Canada Gazette du Part II

Canada Gazette du Part II
Vol. 144, no 19
Vol. 144, No. 19
Canada
Gazette
Gazette
du Canada
Part II
Partie II
OTTAWA, WEDNESDAY, SEPTEMBER 15, 2010
OTTAWA, LE MERCREDI 15 SEPTEMBRE 2010
Statutory Instruments 2010
Textes réglementaires 2010
SOR/2010-190 to 192 and SI/2010-62 and 64 to 72
DORS/2010-190 à 192 et TR/2010-62 et 64 à 72
Pages 1742 to 1794
Pages 1742 à 1794
NOTICE TO READERS
AVIS AU LECTEUR
The Canada Gazette Part II is published under authority of the Statutory
Instruments Act on January 6, 2010, and at least every second Wednesday
thereafter.
La Partie II de la Gazette du Canada est publiée en vertu de la Loi sur les
textes réglementaires le 6 janvier 2010, et au moins tous les deux mercredis
par la suite.
Part II of the Canada Gazette contains all “regulations” as defined in the
Statutory Instruments Act and certain other classes of statutory instruments
and documents required to be published therein. However, certain regulations
and classes of regulations are exempted from publication by section 15 of the
Statutory Instruments Regulations made pursuant to section 20 of the
Statutory Instruments Act.
La Partie II de la Gazette du Canada est le recueil des « règlements »
définis comme tels dans la loi précitée et de certaines autres catégories de
textes réglementaires et de documents qu’il est prescrit d’y publier.
Cependant, certains règlements et catégories de règlements sont soustraits à la
publication par l’article 15 du Règlement sur les textes réglementaires, établi
en vertu de l’article 20 de la Loi sur les textes réglementaires.
The Canada Gazette Part II is available in most libraries for consultation.
On peut consulter la Partie II de la Gazette du Canada dans la plupart des
bibliothèques.
For residents of Canada, the cost of an annual subscription to the Canada
Gazette Part II is $67.50, and single issues, $3.50. For residents of other
countries, the cost of a subscription is US$67.50 and single issues, US$3.50.
Orders should be addressed to Publishing and Depository Services, Public
Works and Government Services Canada, Ottawa, Canada K1A 0S5.
Pour les résidents du Canada, le prix de l’abonnement annuel à la Partie II
de la Gazette du Canada est de 67,50 $ et le prix d’un exemplaire, de 3,50 $.
Pour les résidents d’autres pays, le prix de l’abonnement est de 67,50 $US et
le prix d’un exemplaire, de 3,50 $US. Veuillez adresser les commandes aux
Éditions et Services de dépôt, Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada, Ottawa, Canada K1A 0S5.
The Canada Gazette is also available free of charge on the Internet at
http://gazette.gc.ca. It is accessible in Portable Document Format (PDF) and
in HyperText Mark-up Language (HTML) as the alternate format. The PDF
format of Part I, Part II and Part III is official since April 1, 2003, and is
published simultaneously with the printed copy.
La Gazette du Canada est aussi disponible gratuitement sur Internet au
http://gazette.gc.ca. La publication y est accessible en format de document
portable (PDF) et en langage hypertexte (HTML) comme média substitut. Le
format PDF en direct de la Partie I, de la Partie II et de la Partie III est officiel
depuis le 1er avril 2003 et est publié en même temps que la copie imprimée.
Copies of Statutory Instruments that have been registered with the Clerk of
the Privy Council are available, in both official languages, for inspection and
sale at Room 418, Blackburn Building, 85 Sparks Street, Ottawa, Canada.
Des exemplaires des textes réglementaires enregistrés par le greffier du
Conseil privé sont à la disposition du public, dans les deux langues officielles,
pour examen et vente à la Pièce 418, Édifice Blackburn, 85, rue Sparks,
Ottawa, Canada.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, 2010
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2010
ISSN 1494-6122
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2010
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2010
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-190
Registration
SOR/2010-190 August 25, 2010
Enregistrement
DORS/2010-190 Le 25 août 2010
OCEANS ACT
LOI SUR LES OCÉANS
Tarium Niryutait Marine Protected Areas
Regulations
Règlement sur les zones de protection marine de
Tarium Niryutait
P.C. 2010-1081
C.P. 2010-1081
August 25, 2010
Le 25 août 2010
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Fisheries and Oceans, pursuant to
subsection 35(3) of the Oceans Acta, hereby makes the annexed
Tarium Niryutait Marine Protected Areas Regulations.
Sur recommandation de la ministre des Pêches et des Océans et
en vertu du paragraphe 35(3) de la Loi sur les océansa, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil prend le Règlement sur
les zones de protection marine de Tarium Niryutait, ci-après.
TARIUM NIRYUTAIT MARINE PROTECTED
AREAS REGULATIONS
RÈGLEMENT SUR LES ZONES DE PROTECTION
MARINE DE TARIUM NIRYUTAIT
INTERPRETATION
DÉFINITIONS
1. The following definitions apply in these Regulations.
“Agreement” means the Inuvialuit Final Agreement as approved,
given effect and declared valid by the Western Arctic (Inuvialuit) Claims Settlement Act. (Convention)
“Areas” means the Tarium Niryutait Marine Protected Areas.
(zones)
“waters” includes the seabed and subsoil below the waters to a
depth of five metres. (eaux)
1. Les définitions qui suivent s’appliquent au présent
règlement.
« Convention » La Convention définitive des Inuvialuit, approuvée, mise en vigueur et déclarée valide par la Loi sur le règlement des revendications des Inuvialuit de la région ouest de
l’Arctique. (Agreement)
« eaux » Sont assimilés aux eaux leur fond marin et leur sous-sol
jusqu’à une profondeur de cinq mètres. (waters)
« zones » Les zones de protection marine de Tarium Niryutait.
(areas)
DESIGNATIONS
DÉSIGNATION
2. The Areas consist of
(a) the Niaqunnaq Marine Protected Area designated under
section 3;
(b) the Okeevik Marine Protected Area designated under section 4; and
(c) the Kittigaryuit Marine Protected Area designated under
section 5.
2. Les zones se composent de :
a) la zone de protection marine de Niaqunnaq désignée à
l’article 3;
b) la zone de protection marine de Okeevik désignée à l’article 4;
c) la zone de protection marine de Kittigaryuit désignée à
l’article 5.
NIAQUNNAQ MARINE PROTECTED AREA
ZONE DE PROTECTION MARINE DE NIAQUNNAQ
3. The area of the sea in Mackenzie Bay consisting of the waters within the boundaries described in plan number FB36305,
certified on February 19, 2009 and depicted in plan number CLSR 91991, Sheet 2, which plans are deposited in the Canada Lands Surveys Records, is designated as the Niaqunnaq
Marine Protected Area.
3. L’espace maritime de la baie Mackenzie constitué des eaux
situées à l’intérieur des limites indiquées dans le plan numéro
FB36305, certifié le 19 février 2009, et représentées au plan numéro CLSR 91991, feuille 2, tels qu’ils sont déposés aux Archives d’arpentage des terres du Canada, est désigné comme la zone
de protection marine de Niaqunnaq.
OKEEVIK MARINE PROTECTED AREA
ZONE DE PROTECTION MARINE D’OKEEVIK
4. (1) The area of the sea in the Mackenzie River Estuary consisting of the waters within the boundaries described in plan
number FB36305, certified on February 19, 2009 and depicted in
plan number CLSR 91991, Sheet 3, which plans are deposited in
the Canada Lands Surveys Records, is designated as the Okeevik
Marine Protected Area.
4. (1) L’espace maritime de l’estuaire du fleuve Mackenzie
constitué des eaux situées à l’intérieur des limites indiquées au
plan numéro FB36305, certifié le 19 février 2009, et représentées
au plan numéro CLSR 91991, feuille 3, tels qu’ils sont déposés
aux Archives d’arpentage des terres du Canada, est désigné
comme la zone de protection marine d’Okeevik.
———
———
a
a
S.C. 1996, c. 31
1742
L.C. 1996, ch. 31
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-190
(2) The Okeevik Marine Protected Area is comprised of Special Management Zones 1 and 2 and the Primary Protection Zone
as described in plan number FB36305, certified on February 19,
2009 and depicted in plan number CLSR 91991, Sheet 3, which
plans are deposited in the Canada Lands Surveys Records.
(2) La zone de protection marine d’Okeevik comprend la zone
de protection primaire, la zone de gestion spéciale numéro un et
la zone de gestion spéciale numéro deux indiquées au plan numéro FB36305, certifié le 19 février 2009, et représentées au plan
numéro CLSR 91991, feuille 3, tels qu’ils sont déposés aux
Archives d’arpentage des terres du Canada.
KITTIGARYUIT MARINE PROTECTED AREA
ZONE DE PROTECTION MARINE DE KITTIGARYUIT
5. The area of the sea in the Mackenzie River Estuary consisting of the waters within the boundaries described in plan number FB36305, certified on February 19, 2009 and depicted in plan
number CLSR 91991, Sheet 4, which plans are deposited in the
Canada Lands Surveys Records, is designated as the Kittigaryuit
Marine Protected Area.
5. L’espace maritime de l’estuaire du fleuve Mackenzie constitué des eaux situées à l’intérieur des limites indiquées au plan
numéro FB36305, certifié le 19 février 2009, et représenté au plan
numéro CLSR 91991, feuille 4, tels qu’ils sont déposés aux
Archives d’arpentage des terres du Canada, est désigné comme la
zone de protection marine de Kittigaryuit.
PROHIBITED ACTIVITIES
ACTIVITÉS INTERDITES
6. No person shall
(a) disturb, damage or destroy in the Areas, or remove from
them, any living marine organism or any part of its habitat; or
(b) carry out any activity in the Areas — including depositing,
discharging or dumping any substance, or causing any substance to be deposited, discharged or dumped — that is likely
to result in the disturbance, damage, destruction or removal of
a living marine organism or any part of its habitat.
EXCEPTIONS
7. The following activities may be carried out in the Areas:
(a) fishing in accordance with the Agreement;
(b) dredging
(i) that has been recommended in accordance with the
Agreement and authorized by a competent government
authority,
(ii) that is carried out in accordance with the Navigable Waters Protection Act and the Fisheries Act and their regulations, and
(iii) that does not result in and is not likely to result in the
disturbance, damage, destruction or removal of a marine
mammal;
(c) fishing in accordance with the Fisheries Act and its
regulations;
(d) a scientific activity that is carried out in accordance with the
Fisheries Act and its regulations or
(i) that has been recommended in accordance with the
Agreement and authorized by a competent government
authority, and
(ii) that is carried out for the purpose of managing the Areas
or for monitoring the effectiveness of conservation measures
implemented in the Areas;
(e) a geophysical operation, as defined in section 2 of the Canada Oil and Gas Geophysical Operations Regulations,
(i) that has been recommended in accordance with the
Agreement and authorized by a competent government
authority,
(ii) that is carried out on, through or under the ice cover of
the Areas,
6. Il est interdit, dans les zones :
a) de perturber, d’endommager, de détruire ou d’enlever tout
organisme marin vivant ou toute partie de son habitat;
b) de mener toute activité — notamment déposer, déverser ou
rejeter une substance ou faire déposer, déverser ou rejeter une
substance — susceptible de perturber, d’endommager, de détruire ou d’enlever tout organisme marin vivant ou toute partie
de son habitat.
EXCEPTIONS
7. Il est permis de pratiquer dans les zones les activités
suivantes :
a) la pêche pratiquée conformément à la Convention;
b) le dragage :
(i) qui a été recommandé conformément à la Convention et
approuvé par l’autorité gouvernementale compétente,
(ii) qui est pratiqué conformément à la Loi sur la protection
des eaux navigables et à la Loi sur les pêches, ainsi qu’à
leurs règlements,
(iii) qui est pratiqué de façon à ne pas perturber, endommager, détruire ou enlever tout mammifère marin ou de façon à
ne pas être susceptible de le faire;
c) la pêche pratiquée conformément à la Loi sur les pêches ainsi qu’à ses règlements;
d) une activité scientifique qui est pratiquée conformément à la
Loi sur les pêches ainsi qu’à ses règlements ou qui, à la fois :
(i) a été recommandée conformément à la Convention et approuvée par l’autorité gouvernementale compétente,
(ii) est pratiquée dans le cadre de la gestion des zones ou de
l’évaluation de l’efficacité des mesures de protection implantées dans les zones protégées;
e) une étude géophysique, au sens de l’article 2 du Règlement
sur les études géophysiques liées à la recherche du pétrole et
du gaz au Canada :
(i) qui a été recommandée conformément à la Convention et
approuvée par l’autorité gouvernementale compétente,
(ii) qui est pratiquée sur, à travers ou sous la couverture de
glace des zones,
1743
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-190
(iii) that is carried out in accordance with the Navigable
Waters Protection Act, Species at Risk Act, Fisheries Act and
Canadian Environmental Protection Act, 1999 and their
regulations, and
(iv) that does not result in and is not likely to result in the
disturbance, damage, destruction or removal of a marine
mammal;
(f) exploratory drilling for oil or gas in the Special Management Zones of the Okeevik Marine Protected Area
(i) that has been recommended in accordance with the
Agreement and authorized by a competent government
authority,
(ii) that is carried out on, through or under the ice cover of
the Areas,
(iii) that is carried out in accordance with the Navigable
Waters Protection Act, Species at Risk Act, Fisheries Act and
Canadian Environmental Protection Act, 1999 and their
regulations, and
(iv) that does not result in and is not likely to result in the
disturbance, damage, destruction or removal of a marine
mammal;
(g) oil or gas production in the Special Management Zones of
the Okeevik Marine Protected Area,
(i) that has been recommended in accordance with the
Agreement and authorized by a competent government
authority,
(ii) that is carried out in accordance with the Navigable Waters Protection Act, Species at Risk Act, Fisheries Act and
Canadian Environmental Protection Act, 1999 and their
regulations, and
(iii) that does not result in and is not likely to result in the
disturbance, damage, destruction or removal of a marine
mammal;
(h) the construction or decommissioning of an oil or gas
pipeline
(i) that has been recommended in accordance with the
Agreement and authorized by a competent government
authority,
(ii) that is carried out on, through or under the ice cover of
the Areas,
(iii) that is carried out in accordance with the Navigable
Waters Protection Act, Species at Risk Act, Fisheries Act and
Canadian Environmental Protection Act, 1999 and their
regulations, and
(iv) that does not result in and is not likely to result in the
disturbance, damage, destruction or removal of a marine
mammal;
(i) the maintenance of an oil or gas pipeline,
(i) that has been recommended in accordance with the
Agreement and authorized by a competent government
authority,
(ii) that is carried out in accordance with the Navigable Waters Protection Act, Species at Risk Act, Fisheries Act and
Canadian Environmental Protection Act, 1999 and their
regulations, and
(iii) that does not result in and is not likely to result in the
disturbance, damage, destruction or removal of a marine
mammal;
1744
(iii) qui est pratiquée conformément à la Loi sur la protection des eaux navigables, à la Loi sur les espèces en péril, à
la Loi sur les pêches et à la Loi canadienne sur la protection
de l’environnement (1999) ainsi qu’à leurs règlements,
(iv) qui est pratiqué de façon à ne pas perturber, endommager, détruire ou enlever tout mammifère marin ou de façon à
ne pas être susceptible de le faire;
f) le forage exploratoire pour le pétrole ou le gaz dans les zones
de gestion spéciale, de la zone de protection d’Okeevik :
(i) qui a été recommandé conformément à la Convention et
approuvé par l’autorité gouvernementale compétente,
(ii) qui est pratiquée sur, à travers ou sous la couverture de
glace des zones,
(iii) qui est pratiquée conformément à la Loi sur la protection des eaux navigables, à la Loi sur les espèces en péril, à
la Loi sur les pêches et à la Loi canadienne sur la protection
de l’environnement (1999) ainsi qu’à leurs règlements,
(iv) qui est pratiqué de façon à ne pas perturber, endommager, détruire ou enlever tout mammifère marin ou de façon à
ne pas être susceptible de le faire;
g) la production de pétrole ou de gaz dans les zones de gestion
spéciale, de la zone de protection d’Okeevik;
(i) qui a été recommandée conformément à la Convention et
approuvée par l’autorité gouvernementale compétente,
(ii) qui est pratiquée conformément à la Loi sur la protection
des eaux navigables, à la Loi sur les espèces en péril, à la
Loi sur les pêches et à la Loi canadienne sur la protection de
l’environnement (1999) ainsi qu’à leurs règlements,
(iii) qui est pratiqué de façon à ne pas perturber, endommager, détruire ou enlever tout mammifère marin ou de façon à
ne pas être susceptible de le faire;
h) la construction et le démantèlement d’un oléoduc ou d’un
gazoduc :
(i) qui ont été recommandés conformément à la Convention
et approuvés par l’autorité gouvernementale compétente,
(ii) qui est pratiquée sur, à travers ou sous la couverture de
glace des zones,
(iii) qui est pratiquée conformément à la Loi sur la protection des eaux navigables, à la Loi sur les espèces en péril, à
la Loi sur les pêches et à la Loi canadienne sur la protection
de l’environnement (1999) ainsi qu’à leurs règlements,
(iv) qui est pratiqué de façon à ne pas perturber, endommager, détruire ou enlever tout mammifère marin ou de façon à
ne pas être susceptible de le faire;
i) l’entretien d’oléoduc ou de gazoduc :
(i) qui a été recommandé conformément à la Convention et
approuvé par l’autorité gouvernementale compétente,
(ii) qui est pratiquée conformément à la Loi sur la protection
des eaux navigables, à la Loi sur les espèces en péril, à la
Loi sur les pêches et à la Loi canadienne sur la protection de
l’environnement (1999) ainsi qu’à leurs règlements,
(iii) qui est pratiqué de façon à ne pas perturber, endommager, détruire ou enlever tout mammifère marin ou de façon à
ne pas être susceptible de le faire;
j) tout mouvement ou autre activité effectué par les navires,
sous-marins ou aéronefs ci-après :
(i) soit ceux qui appartiennent à Sa Majesté du chef du Canada, ou sont exploités par elle ou en son nom ou par des
forces militaires étrangères en collaboration avec les Forces
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-190
(j) any movement or other activity of a ship, submarine or aircraft if the movement or other activity is carried out for the
purpose of
(i) public safety, law enforcement or national security or for
the exercise of Canadian sovereignty and the ship, submarine
or aircraft is owned or operated by or on behalf of Her Majesty in right of Canada or by a foreign military force acting
in cooperation with, or under the command or control of, the
Canadian Forces, or
(ii) an emergency response under the direction, command or
control of the Canadian Coast Guard; and
(k) any activity carried out for the purpose of public health and
safety.
canadiennes ou sous leur commandement ou contrôle dans le
but d’assurer la sécurité publique, l’exécution de la loi, la
sécurité nationale ou l’exercice de la souveraineté
canadienne,
(ii) soit ceux qui participent à des interventions d’urgence
sous la direction, le commandement ou le contrôle de la
Garde côtière canadienne,
k) toute activité visant à assurer la santé et la sécurité
publiques.
REPORTING OF ACCIDENTS
AVIS D’ACCIDENT
8. Every person who is involved in an accident that is likely to
result in any disturbance, damage, destruction or removal prohibited under section 6 shall, within two hours after its occurrence, report the accident to the Canadian Coast Guard.
8. Toute personne en cause dans un accident susceptible
d’entraîner toute perturbation, tout endommagement, toute destruction ou tout enlèvement interdits visés à l’article 6 en avise la
Garde côtière canadienne dans les deux heures.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
9. These Regulations come into force on the day on which they
are registered.
9. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
Executive summary
Issue: The Inuvialuit Settlement Region (ISR), created with
the signing of the Inuvialuit Final Agreement (IFA) in 1984,
lies within the Canadian Western Arctic region. Comprising a
large portion of the ISR, the Beaufort Sea is home to one of
the world’s largest summering stocks of beluga whales. In
1991, the Beaufort Sea Beluga Management Plan (BSBMP)
was developed “to ensure the sustainable management of
beluga and beluga habitat, as well as to protect and preserve
harvesting traditions central to the Inuvialuit culture”. The
BSBMP established management zones and provided voluntary guidelines for development activities for each of the management zones. Three areas, zoned as “Zone 1a — Traditional
harvesting/concentration areas”, are the best known traditional
summer concentration areas for the Beaufort Sea beluga
whales. Growing interest in off-shore hydrocarbon exploration
and development in and near these three areas has led to concerns that development pressures could override voluntary adherence to existing BSBMP guidelines. These concerns could
be best addressed through an enforceable regulatory mechanism. Following a 10-year consultative process, it was recommended that these three BSBMP Zone 1a areas be
designated as federal Marine Protected Areas (MPAs), by
regulations, under the Oceans Act. Designation of these three
areas as federal MPAs will provide the statutory means to
ensure sustainable management of the beluga stocks and their
habitat, and will protect and preserve harvesting traditions
Résumé
Question : La région désignée des Inuvialuits (RDI), qui a été
créée en vertu de la signature de la Convention définitive des
Inuvialuits (CDI) en 1984, est située dans la région ouest de
l’Arctique canadien. La mer de Beaufort englobe une vaste
partie de la RDI et abrite l’un des plus grands stocks de béluga
estivants au monde. En 1991, le Plan de gestion du béluga de
la mer de Beaufort (PGBMB) a été élaboré « pour assurer la
gestion durable du béluga et de l’habitat du béluga, et pour
protéger et préserver les récoltes traditionnelles qui font partie
intégrante de la culture des Inuvialuits ». Le PGBMB a établi
des zones de gestion ainsi que des directives d’application
volontaire touchant les activités de développement pour chacune des zones de gestion. Trois zones, qui constituent la
« zone 1a — Zones traditionnelles de récolte/concentration »,
sont les zones de concentration estivale traditionnelles les plus
connues du béluga de la mer de Beaufort. L’intérêt croissant
suscité par la prospection et le développement des hydrocarbures extracôtiers dans ces trois zones et près de celles-ci a fait
craindre que les pressions exercées en faveur du développement ne l’emportent sur l’application volontaire des directives
existantes du PGBMB. Ces craintes pourraient être apaisées
par l’établissement d’un mécanisme de réglementation exécutoire. À la suite d’un processus consultatif d’une durée de
10 ans, on a recommandé que ces trois zones constituant la
zone 1a du PGBMB soient désignées en tant que zones de protection marines (ZPM) fédérales, par voie de règlement, en
1745
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-190
central to the Inuvialuit culture which have been traced back
over 500 years.
Description: The Tarium Niryutait Marine Protected Areas
Regulations (the Regulations) under the Oceans Act designate
the three BSBMP Zone 1a areas in the Mackenzie River estuary collectively as the Tarium Niryutait Marine Protected
Areas (Tarium Niryutait MPAs); the three areas are individually named as Niaqunnaq, Okeevik and Kittigaryuit. Together, they cover approximately 1 800 square kilometres. The
Regulations set out general prohibitions to protect beluga and
ecosystem components of these areas and allow for some exceptions for specific activities. The Regulations also establish
two management zones within the boundaries of the Tarium
Niryutait MPAs: the Primary Protection Zone (99% of the
MPAs) and the Special Management Zone (1% of the MPAs).
Cost-benefit statement: There is growing recognition that
MPAs have a critical role to play in the conservation and protection of marine life and their habitats. Designation helps to
conserve and protect unique habitat for beluga, waterfowl and
seabirds, and anadromous fish. The Tarium Niryutait MPAs
will provide opportunities for research to improve Canadians’
understanding of the function and interaction of species,
communities, and ecosystems, and the impact and results of
marine management activities.
The Regulations, with exceptions, prohibit exploratory and
developmental activities in the majority of the MPAs. There
are identified oil and gas discoveries in and adjacent to the
Tarium Niryutait MPAs. The estimated combined value of oil
and natural gas discoveries adjacent to the Okeevik and Kittigaryuit MPAs are $5.8 billion and $0.75 billion, respectively,
which represents a fraction of the total gross estimates for the
Mackenzie Delta and Beaufort Sea region of $46–102 billion.
The size of these discoveries is of interest because their development could be restricted with the MPA designation out
of concern for potential negative environmental impacts.
However, alternative technological means for accessing
potential hydrocarbon deposits located below the MPAs — for
example, directional drilling — may be considered. Special
management measures are put in place within the Special
Management Zone (SMZ) located only within the Okeevik
MPA and coincident with the marine portions of existing
Significant Discovery Licences (SDL). This allows the SDL
holders to continue to exercise the rights conferred by these
licences, if they meet conditions set out in the Regulations.
Costs associated with the development, planning and designation of an MPA are in the range of $600K to $1,200K
depending on the complexity of the area to be designated.
1746
vertu de la Loi sur les océans. La désignation de ces trois zones en tant que ZPM fédérales fournira le moyen légal
d’assurer la gestion durable des stocks de béluga et de leur habitat, et de protéger et de préserver les récoltes traditionnelles
faisant partie intégrante de la culture des Inuvialuits, qui remonte à plus de 500 ans.
Description : Le Règlement sur la zone de protection marine
de Tarium Niryutait (le Règlement) établi en vertu de la Loi
sur les océans désignerait collectivement les trois zones constituant la zone 1a du Plan de gestion du béluga de la mer de
Beaufort dans l’estuaire du fleuve Mackenzie sous le nom de
zones de protection marines de Tarium Niryutait (ZPM de
Tarium Niryutait); les trois zones se nomment individuellement Niaqunnaq, Okeevik et Kittigaryuit. Ensemble, elles
s’étendent sur une superficie d’environ 1 800 km2. Le Règlement établira des interdictions générales afin de protéger le
béluga et les composantes écosystémiques de ces zones et accordera des exemptions à l’égard de certaines activités. Le
Règlement établira en outre deux zones de gestion à l’intérieur
des limites des ZPM de Tarium Niryutait : la zone de protection primaire (99 % des ZPM) et la zone de gestion spéciale
(1 % des ZPM).
Énoncé des coûts et avantages : On reconnaît de plus en plus
que les ZPM ont un rôle crucial à jouer dans la conservation et
la protection des espèces marines et de leur habitat. La désignation des ZPM de Tarium Niryutait permettra de conserver
et de protéger l’habitat unique du béluga, de la sauvagine et
des oiseaux de mer, ainsi que du poisson anadrome. Ces ZPM
offriront la possibilité de mener des recherches dans le but
d’amener la population canadienne à mieux comprendre la
fonction et l’interaction des espèces, des communautés et des
écosystèmes, ainsi que l’impact et les résultats des activités de
gestion marine.
Le Règlement interdira, avec certaines exceptions, les activités
exploratoires et de développement dans la plus grande partie
des ZPM de Tarium Niryutait. Des découvertes de pétrole et
de gaz ont été faites dans ces ZPM et dans le secteur adjacent.
La valeur combinée estimative des découvertes de pétrole et
de gaz naturel faites dans le secteur adjacent aux ZPM
d’Okeevik et de Kittigaryuit atteint respectivement 5,8 milliards de dollars et 0,75 milliard de dollars, ce qui représente
une fraction des estimations brutes totales de 46 à 102 milliards de dollars pour la région du delta du Mackenzie et de la
mer de Beaufort. L’étendue de ces découvertes présente un intérêt, car leur exploitation pourrait être restreinte par la désignation des ZPM, en raison des impacts négatifs que cela
pourrait avoir sur l’environnement. On pourrait toutefois envisager des moyens technologiques de rechange pour avoir accès aux dépôts d’hydrocarbures susceptibles de se trouver sous
les ZPM, par exemple le forage dirigé. Les mesures spéciales
de gestion sont mises en place au sein de la zone de gestion
spéciale (ZGS), située seulement à l’intérieur de la ZPM
d’Okeevik et coïncidant avec les parties maritimes des licences de découverte importante (LDI) existantes. Cela permet
aux titulaires des LDI de continuer à exercer les droits conférés par ces licences s’ils réunissent toutes les conditions fixées
dans le Règlement.
Le coût associé à l’établissement, à la planification et à la
désignation d’une ZPM est de l’ordre de 600 000 $ à 1,2 million de dollars, selon la complexité du secteur visé par la
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-190
Similarly, the management and monitoring (post designation)
of an MPA varies between an estimated $100K and $200K per
year.
Business and consumer impacts: MPAs are known to attract
tourists interested in viewing and experiencing the values for
which the areas have been protected. The Tarium Niryutait
MPAs will provide additional opportunities for Inuvialuit and
other northerners to participate in small-scale tourism as a
means for supplementing hunting activities. Establishment of
new small businesses and expansion of existing businesses in
support of visitors is a realistic benefit as a result of the newly
created Tarium Niryutait MPAs.
Domestic and international coordination and cooperation:
The designation of the Tarium Niryutait MPAs will contribute
to Canada’s commitment to conserve and protect the ecological integrity of marine ecosystems, species, and habitats
through a system of MPAs, as per the Oceans Act. Designation will contribute to meeting Canada’s commitments made
under Canada’s Oceans Strategy and the Department of Fisheries and Oceans (DFO) Sustainable Development Strategy, as
well as commitments to international agreements with respect
to oceans management, marine conservation and protecting
biodiversity.
Performance measurement and evaluation plan: Marine
Environmental Quality (MEQ) indicators, consistent with
ecosystem-based management, will provide a means of determining whether the conservation objectives are being
achieved under the Tarium Niryutait MPAs Management Plan.
MEQ objectives and indicators will be set for the MPAs
within 24 months after designation, focussing on the conservation and protection of beluga whales and other marine species
and their habitat. The Management Plan will be reviewed
every five years.
désignation. De même, les coûts de la gestion et de la surveillance (après désignation) de la ZPM varient entre les montants
estimatifs de 100 000 $ et 200 000 $ par année.
Incidences sur les entreprises et les consommateurs : Les
ZPM sont connues pour attirer les touristes qui souhaitent observer les valeurs qui ont mené à la protection de ces zones et
en faire l’expérience. Les ZPM de Tarium Niryutait offriront
aux Inuvialuits et aux autres gens du Nord des occasions supplémentaires de participer au tourisme à petite échelle afin de
compléter leurs activités de chasse. La mise sur pied de nouvelles petites entreprises et l’expansion d’entreprises existantes en vue d’offrir des services aux visiteurs constituent un
avantage réaliste intéressant qui découle des ZPM de Tarium
Niryutait nouvellement créées.
Coordination et coopération à l’échelle nationale et internationale : La désignation des ZPM de Tarium Niryutait
contribuera au respect par le Canada de son engagement à assurer la conservation et la protection de l’intégrité écologique
des écosystèmes, des espèces et des habitats marins, grâce à
un réseau de ZPM, conformément à la Loi sur les océans. La
désignation de ces zones contribuera au respect par le Canada
des engagements qu’il a pris dans le cadre de la Stratégie sur
les océans du Canada et de la Stratégie de développement durable du ministère des Pêches et des Océans (MPO), et des engagements liés aux accords internationaux sur la gestion des
océans, la conservation des ressources marines et la protection
de la biodiversité.
Mesures de rendement et plan d’évaluation : Des indicateurs de la qualité du milieu marin (QMM), qui sont conformes à la gestion écosystémique, permettront de déterminer si
les objectifs de conservation sont atteints dans le cadre du Plan
de gestion des ZPM de Tarium Niryutait. Des objectifs et des
indicateurs liés à la QMM seront établis pour les ZPM dans
les 24 mois après la désignation; ils mettront l’accent sur la
conservation et la protection du béluga et d’autres espèces marines, et de leur habitat. Le Plan de gestion sera examiné tous
les cinq ans.
Issue
Question
The ISR lies within the Canadian Western Arctic region.
Created with the signing of the IFA in 1984, the ISR covers
906 430 km2. It includes four distinct geographic regions: the
Beaufort Sea, the Mackenzie River Delta, the Yukon North Slope
and the Arctic Islands.
The Beaufort Sea marine region has the world’s largest summering stock of beluga whales. During the summer, a portion of
the Beaufort Sea beluga stock concentrates in the Mackenzie
River estuary, where it is harvested by Inuvialuit from Aklavik,
Inuvik and Tuktoyaktuk to cover the basic subsistence needs of
residents of these communities. The harvest comes largely from
whale concentration areas in Kugmallit Bay, near Kendall Island,
Shallow Bay and along the Yukon coast between Tent Island and
King Point. The beluga population is recognized as healthy and
the harvest as sustainable.
La RDI est située dans la région ouest de l’Arctique canadien.
Créée en vertu de la signature de la CDI en 1984, la RDI s’étend
sur une superficie de 906 430 km2. Elle comprend quatre régions
géographiques distinctes : la mer de Beaufort, le delta du fleuve
Mackenzie, le versant nord du Yukon et les îles de l’Arctique.
La région marine de la mer de Beaufort abrite le plus grand
stock de bélugas estivant au monde. Pendant l’été, une partie du
stock de béluga de la mer de Beaufort se concentre dans l’estuaire
du fleuve Mackenzie, où les Inuvialuits d’Aklavik, d’Inuvik et de
Tuktoyaktuk le récoltent afin de combler les besoins essentiels
des résidents de ces communautés. La récolte est en grande partie
effectuée dans les zones de concentration des baleines dans la
baie Kugmallit, près de l’île Kendall, dans la baie Shallow et le
long de la côte du Yukon entre l’île Tent et King Point. Il est reconnu que la population de bélugas est en santé et que la récolte
est durable.
Les bélugas qui passent l’été dans cette région traversent des
zones où des activités d’exploration pétrolière et gazière ont lieu
et où l’on propose d’exécuter des activités de production et de
transport de pétrole et de gaz dans l’avenir. Les bélugas se
Beluga migrate through areas where oil and gas exploration
activities have been underway and where oil and gas production
and transportation activities are proposed for the future. The beluga concentrate in areas where various development activities
1747
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-190
could affect water regimes, water quality and food availability.
Such activities could affect beluga either directly or indirectly,
although the likelihood, severity and biological implications of
these effects are unknown.
In 1991, the BSBMP was developed by community Hunter and
Trapper Committees, the Fisheries Joint Management Committee
(FJMC), the Inuvialuit Game Council (IGC) and DFO to ensure
the responsible and effective, long-term management of the beluga resource by the Inuvialuit and DFO. The specific goals of the
BSBMP are to maintain a thriving population of beluga in
the Beaufort Sea and to provide for optimum sustainable harvest
of beluga by Inuvialuit. The BSBMP divides the Beaufort Sea
into four management zones. Zone 1 areas, called traditional
harvesting/concentration areas, are considered to be protected
areas; they encompass the best known traditional summer concentration areas for the Beaufort Sea beluga stock. Three areas were
identified in the BSBMP as Zone 1a: Shallow Bay, east
Mackenzie Bay and Kugmallit Bay.
The BSBMP has no regulatory status; it establishes voluntary
guidelines for development activities associated with each of the
zones. To date, there has been voluntary compliance with these
guidelines. However, growing interest in off-shore hydrocarbon
exploration and development in the Beaufort Sea over the past
decade has led to concerns that development pressures may override voluntary adherence to these existing management guidelines. Indian and Northern Affairs Canada (INAC) and the
National Energy Board (NEB) have continued to fulfill their mandates with respect to issuing leases and promoting exploration,
while the oil and gas sector has continued to invest extensively in
exploration in the Mackenzie River estuary and southern Beaufort
Sea outside of the MPAs.
In order to address these concerns, the three areas zoned as
Zone 1a are being designated as federal MPAs, under the Oceans
Act. Under subsection 35(3) of the Oceans Act, the Governor in
Council has the authority to make regulations designating MPAs
in order to conserve and protect unique habitats; endangered or
threatened marine species and their habitats; commercial and noncommercial fishery resources (including marine mammals) and
their habitats; marine areas of high biodiversity or biological productivity; and any other marine resource or habitat requiring special protection. The Regulations are designed to conserve and
protect unique habitats and commercial and non-commercial fishery resources (including marine mammals) and their habitats.
The designation of the three Zone 1a areas as the Tarium
Niryutait MPAs, by regulations under the Oceans Act, will provide the regulatory mechanism to reduce or eliminate the concern
that development pressures might override voluntary adherence to
the BSBMP guidelines, while providing opportunities for some
activities to occur which do not compromise the conservation
objectives of the MPAs.
1748
concentrent dans des zones où se déroulent diverses activités de
développement qui pourraient influer sur les régimes hydrologiques, la qualité de l’eau et la disponibilité des ressources alimentaires. De telles activités pourraient avoir des effets directs ou
indirects sur les bélugas. Toutefois, on n’en connaît ni la probabilité, ni la gravité, ni les répercussions biologiques.
En 1991, le PGBMB a été élaboré par des comités de chasseurs
et de trappeurs des communautés, le Comité mixte de gestion des
pêches (CMGP), le Conseil Inuvialuit de gestion du gibier
(CIGG) et Pêches et Océans Canada (MPO) afin d’assurer une
gestion à long terme responsable et efficace de la ressource en
bélugas par les Inuvialuits et le MPO. Les buts particuliers du
PGBMB consistent à entretenir une population robuste de bélugas
dans la mer de Beaufort et à favoriser une récolte durable optimale de bélugas par les Inuvialuits. Le PGBMB divise la mer de
Beaufort en quatre zones de gestion. Les zones constituant la
zone 1, appelées zones traditionnelles de récolte/concentration,
sont considérées comme des zones protégées; elles englobent les
seules zones traditionnelles de concentration estivale connues du
stock de béluga de la mer de Beaufort. Trois zones ont été identifiées dans le PGBMB comme constituant la zone 1a : la baie
Shallow, l’est de la baie Mackenzie et la baie Kugmallit.
Le PGBMB n’a aucune valeur réglementaire; il établit des directives d’application volontaire concernant les activités de développement associées à chacune des zones. À ce jour, ces directives ont été mises en application de façon volontaire. Cependant,
l’intérêt croissant que suscitent la prospection et la mise en valeur
des hydrocarbures extracôtiers dans la mer de Beaufort depuis la
dernière décennie fait craindre que les pressions exercées en faveur du développement ne l’emportent sur l’application volontaire de ces directives de gestion existantes. Affaires indiennes et
du Nord Canada (AINC) et l’Office national de l’énergie (ONE)
ont continué de réaliser leurs mandats qui consistent à accorder
des baux et à favoriser l’exploration, alors que le secteur pétrolier
et gazier a continué d’investir massivement dans des travaux
d’exploration menés dans l’estuaire du fleuve Mackenzie et dans
la partie sud de la mer de Beaufort à l’extérieur de ces ZPM.
Afin de donner suite aux craintes à cet égard, les trois zones
constituant la zone 1a sont désignées en entier en tant que ZPM
fédérales en vertu de la Loi sur les océans. Le paragraphe 35(3)
de la Loi sur les océans autorise le gouverneur en conseil à désigner des ZPM par voie de règlement en vue de la conservation et
de la protection : des habitats uniques; des espèces marines menacées ou en danger et de leurs habitats; des ressources halieutiques
commerciales et non commerciales (incluant les mammifères
marins) et de leurs habitats; des zones marines offrant une grande
biodiversité ou une productivité biologique élevée; et de toute
autre ressource marine ou tout autre habitat marin nécessitant une
protection spéciale. Le Règlement assurerait la conservation et la
protection des ressources halieutiques commerciales et non commerciales (incluant les mammifères marins) et de leur habitat.
La désignation des trois zones constituant la zone 1a en tant
que ZPM de Tarium Niryutait, par voie du règlement pris en application de la Loi sur les océans, fournira l’instrument de réglementation requis pour réduire ou éliminer les craintes que les
pressions exercées en faveur du développement ne l’emportent
sur l’application volontaire des directives du PGBMB, tout en
permettant l’exécution de certaines activités qui ne compromettent pas les objectifs de conservation des ZPM.
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-190
Objectives
Objectifs
The conservation objective of the Tarium Niryutait MPAs is to
conserve and protect beluga whales and other marine species
(anadromous fish, waterfowl and seabirds), their habitats and
their supporting ecosystem.
The Tarium Niryutait MPAs will strengthen, and complement
the BSBMP’s objectives to ensure the long-term sustainable management of one of the world’s largest summering stocks of beluga
whales and their habitat. The MPAs will also support harvesting
traditions central to the Inuvialuit culture in the communities of
Aklavik, Inuvik and Tuktoyaktuk.
The Regulations prohibit specific activities or classes of activities that could potentially negatively impact beluga or any part of
the ecosystem in the areas upon which they depend. Emphasis
will be on education and compliance promotion activities.
Penalties as provided for under the Oceans Act will be used as
necessary.
L’objectif de conservation des ZPM de Tarium Niryutait consiste à conserver et à protéger les bélugas et les autres espèces
marines (poisson anadrome, sauvagine et oiseaux de mer), leurs
habitats et l’écosystème dont ils dépendent.
Les ZPM de Tarium Niryutait renforceront et complèteront les
objectifs du PGBMB, qui consistent à assurer la gestion durable à
long terme de l’un des plus grands stocks de béluga estivants au
monde et de son habitat. Les ZPM permettront également de protéger et de préserver les récoltes traditionnelles qui font partie
intégrante de la culture des Inuvialuits des communautés
d’Aklavik, d’Inuvik et de Tuktoyaktuk.
Le Règlement interdit des activités ou des catégories d’activités
particulières qui pourraient avoir des effets négatifs sur les bélugas ou sur toute partie de l’écosystème des aires dont ceux-ci
dépendent. Le Règlement mettra l’accent sur l’éducation et sur
des activités de promotion de la conformité. Les peines prévues
dans la Loi sur les océans seront imposées au besoin.
Description
Description
Designation
Désignation
The Regulations designate three areas in the Mackenzie River
estuary collectively as the Tarium Niryutait MPAs. The three
areas are individually named: Niaqunnaq, Okeevik, and Kittigaryuit. These areas are almost identical to the Zone 1a areas of
the BSBMP. Together, these three areas cover approximately
1 800 square kilometres. These areas are described in FB36305,
and represented in Canada Lands Surveys Records (CLSR) plan
number 91991, Sheets 1-4, certified on February 19, 2009, and
deposited in the CLSR (see Appendix 1-4). They can also be accessed online at http://clss.nrcan.gc.ca/plansearch-rechercheplaneng.php.
Le Règlement désigne trois zones de l’estuaire du fleuve Mackenzie collectivement en tant que ZPM de Tarium Niryutait. Les
trois zones se nomment individuellement : Niaqunnaq, Okeevik et
Kittigaryuit. Ces zones sont presque identiques à celles qui constituent la zone 1a du PGBMB. Ensemble, ces trois zones
s’étendent sur une superficie d’environ 1 800 km2. Ces zones sont
décrites dans FB36305 et représentées dans les Archives d’arpentage des terres du Canada (AATC) sur le plan numéro 91991,
feuilles 1-4, certifié le 19 février 2009 et déposé dans les AATC
(voir Annexe 1-4). Elles peuvent également être consultées en
ligne à http://clss.nrcan.gc.ca/plansearch-rechercheplan-fra.php.
Management zones
Zones de gestion
The Regulations establish two management zones within the
designated areas:
• the Primary Protection Zone (PPZ) comprises 99% of the
MPAs. The PPZ allows the least flexibility with respect to development activities;
• the SMZ comprises 1% of the MPAs and is located only
within the Okeevik MPA to coincide with the marine portions
of existing SDLs issued by INAC. The SMZ requires special
management measures to allow SDL holders to continue to
exercise the rights conferred by these licences. Special management measures refer to additional conditions that are
placed on exploratory and developmental activities in order
for them to qualify as an exception from the general prohibitions. For example, exploratory drilling activities may be considered during ice cover as there are no belugas present in the
MPAs at that time.
Le Règlement établit deux zones de gestion dans les zones
désignées :
• la zone de protection primaire (ZPP), qui englobe près de
99 % de la superficie totale des ZPM. La ZPP offre le
moins de flexibilité en ce qui concerne les activités de
développement;
• la ZGS, qui englobe 1 % de la superficie totale des ZPM et est
située uniquement à l’intérieur de la ZPM d’Okeevik de manière à coïncider avec les parties maritimes des LDI existantes
émises par AINC. La ZGS exige l’établissement de mesures
de gestion spéciales afin de permettre aux détenteurs de LDI
de continuer d’exercer des droits que leur confèrent ces licences. Les mesures de gestion spéciales renvoient aux conditions supplémentaires auxquelles les activités d’exploration et
de développement doivent satisfaire pour être exemptées des
interdictions générales. Par exemple, des activités de forage
exploratoire pourraient être envisagées au cours de la période
des glaces, car aucun béluga n’est présent dans les ZPM à
cette époque de l’année.
Prohibitions
Interdictions
The Regulations contain general prohibitions against disturbing, damaging or destroying, or removing from the area, any living marine organism or any part of its habitat; or carrying out any
activity — including depositing, discharging or dumping any
substance, or causing any substance to be deposited, discharged
Le Règlement contient des interdictions générales de perturber,
d’endommager, de détruire ou d’enlever tout organisme marin
vivant ou toute partie de son habitat située à l’intérieur des ZPM;
ou d’exécuter des activités — incluant le dépôt, le déversement
ou le rejet de toute substance ou entraînant le dépôt, le
1749
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-190
or dumped — that is likely to result in the disturbance, damage,
destruction or removal of a living marine organism or any part of
its habitat. A seabed depth of 5 m is protected because this is considered the depth of the active biological layer in this sandy
loamy area that has a high percentage of ice scour and bottom
turnover.
A management plan developed for the MPAs will provide further guidance to users on those activities considered acceptable
and that remain below this harm threshold.
déversement ou le rejet de toute substance — qui est susceptible
de perturber, d’endommager, de détruire ou d’enlever tout organisme marin vivant ou toute partie de son habitat. Le fond marin
situé à une profondeur de 5 m est protégé parce que l’on considère que c’est la profondeur à laquelle se trouve la couche biologique active dans cette zone sablo-limoneuse qui comporte un
taux élevé d’érosion causée par la glace et le déterrement du fond.
L’élaboration d’un plan de gestion des ZPM fournira aux utilisateurs une orientation supplémentaire sur les activités jugées
acceptables et qui demeurent sous ce seuil de dommages.
Exceptions
Exemptions
The Regulations allow for certain exceptions to the prohibitions. The exceptions allow for continued subsistence harvesting.
Inuvialuit harvesting is a constitutionally protected right; for this
reason, this sustainable activity will continue to be allowed in the
Tarium Niryutait MPAs.
Fishing activities, including recreational fishing, will be allowed in the MPAs if carried out in accordance with the Fisheries
Act, its regulations, and the IFA. These requirements are considered sufficient to ensure that these activities will be conducted in
a manner consistent with the conservation objectives of the
MPAs.
Dredging activities will be allowed in the MPAs provided they
have been recommended to proceed by the process set out under
the IFA and are authorised by a competent government authority,
are carried out in accordance with the Navigable Waters Protection Act, the Fisheries Act and their regulations, and as long as
they do not result in or are not likely to result in the disturbance,
damage, destruction or removal of a marine mammal.
Le Règlement accorde certaines exemptions aux interdictions.
Ces exemptions permettent de poursuivre la récolte de subsistance. La récolte par les Inuvialuits est un droit protégé par la
constitution; c’est pourquoi cette activité durable continuera
d’être permise dans les ZPM de Tarium Niryutait.
Les activités de pêche, y compris la pêche récréative, seront autorisées dans les ZPM pourvu qu’elles soient exécutées conformément à la Loi sur les pêches et à ses règlements d’application,
et à la CDI. On considère que ces exigences sont suffisantes pour
faire en sorte que ces activités soient exécutées conformément
aux objectifs de conservation des ZPM.
Les activités de dragage seront autorisées dans les ZPM pourvu
qu’elles aient été examinées et recommandées dans le cadre du
processus réglementaire énoncé dans la CDI, qu’elles soient autorisées par une autorité compétente gouvernementale, qu’elles
soient exécutées conformément à la Loi sur la protection des eaux
navigables et à la Loi sur les pêches ainsi qu’à leurs règlements
d’application, et pourvu qu’elles n’aient pas pour effet ou qu’elles
ne soient pas susceptibles d’avoir pour effet de perturber,
d’endommager, de détruire ou d’enlever un mammifère marin.
Les activités de recherche scientifique et de surveillance seront
autorisées dans toutes les ZPM pourvu qu’elles aient été examinées et recommandées dans le cadre du processus réglementaire
énoncé dans la CDI, qu’elles soient autorisées par une autorité
compétente gouvernementale, qu’elles soient exécutées à des fins
de gestion des ZPM ou de surveillance de l’efficacité des mesures
de conservation mises en œuvre dans les ZPM, ou qu’elles soient
exécutées conformément à la Loi sur les pêches et à ses règlements d’application.
Certaines activités liées aux hydrocarbures seront autorisées
dans les ZPM pourvu : (1) qu’elles aient été recommandées dans
le cadre du processus réglementaire énoncé dans la CDI et
qu’elles soient autorisées par une autorité compétente gouvernementale; (2) qu’elles n’aient pas pour effet ou ne soient pas
susceptibles d’avoir pour effet de perturber, d’endommager, de
détruire ou d’enlever un mammifère marin; (3) qu’elles soient
exécutées conformément à d’autres lois sur l’environnement,
notamment la Loi sur la protection des eaux navigable, la Loi sur
les espèces en péril, la Loi sur les pêches et la Loi canadienne sur
la protection de l’environnement, et leurs règlements d’application. Les activités géophysiques, le forage exploratoire, ainsi que
la construction et le déclassement de pipelines sont autorisés uniquement lorsque les ZPM sont couvertes de glace, car aucun béluga n’est présent dans les ZPM pendant cette période. De plus, la
production pétrolière et gazière ainsi que le forage exploratoire se
limitent à la ZGS dans la ZPM d’Okeevik. Les activités liées aux
hydrocarbures sont autorisées, sous réserve d’approbation, de
sorte à reconnaître les droits préexistants ou en vue de l’exploration d’hydrocarbures à l’extérieur des limites des ZPM.
Scientific research and monitoring activities will be allowed
throughout the MPAs provided they have been recommended to
proceed by the process set out under the IFA and are authorized
by a competent government authority and are carried out for the
purpose of the management of the MPAs or for monitoring the
effectiveness of conservation measures implemented in the area,
or are carried out in accordance with the Fisheries Act and its
regulations.
Some hydrocarbon-related activities will be allowed in the
MPAs provided they (1) have been recommended to proceed by
the process set out under the IFA and are authorised by a competent government authority; (2) do not result in, or are not likely to
result in, the disturbance, damage, destruction or removal of a
marine mammal; and (3) are conducted in accordance with other
environmental legislation such as the Navigable Waters Protection Act, the Species at Risk Act, the Fisheries Act, the Canadian
Environmental Protection Act and their regulations. Geophysical
operations, exploratory drilling, pipeline construction and decommissioning activities are allowed only when the MPAs are
ice-covered as there are no belugas present in the MPAs at that
time. Additionally, oil and gas production activities as well as
exploratory drilling are limited to the SMZ in the Okeevik MPA.
Hydrocarbon-related activities are allowed, subject to approval, in
order to recognize pre-existing rights or to explore for hydrocarbons outside the boundaries of the MPAs.
1750
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-190
Any accident that is likely to result in the disturbance, damage,
destruction or removal of marine species and their habitats referred to in the general prohibitions of the Regulations will have
to be reported within two hours after its occurrence to the Canadian Coast Guard (CCG). Such incidents include but are not limited to collisions with marine mammals, injury to marine mammals, spills or accidental discharges of deleterious substances.
Throughout the MPAs, activities for the purpose of public
safety, law enforcement, national security, national defence
or emergency response are permitted to ensure the safety of
Canadians.
Activities that are not prohibited continue to be subject to the
existing regulatory approval process, including that which is set
out in the IFA, as well as any other approvals, licenses, authorizations and permits that may be required. The IFA established two
co-management bodies to manage environmental assessment and
review processes in the ISR. These two bodies are the Environmental Impact Screening Committee (EISC) and the Environmental Impact Review Board (EIRB). The EISC screens all development proposals to assess whether there is the potential for
significant negative environmental impacts. If so, the proposal is
subjected to further review by the EIRB. The EISC process
ensures Inuvialuit traditional knowledge is considered as an important part of environmental assessment in the region. The EISC
process works to include the advice of other co-management bodies like the FJMC. No license or approval can be issued by any
government regulatory or approval authority until the provisions
of the Environmental Impact Screening and Review Process have
been met. Permission to proceed with any proposed development
must therefore wait until the Inuvialuit have exercised their
legislated right to participate in the impact assessment of the
development.
Tout accident susceptible de perturber, d’endommager, de détruire ou d’enlever des espèces marines et leurs habitats, ainsi
qu’il est mentionné dans les interdictions générales du Règlement,
doit être signalé à la Garde côtière canadienne (GCC) dans les
deux heures suivant son occurrence. De tels incidents comprennent, mais non de façon limitative, les collisions avec des mammifères marins, les blessures aux mammifères marins, les déversements, ou les rejets accidentels de substances nocives.
Partout dans les ZPM, les activités réalisées à des fins de sécurité publique, d’application de la loi, de sécurité nationale, de
défense nationale ou d’intervention d’urgence sont autorisées
dans le but d’assurer la sécurité des Canadiens.
Les activités non interdites demeurent assujetties au processus
existant d’approbation réglementaire, y compris le processus établi dans la CDI, ainsi qu’à toutes les autres approbations, licences
et autorisations et tous les autres permis qui peuvent être requis.
Deux organismes de cogestion ont été établis en vertu de la CDI
en vue de gérer les processus d’évaluation environnementale et
d’examen des effets environnementaux dans la RDI. Ces deux
organismes sont le Comité d’étude des répercussions environnementales (CERE) et l’Office d’examen des répercussions environnementales (OERE). Le CERE examine toutes les offres de
développement afin de déterminer s’il existe un risque d’impact
environnemental négatif important. Si tel est le cas, l’offre concernée est soumise à un examen plus poussé par l’OERE. Le processus du CERE assure que le savoir traditionnel des Inuvialuits
est considéré comme un élément important de l’évaluation environnementale dans la région. Le processus du CERE vise l’inclusion des conseils d’autres organismes de cogestion tels le CMGP.
Une autorité de réglementation ou d’approbation du gouvernement ne peut accorder aucun permis ou approbation à moins
que l’on ne se soit conformé aux dispositions des processus
d’étude et d’examen des répercussions environnementales. Par
conséquent, on ne doit accorder la permission de procéder à un
développement proposé qu’après que les Inuvialuits aient exercé
leur droit légal de participer à l’évaluation des impacts de ce
développement.
Regulatory and non-regulatory options considered
Options réglementaires et non réglementaires considérées
The option of continuing to rely on voluntary compliance to the
guidelines set out by the BSBMP was considered but rejected.
Current management mechanisms are not designed to ensure the
comprehensive, ecosystem-based and long-term protection that is
required for this area.
Other alternatives considered included the assessment of Parks
Canada legislation such as the Canada National Marine Conservation Areas Act (National Marine Conservation Areas [NMCA])
and the Canada National Parks Act (National Parks), and of Environment Canada legislation, such as the Canada Wildlife Act
(National Wildlife Areas [NWA] or Marine Wildlife Areas
[MWA]), and the Migratory Birds Convention Act (Migratory
Bird Sanctuaries [MBS]) to determine whether these departments’
legislative tools were a better fit than the DFO’s Oceans Act MPA
designation.
L’option de continuer de s’en remettre à la conformité volontaire aux directives énoncées dans le PGBMB a été examinée,
mais elle a été rejetée. Les mécanismes de gestion actuels ne sont
pas conçus pour assurer la protection complète, écosystémique et
à long terme qui est nécessaire pour cette zone.
On a examiné d’autres solutions de rechange, notamment
l’évaluation des lois de Parcs Canada telles que la Loi sur les
aires marines nationales de conservation du Canada (aires marines nationales de conservation [AMNC]) et la Loi sur les parcs
nationaux du Canada (parcs nationaux), et des lois d’Environnement Canada, telles que la Loi sur les espèces sauvages au Canada (réserves nationales de faune [RNF] ou réserves marines de
faune [RMF]), et la Loi sur la Convention concernant les oiseaux
migrateurs (refuges d’oiseaux migrateurs [ROM]), afin de déterminer si les instruments législatifs de ces ministères convenaient
mieux que la désignation de ZPM en vertu de la Loi sur les
océans du MPO.
La Loi sur les océans s’est révélée l’outil le plus pertinent pour
assurer la protection et la flexibilité nécessaires à la gestion de ces
aires. Les buts premiers des RNF, des RMF et des ROM concernent la conservation et la protection de l’habitat seulement; la Loi
sur les aires marines nationales de conservation du Canada exige
The Oceans Act was found to be the most appropriate tool for
providing the protection and flexibility required for the management of these areas. The primary objectives of NWA, MWA and
MBS relate to conservation and protection of habitat only; the
Canada National Marine Conservation Areas Act requires that all
1751
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-190
the land, including the sea or lake bed and its subsoil, within an
NMCA, be owned by the Crown and that private lands and interests will be acquired by negotiated settlement, that term interests
may be allowed to expire and that the area be representative
of Canada’s marine regions. The requirements of the Canada
National Marine Conservation Areas Act are more complex and
restrictive than appropriate under the circumstances.
While the Regulations provide the primary tool for protecting
and conserving marine species and habitats in these areas, the
environmental provisions of existing legislation, regulations and
policies will also contribute to the objectives of this initiative.
Access to the Tarium Niryutait MPAs will be controlled, and
activities will be managed through relevant provisions of several
Acts, including the Fisheries Act, the Coastal Fisheries Protection Act, the Species at Risk Act, the Coasting Trade Act, the
Canada Shipping Act (2001), and the Canadian Environmental
Assessment Act, as well as through the provisions in and processes established by the IFA.
The Tarium Niryutait MPAs Management Plan will provide
further guidance on the Regulations and will be used to implement a comprehensive set of conservation and management
strategies and measures to meet the conservation objectives.
que toutes les terres, incluant le fond de la mer ou des lacs ainsi
que leur sous-sol, dans une AMNC appartiennent à l’État, que
l’on acquière des terrains et des intérêts privés au moyen de négociations, que l’on laisse les intérêts venir à échéance, et que l’aire
soit représentative des régions marines du Canada. Les exigences
de la Loi sur les aires marines nationales de conservation du
Canada sont trop complexes et restrictives dans les circonstances.
Le Règlement constituera le principal moyen de protéger et de
conserver les espèces marines et leur habitat dans ces zones, mais
les dispositions des lois, des règlements et des politiques actuels
en matière d’environnement contribueront aussi aux objectifs de
cette initiative. L’accès aux ZPM de Tarium Niryutait sera
contrôlé, et les activités seront gérées en vertu des dispositions
pertinentes de plusieurs lois, comme la Loi sur les pêches, la Loi
sur la protection des pêcheries côtières, la Loi sur les espèces en
péril, la Loi sur le cabotage, la Loi de 2001 sur la marine marchande du Canada et la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale, ainsi qu’en vertu des dispositions et des processus
établis dans le cadre de la CDI.
Le Plan de gestion des ZPM de Tarium Niryutait offrira une
orientation supplémentaire en ce qui concerne le Règlement et on
y fera appel pour mettre en œuvre un ensemble complet de stratégies et de mesures de conservation et de gestion afin d’atteindre
les objectifs de conservation des ZPM.
Benefits and costs
Avantages et coûts
There is growing recognition that MPAs have a critical role to
play in the conservation and protection of marine life and their
habitats. The Tarium Niryutait MPAs designation will help to
conserve and protect unique habitat for beluga, waterfowl and
seabirds and anadromous fish (ascending rivers from the sea for
breeding). The MPAs will also provide areas for research to improve Canadians’ understanding of the function and interaction of
species, communities, and ecosystems, and the impact and results
of marine management activities.
On reconnaît de plus en plus que les ZPM ont un rôle crucial à
jouer dans la conservation et la protection des espèces marines et
de leur habitat. La désignation des ZPM de Tarium Niryutait
permettra de conserver et de protéger l’habitat unique du béluga,
de la sauvagine et des oiseaux de mer ainsi que du poisson anadrome (qui remonte de la mer vers les fleuves pour frayer). Les
ZPM offriront en outre des aires où l’on pourra mener des recherches dans le but d’amener la population canadienne à mieux
comprendre la fonction et l’interaction des espèces, des communautés et des écosystèmes, ainsi que l’impact et les résultats des
activités de gestion marine.
L’expérience acquise ailleurs révèle que les ZPM sont connues
pour attirer les touristes qui souhaitent observer les valeurs qui
ont conduit à l’instauration d’une protection, que ce soit pour des
motifs océanographiques, biologiques ou culturels, et en faire
l’expérience. À l’heure actuelle, certains Inuvialuits participent au
tourisme à petite échelle afin de compléter leurs activités de
chasse. Étant donné que 88 % des touristes qui visitent la région
le font en vue d’observer la faune et la nature, les petits voyagistes ont l’occasion d’accroître ou d’élargir leur participation à
l’industrie du tourisme. Les activités touristiques susceptibles de
bénéficier de l’établissement des ZPM comprennent entre autres
l’observation de baleines et la pêche sportive guidées, les visites
culturelles guidées, l’établissement d’installations d’hébergement
(gîte touristique) et la vente de produits de métiers d’art (produits
en peau de phoque, gravures, sculptures), etc.
Les industries du transport aérien et maritime retireront des
avantages saisonniers. Le mouvement des passagers et du fret
directement lié au tourisme et les entreprises qui appuient le tourisme connaîtront probablement une croissance. Ce sera le cas
notamment des fournisseurs de carburant, de marchandises sèches, de matériaux de construction et autres marchandises similaires. Il est cependant difficile de mesurer la valeur économique de
ces activités, car les entreprises hésitent à divulguer des renseignements commerciaux confidentiels.
Experience elsewhere has shown that MPAs are known to attract tourists interested in viewing and experiencing the values for
which the areas have been protected, whether oceanographic,
biological or cultural. Currently, some Inuvialuit participate in
small-scale tourism as a means for supplementing hunting activities. Since 88% of the tourists who visit the region do so to view
wildlife and nature, there is an opportunity for small tour operators to increase or expand their participation in the tourism
industry. Tourism related activities that stand to benefit as a result
of establishment of MPAs range from guiding whale watching
and sport fishing, to providing cultural tours, establishment of
accommodation facilities (bed and breakfast), sale of arts and
crafts (sealskin products, prints, carvings), etc.
Benefits will accrue to air and marine transportation industries
on a seasonal basis. The movement of passengers and freight
related directly to tourism, and businesses that support tourism
will likely see an increase including suppliers of fuel, dry goods,
building materials, and similar commodities. However, due to the
reluctance of companies to divulge confidential business information, measuring the economic values associated with these activities is difficult.
1752
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-190
Over a period of 10 years, DFO has invested significant program resources into the MPA planning, consultation and designation process. Designating the Tarium Niryutait MPAs will create
a long-term management and administrative responsibility. Ongoing and post-designation resource implications for the Department relate to the administration and management of the MPAs,
such as the development and implementation of a management
plan, enforcement, surveillance and monitoring of activities,
information management and dissemination, and compliance
promotion. Agreements with partners such as the FJMC will form
the basis of the management framework for the MPAs.
The MPAs are a long-term management responsibility that will
require ongoing resource support within DFO. Costs associated
with the development, planning and designation of an MPA is in
the range of $600K to $1,200K depending on the complexity of
the area to be designated. Similarly, the management and monitoring (post designation) of an MPA varies between an estimated
$100K and $200K per year. Departmental management of the
MPAs will be undertaken through horizontal program delivery
consistent with national and regional strategic and business plans
where possible. Costs will be managed within the Department’s
existing budgetary allotments. Costs associated with enforcement
activities will be assumed by DFO through existing funding. Supplementary activities such as public awareness and education
activities or research may be undertaken in partnership with NonGovernmental Organizations (NGOs), academic institutions and
other interested partners.
Based on the 1998 estimates for the total volume of oil and gas
discoveries in the Mackenzie Delta and Beaufort Sea, the gross
value of the oil in the ground is approximately C$26 billion to
C$64.1 billion (assuming an average 2000 oil price of $280/m3),
and the gross value of natural gas is approximately C$20.5 billion
to C$38.4 billion (assuming an average 2000 natural gas price of
$110/103 m3). These gross value estimates are useful in that they
indicate the potential economic impact of oil and gas development. However, information is not available from which to
reasonably estimate development costs, price changes, and production schedules for the region. This requires more sophisticated
modelling, but would allow for a more meaningful description of
the net values. In other words, these estimates indicate the size of
the resources in the ground, but not the net benefits that would be
associated with oil and gas development.
There are identified oil and gas discoveries adjacent to two of
the MPAs. Using the above average prices, the value of the oil
and gas discoveries immediately adjacent to the Okeevik and
Kittigaryuit areas can be estimated. For the area adjacent to
Okeevik, the value of the oil is approximately C$4.3 billion and
the value of the natural gas is C$1.5 billion. For the area adjacent
to Kittigaryuit, the value of the oil is approximately C$0.25 billion with a natural gas value of C$0.50 billion. The size of these
significant discoveries is of interest here because their development could potentially be restricted with the designation of the
three areas. With their close proximity to the MPAs, concern over
potential significant environmental impacts may prohibit development. This is not to say that any future environmental impact assessment will arrive at this conclusion. The value estimates
Sur une période de dix ans, le MPO a investi des ressources
considérables dans les processus de planification, de consultation
et de désignation liés aux ZPM. La désignation des ZPM de
Tarium Niryutait représentera une responsabilité de gestion et
d’administration à long terme. Les ressources requises par le
Ministère avant et après la désignation sont liées à l’administration et à la gestion des ZPM, notamment l’élaboration et la mise
en œuvre d’un plan de gestion, à des activités d’application de la
loi, de surveillance et de contrôle, ainsi qu’à la gestion et à la
diffusion d’information et à la promotion de la conformité. Le
cadre de gestion des ZPM sera fondé sur des ententes avec des
partenaires tels le CMGP.
Les ZPM représentent une responsabilité de gestion à long
terme à laquelle le MPO devra continuellement consacrer des
ressources. Le coût associé à l’établissement, à la planification et
à la désignation d’une ZPM est de l’ordre de 600 000 $ à 1,2 million de dollars, selon la complexité du secteur visé par la désignation. De même, les coûts de la gestion et de la surveillance (après
désignation) de la ZPM varient entre les montants estimatifs de
100 000 $ et 200 000 $ par année. Lorsque cela sera possible,
cette gestion sera réalisée par une prestation horizontale des programmes et sera conforme aux plans stratégiques et aux plans
d’affaires nationaux et régionaux. Les coûts seront imputés sur les
affectations budgétaires courantes du Ministère. Les coûts associés aux activités liées à l’application de la loi seront assumés par
le MPO dans le cadre des ressources financières existantes. Les
activités supplémentaires, comme la sensibilisation du public et
les activités éducatives ou la recherche pourront être entreprises
par des partenaires, comme des organismes non gouvernementaux
(ONG) ou des établissements d’enseignement, ou autre.
Selon les estimations de 1998 concernant le volume total de
découvertes de pétrole et de gaz réalisées dans le delta du Mackenzie et la mer de Beaufort, la valeur brute du pétrole se trouvant
dans le sol serait d’environ 26 à 64,1 milliards de dollars canadiens (en supposant un prix moyen de 280 $/m3 en 2000), et la
valeur brute du gaz naturel, d’environ 20,5 à 38,4 milliards de
dollars canadiens (en supposant un prix moyen de 110 $/103 m3
en 2000. Ces estimations de la valeur brute sont utiles, car elles
donnent une idée des retombées économiques possibles de
l’exploitation des ressources pétrolières et gazières. Toutefois, on
ne dispose pas d’information qui permettrait d’estimer raisonnablement les coûts d’exploitation, la fluctuation des prix et les
calendriers de production pour la région. Ces estimations exigent
une modélisation plus perfectionnée, mais elles favoriseraient une
description plus significative des valeurs nettes. Autrement dit,
ces estimations indiquent l’étendue des ressources se trouvant
dans le sol, mais non les avantages nets qui seraient associés à
l’exploitation pétrolière et gazière.
Des découvertes de pétrole et de gaz ont été faites dans le secteur adjacent à deux des ZPM. À partir de prix supérieurs à la
moyenne, on peut estimer la valeur des découvertes de pétrole et
de gaz réalisées dans le secteur immédiatement adjacent aux zones d’Okeevik et de Kittigaryuit. En ce qui concerne Okeevik, la
valeur du pétrole atteint approximativement 4,3 milliards de dollars canadiens et celle du gaz naturel, environ 1,5 milliard de dollars canadiens. Pour ce qui est de Kittigaryuit, la valeur du pétrole
est d’environ 0,25 milliard de dollars canadiens et celle du gaz
naturel, d’environ 0,50 milliard de dollars canadiens. L’étendue
de ces importantes découvertes présente un intérêt ici, car leur
exploitation pourrait être limitée par la désignation des trois zones
en tant que ZPM. Compte tenu de leur proximité avec les ZPM,
l’exploitation de ces ressources pourrait être interdite en raison
1753
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-190
for the oil and gas discoveries immediately adjacent to the MPAs
are a fraction of the total for the Mackenzie Delta and Beaufort
Sea region.
Production of oil and gas in the Mackenzie Delta and Beaufort
Sea area will be highly dependent on the development of a pipeline. Until more detailed information is available on the costs
associated with acquiring production, as well as the production
schedule (i.e. how much is extracted each year), a reasonable
estimate of net values will not be possible. It must be emphasised
that the gross value estimates provided here are total “in ground”
values. When or if oil and gas extraction takes place, actual annual gross and net values will be a fraction of the above dollar
amounts, determined by the amount produced each year.
There are potentially exploitable deposits of sand and gravel
within the boundaries of the Tarium Niryutait MPAs. However,
exploitation of these types of deposits would cause rapid and
potentially severe erosion of the adjoining sub-aerial deposits. In
addition, any deposits in water depths of less than 1–1.2 m are
likely to be ice-bonded with 1–2 m of the seabed. The economic
potential for heavy minerals in the MPAs is considered to be low
to very low. However, the presence of garnets as well as ilmenite
in heavy mineral suites suggests that, given suitable conditions,
placers could result from these sources. Placer mining refers to
the mining of alluvial (river sediment) deposits for minerals. This
may be done by open-pit (also called open-cast mining) or by
various forms of tunnelling into ancient riverbeds. Excavation
may be accomplished using water pressure (hydraulic mining),
surface excavating equipment or tunnelling equipment. Potential
significant environmental impacts will prohibit these activities
from the MPAs unless it can be shown that they can be carried
out in a manner that does not violate the general prohibitions.
des craintes soulevées par les répercussions considérables qu’elle
pourrait avoir sur l’environnement. Cela ne signifie pas qu’une
future évaluation de l’impact environnemental mènera à cette
conclusion. Les valeurs estimatives pour les découvertes de pétrole et de gaz, juste à côté des ZPM, représentent une fraction du
total de la région du delta du Mackenzie et de la mer de Beaufort.
La production pétrolière et gazière dans la région du delta du
Mackenzie et de la mer de Beaufort dépendra fortement de la
construction d’un pipeline. Il sera impossible d’établir une estimation raisonnable des valeurs nettes tant que l’on ne disposera
pas de renseignements plus détaillés sur les coûts associés à la
production ainsi que sur le calendrier de production (c’est-à-dire
la quantité extraite chaque année). Il convient de souligner que les
estimations de la valeur brute présentées ici sont les valeurs totales des ressources « dans le sol ». Si l’extraction pétrolière et
gazière a lieu, les valeurs brutes et nettes annuelles réelles représenteront une fraction des sommes mentionnées ci-dessus, et
seront fonction de la quantité produite chaque année.
Il existe des dépôts de sable et de gravier qu’on pourrait exploiter à l’intérieur des limites des ZPM de Tarium Niryutait. Toutefois, l’exploitation de ces types de dépôts entraînerait une érosion
rapide et potentiellement grave des dépôts subaériens contigus.
De plus, tout dépôt dans l’eau à des profondeurs inférieures à
1-1,2 m est susceptible d’être lié par la glace au lit marin sur une
profondeur de 1 à 2 m. On considère que le potentiel économique
qu’offrent les minéraux lourds dans les ZPM est de faible à très
faible. Cependant, la présence de grenat et d’ilménite dans les
divers minéraux lourds nous porte à croire qu’on pourrait trouver
du placer dans ces sources, puisqu’elles répondent à toutes les
conditions nécessaires. L’exploitation des placers consiste à extraire les gisements alluvionnaires (sédiments fluviaux) des minéraux. Cette exploitation peut être effectuée à ciel ouvert (aussi
appelée exploitation en découverte) ou au moyen de diverses méthodes de creusement de tunnels dans les anciens lits de rivières.
L’excavation peut être effectuée à l’aide d’eau sous pression
(abattage hydraulique), de matériel d’excavation de surface ou de
tunneliers. Il sera interdit de procéder à ces activités dans les
ZPM en raison des répercussions considérables qu’elles pourraient avoir sur l’environnement, à moins que l’on ne puisse
prouver qu’elles peuvent être exécutées de façon à ne pas enfreindre les interdictions générales.
Rationale
Justification
Canada’s oceans have enormous potential to benefit both
present and future generations. Coastal and offshore marine ecosystems are host to a remarkable diversity of species including
marine mammals, fish, and a wide variety of invertebrate and
plant species supporting commercial, recreational and subsistence
fisheries. However, threats to the biodiversity, productivity and
ecological integrity of marine ecosystems must be addressed, not
only because we value our oceans, but also because coastal communities and regional economies depend on healthy productive
oceans.
Les milieux océaniques du Canada représentent un potentiel
considérable pour les générations actuelles et futures. Les écosystèmes côtiers et marins abritent une remarquable variété
d’espèces, notamment des mammifères marins, des poissons et de
multiples invertébrés et végétaux qui soutiennent la pêche commerciale, sportive et de subsistance. Toutefois, il faut s’attaquer
aux menaces qui pèsent sur la biodiversité, la productivité et
l’intégrité écologique des écosystèmes marins, en raison non seulement de l’importance des océans en soi, mais aussi parce que
les collectivités côtières et les économies régionales sont tributaires de la santé et de la productivité des océans.
La Stratégie sur les océans du Canada est l’énoncé de politique
du gouvernement du Canada en matière de gestion des écosystèmes estuariens, côtiers et marins. D’une portée nationale, la Stratégie sur les océans du Canada définit les orientations générales
de la gestion des océans du Canada. En vertu de la Stratégie, le
gouvernement du Canada réaffirme son engagement à promouvoir l’application à grande échelle de l’approche de précaution à
la conservation, à la gestion et à l’exploitation des ressources
Canada’s Oceans Strategy is the Government of Canada’s policy statement for the management of estuarine coastal and marine
ecosystems. National in scope, Canada’s Oceans Strategy sets out
the policy direction for ocean management in Canada. Under the
Strategy, the Government of Canada re-affirms its commitment to
promoting the wide application of the precautionary approach
to the conservation, management and exploitation of marine
resources in order to protect these resources and preserve the
1754
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-190
marine environment. This includes the application of conservation measures necessary to maintain biological diversity and productivity of the marine environment, including the establishment
of MPAs. The designation of the Tarium Niryutait MPAs makes
it possible to meet the commitments made under Canada’s
Oceans Strategy.
Canada has made a commitment, through the Oceans Act, to
conserve and protect the ecological integrity of marine ecosystems, species, and habitats through a system of MPAs. In 2007, as
part of Canada’s National Water Strategy, the federal government
announced five-year funding of $61.5 million for various initiatives to protect fragile marine environments, counter pollution
and strengthen preventive measures. This Health of the Oceans
initiative will contribute to the establishment of the network of
MPAs. The designation of the Tarium Niryutait MPAs is an important step toward fulfilling Canada’s commitments.
In 2008, the Government of Canada announced several initiatives under its Northern Agenda, including measures to protect
and understand the Arctic environment. Potential for environmental threats like oil spills, poaching and contamination are particularly acute in the sensitive Arctic ecosystem. The designation
of the Tarium Niryutait MPAs contributes to the commitment to
conserve and protect the ecological integrity of marine ecosystems, species, and habitats.
The designation also makes it possible to meet the commitments made under DFO’s Sustainable Development Strategy
2005–2006. Output 2.2 of this Strategy focuses on the designation
of Oceans Act MPAs.
Recognizing that achieving sustainability in the harvest of living ocean resources ultimately depends on healthy, productive
ecosystems, the Government of Canada works with other countries to address concerns about the marine environment. Internationally, Canada has demonstrated its commitment by endorsing
conventions that pursue the goals of conservation and protection,
including the Global Programme of Action for the Protection of
the Marine Environment from Land-Based Activities. Designation also contributes to the establishment of a circumpolar and
global network of MPAs and contributes to meeting Canada’s
commitments to international agreements with respect to protecting the marine environment and biodiversity. Among the international agreements pertaining to MPAs to which Canada is a
signatory are the United Nations Convention on the Law of the
Sea, the Convention on Biological Diversity, and the International
Union for the Conservation of Nature - World Commission on
Protected Areas Program. As a member of the Arctic Council,
Canada participates on Arctic Council Working Groups such as
the Conservation of Arctic Flora and Fauna. Member countries
have agreed to work towards two outcomes: the establishment of
a Circumpolar Marine Area Network and a Circumpolar Protected Area Network. While there are other MPA designations in
Canada’s Arctic, the Tarium Niryutait MPAs will be the first
Oceans Act MPAs in this region.
marines, de façon à protéger ces ressources et à préserver
l’environnement marin. Cela comprend l’application des mesures
de conservation nécessaires au maintien de la diversité et de la
productivité biologiques de l’environnement marin, y compris la
création de ZPM. La désignation des ZPM de Tarium Niryutait
permettra de concrétiser les engagements pris en vertu de la Stratégie sur les océans du Canada.
En vertu de la Loi sur les océans, le Canada s’est engagé à
conserver et à protéger l’intégrité écologique des écosystèmes,
des espèces et des habitats marins grâce à la création d’un réseau
de ZPM. En 2007, à la faveur de la nouvelle Stratégie nationale
sur l’eau du Canada, le gouvernement fédéral a annoncé le financement sur cinq ans de 61,5 millions de dollars de diverses initiatives visant à protéger les milieux marins fragiles, à lutter contre
la pollution et à renforcer les mesures de prévention. Il s’agit de
l’initiative Santé des océans, qui contribuera de manière substantielle à l’établissement du réseau de ZPM. La désignation des
ZPM de Tarium Niryutait est une étape importante vers l’accomplissement des engagements du Canada.
En 2008, le gouvernement du Canada a annoncé plusieurs initiatives dans le cadre de son programme pour le Nord, y compris
des mesures visant à protéger et à comprendre l’environnement
arctique. Les risques environnementaux associés aux déversements de pétrole, à la chasse illégale et à la contamination sont
particulièrement graves en raison de la fragilité de l’écosystème
arctique. La désignation des ZPM de Tarium Niryutait contribue
au respect de l’engagement envers la conservation et la protection
de l’intégrité écologique des écosystèmes, des espèces et des habitats marins.
La désignation des ZPM permet également de respecter les engagements pris en vertu de la Stratégie de développement durable
de 2005-2006 du MPO. Le produit 2.2 de la Stratégie porte sur la
désignation de ZPM en vertu de la Loi sur les océans.
Le gouvernement du Canada reconnaît que l’utilisation durable
de la faune et de la flore marines repose en fin de compte sur des
écosystèmes sains et productifs. C’est pourquoi il joint ses efforts
à ceux d’autres pays pour trouver des solutions aux problèmes
affectant le milieu marin. À l’échelle internationale, le Canada a
démontré son engagement en signant des conventions qui poursuivent les objectifs de la conservation et de la protection, notamment le Programme d’action mondial pour la protection du
milieu marin contre la pollution due aux activités terrestres. La
désignation des ZPM facilitera également la mise sur pied d’un
réseau circumpolaire et mondial de ZPM et aidera le Canada à
respecter les engagements qu’il a pris dans le cadre d’ententes
internationales lorsqu’il s’agit de protéger l’environnement marin
et la biodiversité. Parmi les ententes internationales régissant les
ZPM dont le Canada est signataire, mentionnons la Convention
des Nations Unies sur le droit de la mer, la Convention sur la
biodiversité et le programme de la Commission mondiale des
aires protégées de l’Union Internationale pour la Conservation de
la Nature. En tant que membre du Conseil de l’Arctique, le Canada siège au sein de groupes de travail de ce conseil, comme
Conservation de la flore et de la faune arctiques. Les pays membres ont accepté de viser deux résultats : l’établissement du
Réseau des zones marines circumpolaires et du Réseau circumpolaire de zones protégées. Il existe d’autres ZPM désignées dans
l’Arctique canadien, mais les ZPM de Tarium Niryutait seront les
premières à être désignées en vertu de la Loi sur les océans dans
cette région.
1755
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-190
Under the Oceans Act, Canada has made a commitment to conserve and protect the ecological integrity of marine ecosystems
and habitats through a system of MPAs. Under this legislation,
the Minister of Fisheries and Oceans has the authority to lead and
coordinate the development and implementation of a national
system of MPAs. The Oceans Act provides the regulatory authority to effectively meet the conservation objectives and values of
the Tarium Niryutait MPAs, and will provide for their long-term
management and legal protection. The application of this Act also
offers the added benefit of promoting greater stewardship and
responsible ocean use, both in and outside the Tarium Niryutait
MPAs.
Designation will provide the certainty that the Inuvialuit have
requested from the Government of Canada for the long-term protection of these areas, building on and complementing the substantial efforts made by Inuvialuit organizations, co-management
bodies and the Government of Canada since the early 1990’s.
Existing rights, such as those specified in the IFA and those stemming from two SDLs will remain unaffected by the Regulations.
En vertu de la Loi sur les océans, le Canada s’est engagé à
conserver et à protéger l’intégrité écologique des écosystèmes et
des habitats marins en établissant un réseau de ZPM. Cette loi
confère au ministre des Pêches et des Océans le pouvoir de diriger
et de coordonner l’élaboration et la mise en œuvre d’un réseau
national de ZPM. La Loi sur les océans confère le pouvoir de
réglementation requis pour concrétiser efficacement les objectifs
et les valeurs de conservation des ZPM de Tarium Niryutait. De
plus, elle favorisera la gestion et la protection juridique à long
terme de ces dernières. La mise en application de cette loi offre
aussi l’avantage supplémentaire de promouvoir une intendance
améliorée et une utilisation plus responsable des océans, tant à
l’intérieur qu’à l’extérieur des ZPM de Tarium Niryutait.
La désignation des ZPM de Tarium Niryutait procurera la certitude que les Inuvialuits ont demandée au gouvernement du Canada concernant la protection à long terme de ces zones, prenant
appui sur les efforts importants déployés par les organisations
inuvialuites, les organismes de cogestion et le gouvernement du
Canada depuis le début des années 1990 et venant les compléter.
L’industrie aura une idée claire de la gestion de ces zones, et elle
aura l’assurance qu’on n’imposera aucune restriction additionnelle aux activités qui se dérouleront dans la ZPM après la désignation. Les droits existants, notamment ceux précisés dans la
CDI ainsi que ceux découlant de deux LDI, ne seront pas touchés
par le Règlement et demeureront inchangés.
Strategic environmental assessment
Évaluation environnementale stratégique
In accordance with the 2004 Cabinet Directive on the Environmental Assessment of Policy, Plan and Program Proposals,
a Strategic Environmental Assessment (SEA) was conducted. The
SEA concluded that any environmental effects resulting from the
designation of the Tarium Niryutait MPAs will be positive.
Conformément à la Directive de 2004 du Cabinet sur l’évaluation environnementale des projets de politiques, de plans et de
programmes, une évaluation environnementale stratégique (EES)
a été réalisée. Celle-ci a révélé que les effets environnementaux
résultant de la désignation des ZPM de Tarium Niryutait seront
positifs.
Consultation
Consultation
The process that has led to the development of these Regulations has been open and transparent, consistent with the principles
of sustainable development and based on the best available scientific information and traditional ecological knowledge. All interested parties, including Inuvialuit and other aboriginal groups,
federal and territorial government agencies, industry and other
interested parties have participated in the process leading to the
recommendation for its designation. The work has been built on
existing structures such as the FJMC for its implementation.
Le processus qui a mené à l’élaboration du présent règlement
s’est déroulé de façon ouverte et transparente, conformément aux
principes du développement durable et en fonction des meilleurs
renseignements scientifiques et connaissances écologiques traditionnelles disponibles. Toutes les parties intéressées, y compris
les Inuvialuits, les autres groupes autochtones, les organismes
gouvernementaux fédéraux et territoriaux, l’industrie et les autres
parties intéressées ont participé au processus qui a mené à la recommandation de la désignation. Les travaux ont pris appui sur
les structures existantes, telles que le CMGP, en vue de sa mise
en œuvre.
Les consultations sur les ZPM de Tarium Niryutait ont débuté
en 1998. Elles ont été menées en personne dans le cadre de rencontres publiques, de séances portes ouvertes et de discussions
avec les dirigeants et les communautés de la RDI, l’industrie, des
organismes gouvernementaux fédéraux et territoriaux, et des organismes de conservation.
En l’an 2000, les dirigeants des Inuvialuits, le gouvernement et
l’industrie ont mis sur pied un Comité de la haute direction
(CHD) constitué de représentants de la Société régionale inuvialuite (SRI), du CMGP, du CIGG, de l’Association canadienne des
producteurs pétroliers (ACPP) et du MPO. Le CHD a créé le
Groupe de travail sur l’Initiative de planification de gestion intégrée de la mer de Beaufort (IPGIMB), comprenant les membres
du CHD et des représentants d’AINC, afin d’encadrer le processus d’évaluation et d’examen des ZPM. Les consultations concernaient les résultats des évaluations de la proposition ainsi que les
Consultations on the Tarium Niryutait MPAs were initiated in
1998. These included face-to-face public meetings, open houses
and discussions with ISR leaders and communities, industry,
federal and territorial government agencies and conservation
organizations.
In 2000, Inuvialuit leaders, government and industry set up a
Senior Management Committee (SMC) comprised of representatives from the Inuvialuit Regional Corporation (IRC), the FJMC,
the IGC, Canadian Association of Petroleum Producers (CAPP)
and DFO. The SMC established the Beaufort Sea Integrated
Management Planning Initiative (BSIMPI) Working Group,
which included the members of the SMC as well as INAC to
guide the MPA evaluation and assessment process. Consultations
reviewed the results of assessments of the proposal, and the implications of MPA designation. Participants discussed the intent
1756
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-190
of the Regulations and how communities would be involved in
the implementation and management of the Tarium Niryutait
MPAs.
Industry representatives and federal government agencies were
invited to make meeting presentations concerning their interests
in the MPAs and to participate in the development of the regulatory intent used to inform drafting of the Regulations. Federal and
territorial departments and agencies consulted throughout the
process included INAC, DFO, CCG, Environment Canada, Parks
Canada, Transport Canada, NEB, Natural Resources Canada, the
Yukon Department of Energy, Mines and Resources, the Yukon
Department of Environment, Yukon Executive Council Office,
Northwest Territories Environment and Natural Resources,
Northwest Territories Industry, Tourism and Trade, and Northwest Territories Intergovernmental Affairs.
A meeting of the community Hunters and Trappers Committees, Elders Committees and Community Corporations was held
in March 2003 to provide an opportunity for a roundtable discussion to address any outstanding issues, and to re-confirm their
support for continuation of the planning process. The intent of the
Regulations was understood and accepted in the three communities and among the user groups.
Throughout 2004/2005, meetings were held with community
organizations, industry and government to continue to solidify
support for the draft Regulatory Intent. Support, with very limited
conditions attached, was received from each of the community
organizations in the three communities. This conditional support
allowed the BSIMPI Working Group to draft a letter to SMC
recommending continuation of the MPA planning process. In
June 2005, the SMC wrote to the Minister of Fisheries and
Oceans and requested that he initiate the required regulatory
process to move the proposed MPAs to designation.
From 2006 to 2009, DFO consulted extensively through
Regular meetings with the SMC which consists of the IGC,
IRC, CAPP, FJMC, and DFO;
• Information updates provided to the Regional Coordination
Committee and the Beaufort Sea Partnership both established
as part of the governance structure for the Beaufort Sea Integrated Ocean Management (IOM) Planning process;
• Information updates provided through a number of one on one
meetings with oil and gas industry members, NGOs, and
community organizations;
• Information updates provided through a number of field visits
to the communities of Tuktoyaktuk, Aklavik, Inuvik, Paulatuk, Sachs Harbour and Ulukhaktok, as part of the IOM Planning process.
•
The key issues and concerns received as feedback through the
various consultations are summarized below according to sector
and interest groups.
répercussions de la désignation des ZPM. Les participants ont
discuté de l’intention du règlement sur les ZPM de Tarium Niryutait et de la façon dont les communautés participeraient à la mise
sur pied et à la gestion des ZPM de Tarium Niryutait.
Les représentants de l’industrie et d’organismes du gouvernement fédéral ont été invités à présenter des exposés dans le cadre
de réunions au sujet de leurs intérêts dans les ZPM, ainsi qu’à
participer à l’élaboration de l’intention réglementaire utilisée pour
éclairer l’élaboration de l’ébauche du Règlement. Parmi les
ministères et organismes fédéraux et territoriaux qui ont été
consultés tout au long du processus, mentionnons AINC, le MPO,
la GCC, Environnement Canada, Parcs Canada, Transports Canada, l’ONE, Ressources naturelles Canada, le ministère de l’Énergie, des Mines et des Ressources du Yukon et le ministère de
l’Environnement du Yukon, Affaires intergouvernementales du
Yukon, le ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles des Territoires du Nord-Ouest, le ministère de l’Industrie,
du Tourisme et du Commerce des Territoires du Nord-Ouest, et
Affaires intergouvernementales des Territoires du Nord-Ouest.
En mars 2003, a été convoquée une réunion des comités de
chasseurs et de trappeurs, des comités des aînés et des sociétés de
développement communautaire des communautés, afin de leur
donner l’occasion de participer à une table ronde pour aborder les
questions en suspens et confirmer à nouveau leur appui en faveur
de la poursuite du processus de planification. Les trois communautés et les groupes d’utilisateurs ont compris et accepté l’intention du règlement proposé.
Tout au long de 2004-2005, des réunions ont eu lieu avec des
organismes communautaires, l’industrie et le gouvernement pour
continuer de renforcer le soutien en faveur de l’ébauche d’intention réglementaire. Les organismes communautaires des trois
communautés ont accordé chacun leur soutien moyennant certaines conditions très restreintes. Ce soutien conditionnel a permis
au groupe de travail de l’IPGIMB de rédiger une lettre au CHD
recommandant la poursuite du processus de planification des
ZPM. En juin 2005, le CHD a rédigé une lettre au ministre de
Pêches et Océans Canada et lui a demandé d’entamer le processus
de réglementation devant mener à la désignation des ZPM
proposées.
De 2006 à 2009, le MPO a mené des consultations poussées au
moyen des démarches suivantes :
• Réunions régulières avec le CHD, qui réunit le CIGG, la SRI,
l’ACPP, le CMGP et le MPO;
• Communication d’information au Comité de coordination
régional et aux membres du Beaufort Sea Partnership, qui ont
tous deux été mis sur pied dans le cadre de la structure de
gouvernance du processus de planification de la gestion intégrée des océans (GIO) visant la mer de Beaufort;
• Communication d’information dans le cadre de rencontres
individuelles avec des membres de l’industrie pétrolière et gazière, d’ONG et des organismes communautaires;
• Communication d’information par le biais de visites sur le
terrain dans les communautés de Tuktoyaktuk, d’Aklavik,
d’Inuvik, de Paulatuk, de Sachs Harbour et d’Ulukhaktok,
dans le cadre du processus de planification de la GIO.
Nous présentons ci-dessous un résumé des principales questions et préoccupations qui ont été exprimées lors des diverses
consultations, en fonction des secteurs et des groupes d’intérêts.
1757
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-190
Inuvialuit
Inuvialuits
Oil and gas exploration and associated activities have benefited
Inuvialuit through negotiated agreements for access to Inuvialuit
lands, training and employment, contracting opportunities and
other economic benefits. At the same time, there were concerns
among ISR leaders and communities stemming from the impacts
of development activities on the environment and animals which
they require for subsistence. Accommodating development, while
simultaneously protecting the marine environment and the subsistence harvest were the main issues raised during discussions
concerning the designation of the Tarium Niryutait MPAs. Overall, the Inuvialuit support proceeding with the Regulations.
L’exploration pétrolière et gazière ainsi que les activités connexes ont profité aux Inuvialuits sous forme d’ententes négociées
d’accès aux terres des Inuvialuits, d’occasions de formation et
d’emploi, sans compter les possibilités de contrats et les autres
avantages économiques. Pendant ce temps, les dirigeants et les
communautés inuvialuites de la RDI se sentaient préoccupés par
les impacts des activités de développement sur l’environnement et
sur les animaux dont dépend leur subsistance. La possibilité de
favoriser le développement tout en protégeant l’environnement
marin et la pêche de subsistance a été le principal sujet des discussions entourant la désignation des ZPM de Tarium Niryutait.
Globalement, les Inuvialuits appuient de procéder à la réglementation proposée.
Oil and gas industry
Industrie pétrolière et gazière
As the largest private sector stakeholder in the region, activities
carried out by the oil and gas industry were a major focus of consultations. Consultations consisted of workshops and meetings
with CAPP and their members, and face-to-face meetings with
individual companies. Additionally, CAPP organized sessions
with all representatives of oil and gas companies active in the
Mackenzie River estuary. Other industry sectors were consulted
at various stages during the MPA evaluation and assessment
process.
The oil and gas industry is largely supportive of the establishment of these three areas as MPAs. Industry has expressed interest in being permitted access to these areas to conduct seismic
work on a limited basis, in order to verify resources next to and/or
under the three areas. If approved, this work will be conducted
only during winter, during ice cover, when beluga are absent.
Les consultations visaient principalement les activités entreprises par l’industrie pétrolière et gazière, étant donné qu’il s’agit du
plus gros acteur privé dans le secteur. Les consultations ont eu
lieu dans le cadre d’ateliers et de réunions avec l’ACPP et ses
membres, et de réunions en personne avec des entreprises. En
outre, l’ACPP a organisé des séances avec tous les représentants
des entreprises pétrolières et gazières œuvrant dans l’estuaire du
fleuve Mackenzie. On a consulté d’autres secteurs industriels à
diverses étapes du processus d’évaluation et d’examen des ZPM.
L’industrie pétrolière et gazière est en majeure partie favorable
à l’établissement de ces trois zones en tant que ZPM. Cette industrie s’est dite intéressée à ce qu’on lui permette un accès limité à
ces zones pour exécuter des travaux sismiques limités, afin de
vérifier les ressources à proximité des trois zones et sous celles-ci.
Si sa demande d’accès est approuvée, les travaux seront réalisés
seulement en hiver, durant la période des glaces, alors que les
bélugas sont absents des zones.
L’industrie a soulevé des préoccupations concernant les exigences futures qui seront imposées après la construction planifiée
du pipeline de la vallée du Mackenzie, et la sélection du tracé
optimal des pipelines entre les puits de production, situés au large
des ZPM, et le rivage. La décision à savoir si ces pipelines devraient traverser les ZPM dépend d’un certain nombre de facteurs, tels que le point d’extrémité du pipeline de la vallée du
Mackenzie, la constitution géophysique du plancher océanique et
les coûts supplémentaires associés au contournement des ZPM.
On a mis fin aux préoccupations supplémentaires touchant
l’activité sismique ainsi que la construction, l’exploitation et
l’entretien du pipeline en prévoyant des exemptions conditionnelles spécifiques dans le Règlement.
Industry raised a concern relating to future requirements once
the planned Mackenzie Valley pipeline has been constructed and
the issues surrounding selection of the optimum route for pipelines from producing wells beyond the MPAs to the shore.
Whether these pipelines would need to cross the MPA is dependent on a number of factors such as the termination point of the
Mackenzie Valley pipeline, the geophysical make-up of the ocean
floor, and incremental costs of circumventing the MPAs.
Additional concerns regarding seismic activity and pipeline
construction, operation and maintenance have been dealt with
through specific conditional exemptions within the Regulations.
Commercial shipping authorities
Autorités responsables de la navigation commerciale
Numerous consultations were held with authorities in regards
to controlling commercial vessel traffic though the Tarium Niryutait MPAs. These included Transport Canada, CCG, the Canadian
Hydrographic Service and an Arctic shipping company — the
Northern Transportation Company Limited (NTCL). Options for
confining shipping to designated corridors were discussed. Transport Canada, the Canadian Hydrographic Service and CCG discouraged the establishment of “official” shipping lanes because of
potential liability, maintenance issues and time constraints. Due
to the shallow nature of the shifting seafloor one cannot reliably
predict the best shipping routes over time.
On a tenu de nombreuses consultations auprès des autorités
concernant le contrôle de la circulation des navires commerciaux
dans les ZPM de Tarium Niryutait. Parmi celles-ci, mentionnons
Transports Canada (TC), la GCC, le Service hydrographique du
Canada (SHC) et une société de transport maritime dans
l’Arctique — la Société des transports du Nord Limitée (STNL).
On a discuté des possibilités de confiner la navigation à des corridors désignés. TC, le SHC et la GCC ont découragé l’établissement de routes maritimes « officielles » en raison des responsabilités, des questions d’entretien et des contraintes de temps que
cela pourrait entraîner. Compte tenu de la faible profondeur et du
déplacement du plancher océanique, il est difficile de prévoir
avec certitude les meilleures routes de navigation au fil du temps.
1758
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-190
The Tarium Niryutait Management Plan will therefore include
guidelines recommending that vessels avoid the Tarium Niryutait
MPAs. If they must cross through the Tarium Niryutait MPAs,
they are asked to transit these areas using recommended routes
that will be identified in the Management Plan. Vessels must
comply with all relevant provisions of the Marine Mammal Regulations pursuant to the Fisheries Act.
Le Plan de gestion des ZPM de Tarium Niryutait contiendra
donc des directives recommandant que les navires les évitent.
S’ils doivent traverser les ZPM de Tarium Niryutait, on leur demandera de traverser ces zones en empruntant les routes recommandées qui seront indiquées dans le Plan de gestion. Les navires
doivent se conformer à toutes les dispositions pertinentes du Règlement sur les mammifères marins en vertu de la Loi sur les
pêches.
Other government departments
Autres ministères
Since 1991, no oil and gas, mining or other extractive nonrenewable resource activities have been permitted in the three
areas, in accordance with management guidelines in the BSBMP.
While the BSBMP has relied on voluntary compliance, federal
government departments and industry have accepted the terms of
the BSBMP. INAC and the NEB continue to fulfill their mandates
to manage oil and gas (including leasing) and to regulate oil and
gas activities respectively while the oil and gas sector has continued to invest extensively in exploration in the Mackenzie River
estuary and southern Beaufort Sea outside of these areas.
The Government of the Northwest Territories (GNWT) has
been supportive throughout the development of the Regulations
and has provided a letter of support. The Yukon Territorial Government (YTG) has been active in the development of the intent
of the Regulations and has also provided a letter of support for the
MPAs. DFO is working with the FJMC and other partners to
establish a mutually agreeable MPA management framework.
Depuis 1991, aucune activité d’exploitation pétrolière et gazière ou d’extraction minière ou d’autres ressources non renouvelables n’est permise dans les trois zones, conformément aux directives de gestion énoncées dans le PGBMB. Puisque le
PGBMB reposait sur la conformité volontaire, les ministères fédéraux et l’industrie ont accepté ses modalités. AINC et l’ONE
ont continué de réaliser leurs mandats qui consistent à assurer la
gestion pétrolière et gazière (y compris la délivrance de baux) et à
réglementer les activités pétrolières et gazières respectivement,
alors que le secteur pétrolier et gazier a continué d’investir massivement dans des travaux d’exploration menés dans l’estuaire du
fleuve Mackenzie et dans la partie sud de la mer de Beaufort à
l’extérieur de ces zones.
La désignation des ZPM de Tarium Niryutait bénéficie généralement d’un appui de la part des autres ministères. AINC et
l’ONE, qui ont tous deux le mandat de promouvoir ou de faciliter
l’exploitation des ressources non renouvelables, ont exprimé des
préoccupations au sujet des restrictions imposées à toutes les activités pétrolières et gazières à l’intérieur des ZPM de Tarium
Niryutait. De façon plus précise, on peut résumer les préoccupations comme suit : a) les préoccupations au sujet de l’impact
cumulatif de toutes les initiatives de conservation au sein de la
RDI et de leur impact possible sur les opérations pétrolières; b) la
possibilité économique perdue advenant une exclusion totale des
possibilités d’exploitation pétrolière et gazière à l’intérieur des
ZPM; c) l’emplacement de la partie centrale d’Okeevik des ZPM
et les coûts supplémentaires potentiels pour l’industrie si on empêche les pipelines d’alimentation de traverser les ZPM. On a mis
fin à leurs préoccupations en prévoyant des exemptions conditionnelles spécifiques dans le Règlement.
Le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest (GTNO) a exprimé son appui tout au long de l’élaboration du Règlement et il a
présenté une lettre d’appui. Le gouvernement du Yukon a participé activement à l’élaboration de l’intention de réglementaire et il
a exprimé son appui à l’égard des ZPM. Le MPO travaille avec le
CMGP et d’autres partenaires en vue de l’établissement d’un cadre de gestion des ZPM mutuellement acceptable.
Other environmental interest groups and organizations
Autres groupes d’intérêts et organismes environnementaux
The World Wildlife Fund and the Canadian Parks and Wilderness Society have been the two primary NGOs active in the Beaufort Sea planning process for MPA designation. They are supportive of the creation of the Tarium Niryutait MPAs; however, they
have expressed concerns over the exemptions allowed for industrial activities within the Tarium Niryutait MPAs. Establishment
of the Regulations will prohibit future development projects in the
PPZ and ensures a rigorous review process for limited activities
that are considered compatible with the conservation objectives of
the MPAs.
Le Fonds mondial pour la nature (WWF) et la Société pour la
nature et les parcs du Canada (SNAP) ont été les deux principaux
ONG à jouer un rôle actif dans le processus de planification de la
mer de Beaufort en vue de la désignation des ZPM. Ces organismes appuient la création des ZPM de Tarium Niryutait, mais ils
ont exprimé des préoccupations au sujet des exemptions accordées à des fins d’activités industrielles à l’intérieur des ZPM de
Tarium Niryutait. L’établissement du Règlement aura pour effet
d’interdire les futurs projets de développement dans la ZPP et
assurera la mise en place d’un processus d’examen rigoureux
pour les activités limitées qui sont jugées compatibles avec les
objectifs de conservation des ZPM.
Designation of the Tarium Niryutait MPAs is generally supported by other government departments. Some concerns over the
restrictions on all oil and gas activities within the boundaries of
the Tarium Niryutait MPAs have been voiced by INAC and the
NEB, both of which have mandates to promote or facilitate nonrenewable resource development. More specifically, the issues
can be summarized as: (a) concerns regarding the cumulative
impact of all conservation initiatives in the ISR and how these
may impact petroleum operations; (b) the potential for lost economic opportunity if there were complete exclusion of oil and gas
opportunities in the MPAs; (c) the location of the central Okeevik
portion of the MPA and the potential added costs to industry if
feeder pipelines were not permitted to traverse the MPAs. Their
concerns have been addressed by allowing for specific conditional exceptions in the Regulations.
1759
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-190
Pre-publication in the Canada Gazette, Part I
Publication préalable dans la Partie I de la Gazette du Canada
The Regulations were pre-published in the Canada Gazette,
Part I, on April 10, 2010, followed by a 30-day comment period.
Six written submissions were received from a range of organizations including co-management organizations, industry and
NGOs.
Comments with respect to the proposed Regulations and RIAS
were generally supportive; however, concerns were expressed by
NGOs over some exceptions contained in the Regulations. No
groups opposed the creation of the Tarium Niryutait MPAs. A
summary of comments received is provided below.
Summary of comments
• Complimentary about the process to designate the Tarium
Niryutait MPAs.
• Highlighted the importance of designating the MPAs as a
key component of planning in the region.
• Support for IOM planning in the Beaufort Sea and efforts
toward establishing MPAs.
• Concern over exceptions in the regulations for some activities (e.g. oil and gas).
• Concern over potentially setting a precedent related to activities occurring in future MPAs.
• Concern over reducing the level of protection in place that
currently exists through the BSBMP.
• Concern over cumulative impacts.
• Recommendations to set a limit on the portion of the MPA
that can be subject to the Exceptions and, if this can not be
met, to manage the area under a different mechanism to be
reviewed in the future to avoid the perception of a precedent being set through the Regulations.
More detailed responses were provided to the organizations
that submitted comments.
Le Règlement a fait l’objet d’une publication préalable dans la
Partie I de la Gazette du Canada le 10 avril 2010, après quoi il y a
eu une période de 30 jours réservés à la formulation de commentaires. Une gamme d’organisations, notamment des organisations
de cogestion, l’industrie et des ONG, ont présenté six mémoires.
Les commentaires au sujet du projet de règlement et du RÉIR
sont généralement positifs. Certaines exceptions établies dans le
Règlement préoccupent toutefois des ONG. Aucun groupe ne
s’oppose à la création des ZPM de Tarium Niryutait. Un résumé
des commentaires suit.
Résumé des commentaires
• Éloges sur le processus de désignation des ZPM de Tarium
Niryutait.
• Illustre l’importance de désigner des ZPM comme éléments
clés de la planification dans la région.
• Appui pour la gestion intégrée de la mer de Beaufort et
pour les efforts en vue de la création de ZPM.
• Préoccupations au sujet des exceptions au règlement
comme certaines activités (par exemple exploration et exploitation pétrolières et gazières).
• Inquiétudes quant à la possibilité d’établissement d’un précédent en ce qui concerne les activités se déroulant à
l’intérieur des ZPM.
• Inquiétude à l’égard d’une baisse éventuelle du niveau de
protection offert par le Plan de gestion du béluga de la mer
de Beaufort (PGBMB).
• Crainte d’effets cumulatifs néfastes.
• Recommandation de restreindre sur la partie de la ZPM
pouvant faire l’objet d’exceptions. Si cela n’est pas possible, on suggère de gérer la zone selon un mécanisme différent soumis à des à examens ultérieurs pour éviter la
perception d’établissement d’un précédent au moyen du
Règlement.
La plupart des préoccupations ont été soulevées antérieurement, au cours du processus d’élaboration des règlements. Les
préoccupations qu’ont exprimées les organisations non gouvernementales ont été traitées dans le cadre d’une approche de gestion à facettes multiples comprenant les règlements, le plan de
gestion et une stratégie de gestion adaptative, qui seront tous établis dans le contexte plus général du processus de gestion intégrée
des océans engagé dans la région désignée des Inuvialuits. Et
c’est par cette approche intégrée que seront atteints les objectifs
de conservation pour les zones de protection marines de Tarium
Niryutait.
Des réponses plus détaillées ont été fournies aux organisations
qui ont envoyé des commentaires.
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de service
A Tarium Niryutait MPAs Management Plan will be developed
within the 24-month period after designation. The Management
Plan will provide further guidance on the Regulations and is to be
used to implement a comprehensive set of conservation and management strategies and measures for the Tarium Niryutait MPAs.
The Management Plan will clearly define the Tarium Niryutait
MPAs’ purpose and management direction over a given period
and will address matters such as monitoring, enforcement, compliance, and stewardship.
Un Plan de gestion des ZPM de Tarium Niryutait sera élaboré
dans les 24 mois suivant la désignation. Le Plan de gestion fournira une orientation supplémentaire sur le Règlement. On y fera
appel pour mettre en œuvre un ensemble complet de stratégies et
de mesures de conservation et de gestion pour les ZPM de Tarium
Niryutait. Le Plan de gestion définira clairement l’objectif ainsi
que l’orientation de la gestion des ZPM de Tarium Niryutait sur
une période donnée et il abordera des questions telles que la surveillance, l’exécution, la conformité et l’intendance.
Most of the concerns were previously identified during the
regulatory development process. The concerns expressed by
NGOs have been addressed through a multi-faceted management
approach which includes the Regulations, management plan and
an adaptive management strategy all of which will occur within
the broader context of the IOM process that has been established
in the ISR. It is through this integrated approach that the
conservation objectives for the Tarium Niryutait MPAs will be
met.
1760
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-190
The Management Plan will also describe the management arrangement and define the roles and responsibilities of the management body responsible for overseeing the Management Plan
and making recommendations to the Minister of Fisheries and
Oceans regarding the Tarium Niryutait MPAs. Guidelines and
work plans will be developed to assist in the management of the
Tarium Niryutait MPAs related to the non-regulatory components
of the Management Plan. The effectiveness of the Management
Plan will be reviewed and monitored on an ongoing basis. The
Management Plan will be reviewed every five years.
Consistent with DFO’s strong commitment to co-management,
the FJMC will be responsible for coordinating the administration
of the Tarium Niryutait MPAs Management Plan. This will constitute a continuation of FJMC’s current responsibilities under the
BSBMP.
The primary responsibilities related to the management of the
Tarium Niryutait MPAs will include administrative responsibilities, education, monitoring and research, compliance and enforcement, reporting and program auditing. These duties will be
carried out by DFO in cooperation with the FJMC, YTG, GNWT,
local users and other mandated authorities.
DFO continues to work in partnership with the FJMC, to establish a mutually agreeable management framework. Administrative
procedures will be developed jointly, as required, by DFO and the
responsible authorities to ensure that the recommendations of the
management body are taken into account in these processes. The
FJMC, a co-management body established under the IFA, will
take the lead role in coordinating the administrative management
of the Tarium Niryutait MPAs.
As the lead federal authority for the Tarium Niryutait MPAs,
DFO will have overall responsibility for ensuring the compliance
and enforcement of management measures outlined in the Regulations. This will be undertaken through DFO’s legislated enforcement mandate and responsibilities under the Oceans Act, the
Fisheries Act and any other departmental legislation regarding
fisheries conservation, environmental protection, habitat protection and marine safety. The CCG will contribute to the protection
of the Tarium Niryutait MPAs by undertaking activities related to
its mandate to provide aids to navigation, marine communications
and traffic services; and its responsibility for marine pollution
response, and the support of other government departments,
boards and agencies.
For enforcement matters falling under the jurisdiction of another body, DFO will provide coordination and support roles as
required in cooperation with the management body. As required,
administrative agreements and procedures will be established
with the responsible authorities to ensure compliance of activities
with the Regulations.
Restrictions and conditions for activities will be implemented,
monitored and enforced through appropriate management mechanisms. For activities requiring the involvement of multiple agencies, interdepartmental arrangements and memoranda of understanding will be used to incorporate Tarium Niryutait MPAs
enforcement considerations, where applicable. The overall objective is to provide effective coverage, presence and deterrence
using existing surveillance, enforcement and compliance programs, arrangements and capabilities.
Le Plan de gestion décrira l’accord de gestion. Il définira aussi
les rôles et les responsabilités des membres de l’organisme de
gestion chargé de superviser le Plan de gestion et de faire des
recommandations au ministre des Pêches et des Océans au sujet
des ZPM de Tarium Niryutait. Des directives et des plans de travail seront élaborés pour aider à administrer les aspects non réglementaires du Plan de gestion des ZPM de Tarium Niryutait.
L’efficacité du Plan de gestion fera l’objet d’une surveillance
continue. Le Plan de gestion sera examiné tous les cinq ans.
Conformément à l’engagement profond du MPO envers la cogestion, le CMGP sera chargé de coordonner l’administration du
Plan de gestion des ZPM de Tarium Niryutait. Cela constituera le
prolongement des responsabilités qui incombent actuellement au
CMGP en vertu du PGBMB.
Les principales obligations liées à la gestion des ZPM de
Tarium Niryutait comprendront des responsabilités administratives et porteront sur l’éducation, la surveillance et la recherche, la
conformité et l’exécution, ainsi que sur les comptes rendus et la
vérification des programmes. Le MPO remplira ces fonctions en
collaboration avec le CMGP, le GY, le GTNO, les utilisateurs
locaux et d’autres autorités mandatées.
Le MPO continue de travailler avec le CMGP en vue d’établir
un cadre de gestion mutuellement acceptable. Le MPO et les autorités responsables élaboreront conjointement, au besoin, des
procédures administratives afin de veiller à ce que les recommandations de l’organisme de gestion soient prises en compte dans le
cadre de ces processus. Le CMGP, un organisme de cogestion
établi en vertu de la CDI, jouera un rôle de premier plan dans la
coordination de la gestion administrative des ZPM de Tarium
Niryutait.
À titre de principale instance fédérale responsable des ZPM de
Tarium Niryutait, le MPO aura la responsabilité générale
d’assurer le respect et l’exécution des mesures de gestion prévues
dans le Règlement. Il effectuera cette démarche en vertu du mandat et des responsabilités d’exécution que lui confèrent la Loi sur
les océans, la Loi sur les pêches et d’autres lois relevant de sa
compétence, en ce qui touche la conservation des pêches, la protection de l’environnement, la protection de l’habitat et la sécurité
maritime. La GCC contribuera à la protection des ZPM de Tarium
Niryutait en exécutant les activités prévues à son mandat, qui
consistent à fournir des aides à la navigation et des services de
communication et de trafic maritimes. Elle le fera aussi par le
biais de ses responsabilités d’intervention en cas de pollution
marine ainsi qu’avec l’appui d’autres ministères, conseils et organismes du gouvernement.
Dans le cas des questions d’exécution qui relèvent d’une autre
instance, le MPO jouera au besoin un rôle de coordination et de
soutien en collaboration avec l’organisme de gestion. Au besoin,
on établira des ententes et des procédures administratives avec les
autorités responsables pour assurer la conformité des activités au
Règlement.
Les restrictions et les conditions qui s’appliqueront aux activités seront mises en œuvre, surveillées et exécutées au moyen des
mécanismes de gestion pertinents. Dans le cas des activités qui
nécessitent l’intervention de plusieurs organismes, on aura recours aux arrangements interministériels et à des protocoles
d’entente pour assurer l’intégration des facteurs d’exécution ayant
trait aux ZPM de Tarium Niryutait, s’il y a lieu. L’objectif global
est d’assurer une surveillance, une présence et une dissuasion
efficaces en s’appuyant sur les capacités, les ententes et les programmes de surveillance, de conformité et d’exécution existants.
1761
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-190
In addition to government enforcement, compliance promotion
approaches will be used in support of the Tarium Niryutait MPAs.
This may include development of best practice guidelines in
cooperation with the affected industries, recognition and adoption
of industry codes of practice, or the promotion and development
of stewardship initiatives. The use of voluntary measures and a
focus on awareness and enhancement of the marine environment
will contribute significantly to achieving the conservation objectives and compliance with the Regulations. Given the overwhelming support and high level of participation and collaboration by
partner organizations and users, it is anticipated that compliance
with the Regulations will be high.
Section 37 of the Oceans Act contains provisions with respect
to fines and other measures that may be prescribed in the case of
contravention of the Tarium Niryutait MPAs Regulations. Contravention of the regulations can result in fines of up to but not
exceeding $500,000. Contraventions of authorized activities and
conditions can also result in fines and/or imprisonment under the
Fisheries Act and other applicable legislation such as the Canada
Shipping Act (2001).
En plus de réaliser les activités d’exécution gouvernementales,
on fera la promotion de la conformité pour appuyer les ZPM de
Tarium Niryutait. Ceci pourrait inclure l’élaboration de directives
sur les pratiques exemplaires en collaboration avec les industries
concernées, la reconnaissance et l’adoption des codes de pratique
de l’industrie, ou la promotion et l’élaboration d’initiatives en
matière d’intendance. La mise sur pied de mesures volontaires et
l’importance accordée à la sensibilisation et à la mise en valeur du
milieu marin contribueront considérablement à l’atteinte des objectifs de conservation et à la conformité au règlement. Compte
tenu de l’appui massif et du haut niveau de participation et de
collaboration manifestés par les organisations partenaires et les
utilisateurs, on s’attend à ce que la conformité au règlement soit
élevée.
L’article 37 de la Loi sur les océans renferme des dispositions
prévoyant des amendes et d’autres mesures qui pourraient être
prescrites en cas d’infraction au règlement sur les ZPM de Tarium
Niryutait. Les infractions à ce règlement entraînent des amendes
pouvant aller jusqu’à 500 000 $. Les infractions aux activités
autorisées et aux conditions peuvent aussi entraîner des amendes
ou un emprisonnement en vertu de la Loi sur les pêches et des
autres lois applicables, notamment la Loi de 2001 sur la marine
marchande du Canada.
Performance measurement and evaluation
Mesures de rendement et évaluation
MEQ indicators, consistent with ecosystem-based management, will provide a means of determining whether the conservation objectives are being achieved under the Management Plan.
For example measuring water temperature, salinity or level of
contaminants could be used as an MEQ indicator. MEQ objectives and indicators will be set for the MPA, focussing on the conservation and protection of beluga whales and other marine species and their habitat. The Management Plan will be reviewed
every five years.
Des indicateurs de la QMM, qui sont conformes à la gestion
écosystémique, permettront de déterminer si les objectifs de
conservation sont atteints dans le cadre du Plan de gestion. Par
exemple, des mesures de la température, de la salinité ou de la
teneur en contaminants de l’eau pourraient être utilisées comme
indicateurs de la QMM. Des objectifs et des indicateurs liés à la
QMM seront établis à l’égard des ZPM; ils mettront l’accent sur
la conservation et la protection du béluga et d’autres espèces marines et de leur habitat. Le Plan de gestion sera examiné tous les
cinq ans.
Contact
Personne-ressource
National Capital Region:
Wayne Moore
Director General
Oceans Directorate
Fisheries and Oceans Canada
200 Kent Street
Ottawa, Ontario
K1A 0E6
Telephone: 613-990-0001
Fax: 613-990-4810
Email: Wayne.Moore@dfo-mpo.gc.ca
Région de la capitale nationale :
Wayne Moore
Directeur général
Direction générale des océans
Pêches et Océans Canada
200, rue Kent
Ottawa (Ontario)
K1A 0E6
Téléphone : 613-990-0001
Télécopieur : 613-990-4810
Courriel : Wayne.Moore@dfo-mpo.gc.ca
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2010
1762
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2010
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-191
Registration
SOR/2010-191 September 2, 2010
Enregistrement
DORS/2010-191
AGRICULTURE AND AGRI-FOOD ADMINISTRATIVE
MONETARY PENALTIES ACT
LOI SUR LES SANCTIONS ADMINISTRATIVES
PÉCUNIAIRES EN MATIÈRE D’AGRICULTURE ET
D’AGROALIMENTAIRE
Regulations Amending the Agriculture and
Agri-Food Administrative Monetary Penalties
Regulations Respecting the Pest Control
Products Act and Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les
sanctions administratives pécuniaires en matière
d’agriculture et d’agroalimentaire (Loi sur les
produits antiparasitaires et son règlement)
The Minister of Health, pursuant to subsection 4(1) of the
Agriculture and Agri-Food Administrative Monetary Penalties
Acta and the Order Transferring from the Minister of Agriculture
and Agri-Food to the Minister of Health the powers, duties and
functions under the Agriculture and Agri-Food Administrative
Monetary Penalties Act in relation to the Pest Control Products
Actb, hereby makes the annexed Regulations Amending the
Agriculture and Agri-Food Administrative Monetary Penalties
Regulations Respecting the Pest Control Products Act and
Regulations.
En vertu du paragraphe 4(1) de la Loi sur les sanctions administratives pécuniaires en matière d’agriculture et d’agroalimentairea et du décret Décret transférant du ministre de l’Agriculture
et de l’Agroalimentaire au ministre de la Santé les attributions
conférées par la Loi sur les sanctions administratives pécuniaires
en matière d’agriculture et d’agroalimentaire en ce qui a trait à
la Loi sur les produits antiparasitairesb, la ministre de la Santé
prend le Règlement modifiant le Règlement sur les sanctions administratives pécuniaires en matière d’agriculture et d’agroalimentaire (Loi sur les produits antiparasitaires et son règlement),
ci-après.
Ottawa, le 31 août 2010
La ministre de la Santé
LEONA AGLUKKAQ
Ottawa, August 31, 2010
LEONA AGLUKKAQ
Minister of Health
Le 2 septembre 2010
REGULATIONS AMENDING THE AGRICULTURE
AND AGRI-FOOD ADMINISTRATIVE MONETARY
PENALTIES REGULATIONS RESPECTING THE PEST
CONTROL PRODUCTS ACT AND REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR
LES SANCTIONS ADMINISTRATIVES PÉCUNIAIRES
EN MATIÈRE D’AGRICULTURE ET
D’AGROALIMENTAIRE (LOI SUR LES PRODUITS
ANTIPARASITAIRES ET SON RÈGLEMENT)
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The title of the French version of the Agriculture and
Agri-Food Administrative Monetary Penalties Regulations Respecting the Pest Control Products Act and Regulations1 is replaced by the following:
RÈGLEMENT SUR LES SANCTIONS ADMINISTRATIVES
PÉCUNIAIRES EN MATIÈRE D’AGRICULTURE ET
D’AGROALIMENTAIRE (LOI SUR LES PRODUITS
ANTIPARASITAIRES ET SES RÈGLEMENTS)
2. Section 2 of the Regulations is replaced by the following:
2. The contravention of any of the following provisions is a
violation that may be proceeded with in accordance with the Act:
(a) a provision of the Pest Control Products Act that is set out
in column 1 of Part 1 of Schedule 1;
(b) a provision of the Pest Control Products Regulations that is
set out in column 1 of Part 2 of Schedule 1;
(c) a provision of the Pest Control Products Sales Information
Reporting Regulations that is set out in column 1 of Part 3 of
Schedule 1; and
1. Le titre intégral de la version française du Règlement sur
les sanctions administratives pécuniaires en matière d’agriculture et d’agroalimentaire (Loi sur les produits antiparasitaires et son règlement)1 est remplacé par ce qui suit :
RÈGLEMENT SUR LES SANCTIONS ADMINISTRATIVES
PÉCUNIAIRES EN MATIÈRE D’AGRICULTURE ET
D’AGROALIMENTAIRE (LOI SUR LES PRODUITS
ANTIPARASITAIRES ET SES RÈGLEMENTS)
2. L’article 2 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
2. La contravention aux dispositions ci-après est une violation
punissable au titre de la Loi :
a) toute disposition de la Loi sur les produits antiparasitaires
qui figure à la colonne 1 de la partie 1 de l’annexe 1;
b) toute disposition du Règlement sur les produits antiparasitaires qui figure à la colonne 1 de la partie 2 de l’annexe 1;
c) toute disposition du Règlement concernant les rapports sur
les renseignements relatifs aux ventes de produits antiparasitaires qui figure à la colonne 1 de la partie 3 de l’annexe 1;
———
———
a
a
b
1
S.C. 1995, c. 40
SI/2000-94
SOR/2001-132
b
1
L.C. 1995, ch. 40
TR/2000-94
DORS/2001-132
1763
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-191
(d) a provision of the Pest Control Products Incident Reporting
Regulations that is set out in column 1 of Part 4 of Schedule 1.
3. Section 5 of the English version of the Regulations is replaced by the following:
5. (1) The amount of the penalty in respect of a violation committed by an individual otherwise than in the course of a business
and that is not committed to obtain a financial benefit is
(a) $100, for a minor violation;
(b) $200, for a serious violation; and
(c) $400, for a very serious violation.
(2) The amount of the penalty in respect of a minor violation
committed by a person in the course of a business or in order to
obtain a financial benefit is $500.
(3) The amount of the penalty in respect of a violation committed by a person in the course of a business or in order to obtain a
financial benefit is $2,000 for a serious violation and $4,000 for a
very serious violation, with adjustments, if any, determined in accordance with column 2 of Schedule 2 for each total gravity value
as established in accordance with section 6 and set out in column 1 of that Schedule.
4. Subparagraph 6(a)(ii) of the French version of the Regulations is replaced by the following:
(ii) la nature de l’intention ou de la négligence du contrevenant, laquelle est mentionnée à la colonne 2 de la partie 2 de
l’annexe 3,
5. (1) The portion of subsection 8(1) of the Regulations before paragraph (a) is replaced by the following:
8. (1) Service of a document originating from the Minister or
service of a notice of violation on an individual named in the
document or notice may be made
(2) Subparagraph 8(1)(a)(ii) of the Regulations is replaced
by the following:
(ii) if the individual is not at the last known address or usual
place of residence at the time of service, to someone who
appears to be an adult member of the same household at that
address or residence and the day on which the document is
left with the member of the household is deemed to be the
day on which the document is served; or
(3) Paragraph 8(1)(b) of the Regulations is replaced by the
following:
(b) by sending a copy of it by registered mail, by courier or by
electronic means, including electronic registered mail and fax,
to the last known address or usual place of residence of the
individual.
(4) Paragraph 8(2)(a) of the French version of the Regulations is replaced by the following:
a) par envoi d’une copie du document par courrier recommandé, par messagerie ou par télécopieur au siège ou à l’établissement de la personne ou de son mandataire;
6. Subsection 10(1) of the Regulations is replaced by the
following:
10. (1) For the purposes of subsection 9(1) of the Act and subject to subsection (2), any payment shall be paid within 30 days
after the day on which the notice is served.
1764
d) toute disposition du Règlement sur les déclarations d’incident relatif aux produits antiparasitaires qui figure à la colonne 1 de la partie 4 de l’annexe 1.
3. L’article 5 de la version anglaise du même règlement est
remplacé par ce qui suit :
5. (1) The amount of the penalty in respect of a violation committed by an individual otherwise than in the course of a business
and that is not committed to obtain a financial benefit is
(a) $100, for a minor violation;
(b) $200, for a serious violation; and
(c) $400, for a very serious violation.
(2) The amount of the penalty in respect of a minor violation
committed by a person in the course of a business or in order to
obtain a financial benefit is $500.
(3) The amount of the penalty in respect of a violation committed by a person in the course of a business or in order to obtain a
financial benefit is $2,000 for a serious violation and $4,000 for a
very serious violation, with adjustments, if any, determined in accordance with column 2 of Schedule 2 for each total gravity value
as established in accordance with section 6 and set out in column 1 of that Schedule.
4. Le sous-alinéa 6a)(ii) de la version française du même règlement est remplacé par ce qui suit :
(ii) la nature de l’intention ou de la négligence du contrevenant, laquelle est mentionnée à la colonne 2 de la partie 2 de
l’annexe 3,
5. (1) Le passage du paragraphe 8(1) du même règlement
précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
8. (1) La notification d’un document émanant du ministre ou la
notification d’un procès-verbal à la personne physique qui est
nommée dans le document ou le procès-verbal peut se faire :
(2) Le sous-alinéa 8(1)a)(ii) du même règlement est remplacé par ce qui suit :
(ii) si la personne n’est pas, au moment de la notification, à
sa dernière adresse connue ou à son lieu de résidence habituel, à quiconque semble être un membre adulte du même
ménage à cette adresse ou à ce lieu, la date à laquelle le document est laissé à ce dernier étant réputée être la date de
notification;
(3) L’alinéa 8(1)b) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
b) par envoi d’une copie du document par courrier recommandé, par messagerie ou par tout moyen électronique, notamment
par courrier recommandé électronique et par télécopieur, à la
dernière adresse connue ou au lieu de résidence habituel de la
personne.
(4) L’alinéa 8(2)a) de la version française du même règlement est remplacé par ce qui suit :
a) par envoi d’une copie du document par courrier recommandé, par messagerie ou par télécopieur au siège ou à l’établissement de la personne ou de son mandataire;
6. Le paragraphe 10(1) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
10. (1) Pour l’application du paragraphe 9(1) de la Loi et sous
réserve du paragraphe (2), tout paiement doit être fait dans les
trente jours suivant la date de notification du procès-verbal.
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-191
7. Sections 12 and 13 of the Regulations are replaced by the
following:
12. For the purposes of subsections 11(1) and 13(2) of the Act,
any payment of the amount of the penalty and any request for a
review by the Tribunal shall be made within 15 days after the day
on which the notice of the Minister’s decision is served and any
such request shall be made in writing.
13. Section 12 also applies to any request for a review under
subsection 12(2) of the Act.
8. (1) Subsection 14(1) of the Regulations is replaced by the
following:
14. (1) A person may make a request referred to in section 11,
12 or 13 by delivering it by hand or by sending it by registered
mail, by courier or by electronic means, including electronic
registered mail and fax, to a recipient and place authorized by the
Minister.
(2) Paragraph 14(2)(a) of the French version of the Regulations is replaced by the following:
a) la date à laquelle la demande est livrée au destinataire autorisé, si elle est livrée en mains propres;
(3) Paragraph 14(2)(c) of the Regulations is replaced by the
following:
(c) the date on which the fax or other electronic transmission is
received.
9. Section 15 of the Regulations is replaced by the
following:
15. A review by the Tribunal shall be conducted orally if the
person named in the notice of violation requests that the review
be oral.
10. Schedule 1 to the Regulations is replaced by the Schedule 1 set out in the schedule to these Regulations.
11. The portion of items 1 to 3 in column 2 of Part 1 of
Schedule 3 to the Regulations is replaced by the following:
7. Les articles 12 et 13 du même règlement sont remplacés
par ce qui suit :
12. Pour l’application des paragraphes 11(1) et 13(2) de la Loi,
tout paiement du montant de la sanction et toute demande
d’audition par la Commission doivent être faits dans les quinze
jours suivant la date de notification de la décision du ministre; la
demande est présentée par écrit.
13. L’article 12 s’applique également à toute demande d’audition faite en vertu du paragraphe 12(2) de la Loi.
8. (1) Le paragraphe 14(1) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
14. (1) Toute personne peut présenter la demande visée aux articles 11, 12 ou 13 en la livrant en mains propres ou en l’envoyant
par courrier recommandé, par messagerie ou par tout moyen électronique, notamment par courrier recommandé électronique et par
télécopieur, au destinataire et au lieu autorisés par le ministre.
(2) L’alinéa 14(2)a) de la version française du même règlement est remplacé par ce qui suit :
a) la date à laquelle la demande est livrée au destinataire autorisé, si elle est livrée en mains propres;
(3) L’alinéa 14(2)c) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
c) la date de réception de la télécopie ou autre copie transmise
électroniquement.
9. L’article 15 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
15. La Commission saisie d’une affaire au titre de la Loi tient
une audience si l’intéressé en fait la demande.
10. L’annexe 1 du même règlement est remplacée par l’annexe 1 figurant à l’annexe du présent règlement.
11. Le passage des articles 1 à 3 de la partie 1 de l’annexe 3
du même règlement figurant dans la colonne 2 est remplacé
par ce qui suit :
Column 2
Colonne 2
Item
History
Article
Antécédents
1.
There were no previous violations or convictions under an agri-food Act
in the five-year period immediately before the violation.
1.
2.
There was no more than one previous minor or serious violation and no
convictions under an agri-food Act in the five-year period immediately
before the violation.
The history of violations or convictions under agri-food Acts in the
five-year period immediately before the violation is other than the
history described in item 1 or 2.
2.
Il n’y a eu aucune violation d’une loi agroalimentaire ou condamnation
pour infraction à une telle loi dans les cinq ans précédant la date de la
violation.
Il y a eu au plus une violation mineure ou grave d’une loi agroalimentaire
et il n’y a pas eu de condamnation pour infraction à une telle loi dans les
cinq ans précédant la date de la violation.
Les antécédents de violation d’une loi agroalimentaire ou de
condamnation pour infraction à une telle loi dans les cinq ans précédant
la violation sont autres que ceux visés aux articles 1 et 2.
3.
12. The portion of items 3 and 4 in column 2 of Part 2 of
Schedule 3 to the Regulations is replaced by the following:
3.
12. Le passage des articles 3 et 4 de la partie 2 de l’annexe 3
du même règlement figurant dans la colonne 2 est remplacé
par ce qui suit :
Column 2
Colonne 2
Item
Intent or Negligence
Article
Intention ou négligence
3.
The violation subject to the assessment is committed through a negligent
act and item 2 does not apply.
The violation subject to the assessment is committed through an
intentional act and item 2 does not apply.
3.
La violation est commise par négligence et l’article 2 ne s’applique pas.
4.
La violation est commise sciemment et l’article 2 ne s’applique pas.
4.
1765
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-191
COMING INTO FORCE
13. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
ENTRÉE EN VIGUEUR
13. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
SCHEDULE
(Section 10)
ANNEXE
(article 10)
SCHEDULE 1
(Sections 2 to 4)
ANNEXE 1
(articles 2 à 4)
PEST CONTROL PRODUCTS ACT
AND REGULATIONS
LOI SUR LES PRODUITS ANTIPARASITAIRES
ET SES RÈGLEMENTS
PART 1
PARTIE 1
PEST CONTROL PRODUCTS ACT
LOI SUR LES PRODUITS ANTIPARASITAIRES
(S.C. 2002, c. 28)
(L.C. 2002, ch. 28)
Column 1
Column 3
Colonne 1
Provision of the Pest
Control Products Act Short-form Description*
Classification
Disposition de la
Loi sur les produits
antiparasitaires
1.
6(1)
Manufacture, possess,
handle, store, transport,
import, distribute or use an
unregistered pest control
product
Very serious
1.
6(1)
2.
6(2)
Manufacture, import, export Very serious
or distribute a registered
pest control product
contrary to the conditions of
registration
2.
6(2)
3.
6(3)
Serious
3.
6(3)
4.
6(5)(a)
Store, import, export or
distribute a pest control
product not packaged in
accordance with the
regulations and the
conditions of registration
Handle, store, transport, use
or dispose of a pest control
product in a way that is
inconsistent with
the regulations
Very serious
4.
6(5)a)
5.
6(5)(b)
Handle, store, transport, use Very serious
or dispose of a registered
pest control product in a
way that is inconsistent with
the directions on the label
recorded in the Register
5.
6(5)b)
6.
6(7)
Package or advertise a pest Minor
control product in a way
that is false, misleading or
likely to create an erroneous
impression
6.
6(7)
7.
6(8)
Manufacture, possess,
handle, store, transport,
distribute, use or dispose of
a pest control product in a
way that endangers human
health or safety or the
environment
7.
6(8)
Item
1766
Column 2
Very serious
Article
Colonne 2
Colonne 3
Description sommaire *
Qualification
Fabriquer, posséder,
manipuler, stocker,
transporter, importer,
distribuer ou utiliser un
produit antiparasitaire non
homologué
Fabriquer, importer,
exporter ou distribuer un
produit antiparasitaire
homologué qui n’est pas
conforme aux conditions
d’homologation
Stocker, importer, exporter
ou distribuer un produit
antiparasitaire qui n’est pas
emballé conformément aux
règlements et aux
conditions d’homologation
Manipuler, stocker,
transporter ou utiliser un
produit antiparasitaire, ou
en disposer, d’une manière
non conforme aux
règlements
Manipuler, stocker,
transporter ou utiliser un
produit antiparasitaire
homologué, ou en disposer,
d’une manière non
conforme aux instructions
de l’étiquette figurant dans
le Registre
Emballer un produit
antiparasitaire ou en faire la
publicité d’une manière
fausse, trompeuse ou
susceptible de créer une
fausse impression
Fabriquer, posséder,
manipuler, stocker,
transporter, distribuer ou
utiliser un produit
antiparasitaire, ou en
disposer, d’une manière qui
présente un danger pour la
santé ou la sécurité
humaines ou pour
l’environnement
Très grave
Très grave
Grave
Très grave
Très grave
Mineure
Très grave
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-191
PART 1 — Continued
PARTIE 1 (suite)
PEST CONTROL PRODUCTS ACT
LOI SUR LES PRODUITS ANTIPARASITAIRES
(S.C. 2002, c. 28) — Continued
(L.C. 2002, ch. 28) [suite]
Column 1
Column 2
Column 3
Colonne 1
Colonne 2
Colonne 3
Provision of the Pest
Control Products Act Short-form Description*
Classification
Disposition de la
Loi sur les produits
antiparasitaires
Description sommaire *
Qualification
8.
21(4)
Serious
8.
21(4)
21(5)(a)
Serious
9.
21(5)a)
10.
21(5)(b)
Fail to comply with the
requirement to recall and
dispose of a pest control
product, the registration of
which is cancelled, in the
manner specified
Very serious
10.
21(5)b)
11.
22(3)
Fail to comply with the
Serious
conditions of cancellation or
amendment of the
registration
11.
22(3)
12.
30(1)(b)
Knowingly provide false or
misleading information in
response to a notice
Very serious
12.
30(1)b)
13.
31(1)
Very serious
13.
31(1)
14.
46(1)
Fail to comply with the
conditions of registration
Resist or wilfully obstruct
an inspector or make a false
or misleading statement to
an inspector
Very serious
14.
46(1)
15.
46(2)
Serious
15.
46(2)
16.
50(1)
Fail to make records
available to an inspector on
request
Fail to give an inspector all
reasonable assistance or to
provide an inspector with
the required information
Serious
16.
50(1)
17.
53(1)(b)
Fail to comply with a
requirement in a notice
respecting removal
Very serious
17.
18.
53(4)
Remove, alter or interfere
with, without an inspector’s
written authorization, a pest
control product or other
thing seized and detained
Very serious
18.
Pouvoir de
l’inspecteur
d’ordonner le
transfert au
paragraphe 53(1)
53(4)
Omettre de se conformer
aux conditions imposées par
le ministre
Omettre de se conformer
aux conditions assortissant
l’autorisation de poursuivre
la possession, la
manipulation, le stockage,
la distribution ou
l’utilisation des stocks du
produit antiparasitaire se
trouvant au Canada à la date
de révocation de son
homologation
Omettre de se conformer à
l’obligation de faire le
rappel d’un produit
antiparasitaire dont
l’homologation est révoquée
et de procéder à sa
disposition de la manière
précisée
Omettre de se conformer
aux conditions de
révocation ou de
modification de
l’homologation
Fournir sciemment des
renseignements faux ou
trompeurs en réponse à un
avis
Omettre de se conformer aux
conditions d’homologation
Entraver volontairement
l’action de l’inspecteur dans
l’exercice de ses fonctions
ou lui faire une déclaration
fausse ou trompeuse
Omettre de mettre les
dossiers à la disposition des
inspecteurs sur demande
Omettre de prêter à
l’inspecteur toute
l’assistance possible ou de
lui donner les
renseignements exigés
Contrevenir à l’ordre de
transfert
Grave
9.
Fail to comply with the
conditions set by the
Minister
Fail to comply with the
conditions of continued
possession, handling,
storage, distribution or use
of stocks of a pest control
product in Canada at the
time of cancellation of its
registration
19.
57(1)
Fail to comply with a
Very serious
requirement in a notice
respecting measures to stop
an activity or thing involved
in a contravention or to
prevent further
contravention
19.
57(1)
Item
Article
Grave
Très grave
Grave
Très grave
Très grave
Très grave
Grave
Grave
Très grave
Transférer, sans
Très grave
l’autorisation écrite de
l’inspecteur, le produit
antiparasitaire ou autre objet
saisi et retenu ou en
modifier l’état de quelque
manière que ce soit
Contrevenir à un ordre
Très grave
visant à faire cesser les
activités ou choses qui font
l’objet de la contravention
ou à faire prendre les
correctifs nécessaires pour
prévenir toute récidive
1767
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-191
PART 1 — Continued
PARTIE 1 (suite)
PEST CONTROL PRODUCTS ACT
LOI SUR LES PRODUITS ANTIPARASITAIRES
(S.C. 2002, c. 28) — Continued
(L.C. 2002, ch. 28) [suite]
Column 1
Column 2
Column 3
Colonne 1
Colonne 2
Colonne 3
Item
Provision of the Pest
Control Products Act Short-form Description*
Classification
Article
Disposition de la
Loi sur les produits
antiparasitaires
Description sommaire *
Qualification
20.
59(2)(a)
Very serious
20.
59(2)a)
Fail to comply with a
requirement in a notice
respecting measures to
reduce or eliminate risks
Contrevenir à un ordre sous Très grave
forme d’avis concernant des
mesures visant la réduction
ou l’élimination des risques
* The short-form descriptions are provided in order to facilitate the use of these
Regulations. In the case of any discrepancy, the legislative provision shall
prevail over the short-form description.
* La description sommaire est donnée en vue de faciliter l’utilisation du présent
règlement. En cas de divergence, la disposition législative l’emporte sur la
description sommaire correspondante.
PART 2
PARTIE 2
PEST CONTROL PRODUCTS REGULATIONS
RÈGLEMENT SUR LES PRODUITS ANTIPARASITAIRES
(SOR/2006-124)
(DORS/2006-124)
Column 1
Provision of the Pest
Control Products
Regulations
Column 2
Column 3
Colonne 1
Colonne 2
Colonne 3
Disposition du
Règlement sur
les produits
antiparasitaires
Description sommaire*
Qualification
Utiliser un terme affirmant
ou laissant entendre qu’un
ministère ou un organisme
fédéral préconise, cautionne
ou recommande l’utilisation
d’un produit antiparasitaire
sur l’emballage d’un
produit ou dans une
publicité sur celui-ci
Omettre de présenter les
conditions d’homologation
relatives à la distribution du
produit antiparasitaire sur
les documents
accompagnant l’expédition
Importer un produit
antiparasitaire sans la
déclaration signée
comportant les
renseignements exigés
Distribuer un produit
étranger importé au titre
d’un certificat
d’importation pour
approvisionnement
personnel
Utiliser un produit étranger
importé pour
approvisionnement
personnel autrement que
conformément aux
conditions énoncées dans le
certificat d’importation
pour approvisionnement
personnel
Omettre de poser des
affiches conformes aux
exigences sur les sites de
recherche
Omettre de veiller à ce
qu’une étiquette de stade
expérimental accompagne
le produit antiparasitaire
utilisé à des fins de
recherche
Mineure
Article
Short-form Description*
Classification
1.
21
Use a word or expression
on a package or in any
advertisement that states or
implies that the
Government of Canada
promotes, endorses or
recommends the use of a
pest control product
Minor
1.
21
2.
35
Fail to show the conditions
of registration that relate to
the distribution on the
documents that accompany
the shipment
Minor
2.
35
3.
36
Import a pest control
product without a signed
declaration setting out the
required information
Minor
3.
36
4.
41(6)
Distribute a foreign product
imported under an own-use
import certificate
Very serious
4.
41(6)
5.
44
Use a foreign product
imported for own use in a
manner that is inconsistent
with the conditions on the
own-use import certificate
Very serious
5.
44
6.
59
Fail to post at research sites
signs that meet the
requirements
Minor
6.
59
7.
60(1)
Fail to ensure that a pest
control product that is used
in research is accompanied
by an experimental label
Serious
7.
60(1)
Item
1768
Mineure
Mineure
Très grave
Très grave
Mineure
Grave
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
PART 2 — Continued
PARTIE 2 (suite)
PEST CONTROL PRODUCTS REGULATIONS
RÈGLEMENT SUR LES PRODUITS ANTIPARASITAIRES
(SOR/2006-124) — Continued
(DORS/2006-124) [suite]
Column 1
Item
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-191
Provision of the Pest
Control Products
Regulations
Column 2
Short-form Description*
Column 3
Colonne 1
Colonne 2
Colonne 3
Classification
Disposition du
Règlement sur
les produits
antiparasitaires
Description sommaire*
Qualification
Omettre d’avoir une
étiquette de stade
expérimental conforme aux
exigences
Omettre de fournir à chaque
chercheur et collaborateur
participant une copie de
l’étiquette de stade
expérimental qui doit être
l’étiquette de stade
expérimental approuvée si
un certificat d’autorisation
de recherche ou un certificat
d’avis de recherche a été
délivré
Manipuler, stocker,
transporter ou utiliser un
produit antiparasitaire, ou
en disposer, d’une manière
non conforme au plan de
recherche ou aux
instructions figurant sur
l’étiquette de stade
expérimental
Omettre de tenir des
dossiers à l’égard de chaque
recherche consignant les
renseignements exigés
Omettre de retourner au
fabricant un produit
antiparasitaire non
homologué inutilisé
Omettre de retourner au
fabricant un produit
antiparasitaire homologué
inutilisé
Distribuer un produit
antiparasitaire employé dans
le cadre d’une recherche
autrement que
conformément aux
articles 65 ou 66
Vendre des cultures
provenant de sites de
recherche, de la viande, du
lait ou des œufs susceptibles
de contenir des résidus à la
suite des travaux de
recherche, lorsque des
agents microbiens ont été
utilisés en vertu d’un
certificat d’avis de
recherche
Vendre des cultures
provenant de sites de
recherche, de la viande, du
lait ou des œufs susceptibles
de contenir des résidus à la
suite des travaux de
recherche, lorsqu’une
écomone a été utilisée
autrement que
conformément au règlement
Grave
Article
8.
60(2)
Fail to have an experimental Serious
label that meets
requirements
8.
60(2)
9.
61(a)
Fail to supply every
researcher and cooperator
involved with a copy of the
experimental label, which
must be the approved
experimental label if a
research authorization
certificate or research
notification certificate has
been issued
Serious
9.
61a)
10.
62
Handle, store, transport, use
or dispose of a pest control
product in a way that is
inconsistent with the
research plan or the
directions on the
experimental label
Very serious
10.
62
11.
63
Fail to keep research
records that contain the
required information
Minor
11.
63
12.
65
Fail to return an unused
unregistered pest control
product to the manufacturer
Minor
12.
65
13.
66
Fail to return an unused
registered pest control
product to the manufacturer
Minor
13.
66
14.
67
Serious
14.
67
15.
69(b)
Distribute a pest control
product that is used in the
conduct of research
otherwise than in
accordance with section 65
or 66
Where a microbial agent
was used under the
authority of a research
notification certificate, sell
meat, milk or eggs, or crops
from a research site, that
may contain residues as a
result of research
Very serious
15.
69b)
16.
70(b)
Where a semiochemical was Very serious
used in research otherwise
than in accordance with the
Regulations, sell meat, milk
or eggs, or crops from a
research site, that may
contain residues as a result
of research
16.
70b)
* The short-form descriptions are provided in order to facilitate the use of these
Regulations. In the case of any discrepancy, the legislative provision shall prevail over the short-form description.
Grave
Très grave
Mineure
Mineure
Mineure
Grave
Très grave
Très grave
* La description sommaire est donnée en vue de faciliter l’utilisation du présent
règlement. En cas de divergence, la disposition législative l’emporte sur la description sommaire correspondante.
1769
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-191
PART 3
PARTIE 3
PEST CONTROL PRODUCTS SALES INFORMATION
REPORTING REGULATIONS
RÈGLEMENT CONCERNANT LES RAPPORTS SUR LES
RENSEIGNEMENTS RELATIFS AUX VENTES DE
PRODUITS ANTIPARASITAIRES
(SOR/2006-261)
(DORS/2006-261)
Column 1
Column 2
Column 3
Colonne 1
Short-form Description*
Fail to submit the report on
sales information of a pest
control product annually
and to include in it the
required information
Fail to submit the report on
or before June 1 of the year
following the calendar year
covered by the report
Classification
Serious
Article
1.
Disposition du
Règlement
concernant les
rapports sur les
renseignements
relatifs aux ventes
de produits
antiparasitaires
3
Serious
2.
7
Very serious
3.
8
Item
1.
Provision of the
Pest Control
Products Sales
Information
Reporting
Regulations
3
2.
7
3.
8
Fail to provide available
sales information on a pest
control product within
15 days after the Minister
requests it
4.
10
Minor
Fail to keep all original
records and supporting data
that relate to the sales
information included in a
report for six years or fail to
submit records and data to
the Minister on request
4.
10
5.
11
Serious
Fail to submit sales
information of a product,
within 60 days after the
Minister requests it, in a
report prepared by an
independent auditor
qualified under the laws of a
province
5.
11
Colonne 2
Colonne 3
Description sommaire *
Omettre de présenter le
rapport annuel des ventes
des produits antiparasitaires
et d’y inclure les
renseignements exigés
Omettre de présenter le
rapport au plus tard le
1er juin de l’année qui suit
l’année civile visée par le
rapport
Omettre de fournir, à la
demande du ministre et dans
un délai de quinze jours
suivant cette demande, les
renseignements disponibles
sur la vente d’un produit
antiparasitaire
Omettre de conserver
pendant une période de six
ans tous les dossiers
originaux et les données
justificatives relatifs aux
renseignements sur les
ventes ou de les fournir au
ministre à sa demande
Omettre de présenter, à la
demande du ministre et dans
un délai de soixante jours,
les renseignements sur les
ventes d’un produit dans un
rapport préparé par un
vérificateur indépendant
qualifié aux termes des lois
provinciales qui
s’appliquent
Classification
Grave
Grave
Très grave
Mineur
Grave
* The short-form descriptions are provided in order to facilitate the use of these
Regulations. In the case of any discrepancy, the legislative provision shall
prevail over the short-form description.
* La description sommaire est donnée en vue de faciliter l’utilisation du présent
règlement. En cas de divergence, la disposition législative l’emporte sur la
description sommaire correspondante.
PART 4
PARTIE 4
PEST CONTROL PRODUCTS INCIDENT
REPORTING REGULATIONS
RÈGLEMENT SUR LES DÉCLARATIONS D’INCIDENT
RELATIF AUX PRODUITS ANTIPARASITAIRES
(SOR/2006-260)
(DORS/2006-260)
Column 1
Item
1.
1770
Provision of the Pest
Control Products
Incident Reporting
Regulations
6(1)
Column 3
Colonne 1
Short-form Description*
Classification
Disposition du
Règlement sur les
déclarations
d’incident relatif aux
produits
antiparasitaires
Fail to file an incident
report in English or
French
Serious
Column 2
Article
1.
6(1)
Colonne 2
Colonne 3
Description sommaire *
Classification
Omettre de présenter une Grave
déclaration d’incident en
français ou en anglais
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
PART 4 — Continued
PARTIE 4 (suite)
PEST CONTROL PRODUCTS INCIDENT
REPORTING REGULATIONS
RÈGLEMENT SUR LES DÉCLARATIONS D’INCIDENT
RELATIF AUX PRODUITS ANTIPARASITAIRES
(SOR/2006-260) — Continued
(DORS/2006-260) [suite]
Column 1
Item
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-191
Provision of the Pest
Control Products
Incident Reporting
Regulations
Column 2
Column 3
Colonne 1
Short-form Description*
Classification
Disposition du
Règlement sur les
déclarations
d’incident relatif
aux produits
antiparasitaires
Fail to provide a
summary of the study, in
English or in French, at
the prescribed time
Fail to file a complete
and accurate incident
report, in accordance
with the time limits
specified, about an
incident that occurs in
Canada
Fail to file a complete
and accurate incident
report, in accordance
with the time limits
specified, about an
incident that occurs in
the United States if the
incident fits within any
of the categories
specified
Fail to file a complete
and accurate incident
report, in accordance
with the time limits
specified, about an
incident whose effects
are identified in a
scientific study
Fail to file an incident
report within 15 days
after receipt of
information about any
incident in the categories
specified
Minor
2.
6(2)
Serious
3.
7
Serious
4.
8
Grave
Omettre de déclarer,
dans les délais prévus, de
façon complète et exacte
tout renseignement
relatif à un incident qui
survient aux États-Unis
et qui appartient à une
catégorie prévue
Serious
5.
9
Omettre de déclarer,
dans le délai prévu, de
façon complète et exacte
tout renseignement
relatif à un incident dont
l’effet est révélé par des
études scientifiques
Grave
Very serious
6.
10
Très grave
Very serious
7.
11(1)
Omettre de présenter une
déclaration d’incident au
plus tard quinze jours
après la réception de
renseignements portant
sur tout incident
appartenant à une
catégorie prévue
Omettre, après avoir
accumulé pendant un
mois des renseignements
relatifs à un incident
appartenant à une
catégorie prévue, de
présenter avant la fin du
mois suivant la
déclaration d’incident
exigée
Omettre de présenter à la
date prévue toute
déclaration d’incident
exigée à l’égard d’un
incident appartenant à
une catégorie prévue
Omettre de présenter
toute déclaration
d’incident exigée à
l’égard d’un incident
appartenant à une
catégorie prévue
Omettre de présenter le
sommaire récapitulatif
Article
2.
6(2)
3.
7
4.
8
5.
9
6.
10
7.
11(1)
Fail to file an incident
report before the end of
the next month,
following the
accumulation of
information in a month,
about any incident in a
category specified
8.
12
Fail to file, in accordance Serious
with the time limits
specified, an incident
report about any incident
in a category specified
8.
12
9.
13
Fail to file the required
incident reports about
any incident in a
category specified
Serious
9.
13
14(1)
Fail to file an annual
summary within two
Serious
10.
10.
14(1)
Colonne 2
Colonne 3
Description sommaire *
Classification
Mineure
Omettre de présenter le
résumé de l’étude, en
français ou en anglais, au
moment prévu
Omettre de déclarer,
Grave
dans les délais prévus, de
façon complète et exacte
tout renseignement
relatif à un incident qui
survient au Canada
Très grave
Grave
Grave
Grave
1771
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
PART 4 — Continued
PARTIE 4 (suite)
PEST CONTROL PRODUCTS INCIDENT
REPORTING REGULATIONS
RÈGLEMENT SUR LES DÉCLARATIONS D’INCIDENT
RELATIF AUX PRODUITS ANTIPARASITAIRES
(SOR/2006-260) — Continued
(DORS/2006-260) [suite]
Column 1
Item
11.
12.
13.
14.
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-191
Column 2
Provision of the Pest
Control Products
Incident Reporting
Regulations
Short-form Description*
months after the end of
the reporting period
specified
15(1)
Fail to file an annual
summary with respect to
an active ingredient in
the prescribed
circumstances
15(2)
Fail to provide the
prescribed information in
the annual summary
16
Fail to provide the
required information
within 24 hours after the
Minister requests it for
the purpose of
responding to a situation
specified
Obligation to provide Fail to provide the record
the record under
to the Minister, on
section 17 to the
request, for the purposes
Minister, on request, specified
for the purposes
specified in that
section
Column 3
Colonne 1
Classification
Article
Disposition du
Règlement sur les
déclarations
d’incident relatif
aux produits
antiparasitaires
Minor
11.
15(1)
Minor
12.
15(2)
Very serious
13.
16
Very serious
14.
Obligation de
fournir le dossier au
ministre sur
demande, aux termes
de l’article 17, aux
fins prévues à cet
article
Colonne 2
Colonne 3
Description sommaire *
annuel dans les deux
mois suivant la fin de la
période prévue
Omettre de présenter le
sommaire récapitulatif
annuel portant sur un
principe actif dans les
circonstances prévues
Omettre d’inclure dans le
sommaire les
renseignements prévus
Omettre de fournir, dans
les vingt-quatre heures,
les renseignements
prévus et demandés par
le ministre pour faire
face à une situation visée
Classification
Omettre de fournir le
dossier au ministre sur
demande aux fins
prévues
Mineure
Mineure
Très grave
Très grave
* The short-form descriptions are provided in order to facilitate the use of these
Regulations. In the case of any discrepancy, the legislative provision shall prevail over the short-form description.
* La description sommaire est donnée en vue de faciliter l’utilisation du présent
règlement. En cas de divergence, la disposition législative l’emporte sur la description sommaire correspondante.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
Issue and objectives
Question et objectifs
The Agriculture and Agri-Food Administrative Monetary
Penalties Regulations Respecting the Pest Control Products Act
and Regulations (PCP AMPs Regulations) were promulgated on
April 25, 2001. The PCP AMPs Regulations establish which
provisions of the Pest Control Products Act (PCPA) and its regulations are enforceable under the PCP AMPs Regulations, the
contravention (e.g. pesticide misuses) of which may result in the
issuance of monetary penalties ranging from $100 to $6,000. The
penalties, similar to court-levied fines, are imposed through an
administrative process with no resulting criminal record or imprisonment. The facts of the violations that result in the issuance
of an administrative monetary penalty as well as the amount
of penalty are subject to review by the Minister or a Review
Tribunal.
Since the PCP AMPs Regulations were introduced, a new
PCPA was brought into force, on June 28, 2006, along with revised Pest Control Product Regulations (PCPR). New regulations
Le Règlement sur les sanctions administratives pécuniaires en
matière d’agriculture et d’agroalimentaire (Loi sur les produits
antiparasitaires et son règlement) [Règlement SAP-LPA] a été
édicté le 25 avril 2001. Le Règlement SAP-LPA détermine quelles dispositions de la Loi sur les produits antiparasitaires (LPA)
et ses règlements sont exécutoires en vertu du Règlement SAPLPA. Toute infraction à ces dispositions (par exemple une utilisation non conforme de pesticides) peut entraîner des sanctions
pécuniaires allant de 100 $ à 6 000 $. Semblables à des amendes
de la Cour, les sanctions sont imposées dans le cadre d’un processus administratif et ne donnent pas lieu à un dossier criminel ni à
un emprisonnement. Les faits reprochés générant une sanction
administrative pécuniaire (SAP) ainsi que le montant de la peine
font l’objet d’un examen du ministre ou d’un tribunal d’appel.
Depuis l’adoption du Règlement SAP-LPA, une nouvelle LPA
est entrée en vigueur le 28 juin 2006, de même que le Règlement
sur les produits antiparasitaires révisé. De nouveaux règlements
1772
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-191
under the PCPA, namely the Pest Control Products Sales Information Reporting Regulations and the Pest Control Products Incident Reporting Regulations, also came into effect in 2006. Consequently, the PCP AMPs Regulations must be updated to be
consistent with the new legislative texts and to provide an additional enforcement tool for the new regulations introduced. These
amendments will also correct inconsistencies between the text of
the enabling Agriculture and Agri-Food Administrative Monetary
Penalties Act (AMPs Act) and that of the PCP AMPs Regulations
and between the French and English versions of the PCP AMPs
Regulations, and clarify some provisions of the AMPs
Regulations.
en vertu de la LPA sont également entrés en vigueur en 2006, soit
le Règlement concernant les rapports sur les renseignements relatifs aux ventes de produits antiparasitaires et le Règlement sur
les déclarations d’incident relatif aux produits antiparasitaires.
En conséquence, le Règlement SAP-LPA doit être mis à jour afin
qu’il soit en adéquation avec les nouveaux textes législatifs et
qu’il fournisse un moyen supplémentaire d’application des
nouveaux règlements. De plus, ces modifications corrigeront les
incohérences entre la loi habilitante (Loi sur les sanctions administratives pécuniaires en matière d’agriculture et d’agroalimentaire) [Loi sur les SAP] et le Règlement SAP-LPA, et entre la
version française et la version anglaise du Règlement SAP-LPA.
De plus, elles apporteront des éclaircissements quant à certaines
dispositions de ce dernier.
Description and rationale
Description et justification
The PCP AMPs Regulations can currently only be applied to
provisions in the new legislation if these provisions have an
equivalent in the repealed pest control products legislation, pursuant to the Interpretation Act (R.S. 1985, c. I-21, s. 44). As well,
education, deregistration or prosecution are the only tools available to enforce provisions of the Pest Control Products Sales
Information Reporting Regulations and the Pest Control Products
Incident Reporting Regulations. These tools may not always be
the most effective way to deal with enforcement issues.
À l’heure actuelle, le Règlement SAP-LPA ne s’applique
qu’aux dispositions de la nouvelle législation qui ont un équivalent dans les dispositions législatives sur les produits antiparasitaires qui ont été abrogées, conformément à la Loi d’interprétation (L.R. 1985, ch. I-21, art. 44). De plus, la sensibilisation, la
révocation d’une homologation et la poursuite judiciaire représenteraient les seuls moyens disponibles d’application du Règlement
concernant les rapports sur les renseignements relatifs aux ventes
de produits antiparasitaires et du Règlement sur les déclarations
d’incident relatif aux produits antiparasitaires. Ces outils pourraient ne pas toujours être les moyens les plus sûrs d’aborder les
questions relatives à l’application de la loi.
Benefits and costs
Avantages et coûts
This amendment will provide a cost-effective enforcement tool
to maintain compliance with the new PCPA and its regulations.
The PCP AMPs Regulations offer the advantage of an enforcement response which is less severe than prosecution and can provide a quicker response than prosecution can. As with other
ticketing systems, e.g. for traffic violations, there is a deterrent
value to AMPs.
There is no foreseen impact for registrants or users of pest control products who comply with the PCPA and its regulations.
Cette modification sera un instrument rentable pour veiller au
respect de la nouvelle LPA et ses règlements. Le Règlement SAPLPA a l’avantage d’être une mesure moins sévère et plus rapide
que la poursuite judiciaire. Comme dans le cas des autres régimes
de sanctions administratives pécuniaires, par exemple les infractions au Code de la route, les SAP ont un effet dissuasif.
It was determined through a strategic environmental assessment that this regulatory initiative could result in minor positive
environmental effects, as a result of maintained compliance with
the new pest control products legislation and/or better awareness
of this legislation by individual pesticide users.
Cette modification n’a pas d’effet prévu sur les titulaires et les
utilisateurs de produits antiparasitaires qui respectent la LPA et
ses règlements.
Une évaluation stratégique a révélé que cette initiative réglementaire pourrait avoir des effets positifs mineurs sur l’environnement, grâce à un plus grand respect de la nouvelle législation et
une sensibilisation accrue à cet égard chez chaque utilisateur de
pesticide.
Consultation
Consultation
The proposed Regulations were pre-published in the Canada
Gazette, Part I, on April 24, 2010. No comments were received
during the 75-day comment period.
Le Règlement proposé a été publié préalablement dans la Partie I de la Gazette du Canada le 24 avril 2010. Aucun commentaire n’a été reçu pendant la période de consultation de 75 jours.
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de service
The various enforcement options available under the legislation
administered and enforced by Health Canada’s Pest Management
Regulatory Agency, including AMPs, are described in an Agency
compliance policy document (www.hc-sc.gc.ca/cps-spc/pubs/
pest/_pol-guide/dir2007-02/index-eng.php). This document outlines the guiding principles for the fair, consistent and predictable
application of the PCPA, AMPs Act and regulations.
Les diverses options disponibles de mise en application de la
loi en vertu de la législation administrée et appliquée par
l’Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire de Santé
Canada, dont les SAP, sont décrites dans une politique de
conformité de l’Agence (www.hc-sc.gc.ca/cps-spc/pubs/pest/_
pol-guide/dir2007-02/index-fra.php). Ce document décrit les principes directeurs visant une application juste, uniforme et prévisible de la LPA, de la Loi sur les SAP et des règlements.
1773
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-191
Contact
Personne-ressource
Francine Colbourne
Policy, Communications and Regulatory Affairs Directorate
Pest Management Regulatory Agency
Health Canada
2720 Riverside Drive
Address Locator: 6607D1
Ottawa, Ontario
K1A 0K9
Telephone: 613-736-3678
Fax: 613-736-3659
Email: pmra.regulatory.affairs-affaires.reglementaires.arla@hcsc.gc.ca
Francine Colbourne
Direction des politiques, des communications et des affaires
réglementaires
Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire
Santé Canada
2720, promenade Riverside
Indice de l’adresse : 6607D1
Ottawa (Ontario)
K1A 0K9
Téléphone : 613-736-3678
Télécopieur : 613-736-3659
Courriel : pmra.regulatory.affairs-affaires.reglementaires.arla@
hc-sc.gc.ca
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2010
1774
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2010
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-192
Registration
SOR/2010-192 September 9, 2010
Enregistrement
DORS/2010-192
LOBBYING ACT
LOI SUR LE LOBBYING
Regulations Amending the Designated Public
Office Holder Regulations
Règlement modifiant le Règlement désignant
certains postes comme postes de titulaire
d’une charge publique désignée
P.C. 2010-1100
C.P. 2010-1100
September 9, 2010
Le 9 septembre 2010
Le 9 septembre 2010
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the President of the Treasury Board, pursuant to
paragraph 12(c.1)a of the Lobbying Actb, hereby makes the annexed Regulations Amending the Designated Public Office
Holder Regulations.
Sur recommandation du président du Conseil du Trésor et en
vertu de l’alinéa 12c.1)a de la Loi sur le lobbyingb, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil prend le Règlement
modifiant le Règlement désignant certains postes comme postes
de titulaire d’une charge publique désignée, ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE DESIGNATED
PUBLIC OFFICE HOLDER REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT
DÉSIGNANT CERTAINS POSTES COMME
POSTES DE TITULAIRE D’UNE CHARGE
PUBLIQUE DÉSIGNÉE
AMENDMENT
MODIFICATION
1. The schedule to the Designated Public Office Holder
Regulations1 is amended by adding the following after
item 11:
1. L’annexe du Règlement désignant certains postes comme
postes de titulaire d’une charge publique désignée1 est modifiée
par adjonction, après l’article 11, de ce qui suit :
Item
Positions and classes of positions
Article
Postes et catégories de postes
12.
13.
14.
The position of member of the House of Commons
The position of member of the Senate
Any position on the staff of the Leader of the Opposition in the House of
Commons or on the staff of the Leader of the Opposition in the Senate,
that is occupied by a person appointed pursuant to subsection 128(1) of
the Public Service Employment Act
12.
13.
14.
Tout poste de député
Tout poste de sénateur
Tout poste au sein du bureau du chef de l’Opposition à la Chambre des
communes ou à celui du leader de l’Opposition au Sénat occupé par un
membre du personnel nommé en vertu du paragraphe 128(1) de la Loi
sur l’emploi dans la fonction publique
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. These Regulations come into force on September 20, 2010.
2. Le présent règlement entre en vigueur le 20 septembre
2010.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
Issue and objectives
Question et objectifs
The Lobbying Act holds amongst its objectives that free and
open access to government is an important matter of public interest and that it is desirable that public office holders and the public
be able to know who is engaged in lobbying activities.
In support of these objectives, the Lobbying Act contains a
statutory category of “designated public office holder” to refer to
La Loi sur le lobbying repose notamment sur les principes que
la liberté d’accès aux institutions de l’État est une question
d’intérêt public et qu’il est souhaitable que les titulaires d’une
charge publique ainsi que le public sachent qui se livre à des activités de lobbying.
À l’appui de ces principes, la Loi sur le lobbying contient la catégorie des « titulaires d’une charge publique désignée », qui fait
———
———
a
a
b
1
S.C. 2006, c. 9, s. 79
R.S., c. 44 (4th Supp.); S.C. c. 9, s. 66
SOR/2008-117
b
1
L.C. 2006, ch. 9, art. 79
L.R., ch. 44 (4e suppl.); L.C. 2006, ch. 9, art. 66
DORS/2008-117
1775
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-192
officials responsible for high-level decision-making in Government. With the goal of increasing transparency, interactions
between designated public office holders and lobbyists are subject
to reporting requirements. Lobbyists are obligated to provide
information to the Commissioner of Lobbying about the communications they have with designated public office holders. Further,
the Commissioner may request that designated public office holders confirm information that has been provided by a lobbyist.
With the goal of increasing accountability, the Lobbying Act ensures that designated public office holders do not use advantages,
including access to government information, and personal connections derived from their government positions for paid lobbying. To do so, the Lobbying Act prohibits designated public office
holders from lobbying the Government for five years after leaving
office.
The definition of “designated public office holder” in subsection 2(1) of the Lobbying Act sets out which public office holders
are considered designated public office holders for the purposes
of the Lobbying Act. Currently, this category includes ministers of
the Crown, ministers of state, any person employed in their
offices who is appointed under subsection 128(1) of the Public
Service Employment Act (exempt staff), deputy ministers, assistant deputy ministers, as well any individual who occupies a position that has been designated by regulation. The Designated Public Office Holder Regulations set out various additional positions,
such as the Comptroller General of Canada, the Chief and the
Vice Chief of the Defence Staff, as designated public office
holder positions.
The designated public office holder category and requirements
came into effect in 2008. Since then it has become apparent that
Members of Parliament (MPs) and Senators can have a significant
impact on the development of public policy and the direction of
the Government. They have access to government information
and their public offices provide an opportunity to develop networks of political and government connections. “Exempt staff”
working in the offices of the Leader of the Opposition in the
House and in the Senate, by extension, can play a role similar to
that of “exempt staff” working in the office of a Minister and
therefore may also have access to government information and
may also have established a network of government and political
contacts.
The objective of the Regulations Amending the Designated
Public Office Holder Regulations (the Regulations) is to ensure
that the transparency and accountability goals of the designated
public office holder category apply to MPs, Senators and exempt
staff working in the office of the Leader of the Opposition in the
House and in the Senate.
référence aux cadres du gouvernement qui sont chargés de prendre des décisions de haut niveau. Dans le but d’accroître la transparence, les interactions entre les titulaires d’une charge publique
désignée et les lobbyistes sont visées par des exigences en matière
de reddition de comptes. Les lobbyistes sont tenus de fournir des
renseignements au commissaire au lobbying sur leurs communications avec des titulaires d’une charge publique désignée. En
outre, le commissaire peut demander aux titulaires d’une charge
publique désignée de confirmer l’information fournie par les lobbyistes. En vue d’améliorer la responsabilisation, la Loi sur le
lobbying veille à ce que les titulaires d’une charge publique désignée n’utilisent pas les avantages, y compris l’accès à l’information gouvernementale, et les relations personnelles que leur poste
au gouvernement leur procure, pour faire du lobbying contre rémunération. À cette fin, la Loi sur le lobbying interdit pendant
cinq ans aux titulaires d’une charge publique désignée de faire du
lobbying auprès du gouvernement après qu’ils aient quitté leur
poste.
La définition de « titulaire d’une charge publique désignée » au
paragraphe 2(1) de la Loi sur le lobbying précise quels titulaires
d’une charge publique sont considérés comme des titulaires d’une
charge publique désignée aux fins de la Loi sur le lobbying. À
l’heure actuelle, cette catégorie comprend les ministres et les ministres d’État et les membres du personnel de leur cabinet nommés au titre du paragraphe 128(1) de la Loi sur l’emploi dans la
fonction publique (personnel exonéré), les sous-ministres, les
sous-ministres adjoints, ainsi que toute personne qui occupe un
poste désigné par règlement. Le Règlement désignant certains
postes comme postes de titulaire d’une charge publique désignée
désigne plusieurs autres postes, notamment le contrôleur général
du Canada ainsi que le chef et le vice-chef d’état-major de la Défense, comme postes de titulaire d’une charge publique désignée.
La catégorie des titulaires d’une charge publique désignée et
les exigences auxquelles ceux-ci sont assujettis sont entrées en
vigueur en 2008. Depuis, on a constaté que les députés et les sénateurs peuvent avoir une influence importante sur les politiques
publiques et les orientations gouvernementales. Ils ont accès à
l’information du gouvernement et ont l’occasion, dans le cadre de
leurs fonctions, d’établir des réseaux de contacts politiques et
gouvernementaux. Le « personnel exonéré » travaillant dans les
bureaux du chef de l’opposition à la Chambre des communes et
au Sénat, par extension, peut jouer un rôle semblable à celui du
« personnel exonéré » travaillant dans le bureau d’un ministre et
peut donc également avoir accès à de l’information du gouvernement et avoir établi un réseau de contacts gouvernementaux et
politiques.
Le Règlement modifiant le Règlement désignant certains postes
comme postes de titulaire d’une charge publique désignée vise à
assurer que les objectifs de la transparence et de l’obligation de
rendre compte pour la catégorie des titulaires d’une charge publique désignée s’appliquent aux députés, aux sénateurs et au personnel exonéré travaillant dans les bureaux du chef de l’opposition à la Chambre des communes et au Sénat.
Description and rationale
Description et justification
The Regulations include in the designated public office holder
category Members of Parliament, Senators, and exempt staff
working in the office of the Leader of the Opposition in the
House and in the Senate.
Including these positions in the designated public office holder
category ensures the transparency of lobbying activities undertaken with MPs and Senators. Lobbyists will have to report their
Le Règlement inclut dans la catégorie des titulaires d’une
charge publique désignée les députés, les sénateurs et le personnel
exonéré travaillant dans les bureaux du chef de l’opposition à la
Chambre des communes et au Sénat.
L’inclusion de ces postes dans la catégorie des titulaires d’une
charge publique désignée assure la transparence des activités de
lobbying effectuées auprès des députés et des sénateurs. Les
1776
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-192
contacts with MPs and Senators to the Commissioner of Lobbying and MPs and Senators will have to respond to enquiries from
the Commissioner of Lobbying seeking to confirm details of the
reports. Their inclusion will also ensure accountability, through
the five year prohibition on paid lobbying, by preventing them
from potentially using the information to which they would have
had access, and their network of government and political contacts, for private gain through lobbying after leaving public office.
The same will apply to “exempt staff” working in the offices of
the Leader of the Opposition in the House and in the Senate.
The Regulations have no significant direct costs to Government, the lobbying industry or the public. There may be a minor
opportunity cost for new designated public office holders and for
people considering occupying those positions in terms of the temporary limit on lobbying as an occupational option upon leaving
public office.
lobbyistes devront rendre des comptes au commissaire au lobbying sur leurs communications avec les députés et les sénateurs,
et ces derniers devront répondre aux demandes du commissaire au
lobbying visant à confirmer les détails de ces communications.
Leur inclusion assurera également la responsabilisation, étant
donné que l’interdiction d’exercer des activités de lobbying rémunérées pendant cinq ans visant les titulaires de ces postes les
empêcherait de potentiellement utiliser l’information à laquelle ils
ont eu accès, et leur réseau de contacts gouvernementaux et politiques, pour tirer des gains personnels en faisant du lobbying
après avoir quitté leur poste. Ces dispositions s’appliqueront également au « personnel exonéré » travaillant dans les bureaux du
chef de l’opposition à la Chambre des communes et au Sénat.
Le Règlement a pour effet d’assujettir un nombre limité de personnes (environ 400 titulaires d’une charge publique en fonction,
ainsi que les futurs titulaires de ces postes) aux exigences de la
Loi sur le lobbying s’appliquant à la catégorie des titulaires d’une
charge publique désignée. Aucun autre groupe ne serait touché.
Le Règlement ne comporte aucune disposition en permettant l’application rétroactive. Le principal avantage des modifications est
de servir les objectifs de la Loi sur le lobbying, en fournissant aux
Canadiens des renseignements sur les activités de lobbying auprès
des députés et des sénateurs et en assurant que ces derniers
n’utilisent pas les avantages que leur procure leur poste de titulaire d’une charge publique pour faire du lobbying après avoir
quitté leurs fonctions, et ce, pendant une période de cinq ans.
Le Règlement n’entraîne aucun coût direct important pour le
gouvernement, l’industrie du lobbying ou le public. Il pourrait y
avoir un coût d’opportunité mineur pour les nouveaux titulaires
d’une charge publique désignée et pour les gens qui envisagent
d’occuper ces postes, en raison de la restriction temporaire sur le
lobbying comme option de travail après la fin de leur mandat.
Consultation
Consultation
There has been notification of stakeholders of the government’s intention. The President of the Treasury Board announced
on May 4, 2010, and August 5, 2010, the Government’s intention
to extend the provisions of the Lobbying Act to Members of Parliament, Senators, and the offices of the Leader of the Opposition.
On August 7, 2010, the proposed Regulations were published
in the Canada Gazette, Part I, with a period of 30 days provided
for public comment. During this period, comments were received
indicating that it was unclear whether the Regulations were to be
applied on a retroactive, retrospective or prospective basis. These
comments have been taken into account and clarification provided in this Regulatory Impact Analysis Statement under the
section entitled “Description and rationale.” In addition, questions
and requests for information were received pertaining to certain
aspects of the Lobbying Act itself. The originators of these questions and requests were directed to the Office of the Commissioner of Lobbying.
Les parties concernées ont été informées de l’intention du gouvernement. Le 4 mai et le 5 août 2010, le président du Conseil du
Trésor a annoncé l’intention du gouvernement d’étendre l’application des dispositions de la Loi sur le lobbying aux députés, aux
sénateurs et aux bureaux du chef de l’opposition.
Le projet de règlement a paru dans la Partie I de la Gazette du
Canada du 7 août 2010; le public disposait de 30 jours pour le
commenter. D’après certains commentaires reçus au cours de
cette période, on s’interrogeait sur la question de savoir si le Règlement allait s’appliquer de manière rétroactive, rétrospective ou
prospective. Ces commentaires ont été pris en compte, et la rubrique « Description et justification » du présent résumé fournit des
précisions à ce sujet. On a également reçu des questions et des
demandes de renseignements à propos de certains aspects de la
Loi sur le lobbying. Les auteurs de ces questions et demandes ont
été dirigés vers le Bureau du commissaire au lobbying.
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de service
In implementing the Regulations, reliance will be placed upon
information and mechanisms that are in place. New designated
public office holders, for example, will have access to information regarding their responsibilities under the Lobbying Act
already available through the Office of the Commissioner of
Lobbying.
En mettant en œuvre le Règlement, on utilisera les renseignements et les mécanismes qui sont déjà en place. Les nouveaux
titulaires d’une charge publique désignée, par exemple, auront
accès aux renseignements concernant leurs responsabilités en
vertu de la Loi sur le lobbying qui sont déjà mis à leur disposition
par le Commissariat au lobbying.
In terms of the impact, the Regulations subject a limited group
of persons (approximately 400 current public office holders as
well as future occupants of these positions) to the requirements of
the designated public office holder category in the Lobbying Act.
No other group would be affected. There is no provision in the
Regulations to enable their retrospective or retroactive application. The main benefit of the amendments is to further the goals
of the Lobbying Act in terms of providing Canadians with information about lobbying activities involving MPs and Senators and
ensuring that such persons do not use advantages derived from
their positions as public office holders for the purpose of conducting lobbying activities for five years after they leave office.
1777
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-192
There are no specific compliance or enforcement aspects associated with the Regulations. Overall compliance and enforcement
of the Lobbying Act is administered by the Commissioner of
Lobbying.
Il n’y a aucun aspect particulier lié à la conformité ou à l’application associé au Règlement. Le commissaire au lobbying est
responsable de la conformité à la Loi sur le lobbying et de son
application.
Contact
Personne-ressource
David Dollar
Director
Strategic Initiatives
Priorities and Planning Sector
Treasury Board of Canada Secretariat
L’Esplanade Laurier, 10th Floor, East Tower
140 O’Connor Street
Ottawa, Ontario
K1A 0R5
Telephone: 613-946-9297
Fax: 613-952-1010
Email: David.Dollar@tbs-sct.gc.ca.
David Dollar
Directeur
Initiatives stratégiques
Secteur des priorités et de la planification
Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada
L’Esplanade Laurier, 10e étage, tour Est
140, rue O’Connor
Ottawa (Ontario)
K1A 0R5
Téléphone : 613-946-9297
Télécopieur : 613-952-1010
Courriel : David.Dollar@tbs-sct.gc.ca
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2010
1778
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2010
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-62
Registration
SI/2010-62 September 15, 2010
Enregistrement
TR/2010-62 Le 15 septembre 2010
OTHER THAN STATUTORY AUTHORITY
AUTORITÉ AUTRE QUE STATUTAIRE
Proclamation Designating the “Fire Prevention
Week”
Proclamation désignant la « Semaine de prévention
des incendies »
P.C. 2010-1001
C.P. 2010-1001
August 4, 2010
Le 4 août 2010
MICHAËLLE JEAN
[L.S.]
MICHAËLLE JEAN
[S.L.]
Canada
Canada
ELIZABETH THE SECOND, by the Grace of God of the United
Kingdom, Canada and Her other Realms and Territories
QUEEN, Head of the Commonwealth, Defender of the Faith.
TO ALL TO WHOM these Presents shall come or whom the
same may in anyway concern,
Greeting:
MYLES J. KIRVAN
Deputy Attorney General of Canada
ELIZABETH DEUX, par la Grâce de Dieu, REINE du RoyaumeUni, du Canada et de ses autres royaumes et territoires, Chef du
Commonwealth, Défenseur de la Foi.
À TOUS CEUX à qui les présentes parviennent ou qu’icelles
peuvent de quelque manière concerner,
Salut :
Le sous-procureur général du Canada
MYLES J. KIRVAN
A PROCLAMATION
PROCLAMATION
WHEREAS many dedicated citizens have joined with volunteer, professional and industrial fire safety personnel as “Partners
in Fire Prevention” in a relentless effort to minimize loss to life,
destruction of property and damage to the environment;
VU que de nombreux citoyens dévoués ont épousé la cause des
sapeurs-pompiers bénévoles et des services d’incendie professionnels et industriels en qualité de « partenaires dans la prévention des incendies » afin de réduire au minimum les pertes de vie,
la destruction de biens et le dommage à l’environnement;
VU que les pertes attribuables aux incendies au Canada demeurent beaucoup trop élevées par rapport à celles enregistrées dans
d’autres pays industrialisés et que, par conséquent, de meilleures
mesures de prévention s’imposent;
VU l’opportunité de diffuser, pendant une période déterminée
de l’année, des renseignements sur les causes des incendies et les
mesures préventives recommandées;
VU que le thème portant sur la prévention des incendies en
2010 est
AND WHEREAS fire losses in Canada remain unacceptably
high in comparison with those in other industrialized nations
thereby necessitating improved fire prevention measures;
AND WHEREAS it is desirable that information on fire causes
and recommended preventive measures be disseminated during a
specific period of the year;
AND WHEREAS the 2010 fire prevention theme for this period is:
“SMOKE ALARMS - A SOUND YOU CAN LIVE WITH”.
« LES AVERTISSEURS DE FUMÉE : UN SON AVEC
LEQUEL VOUS POUVEZ VIVRE ».
NOW KNOW YOU THAT WE, by and with the advice of Our
Privy Council for Canada, have thought fit to designate and do
designate the week commencing SUNDAY, THE THIRD OF
OCTOBER, AND ENDING ON SATURDAY, THE NINTH OF
OCTOBER, in the present year as
SACHEZ DONC MAINTENANT QUE, sur et avec l’avis de
Notre Conseil privé pour le Canada, Nous avons cru bon de désigner et Nous désignons à titre de
“FIRE PREVENTION WEEK”
« SEMAINE DE PRÉVENTION DES INCENDIES »
and further, in appreciation of the many services rendered by the
members of the Fire Service of Canada, that SATURDAY the
NINTH OF OCTOBER be designated as FIRE SERVICE
RECOGNITION DAY.
la semaine commençant le DIMANCHE TROIS OCTOBRE, et
expirant le SAMEDI NEUF OCTOBRE, de la présente année;
de plus, Nous décrétons que le SAMEDI NEUF OCTOBRE
soit désigné JOUR EN HOMMAGE AU PERSONNEL DE
SÉCURITÉ-INCENDIE en reconnaissance des nombreux
bienfaits que les services d’incendie du Canada rendent à la
collectivité.
1779
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SOR/DORS/2010-62
AND WE do recommend to all Our Loving Subjects that during Fire Prevention Week, federal, provincial and municipal authorities intensify their fire prevention activities.
OF ALL WHICH Our Loving Subjects and all others whom
these Presents may concern are hereby required to take notice and
to govern themselves accordingly.
IN TESTIMONY WHEREOF, We have caused these Our Letters to be made Patent and the Great Seal of Canada to be hereunto affixed. WITNESS: Our Right Trusty and Well-beloved
Michaëlle Jean, Chancellor and Principal Companion of Our
Order of Canada, Chancellor and Commander of Our Order of
Military Merit, Chancellor and Commander of Our Order of
Merit of the Police Forces, Governor General and Commander-inChief of Canada.
AT OUR GOVERNMENT HOUSE, in Our City of Ottawa,
this sixteenth day of August in the year of Our Lord two thousand
and ten and in the fifty-ninth year of Our Reign.
By Command,
RICHARD DICERNI
Deputy Registrar General of Canada
ET NOUS recommandons à tous Nos féaux sujets que, durant
ladite semaine, les services fédéraux, provinciaux et municipaux
intensifient leurs activités de prévention contre l’incendie.
DE CE QUI PRÉCÈDE, Nos féaux sujets et tous ceux que les
présentes peuvent concerner sont par les présentes requis de prendre connaissance et d’agir en conséquence.
EN FOI DE QUOI, Nous avons fait délivrer Nos présentes lettres patentes et y avons fait apposer le grand sceau du Canada.
TÉMOIN : Notre très fidèle et bien-aimée Michaëlle Jean, chancelière et compagnon principal de Notre Ordre du Canada, chancelière et commandeure de Notre Ordre du mérite militaire, chancelière et commandeure de Notre Ordre du mérite des corps
policiers, gouverneure générale et commandante en chef du
Canada.
À NOTRE HÔTEL DU GOUVERNEMENT, en Notre ville
d’Ottawa, ce seizième jour d’août de l’an de grâce deux mille dix,
cinquante-neuvième de Notre règne.
Par ordre,
Le sous-registraire général du Canada
RICHARD DICERNI
GOD SAVE THE QUEEN
DIEU SAUVE LA REINE
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2010
1780
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2010
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SI/TR/2010-64
Registration
SI/2010-64 September 15, 2010
Enregistrement
TR/2010-64 Le 15 septembre 2010
SPECIAL SERVICE MEDAL REGULATIONS
RÈGLEMENT SUR LA MÉDAILLE DU SERVICE SPÉCIAL
Special Service Medal Bar Order
Décret de la Médaille du service spécial
P.C. 2010-1092
C.P. 2010-1092
September 2, 2010
Le 2 septembre 2010
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to paragraph 5(b)a of the Special Service Medal Regulationsb, hereby
amends Order in Council P.C. 1997-124 of January 28, 1997c by
replacing the reference to “since June 11, 1984” in paragraph (b)
with a reference to “between June 11, 1984 and July 31, 2009”.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu de l’alinéa 5b)a du Règlement sur la Médaille du service spécialb, Son
Excellence la Gouverneure générale en conseil modifie le décret
C.P. 1997-124 du 28 janvier 1997c en remplaçant, à l’alinéa b),
les mots « depuis le 11 juin 1984 » par les mots « au cours de la
période commençant le 11 juin 1984 et se terminant le 31 juillet
2009 ».
———
———
a
a
b
c
made by Letters Patent on October 1, 1999
made by Letters Patent on December 1, 1992
SI/97-24
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2010
b
c
pris par lettres patentes le 1er octobre 1999
pris par lettres patentes le 1er décembre 1992
TR/97-24
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2010
1781
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SI/TR/2010-65
Registration
SI/2010-65 September 15, 2010
Enregistrement
TR/2010-65 Le 15 septembre 2010
OPERATIONAL SERVICE MEDAL REGULATIONS
RÈGLEMENT SUR LA MÉDAILLE DU SERVICE
OPÉRATIONNEL
Order Awarding the Operational Service Medal
with the SOUTH-WEST ASIA ribbon
Décret d’attribution de la Médaille du service
opérationnel avec le ruban ASIE DU SUD-OUEST
P.C. 2010-1093
C.P. 2010-1093
September 2, 2010
Le 2 septembre 2010
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, hereby
(a) pursuant to paragraph 5(a) of the Operational Service
Medal Regulationsa, determines that the persons who served in
the theatre of operations consisting of the political boundaries
of Afghanistan, the Persian Gulf, the Gulf of Oman, the Gulf of
Aden, the Red Sea, the Suez Canal and those parts of the
Indian Ocean and the Arabian Sea that are west of sixty-eight
degrees East longitude and north of five degrees South latitude,
as well as the airspace above those areas, or provided direct
support to operations conducted in those areas from outside
Canada for at least 30 cumulative days beginning on October 7,
2001 have rendered service recognized as being worthy of the
award of the Operational Service Medal with the SOUTHWEST ASIA ribbon;
(b) pursuant to paragraph 5(b) of those Regulations, specifies
that the SOUTH-WEST ASIA ribbon referred to in paragraph (a) shall be 32 mm in width, consisting of a 22 mm sand
stripe in the middle, flanked by 2.5 mm white stripes and
2.5 mm red stripes; and
(c) pursuant to subsection 13(1) of those Regulations, determines that the Operational Service Medal with the SOUTHWEST ASIA ribbon referred to in paragraph (a) shall be worn
after the General Service Medal with the EXPEDITION
ribbon.
Sur recommandation du premier ministre, Son Excellence la
Gouverneure générale en conseil :
a) en vertu de l’alinéa 5a) du Règlement sur la Médaille du
service opérationnela, établit que les personnes qui ont servi
dans le théâtre des opérations que constituaient les limites politiques de l’Afghanistan, le golfe Persique, le golfe d’Oman, le
golfe d’Aden, la mer Rouge, le canal de Suez et les parties de
l’océan Indien et de la mer d’Arabie qui sont à l’ouest du
68e degré de longitude est et au nord du 5e degré de latitude
sud, ainsi que l’espace aérien au-dessus de ces régions, ou qui
ont fourni un appui direct, de l’extérieur du Canada, aux opérations menées dans ces régions pendant au moins trente jours
cumulatifs à compter du 7 octobre 2001 ont rendu un service
qui mérite d’être reconnu par l’attribution de la Médaille du
service opérationnel avec le ruban ASIE DU SUD-OUEST;
b) en vertu de l’alinéa 5b) du même règlement, spécifie que le
ruban ASIE DU SUD-OUEST visé à l’alinéa a) mesure 32 mm
de largeur et comporte une bande centrale sable de 22 mm,
bordée de chaque côté d’une bande blanche de 2,5 mm et d’une
bande rouge de 2,5 mm;
c) en vertu du paragraphe 13(1) du même règlement, établit que
la Médaille du service opérationnel avec le ruban ASIE DU
SUD-OUEST visée à l’alinéa a) est portée après la Médaille du
service général avec le ruban EXPÉDITION.
———
———
a
a
made by Letters Patent on July 5, 2010
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2010
1782
pris par lettres patentes le 5 juillet 2010
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2010
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SI/TR/2010-66
Registration
SI/2010-66 September 15, 2010
Enregistrement
TR/2010-66 Le 15 septembre 2010
OPERATIONAL SERVICE MEDAL REGULATIONS
RÈGLEMENT SUR LA MÉDAILLE DU SERVICE
OPÉRATIONNEL
Order Awarding the Operational Service Medal
with the SIERRA LEONE ribbon
Décret d’attribution de la Médaille du service
opérationnel avec le ruban SIERRA LEONE
P.C. 2010-1094
C.P. 2010-1094
September 2, 2010
Le 2 septembre 2010
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, hereby
(a) pursuant to paragraph 5(a) of the Operational Service
Medal Regulationsa, determines that persons who served in Sierra Leone or provided direct support to operations conducted
in that country from outside Canada for at least 30 cumulative
days beginning on July 31, 2002 have rendered service recognized as being worthy of the award of the Operational Service
Medal with the SIERRA LEONE ribbon;
(b) pursuant to paragraph 5(b) of those Regulations, specifies
that the SIERRA LEONE ribbon referred to in paragraph (a)
shall be 32 mm in width, consisting of a 22 mm light green
stripe in the middle, flanked by 2.5 mm white stripes and
2.5 mm red stripes; and
(c) pursuant to subsection 13(1) of those Regulations, determines that the Operational Service Medal with the SIERRA
LEONE ribbon referred to in paragraph (a) shall be worn after
the Operational Service Medal with the SOUTH-WEST ASIA
ribbon.
Sur recommandation du premier ministre, Son Excellence la
Gouverneure générale en conseil :
a) en vertu de l’alinéa 5a) du Règlement sur la Médaille du service opérationnela, établit que les personnes qui ont servi en
Sierra Leone ou ont fourni un appui direct, de l’extérieur du
Canada, aux opérations menées en Sierra Leone pendant au
moins trente jours cumulatifs à compter du 31 juillet 2002 ont
rendu un service qui mérite d’être reconnu par l’attribution de
la Médaille du service opérationnel avec le ruban SIERRA
LEONE;
b) en vertu de l’alinéa 5b) de ce règlement, spécifie que le ruban SIERRA LEONE visé à l’alinéa a) mesure 32 mm en largeur et comporte une bande centrale vert clair de 22 mm, bordée de chaque côté d’une bande blanche de 2,5 mm et d’une
bande rouge de 2,5 mm;
c) en vertu du paragraphe 13(1) de ce règlement, établit que la
Médaille du service opérationnel avec le ruban SIERRA
LEONE visée à l’alinéa a) est portée après la Médaille du service opérationnel avec le ruban ASIE DU SUD-OUEST.
———
a
made by Letters Patent on July 5, 2010
———
a
pris par lettres patentes le 5 juillet 2010
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2010
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2010
1783
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SI/TR/2010-67
Registration
SI/2010-67 September 15, 2010
Enregistrement
TR/2010-67 Le 15 septembre 2010
OPERATIONAL SERVICE MEDAL REGULATIONS
RÈGLEMENT SUR LA MÉDAILLE DU SERVICE
OPÉRATIONNEL
Order Awarding the Operational Service Medal
with the HAITI ribbon
Décret d’attribution de la Médaille du service
opérationnel avec le ruban HAÏTI
P.C. 2010-1095
C.P. 2010-1095
September 2, 2010
Le 2 septembre 2010
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, hereby
(a) pursuant to paragraph 5(a) of the Operational Service
Medal Regulationsa, determines that persons who served in
Haiti or provided direct support to operations conducted in that
country from outside Canada for at least 30 cumulative days
beginning on March 6, 2004 have rendered service recognized
as being worthy of the award of the Operational Service Medal
with the HAITI ribbon;
(b) pursuant to paragraph 5(b) of those Regulations, specifies
that the HAITI ribbon referred to in paragraph (a) shall be
32 mm in width, consisting of a 22 mm royal blue stripe in the
middle, flanked by 2.5 mm white stripes and 2.5 mm red
stripes; and
(c) pursuant to subsection 13(1) of those Regulations, determines that the Operational Service Medal with the HAITI ribbon referred to in paragraph (a) shall be worn after the Operational Service Medal with the SIERRA LEONE ribbon.
Sur recommandation du premier ministre, Son Excellence la
Gouverneure générale en conseil :
a) en vertu de l’alinéa 5a) du Règlement sur la Médaille du
service opérationnela, établit que les personnes qui ont servi à
Haïti ou ont fourni un appui direct, de l’extérieur du Canada,
aux opérations menées à Haïti pendant au moins trente jours
cumulatifs à compter du 6 mars 2004 ont rendu un service qui
mérite d’être reconnu par l’attribution de la Médaille du service
opérationnel avec le ruban HAÏTI;
b) en vertu de l’alinéa 5b) de ce règlement, spécifie que le ruban HAÏTI visé à l’alinéa a) mesure 32 mm de largeur et comporte une bande centrale bleu roi de 22 mm, bordée de chaque
côté d’une bande blanche de 2,5 mm et d’une bande rouge
de 2,5 mm;
c) en vertu du paragraphe 13(1) de ce règlement, établit que la
Médaille du service opérationnel avec le ruban HAÏTI visée à
l’alinéa a) est portée après la Médaille du service opérationnel
suspendue au ruban SIERRA LEONE.
———
———
a
a
made by Letters Patent on July 5, 2010
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2010
1784
pris par lettres patentes le 5 juillet 2010
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2010
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SI/TR/2010-68
Registration
SI/2010-68 September 15, 2010
Enregistrement
TR/2010-68 Le 15 septembre 2010
OPERATIONAL SERVICE MEDAL REGULATIONS
RÈGLEMENT SUR LA MÉDAILLE DU SERVICE
OPÉRATIONNEL
Order Awarding the Operational Service Medal
with the SUDAN ribbon
Décret d’attribution de la Médaille du service
opérationnel avec le ruban SOUDAN
P.C. 2010-1096
C.P. 2010-1096
September 2, 2010
Le 2 septembre 2010
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, hereby
(a) pursuant to paragraph 5(a) of the Operational Service
Medal Regulationsa, determines that persons who served in
Sudan or provided direct support to operations conducted in
that country from outside Canada for at least 30 cumulative
days beginning on September 15, 2004 have rendered service
recognized as being worthy of the award of the Operational
Service Medal with the SUDAN ribbon;
(b) pursuant to paragraph 5(b) of those Regulations, specifies
that the SUDAN ribbon referred to in paragraph (a) shall be
32 mm in width, consisting of a 22 mm dark green stripe in the
middle, flanked by 2.5 mm white stripes and 2.5 mm red
stripes; and
(c) pursuant to subsection 13(1) of those Regulations, determines that the Operational Service Medal with the SUDAN
ribbon referred to in paragraph (a) shall be worn after the
Operational Service Medal with the HAITI ribbon.
Sur recommandation du premier ministre, Son Excellence la
Gouverneure générale en conseil :
a) en vertu de l’alinéa 5a) du Règlement sur la Médaille du
service opérationnela, établit que les personnes qui ont servi au
Soudan ou ont fourni un appui direct, de l’extérieur du Canada,
aux opérations menées au Soudan pendant au moins trente
jours cumulatifs à compter du 15 septembre 2004 ont rendu un
service qui mérite d’être reconnu par l’attribution de la Médaille du service opérationnel avec le ruban SOUDAN;
b) en vertu de l’alinéa 5b) de ce règlement, spécifie que le ruban SOUDAN visé à l’alinéa a) mesure 32 mm en largeur et
comporte une bande centrale vert foncé de 22 mm, bordée de
chaque côté d’une bande blanche de 2,5 mm et d’une bande
rouge de 2,5 mm;
c) en vertu du paragraphe 13(1) de ce règlement, établit que la
Médaille du service opérationnel avec le ruban SOUDAN visée
à l’alinéa a) est portée après la Médaille du service opérationnel avec le ruban HAÏTI.
———
———
a
a
made by Letters Patent on July 5, 2010
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2010
pris par lettres patentes le 5 juillet 2010
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2010
1785
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SI/TR/2010-69
Registration
SI/2010-69 September 15, 2010
Enregistrement
TR/2010-69 Le 15 septembre 2010
OPERATIONAL SERVICE MEDAL REGULATIONS
RÈGLEMENT SUR LA MÉDAILLE DU SERVICE
OPÉRATIONNEL
Order Awarding the Operational Service Medal
with the HUMANITAS ribbon
Décret d’attribution de la Médaille du service
opérationnel avec le ruban HUMANITAS
P.C. 2010-1097
C.P. 2010-1097
September 2, 2010
Le 2 septembre 2010
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, hereby
(a) pursuant to paragraph 5(a) of the Operational Service
Medal Regulationsa, determines that persons who served in approved humanitarian missions conducted in response to a natural disaster or human conflict including rescue, relief and
reconstruction outside Canada for at least 30 cumulative days
beginning on August 1, 2009 have rendered service recognized
as being worthy of the award of the Operational Service Medal
with the HUMANITAS ribbon;
(b) pursuant to paragraph 5(b) of those Regulations, specifies
that the HUMANITAS ribbon referred to in paragraph (a) shall
be 32 mm in width, consisting of a 27 mm white stripe in the
middle, flanked by 2.5 mm red stripes; and
(c) pursuant to subsection 13(1) of those Regulations, determines that the Operational Service Medal with the HUMANITAS ribbon referred to in paragraph (a) shall be worn after all
other Operational Service Medals with geographic areaspecific ribbons and precede the Operational Service Medal
with the EXPEDITION ribbon.
Sur recommandation du premier ministre, Son Excellence la
Gouverneure générale en conseil :
a) en vertu de l’alinéa 5a) du Règlement sur la Médaille du
service opérationnela, établit que les personnes qui ont servi
dans le cadre de toute opération de service humanitaire approuvée — y compris le sauvetage, le secours et la reconstruction — menée à la suite d’un désastre naturel ou d’un conflit à
l’extérieur du Canada pendant au moins trente jours cumulatifs
à compter du 1er août 2009 ont rendu un service qui mérite
d’être reconnu par l’attribution de la Médaille du service opérationnel avec le ruban HUMANITAS;
b) en vertu de l’alinéa 5b) de ce règlement, spécifie que le ruban HUMANITAS visé à l’alinéa a) mesure 32 mm de largeur
et comporte une bande centrale blanche de 27 mm, bordée de
chaque côté d’une bande rouge de 2,5 mm;
c) en vertu du paragraphe 13(1) de ce règlement, établit que la
Médaille du service opérationnel avec le ruban HUMANITAS
visée à l’alinéa a) est portée après toute autre Médaille du service opérationnel décernée avec le ruban pour une région géographique particulière et précède la Médaille du service opérationnel avec le ruban EXPÉDITION.
———
———
a
a
made by Letters Patent on July 5, 2010
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2010
1786
pris par lettres patentes le 5 juillet 2010
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2010
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SI/TR/2010-70
Registration
SI/2010-70 September 15, 2010
Enregistrement
TR/2010-70 Le 15 septembre 2010
OPERATIONAL SERVICE MEDAL REGULATIONS
RÈGLEMENT SUR LA MÉDAILLE DU SERVICE
OPÉRATIONNEL
Order Awarding the Operational Service Medal
with the EXPEDITION ribbon
Décret d’attribution de la Médaille du service
opérationnel avec le ruban EXPÉDITION
P.C. 2010-1098
C.P. 2010-1098
September 2, 2010
Le 2 septembre 2010
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, hereby
(a) pursuant to paragraph 5(a) of the Operational Service
Medal Regulationsa, determines that persons who served in approved locations outside Canada for at least 30 cumulative days
beginning on October 7, 2001 have rendered service recognized as being worthy of the award of the Operational Service
Medal with the EXPEDITION ribbon;
(b) pursuant to paragraph 5(b) of those Regulations, specifies
that the EXPEDITION ribbon referred to in paragraph (a) shall
be 32 mm in width, consisting of a 22 mm light grey stripe in
the middle, flanked by 2.5 mm white stripes and 2.5 mm red
stripes; and
(c) pursuant to subsection 13(1) of those Regulations, determines that the Operational Service Medal with the EXPEDITION ribbon referred to in paragraph (a) shall be worn after
the Operational Service Medal with the HUMANITAS ribbon.
Sur recommandation du premier ministre, Son Excellence la
Gouverneure générale en conseil :
a) en vertu de l’alinéa 5a) du Règlement sur la Médaille du
service opérationnela, établit que les personnes qui ont servi
dans des endroits approuvés à l’extérieur du Canada pendant au
moins trente jours cumulatifs à compter du 7 octobre 2001
ont rendu un service qui mérite d’être reconnu par l’attribution de la Médaille du service opérationnel avec le ruban
EXPÉDITION;
b) en vertu de l’alinéa 5b) de ce règlement, spécifie que le ruban EXPÉDITION visé à l’alinéa a) mesure 32 mm de largeur
et comporte une bande centrale gris clair de 22 mm, bordée de
chaque côté d’une bande blanche de 2,5 mm et d’une bande
rouge de 2,5 mm;
c) en vertu du paragraphe 13(1) de ce règlement, établit que la
Médaille du service opérationnel avec le ruban EXPÉDITION
visée à l’alinéa a) est portée après la Médaille du service opérationnel suspendue au ruban HUMANITAS.
———
a
made by Letters Patent on July 5, 2010
———
a
pris par lettres patentes le 5 juillet 2010
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2010
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2010
1787
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SI/TR/2010-71
Registration
SI/2010-71 September 15, 2010
Enregistrement
TR/2010-71 Le 15 septembre 2010
CANADIAN SECURITY INTELLIGENCE SERVICE ACT
LOI SUR LE SERVICE CANADIEN DU RENSEIGNEMENT
DE SÉCURITÉ
Order Amending the Canadian Security
Intelligence Service Act Deputy Heads of the
Public Service of Canada Order
Décret modifiant le Décret sur la désignation des
administrateurs généraux de l’administration
publique fédérale (Loi sur le Service canadien du
renseignement de sécurité)
P.C. 2010-1099
C.P. 2010-1099
September 2, 2010
Le 2 septembre 2010
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Public Safety and Emergency
Preparedness and the President of the Treasury Board, pursuant to
paragraph 29(e)a of the Canadian Security Intelligence Service
Actb, hereby makes the annexed Order Amending the Canadian
Security Intelligence Service Act Deputy Heads of the Public Service of Canada Order.
Sur recommandation du ministre de la Sécurité publique et de
la Protection civile et du président du Conseil du Trésor et en
vertu de l’alinéa 29e)a de la Loi sur le Service canadien du renseignement de sécuritéb, Son Excellence la Gouverneure générale
en conseil prend le Décret modifiant le Décret sur la désignation
des administrateurs généraux de l’administration publique fédérale (Loi sur le Service canadien du renseignement de sécurité),
ci-après.
ORDER AMENDING THE CANADIAN SECURITY
INTELLIGENCE SERVICE ACT DEPUTY
HEADS OF THE PUBLIC SERVICE
OF CANADA ORDER
DÉCRET MODIFIANT LE DÉCRET SUR
LA DÉSIGNATION DES ADMINISTRATEURS
GÉNÉRAUX DE L’ADMINISTRATION
PUBLIQUE FÉDÉRALE (LOI SUR LE SERVICE
CANADIEN DU RENSEIGNEMENT DE SÉCURITÉ
1. The schedule to the Canadian Security Intelligence Service Act Deputy Heads of the Public Service of Canada Order1
is amended by adding the following in numerical order:
1. L’annexe du Décret sur la désignation des administrateurs
généraux de l’administration publique fédérale (Loi sur le Service canadien du renseignement de sécurité)1 est modifiée par
adjonction, selon l’ordre numérique, de ce qui suit :
Column I
Column II
Item
Portion of the public service of Canada
Position
38.1
Economic Development Agency of Canada for the
Regions of Quebec
Agence de développement économique du Canada
pour les régions du Québec
President
Président
Colonne I
Colonne II
Article
Secteur de l’administration publique fédérale
Poste
5.11
Agence de développement économique du Canada pour Président
les régions du Québec
President
Economic Development Agency of Canada for the
Regions of Quebec
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Order.)
(La présente note ne fait pas partie du Décret.)
Proposal
Proposition
An Order Amending the Canadian Security Intelligence Service Act Deputy Heads of the Public Service of Canada Order for
the purposes of providing the Economic Development Agency of
Canada for the Regions of Quebec with a deputy head designation, pursuant to paragraph (e) of the definition “deputy head” in
section 29 of the Canadian Security Intelligence Service Act (“the
Act”).
Le présent décret porte sur la modification du Décret modifiant
le Décret sur la désignation des administrateurs généraux de
l’administration publique fédérale (Loi sur le Service canadien
du renseignement de sécurité) ci-annexé pour y inclure un représentant de l’Agence de développement économique du Canada
pour les régions du Québec à titre d’administrateur général en
conseil, conformément au paragraphe e) de la définition « d’administrateur général », à l’article 29 de la Loi sur le Service canadien du renseignement de sécurité (« la Loi »).
———
———
a
a
b
1
S.C. 2003, c. 22, par. 224(z.12)
R.S., c. C-23
SI/93-81
1788
b
1
L.C. 2003, ch. 22, al. 224z.12)
L.R., ch. C-23
TR/93-81
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SI/TR/2010-71
Purpose
But
The Order in Council is in response to a request from the Economic Development Agency of Canada for the Regions of Quebec. The Agency has indicated that a failure to be provided with a
deputy head designation may cause it difficulties to participate in
a complaint process brought before the Security Intelligence
Review Committee under subsection 42(3) of the Act as a result
of the Economic Development Agency of Canada for the Regions
of Quebec denying an employment opportunity to an individual
that could not obtain adequate security clearance.
Le décret en conseil fait suite à une demande de l’Agence de
développement économique du Canada pour les régions du Québec. L’Agence a indiqué que, si aucun représentant n’est nommé
à titre d’administrateur général, il pourrait ne pas être en mesure
de participer à un processus de traitement de plainte présenté au
Comité de surveillance des activités de renseignement de sécurité,
en vertu du paragraphe 42(3) de la Loi, du seul fait qu’il a refusé
à un individu une occasion d’emploi parce que ce dernier n’a pas
obtenu son habilitation de sécurité.
Departmental contact
Personne-ressource du Ministère
Michael MacDonald
Director General
National Security Operations Directorate
Public Safety Canada
340 Laurier Avenue W
Ottawa, Ontario
K1A 0P9
Telephone: 613-993-4595
Michael MacDonald
Directeur général
Direction générale des opérations de la sécurité nationale
Sécurité publique Canada
340, avenue Laurier Ouest
Ottawa (Ontario)
K1A 0P9
Téléphone : 613-993-4595
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2010
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2010
1789
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19 SI/TR/2010-72
Registration
SI/2010-72 September 15, 2010
Enregistrement
TR/2010-72 Le 15 septembre 2010
JOBS AND ECONOMIC GROWTH ACT
LOI SUR L’EMPLOI ET LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE
Order Fixing August 27, 2010 as the Date of the
Coming into Force of Certain Sections of the Act
Décret fixant au 27 août 2010 la date d’entrée en
vigueur de certains articles de la Loi
P.C. 2010-1083
C.P. 2010-1083
August 26, 2010
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to sections 1783
and 1785 of the Jobs and Economic Growth Act, chapter 12 of the
Statutes of Canada, 2010, hereby fixes August 27, 2010 as the
day on which sections 1776 to 1782 and 1784 of that Act come
into force.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2010
1790
Le 26 août 2010
Sur recommandation du premier ministre et en vertu des articles 1783 et 1785 de la Loi sur l’emploi et la croissance économique, chapitre 12 des Lois du Canada (2010), Son Excellence la
Gouverneure générale en conseil fixe au 27 août 2010 la date
d’entrée en vigueur des articles 1776 à 1782 et 1784 de cette loi.
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2010
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
Errata:
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19
Errata :
Canada Gazette, Part II, Vol. 144, No. 14, July 7, 2010
SOR/2010-156
RADIOCOMMUNICATION ACT
Radiocommunication Act (subsection 4(1) and
paragraph 9(1)(b)) Exemption Order (Security,
Safety and International Relations), No. 2010–3
At page 1406
Gazette du Canada, Partie II, Vol. 144, no 14, le 7 juillet 2010
DORS/2010-156
LOI SUR LA RADIOCOMMUNICATION
Décret d’exemption de l’application de la Loi sur
la radiocommunication (paragraphe 4(1) et
alinéa 9(1)b) — sécurité et relations
internationales), no 2010–3
À la page 1406
In the header, delete:
May 27, 2010
Dans l’en-tête retranchez :
Le 27 mai 2010
Replace by:
June 17, 2010
Remplacez par :
Le 17 juin 2010
Canada Gazette, Part II, Vol. 144, No. 17, August 18, 2010
SOR/2010-171
FOOD AND DRUGS ACT
Natural Health Products (Unprocessed Product
Licence Applications) Regulations
At page 1494
Gazette du Canada, Partie II, Vol. 144, no 17, le 18 août 2010
DORS/2010-171
LOI SUR LES ALIMENTS ET DROGUES
Règlement sur les produits de santé naturels (demandes
de licence de mise en marché non traitées)
À la page 1494
In the header, delete:
August 3, 2010
Dans l’en-tête retranchez :
Le 3 août 2010
Replace by:
August 4, 2010
Remplacez par :
Le 4 août 2010
SOR/2010-172
IMMIGRATION AND REFUGEE PROTECTION ACT
Regulations Amending the Immigration and Refugee
Protection Regulations (Temporary Foreign Workers)
At page 1514
DORS/2010-172
LOI SUR L’IMMIGRATION ET LA PROTECTION
DES RÉFUGIÉS
Règlement modifiant le Règlement sur l’immigration et
la protection des réfugiés (travailleurs étrangers
temporaires)
À la page 1514
In the header, delete:
August 3, 2010
Dans l’en-tête retranchez :
Le 3 août 2010
Replace by:
August 4, 2010
Remplacez par :
Le 4 août 2010
SOR/2010-173
FISHERIES ACT
Regulations Amending the Newfoundland and Labrador
Fishery Regulations
At page 1532
DORS/2010-173
LOI SUR LES PÊCHES
Règlement modifiant le Règlement de pêche de
Terre-Neuve-et-Labrador
À la page 1532
In the header, delete:
August 3, 2010
Dans l’en-tête retranchez :
Le 3 août 2010
Replace by:
August 4, 2010
Remplacez par :
Le 4 août 2010
1791
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
SOR/2010-174
NOVA SCOTIA AND NEWFOUNDLAND AND
LABRADOR ADDITIONAL FISCAL EQUALIZATION
OFFSET PAYMENTS ACT
Regulations Amending the Nova Scotia and
Newfoundland and Labrador Additional Fiscal
Equalization Offset Payments Regulations
At page 1539
DORS/2010-174
LOI SUR LES PAIEMENTS DE PÉRÉQUATION
COMPENSATOIRES SUPPLÉMENTAIRES
À LA NOUVELLE-ÉCOSSE ET À
TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR
Règlement modifiant le Règlement sur les paiements de
péréquation compensatoires supplémentaires à la
Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-et-Labrador
À la page 1539
In the header, delete:
August 3, 2010
Dans l’en-tête retranchez :
Le 3 août 2010
Replace by:
August 4, 2010
Remplacez par :
Le 4 août 2010
SOR/2010-175
EMPLOYMENT INSURANCE ACT
Regulations Amending the Employment Insurance
Regulations
At page 1543
DORS/2010-175
LOI SUR L’ASSURANCE-EMPLOI
Règlement modifiant le Règlement sur
l’assurance-emploi
À la page 1543
In the header, delete:
August 3, 2010
Dans l’en-tête retranchez :
Le 3 août 2010
Replace by:
August 4, 2010
Remplacez par :
Le 4 août 2010
SOR/2010-176
FEDERAL COURTS ACT
Rules Amending the Federal Courts Rules
(Expert Witnesses)
At page 1547
DORS/2010-176
LOI SUR LES COURS FÉDÉRALES
Règles modifiant les Règles des Cours fédérales
(témoins experts)
À la page 1547
In the header, delete:
August 3, 2010
Dans l’en-tête retranchez :
Le 3 août 2010
Replace by:
August 4, 2010
Remplacez par :
Le 4 août 2010
SOR/2010-177
FEDERAL COURTS ACT
Rules Amending the Federal Courts Rules
(Procedural Amendments)
At page 1562
1792
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19
DORS/2010-177
LOI SUR LES COURS FÉDÉRALES
Règles modifiant les Règles des Cours fédérales
(modifications procédurales)
À la page 1562
In the header, delete:
August 3, 2010
Dans l’en-tête retranchez :
Le 3 août 2010
Replace by:
August 4, 2010
Remplacez par :
Le 4 août 2010
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
SOR/2010-178
FIRST NATIONS GOODS AND SERVICES TAX ACT
Order Amending Schedule 1 to the First Nations Goods
and Services Tax Act, No. 2010-1
At page 1569
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19
DORS/2010-178
LOI SUR LA TAXE SUR LES PRODUITS ET
SERVICES DES PREMIÈRES NATIONS
Décret modifiant l’annexe 1 de la Loi sur la taxe sur les
produits et services des premières nations, no 2010–1
À la page 1569
In the header, delete:
August 3, 2010
Dans l’en-tête retranchez :
Le 3 août 2010
Replace by:
August 4, 2010
Remplacez par :
Le 4 août 2010
SOR/2010-179
FIRST NATIONS GOODS AND SERVICES TAX ACT
Order Amending Schedule 1 to the First Nations Goods
and Services Tax Act, No. 2010-3
At page 1571
DORS/2010-179
LOI SUR LA TAXE SUR LES PRODUITS ET
SERVICES DES PREMIÈRES NATIONS
Décret modifiant l’annexe 1 de la Loi sur la taxe sur les
produits et services des premières nations, no 2010–3
À la page 1571
In the header, delete:
August 3, 2010
Dans l’en-tête retranchez :
Le 3 août 2010
Replace by:
August 4, 2010
Remplacez par :
Le 4 août 2010
SOR/2010-180
FIRST NATIONS GOODS AND SERVICES TAX ACT
Order Amending Schedule 2 to the First Nations Goods
and Services Tax Act, No. 2010-1
At page 1573
DORS/2010-180
LOI SUR LA TAXE SUR LES PRODUITS ET
SERVICES DES PREMIÈRES NATIONS
Décret modifiant l’annexe 2 de la Loi sur la taxe sur les
produits et services des premières nations, no 2010-1
À la page 1573
In the header, delete:
August 3, 2010
Dans l’en-tête retranchez :
Le 3 août 2010
Replace by:
August 4, 2010
Remplacez par :
Le 4 août 2010
SOR/2010-181
FIRST NATIONS GOODS AND SERVICES TAX ACT
Order Amending Schedule 2 to the First Nations Goods
and Services Tax Act, No. 2010-2
At page 1575
DORS/2010-181
LOI SUR LA TAXE SUR LES PRODUITS ET
SERVICES DES PREMIÈRES NATIONS
Décret modifiant l’annexe 2 de la Loi sur la taxe sur les
produits et services des premières nations, no 2010-2
À la page 1575
In the header, delete:
August 3, 2010
Dans l’en-tête retranchez :
Le 3 août 2010
Replace by:
August 4, 2010
Remplacez par :
Le 4 août 2010
1793
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
SOR/2010-182
CANADA NATIONAL PARKS ACT
Order Amending Schedule 2 to the Canada National
Parks Act
At page 1579
DORS/2010-182
LOI SUR LES PARCS NATIONAUX DU CANADA
Décret modifiant l’annexe 2 de la Loi sur les parcs
nationaux du Canada
À la page 1579
In the header, delete:
August 3, 2010
Dans l’en-tête retranchez :
Le 3 août 2010
Replace by:
August 4, 2010
Remplacez par :
Le 4 août 2010
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2010
1794
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2010
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
TABLE OF CONTENTS
SOR:
SI:
SOR/2010-190—192
SI/2010-62 and 64 to 72
Statutory Instruments (Regulations)
Statutory Instruments and Other Documents (Other than Regulations)
Registration
number
P.C.
number
Minister
Name of Statutory Instrument or Other Document
Page
SOR/2010-190
2010-1081
Fisheries and Oceans
Tarium Niryutait Marine Protected Areas Regulations.................................
1742
Health
Regulations Amending the Agriculture and Agri-Food Administrative
Monetary Penalties Regulations Respecting the Pest Control Products Act
and Regulations ............................................................................................
1763
Treasury Board
Regulations Amending the Designated Public Office Holder Regulations...
1775
SOR/2010-191
SOR/2010-192
2010-1100
SI/2010-62
2010-1001
Labour
Proclamation Designating the “Fire Protection Week”.................................
1779
SI/2010-64
2010-1092
Prime Minister
Special Service Medal Bar Order..................................................................
1781
SI/2010-65
2010-1093
Prime Minister
Order Awarding the Operational Service Medal with the SOUTH-WEST
ASIA ribbon .................................................................................................
1782
SI/2010-66
2010-1094
Prime Minister
Order Awarding the Operational Service Medal with the SIERRA LEONE
ribbon ...........................................................................................................
1783
SI/2010-67
2010-1095
Prime Minister
Order Awarding the Operational Service Medal with the HAITI ribbon ......
1784
SI/2010-68
2010-1096
Prime Minister
Order Awarding the Operational Service Medal with the SUDAN ribbon ...
1785
SI/2010-69
2010-1097
Prime Minister
Order Awarding the Operational Service Medal with the HUMANITAS
ribbon ...........................................................................................................
1786
SI/2010-70
2010-1098
Prime Minister
Order Awarding the Operational Service Medal with the EXPEDITION
ribbon ...........................................................................................................
1787
SI/2010-71
2010-1099
Public Safety and
Emergency Preparedness
Order Amending the Canadian Security Intelligence Service Act Deputy
Heads of the Public Service of Canada Order...............................................
1788
SI/2010-72
2010-1083
Prime Minister
Order Fixing August 27, 2010 as the Date of the Coming into Force of
Certain Sections of the Jobs and Economic Growth Act...............................
1790
i
2010-09-15
INDEX
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
SOR:
SI:
SOR/2010-190—192
Statutory Instruments (Regulations)
Statutory Instruments and Other Documents (Other than Regulations)
Name of Statutory Instrument or Other Document
Statutes
SI/2010-62 and 64 to 72
Abbreviations: e — erratum
n — new
r — revises
x — revokes
Registration
number
Date
Page
SOR/2010-191
02/09/10
1763
SI/2010-71
15/09/10
1788
Designated Public Office Holder Regulations — Regulations Amending.................
Lobbying Act
SOR/2010-192
09/09/10
1775
Employment Insurance Regulations — Regulations Amending................................
Employment Insurance Act
SOR/2010-175
03/08/10
1792
e
Federal Courts Rules (Expert Witnesses) — Rules Amending..................................
Federal Courts Act
SOR/2010-176
03/08/10
1792
e
Federal Courts Rules (Procedural Amendments) — Rules Amending ......................
Federal Courts Act
SOR/2010-177
03/08/10
1792
e
Immigration and Refugee Protection Regulations (Temporary Foreign Workers) —
Regulations Amending ........................................................................................
Immigration and Refugee Protection Act
SOR/2010-172
03/08/10
1791
e
Natural Health Products (Unprocessed Product
Licence Applications) Regulations ......................................................................
Food and Drugs Act
SOR/2010-171
03/08/10
1791
e
SOR/2010-173
03/08/10
1791
e
SOR/2010-174
03/08/10
1792
e
Operational Service Medal with the EXPEDITION ribbon — Order Awarding.......
Operational Service Medal Regulations
SI/2010-70
15/09/10
1787
n
Operational Service Medal with the HAITI ribbon — Order Awarding ...................
Operational Service Medal Regulations
SI/2010-67
15/09/10
1784
n
Operational Service Medal with the HUMANITAS ribbon — Order Awarding ......
Operational Service Medal Regulations
SI/2010-69
15/09/10
1786
n
Operational Service Medal with the SIERRA LEONE ribbon — Order
Awarding .............................................................................................................
Operational Service Medal Regulations
SI/2010-66
15/09/10
1783
n
Operational Service Medal with the SOUTH-WEST ASIA ribbon —
Order Awarding...................................................................................................
Operational Service Medal Regulations
SI/2010-65
15/09/10
1782
n
SI/2010-68
15/09/10
1785
n
SI/2010-72
15/09/10
1790
n
SI/2010-62
15/09/10
1779
n
SOR/2010-156
27/05/10
1791
e
SOR/2010-182
03/08/10
1794
e
SOR/2010-178
03/08/10
1793
e
Agriculture and Agri-Food Administrative Monetary Penalties Regulations
Respecting the Pest Control Products Act and Regulations — Regulations
Amending ............................................................................................................
Agriculture and Agri-Food Administrative Monetary Penalties Act
Canadian Security Intelligence Service Act Deputy Heads of the Public Service
of Canada Order — Order Amending..................................................................
Canadian Security Intelligence Service Act
Newfoundland and Labrador Fishery Regulations — Regulations Amending ..........
Fisheries Act
Nova Scotia and Newfoundland and Labrador Additional Fiscal Equalization
Offset Payments Regulations — Regulations Amending.....................................
Nova Scotia and Newfoundland and Labrador Additional Fiscal Equalization
Offset Payments Act
Operational Service Medal with the SUDAN ribbon — Order Awarding.................
Operational Service Medal Regulations
Order Fixing August 27, 2010 as the Date of the Coming into Force of Certain
Sections of the Act...............................................................................................
Jobs and Economic Growth Act
Proclamation designating the “Fire Protection Week” ..............................................
Other Than Statutory Authority
Radiocommunication Act (subsection 4(1) and paragraph 9(1)(b)) Exemption
Order (Security, Safety and International Relations), No. 2010–3.......................
Radiocommunication Act
Schedule 2 to the Canada National Parks Act — Order Amending...........................
Canada National Parks Act
Schedule 1 to the First Nations Goods and Services Tax Act, No. 2010-1 — Order
Amending ............................................................................................................
First Nations Goods and Services Act
ii
Comments
2010-09-15
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 19
SOR/2010-190—192
SI/2010-62 and 64 to 72
INDEX — Continued
Name of Statutory Instrument or Other Document
Statutes
Registration
number
Date
Schedule 1 to the First Nations Goods and Services Tax Act, No. 2010-3 —
Order Amending ..................................................................................................
First Nations Goods and Services Tax Act
SOR/2010-179
03/08/10
1793
e
Schedule 2 to the First Nations Goods and Services Tax Act, No. 2010-1 —
Order Amending ..................................................................................................
First Nations Goods and Services Tax Act
SOR/2010-180
03/08/10
1793
e
Schedule 2 to the First Nations Goods and Services Tax Act, No. 2010-2 —
Order Amending ..................................................................................................
First Nations Goods and Services Tax Act
SOR/2010-181
03/08/10
Special Service Medal Bar Order ..............................................................................
Special Service Medal Regulations
SI/2010-64
15/09/10
1781
Tarium Niryutait Marine Protected Areas Regulations .............................................
Oceans Act
SOR/2010-190
25/08/10
1742
iii
Page
Comments
1793
e
n
2010-09-15
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19
TABLE DES MATIÈRES DORS :
TR :
DORS/2010-190—192
TR/2010-62 et 64 à 72
Textes réglementaires (Règlements)
Textes réglementaires et autres documents (Autres que les Règlements)
Numéro
d’enregistrement
Numéro
de C.P.
Ministre
Titre du texte réglementaire ou autre document
Page
DORS/2010-190
2010-1081
Pêches et Océans
Règlement sur les zones de protection marine de Tarium Niryutait..............
1742
Santé
Règlement modifiant le Règlement sur les sanctions administratives
pécuniaires en matière d’agriculture et d’agroalimentaire (Loi sur les
produits antiparasitaires et son règlement)....................................................
1763
DORS/2010-191
DORS/2010-192
2010-1100
Conseil du Trésor
Règlement modifiant le Règlement désignant certains postes comme
postes de titulaire d’une charge publique désignée .......................................
1775
TR/2010-62
2010-1001
Travail
Proclamation désignant la « Semaine de prévention des incendies »............
1779
TR/2010-64
2010-1092
Premier ministre
Décret de la Médaille du service spécial.......................................................
1781
TR/2010-65
2010-1093
Premier ministre
Décret d’attribution de la Médaille du service opérationnel avec le ruban
ASIE DU SUD-OUEST ...............................................................................
1782
TR/2010-66
2010-1094
Premier ministre
Décret d’attribution de la Médaille du service opérationnel avec le ruban
SIERRA LEONE..........................................................................................
1783
TR/2010-67
2010-1095
Premier ministre
Décret d’attribution de la Médaille du service opérationnel avec le ruban
HAÏTI ...........................................................................................................
1784
TR/2010-68
2010-1096
Premier ministre
Décret d’attribution de la Médaille du service opérationnel avec le ruban
SOUDAN .....................................................................................................
1785
TR/2010-69
2010-1097
Premier ministre
Décret d’attribution de la Médaille du service opérationnel avec le ruban
HUMANITAS ..............................................................................................
1786
TR/2010-70
2010-1098
Premier ministre
Décret d’attribution de la Médaille du service opérationnel avec le ruban
EXPÉDITION ..............................................................................................
1787
TR/2010-71
2010-1099
Sécurité publique et
Protection civile
Décret modifiant le Décret sur la désignation des administrateurs généraux
de l’administration publique fédérale (Loi sur le Service canadien du
renseignement de sécurité)............................................................................
1788
TR/2010-72
2010-1083
Premier ministre
Décret fixant au 27 août 2010 la date d’entrée en vigueur de certains
articles de la Loi sur l’emploi et la croissance économique ..........................
1790
iv
2010-09-15
INDEX
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19
DORS :
TR :
DORS/2010-190—192
Textes réglementaires (Règlements)
Textes réglementaires et autres documents (Autres que les Règlements)
TR/2010-62 et 64 à 72
Abréviations : e — erratum
n — nouveau
r — revise
a — abroge
Titre du texte réglementaire ou autre document
Lois
Numéro
d’enregistrement
Date
Page
Annexe 1 de la Loi sur la taxe sur les produits et services des premières nations,
no 2010–1 — Décret modifiant ............................................................................
Taxe sur les produits et services des premières nations (Loi)
DORS/2010-178
03/08/10
1793
e
Annexe 1 de la Loi sur la taxe sur les produits et services des premières nations,
no 2010–3 — Décret modifiant ............................................................................
Taxe sur les produits et services des premières nations (Loi)
DORS/2010-179
03/08/10
1793
e
Annexe 2 de la Loi sur la taxe sur les produits et services des premières nations,
no 2010-1 — Décret modifiant.............................................................................
Taxe sur les produits et services des premières nations (Loi)
DORS/2010-180
03/08/10
1793
e
Annexe 2 de la Loi sur la taxe sur les produits et services des premières nations,
no 2010-2 — Décret modifiant.............................................................................
Taxe sur les produits et services des premières nations (Loi)
DORS/2010-181
03/08/10
1793
e
DORS/2010-182
03/08/10
1794
e
DORS/2010-156
27/05/10
1791
e
DORS/2010-175
03/08/10
1792
e
DORS/2010-192
09/09/10
1775
Cours fédérales (modifications procédurales) — Règles modifiant les Règles .........
Cours fédérales (Loi)
DORS/2010-177
03/08/10
1792
e
Cours fédérales (témoins experts) — Règles modifiant les Règles ...........................
Cours fédérales (Loi)
DORS/2010-176
03/08/10
1792
e
TR/2010-72
15/09/10
1790
n
TR/2010-71
15/09/10
1788
Immigration et la protection des réfugiés (travailleurs étrangers temporaires) —
Règlement modifiant le Règlement .....................................................................
Immigration et la protection des réfugiés (Loi)
DORS/2010-172
03/08/10
1791
e
Médaille du service opérationnel avec le ruban ASIE DU SUD-OUEST — Décret
d’attribution .........................................................................................................
Médaille du service opérationnel (Règlement)
TR/2010-65
15/09/10
1782
n
Médaille du service opérationnel avec le ruban EXPÉDITION — Décret
d’attribution .........................................................................................................
Médaille du service opérationnel (Règlement)
TR/2010-70
15/09/10
1787
n
TR/2010-67
15/09/10
1784
n
Médaille du service opérationnel avec le ruban HUMANITAS — Décret
d’attribution .........................................................................................................
Médaille du service opérationnel (Règlement)
TR/2010-69
15/09/10
1786
n
Médaille du service opérationnel avec le ruban SIERRA LEONE — Décret
d’attribution .........................................................................................................
Médaille du service opérationnel (Règlement)
TR/2010-66
15/09/10
1783
n
Médaille du service opérationnel avec le ruban SOUDAN — Décret
d’attribution .........................................................................................................
Médaille du service opérationnel (Règlement)
TR/2010-68
15/09/10
1785
n
TR/2010-64
15/09/10
1781
Annexe 2 de la Loi sur les parcs nationaux du Canada — Décret modifiant.............
Parcs nationaux du Canada (Loi)
Application de la Loi sur la radiocommunication (paragraphe 4(1) et alinéa 9(1)b) —
sécurité et relations internationales), no 2010–3 — Décret d’exemption .............
Radiocommunication (Loi)
Assurance-emploi — Règlement modifiant le Règlement.........................................
Assurance-emploi (Loi)
Certains postes comme postes de titulaire d’une charge publique désignée —
Règlement modifiant le Règlement désignant .....................................................
Lobbying (Loi)
Décret fixant au 27 août 2010 la date d’entrée en vigueur de certains articles
de la Loi...............................................................................................................
Emploi et la croissance économique (Loi)
Désignation des administrateurs généraux de l’administration publique fédérale
(Loi sur le Service canadien du renseignement de sécurité) — Décret
modifiant le Décret ..............................................................................................
Service canadien du renseignement de sécurité (Loi)
Médaille du service opérationnel avec le ruban HAÏTI — Décret d’attribution........
Médaille du service opérationnel (Règlement)
Médaille du service spécial — Décret .......................................................................
Médaille du service spécial (Règlement)
v
Commentaires
2010-09-15
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 19
DORS/2010-190—192
TR/2010-62 et 64 à 72
INDEX (suite)
Titre du texte réglementaire ou autre document
Lois
Numéro
d’enregistrement
Date
Page
DORS/2010-174
03/08/10
1792
e
Pêche de Terre-Neuve-et-Labrador — Règlement modifiant le Règlement ..............
Pêches (Loi)
DORS/2010-173
03/08/10
1791
e
Proclamation désignant la « Semaine de prévention des incendies » ........................
Autorité autre que statutaire
TR/2010-62
15/09/10
1779
n
DORS/2010-171
03/08/10
1791
e
DORS/2010-191
02/09/10
1763
DORS/2010-190
25/08/10
1742
Paiements de péréquation compensatoires supplémentaires à la Nouvelle-Écosse et
à Terre-Neuve-et-Labrador — Règlement modifiant le Règlement .....................
Paiements de péréquation compensatoires supplémentaires à la
Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-et-Labrador (Loi)
Produits de santé naturels (demandes de licence de mise en marché non traitées) —
Règlement............................................................................................................
Aliments et drogues (Loi)
Sanctions administratives pécuniaires en matière d’agriculture et d’agroalimentaire
(Loi sur les produits antiparisitaires et son règlement) — Règlement modifiant le
Règlement............................................................................................................
Sanctions administratives pécuniaires en matière d’agriculture et
d’agroalimentaire (Loi)
Zones de protection marine de Tarium Niryutait — Règlement................................
Océans (Loi)
vi
Commentaires
n
If undelivered, return COVER ONLY to:
Publishing and Depository Services
Public Works and Government Services
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
En cas de non-livraison,
retourner cette COUVERTURE SEULEMENT à :
Les Éditions et Services de dépôt
Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
Available from Publishing and Depository Services
Public Works and Government Services Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
En vente : Les Éditions et Services de dépôt
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising