Canada Gazette du Part II

Canada Gazette du Part II
Vol. 144, no 16
Vol. 144, No. 16
Canada
Gazette
Gazette
du Canada
Part II
Partie II
OTTAWA, WEDNESDAY, AUGUST 4, 2010
OTTAWA, LE MERCREDI 4 AOÛT 2010
Statutory Instruments 2010
Textes réglementaires 2010
SOR/2010-160 to 167
DORS/2010-160 à 167
Pages 1428 to 1479
Pages 1428 à 1479
NOTICE TO READERS
AVIS AU LECTEUR
The Canada Gazette Part II is published under authority of the Statutory
Instruments Act on January 6, 2010, and at least every second Wednesday
thereafter.
La Partie II de la Gazette du Canada est publiée en vertu de la Loi sur les
textes réglementaires le 6 janvier 2010, et au moins tous les deux mercredis
par la suite.
Part II of the Canada Gazette contains all “regulations” as defined in the
Statutory Instruments Act and certain other classes of statutory instruments
and documents required to be published therein. However, certain regulations
and classes of regulations are exempted from publication by section 15 of the
Statutory Instruments Regulations made pursuant to section 20 of the
Statutory Instruments Act.
La Partie II de la Gazette du Canada est le recueil des « règlements »
définis comme tels dans la loi précitée et de certaines autres catégories de
textes réglementaires et de documents qu’il est prescrit d’y publier.
Cependant, certains règlements et catégories de règlements sont soustraits à la
publication par l’article 15 du Règlement sur les textes réglementaires, établi
en vertu de l’article 20 de la Loi sur les textes réglementaires.
The Canada Gazette Part II is available in most libraries for consultation.
On peut consulter la Partie II de la Gazette du Canada dans la plupart des
bibliothèques.
For residents of Canada, the cost of an annual subscription to the Canada
Gazette Part II is $67.50, and single issues, $3.50. For residents of other
countries, the cost of a subscription is US$67.50 and single issues, US$3.50.
Orders should be addressed to Government of Canada Publications, Public
Works and Government Services Canada, Ottawa, Canada K1A 0S5.
Pour les résidents du Canada, le prix de l’abonnement annuel à la Partie II
de la Gazette du Canada est de 67,50 $ et le prix d’un exemplaire, de 3,50 $.
Pour les résidents d’autres pays, le prix de l’abonnement est de 67,50 $US et
le prix d’un exemplaire, de 3,50 $US. Veuillez adresser les commandes à :
Publications du gouvernement du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, Ottawa, Canada K1A 0S5.
The Canada Gazette is also available free of charge on the Internet at
http://gazette.gc.ca. It is accessible in Portable Document Format (PDF) and
in HyperText Mark-up Language (HTML) as the alternate format. The PDF
format of Part I, Part II and Part III is official since April 1, 2003, and is
published simultaneously with the printed copy.
La Gazette du Canada est aussi disponible gratuitement sur Internet au
http://gazette.gc.ca. La publication y est accessible en format de document
portable (PDF) et en langage hypertexte (HTML) comme média substitut. Le
format PDF en direct de la Partie I, de la Partie II et de la Partie III est officiel
depuis le 1er avril 2003 et est publié en même temps que la copie imprimée.
Copies of Statutory Instruments that have been registered with the Clerk of
the Privy Council are available, in both official languages, for inspection and
sale at Room 418, Blackburn Building, 85 Sparks Street, Ottawa, Canada.
Des exemplaires des textes réglementaires enregistrés par le greffier du
Conseil privé sont à la disposition du public, dans les deux langues officielles,
pour examen et vente à la Pièce 418, Édifice Blackburn, 85, rue Sparks,
Ottawa, Canada.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, 2010
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2010
ISSN 1494-6122
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2010
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2010
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Registration
SOR/2010-160
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-160
Enregistrement
DORS/2010-160
July 13, 2010
Le 13 juillet 2010
CANADA GRAIN ACT
LOI SUR LES GRAINS DU CANADA
Regulations Amending the Canada Grain
Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les grains
du Canada
The Canadian Grain Commission, pursuant to subsections 16(1)a and (2)b of the Canada Grain Actc, hereby makes the
annexed Regulations Amending the Canada Grain Regulations.
En vertu des paragraphes 16(1)a et (2)b de la Loi sur les grains
du Canadac, la Commission canadienne des grains prend le Règlement modifiant le Règlement sur les grains du Canada,
ci-après.
Winnipeg (Manitoba), le 6 juillet 2010
Le commissaire en chef
ELWIN HERMANSON
Le commissaire en chef adjoint
JIM SMOLIK
Le commissaire
CAM DAHL
Winnipeg, Manitoba, July 6, 2010
ELWIN HERMANSON
Chief Commissioner
JIM SMOLIK
Assistant Chief Commissioner
CAM DAHL
Commissioner
REGULATIONS AMENDING THE CANADA
GRAIN REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES
GRAINS DU CANADA
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. Table 15 of Schedule 3 to the Canada Grain Regulations
is replaced by the following:
1
1. Le tableau 15 de l’annexe 3 du Règlement sur les grains
du Canada1 est remplacé par ce qui suit :
TABLE 15
CORN, CANADA WESTERN YELLOW, WHITE OR MIXED (CW)
Standard of Quality
Maximum Limits of Damage
Grade Name
Minimum Test Weight
kg/hL
Degree of Soundness
Heated
%
Total
%
Total Cracked Corn
and Foreign Material
%
No. 1 CW
68
0.1
3
2
No. 2 CW
No. 3 CW
No. 4 CW
No. 5 CW
66
64
62
58
0.2
0.5
1
3
5
7
10
15
3
5
7
12
Cool and sweet,
uniform size
Cool and sweet
Cool and sweet
Cool and sweet
May have a slight odour, not sour or musty
Note: The colour is added to the grade name.
———
———
a
a
b
c
1
S.C. 1994, c. 45, s. 5
R.S., c. 37 (4th Supp.), s. 5
R.S., c. G-10
C.R.C., c. 889; SOR/2000-213
1428
b
c
1
L.C. 1994, ch. 45, art. 5
L.R., ch. 37 (4e suppl.), art. 5
L.R., ch. G-10
C.R.C., ch. 889; DORS/2000-213
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-160
TABLEAU 15
MAÏS — JAUNE, BLANC OU MÉLANGÉ, OUEST CANADIEN (OC)
Nom de grade
Norme de qualité
Poids spécifique
minimum
kg/hl
OC no 1
OC no 2
OC no 3
OC no 4
OC no 5
68
66
64
62
58
Limites maximales de dommages
Condition
Frais, odeur agréable, grosseur uniforme
Frais et odeur agréable
Frais et odeur agréable
Frais et odeur agréable
Peut dégager une légère odeur, pas d’odeur sure ou de
moisi
Échauffé
%
Total
%
Total maïs fendillé et
matières étrangères
%
0,1
0,2
0,5
1
3
3
5
7
10
15
2
3
5
7
12
Remarque : La couleur est ajoutée au nom de grade.
2. Table 52 of Schedule 3 to the Regulations is replaced by
the following:
2. Le tableau 52 de l’annexe 3 du même règlement est remplacé par ce qui suit :
TABLE 52
CORN, CANADA EASTERN YELLOW, WHITE OR MIXED (CE)
Standard of Quality
Maximum Limits of Damage
Grade Name
Minimum Test Weight
kg/hL
Degree of Soundness
Heated
%
Total
%
Total Cracked Corn
and Foreign Material
%
No. 1 CE
No. 2 CE
No. 3 CE
No. 4 CE
No. 5 CE
68
66
64
62
58
0.1
0.2
0.5
1
3
3
5
7
10
15
2
3
5
7
12
Cool and sweet, uniform size
Cool and sweet
Cool and sweet
Cool and sweet
May have a slight odour, not sour or musty
Note: The colour is added to the grade name.
TABLEAU 52
MAÏS — JAUNE, BLANC OU MÉLANGÉ, EST CANADIEN (EC)
Nom de grade
Norme de qualité
Poids spécifique
minimum
kg/hl
EC no 1
EC no 2
EC no 3
EC no 4
EC no 5
68
66
64
62
58
Limites maximales de dommages
Condition
Frais, odeur agréable, grosseur uniforme
Frais, odeur agréable
Frais, odeur agréable
Frais, odeur agréable
Peut avoir une légère odeur, mais aucune odeur sure
ou de moisi
Échauffé
%
Total
%
Total maïs fendillé et
matières étrangères
%
0,1
0,2
0,5
1
3
3
5
7
10
15
2
3
5
7
12
Remarque : La couleur est ajoutée au nom de grade.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
3. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
3. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
1429
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-160
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Regulations.)
(La présente note ne fait pas partie du règlement.)
The changes outlined below result from a review of Schedule 3
tables by the Canadian Grain Commission’s Manager, Quality
Assurance Standards and Reinspection.
Les modifications enumérées ci-dessous découlent d’un examen des tableaux de l’annexe 3 fait par le gestionnaire, Normes
d’assurance de la qualité et Réinspection de la Commission canadienne des grains.
Tableau 15 — en français et en anglais
Le mot « total » doit être ajouté à l’entête de la colonne intitulée « Maïs fendillé et matières étrangères % ».
Tableau 52 — en français et en anglais
Le mot « total » doit être ajouté à l’entête de la colonne intitulée « Maïs fendillé et matières étrangères % ».
Table 15 — English and French
The word “Total” is to be included in the heading “Cracked
Corn and Foreign Material %”.
Table 52 — English and French
The word “Total” is to be included in the heading “Cracked
Corn and Foreign Material %”.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2010
1430
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2010
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Registration
SOR/2010-161
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-161
July 13, 2010
Enregistrement
DORS/2010-161
Le 13 juillet 2010
CRIMINAL CODE
CODE CRIMINEL
Regulations Prescribing Certain Offences to be
Serious Offences
Règlement désignant des infractions comme
infractions graves
P.C. 2010-932
C.P. 2010-932
July 13, 2010
Le 13 juillet 2010
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Justice, pursuant to subsection 467.1(4)a of the Criminal Codeb, hereby makes the annexed
Regulations Prescribing Certain Offences to be Serious Offences.
Sur recommandation du ministre de la Justice et en vertu du paragraphe 467.1(4)a du Code criminelb, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil prend le Règlement désignant des infractions comme infractions graves, ci-après.
REGULATIONS PRESCRIBING CERTAIN OFFENCES
TO BE SERIOUS OFFENCES
RÈGLEMENT DÉSIGNANT DES INFRACTIONS
COMME INFRACTIONS GRAVES
1. The following offences under the Criminal Code are serious
offences that are included in the definition “serious offence” in
subsection 467.1(1) of that Act:
(a) keeping a common gaming or betting house (subsection 201(1) and paragraph 201(2)(b));
(b) betting, pool-selling and book-making (section 202);
(c) committing offences in relation to lotteries and games of
chance (section 206);
(d) cheating while playing a game or in holding the stakes for a
game or in betting (section 209); and
(e) keeping a common bawdy-house (subsection 210(1) and
paragraph 210(2)(c)).
1. Les infractions ci-après prévues par le Code criminel sont
des infractions qui sont comprises dans la définition de « infraction grave » au paragraphe 467.1(1) de cette loi :
a) tenir une maison de jeu ou de pari (paragraphe 201(1) et alinéa 201(2)b));
b) se livrer au bookmaking ou à la vente d’une mise collective,
ou à l’entreprise ou à la profession de parieur (article 202);
c) commettre une infraction reliée aux loteries et aux jeux de
hasard (article 206);
d) tricher en pratiquant un jeu, ou en tenant des enjeux ou en
pariant (article 209);
e) tenir une maison de débauche (paragraph 210(1) et alinéa 210(2)c)).
2. Les infractions ci-après prévues par la Loi réglementant certaines drogues et autres substances sont des infractions qui sont
comprises dans la définition de « infraction grave » au paragraphe 467.1(1) du Code criminel :
a) faire le trafic d’une substance inscrite à l’annexe IV (alinéa 5(3)c));
b) faire le trafic d’une substance inscrite à la fois à l’annexe II
et à l’annexe VII, et ce pourvu que la quantité en cause
n’excède pas celle mentionnée à cette dernière annexe (paragraphe 5(4));
c) importer ou exporter toute substance inscrite à l’annexe IV
ou V (alinéa 6(3)c));
d) faire la production d’une substance inscrite à l’annexe IV
(alinéa 7(2)d)).
2. The following offences under the Controlled Drugs and
Substances Act are serious offences that are included in the definition “serious offence” in subsection 467.1(1) of the Criminal
Code:
(a) trafficking in any substance included in Schedule IV (paragraph 5(3)(c));
(b) trafficking in any substance included in Schedule II in an
amount that does not exceed the amount set out for that substance in Schedule VII (subsection 5(4));
(c) importing or exporting any substance included in Schedule IV or V (paragraph 6(3)(c)); and
(d) producing any substance included in Schedule IV (paragraph 7(2)(d)).
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
3. These Regulations come into force on the day on which they
are registered.
3. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
———
———
a
a
b
S.C. 2001, c. 32, s. 27
R.S., c. C-46
b
L.C. 2001, ch. 32, art. 27
L.R., ch. C-46
1431
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-161
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
Issue and objectives
Question et objectifs
The Regulations Prescribing Certain Offences to be Serious
Offences will provide more flexibility in responding to the threats
posed by organized crime groups. A “serious offence” is defined
in the Criminal Code to mean an indictable offence under any Act
of Parliament for which the maximum punishment is at least five
years’ imprisonment or another offence that is prescribed by regulation. The Regulations will make a number of criminal offences
“serious offences” for the purposes of the organized crime
provisions.
Organized crime is known to include a wide range of criminal activity. Some of these criminal acts do not always meet the
definition of serious offence because they are not punishable by
five years or more. This may prevent these groups from being
labelled as “criminal organizations” in the Criminal Code. This,
in turn, precludes the police and prosecutors from using the various provisions in the Criminal Code that are specifically targeted
at organized crime, including the organized crime offences and
provisions dealing with wiretaps, the granting of bail, seizing
proceeds of crime, parole eligibility and sentencing considerations. The Regulations will address this by designating 11 specific
offences addressing gambling, prostitution and drug activity as
“serious offences.”
Le Règlement désignant des infractions comme infractions graves offrira une plus grande flexibilité dans la réponse à la
menace posée par les organisations criminelles. Constitue une
« infraction grave » au sens du Code criminel toute infraction à
une autre loi fédérale, passible d’un emprisonnement maximal de
cinq ans ou plus, ou toute autre infraction désignée par règlement.
Le Règlement fera d’un certain nombre d’infractions criminelles
des « infractions graves » pour les fins visées par les dispositions
relatives au crime organisé prévues par le Code criminel.
On sait que le crime organisé englobe une multitude d’activités
de nature criminelle. Certaines de ces activités ne peuvent pas
toujours être qualifiées comme étant des infractions graves parce
qu’elles ne sont pas passibles d’un emprisonnement de cinq ans
ou plus. Par conséquent, les groupes se livrant à ces activités ne
peuvent être désignés comme « organisations criminelles » au
sens du Code criminel. Les policiers et les poursuivants ne peuvent alors utiliser les diverses dispositions du Code criminel qui
ciblent précisément le crime organisé, notamment les infractions
d’organisations criminelles ainsi que les dispositions relatives
à l’écoute électronique, à la libération sous caution, à la saisie
de produits de la criminalité, à l’admissibilité à une libération
conditionnelle et aux principes de détermination de la peine. Le
Règlement désignera un certain nombre d’infractions « infractions graves ». Onze infractions seront ainsi désignées, ce qui
offrira la possibilité de désigner à titre « d’infractions graves » les
dispositions relatives aux activités reliées au jeu, à la prostitution
et à la drogue.
Description and rationale
Description et justification
Organized crime garners wide-spread attention from the public,
law enforcement, Parliamentarians and provincial legislators.
Criminal Intelligence Service Canada (CISC, 2009) estimates that
750 organized crime groups operate across Canada. There are a
number of crimes that are foundational and highly lucrative for
organized crime. These include drug trafficking, money laundering and the illicit movement of firearms, tobacco, human beings
and vehicles. New technologies provide criminal organizations
with new ways to engage in crime, including financial crime and
identity-related offences. Organized crime is also known to be
engaged in a variety of other criminal acts including prostitutionrelated offences, gambling offences and counterfeiting. Regardless of the activity or the level of sophistication of the enterprise,
all organized crime groups pose serious threats to Canadian
society.
Le crime organisé attire grandement l’attention du public, des
organismes d’exécution de la loi, des parlementaires et des législateurs provinciaux. Selon le Service canadien des renseignements criminels (SCRC, 2009) il y a 750 groupes criminels actifs
au Canada. Plusieurs types de crimes extrêmement lucratifs constituent les fondations du crime organisé, notamment le trafic de
drogues, le blanchiment d’argent, le transport illicite d’armes à
feu, de tabac, d’êtres humains et de véhicules. Les nouvelles
technologies mettent à la disposition des organisations criminelles
de nouvelles façons d’exercer leurs activités, notamment en matière de crimes financiers et de crimes reliés au vol d’identité. On
sait également que les organisations criminelles sont impliquées
dans diverses autres activités criminelles, notamment la prostitution, le jeu et la contrefaçon. Indépendamment de l’activité ou du
niveau de complexité de l’entreprise, le crime organisé représente
une grave menace pour la société canadienne.
Le gouvernement a adopté des lois comme le projet de loi
C-14, Loi modifiant le Code criminel (crime organisé et protection des personnes associées au système judiciaire), L.C. 2009,
ch. 22, qui a reçu la sanction royale le 23 juin 2009. Cette loi a
notamment modifié le Code criminel pour que soient assimilés
aux meurtres au premier degré les meurtres commis par les membres d’organisations criminelles et pour créer une nouvelle infraction visant les fusillades au volant d’une voiture et le fait de
décharger une arme à feu avec insouciance. Cette loi est entrée en
vigueur le 2 octobre 2009.
The Government has introduced and passed legislation targeting organized crime. For example, Bill C-14, An Act to amend the
Criminal Code (organized crime and protection of justice system
participants), S.C. 2009, c. 22, received Royal Assent on June 23,
2009. Amongst other things, Bill C-14 amended the Criminal
Code to make all gang murders automatically first degree murder
and to create a new offence targeting drive-by and other reckless
shootings. Bill C-14 came into force on October 2, 2009.
1432
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-161
In 2009, the House of Commons Standing Committee on Justice and Human Rights commenced two separate studies on organized crime. The first is assessing the general state of organized
crime in Canada while the second is exploring the specific issue
of declaring certain groups to be criminal organizations. This
work is ongoing.
The Regulations do not create a new offence and therefore the
cost implications associated with these changes are expected to be
minimal. The types of crimes incorporated into the Regulations
include activities traditionally associated with organized crime,
such as certain prostitution-related, gambling and drug offences.
By expanding the definition of “serious offence” to include these
types of offences, the Regulations will more accurately reflect the
full range of conduct engaged in by organized crime. More generally, having recourse to the organized crime provisions enables
police and prosecutors to respond in a manner that is proportionate to the increased threat to public safety that occurs when organized crime engages in criminal acts.
Expanding the availability of the criminal organization provisions creates the possibility that individuals may be subjected to
longer periods of incarceration because it makes the use of the
criminal organization offences possible.
En 2009, le Comité permanent de la justice et des droits de la
personne de la Chambre des communes a commencé deux études
distinctes sur le crime organisé. La première porte sur l’examen
de la situation du crime organisé au Canada et la deuxième sur la
question de savoir si certains groupes doivent être désignés
comme organisations criminelles. Ces études sont actuellement en
cours.
Le Code criminel comprend plusieurs dispositions qui visent
précisément le crime organisé. Le paragraphe 467.1(1) définit
comme « organisation criminelle » le groupe, quel qu’en soit le
mode d’organisation,
a) composé d’au moins trois personnes se trouvant au Canada
ou à l’étranger;
b) dont l’un des objets principaux ou l’une des activités principales est de commettre ou de faciliter une ou plusieurs infractions graves qui, si elles étaient commises, pourraient lui procurer ou procurer à une personne qui en fait partie, directement
ou indirectement, un avantage matériel, notamment financier.
De plus, le paragraphe 467.1(4) donne au gouvernement le
pouvoir de réagir aux changements survenant dans les activités du
crime organisé en permettant au gouverneur en conseil, par règlement, de désigner les infractions passibles d’un emprisonnement de moins de cinq ans qui sont comprises dans la définition
d’« infraction grave », pour l’application des dispositions visant
une organisation criminelle.
Le Règlement fera de 11 infractions des « infractions graves »
au regard de l’application des dispositions touchant les organisations criminelles. Les organismes d’exécution de la loi et les
poursuivants pourraient ainsi mener les enquêtes et les poursuites
en se fondant sur ces 11 infractions et disposer des instruments du
Code criminel qui permettent de contrecarrer les activités criminelles, selon le cas.
Le Règlement ne crée pas une nouvelle infraction et ne devrait
pas comporter de répercussions financières importantes. Les actes
criminels qui y sont prévus sont reliés à des activités criminelles
traditionnellement exercées par le crime organisé, comme certaines infractions touchant la prostitution, le jeu ou la drogue. En
élargissant la définition d’« infraction grave » pour qu’elle comprenne de telles infractions, le Règlement reflétera mieux les activités menées par le crime organisé. Il permettra généralement aux
policiers et aux poursuivants de recourir aux dispositions portant
sur le crime organisé et de réagir d’une façon proportionnée à la
menace grandissante que pose pour la sécurité du public une organisation se livrant à des activités criminelles.
Par une application élargie des dispositions sur les organisations criminelles, il serait possible de recourir aux infractions
d’organisations criminelles et ainsi de faire condamner les individus déclarés coupables à de plus longues périodes d’incarcération.
Consultation
Consultation
The ability to enact a serious offence regulation was first made
available in 2002 through the coming into force of Bill C-24, An
Act to amend the Criminal Code (organized crime and law enforcement), S.C. 2001, c. 32. In 2003, the Uniform Law Conference of Canada (ULCC) endorsed a recommendation that a “serious offence” regulation be developed in collaboration with the
provinces and territories. The ULCC Criminal Division brings
together prosecutors and other lawyers from federal, provincial
and territorial governments, defence counsel and judges to consider amendments to criminal laws. The delegates make
La possibilité d’adopter un règlement désignant des « infractions graves » a été offerte pour la première fois en 2002, avec
l’adoption du projet de loi C-24, Loi modifiant le Code criminel
(crime organisé et application de la loi), L.C. 2001, ch. 32. En
2003, la Conférence pour l’harmonisation des lois au Canada
(CHLC) a appuyé une recommandation demandant que soit élaboré, en collaboration avec les provinces et les territoires, un règlement sur les « infractions graves ». De plus, la section pénale
de la CHLC regroupe des poursuivants et d’autres avocats faisant
partie des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ainsi
The Criminal Code includes numerous provisions dealing specifically with organized crime. Section 467.1(1) of the Criminal
Code defines “criminal organization” to mean a group, however
organized, that
(a) is composed of three or more persons in or outside Canada;
and
(b) has as one of its main purposes or main activities the facilitation or commission of one or more serious offences that, if
committed, would likely result in the direct or indirect receipt
of a material benefit, including a financial benefit, by the group
or by any of the persons who constitute the group.
Subsection 467.1(4) of the Criminal Code empowers the Government to respond to the changing activities of organized crime
groups by allowing the Governor in Council to make regulations
prescribing offences, which are punishable by less than five
years’ imprisonment, to be “serious offences” for the purpose of
the criminal organization provisions.
The Regulations will make 11 criminal offences “serious offences” for the purposes of the organized crime provisions. Doing
so will enable law enforcement and prosecutors handling investigations and prosecutions related to these 11 offences to rely upon,
in appropriate cases, the various tools contained in the Criminal
Code that specifically respond to organized crime activities.
1433
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-161
recommendations for changes to federal criminal legislation
based on identified deficiencies, defects or gaps in the existing
law.
The development of the proposed Regulations has, most recently, been informed by discussions with the provinces and territories through meetings of the Coordinating Committee of Senior
Officials (CCSO) — Criminal Justice. The CCSO is the primary
vehicle for collaboration amongst federal, provincial and territorial (FPT) officials on criminal justice issues. The CCSO operates
at a plenary level with a number of working groups established
under the main plenary table whose mandates are based on specific issues.
The CCSO Working Group on Organized Crime considered the
proposed list of offences at their December 2008 and November
2009 meetings. This working group is comprised of senior justice
officials with expertise in criminal law generally and organized
crime in particular. Law enforcement representatives are also
members of the working group. The Regulations incorporate the
working group’s comments.
All FPT ministers responsible for Justice endorsed the development of a serious offence regulation at their 2007 meeting.
que les avocats de la défense et des juges qui font l’examen de
modifications aux lois pénales. Se fondant sur les lacunes et les
vices relevés dans la législation existante, les représentants
recommandent des modifications aux lois fédérales de nature
pénale.
Récemment, le règlement proposé découle de discussions avec
les gouvernements des provinces et des territoires qui se sont
déroulées dans le cadre de réunions du Comité de coordination
des hauts fonctionnaires (CCHF) — Justice pénale. Le CCHF est
le principal instrument de la collaboration entre fonctionnaires
fédéraux, provinciaux et territoriaux (FPT) relativement aux questions de justice pénale. Le CCHF qui fonctionne en mode plénier,
confie à des groupes de travail des mandats portant sur des questions précises.
Le Groupe de travail du Comité de coordination des hauts
fonctionnaires (CCHF) sur le crime organisé a examiné la liste
des infractions proposées lors de ses réunions de décembre 2008
et de novembre 2009. Ce groupe de travail est composé de hauts
fonctionnaires du domaine de la justice, spécialistes du droit
pénal et plus précisément, du crime organisé. De plus, il comprend des représentants des organismes d’exécution de la loi. Les
commentaires du groupe de travail sont incorporés au Règlement.
Lors de leur réunion de 2007, les ministres FPT responsables
de la Justice ont recommandé l’élaboration d’un règlement sur les
infractions graves.
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de service
The administration of justice in Canada is a shared responsibility. While the federal government is responsible for the development of the criminal law, the enforcement of most criminal
offences in Canada falls under the responsibility of the provinces
and territories. Justice Canada officials sought the views of their
provincial and territorial counterparts, as well as the Public
Prosecution Service of Canada, regarding the coming into force
of the Regulations. Justice Canada officials will also monitor the
effects of the Regulations.
Au Canada, l’administration de la justice est une responsabilité
partagée. L’élaboration des lois en matière pénale est de compétence fédérale alors que l’exécution des lois est de compétence
provinciale et territoriale. Les fonctionnaires du ministère de la
Justice du Canada ont sollicité les points de vue de leurs homologues des provinces et des territoires ainsi que celui du Service des
poursuites pénales du Canada en ce qui concerne l’entrée en vigueur du Règlement, et suivront également de près l’incidence du
Règlement.
Contact
Personne-ressource
Matthew Taylor
Counsel
Criminal Law Policy Section
Justice Canada
284 Wellington Street
Ottawa, Ontario
K1A 0H8
Telephone: 613-957-4716
Email: mataylor@justice.gc.ca
Matthew Taylor
Avocat
Section de la politique sur le droit pénal
Ministère de la Justice du Canada
284, rue Wellington
Ottawa (Ontario)
K1A 0H8
Téléphone : 613-957-4716
Courriel : mataylor@justice.gc.ca
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2010
1434
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2010
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Registration
SOR/2010-162
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-162
July 13, 2010
Enregistrement
DORS/2010-162
Le 13 juillet 2010
EXPORT AND IMPORT PERMITS ACT
LOI SUR LES LICENCES D’EXPORTATION ET
D’IMPORTATION
Order Amending the Area Control List
Décret modifiant la Liste des pays visés
P.C. 2010-940
C.P. 2010-940
July 13, 2010
Le 13 juillet 2010
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Foreign Affairs, pursuant to section 6a of the Export and Import Permits Actb, hereby makes the
annexed Order Amending the Area Control List.
Sur recommandation du ministre des Affaires étrangères et en
vertu de l’article 6a de la Loi sur les licences d’exportation et
d’importationb, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil prend le Décret modifiant la Liste des pays visés, ci-après.
ORDER AMENDING THE AREA CONTROL LIST
DÉCRET MODIFIANT LA LISTE DES PAYS VISÉS
AMENDMENT
MODIFICATION
1
1. The Area Control List is amended by adding the following in alphabetical order:
Democratic People’s Republic of Korea
1. La Liste des pays visés1 est modifiée par adjonction, selon
l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
République populaire démocratique de Corée
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. This Order comes into force on the day on which it is
registered.
2. Le présent décret entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Order.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Décret.)
Issue and objectives
Question et objectifs
This amendment seeks to expand the Area Control List (ACL)
to include the Democratic People’s Republic of Korea (North
Korea).
The ACL is a regulation established under the authority of the
Export and Import Permits Act (EIPA), which provides the Governor in Council the authority to establish a list of countries to
which it deems it necessary to control the export or transfer of
any goods or technology.
Once a country is included on the ACL, any exporter who
wishes to export or transfer any item to the listed country must
obtain an export permit issued by the Department of Foreign Affairs and International Trade in order to lawfully do so.
La présente modification vise à ajouter la République populaire
démocratique de Corée (Corée du Nord) à la Liste des pays visés
(LPV).
La LPV est un règlement établi en vertu de la Loi sur les licences d’exportation et d’importation (LLEI), qui confère au gouverneur en conseil le pouvoir de dresser la liste des pays où il juge
nécessaire de contrôler l’exportation ou le transfert de marchandises ou de technologies.
Une fois qu’un pays est ajouté à la LPV, tout exportateur qui
souhaite exporter ou transférer des marchandises ou des technologies de manière légale dans ce pays doit obtenir une licence
d’exportation délivré par le ministère des Affaires étrangères et
du Commerce international.
En outre, le gouvernement du Canada limitera temporairement
les visites bilatérales de haut niveau entre le Canada et la Corée
du Nord.
The Government of Canada will also temporarily restrict bilateral high-level visits between Canada and North Korea.
Description and rationale
Description et justification
On May 20, 2010, the results of the multinational investigation
into the March 26, 2010, sinking of the South Korean naval vessel
Le 20 mai 2010, les conclusions de l’enquête multinationale
sur la destruction du navire sud-coréen Cheonan survenue le
———
———
a
a
b
1
S.C. 1991, c. 28, s. 3
R.S., c. E-19
SOR/81-543; SOR/89-201
b
1
L.C. 1991, ch. 28, art. 3
L.R., ch. E-19
DORS/81-543; DORS/89-201
1435
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-162
Cheonan were released. They indicated that a North Korean torpedo was responsible for the disaster.
On May 24, 2010, the Prime Minister stated that, in response to
North Korea’s recent act of aggression in sinking the South
Korean naval vessel Cheonan, “the Government of Canada will
take steps to impose enhanced restrictions on trade, investment,
and other bilateral relations with North Korea, including the addition of North Korea to the Area Control List.”
The Government of Canada views North Korea’s act of aggression as an egregious violation of international law and a blatant
disregard of its international legal obligations and has condemned
the North Korean regime for this reckless act. The Government of
Canada, in addition to supporting a coordinated international response, will implement various restrictive measures against North
Korea, including adding North Korea to the ACL.
As a result of the inclusion of North Korea on the ACL, any
exporter who wishes to export or transfer any item to North Korea
will be required to obtain an export permit issued by Foreign Affairs and International Trade Canada in order to lawfully do so.
All applications for permits to export goods and technology to
North Korea will be reviewed on a case-by-case basis. Applications will generally be approved for exports that respond to humanitarian needs and circumstances or that consist of personal or
settlers’ effects that are taken or shipped by an individual leaving
Canada for North Korea and that are solely for the use of the individual or the individual’s immediate family. Other applications
will generally be denied.
26 mars 2010 ont été publiées. Elles indiquaient qu’une torpille
nord-coréenne était à l’origine de la tragédie.
Le 24 mai 2010, le Premier ministre a réagi à l’acte d’agression
récemment perpétré par la Corée du Nord, c’est-à-dire la destruction du navire sud-coréen Cheonan, en déclarant que « le gouvernement du Canada prendra des mesures pour imposer des restrictions accrues sur le commerce, l’investissement et les autres
relations bilatérales avec la Corée du Nord, y compris en ajoutant
la Corée du Nord sur la Liste des pays visés ».
Le gouvernement du Canada considère l’acte d’agression de la
Corée du Nord comme une violation scandaleuse de la loi internationale et comme un mépris flagrant de ses obligations légales
internationales, et a dénoncé le régime nord-coréen pour ce geste
irréfléchi. En plus d’appuyer une réaction internationale coordonnée, le gouvernement du Canada adoptera diverses mesures de
restriction contre la Corée du Nord, y compris l’ajout de ce pays à
la LPV.
En raison de l’ajout de la Corée du Nord à la LPV, tout exportateur qui souhaite exporter ou transférer des marchandises ou des
technologies de manière légale dans ce pays devra obtenir une
licence d’exportation délivré par le ministère des Affaires étrangères et du Commerce international. Toutes les demandes de
licence d’exportation de marchandises et de technologies en
Corée du Nord seront examinées au cas par cas. En général, on
autorisera celles qui répondent à des besoins et des circonstances
humanitaires, ou qui concernent des effets personnels ou d’immigrants transportés ou envoyés par une personne quittant le Canada
pour se rendre en Corée du Nord, et dont l’usage est strictement
réservé à la personne ou à sa famille immédiate. Les autres types
de demandes seront généralement rejetés.
Consultation
Consultation
As is customary when dealing with potential changes to Canada’s export control regime, relevant divisions within Foreign Affairs and International Trade Canada were consulted. All divisions that were consulted support the proposed amendment to the
ACL.
Conformément à la pratique suivie lorsqu’il est question de
modifier le régime des contrôles à l’exportation du Canada, les
directions compétentes du ministère des Affaires étrangères et du
Commerce international ont été consultées et appuient la modification proposée à la LPV.
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de service
The export or transfer of goods or technology to a country included on the ACL requires a valid export permit issued by Foreign Affairs and International Trade Canada. Failure to comply
with the EIPA, or its related regulatory or other requirements, can
lead to prosecution under the EIPA. The Canada Border Services
Agency and the Royal Canadian Mounted Police are responsible
for the enforcement of export controls.
Il est nécessaire de posséder une licence d’exportation valide
délivrée par le ministère des Affaires étrangères et du Commerce
international afin d’exporter ou de transférer des marchandises ou
technologies vers un pays figurant à la LPV. Le non-respect de la
LLEI, de son Règlement ou des exigences connexes peut entraîner des poursuites en vertu de cette loi. L’application des contrôles à l’exportation relève de l’Agence des services frontaliers du
Canada et la Gendarmerie royale du Canada.
Contact
Personne-ressource
Blair Hynes
Deputy Director
Export Controls Division
Export and Import Controls Bureau
Department of Foreign Affairs and International Trade
125 Sussex Drive
Ottawa, Ontario
K1A 0G2
Telephone: 613-944-0558
Fax: 613-996-9933
Email: blair.hynes@international.gc.ca
Blair Hynes
Directeur adjoint
Direction des contrôles à l’exportation
Direction générale des contrôles à l’exportation et à l’importation
Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international
125, promenade Sussex
Ottawa (Ontario)
K1A 0G2
Téléphone : 613-944-0558
Télécopieur : 613-996-9933
Courriel : blair.hynes@international.gc.ca
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2010
1436
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2010
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Registration
SOR/2010-163
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-163
July 19, 2010
Enregistrement
DORS/2010-163
Le 19 juillet 2010
CANADIAN WHEAT BOARD ACT
LOI SUR LA COMMISSION CANADIENNE DU BLÉ
Regulations Amending the Canadian Wheat Board
Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur la
Commission canadienne du blé
P.C. 2010-944
C.P. 2010-944
July 19, 2010
Le 19 juillet 2010
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Agriculture and Agri-Food, pursuant to subparagraph 32(1)(b)(i)a, subsection 47(2)b and section 61 of the Canadian Wheat Board Actc, hereby makes the
annexed Regulations Amending the Canadian Wheat Board
Regulations.
Sur recommandation du ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et en vertu du sous-alinéa 32(1)b)(i)a, du paragraphe 47(2)b et de l’article 61 de la Loi sur la Commission canadienne du bléc, Son Excellence la Gouverneure générale en
conseil prend le Règlement modifiant le Règlement sur la Commission canadienne du blé, ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE CANADIAN
WHEAT BOARD REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR
LA COMMISSION CANADIENNE DU BLÉ
AMENDMENT
MODIFICATION
1. Subsections 26(1) to (4) of the Canadian Wheat Board
Regulations1 are replaced by the following:
26. (1) The sum certain that the Corporation is required to pay
producers on a per tonne basis under paragraph 32(1)(b) of the
Act in respect of the base grade of wheat sold and delivered to the
Corporation during the pool period beginning on August 1, 2010
and ending on July 31, 2011 and known as No. 1 Canada Western
Red Spring (12.5% protein content) is
(a) $128.00 for straight wheat;
(b) $120.00 for tough wheat; and
(c) $112.50 for damp wheat.
(3) The sum certain that the Corporation is required to pay
producers on a per tonne basis under paragraph 32(1)(b) and section 47 of the Act in respect of the base grade of barley sold and
delivered to the Corporation during the pool period beginning on
August 1, 2010 and ending on January 31, 2011 and known as
No. 1 Canada Western is
(a) $88.00 for straight barley;
(b) $81.00 for tough barley; and
(c) $74.50 for damp barley.
1. Les paragraphes 26(1) à (4) du Règlement sur la Commission canadienne du blé1 sont remplacés par ce qui suit :
26. (1) La somme déterminée par tonne métrique que la Commission est tenue, aux termes de l’alinéa 32(1)b) de la Loi, de
payer aux producteurs pour le blé du grade de base Blé roux
de printemps no 1 de l’Ouest canadien (teneur en protéines
de 12,5 %) qui est vendu et livré à la Commission pendant la
période de mise en commun commençant le 1er août 2010 et se
terminant le 31 juillet 2011 est la suivante :
a) 128,00 $ s’il est à l’état sec;
b) 120,00 $ s’il est à l’état gourd;
c) 112,50 $ s’il est à l’état humide.
(2) La somme déterminée par tonne métrique que la Commission est tenue, aux termes de l’alinéa 32(1)b) de la Loi, de payer
aux producteurs pour le blé du grade de base Blé dur ambré no 1
de l’Ouest canadien (teneur en protéines de 12,5 %) qui est vendu
et livré à la Commission pendant la période de mise en commun
commençant le 1er août 2010 et se terminant le 31 juillet 2011 est
la suivante :
a) 119,00 $ s’il est à l’état sec;
b) 111,00 $ s’il est à l’état gourd;
c) 103,50 $ s’il est à l’état humide.
(3) La somme déterminée par tonne métrique que la Commission est tenue, aux termes de l’alinéa 32(1)b) et de l’article 47 de
la Loi, de payer aux producteurs pour l’orge du grade de base no 1
de l’Ouest canadien qui est vendue et livrée à la Commission
pendant la période de mise en commun commençant le 1er août
2010 et se terminant le 31 janvier 2011 est la suivante :
a) 88,00 $ si elle est à l’état sec;
b) 81,00 $ si elle est à l’état gourd;
c) 74,50 $ si elle est à l’état humide.
———
———
a
a
(2) The sum certain that the Corporation is required to pay producers on a per tonne basis under paragraph 32(1)(b) of the Act in
respect of the base grade of wheat sold and delivered to the Corporation during the pool period beginning on August 1, 2010 and
ending on July 31, 2011 and known as No. 1 Canada Western
Amber Durum (12.5% protein content) is
(a) $119.00 for straight wheat;
(b) $111.00 for tough wheat; and
(c) $103.50 for damp wheat.
b
c
1
S.C. 1995, c. 31, ss. 2(1)
S.C. 1995, c. 31, s. 4
R.S., c. C-24
C.R.C., c. 397
b
c
1
L.C. 1995, ch. 31, par. 2(1)
L.C. 1995, ch. 31, art. 4
L.R., ch. C-24
C.R.C., ch. 397
1437
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-163
(4) The sum certain that the Corporation is required to pay
producers on a per tonne basis under paragraph 32(1)(b) and section 47 of the Act in respect of the base grade of barley sold and
delivered to the Corporation during the pool period beginning on
August 1, 2010 and ending on July 31, 2011 and known as Select
Canada Western Two-Row selected and accepted for use in the
production of barley flour, barley malt or pot or pearled barley is
(a) $138.00 for straight barley;
(b) $131.00 for tough barley; and
(c) $124.50 for damp barley.
(4) La somme déterminée par tonne métrique que la Commission est tenue, aux termes de l’alinéa 32(1)b) et de l’article 47 de
la Loi, de payer aux producteurs pour l’orge du grade de base
extra à deux rangs de l’Ouest canadien qui est choisie et acceptée
pour en faire du malt ou de la farine d’orge ou de l’orge mondé
ou perlé et qui est vendue et livrée à la Commission pendant la
période de mise en commun commençant le 1er août 2010 et se
terminant le 31 juillet 2011 est la suivante :
a) 138,00 $ si elle est à l’état sec;
b) 131,00 $ si elle est à l’état gourd;
c) 124,50 $ si elle est à l’état humide.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. These Regulations come into force on August 1, 2010.
2. Le présent règlement entre en vigueur le 1er août 2010.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
Issue and objectives
Question et objectifs
Pursuant to the Canadian Wheat Board Act, grain producers
receive an initial payment upon delivery of grain to the Canadian
Wheat Board (CWB) pool accounts. The amount per tonne of
these payments is set annually for wheat, amber durum wheat,
and designated barley, and semi-annually for barley. The current
crop period’s (i.e. 2009–2010) initial payment amounts will
expire on July 31, 2010; therefore, new initial payments for each
of the pool accounts must be set for the 2010–11 crop period,
which begins August 1, 2010.
The objective of this regulatory action is to establish the initial
payment for the base grades of wheat, amber durum wheat, barley
and designated barley.
Aux termes de la Loi sur la Commission canadienne du blé, les
producteurs de grains reçoivent un acompte à la livraison des
grains aux comptes de livraison en commun de la Commission
canadienne du blé (CCB). Le montant par tonne de ces acomptes
est fixé annuellement pour le blé, le blé dur ambré et l’orge désignée et semestriellement pour l’orge. Les montants de l’acompte
à la livraison de la campagne agricole actuelle (2009-2010) expireront le 31 juillet 2010; par conséquent, les nouveaux acomptes à
la livraison pour chacun des comptes de mise en commun doivent
être fixés pour la campagne agricole 2010-2011, qui débute le
1er août 2010.
Conformément à la Loi, la gouverneure en conseil établit par
règlement l’acompte à la livraison d’un grade « de base » pour
chacun des quatre comptes de mise en commun et approuve
l’acompte à la livraison des grades autres que celui de base, selon
la recommandation de la CCB. Les acomptes à la livraison sont
établis au début de la période de mise en commun et sont rajustés
au fil des ventes additionnelles de la CCB et en fonction des prix
du marché. Les recommandations de la CCB se fondent sur les
recettes de ventes relatives attendues pour chaque grade pendant
la période de mise en commun.
Cette mesure réglementaire vise à établir les acomptes à la
livraison des grades de base de blé, de blé dur ambré, d’orge et
d’orge désignée.
Description and rationale
Description et justification
Section 26 of the Canadian Wheat Board Regulations establishes the initial payments to be paid upon delivery for grains
delivered to the CWB. The amendment establishes the initial
payments for the 2010–11 pool period for the wheat, amber
durum wheat, barley and designated barley pool accounts. Revenues from the sale of grain are pooled by the CWB and any surplus over the initial payment minus marketing costs is distributed
to producers after the end of the pool period as a final payment.
The initial payment is guaranteed by the federal government and
any pool account deficits are paid by the federal government. The
CWB operates a pool account for each of four classes of grain for
L’article 26 du Règlement sur la Commission canadienne du
blé détermine les acomptes à la livraison à effectuer pour les
grains livrés à la CCB. La présente modification établit les
acomptes à la livraison du blé, du blé dur ambré, de l’orge et de
l’orge désignée pour la période de mise en commun de 20102011. Les responsables de la CCB mettent en commun les recettes provenant de la vente des céréales, et tout surplus accumulé
après l’acompte à la livraison moins les coûts de commercialisation est distribué aux producteurs à la fin de la période de livraison en commun en tant que paiement final. Le gouvernement
fédéral garantit le paiement de l’acompte à la livraison et comble
In accordance with the Act, the Governor in Council by regulation establishes the initial payment for a “base” grade for each of
the four pool accounts and approves the initial payment for
grades, other than the base grade, as recommended by the CWB.
The initial payments are set at the beginning of the pool period
and are adjusted throughout the pool period as the CWB makes
additional sales and as the market prices dictate. The CWB’s recommendations are based on relative market returns expected for
each grade during the pool period.
1438
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-163
which it has responsibility (wheat, amber durum wheat, barley
and designated barley).
The initial payments established by these Regulations relate to
the returns anticipated from the market and thus transmit the appropriate market signals to producers. There is no environmental
impact of this amendment.
tout déficit des comptes de mise en commun. La CCB maintient
un compte de mise en commun pour chacune des quatre catégories de céréales dont elle assume la responsabilité (blé, blé durum
ambré, orge et orge désignée).
Les acomptes à la livraison proposés pour 2010-2011 sont inférieurs à ceux fixés il y a un an pour les quatre comptes de mise en
commun (baisse de 50 $ la tonne pour le blé, de 64 $ la tonne
pour le blé dur ambré, de 13 $ la tonne pour l’orge et de 22 $ la
tonne pour l’orge désignée). Les acomptes à la livraison peuvent
être augmentés durant la période de mise en commun, en fonction
des prix et des conditions des marchés internationaux.
Les acomptes à la livraison établis par le présent règlement indiquent les recettes qu’on prévoit tirer du marché au début de juin
2010. Cela permet aux petits et aux grands producteurs de prendre
de meilleures décisions commerciales fondées sur les prévisions
de recettes de leurs exploitations.
Les acomptes à la livraison proposés ne devraient poser aucun
risque de déficit pour les comptes de mise en commun. Une
marge de sécurité d’au moins 35 % pour les grains sans prix a été
utilisée pour tenir compte de l’instabilité des marchés. Le risque
réel assumé par le gouvernement fédéral est négligeable.
Les acomptes à la livraison établis par ce règlement sont liés
aux profits anticipés des ventes de grain et, par conséquent,
transmettent aux producteurs des signaux du marché appropriés.
Cette modification n’aura pas d’incidence sur l’environnement.
Consultation
Consultation
The initial payment levels have been recommended by the
Canadian Wheat Board. The Department of Finance has been
consulted and concurs with the recommendations.
Les responsables de la CCB ont recommandé cette modification et en ont discuté avec ceux du ministère des Finances. Ces
derniers acceptent les recommandations.
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de service
The schedules come into effect on August 1, 2010. There is no
compliance and enforcement mechanism. These Regulations govern payments made to grain producers for deliveries made under
the Canadian Wheat Board Regulations.
Les annexes entrent en vigueur le 1er août 2010. Il n’existe pas
de mécanisme de conformité ni d’exécution. Ce règlement détermine les paiements versés aux producteurs de grains pour les
livraisons faites dans le cadre du Règlement sur la Commission
canadienne du blé.
Contact
Personne-ressource
Marcia Armstrong
Crop Sector Policy Division
Agriculture and Agri-Food Canada
1341 Baseline Road
Ottawa, Ontario
K1A 0C5
Telephone: 613-773-2709
Marcia Armstrong
Division de la politique sur le secteur des cultures
Agriculture et Agroalimentaire Canada
1341, chemin Baseline
Ottawa (Ontario)
K1A 0C5
Téléphone : 613-773-2709
Initial payments proposed for 2010–11 are lower for all four
pools than those set a year ago. Wheat is $50/tonne lower; amber
durum wheat is $64/tonne lower; barley is $13/tonne lower; and
designated barley is $22/tonne lower. Initial payments can be
increased during the pool period, depending on international market prices and conditions.
The initial payments established by these Regulations indicate
the returns anticipated from the market, as of early June 2010.
This allows both large and small producers to make their marketing decisions more efficiently based upon anticipated returns to
their individual farms.
The proposed initial payments should not create the risk of a
deficit in the pool accounts. A minimum 35% safety factor for
unpriced grain has been used to account for market uncertainties.
The actual risk to the federal government is minimal.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2010
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2010
1439
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Registration
SOR/2010-164
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-164
Enregistrement
DORS/2010-164
July 22, 2010
Le 22 juillet 2010
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Order 2010-87-08-01 Amending the Domestic
Substances List
Arrêté 2010-87-08-01 modifiant la Liste intérieure
Whereas the Minister of the Environment has been provided
with information under either paragraph 87(1)(a) or (5)(a) of the
Canadian Environmental Protection Act, 1999a in respect of each
substance referred to in the annexed Order;
Whereas, in respect of the substances being added to the Domestic Substances Listb pursuant to subsection 87(1) of that Act,
the Minister of the Environment and the Minister of Health are
satisfied that those substances have been manufactured in or imported into Canada, by the person who provided the information,
in excess of the quantity prescribed under the New Substances
Notification Regulations (Chemicals and Polymers)c;
Whereas the period for assessing the information under section 83 of that Act has expired;
And whereas no conditions under paragraph 84(1)(a) of that
Act in respect of the substances are in effect;
Therefore, the Minister of the Environment, pursuant to subsections 87(1), (3) and (5) of the Canadian Environmental Protection Act, 1999a, hereby makes the annexed Order 2010-87-0801 Amending the Domestic Substances List.
Ottawa, July 19, 2010
JIM PRENTICE
Minister of the Environment
Attendu que le ministre de l’Environnement a reçu les renseignements visés aux alinéas 87(1)a) ou (5)a) de la Loi canadienne
sur la protection de l’environnement (1999)a concernant chaque
substance visée par l’arrêté ci-après;
Attendu que le ministre de l’Environnement et la ministre de la
Santé sont convaincus que celles de ces substances qui sont ajoutées à la Liste intérieureb en vertu du paragraphe 87(1) de cette loi
ont été fabriquées ou importées au Canada, par la personne qui a
fourni les renseignements, en une quantité supérieure à celle prévue par le Règlement sur les renseignements concernant les substances nouvelles (substances chimiques et polymères)c;
Attendu que le délai d’évaluation prévu à l’article 83 de cette
loi est expiré;
Attendu que les substances ne sont assujetties à aucune condition fixée aux termes de l’alinéa 84(1)a) de cette loi,
À ces causes, en vertu des paragraphes 87(1), (3) et (5) de la
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)a, le
ministre de l’Environnement prend l’Arrêté 2010-87-08-01 modifiant la Liste intérieure, ci-après.
Ottawa, le 19 juillet 2010
Le ministre de l’Environnement
JIM PRENTICE
ORDER 2010-87-08-01 AMENDING THE
DOMESTIC SUBSTANCES LIST
ARRÊTÉ 2010-87-08-01 MODIFIANT
LA LISTE INTÉRIEURE
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. Part 1 of the Domestic Substances List is amended by
adding the following in numerical order:
9048-90-2 N
71938-32-4 N-P
132983-41-6 N
189253-72-3 N
330198-53-3 N
423772-95-6 N
579461-37-3 N-P
591220-53-0 N-P
928663-45-0 N
929194-71-8 N-P
1. La partie 1 de la Liste intérieure1 est modifiée par adjonction, selon l’ordre numérique, de ce qui suit :
9048-90-2 N
71938-32-4 N-P
132983-41-6 N
189253-72-3 N
330198-53-3 N
423772-95-6 N
579461-37-3 N-P
591220-53-0 N-P
928663-45-0 N
929194-71-8 N-P
———
———
a
a
1
b
c
1
S.C. 1999, c. 33
SOR/94-311
SOR/2005-247
SOR/94-311
1440
b
c
1
L.C. 1999, ch. 33
DORS/94-311
DORS/2005-247
DORS/94-311
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-164
2. Part 2 of the List is amended by adding the following in
numerical order:
2. La partie 2 de la même liste est modifiée par adjonction,
selon l’ordre numérique, de ce qui suit :
Column 1
Column 2
Colonne 1
Colonne 2
Substance
Significant New Activity for which substance is subject to
subsection 81(3) of the Act
Substance
Nouvelle activité pour laquelle la substance est assujettie au
paragraphe 81(3) de la Loi
98859-60-0 N-S
123464-54-0 N-S
1. Any activity involving the use of the substance Fatty
acids, C16-18 and C18-unsatd., esters with acetaldehydeformaldehyde reaction byproducts in a consumer product, in
any quantity, at a concentration of the substance in the product
equal to or greater than 20%.
98859-60-0 N-S
1. Toute activité relative à l’utilisation dans un produit de
consommation de la substance Acides gras en C16-18 et en
C18 insaturés, esters avec les sous-produits de réaction de
l’acétaldéhyde avec le formaldéhyde, peu importe la quantité
en cause, lorsque la concentration de la substance dans le
produit est de 20 % ou plus.
2. For each significant new activity, the following
information must be provided to the Minister at least 90 days
before the commencement of the proposed significant new
activity:
(a) a description of the proposed significant new activity in
relation to the substance;
(b) the information specified in Schedule 4 to the New
Substances Notification Regulations (Chemicals and
Polymers);
(c) the information specified in item 8 of Schedule 5 to
those Regulations;
(d) the information specified in item 11 of Schedule 6 to
those Regulations;
(e) the concentration of the substance in the consumer
product;
(f) the test data and the test report from a repeated insult
patch test in humans concerning the substance at the
concentration indicated in paragraph (e), using a
methodology consistent with the one described by
McNamee, P. M. et al., in the paper titled A review of
critical factors in the conduct and interpretation of the
human repeat insult patch test that was published in the
journal Regulatory Toxicology and Pharmacology 52:24-34,
2008, and using the test protocol detailed by Politano, V. T.
and Api, A. M. in the paper titled The Research Institute for
Fragrance Materials’ human repeated insult patch test
protocol that was published in the journal Regulatory
Toxicology and Pharmacology 52:35-38, 2008, or any other
similar study or information that permit the assessment of
the sensitization potential of the substance in humans; and
(g) all other information or test data concerning the
substance that are in the possession of the person who
proposes the significant new activity, or to which they have
access, and that are relevant to determine whether the
substance is toxic or capable of becoming toxic.
2. Pour chaque nouvelle activité, les renseignements ci-après
doivent être fournis au ministre au moins 90 jours avant le
début de la nouvelle activité proposée :
a) la description de la nouvelle activité proposée à l’égard de
la substance;
b) les renseignements prévus à l’annexe 4 du Règlement sur
les renseignements concernant les substances nouvelles
(substances chimiques et polymères);
c) les renseignements prévus à l’article 8 de l’annexe 5 de
ce règlement;
d) les renseignements prévus à l’article 11 de l’annexe 6 de
ce règlement;
e) la concentration de la substance dans le produit de
consommation;
f) les résultats et le rapport d’un essai épicutané fermé par
applications répétées chez les humains à l’égard de la
substance à la concentration indiquée à l’alinéa e), effectué
selon une méthode compatible avec celle exposée par
McNamee, P. M. et al. dans l’article intitulé A review of
critical factors in the conduct and interpretation of the
human repeat insult patch test publié dans la revue
Regulatory Toxicology and Pharmacology 52:24-34, 2008
et selon le protocole d’essai exposé par Politano, V. T. et
Api, A. M. dans l’article intitulé The Research Institute for
Fragrance Materials’ human repeated insult patch test
protocol publié dans la revue Regulatory Toxicology and
Pharmacology 52:35-38, 2008, ou toute autre information
ou étude similaire qui permet d’évaluer le potentiel de
sensibilisation de la substance chez les humains;
g) tout autre renseignement ou donnée d’essai à l’égard de
la substance dont dispose la personne ayant l’intention
d’utiliser la substance pour la nouvelle activité proposée, ou
auquel elle a accès, et qui est utile pour déterminer si la
substance est effectivement ou potentiellement toxique.
3. The above information will be assessed within 90 days
after the day on which it is received by the Minister.
3. Les renseignements qui précèdent seront évalués dans les
90 jours suivant leur réception par le ministre.
1. Any activity involving the use of the substance Poly(oxy1,2-ethanediyl), α-[2(or 4)-(tetrapropenyl)phenyl]-ω-hydroxy-,
other than for use as a component of a lubricant additive
package that is blended outside Canada, in a quantity greater
than 1000 kg per calendar year.
2. For each significant new activity, the following
information must be provided to the Minister at least 90 days
before the commencement of the proposed significant new
activity:
(a) a description of the proposed significant new activity in
relation to the substance;
(b) the information specified in Schedule 9 to the New
Substances Notification Regulations (Chemicals and
Polymers);
(c) the information specified in item 5 of Schedule 10 to
those Regulations;
(d) the information specified in paragraph 11(c) of
Schedule 11 to those Regulations;
(e) if the substance is manufactured in Canada,
(i) a brief description of the manufacturing process that
details precursors of the substance, reaction conditions
123464-54-0 N-S
1. Toute activité relative à l’utilisation de la substance
α-[2(ou 4)-Tétraallylphényl]-ω-hydroxypoly(oxyéthylène), en
une quantité supérieure à 1 000 kg par année civile, autre que
son utilisation comme composante d’une formulation d’additif
pour lubrifiant qui est formulée à l’extérieur du Canada.
2. Pour chaque nouvelle activité, les renseignements ci-après
doivent être fournis au ministre au moins 90 jours avant le
début de la nouvelle activité proposée :
a) la description de la nouvelle activité proposée à l’égard de
la substance;
b) les renseignements prévus à l’annexe 9 du Règlement sur
les renseignements concernant les substances nouvelles
(substances chimiques et polymères);
c) les renseignements prévus à l’article 5 de l’annexe 10 de
ce règlement;
d) les renseignements prévus à l’alinéa 11c) de l’annexe 11
de ce règlement;
e) lorsque la substance est fabriquée au Canada :
(i) une courte description du processus de fabrication
indiquant en détail les précurseurs, les conditions de la
réaction (par exemple la température, la pression, les
1441
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-164
Column 1
Column 2
Colonne 1
Colonne 2
Substance
Significant New Activity for which substance is subject to
subsection 81(3) of the Act
Substance
Nouvelle activité pour laquelle la substance est assujettie au
paragraphe 81(3) de la Loi
(e.g. temperature, pressure, catalysts and reaction
stoichiometry) and the nature (batch or continuous) and
scale of the process,
(ii) a flow diagram of the manufacturing process that
includes features such as process tanks, holding tanks and
distillation towers, and
(iii) a brief description of the major steps in the process
operations, chemical conversions, points of entry of all
feedstock and points of release of the substances; and
(f) all other information or test data concerning the substance
that are in the possession of the person who proposes the
significant new activity or to which they have access, and
that are relevant to determine whether the substance is toxic
or capable of becoming toxic.
3. The above information will be assessed within 90 days
after the day on which it is received by the Minister.
3. Part 3 of the List is amended by adding the following in
numerical order:
14971-4 N
16343-8 N-P
18056-2 N
18103-4 N
18154-1 N-P
18172-1 N-P
18173-2 N-P
18174-3 N-P
18176-5 N-P
18179-8 N-P
18180-0 N-P
18182-2 N-P
18183-3 N
18184-4 N-P
18185-5 N-P
1442
catalyseurs et la stœchiométrie de la réaction) ainsi que
la nature (par lots ou en continu) et l’échelle du procédé,
(ii) un organigramme du processus de fabrication
indiquant, entre autres, les réservoirs de traitement, les
réservoirs de rétention et les tours de distillation,
(iii) une courte description des principales étapes des
opérations de traitement, des conversions chimiques,
des points d’entrée de toutes les charges et des points de
rejet des substances;
f) tout autre renseignement ou donnée d’essai à l’égard de
la substance dont dispose la personne ayant l’intention
d’utiliser la substance pour la nouvelle activité proposée, ou
auquel elle a accès, et qui est utile pour déterminer si la
substance est effectivement ou potentiellement toxique.
3. Les renseignements qui précèdent seront évalués dans les
90 jours suivant leur réception par le ministre.
3. La partie 3 de la même liste est modifiée par adjonction,
selon l’ordre numérique, de ce qui suit :
4,4′-(1-Methylethylidene)bisphenol, polymer with (chloromethyl)oxirane, and 2-(dimethylamino)ethanol-blocked polyalkylenepolyphenylene isocyanate,
lactates (salts)
4,4′-Isopropylidènebisphénol polymérisé avec du (chlorométhyl)oxirane et de l’isocyanate de polyalkylènepolyphénylène séquencé avec du 2(diméthylamino)éthanol, lactates (sels)
Benzene, ethenyl-, polymer with 2-propenoic acid, 2-ethylhexyl ester, hexaneperoxoic acid, 2-ethyl-, 1,1-dimethylethyl ester, 2-propenoic acid, 2-methyl-,
2-ethylhexyl ester, 2-propenoic acid, 2-methyl-, 2-hydroxyethyl ester and 2-oxepanone, homopolymer, hydroxyalkyl substituted propenoate
Styrène polymérisé avec l’acrylate de 2-éthylhexyle, le 2-éthylhexaneperoxoate de tert-butyle, le méthacrylate de 2-éthylhexyle, le méthacrylate de 2hydroxyéthyle et l’oxépan-2-one, homopolymère, hydroxyalkylpropénoate
Fatty acids, Me ester, hydroformylation products, hydrogenated, polymers with polyol ether with glycerol (3:1)
Esters méthyliques d’acides gras, produits d’hydroformylation, hydrogénés, polymérisés avec de l’oxyde de polyol et de glycérol (3/1)
Formaldehyde, reaction products with aromatic amine and succinic anhydride polyisobutylene derivs
Formaldéhyde, produits de la réaction avec une amine aromatique et des dérivés polyisobutyléniques de l’anhydride succinique
Aceto acetoxy alkyl alkylacrylate, polymer with alkyl acrylate, alkenyl aromatic, alkyl alkylacrylate
Alkylacrylate d’acétoacétoxyalkyle polymérisé avec un acrylate d’alkyle, un alcène aromatique et de l’alkylacrylate d’alkyle
Hexanedioic acid, polymer with alkanediol, 1,4-cyclohexanedimethanol, 2,2-dimethyl-1,3-propanediol, hydrazine, 3-hydroxy-2-(hydroxymethyl)-2methylpropanoic acid and 5-isocyanato-1-(isocyanatomethyl)-1,3,3-trimethylcyclohexane compd. with N,N-diethylethanamine
Acide hexanedioïque polymérisé avec un alcanediol, du cyclohexane-1,4-diméthanol, du néopentanediol, de l’hydrazine, de l’acide 3-hydroxy-2(hydroxyméthyl)-2-méthylpropanoïque et du 1-(isocyanatométhyl)-1,3,3-triméthylcyclohexane-5 isocyanate, composé avec la triéthylamine
Methyl methacrylate, polymer with 3-(trialkoxysilyl) propyl methacrylate and 3-[3, 3, 3-trimethyl-1,1-bis[(trimethylsilyl)oxy]disiloxanyl] propyl
methacrylate
Méthacrylate de méthyle polymérisé avec du méthacrylate de 3-(trialcoxysilyl)propyle et du méthacrylate de 3-{3, 3, 3-triméthyl-1,1bis[(triméthylsilyl)oxy]disiloxanyl}propyle
Acetic acid ethenyl ester, polymer with 1,1′-(1-ethenyl-alkanediyl) diacetate, hydrolyzed
Acétate de vinyle polymérisé avec du diacétate de 1,1′-(1-vinylalcanediyle), hydrolysé
2-Propenoic acid, 2-methyl-, alkyl ester, polymer with butyl 2-propenoate, ethenylbenzene and 2-hydroxyethyl 2-methyl-2-propenoate, tert-Bu peroxideinitiated
Méthacrylate d’alkyle polymérisé avec de l’acrylate de butyle, du styrène et du méthacrylate de 2-hydroxyéthyle, amorcé avec du peroxyde de tert-butyle
Acetic acid ethenyl ester, polymer with ethene and 1,1′-(1-ethenyl-alkanediyl) diacetate, hydrolyzed
Acétate de vinyle polymérisé avec de l’éthylène et du diacétate de 1,1′-(1-vinylalcanediyle), hydrolysé
Alkanedioic acid, polymer with alkenedioic acid, carbomonocyclic anhydride and tricyclodecanedimethanol, compd. with 2-(dimethylamino)ethanol
Acide alcanedioïque polymérisé avec un acide alcènedioïque, un anhydride carbomonocyclique et du tricyclodécanediméthanol, composé avec le
2-(diméthylamino)éthanol
2-propenoic acid, telomer with butyl 2-propenoate, alkylthiol and methyl 2-propenoate
Acide acrylique télomérisé avec de l’acrylate de butyle, un alkylthiol et de l’acrylate de méthyle
Oil, polymer with diethylene glycol, ethylene glycol, 4-substituted benzoic acid, phthalic anhydride, sorbitol, terephthalic acid, tetraethylene glycol and
triethylene glycol
Huile polymérisée avec du diéthylèneglycol, de l’éthylèneglycol, de l’acide benzoïque substitué en position 4, de l’anhydride phtalique, du sorbitol, de
l’acide téréphtalique, du tétraéthylèneglycol et du triéthylèneglycol
Fatty acids, tall-oil, polymer with benzoic acid, substituded cyclohexyl diisocyanate, pentaerythritol and phthalic anhydride
Acides gras de tallöl polymérisé avec de l’acide benzoïque, un diisocyanate de cyclohexyle substitué, du pentaérythrol et de l’anhydride phtalique
Adipic acid, polymer with alkoxyethanol, neopentyl glycol and trimellitic anhydride
Acide adipique polymérisé avec un alcoxyéthanol, du néopentylglycol et de l’anhydride trimellitique
2010-08-04
18188-8 N-P
18190-1 N-P
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-164
Fatty acids, C18-unsatd., dimers, polymers with aliphatic dicarboxylic acid, 1,4-cyclohexanedimethanol, glycidyl neodecanoate, 1,6-hexanediol, hydrazine,
hydrogenated C18-unsatd. fatty acid dimers, 3-hydroxy-2-(hydroxymethyl)-2-methylpropanoic acid, 5-isocyanato-1-(isocyanatomethyl)-1,3,3trimethylcyclohexane, 1,1′-methylenebis[4-isocyanatocyclohexane], 4-oxopentanoic acid and trimethylolpropane, compds. with triethylamine
Dimères d’acides gras en C18 insaturés, polymérisés avec un acide dicarboxylique aliphatique, du cyclohexane-1,4-diméthanol, du néodécanoate de
glycidyle, de l’hexane-1,6-diol, de l’hydrazine, des dimères d’acides gras insaturés en C18 hydrogénés, de l’acide 3-hydroxy-2-(hydroxyméthyl)-2méthylpropanoïque, du 1-(isocyanatométhyl)-1,3,3-triméthylcyclohexane-5-isocyanate, du 1,1′-méthylènebis[cyclohexane-4-isocyanate], de l’acide 4oxopentanoïque et de l’hexaglycérol, composés avec la triéthylamine
Alkoxylated sorbitol, fatty acid ester
Carboxylate gras de sorbitol alcoxylé
4. Part 4 of the List is amended by adding the following in
numerical order:
4. La partie 4 de la même liste est modifiée par adjonction,
selon l’ordre numérique, de ce qui suit :
Column 1
Column 2
Colonne 1
Colonne 2
Substance
Significant New Activity for which substance is subject to
subsection 81(3) of the Act
Substance
Nouvelle activité pour laquelle la substance est assujettie au
paragraphe 81(3) de la Loi
18178-7 N-S
1. Any activity involving the use of the substance Fatty
acids, unsatd., dimers, polymers with fatty acids,
polyethylenepolyamine and polyethylenepolyamine, compds.
with unsatd. fatty acid trimers, in household or personal care
products, in any quantity.
18178-7 N-S
1. Toute activité relative à l’utilisation dans un produit
d’entretien ménager ou un produit de soins personnels de la
substance Dimères d’acides gras insaturés polymérisés avec
des acides gras, du polyéthylènepolyamine et du
polyéthylènepolyamine, composés avec des trimères d’acides
gras insaturés, peu importe la quantité en cause.
2. For each significant new activity, the following
information must be provided to the Minister at least 90 days
before the commencement of the proposed significant new
activity:
(a) a description of the proposed significant new activity in
relation to the substance;
(b) the information specified in Schedule 4 to the New
Substances Notification Regulations (Chemicals and
Polymers);
(c) the information specified in item 8 of Schedule 5 to
those Regulations;
(d) the information specified in item 11 of Schedule 6 to
those Regulations;
(e) the test data and the test report from a skin sensitization
study concerning the substance, that establishes the
concentration of the substance that will generate the minimal
dose that will induce a stimulation of proliferation in
draining lymph nodes that is threefold the negative control
(EC3 value), conducted according to the methodology
described in the Organisation for Economic Co-operation
and Development “(OECD)” Test Guideline No. 429 “(Test
Guideline)” titled Skin Sensitisation: Local Lymph Node
Assay, and in conformity with the practices described in the
OECD Principles of Good Laboratory Practice “(Principles
of GLP)”set out in Annex 2 of the Decision of the Council
Concerning the Mutual Acceptance of Data in the
Assessment of Chemicals, adopted on May 12, 1981, and
that both the Test Guideline and Principles of GLP are
current at the time the test data are developed; and
(f) all other information or test data concerning the substance
that are in the possession of the person who proposes the
significant new activity, or to which they have access, and
that are relevant to determine whether the substance is toxic
or capable of becoming toxic.
2. Pour chaque nouvelle activité, les renseignements ci-après
doivent être fournis au ministre au moins 90 jours avant le
début de la nouvelle activité proposée :
a) la description de la nouvelle activité proposée à l’égard de
la substance;
b) les renseignements prévus à l’annexe 4 du Règlement sur
les renseignements concernant les substances nouvelles
(substances chimiques et polymères);
c) les renseignements prévus à l’article 8 de l’annexe 5 de
ce règlement;
d) les renseignements prévus à l’article 11 de l’annexe 6 de
ce règlement;
e) les résultats et le rapport d’un essai de sensibilisation
cutanée, à l’égard de la substance, permettant d’établir la
concentration de la substance qui générera la dose seuil
induisant une prolifération de lymphocytes trois fois
supérieure au témoin négatif (valeur EC3), effectué selon
la méthode exposée dans la ligne directrice 429 « (ligne
directrice) » de l’Organisation de coopération et de
développement économiques « (OCDE) », intitulée
Sensibilisation cutanée : Essai des ganglions lymphatiques
locaux, et réalisé suivant des pratiques de laboratoire
conformes à celles énoncées dans les Principes de l’OCDE
de bonnes pratiques de laboratoire « (principes de BPL) »,
constituant l’annexe 2 de la Décision du Conseil relative à
l’acceptation mutuelle des données pour l’évaluation des
produits chimiques adoptée le 12 mai 1981, dans la version
à jour à la fois de la ligne directrice et des principes de BPL
au moment de l’obtention des résultats d’essai;
f) tout autre renseignement ou donnée d’essai à l’égard de
la substance dont dispose la personne ayant l’intention
d’utiliser la substance pour la nouvelle activité proposée,
ou auquel elle a accès, et qui est utile pour déterminer si la
substance est effectivement ou potentiellement toxique.
3. The above information will be assessed within 90 days
after the day on which it is received by the Minister.
3. Les renseignements qui précèdent seront évalués dans les
90 jours suivant leur réception par le ministre.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
5. This Order comes into force on the day on which it is
registered.
5. Le présent arrêté entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
1443
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-164
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Order.)
(Ce résumé ne fait pas partie de l’Arrêté.)
Issue and objectives
Question et objectifs
The purpose of the Order 2010-87-08-01 Amending the Domestic Substances List (the Order), made under subsections 87(1), (3)
and (5) of the Canadian Environmental Protection Act, 1999, is
to add 30 substances to the Domestic Substances List. Since a
substance cannot appear on both the Domestic Substances List
and the Non-domestic Substances List, an order to remove the
name of seven substances from the Non-domestic Substances List
is being made.
L’Arrêté 2010-87-08-01 modifiant la Liste intérieure (l’Arrêté),
pris en vertu des paragraphes 87(1), (3) et (5) de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999), a pour objet
d’inscrire 30 substances sur la Liste intérieure. Puisqu’une substance ne peut être inscrite sur la Liste intérieure et la Liste extérieure en même temps, un arrêté en vue de radier sept substances
de la Liste extérieure est pris.
Description and rationale
Description et justification
The Domestic Substances List
La Liste intérieure
Subsection 66(1) of the Canadian Environmental Protection
Act, 1999 requires that the Minister of the Environment maintain
a list of substances, to be known as the “Domestic Substances
List,” which specifies all substances that, in the case of chemicals
or polymers, “the Minister is satisfied were, between January 1,
1984 and December 31, 1986, (a) manufactured in or imported
into Canada by any person in a quantity of not less than 100 kg in
any one calendar year; or (b) in Canadian commerce or used for
commercial manufacturing purposes in Canada.”
For the purposes of the Canadian Environmental Protection
Act, 1999, the Domestic Substances List is the sole basis for determining whether a substance is “existing” or “new” to Canada.
Substances on the Domestic Substances List, except those identified with the indicator “S”, “S’ ” or “P”1, are not subject to the
requirements of section 81 of the Canadian Environmental Protection Act, 1999 or of its Regulations made under section 89,
namely the New Substances Notification Regulations (Chemicals
and Polymers). Substances that are not on the Domestic Substances List will require notification and assessment as prescribed
by those Regulations before they can be manufactured in or imported into Canada.
Le paragraphe 66(1) de la Loi canadienne sur la protection de
l’environnement (1999) stipule que le ministre de l’Environnement doit tenir à jour une liste, dite la « Liste intérieure », de toutes les substances — substances chimiques ou polymères —
« qu’il estime avoir été, entre le 1er janvier 1984 et le 31 décembre 1986, a) soit fabriquées ou importées au Canada par une personne en une quantité d’au moins 100 kg au cours d’une année
civile, b) soit commercialisées ou utilisées à des fins de fabrication commerciale au Canada. »
Pour l’application de la Loi canadienne sur la protection de
l’environnement (1999), la Liste intérieure est la seule source qui
permet de déterminer si une substance est « existante » ou « nouvelle » au Canada. Les substances qui sont inscrites sur la Liste
intérieure, exception faite de celles portant la mention « S »,
« S’ » ou « P »1, ne sont pas assujetties aux exigences de l’article 81 de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement
(1999) ou de son règlement pris en vertu de l’article 89, soit le
Règlement sur les renseignements concernant les substances nouvelles (substances chimiques et polymères). Les substances non
inscrites sur la Liste intérieure doivent, conformément à la Loi,
faire l’objet d’une déclaration et d’une évaluation tel qu’il est
prévu par ce règlement, avant leur fabrication ou leur importation
au Canada.
La Liste intérieure a été publiée dans la Partie II de la Gazette
du Canada en mai 1994. Cependant, la Liste intérieure n’est
pas statique et fait l’objet, lorsqu’il y a lieu, d’inscriptions, de
radiations ou de corrections, qui sont publiées dans la Gazette du
Canada. L’Arrêté 2001-87-04-01 modifiant la Liste intérieure
(DORS/2001-214), publié dans la Partie II de la Gazette du Canada le 4 juillet 2001, établit la structure de la Liste en établissant
des catégories de substances et les critères de celles-ci2.
The Domestic Substances List was published in the Canada
Gazette, Part II, in May 1994. However, the Domestic Substances
List is not a static list and is subject, from time to time, to additions, deletions or corrections that are published in the Canada
Gazette. The Order 2001-87-04-01 Amending the Domestic Substances List (SOR/2001-214), published in the Canada Gazette,
Part II, on July 4, 2001, establishes the structure of the List,
whereby substances are listed by categories based on certain
criteria.2
———
———
1
1
2
Some substances listed on the Domestic Substances List with the indicator “S” or
“S’ ” may require notification in advance of their manufacture, import or use for
a significant new activity. As well, substances with the indicator “P” require notification in advance of their manufacture or import if they are in a form that no
longer meets the reduced regulatory requirement criteria as defined in the New
Substances Notification Regulations (Chemicals and Polymers).
For more information, please visit www.gazette.gc.ca/archives/p2/2001/2001-0704/pdf/g2-13514.pdf.
1444
2
Certaines substances inscrites sur la Liste intérieure portant la mention « S » ou
« S’ » pourraient nécessiter une déclaration avant leur fabrication, leur importation ou leur utilisation pour une nouvelle activité. De plus, les substances portant
la mention « P » nécessitent une déclaration avant leur fabrication ou leur importation, si elles sont sous une forme qui ne satisfait plus les critères des exigences
réglementaires réduites tels qu’ils sont décrits par le Règlement sur les
renseignements concernant les substances nouvelles (substances chimiques et
polymères).
Pour plus d’information, veuillez visiter www.gazette.gc.ca/archives/p2/2001/
2001-07-04/pdf/g2-13514.pdf.
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-164
The Non-domestic Substances List
La Liste extérieure
The United States Toxic Substances Control Act Inventory has
been chosen as the basis for the Non-domestic Substances List.
On a semi-annual basis, the Non-domestic Substances List is updated based on amendments to the American inventory. The Nondomestic Substances List only applies to substances that are
chemicals and polymers. Substances added to the Non-domestic
Substances List remain subject to notification and scientific assessment as new substances in Canada when manufactured or
imported quantities exceed 1 000 kg per year, in order to protect
the environment and human health. However, they are subject to
fewer information requirements.
L’inventaire de la Toxic Substances Control Act des États-Unis
a été retenu comme fondement pour la Liste extérieure. La Liste
extérieure est mise à jour sur une base semestrielle à partir des
modifications apportées à l’inventaire américain. La Liste extérieure ne s’applique qu’aux substances chimiques et aux polymères. Afin de protéger l’environnement et la santé humaine, les
substances inscrites sur la Liste extérieure qui sont fabriquées ou
importées en quantités supérieures à 1 000 kg par année demeurent soumises aux exigences de déclaration et d’évaluation scientifique à titre de substances nouvelles au Canada. Toutefois, les
exigences en matière d’information les concernant sont moindres.
Additions to the Domestic Substances List
Inscriptions sur la Liste intérieure
Subsection 87(1) of the Canadian Environmental Protection
Act, 1999 requires the Minister of the Environment to add a
chemical or a polymer to the Domestic Substances List within
120 days after the following conditions are met: “(a) the Minister
has been provided with information in respect of the substance
under section 81 or 82 and any additional information or test results required under subsection 84(1); (b) the Ministers are satisfied that the substance has been manufactured in or imported into
Canada by the person who provided the information in excess of
(i) 1 000 kg in any calendar year, (ii) an accumulated total of
5 000 kg, or (iii) the quantity prescribed for the purposes of this
section; and (c) the period for assessing the information under
section 83 has expired; and (d) no conditions specified under
paragraph 84(1)(a) in respect of the substance remain in effect.”
As 30 substances met the criteria under subsection 87(1), (3) or
(5), the Order adds them to the Domestic Substances List.
Le paragraphe 87(1) de la Loi canadienne sur la protection de
l’environnement (1999) exige que le ministre de l’Environnement
inscrive une substance chimique ou un polymère sur la Liste intérieure dans les 120 jours suivant la réalisation des conditions
suivantes : « a) il a reçu des renseignements concernant la substance en application des articles 81 ou 82, ainsi que les renseignements complémentaires ou les résultats d’essais exigés
en vertu du paragraphe 84(1); b) les ministres sont convaincus
qu’elle a été fabriquée ou importée par la personne qui a fourni
les renseignements en une quantité supérieure, selon le cas, à :
(i) 1 000 kg au cours d’une année civile, (ii) un total de 5 000 kg,
(iii) la quantité fixée par règlement pour l’application de cet article; c) le délai d’évaluation prévu à l’article 83 est expiré; d) la
substance n’est plus assujettie aux conditions précisées au titre de
l’alinéa 84(1)a). »
En ce qui touche une substance inscrite sur la Liste intérieure,
le paragraphe 87(3) de la Loi canadienne sur la protection de
l’environnement (1999) permet au ministre de porter à la Liste la
mention qu’elle est assujettie au paragraphe 81(3) et de préciser
les nouvelles activités pour l’application de ce paragraphe.
Le paragraphe 87(5) de la Loi canadienne sur la protection de
l’environnement (1999) exige que le ministre inscrive une substance chimique ou un polymère sur la Liste intérieure dans les
120 jours suivant la réalisation des conditions suivantes : « a) il a
reçu des renseignements concernant la substance en application
des paragraphes 81(1) à (13) ou de l’article 82, les renseignements complémentaires ou les résultats d’essais exigés en vertu
du paragraphe 84(1), ainsi que tout autre renseignement réglementaire; b) le délai d’évaluation prévu à l’article 83 est expiré;
c) la substance n’est plus assujettie aux conditions précisées au
titre de l’alinéa 84(1)a). »
Étant donné que 30 substances répondent aux critères du paragraphe 87(1), (3) ou (5), l’Arrêté les inscrit sur la Liste intérieure.
Publication of masked names
Publication des dénominations maquillées
Section 88 of the Canadian Environmental Protection Act,
1999 requires the use of a masked name where the publication of
the explicit chemical or biological name of a substance would
result in the release of confidential business information in contravention of section 314 of that Act. The procedure to be followed for creating such a name is set out in the Masked Name
Regulations. The Order adds 18 masked names to the Domestic
Substances List. Despite section 88, the identity of these substances may be disclosed by the Minister in accordance with sections 315 or 316 of the Canadian Environmental Protection Act,
1999. Persons that wish to determine if a substance is listed on the
L’article 88 de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999) exige la publication d’une dénomination maquillée dans les cas où la publication de la dénomination chimique ou biologique d’une substance aboutirait à la divulgation
de renseignements commerciaux de nature confidentielle en violation de l’article 314 de cette loi. La procédure à suivre pour
l’élaboration d’une dénomination maquillée est prescrite par le
Règlement sur les dénominations maquillées. L’Arrêté inscrit
18 dénominations maquillées à la Liste intérieure. Malgré l’article 88, l’identité d’une substance peut être divulguée par le ministre conformément aux articles 315 ou 316 de la Loi canadienne
Where a substance is specified on the Domestic Substances
List, subsection 87(3) of the Canadian Environmental Protection
Act, 1999 permits the Minister to indicate on the List that subsection 81(3) applies with respect to the substance and to specify the
significant new activities for the application of that subsection.
Subsection 87(5) of the Canadian Environmental Protection
Act, 1999 requires the Minister to add a chemical or a polymer to
the Domestic Substances List within 120 days after the following
conditions are met: “(a) the Minister has been provided with any
information in respect of the substance under subsections 81(1)
to (13) or section 82, any additional information or test results
required under subsection 84(1), and any other prescribed information; (b) the period for assessing the information under section 83 has expired; and (c) no conditions specified under paragraph 84(1)(a) in respect of the substance remain in effect.”
1445
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-164
confidential portion of the Domestic Substances List must file a
Notice of Bona Fide intent to manufacture or import with the
New Substances program.
sur la protection de l’environnement (1999). Les personnes réglementées qui veulent déterminer si une substance est inscrite à
la partie confidentielle de la Liste intérieure doivent envoyer au
Programme des substances nouvelles un avis d’intention véritable
de fabriquer ou d’importer la substance.
Deletions from the Non-domestic Substances List
Radiations de la Liste extérieure
Substances added to the Domestic Substances List, if they appear on the Non-domestic Substances List, shall be deleted from
that List as indicated under subsections 87(1) and (5) of the Canadian Environmental Protection Act, 1999. Seven substances that
are being added to the Domestic Substances List are present
on the Non-domestic Substances List, and would therefore be
deleted.
Les substances inscrites sur la Liste intérieure, si elles figurent
sur la Liste extérieure, sont radiées de cette dernière en vertu des
paragraphes 87(1) et (5) de la Loi canadienne sur la protection de
l’environnement (1999). Sept substances inscrites sur la Liste
intérieure sont présentes sur la Liste extérieure et seront par
conséquent radiées de cette liste.
Alternatives
Solutions envisagées
The Canadian Environmental Protection Act, 1999 sets out a
process for updating the Domestic Substances List in accordance
with strict timelines. Since the 30 substances covered by the
Order met the criteria for addition to that List, no alternative to
their addition has been considered.
Similarly, there is no alternative to the proposed Non-domestic
Substances List corrections, since substances’ names cannot be on
both the Domestic Substances List and the Non-domestic Substances List.
La Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)
édicte le régime des mises à jour de la Liste intérieure, lequel
comporte des échéanciers très stricts. Étant donné que les
30 substances visées par l’Arrêté ont rempli les conditions pour
l’inscription sur cette liste, aucune solution autre que leur inscription n’a été envisagée.
Dans le même ordre d’idées, les corrections proposées à
la Liste extérieure constitue la seule solution envisageable,
puisqu’une substance ne peut être inscrite sur la Liste intérieure et
la Liste extérieure en même temps.
Benefits and costs
Avantages et coûts
Benefits
Avantages
The amendment of the Domestic Substances List will benefit
the public and governments by identifying additional substances
that are in commerce in Canada, and will also benefit industry by
exempting them from all assessment and reporting requirements
under section 81 of the Canadian Environmental Protection Act,
1999.
La modification à la Liste intérieure entraînera des avantages
pour le public et les gouvernements puisqu’elle identifiera les
nouvelles substances qui sont commercialisées au Canada. L’industrie bénéficiera aussi de cette modification puisque ces substances seront exemptées de toutes les exigences en matière
d’évaluation et de déclaration prévues à l’article 81 de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999).
Costs
Coûts
There will be no incremental costs to the public, industry or
governments associated with the Order.
Aucun coût différentiel associé à l’Arrêté ne sera encouru par
le public, l’industrie ou les gouvernements.
Consultation
Consultation
As the Order is administrative in nature and does not contain
any information that would be subject to comment or objection by
the general public, no consultation was required.
Étant donné que l’Arrêté est de nature administrative et qu’il ne
contient aucun renseignement pouvant faire l’objet de commentaire ou d’objection de la part du public en général, aucune
consultation ne s’est avérée nécessaire.
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de service
The Domestic Substances List identifies substances that, for the
purposes of the Canadian Environmental Protection Act, 1999,
are not subject to the requirements of the New Substances Notification Regulations (Chemicals and Polymers). Furthermore, as
the Order only adds 30 substances to the Domestic Substances
List, developing an implementation plan, a compliance strategy or
establishing a service standard is not required.
La Liste intérieure identifie, tel qu’il est requis par la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999), les substances qui ne sont pas assujetties aux exigences du Règlement sur
les renseignements concernant les substances nouvelles (substances chimiques et polymères). De plus, puisque l’Arrêté ne fait
qu’inscrire 30 substances sur la Liste intérieure, il n’est pas nécessaire d’élaborer un plan de mise en œuvre, une stratégie de
conformité ou des normes de service.
1446
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-164
Contact
Personne-ressource
Mr. Mark Burgham
Acting Executive Director
Program Development and Engagement Division
Science and Risk Assessment Directorate
Science and Technology Branch
Environment Canada
Gatineau, Quebec
K1A 0H3
New Substances Information Line:
1-800-567-1999 (toll free in Canada)
819-953-7156 (outside of Canada)
Monsieur Mark Burgham
Directeur exécutif intérimaire
Division de la mobilisation et de l’élaboration de programmes
Direction des sciences et de l’évaluation des risques
Direction générale des sciences et de la technologie
Environnement Canada
Gatineau (Québec)
K1A 0H3
Ligne d’information sur les substances nouvelles :
1-800-567-1999 (sans frais au Canada)
819-953-7156 (à l’extérieur du Canada)
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2010
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2010
1447
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Registration
SOR/2010-165
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-165
July 22, 2010
Enregistrement
DORS/2010-165
Le 22 juillet 2010
SPECIAL ECONOMIC MEASURES ACT
LOI SUR LES MESURES ÉCONOMIQUES SPÉCIALES
Special Economic Measures (Iran) Regulations
Règlement sur les mesures économiques spéciales
visant l’Iran
P.C. 2010-952
C.P. 2010-952
July 22, 2010
Le 22 juillet 2010
Whereas the Governor in Council is of the opinion that the
situation in Iran constitutes a grave breach of international peace
and security that has resulted or is likely to result in a serious
international crisis;
Therefore, Her Excellency the Governor General in Council,
on the recommendation of the Minister of Foreign Affairs, pursuant to subsections 4(1) to (3) of the Special Economic Measures
Acta, hereby makes the annexed Special Economic Measures
(Iran) Regulations.
Attendu que la gouverneure en conseil juge que la situation en
Iran constitue une rupture sérieuse de la paix et de la sécurité
internationales et est susceptible d’entraîner ou a entraîné une
grave crise internationale,
À ces causes, sur recommandation du ministre des Affaires
étrangères et en vertu des paragraphes 4(1) à (3) de la Loi sur les
mesures économiques spécialesa, Son Excellence la Gouverneure
générale en conseil prend le Règlement sur les mesures économiques spéciales visant l’Iran, ci-après.
SPECIAL ECONOMIC MEASURES (IRAN)
REGULATIONS
RÈGLEMENT SUR LES MESURES ÉCONOMIQUES
SPÉCIALES VISANT L’IRAN
INTERPRETATION
DÉFINITIONS
1. The following definitions apply in these Regulations.
“arms and related material” means any type of weapon, ammunition, military vehicle or military or paramilitary equipment, and
includes their spare parts. (armes et matières connexes)
“Canadian financial institution” has the same meaning as in section 2 of the Bank Act. (institution financière canadienne)
“designated person” means a person who is in Iran, or is a national of Iran who does not ordinarily reside in Canada, and
whose name is listed in Schedule 1. (personne désignée)
“Guide” has the same meaning as in section 1 of the Export Control List. (Guide)
“Iran” means the Islamic Republic of Iran and includes its political subdivisions. (Iran)
“Iranian financial institution” means a body corporate, trust, partnership, fund, unincorporated association or organization,
established under the laws of Iran, that engages, directly or indirectly, in the business of providing financial services. (institution financière iranienne)
“Minister” means the Minister of Foreign Affairs. (ministre)
“pension” means a benefit paid under the Old Age Security Act,
the Canada Pension Plan or an Act respecting the Quebec Pension Plan, R.S.Q. c. R-9, any superannuation, pension or benefit paid under or in respect of any retirement savings plan or
under any retirement plan, any amount paid under or in respect
of the Garnishment, Attachment and Pension Diversion Act or
the Pension Benefits Division Act, and any other payment made
in respect of disability. (pension)
“significant interest” means, in respect of a Canadian or Iranian
financial institution, the beneficial ownership by a person,
and any entity controlled by the person, of more than 10 %
of a class of outstanding shares of the institution. (intérêt
substantiel)
1. Les définitions qui suivent s’appliquent au présent règlement.
« armes et matériel connexe » Tout type d’armes, de munitions,
de véhicules militaires ou de matériel militaire ou paramilitaire,
y compris les pièces de rechange. (arms and related material)
« Guide » S’entend au sens de l’article 1 de la Liste des marchandises et technologies d’exportation contrôlée. (Guide)
« institution financière canadienne » S’entend au sens de l’article 2 de la Loi sur les banques. (Canadian Financial Institution)
« institution financière iranienne » Personne morale, fiducie, société de personnes, fonds association ou organisation non dotée
de la personnalité morale qui est créée en vertu des lois de
l’Iran et dont l’activité consiste, directement ou indirectement,
à fournir des services financiers. (Iranian Financial Institution)
« intérêt substantiel » À l’égard d’une institution financière canadienne ou iranienne, propriété effective qu’a une personne et
toute entité contrôlée par elle de plus de 10% de l’ensemble des
actions en circulation d’une catégorie d’actions de cette institution. (significant interest)
« Iran » La République islamique d’Iran et ses subdivisions politiques. (Iran)
« ministre » Le ministre des Affaires étrangères. (Minister)
« pension » Toute prestation versée sous le régime de la Loi sur la
sécurité de la vieillesse, le Régime de pensions du Canada ou
la Loi sur le régime des rentes du Québec, L.R.Q., ch. R-9,
toute pension, rente de retraite ou autre prestation versée
conformément ou relativement à un régime d’épargne-retraite
ou à un régime de retraite et toute somme versée conformément
ou relativement à la Loi sur la saisie-arrêt et la distraction de
pensions, la Loi sur le partage des prestations de retraite ou à
l’égard d’une invalidité. (pension)
———
———
a
a
S.C. 1992, c. 17
1448
L.C. 1992, ch. 17
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-165
« personne désignée » Toute personne qui se trouve en Iran ou
qui est un de ses nationaux ne résidant pas habituellement
au Canada et dont le nom est inscrit sur la liste établie à l’annexe 1. (designated person)
LIST
LISTE
2. A person whose name is listed in Schedule 1 is a person in
respect of whom the Governor in Council, on the recommendation of the Minister, is satisfied that there are reasonable grounds
to believe is
(a) a person engaged in activities that contribute, or could contribute, to Iran’s proliferation-sensitive nuclear activities, or to
Iran’s activities related to the development of chemical, biological or nuclear weapons of mass destruction or delivery systems for such weapons;
(b) a former or current senior official in the Islamic Revolutionary Guard Corps;
(c) an associate or family member of a person set out in paragraph (a) or (b);
(d) an entity owned or controlled by, or acting on behalf of, a
person set out in paragraphs (a) or (b); or
(e) a senior official of an entity set out in paragraph (d).
2. Figure sur la liste établie à l’annexe 1 le nom de toute personne dont le gouverneur en conseil est convaincu, sur recommandation du ministre, qu’il existe des motifs raisonnables de
croire qu’il s’agit de l’une ou l’autre des personnes suivantes :
a) toute personne s’adonnant à des activités qui contribuent ou
pourraient contribuer à des activités nucléaires de l’Iran posant
un risque de prolifération ou à ses activités relatives à la mise
au point d’armes chimiques, biologiques ou nucléaires de destruction massive, ou à la mise au point de vecteurs de telles
armes;
b) tout cadre supérieur ou ancien cadre supérieur du Corps des
Gardiens de la Révolution islamique;
c) l’associé ou le parent d’une personne visée aux alinéas a)
ou b);
d) l’entité appartenant à une personne visée aux alinéas a) ou
b) ou contrôlée par elle ou agissant pour son compte;
e) le cadre supérieur d’une entité visée à l’alinéa d).
PROHIBITIONS
INTERDICTIONS
3. Subject to section 13, it is prohibited for any person in Canada and any Canadian outside Canada to
(a) deal in any property, wherever situated, held by or on behalf of a designated person;
(b) enter into or facilitate, directly or indirectly, any transaction
related to a dealing referred to in paragraph (a);
(c) provide any financial or other related service, including insurance or reinsurance, in respect of a dealing referred to in
paragraph (a);
(d) make any goods, wherever situated, available to a designated person; or
(e) provide any financial or financial-related service to or for
the benefit of a designated person.
3. Sous réserve de l’article 13, il est interdit à toute personne au
Canada et à tout Canadien à l’étranger :
a) d’effectuer une opération portant sur un bien, indépendamment de la situation de celui-ci, détenu par une personne désignée ou en son nom;
b) de conclure, directement ou indirectement, une transaction
relativement à une opération visée à l’alinéa a) ou d’en faciliter, directement ou indirectement, la conclusion;
c) de fournir des services financiers ou des services connexes, y
compris d’assurance ou de ré-assurance, à l’égard d’opérations
visées à l’alinéa a);
d) de mettre des marchandises, indépendamment de leur situation, à la disposition d’une personne désignée;
e) de fournir des services financiers ou des services connexes à
toute personne désignée ou pour son bénéfice.
4. (1) Il est interdit à toute personne au Canada et à tout Canadien à l’étranger d’effectuer toute opération, notamment l’exportation, la vente, la fourniture ou l’envoi, portant sur les marchandises visées ci-après, indépendamment de leur situation, destinées
à l’Iran ou à une personne qui s’y trouve :
a) armes et matériel connexe dont la vente, la fourniture ou le
transfert ne sont pas interdits par le Règlement d’application
des résolutions des Nations Unies sur l’Iran;
b) marchandises employées dans le raffinage du pétrole ou la
liquéfaction du gaz naturel;
c) toute marchandise figurant à l’annexe 2;
d) tout article figurant dans le Guide, sauf ceux visés :
(i) aux articles 5001, 5011, 5101, 5102, 5103, 5201 et 5202;
(ii) à l’article 5400, à moins que l’exportation, la vente, la
fourniture ou l’envoi des marchandises visées ne soient interdits par d’autres dispositions du présent règlement.
4. (1) It is prohibited for any person in Canada and any Canadian outside Canada to export, sell, supply or ship any of the
following goods, wherever situated, to Iran or any person in Iran
or to deal with any of the following goods destined for Iran or any
person in Iran:
(a) any arms and related material the sale, supply or transfer of
which is not prohibited by the Regulations Implementing the
United Nations Resolutions on Iran;
(b) any goods used in the refining of oil or the liquefaction of
natural gas;
(c) any of the goods listed in Schedule 2; or
(d) any item listed in the Guide, with the exception of
(i) items 5001, 5011, 5101, 5102, 5103, 5201 and 5202, and
(ii) item 5400, unless the export, sale, supply or shipment of
the good is otherwise prohibited by these Regulations.
1449
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-165
(2) It is prohibited for any person in Canada and any Canadian
outside Canada to provide or acquire any financial or other services to, from or for the benefit of, or on the direction or order of,
any person in Iran in respect of any of the goods listed in subsection (1).
(3) It is prohibited for any person in Canada and any Canadian
outside Canada to transfer, provide or communicate to Iran or any
person in Iran
(a) any technical data required for the processing, storing or
handling of liquid natural gas; or
(b) any technical data related to any of the goods listed in subsection (1).
5. It is prohibited for any person in Canada and any Canadian
outside Canada to
(a) provide or acquire financial services or any other services
to, from or for the benefit of, or on the direction or order of,
any person in Iran for the purpose of
(i) establishing an Iranian financial institution in Canada or a
Canadian financial institution in Iran,
(ii) establishing a branch, subsidiary or representative office
of an Iranian financial institution in Canada or of a Canadian
financial institution in Iran, or
(iii) acquiring a significant interest in an Iranian or Canadian
financial institution;
(b) if they are an entity referred to in paragraphs 9(a), (b), (f) or
(g), provide or acquire correspondent banking services to, from
or for the benefit of, or on the direction or order of, an Iranian
financial institution; or
(c) purchase any debt obligation issued by the government of
Iran.
6. (1) It is prohibited for any person in Canada and any Canadian outside Canada to make an investment in an entity in Iran
that is owned or controlled by another entity in Iran and is engaged in the oil or natural gas industry.
(2) It is prohibited for any person in Canada and any Canadian
outside Canada to provide or acquire financial or other services
to, from or for the benefit of or on the direction or order of a person in Iran for the purpose of investing in the oil or natural gas
industry in Iran.
7. It is prohibited for any person in Canada and any Canadian
outside Canada to knowingly provide a vessel that is owned or
controlled by, or operating on behalf of, the Islamic Republic of
Iran Shipping Lines with insurance services, or stevedoring, bunkering and lighterage and similar services, for the vessel’s operation or maintenance.
8. It is prohibited for any person in Canada and any Canadian
outside Canada to do anything that causes, assists or promotes, or
is intended to cause, assist or promote, any act or thing prohibited
by sections 3 to 7.
1450
(2) Il est interdit à toute personne au Canada et à tout Canadien
à l’étranger de fournir des services, notamment des services financiers, à toute personne qui se trouve en Iran, pour son bénéfice
ou en exécution d’une directive ou d’un ordre qu’elle a donné, à
l’égard de l’une quelconque des marchandises énumérées au paragraphe (1), ou d’acquérir de tels services auprès de celle-ci.
(3) Il est interdit à toute personne au Canada et à tout Canadien
à l’étranger de transférer, fournir ou communiquer à l’Iran ou à
toute personne qui s’y trouve :
a) des données techniques nécessaires au traitement, à la conservation ou à la manipulation du gaz naturel liquide;
b) des données techniques relatives à l’une quelconque des
marchandises énumérées au paragraphe (1).
5. Il est interdit à toute personne au Canada et à tout Canadien
à l’étranger :
a) de fournir des services, notamment des services financiers,
à toute personne qui se trouve en Iran pour son bénéfice ou
en exécution d’une directive ou d’un ordre qu’elle a donné
ou d’acquérir de tels services auprès de celle-ci aux fins
suivantes :
(i) l’établissement d’une institution financière iranienne au
Canada ou d’une institution financière canadienne en Iran,
(ii) l’établissement d’une succursale, d’une filiale ou d’un
bureau de représentation d’une institution financière iranienne au Canada ou d’une institution financière canadienne
en Iran,
(iii) l’acquisition d’intérêt substantiel dans une institution financière iranienne ou canadienne;
b) si ces personnes sont des entités mentionnées aux alinéas 9a), b), f) ou g), de fournir des services de correspondance
bancaire à une institution financière iranienne pour son bénéfice ou en exécution d’une directive ou d’un ordre qu’elle a
donné ou d’acquérir de tels services auprès de celle-ci;
c) d’acheter tout titre de créance émis par le gouvernement
d’Iran.
6. (1) Il est interdit à toute personne au Canada et à tout Canadien à l’étranger d’effectuer un investissement dans une entité en
Iran qui appartient à une autre entité en Iran ou est contrôlée par
elle et se livre à toute activité dans l’industrie du pétrole ou du
gaz naturel.
(2) Il est interdit à toute personne au Canada et à tout Canadien
à l’étranger de fournir des services, notamment des services financiers, à toute personne qui se trouve en Iran pour son bénéfice
ou en exécution d’une directive ou d’un ordre qu’elle a donné ou
d’acquérir de tels services auprès de celle-ci en vue d’investir
dans l’industrie du pétrole ou du gaz naturel en Iran.
7. Il est interdit à toute personne au Canada et à tout Canadien
à l’étranger de fournir sciemment à un navire appartenant à
la compagnie de navigation Islamic Republic of Iran Shipping
Lines, contrôlé par elle ou exploité pour son compte, des services
d’assurance ou des services d’arrimage, de mazoutage, d’aconage
ou des services semblables d’exploitation ou d’entretien de
navire.
8. Il est interdit à toute personne au Canada et à tout Canadien
à l’étranger de faire quoi que ce soit qui occasionne, facilite ou
favorise la perpétration de tout acte interdit par l’un des articles 3
à 7, ou qui vise à le faire.
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-165
DUTY TO DETERMINE
OBLIGATION DE VÉRIFICATION
9. Each of the following entities must determine on a continuing basis whether it is in possession or control of property owned
or controlled by or on behalf of a designated person:
(a) authorized foreign banks, as defined in section 2 of the
Bank Act, in respect of their business in Canada or banks to
which that Act applies;
(b) cooperative credit societies, savings and credit unions and
caisses populaires regulated by a provincial Act and associations regulated by the Cooperative Credit Associations Act;
(c) foreign companies, as defined in subsection 2(1) of the Insurance Companies Act, in respect of their insurance business
in Canada;
(d) companies, provincial companies and societies, as those
terms are defined in subsection 2(1) of the Insurance Companies Act;
(e) fraternal benefit societies regulated by a provincial Act in
respect of their insurance activities and insurance companies
and other entities engaged in the business of insuring risks that
are regulated by a provincial Act;
(f) companies to which the Trust and Loan Companies Act
applies;
(g) trust companies regulated by a provincial Act;
(h) loan companies regulated by a provincial Act;
(i) entities that engage in any activity described in paragraph 5(h) of the Proceeds of Crime (Money Laundering) and
Terrorist Financing Act, if the activity involves the opening of
an account for a client; and
(j) entities authorized under provincial legislation to engage in
the business of dealing in securities, or to provide portfolio
management or investment counselling services.
9. Il incombe aux entités ci-après de vérifier de façon continue
l’existence de biens qui sont en leur possession ou sous leur
contrôle et qui appartiennent à toute personne désignée ou sont
contrôlées par elle ou en son nom :
a) les banques régies par la Loi sur les banques et les banques
étrangères autorisées, au sens de l’article 2 de cette loi, dans le
cadre des activités que ces dernières exercent au Canada;
b) les coopératives de crédit, caisses d’épargne et de crédit et
caisses populaires régies par une loi provinciale et les associations régies par la Loi sur les associations coopératives de
crédit;
c) les sociétés étrangères au sens du paragraphe 2(1) de la Loi
sur les sociétés d’assurances, dans le cadre des activités
d’assurance qu’elles exercent au Canada;
d) les sociétés, les sociétés de secours et les sociétés provinciales au sens du paragraphe 2(1) de la Loi sur les sociétés
d’assurances;
e) les sociétés de secours mutuel régies par une loi provinciale,
dans le cadre de leurs activités d’assurance, et les sociétés
d’assurances et autres entités régies par une loi provinciale qui
exercent le commerce de l’assurance;
f) les sociétés régies par la Loi sur les sociétés de fiducie et de
prêt;
g) les sociétés de fiducie régies par une loi provinciale;
h) les sociétés de prêt régies par une loi provinciale;
i) les entités qui se livrent à une activité visée à l’alinéa 5h) de
la Loi sur le recyclage des produits de la criminalité et le financement des activités terroristes, si l’activité a trait à l’ouverture d’un compte pour un client;
j) les entités autorisées en vertu de la législation provinciale
à se livrer au commerce des valeurs mobilières ou à fournir
des services de gestion de portefeuille ou des conseils en
placement.
DISCLOSURE
COMMUNICATION
10. (1) Every person in Canada and every Canadian outside
Canada must disclose without delay to the Commissioner of the
Royal Canadian Mounted Police
(a) the existence of property in their possession or control that
they have reason to believe is owned or controlled, directly or
indirectly, by a designated person or by an entity owned or
controlled by a designated person; and
(b) information about a transaction or proposed transaction in
respect of property referred to in paragraph (a).
10. (1) Toute personne au Canada et tout Canadien à l’étranger
est tenu de communiquer sans délai au commissaire de la Gendarmerie royale du Canada :
a) l’existence des biens qui sont en sa possession ou sous son
contrôle et qu’il soupçonne d’être la propriété ou d’être sous le
contrôle, directement ou indirectement, de toute personne désignée ou de toute entité appartenant à celle-ci ou étant contrôlée
par elle;
b) tout renseignement portant sur une opération, réelle ou projetée, mettant en cause des biens visés à l’alinéa a).
(2) Nul ne contrevient au paragraphe (1) parce qu’il a fait une
communication de bonne foi au titre de ce paragraphe.
(2) No person contravenes subsection (1) by disclosing in good
faith under that subsection.
APPLICATION TO NO LONGER
BE A DESIGNATED PERSON
DEMANDE DE RADIATION
11. (1) A designated person may apply to the Minister in writing to have their name removed from Schedule 1.
(2) On receipt of an application, the Minister must decide
whether there are reasonable grounds to recommend to the Governor in Council that the applicant’s name be removed from the
schedule.
11. (1) Toute personne désignée peut demander par écrit au
ministre de radier son nom de la liste établie à l’annexe 1.
(2) Sur réception de la demande, le ministre décide s’il a des
motifs raisonnables de recommander la radiation au gouverneur
en conseil.
1451
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-165
(3) The Minister must make a decision on the application
within 90 days after the day on which the application is received.
(4) The Minister must give notice without delay to the applicant of the decision taken.
(5) If there has been a material change in circumstances since
the last petition was submitted, a person may submit another application under subsection (1).
(3) Il rend sa décision dans les quatre-vingt-dix jours suivant la
réception de la demande.
(4) Il donne sans délai au demandeur un avis de sa décision.
APPLICATION FOR A CERTIFICATE
DEMANDE D’ATTESTATION
12. (1) A person claiming not to be a designated person may
apply to the Minister for a certificate stating that they are not the
person who has been designated under section 2.
(2) If it is established that the person is not a designated person,
the Minister must issue a certificate to the applicant within
30 days after the day on which the application is received.
12. (1) Toute personne qui affirme ne pas être une personne désignée peut demander au ministre de lui délivrer une attestation
portant qu’elle n’est pas la personne qui a été désignée en application de l’article 2.
(2) S’il est établi que le demandeur n’est pas une personne désignée, le ministre lui délivre l’attestation dans les trente jours
suivant la réception de la demande.
(5) Si la situation du demandeur a évolué de manière importante depuis la présentation de sa dernière demande, il peut en
présenter une nouvelle.
EXCLUSIONS
EXCLUSIONS
13. Section 3 does not apply in respect of
(a) any dealing with the Islamic Republic of Iran Shipping
Lines (IRISL) or an entity owned or controlled by it, or operating on its behalf, that has as its purpose the shipment of agricultural commodities from Canada to Iran, provided that the
commodities are shipped in bulk carriers that carry only agricultural commodities;
(b) loan repayments to any person in Canada, or any Canadian
abroad, in respect of loans entered into before the coming into
force of these Regulations, enforcement of security in respect
of those loans, or payments by guarantors guaranteeing those
loans;
(c) pension payments to any person in Canada or any Canadian
abroad;
(d) any transaction in respect of the accounts at a Canadian financial institution that are used for the regular business of the
Embassy of Iran or its consular missions in Canada;
(e) any transaction in respect of the accounts at an Iranian financial institution that are used for the regular business of the
Embassy of Canada or its consular missions in Iran;
(f) any transaction to international organizations with diplomatic status, United Nations agencies, the International Red
Cross and Red Crescent Movement, or Canadian nongovernmental organizations that have entered into a grant or
contribution agreement with the Department of Foreign Affairs
and International Trade and the Canadian International Development Agency, for the purpose of pursuing humanitarian
relief work in Iran; and
(g) any transactions necessary for a Canadian to transfer any
existing accounts, funds or investments of a Canadian held
with a designated person to a non-designated person.
14. The prohibitions in sections 4 to 8 do not apply with respect
to an activity that has as its purpose the safeguarding of human
life, disaster relief or the providing of food or medicine.
13. L’article 3 ne s’applique pas à l’égard de ce qui suit :
a) toute opération effectuée avec la compagnie de navigation
Islamic Republic of Iran Shipping Lines ou avec une entité appartenant à celle-ci, contrôlée par elle ou exploitée pour son
compte, qui a pour but le transport de produits agricoles du Canada vers l’Iran, pourvu que les produits soient transportés par
navire de vrac transportant uniquement des produits agricoles;
b) le remboursement à toute personne au Canada ou à tout Canadien à l’étranger d’emprunts contractés avant l’entrée en vigueur du présent règlement, la réalisation des sûreté relatives à
de tels emprunts ou les paiements effectués par leurs garants;
c) les versements de pensions à toute personne au Canada ou à
tout Canadien à l’étranger;
d) toute transaction relative aux comptes à une institution
financière canadienne utilisés pour les affaires courantes de
l’ambassade d’Iran ou de ses missions consulaires au Canada;
e) toute transaction relative aux comptes à une institution financière iranienne utilisés pour les affaires courantes de l’ambassade du Canada ou de ses missions consulaires en Iran;
f) toute transaction relative aux organisations internationales
ayant un statut diplomatique, aux institutions des Nations
Unies, au Mouvement international de la Croix-Rouge et du
Croissant-Rouge, ou aux organisations non gouvernementales
canadiennes qui ont conclu un accord de subvention ou de
contribution avec le ministère des Affaires étrangères et du
Commerce international et l’Agence canadienne de développement international, en vue d’effectuer des travaux de secours
humanitaire en Iran;
g) toute transaction nécessaire pour qu’un Canadien transfère
d’une personne désignée à une personne non désignée les
comptes, fonds ou investissements existants de Canadiens.
14. Aucune des interdictions visées aux articles 4 à 8 ne s’applique à une activité qui a pour but la protection de la vie humaine, la fourniture de secours aux sinistrés ou la fourniture
d’aliments et de médicaments.
APPLICATION BEFORE PUBLICATION
ANTÉRIORITÉ DE LA PRISE D’EFFET
15. For the purpose of paragraph 11(2)(a) of the Statutory Instruments Act, these Regulations apply before they are published
in the Canada Gazette.
15. Pour l’application de l’alinéa 11(2)a) de la Loi sur les textes réglementaires, le présent règlement prend effet avant sa publication dans la Gazette du Canada.
1452
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-165
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
16. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
16. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
SCHEDULE 1
(Section 2)
ANNEXE 1
(article 2)
PERSONS
PERSONNES
PART 1
PARTIE 1
ENTITIES
ENTITÉS
1. Aban Commercial and Industrial Group
2. Advanced Manufacturing Research Centre
3. Aerospace Industries Organization (AIO)
4. Aerospace Research Institute
5. Agriculture Engineering Research Institute in the Ministry of
Jahad
6. Ahran Tejarat Co.
7. Ahwaz Electric Power Generation
8. Akbarieh Co.
9. Alp Company (PJS)
10. AMA Industrial Company
11. Ana Trading Company
12. Armed Forces Geographical Organization
13. ASALIB Co.
14. Asia Marine Network Pte. Ltd.
15. Asia Pearlite Casting Industries Co.
16. Baharan Factory Group
17. Bahrain Paint and Resin MFG Co. Ltd.
18. Bakhtaran Refinery
19. Bam Food Industry Development Co.
20. Bandar Abbas Refining Co.
21. Bank Mellat
22. Bank Melli
23. Bank Saderat
24. Bashir Industrial Complex
25. Bina Corrosion Consultants
26. Boweir Sanaat
27. Building and Housing Research Center (BHRC)
28. Burgman-Pars
29. Butane Company
30. Carbide Die Manufacturing
31. Caspian Industrial Research Laboratory
32. Cement Investment and Development Company
33. Charkheshgar
34. Chemical Equipment Ind. Inc.
1. Aban Commercial and Industrial Group
2. Advanced Manufacturing Research Center
3. Organisation iranienne des industries aérospatiales
4. Institut de recherche aérospatiale
5. Agriculture Engineering Research Institute in the Ministry of
Jahad
6. Ahran Tejarat Co.
7. Ahwaz Electric Power Generation
8. Akbarieh Co.
9. Alp Company (PJS)
10. AMA Industrial Company
11. Ana Trading Company
12. Organisation géographique des forces armées
13. ASALIB Co.
14. Asia Marine Network Pte. Ltd.
15. Asia Pearlite Casting Industries Co.
16. Baharan Factory Group
17. Bahrain Paint and Resin MFG Co. Ltd.
18. Bakhtaran Refinery
19. Bam Food Industry Development Co.
20. Bandar Abbas Refining Co.
21. Bank Mellat
22. Bank Melli
23. Bank Saderat
24. Bashir Industrial Complex
25. Bina Corrosion Consultants
26. Boweir Sanaat
27. Building and Housing Research Center (BHRC)
28. Burgman-Pars
29. Butane Company
30. Carbide Die Manufacturing
31. Caspian Industrial Research Laboratory
32. Cement Investment and Development Company
33. Charkheshgar
34. Chemical Equipment Ind. Inc.
1453
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-165
SCHEDULE 1 — Continued
(Section 2)
ANNEXE 1 (suite)
(article 2)
PERSONS — Continued
PERSONNES (suite)
PART 1 — Continued
PARTIE 1 (suite)
ENTITIES — Continued
ENTITÉS (suite)
35. Chemical Industries Group
36. Chemical Research and Development Company (CRDC)
37. CISCO Shipping Co. Ltd.
38. Daghigh Farayand Control Company
39. Daghigh Rizan Paya Hadid
40. Danesh Azmoon Teb Company
41. Davar Moharek Co.
42. Defence Industries Organization Training and Research
Institute
43. Delijan Tube Rolling Company
44. DEMCO, Designing Engineering & Manufacturing Co.
45. Design Engineering Centre
46. Designing, Engineering & Manufacturing Development of
Iran Khodro Co. (DEMICO) Heavy Metal Industries (HMI)
47. Djahantab Chemical Company
48. Ecxir Trading Company (ETC)
49. Electric Power Research Centre
50. Esfahan Chemical Industries
51. Esfahan Steel
52. Ettehad Aluminat Industrial Production Co.
53. Everend Asia Co. Machines & Indus. Services
54. Exir Pharmaceutical Co.
55. Export Development Bank of Iran
56. Fam Gostar Mahan Co.
57. Fan Pardazan
58. Faranir
59. Faranooran Research and Engineering Co.
60. Farasakht Industries
61. Farayaz Company
62. Farj Marine Industries
63. Fars Cement Co.
64. Fartash Sanat Pars Co.
65. Felezkar Heat Treating Co.
66. Ghavifekr Technical and Industrial Group
67. GIEC
68. Hara Institute
69. Harris Co. (Iran)
70. Helal Company
71. Hormozgan Regional Electricity Co.
72. Imaco Ltd.
35. Chemical Industries Group
36. Chemical Research and Development Company (CRDC)
37. CISCO Shipping Co. Ltd.
38. Daghigh Farayand Control Company
39. Daghigh Rizan Paya Hadid
40. Danesh Azmoon Teb Company
41. Davar Moharek Co.
42. Institut de recherche et de formation de l’organisation des
industries de la défense
43. Delijan Tube Rolling Company
44. DEMCO, Designing Engineering & Manufacturing Co.
45. Design Engineering Centre
46. Designing, Engineering & Manufacturing Development of
Iran Khodro Co. (DEMICO) Heavy Metal Industries (HMI)
47. Djahantab Chemical Company
48. Ecxir Trading Company (ETC)
49. Electric Power Research Centre
50. Esfahan Chemical Industries
51. Esfahan Steel Co.
52. Ettehad Aluminat Industrial Production Co.
53. Everend Asia Co. Machines & Indus. Services
54. Exir Pharmaceutical Co.
55. Export Development Bank of Iran
56. Fam Gostar Mahan Co.
57. Fan Pardazan
58. Faranir
59. Faranooran Research and Engineering Co.
60. Farasakht Industries
61. Farayaz Company
62. Farj Marine Industries
63. Fars Cement Co.
64. Fartash Sanat Pars Co.
65. Felezkar Heat Treating Co.
66. Ghavifekr Technical and Industrial Group
67. GIEC
68. Institut Hara
69. Harris Co. (Iran)
70. Helal Company
71. Hormozgan Regional Electricity Co.
72. Imaco Ltd.
1454
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-165
SCHEDULE 1 — Continued
(Section 2)
ANNEXE 1 (suite)
(article 2)
PERSONS — Continued
PERSONNES (suite)
PART 1 — Continued
PARTIE 1 (suite)
ENTITIES — Continued
ENTITÉS (suite)
73. Iman Hossein University
74. Industrial Machine Tools Fab. Mort Kort Machine Co.
75. Industrial SCG Limited
76. Institute of Applied Physics
77. Iran Aircraft Industries (IACI)
78. Iran Aircraft Manufacturing Industries
(IAMI/IAMCO/HESA/HASA)
79. Iran Central Oil Fields Co.
80. Iran Chemical Industries
81. Iran Communications Industries (ICI)
82. Iran Electronics Industries (IEI)
83. Iran Felez Co.
84. Iran Galvano Technic Co. Ltd.
85. Iran Khodro Company
86. Iran Mineral Production and Supply Co.
87. Iran National Nanotechnology Council
88. Iran o Misr Shipping Company, Tehran Office
89. Iran Pan Am Co. Ltd.
90. Iran Pharmaceutical Development and Investment Company
(IPDIC)
91. Iran Powder Metallurgy Complex
92. Iran Sanitary & Industrial Valves (ISIV) Co.
93. Iran Tablo Co.
94. Iran Tohid Co.
95. Iran Tractor Manufacturing Company
96. Iran Transfo Company
97. Iran Uranium Enrichment Company
98. Iran Zahion Company
99. Iranian Army
100. Iranian Blood Research and Fractionation Co.
101. Iranian Committee for the Reconstruction of Lebanon
102. Iranian Gas Engineering and Development Co.
103. Iranian Helicopter Company
104. Iranian Navy
105. Iranian Panam Interscience Systems Co. Limited
106. Iranian Research Organization for Science and Technology
(IROST)
107. Iranian Space Agency
108. Iranian Veterinary Org.
73. Université Iman Hossein
74. Industrial Machine Tools Fab. Mort Kort Machine Co.
75. Industrial SCG Limited
76. Institut de physique appliquée
77. Iran Aircraft Industries (IACI)
78. Iran Aircraft Manufacturing Industries
(IAMI/IAMCO/HESA/HASA)
79. Iran Central Oil Fields Co.
80. Iran Chemical Industries
81. Iran Communications Industries (ICI)
82. Iran Electronics Industries (IEI)
83. Iran Felez Co.
84. Iran Galvano Technic Co. Ltd.
85. Iran Khodro Company
86. Iran Mineral Production and Supply Co.
87. Iran National Nanotechnology Council
88. Iran o Misr Shipping Company, bureau de Téhéran
89. Iran Pan Am Co. Ltd.
90. Iran Pharmaceutical Development and Investment Company
(IPDIC)
91. Iran Powder Metallurgy Complex
92. Iran Sanitary & Industrial Valves (ISIV) Co.
93. Iran Tablo Co.
94. Iran Tohid Co.
95. Iran Tractor Manufacturing Company
96. Iran Transfo Company
97. Iran Uranium Enrichment Company
98. Iran Zahion Company
99. Armée iranienne
100. Iranian Blood Research and Fractionation Co.
101. Iranian Committee for the Reconstruction of Lebanon
102. Iranian Gas Engineering and Development Co.
103. Iranian Helicopter Company
104. Force navale iranienne
105. Iranian Panam Interscience Systems Co. Limited
106. Iranian Research Organization for Science and Technology
(IROST)
107. Agence spaciale iranienne
108. Iranian Veterinary Org.
1455
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-165
SCHEDULE 1 — Continued
(Section 2)
ANNEXE 1 (suite)
(article 2)
PERSONS — Continued
PERSONNES (suite)
PART 1 — Continued
PARTIE 1 (suite)
ENTITIES — Continued
ENTITÉS (suite)
109. IRGC Air Force (and IRGC Air Force Missile Command)
110. IRGC Logistics and Procurement
111. IRGC Missile Command
112. IRGC Navy
113. IRGC Qods Force
114. Islamic Republic of Iran Shipping Lines (IRISL)
115. IRISL Marine Services & Engineering Company
116. IRISL Multimodal Transport Co.
117. Isfahan Cement Co
118. Isfahan Optics Industry (EOI) (IOI)
119. Islamic Republic of Iran Air Force
120. Islamic Republic of Iran Broadcasting
121. Iston Manufacturing
122. Jahad Engineering Services Co.
123. Jahan Kimia Company
124. Jam Ara Co.
125. Jam Petrochemical
126. Javedan Mehr Toos
127. Kala Naft
128. Kamal Sanat Co.
129. Kanavaran Mining And Industrial Co
130. Kar-o-andisheh Engineers Corp.
131. Karoon Joint Venture Company
132. Karoon Petrochemical Co.
133. Kaveh Cutting Tools Company
134. Kavian Baris
135. Kavoush Joush Iran Co
136. Kayson Co.
137. Kermanshah Oil Refinery
138. Khatem-ol Anbiya Construction Organisation
139. Khazar Sea Shipping Lines
140. Khishavand Tasisat Co.
141. Khodrowsazan Iran Co.
142. Khorasan Science & Technology Park (KSTP)
143. Khouzestan Steel Co.
144. KIMIA RAZI CO. PJS
145. Kimia Terasheh Co.
1456
109. Forces aérienne du CGRI (et Centre de contrôle des missiles
des forces aériennes du CGR)
110. Approvisionnement et soutien logistique du CGRI
111. Centre de contrôle des missiles du CGRI
112. Force Navale du CGRI
113. Force Qods du CGRI
114. Islamic Republic of Iran Shipping Lines (IRISL)
115. IRISL Marine Services & Engineering Company
116. IRISL Multimodal Transport Co.
117. Isfahan Cement Co.
118. Isfahan Optics Industry (EOI) (IOI)
119. Force aériennes de la République islamique d’Iran
120. Radio-Télévision de la République islamique d’Iran
121. Iston Manufacturing
122. Jahad Engineering Services Co.
123. Jahan Kimia Company
124. Jam Ara Co.
125. Jam Petrochemical
126. Javedan Mehr Toos
127. Kala Naft
128. Kamal Sanat Co.
129. Kanavaran Mining And Industrial Co.
130. Kar-o-andisheh Engineers Corp.
131. Karoon Joint Venture Company
132. Karoon Petrochemical Co.
133. Kaveh Cutting Tools Company
134. Kavian Baris
135. Kavoush Joush Iran Co.
136. Kayson Co.
137. Kermanshah Oil Refinery
138. Société de contruction Khatem-ol Anbiya
139. Khazar Sea Shipping Lines
140. Khishavand Tasisat Co.
141. Khodrowsazan Iran Co.
142. Khorasan Science & Technology Park (KSTP)
143. Khouzestan Steel Co.
144. KIMIA RAZI CO. PJS
145. Kimia Terasheh Co.
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-165
SCHEDULE 1 — Continued
(Section 2)
ANNEXE 1 (suite)
(article 2)
PERSONS — Continued
PERSONNES (suite)
PART 1 — Continued
PARTIE 1 (suite)
ENTITIES — Continued
ENTITÉS (suite)
146. Kooshkan Transformers
147. Khosh Paint and Resin Manufacturing Co.
148. Labopharm Co. Ltd.
149. M/S Iran Electromotor
150. Machine Sazi Arak (MSA)
151. Mahestan Import and Export
152. Malek Ashtar University
153. Mapna Co.
154. Marestan
155. Marestan Co. Ltd.
156. Marine Industries Organization (MIO)
157. Matin Foulad Sepahan Company
158. Matin Print Factory
159. Mavadkaran Jahed Noavar Co.
160. Mechanic Industries Group
161. Medical Products Distribution Co.
162. Medical Science Technology of Tehran
163. Megamotor Company
164. Mehr Engineering and Industrial Group
165. Mehrabad Industrial Co. (MIC)
166. Mehrasa-Sanat
167. Meisami Research and Development Complex
168. Meysami Research Centre
169. Mineral Export Company
170. Ministry of Defence Armed Forces Logistics (MODAFL)
171. Ministry of Defence Logistics Export
172. Missile Industries Group
173. Mizan Machine Manufacturing Group
174. Mouteh Gold Plant
175. N.A.B. Export Co.
176. Nafis Fanavaran Industrial Company
177. Naserin Vahid
178. National Iranian Copper Ind. Company
179. Naval Defence Missile Industry Group
180. Noavar Hava
181. Noavin Ltd.
182. Nouavar Shad Co Ltd
183. Novar Company
184. Nuclear Fuel Production and Procurement Company
146. Kooshkan Transformers
147. Khosh Paint and Resin Manufacturing Co.
148. Labopharm Co. Ltd.
149. M/S Iran Electromotor
150. Machine Sazi Arak (MSA)
151. Mahestan Import and Export
152. Université Malek Ashtar
153. Mapna Co.
154. Marestan
155. Marestan Co. Ltd.
156. Marine Industries Organization (MIO)
157. Matin Foulad Sepahan Company
158. Matin Print Factory
159. Mavadkaran Jahed Noavar Co.
160. Mechanic Industries Group
161. Medical Products Distribution Co.
162. Medical Science Technology of Tehran
163. Megamotor Company
164. Mehr Engineering and Industrial Group
165. Mehrabad Industrial Co. (MIC)
166. Mehrasa-Sanat
167. Meisami Research and Development Complex
168. Meysami Research Centre
169. Mineral Export Company
170. Ministry of Defence Armed Forces Logistics (MODAFL)
171. Ministry of Defence Logistics Export
172. Missile Industries Group
173. Mizan Machine Manufacturing Group
174. Mouteh Gold Plant
175. N.A.B. Export Co.
176. Nafis Fanavaran Industrial Company
177. Naserin Vahid
178. National Iranian Copper Ind. Company
179. Naval Defence Missile Industry Group
180. Noavar Hava
181. Noavin Ltd.
182. Nouavar Shad Co. Ltd
183. Novar Company
184. Nuclear Fuel Production and Procurement Company
1457
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-165
SCHEDULE 1 — Continued
(Section 2)
ANNEXE 1 (suite)
(article 2)
PERSONS — Continued
PERSONNES (suite)
PART 1 — Continued
PARTIE 1 (suite)
ENTITIES — Continued
ENTITÉS (suite)
185. Nuclear Industry Waste Management Company of Iran
186. Oil Industries Engineering and Construction
187. Oil Turbocompressor Engineering Co. (OTEC)
188. Omid Sanat Company
189. Otamach Ltd, Mantaghe Azad Ghabahar, Objective
Technology and Machinery
190. Pak Shoo Chemical and Manufacturing Company
191. Palayesh Niroo
192. Parashnoor Photonics Co. (a.k.a. Parashnoor Laser &
Electro-Optic Co.)
193. Pardis Engineering Group
194. Pars Khodro Ltd.
195. Pars MCS
196. Pars Pardad Company
197. Pars Switch Co.
198. Pars Tablo
199. Parsian Gas Field Maintenance Office
200. Passive Defence Organization
201. Pasteur Institute of Iran
202. Patent Co. Ltd.
203. Perse Sanco Ltd.
204. Peymab Company
205. Physics Research Center (PHRC)
206. Piston Manufacturing Company
207. Pouya Aflak Sepher
208. Poyeshar Ltd.
209. Proton Co.
210. Puladgaran Babol Khojasteh Alley
211. RAFIZCO
212. Rasa V. Asia
213. Razi Vaccine and Serum Research Institute in the Ministry
of Jahad
214. Research and Development Group
215. Rey Power Generation Management Co.
216. Rolling Mill and Steel Production Co.
217. Rose Polymer Co.
218. SABA Battery Mfg. Co.
219. SABA Machinery Supplying Co.
220. Saba Niroo
221. Saba Power and Electricity Industries
1458
185. Nuclear Industry Waste Management Company of Iran
186. Oil Industries Engineering and Construction
187. Oil Turbocompressor Engineering Co. (OTEC)
188. Omid Sanat Company
189. Otamach Ltd, Mantaghe Azad Ghabahar, Objective
Technology and Machinery
190. Pak Shoo Chemical and Manufacturing Company
191. Palayesh Niroo
192. Parashnoor Photonics Co. (aussi appelée Parashnoor Laser &
Electro-Optic Co.)
193. Pardis Engineering Group
194. Pars Khodro Ltd.
195. Pars MCS
196. Pars Pardad Company
197. Pars Switch Co.
198. Pars Tablo
199. Champ de gaz Parsian, bureau d’entretien
200. Organisation de défense passive
201. Institut Pasteur d’Iran
202. Patent Co. Ltd.
203. Perse Sanco Ltd.
204. Peymab Company
205. Centre de recherche en physique (PHRC)
206. Piston Manufacturing Company
207. Pouya Aflak Sepher
208. Poyeshar Ltd.
209. Proton Co.
210. Puladgaran Babol Khojasteh Alley
211. RAFIZCO
212. Rasa V. Asia
213. Institut de recherche Razi sur les vaccins et les sérums,
ministère de Jahad
214. Research and Development Group
215. Rey Power Generation Management Co.
216. Rolling Mill and Steel Production Co.
217. Rose Polymer Co.
218. SABA Battery Mfg. Co.
219. SABA Machinery Supplying Co.
220. Saba Niroo
221. Saba Power and Electricity Industries
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-165
SCHEDULE 1 — Continued
(Section 2)
ANNEXE 1 (suite)
(article 2)
PERSONS — Continued
PERSONNES (suite)
PART 1 — Continued
PARTIE 1 (suite)
ENTITIES — Continued
ENTITÉS (suite)
222. Sabine Sard Khazar Co.
223. Sadid Pipe & Profile Co.
224. Saipa Wheel Manufacturing Co.
225. Samen Sanam
226. SANAM Electronics Co. (Shahid Shahabady Industrial
Complex)
227. Sanka CNG Cylinders Factory
228. Savings Investment of Behshahr Industries Development
229. Scientific Medical Technology LLC
230. Sepidaj Co. Ltd.
231. Shafa-e-Sari Company
232. Shahfa Antibiotic Producing Co.
233. Shahid Beheshti University, Department of Engineering
234. Shahid Modarres Pharmaceutical Industries Co. (SMPI)
235. Shahid Sattari Air Force University
236. Shayan Company
237. Shayeganrahavard Co.
238. Sherkat Emha Pars Ltd.
239. Sherkate Sazandeye Makahazene Taht Pheshare Kawosh
240. Shian Co.
241. Shiller Novin
242. Shiroudi Industries
243. Shiveh Tolid Company Ltd.
244. Simin Godaz Khavar
245. Sino Darou Lab
246. Society Farayaz Chemical Research and Development
Company
247. Sohban Pharmaceutical Co.
248. Soroush Sarzamin Asatir SSA, Tehran Office
249. South Industrial Power
250. State Purchasing Organization
251. Tabriz Petrochemical Company
252. Tabriz Tolid Mill Lang (T.M.T.) Co.
253. Tajhiz Gama Co.
254. Tajhiz Novin Tous
255. Talah Sanat
256. Tammam Engineering Services, Tehran Office
257. Tara Zob Manufacturing Co.
258. Tavator Sepahan
259. Technical & Engineering Nikan Group (TENG)
222. Sabine Sard Khazar Co.
223. Sadid Pipe & Profile Co.
224. Saipa Wheel Manufacturing Co.
225. Samen Sanam
226. SANAM Electronics Co. (Shahid Shahabady Industrial
Complex)
227. Sanka CNG Cylinders Factory
228. Savings Investment of Behshahr Industries Development
229. Scientific Medical Technology LLC
230. Sepidaj Co. Ltd.
231. Shafa-e-Sari Company
232. Shahfa Antibiotic Producing Co.
233. Université Shahid Beheshti, faculté de génie
234. Shahid Modarres Pharmaceutical Industries Co. (SMPI)
235. Université Shahid Sattari des forces aériennes
236. Shayan Company
237. Shayeganrahavard Co.
238. Sherkat Emha Pars Ltd.
239. Sherkate Sazandeye Makahazene Taht Pheshare Kawosh
240. Shian Co.
241. Shiller Novin
242. Shiroudi Industries
243. Shiveh Tolid Company Ltd.
244. Simin Godaz Khavar
245. Sino Darou Lab
246. Society Farayaz Chemical Research and Development
Company
247. Sohban Pharmaceutical Co.
248. Soroush Sarzamin Asatir SSA, Bureau de Téhéran
249. South Industrial Power
250. State Purchasing Organization
251. Tabriz Petrochemical Company
252. Tabriz Tolid Mill Lang (T.M.T.) Co.
253. Tajhiz Gama Co.
254. Tajhiz Novin Tous
255. Talah Sanat
256. Tammam Engineering Services, Bureau de Téhéran
257. Tara Zob Manufacturing Co.
258. Tavator Sepahan
259. Technical & Engineering Nikan Group (TENG)
1459
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
SCHEDULE 1 — Continued
(Section 2)
ANNEXE 1 (suite)
(article 2)
PERSONS — Continued
PERSONNES (suite)
PART 1 — Continued
PARTIE 1 (suite)
ENTITIES — Continued
ENTITÉS (suite)
260. Tehran Padena Co.
261. Tehran SEI
262. Tehran University of Medical Sciences
263. Temad Co. Active Pharm. Ingredients
264. Teta Company
265. Three Star Services Co. (T.S.S. Co.)
266. TSI Co.
267. TSS Co.
268. Tunnel Boresh Machine
269. Turbine Blade Engineering and Manufacturing Co.
(PARTO)
270. Turbine Engine Manufacturing Industries (TEM)
271. Turbo Compressor Manufacturer (JSC) Head Office
272. Urum Pooya Control Co.
273. Valfajr 8th Shipping Line Co. SSK
274. Vehicle and Equipment Industries Group (VEIG)
275. West Chemical Researching Co.
276. Yazd Science & Technology Park
277. Zanjan Cement Co.
278. Zolal Iran Co.
279. ZOUCHAN MfG. Co.
260. Tehran Padena Co.
261. Tehran SEI
262. Université des sciences médicales de Téhéran
263. Temad Co. Active Pharm. Ingredients
264. Teta Company
265. Three Star Services Co. (T.S.S. Co.)
266. TSI Co.
267. TSS Co.
268. Tunnel Boresh Machine
269. Turbine Blade Engineering and Manufacturing Co.
(PARTO)
270. Turbine Engine Manufacturing Industries (TEM)
271. Turbo Compressor Manufacturer (JSC), Siège social
272. Urum Pooya Control Co.
273. Valfajr 8th Shipping Line Co. SSK
274. Vehicle and Equipment Industries Group (VEIG)
275. West Chemical Researching Co.
276. Yazd Science & Technology Park
277. Zanjan Cement Co.
278. Zolal Iran Co.
279. ZOUCHAN MfG Co.
PART 2
PARTIE 2
INDIVIDUALS
PARTICULIERS
1. Abdolreza Abedzadeh
2. Al Akbar Salehi
3. Ali Akbarpour Jamshidian
4. Ali Fazli
5. Ali Saeedi Shahroudi
6. Amir Ali Hajizadeh
7. Bahman Reyhani
8. Behrouz Esbati
9. Farhoud Masoumian
10. Gholam Reza Jalali Farahani
11. Gholamhossein Ramezani
12. H. Afariden
13. Heydar Moslehi
14. Hossein Firuzabadi
1460
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-165
1. Abdolreza Abedzadeh
2. Al Akbar Salehi
3. Ali Akbarpour Jamshidian
4. Ali Fazli
5. Ali Saeedi Shahroudi
6. Amir Ali Hajizadeh
7. Bahman Reyhani
8. Behrouz Esbati
9. Farhoud Masoumian
10. Gholam Reza Jalali Farahani
11. Gholamhossein Ramezani
12. H. Afariden
13. Heydar Moslehi
14. Hossein Firuzabadi
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-165
SCHEDULE 1 — Continued
(Section 2)
ANNEXE 1 (suite)
(article 2)
PERSONS — Continued
PERSONNES (suite)
PART 2 — Continued
PARTIE 2 (suite)
INDIVIDUALS — Continued
PARTICULIERS (suite)
15. Hossein Ghadyani
16. Hossein Hamadani
17. Hossein Nejat
18. Hossein Taeb
19. Javad Darvish-Vand
20. Javedan Mehr Toos
21. Kamran Daneshju
22. M. Shahriari
23. Mahmood Jannatian
24. Majid Fathinezhad
25. Manouchehr Foruzandeh
26. Mehdi Sa’adati
27. Mohammad Ali Jafari
28. Mohammad Baqer Zolqadr
29. Mohammad Hossein Saffar Harandi
30. Mohammad Pakpour
31. Mohammad Shafi’i Rudsari
32. Mohammad Yusef Shakeri
33. Mostafa Mohammad Najjar
34. Nima Alazdeh Tabari
35. Qassem Kargar
36. Qolam Reza Ahmadi
37. Rostam Qasemi
38. S.A.H. Feghhi
39. Said Esmail Khalilipour
40. Sekhavatmand Davudi
41. Seyyed Mahdi Farahi
42. Yadollah Javani
Item
1.
2.
3.
15. Hossein Ghadyani
16. Hossein Hamadani
17. Hossein Nejat
18. Hossein Taeb
19. Javad Darvish-Vand
20. Javedan Mehr Toos
21. Kamran Daneshju
22. M. Shahriari
23. Mahmood Jannatian
24. Majid Fathinezhad
25. Manouchehr Foruzandeh
26. Mehdi Sa’adati
27. Mohammad Ali Jafari
28. Mohammad Baqer Zolqadr
29. Mohammad Hossein Saffar Harandi
30. Mohammad Pakpour
31. Mohammad Shafi’i Rudsari
32. Mohammad Yusef Shakeri
33. Mostafa Mohammad Najjar
34. Nima Alazdeh Tabari
35. Qassem Kargar
36. Qolam Reza Ahmadi
37. Rostam Qasemi
38. S.A.H. Feghhi
39. Said Esmail Khalilipour
40. Sekhavatmand Davudi
41. Seyyed Mahdi Farahi
42. Yadollah Javani
Schedule 2
(Section 4)
ANNEXE 2
(article 4)
GOODS
MARCHANDISES
Column 1
Column 2
Goods
Description
Aerodynamic
particle size
measuring
equipment
Aerosol
generators
Any equipment designed to measure in real time
the aerodynamic particle size of aerosols in the
range of 0.1 to 50 micrometers
1.
Any equipment capable of producing aerosols of
radioactive, chemical or biological materials with
aerodynamic particle sizes in the range of 0.1 to
50 micrometres.
Bellows-sealed valves made of aluminium alloy or
stainless steel type 304 or 316 L, that are not
specified in the Export Control List.
2.
Aluminum or
stainless steel
alloy valves,
piping, tubing and
fittings
Article
3.
Colonne 1
Colonne 2
Marchandises
Description
Équipement de
mesure de particules
de diamètre
aérodynamique
Générateurs
d’aérosols
Tout équipement conçu pour mesurer en temps
réel la taille de particules d’aérosols de diamètre
aérodynamique entre 0,1 et 50 µm.
Vannes, tuyaux,
tuyauteries et
raccords en alliage
d’aluminium ou en
acier inoxydable
Tout équipement capable de produire des aérosols
de matières radioactives, chimiques ou
biologiques avec des particules de diamètre
aérodynamique entre 0,1 et 50 µm.
Vannes à obturateur à soufflets en alliage
d’aluminium ou en acier inoxydable de type 304
ou 316 L, et qui ne figurent pas sur la Liste des
marchandises et technologies d’exportation
contrôlée.
1461
2010-08-04
Item
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Column 1
Column 2
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-165
Colonne 2
Marchandises
Description
Produits en
aluminium et
produits en alliages
d’aluminium : tuyaux,
tuyauteries, raccords,
brides, pièces forgées,
pièces coulées et
autres produits non
finis sous n’importe
quelle forme, déchets
ou rejets
Lasers à argon ionisé
Aluminium et ses alliages qui ne figurent pas
sur la Liste des marchandises et technologies
d’exportation contrôlée et qui possèdent l’une ou
l’autre des caractéristiques suivantes :
a) résistance à la traction maximale égale ou
supérieure à 460 MPa à 293 K (20 °C);
b) résistance à la traction égale ou supérieure à
415 MPa à 298 L (25 °C).
Goods
Description
4.
Aluminium alloy
and its products:
piping, tubing,
fittings, flanges,
forging, castings
and other
unfinished
products in any
form, and any
waste or scrap
Aluminium and its alloys that are not specified in
the Export Control List and that
(a) are capable of an ultimate tensile strength
of 460 MPa or more at 293 K (20°C); or
(b) have a tensile strength of 415 MPa or more
at 298 K (25°C).
4.
5.
Argon ion lasers
Argon ion lasers that are not specified in the
Export Control List and have an average output
power equal to or greater than 5 W.
5.
6.
Autoclaves
(double-ended)
Double-ended or pass-through autoclaves with
internal volume greater than 1m3, bioseal,
interlocking doors, and/or warning lights or
audible alarms.
6.
Autoclaves (à
doubles portes)
7.
Automated
Systems that are usable in the systems specified in
take-off or landing entry 6-1.A.2 of the Guide and are capable of
systems
operating vehicles with a stall speed in excess of
30 knots.
Batch centrifuges Batch centrifuges with a rotor capacity of 25 L or
greater, usable with biological material.
7.
9.
Bellows-sealed
scroll compressors
and vacuum pumps
(1) The following vacuum pumps:
(a) turbomolecular pumps having a flow-rate
equal to or greater than 400 l/s;
(b) roots-type roughing pumps having a
volumetric aspiration flow-rate greater than
200 m³/hr;
(c) bellows-sealed, scroll, dry pumps; and
(d) bellows-sealed, scroll, dry compressor
pumps.
(2) Vacuum pumps that are not specified in the
Export Control List and that:
(a) are suitable for corrosive fluids; and
(b) have a maximum flow-rate greater than
5 m³/hr, measured under standard temperature
and pressure conditions of 273 K (0°C) and
101.3 kPa, respectively; and
(c) are pumps in which all surfaces that may
come into direct contact with fluids consist of
stainless steel, aluminium alloy or a
combination of the two.
9.
10.
Chlorine
Trifluoride
Clean rooms
Chromium and
nickel alloy and its
products: chemical
process equipment,
specially designed
parts for that
equipment,
forging, castings
and other
unfinished
products in any
form, and waste or
scrap made from
nickel and
chromium alloys
Chemical Abstracts Service registry number 779091-2
Class 1000 to 10000
Chemical process equipment including reaction
vessels, reactors or agitators, storage tanks,
containers or receivers, heat exchangers or
condensers, distillation, or absorption columns,
valves, pumps, piping, tubings, fittings, flanges,
plates, coils.
Chromium and nickel alloys made or lined
with more than 4% by weight of nickel and with
more than 13% by weight of chromium that are
not specified in the Export Control List.
10.
Systèmes automatisés Systèmes utilisables dans les systèmes figurant au
de décollage ou
paragraphe 6-1.A.2 du Guide et capables de faire
d’atterrissage
fonctionner des véhicules d’une vitesse de
décrochage dépassant 30 nœuds.
Centrifugeuses en
Centrifugeuses en lots avec rotor d’une capacité
lots
de 25 L ou plus, utilisables avec des matières
biologiques.
(1) Les pompes à vide ci-après :
Compresseurs à vis
avec vannes à
a) pompes turbomoléculaires ayant un débit
soufflets d’étanchéité
égal ou supérieur à 400 l/s;
et pompes à vide
b) pompe à prévidange de type Roots ayant un
débit d’aspiration volumétrique supérieur à
200 m³/h;
c) pompes à obturateur à soufflets, et à vis,
pompes sèches;
d) pompes à obturateur à soufflets, et à vis,
pompes sèches de compresseur.
(2) Les pompes à vide qui ne figurent pas sur
la Liste des marchandises et technologies
d’exportation contrôlée et qui possèdent les
caractéristiques suivantes :
a) utilisables avec des fluides corrosifs;
b) débit maximal supérieur à 5 m³/h, mesuré
dans des conditions de température et de
pression normalisées de 273 K (0 °C) et de
101,3 kPa;
c) toutes leurs surfaces qui pourraient entrer en
contact direct avec des fluides sont constituées
d’acier inoxydable, d’alliage d’aluminium ou
de toute combinaison de ceux-ci.
Trifluorure de chlor
Numéro du registre Chemical Abstracts Service
registry number 7790-91-2
Salles propres
Classes 1 000 à 10 000.
Équipement de procédé chimique qui
Alliages de chrome
comprend entre autres les cuves de réaction, les
et de nickel et leurs
produits : équipement réacteurs ou agitateurs, les réservoirs de stockage,
de procédé chimique, les contenants ou récipients, les échangeurs de
chaleur ou condenseurs, les colonnes de
pièces spécialement
distillation ou d’absorption, les robinets, les
conçues pour cet
pompes, les conduite, les tubes, les raccords, les
équipement, pièces
brides, les plaques et les serpentins.
forgées, pièces
coulées et autres
Alliages de chrome et de nickel contenant
produits non finis
plus de 4 % en poids de nickels ou contenant plus
sous n’importe quelle de 13 % en poids de chrome ou revêtus d’alliages
forme, déchets ou
ayant ces compositions et ne figurant pas sur la
rejets en alliages de
Liste des marchandises et technologies
chrome et de nickel
d’exportation contrôlée.
8.
11.
12.
1462
Article
Colonne 1
8.
11.
12.
Lasers à argon ionisé d’une puissance de sortie
moyenne égale ou supérieure à 5 W, qui ne
figurent pas sur la Liste des marchandises et
technologies d’exportation contrôlée.
Autoclave à doubles portes ou à portes
interdépendantes et à sas d’un volume interne
supérieur à 1 m3, joint d’étanchéité biologique,
portes interdépendantes à verrouillage, et/ou
voyant lumineux d’avertissement ou alarme
sonore.
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-165
Column 1
Column 2
Item
Goods
Description
13.
Contamination
monitors
14.
Any portable, transportable or handheld
equipment designed to detect the presence of
chemical warfare agents in real time, as listed in
the Annexes to the Chemical Weapons
Convention.
Cooling systems with capacities exceeding
350 kW.
Cooling systems
(freon or chilled
water) and heat
exchangers
Copper-beryllium Metal alloys, metal alloy powder and alloyed
alloy parts, plates, materials as follows:
sheets or rods
Copper–beryllium alloys, with
(a) thermal conductivity in excess of
100 W/m K at 25° C;
(b) tensile strength in excess of 400 MPa; or
(c) low cycle fatigue life of 10,000 cycles or
more at 125° C at a maximum stress of
100 MPa.
15.
16.
Cryogenic
ultramicrotome
and parts of it
17.
Cyclone separators Cyclone separator systems, including their parts,
software and technology, using a linear or circular
flow of gases or mixtures of gases that are capable
of sorting particulate matter with an average
diameter greater than or equal to 5 micrometres
and less than or equal to 600 micrometres.
Decanning and
Mechanical equipment designed or usable for
decladding
decanning or decladding spent nuclear reactor fuel
equipment
as part of a fuel processing process.
18.
19.
Drum drying
equipment
20.
Electrical power
generators
Eddy current test
instruments and
parts
21.
Cryogenic ultramicrotones capable of sectioning
materials to a thickness of 1 micrometre or less,
and replacement parts for them.
Any drum drying equipment capable of producing
dry particles of radioactive, chemical or biological
materials with aerodynamic particle sizes in the
range of 0.1 to 50 micrometres.
Electrical power generators having a maximum
generation rating greater than 1 MW.
Eddy current test instruments and replacement
parts for them capable of operating with a near
gap of less than or equal to 2.0 mm and whose
resolution is better than 1.5 micrometres (RMS) or
whose bandwidth is in excess of 100 Hz.
Colonne 1
Colonne 2
Article
Marchandises
Description
13.
Moniteurs de
contamination
14.
15.
16.
17.
18.
19.
20.
21.
22.
Electrical power
supply units and
transformers
High voltage direct current power supplies that are
not specified in the Export Control List and
(a) are capable of continuously producing
10 kV or more over a period of 8 hours, with
output power of 5 kW or more with or without
sweeping; and
(b) have current or voltage stability better than
0.1% over a period of 4 hours.
22.
23.
Electrolytic cells
for fluorine
products
Electrolytic cells that are not specified in the
Export Control List that
(a) are used for flourine production; and
(b) have an output capacity greater than 100 g
of fluorine per hour.
23.
24.
Fibrous or
filamentary
materials
The following fibrous or filamentary materials or
prepregs that are not specified in the Export
Control List:
24.
Tout équipement portatif, transportable ou
portable conçu pour détecter la présence d’agents
de guerre chimique en temps réel et figurant dans
les annexes de la Convention sur les armes
chimiques.
Systèmes de
Systèmes de refroidissement ayant des capacités
refroidissement (fréon dépassant 350 kW.
ou eau refroidie) et
échangeurs de chaleur
Pièces, tôles, feuilles Alliages métalliques, poudres d’alliages
ou barres en alliage
métalliques et matériaux d’alliage, soit :
cuivre-béryllium
alliages de cuivre-béryllium possédant l’une
ou l’autre des caractéristiques suivantes :
a) conductivité thermique supérieure à
100 W/m K à 25o C;
b) une résistance à la traction supérieure à
400 MPa;
c) une durée de vie en fatigue de 10 000 cycles
ou plus, à 125 °C sous une contrainte maximale
de 100 MPa.
Ultramicrotome
Ultramicrotomes cryogéniques capables de couper
cryogéniques et
des matériaux d’une épaisseur de 1 µm ou moins,
pièces de rechange
et pièces de rechange connexes.
connexes
Séparateurs cyclone Séparateurs cyclone, y compris les pièces, les
logiciels et la technologie s’y rapportant, utilisant
un écoulement linéaire ou circulaire de gaz ou un
mélange de gaz capables de trier les matières
particulaires avec un diamètre moyen égal ou
supérieur à 5 µm et inférieur ou égal à 600 µm.
Équipement de
Équipement mécanique conçu ou pouvant être
dégainage
utilisé pour retirer le combustible de réacteur
nucléaire irradié de la gaine, dans le cadre d’un
processus de traitement du combustible.
Équipement à séchage Tout équipement à séchage sur cylindres capable
sur cylindres
de produire des particules sèches de matières
radioactives, chimiques ou biologiques de
diamètre aérodynamique entre 0,1 et 50 µm.
Groupes électrogènes Groupes électrogènes dont la capacité de
production maximale est supérieure à 1 MW.
Instruments et pièces Instruments d’essais par courants de Foucault, et
de rechange pour
pièces de rechange connexes, pouvant fonctionner
essais de Foucault
avec le plus petit écart, inférieur ou égal à 2,0 mm,
dont la résolution est supérieure à 1,5 µm (RMS),
ou dont la largeur de bande est supérieure à
100 Hz.
Blocs d’alimentation Blocs d’alimentation de courant direct haute
électrique et
tension qui ne figurent pas dans la Liste des
transformateurs
marchandises et technologies d’exportation
contrôlée et qui possèdent les caractéristiques
suivantes :
a) production en continue de 10 kV ou plus,
pendant une période de 8 heures, avec une
puissance de sortie supérieure ou égale à
5 kW, avec ou sans balayage;
b) stabilité de l’intensité de courant ou de la
tension supérieure à 0,1 % pendant une période
de 4 heures.
Cellules
Cellules électrolytiques qui ne figurent pas sur la
électrolytiques pour
Liste des marchandises et technologies
la production de fluor d’exportation contrôlée et qui possèdent les
caractéristiques suivantes :
a) utilisables pour la production de fluor;
b) capacité de production supérieure à 100 g de
fluor par heure.
Matériaux fibreux ou Matériaux fibreux ou filamenteux ou
filamenteux
préimprégnés ci-après qui ne figurent pas sur la
Liste des marchandises et technologies
d’exportation contrôlée :
1463
2010-08-04
Item
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Column 1
Column 2
Goods
Description
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-165
Colonne 1
Article
(a) carbon or aramid fibrous or filamentary
materials having either
(i) a specific modulus exceeding 10 x
10^6 m, or
(ii) a specific tensile strength exceeding
17 x 10^4 m;
(b) glass fibrous or filamentary materials
having either
(i) a specific modulus exceeding 3.18 x
10^6 m, or
(ii) a specific tensile strength exceeding
76.2 x 10^3 m; and
(c) thermoset resin-impregnated continuous
yarns, rovings, tows and tapes with a width of
15 mm or less (prepregs), made for carbon or
glass fibrous or filamentary materials.
25.
Filament winding
(1) Filament winding machines and related
machines and
equipment that
related equipment
(a) have motions for positioning, wrapping and
winding fibres coordinated and programmed in
two or more axes;
(b) are specially designed to fabricate
composite structures of laminates from
“fibrous or filamentary materials; and
(c) are capable of winding cylindrical rotors of
diameter between 75 and 400 mm and lengths
of 300 mm or greater.
(2) Coordinating and programming controls
for filament winding machines specified in
subsection (1).
(3) Mandrels for filament winding machines
specified in subsection (1).
25.
26.
Flow-forming
machines
Flow-forming machines and/or spin-forming
machines capable of flow-forming functions and
mandrels, as follows:
(a) machines that have three or more rollers
and that can be equipped with numerical
control units or a computer control.
(b) rotor-forming mandrels designed to form
cylindrical rotors with an inside diameter
between 75 and 400 mm.
Frequency
(1) Frequency changers that
changers
(a) have multiphase frequency output;
(inverters) and
(b) are capable of providing power of 40W or
specially designed
greater;
software for them
(c) are capable of operating anywhere between
600 and 2000 Hz; and
(d) have frequency control less than 0.2%.
(2) Specially designed software for these
frequency changers.
26.
Gaskets and
O-rings
28.
27.
28.
1464
Seals and gaskets made of
(a) copolymers of vinylidene fluoride having
75% or more beta crystalline structure without
stretching;
(b) fluorinated polyimides containing 10% by
weight or more of combined fluorine;
(c) fluorinated phosphazene elastomers
containing 30% by weight or more of combined
fluorine;
(d) polychlorotrifluoroethylene (PCTFE);
(e) viton fluoro-elastomers; or
(f) polytetrafluoroethylene (PTFE).
27.
Marchandises
Colonne 2
Description
a) les matériaux fibreux ou filamenteux
carbonés ou à l’aramide possédant l’une ou
l’autre des caractéristiques suivantes :
(i) module spécifique supérieur à 10 x
10^6 m,
(ii) résistance spécifique à la traction
supérieure à 17 x 10^4 m;
b) les matériaux fibreux ou filamenteux à base
de verre possédant l’une ou l’autre des
caractéristiques suivantes :
(i) module spécifique supérieur à 3,18 x
10^6 m,
(ii) résistance spécifique à la traction
supérieure à 76,2 x 10^3 m;
c) torons, nappes, mèches ou bandes continue
imprégnés de résine thermodurcie, d’une
largeur égale ou inférieure à 15 mm (une fois
préimprégnés), fabriqués en matériaux fibreux
ou filamenteux à base de carbone ou de verre.
(1) Machines à enrouler les matériaux
Machines à enrouler
filamenteux et équipement connexe présentant les
les matériaux
filamenteux et
caractéristiques suivantes :
équipement connexe
a) permettre des mouvements servant à
positionner, envelopper et enrouler les
matériaux fibreux, coordonnés et programmés
sur deux ou plusieurs axes;
b) être spécialement conçus pour fabriquer des
structures laminées composites constituées de
matériaux fibreuses ou filamenteuses;
c) être capables d’enrouler des rotors
cylindriques dont le diamètre se situe entre 75
et 400 mm et dont la longueur est 300 mm ou
plus.
(2) Commandes de coordination et de
programmation pour les machines à enrouler des
matières filamenteuses visée au paragraphe (1).
(3) Mandrins pour les machines à enrouler les
matériaux filamenteux visée au paragraphe (1).
Machines de formage Machines de formage à froid et/ou machines à
à froid
repousser permettant d’effectuer des fonctions de
formage, et mandrins, notamment :
a) machines ayant trois rouleaux ou plus et
pouvant être munies d’unités de commande
numérique ou d’une commande automatisée;
b) mandrins pour formage de rotors, conçus
pour former des rotors cylindriques de diamètre
intérieur entre 75 et 400 mm.
(1) Modulateurs de fréquence présentant les
Modulateurs de
caractéristiques suivantes :
fréquence
(convertisseurs de
a) sortie de fréquences multiphasées;
fréquence) et logiciels
b) puissance égale ou supérieure à 40 W;
spécialement conçus
c) fonctionnement dans la gamme de fréquence
pour cet équipement
entre 600 et 2 00 Hz;
d) précision de réglage de la fréquence
inférieure à 0.2 %
(2) Logiciels spécialement conçus pour ces
modulateurs de fréquence.
Joints d’étanchéité et Joints et joints d’étanchéité constitués de l’un ou
joints toriques
l’autre des matériaux suivants :
a) copolymères de fluorure de vinylidène ayant
une structure cristalline bêta de 75 % ou plus
sans étirement;
b) polyimides fluorés, contenant 10 % en poids
ou plus de fluor combiné;
c) élastomères de phosphazène fluoré contenant
30 % en poids ou plus de fluor combiné;
d) poly(chlorotrifluoroéthylène) (PCTFE);
e) élastomères fluorés de type Viton;
f) poly(tétrafluoroéthylène) (PTFE).
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Column 1
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-165
Column 2
Colonne 1
Colonne 2
Description
Item
Goods
Description
Article
Marchandises
29.
Glove boxes
Any glove boxes or similar devices with remote
manipulators that can provide the operator with
protection from radiation or radioactive materials.
29.
Boîtes à gants
30.
Grinding
equipment
Machine tools for grinding that have positioning
accuracies which, all compensations available, are
equal to or less than 15 μm along any linear axis
according to ISO 230/2 (1988), that are not
specified in the Export Control List.
30.
31.
Heat exchangers
Heat exchangers or condensers that are not
specified in the Export Control List with a heat
transfer surface area greater than 0.05 m² and less
than 30 m², if all surfaces that may come into
direct contact with fluids consist of
(a) alloys having, by weight:
(i) more than 25% nickel, and
(ii) more than 20% chromium;
(b) fluoropolymers;
(c) glass (including vitrified or enamelled
coatings or glass lining);
(d) graphite or carbon graphite;
(e) nickel or alloys with more than 40% nickel
by weight;
(f) tantalum or tantalum alloys;
(g) titanium or titanium alloys;
(h) zirconium or zirconium alloys;
(i) silicon carbide;
(j) titanium carbide;
(k) stainless steel; or
(l) a combination of the materials specified in
paragraphs (a) to (k).
31.
32.
Heat treatment and Controlled-atmosphere heat treatment furnaces
sintering furnaces capable of operation at temperatures above 400°C.
32.
33.
HEPA filters
HEPA filters of a frame area of 0.0625m2 or larger
with a DOP rating of 99.997% (at 0.3 micron) or
higher.
33.
34.
High-speed
balancing
equipment,
technology and
software
The following balancing machines and related
equipment:
(a) balancing machines that are
(i) not designed or modified for dental or
other medical equipment,
(ii) not capable of balancing rotors or
assemblies which have a mass greater than
3 kg,
(iii) capable of balancing rotors or
assemblies at speeds greater than
12 500 rpm,
(iv) capable of correcting imbalance in
two planes or more, and
(v) capable of balancing to a residual
specific imbalance of 0.2 g mm/kg of rotor
mass; and
(b) indicator heads usable with machines
specified in paragraph (a).
34.
35.
High speed
cameras
Lead in sheets or
blocks/bricks
Electronic framing cameras having a speed
exceeding 1000 frames per second.
Must be suitable for use in shielding.
35.
36.
36.
Toute boîte à gants, ou tout dispositif semblable
doté de manipulateurs télécommandés pouvant
assurer la protection de l’opérateur contre le
rayonnement ou les matières radioactives.
Machines-outils
Machines-outils de rectification qui ont une
(rectification)
précision de positionnement égale ou inférieure à
15 μm le long d’un axe linéaire, compte tenu de
toutes les corrections disponibles, selon la norme
ISO 230/2 (1988), et qui ne figurent pas sur la
Liste des marchandises et technologies
d’exportation contrôlée.
Échangeurs de
Échangeurs de chaleur ou condenseurs qui ne
chaleur
figurent pas sur la Liste des marchandises et
technologies d’exportation contrôlée qui ont
une surface de transfert thermique supérieure à
0,05 m² et inférieure à 30 m² et dont toutes les
surfaces qui pourraient entrer en contact direct
avec les fluides sont constituées de l’un ou l’autre,
des matériaux ci-après :
a) alliages contenant :
(i) plus de 25 % en poids de nickel,
(ii) plus de 20 % en poids de chrome;
b) fluoropolymères;
c) verre (y compris les revêtements vitrifiés, les
revêtements d’émaillés et les revêtements de
verre);
d) graphite;
e) nickel ou alliages de nickel ayan plus de
40 % de nickel en poids;
f) tantale ou alliages de tantale;
g) titane ou alliages de titane;
h) zirconium ou alliages de zirconium
i) carbure de silicium;
j) carbure de titane;
k) acier inoxydable;
l) toute combinaison des matériaux visés aux
alinéas a) à k).
Fours pour traitement Fours pour traitement thermique à atmosphère
thermique et fours de contrôlée capables de fonctionner à des
frittage
températures supérieures à 400 °C.
Filtres HEPA
Filtres HEPA ayant une surface de cadre de
0,0625 m2 ou plus et ayant un pourcentage de
DOP (de l’anglais Dispersed Oil Particulate) de
99,997 % (à 0,3 µm) ou plus.
Machines
Machines à équilibrer ci-après et équipements
d’équilibrage haute
connexes :
vitesse, technologies
a) machines d’équilibrage qui à la fois :
et logiciels
(i) ne sont ni conçues ni modifiées pour de
l’équipement à usage dentaire ou médical,
(ii) ne peuvent pas équilibrer des rotors ou
des ensembles dont la masse est supérieure
à 3 kg,
(iii) sont capables d’équilibrer des rotors ou
des ensembles à des vitesses supérieures à
12 500 tours/min,
(iv) sont capables d’effectuer des
corrections d’équilibrage selon deux plans
ou plus,
(v) sont capables de réaliser l’équilibrage
jusqu’à un balourd spécifique résiduel de
0,2 g x mm/kg de masse du rotor;
b) machine à équilibrer qui possèdent des têtes
d’indicateur utilisables avec les machines
visées à l’alinéa a).
Caméras haute vitesse Caméras à cadrage électronique dont la vitesse est
supérieure à 1 000 images/s.
Plomb en feuilles ou Ce matériel doit convenir à une utilisation dans le
en blocs/briques
blindage.
1465
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Column 1
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-165
Column 2
Colonne 1
Colonne 2
Description
Item
Goods
Description
Article
Marchandises
37.
Liquid pumps
Multiple-seal and seal-less pumps that are not
specified in the Export Control List
(a) that are suitable for corrosive fluids; and
(b) that have a maximum flow-rate greater
than 0.1 m³/hr; and
(c) in which all surfaces that may come into
direct contact with fluids consist of
(i) stainless steel,
(ii) aluminium alloy, or
(iii) a combination of the materials specified
in subparagraphs (i) and (ii).
37.
Pompes à liquide
38.
Magnetic Alloys
in thin strip form
38.
39.
Mass
spectrometers
Magnetic alloy materials in sheet or thin strip
form with a thickness of 0.1 mm or less, made of
iron-chromium-cobalt, iron-cobalt-vanadium,
iron-chromium-cobalt-vanadium or ironchromium.
The following mass spectrometers that are not
specified in the Export Control List that are
capable of measuring ions of 200 atomic mass
units or more and have a resolution of better
than 2 parts in 200:
(a) inductively coupled plasma mass
spectrometers (ICP/MS);
(b) glow discharge mass spectrometers
(GDMS);
(c) thermal ionization mass spectrometers
(TIMS);
(d) electron bombardment mass spectrometers
with a source chamber constructed from, lined
with or plated with, materials resistant to
corrosion by UF6;
(e) molecular beam mass spectrometers with
either
(i) a source chamber constructed from,
lined with or plated with, stainless steel or
molybdenum and equipped with a cold trap
capable of cooling to 193 K (– 80°C) or
less, or
(ii) a source chamber constructed from,
lined with or plated with, materials resistant
to corrosion by UF6; and
(f) mass spectrometers equipped with a
microfluorination ion source usable with
actinides or actinide fluorides;
40.
Includes but is not limited to the following
Metal powder
equipment:
production
equipment of
(a) plasma generators (high frequency arc jet)
spherical or
usable for obtaining sputtered or spherical
atomised materials
metallic powders; and
and specially
(b) electroburst equipment usable for obtaining
designed
sputtered or spherical metallic powders.
components not
specified in the
Export Control
List
40.
41.
Nanopowder
Equipment capable of synthesizing ceramics and
synthesis
metallic powders to produce nanoparticles from
equipment and
20 nm to 100 nm.
specially designed
components for it
41.
1466
39.
Pompes à joints multiples et sans joint qui ne
figurent pas sur la Liste des marchandises et
technologies d’exportation contrôlée et qui
possèdent les caractéristiques suivantes :
a) elles conviennent à des fluides corrosifs;
b) elles ont un débit maximal supérieur à
0,1 m³/h;
c) toutes leurs surfaces qui pourraient entrer en
contact direct avec des fluides sont constituées
de l’un ou l’autre des matériaux ci-après ou de
toute combinaison de ceux-ci :
(i) acier inoxydable,
(ii) alliage d’aluminium.
(iii) toute combinaison des matériaux visés
aux alinéas (i) et (ii).
Alliages magnétiques Alliages magnétiques en feuilles ou en bandes
en bandes minces
minces dont l’épaisseur est de 0,1 mm ou moins
et qui sont constitués de fer chrome cobalt, fer
cobalt vanadium, fer chrome cobalt vanadium ou
fer chrome.
Spectromètres de
Spectromètres de masse ci-après qui ne figurent
masse
pas sur la Liste des marchandises et technologies
d’exportation contrôlée, qui sont capables de
mesurer des ions de 200 unités de masse atomique
ou plus et qui ont une résolution supérieure à
2 parties pour 200 :
a) spectromètres de masse à couplage plasma
inductif (ICP/MS);
b) spectromètres de masse à décharge
luminescente (GDMS);
c) spectromètres de masse à ionisation
thermique (TIMS);
d) spectromètres de masse à bombardement
d’électrons ayant une chambre source
constituée, revêtue ou plaquée de matériaux
résistant à la corrosion par l’UF6;
e) spectromètres de masse à faisceau
moléculaire, qui possèdent l’une ou l’autre des
caractéristiques suivantes :
(i) chambre source constituée, revêtue ou
plaquée d’acier inoxydable ou de
molybdène et équipée d’un piège froid
permettant un refroidissement à 193 K
(– 80 °C) ou moins,
(ii) chambre source constituée, revêtue ou
plaquée de matériaux résistant à la corrosion
par l’UF6;
f) spectromètres de masse équipés d’une source
d’ions à microfluoration conçue pou les
actinides ou les fluorures d’actinides.
Équipement de
Équipement de production de poudres comprenant
production de poudres entre autres :
métalliques à
a) générateurs de plasma (haute fréquence, à
particules sphériques
arc) permettant d’obtenir des poudres
ou atomisées et
métalliques à particules sphériques ou
composants
pulvérisées;
spécialement conçus
b) équipement à électrœxplosion permettant
à cette fin qui ne
d’obtenir des poudres métalliques à particules
figurent pas sur la
sphériques ou pulvérisées.
Liste des
marchandises et
technologies
d’exportation
contrôlée
Équipement de
Équipement permettant de synthétiser des
synthèse de
céramiques et des poudres métalliques en vue de
nanopoudres et
produire des nanoparticules de 20 nm à 100 nm.
composants
spécialement conçus
s’y rapportant
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-165
Column 1
Column 2
Item
Goods
Description
42.
Nickel and nickel
alloys: chemical
process equipment,
specially designed
parts for that
equipment,
forging, casting
and other
unfinished
products in any
form, and waste or
scrap made from
nickel and nickel
alloys
Nucleic acid
synthesisers
Includes but is not limited to reaction vessels,
reactors, agitators, storage tanks, containers or
receivers, heat exchangers or condensers,
distillation or absorption columns, valves, pumps,
piping, tubing, fittings, flanges, blocks, plates and
coils that are made or lined with nickel or nickel
alloys with more than 30% by weight of nickel
and not specified in the Export Control List.
Any device designed to produce oligonucleotides
from nucleic acids or derivatives.
43.
44.
45.
46.
47.
Orbital or
Orbital or reciprocal shakers with a total flask
reciprocal shakers capacity greater than 250 L, usable for use with
biological materials.
Oxidation furnaces Furnaces capable of operation at temperatures
over 400° C.
Perfluourinated
Perfluoroaliphatic ethers in monomeric or
lubricants
polymeric form.
Pressure
Pressure transducers that are not specified in the
transducers with
Export Control List
wetted ends that
(a) with pressure-sensing elements made of, or
include 316
protected by, materials resistant to corrosion by
stainless steel and
UF6, including stainless steel or ceramics;
ceramic
(b) capable of measuring absolute pressures of
up to 200 kPa; and
(c) having either
(i) a full scale of less than 200 kPa and an
accuracy of better than ± 1% of full scale; or
(ii) a full scale of 200 kPa or greater and an
accuracy of better than 2 kPa.
48.
Ring magnets
49.
Riot gear
50.
Shaking
incubators
51.
52.
Permanent magnetic materials in the shape of
rings that
(a) have an outside diameter between 30mm
and 90mm; and
(b) are made of aluminium-nickel-cobalt,
ferrites, samarium-cobalt, or neodymium-ironboron.
Riot helmets and associated equipment,
balaclavas, flashbangs, sting-ball grenades, impact
munitions, chemical munitions, clothing
specifically used for physical protection in riot
control situations, batons and paintball guns.
Shaking incubators with a total flask capacity
greater than 250 L, usable with biological
materials.
Sintered metal
Sintered metal filters made of
filters employing
(a) nickel; or
monel or other
(b) nickel alloy with a nickel content of 40%
high nickel content
or more by weight.
alloys
Sintering presses Sintering systems, including parts, software and
technology for them, capable of generating a
temperature in excess of 999° C or atmospheric
pressure of less than 2 atmospheres.
Colonne 1
Colonne 2
Article
Marchandises
Description
42.
Produits de nickel et
alliages de nickel :
équipement de
procédé chimique,
pièces spécialement
conçues pour cet
équipement, produits
forgés, coulés et
autres produits non
finis sous n’importe
quelle forme, déchets
ou rejets de nickel ou
d’alliages de nickel
Sont entre autres compris les cuves de réaction,
réacteurs, agitateurs, réservoirs de stockage,
contenants ou récipients, échangeurs de chaleur ou
condenseurs, colonnes de distillation ou
d’absorption, robinets, pompes, conduites, tubes,
raccords, brides, blocs, plaques ou serpentins
constitués ou revêtus de nickel ou d’alliages de
nickel à plus de 30 % en poids de nickel et ne
figurant pas sur la Liste des marchandises et
technologies d’exportation contrôlée.
43.
Appareils de synthèse Tout appareil conçu pour produire des
d’acide nucléique
oligonucléotides à partir d’acide nucléique ou de
ses dérivés
Agitateurs orbitaux
Agitateurs orbitaux ou réciproques avec d’une
ou réciproques
capacité totale supérieure à 250 L, pouvant utiliser
des matières biologiques.
Fours d’oxydation
Fours pouvant fonctionner à des températures
supérieures à 400 oC.
Lubrifiants perfluorés Éthers perfluoroaliphatiques sous forme de
monomères ou de polymères.
Transducteurs de
Transducteurs de pression qui ne figurent pas sur
pression avec
la Liste des marchandises et technologies
extrémités humides, d’exportation contrôlée et qui possèdent les
qui comprennent de
caractéristiques suivantes :
l’acier inoxydable 316
a) ils comportent des éléments sensibles à la
et de la céramique
pression constitués ou revêtus de matériaux
résistant à la corrosion par l’UF6 , y compris
l’acier inoxydable ou les céramiques;
b) ils sont capables de mesurer des pressions
absolues pouvant atteindre 200 kPa;
c) ils possèdent l’une ou l’autre des
caractéristiques suivantes :
(i) une pleine échelle inférieure à 200 kPa et
une précision supérieure à ± 1 % de la
pleine échelle;
(ii) une pleine échelle égale ou supérieure à
200 kPa et unécision supérieure à 2 kPa.
Anneaux magnétiques Matériaux magnétiques permanents ayant la forme
d’anneaux et qui à la fois :
a) ont iamètre extérieur entre 30 mm et 90 mm;
b) sont constitués d’aluminium-nickel-cobalt,
de ferrites, de samarium-cobalt ou de néodymefer-bore.
44.
45.
46.
47.
48.
49.
50.
51.
52.
Tenues d’intervention Casques d’intervention et équipement connexe,
balaclavas, munitions traumatisantes, grenades à
pastilles de caoutchouc, munitions à impact,
munitions chimiques, vêtements utilisés
spécifiquement pour la protection physique dans
des situations d’intervention, matraques et fusils à
balles de peinture.
Incubateurs-agitateurs Incubateurs-agitateurs dont la capacité totale est
supérieure à 250 L, et qui pouvent utiliser des
matières biologiques.
Filtres en métal fritté Filtres en métal fritté constitués :
utilisant du monel ou
a) de nickel;
d’autres alliages à
b) d’alliage à 40 % en poids de nickel ou plus.
forte teneur en nickel
Presses de frittage
Systèmes de frittage, y compris les pièces, les
logiciels et la technologie s’y rapportant, capables
de générer une température dépassant 999 oC ou
une pression inférieure à 2 atmosphères.
1467
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-165
Column 1
Column 2
Item
Goods
Description
53.
Spray drying
equipment
Spray drying equipment usable with biological
material capable of producing a mean particle size
of 15 microns or less, and the following
components: spray/atomizer units, cyclones,
classifiers, and electronic control units.
54.
Sulphuric acid and
Vanadium
Pentoxide
Thermal spraying
systems or
equipment for
coating substrates
and specially
designed software
and technology
Chemical Abstract Service registry number 766493-9 and Chemical Abstract Service registry
number 1314-62-1, respectively.
(1) Thermal spraying systems or equipment
that
(a) are designed or modified to coat substrates
with any of the following:
(i) alloys having, by weight
(A) more than 25% nickel, and
(B) more than 20% chromium,
(ii) fluoropolymers,
(iii) glass (including vitrified or enamelled
coatings or glass lining),
(iv) graphite or carbon graphite,
(v) nickel or alloys with more than 40%
nickel by weight,
(vi) tantalum or tantalum alloys,
(vii) titanium or titanium alloys,
(viii) zirconium or zirconium alloys,
(ix) silicon carbide,
(x) titanium carbide,
(xi) stainless steel,
(xii) ceramics, and
(xiii) a combination of the materials
specified in paragraphs (a) to (k); and
(b) use any of the following techniques:
(i) wire arc spray,
(ii) flame spray (wire or powder),
(iii) atmospheric and vacuum plasma spray,
(iv) high velocity oxy fuel,
(v) cold spray,
(vi) warm spray, and
(vii) detonation.
(2) Specially designed software and technology
for that thermal spraying systems or equipment.
54.
55.
56.
57.
58.
59.
1468
Tissue culture
vessel
Tissue culture cultivation vessels in which
each vessel has an effect growth surface area of
450 cm^2 or greater.
Titanium, titanium Titanium alloy and its products: piping, tubing,
alloys and their
fittings, flanges, forging, castings and other
products
unfinished products in any form, and waste or
scrap.
Tributyl phosphate Chemical Abstract Service registry number 126(TBP)
73-8
Includes tunnel-boring, tunnel-excavating
Tunnel boring
machines, earth pressure balance machines, slurry
equipment and
specially designed shield machines, drill faces and roadheader tunnel
excavating machines.
components
Colonne 1
Colonne 2
Article
Marchandises
Description
53.
Équipement de
séchage par
vaporisation
55.
56.
Équipement de séchage par vaporisation pouvant
utiliser des matières biologiques, pouvant produire
des particules d’une taille moyenne de 15 µm ou
moins et comprenant les composants suivants :
appareils de vaporisation, cyclones, systèmes de
classement et dispositifs de commande
électronique.
Acide sulfurique et
Numéro du registre Chemical Abstracts Service
pentoxyde de
registry number 7664–93–9 et 1314–62–1,
vanadium
respectivement.
Systèmes de
(1) Systèmes de vaporisation thermique ou
vaporisation
équipement qui à la fois :
thermique ou
a) sont conçus ou modifiés pour revêtir des
équipements pour
substrats avec l’un ou l’autre des matériaux
revêtement des
suivants :
substrats,
(i) alliages contenant :
accompagnés de tous
(A) soit plus de 25 % en poids de nickel,
les logiciels et de
toutes les technologies
(B) soit plus de 20 % en poids de
spécialement conçus
chrome,
ces systèmes ou
(ii) fluoropolymères,
équipements
(iii) verre (y compris les revêtements
vitrifiés, d’émail et les revêtrements de
verre),
(iv) graphite,
(v) nickel ou alliages dont la teneur en
nickel est supérieure à40 % en poids,
(vi) tantale ou alliages de tantale,
(vii) titane ou alliages de titane,
(viii) zirconium ou alliages de zirconium;
(ix) carbure de silicium,
(x) carbure de titane,
(xi) acier inoxydable,
(xii) céramiques,
(xiii) toute combinaison des matériaux visés
aux alinéas a) à k),
(b) utilisent l’une ou l’autre des techniques
suivantes :
(i) vaporisation par arc électrique,
(ii) vaporisation par projection à la flamme
(fil ou poudre),
(iii) vaporisation par projection plasma
atmosphérique et par projection plasma sous
vide,
(iv) oxycombustible haute vitesse,
(v) vaporisation froide,
(vi) vaporisation chaude,
(vii) détonation.
(2) Logiciels et technologies spécialement
conçus pour ces systèmes ou équipements.
Cuves pour culture
Cuves pour culture de tissus dont la surface
de tissus
efficace de croissance est de 450 cm2 ou plus.
57.
Titane, alliages de
titane et leurs
produits
58.
Phosphate de
tributyle (TBP)
Équipement servant
à creuser des tunnels
et composants
spécialement conçus
à cette fin
59.
Alliages de titane et ses produits : conduites,
tubes, raccords, brides, pièces forgées, pièces
coulées et autres produits non finis sous n’importe
quelle forme, déchets ou rejets.
Numéro du registre Chemical Abstracts Service
registry number 126–73–8
Équipement servant à creuser, notamment des
puits, machines pour excavation de tunnels,
machines à équilibrage de la poussée des terres,
machines à protection contre les boues, profils de
forage et machines à excaver.
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-165
Column 1
Column 2
Item
Goods
Description
60.
The following vibration test systems and
Vibration
equipment that are not specified in the Export
monitoring and
Control List:
analysis
equipment,
(a) vibration test systems employing feedback
including
or closed loop techniques and incorporating a
accelerometers,
digital controller, capable of vibrating a system
signal conditioning
at an acceleration equal to or greater than
amplifiers and
10 g rms between 20 Hz and 2 kHz and
vibration analysis
imparting forces equal to or greater than 50 kN,
software
measured bare table;
(b) digital controllers, combined with vibration
test software, with a real-time bandwidth
greater than 5 kHz usable with vibration test
systems specified in paragraph (a);
(c) vibration thrusters (shaker units), with or
without associated amplifiers, capable of
imparting a force equal to or greater than
50 kN, measured bare table, and usable in
vibration test systems specified in
paragraph (a);
(d) test piece support structures and electronic
units usable with multiple shaker units in a
system capable of providing an effective
combined force of 50 kN or greater, measured
bare table, and usable in vibration systems
specified in paragraph (a); and
(e) components for those vibration test systems
and equipment.
Colonne 1
Colonne 2
Article
Marchandises
60.
Équipement de
surveillance et
d’analyse des
vibrations, y compris
les accéléromètres, et
le logiciel d’analyse
des vibrations
Description
Systèmes et équipement d’essais aux vibrations
ci- après qui ne figurent pas dans la Liste des
marchandises et technologies d’exportation
contrôlée :
a) systèmes d’essais aux vibrations utilisant des
techniques de rétroaction ou des techniques à
boucle fermée, qui comprennent une unité de
commande numérique, qui sont capables de
générer des vibrations dans un système avec
une accélération égale ou supérieure à 10 g x
tours/min entre 20 Hz et 2 kHz et qui génèrent
des forces égales ou supérieures à 50 kN,
mesurées sur la table vide;
b) commandes numériques, associés aux
logiciels d’essais aux vibrations avec une
bande passante en temps réel supérieure à
5 kHz utilisable avec les systèmes d’essais aux
vibrations visés à l’alinéa a);
c) agitateurs à poussée vibratoire (agitateurs),
avec ou sans amplificateurs connexes, capables
de communiquer une force égale ou supérieure
à 50 kN, mesurée sur la table vide, utilisables
dans les systèmes d’essais aux vibrations visés
à l’alinéa a);
d) structures d’appui des pièces à tester et
équipements électroniques conçus pour
combiner plusieurs agitateurs en un système
vibrant capable de communiquer une force
combinée efficace égale ou supérieure à 50 kN
ou plus, mesurée sur table vide, utilisables dans
les systèmes d’essais aux vibrations visés à
l’alinéa a);
e) composants de ces systèmes et équipements
d’essais aux vibrations.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations or the Order.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement ou du Décret.)
Issue: Due to Iran’s continued refusal to abide by its international obligations with respect to its nuclear program, the
Government of Canada has decided to join with like-minded
countries to impose additional sanctions above and beyond
those imposed by the United Nations Security Council (the
UNSC) in order to hamper the growth of Iran’s nuclear
program to the greatest possible extent, and persuade Iran’s
leadership to resume negotiations with respect to its nuclear
program.
Question : Comme l’Iran refuse toujours de se conformer à
ses obligations internationales en ce qui concerne son programme nucléaire, le gouvernement du Canada a décidé de se
joindre à des pays d’optique commune en vue d’imposer des
sanctions supplémentaires à ce pays, qui vont au-delà de celles
imposées par le Conseil de sécurité des Nations Unies
(CSNU), afin de freiner, dans la plus grande mesure du possible, le développement du programme nucléaire de l’Iran et de
persuader les autorités iraniennes de reprendre les négociations au sujet de ce dernier.
Description : Le Règlement sur les mesures économiques spéciales visant l’Iran (ci-après le « Règlement »), interdira toute
transaction avec les personnes désignées; interdira le commerce de marchandises et de technologies utilisées dans la
mise au point d’armes nucléaires, d’autres armes de destruction massive et des vecteurs de telles armes, ainsi que de biens
utilisés pour raffiner le pétrole et le gaz; limitera les transactions financières entre l’Iran et le Canada; interdira la prestation de services de soutien à la Islamic Republic of Iran
Shipping Lines. Ces mesures feront obstacle aux proliférateurs
au sein de l’Iran qui tentent d’accéder aux fonds et au matériel
nécessaires pour mettre en place leur programme nucléaire et
visent à persuader les autorités iraniennes de reprendre les négociations sur le programme nucléaire avec les cinq membres
permanents du CSNU et l’Allemagne.
Description: The Special Economic Measures (Iran) Regulations (the Regulations) will prohibit dealings with persons
designated under the Regulations; ban trade in goods and
technology related to the development of nuclear weapons and
other weapons of mass destruction, and the delivery systems
for such weapons, as well as goods needed for refining oil and
gas; limit financial transactions between Iran and Canada; and
prevent the supply of support services to the Islamic Republic
of Iran Shipping Lines. This will make it difficult for proliferators within Iran to access the funds and materials necessary
to build their nuclear program, and is intended to persuade
Iran’s leadership to resume negotiations with the five permanent members of the UN Security Council plus Germany regarding its nuclear program.
1469
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-165
Cost-benefit statement: The economic measures imposed by
the Regulations ban trade in more goods and services than are
prohibited by the UNSC in its sanctions against Iran. While
Canada is implementing these additional measures in consultation with like-minded countries, in order to ensure the greatest effectiveness possible, there are many countries that trade
with Iran that will not be subject to the same restrictions.
Thus, trade in goods that once came from Canada will be
sourced from other countries. As a result, Canada will lose
some of its trade in what will now become prohibited goods to
other countries that will not be imposing additional sanctions.
Business and consumer impacts: Several government departments will face an increased administrative burden due to
the Regulations. The Canada Border Services Agency will
have a greater investigative and reporting burden; the RCMP
will face increased investigations for prosecutions; and the
Department of Foreign Affairs and International Trade will
have to receive and process a large number of permits requesting exemptions from the Regulations. Businesses in the manufacturing sector may experience a negative impact from the
sanctions if they produce equipment required in the refining
sector of the Iranian oil and gas industry. It will also be difficult for those businesses that may have previously dealt with
designated persons to continue to do business. However, these
persons may apply to the Minister of Foreign Affairs for a
permit to allow transactions with such persons, if, for example, businesses can demonstrate that the transactions are not
connected to Iran’s nuclear proliferation activities, programs
relating to weapons of mass destruction or their delivery systems. Businesses should be aware, however, that the Minister
will make decisions on such applications on a case-by-case
basis. Furthermore, the application of additional measures on
Iran may have an impact on areas of trade that are expressly
permitted under the Regulations — such as trade in wheat,
pulses and vaccines, of which Canada is historically a large
supplier — which fall under the exemption for the provision
of food and medicines, if Iran decides to retaliate for the additional measures imposed by choosing alternative suppliers for
these goods.
Domestic and international coordination and cooperation:
Following the imposition of sanctions on Iran by the United
Nations Security Council, in Resolution 1929 (2010), a number of like-minded countries agreed to implement additional
sanctions on Iran. The United States has already announced
additional measures against Iran, and the European Union and
Australia have also announced their intention to do so. By acting in coordination and cooperation with international partners, the sanctions imposed in the Regulations will be more
effective in achieving the objectives of the Regulations.
1470
Énoncé des coûts et avantages : Les mesures économiques
imposées par le Règlement viennent accroître la liste des biens
et services dont le commerce est interdit conformément aux
sanctions imposées par le CSNU contre l’Iran. Bien que le
Canada mette en œuvre ces mesures supplémentaires en
consultation avec des pays d’optique commune, et ce, pour assurer la plus grande efficacité possible de ces dernières, de
nombreux pays qui font des affaires avec l’Iran ne seront pas
visés par ces restrictions. Ainsi, l’Iran pourrait décider de se
tourner vers d’autres pays pour se procurer les marchandises
qu’elle importait habituellement du Canada. Par conséquent,
on assistera à une diminution des échanges commerciaux du
Canada avec ce pays pour ce qui est des marchandises interdites par le Règlement, ce qui profitera aux pays qui
n’imposeront pas de mesures supplémentaires.
Incidences sur les entreprises et les consommateurs : Le
Règlement entraînera un fardeau administratif supplémentaire
pour plusieurs ministères. En effet, l’Agence des services
frontaliers du Canada (ASFC) devra mener davantage d’enquêtes et préparer plus de rapports; la GRC devra réaliser un
plus grand nombre d’enquêtes pour poursuites; le Ministère des
Affaires étrangères et du Commerce international devra traiter un grand nombre de demandes d’exemption de l’application du Règlement. Les entreprises du secteur manufacturier
pourraient aussi être affectées par ces sanctions si elles sont
actives dans la fabrication de matériel destiné au secteur du
raffinage de l’industrie pétrolière et gazière de l’Iran. Les entreprises qui faisaient affaire avec des personnes désignées seront également touchées par le Règlement. Toutefois, il leur
sera possible de présenter une demande de licence auprès du
ministre des Affaires étrangères en vue d’être autorisé à faire
des transactions avec les personnes désignées si, par exemple,
elles sont en mesure de démontrer que les transactions en
question ne sont pas liées aux activités de prolifération nucléaire de l’Iran ni aux programmes que mène ce pays relatifs
aux armes de destruction massive et aux vecteurs de ces dernières. Il est à noter cependant que toute décision en ce sens
sera prise par le ministre au cas par cas. Par ailleurs,
l’imposition de mesures supplémentaires contre l’Iran pourrait
aussi avoir des incidences néfastes sur les secteurs qui ne sont
pas visés par le Règlement, comme le commerce du blé, des
légumineuses et des vaccins, pour lesquels le Canada est depuis longtemps un important fournisseur de l’Iran. En effet,
même si ces secteurs sont exemptés par les dispositions portant
sur les aliments et les médicaments prévues dans le Règlement, ils pourraient tout de même être touchés si l’Iran décidait de prendre des mesures de rétorsion en réponse aux mesures économiques qui lui sont imposées et se tournait vers
d’autres fournisseurs pour se procurer ces marchandises.
Coordination et coopération à l’échelle nationale et internationale : À la suite de l’imposition de sanctions contre
l’Iran par le CSNU, dans la Résolution 1929 (2010), un certain
nombre de pays d’optique commune ont convenu d’appliquer
des sanctions supplémentaires à l’égard de ce pays. Les ÉtatsUnis ont déjà annoncé de telles mesures contre l’Iran, tandis
que l’Union européenne et l’Australie ont indiqué leur intention d’en faire autant. La coordination et la coopération avec
les partenaires internationaux permet de veiller à ce que les
sanctions imposées dans le Règlement atteignent plus efficacement les objectifs visés.
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-165
Issue
Question
The Iranian nuclear program has been a matter of grave concern to the international community for several years. Iran signed
the Nuclear Non-Proliferation Treaty (NPT) in 1968 and has
claimed consistently that its nuclear activities are peaceful in nature. Between 2003 and 2005, following revelations about secret
nuclear sites, the International Atomic Energy Agency (IAEA)
conducted intensive inspections that uncovered that, for almost
20 years, Iran had engaged in a range of undeclared nuclear activities, including the enrichment of uranium and separation of
plutonium.
In September 2005, the IAEA Board of Governors found Iran
to be in non-compliance with its Safeguards Agreement with
the IAEA, and in February 2006 it reported Iran’s case to the
UN Security Council, leading to Resolution 1696 demanding that
Iran cease its enrichment and reprocessing efforts. The Security
Council has passed four more resolutions imposing sanctions
(UNSCR 1737, 1747, 1803, 1929 [2010]) and one that does not
impose sanctions (UNSCR 1835), for Iran’s failure to comply
with Resolution 1696.
Depuis plusieurs années, la communauté internationale est vivement préoccupée par le programme nucléaire iranien. L’Iran a
signé le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires
(TNP) en 1968 et soutient invariablement que ses activités nucléaires sont de nature pacifique. Entre 2003 et 2005, après des
révélations au sujet de sites nucléaires secrets, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a mené des inspections
approfondies qui ont révélé que, depuis près de 20 ans, l’Iran
menait une panoplie d’activités nucléaires non déclarées, notamment l’enrichissement d’uranium et la séparation de plutonium.
En septembre 2005, le Conseil des gouverneurs de l’AIEA a
déterminé que l’Iran ne respectait pas l’Accord de garanties conclu avec l’organisation et, en février 2006, il en a informé le CSNU,
ce qui a mené à l’adoption de la Résolution 1696 dans laquelle les
membres demandent à l’Iran de cesser toutes ses activités d’enrichissement et de retraitement. Depuis, le CSNU a adopté quatre
autres résolutions imposant des sanctions à l’Iran (soit les résolutions 1737, 1747, 1803, 1929 [2010]) ainsi que la Résolution 1835, qui n’impose pas de sanctions, mais qui dénonce le
non-respect de la Résolution 1696 par l’Iran.
L’Iran continue d’enfreindre ses obligations juridiques internationales. Le 21 septembre 2009, dans une lettre adressée à
l’ancien directeur général de l’AIEA, M. Mohamed El Baradei,
l’Iran a révélé l’existence d’une nouvelle installation non déclarée
d’enrichissement de l’uranium. La construction de l’installation
en question n’est pas encore terminée et aucune quantité importante de matériel nucléaire n’y a été transférée pour le moment.
L’Iran était tenu par la loi de déclarer cette installation avant le
début de sa construction, ce qu’elle a omis de faire.
Dans son dernier rapport sur l’Iran, qui remonte au 31 mai 2010,
l’AIEA indique que l’Iran a accumulé 2 550 kg d’hexafluorure
d’uranium faiblement enrichi (UF6) depuis que son usine d’enrichissement du combustible est entrée en fonction en 2007. Si elle
décidait d’enrichir davantage le combustible dont elle dispose,
l’Iran posséderait suffisamment de matériel nucléaire pour mettre
au point deux armes nucléaires. Toutefois, la production de combustible demeure sous le niveau des garanties données à l’AIEA.
Sous prétexte qu’elle fournit du combustible pour le réacteur de
recherche de Téhéran, l’Iran a déjà commencé à enrichir son UF6,
en le faisant passer de 3,5 % à 19,8 %, soit juste en dessous du
seuil pour qu’il soit considéré comme du matériel nucléaire hautement enrichi.
Par conséquent, le 9 juin 2010, le CSNU, conformément au
chapitre VII de la Charte des Nations Unies, a adopté la Résolution 1929 (2010), dans laquelle il est indiqué que l’Iran n’a pas
suspendu complètement toutes ses activités d’enrichissement et
de retraitement et ses projets relatifs à l’eau lourde comme il lui
avait été demandé dans les résolutions 1696 (2006), 1737 (2006),
1747 (2007) et 1803 (2008), et n’a pas non plus repris sa coopération avec l’AIEA. Le CSNU souligne aussi dans cette résolution
que l’Iran a construit une installation d’enrichissement à Qom en
violation de l’obligation qui lui est faite de suspendre toutes ses
activités d’enrichissement et qu’elle a enrichi de l’uranium à un
taux de près de 20 %, et ce, sans en aviser suffisamment à
l’avance l’AIEA pour que celle-ci ajuste les procédures de garantie existantes.
La Résolution 1929 (2010) impose des sanctions contre l’Iran
et les personnes désignées par un comité du CSNU. Ces sanctions
lient tous les États conformément à l’article 25 de la Charte des
Iran has continued to ignore its international legal obligations.
On September 21, 2009, in a letter to IAEA Director General
Mohamed El Baradei, Iran revealed the existence of a new, previously undeclared facility to enrich uranium. The plant is not yet
complete, nor has any significant amount of nuclear material been
introduced to the facility. Iran was legally obligated to declare the
existence of the facility before beginning construction, but failed
to do so.
The latest IAEA report on Iran, dated May 31, 2010, notes that
Iran has accumulated 2 550 kg of low-enriched uranium
hexafluoride (UF6) since its Fuel Enrichment Plant began operation in 2007. Production levels are at the point where Iran has
sufficient nuclear material to develop two nuclear weapons, if
further enriched; however, the production itself is under IAEA
safeguards. Under the pretext of providing fuel for the Tehran
Research Reactor, Iran has already begun to upgrade its lowenriched UF6 from 3.5% to 19.8%, just under the legal threshold
for “high-enriched nuclear material.”
Consequently, on June 9, 2010, the UN Security Council, acting under Chapter VII of the Charter of the United Nations,
adopted Resolution 1929 (2010) noting that Iran has not established full suspension of all enrichment-related and reprocessing
activities and heavy water-related projects as set out in resolutions 1696 (2006), 1737 (2006), 1747 (2007) and 1803 (2008) nor
resumed its cooperation with the IAEA. The Security Council
also noted that Iran has constructed an enrichment facility at Qom
in breach of its obligations to suspend all enrichment-related activities and that Iran has enriched uranium to near 20%, and did so
without notifying the IAEA with sufficient time for it to adjust the
existing safeguards procedures.
Resolution 1929 (2010) imposes sanctions against Iran and
persons designated by a committee of the UNSC. These sanctions
are binding upon all states pursuant to Article 25 of the Charter of
1471
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-165
the United Nations and, therefore, Canada was required to implement them domestically. On June 17, 2010, Canada incorporated the UNSC’s decisions into Canadian domestic law under the
Regulations Amending the Regulations Implementing the United
Nations Resolutions on Iran, which came into force under the
legislative authority of the United Nations Act.
Nations Unies. Par conséquent, le Canada a lui aussi mis ces
sanctions en application à l’échelle nationale. Le 17 juin 2010, le
Canada a adopté le Règlement modifiant le Règlement d’application des résolutions des Nations Unies sur l’Iran, lequel est entré
en vigueur sous l’autorité législative de la Loi sur les Nations
Unies et permet de mettre en application les décisions du CSNU.
Objectives
Objectifs
The Special Economic Measures (Iran) Regulations (the Regulations) have been drafted to implement many of the measures
that the UNSC called upon member states to implement under
Resolution 1929 (2010).
The objectives of the Regulations are to add further obstacles
to Iran’s efforts to build its nuclear program, and to persuade
Iran’s leadership to resume negotiations with respect to its nuclear
program.
Le Règlement sur les mesures économiques spéciales visant
l’Iran a été rédigé de manière à englober bon nombre des mesures
que le CSNU a demandé aux États membres de mettre en application aux termes de la Résolution 1929 (2010).
Le Règlement vise à poser davantage d’obstacles aux efforts
que déploie l’Iran pour mettre en place son programme nucléaire
et à persuader les autorités iraniennes de reprendre les négociations au sujet de ce programme.
Description
Description
The Regulations will impose the following measures:
Restrictions on dealings with designated persons who are
connected to the development of Iran’s nuclear activities, or to
the development of chemical, biological or nuclear weapons
of mass destruction, or the delivery systems for such weapons;
Restrictions on the export, sale or other provision of arms and
related materials, items required for the weapons and delivery
systems mentioned above, and items required for the refining
sector of Iran’s oil and gas industry;
Restrictions on the provisions of certain financial services to
and from Iran;
Restrictions on new direct investment in the oil and gas sector
in Iran; and
Restrictions on shipping services to the Islamic Republic of
Iran Shipping Lines, such as are required for the operation or
maintenance of its vessels.
The Regulations come into force upon their registration, and
will be tabled before Parliament as is required under the Special
Economic Measures Act.
Le Règlement prévoit les mesures suivantes :
• des restrictions quant aux transactions avec les personnes
désignées qui ont un lien avec l’expansion des activités nucléaires de l’Iran ou la mise au point d’armes de destruction
massive chimiques, biologiques ou nucléaires ou les vecteurs
de telles armes;
• des restrictions quant à l’exportation, la vente ou la fourniture
d’armes et de matériel connexe, d’articles requis pour les armes et les vecteurs susmentionnés et d’articles utilisés par le
secteur iranien du raffinage du pétrole et du gaz;
• des restrictions sur la prestation de certains services financiers
à l’Iran ou l’acquisition de tels services en provenance de ce
pays;
• des restrictions sur tout nouvel investissement direct dans le
secteur pétrolier et gazier iranien;
• des restrictions sur les services d’expédition offerts à la Islamic Republic of Iran Shipping Lines, comme ceux requis pour
assurer le fonctionnement ou l’entretien des navires de cette
société.
Pour toutes les interdictions, sauf celle relative aux transactions
avec les personnes désignées, il est possible d’obtenir une exemption pour des fins humanitaires, soit « la fourniture d’aliments et
de médicaments, par des opérations commerciales ou autres; la
fourniture de secours aux sinistrés; la protection de la vie
humaine ».
La restriction visant les transactions avec toute personne désignée ne s’applique pas à ce qui suit : l’expédition de produits
agricoles en vrac par la Islamic Republic of Iran Shipping Lines;
le remboursement de prêts; le versement de rentes; les transactions avec les ambassades de l’Iran et du Canada; les transactions
avec certaines organisations comme la Croix-Rouge et le CroissantRouge et des organisations non gouvernementales; les transactions nécessaires pour transférer un compte détenu avec une personne désignée.
Le Règlement entrera en vigueur à la date de son enregistrement et sera déposé devant le Parlement, conformément aux dispositions de la Loi sur les mesures économiques spéciales.
Regulatory and non-regulatory options considered
Options réglementaires et non réglementaires considérées
The imposition of sanctions can only be accomplished via
legislation. The Special Economic Measures Act is the appropriate legislative authority for the implementation of sanctions
L’imposition de sanctions ne peut se faire que par l’entremise
d’une loi. La Loi sur les mesures économiques spéciales constitue
l’autorité législative appropriée en vertu de laquelle des sanctions
•
•
•
•
•
Exemptions are provided for all of the prohibitions except that
of dealing with designated persons for humanitarian purposes,
which is defined as “for the purpose of providing food and medicine, including through commercial transactions; providing disaster relief; or safeguarding human life.”
The restriction on dealings with designated persons does not
apply to the shipment of bulk agricultural commodities by the
Islamic Republic of Iran Shipping Lines; loan repayments; pension payments; transactions with the Iranian and Canadian embassies; transactions with certain organizations such as the Red
Cross or Red Crescent and non-governmental organizations; and
transactions necessary to transfer an account held with a designated person.
1472
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-165
where the Governor in Council has determined that there has been
a grave breach of international peace and security that has resulted in, or is likely to result in, an international crisis.
The only other regulatory option available for imposing restrictions on Iran is the Area Control List. Countries on this list are
subject to a complete ban on the export of all items to that country. However, this does not allow for Canada to impose any other
restrictions beyond the ban on the export of goods. Adopting
regulations under the Special Economic Measures Act allows
Canada to respond to the grave breach of international peace and
security presented by Iran’s actions with respect to its nuclear
program by imposing a variety of additional measures on Iran that
send a clear message to the leadership of Iran that Canada does
not approve of its continued intransigence with respect to its nuclear program, and that it desires Iran to return to negotiations
regarding its nuclear program.
peuvent être imposées lorsque le gouverneur en conseil juge
qu’une rupture sérieuse de la paix et de la sécurité est susceptible
d’entraîner ou a entraîné une grave crise internationale.
La seule autre option sur le plan réglementaire qui permet
d’imposer des restrictions à l’Iran est la Liste des pays visés. En
effet, il est strictement interdit d’exporter tout article vers les pays
figurant sur cette liste. Toutefois, cette dernière ne permet pas au
Canada d’imposer d’autres restrictions que l’interdiction d’exporter des marchandises. L’adoption d’un règlement aux termes de la
Loi sur les mesures économiques spéciales permet au Canada de
répondre à la rupture sérieuse de la paix et de la sécurité que posent les mesures prises par l’Iran en ce qui concerne son programme nucléaire en imposant tout un éventail de mesures supplémentaires à ce pays. Ces mesures indiquent clairement aux
autorités iraniennes que le Canada n’approuve pas leur intransigeance en ce qui a trait au programme nucléaire et qu’il souhaite
que l’Iran reprenne les négociations à ce sujet.
Benefits and costs
Avantages et coûts
Trade impact (sectors)
Incidences sur le commerce (secteurs)
The Canadian agriculture and agri-food sector provides one in
eight jobs and employs nearly 2.1 million people. It is the principal Canadian exporter to Iran. Of the $284 million exported to
Iran by this sector in 2009, the majority was wheat ($218 million)
followed by soya beans ($62 million). The amount of agricultural
exports to Iran depends greatly on the local yield of crops in Iran
and, therefore, varies greatly from year to year. However, in five
of the ten years between 2000 and 2009, Canadian cereals exports
surpassed $100 million.
Au Canada, un emploi sur huit est tributaire du secteur agricole
et agroalimentaire, ce qui représente près de 2,1 millions de travailleurs. Ce secteur est celui qui exporte le plus vers l’Iran. De
tous les produits agricoles exportés par le Canada vers l’Iran
en 2009, soit une somme de 284 millions de dollars, ce sont les
exportations de blé et de fèves de soja qui sont arrivées en tête,
atteignant respectivement 218 millions et 62 millions de dollars.
Les exportations agricoles vers l’Iran dépendent beaucoup du
rendement des récoltes dans ce pays et varient donc énormément
d’une année à l’autre. Toutefois, pour cinq des dix années comprises entre 2000 et 2009, les exportations canadiennes de céréales ont dépassé les 100 millions de dollars.
L’adoption du nouveau règlement n’aura aucune incidence sur
le fait que les exportateurs canadiens demeureront soumis à ces
fluctuations. Néanmoins, ce secteur sera probablement touché par
les nouvelles conditions établies aux termes du Règlement. Bien
que les exportations de produits agricoles soient expressément
exclues des sanctions, les mesures indirectes imposant des restrictions sur les navires iraniens et sur les transactions financières
pourraient avoir des incidences néfastes sur le volume des échanges commerciaux entre les deux pays.
Les exportations du secteur manufacturier arrivent au deuxième
rang des exportations canadiennes vers l’Iran. Les catégories 84
et 85 du Système harmonisé de désignation et de codification des
marchandises englobent une grande partie du matériel que le Canada fournit à l’industrie pétrolière et gazière iranienne et qui est
aussi utilisé à d’autres fins industrielles. Au cours de neuf des dix
années comprises en 2000 et 2009, les exportations canadiennes
de marchandises entrant dans ces deux catégories se sont chiffrées
à plus de 50 millions de dollars. Les mesures visant à interdire le
commerce dans le secteur pétrolier et gazier affecteront directement les exportateurs canadiens actuels.
Le volume des exportations dans le secteur manufacturier a
beaucoup varié au cours des 10 dernières années, mais ce secteur
est toujours arrivé au deuxième rang de l’ensemble des exportations, après le secteur agricole, dépassant même ce dernier en
2004 lorsque les exportations de céréales n’ont atteint que
9,7 millions de dollars. Le potentiel d’accroître les exportations
manufacturières vers l’Iran est important, étant donné la taille de
l’économie iranienne et la population de plus de 72 millions
Canadian exporters will be subject to these fluctuations regardless of the new Regulations. Nonetheless, this sector stands to be
affected by the new conditions stemming from the Regulations.
While agricultural exports are specifically excluded from the
sanctions, indirect measures placing restrictions on Iranian vessels and on financing can adversely affect the volume of the trade.
The manufacturing sector is the second contributor to Canadian
exports to Iran. Categories 84 and 85 of the Harmonized Commodity Description and Coding System capture a lot of Canada’s
equipment supplies to the Iranian oil and gas industry, plus other
industrial uses. These two categories accounted for more than
$50 million in Canadian exports in nine of the ten years between
2000 and 2009. Measures that prohibit trade in the oil and gas
sector will directly affect existing Canadian exporters.
The amount of exports in the manufacturing sector has varied
over the 10 years prior to 2010, but it has consistently been second to the agricultural sector, once surpassing it in 2004 when
cereals exports were only $9.7 million. The market potential for
further expansion of manufactured exports to Iran would be significant, given the size of Iran’s economy and its population in
excess of 72 million. In addition, the effect of implementing the
Regulations could cause Canadian businesses and financial
1473
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-165
institutions to conclude that the compliance costs and reputational
risks of engaging in transactions with Iran are too high to continue their current activities, thereby diminishing trade with Iran.
At $15.9 million in 2009, pharmaceutical products constitute
the fourth stand-alone category of exports to Iran — placing after
cereals, oil seeds, and machinery and mechanical appliances. The
overall trend in the export of these products over the 10 years
leading up to 2009 has been upward. This increase corresponds to
expansion of the Iranian economy and should continue, barring
adverse effects stemming from the Regulations. While the measures will not directly target this sector, shipping restrictions may
adversely affect the ability of Iranian importers to deal with Canadian companies.
d’habitants de ce pays. De plus, l’application du Règlement pourrait amener les entreprises et les institutions financières canadiennes à conclure que les coûts de mise en conformité et les risques
associés à la conduite d’affaires avec l’Iran sont trop élevés pour
qu’elles continuent leurs activités dans ce pays, ce qui aurait pour
conséquence de faire diminuer le commerce avec l’Iran.
Les exportations canadiennes de produits pharmaceutiques vers
l’Iran ont atteint 15,9 millions de dollars en 2009, faisant de cette
catégorie la quatrième en importance après les céréales, les oléagineux, les machines et les appareils mécaniques. Au cours des
10 années précédant 2009, on a noté une tendance à la hausse
quant à l’exportation de ces produits. Cette augmentation correspond à l’expansion de l’économie iranienne et devrait donc se
poursuivre, si ce n’est des incidences néfastes qui pourraient découler du Règlement. Bien que les mesures prévues ne viseront
pas directement ce secteur, les restrictions imposées à l’expédition pourraient nuire à la capacité des importateurs iraniens de
faire des affaires avec des entreprises canadiennes.
Trade impact (regional)
Incidences sur le commerce (régions)
The Prairies supply the bulk of exports to Iran. In 2009, wheat
exports comprised $218 million of $267 million of the total exports from that region. However, sizeable industrial exports also
originate from this area, and these can be hampered if the oil and
gas sector is targeted. Central Canada leads in pharmaceutical and
manufacturing exports, with $12 million and $42 million respectively. This region also provides all of the $62 million exports of
soya beans. The Regulations will have smaller impacts on Atlantic Canada, the territories and British Columbia. The latter supplies Iran with modest exports of paper and pharmaceuticals,
$4 million and $2 million respectively.
La plupart des exportations vers l’Iran proviennent des Prairies.
En 2009, des 267 millions de dollars d’exportations provenant de
cette région, les exportations de blé ont représenté 218 millions de
dollars. Toutefois, d’importantes exportations industrielles proviennent aussi de cette région et pourraient être touchées si le
Règlement visait le secteur pétrolier et gazier. Les exportations de
produits pharmaceutiques et manufacturiers proviennent essentiellement du centre du Canada et s’élèvent respectivement à
12 millions et 42 millions de dollars. Toutes les exportations de
fèves de soja proviennent également de cette région, ce qui représente 62 millions de dollars. Le Règlement aura des répercussions
moins importantes sur le Canada atlantique, les territoires et la
Colombie-Britannique. En effet, cette dernière n’exporte vers
l’Iran que des quantités modestes de papier et de produits pharmaceutiques, représentant 4 millions et 2 millions de dollars,
respectivement.
Administrative burden and foreign competition
Fardeau administratif et concurrence étrangère
The Regulations target a number of listed entities and expand
the list of exported goods to be controlled. Consequently, businesses and governmental bodies that conduct and oversee the
trade with Iran will witness increased and more complicated administrative processes. Canadian exporters may face additional
administrative costs as a result of having to move their business
away from designated Iranian financial institutions.
Aux termes du Règlement, un certain nombre d’entités sont visées par une interdiction et de nouvelles marchandises figurent
sur la liste des marchandises dont l’exportation est contrôlée. Par
conséquent, les entreprises et les entités gouvernementales qui
font des affaires ou supervisent les échanges avec l’Iran assisteront à une augmentation des modalités administratives, lesquelles
gagneront aussi en complexité. Les exportateurs canadiens pourraient devoir assumer des frais administratifs supplémentaires
étant donné qu’ils devront cesser de faire des affaires avec certaines institutions financières iraniennes.
Les institutions financières canadiennes devront s’adapter à un
fardeau administratif supplémentaire en raison de l’obligation qui
leur sera faite de déterminer sur une base continue si elles sont en
possession d’un bien appartenant ou étant contrôlé par des personnes désignées et de vérifier que toutes les transactions financières qu’elles effectuent sont conformes aux interdictions financières visant les marchandises.
Les ministères fédéraux, en particulier Affaires étrangères et
Commerce international Canada, assisteront à une augmentation
de la demande d’exemptions et de licences. Ces obstacles pourraient inciter les importateurs iraniens à se tourner vers d’autres
fournisseurs. Comme bon nombre des biens et produits que le
Canada exporte vers l’Iran ne sont pas uniquement canadiens, ce
pays pourrait choisir de s’approvisionner auprès de pays qui imposent moins de restrictions.
Canadian financial institutions will face a higher administrative
burden stemming from their obligation to determine on a continuing basis whether they are in possession of property owned or
controlled by designated persons, and to verify that any financial
transactions they carry out are not in violation of the goods-based
financial prohibitions.
Federal departments, particularly Foreign Affairs and International Trade Canada, will witness an increased demand for the
issuance of exemptions and permits. These complications may
persuade Iranian importers to find alternative suppliers. As many
of the goods and products that Canada exports to Iran are not
uniquely Canadian, trade may shift to countries with fewer implemented restrictions.
1474
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-165
Rationale
Justification
The measures contained in the Regulations are the best options
available for containing Iran’s nuclear program and the development of other weapons of mass destruction. They have been
drafted with interdepartmental consultation in order to minimize
the effect on legitimate trade between Iran and Canada; to allow
for dual citizens to conduct their affairs with as little interference
as possible; and to minimize the impact on the Iranian people. A
Permit Authorization Order has been drafted to accompany the
Regulations, so that persons can apply to the Minister of Foreign
Affairs for authorization to conduct an activity that would otherwise be prohibited by the Regulations. Finally, the measures have
been drafted in consultation with like-minded countries, in order
to ensure that they are as similar as possible, in order to increase
their effectiveness.
Les mesures prévues dans le Règlement constituent la meilleure façon de faire obstacle au programme nucléaire iranien et à
la mise au point d’autres armes de destruction massive. Ces mesures ont été rédigées à la suite de consultations interministérielles
afin de limiter leurs incidences sur le commerce légitime entre
l’Iran et le Canada; pour permettre aux personnes qui détiennent
la double citoyenneté de mener leurs activités le plus aisément
possible; et pour limiter leurs répercussions sur les citoyens iraniens. Un Décret concernant l’autorisation, par permis, à procéder à certaines opérations est joint au Règlement, et permet de
demander au ministre des Affaires étrangères l’autorisation de
mener à bien une activité qui serait autrement interdite par le
Règlement. Enfin, les mesures ont été rédigées en consultation
avec des pays d’optique commune afin de veiller qu’elles cadrent
avec celles imposées par ces pays et qu’elles soient donc plus
efficaces.
Consultation
Consultation
The Department of Foreign Affairs and International Trade
drafted the Regulations having consulted the Department of Justice, the Canada Border Services Agency, the Department of Finance Canada, the Office of the Superintendent of Financial Institutions Canada, Citizenship and Immigration Canada, Export
Development Canada, the Department of National Defence, the
Royal Canadian Mounted Police, the Canadian Security Intelligence Service, Transport Canada, the Treasury Board of Canada,
Public Safety Canada, Agriculture Canada, the Financial Transactions Reports Analysis Centre of Canada and the Canadian
Nuclear Safety Commission. All departments and agencies consented to this action.
Affaires étrangères et Commerce international Canada a rédigé
le Règlement après avoir consulté le ministère de la Justice,
l’Agence des services frontaliers du Canada, le ministère des Finances, le Bureau du surintendant des institutions financières,
Citoyenneté et Immigration Canada, Exportation et développement Canada, le ministère de la Défense nationale, la Gendarmerie royale du Canada, le Service canadien de renseignement de
sécurité, Transports Canada, le Conseil du Trésor du Canada,
Sécurité publique Canada, Agriculture et Agroalimentaire Canada, le Centre d’analyse des opérations et déclarations financières
du Canada et la Commission canadienne de sûreté nucléaire. Tous
les ministères et organismes consultés ont manifesté leur appui à
l’égard de cette mesure.
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de service
Compliance is ensured by the Royal Canadian Mounted Police
and the Canada Border Services Agency. In accordance with section 3 of the United Nations Act, any person who contravenes the
Regulations is liable upon summary conviction to a fine of not
more than $100,000 or to imprisonment for a term of not more
than one year or to both, or upon conviction on indictment, to
imprisonment for a term of not more than 10 years.
La Gendarmerie royale du Canada et l’Agence des services
frontaliers du Canada sont chargées de l’application du Règlement. Conformément à l’article 3 de la Loi sur les Nations Unies,
toute personne qui contrevient aux dispositions du Règlement est
passible, sur déclaration de culpabilité par procédure sommaire,
d’une amende maximale de 100 000 $ ou d’une peine d’emprisonnement maximale de un an, ou de ces deux peines, ou sur déclaration de culpabilité par mise en accusation, d’une peine d’emprisonnement maximale de 10 ans.
Performance measurement and evaluation
Mesures de rendement et évaluation
Canada is implementing the Regulations as part of a collective
effort with other countries. Our sanctions, and those that will be
implemented by our international partners, are intended to hinder
the development of Iran’s nuclear program and any development
of weapons of mass destruction, and are engineered to persuade
Iran to return to negotiations regarding its nuclear program. The
success of these measures will be difficult to measure; as a collective, these measures will hopefully produce a slowing of Iran’s
nuclear program and perhaps a return to negotiations.
Le Canada met en œuvre le Règlement dans le cadre d’un effort concerté avec d’autres pays. Les sanctions qu’impose le Canada et celles qui seront mises en œuvre par ses partenaires internationaux visent à freiner le développement du programme
nucléaire de l’Iran et la mise au point de toute autre arme de destruction massive, et sont conçues pour convaincre l’Iran de reprendre les négociations concernant son programme nucléaire. La
réussite des mesures sera difficile à évaluer. Comme il s’agit de
mesures collectives, elles visent à freiner le développement du
programme nucléaire de l’Iran et, peut-être, à convaincre ce pays
de reprendre les négociations.
1475
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-165
Contacts
Personnes-ressources
Teresa Crockett
Legal Officer
United Nations, Human Rights and Economic Law Division
(JLH)
Department of Foreign Affairs and International Trade
125 Sussex Drive
Ottawa, Ontario
K1A 0G2
Telephone: 613-995-1108
Fax: 613-992-2467
Email: Teresa.Crockett@international.gc.ca
Audrey Loney
Commercial Officer — Iran
Middle East and Maghreb Commercial Relations Division (GMC)
Department of Foreign Affairs and International Trade
125 Sussex Drive
Ottawa, Ontario
K1A 0G2
Telephone: 613-944-6590
Email: Audrey.Loney@international.gc.ca
Teresa Crockett
Avocate
Direction du droit onusien, des droits de la personne et du droit
économique (JLH)
Affaires étrangères et Commerce international Canada
125, promenade Sussex
Ottawa (Ontario)
K1A 0G2
Téléphone : 613-995-1108
Télécopieur : 613-992-2467
Courriel : Teresa.Crockett@international.gc.ca
Audrey Loney
Agente commerciale — Iran
Direction des relations commerciales avec le Moyen-Orient et le
Maghreb (GMC)
Affaires étrangères et Commerce international Canada
125, promenade Sussex
Ottawa (Ontario)
K1A 0G2
Téléphone : 613-944-6590
Courriel : Audrey.Loney@international.gc.ca
Hamza Abdulbasit
Agent politique — Iran
Direction des relations avec le Golfe et le Maghreb (GMA)
Affaires étrangères et Commerce international Canada
125, promenade Sussex
Ottawa (Ontario)
K1A 0G2
Téléphone : 613-944-1096
Télécopieur : 613-944-7431
Courriel : Hamza.Abdulbasit@international.gc.ca
Hamza Abdulbasit
Political Officer — Iran
Gulf and Maghreb Relations Division (GMA)
Department of Foreign Affairs and International Trade
125 Sussex Drive
Ottawa, Ontario
K1A 0G2
Telephone: 613-944-1096
Fax: 613-944-7431
Email: Hamza.Abdulbasit@international.gc.ca
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2010
1476
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2010
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Registration
SOR/2010-166
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-166
July 22, 2010
Enregistrement
DORS/2010-166
Le 22 juillet 2010
SPECIAL ECONOMIC MEASURES ACT
LOI SUR LES MESURES ÉCONOMIQUES SPÉCIALES
Special Economic Measures (Iran) Permit
Authorization Order
Décret concernant l’autorisation, par permis, à
procéder à certaines opérations (mesures
économiques spéciales — Iran)
P.C. 2010-953
C.P. 2010-953
July 22, 2010
Le 22 juillet 2010
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Foreign Affairs, pursuant to subsection 4(4) of the Special Economic Measures Acta, hereby authorizes the Minister of Foreign Affairs to issue to any person in
Canada or any Canadian outside Canada a permit to carry out a
specified activity or transaction, or any class of activity or transaction, that is restricted or prohibited pursuant to the Special Economic Measures (Iran) Regulations.
Sur recommandation du ministre des Affaires étrangères et en
vertu du paragraphe 4(4) de la Loi sur les mesures économiques
spécialesa, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil
confère au ministre des Affaires étrangères le pouvoir d’autoriser,
par permis, toute personne se trouvant au Canada ou tout Canadien se trouvant à l’étranger à procéder à une opération ou catégorie d’opérations qui fait l’objet d’une interdiction ou d’une restriction au titre du Règlement sur les mesures économiques spéciales
visant l’Iran.
N.B. The Regulatory Impact Analysis Statement for this
Order appears at page 1469, following SOR/2010-165.
N.B. Le Résumé de l’étude d’impact de la réglementation de
ce décret se trouve à la page 1469, à la suite du
DORS/2010-165.
———
———
a
a
S.C. 1992, c. 17
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2010
L.C. 1992, ch. 17
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2010
1477
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Registration
SOR/2010-167
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-167
July 23, 2010
Enregistrement
DORS/2010-167
Le 23 juillet 2010
FARM PRODUCTS AGENCIES ACT
LOI SUR LES OFFICES DES PRODUITS AGRICOLES
Regulations Amending the Canadian Chicken
Marketing Quota Regulations
Règlement modifiant le Règlement canadien sur le
contingentement de la commercialisation des
poulets
Whereas the Governor in Council has, by the Chicken Farmers
of Canada Proclamationa, established Chicken Farmers of Canada (“CFC”) pursuant to subsection 16(1)b of the Farm Products
Agencies Actc;
Whereas CFC has been empowered to implement a marketing
plan pursuant to that Proclamation;
Whereas the process set out in the Operating Agreement, referred to in subsection 7(1)d of the schedule to that Proclamation,
for making changes to quota allocation has been followed;
Whereas the proposed Regulations Amending the Canadian
Chicken Marketing Quota Regulations are regulations of a class
to which paragraph 7(1)(d)e of that Act applies by reason of section 2 of the Agencies’ Orders and Regulations Approval Order f,
and have been submitted to the National Farm Products Council
pursuant to paragraph 22(1)(f) of that Act;
Attendu que, en vertu du paragraphe 16(1)a de la Loi sur les offices des produits agricolesb, le gouverneur en conseil a, par la
Proclamation visant Les Producteurs de poulet du Canadac, créé
l’office appelé Les Producteurs de poulet du Canada;
Attendu que l’office est habilité à mettre en œuvre un plan de
commercialisation, conformément à cette proclamation;
Attendu que le processus établi dans l’entente opérationnelle — visée au paragraphe 7(1)d de l’annexe de cette proclamation — pour modifier l’allocation des contingents a été suivi;
Attendu que le projet de règlement intitulé Règlement modifiant le Règlement canadien sur le contingentement de la commercialisation des poulets, relève d’une catégorie à laquelle
s’applique l’alinéa 7(1)d)e de cette loi, conformément à l’article 2
de l’Ordonnance sur l’approbation des ordonnances et règlements des officesf, et a été soumis au Conseil national des produits
agricoles, conformément à l’alinéa 22(1)f) de cette loi;
Attendu que, en vertu de l’alinéa 7(1)d)e de cette loi, le Conseil
national des produits agricoles, étant convaincu que le projet de
règlement est nécessaire à l’exécution du plan de commercialisation que l’office est habilité à mettre en œuvre, a approuvé ce
projet,
À ces causes, en vertu de l’alinéa 22(1)f) de la Loi sur les offices des produits agricoles et du paragraphe 6(1)d de l’annexe de
la Proclamation visant Les Producteurs de poulet du Canadac,
l’office appelé Les Producteurs de poulet du Canada prend le
Règlement modifiant le Règlement canadien sur le contingentement de la commercialisation des poulets, ci-après.
Ottawa, (Ontario), le 22 juillet 2010
And whereas, pursuant to paragraph 7(1)(d)e of that Act, the
National Farm Products Council has approved the proposed
Regulations after being satisfied that they are necessary for the
implementation of the marketing plan that CFC is authorized to
implement;
Therefore, Chicken Farmers of Canada, pursuant to paragraph 22(1)(f) of the Farm Products Agencies Actc and subsection 6(1)d of the schedule to the Chicken Farmers of Canada
Proclamationa, hereby makes the annexed Regulations Amending
the Canadian Chicken Marketing Quota Regulations.
Ottawa, Ontario, July 22, 2010
REGULATIONS AMENDING THE CANADIAN
CHICKEN MARKETING QUOTA REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT
CANADIEN SUR LE CONTINGENTEMENT DE
LA COMMERCIALISATION DES POULETS
AMENDMENT
MODIFICATION
1. The schedule to the Canadian Chicken Marketing Quota
Regulations1 is replaced by the schedule set out in the schedule to these Regulations.
1. L’annexe du Règlement canadien sur le contingentement
de la commercialisation des poulets1 est remplacée par l’annexe figurant à l’annexe du présent règlement.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. These Regulations come into force on September 12,
2010.
2. Le présent règlement entre en vigueur le 12 septembre
2010.
———
———
a
a
b
c
d
e
f
1
SOR/79-158; SOR/98-244
S.C. 1993, c. 3, par. 13(b)
R.S., c. F-4; S.C. 1993, c. 3, s. 2
SOR/2002-1
S.C. 1993, c. 3, ss. 7(2)
C.R.C., c. 648
SOR/2002-36
1478
b
c
d
e
f
1
L.C. 1993, ch. 3, al. 13b)
L.R., ch. F-4; L.C. 1993, ch. 3, art. 2
DORS/79-158; DORS/98-244
DORS/2002-1
L.C. 1993, ch. 3, par. 7(2)
C.R.C., ch. 648
DORS/2002-36
2010-08-04
SCHEDULE
(Section 1)
ANNEXE
(article 1)
SCHEDULE
(Sections 1, 5 and 7 to 10)
ANNEXE
(articles 1, 5 et 7 à 10)
LIMITS FOR PRODUCTION AND MARKETING
OF CHICKEN FOR THE PERIOD BEGINNING
ON SEPTEMBER 12, 2010 AND ENDING
ON NOVEMBER 6, 2010
LIMITES DE PRODUCTION ET DE COMMERCIALISATION
DU POULET POUR LA PÉRIODE COMMENÇANT
LE 12 SEPTEMBRE 2010 ET SE TERMINANT
LE 6 NOVEMBRE 2010
Column 1
Column 2
Item.
Province
Production Subject to
Federal and Provincial
Quotas (in live weight)
(kg)
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
Ont.
Que.
N.S.
N.B
Man.
B.C
P.E.I
Sask.
Alta.
Nfld. and
Lab.
Total
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16 SOR/DORS/2010-167
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
Column 3
Production Subject to
Federal and Provincial
Market Development
Quotas (in live weight)
(kg)
66,890,961
54,598,791
7,217,800
5,773,113
8,529,328
29,531,961
760,585
7,247,016
18,510,736
2,840,239
2,550,000
5,218,000
0
0
450,000
2,035,000
0
1,014,582
1,000,000
0
201,900,530
12,267,582
Colonne 3
Production assujettie aux
contingents fédéraux et
provinciaux d’expansion
du marché (en poids vif)
(kg)
Article
Province
Colonne 2
Production assujettie aux
contingents fédéraux et
provinciaux
(en poids vif)
(kg)
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
Ont.
Qc
N.-É.
N.-B
Man.
C.-B
Î.-P.-É
Sask.
Alb.
T.-N.-L.
66 890 961
54 598 791
7 217 800
5 773 113
8 529 328
29 531 961
760 585
7 247 016
18 510 736
2 840 239
2 550 000
5 218 000
0
0
450 000
2 035 000
0
1 014 582
1 000 000
0
201 900 530
12 267 582
Colonne 1
Total
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Regulations.)
(La présente note ne fait pas partie du règlement.)
The amendment sets the limits for the production and marketing of chicken for the period beginning on September 12, 2010
and ending on November 6, 2010.
La modification vise à fixer les limites de production et de
commercialisation du poulet pour la période commençant le
12 septembre 2010 et se terminant le 6 novembre 2010.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2010
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2010
1479
2010-08-04
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
TABLE OF CONTENTS
Registration
number
P.C.
number
SOR/2010-160
SOR:
SI:
SOR/2010-160—167
Statutory Instruments (Regulations)
Statutory Instruments and Other Documents (Other than Regulations)
Minister
Name of Statutory Instrument or Other Document
Canadian Grain Commission Regulations Amending the Canada Grain Regulations .................................
Page
1428
SOR/2010-161
2010-932
Justice
Regulations Prescribing Certain Offences to be Serious Offences................
1431
SOR/2010-162
2010-940
Foreign Affairs and
International Trade
Order Amending the Area Control List ........................................................
1435
SOR/2010-163
2010-944
Agriculture and Agri-Food
Regulations Amending the Canadian Wheat Board Regulations ..................
1437
Environment
Order 2010-87-08-01 Amending the Domestic Substances List ...................
1440
SOR/2010-165
2010-952
Foreign Affairs and
International Trade
Special Economic Measures (Iran) Regulations ...........................................
1448
SOR/2010-166
2010-953
Foreign Affairs and
International Trade
Special Economic Measures (Iran) Permit Authorization Order...................
1477
Agriculture and Agri-Food
Regulations Amending the Canadian Chicken Marketing Quota
Regulations ...................................................................................................
1478
SOR/2010-164
SOR/2010-167
i
2010-08-04
INDEX
Canada Gazette Part II, Vol. 144, No. 16
SOR:
SI:
SOR/2010-160—167
Statutory Instruments (Regulations)
Statutory Instruments and Other Documents (Other than Regulations)
Abbreviations: e — erratum
n — new
r — revises
x — revokes
Name of Statutory Instrument or Other Document
Statutes
Registration
number
Date
Page
Area Control List — Order Amending......................................................................
Export and Import Permits Act
SOR/2010-162
13/07/10
1435
Canada Grain Regulations — Regulations Amending ..............................................
Canada Grain Act
SOR/2010-160
13/07/10
1428
Canadian Chicken Marketing Quota Regulations — Regulations Amending ...........
Farm Products Agencies Act
SOR/2010-167
23/07/10
1478
Canadian Wheat Board Regulations — Regulations Amending ...............................
Canadian Wheat Board Act
SOR/2010-163
19/07/10
1437
Certain Offences to be Serious Offences — Regulations Prescribing .......................
Criminal Code
SOR/2010-161
13/07/10
1431
Domestic Substances List — Order 2010-87-08-01 Amending ................................
Canadian Environmental Protection Act, 1999
SOR/2010-164
22/07/10
1440
Special Economic Measures (Iran) Permit Authorization Order ...............................
Special Economic Measures Act
SOR/2010-166
22/07/10
1477
n
Special Economic Measures (Iran) Regulations ........................................................
Special Economic Measures Act
SOR/2010-165
22/07/10
1448
n
ii
Comments
n
2010-08-04
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16
TABLE DES MATIÈRES DORS :
TR :
Numéro
d’enregistrement
Numéro
de C.P.
DORS/2010-160
DORS/2010-160—167
Textes réglementaires (Règlements)
Textes réglementaires et autres documents (Autres que les Règlements)
Ministre
Titre du texte réglementaire ou autre document
Page
Commission canadienne des Règlement modifiant le Règlement sur les grains du Canada .......................
grains
1428
DORS/2010-161
2010-932
Justice
Règlement désignant des infractions comme infractions graves ...................
1431
DORS/2010-162
2010-940
Affaires étrangères et
Commerce international
Décret modifiant la Liste des pays visés .......................................................
1435
DORS/2010-163
2010-944
Agriculture et
Agroalimentaire
Règlement modifiant le Règlement sur la Commission canadienne du blé...
1437
Environnement
Arrêté 2010-87-08-01 modifiant la Liste intérieure ......................................
1440
DORS/2010-165
2010-952
Affaires étrangères et
Commerce international
Règlement sur les mesures économiques spéciales visant l’Iran...................
1448
DORS/2010-166
2010-953
Affaires étrangères et
Commerce international
Décret concernant l’autorisation, par permis, à procéder à certaines
opérations (mesures économiques spéciales — Iran)....................................
1477
Agriculture et
Agroalimentaire
Règlement modifiant le Règlement canadien sur le contingentement de la
commercialisation des poulets ......................................................................
1478
DORS/2010-164
DORS/2010-167
iii
2010-08-04
INDEX
Gazette du Canada Partie II, Vol. 144, no 16
DORS :
TR :
DORS/2010-160—167
Textes réglementaires (Règlements)
Textes réglementaires et autres documents (Autres que les Règlements)
Abréviations : e — erratum
n — nouveau
r — revise
a — abroge
Titre du texte réglementaire ou autre document
Lois
Numéro
d’enregistrement
Date
Page
Commission canadienne du blé — Règlement modifiant le Règlement....................
Commission canadienne du blé (Loi)
DORS/2010-163
19/07/10
1437
Contingentement de la commercialisation des poulets — Règlement modifiant
le Règlement canadien.........................................................................................
Offices des produits agricoles (Loi)
DORS/2010-167
23/07/10
1478
Décret concernant l’autorisation, par permis, à procéder à certaines opérations
(mesures économiques spéciales — Iran) ............................................................
Mesures économiques spéciales (Loi)
DORS/2010-166
22/07/10
1477
Grains du Canada — Règlement modifiant le Règlement .........................................
Grains du Canada (Loi)
DORS/2010-160
13/07/10
1428
Infractions comme infractions graves — Règlement désignant.................................
Code criminel
DORS/2010-161
13/07/10
1431
Liste des pays visés — Décret modifiant ..................................................................
Licences d’exportation et d’importation (Loi)
DORS/2010-162
13/07/10
1435
Liste intérieure — Arrêté 2010-87-08-01 modifiant..................................................
Protection de l’environnement (Loi canadienne) (1999)
DORS/2010-164
22/07/10
1440
Mesures économiques spéciales visant l’Iran — Règlement .....................................
Mesures économiques spéciales (Loi)
DORS/2010-165
22/07/10
1448
iv
Commentaires
n
n
n
If undelivered, return COVER ONLY to:
Government of Canada Publications
Public Works and Government Services
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
En cas de non-livraison,
retourner cette COUVERTURE SEULEMENT à :
Publications du gouvernement du Canada
Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
Available from Government of Canada Publications
Public Works and Government Services Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
En vente : Publications du gouvernement du Canada
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising