Canada Gazette du Part I

Canada Gazette du Part I
Vol. 131, No 36
Vol. 131, No. 36
Canada
Gazette
Gazette
du Canada
Part I
Partie I
OTTAWA, SATURDAY, SEPTEMBER 6, 1997
OTTAWA, LE SAMEDI 6 SEPTEMBRE 1997
NOTICE TO READERS
The Canada Gazette is published under authority of the
Statutory Instruments Act. It consists of three parts as described
below:
Part I
Material required by federal statute or regulation to
be published in the Canada Gazette other than items
identified for Parts II and III below — Published
every Saturday
Statutory Instruments (Regulations) and other classes
of statutory instruments and documents — Published
January 8, 1997, and at least every second
Wednesday thereafter
Part III
Public Acts of Parliament and their enactment
proclamations — Published as soon as is reasonably
practicable after Royal Assent
The Canada Gazette is available in most public libraries for
consultation.
To subscribe to, or obtain copies of, the Canada Gazette,
contact bookstores selling Government publications as listed
in the telephone directory or write to: Canadian Government
Publishing, Public Works and Government Services Canada,
Ottawa, Canada K1A 0S9.
Part II
Canada Gazette
Yearly subscription
Canada
Outside Canada
Per copy
Canada
Outside Canada
Part I
Part II
Part III
$135.00
175.50
$67.50
87.75
$28.50
37.05
2.95
3.85
3.50
4.95
4.50
5.85
AVIS AU LECTEUR
La Gazette du Canada est publiée conformément aux
dispositions de la Loi sur les textes réglementaires. Elle est
composée des trois parties suivantes :
Partie I
Textes devant être publiés dans la Gazette du
Canada conformément aux exigences d’une loi
fédérale ou d’un règlement fédéral et qui ne satisfont
pas aux critères des Parties II et III — Publiée le
samedi
Partie II
Textes réglementaires (Règlements) et autres catégories
de textes réglementaires et de documents — Publiée le
8 janvier 1997 et au moins tous les deux mercredis par la
suite
Partie III
Lois d’intérêt public du Parlement et les proclamations
énonçant leur entrée en vigueur — Publiée aussitôt que
possible après la sanction royale
On peut consulter la Gazette du Canada dans la plupart des
bibliothèques publiques.
On peut s’abonner à la Gazette du Canada ou en obtenir des
exemplaires en s’adressant aux agents libraires associés énumérés
dans l’annuaire téléphonique ou en s’adressant à : Les Éditions
du gouvernement du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, Ottawa, Canada K1A 0S9.
Gazette du Canada
Abonnement annuel
Canada
Extérieur du Canada
Exemplaire
Canada
Extérieur du Canada
Partie I
Partie II
Partie III
135,00 $
175,50
67,50 $
87,75
28,50 $
37,05
2,95
3,85
3,50
4,95
4,50
5,85
REQUESTS FOR INSERTION
DEMANDES D’INSERTION
Requests for insertion should be directed to the Canada
Gazette Division, Public Works and Government Services
Canada, 350 Albert Street, 5th Floor, Ottawa, Ontario K1A 0S5,
(613) 991-1351 (Telephone), (613) 991-3540 (Facsimile).
Les demandes d’insertion doivent être envoyées à la
Division de la Gazette du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, 350, rue Albert, 5e étage, Ottawa
(Ontario) K1A 0S5, (613) 991-1351 (téléphone), (613) 991-3540
(télécopieur).
Bilingual texts received as late as six working days before the
desired Saturday’s date of publication will, if time and other
resources permit, be scheduled for publication that date.
Un texte bilingue reçu au plus tard six jours ouvrables avant la
date de parution demandée paraîtra, le temps et autres ressources
le permettant, le samedi visé.
Each client will receive a free copy of the Canada Gazette for
every week during which a notice is published.
Pour chaque semaine de parution d’un avis, le client recevra un
exemplaire gratuit de la Gazette du Canada.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, represented by the
Minister of Public Works and Government Services Canada, 1997
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1997
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, représentée par le ministre
des Travaux publics et Services gouvernementaux Canada, 1997
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1997
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
TABLE OF CONTENTS
TABLE DES MATIÈRES
No. 36—September 6, 1997
No 36 — Le 6 septembre 1997
2613
Government Notices* .......................................................
2614
Avis du Gouvernement* ...................................................
2614
Commissions* ..................................................................
(agencies, boards and commissions)
2616
Commissions* ..................................................................
(organismes, conseils et commissions)
2616
Miscellaneous Notices* ....................................................
(banks; mortgage, loan, investment, insurance and
railway companies; private sector agents)
2625
Avis divers*......................................................................
(banques; sociétés de prêts, de fiducie et
d’investissements; compagnies d’assurances et de
chemins de fer; autres agents du secteur privé)
2625
Orders in Council ............................................................
2638
Décrets en Conseil ............................................................
2638
Proposed Regulations* ....................................................
(including amendments to existing regulations)
2641
Règlements projetés*........................................................
(y compris les modifications aux règlements existants)
2641
Index ................................................................................
2699
Index ................................................................................
2701
_______
_______
* Notices are listed alphabetically in the Index.
* Les avis sont énumérés alphabétiquement dans l’index.
2614
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
GOVERNMENT NOTICES
AVIS DU GOUVERNEMENT
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of
Part VI of the Canadian Environmental Protection Act, the conditions of Permit No. 4543-2-04175 are amended as follows:
5. Dump Site(s): Disposal area “D” delineated by the following coordinates: 47°31.17′ N, 61°36.29′ W; 47°31.37′ N,
61°36.12′ W; 47°31.22′ N, 61°35.73′ W; 47°31.02′ N,
61°35.89′ W (NAD 27). The placing of the marker buoys at
these four reference points must be done in accordance with
map number 97-02510 of Entreprises Normand Juneau inc.,
dated August 27, 1997, “Plan de localisation des bouées et du
dépôt ‘D’” and the “Instructions de travail pour les activités de
dragage du chenal de Grande-Entrée, Grosse-Île, Îles-de-laMadeleine, Dragage d’entretien de 1997, dossier Qe 504-97011” prepared by Robert Hamelin et Associés inc. The accumulation of dredged material must not reduce water depth to
less than 10.5 m at any point in the disposal area.
10. Total Quantity to be Dumped: Not to exceed 200 000 m3.
A. TREMBLAY
Environmental Protection
Quebec Region
Avis est par les présentes donné qu’aux termes de la partie VI
de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement, les
conditions du permis no 4543-2-04175 sont modifiées comme
suit :
5. Lieu(x) d’immersion : Portion du dépôt « D » délimité par
les coordonnées suivantes : 47°31,17′ N., 61°36,29′ O.;
47°31,37′ N., 61°36,12′ O.; 47°31,22′ N., 61°35,73′ O.;
47°31,02′ N., 61°35,89′ O. (NAD 27). Le balisage de ces quatre points de référence doit être exécuté conformément au plan
cartographique no 97-02510 des Entreprises Normand Juneau
inc., en date du 27 août 1997, intitulé « Plan de localisation des
bouées et du dépôt “D” » et aux « Instructions de travail pour
les activités de dragage du chenal de Grande-Entrée, GrosseÎle, Îles-de-la-Madeleine, Dragage d’entretien de 1997, dossier
Qe 504-97-011 », préparé par Robert Hamelin et Associés inc.
L’amoncellement de matériaux de dragage ne devra pas réduire
la profondeur d’eau à moins de 10,5 mètres, et cela, en tout
point de l’aire de dépôt.
10. Quantité totale à immerger : Maximum de 200 000 m3.
Protection de l’environnement
Région du Québec
A. TREMBLAY
[36-1-o]
[36-1-o]
DEPARTMENT OF NATIONAL REVENUE
MINISTÈRE DU REVENU NATIONAL
The following notice of proposed revocation was sent to the
charities listed below:
“Notice is hereby given, pursuant to paragraph 168(1)(a) of the
Income Tax Act, that I propose to revoke the registration of the
charities listed below and that by virtue of paragraph 168(2)(a)
thereof, the revocation of the registration is effective on the
date of publication of this notice in the Canada Gazette.”
L’avis d’intention de révocation suivant a été envoyé aux organismes de bienfaisance indiqués ci-après :
« Avis est donné par les présentes que, conformément à l’alinéa 168(1)a) de la Loi de l’impôt sur le revenu, j’ai l’intention
de révoquer l’enregistrement des organismes de bienfaisance
mentionnés ci-dessous en vertu de l’alinéa 168(2)a) de cette
Loi et que la révocation de l’enregistrement entre en vigueur à
la publication du présent avis dans la Gazette du Canada. »
Registration Number*
Numéro d’enregistrement*
Registration Number*
Numéro d’enregistrement*
0067934-38
0162651-47
0206375-75
0271981-47
0285460-75
0286401-56
0390526-21
0416727-19
0465344-47
0457556-25
0569517-22
Name/Nom
Address/Adresse
LA FABRIQUE DE LA PAROISSE DE STE-JEANNE D’ARC,
LÉVIS (QUÉ.)
THE HEBREW CHRISTIAN WITNESS, TORONTO, ONT.
CANADIAN IMPERIAL BANK OF COMMERCE STAFF
FUND, THUNDER BAY, ONT.
PRESBYTERIAN WOMEN’S MISSIONARY SOCIETY,
WESTERN DIVISION, AUXILIARY, ST. ANDREW’S
PRESBYTERIAN CHURCH, THUNDER BAY, ONT.
SOMMERVILLE PACKAGING DIVISION OF PAPERBOARD
INDUSTRIES LIMITED, VANCOUVER PLANT EMPLOYEES
CHARITY TRUST, VANCOUVER, B.C.
PINE GROVE BIBLE CAMP ASSOCIATION,
ELK POINT, ALTA.
BIOMASS ENERGY INSTITUTE INC., WINNIPEG, MAN.
WINDSOR WESTERN HOSPITAL CENTRE-CHRONIC
PATIENTS SUNSHINE FUND, WINDSOR, ONT.
CHRISTIAN TAPE FELLOWSHIP, ROCKWAY VALLEY,
QUE.
THE OLIVE AND HARVEY FORSTER TRUST FUND,
TORONTO, ONT.
ANY SPACE THEATRE COMPANY, BANFF, ALTA.
0576959-21
0582841-09
0595603-22
0662932-09
0716779-09
0726802-59
0729350-75
Name/Nom
Address/Adresse
THE SELLA JOHNSTON EDUCATIONAL TRUST,
ARBORG, MAN.
FAMILY AND PATIENT COMMUNICATION CENTRE OF
OTTAWA INC., OTTAWA, ONT.
STRATFORD BOYCHOIR ASSOCIATION,
STRATFORD, ONT.
FRANK MORRIS ROYAL CANADIAN LEGION BRANCH
NO. 13 BENEVOLENT FUND, TERRANCE, B.C.
COMITÉ DES BÉNÉVOLES DE LA RÉSIDENCE DE MONTJOLI, MONT-JOLI (QUÉ.)
OILFIELDS’ BLOCK PARENTS ASSOCIATION,
TURNER VALLEY, ALTA.
EMPLOYEES’ WELFARE SERVICES OF TELE-DIRECT
(SERVICES) INC. MONTRÉAL, QUE.
0825745-09
PENDER ISLAND PALLIATIVE CARE SOCIETY,
PENDER ISLAND, B.C.
0837989-09
LA RÉSIDENCE ROSALIE BOUDREAU INC.,
NIGADOO (N.-B.)
0839837-75
BRUNCOR INC. EMPLOYEES’ CHARITABLE DONATION
FUND, SAINT JOHN, N.B.
* The charities are listed from the lowest registration number to the highest./Les organismes de bienfaisance sont énumérés du plus petit numéro d’enregistrement au plus grand.
Le 6 septembre 1997
Registration Number*
Numéro d’enregistrement*
0852434-01
Gazette du Canada Partie I
Name/Nom
Address/Adresse
Registration Number*
Numéro d’enregistrement*
LES CENTRES DU HAUT ST-LAURENT (CHSLD),
VALLEYFIELD (QUÉ.)
2615
Name/Nom
Address/Adresse
0959106-56
WEST CENTRAL SENIORS INC., KINDERSLEY, SASK.
0971689-09
‘J’AIDE ET J’AI BESOIN D’AIDE’ DU GRAND
CHÂTEAUGUAY, CHÂTEAUGUAY (QUÉ.)
0883736-31
FELLOWSHIP BAPTIST CHURCH (DURHAM),
DURHAM, ONT.
1042464-21
0891663-20
LONDON PSYCHATRIC HOSPITAL TOT SPOT,
LONDON, ONT.
THE VIMY RIDGE PARK LITERACY PROGRAM,
WINNIPEG, MAN.
1063692-55
0912683-11
MALPEQUE BAY MEDICAL TREATMENT FUND INC.,
KENSINGTON, P.E.I.
MANITOBA LAW ENFORCEMENT TORCH RUN,
WINNIPEG, MAN.
1075274-09
0953141-45
RICHARD FULLER MEMORIAL FUND, HAMILTON, ONT.
KAMLOOPS 1996 GAMES FOR ATHLETES WITH A
DISABILITY SOCIETY, KAMLOOPS, B.C.
0957100-39
RIDING MOUNTAIN EVANGELICAL FREE CHURCH INC.,
WINNIPEG, MAN.
1089408-03
FONDATION HANDI-QUÉBEC,
SAINT-JEAN-CHRYSOSTOME (QUÉ.)
* The charities are listed from the lowest registration number to the highest./Les organismes de bienfaisance sont énumérés du plus petit numéro d’enregistrement au plus grand.
CARL JUNEAU
Acting Director
Charities Division
Le directeur par intérim
Division des organismes de bienfaisance
CARL JUNEAU
[36-1-o]
[36-1-o]
SUPREME COURT OF CANADA
COUR SUPRÊME DU CANADA
The session of the Supreme Court of Canada which would
normally begin on Tuesday, October 7, 1997, will be advanced
and shall begin on Monday, October 6, 1997.
August 29, 1997
ANNE ROLAND
Registrar
La session de la Cour suprême du Canada, qui doit normalement commencer le mardi 7 octobre 1997, est avancée et commencera le lundi 6 octobre 1997.
Le 29 août 1997
Le registraire
ANNE ROLAND
[36-1-o]
[36-1-o]
2616
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
COMMISSIONS
COMMISSIONS
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
NOTICE TO INTERESTED PARTIES
AVIS AUX INTÉRESSÉS
The following notices are abridged versions of the Commission’s original notices bearing the same number. The original
notices contain a more detailed outline of the applications, including additional locations and addresses where the complete files
may be examined. The relevant material, including the notices
and applications, is available for viewing during normal business
hours at the following offices of the Commission:
Les avis qui suivent sont des versions abrégées des avis originaux du Conseil portant le même numéro. Les avis originaux
contiennent une description plus détaillée de chacune des demandes, y compris les lieux et adresses où l’on peut consulter les
dossiers complets. Tous les documents afférents, y compris les
avis et les demandes, sont disponibles pour examen durant les
heures normales d’affaires aux bureaux suivants du Conseil :
—Canadian Radio-television and Telecommunications Commission Examination Room, 1 Promenade du Portage, Room 201,
Hull, Quebec K1A 0N2, (819) 997-2429 (Telephone), (819)
994-0218 (Facsimile), (819) 994-0423 (TDD);
— Salle d’examen du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes, 1, promenade du Portage,
Pièce 201, Hull (Québec) K1A 0N2, (819) 997-2429 (téléphone), (819) 994-0218 (télécopieur), (819) 994-0423 (ATS);
—Bank of Commerce Building, 10th Floor, Suite 1007,
1809 Barrington Street, Halifax, Nova Scotia B3J 3K8, (902)
426-7997 (Telephone), (902) 426-2721 (Facsimile), (902)
426-6997 (TDD);
— Édifice de la Banque de Commerce, 10e étage, Pièce 1007,
1809, rue Barrington, Halifax (Nouvelle-Écosse) B3J 3K8,
(902) 426-7997 (téléphone), (902) 426-2721 (télécopieur),
(902) 426-6997 (ATS);
—Place Montréal Trust, Suite 1920, 1800 McGill College Avenue, Montréal, Quebec H3A 3J6, (514) 283-6607 (Telephone),
(514) 283-3689 (Facsimile), (514) 283-8316 (TDD);
— Place Montréal Trust, Bureau 1920, 1800, avenue McGill
College, Montréal (Québec) H3A 3J6, (514) 283-6607 (téléphone), (514) 283-3689 (télécopieur), (514) 283-8316 (ATS);
—The Kensington Building, 1810–275 Portage Avenue, Winnipeg, Manitoba R3B 2B3, (204) 983-6306 (Telephone), (204)
983-6317 (Facsimile), (204) 983-8274 (TDD);
— Édifice The Kensington, Pièce 1810, 275, avenue Portage,
Winnipeg (Manitoba) R3B 2B3, (204) 983-6306 (téléphone),
(204) 983-6317 (télécopieur), (204) 983-8274 (ATS);
—800 Burrard Street, Suite 1380, Vancouver, British Columbia
V6Z 2G7, (604) 666-2111 (Telephone), (604) 666-8322
(Facsimile), (604) 666-0778 (TDD).
Interventions must be filed with the Secretary General, Canadian Radio-television and Telecommunications Commission,
Ottawa, Ontario K1A 0N2, together with proof that a true copy of
the intervention has been served upon the applicant, on or before
the deadline given in the notice.
LAURA M. TALBOT-ALLAN
Secretary General
— 800, rue Burrard, Bureau 1380, Vancouver (ColombieBritannique) V6Z 2G7, (604) 666-2111 (téléphone), (604)
666-8322 (télécopieur), (604) 666-0778 (ATS).
Les interventions doivent parvenir au Secrétaire général, Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes,
Ottawa (Ontario) K1A 0N2, avec preuve qu’une copie conforme
a été envoyée à la requérante, avant la date limite d’intervention
mentionnée dans l’avis.
La secrétaire générale
LAURA M. TALBOT-ALLAN
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC NOTICE 1997-111
AVIS PUBLIC 1997-111
1. Lifestyle Television (1994) Limited (WTN)
Across Canada
To amend its condition of licence pertaining to the distribution
of advertising material by increasing the permissible amount
of advertising from the current eight minutes to a maximum of
12 minutes per hour.
1. Lifestyle Television (1994) Limited (WTN)
L’ensemble du Canada
En vue de modifier la condition de licence relative à la distribution de matériel publicitaire afin d’augmenter la quantité de
publicité de huit minutes à un maximum de 12 minutes par
heure.
Deadline for intervention: October 2, 1997
Date limite d’intervention : le 2 octobre 1997
August 27, 1997
Le 27 août 1997
[36-1-o]
[36-1-o]
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
2617
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC NOTICE 1997-112
AVIS PUBLIC 1997-112
Quebec and Ontario Regions
Régions du Québec et de l’Ontario
1. Laurentien Câble TV Inc.
Hull, Buckingham, Quebec and Rockland, Ontario
To amend the broadcasting licences of the (cable) distribution
undertakings serving the above-mentioned localities, by adding the following condition of licence:
“The licensee may designate one of the U.S. superstations
specified in Section B of the list of Part II Eligible Satellite
Services and distribute the signal of that superstation within
a discretionary package that may include one or more
Canadian specialty and/or pay television services.”
1. Laurentien Câble TV Inc.
Hull, Buckingham (Québec) et Rockland (Ontario)
En vue de modifier les licences de radiodiffusion des entreprises de distribution (câble) desservant les localités susmentionnées, en ajoutant la condition de licence suivante :
« La titulaire peut désigner une des superstations américaines figurant à la partie B de la liste des services par
satellite admissibles en vertu de la Partie II et distribuer le
signal de cette superstation dans le cadre d’un bloc facultatif qui peut inclure un ou plusieurs services d’émissions de télévision spécialisées et/ou de télévision payante
canadiens. »
Deadline for intervention: October 1, 1997
Date limite d’intervention : le 1er octobre 1997
August 27, 1997
Le 27 août 1997
[36-1-o]
[36-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC NOTICE 1997-113
AVIS PUBLIC 1997-113
Ontario Region
Région de l’Ontario
1. Northern Cable Holdings Limited
Timmins, Ontario
To amend the broadcasting licence of the (cable) distribution
undertaking serving Timmins, by adding a condition of licence
to be relieved of the requirement to distribute the Community
Channel and the programming service of CHCH-TV Hamilton, Ontario, on unrestricted channels, pursuant to section 12
of the Cable Television Regulations, 1986.
1. Northern Cable Holdings Limited
Timmins (Ontario)
En vue de modifier la licence de radiodiffusion de l’entreprise
de distribution (câble) desservant Timmins, en ajoutant une
condition de licence en vue d’être relevée de l’obligation que
lui fait l’article 12 du Règlement de 1986 sur la télédistribution de distribuer le canal communautaire et le service de programmation de CHCH-TV Hamilton (Ontario) à des canaux à
usage illimité.
Deadline for intervention: October 2, 1997
Date limite d’intervention : le 2 octobre 1997
August 27, 1997
Le 27 août 1997
[36-1-o]
[36-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC NOTICE 1997-114
AVIS PUBLIC 1997-114
Ontario Region
Région de l’Ontario
The Commission has received applications from the following
cable licensees for authority to add the programming service of
WNYO-49 (IND/Warner Brothers) Buffalo, New York, on a discretionary tier, of the (cable) distribution undertakings serving the
localities indicated below:
1. Rogers Cablesystems Limited
Part of Toronto (Mississauga-Peel); Part of Toronto (York);
Part of Toronto (Downsview); Oshawa, Pine Ridge,
Bowmanville, Whitby and Hampton; Newmarket, Bradford,
Holland Landing, etc; Kitchener, Stratford, Brantford, Paris
and St. Marys, Ontario
Le Conseil a reçu des demandes des télédistributeurs suivants
en vue d’obtenir l’autorisation d’ajouter le service de programmation de WNYO-49 (IND/Warner Brothers) Buffalo (New
York), à titre facultatif, pour les entreprises de distribution (câble)
desservant les localités indiquées ci-après :
1. Rogers Cablesystems Limited
Secteur de Toronto (Mississauga-Peel); secteur de Toronto
(York); secteur de Toronto (Downsview); Oshawa, Pine
Ridge, Bowmanville, Whitby et Hampton; Newmarket,
Bradford, Holland Landing, etc.; Kitchener, Stratford,
Brantford, Paris et St. Marys (Ontario)
2618
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
2. Rogers Cablesystems Ontario Limited
Part of Toronto (Etobicoke/Mississauga) and Ajax,
Ontario
3. 3305911 Canada Inc.
Burlington; Niagara Falls, Welland, Port Colborne, Fonthill;
Part of Hamilton and Stoney Creek; St. Catharines, Fort Erie
and Niagara-on-the-Lake, Ontario
4. Mountain Cablevision Limited
Parts of Hamilton and surrounding area, Ontario
3. 3305911 Canada Inc.
Burlington; Niagara Falls, Welland, Port Colborne, Fonthill;
secteur de Hamilton et Stoney Creek; St. Catharines, Fort Erie
et Niagara-on-the-Lake (Ontario)
4. Mountain Cablevision Limited
Secteurs de Hamilton et la région avoisinante (Ontario)
Deadline for intervention: October 3, 1997
Date limite d’intervention : le 3 octobre 1997
August 28, 1997
2. Rogers Cablesystems Ontario Limited
Secteur de Toronto (Etobicoke/Mississauga) et Ajax (Ontario)
Le 28 août 1997
[36-1-o]
[36-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
DECISIONS
DÉCISIONS
The complete texts of the decisions summarized below are
available from the offices of the CRTC.
On peut se procurer le texte complet des décisions résumées ciaprès en s’adressant au CRTC.
97-486
97-486
August 26, 1997
Le 26 août 1997
Rogers Broadcasting Limited
Ottawa, Ontario
Approved—Renewal of the broadcasting licence for the radio
programming undertaking CKBY-FM Ottawa, from September 1,
1997, to August 31, 2001.
Rogers Broadcasting Limited
Ottawa (Ontario)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
l’entreprise de programmation de radio CKBY-FM Ottawa, du
1er septembre 1997 au 31 août 2001.
97-487
97-487
August 26, 1997
Le 26 août 1997
CHUM Limited
Ottawa, Ontario
Approved—Renewal of the broadcasting licence for the radio
programming undertaking CKKL-FM Ottawa, from September 1,
1997, to August 31, 2004.
CHUM Limited
Ottawa (Ontario)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
l’entreprise de programmation de radio CKKL-FM Ottawa, du
1er septembre 1997 au 31 août 2004.
97-488
97-488
August 26, 1997
Le 26 août 1997
Standard Radio Inc.
Ottawa, Ontario
Approved—Renewal of the broadcasting licence for the radio
programming undertaking CKQB-FM Ottawa, from September 1,
1997, to August 31, 2004.
Approved—Relief from the obligation to broadcast exclusively
within the Group I or Group II formats.
Standard Radio Inc.
Ottawa (Ontario)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion
l’entreprise de programmation de radio CKQB-FM Ottawa,
1er septembre 1997 au 31 août 2004.
Approuvé — Exemption visant à être relevée de l’obligation
diffuser exclusivement à l’intérieur des formules du Groupe I
du Groupe II.
97-489
97-489
August 26, 1997
de
du
de
ou
Le 26 août 1997
CHEZ-FM Inc.
Ottawa, Ontario
Approved—Renewal of the broadcasting licence for the radio
programming undertaking CHEZ-FM Ottawa, from September 1,
1997, to August 31, 2004.
CHEZ-FM Inc.
Ottawa (Ontario)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
l’entreprise de programmation de radio CHEZ-FM Ottawa, du
1er septembre 1997 au 31 août 2004.
97-490
97-490
CHEZ-FM Inc.
Smiths Falls, Ontario
August 26, 1997
CHEZ-FM Inc.
Smiths Falls (Ontario)
Le 26 août 1997
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
2619
Approved—Renewal of the broadcasting licence for the radio
programming undertaking CFMO-FM Smiths Falls, from September 1, 1997, to August 31, 2004.
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
l’entreprise de programmation de radio CFMO-FM Smiths Falls,
du 1er septembre 1997 au 31 août 2004.
97-491
97-491
August 26, 1997
Le 26 août 1997
C.J.S.D. Incorporated
Thunder Bay, Ontario
Approved—Renewal of the broadcasting licence for the radio
programming undertaking CJSD-FM Thunder Bay, from September 1, 1997, to August 31, 2004.
Approved—Relief from the obligation to broadcast exclusively
within the Group I or Group II formats.
C.J.S.D. Incorporated
Thunder Bay (Ontario)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
l’entreprise de programmation de radio CJSD-FM Thunder Bay,
du 1er septembre 1997 au 31 août 2004.
Approuvé — Exemption visant à être relevée de l’obligation de
diffuser exclusivement à l’intérieur des formules du Groupe I ou
du Groupe II.
97-492
97-492
August 26, 1997
Le 26 août 1997
Pelmorex Radio Inc.
Mississauga, Ontario
Approved—Renewal of the English-language radio network to
broadcast a variety of programming including news, music and
special interest features, from September 1, 1997, to August 31,
2004.
Pelmorex Radio Inc.
Mississauga (Ontario)
Approuvé — Renouvellement de la licence du réseau radiophonique de langue anglaise aux fins de la diffusion d’une programmation variée dont des émissions de nouvelles, de musique et des
chroniques d’intérêt spécialisé, du 1er septembre 1997 au 31 août
2004.
97-493
97-493
August 26, 1997
Le 26 août 1997
Quinte Broadcasting Company Limited
Belleville, Ontario
Approved—Renewal of the broadcasting licence for the radio
programming undertaking CIGL-FM Belleville, from September 1, 1997, to August 31, 2004.
Approved—Relief from the obligation to broadcast exclusively
within the Group I or Group II formats.
Quinte Broadcasting Company Limited
Belleville (Ontario)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion
l’entreprise de programmation de radio CIGL-FM Belleville,
1er septembre 1997 au 31 août 2004.
Approuvé — Exemption visant à être relevée de l’obligation
diffuser exclusivement à l’intérieur des formules du Groupe I
du Groupe II.
97-494
97-494
August 26, 1997
de
du
de
ou
Le 26 août 1997
St. Lawrence Broadcasting Company Limited
Brockville, Ontario
Approved—Renewal of the broadcasting licence for the radio
programming undertaking CHXL-FM Brockville, from September 1, 1997, to August 31, 2004.
Approved—Relief from the obligation to broadcast exclusively
within the Group I or Group II formats.
St. Lawrence Broadcasting Company Limited
Brockville (Ontario)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
l’entreprise de programmation de radio CHXL-FM Brockville, du
1er septembre 1997 au 31 août 2004.
Approuvé — Exemption visant à être relevée de l’obligation de
diffuser exclusivement à l’intérieur des formules du Groupe I ou
du Groupe II.
97-495
97-495
August 26, 1997
Le 26 août 1997
St. Lawrence Broadcasting Company Limited
Kingston, Ontario
Approved—Renewal of the broadcasting licence for the radio
programming undertaking CFLY-FM Kingston, from September 1, 1997, to August 31, 2004.
Approved—Relief from the obligation to broadcast exclusively
within the Group I or Group II formats.
St. Lawrence Broadcasting Company Limited
Kingston (Ontario)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion
l’entreprise de programmation de radio CFLY-FM Kingston,
1er septembre 1997 au 31 août 2004.
Approuvé — Exemption visant à être relevée de l’obligation
diffuser exclusivement à l’intérieur des formules du Groupe I
du Groupe II.
97-496
97-496
August 26, 1997
Power Broadcasting Inc.
Kingston, Ontario
Approved—Renewal of the broadcasting licence for the radio
programming undertaking CFMK-FM Kingston, from September 1, 1997, to August 31, 2004.
de
du
de
ou
Le 26 août 1997
Diffusion Power inc.
Kingston (Ontario)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
l’entreprise de programmation de radio CFMK-FM Kingston, du
1er septembre 1997 au 31 août 2004.
2620
97-497
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
August 26, 1997
97-497
Le 26 août 1997
The Friends of Algonquin Park
Whitney, Ontario
Approved—Renewal of the broadcasting licences for the radio
programming undertakings CFOA-FM and CFOA-FM-1 Whitney, located at the East and West entrances to Algonquin Provincial Park, from September 1, 1997, to August 31, 2004.
The Friends of Algonquin Park
Whitney (Ontario)
Approuvé — Renouvellement des licences de radiodiffusion des
entreprises de programmation de radio CFOA-FM et CFOA-FM-1
Whitney, situées aux entrées est et ouest du parc provincial Algonquin, du 1er septembre 1997 au 31 août 2004.
97-498
97-498
August 26, 1997
Le 26 août 1997
Student Media, University of Windsor
Windsor, Ontario
Approved—Renewal of the broadcasting licence for the
campus/community radio programming undertaking CJAM-FM
Windsor, from September 1, 1997, to August 31, 2004.
Student Media, University of Windsor
Windsor (Ontario)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion
de l’entreprise de programmation de radio de campus/
communautaire CJAM-FM Windsor, du 1er septembre 1997 au
31 août 2004.
97-499
97-499
August 26, 1997
Le 26 août 1997
VDN Private Cable Inc.
Montréal, Quebec
Approved—Licence for a cable distribution undertaking to serve
parts of Montréal, expiring August 31, 2003.
VDN Private Cable Inc.
Montréal (Québec)
Approuvé — Licence d’entreprise de distribution par câble en
vue de desservir des secteurs de Montréal, expirant le 31 août
2003.
97-500
97-500
August 27, 1997
Le 27 août 1997
Annapolis Valley Radio Ltd.
Digby and Weymouth, Nova Scotia
Approved—Renewal of the broadcasting licence for the radiocommunication distribution undertaking CKDY Digby and
CKDY-FM-1 Weymouth, from September 1, 1997, to August 31,
2004.
Annapolis Valley Radio Ltd.
Digby et Weymouth (Nouvelle-Écosse)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
l’entreprise de distribution de radiocommunication CKDY Digby
et CKDY-FM-1 Weymouth, du 1er septembre 1997 au 31 août
2004.
97-501
97-501
August 27, 1997
Le 27 août 1997
Annapolis Valley Radio Ltd.
Kentville, Nova Scotia
Approved—Renewal of the broadcasting licence for the radio
programming undertaking CKWM-FM Kentville, from September 1, 1997, to August 31, 2004.
Approved—Request to delete the terms of licence concerning the
antenna site location, as set out in the licence; and to replace the
terms of the licence concerning the contours and particulars contained in the approved application and the studio location, as set
out in the decision.
Annapolis Valley Radio Ltd.
Kentville (Nouvelle-Écosse)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
l’entreprise de programmation de radio CKWM-FM Kentville, du
1er septembre 1997 au 31 août 2004.
Approuvé — Demande visant à supprimer les dispositions de
licence concernant le site d’antenne, telles qu’elles sont énoncées
dans la licence; et à remplacer les dispositions de la licence concernant le périmètre de rayonnement et autres détails contenus
dans la demande approuvée, ainsi que les dispositions concernant
l’emplacement des studios, telles qu’elles sont mentionnées dans
la décision.
97-502
97-502
August 27, 1997
Le 27 août 1997
Fundy Cable Ltd./Ltée
Murray Corner, etc., New Brunswick
Approved—Renewal of the licence for the cable distribution undertaking authorized to serve the localites noted in the decision,
from September 1, 1997, to August 31, 1999.
Fundy Cable Ltd./Ltée
Murray Corner, etc. (Nouveau-Brunswick)
Approuvé — Renouvellement de la licence de l’entreprise de
distribution par câble devant desservir les collectivités mentionnées dans la décision, du 1er septembre 1997 au 31 août 1999.
97-503
97-503
August 27, 1997
Colonel Benoît Marcotte
CFB Bagotville, Quebec
Approved—Renewal of the cable distribution undertaking serving the Canadian Forces Base at Bagotville, from September 1,
1997, to August 31, 2004.
Le 27 août 1997
Colonel Benoît Marcotte
BFC Bagotville (Québec)
Approuvé — Renouvellement de la licence de l’entreprise de
distribution par câble qui dessert la base des Forces canadiennes à
Bagotville, du 1er septembre 1997 au 31 août 2004.
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
2621
Approved—Distribution, at the licensee’s option, of the programming services of CFCF-TV (CTV) and CFTU-TV (IND)
Montréal, WVNY (ABC) and WCAX-TV (CBS) Burlington,
Vermont, as well as WPTZ (NBC) and WCFE-TV (PBS) Plattsburgh, New York, as part of the basic service.
Approuvé — Suppression de la tête de ligne locale à Bagotville et
raccordement, par câble coaxial, de l’entreprise qui dessert la
base des Forces canadiennes à Bagotville à la tête de ligne de
l’entreprise qui dessert Chicoutimi.
Approuvé — Exemption de l’exigence visant à être relevée de
l’obligation qui lui fait l’article 4 du Règlement de posséder et
d’exploiter sa propre tête de ligne locale.
Approuvé — Distribution, au gré de la titulaire, des services de
programmation de CFCF-TV (CTV) et CFTU-TV (IND) Montréal, WVNY (ABC) et WCAX-TV (CBS) Burlington (Vermont)
ainsi que WPTZ (NBC) et WCFE-TV (PBS) Plattsburgh (New
York), au service de base.
97-504
97-504
Approved—Authority to delete the local head end at Bagotville
and to interconnect, via coaxial cable, the undertaking serving
CFB Bagotville with the head end of the undertaking serving
Chicoutimi.
Approved—Relief from the requirement of section 4 of the
Regulations to own and operate its local head end.
August 27, 1997
Le 27 août 1997
Sonème inc.
Mont-Laurier and L’Annonciation, Quebec
Approved—Renewal of the broadcasting licence for the radio
programming undertaking CFLO-FM Mont-Laurier and its
transmitter CFLO-FM-1 L’Annonciation, from September 1,
1997, to August 31, 2001.
Sonème inc.
Mont-Laurier et L’Annonciation (Québec)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
l’entreprise de programmation de radio CFLO-FM Mont-Laurier
et son émetteur CFLO-FM-1 L’Annonciation, du 1er septembre
1997 au 31 août 2001.
97-505
97-505
August 27, 1997
Le 27 août 1997
Matimekosh Télédistribution inc.
Schefferville, Lac John and Matimekosh, Quebec
Approved—Renewal of the broadcasting licence for the (MDS)
radiocommunication distribution undertaking serving these communities, from September 1, 1997, to August 31, 2003.
Matimekosh Télédistribution inc.
Schefferville, Lac John et Matimekosh (Québec)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
l’entreprise de distribution de radiocommunication (SDM) qui
dessert ces collectivités, du 1er septembre 1997 au 31 août 2003.
97-506
97-506
August 27, 1997
Le 27 août 1997
Aime Bouchard
Pays Plat, Ontario
Approved—Renewal of the broadcasting licence for the radiocommunication distribution undertaking serving Pays Plat, from
September 1, 1997, to August 31, 2004.
Aime Bouchard
Pays Plat (Ontario)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
l’entreprise de distribution de radiocommunication qui dessert
Pays Plat, du 1er septembre 1997 au 31 août 2004.
97-507
97-507
August 27, 1997
Le 27 août 1997
North County Cable Inc.
Coboconk, Ontario
Approved—Renewal of the licence for the cable distribution undertaking serving Coboconk, from September 1, 1997, to August 31, 2004.
North County Cable Inc.
Coboconk (Ontario)
Approuvé — Renouvellement de la licence de l’entreprise de
distribution par câble qui dessert Coboconk, du 1er septembre
1997 au 31 août 2004.
97-508
97-508
August 27, 1997
Le 27 août 1997
Norcom Telecommunications Limited
Kenora, Keewatin and Jaffray Melick, Ontario
Approved—Renewal of the licence for the cable distribution
undertaking serving these communities, from September 1, 1997,
to August 31, 2004.
Norcom Telecommunications Limited
Kenora, Keewatin et Jaffray Melick (Ontario)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
l’entreprise de distribution par câble qui dessert ces collectivités,
du 1er septembre 1997 au 31 août 2004.
97-509
97-509
August 27, 1997
Le 27 août 1997
Lindsay CATV System Limited
Lindsay, Ontario
Approved—Renewal of the licence for the cable distribution undertaking serving Lindsay, from September 1, 1997, to August 31, 2004.
Lindsay CATV System Limited
Lindsay (Ontario)
Approuvé — Renouvellement de la licence de l’entreprise de
distribution par câble qui dessert Lindsay, du 1er septembre 1997
au 31 août 2004.
97-510
97-510
3003977 Nova Scotia Limited
New Ross and Forties; etc., Nova Scotia
August 27, 1997
3003977 Nova Scotia Limited
New Ross et Forties, etc. (Nouvelle-Écosse)
Le 27 août 1997
2622
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
Approved—Acquisition of the assets of the cable distribution
undertakings serving the localities noted in the decision from
Donald P. Keddy. The licences will expire August 31, 2002.
Approuvé — Acquisition de l’actif des entreprises de distribution
par câble qui desservent les collectivités mentionnées dans la
décision, propriété de Donald P. Keddy. Les licences expireront
le 31 août 2002.
97-511
97-511
August 27, 1997
Le 27 août 1997
Alyre Lachance, on behalf of a company to be incorporated
Saint-Robert-Bellarmin, Quebec
Approved—Licence for a cable distribution undertaking to serve
Saint-Robert-Bellarmin, expiring August 31, 2000.
Alyre Lachance, représentant une société devant être constituée
Saint-Robert-Bellarmin (Québec)
Approuvé — Licence d’entreprise de distribution par câble en
vue de desservir Saint-Robert-Bellarmin, expirant le 31 août
2000.
97-512
97-512
August 27, 1997
Le 27 août 1997
Coopérative de câblodistribution de Baie-des-Rochers
Baie-des-Rochers, Quebec
Approved—Licence for a cable distribution undertaking to serve
Baie-des-Rochers, expiring August 31, 2000.
Coopérative de câblodistribution de Baie-des-Rochers
Baie-des-Rochers (Québec)
Approuvé — Licence d’entreprise de distribution par câble en
vue de desservir Baie-des-Rochers, expirant le 31 août 2000.
97-513
97-513
August 27, 1997
Le 27 août 1997
Kanehsatake Communications Society Inc.
Kanehsatake, Quebec
Approved—Broadcasting licence for an English- and Nativelanguage low-power FM radio programming undertaking at
Kanehsatake, expiring August 31, 2003.
Kanehsatake Communications Society Inc.
Kanehsatake (Québec)
Approuvé — Licence de radiodiffusion visant l’exploitation à
Kanehsatake d’une entreprise de programmation de radio FM de
faible puissance de langues anglaise et autochtone, expirant le
31 août 2003.
97-514
97-514
August 27, 1997
Le 27 août 1997
BAF Audio Visual Inc.
Toronto, Ontario
Approved—Broadcasting licence for an English-language lowpower AM radio programming undertaking at Toronto, expiring
August 31, 2003.
BAF Audio Visual Inc.
Toronto (Ontario)
Approuvé — Licence de radiodiffusion visant l’exploitation à
Toronto d’une entreprise de programmation de radio AM de
faible puissance de langue anglaise, expirant le 31 août 2003.
97-515
97-515
August 28, 1997
Le 28 août 1997
Metromedia CMR Broadcasting Inc.
Montréal, Quebec
Approved—Use of a Subsidiary Communications Multiplex Operation (SCMO) channel to distribute 168 hours per week of ethnic programming.
Diffusion Métromédia CMR inc.
Montréal (Québec)
Approuvé — Utilisation d’un système d’exploitation multiplexe
de communications secondaires (canal EMCS) aux fins de distribuer 168 heures par semaine de programmation à caractère
ethnique.
97-516
97-516
August 28, 1997
Le 28 août 1997
Vidéotron ltée
Chicoutimi, Quebec
Approved—Application to be relieved from the requirement to
satisfy the requirements set out in section 9 of the Regulations if
it wishes to distribute the pay-per-view service “Canal Indigo”.
Vidéotron ltée
Chicoutimi (Québec)
Approuvé — Demande en vue d’être relevée de l’obligation visant à satisfaire aux exigences de l’article 9 du Règlement, si elle
désire offrir le service de télévision payante à la carte « Canal
Indigo ».
97-517
97-517
August 28, 1997
Le 28 août 1997
Northern Native Broadcasting, Yukon
Atlin, British Columbia; Watson Lake and Upper Liard, Yukon
Territory
Approved—Addition of FM transmitters as indicated in the
decision.
Northern Native Broadcasting, Yukon
Atlin (Colombie-Britannique); Watson Lake et Upper Liard
(Territoire du Yukon)
Approuvé — Ajout d’émetteurs FM tel qu’il est mentionné dans
la décision.
97-518
97-518
August 28, 1997
Western Co-Axial Limited
Grimsby, Beamsville, Jordan and Vineland, Ontario
Le 28 août 1997
Western Co-Axial Limited
Grimsby, Beamsville, Jordan et Vineland (Ontario)
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
2623
Approved—Relief from the requirement to distribute the signal of
CBLT Toronto on an unrestricted channel.
Approuvé — Exemption de l’exigence visant à distribuer le signal de CBLT Toronto à un canal à usage illimité.
97-519
97-519
August 28, 1997
Le 28 août 1997
Regional District of Fraser-Fort George
Bear Lake, British Columbia
Approved—Deletion of The Nashville Network (TNN), MuchMusic and CITV-TV (IND) Edmonton; and addition of the CBC
Northern Television Service, The Family Channel and CHAN-TV
(CTV) Vancouver.
Regional District of Fraser-Fort George
Bear Lake (Colombie-Britannique)
Approuvé — Suppression de la distribution de The Nashville
Network (TNN), MuchMusic et CITV-TV (IND) Edmonton; et
ajout de la distribution du Service de télévision du Nord de la
SRC, The Family Channel et CHAN-TV (CTV) Vancouver.
97-520
97-520
August 28, 1997
Le 28 août 1997
Télécâble St-Donat inc.
Saint-Donat-de-Montcalm, Quebec
Approved—Relief from the requirement to distribute the regional
signal of CBFT-1 (SRC) Mont-Tremblant on the basic service.
Télécâble St-Donat inc.
Saint-Donat-de-Montcalm (Québec)
Approuvé — Exemption de l’exigence visant à distribuer le signal régional CBFT-1 (SRC) Mont-Tremblant au service de base.
97-521
97-521
August 28, 1997
Le 28 août 1997
Canadian Broadcasting Corporation
Montréal and Chisasibi, Quebec
Approved—Change of the power of the transmitter CBFGT
Chisasibi from an effective power of 8.5 watts to a transmitter
power of 10 watts.
Société Radio-Canada
Montréal et Chisasibi (Québec)
Approuvé — Changement de la puissance de l’émetteur CBFGT
Chisasibi, d’une puissance apparente rayonnée de 8,5 watts à une
puissance d’émission de 10 watts.
97-522
97-522
August 28, 1997
Le 28 août 1997
North Superior Broadcasting Ltd.
Marathon, Ontario
Renewed—Broadcasting licence for the radio programming undertaking CFNO-FM Marathon and its transmitters listed in the
decision, from September 1, 1997, to November 30, 1997.
North Superior Broadcasting Ltd.
Marathon (Ontario)
Renouvelé — Licence de radiodiffusion de l’entreprise de programmation de radio CFNO-FM Marathon et ses émetteurs énumérés dans la décision, du 1er septembre 1997 au 30 novembre
1997.
97-523
97-523
August 28, 1997
Le 28 août 1997
Standard Broadcast Productions Limited (“Sound Source”)
Toronto, Ontario
Renewed—Licence for the English-language radio network to
broadcast the pre-season and regular season games of the Toronto
Raptors of the National Basketball Association, from October 1,
1997, to November 30, 1997.
Standard Broadcast Productions Limited (« Sound Source »)
Toronto (Ontario)
Renouvelé — Licence du réseau radiophonique de langue anglaise diffusant les matchs d’avant-saison et de la saison régulière
que disputeront les Toronto Raptors de la Ligue nationale de basketball, du 1er octobre 1997 au 30 novembre 1997.
97-524
97-524
August 28, 1997
Le 28 août 1997
Câblo-Saguenay inc.
Ferland, Quebec
Revocation of the licence for the cable distribution undertaking
authorized to serve Ferland.
Câblo-Saguenay inc.
Ferland (Québec)
Révocation de la licence détenue relativement à l’entreprise de
distribution par câble autorisée à desservir Ferland.
97-525
97-525
August 28, 1997
Le 28 août 1997
Kingsgate Community Association
Kingsgate, British Columbia
Revocation of the licence for the cable distribution undertaking
serving Kingsgate.
Kingsgate Community Association
Kingsgate (Colombie-Britannique)
Révocation de la licence détenue relativement à l’entreprise de
distribution par câble qui dessert Kingsgate.
97-526
97-526
August 28, 1997
Peace River Broadcasting Corporation Ltd.
Rainbow Lake, Alberta
Approved—Addition of a low-power FM transmitter at Rainbow
Lake.
Le 28 août 1997
Peace River Broadcasting Corporation Ltd.
Rainbow Lake (Alberta)
Approuvé — Ajout d’un émetteur FM de faible puissance à
Rainbow Lake.
2624
97-527
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
August 28, 1997
97-527
Le 28 août 1997
Baton Broadcasting Incorporated and certain of its subsidiaries,
CHUM Limited and CTV Television Network Ltd.
Across Canada
Approved—Applications by Baton Broadcasting Incorporated
and certain of its subsidiaries, CHUM Limited and CTV Television Network Ltd. for authority to transfer either the assets, or
share equity representing effective control, of the CTV television
network and of various English-language television and other
programming undertakings across Canada. In each case involving
the transfer of assets, the licence will expire August 31, 2002.
Baton Broadcasting Incorporated et certaines de ses filiales,
CHUM Limited et CTV Television Network Ltd.
L’ensemble du Canada
Approuvé — Demandes présentées par la Baton Broadcasting
Incorporated et certaines de ses filiales, la CHUM Limited et la
CTV Television Network Ltd. en vue d’obtenir l’autorisation de
transférer soit l’actif, soit les actions représentant le contrôle effectif, du réseau de télévision CTV et de diverses entreprises de
programmation de télévision de langue anglaise et autres dans
l’ensemble du Canada. Dans chaque cas de transfert d’actif, la
licence expirera le 31 août 2002.
[36-1-o]
[36-1-o]
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
2625
MISCELLANEOUS NOTICES
AVIS DIVERS
THE BANK OF NOVA SCOTIA
LA BANQUE DE NOUVELLE-ÉCOSSE
LETTERS PATENT
LETTRES PATENTES
Notice is hereby given of the intention of The Bank of Nova
Scotia to apply to the Minister of Finance under subsection 24(1)
of the Trust and Loan Companies Act for letters patent to incorporate a loan company under the name Scotia Mortgage Investment Corporation/Société de Placement Hypothécaire Scotia.
Any person who objects to the proposed incorporation may
submit the objection in writing to the Superintendent of Financial
Institutions, 255 Albert Street, Ottawa Ontario K1A 0H2.
Toronto, August 18, 1997
THE BANK OF NOVA SCOTIA
Avis est par les présentes donné de l’intention de La Banque de
Nouvelle-Écosse de demander au ministre des Finances, aux
termes du paragraphe 24(1) de la Loi sur les sociétés de fiducie et
de prêt, des lettres patentes pour incorporer une société de prêt
sous la dénomination sociale de Scotia Mortgage Investment
Corporation/Société de Placement Hypothécaire Scotia.
Quiconque s’oppose à l’incorporation peut présenter par écrit
son opposition au Surintendant des institutions financières, 255,
rue Albert, Ottawa (Ontario) K1A 0H2.
Toronto, le 18 août 1997
LA BANQUE DE NOUVELLE-ÉCOSSE
[34-4-o]
[34-4-o]
COMERICA BANK
COMERICA BANK
LETTERS PATENT
LETTRES PATENTES
Notice is hereby given that Comerica Bank intends to file an
application with the Superintendent of Financial Institutions, pursuant to Part III of the Bank Act, for letters patent incorporating a
Schedule II bank under the name Comerica Bank — Canada, in
English, and Banque Comerica — Canada, in French.
Any person who objects to the issuance of these letters patent
may submit an objection in writing to the Office of the Superintendent of Financial Institutions, Rulings and Compliance Division, 255 Albert Street, 15th Floor, Ottawa, Ontario K1A 0H2, on
or before October 27, 1997.
Toronto, August 27, 1997
MCMILLAN BINCH
Barristers and Solicitors
Avis est par les présentes donné que la Comerica Bank a
l’intention de soumettre au surintendant des institutions financières, en vertu de la partie III de la Loi sur les banques, une demande de lettres patentes constituant une banque de l’annexe II
sous la dénomination sociale de Banque Comerica — Canada, en
français, et Comerica Bank — Canada, en anglais.
Toute personne qui s’oppose à l’émission de ces lettres patentes peut s’adresser par écrit au Bureau du surintendant des
institutions financières, Division de l’interprétation et de la conformité, 255, rue Albert, 15e étage, Ottawa (Ontario) K1A 0H2,
au plus tard le 27 octobre 1997.
Toronto, le 27 août 1997
Les procureurs
MCMILLAN BINCH
[36-4-o]
[36-4-o]
NATIONAL BANK OF CANADA
BANQUE NATIONALE DU CANADA
DIVIDENDS
DIVIDENDES
Notice is hereby given that the following dividends on the outstanding shares of the Bank have been declared for the quarter
ending October 31, 1997. These dividends will be payable on or
after the dates indicated below:
I. On or after November 1, 1997
—to shareholders of record at the close of business on
September 26, 1997:
1. a dividend of $ 0.15 per share on Common Shares.
II. On or after November 15, 1997
—to shareholders of record at the close of business on October 10, 1997:
1. a dividend of $ 0.546875 per share on the Series 10 First
Preferred Shares;
Avis est, par les présentes, donné que les dividendes suivants
sur les actions en circulation de la Banque ont été déclarés pour le
trimestre se terminant le 31 octobre 1997. Ces dividendes seront
payables à compter des dates indiquées ci-dessous :
I. À compter du 1er novembre 1997
— aux actionnaires inscrits dans les registres de la Banque à la
fermeture des bureaux le 26 septembre 1997 :
1. un dividende de $ 0,15 l’action sur les actions ordinaires.
II. À compter du 15 novembre 1997
— aux actionnaires inscrits dans les registres de la Banque à la
fermeture des bureaux le 10 octobre 1997 :
1. un dividende de 0,546875 $ l’action sur les actions privilégiées de premier rang, série 10;
2626
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
2. a dividend of $ 0.50 per share on the Series 11 First Preferred Shares;
3. a dividend of $ 0.40625 per share on the Series 12 First Preferred Shares.
Montréal, August 28, 1997
2. un dividende de 0,50 $ l’action sur les actions privilégiées
de premier rang, série 11;
3. un dividende de 0,40625 $ l’action sur les actions privilégiées de premier rang, série 12.
Montréal, le 28 août 1997
By Order of the Board
JOHANNE L. RÉMILLARD
Vice-President—Legal Affairs
and Corporate Secretary
Par ordre du conseil
La vice-présidente — Affaires juridiques
et secrétaire corporatif
JOHANNE L. RÉMILLARD
[36-1-o]
[36-1-o]
ROYAL BANK OF CANADA
BANQUE ROYALE DU CANADA
LETTERS PATENT
LETTRES PATENTES
Notice is hereby given, pursuant to the provisions of section 25
of the Insurance Companies Act, S.C., 1991, c. 47, that Royal
Bank of Canada intends to file an application with the Superintendent of Financial Institutions Canada for letters patent incorporating General Insurance Company of Royal Bank of Canada/
Compagnie d’assurance générale de la Banque Royale du Canada
for the purpose of transacting the business of property and casualty insurance.
Any person objecting to the proposed incorporation may
submit an objection in writing to the Office of the Superintendent
of Financial Institutions, Ottawa, Ontario K1A 0H2, on or before
October 14, 1997.
Montréal, August 23, 1997
JANE E. LAWSON
Secretary
Avis est par les présentes donné que la Banque Royale du Canada a l’intention d’introduire une requête, au titre de l’article 25
de la Loi sur les sociétés d’assurances, L.C. (1991), ch. 47, auprès du surintendant des institutions financières du Canada, pour
des lettres patentes constituant en personne morale la Compagnie
d’assurance générale de la Banque Royale du Canada/General
Insurance Company of Royal Bank of Canada, afin d’exercer des
activités relatives aux assurances multirisques.
Quiconque s’oppose à la présente proposition de constitution
en personne morale peut soumettre une opposition par écrit au
Bureau du surintendant des institutions financières, Ottawa
(Ontario) K1A 0H2, au plus tard le 14 octobre 1997.
Montréal, le 23 août 1997
La secrétaire
JANE E. LAWSON
[34-4-o]
[34-4-o]
SECURITY NATIONAL INSURANCE COMPANY
LA SÉCURITÉ NATIONALE COMPAGNIE
D’ASSURANCES
CHANGE OF NAME
CHANGEMENT DE DÉNOMINATION SOCIALE
Notice is hereby given, pursuant to section 224 of the Insurance Companies Act, S.C., 1991, c. 47, that Security National
Insurance Company intends to make an application to the Minister of Finance for approval to change the French version of its
name from La Sécurité Nationale Compagnie d’Assurances to La
Sécurité Nationale Compagnie d’Assurance.
MARTINEAU WALKER
Legal Advisors
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 224
de la Loi sur les sociétés d’assurances, S.C. (1991), ch. 47, que la
société La Sécurité Nationale Compagnie d’Assurances a l’intention de présenter une demande au ministre des Finances pour
l’approbation du changement de la version française de sa
dénomination sociale actuelle, soit La Sécurité Nationale Compagnie d’Assurances pour celle de La Sécurité Nationale Compagnie d’Assurance.
Montréal, le 26 août 1997
Les conseillers juridiques
MARTINEAU WALKER
[36-4-o]
[36-4-o]
Montréal, August 26, 1997
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
2627
THE GLENGARRY AND STORMONT RAILWAY
COMPANY
THE GLENGARRY AND STORMONT RAILWAY
COMPANY
ANNUAL MEETING
Notice is hereby given that the annual meeting of the
shareholders of The Glengarry and Stormont Railway Company
will be held in the Meeting Room 11E, 11th Floor, 225 King
Street W., Toronto, Ontario, at 2:00 p.m., on September 10, 1997.
Toronto, July 9, 1997
By Order of the Board
GLEN R. COPELAND
Secretary
ASSEMBLÉE ANNUELLE
Avis est par les présentes donné que l’assemblée annuelle des
actionnaires de The Glengarry and Stormont Railway Company
aura lieu dans la pièce 11E, 11e étage, au 225, rue King Ouest,
Toronto (Ontario), à 14 h, le 10 septembre 1997.
Toronto, le 9 juillet 1997
Par ordre du conseil
Le secrétaire
GLEN R. COPELAND
[33-4-o]
[33-4]
THE KINGSTON AND PEMBROKE RAILWAY
COMPANY
COMPAGNIE DU CHEMIN DE FER DE KINGSTON À
PEMBROKE
ANNUAL GENERAL MEETING
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE
Notice is hereby given that the annual general meeting of the
shareholders of The Kingston and Pembroke Railway Company
will be held on Tuesday, September 9, 1997, at 9:45 a.m., Calgary
time, in the Brandon Room, Gulf Canada Square, Room 20071,
Calgary, Alberta, for the presentation of the financial statements,
the election of Directors, the appointment of the auditor of the
Company and the transaction of such other business as may properly come before the meeting.
Calgary, July 29, 1997
By Order of the Board
R. V. HORTE
Assistant Secretary
Avis est par les présentes donné que l’assemblée générale annuelle des actionnaires de la Compagnie du chemin de fer de
Kingston à Pembroke se tiendra dans la salle Brandon, au Gulf
Canada Square, pièce 20071, Calgary (Alberta), le mardi 9 septembre 1997, à 9 h 45, heure de Calgary, pour présenter les états
financiers, élire les administrateurs, nommer le vérificateur de la
Compagnie et examiner toutes les questions dont elle pourra être
saisie.
Calgary, le 29 juillet 1997
Par ordre du conseil
Le secrétaire adjoint
R. V. HORTE
[33-4-o]
[33-4-o]
THE LAKE ERIE AND NORTHERN RAILWAY
COMPANY
LE CHEMIN DE FER DU LAC ÉRIÉ ET DU NORD
ANNUAL GENERAL MEETING
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE
Notice is hereby given that the annual general meeting of the
shareholders of The Lake Erie and Northern Railway Company
will be held on Tuesday, September 9, 1997, at 9:15 a.m., Calgary
time, in the Brandon Room, Room 20071, Gulf Canada Square,
Calgary, Alberta, for the presentation of the financial statements,
the election of Directors, the appointment of the auditor of the
Company and the transaction of such other business as may properly come before the meeting.
Calgary, July 29, 1997
By Order of the Board
R. V. HORTE
Assistant Secretary
Avis est par les présentes donné que l’assemblée générale annuelle des actionnaires du Chemin de fer du Lac Érié et du Nord
se tiendra au Gulf Canada Square, Calgary (Alberta), dans la
salle Brandon, pièce 20071, le mardi 9 septembre 1997, à 9 h 15,
heure de Calgary, pour présenter les états financiers, élire les
administrateurs, nommer le vérificateur de la Compagnie et examiner toutes les questions dont elle pourra être saisie.
[33-4-o]
[33-4-o]
Calgary, le 29 juillet 1997
Par ordre du conseil
Le secrétaire adjoint
R. V. HORTE
2628
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
MANITOBA AND NORTH WESTERN RAILWAY
COMPANY OF CANADA
COMPAGNIE DU CHEMIN DE FER DU MANITOBA ET
DU NORD-OUEST DU CANADA
ANNUAL GENERAL MEETING
Notice is hereby given that the annual general meeting of the
shareholders of Manitoba and North Western Railway Company
of Canada will be held on Tuesday, September 9, 1997, at
10:00 a.m., Calgary time, in the Brandon Room, Room 20071,
Gulf Canada Square, Calgary, Alberta, for the presentation of the
financial statements, the election of Directors, the appointment of
the auditor of the Company and the transaction of such other
business as may properly come before the meeting.
Calgary, July 29, 1997
By Order of the Board
R. V. HORTE
Assistant Secretary
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE
Avis est par les présentes donné que l’assemblée générale annuelle des actionnaires de la Compagnie du chemin de fer du
Manitoba et du Nord-Ouest du Canada se tiendra au Gulf Canada
Square, Calgary (Alberta), dans la salle Brandon, pièce 20071, le
mardi 9 septembre 1997, à 10 h, heure de Calgary, pour présenter
les états financiers, élire les administrateurs, nommer le vérificateur de la Compagnie et examiner toutes les questions dont elle
pourra être saisie.
Calgary, le 29 juillet 1997
Par ordre du conseil
Le secrétaire adjoint
R. V. HORTE
[33-4-o]
[33-4-o]
MILLENNIUM PETROCHEMICALS INC.
MILLENNIUM PETROCHEMICALS INC.
DOCUMENT DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENT
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on August 21, 1997, the following
document was deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
Lease Supplement No. 8 dated as of August 20, 1997, between
Millennium Petrochemicals Inc. and Sumitomo Bank Leasing
and Finance, Inc.
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 21 août 1997 le
document suivant a été déposé au Bureau du registraire général
du Canada :
Huitième supplément au contrat de location en date du 20 août
1997 entre la Milennium Petrochemicals Inc. et la Sumitomo
Bank Leasing and Finance, Inc.
August 29, 1997
Le 29 août 1997
MCCARTHY TÉTRAULT
Solicitors
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT
[36-1-o]
[36-1-o]
THE MONTREAL AND ATLANTIC RAILWAY
COMPANY
COMPAGNIE DU CHEMIN DE FER DE MONTRÉAL À
L’ATLANTIQUE
ANNUAL GENERAL MEETING
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE
Notice is hereby given that the annual general meeting of the
shareholders of The Montreal and Atlantic Railway Company will
be held on Tuesday, September 9, 1997, at 11:20 a.m., Montréal
time, in the Conference Room, Room 100, Windsor Station,
Montréal, Quebec, for the presentation of the financial statements, the election of Directors, the appointment of the auditor of
the Company and the transaction of such other business as may
properly come before the meeting.
Calgary, July 29, 1997
By Order of the Board
R. V. HORTE
Assistant Secretary
Avis est par les présentes donné que l’assemblée générale annuelle des actionnaires de la Compagnie du chemin de fer de
Montréal à l’Atlantique se tiendra à la gare Windsor, Montréal
(Québec), dans la salle de conférences, pièce 100, le mardi
9 septembre 1997, à 11 h 20, heure de Montréal, pour présenter
les états financiers, élire les administrateurs, nommer le vérificateur de la Compagnie et examiner toutes les questions dont elle
pourra être saisie.
Calgary, le 29 juillet 1997
Par ordre du conseil
Le secrétaire adjoint
R. V. HORTE
[33-4-o]
[33-4-o]
NAPIERVILLE JUNCTION RAILWAY COMPANY
LA COMPAGNIE DU CHEMIN DE FER DE JONCTION
DE NAPIERVILLE
ANNUAL GENERAL MEETING
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE
Notice is hereby given that the annual general meeting of the
shareholders of Napierville Junction Railway Company will be
Avis est par les présentes donné que l’assemblée générale annuelle des actionnaires de La Compagnie du chemin de fer de
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
2629
held on Tuesday, September 9, 1997, at 11:50 a.m., Montréal
time, in the Conference Room, Room 100, Windsor Station,
Montréal, Quebec, for the presentation of the financial statements, the election of Directors and the transaction of such other
business as may properly come before the meeting.
Calgary, July 29, 1997
By Order of the Board
R. V. HORTE
Assistant Secretary
jonction de Napierville se tiendra à la gare Windsor, Montréal
(Québec), dans la salle de conférences, pièce 100, le mardi
9 septembre 1997, à 11 h 50, heure de Montréal, pour présenter
les états financiers, élire les administrateurs et examiner toutes les
questions dont elle pourra être saisie.
Calgary, le 29 juillet 1997
Par ordre du conseil
Le secrétaire adjoint
R. V. HORTE
[33-4-o]
[33-4-o]
ONTARIO AND QUEBEC RAILWAY COMPANY
COMPAGNIE DU CHEMIN DE FER D’ONTARIO ET
QUÉBEC
ANNUAL GENERAL MEETING
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE
Notice is hereby given that the annual general meeting of the
shareholders of the Ontario and Quebec Railway Company will
be held in Room 100, Windsor Station, Montréal, Quebec, on
Tuesday, September 9, 1997, at 2:00 p.m. (Montréal time), for the
election of Directors and for the transaction of such other business as may properly come before the said meeting.
The transfer books kept in the City of Montréal, Quebec, for
the common stock will be closed at the close of business on
Tuesday, September 2, 1997, and only shareholders of record as
at the time of the closing of the transfer books shall be entitled to
vote at the said meeting or any adjournments thereof. The books
will be re-opened on Wednesday, September 10, 1997.
Calgary, August 11, 1997
By Order of the Board
R. V. HORTE
Secretary
Avis est par les présentes donné que l’assemblée générale annuelle des actionnaires de la Compagnie du chemin de fer
d’Ontario et Québec se tiendra dans le bureau 100 de la gare
Windsor, Montréal (Québec), le mardi 9 septembre 1997, à 14 h
(heure de Montréal), pour élire les administrateurs et examiner
toutes les questions dont elle pourra être saisie.
Les registres de transfert des actions ordinaires, tenus à Montréal (Québec), seront clos à la fin de la journée ouvrable le mardi
2 septembre 1997. Seuls les actionnaires inscrits au moment de la
clôture des registres de transfert pourront voter à ladite assemblée
ou à l’assemblée subséquente en cas d’ajournement. Ces registres
seront rouverts le mercredi 10 septembre 1997.
Calgary, le 11 août 1997
Par ordre du conseil
Le secrétaire
R. V. HORTE
[33-4-o]
[33-4-o]
ST. LAWRENCE AND HUDSON RAILWAY COMPANY
LIMITED
COMPAGNIE DE CHEMIN DE FER SAINT-LAURENT ET
HUDSON LIMITÉE
Three-Year Rail Network Plan, 1997–2000
Plan triennal du réseau ferroviaire, 1997-2000
Pursuant to section 141 of the Canada Transportation Act,
St. Lawrence and Hudson Railway Company Limited (StL&H)
has updated its Three-Year Rail Network Plan.
Conformément à l’article 141 de la Loi sur les transports au
Canada, la Compagnie de chemin de fer Saint-Laurent et Hudson
Limitée (StL&H) a mis à jour son Plan triennal du réseau
ferroviaire.
Contents of Network Plan
Contenu du Plan de réseau
This Plan consists of two schedules:
Schedule A is a comprehensive list of all lines indicating
whether within the next three years StL&H intends to transfer
the line or its operating interest in the line, or to take steps to
discontinue operating the line.
Schedule B is comprised of a schematic map which is not to
scale. It is included to illustrate graphically StL&H’s rail network and to provide general information only about StL&H’s
Network Plan.
Ce plan est constitué de deux annexes :
L’annexe A est une liste complète de toutes les lignes dont le
StL&H, au cours des trois prochaines années, entend céder la
propriété ou les droits d’exploitation, ou cesser l’exploitation.
L’annexe B est constituée d’une carte schématique qui n’est
pas à l’échelle. Cette carte vise à représenter de façon graphique le réseau ferroviaire du StL&H et à fournir des renseignements généraux seulement sur le Plan de réseau du StL&H.
Explanation of Terms and Timing
Explication des termes et calendrier
The following is an overview of terms used in this Network
Plan:
1. To Continue Operation:
StL&H intends to continue operation of these lines.
Voici un aperçu des désignations utilisées dans le présent plan
de réseau :
1. À maintenir en exploitation :
Le StL&H a l’intention de continuer d’exploiter ces lignes.
Canada Gazette Part I
2630
September 6, 1997
2. To Transfer:
A line, or StL&H’s operating interest in the line, designated
“To Transfer” may be sold, leased or otherwise transferred.
3. To Discontinue:
A line designated as “To Discontinue” means that StL&H
intends to discontinue operating the line if it is not
transferred.
Plan Updates
2. À céder :
Une ligne (ou les droits d’exploitation du StL&H sur cette
ligne) « à céder » peut être vendue, louée ou transférée de
quelque autre manière.
3. À ne pas maintenir en exploitation :
Une ligne « à ne pas maintenir en exploitation » est une ligne
dont le StL&H a l’intention de cesser l’exploitation s’il ne
parvient pas à la céder.
Mises à jour du Plan de réseau
The Three-Year Rail Network Plan may be updated at any
time.
Le Plan triennal de réseau peut être mis à jour en tout temps.
Posting
Publication
This plan will be published in the Canada Gazette and, as a result, the plan will be available nationally in depository libraries.
Le présent plan de réseau sera publié dans la Gazette du
Canada et, en conséquence, sera disponible à l’échelle nationale
dans les bibliothèques dépositaires.
On peut consulter le Plan de réseau aux bureaux suivants :
A copy of the plan will be available for inspection at the following offices:
Montréal:
St. Lawrence and Hudson Railway Company
Limited
Government and Public Affairs
Windsor Station, Room 267,
Montréal, Quebec H3C 3E4
Toronto:
St. Lawrence and Hudson Railway Company
Limited
Government and Public Affairs
40 University Avenue, Suite 200
Toronto, Ontario M5J 1T1
Montréal :
Toronto :
SCHEDULE A
Compagnie de chemin de fer Saint-Laurent et
Hudson Limitée
Affaires publiques et gouvernementales
Gare Windsor, Bureau 267
Montréal (Québec) H3C 3E4
Compagnie de chemin de fer Saint-Laurent et
Hudson Limitée
Affaires publiques et gouvernementales
40, avenue University, Bureau 200
Toronto (Ontario) M5J 1T1
ANNEXE A
Le 1er septembre 1997
September 1, 1997
St. Lawrence and Hudson Railway Company Limited
Compagnie de chemin de fer Saint-Laurent et Hudson Limitée
Three-Year Rail Network Plan, 1997–2000
Plan triennal du réseau ferroviaire, 1997-2000
The following is a comprehensive list of all lines in Canada
that St. Lawrence and Hudson Railway Company Limited intends
“to transfer” (T) or “to Discontinue” (D) during the three-year
period 1997 to 2000. It is an update of the StL&H Three-Year
Rail Network Plan dated April 1, 1997.
Voici la liste complète de toutes les lignes au Canada que la
Compagnie de chemin de fer Saint-Laurent et Hudson Limitée a
l’intention, durant les années 1997-2000, de céder (C) ou de ne
pas maintenir en exploitation (N). Cette liste est une mise à jour
de celle figurant dans le Plan de réseau triennal du StL&H en date
du 1er avril 1997.
La liste inclut toutes les voies auxiliaires de correspondance.
La liste énumère les voies dans un sens est-ouest, d’après le
Code de comptabilité des gares marchandises (système de numérotation des gares utilisé par les chemins de fer pour l’établissement des feuilles de route).
This list of lines includes all connecting auxiliary track.
The list has an east-to-west orientation based on the Freight
Station Accounting Code (station numbering system used by
railways for waybilling purposes).
Subdivision
Edmundston
Adirondack (Seaway Spur)
Adirondack (LaSalle Loop)
Adirondack (South Bank Branch)
Trois-Rivières
Saint-Maurice Valley
Saint-Gabriel
Westmount (Saint-Henri Yard—
CFS Lead)
Lachute
Prescott
Between
Grand Falls, N.B.
Côte-Sainte-Catherine, Que.
(south of Highway 132)
LaSalle, Que. (Des Oblats Street)
LaSalle, Que. (Clément Street)
Mascouche, Que.
Trois-Rivières, Que.
Lanoraie, Que.
Montréal, Que. (Greene Avenue)
And
Cyr Jct. N.B. (near Saint-Léonard)
Côte-Sainte-Catherine, Que.
(First Ave.)
LaSalle, Que. (Lapierre Street)
Montréal, Que. (De 1’Église Avenue)
Québec, Que.
Grand-Mère, Que.
Joliette, Que.
Montréal, Que. (Carillon Avenue)
Thurso, Que.
Preswood, Ont.
Lemieux Island, Ont.
Leitrim Road, Ont.
Plan
T
T
Approx. Distance
Miles
Km
7.8
12.6
2.3
3.7
T
T
T
T
T
D
3.0
4.0
151.4
27.9
7.5
0.7
4.8
6.4
243.6
44.9
12.1
1.1
T
T
33.2
2.9
53.4
4.7
Le 6 septembre 1997
Subdivision
Prescott
Prescott
Ellwood
Ellwood (1)
Prescott* (1)
Belleville
Goderich
Goderich
St. Thomas
Port Burwell
Owen Sound
Dunnville
Welland (1)
Welland (1)
Waterford (1)
Waterford (1)
Gazette du Canada Partie I
Between
And
Leitrim Road, Ont.
Kemptville, Ont.
Kemptville, Ont.
Oxford Station, Ont.
Mileage 5.02, Ont.
Lemieux Island, Ont.
Preswood, Ont.
Mileage 5.02, Ont.
Preswood, Ont.
Walkley Line, Ont.
* Includes the connecting track from the
Prescott Subdivision via the Walkley Line
to Walkley Yard, approximately 0.4 mile
(0.6 km) and all tracks in StL&H’s Walkley Yard.
Toronto, Ont. (Millwood Road)
Toronto, Ont. (Cherry Street)
Guelph Jct., Ont. (near Campbellville)
Guelph, Ont. (Norwich Street)
Guelph, Ont. (Norwich Street)
Guelph, Ont. (Woodlawn Road)
Putnam, Ont.
St. Thomas, Ont.
Ingersoll, Ont.
Tillsonburg, Ont.
Streetsville, Ont.
Orangeville, Ont.
Smithville, Ont.
Port Maitland, Ont.
Hewitt, Ont.
Mileage 33.96, Ont. (near Hagersville)
Mileage 38.0, Ont. (near Hagersville)
Mileage 48.7, Ont. (Waterford)
Mileage 0.0, Ont. (Waterford)
Mileage 45.48, Ont. (near St. Thomas)
Mileage 45.48, Ont. (near St. Thomas)
Mileage 100.2, Ont. (Fargo, Ont.)
Plan
D
T
T
T
T
D
T
D
T
D
D
T
D
D
D
T
2631
Approx. Distance
Miles
Km
20.1
32.3
7.4
11.9
0.4
0.6
5.0
8.0
0.4
0.6
3.2
15.4
3.1
19.4
17.6
35.7
19.0
34.0
10.7
45.5
54.7
5.1
24.8
5.0
31.2
28.3
57.4
30.6
54.7
17.2
73.2
88.0
———
Km—Conversion based on 1.609 kilometres per mile.
T—To Transfer.
D—To Discontinue.
(1) Jointly operated by CN and StL&H.
Subdivision
Edmundston
Adirondack (embr. du Seaway)
Entre
et
Grand-Sault (N.-B.)
Cyr Jct. (N.-B.) [près de Saint-Léonard]
Côte-Sainte-Catherine (Qué.)
Côte-Sainte-Catherine (Qué.) [1re Avenue]
[au sud de la 132]
LaSalle (Qué.) [rue Lapierre]
Adirondack (voie en raquette de LaSalle) LaSalle (Qué.) [rue Des Oblats]
Adirondack (embr. de la South Branch)
LaSalle (Qué.) [rue Clément]
Montréal (Qué.) [avenue de l’Église]
Trois-Rivières
Mascouche (Qué.)
Québec (Qué.)
Vallée de la Saint-Maurice
Trois-Rivières (Qué.)
Grand-Mère (Qué.)
Saint-Gabriel
Lanoraie (Qué.)
Joliette (Qué.)
Westmount (triage Saint-Henri,
Montréal (Qué.) [avenue Greene]
Montréal (Qué.) [avenue Carillon]
voie d’accès CFS)
Lachute
Thurso (Qué.)
Île Lemieux (Ont.)
Prescott
Preswood (Ont.)
Chemin Leitrim (Ont.)
Prescott
Chemin Leitrim (Ont.)
Kemptville (Ont.)
Prescott
Kemptville (Ont.)
Oxford Station (Ont.)
Ellwood
Mille 5.02 (Ont.)
Île Lemieux (Ont.)
Ellwood (1)
Preswood (Ont.)
Mille 5.02 (Ont.)
Prescott* (1)
Preswood (Ont.)
Ligne de Walkley (Ont.)
* Comprend la voie de raccordement allant
de la subdivision de Prescott au triage
Walkley par la ligne de Walkley, une
distance d’environ 0,4 mille (0,6 km), et
toutes les voies dans le triage Walkley du
StL&H.
Belleville
Toronto (Ont.) [chemin Millwood]
Toronto (Ont.) [rue Cherry]
Goderich
Guelph Jct. (Ont.) [près de Campbellville] Guelph (Ont.) [rue Norwich]
Goderich
Guelph (Ont.) [rue Norwich]
Guelph (Ont.) [chemin Woodlawn]
St. Thomas
Putnam (Ont.)
St. Thomas (Ont.)
Port Burwell
Ingersoll (Ont.)
Tillsonburg (Ont.)
Owen Sound
Streetsville (Ont.)
Orangeville (Ont.)
Dunnville
Smithville (Ont.)
Port Maitland (Ont.)
Welland (1)
Hewitt (Ont.)
Mille 33,96 (Ont.) [près de Hagersville]
Welland (1)
Mille 38,0 (Ont.) [près de Hagersville]
Mille 48,7 (Ont.) [Waterford]
Waterford (1)
Mille 0,0 (Ont.) [Waterford]
Mille 45,48 (Ont.) [près de St. Thomas]
Waterford (1)
Mille 45,48 (Ont.) [près de St. Thomas] Mille 100,2 (Ont.) [Fargo]
———
Km — 1,609 kilomètre au mille.
C — « À céder ».
N — « À ne pas maintenir en exploitation ».
(1) Exploitée en commun par le CN et le StL&H.
Plan
C
C
Distance approx.
Milles
Km
7,8
12,6
2,3
3,7
C
C
C
C
C
N
3,0
4,0
151,4
27,9
7,5
0,7
4,8
6,4
243,6
44,9
12,1
1,1
C
C
N
C
C
C
C
33,2
2,9
20,1
7,4
0,4
5,0
0,4
53,4
4,7
32,3
11,9
0,6
8,0
0,6
N
C
N
C
N
N
C
N
N
N
C
3,2
15,4
3,1
19,4
17,6
35,7
19,0
34,0
10,7
45,5
54,7
5,1
24,8
5,0
31,2
28,3
57,4
30,6
54,7
17,2
73,2
88,0
2632
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
2633
2634
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
TORONTO, GREY AND BRUCE RAILWAY COMPANY
COMPAGNIE DU CHEMIN DE FER DE TORONTO,
GREY ET BRUCE
ANNUAL GENERAL MEETING
Notice is hereby given that the annual general meeting of the
shareholders of Toronto, Grey and Bruce Railway Company will
be held on Tuesday, September 9, 1997, at 11:35 a.m., Montréal
time, in the Conference Room, Room 100, Windsor Station,
Montréal, Quebec, for the presentation of the financial statements, the election of Directors, the appointment of the auditor of
the Company and the transaction of such other business as may
properly come before the meeting.
Calgary, July 29, 1997
By Order of the Board
R. V. HORTE
Assistant Secretary
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE
Avis est par les présentes donné que l’assemblée générale annuelle des actionnaires de la Compagnie du chemin de fer de
Toronto, Grey et Bruce se tiendra à la gare Windsor, Montréal
(Québec), dans la salle de conférences, pièce 100, le mardi
9 septembre 1997, à 11 h 35, heure de Montréal, pour présenter
les états financiers, élire les administrateurs, nommer le vérificateur de la Compagnie et examiner toutes les questions dont elle
pourra être saisie.
Calgary, le 29 juillet 1997
Par ordre du conseil
Le secrétaire adjoint
R. V. HORTE
[33-4-o]
[33-4-o]
ADM AGRI-INDUSTRIES LTD.
ADM AGRI-INDUSTRIES LTÉE
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
ADM Agri-Industries Ltd. hereby gives notice that an application has been made to the Minister of Fisheries and Oceans under
the Navigable Waters Protection Act, R.S., 1985, Chapter N-22,
for approval of the plans and site of the work described herein.
Under section 9 of the said Act, ADM Agri-Industries Ltd. has
deposited with the Minister of Fisheries and Oceans, and in the
Office of the District Registrar of the Land Registry District of
La Prairie, at 214 Saint-Ignace, La Prairie, Quebec J5R 1E5, under Deposit No. 392608, a description of the site and plans of
an intended marine terminal in the St. Lawrence Seaway at
Kahnawake.
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation should be directed, not later than one month from the
date of publication of this notice, to the Regional Director, Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans, Laurentian Region, 101 Champlain Boulevard, Québec, Quebec
G1K 7Y7.
Kahnawake, August 28, 1997
BRIAN BROHMAN
Plant Manager
La société ADM Agri-Industries Ltée donne avis par les présentes qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Pêches et des Océans en vertu de la Loi sur la protection des eaux
navigables, L.R. (1985), chapitre N-22, pour l’approbation des
plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La société
ADM Agri-Industries Ltée a, en vertu de l’article 9 de ladite loi,
déposé auprès du ministre des Pêches et des Océans, et au bureau
de la publicité des droits du district d’enregistrement de La Prairie
au 214, rue Saint-Ignace, La Prairie (Québec) J5R 1E5, sous le
numéro de dépôt 392608, une description de l’emplacement et les
plans du projet de terminal portuaire dans la voie maritime du
Saint-Laurent à Kahnawake.
Le projet fait présentement l’objet d’un examen préalable
en conformité avec la Loi canadienne sur l’évaluation
environnementale.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime doit être adressée par écrit, dans
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
au Directeur régional, Garde côtière canadienne, Ministère des
Pêches et des Océans, Région des Laurentides, 101, boulevard
Champlain, Québec (Québec) G1K 7Y7.
Kahnawake, le 28 août 1997
Le gérant des opérations
BRIAN BROHMAN
[36-1-o]
[36-1-o]
And take notice that the project is presently subject to review
pursuant to the Canadian Environmental Assessment Act.
MANNING DIVERSIFIED FOREST PRODUCTS
MANNING DIVERSIFIED FOREST PRODUCTS
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Manning Diversified Forest Products hereby gives notice that
an application has been made to the Minister of Fisheries and
Oceans under the Navigable Waters Protection Act, R.S., 1985,
Chapter N-22, for approval of the plans and site of the work described herein. Under section 9 of the said Act, Manning Diversified Forest Products has deposited with the Minister of Fisheries
and Oceans, and in the Office of the District Registrar of the
La société Manning Diversified Forest Products donne avis par
les présentes qu’une demande a été déposée auprès du ministre
des Pêches et des Océans en vertu de la Loi sur la protection des
eaux navigables, L.R. (1985), chapitre N-22, pour l’approbation
des plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La
société Manning Diversified Forest Products a, en vertu de
l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des Pêches et
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
2635
And take notice that the project will be subject to review pursuant to the Canadian Environmental Assessment Act.
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation or the environment should be directed, not later than
one month from the date of publication of this notice, to the Regional Director, Canadian Coast Guard, Department of Fisheries
and Oceans, 201 Front Street N., Suite 703, Sarnia, Ontario
N7T 8B1.
Sexsmith, August 25, 1997
DON LILAND
Engineer
des Océans, et au bureau du conservateur des titres local du district d’enregistrement de Northern Alberta, situé au 10365, 97e
Rue, Edmonton (Alberta), sous le numéro de dépôt 972245240,
une description de l’emplacement et les plans d’un pont audessus de la rivière Hotchkiss, au nord de Manning (Alberta),
quart sud-est, 17-93-23, à l’ouest du cinquième méridien.
Le projet fera l’objet d’un examen en conformité avec la Loi
canadienne sur l’évaluation environnementale.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime et sur l’environnement doit être
adressée par écrit, dans un délai d’un mois suivant la date de
publication du présent avis, au Directeur régional, Garde côtière
canadienne, Ministère des Pêches et des Océans, 201, rue Front
Nord, Bureau 703, Sarnia (Ontario) N7T 8B1.
Sexsmith, le 25 août 1997
L’ingénieur
DON LILAND
[36-1-o]
[36-1]
Land Registry District of Northern Alberta, at 10365 97th Street,
Edmonton, Alberta, under Deposit No. 972245240, a description
of the site and plans of a bridge over Hotchkiss River, north of
Manning, Alberta, at SE Quarter 17-93-23-W5M.
AQUILA CANADA CORP.
AQUILA CANADA CORP.
APPLICATION FOR AUTHORIZATION TO EXPORT
ELECTRICITY
DEMANDE VISANT L’EXPORTATION D’ÉLECTRICITÉ
Notice is hereby given that by an application dated August 1,
1997, Aquila Canada Corp. (the Applicant) has applied to the
National Energy Board, under Division II of Part VI of the National Energy Board Act (the Act), for authorization to export,
over a ten year term, up to 5 000 GWh of interruptible energy and
5 000 GWh of short-term firm energy in each year of the term.
The electricity to be exported will be purchased by the Applicant
from Canadian utilities and independent generators, and others,
who have excess electrical power available on a firm or interruptible basis. The Applicant plans to undertake marketing activities throughout North America and the electricity to be exported may originate from any Canadian province.
Avis est par les présentes donné que conformément à la demande déposée le 1er août 1997, Aquila Canada Corp. (le demandeur) demande à l’Office national de l’énergie (l’Office)
l’autorisation, en vertu de la section II de la partie VI de la Loi
sur l’Office national de l’énergie (la Loi), d’exporter, pendant
une période de dix ans, jusqu’à concurrence de 5 000 GWh
d’énergie interruptible et 5 000 GWh d’énergie garantie à court
terme au cours de chaque année de la période. L’électricité ainsi
exportée sera achetée par le demandeur auprès de sociétés canadiennes de services publics et de producteurs indépendants ou
autres qui disposent d’un surplus d’énergie électrique, garantie ou
interruptible. Le demandeur prévoit mener des activités de
marketing partout en Amérique du Nord, et l’électricité devant
être exportée pourra provenir de n’importe quelle province
canadienne.
L’Office souhaite obtenir les points de vue des parties intéressées au sujet de cette demande avant de délivrer un permis ou de
recommander au gouverneur en conseil qu’une audience publique
soit tenue. Les instructions relatives à la procédure énoncées ciaprès exposent en détail la démarche qui sera suivie.
1. Le demandeur doit déposer et conserver au dossier, aux fins
d’examen public pendant les heures normales de bureau, des copies de la demande à ses bureaux situés au 140, Quatrième avenue Sud-Ouest, Bureau 2570, Calgary (Alberta) T2P 3N3, et en
fournir une copie à quiconque en fait la demande. On peut aussi
consulter une copie de la demande, pendant les heures normales
de bureau, à la bibliothèque de l’Office, 311, Sixième avenue
Sud-Ouest, Pièce 100, Calgary (Alberta) T2P 3H2.
2. Les parties qui désirent déposer des mémoires doivent le faire
auprès du Secrétaire, Office national de l’énergie, 311, Sixième
avenue Sud-Ouest, Calgary (Alberta) T2P 3H2, (403) 292-5503
(télécopieur), et auprès du demandeur, au plus tard le 7 octobre
1997.
The Board wishes to obtain the views of interested parties on
this Application before issuing a permit or recommending to the
Governor in Council that a public hearing be held. The directions
on procedure that follow explain in detail the procedure that will
be used.
1. The Applicant shall deposit and keep on file, for public inspection during normal business hours, copies of the application
at its offices located at 140 Fourth Avenue S.W., Suite 2570,
Calgary, Alberta T2P 3N3, and provide a copy of the application
to any person who requests a copy. A copy of the application is
also available for viewing during normal business hours in the
Board’s library, 311 Sixth Avenue S.W., Room 100, Calgary,
Alberta T2P 3H2.
2. Submissions that any party wishes to present shall be filed with
The Secretary, National Energy Board, 311 Sixth Avenue S.W.,
Calgary, Alberta T2P 3H2, (403) 292-5503 (Facsimile), and the
Applicant by October 7, 1997.
2636
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
3. Pursuant to subsection 119.06(2) of the Act, the Board shall
have regard to all considerations that appear to it to be relevant.
In particular, the Board is interested in the views of submittors
with respect to:
(a) the effect of the exportation of the electricity on provinces
other than that from which the electricity is to be exported;
(b) the impact of the exportation on the environment; and
(c) whether the Applicant has
(i) informed those who have declared an interest in buying
electricity for consumption in Canada of the quantities and
classes of service available for sale, and
(ii) given an opportunity to purchase electricity on terms and
conditions as favourable as the terms and conditions specified in the application to those who, within a reasonable time
of being so informed, demonstrate an intention to buy electricity for consumption in Canada.
4. Any answer to submissions that the Applicant wishes to present in response to items 2 and 3 of this Notice of Application
and Directions on Procedure shall be filed with the Secretary of
the Board and served on the party that filed the submission, by
October 22, 1997.
5. Any reply that submittors wish to present in response to item 4
of this Notice of Application and Directions on Procedure shall
be filed with the Secretary of the Board and served on the Applicant by November 3, 1997.
6. For further information on the procedures governing the
Board’s examination, contact M. L. Mantha, Secretary, (403)
299-2714 (Telephone), (403) 292-5503 (Facsimile).
AQUILA CANADA CORP.
3. Conformément au paragraphe 119.06(2) de la Loi, l’Office
tiendra compte de tous les facteurs qu’il estime pertinents. En
particulier, il s’intéresse aux points de vue des déposants sur les
questions suivantes :
a) les conséquences de l’exportation sur les provinces autres
que la province exportatrice;
b) les conséquences de l’exportation sur l’environnement;
c) le fait que le demandeur :
(i) a informé quiconque s’est montré intéressé par l’achat
d’électricité pour consommation au Canada des quantités et
des catégories de services offerts,
(ii) a donné la possibilité d’acheter de l’électricité à des
conditions aussi favorables que celles indiquées dans la demande, à ceux qui ont, dans un délai raisonnable suivant la
communication de ce fait, manifesté l’intention d’acheter de
l’électricité pour consommation au Canada.
4. Si le demandeur souhaite répondre aux mémoires visés aux
points 2 et 3 des présentes instructions relatives à la procédure, il
doit déposer sa réponse auprès du secrétaire de l’Office et en
signifier copie à la partie qui a déposé le mémoire, au plus tard le
22 octobre 1997.
5. Si un déposant souhaite répliquer à la réponse visée au point 4
des présentes instructions relatives à la procédure, il doit déposer
cette réplique auprès du secrétaire de l’Office et en signifier copie
au demandeur au plus tard le 3 novembre 1997.
6. Pour obtenir de plus amples renseignements sur les procédures
régissant l’examen mené par l’Office, prière de communiquer
avec M. L. Mantha, secrétaire, par téléphone, au (403) 299-2714,
ou par télécopieur, au (403) 292-5503.
AQUILA CANADA CORP.
[36-1-o]
[36-1-o]
MERRY-GO-ROUND CHILDREN’S FOUNDATION
MERRY-GO-ROUND CHILDREN’S FOUNDATION
RELOCATION OF HEAD OFFICE
CHANGEMENT DE LIEU DU SIÈGE SOCIAL
Notice is hereby given that MERRY-GO-ROUND CHILDREN’S FOUNDATION has changed the location of its head
office to the Municipality of Metropolitan Toronto, Province of
Ontario.
August 13, 1997
G. SCOTT PATERSON
President
Avis est par les présentes donné que la MERRY-GO-ROUND
CHILDREN’S FOUNDATION a changé le lieu de son siège social qui est maintenant situé dans la municipalité de la communauté urbaine de Toronto, province d’Ontario.
Le 13 août 1997
Le président
G. SCOTT PATERSON
[36-1-o]
[36-1]
MERRY-GO-ROUND CHILDREN’S FUND
MERRY-GO-ROUND CHILDREN’S FUND
RELOCATION OF HEAD OFFICE
CHANGEMENT DE LIEU DU SIÈGE SOCIAL
Notice is hereby given that MERRY-GO-ROUND CHILDREN’S FUND has changed the location of its head office to the
Municipality of Metropolitan Toronto, Province of Ontario.
G. SCOTT PATERSON
President
Avis est par les présentes donné que la MERRY-GO-ROUND
CHILDREN’S FUND a changé le lieu de son siège social qui est
maintenant situé dans la municipalité de la communauté urbaine
de Toronto, province d’Ontario.
Le 13 août 1997
Le président
G. SCOTT PATERSON
[36-1-o]
[36-1]
August 13, 1997
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
2637
NORTHERN LIGHTS MINISTRY INC.
LES MINISTÈRES LUMIÈRE DU NORD INC.
RELOCATION OF HEAD OFFICE
CHANGEMENT DE LIEU DU SIÈGE SOCIAL
Notice is hereby given that NORTHERN LIGHTS MINISTRY
INC. has changed the location of its head office to the City of
Longueuil, Province of Quebec.
DOUG KORNWOLF
President
Avis est par les présentes donné que LES MINISTÈRES LUMIÈRE DU NORD INC. a changé le lieu de son siège social qui
est maintenant situé dans la ville de Longueuil, province de
Québec.
Le 13 mars 1997
Le président
DOUG KORNWOLF
[36-1-o]
[36-1-o]
March 13, 1997
2638
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
ORDER IN COUNCIL
DÉCRET EN CONSEIL
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
Code of Practice for the Elimination of Fluorocarbon Emissions
from Refrigeration and Air Conditioning Systems
Code de pratiques visant l’élimination des émissions de
fluorocarbures en provenance des systèmes de réfrigération et de
climatisation
P.C. 1997-1161
C.P. 1997-1161
August 28, 1997
Whereas, pursuant to subsection 8(1) of the Canadian Environmental Protection Act, the Minister of the Environment has
revised the Code of Practice for the Elimination of Fluorocarbon
Emissions from Refrigeration and Air Conditioning Systems;
Therefore, His Excellency the Governor General in Council, on
the recommendation of the Minister of the Environment, pursuant
to section 10 of the Canadian Environmental Protection Act,
hereby gives notice of the revised Code of Practice for the Elimination of Fluorocarbon Emissions from Refrigeration and Air
Conditioning Systems, in accordance with the schedule hereto, to
be published in the Canada Gazette, Part I.
Le 28 août 1997
Attendu que, en vertu du paragraphe 8(1) de la Loi canadienne
sur la protection de l’environnement, le ministre de l’Environnement a révisé le Code de pratiques visant l’élimination des
émissions de fluorocarbures en provenance des systèmes de réfrigération et de climatisation,
À ces causes, sur recommandation du ministre de l’Environnement et en vertu de l’article 10 de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement, Son Excellence le Gouverneur général en conseil donne avis du Code de pratiques révisé visant
l’élimination des émissions de fluorocarbures en provenance des
systèmes de réfrigération et de climatisation, conformément à
l’annexe ci-jointe, à être publié dans la Partie I de la Gazette du
Canada.
SCHEDULE
ANNEXE
Notice
Avis
The main purpose of the revised Code of Practice for Elimination of Fluorocarbon Emissions from Refrigeration and Air
conditioning Systems is to provide guidelines for the reduction
and eventually elimination of atmospheric emissions of fluorocarbon used in refrigeration and air conditioning applications.
Le principal objectif du Code de pratiques révisé visant
l’élimination des émissions de fluorocarbures en provenance des
systèmes de réfrigération et de climatisation est de fournir des
directives pour la réduction et l’élimination éventuelle des émissions dans l’air de fluorocarbures utilisés dans les systèmes de
réfrigération et de climatisation.
Ce Code vise à couvrir les systèmes de réfrigération et de
climatisation au niveau commercial, industriel, résidentiel, domestique et des installations mobiles. Il fournira des directives
afin d’éliminer les émissions de fluorocarbures et ce, à toutes les
étapes de l’utilisation des systèmes de réfrigération et de climatisation. Ces étapes regroupent la conception, la production,
l’installation ainsi que le remplacement des réfrigérants, leur
maintenance, leur recouvrement/réutilisation et leur élimination
finale.
Ce Code lequel est une révision de celui qui a été publié à la
Partie I de la Gazette du Canada le 24 août 1991, réflète le développement de nouveaux réfrigérants, de nouvelles technologies et
des procédures et pratiques révisées. Ce Code a été élaboré en
consultation avec des intervenants directement impliqués au cours
de l’élaboration du code et d’autres à qui on a fourni les différentes ébauches et qui ont eu l’occasion de nous fournir des commentaires lesquels ont été pris en considération. Ces intervenants
représentent tous les secteurs commerciaux tels que les manufacturiers impliqués au niveau des équipements de réfrigération et
des réfrigérants de même que les entrepreneurs responsables de la
maintenance et enfin, les représentants de groupes syndicaux,
d’associations commerciales, de l’industrie reliée aux systèmes de
réfrigération et des gouvernements provinciaux et fédéral.
Ce Code contribuera à atteindre l’objectif de la Loi canadienne
sur la protection de l’Environnement qui est de protéger l’environnement naturel au Canada. Ce Code réflète également
l’engagement global et national à prévenir la pollution de même
qu’à atteindre les objectifs du Plan d’action national pour la
récupération, le recyclage et la régénération des chlorofluorocarbures (CFC). De plus, il pourrait être utilisé par le public en
tant que source d’information technique visant les pratiques
environnementales.
This Code is intended to cover commercial, industrial, residential, domestic and mobile refrigeration and air conditioning systems. It provides guidelines to eliminate fluorocarbon emissions
regarding every stage in the life of a refrigeration and air conditioning system, including design, manufacture, installation, refrigerant conversion, servicing, recovery/reuse and final disposal.
This Code which is a revision of one published in Canada Gazette, Part I, on August 24, 1991, reflects the development on new
alternative refrigerants, new technologies and revised practices
and procedures. This Code has been developed in consultation
with active and corresponding stakeholders from all trade sectors
such as refrigerant and equipment manufacturers, service contractors, organized labour, trade associations, industry representatives
and federal and provincial government representatives.
This Code will help to achieve the objective of the Canadian
Environmental Protection Act, namely the protection of Canada’s
natural environment. This Code also reflects our national and
global commitment to pollution prevention as well as to achieve
the objectives of the National Action Plan for the Recovery, Recycling, and Reclamation of Chlorofluorocarbons (CFCs). Therefore, it may also be used by the public as a source of technical
advice and guidance on environmental practices.
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
2639
Copies of the Environmental Code of Practice for Elimination
of Fluorocarbon Emissions from Refrigeration and Air Conditioning Systems are available for a fee of $9.95 plus shipping and
handling and GST, from Environmental Protection Publications,
Environmental Protection Service, Environment Canada, Ottawa,
Ontario K1A 0H3. This document is also available on a diskette
for $2.50 plus shipping and handling and GST, as well as on the
Internet. The Internet address for the English version is
http://www.ec.gc.ca/pollution/practice/fluoro_e.htm and for the
French version the address is http://www.ec.gc.ca/pollution/
practice/fluoro_f.htm.
Des copies du Code de pratiques visant l’élimination des
émissions de fluorocarbures en provenance des systèmes de réfrigération et de climatisation sont disponibles moyennant des
frais de 9,95 $ plus les frais de manutention et de la TPS. Ces
copies peuvent être obtenues en communiquant avec les Publications de la Protection de l’environnement, Direction du développement technologique, Environnement Canada, Hull (Québec)
K1A 0H3. Ce document est également disponible sur disquette
moyennant des frais de 2,50 $ plus la manutention et la TPS. Pour
avoir accès à ces documents sur le réseau Internet, l’adresse
est http://www.ec.gc.ca/pollution/practice/fluoro_f.htm pour la
version française et http://www.ec.gc.ca/pollution/practice/
fluoro_e.htm pour la version anglaise.
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Code of Practice.)
(Cette note ne fait pas partie du Code de pratiques.)
In accordance with section 10 of the Canadian Environmental
Protection Act, the Governor in Council shall publish, or give
notice of, in the Canada Gazette, codes of practice formulated
under section 8 or 9 of the same Act.
This Order gives notice of the formulation by the Minister of
the Environment of the revised Code of Practice for the Elimination of Fluorocarbons Emissions from Refrigeration and Air
Conditioning Systems.
Conformément à l’article 10 de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement, le Gouverneur en conseil peut soit
publier dans la Gazette du Canada les codes de pratiques formulés en vertu des articles 8 et 9 de la même loi, soit en donner avis
dans cette publication.
Le Décret donne avis de la formulation par le ministre de
l’Environnement du Code de pratiques révisé visant l’élimination
des émissions de fluorocarbures en provenance des systèmes de
réfrigération et de climatisation.
[36-1-o]
[36-1-o]
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
Environmental Code of Practice on Halons
Code de pratiques environnementales sur les halons
P.C. 1997-1160
August 28, 1997
Whereas, pursuant to subsection 8(1) of the Canadian Environmental Protection Act, the Minister of the Environment has
formulated an Environmental Code of Practice on Halons;
C.P. 1997-1160
Le 28 août 1997
Therefore, His Excellency the Governor General in Council, on
the recommendation of the Minister of the Environment, pursuant
to section 10 of the Canadian Environmental Protection Act,
hereby gives notice of the Environmental Code of Practice on
Halons, in accordance with the schedule hereto, to be published
in Canada Gazette, Part I.
Attendu que, en vertu du paragraphe 8(1) de la Loi canadienne
sur la protection de l’environnement, le ministre de l’Environnement a formulé un Code de pratiques environnementales
sur les halons,
À ces causes, sur recommandation du ministre de l’Environnement et en vertu de l’article 10 de la Loi canadienne sur la
protection de l’environnement, Son Excellence le Gouverneur
général en conseil donne avis du Code de pratiques environnementales sur les halons, conformément à l’annexe ci-jointe, à être
publié dans la Partie I de la Gazette du Canada.
SCHEDULE
ANNEXE
Notice
Avis
Environment Canada offers this Environmental Code of Practice on Halons as another management tool to better protect the
ozone layer. This Code of Practice is intended to complement the
vast array of existing regulations, codes, and standards that already govern the practices of the fire protection industry.
Environnement Canada offre ce Code de pratiques environnementales sur les halons comme un autre outil de gestion pour
mieux protéger la couche d’ozone. Ce Code de pratiques complémente le vaste éventail de règlements, codes et normes qui
gouvernent déjà les pratiques de l’industrie de la protection contre les incendies.
Ce Code de pratiques est destiné aux utilisateurs qui désirent
gérer leurs stocks de halons tout en gardant la protection de
l’environnement en tête. C’est un outil de gestion qui fournit un
cadre pour protéger la couche d’ozone contre les émissions de
halons en :
This Code of Practice is for users who want to manage their
halon stocks in a way tha takes into account the protection of the
environment. It is a management tool that provides a framework
to protect the ozone layer from halone emissions by:
2640
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
—reducing the potential for unwanted releases of halons;
—promoting the use of recycled halons as a measure to minimize
unwanted emissions;
—promoting the search for, and use of, alternatives to halons in
fire protection;
—encouraging an orderly phase-out of halons in existing fire
protection systems.
Copies of the Environmental Code of Practice on Halons are
available, at the price of $9.95 plus shipping, handling and GST,
from Environmental Protection Publications, Technology Development Branch, Environment Canada, Hull, Quebec K1A 0H3.
This document is also available on a diskette for $2.50 plus
shipping, handling and GST.
— réduisant le potentiel d’émissions non voulues de halons;
— en promouvant l’utilisation de halons recyclés pour minimiser
ces émissions non voulues;
— en promouvant la recherche et l’utilisation de solutions de
rechange aux halons dans la protection contre les incendies;
— en encourageant une élimination progressive des halons dans
les systèmes actuels de protection contre les incendies.
On peut obtenir des copies du Code de pratiques environnementales sur les halons, moyennant des frais de 9,95 $ plus les
frais de manutention et la TPS, en communiquant avec les Publications de la Protection de l’environnement, Direction du développement technologique, Environnement Canada, Hull (Québec)
K1A 0H3. Ce document est également disponible sur disquette
moyennant des frais de 2,50 $ plus la manutention et la TPS.
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Code of Practice.)
(Cette note ne fait pas partie du Code de pratiques.)
In accordance with section 10 of the Canadian Environmental
Protection Act, the Governor in Council shall publish, or give
notice of, in the Canada Gazette, codes of practice formulated
under section 8 or 9 of the same Act.
This Order gives notice of the formulation by the Minister
of the Environment of the Environmental Code of Practice on
Halons.
Conformément à l’article 10 de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement, le Gouverneur en conseil peut soit
publier dans la Gazette du Canada les Codes de pratiques formulés en vertu des articles 8 ou 9 de la même loi, soit en donner avis
dans cette publication.
Le Décret donne avis de la formulation par le ministre de
l’Environnement de la révision du Code de pratiques environnementales sur les halons.
[36-1-o]
[36-1-o]
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
PROPOSED REGULATIONS
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Table of Contents
Table des matières
Page
Canadian Food Inspection Agency
Meat Products Inspection Fees Order ..........................
2642
Order Amending the Seeds Fees Order........................
2680
Plant Protection Cost Recovery Fees Order .................
2664
Page
2675
Agence canadienne d’inspection des aliments
Arrêté sur les prix applicables à l’inspection des
produits de viande...................................................
Arrêté modifiant l’Arrêté sur les prix applicables
aux semences ..........................................................
Arrêté sur le recouvrement des coûts — protection
des végétaux............................................................
Règlement modifiant le Règlement de 1990 sur
l’inspection des viandes ..........................................
Règlement modifiant le Règlement sur les semences ..
Règlement abrogeant le Règlement sur les droits
exigibles — protection des végétaux ......................
Health Canada
Regulations Amending the Food and Drug Regulations
(1000)...................................................................... 2692
Regulations Amending the Food and Drug Regulations
(1047) ..................................................................... 2695
Santé Canada
Règlement modifiant le Règlement sur les aliments et
drogues (1000) ........................................................
Règlement modifiant le Règlement sur les aliments et
drogues (1047) ........................................................
Regulations Amending the Meat Inspection
Regulations, 1990 ...................................................
Regulations Amending the Seeds Regulations ............
Regulations Repealing the Plant Protection Fees
Regulations .............................................................
2653
2688
2641
2642
2680
2664
2653
2688
2675
2692
2695
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
PROPOSED REGULATIONS
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Table of Contents
Table des matières
Page
Canadian Food Inspection Agency
Meat Products Inspection Fees Order ..........................
2642
Order Amending the Seeds Fees Order........................
2680
Plant Protection Cost Recovery Fees Order .................
2664
Page
2675
Agence canadienne d’inspection des aliments
Arrêté sur les prix applicables à l’inspection des
produits de viande...................................................
Arrêté modifiant l’Arrêté sur les prix applicables
aux semences ..........................................................
Arrêté sur le recouvrement des coûts — protection
des végétaux............................................................
Règlement modifiant le Règlement de 1990 sur
l’inspection des viandes ..........................................
Règlement modifiant le Règlement sur les semences ..
Règlement abrogeant le Règlement sur les droits
exigibles — protection des végétaux ......................
Health Canada
Regulations Amending the Food and Drug Regulations
(1000)...................................................................... 2692
Regulations Amending the Food and Drug Regulations
(1047) ..................................................................... 2695
Santé Canada
Règlement modifiant le Règlement sur les aliments et
drogues (1000) ........................................................
Règlement modifiant le Règlement sur les aliments et
drogues (1047) ........................................................
Regulations Amending the Meat Inspection
Regulations, 1990 ...................................................
Regulations Amending the Seeds Regulations ............
Regulations Repealing the Plant Protection Fees
Regulations .............................................................
2653
2688
2641
2642
2680
2664
2653
2688
2675
2692
2695
2642
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
Meat Products Inspection Fees Order
Arrêté sur les prix applicables à l’inspection des
produits de viande
Statutory Authority
Financial Administration Act
Fondement législatif
Loi sur la gestion des finances publiques
Sponsoring Agency
Canadian Food Inspection Agency
Organisme responsable
Agence canadienne d’inspection des aliments
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
The Canadian Food Inspection Agency (CFIA), previously the
Food Production and Inspection Branch (FPIB) of Agriculture
and Agri-Food Canada (AAFC), is working with national agricultural associations to redesign programs and establish new cost
sharing arrangements for food inspection services. The CFIA is
committed to an approach that uses market forces to determine
the value of its services to industry. The underlying principle is
that industry should share in the costs of delivering certain programs and help develop alternative business arrangements for
others.
Description
L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA), antérieurement la Direction générale de la production et de l’inspection des aliments (DGPIA) d’Agriculture et Agroalimentaire
Canada (AAC), travaille de concert avec les associations agricoles nationales dans le but de modifier les programmes offerts et
d’établir de nouvelles ententes de partage des coûts pour les services d’inspection des aliments. L’ACIA utilise les forces du
marché pour déterminer la valeur des services qu’elle offre à
l’industrie. Le principe sous-jacent est que l’industrie devrait
assumer une partie des coûts liés à l’exécution de certains programmes et contribuer à l’élaboration de nouvelles ententes
commerciales.
En cette période de compressions budgétaires, la mise en œuvre de projets de partage des coûts constitue une priorité du gouvernement fédéral. Tous les ministères prennent les mesures nécessaires pour réduire ou recouvrer leurs frais d’exploitation. De
plus, dans le rapport déposé en 1992 à la suite de l’Examen de la
réglementation fédérale, de même que dans le Plan d’agencement
des activités de la DGPIA, il est recommandé de négocier des
solutions de rechange avec l’industrie dans le domaine de
l’exécution des programmes d’inspection.
La Loi sur l’inspection des viandes autorise la prise de règlements régissant le commerce international et interprovincial des
produits de viande, l’agrément et l’inspection des établissements
dans lesquels les produits de viande sont préparés, l’inspection et
la certification des produits de viande et les redevances correspondantes, ainsi que les normes auxquelles les produits de
viande, leur emballage et leur étiquetage doivent se conformer.
En 1995, le Règlement sur l’inspection des viandes de 1990 a
été modifié de façon à y prévoir le recouvrement des coûts du
programme d’hygiène des viandes. À la suite de consultations
menées auprès de l’industrie, des redevances pour les services
d’inspection fournis dans les établissements agréés ont été établies. Des droits ont également été fixés pour l’examen et
l’enregistrement des recettes et des étiquettes, la délivrance des
certificats d’exportation et l’inspection des produits de viande
importés. Le montant de ces redevances et droits n’a pas changé
depuis 1995, et aucune nouvelle redevance n’a été établie depuis.
L’ACIA propose d’abroger les dispositions actuelles du Règlement sur l’inspection des viandes de 1990 prévoyant les redevances exigibles et de les remplacer par l’Arrêté sur les prix
In this time of fiscal restraint, the implementation of cost sharing initiatives is a priority for the federal government. All departments are either reducing or recovering their operating costs.
Both the Federal Regulatory Review (1992) and the FPIB Business Alignment Plan recommended that alternative ways for delivering inspection programs be negotiated with industry.
The Meat Inspection Act authorizes regulations that govern international and interprovincial trade in meat products, the registration and inspection of establishments in which meat products
are prepared, the inspection and certification of meat products
and associated fees, and the standards to which meat products and
their packages and labels must conform.
In 1995, cost recovery for the meat hygiene program was introduced in the Meat Inspection Regulations, 1990. Following consultation with industry, fees for federal inspection services offered at registered establishments were implemented. In addition,
fees for the review and registration of recipes and labels, for export certification and for the inspection of imported meat products were also created. Rates have not changed since 1995, nor
have any other new fees been introduced.
The CFIA is proposing to repeal the existing fee provisions in
the Meat Inspection Regulations, 1990 and replace them with the
proposed Meat Products Inspection Fees Order, established
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
2643
pursuant to the Financial Administration Act. The following new
fees and modifications to existing fees are proposed:
—for the analysis or testing of a meat product, carcass or food
animal (ref.: Analysis or Testing);
—for the inspection of an establishment registered for the
slaughter of poultry, in respect of each inspection station within a
scheduled work shift (ref.: Poultry Inspection Station);
—for an extra slaughter inspection station (ref.: Additional Inspection Station—Slaughter Activities);
—for a processing shift worked concurrently with a slaughter
shift (ref.: Concurrent Processing Shift);
—for an additional work station as occasionally requested by the
operator (ref.: Ad-Hoc Request for Additional Inspection Station–
Slaughter Activities);
—for the issuance of an export certificate (ref.: Export
Certification);
—for additional activities/services provided by the CFIA to assist
clients in bringing their commodities or establishments into
compliance (ref.: Reinspection); and
—for the payment and adjustment of fees; (ref.: Payment and
Adjustment of Fees).
applicables à l’inspection des produits de viande, établi en vertu
de la Loi sur la gestion des finances publiques. Il est proposé de
fixer de nouveaux prix ou de modifier les redevances exigées
actuellement pour :
— l’analyse d’un produit de viande, de la carcasse d’un animal
ou d’un animal pour alimentation humaine (voir « Analyses ou
tests »);
— l’inspection d’un établissement agréé pour l’abattage de la
volaille, eu égard à chaque poste d’inspection pour une période
de travail établie (voir « Poste d’inspection de la volaille »);
— un poste d’inspection supplémentaire sur la chaîne d’abattage (voir « Poste d’inspection supplémentaire — Activités
d’abattage »);
— une période de travail de transformation coïncidant avec une
période de travail sur la chaîne d’abattage (voir « Périodes de
travail simultanées »);
— un poste de travail additionnel requis à l’occasion par
l’exploitant (voir « Requête spéciale visant l’obtention de postes
d’inspection supplémentaires — Activités d’abattage »);
— la délivrance d’un certificat autorisant l’exportation (voir
« Certificat d’exportation »);
— des services ou des activités additionnels fournis par l’ACIA
pour aider les clients à se conformer à la loi et aux règlements
(voir « Réinspection »);
— le paiement et le rajustement des droits (voir « Paiement et
rajustement des droits »).
1. Analysis or Testing
1. Analyses ou tests
The CFIA conducts a monitoring and a follow-up program to
detect antibiotic residues in carcasses and meat products. A
monitoring program is also in place to detect the presence of Trichinella spiralis in hog carcasses. Other tests may also be required for export certification purposes; for example, France requires that fresh horse meat be examined for the presence of
Trichinella spiralis.
L’ACIA exécute un programme de surveillance et de suivi visant à assurer la détection des résidus d’antibiotiques dans les
carcasses et les produits carnés. Un programme de surveillance
est aussi en place afin d’assurer la détection de Trichinella spiralis dans les carcasses de porcs. D’autres tests peuvent être requis
également aux fins de la certification des exportations; ainsi, la
France exige l’examen de la viande fraîche de cheval afin d’assurer la détection de Trichinella spiralis.
En 1994-1995, le Ministère a alloué plus de un million de dollars à un programme de détection des sulfamides, un type d’agent
antibactérien. Pour la même période, les coûts du programme de
surveillance de Trichinella spiralis et du programme de certification des exportations s’élevaient approximativement à 300 000 $.
Étant donné les coûts importants engagés pour la prestation de
ces services, les frais suivants ont été proposés pour les tests et
les analyses de produits carnés.
In 1994–95, the Department spent over $1 million on the program for the detection of sulfonamides, an antibacterial agent. For
the same period, the cost for the Trichinella spiralis monitoring
program and for the export certification program was approximately $300,000.
Given the significant costs incurred in delivering these services, the following fees have been proposed for the testing or
analysis of meat products.
FEES FOR ANALYTICAL ACTIVITIES
FRAIS AFFÉRENTS AUX ACTIVITÉS D’ANALYSE
Description of the analysis or test
Fee payable for each test
or analysis
($)
Description de l’analyse ou du test
Frais à payer pour chaque
test ou analyse
($)
Antibiotic—screening
Sulfa TLCD CAST + VE
CHL-Card
CHL-GC LCMS
LCMS Confirmation
PEN-LC muscle, kidney, liver
TCS-LC Tetracycline
Charm II Macrolide screening
STC-LC
Charm II Streptomycin screening
Trichinella—swine
Trichinella—horse and other species
Testing or analysis for any other
antibiotic residue
30.00
51.00
22.00
227.00
364.00
55.00
80.00
24.00
154.00
24.00
0.71
3.53
Cost of test or analysis
Dépistage — antibiotique
TLCD CAST + VE — sulfamides
CHL-Card
CHL-GC LCMS
LCMS — confirmation
PEN-LC — muscles, rognons, foie
TCS-LC — tétracycline
Charm II — dépistage des macrolides
STC-LC
Charm II — dépistage de la streptomycine
Trichinella — porcs
Trichinella — chevaux et autres espèces
Test ou analyse pour tout autre
résidu d’antibiotiques
30,00
51,00
22,00
227,00
364,00
55,00
80,00
24,00
154,00
24,00
0,71
3,53
Coût du test ou de l’analyse
2644
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
2. Poultry Inspection Station
2. Poste d’inspection de la volaille
The CFIA now charges an annual fee for inspection services in
establishments registered for the slaughter of poultry. The proposed Order will increase the annual fee from $12,122 to $16,218
per inspection station.
L’ACIA demande actuellement une redevance annuelle pour
les services d’inspection fournis dans un établissement agréé pour
l’abattage de la volaille. L’Arrêté propose de faire passer cette
redevance de 12 122 $ à 16 218 $ par poste d’inspection.
3. Additional Inspection Station—Slaughter Activities
3. Poste d’inspection supplémentaire — Activités d’abattage
The number of slaughter work stations needed for a particular
shift is determined by considering the animal species slaughtered,
the method of carcass inspection used, the speed of the slaughter
line, and the volume of production. However, certain operators
may want to increase the number of inspection stations operating
during the slaughter shift.
To address specific demands, the CFIA is proposing an annual
fee of $24,657 for each additional inspection station provided
within a scheduled slaughter shift.
Le nombre de postes d’abattage requis pendant une période de
travail donnée est déterminé en tenant compte des espèces animales abattues, de la méthode employée pour inspecter les carcasses, de la vitesse de la chaîne d’abattage et du volume de la
production. Toutefois, certains exploitants peuvent vouloir augmenter le nombre de postes d’inspection en opération pendant la
période de travail sur la chaîne d’abattage.
Par exemple :
— l’exploitant peut vouloir exporter des produits dans des pays
qui exigent des inspections additionnelles;
— l’exploitant peut vouloir abattre les animaux dès le moment où
ils arrivent à l’abattoir. Un inspecteur doit alors être disponible en
tout temps pour effectuer l’inspection ante mortem lors du déchargement des animaux;
— l’exploitant peut vouloir traiter des lots contenant un grand
nombre d’animaux malades à la même vitesse que des lots contenant un plus petit nombre d’animaux malades, ce qui nécessite
l’addition de postes d’inspection;
— l’établissement agréé de l’exploitant peut être mal conçu et
ainsi limite la vitesse des activités de transformation et d’inspection. L’exploitant pourrait accélérer le déroulement de ces activités en ajoutant des postes d’inspection pour contrebalancer ce
problème.
Afin de répondre aux demandes spécifiques, l’ACIA propose
une redevance annuelle de 24 657 $ pour chaque poste d’inspection supplémentaire pour une période d’abattage établie.
4. Concurrent Processing Shift
4. Périodes de travail simultanées
At this time, the CFIA does not charge a fee for inspection
during a scheduled processing work shift when it is run concurrently with a scheduled slaughter shift for which the operator
already pays a fee.
It is proposed that this exemption be revoked. Accordingly, a
fee would apply for each agreed upon scheduled work shift in a
registered establishment.
À l’heure actuelle, l’ACIA n’exige aucune redevance pour
l’inspection durant une période de travail de transformation établie qui coïncide avec une période d’abattage établie pour
laquelle l’exploitant verse déjà une redevance.
Il est proposé que cette exemption soit abolie de façon que des
droits soient exigibles pour chaque période de travail établie dans
un établissement agréé sur laquelle les parties se sont entendues.
5. Ad-Hoc Request for Additional Inspection Station—Slaughter
Activities
5. Requête spéciale visant l’obtention de postes d’inspection
supplémentaires — Activités d’abattage
Inspection services during scheduled slaughter shifts are provided under long-term agreements (e.g. a month or a year). To
give the operator more flexibility, it is proposed to provide, upon
request by the operator, one or more additional inspection stations
during a slaughter shift, on an hourly basis.
Les services d’inspection fournis pendant les périodes d’abattage établies sont prévus par des ententes à long terme
(par exemple un mois ou un an). Il est proposé, pour laisser une
plus grande latitude à l’exploitant, de fournir à ce dernier, qui en
fait la demande, un plus grand nombre de postes d’inspection
pendant une période d’abattage, suivant un taux horaire.
Le prix exigé équivaut au plus élevé des deux montants suivants : la redevance minimale de 159 $ ou le montant déterminé
en multipliant le nombre d’heures travaillées par un taux horaire
de 53 $.
For example:
—the operator may want to export to certain countries that require the performance of additional inspection tasks;
—the operator may want to slaughter animals just as they arrive
at the abattoir. This means that an inspector must be available at
any time to perform antemortem inspection as the animals are
unloaded;
—the operator may want to process lots that contain a high number of animals with lesions at the same speed as those lots containing fewer animals with lesions. This implies the addition of
one or more inspection stations; and
—the operator’s registered establishment may have a poor layout
that limits the speed of the processing and inspection activities. If
the operator wants to increase the speed, additional inspection
stations may be requested to offset the effect of the poor layout.
The proposed fee will be the greater of: the minimum fee of
$159 or the amount determined by multiplying the number of
hours worked, by the hourly rate of $53.
6. Export Certification
6. Certificat d’exportation
Operators of registered establishments are now charged $12 for
each export certificate issued and for the verification of meat
products being exported. The CFIA is proposing to increase the
fee to $15 per certificate.
Les exploitants d’établissements agréés doivent actuellement
payer 12 $ pour chaque certificat d’exportation et pour la vérification des produits de viande destinés à l’exportation. L’ACIA
propose de hausser cette redevance à 15 $.
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
2645
7. Reinspection
7. Réinspection
The CFIA is proposing fees for additional services requested
by clients to bring their products or establishments into compliance with CFIA requirements. The proposed Reinspection Fee is
$53 per hour.
L’ACIA propose d’imposer des droits pour les services additionnels requis par les clients pour rendre leurs produits ou leurs
établissements conformes aux exigences de l’ACIA. Il propose à
cet égard l’application d’un taux horaire de 53 $.
This fee was calculated using the hourly rate for the commodity
program at a cost recovery rate of 100 percent of the adjusted
program expenditure.
Ce taux a été calculé en utilisant le taux horaire applicable dans
le cadre du programme des produits concernés et en visant le
recouvrement de la totalité des dépenses du programme.
8. Payment and Adjustment of Fees
8. Paiement et rajustement des droits
Currently, the minimum amount payable upon receipt of the
invoice from the Agency, in the case of the licence fee, is $300. It
is proposed to increase this amount to $1,000.
À l’heure actuelle, le montant minimal payable dès la réception
d’une facture de l’Agence est 300 $ dans le cas de l’agrément
d’un établissement. Il est proposé de hausser ce montant à 1 000 $.
When the number of hours of inspection or the number of inspection stations is reduced, the fee is currently adjusted downward a month after the change took place. The CFIA is proposing
to re-determine the amount of the fee payable as of the day on
which the change took effect, where the Director was notified in
writing at least one month before the change took effect.
Lorsque le nombre d’heures ou de postes d’inspection diminue,
la redevance est réduite en conséquence un mois après le changement. L’ACIA propose de fixer le nouveau montant de la redevance à compter du jour où le changement est survenu, si le directeur a été avisé par écrit de ce changement au moins un mois
auparavant.
Alternatives
Solutions envisagées
Status Quo
Le status quo
Given the following, the status quo is not an acceptable
alternative:
Le statu quo n’est pas une solution acceptable compte tenu de
ce qui suit :
1. Analysis or Testing
1. Analyses ou tests
Several options, based on incorporating the fees for all laboratory activities into an increase in the inspection work station
charges, were considered. These options were not pursued, however, as clients do not use or require testing at the same level and
should not, therefore, be charged a uniform fee.
Plusieurs options fondées sur une hausse des frais liés aux
postes d’inspection pour tenir compte des coûts des activités de
laboratoire ont été examinées. Elles ont été rejetées parce que les
clients n’ont pas les mêmes besoins en matière d’analyses et ne
devraient pas, par conséquent, être tenus de payer les mêmes
droits.
Consideration was also given to allow the client or a private
entity to conduct the testing. This option is currently being implemented for trichinella testing. Operators will have the option
to send their samples for trichinella testing to private accredited
laboratories or to perform the test on site in their own accredited
laboratories. This option may also be feasible in the short term for
antibiotic and sulfonamides screening tests. In respect of other
analytical services, this option is not acceptable at this time because of question of cost effectiveness and the significant time
required to modify the program and to discuss modifications with
the international community in order to avoid disrupting international market access.
Il a également été recommandé que le client ou une entreprise
privée soit autorisé à effectuer les analyses. En fait, cette option
est en voie d’application en qui concerne les analyses à l’égard de
trichinella. Les exploitants auront la possibilité d’envoyer leurs
échantillons à des laboratoires accrédités privés ou d’effectuer les
analyses sur place dans leurs propres laboratoires accrédités. Il se
peut qu’on puisse également avoir recours, à court terme, à cette
solution pour les épreuves de détection des antibiotiques et des
sulfamides. Quant aux autres services analytiques, cette option
n’est pas acceptable actuellement en raison du rapport coût/
efficacité et du temps considérable qui est nécessaire pour modifier le programme et pour discuter des modifications avec la
communauté internationale afin d’éviter de réduire l’accès au
marché international.
Nevertheless, over the next year, the CFIA will, in partnership
with producer and processor groups, review current program
standards to seek modifications that would accommodate increased industry responsibility for testing. The principal criterion
for this review will be to maintain equivalency in international
and domestic standards.
Cependant, au cours de la prochaine année, l’ACIA examinera,
de concert avec des groupes de producteurs et de transformateurs,
les normes de programme applicables actuellement dans le but de
déterminer s’il y a lieu de les modifier pour qu’elles tiennent
compte de la responsabilité accrue de l’industrie en matière
d’analyse. Cet examen devra assurer le maintien de l’équivalence
entre les normes internationales et nationales.
The proposed fee schedule is based on 100 percent of the adjusted program expenditure for on-site testing and laboratory
analysis. This is the only acceptable option because it reflects the
principle that the individuals who used the services pay for them.
Le barème proposé est fondé sur le recouvrement de la totalité
des coûts du programme modifié concernant les analyses effectuées dans les établissements et dans les laboratoires. Cette option
est la seule qui soit acceptable car elle est conforme au principe
selon lequel la personne qui utilise les services doit en assumer le
coût.
2646
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
2. Poultry Inspection Station
2. Poste d’inspection de la volaille
The proposed increased annual fee of $16,218 represents only
13 percent of adjusted program expenditures associated with the
slaughter of poultry. The increase will bring the level of cost recovery in line with the FPIB Business Alignment Plan for 1996–
97.
La nouvelle redevance annuelle de 16 218 $ représente seulement 13 p. 100 des dépenses du programme modifié liées à
l’abattage de la volaille. Cette augmentation rendra le niveau de
recouvrement conforme au Plan d’agencement des activités de la
DGPIA pour 1996-1997.
3. Additional Inspection Station—Slaughter Activities
3. Poste d’inspection supplémentaire — Activités d’abattage
Several options were considered, including a suggested increase in the slaughter inspection station charges. This option was
rejected as clients who request services that are additional to the
required national standard for slaughter inspection, place significant additional resource demands on the Agency and affect the
CFIA’s ability to function effectively. Such an increase would
also result in an unequal assessment of fees for the non-affected
client.
Industry representatives considered that a separate fee assessed
at 25 percent of the adjusted program operating expenditure was
acceptable because the cost would be assumed by the client who
requires the additional services.
Différentes options ont été considérées, notamment l’augmentation des droits applicables aux postes d’inspection sur la
chaîne d’abattage. Cette option a été rejetée parce que les clients
qui demandent des services d’inspection en plus de ceux requis
en vertu de la norme nationale forcent l’ACIA à mobiliser des
ressources additionnelles considérables et l’empêche de fonctionner efficacement. Une telle augmentation entraînera également
une application inéquitable des redevances aux clients qui ne sont
pas concernés.
Pour minimiser les répercussions potentielles des mesures proposées sur l’industrie, un examen des clients touchés a été effectué dans le but de déterminer avec précision leurs besoins en matière de fonctionnement et la nécessité de modifier le programme
dans l’avenir. Les clients concernés ont l’option de modifier leur
opération afin de réduire leur besoin pour des services
additionnels.
Les représentants de l’industrie estimaient qu’une redevance
distincte de 25 p. 100 des dépenses de fonctionnement du programme modifié était acceptable parce que les coûts seraient assumés par le client qui demande les services supplémentaires.
4. Concurrent Processing Shift
4. Périodes de travail simultanées
Industry proposed that the CFIA maintain the free inspection
services for concurrent processing shifts. This option, however, is
not acceptable because it is not equitable for all commodities of
like risk, where fees for inspection are being charged for all
shifts.
L’industrie a proposé que l’ACIA maintienne la gratuité des
services d’inspection fournis pendant des périodes de travail simultanées. Cette option n’est cependant pas acceptable parce
qu’une telle mesure n’existe pas à l’égard des autres produits
présentant le même risque et pour lesquels les redevances relatives à l’inspection sont exigibles pour toutes les périodes.
Par conséquent, un barème équivalant à 10 p. 100 des dépenses
du programme modifié a été proposé. Ce barème est fondé sur le
temps nécessaire à l’inspection lors de la période de transformation. Il est le même que celui mis en place le 1er mai 1995 relativement aux périodes de travail non simultanées. Cette proposition
fera en sorte que tous les produits présentant un risque similaire
soient traités également.
To minimize the potential impact on industry, a review of affected clients was conducted to determine their exact operating
requirements and to determine their need for future program
modifications. Affected clients have the option of modifying their
operations to reduce requirements for extra services.
Therefore, a fee schedule calculated at 10 percent of the adjusted program expenditure was proposed. It is based on the required inspection time for the processing shift. This fee proposal
is the same structure implemented May 1, 1995, for nonconcurrent processing shifts. This proposal will help to ensure
equivalency for all like-risk commodities.
5. Ad Hoc Request for Additional Inspection Station—Slaughter
Activities
5. Requête spéciale visant l’obtention de postes d’inspection
supplémentaires — Activités d’abattage
The Agency considered increasing the fee payable per slaughter inspection station. This option was not considered acceptable
because requests for additional services place increased resource
demands on the CFIA and affect the CFIA’s ability to maintain an
adequate level of efficiency. Such requests also result in an assessment of fees for the non-affected operations. If resources are
on-site and available, costs are minimized. If resources are not
on-site, cost increases occur from relocation of staff from nearby
operations, travel time and expenses, and possible overtime
charges.
L’ACIA a considéré augmenter les frais exigibles pour les
postes d’inspection sur la chaîne d’abattage. Cette option n’a pas
été considérée acceptable parce que les demandes de services
additionnels de ce genre exigent davantage de ressources de
l’ACIA et empêchent celui-ci de maintenir un niveau adéquat
d’efficacité. Ces demandes entraînent également l’application des
redevances à des activités qui ne sont pas touchées. Si les ressources se trouvent dans les établissements et sont disponibles,
les coûts sont moindres. Mais, dans le cas contraire, il y a augmentation des coûts à cause de la relocalisation du personnel, des
frais de déplacement et des heures supplémentaires.
Des groupes de clients ont recommandé l’établissement soit
d’une redevance suivant un taux horaire qui serait plus élevée que
la redevance actuelle pour les postes de travail, soit d’un supplément pour le service additionnel.
Client groups recommended either an hourly charge that would
be above the current annual work station fee, or a premium fee
for the extra slaughter service.
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
2647
The CFIA is proposing that an hourly rate be assessed at
100 percent of the adjusted program expenditure for all hours
worked in cases where the client irregularly requests additional
inspection services.
L’ACIA propose d’établir un taux horaire qui permettra le recouvrement de la totalité des dépenses du programme modifié; ce
taux s’appliquerait à toutes les heures travaillées, dans les cas où
le client demande occasionnellement des services d’inspection
supplémentaires.
6. Export Certification
6. Certificat d’exportation
Recommendations to maintain the current fee structure were
rejected as the present export fees, at 19 percent of adjusted
program expenditures, are well below the charges for other
commodities.
Les recommandations visant à maintenir en vigueur le barème
actuel ont été rejetées parce que les frais d’exportation, qui représentent 19 p. 100 des dépenses du programme modifié, sont bien
en-deça de ceux chargés à d’autres produits.
The CFIA proposes to increase the fees to a level of 30 percent
of the expected cost recovery levels to bring them in line with the
export fees charged for other commodities. One dollar of the $3
increase (from $12 to $15) will be in support of the animal and
plant health domestic program.
L’ACIA propose d’augmenter les redevances pour qu’elles atteignent 30 p. 100 des niveaux de recouvrement des coûts que
l’on s’attend à réaliser de façon à ce qu’elles concordent avec les
droits exigibles pour l’exportation d’autres produits. Une partie
de la hausse de trois dollars (de 12 à 15 $), soit un dollar, servira
à financer le programme national d’hygiène vétérinaire et de défense des animaux.
7. Reinspection
7. Réinspection
Several options were considered, including increasing fees for
the inspection of slaughter and processing operations, spreading
the cost throughout the industry. This option was not pursued as it
would be inequitable to charge clients who do not require the use
of such services.
Industry recommended that the cost for the service be borne by
the clients who require it.
Plusieurs options ont été envisagées, notamment celle consistant à augmenter les droits exigibles pour l’inspection des activités d’abattage et de transformation et à répartir les coûts du service entre tous les intervenants de l’industrie. Cette option n’est
pas acceptable parce qu’il ne serait pas équitable que les clients
soient tenus de payer pour un service dont ils ne bénéficient pas.
L’industrie a recommandé que les coûts du service soient supportés uniquement par les clients qui l’utilisent.
8. Payment and Adjustment of Fees
8. Paiement et rajustement des droits
Currently when the fee for the licence is $300 or less, the total
amount is payable upon reception of the invoice from the
Agency. When the fee payable is more than $300, 25 percent of
the fee is payable on receipt of the invoice, and the remainder of
the fee is payable in three equal instalments within the period
covered by the licence. It is proposed to require the payment of
the total amount of the licence fee upon reception of the invoice
from the Agency where the amount is less than $1,000. This will
reflect more the current business practices in the private sector
and will reduce administrative cost for small accounts.
When the number of hours of inspection or the number of inspection stations is reduced, the fee is currently adjusted downward a month after the change took place. The CFIA is proposing
to re-determine the amount of the fee payable as of the day on
which the change took effect, where the Director was notified in
writing at least one month in advance. This will reduce the cost to
the operator and allow the Agency sufficient time to reallocate the
affected resources without undue cost.
À l’heure actuelle, lorsque le montant à payer pour la licence
est de 300 $ ou moins, la somme est payable sur réception d’une
facture de l’Agence. Lorsque le montant à payer est supérieur à
300 $, 25 pourcent du prix doit être payé sur réception de la facture, et le solde du prix doit être payé en trois versements égaux,
étalés à intervalles égaux sur la période visée par l’agrément
d’exploitant. L’ACIA propose d’exiger le paiement de la somme
totale de la redevance pour la licence sur réception d’une facture
de l’Agence lorsque celle-ci est inférieure à 1 000 $. Ceci reflètera davantage les pratiques commerciales du secteur privé et réduira les coûts administratifs.
Lorsque le nombre d’heures ou de postes d’inspection diminue,
la redevance est réduite en conséquence un mois après le changement. L’ACIA propose d’appliquer le nouveau montant de la
redevance à compter du jour où le changement est survenu, si le
directeur a été avisé par écrit de ce changement au moins un mois
auparavant. Cette nouvelle mesure aura pour effet de réduire les
coûts de l’exploitant et laissera à l’Agence suffisamment de
temps pour réaffecter les ressources touchées sans frais excessifs.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
This amendment will help the CFIA meet its fiscal obligations
by reducing costs for the inspection services provided under the
meat hygiene program. The changes reflect the principle that primary beneficiaries should be expected to pay for services provided. This initiative is consistent with the federal government’s
goal of reducing both its deficit and the overall tax burden on
Canadians.
La modification aidera L’ACIA à remplir ses obligations financières en réduisant les frais afférents aux services d’inspection
qu’il fournit dans le cadre du programme d’hygiène des viandes.
Les modifications reflètent le principe selon lequel le coût d’un
service doit être assumé par ceux qui en sont les principaux bénéficiaires. En outre, l’initiative sert l’objectif que le gouvernement fédéral s’est fixé : la réduction du déficit et l’allégement du
fardeau fiscal global des Canadiens.
Les propositions relatives au recouvrement des coûts généreront des recettes d’environ 17,5 millions de dollars provenant de
l’industrie de transformation des viandes. Ces recettes représentent 7 p. 100 des dépenses de fonctionnement de l’Agence.
The cost recovery proposals will generate revenue of approximately $17.5 million from the meat processing industry. This
revenue represents 7 percent of the Agency’s operating expenditure. Estimated revenue is based on proposed fees, on services
2648
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
provided by FPIB to industry in 1995–96, and on anticipated
streamlining of FPIB services in 1996–97.
L’estimation est fondée sur les droits proposés, les services fournis par la DGPIA à l’industrie en 1995-1996 et la rationalisation
prévue des services de la DGPIA en 1996-1997.
Other Countries
Autres pays
Many other countries (notably New Zealand, Australia, and
member states of the European Union) have already implemented
similar cost-sharing arrangements with industry.
Bon nombre d’autres pays (notamment la Nouvelle-Zélande,
l’Australie et des États membres de l’Union européenne) ont déjà
conclu des ententes analogues de partage des coûts avec
l’industrie.
International Trade Agreements
Accords commerciaux internationaux
The proposed Meat Products Inspection Fees Order and
amendments to the Meat Inspection Regulations, 1990 comply
with GATT obligations for inspection procedures. The proposed
fees for inspection services will be uniformly applied to all trading partners and will not exceed the actual cost of services
provided.
L’Arrêté sur les prix applicables à l’inspection des produits de
viande et la modification du Règlement sur l’inspection des
viandes de 1990 proposés sont conformes aux obligations du
GATT en matière d’inspection. Les droits d’inspection proposés
s’appliqueront uniformément à tous les partenaires commerciaux
et ne dépasseront pas le coût réel des services fournis.
Environmental Impacts
Conséquences sur l’environnement
The amendment has no identifiable environmental impact. An
environmental assessment pre-screening document is available on
request.
La modification n’a aucune conséquence reconnaissable sur
l’environnement. Un rapport d’examen environnemental préalable est disponible sur demande.
Consultation
Consultations
FPIB has engaged in formal consultations with national industry organizations such as the Canadian Meat Council, the Canadian Poultry and Egg Processors Council, the Further Poultry
Processors Association of Canada, the Canadian Pork Council
and the Canadian Cattlemen’s Association since October 1995.
During these discussions, current downsizing initiatives and targets were reviewed together with potential program redesign and
further downsizing. Recognizing the fact that efficiencies alone
will not be enough to meet the reduction targets without negatively affecting services that support trade and commerce, industry and government realize the need to achieve a sensible balance
between cost reduction and cost sharing.
Depuis octobre 1995, la DGPIA a consulté officiellement les
organisations nationales suivantes : le Conseil des viandes du
Canada, le Conseil canadien des transformateurs d’œufs et de
volailles, l’Association canadienne des transformateurs de volailles, le Conseil canadien du porc et l’Association canadienne
des éleveurs de bovins (Canadian Cattlemen’s Association). Au
cours de ces discussions, les initiatives de réduction des effectifs
menées actuellement et les objectifs connexes ont été examinés
en regard des modifications pouvant être apportées au programme
et d’autres compressions du personnel. L’industrie et le gouvernement, qui reconnaissent que les économies seules ne permettront pas d’atteindre les objectifs visés en matière de réduction
sans diminuer les services offerts, sont conscients de la nécessité
d’atteindre un juste équilibre entre la réduction des coûts et le
partage des coûts.
Au cours des deux dernières années, les initiatives en matière
de réduction des coûts ont entraîné une réduction d’environ
153 équivalents temps plein (ETP) ou 10 millions de dollars pour
ce qui est des services d’inspection fournis à l’industrie par
l’Agence. De plus, des initiatives d’évitement des coûts mises en
œuvre dans le domaine de la viande rouge, notamment la privatisation des activités de classification du bétail, ont été reprises
dans d’autres secteurs.
Over the past two years, cost reduction initiatives have resulted
in a reduction of approximately 153 Full Time Equivalents (FTE)
or $10M in the Agency’s cost for delivery of inspection services
to the meat industry. In addition, cost avoidance initiatives in the
red meat area through the privatization of livestock grading have
been a model for other commodity sectors. Not only has the government followed through on these principles in the red meat
sector, but similar initiatives are taking place in other commodity
areas as well.
In order to inform and consult with operators of registered
establishments who are not members of one of the abovementioned associations, an information letter was distributed to
all registered establishments prior to prepublication of the amendment in the Canada Gazette, Part I. In addition, CFIA regional
staff attempted to contact all registered clients to answer their
questions regarding the regulatory proposal.
It is the intention of the Agency to carry out an annual review
of fees and services, with all affected industry groups, for the
charges identified in this regulatory amendment package.
Une lettre d’information a été envoyée, avant la publication
préalable de la modification dans la Partie I de la Gazette du
Canada, à tous les exploitants d’établissements agréés qui ne sont
pas membres de l’une des organisations mentionnées précédemment pour qu’ils soient informés et consultés. De plus, le personnel des bureaux régionaux de l’ACIA a tenté de communiquer
avec tous les clients agréés afin de répondre à leurs questions au
sujet de la proposition.
L’Agence a l’intention de procéder, en collaboration avec tous
les groupes concernés, à un réexamen annuel des droits exigibles
et des services.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
Inspection services will be provided and the Meat Inspection
Act will be enforced in the usual manner. In cases where fees
become outstanding, payment, including interest, may be recovered from the person on whom the fees were imposed as a debt
Les services d’inspection seront fournis, et la Loi sur l’inspection des viandes sera appliquée de la manière habituelle. Si
un exploitant fait défaut d’acquitter des redevances, celles-ci,
et tout intérêt qui y est applicable, constitueront une créance de
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
2649
due to Her Majesty in right of Canada. Licence may also be suspended or not renewed.
Sa Majesté du chef du Canada et pourront être recouvrés à ce
titre. En outre, l’agrément de l’exploitant en défaut pourra être
suspendu ou ne pas être renouvelé.
Contact
Personne-ressource
Dr. M. F. Baker, Director, Meat and Poultry Products Division,
Canadian Food Inspection Agency, 59 Camelot Drive, Nepean,
Ontario K1A 0Y9, (613) 225-2342, extension 4646 (Telephone),
(613) 228-6636 (Facsimile).
Dr M. F. Baker, Directeur, Division de la viande et des produits
de la volaille, Agence canadienne d’inspection des aliments,
59, promenade Camelot, Nepean (Ontario) K1A 0Y9, (613)
225-2342, poste 4646 (téléphone), (613) 228-6636 (télécopieur).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Minister of Agriculture and
Agri-Food, pursuant to paragraphs 19(1)(b)a and 19.1(b)a of the
Financial Administration Act and Order in Council P.C. 1995325 of February 28, 1995b, proposes to make the annexed Meat
Product Inspection Fees Order.
Avis est par les présentes donné que le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, en vertu des alinéas 19(1)b)a et
19.1(b)a de la Loi sur la gestion des finances publiques et du décret C.P. 1995-325 du 28 février 1995 b, se propose de prendre
l’Arrêté sur les prix applicables à l’inspection des produits de
viande, ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet des modifications, dans les 30 jours suivants la date de
publication du présent avis, au Dr M. F. Baker, Directeur, Division de la viande et des produits de la volaille, Agence canadienne d’inspection des aliments, 59, promenade Camelot,
Nepean (Ontario) K1A 0Y9, (613) 225-2342, poste 4646 (téléphone), (613) 228-6636 (télécopieur). Ils sont priés d’y citer la
Partie I de la Gazette du Canada et la date de publication du
présent avis.
Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire
LYLE VANCLIEF
Any interested person may make representations concerning
the proposed amendments within 30 days after the date of publication of this notice. All such representations should cite the
Canada Gazette, Part I, the date of the publication of this notice,
and be sent to Dr. M. F. Baker, Director, Meat and Poultry Products Division, Canadian Food Inspection Agency, 59 Camelot
Drive, Nepean, Ontario K1A 0Y9, (613) 225-2342, extension
4646 (Telephone), (613) 228-6636 (Facsimile).
LYLE VANCLIEF
Minister of Agriculture and Agri-Food
MEAT PRODUCTS INSPECTION FEES ORDER
ARRÊTÉ SUR LES PRIX APPLICABLES À
L’INSPECTION DES PRODUITS DE VIANDE
INTERPRETATION
DÉFINITIONS ET INTERPRÉTATION
1. (1) The definitions in this subsection apply in this Order.
“Agency” means the Food Production and Inspection Agency
established by section 3 of the Canadian Food Inspection
Agency Act. (Agence)
“licence” means a licence issued pursuant to section 29 of the
Regulations. (agrément d’exploitant)
“registered establishment” means an establishment registered
pursuant to section 27 of the Regulations. (établissement
agréé)
“Regulations” means the Meat Inspection Regulations, 1990.
(Règlement)
(2) All other words and expressions used in this Order have the
same meaning as in subsection 2(1) and section 125 of the Regulations and subsection 2(1) of the Meat Inspection Act.
1. (1) Les définitions qui suivent s’appliquent au présent arrêté.
« Agence » L’Agence canadienne d’inspection des aliments
constituée par l’article 3 de la Loi sur l’Agence canadienne
d’inspection des aliments. (Agency)
« agrément d’exploitant » Agrément délivré en vertu de l’article 29 du Règlement. (licence)
« établissement agréé » Établissement agréé en vertu de l’article 27 du Règlement. (registered establishment)
« Règlement » Le Règlement de 1990 sur l’inspection des viandes. (Regulations)
———
a
b
S.C., 1991, c. 24, s. 6
SI/95-34, 1995 Canada Gazette Part II, p. 658
(2) Les autres termes du présent arrêté s’entendent au sens du
paragraphe 2(1) et de l’article 125 du Règlement et du paragraphe 2(1) de la Loi sur l’inspection des viandes.
———
a
b
L.C. (1991), ch. 24, art. 6
SI/95-34, Gazette du Canada Partie II, 1995, p. 658
2650
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
FEES
PRIX
Inspection at Registered Establishments
Inspection dans les établissements agréés
2. Subject to subsection 6(1), the annual fee payable for the inspection of a registered establishment and the meat products
therein is $300, where that establishment is registered for one or
more of the following activities:
(a) the inspection of imported or detained meat products requiring refrigeration or freezing;
(b) the inspection of imported or detained meat products not
requiring refrigeration or freezing;
(c) the refrigeration, freezing and storage of refrigerated and
frozen meat products; and
(d) the storage of meat products not requiring refrigeration or
freezing.
3. Subject to subsection 6(1), where an establishment is registered for the processing or packaging and labelling of meat products, the annual fee payable for the inspection of that registered
establishment and the meat products therein, in respect of each
scheduled work shift, is set out in the following table:
2. Sous réserve du paragraphe 6(1), le prix annuel à payer pour
l’inspection d’un établissement agréé et des produits de viande
qui s’y trouvent est de 300 $ dans le cas d’un établissement agréé
pour une ou plusieurs des activités suivantes :
a) l’inspection de produits de viande importés ou retenus qui
doivent être réfrigérés ou congelés;
b) l’inspection de produits de viande importés ou retenus qui
n’ont pas à être réfrigérés ou congelés;
c) la réfrigération, la congélation et l’entreposage de produits
de viande réfrigérés ou congelés;
d) l’entreposage de produits de viande qui n’ont pas à être réfrigérés ou congelés.
3. Sous réserve du paragraphe 6(1), lorsqu’un établissement est
agréé pour la transformation ou l’emballage et l’étiquetage de
produits de viande, le prix annuel à payer pour l’inspection de cet
établissement agréé et des produits de viande qui s’y trouvent est,
pour chaque période de travail établie, le montant indiqué dans le
tableau suivant :
TABLE
TABLEAU
ANNUAL FEES PER SCHEDULED WORK SHIFT
PRIX PAR PÉRIODE DE TRAVAIL ÉTABLIE
Column I
Column II
Item
Minimum number of hours of inspection required
per year for the scheduled work shift, as determined
in accordance with subsection 128(1) of the
Regulations
Annual fee
payable for the
scheduled work
shift
($)
1.
2.
3.
4.
5.
0
– 373.4
373.5 – 746.9
747
– 1120.4
1120.5 – 1493.9
1494 or more
2,450
3,700
4,510
5,750
7,225
4. Subject to subsection 6(2), where an establishment is registered for the slaughter of food animals, the annual fee payable for
the inspection of that registered establishment and the animals
and meat products therein is
(a) in respect of each inspection station referred to in subsection 128(2) of the Regulations
(i) $16,218, in the case of the slaughter of poultry other than
ostriches, emus and rheas, and
(ii) $9,855, in the case of the slaughter of other food animals; and
(b) in respect of each additional inspection station provided
pursuant to subsection 128(3) of the Regulations, $24 657.
5. Where an establishment is registered for the slaughter of
food animals, the fee payable for the inspection of that registered
establishment and the animals and meat products therein, in respect of each additional inspection station provided pursuant to
subsection 128(4) of the Regulations is $159.00 or $53.00 per
hour, whichever is the greater amount.
6. (1) The fees referred to in sections 2 and 3 are prescribed for
a 12 month period and shall be reduced proportionally on a daily
basis if the licence to operate the registered establishment is issued for less than 12 months.
Colonne I
Colonne II
Article
Nombre minimal d’heures d’inspection nécessaires
par année pour la période de travail établie, fixé
conformément au paragraphe 128(1) du Règlement
Prix annuel à
payer pour la
période de
travail établie
($)
1.
2.
3.
4.
5.
0
– 373.4
373.5
– 746.9
747
– 1120.4
1120.5 – 1493.9
1494 ou plus
2 450
3 700
4 510
5 750
7 225
4. Sous réserve du paragraphe 6(2), lorsqu’un établissement est
agréé pour l’abattage d’animaux pour alimentation humaine, le
prix annuel à payer pour l’inspection de cet établissement agréé et
des animaux et produits de viande qui s’y trouvent est :
a) pour chaque poste d’inspection visé au paragraphe 128(2)
du Règlement :
(i) de 16 218 $ pour l’abattage de la volaille autre que des
autruches, émeus et nandous,
(ii) de 9 855 $ pour l’abattage d’autres espèces animales;
b) pour chaque poste d’inspection supplémentaire fourni en
vertu du paragraphe 128(3) du Règlement, de 24 657 $.
5. Lorsqu’un établissement est agréé pour l’abattage d’animaux
pour alimentation humaine, le prix à payer pour l’inspection de
cet établissement agréé et des animaux et produits de viande qui
s’y trouvent est, pour chaque poste d’inspection supplémentaire
fourni en vertu du paragraphe 128(4) du Règlement, le plus élevé
de 159 $ ou de 53 $ l’heure.
6. (1) Les prix visés aux articles 2 et 3 sont prévus pour une
période de 12 mois et, si l’agrément d’exploitant est délivré pour
une période de moins de 12 mois, ils sont rajustés proportionnellement au nombre de jours de la période visée.
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
(2) The fees referred to in section 4 are prescribed for a scheduled work shift of 5 days in a work week, for a 12 month period,
and shall be reduced proportionally on a daily basis if the scheduled work shift is less than 5 days in a work week or if the licence
to operate the registered establishment is issued for less than
12 months.
2651
(2) Les prix visés à l’article 4 sont prévus pour une période de
travail établie de cinq jours dans une semaine de travail, pour une
période de 12 mois et, si la période de travail établie est de moins
de cinq jours dans une semaine de travail ou si l’agrément
d’exploitant est délivré pour une période de moins de 12 mois, ils
sont rajustés proportionnellement au nombre de jours de la période visée.
7. (1) Sous réserve du paragraphe (4), lorsque le directeur a redéterminé un nombre d’heures d’inspection ou un nombre de
postes d’inspection conformément au paragraphe 128(6) du Règlement, il rajuste le montant des prix prévus aux articles 3 ou 4,
selon le cas.
(2) Lorsque le directeur rajuste un prix à la hausse, le rajustement prend effet le jour où survient la situation visée au paragraphe 128(5) du Règlement.
(3) Lorsque le directeur rajuste un prix à la baisse, le rajustement prend effet :
a) le jour où survient la situation visée au paragraphe 128(5) du
Règlement, s’il est avisé conformément à ce paragraphe au
moins un mois avant ce jour;
b) le jour qui suit de un mois le jour où il est avisé conformément au paragraphe 128(5) du Règlement, s’il est avisé moins
d’un mois avant la survenance de la situation visée à ce
paragraphe;
c) le jour qui suit de un mois le jour où survient la situation visée au paragraphe 128(5) du Règlement, dans tous les autres
cas.
7. (1) Subject to subsection (4), where the Director has redetermined a number of hours of inspection or a number of inspection stations in accordance with subsection 128(6) of the
Regulations, the Director shall adjust the amount of the fees prescribed by section 3 or 4, as the case may be.
(2) Where the Director adjusts a fee upward, the adjustment of
the fee is effective on the day on which the situation referred to in
subsection 128(5) of the Regulations occurs.
(3) Where the Director adjusts a fee downward, the adjustment
of the fee is effective
(a) on the day on which the situation referred to in subsection 128(5) of the Regulations occurs, if the Director is notified
in accordance with that subsection at least one month before
that day;
(b) on the day that is one month after the day on which the Director is notified in accordance with subsection 128(5) of the
Regulations, if the Director is notified in accordance with that
subsection less than one month before the day on which the
situation referred to in that subsection occurs; and
(c) on the day that is one month after the day on which the
situation referred to in subsection 128(5) of the Regulations
occurs, in any other case.
(4) In the cases referred to in paragraphs (3)(b) and (c), the Director shall not adjust the fees if the situation referred to in subsection 128(5) of the Regulations is no longer in effect on the day
on which the adjustment would otherwise have been effective.
(4) Dans les cas visés aux alinéas (3)b) et c), le directeur ne
rajuste pas les prix si, le jour où le rajustement aurait autrement
pris effet, la situation visée au paragraphe 128(5) du Règlement
n’existe plus.
Analysis and Tests
Analyses et épreuves
8. The fee payable for an analysis or a test set out in column I
of an item of the table to this section is the amount set in column II of that item.
8. Le prix à payer pour une analyse ou une épreuve mentionnée
à la colonne I du tableau du présent paragraphe est le montant
indiqué à la colonne II.
TABLE
TABLEAU
FEES FOR ANALYSIS AND TESTS
PRIX POUR LES ANALYSES ET ÉPREUVES
Column I
Column II
Item
Analysis or test
Fee payable
($)
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
Antibiotic — screening
Sulfa TLCD CAST + VE
CHL-Card
CHL-GC LCMS
LCMS Confirmation
PEN-LC muscle, kidney, liver
TCS-LC Tetracycline
Charm II Macrolide screening
STC-LC
Charm II Streptomycin screening
Trichinella — swine
Trichinella — horse and other species
Analysis or test for any other antibiotic residue
30.00
51.00
22.00
227.00
364.00
55.00
80.00
24.00
154.00
24.00
0.71
3.53
Cost of analysis
or test
Colonne I
Colonne II
Article
Analyse ou épreuve
Prix à payer
($)
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
Dépistage — antibiotique
TLCD CAST + VE — sulfamides
CHL-Card
CHL-GC LCMS
LCMS — confirmation
PEN-LC — muscles, rognons, foie
TCS-LC — tétracycline
Charm II — dépistage des macrolides
STC-LC
Charm II — dépistage de la streptomycine
Trichinella — porcs
Trichinella — chevaux et autres espèces
Analyse ou épreuve pour tout autre résidu
d’antibiotiques
30,00
51,00
22,00
227,00
364,00
55,00
80,00
24,00
154,00
24,00
0,71
3,53
Coût de
l’analyse ou de
l’épreuve
2652
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
Export
Exportation
9. The fee payable for a certificate authorizing the export of
meat products issued under paragraph 7(c) of the Act is $15.
9. Le prix à payer pour un certificat autorisant l’exportation de
produits de viande délivré aux termes de l’alinéa 7c) de la Loi est
de 15 $.
Import
Importation
10. The fee payable for the verification of import documents in
respect of a meat product, carried out under subsection 9(2) of the
Act and subsection 3(6) of the Regulations, is $68.
10. Le prix à payer pour la vérification de documents
d’importation à l’égard d’un produit de viande effectuée aux termes du paragraphe 9(2) de la Loi et du paragraphe 3(6) du Règlement est de 68 $.
Re-inspections
Réinspection
11. The fee payable for an inspection carried out to ensure that
a contravention of the Regulations has been corrected is $53 per
hour.
11. Le prix à payer pour une inspection effectuée en vue de
vérifier qu’une contravention au Règlement a été corrigée est de
53 $ l’heure.
Labels and recipes
Étiquettes et recettes
12. (1) Subject to subsections (3) to (5), the fee payable for the
registration of a label or recipe submitted pursuant to paragraph 110(1)(a) of the Regulations is $100.
(2) Subject to subsections (3) to (5), the fee payable to change
a label that is already registered, to register a new label with a
recipe that is already registered or to review a label for a meat
product that is not a prepared meat product is $45.
12. (1) Sous réserve des paragraphes (3) à (5), le prix à payer
pour l’enregistrement d’une étiquette ou d’une recette soumise
aux termes de l’alinéa 110(1)a) du Règlement est de 100 $.
(2) Sous réserve des paragraphes (3) à (5), le prix à payer pour
la modification d’une étiquette déjà enregistrée, pour l’enregistrement d’une nouvelle étiquette où figure une recette déjà enregistrée ou pour l’examen d’une étiquette visant un produit de
viande qui n’est pas un produit de viande préparé est de 45 $.
(3) Lorsque la modification apportée à une étiquette enregistrée
ne porte pas sur les renseignements requis par le Règlement,
il n’y a aucun prix à payer pour l’enregistrement de l’étiquette
modifiée.
(4) Lorsque la modification du Règlement entraîne une modification à une étiquette ou à une recette enregistrées, il n’y a aucun
prix à payer pour l’enregistrement de l’étiquette ou de la recette
modifiées.
(5) Il n’y a aucun prix à payer pour l’enregistrement d’une étiquette ou d’une recette visant les produits de viande suivants :
a) les boyaux;
b) le saindoux, le saindoux de panne, le suif, la graisse fondue
de bœuf et de mouton (tallow), le shortening et autres graisses
fondues d’origine animale;
c) les produits de viande préparés qui n’ont pas été déshydratés, fermentés, fumés ou soumis à l’action de la chaleur.
(3) Where a change is made to a registered label that does not
affect the information required by these Regulations to be on the
label, no fee is payable for the registration of the changed label.
(4) Where a change is made to a registered label or recipe as a
result of an amendment to the Regulations, no fee is payable for
the registration of the changed label or recipe.
(5) No fee is payable for the registration of a label or recipe for
the following meat products:
(a) casings;
(b) lard, leaf lard, suet, tallow, shortening and other rendered
animal fat; and
(c) prepared meat products that have not been dehydrated, fermented, smoked or submitted to any heat treatment.
PAYMENT
PAIEMENT
13. (1) The fees prescribed by sections 5 and 8 to 12 shall be
paid on receipt of an invoice from the Agency.
(2) Subject to subsection (3), the fees prescribed by sections 2
to 4 are payable as follows:
(a) 25 per cent of the amount, on receipt of an invoice from the
Agency; and
(b) the remainder of the amount, in three equal instalments at
equal time intervals within the period covered by the licence.
(3) Where the fees prescribed by sections 2 to 4 are less than
$1,000, they are payable on receipt of an invoice from the
Agency.
13. (1) Les prix prévus aux articles 5 et 8 à 12 sont payables
sur réception de la facture de l’Agence.
(2) Sous réserve du paragraphe (3), les prix prévus aux articles 2 à 4 sont payables de la manière suivante :
a) 25 pour cent du montant, sur réception de la facture de
l’Agence;
b) le solde du montant, en trois versements égaux, effectués à
intervalles égaux durant la période visée par l’agrément
d’exploitant.
(3) Lorsque les prix prévus aux articles 2 à 4 sont inférieurs à
1 000 $, ils sont entièrement payables sur réception de la facture
de l’Agence.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
14. This Order comes into force on the date on which it is
registered.
14. Le présent arrêté entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[36-1-o]
[36-1-o]
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
Regulations Amending the Meat Inspection
Regulations, 1990
Règlement modifiant le Règlement de 1990 sur
l’inspection des viandes
Statutory Authority
Meat Inspection Act
Fondement législatif
Loi sur l’inspection des viandes
Sponsoring Agency
Canadian Food Inspection Agency
Organisme responsable
Agence canadienne d’inspection des aliments
2653
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
The Canadian Food Inspection Agency (CFIA), previously the
Food Production and Inspection Branch (FPIB) of Agriculture
and Agri-Food Canada (AAFC), is working with national agricultural associations to redesign programs and establish new cost
sharing arrangements for food inspection services. The CFIA is
committed to an approach that uses market forces to determine
the value of its services to industry. The underlying principle is
that industry should share in the costs of delivering certain programs and help develop alternative business arrangements for
others.
Description
L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA), antérieurement la Direction générale de la production et de
l’inspection des aliments (DGPIA) d’Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC), travaille de concert avec les associations
agricoles nationales dans le but de modifier les programmes offerts et d’établir de nouvelles ententes de partage des coûts pour
les services d’inspection des aliments. L’ACIA utilise les forces
du marché pour déterminer la valeur des services qu’elle offre à
l’industrie. Le principe sous-jacent est que l’industrie devrait
assumer une partie des coûts liés à l’exécution de certains programmes et contribuer à l’élaboration de nouvelles ententes
commerciales.
En cette période de compressions budgétaires, la mise en
œuvre de projets de partage des coûts constitue une priorité pour
le gouvernement fédéral. Tous les ministères prennent les mesures nécessaires pour réduire ou recouvrer leurs frais d’exploitation. De plus, dans le rapport déposé en 1992 à la suite de
l’Examen de la réglementation fédérale, de même que dans le
Plan d’agencement des activités de la DGPIA, il est recommandé
de négocier des solutions de rechange avec l’industrie dans le
domaine de l’exécution des programmes d’inspection.
La Loi sur l’inspection des viandes autorise la prise de règlements régissant le commerce international et interprovincial des
produits de viande, l’agrément et l’inspection des établissements
dans lesquels les produits de viande sont préparés, l’inspection et
la certification des produits de viande et les redevances correspondantes, ainsi que les normes auxquelles les produits de
viande, leur emballage et leur étiquetage doivent se conformer.
En 1995, le Règlement sur l’inspection des viandes de 1990 a
été modifié de façon à y prévoir le recouvrement des coûts du
programme d’hygiène des viandes. À la suite de consultations
menées auprès de l’industrie, des redevances pour les services
d’inspection fournis dans les établissements agréés ont été établies. Des droits ont également été fixés pour l’examen et
l’enregistrement des recettes et des étiquettes, la délivrance des
certificats d’exportation et l’inspection des produits de viande
importés. Le montant de ces redevances et droits n’a pas changé
depuis 1995, et aucune nouvelle redevance n’a été établie depuis.
L’ACIA propose d’abroger les dispositions actuelles du Règlement sur l’inspection des viandes de 1990 prévoyant les redevances exigibles et de les remplacer par l’Arrêté sur les prix applicables à l’inspection des produits de viande, établi en vertu de
la Loi sur la gestion des finances publiques. Il est proposé de
In this time of fiscal restraint, the implementation of cost sharing initiatives is a priority for the federal government. All departments are either reducing or recovering their operating costs.
Both the Federal Regulatory Review (1992) and the FPIB Business Alignment Plan recommended that alternative ways for delivering inspection programs be negotiated with industry.
The Meat Inspection Act authorizes regulations that govern international and interprovincial trade in meat products, the registration and inspection of establishments in which meat products
are prepared, the inspection and certification of meat products
and associated fees, and the standards to which meat products and
their packages and labels must conform.
In 1995, cost recovery for the meat hygiene program was introduced in the Meat Inspection Regulations, 1990. Following consultation with industry, fees for federal inspection services offered at registered establishments were implemented. In addition,
fees for the review and registration of recipes and labels, for export certification and for the inspection of imported meat products were also created. Rates have not changed since 1995, nor
have any other new fees been introduced.
The CFIA is proposing to repeal the existing fee provisions in
the Meat Inspection Regulations, 1990 and replace them with the
proposed Meat Products Inspection Fees Order, established pursuant to the Financial Administration Act. The following new
fees and modifications to existing fees are proposed:
2654
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
1. for the analysis or testing of a meat product, carcass or food
animal (ref.: Analysis or Testing);
2. for the inspection of an establishment registered for the
slaughter of poultry, in respect of each inspection station
within a scheduled work shift (ref.: Poultry Inspection Station);
3. for an extra slaughter inspection station (ref.: Additional Inspection Station — Slaughter Activities);
4. for a processing shift worked concurrently with a slaughter
shift (ref.: Concurrent Processing Shift);
5. for an additional work station as occasionally requested by
the operator (ref.: Ad-Hoc Request for Additional Inspection
Station — Slaughter Activities);
6. for the issuance of an export certificate (ref.: Export
Certification);
7. for additional activities/services provided by the CFIA to
assist clients in bringing their commodities or establishments
into compliance (ref.: Reinspection); and
8. for the payment and adjustment of fees; (ref.: Payment and
adjustment of fees).
fixer de nouveaux prix ou de modifier les redevances exigées
actuellement pour :
1. l’analyse d’un produit de viande, de la carcasse d’un animal
ou d’un animal pour alimentation humaine (voir « Analyses ou
tests »);
2. l’inspection d’un établissement agréé pour l’abattage de la
volaille, eu égard à chaque poste d’inspection pour une période
de travail établie (voir « Poste d’inspection de la volaille »);
3. un poste d’inspection supplémentaire sur la chaîne
d’abattage (voir « Poste d’inspection supplémentaire —
Activités d’abattage »);
4. une période de travail de transformation coïncidant avec une
période de travail sur la chaîne d’abattage (voir « Périodes de
travail simultanées »);
5. un poste de travail additionnel requis à l’occasion par
l’exploitant (voir « Requête spéciale visant l’obtention de
postes d’inspection supplémentaires — Activités d’abattage »);
6. la délivrance d’un certificat autorisant l’exportation (voir
« Certificat d’exportation »);
7. des services ou des activités additionnels fournis par
l’ACIA pour aider les clients à se conformer à la loi et aux règlements (voir « Réinspection »);
8. le paiement et le rajustement des droits (voir « Paiement et
rajustement des droits »).
1. Analysis or Testing
1. Analyses ou tests
The CFIA conducts a monitoring and a follow-up program to
detect antibiotic residues in carcasses and meat products. A
monitoring program is also in place to detect the presence of Trichinella spiralis in hog carcasses. Other tests may also be required for export certification purposes; for example, France requires that fresh horse meat be examined for the presence of T.
spiralis.
L’ACIA exécute un programme de surveillance et de suivi visant à assurer la détection des résidus d’antibiotiques dans les
carcasses et les produits carnés. Un programme de surveillance
est aussi en place afin d’assurer la détection de Trichinella spiralis dans les carcasses de porcs. D’autres tests peuvent être requis
également aux fins de la certification des exportations; ainsi, la
France exige l’examen de la viande fraîche de cheval afin
d’assurer la détection de T. spiralis.
En 1994-1995, le Ministère a alloué plus de un million de dollars à un programme de détection des sulfamides, un type d’agent
antibactérien. Pour la même période, les coûts du programme de
surveillance de T. spiralis et du programme de certification des
exportations s’élevaient approximativement à 300 000 $.
Étant donné les coûts importants encourus pour la prestation de
ces services, les frais suivants ont été proposés pour les tests et
les analyses de produits carnés.
In 1994–95, the Department spent over $1 million on the program for the detection of sulfonamides, an antibacterial agent. For
the same period, the cost for the T. spiralis monitoring program
and for the export certification program was approximately
$300,000.
Given the significant costs incurred in delivering these services, the following fees have been proposed for the testing or
analysis of meat products.
FEES FOR ANALYTICAL ACTIVITIES
FRAIS AFFÉRENTS AUX ACTIVITÉS D’ANALYSE
Description of the analysis or test
Fee payable for
each test or
analysis
($)
Description de l’analyse ou du test
Frais à payer
pour chaque test
ou analyse
($)
30,00
Antibiotic — screening
30.00
Dépistage — antibiotique
Sulfa TLCD CAST + VE
51.00
TLCD CAST + VE — sulfamides
51,00
CHL-Card
22.00
CHL-Card
22,00
CHL-GC LCMS
227.00
CHL-GC LCMS
227,00
LCMS Confirmation
364.00
LCMS — confirmation
364,00
PEN-LC muscle, kidney, liver
55.00
PEN-LC — muscles, rognons, foie
55,00
TCS-LC Tetracycline
80.00
TCS-LC — tétracycline
80,00
Charm II Macrolide screening
24.00
Charm II — dépistage des macrolides
24,00
STC-LC
154.00
STC-LC
154,00
Charm II Streptomycin screening
24.00
Charm II — dépistage de la streptomycine
24,00
Trichinella — swine
0.71
Trichinella — porcs
0,71
Trichinella — horse and other species
3.53
Trichinella — chevaux et autres espèces
3,53
Testing or analysis for any other antibiotic residue
Cost of test or
analysis
Test ou analyse pour tout autre résidu d’antibiotiques
Coût du test ou
de l’analyse
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
2655
2. Poultry Inspection Station
2. Poste d’inspection de la volaille
The CFIA now charges an annual fee for inspection services in
establishments registered for the slaughter of poultry. The proposed order will increase the annual fee from $12,122 to $16,218
per inspection station.
L’ACIA demande actuellement une redevance annuelle pour
les services d’inspection fournis dans un établissement agréé pour
l’abattage de la volaille. L’Arrêté propose de faire passer cette
redevance de 12 122 $ à 16 218 $ par poste d’inspection.
3. Additional Inspection Station — Slaughter Activities
3. Poste d’inspection supplémentaire — Activités d’abattage
The number of slaughter work stations needed for a particular
shift is determined by considering the animal species slaughtered,
the method of carcass inspection used, the speed of the slaughter
line, and the volume of production. However, certain operators
may want to increase the number of inspection stations operating
during the slaughter shift.
Le nombre de postes d’abattage requis pendant une période de
travail donnée est déterminé en tenant compte des espèces animales abattues, de la méthode employée pour inspecter les carcasses, de la vitesse de la chaîne d’abattage et du volume de la
production. Toutefois, certains exploitants peuvent vouloir augmenter le nombre de postes d’inspection en opération pendant la
période de travail sur la chaîne d’abattage.
For example:
—the operator may want to export to certain countries that require the performance of additional inspection tasks;
—the operator may want to slaughter animals just as they arrive
at the abattoir. This means that an inspector must be available
at any time to perform ante-mortem inspection as the animals
are unloaded;
—the operator may want to process lots that contain a high number of animals with lesions at the same speed as those lots
containing fewer animals with lesions. This implies the addition of one or more inspection stations; and
—the operator’s registered establishment may have a poor layout
that limits the speed of the processing and inspection activities.
If the operator wants to increase the speed, additional inspection stations may be requested to offset the effect of the poor
layout.
To address specific demands, the CFIA is proposing an annual
fee of $24,657 for each additional inspection station provided
within a scheduled slaughter shift.
Par exemple :
— l’exploitant peut vouloir exporter des produits dans des pays
qui exigent des inspections additionnelles;
— l’exploitant peut vouloir abattre les animaux dès le moment où
ils arrivent à l’abattoir. Un inspecteur doit alors être disponible en tout temps pour effectuer l’inspection ante mortem;
— l’exploitant peut vouloir traiter des lots contenant un grand
nombre d’animaux malades à la même vitesse que des lots
contenant un plus petit nombre d’animaux malades, ce qui nécessite l’addition de postes d’inspection;
— l’établissement agréé de l’exploitant peut être mal conçu et
ainsi limiter la vitesse des activités de transformation et
d’inspection. L’exploitant pourrait accélérer le déroulement de
ces activités en ajoutant des postes d’inspection.
L’ACIA propose une redevance annuelle de 24 657 $ pour
chaque poste d’inspection supplémentaire pour une période
d’abattage établie.
4. Concurrent Processing Shift
4. Périodes de travail simultanées
At this time, the CFIA does not charge a fee for inspection
during a scheduled processing work shift when it is run concurrently with a scheduled slaughter shift for which the operator
already pays a fee.
It is proposed that this exemption be revoked. Accordingly, a
fee would apply for each agreed upon scheduled work shift in a
registered establishment.
5. Ad Hoc Request for Additional Inspection Station — Slaughter
Activities
Inspection services during scheduled slaughter shifts are provided under long-term agreements (e.g. a month, a year). To give
the operator more flexibility, it is proposed to provide, upon request by the operator, one or more additional inspection stations
during a slaughter shift, on an hourly basis.
À l’heure actuelle, l’ACIA n’exige aucune redevance pour
l’inspection durant une période de travail de transformation établie qui coïncide avec une période d’abattage établie pour
laquelle l’exploitant verse déjà une redevance.
Il est proposé que cette exemption soit abolie de façon que des
droits soient exigibles pour chaque période de travail établie dans
un établissement agréé sur laquelle les parties se sont entendues.
5. Requête spéciale visant l’obtention de postes d’inspection
supplémentaires — Activités d’abattage
Les services d’inspection fournis pendant les périodes d’abattage établies sont prévus par des ententes à long terme (par exemple, un mois ou un an). Il est proposé, pour laisser une plus
grande latitude aux exploitants, de fournir à un exploitant qui en
fait la demande un plus grand nombre de postes d’inspection
pendant une période d’abattage, suivant un taux horaire.
Le prix exigé équivaut au plus élevé des deux montants suivants : la redevance minimale de 159 $ ou le montant déterminé
en multipliant le nombre d’heures travaillées par un taux horaire
de 53 $.
The proposed fee will be the greater of: the minimum fee of
$159 or the amount determined by multiplying the number of
hours worked, by the hourly rate of $53.
6. Export Certification
6. Certificat d’exportation
Operators of registered establishments are now charged $12 for
each export certificate issued and for the verification of meat
products being exported. The CFIA is proposing to increase the
fee to $15 per certificate.
Les exploitants d’établissements agréés doivent actuellement
payer 12 $ pour chaque certificat d’exportation et pour la vérification des produits de viande destinés à l’exportation. L’ACIA
propose de hausser cette redevance à 15 $.
2656
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
7. Reinspection
7. Réinspection
The CFIA is proposing fees for additional services requested
by clients to bring their products or establishments into compliance with CFIA requirements. The proposed Reinspection Fee is
$53 per hour.
This fee was calculated using the hourly rate for the commodity
program at a cost recovery rate of 100 percent of the adjusted
program expenditure.
L’ACIA propose d’imposer des droits pour les services additionnels requis par les clients pour rendre leurs produits ou leurs
établissements conformes aux exigences de l’ACIA. Il propose à
cet égard l’application d’un taux horaire de 53 $.
Ce taux a été calculé en utilisant le taux horaire applicable dans
le cadre du programme des produits concernés et en visant le
recouvrement de la totalité des dépenses du programme.
8. Payment and Adjustment of Fees
8. Paiement et rajustement des droits
Currently, the minimum amount payable upon receipt of the
invoice from the Agency, in the case of the licence fee, is $300. It
is proposed to increase this amount to $1,000.
When the number of hours of inspection or the number of inspection stations is reduced, the fee is currently adjusted downward a month after the change took place. The CFIA is proposing
to re-determine the amount of the fee payable as of the day on
which the change took effect, where the Director was notified in
writing at least one month before the change took effect.
À l’heure actuelle, le montant minimal payable dès réception
d’une facture de l’agence est de 300 $ dans le cas de l’agrément
d’un établissement. Il est proposé de hausser ce montant à
1 000 $.
Lorsque le nombre d’heures ou de postes d’inspection diminue,
la redevance est réduite en conséquence un mois après le changement. L’ACIA propose de fixer le nouveau montant de la redevance à compter du jour où le changement est survenu, si le directeur a été avisé par écrit de ce changement au moins un mois
auparavant.
Alternatives Considered
Autres mesures envisagées
Status Quo
Le Statu quo
Given the following, the status quo is not an acceptable
alternative:
Le statu quo n’est pas une solution acceptable compte tenu de
ce qui suit :
1. Analysis or Testing
1. Analyses ou tests
Several options, based on incorporating the fees for all laboratory activities into an increase in the inspection work station
charges, were considered. These options were not pursued, however, as clients do not use or require testing at the same level and
should not, therefore, be charged a uniform fee.
Différentes options fondées sur une hausse des frais liés aux
postes d’inspection pour tenir compte des coûts des activités de
laboratoire ont été examinées. Elles ont été rejetées parce que les
clients n’ont pas les mêmes besoins en matière d’analyses et ne
devraient pas, par conséquent, être tenus de payer les mêmes
droits.
Il a également été recommandé que le client ou une entreprise
privée soit autorisé à effectuer les analyses. En fait, cette option
est en voie d’application en qui concerne les analyses à l’égard de
trichinella. Les exploitants auront la possibilité d’envoyer leurs
échantillons à des laboratoires accrédités privés ou d’effectuer les
analyses sur place dans leurs propres laboratoires accrédités. Il se
peut qu’on puisse également avoir recours, à court terme, à cette
solution pour les épreuves de détection des antibiotiques et des
sulfamides. Quant aux autres services analytiques, cette option
n’est pas acceptable actuellement en raison du rapport coût/
efficacité et du temps considérable qui est nécessaire pour modifier le programme et pour discuter des modifications avec la
communauté internationale afin d’éviter de réduire l’accès au
marché international.
Cependant, au cours de la prochaine année, l’ACIA examinera,
de concert avec des groupes de producteurs et de transformateurs,
les normes de programme applicables actuellement, dans le but de
déterminer s’il y a lieu de les modifier pour qu’elles tiennent
compte de la responsabilité accrue de l’industrie en matière
d’analyse. Cet examen devra assurer le maintien de l’équivalence
entre les normes internationales et nationales.
Le barème proposé est fondé sur le recouvrement de la totalité
des coûts du programme modifié concernant les analyses effectuées dans les établissements et dans les laboratoires. Cette option
est la seule qui soit acceptable car elle est conforme au principe
selon lequel la personne qui utilise les services doit en assumer le
coût.
Consideration was also given to allowing the client or a private
entity to conduct the testing. This option is currently being implemented for trichinella testing. Operators will have the option
to send their samples for trichinella testing to private accredited
laboratories or to perform the test on site in their own accredited
laboratories. This option may also be feasible in the short term for
antibiotic and sulfonamides screening tests. In respect of other
analytical services, this option is not acceptable at this time because of cost effectiveness and the significant time required to
modify the program and to discuss modifications with the international community in order to avoid disrupting international
market access.
Nevertheless, over the next year, the CFIA will, in partnership
with producer and processor groups, review current program
standards to seek modifications that would accommodate increased industry responsibility for testing. The principal criterion
for this review will be to maintain equivalency in international
and domestic standards.
The proposed fee schedule is based on 100 percent of the adjusted program expenditure for on-site testing and laboratory
analysis. This is the only acceptable option, because it reflects the
principle that the individuals who use the services pay for them.
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
2657
2. Poultry Inspection Station
2. Poste d’inspection de la volaille
The proposed increased annual fee of $16,218 represents only
13 percent of adjusted program expenditures associated with the
slaughter of poultry. The increase will bring the level of cost recovery in line with the FPIB Business Alignment Plan for 1996–
97.
La nouvelle redevance annuelle de 16 218 $ représente seulement 13 p. 100 des dépenses du programme modifié liées à
l’abattage de la volaille. Cette augmentation rendra le niveau de
recouvrement conforme au Plan d’agencement des activités de la
DGPIA pour 1996-1997.
3. Additional Inspection Station — Slaughter Activities
3. Poste d’inspection supplémentaire — Activités d’abattage
Several options were considered, including a suggested increase in the slaughter inspection station charges. This option was
rejected, as clients who request services that are additional to the
required national standard for slaughter inspection place significant additional resource demands on the Agency and affect the
CFIA’s ability to function effectively. Such an increase would
also result in an unequal assessment of fees for the non-affected
client.
Industry representatives considered that a separate fee assessed
at 25 percent of the adjusted program operating expenditure was
acceptable because the cost would be assumed by the client who
requires the additional services.
Différentes options ont été considérées, notamment l’augmentation des droits applicables aux postes d’inspection sur la chaîne
d’abattage. Cette option a été rejetée parce que les clients qui
demandent des services d’inspection en plus de ceux requis en
vertu de la norme nationale forcent l’ACIA à mobiliser des ressources additionnelles considérables et l’empêche de fonctionner
efficacement. Une telle augmentation entraînera également une
application des redevances inéquitable aux clients qui ne sont pas
concernés.
Pour minimiser les répercussions potentielles des mesures proposées sur l’industrie, un examen des clients touchés a été effectué dans le but de déterminer avec précision leurs besoins en matière de fonctionnement et la nécessité de modifier le programme
dans l’avenir. Les clients touchés ont l’option de modifier leur
méthodes d’exploitation afin de réduire leur besoin de services
additionnels.
Les représentants de l’industrie estimaient qu’une redevance
distincte de 25 p. 100 des dépenses de fonctionnement du programme modifié était acceptable parce que les coûts seraient assumés par le client qui demande les services supplémentaires.
4. Concurrent Processing Shift
4. Périodes de travail simultanées
Industry proposed that the CFIA maintain the free inspection
services for concurrent processing shifts. This option, however, is
not equitable because it is not available for all commodities of
like risk, where fees for inspection are being charged for all
shifts.
L’industrie a proposé que l’ACIA maintienne la gratuité des
services d’inspection fournis pendant des périodes de travail simultanées. Cette option n’est cependant pas acceptable parce
qu’une telle mesure n’existe pas à l’égard des autres produits
présentant le même risque et pour lesquels les redevances relatives à l’inspection sont exigibles pour toutes les périodes.
Par conséquent, un barème équivalant à 10 p. 100 des dépenses
du programme modifié a été proposé. Ce barème est fondé sur le
temps nécessaire à l’inspection lors de la période de transformation. Il est le même que celui mis en place le 1er mai 1995 relativement aux périodes de travail non simultanées. Cette proposition fera en sorte que tous les produits présentant un risque similaire soient traités également.
To minimize the potential impact on industry, a review of affected clients was conducted to determine their exact operating
requirements and to determine their need for future program
modifications. Affected clients have the option of modifying their
operations to reduce requirements for extra services.
Therefore, a fee schedule calculated at 10 percent of the adjusted program expenditure was proposed. It is based on the required inspection time for the processing shift. This fee proposal
is the same structure implemented May 1, 1995, for nonconcurrent processing shifts. This proposal will help to ensure
equivalency for all like-risk commodities.
5. Ad Hoc Request for Additional Inspection Station — Slaughter
Activities
The Agency considered increasing the fee payable per slaughter inspection station. This option was not considered acceptable
because requests for additional services place increased resource
demands on the CFIA and affect the CFIA’s ability to maintain an
adequate level of efficiency. Such requests also result in an assessment of fees for the non-affected operations. If resources are
on site and available, costs are minimized. If resources are not on
site, cost increases occur from relocation of staff from nearby
operations, travel time and expenses, and possible overtime
charges.
Client groups recommended either an hourly charge that would
be above the current annual work station fee, or a premium fee
for the extra slaughter service.
The CFIA is proposing that an hourly rate be assessed at
100 percent of the adjusted program expenditure for all hours
5. Requête spéciale visant l’obtention de postes d’inspection
supplémentaires — Activités d’abattage
L’ACIA a considéré augmenter les frais exigibles pour les
postes d’inspection sur la chaîne d’abattage. Cette option a été
jugée inacceptable parce que les demandes de services additionnels de ce genre exigent davantage de ressources de l’ACIA et
empêchent celui-ci de maintenir un niveau adéquat d’efficacité.
Ces demandes entraînent également l’application des redevances
à des activités qui ne sont pas touchées. Si les ressources se trouvent dans les établissements et sont disponibles, les coûts sont
moindres. Mais, dans le cas contraire, il y a augmentations de
coûts à cause de la relocalisation du personnel, des frais de déplacement et des heures supplémentaires.
Des groupes de clients ont recommandé l’établissement soit
d’une redevance suivant un taux horaire qui serait plus élevée que
la redevance actuelle pour les postes de travail, soit d’un supplément pour le service additionnel.
L’ACIA propose d’établir un taux horaire qui permettra le recouvrement de la totalité des dépenses du programme modifié; ce
2658
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
worked in cases where the client irregularly requests additional
inspection services.
taux s’appliquerait à toutes les heures travaillées, dans les cas où
le client demande occasionnellement des services d’inspection
supplémentaires.
6. Export Certification
6. Certificat d’exportation
Recommendations to maintain the current fee structure were
rejected as the present export fees, at 19 percent of adjusted program expenditures, are well below the charges for other
commodities.
The CFIA proposes to increase the fees to a level of 30 percent
of the expected cost recovery levels to bring them in line with the
export fees charged for other commodities. One dollar of the $3
increase (from $12 to $15) will be in support of the animal and
plant health domestic program.
Les recommandations visant à maintenir en vigueur le barème
actuel ont été rejetées parce que les frais d’exportation, qui représentent 19 p. 100 des dépenses du programme modifié, sont bien
en deçà de ceux exigés dans le cas d’autres produits.
L’ACIA propose d’augmenter les redevances pour qu’elles atteignent 30 p. 100 des niveaux de recouvrement des coûts que
l’on s’attend à réaliser, de façon à ce qu’elles concordent avec les
droits exigibles pour l’exportation d’autres produits. Une partie
de la hausse de 3 $ (de 12 à 15 $), soit 1 $, servira à financer
le programme national d’hygiène vétérinaire et de défense des
animaux.
7. Reinspection
7. Réinspection
Several options were considered, including increasing fees for
the inspection of slaughter and processing operations, spreading
the cost throughout the industry. This option was not pursued, as
it would be inequitable to charge clients who do not require the
use of such services.
Industry recommended that the cost for the service be borne by
the clients who require it.
Différentes options ont été envisagées, notamment celle consistant à augmenter les droits exigibles pour l’inspection des activités d’abattage et de transformation et à répartir les coûts du service entre tous les intervenants de l’industrie. Cette option n’est
pas acceptable parce qu’il ne serait pas équitable que les clients
soient tenus de payer pour un service dont ils ne bénéficient pas.
L’industrie a recommandé que les coûts du service soient supportés uniquement par les clients qui l’utilisent.
8. Payment and Adjustment of Fees
8. Paiement et rajustement des droits
Currently, when the fee for the licence is $300 or less, the total
amount is payable upon reception of the invoice from the
Agency. When the fee payable is more than $300, 25 percent of
the fee is payable on receipt of the invoice, and the remainder of
the fee is payable in three equal instalments within the period
covered by the licence. It is proposed to require the payment of
the total amount of the licence fee upon reception of the invoice
from the Agency where the amount is less than $1,000. This will
better reflect the current business practices in the private sector
and will reduce administrative cost for small accounts.
À l’heure actuelle, lorsque le montant à payer pour la licence
est de 300 $ ou moins, la somme est payable sur réception d’une
facture de l’Agence. Lorsque le montant à payer est supérieur à
300 $, 25 p. 100 de la somme doit être payé sur réception de la
facture, et le solde doit être payé en trois versements égaux, étalés
à intervalles égaux sur la période visée par l’agrément
d’exploitant. L’ACIA propose d’exiger le paiement de la somme
totale de la redevance pour la licence sur réception d’une facture
de l’Agence lorsque celle-ci est inférieure à 1 000 $. Ceci reflétera davantage les pratiques commerciales du secteur privé et réduira les coûts administratifs.
When the number of hours of inspection or the number of inspection stations is reduced, the fee is currently adjusted downward a month after the change took place. The CFIA is proposing
to redetermine the amount of the fee payable as of the day on
which the change took effect, where the Director was notified in
writing at least one month in advance. This will reduce the cost to
the operator and allow the Agency sufficient time to reallocate the
affected resources without undue cost.
Lorsque le nombre d’heures ou de postes d’inspection diminue,
la redevance est réduite en conséquence un mois après le changement. L’ACIA propose d’appliquer le nouveau montant de la
redevance à compter du jour où le changement est survenu, si le
directeur a été avisé par écrit de ce changement au moins un mois
auparavant. Cette nouvelle mesure aura pour effet de réduire les
coûts de l’exploitant et laissera à l’Agence suffisamment de
temps pour réaffecter les ressources touchées sans frais excessifs.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
This amendment will help the CFIA meet its fiscal obligations
by reducing costs for the inspection services provided under the
meat hygiene program. The changes reflect the principle that primary beneficiaries should be expected to pay for services provided. This initiative is consistent with the federal government’s
goal of reducing both its deficit and the overall tax burden on
Canadians.
La modification aidera L’ACIA à remplir ses obligations financières en réduisant les frais afférents aux services d’inspection
qu’il fournit dans le cadre du programme d’hygiène des viandes.
Les modifications reflètent le principe selon lequel le coût d’un
service doit être assumé par ceux qui en sont les principaux bénéficiaires. En outre, l’initiative suit l’objectif que le gouvernement fédéral s’est fixé : la réduction du déficit et l’allégement du
fardeau fiscal global des Canadiens.
Les propositions relatives au recouvrement des coûts généreront des recettes d’environ 17,5 millions de dollars provenant de
l’industrie de transformation des viandes. Ces recettes représentent 7 p. 100 des dépenses de fonctionnement de l’Agence.
L’estimation est fondée sur les droits proposés, les services fournis par la DGPIA à l’industrie en 1995-1996 et la rationalisation
prévue des services de la DGPIA en 1996-1997.
The cost recovery proposals will generate revenue of approximately $17.5 million from the meat processing industry. This
revenue represents 7 percent of the Agency’s operating expenditure. Estimated revenue is based on proposed fees, on services
provided by FPIB to industry in 1995–96, and on anticipated
streamlining of FPIB services in 1996–97.
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
2659
Other Countries
Autres pays
Many other countries (notably New Zealand, Australia and
member states of the European Union) have already implemented
similar cost-sharing arrangements with industry.
Bon nombre d’autres pays (notamment la Nouvelle-Zélande,
l’Australie et des États membres de l’Union européenne) ont déjà
conclu des ententes analogues de partage des coûts avec
l’industrie.
International Trade Agreements
Accords commerciaux internationaux
The proposed Meat Products Inspection Fees Order and
amendments to the Meat Inspection Regulations, 1990 comply
with GATT obligations for inspection procedures. The proposed
fees for inspection services will be uniformly applied to all
trading partners and will not exceed the actual cost of services
provided.
L’Arrêté sur les prix applicables à l’inspection des produits de
viande et la modification du Règlement sur l’inspection des
viandes de 1990 proposés sont conformes aux obligations du
GATT en matière d’inspection. Les droits d’inspection proposés
s’appliqueront uniformément à tous les partenaires commerciaux
et ne dépasseront pas le coût réel des services fournis.
Environmental Impact
Impact sur l’environnement
The amendment has no identifiable environmental impact. An
environmental assessment pre-screening document is available on
request.
La modification n’a aucune conséquence reconnaissable sur
l’environnement. Un rapport d’examen environnemental préalable est disponible sur demande.
Consultation
Consultations
FPIB has engaged in formal consultations with national industry organizations such as the Canadian Meat Council, the Canadian Poultry and Egg Processors Council, the Further Poultry
Processors Association of Canada, the Canadian Pork Council,
and the Canadian Cattlemen’s Association since October 1995.
During the course of these discussions, current downsizing initiatives and targets were reviewed together with potential program
redesign and further downsizing. Recognizing the fact that efficiencies alone will not be enough to meet the reduction targets
without negatively affecting services that support trade and commerce, industry and government realize the need to achieve a
sensible balance between cost reduction and cost sharing.
Depuis octobre 1995, la DGPIA a consulté officiellement les
organisations nationales suivantes : le Conseil des viandes du
Canada, le Conseil canadien des transformateurs d’œufs et de
volailles, l’Association canadienne des transformateurs de volailles, le Conseil canadien du porc et l’Association canadienne
des éleveurs de bovins (Canadian Cattlemen’s Association). Au
cours de ces discussions, les initiatives de réduction des effectifs
menées actuellement et les objectifs connexes ont été examinés
en regard des modifications pouvant être apportées au programme
et d’autres compressions du personnel. L’industrie et le gouvernement, qui reconnaissent que les économies seules ne permettront pas d’atteindre les objectifs visés en matière de réduction
sans diminuer les services offerts, sont conscients de la nécessité
d’atteindre un juste équilibre entre la réduction des coûts et le
partage des coûts.
Au cours des deux dernières années, les initiatives en matière
de réduction des coûts ont entraîné une réduction d’environ
153 équivalents temps plein (ETP) ou 10 millions de dollars pour
ce qui est des services d’inspection fournis à l’industrie par
l’Agence. De plus, des initiatives d’évitement des coûts mises en
œuvre dans le domaine de la viande rouge, notamment la privatisation des activités de classification du bétail, ont été reprises
dans d’autres secteurs.
Over the past two years, cost reduction initiatives have resulted
in a reduction of approximately 153 Full Time Equivalent’s (FTE)
or $10M in the Agency’s cost for delivery of inspection services
to the meat industry. In addition, cost avoidance initiatives in the
red meat area through the privatization of livestock grading have
been a model for other commodity sectors. Not only has the government followed through on these principles in the red meat
sector, but similar initiatives are taking place in other commodity
areas as well.
In order to inform and consult with operators of registered establishments who are not members of one of the abovementioned associations, an information letter was distributed to
all registered establishments prior to prepublication of the
amendment in the Canada Gazette, Part I. In addition, CFIA regional staff attempted to contact all registered clients to answer
their questions regarding the regulatory proposal.
It is the intention of the Agency to carry out an annual review
of fees and services, with all affected industry groups, for the
charges identified in this regulatory amendment package.
Une lettre d’information a été envoyée, avant la publication
préalable de la modification dans la Partie I de la Gazette du
Canada, à tous les exploitants d’établissements agréés qui ne sont
pas membres de l’un des organismes mentionnés précédemment
pour qu’ils soient informés et consultés. De plus, le personnel des
bureaux régionaux de l’ACIA a tenté de communiquer avec tous
les clients agréés afin de répondre à leurs questions au sujet de la
proposition.
L’Agence a l’intention de procéder, en collaboration avec tous
les groupes concernés, à un réexamen annuel des droits exigibles
et des services.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
Inspection services will be provided and the Meat Inspection
Act will be enforced in the usual manner. In cases where fees
become outstanding, payment, including interest, may be recovered from the person on whom the fees were imposed as a debt
due to Her Majesty in right of Canada. Licence may also be suspended or not renewed.
Les services d’inspection seront fournis, et la Loi sur l’inspection des viandes sera appliquée de la manière habituelle. Si un
exploitant fait défaut d’acquitter des redevances, celles-ci, et tout
intérêt qui y est applicable, constitueront une créance de Sa Majesté du chef du Canada et pourront être recouvrés à ce titre. En
outre, l’agrément de l’exploitant en défaut pourra être suspendu
ou ne pas être renouvelé.
2660
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
Contact
Personne-ressource
Dr. M. F. Baker, Director, Meat and Poultry Products Division,
Canadian Food Inspection Agency, 59 Camelot Drive, Nepean,
Ontario K1A 0Y9, (613) 225-2342, extension 4646 (Telephone),
(613) 228-6636 (Facsimile).
Dr M. F. Baker, Directeur, Division de la viande et des produits
de la volaille, Agence canadienne d’inspection des aliments,
59, promenade Camelot, Nepean (Ontario) K1A 0Y9, (613) 2252342, poste 4646 (téléphone), (613) 228-6636 (télécopieur).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council proposes,
pursuant to section 20a of the Meat Inspection Actb , to make the
annexed Regulations Amending the Meat Inspection Regulations,
1990.
Any interested person may make representations concerning
the proposed amendments within 30 days after the date of publication of this notice. All such representations should cite the
Canada Gazette, Part I, the date of the publication of this notice,
and sent to Dr. M. F. Baker, Director, Meat and Poultry Products
Division, Canadian Food Inspection Agency, 59 Camelot Drive,
Nepean, Ontario K1A 0Y9, (613) 225-2342, extension 4646
(Telephone), (613) 228-6636 (Facsimile).
August 28, 1997
MICHEL GARNEAU
Assistant Clerk of the Privy Council
Avis est par les présentes donné que le Gouverneur en conseil,
en vertu de l’article 20a de la Loi sur l’inspection des viandesb, se
propose de prendre le Règlement modifiant le Règlement de 1990
sur l’inspection des viandes, ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de modification, dans les 30 jours suivants la date de publication du présent avis, au Dr M. F. Baker, Directeur, Division
de la viande et des produits de la volaille, Agence canadienne
d’inspection des aliments, 59, promenade Camelot, Nepean
(Ontario) K1A 0Y9, (613) 225-2342, poste 4646 (téléphone),
(613) 228-6636 (télécopieur). Ils sont priés d’y citer la Partie I de
la Gazette du Canada et la date de publication du présent avis.
Le 28 août 1997
Le greffier adjoint du Conseil privé
MICHEL GARNEAU
REGULATIONS AMENDING THE MEAT
INSPECTION REGULATIONS, 1990
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT
DE 1990 SUR L’INSPECTION DES VIANDES
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The definitions “Director” and “Regional Director General”1 in subsection 2(1) of the Meat Inspection Regulations,
19902 are replaced by the following:
“Director” means the Director of the Meat and Poultry Products
Division of the Department of Agriculture and Agri-Food;
(directeur)
“Regional Director General” means one of the following Regional Directors General of the Food Production and Inspection Branch of the Department of Agriculture and Agri-Food,
namely,
(a) Director General — British Columbia,
(b) Director General — Alberta,
(c) Director General — Midwest,
(d) Director General — Ontario,
(e) Director General — Quebec, and
(f) Director General — Atlantic. (directeur général régional)
1. Les définitions de « directeur » et « directeur général régional »1, au paragraphe 2(1) du Règlement de 1990 sur
l’inspection des viandes2, sont respectivement remplacées par
ce qui suit :
« directeur » Le directeur de la Division de la viande et des
produits de la volaille du ministère de l’Agriculture et de
l’Agroalimentaire. (Director)
« directeur général régional » L’un des directeurs généraux régionaux suivants de la Direction générale de la production et de
l’inspection des aliments du ministère de l’Agriculture et de
l’Agroalimentaire :
a) directeur général — Colombie-Britannique;
b) directeur général — Alberta;
c) directeur général — Centre-Ouest;
d) directeur général — Ontario;
e) directeur général — Québec;
f) directeur général — Atlantique. (Regional Director
General)
2. (1) Les paragraphes 29(2)3 et (3)3 du même règlement
sont remplacés par ce qui suit :
(2) La demande d’agrément d’exploitant d’un établissement
agréé doit être :
2. (1) Subsections 29(2)3 and (3)3 of the Regulations are replaced by the following:
(2) An application for a licence to operate a registered establishment shall
———
———
a
a
b
1
2
3
S.C., 1993, c. 44, s. 184
R.S., 1985, c. 25 (1st Supp.)
SOR/93-160
SOR/90-288
SOR/95-217
b
1
2
3
L.C. (1993), ch. 44, art. 184
L.R. (1985), ch. 25 (1er suppl.)
DORS/93-160
DORS/90-288
DORS/95-217
Le 6 septembre 1997
(a) be made to the Director, in a form provided by the Department of Agriculture and Agri-Food; and
(b) be accompanied by information that will enable the Director to determine whether the applicant satisfies the requirements of subsection (3).
(3) The Director shall not issue or renew a licence to operate a
registered establishment unless
(a) the applicant or operator has the equipment and material
necessary to operate the registered establishment in accordance
with these Regulations; and
(b) there are no outstanding fees payable by the applicant or
operator under the Meat Products Inspection Fees Order or the
FPI Branch Overtime Fees Order.
(2) Subsection 29(6)4 of the Regulations is replaced by the
following:
(5) No operator who is issued a licence pursuant to this section
shall transfer the licence to any other person.
(6) Where an operator has failed to pay a fee prescribed by
sections 2 to 4 of the Meat Products Inspection Fees Order
in accordance with the conditions of payment prescribed by section 12 of that Order, the licence issued pursuant to this section
shall be suspended until all outstanding fees are paid.
(3) Section 293 of the Regulations is amended by adding the
following after subsection (11):
(12) A licence to operate a registered establishment shall lapse
if no activity for which the establishment is registered pursuant to
section 27 is carried out therein for a period of one month.
(13) A licence to operate a registered establishment issued before the date of coming into force of the Meat Products Inspection Fees Order expires on that date.
3. (1) Paragraph 110(1)(a)3 of the Regulations is replaced
by the following:
(a) the label and the recipe for the meat product have been
submitted to the Director for registration, together with the
applicable fee set out in the Meat Product Inspection Fees Order; and
(2) The portion of subsection 110(6)3 of the Regulations before paragraph (a) is replaced by the following:
(6) For the purposes of sections 89 and 123, any person who
wishes to have a label reviewed for a meat product that is not a
prepared meat product may submit the label, together with the
applicable fee set out in the Meat Product Inspection Fees Order,
to an inspector who shall review the label and any supporting
information and provide a written notice that
(3) Subsection 110(7)3 of the Regulations is replaced by the
following:
(7) No label or recipe shall be registered or reviewed if the person submitting the label or the recipe has any outstanding fee
under the Meat Products Inspection Fees Order or the FPI
Branch Overtime Fees Order.
4. The heading Fees for Inspection before section 125 of the
Regulations is replaced by the following:
Gazette du Canada Partie I
a) présentée au directeur sur le formulaire fourni par le ministère de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire;
b) accompagnée des renseignements permettant au directeur de
déterminer si le demandeur satisfait aux exigences du paragraphe (3).
(3) Le directeur ne délivre ou ne renouvelle un agrément
d’exploitant d’un établissement agréé que si les conditions suivantes sont réunies :
a) le demandeur ou l’exploitant dispose de l’équipement et du
matériel nécessaires pour exploiter l’établissement agréé conformément au présent règlement;
b) le demandeur ou l’exploitant n’est redevable d’aucun montant aux termes de l’Arrêté sur les prix applicables à l’inspection des produits de viande ou de l’Arrêté fixant le prix à payer
pour les heures supplémentaires — Direction générale PIA.
(2) Le paragraphe 29(6)4 du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(5) L’agrément d’exploitant est incessible.
(6) Lorsque l’exploitant a omis de payer un prix prévu aux articles 2 à 4 de l’Arrêté sur les prix applicables à l’inspection des
produits de viande conformément aux modalités de paiement
prévues à l’article 12 de cet arrêté, l’agrément d’exploitant est
suspendu jusqu’à ce que le montant en souffrance soit acquitté.
(3) L’article 293 du même règlement est modifié par adjonction, après le paragraphe (11), de ce qui suit :
(12) L’agrément d’exploitant d’un établissement agréé devient
périmé si aucune activité pour lesquelles l’établissement a été
agréé en vertu de l’article 27 n’y est effectuée pendant une période de un mois.
(13) L’agrément d’exploitant d’un établissement agréé délivré
avant la date d’entrée en vigueur de l’Arrêté sur les prix applicables à l’inspection des produits de viande expire à cette date.
3. (1) L’alinéa 110(1)a)3 du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
a) d’une part, l’étiquette et la recette ont été soumises au directeur pour enregistrement, accompagnées du prix applicable fixé
aux termes de l’Arrêté sur les prix applicables à l’inspection
des produits de viande;
(2) Le passage du paragraphe 110(6)3 du même règlement
précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
(6) Pour l’application des articles 89 et 123, quiconque souhaite faire examiner une étiquette visant un produit de viande
autre qu’un produit de viande préparé peut soumettre cette étiquette, ainsi que le prix applicable fixé aux termes de l’Arrêté sur
les prix applicables à l’inspection des produits de viande, à
l’inspecteur. Ce dernier examine l’étiquette et les renseignements
fournis à l’appui et donne un avis écrit portant que :
(3) Le paragraphe 110(7)3 du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(7) Aucune étiquette ou recette ne peut être enregistrée ou
examinée si la personne qui la soumet est redevable d’un montant
fixé aux termes de l’Arrêté sur les prix applicables à l’inspection
des produits de viande ou de l’Arrêté fixant le prix à payer pour
les heures supplémentaires — Direction générale PIA.
4. L’intertitre Redevances d’inspection précédant l’article 125 du même règlement est remplacé par ce qui suit :
———
———
3
3
4
SOR/95-217
SOR/94-683
2661
4
DORS/95-217
DORS/94-683
2662
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
Inspection services
Services d’inspection
5. Section 125 of the Regulations is amended by adding the
following in alphabetical order:
“designated paid holiday” has the same meaning as in the FPI
Branch Overtime Fees Order; (jour férié désigné payé)
5. L’article 125 du même règlement est modifié par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
« jour férié désigné payé » S’entend au sens de l’Arrêté fixant le
prix à payer pour les heures supplémentaires — Direction générale PIA. (designated paid holiday)
6. Le même règlement est modifié par adjonction, après
l’article 125, de ce qui suit :
126. L’inspection d’un établissement agréé et des animaux et
produits de viande qui s’y trouvent peut être effectuée en dehors
d’une période de travail établie ou pendant un jour férié désigné
payé, si les conditions suivantes sont réunies :
a) l’exploitant de cet établissement en fait la demande par écrit
au directeur général régional sur un formulaire approuvé par le
ministère de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire;
b) l’exploitant n’est redevable d’aucun montant aux termes de
l’Arrêté sur les prix applicables à l’inspection des produits de
viande ou de l’Arrêté fixant le prix à payer pour les heures
supplémentaires — Direction générale PIA;
c) un inspecteur est disponible pour effectuer l’inspection.
7. Les articles 128 à 128.33 du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
128. (1) Le directeur doit, à l’égard d’un établissement agréé
pour la transformation ou l’emballage et l’étiquetage de produits
de viande, fixer le nombre minimal d’heures d’inspection nécessaires par année pour chaque période de travail établie, en se fondant sur les critères suivants :
a) le cas échéant, les procédés de transformation suivants qui
sont appliqués dans l’établissement agréé, ainsi que leur nombre, leur type et leur combinaison :
(i) coupe, désossage, tranchage et hachage fin,
(ii) cuisson et fumage,
(iii) traitement thermique,
(iv) préparation de produits fermentés secs et demi-secs,
(v) préparation de produits déshydratés,
(vi) manipulation de produits prêts-à-manger,
(vii) salaison,
(viii) utilisation de nitrate et de sels de nitrite en vrac,
(ix) fonte,
(x) désossage mécanique,
(xi) préparation des abats,
(xii) préparation des tripes et des boyaux;
b) la mesure dans laquelle les activités visées à l’alinéa a) sont
intégrées aux autres activités effectuées dans l’établissement
agréé;
c) la dimension physique de l’établissement agréé, la disposition de l’équipement ainsi que le type d’équipement et de technologie utilisés;
d) le mélange des produits et le volume de la production;
e) les pratiques suivies dans l’établissement agréé en matière
d’horaires de travail;
f) s’ils sont disponibles, les registres d’inspection de l’établissement agréé et d’établissements agréés comparables.
(2) Le directeur doit, à l’égard d’un établissement agréé pour
l’abattage d’animaux pour alimentation humaine, fixer le nombre
de postes d’inspection nécessaires par année durant une période
de travail établie, en se fondant sur les critères suivants :
a) les espèces animales abattues;
6. The Regulations are amended by adding the following after section 125:
126. Inspection of a registered establishment and the animals
and meat products therein may be carried out outside a scheduled
work shift or on a designated paid holiday, if
(a) the operator of that registered establishment submits a
written request to the Regional Director General, in a form approved by the Department of Agriculture and Agri-Food;
(b) the operator has no outstanding fees under the Meat Products Inspection Fees Order or the FPI Branch Overtime Fees
Order; and
(c) an inspector is available to carry out the inspection.
7. Sections 128 to 128.33 of the Regulations are replaced by
the following:
128. (1) The Director shall, in respect of an establishment registered for the processing or packaging and labelling of meat
products, determine the minimum number of hours of inspection
that is required per year for each scheduled work shift, by considering the following criteria:
(a) whether any of the following processes is being performed
in the registered establishment, and if so, the number, type and
combination of them:
(i) cutting, boning, slicing and comminuting,
(ii) cooking and smoking,
(iii) thermal processing,
(iv) preparation of dry and semi-dry fermented products,
(v) preparation of dehydrated products,
(vi) handling of ready to eat products,
(vii) curing,
(viii) use of bulk nitrate and nitrite salts,
(ix) rendering,
(x) mechanical deboning,
(xi) offal preparation, and
(xii) tripe and casing preparation;
(b) the level of integration of the activities set out in paragraph (a) with the other activities performed in the registered
establishment;
(c) the physical size of the registered establishment, the layout
of equipment and the type of equipment and technology used;
(d) the mix of products and the volume of production;
(e) work scheduling practices in the registered establishment;
and
(f) where available, the inspection records of the registered establishment and of comparable registered establishments.
(2) The Director shall, in respect of an establishment registered
for the slaughter of food animals, determine the number of inspection stations that is required per year within a scheduled work
shift, by considering the following criteria:
(a) the animal species slaughtered;
———
———
3
3
SOR/95-217
DORS/95-217
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
(b) the method of carcass inspection used;
(c) the speed of the slaughter line; and
(d) the volume of production.
(3) The Director may, in respect of an establishment registered
for the slaughter of food animals, provide on an annual basis one
or more additional inspection stations within a scheduled work
shift, if
(a) the operator of that registered establishment submits a
written request to the Director, in a form provided by the Department of Agriculture and Agri-Food;
(b) the operator has no outstanding fees under the Meat Products Inspection Fees Order or the FPI Branch Overtime Fees
Order; and
(c) an inspector is available to provide the service.
(4) The Regional Director General may, in respect of an establishment registered for the slaughter of food animals, provide on
an hourly basis one or more additional inspection stations within
a scheduled work shift, if
(a) the operator of that registered establishment submits a
written request to the Regional Director General, in a form
provided by the Department of Agriculture and Agri-Food;
(b) the operator has no outstanding fees under the Meat Products Inspection Fees Order or the FPI Branch Overtime Fees
Order; and
(c) an inspector is available to provide the service.
(5) The operator of a registered establishment shall notify the
Director in writing if one of the following situations occurs:
(a) there is a change in the operations of the registered establishment in respect of any of the criteria set out in subsection (1) or (2); or
(b) an additional inspection station provided in accordance
with subsection (3) is no longer required.
(6) Where the Director is notified of a situation in accordance
with subsection (5) or where the Director has other information
that a situation referred to in that subsection has occurred, the
Director shall re-determine the minimum number of hours of
inspection required or the number of inspection stations required,
as the case may be.
2663
b) la méthode employée pour inspecter les carcasses;
c) la vitesse de la chaîne d’abattage;
d) le volume de la production.
(3) Le directeur peut, sur une base annuelle, fournir à un établissement agréé pour l’abattage d’animaux pour alimentation
humaine un ou plusieurs postes d’inspection supplémentaires
durant une période de travail établie, si les conditions suivantes
sont réunies :
a) l’exploitant de cet établissement en fait la demande par écrit
au directeur sur le formulaire fourni par le ministère de
l’Agriculture et de l’Agroalimentaire;
b) l’exploitant n’est redevable d’aucun montant aux termes de
l’Arrêté sur les prix applicables à l’inspection des produits de
viande ou de l’Arrêté fixant le prix à payer pour les heures
supplémentaires — Direction générale PIA;
c) un inspecteur est disponible pour effectuer l’inspection.
(4) Le directeur général régional peut, sur une base horaire,
fournir à un établissement agréé pour l’abattage d’animaux pour
alimentation humaine un ou plusieurs postes d’inspection supplémentaires durant une période de travail établie, si les conditions suivantes sont réunies :
a) l’exploitant de cet établissement en fait la demande par écrit
au directeur général régional sur le formulaire fourni par le
ministère de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire;
b) l’exploitant n’est redevable d’aucun montant aux termes de
l’Arrêté sur les prix applicables à l’inspection des produits de
viande ou de l’Arrêté fixant le prix à payer pour les heures
supplémentaires — Direction générale PIA;
c) un inspecteur est disponible pour effectuer l’inspection.
(5) L’exploitant d’un établissement agréé doit aviser par écrit le
directeur si l’une des situations suivantes survient :
a) un changement est apporté aux opérations de l’établissement
par rapport à un des critères énoncés aux paragraphes (1) ou
(2);
b) un poste d’inspection supplémentaire fourni en vertu du paragraphe (3) n’est plus nécessaire.
(6) Lorsque le directeur est avisé de la survenance d’une situation, conformément au paragraphe (5) ou par une autre source, il
rajuste le nombre minimal d’heures d’inspection nécessaires ou le
nombre de postes d’inspection nécessaires.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
8. These Regulations come into force on the date on which
they are registered.
8. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[36-1-o]
[36-1-o]
2664
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
Plant Protection Cost Recovery Fees Order
Arrêté sur le recouvrement des coûts — protection
des végétaux
Statutory Authority
Financial Administration Act
Fondement législatif
Loi sur la gestion des finances publiques
Sponsoring Agency
Canadian Food Inspection Agency
Organisme responsable
Agence canadienne d’inspection des aliments
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
The purpose of the Plant Protection Program is to prevent the
spread of plant pests (e.g., insects and diseases) into, within or
out of Canada and, where the Minister determines that it is necessary and cost-justifiable, control or eradicate such pests in Canada. The program helps to maintain healthy agriculture and forestry industries valued at approximately 50 billion dollars. The
Canadian Food Inspection Agency annually inspects imported
commodities valued at approximately four billion dollars. The
Agency also annually certifies export products valued at approximately eight billion dollars.
Description
L’objet du Programme de protection des végétaux est de prévenir l’introduction au Canada ou la propagation à l’intérieur du
pays même ou du Canada vers l’extérieur des parasites des végétaux (par exemple, insectes et maladies), et lutter contre ces parasites ou les éradiquer là où le Ministre estime que c’est nécessaire et que la dépense occasionnée est justifiée. Ce programme
contribue à maintenir en santé les industries agricole et forestière,
dont la valeur atteint quelque 50 milliards de dollars. L’Agence
canadienne d’inspection des aliments inspecte chaque année des
produits importés dont la valeur totalise environ quatre milliards
de dollars. Parallèlement, chaque année, il certifie à l’exportation
des produits évalués à quelque huit milliards de dollars.
En cette période de restrictions financières, la mise en œuvre
de projets de partage des coûts représente une priorité pour le
gouvernement fédéral. Tous les ministères et organismes ont reçu
l’ordre de réduire ou de recouvrer leurs coûts de fonctionnement.
En 1995, le Règlement sur les droits exigibles—protection des
végétaux a été promulgué pour compenser les frais liés à l’exécution du programme. Cette année, l’Agence propose d’abroger
ce règlement et de le remplacer par l’Arrêté sur le recouvrement
des coûts — protection des végétaux projeté. L’Arrêté sera fondé
sur la Loi sur la gestion des finances publiques et non plus sur la
Loi sur la protection des végétaux.
En raison du maintien des compressions budgétaires, il n’est
pas possible de maintenir le niveau de prestation des services
tel qu’on le connaît à l’heure actuelle. L’Agence canadienne
d’inspection des aliments examine continuellement tous ses programmes d’inspection. Elle négocie des accords de partage des
coûts avec tous les secteurs. Des droits ont ainsi été négociés avec
l’industrie dans le cadre du Plan d’agencement des activités de
l’Agence canadienne d’inspection des aliments.
Avec l’Arrêté sur le recouvrement des coûts — protection des
végétaux qui est proposé, les droits actuels, qui correspondent à
34 p. 100 des coûts recouvrables en vertu du Règlement sur les
droits exigibles—protection des végétaux, passeront à 50 p. 100.
Les nouveaux droits proposés qui se rapportent aux services
d’inspection nationaux sont calculés en fonction d’un taux de
recouvrement des coûts de 25 p. 100. Les autres droits nouveaux
correspondent à un taux de recouvrement des coûts de
50 p. 100 pour les services d’inspection à l’importation et à
l’exportation pour lesquels l’Agence applique une politique de
recouvrement des coûts. L’arrêté proposé comportera également
des droits pour des services tels que la désignation des inspecteurs (c’est-à-dire l’accréditation), les analyses de laboratoire et
In this time of fiscal restraint, the implementation of cost sharing initiatives is a priority for the federal government. All departments and agencies have been instructed to reduce or recover
operating costs.
In 1995, the Plant Protection Fees Regulations were enacted to
offset the costs of delivering the program. This year, the Agency
proposes to repeal the Plant Protection Fees Regulations and
replace them with the proposed Plant Protection Cost Recovery
Fees Order. The Order will be enacted under the authority of the
Financial Administration Act instead of the Plant Protection Act.
As a result of continued budget reductions, it is not possible for
the Agency to maintain the present level of program delivery. The
Canadian Food Inspection Agency is continually reviewing all
inspection programs. Cost sharing agreements are being negotiated with all sectors. Fees have been negotiated with industry
pursuant to the Canadian Food Inspection Agency Business
Alignment Plan.
The proposed Plant Protection Cost Recovery Fees Order will
increase the current fees stipulated in the Plant Protection Fees
Regulations from 34 percent to 50 percent. The proposed new
fees pertaining to domestic inspection services are calculated on a
basis of 25 percent cost recovery. All other new fees are calculated at 50 percent for those import and export inspection services
for which the Agency recovers costs. The proposed Fees Order
will also include fees for such services as the designation of inspectors (i.e., accreditation), laboratory tests and related services,
domestic facilities (e.g., lumber mills, flour mills, field crop inspections) and conveyance (e.g., lakers, used containers) inspection services, and re-inspection and follow-up action services
(e.g., an inspection to verify the effectiveness of a treatment,
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
release from detention). In addition to the fees that are already
charged for the issuance of an import permit and a Phytosanitary
Certificate, a fee will be charged for the issuance of a Movement
Certificate. The proposed Order will also contain a payment provision which stipulates when the fees are payable by the owner or
the person having the possession, care or control of the subject
things, conveyances or facilities.
All overtime fees, including the overtime inspection for grain
vessels, are specified in the FPI Branch Overtime Fees Order.
Alternatives
2665
les services connexes, les services d’inspection d’installations
canadiennes (par exemple, scieries, minoteries, inspections sur le
terrain) et de véhicules ou d’équipement de transport (par exemple, vraquiers des Grands Lacs, contenants usagés) ainsi que les
services d’inspection et de réinspection et de suivi (par exemple,
inspection pour vérifier l’efficacité d’un traitement, mainlevée à
la suite d’une retenue). En plus des droits déjà exigés pour la
délivrance des permis d’importation et des certificats phytosanitaires, un droit sera perçu pour la délivrance d’un certificat de
circulation. L’arrêté proposé comportera également une clause sur
le paiement des droits stipulant quand ces derniers seront payables par le propriétaire ou la personne possédant les choses, les
véhicules ou l’équipement de transport, ou les installations en
question, ou bien en ayant la garde ou le contrôle.
Tous les droits exigibles pour les heures supplémentaires, y
compris celles nécessaires à l’inspection des navires céréaliers,
sont spécifiés dans l’Arrêté fixant le prix à payer pour les heures
supplémentaires — Direction générale PIA.
Solutions envisagées
Two alternatives were assessed:
Deux solutions ont été évaluées :
Status Quo
Statu quo
The status quo of maintaining 34 percent cost recovery is not a
viable option due to further budgetary cutbacks imposed by the
Government and the directions established by the Agency’s Business Alignment Plan to respond to these cutbacks.
Le statu quo, c’est-à-dire le maintien du taux de recouvrement
des coûts au niveau de 34 p. 100, ne représente pas une option
viable, compte tenu des compressions budgétaires additionnelles
imposées par le gouvernement et des orientations définies dans le
Plan d’agencement des activités de l’Agence canadienne d’inspection des aliments pour y faire face.
Fifty Percent Cost Recovery
Recouvrement de 50 p. 100 des coûts
Fifty percent of the recoverable costs associated with import
and export inspection services, and 25 percent of the recoverable
costs associated with domestic inspection services, is considered
feasible under the current economic climate. This level of cost
recovery is in line with the Agency’s Business Alignment Plan
for 1996–97. This is the preferred option.
On considère que 50 p. 100 des coûts recouvrables associés
aux services d’inspection à l’importation ou à l’exportation et
25 p. 100 des coûts recouvrables associés aux services d’inspection nationaux sont réalisables dans le contexte économique
actuel. Ce niveau de recouvrement est en outre conforme à
l’orientation donnée par le Plan d’agencement des activités de
l’Agence canadienne d’inspection des aliments pour 1996-1997.
C’est pour cette raison qu’on a choisi cette option.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The industry will still receive plant protection services at a reasonable cost. There should not be any major increase in the price
of consumer goods as a result of this initiative, since, when the
fees are prorated to the amount of material imported or exported,
the increase in the cost per item is expected to be small.
L’industrie continuera de profiter des services du Programme
de protection des végétaux à un prix raisonnable. Le projet ne
devrait pas entraîner d’augmentation des prix des biens de consommation, car, dans la mesure où les droits seront établis en
proportion du volume de matériel importé ou exporté, on s’attend
à ce que la hausse de coût par article soit faible.
En outre, ce projet aidera l’Agence à maintenir en place un
programme qui protégera le Canada contre l’introduction de parasites des végétaux pouvant avoir une incidence économique au
Canada.
Les frais d’administration liés à la perception des droits ont
également été intégrés dans les taux prévus.
Le tableau suivant donne un aperçu des recettes estimées que
l’Agence pourrait toucher en vertu de l’Arrêté sur le recouvrement des coûts — protection des végétaux.
This initiative will also assist the Agency in maintaining a program which protects Canada against the introduction of plant
pests of potential economic importance to Canada.
The administrative costs associated with the collection of fees
have been incorporated into the fee levels.
The following table summarizes the estimated revenues the
Agency could expect to generate under the proposed Plant Protection Cost Recovery Fees Order.
ACTIVITY
1.
2.
3.
Designation (i.e., accreditation) of an
Inspector
Import Permits, Includes a Pest Risk
Assessment
Pre-clearance Inspections (Import
Program)
ESTIMATED REVENUE
($000’s)
ACTIVITÉ
1.
28
2.
185
3.
30
Désignation (c’est-à-dire l’accréditation)
des inspecteurs
Permis d’importation, comprenant une
évaluation du risque phytosanitaire
Inspections de pré-mainlevée
(programme concernant les importations)
RECETTES ESTIMÉES
(en milliers de dollars)
28
185
30
2666
Canada Gazette Part I
ACTIVITY
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
Commodity Inspection—Import Program
(includes parcels sent by courier or mail)
September 6, 1997
ESTIMATED REVENUE
($000’s)
4.
750
Fees for Ensuring Compliance with the
Act and Regulations
Laboratory Testing and Related Services
(Import, Domestic and Export programs)
200
Approval of Facilities (e.g., greenhouses,
nurseries, hardwood lumber facilities)
28
Establishment and Conveyance
Inspections
Field Inspections (e.g., orchards, field
crops, sod farms, peat bogs)
5.
100
6.
7.
8.
62
9.
70
Softwood Lumber Facility Inspections
115
Commodity Inspections—Domestic
Program (e.g., blueberries, used tires,
forest products)
16
Domestic Program Management (e.g.,
Newfoundland car wash facilities)
558
Issuance of Movement Certificates
26
Commodity Inspections—Export
Program
1,000
Issuance of Phytosanitary Certificates and
Phytosanitary Certificates for Re-export
584
Vessel Inspections (Grain Export
Program)
TOTAL
ACTIVITÉ
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
530
4,282
RECETTES ESTIMÉES
(en milliers de dollars)
Inspection des produits, programme
concernant les importations (y compris
les colis expédiés par messagerie ou par
la poste)
750
Frais visant à assurer le respect de la Loi
et du Règlement
100
Analyses de laboratoire et services
connexes (programmes concernant les
importations ou exportations et
programmes nationaux)
200
Approbation des installations (par
exemple, serres, pépinières, scieries de
bois dur)
28
Inspection des établissements et des
véhicules ou de l’équipement de transport
62
Inspections sur le terrain (par exemple,
vergers, cultures de grande production,
gazonnières, tourbières)
70
Inspections des scieries de bois résineux
115
Inspection des produits, programmes
nationaux (par exemple, bleuets, pneus
usagés, produits forestiers)
16
Gestion des programmes nationaux (par
exemple, lavage d’autos à Terre-Neuve)
558
Délivrance de certificats de circulation
26
Inspection des produits, programme
concernant les exportations
1 000
Délivrance de certificats phytosanitaires
et de certificats phytosanitaires pour la
réexportation
584
Inspection des navires (programme
d’exportation des céréales)
530
TOTAL
4 282
International Trade Agreements
Accords commerciaux internationaux
The proposed Plant Protection Cost Recovery Fees Order
complies with the World Trade Organization obligations for
phytosanitary inspection procedures. The proposed fee levels for
inspection services will be the same for both imported and domestic products. The fees will be uniformly applied to all trading
partners and will not exceed the actual costs of the services
provided.
L’Arrêté sur le recouvrement des coûts — protection des végétaux qui a été proposé est conforme aux exigences de l’Organisation mondiale du commerce en matière de procédures
d’inspection phytosanitaire. Les taux des droits proposés pour les
services d’inspection seront les mêmes, que les produits soient
importés ou canadiens. Les droits s’appliqueront uniformément à
tous les partenaires commerciaux et ils ne dépasseront pas le coût
réel des services fournis.
Consultation
Consultations
Agency officials have consulted with representatives from
various national industry associations and government officials
from the provinces of Newfoundland and Labrador, Nova Scotia,
Prince Edward Island and New Brunswick.
Des représentants de l’Agence ont consulté, d’une part, les délégués de plusieurs associations nationales du secteur et, d’autre
part, les représentants des gouvernements provinciaux de TerreNeuve et du Labrador, de la Nouvelle-Écosse, de l’Île-du-PrinceÉdouard et du Nouveau-Brunswick.
Voici la liste des associations nationales du secteur qui ont été
consultées :
Association canadienne des producteurs d’arbres de Noël
Canadian Dehydrators Association
Association des exportateurs canadiens
Conseil canadien des plantes fourragères
Conseil canadien de l’horticulture
Association canadienne de l’industrie du bois
Canadien Nursery Trades Association
Association canadienne des producteurs de semences
Association canadienne du commerce des semences
Canadian Special Crops Association
Association canadienne de la tourbe de sphaigne
Commission canadienne du blé
Chamber of Shipping of British Columbia
Council of Forest Industries (Colombie-Britannique)
Fleurs Canada inc.
The following is a list of the national industry associations
which have been consulted:
Canadian Christmas Tree Growers’ Association
Canadian Dehydrators Association
Canadian Exporters Association
Canadian Forage Council
Canadian Horticultural Council
Canadian Lumbermen’s Association
Canadian Nursery Trades Association
Canadian Seed Growers Association
Canadian Seed Trade Association
Canadian Special Crops Association
Canadian Sphagnum Peat Moss Association
Canadian Wheat Board
Chamber of Shipping of British Columbia
Council of Forest Industries (British Columbia)
Flowers Canada Inc.
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
Maritime Lumber Bureau
Potato Executive Committee
Shipping Federation of Canada
The proposed fees were accepted with reservations. Industry is
concerned over the fact that although the fees keep increasing, the
Agency continues to reduce its resources. However, the Agency
will endeavour to ensure that appropriate service standards are
developed in consultation with its clients. Industry has requested
time, before there are any more proposed fee increases, to evaluate whether or not it is prepared to continue to pay for plant protection services.
2667
The Canadian Food Inspection Agency will continue to conduct an annual review of the Plant Protection Program and the
services provided by it. The review will continue to include
consultations with all affected parties, including provincial
governments.
Bureau du bois de sciage des Maritimes
Potato Executive Committee
La Fédération maritime du Canada
Les droits proposés ont été acceptés, mais avec certaines réserves. L’industrie s’inquiète du fait que, bien que les droits augmentent toujours, l’Agence continue de réduire ses ressources.
Cependant, l’Agence tentera d’assurer que des normes de services
appropriées seront établies en consultation avec les clients.
L’industrie a demandé qu’avant toute nouvelle proposition
d’augmentation, elle ait du temps supplémentaire pour évaluer si
elle est prête à continuer de payer pour les services de protection
des végétaux.
L’Agence canadienne d’inspection des aliments va continuer
de procéder à un examen annuel du Programme de protection des
végétaux ainsi que des services dispensés par l’Agence. La consultation de toutes les parties concernées, y compris les gouvernements provinciaux, continuera de faire partie de cet examen.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
The authority to recover fees for services (e.g., testing, inspections) rendered under the Plant Protection Act is found in paragraphs 19(1)(b) and 19.1(b) of the Financial Administration Act.
Le pouvoir de recouvrer les coûts des services dispensés (par
exemple, analyses, inspections) en vertu de la Loi sur la protection des végétaux est prévu aux alinéas 19(1)b) et 19.1b) de la Loi
sur la gestion des finances publiques.
Contact
Personne-ressource
Dr. Jean Hollebone, Director, Plant Protection Division, Canadian Food Inspection Agency, 59 Camelot Drive, Nepean, Ontario K1A 0Y9, (613) 225-2342, extension 4316 (Telephone),
(613) 228-6606 (Facsimile).
Dre Jean Hollebone, Directrice, Division de la protection des
végétaux, Agence canadienne d’inspection des aliments, 59, promenade Camelot, Nepean (Ontario) K1A 0Y9, (613) 225-2342,
poste 4316 (téléphone), (613) 228-6606 (télécopieur).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Minister of Agriculture and
Agri-Food proposes, pursuant to Order in Council P.C. 1995-325
of February 28, 1995a, made pursuant to paragraphs 19(1)(b)b and
19.1(b)b of the Financial Administration Act, to make the annexed Plant Protection Cost Recovery Fees Order.
Avis est par les présentes donné que le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, en vertu du décret C.P. 1995-325
du 28 février 1995a, pris en vertu des alinéas 19(1)b)b et 19.1b)b
de la Loi sur la gestion des finances publiques, se propose de
prendre l’Arrêté sur le recouvrement des coûts — protection des
végétaux, ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet d’arrêté dans les 30 jours suivant la date de publication du
présent avis. Ils sont priés d’y citer la Partie I de la Gazette du
Canada ainsi que la date de publication du présent avis et
d’envoyer le tout au Dre Jean Hollebone, Directrice, Division de
la protection des végétaux, Agence canadienne d’inspection des
aliments, 59, promenade Camelot, Nepean (Ontario) K1A 0Y9,
(613) 225-2342 (téléphone), (613) 228-6634 (télécopieur).
Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire
LYLE VANCLIEF
Interested persons may make representations concerning the
proposed Order within 30 days after the date of publication of
this notice. All such representations should cite the Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice and be sent
to Dr. Jean Hollebone, Director, Plant Protection Division, Canadian Food Inspection Agency, 59 Camelot Drive, Nepean, Ontario K1A 0Y9, (613) 225-2342 (Telephone), (613) 228-6634
(Facsimile).
LYLE VANCLIEF
Minister of Agriculture and Agri-Food
PLANT PROTECTION COST RECOVERY FEES ORDER
ARRÊTÉ SUR LE RECOUVREMENT DES COÛTS —
PROTECTION DES VÉGÉTAUX
INTERPRETATION
DÉFINITIONS
1. (1) The definitions in this subsection apply in this Order.
“Agency” means the Canadian Food Inspection Agency established by section 3 of the Canadian Food Inspection Agency
Act. (Agence)
1. (1) Les définitions qui suivent s’appliquent au présent arrêté.
« Agence » L’Agence canadienne d’inspection des aliments constituée par l’article 3 de la Loi sur l’Agence canadienne d’inspection des aliments. (Agency)
———
———
a
b
a
SI/95-34
S.C., 1991, c. 24, s. 6
b
TR/95-34
L.C. (1991), ch. 24, art. 6
2668
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
(2) The definitions in section 3 of the Act and in section 2 and
subsections 55(1) and 58(1) of the Regulations apply in this
Order.
« équipement » Est assimilée à de l’équipement la machinerie.
(equipment)
« lot » Un nombre d’unités d’une chose transportée ou à transporter par un véhicule ou une personne et appartenant à une personne. (lot)
« Règlement » Le Règlement sur la protection des végétaux.
(Regulations)
(2) Les définitions de l’article 3 de la Loi et de l’article 2 et des
paragraphes 55(1) et 58(1) du Règlement s’appliquent au présent
arrêté.
FEES
PRIX
Certificate of Designation
Certificats de désignation
2. Where an inspector is designated pursuant to subsection 21(2) of the Act, the fee payable for the certificate of designation is, for the year of its issuance and for every year subsequent thereto,
(a) $130, for a hay inspector; and
(b) $90, for an inspector only authorized to take grain samples.
2. Lorsqu’un inspecteur est désigné en vertu du paragraphe 21(2) de la Loi, le prix à payer pour le certificat de désignation est, pour l’année de la délivrance et chaque année subséquente, de :
a) 130 $, s’il s’agit d’un inspecteur de foin;
b) 90 $, s’il s’agit d’un inspecteur autorisé seulement à prélever des échantillons de grain.
Import Permits
Permis d’importation
3. (1) Subject to subsection (2), the fee payable for a review of
an application for a permit submitted under section 30 of the
Regulations is
(a) $15, where the thing to be imported does not require a pest
risk assessment and is to be imported for research purposes;
(b) $35, where the thing to be imported does not require a pest
risk assessment and is to be imported for purposes other than
research; and
(c) $250, where the thing to be imported requires a pest risk
assessment.
3. (1) Sous réserve du paragraphe (2), le prix à payer pour
l’examen d’une demande de permis présentée aux termes de
l’article 30 du Règlement est de :
a) 15 $, dans le cas où la chose à importer ne nécessite pas une
analyse du risque phytosanitaire et est importée à des fins de
recherche;
b) 35 $, dans le cas où la chose à importer ne nécessite pas une
analyse du risque phytosanitaire et est importée à des fins autres que la recherche;
c) 250 $, dans le cas où la chose à importer nécessite une analyse du risque phytosanitaire.
(2) Le prix à payer pour l’examen d’une demande de permis
aux fins de l’importation d’une chose pour laquelle une analyse
du risque phytosanitaire a déjà été effectuée est de :
a) 250 $, dans le cas où cette analyse a été terminée dans les
deux ans précédant la date de présentation de la demande;
b) dans le cas où cette analyse a été terminée plus de deux ans
avant la date de présentation de la demande :
(i) 15 $, dans le cas où la chose est importée à des fins de
recherche,
(ii) 35 $, dans le cas où la chose est importée à des fins
autres que la recherche.
“equipment” includes machinery. (équipement)
“lot” means a number of units of a single thing which is or will be
transported by a conveyance or a person and is owned by a person. (lot)
“Regulations” means the Plant Protection Regulations.
(Règlement)
(2) The fee payable for a review of an application for a permit
to import a thing in respect of which a pest risk assessment has
already been conducted is
(a) $250, where the assessment was completed within the twoyear period before the date on which the application is submitted; and
(b) where the assessment was completed more than two years
before the date on which the application is submitted
(i) $15, where the thing is to be imported for research purposes, and
(ii) $35, where the thing is to be imported for purposes other
than research.
(3) The fee payable for the renewal, the re-issuance or the
amendment of a permit is $10, except where the application for
the renewal, the re-issuance or the amendment needs an additional review, in which case the fee payable is the applicable fee
set out in subsection (1).
4. The fee payable for an inspection of a facility to ensure that
its owner or operator complies or is able to comply with the
conditions of the permit issued or to be issued in respect of that
facility is $80.
(3) Le prix à payer pour le renouvellement, la redélivrance ou
la modification d’un permis est de 10 $, sauf dans le cas où la
demande de renouvellement, de redélivrance ou de modification
nécessite un examen additionnel, auquel cas le prix à payer est le
prix applicable prévu au paragraphe (1).
4. Le prix à payer pour l’inspection d’une installation visant à
déterminer si le propriétaire ou l’exploitant se conforme ou est en
mesure de se conformer aux conditions du permis délivré ou à
délivrer à l’égard de cette installation est de 80 $.
Inspections of Things Presented for Import
Inspection des choses présentées aux fins d’importation
5. (1) Subject to subsections (2) to (4) and for the purposes of
Part II of the Regulations, the fee payable for services provided in
respect of a thing that is presented for import under section 7 of
the Act is, in respect of each lot of that thing
5. (1) Sous réserve des paragraphes (2) à (4) et pour l’application de la partie II du Règlement, le prix à payer pour les services fournis à l’égard d’une chose présentée aux fins d’importation aux termes de l’article 7 de la Loi est de, par lot :
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
2669
(4) The maximum amount that is payable under subsection (1)
by a person in respect of a thing, on any given day, is the applicable fee set out in that subsection in respect of that thing
multiplied by five.
a) 13 $, pour les végétaux aquatiques, les produits biologiques
consignés, les semences d’arbres fruitiers, d’arbres, d’arbustes
et de végétaux de grande production, le grain et les produits du
grain;
b) 13 $, pour les choses ayant été préinspectées par un inspecteur dans un pays étranger;
c) 18 $, pour les fleurs coupées, la tourbe, le sol, les contenants
usagés autres que les contenants à bleuets, les noix, le gazon en
plaques, les roches, les herbes, les épices, le foin, la paille et le
matériel floral de culture en serre et pour les conteneurs, lorsque l’inspection est effectuée à des fins autres que la détection
de la présence de la spongieuse asiatique;
d) 28 $, pour les légumes-racines, les fleurs, les plants de légumes et les plants herbacés à repiquer et les pommes de terre
cultivées dans la zone continentale des États-Unis;
e) 33 $, pour les articles ménagers d’extérieur, y compris les
pots à fleurs et les outils et l’équipement de jardin;
f) 38 $, pour les bulbes, le matériel de pépinière, les vignes, les
arbres fruitiers, les végétaux ornementaux et les plants de petits
fruits cultivés dans la zone continentale des États-Unis et les
produits forestiers, y compris les arbres de Noël coupés, le
feuillage, les billes de bois, le bois de chauffage, le bois
d’œuvre et les produits de l’écorce;
g) 43 $, pour l’équipement agricole et de construction, les véhicules, les pneus et les sacs;
h) 48 $, pour les conteneurs, lorsque l’inspection est effectuée
pour la détection de la présence de la spongieuse asiatique, et
pour les fruits et légumes frais, dans le cas où le lot compte au
plus 250 boîtes ou sacs;
i) 63 $, pour les contenants à bleuets usagés;
j) 88 $, pour les bulbes, le matériel de pépinière, les vignes, les
arbres fruitiers, les végétaux ornementaux et les plants de petits
fruits cultivés à l’extérieur de la zone continentale des ÉtatsUnis et les pommes de terre cultivées à l’extérieur de cette zone
et pour les fruits et légumes frais, dans le cas où le lot compte
plus de 250 boîtes ou sacs;
k) 53 $, pour le fardage des bateaux.
(2) Dans le cas où une chose visée au paragraphe (1) est présentée aux fins d’importation à une installation désignée aux termes de l’article 19 de la Loi, conformément au paragraphe 40(3)
du Règlement, le prix à payer pour son inspection est de 13 $ par
lot.
(3) Dans le cas où la valeur transactionnelle douanière d’un lot
d’une chose visée au paragraphe (1) est de moins de 1 600 $, le
prix à payer pour les services fournis à l’égard de ce lot est de
13 $, à moins qu’il ne soit arrivé au Canada par la poste ou par
messagerie et n’ait une valeur transactionnelle douanière d’au
plus 100 $, auquel cas il n’y a aucun prix à payer.
(4) Le montant maximum à payer par une personne à l’égard
d’une chose visée au paragraphe (1), à une date donnée, est le
prix applicable prévu à ce paragraphe à l’égard de cette chose,
multiplié par cinq.
Inspections of Things to Be Moved Within Canada
Inspection des choses devant circuler au Canada
6. (1) Subject to subsections (2) and (3), the fee payable for an
inspection of a thing carried out for the purposes of Part III of the
Regulations is, in respect of each lot of that thing
(a) $15, for seeds of fruit trees, trees, shrubs and field crops,
grain and grain products;
(b) $30, for greenhouse floral material, hay, straw, sod, soil,
peat, rocks and outdoor household articles, including flower
pots, garden tools and equipment;
6. (1) Sous réserve des paragraphes (2) et (3), le prix à payer
pour l’inspection d’une chose effectuée pour l’application de la
partie III du Règlement est de, par lot :
a) 15 $, pour les semences d’arbres fruitiers, d’arbres, d’arbustes et de végétaux de grande production, le grain et les produits du grain;
b) 30 $, pour le matériel floral de culture en serre, le foin, la
paille, le gazon en plaques, le sol, la tourbe, les roches et les
(a) $13, for aquatic plants, biological consignments, seeds
of fruit trees, trees, shrubs and field crops, grain and grain
products;
(b) $13, for things that have been pre-inspected by an inspector
in a foreign country;
(c) $18, for cut flowers, peat, soil, used containers other than
used blueberry containers, nuts, sod, rocks, herbs, spices, hay,
straw and greenhouse floral material and for cargo containers,
where that thing is inspected for other purposes than to detect
the presence of Asian Gypsy Moth;
(d) $28, for root crops, flowers, vegetable and herbaceous
transplants and potatoes grown in the continental United
States;
(e) $33, for outdoor household articles, including flower pots,
garden tools and equipment;
(f) $38, for bulbs, nursery stock, grape stock, fruit trees, ornamental and small fruit plants grown in the continental United
States, and forest products, including cut Christmas trees, foliage, logs, firewood, lumber and bark products;
(g) $43, for agriculture and construction equipment, conveyances, tires and bags;
(h) $48, for cargo containers, where the inspection is carried
out to detect the presence of Asian Gypsy Moth, and for fresh
fruits and vegetables, where the lot consists of not more than
250 boxes or bags;
(i) $63, for used blueberry containers;
(j) $88, for bulbs, nursery stock, grape stock, fruit trees, ornamental and small fruit plants grown outside the continental
United States and potatoes grown outside the continental
United States and for fresh fruits and vegetables, where the lot
consists of more than 250 boxes or bags; and
(k) $53, for ships’ dunnage.
(2) Where a thing referred to in subsection (1) is presented for
import at a facility designated under section 19 of the Act, as
required pursuant to subsection 40(3) of the Regulations, the fee
payable for the inspection of that thing is $13 per lot.
(3) Where the customs transaction value of a lot of a thing referred to in subsection (1) is less than $1,600, the fee payable for
services provided in respect of that lot is $13, unless that lot enters into Canada by mail or courier and has a customs transaction
value of not more than $100, in which case no fee is payable.
2670
Canada Gazette Part I
(c) $40, for agriculture and construction equipment, conveyances, tires and bags;
(d) $45, for cargo containers and for fresh fruits and vegetables, where the lot consists of not more than 250 boxes or bags;
(e) $50, for bulbs, onion sets, ornamental plants, small fruit
plants, fruit trees, grape stock, blueberries, used blueberry
containers and forest products, including cut Christmas trees,
foliage, logs, firewood, mulch, lumber and bark products; and
(f) $60, for fresh fruits and vegetables, where the lot consists of
more than 250 boxes or bags.
September 6, 1997
(2) Where the customs transaction value of a lot of a thing referred to in subsection (1) is less than $1,600, the fee payable for
the inspection of that lot is $5.
(3) The maximum amount that is payable under subsection (1)
by a person in respect of a thing, on any given day, is the applicable fee set out in that subsection in respect of that thing multiplied by five.
articles ménagers d’extérieur, y compris les pots à fleurs et les
outils et l’équipement de jardin;
c) 40 $, pour l’équipement agricole et de construction, les véhicules, les pneus et les sacs;
d) 45 $, pour les conteneurs et pour les fruits et légumes frais,
dans le cas où le lot compte au plus 250 boîtes ou sacs;
e) 50 $, pour les bulbes, les oignons à repiquer, les végétaux
ornementaux, les arbres fruitiers, les vignes, les plants de petits
fruits, les bleuets, les contenants à bleuets usagés et les produits forestiers, y compris les arbres de Noël coupés, le
feuillage, les billes de bois, le bois de chauffage, le paillis, le
bois d’œuvre et les produits de l’écorce;
f) 60 $, pour les fruits et légumes frais, dans le cas où le lot
compte plus de 250 boîtes ou sacs.
(2) Dans le cas où la valeur transactionnelle douanière d’un lot
d’une chose visée au paragraphe (1) est de moins de 1 600 $, le
prix à payer pour l’inspection de ce lot est de 5 $.
(3) Le montant maximum à payer par une personne à l’égard
d’une chose visée au paragraphe (1), à une date donnée, est le
prix applicable prévu à ce paragraphe à l’égard de cette chose,
multiplié par cinq.
Movement Certificate
Certificat de circulation
7. The fee payable for a Movement Certificate issued in respect
of a lot is
(a) $7, where the customs transaction value of that lot is not
more than $1,600; and
(b) $17, where that value is more than $1,600.
7. Le prix à payer pour le certificat de circulation délivré à
l’égard d’un lot est de :
a) 7 $, dans le cas où la valeur transactionnelle douanière du
lot est d’au plus 1 600 $;
b) 17 $, dans le cas où cette valeur est de plus de 1 600 $.
Used Conveyances and Equipment Exiting Newfoundland
Véhicules et équipement usagés quittant Terre-Neuve
8. The fee payable by an owner or a person having the possession, care or control of a used conveyance or equipment exiting Newfoundland for a determination carried out under
clause 52.1(a)(ii)(A) of the Regulations is :
(a) $4, for a passenger vehicle; and
(b) $7, for a truck or equipment.
8. Le prix à payer, par le propriétaire ou la personne qui a la
possession, la responsabilité ou la charge des soins d’un véhicule
ou équipement usagés quittant Terre-Neuve, pour la détermination effectuée en vertu de la division 52.1a)(ii)(A) du Règlement,
est de :
a) 4 $, pour un véhicule de tourisme;
b) 7 $, pour un camion ou équipement.
Annual Inspection Programs
Programmes annuels d’inspection
9. (1) Subject to subsection (2), the annual fee for the inspection of the following facilities is
(a) $130, for any greenhouse or nursery;
(b) $90, for any hardwood lumber mill;
(c) $400, for a softwood lumber mill taking part in the Heat
Treatment Control Program; and
(d) $300, for a softwood lumber mill taking part in the Kiln
Dried Control Program or the Debarking and Grub Hole Control Program.
(2) Where the fee set out in paragraph (1)(c) has been paid by a
softwood lumber mill in respect of the Heat Treatment Control
Program, the fee set out in paragraph (1)(d) is not payable by that
mill.
9. (1) Sous réserve du paragraphe (2), le prix annuel à payer
pour l’inspection des installations suivantes est de :
a) 130 $, pour une serre ou une pépinière;
b) 90 $, pour une scierie de bois dur;
c) 400 $, pour une scierie de bois résineux participant au Programme de traitement à la chaleur;
d) 300 $, pour une scierie de bois résineux participant au Programme du bois séché au four ou au Programme d’écorçage du
bois et de contrôle des trous de vers.
(2) Dans le cas où une scierie de bois résineux a payé le prix
visé à l’alinéa (1)c) pour le Programme de traitement à la chaleur,
elle n’a pas à payer le prix visé à l’alinéa (1)d).
Inspections of Facilities and Conveyances
Inspection des installations et des véhicules
10. The fee payable for an inspection, other than an inspection
referred to in section 4, of the following facilities and conveyances is
(a) $45, for a seed packing facility or a vessel that is loading or
is to load in Canada grain or grain products that will be unloaded at another Canadian port;
10. Le prix à payer pour l’inspection, autre qu’une inspection
visée à l’article 4, des installations et des véhicules suivants est
de :
a) 45 $, pour une installation d’emballage du grain ou un navire en cours de chargement au Canada de grain ou de produits
du grain qui seront déchargés dans un autre port canadien ou
sur lequel seront chargés ce grain ou ces produits du grain;
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
(b) $100, for a grain loading facility or a flour mill that has not
more than 30 break roller machines;
(c) $180, for a flour mill that has more than 30 break roller
machines;
(d) $260, for any type of grain elevator;
(e) $500, for a vessel, where the inspection is carried out to
detect the presence of Asian Gypsy Moth; and
(f) $60, for a facility designated under section 19 of the Act,
other than a facility referred to in paragraphs (a) to (d).
2671
b) 100 $, pour une installation de chargement du grain ou une
minoterie qui compte au plus 30 broyeurs à cylindres;
c) 180 $, pour une minoterie qui compte plus de 30 broyeurs à
cylindres;
d) 260 $, pour tout type de silo-élévateur;
e) 500 $, pour un navire, lorsque l’inspection est effectuée pour
la détection de la présence de la spongieuse asiatique;
f) 60 $, pour une installation désignée en vertu de l’article 19
de la Loi, autre qu’une installation visée aux alinéas a) à d).
Field Inspections
Inspection en cours de végétation
11. The fee payable for a field inspection carried out for the
purposes of section 55 of the Regulations is
(a) in respect of sod farms, seed corn farms and nurseries other
than a nursery referred to in paragraph 9(1)(a),
(i) $30, for the first two hectares, and
(ii) $10, for each additional hectare;
(b) in respect of rose and small fruit farms and plantations, including vineyards, Christmas tree plantations, apple orchards
and any nursery referred to in paragraph 9(1)(a),
(i) $50, for the first two hectares, and
(ii) $22, for each additional hectare;
(c) in respect of flower bulb production areas,
(i) $270, for the first two hectares, and
(ii) $90, for each additional hectare;
(d) in respect of orchards and nurseries, where the inspection is
carried out to detect the presence of Apple Ermine Moth,
(i) $400, for the first two hectares, and
(ii) $160, for each additional hectare;
(e) $100, for every one hundred hectares of a peat bog;
(f) $50, for every thirty hectares of field peas, alfalfa, lentils,
clover, beans, grain and other field crops; and
(g) in respect of any greenhouse referred to in paragraph 9(1)(a),
(i) $50, for the first one half hectare, and
(ii) $22, for each additional one half hectare.
11. Le prix à payer pour l’inspection en cours de végétation effectuée pour l’application de l’article 55 du Règlement est de :
a) pour les gazonnières, les exploitations de maïs de semence
et les pépinières, autre qu’une pépinière visée à l’alinéa 9(1)a) :
(i) 30 $ pour les deux premiers hectares,
(ii) 10 $ par hectare additionnel;
b) pour les roseraies, les plantations de petits fruits, y compris
les vignobles, les plantations d’arbres de Noël, les vergers de
pommiers et toute pépinière visée à l’alinéa 9(1)a) :
(i) 50 $ pour les deux premiers hectares,
(ii) 22 $ par hectare additionnel;
c) pour les aires de production de bulbes à fleurs :
(i) 270 $ pour les deux premiers hectares,
(ii) 90 $ par hectare additionnel;
d) pour les vergers et les pépinières, lorsque l’inspection est effectuée pour la détection de la présence de l’hyponomeute des
pommiers :
(i) 400 $ pour les deux premiers hectares,
(ii) 160 $ par hectare additionnel;
e) 100 $ par cent hectares de tourbière;
f) 50 $, par trente hectares de pois des champs, de luzerne, de
lentilles, de trèfle, de haricots, de grains et d’autres végétaux de
grande production;
g) pour toute serre visée à l’alinéa 9(1)a) :
(i) 50 $ pour le premier demi-hectare;
(ii) 22 $ par demi-hectare additionnel.
Inspections of Vessels
Inspection des navires
12. Subject to section 10, despite section 17 and for the purposes of sections 58 to 60 of the Regulations, the fee payable by
an owner or a person having the possession, care or control of a
vessel, for an inspection set out in column I of an item of Schedule I, is the applicable fee set out in column II of that item.
12. Sous réserve de l’article 10 et malgré l’article 17 et pour
l’application des articles 58 à 60 du Règlement, le prix à payer,
par le propriétaire ou la personne qui a la possession, la responsabilité ou la charge des soins d’un navire, pour une inspection
visée à la colonne I de l’annexe I est le montant applicable indiqué à la colonne II.
Inspections of Things Presented for Export
Inspection de choses présentées pour exportation
13. (1) Subject to subsections (3) to (5) and for the purposes of
section 55 of the Regulations, the fee payable for an inspection of
a thing presented for export under section 7 of the Act is, in respect of each lot of that thing
(a) $15, for seeds of fruit trees, trees, shrubs and field crops,
grain and grain products;
(b) $30, for greenhouse floral material, agricultural and construction equipment, conveyances, tires, bags, sod, soil, peat,
rocks, tobacco, hops, kiln dried lumber and apples from orchards referred to in paragraph 11(b) or (d);
(c) $50, for bulbs, onion sets, herbs, spices, hay, straw, ornamental plants, fruit trees, grape stock and small fruit plants, for
13. (1) Sous réserve des paragraphes (3) à (5) et pour
l’application de l’article 55 du Règlement, le prix à payer pour
l’inspection d’une chose présentée aux fins d’exportation aux
termes de l’article 7 de la Loi est de, par lot :
a) 15 $, pour les semences d’arbres fruitiers, d’arbres, d’arbustes et de végétaux de grande production, le grain et les produits du grain;
b) 30 $, pour le matériel floral de culture en serre, l’équipement
agricole et de construction, les véhicules, les pneus, les sacs, le
gazon en plaques, le sol, la tourbe, les roches, le tabac, le houblon, le bois d’œuvre séché au four et les pommes provenant
des vergers visés aux alinéas 11b) ou d);
2672
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
(3) Where a thing referred to in subsection (1) is or will be
transported in bulk by a vessel for the purposes of export, the fee
payable for an inspection of a lot of that thing is $250 per day or
part thereof.
(4) Where the customs transaction value of a lot of a thing referred to in subsection (1) or of a shipment of a thing referred to
in subsection (2) is less than $1,600, the fee payable for the inspection of that lot or shipment is $5.
(5) The maximum amount that is payable under subsection (1)
by a person in respect of a thing, on any given day, is the applicable fee set out in that subsection in respect of that thing multiplied by five.
c) 50 $, pour les bulbes, les oignons à repiquer, les herbes, les
épices, le foin, la paille, les végétaux ornementaux, les arbres
fruitiers, les vignes et les plants de petits fruits, pour les fruits
et légumes frais, dans le cas où le lot compte au plus 250 boîtes
ou sacs, et pour les produits forestiers, y compris les arbres de
Noël coupés, le feuillage, le bois de chauffage, les billes de
bois, le paillis, les produits de l’écorce et le bois d’œuvre provenant d’installations autres que celles visées au paragraphe 9(1);
d) 80 $, pour les fruits et légumes frais, dans le cas où le lot
compte plus de 250 boîtes ou sacs.
(2) Sous réserve du paragraphe (4) et pour l’application de
l’article 55 du Règlement, le prix à payer pour l’inspection de
tubercules de pomme de terre de semence ou de pomme de terre
pour la consommation ou la transformation présentées aux fins
d’exportation aux termes de l’article 7 de la Loi est de 1,20 $ la
tonne métrique.
(3) Dans le cas où une chose visée au paragraphe (1) est ou sera transportée en vrac par un navire à des fins d’exportation, le
prix à payer pour l’inspection d’un lot de cette chose est de 250 $
par jour ou fraction de jour.
(4) Dans le cas où la valeur transactionnelle douanière d’un lot
d’une chose visée au paragraphe (1) ou d’une expédition d’une
chose visée au paragraphe (2) est de moins de 1 600 $, le prix à
payer pour l’inspection du lot ou de l’expédition est de 5 $.
(5) Le montant maximum à payer par une personne à l’égard
d’une chose visée au paragraphe (1), à une date donnée, est le
prix applicable prévu à ce paragraphe à l’égard de cette chose,
multiplié par cinq.
Phytosanitary Certificates
Certificats phytosanitaires
14. (1) The fee payable for a Canadian Phytosanitary Certificate, a Canadian Phytosanitary Certificate for Re-export or any
other document issued in respect of a shipment is
(a) $7, where the customs transaction value of that shipment is
not more than $1,600; and
(b) $17, where that value is more than $1,600.
(2) The fee payable for the re-issuance of a certificate, for an
additional certificate or for each copy of a certificate is $7.
14. (1) Le prix à payer pour le certificat phytosanitaire canadien, le certificat phytosanitaire canadien pour réexportation ou
tout autre document délivré à l’égard d’une expédition est de :
a) 7 $, dans le cas où la valeur transactionnelle douanière de
l’expédition est d’au plus 1 600 $;
b) 17 $, dans le cas où cette valeur est de plus de 1 600 $.
(2) Le prix à payer pour la redélivrance d’un certificat, pour un
certificat additionnel ou chaque copie d’un certificat est de 7 $.
Tests and Other Laboratory Services
Épreuves et autres services de laboratoire
15. The fee payable for a test or other service set out in
column I of an item of Schedule II is, for each unit set out in
column II of that item, the fee set out in column III of that item.
15. Le prix à payer pour une épreuve ou tout autre service visé
à la colonne I de l’annexe II est, pour chaque unité mentionnée à
la colonne II, le montant indiqué à la colonne III.
Collection of Samples
Prélèvement d’échantillons
16. The fee payable for any collection of samples carried out
under the Act or the Regulations, for purposes other than import,
is $5 per sample.
16. Le prix à payer pour le prélèvement d’échantillons effectué
aux termes de la Loi ou du Règlement, à des fins autres que
l’importation, est de 5 $ par échantillon.
Reinspections
Réinspection
17. The fee payable by an owner or a person having the possession, care or control of a facility, conveyance or thing for a
reinspection of that facility, conveyance or thing to determine its
conformity with the Act and the Regulations is the applicable fee
prescribed by this Order for the initial inspection or $86 per hour
or part thereof, whichever is the greater amount.
17. Le prix à payer, par le propriétaire ou la personne qui a la
possession, la responsabilité ou la charge des soins d’une installation, d’un véhicule ou d’une chose, pour la réinspection visant à
déterminer si l’installation, le véhicule ou la chose est conforme à
la Loi et au Règlement est le plus élevé de 86 $ l’heure ou fraction de celle-ci ou le prix applicable fixé par le présent arrêté pour
l’inspection initiale.
fresh fruits and vegetables, where the lot consists of not more
than 250 boxes or bags, and for forest products, including cut
Christmas trees, foliage, firewood, logs, mulch, bark products
and lumber from facilities other than those referred to in subsection 9(1); and
(d) $80, for fresh fruits and vegetables, where the lot consists
of more than 250 boxes or bags.
(2) Subject to subsection (4) and for the purposes of section 55
of the Regulations, the fee payable for an inspection of seed potatoes tubers or potato tubers for consumption or processing presented for export under section 7 of the Act is $1.20 per metric
ton.
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
2673
PAYMENT
PAIEMENT
18. (1) Subject to section 19, the fees prescribed by sections 2,
4 to 7 and 9 to 17 shall be paid on receipt of an invoice from the
Agency.
(2) The fees prescribed by section 3 shall be paid at the time
the application for issuance, renewal, re-issuance or amendment
of a permit is submitted.
(3) The fees prescribed by section 8 shall be paid before the
service is provided.
19. An inspector may require that a fee prescribed by sections 2, 4 to 7 and 9 to 17 be paid before the service is provided,
where the person who requests that service
(a) has previously failed to pay a fee prescribed by this Order;
or
(b) does not have a fixed place of residence in Canada.
18. (1) Sous réserve de l’article 19, les prix fixés aux articles 2,
4 à 7 et 9 à 17 sont payables sur réception de la facture de
l’Agence.
(2) Les prix fixés à l’article 3 sont payables au moment de la
présentation de la demande de délivrance, de redélivrance, de
renouvellement ou de modification du permis.
(3) Les prix fixés à l’article 8 sont payables avant la prestation
du service.
19. L’inspecteur peut exiger qu’un prix fixé aux articles 2, 4 à
7 et 9 à 17 soit payé avant la prestation du service, lorsque la personne qui demande le service :
a) soit n’a pas payé un prix fixé par le présent arrêté;
b) soit n’a pas de résidence fixe au Canada.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
20. This Order comes into force on the date on which it is
registered.
20. Le présent arrêté entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
SCHEDULE I
(Section 12)
ANNEXE I
(article 12)
FEES FOR INSPECTION OF VESSELS
PRIX POUR L’INSPECTION DES NAVIRES
Column I
Column II
Colonne I
Colonne II
Item
Inspection
Inspection fee ($)
Article
Inspection
Prix ($)
1.
2.
3.
For each inspection at anchorage
For each inspection at dockside
For each inspection of deck head beams, where
spaces were not accessible for inspection during the
previous visit
For each reinspection of a vessel carried out to
ensure that a measure required pursuant to
subsection 58(3), section 59 or subsection 60(2) or
(3) of the Regulations has been taken
400
220
175
1.
2.
3.
400
220
175
The applicable fee
set out in item 1 or
2, as the case may
be, plus $100
4.
Pour chaque inspection d’un navire au mouillage
Pour chaque inspection d’un navire à quai
Pour chaque inspection des traverses supérieures
du pont, lorsque l’accès pour l’inspection était
impossible lors de la visite précédente
Pour chaque réinspection d’un navire visant à
vérifier que les mesures exigées en vertu du
paragraphe 58(3), de l’article 59 ou des paragraphes 60(2) ou (3) du Règlement ont été prises.
4.
Item
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
Le prix applicable
visé aux articles 1
ou 2, selon le cas,
plus 100 $
SCHEDULE II
(Section 15)
ANNEXE II
(article 15)
FEES FOR TESTS AND OTHER
LABORATORY SERVICES
PRIX POUR LES ÉPREUVES ET AUTRES
SERVICES DE LABORATOIRE
Column I
Column II
Column III
Test or Other Service
Unit
Fee ($)
ELISA Test (testing for the
first virus)
ELISA Test (testing for the
first virus)
ELISA Test (testing for each
additional virus)
sample of leaves
sample of dormant
material
sample of leaves or
dormant material, as
the case may be
RT-PCR Test (testing for each sample
virus)
sample of leaves per
Bioassay Test on grapevines
indicator plant
sample of cuttings per
Bioassay Test on grapevines
indicator plant
sample of leaves per
Bioassay Test on fruit trees,
other than fruit trees referred
indicator plant
to in items 8 and 9
Bioassay Test on fruit trees
sample of cuttings per
indicator plant
grown in a greenhouse
Article
6.25
1.
9.50
2.
1.75
3.
19.25
4.
14.50
5.
122.00
6.
17.00
7.
20.00
8.
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Épreuve ou autre service
Unité
Prix ($)
Épreuve ELISA (détection
d’un premier virus)
Épreuve ELISA (détection
d’un premier virus)
Épreuve ELISA (détection de
chaque virus additionnel)
Échantillon de feuilles
6,25
Échantillon de matières
en dormance
Échantillon de feuilles
ou de matières en
dormance, selon le cas
Échantillon
9,50
Épreuve RT-PCR (détection
de chaque virus)
Épreuve biologique sur les
vignes
Épreuve biologique sur les
vignes
Épreuve biologique sur les
arbres fruitiers, autres que ceux
visés aux articles 8 et 9
Épreuve biologique sur les
arbres fruitiers cultivés en serre
Échantillon de feuilles
par plante indicatrice
Échantillon de boutures
par plante indicatrice
Échantillon de feuilles
par plante indicatrice
Échantillon de boutures
par plante indicatrice
1,75
19,25
14,50
122,00
17,00
20,00
2674
Item
9.
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
Column I
Column II
Column III
Fee ($)
Test or Other Service
Unit
Bioassay Test on fruit trees
grown in the field
sample of cuttings per
indicator plant
Multiple tests on grapevine
material, including the
handling and maintenance of
samples
Multiple tests on fruit tree
material, including the
handling and maintenance of
samples
Recording of test results
Article
40.00
9.
sample of material
1,130.00
10.
sample of material
475.00
11.
test
36.50
12.
Maintenance of grapevine
material
Maintenance of fruit tree
material
Repository service
four plants
91.00
13.
four plants
63.75
14.
two plants
15.
Distribution of repository
samples (grapevines)
Distribution of repository
samples (fruit trees)
Heat therapy treatment on
grapevine material
Multiple tests and Heat therapy
treatment on grapevine
material
Heat therapy treatment on fruit
tree material
Multiple tests and Heat therapy
treatment on fruit tree material
cutting
70.75
per year
2.50
16.
1.00
17.
plant
225.00
18.
plant
1,500.00
19.
plant
118.00
20.
plant
912.00
21.
22.
23.
Entomology service
Mycology seed wash
specimen
sample
28.75
36.50
22.
23.
24.
Mycology Agar/blotter test
sample
109.00
24.
25.
Mycology pest detection and
identification
Nematode pest detection and
identification
Nematode pest detection and
identification
sample
36.50
25.
sample of soil, peat or
other growing media
plant that is rooted in
soil, peat or growing
media
sample of seeds
94.75
26.
156.50
27.
40.00
28.
sample of woody
material
plant
65.50
29.
76.50
30.
specimen, including
cysts
sample
sample
14.50
31.
129.25
45.00
32.
33.
63.75
655.50
34.
35.
1,140.00
36.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
18.
19.
20.
21.
26.
27.
28.
bud
31.
Nematode pest detection and
identification
Nematode pest detection and
identification
Nematode pest detection and
identification
Nematode pest identification
32.
33.
Bacteriology diagnosis
Bacteriological ELISA test
34.
35.
Bacteriological identification
Post entry quarantine
36.
Multiple tests and Heat therapy sample
treatment on potatoes
29.
30.
sample
sample lot of seed
potatoes
[36-1-o]
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Épreuve ou autre service
Unité
Prix ($)
Épreuve biologique sur les
arbres fruitiers cultivés en
champs
Série d’épreuves sur le
matériel de vigne, y compris la
manutention et le maintien des
échantillons
Série d’épreuves sur le
matériel d’arbres fruitiers, y
compris la manutention et le
maintien des échantillons
Enregistrement des résultats
d’épreuve
Maintien du matériel de vigne
Échantillon de boutures
par plante indicatrice
40,00
Échantillon de matériel 1 130,00
Échantillon de matériel
475,00
Épreuve
36,50
Quatre plants
91,00
Maintien du matériel d’arbres
fruitiers
Service de conservatoire
Quatre plants
63,75
Deux plants
Distribution d’échantillons de
conservatoire (vigne)
Distribution d’échantillons de
conservatoire (arbres fruitiers)
Thermothérapie sur le matériel
de vigne
Série d’épreuves et
thermothérapie sur le matériel
de vigne
Thermothérapie sur le matériel
d’arbres fruitiers
Série d’épreuves et
thermothérapie sur le matériel
d’arbres fruitiers
Service d’entomologie
Lavage des semences pour
identification de champignons
Épreuve mycologique sur
gélose/papier buvard
Détection et identification de
champignons
Détection et identification du
nématode
Détection et identification du
nématode
Bouture
70,75
par an
2,50
Détection et identification du
nématode
Détection et identification du
nématode
Détection et identification du
nématode
Identification du nématode
Diagnostic bactériologique
Épreuve bactériologique
ELISA
Identification bactériologique
Quarantaine post-entrée
Série d’épreuves et
thermothérapie sur les pommes
de terre
Bourgeon
1,00
Plant
225,00
Plant
1 500,00
Plant
118,00
Plant
912,00
Spécimen
Échantillon
28,75
36,50
Échantillon
109,00
Échantillon
36,50
Échantillon de sol, de
tourbe ou autre substrat
Végétal enraciné dans
le sol, la tourbe ou
autre substrat
Échantillon de semence
94,75
156,50
40,00
Échantillon de matériel
ligneux
Plant
65,50
Spécimen, y compris
les kystes
Échantillon
Échantillon
14,50
Échantillon
Lot échantillon de
pommes de terre de
semence
Échantillon
76,50
129,25
45,00
63,75
655,50
1 140,00
[36-1-o]
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
Regulations Repealing the Plant Protection Fees
Regulations
Règlement abrogeant le Règlement sur les droits
exigibles — protection des végétaux
Statutory Authority
Plant Protection Act
Fondement législatif
Loi sur la protection des végétaux
Sponsoring Agency
Canadian Food Inspection Agency
Organisme responsable
Agence canadienne d’inspection des aliments
2675
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
The purpose of the Plant Protection Program is to prevent the
spread of plant pests (e.g., insects and diseases) into, within or
out of Canada and, where the Minister determines that it is necessary and cost-justifiable, control or eradicate such pests in
Canada. The program helps to maintain healthy agriculture and
forestry industries valued at approximately 50 billion dollars. The
Canadian Food Inspection Agency annually inspects imported
commodities valued at approximately four billion dollars. The
Agency also annually certifies export products valued at approximately eight billion dollars.
Description
L’objet du Programme de protection des végétaux est de prévenir l’introduction au Canada ou la propagation à l’intérieur du
pays même ou du Canada vers l’extérieur des parasites des végétaux (par exemple, insectes et maladies), et lutter contre ces parasites ou les éradiquer là où le Ministre estime que c’est nécessaire et que la dépense occasionnée est justifiée. Ce programme
contribue à maintenir en santé les industries agricole et forestière,
dont la valeur atteint quelque 50 milliards de dollars. L’Agence
canadienne d’inspection des aliments inspecte chaque année des
produits importés dont la valeur totalise environ quatre milliards
de dollars. Parallèlement, chaque année, il certifie à l’exportation
des produits évalués à quelque huit milliards de dollars.
En cette période de restrictions financières, la mise en œuvre
de projets de partage des coûts représente une priorité pour le
gouvernement fédéral. Tous les ministères et organismes ont reçu
l’ordre de réduire ou de recouvrer leurs coûts de fonctionnement.
En 1995, le Règlement sur les droits exigibles—protection des
végétaux a été promulgué pour compenser les frais liés à l’exécution du programme. Cette année, l’Agence propose d’abroger
ce règlement et de le remplacer par l’Arrêté sur le recouvrement
des coûts — protection des végétaux qui a été proposé. L’Arrêté
sera fondé sur la Loi sur la gestion des finances publiques et non
plus sur la Loi sur la protection des végétaux.
En raison du maintien des compressions budgétaires, il n’est
pas possible de maintenir le niveau de prestation des services tel
qu’on le connaît à l’heure actuelle. L’Agence canadienne d’inspection des aliments examine continuellement tous ses programmes d’inspection. L’Agence négocie des accords de partage
des coûts avec tous les secteurs. Des droits ont ainsi été négociés
avec l’industrie dans le cadre du Plan d’agencement des activités
de l’Agence canadienne d’inspection des aliments.
Avec l’Arrêté sur le recouvrement des coûts — protection des
végétaux qui est proposé, les droits actuels, qui correspondent à
34 p. 100 des coûts recouvrables en vertu du Règlement sur les
droits exigibles — protection des végétaux, passeront à 50 p. 100.
Les nouveaux droits proposés qui se rapportent aux services
d’inspection nationaux sont calculés en fonction d’un taux de
recouvrement des coûts de 25 p. 100. Tous les autres droits nouveaux correspondent à un taux de recouvrement des coûts de
50 p. 100 pour les services d’inspection à l’importation et à l’exportation pour lesquels l’Agence applique une politique de
In this time of fiscal restraint, the implementation of cost sharing initiatives is a priority for the federal government. All departments and agencies have been instructed to reduce or recover
operating costs.
In 1995, the Plant Protection Fees Regulations were enacted to
offset the costs of delivering the program. This year, the Agency
proposes to repeal the Plant Protection Fees Regulations and
replace them with the proposed Plant Protection Cost Recovery
Fees Order. The Order will be enacted under the authority of the
Financial Administration Act instead of the Plant Protection Act.
As a result of continued budget reductions, it is not possible for
the Agency to maintain the present level of program delivery. The
Canadian Food Inspection Agency is continually reviewing all
inspection programs. Cost sharing agreements are being negotiated with all sectors. Fees have been negotiated with industry
pursuant to the Canadian Food Inspection Agency Business
Alignment Plan.
The proposed Plant Protection Cost Recovery Fees Order will
increase the present fees stipulated in the Plant Protection Fees
Regulations from 34 percent to 50 percent. The proposed new
fees pertaining to domestic inspection services are calculated on a
basis of 25 percent cost recovery. All other new fees are calculated at 50 percent for those import and export inspection services
for which the Agency cost recovers. The proposed Fees Order
will also include fees for such services as the designation of inspectors (i.e., accreditation), laboratory tests and related services,
domestic facilities (e.g., lumber mills, flour mills, field crop
2676
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
inspections) and conveyance (e.g., lakers, used containers) inspection services, and re-inspection and follow-up action services
(e.g., an inspection to verify the effectiveness of a treatment, release from detention). In addition to the fees that are already
charged for the issuance of an import permit and Phytosanitary
Certificates, a fee will be charged for the issuance of a Movement
Certificate. The proposed Order will also contain a payment provision which stipulates when the fees are payable by the owner or
the person having the possession, care or control of the things, the
conveyances or the facilities in question.
recouvrement des coûts. L’arrêté proposé comportera également
des droits pour des services tels que la désignation des inspecteurs (c’est-à-dire l’accréditation), les analyses de laboratoire et
les services connexes, les services d’inspection d’installations
canadiennes (par exemple, scieries, minoteries, inspections sur le
terrain) et de véhicules ou d’équipement de transport (par exemple, vraquiers des Grands Lacs, contenants usagés), les services
d’inspection et de réinspection et de suivi (par exemple, inspection pour vérifier l’efficacité d’un traitement, mainlevée à la suite
d’une retenue). En plus des droits déjà exigés pour la délivrance
des permis d’importation et des certificats phytosanitaires, un
droit sera perçu pour la délivrance d’un certificat de circulation.
L’arrêté proposé comportera également une clause sur le paiement des droits stipulant quand ces derniers seront payables par le
propriétaire ou la personne possédant les choses, les véhicules ou
l’équipement de transport ou les installations en question, ou bien
en ayant la garde ou le contrôle.
All overtime fees, including the overtime inspection for grain
vessels, are specified in the FPI Branch Overtime Fees Order.
Tous les droits exigibles pour les heures supplémentaires, y
compris celles nécessaires à l’inspection des navires céréaliers,
sont spécifiés dans l’Arrêté fixant le prix à payer pour les heures
supplémentaires — Direction générale PIA.
Alternatives
Solutions envisagées
Two alternatives were assessed:
Deux solutions ont été évaluées :
Status Quo
Statu quo
The status quo of maintaining 34 percent cost recovery is not a
viable option due to further budgetary cutbacks imposed by the
government and the directions established by the Agency’s Business Alignment Plan to respond to these cutbacks.
Le statu quo, c’est-à-dire le maintien du taux de recouvrement
des coûts au niveau de 34 p. 100, ne représente pas une option
viable compte tenu des compressions budgétaires additionnelles
imposées par le gouvernement et des orientations définies dans le
Plan d’agencement des activités de l’Agence canadienne d’inspection des aliments pour y faire face.
50 Percent Cost Recovery
Recouvrement de 50 p. 100 des coûts
Fifty percent of the recoverable costs associated with import
and export inspection services, and 25 percent of the recoverable
costs associated with domestic inspection services is considered
feasible under the current economic climate. This level of cost
recovery is in line with the Agency’s Business Alignment Plan
for 1996–97. This is the preferred option.
On considère que 50 p. 100 des coûts recouvrables associés
aux services d’inspection à l’importation ou à l’exportation et
25 p. 100 des coûts recouvrables associés aux services d’inspection nationaux sont réalisables dans le contexte économique
actuel. Ce niveau de recouvrement est en outre conforme à
l’orientation donnée par le Plan d’agencement des activités de
l’Agence canadienne d’inspection des aliments pour 1996-1997.
C’est pour cette raison qu’on a choisi cette option.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The industry will still receive plant protection services at a reasonable cost. There should not be any major increase in the price
of consumer goods as a result of this initiative, since, when the
fees are prorated to the amount of material imported or exported,
the increase in the cost per item is expected to be small.
L’industrie continuera de profiter des services du Programme
de protection des végétaux à un prix raisonnable. Le projet ne
devrait pas entraîner d’augmentation des prix des biens de consommation car, dans la mesure où les droits seront établis en proportion du volume de matériel importé ou exporté, on s’attend à
ce que la hausse de coût par article soit faible.
This initiative will also assist the Agency in maintaining a program which protects Canada against the introduction of plant
pests of potential economic importance to Canada.
En outre, ce projet aidera l’Agence à maintenir en place un
programme qui protégera le Canada contre l’introduction de
parasites des végétaux pouvant avoir une incidence économique
au Canada.
The administrative costs associated with the collection of fees
have been incorporated into the fee levels.
The following table summarizes the estimated revenues the
Agency could expect to generate under the proposed Plant Protection Cost Recovery Fees Order.
Les frais d’administration liés à la perception des droits ont
également été intégrés dans les taux prévus.
Le tableau suivant donne un aperçu des recettes estimées que
l’Agence pourrait toucher en vertu de l’Arrêté sur le recouvrement des coûts — protection des végétaux.
Le 6 septembre 1997
ACTIVITY
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
Designation (i.e., accreditation) of an
Inspector
Import Permits, Includes a Pest Risk Assessment
Pre-clearance Inspections (Import Program)
Commodity Inspection—Import Program
(includes parcels sent by courier or mail)
Fees for Ensuring Compliance with the Act and
Regulations
Laboratory Testing and Related Services
(Import, Domestic and Export Programs)
Approval of Facilities (e.g., greenhouses,
nurseries, hardwood lumber facilities)
Establishment and Conveyance Inspections
Field Inspections (e.g., orchards, field crops, sod
farms, peat bogs)
Softwood Lumber Facility Inspections
Commodity Inspections—Domestic Program
(e.g., blueberries, used tires, forest products)
Domestic Program Management
(e.g., Newfoundland car wash facilities)
Issuance of Movement Certificates
Commodity Inspections—Export Program
Issuance of Phytosanitary Certificates and
Phytosanitary Certificates for Re-export
Vessel Inspections
(Grain Export Program)
TOTAL
Gazette du Canada Partie I
ESTIMATED REVENUE
($000’s)
ACTIVITÉ
28
1.
185
30
750
2.
3.
100
4.
200
5.
28
6.
62
70
7.
115
16
8.
9.
558
10.
Désignation (c’est-à-dire, l’accréditation) des
inspecteurs
Permis d’importation, comprenant une évaluation
du risque phytosanitaire
Inspections de pré-mainlevée (programme
concernant les importations)
Inspection des produits, programme concernant
les importations (y compris les colis expédiés par
messagerie ou par la poste)
Frais visant à assurer le respect de la Loi et du
Règlement
Analyses de laboratoire et services connexes
(programmes concernant les importations ou
exportations et programmes nationaux)
Approbation des installations (par exemple, serres,
pépinières, scieries de bois dur)
Inspection des établissements et des véhicules ou
de l’équipement de transport
Inspections sur le terrain (par exemple, vergers,
cultures de grande production, gazonnières,
tourbières)
Inspections des scieries de bois résineux
26
1,000
584
11.
Inspection des produits, programmes nationaux
(par exemple, bleuets, pneus usagés, produits
forestiers)
530
12.
4,282
13.
14.
Gestion des programmes nationaux (par exemple,
lavage d’autos à Terre-Neuve)
Délivrance de certificats de circulation
Inspection des produits, programme concernant
les exportations
Délivrance de certificats phytosanitaires et de
certificats phytosanitaires pour la réexportation
Inspection des navires (programme d’exportation
des céréales)
TOTAL
15.
16.
2677
RECETTES ESTIMÉES
(en milliers de dollars)
28
185
30
750
100
200
28
62
70
115
16
558
26
1 000
584
530
4 282
International Trade Agreements
Accords commerciaux internationaux
The proposed Plant Protection Cost Recovery Fees Order
complies with the World Trade Organization obligations for
phytosanitary inspection procedures. The proposed fee levels for
inspection services will be the same for both imported and domestic products. The fees will be uniformly applied to all trading
partners and will not exceed the actual costs of the services
provided.
L’Arrêté sur le recouvrement des coûts — protection des végétaux qui a été proposé est conforme aux exigences de l’Organisation mondiale du commerce en matière de procédures d’inspection phytosanitaire. Les taux des droits proposés pour les
services d’inspection seront les mêmes, que les produits soient
importés ou canadiens. Les droits s’appliqueront uniformément à
tous les partenaires commerciaux et ils ne dépasseront pas le coût
réel des services fournis.
Consultation
Consultations
Agency officials have consulted with representatives from
various national industry associations and government officials
from the provinces of Newfoundland and Labrador, Nova Scotia,
Prince Edward Island and New Brunswick.
Des représentants de l’Agence ont consulté, d’une part, les
délégués de plusieurs associations nationales du secteur et,
d’autre part, les représentants des gouvernements provinciaux de
Terre-Neuve et du Labrador, de la Nouvelle-Écosse, de l’Île-duPrince-Édouard et du Nouveau-Brunswick.
Voici la liste des associations nationales du secteur qui ont été
consultées :
Association canadienne des producteurs d’arbres de Noël
Canadian Dehydrators Association
Association des exportateurs canadiens
Conseil canadien des plantes fourragères
Conseil canadien de l’horticulture
Association canadienne de l’industrie du bois
Canadien Nursery Trades Association
Association canadienne des producteurs de semences
Association canadienne du commerce des semences
The following is a list of the national industry associations
which have been consulted:
Canadian Christmas Tree Growers’ Association
Canadian Dehydrators Association
Canadian Exporters Association
Canadian Forage Council
Canadian Horticultural Council
Canadian Lumbermen’s Association
Canadian Nursery Trades Association
Canadian Seed Growers Association
Canadian Seed Trade Association
2678
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
Canadian Special Crops Association
Canadian Sphagnum Peat Moss Association
Canadian Wheat Board
Chamber of Shipping of British Columbia
Council of Forest Industries (of British Columbia)
Flowers Canada Inc.
Maritime Lumber Bureau
Potato Executive Committee
Shipping Federation of Canada
The proposed fees were accepted with reservations. Industry is
concerned over the fact that although the fees keep increasing, the
Agency continues to reduce its resources. However, the Agency
will endeavour to ensure that appropriate service standards are
developed in consultation with its clients. Before there are any
more proposed fee increases, industry has requested time to
evaluate whether or not it is prepared to continue to pay for plant
protection services.
The Canadian Food Inspection Agency will continue to conduct an annual review of the Plant Protection Program and the
services provided by it. The review will continue to include
consultations with all affected parties including provincial
governments.
Canadian Special Crops Association
Association canadienne de la tourbe de sphaigne
Commission canadienne du blé
Chamber of Shipping of British Columbia
Council of Forest Industries (Colombie-Britannique)
Fleurs Canada inc.
Bureau du bois de sciage des Maritimes
Potato Executive Committee
La Fédération maritime du Canada
Les droits proposés ont été acceptés, mais avec certaines réserves. L’industrie s’inquiète du fait que, bien que les droits augmentent toujours, l’Agence continue de réduire ses ressources.
Cependant, l’Agence tentera d’assurer que des normes de services
appropriées seront établies en consultation avec les clients. Avant
toute nouvelle proposition d’augmentation, l’industrie a demandé
du temps supplémentaire pour évaluer si elle est prête à continuer
de payer pour les services de protection des végétaux.
L’Agence canadienne d’inspection des aliments va continuer
de procéder à un examen annuel du Programme de protection des
végétaux ainsi que des services dispensés par l’Agence. La consultation de toutes les parties concernées, y compris les gouvernements provinciaux, continuera de faire partie de cet examen.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
The authority to recover fees for services (e.g., testing, inspections) rendered under the Plant Protection Act is found in paragraphs 19(1)(b) and 19.1(b) of the Financial Administration Act.
Le pouvoir de recouvrer les coûts des services dispensés (par
exemple, les analyses, les inspections) en vertu de la Loi sur la
protection des végétaux est prévu aux alinéas 19(1)b) et 19.1b) de
la Loi sur la gestion des finances publiques.
Contact
Personne-ressource
Dr. Jean Hollebone, Director, Plant Protection Division, Canadian Food Inspection Agency, 59 Camelot Drive, Nepean, Ontario K1A 0Y9, (613) 225-2342, extension 4316 (Telephone),
(613) 228-6606 (Facsimile).
Dre Jean Hollebone, Directrice, Division de la protection des
végétaux, Agence canadienne d’inspection des aliments, 59, promenade Camelot, Nepean (Ontario) K1A 0Y9, (613) 2252342, poste 4316 (téléphone), (613) 228-6606 (télécopieur).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council proposes,
pursuant to section 47a of the Plant Protection Actb, to make
the annexed Regulations Repealing the Plant Protection Fees
Regulations.
Interested persons may make representations concerning the
proposed Regulations within 30 days after the date of publication
of this notice. All such representations should cite the Canada
Gazette, Part I, and the date of publication of this notice and be
sent to Dr. Jean Hollebone, Director, Plant Protection Division,
Canadian Food Inspection Agency, 59 Camelot Drive, Nepean,
Ontario K1A 0Y9, (613) 225-2342 (Telephone), (613) 228-6634
(Facsimile).
Avis est par les présentes donné que le Gouverneur en conseil,
en vertu de l’article 47a de la Loi sur la protection des végétauxb,
se propose de prendre le Règlement abrogeant le Règlement sur
les droits exigibles — protection des végétaux, ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les 30 jours suivant la date de publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Partie I de la
Gazette du Canada ainsi que la date de publication du présent
avis et d’envoyer le tout au Dre Jean Hollebone, Directrice, Division de la protection des végétaux, Agence canadienne
d’inspection des aliments, 59, promenade Camelot, Nepean
(Ontario) K1A 0Y9, (613) 225-2342 (téléphone), (613) 228-6634
(télécopieur).
Le 28 août 1997
Le greffier adjoint du Conseil privé
MICHEL GARNEAU
August 28, 1997
MICHEL GARNEAU
Assistant Clerk of the Privy Council
———
a
b
S.C., 1993, c. 34, s. 103
S.C., 1990, c. 22
———
a
b
L.C. (1993), ch. 34, art. 103
L.C. (1990), ch. 22
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
REGULATIONS REPEALING THE PLANT PROTECTION
FEES REGULATIONS
1. The Plant Protection Fees Regulations1 are repealed.
2679
RÈGLEMENT ABROGEANT LE RÈGLEMENT SUR LES
DROITS EXIGIBLES — PROTECTION DES VÉGÉTAUX
2. These Regulations come into force on the date on which
they are registered.
1. Le Règlement sur les droits exigibles — protection des végétaux1 est abrogé.
2. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[36-1-o]
[36-1-o]
———
1
SOR/95-218
———
1
DORS/95-218
2680
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
Order Amending the Seeds Fees Order
Arrêté modifiant l’Arrêté sur les prix applicables
aux semences
Statutory Authority
Financial Administration Act
Fondement législatif
Loi sur la gestion des finances publiques
Sponsoring Agency
Canadian Food Inspection Agency
Organisme responsable
Agence canadienne d’inspection des aliments
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
The Seeds Regulations govern the testing, inspection, quality
and sale of seed to ensure the availability of pure, efficacious
seed for Canadian consumers and export markets. The Seeds Fees
Order sets out the fees that the Agency charges for most services
relating to seeds; other seed service fees have remained in the
Seeds Regulations.
Description
Le Règlement sur les semences, en régissant l’essai, l’inspection, la qualité et la vente des semences, fait en sorte que les
consommateurs canadiens et les marchés d’exportation disposent
de semences pures et efficaces. L’Arrêté sur les prix applicables
aux semences fixe les prix exigés par l’Agence à l’égard de la
plupart des services se rapportant aux semences; les autres prix
liés aux services portant sur les semences demeurent dans le Règlement sur les semences.
Le programme des semences fournit un certain nombre de services qui profitent directement au secteur canadien des semences
et, indirectement, à tous les Canadiens. Ces services comprennent : l’inspection des cultures semencières, l’autorisation à apposer des étiquettes officielles à la semence généalogique,
l’agrément des laboratoires d’analyse des semences, la certification des semences pour l’exportation, l’enregistrement des variétés, l’évaluation de la sécurité des végétaux dotés de caractères
nouveaux ainsi que la formation et la liaison internationale.
La présente modification à l’Arrêté sur les prix applicables aux
semences :
1. incorpore les prix à payer pour l’obtention d’un agrément ou
d’un permis qui figuraient dans le Règlement;
2. augmente les prix à payer pour l’obtention d’un agrément ou
d’un permis, la surveillance de la qualité et la certification des
exportations;
3. prévoit les prix à payer pour l’obtention de l’agrément d’un
laboratoire d’analyse des semences, pour l’enregistrement
de variétés ainsi que pour une évaluation du risque environnemental ou de l’innocuité des végétaux dotés de caractères
nouveaux.
The seed program delivers a number of services that provide
direct benefits to the Canadian seed sector and indirect benefits to
all Canadians. These include seed crop inspection, authorization
of persons to apply official tags to pedigreed seed, accreditation
of seed testing laboratories, certification of seed for export, variety registration, safety evaluation of plants with novel traits,
training and international liaison.
This amendment changes the Seeds Fees Order by
1. incorporating fees for registration, licensing and accreditation that had been in the Seeds Regulations;
2. increasing fees for registration, licensing and accreditation,
quality surveillance and export certification; and
3. introducing fees for seed laboratory accreditation, variety
registration and safety evaluations of plants with novel traits.
Alternatives
Solutions envisagées
Status quo
The status quo was not acceptable. In order for the Agency to
continue to provide these services, new fees and increased fees
were required.
Statu quo
Le statu quo était inacceptable. Pour que l’Agence puisse continuer à fournir ces services, il fallait majorer certains prix et en
fixer de nouveaux.
Complete deregulation
Complete deregulation was not acceptable, as the industry was
unanimous that governmental involvement is a prerequisite of a
healthy seed sector. Independent, third party evaluations and
Déréglementation complète
La déréglementation complète était inacceptable, car l’industrie
était unanime : la participation de l’État est essentielle au bon état
du secteur des semences. Une certification des exportations et des
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
2681
export certification are still valued and considered necessary for
market acceptance.
évaluations de la qualité faites par une tierce partie indépendante
demeurent appréciées et sont jugées nécessaires à l’acceptation
du produit par le marché.
Partial deregulation
Discussions on the establishment of a Canadian seed institute
that would take over some of the responsibility for the administration of the seed program are proceeding.
Déréglementation partielle
Les discussions se poursuivent quant à l’établissement d’un
institut canadien des semences qui hériterait d’une partie de la
charge d’administrer le programme des semences.
Immediate increase in fees
Augmentation immédiate des droits
Due to the extreme financial pressure on the Agency, the fees
for services provided to the seed sector must increase to enable
the Agency to provide these services. This will allow domestic
and export certification of seed to continue until such time as the
industry can establish an alternative to government-delivered
services and will permit continuing quality and safety evaluations
of new varieties.
En raison des grandes pressions financières exercées sur
l’Agence, celle-ci doit augmenter les prix des services qu’elles
fournit au secteur des semences afin de pouvoir continuer à les
offrir. Cela permettra le maintien de la certification des semences
pour l’exportation et la vente au pays d’ici à ce que l’industrie
trouve une solution de rechange à la prestation des services par
l’État; il sera aussi possible de continuer à évaluer la qualité et le
risque environnemental ou l’innocuité des nouvelles variétés.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
Benefits
Avantages
The fees will assist the Agency in meeting its fiscal obligations
by recovering a greater percentage of the cost of providing services to the seed industry. Services will continue to be provided
despite the cuts to the Agency’s budget. The changes reflect the
principle that the beneficiary of a service should pay for that
service.
Cette tarification aidera l’Agence à s’acquitter de ses obligations financières en recouvrant un plus fort pourcentage des coûts
liés à la prestation des services à l’industrie des semences. Des
services continueront d’être offerts malgré les compressions effectuées dans le budget de l’Agence. Ces changements reflètent
l’adoption du principe de l’utilisateur-payeur.
These fees have encouraged the seed industry to re-examine its
role and that of the Agency in the seed sector. The Canadian Seed
Trade Association (CSTA), the Canadian Seed Growers’ Association (CSGA) and the Commercial Seed Analysts Association
of Canada (CSAAC) have established an independent, third party
organization that could assume some of the responsibility for the
seed program of Canada. This could eventually result in further
savings and efficiencies for the seed program.
La tarification a encouragé l’industrie des semences à réexaminer son rôle et celui de l’Agence dans ce secteur. L’Association
canadienne du commerce des semences (ACCS), l’Association
canadienne des producteurs de semences (ACPS) ainsi que la
Commercial Seed Analysts Association of Canada (CSAAC) ont
établi une tierce organisation indépendante qui assumerait une
partie des responsabilités du programme des semences du Canada. Cette initiative pourrait se solder par une plus grande économie et par une meilleure efficacité pour le programme des
semences.
Costs
Coûts
(A) Registered Establishments: The fees associated with the
registered establishment program will increase charges to the
industry from $275,000 in 1995–96 to approximately $957,000
over three years. These costs represent less than one half of one
percent of the total retail value of pedigreed seed production.
Canadian fees for seed certification will continue to remain
among the lowest of any of Canada’s major trading partners and
competitors.
(A) Établissements agréés : La hausse des prix liés au programme des établissements agréés accroîtra le fardeau financier
de l’industrie, lequel passera de 275 000 $ en 1995-1996 à environ 957 000 $ en trois ans. Ces coûts représentent moins de
0,5 p. 100 de la valeur au détail totale de la production de semences généalogiques. Les prix exigés au Canada pour la certification des semences demeureront parmi les moins élevés, comparativement à ceux des partenaires et compétiteurs commerciaux
du Canada.
À cause de la majoration des prix, il se pourrait que de plus
petits établissements décident d’abandonner le programme des
semences généalogiques. Toutefois, l’état général de l’économie
agricole, les redevances et les autres prélèvements et coûts auront
une incidence plus grande sur la rentabilité du secteur des semences généalogiques que cette majoration.
(B) Certification des exportations : Les prix imposés pour la
certification des exportations augmenteront d’environ 50 p. 100,
passant de 92 $ et de 170 $ respectivement, pour les grosses graines et les petites graines, à environ 150 $ et à 275 $ par lot de
semences standard. Cependant, au lieu d’un droit forfaitaire par
lot de semences, des droits distincts pour l’échantillonnage, les
analyses de semences et la vérification a posteriori de variétés
sont appliqués. Ces semences sont le plus souvent destinées à
l’Europe et se vendent à des prix supérieurs à ceux qui prévalent
sur le marché intérieur. Les frais de transport, les conditions de la
Some smaller establishments may decide to leave the pedigreed
seed program because of the higher fees. However, the overall
state of the farm economy, royalty rates and other levies and costs
will be of even greater importance to the profitability of the pedigreed seed sector than the increase in fees.
(B) Export Certification: The fees for export certification will
increase by approximately 50 percent from $92 and $170 for
large and small seeds respectively, to approximately $150 and
$275 per standard seed lot. Instead of a flat fee per seed lot, however, separate fees for sampling, seed testing and post-control
variety verification are implemented. This seed is normally destined for Europe and commands a premium over domestic prices.
Transport costs, European demand conditions and profit margins
will determine whether these increased fees will have a significant effect on export volumes. Expectations are that market
2682
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
conditions will have a much greater effect than export certification fees on actual exports.
demande en Europe et les marges de profit détermineront si cette
hausse des prix aura des répercussions importantes sur les quantités exportées. On prévoit que la conjoncture du marché aura une
incidence beaucoup plus grande sur les exportations comme telles
que les droits de certification des exportations.
(C) Accredited Seed Laboratories: Seed laboratories have been
accredited since 1976 at no cost to the laboratories. The cost of
this program was $340,000 in 1994–95. The accreditation fee is
$1,100 with an annual renewal fee of $625, representing approximately 25 percent of total program costs.
(C) Laboratoires d’analyse des semences agréés : Depuis
1976, le Ministère procède gratuitement à l’agrément des laboratoires d’analyse des semences. En 1994-1995, le coût de ce programme pour le Ministère a atteint 340 000 $. Le prix de l’agrément s’élève à 1 100 $ auquel s’ajoute un coût de renouvellement
annuel de 625 $, ce qui représente environ 25 p. 100 du coût total
du programme.
(D) Variety Registration: The average cost of the variety registration program is approximately $1,500 per variety registered.
The variety registration fees will recover 50 percent of the cost of
the program. There will be a fee of $875 for application, evaluation and registration of most varieties.
(D) Enregistrement des variétés : Le coût du programme
d’enregistrement des variétés s’élève en moyenne à environ
1 500 $ par variété enregistrée. Les prix pour l’enregistrement des
variétés épongeront environ 50 p. 100 des coûts du programme.
Pour la plupart des variétés, on exigera 875 $ pour le dépôt d’une
demande, l’évaluation et l’enregistrement.
(E) Plants with Novel Traits: The fees for the safety assessment
of plants with novel traits are expected to represent 50 percent of
the cost to the Agency of running the program. The total cost to
an applicant for approval to proceed with an unconfined release
will be $2,000.
(E) Végétaux dotés de caractères nouveaux : Les prix exigés
pour l’évaluation du risque environnemental ou de l’innocuité des
végétaux dotés de caractères nouveaux devraient représenter
50 p. 100 des coûts engagés par l’Agence à l’égard de ce programme. Le coût total pour une demande présentée en vue
d’obtenir l’autorisation de procéder à une dissémination en milieu
non fermé sera de 2 000 $.
The overall effect of the fee increases on the availability of
seed and its cost to consumers should be relatively small.
L’effet global de la hausse des droits sur la disponibilité des
semences et sur leur coût pour les consommateurs devrait être peu
important.
An environmental assessment report will be made available
when the amendments have been published. There is no environmental impact.
Un rapport d’évaluation environnementale sera disponible au
moment de la publication des modifications. Il n’y a pas d’impact
sur l’environnement.
Consultation
Consultations
The major seed industry stakeholders are the CSTA and the
CSGA. The CSAAC, representing seed analysts, are also very
interested in cost increases affecting their sector. The three associations formed a negotiating team to represent their interests
during the Business Alignment Plan discussions. Numerous
meetings occurred over the past two years.
Les principaux intervenants de l’industrie des semences sont
l’ACCS et l’ACPS. La CSAAC, qui représente les analystes des
semences, s’intéresse aussi de près aux hausses de coûts qui touchent son champ d’activité. Les trois associations ont formé une
équipe de négociation pour défendre leurs intérêts durant les discussions sur le Plan d’aménagement des activités. De nombreuses
réunions ont eu lieu au cours des deux dernières années.
The effects of these fees will be monitored closely. Discussions
with seed sector interests will continue. Further amendments to
the Seeds Fees Order will then be made.
On surveillera de près les répercussions de l’imposition de ces
prix et l’on poursuivra les discussions avec les principaux intervenants de ce secteur. Par la suite, d’autres modifications seront
apportées à l’Arrêté sur les prix applicables aux semences.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
Refusal to pay may result in refusal of services unless the request for such services is accompanied by the appropriate fee.
Le refus de payer pourrait entraîner le refus de fournir les services à moins que la demande pour ces services ne soit accompagnée des droits appropriés.
Contact
Personne-ressource
Glenn Hansen, Director, Plant Products Division, Canadian
Food Inspection Agency, 59 Camelot Drive, Nepean, Ontario
K1A 0Y9, (613) 225-2342, extension 4296 (Telephone), (613)
228-6629 (Facsimile).
Glenn Hansen, Directeur, Division des produits végétaux,
Agence canadienne d’inspection des aliments, 59, promenade
Camelot, Nepean (Ontario) K1A 0Y9, (613) 225-2342,
poste 4296 (téléphone), (613) 228-6629 (télécopieur).
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
2683
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Minister of Agriculture and
Agri-Food proposes, pursuant to Order in Council P.C. 1995-325
of February 28, 1995a, made pursuant to paragraphs 19(1)(b)b
and 19.1(b)b of the Financial Administration Act, to make the
annexed Order Amending the Seeds Fees Order.
Avis est par les présentes donné que le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, en vertu du décret C.P. 1995-325
du 28 février 1995a, pris en vertu des alinéas 19(1)b)b et 19.1b)b
de la Loi sur la gestion des finances publiques, se propose de
prendre l’Arrêté modifiant l’Arrêté sur les prix applicables aux
semences, ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet d’arrêté dans les 30 jours suivant la date de publication du
présent avis. Ils sont priés d’y citer la Partie I de la Gazette du
Canada et la date de publication du présent avis et d’envoyer le
tout au Directeur, Division des produits végétaux, Agence canadienne d’inspection des aliments, 59, promenade Camelot, Nepean (Ontario) K1A 0Y9, (613) 225-2342 (téléphone), (613) 2286629 (télécopieur).
Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire
LYLE VANCLIEF
Interested persons may make representations concerning the
proposed Order within 30 days after the date of publication of
this notice. All such representations should cite the Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice and be sent
to the Director, Plant Products Division, Canadian Food Inspection Agency, 59 Camelot Drive, Nepean, Ontario K1A 0Y9, (613)
225-2342 (Telephone), (613) 228-6629 (Facsimile).
LYLE VANCLIEF
Minister of Agriculture and Agri-Food
ORDER AMENDING THE SEEDS FEES ORDER
ARRÊTÉ MODIFIANT L’ARRÊTÉ SUR LES PRIX
APPLICABLES AUX SEMENCES
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1
1. The Seeds Fees Order is amended by adding the following after section 2:
1. L’Arrêté sur les prix applicables aux semences1 est modifié par adjonction, après l’article 2, de ce qui suit :
APPLICATION
APPLICATION
2.1 This Order does not apply to seed potatoes.
3. Paragraphs 5(1)(a) to (e) of the Order are replaced by
the following:
(a) $15 for a shipment of 1 500 kg or less; and
(b) $0.01 per kg for a shipment of more than 1 500 kg.
4. (1) The Order is amended by adding the following after
section 5:
2.1 Le présent arrêté ne s’applique pas aux pommes de terre de
semence.
2. L’article 4 du même arrêté est remplacé par ce qui suit :
4. Le prix à payer pour l’inspection de semence, y compris le
prélèvement d’échantillons, le classement, l’étiquetage et l’étude
de documents, est :
a) le plus élevé de 90 $ ou de 15 $ le quart d’heure, le temps
étant arrondi au quart d’heure le plus proche, lorsque
l’inspection est effectuée à des fins autres que la certification
de semences pour leur exportation.
b) le plus élevé de 45 $ ou de 7,50 $ le quart d’heure, le temps
étant arrondi au quart d’heure le plus proche, lorsque
l’inspection est effectuée en vue de certifier des semences pour
leur exportation.
3. Les alinéas 5(1)a) à e) du même arrêté sont remplacés
par ce qui suit :
a) 15 $, dans le cas d’un envoi de 1 500 kg ou moins;
b) 0,01 $ le kg, dans le cas d’un envoi de plus de 1 500 kg.
4. (1) Le même arrêté est modifié par adjonction, après
l’article 5, de ce qui suit :
Services, Rights or Privileges
Services, droits ou avantages
5.1 The fee that is payable in respect of any service, right or
privilege that is set out in column I of an item of the table is the
amount set out in column II of that item and is payable on or before the due date set out in column III of that item.
5.1 Le prix à payer pour tout service, droit ou avantage visé à la
colonne I du tableau est le montant prévu à la colonne II et est
payable au plus tard à la date d’exigibilité prévue à la colonne III.
2. Section 4 of the Order is replaced by the following:
4. The fee that is payable for seed inspection services including
sampling, grading, tagging or reviewing documents is
(a) the greater of $90 and $15 per quarter hour, the time being
rounded to the nearest quarter hour, where the inspection is
carried out for purposes other than certifying seed for export;
or
(b) the greater of $45 and $7.50 per quarter hour, the time being rounded to the nearest quarter hour, where the purpose of
the inspection is to certify seed for export.
———
———
a
a
b
1
SI/95-34
S.C., 1991, c. 24, s. 6
SOR/96-286
b
1
TR/95-34
L.C. (1991), ch. 24, art. 6
DORS/96-286
2684
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
TABLE
TABLEAU
Column I
Column II
Column III
Item
Service, Right or Privilege
Fee $
Due Date
1.
Review of Application for
(a) accredited grader certificate
(b) certificate of registration of an
establishment
(c) licence to operate a registered
establishment
(d) amendment to an accredited
grader certificate, certificate of
registration of an establishment or
a licence to operate a registered
establishment
(e) any combination of
paragraphs (a) to (d)
2.
3.
4.
5.
6.
Administration of each evaluation
for
(a) accreditation as a grader
(b) registration of an
establishment
(c) licensing as operator of a
registered establishment
Issuance of
(a) accredited grader certificate
(b) certificate of registration of a
(i) approved conditioner
(ii) bulk storage facility
(iii) authorized importer
(c) licence to operate a registered
establishment
Renewal of
(a) accredited grader certificate
(b) certificate of registration of a
(i) approved conditioner
(ii) bulk storage facility
(iii) authorized importer
(c) licence to operate a registered
establishment
For the purposes of the Seed
Laboratory Accreditation and
Audit Protocol
(a) accreditation of a laboratory
(b) annual renewal of an
accreditation referred to in
paragraph (a)
(c) administration of an accredited
seed analyst examination
Review of an application for
(a) registration of a variety, other
than a variety referred to in
paragraph 68(2)(a) of the
Regulations
(b) registration of a variety
referred to in paragraph 68(2)(a)
of the Regulations
(c) reinstatement of a suspended
or cancelled variety registration
(d) amending a variety name
(e) renewal of the registration of a
variety referred to in
paragraph 68(2)(b) of the
Regulations
65
day of application
65
day of application
65
day of application
65
day of application
65
day of application
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Article
Service, droit ou avantage
Prix ($)
Date d’exigibilité
1.
Étude d’une demande :
a) de certificat de classificateur
agréé
b) de certificat d’agrément d’un
établissement
c) de permis d’exploitant d’un
établissement agréé
d) de modification d’un certificat
de classificateur agréé, d’un
certificat d’agrément d’un
établissement ou d’un permis
d’exploitant d’un établissement
agréé
e) de toute combinaison des
éléments visés aux alinéas a) à d)
Chaque évaluation visant :
a) l’agrément à titre de
classificateur
b) l’agrément d’un établissement
c) la délivrance d’un permis
d’exploitant d’un établissement
agréé
Délivrance du :
a) certificat de classificateur agréé
b) certificat d’agrément :
(i) de conditionneur agréé
(ii) d’installation d’entreposage
en vrac
(iii) d’importateur autorisé
c) permis d’exploitant d’un
établissement agréé
Renouvellement du :
a) certificat de classificateur agréé
b) certificat d’agrément :
(i) de conditionneur agréé
(ii) d’installation d’entreposage
en vrac
(iii) d’importateur autorisé
c) permis d’exploitant d’un
établissement agréé
Pour l’application du Protocole
d’accréditation et de vérification
des laboratoires de semences :
a) agrément d’un laboratoire
b) renouvellement annuel de
l’agrément visé à l’alinéa a)
c) administration de l’examen
d’agrément d’analyste de
semences
Étude d’une demande :
a) d’enregistrement d’une variété,
autre qu’une variété visée à
l’alinéa 68(2)a) du Règlement
b) d’enregistrement d’une variété
visée à l’alinéa 68(2)a) du
Règlement
c) de rétablissement d’un
enregistrement de variété
suspendu ou annulé
d) de changement d’un nom de
variété
e) de renouvellement de
l’enregistrement d’une variété
visée à l’alinéa 68(2)a) du
Règlement
65
date de la demande
65
date de la demande
65
date de la demande
65
date de la demande
65
date de la demande
65
130
date de l’évaluation
date de l’évaluation
65
date de l’évaluation
65
date de la délivrance
265
date de la délivrance
130
265
date de la délivrance
date de la délivrance
65
date de la délivrance
65
date du renouvellement
65
date du renouvellement
65
783
date du renouvellement
date du renouvellement
65
date du renouvellement
1 100
date de l’agrément
625
date du renouvellement
385
date de l’examen
875
date de la demande
200
date de la demande
200
date de la demande
200
date de la demande
100
date de la demande
2.
65
day of evaluation
130
day of evaluation
65
day of evaluation
3.
65
day of issue
265
130
265
day of issue
day of issue
day of issue
65
day of issue
4.
65
day of renewal
65
65
783
day of renewal
day of renewal
day of renewal
65
day of renewal
5.
1,100
day of accreditation
625
day of renewal
385
day of examination
6.
875
day of application
200
day of application
200
200
day of application
day of application
100
day of application
(2) The portion of items 1 to 4 in column II of the table to
section 5.1 of the Order as enacted by subsection (1) is replaced by the following:
(2) La colonne II des articles 1 à 4 du tableau de l’article 5.1 du même arrêté, édictée par le paragraphe (1), est
remplacée par ce qui suit :
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
Column I
Column II
Item
Service, Right or Privilege
Fee $
1.
Review of Application for
(a) accredited grader certificate
(b) certificate of registration of an establishment
(c) licence to operate a registered establishment
(d) amendment to an accredited grader
certificate, certificate of registration of an
establishment or a licence to operate an
establishment
(e) any combination of paragraphs (a) to (d)
2.
3.
4.
Administration of each evaluation for
(a) accreditation as a grader
(b) registration of an establishment
(c) licensing as operator of a registered
establishment
Issuance of
(a) accredited grader certificate
(b) certificate of registration of a
(i) approved conditioner
(ii) bulk storage facility
(iii) authorized importer
(c) licence to operate a registered establishment
Renewal of
(a) certificate of accreditation as a grader
(b) certificate of registration of a
(i) approved conditioner
(ii) bulk storage facility
(iii) authorized importer
(c) licence to operate a registered establishment
Colonne I
Colonne II
Article
Service, droit ou avantage
Prix ($)
1.
Étude d’une demande :
a) de certificat de classificateur agréé
b) de certificat d’agrément d’un établissement
c) de permis d’exploitant d’un établissement agréé
d) de modification d’un certificat de classificateur
agréé, d’un certificat d’agrément d’un
établissement ou d’un permis d’exploitant d’un
établissement agréé
e) de toute combinaison des éléments visés aux
alinéas a) à d)
Chaque évaluation visant :
a) l’agrément à titre de classificateur
b) l’agrément d’un établissement
c) la délivrance d’un permis d’exploitant d’un
établissement agréé
Délivrance du :
a) certificat de classificateur agréé
b) certificat d’agrément :
(i) de conditionneur agréé
(ii) d’installation d’entreposage en vrac
(iii) d’importateur autorisé
c) permis d’exploitant d’un établissement agréé
Renouvellement du :
a) certificat de classificateur agréé
b) certificat d’agrément :
(i) de conditionneur agréé
(ii) d’installation d’entreposage en vrac
(iii) d’importateur autorisé
c) permis d’exploitant d’un établissement agréé
95
95
95
95
95
2.
95
190
95
3.
95
380
190
380
95
4.
95
95
95
783
95
5. (1) Section 6 of the Order is replaced by the following:
6. (1) Subject to subsections (2) and (3), the fee that is payable
by an approved conditioner or accredited grader, as the case may
be, for quality surveillance is, for each seed year
(a) $65, where the volume of seed of pedigreed status conditioned or graded in the preceding seed year is
(i) not more than 100 tonnes of seed, or
(ii) not more than two seed lots;
(b) $130, where the volume of seed of pedigreed status conditioned or graded in the preceding seed year is
(i) more than 100 but not more than 500 tonnes of seed, or
(ii) more than two but not more than 10 seed lots;
(c) $265, where the volume of seed of pedigreed status conditioned or graded in the preceding seed year is
(i) more than 500 but not more than 1 500 tonnes of seed, or
(ii) more than 10 but not more than 30 seed lots;
(d) $525, where the volume of seed of pedigreed status conditioned or graded in the preceding seed year is
(i) more than 1 500 but not more than 3 000 tonnes of seed,
or
(ii) more than 30 but not more than 100 seed lots; and
(e) $1,050, where the volume of seed of pedigreed status conditioned or graded in the preceding seed year is
(i) more than 3 000 tonnes of seed, or
(ii) more than 100 seed lots.
2685
95
95
95
95
95
95
190
95
95
380
190
380
95
95
95
95
783
95
5. (1) L’article 6 du même arrêté est remplacé par ce qui
suit :
6. (1) Sous réserve des paragraphes (2) et (3), le prix à payer
par un conditionneur agréé ou un classificateur agréé, selon le
cas, pour la surveillance de la qualité est, pour chaque année de
production semencière, de :
a) 65 $, dans le cas où le volume de semence de qualité Généalogique conditionné ou classé durant l’année de production
semencière précédente est :
(i) soit d’au plus 100 tonnes métriques de semence,
(ii) soit d’au plus deux lots de semence;
b) 130 $, dans le cas où le volume de semence de qualité Généalogique conditionné ou classé durant l’année de production
semencière précédente est :
(i) soit de plus de 100 et d’au plus 500 tonnes métriques de
semence,
(ii) soit de plus de deux et d’au plus 10 lots de semence;
c) 265 $, dans le cas où le volume de semence de qualité Généalogique conditionné ou classé durant l’année de production
semencière précédente est :
(i) soit de plus de 500 et d’au plus 1 500 tonnes métriques de
semence,
(ii) soit de plus de 10 et d’au plus 30 lots de semence;
d) 525 $, dans le cas où le volume de semence de qualité Généalogique conditionné ou classé durant l’année de production
semencière précédente est :
(i) soit de plus de 1 500 et d’au plus 3 000 tonnes métriques
de semence,
(ii) soit de plus de 30 et d’au plus 100 lots de semence;
e) 1 050 $, dans le cas où le volume de semence de qualité Généalogique conditionné ou classé durant l’année de production
semencière précédente est :
(i) soit de plus de 3 000 tonnes métriques de semence,
(ii) soit de plus de 100 lots de semence.
2686
Canada Gazette Part I
(2) No fee is payable by an accredited grader for quality surveillance in respect of seed of pedigreed status that was conditioned by an approved conditioner.
(3) A person who is subject to two fees under subsection (1),
shall pay the greater amount.
(2) Paragraphs 6(1)(a) to (e) of the Order as enacted by
subsection (1) are replaced by the following:
(a) $95, where the volume of seed of pedigreed status conditioned or graded in the preceding seed year is
(i) not more than 100 tonnes of seed, or
(ii) not more than two seed lots;
(b) $190, where the volume of seed of pedigreed status conditioned or graded in the preceding seed year is
(i) more than 100 but not more than 500 tonnes of seed, or
(ii) more than two but not more than 10 seed lots;
(c) $380, where the volume of seed of pedigreed status conditioned or graded in the preceding seed year is
(i) more than 500 but not more than 1 500 tonnes of seed, or
(ii) more than 10 but not more than 30 seed lots;
(d) $760, where the volume of seed of pedigreed status conditioned or graded in the preceding seed year is
(i) more than 1 500 but not more than 3 000 tonnes of seed,
or
(ii) more than 30 but not more than 100 seed lots; and
(e) $1,510, where the volume of seed of pedigreed status conditioned or graded in the preceding seed year is
(i) more than 3 000 tonnes of seed, or
(ii) more than 100 seed lots.
September 6, 1997
6. Subsections 8(2) and (3) of the Order are replaced by the
following:
(2) The fee that is payable for post control tests conducted in
accordance with the publication OECD Schemes for the Varietal
Certification of Cereal Seed, Maize Seed and Herbage and Oil
Seed Moving in International Trade, published by the Organization for Economic Co-operation and Development, dated 1988, as
amended from time to time, is
(a) $15, in the case of a variety that is maintained in Canada;
and
(b) $60, in the case of a variety that is not maintained in
Canada.
7. The Order is amended by adding the following after section 8:
(2) Le classificateur agréé ne paie aucun prix pour la surveillance de la qualité de la semence de qualité Généalogique
conditionnée par un conditionneur agréé.
(3) La personne qui est assujettie à deux prix aux termes du paragraphe (1) paie le plus élevé des deux.
(2) Les alinéas 6(1)a) à e) du même arrêté, édictés par le paragraphe (1), sont remplacés par ce qui suit :
a) 95 $, dans le cas où le volume de semence de qualité Généalogique conditionné ou classé durant l’année de production
semencière précédente est :
(i) soit d’au plus 100 tonnes métriques de semence,
(ii) soit d’au plus deux lots de semence;
b) 190 $, dans le cas où le volume de semence de qualité Généalogique conditionné ou classé durant l’année de production
semencière précédente est :
(i) soit de plus de 100 et d’au plus 500 tonnes métriques de
semence,
(ii) soit de plus de deux et d’au plus 10 lots de semence;
c) 380 $, dans le cas où le volume de semence de qualité Généalogique conditionné ou classé durant l’année de production
semencière précédente est :
(i) soit de plus de 500 et d’au plus 1 500 tonnes métriques de
semence,
(ii) soit de plus de 10 et d’au plus 30 lots de semence;
d) 760 $, dans le cas où le volume de semence de qualité Généalogique conditionné ou classé durant l’année de production
semencière précédente est :
(i) soit de plus de 1 500 et d’au plus 3 000 tonnes métriques
de semence,
(ii) soit de plus de 30 et d’au plus 100 lots de semence;
e) 1 510 $, dans le cas où le volume de semence de qualité Généalogique conditionné ou classé durant l’année de production
semencière précédente est :
(i) soit de plus de 3 000 tonnes métriques de semence,
(ii) soit de plus de 100 lots de semence.
6. Les paragraphes 8(2) et (3) du même arrêté sont remplacés par ce qui suit :
(2) Le prix à payer pour les essais de post-contrôle effectués
conformément au document intitulé Systèmes de l’OCDE pour la
certification variétale des semences de céréales, de maïs et de
plantes fourragères et oléagineuses destinées au commerce international, publié en 1988 par l’Organisation de coopération et de
développement économique, avec ses modifications successives,
est de :
a) 15 $, dans le cas d’une variété qui est maintenue au Canada;
b) 60 $, dans le cas d’une variété qui n’est pas maintenue au
Canada.
7. Le même arrêté est modifié par adjonction, après l’article 8, de ce qui suit :
Release of Seed
Dissémination de semences
8.1 (1) The fee payable for the purposes of the evaluation referred to in section 111 of the Regulations, is
(a) $400, in the case of a confined release; or
(b) $2,000, in the case of an unconfined release.
(2) The fee that is payable for a subsequent evaluation for the
purposes of a renewal of authorization referred to section 111 is
$100.
8.1 (1) Le prix à payer pour l’évaluation visée à l’article 111 du
Règlement est de :
a) 400 $, dans le cas d’une dissémination en milieu confiné;
b) 2 000 $, dans le cas d’une dissémination en milieu ouvert.
(2) Le prix à payer pour toute évaluation subséquente effectuée
pour les fins du renouvellement d’une autorisation visée à l’article 111 du Règlement est de 100 $.
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
2687
(3) The annual fee that is payable in respect of each site of a
confined release is $100.
(3) Le prix annuel à payer pour chaque site de dissémination en
milieu confiné est de 100 $.
Compliance Assistance
Assistance de l’Agence
8.2 The fee that is payable by a person who requests the assistance of the Agency to bring a product, process or service into
compliance with the Regulations is $90 or $15 per quarter hour,
whichever is the greater amount, the time being rounded to the
nearest quarter hour.
8.2 Le prix à payer par la personne qui demande l’assistance de
l’Agence en vue de rendre un produit, un traitement ou un service
conforme au Règlement est le plus élevé de 90 $ ou de 15 $
le quart d’heure, le temps étant arrondi au quart d’heure le plus
proche.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
8. (1) This Order, except subsections 4(2) and 5(2), comes
into force on the date on which it is registered.
(2) Subsections 4(2) and 5(2) come into force on April 1,
1998.
8. (1) Le présent arrêté, à l’exception des paragraphes 4(2)
et 5(2), entre en vigueur à la date de son enregistrement.
(2) Les paragraphes 4(2) et 5(2) du présent arrêté entrent
en vigueur le 1er avril 1998.
[36-1-o]
[36-1-o]
2688
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
Regulations Amending the Seeds Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les semences
Statutory Authority
Seeds Act and Canada Agricultural Products Act
Fondement législatif
Loi sur les semences et Loi sur les produits agricoles au
Canada
Sponsoring Agency
Canadian Food Inspection Agency
Organisme responsable
Agence canadienne d’inspection des aliments
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
The Seeds Regulations govern the testing, inspection, quality
and sale of seed to ensure the availability of pure, efficacious
seed for Canadian consumers and export markets. The Seeds Fees
Order sets out the fees that the Canadian Food Inspection Agency
charges for most services relating to seeds; other seed service fees
have remained in the Seeds Regulations.
These amendments are required because of revisions to the
Seeds Fees Order.
Description
Le Règlement sur les semences, en régissant l’essai, l’inspection, la qualité et la vente des semences, fait en sorte que les consommateurs canadiens et les marchés d’exportation disposent de
semences pures et efficaces. L’Arrêté sur les prix applicables aux
semences fixe les prix exigés par l’Agence canadienne d’inspection des aliments à l’égard de la plupart des services se rapportant aux semences; les autres prix liés aux services portant sur les
semences demeurent dans le Règlement sur les semences.
La présente modification au Règlement sur les semences
élimine tous les droits inscrits dans le Règlement sur les semences
et établit des renvois à l’Arrêté sur les prix applicables aux
semences.
La modification à l’Arrêté sur les prix applicables aux
semences :
1. incorpore les prix à payer pour l’obtention d’un agrément
ou d’un permis qui figuraient dans le Règlement;
2. augmente les prix à payer pour l’obtention d’un agrément
ou d’un permis, la surveillance de la qualité et la certification
des exportations;
3. prévoit les prix à payer pour l’obtention de l’agrément d’un
laboratoire d’analyse des semences, pour l’enregistrement de
variétés ainsi que pour une évaluation du risque environnemental ou de l’innocuité des végétaux dotés de caractères
nouveaux.
Ces modifications sont nécessaires en raison de révisions apportées à l’Arrêté sur les prix applicables aux semences.
Alternatives
Solutions envisagées
Status quo
Statu quo
The status quo was not acceptable. In order for the Agency to
continue to provide these services, new fees and increased fees
were required.
Le statu quo était inacceptable. Pour que l’Agence puisse continuer à fournir ces services, il fallait majorer certains prix et en
fixer de nouveaux.
Complete deregulation
Déréglementation complète
Complete deregulation was not acceptable, as the industry was
unanimous that governmental involvement is a prerequisite of a
healthy seed sector. Independent, third party evaluations and export certification are still valued and considered necessary for
market acceptance.
La déréglementation complète était inacceptable, car l’industrie
était unanime : la participation de l’État est essentielle au bon état
du secteur des semences. Une certification des exportations et des
évaluations de la qualité faites par une tierce partie indépendante
demeurent appréciées et sont jugées nécessaires à l’acceptation
du produit par le marché.
This amendment changes the Seeds Regulations by removing
all fees and by referencing the Seeds Fees Order.
The Seeds Fees Order is changed by
1. incorporating fees for registration, licensing and accreditation that had been in the Seeds Regulations;
2. increasing fees for registration, licensing and accreditation,
quality surveillance and export certification; and
3. introducing fees for seed laboratory accreditation, variety
registration and safety evaluations of plants with novel traits.
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
2689
Partial deregulation
Déréglementation partielle
Discussions on the establishment of a canadian seed institute
that would take over some of the responsibility for the administration of the seed program are proceeding.
Les discussions se poursuivent quant à l’établissement d’un
institut canadien des semences qui hériterait d’une partie de la
charge d’administrer le programme des semences.
Immediate increase in fees
Augmentation immédiate des droits
Because of the extreme financial pressure on the Agency, the
fees for services provided to the seed sector must increase to enable the Agency to provide these services. This will allow domestic and export certification of seed to continue until such time
as the industry can establish an alternative to governmentdelivered services and will permit continuing quality and safety
evaluations of new varieties.
En raison des grandes pressions financières exercées sur
l’Agence, celle-ci doit augmenter les prix des services qu’elles
fournit au secteur des semences afin de pouvoir continuer à offrir
ces services. Cela permettra le maintien de la certification des
semences pour l’exportation et la vente au pays d’ici à ce que
l’industrie trouve une solution de rechange à la prestation des
services par l’État; il sera aussi possible de continuer à évaluer la
qualité et le risque environnemental ou l’innocuité des nouvelles
variétés.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
Benefits
Avantages
The fees will assist the Agency in meeting its fiscal obligations
by recovering a greater percentage of the cost of providing services to the seed industry. Services will continue to be provided
despite the cuts to the Agency’s budget. The changes reflect the
principle that the beneficiary of a service should pay for that
service.
These fees have encouraged the seed industry to re-examine its
role and that of the Agency in the seed sector. The Canadian Seed
Trade Association (CSTA), the Canadian Seed Growers’ Association (CSGA) and the Commercial Seed Analysts Association
of Canada (CSAAC) have established an independent, third party
organization that could assume some of the responsibility for the
seed program of Canada. This could eventually result in further
savings and efficiencies for the seed program.
Cette tarification aidera l’Agence à s’acquitter de ses obligations financières en recouvrant un plus fort pourcentage des coûts
liés à la prestation des services à l’industrie des services. Des
services continueront d’être offerts malgré les compressions effectuées dans le budget de l’Agence. Ces changements reflètent
l’adoption du principe de l’utilisateur-payeur.
La tarification a encouragé l’industrie des semences à réexaminer son rôle et celui de l’Agence dans ce secteur. L’Association
canadienne du commerce des semences (ACCS), l’Association
canadienne des producteurs de semences (ACPS) ainsi que la
Commercial Seed Analysts Association of Canada (CSAAC) ont
établi une tierce organisation indépendante qui assumerait
une partie des responsabilités du programme des semences du
Canada. Cette initiative pourrait se solder par une plus grande
économie et par une meilleure efficacité pour le programme des
semences.
Costs
Coûts
(A) Registered Establishments: The fees associated with the
registered establishment program will increase charges to the
industry from $275,000 in 1995–96 to approximately $957,000
over three years. These costs represent less than one half of one
percent of the total retail value of pedigreed seed production.
Canadian fees for seed certification will continue to remain
among the lowest of any of Canada’s major trading partners and
competitors.
(A) Établissements agréés : La hausse des prix liés au programme des établissements agréés accroîtra le fardeau financier
de l’industrie, lequel passera de 275 000 $ en 1995-1996 à
environ 957 000 $ en trois ans. Ces coûts représentent moins de
0,5 p. 100 de la valeur au détail totale de la production de semences généalogiques. Les prix exigés au Canada pour la certification des semences demeureront parmi les moins élevés, comparativement à ceux des partenaires et compétiteurs commerciaux
du Canada.
À cause de la majoration des prix, il se pourrait que de plus
petits établissements décident d’abandonner le programme des
semences généalogiques. Toutefois, l’état général de l’économie
agricole, les redevances et les autres prélèvements et coûts auront
un incidence plus grande sur la rentabilité du secteur des semences généalogiques que cette majoration.
(B) Certification des exportations : Les prix imposés pour la
certification des exportations augmenteront d’environ 50 p. 100,
passant de 92 $ et de 170 $ respectivement pour les grosses
graines et les petites graines, à environ 150 $ et à 275 $ par lot de
semences standard. Cependant, au lieu d’un droit forfaitaire par
lot de semences, des droits distincts pour l’échantillonnage, les
analyses de semences et la vérification a posteriori de variétés
sont appliqués. Ces semences sont le plus souvent destinées à
l’Europe et se vendent à des prix supérieurs à ceux qui prévalent
sur le marché intérieur. Les frais de transport, les conditions de la
demande en Europe et les marges de profit détermineront si cette
hausse des prix aura des répercussions importantes sur les quantités exportées. On prévoit que la conjoncture du marché aura une
incidence beaucoup plus grande sur les exportations comme telles
que les droits de certification des exportations.
Some smaller establishments may decide to leave the pedigreed
seed program because of the higher fees. However, the overall
state of the farm economy, royalty rates and other levies and costs
will be of even greater importance to the profitability of the pedigreed seed sector than the increase in fees.
(B) Export Certification: The fees for export certification will
increase by approximately 50 percent from $92 and $170 for
large and small seeds respectively, to approximately $150 and
$275 per standard seed lot. Instead of a flat fee per seed lot, however, separate fees for sampling, seed testing and post-control
variety verification are implemented. This seed is normally destined for Europe and commands a premium over domestic prices.
Transport costs, European demand conditions and profit margins
will determine whether these increased fees will have a significant effect on export volumes. Expectations are that market
conditions will have a much greater effect than export certification fees on actual exports.
2690
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
An environmental assessment report will be made available
when the amendments have been published. There is no environmental impact.
(C) Laboratoires d’analyse des semences agréés : Depuis
1976, le Ministère procède sans imposer de frais à l’agrément des
laboratoires d’analyse des semences. En 1994-1995, le coût de ce
programme a atteint 340 000 $. Le prix de l’agrément s’élève à
1 100 $ auquel s’ajoute un coût de renouvellement annuel de
625 $, ce qui représente environ 25 p. 100 du coût total du
programme.
(D) Enregistrement des variétés : Le coût du programme
d’enregistrement des variétés s’élève en moyenne à environ
1 500 $ par variété enregistrée. Les prix pour l’enregistrement des
variétés épongeront environ 50 p. 100 des coûts du programme.
Pour la plupart des variétés, on exigera 875 $ pour le dépôt d’une
demande, l’évaluation et l’enregistrement.
(E) Végétaux dotés de caractères nouveaux : Les prix exigés
pour l’évaluation du risque environnemental ou de l’innocuité
des végétaux dotés de caractères nouveaux devraient représenter
50 p. 100 des coûts engagés par l’Agence à l’égard de ce programme. Le coût total pour une demande présentée en vue d’obtenir l’autorisation de procéder à une dissémination en milieu non
fermé sera de 2 000 $.
L’effet global de la hausse des droits sur la disponibilité des
semences et sur leur coût pour les consommateurs devrait être peu
important.
Un rapport d’évaluation environnementale sera disponible au
moment de la publication des modifications. Il n’y a pas d’impact
sur l’environnement.
Consultation
Consultations
The major seed industry stakeholders are the CSTA and the
CSGA. The CSAAC, representing seed analysts, are also very
interested in cost increases affecting their sector. The three associations formed a negotiating team to represent their interests
during the Agency Business Alignment Plan discussions. Numerous meetings occurred over the past two years.
Les principaux intervenants de l’industrie des semences sont
l’ACCS et l’ACPS. La CSAAC, qui représente les analystes des
semences, s’intéresse aussi de près aux hausses de coûts qui touchent son champ d’activité. Les trois associations ont formé une
équipe de négociation pour défendre leurs intérêts durant les discussions sur le Plan d’aménagement des activités de l’Agence. De
nombreuses réunions ont eu lieu au cours des deux dernières
années.
On surveillera de près les répercussions de l’imposition de ces
prix et l’on poursuivra les discussions avec les principaux intervenants de ce secteur.
(C) Accredited Seed Laboratories: Seed laboratories have been
accredited since 1976 at no cost to the laboratories. The cost of
this program was $340,000 in 1994–95. The accreditation fee is
$1,100 with an annual renewal fee of $625, representing approximately 25 percent of total program costs.
(D) Variety Registration: The average cost of the variety registration program is approximately $1,500 per variety registered.
The variety registration fees will recover 50 percent of the cost of
the program. There will be a fee of $875 for application, evaluation and registration of most varieties.
(E) Plants with Novel Traits: The fees for the safety assessment
of plants with novel traits are expected to represent 50 percent of
the cost to the Agency of running the program. The total cost to
an applicant for approval to proceed with an unconfined release
will be $2,000.
The overall effect of the fee increases on the availability of
seed and its cost to consumers should be relatively small.
The effects of these fees will be monitored closely. Discussions
with seed sector interests will continue.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
Refusal to pay may result in refusal of services unless the request for such services is accompanied by the appropriate fee.
Le refus de payer pourrait entraîner le refus de fournir les services à moins que la demande pour ces services ne soit accompagnée des droits appropriés.
Contact
Personne-ressource
Glenn Hansen, Director, Plant Products Division, Canadian
Food Inspection Agency, 59 Camelot Drive, Nepean, Ontario
K1A 0Y9, (613) 225-2342, extension 4296 (Telephone), (613)
228-6629 (Facsimile).
Glenn Hansen, Directeur, Division des produits végétaux,
Agence canadienne d’inspection des aliments, 59, promenade
Camelot, Nepean (Ontario) K1A 0Y9, (613) 225-2342, poste
4296 (téléphone), (613) 228-6629 (télécopieur).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to subsection 4(1)a of the Seeds Act and section 32 of the Canada
Agricultural Products Actb, proposes to make the annexed Regulations Amending the Seeds Regulations.
Avis est par les présentes donné que le Gouverneur en conseil,
en vertu du paragraphe 4(1)a de la Loi sur les semences et de
l’article 32 de la Loi sur les produits agricoles au Canadab, se
propose de prendre le Règlement modifiant le Règlement sur les
semences, ci-après.
———
———
a
a
b
S.C., 1994, c. 26, s. 65
R.S., 1985, c. 20 (4th Supp.)
b
L.C. (1994), ch. 26, art. 65
L.R. (1985), ch. 20 (4e suppl.)
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
Interested persons may make representations concerning the
proposed Regulations within 30 days after the date of publication
of this notice. All such representations should cite the Canada
Gazette, Part I, and the date of publication of this notice, and be
sent to the Director, Plant Products Division, Canadian Food Inspection Agency, 59 Camelot Drive, Nepean, Ontario K1A 0Y9,
(613) 225-2342 (Telephone), (613) 228-6629 (Facsimile).
August 28, 1997
MICHEL GARNEAU
Assistant Clerk of the Privy Council
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les 30 jours suivant la date de publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Partie I de la Gazette du Canada et la date de publication du présent avis et
d’envoyer le tout au Directeur de la Division des produits végétaux, Agence canadienne d’inspection des aliments, 59, promenade Camelot, Nepean (Ontario) K1A 0Y9, (613) 225-2342
(téléphone), (613) 228-6629 (télécopieur).
Le 28 août 1997
Le greffier adjoint du Conseil privé
MICHEL GARNEAU
REGULATIONS AMENDING THE
SEEDS REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT
SUR LES SEMENCES
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1
2691
1. The Seeds Regulations are amended by adding the following after section 2:
1. Le Règlement sur les semences1 est modifié par adjonction, après l’article 2, de ce qui suit :
FEES
PRIX
2.1 (1) Subject to subsection (3), the fees that are payable for
any service, right or privilege provided under these Regulations,
even if the provision of these Regulations that describes the
service, right or privilege does not specifically refer to a fee, are
the amounts prescribed by the Seeds Fees Order.
2.1 (1) Sous réserve du paragraphe (3), le prix à payer pour tout
service fourni ou tout droit ou avantage octroyé aux termes du
présent règlement est celui fixé par l’Arrêté sur les prix applicables aux semences, même si la disposition du présent règlement
qui prévoit le service, le droit ou l’avantage ne mentionne pas
expressément le paiement d’un prix.
(2) Aucun service n’est fourni ni aucun droit ou avantage n’est
octroyé aux termes du présent règlement à moins que la personne
qui demande le service, le droit ou l’avantage ne :
a) joigne à sa demande le prix applicable fixé par l’Arrêté sur
les prix applicables aux semences ou ne s’engage par écrit à
payer ce prix dès réception d’une facture de l’Agence;
b) soit redevable d’aucun montant aux termes de l’Arrêté sur
les prix applicables aux semences.
(2) No service, right or privilege under these Regulations shall
be provided or granted to a person who requests that service, right
or privilege unless the person
(a) includes the applicable fee prescribed by the Seeds Fees
Order with the application or request for the service, right or
privilege or has agreed in writing to pay the fee on receipt of an
invoice from the Agency; and
(b) is not in arrears of any fees owing under the Seeds Fees
Order.
(3) No fee is payable for seed sampling or seed testing in the
course of an investigation of a complaint.
2. Section 442 of the Regulations and the heading before it
are repealed.
3. Section 1063 of the Regulations is repealed.
4. The Regulations are amended by replacing the expressions “table to section 106” and “Table to section 106” with
the expression “Seeds Fees Order” in the following provisions:
(a) section 13.1;
(b) sections 80 to 84;
(c) section 88;
(d) sections 95 to 98; and
(e) section 100
(3) Il n’y a aucun prix à payer pour l’échantillonnage et les essais de semences effectués au cours d’une enquête faisant suite à
une plainte.
2. L’article 442 du même règlement et l’intertitre le précédant sont abrogés.
3. L’article 1063 du même règlement est abrogé.
4. Dans les passages suivants du même règlement, « tableau
de l’article 106 » est remplacé par « Arrêté sur les prix applicables aux semences », avec les adaptations nécessaires :
a) l’article 13.1;
b) les articles 80 à 84;
c) l’article 88;
d) les articles 95 à 98;
e) l’article 100.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
5. These Regulations come into force on the date on which
they are registered.
5. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[36-1-o]
[36-1-o]
———
———
1
1
2
3
C.R.C., c. 1400
SOR/96-273
SOR/96-252
2
3
C.R.C., ch. 1400
DORS/96-273
DORS/96-252
2692
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
Regulations Amending the Food and Drug
Regulations (1000)
Règlement modifiant le Règlement sur les aliments et
drogues (1000)
Statutory Authority
Food and Drugs Act
Fondement législatif
Loi sur les aliments et drogues
Sponsoring Department
Health Canada
Ministère responsable
Santé Canada
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
To ensure public health and safety, Health Canada (HC) establishes maximum residue limits (MRLs) for agricultural chemicals
present in foods based on scientifically developed acceptable
daily intakes (ADIs). HC bases its safety assessment of pesticide
residues in food on the critical review of all scientific data available, calculating the theoretical daily intake of a residue and
comparing this to the ADI as determined by extensive test results
and the application of an appropriate safety factor.
Description
Au nom de la santé et de la sécurité du public, Santé Canada
(SC) établit des limites maximales de résidus (LMR) à l’égard des
produits chimiques agricoles présents dans les aliments, en
s’appuyant sur des doses journalières admissibles (DJA) déterminées de façon scientifique. Pour évaluer la sécurité des résidus de
pesticides dans les aliments, SC se fonde sur l’examen critique de
toutes les données scientifiques disponibles, calcule la dose journalière théorique du résidu, puis la compare à la DJA déterminée
à la suite de tests exhaustifs et de l’application d’un facteur de
sécurité suffisant.
En règle générale, les LMR sont établies pour les matières
premières agricoles. Conformément à sa politique de longue date,
SC applique ces LMR aux aliments transformés obtenus à partir
de ces matières premières. Les évaluations de l’innocuité effectuées par SC tiennent compte de l’application de LMR aux aliments transformés. Cette façon de faire est conforme à celle de
pays comme les États-Unis et l’Australie, et d’organismes comme
le Programme mixte Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture/Organisation mondiale de la santé
(FAO/OMS) sur les normes alimentaires de la Commission du
Codex Alimentarius. Des LMR ne sont établies pour les aliments
transformés qu’au cas par cas, lorsqu’on le juge nécessaire pour
protéger la santé de la population.
Pour garantir clarté et cohérence dans l’application des LMR, il
est proposé de modifier le Règlement de manière que celui-ci
stipule que les LMR fixées pour les aliments transformés sont les
mêmes que celles établies pour les matières premières agricoles à
partir desquelles les aliments transformés sont obtenus.
As a general rule, MRLs are established for raw agricultural
products. HC has had a long standing policy of applying MRLs
for raw agricultural products to processed foods made from those
products. The safety assessments conducted by HC take into account the application of MRLs to processed foods. This policy is
consistent with that adopted by countries such as the United
States and Australia, as well as the Joint Food and Agriculture
Organization/World Health Organization (FAO/WHO) Food
Standards Programme of the Codex Alimentarius Commission.
MRLs are only established for processed food on a case-by-case
basis as considered necessary to protect public health.
To ensure clarity and consistency in the application of MRLs, it
is proposed to amend the Regulations to state that the MRL for
processed foods is the same as the raw agricultural product from
which the food is manufactured or derived.
Alternatives
Solutions envisagées
The alternative to this proposal would be to list every processed product covered under the MRL in Table II of Division 15
of the Regulations. The regulatory burden to the Government and
industry to this approach would be significant and is not warranted as a means to protect public health.
L’autre solution possible consisterait à mentionner dans le
tableau II du titre 15 du Règlement tous les aliments transformés visés par une LMR. Cette démarche imposerait un fardeau
réglementaire important au gouvernement et à l’industrie, et elle
n’est pas justifiée en tant que moyen de protéger la santé de la
population.
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
2693
Benefits and Costs
Avantages et coûts
This proposed amendment clarifies the relationship between
the MRLs for raw and processed foods and will not result in additional costs to either government or industry. Further, it ensures
the requirements under the Food and Drugs Regulations are harmonized with those of Canada’s major trading partners.
La modification proposée vient clarifier la relation entre les
LMR pour les matières premières agricoles et celles pour les aliments transformés et n’entraînera pas de coûts supplémentaires
pour les entreprises visées, ni pour le gouvernement. En outre, la
modification proposée garantit que les exigences prévues dans le
cadre du Règlement sur les aliments et drogues sont en harmonie
avec celles des principaux partenaires commerciaux du Canada.
Consultation
Consultations
Agriculture and Agri-Food Canada and Fisheries and Oceans
Canada were consulted and support this amendment. Major industry stakeholders, for example, the Food Institute of Canada,
the Canadian Horticultural Council, the Canadian Meat Council,
the National Dairy Council, the Food and Consumer Products
Manufacturers of Canada, and the Fisheries Council, are in
agreement with the policy this proposed amendment reflects.
Agriculture et Agroalimentaire Canada ainsi que Pêches et
Océans Canada ont été consultés au sujet de cette modification
proposée et ils ont donné leur accord. Des représentants majeurs
de l’industrie, tels que l’Institut des aliments du Canada, le Conseil canadien de l’horticulture, le Conseil des viandes du Canada,
le Conseil national de l’industrie laitière du Canada, les Fabricants de produits alimentaires et de consommation du Canada et
le Conseil des pêches souscrivent à la politique dont le présent
projet de modification est le reflet.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
If adopted, this proposed amendment would not require any
change to ongoing domestic and import inspection programs to
monitor the presence of agricultural chemical residues in food
products.
Si le projet de modification est adopté, il ne sera pas nécessaire
de modifier les programmes courants d’inspection des denrées
canadiennes et des importations pour surveiller la présence de
résidus chimiques agricoles dans les produits alimentaires.
Contact
Personne-ressource
The Head, Food Residue Exposure Assessment Section, Pest
Management Regulatory Agency, Health Canada, Address Locator 6605E1, 2250 Riverside Drive, Ottawa, Ontario K1A 0K9,
(613) 736-3520 (Telephone), (613) 736-3505 (Facsimile).
Le Chef, Section de l’évaluation de l’exposition aux résidus
dans les aliments, Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire, Santé Canada, Indice de l’adresse 6605E1, 2250, promenade Riverside, Ottawa (Ontario) K1A 0K9, (613) 736-3520
(téléphone), (613) 736-3505 (télécopieur).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council proposes,
pursuant to subsection 30(1) of the Food and Drugs Act, to make
the annexed Regulations Amending the Food and Drug Regulations (1000).
Interested persons may make representations concerning the
proposed Regulations to the Head, Food Residue Exposure Assessment Section, Pest Management Regulatory Agency, Health
Canada, Adress Locator 6605E1, 2250 Riverside Drive, Ottawa,
Ontario K1A 0K9, within 75 days after the date of publication of
this notice. All such representations should cite the Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice.
Avis est par les présentes donné que le Gouverneur en conseil,
en vertu du paragraphe 30(1) de la Loi sur les aliments et drogues, se propose de prendre le Règlement modifiant le Règlement
sur les aliments et drogues (1000), ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement, dans les 75 jours suivant la publication du
présent avis, au Chef, Section de l’évaluation de l’exposition aux
résidus dans les aliments, Agence de réglementation de la lutte
antiparasitaire, Santé Canada, Indice d’adresse 6605E1, 2250,
promenade Riverside, Ottawa (Ontario) K1A 0K9. Ils sont priés
d’y citer la Partie I de la Gazette du Canada et la date de publication du présent avis.
Ils doivent également y indiquer, d’une part, lesquelles des observations peuvent être divulguées en vertu de la Loi sur l’accès à
l’information et, d’autre part, lesquelles sont soustraites à la divulgation en vertu de cette loi, notamment aux termes des articles 19 et 20, en précisant les motifs et la période de nondivulgation.
The representations should stipulate the parts thereof that
should not be disclosed pursuant to the Access to Information
Act, and, in particular, pursuant to sections 19 and 20 of that Act,
the reason why those parts should not be disclosed and the period
during which those parts should remain undisclosed. The representations should also stipulate the parts thereof for which there
is consent to disclosure pursuant to the Access to Information Act.
August 28, 1997
MICHEL GARNEAU
Assistant Clerk of the Privy Council
Le 28 août 1997
Le greffier adjoint du Conseil privé
MICHEL GARNEAU
2694
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
REGULATIONS AMENDING THE FOOD AND
DRUG REGULATIONS (1000)
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES
ALIMENTS ET DROGUES (1000)
AMENDMENT
MODIFICATION
1
1. Subsection B.15.002(3) of the Food and Drug Regulations2 is replaced by the following:
(3) A food named in column IV of an item of Table II to this
Division, a food that contains any such food, or a food made from
a product of any such food, is exempt from the application of
paragraph 4(d) of the Act if the agricultural chemicals named in
columns I and II of that item are present in or have been added to
the food in an amount not exceeding the maximum residue limit
set out in column III of that item.
1. Le paragraphe B.15.002(3)1 du Règlement sur les aliments et drogues2 est remplacé par ce qui suit :
(3) Tout aliment mentionné à la colonne IV du tableau II du
présent titre, ou tout aliment contenant un tel aliment ou fait d’un
produit de celui-ci, est exempté de l’application de l’alinéa 4d) de
la Loi si la quantité de produits chimiques agricoles visés aux
colonnes I et II présents dans l’aliment ou ajoutés à celui-ci ne
dépasse pas la limite maximale de résidu prévue à la colonne III.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. These Regulations comes into force on the date on which
they are registered.
2. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[36-1-o]
[36-1-o]
———
———
1
1
2
SOR/79-249
C.R.C., c. 870
2
DORS/79-249
C.R.C., ch. 870
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
2695
Regulations Amending the Food and Drug
Regulations (1047)
Règlement modifiant le Règlement sur les aliments et
drogues (1047)
Statutory Authority
Food and Drugs Act
Fondement législatif
Loi sur les aliments et drogues
Sponsoring Department
Health Canada
Ministère responsable
Santé Canada
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
Glyphosate is registered under the Pest Control Products Act
as a herbicide for control of annual and perennial weeds on a
number of crops. Maximum Residue Limits (MRLs) for glyphosate residues have been established under the Food and Drug
Regulations for barley, oats, wheat, soybeans, peas, lentils, beans
and flax.
Description
Le glyphosate est enregistré aux termes de la Loi sur les produits antiparasitaires comme herbicide pour le contrôle des mauvaises herbes annuelles et pérennes sur un certain nombre de
plantes cultivées. Des limites maximales de résidus (LMR) pour
les résidus de glyphosate ont été établies en vertu du Règlement
sur les aliments et drogues pour l’orge, l’avoine, le blé, le soya,
les pois, les lentilles, les fèves et le lin.
L’Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire de Santé
Canada a reçu une demande en vue de l’enregistrement du cation
triméthylsulfonium (TMS) du glyphosate pour emploi avant la
récolte sur le blé. De plus, on a demandé à Santé Canada d’établir
des LMR pour le cation TMS dans le blé résultant de cet usage et
pour le rein et le foie des bovins, des chèvres, des porcs, des volailles et des moutons alimentés au moyen de plantes cultivées
contenant des résidus du cation TMS.
Afin de protéger la santé et la sécurité publiques, Santé Canada
fixe des LMR pour les produits chimiques agricoles en se fondant
sur des doses journalières admissibles (DJA) établies de façon
scientifique. Santé Canada fonde son évaluation de l’innocuité
des résidus de produits chimiques agricoles dans les aliments sur
un examen critique de toutes les données scientifiques existantes,
calcule la dose journalière théorique d’un résidu et la compare à
la dose journalière admissible déterminée d’après les résultats
d’études exhaustives et l’application d’un facteur de sécurité
approprié.
Toutes les données existantes ayant été examinées, il est proposé de modifier le Règlement sur les aliments et drogues afin
d’établir des LMR pour le cation TMS de 3,0 ppm dans le blé, et
de 0,5 ppm dans le rein et le foie des bovins, des chèvres, des
porcs, des volailles et des moutons. Tous les résidus du cation
TMS dans les autres aliments seront assujettis à la limite de tolérance générale de 0,1 ppm stipulée au paragraphe B.15.002(1) du
Règlement sur les aliments et drogues.
The Pest Management Regulatory Agency of Health Canada
has received an application for the registration of the trimethylsulfonium (TMS) cation of glyphosate as a preharvest treatment
on wheat. Health Canada has also been requested to establish
MRLs for TMS cation in wheat resulting from this use and for the
kidney and liver of cattle, goats, hogs, poultry and sheep that feed
on crops containing residues of the TMS cation.
To ensure public health and safety, Health Canada establishes
MRLs for agricultural chemicals based on scientifically developed acceptable daily intakes (ADIs). Health Canada bases its
safety assessment of pesticide residues in food on the critical
review of all scientific data available, calculating the theoretical
daily intake of a residue and comparing this to the ADI as determined by extensive test results and the application of an appropriate safety factor.
After the review of all available data, it is proposed to amend
the Food and Drug Regulations to establish MRLs for TMS
cation in wheat at 3.0 ppm and in kidney and liver of cattle, goats,
hogs, poultry and sheep at 0.5 ppm. Any residues of TMS cation
in other foods will be covered by the general limit of 0.1 ppm
specified in subsection B.15.002(1) of the Food and Drug
Regulations.
Alternatives
Solutions envisagées
Under the Food and Drug Regulations, MRLs must be established for residues of agricultural chemicals for which the general
tolerance of 0.1 ppm specified in subsection B.15.002(1) is not
considered appropriate. In the case of TMS cation, MRLs for
wheat and the kidneys and liver of cattle, goats, hogs, poultry and
sheep are necessary to support its use. Maintaining the status quo
was rejected as this would preclude use of an agricultural chemical which has been shown to be both safe and effective.
En vertu du Règlement sur les aliments et drogues, des LMR
doivent être établies en vue de réglementer les résidus des produits chimiques agricoles pour lesquels le seuil de tolérance général de 0,1 ppm stipulé au paragraphe B.15.002(1) n’est pas jugé
approprié. Dans le cas du cation TMS, il est nécessaire d’établir
des LMR pour le blé, ainsi que pour le rein et le foie des bovins,
des chèvres, des porcs, des volailles et des moutons afin de valider son utilisation. On a rejeté la possibilité de maintenir le statu
quo, car on empêcherait ainsi l’utilisation d’un produit chimique
agricole qui a été jugé à la fois efficace et sans danger.
2696
Canada Gazette Part I
September 6, 1997
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The application of the TMS cation of glyphosate on wheat and
animal feed crops will provide joint benefits to both the consumer
and the agriculture industry from improved weed control, higher
crop yields and improved crop quality which will contribute to a
safe, abundant and affordable food supply.
The cost of administering this amendment to the Regulations
will not be greater than that of administering the existing Regulations, since monitoring for residues of chemicals, whether or not
MRLs have been established, is performed on an ongoing basis.
Adequate analytical methodology for analysis of the compound is
available.
L’utilisation du cation TMS du glyphosate dans le blé et les
cultures fourragères sera avantageuse tant pour les consommateurs que pour l’industrie agricole, car elle rendra plus efficace la
lutte contre les mauvaises herbes, accroîtra les rendements et
améliorera la qualité des cultures, contribuant ainsi à un approvisionnement alimentaire sûr, abondant et peu coûteux.
La mise en application de la modification réglementaire n’entraînera pas de dépenses additionnelles par rapport à ce qu’il en
coûte pour appliquer le règlement actuel, étant donné que la surveillance des résidus de produits chimiques agricoles, que ceux-ci
soient assujettis ou non à des LMR, est permanente. On dispose
d’une méthode adéquate pour l’analyse du produit.
Consultation
Consultations
Because of the proprietary nature of submissions which establish MRLs for agricultural chemical residues, consultation prior
to publication in the Canada Gazette is not carried out.
Compte tenu du droit d’exclusivité rattaché aux demandes visant à fixer des LMR pour des résidus de produits chimiques
agricoles, il n’y aura pas de consultations avant le stade de la
publication dans la Gazette du Canada.
Toutefois, dans ses évaluations de l’innocuité du produit, Santé
Canada a tenu compte des évaluations effectuées par des organismes internationaux comme le Programme mixte Organisation
des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture/Organisation mondiale de la Santé sur les normes alimentaires de la
Commission du Codex Alimentarius ainsi que des LMR adoptées
par d’autres organismes nationaux de santé.
However, the safety evaluations conducted by Health Canada
include a review of the assessments conducted by international
organizations such as the Joint Food and Agriculture Organization of the United Nations/World Health Organization Food
Standards Programme, Codex Alimentarius Commission as well
as MRLs adopted by other national health agencies.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
If the proposed amendment receives final approval, compliance
will be monitored by ongoing domestic and import inspection
programs.
Si la modification proposée reçoit l’approbation finale, on s’assurera du respect des dispositions réglementaires dans le cadre des
programmes courants d’inspection des produits intérieurs et des
importations.
Contact
Personne-ressource
The Head, Food Residue Exposure Assessment Section, Pest
Management Regulatory Agency, Health Canada, Address Locator 6605E1, 2250 Riverside Drive, Ottawa, Ontario K1A 0K9,
(613) 736-3520 (Telephone), (613) 736-3505 (Facsimile).
Le Chef, Section de l’évaluation de l’exposition aux résidus
dans les aliments, Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire, Santé Canada, Indice d’adresse 6605E1, 2250, promenade
Riverside, Ottawa (Ontario) K1A 0K9, (613) 736-3520 (téléphone), (613) 736-3505 (télécopieur).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council proposes,
pursuant to subsection 30(1) of the Food and Drugs Act, to make
the annexed Regulations Amending the Food and Drug Regulations (1047).
Interested persons may make representations concerning the
proposed Regulations to the Head, Food Residue Exposure Assessment Section, Pest Management Regulatory Agency, Health
Canada, Address Locator 6605E1, 2250 Riverside Drive, Ottawa,
Ontario K1A 0K9, within 75 days after the date of publication of
this notice. All such representations should cite the Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice.
Avis est par les présentes donné que le Gouverneur en conseil,
en vertu du paragraphe 30(1) de la Loi sur les aliments et drogues, se propose de prendre le Règlement modifiant le Règlement
sur les aliments et drogues (1047), ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement, dans les 75 jours suivant la publication du
présent avis, au Chef, Section de l’évaluation de l’exposition
aux résidus dans les aliments, Agence de réglementation de la
lutte antiparasitaire, Santé Canada, Indice d’adresse 6605E1,
2250, promenade Riverside, Ottawa (Ontario) K1A 0K9. Ils sont
priés d’y citer la Partie I de la Gazette du Canada et la date de
publication du présent avis.
Ils doivent également y indiquer, d’une part, lesquelles des observations peuvent être divulguées en vertu de la Loi sur l’accès à
l’information et, d’autre part, lesquelles sont soustraites à la
The representations should stipulate the parts thereof that
should not be disclosed pursuant to the Access to Information
Act, and in particular, pursuant to sections 19 and 20 of that Act,
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
2697
the reason why those parts should not be disclosed and the period
during which those parts should remain undisclosed. The representations should also stipulate the parts thereof for which there
is consent to disclosure pursuant to the Access to Information Act.
August 28, 1997
MICHEL GARNEAU
Assistant Clerk of the Privy Council
divulgation en vertu de cette loi, notamment aux termes des articles 19 et 20, en précisant les motifs et la période de nondivulgation.
REGULATIONS AMENDING THE FOOD AND
DRUG REGULATIONS (1047)
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES
ALIMENTS ET DROGUES (1047)
AMENDMENT
MODIFICATION
1. Table II to Division 15 of Part B of the Food and Drug
Regulations1 is amended by adding the following after
item T.8:
1. Le tableau II du titre 15 de la partie B du Règlement sur
les aliments et drogues1 est modifié par adjonction, après
l’article T.8, de ce qui suit :
I
Item
No.
T.9
II
III
Common
or (Trade
Name)
Chemical Name
of Substance
Maximum
Residue
Limit
p.p.m.
trimethylsulfonium
cation
trimethylsulfonium 3.0
cation
0.5
Le 28 août 1997
Le greffier adjoint du Conseil privé
MICHEL GARNEAU
IV
I
II
Foods
Article
Nom ordinaire
(ou de
commerce)
Limite
maximale
Nom chimique de de résidu
p.p.m.
la substance
Wheat
T.9
Kidney and
liver of cattle,
goats, hogs,
poultry and
sheep
cation
triméthylsulfonium
cation triméthylsulfonium
III
IV
Aliments
3,0
Blé
0,5
Foie et rognons
de bovin, de
chèvre, de
mouton, de porc
et de volaille
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. These Regulations come into force on the date on which
they are registered.
2. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[36-1-o]
[36-1-o]
———
———
1
1
C.R.C., c. 870
C.R.C., ch. 870
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
INDEX
No. 36—September 6, 1997
(An asterisk indicates a notice previously published.)
COMMISSIONS
Canadian Radio-television and Telecommunications
Commission
*Addresses of CRTC offices—Interventions....................
Decisions
97-486 to 97-527 ..............................................................
Public Notices
1997-111...........................................................................
1997-112...........................................................................
1997-113...........................................................................
1997-114...........................................................................
2616
2618
2616
2617
2617
2617
GOVERNMENT NOTICES
Environment, Dept. of the
Canadian Environmental Protection Act
Permit No. 4543-2-04175, amended ................................. 2614
National Revenue, Dept. of
Income Tax Act
Revocation of registration of charities .............................. 2614
Supreme Court of Canada
Session advanced to October 6, 1997 ............................... 2615
MISCELLANEOUS NOTICES
ADM Agri-Industries Ltd., marine terminal in the
St. Lawrence Seaway, Que................................................
Aquila Canada Corp., application for authorization to
export electricity ...............................................................
*Bank of Nova Scotia (The), letters patent...........................
Comerica Bank, letters patent...............................................
*Glengarry and Stormont Rlwy. Co. (The), annual meeting.
*Kingston and Pembroke Rlwy. Co. (The), annual general
meeting .............................................................................
*Lake Erie and Northern Rlwy. Co. (The), annual general
meeting .............................................................................
*Manitoba and North Western Rlwy. Co. of Canada,
annual general meeting .....................................................
Manning Diversified Forest Products, bridge over
Hotchkiss River, Alta........................................................
MERRY-GO-ROUND CHILDREN’S FOUNDATION,
relocation of head office ...................................................
MERRY-GO-ROUND CHILDREN’S FUND, relocation of
head office ........................................................................
2634
2635
2625
2625
2627
2627
2627
2628
2634
2636
2636
MISCELLANEOUS NOTICES (Conc.)
Millenium Petrochemicals Inc., document deposited ...........
*Montreal and Atlantic Rlwy Co. (The), annual general
meeting .............................................................................
*Napierville Junction Rlwy. Co., annual general meeting....
National Bank of Canada, dividends ....................................
NORTHERN LIGHTS MINISTRY INC., relocation of
head office ........................................................................
*Ontario and Quebec Rlwy. Co., annual general meeting ....
*Royal Bank of Canada, letters patent..................................
Security National Insurance Co., change of name ................
St. Lawrence and Hudson Rlwy. Co. Ltd., three-year rail
network plan, 1997–2000 .................................................
*Toronto, Grey and Bruce Rlwy. Co., annual general
meeting .............................................................................
2699
2628
2628
2628
2625
2637
2629
2626
2626
2629
2634
ORDERS IN COUNCIL
Environment, Dept. of the
Canadian Environmental Protection Act
Code of Practice for the Elimination of Fluorocarbon
Emissions from Refrigeration and Air Conditioning
Systems ......................................................................... 2638
Environmental Code of Practice on Halons ...................... 2639
PROPOSED REGULATIONS
Canadian Food Inspection Agency
Financial Administration Act
Meat Products Inspection Fees Order ...............................
Order Amending the Seeds Fees Order.............................
Plant Protection Cost Recovery Fees Order ......................
Meat Inspection Act
Regulations Amending the Meat Inspection Regulations,
1990 ..............................................................................
Plant Protection Act
Regulations Repealing the Plant Protection Fees
Regulations ...................................................................
Seeds Act and Canada Agricultural Products Act
Regulations Amending the Seeds Regulations .................
Health Canada
Food and Drugs Act
Regulations Amending the Food and Drug Regulations
(1047)............................................................................
Regulations Amending the Food and Drug Regulations
(1000)............................................................................
2642
2680
2664
2653
2675
2688
2695
2692
Le 6 septembre 1997
Gazette du Canada Partie I
INDEX
AVIS DU GOUVERNEMENT (fin)
Revenu national, min. du
Loi de l’impôt sur le revenu
Annulation d’enregistrement d’organismes de
bienfaisance................................................................... 2614
No 36 — Le 6 septembre 1997
(L’astérisque indique un avis déjà publié.)
AVIS DIVERS
ADM Agri-Industries Ltée, terminal portuaire dans la voie
maritime du Saint-Laurent (Qué.) .....................................
Aquila Canada Corp., demande visant l’exportation
d’électricité .......................................................................
*Banque de Nouvelle-Écosse (La), lettres patentes ..............
Banque Nationale du Canada, dividendes ............................
*Banque Royale du Canada, lettres patentes ........................
*Chemin de fer du Lac Érié et du Nord, assemblée générale
annuelle.............................................................................
Cie de chemin de fer Saint-Laurent et Hudson Ltée, plan
triennal du réseau ferroviaire, 1997-2000 .........................
*Cie du chemin de fer d’Ontario et Québec, assemblée
générale annuelle ..............................................................
*Cie du chemin de fer de jonction de Napierville (La),
assemblée générale annuelle .............................................
*Cie du chemin de fer de Kingston à Pembroke, assemblée
générale annuelle ..............................................................
*Cie du chemin de fer de Montréal à l’Atlantique,
assemblée générale annuelle .............................................
*Cie du chemin de fer de Toronto, Grey et Bruce,
assemblée générale annuelle .............................................
*Cie du chemin de fer du Manitoba et du Nord-Ouest du
Canada, assemblée générale annuelle ...............................
Comerica Bank, lettres patentes............................................
*Glengarry and Stormont Rlwy. Co. (The), assemblée
annuelle.............................................................................
Manning Diversified Forest Products, pont au-dessus de la
rivière Hotchkiss (Alta.)....................................................
MERRY-GO-ROUND CHILDREN’S FOUNDATION,
changement de lieu du siège social ...................................
MERRY-GO-ROUND CHILDREN’S FUND, changement
de lieu du siège social .......................................................
MINISTÈRES LUMIÈRE DU NORD INC. (LES),
changement de lieu du siège social ...................................
Millenium Petrochemicals Inc., dépôt de document.............
Sécurité Nationale Cie d’Assurances (La), changement de
dénomination sociale ........................................................
2701
2634
2635
2625
2625
2626
2627
2629
2629
2628
2627
2628
2634
2628
2625
2627
2634
2636
2636
2637
2628
2626
AVIS DU GOUVERNEMENT
Cour suprême du Canada
Session avancée au 6 octobre 1997................................... 2615
Environnement, min. de l’
Loi canadienne sur la protection de l’environnement
Permis no 4543-2-04175, modifié ..................................... 2614
COMMISSIONS
Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications
canadiennes
*Adresses des bureaux du CRTC — Interventions...........
Avis publics
1997-111...........................................................................
1997-112...........................................................................
1997-113...........................................................................
1997-114...........................................................................
Décisions
97-486 à 97-527................................................................
2616
2616
2617
2617
2617
2618
DÉCRETS EN CONSEIL
Environnement, min. de l’
Loi canadienne sur la protection de l’environnement
Code de pratiques environnementales sur les halons ........ 2639
Code de pratiques visant l’élimination des émissions de
fluorocarbures en provenance des systèmes de
réfrigération et de climatisation..................................... 2638
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Agence canadienne d’inspection des aliments
Loi sur l’inspection des viandes
Règlement modifiant le Règlement de 1990 sur
l’inspection des viandes ................................................
Loi sur la gestion des finances publiques
Arrêté modifiant l’Arrêté sur les prix applicables aux
semences .......................................................................
Arrêté sur les prix applicables à l’inspection des produits
de viande .......................................................................
Arrêté sur le recouvrement des coûts — protection des
végétaux ........................................................................
Loi sur la protection des végétaux
Règlement abrogeant le Règlement sur les droits
exigibles — protection des végétaux.............................
Loi sur les semences et Loi sur les produits agricoles au
Canada
Règlement modifiant le Règlement sur les semences .......
Santé Canada
Loi sur les aliments et drogues
Règlement modifiant le Règlement sur les aliments et
drogues (1047) ..............................................................
Règlement modifiant le Règlement sur les aliments et
drogues (1000)..............................................................
2653
2680
2642
2664
2675
2688
2695
2692
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising