Manual 18144194

Manual 18144194
Vol. 146, no 25
Vol. 146, No. 25
Canada
Gazette
Gazette
du Canada
Part II
Partie II
OTTAWA, WEDNESDAY, DECEMBER 5, 2012
OTTAWA, LE MERCREDI 5 DÉCEMBRE 2012
Statutory Instruments 2012
Textes réglementaires 2012
SOR/2012-238 to 247 and SI/2012-91
DORS/2012-238 à 247 et TR/2012-91
Pages 2522 to 2596
Pages 2522 à 2596
NOTICE TO READERS
AVIS AU LECTEUR
The Canada Gazette Part II is published under authority of the Statutory
Instruments Act on January 4, 2012, and at least every second Wednesday
thereafter.
La Partie II de la Gazette du Canada est publiée en vertu de la Loi sur les
textes réglementaires le 4 janvier 2012, et au moins tous les deux mercredis
par la suite.
Part II of the Canada Gazette contains all “regulations” as defined in the
Statutory Instruments Act and certain other classes of statutory instruments
and documents required to be published therein. However, certain regulations
and classes of regulations are exempted from publication by section 15 of the
Statutory Instruments Regulations made pursuant to section 20 of the
Statutory Instruments Act.
La Partie II de la Gazette du Canada est le recueil des « règlements »
définis comme tels dans la loi précitée et de certaines autres catégories de
textes réglementaires et de documents qu’il est prescrit d’y publier.
Cependant, certains règlements et catégories de règlements sont soustraits à la
publication par l’article 15 du Règlement sur les textes réglementaires, établi
en vertu de l’article 20 de la Loi sur les textes réglementaires.
The Canada Gazette Part II is available in most libraries for consultation.
On peut consulter la Partie II de la Gazette du Canada dans la plupart des
bibliothèques.
For residents of Canada, the cost of an annual subscription to the Canada
Gazette Part II is $67.50, and single issues, $3.50. For residents of other
countries, the cost of a subscription is US$67.50 and single issues, US$3.50.
Orders should be addressed to Publishing and Depository Services, Public
Works and Government Services Canada, Ottawa, Canada K1A 0S5.
Pour les résidents du Canada, le prix de l’abonnement annuel à la Partie II
de la Gazette du Canada est de 67,50 $ et le prix d’un exemplaire, de 3,50 $.
Pour les résidents d’autres pays, le prix de l’abonnement est de 67,50 $US et
le prix d’un exemplaire, de 3,50 $US. Veuillez adresser les commandes aux
Éditions et Services de dépôt, Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada, Ottawa, Canada K1A 0S5.
The Canada Gazette is also available free of charge on the Internet at
http://gazette.gc.ca. It is accessible in Portable Document Format (PDF) and
in HyperText Mark-up Language (HTML) as the alternate format. The PDF
format of Part I, Part II and Part III is official since April 1, 2003, and is
published simultaneously with the printed copy.
La Gazette du Canada est aussi disponible gratuitement sur Internet au
http://gazette.gc.ca. La publication y est accessible en format de document
portable (PDF) et en langage hypertexte (HTML) comme média substitut. Le
format PDF en direct de la Partie I, de la Partie II et de la Partie III est officiel
depuis le 1er avril 2003 et est publié en même temps que la copie imprimée.
Copies of Statutory Instruments that have been registered with the Clerk of
the Privy Council are available, in both official languages, for inspection and
sale at Room 418, Blackburn Building, 85 Sparks Street, Ottawa, Canada.
Des exemplaires des textes réglementaires enregistrés par le greffier du
Conseil privé sont à la disposition du public, dans les deux langues officielles,
pour examen et vente à la Pièce 418, Édifice Blackburn, 85, rue Sparks,
Ottawa, Canada.
For information regarding reproduction rights, please contact Public Works
and Government Services Canada, by telephone at 613-996-6886 or by email
at droitdauteur.copyright@tpsgc-pwgsc.gc.ca.
Pour obtenir des renseignements sur les droits de reproduction,
veuillez communiquer avec Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada, par téléphone au 613-996-6886 ou par courriel à l’adresse
droitdauteur.copyright@tpsgc-pwgsc.gc.ca.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, 2012
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2012
ISSN 1494-6122
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2012
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2012
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Registration
SOR/2012-238
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-238
November 14, 2012
Enregistrement
DORS/2012-238
Le 14 novembre 2012
NATIONAL ENERGY BOARD ACT
LOI SUR L’OFFICE NATIONAL DE L’ÉNERGIE
Regulations Amending the Power Line Crossing
Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les
croisements de lignes de transport d’électricité
The National Energy Board, pursuant to subsection 58.28(4)a
and paragraphs 58.33(c)b and 112(5)(c)c of the National Energy
Board Actd, makes the annexed Regulations Amending the Power
Line Crossing Regulations.
November 9, 2012
En vertu du paragraphe 58.28(4)a et des alinéas 58.33c)b et
112(5)c)c de la Loi sur l’Office national de l’énergied, l’Office
national de l’énergie prend le Règlement modifiant le Règlement
sur les croisements de lignes de transport d’électricité, ci-après.
Le 9 novembre 2012
REGULATIONS AMENDING THE POWER LINE CROSSING REGULATIONS RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES CROISEMENTS DE LIGNES DE TRANSPORT D’ÉLECTRICITÉ AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The definitions “facility”, “power line” and “utility
owner” in section 2 of the Power Line Crossing Regulations1
are repealed.
1. Les définitions de « installation », « ligne de transport
d’électricité » et « propriétaire d’installation de service pu­
blic », à l’article 2 du Règlement sur les croisements de lignes
de transport d’électricité1, sont abrogées.
2. (1) Le passage de l’article 4 du même règlement précé­
dant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
4. Pour l’application de l’alinéa 58.28(1)c) de la Loi, les cir­
constances dans lesquelles une personne peut construire une ligne
internationale ou interprovinciale qui passe sur ou sous une instal­
lation ou au-dessus ou le long de celle-ci sont les suivantes :
(2) Les alinéas 4c) et d) du même règlement sont remplacés
par ce qui suit :
c) le titulaire ou son sous-traitant a obtenu l’autorisation écrite du propriétaire de l’installation;
d) le propriétaire de l’installation et le titulaire ou son sous­
traitant se sont entendus sur les modalités et sur le calendrier de
construction, qui sont consignés par écrit; 2. (1) The portion of section 4 of the Regulations before
paragraph (a) is replaced by the following:
4. For the purposes of paragraph 58.28(1)(c) of the Act, the cir­
cumstances in which a person may construct an international or
interprovincial power line that passes on, over, along or under a
facility are as follows:
(2) Paragraphs 4(c) and (d) of the Regulations are replaced
by the following:
(c) written permission has been obtained by the holder or the
holder’s sub-contractor from the owner of the facility;
(d) a written construction procedure and schedule have been
agreed to by the holder or the holder’s sub-contractor and the
owner of the facility; and
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
3. These Regulations come into force on the day on which
section 87 of the Jobs, Growth and Long-term Prosperity Act,
chapter 19 of the Statutes of Canada 2012, comes into force.
3. Le présent règlement entre en vigueur à la date d’entrée
en vigueur de l’article 87 de la Loi sur l’emploi, la croissance
et la prospérité durable, chapitre 19 des Lois du Canada
(2012).
REGULATORY IMPACT ANALYSIS STATEMENT RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
1. Background
1. Contexte
The National Energy Board (the Board) regulates international
power lines and designated interprovincial power lines.
L’Office national de l’énergie (l’Office) réglemente les lignes
internationales et les lignes interprovinciales désignées de trans­
port d’électricité.
———
———
a
a
b
c
d
1
S.C. 2012, c. 19. s. 87
S.C. 2012, c. 19, s. 88
S.C. 2012, c. 19, s. 92(1)
R.S., c. N-7
SOR/95-500
2522
b
c
d
1
L.C. 2012, ch. 19, art. 87
L.C. 2012, ch. 19, art. 88
L.C. 2012, ch. 19, par. 92(1)
L.R. ch. N-7
DORS/95-500
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-238
The consequential amendments to the Power Line Crossing
Regulations (PLCR), SOR/95-500, arise from the amendments to
the National Energy Board Act (NEB Act) in the Jobs, Growth
and Long-term Prosperity Act (the Act), chapter 19 of the Statutes
of Canada, 2012, which received Royal Assent on June 29, 2012.
These amending Regulations will come into force when sec­
tion 87 of the Act comes into force.
Prior to the amendments, the NEB Act required persons to ob­
tain leave of the Board when planning to construct a power line
across, on, along or under a facility or utility, or to construct a
facility across, on, along or under a power line. The NEB Act
gave the Board authority to make orders or regulations for the
conditions under which leave of the Board is not required for such
crossings. In 1995, the Board made the PLCR, pursuant to para­
graph 58.33(c), subsection 108(5.1) and paragraph 112(5)(c) of
the NEB Act.
The PLCR establish the conditions under which leave of the
Board is not required to construct crossings involving an interna­
tional or interprovincial power line, or to excavate using power
operated equipment or explosives within 30 metres of such a
power line. The Regulations also establish minimum technical
standards for design and construction of such crossings.
The Standing Joint Committee for the Scrutiny of Regulations
reviewed the PLCR and raised an issue of syntax in the portion of
section 4 preceding paragraph (a). The Board committed to
amending the PLCR to address this issue. However, this issue is
no longer relevant because section 4 of the PLCR will be
amended to align with the amendments to the NEB Act.
Les modifications consécutives au Règlement sur les croise­
ments de lignes de transport d’électricité (le Règlement),
DORS/95-500, découlent des modifications apportées à la Loi sur
l’Office national de l’énergie (Loi sur l’ONÉ) dans la Loi sur
l’emploi, la croissance et la prospérité durable [la Loi], chapi­
tre 19 des Lois du Canada (2012), qui a reçu la sanction royale le
29 juin 2012. Ce règlement modificatif entrera en vigueur lorsque
l’article 87 de la Loi entrera lui-même en vigueur.
Avant les modifications, la Loi sur l’ONÉ exigeait l’autorisa­
tion de l’Office pour construire une ligne de transport d’électricité
qui traverse une installation ou une installation de service public
qui se trouve au-dessus, au-dessous ou le long de celle-ci, ou en­
core pour construire une installation qui traverse une ligne de
transport d’électricité ou qui se trouve au-dessus, au-dessous ou le
long d’une telle ligne. La Loi sur l’ONÉ donnait à l’Office le
pouvoir de prendre des ordonnances ou des règlements prévoyant
les conditions dans lesquelles son autorisation n’est pas requise
pour ces croisements. En 1995, l’Office a pris le règlement sus­
mentionné en vertu de l’alinéa 58.33c), du paragraphe 108(5.1) et
de l’alinéa 112(5)c) de la Loi sur l’ONÉ.
Le Règlement établit les conditions dans lesquelles l’autorisa­
tion de l’Office n’est pas requise pour construire des installations
qui croisent des lignes internationales ou interprovinciales de
transport d’électricité, ou pour faire des travaux d’excavation au
moyen d’équipement mécanique ou d’explosifs à moins de
30 mètres de telles lignes. Le Règlement prévoit aussi des normes
techniques minimales pour la conception et la construction de
telles installations.
Le Comité mixte permanent d’examen de la réglementation
s’est penché sur le Règlement et a décelé un problème de syntaxe
dans le passage de l’article 4 précédant l’alinéa a). L’Office s’est
engagé à modifier le Règlement pour régler le problème. Toute­
fois, ce problème a été éliminé par le fait que l’article 4 du Rè­
glement sera modifié en fonction de modifications apportées à la
Loi sur l’ONÉ.
2. Issue
2. Enjeux/problèmes
Recent amendments to the NEB Act require consequential
amendments to the PLCR.
The PLCR were made pursuant to paragraph 58.33(c), subsec­
tion 108(5.1) and paragraph 112(5)(c) of the NEB Act.
Paragraph 112(5)(c) authorized, in part, the making of section 3
of the PLCR. The amendments to that paragraph do not impact
section 3, and therefore it is not necessary to amend this section
of the PLCR.
The amendments to the NEB Act include
• a new subsection 58.28. Subsection 58.28(4) gives the Board
the authority to make regulations specifying circumstances
under which a person may construct an international or inter­
provincial power line that passes on, over, along or under a
facility;
• the repeal of section 58.29, which dealt with constructing a
power line across a facility;
• the removal of the Board’s authority under the former subsec­
tion 108(5.1) to make regulations prescribing the circum­
stances under which leave under subsection 108 is not neces­
sary to carry an international or interprovincial power line
across a utility; and
Les modifications apportées récemment à la Loi sur l’ONÉ né­
cessitent des modifications corrélatives au Règlement.
Le Règlement était fondé sur l’alinéa 58.33c), le paragra­
phe 108(5.1) et l’alinéa 112(5)c) de la Loi sur l’ONÉ.
L’alinéa 112(5)c) a permis, en partie, l’adoption de l’article 3
du Règlement. Les modifications apportées à cet alinéa n’ayant
pas d’effet sur l’article 3, il n’est pas nécessaire de changer cet
article du Règlement.
Les modifications à la Loi sur l’ONÉ sont les suivantes :
• nouvel article 58.28 — Le paragraphe 58.28(4) confère à
l’Office le pouvoir de rédiger des règlements prévoyant les
circonstances dans lesquelles il est possible de construire une
ligne internationale ou interprovinciale de transport d’électri­
cité qui passe sur ou sous une installation ou au-dessus ou le
long de celle-ci;
• abrogation de l’article 58.29 qui porte sur la construction de
lignes de transport d’électricité traversant une installation;
• retrait du pouvoir conféré à l’Office en vertu de l’ancien para­
graphe 108(5.1) pour prendre des règlements prévoyant les
circonstances dans lesquelles il n’est pas nécessaire d’obtenir
une autorisation en vertu de l’article 108 pour qu’une ligne
2523
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-238
• the introduction of new navigable waters provisions through
amendments to Part III.1 of the NEB Act. These amendments
affect the authorities under which the PLCR were made. How­
ever, both before and after the amendments to the NEB Act,
the PLCR did not and does not contain provisions that govern
crossings of navigable waters.
internationale ou interprovinciale puisse traverser une installa­
tion de service public;
• nouvelles dispositions sur les eaux navigables ajoutées par les
modifications à la partie III.1 de la Loi sur l’ONÉ — Ces mo­
difications ont un effet sur les pouvoirs prévus pour prendre le
Règlement. Cependant, le Règlement ne renferme pas de dis­
positions régissant les croisements d’eaux navigables, et ce, ni
avant ni après les modifications à la Loi sur l’ONÉ.
As a result of these amendments to the NEB Act, section 4 of
the PLCR is amended to remove references to the sections 58.29
and 108 of the NEB Act and to add a reference to the new para­
graph 58.28(1)(c).
Par suite des modifications à la Loi sur l’ONÉ, l’article 4 du
Règlement est modifié de manière à enlever le renvoi aux arti­
cles 58.29 et 108 de la Loi sur l’ONÉ et à ajouter un renvoi au
nouvel alinéa 58.28(1)c).
3. Objectives
3. Objectifs
The objectives of the amendments to the PLCR are to
• reflect the changes to the NEB Act; and
• maintain existing provisions that minimize the regulatory
burden for both specified activities in proximity to power
lines, and for the construction of power lines that pass on,
over, along or under a facility.
Objectifs des modifications au Règlement :
• refléter les modifications apportées à la Loi sur l’ONÉ;
• maintenir les dispositions existantes qui minimisent le fardeau
réglementaire aussi bien pour certaines activités précises à
proximité des lignes de transport d’électricité, que pour la
construction de lignes de transport d’électricité qui passent sur
ou sous une installation ou qui se trouvent au-dessus ou le
long d’une telle installation.
Notwithstanding these amendments, these Regulations con­
tinue to have the effect of minimizing the regulatory burden on
industry and the public.
Nonobstant ces modifications, le Règlement continue de ré­
duire au minimum le fardeau réglementaire pour l’industrie et le
public.
4. Description
4. Description
The consequential amendments to the PLCR reflect amend­
ments to regulation-making power provisions in the NEB Act,
particularly those in Part III.1, Construction and Operation of
Power Lines.
Les modifications consécutives au Règlement reflètent les
changements aux dispositions concernant le pouvoir de prendre
des règlements dans la Loi sur l’ONÉ, en particulier à la partie III.1, Construction et exploitation de lignes de transport
d’électricité.
The Board amends the PLCR pursuant to amended para­
graphs 58.33(c) and 112(5)(c), and the new subsection 58.28(4)
of the NEB Act, where appropriate.
L’Office modifie le Règlement en fonction des modifications
apportées aux alinéas 58.33c) et 112(5)c) et au nouveau paragra­
phe 58.28(4) de la Loi sur l’ONÉ, comme il convient.
In the new subsection 58.28(4) of the NEB Act, the Board has
the authority to make regulations specifying circumstances under
which a person may construct an international or interprovincial
power line that passes on, over, along or under a facility. The
circumstances specified in the amending Regulations remain the
same as the circumstances to construct a power line across, on,
along or under a facility in the existing section 4 of the PLCR
(e.g. meeting certain technical standards for design and construc­
tion of power line crossings).
Le nouveau paragraphe 58.28(4) confère à l’Office le pouvoir
de prendre des règlements prévoyant les circonstances dans les­
quelles il est possible de construire une ligne internationale ou
interprovinciale de transport d’électricité qui passe sur ou sous
une installation, ou qui se trouve au-dessus ou le long de cette
dernière. Les circonstances énoncées dans le règlement modifica­
tif restent les mêmes que celles qui s’appliquent à la construction
d’une ligne de transport d’électricité passant sur ou sous une ins­
tallation, ou qui se trouve au-dessus ou le long de cette dernière, à
l’article 4 actuel du Règlement, c’est-à-dire que certaines normes
techniques de conception et de construction s’appliquent aux
croisements de lignes de transport d’électricité.
The replacement for section 4 of the PLCR no longer makes
reference to sections 58.29 and 108 of the NEB Act. Sec­
tion 58.29, which deals with constructing a power line across a
facility, is repealed. Section 108, which applied to international
and interprovincial power lines that cross utilities (other than
navigable waters and railways), is replaced. The new section 108
does not apply to international and interprovincial power lines
crossing utilities by the operation of the amended section 58.27
and the new section 58.271.
L’article 4 modifié du Règlement ne fait plus renvoi aux arti­
cles 58.29 et 108 de la Loi sur l’ONÉ. L’article 58.29, traitant de
la construction d’une ligne de transport d’électricité passant sur
ou sous une installation, est abrogé. L’article 108, qui s’appliquait
aux installations de services publics croisant les lignes internatio­
nales et interprovinciales de transport d’électricité (autres que les
eaux navigables et les voies ferrées), est remplacé. Le nouvel
article 108 ne s’applique pas aux lignes internationales et inter­
provinciales de transport d’électricité, par effet de l’article modi­
fié 58.27 et du nouvel article 58.271.
2524
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-238
As a result of these amendments to the NEB Act, the portion of
section 4 before paragraph (a) of the PLCR is amended to
(i) refer to new paragraph 58.28(1)(c) specifying circumstances
under which a person may construct an international or inter­
provincial power line that passes on, over, along or under a fa­
cility; and
(ii) remove references to sections 58.29 and 108 of the NEB
Act.
The term “facility” is used in the NEB Act and it is not defined.
The meaning of “facility” in the PLCR is intended to be the same
as the meaning in the NEB Act. Consequently, the definition of
“facility” in the PLCR is unnecessary and the definition is
deleted.
Par suite de ces modifications à la Loi sur l’ONÉ, le passage de
l’article 4 précédant l’alinéa a) du Règlement renferme les chan­
gements suivants :
(i) renvoi au nouvel alinéa 58.28(1)c) prévoyant les circonstan­
ces dans lesquelles il est possible de construire une ligne inter­
nationale ou interprovinciale de transport d’électricité qui passe
sur ou sous une installation ou au-dessus, ou le long de celle-ci;
(ii) suppression des renvois aux articles 58.29 et 108 de la Loi
sur l’ONÉ.
Comme le nouvel article 58.28 ne porte pas sur les installations
de service public, les renvois à « propriétaire d’installation de
service public » aux alinéas 4c) et d) du Règlement, sont suppri­
més. L’article modifié 58.27 et le nouvel article 58.271 excluent
l’application de l’article 108 pour les lignes internationales et les
lignes interprovinciales désignées de transport d’électricité qui
traversent des installations de services publics. Les alinéas 4c) et
d) étaient les seules dispositions qui renvoyaient à « propriétaire
d’installation de service public » dans le Règlement. La définition
de « propriétaire d’installation de service public » n’étant plus
nécessaire dans le Règlement, elle est abrogée.
Les définitions de « ligne internationale de transport d’électri­
cité » et de « ligne interprovinciale de transport d’électricité » à
l’article 2 de la Loi sur l’ONÉ restent inchangées. Le nouvel arti­
cle 58.303 de Loi sur l’ONÉ précise les catégories de lignes de
transport d’électricité auxquelles les nouveaux articles 58.28 et
58.31 de cette même loi s’appliquent. L’article 58.24 actuel de la
Loi sur l’ONÉ ainsi que l’article 58.27 modifié et le nouvel arti­
cle 58.271 indiquent les catégories de lignes de transport d’élec­
tricité auxquelles l’article 112 s’applique. Les dispositions
d’application de la Loi sur l’ONÉ décrivent donc les catégories de
lignes de transport d’électricité utilisées pour interpréter les arti­
cles 3 et 4 du Règlement. La définition actuelle de « ligne de
transport d’électricité » étant devenue inutile, elle est supprimée.
Par ailleurs, le terme « installation » est employé dans la Loi
sur l’ONÉ sans être défini. La signification de ce terme est la
même dans le Règlement et dans la Loi sur l’ONÉ. Par consé­
quent la définition d’« installation » est inutile et est supprimée du
Règlement.
5. Consultation
5. Consultation
The Board notified NEB-regulated companies and other inter­
ested people and groups that the proposed amendments to the
PLCR aligned with amendments to the NEB Act and the Board
invited written comments for a period of 30 days on the draft
regulations. The draft Regulations Amending the Power Line
Crossing Regulations were also posted on the NEB Web site. The
Board received no comments.
These Regulations will come into force when section 87 of the
Jobs, Growth and Long-term Prosperity Act, chapter 19 of the
Statutes of Canada, 2012, comes into force.
L’Office a informé les sociétés qu’il réglemente et les autres
personnes ou groupes intéressés que les modifications proposées
au Règlement sont alignées sur les changements apportés à la Loi
sur l’ONÉ. L’Office a sollicité des commentaires par écrit sur
l’ébauche de règlement pendant une période de 30 jours.
L’ébauche du Règlement modifiant le Règlement sur les croise­
ments de lignes de transport d’électricité a été affichée également
dans le site Web de l’Office. L’Office n’a reçu aucun
commentaire.
Comme les modifications au Règlement n’ont aucune répercus­
sion et qu’elles visent toujours à réduire au minimum le fardeau
de la réglementation sur l’industrie et le public, elles sont exemp­
tées de la publication préalable et sont publiées directement dans
la Partie II de la Gazette du Canada.
Ce règlement entrera en vigueur lorsque l’article 87 de la Loi
sur l’emploi, la croissance et la prospérité durable, chapitre 19
des Lois du Canada (2012), entrera lui-même en vigueur.
6. Rationale
6. Justification
The consequential amendments to the PLCR arise from the
amendment to the NEB Act, which received Royal Assent on
June 29, 2012.
Les modifications consécutives au Règlement découlent des
changements apportés à la Loi sur l’ONÉ, qui ont reçu la sanction
royale le 29 juin 2012.
The reference to “utility owner” in paragraphs 4(c) and (d) of
the PLCR are removed because the new section 58.28 does not
deal with utilities, and the amended section 58.27 and the new
section 58.271 exclude the application of section 108 for interna­
tional and interprovincial power lines that cross utilities. Para­
graphs 4(c) and (d) were the only provisions that referred to “util­
ity owner” in the PLCR. As a result, the definition of “utility
owner” in the PLCR becomes unnecessary and is repealed.
The definitions of “international power line” and “interprovin­
cial power line” in section 2 of the NEB Act are unchanged. The
new section 58.303 of the NEB Act identifies the classes of
power lines to which the new sections 58.28 and 58.31 of the
NEB Act apply. The existing section 58.24 of the NEB Act,
together with the amended section 58.27 and the new 58.271,
identifies the classes of power lines to which section 112 applies.
Therefore, the application provisions of the NEB Act describe the
classes of power line to be used in interpreting sections 3 and 4 of
the PLCR. Consequently, the current definition of “power line”
becomes unnecessary and is repealed.
As the modifications to the PLCR have no impact and continue
to have the effect of minimizing the regulatory burden on industry
and the public, the amendment is exempted from prepublication
and is being published directly in the Canada Gazette, Part II.
2525
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-238
7. Contact
7. Personne-ressource
Chantal Briand
Regulations Drafting Specialist
Regulatory Approaches
Strategy and Analysis
National Energy Board
444 Seventh Avenue SW
Calgary, Alberta
T2P 0X8
Telephone: 403-292-4800
Email: chantal.briand@neb-one.gc.ca
Chantal Briand
Spécialiste en rédaction de règlements
Approches de réglementation
Stratégie et analyse
Office national de l’énergie
444, Septième Avenue S.-O.
Calgary (Alberta)
T2P 0X8
Téléphone : 403-292-4800
Courriel : chantal.briand@neb-one.gc.ca
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2012
2526
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2012
2012-12-05
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, n o 25
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
SOR/DORS/2012-239
Registration
SOR/2012-239 november 14, 2012
Enregistrement
DORS/2012-239
pubLic SERvicE EmpLOymEnt act
LOi SuR L’EmpLOi DanS La fOnctiOn pubLiquE
Regulations amending the political activities
Regulations
Règlement modifiant le Règlement concernant les
activités politiques
the public Service commission, pursuant to section 221a of the
Public Service Employment Act2b, hereby makes the annexed Regulations Amending the Political Activities Regulations.
La commission de la fonction publique, en vertu de l’article 221a
de la Loi sur l’emploi dans la fonction publique2b, prend le Règlement modifiant le Règlement concernant les activités politiques,
ci-après.
Ottawa, le 6 novembre 2012
La présidente de la Commission de la fonction publique
annE-maRiE RObinSOn
La commissaire
SuSan caRtwRight
Ottawa, november 6, 2012
annE-maRiE RObinSOn
President of the Public Service Commission
SuSan caRtwRight
Commissioner
RegulatiOnS amenDing the pOlitical
activitieS RegulatiOnS
Le 14 novembre 2012
Règlement mODifiant le Règlement
cOnceRnant leS activitéS pOlitiqueS
amenDmentS
mODificatiOnS
1
1. Sections 2 and 3 of the Political Activities Regulations3 are
replaced by the following:
2. (1) a request for permission, referred to in subsection 114(1)
or (2) or 115(1) of the act, and a request for leave of absence with­
out pay, referred to in subsection 114(3) of the act, must be in
writing and must contain the following information:
(a) with respect to the duties that the employee performs on a
permanent and temporary basis,
(i) the nature of their duties, including their position title,
(ii) a detailed description of their duties, approved by the rel­
evant organization,
(iii) the location of their place of work, and
(iv) the level and visibility of their position and duties; and
(b) the nature of the election and, if applicable, the electoral
district.
(2) the commission may, in addition to the information referred
to in subsection (1), request from the employee or relevant organ­
ization any other information that is necessary to determine
whether seeking nomination or being a candidate impairs or is per­
ceived as impairing the employee’s ability to perform their duties
in a politically impartial manner.
2. Sections 4 and 5 of the Regulations are replaced by the
following:
4. in making a decision in accordance with sections 114 and 115
of the act, the commission must review and analyse any informa­
tion that is requested from the employee and the relevant
organization.
5. the commission must, within 30 days after the day on which
it receives all of the information requested under section 2, notify
1. les articles 2 et 3 du Règlement concernant les activités
politiques31 sont remplacés par ce qui suit :
2. (1) La demande de permission visée aux paragraphes 114(1)
ou (2) ou 115(1) de la Loi et la demande de congé sans solde visée
au paragraphe 114(3) de la Loi sont faites par écrit et contiennent
les renseignements suivants :
a) à l’égard des fonctions que le fonctionnaire exerce de façon
permanente et temporaire :
(i) la nature de celles-ci, y compris le titre du poste,
(ii) une description détaillée de ces fonctions approuvée par
l’administration en cause,
(iii) l’emplacement du lieu de travail,
(iv) le niveau et la visibilité du poste et des fonctions;
b) la nature de l’élection et, le cas échéant, la circonscription
visée.
(2) La commission peut, en plus des renseignements visés au
paragraphe (1), exiger du fonctionnaire ou de l’administration en
cause tout autre renseignement nécessaire pour établir si le fait
d’être candidat à une élection ou de tenter de le devenir porte
atteinte ou semble porter atteinte à la capacité du fonctionnaire
d’exercer ses fonctions de façon politiquement impartiale.
2. les articles 4 et 5 du même règlement sont remplacés par
ce qui suit :
4. pour prendre sa décision conformément aux articles 114 ou
115 de la Loi, la commission examine et analyse les renseigne­
ments exigés du fonctionnaire et de l’administration en cause.
a
a
b
1
S.c. 2006, c. 9, s. 100
S.c. 2003, c. 22, ss. 12 and 13
SOR/2005-373
5. Dans les trente jours suivant la date de réception de tous les
renseignements exigés par l’article 2, la commission informe par
b
1
L.c. 2006, ch. 9, art. 100
L.c. 2003, ch. 22, art. 12 et 13
DORS/2005-373
2527
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, n o 25
SOR/DORS/2012-239
in writing the employee and the deputy head of the relevant organ­
ization of its decision, including reasons and any applicable
conditions.
écrit le fonctionnaire et l’administrateur général de l’administra­
tion en cause de sa décision en précisant les motifs et indique les
conditions auxquelles l’octroi de la permission est assujettie le cas
échéant.
3. Section 7 of the Regulations is replaced by the following:
3. l’article 7 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
7. (1) L’allégation selon laquelle le fonctionnaire ne s’est pas
conformé à l’un des paragraphes 113(1), 114(1) à (3) et 115(1) de
la Loi et l’allégation selon laquelle l’administrateur général a
contrevenu à l’article 117 de la Loi peuvent être présentées par
écrit à la commission.
(2) Le fait que l’allégation ne soit pas présentée par écrit n’a pas
pour effet d’empêcher la commission de mener une enquête sur
celle-ci si :
a) dans le cas d’une allégation faite contre un fonctionnaire,
l’activité politique visée peut porter ou sembler porter atteinte à
sa capacité d’exercer ses fonctions de façon politiquement
impartiale;
b) dans le cas d’une allégation faite contre un administrateur
général, il y a des raisons de croire que celui-ci a contrevenu à
l’article 117 de la Loi.
4. (1) le passage du paragraphe 8(1) du même règlement
précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
8. (1) L’allégation est présentée à la commission dans le délai
suivant :
(2) le paragraphe 8(2) du même règlement est remplacé par
ce qui suit :
(2) Le non-respect du délai de présentation n’a pas pour effet
d’empêcher la commission de mener une enquête sur l’allégation
si :
a) dans le cas d’une allégation faite contre un fonctionnaire,
l’activité politique visée peut porter ou sembler porter atteinte à
sa capacité d’exercer ses fonctions de façon politiquement
impartiale;
b) dans le cas d’une allégation faite contre un administrateur
général, il y a des raisons de croire que celui-ci a contrevenu à
l’article 117 de la Loi.
(3) pour l’application du paragraphe (1), l’allégation est réputée
avoir été présentée :
a) dans le cas où elle est expédiée par la poste, le sixième jour
suivant :
(i) la date du cachet de la poste ou de l’empreinte de machine
à affranchir autorisée par la Société canadienne des postes,
(ii) si la date du cachet et celle de l’empreinte figurent toutes
deux sur l’enveloppe, celle de ces dates qui est postérieure à
l’autre;
b) dans le cas où elle est livrée en mains propres ou par un ser­
vice de messagerie, à la date de livraison;
c) dans le cas où elle est transmise par un moyen électronique, à la date de transmission.
5. l’annexe du même règlement est abrogée.
7. (1) an allegation that an employee has failed to comply with
any of subsections 113(1), 114(1) to (3) and 115(1) of the act or
that a deputy head has contravened section 117 of the act may be
made by submitting the allegation to the commission in writing.
(2) failure to submit an allegation in writing does not prevent the
commission from investigating the allegation if,
(a) in the case of an allegation against an employee, the political
activity alleged to be improper could impair or be perceived as
impairing the ability of that employee to perform their duties in
a politically impartial manner; and
(b) in the case of an allegation against a deputy head, there is
reason to believe that the deputy head has contravened sec­
tion 117 of the act.
4. (1) the portion of subsection 8(1) of the Regulations before
paragraph (a) is replaced by the following:
8. (1) an allegation must be submitted to the commission within
the following time frame:
(2) Subsection 8(2) of the Regulations is replaced by the
following:
(2) failure to make an allegation within the time frame pre­
scribed in subsection (1) does not prevent the commission from
investigating the allegation if
(a) in the case of an allegation against an employee, the political
activity alleged to be improper could impair or be perceived as
impairing the ability of that employee to perform their duties in
a politically impartial manner; and
(b) in the case of an allegation against a deputy head, there is
reason to believe that the deputy head has contravened sec­
tion 117 of the act.
(3) for the purpose of subsection (1), an allegation is deemed to
have been submitted on the day that is,
(a) if the allegation is sent by mail, six days after
(i) the date of the postmark or the date of the postage meter
impression authorized by canada post corporation, or
(ii) if both the postmark and the postage meter impression
appear on the envelope, the date of the later of them;
(b) if the allegation is delivered by hand or by courier service,
the day on which it is delivered; and
(c) if the allegation is transmitted by electronic means, the day
on which it is transmitted.
5. the schedule to the Regulations is repealed.
cOming intO fORce
entRée en vigueuR
6. these Regulations come into force on the day on which
they are registered.
6. le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
2528
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, n o 25
RegulatORy impact
analySiS Statement
(This statement is not part of the Regulations.)
SOR/DORS/2012-239
RéSumé De l’étuDe D’impact De la RéglementatiOn
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
issues and objectives
enjeux et objectifs
the Regulations Amending the Political Activities Regulations
(RapaR) clarify certain provisions of the Political Activities Regulations (paR) to facilitate decision-making, and incorporate the
recommendations of the Standing Joint committee for the Scrutiny
of Regulations (SJcSR) to prescribe a specific timeframe to render
a decision after the public Service commission (pSc) receives
complete information from federal public service employees
requesting permission to seek nomination or be a candidate in a
federal, provincial, territorial or municipal election or for leave
without pay (LwOp), if applicable.
Le Règlement modifiant le Règlement concernant les activités
politiques (le RmRcap) clarifie certains articles du Règlement
concernant les activités politiques (le Rcap) de manière à favori­
ser la prise de décision, et à intégrer les recommandations du
comité mixte permanent d’examen de la réglementation (cmpER)
relativement à l’établissement d’une période fixe à l’intérieur de
laquelle la commission de la fonction publique (la cfp) doit
rendre une décision une fois en possession de tous les renseigne­
ments exigés d’un fonctionnaire fédéral qui désire une permission
pour se porter candidat, ou pour tenter de le devenir, dans le cadre
d’une élection fédérale, provinciale, territoriale ou municipale, ou,
s’il y a lieu, un congé sans solde (cSS).
Description and rationale
Description et justification
part 7 of the Public Service Employment Act (pSEa) establishes
a regime governing the political activities of employees that bal­
ances their right to engage in those activities while maintaining the
principle of political impartiality in the public service. Sections 114
and 115 of the pSEa allow the pSc to grant permission to employ­
ees who request permission to seek nomination and/or become
candidates in federal, provincial, territorial or municipal elections
and LwOp, if applicable. to do this, the pSc must be satisfied that
seeking nomination or being a candidate will not impair or be per­
ceived as impairing the employee’s ability to perform their duties
in a politically impartial manner. Sections 118 and 119 of the
pSEa authorize the pSc to investigate an allegation that an
employee or a deputy head has failed to comply with the political
activities provisions.
La partie 7 de la Loi sur l’emploi dans la fonction publique
(LEfp) prévoit un régime régissant les activités politiques des
fonctionnaires en maintenant un équilibre entre leur droit de se
livrer à des activités politiques, tout en respectant le principe d’im­
partialité politique au sein de la fonction publique. Les articles 114
et 115 de la LEfp autorisent la cfp à accorder une permission et
un cSS, s’il y a lieu, aux fonctionnaires désireux de se porter can­
didats ou d’être candidats à une élection fédérale, provinciale, ter­
ritoriale ou municipale. pour ce faire, la cfp doit être convaincue
que le fait d’être ou de tenter de devenir candidat ne portera pas
atteinte ou ne semblera pas porter atteinte à la capacité du fonction­
naire d’exercer ses fonctions de façon politiquement impartiale.
Les articles 118 et 119 de la LEfp autorisent la cfp à mener une
enquête sur toute allégation selon laquelle un fonctionnaire ou un
administrateur général ne s’est pas conformé à l’une ou l’autre des
dispositions relatives aux activités politiques.
Le Rcap comporte deux parties. La partie 1 prévoit comment
un fonctionnaire qui veut se porter candidat à une élection, ou ten­
ter de le devenir, doit préalablement présenter à la cfp sa demande
de permission ou, s’il y a lieu, de cSS, conformément aux exi­
gences des paragraphes 114(1), (2) et (3), et de l’article 115 de la
LEfp. La partie 2 fournit des renseignements sur les délais pres­
crits pour présenter les allégations concernant des activités poli­
tiques irrégulières, sur la façon dont une personne peut faire des
allégations (il y a un formulaire pour ce faire), sur les enquêtes
menées en vertu des articles 118 ou 119 de la LEfp, et sur la divul­
gation de renseignements obtenus dans le cadre d’une enquête.
Le RmRcap permet de clarifier le Rcap et de faciliter son
application :
1. Dans la partie 1, le terme « demandeur » est remplacé par le
terme « fonctionnaire » dans la version française, et le terme
« applicant » est remplacé par le terme « employee » dans la
version anglaise, pour être conforme à la terminologie de la
LEfp, et à celle des lois habilitantes des six administrations
dont les employés sont assujettis à la partie 7 de la LEfp, soit
l’agence du revenu du canada, l’agence parcs canada, les
instituts de recherche en santé du canada, le centre d’analyse
des opérations et déclarations financières du canada, l’Office
national du film et le tribunal de la dotation de la fonction
publique.
2. L’article 2, Contenu de la demande, énumère les informations
qui doivent accompagner toute demande de permission ou de
the paR are divided into two parts. part 1 prescribes how an
employee who wishes to seek nomination or be a candidate in an
election must first request permission or LwOp, if applicable, from
the pSc, in accordance with the requirements of subsections 114(1),
(2) and (3), and section 115 of the pSEa. part 2 provides informa­
tion on the timeframe for submitting allegations of improper polit­
ical activities, the manner in which these allegations should be
submitted (a form is prescribed), the investigations conducted
under section 118 or 119 of the pSEa, and the disclosure of infor­
mation obtained in the conduct of an investigation.
the RapaR improve the clarity of the paR and facilitate their
application:
1. throughout part 1, the term “applicant” has been replaced with
the term “employee” in the English version, and the term
“demandeur” has been replaced with the term “fonctionnaire”
in the french version, for consistency with the terminology of
the pSEa as well as the respective enabling legislation of the
six organizations whose employees are subject to part 7 of the
pSEa: the canada Revenue agency, the parks canada agency,
the canadian institutes of health Research, the financial
transactions and Reports analysis centre of canada, the
national film board and the public Service Staffing tribunal.
2. Section 2, Content of a Request, lists which information a
request for permission or LwOp must contain, and indicates
that the pSc could request additional information it deems
2529
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, n o 25
SOR/DORS/2012-239
necessary to determine whether the employee’s political activ­
ities would impair, or could be perceived to impair their ability
to perform their duties in a politically impartial manner. the
information provided needs to be timely, relevant, detailed and
comprehensive, and cover the nature of the duties being per­
formed by the employee, whether on a permanent basis (an
employee in their substantive position) or on a temporary basis
(for example an employee on secondment, assignment, acting),
the level and visibility of their position and the nature of the
election.
3. further to the recommendation of the SJcSR, section 3, Deadline for Submission of a Request, has been replaced by sec­
tion 5, which prescribes that the pSc will render a decision
within 30 days from the date of receipt of all the information
required in section 2. “all the information” means not only the
information that is required from the employee and the relevant
organizations, but also all other information that is necessary
for the pSc to fulfill its obligations under subsections 114(4)
and (5) and 115(2) of the pSEa.
4. the french version of subsection 7(1), Format of Allegation,
has been aligned with the English version, which indicates that
the allegations “may” (as opposed to “must”) be submitted in
writing, and subsection 7(2) prescribes the conditions under
which the pSc may investigate an allegation not submitted in
writing.
5. the Schedule, Allegations of Improper Political Activity, has
been repealed, as the pSc accepts all allegations regardless of
format.
cSS, et précise que la cfp peut demander tout autre renseigne­
ment nécessaire pour déterminer si les activités politiques du
fonctionnaire pourraient porter ou sembler porter atteinte à sa
capacité d’exercer ses fonctions de façon politiquement impar­
tiale. L’information fournie doit être à jour, pertinente, détaillée
et complète, et porter sur la nature des tâches qu’il exerce de
façon permanente (dans le cadre de son poste d’attache) et qu’il
exerce de façon temporaire (par exemple en détachement, en
affectation, de façon intérimaire), sur le niveau et de la visibi­
lité du poste, et sur la nature de l’élection.
3. À la suite de la recommandation du cmpER, l’article 3, Délai
pour présenter une demande, est remplacé par l’article 5, qui
précise que la cfp rend sa décision dans les 30 jours suivant la
date de réception de tous les renseignements exigés par l’arti­
cle 2. « tous les renseignements » entend non seulement ceux
exigés du fonctionnaire et de l’administration qui l’emploie,
mais aussi tous les autres renseignements dont la cfp a besoin
pour s’acquitter de ses obligations relativement aux paragra­
phes 114(4) et (5) et 115(2) de la LEfp.
4. La version française du paragraphe 7(1), Modalité de forme des
allégations, est alignée sur sa version anglaise, qui dit que les
allégations « peuvent » (et non « doivent ») être soumises par
écrit, et le paragraphe 7(2) précise les conditions dans les­
quelles la cfp peut mener une enquête sur une allégation qui
n’est pas présentée par écrit.
5. L’annexe sur les Allégations d’activités politiques irrégulières
est abrogée, puisque la cfp accepte toutes les allégations, quel
que soit leur format.
consultation
consultation
when drafting the RapaR, the pSc consulted with the organ­
izations subject to part 7 of the pSEa, the Office of the auditor
general, the Office of the chief human Resources Officer, the
human Resources council, and bargaining agents. there was nei­
ther objection to nor concern with the RapaR.
the RapaR were prepublished in the Canada Gazette, part i,
on September 8, 2012, for public consultations purposes. no com­
ments or representations were made during the 30-day public con­
sultation period.
Lors de l’élaboration du RmRcap proposé, la cfp a mené des
consultations auprès des administrations assujetties à la partie 7 de
la LEfp, du bureau du vérificateur général du canada, du bureau
du dirigeant principal des ressources humaines, du conseil des ressources humaines, et des agents négociateurs. Le RmRcap n’a
soulevé aucune opposition ni aucune préoccupation.
Le Règlement a fait l’objet d’une publication préalable de
30 jours dans la partie i de la Gazette du Canada, aux fins de
consultations publiques, le 8 septembre 2012. aucune observation
n’a été présentée pendant cette période.
“One-for-One” Rule
Règle du « un pour un »
the “One-for-One” Rule does not apply to these Regulations, as
there is no change in administrative costs to business.
La règle du « un pour un » ne s’applique pas au Règlement, car
il n’y a aucun changement des coûts administratifs imposés aux
entreprises.
Small business lens
lentille des petites entreprises
the small business lens does not apply to these Regulations, as
there are no costs on small business.
La lentille des petites entreprises ne s’applique pas, car le Règle­
ment n’entraîne aucun coût pour les petites entreprises.
implementation, enforcement and service standards
mise en œuvre, application et normes de services
the RapaR come into force on the day on which they are
registered.
Deputy heads of organizations subject to the RapaR will be
informed by way of correspondence from the president of the pSc,
copying their Designated political activities Representatives. it
will include a communiqué for employees describing the amend­
ments to the paR. this correspondence will then be posted on the
pSc web site as a letter to heads of human resources.
2530
Le RmRcap entre en vigueur à la date de son enregistrement.
Les administrateurs généraux des organisations assujetties au
RmRcap seront informés par le biais d’une lettre de la présidente
de la cfp, avec copie conforme à leurs représentants désignés en
matière d’activités politiques. La lettre inclura un communiqué,
pour les fonctionnaires, qui décrira les modifications apportées au
Rcap. Elle sera ensuite affichée sur le site internet de la cfp en
tant que lettre aux chefs des ressources humaines.
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, n o 25
SOR/DORS/2012-239
contact
personne-ressource
Lydie Dancausse
policy advisor
policy Development Directorate
public Service commission
L’Esplanade Laurier, west tower
300 Laurier avenue w
Ottawa, Ontario
K1a 0m7
telephone: 613-996-0507
fax: 613-943-2481
Email: Lydie.Dancausse@psc-cfp.gc.ca
Lydie Dancausse
conseillère en politiques
commission de la fonction publique
Direction de l’élaboration des politiques
L’Esplanade Laurier, tour Ouest
300, avenue Laurier Ouest
Ottawa (Ontario)
K1a 0m7
téléphone : 613-996-0507
télécopieur : 613-943-2481
courriel : Lydie.Dancausse@psc-cfp.gc.ca
published by the queen’s printer for canada, 2012
publié par l’imprimeur de la Reine pour le canada, 2012
2531
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Registration
SOR/2012-240
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-240
November 19, 2012
Enregistrement
DORS/2012-240
Le 19 novembre 2012
FARM PRODUCTS AGENCIES ACT
LOI SUR LES OFFICES DES PRODUITS AGRICOLES
Regulations Amending the Canadian Hatching Egg
Producers Quota Regulations
Règlement modifiant le Règlement des Producteurs
d’œufs d’incubation du Canada sur le
contingentement
Whereas the Governor in Council has, by the Canadian Hatch­
ing Egg Producers Proclamationa, established the Canadian
Hatching Egg Producers pursuant to subsection 16(1)b of the
Farm Products Agencies Actc;
Whereas the Canadian Hatching Egg Producers have been
empowered to implement a marketing plan pursuant to that
Proclamation;
Whereas, pursuant to section 6d of the schedule to that Proc­
lamation, the Canadian Hatching Egg Producers have applied the
allocation system set out in Schedule “B” annexed to the Federal
Provincial Agreement for Broiler Hatching Eggs;
Attendu que, en vertu du paragraphe 16(1)a de la Loi sur les of­
fices des produits agricolesb, le gouverneur en conseil a, par la
Proclamation visant Les Producteurs d’œufs d’incubation du
Canadac, créé Les Producteurs d’œufs d’incubation du Canada;
Attendu que Les Producteurs d’œufs d’incubation du Canada
sont habilités à mettre en œuvre un plan de commercialisation,
conformément à cette proclamation;
Attendu que, conformément à l’article 6d de l’annexe de cette
proclamation, Les Producteurs d’œufs d’incubation du Canada
ont appliqué le système de contingentement prévu à l’annexe B
de l’Entente fédérale-provinciale sur les œufs d’incubation de
poulet de chair;
Attendu que le projet de règlement intitulé Règlement modi­
fiant le Règlement des Producteurs d’œufs d’incubation du Cana­
da sur le contingentement relève d’une catégorie à laquelle s’ap­
plique l’alinéa 7(1)d)e de cette loi, conformément à l’article 2 de
l’Ordonnance sur l’approbation des ordonnances et règlements
des officesf, et a été soumis au Conseil national des produits agri­
coles, conformément à l’alinéa 22(1)f) de cette loi;
Attendu que, en vertu de l’alinéa 7(1)d)e de cette loi, le Conseil
national des produits agricoles, étant convaincu que le projet de
règlement est nécessaire à l’exécution du plan de commercialisa­
tion que Les Producteurs d’œufs d’incubation du Canada sont
habilités à mettre en œuvre, a approuvé ce projet,
À ces causes, en vertu de l’alinéa 22(1)f) de la Loi sur les offi­
ces des produits agricolesb et du paragraphe 5(1) de l’annexe
de la Proclamation visant Les Producteurs d’œufs d’incubation
du Canadac, Les Producteurs d’œufs d’incubation du Canada
prennent le Règlement modifiant le Règlement des Producteurs
d’œufs d’incubation du Canada sur le contingentement, ci-après.
Ottawa (Ontario), le 15 novembre 2012
Whereas the proposed Regulations Amending the Canadian
Hatching Egg Producers Quota Regulations are regulations of a
class to which paragraph 7(1)(d)e of that Act applies by reason of
section 2 of the Agencies’ Orders and Regulations Approval Or­
derf and have been submitted to the National Farm Products
Council pursuant to paragraph 22(1)(f) of that Act;
And whereas, pursuant to paragraph 7(1)(d)e of that Act, the
National Farm Products Council is satisfied that the proposed
Regulations are necessary for the implementation of the market­
ing plan that the Canadian Hatching Egg Producers are authorized
to implement and has approved the proposed Regulations;
Therefore, the Canadian Hatching Egg Producers, pursuant to
paragraph 22(1)(f) of the Farm Products Agencies Actc and sub­
section 5(1) of the schedule to the Canadian Hatching Egg Pro­
ducers Proclamationa, make the annexed Regulations Amending
the Canadian Hatching Egg Producers Quota Regulations.
Ottawa, Ontario, November 15, 2012
REGULATIONS AMENDING THE CANADIAN HATCHING EGG PRODUCERS QUOTA
REGULATIONS RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT DES PRODUCTEURS D’ŒUFS D’INCUBATION DU CANADA SUR LE CONTINGENTEMENT AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. (1) The schedule to the Canadian Hatching Egg Producers
Quota Regulations1 is replaced by the schedule set out in
Schedule 1 to these Regulations.
(2) The schedule to the Regulations is replaced by the
schedule set out in Schedule 2 to these Regulations.
1. (1) L’annexe du Règlement des Producteurs d’œufs d’in­
cubation du Canada sur le contingentement1 est remplacée par
l’annexe figurant à l’annexe 1 du présent règlement.
(2) L’annexe du même règlement est remplacée par l’an­
nexe figurant à l’annexe 2 du présent règlement.
———
———
a
a
b
c
d
e
f
1
SOR/87-40; SOR/2007-196
S.C. 2011, c. 25, s. 35
R.S., c. F-4; S.C. 1993, c. 3, s. 2
SOR/87-544
S.C. 1993, c. 3, s. 7(2)
C.R.C., c. 648
SOR/87-209; SOR/2008-8
2532
b
c
d
e
f
1
L.C. 2011, ch. 25, art. 35
L.R., ch. F-4; L.C. 1993, ch. 3, art. 2
DORS/87-40; DORS/2007-196
DORS/87-544
L.C. 1993, ch. 3, par. 7(2)
C.R.C., ch. 648
DORS/87-209; DORS/2008–8
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-240
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. (1) Subsection 1(1) comes into force on the day on which
these Regulations are registered.
(2) Subsection 1(2) comes into force on January 1, 2013.
2. (1) Le paragraphe 1(1) entre en vigueur à la date
d’enregistrement du présent règlement.
(2) Le paragraphe 1(2) entre en vigueur le 1er janvier 2013.
SCHEDULE 1 (Subsection 1(1))
ANNEXE 1
(paragraphe 1(1))
SCHEDULE
(Sections 2, 5 and 6)
ANNEXE
(articles 2, 5 et 6)
LIMITS FOR BROILER HATCHING EGGS
LIMITES D’ŒUFS D’INCUBATION DE POULET DE CHAIR
Pour la période commençant le 1er janvier 2012 et se terminant le 31 décembre 2012
Effective during the period beginning on January 1, 2012
and ending on December 31, 2012
Number of Broiler Hatching Eggs
Column II Column I
Nombre d’œufs d’incubation de poulet de chair
Colonne II
Colonne I
Item
Province
Interprovincial and
Intraprovincial Trade
Export Trade
Article
Province
Commerce interprovincial
et intraprovincial
Commerce
d’exportation
1.
2.
3.
4.
Ontario
Quebec
Manitoba
British Columbia
207,173,334
175,427,963
32,838,615
101,798,273
0
0
0
0
1.
2.
3.
4.
Ontario
Québec
Manitoba
Colombie-Britannique
207 173 334
175 427 963
32 838 615
101 798 273
0
0
0
0
SCHEDULE 2 (Subsection 1(2))
ANNEXE 2
(paragraphe 1(2))
SCHEDULE
(Sections 2, 5 and 6)
ANNEXE
(articles 2, 5 et 6)
LIMITS FOR BROILER HATCHING EGGS
LIMITES D’ŒUFS D’INCUBATION DE POULET DE CHAIR
Pour la période commençant le 1er janvier 2013 et se terminant le 31 décembre 2013
Effective during the period beginning on January 1, 2013
and ending on December 31, 2013
Number of Broiler Hatching Eggs
Column II Column I
Nombre d’œufs d’incubation de poulet de chair
Colonne II
Colonne I
Item
Province
Interprovincial and
Intraprovincial Trade
Export Trade
Article
Province
Commerce interprovincial
et intraprovincial
Commerce
d’exportation
1.
2.
3.
4.
Ontario
Quebec
Manitoba
British Columbia
209,793,221
177,642,196
33,253,889
103,085,605
0
0
0
0
1.
2.
3.
4.
Ontario
Québec
Manitoba
Colombie-Britannique
209 793 221
177 642 196
33 253 889
103 085 605
0
0
0
0
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Regulations.)
(Cette note ne fait pas partie du Règlement.)
This amendment establishes the final 2012 and the initial 2013
limits for broiler hatching eggs in the signatory provinces. Les modifications fixent les limites définitives pour l’an­
née 2012 et les limites initiales pour l’année 2013 d’œufs
d’incubation de poulet de chair applicables dans les provinces
signataires.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2012
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2012
2533
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Registration
SOR/2012-241
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-241
November 21, 2012
Enregistrement
DORS/2012-241
Le 21 novembre 2012
FARM PRODUCTS AGENCIES ACT
LOI SUR LES OFFICES DES PRODUITS AGRICOLES
Regulations Amending the Canadian Chicken
Marketing Quota Regulations
Règlement modifiant le Règlement canadien sur le
contingentement de la commercialisation des
poulets
Whereas the Governor in Council has, by the Chicken Farmers
of Canada Proclamationa, established Chicken Farmers of Can­
ada (“CFC”) pursuant to subsection 16(1)b of the Farm Products
Agencies Actc;
Whereas CFC has been empowered to implement a marketing
plan pursuant to that Proclamation;
Whereas the process set out in the Operating Agreement, re­
ferred to in subsection 7(1)d of the schedule to that Proclamation,
for making changes to quota allocation has been followed;
Whereas the proposed Regulations Amending the Canadian
Chicken Marketing Quota Regulations are regulations of a class
to which paragraph 7(1)(d)e of that Act applies by reason of sec­
tion 2 of the Agencies’ Orders and Regulations Approval Orderf,
and have been submitted to the National Farm Products Council
pursuant to paragraph 22(1)(f) of that Act;
Attendu que, en vertu du paragraphe 16(1)a de la Loi sur les of­
fices des produits agricolesb, le gouverneur en conseil a, par la
Proclamation visant Les Producteurs de poulet du Canadac, créé
l’office appelé Les Producteurs de poulet du Canada;
Attendu que l’office est habilité à mettre en œuvre un plan de
commercialisation, conformément à cette proclamation;
Attendu que le processus établi dans l’entente opération­
nelle — visée au paragraphe 7(1)d de l’annexe de cette proclama­
tion — pour modifier l’allocation des contingents a été suivi;
Attendu que le projet de règlement intitulé Règlement modi­
fiant le Règlement canadien sur le contingentement de la com­
mercialisation des poulets relève d’une catégorie à laquelle
s’applique l’alinéa 7(1)d)e de cette loi aux termes de l’article 2 de
l’Ordonnance sur l’approbation des ordonnances et règlements
des officesf et a été soumis au Conseil national des produits agri­
coles conformément à l’alinéa 22(1)f) de cette loi;
Attendu que, en vertu de l’alinéa 7(1)d)e de cette loi, le Conseil
national des produits agricoles, étant convaincu que le projet de
règlement est nécessaire à l’exécution du plan de commercialisa­
tion que l’office est habilité à mettre en œuvre, a approuvé ce
projet,
À ces causes, en vertu de l’alinéa 22(1)f) de la Loi sur les offi­
ces des produits agricolesb et du paragraphe 6(1)d de l’annexe de
la Proclamation visant Les Producteurs de poulet du Canadac,
l’office appelé Les Producteurs de poulet du Canada prend le
Règlement modifiant le Règlement canadien sur le contingente­
ment de la commercialisation des poulets, ci-après.
Ottawa (Ontario), le 21 novembre 2012
And whereas, pursuant to paragraph 7(1)(d)e of that Act, the
National Farm Products Council has approved the proposed
Regulations after being satisfied that they are necessary for the
implementation of the marketing plan that CFC is authorized to
implement;
Therefore, Chicken Farmers of Canada, pursuant to para­
graph 22(1)(f) of the Farm Products Agencies Actc and subsec­
tion 6(1)d of the schedule to the Chicken Farmers of Canada
Proclamationa, makes the annexed Regulations Amending the
Canadian Chicken Marketing Quota Regulations.
Ottawa, Ontario, November 21, 2012
REGULATIONS AMENDING THE CANADIAN CHICKEN MARKETING QUOTA REGULATIONS RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT CANADIEN SUR LE CONTINGENTEMENT DE LA COMMERCIALISATION DES POULETS AMENDMENT
MODIFICATION
1. The schedule to the Canadian Chicken Marketing Quota
Regulations1 is replaced by the schedule set out in the sched­
ule to these Regulations.
1. L’annexe du Règlement canadien sur le contingentement
de la commercialisation des poulets1 est remplacée par l’an­
nexe figurant à l’annexe du présent règlement.
———
———
a
a
b
c
d
e
f
1
SOR/79-158; SOR/98-244
S.C. 2011, c. 25, s. 35
R.S., c. F-4; S.C. 1993, c. 3, s. 2
SOR/2002-1
S.C. 1993, c. 3, s. 7(2)
C.R.C., c. 648
SOR/2002-36
2534
b
c
d
e
f
1
L.C. 2011, ch. 25, art. 35
L.R., ch. F-4; L.C. 1993, ch. 3, art. 2
DORS/79-158; DORS/98-244
DORS/2002-1
L.C. 1993, ch. 3, par. 7(2)
C.R.C., ch. 648
DORS/2002-36
2012-12-05
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-241
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
COMING INTO FORCE ENTRÉE EN VIGUEUR
2. These Regulations come into force on December 30, 2012.
2. Le présent règlement entre en vigueur le 30 décembre
2012.
SCHEDULE (Section 1)
ANNEXE
(article 1)
SCHEDULE
(Sections 1, 5 and 7 to 10)
ANNEXE
(articles 1, 5 et 7 à 10)
LIMITS FOR PRODUCTION AND MARKETING OF
CHICKEN FOR THE PERIOD BEGINNING ON
DECEMBER 30, 2012 AND ENDING
ON FEBRUARY 23, 2013
LIMITES DE PRODUCTION ET DE COMMERCIALISATION
DU POULET POUR LA PÉRIODE COMMENÇANT
LE 30 DÉCEMBRE 2012 ET SE TERMINANT
LE 23 FÉVRIER 2013
Column 1
Item
Province
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
Total
Ont.
Que.
N.S.
N.B.
Man.
B.C.
P.E.I.
Sask.
Alta.
Nfld. and Lab.
Column 2
Column 3
Production Subject
to Federal and Provincial
Quotas (in live weight)
(kg)
Production Subject to
Federal and Provincial
Market Development
Quotas (in live weight)
(kg)
67,053,481
54,801,918
7,138,902
5,810,042
8,418,687
29,612,242
785,041
7,154,184
18,519,548
2,887,390
202,181,435
1,800,000
3,854,800
0
0
460,000
1,822,700
0
1,001,586
350,000
0
9,289,086
Colonne 1
Colonne 2
Colonne 3
Article
Province
Production assujettie aux
contingents fédéraux et
provinciaux
(en poids vif)
(kg)
Production assujettie
aux contingents
fédéraux et provinciaux
d’expansion du marché
(en poids vif)
(kg)
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
Total
Ont.
Qc
N.-É.
N.-B.
Man.
C.-B.
Î.-P.-É.
Sask.
Alb.
T.-N.-L.
67 053 481
54 801 918
7 138 902
5 810 042
8 418 687
29 612 242
785 041
7 154 184
18 519 548
2 887 390
202 181 435
1 800 000
3 854 800
0
0
460 000
1 822 700
0
1 001 586
350 000
0
9 289 086
EXPLANATORY NOTE NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Regulations.) (Cette note ne fait pas partie du Règlement.)
The amendment sets the limits for the production and marketing of chicken for the period beginning on December 30, 2012,
and ending on February 23, 2013.
La modification vise à fixer les limites de production et de
commercialisation du poulet pour la période commençant le
30 décembre 2012 et se terminant le 23 février 2013.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2012
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2012
2535
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Registration
SOR/2012-242
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-242
November 21, 2012
Enregistrement
DORS/2012-242
Le 21 novembre 2012
FARM PRODUCTS AGENCIES ACT
LOI SUR LES OFFICES DES PRODUITS AGRICOLES
Order Amending the Canadian Chicken
Marketing Levies Order
Ordonnance modifiant l’Ordonnance sur les
redevances à payer pour la commercialisation des
poulets au Canada
Whereas the Governor in Council has, by the Chicken Farmers
of Canada Proclamationa, established Chicken Farmers of Can­
ada (“CFC”) pursuant to subsection 16(1)b of the Farm Products
Agencies Actc;
Whereas CFC has been empowered to implement a marketing
plan pursuant to that Proclamation;
Whereas the proposed Order Amending the Canadian Chicken
Marketing Levies Order is an order of a class to which para­
graph 7(1)(d)d of that Act applies by reason of section 2 of the
Agencies’ Orders and Regulations Approval Ordere, and has been
submitted to the National Farm Products Council pursuant to
paragraph 22(1)(f) of that Act;
Attendu que, en vertu du paragraphe 16(1)a de la Loi sur les of­
fices des produits agricolesb, le gouverneur en conseil a, par la
Proclamation visant Les Producteurs de poulet du Canadac, créé
l’office appelé Les Producteurs de poulet du Canada;
Attendu que l’office est habilité à mettre en œuvre un plan de
commercialisation, conformément à cette proclamation;
Attendu que le projet d’ordonnance intitulé Ordonnance modi­
fiant l’Ordonnance sur les redevances à payer pour la commer­
cialisation des poulets au Canada relève d’une catégorie à
laquelle s’applique l’alinéa 7(1)d)d de cette loi, conformément à
l’article 2 de l’Ordonnance sur l’approbation des ordonnances et
règlements des officese, et a été soumis au Conseil national des
produits agricoles, conformément à l’alinéa 22(1)f) de cette loi;
Attendu que, en vertu de l’alinéa 7(1)d)d de cette loi, le Conseil
national des produits agricoles, étant convaincu que le projet d’or­
donnance est nécessaire à l’exécution du plan de commercialisa­
tion que l’office est habilité à mettre en œuvre, a approuvé ce
projet,
À ces causes, en vertu de l’alinéa 22(1)f) de la Loi sur les offi­
ces des produits agricolesb et de l’article 12f de l’annexe de la
Proclamation visant les Producteurs de poulet du Canadac, l’of­
fice appelé Les Producteurs de poulet du Canada prend l’Ordon­
nance modifiant l’Ordonnance sur les redevances à payer pour la
commercialisation des poulets au Canada, ci-après.
Ottawa (Ontario), le 21 novembre 2012
And whereas, pursuant to paragraph 7(1)(d)d of that Act, the
National Farm Products Council has approved the proposed Or­
der, after being satisfied that it is necessary for the implementa­
tion of the marketing plan that CFC is authorized to implement;
Therefore, Chicken Farmers of Canada, pursuant to para­
graph 22(1)(f) of the Farm Products Agencies Actc and section 12f
of the schedule to the Chicken Farmers of Canada Proclamationa,
makes the annexed Order Amending the Canadian Chicken Mar­
keting Levies Order.
Ottawa, Ontario, November 21, 2012
ORDER AMENDING THE CANADIAN CHICKEN MARKETING LEVIES ORDER ORDONNANCE MODIFIANT L’ORDONNANCE SUR LES REDEVANCES À PAYER POUR LA COMMERCIALISATION DES POULETS AU CANADA AMENDMENT
MODIFICATION
1. Paragraph 3(1)(d) of the Canadian Chicken Marketing
Levies Order1 is replaced by the following:
(d) in the Province of New Brunswick, 1.00 cents;
1. L’alinéa 3(1)d) de l’Ordonnance sur les redevances à
payer pour la commercialisation des poulets au Canada1 est
remplacé par ce qui suit :
d) au Nouveau-Brunswick, 1,00 cents;
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. This Order comes into force on December 30, 2012.
2. La présente ordonnance entre en vigueur le 30 décembre
2012.
———
———
a
a
b
c
d
e
f
1
SOR/79-158; SOR/98-244
S.C. 2011, c. 25, s. 35
R.S., c. F-4; S.C. 1993, c. 3, s. 2
S.C. 1993, c. 3, s. 7(2)
C.R.C., c. 648
SOR/2002-1
SOR/2002-35
2536
b
c
d
e
f
1
L.C. 2011, ch. 25, art. 35
L.R., ch. F-4; L.C. 1993, ch. 3, art. 2
DORS/79-158; DORS/98-244
L.C. 1993, ch. 3, par. 7(2)
C.R.C., ch. 648
DORS/2002-1
DORS/2002-35
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-242
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Order.)
(Cette note ne fait pas partie de l’Ordonnance.)
The amendment sets the levy rate to be paid by producers in
the province of New Brunswick who are engaged in the marketing of chicken in interprovincial or export trade, effective
December 30, 2012.
La modification vise à fixer les redevances que doivent payer
les producteurs du Nouveau-Brunswick qui commercialisent le
poulet sur le marché interprovincial ou d’exportation à partir du
30 décembre 2012.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2012
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2012
2537
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Registration
SOR/2012-243
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-243
November 21, 2012
Enregistrement
DORS/2012-243
Le 21 novembre 2012
INDIAN ACT
LOI SUR LES INDIENS
Order Amending the Indian Bands Council
Elections Order (Miscellaneous Program)
Arrêté correctif visant l’Arrêté sur l’élection du
conseil de bandes indiennes
The Minister of Indian Affairs and Northern Development,
pursuant to subsection 74(1) of the Indian Acta, makes the an­
nexed Order Amending the Indian Bands Council Elections Or­
der (Miscellaneous Program).
Gatineau, Quebec, November 19, 2012
JOHN DUNCAN
Minister of Indian Affairs and Northern Development
En vertu du paragraphe 74(1) de la Loi sur les Indiensa, le mi­
nistre des Affaires indiennes et du Nord canadien prend l’Arrêté
correctif visant l’Arrêté sur l’élection du conseil de bandes in­
diennes, ci-après.
Gatineau (Québec), le 19 novembre 2012
Le ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien
JOHN DUNCAN
ORDER AMENDING THE INDIAN BANDS COUNCIL ELECTIONS ORDER (MISCELLANEOUS PROGRAM) ARRÊTÉ CORRECTIF VISANT L’ARRÊTÉ SUR L’ÉLECTION DU CONSEIL DE BANDES INDIENNES AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. Items 44 and 83 of Part I of Schedule I to the Indian
Bands Council Elections Order1 are replaced by the following:
44. Kwikwasut’inuxw Haxwa’mis
83. Splatsin First Nation
2. Items 10, 14 and 24 of Part III of Schedule I to the Order
are replaced by the following:
10. Ministikwan Lake Cree Nation
14. Kinistin Saulteaux Nation
24. Onion Lake Cree Nation
3. Items 39 and 43 of Part V of Schedule I to the Order are
replaced by the following:
39. Nigigoonsiminikaaning First Nation
43. Oneida Nation of the Thames
1. Les articles 44 et 83 de la partie I de l’annexe I de l’Arrê­
té sur l’élection du conseil de bandes indiennes1 sont remplacés
par ce qui suit :
44. Kwikwasut’inuxw Haxwa’mis
83. Splatsin First Nation
2. Les articles 10, 14 et 24 de la partie III de l’annexe I du
même arrêté sont remplacés par ce qui suit :
10. Ministikwan Lake Cree Nation
14. Kinistin Saulteaux Nation
24. Onion Lake Cree Nation
3. Les articles 39 et 43 de la partie V de l’annexe I du même
arrêté sont remplacés par ce qui suit :
39. Nigigoonsiminikaaning First Nation
43. Oneida Nation of the Thames
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
4. This Order comes into force on the day on which it is
registered.
4. Le présent arrêté entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
REGULATORY IMPACT ANALYSIS STATEMENT RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Order.)
(Ce résumé ne fait pas partie de l’Arrêté.)
Issues and objectives
Enjeux et objectifs
The Indian Bands Council Elections Order includes a list of
First Nations to which it applies. A number of the First Nations
listed have changed their names. Others have entered into selfgovernment agreements with the Government of Canada and are
no longer subject to the Indian Act and legislative instruments
L’Arrêté sur l’élection du conseil de bandes indiennes contient
une liste des Premières Nations auxquelles il s’applique. Un cer­
tain nombre de ces Premières Nations ont adopté un nouveau
nom. D’autres ont signé des ententes sur l’autonomie gouverne­
mentale avec le gouvernement du Canada en vertu desquelles
———
———
a
a
1
R.S., c. I-5
SOR/97-138 2538
1
L.R., ch. I-5
DORS/97-138
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-243
made under it. References in legislation, regulations and orders to
original band names that First Nations might have changed sev­
eral times can make it difficult to determine whether such regula­
tions or orders apply to a given group.
Similar amendments related to band names will be processed
on an annual basis as needed. This year, seven names are modi­
fied and none are repealed.
elles ne sont plus assujetties à la Loi sur les Indiens et aux textes
législatifs adoptés dans le cadre de celle-ci. Les renvois dans les
lois, règlements et décrets aux noms de bandes originaux des
Premières Nations qui ont changé plusieurs fois peuvent entraîner
des difficultés au moment de déterminer si ces règlements et dé­
crets s’appliquent à un groupe particulier.
L’objectif de cette mesure réglementaire annuelle est de modi­
fier l’Arrêté sur l’élection du conseil de bandes indiennes afin de
préciser les noms de bandes tels que définis par les Premières
Nations et enregistrés par Affaires autochtones et Développement
du Nord Canada et d’abroger les noms de Premières Nations qui
sont signataires d’une entente d’autonomie gouvernementale avec
le gouvernement du Canada et ne sont plus assujetties à la Loi sur
les Indiens, tel que stipulé par les ententes respectives. Ces modi­
fications sont importantes afin de s’assurer que les listes de bandes soient exactes et éviter toute confusion potentielle quant à
l’application de ces instruments pour une Première Nation pré­
cise. Cette mesure n’ajoute aucune nouvelle Première Nation à ce
texte.
Des modifications semblables liées aux changements de noms
de bandes sont apportées sur une base annuelle, au besoin. Cette
année, sept noms sont modifiés et aucun n’est abrogé.
Description
Description
First Nations’ names and profiles are recorded in Aboriginal
Affairs and Northern Development Canada’s Indian Registration
System, a database containing the Indian register, band lists, and
band names. The Indian Registration System is the official reposi­
tory of band names and contains the history of names for each
band. Any changes requested by First Nations, by way of a Band
Council Resolution, are made by Aboriginal Affairs and Northern
Development Canada’s Office of the Indian Registrar. Because
this process does not address band names as they appear in legis­
lative instruments, confusion could be created by having a same
band appear under different names in various instruments.
Les noms et profils des Premières Nations sont enregistrés dans
le Système d’inscription des Indiens d’Affaires autochtones et
Développement du Nord Canada, une base de données contenant
le Registre des Indiens, les listes de bandes et les noms de bandes.
Le Système d’inscription des Indiens est le dépositaire officiel des
noms de bandes et contient l’historique des noms de chaque
bande. Les changements demandés par les Premières Nations, par
le biais d’une résolution du conseil de bande, sont effectués par le
Bureau du registraire des Indiens d’Affaires autochtones et Déve­
loppement du Nord Canada. Puisque ce processus ne vise pas les
noms de bandes qui existent dans les textes législatifs, une confu­
sion pourrait être créée par le fait d’avoir différents noms pour la
même bande dans les différents textes législatifs.
Consultation
Consultation
Given that these amendments implement requests by First
Nations to have their name added, modified or repealed from
legislative instruments it was not considered necessary to conduct
consultations with the public. The concerned First Nations and
departmental stakeholders are notified when a band name change
is implemented.
Étant donné que ces modifications répondent aux demandes
des Premières Nations d’ajouter, rectifier ou retirer leur nom d’un
texte législatif, il n’a pas été jugé nécessaire de mener des consul­
tations auprès du public et des intervenants. Les Premières Na­
tions concernées sont avisées lorsqu’un changement de nom de
bande est apporté.
“One-for-One” Rule
Règle du « un pour un »
Amendments to band names do not result in any new adminis­
trative burden for businesses, nor do they remove any administra­
tive burden on businesses. The “One-for-One” Rule, therefore,
does not apply.
Les modifications apportées aux noms de bandes n’entraînent
aucune augmentation ou réduction des coûts administratifs envers
les entreprises. Par conséquent, la règle du « un pour un » ne
s’applique pas.
Small business lens
Lentille des petites entreprises
Amendments to band names do not impose any level of com­
pliance costs and/or administrative costs on small businesses as
they do not impose any requirements from businesses. The small
business lens, therefore, does not apply.
Les modifications apportées aux noms de bandes n’imposent
aucun niveau de conformité ni de frais d’administration aux peti­
tes entreprises puisqu’elles n’imposent aucune exigence de la part
des entreprises. Par conséquent, la lentille des petites entreprises
ne s’applique pas.
The objective of this annual regulatory measure is to amend the
Indian Bands Council Elections Order to ensure accuracy with
respect to current and new band names, as identified by First Na­
tions and recorded by Aboriginal Affairs and Northern Develop­
ment Canada and to repeal the names of First Nations who are a
party to a self-government agreement with the Government of
Canada and are no longer subject to the Indian Act, as stipulated
by the respective agreements. These amendments are important to
ensure that the lists of bands in the legislative instruments are
accurate and to avoid potential confusion on whether these in­
struments apply to a specific First Nation. This proposal does not
add First Nations to any instrument.
2539
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-243
Rationale
Justification
Aboriginal Affairs and Northern Development Canada, in con­
junction with the Department of Justice Canada, undertook a re­
view of the existing process. It was agreed that, where appropri­
ate, legislative instruments should be amended to add and repeal
band names or reflect band name changes. These changes are
needed to avoid confusion as to whom a particular legislative
instrument may apply. Furthermore, the official band name is
required for legal transactions and it may cause confusion and
potential legal risks if the new band name is not reflected in the
appropriate instruments. This is especially important where First
Nations have entered into self-government agreements and are no
longer subject to the Indian Act and other legislative instruments.
Affaires autochtones et Développement du Nord Canada, en
collaboration avec le ministère de la Justice Canada, a entrepris
un examen du processus existant. Il a été convenu que certains
textes législatifs devaient être modifiés afin d’ajouter ou retirer
les noms de bandes ainsi que refléter les modifications requises
aux noms de bandes. Ces modifications sont nécessaires afin
d’éviter la confusion quant à savoir si un texte législatif
s’applique à une Première Nation. De plus, le nom de bande offi­
ciel est requis pour les actes juridiques. L’absence du nouveau
nom d’une bande dans les actes appropriés pourrait entraîner de la
confusion et des risques juridiques. Ceci est particulièrement im­
portant dans les cas où des Premières Nations ont signé des enten­
tes d’autonomie gouvernementale et, ainsi, ne sont plus assujet­
ties à la Loi sur les Indiens et aux autres textes législatifs.
Les modifications n’ont pas de répercussions sur l’applicabilité
de l’Arrêté sur l’élection du conseil de bandes indiennes, mais
assurent plutôt l’exactitude des noms qui s’y trouvent tels
qu’adoptés par les Premières Nations et le retrait des noms de
bandes qui n’y sont plus assujetties. Elles n’ont pas de répercus­
sions sur les mesures des autres ministères ou organismes fédé­
raux, ou autres ordres de gouvernement. Cette mesure est de na­
ture administrative et assure la reconnaissance de la préférence
d’une Première Nation quant à la façon dont elle est désignée.
The amendments do not affect the applicability of the Indian
Bands Council Elections Order, but ensure the accuracy of the
names currently appearing, as identified by First Nations, and
repeal band names. They do not impact the actions of other fed­
eral departments or agencies, or other levels of government. This
action is administrative in nature and primarily provides for the
recognition of the preference of how a First Nation is referred to.
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de services
There are no compliance and enforcement requirements associ­
ated with these amendments and no implementation or ongoing
costs.
Aucune exigence de conformité ou d’application n’est liée à
ces modifications, ni aucun coût de mise en œuvre ou permanent.
Contact
Personne-ressource
Allan Tallman
Indian Registrar
Office of the Indian Registrar
Aboriginal Affairs and Northern Development Canada
10 Wellington Street, Room 18G
Gatineau, Quebec
K1A 0H4
Telephone: 819-934-6960
Email: allan.tallman@aadnc-aandc.gc.ca
Allan Tallman
Registraire des Indiens
Bureau du registraire des Indiens
Affaires autochtones et Développement du Nord Canada
10, rue Wellington, pièce 18G
Gatineau (Québec)
K1A 0H4
Téléphone : 819-934-6960
Courriel : allan.tallman@aadnc-aandc.gc.ca
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2012
2540
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2012
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, n o 25
SOR/DORS/2012-244
Registration
SOR/2012-244 november 23, 2012
Enregistrement
DORS/2012-244
immigRatiOn anD REfugEE pROtEctiOn act
LOi SuR L’immigRatiOn Et La pROtEctiOn DES
RéfugiéS
Regulations amending the immigration and
Refugee protection Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur
l’immigration et la protection des réfugiés
p.c. 2012-1544
c.p. 2012-1544
november 22, 2012
His Excellency the governor general in council, on the recom­
mendation of the minister of citizenship and immigration, pursu­
ant to subsection 5(1) and sections 14 and 98.21a of the Immigration
and Refugee Protection Act2b, makes the annexed Regulations
Amending the Immigration and Refugee Protection Regulations.
Reporting on
request
a
b
1
Le 22 novembre 2012
Sur recommandation du ministre de la citoyenneté et de l’immi­
gration et en vertu du paragraphe 5(1) et des articles 14 et 98.21a de
la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés2b, Son Excel­
lence le gouverneur général en conseil prend le Règlement modifiant le Règlement sur l’immigration et la protection des réfugiés,
ci-après.
RegulatiOnS amenDing the
immigRatiOn anD Refugee
pROtectiOn RegulatiOnS
Regular
reporting
intervals
Le 23 novembre 2012
Règlement mODifiant le Règlement SuR l’immigRatiOn et la pROtectiOn DeS
RéfugiéS
amenDment
mODificatiOn
1. the Immigration and Refugee Protection
Regulations31 are amended by adding the follow­
ing after section 174:
1. le Règlement sur l’immigration et la protection des réfugiés31 est modifié par adjonction,
après l’article 174, de ce qui suit :
diviSion 4.1
Section 4.1
deSignated Foreign national — requirement to report to
an oFFicer
Étranger dÉSignÉ : obligation
174.1 (1) for the purposes of subsection 98.1(1)
of the act, a designated foreign national referred to
in that subsection who has not become a permanent
resident under subsection 21(2) of the act must
report to an officer as follows:
(a) in person, not more than 30 days after refugee
protection is conferred on the designated foreign
national under paragraph 95(1)(b) or (c) of the
act; and
(b) once a year in each year after the day on which
the foreign national first reports to an officer
under paragraph (a), on a date fixed by the
officer.
(2) the designated foreign national must also
report to an officer if requested to do so by the
officer because the officer has reason to believe
that any of the circumstances referred to in para­
graphs 108(1)(a) to (e) of the act may apply in
respect of the designated foreign national.
S.c. 2012, c. 17, s. 32
S.c. 2001, c. 27
SOR/2002-227
de communiquer avec
un agent
174.1 (1) pour l’application du paragraphe 98.1(1) présentation et
de la Loi, l’étranger désigné visé par ce paragraphe communication
à intervalles
qui n’est pas devenu résident permanent conformé- réguliers
ment au paragraphe 21(2) de la Loi est tenu :
a) d’une part, dans les trente jours suivant la date
de la décision conférant la protection à l’étranger
désigné conformément aux alinéas 95(1)b) ou c)
de la Loi, de se présenter à un agent;
b) d’autre part, à une date fixée par celui-ci, une fois par an après la date à laquelle il s’est présenté à un agent, de communiquer avec lui.
(2) L’étranger désigné est tenu de communiquer
avec l’agent, sur demande de celui-ci, si l’agent a
des raisons de croire à l’existence de l’un des faits
mentionnés aux alinéas 108(1)a) à e) de la Loi à son
égard.
a
b
1
communication
sur demande
L.c. 2012, ch. 17, art. 32
L.c. 2001, ch. 27
DORS/2002-227
2541
2012-12-05
additional
reporting
requirements
cessation of
reporting
requirements
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, n o 25
(3) in addition to meeting the requirements of
subsections (1) and (2), the designated foreign
national must report to an officer
(a) any change in
(i) their address, not more than 10 working days
after the day on which the change occurs, and
(ii) their employment status, not more than 20
working days after the day on which the change
occurs;
(b) any departure from canada, not less than 10
working days before the day of their departure;
and
(c) any return to canada, not more than 10 work­
ing days after the day of their return.
(4) the reporting requirements in subsections (1)
to (3) cease to apply to the designated foreign
national on the day on which they become a perma­
nent resident.
SOR/DORS/2012-244
(3) Outre les obligations prévues aux paragra- communication
phes (1) et (2), l’étranger désigné communique à supplémentaire
l’agent :
a) tout changement :
(i) d’adresse, dans les dix jours ouvrables sui­
vant la date du changement,
(ii) de situation professionnelle, dans les vingt
jours ouvrables suivant la date du changement;
b) ses départs du canada, le cas échéant, au moins dix jours ouvrables avant la date de ceux-ci;
c) ses retours au canada, le cas échéant, dans les dix jours ouvrables suivant la date de ceux-ci.
(4) Les obligations prévues aux paragraphes (1) à
(3) prennent fin à la date à laquelle l’étranger désigné devient un résident permanent.
cOming intO fORce
entRée en VigueuR
2. these Regulations come into force on the
day on which they are registered.
2. le présent règlement entre en vigueur à la
date de son enregistrement.
fin des
obligations
RegulatORY impact
analYSiS Statement
RéSumé De l’étuDe D’impact
De la RéglementatiOn
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
1. Background
1. contexte
On June 28, 2012, Bill c-31, the Protecting Canada’s Immigration System Act (the pciSa), received Royal assent. the pciSa
amends the Immigration and Refugee Protection Act (iRpa) to
give the minister of public Safety the authority to designate the
arrival of a group of foreign nationals in canada as an irregular
arrival when, having regard to the public interest, one of two fac­
tors is present:
(a) the minister is of the opinion that the examinations of the
persons in the group, particularly for the purpose of establishing
identity or determining inadmissibility — and any investigations
concerning persons in the group — and any related investiga­
tions, cannot be conducted in a timely manner; or
(b) the minister has reasonable grounds to suspect that, in rela­
tion to the arrival in canada of the group, there has been, or will
be, a contravention of subsection 117(1) [human smuggling] for
profit, or for the benefit of, at the direction of or in association
with, a criminal organization or terrorist group.
Le 28 juin 2012, le projet de loi c-31, la Loi visant à protéger le
système d’immigration du Canada (la LpSic), a reçu la sanction
royale. cette loi a modifié la Loi sur l’immigration et la protection
des réfugiés (LipR) de manière à accorder au ministre de la Sécu­
rité publique le pouvoir de désigner l’arrivée au canada d’un
groupe de personnes comme une arrivée irrégulière lorsque,
compte tenu de l’intérêt public, l’une ou l’autre des situations
suivantes s’applique :
a) le ministre est d’avis que le contrôle des personnes faisant
partie du groupe — notamment en vue de l’établissement de
leur identité ou de la constatation de leur interdiction de terri­
toire — et toute autre investigation les concernant, ne pourront
avoir lieu en temps opportun;
b) le ministre a des motifs raisonnables de soupçonner que, rela­
tivement à l’arrivée du groupe au canada, il y a eu ou il y aura
contravention au paragraphe 117(1) [organisation de l’entrée
illégale de personnes] au profit ou sous la direction d’une orga­
nisation criminelle ou d’un groupe terroriste ou en association
avec l’un ou l’autre de ceux-ci ou en vue de tirer un profit.
par suite de la désignation d’arrivées irrégulières, les étrangers
désignés ne pourront demander le statut de résident permanent
avant au moins cinq ans (la période maximale étant de six ans).
cette interdiction d’une durée de cinq ans s’appliquera à toutes les
demandes de résidence permanente faites par les étrangers dési­
gnés, y compris les demandes qui se classent dans des catégories
distinctes aux fins d’immigration telles que la catégorie des motifs
d’ordre humanitaire ou la catégorie du regroupement familial.
cette interdiction de cinq ans concernant la résidence perma­
nente vise à décourager la participation à l’introduction de
clandestins.
the designation of irregular arrivals will result in designated for­
eign nationals not being able to apply for permanent resident status
for a period of at least five years, to a maximum of six years. the
five-year bar will apply to all applications for permanent residence
by designated foreign nationals, including through other immigra­
tion streams such as humanitarian and compassionate considera­
tion or the family class.
the five-year bar on permanent residence is intended to act as a
deterrent to participating in human smuggling.
2542
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, n o 25
SOR/DORS/2012-244
2. issue
2. enjeux/problèmes
the pciSa includes a requirement for a designated foreign
national on whom refugee protection is conferred to report to an
officer in accordance with the Regulations. it authorizes the mak­
ing of regulations relating to this Reporting requirement.
La LpSic exige qu’un étranger désigné à qui l’asile est conféré
rende compte à un agent, conformément au Règlement. Elle permet également la prise de règlements relatifs à cette obligation de
rapport.
3. Objectives
3. Objectifs
the objectives of these Regulations are to provide operational
details relating to the reporting requirements for designated foreign
nationals, including
• the frequency of regular reporting;
• the duration of the requirement to report; and
• the requirement to report change in work status, change of
address as well as departure and return to canada.
the Regulations will ensure that the reporting requirement pro­
vided for in the pciSa is clearly and properly implemented.
the purpose of the reporting requirement is to keep track of the
whereabouts of protected persons while they are barred from
applying for permanent residence. circumstances can change sig­
nificantly in five years. country conditions could improve, or pro­
tected persons could decide to return to their countries of origin. if
any change occurs in the circumstances of the designated foreign
national during that time that results in grounds for cessation of
refugee protection, such proceedings can be initiated. this will
ensure that permanent residence is only granted to those who con­
tinue to need canada’s protection.
L’objectif du Règlement est de fournir des précisions concernant
l’obligation de rapport des étrangers désignés, notamment :
• la fréquence des rapports à intervalles réguliers;
• la durée de l’obligation de rapport;
• l’obligation de signaler les changements de situation profes­
sionnelle et d’adresse, ainsi que les départs du canada et les
retours au pays.
Le Règlement fera en sorte que l’obligation de rapport prévue
dans la LpSic soit mise en œuvre clairement et adéquatement.
Le but de l’obligation de rapport est de suivre les allées et venues
des personnes protégées pendant la période où elles ne peuvent pas
demander le statut de résident permanent. Les circonstances
peuvent changer considérablement en cinq ans. Les conditions du
pays d’origine pourraient s’améliorer, ou les personnes protégées
pourraient décider d’y retourner. Si un changement survenu pen­
dant ces cinq ans entraîne une constatation d’un des faits dont
découlerait la perte de qualité de réfugié ou de personne à protéger,
la procédure de perte de l’asile peut être engagée. De cette façon,
la résidence permanente ne serait accordée qu’aux personnes qui
ont encore besoin de la protection du canada.
4. Description
4. Description
the following amendments have been made to the Immigration
and Refugee Protection Regulations:
1. initial reporting timeline
the Regulations have been amended to specify that a desig­
nated foreign national on whom refugee protection is con­
ferred must report to an officer, in person, within 30 days after
the determination made by the Refugee protection Division.
2. frequency of reporting
the Regulations have been amended to specify that a desig­
nated foreign national on whom refugee protection is con­
ferred must report to an officer on an annual basis following
the initial reporting interview. if the officer has reason to
believe the individual may be in a situation that could warrant
cessation of refugee protection, the officer can require more
frequent reporting. the method of reporting will be deter­
mined by the responsible canadian Border Services agency
(cBSa) office, in accordance with current cBSa practices.
the reporting requirement could include alternative reporting
arrangements, such as telephone reporting, providing the
responsible office is equipped to administer such
arrangements.
3. circumstances in which the designated foreign national must
notify an officer and time limits for notification
the Regulations have been amended to specify that a desig­
nated foreign national must inform an officer of
(a) any change of address, within 10 working days of that
change of address;
(b) any change in employment status (a loss or acquisition
of employment, or a change in employers), within 20 work­
ing days after that change; and
Les modifications suivantes ont été apportées au Règlement sur
l’immigration et la protection des réfugiés :
1. Date du rapport initial
Le Règlement a été modifié de manière à préciser qu’un
étranger désigné doit se rapporter à un agent, en personne,
dans les 30 jours suivant la date de la décision conférant la
protection à cette personne par la Section de la protection des
réfugiés.
2. fréquence des rapports à l’agent
Le Règlement a été modifié de manière à préciser qu’un
étranger désigné à qui la protection a été conférée doit rendre
compte à un agent une fois par année suivant la date de la
première entrevue aux fins de rapport. Si l’agent a des raisons
de croire que la personne peut se trouver dans une situation
qui pourrait justifier la perte de l’asile, l’agent peut exiger
qu’elle rende compte plus souvent. La méthode utilisée à cette
fin sera choisie par le bureau responsable de l’agence des
Services frontaliers du canada (aSfc), conformément aux
pratiques actuelles de cet organisme. cette obligation de com­
muniquer avec l’agent pourrait être remplie par d’autres
moyens, notamment par téléphone, pourvu que le bureau res­
ponsable dispose de l’équipement voulu pour ce faire.
3. circonstances dont l’étranger désigné doit informer un agent
et le délai à respecter pour la communication de
l’information
Le Règlement a été modifié de manière à préciser qu’un
étranger désigné doit informer un agent de :
a) tout changement d’adresse, dans les 10 jours ouvrables
suivant la date de ce changement;
2543
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, n o 25
(c) any planned departure from canada, at least 10 working
days before that planned departure, and of any return to
canada within 10 working days after that return.
4. Duration of the reporting period
the Regulations have been amended to specify that the
requirement to report will continue until the designated for­
eign national becomes a permanent resident.
the pciSa bars the submission of an application for perma­
nent residence for five years following the date of status deter­
mination, with an additional year added if the person does not
comply with any conditions imposed on them. the reporting
requirement will continue to apply for at least five and a
maximum of six years after refugee protection status is
conferred.
SOR/DORS/2012-244
b) tout changement de sa situation professionnelle (perte ou
obtention d’un emploi, ou changement d’employeur) dans
les 20 jours ouvrables suivant la date de ce changement;
c) ses départs du canada, au moins 10 jours ouvrables
avant la date de départ, et ses retours au canada, dans les
10 jours ouvrables suivant la date de retour.
4. Durée de la période de rapport
Le Règlement a été modifié de manière à préciser que l’obli­
gation de rapport s’applique jusqu’à ce que l’étranger désigné
obtienne la résidence permanente.
La LpSic interdit la présentation d’une demande de résidence
permanente pendant les cinq ans suivant la date de détermina­
tion du statut, et pendant un an de plus si la personne enfreint
toute condition qui lui a été imposée. L’obligation de rapport
continuera à s’appliquer pour au moins cinq ans ou au plus
six ans une fois que l’asile a été accordé.
5. consultation
5. consultation
the human smuggling provisions of the pciSa as a whole,
including the disincentive provisions of the Bill, were debated dur­
ing meetings of the Standing committee. Discussions have focused
on mandatory detention and the five-year bar on permanent resi­
dence, concerns which were reiterated during prepublication. Sev­
eral stakeholders have expressed opposition to the five-year bar, of
which the reporting requirement is a component, and some stake­
holders raised more specific concerns regarding the reporting
requirement itself.
Les dispositions de la LpSic sur l’organisation de l’entrée illé­
gale de personnes, y compris les mesures de dissuasion du projet
de loi c-31, ont été discutées par le comité permanent. Les discus­
sions se sont concentrées sur la détention obligatoire et l’interdic­
tion d’une durée de cinq ans qui concerne la résidence permanente,
préoccupations réitérées pendant la période de publication préa­
lable. plusieurs intervenants se sont dits opposés à cette interdic­
tion, à laquelle se rattache l’obligation de rapport, et certaines par­
ties ont exprimé des préoccupations portant plus précisément sur
l’obligation de rapport.
Les dispositions réglementaires proposées ont été publiées dans
la partie i de la Gazette du Canada le 4 août 2012 et ont ensuite pu
être commentées pendant une période de 30 jours. À la suite de la
publication préalable des dispositions, cinq organisations ont for­
mulé des commentaires au sujet de l’obligation de communiquer
avec un agent. Les intervenants se sont inquiétés du fait que les
obligations imposées en matière de communication étaient trop
lourdes et qu’elles pourraient par inadvertance empêcher les réfu­
giés de s’y conformer. un intervenant a exprimé la crainte que
l’obligation de communiquer avec l’agent 10 jours avant de quitter
le canada ne permette pas de disposer de suffisamment de temps
pour effectuer les déplacements de dernière minute nécessités par
les urgences familiales. il convient de noter à cet égard que la
conséquence entraînée par le non-respect des obligations imposées
en matière de communication (interdiction d’obtenir la résidence
permanente pendant une année supplémentaire) s’applique unique­
ment à l’étranger qui ne respecte pas cette obligation « sans raison
valable ».
En ce qui concerne les obligations plus précisément imposées en
matière de communication, un intervenant a indiqué craindre l’uti­
lisation que le gouvernement pourrait faire des informations four­
nies par l’étranger par suite de l’obligation qui lui est imposée de
signaler un changement de situation professionnelle. cet interve­
nant craignait que le gouvernement n’utilise l’information fournie
pour remettre en question l’aide financière accordée par l’état aux
réfugiés qui sont des étrangers désignés, ou qu’il ne l’utilise dans
le contexte d’une demande de constat de perte d’asile. il convient
de souligner à cet égard que, pour l’application de ces dispositions
réglementaires, les renseignements communiqués au sujet de la
situation professionnelle ne sont pas censés être utilisés de cette
façon, et que le fait d’être sans emploi ne constitue pas un motif de
perte d’asile aux termes de la LipR. L’information communiquée
the proposed Regulations were published in the Canada Gazette, part i, on august 4, 2012, followed by a comment period of
30 days. prepublication comments addressing the reporting
requirements were received from five organizations. Stakeholders
expressed concern that the reporting requirements were too oner­
ous and could lead to refugees inadvertently failing to comply. One
stakeholder expressed concern that the requirement to report
10 days before leaving canada would not allow enough time for
last-minute travel for family emergencies. in response, it should be
noted that the consequence associated with failing to comply with
reporting requirements (the additional year on the bar to permanent
residence) only applies if the designated foreign national fails to
comply “without reasonable excuse.”
Regarding the specific reporting requirements, one stakeholder
commented on the requirement to report a change in employment
status, expressing a concern that this information could be used by
the government to question the state’s financial support of refugees
who are designated foreign nationals, or that this information could
be used in the context of an application for cessation of refugee
protection. in response, it should be stressed that the reporting of
employment information for the purpose of these Regulations is
not intended to be used in this manner and that a lack of employ­
ment is not grounds for cessation under the iRpa. the purpose of
reporting employment information is to help keep track of individ­
uals in case there is reason to pursue cessation of protected person
status. another stakeholder was concerned that “change in employ­
ment status” could be interpreted to mean a wide variety of
2544
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, n o 25
SOR/DORS/2012-244
changes associated with employment. in response, the Regulatory
impact analysis Statement (RiaS) has been updated to clarify that
a change in employment status means a loss or acquisition of
employment or a change in employers (i.e. losing a job or finding
a new job).
au sujet de la situation professionnelle vise à permettre de suivre
les individus dans le cas où il y a des raisons de faire des démarches
en vue de la perte du statut de personne protégée. un autre interve­
nant craignait que l’expression « changement de situation profes­
sionnelle » s’entende de divers changements liés à l’emploi. Le
Résumé de l’étude d’impact de la réglementation (RéiR) a donc
été modifié pour préciser qu’un changement de situation profes­
sionnelle s’entend de la perte ou de l’obtention d’un emploi ou
encore d’un changement d’employeur (la personne, en d’autres
termes, perd son emploi ou en trouve un nouveau).
6. Small business lens
6. lentille des petites entreprises
there is no anticipated impact on small business, as the Regula­
tions do not impose administrative burden or compliance costs on
businesses.
ce règlement n’entraînera aucune incidence sur les petites entre­
prises, car il ne leur impose aucun fardeau administratif ni coûts
relatifs à la conformité.
7. Rationale
7. Justification
these Regulations are necessary to give effect to the reporting
requirement in the pciSa. Requiring annual reporting after the
initial 30-day reporting period until receipt of permanent residence,
is intended to result in minimal inconvenience to designated for­
eign nationals. the frequency and duration of reporting and the
areas of inquiry are linked to the objective of keeping track of the
whereabouts of designated foreign nationals during the five-year
bar on permanent residence. Requiring notification of change of
address, change of employment status and travel outside of canada
will assist in identifying circumstances where cessation of refugee
protection may be warranted and would ensure that client informa­
tion is up to date in the event of a cessation proceeding.
ce règlement est nécessaire pour donner effet à l’obligation de
rapport de la LpSic. L’obligation de rendre compte à un agent
chaque année après la période de rapport initial de 30 jours, jusqu’à
ce que la résidence permanente soit accordée, a été établie de
manière à causer le moins d’inconvénients possible aux étrangers
désignés. La fréquence et la durée des rapports et les domaines
d’enquête sont rattachés à l’objectif consistant à suivre les allées et
venues des étrangers désignés pendant les cinq ans où il leur est
interdit de demander la résidence permanente. La communication
des changements d’adresse et de situation professionnelle, et des
voyages à l’étranger, aideront à repérer les situations où la perte de
l’asile pourrait être justifiée et permettrait de disposer de rensei­
gnements à jour sur les clients en cas de procédure de perte de
l’asile.
8. implementation, enforcement and service standards
8. mise en œuvre, application et normes de service
the Regulations will come into force on the day on which they
are registered.
any designated foreign nationals who receive protected person
status will be informed of their requirement to report as set out in
these Regulations.
the consequence of not complying with this reporting require­
ment is an additional delay of one year before being permitted to
apply for permanent residence.
Le Règlement entrera en vigueur à la date de son
enregistrement.
Les étrangers désignés qui obtiennent le statut de personne pro­
tégée seront informés de leur obligation de rendre compte à un
agent selon les modalités prévues dans le Règlement en question.
Le défaut de se conformer à cette obligation de rapport entraîne
pour les étrangers désignés un délai additionnel d’un an avant de
pouvoir présenter une demande de résidence permanente.
9. contact
9. personne-ressource
andre Baril
Director
asylum policy and programs
Refugee affairs Branch
citizenship and immigration canada
365 Laurier avenue W
Ottawa, Ontario
K1a 1L1
Email: andre.Baril@cic.gc.ca
andre Baril
Directeur
politique et programmes d’asile
Direction générale des affaires des réfugiés
citoyenneté et immigration canada
365, avenue Laurier Ouest
Ottawa (Ontario)
K1a 1L1
courriel : andre.Baril@cic.gc.ca
published by the Queen’s printer for canada, 2012
publié par l’imprimeur de la Reine pour le canada, 2012
2545
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Registration
SOR/2012-245
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-245
November 23, 2012
Enregistrement
DORS/2012-245
Le 23 novembre 2012
TRANSPORTATION OF DANGEROUS GOODS ACT, 1992
LOI DE 1992 SUR LE TRANSPORT DES MARCHANDISES
DANGEREUSES
Regulations Amending the Transportation of
Dangerous Goods Regulations (Amendment 11)
Règlement modifiant le Règlement sur le transport
des marchandises dangereuses (modification no 11)
P.C. 2012-1545
C.P. 2012-1545
November 22, 2012
Whereas, pursuant to subsection 30(1)a of the Transportation
of Dangerous Goods Act, 1992b, a copy of the proposed Regula­
tions Amending the Transportation of Dangerous Goods Regula­
tions (Amendment 11), substantially in the annexed form, was
published in the Canada Gazette, Part I, on March 10, 2012 and a
reasonable opportunity was afforded to interested persons to
make representations to the Minister of Transport with respect to
the proposed Regulations;
Therefore, His Excellency the Governor General in Council, on
the recommendation of the Minister of Transport, pursuant to
section 27c of the Transportation of Dangerous Goods Act, 1992b,
makes the annexed Regulations Amending the Transportation of
Dangerous Goods Regulations (Amendment 11).
Le 22 novembre 2012
Attendu que, conformément au paragraphe 30(1)a de la Loi de
1992 sur le transport des marchandises dangereusesb, le projet de
règlement intitulé Règlement modifiant le Règlement sur le trans­
port des marchandises dangereuses (modification no 11), confor­
me en substance au texte ci-après, a été publié dans la Gazette du
Canada Partie I le 10 mars 2012 et que les intéressés ont eu la
possibilité de présenter leurs observations à cet égard au ministre
des Transports,
À ces causes, sur recommandation du ministre des Transports
et en vertu de l’article 27c de la Loi de 1992 sur le transport des
marchandises dangereusesb, Son Excellence le Gouverneur géné­
ral en conseil prend le Règlement modifiant le Règlement sur le
transport des marchandises dangereuses (modification no 11),
ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE TRANSPORTATION
OF DANGEROUS GOODS REGULATIONS
(AMENDMENT 11)
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LE TRANSPORT DES MARCHANDISES DANGEREUSES (MODIFICATION No 11)
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. (1) The entry for section 1.32 in the Table of Contents of
Part 1 of the Transportation of Dangerous Goods Regulations1
is replaced by the following:
Class 2, Gases, or Ammonia Solutions (Class 8), in Refrigerating Machines Exemption..................................... 1.32
(2) The entry for section 1.32.2 in the Table of Contents of
Part 1 of the Regulations is replaced by the following:
Class 2, Gases, Absolute Pressure Between 101.3 kPa
and 280 kPa .......................................................................... 1.32.2
2. The second paragraph of italicized text after subpara­
graph 1.3(2)(j)(ii) of the French version of the Regulations is
replaced by the following:
Un autre exemple serait des marchandises dangereuses placées
dans un emballage combiné conforme à la Loi et au présent
règlement, tel qu’un contenant de type 1A pour les matières in­
fectieuses. L’emballage extérieur est le contenant minimal exi­
gé, car, si cet emballage et tous les autres contenants dans les­
quels cet emballage est placé étaient enlevés, les marchandises
dangereuses ne seraient plus dans un contenant conforme à la
Loi et au présent règlement.
1. (1) L’entrée de l’article 1.32 dans la table des matières de
la partie 1 du Règlement sur le transport des marchandises
dangereuses1 est remplacée par ce qui suit :
Exemption relative à la classe 2, Gaz, ou à l’ammoniac
en solution (classe 8), dans des machines frigorifiques .......... 1.32
(2) L’entrée de l’article 1.32.2 dans la table des matières de
la partie 1 du même règlement est remplacée par ce qui suit :
Classe 2, Gaz, pression absolue comprise entre
101,3 kPa et 280 kPa ............................................................ 1.32.2
2. Le deuxième paragraphe du passage en italique suivant
le sous-alinéa 1.3(2)j)(ii) de la version française du même rè­
glement est remplacé par ce qui suit :
Un autre exemple serait des marchandises dangereuses placées
dans un emballage combiné conforme à la Loi et au présent
règlement, tel qu’un contenant de type 1A pour les matières in­
fectieuses. L’emballage extérieur est le contenant minimal exi­
gé, car, si cet emballage et tous les autres contenants dans les­
quels cet emballage est placé étaient enlevés, les marchandises
dangereuses ne seraient plus dans un contenant conforme à la
Loi et au présent règlement.
———
———
a
a
b
c
1
S.C. 2009, c. 9, s. 29(1)
S.C. 1992, c. 34
S.C. 2009, c. 9, s. 25
SOR/2001-286
2546
b
c
1
L.C. 2009, ch. 9, par. 29(1)
L.C. 1992, ch. 34
L.C. 2009, ch. 9, art. 25
DORS/2001-286
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-245
3. The portion of items 16 and 17 of the table to section 1.3.1 of the French version of the Regulations in column 2
is replaced by the following:
Colonne 1
Article
16
(15)
17
(16)
Colonne 2
Forme abrégée
CSA B339
CSA B340
3. Le passage des articles 16 et 17 du tableau de l’arti­
cle 1.3.1 de la version française du même règlement figurant
dans la colonne 2 est remplacé par ce qui suit :
Norme de sécurité
ou règle de sécurité
Norme nationale du Canada
CAN/CSA B339-02,
« Bouteilles et tubes utilisés
pour le transport des
marchandises dangereuses »,
juin 2003, modifiée en
novembre 2003 et en
février 2005, et publiée par
l’Association canadienne
de normalisation (CSA)
Norme nationale du Canada
CAN/CSA B340-02,
« Sélection et utilisation de
bouteilles, tubes et autres
récipients utilisés pour le
transport des marchandises
dangereuses, classe 2 »,
juin 2003, modifiée en
janvier 2004 et en
février 2005, et publiée par
l’Association canadienne de
normalisation (CSA)
4. (1) The italicized text after the definition “gross mass” in
section 1.4 of the Regulations is replaced by the following:
Reference to the minimum required means of containment (see
paragraph 1.3(2)(j)) clarifies that, when dangerous goods are
in portable tanks required or permitted by Part 5, Means of
Containment, and the portable tanks are being transported in
an ISO container or in a rail boxcar, the gross mass of the
dangerous goods includes the dangerous goods and the port­
able tank but does not include the mass of the ISO container or
the rail boxcar.
Colonne 1
Article
16
(15)
17
(16)
Colonne 2
Forme abrégée
CSA B339
CSA B340
Norme de sécurité
ou règle de sécurité
Norme nationale du Canada
CAN/CSA B339-02,
« Bouteilles et tubes utilisés
pour le transport des
marchandises dangereuses »,
juin 2003, modifiée en
novembre 2003 et en
février 2005, et publiée par
l’Association canadienne de
normalisation (CSA)
Norme nationale du Canada
CAN/CSA B340-02,
« Sélection et utilisation de
bouteilles, tubes et autres
récipients utilisés pour le
transport des marchandises
dangereuses, classe 2 »,
juin 2003, modifiée en
janvier 2004 et en
février 2005, et publiée par
l’Association canadienne
de normalisation (CSA)
(2) The definition “person” in section 1.4 of the Regulations
is replaced by the following:
4. (1) Le passage en italique suivant la définition de « masse
brute », à l’article 1.4 du même règlement, est remplacé par
ce qui suit :
La référence au contenant minimal exigé (voir l’ali­
néa 1.3(2)j)) précise que, lorsque des marchandises dangereu­
ses sont dans des citernes portables exigées ou autorisées en
vertu de la partie 5, Contenants, et que ces citernes portables
sont transportées dans un conteneur ISO ou dans un wagon
couvert, la masse brute des marchandises dangereuses inclut
les marchandises dangereuses et la citerne portable mais
n’inclut ni la masse du conteneur ISO ni celle du wagon
couvert.
(2) La définition de « personne », à l’article 1.4 du même
règlement, est remplacée par ce qui suit :
person
(from the Act)
personne
(extrait de la Loi)
means an individual or an organization.
(personne)
Personne physique ou organisation.
(person)
(3) Section 1.4 of the Regulations is amended by adding the
following in alphabetical order:
(3) L’article 1.4 du même règlement est modifié par adjonc­
tion, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
organization
(This definition
reproduces the
definition of
“organization” in
section 2 of the
Criminal Code as
incorporated in
section 2 of the Act.)
organisation
(La présente définition
reproduit la définition
de « organisation », à
l’article 2 du Code
criminel, telle qu’elle
est incorporée à
l’article 2 de la Loi.)
means
(a) a public body, body corporate,
society, company, firm,
partnership, trade union or
municipality; or
(b) an association of persons that
(i) is created for a common
purpose,
(ii) has an operational structure,
and
(iii) holds itself out to the public
as an association of persons.
(organisation)
Selon le cas :
a) corps constitué, personne morale,
société, compagnie, société de
personnes, entreprise, syndicat
professionnel ou municipalité;
b) association de personnes qui, à la
fois :
(i) est formée en vue
d’atteindre un but commun,
(ii) est dotée d’une structure
organisationnelle,
(iii) se présente au public comme
une association de
personnes. (organization)
2547
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-245
5. Paragraph 1.8(a) of the Regulations is replaced by the
following:
(a) are in direct contact with a large means of containment,
except when the explosives are to be transported by road
vehicle in quantities that are allowed for explosives in sec­
tion 9.5, Part 9, Road, in Schedule 1 or in any special pro­
vision in Schedule 2; or
6. The portion of section 1.9 of the Regulations after the
title is replaced by the following:
A person who is required or permitted by these Regulations to
comply with all or a portion of the ICAO Technical Instruc­
tions, the IMDG Code or 49 CFR may comply with the most
recent version of those documents rather than the version
named in the table to section 1.3.1 and in the definitions in sec­
tion 1.4.
7. (1) Subparagraph 1.15(1)(a)(i) of the Regulations is re­
placed by the following:
(i) dangerous goods included in Class 2, Gases, they are
in one or more small means of containment in com­
pliance with the requirements for transporting gases
in Part 5, Means of Containment, except that, in the
case of dangerous goods that are UN1950, AERO­
SOLS, the requirement in subsection 5.11(6) for
aerosol containers to be tightly packed in a wood,
fibreboard or plastic box does not apply to a user or
purchaser who transports no more than six aerosol
containers, or
Note that subsection 5.11(6) includes two require­
ments, one for a valve protection cap and one for
containment, and that the exemption for aerosol
containers in subparagraph (i) applies only to the
containment requirement in that subsection; the
requirement for a valve protection cap continues to
apply.
(2) Paragraph 1.15(2)(f) of the Regulations is replaced by
the following:
(f) are included in Class 4, Flammable Solids; Substances Li­
able to Spontaneous Combustion; Substances that on Con­
tact with Water Emit Flammable Gases (Water-reactive
Substances); and in Packing Group I;
8. (1) The portion of paragraph 1.16(1)(e) of the Regula­
tions before subparagraph (i) is replaced by the following:
(e) any document referred to in paragraph (d), other than a
shipping document, includes the following information in
the following order:
(2) Paragraph 1.16(2)(f) of the Regulations is replaced by
the following:
(f) are included in Class 4, Flammable Solids; Substances Li­
able to Spontaneous Combustion; Substances that on Con­
tact with Water Emit Flammable Gases (Water-reactive
Substances); and in Packing Group I;
9. The portion of paragraph 1.18(a) of the Regulations be­
fore subparagraph (i) is replaced by the following:
(a) a medical device, wheelchair or medical article if
2548
5. L’alinéa 1.8a) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
a) en contact direct avec un grand contenant, sauf lorsque les
explosifs sont destinés à être transportés à bord d’un vé­
hicule routier en quantités autorisées pour les explosifs
figurant à l’article 9.5 de la partie 9, Transport routier, à
l’annexe 1 ou dans l’une des dispositions particulières de
l’annexe 2;
6. Le passage de l’article 1.9 du même règlement suivant le
titre est remplacé par ce qui suit :
Lorsque le présent règlement exige ou permet qu’une personne
se conforme, en tout ou en partie, aux Instructions techniques
de l’OACI, au Code IMDG ou au 49 CFR, celle-ci peut se
conformer à la version la plus récente de ces documents plutôt
qu’à celle qui est mentionnée au tableau de l’article 1.3.1 et aux
définitions de l’article 1.4.
7. (1) Le sous-alinéa 1.15(1)a)(i) du même règlement est
remplacé par ce qui suit :
(i) de marchandises dangereuses incluses dans la clas­
se 2, Gaz, elles sont placées dans un ou plusieurs pe­
tits contenants conformes aux exigences relatives au
transport des gaz qui sont prévues à la partie 5,
Contenants, sauf que, dans le cas de marchandises
dangereuses qui sont UN1950, AÉROSOLS, l’exi­
gence du paragraphe 5.11(6) selon laquelle les bom­
bes aérosols doivent être bien empaquetées dans une
boîte en bois, en carton ou en plastique ne s’applique
pas à un utilisateur ou à un acheteur qui transporte au
plus six bombes aérosols,
À noter que le paragraphe 5.11(6) inclut deux exi­
gences, l’une concernant un capuchon de protection
de la soupape et l’autre le moyen de confinement, et
que l’exception concernant les bombes aérosols du
sous-alinéa (i) s’applique uniquement aux exigences
relatives au confinement de ce paragraphe; l’exi­
gence relative au capuchon de protection de la sou­
pape continue de s’appliquer.
(2) L’alinéa 1.15(2)f) du même règlement est remplacé par
ce qui suit :
f) celles qui sont incluses dans la classe 4, Solides inflam­
mables; matières sujettes à l’inflammation spontanée; ma­
tières qui, au contact de l’eau, dégagent des gaz inflam­
mables (matières hydroréactives); et dans le groupe
d’emballage I;
8. (1) Le passage de l’alinéa 1.16(1)e) du même règlement
précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par ce qui suit :
e) l’un des documents visés à l’alinéa d), à l’exclusion du
document d’expédition, comporte les renseignements sui­
vants dans l’ordre indiqué :
(2) L’alinéa 1.16(2)f) du même règlement est remplacé par
ce qui suit :
f) celles qui sont incluses dans la classe 4, Solides inflam­
mables; matières sujettes à l’inflammation spontanée;
matières qui, au contact de l’eau, dégagent des gaz inflammables (matières hydroréactives); et dans le groupe
d’emballage I;
9. Le passage de l’alinéa 1.18a) du même règlement précé­
dant le sous-alinéa (i) est remplacé par ce qui suit :
a) d’un appareil médical, d’un fauteuil roulant ou d’un article
médical si, selon le cas :
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-245
10. The title of section 1.32 of the Regulations is replaced by
the following:
1.32 Class 2, Gases, or Ammonia Solutions (Class 8) in Re­
frigerating Machines Exemption
11. (1) The portion of subsection 1.32.1(1) of the English
version of the Regulations before paragraph (a) is replaced by
the following:
10. Le titre de l’article 1.32 du même règlement est rempla­
cé par ce qui suit :
1.32 Exemption relative à la classe 2, Gaz, ou à l’ammoniac
en solution (classe 8) dans des machines frigorifiques
11. (1) Le passage du paragraphe 1.32.1(1) de la version
anglaise du même règlement précédant l’alinéa a) est rempla­
cé par ce qui suit :
(1) The following dangerous goods may be identified by the
UN number UN1075 and the shipping name LIQUEFIED
PETROLEUM GASES instead of the UN number and
shipping name identified for them:
(2) Subsections 1.32.1(2) and (3) of the English version of
the Regulations are replaced by the following:
(1) (2) (2) The shipping name of the dangerous goods listed in para­
graphs (1)(a) to (f) may be shown on the shipping docu­
ment, in parentheses, following the words LIQUEFIED
PETROLEUM GASES.
(3) If either UN1077, PROPYLENE, or UN1978, PROPANE,
is to be transported on a road vehicle or railway vehicle on
board a ship and is identified as LIQUEFIED PETROL­
EUM GASES on the shipping document in accordance
with subsection (1), the shipping name PROPYLENE or
PROPANE, as appropriate, must be shown on the ship­
ping document, in parentheses, following the words
LIQUEFIED PETROLEUM GASES.
12. Section 1.32.2 of the Regulations is replaced by the
following:
1.32.2 Class 2, Gases, Absolute Pressure Between 101.3 kPa
and 280 kPa
Gases that are at an absolute pressure between 101.3 kPa
and 280 kPa at 20°C, other than gases included in
Class 2.1 or Class 2.3, may be handled, offered for trans­
port or transported on a road vehicle, a railway vehicle or
a ship on a domestic voyage as Class 2.2, Non-flammable,
Non-toxic gas. In that case, the requirements of these
Regulations that relate to gases included in Class 2.2 must
be complied with.
13. Paragraph 1.32.3(c) of the French version of the Regu­
lations is replaced by the following:
c) la masse brute des marchandises dangereuses est infé­
rieure ou égale à 500 kg;
14. The portion of section 1.47 of the Regulations after the
title and before paragraph (a) is replaced by the following:
Paragraphs 5.10(1)(a), (b) and (d) and subsection 5.10(2) of
Part 5, Means of Containment, do not apply to the handling, of­
fering for transport or transporting of UN1044, FIRE EXTIN­
GUISHERS, on a road vehicle, a railway vehicle or a ship on a
domestic voyage if the fire extinguishers
15. The entry for Appendix 3 in the Table of Contents of
Part 2 of the Regulations is replaced by the following:
APPENDIX 3
Guide to Category A and Category B
Assignment
16. Subparagraph 2.29(2)(c)(i) of the English version of the
Regulations is replaced by the following:
(i) Packing Group I if the LC50 (inhalation) is less than
or equal to 0.2 mg/L,
The following dangerous goods may be identified by the
UN number UN1075 and the shipping name LIQUEFIED
PETROLEUM GASES instead of the UN number and
shipping name identified for them:
(2) Les paragraphes 1.32.1(2) et (3) de la version anglaise
du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
The shipping name of the dangerous goods listed in para­
graphs (1)(a) to (f) may be shown on the shipping docu­
ment, in parentheses, following the words LIQUEFIED
PETROLEUM GASES.
(3) If either UN1077, PROPYLENE, or UN1978, PROPANE,
is to be transported on a road vehicle or railway vehicle on
board a ship and is identified as LIQUEFIED PETRO­
LEUM GASES on the shipping document in accordance
with subsection (1), the shipping name PROPYLENE or
PROPANE, as appropriate, must be shown on the ship­
ping document, in parentheses, following the words
LIQUEFIED PETROLEUM GASES.
12. L’article 1.32.2 du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
1.32.2 Classe 2 , Gaz, pression absolue comprise entre
101,3 kPa et 280 kPa
À l’exception des gaz inclus dans la classe 2.1 ou la
classe 2.3, il est permis de manutentionner, de demander
de transporter ou de transporter, à bord d’un véhicule rou­
tier, d’un véhicule ferroviaire ou d’un navire au cours
d’un voyage intérieur, des gaz dont la pression absolue est
comprise entre 101,3 kPa et 280 kPa à 20°C comme
classe 2.2, Gaz ininflammables, non toxiques. Dans ce
cas, les exigences du présent règlement visant les gaz in­
clus dans la classe 2.2 doivent être respectées.
13. L’alinéa 1.32.3c) de la version française du même rè­
glement est remplacé par ce qui suit :
c) la masse brute des marchandises dangereuses est infé­
rieure ou égale à 500 kg;
14. Le passage de l’article 1.47 du même règlement suivant
le titre et précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
Les alinéas 5.10(1)a), b) et d) et le paragraphe 5.10(2) de la
partie 5, Contenants, ne s’appliquent pas à la manutention, à la
demande de transport ou au transport de UN1044, EXTINC­
TEURS, à bord d’un véhicule routier, d’un véhicule ferroviaire
ou d’un navire au cours d’un voyage intérieur si les extincteurs
satisfont aux conditions suivantes :
15. L’entrée de l’appendice 3 dans la table des matières de
la partie 2 du même règlement est remplacée par ce qui suit :
APPENDICE 3 Guide d’affectation à la Catégorie A et à la
Catégorie B
16. Le sous-alinéa 2.29(2)c)(i) de la version anglaise du
même règlement est remplacé par ce qui suit :
(i) Packing Group I if the LC50 (inhalation) is less than
or equal to 0.2 mg/L,
2549
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-245
17. The portion of item 3 of the table entitled Bacteria
under the heading UN2814, Category A – Virus and Bacteria
in Appendix 3 to Part 2 of the English version of the Regulations in Column 3 is replaced by the following:
Item
3 (3)
Column 1
Column 2
Column 3
Family
Genus
Species
Item
Burkholderia
(a) mallei (formerly:
pseudomonas mallei)
(Glanders)
(b) pseudomallei (formerly:
pseudomonas
pseudomallei)
3 (3)
18. Section 4.1 of the Regulations is replaced by the
following:
4.1 Requirements for Dangerous Goods Safety Marks
A person must not offer for transport, transport or import a
means of containment that contains dangerous goods unless
each dangerous goods safety mark required by this Part and
illustrated in the appendix to this Part, or illustrated in
Chapter 5.2 or 5.3 of the UN Recommendations, is displayed
on it in accordance with this Part.
19. Section 5.5 of the Regulations is replaced by the
following:
5.5 Filling Limits
(1) A person filling a means of containment with dangerous
goods must not exceed the maximum quantity limit specified
in a safety standard or safety requirement applicable to that
means of containment.
(2) If the maximum quantity limit for a means of containment is
not specified in a safety standard or safety requirement, the
person filling the means of containment with dangerous
goods
(a) must not exceed the maximum quantity limit estab­
lished by the manufacturer for the means of contain­
ment; and
(b) must ensure that the means of containment could not
become liquid full at any temperature that is less than or
equal to 55°C.
20. Subparagraph 5.10(1)(d)(ii) of the Regulations is re­
placed by the following:
(ii) CSA B622 and, despite any indication to the con­
trary in CSA B620, Appendix B of CSA B620,
21. Subparagraph 5.14(1)(a)(ii) of the Regulations is re­
placed by the following:
(ii) CSA B621 and, despite any indication to the con­
trary in CSA B620, Appendix B of CSA B620,
22. The portion of section 5.14.1 of the Regulations after the
title and before paragraph (a) is replaced by the following:
For the purposes of subparagraphs 5.14(1)(a)(ii) and (d)(iii),
2550
17. Le passage de l’article 3 du tableau intitulé « Bactéries »
sous le titre « UN2814, Catégorie A — Virus et bactéries », à
l’appendice 3 de la partie 2 de la version anglaise du même
règlement, figurant dans la colonne 3, est remplacé par ce qui
suit :
Column 1
Family
Column 2
Column 3
Genus
Species
Burkholderia
(a) mallei (formerly:
pseudomonas mallei)
(Glanders)
(b) pseudomallei (formerly:
pseudomonas
pseudomallei)
18. L’article 4.1 du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
4.1 Exigences visant les indications de danger — marchandi­
ses dangereuses
Il est interdit de demander de transporter, de transporter ou
d’importer un contenant dans lequel sont placées des
marchandises dangereuses, à moins que n’y soit apposée,
conformément à la présente partie, chacune des indications
de danger — marchandises dangereuses exigées par la
présente partie et illustrées à l’appendice de la présente
partie ou aux chapitres 5.2 ou 5.3 des Recommandations de
l’ONU.
19. L’article 5.5 du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
5.5 Limites de remplissage
(1) Il est interdit à la personne qui remplit un contenant de mar­
chandises dangereuses de dépasser la quantité maximale
mentionnée dans une norme de sécurité ou une règle de sé­
curité applicable à ce contenant.
(2) Si la quantité maximale applicable à un contenant n’est pas
mentionnée dans une norme de sécurité ou une règle de sé­
curité, la personne qui remplit le contenant de marchandises
dangereuses :
a) ne doit pas dépasser la quantité maximale applicable à
ce contenant établie par le fabricant;
b) doit veiller à ce que le contenant ne puisse être rempli
entièrement de liquide à toute température inférieure ou
égale à 55 °C.
20. Le sous-alinéa 5.10(1)d)(ii) du même règlement est rem­
placé par ce qui suit :
(ii) la norme CSA B622 et, malgré toute indication
contraire dans la norme CSA B620, l’appendice B
de la norme CSA B620,
21. Le sous-alinéa 5.14(1)a)(ii) du même règlement est rem­
placé par ce qui suit :
(ii) la norme CSA B621 et, malgré toute indication
contraire dans la norme CSA B620, l’appendice B
de la norme CSA B620,
22. Le passage de l’article 5.14.1 du même règlement sui­
vant le titre et précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui
suit :
Pour l’application des sous-alinéas 5.14(1)a)(ii) et d)(iii) :
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-245
23. Subsection 9.3(3) of the Regulations is replaced by the
following:
(3) When dangerous goods are transported in a large means of
containment to or from a ship, a port facility or a marine
terminal, the large means of containment must have placards
displayed on it in accordance with Part 4, Dangerous Goods
Safety Marks, or the IMDG Code.
24. The following italicized text is added after subsec­
tion 9.4(1) of the Regulations:
If the dangerous goods are not regulated in Canada, the plac­
ards are not required to be displayed on the large means of
containment.
25. Subsection 10.3(3) of the Regulations is replaced by the
following:
(3) When dangerous goods are transported in a large means of
containment to or from a ship, a port facility or a marine
terminal, the large means of containment must have placards
displayed on it in accordance with Part 4, Dangerous Goods
Safety Marks, or the IMDG Code.
26. The following italicized text is added after subsec­
tion 10.4(1) of the Regulations:
If the dangerous goods are not regulated in Canada, the plac­
ards are not required to be displayed on the large means of
containment.
23. Le paragraphe 9.3(3) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(3) Lorsque des marchandises dangereuses sont transportées
dans un grand contenant vers un navire, une installation por­
tuaire ou un terminal maritime, ou en provenance de ceux-ci,
des plaques doivent être apposées sur le grand contenant
conformément à la partie 4, Indications de danger — mar­
chandises dangereuses, ou au Code IMDG.
24. Le passage en italique suivant est ajouté après le para­
graphe 9.4(1) du même règlement :
Si les marchandises dangereuses ne sont pas réglementées au
Canada, l’apposition des plaques sur le grand contenant n’est
pas obligatoire.
25. Le paragraphe 10.3(3) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(3) Lorsque des marchandises dangereuses sont transportées
dans un grand contenant vers un navire, une installation por­
tuaire ou un terminal maritime, ou en provenance de ceux-ci,
des plaques doivent être apposées sur le grand contenant
conformément à la partie 4, Indications de danger — mar­
chandises dangereuses, ou au Code IMDG.
26. Le passage en italique suivant est ajouté après le para­
graphe 10.4(1) du même règlement :
Si les marchandises dangereuses ne sont pas réglementées au
Canada, l’apposition des plaques sur le grand contenant n’est
pas obligatoire.
27. Schedule 1 to the Regulations is amended by adding the following after UN Number UN3358:
Col. 1
Col. 2
UN
Shipping Name
Number and Description
UN3373 BIOLOGICAL
SUBSTANCE,
CATEGORY B
Col. 3
Col. 4
Class
Packing
Group/
Category
6.2
Category B
Col. 5
Special
Provisions
Col. 6
Explosive
Limit and
Limited
Quantity Index
Col. 7
ERAP
Index
0
Col. 8
Col. 9
Col. 10
Passenger
Carrying
Ship Index
Passenger
Carrying
Road Vehicle
or Passenger
Carrying Railway
Vehicle Index
Marine
Pollutant
4
4
27. L’annexe 1 du même règlement est modifiée par adjonction, après le numéro UN3358, de ce qui suit :
Col. 1
Col. 2
Appellation
Numéro réglementaire et
description
UN
UN3373 MATIÈRE BIOLOGIQUE,
CATÉGORIE B Col. 3
Classe
6.2
Col. 4
Col. 5
Col. 6
Quantité limite
d’explosifs et
Groupe
indice de
d’emballage / Dispositions
quantité
Catégorie particulières
limitée
Catégorie B
28. The portion of subsection (2) of special provision 16 of
Schedule 2 to the Regulations before paragraph (a) is re­
placed by the following:
(2) Despite subsection (1), the technical name for the following
dangerous goods is not required to be shown on a shipping
document or on a small means of containment when Canad­
ian law for domestic transport or an international convention
0
Col. 7
Col. 8
Col. 9
Col. 10
Indice PIU
Indice
navire de
passagers
Indice véhicule
routier de
passagers ou
véhicule
ferroviaire de
passagers
Polluant
marin
4
4
28. Le passage du paragraphe (2) de la disposition particu­
lière 16 de l’annexe 2 du même règlement précédant l’ali­
néa a) est remplacé par ce qui suit :
(2) Malgré le paragraphe (1), il n’est pas nécessaire que l’ap­
pellation technique des marchandises dangereuses ci-après
figure sur un document d’expédition ou sur un petit contenant si les lois du Canada sur le transport intérieur ou une
2551
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-245
for international transport prohibits the disclosure of the
technical name:
29. Special provision 80 of Schedule 2 to the Regulations
and any italicized text are replaced by the following:
80 Despite section 1.17 of Part 1, Coming into Force, Repeal,
Interpretation, General Provisions and Special Cases, a per­
son must not offer for transport or transport these dangerous
goods unless they are in a means of containment that is in
compliance with section 5.11 of Part 5, Means of Contain­
ment, except that the requirement in subsection 5.11(6) for
aerosol containers to be tightly packed in a wood, fibreboard
or plastic box does not apply to a user or purchaser who
transports no more than six aerosol containers.
Note that subsection 5.11(6) includes two requirements, one
for a valve protection cap and one for containment, and that
the exemption for aerosol containers in special provision 80
applies only to the containment requirement in that subsec­
tion; the requirement for a valve protection cap continues to
apply.
For a similar rule respecting aerosol containers, see sub­
paragraph 1.15(1)(a)(i) of Part 1, Coming into Force, Re­
peal, Interpretation, General Provisions and Special Cases.
UN1950
convention internationale sur le transport international inter­
disent la divulgation de cette appellation technique :
29. La disposition particulière 80 de l’annexe 2 du même
règlement et le passage en italique sont remplacés par ce qui
suit :
80 Malgré l’article 1.17 de la partie 1, Entrée en vigueur, abro­
gation, interprétation, dispositions générales et cas spéciaux,
il est interdit de demander de transporter ou de transporter
ces marchandises dangereuses à moins qu’elles ne soient
placées dans un contenant conforme à l’article 5.11 de la
partie 5, Contenants, sauf que l’exigence du paragra­
phe 5.11(6) selon laquelle les bombes aérosols doivent être
bien empaquetées dans une boîte en bois, en carton ou en
plastique ne s’applique pas à un utilisateur ou à un acheteur
qui transporte au plus six bombes aérosols.
À noter que le paragraphe 5.11(6) inclut deux exigences,
l’une concernant un capuchon de protection de la soupape et
l’autre le moyen de confinement, et que l’exception concer­
nant les bombes aérosols de la disposition particulière 80
s’applique uniquement aux exigences relatives au confine­
ment de ce paragraphe; l’exigence relative au capuchon de
protection de la soupape continue de s’appliquer.
Voir le sous-alinéa 1.15(1)a)(i) de la partie 1, Entrée en vi­
gueur, abrogation, interprétation, dispositions générales et
cas spéciaux, qui contient une règle similaire en ce qui a
trait aux bombes aérosols.
UN1950
TRANSITIONAL PROVISION
DISPOSITION TRANSITOIRE
30. A person may, for a six month period that begins on the
day on which these Regulations come into force, comply with
the Transportation of Dangerous Goods Regulations as they
read immediately before that day.
30. Toute personne peut, durant les six mois qui commen­
cent à la date d’entrée en vigueur du présent règlement, se
conformer au Règlement sur le transport des marchandises
dangereuses dans sa version antérieure à cette date.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
31. These Regulations come into force on the day on which
they are published in the Canada Gazette, Part II.
31. Le présent règlement entre en vigueur à la date de sa
publication dans la Partie II de la Gazette du Canada.
REGULATORY IMPACT ANALYSIS STATEMENT (This statement is not part of the Regulations.)
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT DE LA RÉGLEMENTATION
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
Issue and objectives
Question et objectifs
In February of 2008, Amendment 6 (SOR/2008-34) to the
Transportation of Dangerous Goods Regulations (TDG Regula­
tions) introduced some changes in the text of the TDG Regula­
tions which caused inconsistency and lack of clarity. In some
cases, the changes in the text of the TDG Regulations as a result
of Amendment 6 led to the issuance of permits and increased
placarding requirements.
The objective of this amendment is to provide consistency in
the regulatory text and clarity in the regulatory requirements.
En février 2008, la modification no 6 (DORS/2008-34) au Rè­
glement sur le transport des marchandises dangereuses (Règle­
ment TMD) a donné lieu à certains changements au libellé du
Règlement qui ont créé des incohérences et un manque de clarté.
Dans certains cas, les changements apportés au texte du Règle­
ment TMD à la suite de la modification no 6 ont conduit à la dé­
livrance de permis et à des exigences accrues d’apposition de
plaques.
L’objectif de cette modification vise donc à apporter cohérence
au texte réglementaire et clarté aux exigences réglementaires.
Description and rationale
Description et justification
Most of the changes are editorial in nature and generally return
the regulatory text to wording that existed before Amendment 6.
La plupart des changements sont des modifications rédaction­
nelles et rétablissent généralement le libellé original du texte ré­
glementaire qui était en vigueur avant la modification no 6.
2552
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-245
Some notable changes are described in the following
paragraphs
• The definition of “person” is changed for clarity and a defin­
ition of “organization” is added to complement the definition
of “person” and to align the Regulations with the revisions to
the Transportation of Dangerous Goods Act, 1992 (TDG
Act), which received Royal Assent in June 2009. The current
wording in the Regulations refers readers to the Criminal
Code for the definition of “person,” but in the English version
of the Code this term is coupled with two other terms that
have the same definition and is difficult to find.
• Section 1.15 is changed to allow up to six aerosol containers
containing a Class 2 gas to be transported without requiring
that they be packed in accordance with Part 5, Means of Con­
tainment. This change will benefit certain service-oriented in­
dustries, currently operating under a permit, that typically
carry aerosol containers for servicing computers and other
machinery. A related amendment is made to special provi­
sion 80 to provide consistency within the regulatory text. Be­
fore Amendment 6, section 1.15 did not require compliance
with Part 5 for dangerous goods included in Class 2 and per­
mits were not needed.
• Section 5.5, Filling Limits, before Amendment 6, placed fill­
ing limits on means of containment only where those limits
were not already specified in a safety standard or safety re­
quirement. This was intended to cover non-standardized
means of containment that were permitted for use by the
Regulations in some cases but where no filling limits in a
safety standard or safety requirement were applicable. The
wording of section 5.5 in Amendment 6 resulted in the impos­
ition of a blanket requirement regardless of filling require­
ments in safety standards or safety requirements. In some
cases, the safety standards and safety requirements have dif­
ferent criteria for specific situations and specific dangerous
goods that are safe and cost effective. These criteria would be
overridden by the current wording of section 5.5. This causes
confusion and misinterpretation of requirements for stake­
holders and interpretation problems for enforcement person­
nel. This amendment changes section 5.5 to reflect preAmendment 6 wording.
• In subsection 9.3(3) of Part 9, Road, and subsection 10.3(3) of
Part 10, Rail, this amendment reinstates the option, removed
in Amendment 6, to display the dangerous goods safety marks
required by the IMDG Code for transport to or from a ship, a
port facility or a marine terminal. This change eliminates the
need to change placards on means of containment. In addition,
italicized text is added after subsections 9.4(1) and 10.4(1) to
clarify that if dangerous goods are not regulated in Canada,
placards are not required to be displayed on large means of
containment. This change will reduce confusion for stake­
holders and enforcement personnel.
Other changes are editorial in nature and include
• correcting the publication date for two safety standards in the
table to section 1.3.1;
Certains changements notables sont décrits dans les paragra­
phes ci-dessous :
• La définition de « personne » est changée pour en améliorer la
clarté, et une définition d’« organisation » est ajoutée pour
compléter la définition de « personne » et harmoniser le Rè­
glement TMD avec les révisions apportées à la Loi de 1992
sur le transport des marchandises dangereuses (Loi de 1992),
qui a reçu la sanction royale en juin 2009. La formulation ac­
tuelle du Règlement TMD renvoie les lecteurs à la définition
de « personne » dans le Code criminel, mais ce mot est asso­
cié à trois autres mots ayant la même définition dans la ver­
sion française du Code, ce qui le rend difficile à trouver.
• L’article 1.15 est changé pour autoriser le transport d’au plus
six bombes aérosols qui contiennent un gaz de la classe 2 sans
qu’elles ne soient emballées conformément à la partie 5,
Contenants. Ce changement sera particulièrement bénéfique à
certaines industries de service, œuvrant actuellement en vertu
d’un permis, et qui transportent des bombes aérosols pour
l’entretien des ordinateurs et autres appareils. Une modifica­
tion correspondante est faite à la disposition particulière 80
pour assurer la cohérence du texte réglementaire. Avant la
modification no 6, l’article 1.15 n’exigeait pas l’observation
de la partie 5 pour les marchandises dangereuses de la classe 2
et les permis n’étaient pas nécessaires.
• L’article 5.5, Limites de remplissage, avant la modifica­
tion no 6, imposait des limites de remplissage des contenants
seulement lorsque les limites n’étaient pas précisées dans une
norme de sécurité ou une règle de sécurité. L’intention était de
reconnaître les contenants non normalisés dont l’utilisation
était autorisée dans certains cas par le Règlement TMD mais
où il n’y avait pas de limites de remplissage applicables pré­
vues dans une norme de sécurité ou dans une règle de sécurité.
Le libellé de l’article 5.5 de la modification no 6 imposait une
limite globale de remplissage quelles que soient les exigences
prévues dans les normes de sécurité ou dans les règles de sé­
curité. Dans certains cas, les normes et les règles de sécurité
proposent des critères différents selon des situations données
et des marchandises dangereuses précises qui sont sécuritaires
et efficaces. Ces critères se trouveraient neutralisés par la te­
neur actuelle de l’article 5.5. Ceci cause de la confusion et de
fausses interprétations des exigences de la part des parties in­
téressées et des difficultés d’interprétation pour le personnel
d’application. Le libellé de l’article 5.5 qui était en vigueur
avant la modification no 6 est rétabli dans la présente
modification.
• La présente modification rétablit, au paragraphe 9.3(3) de la
partie 9, Transport routier, et au paragraphe 10.3(3) de la partie 10, Transport ferroviaire, l’option d’apposer les indications
de danger — marchandises dangereuses exigées par le Code
IMDG pour le transport vers ou en provenance d’un navire,
d’une installation portuaire ou d’un terminal maritime qui
avait été supprimée dans la modification no 6. Le changement
éliminera ainsi le besoin de changer les plaques sur les contenants. De plus, le texte en italique ajouté après les para­
graphes 9.4(1) et 10.4(1) clarifie que, si les marchandises
dangereuses ne sont pas réglementées au Canada, il n’est pas
nécessaire d’apposer des plaques sur les grands contenants.
Ce changement réduira la confusion chez les parties intéres­
sées et chez le personnel d’application.
D’autres changements sont de nature rédactionnelle et
incluent :
• la correction de la date de publication de deux normes de sé­
curité du tableau de l’article 1.3.1;
2553
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-245
• correcting typos or references to other requirements in the
TDG Regulations in the italicized text following the definition
of “gross mass,” in paragraph 1.8(a), in section 1.9, in para­
graph 1.18(a), in subparagraph 5.10(1)(d)(ii) and in the Eng­
lish version of subparagraph 2.29(2)(c)(i) where “0.2 g/L” in
the current text is corrected to read “0.2 mgL”;
• correcting the title of Class 4 in section 1.15 and section 1.16;
• correcting paragraph 1.16(1)(e) so that the obligation applies
to documents other than a shipping document;
• correcting the title of section 1.32.2 to align with the text;
• correcting the French version of paragraph 1.32.3(c) to align it
with the English text;
• correcting the shipping name for liquefied petroleum gases in
the English version of section 1.32.1;
• correcting the manner in which UN3373 was added to Sched­
ule 1;
• correcting special provision 16 to align subsection (2) of the
special provision with subsection (1);
• correcting the table of contents to Part 2, Classification, to
replace “Guide to Risk Group Assignment” with “Guide to
Category A and Category B Assignment”; and
• correcting Item 3 in Appendix 3, Bacteria, to Part 2, Classifi­
cation, so that “formally” reads “formerly.”
• la correction d’erreurs typographiques ou de référence à
d’autres exigences du Règlement TMD dans le texte en itali­
que suivant la définition de « masse brute », à l’alinéa 1.8a), à
l’article 1.9, à l’alinéa 1.18a), au sous-alinéa 5.10(1)d)(ii), et
dans la version anglaise du sous-alinéa 2.29(2)c)(i) où
« 0.2 g/L » du texte actuel est corrigé pour se lire « 0.2 mg/L »;
• la correction du titre de la classe 4 aux articles 1.15 et 1.16;
• la correction de l’alinéa 1.16(1)e) afin d’exclure le document
d’expédition;
• la correction du titre de l’article 1.32.2 pour l’harmoniser avec
le texte;
• la correction de la version française de l’alinéa 1.32.3c) pour
l’harmoniser avec le texte en anglais;
• la correction de l’appellation réglementaire des gaz de pétrole
liquéfiés dans la version anglaise de l’article 1.32.1;
• la correction du mode d’insertion de UN3373 dans l’annexe 1;
• la correction de la disposition particulière 16 pour en harmo­
niser le paragraphe (2) avec le paragraphe (1);
• la correction de la table des matières de la partie 2, Classifica­
tion, pour y remplacer « Guide d’affectation à un groupe de
risque » par « Guide d’affectation à la Catégorie A et à la Ca­
tégorie B »;
• la correction dans la version anglaise de l’article 3 du tableau
« Bacteria » dans l’appendice 3 de la partie 2, Classification,
pour y substituer « formerly » à « formally ».
Consultation
Consultation
Consultation included the identification of issues and concerns
arising from Amendment 6. Clarity and presentation of the texts,
costs and benefits, alternatives and enforcement policies were
discussed with groups and organizations responsible for public
safety. The proposed amendments were presented to the follow­
ing groups:
• the members of the Federal/Provincial/Territorial TDG Task
Force, spring 2009 and 2010;
• the members of the Transportation of Dangerous Goods Gen­
eral Policy Advisory Council, spring 2009 and 2010;
• the members of the Multi-Association Committee on Trans­
portation of Dangerous Goods (MACTDG), spring 2009 and
2010;
• the general public through the Transportation of Dangerous
Goods Website, spring 2009 and 2010; and
• the five TDG regional offices, spring 2009 and 2010.
Comments were received from provincial authorities, carriers,
industry, and enforcement personnel.
La consultation visait à cerner les questions et les préoccupa­
tions découlant de la modification no 6. La clarté et la présenta­
tion du texte, les coûts et avantages, les solutions de rechange et
les politiques d’application ont été discutés avec des groupes et
organismes responsables de la sécurité publique. Les modifica­
tions proposées ont été présentées aux groupes suivants :
• Groupe de travail fédéral/provincial/territorial sur les mar­
chandises dangereuses, printemps 2009 et 2010;
• Comité consultatif sur la politique générale relative au trans­
port des marchandises dangereuses, printemps 2009 et 2010;
• Multi-Association Committee on Transportation of Dangerous
Goods (MACTDG) [Comité des associations sur le transport
des marchandises dangereuses], printemps 2009 et 2010;
• le grand public par l’intermédiaire du site Web de Transport
des marchandises dangereuses, printemps 2009 et 2010;
• les cinq bureaux régionaux de TMD, printemps 2009 et 2010.
Des observations ont été reçues de la part des autorités pro­
vinciales, des transporteurs, de l’industrie et du personnel
d’application.
Les groupes qui ont formulé des commentaires ont appuyé les
modifications proposées, bien que quelques-uns d’entre eux aient
demandé des éclaircissements à propos du libellé du document de
consultation. Cette modification reflète les observations reçues à
la suite de la consultation informelle.
Les modifications proposées ont fait l’objet d’une publication
préalable dans la Partie I de la Gazette du Canada le 10 mars
2012, suivie d’un délai de 75 jours. Sept observations ont été
reçues — cinq d’entre elles appuyaient la modification intégrale­
ment et les deux autres, tout en soutenant la modification, nous
suggéraient d’apporter des précisions à la version française de
l’article 1.15. Celles-ci ont été ajoutées à la réglementation.
Commenters supported the proposed changes, though some re­
quired clarification on the wording of the document presented for
consultation. This amendment reflects the comments received as a
result of these informal consultations.
The proposed amendments were prepublished in the Canada
Gazette, Part I, on March 10, 2012, followed by a 75-day prepub­
lication period. Seven comments were received; of these, five
expressed full support for this amendment. The two other com­
menters, while supporting the contents of this amendment, sug­
gested editorial changes to the French version of section 1.15;
these were incorporated into this amendment.
2554
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-245
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de service
Verification of compliance with the TDG Act and the TDG
Regulations is accomplished through the existing inspection net­
work in Canada. The network includes both federal and provin­
cial enforcement bodies that inspect all modes of transport and all
consignors of dangerous goods. This amendment includes a tran­
sition period of six months from the day on which these Regula­
tions come into force, in which a person may comply with the
TDG Regulations as they read immediately before the day of their
publication in the Canada Gazette, Part II.
La vérification du respect de la Loi de 1992 et du Règlement
TMD est réalisée au moyen du réseau de vérification existant au
Canada. Le réseau inclut les organismes d’application fédérale et
des provinces qui inspectent tous les modes de transport et tous
les expéditeurs de marchandises dangereuses. Cette modification
inclut une période de transition de six mois permettant à toute
personne de se conformer au Règlement TMD dans la version
antérieure à sa publication dans la Partie II de la Gazette du
Canada.
Contact
Personne-ressource
For further information on the amendments to the TDG Regu­
lations, please contact
Geneviève Sansoucy
Analyst
Regulatory Affairs Branch
Transport of Dangerous Goods Directorate
Department of Transport
Place de Ville, Tower C, 9th Floor
330 Sparks Street
Ottawa, Ontario
K1A 0N5
Telephone: 613-990-5766
Fax: 613-993-5925
Email: TDGRegulatoryProposalTMDPropositionReglementaire@tc.gc.ca
Pour plus de renseignements au sujet des modifications au Rè­
glement TMD, veuillez communiquer avec :
Geneviève Sansoucy
Analyste
Direction des affaires réglementaires
Direction générale du transport des marchandises dangereuses
Ministère des Transports
Place de Ville, Tour C, 9e étage
330, rue Sparks
Ottawa (Ontario)
K1A 0N5
Téléphone : 613-990-5766
Télécopieur : 613-993-5925
Courriel : TDGRegulatoryProposalTMDPropositionReglementaire@tc.gc.ca
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2012
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2012
2555
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Registration
SOR/2012-246
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-246
November 23, 2012
Enregistrement
DORS/2012-246
Le 23 novembre 2012
CANADA SHIPPING ACT, 2001
LOI DE 2001 SUR LA MARINE MARCHANDE DU CANADA
Regulations Amending the Administrative
Monetary Penalties Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les
sanctions administratives pécuniaires
P.C. 2012-1546
C.P. 2012-1546
November 22, 2012
Le 22 novembre 2012
His Excellency the Governor General in Council, on the rec­
ommendation of the Minister of Transport, pursuant to para­
graph 35(1)(f)a and paragraphs 244(f) to (h) of the Canada
Shipping Act, 2001b, hereby makes the annexed Regulations
Amending the Administrative Monetary Penalties Regulations.
Sur recommandation du ministre des Transports et en vertu de
l’alinéa 35(1)f)a et des alinéas 244f) à h) de la Loi de 2001 sur la
marine marchande du Canadab, Son Excellence le Gouverneur
général en conseil prend le Règlement modifiant le Règlement sur
les sanctions administratives pécuniaires, ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE ADMINISTRATIVE
MONETARY PENALTIES REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES
SANCTIONS ADMINISTRATIVES PÉCUNIAIRES
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The title of the Administrative Monetary Penalties Regula­
tions1 is replaced by the following:
ADMINISTRATIVE MONETARY PENALTIES AND
NOTICES (CSA 2001) REGULATIONS
2. Section 2 of the Regulations is replaced by the following:
1. Le titre du Règlement sur les sanctions administratives pé­
cuniaires1 est remplacé par ce qui suit :
RÈGLEMENT SUR LES SANCTIONS ADMINISTRATIVES
PÉCUNIAIRES ET LES AVIS (LMMC 2001)
2. L’article 2 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
2. (1) La contravention à une disposition de la Loi ou de ses rè­
glements figurant à la colonne 1 de l’une quelconque des parties
de l’annexe est désignée comme une violation qui est punissable
au titre des articles 229 à 242 de la Loi et qui peut faire l’objet
d’un procès-verbal.
(2) Le barème des sanctions figurant à la colonne 2 de l’une
quelconque des parties de l’annexe constitue le barème des sanc­
tions applicable à une violation qui est désignée à la colonne 1.
(3) Lorsqu’un « X » figure à la colonne 3 de l’une quelconque
des parties de l’annexe, il est compté une violation distincte pour
chacun des jours au cours desquels une violation qui est désignée
à la colonne 1 se continue.
3. (1) Les alinéas 3(3)a) et b) de la version anglaise du même
règlement sont remplacés par ce qui suit :
(a) sending a copy of it by fax, registered mail or courier to the
head office or place of business of the corporation or to the
corporation’s agent or mandatary;
(b) leaving a copy of it at the corporation’s head office or place
of business with an officer or other individual who appears to
be in control of or to manage the head office or place of busi­
ness or with the corporation’s agent or mandatary; or
(2) Le sous-alinéa 3(4)d)(ii) de la version anglaise du même
règlement est remplacé par ce qui suit :
(ii) leaving a copy of it at the authorized representative’s
head office or place of business with an officer or other
2. (1) The contravention of a provision of the Act, or of a regu­
lation made under the Act, set out in column 1 of a Part of the
schedule is designated as a violation that may be proceeded with
in accordance with sections 229 to 242 of the Act and by the issu­
ance of a notice of violation.
(2) The range of penalties set out in column 2 of a Part of the
schedule is the range of penalties in respect of a violation set out
in column 1.
(3) If “X” is set out in column 3 of a Part of the schedule, a vio­
lation set out in column 1 constitutes a separate violation for each
day on which it is continued.
3. (1) Paragraphs 3(3)(a) and (b) of the English version of
the Regulations are replaced by the following:
(a) sending a copy of it by fax, registered mail or courier to the
head office or place of business of the corporation or to the
corporation’s agent or mandatary;
(b) leaving a copy of it at the corporation’s head office or place
of business with an officer or other individual who appears to
be in control of or to manage the head office or place of busi­
ness or with the corporation’s agent or mandatary; or
(2) Subparagraph 3(4)(d)(ii) of the English version of the
Regulations is replaced by the following:
(ii) leaving a copy of it at the authorized representative’s
head office or place of business with an officer or other
———
———
a
a
b
1
S.C. 2005, c. 29, s. 16(1)
S.C. 2001, c. 26
SOR/2008-97
2556
b
1
L.C. 2005, ch. 29, par. 16(1)
L.C. 2001, ch. 26
DORS/2008-97
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-246
individual who appears to be in control of or to manage the
head office or place of business or with the authorized repre­
sentative’s agent or mandatary, or
4. Section 4 of the Regulations and the heading before it are
replaced by the following:
individual who appears to be in control of or to manage the
head office or place of business or with the authorized repre­
sentative’s agent or mandatary, or
4. L’article 4 du même règlement et l’intertitre le précédant
sont remplacés par ce qui suit :
NOTICES
AVIS
4. (1) This section applies in respect of the following notices:
(a) a notice of refusal to issue referred to in subsection 16(5) of
the Act;
(b) a notice of proposed suspension or cancellation referred to
in section 20.1 of the Act; and
(c) a notice of suspension, cancellation or refusal to renew re­
ferred to in section 20.3 of the Act.
(2) A notice may be given to an individual
(a) personally, by leaving a copy of it
(i) with the individual, or
(ii) if the individual cannot conveniently be found, with
someone who appears to be an adult member of the same
household at the last known address or usual place of resi­
dence of the individual; or
(b) by sending a copy of it by courier, fax or other electronic
means to the last known address or usual place of residence of
the individual.
(3) A notice may be given to a corporation by
(a) sending a copy of it by fax or courier to the head office or
place of business of the corporation or to the corporation’s
agent or mandatary;
(b) leaving a copy of it at the corporation’s head office or place
of business with an officer or other individual who appears to
be in control of or to manage the head office or place of busi­
ness or with the corporation’s agent or mandatary; or
(c) sending a copy of it by electronic means, other than fax, to
an individual referred to in paragraph (b).
(4) A notice may be given to a vessel by
(a) delivering a copy of it personally to the master or any other
person who is, or appears to be, in charge of the vessel;
(b) fixing a copy of it to a prominent part of the vessel;
(c) if the vessel’s authorized representative is an individual,
sending a copy of it by fax or courier to the authorized repre­
sentative; or
(d) if the vessel’s authorized representative is a corporation,
(i) sending a copy of it by fax or courier to the authorized
representative’s head office or place of business,
(ii) leaving a copy of it at the authorized representative’s
head office or place of business with an officer or other indi­
vidual who appears to be in control of or to manage the head
office or place of business or with the authorized representa­
tive’s agent or mandatary, or
(iii) sending a copy of it by electronic means, other than fax,
to an individual referred to in subparagraph (ii).
4. (1) Le présent article s’applique à l’égard des avis suivants :
a) l’avis de refus de délivrer visé au paragraphe 16(5) de la
Loi;
b) le préavis de suspension ou d’annulation visé à l’article 20.1
de la Loi; c) l’avis de suspension, d’annulation ou de refus de renouveler
visé à l’article 20.3 de la Loi. (2) L’envoi d’un avis à une personne physique peut se faire
selon l’une des méthodes suivantes :
a) par remise à personne d’un exemplaire :
(i) à la personne,
(ii) si la personne ne peut être trouvée sans difficultés, à qui­
conque semble être un membre adulte du même ménage à la
dernière adresse connue ou au lieu de résidence habituel de
la personne;
b) par envoi d’un exemplaire par messagerie, télécopieur ou un
autre moyen électronique à la dernière adresse connue ou au
lieu de résidence habituel de la personne.
(3) L’envoi d’un avis à une personne morale peut se faire selon
l’une des méthodes suivantes :
a) par envoi d’un exemplaire par télécopieur ou messagerie au
siège ou à l’établissement de la personne morale ou à son
mandataire;
b) par remise d’un exemplaire, au siège ou à l’établissement de
la personne morale, à un dirigeant ou à une autre personne phy­
sique qui semble diriger ou gérer le siège ou l’établissement ou
au mandataire de la personne morale;
c) par envoi d’un exemplaire par un moyen électronique autre
que le télécopieur à une personne physique visée à l’alinéa b).
(4) L’envoi d’un avis à un bâtiment peut se faire selon l’une
des méthodes suivantes :
a) par remise d’un exemplaire personnellement au capitaine ou
à toute autre personne qui a ou semble avoir la responsabilité
du bâtiment;
b) par affichage d’un exemplaire sur une partie bien en vue du
bâtiment; c) si le représentant autorisé du bâtiment est une personne phy­
sique, par envoi d’un exemplaire par télécopieur ou messagerie
à celui-ci; d) si le représentant autorisé du bâtiment est une personne
morale :
(i) par envoi d’un exemplaire par télécopieur ou messagerie
au siège ou à l’établissement du représentant autorisé,
(ii) par remise d’un exemplaire, au siège ou à l’établissement
du représentant autorisé, à un dirigeant ou à une autre per­
sonne physique qui semble diriger ou gérer le siège ou
l’établissement ou au mandataire du représentant autorisé,
(iii) par envoi d’un exemplaire par un moyen électronique
autre que le télécopieur à une personne physique visée au
sous-alinéa (ii).
2557
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-246
5. The heading of the schedule to the Regulations is replaced by the following:
5. Le titre de l’annexe du même règlement est remplacé par
ce qui suit :
PART 1
PARTIE 1
VIOLATIONS OF THE CANADA
SHIPPING ACT, 2001
VIOLATIONS DE LA LOI DE 2001 SUR LA MARINE
MARCHANDE DU CANADA
6. The schedule to the Regulations is amended by adding
the following after Part 1:
6. L’annexe du même règlement est modifiée par adjonc­
tion, après la partie 1, de ce qui suit :
PART 2
PARTIE 2
VIOLATIONS OF THE CARGO, FUMIGATION
AND TACKLE REGULATIONS
VIOLATIONS DU RÈGLEMENT SUR LES CARGAISONS,
LA FUMIGATION ET L’OUTILLAGE
DE CHARGEMENT
Column 1
Column 2
Column 3
Colonne 1
Colonne 2
Colonne 3
Item
Provision of the Cargo,
Fumigation and Tackle
Regulations
Range of
Penalties ($)
Separate
Violation for
Each Day
Disposition du Règlement sur
les cargaisons, la fumigation
et l’outillage de chargement
Barème des
sanctions ($)
Violation
distincte pour
chacun des jours
1.
Subsection 102(1)
250 to 5,000
1.
Paragraphe 102(1)
250 à 5 000
2.
Subsection 102(2)
600 to 12,000
2.
Paragraphe 102(2)
600 à 12 000
3.
Subsection 104(1)
600 to 12,000
3.
Paragraphe 104(1)
600 à 12 000
4.
Subsection 104(2)
600 to 12,000
4.
Paragraphe 104(2)
600 à 12 000
5.
Subsection 104(3)
600 to 12,000
5.
Paragraphe 104(3)
600 à 12 000
6.
Subsection 105(1)
600 to 12,000
6.
Paragraphe 105(1)
600 à 12 000
7.
Subsection 108(1)
600 to 12,000
7.
Paragraphe 108(1)
600 à 12 000
8.
Subsection 108(2)
600 to 12,000
8.
Paragraphe 108(2)
600 à 12 000
9.
Subsection 108(4)
250 to 5,000
9.
Paragraphe 108(4)
250 à 5 000
10.
Subsection 108(5)
250 to 5,000
10.
Paragraphe 108(5)
250 à 5 000
11.
Subsection 109(1)
3,000 to 12,000
11.
Paragraphe 109(1)
3 000 à 12 000
12.
Subsection 109(2)
3,000 to 12,000
12.
Paragraphe 109(2)
3 000 à 12 000
13.
Subsection 109(3)
3,000 to 12,000
13.
Paragraphe 109(3)
3 000 à 12 000
14.
Subsection 109(4)
3,000 to 12,000
14.
Paragraphe 109(4)
3 000 à 12 000
15.
Subsection 109(5)
3,000 to 12,000
15.
Paragraphe 109(5)
3 000 à 12 000
16.
Subsection 109(7)
3,000 to 12,000
16.
Paragraphe 109(7)
3 000 à 12 000
17.
Subsection 109(8)
3,000 to 12,000
17.
Paragraphe 109(8)
3 000 à 12 000
18.
Subsection 110(1)
1,250 to 25,000
18.
Paragraphe 110(1)
1 250 à 25 000
19.
Subsection 110(2)
6,000 to 25,000
19.
Paragraphe 110(2)
6 000 à 25 000
20.
Subsection 110(3)
1,250 to 25,000
20.
Paragraphe 110(3)
1 250 à 25 000
21.
Subsection 110(4)
1,250 to 25,000
21.
Paragraphe 110(4)
1 250 à 25 000
22.
Subsection 111(1)
1,250 to 25,000
22.
Paragraphe 111(1)
1 250 à 25 000
23.
Subsection 111(2)
1,250 to 25,000
23.
Paragraphe 111(2)
1 250 à 25 000
24.
Subsection 111(3)
1,250 to 25,000
24.
Paragraphe 111(3)
1 250 à 25 000
25.
Subsection 111(4)
1,250 to 25,000
25.
Paragraphe 111(4)
1 250 à 25 000
26.
Paragraph 112(1)(a)
1,250 to 25,000
26.
Alinéa 112(1)a)
1 250 à 25 000
27.
Paragraph 112(1)(b)
1,250 to 25,000
27.
Alinéa 112(1)b)
1 250 à 25 000
28.
Subsection 112(2)
1,250 to 25,000
28.
Paragraphe 112(2)
1 250 à 25 000
29.
Subsection 112(3)
1,250 to 25,000
29.
Paragraphe 112(3)
1 250 à 25 000
30.
Subsection 112(4)
1,250 to 25,000
30.
Paragraphe 112(4)
1 250 à 25 000
31.
Subsection 112(5)
1,250 to 25,000
31.
Paragraphe 112(5)
1 250 à 25 000
32.
Subsection 112(6)
1,250 to 25,000
32.
Paragraphe 112(6)
1 250 à 25 000
33.
Section 113
1,250 to 25,000
33.
Article 113
1 250 à 25 000
34.
Paragraph 114(1)(a)
1,250 to 25,000
34.
Alinéa 114(1)a)
1 250 à 25 000
35.
Paragraph 114(1)(b)
1,250 to 25,000
35.
Alinéa 114(1)b)
1 250 à 25 000
2558
Article
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-246
PART 2 — Continued
PARTIE 2 (suite)
VIOLATIONS OF THE CARGO, FUMIGATION
AND TACKLE REGULATIONS — Continued
VIOLATIONS DU RÈGLEMENT SUR LES CARGAISONS,
LA FUMIGATION ET L’OUTILLAGE
DE CHARGEMENT (suite)
Column 1
Column 2
Column 3
Colonne 1
Colonne 2
Colonne 3
Item
Provision of the Cargo,
Fumigation and Tackle
Regulations
Range of
Penalties ($)
Separate
Violation for
Each Day
Article
Disposition du Règlement sur
les cargaisons, la fumigation
et l’outillage de chargement
Barème des
sanctions ($)
Violation
distincte pour
chacun des jours
36.
Subsection 114(2)
1,250 to 25,000
36.
Paragraphe 114(2)
1 250 à 25 000
37.
Subsection 114(4)
1,250 to 25,000
37.
Paragraphe 114(4)
1 250 à 25 000
38.
Subsection 115(1)
600 to 12,000
38.
Paragraphe 115(1)
600 à 12 000
39.
Subsection 115(2)
600 to 12,000
39.
Paragraphe 115(2)
600 à 12 000
40.
Subsection 115(3)
250 to 5,000
40.
Paragraphe 115(3)
250 à 5 000
41.
Subsection 115(4)
250 to 5,000
41.
Paragraphe 115(4)
250 à 5 000
42.
Subsection 115(5)
250 to 5,000
42.
Paragraphe 115(5)
250 à 5 000
43.
Subsection 115(6)
250 to 5,000
43.
Paragraphe 115(6)
250 à 5 000
44.
Subsection 117(1)
1,250 to 25,000
44.
Paragraphe 117(1)
1 250 à 25 000
45.
Section 118
1,250 to 25,000
45.
Article 118
1 250 à 25 000
46.
Subsection 119(2)
6,000 to 25,000
46.
Paragraphe 119(2)
6 000 à 25 000
47.
Subsection 120(1)
6,000 to 25,000
47.
Paragraphe 120(1)
6 000 à 25 000
48.
Subsection 123(1)
1,250 to 25,000
48.
Paragraphe 123(1)
1 250 à 25 000
49.
Subsection 123(2)
600 to 12,000
49.
Paragraphe 123(2)
600 à 12 000
50.
Subsection 126(1)
1,250 to 25,000
50.
Paragraphe 126(1)
1 250 à 25 000
51.
Subsection 126(2)
1,000 to 5,000
51.
Paragraphe 126(2)
1 000 à 5 000
52.
Subsection 126(4)
6,000 to 25,000
52.
Paragraphe 126(4)
6 000 à 25 000
53.
Subsection 127(1)
1,250 to 25,000
53.
Paragraphe 127(1)
1 250 à 25 000
54.
Subsection 127(2)
1,250 to 25,000
54.
Paragraphe 127(2)
1 250 à 25 000
55.
Subsection 128(1)
6,000 to 25,000
55.
Paragraphe 128(1)
6 000 à 25 000
56.
Subsection 129(1)
6,000 to 25,000
56.
Paragraphe 129(1)
6 000 à 25 000
57.
Subsection 132(1)
600 to 12,000
57.
Paragraphe 132(1)
600 à 12 000
58.
Subsection 132(2)
600 to 12,000
58.
Paragraphe 132(2)
600 à 12 000
59.
Section 133
600 to 12,000
59.
Article 133
600 à 12 000
60.
Subsection 138(1)
600 to 12,000
60.
Paragraphe 138(1)
600 à 12 000
61.
Subsection 138(2)
600 to 12,000
61.
Paragraphe 138(2)
600 à 12 000
62.
Subsection 139(1)
600 to 12,000
62.
Paragraphe 139(1)
600 à 12 000
63.
Subsection 139(2)
600 to 12,000
63.
Paragraphe 139(2)
600 à 12 000
64.
Subsection 140(2)
1,000 to 5,000
64.
Paragraphe 140(2)
1 000 à 5 000
65.
Subsection 141(1)
1,000 to 5,000
65.
Paragraphe 141(1)
1 000 à 5 000
66.
Subsection 144(1)
1,250 to 25,000
66.
Paragraphe 144(1)
1 250 à 25 000
67.
Subsection 144(2)
1,250 to 25,000
67.
Paragraphe 144(2)
1 250 à 25 000
68.
Subsection 145(1)
1,250 to 25,000
68.
Paragraphe 145(1)
1 250 à 25 000
69.
Subsection 145(2)
1,250 to 25,000
69.
Paragraphe 145(2)
1 250 à 25 000
70.
Subsection 146(1)
1,250 to 25,000
70.
Paragraphe 146(1)
1 250 à 25 000
71.
Subsection 146(2)
6,000 to 25,000
71.
Paragraphe 146(2)
6 000 à 25 000
72.
Subsection 146(3)
1,250 to 25,000
72.
Paragraphe 146(3)
1 250 à 25 000
73.
Subsection 148(3)
250 to 5,000
73.
Paragraphe 148(3)
250 à 5 000
74.
Subsection 150(1)
1,250 to 25,000
74.
Paragraphe 150(1)
1 250 à 25 000
75.
Subsection 150(2)
1,250 to 25,000
75.
Paragraphe 150(2)
1 250 à 25 000
76.
Subsection 151(7)
1,250 to 25,000
76.
Paragraphe 151(7)
1 250 à 25 000
77.
Subsection 151(8)
1,250 to 25,000
77.
Paragraphe 151(8)
1 250 à 25 000
78.
Subsection 151(9)
1,250 to 25,000
78.
Paragraphe 151(9)
1 250 à 25 000
79.
Subsection 151(10)
600 to 12,000
79.
Paragraphe 151(10)
600 à 12 000
2559
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-246
PART 2 — Continued
PARTIE 2 (suite)
VIOLATIONS OF THE CARGO, FUMIGATION
AND TACKLE REGULATIONS — Continued
VIOLATIONS DU RÈGLEMENT SUR LES CARGAISONS,
LA FUMIGATION ET L’OUTILLAGE
DE CHARGEMENT (suite)
Column 1
Column 2
Column 3
Colonne 1
Colonne 2
Colonne 3
Item
Provision of the Cargo,
Fumigation and Tackle
Regulations
Range of
Penalties ($)
Separate
Violation for
Each Day
Article
Disposition du Règlement sur
les cargaisons, la fumigation
et l’outillage de chargement
Barème des
sanctions ($)
Violation
distincte pour
chacun des jours
80.
Subsection 152(1)
600 to 12,000
80.
Paragraphe 152(1)
600 à 12 000
81.
Section 153
600 to 12,000
81.
Article 153
600 à 12 000
82.
Subsection 154(1)
600 to 12,000
82.
Paragraphe 154(1)
600 à 12 000
83.
Subsection 154(2)
600 to 12,000
83.
Paragraphe 154(2)
600 à 12 000
84.
Subsection 154(3)
600 to 12,000
84.
Paragraphe 154(3)
600 à 12 000
85.
Subsection 154(4)
600 to 12,000
85.
Paragraphe 154(4)
600 à 12 000
86.
Subsection 155(1)
1,250 to 25,000
86.
Paragraphe 155(1)
1 250 à 25 000
87.
Subsection 155(2)
1,250 to 25,000
87.
Paragraphe 155(2)
1 250 à 25 000
88.
Subsection 156(1)
1,250 to 25,000
88.
Paragraphe 156(1)
1 250 à 25 000
89.
Subsection 156(2)
600 to 12,000
89.
Paragraphe 156(2)
600 à 12 000
90.
Subsection 156(3)
1,250 to 25,000
90.
Paragraphe 156(3)
1 250 à 25 000
91.
Subsection 157(1)
6,000 to 25,000
91.
Paragraphe 157(1)
6 000 à 25 000
92.
Subsection 159(1)
1,250 to 25,000
92.
Paragraphe 159(1)
1 250 à 25 000
93.
Subsection 159(2)
250 to 5,000
93.
Paragraphe 159(2)
250 à 5 000
94.
Subsection 160(1)
1,250 to 25,000
94.
Paragraphe 160(1)
1 250 à 25 000
95.
Paragraph 161(1)(a)
1,250 to 25,000
95.
Alinéa 161(1)a)
1 250 à 25 000
96.
Paragraph 161(1)(b)
1,250 to 25,000
96.
Alinéa 161(1)b)
1 250 à 25 000
97.
Paragraph 161(1)(c)
600 to 12,000
97.
Alinéa 161(1)c)
600 à 12 000
98.
Paragraph 161(1)(d)
600 to 12,000
98.
Alinéa 161(1)d)
600 à 12 000
99.
Paragraph 161(1)(e)
600 to 12,000
99.
Alinéa 161(1)e)
600 à 12 000
100.
Paragraph 161(1)(f)
1,250 to 25,000
100.
Alinéa 161(1)f)
1 250 à 25 000
101.
Section 164
250 to 5,000
101.
Article 164
250 à 5 000
102.
Subsection 203(1)
600 to 12,000
102.
Paragraphe 203(1)
600 à 12 000
103.
Subsection 203(2)
600 to 12,000
103.
Paragraphe 203(2)
600 à 12 000
104.
Subsection 203(3)
600 to 12,000
104.
Paragraphe 203(3)
600 à 12 000
105.
Subsection 203(4)
600 to 12,000
105.
Paragraphe 203(4)
600 à 12 000
106.
Subsection 203(5)
600 to 12,000
106.
Paragraphe 203(5)
600 à 12 000
107.
Subsection 203(6)
600 to 12,000
107.
Paragraphe 203(6)
600 à 12 000
108.
Subsection 204(1)
600 to 12,000
108.
Paragraphe 204(1)
600 à 12 000
109.
Subsection 204(2)
600 to 12,000
109.
Paragraphe 204(2)
600 à 12 000
110.
Section 205
600 to 12,000
110.
Article 205
600 à 12 000
111.
Subsection 206(1)
250 to 5,000
111.
Paragraphe 206(1)
250 à 5 000
112.
Subsection 206(2)
250 to 5,000
112.
Paragraphe 206(2)
250 à 5 000
113.
Subsection 206(5)
600 to 12,000
113.
Paragraphe 206(5)
600 à 12 000
114.
Subsection 207(1)
600 to 12,000
114.
Paragraphe 207(1)
600 à 12 000
115.
Section 208
600 to 12,000
115.
Article 208
600 à 12 000
116.
Subsection 210(1)
600 to 12,000
116.
Paragraphe 210(1)
600 à 12 000
117.
Paragraph 210(3)(a)
600 to 12,000
117.
Alinéa 210(3)a)
600 à 12 000
118.
Paragraph 210(3)(b)
600 to 12,000
118.
Alinéa 210(3)b)
600 à 12 000
119.
Paragraph 210(3)(c)
600 to 12,000
119.
Alinéa 210(3)c)
600 à 12 000
120.
Paragraph 210(3)(d)
600 to 12,000
120.
Alinéa 210(3)d)
600 à 12 000
121.
Paragraph 210(3)(e)
600 to 12,000
121.
Alinéa 210(3)e)
600 à 12 000
122.
Subsection 210(5)
250 to 5,000
122.
Paragraphe 210(5)
250 à 5 000
123.
Paragraph 210(6)(b)
600 to 12,000
123.
Alinéa 210(6)b)
600 à 12 000
2560
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-246
PART 2 — Continued
PARTIE 2 (suite)
VIOLATIONS OF THE CARGO, FUMIGATION
AND TACKLE REGULATIONS — Continued
VIOLATIONS DU RÈGLEMENT SUR LES CARGAISONS,
LA FUMIGATION ET L’OUTILLAGE
DE CHARGEMENT (suite)
Column 1
Column 2
Column 3
Colonne 1
Colonne 2
Colonne 3
Item
Provision of the Cargo,
Fumigation and Tackle
Regulations
Range of
Penalties ($)
Separate
Violation for
Each Day
Article
Disposition du Règlement sur
les cargaisons, la fumigation
et l’outillage de chargement
Barème des
sanctions ($)
Violation
distincte pour
chacun des jours
124.
Subsection 210(7)
600 to 12,000
124.
Paragraphe 210(7)
600 à 12 000
125.
Subsection 211(3)
600 to 12,000
125.
Paragraphe 211(3)
600 à 12 000
126.
Subsection 212(1)
600 to 12,000
126.
Paragraphe 212(1)
600 à 12 000
127.
Subsection 212(2)
250 to 5,000
127.
Paragraphe 212(2)
250 à 5 000
128.
Subsection 213(1)
600 to 12,000
128.
Paragraphe 213(1)
600 à 12 000
129.
Subsection 213(3)
3,000 to 12,000
129.
Paragraphe 213(3)
3 000 à 12 000
130.
Subsection 213(4)
250 to 5,000
130.
Paragraphe 213(4)
250 à 5 000
131.
Section 214
600 to 12,000
131.
Article 214
600 à 12 000
132.
Section 216
600 to 12,000
132.
Article 216
600 à 12 000
133.
Subsection 217(1)
600 to 12,000
133.
Paragraphe 217(1)
600 à 12 000
134.
Subsection 217(2)
600 to 12,000
134.
Paragraphe 217(2)
600 à 12 000
135.
Subsection 217(3)
250 to 5,000
135.
Paragraphe 217(3)
250 à 5 000
136.
Subsection 217(4)
600 to 12,000
136.
Paragraphe 217(4)
600 à 12 000
137.
Subsection 218(1)
600 to 12,000
137.
Paragraphe 218(1)
600 à 12 000
138.
Subsection 218(3)
600 to 12,000
138.
Paragraphe 218(3)
600 à 12 000
139.
Subsection 219(1)
3,000 to 12,000
139.
Paragraphe 219(1)
3 000 à 12 000
140.
Section 221
600 to 12,000
140.
Article 221
600 à 12 000
141.
Subsection 223(1)
600 to 12,000
141.
Paragraphe 223(1)
600 à 12 000
142.
Subsection 223(2)
600 to 12,000
142.
Paragraphe 223(2)
600 à 12 000
143.
Subsection 223(3)
3,000 to 12,000
143.
Paragraphe 223(3)
3 000 à 12 000
144.
Section 224
600 to 12,000
144.
Article 224
600 à 12 000
145.
Section 225
600 to 10,000
145.
Article 225
600 à 10 000
146.
Subsection 226(1)
600 to 12,000
146.
Paragraphe 226(1)
600 à 12 000
147.
Subsection 226(3)
600 to 12,000
147.
Paragraphe 226(3)
600 à 12 000
148.
Subsection 226(4)
3,000 to 12,000
148.
Paragraphe 226(4)
3 000 à 12 000
149.
Section 228
600 to 10,000
149.
Article 228
600 à 10 000
150.
Subsection 229(1)
250 to 5,000
150.
Paragraphe 229(1)
250 à 5 000
151.
Subsection 230(1)
250 to 5,000
151.
Paragraphe 230(1)
250 à 5 000
152.
Subsection 230(2)
250 to 5,000
152.
Paragraphe 230(2)
250 à 5 000
153.
Subsection 231(1)
600 to 12,000
153.
Paragraphe 231(1)
600 à 12 000
154.
Subsection 231(2)
600 to 12,000
154.
Paragraphe 231(2)
600 à 12 000
155.
Subsection 231(3)
600 to 12,000
155.
Paragraphe 231(3)
600 à 12 000
156.
Subsection 231(4)
600 to 12,000
156.
Paragraphe 231(4)
600 à 12 000
157.
Subsection 231(6)
600 to 12,000
157.
Paragraphe 231(6)
600 à 12 000
158.
Section 233
600 to 12,000
158.
Article 233
600 à 12 000
159.
Section 234
600 to 12,000
159.
Article 234
600 à 12 000
160.
Subsection 235(1)
600 to 12,000
160.
Paragraphe 235(1)
600 à 12 000
161.
Subsection 235(2)
250 to 5,000
161.
Paragraphe 235(2)
250 à 5 000
162.
Subsection 236(1)
600 to 12,000
162.
Paragraphe 236(1)
600 à 12 000
163.
Subsection 236(2)
600 to 12,000
163.
Paragraphe 236(2)
600 à 12 000
164.
Subsection 237(1)
600 to 12,000
164.
Paragraphe 237(1)
600 à 12 000
165.
Subsection 237(2)
600 to 12,000
165.
Paragraphe 237(2)
600 à 12 000
166.
Subsection 237(3)
600 to 12,000
166.
Paragraphe 237(3)
600 à 12 000
167.
Section 239
600 to 12,000
167.
Article 239
600 à 12 000
2561
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-246
PART 2 — Continued
PARTIE 2 (suite)
VIOLATIONS OF THE CARGO, FUMIGATION
AND TACKLE REGULATIONS — Continued
VIOLATIONS DU RÈGLEMENT SUR LES CARGAISONS,
LA FUMIGATION ET L’OUTILLAGE
DE CHARGEMENT (suite)
Column 1
Column 2
Column 3
Colonne 1
Colonne 2
Colonne 3
Item
Provision of the Cargo,
Fumigation and Tackle
Regulations
Range of
Penalties ($)
Separate
Violation for
Each Day
Article
Disposition du Règlement sur
les cargaisons, la fumigation
et l’outillage de chargement
Barème des
sanctions ($)
Violation
distincte pour
chacun des jours
168.
Subsection 240(1)
600 to 12,000
168.
Paragraphe 240(1)
600 à 12 000
169.
Section 241
600 to 12,000
169.
Article 241
600 à 12 000
170.
170.
172.
Subsection 302(1)
(a) in the case of a requirement
of section 316 or
subsection 343(3)
(b) in the case of a requirement
of section 311,
subsection 312(7) or
section 315 or 360
(c) in the case of any other
requirement
Subsection 302(2)
(a) in the case of a requirement
of section 316 or
subsection 343(3)
(b) in the case of a requirement
of section 311,
subsection 312(7) or
section 315 or 360
(c) in the case of any other
requirement
Paragraph 302(3)(a)
173.
Paragraph 302(3)(b)
174.
175.
Subsection 302(4)
(a) in the case of a requirement
of section 316 or
subsection 343(3)
(b) in the case of a requirement
of section 311,
subsection 312(7) or
section 315 or 360
(c) in the case of any other
requirement
Subparagraph 339(a)(i)
176.
Subparagraph 339(a)(ii)
177.
178.
171.
600 to 12,000
172.
Paragraphe 302(1)
a) dans le cas d’une exigence
prévue à l’article 316 ou au
paragraphe 343(3)
b) dans le cas d’une exigence
prévue à l’article 311, au
paragraphe 312(7) ou aux
articles 315 ou 360
c) dans le cas de toute autre
exigence
Paragraphe 302(2)
a) dans le cas d’une exigence
prévue à l’article 316 ou au
paragraphe 343(3)
b) dans le cas d’une exigence
prévue à l’article 311, au
paragraphe 312(7) ou aux
articles 315 ou 360
c) dans le cas de toute autre
exigence
Alinéa 302(3)a)
600 to 12,000
173.
Alinéa 302(3)b)
174.
250 to 5,000
600 to 10,000
1,250 to 25,000
171.
250 to 5,000
600 to 10,000
1,250 to 25,000
250 à 5 000
600 à 10 000
1 250 à 25 000
250 à 5 000
600 à 10 000
1 250 à 25 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 to 12,000
175.
Paragraphe 302(4)
a) dans le cas d’une exigence
prévue à l’article 316 ou au
paragraphe 343(3)
b) dans le cas d’une exigence
prévue à l’article 311, au
paragraphe 312(7) ou aux
articles 315 ou 360
c) dans le cas de toute autre
exigence
Sous-alinéa 339a)(i)
600 to 12,000
176.
Sous-alinéa 339a)(ii)
600 à 12 000
Paragraph 339(b)
600 to 12,000
177.
Alinéa 339b)
600 à 12 000
Paragraph 339(c)
600 to 12,000
178.
Alinéa 339c)
600 à 12 000
179.
Subsection 343(4)
600 to 12,000
179.
Paragraphe 343(4)
600 à 12 000
180.
Paragraph 344(a)
600 to 12,000
180.
Alinéa 344a)
600 à 12 000
181.
Paragraph 344(b)
600 to 12,000
181.
Alinéa 344b)
600 à 12 000
182.
Subsection 360(1)
600 to 10,000
182.
Paragraphe 360(1)
600 à 10 000
183.
Subsection 360(2)
600 to 10,000
183.
Paragraphe 360(2)
600 à 10 000
184.
Subsection 363(1)
600 to 12,000
184.
Paragraphe 363(1)
600 à 12 000
185.
Subsection 363(2)
600 to 12,000
185.
Paragraphe 363(2)
600 à 12 000
186.
Paragraph 364(1)(a)
3,000 to 12,000
186.
Alinéa 364(1)a)
3 000 à 12 000
187.
Paragraph 364(1)(b)
3,000 to 12,000
187.
Alinéa 364(1)b)
3 000 à 12 000
188.
Subsection 365(1)
600 to 10,000
188.
Paragraphe 365(1)
600 à 10 000
189.
Subsection 365(2)
600 to 10,000
189.
Paragraphe 365(2)
600 à 10 000
2562
250 to 5,000
600 to 10,000
1,250 to 25,000
250 à 5 000
600 à 10 000
1 250 à 25 000
600 à 12 000
2012-12-05
Item
1.
2.
3.
4.
5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 17. 18. 19. 20. 21. 22. 23. 24. 25. 26. 27. 28. 29. 30. Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-246
PART 3
PARTIE 3
VIOLATIONS OF THE COLLISION
REGULATIONS
VIOLATIONS DU RÈGLEMENT SUR
LES ABORDAGES Column 1
Column 2
Column 3
Colonne 1
Colonne 2
Colonne 3
Provision of the Collision
Regulations
Range of
Penalties ($)
Separate
Violation for
Each Day
Article
Disposition du Règlement sur
les abordages
Barème des
sanctions ($)
Violation
distincte pour
chacun des jours
Section 4 and subsection 5(1)
Section 4 and subsection 5(2)
Section 4 and subsection 5(3)
Section 4 and subsection 6(1)
Section 4 and Rule 5 of
Schedule 1
Section 4 and Rule 6 of
Schedule 1
Section 4 and Rule 6(c) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 9(b) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 9(c) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 9(d) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 9(e)(i) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 9(f) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 9(h) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 9(i) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 9(j) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 9(k)(i) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 9(k)(ii) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 9(k)(iii) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 10(b) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 10(d)(i) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 10(i) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 10(j) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 10(n) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 10(o) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 12(a) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 13(a) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 14(a) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 15(a) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 15(b) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 17(a)(i) of
Schedule 1
600 to 3,000
250 to 1,000
250 to 1,000
600 to 3,000
6,000 to 25,000
1.
2.
3.
4.
5.
Article 4 et paragraphe 5(1)
Article 4 et paragraphe 5(2)
Article 4 et paragraphe 5(3)
Article 4 et paragraphe 6(1)
Article 4 et Règle 5 de l’annexe 1
600 à 3 000
250 à 1 000
250 à 1 000
600 à 3 000
6 000 à 25 000
6,000 to 25,000
6.
Article 4 et Règle 6 de l’annexe 1 6 000 à 25 000
6,000 to 25,000
7.
600 to 12,000
8.
600 to 12,000
9.
600 to 12,000
10.
600 to 12,000
11.
600 to 12,000
12.
600 to 12,000
13.
600 to 12,000
14.
600 to 12,000
15.
600 to 12,000
16.
600 to 12,000
17.
600 to 12,000
18.
600 to 12,000
19.
250 to 5,000
20.
600 to 12,000
21.
600 to 12,000
22.
600 to 12,000
23.
600 to 12,000
24.
600 to 12,000
25.
600 to 12,000
26.
600 to 12,000
27.
600 to 12,000
28.
600 to 12,000
29.
600 to 12,000
30.
Article 4 et Règle 6c) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 9b) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 9c) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 9d) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 9e)(i) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 9f) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 9h) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 9i) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 9j) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 9k)(i) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 9k)(ii) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 9k)(iii) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 10b) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 10d)(i) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 10i) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 10j) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 10n) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 10o) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 12a) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 13a) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 14a) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 15a) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 15b) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 17a)(i) de
l’annexe 1
6 000 à 25 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
250 à 5 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
2563
2012-12-05
Item
31.
32.
33.
34.
35.
36.
37.
38.
39.
40.
41.
42.
43.
44.
45.
46.
47.
48.
49.
50.
51.
52.
53.
54.
55.
56.
57.
58.
59.
2564
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-246
PART 3 — Continued
PARTIE 3 (suite)
VIOLATIONS OF THE COLLISION
REGULATIONS — Continued
VIOLATIONS DU RÈGLEMENT SUR
LES ABORDAGES (suite)
Column 1
Column 2
Column 3
Colonne 1
Colonne 2
Colonne 3
Provision of the Collision
Regulations
Range of
Penalties ($)
Separate
Violation for
Each Day
Disposition du Règlement sur
les abordages
Barème des
sanctions ($)
Violation
distincte pour
chacun des jours
Section 4 and Rule 18(a) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 18(b) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 18(c) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 18(d)(i) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 18(e) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 18(f)(i) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 18(f)(ii) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 19(b) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 19(e) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 20(b) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 20(c) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 20(d) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 20(e) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 22 of
Schedule 1
Section 4 and Rule 23(a) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 23(b) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 23(c) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 24(a) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 24(b) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 24(c) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 24(d) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 24(e) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 24(g) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 24(i) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 24(j)(ii) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 24(k) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 24(l) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 24(m) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 25(a) of
Schedule 1
600 to 12,000
31.
600 à 12 000
600 to 12,000
32.
600 to 12,000
33.
600 to 12,000
34.
600 to 12,000
35.
600 to 12,000
36.
600 to 12,000
37.
600 to 12,000
38.
600 to 12,000
39.
600 to 12,000
40.
600 to 12,000
41.
600 to 12,000
42.
600 to 12,000
43.
600 to 12,000
44.
600 to 12,000
45.
600 to 12,000
46.
600 to 12,000
47.
600 to 12,000
48.
600 to 12,000
49.
600 to 12,000
50.
600 to 12,000
51.
600 to 12,000
52.
600 to 12,000
53.
600 to 12,000
54.
600 to 12,000
55.
600 to 12,000
56.
600 to 12,000
57.
600 to 12,000
58.
600 to 12,000
59.
Article 4 et Règle 18a) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 18b) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 18c) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 18d)(i) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 18e) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 18f)(i) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 18f)(ii) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 19b) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 19e) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 20b) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 20c) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 20d) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 20e) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 22 de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 23a) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 23b) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 23c) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 24a) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 24b) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 24c) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 24d) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 24e) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 24g) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 24i) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 24j)(ii) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 24k) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 24l) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 24m) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 25a) de
l’annexe 1
Article
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
2012-12-05
Item
60.
61.
62.
63.
64.
65.
66.
67.
68.
69.
70.
71.
72.
73.
74.
75.
76.
77.
78.
79.
80.
81.
82.
83.
84.
85.
86.
87.
88.
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-246
PART 3 — Continued
PARTIE 3 (suite)
VIOLATIONS OF THE COLLISION
REGULATIONS — Continued
VIOLATIONS DU RÈGLEMENT SUR
LES ABORDAGES (suite)
Column 1
Column 2
Column 3
Colonne 1
Colonne 2
Colonne 3
Provision of the Collision
Regulations
Range of
Penalties ($)
Separate
Violation for
Each Day
Disposition du Règlement sur
les abordages
Barème des
sanctions ($)
Violation
distincte pour
chacun des jours
Section 4 and Rule 25(c) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 25(d)(ii) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 25(e) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 26(a) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 26(b) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 26(c) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 26(d) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 26(e) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 27(a) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 27(b) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 27(c) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 27(d) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 27(e)(i) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 27(e)(ii) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 27(f) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 28(b) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 29(a) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 30(a) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 30(c) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 30(d) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 33(a) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 34(a) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 34(d) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 34(f) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 34(g)(i) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 34(g)(ii) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 34(k) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 35(a) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 35(b) of
Schedule 1
600 to 12,000
60.
600 à 12 000
600 to 12,000
61.
600 to 12,000
62.
600 to 12,000
63.
600 to 12,000
64.
600 to 12,000
65.
600 to 12,000
66.
250 to 5,000
67.
600 to 12,000
68.
600 to 12,000
69.
600 to 12,000
70.
600 to 12,000
71.
600 to 12,000
72.
600 to 12,000
73.
600 to 12,000
74.
600 to 12,000
75.
600 to 12,000
76.
600 to 12,000
77.
600 to 12,000
78.
600 to 12,000
79.
600 to 12,000
80.
600 to 12,000
81.
600 to 12,000
82.
250 to 5,000
83.
600 to 12,000
84.
600 to 12,000
85.
600 to 12,000
86.
600 to 12,000
87.
600 to 12,000
88.
Article 4 et Règle 25c) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 25d)(ii) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 25e) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 26a) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 26b) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 26c) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 26d) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 26e) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 27a) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 27b) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 27c) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 27d) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 27e)(i) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 27e)(ii) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 27f) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 28b) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 29a) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 30a) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 30c) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 30d) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 33a) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 34a) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 34d) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 34f) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 34g)(i) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 34g)(ii) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 34k) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 35a) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 35b) de
l’annexe 1
Article
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
250 à 5 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
250 à 5 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
2565
2012-12-05
Item
89.
90.
91.
92.
93.
94.
95.
96.
97.
98.
99.
100.
101.
102.
103.
104.
105.
106.
107.
108.
109.
110.
111.
112.
113.
114.
115.
2566
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-246
PART 3 — Continued
PARTIE 3 (suite)
VIOLATIONS OF THE COLLISION
REGULATIONS — Continued
VIOLATIONS DU RÈGLEMENT SUR
LES ABORDAGES (suite)
Column 1
Column 2
Column 3
Colonne 1
Colonne 2
Colonne 3
Provision of the Collision
Regulations
Range of
Penalties ($)
Separate
Violation for
Each Day
Disposition du Règlement sur
les abordages
Barème des
sanctions ($)
Violation
distincte pour
chacun des jours
Section 4 and Rule 35(c) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 35(d) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 35(e) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 35(f) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 35(g) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 35(h) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 36 of
Schedule 1
Section 4 and Rule 37 of
Schedule 1
Section 4 and Rule 39(a) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 39(b) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 41(a) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 42(a) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 42(c) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 42(d) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 42(e) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 42(f) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 42(i) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 43(c) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 44(a) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 44(b) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 44(c) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 44(d) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 44(e) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 46(c) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 46(f) of
Schedule 1
Section 4 and Rule 46(h) of
Schedule 1
Section 7
600 to 12,000
89.
600 à 12 000
600 to 12,000
90.
600 to 12,000
91.
600 to 12,000
92.
600 to 12,000
93.
600 to 12,000
94.
250 to 5,000
95.
600 to 12,000
96.
250 to 5,000
97.
250 to 5,000
98.
600 to 12,000
99.
250 to 5,000
100.
600 to 12,000
101.
600 to 12,000
102.
600 to 12,000
103.
600 to 12,000
104.
600 to 12,000
105.
600 to 12,000
106.
250 to 5,000
107.
250 to 5,000
108.
250 to 5,000
109.
250 to 5,000
110.
250 to 5,000
111.
600 to 12,000
112.
600 to 12,000
113.
600 to 12,000
114.
6,000 to 25,000
115.
Article 4 et Règle 35c) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 35d) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 35e) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 35f) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 35g) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 35h) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 36 de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 37 de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 39a) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 39b) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 41a) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 42a) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 42c) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 42d) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 42e) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 42f) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 42i) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 43c) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 44a) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 44b) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 44c) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 44d) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 44e) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 46c) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 46f) de
l’annexe 1
Article 4 et Règle 46h) de
l’annexe 1
Article 7
Article
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
250 à 5 000
600 à 12 000
250 à 5 000
250 à 5 000
600 à 12 000
250 à 5 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
250 à 5 000
250 à 5 000
250 à 5 000
250 à 5 000
250 à 5 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
6 000 à 25 000
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-246
PART 4
PARTIE 4
VIOLATIONS OF THE LOAD LINE REGULATIONS
VIOLATIONS DU RÈGLEMENT SUR
LES LIGNES DE CHARGE
Column 1
Column 2
Column 3
Colonne 1
Colonne 2
Colonne 3
Item
Provision of the Load Line
Regulations
Range of
Penalties ($)
Separate
Violation for
Each Day
Article
Disposition du Règlement sur les
lignes de charge
Barème des
sanctions ($)
Violation
distincte pour
chacun des jours
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
Subsection 4(1)
Subsection 4(2)
Subsection 4(3)
Subsection 6(1)
Subsection 6(2)
Section 11
Section 12
Section 16
Section 18
Section 20
6,000 to 25,000
6,000 to 25,000
6,000 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
250 to 5,000
600 to 12,000
6,000 to 25,000
1,250 to 25,000
250 to 5,000
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
Paragraphe 4(1)
Paragraphe 4(2)
Paragraphe 4(3)
Paragraphe 6(1)
Paragraphe 6(2)
Article 11
Article 12
Article 16
Article 18
Article 20
6 000 à 25 000
6 000 à 25 000
6 000 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
250 à 5 000
600 à 12 000
6 000 à 25 000
1 250 à 25 000
250 à 5 000
PART 5
PARTIE 5
VIOLATIONS OF THE MARINE
PERSONNEL REGULATIONS
VIOLATIONS DU RÈGLEMENT SUR LE
PERSONNEL MARITIME
Column 1
Column 2
Column 3
Colonne 1
Colonne 2
Colonne 3
Item
Provision of the Marine
Personnel Regulations
Range of
Penalties ($)
Separate
Violation for
Each Day
Article
Disposition du Règlement sur le
personnel maritime
Barème des
sanctions ($)
Violation
distincte pour
chacun des jours
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
18.
19.
20.
21.
22.
23.
24.
25.
26.
27.
28.
29.
Section 201
Subsection 202(1)
Subsection 202(5)
Section 203
Subsection 205(1)
Subsection 205(2)
Subsection 205(3)
Subsection 205(4)
Subsection 205(5)
Subsection 205(6)
Subsection 205(7)
Subsection 205(8)
Subsection 205(9)
Subsection 206(1)
Paragraph 206(2)(a)
Paragraph 206(2)(b)
Subsection 207(1)
Subsection 208(1)
Subsection 208(2)
Subsection 209(1)
Subsection 209(2)
Subsection 210(1)
Section 211
Subsection 212(4)
Section 213
Section 214
Subsection 215(1)
Subsection 219(1)
Subsection 220(1)
6,000 to 25,000
6,000 to 25,000
600 to 10,000
600 to 10,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
600 to 10,000
6,000 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
6,000 to 25,000
6,000 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
600 to 12,000
6,000 to 25,000
6,000 to 25,000
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
18.
19.
20.
21.
22.
23.
24.
25.
26.
27.
28.
29.
Article 201
Paragraphe 202(1)
Paragraphe 202(5)
Article 203
Paragraphe 205(1)
Paragraphe 205(2)
Paragraphe 205(3)
Paragraphe 205(4)
Paragraphe 205(5)
Paragraphe 205(6)
Paragraphe 205(7)
Paragraphe 205(8)
Paragraphe 205(9)
Paragraphe 206(1)
Alinéa 206(2)a)
Alinéa 206(2)b)
Paragraphe 207(1)
Paragraphe 208(1)
Paragraphe 208(2)
Paragraphe 209(1)
Paragraphe 209(2)
Paragraphe 210(1)
Article 211
Paragraphe 212(4)
Article 213
Article 214
Paragraphe 215(1)
Paragraphe 219(1)
Paragraphe 220(1)
6 000 à 25 000
6 000 à 25 000
600 à 10 000
600 à 10 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
600 à 10 000
6 000 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
6 000 à 25 000
6 000 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
600 à 12 000
6 000 à 25 000
6 000 à 25 000
2567
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-246
PART 5 — Continued
PARTIE 5 (suite)
VIOLATIONS OF THE MARINE PERSONNEL
REGULATIONS — Continued
VIOLATIONS DU RÈGLEMENT SUR LE
PERSONNEL MARITIME (suite)
Column 1
Column 2
Column 3
Colonne 1
Colonne 2
Colonne 3
Item
Provision of the Marine
Personnel Regulations
Range of
Penalties ($)
Separate
Violation for
Each Day
Article
Disposition du Règlement sur le
personnel maritime
Barème des
sanctions ($)
Violation
distincte pour
chacun des jours
30.
31.
32.
33.
34.
35.
36.
37.
38.
39.
40.
41.
42.
43.
44.
45.
46.
47.
48.
49.
50.
51.
52.
53.
54.
55.
56.
57.
58.
59.
60.
61.
62.
63.
64.
65.
66.
67.
68.
69.
70.
71.
72.
73.
74.
75.
76.
77.
78.
79.
80.
81.
82.
83.
Subsection 221(1)
Section 222
Section 223
Subsection 224(1)
Subsection 226(1)
Section 227
Subsection 228(1)
Subsection 228(2)
Paragraph 228(3)(a)
Paragraph 228(3)(b)
Subsection 229(1)
Subsection 229(2)
Subsection 230(1)
Subsection 231(1)
Subsection 232(1)
Subsection 232(3)
Subsection 233(1)
Subsection 234(1)
Subsection 234(2)
Section 235
Subsection 236(2)
Section 237
Subsection 238(3)
Section 239
Subsection 240(1)
Section 241
Subsection 242(2)
Subsection 242(3)
Subsection 242(4)
Subsection 243(1)
Section 244
Section 245
Section 246
Subsection 247(1)
Section 248
Subsection 249(1)
Section 250
Section 252
Subsection 253(1)
Section 255
Subsection 256(1)
Subsection 256(2)
Subsection 256(3)
Section 257
Subsection 258(1)
Subsection 259(1)
Subsection 259(2)
Subsection 260(1)
Subsection 260(2)
Subsection 260(3)
Subsection 260(4)
Subsection 260(5)
Section 261
Subsection 262(1)
6,000 to 25,000
6,000 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,000 to 5,000
1,250 to 25,000
6,000 to 25,000
600 to 12,000
600 to 12,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,000 to 5,000
1,250 to 25,000
6,000 to 25,000
6,000 to 25,000
6,000 to 25,000
600 to 10,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
6,000 to 25,000
600 to 10,000
600 to 10,000
600 to 10,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
600 to 12,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
6,000 to 25,000
6,000 to 25,000
1,250 to 25,000
6,000 to 25,000
1,250 to 25,000
6,000 to 25,000
1,250 to 25,000
6,000 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
600 to 10,000
6,000 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
30.
31.
32.
33.
34.
35.
36.
37.
38.
39.
40.
41.
42.
43.
44.
45.
46.
47.
48.
49.
50.
51.
52.
53.
54.
55.
56.
57.
58.
59.
60.
61.
62.
63.
64.
65.
66.
67.
68.
69.
70.
71.
72.
73.
74.
75.
76.
77.
78.
79.
80.
81.
82.
83.
Paragraphe 221(1)
Article 222
Article 223
Paragraphe 224(1)
Paragraphe 226(1)
Article 227
Paragraphe 228(1)
Paragraphe 228(2)
Alinéa 228(3)a)
Alinéa 228(3)b)
Paragraphe 229(1)
Paragraphe 229(2)
Paragraphe 230(1)
Paragraphe 231(1)
Paragraphe 232(1)
Paragraphe 232(3)
Paragraphe 233(1)
Paragraphe 234(1)
Paragraphe 234(2)
Article 235
Paragraphe 236(2)
Article 237
Paragraphe 238(3)
Article 239
Paragraphe 240(1)
Article 241
Paragraphe 242(2)
Paragraphe 242(3)
Paragraphe 242(4)
Paragraphe 243(1)
Article 244
Article 245
Article 246
Paragraphe 247(1)
Article 248
Paragraphe 249(1)
Article 250
Article 252
Paragraphe 253(1)
Article 255
Paragraphe 256(1)
Paragraphe 256(2)
Paragraphe 256(3)
Article 257
Paragraphe 258(1)
Paragraphe 259(1)
Paragraphe 259(2)
Paragraphe 260(1)
Paragraphe 260(2)
Paragraphe 260(3)
Paragraphe 260(4)
Paragraphe 260(5)
Article 261
Paragraphe 262(1)
6 000 à 25 000
6 000 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 000 à 5 000
1 250 à 25 000
6 000 à 25 000
600 à 12 000
600 à 12 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 000 à 5 000
1 250 à 25 000
6 000 à 25 000
6 000 à 25 000
6 000 à 25 000
600 à 10 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
6 000 à 25 000
600 à 10 000
600 à 10 000
600 à 10 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
600 à 12 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
6 000 à 25 000
6 000 à 25 000
1 250 à 25 000
6 000 à 25 000
1 250 à 25 000
6 000 à 25 000
1 250 à 25 000
6 000 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
600 à 10 000
6 000 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
2568
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-246
PART 5 — Continued
PARTIE 5 (suite)
VIOLATIONS OF THE MARINE PERSONNEL
REGULATIONS — Continued
VIOLATIONS DU RÈGLEMENT SUR LE
PERSONNEL MARITIME (suite)
Column 1
Column 2
Column 3
Colonne 1
Colonne 2
Colonne 3
Item
Provision of the Marine
Personnel Regulations
Range of
Penalties ($)
Separate
Violation for
Each Day
Article
Disposition du Règlement sur le
personnel maritime
Barème des
sanctions ($)
Violation
distincte pour
chacun des jours
84.
85.
86.
87.
88.
89.
90.
91.
92.
93.
94.
95.
96.
97.
98.
99.
100.
101.
102.
103.
104.
105.
106.
107.
108.
109.
110.
111.
112.
113.
114.
115.
116.
117.
118.
119.
120.
121.
122.
123.
124.
125.
126.
127.
128.
129.
130.
131.
132.
133.
134.
135.
136.
137.
Subsection 263(1)
Subsection 263(2)
Subsection 263(3)
Subsection 263(4)
Section 264
Section 265
Subsection 266(1)
Subsection 266(2)
Subsection 266(3)
Subsection 267(1)
Subsection 267(2)
Subsection 269(1)
Subsection 269(3)
Section 274
Section 302
Subsection 303(1)
Subsection 304(1)
Subsection 304(2)
Subsection 306(1)
Subsection 306(2)
Section 307
Section 309
Section 310
Subsection 312(1)
Subsection 315(1)
Subsection 315(2)
Section 316
Subsection 317(1)
Subsection 317(2)
Subsection 317(3)
Subsection 318(1)
Paragraph 320(a)
Paragraph 320(b)
Subsection 321(1)
Subsection 321(2)
Section 323
Section 324
Subsection 325(3)
Section 326
Subsection 327(1)
Subsection 327(2)
Subsection 328(1)
Subsection 328(2)
Subsection 329(1)
Subsection 329(2)
Paragraph 330(a)
Paragraph 330(b)
Paragraph 330(c)
Subsection 331(1)
Subsection 331(2)
Subsection 332(1)
Subsection 333(1)
Subsection 333(2)
Subsection 336(1)
1,250 to 25,000
6,000 to 25,000
6,000 to 25,000
6,000 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
6,000 to 25,000
600 to 12,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
250 to 1,000
1,250 to 25,000
600 to 12,000
1,250 to 25,000
6,000 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
600 to 12,000
1,000 to 5,000
600 to 12,000
600 to 12,000
600 to 12,000
600 to 12,000
3,000 to 12,000
3,000 to 12,000
3,000 to 12,000
3,000 to 12,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
600 to 10,000
600 to 10,000
3,000 to 12,000
600 to 12,000
3,000 to 12,000
3,000 to 12,000
3,000 to 12,000
3,000 to 12,000
600 to 12,000
600 to 12,000
1,000 to 5,000
3,000 to 12,000
3,000 to 12,000
6,000 to 25,000
600 to 12,000
600 to 12,000
6,000 to 25,000
6,000 to 25,000
1,250 to 25,000
84.
85.
86.
87.
88.
89.
90.
91.
92.
93.
94.
95.
96.
97.
98.
99.
100.
101.
102.
103.
104.
105.
106.
107.
108.
109.
110.
111.
112.
113.
114.
115.
116.
117.
118.
119.
120.
121.
122.
123.
124.
125.
126.
127.
128.
129.
130.
131.
132.
133.
134.
135.
136.
137.
Paragraphe 263(1)
Paragraphe 263(2)
Paragraphe 263(3)
Paragraphe 263(4)
Article 264
Article 265
Paragraphe 266(1)
Paragraphe 266(2)
Paragraphe 266(3)
Paragraphe 267(1)
Paragraphe 267(2)
Paragraphe 269(1)
Paragraphe 269(3)
Article 274
Article 302
Paragraphe 303(1)
Paragraphe 304(1)
Paragraphe 304(2)
Paragraphe 306(1)
Paragraphe 306(2)
Article 307
Article 309
Article 310
Paragraphe 312(1)
Paragraphe 315(1)
Paragraphe 315(2)
Article 316
Paragraphe 317(1)
Paragraphe 317(2)
Paragraphe 317(3)
Paragraphe 318(1)
Alinéa 320a)
Alinéa 320b)
Paragraphe 321(1)
Paragraphe 321(2)
Article 323
Article 324
Paragraphe 325(3)
Article 326
Paragraphe 327(1)
Paragraphe 327(2)
Paragraphe 328(1)
Paragraphe 328(2)
Paragraphe 329(1)
Paragraphe 329(2)
Alinéa 330a)
Alinéa 330b)
Article 330c)
Paragraphe 331(1)
Paragraphe 331(2)
Paragraphe 332(1)
Paragraphe 333(1)
Paragraphe 333(2)
Paragraphe 336(1)
1 250 à 25 000
6 000 à 25 000
6 000 à 25 000
6 000 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
6 000 à 25 000
600 à 12 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
250 à 1 000
1 250 à 25 000
600 à 12 000
1 250 à 25 000
6 000 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
600 à 12 000
1 000 à 5 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
3 000 à 12 000
3 000 à 12 000
3 000 à 12 000
3 000 à 12 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
600 à 10 000
600 à 10 000
3 000 à 12 000
600 à 12 000
3 000 à 12 000
3 000 à 12 000
3 000 à 12 000
3 000 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
1 000 à 5 000
3 000 à 12 000
3 000 à 12 000
6 000 à 25 000
600 à 12 000
600 à 12 000
6 000 à 25 000
6 000 à 25 000
1 250 à 25 000
2569
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-246
PART 5 — Continued
PARTIE 5 (suite)
VIOLATIONS OF THE MARINE PERSONNEL
REGULATIONS — Continued
VIOLATIONS DU RÈGLEMENT SUR LE
PERSONNEL MARITIME (suite)
Column 1
Column 2
Column 3
Colonne 1
Colonne 2
Colonne 3
Item
Provision of the Marine
Personnel Regulations
Range of
Penalties ($)
Separate
Violation for
Each Day
Article
Disposition du Règlement sur le
personnel maritime
Barème des
sanctions ($)
Violation
distincte pour
chacun des jours
138.
139.
140.
141.
142.
143.
144.
145.
146.
147.
148.
149.
150.
Subsection 336(2)
Subsection 336(3)
Section 337
Subsection 338(1)
Subsection 338(2)
Subsection 338(3)
Subsection 339(1)
Subsection 339(4)
Subsection 339(5)
Subsection 340(3)
Subsection 340(4)
Subsection 340(5)
Subsection 340(6)
1,250 to 25,000
600 to 12,000
6,000 to 25,000
1,250 to 10,000
600 to 10,000
600 to 10,000
1,250 to 10,000
1,250 to 10,000
600 to 10,000
600 to 10,000
600 to 10,000
1,000 to 5,000
1,000 to 5,000
138.
139.
140.
141.
142.
143.
144.
145.
146.
147.
148.
149.
150.
Paragraphe 336(2)
Paragraphe 336(3)
Article 337
Paragraphe 338(1)
Paragraphe 338(2)
Paragraphe 338(3)
Paragraphe 339(1)
Paragraphe 339(4)
Paragraphe 339(5)
Paragraphe 340(3)
Paragraphe 340(4)
Paragraphe 340(5)
Paragraphe 340(6)
1 250 à 25 000
600 à 12 000
6 000 à 25 000
1 250 à 10 000
600 à 10 000
600 à 10 000
1 250 à 10 000
1 250 à 10 000
600 à 10 000
600 à 10 000
600 à 10 000
1 000 à 5 000
1 000 à 5 000
PART 6
PARTIE 6
VIOLATIONS OF THE SPECIAL-PURPOSE
VESSEL REGULATIONS
VIOLATIONS DU RÈGLEMENT SUR
LES BÂTIMENTS À USAGE SPÉCIAL
Column 1
Column 2
Column 3
Colonne 1
Colonne 2
Colonne 3
Item
Provision of the Special-purpose
Vessel Regulations
Range of
Penalties ($)
Separate
Violation for
Each Day
Article
Disposition du Règlement sur les
bâtiments à usage spécial
Barème des
sanctions ($)
Violation
distincte pour
chacun des jours
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
Subsection 3(1)
Subsection 3(2)
Subsection 10(3)
Subsection 13(1)
Subsection 13(2)
Subsection 13(3)
Section 18
600 to 12,000
600 to 12,000
600 to 12,000
600 to 12,000
600 to 12,000
600 to 12,000
250 to 5,000
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
Paragraphe 3(1)
Paragraphe 3(2)
Paragraphe 10(3)
Paragraphe 13(1)
Paragraphe 13(2)
Paragraphe 13(3)
Article 18
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
600 à 12 000
250 à 5 000
PART 7
PARTIE 7
VIOLATIONS OF THE VESSEL
CERTIFICATES REGULATIONS
VIOLATIONS DU RÈGLEMENT SUR
LES CERTIFICATS DE BÂTIMENT
Column 1
Column 2
Column 3
Colonne 1
Colonne 2
Colonne 3
Item
Provision of the Vessel
Certificates Regulations
Range of
Penalties ($)
Separate
Violation for
Each Day
Article
Disposition du Règlement sur les
certificats de bâtiment
Barème des
sanctions ($)
Violation
distincte pour
chacun des jours
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
Subsection 3(2)
Subsection 4(2)
Subsection 5(2)
Subsection 7(2)
Paragraph 8(1)(a)
Paragraph 8(1)(b)
Subsection 8(2)
Subsection 8(3)
Subsection 10(1)
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
250 to 5,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
1,250 to 25,000
6,000 to 25,000
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
Paragraphe 3(2)
Paragraphe 4(2)
Paragraphe 5(2)
Paragraphe 7(2)
Alinéa 8(1)a)
Alinéa 8(1)b)
Paragraphe 8(2)
Paragraphe 8(3)
Paragraphe 10(1)
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
250 à 5 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
1 250 à 25 000
6 000 à 25 000
2570
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-246
PART 8
PARTIE 8
VIOLATIONS OF THE VESSEL REGISTRATION
AND TONNAGE REGULATIONS VIOLATIONS DU RÈGLEMENT SUR
L’IMMATRICULATION ET LE
JAUGEAGE DES BÂTIMENTS Column 1
Column 2
Column 3
Colonne 1
Colonne 2
Colonne 3
Item
Provision of the Vessel
Registration and Tonnage
Regulations
Range of
Penalties ($)
Separate
Violation for
Each Day
Article
Disposition du Règlement sur
l’immatriculation et le jaugeage
des bâtiments
Barème des
sanctions ($)
Violation
distincte pour
chacun des jours
1.
2.
Section 7
Section 9
3,000 to 12,000
1,250 to 25,000
1.
2.
Article 7
Article 9
3 000 à 12 000
1 250 à 25 000
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
7. (1) Subject to subsection (2), these Regulations come into
force on the day on which they are registered.
(2) Items 100 to 104 and 135 to 143 of Part 5 of the schedule
to the Administrative Monetary Penalties and Notices (CSA
2001) Regulations, as enacted by section 6, come into force on
the day on which the Maritime Labour Convention, 2006
comes into force in Canada, but if these Regulations are regis­
tered after that day, those items come into force on the day on
which these Regulations are registered.
7. (1) Sous réserve du paragraphe (2), le présent règlement
entre en vigueur à la date de son enregistrement.
(2) Les articles 100 à 104 et 135 à 143 de la partie 5 de
l’annexe du Règlement sur les sanctions administratives pécu­
niaires et les avis (LMMC 2001), édictés par l’article 6, entrent
en vigueur à la date à laquelle la Convention du travail mari­
time, 2006 entre en vigueur au Canada ou, si elle est posté­
rieure, à la date d’enregistrement du présent règlement.
REGULATORY IMPACT ANALYSIS STATEMENT (This statement is not part of the Regulations.)
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT DE LA RÉGLEMENTATION
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
Issue and objectives
Question et objectifs
Upon entry into force on July 1, 2007, the Canada Shipping
Act, 2001 (CSA 2001) replaced the former Canada Shipping Act
with a streamlined and modern framework for the regulation of
marine transportation in Canada.
À son entrée en vigueur le 1er juillet 2007, la Loi de 2001 sur la
marine marchande du Canada (LMMC 2001) succédait à
l’ancienne Loi sur la marine marchande du Canada pour instituer
un cadre moderne simplifié de réglementation du transport mari­
time au Canada.
Le Règlement sur les sanctions administratives pécuniaires (le
Règlement), pris en vertu de la LMMC 2001, ne s’appliquait au­
paravant qu’à certaines infractions prévues par la Loi pour non­
conformité à des dispositions désignées de la Loi. Le Règlement
prescrit des sanctions administratives pécuniaires (SAP) pour la
contravention à des dispositions désignées de la Loi, et indique
les dispositions à l’égard desquelles une sanction distincte peut
être imposée pour chacun des jours que persiste la violation.
Quand le Règlement est entré en vigueur le 3 avril 2008, le Ré­
sumé de l’étude d’impact de la réglementation indiquait que le
Règlement serait modifié « pour ainsi constituer une liste com­
plète de toutes les dispositions visées (selon la définition donnée à
l’article 210 de la LMMC 2001) et qu’il comporte un barème de
sanctions en cas de non-conformité de celles-ci ».
Les modifications au Règlement désignent la contravention de
dispositions à l’égard de sept règlements pris en vertu de la
LMMC 2001.
De plus, les modifications au Règlement créent des dispositions
visant l’envoi de trois nouveaux avis. Ces avis s’appliqueront au
refus de délivrance, à la suspension, à l’annulation et au refus de
renouveler des documents maritimes canadiens (DMC), tels qu’ils
sont définis à l’article 2 de la LMMC 2001. Le Règlement
ne prévoyait pas d’autres moyens d’envoyer ces avis avant ces
The Administrative Monetary Penalties Regulations (the Regu­
lations), made pursuant to the CSA 2001, previously applied only
to certain statutory offences for failure to comply with designated
provisions of the Act. These Regulations set out administrative
monetary penalties (AMPs) for the contravention of designated
provisions of the Act and identify those provisions for which a
separate penalty may be imposed for each day that a violation
continues.
When the Regulations originally came into force on April 3,
2008, the Regulatory Impact Analysis Statement indicated that
the Regulations would be amended “to result in a comprehensive
list of all the relevant provisions (as that term is defined in sec­
tion 210 of the CSA 2001) with an individual penalty range for
failure to comply with each.”
These amendments to the Regulations designate the contraven­
tion of provisions with respect to seven regulations made under
the CSA 2001.
In addition, these amendments to the Regulations introduce
provisions for how three new notices may be given. These notices
will apply to the refusal to issue, the suspension of, the cancella­
tion of, and the refusal to renew Canadian maritime documents
(CMDs), as defined in section 2 of the CSA 2001. At present,
there is no alternative in the Regulations to how these notices are
2571
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-246
given. Greater flexibility is required in order to provide timely
and effective notifications to responsible parties.
These amendments to the Regulations will further the “ef­
fective inspection and enforcement program” objectives of the
CSA 2001 by giving greater scope to a principal enforcement tool
under the Act, namely “Administrative Penalties” (CSA 2001,
Part 11, sections 228 to 243). As well, these amendments create
greater flexibility and efficiency in enforcement by giving al­
ternatives to how notices relating to CMDs are given.
modifications. Des modalités plus souples sont nécessaires afin de
pouvoir aviser efficacement et en temps opportun les parties
responsables.
Les modifications au Règlement contribueront à l’atteinte de
l’objectif « d’établir un programme efficace d’inspection et
d’exécution de la Loi » de la LMMC 2001 en élargissant la portée
d’un des principaux outils d’exécution de la Loi, soit les « sanc­
tions administratives » (LMMC 2001, partie 11, articles 228 à
243). De plus, les modifications rendent l’application de la Loi
plus souple et efficace en prévoyant d’autres moyens d’envoyer
des avis relatifs à des DMC.
Description and rationale
Description et justification
Addition of “regulatory” AMPs
Ajout de SAP liées à des règlements
On April 3, 2008, the new Administrative Monetary Penalties
Regulations designated several provisions of the CSA 2001 for
the Administrative Penalties sections (i.e. sections 228 to 243) of
the Act. These amendments relabel the table of these provisions
as “Part 1” of the Schedule to the Regulations and do not add any
new provisions or change any penalty amounts in the table.
Le 3 avril 2008, le nouveau Règlement sur les sanctions admi­
nistratives pécuniaires désignait plusieurs dispositions de la
LMMC 2001 pour assujettissement aux articles sur les sanctions
administratives (articles 228 à 243) de la Loi. En vertu des modi­
fications, le tableau dans l’annexe du Règlement désigne la partie 1 de l’annexe au Règlement, sans ajouter de nouvelles disposi­
tions ou modifier les montants des sanctions dans le tableau.
Les modifications comportent une annexe enrichie désignant
certaines dispositions de sept règlements aux fins des SAP,
comme suit :
These amendments contain an expanded schedule designating
certain provisions of seven Regulations for the purpose of AMPs,
as follows:
Schedule
Part
Designated
Regulations
Scope of Typical Provisions
Designated for Administrative
Monetary Penalties
Range of
Penalties
($)
Partie de
l’annexe
Règlement
désigné
Portée des dispositions typiques
désignées pour des sanctions
administratives pécuniaires
Barème des
sanctions
($)
Part 2
Cargo,
Fumigation and
Tackle
Regulations
250 to
Provisions related to the loading,
unloading and carriage of cargo for 25,000
marine transportation, as it relates
to the safety of vessels and persons
on board; safe fumigation practices
on Canadian vessels and on foreign
vessels in Canadian waters headed
to and from Canadian ports; safe
methods for using cargo gear used
in material handling, shore-based
power-operated ramps; and
accommodation ladders used to
access vessels.
Partie 2
Règlement sur
les cargaisons,
la fumigation et
l’outillage de
chargement
250 à
Dispositions sur le chargement, le
25 000
transport et le déchargement de
cargaisons pour le transport
maritime, au titre de la sécurité des
bâtiments et des personnes à bord;
pratiques sécuritaires de fumigation
pour les bâtiments canadiens et
pour les bâtiments étrangers dans
les eaux canadiennes à destination
ou en provenance de ports
canadiens; méthodes sécuritaires
d’utilisation des engins de
manutention, des rampes motorisées
à terre et des échelles de coupée
utilisées pour accéder aux
bâtiments.
Part 3
Collision
Regulations
250 to
Provisions related to the general
conduct specific to the navigational, 25,000
steering and sailing rules,
navigational lights and shapes to be
displayed, and the sound and light
signals to be used by every
Canadian vessel, as well as pleasure
craft and foreign vessels in
Canadian waters, in order to avoid a
collision situation. Also, provisions
related to the Convention on the
International Regulations for
Preventing Collisions at Sea, 1972
(COLREG Convention), with
additional requirements specific to
the Canadian context.
Partie 3
Règlement sur
les abordages
250 à
Dispositions de conduite générale
25 000
relativement aux règles de
navigation, de barre et de route, aux
feux et marques de navigation à
montrer, et aux signaux lumineux et
sonores que doivent utiliser tous les
bâtiments canadiens, ainsi que les
embarcations de plaisance et les
bâtiments étrangers dans les eaux
canadiennes, afin d’éviter une
situation d’abordage. Également,
les dispositions relatives à la
Convention sur le règlement
international de 1972 pour prévenir
les abordages en mer (Convention
COLREG), avec des exigences
supplémentaires particulières au
contexte canadien.
Part 4
Load Line
Regulations
Provisions applicable to circle and
diamond load lines, including
prohibitions; Authorized
Representative’s duties; posting of
certificates; and draught and
freeboard notices.
250 to
25,000
Partie 4
Règlement sur
les lignes de
charge
Dispositions relatives aux lignes de 250 à
charge (cercle ou losange),
25 000
notamment les interdictions, les
responsabilités du représentant
autorisé, l’affichage des certificats
et les avis sur les tirants d’eau et les
francs-bords.
2572
2012-12-05
Schedule
Part
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Designated
Regulations
Scope of Typical Provisions
Designated for Administrative
Monetary Penalties
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-246
Range of
Penalties
($)
Partie de
l’annexe
Règlement
désigné
Portée des dispositions typiques
désignées pour des sanctions
administratives pécuniaires
Barème des
sanctions
($)
Part 5
Marine
Personnel
Regulations
Requirements for qualifications,
250 to
training and certification of crew
25,000
members; requirements for the
appropriate marine personnel on
board vessels for safe and efficient
operation; types of training
certificates to hold or to obtain, and
any requirements for the minimum
complement that are applicable to
Canadian vessels and to foreign
vessels in Canadian waters; and
labour working conditions and
requirements on board vessels.
Partie 5
250 à
Règlement sur le Exigences en matière de
25 000
personnel
qualifications, de formation et de
maritime
certification pour les membres
d’équipage; exigences de présence
d’un personnel maritime adéquat à
bord des bâtiments pour leur
exploitation efficiente et sécuritaire;
types de certificats de formation à
détenir ou obtenir, et toute exigence
d’effectif minimal s’appliquant aux
bâtiments canadiens et aux
bâtiments étrangers dans les eaux
canadiennes; conditions de travail et
autres exigences à l’égard du travail
à bord des bâtiments.
Part 6
Special-purpose Requirements of vessels and
250 to
Vessels
equipment; requirements of guides; 12,000
Regulations
wearing of flotation and safety
equipment; and keeping of records.
Partie 6
Règlement sur
les bâtiments à
usage spécial
Part 7
Vessel
Certificates
Regulations
Provisions concerning inspections; 250 to
possession and endorsement of
25,000
required certificates; issuance and
carriage of required documents; and
crewing in accordance with
required documents.
Partie 7
Règlement sur
Dispositions sur les inspections, la
les certificats de possession des certificats exigés et
bâtiment
les endossements sur ces derniers,
la délivrance et la conservation à
bord des documents requis, et
l’armement en équipage en
conformité des documents requis.
250 à
25 000
Part 8
Vessel
Registration
and Tonnage
Regulations
1,250 to
Provisions concerning the
25,000
requirement for an International
Tonnage Certificate and calculation
of tonnage for the Certificate of
Registry.
Partie 8
Règlement sur
l’immatriculation
et le jaugeage
des bâtiments
Dispositions sur l’exigence d’un
certificat international de jaugeage
et calcul de la jauge aux fins du
certificat d’immatriculation.
1 250 à
25 000
The process by which AMPs will be set is unchanged. Within
each part, each of the designated provisions of the applicable
regulation has been assigned a penalty range. Penalty ranges,
rather than fixed amounts, will continue to be used to ensure that
the amount imposed is appropriate to the circumstances of each
case and that full consideration can be given to any mitigating or
aggravating factors, such as the compliance record of the offender
and any consequences of the violation.
The penalty ranges were developed first by assessing the ser­
iousness of each violation as low, medium or high, based on the
subject matter of the designated provision and the possible conse­
quences of non-compliance with it. Then, within each low, med­
ium and high category, the minimum amount for a first violation,
the average amount for a second violation and the maximum
amount for a third or subsequent violation were set.
This is done for individuals, vessels and corporations. The pen­
alty ranges set the minimum amount that an individual will pay
for a first violation and the maximum amount that a vessel or
corporation will pay for a third or subsequent violation. As a
matter of general policy, vessels and corporations are subject to
higher penalties than are individuals.
Should there be a contravention, the penalty amount will be de­
termined by the Minister of Transport within the penalty range,
based on the Department’s policies and guidelines. The maximum
penalty permitted by the CSA 2001 is $25,000 per violation. If
the amount is not paid, it becomes a debt due to Her Majesty.
Exigences s’appliquant aux
250 à
bâtiments et à l’équipement, ainsi
12 000
qu’aux guides; port de vêtements de
flottaison et d’équipement de
sécurité; tenue de registres.
Le processus d’établissement des SAP demeurera le même.
Dans chaque partie, un barème de sanctions a été défini pour cha­
cune des dispositions désignées du règlement pertinent. On conti­
nue de faire appel à des barèmes de sanctions plutôt qu’à des
montants fixes, afin que le montant imposé puisse correspondre
au contexte de chaque cas, et bien prendre en compte les facteurs
atténuants ou aggravants, comme les antécédents de conformité
du contrevenant et les conséquences de la violation.
Les barèmes de sanctions étaient élaborés en établissant
d’abord le niveau de gravité de chaque violation, soit faible,
moyen ou élevé, en fonction de la nature de la disposition dési­
gnée et des conséquences possibles d’une non-conformité. Ensuite, on établissait pour chacune des trois catégories de gravité,
faible, moyenne ou élevée, le montant minimum pour une pre­
mière violation, le montant moyen pour une deuxième violation et
le montant maximum pour une troisième ou subséquente
violation.
Cette répartition vaut tant pour les personnes physiques que
pour les personnes morales et les bâtiments. Le barème de sanc­
tions établit le montant minimum qu’un particulier paiera pour
une première violation et le montant maximum qu’une personne
morale ou un bâtiment paiera pour une troisième ou subséquente
violation. De manière générale, le principe de la politique est que
les bâtiments et les personnes morales font l’objet de sanctions
plus élevées que celles imposées aux personnes physiques.
S’il y a une contravention, le ministre des Transports établira le
montant de la sanction dans les limites du barème, en suivant les
politiques et les lignes directrices du Ministère. Le montant
maximal d’une sanction autorisée par la LMMC 2001 est de
25 000 $ par violation. Si la sanction n’est pas payée, le montant
devient une créance de Sa Majesté.
2573
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-246
Giving notices for CMDs
Envoi des avis pour des DMC
There is a complex definition of CMDs in section 2 of the CSA
2001, but essentially there are two main types of CMDs — those
issued regarding vessels and equipment, commonly referred to as
“vessel certificates,” and those issued to mariners concerning
their professional qualifications, referred to as “certificates of
competency” under the Marine Personnel Regulations.
L’article 2 de la LMMC 2001 présente une définition complexe
des DMC, mais il existe essentiellement deux types principaux de
DMC, ceux qui sont délivrés à l’égard des bâtiments et de
l’équipement, appelés communément « certificats de bâtiment »,
et ceux qui sont délivrés au personnel navigant à l’égard de leurs
qualifications professionnelles, appelés « brevets » dans le Rè­
glement sur le personnel maritime.
Les articles 16, 16.1 et 20 à 20.5 de la LMMC 2001 traitent du
refus de délivrer des DMC, de la suspension ou de l’annulation
des DMC, et du refus de renouveler des DMC. Ces mesures exi­
gent que des avis écrits précis soient donnés aux parties visées.
L’alinéa 35(1)f) de la LMMC 2001 confère le pouvoir de prendre
des règlements régissant ces avis, autrement dit, les modalités
d’envoi à une personne.
Sections 16, 16.1 and 20 to 20.5 of the CSA 2001 deal with the
refusal to issue CMDs, the suspension or cancellation of CMDs,
and the refusal to renew CMDs. These actions require that spe­
cific written notices be given to the affected parties. Para­
graph 35(1)(f) of the CSA 2001 provides the authority to make
regulations respecting the form and manner of giving these noti­
ces, or in other words, how these documents may be given to
someone.
Section 3 of the existing Regulations provides alternatives to
the personal service for the AMPs notices — the notice of viola­
tion, the notice of compliance and the notice of default, in order
to provide timely and effective notifications to responsible parties
in the event that an individual cannot be conveniently found. The
provisions for these existing notices are retained.
A new section contains similar provisions for giving notices re­
lating to CMDs — the notice of refusal to issue, the notice of
proposed suspension or cancellation, and the notice of suspen­
sion, cancellation or refusal to renew.
L’article 3 du Règlement actuel prévoit plusieurs options pour
la signification à personne des avis de SAP, soit le procès-verbal,
l’avis d’exécution et l’avis de défaut d’exécution, afin de pouvoir
signifier efficacement et en temps opportun des avis aux parties
responsables quand il est trop difficile de trouver une personne.
Les dispositions relatives à ces avis établis sont conservées.
Un nouvel article énonce des dispositions similaires pour
l’envoi d’avis relatifs aux DMC, soit l’avis de refus de délivrer, le
préavis de suspension ou d’annulation, et l’avis de suspension,
d’annulation ou de refus de renouveler.
Benefits and costs
Avantages et coûts
The amendments will benefit the Canadian public by enforcing
requirements using administrative processes and proceedings
rather than judicial ones. Judicial proceedings often result in con­
siderable cost to the federal government and to the person or ves­
sel involved.
Regarding costs to the regulated marine community, only those
individuals, corporations, and vessels subject to an AMP will be
affected. The individual, corporation, or vessel may choose to pay
the penalty imposed. Alternatively, they have the right to apply to
the Transportation Appeal Tribunal of Canada (TATC) to have
the AMP reviewed.
The TATC is less formal than a criminal court. The individual,
corporation, or vessel may present a case without needing a law­
yer. The TATC can hear and decide a case more quickly than a
criminal court. Costs to the individual, corporation, or vessel for
TATC proceedings would not be more than those in court and in
most cases, would be considerably less. As of April 2011,
21 marine cases have been dealt with by the TATC. Costs to the
federal government average $3,000 to $6,000 per case, depending
on whether the case includes only a review, or both a review and
an appeal.
Les modifications seront avantageuses pour le public canadien,
en appliquant des exigences par des procédures et des processus
administratifs plutôt que judiciaires. Les poursuites entraînent
souvent des coûts considérables pour le gouvernement fédéral et
pour la personne ou le bâtiment concernés.
Au titre des coûts pour la collectivité maritime réglementée, les
personnes physiques, les personnes morales et les bâtiments visés
par une SAP seront les seuls concernés. La personne, la personne
morale ou le bâtiment peut décider de payer la sanction imposée,
ou se prévaloir de son droit de déposer une requête en révision de
la SAP au Tribunal d’appel des transports du Canada (TATC).
La procédure du TATC est moins formelle que celle d’une cour
criminelle. La personne physique, la personne morale ou le bâti­
ment peut présenter ses arguments sans avoir recours à un avocat.
Le TATC peut entendre une cause et rendre une décision plus
rapidement qu’une cour criminelle. Les coûts pour la personne
physique, la personne morale ou le bâtiment dans une procédure
devant le TATC ne dépasseraient pas ceux d’une poursuite en
justice, et seraient considérablement moindres dans la plupart des
cas. En date d’avril 2011, le TATC avait traité 21 dossiers mari­
times. Les coûts pour le gouvernement fédéral s’établissent en
moyenne entre 3 000 $ et 6 000 $ par cas, selon qu’il s’agisse
d’une simple révision, ou d’une révision et d’un appel.
En date de janvier 2011, les contrevenants, les personnes phy­
siques et morales avaient payé 206 175 $ à l’égard de 61 SAP
liées à des violations des dispositions désignées établies. Alors
qu’il y a eu plus d’avis de violations émis par les inspecteurs ré­
gionaux de la sécurité maritime, depuis ce temps, tous les cas ont
été finalisés et les résultats ont été déclarés.
As of January 2011, corporate and non-corporate offenders
paid $206,175 in relation to 61 AMPs associated with violations
of existing provisions. While there have been more notices of
violations issued by regional marine safety inspectors since that
time, not all cases have been finalized and outcomes reported.
2574
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-246
Consultation
Consultation
The federal government has widely consulted marine industry
stakeholders and federal and provincial agencies involved in
marine safety on the AMP system and on the policies and regula­
tions that have brought it into effect.
Consultations on these amendments were an extension of the
earlier consultations. Discussion papers containing the proposed
designated provisions of the seven regulations, as well as the pro­
posed penalty ranges, were presented at the November 2009 and
April 2010 national CMAC meetings. No comments were re­
ceived from stakeholders during the development of the
amendments.
Le gouvernement fédéral a mené des consultations étendues à
propos du régime des SAP et des politiques et règlements qui
l’instituent auprès d’intervenants de l’industrie maritime et
d’organismes fédéraux et provinciaux concernés par la sécurité
maritime.
Les consultations en la matière remontent à la fin des années
1990, lors de l’élaboration originale de la LMMC 2001 et de ses
dispositions d’exécution et de conformité, et des débats subsé­
quents au Parlement. Les consultations sur le Règlement précé­
dent ont commencé à l’automne 2003 et se sont poursuivies jus­
qu’à son entrée en vigueur le 3 avril 2008. Ces consultations
étaient menées par le programme de la Sécurité maritime de
Transports Canada (SMTC) sous l’égide du Conseil consultatif
maritime canadien (CCMC), l’organisme national de consultation
de Transports Canada pour les questions maritimes. Le CCMC
compte parmi ses participants des représentants de personnes et
d’organismes qui s’intéressent à la navigation de plaisance et au
transport maritime en ce qui concerne la sécurité, la navigation de
plaisance, la navigation, la pollution marine, l’intervention envi­
ronnementale et la sûreté maritime. Tous les principaux interve­
nants de l’industrie maritime sont représentés au CCMC, et ils
sont consultés aux réunions tant régionales que nationales du
CCMC. Leurs commentaires ont été sollicités par l’entremise de
discussions et de documents d’information élaborés et distribués
par SMTC.
Les consultations sur les modifications s’inscrivaient dans la
foulée des consultations antérieures. Des documents de travail sur
les dispositions désignées proposées des sept règlements et sur les
barèmes de sanctions proposés ont été présentés aux réunions
nationales du CCMC de novembre 2009 et avril 2010. Les inter­
venants n’ont formulé aucun commentaire lors de l’élaboration
des modifications.
Prepublication
Publication préalable
The proposed Regulations were prepublished in the Canada
Gazette, Part I, on December 17, 2011, followed by a 30-day
public comment period. No comments were received.
Le règlement proposé a été publié au préalable dans la Partie I
de la Gazette du Canada, le 17 décembre 2011, suivie d’une pé­
riode de 30 jours de consultation publique. Aucun commentaire
n’a été reçu.
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de service
These amendments will not create requirements or offences
themselves; rather, they create a new system for enforcing the
legislation. Therefore, no specific compliance and enforcement
strategy is necessary.
The imposition of an AMP will continue to be only one of the
enforcement tools that will be used by TCMS to deal with contra­
ventions of the CSA 2001 and its regulations. Other tools include
warnings (oral and written), assurances of compliance, the use of
tickets under the Contraventions Act, prosecution in criminal
court, suspending or cancelling CMDs, and vessel detention. De­
ciding which tool is to be used in any particular instance will de­
pend upon the
(a) seriousness of the contravention;
(b) circumstances when it was committed (e.g. whether it was
committed wilfully or deliberately);
(c) seriousness of any consequences;
(d) compliance record of the offender; and
(e) willingness of the offender to take measures to ensure com­
pliance in the future.
Les modifications ne créeront pas d’exigences ou d’infractions
en soi, mais un nouveau régime pour l’application des disposi­
tions législatives. Aucune stratégie particulière de conformité et
d’exécution n’est donc nécessaire.
L’imposition de SAP continuera d’être un outil d’application
de la Loi parmi d’autres qu’utilisera SMTC pour traiter les con­
traventions à la LMMC 2001 et à ses règlements. Les autres outils
comprennent les avertissements (écrits et verbaux), les transac­
tions en vue de la conformité, les procès-verbaux en vertu de la
Loi sur les contraventions, les poursuites en cour criminelle, la
suspension ou l’annulation de DMC et la détention du bâtiment.
Le choix du mécanisme à utiliser dans un cas particulier dépendra
des facteurs suivants :
a) la gravité de la contravention;
b) les circonstances de la contravention (par exemple, si elle été
commise volontairement ou délibérément);
c) la gravité des conséquences;
d) les antécédents de conformité du contrevenant;
e) la volonté du contrevenant de prendre des mesures pour as­
surer la conformité dans l’avenir.
Consultations on this subject date back to the late 1990s, when
the CSA 2001 and its compliance and enforcement provisions
were originally developed and subsequently debated in Parlia­
ment. Consultations on the previous Regulations began in the fall
of 2003 and continued until their entry into force on April 3,
2008. These consultations were conducted by Transport Canada
Marine Safety (TCMS) under the umbrella of the Canadian Mar­
ine Advisory Council (CMAC), which is Transport Canada’s
national consultative body for marine matters. Participants in­
clude representatives of individuals and parties that have a recog­
nized interest in boating and shipping concerning safety, recrea­
tional matters, navigation, marine pollution and response and
marine security. All major marine industry stakeholders are repre­
sented at CMAC and stakeholders were consulted at both regional
and national CMAC meetings. Feedback was sought through
discussion and information papers developed and distributed by
TCMS.
2575
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-246
In all cases, the enforcement response by TCMS will be
tailored to achieve both compliance and deterrence. AMPs will
generally be imposed only where less drastic tools cannot achieve
that objective.
Dans chacun des cas, SMTC adaptera ses mesures d’exécution
pour assurer à la fois la conformité et la dissuasion. Habituelle­
ment, on imposera des SAP seulement lorsque des mesures moins
draconiennes ne permettent pas d’atteindre cet objectif.
Contact
Personne-ressource
Frank Ritchie
Policy Advisor
Regulatory Services and Quality Assurance (AMSX)
Marine Safety
Transport Canada
Place de Ville, Tower C
330 Sparks Street, 11th Floor
Ottawa, Ontario
K1A 0N5
Telephone: 613-949-4643
Fax: 613-991-5670
Email: frank.ritchie@tc.gc.ca
Frank Ritchie
Conseiller en politiques
Affaires réglementaires et assurance de la qualité (AMSX)
Sécurité maritime
Transports Canada
Place de Ville, Tour C
330, rue Sparks, 11e étage
Ottawa (Ontario)
K1A 0N5
Téléphone : 613-949-4643
Télécopieur : 613-991-5670
Courriel : frank.ritchie@tc.gc.ca
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2012
2576
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2012
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Registration
SOR/2012-247
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-247
November 23, 2012
Enregistrement
DORS/2012-247
Le 23 novembre 2012
PATENT ACT
LOI SUR LES BREVETS
Patented Medicine Prices Review Board Rules of
Practice and Procedure
Règles de pratique et de procédure du Conseil
d’examen du prix des médicaments brevetés
P.C. 2012-1547
C.P. 2012-1547
November 22, 2012
His Excellency the Governor General in Council, on the rec­
ommendation of the Minister of Health, pursuant to subsec­
tion 96(2)a of the Patent Actb, approves the making of the an­
nexed Patented Medicine Prices Review Board Rules of Practice
and Procedure by the Patented Medicine Prices Review Board.
The Patented Medicine Prices Review Board, pursuant to sub­
section 96(2)a of the Patent Actb, makes the annexed Patented
Medicine Prices Review Board Rules of Practice and Procedure.
Ottawa, October 30, 2012
MARY CATHERINE LINDBERG
Chairperson of the Patented Medicine
Prices Review Board
Sur recommandation de la ministre de la Santé et en vertu du
paragraphe 96(2)a de la Loi sur les brevetsb, Son Excellence le
Gouverneur général en conseil agrée l’établissement des Règles
de pratique et de procédure du Conseil d’examen du prix des
médicaments brevetés, ci-après, par le Conseil d’examen du prix
des médicaments brevetés.
En vertu du paragraphe 96(2)a de la Loi sur les brevetsb, le
Conseil d’examen du prix des médicaments brevetés établit les
Règles de pratique et de procédure du Conseil d’examen du prix
des médicaments brevetés, ci-après.
Ottawa, le 30 octobre 2012
La présidente du Conseil d’examen du
prix des médicaments brevetés
MARY CATHERINE LINDBERG
PATENTED MEDICINE PRICES REVIEW BOARD RULES OF PRACTICE AND PROCEDURE “Act”
« Loi »
“Chairperson”
« président »
“concerned
minister”
« ministre
intéressé »
DÉFINITIONS
1. The definitions in this section apply in these
Rules.
“Act” means the Patent Act.
1. Les définitions qui suivent s’appliquent aux
présentes règles. « audience » S’entend notamment d’une conférence
tenue en vertu des présentes règles.
« conseiller juridique » Tout membre du barreau
d’une province.
“Chairperson” means the Chairperson of the Board
designated under subsection 93(1) of the Act.
“concerned minister” means a federal Minister or a
provincial minister referred to in subsection 86(2)
of the Act, as the context requires.
“counsel” means a member of the bar of a province.
“hearing”
« audience »
“hearing” includes a conference held under these
Rules.
“party” means
(a) a respondent;
(b) Board Staff;
(c) a concerned minister; or
(d) a person who has been granted leave to inter­
vene under Rule 20.
“person” includes an unincorporated organization
or entity.
“person”
« personne »
———
a
b
RÈGLES DE PRATIQUE ET DE PROCÉDURE DU CONSEIL D’EXAMEN DU PRIX DES MÉDICAMENTS BREVETÉS INTERPRETATION
“counsel”
« conseiller
juridique »
“party”
« partie »
Le 22 novembre 2012
S.C. 1993, c. 2, s. 7
R.S., c. P-4
« audience »
“hearing” « conseiller
juridique »
“counsel”
« intimé » Le breveté ou l’ancien breveté à l’égard
duquel le Conseil entend rendre une ordonnance en
vertu de la Loi.
« Loi » La Loi sur les brevets.
« intimé »
“respondent”
« ministre intéressé » Ministre fédéral ou provincial visé au paragraphe 86(2) de la Loi, selon le
contexte.
« ministre
intéressé »
“concerned
minister”
« partie » Selon le cas :
a) l’intimé;
b) le personnel du Conseil;
c) un ministre intéressé;
d) toute personne à qui l’autorisation d’intervenir
a été accordée en vertu de la règle 20.
« partie »
“party”
« Loi »
“Act”
———
a
b
L.C. 1993, ch. 2 art. 7
L.R., ch. P-4
2577
2012-12-05
“respondent”
« intimé »
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-247
« personne »
“person”
“respondent” means a patentee, or a former patentee,
against whom an order of the Board is proposed to
be made under the Act.
“Secretary” means the Director of Board Secretariat
or anyone acting on her or his behalf.
« personne » Est assimilé à une personne l’entité ou
l’organisme non doté de la personnalité morale.
« président » Le président du Conseil désigné en
application du paragraphe 93(1) de la Loi.
« secrétaire » Le directeur du secrétariat du Conseil
ou toute personne agissant en son nom.
BOARD
CONSEIL
Composition of
Board
2. For the purposes of these Rules, the members
assigned by the Chairperson under subsection 93(2)
of the Act to deal with a matter constitute the
Board.
2. Pour l’application des présentes règles, les
conseillers chargés par le président de traiter d’une
affaire, au titre du paragraphe 93(2) de la Loi, cons­
tituent le Conseil.
APPLICATION
CHAMP D’APPLICATION
Application
3. These Rules apply in respect of any proceed­
ing before the Board.
3. Les présentes règles s’appliquent à toute ins­
tance devant le Conseil.
QUORUM
QUORUM
Quorum
4. In any proceeding, a quorum of the Board
consists of two members.
4. Dans toute instance devant le Conseil, le quo­
rum est constitué de deux membres.
GENERAL
DISPOSITIONS GÉNÉRALES
Defect in form
or procedure
5. (1) A proceeding or any part of a proceeding
may not be defeated by reason only of a defect in
form or procedure.
(2) Any procedural matter or question that is not
provided for in the Act, in these Rules or in any
regulations made pursuant to the Act that arises in
the course of any proceeding may be dealt with in
any manner that the Board directs in order to ensure
the fair and expeditious conduct of any proceeding.
(3) For the purpose of ensuring the fair and ex­
peditious conduct of any proceeding, the Board
may vary, supplement or dispense with any re­
quirement set out in these Rules.
5. (1) Un vice de forme ou de procédure n’en­
traîne pas la nullité de tout ou partie de l’instance.
Vice de forme
ou de
procédure
(2) Les questions de procédure qui ne sont pas
prévues par la Loi, ses règlements ou les présentes
règles sont traitées de la manière qu’ordonne le
Conseil pour assurer le déroulement équitable et
expéditif de l’instance.
Questions de
procédures non
prévues
(3) Le Conseil peut, afin d’assurer le déroule­
ment équitable et expéditif de l’instance, modifier
ou étoffer les présentes règles ou en suspendre
l’application.
Discrétion du
Conseil
PROCEDURE AND EVIDENCE
PROCÉDURE ET PREUVE
“Secretary”
« secrétaire »
Unanticipated
procedural
matters
Board
discretion
Board powers
Directions —
information,
documents and
facts
2578
6. (1) In relation to any proceeding, the Board
may
(a) receive any evidence that it considers
appropriate;
(b) take notice of facts that may be judicially no­
ticed and of any generally recognized scientific
or technical facts, information or opinions con­
cerning patented medicines;
(c) add parties at any stage of the proceeding;
(d) permit the amendment of any document filed
with the Secretary; and
(e) decide any question of procedure.
(2) The Board may, at any time, direct
(a) that a party provide any information or
documents, in paper or electronic format, that the
Board considers concerned to any proceeding;
and
(b) that a particular fact be established by affidavit.
« président »
“Chairperson”
« secrétaire »
“Secretary”
Composition
Champ
d’application
Quorum
6. (1) Dans le cadre de toute instance, le Conseil Pouvoirs du
Conseil
peut :
a) recevoir les éléments de preuve qu’il juge
indiqués;
b) prendre connaissance des faits qui peuvent
être admis d’office et de tout fait, renseignement
ou avis scientifique ou technique généralement
reconnu concernant les médicaments brevetés;
c) permettre à une partie, à toute étape de l’ins­
tance, de s’y joindre;
d) permettre la modification des documents dé­
posés auprès du secrétaire; e) trancher toute question de procédure.
Ordonnances —
(2) Le Conseil peut ordonner :
renseignements,
a) qu’une partie fournisse les renseignements ou
documents et
documents, en format papier ou électronique,
faits
qu’il juge pertinents à l’égard de l’instance; b) que certains des faits soient établis par affidavit. 2012-12-05
Affidavits
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-247
Affidavits
(3) All affidavits must be filed with the Secretary.
7. Witnesses appearing before the Board must
testify under oath or solemn affirmation and may be
examined by the party calling the witness and
cross-examined by parties adverse in interest.
(3) Les affidavits sont déposés auprès du secrétaire.
7. Les témoins qui comparaissent devant le Con­
seil peuvent être interrogés par la partie qui les
convoque et contre-interrogés par les parties ayant
des intérêts opposés; ils témoignent sous serment
ou sous affirmation solennelle.
EXPERT WITNESSES
TÉMOINS EXPERTS
Admissibility
of expert
evidence
8. (1) Expert witness evidence is not admissible
in a proceeding before the Board in respect of any
issue unless the issue has been raised in the plead­
ings or in a pre-hearing conference order or the
expert witness evidence is called for the purpose of
rebutting the evidence of an expert witness intro­
duced by another party.
Preuve
admissible
Maximum
number
(2) More than two expert witnesses may not be
called by a party, per issue, without leave of the
Board.
(3) Every party who, in a proceeding before the
Board, intends to introduce evidence given by an
expert witness must
(a) file with the Secretary and serve on each of
the parties in accordance with the Board’s
schedule of events, an expert witness report that
is supported by an affidavit and that must include
(i) a statement of the issues addressed in the
report,
(ii) a description of the qualifications of the
expert with respect to those issues,
(iii) the expert’s curriculum vitae attached to
the report as a schedule,
(iv) the facts and assumptions on which the
opinions in the report are based,
(v) a summary of the opinions expressed,
(vi) in the case of a report provided in re­
sponse to another expert’s report, an indication
of the points of agreement and of disagree­
ment with the other expert’s opinions,
(vii) the reasons supporting each opinion
expressed,
(viii) any literature or other documents spe­
cifically relied on in support of the opinions
expressed,
(ix) a summary of the methodology on which
the expert has relied;
(b) file with the Secretary and serve on each of
the parties a signed Expert Witness Declaration
in Form 1 set out in the schedule; and
(c) ensure that the expert witness is available
for examination and cross-examination at the
hearing.
(4) Examination in chief of any expert witness
may not, without the Board’s consent, exceed
90 minutes.
8. (1) La preuve d’un témoin expert n’est pas
admissible dans une instance devant le Conseil à
l’égard d’une question en litige sauf si celle-ci a été
soulevée dans les actes de procédure ou dans une
ordonnance rendue à l’issue d’une conférence pré­
paratoire à l’audience, ou si la preuve est présentée
afin de réfuter la preuve d’un témoin expert présen­
tée par une autre partie.
(2) Une partie ne peut appeler plus de deux té­
moins experts, par question, sans la permission du
Conseil.
(3) La partie qui a l’intention de présenter à l’ins­
tance devant le Conseil la preuve d’un témoin
expert :
a) dépose auprès du secrétaire et signifie à cha­
cune des parties, conformément à l’échéancier
des procédures du Conseil, un rapport du témoin
expert, appuyé par un affidavit, qui comprend :
(i) un énoncé des questions traitées,
(ii) une description des compétences de l’ex­
pert quant aux questions traitées,
(iii) un curriculum vitæ du témoin expert en
annexe,
(iv) les faits et les hypothèses sur lesquels les
opinions sont fondées,
(v) un résumé des opinions exprimées,
(vi) dans le cas où le rapport est produit en ré­
ponse au rapport d’un autre expert, une men­
tion des points sur lesquels les deux témoins
experts sont en accord et en désaccord,
(vii) les motifs à l’appui de chaque opinion
exprimée,
(viii) les ouvrages ou documents expressément
invoqués à l’appui des opinions,
(ix) un résumé de la méthode sur laquelle
l’expert se fonde;
b) dépose auprès du secrétaire et signifie à cha­
cune des parties la déclaration signée du témoin
expert établie selon le formulaire 1 de l’annexe;
c) veille à ce que le témoin expert soit disponible
pour interrogatoire et contre-interrogatoire à
l’audience.
(4) L’interrogatoire principal de tout témoin ex­
pert ne peut dépasser quatre-vingt-dix minutes, sauf
avec le consentement du Conseil.
Durée de
l’interrogatoire
principal
Witnesses
appearing
before Board
Report,
declaration and
availability
Duration of
examination in
chief
Témoins
comparaissant
devant le
Conseil
Nombre
maximal
Rapport,
déclaration et
disponibilité
2579
2012-12-05
Computation of
time
Deemed
service
Manner of
service
Service of filed
documents
Proof of service
to be filed
Service on
respondent
residing outside
Canada
Personal
service
2580
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-247
TIME LIMITS
DÉLAIS
9. (1) If a time limit set out in these Rules expires
on a Saturday, Sunday or a holiday, the period is
extended to the next business day.
(2) Any document that is served after 5:00 p.m.
at the local time for the recipient is deemed to be
served at 9:00 a.m. on the next business day.
9. (1) Le délai prévu par les présentes règles qui
expire un samedi, un dimanche ou un jour férié est
prorogé jusqu’au premier jour ouvrable suivant.
(2) Tout document qui est signifié après 17 h,
heure locale du destinataire, est réputé avoir été
signifié à 9 h le jour ouvrable suivant.
NOTICE AND SERVICE
AVIS ET SIGNIFICATION
10. (1) Unless otherwise provided in these Rules,
the giving of notice or the service of any document
under these Rules must be effected
(a) by personal service in accordance with
Rule 11;
(b) by courier, in which case service is deemed to
have been made on the day of delivery of the
document;
(c) by electronic transmission of a copy of the
document to the address for service, in which
case service is deemed to have been made on the
day of transmission; or
(d) in any other manner that the Board may
direct.
(2) If a document is required to be filed with the
Board pursuant to these Rules or a direction of the
Board, except in connection with ex parte motions,
the person who files the document must, concur­
rently with the filing, serve a copy of the document
on every person who is, at the time of service, a
party to the proceeding.
(3) Proof of service of any document that is re­
quired to be served must, at the request of the
Board, be filed with the Secretary.
(4) If these Rules require or permit giving notice
to or the service of any document on a respondent
who does not reside or carry on business at a speci­
fied address in Canada, the giving of notice or the
service may be effected by giving notice to or serv­
ing the representative of the respondent who is ap­
pointed pursuant to section 29 of the Act.
10. (1) Sauf disposition contraire des présentes
règles, la remise d’un avis ou la signification d’un
document en application de celles-ci se fait :
a) soit par signification à personne conformé­
ment à la règle 11;
b) soit par messagerie, auquel cas la signification
est réputée avoir été faite à la date de livraison du
document;
c) soit par transmission électronique d’une copie
du document à l’adresse de signification, auquel
cas la signification est réputée avoir été faite à la
date de la transmission; d) soit de toute autre manière ordonnée par le
Conseil.
(2) Dans le cas où le dépôt d’un document est
exigé par les présentes règles ou les instructions du
Conseil, sauf dans le cadre d’une requête ex parte,
la personne qui dépose le document en signifie en
même temps une copie à chacune des personnes qui
sont à ce moment parties à l’instance.
Modes de
signification
(3) À la demande du Conseil, la preuve de signi­
fication de tout document dont la signification est
obligatoire est déposée auprès du secrétaire.
(4) Dans le cas où les présentes règles exigent ou
permettent la remise d’un avis ou la signification
d’un document à un intimé qui ne réside pas ou
n’exerce pas d’activité à une adresse spécifiée au
Canada, la remise de l’avis ou la signification du
document peut être faite auprès du représentant de
l’intimé désigné conformément à l’article 29 de la
Loi.
Dépôt de la
preuve de
signification
PERSONAL SERVICE
SIGNIFICATION À PERSONNE
11. Personal service of a document must be ef­
fected by leaving a copy of the document
(a) in the case of service on an individual, with
that individual;
(b) in the case of service on a partnership, with
one of the partners;
(c) in the case of service on a corporation, with
an officer or director of the corporation;
(d) in the case of service on a concerned minis­
ter, with the concerned minister or the person
apparently in charge of the office; or
(e) if counsel has filed a notice of appearance on
behalf of a person referred to in any of para­
graphs (a) to (d), with counsel.
11. La signification à personne d’un document se
fait par remise d’une copie du document :
a) dans le cas d’une personne physique, à
celle-ci;
b) dans le cas d’une société de personnes, à l’un
des associés; c) dans le cas d’une personne morale, à l’un de
ses dirigeants ou administrateurs;
d) dans le cas d’un ministre intéressé, à celui-ci
ou à la personne qui semble être responsable de
son bureau;
e) dans le cas d’une personne visée à l’un des
alinéas a) à d) si son conseiller juridique a dé­
posé un avis de comparution en son nom, au con­
seiller juridique.
Calcul des
délais
Signification
réputée
Signification
d’un document
déposé
Signification
à l’intimé
résidant à
l’extérieur du
Canada
Signification
à personne
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-247
ADDRESS FOR SERVICE
Address for
service
Notice of
appearance
Beginning of
representation
Notice of
change of
counsel
Notice of
withdrawal of
counsel
Any party that
is not an
individual
Manner of
filing
Electronic
filing
12. The address for service for a party is
(a) if there is counsel of record for the party, the
business address of counsel as shown on the last
document filed by counsel;
(b) if a party is unrepresented,
(i) in the case of a concerned minister, the ad­
dress of the concerned minister’s office, or
(ii) in the case of any other person, the address
of the person as shown on the notice of hear­
ing; and
(c) if a notice of change of address for service
has been filed with the Board, the new address.
ADRESSE DE SIGNIFICATION
12. L’adresse de signification est :
a) dans le cas où la partie est représentée par un
conseiller juridique, l’adresse commerciale de ce
dernier indiquée sur le dernier document déposé
par lui;
b) dans le cas où la partie n’est pas représentée
par un conseiller juridique :
(i) s’il s’agit d’un ministre intéressé, l’adresse
de son bureau,
(ii) s’il s’agit d’une autre personne, l’adresse
de celle-ci figurant dans l’avis d’audience;
c) dans le cas où un avis de changement de
l’adresse de signification a été déposé, la nou­
velle adresse.
Adresse de
signification
COUNSEL
CONSEILLER JURIDIQUE
13. (1) Counsel must file a notice of appearance
with the Secretary before representing a party be­
fore the Board.
(2) A party is represented by counsel before the
Board beginning on the date of filing of the notice
of appearance.
(3) A person may change counsel by filing a no­
tice of change of counsel with the Board, together
with proof of service of that notice on counsel and
on all other parties.
(4) Counsel may withdraw from a proceeding by
filing with the Board a notice of withdrawal, to­
gether with proof of service of that notice on all
parties.
(5) Any party that is not an individual must be
represented by counsel in all proceedings.
13. (1) Le conseiller juridique doit déposer un
avis de comparution auprès du secrétaire avant de
représenter une partie devant le Conseil.
(2) Le conseiller juridique devient le conseiller
juridique de cette partie devant le Conseil à la date
du dépôt de l’avis de comparution.
(3) Toute personne peut remplacer son conseiller
juridique en déposant auprès du Conseil un avis à
cet effet accompagné d’une preuve de sa significa­
tion à ce conseiller juridique et aux autres parties.
(4) Le conseiller juridique peut se désister de
l’instance en déposant auprès du Conseil un avis de
désistement, accompagné d’une preuve de sa signi­
fication à toutes les parties.
(5) La partie qui n’est pas une personne physique
est représentée par un conseiller juridique dans
toutes les instances.
FILING
DÉPÔT
14. (1) The filing of a document with the Board
must be effected
(a) by personal service of the document on the
Secretary;
(b) by delivery of the document by courier or by
registered or certified mail to the Secretary; or
(c) by transmitting the document electronically to
the Secretary.
(2) Any documents that are filed with the Board
electronically must meet the following requirements:
(a) the electronic and paper versions of docu­
ments must have the same cover page, table of
contents and page numbers;
(b) the filename of an electronic document must
include the name of either the patented medicine
or the company if the hearing does not relate to a
specific patented medicine, the name of the party
filing the document, the title of the document and
the date which appears on the document or must
meet alternative requirements, if any, set out by
the Secretary; and
14. (1) Le dépôt d’un document auprès du
Conseil se fait au secrétaire :
a) soit par signification à personne;
b) soit par expédition par messagerie ou par
courrier recommandé ou certifié;
c) soit par transmission électronique.
Modes de dépôt
(2) Les documents déposés par voie électronique
doivent respecter les exigences suivantes :
a) les versions papier et électronique des docu­
ments ont la même couverture, la même table des
matières et la même pagination;
b) le nom de fichier, selon le cas :
(i) indique le nom du médicament breveté ou,
si l’audience ne se rapporte pas à un médica­
ment breveté précis, le nom de la société, et le
nom de la partie qui dépose le document, le
titre et la date apparaissant sur le document,
(ii) est conforme aux autres exigences éven­
tuellement établies par le secrétaire;
Dépôt de
documents
électroniques
Avis de
comparution
Début de la
représentation
Avis —
remplacement
du conseiller
juridique
Avis —
désistement
du conseiller
juridique
Partie qui
n’est pas une
personne
physique
2581
2012-12-05
Deemed filing
date
Copies
Confirmation
of filing
Confidential
documents
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-247
(c) documents must be filed as PDF (Portable
Document Format) documents or in any format
authorized by the Secretary.
(3) The date of receipt marked by the Secretary
on a document is deemed to be the date on which
the document was filed with the Secretary.
(4) Three paper copies of any document that is
served by a party must be filed with the Secretary.
If the document is filed electronically, the three
copies must be filed with the Secretary within
48 hours of electronic filing.
(5) On the request of a party or any interested
person filing a document with the Secretary, the
Secretary must provide the party or interested per­
son with confirmation of that filing.
(6) If a party files a document with the Board
that contains confidential information, it must
ensure that “CONFIDENTIAL/CONFIDENTIEL”
appears prominently on the cover and pages of the
document which contain confidential information.
c) ils doivent être déposés en fichiers PDF (for­
mat de document portable) ou en tout autre for­
mat autorisé par le secrétaire.
(3) La date de réception inscrite sur un document
par le secrétaire est réputée être celle à laquelle il a
été déposé auprès de celui-ci.
(4) Trois copies papier de tout document signifié
par une partie doivent être déposées auprès du se­
crétaire. Si le document a été déposé par voie élec­
tronique, les trois copies doivent être déposées dans
les quarante-huit heures de ce dépôt.
(5) Le secrétaire remet sur demande à la partie
ou à toute personne intéressée qui dépose un docu­
ment auprès du secrétaire une confirmation du
dépôt.
(6)
La
mention
« CONFIDENTIEL/
CONFIDENTIAL » doit apparaître en évidence sur
la couverture de tout document et sur les pages
du document qui contiennent des renseignements
confidentiels.
NOTICE OF HEARING
AVIS D’AUDIENCE
Signed notice
of hearing
15. (1) Proceedings are initiated by issuance of a
notice of hearing signed by the Secretary.
15. (1) L’instance est engagée par la délivrance
d’un avis d’audience signé par le secrétaire.
Personal
service
(2) A notice of hearing must be served personally
on the respondent, all concerned ministers and on
any other person that the Board may direct, in ac­
cordance with Rule 11.
(3) A notice of hearing must be accompanied by
(a) in the case of an allegation of a patented
medicine sold at an excessive price, a statement
of allegation set out in consecutively numbered
paragraphs containing the material facts, the al­
legations and the order sought by Board Staff in
the proceeding; or
(b) in the case of an allegation of a failure to
provide information and documents related to a
patented medicine, a notice of application set out
in consecutively numbered paragraphs con­
taining a statement of the relief sought by Board
Staff, the grounds for the relief and the material
facts on which Board Staff intends to rely.
(2) L’avis d’audience est signifié à personne,
conformément à la règle 11, à l’intimé et aux minis­
tres intéressés et à toute autre personne désignée
par le Conseil.
(3) L’avis d’audience est accompagné :
a) dans le cas d’une allégation portant que l’inti­
mé a vendu un médicament breveté à un prix
excessif, d’un exposé des allégations, divisé en
paragraphes numérotés consécutivement, qui con­
tient les faits pertinents, les allégations et l’or­
donnance demandée par le personnel du Conseil
à l’instance;
b) dans le cas d’une allégation portant que l’in­
timé a omis de fournir les renseignements et do­
cuments sur un médicament breveté, d’un avis de
demande, divisé en paragraphes numérotés con­
sécutivement, qui contient un exposé du redres­
sement demandé par le personnel du Conseil, les
motifs du redressement et les faits pertinents que
ce dernier a l’intention d’invoquer.
16. (1) L’avis d’audience délivré par le Conseil
doit :
a) préciser l’heure et le lieu de la téléconférence
visée à la règle 22;
b) contenir un exposé de l’objet de l’audience;
c) préciser que l’audience sera publique sauf si le
Conseil est convaincu, à la suite d’observations
faites par un intimé, que la divulgation des
renseignements ou des documents relatifs à l’au­
dience causerait directement à ce dernier un pré­
judice réel et sérieux;
d) être accompagné d’un échéancier des
procédures;
e) contenir tout autre renseignement que le Con­
seil juge indiqué. Statement of
allegation or
notice of
application
Content of
notice of
hearing
2582
16. (1) A notice of hearing issued by the Board
must
(a) specify the date and time of the teleconfer­
ence referred to in Rule 22;
(b) contain a statement of the purpose of the
hearing;
(c) state that the hearing will be held in public
unless, on representations made by a respondent,
the Board is satisfied that specific, direct and
substantial harm would be caused to the respon­
dent by the disclosure of information or docu­
ments relating to the hearing;
(d) be accompanied by a schedule of events; and
(e) contain any other information that the Board
considers appropriate.
Date de dépôt
réputée
Copies
Confirmation
de dépôt
Documents
confidentiels
Avis
d’audience
signé
Signification
à personne
Exposé des
allégations et
avis de
demande
Contenu de
l’avis
d’audience
2012-12-05
Public notice
Contents
Filing of
response
Content of
response
No response
filed
Filing of reply
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-247
(2) The Secretary must give public notice of each
hearing in the Canada Gazette and in any other
manner that the Chairperson may direct.
(2) Le secrétaire donne un avis public de chaque
audience en le publiant dans la Gazette du Canada
et de toute autre manière ordonnée par le président.
RECORD OF PROCEEDING
DOSSIER DE L’INSTANCE
17. Subject to section 87 and subsection 88(4) of
the Act, if the Board issues a notice of hearing, the
Secretary must establish a record of the proceeding
that includes
(a) the notice of hearing;
(b) any document filed with the Secretary by a
party in relation to the proceeding;
(c) any direction, decision, notice or order of the
Board in relation to the proceeding;
(d) the transcript of any pre-hearing conference;
(e) the transcript of the hearing in relation to the
proceeding; and
(f) any other document or information that is di­
rected by the Board to be placed on the record of
the proceeding.
17. Sous réserve de l’article 87 et du paragra­
phe 88(4) de la Loi, lorsque le Conseil donne un
avis de l’audience, le secrétaire constitue un dos­
sier de l’instance qui comprend les documents
suivants :
a) l’avis d’audience;
b) les documents déposés auprès du secrétaire
par les parties relativement à l’instance;
c) les instructions, décisions, avis et ordonnances
du Conseil relatifs à l’instance;
d) la transcription de toute conférence prépara­
toire à l’audience;
e) la transcription de l’audience relative à
l’instance; f) tout autre document ou renseignement que
le Conseil ordonne de verser au dossier de
l’instance. RESPONSE
DÉFENSE
18. (1) A respondent who wishes to oppose the
making of an order sought by Board Staff that is set
out in a statement of allegation or in a notice of
application must, within 20 days after being served
with the notice of hearing, file with the Secretary
and serve on all other parties a response that is
dated and signed by the respondent.
(2) A response must be set out in consecutively
numbered paragraphs and must include
(a) an admission or denial of each ground or ma­
terial fact set out in the statement of allegation or
notice of application;
(b) the grounds on which the proposed order is
opposed and the material facts on which the re­
spondent is relying;
(c) the name and address of the person on whom
service of any document in relation to the pro­
ceeding may be effected.
18. (1) Si l’intimé souhaite s’opposer à l’ordon­
nance demandée par le personnel du Conseil dans
un énoncé des allégations ou dans un avis de de­
mande, il dépose auprès du secrétaire et signifie
aux autres parties une défense datée et signée par
lui, au plus tard vingt jours après avoir reçu signifi­
cation de l’avis d’audience.
(2) La défense est divisée en paragraphes numé­
rotés consécutivement et contient les renseigne­
ments suivants :
a) la reconnaissance ou la dénégation de chacun
des motifs ou des faits pertinents exposés dans
l’énoncé des allégations ou dans l’avis de
demande;
b) les motifs d’opposition au projet d’ordonnance
et les faits pertinents sur lesquels se fonde
l’intimé;
c) les nom et adresse de la personne à qui les
documents relatifs à l’instance peuvent être
signifiés.
(3) Dans le cas où l’intimé ne dépose pas de dé­
fense dans le délai prévu au paragraphe (1), le Con­
seil peut, s’il est convaincu qu’une copie de l’avis
d’audience a été signifiée à l’intimé et s’il a reçu les
éléments de preuve qu’il a exigés, formuler la
conclusion et rendre l’ordonnance qu’il juge indi­
quées en application de l’article 83 de la Loi.
(3) If a respondent has not filed a response wi­
thin the period set out in subsection (1), the Board
may, where the Board is satisfied that a copy of the
notice of hearing was served on the respondent and
where the Board has received any evidence that it
required the respondent to provide, make any find­
ing and issue any order that the Board considers
appropriate under section 83 of the Act.
REPLY
RÉPONSE
19. (1) If Board Staff wishes to reply to the re­
sponse it must, within 20 days after being served
with the response, file with the Board and serve on
all other parties a reply that is dated and signed by
Board Staff.
19. (1) Si le personnel du Conseil souhaite ré­
pondre à la défense, il dépose auprès du Conseil et
signifie aux autres parties une réponse datée et
signée par lui, au plus tard vingt jours après avoir
reçu signification de la défense.
Avis public
Contenu
Dépôt
Contenu
Absence de
défense
Dépôt
2583
2012-12-05
Content of
reply
No reply filed
Motion for
leave to
intervene
Content of
motion for
leave to
intervene
Filing of
motion
Filing of
representations
Factors
considered by
the Board
Filing of notice
of appearance
2584
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-247
(2) A reply must be set out in consecutively
numbered paragraphs and must set out an admis­
sion or denial of each ground or material fact that
was set out in the response.
(3) If Board Staff does not file a reply, it is
deemed to have denied each ground and each mate­
rial fact alleged in the response.
(2) La réponse est divisée en paragraphes numé­
rotés consécutivement et contient la reconnaissance
ou la dénégation de chacun des motifs ou des faits
pertinents exposés dans la défense.
(3) Si le personnel du Conseil ne dépose pas de
réponse, il est réputé avoir nié chacun des motifs et
des faits pertinents exposés dans la défense.
INTERVENTION
INTERVENTION
20. (1) Any person who claims an interest in the
subject-matter of a proceeding may, within any
period and under any conditions that the Board may
specify, bring a motion to the Board for leave to
intervene in the proceeding.
(2) A motion for leave to intervene must set out
(a) the name and address of the proposed
intervener and of any counsel representing the
intervener;
(b) a concise statement of the nature of the pro­
posed intervener’s interest in the hearing and the
reasons the intervention is necessary;
(c) a concise statement of the facts upon which
the motion is based; and
(d) the issues that the proposed intervener in­
tends to address.
(3) A motion for leave to intervene must be filed
with the Board and served on the parties in accord­
ance with Rule 10.
(4) The parties who are served with a motion for
leave to intervene may make submissions with re­
spect to the motion by filing their submissions with
the Board and serving a copy of the submissions on
the person seeking leave to intervene.
(5) Subject to section 87 of the Act, if a person
has moved to intervene in a proceeding, the Board
may grant or deny the intervention and impose any
conditions or restrictions on the intervention that it
determines to be appropriate after considering rele­
vant factors, including
(a) whether the person has an interest in the
proceeding that is sufficient to warrant the
intervention;
(b) whether the intervention will prejudice any
party to the proceeding; and
(c) whether the intervention will interfere with
the fair and expeditious conduct of the proceeding.
20. (1) Toute personne qui prétend avoir un inté­
rêt dans une question soulevée dans l’instance peut,
par requête, dans le délai et selon les conditions
fixés par le Conseil, demander à celui-ci l’autorisa­
tion d’intervenir.
(2) La requête pour obtenir l’autorisation d’inter­
venir contient les éléments suivants :
a) le nom et l’adresse de l’intervenant éventuel et
de tout conseiller juridique le représentant;
b) un exposé concis de la nature de son intérêt
dans l’affaire et des raisons pour lesquelles
l’intervention est nécessaire;
c) un exposé concis des faits sur lesquels la re­
quête est fondée; d) les questions que l’intervenant se propose de
soulever. (3) La requête pour obtenir l’autorisation d’inter­
venir est déposée auprès du Conseil et signifiée aux
parties conformément à la règle 10.
(4) Les parties auxquelles la requête pour obtenir
l’autorisation d’intervenir est signifiée peuvent
déposer auprès du Conseil leurs observations et en
signifier copie à la personne qui demande l’autori­
sation d’intervenir.
(5) Sous réserve de l’article 87 de la Loi, lors­
qu’une personne a demandé par requête l’auto­
risation d’intervenir dans une instance, le Conseil
peut autoriser ou refuser l’intervention et imposer
des conditions ou restrictions à l’intervention qu’il
juge indiquées après l’examen des facteurs perti­
nents, notamment :
a) la question de savoir si la personne a un intérêt
dans l’instance qui est suffisant pour justifier
l’intervention;
b) la question de savoir si l’intervention causera
un préjudice à une partie à l’instance;
c) la question de savoir si l’intervention portera
atteinte au déroulement équitable et expéditif de
l’instance.
APPEARANCE BY MINISTER
COMPARUTION D’UN MINISTRE INTÉRESSÉ
21. (1) A concerned minister who intends to ap­
pear and make representations with respect to a
matter that is before the Board must, within 20 days
after being served with the notice of hearing, file
with the Board and serve on all parties a notice of
appearance that is dated and signed by the con­
cerned minister.
21. (1) Tout ministre intéressé qui a l’intention
de comparaître et de présenter ses observations sur
une question dont est saisi le Conseil dépose auprès
de celui-ci et signifie à toutes les parties un avis de
comparution daté et signé par lui, au plus tard
vingt jours après avoir reçu signification de l’avis
d’audience.
Contenu
Absence de
réponse
Requête —
autorisation
d’intervenir
Contenu de la
requête
Dépôt de la
requête
Dépôt des
observations
Facteurs à
considérer par
le Conseil
Dépôt d’un avis
de comparution
2012-12-05
Content of
notice of
appearance
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-247
(2) A notice of appearance must set out the name
and address of the individual on whom service of
any document intended for the concerned minister
may be effected and must be accompanied by
(a) a concise statement of the representations that
the concerned minister intends to make and the
material facts on which the concerned minister is
relying, and
(b) a list of the documents that may be used in
evidence to support the material facts on which
the concerned minister is relying.
(3) A concerned minister who has not filed a notice of appearance within the period set out in subsection (1) need no longer be served by the parties.
(2) L’avis de comparution indique les nom et
adresse de la personne physique à qui les docu­
ments destinés à un ministre intéressé peuvent être
signifiés et est accompagné des éléments suivants :
a) un exposé concis des observations que le mi­
nistre a l’intention de présenter et des faits perti­
nents sur lesquels il se fonde;
b) la liste des documents qui peuvent être utilisés
à titre de preuve à l’appui des faits pertinents sur
lesquels il se fonde.
Contenu de
l’avis de
comparution
(3) Un ministre intéressé qui n’a pas déposé
d’avis de comparution dans le délai prévu au para­
graphe (1) ne fait plus l’objet d’une signification de
la part des parties.
Absence d’avis
de comparution
CASE MANAGEMENT CONFERENCE
CONFÉRENCE DE GESTION D’INSTANCE
22. The Secretary must convene a teleconference
with counsel to be held no later than 45 days fol­
lowing the issuance of the notice of hearing for the
purpose of
(a) fixing the hearing schedule;
(b) establishing the official language the parties
wish to use during the proceeding;
(c) discussing the filing of evidence by the
parties;
(d) considering the procedure to be followed and
means of expediting the hearing, including de­
termining whether written submissions will be
submitted;
(e) determining the expected duration of the
hearing;
(f) facilitating the exchange among the parties of
information and documents to be submitted at
the hearing; and
(g) identifying other issues to be resolved.
22. Le secrétaire convoque les conseillers juridi­
ques à une téléconférence devant se tenir au plus
tard quarante-cinq jours après l’envoi d’un avis
d’audience et ayant pour objet :
a) d’établir le calendrier d’audience; b) de déterminer la langue officielle que les par­
ties souhaitent utiliser au cours de l’instance; c) de discuter du dépôt des éléments de preuve
par les parties; d) d’examiner la procédure à suivre à l’audience
et les moyens d’en accélérer le déroulement, no­
tamment de décider si des mémoires seront pré­
sentés par les parties;
e) de déterminer la durée probable de l’audience;
f) de faciliter l’échange, entre les parties, des
renseignements et documents à présenter à
l’audience; g) de déterminer toute autre question devant être
tranchée. PRE-HEARING CONFERENCE
CONFÉRENCE PRÉPARATOIRE
À L’AUDIENCE
Purpose
23. (1) The parties must appear before the Board
at the date, time and place fixed by the Board for a
pre-hearing conference for the purpose of
(a) identifying or circumscribing the issues;
(b) allowing the Board to receive and consider
representations referred to in subsection 86(1) of
the Act and determine whether the hearing will
be held in private; and
(c) resolving any other issue that may facilitate
the conduct of the hearing.
Teleconference
or written
submissions
(2) The Board may direct that issues referred to
in subsection (1) be addressed during a teleconfer­
ence with the parties or in written submissions to be
filed with the Secretary in any manner that the
Board may determine.
23. (1) Les parties comparaissent devant le
Conseil aux date, heure et lieu qu’il fixe pour parti­
ciper à une conférence préparatoire à l’audience
ayant pour objet :
a) de déterminer ou de circonscrire les questions
en litige;
b) de permettre au Conseil de recevoir et d’exa­
miner les observations visées au paragra­
phe 86(1) de la Loi et de décider si l’audience se
tiendra à huis clos;
c) de résoudre toute autre question susceptible de
contribuer au bon déroulement de l’audience.
(2) Le Conseil peut ordonner que les questions
mentionnées au paragraphe (1) soient traitées dans
le cadre d’une téléconférence réunissant les parties
ou au moyen de mémoires à déposer auprès du
secrétaire de la manière fixée par le Conseil.
No notice of
appearance
filed
Teleconference
Téléconférence
Objet
Téléconférence
ou mémoires
2585
2012-12-05
Filing and
content of
written
submissions
Postponement,
suspension or
adjournment
Issuance of
subpoena
Reasons for
subpoena
Subpoena
signed and
issued
Notice of
motion
Content of
notice of
motion
Filing
requirements
Hearing date
2586
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-247
(3) The Board may require any party who par­
ticipates in the pre-hearing conference to file and
serve, at any time before or during the pre-hearing
conference and in any manner that the Board may
determine, a written submission setting out any
information that the Board considers necessary to
expedite the proceeding, including a concise state­
ment of any procedural issues or questions on the
merits that the party intends to raise at the hearing.
(4) The Board may, if necessary, postpone, sus­
pend or adjourn and may reconvene a pre-hearing
conference on any conditions that the Board con­
siders appropriate.
(3) Le Conseil peut, avant ou pendant la confé­
rence préparatoire, exiger de toute partie qui y par­
ticipe qu’elle dépose et signifie, de la manière fixée
par lui, un mémoire qui contient les renseignements
qu’il juge nécessaires pour accélérer le déroulement
de l’instance, notamment un exposé concis des
questions de fond ou de procédure que la partie
entend soulever à l’audience.
Dépôt et
contenu d’un
mémoire
(4) Le Conseil peut, au besoin, reporter, suspen­
dre ou ajourner la conférence préparatoire et la
convoquer de nouveau, aux conditions qu’il juge
indiquées.
Report,
suspension ou
ajournement
SUBPOENAS
ASSIGNATIONS
24. (1) In any proceeding, the Board may, on its
own motion or on motion by a party, issue a sub­
poena for the attendance of witnesses and for the
production or inspection of documents.
(2) If a party applies to the Board for a subpoena,
the party must provide reasons in support of the
issuance of the subpoena and must identify the per­
son and documents or information to be named in
the subpoena and their relevance to the proceeding.
24. (1) Dans le cadre de l’instance, le Conseil
peut, de sa propre initiative ou à la demande d’une
partie, délivrer des assignations à comparaître ou à
produire ou examiner des documents.
(2) La partie qui demande au Conseil de délivrer
une assignation expose les raisons de sa demande et
énumère les personnes et les documents ou rensei­
gnements qui doivent être mentionnés dans l’assi­
gnation, en précisant en quoi ils sont pertinents à
l’égard de l’instance.
(3) L’assignation délivrée par le Conseil est si­
gnée par le secrétaire et signifiée à personne, con­
formément à la règle 11, par le Conseil ou par la
partie qui en a demandé la délivrance, selon le cas,
à l’intéressé, au moins cinq jours avant le jour fixé
pour sa comparution.
(3) A subpoena that is issued by the Board must
be signed by the Secretary and served by the Board
or the party who applied for the subpoena, as the
case may be, by personal service in accordance
with Rule 11 on the person summoned to appear
before the Board, at least five days before the day
fixed for that person’s appearance.
Délivrance
d’une
assignation
Motifs de
l’assignation
Assignation
délivrée et
signée
MOTION FOR INTERLOCUTORY RELIEF
REQUÊTE POUR REDRESSEMENT
INTERLOCUTOIRE
25. (1) Interlocutory matters must be commenced
by notice of motion.
(2) A notice of motion must
(a) set out the relief sought, the grounds for the
motion and the official language or languages
that the moving party wishes to use at the hear­
ing of the motion;
(b) be accompanied by an affidavit that sets out
the facts on which the motion is based that do not
appear on the record of the proceeding;
(c) be accompanied by written submissions that
set out a summary of the points at issue, a con­
cise statement of submissions, a concise state­
ment of the order sought and a list of authorities
to be referred to; and
(d) be signed and dated by the moving party.
(3) The moving party must file the notice of mo­
tion and accompanying memorandum and affidavit
with the Board and must serve a copy of each of
them on each party in accordance with Rule 10.
(4) The date fixed for the hearing of a motion
must not be earlier than two days after the date of
service of the documents referred to in subsec­
tion (3).
25. (1) Les questions interlocutoires sont intro­
duites par voie d’avis de requête.
(2) L’avis de requête :
a) énonce l’ordonnance demandée, les motifs de
la requête et la ou les langues officielles que le
requérant désire utiliser à l’audience relative à la
requête;
b) est accompagné d’un affidavit exposant les
faits sur lesquels se fonde la requête et qui ne fi­
gurent pas au dossier de l’audience;
c) est accompagné d’un mémoire résumant les
points en litige, d’un exposé concis des observa­
tions et de l’ordonnance demandée ainsi que
d’une liste des sources à consulter;
d) est signé et daté par le requérant.
Avis de requête
(3) Le requérant dépose auprès du Conseil l’avis
de requête, le mémoire et l’affidavit et en signifie
copie à chacune des parties conformément à la
règle 10.
(4) L’audience relative à la requête ne peut avoir
lieu avant l’expiration d’un délai de deux jours
après la date de signification des documents visés
au paragraphe (3).
Exigences de
dépôt
Contenu de
l’avis de
requête
Date de
l’audience
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-247
Testimony by
affidavit
26. (1) Subject to subsection (2), the testimony
before the Board on a motion in an interlocutory
matter must be by affidavit.
Oral testimony
and crossexamination
(2) The Board, before or during the hearing of a
motion on an interlocutory matter, may grant leave
for
(a) a witness to give testimony orally in relation
to any points at issues raised in the motion; and
(b) the cross-examination of any person making
an affidavit.
27. (1) If a pre-hearing conference is held under
Rule 23, any motion for interlocutory relief must be
made at that pre-hearing conference.
Pre-hearing
conference
26. (1) Sous réserve du paragraphe (2), les té­
moignages à l’audience relative à la requête portant
sur une question interlocutoire sont présentés au
Conseil par affidavit.
(2) Le Conseil peut, avant ou pendant l’audience
relative à la requête, autoriser :
a) la présentation d’un témoignage oral relative­
ment à toute question soulevée dans la requête;
b) le contre-interrogatoire de toute personne qui
présente un affidavit.
Témoignages
par affidavit
27. (1) Toute requête portant sur une question in­
terlocutoire est présentée dans le cadre de la confé­
rence préparatoire à l’audience visée à la règle 23,
si une telle conférence est prévue.
(2) S’il n’y a pas de conférence préparatoire à
l’audience ou que celle-ci prend fin avant le dépôt
de l’avis de requête, la requête portant sur une
question interlocutoire est entendue par le Conseil
aux date, heure et lieu qu’il fixe.
Conférence
préparatoire
Motion to be
heard by Board
(2) If no pre-hearing conference is held, or the
pre-hearing conference has ended before the filing
of a notice of motion, any motion on an interlocu­
tory matter must be heard by the Board at a date,
time and place that is fixed by the Board.
HEARINGS
AUDIENCES
Location of
hearings
28. Hearings must be held at the principal office
of the Board.
29. (1) The Board may, if necessary, postpone,
suspend or adjourn and reconvene a hearing.
28. Les audiences ont lieu au siège du Conseil.
Postponement,
suspension or
adjournment
Notice of
postponement
Written
submissions
(2) If the Board postpones a hearing, it must give
notice of the postponement to the parties as soon as
possible.
29. (1) Le Conseil peut, au besoin, reporter, sus­
pendre ou ajourner l’audience et la convoquer de
nouveau.
(2) Dans le cas où le Conseil reporte une au­
dience, il en avise les parties dès que possible.
SUBMISSIONS
MÉMOIRES
30. The Board may direct that written submis­
sions be presented by the parties in addition to or
instead of oral representations and may give any
directions with respect to time limits relating to
those submissions that it considers appropriate.
30. Le Conseil peut exiger des parties qu’elles
présentent un mémoire en plus ou en remplacement
des plaidoiries et peut donner les instructions perti­
nentes au délai qu’il juge utiles.
DIRECTIONS, DECISIONS AND ORDERS New hearing
31. The Board may reconvene a hearing in order
to receive further evidence relating to the subjectmatter of the original hearing or may rehear any
matter in whole or in part before giving any direc­
tion or making any decision or order relating to the
hearing.
Form of
directions,
decisions and
orders
Written reasons
Témoignage
oral et contre­
interrogatoire
Requête
entendue par le
Conseil
Lieu des
audiences
Report,
suspension ou
ajournement
Avis du report
Mémoires
INSTRUCTIONS, DÉCISIONS ET ORDONNANCES Nouvelle
audience
32. The Board may give directions, issue deci­
sions and make orders in any form that it considers
appropriate.
31. Le Conseil peut convoquer de nouveau une
audience afin de recueillir des éléments de preuve
additionnels concernant l’objet de l’audience ini­
tiale ou il peut entendre de nouveau toute question,
en tout ou en partie, avant de donner des instruc­
tions, de prendre une décision ou de rendre une
ordonnance relativement à l’audience.
32. Le Conseil peut donner des instructions et
rendre des décisions et des ordonnances en la forme
qu’il juge indiquée.
33. (1) If the Board makes an order under the
Act, it must issue written reasons for the order, if
possible within 180 days after the completion of the
hearing on the merits.
33. (1) Si le Conseil rend une ordonnance en ver­
tu de la Loi, il en donne les motifs par écrit, dans la
mesure du possible, au plus cent quatre-vingts jours
après la fin de l’audience sur le fond.
Motifs par écrit
Forme des
instructions,
décisions et
ordonnances
2587
2012-12-05
Publication
Effective date
Technical
irregularities
and procedural
directions,
decisions and
orders
Registration
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-247
(2) Every order of the Board under the Act must
be published in the Canada Gazette and may also
be published in any other publication that the
Chairperson designates.
34. The effective date of any direction, decision
or order of the Board is the date on which it is
given, issued or made, unless the Board specifies a
later date.
35. The Board may
(a) vary or rescind any procedural direction, de­
cision or order given, issued or made under these
Rules; and
(b) correct a technical irregularity in any direc­
tion, decision or order given, issued or made by
the Board.
(2) Les ordonnances rendues par le Conseil en
vertu de la Loi sont publiées dans la Gazette du
Canada et peuvent être publiées dans toute autre
publication désignée par le président.
34. Les instructions, décisions et ordonnances du
Conseil entrent en vigueur à la date à laquelle elles
sont données, prises ou rendues, selon le cas, ou à
une date ultérieure fixée par le Conseil.
35. Le Conseil peut :
a) modifier ou annuler toute instruction, décision
ou ordonnance d’ordre procédural donnée, prise
ou rendue, selon le cas, conformément aux pré­
sentes règles;
b) remédier aux irrégularités techniques conte­
nues dans toute instruction, décision ou ordon­
nance donnée, prise ou rendue, selon le cas, par
le Conseil.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
36. These Rules come into force on the day on
which they are registered.
36. Les présentes règles entrent en vigueur à la
date de leur enregistrement.
Publication
Date d’entrée
en vigueur
Instruction,
décision ou
ordonnance
d’ordre
procédural et
irrégularités
techniques
Enregistrement
SCHEDULE
FORM 1
(Rule 8)
PATENTED MEDICINE PRICES REVIEW BOARD
EXPERT WITNESS DECLARATION
(Style of Cause)
I, ...................................................... (name), resident in ................................. (city), in the ................................ (province/territory) of
..................................... (name of province or territory) declare that (a) I have been retained by ............................................................................. (name of party/parties) to provide evidence in the matter
............................ (style of cause); (b) it is my duty to provide evidence in relation to this proceeding as follows:
(i) to provide opinion evidence that is impartial,
(ii) to provide opinion evidence that is related only to matters that are within my area of expertise, and
(iii) to provide any additional assistance that the Board may reasonably require to determine a matter at issue.
(c) I acknowledge that the duties referred to above take precedence over any obligation which I may owe to any party by whom or
on whose behalf I am engaged.
Dated at ................................................... (place and province or territory) this ....................... (date) day of ............................. (month),
............ (year).
_____________________
(Signature)
2588
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-247
ANNEXE
FORMULAIRE 1
(Règle 8)
CONSEIL D’EXAMEN DU PRIX DES MÉDICAMENTS BREVETÉS
DÉCLARATION DU TÉMOIN EXPERT
(Intitulé)
Je, ..................................................... (nom), résidant à ................................. (ville), dans la/le ............................. (province/territoire) de l’/de la/du ........................... (nom de la province ou du territoire), déclare : a) que j’ai été engagé(e) par ..................................................... (nom de la partie/des parties) ou en son nom/leur nom pour témoigner
dans le cadre de la cause ................................... (intitulé); b) qu’il m’incombe de témoigner dans le cadre de la présente instance comme il suit :
(i) en rendant un témoignage d’opinion qui soit objectif et impartial,
(ii) en rendant un témoignage d’opinion qui ne porte que sur des questions qui relèvent de mon domaine de compétence,
(iii) en fournissant l’aide supplémentaire que le Conseil peut raisonnablement exiger pour trancher une question en litige;
c) que les obligations mentionnées ci-dessus l’emporte sur toute obligation que je peux avoir envers toute partie qui m’a engagé(e)
ou au nom de laquelle j’ai été engagé(e).
Fait à ....................................................................... (localité et province ou territoire), le ................................................... 20 ................ _____________________
(Signature)
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Rules.)
(Ce résumé ne fait pas partie des Règles.)
Issue
Question
The Patented Medicine Prices Review Board (the Board) is
mandated with the responsibility of ensuring that the prices at
which patentees sell their patented medicines in Canada are not
excessive and to report to Parliament on the price trends of medicines and research and development expenditures by patentees.
As the Board is an independent, quasi-judicial body established
by Parliament in 1987 under the Patent Act (the Act), its ability to
carry out its statutory mandate is dependent on relevant and effective excessive price guidelines (the Guidelines) and on its ability
to conduct hearings, when required.
Le Conseil d’examen du prix des médicaments brevetés (le
Conseil) a pour mandat de veiller à ce que le prix auquel les bre­
vetés vendent leurs médicaments brevetés au Canada ne soit pas
excessif et de faire rapport au Parlement au sujet des tendances
des prix des médicaments et des dépenses au titre des activités de
recherche et développement dans le domaine pharmaceutique. Le
Conseil est un organisme indépendant qui détient des pouvoirs
quasi judiciaires créé par le Parlement en 1987 en vertu de la Loi
sur les brevets (la Loi), et sa capacité de bien exercer son mandat
dépend de la pertinence et de l’efficacité de ses Lignes directrices
sur les prix excessifs (les Lignes directrices) et de sa capacité
de tenir des audiences lorsque les circonstances d’une affaire le
justifient.
L’article 96 de la Loi octroie au Conseil certains pouvoirs,
droits et privilèges d’une cour supérieure. Le Conseil évalue le
prix auquel les brevetés vendent les médicaments brevetés et
peut, à la suite d’une audience publique, décerner une ordonnance
corrective lorsqu’un prix excessif a été fixé. Le Conseil peut aussi
rendre une ordonnance pour obliger un breveté à produire l’infor­
mation prescrite ou pour aborder la question du non-respect d’une
ordonnance antérieure du Conseil.
La Loi stipule que le Conseil peut, avec l’agrément du gouverneur en conseil, établir des règles pour régir la pratique et la pro­
cédure relatives aux audiences du Conseil. Jusqu’ici, des avis
d’audience ont été délivrés dans 25 affaires et, dans le cadre de
Section 96 of the Act gives the Board certain powers, rights
and privileges of a superior court. The Board assesses the price at
which patentees sell patented medicines, and may, following a
public hearing, issue a remedial order with respect to excessive
pricing. The Board may also issue an order to require a patentee
to file prescribed information or to address a failure to comply
with a previous Board order.
The Act provides that the Board may, with the approval of the
Governor in Council, make general rules for regulating the practice and procedure of Board hearings. To date, notices of hearing
have been issued in 25 cases, and at those hearings the Board has
2589
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-247
applied draft Rules which were last revised and examined by the
Regulations Section of the Department of Justice in April 2002.
To ensure it can continue to effectively deliver on this core com­
ponent of its mandate, the Board submitted the Patented Medicine
Prices Review Board Rules of Practice and Procedure (the Rules)
to the Governor in Council for formal approval. These Rules will
constitute a published standard set of procedures for all partici­
pants to follow in proceedings before the Board.
The Board plays an important role in contributing to the health
care system and protecting consumer interests. The Board’s An­
nual Report 2011 noted that since 1993, the Board has approved a
total of 87 Voluntary Compliance Undertakings (VCUs) and in­
itiated 25 public hearings. These measures resulted in price reduc­
tions of patented drug products and the offset of excess revenues
by way of payments to the Crown and/or additional price
reductions.
Ensuring the hearing process is transparent and more efficient
was identified as an operational priority for the Board in recent
years because hearings had increased significantly in number and
complexity. The Board relies on voluntary compliance whenever
possible since it is less time-consuming and less costly to all par­
ties. The ability to hold public hearings when needed, however, is
a core component of the Board’s mandate and authority. These
Rules are more detailed and reflect the Board’s experience with
hearings and some of the evolution that has occurred in judicial
and quasi-judicial proceedings over the last decade.
ces audiences, le Conseil a appliqué les règles provisoires qui ont
été révisées et examinées pour la dernière fois par la Section de la
réglementation du ministère de la Justice en avril 2002. Afin de
s’assurer qu’il continue de réaliser efficacement cette composante
essentielle de son mandat, le Conseil a soumis les Règles de pra­
tique et de procédure du Conseil d’examen du prix des médica­
ments brevetés (les Règles) au gouverneur en conseil pour appro­
bation officielle. Ces règles constituent un ensemble publié de
procédures établies à l’intention de toutes les parties participant à
des instances devant le Conseil.
Le Conseil joue un rôle important dans la contribution au ré­
gime de soins de santé et à la protection des intérêts des consom­
mateurs. Selon le Rapport annuel 2011 du Conseil, depuis 1993,
le Conseil a approuvé un total de 87 Engagements de conformité
volontaire et a convoqué 25 audiences publiques. Ces mesures ont
donné lieu à des réductions de prix des produits médicamenteux
brevetés et au remboursement des recettes excessives au moyen
de paiements versés à la Couronne et de réductions supplémentai­
res de prix.
Rendre le processus d’audience encore plus transparent et plus
efficace a été cerné comme une priorité opérationnelle du Conseil
au cours des dernières années parce que le nombre et la complexi­
té des audiences se sont accrus considérablement. Dans toute la
mesure du possible, le Conseil encourage la conformité volon­
taire, une avenue qui se révèle moins longue et moins onéreuse
pour toutes les parties. Cependant, la capacité de tenir des au­
diences publiques au besoin est une composante fondamentale du
mandat et des pouvoirs du Conseil. Les Règles sont plus détail­
lées et tiennent compte de l’expérience du Conseil en matière
d’audiences, ainsi que de l’évolution qui s’est produite relative­
ment aux instances judiciaires et quasi judiciaires au cours de la
dernière décennie.
Objectives
Objectifs
As an independent, quasi-judicial body, the Board must give
parties a fair and timely hearing, when needed. These rules will
regulate the practice and procedure of Board hearings. They will
enhance
• the transparency of the Board’s activities;
• consistency in the exercise of its formal powers;
• fairness to all parties appearing before the Board; and
• the timely completion of hearings.
En sa qualité d’organisme indépendant qui détient des pouvoirs
quasi judiciaires, le Conseil assure aux parties l’accès à une au­
dience juste qui se tient dans des délais raisonnables, au besoin.
Les Règles régiront la pratique et la procédure relatives aux au­
diences du Conseil et favoriseront :
• la transparence des activités du Conseil;
• l’uniformité de l’exercice de ses pouvoirs officiels;
• l’équité pour toutes les parties qui comparaissent devant le
Conseil;
• la réalisation opportune des audiences.
Description
Description
The efficient administration of cases, facilitated by the use of
rules, helps contribute to the overall objectives of the Act includ­
ing the objective, as per subsection 97(1) of the Act, that all pro­
ceedings before the Board shall be dealt with as informally and
expeditiously as the circumstances and considerations of fairness
permit. These Rules will allow the Board to codify practices al­
ready adopted in recent proceedings, incorporate relevant prac­
tices introduced in other judicial and quasi-judicial proceedings,
and facilitate case management.
L’administration efficace des affaires, rendue possible par l’ap­
plication des Règles, facilite la réalisation des objectifs globaux
de la Loi, y compris l’objectif visé au paragraphe 97(1) de la Loi,
selon lequel toutes les instances devant le Conseil seront traitées
de la manière la plus informelle et expéditive possible, dans la
mesure où les circonstances et l’équité le permettent. Les présen­
tes Règles permettront au Conseil de codifier les pratiques déjà
adoptées au cours de récentes instances, d’incorporer les pratiques
pertinentes introduites dans d’autres instances judiciaires et quasi
judiciaires et de faciliter la gestion d’instance.
Les Règles permettront de codifier la terminologie ou les
pratiques déjà adoptées de façon informelle par le Conseil,
notamment :
• la désignation du « secrétaire » du Conseil en tant que direc­
teur du secrétariat du Conseil;
The Rules will allow for terminology or practices already in­
formally adopted by the Board to be codified, including
• identification of the Board “Secretary” as the Director of
Board Secretariat;
2590
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-247
• listing the documents to be submitted with the notice of
hearing;
• expressly conferring a formal right of reply to Board Staff;
• technological developments (e.g. filing of electronic in addi­
tion to any paper copies of documents); and
• handling of confidential materials.
The Rules also introduce or amend certain timelines for various
steps in a proceeding. These timelines are consistent with the
objective of completing these proceedings as efficiently and ex­
peditiously as possible. At the same time, the Rules will give the
Board the flexibility to vary these requirements. These changes
include the following:
• timelines for the filing of pleadings;
• case management conference to be held within 45 days of
issuance of a notice of hearing; and
• a new requirement that the Board must endeavour to issue
written reasons within 180 days of completion of a hearing on
the merits.
• d’établir les documents devant accompagner l’avis
d’audience;
• prévoir expressément un droit de réponse pour le personnel du
Conseil;
• les progrès technologiques (par exemple dépôt de copies de
documents électroniques en plus de copies papier);
• le traitement de documents confidentiels.
Les Règles se sont modelées sur des règles des cours provincia­
les et fédérales, pour apporter des améliorations dans des secteurs
comme les témoins experts et la gestion d’instance, dont :
• l’obligation pour les témoins experts qui comparaissent
devant le Conseil de signer le formulaire de Déclaration du
témoin expert pour reconnaître qu’il leur incombe de témoi­
gner en rendant un témoignage d’opinion qui soit objectif et
impartial;
• les règles régissant les affidavits et les rapports de témoins
experts;
• les restrictions sur la portée de la preuve d’expert et une nou­
velle limite sur le nombre de témoins experts qui peuvent être
appelés par une partie, par question, sans la permission du
Conseil;
• la détermination et la signification de documents;
• la coordination des audiences et la gestion d’instance au
moyen de l’utilisation par le secrétaire du Conseil de télé­
conférences au début du processus d’audience.
Les Règles introduisent ou modifient également certains calen­
driers pour diverses étapes d’une instance. Ces calendriers sont
conformes à l’objectif consistant à terminer ces instances de la
manière la plus rapide et expéditive possible. Néanmoins, les
Règles accorderont au Conseil la possibilité de modifier ces exi­
gences. Ces changements comprennent notamment :
• un calendrier de dépôt des actes de procédure;
• une conférence de gestion d’instance devant se tenir dans les
45 jours suivant l’envoi d’un avis d’audience;
• une nouvelle exigence selon laquelle le Conseil doit s’efforcer
de donner les motifs par écrit au plus 180 jours après la fin de
l’audience sur le fond.
Regulatory and non-regulatory options considered
Options réglementaires et non réglementaires considérées
The Act requires the holding of a public hearing and a reason­
able opportunity for affected parties to be heard, before the Board
makes a finding and issues a remedial order. While the Board
could establish procedures for each hearing on a case-by-case
basis, the making of general rules of practice and procedure is
considered preferable as it will enhance the transparency of the
Board’s activities and consistency in the exercise of its formal
powers. The Rules were prepublished in the Canada Gazette,
Part I, in 2001 and have since been used to guide the practice and
procedure of Board hearings. With more hearing experience, the
Board now has Rules which reflect current practices and facilitate
case management.
La Loi exige la tenue d’une audience publique et la possibilité
pour les parties touchées de présenter leurs observations avant
que le Conseil formule une conclusion et rende une ordonnance
corrective. Bien que le Conseil puisse établir des procédures pour
chaque audience au cas par cas, l’établissement de règles de pra­
tique et de procédure générales est préférable puisque cela per­
mettra d’améliorer la transparence des activités de Conseil et
l’uniformité de l’exercice de ses pouvoirs officiels. Les Règles
ont été prépubliées dans la Partie I de la Gazette du Canada
en 2001 et ont été utilisées depuis afin de guider la pratique et la
procédure relatives aux audiences du Conseil. Bénéficiant de plus
d’expérience en matière d’audience, le Conseil a maintenant éta­
blit les règles révisées qui tiennent compte des pratiques actuelles
et facilitent la gestion d’instance.
Benefits and costs
Avantages et coûts
These Rules will benefit both persons appearing before the
Board and the public interest and ensure that the Board continues
to conduct its formal proceedings consistently with the require­
ments of administrative law and the Act. No additional cost will
be incurred by industry, the public or Government as a result of
Les présentes règles serviront l’intérêt des personnes compa­
raissant devant le Conseil et l’intérêt public, et permettront de
s’assurer que le Conseil continue de tenir ses instances officielles
conformément aux exigences du droit administratif et de la Loi.
L’établissement des Règles n’entraînera aucun coût additionnel
The Rules draw from provincial and federal court rules to in­
troduce improvements in areas such as expert witnesses and case
management, including
• the requirement for expert witnesses appearing before the
Board to sign an Expert Witness Declaration form acknow­
ledging their duty to provide opinion evidence that is objec­
tive and impartial;
• the rules that apply to expert witness affidavits and reports;
• the restrictions on the scope of expert evidence and a new
limit on the number of expert witnesses that may be called per
party per issue without leave of the Board;
• identification and service of documents; and
• hearing coordination and case management through the Board
Secretary’s use of teleconference early in the hearing process.
2591
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-247
the making of these Rules. In many instances the Rules simply
codify current practice before the Board and introduce amend­
ments intended to assist with streamlining or expediting the hear­
ing process while preserving fairness and the rights of affected
parties to be heard.
pour l’industrie, le public ou le gouvernement. Dans de nombreux
cas, les Règles ne font que codifier la pratique actuelle devant le
Conseil et apportent des modifications visant à contribuer à ratio­
naliser ou à accélérer le processus d’audience tout en préser­
vant l’équité et les droits des parties touchées à présenter leurs
observations.
Rationale
Justification
The making of the Rules will benefit the Canadian public by
enhancing the overall efficiency and effectiveness of the Board’s
hearings. The Rules will provide clearer and more transparent
direction on the practices and procedures of the Board to parties
and their counsel appearing before the Board, and Board mem­
bers who render decisions on cases. This direction will further
ensure that parties appear and present their cases in a consistent
manner, facilitating the efficient administrative processing of
cases.
L’établissement des Règles profitera au public canadien,
puisqu’elle améliorera l’efficience et l’efficacité globales des
audiences du Conseil. Les Règles fourniront une orientation plus
claire et plus transparente sur les pratiques et procédures du
Conseil aux parties et à leurs conseillers juridiques qui compa­
raissent devant le Conseil, de même qu’aux membres du Conseil
qui rendent des décisions dans les affaires. Cette orientation per­
mettra en outre de s’assurer que les parties comparaissent devant
le Conseil et y présentent leur affaire d’une façon uniforme, ce
qui facilitera le traitement administratif efficace des affaires.
L’efficacité du processus de conformité du Conseil se main­
tient. Bien que les brevetés continuent de recourir à des Engage­
ments de conformité volontaire afin de régler des différends, la
capacité de tenir des audiences publiques au besoin demeure une
composante fondamentale du mandat et des pouvoirs du Conseil
et un droit du breveté de présenter ses observations. Au moment
de la publication du Rapport annuel 2011 du Conseil, il existait
1 282 produits médicamenteux brevetés. Parmi ceux-ci, 68 fai­
saient l’objet d’une enquête et 3, d’une instance quasi judiciaire
devant le Conseil. Trois décisions du Conseil faisaient également
l’objet d’un contrôle judiciaire devant la Cour fédérale.
The effectiveness of the Board’s compliance process has con­
tinued. While patentees continue to avail themselves of Voluntary
Compliance Undertakings to resolve issues, the ability to hold
public hearings when needed remains a core component of the
Board’s mandate and authority and a right of the patentee to be
heard. At the time of publication of the Board’s Annual Report
2011, there were 1 282 existing patented drug products. Of those,
68 were under investigation, and 3 were the subject of quasijudicial proceedings before the Board. Three Board decisions
were also subject to judicial review before the Federal Court.
Consultation
Consultation
The Rules were prepublished in the Canada Gazette, Part I, on
May 9, 1998, for public comment. Four submissions, mostly of a
technical nature, were received and carefully reviewed by the
Board. As a result, the Board made minor changes to the general
provisions and to certain provisions governing intervenors and
personal service of documents. The Rules were then prepublished in the Canada Gazette, Part I, for a second time on
June 2, 2001. Only one submission was received in response to
the 2001 prepublication.
Les Règles ont été publiées au préalable dans la Partie I de la
Gazette du Canada, le 9 mai 1998, pour une période de commen­
taires du public. Le Conseil a reçu et examiné avec soin quatre
mémoires, en majorité de nature technique. En conséquence, le
Conseil a apporté des changements mineurs aux dispositions gé­
nérales et à certaines dispositions régissant les intervenants et la
signification à personne de documents. Les Règles ont ensuite été
publiées au préalable dans la Partie I de la Gazette du Canada
pour une deuxième fois le 2 juin 2001. Un seul mémoire a été
reçu en réponse à la publication de 2001.
En grande partie grâce à la politique de conformité du Conseil,
seuls cinq avis d’audience ont été envoyés par le Conseil dans
quatre affaires en 2001. En conséquence, même si certaines autres
modifications mineures ont été apportées à la version des règles
révisée et examinée par la Section de la réglementation du
ministère de la Justice en avril 2002, sur laquelle se fonde le
Conseil, ce dernier a conclu qu’il devrait attendre d’avoir plus
d’expérience en matière d’audience avant d’établir les Règles.
Après avoir acquis une expérience précieuse dans la tenue
d’audiences, dont le nombre et la complexité avaient augmenté, le
Conseil a entrepris au cours des dernières années des consulta­
tions informelles sur les Règles. Six conseillers juridiques qui
comparaissaient régulièrement dans les instances tenues devant le
Conseil ont formulé des commentaires en décembre 2010 et en
janvier 2011. La notification du projet de règles a ensuite été pu­
bliée dans La Nouvelle d’avril 2011 du Conseil, et des Avis et
commentaires ont été émis par le Conseil le 16 mai 2011. Ces
deux documents sont affichés sur le site Web du Conseil. Un seul
mémoire a été présenté par une association de sociétés pharma­
ceutiques en réponse à l’invitation de présenter des commentaires
écrits aux Règles au plus tard le 30 juin 2011. Le seul mémoire
Largely due to the success of the Board’s Compliance Policy,
only five notices of hearing had been issued by the Board in four
cases by 2001. As a result, although some further minor amend­
ments were made to the version of the Rules revised and exam­
ined by the Regulations Section of the Department of Justice in
April 2002, which the Board has been relying on, the Board con­
cluded that it should wait until it had more experience with hear­
ings before making these Rules.
After gaining valuable experience in conducting hearings,
which had increased in number and complexity, the Board under­
took informal consultations on the rules in recent years. Com­
ments were provided in December 2010 and January 2011, by six
counsel who regularly appeared in proceedings before the Board.
Notification of the proposed Rules was then published in the
Board’s April 2011 NEWSletter, and a Notice and Comment was
issued by the Board on May 16, 2011. Both these documents are
available on the Board’s Web site. Only a single submission was
received from an association of pharmaceutical companies in
response to the invitation to submit any written comments on the
Rules by June 30, 2011. The single submission was supportive of
resolving matters before the Board as informally and
2592
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-247
expeditiously as possible and of the objectives of the Rules to find
the appropriate balance of streamlining and expediting the hear­
ing process while preserving fairness and the rights of a patentee
to be heard.
Over the course of the informal consultations, stakeholders af­
fected by these procedural changes who have commented have
been universally supportive of the proposed Rules. The Board has
carefully considered and, where appropriate, acted on any com­
ments received through consultations. The Board maintains that
timelines in the Rules are sufficient, fair and consistent with the
objective of moving these proceedings along as expeditiously as
possible. Furthermore, it will remain open to parties appearing
before the Board requesting longer timelines, or other variations
from strict application of the Rules in individual cases if neces­
sary, as the Board will continue to have the flexibility to vary the
requirements of the Rules for the purpose of ensuring the fair and
expeditious conduct of any proceeding.
The Rules were prepublished in the Canada Gazette, Part I, on
June 16, 2012; no comments were received during the 30-day
comment period.
Upon prepublication in the Canada Gazette, Part I, and as part
of the Board’s normal communications and consultation pro­
cedures, the Board also
1. wrote directly to administrative law practitioners who
appear regularly before the Board to inform them of the consul­
tation and invite them to participate in the process, and posted
the Rules on its Web site and informed its electronic subscrib­
ers of the consultation schedule. Electronic subscribers include
patentees, industry associations, statutory parties, representa­
tives of consumer associations and major patient health advo­
cacy groups, and
2. published an article in the Board’s quarterly NEWSletter,
inviting interested parties to participate in the consultative
process.
appuyait l’idée de régler des affaires devant le Conseil de la ma­
nière la plus informelle et expéditive possible et appuyait les ob­
jectifs des Règles qui consistaient à trouver l’équilibre approprié
pour rationaliser et accélérer le processus d’audience, tout en
préservant l’équité et les droits d’un breveté de présenter ses
observations.
Lors des consultations informelles, les intervenants touchés par
ces changements de procédure qui ont formulé des commentaires
appuyaient universellement ce projet de règles. Le Conseil a exa­
miné avec soin et, le cas échéant, a donné suite aux commentaires
reçus dans le cadre des consultations. Le Conseil est d’avis que le
calendrier prévu par les Règles est suffisant, juste et conforme à
l’objectif de tenir les instances de la manière la plus expéditive
possible. En outre, il sera loisible aux parties comparaissant
devant le Conseil de demander des délais plus longs ou la modifi­
cation de l’application stricte des Règles dans des cas individuels
s’il y a lieu, puisque le Conseil aura toujours la possibilité de
modifier les Règles afin d’assurer le déroulement équitable et ex­
péditif de l’instance.
Les Règles ont été publiées au préalable dans la Partie I de la
Gazette du Canada, le 16 juin 2012; aucun commentaire n’a été
reçu au cours de la période de 30 jours réservée à cet effet.
Dès la publication préalable dans la Partie I de la Gazette du
Canada, et dans le cadre des procédures de consultation et de
communication habituelles du Conseil, le Conseil en outre :
1. a communiqué directement avec les praticiens en droit ad­
ministratif qui comparaissent régulièrement devant le Conseil
pour les aviser du processus de consultation et les inviter à y
participer, a aussi affiché les Règles sur son site Web et a avisé
les abonnés aux publications électroniques du calendrier de
consultation. Parmi les abonnés, on compte les brevetés, les as­
sociations de l’industrie, les parties réglementaires, les repré­
sentants des associations de consommateurs et les principaux
groupes de défense des patients;
2. a publié un article dans la publication trimestrielle La Nou­
velle du Conseil pour inviter les parties intéressées à participer
au processus de consultation.
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de service
Implementation of the Rules will begin following their coming
into force on the date they are registered and be applied in future
hearings. Implementation will include communication of the
Rules to stakeholders by way of the Board’s Web site, the quar­
terly NEWSletter, and the Annual Report.
La mise en œuvre des Règles commencera à la suite de leur en­
trée en vigueur à leur date d’enregistrement pour ensuite être ap­
pliquées lors d’audiences futures. La mise en œuvre comprendra
la communication des Règles aux intervenants au moyen du site
Web du Conseil, de la publication trimestrielle La Nouvelle et du
rapport annuel.
Le Conseil a les pouvoirs, droits et privilèges d’une cour supé­
rieure en ce qui a trait à la participation, à l’assermentation et à
l’interrogation des témoins, à la production et à l’inspection de
documents, à l’application de ses ordonnances et à toute autre
matière nécessaire ou appropriée à l’exercice régulier de sa
compétence.
De plus, conformément à l’article 99 de la Loi, les ordonnances
du Conseil peuvent être assimilées à des ordonnances de la Cour
fédérale ou d’une cour supérieure provinciale; le cas échéant, leur
exécution s’effectue selon les mêmes modalités.
Il sera possible de mettre en œuvre et d’appliquer les Règles
sans qu’il n’en coûte davantage à l’industrie, au public et au
gouvernement.
The Board has the powers, rights and privileges of a superior
court with respect to the attendance, swearing, and examination of
witnesses, the production and inspection of documents, the en­
forcement of its orders and other matters necessary or proper for
the due exercise of its jurisdiction.
In addition, pursuant to section 99 of the Act, any order of the
Board can be made an order of the Federal Court or a superior
court of a province and is enforceable in the same manner as an
order of that court.
No additional costs to industry, the public or Government will
arise from the implementation and enforcement of the Rules.
2593
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SOR/DORS/2012-247
Contact
Personne-ressource
Sylvie Dupont
Director
Board Secretariat and Communications
Patented Medicine Prices Review Board
Standard Life Centre
333 Laurier Avenue W, Suite 1400
Ottawa, Ontario
K1P 1C1
Telephone: 613-954-8299
Fax: 613-952-7626
Email: sylvie.dupont@pmprb-cepmb.gc.ca
Sylvie Dupont
Directrice
Secrétariat du Conseil et communications
Conseil d’examen du prix des médicaments brevetés
Centre Standard Life
333, avenue Laurier Ouest, bureau 1400
Ottawa (Ontario)
K1P 1C1
Téléphone : 613-954-8299
Télécopieur : 613-952-7626
Courriel : sylvie.dupont@pmprb-cepmb.gc.ca
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2012
2594
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2012
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SI/TR/2012-91
Registration
SI/2012-91 December 5, 2012
Enregistrement
TR/2012-91 Le 5 décembre 2012
BUDGET IMPLEMENTATION ACT, 1998
LOI D’EXÉCUTION DU BUDGET DE 1998
Order Fixing November 30, 2012 as the Day on
which Sections 131 and 132 of the Act Come into
Force
Décret fixant au 30 novembre 2012 la date d’entrée
en vigueur des articles 131 et 132 de la loi
P.C. 2012-1548
C.P. 2012-1548
November 22, 2012
Le 22 novembre 2012
His Excellency the Governor General in Council, on the rec­
ommendation of the Minister of Finance, pursuant to section 133
of the Budget Implementation Act, 1998, chapter 21 of the Stat­
utes of Canada, 1998, fixes November 30, 2012 as the day on
which sections 131 and 132 of that Act come into force.
Sur recommandation du ministre des Finances et en vertu de
l’article 133 de la Loi d’exécution du budget de 1998, chapitre 21
des Lois du Canada (1998), Son Excellence le Gouverneur géné­
ral en conseil fixe au 30 novembre 2012 la date d’entrée en vi­
gueur des articles 131 et 132 de cette loi.
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Order.)
(Cette note ne fait pas partie du Décret.)
Proposal
Proposition
To bring into force domestically an amendment to the Inter­
national Monetary Fund (IMF) Articles of Agreement which
stipulates that all members of the IMF will receive special draw­
ing rights (SDRs) equal to a specific percentage of their IMF
quota.
Faire entrer en vigueur à l’échelle nationale une modification
aux Statuts du Fonds monétaire international (FMI) selon laquelle
tous les membres du FMI recevront des droits de tirage spéciaux
(DTS) égaux à un pourcentage précis de leur quote-part.
Objective
Objectif
To align domestic and international legislation.
Harmoniser les lois nationales et les lois internationales.
Background
Contexte
The IMF SDR is an official reserve asset, but is neither a cur­
rency nor a claim on the IMF. Rather, it is a potential claim on the
freely usable currencies of IMF members. Holders of SDRs can
exchange their SDRs for hard currency from other IMF members.
Les DTS du FMI constituent un actif de réserve officiel, mais
ils ne sont ni une monnaie ni une créance sur le FMI. Il s’agit
plutôt d’une créance potentielle sur les monnaies librement utilisables des pays membres du FMI. Les détenteurs de DTS peuvent
échanger ceux-ci contre des devises d’autres membres du FMI.
La modification prévoit que tous les membres du FMI auront
droit à des DTS égaux à un pourcentage précis de leur quote-part
(la quote-part d’un membre représente sa participation au FMI et
est fondée sur le poids économique du membre à l’échelle mon­
diale). L’adoption de ce mode d’attribution a été perçue comme
nécessaire pour remédier aux inégalités dans la répartition des
DTS parmi les membres, car des DTS détenus ne correspondaient
pas au poids économique à l’échelle mondiale de leurs détenteurs.
Plus particulièrement, étant donné que de nouveaux membres tels
que la Russie et d’autres pays postsoviétiques (Ukraine, Biélorus­
sie, etc.) n’avaient pas participé aux attributions antérieures de
DTS, ceux-ci détenaient des montants considérablement infé­
rieurs aux montants des autres membres du FMI.
Les mesures législatives requises pour faire entrer en vigueur à
l’échelle nationale la modification du FMI ont été incluses dans la
Loi d’exécution du budget (LEB) de 1998. La LEB de 1998 pré­
voyait qu’un décret mettant la modification en vigueur à l’échelle
nationale ne pourrait être pris qu’après l’entrée en vigueur de la
modification à l’échelle internationale, c’est-à-dire lorsque 85 %
des pays membres du FMI auraient consenti à l’entrée en vigueur
de la modification. Cela s’est produit en 2009, lorsque le Congrès
des États-Unis a approuvé la modification.
The amendment stipulates that all members of the IMF will be
allocated SDRs equal to a specific percentage of their IMF quota
(a member’s quota represents its stake in the IMF and is based on
the member’s global economic weight). The allocation was seen
as necessary to redress inequities in the distribution of SDRs
among IMF members, as relative SDR holdings were inconsistent
with global economic weights. In particular, because newer
members such as Russia and other post-Soviet states (Ukraine,
Belarus, etc.) had not participated in past SDR allocations, they
held a much lower amount than the rest of the IMF membership.
Legislation to proceed with the steps necessary to bring the
IMF amendment into force domestically was included in the 1998
Budget Implementation Act (BIA). BIA 1998 stipulated that an
order bringing the amendment into force domestically would only
be obtained when the amendment entered into force inter­
nationally — that is, when 85% of the member states of the IMF
consented to the amendment. This occurred in 2009, when
the United States received congressional approval for the
amendment.
2595
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 SI/TR/2012-91
Implications
Répercussions
This is a housekeeping step to align domestic and international
legislation with respect to an item previously approved by Par­
liament that has already entered into force internationally.
Il s’agit d’une mesure de nature administrative aux fins de
l’harmonisation des lois nationales et les lois internationales
concernant un élément préalablement approuvé par le Parlement,
qui est déjà entré en vigueur à l’échelle internationale.
La répartition des DTS a été effectuée en 2009 lorsque la modi­
fication a été apportée à l’échelle internationale. Les conséquen­
ces négatives découlant du fait de ne pas procéder à l’entrée en
vigueur de la modification à l’échelle nationale se résumeraient
à une absence d’harmonisation des lois nationales et des lois
internationales, car l’annexe de la Loi sur les accords de Bretton
Woods et des accords connexes contiendrait une version périmée
des Statuts du FMI.
The SDR allocation was made in 2009 when the amendment
came into force internationally. The negative implications of not
bringing the item into force domestically would simply be that
domestic and international legislation would not be aligned, as the
Schedule to the Bretton Woods and Related Agreements Act
would contain an outdated version of the IMF Articles of
Agreement.
Departmental contact
Personne-ressource du ministère
Michael Faryniarz
Economist
International Policy and Analysis Division
International Trade and Finance
Department of Finance Canada
Telephone: 613-992-6709
Fax: 613-947-3667
Email: Michael.Faryniarz@fin.gc.ca
Michael Faryniarz
Économiste
Division des politiques et de l’analyse internationales
Finances et échanges internationaux
Ministère des Finances Canada
Téléphone : 613-992-6709
Télécopieur : 613-947-3667
Courriel : Michael.Faryniarz@fin.gc.ca
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2012
2596
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2012
2012-12-05
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
TABLE OF CONTENTS
Registration
number
P.C.
number
SOR:
SI:
SOR/2012-238—247
SI/2012-91
Statutory Instruments (Regulations)
Statutory Instruments (Other than Regulations) and Other Documents
Minister
Name of Statutory Instrument or Other Document
Page
SOR/2012-238
Natural Resources
Regulations Amending the Power Line Crossing Regulations......................
2522
SOR/2012-239
Canadian Heritage
Regulations Amending the Political Activities Regulations .........................
2527
SOR/2012-240
Agriculture and Agri-Food
Regulations Amending the Canadian Hatching Egg Producers Quota
Regulations ...................................................................................................
2532
SOR/2012-241
Agriculture and Agri-Food
Regulations Amending the Canadian Chicken Marketing Quota
Regulations ...................................................................................................
2534
SOR/2012-242
Agriculture and Agri-Food
Order Amending the Canadian Chicken Marketing Levies Order ................
2536
SOR/2012-243
Indian Affairs and
Northern Development
Order Amending the Indian Bands Council Elections Order
(Miscellaneous Program)..............................................................................
2538
SOR/2012-244
2012-1544
Citizenship and
Immigration
Regulations Amending the Immigration and Refugee Protection Regulations ...................................................................................................
2541
SOR/2012-245
2012-1545
Transport
Regulations Amending the Transportation of Dangerous Goods
Regulations (Amendment 11) .......................................................................
2546
SOR/2012-246
2012-1546
Transport
Regulations Amending the Administrative Monetary Penalties Regulations ...................................................................................................
2556
SOR/2012-247
2012-1547
Health
Patented Medicine Prices Review Board Rules of Practice and Procedure...
2577
SI/2012-91
2012-1548
Finance
Order Fixing November 30, 2012 as the Day on which Sections 131 and 132 of the Budget Implementation Act Come into Force .............................
2595
i
2012-12-05
INDEX
Canada Gazette Part II, Vol. 146, No. 25
SOR:
SI:
SOR/2012-238—247
Statutory Instruments (Regulations)
Statutory Instruments (Other than Regulations) and Other Documents
Abbreviations: e — erratum
n — new
r — revises
x — revokes
Name of Statutory Instrument or Other Document
Statutes
Registration
number
Date
Page
Administrative Monetary Penalties Regulations — Regulations Amending .............
Canada Shipping Act, 2001
SOR/2012-246
23/11/12
2556
Canadian Chicken Marketing Levies Order — Order Amending..............................
Farm Products Agencies Act
SOR/2012-242
21/11/12
2536
Canadian Chicken Marketing Quota Regulations — Regulations Amending ...........
Farm Products Agencies Act
SOR/2012-241
21/11/12
2534
Canadian Hatching Egg Producers Quota Regulations — Regulations Amending ...
Farm Products Agencies Act
SOR/2012-240
19/11/12
2532
Immigration and Refugee Protection Regulations — Regulations Amending...........
Immigration and Refugee Protection Act
SOR/2012-244
23/11/12
2541
Indian Bands Council Elections Order (Miscellaneous Program) — Order
Amending ............................................................................................................
Indian Act
SOR/2012-243
21/11/12
2538
Order Fixing November 30, 2012 as the Day on which Sections 131 and 132
of the Act Come into Force..................................................................................
Budget Implementation Act, 1998
SI/2012-91
05/12/12
2595
Patented Medicine Prices Review Board Rules of Practice and Procedure ...............
Patent Act
SOR/2012-247
23/11/12
2577
Political Activities Regulations — Regulations Amending.......................................
Public Service Employment Act
SOR/2012-239
14/11/12
2527
Power Line Crossing Regulations — Regulations Amending ...................................
National Energy Board Act
SOR/2012-238
14/11/12
2522
SOR/2012-245
23/11/12
2546
Transportation of Dangerous Goods Regulations (Amendment 11) — Regulations
Amending ............................................................................................................
Transportation of Dangerous Goods Act, 1992
ii
SI/2012-91
Comments
n
2012-12-05
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25 TABLE DES MATIÈRES DORS :
TR :
Numéro
d’enregistrement
Numéro
de C.P.
DORS/2012-238
DORS/2012-238—247
TR/2012-91
Textes réglementaires (Règlements)
Textes réglementaires (autres que les Règlements) et autres documents
Ministre
Titre du texte réglementaire ou autre document
Page
Ressources naturelles
Règlement modifiant le Règlement sur les croisements de lignes de transport d’électricité ....................................................................................
2522
DORS/2012-239
Patrimoine canadien
Règlement modifiant le Règlement concernant les activités politiques ........
2527
DORS/2012-240
Agriculture et
Agroalimentaire
Règlement modifiant le Règlement des Producteurs d’œufs d’incubation du Canada sur le contingentement ................................................................
2532
DORS/2012-241
Agriculture et
Agroalimentaire
Règlement modifiant le Règlement canadien sur le contingentement de la commercialisation des poulets ......................................................................
2534
DORS/2012-242
Agriculture et
Agroalimentaire
Ordonnance modifiant l’Ordonnance sur les redevances à payer pour la
commercialisation des poulets au Canada.....................................................
2536
DORS/2012-243
Affaires indiennes et
du Nord canadien
Arrêté correctif visant l’Arrêté sur l’élection du conseil de bandes
indiennes.......................................................................................................
2538
2541
DORS/2012-244
2012-1544
Citoyenneté et Immigration Règlement modifiant le Règlement sur l’immigration et la protection des
réfugiés .........................................................................................................
DORS/2012-245
2012-1545
Transports Règlement modifiant le Règlement sur le transport des marchandises dangereuses (modification no 11)..................................................................
2546
DORS/2012-246
2012-1546
Transports Règlement modifiant le Règlement sur les sanctions administratives pécuniaires....................................................................................................
2556
DORS/2012-247
2012-1547
Santé Règles de pratique et de procédure du Conseil d’examen du prix des médicaments brevetés...................................................................................
2577
TR/2012-91
2012-1548
Finances
Décret fixant au 30 novembre 2012 la date d’entrée en vigueur des
articles 131 et 132 de la Loi d’exécution du budget de 1998 ........................
2595
iii
2012-12-05
INDEX
Gazette du Canada Partie II, Vol. 146, no 25
DORS :
TR :
DORS/2012-238—247
Textes réglementaires (Règlements)
Textes réglementaires (autres que les Règlements) et autres documents
Abréviations : e — erratum
n — nouveau
r — révise
a — abroge
Titre du texte réglementaire ou autre document
Lois
Numéro
d’enregistrement
Date
Page
Activités politiques — Règlement modifiant le Règlement concernant ....................
Emploi dans la fonction publique (Loi)
DORS/2012-239
14/11/12
2527
Conseil d’examen du prix des médicaments brevetés — Règles de pratique et de
procédure .............................................................................................................
Brevets (Loi)
DORS/2012-247
23/11/12
2577
Contingentement de la commercialisation des poulets — Règlement modifiant le
Règlement canadien.............................................................................................
Offices des produits agricoles (Loi)
DORS/2012-241
21/11/12
2534
Croisements de lignes de transport d’électricité — Règlement modifiant le
Règlement............................................................................................................
Office nationale de l’énergie (Loi)
DORS/2012-238
14/11/12
2522
Décret fixant au 30 novembre 2012 la date d’entrée en vigueur des articles 131 et
132 de la loi .........................................................................................................
Exécution du budget de 1998 (Loi)
TR/2012-91
05/12/12
2595
Élection du conseil de bandes indiennes — Arrêté correctif visant l’Arrêté .............
Indiens (Loi)
DORS/2012-243
21/11/12
2538
Immigration et la protection des réfugiés — Règlement modifiant le Règlement .....
Immigration et la protection des réfugiés (Loi)
DORS/2012-244
23/11/12
2541
Producteurs d’œufs d’incubation du Canada sur le contingentement — Règlement
modifiant le Règlement........................................................................................
Offices des produits agricoles (Loi)
DORS/2012-240
19/11/12
2532
Redevances à payer pour la commercialisation des poulets au Canada —
Ordonnance modifiant l’Ordonnance...................................................................
Offices des produits agricoles (Loi)
DORS/2012-242
21/11/12
2536
DORS/2012-246
23/11/12
2556
DORS/2012-245
23/11/12
2546
Sanctions administratives pécuniaires — Règlement modifiant le Règlement ..........
Marine marchande du Canada (Loi de 2001)
Transport des marchandises dangereuses (modification no 11) — Règlement
modifiant le Règlement........................................................................................
Transport des marchandises dangereuses (Loi de 1992)
iv
TR/2012-91
Commentaires
n
If undelivered, return COVER ONLY to:
Publishing and Depository Services
Public Works and Government Services
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
En cas de non-livraison,
retourner cette COUVERTURE SEULEMENT à :
Les Éditions et Services de dépôt
Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
Available from Publishing and Depository Services
Public Works and Government Services Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
En vente : Les Éditions et Services de dépôt
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising