Canada Gazette du Part II

Canada Gazette du Part II
Vol. 149, no 2
Vol. 149, No. 2
Canada
Gazette
Gazette
du Canada
Part II
Partie II
OTTAWA, LE mercredi 28 janvier 2015
OTTAWA, Wednesday, January 28, 2015
Statutory Instruments 2015
Textes réglementaires 2015
SOR/2015-7 to 11
DORS/2015-7 à 11
Pages 308 to 329
Pages 308 à 329
NOTICE TO READERS
AVIS AU LECTEUR
The Canada Gazette, Part II, is published under the authority of
the Statutory Instruments Act on January 14, 2015, and at least
every second Wednesday thereafter.
La Partie II de la Gazette du Canada est publiée en vertu de la
Loi sur les textes réglementaires le 14 janvier 2015, et au moins
tous les deux mercredis par la suite.
Part II of the Canada Gazette contains all “regulations” as
defined in the Statutory Instruments Act and certain other classes of
statutory instruments and documents required to be published
therein. However, certain regulations and classes of regulations are
exempt from publication by section 15 of the Statutory Instruments
Regulations made pursuant to section 20 of the Statutory
Instruments Act.
La Partie II de la Gazette du Canada est le recueil des
« règlements » définis comme tels dans la loi précitée et de certaines
autres catégories de textes réglementaires et de documents qu’il est
prescrit d’y publier. Cependant, certains règlements et catégories
de règlements sont soustraits à la publication par l’article 15
du Règlement sur les textes réglementaires, établi en vertu de
l’article 20 de la Loi sur les textes réglementaires.
The two electronic versions of the Canada Gazette are available
free of charge. A Portable Document Format (PDF) version of
Part I, Part II and Part III as an official version since April 1, 2003,
and a HyperText Mark-up Language (HTML) version of Part I and
Part II as an alternate format are available on the Canada Gazette
Web site at http://gazette.gc.ca. The HTML version of the enacted
laws published in Part III is available on the Parliament of Canada
Web site at http://www.parl.gc.ca.
Les deux versions électroniques de la Gazette du Canada sont
offertes gratuitement. Le format de document portable (PDF) de la
Partie I, de la Partie II et de la Partie III à titre de version officielle
depuis le 1er avril 2003 et le format en langage hypertexte (HTML)
de la Partie I et de la Partie II comme média substitut sont
disponibles sur le site Web de la Gazette du Canada à l’adresse
http://gazette.gc.ca. La version HTML des lois sanctionnées
publiées dans la Partie III est disponible sur le site Web du
Parlement du Canada à l’adresse http://www.parl.gc.ca.
Copies of Statutory Instruments that have been registered with
the Clerk of the Privy Council are available, in both official
languages, for inspection and sale at Room 418, Blackburn
Building, 85 Sparks Street, Ottawa, Canada.
Des exemplaires des textes réglementaires enregistrés par le
greffier du Conseil privé sont à la disposition du public, dans les
deux langues officielles, pour examen et vente à la pièce 418,
Édifice Blackburn, 85, rue Sparks, Ottawa, Canada.
For information regarding reproduction rights, please contact
Public Works and Government Services Canada by email at
questions@tpsgc-pwgsc.gc.ca.
Pour obtenir des renseignements sur les droits de reproduction,
veuillez communiquer avec Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada par courriel à l’adresse questions@
tpsgc-pwgsc.gc.ca.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, 2015
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2015
ISSN 1494-6122
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2015
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2015
2015-01-28 Canada Gazette Part II, Vol. 149, No. 2
Gazette du Canada Partie II, Vol. 149, n o 2 SOR/DORS/2015-7
Registration
SOR/2015-7 January 8, 2015
Enregistrement
DORS/2015-7 Le 8 janvier 2015
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Order 2014-87-11-01 Amending the Domestic
Substances List
Arrêté 2014-87-11-01 modifiant la Liste intérieure
Whereas the Minister of the Environment has been provided
with information under either paragraph 87(1)(a) or (5)(a) of the
Canadian Environmental Protection Act, 19991a in respect of each
substance referred to in the annexed Order;
Whereas, in respect of the substances being added to the Domestic Substances List2b pursuant to subsection 87(1) of that Act, the
Minister of the Environment and the Minister of Health are satisfied that those substances have been manufactured in or imported
into Canada by the person who provided the information in excesss
of the quantity prescribed under the New Substances Notification
Regulations (Chemicals and Polymers)3c;
Whereas the period for assessing the information under section 83 of that Act has expired;
And whereas no conditions under paragraph 84(1)(a) of that Act
in respect of the substances are in effect;
Therefore, the Minister of the Environment, pursuant to subsections 87(1) and (5) of the Canadian Environmental Protection Act,
1999a makes the annexed Order 2014-87-11-01 Amending the
Domestic Substances List.
Gatineau, January 5, 2015
LEONA AGLUKKAQ
Minister of the Environment
Attendu que la ministre de l’Environnement a reçu les renseignements visés aux alinéas 87(1)a) ou (5)a) de la Loi canadienne
sur la protection de l’environnement (1999)1a concernant chaque
substance visée par l’arrêté ci-après;
Attendu que la ministre de l’Environnement et la ministre de la
Santé sont convaincues que celles de ces substances qui sont inscrites sur la Liste intérieure2b en vertu du paragraphe 87(1) de cette
loi ont été fabriquées ou importées au Canada par la personne qui a
fourni les renseignements en une quantité supérieure à celle fixée
par le Règlement sur les renseignements concernant les substances
nouvelles (substances chimiques et polymères)3c;
Attendu que le délai d’évaluation prévu à l’article 83 de cette loi
est expiré;
Attendu que les substances ne sont assujetties à aucune condition précisée au titre de l’alinéa 84(1)a) de cette loi,
À ces causes, en vertu des paragraphes 87(1) et (5) de la Loi
canadienne sur la protection de l’environnement (1999)a, la
ministre de l’Environnement prend l’Arrêté 2014-87-11-01 modifiant la Liste intérieure, ci-après.
Gatineau, le 5 janvier 2015
La ministre de l’Environnement
LEONA AGLUKKAQ
ORDER 2014-87-11-01 AMENDING THE
DOMESTIC SUBSTANCES LIST
ARRÊTÉ 2014-87-11-01 MODIFIANT
LA LISTE INTÉRIEURE
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1
1. Part 1 of the Domestic Substances List4 is amended by adding the following in numerical order:
13446-03-2 N
37273-56-6 N
52825-57-7 N-P
67846-38-2 N-P
497926-97-3 N
922725-42-6 N-P
1160164-88-4 N
1292781-82-8 N-P
1407491-30-8 N-P
1447806-11-2 N-P
1574470-06-6 N-P
1. La partie 1 de la Liste intérieure41 est modifiée par adjonction, selon l’ordre numérique, de ce qui suit :
13446-03-2 N
37273-56-6 N
52825-57-7 N-P
67846-38-2 N-P
497926-97-3 N
922725-42-6 N-P
1160164-88-4 N
1292781-82-8 N-P
1407491-30-8 N-P
1447806-11-2 N-P
1574470-06-6 N-P
a
a
b
b
S.C. 1999, c. 33
SOR/94-311
c
SOR/2005-247
1
DORS/94-311
L.C. 1999, ch. 33
DORS/94-311
DORS/2005-247
1
DORS/94-311
c
308
2015-01-28 Canada Gazette Part II, Vol. 149, No. 2
2. Part 3 of the List is amended by adding the following in
numerical order:
18758-2 N-P
18759-3 N-P
18760-4 N-P
18761-5 N-P
18762-6 N-P
18763-7 N-P
18764-8 N-P
18765-0 N-P
18766-1 N
18767-2 N-P
18768-3 N-P
18769-4 N-P
Gazette du Canada Partie II, Vol. 149, n o 2 SOR/DORS/2015-7
2. La partie 3 de la même liste est modifiée par adjonction,
selon l’ordre numérique, de ce qui suit :
2-Propenoic acid, 2-methyl-, polymer with alkyl methacrylate, alkyl acrylate, alkyl methacrylate and iso-alkyl
methacrylate
Acide méthacrylique polymérisé avec un méthacrylate d’alkyle, un acrylate d’alkyle, un deuxième méthacrylate
d’alkyle et un méthacrylate d’iso-alkyle
2-Propenoic acid, 2-alkyl-, alkyl ester, polymer with styrene, 2-alkylalkyl 2-propenoate and alkyl
2-alkyl-2-propenoate
2-Alkylacrylate d’alkyle polymérisé avec du styrène, de l’acrylate de 2-alkylalkyle et un autre 2-alkylacrylate d’alkyle
Fatty acids, alkyl-unsatd., dimers, hydrogenated, polymers with 1,4-butanediol, 1,6-hexanediol and
1,1′-methylenebis[4-isocyanatobenzene]
Dimères d’acides gras insaturés, hydrogénés, polymérisés avec du butane-1,4-diol, de l’hexane-1,6-diol et du
1,1′-méthylènebis[4-isocyanatobenzène]
2-Propenoic acid, telomer with 1,2-alkanediol mono-2-propenoate, sodium 2-methyl-2[(1-oxo-2-propen-1-yl)amino]-1-alkanesulfonate (1:1) and sodium sulfite (1:1)
Acide acrylique télomérisé avec un monoester d’acide acrylique et d’alcane-1,2-diol, du 2 méthyl-2[(prop-2-énoyl)amino]alcane-1-sulfonate de sodium (1/1) et du sulfite de sodium (1/1)
2-Propenoic acid, 2-methyl-, 2-ethylhexylester, polymer with alkyl 2-propenoate, 4-hydroxybutyl 2-propenoate,
2-hydroxyethyl 2-methyl-2-propenoate, 2-hydroxyethyl 2-methyl-2-propenoate phosphate, methyl 2-methyl2-propenoate, 1,2-propanediol mono-2-propenoate and 2-propenoic acid, tert-Bu 2-ethylhexaneperoxoate-initiated
Méthacrylate de 2-éthylhexyle polymérisé avec un acrylate d’alkyle, de l’acrylate de 4-hydroxybutyle, du
méthacrylate de 2-hydroxyéthyle, du phosphate de méthacrylate de 2-hydroxyéthyle, du méthacrylate de méthyle, du
monoester d’acide acrylique et de propane-1,2-diol et de l’acide acrylique, amorcé avec du 2-éthylhexaneperoxoate de
tert-butyle
Methyl-alkenoic acid, polymers with alkyl acrylate, polyalkylene glycol methacrylate alkyl ethers and polyalkylenepolyalkylene glycol methacrylate (disubstituted-carbopolycyclic) ethyl ether
Acide méthyl-alcénoïque polymérisé avec un acrylate d’alkyle, des oxydes de méthacrylate de poly(alcane-1,2diol) et d’alkyle et un oxyde de méthacrylate de poly(alcane-1,2-diol)-poly(alcane-1,2-diol) et de (carbopolycycle
disubstitué)éthyle
2-Propenoic acid, polymer with alkyl 2-propenoate and 4-hydroxybutyl 2-propenoate
Acide acrylique polymérisé avec un acrylate d’alkyle et de l’acrylate de 4-hydroxybutyle
1,3-Benzenedicarboxylic acid, polymer with 2-alkyl-2-ethyl-1,3-propanediol, 2,2-dimethyl-1,3-propanediol, 2-ethyl2-(hydroxymethyl)-1,3-propanediol, 1,6-hexanediol and α, α′, α″1,2,3-propanetriyltris[ω-hydroxypoly[oxy(methyl1,2-ethanediyl)]], compd. with 2-(dimethylamino)ethanol
Acide isophtalique polymérisé avec du 2-alkyl-2-éthylpropane-1,3-diol, du néopentanediol, du 2-éthyl2-(hydroxyméthyl)propane-1,3-diol, de l’hexane-1,6-diol et de l’α, α′, α″-propane-1,2,3-triyltris[ωhydroxypoly[oxy(propane-1,2-diyle)]], composé avec du 2-(diméthylamino)éthanol
Isocyanic acid, polymethylene polyphenylene ester, polymer with alkyl amine,
α-hydro-ω-hydroxypoly[(oxy(methyl-1,2-ethanediyl))]
Isocyanate de polyméthylène-polyphénylène polymérisé avec une alcanamine, de
l’α-hydro-ω-hydroxypoly[(oxypropane-1,2-diyle)]
Heteromonocycle, homopolymer, ester with 1,2-ethanediol (2:1), polymer with 5-amino-1,3,3-trimethylcyclohexanemethanamine and 5-isocyanatao-1-(isocyanatomethyl)-1,3,3-trimethylcyclohexane,
diethanolamine-blocked
Hétéromonocycle homopolymérisé, ester avec l’éthane-1,2-diol (2/1), polymérisé avec de la 5-amino-1,3,3triméthylcyclohexaneméthanamine et du 5-isocyanatao-1-(isocyanatométhyl)-1,3,3-triméthylcyclohexane, séquencé
avec du 2,2′-azanediylbiséthanol
2-Propenoic acid, alkylalkyl ester, polymer with α-(2-methyl-1-oxo-2-propen-1-yl)-ω-methoxypoly(oxy-1,2alkanediyl), tert-Bu 2-ethylhexaneperoxoate-initiated
Acrylate d’alkylalkyle polymérisé avec de l’α-(2-méthylprop-2-énoyl)-ω-méthoxypoly(oxyalcane-1,2-diyle), amorcé
avec du 2-éthylhexaneperoxoate de tert-butyle
Humic acids, potassium salts, polymers with N,N-dimethyl-2-propenamide, alkene dioic acid and sodium 2-methyl-2[(1-oxo-2-propen-1-yl)amino]-1-propanesulfate (1:1), sodium salts
Humates de potassium polymérisés avec du N,N-diméthylacrylamide, un acide alcanedioïque et du 2-méthyl-2-[(prop2-énoyl)amino]propane-1-sulfate de sodium (1/1), sels de sodium
309
2015-01-28 Canada Gazette Part II, Vol. 149, No. 2
18770-5 N-P
18771-6 N-P
18772-7 N-P
18773-8 N-P
18774-0 N-P
18775-1 N-P
18776-2 N-P
Gazette du Canada Partie II, Vol. 149, n o 2 SOR/DORS/2015-7
Poly(oxy-1,2-ethanediyl), α-[[[4-[[4-[[[(1-hexyl-12-methoxy-12-oxodoalkyl)oxy]carbonyl]amino]cycloalkyl]methyl]
cycloalkyl]amino]carbonyl]-ω-[[[[4-[[4-[[[(1-hexyl-12-methoxy-12-oxoalkyl)oxy]carbonyl]amino]cycloalkyl]methyl]
cycloalkyl]amino]carbonyl]oxy]α-[[[4-[[4-[[[(1-Hexyl-12-méthoxy-12-oxoalkyl)oxy]carbonyl]amino]cycloalkyl]méthyl]cycloalkyl]amino]carbonyl]ω-[[[[4-[[4-[[[(1-hexyl-12-méthoxy-12-oxoalkyl)oxy]carbonyl]amino]cycloalkyl]méthyl]cycloalkyl]amino]carbonyl]
oxy]poly(oxyéthane-1,2-diyle)
2-Propenoic acid, 2-methyl-, 2-methylalkyl ester, polymer with ethenylbenzene, 2-ethylhexyl 2-propenoate,
alkanediol mono-2-propenoate and 2-propenoic acid, bis(dimethylalkyl)peroxide-initiated
Méthacrylate de 2-méthylalkyle polymérisé avec du styrène, de l’acrylate de 2-éthylhexyle, un monoester d’acide
acrylique et d’alcanediol et de l’acide acrylique, amorcé avec du peroxyde de bis(2-méthylalcane-2-yle)
Alkanedioic acid, polymer with [(2-aminoalkyl)amino]alkanesulfonic acid monosodium salt, dialkyl-alkanediol,
alkanediol, isocyanato-(isocyanato alkyl)-trialkylcycloalkane and alkylene-bis-isocyanatocycloalkane, polyalkylene
glycol polyalkyl ether-blocked
Acide alcanedioïque polymérisé avec du [(2-aminoalkyl)amino]alcanesulfonate de sodium, un dialkylalcanediol, un
alcanediol, un isocyanato(isocyanatoalkyl)trialkylcycloalcane et un alkylidène-bis-isocyanatocycloalcane, séquencé
avec un oxyde de poly(alcane-1,2-diol) et de polyalkyle
2-Propenoic acid, 2-methyl-, polymer with alkyl 2-methyl-2-propenoate, ethenylbenzene, 4-hydroxybutyl
2-propenoate, tridecyl 2-methyl-2-propenoate and rel-(1R,2R,4R)-1,7,7-trimethylbicyclo[2.2.1]hept-2-yl 2-methyl2-propenoate, bis(1,1-dimethylpropyl) peroxide- and 1,1-dimethylpropyl 2-ethylhexaneperoxoate-initiated
Acide méthacrylique polymérisé avec un méthacrylate d’alkyle, du styrène, de l’acrylate de 4-hydroxybutyle, du
méthacrylate de tridécyle et du méthacrylate de rel-(1R,2R,4R)-1,7,7-triméthylbicyclo[2.2.1]hept-2-yle, amorcé avec
du peroxyde de bis(2-méthylbutane-2-yle) et du 2-éthylhexaneperoxoate de 2-méthylbutane-2-yle
Humic acids, potassium salts, polymers with N,N-dimethyl-2-propenamide, heteromonocycle and sodium 2-methyl-2[(1-oxo-2-propen-1-yl)amino]-1-propanesulfonate (1:1), sodium salts
Humates de potassium polymérisés avec du N,N-diméthylacrylamide, un hétéromonocycle et du
2-méthyl-2-[(prop-2-énoyl)amino]propane-1-sulfonate de sodium, sels de sodium
Dimethanamine carbomonocycle, polymer with diisocyanatomethyl carbomonocycle, polyethylene glycol mono-Bu
ether-blocked
Carbomonocycle-diméthanamine polymérisée avec un di(isocyanatométhyl)carbomonocycle séquencé avec de
l’oxyde de poly(éthane-1,2-diol) et de monobutyle
Alkene alpha, polymers with maleic anhydride, esters with alkyl alcohol distillation residues, alkyl imides
Alpha-alcène polymérisé avec de la furane-2,5-dione, esters avec des résidus de distillation d’alcanol, imides
alkyliques
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
3. This Order comes into force on the day on which it is
registered.
3. Le présent arrêté entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Order.)
(Ce résumé ne fait pas partie de l’Arrêté.)
Issues
Enjeux
Canadians depend on substances that are used in hundreds of
goods, from medicines to computers, fabric and fuels. Under the
Canadian Environmental Protection Act, 1999 (CEPA 1999), substances (chemicals, polymers, and living organisms) “new” to Canada are subject to reporting requirements before they can be manufactured or imported. This limits market access until human health
and environmental impacts associated with the new substances are
assessed and managed where appropriate.
Les Canadiens dépendent des substances qui sont utilisées dans
des centaines de produits, notamment les médicaments, les ordinateurs, les tissus et les carburants. Aux termes de la Loi canadienne
sur la protection de l’environnement (1999) [LCPE (1999)], les
substances (chimiques, polymères et organismes vivants) « nouvelles » au Canada sont assujetties à des obligations de déclaration
avant leur fabrication ou leur importation. Cela en limite la commercialisation jusqu’à ce que les risques pour la santé humaine et
l’environnement aient été évalués et gérés de façon appropriée, le
cas échéant.
Environnement Canada et Santé Canada ont évalué les renseignements relatifs à 30 nouvelles substances soumises au Programme des substances nouvelles et ont déterminé que
Environment Canada and Health Canada assessed the information on 30 new substances reported to the New Substances Program and determined that they meet the necessary criteria for their
310
2015-01-28 Canada Gazette Part II, Vol. 149, No. 2
Gazette du Canada Partie II, Vol. 149, n o 2 SOR/DORS/2015-7
addition to the Domestic Substances List (DSL). Under CEPA 1999,
the Minister of the Environment must add a substance to the DSL
within 120 days after the criteria listed in section 87 have been met.
ces substances satisfont aux critères relatifs à leur ajout à la Liste
intérieure (LI). En vertu de la LCPE (1999), la ministre de l’Environnement doit ajouter une substance à la LI dans les 120 jours
suivant la réalisation des critères énumérés à l’article 87.
Background
Contexte
The Domestic Substances List
La Liste intérieure
The DSL is a list of substances (chemicals, polymers, and living
organisms) that are considered “existing” in Canada for the purposes of CEPA 1999. “New” substances are not on the DSL and are
subject to notification and assessment requirements before they
can be manufactured in or imported into Canada. These requirements are set out in subsections 81(1) and 106(1) of CEPA 1999, as
well as in the New Substances Notification Regulations (Chemicals
and Polymers) and the New Substances Notification Regulations
(Organisms).
The DSL was published in the Canada Gazette, Part II, in
May 1994.51 The DSL is amended 10 times a year, on average; these
amendments may add or remove substances or make corrections to
the DSL.
La LI est une liste de substances (chimiques, polymères et organismes vivants) qui sont considérées comme « existantes » au
Canada selon la LCPE (1999). Les substances « nouvelles » ne
figurent pas sur la LI et doivent faire l’objet d’une déclaration et
d’une évaluation avant leur fabrication ou leur importation au
Canada. Ces exigences sont exprimées aux paragraphes 81(1) et
106(1) de la LCPE (1999) ainsi que dans le Règlement sur les renseignements concernant les substances nouvelles (substances
chimiques et polymères) et dans le Règlement sur les renseignements concernant les substances nouvelles (organismes).
La LI a été publiée dans la Partie II de la Gazette du Canada en
mai 199451. Cette liste est modifiée en moyenne 10 fois par année
afin d’y ajouter ou radier des substances, ou pour y faire des
corrections.
The Non-domestic Substances List
La Liste extérieure
The Non-domestic Substances List (NDSL) is a list of substances “new” to Canada that are subject to reduced notification and
assessment requirements when manufactured in or imported into
Canada in quantities above 1 000 kg per year. The NDSL only
applies to chemicals and polymers.
The United States and Canada have similar new substances programs to assess new chemicals’ impact on human health and the
environment prior to manufacture in or import into the country.
Substances are eligible for listing on the United States Toxic Substances Control Act (TSCA) Inventory once they have undergone a
new substances assessment in the United States. Substances that
have been listed on the public portion of the TSCA Inventory for a
minimum of one calendar year and that are not subject to risk management controls in either country are eligible for listing on the
NDSL. On a semi-annual basis, Canada subsequently updates
the NDSL based on amendments to the United States TSCA
Inventory.
While chemicals and polymers on the DSL are not subject to the
New Substances Notification Regulations (Chemicals and Polymers), those on the NDSL remain subject to them but with lesser
reporting requirements, in recognition that they have undergone
notification and assessment in the United States. This protects
human health and the environment by ensuring that NDSL substances will undergo risk assessments in Canada, but leverages
assessments conducted in the United States to lessen the reporting
requirements imposed on industry.
Once substances are added to the DSL, they must be deleted
from the NDSL, as a substance cannot be on both the DSL and
the NDSL simultaneously because these lists involve different
regulatory requirements.
La Liste extérieure (LE) est une liste de substances « nouvelles »
au Canada qui sont assujetties aux exigences réduites de déclaration et d’évaluation lorsque la quantité fabriquée ou importée au
Canada dépasse 1 000 kg par année. La LE s’applique uniquement
aux substances chimiques et aux polymères.
Les États-Unis et le Canada disposent de programmes similaires
leur permettant d’évaluer l’impact des nouvelles substances
chimiques sur la santé humaine et l’environnement avant leur
fabrication ou leur importation dans le pays. Aux États-Unis, une
substance peut être inscrite à l’inventaire de la Toxic Substances
Control Act (TSCA) [loi américaine réglementant les substances
toxiques] à l’issue d’une évaluation. Les substances qui figurent à
la partie publique de l’inventaire de la TSCA depuis au moins une
année civile, et qui ne font l’objet de mesure de gestion des risques
ni au Canada ni aux États-Unis peuvent être inscrites à la LE. Tous
les six mois, le Canada met à jour la LE en fonction des modifications apportées à l’inventaire de la TSCA.
Les substances chimiques et polymères de la LI ne sont pas
assujetties au Règlement sur les renseignements concernant les
substances nouvelles (substances chimiques et polymères), contrairement à celles de la LE. Les substances de la LE sont toutefois
soumises à des exigences de déclaration moindres, étant donné
qu’elles ont fait l’objet d’une évaluation et d’une déclaration aux
États-Unis. Ce système permet d’assurer la protection de la santé
humaine et de l’environnement, en veillant à ce que les substances
inscrites à la LE fassent l’objet d’une évaluation des risques au
Canada, tout en tirant profit des évaluations réalisées aux ÉtatsUnis afin de réduire les exigences de déclaration qui pèsent sur
l’industrie.
Lorsque les substances sont inscrites à la LI, elles doivent être
retirées de la LE. Une substance ne peut être inscrite à la fois sur
la LI et sur la LE, car ces listes répondent à des exigences
réglementaires différentes.
1
1
The Order 2001-87-04-01 Amending the Domestic Substances List (SOR/2001214), published in the Canada Gazette, Part II, in July 2001, establishes the structure of the Domestic Substances List. For more information, please visit http://
publications.gc.ca/gazette/archives/p2/2001/2001-07-04/pdf/g2-13514.pdf.
L’Arrêté 2001-87-04-01 modifiant la Liste intérieure (DORS/2001-214), publié
dans la Partie II de la Gazette du Canada en juillet 2001, établit la structure de la
Liste intérieure. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le document suivant : http://publications.gc.cagazette/archives/p2/2001/2001-07-04/pdf/
g2-13514.pdf.
311
2015-01-28 Canada Gazette Part II, Vol. 149, No. 2
Gazette du Canada Partie II, Vol. 149, n o 2 SOR/DORS/2015-7
Objectives
Objectifs
The objectives of the Order 2014-87-11-01 Amending the
Domestic Substances List are to comply with the requirements of
CEPA 1999 and facilitate access to and use of 30 substances by
removing reporting requirements under the New Substances Program associated with their import or manufacture.
Les objectifs de l’Arrêté 2014-87-11-01 modifiant la Liste intérieure sont de se conformer aux exigences de la LCPE (1999) et de
faciliter l’accès aux 30 substances et leur utilisation en les exemptant des exigences de déclaration liées à leur importation ou à leur
fabrication.
Description
Description
The Order adds 30 substances to the DSL. To protect confidential business information, 19 of the 30 substances being added to
the DSL will have masked chemical names.
Furthermore, as substances cannot be on both the DSL and the
NDSL simultaneously, the proposed Order 2014-87-11-02 Amending the Non-domestic Substances List will delete 7 of the 30 substances from the NDSL, as they meet the necessary criteria for
addition to the DSL.
L’Arrêté ajoute 30 substances à la LI. Pour protéger l’information commerciale à caractère confidentiel, 19 des 30 substances qui
sont ajoutées à la LI auront une dénomination chimique maquillée.
De plus, puisqu’une substance ne peut être inscrite à la fois sur
la LI et la LE, l’Arrêté 2014-87-11-02 modifiant la Liste extérieure
radiera 7 des 30 substances de la LE, puisqu’elles sont ajoutées à la
LI.
Additions to the Domestic Substances List
Adjonction à la Liste intérieure
A substance must be added to the DSL under subsections 87(1)
or (5) of CEPA 1999 within 120 days once all of the following
conditions are met:
•• the Minister of the Environment has been provided with information regarding the substance;62
•• the Minister of the Environment and the Minister of Health are
satisfied that the substance has already been manufactured in or
imported into Canada under the conditions set out in section 87
of CEPA 1999 by the person who provided the information;
•• the period prescribed for the assessment of the submitted information for the substance has expired; and
•• the substance is not subject to any conditions imposed on its
import or manufacture.
Selon le paragraphe 87(1) ou (5) de la LCPE (1999), une substance doit être ajoutée à la LI dans les 120 jours suivant la réalisation des conditions suivantes :
•• la ministre de l’Environnement a reçu un dossier complet de
renseignements concernant la substance62;
•• la ministre de l’Environnement et la ministre de la Santé sont
convaincues que la substance a déjà été fabriquée ou importée
au Canada dans les conditions prévues à l’article 87 de la LCPE
(1999) par la personne qui a fourni les renseignements;
•• le délai prévu pour l’évaluation de l’information soumise relativement à la substance est expiré;
•• la substance n’est assujettie à aucune condition relativement à
son importation ou à sa fabrication.
Publication of masked names
Publication des dénominations maquillées
The Order masks the chemical name of 19 of the 30 substances
being added to the DSL. Masked names are allowed by CEPA 1999
if the publication of the explicit chemical or biological name of a
substance would result in the release of confidential business information. The procedure to be followed for creating a masked name
is set out in the Masked Name Regulations under CEPA 1999. Substances with a masked name are added under the confidential portion of the DSL. Anyone who wishes to determine if a substance is
on the confidential portion of the DSL must file a Notice of Bona
Fide Intent to Manufacture or Import with the New Substances
Program.
L’Arrêté maquille la dénomination chimique de 19 des 30 substances ajoutées à la LI. Les dénominations maquillées sont autorisées par la LCPE (1999) lorsque la publication de la dénomination
chimique ou biologique de la substance dévoilerait de l’information commerciale à caractère confidentiel. Les étapes à suivre pour
créer une dénomination maquillée sont décrites dans le Règlement
sur les dénominations maquillées pris en vertu de la LCPE (1999).
Les substances ayant une dénomination maquillée sont ajoutées à
la partie confidentielle de la LI. Quiconque désire savoir si une
substance est inscrite à cette partie de la LI doit soumettre un avis
d’intention véritable pour la fabrication ou l’importation au Programme des substances nouvelles.
“One-for-One” Rule and small business lens
Règle du « un pour un » et lentille des petites entreprises
The Order does not trigger the “One-for-One” Rule as it does not
add any additional costs to business. Also, the small business lens
does not apply to the Order, as it is not expected to add any administrative or compliance burden to small businesses. Rather,
the Order provides industry with better access to the 30 substances
being added to the DSL.
L’Arrêté ne déclenche pas la règle du « un pour un », car il n’engendre pas de coûts additionnels pour les entreprises. De plus, la
lentille des petites entreprises ne s’applique pas à cet arrêté, car il
ne devrait pas engendrer de fardeau administratif ou de conformité
pour les petites entreprises. Au contraire, l’Arrêté fournit à l’industrie un meilleur accès aux 30 substances ajoutées à la LI.
2
2
The most comprehensive package, with information about the substances, depends
on the class of a substance. The information requirements are set out in the New
Substances Notification Regulations (Chemicals and Polymers) under CEPA 1999.
Le dossier le plus complet, avec des informations sur les substances, dépend de la
classe à laquelle la substance appartient; les exigences d’information sont énoncées dans le Règlement sur les renseignements concernant les substances nouvelles
(substances chimiques et polymères) adopté en vertu de la LCPE (1999).
312
2015-01-28 Canada Gazette Part II, Vol. 149, No. 2
Gazette du Canada Partie II, Vol. 149, n o 2 SOR/DORS/2015-7
Consultation
Consultation
As the Order is administrative in nature and does not contain any
information that would be subject to comment or objection by the
general public, no consultation is required.
Puisque l’Arrêté est de nature administrative et ne contient
aucune information qui pourrait faire l’objet de commentaires
ou d’objections du grand public, aucune consultation n’est
nécessaire.
Rationale
Justification
Thirty substances have met the necessary conditions for addition
to the DSL. The Order adds these substances to the DSL to exempt
them from assessment and reporting requirements under subsection 81(1) of CEPA 1999.
The Order will benefit Canadians by enabling industry to use
these substances in larger quantities. The Order will also benefit
industry by reducing the administrative burden associated with the
current regulatory status of these substances. As a result, it is
expected that there will be no incremental costs to the public,
industry or governments associated with the Order. However, the
Government of Canada may still decide to assess any substance on
the DSL under the existing substances provisions of CEPA 1999
(section 68 or 74) should an assessment be deemed necessary.
Trente substances sont admissibles pour adjonction à la LI.
L’Arrêté ajoute ces substances à la LI, les exemptant ainsi des exigences de déclaration et d’évaluation du paragraphe 81(1) de la
LCPE (1999).
L’Arrêté favorisera les Canadiens en permettant à l’industrie
d’utiliser ces substances en quantités plus importantes. L’Arrêté
profitera également à l’industrie en réduisant le fardeau administratif associé au statut réglementaire actuel de ces substances.
L’Arrêté n’entraînera aucun coût pour le public, l’industrie ou les
gouvernements. Toutefois, le gouvernement du Canada peut encore
décider d’évaluer toute substance sur la LI en vertu des dispositions de la LCPE (1999) concernant les substances existantes
(articles 68 ou 74) lorsqu’une évaluation est jugée nécessaire.
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de service
The DSL identifies substances that, for the purposes of
CEPA 1999, are not subject to the requirements of the New Substances Notification Regulations (Chemicals and Polymers) or the
New Substances Notification Regulations (Organisms). As the
Order only adds substances to the DSL, developing an implementation plan or a compliance strategy or establishing a service standard is not required.
La LI recense les substances qui, aux fins de la LCPE (1999), ne
sont pas soumises aux exigences du Règlement sur les renseignements concernant les substances nouvelles (substances chimiques
et polymères) ou du Règlement sur les renseignements concernant
les substances nouvelles (organismes). De plus, puisque l’Arrêté
ne fait qu’ajouter des substances à la LI, il n’est pas nécessaire
d’établir de plan de mise en œuvre, de stratégie de conformité ou
de normes de service.
Contact
Personne-ressource
Greg Carreau
Executive Director
Program Development and Engagement Division
Environment Canada
Gatineau, Quebec
K1A 0H3
Substances Management Information Line:
1-800-567-1999 (toll-free in Canada)
819-938-3232 (outside of Canada)
Fax: 819-953-7155
Email: substances@ec.gc.ca
Greg Carreau
Directeur exécutif
Division de la mobilisation et de l’élaboration de programmes
Environnement Canada
Gatineau (Québec)
K1A 0H3
Ligne d’information sur la gestion des substances :
1-800-567-1999 (sans frais au Canada)
819-938-3232 (à l’extérieur du Canada)
Télécopieur : 819-953-7155
Courriel : substances@ec.gc.ca
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2015
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2015
313
2015-01-28 Canada Gazette Part II, Vol. 149, No. 2
Gazette du Canada Partie II, Vol. 149, n o 2 SOR/DORS/2015-8
Registration
SOR/2015-8 January 9, 2015
Enregistrement
DORS/2015-8 Le 9 janvier 2015
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Order Amending Schedule 3 to the Canadian
Environmental Protection Act, 1999
Décret modifiant l’annexe 3 de la Loi canadienne
sur la protection de l’environnement (1999)
Whereas, pursuant to subsection 332(1)1a of the Canadian
Environmental Protection Act, 19992b, the Minister of the Environment published in the Canada Gazette, Part I, on March 29, 2014,
a copy of the proposed Order Amending Schedule 3 to the Canadian Environmental Protection Act, 1999, in the annexed form,
and persons were given an opportunity to file comments with
respect to the proposed Order or to file a notice of objection
requesting that a board of review be established and stating the
reasons for the objection;
Therefore, the Minister of the Environment and the Minister of
Health, pursuant to section 100 of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999b, make the annexed Order Amending Schedule 3 to the Canadian Environmental Protection Act, 1999.
Attendu que, conformément au paragraphe 332(1)1a de la Loi
canadienne sur la protection de l’environnement (1999)2b, la
ministre de l’Environnement a fait publier dans la Partie I de la
Gazette du Canada, le 29 mars 2014, le projet de décret intitulé
Décret modifiant l’annexe 3 de la Loi canadienne sur la protection
de l’environnement (1999), conforme au texte ci-après, et que les
intéressés ont ainsi eu la possibilité de présenter leurs observations
à cet égard ou un avis d’opposition motivé demandant la constitution d’une commission de révision,
À ces causes, en vertu de l’article 100 de la Loi canadienne sur
la protection de l’environnement (1999)b, la ministre de l’Environnement et la ministre de la Santé prennent le Décret modifiant
l’annexe 3 de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999), ci-après.
Ottawa, le 18 décembre 2014
La ministre de l’Environnement
LEONA AGLUKKAQ
Ottawa, le 22 décembre 2014
La ministre de la Santé
RONA AMBROSE
Ottawa, December 18, 2014
LEONA AGLUKKAQ
Minister of the Environment
Ottawa, December 22, 2014
RONA AMBROSE
Minister of Health
ORDER AMENDING SCHEDULE 3 TO THE CANADIAN
ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
DÉCRET MODIFIANT L’ANNEXE 3 DE LA LOI
CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. Part 1 of Schedule 3 to the Canadian Environmental Protection Act, 199931 is amended by adding the following after
item 16:
17. Azinphos-methyl (CAS 86-50-0)
2. Part 2 of Schedule 3 to the Act is amended by adding the
following after item 34:
35. Perfluorooctane sulfonates, perfluorooctane sulfonamides
and perfluorooctane sulfonyls, including:
(a) Perfluorooctane sulfonic acid (CAS 1763-23-1)
(b) Potassium perfluorooctane sulfonate (CAS 2795-39-3)
(c) Lithium perfluorooctane sulfonate (CAS 29457-72-5)
(d) Ammonium perfluorooctane sulfonate (CAS 29081-56-9)
(e)
Diethanolammonium
perfluorooctane
sulfonate
(CAS 70225-14-8)
(f)
Tetraethylammonium
perfluorooctane
sulfonate
(CAS 56773-42-3)
1. La partie 1 de l’annexe 3 de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)31 est modifiée par adjonction,
après l’article 16, de ce qui suit :
17. Azinphos-méthyle (CAS 86-50-0)
2. La partie 2 de l’annexe 3 de la même loi est modifiée par
adjonction, après l’article 34, de ce qui suit :
35. Les perfluorooctane sulfonates, les perfluorooctane sulfonamides et les perfluorooctane sulfonyles, notamment :
a) l’acide perfluorooctane sulfonique (CAS 1763-23-1)
b) le perfluorooctane sulfonate de potassium (CAS 2795-39-3)
c) le perfluorooctane sulfonate de lithium (CAS 29457-72-5)
d)
le
perfluorooctane
sulfonate
d’ammonium
(CAS 29081-56-9)
e) le perfluorooctane sulfonate de diéthanolammonium
(CAS 70225-14-8)
f) le perfluorooctane sulfonate de tétraéthylammonium
(CAS 56773-42-3)
a
a
b
b
S.C. 2004, c. 15, s. 31
S.C. 1999, c. 33
1
S.C. 1999, c.33
L.C. 2004, ch. 15, art. 31
L.C. 1999, ch. 33
L.C. 1999, ch. 33
1
314
2015-01-28 Canada Gazette Part II, Vol. 149, No. 2
Gazette du Canada Partie II, Vol. 149, n o 2 SOR/DORS/2015-8
(g) Didecyldimethylammonium perfluorooctane sulfonate
(CAS 251099-16-8)
(h) N-Ethylperfluorooctane sulfonamide (CAS 4151-50-2)
(i) N-Methylperfluorooctane sulfonamide (CAS 31506-32-8)
(j) N-Ethyl-N-(2-hydroxyethyl) perfluorooctane sulfonamide
(CAS 1691-99-2)
(k) N-(2-Hydroxyethyl)-N-methylperfluorooctane sulfonamide
(CAS 24448-09-7)
(l) Perfluorooctane sulfonyl fluoride (CAS 307-35-7)
3. Items 15 to 17 of Part 3 of Schedule 3 to the Act are
repealed.
g) le perfluorooctane sulfonate de didécyldiméthylammonium
(CAS 251099-16-8)
h) le N-éthylperfluorooctane sulfonamide (CAS 4151-50-2)
i) le N-méthylperfluorooctane sulfonamide (CAS 31506-32-8)
j) le N-éthyl-N-(2-hydroxyéthyl) perfluorooctane sulfonamide
(CAS 1691-99-2)
k) le N-(2-hydroxyéthyl)-N-méthylperfluorooctane sulfonamide
(CAS 24448-09-7)
l) le fluorure de perfluorooctane sulfonyle (CAS 307-35-7)
3. Les articles 15 à 17 de la partie 3 de l’annexe 3 de la même
loi sont abrogés.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
4. This Order comes into force on the day on which it is
registered.
4. Le présent décret entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Order.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Décret.)
Issues
Enjeux
Canada has committed to shared responsibility and cooperative
efforts to address the international trade in chemicals and pesticides. The Export Control List (ECL) in Schedule 3 to the Canadian Environmental Protection Act, 1999 (CEPA 1999) and the
associated Regulations help Canada to meet its international obligations. The Order Amending Schedule 3 to the Canadian Environmental Protection Act, 1999 (the Order) moves substances from
Part 3 of the ECL to Part 1 or Part 2, as appropriate. Moving these
substances will ensure that their exports comply with the Prior
Informed Consent procedure (PIC procedure) under the Rotterdam Convention and continue to comply with the Stockholm
Convention.
Le Canada a pris un engagement de responsabilité partagée et de
coopération dans le dossier du commerce international des produits chimiques et des pesticides. La Liste des substances d’exportation contrôlée (ci-après la Liste) qui figure à l’annexe 3 de la Loi
canadienne sur la protection de l’environnement (1999) [ci-après
la LCPE (1999)] et le Règlement associé aident le Canada à s’acquitter de ses obligations internationales. Le Décret modifiant l’annexe 3 de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement
(1999) [ci-après le Décret] transfère des substances de la partie 3
de la Liste à la partie 1 ou à la partie 2, selon le cas. Ces modifications permettent de veiller à ce que les exportations de ces substances soient conformes au processus de consentement préalable
en connaissance de cause de la Convention de Rotterdam (procédure PIC) et continuent d’être conformes à la Convention de
Stockholm.
Background
Contexte
Canada is party to international conventions (the Rotterdam
Convention and the Stockholm Convention) that list certain chemicals and set out obligations with respect to their management.
Le Canada est signataire de conventions internationales (la
Convention de Rotterdam et la Convention de Stockholm) qui
visent certains produits chimiques et énoncent les obligations en ce
qui concerne leur gestion.
The Rotterdam Convention
La Convention de Rotterdam
The Rotterdam Convention, which entered into force in February 2004, establishes a list of substances (Annex III of the Convention) that have been banned or severely restricted by some Rotterdam Parties for health and/or environmental reasons. The Convention
facilitates an information exchange between Parties, in which the
“prior informed consent” of the importing Party is required prior to
the export of substances listed in Annex III. This Convention also
requires “export notification,” through which the exporting Party is
obligated to notify and send information to the importing Party
when exporting a substance that is subject to domestic prohibition
or restriction on use when that substance is not listed in Annex III.
La Convention de Rotterdam, qui est entrée en vigueur en
février 2004, établit une liste des substances (annexe III de la
Convention) qui ont été interdites ou strictement réglementées par
certaines des parties à la Convention pour des raisons de santé ou
d’environnement. La Convention facilite un échange de renseignements entre les parties dans lequel le « consentement préalable en
connaissance de cause » de la partie importatrice est requis avant
l’exportation de substances inscrites à l’annexe III. La Convention
requiert également un « préavis d’exportation » par lequel la partie
exportatrice est tenue de notifier la partie importatrice et de lui
transmettre des renseignements au moment de l’exportation d’une
substance faisant l’objet d’une interdiction ou d’une restriction
d’utilisation sur le plan national quand la substance ne figure pas à
l’annexe III.
315
2015-01-28 Canada Gazette Part II, Vol. 149, No. 2
Parties at the sixth Conference of the Parties to the Rotterdam
Convention in May 2013 agreed to list the following substances in
Annex III of that treaty, making them subject to the PIC procedure
when traded internationally:
•• Azinphos-methyl (CAS 86-50-0); and
•• Perfluorooctane sulfonic acid, perfluorooctane sulfonates, perfluorooctane sulfonamides and perfluorooctane sulfonyls.
Gazette du Canada Partie II, Vol. 149, n o 2 SOR/DORS/2015-8
For the purposes of this document, the group of substances identified in the second item will be referred to as “PFOS substances.”
Les parties ayant participé à la sixième Conférence des Parties à
la Convention de Rotterdam en mai 2013 ont convenu d’inscrire les
substances suivantes à l’annexe III de ce traité, les assujettissant
ainsi à la procédure PIC lorsqu’elles sont échangées à l’échelle
internationale :
•• l’azinphos-méthyle (CAS 86-50-0);
•• l’acide perfluorooctane sulfonique, les perfluorooctane sulfonates, les perfluorooctane sulfonamides et les perfluorooctane
sulfonyles.
Aux fins du présent document, le groupe de substances décrit au
deuxième point sera appelé « substances SPFO ».
The Stockholm Convention
La Convention de Stockholm
The Stockholm Convention is a global treaty to protect human
health and the environment from chemicals that remain intact in
the environment for long periods, become widely distributed geographically, accumulate in the fatty tissue of humans and wildlife,
and have adverse effects on human health or the environment. The
Stockholm Convention requires Parties to take measures to eliminate or reduce the release of these persistent organic pollutants into
the environment. The Stockholm Convention restricts exports to
Parties as well as non-Parties, allowing exports of the persistent
organic pollutants under very select circumstances.
Annex A of the Convention lists substances categorized for
elimination while Annex B of the Convention lists substances categorized for restriction. “Perfluorooctane sulfonic acid (PFOS), its
salts and perfluorooctane sulfonyl fluoride (PFOS-F)” is one of the
listings in Annex B of the Stockholm Convention. This group of
substances is captured in the listing of PFOS substances to Annex III
of the Rotterdam Convention.
La Convention de Stockholm est un traité mondial dont le but est
de protéger la santé humaine et l’environnement contre les substances chimiques qui demeurent intactes dans l’environnement
pendant de longues périodes, qui se dispersent sur de grandes
superficies, qui s’accumulent dans les tissus adipeux des humains
et les animaux, et qui ont des effets néfastes pour la santé humaine
ou l’environnement. La Convention de Stockholm exige que les
parties prennent des mesures pour éliminer ou réduire les rejets de
ces polluants organiques persistants dans l’environnement. La
Convention de Stockholm impose des restrictions aux exportations
à destination des pays signataires comme non signataires qui ne
permettent l’exportation des polluants organiques persistants que
dans des circonstances très particulières.
L’annexe A de la Convention présente les substances classées
aux fins d’élimination alors que l’annexe B de la Convention énumère les substances classées aux fins de restriction. L’« acide perfluorooctane sulfonique, ses sels et fluorure de perfluorooctane
sulfonyle » figurent à l’annexe B de la Convention de Stockholm.
Ce groupe de substances est compris parmi les substances SPFO
inscrites à l’annexe III de la Convention de Rotterdam.
Export Control List
Liste des substances d’exportation contrôlée
The ECL is a list of substances whose export is controlled
because use in Canada is prohibited or restricted, or because Canada has accepted to control their export under the terms of an international agreement (for example the Rotterdam Convention). Section 100 of the CEPA 1999 provides the Minister of the Environment
and the Minister of Health with the authority to add or delete substances from the ECL by order. These amendments are published
in the Canada Gazette.
La Liste énumère les substances dont l’exportation est contrôlée
étant donné que leur utilisation est interdite ou restreinte au Canada,
ou étant donné que le Canada a accepté d’en contrôler l’exportation en vertu des modalités d’un accord international (par exemple
la Convention de Rotterdam). L’article 100 de la LCPE (1999)
confère à la ministre de l’Environnement et à la ministre de la
Santé le pouvoir, par décret, d’inscrire des substances sur la Liste
ou de les en radier. Ces modifications sont publiées dans la Gazette
du Canada.
Export of Substances on the Export Control List Regulations
Règlement sur l’exportation des substances figurant à la Liste des
substances d’exportation contrôlée
The Export of Substances on the Export Control List Regulations (the Regulations) control the export of substances listed on
the ECL. They describe the manner in which to notify the Minister
of the Environment (the Minister) of exports. The Regulations also
provide a permitting mechanism for exports to Parties to the Rotterdam Convention and establish conditions for the export of substances subject to the Stockholm Convention. Exports that would
contravene either the Rotterdam Convention or the Stockholm
Convention are prohibited by the Regulations.
Le Règlement sur l’exportation des substances figurant à la
Liste des substances d’exportation contrôlée (ci-après le Règlement) contrôle l’exportation des substances inscrites sur la Liste. Il
décrit les modalités de préavis d’exportation données à la ministre
de l’Environnement (ci-après la ministre). Le Règlement fournit
également un mécanisme de délivrance de permis pour l’exportation aux parties à la Convention de Rotterdam et établit les conditions pour l’exportation de substances assujetties à la Convention
de Stockholm. Les exportations qui pourraient contrevenir à la
Convention de Rotterdam ou à la Convention de Stockholm sont
interdites par le Règlement.
La Liste comprend les substances assujetties au Règlement. Les
substances sont regroupées en trois parties :
•• L’utilisation des substances de la partie 1 est interdite au
Canada. Ces substances peuvent être exportées à des fins de
The ECL is the list of substances subject to the Regulations. The
substances are grouped into three parts:
•• Substances in Part 1 are subject to a prohibition on their use in
Canada. They can be exported for the purpose of destruction or
316
2015-01-28 Canada Gazette Part II, Vol. 149, No. 2
Gazette du Canada Partie II, Vol. 149, n o 2 SOR/DORS/2015-8
to comply with a direction issued by the Minister under subparagraph 99(b)(iii) of the CEPA 1999.
•• Substances in Part 2 are subject to an international agreement
requiring the consent or notification of export of the importing
country (i.e. the Rotterdam Convention).
•• Substances in Part 3 are subject to domestic controls which
restrict their use in Canada.
destruction ou pour respecter un ordre émis par la ministre aux
termes du sous-alinéa 99b)(iii) de la LCPE (1999).
•• Les substances de la partie 2 sont visées par un accord international qui exige un consentement ou un préavis d’exportation
du pays importateur (c’est-à-dire la Convention de Rotterdam).
•• Les substances de la partie 3 sont soumises à des contrôles
nationaux qui limitent leur utilisation au Canada.
Objectives
Objectifs
The objective of the Order is to amend the ECL to ensure Canada’s continued compliance with its international obligations under
the Rotterdam Convention and the Stockholm Convention.
L’objectif du Décret est de modifier la Liste pour garantir que le
Canada continue de s’acquitter de ses obligations internationales
en vertu de la Convention de Rotterdam et de la Convention de
Stockholm.
Description
Description
The Order makes several modifications to the ECL.
Le Décret apporte plusieurs modifications à la Liste.
The Order removes three substances from Part 3 of the ECL
Le Décret supprime trois substances de la partie 3 de la Liste
The following substances were listed in Part 3 of the ECL in September 2012:
•• perfluorooctane sulfonate and its salts;
•• compounds that contain one of the following groups: C8F17SO2,
C8F17SO3 or C8F17SO2N; and
•• azinphos-methyl (CAS 86-50-0).
The listing of substances in the ECL makes their export subject
to prior notification to the Minister under the Regulations. Since
their listing in Part 3 of the ECL, no notifications of export have
been received for these substances. The Order removes these substances from Part 3 of the ECL.
Les substances suivantes avaient été inscrites à la partie 3 de la
Liste en septembre 2012 :
•• le sulfonate de perfluorooctane et ses sels;
•• les composés qui contiennent un des groupements suivants :
C8F17SO2, C8F17SO3 ou C8F17SO2N;
•• l’azinphos-méthyle (CAS 86-50-0).
L’inscription des substances à la Liste rend obligatoire un préavis d’exportation à la ministre en vertu du Règlement. Depuis leur
inscription à la partie 3 de la Liste, aucune notification d’exportation n’a été reçue concernant ces substances. Le Décret supprime
ces substances de la partie 3 de la Liste.
The Order adds azinphos-methyl to Part 1 of the ECL
Le Décret ajoute l’azinphos-méthyle à la partie 1 de la Liste
All remaining allowable uses of azinphos-methyl were cancelled
as of January 1, 2013, and use of this pesticide is now prohibited in
Canada under the Pest Control Products Act. There are no Canadian manufacturers of this substance. Based on this information,
no exports of azinphos-methyl are expected, but stockpiles may
exist so export controls are necessary. Listing this substance in
Part 1 of the ECL will ensure that exports are only allowed for the
purpose of destruction, or to comply with a direction under subparagraph 99(b)(iii) of the CEPA 1999, and also ensure that these
exports comply with the PIC procedure under the Rotterdam Convention. The Order adds “Azinphos-methyl (CAS 86-50-0)” to
Part 1 of the ECL.
Toutes les utilisations autorisées restantes d’azinphos-méthyle
ont été annulées à compter du 1er janvier 2013, et l’utilisation de ce
pesticide est interdite au Canada en vertu de la Loi sur les produits
antiparasitaires. Il n’existe pas de fabricant canadien de cette substance. Compte tenu de ces renseignements, aucune exportation
d’azinphos-méthyle n’est prévue, mais des stocks pourraient exister, si bien que des contrôles sur l’exportation sont nécessaires.
L’inscription de cette substance à la partie 1 de la Liste assurera
que les exportations sont seulement permises aux fins de destruction ou pour respecter un ordre émis en vertu du sousalinéa 99b)(iii) de la LCPE (1999) et assurera également que ces exportations respectent la procédure PIC en vertu de la Convention de
Rotterdam. Le Décret ajoute l’« azinphos-méthyle (CAS 86-50-0) »
à la partie 1 de la Liste.
The Order adds PFOS substances to Part 2 of the ECL
Le Décret ajoute les substances SPFO à la partie 2 de la Liste
The import, use, manufacture, sale and offer for sale of the following substances are prohibited in Canada under the Perfluorooctane Sulfonate and its Salts and Certain Other Compounds
Regulations under the CEPA 1999:
•• perfluorooctane sulfonate and its salts; and
•• compounds that contain one of the following groups: C8F17SO2,
C8F17SO3 or C8F17SO2N.
These substances are included in the listing of PFOS substances
to Annex III of the Rotterdam Convention. The Order adds PFOS
L’importation, l’utilisation, la fabrication, la vente et la mise en
vente des substances suivantes sont interdites au Canada en vertu
du Règlement sur le sulfonate de perfluorooctane et ses sels et certains autres composés pris en vertu de la LCPE (1999) :
•• le sulfonate de perfluorooctane et ses sels;
•• les composés qui contiennent un des groupements suivants :
C8F17SO2, C8F17SO3 ou C8F17SO2N.
Ces substances sont comprises parmi les substances SPFO inscrites à l’annexe III de la Convention de Rotterdam. Le Décret
317
2015-01-28 Canada Gazette Part II, Vol. 149, No. 2
substances to Part 2 of the ECL using the names the Parties agreed
to for the Rotterdam Convention Annex III listing:
•• Perfluorooctane sulfonates, perfluorooctane sulfonamides and
perfluorooctane sulfonyls, including:
(a) Perfluorooctane sulfonic acid (CAS 1763-23-1);
(b) Potassium perfluorooctane sulfonate (CAS 2795-39-3);
(c) Lithium perfluorooctane sulfonate (CAS 29457-72-5);
(d)
Ammonium
perfluorooctane
sulfonate
(CAS 29081-56-9);
(e)
Diethanolammonium
perfluorooctane
sulfonate
(CAS 70225-14-8);
(f)
Tetraethylammonium
perfluorooctane
sulfonate
(CAS 56773-42-3);
(g) Didecyldimethylammonium perfluorooctane sulfonate
(CAS 251099-16-8);
(h) N-Ethylperfluorooctane sulfonamide (CAS 4151-50-2);
(i)
N-Methylperfluorooctane
sulfonamide
(CAS 31506-32-8);
(j) N-Ethyl-N-(2-hydroxyethyl) perfluorooctane sulfonamide
(CAS 1691-99-2);
(k) N-(2-Hydroxyethyl)-N-methylperfluorooctane sulfonamide (CAS 24448-09-7); and
(l) Perfluorooctane sulfonyl fluoride (CAS 307-35-7).
This listing to Part 2 of the ECL includes all PFOS substances
listed in items 15 and 16 in Part 3 of the ECL and also the PFOS
substances listed in Annex B of the Stockholm Convention. The
substances named in (a) through (l) are not an exhaustive list. All
perfluorooctane sulfonates, perfluorooctane sulfonamides and perfluorooctane sulfonyls are captured, even if they are not named.
There are a few exemptions for use of PFOS-containing products in Canada (e.g. fire-fighting foams, photoresists and antireflective coatings in photolithography, photographic film) under
the Perfluorooctane Sulfonate and its Salts and Certain Other
Compounds Regulations.
No exports of PFOS substances are expected, but PFOScontaining products are known to exist in Canada. Listing PFOS
substances on Part 2 of the ECL will ensure that exports continue
to comply with Canada’s obligations under the Stockholm Convention and will introduce further controls to also ensure compliance
with the PIC procedure under the Rotterdam Convention.
Gazette du Canada Partie II, Vol. 149, n o 2 SOR/DORS/2015-8
ajoute les substances SPFO à la partie 2 de la Liste en utilisant les
noms sur lesquels les parties se sont entendues lors de l’inscription
à l’annexe III de la Convention de Rotterdam :
•• Les perfluorooctane sulfonates, les perfluorooctane sulfonamides et les perfluorooctane sulfonyles, notamment :
a) l’acide perfluorooctane sulfonique (CAS 1763-23-1);
b)
le
perfluorooctane
sulfonate
de
potassium
(CAS 2795-39-3);
c)
le
perfluorooctane
sulfonate
de
lithium
(CAS 29457-72-5);
d)
le
perfluorooctane
sulfonate
d’ammonium
(CAS 29081-56-9);
e) le perfluorooctane sulfonate de diéthanolammonium
(CAS 70225-14-8);
f) le perfluorooctane sulfonate de tétraéthylammonium
(CAS 56773-42-3);
g) le perfluorooctane sulfonate de didécyldiméthylammonium (CAS 251099-16-8);
h) le N-éthylperfluorooctane sulfonamide (CAS 4151-50-2);
i)
le
N-méthylperfluorooctane
sulfonamide
(CAS 31506-32-8);
j) le N-éthyl-N-(2-hydroxyéthyl) perfluorooctane sulfonamide (CAS 1691-99-2);
k) le N-(2-hydroxyéthyl)-N-méthylperfluorooctane sulfonamide (CAS 24448-09-7);
l) le fluorure de perfluorooctane sulfonyle (CAS 307-35-7).
Cette inscription à la partie 2 de la Liste vise toutes les substances SPFO qui figurent aux articles 15 et 16 de la partie 3 de la
Liste ainsi que les substances SPFO inscrites à l’annexe B de la
Convention de Stockholm. Les substances énumérées aux alinéas a) à l) ne constituent pas une liste exhaustive. Tous les perfluorooctane sulfonates, les perfluorooctane sulfonamides et les
perfluorooctane sulfonyles sont visés, même s’ils ne sont pas
nommés.
Il existe quelques exemptions d’utilisation de produits contenant
des substances SPFO au Canada en vertu du Règlement sur le sulfonate de perfluorooctane et ses sels et certains autres composés
(par exemple les mousses à formation pellicule aqueuse [mousses
AFFF], les résines photosensibles et les revêtements antireflets
pour les procédés de photolithographie, ainsi que les films
photographiques).
Aucune exportation des substances SPFO n’est prévue, mais on
sait que des produits contenant ces substances peuvent exister au
Canada. L’inscription des substances SPFO à la partie 2 de la Liste
assurera que les exportations continuent de respecter les obligations du Canada en vertu de la Convention de Stockholm et mettra
en place des contrôles supplémentaires pour assurer le respect de la
procédure PIC en vertu de la Convention de Rotterdam.
“One-for-One” Rule
Règle du « un pour un »
The “One-for-One” Rule does not apply to this Order. These
substances are not manufactured in Canada, and no exports are
expected. Further, these substances are already listed on Part 3 of
the ECL, and the modifications to the ECL do not present any new
administrative burden on exporters. Moving azinphos-methyl from
Part 3 to Part 1 of the ECL will ensure that exports are for the purpose of destroying the substance or comply with a direction under
subparagraph 99(b)(iii) of the CEPA 1999. However, the exporters
will be required to apply for permits and notify the Minister in
the same way they would with the substances listed in Part 3.
La règle du « un pour un » ne s’applique pas à ce décret. Les
substances en cause ne sont pas fabriquées au Canada, et aucune
exportation n’est prévue. De plus, ces substances sont déjà inscrites à la partie 3 de la Liste, et les modifications à la Liste n’imposent aucun fardeau administratif supplémentaire aux exportateurs. Le transfert de l’azinphos-méthyle de la partie 3 à la partie 1
de la Liste permettra d’assurer que les exportations ont pour but la
destruction de la substance ou le respect de l’ordre prévu au sousalinéa 99b)(iii) de la LCPE (1999). Cependant, les exportateurs
devront demander un permis et envoyer un préavis à la ministre
318
2015-01-28 Canada Gazette Part II, Vol. 149, No. 2
Gazette du Canada Partie II, Vol. 149, n o 2 SOR/DORS/2015-8
Therefore, administrative efforts by the exporter would be
unchanged, though certain exports would not be allowed. Consequently, no incremental administrative costs are expected to be
carried by businesses.
selon le même procédé que celui utilisé pour les substances inscrites à la partie 3. Par conséquent, les efforts administratifs de
l’exportateur ne changeront pas, malgré l’interdiction de certaines
exportations. Conséquemment, aucune augmentation des coûts
administratifs n’est anticipée pour les entreprises.
Small business lens
Lentille des petites entreprises
The small business lens does not apply to this Order, as there are
no expected impacts on small business based on current and anticipated practices.
La lentille des petites entreprises ne s’applique pas à ce décret,
car au vu des pratiques actuelles et anticipées, il ne devrait pas y
avoir d’effet sur les petites entreprises.
Consultation
Consultation
A draft Order was published in Canada Gazette, Part I, on
March 29, 2014, and a 60-day comment period followed. Emails
were sent to all known Canadian PFOS stakeholders and pesticide
industry associations with known interest in these substances. No
comments were received.
Additionally, a 30-day online public consultation was conducted
in August 2013. Emails were sent to all known Canadian PFOS
stakeholders and pesticide industry associations with known interest in these substances. A consultation document was provided
with information on the proposed changes to the ECL and an
opportunity to comment. No comments were received.
Une période de commentaire de 60 jours a suivi la publication
d’un projet de décret dans la Partie I de la Gazette du Canada le
29 mars 2014. Des courriels ont été envoyés aux intervenants ayant
un intérêt connu dans ces substances pour les informer de la
consultation. Aucun commentaire n’a été reçu.
De plus, une consultation publique en ligne de 30 jours a été
tenue en août 2013. Des courriels ont été envoyés à tous les intervenants canadiens des SPFO et aux associations industrielles de
pesticides ayant un intérêt connu dans ces substances. Un document de consultation fournissait des renseignements sur les changements proposés à la Liste et offrait la possibilité de formuler des
commentaires. Aucun commentaire n’a été reçu.
Rationale
Justification
Moving azinphos-methyl to Part 1 and PFOS substances to
Part 2 of the ECL is an effective means of ensuring Canada’s continued compliance with its international obligations under the Rotterdam Convention. With respect to PFOS substances, exports will
continue to be controlled to ensure continued compliance with
the Stockholm Convention. To ensure a substance is exported in
accordance with Canada’s international obligations under the Rotterdam Convention and the Stockholm Convention, it must be
listed to the ECL. There is no other option for enforceable compliance currently available.
Transférer l’azinphos-méthyle à la partie 1 et les substances
SPFO à la partie 2 de la Liste est un moyen efficace de garantir que
le Canada continue de s’acquitter de ses obligations internationales
en vertu de la Convention de Rotterdam. En ce qui concerne les
substances SPFO, les exportations continueront d’être contrôlées
afin d’assurer le respect continu de la Convention de Stockholm.
Pour s’assurer qu’une substance est exportée conformément aux
obligations internationales du Canada en vertu de la Convention de
Rotterdam et de la Convention de Stockholm, elle doit figurer sur
la Liste. Actuellement, il n’existe aucune autre option pour la
conformité exécutoire.
Canadians
Les Canadiens
The Order benefits Canadians by allowing Canada to remain in
good standing with its international export commitments under the
Rotterdam Convention and the Stockholm Convention. Canada’s
participation in these international conventions provides benefits to
Canadians by ensuring that substances in international trade are
used in an environmentally sound manner, which reduces damage
to the global and domestic environment and ecosystems. Canada’s
participation in the Rotterdam Convention allows it to refuse imports of certain chemicals and pesticides which are banned domestically and presents another means of controlling Canadians’
exposure to these substances.
Le Décret présente un avantage pour les Canadiens en faisant en
sorte que le Canada reste en règle avec ses engagements internationaux en matière d’exportation en vertu de la Convention de Rotterdam et de la Convention de Stockholm. La participation du Canada
à ces conventions internationales est avantageuse pour les Canadiens puisqu’elle permet de s’assurer que les substances faisant
l’objet du commerce international sont utilisées selon des pratiques
respectueuses de l’environnement, qui réduisent les dommages
causés à l’environnement et aux écosystèmes à l’échelle mondiale
et nationale. La participation du Canada à la Convention de Rotterdam lui permet de refuser l’importation de certains produits
chimiques et pesticides qui sont interdits à l’échelle nationale et de
présenter un autre moyen de contrôler l’exposition des Canadiens
à ces substances.
Industry
L’industrie
There are no known exporters of these substances. Moreover,
these substances are not manufactured in Canada. Administrative
costs for export permit applications and export notifications are
therefore estimated to be zero in the absence of exports.
Il n’existe aucun exportateur connu de ces substances. De plus,
celles-ci ne sont pas fabriquées au Canada. En l’absence d’exportations, les coûts administratifs pour les demandes de permis d’exportation et les préavis d’exportation sont donc estimés à zéro.
319
2015-01-28 Canada Gazette Part II, Vol. 149, No. 2
Gazette du Canada Partie II, Vol. 149, n o 2 SOR/DORS/2015-8
Competitiveness
La compétitivité
The Order is not expected to decrease competitiveness for any
regulatee or sector. While there are currently no known exporters
of these substances, exports could occur subject to the requirements of the applicable regulations.
Le Décret ne devrait diminuer la compétitivité d’aucune entité
réglementée ou d’aucun secteur. Même si l’on ne connaît pas
actuellement d’exportateurs de ces substances, des exportations
pourraient se produire, sous réserve des exigences des règlements
applicables.
Government
Le gouvernement
The cost to the Government of the Order is negligible. Additional costs to administer and enforce the regulations which are
linked to the ECL are not expected as a result of the Order. Administrative costs for export permit application and processing of
export notifications are estimated to be zero in the absence of
exports.
Le coût du Décret pour le gouvernement est négligeable. Le
Décret n’entraînera pas de coûts supplémentaires pour gérer et
appliquer les règlements qui sont associés à la Liste. En l’absence
d’exportations, les coûts administratifs pour le traitement des
demandes de permis d’exportation et des préavis d’exportation
sont estimés à zéro.
Contacts
Personnes-ressources
Lucie Desforges
Director
Chemical Production Division
Environment Canada
351 St-Joseph Boulevard, 11th Floor
Gatineau, Quebec
K1A 0H3
Fax: 819-938-4218
Email: Lucie.Desforges@ec.gc.ca
Yves Bourassa
Director
Regulatory Analysis and Valuation Division
Environment Canada
10 Wellington Street, 25th Floor
Gatineau, Quebec
K1A 0H3
Fax: 819-953-3241
Email: RAVD.DARV@ec.gc.ca
Lucie Desforges
Directrice
Division de la production des produits chimiques
Environnement Canada
351, boulevard Saint-Joseph, 11e étage
Gatineau (Québec)
K1A 0H3
Télécopieur : 819-938-4218
Courriel : Lucie.Desforges@ec.gc.ca
Yves Bourassa
Directeur
Division de l’analyse réglementaire et du choix d’instrument
Environnement Canada
10, rue Wellington, 25e étage
Gatineau (Québec)
K1A 0H3
Télécopieur : 819-953-3241
Courriel : RAVD.DARV@ec.gc.ca
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2015
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2015
320
2015-01-28 Canada Gazette Part II, Vol. 149, No. 2
Gazette du Canada Partie II, Vol. 149, n o 2 SOR/DORS/2015-9
Registration
SOR/2015-9 January 13, 2015
Enregistrement
DORS/2015-9 Le 13 janvier 2015
FARM PRODUCTS AGENCIES ACT
LOI SUR LES OFFICES DE PRODUITS AGRICOLES
Order Amending the Beef Cattle Research, Market
Development and Promotion Levies Order
Ordonnance modifiant l’Ordonnance sur
les redevances à payer pour la recherche, le
développement des marchés et la promotion
des bovins de boucherie
Whereas the Governor in Council has, by the Canadian Beef
Cattle Research, Market Development and Promotion Agency
Proclamation1a, established the Canadian Beef Cattle Research,
Market Development and Promotion Agency pursuant to subsection 39(l)2b of the Farm Products Agencies Act3c;
Attendu que, en vertu du paragraphe 39(1)1a de la Loi sur les
offices des produits agricoles2b, le gouverneur en conseil a, par la
Proclamation visant l’Office canadien de recherche, de développement des marchés et de promotion des bovins de boucherie3c, créé
l’Office canadien de recherche, de développement des marchés et
de promotion des bovins de boucherie;
Attendu que l’Office est habilité à mettre en œuvre un plan de
promotion et de recherche conformément à cette proclamation;
Attendu que le projet d’ordonnance intitulé Ordonnance modifiant l’Ordonnance sur les redevances à payer pour la recherche,
le développement des marchés et la promotion des bovins de boucherie relève d’une catégorie à laquelle s’applique l’alinéa 7(1)d)4d
de cette loi, en application de l’article 2 de l’Ordonnance sur l’approbation des ordonnances et règlements des offices5e, et a été soumis au Conseil national des produits agricoles, conformément à
l’alinéa 42(1)d)a de cette loi;
Attendu que, en vertu de l’alinéa 7(1)d)d de cette loi, le Conseil
national des produits agricoles, étant convaincu que l’ordonnance
projetée est nécessaire à l’exécution du plan de promotion et de
recherche que l’Office est habilité à mettre en œuvre, a approuvé ce
projet,
À ces causes, en vertu des alinéas 42(1)d)a et e)a de la Loi sur les
offices des produits agricolesb et de l’article 10 de la partie 2 de
l’annexe de la Proclamation visant l’Office canadien de recherche,
de développement des marchés et de promotion des bovins de boucheriec, l’Office canadien de recherche, de développement des
marchés et de promotion des bovins de boucherie prend l’Ordonnance modifiant l’Ordonnance sur les redevances à payer pour la
recherche, le développement des marchés et la promotion des
bovins de boucherie, ci-après.
Calgary, le 2 janvier 2015
Whereas that Agency has been empowered to implement a promotion and research plan pursuant to that Proclamation;
Whereas the proposed Order Amending the Beef Cattle Research,
Market Development and Promotion Levies Order is an order of a
class to which paragraph 7(l)(d)4d of that Act applies by reason of
section 2 of the Agencies’ Orders and Regulations Approval Order5e,
and has been submitted to the National Farm Products Council pursuant to paragraph 42(l)(d)b of that Act;
And whereas, pursuant to paragraph 7(l)(d)d of that Act, the
National Farm Products Council has approved the proposed Order
after being satisfied that it is necessary for the implementation of
the promotion and research plan that that Agency is authorized to
implement;
Therefore, the Canadian Beef Cattle Research, Market Development and Promotion Agency, pursuant to paragraphs 42(l)(d)b
and (e)b of the Farm Products Agencies Actc and section 10 of
Part 2 of the schedule to the Canadian Beef Cattle Research, Market Development and Promotion Agency Proclamationa, makes the
annexed Order Amending the Beef Cattle Research, Market
Development and Promotion Levies Order.
Calgary, January 2, 2015
a
a
b
b
SOR/2002-48
S.C. 1993, c. 3, s. 12
c
R.S., c. F-4; S.C. 1993, c. 3, s. 2
d
S.C. 1993, c. 3, s. 7(2)
e
C.R.C., c. 648
L.C. 1993, ch. 3, art. 12
L.R., ch. F-4; L.C. 1993, ch. 3, art. 2
DORS/2002-48
d
L.C. 1993, ch. 3, par. 7(2)
e
C.R.C., ch. 648
c
321
2015-01-28 Canada Gazette Part II, Vol. 149, No. 2
Gazette du Canada Partie II, Vol. 149, n o 2 SOR/DORS/2015-9
ORDER AMENDING THE BEEF CATTLE
RESEARCH, MARKET DEVELOPMENT
AND PROMOTION LEVIES ORDER
ORDONNANCE MODIFIANT L’ORDONNANCE SUR LES
REDEVANCES À PAYER POUR LA RECHERCHE,
LE DÉVELOPPEMENT DES MARCHÉS ET LA
PROMOTION DES BOVINS DE BOUCHERIE
AMENDMENT
MODIFICATION
1. The portion of item 1 of the table to section 3 of the Beef
Cattle Research, Market Development and Promotion Levies
Order61 in column 2 is replaced by the following:
1. Le passage de l’article 1 figurant dans la colonne 2 du
tableau de l’article 3 de l’Ordonnance sur les redevances à payer
pour la recherche, le développement des marchés et la promotion
des bovins de boucherie61 est remplacé par ce qui suit :
Column 2
Item
1.
Levy ($)
4.00
Colonne 2
Article
Redevance ($)
1.
4,00
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. This Order comes into force on the day on which it is
registered.
2. La présente ordonnance entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Order.)
(Cette note ne fait pas partie de l’Ordonnance.)
This amendment increases the levy rate imposed on residents of
Ontario who sell beef cattle in interprovincial trade.
Cette modification augmente le taux de la redevance imposée
aux résidents de l’Ontario qui vendent des bovins de boucherie sur
le marché interprovincial.
1
1
SOR/2010-158
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2015
DORS/2010-158
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2015
322
2015-01-28 Canada Gazette Part II, Vol. 149, No. 2
Gazette du Canada Partie II, Vol. 149, n o 2 SOR/DORS/2015-10
Registration
SOR/2015-10 January 14, 2015
Enregistrement
DORS/2015-10 Le 14 janvier 2015
EXPORT AND IMPORT PERMITS ACT
LOI SUR LES LICENCES D’EXPORTATION ET
D’IMPORTATION
Order Amending the Automatic Firearms
Country Control List
Décret modifiant la Liste des pays désignés
(armes automatiques)
P.C. 2015-19 January 13, 2015
C.P. 2015-19 Le 13 janvier 2015
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Foreign Affairs, pursuant to sections 4.11a and 62b of the Export and Import Permits Act3c, makes the
annexed Order Amending the Automatic Firearms Country Control
List.
Sur recommandation du ministre des Affaires étrangères et en
vertu des articles 4.11a et 62b de la Loi sur les licences d’exportation
et d’importation3c, Son Excellence le Gouverneur général en conseil
prend le Décret modifiant la Liste des pays désignés (armes automatiques), ci-après.
ORDER AMENDING THE AUTOMATIC
FIREARMS COUNTRY CONTROL LIST
DÉCRET MODIFIANT LA LISTE DES PAYS
DÉSIGNÉS (ARMES AUTOMATIQUES)
AMENDMENT
MODIFICATION
1
1. The Automatic Firearms Country Control List4 is amended
by adding the following in alphabetical order:
Israel
1. La Liste des pays désignés (armes automatiques)41 est modifiée par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
Israël
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. This Order comes into force on the day on which it is
registered.
2. Le présent décret entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Order.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Décret.)
1. Background
1. Contexte
The Export and Import Permits Act (EIPA) requires that, prior to
a shipment, a person obtain an export permit issued by the Minister
of Foreign Affairs, should that person wish to export from Canada
an item which is included on the Export Control List (ECL). Applications to export goods or technology listed on the ECL are
reviewed on a case-by-case basis by the Government of Canada to
ensure that the proposed export is consistent with Canada’s foreign
and defence policies. Section 4.1 of the EIPA further establishes
that only those countries that have concluded an intergovernmental
defence, research, development, and production arrangement
(IDRDP) with Canada are eligible to be included on the Automatic
Firearms Country Control List (AFCCL). The AFCCL is an export
control measure unique to Canada. There are currently 37 countries listed on the AFCCL, consisting of all 27 NATO member
countries, Australia, Botswana, Chile, Colombia, Finland, New
Zealand, Peru, Saudi Arabia, the Republic of Korea and Sweden.
La Loi sur les licences d’exportation et d’importation (LLEI)
exige qu’une personne obtienne une licence d’exportation, délivrée
par le ministre des Affaires étrangères, si elle souhaite exporter du
Canada un article visé par la Liste des marchandises et technologies d’exportation contrôlée (LMTEC), et ce, avant l’expédition de
l’article en question. Les demandes concernant l’exportation de
marchandises ou de technologies contrôlées sont examinées au cas
par cas par le gouvernement du Canada pour veiller à ce que ces
exportations soient conformes à la politique étrangère et de défense
du Canada. L’article 4.1 de la LLEI prévoit aussi que seuls les pays
qui ont conclu avec le Canada un accord intergouvernemental en
matière de défense, de recherche, de développement et de production peuvent être inscrits sur la Liste des pays désignés (armes
automatiques) [LPDAA]. La LPDAA est une mesure d’exportation
contrôlée unique au Canada. À l’heure actuelle, 37 pays figurent à
la LPDAA, soit les 27 pays membres de l’OTAN, l’Australie, le
a
a
b
b
S.C. 1995, c. 39, s. 171
S.C. 1991, c. 28, s. 3
c
R.S., c. E-19
1
SOR/91-575
L.C. 1995, ch. 39, art.171
L.C. 1991, ch. 28, art. 3
L.R., ch. E-19
1
DORS/91-575
c
323
2015-01-28 Canada Gazette Part II, Vol. 149, No. 2
Gazette du Canada Partie II, Vol. 149, n o 2 SOR/DORS/2015-10
Botswana, le Chili, la Colombie, la Finlande, la Nouvelle-Zélande,
le Pérou, l’Arabie saoudite, la République de Corée et la Suède.
2. Issues
2. Enjeux
The EIPA places very strict controls on the export of certain prohibited firearms, prohibited weapons, prohibited devices (as
defined in the Criminal Code), and components or parts of such
items, examples of which include fully automatic firearms, electric
stun guns and large-capacity magazines. In order to export such
items, an exporter must obtain an export permit. Applications for
export permits for these items are only considered for countries on
the AFCCL. This amendment seeks to expand the AFCCL to
include Israel.
La LLEI impose des mesures de contrôle très rigoureuses à l’exportation d’armes à feu prohibées, d’armes prohibées, de dispositifs prohibés (tels qu’ils sont définis dans le Code criminel) et
d’éléments ou de pièces de ceux-ci, comme les armes à feu entièrement automatiques, les pistolets électriques et les chargeurs
grande capacité. Pour pouvoir exporter de tels articles, l’exportateur doit obtenir une licence d’exportation, et les demandes à cet
effet ne sont prises en considération que pour les pays figurant sur
la LPDAA. La présente modification vise à inclure Israël dans la
LPDAA.
3. Objectives
•• Open potential new market opportunities for Canadian exporters by allowing them to apply for export permits for the export
of certain prohibited firearms, prohibited weapons and prohibited devices to Israel.
•• Maintain Canada’s policy of strict export controls of certain
prohibited firearms, prohibited weapons and prohibited
devices.
3. Objectifs
•• Offrir de nouveaux débouchés aux exportateurs canadiens en
leur permettant de présenter des demandes de licence d’exportation en vue de l’exportation d’armes à feu prohibées, d’armes
prohibées et de dispositifs prohibés vers Israël.
•• Appliquer la politique du Canada en matière de contrôles
rigoureux sur l’exportation d’armes à feu prohibées, d’armes
prohibées et de dispositifs prohibés.
4. Description
4. Description
The amendment to the AFCCL will add Israel to the list of countries that the Governor in Council deems appropriate to export
certain prohibited firearms, prohibited weapons, prohibited
devices, and their components or parts. The inclusion of Israel on
the AFCCL does not guarantee that the Minister of Foreign Affairs
will issue an export permit for the export of these items and all
applications will remain subject to the Government of Canada’s
case-by-case review process.
La modification de la LPDAA consiste à ajouter officiellement
Israël à la liste des pays vers lesquels le gouverneur en conseil
estime approprié de permettre l’exportation d’armes à feu prohibées, d’armes prohibées, de dispositifs prohibés et d’éléments ou
de pièces de ceux-ci. L’inclusion d’Israël à la LPDAA ne garantit
pas la délivrance d’une licence d’exportation par le ministre des
Affaires étrangères pour de tels articles, et toutes les demandes présentées à cette fin continueront de faire l’objet d’un examen au cas
par cas par le gouvernement du Canada.
5. “One-for-One” Rule
5. Règle du « un pour un »
The “One-for-One” Rule does not apply to these amendments,
as there is no change in administrative costs to business.
La règle du « un pour un » ne s’applique pas à ces modifications,
puisque les frais administratifs des entreprises sont les mêmes.
6. Small business lens
6. Lentille des petites entreprises
The small business lens does not apply to these amendments, as
there are no costs to small business.
La lentille des petites entreprises ne s’applique pas à ces modifications, puisqu’il n’y a aucun coût pour les petites entreprises.
7. Consultation
7. Consultation
Officials within the Department of Foreign Affairs, Trade and
Development and other Government of Canada departments have
been consulted. Based on established Government of Canada criteria, only positive feedback was received. Any potential concerns
raised in the future could be addressed by Canada’s export permit
process, as individual export permit applications are reviewed on a
case-by-case basis, taking into account Canada’s defence and foreign policies.
Des représentants du ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement (MAECD) et d’autres ministères fédéraux ont été consultés. Au chapitre des critères établis par le gouvernement du Canada, seuls des commentaires positifs ont été
formulés. À l’avenir, toute objection éventuelle peut être traitée au
moyen du processus relatif aux licences d’exportation du Canada,
car les demandes individuelles de licence d’exportation sont examinées au cas par cas, en tenant compte des politiques de défense
et d’affaires étrangères du Canada.
Du 7 novembre au 7 décembre 2014, le ministère a tenu des
consultations publiques en ligne relatives à l’ajout d’Israël à la
LPDAA. Deux réponses ont été reçues du public à cet égard, et
elles étaient toutes deux pour la présente modification.
Public Web-based consultations were held by the Department of
Foreign Affairs, Trade and Development between November 7,
2014, and December 7, 2014, regarding the addition of Israel to the
AFCCL. There were two responses from the public and they were
both supportive of the amendment.
8. Rationale
8. Justification
The EIPA prohibits exports from Canada of certain prohibited
firearms, prohibited weapons, and prohibited devices to any
En vertu de la LLEI, il est interdit d’exporter à partir du Canada
des armes à feu prohibées, des armes prohibées et des dispositifs
324
2015-01-28 Canada Gazette Part II, Vol. 149, No. 2
Gazette du Canada Partie II, Vol. 149, n o 2 SOR/DORS/2015-10
destination not listed on the AFCCL. Adding Israel to the AFCCL
allows residents of Canada, as defined under the EIPA, to submit
export permit applications for the export of such items to Israel.
prohibés vers toute destination qui ne figure pas sur la LPDAA.
L’ajout d’Israël à cette liste permet aux résidents du Canada, tel
qu’il a été défini dans la LLEI, de présenter des demandes de
licence d’exportation portant sur des articles de cette nature pour
Israël.
Israel’s addition to the AFCCL opens new market opportunities
by providing residents of Canada with the opportunity to explore
and compete for contracts in Israel for items controlled under the
AFCCL.
Israel and Canada have signed a number of agreements in recent
history that have deepened the defence and security relationship,
including the IDRDP required to place a country on the AFCCL in
2012. The addition of Israel to the AFCCL will strengthen the
existing relationship between Canada and Israel.
The Government of Canada has determined that Israel is an
appropriate destination for inclusion on the AFCCL. As stated previously, the addition of a country to the AFCCL does not guarantee
that the Minister of Foreign Affairs will issue an export permit. All
applications are reviewed on a case-by-case basis by the Government of Canada.
L’ajout d’Israël à la LPDAA offre de nouveaux débouchés pour
les résidents du Canada en leur permettant de chercher à décrocher
des contrats dans ce pays pour les articles faisant l’objet de
contrôles en vertu de la LPDAA.
Dernièrement, Israël et le Canada ont signé un certain nombre
d’accords qui leur ont permis d’approfondir leur relation en matière
de défense et de sécurité. Par exemple, en 2012, ils ont conclu un
accord intergouvernemental en matière de défense, de recherche,
de développement et de production, lequel est obligatoire pour
l’ajout d’un pays à la LPDAA. L’ajout d’Israël à la LPDAA aura
pour effet de renforcer la relation qu’entretient actuellement le
Canada avec ce pays.
Le gouvernement du Canada a déterminé qu’il y avait lieu
d’ajouter Israël à la LPDAA. Comme il a été mentionné auparavant, l’ajout d’un pays à la LPDAA ne garantit pas la délivrance
d’une licence d’exportation par le ministre des Affaires étrangères.
Chaque demande est évaluée au cas par cas par le gouvernement du
Canada.
9. Implementation, enforcement and service standards
9. Mise en œuvre, application et normes de service
All items listed on the ECL, including the prohibited firearms,
prohibited weapons and prohibited devices to which the AFCCL
refers, are subject to export permit requirements, unless otherwise
stated. Failure to comply with the EIPA, or its related regulatory or
other requirements, may lead to prosecution. The Canada Border
Services Agency and the Royal Canadian Mounted Police are
responsible for the enforcement of export controls.
Tous les articles figurant sur la Liste des marchandises et technologies d’exportation contrôlée, ce qui comprend les armes à feu
prohibées, les armes prohibées et les dispositifs prohibés auxquels
s’applique la LPDAA, sont assujettis à l’exigence de l’obtention
d’une licence d’exportation, à moins d’indication contraire. Le
non-respect de la LLEI, ou de ses règlements et exigences connexes,
peut entraîner des poursuites en vertu de cette loi. L’Agence des
services frontaliers du Canada et la Gendarmerie royale du Canada
sont responsables de l’application des contrôles à l’exportation.
10. Contact
10. Personne-ressource
Mark Richards
Trade Policy Analyst
Export Controls Division
Foreign Affairs and International Trade Canada
125 Sussex Drive
Ottawa, Ontario
K1A 0G2
Telephone: 343-203-4336
Email: mark.richards@international.gc.ca
Mark Richards
Analyste de la politique commerciale
Direction des contrôles à l’exportation
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
125, promenade Sussex
Ottawa (Ontario)
K1A 0G2
Téléphone : 343-203-4336
Courriel : mark.richards@international.gc.ca
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2015
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2015
325
2015-01-28 Canada Gazette Part II, Vol. 149, No. 2
Gazette du Canada Partie II, Vol. 149, n o 2 SOR/DORS/2015-11
Registration
SOR/2015-11 January 14, 2015
Enregistrement
DORS/2015-11 Le 14 janvier 2015
EXPORT AND IMPORT PERMITS ACT
LOI SUR LES LICENCES D’EXPORTATION ET
D’IMPORTATION
Order Amending the Automatic Firearms
Country Control List
Décret modifiant la Liste des pays désignés
(armes automatiques)
P.C. 2015-20 January 13, 2015
C.P. 2015-20 Le 13 janvier 2015
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Foreign Affairs, pursuant to sections 4.11a and 62b of the Export and Import Permits Act3c, makes the
annexed Order Amending the Automatic Firearms Country Control
List.
Sur recommandation du ministre des Affaires étrangères et en
vertu des articles 4.11a et 62b de la Loi sur les licences d’exportation
et d’importation3c, Son Excellence le Gouverneur général en conseil
prend le Décret modifiant la Liste des pays désignés (armes automatiques), ci-après.
ORDER AMENDING THE AUTOMATIC
FIREARMS COUNTRY CONTROL LIST
DÉCRET MODIFIANT LA LISTE DES PAYS
DÉSIGNÉS (ARMES AUTOMATIQUES)
AMENDMENT
MODIFICATION
1
1. The Automatic Firearms Country Control List4 is amended
by adding the following in alphabetical order:
Kuwait
1. La Liste des pays désignés (armes automatiques)41 est modifiée par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
Koweït
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. This Order comes into force on the day on which it is
registered.
2. Le présent décret entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Order.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Décret.)
1. Background
1. Contexte
The Export and Import Permits Act (EIPA) requires that, prior to
a shipment, a person obtain an export permit issued by the Minister
of Foreign Affairs, should that person wish to export from Canada
an item which is included on the Export Control List (ECL). Applications to export goods or technology listed on the ECL are
reviewed on a case-by-case basis by the Government of Canada to
ensure that the proposed export is consistent with Canada’s foreign
and defence policies. Section 4.1 of the EIPA further establishes
that only those countries that have concluded an intergovernmental
defence, research, development, and production arrangement
(IDRDP) with Canada are eligible to be included on the Automatic
Firearms Country Control List (AFCCL). The AFCCL is an export
control measure unique to Canada. There are currently 37 countries listed on the AFCCL, consisting of all 27 NATO member
countries, Australia, Botswana, Chile, Colombia, Finland, New
Zealand, Peru, Saudi Arabia, the Republic of Korea and Sweden.
La Loi sur les licences d’exportation et d’importation (LLEI)
exige qu’une personne obtienne une licence d’exportation, délivrée
par le ministre des Affaires étrangères, si elle souhaite exporter du
Canada un article visé par la Liste des marchandises et technologies d’exportation contrôlée (LMTEC), et ce, avant l’expédition de
l’article en question. Les demandes concernant l’exportation de
marchandises ou de technologies contrôlées sont examinées au cas
par cas par le gouvernement du Canada pour veiller à ce que ces
exportations soient conformes à la politique étrangère et de défense
du Canada. L’article 4.1 de la LLEI prévoit aussi que seuls les pays
qui ont conclu avec le Canada un accord intergouvernemental en
matière de défense, de recherche, de développement et de production peuvent être inscrits sur la Liste des pays désignés (armes
automatiques) [LPDAA]. La LPDAA est une mesure d’exportation
contrôlée unique au Canada. À l’heure actuelle, 37 pays figurent à
la LPDAA, soit les 27 pays membres de l’OTAN, l’Australie, le
a
a
b
b
S.C. 1995, c. 39, s. 171
S.C. 1991, c. 28, s. 3
c
R.S., c. E-19
1
SOR/91-575
L.C. 1995, ch. 39, art.171
L.C. 1991, ch. 28, art. 3
L.R., ch. E-19
1
DORS/91-575
c
326
2015-01-28 Canada Gazette Part II, Vol. 149, No. 2
Gazette du Canada Partie II, Vol. 149, n o 2 SOR/DORS/2015-11
Botswana, le Chili, la Colombie, la Finlande, la Nouvelle-Zélande,
le Pérou, l’Arabie saoudite, la République de Corée et la Suède.
2. Issues
2. Enjeux
The EIPA places very strict controls on the export of certain prohibited firearms, prohibited weapons, prohibited devices (as
defined in the Criminal Code), and components or parts of such
items, examples of which include fully automatic firearms, electric
stun guns and large-capacity magazines. In order to export such
items, an exporter must obtain an export permit. Applications for
export permits for these items are only considered for countries on
the AFCCL. This amendment seeks to expand the AFCCL to
include Kuwait.
La LLEI impose des mesures de contrôle très rigoureuses à l’exportation d’armes à feu prohibées, d’armes prohibées, de dispositifs prohibés (tels qu’ils sont définis dans le Code criminel) et
d’éléments ou de pièces de ceux-ci, comme les armes à feu entièrement automatiques, les pistolets électriques et les chargeurs
grande capacité. Pour pouvoir exporter de tels articles, l’exportateur doit obtenir une licence d’exportation, et les demandes à cet
effet ne sont prises en considération que pour les pays figurant sur
la LPDAA. La présente modification vise à élargir la LPDAA pour
y inclure le Koweït.
3. Objectives
•• Strengthen the Canada-Kuwait defence and security
relationship.
•• Open potential new market opportunities for Canadian exporters by allowing them to apply for export permits for the export
of certain prohibited firearms, prohibited weapons and prohibited devices to Kuwait.
•• Maintain Canada’s policy of strict export controls of certain
prohibited firearms, prohibited weapons and prohibited
devices.
3. Objectifs
•• Renforcer les relations en matière de défense et de sécurité
entre le Canada et le Koweït.
•• Offrir de nouveaux débouchés aux exportateurs canadiens en
leur permettant de présenter des demandes de licence d’exportation en vue de l’exportation de certaines armes à feu prohibées, de certaines armes prohibées et de certains dispositifs
prohibés à destination du Koweït.
•• Appliquer la politique du Canada concernant l’exécution de
contrôles rigoureux sur les exportations de certaines armes à
feu prohibées, de certaines armes prohibées et de certains dispositifs prohibés.
4. Description
4. Description
The amendment to the AFCCL will add Kuwait to the list of
countries that the Governor in Council deems appropriate to export
certain prohibited firearms, prohibited weapons, prohibited devices, and their components or parts. The inclusion of Kuwait on
the AFCCL does not guarantee that the Minister of Foreign Affairs
will issue an export permit for the export of these items and all
applications will remain subject to the Government of Canada’s
case-by-case review process.
La modification de la LPDAA consiste à ajouter officiellement
le Koweït à la liste des pays vers lesquels le gouverneur en conseil
estime approprié de permettre l’exportation d’armes à feu prohibées, d’armes prohibées, de dispositifs prohibés et d’éléments ou
de pièces de ceux-ci. L’inclusion du Koweït à la LPDAA ne garantit pas la délivrance d’une licence d’exportation par le ministre des
Affaires étrangères pour de tels articles, et toutes les demandes présentées à cette fin continueront de faire l’objet d’un examen au cas
par cas par le gouvernement du Canada.
5. “One-for-One” Rule
5. Règle du « un pour un »
The “One-for-One” Rule does not apply to these amendments,
as there is no change in administrative costs to business.
La règle du « un pour un » ne s’applique pas à ces modifications,
puisque les frais administratifs des entreprises sont les mêmes.
6. Small business lens
6. Lentille des petites entreprises
The small business lens does not apply to these amendments, as
there are no costs to small business.
La lentille des petites entreprises ne s’applique pas à ces modifications, puisqu’il n’y a aucun coût pour les petites entreprises.
7. Consultation
7. Consultation
Officials within the Department of Foreign Affairs, Trade and
Development and other Government of Canada departments have
been consulted. Based on established Government of Canada criteria, no objections to Kuwait’s inclusion were received.
Des représentants du ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement (MAECD) et d’autres ministères fédéraux ont été consultés. D’après les critères établis par le gouvernement du Canada, aucune objection n’a été soulevée à l’égard de
l’inclusion du Koweït.
Du 2 avril au 4 mai 2012, le ministère a tenu des consultations
publiques en ligne relatives à l’ajout du Koweït à la LPDAA. Ce
processus a donné lieu à quatre commentaires du public, dont trois
favorables à l’ajout du Koweït à la LPDAA. Un commentaire était
défavorable et soulevait des réserves quant aux problèmes potentiels liés aux droits de la personne. Toutes les réponses ont été
prises en considération au moment de la prise de décision relative
à la présente modification. La préoccupation soulevée dans le commentaire défavorable a été considérée comme pouvant être
Public Web-based consultations were held by the Department of
Foreign Affairs, Trade and Development between April 2, 2012,
and May 4, 2012, regarding the addition of Kuwait to the AFCCL.
There were four responses from the public, with three being supportive of the addition of Kuwait to the AFCCL. One submission
was negative, with the respondent indicating concerns regarding
potential human rights issues. All responses were taken into
account when making a final decision on this amendment. The
concern noted in the negative response was deemed to be fully
327
2015-01-28 Canada Gazette Part II, Vol. 149, No. 2
Gazette du Canada Partie II, Vol. 149, n o 2 SOR/DORS/2015-11
mitigated through Canada’s export permit process, as individual
export permit applications are reviewed on a case-by-case basis,
taking into account Canada’s defence and foreign policies.
entièrement atténuée dans le cadre du processus relatif aux licences
d’exportation du Canada, car les demandes individuelles de licence
d’exportation sont examinées au cas par cas, à la lumière de la
politique étrangère et de la politique en matière de défense du
Canada.
8. Rationale
8. Justification
The EIPA prohibits exports from Canada of certain prohibited
firearms, prohibited weapons, and prohibited devices to any destination not listed on the AFCCL. Adding Kuwait to the AFCCL
allows residents of Canada, as defined under the EIPA, to submit
export permit applications for the export of such items to Kuwait.
The Government of Canada has determined that Kuwait is an
appropriate destination for inclusion on the AFCCL. As stated previously, the addition of a country to the AFCCL does not guarantee
that the Minister of Foreign Affairs will issue an export permit. All
applications are reviewed on a case-by-case basis by the Government of Canada.
En vertu de la LLEI, il est interdit d’exporter à partir du Canada
des armes à feu prohibées, des armes prohibées et des dispositifs
prohibés vers toute destination qui ne figure pas sur la LPDAA.
L’ajout du Koweït à cette liste permet aux résidents du Canada, tel
qu’il a été défini dans la LLEI, de présenter des demandes de
licence d’exportation portant sur des articles de cette nature pour le
Koweït.
L’ajout du Koweït à la LPDAA offre de nouveaux débouchés
pour les résidents du Canada en leur permettant de chercher à
décrocher des contrats dans ce pays pour les articles faisant l’objet
de contrôles en vertu de la LPDAA.
Dernièrement, le Koweït et le Canada ont signé un certain
nombre d’accords qui leur ont permis d’approfondir leur relation
en matière de défense et de sécurité, incluant un accord intergouvernemental en matière de défense, de recherche, de développement et de production conclu en 2014, lequel est obligatoire pour
l’ajout d’un pays à la LPDAA. L’ajout du Koweït à la LPDAA aura
pour effet de renforcer la relation qu’entretient actuellement le
Canada avec ce pays.
Le gouvernement du Canada a déterminé qu’il y avait lieu
d’ajouter le Koweït à la LPDAA. Comme il a été mentionné auparavant, l’ajout d’un pays à la LPDAA ne garantit pas la délivrance
d’une licence d’exportation par le ministre des Affaires étrangères.
Chaque demande est évaluée au cas par cas par le gouvernement du
Canada.
9. Implementation, enforcement and service standards
9. Mise en œuvre, application et normes de service
All items listed on the ECL, including the prohibited firearms,
prohibited weapons and prohibited devices to which the AFCCL
refers, are subject to export permit requirements, unless otherwise
stated. Failure to comply with the EIPA, or its related regulatory or
other requirements, may lead to prosecution. The Canada Border
Services Agency and the Royal Canadian Mounted Police are
responsible for the enforcement of export controls.
Tous les articles figurant sur la Liste des marchandises et technologies d’exportation contrôlée, ce qui comprend les armes à feu
prohibées, les armes prohibées et les dispositifs prohibés auxquels
s’applique la LPDAA, sont assujettis à l’exigence de l’obtention
d’une licence d’exportation, à moins d’indication contraire. Le
non-respect de la LLEI, ou de ses règlements et exigences connexes,
peut entraîner des poursuites en vertu de cette loi. L’Agence des
services frontaliers du Canada et la Gendarmerie royale du Canada
sont responsables de l’application des contrôles à l’exportation.
10. Contact
10. Personne-ressource
Mark Richards
Trade Policy Analyst
Export Controls Division
Foreign Affairs and International Trade Canada
125 Sussex Drive
Ottawa, Ontario
K1A 0G2
Telephone: 343-203-4336
Email: mark.richards@international.gc.ca
Mark Richards
Analyste de la politique commerciale
Direction des contrôles à l’exportation
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
125, promenade Sussex
Ottawa (Ontario)
K1A 0G2
Téléphone : 343-203-4336
Courriel : mark.richards@international.gc.ca
Kuwait’s addition to the AFCCL opens new market opportunities by providing residents of Canada with the opportunity to
explore and compete for contracts in Kuwait for items controlled
under the AFCCL.
Kuwait and Canada have signed a number of agreements in
recent history that have deepened the defence and security relationship, including the IDRDP required to place a country on the
AFCCL in 2014. The addition of Kuwait to the AFCCL will
strengthen the existing relationship between Canada and Kuwait.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2015
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2015
328
2015-01-28 Canada Gazette Part II, Vol. 149, No. 2
Gazette du Canada Partie II, Vol. 149, n o 2 
Erratum:
Erratum :
Canada Gazette, Part II, Vol. 148, No. 27, December 31, 2014
SOR/2014-306
TRANSPORTATION OF DANGEROUS GOODS ACT,
1992
Regulations Amending the Transportation of Dangerous
Goods Regulations (Lithium Metal Batteries, ERAPs
and Updates to Schedules)
At page 3534
Delete subsection 33(2)
and replace with the following:
(2) Subsection 7.1(6) of the Regulations is
replaced by the following:
(6) A person who offers for transport or imports
any of the following dangerous goods by rail
in a tank car must have an approved ERAP if
the quantity exceeds the ERAP index set out
for those dangerous goods in Col. 7 of
Schedule 1:
(a) UN1170, ETHANOL with more than
24% ethanol, by volume, ETHANOL
SOLUTION with more than 24% ethanol, by volume, ETHYL ALCOHOL
with more than 24% ethanol, by volume, or ETHYL ALCOHOL SOLUTION with more than 24% ethanol, by
volume;
(b) UN1202, DIESEL FUEL, GAS OIL
or HEATING OIL, LIGHT;
(c)UN1203, GASOLINE, MOTOR
SPIRIT or PETROL;
(d) UN1267, PETROLEUM CRUDE
OIL;
(e) UN1268, PETROLEUM DISTILLATES, N.O.S., or PETROLEUM
PRODUCTS, N.O.S.;
(f) UN1863, FUEL, AVIATION, TURBINE ENGINE;
(g) UN1987, ALCOHOLS, N.O.S.;
(h) UN1993, FLAMMABLE LIQUID,
N.O.S.;
(i)UN3295,
HYDROCARBONS,
LIQUID, N.O.S.;
(j) UN3475, ETHANOL AND GASOLINE MIXTURE, with more than
10% ethanol, ETHANOL AND
MOTOR SPIRIT MIXTURE, with
more than 10% ethanol, or ETHANOL
AND PETROL MIXTURE, with more
than 10% ethanol; and
(k) UN3494,
PETROLEUM
SOUR
CRUDE OIL, FLAMMABLE, TOXIC.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2015
Gazette du Canada, Partie II, Vol. 148, no 27, le 31 décembre
2014
DORS/2014-306
LOI DE 1992 SUR LE TRANSPORT DES
MARCHANDISES DANGEREUSES
Règlement modifiant le Règlement sur le transport des
marchandises dangereuses (piles au lithium métal, PIU
et mises à jour des annexes)
À la page 3534
Retranchez le paragraphe 33(2)
et le remplacez par ce qui suit :
(2) Le paragraphe 7.1(6) du même règlement
est remplacé par ce qui suit :
(6) Toute personne qui présente au transport ou
qui importe, par train dans un wagon-citerne,
l’une ou l’autre des marchandises dangereuses doit avoir un PIU agréé si la quantité
totale de ces marchandises dangereuses dans
tous les contenants est supérieure à la limite
PIU pour ces marchandises visée à la
colonne 7 de l’annexe 1 :
a) UN1170, ÉTHANOL contenant plus
de 24 % d’éthanol, par volume,
ÉTHANOL EN SOLUTION contenant plus de 24 % d’éthanol, par
volume, ALCOOL ÉTHYLIQUE
contenant plus de 24 % d’éthanol, par
volume, ALCOOL ÉTHYLIQUE EN
SOLUTION contenant plus de 24 %
d’éthanol, par volume;
b) UN1202, DIESEL, GAZOLE ou
HUILE DE CHAUFFE LÉGÈRE;
c) UN1203, ESSENCE;
d) UN1267, PÉTROLE BRUT;
e)
UN1268,
DISTILLATS
DE
PÉTROLE, N.S.A. ou PRODUITS
PÉTROLIERS, N.S.A.;
f)
UN1863, CARBURÉACTEUR;
g) UN1987, ALCOOLS, N.S.A.;
h) UN1993, LIQUIDE INFLAMMABLE,
N.S.A.;
i)UN3295,
HYDROCARBURES,
LIQUIDES, N.S.A.;
j) UN3475, MÉLANGE D’ÉTHANOL
ET D’ESSENCE contenant plus de
10 % d’éthanol;
k) UN3494, PÉTROLE BRUT ACIDE,
INFLAMMABLE, TOXIQUE.
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2015
329
SOR/2015-7—11 2015-01-28 Canada Gazette Part II, Vol. 149, No. 2
TABLE OF CONTENTSSOR:Statutory Instruments (Regulations)
SI:Statutory Instruments (Other than Regulations) and Other Documents
Registration
number
P.C.
number
Minister
Name of Statutory Instrument or Other Document
Page
SOR/2015-7
Environment
Order 2014-87-11-01 Amending the Domestic Substances List..................
308
SOR/2015-8
Environment
Order Amending Schedule 3 to the Canadian Environmental Protection
Act, 1999.......................................................................................................
314
SOR/2015-9
Agriculture and
Agri-Food
Order Amending the Beef Cattle Research, Market Development and
Promotion Levies Order................................................................................
321
SOR/2015-10
2015-19
Foreign Affairs
Order Amending the Automatic Firearms Country Control List..................
323
SOR/2015-11
2015-20
Foreign Affairs
Order Amending the Automatic Firearms Country Control List..................
326
i
SOR/2015-7—11
2015-01-28 Canada Gazette Part II, Vol. 149, No. 2
INDEXSOR:Statutory Instruments (Regulations)
SI:Statutory Instruments (Other than Regulations) and Other Documents
Abbreviations: e — erratum
n — new
r — revises
x — revokes
Name of Statutory Instrument or Other Document
Statutes
Registration
number
Date
Automatic Firearms Country Control List — Order Amending...............................
Export and Import Permits Act
Automatic Firearms Country Control List — Order Amending...............................
Export and Import Permits Act
Beef Cattle Research, Market Development and Promotion Levies Order —
Order Amending..................................................................................................
Farm Products Agencies Act
Domestic Substances List — Order 2014-87-11-01 Amending...............................
Canadian Environmental Protection Act, 1999
Schedule 3 to the Canadian Environmental Protection Act, 1999 — Order
Amending............................................................................................................
Canadian Environmental Protection Act, 1999
Transportation of Dangerous Goods Regulations (Lithium Metal Batteries,
ERAPs and Updates to Schedules) — Regulations Amending...........................
Transportation of Dangerous Goods Act, 1992
SOR/2015-10
14/01/15
323
SOR/2015-11
14/01/15
326
SOR/2015-9
13/01/15
321
SOR/2015-7
08/01/15
308
SOR/2015-8
09/01/15
314
SOR/2014-306
12/12/14
329
ii
Page
Comments
e
2015-01-28 Gazette du Canada Partie II, Vol. 149, no 2
DORS/2015-7—11
TABLE DES MATIÈRESDORS : Textes réglementaires (Règlements)
TR : Textes réglementaires (autres que les Règlements) et autres documents
Numéro
d’enregistrement
Numéro
de C.P.
Ministre
Titre du texte réglementaire ou autre document
Page
DORS/2015-7
Environnement
Arrêté 2014-87-11-01 modifiant la Liste intérieure......................................
308
DORS/2015-8
Environnement
Décret modifiant l’annexe 3 de la Loi canadienne sur la protection de
l’environnement (1999).................................................................................
314
DORS/2015-9
Agriculture et
Agroalimentaire
Ordonnance modifiant l’Ordonnance sur les redevances à payer pour la
recherche, le développement des marchés et la promotion des bovins de
boucherie.......................................................................................................
321
DORS/2015-10
2015-19
Affaires étrangères
Décret modifiant la Liste des pays désignés (armes automatiques).............
323
DORS/2015-11
2015-20
Affaires étrangères
Décret modifiant la Liste des pays désignés (armes automatiques).............
326
iii
2015-01-28 Gazette du Canada Partie II, Vol. 149, no 2
INDEXDORS :
TR :
DORS/2015-7—11
Textes réglementaires (Règlements)
Textes réglementaires (autres que les Règlements) et autres documents
Titre du texte réglementaire ou autre document
Lois
Annexe 3 de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999) —
Décret modifiant..................................................................................................
Protection de l’environnement (1999) (Loi canadienne)
Liste des pays désignés (armes automatiques) — Décret modifiant........................
Licences d’exportation et d’importation (Loi)
Liste des pays désignés (armes automatiques) — Décret modifiant........................
Licences d’exportation et d’importation (Loi)
Liste intérieure — Arrêté 2014-87-11-01 modifiant.................................................
Protection de l’environnement (1999) (Loi canadienne)
Redevances à payer pour la recherche, le développement des marchés et la
promotion des bovins de boucherie — Ordonnance modifiant l’Ordonnance....
Offices des produits agricoles (Loi)
Transport des marchandises dangereuses (piles au lithium métal, PIU et mises à
jour des annexes) — Règlement modifiant le Règlement...................................
Transport des marchandises dangereuses (Loi de 1992)
iv
Abréviations : e — erratum
n — nouveau
r — révise
a — abroge
Numéro
d’enregistrement
Date
DORS/2015-8
09/01/15
314
DORS/2015-10
14/01/15
323
DORS/2015-11
14/01/15
326
DORS/2015-7
08/01/15
308
DORS/2015-9
13/01/15
321
DORS/2014-306
12/12/14
329
Page
Commentaires
e
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising