Canada Gazette du Part II

Canada Gazette du Part II
Vol. 142, no 26
Vol. 142, No. 26
Canada
Gazette
Gazette
du Canada
Part II
Partie II
OTTAWA, WEDNESDAY, DECEMBER 24, 2008
OTTAWA, LE MERCREDI 24 DÉCEMBRE 2008
Statutory Instruments 2008
Textes réglementaires 2008
SOR/2008-308 to 325 and SI/2008-144 to 148
DORS/2008-308 à 325 et TR/2008-144 à 148
Pages 2360 to 2583
Pages 2360 à 2583
NOTICE TO READERS
AVIS AU LECTEUR
The Canada Gazette Part II is published under authority of the Statutory
Instruments Act on January 9, 2008, and at least every second Wednesday
thereafter.
La Partie II de la Gazette du Canada est publiée en vertu de la Loi sur les
textes réglementaires le 9 janvier 2008, et au moins tous les deux mercredis
par la suite.
Part II of the Canada Gazette contains all “regulations” as defined in the
Statutory Instruments Act and certain other classes of statutory instruments
and documents required to be published therein. However, certain regulations
and classes of regulations are exempted from publication by section 15 of the
Statutory Instruments Regulations made pursuant to section 20 of the
Statutory Instruments Act.
La Partie II de la Gazette du Canada est le recueil des « règlements »
définis comme tels dans la loi précitée et de certaines autres catégories de
textes réglementaires et de documents qu’il est prescrit d’y publier.
Cependant, certains règlements et catégories de règlements sont soustraits à la
publication par l’article 15 du Règlement sur les textes réglementaires, établi
en vertu de l’article 20 de la Loi sur les textes réglementaires.
The Canada Gazette Part II is available in most libraries for consultation.
On peut consulter la Partie II de la Gazette du Canada dans la plupart des
bibliothèques.
For residents of Canada, the cost of an annual subscription to the Canada
Gazette Part II is $67.50, and single issues, $3.50. For residents of other
countries, the cost of a subscription is US$67.50 and single issues, US$3.50.
Orders should be addressed to Government of Canada Publications, Public
Works and Government Services Canada, Ottawa, Canada K1A 0S5.
Pour les résidents du Canada, le prix de l’abonnement annuel à la Partie II
de la Gazette du Canada est de 67,50 $ et le prix d’un exemplaire, de 3,50 $.
Pour les résidents d’autres pays, le prix de l’abonnement est de 67,50 $US et
le prix d’un exemplaire, de 3,50 $US. Veuillez adresser les commandes à :
Publications du gouvernement du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, Ottawa, Canada K1A 0S5.
The Canada Gazette is also available free of charge on the Internet at
http://canadagazette.gc.ca. It is accessible in Portable Document Format
(PDF) and in HyperText Mark-up Language (HTML) as the alternate format.
The PDF format of Part I, Part II and Part III is official since April 1, 2003,
and is published simultaneously with the printed copy.
La Gazette du Canada est aussi disponible gratuitement sur Internet au
http://gazetteducanada.gc.ca. La publication y est accessible en format de
document portable (PDF) et en langage hypertexte (HTML) comme média
substitut. Le format PDF en direct de la Partie I, de la Partie II et de la
Partie III est officiel depuis le 1er avril 2003 et est publié en même temps que
la copie imprimée.
Copies of Statutory Instruments that have been registered with the Clerk of
the Privy Council are available, in both official languages, for inspection and
sale at Room 418, Blackburn Building, 85 Sparks Street, Ottawa, Canada.
Des exemplaires des textes réglementaires enregistrés par le greffier du
Conseil privé sont à la disposition du public, dans les deux langues officielles,
pour examen et vente à la Pièce 418, Édifice Blackburn, 85, rue Sparks,
Ottawa, Canada.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, 2008
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2008
ISSN 1494-6122
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2008
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2008
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Registration
SOR/2008-308
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-308
December 4, 2008
Enregistrement
DORS/2008-308
Le 4 décembre 2008
IMMIGRATION AND REFUGEE PROTECTION ACT
LOI SUR L’IMMIGRATION ET LA PROTECTION DES
RÉFUGIÉS
Regulations Amending the Immigration and
Refugee Protection Regulations (Visa exemption
requirements for Lithuania and Poland)
Règlement modifiant le Règlement sur
l’immigration et la protection des réfugiés
(Exemption des exigences de visa pour la Lituanie
et la Pologne)
P.C. 2008-1833
C.P. 2008-1833
December 4, 2008
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Citizenship and Immigration,
pursuant to subsections 5(1) and 14(2) and section 26 of the
Immigration and Refugee Protection Acta, hereby makes the annexed Regulations Amending the Immigration and Refugee Protection Regulations (Visa exemption requirements for Lithuania
and Poland).
Sur recommandation du ministre de la Citoyenneté et de
l’Immigration et en vertu des paragraphes 5(1) et 14(2) et de
l’article 26 de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiésa, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil prend le
Règlement modifiant le Règlement sur l’immigration et la protection des réfugiés (Exemption des exigences de visa pour la Lituanie et la Pologne), ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE
IMMIGRATION AND REFUGEE
PROTECTION REGULATIONS (VISA
EXEMPTION REQUIREMENTS FOR
LITHUANIA AND POLAND)
RÈGLEMENT MODIFIANT LE
RÈGLEMENT SUR L’IMMIGRATION
ET LA PROTECTION DES RÉFUGIÉS
(EXEMPTION DES EXIGENCES DE VISA
POUR LA LITUANIE ET LA POLOGNE)
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. (1) Paragraph 190(1)(a) of the Immigration
and Refugee Protection Regulations1 is replaced
by the following:
(a) are a citizen of Andorra, Antigua and Barbuda, Australia, Austria, Bahamas, Barbados,
Belgium, Botswana, Brunei Darussalam, Cyprus,
Czech Republic, Denmark, Estonia, Finland,
France, Federal Republic of Germany, Greece,
Hungary, Iceland, Ireland, Italy, Japan, Latvia,
Liechtenstein, Luxembourg, Malta, Mexico,
Monaco, Namibia, Netherlands, New Zealand,
Norway, Papua New Guinea, Portugal, Republic
of Korea, St. Kitts and Nevis, St. Lucia, St. Vincent, San Marino, Singapore, Slovakia, Slovenia,
Solomon Islands, Spain, Swaziland, Sweden,
Switzerland or Western Samoa;
1. (1) L’alinéa 190(1)a) du Règlement sur l’immigration et la protection des réfugiés1 est remplacé par ce qui suit :
a) les citoyens des pays suivants : Andorre,
Antigua-et-Barbuda, Australie, Autriche, Bahamas, Barbade, Belgique, Botswana, Brunéi
Darussalam, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Îles
Salomon, Irlande, Islande, Italie, Japon, Lettonie,
Liechtenstein, Luxembourg, Malte, Mexique,
Monaco, Namibie, Norvège, Nouvelle-Zélande,
Papouasie-Nouvelle-Guinée, Pays-Bas, Portugal,
République de Corée, République fédérale
d’Allemagne, République tchèque, Sainte-Lucie,
Saint-Kitts-et-Nevis, Saint-Marin, Saint-Vincent,
Samoa occidental, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse et Swaziland;
(2) L’article 190 du même règlement est modifié par adjonction, après le paragraphe (2), de ce
qui suit :
(2.1) L’étranger qui est citoyen de la Lituanie ou
de la Pologne est dispensé de l’obligation d’obtenir
un visa de résident temporaire s’il est titulaire d’un
passeport lisible à la machine qui contient une puce
à circuit intégré sans contact et qui est délivré par la
Lituanie ou la Pologne, selon le cas.
(2) Section 190 of the Regulations is amended
by adding the following after subsection (2):
Visa
exemption —
nationality and
documents
(2.1) A foreign national who is a citizen of
Lithuania or Poland does not require a temporary
resident visa if they hold a machine readable passport that contains a contactless integrated circuit
chip and that is issued by Lithuania or Poland, as
the case may be.
———
———
a
a
1
S.C. 2001, c. 27
SOR/2002-227
2360
Le 4 décembre 2008
1
L.C. 2001, ch. 27
DORS/2002-227
Dispense de
visa —
nationalité et
documents
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-308
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. These Regulations come into force on January 1, 2009.
2. Le présent règlement entre en vigueur le
1er janvier 2009.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
Executive Summary
Résumé
Issue: The Department of Citizenship and Immigration Canada (CIC), in consultation with other federal government departments, has identified older-version Lithuanian and Polish
passports as vulnerable to fraudulent use and counterfeiting.
Question : Le ministère de la Citoyenneté et de l’Immigration
du Canada (CIC), après consultation d’autres ministères fédéraux, est arrivé à la conclusion que les anciens passeports de la
Lituanie et de la Pologne étaient vulnérables, en ce qu’ils risquaient d’être contrefaits ou frauduleusement utilisés.
Description: The regulatory amendment introduces a requirement that citizens of Poland and Lithuania possess a
passport containing contactless circuit chip technology, otherwise known as an e-passport, in order to be able to travel to
Canada without a temporary resident visa (TRV).
Description : La modification apportée au Règlement obligera
les citoyens de la Pologne et de la Lituanie à avoir un passeport muni d’un microcircuit sans contact, aussi appelé passeport électronique, pour venir au Canada sans visa de résident
temporaire.
Cost-benefit statement: It is not expected that there will be a
significant increase in costs associated with this amendment.
In terms of benefits, this amendment will enable Canadian authorities to have a higher level of confidence in, and greater
ability to verify, the identities of Polish and Lithuanian citizens presenting themselves at Canada’s borders.
Énoncé des coûts et avantages : Cette modification ne devrait pas entraîner une augmentation importante des coûts. En
ce qui concerne les avantages, elle permettra aux autorités
canadiennes d’être mieux assurées de l’identité des citoyens
polonais et lituaniens qui se présentent à la frontière canadienne et d’être plus en mesure d’effectuer les vérifications
nécessaires à cette fin.
Business and consumer impacts: It is conceivable that there
may be an impact on the Canadian tourism industry as some
potential visitors from Poland and Lithuania may choose not
to obtain an e-passport or a temporary resident visa in order to
travel to Canada. The deterrent effect of the e-passport requirement, however, is not expected to be significant.
Incidences sur les entreprises et les consommateurs : Il se
peut fort bien que l’industrie touristique canadienne ressente
cette modification : certains visiteurs éventuels de la Pologne
et de la Lituanie pourraient décider de ne pas obtenir un passeport électronique ou un visa de résident temporaire pour
voyager au Canada. On ne s’attend pas toutefois à ce que
l’obligation d’obtenir un passeport électronique ait un effet
dissuasif important.
Domestic and international coordination and cooperation:
CIC and the CBSA will work closely together, as well as with
other government departments and interested stakeholders,
both within Canada and overseas, to see that the Regulations
are implemented effectively via existing structures and
processes.
Coordination et coopération à l’échelle nationale et internationale : CIC et l’ASFC collaboreront étroitement, ainsi
qu’avec d’autres ministères et intervenants intéressés, tant au
Canada qu’à l’étranger, pour que la modification soit appliquée efficacement au moyen des structures et procédures
existantes.
Issue
Question
The Department of Citizenship and Immigration Canada (CIC),
in consultation with other federal government departments, has
identified older-version Lithuanian and Polish passports as vulnerable to fraudulent use and counterfeiting.
Le ministère de la Citoyenneté et de l’Immigration du Canada
(CIC), après consultation d’autres ministères fédéraux, est arrivé
à la conclusion que les anciens passeports de la Lituanie et de la
Pologne étaient vulnérables, en ce qu’ils risquaient d’être contrefaits ou frauduleusement utilisés.
Objectives
Objectifs
The objective of the regulatory amendment is to protect the
integrity of Canada’s immigration system by reducing the risk
that less secure Polish and Lithuanian travel documents will be
improperly used or counterfeited by non-bona fide travelers to
Canada.
La modification apportée au Règlement a pour objectif d’assurer l’intégrité du système canadien d’immigration en réduisant le
risque que des documents de voyage polonais et lituaniens peu
sûrs ne soient contrefaits ou utilisés à mauvais escient par des
voyageurs non authentiques.
2361
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-308
Description
Description
The regulatory amendment will introduce a fourth category of
visa exemption into the regulatory framework, specifically: a visa
exemption based on a combination of an individual’s citizenship
and the type of travel document an individual possesses.
La modification aura pour effet d’assortir l’obligation d’obtenir
un visa de résident temporaire d’une quatrième catégorie de dispense. Cette dispense reposera plus précisément sur la citoyenneté
de l’intéressé combinée au type de document de voyage qu’il
possède.
À l’heure actuelle, l’article 190 du Règlement sur l’immigration et la protection des réfugiés (RIPR) indique les circonstances
dans lesquelles les étrangers ne sont pas tenus de posséder un visa
de résident temporaire pour voyager au Canada. Trois catégories
de facteurs déterminent si l’intéressé est dispensé de l’obligation
d’obtenir ce visa : sa nationalité, le document de voyage qu’il
possède, ou la raison pour laquelle il souhaite entrer ou séjourner
au Canada.
Currently, section 190 of the Immigration and Refugee Protection Regulations (IRPR) outlines the circumstances in which foreign nationals are not required to hold a temporary resident visa
for travel to Canada. There are three categories that determine the
exemptions: the nationality of the individual, the travel document
the individual possesses, and/or the purpose for which the individual is seeking to enter or remain in Canada.
Regulatory and non-regulatory options considered
Options réglementaires et non réglementaires considérées
The Immigration and Refugee Protection Act requires that visa
requirements be outlined in the Regulations. As a result, there are
no alternatives to regulation.
Comme la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés
oblige à préciser dans le Règlement les exigences en matière de
visas, il n’y a pas d’option autre que la voie réglementaire.
Benefits and costs
Avantages et coûts
There will be no significant costs associated with the amendment. The Government of Canada and concerned external stakeholders such as international air carriers currently have resources
dedicated to ensuring that travelers to Canada possess the required documentation, including passports and visas. Polish and
Lithuanian citizens not in possession of an e-passport and seeking
to travel to Canada without the required visa will be denied
boarding and instructed to obtain an e-passport or apply for a
Canadian TRV with their current valid passport.
La modification n’entraînera pas de coûts importants. Le gouvernement fédéral Canadien ainsi que les intervenants externes
intéressés, comme les transporteurs aériens internationaux, disposent déjà de ressources chargées de vérifier que les voyageurs à
destination du Canada possèdent les documents voulus, y compris
les passeports et les visas. Les citoyens polonais et lituaniens non
munis d’un passeport électronique et souhaitant venir au Canada
sans le visa exigé se verront refuser l’embarquement. Ils seront
priés d’obtenir un passeport électronique ou de demander un visa
de résident temporaire au moyen de leur passeport valide actuel.
En ce qui concerne les avantages, cette mesure permettra aux
autorités canadiennes d’être mieux assurées de l’identité des citoyens polonais et lituaniens qui se présentent à la frontière canadienne et d’être plus en mesure d’effectuer les vérifications nécessaires à cette fin.
In terms of benefits, this amendment will enable Canadian
authorities to have a higher level of confidence in, and greater
ability to verify, the identities of Polish and Lithuanian citizens
presenting themselves at Canada’s borders.
Rationale
Justification
The amendment allows the Government of Canada to facilitate
the travel of Polish and Lithuanian citizens to Canada while at the
same time reducing the risk that non-bona fide travelers will target less secure older-version Polish and Lithuanian passports for
counterfeiting or fraudulent use.
La modification permet au gouvernement fédéral canadien de
faciliter la venue au Canada de citoyens polonais et lituaniens tout
en réduisant le risque que des voyageurs non authentiques ne
contrefassent ou n’utilisent frauduleusement l’ancienne version —
moins sûre — des passeports polonais et lituanien.
Consultation
Consultation
Consultations were undertaken with other federal government
departments, including the Department of Foreign Affairs and
International Trade, the Department of Public Safety, the Canada
Border Services Agency, the Royal Canadian Mounted Police,
and the Canadian Security and Intelligence Service.
In addition, prior to introducing this regulatory amendment,
CIC was in communication with the governments of Poland and
Lithuania concerning the security of their older-series passports,
recognizing that as members of the European Union, they had
already taken steps to introduce more secure travel documents
(e-passports). With this in mind, both governments have been
advised that CIC is introducing a regulatory proposal requiring
citizens of Poland and Lithuania to possess an e-passport, effective January 1, 2009, in order to travel to Canada without a temporary resident visa.
D’autres ministères fédéraux ont été consultés, notamment : le
ministère des Affaires étrangères et du Commerce international,
le ministère de la Sécurité publique, l’Agence des services frontaliers du Canada, la Gendarmerie royale du Canada, ainsi que le
Service canadien du renseignement de sécurité.
Avant de présenter cette modification réglementaire, CIC avait
de plus communiqué avec les gouvernements de la Pologne et de
la Lituanie au sujet de la sûreté de leurs passeports des séries antérieures —, compte tenu que, en leur qualité de membres de
l’Union européenne, ils avaient déjà pris des mesures pour adopter des documents de voyage plus sûrs (passeports électroniques).
Dans cette optique, les deux gouvernements ont été informés que
CIC présente un projet de disposition réglementaire visant à obliger, dès le 1er janvier 2009, les citoyens de la Pologne et de la
Lituanie à obtenir un passeport électronique pour venir au Canada
sans visa de résident temporaire.
2362
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-308
The governments of Poland and Lithuania have introduced
measures to ensure that their citizens have access to the epassport and have been informed of the anticipated Canadian
requirement.
These Regulations were pre-published in the Canada Gazette,
Part I on September 20, 2008, and were open for public comment
for 15 days. The Department received no submissions.
Les gouvernements de la Pologne et de la Lituanie ont pris des
mesures pour que leurs citoyens puissent obtenir un passeport
électronique et ont été informés de l’exigence que le Canada
comptait imposer.
Les dispositions réglementaires ont fait l’objet d’une publication préalable dans la Partie I de la Gazette du Canada le 20 septembre 2008, et la population a disposé d’une période de 15 jours
pour formuler des commentaires. Le Ministère n’a reçu aucun
commentaire.
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de service
The amendment will be communicated to all affected government departments and stakeholders, and is expected to be implemented as of January 1, 2009. The volume and type of travellers holding Polish and Lithuanian travel documents, including
those deemed to be inadmissible to Canada, will be monitored
and evaluated with existing databases and according to existing
practices.
Tous les ministères et intervenants touchés seront informés de
cette modification qui devrait entrer en vigueur le 1er janvier
2009. Le nombre et le type de voyageurs titulaires de documents
de voyage polonais et lituaniens, y compris ceux réputés interdits
de territoire au Canada, seront surveillés et évalués au moyen des
bases de données disponibles et selon les méthodes actuellement
appliquées.
Contact
Personne-ressource
Peter MacDougall
Acting Director General
Risk Mitigation Branch
Citizenship and Immigration Canada
300 Slater Street
Ottawa, Ontario
K1A 1L1
Email: Peter.MacDougall@cic.gc.ca
Peter MacDougall
Directeur général par intérim
Direction générale du contrôle du risque
Citoyenneté et Immigration Canada
300, rue Slater
Ottawa (Ontario)
K1A 1L1
Courriel : Peter.MacDougall@cic.gc.ca
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2008
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2008
2363
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Registration
SOR/2008-309
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-309
December 12, 2008
Enregistrement
DORS/2008-309
Le 12 décembre 2008
IMMIGRATION AND REFUGEE PROTECTION ACT
LOI SUR L’IMMIGRATION ET LA PROTECTION DES
RÉFUGIÉS
Regulations Amending the Immigration
and Refugee Protection Regulations
(2010 Vancouver Olympic and Paralympic
Winter Games)
Règlement modifiant le Règlement sur
l’immigration et la protection des réfugiés
(Jeux olympiques et paralympiques d’hiver
de 2010 à Vancouver)
P.C. 2008-1898
C.P. 2008-1898
December 12, 2008
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Citizenship and Immigration,
pursuant to subsections 5(1) and 14(2) and sections 26 and 89 of
the Immigration and Refugee Protection Acta, hereby makes the
annexed Regulations Amending the Immigration and Refugee
Protection Regulations (2010 Vancouver Olympic and Paralympic
Winter Games).
Definition of
“VANOC”
Deemed
application
Sur recommandation du ministre de la Citoyenneté et de
l’Immigration et en vertu des paragraphes 5(1) et 14(2) et des
articles 26 et 89 de la Loi sur l’immigration et la protection des
réfugiésa, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil
prend le Règlement modifiant le Règlement sur l’immigration et
la protection des réfugiés (Jeux olympiques et paralympiques
d’hiver de 2010 à Vancouver), ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE
IMMIGRATION AND REFUGEE
PROTECTION REGULATIONS
(2010 VANCOUVER OLYMPIC AND
PARALYMPIC WINTER GAMES)
RÈGLEMENT MODIFIANT LE
RÈGLEMENT SUR L’IMMIGRATION ET
LA PROTECTION DES RÉFUGIÉS (JEUX
OLYMPIQUES ET PARALYMPIQUES
D’HIVER DE 2010 À VANCOUVER)
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The Immigration and Refugee Protection
Regulations1 are amended by adding the following after section 193:
1. Le Règlement sur l’immigration et la protection des réfugiés1 est modifié par adjonction,
après l’article 193, de ce qui suit :
PART 10.1
PARTIE 10.1
2010 VANCOUVER OLYMPIC AND
PARALYMPIC WINTER GAMES
JEUX OLYMPIQUES ET PARALYMPIQUES
D’HIVER DE 2010 À VANCOUVER
193.1 In this Part, “VANOC” means the Vancouver Organizing Committee for the 2010 Olympic and Paralympic Winter Games that was incorporated under the laws of Canada on September 30,
2003.
193.2 (1) For the purpose of facilitating the entry
of foreign nationals described in this Part for the
2010 Olympic or Paralympic Winter Games, a foreign national in respect of whom an officer has
received the following information from VANOC
is deemed to have made an application in accordance with subsection 11(1) of the Act:
(a) the person’s surname, first name and any
middle names;
(b) the person’s gender;
(c) the person’s date and place of birth;
(d) the person’s country of citizenship;
(e) the person’s place and country of residence;
193.1 Dans la présente partie, « COVAN »
s’entend du Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de 2010 à Vancouver, constitué sous le régime d’une loi fédérale
le 30 septembre 2003.
193.2 (1) Afin de faciliter l’entrée au Canada de
tout étranger visé à la présente partie en vue des
Jeux olympiques ou paralympiques d’hiver de 2010,
est réputé avoir fait une demande conformément
au paragraphe 11(1) de la Loi l’étranger à l’égard
duquel l’agent a reçu du COVAN les renseignements suivants :
a) ses nom, prénom usuel et, le cas échéant, autres prénoms;
b) son sexe;
c) ses date et lieu de naissance;
d) son pays de citoyenneté;
e) son lieu et son pays de résidence;
———
———
a
a
1
S.C. 2001, c. 27
SOR/2002-227
2364
Le 12 décembre 2008
1
L.C. 2001, ch. 27
DORS/2002-227
Définition de
« COVAN »
Demande
réputée faite
2008-12-24
Deemed
application for
temporary
resident visa
Deemed
application for
work permit
Deemed
application for
temporary
resident permit
Issuance of
temporary
resident visa
Period of entry
Work
permits —
Olympic
Games
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-309
(f) the person’s passport number, the passport’s
date of expiry and the country of issue or, if the
person does not have a passport, the number on
the travel document that identifies the person, the
travel document’s date of expiry and the issuer of
the travel document;
(g) the person’s intended function at the 2010
Olympic or Paralympic Winter Games, as the case
may be; and
(h) confirmation that the person is registered as
an Olympic or Paralympic family member by
VANOC.
(2) If an officer determines that the foreign national requires a temporary resident visa, the foreign national is deemed to have applied for a
multiple-entry temporary resident visa.
(3) If an officer determines that the foreign national requires a work permit to perform their intended function at the 2010 Olympic or Paralympic
Winter Games, the foreign national is deemed to
have applied for a work permit to perform that
function in accordance with Division 2 of Part 11.
(4) If an officer determines that the foreign national is inadmissible or does not meet the requirements of the Act and these Regulations, the foreign
national is deemed to have applied for a temporary
resident permit.
193.3 (1) An officer may issue a temporary resident visa to a foreign national in respect of whom
the information referred to in subsection 193.2(1) is
received if, following an examination, it is established that the foreign national
(a) requires a temporary resident visa;
(b) will leave Canada by the end of the period authorized for their stay under Division 2 of Part 9;
(c) holds a passport or other document that they
may use to enter the country that issued it or another country;
(d) is not inadmissible;
(e) meets the requirements of section 30; and
(f) is approved for accreditation by VANOC for
the 2010 Olympic or Paralympic Winter Games.
(2) A temporary resident visa issued under subsection (1) shall authorize the foreign national to
enter Canada during
(a) the period that begins on December 12, 2009
and ends on March 28, 2010, if the foreign national is approved for accreditation by VANOC
for the 2010 Olympic Winter Games; or
(b) the period that begins on January 12, 2010
and ends on April 21, 2010, if the foreign national is approved for accreditation by VANOC
for the 2010 Paralympic Winter Games.
193.4 (1) A work permit authorizing a foreign
national to perform a function at the 2010 Olympic
Winter Games shall not be issued further to an application referred to in subsection 193.2(3) unless
the foreign national is approved for accreditation
for those Games.
f) les numéro, date d’expiration et pays de délivrance de son passeport ou, à défaut, les numéro, date d’expiration et émetteur de son titre de
voyage;
g) la fonction qu’il doit occuper dans le cadre des
Jeux olympiques ou paralympiques d’hiver de
2010;
h) la confirmation de son enregistrement comme
membre de la famille olympique ou paralympique auprès du COVAN.
(2) La constatation, par l’agent, que l’étranger en
question a besoin d’un visa de résident temporaire
tient lieu de la demande de visa de résident temporaire pour entrées multiples.
(3) La constatation, par l’agent, que l’étranger en
question a besoin d’un permis de travail pour exercer ses fonctions dans le cadre des Jeux olympiques
ou paralympiques d’hiver de 2010 tient lieu de la
demande de permis de travail visée à la section 2 de
la partie 11.
(4) La constatation, par l’agent, que l’étranger en
question est interdit de territoire ou ne se conforme
pas à la Loi et au présent règlement tient lieu de la
demande de permis de séjour temporaire.
Demande de
visa de résidant
temporaire
réputée faite
193.3 (1) L’agent peut délivrer un visa de résident temporaire à l’étranger à l’égard duquel il a
reçu les renseignements visés au paragraphe 193.2(1)
si, à l’issue d’un contrôle, les faits ci-après sont
établis :
a) l’étranger a besoin d’un tel visa;
b) il quittera le Canada à la fin de la période de séjour autorisée aux termes de la section 2, partie 9;
c) il est titulaire d’un passeport ou de tout autre
document lui permettant d’entrer dans le pays de
délivrance ou un autre pays;
d) il n’est pas interdit de territoire;
e) il satisfait aux exigences prévues à l’article 30;
f) il est approuvé aux fins d’accréditation par le
COVAN en vue des Jeux olympiques ou paralympiques d’hiver de 2010.
(2) L’étranger titulaire du visa de résident temporaire peut entrer au Canada :
a) s’il est approuvé aux fins d’accréditation par
le COVAN en vue des Jeux olympiques d’hiver
de 2010, durant la période allant du 12 décembre
2009 au 28 mars 2010;
b) s’il est approuvé aux fins d’accréditation par le
COVAN en vue des Jeux paralympiques d’hiver
de 2010, durant la période allant du 12 janvier au
21 avril 2010.
Délivrance du
visa de résident
temporaire
193.4 (1) Le permis de travail autorisant l’étranger à exercer une fonction dans le cadre des Jeux
olympiques d’hiver de 2010 ne peut être accordé à
la suite de la demande visée au paragraphe 193.2(3)
que si ce dernier est approuvé aux fins d’accréditation par le COVAN en vue de ces Jeux.
Permis de
travail — Jeux
olympiques
Demande de
permis de
travail réputée
faite
Demande de
permis de
séjour
temporaire
réputée faite
Période
d’entrée
2365
2008-12-24
Work
permits —
Paralympic
Games
Requirements
not applicable
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-309
(2) A work permit authorizing a foreign national
to perform a function at the 2010 Paralympic Winter Games shall not be issued further to an application referred to in subsection 193.2(3) unless the
foreign national is approved for accreditation for
those Games.
193.5 Sections 10 to 12 and subsections 296(1),
297(1), 298(1) and 299(1) do not apply to an application that is deemed to be made under this Part.
2. Part 10.1 of the Regulations, as enacted by
section 1, is repealed.
(2) Il en est de même pour le permis de travail
autorisant l’étranger à exercer une fonction dans le
cadre des Jeux paralympiques d’hiver de 2010.
Permis de
travail — Jeux
paralympiques
193.5 Les articles 10 à 12 et les paragraphes 296(1), 297(1), 298(1) et 299(1) ne s’appliquent
pas aux demandes qui sont réputées avoir été faites
aux termes de la présente partie.
2. La partie 10.1 du même règlement, édictée
par l’article 1, est abrogée.
Nonapplication
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
3. (1) These Regulations, except section 2,
come into force on the day on which they are
registered.
(2) Section 2 comes into force on April 22, 2010.
3. (1) Le présent règlement, sauf l’article 2,
entre en vigueur à la date de son enregistrement.
(2) L’article 2 entre en vigueur le 22 avril 2010.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
Issue and objectives
Question et objectifs
As part of our responsibility as host country for the 2010 Olympic and Paralympic Winter Games (Games), the Department of
Citizenship and Immigration (CIC) has committed to facilitate the
entry of foreign national “Olympic/Paralympic Family Members”
(OFM/PFM), as defined by the International Olympic Committee.
As a result, the amendments to the Immigration and Refugee Protection Regulations (Regulations) are designed to streamline and
centralize the immigration process requirements, thereby facilitating entry for foreign national OFM/PFM without compromising
the health and safety of Canadians.
Dans le cadre des responsabilités qui incombent au Canada à
titre de pays hôte des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver
de 2010 (les Jeux), le ministère de la Citoyenneté et de l’Immigration (CIC) s’est engagé à faciliter l’entrée des étrangers qui
participeront aux Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de
2010, qui sont définis par le Comité international olympique
comme les membres de la famille olympique ou paralympique.
Par conséquent, les modifications apportées au Règlement sur
l’immigration et la protection des réfugiés (le Règlement) visent à
simplifier et à centraliser les formalités d’immigration, et à faciliter ainsi l’entrée des étrangers faisant partie de la famille olympique ou paralympique, sans compromettre la sécurité et la santé
des Canadiens.
Description and rationale
Description et justification
Under these amendments to the Regulations, a foreign national
OFM/PFM who has submitted information through the Vancouver Organizing Committee (VANOC) is deemed to have made an
application under the Immigration and Refugee Protection Act
(IRPA). The application would be considered an application for a
multiple-entry temporary resident visa, a temporary resident permit, and/or an application for a work permit, as required.
En vertu de ces modifications au Règlement, l’étranger membre de la famille olympique ou paralympique ayant présenté des
informations par l’intermédiaire du Comité d’organisation de
Vancouver (COVAN) est réputé avoir fait une demande au titre
de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés (LIPR).
La demande serait ainsi considérée comme une demande de visa
de résident temporaire pour entrées multiples, de permis de séjour
temporaire ou de permis de travail, suivant les besoins.
Ces dispositions réglementaires précisent de plus que, pour obtenir un permis de travail ou un visa de résident temporaire pour
entrées multiples, le membre de la famille olympique ou paralympique doit d’abord avoir été approuvé à des fins d’accréditation par le COVAN, ce qui confirme la raison pour laquelle
l’intéressé souhaite entrer au Canada. Selon les estimations, près
de 7000 étrangers appartenant à la famille olympique ou paralympique verront leur demande traiter en vertu de ces dispositions
réglementaires.
These Regulations also specify that in order to be issued a
multiple-entry temporary resident visa and/or a work permit,
OFM/PFM must first be approved for accreditation by VANOC,
thereby confirming their purpose for entering Canada. It is estimated that nearly 7000 foreign national OFM/PFM will be processed under these Regulations.
2366
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-309
In addition, the amendments specify a period of entry, and fees
normally associated with these applications would not apply.
Lastly, as these regulatory amendments have been designed for
the 2010 Games only, a sunset clause is included to repeal these
Regulations. These Regulations will be repealed on April 22,
2010.
The amendments create a streamlined and centralized immigration process that facilitates entry without compromising the integrity of Canada’s immigration programs or the health and safety of
the Canadian public. All foreign national OFM/PFM deemed to
have applied under these Regulations will be subject to the inadmissibility provisions in IRPA.
Ces modifications précisent de plus la période de séjour. Par
ailleurs, les frais normalement exigés pour le traitement de ces
demandes ne s’appliqueraient pas.
Enfin, comme ces dispositions réglementaires ont été conçues
uniquement pour les Jeux de 2010, elles sont assorties d’une disposition de temporarisation qui en assurera l’abrogation. Ces dispositions réglementaires seront abrogées le 22 avril 2010.
Les modifications établissent des formalités d’immigration
simplifiées et centralisées, qui facilitent l’entrée sans compromettre l’intégrité du programme canadien d’immigration ni la santé et
la sécurité de la population canadienne. L’étranger appartenant à
la famille olympique ou paralympique réputé avoir présenté une
demande en vertu de ces dispositions réglementaires est assujetti
aux dispositions de la LIPR relatives à l’interdiction de territoire.
Consultation
Consultation
The regulatory amendments were developed after consultation
with the Royal Canadian Mounted Police (RCMP), the Canada
Border Services Agency (CBSA), the Canadian Security Intelligence Service (CSIS) and Human Resources and Skills Development Canada (HRSDC), as well as VANOC. There were no objections to the elements put forward in the attached regulatory
amendments.
Ces modifications réglementaires ont été élaborées après consultation de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), de l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), du Service canadien
du renseignement de sécurité (SCRS), de Ressources humaines et
Développement des compétences Canada (RHDCC), ainsi que du
COVAN. Les éléments proposés dans ces dispositions réglementaires n’ont soulevé aucune objection.
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, respect et normes de service
CIC will ensure that all foreign national OFM/PFM are aware
of the immigration requirements to participate in and/or work at
the 2010 Games. In addition, CBSA officers will receive appropriate training to apply these Regulations; these amendments are
expected to result in minimal disruption to the ports of entry.
CIC veillera à ce que les étrangers appartenant à la famille
olympique ou paralympique soient au courant des formalités d’immigration à remplir pour participer aux Jeux olympiques de 2010
ou y travailler. Les agents de l’ASFC recevront par ailleurs la formation voulue pour appliquer ces dispositions réglementaires.
Ces modifications devraient entraîner une perturbation minimale
des activités aux points d’entrée.
Contact
Personne-ressource
Paul Desautels
Director
Temporary Resident Program Delivery
365 Laurier Avenue
Ottawa, Ontario
K1A 1L1
Email: paul.desautels@cic.gc.ca
Paul Desautels
Directeur
Prestation des programmes pour les résidents temporaires
365, avenue Laurier
Ottawa (Ontario)
K1A 1L1
Courriel : paul.desautels@cic.gc.ca
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2008
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2008
2367
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Registration
SOR/2008-310
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-310
December 12, 2008
Enregistrement
DORS/2008-310
Le 12 décembre 2008
PILOTAGE ACT
LOI SUR LE PILOTAGE
Regulations Amending the Atlantic Pilotage Tariff
Regulations, 1996
Règlement modifiant le Règlement sur le tarif de
l’Administration de pilotage de l’Atlantique, 1996
RESOLUTION
RÉSOLUTION
Whereas the Atlantic Pilotage Authority, pursuant to subsection 34(1)a of the Pilotage Actb, published a copy of the proposed
Regulations Amending the Atlantic Pilotage Tariff Regulations,
1996, substantially in the annexed form, in the Canada Gazette,
Part I, on November 8, 2008;
Attendu que, conformément au paragraphe 34(1)a de la Loi sur
le pilotageb, l’Administration de pilotage de l’Atlantique a publié
dans la Gazette du Canada Partie I, le 8 novembre 2008, le projet
de règlement intitulé Règlement modifiant le Règlement sur le tarif de l’Administration de pilotage de l’Atlantique, 1996, conforme en substance au texte ci-après,
À ces causes, en vertu du paragraphe 33(1) de la Loi sur le pilotageb, l’Administration de pilotage de l’Atlantique prend le Règlement modifiant le Règlement sur le tarif de l’Administration de
pilotage de l’Atlantique, 1996, ci-après.
Halifax, le 17 novembre 2008
Le premier dirigeant de l’Administration de
pilotage de l’Atlantique,
CAPITAINE R. A. MCGUINNESS
Therefore, the Atlantic Pilotage Authority, pursuant to subsection 33(1) of the Pilotage Actb, hereby makes the annexed Regulations Amending the Atlantic Pilotage Tariff Regulations, 1996.
Halifax, November 17, 2008
CAPTAIN R. A. MCGUINNESS
Chief Executive Officer
Atlantic Pilotage Authority
P.C. 2008-1899
December 12, 2008
C.P. 2008-1899
Le 12 décembre 2008
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Transport, Infrastructure and
Communities, pursuant to subsection 33(1) of the Pilotage Acta,
hereby approves the annexed Regulations Amending the Atlantic
Pilotage Tariff Regulations, 1996, made by the Atlantic Pilotage
Authority.
Sur recommandation du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et en vertu du paragraphe 33(1) de la
Loi sur le pilotagea, Son Excellence la Gouverneure générale en
conseil approuve le Règlement modifiant le Règlement sur le tarif
de l’Administration de pilotage de l’Atlantique, 1996, ci-après,
pris par l’Administration de pilotage de l’Atlantique.
REGULATIONS AMENDING THE ATLANTIC
PILOTAGE TARIFF REGULATIONS, 1996
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LE
TARIF DE L’ADMINISTRATION DE PILOTAGE DE
L’ATLANTIQUE, 1996
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The heading before section 8 of the English version of the
Atlantic Pilotage Tariff Regulations, 19961 is replaced by the
following:
1. L’intertitre précédant l’article 8 de la version anglaise du
Règlement sur le tarif de l’Administration de pilotage de l’Atlantique, 19961 est remplacé par ce qui suit :
SAINT JOHN COMPULSORY PILOTAGE AREA
SAINT JOHN COMPULSORY PILOTAGE AREA
2. The portion of section 8 of the English version of the
Regulations before paragraph (a) is replaced by the following:
8. The charge for a ship, other than a dead ship or an oil rig, for
a trip or a movage that is in the Saint John compulsory pilotage
area and that is set out in column 1 of Schedule 5 is
3. Section 23 of the Regulations and the heading before it
are replaced by the following:
2. Le passage de l’article 8 de la version anglaise du même
règlement précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
8. The charge for a ship, other than a dead ship or an oil rig, for
a trip or a movage that is in the Saint John compulsory pilotage
area and that is set out in column 1 of Schedule 5 is
3. L’article 23 du même règlement et l’intertitre le précédant sont remplacés par ce qui suit :
IN-TRANSIT CHARGES
DROITS POUR UN PILOTE TRANSPORTÉ VERS UNE
ZONE DE PILOTAGE
———
———
a
a
b
1
S.C. 1998, c. 10, s. 150
R.S., c. P-14
SOR/95-586
2368
b
1
L.C. 1998, ch. 10, art. 150
L.R., ch. P-14
DORS/95-586
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-310
23. (1) If a pilot is carried on board ship toward the area for
which pilotage service is requested, a charge is payable as follows
for the period during which the pilot is on board the ship and not
performing pilotage duties:
(a) for the first two hours, $210; and
(b) for each hour, or part of an hour, after the first two hours,
$120.
(2) The maximum charge payable under subsection (1) for a
24-hour period is $930.
23. (1) Lorsque le pilote est transporté à bord d’un navire vers
la zone pour laquelle ses services ont été demandés, les droits à
payer pour la période où il demeure à bord du navire sans exercer
ses fonctions de pilote sont les suivants :
a) pour les deux premières heures, 210 $;
b) pour chaque heure ou fraction d’heure suivant la deuxième
heure, 120 $.
(2) Le droit maximum à payer en application du paragraphe (1)
pour chaque période de 24 heures est de 930 $.
OVERCARRIAGE CHARGES
DROITS POUR UN PILOTE TRANSPORTÉ AU-DELÀ
D’UNE ZONE DE PILOTAGE
23.1 (1) If a pilot is carried on board ship beyond the area for
which pilotage service is requested, a charge is payable as follows
for the period it takes to return the pilot to the place where the
pilot was taken on board the ship:
(a) for the first two hours, $210; and
(b) for each hour, or part of an hour, after the first two hours,
$120.
(2) The maximum charge payable under subsection (1) for a
24-hour period is $930.
4. Subsection 24(1) of the Regulations is replaced by the
following:
24. (1) If the owner, master or agent of a ship other than an oil
rig, or the Authority, requires a pilot to be on duty on board the
ship for reasons relating to safety, a charge is payable as follows:
(a) for the first two hours, $210; and
(b) for each hour, or part of an hour, after the first two hours,
$120.
23.1 (1) Lorsque le pilote est transporté à bord d’un navire audelà de la zone pour laquelle ses services ont été demandés, les
droits à payer pour la période qui s’écoule jusqu’à ce qu’il soit ramené à l’endroit où il a embarqué sont les suivants :
a) pour les deux premières heures, 210 $;
b) pour chaque heure ou fraction d’heure suivant la deuxième
heure, 120 $.
(2) Le droit maximum à payer en application du paragraphe (1)
pour chaque période de 24 heures est de 930 $.
4. Le paragraphe 24(1) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
24. (1) Lorsque le pilote est tenu, à la demande du propriétaire,
du capitaine ou de l’agent d’un navire autre qu’une plate-forme
de forage pétrolier ou à la demande de l’Administration, d’être de
service à bord du navire pour des raisons liées à la sécurité, les
droits à payer sont les suivants :
a) pour les deux premières heures, 210 $;
b) pour chaque heure ou fraction d’heure suivant la deuxième
heure, 120 $.
(1.1) Le droit maximum à payer en application du paragraphe (1) pour chaque période de 15 heures est de 930 $.
5. L’article 25 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
25. Lorsque le pilote dont les services ont été demandés à
l’égard d’un navire se présente à son affectation et que la demande est par la suite annulée, le droit à payer est le moins élevé
des montants suivants :
a) le droit forfaitaire pour la zone de pilotage;
b) 900 $.
6. Les annexes 2 à 5 du même règlement sont remplacées
par les annexes 2 à 5 figurant à l’annexe du présent
règlement.
(1.1) The maximum charge payable under subsection (1) for a
15-hour period is $930.
5. Section 25 of the Regulations is replaced by the
following:
25. If pilotage services are requested for a ship and the request
is cancelled after a pilot reports for pilotage duty, the charge payable is the lesser of
(a) the basic charge for the pilotage area, and
(b) $900.
6. Schedules 2 to 5 to the Regulations are replaced by the
Schedules 2 to 5 set out in the schedule to these Regulations.
COMING INTO FORCE
7. These Regulations come into force on January 1, 2009.
ENTRÉE EN VIGUEUR
7. Le présent règlement entre en vigueur le 1er janvier 2009.
2369
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-310
SCHEDULE
(Section 6)
SCHEDULE 2
(Sections 4.1, 5 and 14)
COMPULSORY PILOTAGE AREAS — ONE-WAY TRIPS
Column 1
Column 2
Column 3
Column 4
Column 5
Item
Compulsory Pilotage Area
Minimum
Charge ($)
Unit
Charge ($)
Basic
Charge ($)
Pilot Boat
Replacement
Surcharge ($)
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
Miramichi, N.B.
Restigouche (Zone A, Dalhousie and Zone B, Campbellton), N.B.
Bay of Exploits (Botwood and Lewisporte), N.L.
Holyrood, N.L.
Humber Arm, N.L.
Placentia Bay, N.L.
St. John’s, N.L.
Stephenville, N.L.
Cape Breton (Zone A, Sydney), N.S.
Cape Breton (Zone B-1, Bras d’Or Lake), N.S.
Cape Breton (Zone B-2, Bras d’Or Lake), N.S.
Cape Breton (Zones C and D, Strait of Canso), N.S.
Halifax, N.S.
Pugwash, N.S.
Charlottetown, P.E.I.
n/a
2,650.00
1,725.00
1,590.00
1,400.00
2,650.00
1,590.00
1,725.00
1,725.00
900.00
900.00
1,100.00
1,125.00
n/a
n/a
6.06
8.98
8.85
5.04
7.33
4.67
5.04
8.85
5.01
3.98
3.98
2.98
2.14
5.17
3.49
543.00
2,100.00
841.00
513.00
541.00
2,100.00
513.00
841.00
841.00
641.00
641.00
862.00
504.00
438.00
355.00
n/a
n/a
n/a
n/a
n/a
n/a
n/a
n/a
n/a
n/a
n/a
n/a
67.00
n/a
n/a
ANNEXE
(article 6)
ANNEXE 2
(articles 4.1, 5 et 14)
ZONES DE PILOTAGE OBLIGATOIRE — VOYAGES SIMPLES
Colonne 1
Colonne 2
Colonne 3
Colonne 4
Colonne 5
Article
Zone de pilotage obligatoire
Droit
minimum ($)
Droit
unitaire ($)
Droit
forfaitaire ($)
Droit
supplémentaire
pour le
remplacement d’un
bateau-pilote ($)
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
Miramichi (N.-B.)
Restigouche (N.-B.) (Zone A, Dalhousie et Zone B, Campbellton)
Baie des Exploits (T.-N.-L.) (Botwood et Lewisporte)
Holyrood (T.-N.-L.)
Baie Humber Arm (T.-N.-L.)
Baie Placentia (T.-N.-L.)
St. John’s (T.-N.-L.)
Stephenville (T.-N.-L.)
Cap Breton (N.-É.) (Zone A, Sydney)
Cap Breton (N.-É.) (Zone B-1, lac Bras d’Or)
Cap Breton (N.-É.) (Zone B-2, lac Bras d’Or)
Cap Breton (N.-É.) (Zones C et D, détroit de Canso)
Halifax (N.-É.)
Pugwash (N.-É.)
Charlottetown (Î.-P.-É.)
S/O
2 650,00
1 725,00
1 590,00
1 400,00
2 650,00
1 590,00
1 725,00
1 725,00
900,00
900,00
1 100,00
1 125,00
S/O
S/O
6,06
8,98
8,85
5,04
7,33
4,67
5,04
8,85
5,01
3,98
3,98
2,98
2,14
5,17
3,49
543,00
2 100,00
841,00
513,00
541,00
2 100,00
513,00
841,00
841,00
641,00
641,00
862,00
504,00
438,00
355,00
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
67,00
S/O
S/O
2370
2008-12-24
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-310
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
SCHEDULE 3
(Section 6)
COMPULSORY PILOTAGE AREAS — TRIPS THROUGH
Column 1
Column 2
Column 3
Column 4
Column 5
Item
Compulsory Pilotage Area
Flat Charge, No
Pilot Boat Used ($)
Flat Charge,
Pilot Boat Used ($)
Unit Charge ($)
Basic Charge ($)
1.
2.
3.
Cape Breton (Zone B-1, Bras d’Or Lake), N.S.
Cape Breton (Zone C, Strait of Canso), N.S.
Confederation Bridge, P.E.I.
n/a
n/a
450.00
n/a
1,479.00
1,200.00
7.96
n/a
n/a
1,282.00
n/a
n/a
ANNEXE 3
(article 6)
ZONES DE PILOTAGE OBLIGATOIRE — VOYAGES VIA UNE ZONE DE PILOTAGE OBLIGATOIRE
Colonne 1
Colonne 2
Colonne 3
Colonne 4
Colonne 5
Article
Zone de pilotage obligatoire
Droit fixe sans
bateau-pilote ($)
Droit fixe avec
bateau-pilote ($)
Droit unitaire ($)
Droit forfaitaire ($)
1.
2.
3.
Cap Breton (N.-É.) (Zone B-1, lac Bras d’Or)
Cap Breton (N.-É.) (Zone C, détroit de Canso)
Pont de la Confédération (Î.-P.-É.)
S/O
S/O
450,00
S/O
1 479,00
1 200,00
7,96
S/O
S/O
1 282,00
S/O
S/O
SCHEDULE 4
(Sections 4.1 and 7)
COMPULSORY PILOTAGE AREAS — MOVAGES
Column 1
Item
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
Compulsory Pilotage Area
Miramichi, N.B.
Restigouche (Zone A, Dalhousie and Zone B,
Campbellton), N.B.
Bay of Exploits (Botwood and Lewisporte), N.L.
Holyrood, N.L.
Humber Arm, N.L.
Placentia Bay, N.L.
(a) between Whiffen Head and Come By Chance
terminals
(b) any other area
St. John’s, N.L.
Stephenville, N.L.
Cape Breton (Zone A, Sydney), N.S.
Cape Breton (Zone B-1, Bras d’Or Lake), N.S.
Cape Breton (Zone B-2, Bras d’Or Lake), N.S.
Cape Breton (Zones C and D, Strait of Canso), N.S.
Halifax, N.S.
Pugwash, N.S.
Charlottetown, P.E.I.
Column 3
Column 4
Column 5
Column 6
Column 7
Column 8
Flat
Charge ($)
Minimum
Charge ($)
Unit
Charge, No
Pilot Boat
Used ($)
Basic
Charge, No
Pilot Boat
Used ($)
Unit
Charge,
Pilot Boat
Used ($)
Basic
Charge,
Pilot Boat
Used ($)
Pilot
Boat
Replacement
Surcharge ($)
598.00
n/a
n/a
2,120.00
n/a
7.18
n/a
1,680.00
n/a
8.08
n/a
1,890.00
n/a
n/a
n/a
n/a
n/a
1,380.00
1,272.00
1,120.00
7.08
4.03
5.86
673.00
410.00
433.00
7.97
4.54
6.60
756.00
461.70
486.90
n/a
n/a
n/a
n/a
1,325.00
2.34
1,050.00
n/a
n/a
n/a
n/a
n/a
n/a
n/a
n/a
n/a
n/a
n/a
472.00
384.00
2,385.00
1,431.00
1,553.00
1,553.00
810.00
810.00
990.00
1,013.00
n/a
n/a
3.74
4.03
7.08
4.01
3.18
3.18
2.38
1.71
n/a
n/a
1,680.00
410.00
673.00
673.00
513.00
513.00
690.00
403.00
n/a
n/a
4.20
4.54
7.97
4.51
3.58
3.58
2.68
1.93
n/a
n/a
1,890.00
462.00
757.00
757.00
577.00
577.00
776.00
453.60
n/a
n/a
n/a
n/a
n/a
n/a
n/a
n/a
n/a
67.00
n/a
n/a
Column 2
2371
2008-12-24
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-310
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
ANNEXE 4
(articles 4.1 et 7)
ZONES DE PILOTAGE OBLIGATOIRE — DÉPLACEMENTS
Colonne 1
Article
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
Colonne 2
Zone de pilotage obligatoire
Miramichi (N.-B.)
Restigouche (N.-B.) (Zone A, Dalhousie et
Zone B, Campbellton)
Baie des Exploits (T.-N.-L.) (Botwood et
Lewisporte)
Holyrood (T.-N.-L.)
Baie Humber Arm (T.-N.-L.)
Baie Placentia (T.-N.-L.)
a) entre les terminaux de Whiffen Head et
de Come By Chance
b) tout autre endroit
St. John’s (T.-N.-L.)
Stephenville (T.-N.-L.)
Cap Breton (N.-É.) (Zone A, Sydney)
Cap Breton (N.-É.) (Zone B-1, lac Bras d’Or)
Cap Breton (N.-É.) (Zone B-2, lac Bras d’Or)
Cap Breton (N.-É.) (Zones C et D, détroit
de Canso)
Halifax (N.-É.)
Pugwash (N.-É.)
Charlottetown (Î.-P.-É.)
Colonne 3
Colonne 4
Colonne 5
Colonne 6
Colonne 7
Colonne 8
Droit
fixe ($)
Droit
Droit unitaire forfaitaire
Droit
sans bateau- sans bateauminimum ($) pilote ($)
pilote ($)
Droit
supplémentaire
Droit
pour le
Droit unitaire forfaitaire
remplacement
avec bateau- avec bateau- d’un bateaupilote ($)
pilote ($)
pilote ($)
598,00
S/O
S/O
2 120,00
S/O
7,18
S/O
1 680,00
S/O
8,08
S/O
1 890,00
S/O
S/O
S/O
1 380,00
7,08
673,00
7,97
756,00
S/O
S/O
S/O
1 272,00
1 120,00
4,03
5,86
410,00
433,00
4,54
6,60
461,70
486,90
S/O
S/O
S/O
1 325,00
2,34
1 050,00
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
2 385,00
1 431,00
1 553,00
1 553,00
810,00
810,00
990,00
3,74
4,03
7,08
4,01
3,18
3,18
2,38
1 680,00
410,00
673,00
673,00
513,00
513,00
690,00
4,20
4,54
7,97
4,51
3,58
3,58
2,68
1 890,00
462,00
757,00
757,00
577,00
577,00
776,00
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
472,00
384,00
1 013,00
S/O
S/O
1,71
S/O
S/O
403,00
S/O
S/O
1,93
S/O
S/O
453,60
S/O
S/O
67,00
S/O
S/O
SCHEDULE 5
(Sections 4.1 and 8)
SAINT JOHN COMPULSORY PILOTAGE AREA — TRIPS AND MOVAGES
Column 1
Column 2
Column 3
Column 4
Column 5
Column 6
Item
Trip or Movage
Flat
Charge ($)
Pilot Boat
Replacement
Surcharge ($)
Minimum
Charge ($)
Unit
Charge ($)
Basic
Charge ($)
1.
2.
3.
4.
5.
Subject to item 2, a one-way trip, including a trip to or from the Monobuoy
One-way trip to or from an anchorage area
Trip through
Movage from an anchorage area to the Monobuoy
Movage from an anchorage area to a wharf or from a wharf to an anchorage
area
Movage from a wharf to another wharf within Saint John Harbour
Movage from one anchorage area to another anchorage area
n/a
n/a
900.00
n/a
n/a
100.00
100.00
100.00
100.00
100.00
791.00
791.00
n/a
712.00
712.00
3.09
0.93
n/a
2.32
2.47
445.00
134.00
n/a
334.00
356.00
n/a
n/a
n/a
100.00
712.00
712.00
1.85
1.24
267.00
178.00
6.
7.
2372
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-310
ANNEXE 5
(articles 4.1 et 8)
ZONE DE PILOTAGE OBLIGATOIRE DE SAINT JOHN — VOYAGES ET DÉPLACEMENTS
Colonne 1
Article
Voyage ou déplacement
1.
Sous réserve de l’article 2 de la présente annexe, voyage simple, y compris
un voyage simple à destination ou en partance de la monobouée
Voyage simple à destination ou en partance d’une zone de mouillage
Voyage via la zone de pilotage obligatoire
Déplacement à partir d’une zone de mouillage jusqu’à la monobouée
Déplacement à partir d’une zone de mouillage jusqu’à un quai ou à partir
d’un quai jusqu’à une zone de mouillage
Déplacement d’un quai à un autre dans les limites du port de Saint John
Déplacement d’une zone de mouillage à une autre
2.
3.
4.
5.
6.
7.
Colonne 5
Colonne 6
Droit
fixe ($)
Droit
supplémentaire
pour le
remplacement
d’un bateauDroit
pilote ($)
minimum ($)
Droit
unitaire ($)
Droit
forfaitaire ($)
S/O
100,00
791,00
3,09
445,00
S/O
900,00
S/O
S/O
100,00
100,00
100,00
100,00
791,00
S/O
712,00
712,00
0,93
S/O
2,32
2,47
134,00
S/O
334,00
356,00
S/O
S/O
S/O
100,00
712,00
712,00
1,85
1,24
267,00
178,00
Colonne 2
Colonne 3
Colonne 4
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
Executive summary
Résumé
Issue: The regulatory amendments are intended to allow the
Atlantic Pilotage Authority (the Authority) to operate in a selfsustaining financial position.
Question : Les modifications visent à permettre à l’Administration de pilotage de l’Atlantique (l’Administration) d’assurer
son autonomie financière.
Description: The Authority is currently in a large deficit, and
requires these tariff amendments to be restored to financial
health. The amendments are being submitted after a significant amount of consultation and discussion with the shipping
industry in Atlantic Canada.
Cost-benefit statement: The 2009 tariff increases, estimated
to be an overall increase of 18.50%, are required to allow the
Authority to operate in a self-sustaining manner while minimizing cross-subsidization among ports. The overall rate of
return on revenue in 2009 is expected to be in the 8.5%–9.0%
range.
Business and consumer impacts: When consulting with industry regarding these increases, it was expressed that the increases were a significant increase over previous pilotage rates
for some customers. It was also noted, however, that the actual
dollar increase was not significant as pilotage fees for a vessel
make up a very small portion of the total cost for that vessel to
visit a port. Pilotage fees in Atlantic Canada also tend to be
much lower that those on the Eastern Seaboard of the United
States, which are the direct competitors of the marine community in Atlantic Canada.
Description : L’Administration accuse actuellement un important déficit et demande ces modifications de tarif en vue de
rétablir la santé financière. Les modifications sont présentées à
la suite de vastes consultations et de discussions avec l’industrie de la navigation dans la région de l’Atlantique.
Énoncé des coûts et avantages : Les hausses de tarif de 2009,
une augmentation générale estimée à 18,50 %, doivent permettre à l’Administration de fonctionner de manière autonome
tout en réduisant l’interfinancement entre les ports. On prévoit
que le taux de rendement global du revenu en 2009 se situera
entre 8,5 et 9,0 %.
Incidence sur les entreprises et les consommateurs : Lors
de consultations avec l’industrie sur ces hausses, des personnes
ont dit que les hausses représentaient pour certains consommateurs une augmentation importante des tarifs de pilotage. Cependant, il a également été souligné que l’augmentation réelle
en dollars n’était pas importante puisque les tarifs de pilotage
pour un bâtiment constituent seulement une petite partie du
coût total que ce bâtiment doit verser pour visiter un port. Les
tarifs de pilotage dans le Canada atlantique ont également tendance à être beaucoup plus bas que ceux dans le littoral est des
États-Unis, qui sont les concurrents directs de la communauté
maritime du Canada atlantique.
Coordination et coopération à l’échelle nationale et internationale : Cette proposition n’est pas incompatible ou n’interfère pas avec les mesures prises par un autre ministère/
organisme fédéral ou un autre ordre de gouvernement.
Domestic and international coordination and cooperation:
This proposal is not inconsistent or in interference with the actions of another federal department/agency or another level of
government.
2373
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-310
Issue
Question
The amendments to the Atlantic Pilotage Tariff Regulations,
1996 (the Regulations) are intended to allow the Authority to
operate in a self-sustaining financial position. The Authority is
currently in a large deficit, and requires these tariff amendments
to be restored to financial health. The amendments are being
submitted after a significant amount of consultation and discussion with the shipping industry in Atlantic Canada.
Les modifications au Règlement sur le tarif de l’Administration
de pilotage de l’Atlantique, 1996 (le Règlement) visent à permettre à l’Administration d’assurer son autonomie financière. L’Administration accuse actuellement un important déficit et demande
ces modifications de tarif en vue de rétablir sa santé financière.
Les modifications sont présentées à la suite de vastes consultations et de discussions avec l’industrie de la navigation dans la
région de l’Atlantique.
De fortes baisses d’activités et de revenus survenus dans certains ports, en particulier à la baie Placentia et à Restigouche, ont
eu une incidence sur la situation de l’Administration. Pendant ce
temps, le coût de prestation du service de pilotage par affectation
a augmenté, en particulier les coûts du salaire des pilotes et du
maintien des services des bateaux-pilotes. La hausse rapide des
prix du carburant en 2008 a entraîné une augmentation importante
du coût des opérations des bateaux-pilotes.
À la suite de la baisse des revenus dans certaines zones et de la
hausse des coûts dans toutes les zones, l’Administration prévoit
une perte importante de plus de 1 000 000 $ pour 2008. Ce sera la
quatrième année consécutive de pertes pour l’Administration.
Sans l’augmentation des tarifs indiqués dans le présent document,
la perte se chiffrerait à environ 1,8 million de dollars en 2009. La
position financière de l’Administration ne permet pas de surmonter cette dette, puisque les réserves de caisse et aux fins d’investissement auront été épuisées à la fin de 2008. L’Administration
fonctionne au moyen de trois bateaux-pilotes qui entament leur
quatrième décennie de service. Elle doit remplacer ces derniers
afin de continuer à offrir un service de pilotage fiable. En plus de
l’augmentation des coûts subie dans les zones où l’Administration
exploite ses propres navires, le coût des contrats de bateauxpilotes a augmenté, principalement à Canso, à St. John’s, et au
pont de la Confédération. Par ailleurs, les coûts liés aux contrats
ayant trait à l’équipage des bateaux-pilotes ont augmenté à Sydney et à la baie Placentia.
The Authority has been affected by significant declines in activity in some ports, particularly in Placentia Bay and Restigouche. At the same time, the cost of providing a pilotage service
per assignment has increased, particularly pilot salary costs and
the cost of maintaining pilot boat services. The rapid increase in
fuel prices during 2008 has put a significant increase in cost for
pilot boat operations.
As a result of the declines in revenue in some areas and increasing costs in all areas, the Authority is projecting a significant
loss of more than $1,000,000 for 2008. This will be the fourth
consecutive year of losses for the Authority. Without the tariff
increases contained herein, the loss would increase to approximately $1.8 million in 2009. The Authority is not in a financial
position to withstand this loss, as cash and investment reserves
will have been depleted by the end of 2008. The Authority is
operating with three pilot boats in their fourth decade of service,
and must replace these boats in order to continue to provide a
reliable pilotage service. In addition to the increase in costs
incurred where the Authority operates its own vessels, the cost
of pilot boat contracts has increased, particularly in Canso,
St. John’s and Confederation Bridge. Pilot boat manning contracts in Sydney and Placentia Bay have also increased.
Objectives
Objectifs
The Authority is responsible for administering, in the interests
of safety, an efficient pilotage service within the Canadian waters
in and around the Atlantic Provinces. The Authority is required to
prescribe tariffs of pilotage charges that are fair and reasonable
and consistent with providing revenues sufficient to permit the
Authority to operate on a self-sustaining financial basis. In accordance with recommendations from the Canadian Transportation Agency and its customers, the Authority strives to be selfsufficient on a port-by-port basis, as well as for the Authority as a
whole. The Authority is consequently amending tariff charges for
2009 in 13 compulsory pilotage areas: Saint John and Restigouche, in New Brunswick; Halifax, Strait of Canso, Bras d’Or
and Sydney, in Nova Scotia; St. John’s, Holyrood, Placentia Bay,
Humber Arm, Stephenville and Bay of Exploits, in Newfoundland and Labrador; and Confederation Bridge, in Prince Edward
Island. In addition, the Authority is amending the charges applicable to all areas with respect to safety watches, cancellations, and
in-transit and overcarriage charges. The increases in tariff are
intended to restore the Authority to financial self-sufficiency. The
tariff increases will also offset inflationary pressures, provide
funding to maintain pilot resources in some ports, allow for improvement of pilot boat services in some ports and alleviate crosssubsidization amongst ports.
L’Administration a la responsabilité d’administrer, pour la sécurité de la navigation, un service de pilotage efficace dans les
eaux canadiennes et limitrophes des provinces de l’Atlantique.
L’Administration doit fixer des tarifs de droits de pilotage qui
sont équitables et raisonnables, lui permettant d’obtenir des revenus suffisants pour assurer le financement autonome de ses opérations. Conformément aux recommandations de l’Office des transports du Canada et de ses clients, l’Administration s’efforce
d’assurer son autosuffisance financière dans chaque port ainsi que
pour l’ensemble de ses opérations. L’Administration apporte, à
cette fin, des modifications aux droits tarifaires pour 2009 dans
13 zones de pilotage obligatoire : Saint John et Restigouche
(Nouveau-Brunswick), Halifax, le détroit de Canso, Bras d’Or et
Sydney (Nouvelle-Écosse), St. John’s, Holyrood, la baie Placentia,
Humber Arm, Stephenville et la baie des Exploits (Terre-Neuveet-Labrador) et le pont de la Confédération (Île-du-PrinceÉdouard). De plus, l’Administration apporte également des modifications aux droits de pilotage dans toutes les zones ayant trait
aux quarts de sécurité, aux annulations et au transport des pilotes
vers une zone de pilotage ou au-delà de celle-ci. Les augmentations tarifaires ont pour but de rétablir l’autosuffisance financière
de l’Administration. Elles visent également à compenser les pressions inflationnistes, à engendrer des fonds en vue d’accroître son
effectif de pilotes dans certains ports, à permettre l’amélioration
des services de bateaux-pilotes dans certains ports et à éviter
l’interfinancement entre les ports.
2374
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-310
Description
Description
The 2009 tariff increases, estimated to be an overall increase of
18.50%, are required to allow the Authority to operate in a selfsustaining manner while minimizing cross-subsidization among
ports. These tariff amendments address inequities in the tariff system; particularly with the way movage assignments (movement of
a ship from one berth to another or back to the same berth) are
charged. In some areas, the tariff charge for a movage (minimum
charge in a specific case) is a flat charge, and in other areas it is
based on a percentage of the one-way trip charge. In most areas,
the tariff charge is 80% of the trip charge for movages without a
pilot boat, and 90% for movages with a pilot boat. The Authority
harmonizes the tariff for all areas except Saint John, which has a
separate schedule of charges, and for movages between the terminals in Placentia Bay.
The amendments constitute an increase in charges for 13 compulsory pilotage areas effective January 2009. Each of the areas to
which increases have been applied is operating at a loss or has a
marginal profit margin.
Les hausses de tarif de 2009, une augmentation générale estimée à 18,50 %, doivent permettre à l’Administration de fonctionner de manière autonome tout en réduisant l’interfinancement
entre les ports. Ces modifications tarifaires règlent les inégalités
du système de tarification, plus particulièrement en ce qui a trait à
la façon dont les frais d’affectations de déplacement (manœuvre
d’un navire dans les limites d’une zone de pilotage obligatoire)
sont exigibles à titre de droits de pilotage. Dans certaines zones,
le droit tarifaire pour un déplacement (frais minimum pour un
voyage précis) est un droit fixe, et dans d’autres zones, il représente un pourcentage du droit pour un voyage simple. Dans la
plupart des zones, le droit tarifaire représente 80 % du droit pour
voyage pour les déplacements sans bateau-pilote, et 90 % pour les
déplacements avec bateau-pilote. L’Administration harmonise
ainsi le tarif pour toutes les zones, sauf pour Saint John, dont
l’annexe des droits est distincte, et pour les déplacements entre les
terminaux à la baie Placentia.
Les modifications de tarif visent également à résoudre le problème des droits minimums insuffisants ou inexistants. Les droits
minimums sont exigibles dans seulement cinq zones de pilotage
obligatoire — Saint John, Holyrood, St. John’s, Canso et Halifax.
Dans la plupart des cas, ces droits sont insuffisants pour compenser le coût lié à la prestation des services de pilotage et aux opérations de bateaux-pilotes. Ce règlement créera des droits minimums dans sept zones de pilotage obligatoire où ces droits sont
inexistants et rétablirait les droits minimums dans toutes les zones
à un niveau qui couvrirait le coût de base de la prestation des
services.
Le droit forfaitaire (frais minimum pour un service de pilotage,
lequel s’établit en multipliant l’unité de pilotage par le temps
chargé) vise à couvrir le coût de prestation du service de bateauxpilotes.
En raison de la hausse des coûts dans certaines zones et compte
tenu de ce que les droits tarifaires dans certaines zones ne sont
pas parvenues à suivre l’évolution des coûts au fil des ans, le droit
forfaitaire, dans la plupart des zones, est insuffisant pour couvrir
les coûts des opérations de bateaux-pilotes. La baie Placentia en
est un exemple, alors qu’en 2008 le droit forfaitaire est de 650 $
et le coût des opérations de bateaux-pilotes, d’environ 2 000 $.
Les droits forfaitaires ont été modifiés dans chaque zone pour
mieux refléter le coût des opérations de bateaux-pilotes.
Les modifications représentent une augmentation des droits
dans 13 zones de pilotage obligatoire dès janvier 2009. La hausse
des droits s’applique aux zones dans lesquelles l’Administration
connaît des pertes, sinon un profit marginal.
Regulatory and non-regulatory options considered
Options réglementaires et non réglementaires considérées
Several alternatives were considered in determining tariff
charges required by the Authority.
The Authority could have maintained tariffs at the status quo in
all ports. This alternative would have resulted in the Authority
operating in a loss position for the fifth consecutive year, and
would not have been conducive to the goal of self-sufficiency.
Virtually all port users would have been paying less than the cost
of the pilotage service being provided. The Authority would not
be in a position to maintain its day-to-day operations without
incurring increased debt; a situation that is not sustainable over
time. The Authority rejected this alternative because an increase
in tariff charges is necessary to reflect the actual costs for pilotage
Plusieurs solutions de rechange ont été envisagées pour établir
les droits tarifaires exigés par l’Administration.
L’Administration aurait pu maintenir le statu quo en s’abstenant de modifier les tarifs dans tous les ports. Toutefois, cette
solution aurait maintenu l’Administration dans une situation déficitaire pour la cinquième année consécutive, ce qui aurait été
contraire à l’objectif d’autonomie financière. La plupart des utilisateurs des ports auraient payé moins que ce que coûte le service
de pilotage. L’Administration n’aurait pas été en mesure de maintenir ses opérations quotidiennes sans encourir une augmentation
de sa dette, situation qui n’est pas viable à long terme. Elle a rejeté cette solution parce qu’il est nécessaire d’augmenter les droits
The tariff amendments are also intended to address the problem
of inadequate or non-existent minimum charges for pilotage services. Minimum charges only exist in five compulsory pilotage
areas, which are Saint John, Holyrood, St. John’s, Canso, and
Halifax. In most cases, these charges are inadequate to offset the
cost of providing the pilot and pilot boat service. These Regulations will create minimum charges in seven compulsory areas that
do not currently have them, and will restore the minimum charges
in all areas to a level that will cover the core cost of providing the
service.
The basic charge (minimum charge for pilotage fees which is
the sum of pilotage unit charge and time charge) is intended to
cover the cost of providing the pilot boat service.
Because of increased costs in some areas, and because tariff
charges in some areas have not kept up with costs over the years,
the basic charge in most areas is not sufficient to cover pilot boat
costs. An example is in Placentia Bay, where the basic charge is
$650, while the cost of providing the pilot boat service in 2008 is
approximately $2,000 per assignment. Basic charges have been
amended in each area to better reflect the cost of providing the
pilot boat service.
2375
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-310
services being performed, and to ensure that the Authority maintains its financial self-sufficiency.
The Authority’s administration costs are kept at the lowest possible level. There are a total of 10 employees in our head office,
including executive officers. This staff administers a pilotage
service that covers four provinces and approximately 33 000 km
of coastline in Atlantic Canada. Reductions in personnel would
not be feasible in maintaining an effective administration.
tarifaires dans ces zones de manière à tenir compte des coûts réels
de la prestation des services de pilotage, et à s’assurer que l’Administration conserve son autonomie financière.
L’Administration aurait pu tenter d’imposer des augmentations
graduelles de tarifs dans certains ports en vue de réduire l’impact
de la proposition. Mais de cette façon, les pertes se seraient accumulées et l’interfinancement entre les ports aurait continué,
rendant du coup l’Administration plus vulnérable en cas de ralentissement des activités. Elle a rejeté cette solution, car les aspects
négatifs énumérés de la solution susmentionnée auraient été exacerbés. L’Administration estime que cette approche entraînerait
un traitement inéquitable des ports, où ceux qui ont toujours eu un
faible rendement bénéficieraient d’un traitement de faveur comparativement à ceux qui ont eu un bon rendement et qui ont
contribué au succès de l’Administration.
L’Administration a tenté de garder les coûts au minimum. Plus
de 90 % des dépenses de l’Administration sont attribuables aux
salaires des pilotes, aux bateaux-pilotes, au fonctionnement, et
moins de 10 % aux frais généraux d’administration.
L’Administration aurait pu réduire les coûts en diminuant le
nombre de pilotes qu’elle emploie dans les zones visées par les
hausses tarifaires. Il en résulterait fort probablement des retards
pour les navires en raison du manque de pilotes. Cette réduction
du service ne serait pas acceptable pour nos clients. Les clients de
l’Administration ont demandé que l’effectif soit augmenté afin de
réduire les retards dans le service, et elle travaille diligemment en
ce sens. Le contingent actuel de pilotes à ces ports est le minimum nécessaire pour assurer le service, compte tenu de la grandeur du territoire desservi, du niveau de trafic dans les ports et de
la nécessité de prévoir des remplaçants en cas de maladie ou de
congé.
L’Administration aurait pu réduire les coûts rattachés aux
bateaux-pilotes comme suit : réduire l’entretien et la vitesse des
bateaux, retarder ou annuler notre programme de remplacement
des bateaux-pilotes, ou tenter d’obtenir des concessions auprès
des entrepreneurs de bateaux-pilotes. Toute tentative de réduire
les frais d’entretien ou de passation de contrats de bateaux-pilotes
pourrait avoir des répercussions sur la sécurité et la fiabilité des
services de bateaux-pilotes. Les bateaux appartenant à l’Administration prennent de l’âge et approchent de la fin de leur vie utile,
et si l’on tarde à les remplacer, la capacité de l’Administration de
fournir le service s’en trouverait fortement compromise. Les solutions de ce genre réduiraient la qualité du service offert par
l’Administration, ce qui est inacceptable pour celle-ci et ses
clients. L’Administration a également collaboré étroitement avec
ses clients et employés pour veiller à ce que le service de bateauxpilotes reste sécuritaire et efficace dans tous les ports desservis.
Les coûts administratifs de l’Administration sont gardés au plus
bas niveau possible. Notre siège social compte en tout 10 employés, directeurs compris. Ce personnel administre un service de
pilotage desservant quatre provinces et environ 33 000 km de côte
dans le Canada atlantique. Pour préserver l’efficacité de l’administration, il serait impossible de réduire le personnel.
Benefits and costs
Avantages et coûts
The tariff rate increases are intended to create a fairer structure
in which larger vessels will not continue to subsidize small ones,
and in which all customers will pay their fair share of the cost of
providing the pilotage service. Customers in areas with reduced
traffic, such as St. John’s and Placentia Bay, have requested that
we maintain the number of pilots in spite of the reduction in
Par ces hausses des droits, on compte créer une structure tarifaire plus équitable dans laquelle les plus gros navires ne continueront plus de subventionner les navires de plus petite taille et
dans laquelle tous les clients contribueront leur juste part du coût
de la prestation des services de pilotage. Les clients des zones où
la navigation est moins intense, comme à St. John’s et à la baie
The Authority could have attempted to make incremental tariff
increases in certain ports in order to lessen the impact of the proposal. This alternative would have resulted in continuing losses,
may have caused cross-subsidization among ports, and would
have made the Authority more vulnerable to downturns in business. The Authority rejected this alternative because it would
have exacerbated the negative aspects listed in the first alternative. The Authority is also concerned that the result of this approach would have been that ports were not being treated fairly,
with those ports that have a history of poor financial performance
having preferential treatment over those ports that have been performing well and contributing to the Authority’s success.
The Authority has attempted to keep costs at a minimum. Over
90% of the Authority’s expenses are on pilot salaries, pilot boat
expenses, and direct operating expenses, and less than 10% are on
administrative overhead.
The Authority could have attempted to reduce costs by decreasing the number of pilots employed in those areas affected by the
increase. The effect of this approach would very likely be delays
to ships as the numbers of pilots were decreased. This reduction
in service would not be acceptable to our customers. The Authority’s clients have requested increased personnel resources to reduce delays in service and the Authority has worked diligently to
meet this request. The current contingent of pilots in these ports is
the minimum necessary to provide the service considering the
physical size of the territory covered, the level of traffic in the
ports, and the necessity to have coverage for illnesses and
vacations.
The Authority could have attempted to reduce pilot boat costs
by reducing maintenance, running boats at slower speed, delaying
or canceling our pilot boat replacement program, or attempting to
get concessions from pilot boat contractors. Any attempt to reduce the maintenance or contracting costs of pilot boats could
impact on the safety and reliability of pilot boat service. The
Authority-owned boats are aging, and are nearing the end of their
useful life, and further delay in replacing the boats would seriously compromise the Authority’s ability to provide the service.
These alternatives would reduce the quality of service provided
by the Authority. Therefore, these alternatives would be unacceptable to both the Authority and its clients. The Authority has
also worked closely with its customers and employees to ensure
that pilot boat service remains safe and efficient in all ports
served.
2376
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-310
activity in their ports. During our meetings with customers, it was
repeatedly emphasized to the Authority that the provision of the
service when required with minimal delay is of the primary importance. The increase in tariffs will allow the Authority to maintain the level of service required by its customers. Each port will
be dealt with individually below.
Placentia, nous ont demandé de maintenir le nombre de pilotes
malgré la diminution des activités dans leurs ports. Lors de nos
rencontres avec les clients, il a été souligné à plusieurs reprises à
l’Administration qu’il est de première importance que la prestation des services soit assurée dans un délai minimal, le cas
échéant. Les hausses tarifaires permettront à l’Administration de
maintenir le niveau de service exigé par ses clients. La situation
de chaque port est décrite distinctement ci-dessous.
Placentia Bay
Baie Placentia
The Authority has experienced a significant decline in activity
in Placentia Bay. In comparison to 2004, pilotage assignments in
2008 have declined by more than 20%. By 2009, the decline is
expected to reach 27%. At the same time, the customers in Placentia Bay have clearly indicated that any delay in providing
pilotage service is not acceptable, and they are prepared to accept
increased costs to maintain the level of service. The increase in
revenue in this area would be achieved by increasing the basic
charge (from $650 to $2,100) and establishing a minimum charge
($2,650).
L’Administration a connu une forte baisse d’activité à la baie
Placentia. Comparativement à 2004, les affectations de pilotage
en 2008 ont diminué de plus de 20 %. D’ici à 2009, on s’attend à
ce que cette diminution atteigne 27 %. D’autre part, les clients à
la baie Placentia ont clairement indiqué que tout retard dans la
prestation des services de pilotage est inacceptable, et qu’ils sont
disposés à accepter des coûts plus élevés pour maintenir le niveau
de service. L’augmentation des revenus dans cette zone sera réalisée par une hausse du droit forfaitaire de 650 $ à 2 100 $ et
l’établissement d’un droit minimum à 2 650 $.
St. John’s
St. John’s
The amendment to the Atlantic Pilotage Authority Regulations of May 17, 2006, has had a major impact on the port of
St. John’s. This amendment meant that offshore supply vessels of
5 000 gross tons or less operating out of the port no longer required a pilot. Assignments in the port in 2008 are less than onethird what they were in 2005, with no significant improvement in
business anticipated. We discussed this situation with our customers in the port, and they advised that they required the same
amount of pilot resources available as when the port was busier.
In order to provide the service, the Authority has no alternative
but to increase revenues. This increase will be accomplished by
increasing the basic and unit charges respectively from $446 to
$513 and from $4.38 to $5.04 and by increasing the minimum
charge from $1,081 to $1,590 to a level that will cover the cost of
providing the service. Over 80% of vessels calling on St. John’s
are subject to the minimum charge. The customers in this port
have expressed concern about this increase, and have asked that
other ports subsidize their operation.
Les modifications apportées au Règlement de l’Administration
de pilotage de l’Atlantique le 17 mai 2006 ont eu une incidence
majeure sur le port de St. John’s. En effet, les navires ravitailleurs
extracôtiers d’une jauge brute de 5 000 tonneaux ou moins ne
sont plus tenus d’être dirigés par un pilote à l’extérieur du port.
Le nombre d’affectations dans le port en 2008 est moins d’un
tiers de celui de 2005, sans amélioration significative au niveau
des activités prévues. Nous avons discuté de la situation avec nos
clients du port, et les avons informés qu’ils doivent disposer du
même nombre de pilotes que lorsque le port était plus achalandé.
Afin d’assurer le service, l’Administration n’a pas d’autre choix
que d’accroître ses revenus. Cette augmentation sera réalisée en
haussant les droits forfaitaires et unitaires de 446 $ à 513 $ et
de 4,38 $ à 5,04 $ respectivement, ainsi que le droit minimum, de
1 081 $ à 1 590$, à un niveau qui permettra de couvrir le coût de
la prestation de service. Plus de 80 % des navires qui font escale à
St. John’s sont assujettis au droit minimum. Les clients de ce port
se sont dit préoccupés par cette augmentation et ont demandé que
d’autres ports subventionnent leurs opérations.
Holyrood
Holyrood
The level of activity in Holyrood has declined to an average of
one ship per month. The port is usually serviced by pilots from
St. John’s, and the tariff rate in this port is being set at the same
level as St. John’s. Increasing the basic charge from $446 to
$513, and increasing minimum charge from $813 to $1,590 will
achieve the increase in revenue in this area.
Le niveau d’activité à Holyrood a diminué en moyenne à un
navire par mois. Le service de pilotage du port est assuré par les
pilotes de St. John’s, et le tarif de droits dans ce port est établi au
même niveau que celui de St. John’s. L’augmentation des revenus
dans cette zone sera réalisée par l’augmentation du droit minimum de 813 $ à 1 590 $ et en haussant les droits forfaitaires de
446 $ à 513 $.
Humber Arm/Bay of Exploits/Stephenville
Humber Arm/Baie des Exploits/Stephenville
The central and western coast of Newfoundland has had a dramatic decrease in assignments due to the decline of the paper
industry. The three compulsory ports in this district are served by
a complement of three pilots, reduced from four in previous
years. Overall, the three compulsory areas have an assignment
level in 2008 that is only 60% of the 2005 level. Due to the large
geographic area covered by the pilots (more than 400 km from
one extremity to the other), it is impossible to reduce the number
of pilots below the current level. An increase in revenue will be
achieved by establishing a minimum charge in all three areas
(respectively $1,400, $1,725, and $1,725) and increasing the basic
Les affectations le long des côtes centrale et ouest de TerreNeuve ont subi une forte baisse en raison du ralentissement dans
l’industrie du papier. Les trois ports où le pilotage est obligatoire
dans ce district sont desservis par un groupe de trois pilotes, comparativement à quatre au cours des années précédentes. Dans
l’ensemble, en 2008, ces trois zones de pilotage obligatoire ont un
niveau d’affectation qui représente seulement 60 % de celui de
2005. En raison de la vaste étendue géographique de la zone couverte par les pilotes (plus de 400 km d’un bout à l’autre), il est
impossible de réduire leur nombre sous le niveau actuel. L’augmentation des revenus sera réalisée par l’établissement d’un droit
2377
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-310
charge in Stephenville and Bay of Exploits from $756 to $841
and from $673 to $841 respectively. The unit charge in Stephenville will also be amended to be the equivalent to the charge in
Bay of Exploits, which is $8.85. The unit charges in Humber Arm
and Bay of Exploits will remain at current levels, and the basic
charge in Humber Arm will also be status quo.
minimum dans les trois zones (respectivement 1 400 $, 1 725 $ et
1 725 $), et la hausse du droit forfaitaire à Stephenville et à la
baie des Exploits de 756 $ à 841 $ et de 673 $ à 841 $, respectivement. Le droit unitaire à Stephenville sera également modifié
de manière à être équivalent au droit de la baie des Exploits, soit
8,85 $. Les droits unitaires à Humber Arm et à la baie des
Exploits demeureront aux niveaux actuels et le droit forfaitaire à
Humber Arm demeurera également inchangé.
Halifax
Halifax
The vessel traffic in the port of Halifax has declined to the lowest level since the mid-1990’s. The port has been in a loss position continuously for eight years, and has been operating with
pilot boats that were built in the mid-1970’s. The current level of
traffic is only 70% of the level at the beginning of the decade. The
Authority has reduced the pilot strength through attrition from a
high of 14 pilots to the current level of 10 pilots. The Halifax
customers have requested that the pilot resources remain at the
current level. The loss position improved in 2008, but the port
will remain in a deficit. The tariff is intended to allow Halifax to
have a positive return in 2009, the first time in 10 years.
Le trafic dans le port de Halifax a atteint son plus bas niveau
depuis le milieu des années 1990. Le port est en situation déficitaire depuis huit ans et a recours à des bateaux-pilotes qui ont été
construits au milieu des années 1970. Le niveau actuel de trafic
est seulement de 70 % de celui du début de la décennie. L’Administration a réduit l’effectif des pilotes par le moyen de l’attrition,
leur nombre passant de 14 à 10. Les clients du port de Halifax ont
demandé que les ressources de pilotes demeurent au niveau actuel. La situation déficitaire s’est améliorée en 2008, mais le port
continuera d’être confronté à un déficit. Le tarif vise à permettre à
Halifax de connaître un rendement positif en 2009 pour la première fois en 10 ans.
Pendant bien des années, le port de Halifax offrait le tarif de
droits de loin le plus bas de toute l’Administration en raison de
l’économie d’échelle. Avec la diminution des affectations au
cours des dernières années, cet avantage a été réduit considérablement, mais Halifax continuera d’offrir le tarif de loin le plus
bas de toute l’Administration en 2009. Les droits forfaitaires et
unitaires à Halifax augmenteront de 482 $ à 504 $ et de 2,05 $ à
2,14 $, respectivement. Le nombre de navires assujettis au droit
minimum a diminué au fil des ans et la hausse (de 725 $ à
1 125 $) de ce droit rétablira le ratio à son niveau précédent. Les
clients du port se sont tous dit d’accord avec les augmentations
tarifaires à Halifax.
For many years, the port of Halifax has enjoyed by far the lowest overall tariff rate in the Authority because of economies of
scale. With the decline in assignments in recent years, much of
this advantage has been reduced, but Halifax will continue to
have the lowest tariff rates in the Authority in 2009. The basic
and unit charge in Halifax will be increased from $482 to $504
and from $2.05 to 2.14 respectively. The number of ships subject
to the minimum charge has eroded over the years, and the increase (from $725 to $1,125) in this charge will restore the ratio
to its previous level. The customers of the port have expressed
overall agreement with the tariff increases in Halifax.
Strait of Canso
Détroit de Canso
From the beginning of 2006 through 2008, the Authority
increased the pilot contingent in Cape Breton from 7 pilots to
10 pilots in order to provide improved service in the area. While
these pilots will work throughout Cape Breton, the Canso area has
by far the largest share of the workload. At the end of 2007, a
new contract pilot boat was utilized in the Canso area, which will
increase productivity and provide service in a larger weather envelope than the previous boats. This improved boat service, as
well as the increased number of pilots, comes at a higher cost to
the Authority.
Du début de 2006 jusqu’à 2008, l’Administration a augmenté
le nombre de pilotes au Cap Breton de 7 à 10 dans le but d’améliorer le service dans la zone. Ces pilotes travailleront d’un bout à
l’autre du Cap Breton, mais la zone de Canso a de loin la charge
de travail la plus importante. À la fin de 2007, un nouveau
bateau-pilote contractuel est entré en service dans la zone du détroit de Canso, entraînant une hausse de la productivité et assurant
le service dans un plus grand nombre de conditions climatiques
que les bateaux précédents. Cette prestation améliorée de service
de bateaux-pilotes et le nombre de pilotes entraînent un coût plus
élevé pour l’Administration.
Pendant des années, la zone du détroit de Canso a connu un
taux artificiellement bas pour les affectations de déplacement.
Plutôt que d’assumer 80 % du droit pour voyage pour un déplacement sans bateau-pilote, les clients du détroit assumaient 30 %
de ce droit. Dans le cas de la plupart des déplacements pour lesquels il faut avoir recours à un bateau-pilote, les clients du détroit
paient 40 % du droit pour voyage, alors que dans les autres ports
le tarif est de 90 % de ce droit. À l’heure actuelle, le droit perçu
pour plusieurs de ces affectations de déplacement est insuffisant
pour payer l’entrepreneur de bateaux-pilotes et n’accorde aucun
revenu pour compenser le coût du pilote.
Le droit forfaitaire à Canso est insuffisant pour assumer le coût
de l’utilisation d’un bateau-pilote par affectation et ce droit a été
augmenté de 648 $ à 862 $. Le droit minimum dans cette zone est
aussi moins élevé que celui nécessaire pour assumer le coût du
The Strait of Canso area has for years had an artificially low
rate for movage assignments. Rather than paying 80% of the trip
charge for a movage without a pilot boat being needed, the customers in the Strait were paying 30% of the trip charge. For most
movages, in which a pilot boat is required, the customers in the
Strait have been paying 40% of the trip charge, where in other
ports the tariff is 90% of the trip charge. Currently, the tariff received for many of these movage assignments is not sufficient to
pay the pilot boat contractor, and leaves no revenue to offset the
cost of the pilot.
The basic charge in Canso is not sufficient to pay the cost of
the contracted pilot boat, and this charge has been increased from
$648 to $862. The minimum charge in this area is also less than
that required paying for the pilot boat service, and this charge has
2378
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-310
also been increased from $802 to $1,100. The unit charge has
been increased from $2.66 to $2.98.
service de bateaux-pilotes et ce droit a également été augmenté de
802 $ à 1 100 $. Quant au droit unitaire, il a été augmenté de
2,66 $ à 2,98 $.
Bras d’Or
Bras d’Or
Traffic in the Bras d’Or Lake has been in decline with only approximately 60 assignments per annum. The Sydney pilot boat is
used for this area, and the cost per trip for this service has increased significantly. This area benefits from being part of the
larger Cape Breton district. If pilots and pilot boats had to be provided exclusively for the area, the tariff rates required would be
much greater than they are at present. The area has been in a loss
position for several years now, and requires increases in tariffs to
eliminate the deficit. The basic charge and unit charge will require significant increases, respectively from $517 to $641 and
from $3.06 to $3.98, to be able to provide the service to the level
required by our customers. A minimum charge of $900 will also
be implemented in this area.
Le trafic dans la zone du lac Bras d’Or est en baisse alors que
le nombre annuel d’affectations n’est plus que de 60 environ. Le
bateau-pilote de Sydney dessert cette zone et le coût par voyage
pour ce service a beaucoup augmenté. Cette zone profite de son
appartenance au district du Cap Breton. Si des pilotes et des bateaux-pilotes devaient être fournis uniquement pour cette zone,
les tarifs devraient être beaucoup plus élevés qu’ils le sont actuellement. La zone est déficitaire depuis plusieurs années et il faudrait que les tarifs augmentent pour éliminer le déficit. Le droit
forfaitaire et le droit unitaire devront être augmentés, respectivement de 517 $ à 641 $ et de 3,06 $ à 3,98 $, afin d’assurer le niveau de service exigé par nos clients. Un droit minimum de 900 $
sera également appliqué dans cette zone.
Sydney
Sydney
Traffic has declined significantly in Sydney. The increase in pilots in Cape Breton is a significant benefit to the port of Sydney,
and pilot boat service has improved. However, the projection is
that without an increase, the port would experience a loss of
22.5% of revenue in 2009. Increases in unit and basic charges,
respectively $4.01 to $5.01 and from $673 to $841, are required
and the implementation of a minimum charge ($1,725) will reduce cross-subsidization of the smaller ships by larger ships.
Le trafic a connu une baisse significative à Sydney. L’augmentation du nombre de pilotes au Cap Breton représente un avantage
considérable pour le port de Sydney et le service de bateauxpilotes a été amélioré. Cependant, on prévoit que sans augmentation, le port connaîtra une perte de 22,5 % de revenus en 2009.
Les droits unitaires et forfaitaires doivent être augmentés, de
4,01 $ à 5,01 $ et de 673 $ à 841 $, respectivement, et l’établissement d’un droit minimum de 1 725 $ permettra de réduire l’interfinancement des navires de plus petite taille par les plus gros
navires.
Saint John
Saint John
With a new liquefied natural gas plant to be in operation during
2009 and other projects on the horizon, the traffic should increase
in Saint John. However, the increased activity means that the pilot
boat crew in the port would be increased by 50%, and the number
of pilots has gone from five in 2005 to eight in 2008. The
amendments are intended to provide the required revenue to support these improvements in service, and to retain the port’s financial health. The customers have supported these initiatives and
have agreed with the increases. Increasing the unit and basic
charge from $2.90 to $3.09 and from $418 to $445 respectively,
and increasing the minimum charge from $743 to $791 would
achieve the increase in revenue in this area.
Avec la construction du nouveau terminal de gaz naturel liquéfié qui doit être opérationnel en 2009 et de nouveaux projets
envisagés pour l’avenir, le trafic devrait augmenter à Saint John.
Toutefois, l’augmentation des activités signifie que les capacités
des bateaux-pilotes dans le port devront être accrues de 50 %. Le
nombre de pilotes est passé de cinq en 2005 à huit en 2008. Les
modifications visent à fournir les revenus demandés afin de soutenir les améliorations au service et préserver la santé financière
du port. Les clients ont appuyé ces initiatives et accepté les augmentations. Le droit forfaitaire et le droit unitaire devront être
augmentés, respectivement de 418 $ à 445 $ et de 2,90 $ à 3,09 $,
afin d’assurer le niveau de service exigé par nos clients. Le droit
minimum augmentera de 743 $ à 791 $, ce qui permettra d’augmenter les revenus dans cette zone.
Restigouche
Restigouche
The port of Restigouche had two industries that required pilotage service, a pulp mill and an electrical power plant. At the end
of 2007, the pulp mill was closed permanently. The power plant
has an average of one ship per month. Prior to the shutdown of
the pulp mill, the Authority had two employee pilots to provide
service to the area. In 2008, one of these pilots was laid off, leaving one pilot in the area with no relief or backup pilot. The area is
remote from other compulsory pilotage areas, which precludes
amalgamation with another area to gain efficiency. Based on the
current tariffs, the total revenue in the area would not be sufficient to pay for the sole pilot employed in the area, without regard
for other costs such as pilot boat, travel, training, dispatch, and
administration. The Authority requires significant increases in
basic and unit charges respectively from $8.47 to $8.98 and from
Dans le port de Restigouche, deux industries avaient recours
aux services de pilotage, soit une usine de pâte à papier et une
centrale électrique. À la fin de 2007, l’usine de pâte à papier a été
fermée définitivement. Les demandes de la centrale électrique
représentaient une moyenne d’un navire par mois. Avant la fermeture de l’usine de pâte à papier, l’Administration employait
deux pilotes pour assurer le service dans la zone. En 2008, un de
ces pilotes a été mis à pied et la zone ne disposait plus que d’un
pilote sans relève ni remplacement. Cette zone est éloignée des
autres zones de pilotage obligatoire, ce qui écarte la possibilité de
fusion avec une autre zone aux fins d’efficacité accrue. En se
basant sur les tarifs en vigueur, le revenu total de la zone ne suffirait pas à rémunérer l’unique pilote employé dans la zone, sans
tenir compte des autres coûts comme le bateau-pilote, les
2379
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-310
$1,022 to $2,100 and will establish a minimum charge ($2,650) in
the area.
déplacements, la formation, la répartition et l’administration.
L’Administration demande des hausses importantes des droits
forfaitaires de 1 022 $ à 2 100 $ et unitaires de 8,47 $ à 8,98 $, et
établira un droit minimum de 2 650 $ dans la zone.
Confederation Bridge
Pont de la Confédération
The compulsory pilotage area for Confederation Bridge was established to provide pilotage to ships transiting Northumberland
Strait and passing through the navigation span of the bridge. Contract pilots based in Charlottetown and Summerside do this work.
The Authority has been approached by the pilot boat contractor in
this area for an increase in the contract price for his pilot boat,
citing increased fuel costs and other expenses. This contractor has
not had an increase since the implementation of the contract in
1998, and has requested an 18% increase. In order to accommodate this increase, the tariff rate for traveling through the bridge
(utilizing a pilot boat) will be increased from $1,050 to $1,200.
This amount pays for the services of the pilot as well as the pilot
boat.
La zone de pilotage obligatoire du pont de la Confédération a
été établie pour offrir des services de pilotage aux navires qui
transitent par le détroit de Northumberland et franchissent la
travée de navigation du pont. Ce travail s’effectue par l’entremise
de pilotes contractuels basés à Charlottetown et à Summerside.
L’Administration a été approchée par l’entrepreneur de bateauxpilotes dans cette zone relativement à une hausse du prix contractuel pour son bateau-pilote, faisant référence à l’augmentation des
coûts du carburant et d’autres dépenses. Cet entrepreneur n’avait
pas obtenu d’augmentation depuis l’entrée en vigueur du contrat
en 1998 et a demandé une hausse de 18 %. En vue d’être en mesure de donner suite à cette demande d’augmentation, le tarif de
droits pour passer sous le pont (en ayant recours à un bateaupilote), passera de 1 050 $ à 1 200 $. Ce montant couvre les services du pilote et du bateau-pilote.
Supplementary charges
Droits supplémentaires
The following charges are common to all ports. Each of them
has been unchanged since at least 1998, and no longer provides
reasonable compensation to the Authority. We have discussed
these amendments with customers at all meetings with a generally
positive response.
Les droits suivants s’appliquent à tous les ports. Chaque droit
n’a pas été modifié depuis 1998 au moins et n’assure plus une
compensation raisonnable à l’Administration. Nous avons discuté
de ces modifications avec les clients dans le cadre de toutes les
rencontres et, en règle générale, avons obtenu une réaction positive.
In-transit and overcarriage charges
Droits exigibles lorsque le pilote est transporté vers une zone de
pilotage ou au-delà de celle-ci
The intent of these charges is to compensate the Authority for
the cost of having a pilot either carried away on a ship, or go to
another port to board a ship destined for the area in which service
is required. The tariff rate in place is $240 for each 24-hour period, or part thereof. This amount of money is much less than the
pilot’s rate of pay, and results in a loss to the Authority. This
tariff will be amended to be similar to the charge for a detention
on board a ship. The charge will be $210 for the first two hours,
and $120 for each hour thereafter to a maximum of $930 for each
24-hour period.
Ces droits visent à compenser l’Administration pour les coûts
liés au transport d’un pilote à bord d’un navire ou vers un autre
port pour monter à bord d’un navire à destination de la zone pour
laquelle ses services sont demandés. Un droit de 240 $ est exigible pour chaque période de 24 heures ou moins. Ce montant est
beaucoup moins élevé que le taux de rémunération du pilote et
entraîne une perte pour l’Administration. Ce tarif sera modifié
pour être semblable au droit pour la prolongation du séjour d’un
pilote à bord d’un navire. Le droit sera de 210 $ pour les deux
premières heures et de 120 $ pour chaque heure additionnelle
jusqu’à un maximum de 930 $ pour chaque période de 24 heures.
Safety watches
Quarts de sécurité
Safety watches occur when the owner, master, or agent of a
ship requests that a pilot be on board a ship for reasons related to
safety. The pilot may be on the ship for up to 15 hours, and the
tariff in place is $510. A safety watch may play havoc with the
Authority’s ability to dispatch pilots to other assignments, and
often will result in a pilot being recalled from off duty. The
charge will be similar to the detention charge, that is, $210 for the
first two hours, and $120 for each hour thereafter to a maximum
of $930 for each 15-hour period.
Il y a quarts de sécurité lorsque le pilote est tenu, à la demande
du propriétaire, du capitaine ou de l’agent d’un navire, d’être de
service à bord du navire pour des raisons liées à la sécurité. Le
pilote peut se trouver à bord du navire pour une période de
15 heures ou moins et le droit exigible est de 510 $. Un quart de
sécurité peut nuire à la capacité de l’Administration à répartir les
pilotes à d’autres affectations et aura souvent pour conséquence le
rappel au travail d’un pilote en congé. Le droit sera semblable au
droit pour la prolongation du séjour d’un pilote à bord d’un navire, soit 210 $ pour les deux premières heures et 120 $ pour chaque heure additionnelle jusqu’à un maximum de 930 $ pour chaque période de 15 heures.
Cancellations
Annulations
The current cancellation charge is $300, which is much less
than that charged by any other Pilotage Authority in Canada. The
tariff will become area-specific to an extent, in that the cancellation charge will be the lesser of the basic charge in the area, or
$900.
Le droit actuel pour une annulation est de 300 $, ce qui est
beaucoup moins élevé que le droit exigible par toute autre Administration de pilotage au Canada. Le tarif sera propre à une zone
spécifique jusqu’à un certain point, en ce sens que le droit pour
une annulation serait le montant le moins élevé du droit forfaitaire
dans la zone ou 900 $.
2380
2008-12-24
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-310
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Overall increase in revenue
Augmentation générale des revenus
The Authority must have a revenue increase in 2009 in order to
remain financially self-sufficient. It is at a critical point in being
able to meet its financial obligations, and is not in a position to
withstand another loss in 2009. The tariff application contained
herein is projected to provide an overall increase in revenue of
18.5% if in place for the entire year of 2009.
L’Administration doit réaliser une augmentation de ses revenus
en 2009 pour continuer d’assurer son autonomie financière. Elle
est sur le point d’être en mesure de respecter ses obligations
financières et ne peut pas se permettre d’enregistrer une autre
perte en 2009. La demande tarifaire que renferme le présent document devrait permettre une augmentation générale des revenus
de 18,5 %, pourvu que cette augmentation soit en vigueur durant
toute l’année 2009.
L’Administration a examiné soigneusement toutes les zones de
pilotage obligatoire et estime que les tarifs sont justes et raisonnables. Chaque zone a été ciblée de manière à assurer un rendement,
ce qui permettra de réduire considérablement l’interfinancement.
Chaque zone a fait l’objet d’un examen en particulier en tenant
compte des modifications visant à éliminer les inégalités entre les
ports dans la façon dont les tarifs sont appliqués. Le tableau qui
suit indique le droit actuel et le droit pour un navire de taille
moyenne dans chaque zone. Le pont de la Confédération exige un
droit fixe; ainsi, tous les navires paient le même montant dans
cette zone.
The Authority carefully reviewed each compulsory pilotage
area, and considers the tariffs here to be fair and reasonable. Each
area is being targeted to provide a return, which will greatly reduce the potential for cross-subsidization. Each area has been
reviewed individually, with amendments intended to address inequities among ports in the way that tariffs are charged. The following chart indicates the current charge and the charge for an
average ship in each area. Confederation Bridge has a flat charge,
so all ships pay the same amount in that area.
Basic
Charge
Placentia Bay, N.L.
Current
2009
Unit
Charge
Minimum
Charge
Cost for
average
ship*
$650
$4.67
n/a
$3,831
$2,100
$4.67
$2,650
$5,281
Droit
Droit
forfaitaire unitaire
Baie Placentia
(T.-N.-L.)
Actuel
2009
*Based on a ship of 681.25 units for Placentia Bay
Strait of Canso, N.S. Current
2009
$648
$2.66
$802
$2,149
$862
$2.98
$1,100
$2,544
Current
$482
$ 2.05
$725
$1,376
2009
$504
$ 2.14
$1,125
$1,437
Détroit de Canso
(N.-É.)
Halifax (N.-É.)
Current
$418
$ 2.90
$743
$1,477
2009
$445
$ 3.09
$791
$1,574
Saint John( N.-B.)
Current
$446
$ 4.38
$1,081
$1,081
2009
$513
$ 5.04
$1,590
$1,590
St. John’s (T.-N.-L.)
Current
$446
$ 4.38
$813
$2,064
2009
$513
$ 5.04
$1,590
$2,375
Current
$541
$ 7.33
n/a
$1,599
2009
$541
$ 7.33
$1,400
$1,599
*Based on a ship of 144.3 for Humber Arm
3 831 $
2 100 $
4,67 $
2 650 $
5 281 $
Actuel
648 $
2,66 $
802 $
2 149 $
2009
862 $
2,98 $
1 100 $
2 544 $
Actuel
482 $
2,05 $
725 $
1 376 $
2009
504 $
2,14 $
1 125 $
1 437 $
Actuel
418 $
2,90 $
743 $
1 477 $
2009
445 $
3,09 $
791 $
1 574 $
Actuel
446 $
4,38 $
1 081 $
1 081 $
2009
513 $
5,04 $
1 590 $
1 590 $
*Basé sur un navire de 112,5 unités pour St. John’s
Holyrood (T.-N.-L.)
*Based on a ship of 369.43 units for Holyrood
Humber Arm, N.L.
S/O
*Basé sur un navire de 365,25 unités pour Saint John
*Based on a ship of 112.5 units for St. John’s
Holyrood, N.L.
4,67 $
*Basé sur un navire de 436 unités pour Halifax
*Based on a ship of 365.25 units for Saint John
St. John’s, N.L.
650 $
*Basé sur un navire de 564,4 unités pour détroit de Canso
*Based on a ship of 436 units for Halifax
Saint John, N.B.
Coût pour
navire
moyen*
*Basé sur un navire de 681,25 unités pour
la baie Placentia
*Based on a ship of 564.4 units for Strait of Canso
Halifax, N.S.
Droit
minimum
Actuel
446 $
4,38 $
813 $
2 064 $
2009
513 $
5,04 $
1 590 $
2 375 $
*Basé sur un navire de 369,43 unités pour Holyrood
Humber Arm
(T.-N.-L.)
Actuel
541 $
7,33 $
S/O
1 599 $
2009
541 $
7,33 $
1 400 $
1 599 $
*Basé sur un navire de 144,3 pour Humber Arm
2381
2008-12-24
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-310
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Basic
Charge
Stephenville, N.L.
Unit
Charge
Minimum
Charge
Cost for
average
ship*
Current
$756
$ 5.73
n/a
$1,354
2009
$841
$ 8.85
$ 1,725
$1,765
Droit
Droit
forfaitaire unitaire
Stephenville
(T.-N.-L.)
*Based on a ship of 104.4 units for Stephenville
Bay of Exploits, N.L. Current
2009
$673
$8.85
n/a
$1,851
$841
$8.85
$1,725
$2,019
Current
$673
$4.01
n/a
$2,019
2009
$841
$5.01
$1,725
$2,354
756 $
5,73 $
S/O
1 354 $
2009
841 $
8,85 $
1 725 $
1 765 $
*Basé sur un navire de 104,4 unités pour Stephenville
Baie des Exploits
(T.-N.-L.)
Actuel
673 $
8,85 $
S/O
1 851 $
2009
841 $
8,85 $
1 725 $
2 019 $
*Basé sur un navire de 133,1 unités pour
la baie des Exploits
Sydney (N.-É.)
*Based on a ship of 335.54 units for Sydney, NS
Bras D’or, N.S.
Current
$517
$3.06
n/a
$1,236
2009
$641
$3.98
$900
$1,577
Current
$1,022
$8.47
n/a
$5,485
2009
$2,100
$8.98
$2,650
$6,832
Bras D’Or (N.-É.)
Confederation
Bridge
673 $
4,01 $
S/O
2 019 $
2009
841 $
5,01 $
1 725 $
2 354 $
Actuel
517 $
3,06 $
S/O
1 236 $
2009
641 $
3,98 $
900 $
1 577 $
*Basé sur un navire de 235,12 unités pour Bras D’or
Restigouche (N.-B.)
*Based on a ship of 526.91 units for Restigouche
Without
Boat
Actuel
*Basé sur un navire de 335,54 unités pour Sydney
*Based on a ship of 235.12 units for Bras D’or
Restigouche, N.B.
Actuel
1 022 $
8,47 $
S/O
5 485 $
2009
2 100 $
8,98 $
2 650 $
6 832 $
*Basé sur un navire de 526,91 unités pour Restigouche
With Boat
Sans
bateau
Current
$450 $1,050.00
n/a
$1,050.00
2009
$450 $1,200.00
n/a
$1,200.00
Coût pour
navire
moyen*
Actuel
*Based on a ship of 133.1 units for Bay of Exploits
Sydney, N.S.
Droit
minimum
Pont de la
Confédération
Avec un
bateau
Actuel
450 $
1 050 $
S/O
1 050 $
2009
450 $
1 200 $
S/O
1 200 $
It is projected that the Authority will complete 2008 with a loss
of $1,099,000. Without the increases, it is projected that the Authority will have a loss of $1,825,000 in 2009 (excluding pilot
boat surcharges), while with the increases there will be a return of
$1,402,000, or 6.8% of revenue.
On s’attend à ce que l’Administration termine l’année 2008
avec une perte de 1 099 000 $. Sans les augmentations, l’Administration devrait enregistrer une perte de 1 825 000 $ en 2009 (à
l’exception des droits supplémentaires pour le remplacement des
bateaux-pilotes), tandis que les augmentations permettraient un
rendement de 1 402 000 $, ou 6,8 % des revenus.
Strategic environmental analysis
Analyse environnementale stratégique
In accordance with the Cabinet Directive on the Environmental
Assessment of Policy, Plan and Program Proposals, and the
Transport Canada Policy Statement on Strategic Environmental
Assessment, a strategic environmental assessment (SEA) of these
amendments was conducted, in the form of a preliminary scan.
The SEA concluded that the amendments are not likely to have
important environmental effects.
Conformément à la directive du Cabinet sur l’évaluation environnementale des projets de politiques, de plans et de programmes, et à l’Énoncé de politique de Transports Canada sur
l’évaluation environnementale stratégique, une évaluation environnementale stratégique (EES) des modifications a été effectuée
sous forme d’analyse préliminaire. L’EES a permis de conclure
qu’elles n’auront vraisemblablement pas d’incidences importantes
sur l’environnement.
Consultation
Consultation
Consultation in various forms has taken place with the parties
affected by these amendments. The parties consulted include the
Shipping Federation of Canada, the Canadian Shipowners Association, the Halifax Pilotage Committee, the Saint John Pilotage
Committee, the Strait of Canso Pilotage Committee, the
St. John’s Pilotage Committee, shipping lines, port authorities,
and local port agents and users. The consultation took the form of
numerous meetings, as well as written, personal, and telephone
communications with individuals. The pilotage committees in
Des consultations sous diverses formes ont été menées auprès
des parties visées par les modifications. Parmi ces parties, on
trouve notamment la Fédération maritime du Canada, l’Association des armateurs canadiens, les comités de pilotage de Halifax,
de Saint John, du détroit de Canso et de St. John’s, des compagnies de navigation, des administrations portuaires ainsi que des
agents portuaires et des utilisateurs locaux. Le processus de
consultation a consisté en de nombreuses réunions et communications par téléphone ou par écrit et de rencontres individuelles. Les
2382
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-310
By implementing the new tariff, the Authority will limit its financial losses and avoid the need to borrow.
Subsection 34(2) of the Pilotage Act (the Act) provides that interested persons having reason to believe that any charge in a
proposed tariff pilotage charge is prejudicial to the public interest
may file an objection with the Canadian Transportation Agency
(CTA).
Pursuant to subsection 34(4) of the Act, where a notice of objection is filed, the CTA makes such investigation of the proposed
charge, including the holding of public hearings, as in its opinion
is necessary or desirable in the public interest.
If, however, the CTA recommends a charge that is lower than
that prescribed by the Authority, the Authority shall reimburse, to
any person who has paid the prescribed charge, the difference
between it and the recommended charge with interest in accordance with subsection 35(4) of the Act.
comités de pilotage dans chaque zone regroupent tous les clients
du port et tous les clients sont invités à participer. Des solutions
de rechange aux augmentations tarifaires ont été présentées, le cas
échéant, et les participants ont été invités à exprimer leur avis.
Lors de ces réunions avec les clients, l’Administration leur a exposé l’analyse de la situation en les invitant à faire part de leur
réaction.
Les réactions des personnes consultées étaient variées, mais la
majorité des clients conviennent que les augmentations sont équitables et raisonnables.
Le 8 novembre 2008, l’Administration a publié les modifications proposées au Règlement sur le tarif de l’Administration de
pilotage de l’Atlantique, 1996 dans la Partie I de la Gazette du
Canada afin de solliciter les observations des intéressés et leur
permettre de formuler un avis d’opposition.
L’entrée en vigueur du nouveau tarif aidera l’Administration à
limiter ses pertes financières et lui évitera d’avoir à emprunter.
Le paragraphe 34(2) de la Loi sur le pilotage (la Loi) stipule
que tout intéressé qui a des raisons de croire qu’un droit figurant
dans un projet de tarif des droits de pilotage nuit à l’intérêt public
peut déposer un avis d’opposition motivé auprès de l’Office des
transports du Canada (OTC).
En vertu du paragraphe 34(4) de la Loi, en cas de dépôt d’un
avis d’opposition, l’OTC doit faire l’enquête qu’il estime nécessaire ou souhaitable dans l’intérêt public, notamment par la tenue
d’audiences publiques.
Par ailleurs, le paragraphe 35(4) de la Loi prévoit que, si l’OTC
recommande un droit de pilotage inférieur à celui que l’Administration a fixé, l’Administration est tenue de rembourser aux personnes qui ont payé le droit fixé la différence entre ce droit et
celui qu’a recommandé l’OTC, ainsi que les intérêts.
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de services
Section 45 of the Act provides an enforcement mechanism for
these Regulations in that a Pilotage Authority can inform a customs officer at any port in Canada to withhold clearance from any
ship for which pilotage charges are outstanding and unpaid. Section 48 of the Act stipulates that every person who fails to comply
with the Act or Regulations is guilty of an offence and liable on
summary conviction to a fine not exceeding $5,000.
L’article 45 de la Loi prévoit un mécanisme pour l’application
de ce règlement. En effet, l’Administration peut aviser un agent
des douanes qui est de service dans un port canadien de ne pas
donner congé à un navire lorsque des droits de pilotage imposés
pour le navire sont exigibles et impayés. L’article 48 de la Loi
prévoit que quiconque contrevient à la Loi ou aux règlements
connexes commet une infraction et est exposé à une amende
maximale de 5 000 $ sur déclaration de culpabilité par procédure
sommaire.
Contact
Personne-ressource
Captain R. A. McGuinness
Chief Executive Officer
Atlantic Pilotage Authority
Cogswell Tower
Suite 910
2000 Barrington Street
Halifax, Nova Scotia
B3J 3K1
Telephone: 902-426-2550
Fax: 902-426-4004
Capitaine R. A. McGuinness
Premier dirigeant
Administration de pilotage de l’Atlantique
Tour Cogswell
Pièce 910
2000, rue Barrington
Halifax (Nouvelle-Écosse)
B3J 3K1
Téléphone : 902-426-2550
Télécopieur : 902-426-4004
each area are made up of all customers in the port, and all customers are encouraged to attend. Alternatives to tariff increases
were presented, where applicable, and participation from the attendees was encouraged. When meeting with customers, the Authority provided an analysis of the situation and solicited
responses.
The response of those consulted has varied, but the majority of
our customers accept that the increases are fair and reasonable.
The Authority published the proposed amendments to the Atlantic Pilotage Tariff Regulations, 1996 in the Canada Gazette,
Part I on November 8, 2008, to provide interested persons with
the opportunity to make comments or to file a notice of objection.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2008
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2008
2383
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Registration
SOR/2008-311
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-311
December 12, 2008
Enregistrement
DORS/2008-311
Le 12 décembre 2008
PILOTAGE ACT
LOI SUR LE PILOTAGE
Regulations Amending the Pacific Pilotage Tariff
Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les tarifs de
l’Administration de pilotage du Pacifique
RESOLUTION
RÉSOLUTION
Whereas the Pacific Pilotage Authority, pursuant to subsection 34(1)a of the Pilotage Actb, published a copy of the proposed
Regulations Amending the Pacific Pilotage Tariff Regulations, in
the annexed form, in the Canada Gazette, Part I, on October 4,
2008;
Attendu que, conformément au paragraphe 34(1)a de la Loi sur
le pilotageb, l’Administration de pilotage du Pacifique a publié
dans la Gazette du Canada Partie I, le 4 octobre 2008, le projet de
règlement intitulé Règlement modifiant le Règlement sur les tarifs
de l’Administration de pilotage du Pacifique, conforme au texte
ci-après,
À ces causes, en vertu du paragraphe 33(1) de la Loi sur le pilotageb, l’Administration de pilotage du Pacifique prend le Règlement modifiant le Règlement sur les tarifs de l’Administration de
pilotage du Pacifique, ci-après.
Vancouver, le 4 novembre 2008
Le président et premier dirigeant de
l’Administration de pilotage du Pacifique,
KEVIN OBERMEYER
Therefore, the Pacific Pilotage Authority, pursuant to subsection 33(1) of the Pilotage Actb, hereby makes the annexed Regulations Amending the Pacific Pilotage Tariff Regulations.
Vancouver, November 4, 2008
KEVIN OBERMEYER
President and Chief Executive Officer
Pacific Pilotage Authority
P.C. 2008-1900
December 12, 2008
C.P. 2008-1900
Le 12 décembre 2008
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Transport, Infrastructure and
Communities, pursuant to subsection 33(1) of the Pilotage Actb,
hereby approves the annexed Regulations Amending the Pacific
Pilotage Tariff Regulations, made by the Pacific Pilotage
Authority.
Sur recommandation du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et en vertu du paragraphe 33(1) de la
Loi sur le pilotageb, Son Excellence la Gouverneure générale en
conseil approuve la prise du Règlement modifiant le Règlement
sur les tarifs de l’Administration de pilotage du Pacifique, ciaprès, par l’Administration de pilotage du Pacifique.
REGULATIONS AMENDING THE PACIFIC
PILOTAGE TARIFF REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT
SUR LES TARIFS DE L’ADMINISTRATION
DE PILOTAGE DU PACIFIQUE
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. Subsections 6(2) and (3) of the Pacific Pilotage Tariff
Regulations1 are replaced by the following:
1. Les paragraphes 6(2) et (3) du Règlement sur les tarifs de
l’Administration de pilotage du Pacifique1 sont remplacés par
ce qui suit :
(2) Pour toute affectation à un navire d’une longueur hors tout
de 215 m ou plus, dans le passage Seymour, le droit de pilotage à
payer correspond au produit de 4,989 $ par l’unité de pilotage.
(3) Pour toute affectation à un navire-citerne d’un port en lourd
(été) de plus de 39 999 tonnes métriques, assisté d’un remorqueur, dans des eaux, quelles qu’elles soient, le droit de pilotage à
payer correspond au produit de 4,301 $ par l’unité de pilotage.
2. L’article 8 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
8. Malgré les articles 6 et 7, le total des droits à payer à l’égard
d’un navire en application de ces articles ne peut être inférieur à
799,83 $.
(2) For an assignment to a ship that is 215 m or more in overall
length, in the Seymour Narrows, the pilotage charge payable is
$4.989 multiplied by the pilotage unit.
(3) For an assignment to a tethered tanker ship with a deadweight tonnage (summer) that exceeds 39 999 metric tons, in any
waters, the pilotage charge payable is $4.301 multiplied by the
pilotage unit.
2. Section 8 of the Regulations is replaced by the following:
8. Despite sections 6 and 7, the total charges payable under
those sections in respect of a ship shall not be less than $799.83.
———
———
a
a
b
1
S.C. 1998, c. 10, s. 150
R.S., c. P-14
SOR/85-583
2384
b
1
L.C. 1998, ch. 10, art. 150
L.R., ch. P-14
DORS/85-583
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-311
3. Subsections 10(2) and (3) of the Regulations are replaced
by the following:
(2) If a pilot embarks on or disembarks from a ship at Anacortes, Bellingham, Cherry Point or Ferndale, in the State of Washington, a charge of $1,544 per pilot is payable in addition to any
other charges.
(3) If a pilot embarks on or disembarks from a ship at an outof-Region location that is not listed in subsection (2), a charge of
$2,058 per pilot is payable in addition to any other charges.
4. Sections 15 and 16 of the Regulations are replaced by the
following:
15. (1) On each occasion that a pilotage order is initiated during the period that begins at 06:00 and ends at 17:59 with less
than 10 hours’ notice for local assignments and less than
12 hours’ notice for all other assignments, a charge of $691.23 is
payable in addition to any other charges.
(2) On each occasion that a pilotage order is initiated during the
period that begins at 18:00 and ends at 05:59 with less than
10 hours’ notice for local assignments and less than 12 hours’
notice for all other assignments, a charge of $1,382.46 is payable
in addition to any other charges.
3. Les paragraphes 10(2) et (3) du même règlement sont
remplacés par ce qui suit :
(2) Lorsque le pilote embarque à bord d’un navire ou en débarque à Anacortes, à Bellingham, à Cherry Point ou à Ferndale,
dans l’État de Washington, un droit de 1 544 $ est à payer pour
chaque pilote, en plus de tout autre droit.
(3) Lorsque le pilote embarque à bord d’un navire ou en débarque à un endroit qui se trouve à l’extérieur de la région et qui
n’est pas énuméré au paragraphe (2), un droit de 2 058 $ est à
payer pour chaque pilote, en plus de tout autre droit.
4. Les articles 15 et 16 du même règlement sont remplacés
par ce qui suit :
15. (1) Chaque fois qu’un ordre de pilotage est donné durant la
période commençant à 6 h et se terminant à 17 h 59 et que l’avis
donné est plus court que dix heures pour les affectations locales
ou douze heures pour les autres affectations, un droit de 691,23 $
est à payer, en plus de tout autre droit.
(2) Chaque fois qu’un ordre de pilotage est donné durant la période commençant à 18 h et se terminant à 5 h 59 et que l’avis
donné est plus court que dix heures pour les affectations locales ou douze heures pour les autres affectations, un droit de
1 382,46 $ est à payer, en plus de tout autre droit.
HAMPERED SHIP CHARGES
DROIT POUR NAVIRE DIFFICILE À MANŒUVRER
16. On each occasion that the master or agent of a ship who initiates a pilotage order fails to inform the Authority that the ship
is a hampered ship that may require a bridge watch exceeding
eight consecutive hours, a charge of $1,298.75 is payable in addition to any other charges.
16. Un droit de pilotage de 1 298,75 $ est à payer, en plus de
tout autre droit, chaque fois que le capitaine ou l’agent d’un navire qui donne un ordre de pilotage omet d’informer l’Administration que le navire est un navire difficile à manœuvrer qui
peut nécessiter un quart à la passerelle de plus de huit heures
consécutives.
5. Le même règlement est modifié par adjonction, après
l’article 16, de ce qui suit :
17. Chaque fois qu’un ordre de pilotage est donné pour un endroit autre qu’une station d’embarquement de pilotes, un droit de
4 620 $ est à payer pour chaque pilote, en plus de tout autre droit.
6. Le passage des articles 1 à 3 de l’annexe 2 du même règlement figurant dans la colonne 3 est remplacé par ce qui
suit :
5. The Regulations are amended by adding the following
after section 16:
17. On each occasion that a pilotage order is initiated for any
place other than a pilot boarding station, a charge of $4,620 per
pilot is payable in addition to any other charges.
6. The portion of items 1 to 3 of Schedule 2 to the Regulations in column 3 is replaced by the following:
Column 3
Colonne 3
Item
Amount ($)
Article
Montant ($)
1.
2.
3.
3.4412
6.8824
3.4412
1.
2.
3.
3,4412
6,8824
3,4412
7. The portion of item 1 of Schedule 3 to the Regulations in
column 2 is replaced by the following:
7. Le passage de l’article 1 de l’annexe 3 du même règlement figurant dans la colonne 2 est remplacé par ce qui suit :
Column 2
Colonne 2
Item
Time Charge ($)
Article
Droit horaire ($)
1.
172.81
1.
172,81
8. The portion of items 1 and 2 of Schedule 4 to the Regulations in column 2 is replaced by the following:
8. Le passage des articles 1 et 2 de l’annexe 4 du même règlement figurant dans la colonne 2 est remplacé par ce qui
suit :
Column 2
Colonne 2
Item
Cancellation Charge ($)
Article
Droit d’annulation ($)
1.
2.
691.23
172.81
1.
2.
691,23
172,81
2385
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-311
9. The portion of items 1 to 3 of Schedule 5 to the Regulations in column 2 is replaced by the following:
9. Le passage des articles 1 à 3 de l’annexe 5 du même règlement figurant dans la colonne 2 est remplacé par ce qui
suit :
Column 2
Colonne 2
Item
Charge ($) (per hour or part
of an hour)
Article
Droit ($) (par heure ou
fraction d’heure)
1.
2.
3.
172.81
172.81
172.81
1.
2.
3.
172,81
172,81
172,81
10. The portion of items 1 to 6 of Schedule 6 to the Regulations in column 2 is replaced by the following:
10. Le passage des articles 1 à 6 de l’annexe 6 du même règlement figurant dans la colonne 2 est remplacé par ce qui
suit :
Column 2
Colonne 2
Item
Transportation Charges ($)
Article
Droit de déplacement ($)
1.
2.
3.
4.
5.
6.
150
142
1,228
471
471
150
1.
2.
3.
4.
5.
6.
150
142
1 228
471
471
150
11. Schedule 6 to the Regulations is amended by adding the
following after item 6:
Column 1
11. L’annexe 6 du même règlement est modifiée par adjonction, après l’article 6, de ce qui suit :
Column 2
Colonne 1
Colonne 2
Item
Assignment
Transportation Charges ($)
Article
Affectation
Droit de déplacement ($)
7.
a Pine Island assignment
4,705
7.
Affectation Île Pine
4 705
12. Schedule 7 to the Regulations is replaced by the Schedule 7 set out in the schedule to these Regulations.
12. L’annexe 7 du même règlement est remplacée par l’annexe 7 figurant à l’annexe du présent règlement.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
13. These Regulations come into force on January 1, 2009.
13. Le présent règlement entre en vigueur le 1er janvier
2009.
SCHEDULE
(Section 12)
ANNEXE
(article 12)
SCHEDULE 7
(Sections 12 and 13)
ANNEXE 7
(articles 12 et 13)
PILOT BOAT AND HELICOPTER CHARGES
DROIT POUR BATEAU-PILOTE ET HÉLICOPTÈRE
Column 1
Item
1.
Location
Brotchie Ledge
2.
3.
4.
5.
Sand Heads
Triple Islands
Cape Beale
Pine Island
2386
Column 2
Column 3
Column 4
Charge ($)
442
Additional
Charge
n/a
Pilot Boat
Replacement
Charge ($)
180
Article
1.
n/a
n/a
n/a
n/a
180
180
n/a
n/a
2.
3.
4.
5.
1,386
2,772
5,315
2,998
Colonne 1
Endroit
Haut-fond
Brotchie
Sand Heads
Îles Triple
Cap Beale
Île Pine
Colonne 2
Colonne 3
Colonne 4
Droit ($)
442
Droit
supplémentaire
s/o
Droit de
remplacement pour
bateau-pilote ($)
180
s/o
s/o
s/o
s/o
180
180
s/o
s/o
1 386
2 772
5 315
2 998
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-311
SCHEDULE 7 — Continued
ANNEXE 7 (suite)
PILOT BOAT AND HELICOPTER CHARGES — Continued
DROIT POUR BATEAU-PILOTE ET HÉLICOPTÈRE (suite)
Column 1
Column 2
Item
6.
Location
English Bay
Charge ($)
218
7.
the entrance to
Nanaimo Harbour
685
Column 3
Additional
Charge
$53 for each
period of
15 minutes that
a pilot boat is
detained on
standby
n/a
Column 4
Colonne 1
Pilot Boat
Replacement
Charge ($)
n/a
Article
6.
Endroit
Baie English
n/a
7.
Entrée du port de
Nanaïmo
Colonne 2
Droit ($)
218
685
Colonne 3
Droit
supplémentaire
53 $ pour
chaque période
de 15 minutes
durant laquelle
un bateau-pilote
est retenu en
poste
s/o
Colonne 4
Droit de
remplacement pour
bateau-pilote ($)
s/o
s/o
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
Issue and objectives
Question et objectifs
The amendments to the Pacific Pilotage Tariff Regulations
allow the Pacific Pilotage Authority (the Authority), a Crown
Corporation listed in the Schedule III to the Financial Administration Act, to operate on a self-sustaining financial basis. The
adjustments in the pilotage charges, which are consistent with the
costs of providing the services, result from annual service and
collective agreement contract adjustments for 2009.
Les modifications au Règlement sur les tarifs de l’Administration de pilotage du Pacifique permettent à l’Administration de
pilotage du Pacifique (l’Administration), une société d’État énoncée à l’annexe III de la Loi sur la gestion des finances publiques,
de maintenir son autonomie financière. Le rajustement aux droits
de pilotage, conformes aux coûts de prestation de services, s’harmonise au contrat de service annuel et à la convention collective
pour l’année 2009.
L’Administration qui dessert la zone délimitée par l’État de
Washington au sud et l’Alaska au nord, y compris l’île de Vancouver et les zones entourant le fleuve Fraser, a pour mission de
faire fonctionner, d’entretenir et de gérer, pour la sécurité de la
navigation, un service de pilotage efficace dans toutes les eaux
canadiennes sises dans la province de la Colombie-Britannique et
ses eaux limitrophes. En vertu de l’article 33 de la Loi sur le pilotage (la Loi), l’Administration fixe les tarifs des droits de pilotage
équitables et raisonnables pour permettre le financement autonome de ses opérations.
The Authority, which covers the areas between Washington
State in the south to Alaska in the north, including Vancouver
Island and Fraser River areas, is responsible for operating, maintaining and administering, in the interests of safety, an efficient
pilotage service within all Canadian waters in and around the
province of British Columbia. Section 33 of the Pilotage Act
allows the Authority to prescribe tariffs of pilotage charges that
are fair and reasonable to permit the Authority to operate on a
self-sustaining financial basis.
Description and rationale
Description et justification
The Authority increases by 3.9% its general tariff for the following pilotage charges:
• pilotage assignments;
• time charges for bridge watches and minimum charges;
• cancellation charges, out-of-region charges, transportation
charges, pilot boat and helicopter charges will increase in order to ensure financial self-sufficiency in each individual area.
L’Administration apporte une hausse du tarif de 3,9 % pour les
droits de pilotage suivants :
• les affectations de pilotes;
• le droit horaire pour un quart à la passerelle et le droit
minimum;
• Les autres frais, soit les droits d’annulation, les droits à l’extérieur de la région, les droits de déplacement, les droits pour un
bateau-pilote et pour un hélicoptère, augmenteront afin d’assurer la rentabilité dans chacun des secteurs individuels.
L’Administration apporte aussi une modification afin qu’à chaque fois qu’un ordre de pilotage sera donné pour un endroit autre
qu’une station d’embarquement de pilotes, un droit de 4 620 $
sera à payer pour chaque pilote, en plus de tout autre droit.
Les augmentations tarifaires serviront à compenser les coûts
liés à la prestation des services de pilotage et aux opérations d’un
bateau-pilote afin que l’Administration puisse conserver son autonomie financière.
The Authority is also amending so that on each occasion that a
pilotage order would be initiated for any place other than a pilot
boarding station, a charge of $4,620 per pilot would be payable in
addition to any other charges.
The adjustment offsets the increased costs in providing pilotage
services and launch operations, thereby ensuring that the Authority will continue to operate on a self-sustaining financial basis.
2387
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-311
The increase in the pilotage charges is consistent with the current costs of providing the service and it is anticipated that these
adjustments will result in an annual increase of $3,396,000 in
gross revenue. This will result in an average increase of $267 per
pilotage assignment for the users. Increased fuel costs and airline
surcharges amounting to $917,000 are included in the annual
increase mentioned above.
In accordance with the Cabinet Directive on the Environmental
Assessment of Policy, Plan and Program Proposals of 1999 and
the Transport Canada Policy Statement on Strategic Environmental Assessment, a strategic environmental assessment (SEA)
of these amendments was conducted, in the form of a Preliminary
Scan. The SEA concluded that the amendments are not likely to
have important environmental effects.
L’augmentation des droits de pilotage correspond aux coûts
réels de la prestation des services, et on estime que ces hausses
donneront lieu à une augmentation annuelle du revenu brut de
3 396 000 $, à savoir, une augmentation moyenne de 267 $ par
affectation pour les usagers. Les coûts de carburant accrus et
les suppléments imposés par les compagnies aériennes totalisant
917 000 $ sont compris dans l’augmentation annuelle mentionnée
ci-dessus.
Conformément à La directive du Cabinet sur l’évaluation environnementale des projets de politiques, de plans et de programmes de 1999 et à l’Énoncé de politique de Transports Canada sur
l’évaluation environnementale stratégique, les modifications ont
fait l’objet d’une évaluation environnementale stratégique (ÉES)
sous la forme d’un examen environnemental préliminaire. L’ÉES
a permis de conclure qu’elles n’auront vraisemblablement pas
d’incidence importante sur l’environnement.
Consultation
Consultation
The Authority has committed to regular consultation with the
Chamber of Shipping, who represents the shipping community on
the West Coast of British Columbia, along with other shipping
community members including North West Cruiseship Association, agents, terminal operators and shipowners. This consultation
covers all aspects of the Authority’s operation including financial,
operational and regulatory matters.
L’Administration s’est engagée à consulter périodiquement la
Chamber of Shipping, qui représente le milieu du transport maritime de la côte ouest de la Colombie-Britannique, ainsi que d’autres membres de la communauté maritime, notamment des membres de la North West Cruiseship Association, des agents, des
exploitants de terminal maritime et des armateurs. Ces consultations visent tous les aspects des activités de l’Administration, y
compris les aspects financiers, opérationnels et réglementaires.
Le 12 mai 2008 et le 28 mai 2008, l’Administration a consulté
la Chamber of Shipping. Dans une lettre datée du 11 juillet 2008,
la Chamber of Shipping a approuvé l’augmentation tarifaire proposée pour le 1er janvier 2009.
Ces modifications ont fait l’objet d’une publication au préalable dans la Partie I de la Gazette du Canada du 4 octobre 2008,
afin de solliciter des commentaires du public et d’offrir la possibilité aux personnes touchées de formuler un avis d’opposition.
Aucun avis d’opposition n’a été déposé auprès de l’Office des
transports du Canada.
The Authority consulted the Chamber of Shipping, on May 12,
2008 and May 28, 2008. By way of a letter dated July 11, 2008,
the Chamber of Shipping indicated its support to this tariff increase for January 1, 2009.
These amendments were pre-published in the Canada Gazette,
Part I, on October 4, 2008, to seek comments of the public and
allow interested persons to file a notice of objection. No notices
of objection were filed with the Canadian Transportation Agency.
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de service
Section 45 of the Pilotage Act provides that no customs officer
at any port in Canada shall grant a clearance to a ship if the officer is informed by the Authority that pilotage charges in respect
of the ship are outstanding and unpaid.
Selon l’article 45 de la Loi sur le pilotage, il est interdit à l’agent
des douanes qui est de service dans un port canadien de donner
congé à un navire s’il est informé par l’Administration que des
droits de pilotage concernant le navire sont exigibles et impayés.
Contact
Personne-ressource
Kevin Obermeyer
President and Chief Executive Officer
Pacific Pilotage Authority
1130 West Pender Street, Suite 1000
Vancouver, British Columbia
V6E 4A4
Telephone: 604-666-6771
Fax: 604-666-1647
Email: oberkev@ppa.gc.ca.
Kevin Obermeyer
Président et premier dirigeant
Administration de pilotage du Pacifique
1130, rue Pender Ouest, Bureau 1000
Vancouver (Colombie-Britannique)
V6E 4A4
Téléphone : 604-666-6771
Télécopieur : 604-666-1647
Courriel : oberkev@ppa.gc.ca.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2008
2388
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2008
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Registration
SOR/2008-312
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-312
December 12, 2008
Enregistrement
DORS/2008-312
Le 12 décembre 2008
FEDERAL-PROVINCIAL FISCAL ARRANGEMENTS ACT
LOI SUR LES ARRANGEMENTS FISCAUX ENTRE LE
GOUVERNEMENT FÉDÉRAL ET LES PROVINCES
Regulations Amending the Canada Health
Transfer and Canada Social Transfer Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur le Transfert
canadien en matière de santé et le Transfert
canadien en matière de programmes sociaux
P.C. 2008-1903
C.P. 2008-1903
December 12, 2008
Le 12 décembre 2008
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Finance, pursuant to section 40a
of the Federal-Provincial Fiscal Arrangements Actb, hereby
makes the annexed Regulations Amending the Canada Health
Transfer and Canada Social Transfer Regulations.
Sur recommandation du ministre des Finances et en vertu de
l’article 40a de la Loi sur les arrangements fiscaux entre le gouvernement fédéral et les provincesb, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil prend le Règlement modifiant le Règlement sur le Transfert canadien en matière de santé et le Transfert
canadien en matière de programmes sociaux, ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE CANADA HEALTH
TRANSFER AND CANADA SOCIAL
TRANSFER REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LE
TRANSFERT CANADIEN EN MATIÈRE DE SANTÉ
ET LE TRANSFERT CANADIEN EN MATIÈRE
DE PROGRAMMES SOCIAUX
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The title of the Canada Health Transfer and Canada
Social Transfer Regulations1 is replaced by the following:
1. Le titre du Règlement sur le Transfert canadien en matière de santé et le Transfert canadien en matière de programmes sociaux1 est remplacé par ce qui suit :
CANADA HEALTH TRANSFER, CANADA SOCIAL
TRANSFER AND WAIT TIMES REDUCTION
TRANSFER REGULATIONS
RÈGLEMENT SUR LE TRANSFERT CANADIEN EN
MATIÈRE DE SANTÉ, LE TRANSFERT CANADIEN
EN MATIÈRE DE PROGRAMMES SOCIAUX ET
LE TRANSFERT VISANT LA RÉDUCTION
DES TEMPS D’ATTENTE
2. The definition “transfer payment” in section 1 of the
Regulations is replaced by the following:
“transfer payment” means payment of the Canada Health Transfer, Canada Social Transfer or Wait Times Reduction Transfer
under the Act, as the case may be. (paiement de transfert)
2. La définition de « paiement de transfert », à l’article 1 du
même règlement, est remplacée par ce qui suit :
« paiement de transfert » Paiement, selon le cas, au titre du Transfert canadien en matière de santé, du Transfert canadien en matière de programmes sociaux ou du Transfert visant la réduction des temps d’attente prévus par la Loi. (transfer payment)
3. L’article 2 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
2. Pour l’application du présent règlement ainsi que des Parties V
et V.1 de la Loi, le statisticien en chef du Canada détermine la
population d’une province pour un exercice en se fondant sur
l’estimation officielle — faite par Statistique Canada — de cette
population au 1er juin de l’exercice.
3. Section 2 of the Regulations is replaced by the following:
2. For the purposes of Parts V and V.1 of the Act and for the
purposes of these Regulations, the manner in which the Chief
Statistician of Canada shall determine the population of a province for a fiscal year is by basing that determination on Statistics
Canada’s official estimate of the population of the province on
June 1 of that fiscal year.
4. (1) The portion of paragraph 4(1)(a) of the Regulations
before subparagraph (i) is replaced by the following:
(a) shall make an estimate of the amount of the transfer payment related to the Canada Health Transfer and the Canada
4. (1) Le passage de l’alinéa 4(1)a) du même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par ce qui suit :
a) procède, aux moments ci-après, à l’estimation du paiement
de transfert à verser à une province au titre du Transfert
———
———
a
a
b
1
S.C. 2007, c. 35, s. 168
R.S., c. F-8; S.C. 1995, c. 17, s. 45(1)
SOR/2004-62
b
1
L.C. 2007, ch. 35, art. 168
L.R., ch. F-8; L.C. 1995, ch. 17, par. 45(1)
DORS/2004-62
2389
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-312
Social Transfer to a province for each fiscal year in the period
beginning on April 1, 2004 and ending on March 31, 2007,
(2) The portion of paragraph 4(1)(a.1) of the Regulations
before subparagraph (i) is replaced by the following:
(a.1) shall make an estimate of the amount of the transfer payment related to the Canada Health Transfer to a province for
each fiscal year in the period beginning on April 1, 2007 and
ending on March 31, 2014,
(3) The portion of paragraph 4(1)(a.2) of the Regulations
before subparagraph (i) is replaced by the following:
(a.2) shall make an estimate of the amount of the transfer payment related to the Canada Social Transfer to a province for
each fiscal year in the period beginning on April 1, 2007 and
ending on March 31, 2014,
(4) Subsection 4(1) of the Regulations is amended by adding
the following after paragraph (a.2):
(a.3) shall make an estimate of the amount of the transfer payment related to the Wait Times Reduction Transfer to a province for each fiscal year in the period beginning on April 1,
2009 and ending on March 31, 2014, during the period beginning on September 1 and ending on December 31 prior to that
fiscal year;
(5) The portion of paragraph 4(1)(b) of the Regulations before subparagraph (i) is replaced by the following:
(b) shall, if there is new information available that may have a
significant effect on the amount of the transfer payment related
to the Canada Health Transfer or Canada Social Transfer to a
province, alter an estimate of the amount of the Canada Health
Transfer or Canada Social Transfer payment to be made to
each province for any of the fiscal years specified in paragraphs (a) to (a.2)
(6) Subsection 4(1) of the Regulations is amended by striking out “and” at the end of paragraph (a.2) and by adding
“and” at the end of paragraph (b) and by adding the following after paragraph (b):
(c) shall, if there is new information available that may have a
significant effect on the amount of the transfer payment related
to the Wait Times Reduction Transfer to a province, alter an
estimate of the amount of the Wait Times Reduction Transfer
payment to be made to each province for any of the fiscal years
specified in paragraph (a.3) during any period beginning on the
first day of the final month of a quarter and ending on the
12th day of the subsequent quarter, until such time as the final
computation under subsection 5(2) is completed.
(7) Subsection 4(2) of the Regulations is replaced by the
following:
(2) If an estimate made under subparagraph (1)(a)(i), (a.1)(i) or
(i.1) or (a.2)(i) or (i.1) or paragraph (a.3) establishes that a transfer payment is to be made to a province for a fiscal year, the Minister shall pay to the province, on account of the final payment for
the fiscal year, an amount equal to 1/24 of the amount so estimated on the first and 3rd working days after the 15th calendar
day of each month in that fiscal year.
2390
canadien en matière de santé et du Transfert canadien en matière de programmes sociaux pour chaque exercice compris
dans la période débutant le 1er avril 2004 et se terminant le
31 mars 2007 :
(2) Le passage de l’alinéa 4(1)a.1) du même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par ce qui suit :
a.1) procède, aux moments ci-après, à l’estimation du paiement
de transfert à verser à une province au titre du Transfert canadien en matière de santé pour chaque exercice compris dans la
période débutant le 1er avril 2007 et se terminant le 31 mars
2014 :
(3) Le passage de l’alinéa 4(1)a.2) du même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par ce qui suit :
a.2) procède, aux moments ci-après, à l’estimation du paiement
de transfert à verser à une province au titre du Transfert canadien en matière de programmes sociaux pour chaque exercice
compris dans la période débutant le 1er avril 2007 et se terminant le 31 mars 2014 :
(4) Le paragraphe 4(1) du même règlement est modifié par
adjonction, après l’alinéa a.2), de ce qui suit :
a.3) procède, au cours de la période débutant le 1er septembre et
se terminant le 31 décembre précédant le début de l’exercice, à
l’estimation du paiement de transfert à verser à une province au
titre du Transfert visant la réduction des temps d’attente pour
chaque exercice compris dans la période débutant le 1er avril
2009 et se terminant le 31 mars 2014;
(5) Le passage de l’alinéa 4(1)b) du même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par ce qui suit :
b) s’il existe de nouveaux renseignements susceptibles d’influer considérablement sur le montant du paiement de transfert
à verser à une province au titre du Transfert canadien en matière de santé ou du Transfert canadien en matière de programmes sociaux, modifie l’estimation du montant du paiement à verser à chaque province pour tout exercice visé aux
alinéas a) à a.2); cette modification peut être faite aux moments
suivants :
(6) Le paragraphe 4(1) du même règlement est modifié par
adjonction, après l’alinéa b), de ce qui suit :
c) s’il existe de nouveaux renseignements susceptibles d’influer
considérablement sur le montant du paiement de transfert à
verser à une province au titre du Transfert visant la réduction
des temps d’attente, modifie l’estimation du montant du paiement à verser à chaque province pour tout exercice visé à
l’alinéa a.3); cette modification peut être faite au cours de toute
période débutant le premier jour du dernier mois d’un trimestre
et se terminant le douzième jour du trimestre suivant, jusqu’à
ce que le calcul définitif visé au paragraphe 5(2) soit terminé.
(7) Le paragraphe 4(2) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(2) Dans le cas où l’estimation faite en application des sousalinéas (1)a)(i), a.1)(i) ou (i.1), ou a.2)(i) ou (i.1) ou de l’alinéa a.3) indique qu’un paiement de transfert doit être fait à une
province pour un exercice, le ministre lui verse, les premier et
troisième jours ouvrables qui suivent le quinzième jour civil de
chaque mois de cet exercice, à titre d’acompte sur le paiement
définitif pour l’exercice, une avance correspondant à 1/24 du
montant de l’estimation.
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-312
(8) The portion of subsection 4(3) of the Regulations before
paragraph (a) is replaced by the following:
(3) If an estimate made under any of subparagraphs (1)(a)(ii) or
(iii), (a.1)(ii), (a.2)(ii), (b)(i) or paragraph (c) establishes that the
amount payable to the province under the immediately preceding
estimate for that fiscal year should be revised, the Minister shall
(8) Le passage du paragraphe 4(3) du même règlement précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
(3) Dans le cas où l’estimation faite en application des sousalinéas (1)a)(ii) ou (iii), a.1)(ii), a.2)(ii), b)(i) ou de l’alinéa c)
indique que les paiements à faire à la province selon la dernière
estimation pour l’exercice devraient être révisés, le ministre prend
l’une des mesures suivantes :
5. (1) Paragraphs 5(1.1)(a) and (b) of the French version of
the Regulations are replaced by the following:
a) à l’égard du Transfert canadien en matière de santé, pour
chaque exercice compris dans la période débutant le 1er avril
2004 et se terminant le 31 mars 2014, dans les trente mois suivant la fin de l’exercice;
b) à l’égard du Transfert canadien en matière de programmes
sociaux, pour chaque exercice compris dans la période :
(i) débutant le 1er avril 2004 et se terminant le 31 mars 2007,
dans les trente mois suivant la fin de l’exercice,
(ii) débutant le 1er avril 2007 et se terminant le 31 mars 2014,
dans les six mois suivant la fin de l’exercice.
5. (1) Les alinéas 5(1.1)a) et b) de la version française du
même règlement sont remplacés par ce qui suit :
a) à l’égard du Transfert canadien en matière de santé, pour
chaque exercice compris dans la période débutant le 1er avril
2004 et se terminant le 31 mars 2014, dans les trente mois suivant la fin de l’exercice;
b) à l’égard du Transfert canadien en matière de programmes
sociaux, pour chaque exercice compris dans la période :
(i) débutant le 1er avril 2004 et se terminant le 31 mars 2007,
dans les trente mois suivant la fin de l’exercice,
(ii) débutant le 1er avril 2007 et se terminant le 31 mars 2014,
dans les six mois suivant la fin de l’exercice.
(2) Subsection 5(1.1) of the Regulations is amended by
striking out “and” at the end of paragraph (a), by adding
“and” at the end of paragraph (b) and by adding the following after paragraph (b):
(c) for the Wait Times Reduction Transfer for each fiscal year
in the period beginning on April 1, 2009 and ending on
March 31, 2014, not later than six months before the end of
that fiscal year.
(2) Le paragraphe 5(1.1) du même règlement est modifié
par adjonction, après l’alinéa b), de ce qui suit :
c) à l’égard du Transfert visant la réduction des temps
d’attente, pour chaque exercice compris dans la période débutant le 1er avril 2009 et se terminant le 31 mars 2014, dans les
six mois précédant la fin de l’exercice.
(3) Subsection 5(3) of the Regulations is replaced by the
following:
(3) Le paragraphe 5(3) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(3) If a final computation made under subsection (2) establishes
that there remains an amount payable to a province for a fiscal
year, the Minister shall
(a) in the case of the Canada Health Transfer or the Canada
Social Transfer, pay to the province the amount; and
(b) in the case of the Wait Times Reduction Transfer, adjust the
remaining payments referred to in subsection 4(2) for that fiscal year in accordance with the final computation, beginning
with the first payment in the month after the month during
which that final computation was calculated.
(3) Si le calcul définitif visé au paragraphe (2) indique qu’il reste
un paiement à faire à la province pour un exercice, le ministre :
a) s’il s’agit du Transfert canadien en matière de santé ou du
Transfert canadien en matière de programmes sociaux, fait le
paiement;
b) s’il s’agit du Transfert visant la réduction des temps d’attente, rajuste les paiements mentionnés au paragraphe 4(2) restant à faire pour cet exercice en fonction du calcul définitif, en
commençant par le premier paiement fait pendant le mois suivant celui au cours duquel le calcul définitif a été effectué.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
6. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
6. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
Description
Description
The Regulations Amending the Canada Health Transfer and
Canada Social Transfer Regulations (the “Regulations”) add
specifications for the source of population data and the time and
manner for determining and making payments for funding under
the Wait Times Reduction Transfer (WTRT) starting in 2009-10,
as authorized by the Federal-Provincial Fiscal Arrangements Act,
Le Règlement modifiant le Règlement sur le Transfert canadien
en matière de santé et le Transfert canadien en matière de programmes sociaux (le « Règlement ») établit la source des données
sur la population de même que le moment et la manière de déterminer et de verser les paiements prévus en vertu du nouveau
Transfert visant la réduction des temps d’attente (TRTA), qui
2391
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-312
ensuring consistency with existing regulations for the Canada
Health Transfer (CHT) and Canada Social Transfer (CST).
A WTRT was established for the purposes of assisting the
provinces and territories to reduce wait times according to their
respective priorities, as specified in the September 2004 10-Year
Plan to Strengthen Health Care. Funding is provided through two
mechanisms: $4.25 billion through a third-party trust for 2004-05
to 2008-09, which has already been paid out in full to provinces
and territories; and new funding of $1.25 billion, or $250 million
annually, to provinces and territories starting in 2009-10 and ending in 2013-14.
Legislation amending the Federal-Provincial Fiscal Arrangements Act to implement the WTRT received Royal Assent on
March 23, 2005.
The Regulations are required to address technical issues
associated with the introduction of direct WTRT payments of
$250 million per year starting in 2009-10, ensuring consistency
across the CHT, CST and WTRT in program administration. In
keeping with the Budget 2007 commitment to make all transfers
simple, predictable and stable, and to better serve governments’
budget-planning needs, the Regulations would specify:
(1) Manner of determining population for the purpose of calculating the annual allocation of the WTRT from 2009-10 to
2013-14 by province and territory is to be based on data provided by Statistics Canada for June 1 of each year; the same
data applied to CHT and CST calculations;
(2) Estimate cycle for WTRT to follow a simplified CST cycle,
consisting of two annual fall estimates—one initial estimate in
the fall prior to the payment year and a final computation six
months prior to the end of the payment year;
(3) Payments cycle to follow CHT and CST cycle already established, consisting of bi-monthly payments throughout the
fiscal year, starting in April 2009.
Consequential amendments are also made to terminology in the
French version of the former Canada Health Transfer and Canada Social Transfer Regulations to enhance consistency with
terminology in the English version.
prend effet en 2009-2010, comme l’autorise la Loi sur les arrangements fiscaux entre le gouvernement fédéral et les provinces.
Ainsi, le TRTA sera adapté à la réglementation du Transfert canadien en matière de santé (TCS) et du Transfert canadien en
matière de programmes sociaux (TCPS).
Le TRTA a été institué pour aider les provinces et les territoires
à réduire les temps d’attente en fonction de leurs priorités respectives, tel que le stipulait le Plan décennal pour consolider les
soins de santé de septembre 2004. Les fonds proviennent de deux
sources : une fiducie administrée par des tiers qui a déjà remis
tout le montant prévu de 4,25 milliards de dollars aux provinces
et aux territoires pour la période commençant le 1er avril 2004 et
se terminant le 31 mars 2009, et un nouveau fonds de transfert de
1,25 milliard de dollars, ou 250 millions de dollars par année,
destiné aux provinces et aux territoires, à compter de l’exercice
2009-2010 jusqu’à l’exercice 2013-2014.
La loi modifiant la Loi sur les arrangements fiscaux entre le
gouvernement fédéral et les provinces visant à donner effet au
TRTA a reçu la sanction royale le 23 mars 2005.
Le Règlement réglera les questions techniques découlant de
l’introduction des paiements directs pour le TRTA de 250 millions de dollars à compter de l’exercice 2009-2010, ce qui uniformisera l’administration du TCS, du TCPS et du TRTA. Conformément à l’engagement énoncé dans le Budget de 2007 de
rendre les transferts simples, prévisibles et stables, et de faciliter
la planification budgétaire des gouvernements, les dispositions du
Règlement relatives au TRTA préciseront :
(1) la manière de déterminer la population pour calculer le
montant annuel du TRTA de 2009-2010 à 2013-2014 par province et territoire, qui sera fondée sur les données fournies par
Statistique Canada le 1er juin chaque année, soit les données
utilisées pour le calcul du TCS et du TCPS;
(2) le cycle des estimations du TRTA, qui suivra le cycle simplifié du TCPS, c’est-à-dire deux estimations annuelles à l’automne, une estimation provisoire à l’automne précédant
l’exercice du paiement et le calcul définitif fait six mois avant
la fin de l’exercice du paiement;
(3) le cycle des paiements du TRTA, qui suivra celui du TCS et
du TCPS, c’est-à-dire des paiements bimensuels répartis tout
au long de l’exercice, commençant en avril 2009.
La terminologie de l’ancienne version française du Règlement
sur le Transfert canadien en matière de santé et le Transfert canadien en matière de programmes sociaux est modifiée en conséquence en vue d’en assurer la concordance avec la terminologie
de la version anglaise.
Alternatives
Solutions envisagées
There is no other alternative to amending the Canada Health
Transfer and Canada Social Transfer Regulations.
Il n’existe aucune solution autre que la modification du Règlement sur le Transfert canadien en matière de santé et le Transfert
canadien en matière de programmes sociaux.
Le Règlement facilitera le paiement du TRTA entre 2009-2010
et 2013-2014, comme l’autorise la Loi sur les arrangements fiscaux entre le gouvernement fédéral et les provinces.
Insérer le TRTA dans le Règlement sur le Transfert canadien
en matière de santé et le Transfert canadien en matière de programmes sociaux rendra l’administration du TCS, du TCPS, et du
TRTA simple, transparente et uniforme.
The Regulations are required to facilitate payment of the
WTRT from 2009-10 to 2013-14, as authorized by the FederalProvincial Fiscal Arrangements Act.
Incorporating the WTRT into the Canada Health Transfer and
Canada Social Transfer Regulations ensures simple, transparent
and consistent administration of the CHT, CST and WTRT.
2392
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-312
Benefits and costs
Avantages et coûts
The Federal-Provincial Fiscal Arrangements Act sets out the
cash amounts for the WTRT starting in 2009-10 (s. 24.64) as
follows:
La Loi sur les arrangements fiscaux entre le gouvernement fédéral et les provinces établit les montants en espèces du TRTA
(article 24.64) comme suit :
$M
(en M$)
2009-10
2010-11
2011-12
2012-13
2013-14
250
250
250
250
250
WTRT
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
250
250
250
250
250
TRTA
Consultation
Consultations
The Department of Finance Canada has conducted consultations with provinces and territories on the Regulations. These
consultations began on May 22, 2008 with a presentation to senior federal-provincial-territorial government officials to provide
information and elicit feedback on a manner of determining population, an estimate cycle and payment cycle for the WTRT. Following this initial meeting, further consultations took place in the fall
between federal, provincial and territorial officials to provide an
opportunity to raise any questions or concerns on the Regulations.
Le ministère des Finances du Canada a consulté les provinces
et les territoires sur les dispositions du Règlement relatives au
TRTA. Ces consultations ont commencé le 22 mai 2008 par une
présentation à de hauts représentants des gouvernements fédéral,
provinciaux et territoriaux visant à les informer et à susciter leur
rétroaction sur la manière de déterminer la population, le cycle
des estimations et le cycle des paiements du TRTA. À la suite de
cette rencontre initiale, les représentants des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux se sont consultés de nouveau à
l’automne et ont eu l’occasion de poser des questions et de signaler leurs préoccupations concernant le Règlement.
Tout au long du processus de consultation, les provinces et les
territoires ont dit appuyer les modifications. Comme les modifications sont strictement d’ordre administratif, d’une teneur assez
semblable à celle des modifications appliquées au TCS et au
TCPS à l’automne 2007, cette proposition ne devrait pas provoquer de réactions négatives de la part des gouvernements provinciaux et territoriaux.
Throughout the consultation process, provinces and territories
have expressed their support for the amendments. Since the
amendments are strictly of an administrative housekeeping nature, similar to regulatory amendments applied to the CHT and
CST in the fall of 2007, this proposal is not expected to engender
any negative reaction from provincial and territorial governments.
Compliance and enforcement
Not applicable.
Respect et exécution
Sans objet.
Contact
Personne-ressource
Monika Bertrand
Department of Finance
Federal-Provincial Relations Division
L’Esplanade Laurier
140 O’Connor Street, East Tower, 15th Floor
Ottawa, Ontario
K1A 0G5
Telephone: 613-943-0916
Monika Bertrand
Ministère des Finances
Division des relations fédérales-provinciales
L’Esplanade Laurier
140, rue O’Connor, Tour Est, 15e étage
Ottawa (Ontario)
K1A 0G5
Téléphone : 613-943-0916
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2008
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2008
2393
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Registration
SOR/2008-313
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-313
December 12, 2008
Enregistrement
DORS/2008-313
Le 12 décembre 2008
CUSTOMS TARIFF
TARIF DES DOUANES
Order Amending the Schedule to the Customs
Tariff (Wine and Beer)
Décret modifiant l’annexe du Tarif des douanes
(vin et bière)
P.C. 2008-1905
C.P. 2008-1905
December 12, 2008
Le 12 décembre 2008
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Finance, pursuant to sections 14a
and 82 of the Customs Tariff b, hereby makes the annexed Order
Amending the Schedule to the Customs Tariff (Wine and Beer).
Sur recommandation du ministre des Finances et en vertu des
articles 14a et 82 du Tarif des douanesb, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil prend le Décret modifiant l’annexe
du Tarif des douanes (vin et bière), ci-après.
ORDER AMENDING THE SCHEDULE TO THE
CUSTOMS TARIFF (WINE AND BEER)
DÉCRET MODIFIANT L’ANNEXE DU TARIF
DES DOUANES (VIN ET BIÈRE)
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The List of Tariff Provisions set out in the schedule to the
Customs Tariff 1 is amended as set out in Part 1 of the schedule to this Order.
2. The List of Intermediate and Final Rates for Tariff Items
of the “F” Staging Category set out in the schedule to the Act
is amended as set out in Part 2 of the schedule to this Order.
1. La liste des dispositions tarifaires de l’annexe du Tarif
des douanes1 est modifiée conformément à la partie 1 de l’annexe du présent décret.
2. La liste des taux intermédiaires et des taux finals pour les
numéros tarifaires de la catégorie d’échelonnement « F » de
l’annexe de la même loi est modifiée conformément à la partie 2
de l’annexe du présent décret.
3. La liste des taux intermédiaires et des taux finals pour les
numéros tarifaires de la catégorie d’échelonnement « F » de
l’annexe de la même loi est modifiée par adjonction, selon
l’ordre numérique, des numéros tarifaires figurant à la partie 3
de l’annexe du présent décret.
3. The List of Intermediate and Final Rates for Tariff Items
of the “F” Staging Category set out in the schedule to the Act
is amended by adding, in numerical order, the tariff items set
out in Part 3 of the schedule to this Order.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
4. Le présent décret entre en vigueur le 1er janvier 2009.
4. This Order comes into force on January 1, 2009.
SCHEDULE
ANNEXE
PART 1
(Section 1)
PARTIE 1
(article 1)
AMENDMENTS TO THE LIST OF
TARIFF PROVISIONS
MODIFICATION DE LA LISTE DES
DISPOSITIONS TARIFAIRES
1. Tariff item No. 2202.90.10 is amended by replacing in the
column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final Rate”, the reference to “3.3¢/litre (A)” with a reference to “Free (F)”.
1. Le no tarifaire 2202.90.10 est modifié par remplacement,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée / Taux
final », de la mention « 3,3 ¢/litre (A) » par la mention « En fr.
(F) ».
2. Le no tarifaire 2204.10.10 est modifié par remplacement,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée / Taux
final », de la mention « 37,4 ¢/litre (A) » par la mention « En
fr. (F) ».
2. Tariff item No. 2204.10.10 is amended by replacing in the
column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final Rate”, the reference to “37.4¢/litre (A)” with a reference to “Free (F)”.
———
a
b
1
S.C. 2001, c. 28, s. 33
S.C. 1997, c. 36
S.C. 1997, c. 36
2394
———
a
b
1
L.C. 2001, ch. 28, art. 33
L.C. 1997, ch. 36
L.C. 1997, ch. 36
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-313
3. Tariff item No. 2204.10.90 is amended by replacing in the
column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final Rate”, the reference to “37.4¢/litre (A)” with a reference to “Free (F)”.
4. Tariff item No. 2204.21.10 is amended by replacing in the
column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final Rate”, the reference to “3.74¢/litre (B)” with a reference to “1.87¢/litre (F)”.
5. Tariff item No. 2204.21.21 is amended by replacing in the
column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final Rate”, the reference to “9.35¢/litre (B)” with a reference to “4.68¢/litre (F)”.
6. Tariff item No. 2204.21.22 is amended by replacing
(a) in the column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final
Rate”, the reference to “10.33¢/litre (B)” with a reference to
“Free (F)”;
(b) in the column “Preferential Tariff / Final Rate”, the reference to “2.58¢/litre (B)” following the reference to “AUT”
with a reference to “Free (F)”; and
(c) in the column “Preferential Tariff / Final Rate”, the reference to “2.58¢/litre (B)” following the reference to “NZT”
with a reference to “Free (F)”.
7. Tariff item No. 2204.21.23 is amended by replacing
(a) in the column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final
Rate”, the reference to “11.31¢/litre (B)” with a reference to
“Free (F)”;
(b) in the column “Preferential Tariff / Final Rate”, the reference to “2.4¢/litre (B)” following the reference to “AUT”
with a reference to “Free (F)”; and
(c) in the column “Preferential Tariff / Final Rate”, the reference to “2.4¢/litre (B)” following the reference to “NZT”
with a reference to “Free (F)”.
8. Tariff item No. 2204.21.24 is amended by replacing
(a) in the column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final
Rate”, the reference to “12.29¢/litre (B)” with a reference to
“Free (F)”;
(b) in the column “Preferential Tariff / Final Rate”, the reference to “2.23¢/litre (B)” following the reference to “AUT”
with a reference to “Free (F)”; and
(c) in the column “Preferential Tariff / Final Rate”, the reference to “2.23¢/litre (B)” following the reference to “NZT”
with a reference to “Free (F)”.
9. Tariff item No. 2204.21.25 is amended by replacing
(a) in the column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final
Rate”, the reference to “13.28¢/litre (B)” with a reference to
“Free (F)”;
(b) in the column “Preferential Tariff / Final Rate”, the reference to “2.06¢/litre (B)” following the reference to “AUT”
with a reference to “Free (F)”; and
(c) in the column “Preferential Tariff / Final Rate”, the reference to “2.06¢/litre (B)” following the reference to “NZT”
with a reference to “Free (F)”.
10. Tariff item No. 2204.21.26 is amended by replacing
(a) in the column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final
Rate”, the reference to “14.25¢/litre (B)” with a reference to
“Free (F)”;
(b) in the column “Preferential Tariff / Final Rate”, the reference to “Less than 19.5% vol 1.88¢/litre; 19.5% vol or
3. Le no tarifaire 2204.10.90 est modifié par remplacement,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée / Taux
final », de la mention « 37,4 ¢/litre (A) » par la mention « En
fr. (F) ».
4. Le no tarifaire 2204.21.10 est modifié par remplacement,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée / Taux
final », de la mention « 3,74 ¢/litre (B) » par la mention
« 1,87 ¢/litre (F) ».
5. Le no tarifaire 2204.21.21 est modifié par remplacement,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée / Taux
final », de la mention « 9,35 ¢/litre (B) » par la mention
« 4,68 ¢/litre (F) ».
6. Le no tarifaire 2204.21.22 est modifié par remplacement :
a) dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée /
Taux final », de la mention « 10,33 ¢/litre (B) » par la mention « En fr. (F) »;
b) dans la colonne « Tarif de préférence / Taux final », de la
mention « 2,58 ¢/litre (B) » figurant après l’abréviation
« TAU » par la mention « En fr. (F) »;
c) dans la colonne « Tarif de préférence / Taux final », de la
mention « 2,58 ¢/litre (B) » figurant après l’abréviation
« TNZ » par la mention « En fr. (F) ».
7. Le no tarifaire 2204.21.23 est modifié par remplacement :
a) dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée /
Taux final », de la mention « 11,31 ¢/litre (B) » par la mention « En fr. (F) »;
b) dans la colonne « Tarif de préférence / Taux final », de la
mention « 2,4 ¢/litre (B) » figurant après l’abréviation
« TAU » par la mention « En fr. (F) »;
c) dans la colonne « Tarif de préférence / Taux final », de la
mention « 2,4 ¢/litre (B) » figurant après l’abréviation
« TNZ » par la mention « En fr. (F) ».
8. Le no tarifaire 2204.21.24 est modifié par remplacement :
a) dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée /
Taux final », de la mention « 12,29 ¢/litre (B) » par la mention « En fr. (F) »;
b) dans la colonne « Tarif de préférence / Taux final », de la
mention « 2,23 ¢/litre (B) » figurant après l’abréviation
« TAU » par la mention « En fr. (F) »;
c) dans la colonne « Tarif de préférence / Taux final », de la
mention « 2,23 ¢/litre (B) » figurant après l’abréviation
« TNZ » par la mention « En fr. (F) ».
9. Le no tarifaire 2204.21.25 est modifié par remplacement :
a) dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée /
Taux final », de la mention « 13,28 ¢/litre (B) » par la mention « En fr. (F) »;
b) dans la colonne « Tarif de préférence / Taux final », de la
mention « 2,06 ¢/litre (B) » figurant après l’abréviation
« TAU » par la mention « En fr. (F) »;
c) dans la colonne « Tarif de préférence / Taux final », de la
mention « 2,06 ¢/litre (B) » figurant après l’abréviation
« TNZ » par la mention « En fr. (F) ».
10. Le no tarifaire 2204.21.26 est modifié par remplacement :
a) dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée /
Taux final », de la mention « 14,25 ¢/litre (B) » par la mention « En fr. (F) »;
b) dans la colonne « Tarif de préférence / Taux final », de la
mention « Moins de 19,5 % vol 1,88 ¢/litre; 19,5 % vol ou
2395
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-313
more Free (F)” following the reference to “AUT” with a
reference to “Free (F)”; and
(c) in the column “Preferential Tariff / Final Rate”, the reference to “1.88¢/litre (B)” following the reference to “NZT”
with a reference to “Free (F)”.
11. Tariff item No. 2204.21.27 is amended by replacing
(a) in the column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final
Rate”, the reference to “15.24¢/litre (B)” with a reference to
“Free (F)”;
(b) in the column “Preferential Tariff / Final Rate”, the reference to “Not more than 20.6% vol Free; 20.6% vol
6.1¢/litre (F)” following the reference to “AUT” with a reference to “Free (F)”; and
(c) in the column “Preferential Tariff / Final Rate”, the reference to “6.1¢/litre (B)” following the reference to “NZT”
with a reference to “Free (F)”.
12. Tariff item No. 2204.21.28 is amended by replacing
(a) in the column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final
Rate”, the reference to “16.22¢/litre (B)” with a reference to
“Free (F)”;
(b) in the column “Preferential Tariff / Final Rate”, the reference to “5.94¢/litre (B)” following the reference to “AUT”
with a reference to “Free (F)”; and
(c) in the column “Preferential Tariff / Final Rate”, the reference to “5.94¢/litre (B)” following the reference to “NZT”
with a reference to “Free (F)”.
13. Tariff item No. 2204.21.31 is amended by replacing
(a) in the column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final
Rate”, the reference to “17.20¢/litre (B)” with a reference to
“Free (F)”;
(b) in the column “Preferential Tariff / Final Rate”, the reference to “5.76¢/litre (B)” following the reference to “AUT”
with a reference to “Free (F)”; and
(c) in the column “Preferential Tariff / Final Rate”, the reference to “5.76¢/litre (B)” following the reference to “NZT”
with a reference to “Free (F)”.
14. Tariff item No. 2204.21.32 is amended by replacing in
the column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final Rate”, the
reference to “17.20¢/litre (B)” with a reference to “Free (F)”.
15. Tariff item No. 2204.21.41 is amended by replacing in
the column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final Rate”, the
reference to “$1.10/litre plus 15% (A)” with a reference to
“Free (F)”.
16. Tariff item No. 2204.21.49 is amended by replacing in
the column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final Rate”, the
reference to “$1.10/litre plus 15% (A)” with a reference to
“Free (F)”.
17. Tariff item No. 2204.29.10 is amended by replacing in
the column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final Rate”, the
reference to “2.82¢/litre (B)” with a reference to “Free (F)”.
18. Tariff item No. 2204.29.21 is amended by replacing
(a) in the column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final
Rate”, the reference to “7.04¢/litre (B)” with a reference to
“Free (F)”;
(b) in the column “Preferential Tariff / Final Rate”, the reference to “0.44¢/litre (B)” following the reference to “AUT”
with a reference to “Free (F)”; and
2396
plus En fr. (F) » figurant après l’abréviation « TAU » par
la mention « En fr. (F) »;
c) dans la colonne « Tarif de préférence / Taux final », de la
mention « 1,88 ¢/litre (B) » figurant après l’abréviation
« TNZ » par la mention « En fr. (F) ».
11. Le no tarifaire 2204.21.27 est modifié par remplacement :
a) dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée /
Taux final », de la mention « 15,24 ¢/litre (B) » par la mention « En fr. (F) »;
b) dans la colonne « Tarif de préférence / Taux final », de la
mention « Pas plus de 20,6 % vol En fr.; plus de 20,6 % vol
6,1 ¢/litre (F) » figurant après l’abréviation « TAU » par la
mention « En fr. (F) »;
c) dans la colonne « Tarif de préférence / Taux final », de la
mention « 6,1 ¢/litre (B) » figurant après l’abréviation
« TNZ » par la mention « En fr. (F) ».
12. Le no tarifaire 2204.21.28 est modifié par remplacement :
a) dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée /
Taux final », de la mention « 16,22 ¢/litre (B) » par la mention « En fr. (F) »;
b) dans la colonne « Tarif de préférence / Taux final », de la
mention « 5,94 ¢/litre (B) » figurant après l’abréviation
« TAU » par la mention « En fr. (F) »;
c) dans la colonne « Tarif de préférence / Taux final », de la
mention « 5,94 ¢/litre (B) » figurant après l’abréviation
« TNZ » par la mention « En fr. (F) ».
13. Le no tarifaire 2204.21.31 est modifié par remplacement :
a) dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée /
Taux final », de la mention « 17,20 ¢/litre (B) » par la mention « En fr. (F) »;
b) dans la colonne « Tarif de préférence / Taux final », de la
mention « 5,76 ¢/litre (B) » figurant après l’abréviation
« TAU » par la mention « En fr. (F) »;
c) dans la colonne « Tarif de préférence / Taux final », de la
mention « 5,76 ¢/litre (B) » figurant après l’abréviation
« TNZ » par la mention « En fr. (F) ».
14. Le no tarifaire 2204.21.32 est modifié par remplacement,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée / Taux
final », de la mention « 17,20 ¢/litre (B) » par la mention « En
fr. (F) ».
15. Le no tarifaire 2204.21.41 est modifié par remplacement,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée / Taux
final », de la mention « 1,10 $/litre plus 15 % (A) » par la mention « En fr. (F) ».
16. Le no tarifaire 2204.21.49 est modifié par remplacement,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée / Taux
final », de la mention « 1,10 $/litre plus 15 % (A) » par la mention « En fr. (F) ».
17. Le no tarifaire 2204.29.10 est modifié par remplacement,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée / Taux
final », de la mention « 2,82 ¢/litre (B) » par la mention « En
fr. (F) ».
18. Le no tarifaire 2204.29.21 est modifié par remplacement :
a) dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée /
Taux final », de la mention « 7,04 ¢/litre (B) » par la mention « En fr. (F) »;
b) dans la colonne « Tarif de préférence / Taux final », de la
mention « 0,44 ¢/litre (B) » figurant après l’abréviation
« TAU » par la mention « En fr. (F) »;
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-313
(c) in the column “Preferential Tariff / Final Rate”, the reference to “0.44¢/litre (B)” following the reference to “NZT”
with a reference to “Free (F)”.
19. Tariff item No. 2204.29.22 is amended by replacing
(a) in the column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final
Rate”, the reference to “7.78¢/litre (B)” with a reference to
“Free (F)”;
(b) in the column “Preferential Tariff / Final Rate”, the reference to “0.03¢/litre (B)” following the reference to “AUT”
with a reference to “Free (F)”; and
(c) in the column “Preferential Tariff / Final Rate”, the reference to “0.03¢/litre (B)” following the reference to “NZT”
with a reference to “Free (F)”.
20. Tariff item No. 2204.29.23 is amended by replacing in
the column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final Rate”, the
reference to “8.52¢/litre (B)” with a reference to “Free (F)”.
21. Tariff item No. 2204.29.24 is amended by replacing in
the column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final Rate”, the
reference to “9.25¢/litre (B)” with a reference to “Free (F)”.
22. Tariff item No. 2204.29.25 is amended by replacing in
the column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final Rate”, the
reference to “10¢/litre (B)” with a reference to “Free (F)”.
23. Tariff item No. 2204.29.26 is amended by replacing in
the column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final Rate”, the
reference to “10.73¢/litre (B)” with a reference to “Free (F)”.
24. Tariff item No. 2204.29.27 is amended by replacing
(a) in the column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final
Rate”, the reference to “11.48¢/litre (B)” with a reference to
“Free (F)”;
(b) in the column “Preferential Tariff / Final Rate”, the reference to “Not more than 20.6% vol Free; more than 20.6%
vol 2.36¢/litre (B)” following the reference to “AUT” with a
reference to “Free (F)”; and
(c) in the column “Preferential Tariff / Final Rate”, the reference to “2.36¢/litre (B)” following the reference to “NZT”
with a reference to “Free (F)”.
25. Tariff item No. 2204.29.28 is amended by replacing
(a) in the column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final
Rate”, the reference to “12.21¢/litre (B)” with a reference to
“Free (F)”;
(b) in the column “Preferential Tariff / Final Rate”, the reference to “1.93¢/litre (B)” following the reference to “AUT”
with a reference to “Free (F)”; and
(c) in the column “Preferential Tariff / Final Rate”, the reference to “1.93¢/litre (B)” following the reference to “NZT”
with a reference to “Free (F)”.
26. Tariff item No. 2204.29.31 is amended by replacing
(a) in the column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final
Rate”, the reference to “12.95¢/litre (B)” with a reference to
“Free (F)”;
(b) in the column “Preferential Tariff / Final Rate”, the reference to “1.52¢/litre (B)” following the reference to “AUT”
with a reference to “Free (F)”; and
(c) in the column “Preferential Tariff / Final Rate”, the reference to “1.52¢/litre (B)” following the reference to “NZT”
with a reference to “Free (F)”.
c) dans la colonne « Tarif de préférence / Taux final », de la
mention « 0,44 ¢/litre (B) » figurant après l’abréviation
« TNZ » par la mention « En fr. (F) ».
19. Le no tarifaire 2204.29.22 est modifié par remplacement :
a) dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée /
Taux final », de la mention « 7,78 ¢/litre (B) » par la mention « En fr. (F) »;
b) dans la colonne « Tarif de préférence / Taux final », de la
mention « 0,03 ¢/litre (B) » figurant après l’abréviation
« TAU » par la mention « En fr. (F) »;
c) dans la colonne « Tarif de préférence / Taux final », de la
mention « 0,03 ¢/litre (B) » figurant après l’abréviation
« TNZ » par la mention « En fr. (F) ».
20. Le no tarifaire 2204.29.23 est modifié par remplacement,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée / Taux
final », de la mention « 8,52 ¢/litre (B) » par la mention « En
fr. (F) ».
21. Le no tarifaire 2204.29.24 est modifié par remplacement,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée / Taux
final », de la mention « 9,25 ¢/litre (B) » par la mention « En
fr. (F) ».
22. Le no tarifaire 2204.29.25 est modifié par remplacement,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée / Taux
final », de la mention « 10 ¢/litre (B) » par la mention « En fr.
(F) ».
23. Le no tarifaire 2204.29.26 est modifié par remplacement,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée / Taux
final », de la mention « 10,73 ¢/litre (B) » par la mention « En
fr. (F) ».
24. Le no tarifaire 2204.29.27 est modifié par remplacement :
a) dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée /
Taux final », de la mention « 11,48 ¢/litre (B) » par la mention « En fr. (F) »;
b) dans la colonne « Tarif de préférence / Taux final », de la
mention « Pas plus de 20,6 % vol En fr.; plus de 20,6 % vol
2,36 ¢/litre (B) » figurant après l’abréviation « TAU » par
la mention « En fr. (F) »;
c) dans la colonne « Tarif de préférence / Taux final », de la
mention « 2,36 ¢/litre (B) » figurant après l’abréviation
« TNZ » par la mention « En fr. (F) ».
25. Le no tarifaire 2204.29.28 est modifié par remplacement :
a) dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée /
Taux final », de la mention « 12,21 ¢/litre (B) » par la mention « En fr. (F) »;
b) dans la colonne « Tarif de préférence / Taux final », de la
mention « 1,93 ¢/litre (B) » figurant après l’abréviation
« TAU » par la mention « En fr. (F) »;
c) dans la colonne « Tarif de préférence / Taux final », de la
mention « 1,93 ¢/litre (B) » figurant après l’abréviation
« TNZ » par la mention « En fr. (F) ».
26. Le no tarifaire 2204.29.31 est modifié par remplacement :
a) dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée /
Taux final », de la mention « 12,95 ¢/litre (B) » par la mention « En fr. (F) »;
b) dans la colonne « Tarif de préférence / Taux final », de la
mention « 1,52 ¢/litre (B) » figurant après l’abréviation
« TAU » par la mention « En fr. (F) »;
c) dans la colonne « Tarif de préférence / Taux final », de la
mention « 1,52 ¢/litre (B) » figurant après l’abréviation
« TNZ » par la mention « En fr. (F) ».
2397
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-313
27. Tariff item No. 2204.29.32 is amended by replacing in
the column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final Rate”, the
reference to “12.95¢/litre (B)” with a reference to “Free (F)”.
28. Tariff item No. 2204.29.41 is amended by replacing in
the column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final Rate”, the
reference to “$1.41/litre plus 19% (A)” with a reference to
“Free (F)”.
29. Tariff item No. 2204.29.49 is amended by replacing in
the column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final Rate”, the
reference to “$1.41/litre plus 19% (A)” with a reference to
“Free (F)”.
30. Tariff item No. 2204.30.10 is amended by replacing in
the column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final Rate”, the
reference to “$1.41/litre plus 19% (A)” with a reference to
“Free (F)”.
31. Tariff item No. 2204.30.90 is amended by replacing in
the column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final Rate”, the
reference to “$1.41/litre plus 19% (A)” with a reference to
“Free (F)”.
32. Tariff item No. 2205.10.10 is amended by replacing in
the column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final Rate”, the
reference to “2.11 ¢/litre (B)” with a reference to “Free (F)”.
33. Tariff item No. 2205.10.20 is amended by replacing in
the column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final Rate”, the
reference to “16% (B)” with a reference to “Free (F)”.
34. Tariff item No. 2205.10.30 is amended by replacing in
the column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final Rate”, the
reference to “16% (B)” with a reference to “Free (F)”.
35. Tariff item No. 2205.90.10 is amended by replacing in
the column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final Rate”, the
reference to “2.11 ¢/litre (B)” with a reference to “Free (F)”.
36. Tariff item No. 2205.90.20 is amended by replacing in
the column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final Rate”, the
reference to “16% (B)” with a reference to “Free (F)”.
37. Tariff item No. 2205.90.30 is amended by replacing in
the column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final Rate”, the
reference to “16% (B)” with a reference to “Free (F)”.
27. Le no tarifaire 2204.29.32 est modifié par remplacement,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée / Taux
final », de la mention « 12,95 ¢/litre (B) » par la mention « En
fr. (F) ».
28. Le no tarifaire 2204.29.41 est modifié par remplacement,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée / Taux
final », de la mention « 1,41 $/litre plus 19 % (A) » par la mention « En fr. (F) ».
29. Le no tarifaire 2204.29.49 est modifié par remplacement,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée / Taux
final », de la mention « 1,41 $/litre plus 19 % (A) » par la mention « En fr. (F) ».
30. Le no tarifaire 2204.30.10 est modifié par remplacement,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée / Taux
final », de la mention « 1,41 $/litre plus 19 % (A) » par la mention « En fr. (F) ».
31. Le no tarifaire 2204.30.90 est modifié par remplacement,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée / Taux
final », de la mention « 1,41 $/litre plus 19 % (A) » par la mention « En fr. (F) ».
32. Le no tarifaire 2205.10.10 est modifié par remplacement,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée / Taux
final », de la mention « 2,11 ¢/litre (B) » par la mention « En
fr. (F) ».
33. Le no tarifaire 2205.10.20 est modifié par remplacement,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée / Taux
final », de la mention « 16 % (B) » par la mention « En fr.
(F) ».
34. Le no tarifaire 2205.10.30 est modifié par remplacement,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée / Taux
final », de la mention « 16 % (B) » par la mention « En fr.
(F) ».
35. Le no tarifaire 2205.90.10 est modifié par remplacement,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée / Taux
final », de la mention « 2,11 ¢/litre (B) » par la mention « En
fr. (F) ».
36. Le no tarifaire 2205.90.20 est modifié par remplacement,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée / Taux
final », de la mention « 16 % (B) » par la mention « En fr.
(F) ».
37. Le no tarifaire 2205.90.30 est modifié par remplacement,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée / Taux
final », de la mention « 16 % (B) » par la mention « En fr.
(F) ».
PART 2
(Section 2)
PARTIE 2
(article 2)
AMENDMENTS TO THE LIST OF INTERMEDIATE
AND FINAL RATES FOR TARIFF ITEMS OF
THE “F” STAGING CATEGORY
MODIFICATION DE LA LISTE DES TAUX
INTERMÉDIAIRES ET DES TAUX FINALS POUR LES
NUMÉROS TARIFAIRES DE LA CATÉGORIE
D’ÉCHELONNEMENT « F »
1. Tariff item No. 2204.21.10 is amended by adding in the
column “Most-Favoured-Nation Tariff”, a reference to the
following:
Effective on January 1, 2009 ............2.62¢/litre
Effective on January 1, 2010 ............1.87¢/litre
1. Le no tarifaire 2204.21.10 est modifié par adjonction,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée », de ce
qui suit :
À compter du 1er janvier 2009 ......... 2,62 ¢/litre
À compter du 1er janvier 2010 ......... 1,87 ¢/litre
2398
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-313
2. Tariff item No. 2204.21.21 is amended by adding in the
column “Most-Favoured-Nation Tariff”, a reference to the
following:
Effective on January 1, 2009 ............6.55¢/litre
Effective on January 1, 2010 ............4.68¢/litre
3. Tariff item No. 2204.21.22 is amended by adding
(a) in the column “Most-Favoured-Nation Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....Free”;
(b) in the column “Preferential Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....AUT: Free”; and
(c) in the column “Preferential Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....NZT: Free”.
4. Tariff item No. 2204.21.23 is amended by adding
(a) in the column “Most-Favoured-Nation Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....Free”;
(b) in the column “Preferential Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....AUT: Free”; and
(c) in the column “Preferential Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....NZT: Free”.
5. Tariff item No. 2204.21.24 is amended by adding
(a) in the column “Most-Favoured-Nation Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....Free”;
(b) in the column “Preferential Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....AUT: Free”; and
(c) in the column “Preferential Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....NZT: Free”.
6. Tariff item No. 2204.21.25 is amended by adding
(a) in the column “Most-Favoured-Nation Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....Free”;
(b) in the column “Preferential Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....AUT: Free”; and
(c) in the column “Preferential Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....NZT: Free”.
7. Tariff item No. 2204.21.26 is amended by adding
(a) in the column “Most-Favoured-Nation Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....Free”;
(b) in the column “Preferential Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....AUT: Free”; and
(c) in the column “Preferential Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....NZT: Free”.
8. Tariff item No. 2204.21.27 is amended by adding
(a) in the column “Most-Favoured-Nation Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....Free”;
(b) in the column “Preferential Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....AUT: Free”; and
(c) in the column “Preferential Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....NZT: Free”.
9. Tariff item No. 2204.21.28 is amended by adding
(a) in the column “Most-Favoured-Nation Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....Free”;
(b) in the column “Preferential Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....AUT: Free”; and
(c) in the column “Preferential Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....NZT: Free”.
2. Le no tarifaire 2204.21.21 est modifié par adjonction,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée », de ce
qui suit :
À compter du 1er janvier 2009 ......... 6,55 ¢/litre
À compter du 1er janvier 2010 ......... 4,68 ¢/litre
3. Le no tarifaire 2204.21.22 est modifié par adjonction :
a) dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée », de
la mention « À compter du 1er janvier 2009.....En fr. »;
b) dans la colonne « Tarif de préférence », de la mention
« À compter du 1er janvier 2009.....TAU : En fr. »;
c) dans la colonne « Tarif de préférence », de la mention
« À compter du 1er janvier 2009.....TNZ : En fr. ».
4. Le no tarifaire 2204.21.23 est modifié par adjonction :
a) dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée », de
la mention « À compter du 1er janvier 2009.....En fr. »;
b) dans la colonne « Tarif de préférence », de la mention
« À compter du 1er janvier 2009.....TAU : En fr. »;
c) dans la colonne « Tarif de préférence », de la mention
« À compter du 1er janvier 2009.....TNZ : En fr. ».
5. Le no tarifaire 2204.21.24 est modifié par adjonction :
a) dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée », de
la mention « À compter du 1er janvier 2009.....En fr. »;
b) dans la colonne « Tarif de préférence », de la mention
« À compter du 1er janvier 2009.....TAU : En fr. »;
c) dans la colonne « Tarif de préférence », de la mention
« À compter du 1er janvier 2009.....TNZ : En fr. ».
6. Le no tarifaire 2204.21.25 est modifié par adjonction :
a) dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée », de
la mention « À compter du 1er janvier 2009.....En fr. »;
b) dans la colonne « Tarif de préférence », de la mention
« À compter du 1er janvier 2009.....TAU : En fr. »;
c) dans la colonne « Tarif de préférence », de la mention
« À compter du 1er janvier 2009.....TNZ : En fr. ».
7. Le no tarifaire 2204.21.26 est modifié par adjonction :
a) dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée », de
la mention « À compter du 1er janvier 2009.....En fr. »;
b) dans la colonne « Tarif de préférence », de la mention
« À compter du 1er janvier 2009.....TAU : En fr. »;
c) dans la colonne « Tarif de préférence », de la mention
« À compter du 1er janvier 2009.....TNZ : En fr. ».
8. Le no tarifaire 2204.21.27 est modifié par adjonction :
a) dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée », de
la mention « À compter du 1er janvier 2009.....En fr. »;
b) dans la colonne « Tarif de préférence », de la mention
« À compter du 1er janvier 2009.....TAU : En fr. »;
c) dans la colonne « Tarif de préférence », de la mention
« À compter du 1er janvier 2009.....TNZ : En fr. ».
9. Le no tarifaire 2204.21.28 est modifié par adjonction :
a) dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée », de
la mention « À compter du 1er janvier 2009.....En fr. »;
b) dans la colonne « Tarif de préférence », de la mention
« À compter du 1er janvier 2009.....TAU : En fr. »;
c) dans la colonne « Tarif de préférence », de la mention
« À compter du 1er janvier 2009.....TNZ : En fr. ».
2399
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-313
10. Tariff item No. 2204.21.31 is amended by adding
(a) in the column “Most-Favoured-Nation Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....Free”;
(b) in the column “Preferential Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....AUT: Free”; and
(c) in the column “Preferential Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....NZT: Free”.
10. Le no tarifaire 2204.21.31 est modifié par adjonction :
a) dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée », de
la mention « À compter du 1er janvier 2009.....En fr. »;
b) dans la colonne « Tarif de préférence », de la mention
« À compter du 1er janvier 2009.....TAU : En fr. »;
c) dans la colonne « Tarif de préférence », de la mention
« À compter du 1er janvier 2009.....TNZ : En fr. ».
11. Tariff item No. 2204.21.32 is amended by adding in the
column “Most-Favoured-Nation Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....Free”.
12. Tariff item No. 2204.29.10 is amended by adding in the
column “Most-Favoured-Nation Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....Free”.
13. Tariff item No. 2204.29.21 is amended by adding
(a) in the column “Most-Favoured-Nation Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....Free”;
(b) in the column “Preferential Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....AUT: Free”; and
(c) in the column “Preferential Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....NZT: Free”.
14. Tariff item No. 2204.29.22 is amended by adding
(a) in the column “Most-Favoured-Nation Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....Free”;
(b) in the column “Preferential Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....AUT: Free”; and
(c) in the column “Preferential Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....NZT: Free”.
15. Tariff item No. 2204.29.23 is amended by adding in the
column “Most-Favoured-Nation Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....Free”.
16. Tariff item No. 2204.29.24 is amended by adding in the
column “Most-Favoured-Nation Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....Free”.
17. Tariff item No. 2204.29.25 is amended by adding in the
column “Most-Favoured-Nation Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....Free”.
18. Tariff item No. 2204.29.26 is amended by adding in the
column “Most-Favoured-Nation Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....Free”.
19. Tariff item No. 2204.29.27 is amended by adding
(a) in the column “Most-Favoured-Nation Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....Free”;
(b) in the column “Preferential Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....AUT: Free”; and
(c) in the column “Preferential Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....NZT: Free”.
20. Tariff item No. 2204.29.28 is amended by adding
(a) in the column “Most-Favoured-Nation Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....Free”;
(b) in the column “Preferential Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....AUT: Free”; and
(c) in the column “Preferential Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....NZT: Free”.
11. Le no tarifaire 2204.21.32 est modifié par adjonction,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée », de la
mention « À compter du 1er janvier 2009.....En fr. ».
12. Le no tarifaire 2204.29.10 est modifié par adjonction,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée », de la
mention « À compter du 1er janvier 2009.....En fr. ».
13. Le no tarifaire 2204.29.21 est modifié par adjonction :
a) dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée », de
la mention « À compter du 1er janvier 2009.....En fr. »;
b) dans la colonne « Tarif de préférence », de la mention
« À compter du 1er janvier 2009.....TAU : En fr. »;
c) dans la colonne « Tarif de préférence », de la mention
« À compter du 1er janvier 2009.....TNZ : En fr. ».
14. Le no tarifaire 2204.29.22 est modifié par adjonction :
a) dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée », de
la mention « À compter du 1er janvier 2009.....En fr. »;
b) dans la colonne « Tarif de préférence », de la mention
« À compter du 1er janvier 2009.....TAU : En fr. »;
c) dans la colonne « Tarif de préférence », de la mention
« À compter du 1er janvier 2009.....TNZ : En fr. ».
15. Le no tarifaire 2204.29.23 est modifié par adjonction,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée », de la
mention « À compter du 1er janvier 2009.....En fr. ».
16. Le no tarifaire 2204.29.24 est modifié par adjonction,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée », de la
mention « À compter du 1er janvier 2009.....En fr. ».
17. Le no tarifaire 2204.29.25 est modifié par adjonction,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée », de la
mention « À compter du 1er janvier 2009.....En fr. ».
18. Le no tarifaire 2204.29.26 est modifié par adjonction,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée », de la
mention « À compter du 1er janvier 2009.....En fr. ».
19. Le no tarifaire 2204.29.27 est modifié par adjonction :
a) dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée », de
la mention « À compter du 1er janvier 2009.....En fr. »;
b) dans la colonne « Tarif de préférence », de la mention
« À compter du 1er janvier 2009.....TAU : En fr. »;
c) dans la colonne « Tarif de préférence », de la mention
« À compter du 1er janvier 2009.....TNZ : En fr. ».
20. Le no tarifaire 2204.29.28 est modifié par adjonction :
a) dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée », de
la mention « À compter du 1er janvier 2009.....En fr. »;
b) dans la colonne « Tarif de préférence », de la mention
« À compter du 1er janvier 2009.....TAU : En fr. »;
c) dans la colonne « Tarif de préférence », de la mention
« À compter du 1er janvier 2009.....TNZ : En fr. ».
2400
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-313
21. Tariff item No. 2204.29.31 is amended by adding
(a) in the column “Most-Favoured-Nation Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....Free”;
(b) in the column “Preferential Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....AUT: Free”; and
(c) in the column “Preferential Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....NZT: Free”.
21. Le no tarifaire 2204.29.31 est modifié par adjonction :
a) dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée », de
la mention « À compter du 1er janvier 2009.....En fr. »;
b) dans la colonne « Tarif de préférence », de la mention
« À compter du 1er janvier 2009.....TAU : En fr. »;
c) dans la colonne « Tarif de préférence », de la mention
« À compter du 1er janvier 2009.....TNZ : En fr. ».
22. Tariff item No. 2204.29.32 is amended by adding in the
column “Most-Favoured-Nation Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....Free”.
23. Tariff item No. 2205.10.10 is amended by adding in the
column “Most-Favoured-Nation Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....Free”.
24. Tariff item No. 2205.10.20 is amended by adding in the
column “Most-Favoured-Nation Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....Free”.
25. Tariff item No. 2205.10.30 is amended by adding in the
column “Most-Favoured-Nation Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....Free”.
26. Tariff item No. 2205.90.10 is amended by adding in the
column “Most-Favoured-Nation Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....Free”.
27. Tariff item No. 2205.90.20 is amended by adding in the
column “Most-Favoured-Nation Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....Free”.
28. Tariff item No. 2205.90.30 is amended by adding in the
column “Most-Favoured-Nation Tariff”, a reference to “Effective on January 1, 2009.....Free”.
22. Le no tarifaire 2204.29.32 est modifié par adjonction,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée », de la
mention « À compter du 1er janvier 2009.....En fr. ».
23. Le no tarifaire 2205.10.10 est modifié par adjonction,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée », de la
mention « À compter du 1er janvier 2009.....En fr. ».
24. Le no tarifaire 2205.10.20 est modifié par adjonction,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée », de la
mention « À compter du 1er janvier 2009.....En fr. ».
25. Le no tarifaire 2205.10.30 est modifié par adjonction,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée », de la
mention « À compter du 1er janvier 2009.....En fr. ».
26. Le no tarifaire 2205.90.10 est modifié par adjonction,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée », de la
mention « À compter du 1er janvier 2009.....En fr. ».
27. Le no tarifaire 2205.90.20 est modifié par adjonction,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée », de la
mention « À compter du 1er janvier 2009.....En fr. ».
28. Le no tarifaire 2205.90.30 est modifié par adjonction,
dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée », de la
mention « À compter du 1er janvier 2009.....En fr. ».
PART 3
(Section 3)
PARTIE 3
(article 3)
ADDITION OF TARIFF ITEMS
NOUVEAUX NUMÉROS TARIFAIRES
Tariff
Item
2202.90.10
2204.10.10
2204.10.90
2204.21.41
2204.21.49
2204.29.41
2204.29.49
2204.30.10
2204.30.90
Preferential
Tariff
Most-Favoured-Nation Tariff
Effective on January 1, 2009 ...............
Effective on January 1, 2009 ...............
Effective on January 1, 2010 ...............
Effective on January 1, 2009 ...............
Effective on January 1, 2010 ...............
Effective on January 1, 2009 ...............
Effective on January 1, 2009 ...............
Effective on January 1, 2009 ...............
Effective on January 1, 2009 ...............
Effective on January 1, 2009 ...............
Effective on January 1, 2009 ...............
Free
14.96¢/litre
Free
14.96¢/litre
Free
Free
Free
Free
Free
Free
Free
Numéro
tarifaire
2202.90.10
2204.10.10
2204.10.90
2204.21.41
2204.21.49
2204.29.41
2204.29.49
2204.30.10
2204.30.90
Tarif de
préférence
Tarif de la nation la plus favorisée
À compter du 1er janvier 2009..............
À compter du 1er janvier 2009..............
À compter du 1er janvier 2010..............
À compter du 1er janvier 2009..............
À compter du 1er janvier 2010..............
À compter du 1er janvier 2009..............
À compter du 1er janvier 2009..............
À compter du 1er janvier 2009..............
À compter du 1er janvier 2009..............
À compter du 1er janvier 2009..............
À compter du 1er janvier 2009..............
En fr.
14,96 ¢/litre
En fr.
14,96 ¢/litre
En fr.
En fr.
En fr.
En fr.
En fr.
En fr.
En fr.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Order.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Décret.)
Issue and objectives
Question et objectifs
As a result of formal World Trade Organization (WTO) consultations, Canada and the European Union (EU) have resolved,
À la suite de consultations formelles sous l’égide de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), le Canada et l’Union
2401
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-313
in a mutually satisfactory manner, an issue concerning certain
taxation measures relating to the production of certain alcoholic
beverages.
This Order implements tariff changes pursuant to the arrangement reached with the EU. As part of that arrangement, the EU
will withdraw its WTO dispute settlement request, thus resolving
an issue in the bilateral relations between Canada and the EU.
européenne (UE) ont résolu, d’une manière mutuellement satisfaisante, une question relative à certaines mesures fiscales concernant la production de certaines boissons alcoolisées.
Le Décret met en œuvre des changements tarifaires découlant
de l’arrangement convenu avec l’UE. En vertu de cet arrangement, l’UE retirera sa demande de règlement des différends soumise à l’OMC, résolvant ainsi une question dans les relations
bilatérales entre le Canada et l’UE.
Description and rationale
Description et justification
This Order provides for the elimination of tariffs applicable on
imported non-alcoholic beer, bulk wine, fortified wine and vermouths as of January 1, 2009. It also provides for the staged reduction of tariffs applicable on sparkling wine and on wine of less
than 14.9% alcohol content in containers holding 2 litres or less.
An Order made pursuant to section 14 of the Customs Tariff is
the most appropriate and timely way to implement the tariff
reductions.
Members of the WTO are invited to try and resolve issues
through consultation. It is with this objective in mind that Canadian and European officials have come to a mutually satisfactory
arrangement consisting of the withdrawal of the EU dispute
settlement request and certain tariff reductions on wine and beer
products imported into Canada.
Ce décret promulgue l’élimination des tarifs s’appliquant aux
importations de bière non-alcoolisée, de vin en vrac, de vin fortifié et de vermouths à partir du 1er janvier 2009. Il prévoit aussi la
réduction graduelle des tarifs applicables aux vins mousseux et
aux vins contenant moins de 14,9 % d’alcool offerts dans des contenants de 2 litres ou moins. Un décret pris en vertu de l’article 14
du Tarif des douanes est le moyen approprié pour mettre en œuvre les réductions tarifaires.
Les membres de l’OMC sont invités à résoudre les différends
entre eux par la consultation. C’est en tenant compte de cet objectif que les fonctionnaires canadiens et européens en sont venus à
un arrangement mutuellement satisfaisant comprenant le retrait de
la demande de règlement des différends soumise par l’UE et des
réductions tarifaires pour certains produits de vin et de bière importés au Canada.
Les tarifs visés par les réductions sont généralement bas, et certaines réductions sont graduelles ou partielles. De plus, les réductions tarifaires entraîneront une réduction des coûts, d’un montant
équivalent aux revenus auxquels le gouvernement renoncera, pour
tous les importateurs canadiens de ces produits ainsi que pour les
producteurs de vins canadiens qui mélangent leurs produits à du
vin en vrac importé. Sur la base des données de 2007, les revenus
auxquels le gouvernement renonce en raison des réductions tarifaires mises en œuvre par le Décret sont évaluées à 1,6 million de
dollars pour l’exercice financier 2008-2009, 7,3 millions de dollars pour 2009-2010 et 9,3 millions de dollars annuellement par la
suite.
The tariffs being reduced are generally low and some of the reductions are staged and/or partial. Moreover, the tariff reductions
will lower costs, by an amount equivalent to the tariff revenues
foregone by the government, for all Canadian importers of such
products, including Canadian wine producers who blend their
domestic products with imported bulk wine. Based on 2007 data,
revenues foregone resulting from the tariff reductions implemented by this Order are estimated at $1.6 million for fiscal year
2008-09, $7.3 million for 2009-10 and $9.3 million annually
thereafter.
Consultation
Consultation
The Canadian Vintners Association and the Brewers Association of Canada have been regularly updated throughout the discussions and support the mutually satisfactory arrangement
reached with the EU. Officials from the Department of Foreign
Affairs and International Trade and Agriculture and Agri-Food
Canada also support this arrangement.
L’Association des vignerons du Canada et l’Association des
brasseurs du Canada ont été régulièrement mises au courant du
développement des discussions et elles appuient toutes les deux
l’arrangement convenu avec l’UE. Les fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères et du Commerce international et
d’Agriculture et Agroalimentaire Canada appuient également cet
arrangement.
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de service
The Canada Border Services Agency is responsible for the administration of and compliance with customs and tariff legislation
and regulations. In the course of its administration of these tariff
changes, the Agency will inform the importing community.
L’Agence des services frontaliers du Canada est responsable de
l’application de la législation et de la réglementation douanières
et tarifaires. Dans le cadre de l’administration de ces changements
tarifaires, l’Agence informera la communauté importatrice.
Contact
Personne-ressource
Charles Asselin
International Trade Policy Division
Department of Finance
Ottawa, Ontario
K1A 0G5
Telephone: 613-992-5593
Charles Asselin
Division de la politique commerciale internationale
Ministère des Finances
Ottawa (Ontario)
K1A 0G5
Téléphone : 613-992-5593
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2008
2402
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2008
2008-12-24
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-314
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Registration
SOR/2008-314
Enregistrement
DORS/2008-314
December 12, 2008
Le 12 décembre 2008
CANADA GRAIN ACT
LOI SUR LES GRAINS DU CANADA
Regulations Amending the Canada Grain
Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les grains
du Canada
The Canadian Grain Commission, pursuant to subsection 116(1)a
of the Canada Grain Actb, hereby makes the annexed Regulations
Amending the Canada Grain Regulations.
Winnipeg, Manitoba, November 19, 2008
ELWIN HERMANSON
Chief Commissioner
En vertu du paragraphe 116(1)a de la Loi sur les grains du Canadab, la Commission canadienne des grains prend le Règlement
modifiant le Règlement sur les grains du Canada, ci-après.
Winnipeg (Manitoba), le 19 novembre 2008
Le commissaire en chef de la
Commission canadienne des grains,
ELWIN HERMANSON
Le commissaire en chef adjoint de la
Commission canadienne des grains,
JIM SMOLIK
Le commissaire de la Commission
canadienne des grains,
CAMERON DAHL
JIM SMOLIK
Assistant Chief Commissioner
CAMERON DAHL
Commissioner
P.C. 2008-1906
December 12, 2008
C.P. 2008-1906
Le 12 décembre 2008
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Agriculture and Agri-Food, pursuant to subsection 116(1)a of the Canada Grain Actb, hereby
approves the making of the annexed Regulations Amending the
Canada Grain Regulations by the Canadian Grain Commission.
Sur recommandation du ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et en vertu du paragraphe 116(1)a de la Loi sur les
grains du Canadab, Son Excellence la Gouverneure générale en
conseil approuve la prise du Règlement modifiant le Règlement
sur les grains du Canada, ci-après, par la Commission canadienne des grains.
REGULATIONS AMENDING THE
CANADA GRAIN REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT
SUR LES GRAINS DU CANADA
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1
1. Sections 23 to 25 of the Canada Grain Regulations are
replaced by the following:
23. Every month, each licensed grain dealer, primary elevator
operator and process elevator operator shall submit to the Commission, on the appropriate form supplied by the Commission or
in an electronic format acceptable to it, a report respecting the
licensee’s outstanding obligations for the payment of money or
the delivery of grain to holders of elevator receipts, grain receipts
and cash purchase tickets and the security amount available to
meet those obligations at the end of the preceding month.
1. Les articles 23 à 25 du Règlement sur les grains du Canada1 sont remplacés par ce qui suit :
23. Le négociant en grains, l’exploitant d’installation primaire
et l’exploitant d’installation de transformation titulaires d’une
licence doivent présenter chaque mois à la Commission, sur une
formule appropriée fournie par la Commission ou sur tout support
électronique accepté par celle-ci, un rapport sur leurs obligations
en cours visant le paiement ou la livraison de grain envers les
détenteurs de récépissés, d’accusés de réception ou de bons de
paiement et sur le montant de la garantie disponible pour satisfaire à ces obligations à la fin du mois précédent.
LICENSED GRAIN DEALER REPORTS
RAPPORTS DES NÉGOCIANTS EN GRAINS TITULAIRES D’UNE LICENCE
24. Every month, each licensed grain dealer shall submit to the
Commission, on a form supplied by the Commission or in an
electronic format acceptable to it, a report respecting the grain
dealer’s operations during the preceding month.
24. Le négociant en grains titulaire d’une licence doit présenter
chaque mois à la Commission un rapport sur ses opérations du
mois précédent, sur une formule appropriée fournie par la Commission ou sur tout support électronique accepté par celle-ci.
———
———
a
a
b
1
S.C. 2001, c. 4, s. 89
R.S., c. G-10
C.R.C., c. 889
b
1
L.C. 2001, ch. 4, art. 89
L.R., ch. G-10
C.R.C. ch. 889
2403
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-314
PROCESS ELEVATOR REPORTS
RAPPORTS SUR LES INSTALLATIONS DE TRANSFORMATION
25. Every week, each process elevator licensee shall submit to
the Commission, in an electronic format acceptable to the Commission, a report respecting the licensee’s operations during the
preceding week.
2. Paragraphs 26(a) and (b) of the Regulations are replaced
by the following:
(a) every week, in an electronic format acceptable to the Commission, a report respecting the licensee’s operations during the
preceding week; and
(b) no later than October 15 in each crop year, on the appropriate form supplied by the Commission or in an electronic format
acceptable to it, a report respecting the licensee’s operations
during the preceding crop year for each primary elevator operated by the licensee.
3. Section 27 of the Regulations is replaced by the following:
34. For the purposes of sections 35 and 36, on the delivery of
grain to a licensed primary elevator, a portion of at least 1 kg
from a sample of the grain that is considered by the elevator operator and the person delivering the grain to be representative of the
grain shall be taken from each load and retained at the elevator.
5. Paragraph 35(1)(a) of the Regulations is replaced by the
following:
(a) taking a representative portion of at least 750 g from the
sample referred to in section 34;
6. The portion of subsection 36(1) of the Regulations before
paragraph (a) is replaced by the following:
36. (1) If the operator of a licensed primary elevator and a person delivering grain to the elevator do not agree on the grade of
the grain or the dockage in the grain, and an interim primary elevator receipt is issued, the operator, in the presence of the person
delivering the grain, shall take a representative portion of at least
750 g from the sample referred to in section 34 and shall
7. Paragraph 37(1)(b) of the Regulations is replaced by the
following:
(b) identify the container with the name of the owner of the
grain and with the special bin primary elevator receipt number;
and
8. The English version of Form 15 of Schedule 4 to the
Regulations is replaced by the Form 15 set out in the schedule
to these Regulations.
25. Le titulaire d’une licence d’exploitation d’une installation
de transformation doit présenter chaque semaine à la Commission
un rapport sur ses opérations de la semaine précédente, sur tout
support électronique accepté par celle-ci.
2. Les alinéas 26a) et b) du même règlement sont remplacés
par ce qui suit :
a) chaque semaine, un rapport sur ses opérations de la semaine
précédente, sur tout support électronique accepté par la
Commission;
b) au plus tard le 15 octobre de chaque campagne agricole, un
rapport sur ses opérations au cours de la campagne précédente
à chacune des installations primaires qu’il exploite, sur la formule appropriée fournie par la Commission ou sur tout support
électronique accepté par celle-ci.
3. L’article 27 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
27. L’exploitant d’une installation de transbordement doit, à ce
titre, présenter chaque jour à la Commission des rapports sur ses
opérations du jour précédent, sur tout support électronique accepté par celle-ci.
4. L’article 34 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
34. Pour l’application des articles 35 et 36, lors de la livraison
de grain à une installation primaire agréée, une portion pesant au
moins un kilogramme de l’échantillon de grain que l’exploitant de
l’installation et la personne livrant le grain jugent représentatif est
prélevée sur chaque chargement et conservée à l’installation.
5. L’alinéa 35(1)a) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
a) en prélevant sur l’échantillon visé à l’article 34 une portion
représentative pesant au moins 750g;
6. Le passage du paragraphe 36(1) du même règlement précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
36. (1) Si l’exploitant d’une installation primaire agréée et la
personne y livrant du grain ne s’entendent pas sur le classement
ou les impuretés du grain livré et qu’un récépissé provisoire
d’installation primaire est délivré, l’exploitant, en présence de la
personne livrant le grain, doit prélever une portion représentative
pesant au moins 750 g sur l’échantillon visé à l’article 34 et doit :
7. L’alinéa 37(1)b) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
b) apposer sur le contenant le nom du propriétaire du grain et le
numéro du récépissé pour stockage en cellule à l’installation
primaire;
8. La formule 15 de l’annexe 4 de la version anglaise du
même règlement est remplacée par la formule 15 figurant à
l’annexe du présent règlement.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
9. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
9. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
27. Every day, the operator of a transfer elevator shall submit
to the Commission, in an electronic format acceptable to the
Commission, a report respecting the elevator’s operations during
the preceding day.
4. Section 34 of the Regulations is replaced by the following:
2404
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-314
SCHEDULE
(Section 8)
ANNEXE
(article 8)
FORM 15
(Section 57)
FORM 15
(Section 57)
SPECIAL BIN AGREEMENT
SPECIAL BIN AGREEMENT
TO:
In accordance with section 57 of the Canada Grain Regulations,
we agree to provide you with__________________tonnes wheat
(quantity)
equivalent space in our___________________________for the
(location and identity of elevator)
purpose of special binning
_______________________________________________
(type of grain and variety, if applicable, or grain product).
The grain or grain product stored pursuant to this Agreement will
be stored in:
Bin Number(s)
Capacity
Should the grain or grain product represented by this Agreement
be transferred, for any reason, to any other bin(s), we agree to
notify you and the Canadian Grain Commission of the new bin
number(s), in writing, and to amend this Agreement accordingly.
This Agreement becomes effective on ______________ and will
terminate on _______________ if all grain or grain products
stored in the above-mentioned bin(s) are removed on or before
that day; otherwise, this Agreement remains in effect until the day
on which all the grain or grain product is removed.
All charges assessed will be according to the applicable tariff
rates filed by us with the Canadian Grain Commission.
TO:
In accordance with section 57 of the Canada Grain Regulations,
we agree to provide you with__________________tonnes wheat
(quantity)
equivalent space in our___________________________for the
(location and identity of elevator)
purpose of special binning
_______________________________________________
(type of grain and variety, if applicable, or grain product).
The grain or grain product stored pursuant to this Agreement will
be stored in:
Bin Number(s)
Capacity
Should the grain or grain product represented by this Agreement
be transferred, for any reason, to any other bin(s), we agree to
notify you and the Canadian Grain Commission of the new bin
number(s), in writing, and to amend this Agreement accordingly.
This Agreement becomes effective on ______________ and will
terminate on _______________ if all grain or grain products
stored in the above-mentioned bin(s) are removed on or before
that day; otherwise, this Agreement remains in effect until the day
on which all the grain or grain product is removed.
All charges assessed will be according to the applicable tariff
rates filed by us with the Canadian Grain Commission.
ACCEPTED BY:
ACCEPTED BY:
_____________________
_____________________
DATED: _____________________
_____________________
_____________________
DATED: _____________________
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
Issue
Question
The amendments to the Canada Grain Regulations (the Regulations) include several low impact amendments. One amendment
is to require primary and process elevator statistical reporting via
the Canadian Grain Commission’s (the Commission) online Webbased system instead of allowing submissions using traditional
paper forms. This amendment is being made to satisfy the requirements of Industry Canada’s Paperwork Burden Reduction
Initiative (PBRI). The other amendments are housekeeping in
nature. For example, regulations are being amended or updated to
make corrections and improve readability and clarity. Other regulations are being amended to reflect current practices.
Les modifications au Règlement sur les grains du Canada (le
Règlement) incluent plusieurs changements à impact relatif. Une
modification est faite en vue d’exiger que les rapports statistiques
des silos primaires et des silos de transformation soient présentés
par le système en ligne du site Web de la Commission canadienne
des grains au lieu de permettre la présentation de tels rapports en
format papier traditionnel. Cette modification vise à satisfaire aux
exigences de l’Initiative d’allégement du fardeau de la paperasserie (IAFP) d’Industrie Canada. Les autres changements sont
d’ordre administratif. Par exemple, le Règlement est modifié ou
mis à jour pour apporter des corrections et en améliorer la lisibilité et la clarté. D’autres parties du Règlement sont modifiées pour
correspondre à des pratiques courantes.
2405
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-314
Objectives
Objectifs
The Commission derives its authority from the Canada Grain
Act (the Act). The Commission’s mandate as set out in the Act is
to, in the interests of grain producers, establish and maintain standards of quality for Canadian grain and regulate grain handling in
Canada, to ensure a dependable commodity for domestic and
export markets.
The Canada Grain Regulations are made to carry out the
Commission’s objectives under the Act. Most regulations made
by the Commission are approved by the Governor-in-Council,
and are updated annually, or as necessary to ensure the Commission has consistent policies that meet the needs of producers and
industry in marketing Canadian grain domestically and abroad.
The changes being implemented are low impact in nature. The
changes explained below do not increase the regulatory burden on
the grain industry or the public.
La Commission détient son autorité de la Loi sur les grains du
Canada (la Loi). Le mandat de la Commission tel qu’établi dans
la Loi vise à établir et à maintenir, dans l’intérêt des producteurs
de grains, des normes de qualité pour les grains canadiens et à
régir la manutention des grains au Canada afin de garantir une
denrée fiable pour les marchés intérieurs et d’exportation.
Le Règlement sur les grains du Canada a été établi pour mettre
en œuvre les objectifs de la Commission en vertu de la Loi. La
plupart des règlements adoptés par la Commission sont approuvés
par le gouverneur en conseil et sont mis à jour annuellement ou
selon les besoins afin de faire en sorte que la Commission soit
dotée de politiques uniformes qui respectent les besoins des producteurs et de l’industrie en matière de mise en marché des grains
canadiens tant au pays qu’à l’étranger.
Les modifications qui sont adoptées ont un impact relatif. Les
modifications expliquées ci-dessous n’augmenteront pas le fardeau réglementaire sur l’industrie des grains ni sur le public.
Description
Description
PBRI amendment
Modification en raison de l’IAFP
The Act requires that all elevators and grain dealers, as defined
by the statute, be either licensed or exempted from licensing.
Furthermore, the Act allows the Commission, with the approval
of the Governor-in-Council, to make regulations prescribing the
reports to be made by a licensee, the system of transmission or
communication of those reports, and the times the reports are to
be made.
La Loi requiert que tous les silos primaires et les négociants en
grains, tels que définis par la Loi, soient titulaires de licences ou
exemptés du besoin d’être titulaires d’une telle licence. De plus,
la Loi permet à la Commission, avec l’approbation du gouverneur
en conseil, d’élaborer des règlements prévoyant la production de
rapports par le titulaire de licence, le mode de transmission ou de
communication de ces rapports et les échéances de production des
rapports.
L’article 25 et l’alinéa 26a) du Règlement exigent que les exploitants de silos primaires et de silos de transformation titulaires
de licences présentent, sur une base hebdomadaire, l’information
relative à leurs opérations de la semaine précédente. La Commission a récemment mis à jour ses méthodes de collecte des données
statistiques et offre maintenant une application électronique de
production de rapports pour les silos primaires et les silos de
transformation par laquelle les exploitants agréés peuvent faire
rapport sur les données de manutention des grains grâce à un processus de production de rapport sur le Web. Le format de l’application sur le Web permet à la Commission de calculer automatiquement et de remplir au préalable certains champs de données
qui auparavant étaient calculés et fournis par les titulaires de
licences.
L’article 25 et l’alinéa 26a) du Règlement sont modifiés pour
exiger que les exploitants de silos primaires et de silos de transformation agréés présentent, sur une base hebdomadaire, l’information relative à leurs opérations en utilisant les systèmes de
présentation de rapport sur le Web. Ces modifications tiennent
compte de l’élimination des formulaires en format papier que
fournissait auparavant la Commission pour les rapports statistiques hebdomadaires sur les silos primaires et les silos de
transformation.
Les modifications à l’article 25 et à l’alinéa 26a) du Règlement
sont faites en vue de satisfaire aux exigences de l’IAFP d’Industrie Canada. L’IAFP, qui s’applique dans les principaux ministères et organismes fédéraux, exige que la Commission réduise d’au
moins 20 % les exigences administratives et les obligations en
matière d’information établies dans les lois codifiées ainsi que
dans les règlements, politiques, lignes directrices et formulaires
connexes, d’ici novembre 2008.
Section 25 and paragraph 26(a) of the Regulations require
process and primary elevator licensees to submit information on a
weekly basis respecting their operations during the preceding
week. The Commission recently updated its statistical data collection methods and now offers a primary/process elevator weekly
reporting Web application whereby licensed companies can report
grain handling data using a Web-based filing process. The Web
application format allows the Commission to automatically calculate and pre-fill numerous data fields that were previously calculated and provided by licensees.
Section 25 and paragraph 26(a) of the Regulations are being
amended to require process and primary elevator licensees to
report weekly operations using the Commission’s online Web
application reporting system. These amendments will reflect the
elimination of the paper form previously supplied by the Commission for weekly primary and process elevator statistical reporting purposes.
Amendments to section 25 and paragraph 26(a) of the Regulations are being made to satisfy the requirements of Industry Canada’s PBRI. The PBRI, which is applicable to key federal
departments and agencies, requires the Commission to reduce
administrative requirements and information obligations set out in
the consolidated statutes and the associated regulations, policies,
guidelines and forms by a minimum of 20% by November 2008.
2406
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-314
The amendments will not affect the frequency or type of information required by the Commission. In addition, the amendments will not affect the format or frequency of information published in the Commission’s Grain Statistics Weekly report. The
statistical information will continue to be available free of charge
on the Commission’s Web site.
À l’heure actuelle, la Commission compile l’information fournie par les exploitants de silos primaires, de silos de transformation, de silos terminaux et de silos de transbordement agréés et
publie un rapport statistique intitulé Statistiques hebdomadaires
des grains. La Commission publie ce rapport chaque semaine
depuis 1969 alors qu’elle a pris en main la publication qui était
faite auparavant par le Bureau fédéral de la statistique (devenu
Statistique Canada). Le rapport avait été publié chaque semaine,
sous différents noms, par le Bureau fédéral de la statistique depuis
1921. Ce rapport est maintenant disponible sans frais sur le site
Web de la Commission.
Les modifications n’affecteront ni la fréquence ni le type
d’information requis par la Commission. De plus, les modifications n’affecteront ni le format ni la fréquence de l’information
publiée dans le rapport de la Commission, Statistiques hebdomadaires des grains. On pourra continuer à avoir accès à l’information statistique sans frais sur le site Web de la Commission.
Other amendments
Autres modifications
Update:
Mise à jour
Section 23, section 24, and paragraph 26(b) are being amended
to reflect the current practice by the Commission of providing the
option of electronic reporting. Paper forms are still available to
licensees that wish to report in this manner.
L’article 23, l’article 24, et l’alinéa 26b) sont modifiés pour tenir compte de la pratique actuelle de la Commission qui fournit
l’option de rapports électroniques. Les formulaires papiers sont
toujours disponibles aux titulaires de licence qui désirent présenter leurs rapports de cette façon.
L’article 27 est modifié pour tenir compte de la pratique actuelle qu’utilisent les exploitants de silos de transbordement
agréés pour présenter les rapports quotidiens de leurs opérations
par voie électronique. La présentation de rapports par voie électronique est la seule méthode utilisée par les exploitants de silos
de transbordement agréés.
The Commission currently compiles the information provided
by primary, process, terminal and transfer elevator licensees and
publishes a statistical report, Grain Statistics Weekly. The Commission has been publishing this report on a weekly basis since
1969 when it took over publication from the Dominion Bureau of
Statistics (now Statistics Canada). The report was published by
the Dominion Bureau of Statistics under various titles on a
weekly basis starting in 1921. This report is made available without charge on the Commission’s Web site.
Section 27 is being amended to reflect the current practice used
by transfer elevator licensees of submitting daily operating
reports electronically. Electronic reporting is the only reporting
method used by transfer elevator licensees.
Consistency of language:
Uniformité du langage
Sections 23, 24 and 27 are being amended to replace “accepted
by” with “acceptable to” to ensure consistency of language with
section 25 and paragraphs 26(a) and 26(b).
Les articles 23, 24 et 27 sont modifiés pour remplacer « accepté par » par « acceptable à » afin d’assurer l’uniformité du langage avec l’article 25 et les alinéas 26a) et 26b).
Correction:
Corrections
Paragraph 37(1)(b) is being amended to replace “interim” with
“special bin.”
Form 15 is being amended to correct the spelling error
“proivde” to “provide” in the first line.
L’alinéa 37(1)b) du texte anglais est modifié pour remplacer,
dans le texte anglais, « intérim » par « special bin ».
Le formulaire 15 est modifié pour corriger en anglais « proivde »
par « provide » à la première ligne.
Technical:
Modifications techniques
Section 34 and subsection 36(1) are being amended to indicate
that the sample size should be “at least” a certain amount as opposed to an exact amount.
Paragraph 35(1)(a) is being amended to change “500 g” to “at
least 750 g” to make the amount consistent with the Commission’s Work Instruction — Official Grain Grading Guide.
L’article 34 et le paragraphe 36(1) sont modifiés pour indiquer
que la taille de l’échantillon doit être « au moins » d’une certaine
quantité au lieu d’une quantité exacte.
L’alinéa 35(1)a) est modifié pour changer « 500 g » pour « au
moins 750 g » afin que le montant corresponde aux instructions
de la Commission dans le Guide officiel du classement des grains.
Rationale
Justification
PBRI amendment
Modification en raison de l’IAFP
The PBRI required that the Commission establish a baseline
count of the administrative requirements and information obligations stemming from statutes and associated regulations, policies
and forms, with which businesses must comply. Using guidelines
provided by Industry Canada, the Commission determined that
the weekly primary and process elevator statistical reporting
L’IAFP requiert que la Commission établisse un compte de
base des exigences administratives et des besoins en information
découlant des lois, ainsi que des règlements, politiques et formulaires connexes auxquels les entreprises doivent se conformer. En
utilisant les lignes directrices fournies par Industrie Canada, la
Commission a déterminé que les exigences en matière des
2407
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-314
obligations account for approximately 90% of the Commission’s
baseline count. As a result, the Commission determined that regulatory and non-regulatory amendments in other areas would not
yield the required 20% reduction in administrative requirements
and/or information obligations set by government.
The status quo was rejected because the PBRI requires a 20%
reduction in administrative requirements and information obligations. Eliminating the requirement for primary and process elevator reporting was rejected because the data collected and published by the Commission is the only reliable source of Canadian
grain handling information available. While the majority of information collected and published is not used internally by the
Commission, it is used extensively by grain producers, industry
and other government organizations.
Another option considered was to reduce primary and process
elevator reporting from weekly to bi-weekly. A consequence of
bi-weekly reporting would be a reduction in the publication frequency of primary and process elevator statistics in the Commission’s Grain Statistics Weekly report. This report has been published under various titles on a weekly basis since 1921. The
Commission prepared a consultation document with respect to biweekly reporting and the corresponding reduction in publication
frequency of data in the Grain Statistics Weekly report. In general, submissions from stakeholders were opposed to and/or concerned about reducing the publication frequency of the Grain
Statistics Weekly report from weekly to bi-weekly. The Commission did not receive any submissions in support of this proposal.
Given the negative feedback received, an amendment reducing
the frequency of reporting, and therefore, the frequency of data
publication, was not practical.
The final alternative considered was to recount the inventory of
administrative requirements and information obligations on the
basis of the online reporting system currently in use by the majority of licensees. The Commission’s baseline inventory of administrative requirements and information obligations is based on
statistical reporting using paper forms as opposed to the online
reporting forms. The Web-based forms simplify and streamline
the data filing process and result in a 27% reduction in the baseline count due to pre-filling of fields by the Commission and the
elimination of duplicate information requirements. The PBRI
directive from Industry Canada requires that if the number of data
fields vary depending on the method of submission (e.g., online
versus manual), the count must be based on the method with the
most number of fields. Therefore, the Commission must eliminate
the paper forms for weekly primary and process elevator reporting for the reduction in the count to be considered valid.
rapports statistiques hebdomadaires des silos primaires et des
silos de transformation représentaient environ 90 % du compte de
base de la Commission. En conséquence, la Commission a déterminé que les modifications réglementaires et non réglementaires
dans d’autres domaines ne pourraient se traduire par la réduction
de 20 % en exigences d’ordre administratif ou en besoins en information dictés par le gouvernement.
On a rejeté l’idée du statu quo puisque l’IAFP exige une réduction de 20 % en exigences administratives ou en besoins en information. On a également rejeté l’idée d’éliminer le besoin de
fournir des rapports sur les silos primaires et les silos de transformation puisque les données ainsi recueillies et publiées par la
Commission constituent la seule source fiable d’information disponible sur la manutention des grains au Canada. Bien que la
grande partie de l’information compilée et publiée ne soit pas
utilisée à l’interne par la Commission, elle se révèle extrêmement
utile aux producteurs de grains, à l’industrie et à d’autres organismes gouvernementaux.
Une autre option examinée aurait été de réduire la fréquence
des rapports sur les silos primaires et les silos de transformation
d’une fois par semaine à une fois par deux semaines. Une conséquence de l’instauration de la fréquence des rapports aux deux
semaines aurait été une réduction de la fréquence de publication
des statistiques sur les silos primaires et les silos de transformation dans le rapport Statistiques hebdomadaires des grains de la
Commission. Ce rapport a été publié sous différents titres sur une
base hebdomadaire depuis 1921. La Commission a préparé un
document de consultation au sujet des rapports aux deux semaines
et de la réduction correspondante de la fréquence de publication
des données dans les Statistiques hebdomadaires des grains. En
général, dans leurs mémoires, les intervenants s’opposaient ou se
disaient préoccupés par la réduction de la fréquence de parution
des Statistiques hebdomadaires des grains d’une fois par semaine
à toutes les deux semaines. La Commission n’a pas reçu de mémoire en faveur de cette proposition. Étant donné les commentaires négatifs, il ne s’avérait pas pratique de faire une modification
qui aurait réduit la fréquence des rapports et, par conséquent, la
fréquence de parution des données.
L’option finale étudiée était de recompter le volume d’exigences administratives et de besoins en information en tenant compte
du système de rapports en ligne qu’utilisent déjà la majorité des
titulaires de licences. Le répertoire de base des exigences administratives et des besoins en information est fondé sur les rapports
statistiques présentés sur des formulaires papier, par opposition
aux formulaires de rapports en ligne. Les formulaires sur le Web
simplifient et accélèrent le processus de dépôt des données, ce qui
se traduit par une réduction de 27 % du volume de travail de base
grâce à l’entrée au préalable de champs par la Commission et à
l’élimination du besoin de fournir l’information en double. La
directive relative à l’IAFP provenant d’Industrie Canada dit que si
le nombre de champs de données varie selon la méthode de présentation (par exemple méthode en ligne par rapport à méthode
manuelle), le volume doit être basé sur la méthode ayant le plus
grand nombre de champs. Ainsi, la Commission doit éliminer les
formulaires papier pour les rapports hebdomadaires sur les silos
primaires et les silos de transformation pour que la réduction de
volume soit considérée valable.
Other amendments
Autres modifications
No alternatives were considered for the other housekeeping
amendments as they are routine in nature.
Aucune alternative n’a été envisagée pour les autres modifications d’ordre administratif puisqu’elles sont d’ordre routinier.
2408
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-314
Benefits and costs
Avantages et coûts
PBRI amendment
Modification en raison de l’IAFP
The intent of the amendments to section 25 and paragraph 26(a)
is to lessen the statistical reporting burden of primary and process
elevator licensees and reduce their costs. Eliminating the paper
forms is not anticipated to result in an increase in costs to the five
process elevator companies that are not currently using the online
reporting system. The costs to the Commission are not anticipated
to change as development and implementation of the Commission’s online Web-based reporting system has already taken
place.
Les modifications apportées à l’article 25 et à l’alinéa 26a)
visent à réduire le fardeau de présentation de rapports statistiques
pour les exploitants de silos primaires et de silos de transformation agréés à réduire leurs coûts. On ne prévoit pas que l’élimination des formulaires en format papier se soldera par une augmentation des coûts pour les cinq entreprises de silos de transformation
qui n’utilisent pas encore le système de rapports en ligne. On ne
prévoit pas non plus un changement aux coûts de la Commission
puisque le développement et la mise en œuvre du système de
rapports en ligne de la Commission ont déjà été réalisés.
Other amendments
Autres modifications
The housekeeping changes will assist the industry in referencing and complying with the Regulations. There are no additional
costs associated with these amendments.
Les modifications d’ordre administratif aideront l’industrie à
établir des références et à se conformer à la réglementation. Ces
modifications n’engendreront pas de coûts additionnels.
Consultation
Consultation
PBRI amendment
Modification en raison de l’IAFP
In February 2008, the Commission provided notice to the grain
industry and producers of its intention to decrease the data collection and publication frequency of the Grain Statistics Weekly
from a weekly basis (52 publications per year) to a bi-weekly
basis (26 publications per year). The Commission issued a document titled Reduction in the Publication Frequency of the CGC’s
Grain Statistics Weekly. This document was mailed or emailed
directly to 114 stakeholders, including licensed primary and process elevator companies, previous Grain Statistics Weekly subscribers, and known Grain Statistics Weekly users. As well, the
document was posted on the Commission’s Web site.
En février 2008, la Commission a informé l’industrie et les
producteurs de grains de son intention de diminuer la fréquence
de la collecte de données et de la parution des Statistiques hebdomadaires des grains, d’une fois par semaine (52 fois par année)
à toutes les deux semaines (26 fois par année). La Commission a
distribué un document intitulé Réduction de la fréquence de parution des Statistiques hebdomadaires des grains. Ce document a
été posté ou transmis par courriel directement à 114 intervenants,
y compris les exploitants de silos primaires et de silos de transformation agréés, des anciens abonnés des Statistiques hebdomadaires des grains ainsi que des utilisateurs connus des Statistiques
hebdomadaires des grains. De plus, le document a été affiché sur
le site Web de la Commission.
Les intervenants comprenaient des entreprises de silos primaires et de silos de transformation agréés, des producteurs, des ministères fédéraux et provinciaux, des associations industrielles,
des organisations de producteurs, des analystes de marchés et des
bibliothèques. La diffusion du document de consultation a marqué
le début d’une période de trois semaines au cours de laquelle les
gens pouvaient soumettre leurs commentaires en communiquant
leur point de vue ou leurs inquiétudes à la Commission.
Il y a eu 19 réponses en tout. Les mémoires de 17 intervenants
s’opposaient fortement ou exprimaient des inquiétudes au sujet de
la réduction de la fréquence de parution des Statistiques hebdomadaires des grains d’une fois par semaine à une fois par deux
semaines. La Commission a reçu un message clair à l’effet que le
bulletin des Statistiques hebdomadaires des grains devait continuer à être publié toutes les semaines. Les intervenants ont fait
état que les données fournies dans les Statistiques hebdomadaires
des grains sont utilisées dès qu’elles deviennent disponibles
comme principale source d’information pour calculer l’offre et la
demande des grains inscrits. La réduction de la fréquence des
rapports et des Statistiques hebdomadaires des grains diminuerait
l’information disponible sur le mouvement des stocks dans le
système et aurait un effet négatif sur le processus de fixation des
prix.
Dans leurs réponses, cinq entreprises de silos primaires et de
silos de transformation agréés ont exprimé leur opposition à la
publication de rapports toutes les deux semaines malgré le fait
Stakeholders include licensed primary and process elevator
companies, producers, federal and provincial government departments, industry associations, producer organizations, market
analysts and libraries. The release of the consultation document
commenced a three-week comment period, during which stakeholders were invited to communicate their views or concerns to
the Commission.
A total of 19 responses were received. Submissions from
17 stakeholders were strongly opposed to and/or concerned about
reducing the publication frequency of the Grain Statistics Weekly
report from weekly to bi-weekly. The Commission received a
clear message that the Grain Statistics Weekly publication should
continue to be published on a weekly basis. Stakeholders stated
that the data provided in the Grain Statistics Weekly is used as
soon as it becomes available as the main source of information to
calculate the supply and demand for the grains listed. Bi-weekly
reporting and the corresponding reduction in frequency of the
Grain Statistics Weekly publication would reduce available information of how stocks move through the system and would
negatively impact the price determination process.
Responses from five licensed primary/process elevator companies expressed opposition to the proposal of bi-weekly reporting
despite a reduction in their own reporting requirements under the
2409
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-314
proposal. While these companies applaud the intent of the PBRI,
they expressed the opinion that, in this case, there is sufficient
value in the product (the Grain Statistics Weekly) to warrant the
extra weekly reporting by licensees. Given the negative feedback
received, the Commission determined that this proposal was not
practical.
The final option considered was to eliminate the paper forms
that the Commission’s inventory of administrative requirements
and information obligations was originally based on. Currently,
43 licensed companies take advantage of the Commission’s
weekly reporting Web application. Not only does the Web application form include pre-calculated and pre-filled data fields, the
three primary and process elevator reporting forms (Forms 3, 4,
and 5) have been merged together into one Web application. Licensees have reported that the Web-based reporting system is
easy to use and results in a time and cost savings. While the reductions are slightly less under this option (27.8% rather than
36.1% under bi-weekly reporting), the reductions still exceed the
20% objective of the PBRI.
que cette proposition aurait réduit leur propre fardeau en matière
de rapports. Bien que ces entreprises aient approuvé l’intention de
l’IAFP, elles se sont dites d’avis que, dans ce cas, la valeur du
produit (Statistiques hebdomadaires des grains) justifie les rapports additionnels que doivent présenter les titulaires de licences.
Étant donné les commentaires négatifs reçus, la Commission a
décidé que cette proposition n’était pas pratique.
La dernière option était d’éliminer les formulaires en format
papier sur lesquels était fondé au départ l’inventaire des exigences
administratives de la Commission et ses besoins en information.
À l’heure actuelle, 43 entreprises agréées se prévalent de l’application de rapports hebdomadaires de la Commission sur le Web.
Le formulaire de l’application Web comprend non seulement des
champs de données calculés et remplis au préalable, mais les trois
formulaires de rapports pour les silos primaires et les silos de
transformation (formulaires 3, 4 et 5) ont été fusionnés en une
seule application Web. Les titulaires de licences ont déclaré que
le système de rapports sur le Web est facile à utiliser et permet
d’épargner temps et argent. Bien que les réductions obtenues avec
cette option soient moindres (27,8 % plutôt que 36,1 % avec les
rapports toutes les deux semaines), les réductions obtenues dépassent l’objectif de 20 % de l’IAFP.
Other amendments
Autres modifications
Given that the other amendments do not impose additional or
different regulatory obligations, consultations are not necessary.
No opposition to these amendments is anticipated.
Étant donné que les autres modifications n’imposent pas
d’obligations réglementaires additionnelles ou différentes, il n’est
pas nécessaire de tenir des consultations. On ne prévoit aucune
opposition à ces modifications.
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de service
The changes will have no impact on compliance and enforcement responsibilities. No new enforcement mechanisms are being
implemented in respect of these changes.
Ces changements n’auront pas d’impact sur les responsabilités
en matière de conformité ou de mise en application. Ceux-ci ne
nécessiteront pas de nouveaux mécanismes d’application.
Contact
Personne-ressource
Catherine Jaworski
Manager, Policy, Planning and Producer Protection
Canadian Grain Commission
600 — 303 Main Street
Winnipeg, Manitoba
R3C 3G8
Telephone: 204-984-7268
Fax: 204-983-4654
Email: catherine.jaworski@grainscanada.gc.ca
Catherine Jaworski
Gestionnaire, Politiques, planification et protection des producteurs
Commission canadienne des grains
303, rue Main, Pièce 600
Winnipeg (Manitoba)
R3C 3G8
Téléphone : 204-984-7268
Télécopieur : 204-983-4654
Courriel : catherine.jaworski@grainscanada.gc.ca
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2008
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2008
2410
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Registration
SOR/2008-315
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-315
December 12, 2008
Enregistrement
DORS/2008-315
Le 12 décembre 2008
CANADA BUSINESS CORPORATIONS ACT
CANADA COOPERATIVES ACT
LOI CANADIENNE SUR LES SOCIÉTÉS PAR ACTIONS
LOI CANADIENNE SUR LES COOPÉRATIVES
Regulations Amending Certain Department of
Industry Regulations
Règlement modifiant certains règlements
(ministère de l’Industrie)
P.C. 2008-1907
C.P. 2008-1907
December 12, 2008
Le 12 décembre 2008
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Industry, hereby makes the annexed Regulations Amending Certain Department of Industry
Regulations, pursuant to
(a) section 261a of the Canada Business Corporations Actb; and
(b) section 372c of the Canada Cooperatives Actd.
Sur recommandation du ministre de l’Industrie, Son Excellence
la Gouverneure générale en conseil prend le Règlement modifiant
certains règlements (ministère de l’Industrie), ci-après, en vertu
de :
a) l’article 261a de la Loi canadienne sur les sociétés par
actionsb;
b) l’article 372c de la Loi canadienne sur les coopérativesd.
REGULATIONS AMENDING CERTAIN DEPARTMENT
OF INDUSTRY REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT CERTAINS RÈGLEMENTS
(MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE)
CANADA BUSINESS CORPORATIONS ACT
LOI CANADIENNE SUR LES SOCIÉTÉS PAR ACTIONS
CANADA BUSINESS CORPORATIONS
REGULATIONS, 2001
RÈGLEMENT SUR LES SOCIÉTÉS PAR ACTIONS
DE RÉGIME FÉDÉRAL (2001)
1. Section 1 of the Canada Business Corporations Regulations, 20011 is amended by adding the following in alphabetical order:
“NI 51-102” means National Instrument 51-102 of the Canadian
Securities Administrators, entitled Continuous Disclosure Obligations, and known in French as Règlement 51-102 sur les
obligations d’information continue, published in both official
languages on December 19, 2003, as amended from time to
time. (Règlement 51-102)
2. Sections 54 to 62 of the Regulations are replaced by the
following:
54. For the purpose of subsection 149(1) of the Act, a form of
proxy shall be in the form provided for in section 9.4 (Content of
Form of Proxy) of NI 51-102.
1. L’article 1 du Règlement sur les sociétés par actions de régime fédéral (2001)1 est modifié par adjonction, selon l’ordre
alphabétique, de ce qui suit :
« Règlement 51-102 » La norme intitulée National Instrument 51102 Continuous Disclosure Obligations, établie par les Autorités canadiennes en valeurs mobilières et connue en français
sous le nom de Règlement 51-102 sur les obligations d’information continue, qui a été publiée dans les deux langues officielles le 19 décembre 2003, avec ses modifications successives. (NI 51-102)
2. Les articles 54 à 62 du même règlement sont remplacés
par ce qui suit :
54. Le formulaire de procuration visé au paragraphe 149(1) de
la Loi est en la forme prévue à l’article 9.4 (Contenu du formulaire de procuration) du Règlement 51-102.
MANAGEMENT PROXY CIRCULAR
CIRCULAIRE DE PROCURATION DE LA DIRECTION
55. (1) Subject to subsection (3), a management proxy circular
shall be in the form provided for in Form 51-102F5 (Information
Circular) of NI 51-102, which form, in the circumstances described in Item 8 of Part 2 of that Form, includes the statement
referred to in that Item.
55. (1) Sous réserve du paragraphe (3), la circulaire de procuration de la direction est en la forme prévue à l’annexe 51-102A5
(Circulaire de sollicitation de procurations) du Règlement 51-102.
Elle comprend notamment, dans les circonstances prévues à la
rubrique 8 de la partie 2 de cette annexe, la déclaration prévue à
cette rubrique.
(2) La circulaire de procuration de la direction contient également les éléments suivants :
(2) A management proxy circular shall also set out the
following:
———
a
S.C. 2001, c. 14, s. 125
b
c
d
1
R.S., c. C-44; S.C. 1994, c. 24, s. 1
S.C. 2001, c. 14, s. 227
S.C. 1998, c. 1
SOR/2001-512
———
a
b
c
d
1
L.C. 2001, ch. 14, art. 125
L.R., ch. C-44; L.C. 1994, ch. 24, art. 1
L.C. 2001, ch. 14, art. 227
L.C. 1998, ch. 1
DORS/2001-512
2411
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-315
(a) the percentage of votes required for the approval of any
matter that is to be submitted to a vote of shareholders at the
meeting, other than the election of directors;
(b) a statement of the right of a shareholder to dissent under
section 190 of the Act with respect to any matter to be acted on
at the meeting and a brief summary of the procedure to be followed to exercise that right;
(c) a statement, signed by a director or an officer of the corporation, that the contents and the sending of the circular have
been approved by the directors; and
(d) a statement indicating the final date by which the corporation must receive a proposal for the purpose of paragraph 137(5)(a) of the Act.
(3) A management proxy circular for a non-distributing corporation is not required to set out the information provided for in
Part 1(c) or Item 9, 10 or 16 of Part 2 of Form 51-102F5 (Information Circular) of NI 51-102, or the statement referred to in
Item 8 of Part 2 of that Form.
56. For the purpose of subsection 150(2) of the Act, the prescribed form of statement that shall accompany the copy of the
management proxy circular to be sent to the Director under that
subsection is a statement signed by a director or an officer of the
corporation, to the effect that a copy of the circular has been sent
to each director, to each shareholder whose proxy has been solicited and to the auditor of the corporation.
a) le pourcentage des voix requis pour l’approbation de toute
question qui doit être soumise au vote des actionnaires à l’assemblée, autre que l’élection des administrateurs;
b) un énoncé du droit à la dissidence de l’actionnaire prévu à
l’article 190 de la Loi à l’égard de toute mesure devant être
prise à l’assemblée et un résumé de la marche à suivre pour
exercer ce droit;
c) une déclaration, signée par un administrateur ou un dirigeant
de la société, portant que le contenu de la circulaire et son envoi ont été approuvés par les administrateurs;
d) une déclaration précisant la date limite à laquelle la société
doit avoir reçu toute proposition pour l’application de l’alinéa 137(5)a) de la Loi.
(3) La circulaire de procuration de la direction d’une société
n’ayant pas fait appel au public n’a pas à contenir les renseignements prévus à l’alinéa c) de la partie 1 et aux rubriques 9, 10 et
16 de la partie 2 de l’annexe 51-102A5 (Circulaire de sollicitation
de procurations) du Règlement 51-102 ni la déclaration prévue à
la rubrique 8 de la partie 2 de cette annexe.
56. Pour l’application du paragraphe 150(2) de la Loi, la déclaration devant accompagner la copie de la circulaire de procuration
de la direction envoyée au directeur est celle, signée par un administrateur ou un dirigeant, portant qu’une copie de la circulaire
a été envoyée à chacun des administrateurs, à chacun des actionnaires dont la procuration a été sollicitée et au vérificateur de la
société.
DISSIDENT’S PROXY CIRCULAR
CIRCULAIRE DE PROCURATION DE DISSIDENT
57. (1) A dissident’s proxy circular shall be in the form provided for in Form 51-102F5 (Information Circular) of NI 51-102,
which form, in the circumstances described in Item 8 of Part 2 of
that Form, includes the statement referred to in that Item.
57. (1) La circulaire de procuration de dissident est en la forme
prévue à l’annexe 51-102A5 (Circulaire de sollicitation de procurations) du Règlement 51-102. Elle comprend notamment, dans
les circonstances prévues à la rubrique 8 de la partie 2 de cette
annexe, la déclaration prévue à cette rubrique.
(2) La circulaire de procuration de dissident d’une société
n’ayant pas fait appel au public n’a pas à contenir les renseignements prévus à l’alinéa c) de la partie 1 et aux rubriques 9, 10 et
16 de la partie 2 de l’annexe 51-102A5 (Circulaire de sollicitation
de procurations) du Règlement 51-102 ni la déclaration prévue à
la rubrique 8 de la partie 2 de cette annexe.
3. Le paragraphe 64(2) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(2) Pour l’application du paragraphe 150(2) de la Loi, la déclaration devant accompagner la copie de la circulaire de procuration
de dissident envoyée au directeur est celle, signée par le dissident
ou une personne autorisée par lui, portant qu’une copie de la circulaire a été envoyée à chacun des administrateurs, à chacun des
actionnaires dont la procuration a été sollicitée, au vérificateur de
la société et à la société.
4. L’article 65 du même règlement et l’intertitre le précédant sont abrogés.
5. Le passage de l’alinéa 68(1)c) de la version française du
même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par
ce qui suit :
c) elle est adressée aux actionnaires en qualité de clients et elle
est faite par une personne qui, dans le cours normal de ses activités, dispense des conseils financiers ou des conseils sur la
gouvernance d’entreprise ou le vote par procuration, mais elle
traite de conseils sur le vote par procuration et la personne :
(2) A dissident’s proxy circular for a non-distributing corporation is not required to set out the information provided for in
Part 1(c) or Item 9, 10 or 16 of Part 2 of Form 51-102F5 (Information Circular) of NI 51-102, or the statement referred to in
Item 8 of Part 2 of that Form.
3. Subsection 64(2) of the Regulations is replaced by the
following:
(2) For the purpose of subsection 150(2) of the Act, the prescribed form of statement that shall accompany the copy of the
dissident’s proxy circular to be sent to the Director under that
subsection is a statement signed by the dissident or a person authorized by them, to the effect that a copy of the circular has been
sent to each director, to each shareholder whose proxy has been
solicited, to the auditor of the corporation and to the corporation.
4. Section 65 of the Regulations and the heading before it
are repealed.
5. The portion of paragraph 68(1)(c) of the French version
of the Regulations before subparagraph (i) is replaced by the
following:
c) elle est adressée aux actionnaires en qualité de clients et elle
est faite par une personne qui, dans le cours normal de ses activités, dispense des conseils financiers ou des conseils sur la
gouvernance d’entreprise ou le vote par procuration, mais elle
traite de conseils sur le vote par procuration et la personne :
2412
2008-12-24
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-315
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
6. Subsection 69(1) of the Regulations is replaced by the
following:
69. (1) For the purpose of subsection 150(1.2) of the Act, the
prescribed circumstances are those in which the solicitation conveyed by public broadcast, speech or publication sets out the information provided for in Items 3.2, 3.4, 5(b) and 11 of Part 2 of
Form 51-102F5 (Information Circular) of NI 51-102.
7. Schedules 3 and 4 to the Regulations are repealed.
CANADA COOPERATIVES ACT
6. Le paragraphe 69(1) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
69. (1) Pour l’application du paragraphe 150(1.2) de la Loi, les
circonstances sont celles où la sollicitation transmise par diffusion
publique, discours ou publication contient les renseignements prévus aux articles 3.2 et 3.4, à l’alinéa 5b) et à la rubrique 11 de la
partie 2 de l’annexe 51-102A5 (Circulaire de sollicitation de procurations) du Règlement 51-102.
7. Les annexes 3 et 4 du même règlement sont abrogées.
LOI CANADIENNE SUR LES COOPÉRATIVES
CANADA COOPERATIVES REGULATIONS
RÈGLEMENT SUR LES COOPÉRATIVES DE RÉGIME FÉDÉRAL
2
8. Section 1 of the Canada Cooperatives Regulations is replaced by the following:
1. The following definitions apply in these Regulations.
“Act” means the Canada Cooperatives Act. (Loi)
“NI 51-102” means National Instrument 51-102 of the Canadian
Securities Administrators, entitled Continuous Disclosure Obligations, and known in French as Règlement 51-102 sur les obligations d’information continue, published in both official languages on December 19, 2003, as amended from time to time.
(Règlement 51-102)
9. Sections 24 to 31 of the Regulations are replaced by the
following:
24. For the purpose of subsection 165(1) of the Act, a form of
proxy shall be in the form provided for in section 9.4 (Content of
Form of Proxy) of NI 51-102.
8. L’article 1 du Règlement sur les coopératives de régime
fédéral2 est remplacé par ce qui suit :
1. Les définitions qui suivent s’appliquent au présent
règlement.
« Loi » La Loi canadienne sur les coopératives. (Act)
« Règlement 51-102 » La norme intitulée National Instrument 51102 Continuous Disclosure Obligations, établie par les Autorités canadiennes en valeurs mobilières et connue en français
sous le nom de Règlement 51-102 sur les obligations d’information continue, qui a été publiée dans les deux langues officielles le 19 décembre 2003, avec ses modifications successives. (NI 51-102)
9. Les articles 24 à 31 du même règlement sont remplacés
par ce qui suit :
24. Le formulaire de procuration visé au paragraphe 165(1) de
la Loi est en la forme prévue à l’article 9.4 (Contenu du formulaire de procuration) du Règlement 51-102.
MANAGEMENT PROXY CIRCULAR
CIRCULAIRE DE PROCURATION DE LA DIRECTION
25. (1) Subject to subsection (3), a management proxy circular
shall be in the form provided for in Form 51-102F5 (Information
Circular) of NI 51-102, which form, in the circumstances described in Item 8 of Part 2 of that Form, includes the statement
referred to in that Item.
(3) A management proxy circular for a non-distributing cooperative is not required to set out the information provided for in
Part 1(c) or Item 9, 10 or 16 of Part 2 of Form 51-102F5
25. (1) Sous réserve du paragraphe (3), la circulaire de procuration de la direction est en la forme prévue à l’annexe 51-102A5
(Circulaire de sollicitation de procurations) du Règlement 51-102.
Elle comprend notamment, dans les circonstances prévues à la
rubrique 8 de la partie 2 de cette annexe, la déclaration prévue à
cette rubrique.
(2) La circulaire de procuration de la direction contient également les éléments suivants :
a) le pourcentage des voix requis pour l’approbation de toute
question qui doit être soumise au vote des détenteurs de parts
de placement à l’assemblée, autre que l’élection des
administrateurs;
b) un énoncé du droit à la dissidence du détenteur de parts de
placement prévu à l’article 302 de la Loi à l’égard de toute mesure devant être prise à l’assemblée et un résumé de la marche
à suivre pour exercer ce droit;
c) une déclaration, signée par un administrateur ou un dirigeant
de la coopérative, portant que le contenu de la circulaire et son
envoi ont été approuvés par les administrateurs.
(3) La circulaire de procuration de la direction d’une coopérative n’ayant pas fait appel au public n’a pas à contenir les renseignements prévus à l’alinéa c) de la partie 1 et aux rubriques 9, 10
———
2
SOR/99-256
———
2
DORS/99-256
(2) A management proxy circular shall also set out the
following:
(a) the percentage of votes required for the approval of any
matter that is to be submitted to a vote of shareholders at the
meeting, other than the election of directors;
(b) a statement of the right of a shareholder to dissent under
section 302 of the Act with respect to any matter to be acted on
at the meeting and a brief summary of the procedure to be followed to exercise that right; and
(c) a statement, signed by a director or an officer of the cooperative, that the contents and the sending of the circular have
been approved by the directors.
2413
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-315
(Information Circular) of NI 51-102, or the statement referred to
in Item 8 of Part 2 of that Form.
26. For the purpose of subsection 166(3) of the Act, the prescribed form of statement that shall accompany the copy of the
management proxy circular to be sent to the Director under that
subsection is a statement signed by a director or an officer, to the
effect that a copy of the circular has been sent to each director, to
each shareholder whose proxy has been solicited and to the auditor
of the cooperative.
et 16 de la partie 2 de l’annexe 51-102A5 (Circulaire de sollicitation de procurations) du Règlement 51-102 ni la déclaration prévue à la rubrique 8 de la partie 2 de cette annexe.
26. Pour l’application du paragraphe 166(3) de la Loi, la déclaration devant accompagner la copie de la circulaire de procuration
de la direction envoyée au directeur est celle, signée par un administrateur ou un dirigeant, portant qu’une copie de la circulaire a
été envoyée à chacun des administrateurs, à chacun des détenteurs
de parts de placement dont la procuration a été sollicitée et au
vérificateur de la coopérative.
DISSIDENT’S PROXY CIRCULAR
CIRCULAIRE DE PROCURATION DE DISSIDENT
27. (1) A dissident’s proxy circular shall be in the form provided for in Form 51-102F5 (Information Circular) of NI 51-102,
which form, in the circumstances described in Item 8 of Part 2 of
that Form, includes the statement referred to in that Item.
27. (1) La circulaire de procuration de dissident est en la forme
prévue à l’annexe 51-102A5 (Circulaire de sollicitation de procurations) du Règlement 51-102. Elle comprend notamment, dans
les circonstances prévues à la rubrique 8 de la partie 2 de cette annexe, la déclaration prévue à cette rubrique.
(2) La circulaire de procuration de dissident d’une coopérative
n’ayant pas fait appel au public n’a pas à contenir les renseignements prévus à l’alinéa c) de la partie 1 et aux rubriques 9, 10 et
16 de la partie 2 de l’annexe 51-102A5 (Circulaire de sollicitation
de procurations) du Règlement 51-102 ni la déclaration prévue à
la rubrique 8 de la partie 2 de cette annexe.
10. Le paragraphe 33(2) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(2) Pour l’application du paragraphe 166(3) de la Loi, la déclaration devant accompagner la copie de la circulaire de procuration
de dissident envoyée au directeur est celle, signée par le dissident
ou une personne autorisée par lui, portant qu’une copie de la circulaire a été envoyée à chacun des administrateurs, à chacun des
détenteurs de parts de placement dont la procuration a été sollicitée, au vérificateur de la coopérative et à la coopérative.
11. L’article 34 du même règlement et l’intertitre le précédant sont abrogés.
12. Le passage de l’alinéa 35.1(2)c) de la version française
du même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé
par ce qui suit :
c) elle est adressée aux détenteurs de parts de placement en
qualité de clients et elle est faite par une personne qui, dans le
cours normal de ses activités, dispense des conseils financiers
ou des conseils sur la gouvernance d’entreprise ou le vote par
procuration, mais elle traite de conseils sur le vote par procuration et la personne :
13. Le paragraphe 35.2(1) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
35.2 (1) Pour l’application du paragraphe 166(4.1) de la Loi, les
circonstances sont celles où la sollicitation transmise par diffusion
publique, discours ou publication contient les renseignements prévus aux articles 3.2 et 3.4, à l’alinéa 5b) et à la rubrique 11 de la
partie 2 de l’annexe 51-102A5 (Circulaire de sollicitation de procurations) du Règlement 51-102.
14. Les annexes 1 et 2 du même règlement sont abrogées.
(2) A dissident’s proxy circular for a non-distributing cooperative is not required to set out the information provided for in
Part 1(c) or Item 9, 10 or 16 of Part 2 of Form 51-102F5 (Information Circular) of NI 51-102, or the statement referred to in
Item 8 of Part 2 of that Form.
10. Subsection 33(2) of the Regulations is replaced by the
following:
(2) For the purpose of subsection 166(3) of the Act, the prescribed form of statement that shall accompany the copy of the
dissident’s proxy circular to be sent to the Director under that
subsection is a statement signed by the dissident or a person authorized by them, to the effect that a copy of the circular has been
sent to each director, to each shareholder whose proxy has been
solicited, to the auditor of the cooperative and to the cooperative.
11. Section 34 of the Regulations and the heading before it
are repealed.
12. The portion of paragraph 35.1(2)(c) of the French version of the Regulations before subparagraph (i) is replaced by
the following:
c) elle est adressée aux détenteurs de parts de placement en
qualité de clients et elle est faite par une personne qui, dans le
cours normal de ses activités, dispense des conseils financiers
ou des conseils sur la gouvernance d’entreprise ou le vote par
procuration, mais elle traite de conseils sur le vote par procuration et la personne :
13. Subsection 35.2(1) of the Regulations is replaced by the
following:
35.2 (1) For the purpose of subsection 166(4.1) of the Act, the
prescribed circumstances are those in which the solicitation conveyed by public broadcast, speech or publication sets out the information provided for in Items 3.2, 3.4, 5(b) and 11 of Part 2 of
Form 51-102F5 (Information Circular) of NI 51-102.
14. Schedules 1 and 2 to the Regulations are repealed.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
15. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
15. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
2414
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-315
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
Issue and objectives
Question et objectifs
Ensure that the Canada Business Corporations Regulations,
2001 (CBCR) and the Canada Cooperatives Regulations (Coop
Regulations) requirements for forms of proxy and proxy circulars
are aligned with provincial and territorial corporate and securities
law requirements, as set out in the relevant parts of National Instrument 51-102 — Continuous Disclosure Obligations. In addition, correct errors, such as language, in the CBCR and Coop
Regulations sections related to forms of proxy and proxy circulars. Further, assist the Government in meeting its target of reducing paper burden on small business by 20%.
Le projet de règlement vise à s’assurer que les exigences du
Règlement sur les sociétés par actions de régime fédéral (2001) et
du Règlement sur les coopératives de régime fédéral relatives aux
formulaires de procuration et aux circulaires de procuration sont
conformes aux exigences législatives des provinces et territoires
en matière de droit des sociétés et des valeurs mobilières, tel qu’il
est défini dans les parties pertinentes du Règlement 51-102 sur les
obligations d’information continue (Règlement 51-102). De plus,
il est proposé de corriger les erreurs dans les articles du Règlement sur les sociétés par actions de régime fédéral (2001) et du
Règlement sur les coopératives de régime fédéral relatifs aux
formulaires de procuration et de circulaires de procuration et d’aider le gouvernement à atteindre ses objectifs quant à la réduction
de 20% du fardeau de la paperasserie pour les petites et moyennes
entreprises (PME).
Description and rationale
Description et justification
The Canada Business Corporations Act (CBCA) currently requires all distributing corporations and non-distributing corporations with more than 50 shareholders to solicit proxies from their
shareholders before each shareholder meeting. The solicitation for
proxies must be accompanied by a form of proxy and a management proxy circular that meets the requirements of the CBCR.
Similarly, the Canada Cooperatives Act (Coop Act) requires cooperatives that have issued investment shares to solicit proxies
from shareholders with an accompanying form of proxy and a
management proxy circular that meets the requirements of the
Coop Regulations. According to both acts, any person other than
the management of the corporation or cooperative must send a
dissident proxy circular to shareholders if that person solicits
proxies from more than 15 shareholders. Currently, the requirements in the CBCR and Coop Regulations concerning forms of
proxy and proxy circulars are based on the provincial and territorial corporate and securities law requirements of the 1980s and
1990s.
Présentement, la Loi canadienne sur les sociétés par actions
(LCSA) exige que toutes les sociétés ayant fait appel au public et
les sociétés n’ayant pas fait appel au public, de plus de 50 actionnaires, sollicitent des procurations auprès de leurs actionnaires
avant la tenue de chaque assemblée. Les sollicitations de procurations doivent être accompagnées d’un formulaire de procuration
et d’une circulaire de procuration de la direction répondant aux
exigences du Règlement sur les sociétés par actions de régime
fédéral (2001). De même, la Loi canadienne sur les coopératives
(LCC) exige que les coopératives qui ont émis des parts d’investissement sollicitent des procurations auprès des actionnaires,
accompagnées d’un formulaire de procuration et d’une circulaire
de procuration de la direction répondant aux exigences du Règlement sur les coopératives de régime fédéral. Selon les deux lois,
une personne autre que la direction de la société ou de la coopérative doit envoyer une circulaire de procuration de dissident aux
actionnaires si la personne sollicite des procurations auprès de
plus de 15 actionnaires. Actuellement, les exigences du Règlement sur les sociétés par actions de régime fédéral (2001) et du
Règlement sur les coopératives de régime fédéral au sujet des formulaires de procuration et de circulaires de procuration sont fondées sur les exigences des lois provinciales et territoriales en matière de droit des sociétés et des valeurs mobilières des années 80
et 90.
Cependant, le 30 mars 2004, les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) [les commissions des valeurs mobilières provinciales et territoriales] ont établi le Règlement 51-102
sur les obligations d’information continue. Les organismes de réglementation de chaque province et territoire jouent un rôle au
sein des ACVM, qui a comme fonction principale l’élaboration
d’une approche nationale harmonisée pour la réglementation sur
les valeurs mobilières, en particulier par la création de Règlements. Grâce à une collaboration au niveau des règles, de la réglementation et des autres programmes, les ACVM permettent de
prévenir le chevauchement des exigences et simplifient le processus de réglementation pour les sociétés qui cherchent à recueillir
des capitaux de placements et pour les autres qui œuvrent au sein
du secteur des placements. L’utilisation de règlements approuvés
par tous les membres des ACVM permet d’assurer que les exigences
However, on March 30, 2004, the National Instrument 51102 — Continuous Disclosure Obligations was established by the
Canadian Securities Administrators (CSA) (the provincial and territorial securities commissions). Regulators from each province
and territory play a role in the CSA, which is primarily responsible for developing a harmonized approach to securities regulation across the country, particularly through the creation of national instruments. By collaborating on rules, regulations and
other programs, the CSA helps avoid duplication of requirements
and streamlines the regulatory process for companies seeking to
raise investment capital, and others working in the investment industry. The use of national instruments agreed upon by all members of the CSA ensures that the regulatory requirements spelled
out in the instrument are identical in all provinces and territories.
2415
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-315
As a result of National Instrument 51-102 — Continuous Disclosure Obligations, the requirements under the CBCR and the
Coop Regulations now need to be updated to ensure alignment
and harmonization with National Instrument 51-102. National
Instrument 51-102 — Continuous Disclosure Obligations updates
the disclosure requirements partially in response to changes in
global corporate governance standards, including enhancements
to transparency and increasing accountability of corporations
towards investors and shareholders.
Incorporating the relevant sections of National Instrument
51-102 — Continuous Disclosure Obligations directly into the
CBCR and Coop Regulations ensures that the federal and provincial/territorial requirements remain harmonized. Currently, differences in the requirements cause unnecessary burden for corporations resulting in an inefficient use of resources. For distributing
corporations, even minor differences can increase the cost of providing the form of proxy and the proxy circular since the corporation must adhere to both federal and provincial/territorial
requirements.
In Advantage Canada (November 2006) and in the 2007 and
2008 Budgets, the Government committed to reducing the regulatory and paper burden on business, particularly small- and
medium-sized enterprises, by 20% before November 2008. These
regulatory amendments to the CBCR and Coop Regulations are
part of that reduction. By replacing the current requirements concerning the form of proxy and proxy circulars with references to
the relevant portions of National Instrument 51-102 — Continuous Disclosure Obligations the federal corporate law requirements will be harmonized with the provincial and territorial
corporate and securities law requirements. This lack of harmonization has a cost for businesses that must adhere to both the federal
corporate law rules and the provincial securities law rules. By
harmonizing the federal and provincial rules in this area, duplication and regulatory burden on corporations will be reduced.
For non-distributing corporations, the objective is to maintain
the high standard of corporate disclosure that is expected of
CBCA corporations while reducing the administrative and paper
burden on small Canadian businesses. This is accomplished by
requiring non-distributing corporations to use the generally accepted corporate governance disclosure rules that are well known
for Canadian corporations, but exempting non-distributing corporations from requirements that could be considered too onerous
and not required by the marketplace (i.e. Item 8 — Executive
Compensation, 9 — Securities Authorized for Issuance under
Equity Compensation Plans and 10 — Indebtedness of Directors
and Executive Officers of Form 51-102F5 — Information Circular). The benefit of disclosure is seen as minimal and is far outweighed by the cost of that disclosure.
There are also amendments to address errors in the wording
and language of the regulations that have been found by various
stakeholders and the Standing Joint Committee of the Senate and
House of Commons for the Scrutiny of Regulations. These
2416
en matière de réglementation qui ont été énoncées dans les règlements sont identiques pour l’ensemble des provinces et territoires.
À la suite de l’établissement du Règlement 51-102, les exigences du Règlement sur les sociétés par actions de régime fédéral
(2001) et du Règlement sur les coopératives de régime fédéral
doivent être mises à jour afin de les harmoniser avec le Règlement 51-102. Ce dernier met à jour les exigences en matière de
divulgation pour faire face aux changements survenus dans les
normes internationales relatives à la régie des entreprises, notamment les améliorations de transparence et la responsabilité accrue
des sociétés envers les investisseurs et les actionnaires.
L’inclusion des articles pertinents du Règlement 51-102 directement dans le Règlement sur les sociétés par actions de régime
fédéral (2001) et le Règlement sur les coopératives de régime
fédéral permet de s’assurer que les exigences fédérales, provinciales et territoriales restent harmonisées. Présentement, les divergences au niveau des exigences entraînent un fardeau inutile pour
les sociétés, ce qui donne lieu à une utilisation inefficace des ressources. Pour les sociétés ayant fait appel au public, la moindre
différence peut augmenter le coût de la distribution du formulaire
de procuration et de la circulaire de procuration, puisque la société doit se soumettre aux exigences aussi bien fédérales que provinciales et territoriales.
Dans Avantage Canada (novembre 2006) et les Budgets de
2007 et 2008, le gouvernement s’est engagé à réduire de 20%,
d’ici novembre 2008, les fardeaux réglementaire et administratif
des sociétés, en particulier des PME. Ces modifications au Règlement sur les sociétés par actions de régime fédéral (2001) et
au Règlement sur les coopératives de régime fédéral font partie
de la réduction annoncée. En remplaçant les exigences actuelles
relatives au formulaire de procuration et au circulaire de procuration par des renvois aux sections pertinentes du Règlement 51102, les exigences fédérales sur les sociétés seront harmonisées
avec les exigences provinciales et territoriales en matière de droit
des sociétés et des valeurs mobilières. Ce manque d’harmonie
revêt un prix pour les sociétés qui doivent se soumettre aux exigences fédérales sur les sociétés et aux exigences provinciales en
matière de valeurs mobilières. L’harmonisation des règles fédérales et provinciales à ce sujet entraînera la réduction du chevauchement des exigences et du fardeau réglementaire pour les sociétés.
Pour les sociétés n’ayant pas fait appel au public, l’objectif visé
est de maintenir la norme élevée en matière de divulgation pour
les sociétés, qui est exigée des sociétés constituées en vertu de la
LCSA tout en réduisant le fardeau administratif et de la paperasserie sur les petites entreprises canadiennes. Pour ce faire, les
sociétés n’ayant pas fait appel au public sont tenues d’appliquer
les règles de divulgation généralement admises pour la régie des
sociétés, qui sont bien connues pour les sociétés canadiennes mais
en dispensant ces sociétés des exigences pouvant être considérées
trop onéreuses et qui ne sont pas requises par le marché (par
exemple les rubriques 8 — Rémunération de certains membres de
la haute direction, 9 — Titres pouvant être émis en vertu de plan
de rémunération à base de titres de participation et 10 — Prêts
aux administrateurs et aux membres de la haute direction de l’annexe 51-102A5 — Circulaire de sollicitation de procurations).
Les avantages de cette divulgation semblent minimaux comparativement aux coûts engendrés par cette divulgation.
Des modifications ont également été apportées pour corriger
des erreurs au niveau du libellé et du style des règlements qui ont
été recensées par divers intervenants et par le Comité mixte permanent d’examen de la réglementation du Sénat et de la Chambre
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-315
amendments include clearer links to the section of the Act that
relates to the regulatory provision, and differences between the
English and French language in various sections.
des communes. Ces modifications portent notamment sur des
liens plus évidents à l’article de la Loi qui porte sur la disposition
réglementaire ainsi que les différences qui existent entre le français et l’anglais à différents articles.
Consultation
Consultation
In November 2007, approximately 20 letters were sent to a
group of corporate lawyers requesting their views on replacing
the proxy circular requirements in the CBCR and Coop Act with
the relevant requirements in National Instrument 51-102 — Continuous Disclosure. We received five responses, including one
from the Canadian Bar Association, all of which supported the
proposal. However, the responses suggested that Item 8 — Executive Compensation, 9 — Securities Authorized for Issuance under
Equity Compensation Plans (i.e. stock options) and 10 — Indebtedness of Directors and Executive Officers of Form 51102F5 — Information Circular should not apply to nondistributing corporations because the requirements would be too
onerous for them and there is no marketplace demand for such
disclosure. The suggestion has been considered and the proposed
amendments exempt non-distributing corporations from the requirements of Items 8 to 10 of Form 51-102F5 — Information
Circular.
En novembre 2007, près de 20 lettres ont été envoyées à un
groupe d’avocats spécialisés en droit des sociétés pour solliciter
leur point de vue au sujet du remplacement des exigences en matière de circulaires de procuration dans le Règlement sur les sociétés par actions de régime fédéral (2001) et le Règlement sur les
coopératives de régime fédéral par les exigences pertinentes
contenues dans le Règlement 51-102. Nous avons reçu cinq réponses, y compris celle de l’Association du Barreau canadien,
toutes en faveur de la proposition. Par contre, les réponses suggéraient que les rubriques 8 — Rémunération de certains membres
de la haute direction, 9 — Titres pouvant être émis en vertu de
plan de rémunération à base de titres de participation (c’est-àdire options d’achat d’actions) et 10 — Prêts aux administrateurs
et aux membres de la haute direction de l’annexe 51-102A5 —
Circulaire de sollicitation de procurations ne devraient pas s’appliquer aux sociétés n’ayant pas fait appel au public car les exigences seraient trop onéreuses pour ces dernières et parce qu’il
n’y a aucune demande du marché à l’égard d’une divulgation de
cette nature. On a tenu compte de la suggestion et les modifications proposées dispensent les sociétés n’ayant pas fait appel au
public des rubriques 8 à 10 de l’annexe 51-102A5 — Circulaire
de sollicitation de procurations.
Le 31 mai 2008, les modifications proposées ont été publiées
dans la Partie I de la Gazette du Canada pour 30 jours. Le Ministère a reçu en réponse une lettre de l’Association du Barreau canadien, qui appuie pleinement les modifications proposées à une
exception près. La lettre laisse entendre que l’équivalent de la
dispense accordée aux entreprises privées prévue au paragraphe 55(3) du Règlement sur les sociétés par actions de régime
fédéral soit ajouté aux dispositions relatives à la circulaire de
procuration de dissident de l’article 57 car, bien que cela puisse
être rare, il est possible qu’une circulaire de procuration de dissident d’une société n’ayant pas fait appel au public soit exigée
pour divulguer des renseignements ayant trait à la rémunération
de certains membres de la haute direction et aux prêts aux administrateurs et aux membres de la haute direction. Les modifications ont été changées pour incorporer cette suggestion, tant dans
le Règlement sur les sociétés par actions de régime fédéral que
dans le Règlement sur les coopératives de régime fédéral. Des
changements ont également été apportés aux modifications afin
de clarifier que la date finale exigée à l’alinéa 55(1)d) du Règlement sur les sociétés par actions de régime fédéral a trait à
l’alinéa 137(5)a) de la LCSA.
On May 31, 2008, the proposed amendments were published in
Part I of the Canada Gazette for 30 days. The Department received one letter in response, from the Canadian Bar Association,
who strongly supports the proposed amendments subject to one
exception. The letter suggests that an equivalent to Private Companies Carve-out in section 55(3) of the CBCR be added to the
dissident proxy circular provisions of section 57 because, while it
may be rare, it is possible for a dissident circular for a nondistributing corporation to be required to disclose information
related to executive compensation and indebtedness. The amendments have been changed to incorporate this suggestion in both
the CBCR and the Coop Regulations. The amendments have also
been changed to clarify that the final date required by paragraph 55(1)(d) of the CBCR relates to paragraph 137(5)(a) of the
CBCA.
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de service
Corporations Canada will inform corporations and their legal
counsel about the changes in the requirements for proxy circulars.
Corporations Canada informera les sociétés ainsi que leurs conseillers juridiques des modifications qui ont été apportées aux exigences en matière de circulaires de procuration.
Il existe déjà une procédure de vérification de la conformité
pour les formulaires de procuration et les circulaires de procuration. Les stratégies de conformité et d’exécution de Corporations
Canada sont basées sur une gestion rigoureuse des risques et des
ressources. Conformément avec cette approche, les présumés infractions aux sollicitations de procurations et aux exigences des
procurations sont considérées en fonction de chaque cas. Le directeur nommé en vertu de la LCSA exerce sa discrétion dans les
There is already a compliance procedure in place to address
forms of proxies and proxy circulars. Corporations Canada’s
compliance and enforcement strategies are based on rigorous riskmanagement and resource management. In accordance with this
approach, alleged contraventions of proxy solicitation and proxy
requirements are considered on a case-by-case basis. The director
appointed under the CBCA exercises his discretion to pursue an
allegation of non-compliance by balancing his role in protecting
2417
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-315
the public interest and preserving the integrity of the Act with his
responsibility to ensure that public resources are used appropriately. This is consistent with the self-enforcing principle underlying the CBCA. There will be no need to make changes to these
compliance procedures, except that the staff responsible for ensuring compliance will need to be trained about the new
requirements.
poursuites des allégations de non conformité en tenant compte de
son rôle de protection des intérêts publics et de la conservation de
l’intégrité de la Loi avec sa responsabilité de s’assurer que les ressources publiques sont utilisées de façon appropriée. Ceci est conforme au principe que la loi s’applique d’elle-même souligné dans
la LCSA. Il ne sera pas nécessaire d’apporter des modifications à
cette procédure, sauf que le personnel chargé d’assurer la conformité recevra une formation sur les nouvelles exigences.
Contact
Personne-ressource
Coleen Kirby
Corporations Canada
Industry Canada
Jean Edmonds Tower South, 9th Floor
365 Laurier Avenue West
Ottawa, Ontario
K1A 0C8
Telephone: 613-941-5720
Fax: 613-941-5781
Email: kirby.coleen@ic.gc.ca
Coleen Kirby
Corporations Canada
Industrie Canada
Tour Jean Edmonds Sud, 9e étage
365, avenue Laurier Ouest
Ottawa (Ontario)
K1A 0C8
Téléphone : 613-941-5720
Télécopieur : 613-941-5781
Courriel : kirby.coleen@ic.gc.ca
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2008
2418
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2008
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Registration
SOR/2008-316
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-316
December 12, 2008
Enregistrement
DORS/2008-316
Le 12 décembre 2008
CANADA CORPORATIONS ACT
LOI SUR LES CORPORATIONS CANADIENNES
Order Repealing the Ministers Designation Order
(Canada Corporations Act)
Décret abrogeant le Décret de désignation de
ministres (Loi sur les corporations canadiennes)
P.C. 2008-1908
C.P. 2008-1908
December 12, 2008
Le 12 décembre 2008
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Industry, pursuant to section 152
of the Canada Corporations Acta, hereby makes the annexed Order Repealing the Ministers Designation Order (Canada Corporations Act).
Sur recommandation du ministre de l’Industrie et en vertu de
l’article 152 de la Loi sur les corporations canadiennesa, Son
Excellence la Gouverneure générale en conseil prend le Décret
abrogeant le Décret de désignation de ministres (Loi sur les corporations canadiennes), ci-après.
ORDER REPEALING THE MINISTERS DESIGNATION
ORDER (CANADA CORPORATIONS ACT)
DÉCRET ABROGEANT LE DÉCRET DE
DÉSIGNATION DE MINISTRES (LOI SUR
LES CORPORATIONS CANADIENNES)
REPEAL
MODIFICATION
1. The Ministers Designation Order (Canada Corporations
Act)1 is hereby repealed.
1. Le Décret désignant des ministres aux fins des paragraphes 5.1(2) et 5.2(1) de la Loi sur les corporations canadiennes1
est abrogé.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. The Order comes into force on the day on which it is
registered.
2. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Order.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Décret.)
Description
Description
The objective of this Order is to repeal the Ministers Designation Order (Canada Corporations Act) made under the Canada
Corporations Act because it is spent (i.e. no longer enforced). In
1975 the Canada Business Corporations Act came into force.
Section 262 of that Act prohibited any company from being incorporated or continued under Part I of the Canada Corporations
Act. As a consequence, it is not possible for a company to be incorporated under sections 5.1 and 5.2 of the Canada Corporations Act, so the regulation is no longer required.
This Order is of a technical nature and its repeal will not reflect
substantive changes. It is expected that the repealing of this Order
will have no impact on Canadians.
Le présent décret vise à abroger le Décret désignant des ministres aux fins des paragraphes 5.1(2) et 5.2(1) de la Loi sur les
corporations canadiennes parce qu’il est périmé (c’est-à-dire que
le Décret n’est plus appliqué). En 1975, la Loi canadienne sur les
sociétés par actions est entrée en vigueur. L’article 262 de cette
loi interdisait à toute société de se constituer ou de se proroger en
vertu de la Partie I de la Loi sur les corporations canadiennes. Il
résulte qu’il n’est pas possible pour une société de se constituer
en vertu des articles 5.1 et 5.2 de la Loi canadienne sur les sociétés par actions, de sorte que le règlement n’est plus nécessaire.
Le Décret est de nature technique et ne présente pas de changements de fond. Il est prévu que l’abrogation du Décret n’aura
aucune incidence sur la population canadienne.
———
a
R.S.C. 1970, c. C-32
1
C.R.C., c. 425
———
a
S.R.C. 1970, ch. C-32
1
C.R.C., ch. 425
2419
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-316
Contact
Personne-ressource
Coleen Kirby
Corporations Canada
Industry Canada
Jean Edmonds Tower South, 9th Floor
365 Laurier Avenue West
Ottawa, Ontario
K1A 0C8
Telephone: 613-941-5720
Fax: 613-941-5781
Email: kirby.coleen@ic.gc.ca
Coleen Kirby
Corporations Canada
Industrie Canada
Jean Edmonds, Tour Sud, 9e étage
365, avenue Laurier Ouest
Ottawa (Ontario)
K1A 0C8
Téléphone : 613-941-5720
Télécopieur : 613-941-5781
Couriel : kirby.coleen@ic.gc.ca
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2008
2420
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2008
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Registration
SOR/2008-317
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-317
December 12, 2008
Enregistrement
DORS/2008-317
Le 12 décembre 2008
CANADA BUSINESS CORPORATIONS ACT
LOI SUR LES CORPORATIONS COMMERCIALES
CANADIENNES
Order Repealing Certain Orders Made under the
Canada Business Corporations Act
Décret abrogeant certains décrets pris en vertu de
la Loi sur les corporations commerciales
canadiennes
P.C. 2008-1909
C.P. 2008-1909
December 12, 2008
Le 12 décembre 2008
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Industry, pursuant to subsection 261(4)a of the Canada Business Corporations Actb, hereby
makes the annexed Order Repealing Certain Orders Made under
the Canada Business Corporations Act.
Sur recommandation du ministre de l’Industrie et en vertu de
l’article 261(4)a de la Loi sur les sociétés commerciales canadiennesb, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil
prend le Décret abrogeant certains décrets pris en vertu de la Loi
sur les corporations commerciales canadiennes, ci-après.
ORDER REPEALING CERTAIN ORDERS MADE
UNDER THE CANADA BUSINESS
CORPORATIONS ACT
DÉCRET ABROGEANT CERTAINS DÉCRETS PRIS EN
VERTU DE LA LOI SUR LES CORPORATIONS
COMMERCIALES CANADIENNES
REPEALS
ABROGATIONS
1. The following Orders are repealed:
(a) Order in Council P.C. 1980–20571 of July 31, 1980; and
(b) Order in Council P.C. 1980–33782 of December 11,
1980.
1. Les décrets ci-après sont abrogés:
a) le décret C.P. 1980-20571 du 31 juillet 1980;
b) le décret C.P. 1980-33782 du 11 décembre 1980.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. This Order comes into force on the day on which it is
registered.
2. Le présent décret entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Order.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Décret.)
Description
Description
The objective of this order is to repeal the following orders
under the Canada Business Corporations Act (CBCA) because
they are spent (i.e. no longer enforced):
• Order in Council P.C. 1980-2057 of July 31, 1980 (SOR/
80-629) Determining that the Canada Development Corporation Need Not Apply for a Certificate of Continuance Under
the Act — The Canada Development Corporation was incorporated by a special Act of Parliament in 1971 and continued
under the CBCA in 1986, so the Order is no longer required.
• Order in Council P.C. 1980-3378 of December 11, 1980
(SOR/80-957) Determining that Telesat Canada Need Not
Apply for a Certificate of Continuance Under the Act — Telesat Canada was incorporated by a special Act of Parliament in
1969 and continued under the CBCA in 1992, so the Order is
no longer required.
Le présent décret vise à abroger les décrets ci-après en vertu de
la Loi sur les sociétés commerciales canadiennes parce qu’ils sont
périmés (c’est-à-dire que le décret n’est plus appliqué) :
• le décret C.P. 1980-2057 du 31 juillet 1980 (SOR/80-629)
dispensant la Corporation de développement du Canada
de demander un certificat de prorogation selon la Loi — La
Corporation de développement du Canada a été constituée par
loi spéciale du Parlement en 1971 et a été prorogée sous le
régime de la LCSA en 1986. Le Décret n’est donc plus
nécessaire.
• le décret C.P. 1980-3378 du 11 décembre 1980 (SOR/80957) dispensant la Société Télésat Canada de demander un
Certificat de prorogation selon la Loi — Telesat Canada a été
constituée par loi spéciale du Parlement en 1969 et a été prorogée sous le régime de la LCSA en 1992. Le Décret n’est
donc plus nécessaire.
———
———
a
a
b
1
2
S.C. 1978-79, c. 9, s. 84(2)
S.C. 1974-75-76, c. 33; S.C. 1978-79, c. 9, s. 1(1)
SOR/80-629
SOR/80-957
b
1
2
L.C. 1978-79, ch. 9, par. 84(2)
L.C. 1974-75-76, ch. 33; 1978-79, ch. 9, par. 1(1)
DORS/80-629
DORS/80-957
2421
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-317
These orders are of a technical nature and their repeal will not
reflect substantive changes. It is expected that the repealing of
these orders will have no impact on Canadians.
Les décrets sont de nature technique et ne présentent pas de
changements de fond. Il est prévu que l’abrogation de ces décrets
n’aura aucune incidence sur la population canadienne.
Contact
Personne-ressource
Coleen Kirby
Corporations Canada
Industry Canada
Jean Edmonds Tower South, 9th Floor
365 Laurier Avenue West
Ottawa, Ontario
K1A 0C8
Telephone: 613-941-5720
Fax: 613-941-5781
Email: kirby.coleen@ic.gc.ca
Coleen Kirby
Corporations Canada
Industrie Canada
Jean Edmonds, Tour Sud, 9e étage
365, avenue Laurier Ouest
Ottawa (Ontario)
K1A 0C8
Téléphone : 613-941-5720
Télécopieur : 613-941-5781
Courriel : kirby.coleen@ic.gc.ca
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2008
2422
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2008
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Registration
SOR/2008-318
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-318
December 12, 2008
Enregistrement
DORS/2008-318
Le 12 décembre 2008
FEDERAL-PROVINCIAL FISCAL ARRANGEMENTS ACT
LOI SUR LES ARRANGEMENTS FISCAUX ENTRE LE
GOUVERNEMENT FÉDÉRAL ET LES PROVINCES
Regulations Amending the Federal-Provincial
Fiscal Arrangements Act and the FederalProvincial Fiscal Arrangements Regulations, 2007
Règlement modifiant la Loi sur les arrangements
fiscaux entre le gouvernement fédéral et les
provinces et le Règlement de 2007 sur les
arrangements fiscaux entre le gouvernement
fédéral et les provinces
P.C. 2008-1925
C.P. 2008-1925
December 12, 2008
Le 12 décembre 2008
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Finance, pursuant to section 40a
of the Federal-Provincial Fiscal Arrangements Actb, hereby makes
the annexed Regulations Amending the Federal-Provincial Fiscal
Arrangements Act and the Federal-Provincial Fiscal Arrangements Regulations, 2007.
Sur recommandation du ministre des Finances et en vertu de
l’article 40a de la Loi sur les arrangements fiscaux entre le gouvernement fédéral et les provincesb, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil prend le Règlement modifiant la Loi sur
les arrangements fiscaux entre le gouvernement fédéral et les
provinces et le Règlement de 2007 sur les arrangements fiscaux
entre le gouvernement fédéral et les provinces, ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE FEDERALPROVINCIAL FISCAL ARRANGEMENTS
ACT AND THE FEDERAL-PROVINCIAL
FISCAL ARRANGEMENTS
REGULATIONS, 2007
RÈGLEMENT MODIFIANT LA LOI SUR LES
ARRANGEMENTS FISCAUX ENTRE LE
GOUVERNEMENT FÉDÉRAL ET LES
PROVINCES ET LE RÈGLEMENT DE 2007
SUR LES ARRANGEMENTS FISCAUX ENTRE
LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL ET
LES PROVINCES
FEDERAL-PROVINCIAL FISCAL
ARRANGEMENTS ACT
LOI SUR LES ARRANGEMENTS FISCAUX ENTRE LE
GOUVERNEMENT FÉDÉRAL ET LES PROVINCES
1. (1) Paragraph (l) of the definition “revenue source” in
subsection 3.9(1) of the Federal-Provincial Fiscal Arrangements Act1 is replaced by the following:
(l) forestry revenues from
(i) crown lands, and
(ii) private lands;
1. (1) L’alinéa l) de la définition de « source de revenu », au
paragraphe 3.9(1) de la Loi sur les arrangements fiscaux entre
le gouvernement fédéral et les provinces1, est remplacé par ce
qui suit :
l) revenus provenant des exploitations forestières tirés :
(i) des terres domaniales,
(ii) des terres privées;
(2) L’alinéa z.5) de la définition de « source de revenu », au
paragraphe 3.9(1) de la même loi, est remplacé par ce qui
suit :
z.5) revenus que le gouvernement du Canada retire des sources
ci-après et qu’il partage avec une province :
(i) les revenus extracôtiers de Terre-Neuve-et-Labrador,
(ii) les revenus extracôtiers de la Nouvelle-Écosse,
(iii) les revenus provenant de toute autre source mentionnée
dans la présente définition.
(2) Paragraph (z.5) of the definition “revenue source” in
subsection 3.9(1) of the Act is replaced by the following:
(z.5) revenues of the Government of Canada from any of the
following sources that are shared by Canada with a province:
(i) Newfoundland and Labrador offshore revenues,
(ii) Nova Scotia offshore revenues, and
(iii) revenues from any other source referred to in this
definition.
FEDERAL-PROVINCIAL FISCAL ARRANGEMENTS
REGULATIONS, 2007
RÈGLEMENT DE 2007 SUR LES ARRANGEMENTS
FISCAUX ENTRE LE GOUVERNEMENT
FÉDÉRAL ET LES PROVINCES
2. (1) The definition “fiscal arrangements period” in subsection 1(1) of the Federal-Provincial Fiscal Arrangements
Regulations, 20072 is repealed.
2. (1) La définition de « période des accords fiscaux », au
paragraphe 1(1) du Règlement de 2007 sur les arrangements
fiscaux entre le gouvernement fédéral et les provinces2, est
abrogée.
———
———
a
a
b
1
S.C. 2007, c. 35, s. 168
R.S., c. F-8; S.C. 1995, c. 17, s. 45(1)
R.S., c. F-8; S.C. 1995, c. 17, s. 45(1)
b
1
L.C. 2007, ch. 35, art. 168
L.R., ch. F-8; L.C. 1995, ch. 17, par. 45(1)
L.R., ch. F-8; L.C. 1995, ch. 17, par. 45(1)
2423
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-318
(2) The definition “publication” in subsection 1(1) of the
Regulations is replaced by the following:
“publication” means an official printed or electronic release of
information to the public. (publication)
(2) La définition de « publication », au paragraphe 1(1) du
même règlement, est remplacée par ce qui suit :
« publication » Écrit officiel, sur support papier ou électronique,
par lequel de l’information est communiquée au public. (publication)
(3) Le paragraphe 1(3) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(3) Dans le présent règlement, la mention du titre ou du numéro
d’identification d’une publication ou d’un autre document de
Statistique Canada vaut mention de tout autre publication ou document de Statistique Canada en remplacement de ceux-ci.
(3) Subsection 1(3) of the Regulations is replaced by the
following:
(3) In these Regulations, a reference by a specific title or identification number to a publication or other document prepared by
Statistics Canada includes a reference to any other publication or
document that is prepared by Statistics Canada in lieu of, or in
substitution for it.
3. (1) The definition “assessed market value of residential
property” in section 3 of the Regulations is replaced by the
following:
“assessed market value of residential property” means, in relation
to a province for a calendar year, the estimated market value, as
of July 1 of the preceding year, of residential property in the
province on January 1 of the calendar year, as determined by
the Minister on the basis of
(a) in respect of the calculation of a fiscal equalization payment for the fiscal year 2008-2009 and for each fiscal year
prior to the fiscal year for which the data referred to in paragraph (b) first becomes available, estimates of the market
value of residential properties for the 2001 calendar year
produced by the Department of Finance from information
regarding residential property assessments for tax purposes
from municipal assessment agencies and adjusted from 2001
levels to reflect residential property values for the appropriate calendar year; and
(b) in respect of the calculation of a fiscal equalization payment for the first fiscal year for which the data described in
this paragraph becomes available, and for all subsequent fiscal years, data compiled by Statistics Canada from information regarding residential property assessments for tax purposes for the calendar year obtained by Statistics Canada
from municipal assessment agencies and adjusted to ensure
inter-provincial comparability. (valeur marchande estimée
des immeubles résidentiels)
(2) Paragraph (c) of the definition “electricity enterprise”
in section 3 of the Regulation is repealed.
(3) The definition “electricity enterprise” in section 3 of the
Regulations is amended by adding the following after paragraph (e):
(e.1) New Brunswick Power Holding Corporation and its
subsidiaries;
(4) The definition “electricity enterprise” in section 3 of the
Regulations is amended by striking out “and” at the end of
paragraph (f) and by replacing paragraph (g) with the
following:
(g) Ontario Power Generation; and
(h) Saskatchewan Power Corporation. (société d’électricité)
4. (1) The portion of subsection 4(1) of the Regulations before paragraph (a) is replaced by the following:
4. (1) The provincial revenues that are derived from, or that are
deemed to be derived from, the revenue sources referred to in
paragraphs (a) to (e) of the definition “revenue source” in subsection 3.5(1) of the Act are
4. (1) Le passage du paragraphe 4(1) du même règlement
précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
4. (1) Les revenus provinciaux qui sont tirés ou réputés tirés
des sources de revenu visées aux alinéas a) à e) de la définition de
« source de revenu » au paragraphe 3.5(1) de la Loi sont les
suivants :
———
2
SOR/2007-303
———
2
DORS/2007-303
2424
3. (1) La définition de « valeur marchande estimée des immeubles résidentiels », à l’article 3 du même règlement, est
remplacée par ce qui suit :
« valeur marchande estimée des immeubles résidentiels » À l’égard
d’une province pour une année civile, s’entend de l’estimation
de la valeur marchande, au 1er juillet de l’année civile précédente, des immeubles résidentiels de la province au 1er janvier
de l’année civile, déterminée par le ministre :
a) pour le calcul des paiements de péréquation à l’égard de
l’exercice 2008-2009 et pour tout autre exercice antérieur à
l’exercice pour lequel les données visées à l’alinéa b) sont
obtenues, à partir de l’estimation de la valeur marchande des
immeubles résidentiels pour l’année civile 2001 produite par
le ministère des Finances d’après des renseignements sur les
évaluations foncières des résidences à des fins fiscales obtenus des organismes d’évaluation municipale, rajustée par
rapport aux niveaux de 2001 de manière à refléter la valeur
des immeubles résidentiels de l’année civile voulue;
b) pour le calcul des paiements de péréquation à l’égard du
premier exercice où les données visées au présent alinéa sont
obtenues et pour tous les exercices ultérieurs, à partir des
données recueillies par Statistique Canada d’après des renseignements sur les évaluations foncières des résidences à
des fins fiscales pour l’année civile obtenus par Statistique
Canada auprès des organismes d’évaluation municipale et rajustées de manière à assurer la comparabilité interprovinciale. (assessed market value of residential property)
(2) L’alinéa c) de la définition de « société d’électricité », à
l’article 3 du même règlement, est abrogé.
(3) La définition de « société d’électricité », à l’article 3 du
même règlement, est modifiée par adjonction, après l’alinéa e),
de ce qui suit :
e.1) Corporation de portefeuille Énergie Nouveau-Brunswick et
ses filiales;
(4) L’alinéa g) de la définition de « société d’électricité », à
l’article 3 du même règlement, est remplacé par ce qui suit :
g) Ontario Power Generation;
h) Saskatchewan Power Corporation. (electricity entreprise)
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-318
(2) The portion of paragraph 4(1)(a) of the English version
of the Regulations before subparagraph (i) is replaced by the
following:
(a) in the case of revenues relating to personal income referred
to in paragraph (a) of that definition,
(3) The portion of paragraph 4(1)(b) of the English version
of the Regulations before subparagraph (i) is replaced by the
following:
(b) in the case of revenues relating to business income referred
to in paragraph (b) of that definition,
(4) The portion of paragraph 4(1)(c) of the English version
of the Regulations before subparagraph (i) is replaced by the
following:
(c) in the case of revenues relating to consumption referred to
in paragraph (c) of that definition,
(5) Subparagraph 4(1)(c)(iv) of the Regulations is replaced
by the following:
(iv) taxes, other than those referred to in subparagraph (xv),
imposed by a province on final purchasers of gasoline and
diesel fuel used in an internal combustion engine, including
aviation fuel and railway fuel, but not including taxes on the
sale of liquefied petroleum gas,
(6) Paragraph 4(1)(c) of the Regulations is amended by
striking out “and” at the end of subparagraph (xiii), by adding “and” at the end of subparagraph (xiv) and by adding the
following after subparagraph (xiv):
(xv) a carbon levy or tax, including a tax that is imposed by
a province on fuel and that is proportional to the greenhouse
gas emissions that are generated by the burning fuel,
(7) The portion of paragraph 4(1)(d) of the English version
of the Regulations before subparagraph (i) is replaced by the
following:
(d) in the case of revenues derived from property taxes and
miscellaneous revenues referred to in paragraph (d) of that
definition,
(8) The portion of paragraph 4(1)(e) of the English version
of the Regulations before subparagraph (i) is replaced by the
following:
(e) in the case of revenues derived from natural resources referred to in paragraph (e) of that definition,
5. (1) Clause 5(b)(ii)(A) of the Regulations is amended by
striking out “and” at the end of subclause (III) and by adding
the following after subclause (IV):
(V) in respect of the calculation of a fiscal equalization
payment for each fiscal year beginning on or after April 1,
2010, of the Ontario Electricity Financial Corporation and
the New Brunswick Electric Finance Corporation, and
(2) The description of V in paragraph 5(d) of the Regulations is replaced by the following:
V is equal to the assessed market value of residential property in
the province for the calendar year that ends in the fiscal year,
(3) The description of P in paragraph 5(d) of the Regulations is replaced by the following:
P is equal to the population of the province for the fiscal year, as
determined in accordance with section 11,
(2) Le passage de l’alinéa 4(1)a) de la version anglaise du
même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par
ce qui suit :
(a) in the case of revenues relating to personal income referred
to in paragraph (a) of that definition,
(3) Le passage de l’alinéa 4(1)b) de la version anglaise du
même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par
ce qui suit :
(b) in the case of revenues relating to business income referred
to in paragraph (b) of that definition,
(4) Le passage de l’alinéa 4(1)c) de la version anglaise du
même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par
ce qui suit :
(c) in the case of revenues relating to consumption referred to
in paragraph (c) of that definition,
(5) Le sous-alinéa 4(1)c)(iv) du même règlement est remplacé par ce qui suit :
(iv) les taxes, autres que celles visées au sous-alinéa (xv), levées par une province et auxquelles sont assujettis les acheteurs ultimes de l’essence et du carburant diesel utilisés dans
les moteurs à combustion interne, y compris le carburant
d’aviation et le carburant de transport ferroviaire, à l’exclusion des taxes sur les ventes de gaz de pétrole liquéfié,
(6) L’alinéa 4(1)c) du même règlement est modifié par adjonction, après le sous-alinéa (xiv), de ce qui suit :
(xv) les taxes ou impôts sur le carbone, y compris les taxes
qui sont levées par une province sur les carburants et qui
sont proportionnelles aux émissions de gaz à effet de serre
provenant de la combustion de ces carburants;
(7) Le passage de l’alinéa 4(1)d) de la version anglaise du
même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par
ce qui suit :
(d) in the case of revenues derived from property taxes and
miscellaneous revenues referred to in paragraph (d) of that
definition,
(8) Le passage de l’alinéa 4(1)e) de la version anglaise du
même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par
ce qui suit :
(e) in the case of revenues derived from natural resources, referred to in paragraph (e) of that definition,
5. (1) La division 5b)(ii)(A) du même règlement est modifiée
par adjonction, après la subdivision (IV), de ce qui suit :
(V) pour le calcul du paiement de péréquation pour chaque exercice à compter du 1er avril 2010, de la Société
financière de l’industrie de l’électricité de l’Ontario et de
la Corporation financière de l’électricité du NouveauBrunswick,
(2) L’élément V de la formule figurant à l’alinéa 5d) du
même règlement est remplacé par ce qui suit :
V représente la valeur marchande estimée des immeubles résidentiels de la province pour l’année civile se terminant durant
l’exercice,
(3) L’élément P de la formule figurant à l’alinéa 5d) du
même règlement est remplacé par ce qui suit :
P la population de la province, établie conformément à l’article 11,
pour l’exercice,
2425
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-318
6. (1) Paragraph (d) of the definition “net revenue after
prize payouts from the sale of lottery tickets” in section 6 of
the Regulation is replaced by the following:
(d) lottery tickets in casinos, if the profits remitted or paid to
the provincial government that are generated by those sales are
counted as revenue from the revenue source set out in paragraph (z.3) of the definition “revenue source” in subsection 3.9(1) of the Act. (revenu net, après versement des prix,
provenant de la vente de billets de loterie)
(2) Paragraph (f) of the definition “regional price” in section 6 of the Regulation is replaced by the following:
(f) in the case of Newfoundland and Labrador, in the provinces
of Quebec and Newfoundland and Labrador combined. (prix
régional)
7. (1) The portion of subsection 7(1) of the Regulations before paragraph (a) is replaced by the following:
7. (1) The provincial revenues that are derived from, or are
deemed to be derived from, the revenue sources referred to in
paragraphs (a) to (z.5) of the definition “revenue source” in subsection 3.9(1) of the Act are
(2) The portion of paragraph 7(1)(a) of the English version
of the Regulations before subparagraph (i) is replaced by the
following:
(a) in the case of personal income taxes referred to in paragraph (a) of that definition,
(3) The portion of paragraph 7(1)(b) of the English version
of the Regulations before subparagraph (i) is replaced by the
following:
(b) in the case of taxes and revenues referred to in paragraph (b)
of that definition,
(4) The portion of paragraph 7(1)(c) of the English version
of the Regulations before subparagraph (i) is replaced by the
following:
(c) in the case of taxes on capital of corporations referred to in
paragraph (c) of that definition,
(5) The portion of paragraph 7(1)(d) of the English version
of the Regulations before subparagraph (i) is replaced by the
following:
(d) in the case of general and miscellaneous sales taxes, harmonized sales taxes and amusement taxes referred to in paragraph (d) of that definition,
(6) Paragraph 7(1)(d) is amended by adding the following
after subparagraph (ii):
(iii) a carbon levy or tax, including a tax that is imposed by a
province on fuel and that is proportional to the greenhouse
gas emissions that are generated by the burning fuel,
(7) Paragraph 7(1)(e) of the English version of the Regulations is replaced by the following:
(e) in the case of tobacco taxes referred to in paragraph (e) of
that definition, specific taxes imposed by a province on final
purchasers of tobacco and tobacco products;
(8) Paragraphs 7(1)(f) and (g) of the Regulations are replaced by the following:
(f) in the case of motive fuel taxes derived from the sale of
gasoline referred to in paragraph (f) of that definition, taxes
imposed by a province on final purchasers of gasoline used in
2426
6. (1) L’alinéa d) de la définition de « revenu net, après versement des prix, provenant de la vente de billets de loterie », à
l’article 6 du même règlement, est remplacé par ce qui suit :
d) de loterie dans les casinos, si les profits de la vente qui sont
versés ou payés à l’administration provinciale sont traités
comme des revenus visés à l’alinéa z.3) de la définition de
« source de revenu » au paragraphe 3.9(1) de la Loi. (net revenue after prize payouts from the sale of lottery tickets)
(2) L’alinéa f) de la définition de « prix régional », à l’article 6 du même règlement, est remplacé par ce qui suit :
f) dans le cas de Terre-Neuve-et-Labrador, dans les provinces
de Québec et de Terre-Neuve-et-Labrador combinées. (regional price)
7. (1) Le passage du paragraphe 7(1) du même règlement
précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
7. (1) Les revenus provinciaux qui sont tirés ou réputés tirés
des sources de revenu visées aux alinéas a) à z.5) de la définition
de « source de revenu » au paragraphe 3.9(1) de la Loi sont les
suivants :
(2) Le passage de l’alinéa 7(1)a) de la version anglaise du
même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par
ce qui suit :
(a) in the case of personal income taxes referred to in paragraph (a) of that definition,
(3) Le passage de l’alinéa 7(1)b) de la version anglaise du
même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par
ce qui suit :
(b) in the case of taxes and revenues referred to in paragraph (b)
of that definition,
(4) Le passage de l’alinéa 7(1)c) de la version anglaise du
même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par
ce qui suit :
(c) in the case of taxes on capital of corporations referred to in
paragraph (c) of that definition,
(5) Le passage de l’alinéa 7(1)d) de la version anglaise du
même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par
ce qui suit :
(d) in the case of general and miscellaneous sales taxes, harmonized sales taxes and amusement taxes referred to in paragraph (d) of that definition,
(6) L’alinéa 7(1)d) du même règlement est modifié par adjonction, après le sous-alinéa (ii), de ce qui suit :
(iii) les taxes ou impôts sur le carbone, y compris les taxes
levées par une province sur les carburants et calculées proportionnellement aux émissions de gaz à effet de serre provenant de la combustion de ces carburants;
(7) L’alinéa 7(1)e) de la version anglaise du même règlement est remplacé par ce qui suit :
(e) in the case of tobacco taxes referred to in paragraph (e) of
that definition, specific taxes imposed by a province on final
purchasers of tobacco and tobacco products;
(8) Les alinéas 7(1)f) et g) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
f) en ce qui concerne les taxes sur les carburants provenant de
la vente de l’essence visées à l’alinéa f) de cette définition, les
taxes levées par une province et auxquelles sont assujettis les
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-318
an internal combustion engine, including aviation fuel, other
than taxes or levies referred to in subparagraph (d)(iii) and
taxes on the sale of liquefied petroleum gas;
(g) in the case of motive fuel taxes derived from the sale of
diesel fuel referred to in paragraph (g) of that definition, taxes
imposed by a province on final purchasers of diesel fuel used in
an internal combustion engine, including railway fuel, other
than taxes or levies referred to in subparagraph (d)(iii) and
taxes on the sale of liquefied petroleum gas;
(9) The portion of paragraph 7(1)(h) of the English version
of the Regulations before subparagraph (i) is replaced by the
following:
(h) in the case of non-commercial motor vehicle licensing revenues referred to in paragraph (h) of that definition,
(10) The portion of paragraph 7(1)(i) of the English version
of the Regulations before subparagraph (i) is replaced by the
following:
(i) in the case of commercial motor vehicle licensing revenues
referred to in paragraph (i) of that definition, revenues derived
by a province from fees for licences for and registrations of
commercial motor vehicles, including
(11) The portion of paragraph 7(1)(j) of the Regulations before subparagraph (i) is replaced by the following:
(j) in the case of alcoholic beverage revenues referred to in
paragraph (j) of that definition, revenues derived by a province
from
(12) Paragraph 7(1)(k) of the English version of the Regulations is replaced by the following:
(k) in the case of hospital and medical care insurance premiums
referred to in paragraph (k) of that definition, revenues derived
by a province from taxes, levies or premiums imposed by a
province for the purpose of financing hospitalization insurance
or medical care insurance, other than taxes described in paragraphs (a), (d) and (y);
(13) Paragraph 7(1)(l) of the Regulations is replaced by the
following:
(l) in the case of forestry revenues derived from the revenue
sources referred to in subparagraphs (l)(i) and (ii) of that definition, as the case may be, a tax imposed specifically on income
from logging on Crown lands or on private lands and royalties,
stumpage fees, licences, rentals and fees that are related to the
exploitation of forestry resources on those lands;
(14) The portion of paragraph 7(1)(m) of the English version of the Regulations before subparagraph (i) is replaced by
the following:
(m) in the case of conventional new oil revenues referred to in
paragraph (m) of that definition, revenues derived by a province – other than those described in paragraphs (o) and (p) –
that are attributable to new oil that is from hydrocarbon deposits in the province, including revenues derived from
(15) The portion of paragraph 7(1)(n) of the English version of the Regulations before subparagraph (i) is replaced by
the following:
(n) in the case of conventional old oil revenues referred to
in paragraph (n) of that definition, revenues derived by a
acheteurs ultimes de l’essence utilisée dans les moteurs à combustion interne, y compris le carburant d’aviation, à l’exclusion
des taxes ou impôts visés au sous-alinéa d)(iii) et des taxes sur
les ventes de gaz de pétrole liquéfié;
g) en ce qui concerne les taxes sur les carburants provenant de
la vente du carburant diesel visées à l’alinéa g) de cette définition, les taxes levées par une province et auxquelles sont assujettis les acheteurs ultimes du carburant diesel utilisé dans les
moteurs à combustion interne, y compris le carburant de transport ferroviaire, à l’exclusion des taxes ou impôts visés au
sous-alinéa d)(iii) et des taxes sur les ventes de gaz de pétrole
liquéfié;
(9) Le passage de l’alinéa 7(1)h) de la version anglaise du
même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par
ce qui suit :
(h) in the case of non-commercial motor vehicle licensing revenues referred to in paragraph (h) of that definition,
(10) Le passage de l’alinéa 7(1)i) de la version anglaise du
même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par
ce qui suit :
(i) in the case of commercial motor vehicle licensing revenues
referred to in paragraph (i) of that definition, revenues derived
by a province from fees for licences for and registrations of
commercial motor vehicles, including
(11) Le passage de l’alinéa 7(1)j) du même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par ce qui suit :
j) en ce qui concerne les revenus provenant de la vente de boissons alcoolisées visés à l’alinéa j) de cette définition, les revenus qu’une province tire :
(12) L’alinéa 7(1)k) de la version anglaise du même règlement est remplacé par ce qui suit :
(k) in the case of hospital and medical care insurance premiums
referred to in paragraph (k) of that definition, revenues derived
by a province from taxes, levies or premiums imposed by a
province for the purpose of financing hospitalization insurance
or medical care insurance, other than taxes described in paragraphs (a), (d) and (y);
(13) L’alinéa 7(1)l) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
l) en ce qui concerne les revenus provenant des exploitations
forestières tirés des sources visées aux sous-alinéas l)(i) et (ii)
de cette définition, selon le cas, les taxes spécifiques levées par
une province sur le revenu provenant des opérations forestières
sur ses terres domaniales ou sur des terres privées ainsi que les
redevances, droits de coupe, permis, loyers et droits afférents à
l’exploitation de ressources forestières sur ces terres;
(14) Le passage de l’alinéa 7(1)m) de la version anglaise du
même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par
ce qui suit :
(m) in the case of conventional new oil revenues referred to in
paragraph (m) of that definition, revenues derived by a province – other than those described in paragraphs (o) and (p) –
that are attributable to new oil that is from hydrocarbon deposits in the province, including revenues derived from
(15) Le passage de l’alinéa 7(1)n) de la version anglaise du
même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par
ce qui suit :
(n) in the case of conventional old oil revenues referred to
in paragraph (n) of that definition, revenues derived by a
2427
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-318
province – other than those described in any of paragraphs (m)
and (o) to (r) – that are attributable to oil from hydrocarbon deposits in the province, including revenues derived from
(16) The portion of paragraph 7(1)(o) of the Regulations
before subparagraph (i) is replaced by the following:
(o) in the case of heavy oil revenues referred to in paragraph (o) of that definition, revenues – other than those described in paragraph (p) – derived by a province that are attributable to oil from hydrocarbon deposits in the province, that
has a density of at least 935 kg/m3 and is not third tier oil, including revenues derived from
(17) The portion of paragraph 7(1)(p) of the Regulations
before subparagraph (i) is replaced by the following:
(p) in the case of mined oil revenues referred to in paragraph (p) of that definition, revenues derived by a province by
means of a levy imposed by the province for the privilege of
(18) The portion of paragraph 7(1)(q) of the English version
of the Regulations before subparagraph (i) is replaced by the
following:
(q) in the case of the revenues referred to in paragraph (q) of
that definition, revenues – other than those described in paragraphs (p) and (r) – derived by a province that are attributable
to third tier oil from hydrocarbon deposits in the province,
including
(19) The portion of paragraph 7(1)(r) of the English version
of the Regulations before subparagraph (i) is replaced by the
following:
(r) in the case of the revenues referred to in paragraph (r) of
that definition, revenues – other than those described in paragraph (p) – derived by a province that are attributable to third
tier oil that is from hydrocarbon deposits in the province and
that has a density of at least 935 kg/m3, including
(20) The portion of paragraph 7(1)(s) of the English version
of the Regulations before subparagraph (i) is replaced by the
following:
(s) in the case of revenues from domestically sold natural gas
and exported natural gas referred to in paragraph (s) of that
definition, revenues that are attributable to gas that is from
hydrocarbon deposits in the province, including those derived
by a province from
(21) The portion of paragraph 7(1)(t) of the Regulations before subparagraph (i) is replaced by the following:
(t) in the case of sales of Crown leases and reservations on oil
and natural gas lands referred to in paragraph (t) of that definition, revenues that are derived by a province from the granting
of leases, reservations or other rights in relation to Crown land
in the province for the purpose of exploration or exploitation of
that land for the production of crude oil or the production of
gas or gas by-products from hydrocarbon deposits;
(22) Paragraph 7(1)(u) of the English version of the Regulations is replaced by the following:
(u) in the case of oil and gas revenues referred to in paragraph (u) of that definition, revenues that are derived by a
province from the exploration for and the development and
production of oil, natural gas, gas by-products, helium or other
gaseous products from hydrocarbon deposits in the province,
including oil and gas revenues of a kind that fall within the
2428
province – other than those described in any of paragraphs (m)
and (o) to (r) – that are attributable to oil from hydrocarbon deposits in the province, including revenues derived from
(16) Le passage de l’alinéa 7(1)o) du même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par ce qui suit :
o) en ce qui concerne les revenus provenant du pétrole lourd
visés à l’alinéa o) de cette définition, les revenus, autres que
ceux visés à l’alinéa p), attribuables au pétrole qui est extrait de
gisements d’hydrocarbures situés dans une province, qui a une
densité d’au moins 935 kg/m3 et qui n’est pas classé comme du
pétrole de troisième niveau, que la province tire notamment :
(17) Le passage de l’alinéa 7(1)p) du même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par ce qui suit :
p) en ce qui concerne les revenus provenant du pétrole obtenu
par des opérations minières visés à l’alinéa p) de cette définition, les revenus qu’une province tire d’un prélèvement effectué par elle pour l’octroi du privilège :
(18) Le passage de l’alinéa 7(1)q) de la version anglaise du
même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par
ce qui suit :
(q) in the case of revenues referred to in paragraph (q) of that
definition, revenues – other than those described in paragraphs (p) and (r) – derived by a province that are attributable
to third tier oil from hydrocarbon deposits in the province,
including
(19) Le passage de l’alinéa 7(1)r) de la version anglaise du
même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par
ce qui suit :
(r) in the case of revenues referred to in paragraph (r) of that
definition, revenues – other than those described in paragraph (p) – derived by a province that are attributable to third
tier oil that is from hydrocarbon deposits in the province and
that has a density of at least 935 kg/m3, including
(20) Le passage de l’alinéa 7(1)s) de la version anglaise du
même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par
ce qui suit :
(s) in the case of revenues from domestically sold natural gas
and exported natural gas referred to in paragraph (s) of that
definition, revenues that are attributable to gas that is from
hydrocarbon deposits in the province, including those derived
by a province from
(21) Le passage de l’alinéa 7(1)t) du même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par ce qui suit :
t) en ce qui concerne la vente des concessions de la Couronne
et des droits de réserve sur les terrains recelant du pétrole ou du
gaz naturel visée à l’alinéa t) de cette définition, les revenus
qu’une province tire de la concession de baux, de réserves ou
d’autres droits sur les terres domaniales situées dans la province, pour l’exploration ou l’exploitation de ces terres en vue
de la production de pétrole brut ou de la production de gaz ou
de sous-produits du gaz à partir de gisements d’hydrocarbures;
(22) L’alinéa 7(1)u) de la version anglaise du même règlement est remplacé par ce qui suit :
(u) in the case of oil and gas revenues referred to in paragraph (u) of that definition, revenues that are derived by a
province from the exploration for and the development and
production of oil, natural gas, gas by-products, helium or other
gaseous products from hydrocarbon deposits in the province,
including oil and gas revenues of a kind that fall within the
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-318
description of a revenue source set out in any of paragraphs (m)
to (s) but that cannot be attributed only to that revenue source;
(23) The portion of paragraph 7(1)(v) of the English version
of the Regulations before subparagraph (i) is replaced by the
following:
(v) in the case of mining revenues referred to in paragraph (v)
of that definition, revenues that are derived by a province from
(24) Paragraphs 7(1)(w) to (y) of the English version of the
Regulations are replaced by the following:
(w) in the case of water power rentals referred to in paragraph (w) of that definition, revenues that are derived by a
province from the right to use, or the use of, water resources;
(x) in the case of insurance premium taxes referred to in paragraph (x) of that definition, taxes imposed by a province on insurance premiums of insurance companies;
(y) in the case of payroll taxes referred to in paragraph (y) of
that definition, taxes imposed by a province on the payroll of
employers;
(25) The portion of paragraph 7(1)(z) of the English version
of the Regulations before subparagraph (i) is replaced by the
following:
(z) in the case of provincial and local government property
taxes referred to in paragraph (z) of that definition,
(26) Paragraph 7(1)(z.1) of the English version of the Regulations is replaced by the following:
(z.1) in the case of race track taxes referred to in paragraph (z.1) of that definition, taxes imposed by a province on
amounts wagered in the province on harness and running horse
races;
(27) The portion of paragraph 7(1)(z.2) of the Regulations
before subparagraph (i) is replaced by the following:
(z.2) in the case of revenues from lottery ticket sales referred to
in paragraph (z.2) of that definition, profits that are derived
from the operation of the games described in paragraph (a) of
the definition “games of chance” in section 3 and are remitted
to a provincial government by
(28) The portion of paragraph 7(1)(z.3) of the English version of the Regulations before subparagraph (i) is replaced by
the following:
(z.3) in the case of revenues referred to in paragraph (z.3) of
that definition,
(29) The portion of paragraph 7(1)(z.4) of the English version of the Regulations before subparagraph (i) is replaced by
the following:
(z.4) in the case of miscellaneous provincial taxes and revenues, provincial revenues from sales of goods and services,
local government revenues from sales of goods and services,
and miscellaneous local government taxes and revenues referred to in paragraph (z.4) of that definition,
(30) Paragraph 7(1)(z.5) of the Regulations is replaced by
the following:
(z.5) in the case of the revenues derived from the revenue
sources referred to in subparagraphs (z.5)(i), (ii) and (iii) of that
definition, respectively,
(i) revenues received by Newfoundland and Labrador from
the Government of Canada under the Canada-Newfoundland
Atlantic Accord Implementation Act, other than those received under Part V of that Act,
description of a revenue source set out in any of paragraphs (m)
to (s) but that cannot be attributed only to that revenue source;
(23) Le passage de l’alinéa 7(1)v) de la version anglaise du
même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par
ce qui suit :
(v) in the case of mining revenues referred to in paragraph (v)
of that definition, revenues that are derived by a province from
(24) Les alinéas 7(1)w) à y) de la version anglaise du même
règlement sont remplacés par ce qui suit :
(w) in the case of water power rentals referred to in paragraph (w) of that definition, revenues that are derived by a
province from the right to use, or the use of, water resources;
(x) in the case of insurance premium taxes referred to in paragraph (x) of that definition, taxes imposed by a province on insurance premiums of insurance companies;
(y) in the case of payroll taxes referred to in paragraph (y) of
that definition, taxes imposed by a province on the payroll of
employers;
(25) Le passage de l’alinéa 7(1)z) de la version anglaise du
même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par
ce qui suit :
(z) in the case of provincial and local government property
taxes referred to in paragraph (z) of that definition,
(26) L’alinéa 7(1)z.1) de la version anglaise du même règlement est remplacé par ce qui suit :
(z.1) in the case of race track taxes referred to in paragraph (z.1) of that definition, taxes imposed by a province on
amounts wagered in the province on harness and running horse
races;
(27) Le passage de l’alinéa 7(1)z.2) du même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par ce qui suit :
z.2) en ce qui concerne les revenus provenant de la vente de
billets de loterie visés à l’alinéa z.2) de cette définition, les bénéfices provenant de l’exploitation des jeux visés à l’alinéa a)
de la définition de « jeux de hasard » à l’article 3, qui sont remis au gouvernement provincial par :
(28) Le passage de l’alinéa 7(1)z.3) de la version anglaise du
même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par
ce qui suit :
(z.3) in the case of revenues referred to in paragraph (z.3) of
that definition,
(29) Le passage de l’alinéa 7(1)z.4) de la version anglaise du
même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par
ce qui suit :
(z.4) in the case of miscellaneous provincial taxes and revenues, provincial revenues from sales of goods and services,
local government revenues from sales of goods and services,
and miscellaneous local government taxes and revenues referred to in paragraph (z.4) of that definition,
(30) L’alinéa 7(1)z.5) du même règlement est remplacé par
ce qui suit :
z.5) en ce qui concerne les revenus provenant des sources visées respectivement aux sous-alinéas z.5 )(i), (ii) et (iii) de cette
définition, les revenus :
(i) que Terre-Neuve-et-Labrador reçoit du gouvernement du
Canada en vertu de la Loi de mise en œuvre de l’Accord
atlantique Canada — Terre-Neuve, exception faite de la partie V,
2429
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-318
(ii) revenues received by Nova Scotia from the Government
of Canada under the Canada-Nova Scotia Offshore Petroleum Resources Accord Implementation Act, other than those
received under Part V of that Act, and
(iii) revenues derived by a province from the province’s
share of revenue from any other revenue source referred to
in that definition that is shared by the Government of Canada
and the province.
8. (1) Clause 8(1)(b)(ii)(A) of the Regulations is amended by
striking out “and” at the end of subclause (II) and by adding
the following after subclause (III):
(IV) in respect of the calculation of a fiscal equalization
payment for each fiscal year beginning on or after April 1,
2010, of the Ontario Electricity Financial Corporation and
the New Brunswick Electric Finance Corporation, and
(2) Paragraph 8(1)(t) of the French version of the Regulation is replaced by the following:
t) dans le cas de la vente des concessions de la Couronne et des
droits de réserve sur les terrains recelant du pétrole ou du gaz
naturel visés à l’alinéa 7(1)t), de l’un ou l’autre des montants
suivants :
(i) si le revenu sujet à péréquation provenant de cette vente
dans la province à l’égard de l’exercice est égal ou supérieur
au total des produits obtenus, pour chacune des sources de
revenu visées aux alinéas m), o), q), r) et s) de la définition
de « source de revenu » au paragraphe 3.9(1) de la Loi, par
multiplication de l’assiette de la source de revenu dans la
province à l’égard de l’exercice par le taux national moyen
de l’impôt applicable à cette source de revenu pour l’exercice, le revenu sujet à péréquation provenant de cette vente
dans la province à l’égard de l’exercice,
(ii) si le revenu sujet à péréquation provenant de cette vente
dans la province à l’égard de l’exercice est inférieur à ce total, ce total réduit du moindre des montants suivants :
(A) le montant de l’excédent du total sur le revenu,
(B) le montant de l’excédent du total visé à la subdivision (I) sur celui visé à la subdivision (II) :
(I) le total des montants pour les exercices précédents
commençant le 1er avril 1987 ou après cette date, dont
chacun représente l’excédent du revenu sujet à péréquation provenant de cette vente pour la province à l’égard
de chacun de ces exercices sur le total visé au sousalinéa (i) pour chacun de ces exercices comme si ce
sous-alinéa s’y appliquait,
(II) le total, pour ces exercices précédents, des montants
visés à la division (A) ou de cette division, selon le cas,
qui, aux termes du présent sous-alinéa, sont déduits du
total visé au sous-alinéa (i);
(3) Subparagraph 8(1)(t)(i) of the English version of the
Regulations is replaced by the following:
(i) if the revenue to be equalized from those sales in the
province for the fiscal year is greater than or equal to the aggregate, over the revenue sources set out in paragraphs (m),
(o), (q), (r) and (s) of the definition “revenue source” in subsection 3.9(1) of the Act, of the product of the revenue base
for that revenue source in the province for the fiscal year and
the national average rate of tax for that revenue source for
the fiscal year, the revenue to be equalized from those sales
in the province for the fiscal year, or
2430
(ii) que la Nouvelle-Écosse reçoit du gouvernement du Canada en vertu de la Loi de mise en œuvre de l’Accord Canada — Nouvelle-Écosse sur les hydrocarbures extracôtiers,
exception faite de la partie V,
(iii) qu’une province reçoit de toute autre source mentionnée
dans cette définition qui sont partagés par le Canada et la
province.
8. (1) La division 8(1)b)(ii)(A) du même règlement est modifiée par adjonction, après la subdivision (III), de ce qui suit :
(IV) pour le calcul du paiement de péréquation pour chaque exercice à compter du 1er avril 2010, de la Société
financière de l’industrie de l’électricité de l’Ontario et de
la Corporation financière de l’électricité du NouveauBrunswick,
(2) L’alinéa 8(1)t) de la version française du même règlement est remplacé par ce qui suit :
t) dans le cas de la vente des concessions de la Couronne et des
droits de réserve sur les terrains recelant du pétrole ou du gaz
naturel visés à l’alinéa 7(1)t), de l’un ou l’autre des montants
suivants :
(i) si le revenu sujet à péréquation provenant de cette vente
dans la province à l’égard de l’exercice est égal ou supérieur
au total des produits obtenus, pour chacune des sources de
revenu visées aux alinéas m), o), q), r) et s) de la définition
de « source de revenu » au paragraphe 3.9(1) de la Loi, par
multiplication de l’assiette de la source de revenu dans la
province à l’égard de l’exercice par le taux national moyen
de l’impôt applicable à cette source de revenu pour l’exercice, le revenu sujet à péréquation provenant de cette vente
dans la province à l’égard de l’exercice,
(ii) si le revenu sujet à péréquation provenant de cette vente
dans la province à l’égard de l’exercice est inférieur à ce total, ce total réduit du moindre des montants suivants :
(A) le montant de l’excédent du total sur le revenu,
(B) le montant de l’excédent du total visé à la subdivision (I) sur celui visé à la subdivision (II) :
(I) le total des montants pour les exercices précédents
commençant le 1er avril 1987 ou après cette date, dont
chacun représente l’excédent du revenu sujet à péréquation provenant de cette vente pour la province à l’égard
de chacun de ces exercices sur le total visé au sousalinéa (i) pour chacun de ces exercices comme si ce
sous-alinéa s’y appliquait,
(II) le total, pour ces exercices précédents, des montants
visés à la division (A) ou de cette division, selon le cas,
qui, aux termes du présent sous-alinéa, sont déduits du
total visé au sous-alinéa (i);
(3) Le sous-alinéa 8(1)t)(i) de la version anglaise du même
règlement est remplacé par ce qui suit :
(i) if the revenue to be equalized from those sales in the
province for the fiscal year is greater than or equal to the aggregate, over the revenue sources set out in paragraphs (m),
(o), (q), (r) and (s) of the definition “revenue source” in subsection 3.9(1) of the Act, of the product of the revenue base
for that revenue source in the province for the fiscal year and
the national average rate of tax for that revenue source for
the fiscal year, the revenue to be equalized from those sales
in the province for the fiscal year, or
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-318
(4) Subparagraphs 8(1)(v)(i) and (ii) of the Regulations are
replaced by the following:
(i) if the difference that results from subtracting calculated
net profits from revenue to be equalized from mining revenues in the province for the fiscal year is greater than zero,
the revenue to be equalized from mining revenues in the
province for the fiscal year, and
(ii) if the difference that results from subtracting calculated
net profits from revenue to be equalized from mining revenues in the province for the fiscal year is less than or equal
to zero, the calculated net profits in the province for the fiscal year less the aggregate, over the preceding fiscal years
beginning with fiscal year 2004-2005, of the positive
amounts that resulted from the subtraction referred to in subparagraph (i) and that have not been deducted under this
subparagraph for previous fiscal years, but that result may
not be less than the revenue to be equalized from mining
revenues in the province for the fiscal year;
(5) The description of V in paragraph 8(1)(z) of the Regulations is replaced by the following:
V is equal to the assessed market value of residential property in
the province for the calendar year that ends in the fiscal year,
(6) The description of P in paragraph 8(1)(z) of the Regulations is replaced by the following:
P is equal to the population of the province for the fiscal year, as
determined in accordance with section 11.
(7) The portion of paragraph 8(1)(z.4) of the Regulations
before subparagraph (i) is replaced by the following:
(z.4) in the case of miscellaneous provincial taxes and revenues, provincial revenues from sales of goods and services,
local government revenues from sales of goods and services,
and miscellaneous local government taxes and revenues, described in paragraph 7(1)(z.4), the aggregate, over the revenue
sources set out in paragraphs (a) to (k) and (x) to (z.3) of the
definition “revenue source” in subsection 3.9(1) of the Act and
the part of the revenue source set out in paragraph (z.5) of that
definition that is not related to natural resources, of the products of
(8) Paragraph 8(1)(z.5) of the Regulations is replaced by the
following:
(z.5) in the case of revenues that are shared by the Government
of Canada with the provinces derived from the revenue sources
described in paragraph 7(1)(z.5)(i), (ii) and (iii), respectively,
(i) revenues received by Newfoundland and Labrador from
the Government of Canada under the Canada-Newfoundland
Atlantic Accord Implementation Act, as determined by Statistics Canada,
(ii) revenues received by Nova Scotia from the Government
of Canada under the Canada-Nova Scotia Offshore Petroleum Resources Accord Implementation Act, as determined
by Statistics Canada, and
(iii) the province’s share of revenues from any other revenue
source referred to in the definition of “revenue source” in
subsection 3.9(1) of the Act, as determined by Statistics
Canada.
(4) Les sous-alinéas 8(1)v)(i) et (ii) du même règlement sont
remplacés par ce qui suit :
(i) si la différence obtenue, lorsque les bénéfices nets sont retranchés des revenus sujets à péréquation provenant des revenus tirés de l’exploitation minière dans la province au
cours de l’exercice, est supérieure à zéro, des revenus sujets
à péréquation provenant des revenus tirés de l’exploitation
minière dans la province au cours de l’exercice,
(ii) si la différence obtenue, lorsque les bénéfices nets sont
retranchés des revenus sujets à péréquation provenant des
revenus tirés de l’exploitation minière dans la province au
cours de l’exercice, est inférieure ou égale à zéro, des bénéfices nets de l’exercice pour la province moins le total, pour
les exercices précédents, à compter de l’exercice 2004-2005,
des montants positifs de la différence visée au sous-alinéa (i)
qui n’ont pas été déduits au titre du présent sous-alinéa pour
des exercices précédents, ce résultat ne pouvant toutefois
être inférieur aux revenus sujet à péréquation provenant des
revenus tirés de l’exploitation minière dans la province au
cours de l’exercice;
(5) L’élément V de la formule figurant à l’alinéa 8(1)z) du
même règlement est remplacé par ce qui suit :
V représente la valeur marchande estimée des immeubles résidentiels de la province pour l’année civile se terminant durant
l’exercice,
(6) L’élément P de la formule figurant à l’alinéa 8(1)z) du
même règlement est remplacé par ce qui suit :
P la population de la province, établie conformément à l’article 11, pour l’exercice,
(7) Le passage de l’alinéa 8(1)z.4) du même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par ce qui suit :
z.4) dans le cas des revenus et impôts provinciaux divers, des
revenus provinciaux provenant de la vente de biens et de la
fourniture de services, des revenus locaux provenant de la
vente de biens et de la fourniture de services et des taxes et revenus locaux divers visés à l’alinéa 7(1)z.4), de l’ensemble –
pour les sources de revenu visées aux alinéas a) à k) et x) à z.3)
de la définition de « source de revenu » au paragraphe 3.9(1) de
la Loi et pour la partie de la source de revenu visée à l’alinéa z.5) de cette définition qui ne se rapporte pas aux ressources naturelles – des produits de l’assiette visée au sousalinéa (i) par la fraction visée au sous-alinéa (ii) :
(8) L’alinéa 8(1)z.5) du même règlement est remplacé par
ce qui suit :
z.5) dans le cas des revenus que le gouvernement du Canada
partage avec les provinces provenant des sources visées respectivement aux sous-alinéas 7(1)z.5 )(i), (ii) et (iii) :
(i) des revenus reçus par Terre-Neuve-et-Labrador du gouvernement du Canada en vertu de la Loi de mise en œuvre de
l’Accord atlantique Canada — Terre-Neuve, déterminés par
Statistique Canada,
(ii) des revenus reçus par la Nouvelle-Écosse du gouvernement du Canada en vertu de la Loi de mise en œuvre de
l’Accord Canada — Nouvelle-Écosse sur les hydrocarbures
extracôtiers, déterminés par Statistique Canada,
(iii) de la part de la province des revenus provenant de toute
autre source mentionnée dans la définition de « source de revenu » au paragraphe 3.9(1) de la Loi, déterminée par Statistique Canada.
2431
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-318
9. (1) Paragraphs 9(5)(a) to (c) of the Regulations are replaced by the following:
(a) the amount of any revenue that the province or a local government paid to itself, if that amount would otherwise be included twice in the aggregate of all revenue to be equalized for
all sources included in the definition “revenue source” in subsection 3.5(1) or 3.9(1) of the Act; and
(b) the amount of any revenue that the province receives from a
local government or any revenue that a local government receives from the province, if that amount would otherwise be
included twice in the aggregate of all revenue to be equalized
for all sources included in the definition “revenue source” in
subsection 3.5(1) or 3.9(1) of the Act.
(2) Section 9 of the Regulations is amended by adding the
following after subsection (6):
(7) In computing the revenue from a revenue source for a province for a fiscal year, the Minister may
(a) in relation to a revenue source referred to in paragraph (e)
of the definition “revenue source” in subsection 3.5(1) of the
Act or in paragraphs (l) to (w) of that definition in subsection 3.9(1) of the Act, adjust the amount set out in the certificate by adding or deducting the amount of any expense, subsidy, rebate or tax reduction incurred or granted by the
government of that province in relation to that revenue source,
if those amounts have not been added to or deducted from, as
the case may be, the amount set out in the certificate in respect
of that revenue source; and
(b) in relation to any other revenue source, deduct from the
amount set out in the certificate the amount of any rebate, credit or reduction in relation to that revenue, or its components,
that the province, or a local government, granted in favour of a
taxpayer for the fiscal year, as determined by Statistics Canada,
or, if Statistics Canada does not make the determination, as determined by the Minister, up to a maximum that reduces the
amount of the taxpayer’s tax that is included in the revenue
source to zero and, for the purpose of this paragraph, if the
province or a local government applies a rebate, credit or reduction against the actual or estimated liability of the taxpayer
for another tax that it imposes, the amount of that rebate, credit
or reduction, up to a maximum that reduces the taxpayer’s liability for that other tax to zero, may be deducted from the
amount that would otherwise be determined for the revenue
source that includes that other tax.
10. Paragraphs (b) to (d) of subsection 10(1) of the Regulations are replaced by the following:
(b) simulating, in turn, the amounts, aggregated over all individuals in all 10 provinces, of provincial personal income tax
that would be derived by all those provinces from those individuals in the taxation year under each of the provincial personal income tax systems of the 10 provinces as if those tax
systems applied to the individuals in those provinces;
(c) with respect to each tax system, dividing each amount simulated under paragraph (a) for the province by the amount simulated, on the basis of the corresponding provincial tax system,
under paragraph (b) for all 10 provinces;
(d) calculating a weight for the tax system of each of the
10 provinces equal to a fraction
(i) whose numerator is the revenue for the fiscal year, as set
out in the certificate, from the taxes described in subparagraph 4(1)(a)(i) or paragraph 7(1)(a), as the case may be,
2432
9. (1) Les alinéas 9(5)a) à c) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
a) le montant du revenu que la province ou une administration
locale se verse, qui constituerait par ailleurs un montant compté
en double dans le total des revenus sujets à péréquation à
l’égard de toutes les sources de revenu visées par la définition
de « source de revenu » aux paragraphes 3.5(1) ou 3.9(1) de la
Loi;
b) le montant du revenu que la province reçoit d’une administration locale ou vice versa, qui constituerait par ailleurs un
montant compté en double dans le total des revenus sujets à péréquation à l’égard de toutes les sources de revenus visées par
la définition de « source de revenu » aux paragraphes 3.5(1) ou
3.9(1) de la Loi.
(2) L’article 9 du même règlement est modifié par adjonction, après le paragraphe (6), de ce qui suit :
(7) Dans le calcul du revenu qu’une province tire des sources
de revenu ci-après pour un exercice, le ministre peut :
a) s’agissant de la source de revenu visée à l’alinéa e) de la définition de « source de revenu » au paragraphe 3.5(1) de la Loi
ou de toute source de revenu visée aux alinéas l) à w) de cette
définition au paragraphe 3.9(1) de la Loi, rajuster le montant
indiqué dans le certificat pour cette source de revenu – si cela
n’a pas été fait – en y ajoutant ou en retranchant toute charge
subie ou toute subvention ou tout dégrèvement ou réduction
d’impôt accordé par le gouvernement de cette province pour
cette source de revenu;
b) s’agissant de toute autre source de revenu, déduire de la
somme indiquée dans le certificat le montant – déterminé par
Statistique Canada ou, à défaut, par le ministre – de tout dégrèvement, crédit ou réduction d’impôt, ayant trait à ce revenu ou
à ses composantes, accordé par la province ou une administration locale pour cet exercice à l’un de ses contribuables,
jusqu’à concurrence de la somme qui ramène à zéro le montant
de l’impôt à payer par le contribuable et qui est inclus dans
cette source de revenu; pour l’application du présent alinéa, si
un dégrèvement, un crédit ou une réduction au titre de l’impôt
levé par la province ou l’administration locale est porté en diminution de la somme réelle ou estimative due par le contribuable au titre d’un autre impôt levé par la province ou
l’administration locale, le montant du dégrèvement, du crédit
ou de la réduction peut être déduit du revenu par ailleurs établi
pour la source de revenu qui comprend cet autre impôt jusqu’à
concurrence de la somme qui ramène à zéro la somme due.
10. Les alinéas 10(1)b) à d) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
b) simuler, tour à tour, les montants cumulatifs de l’impôt provincial sur le revenu des particuliers – applicables à tous les
particuliers dans les dix provinces – qui seraient perçus auprès
de ces particuliers par les dix provinces au cours de l’année
d’imposition, en vertu de chacun des régimes fiscaux des dix
provinces, si ces régimes s’appliquaient aux particuliers de ces
provinces;
c) diviser, pour chaque régime fiscal, le montant simulé aux
termes de l’alinéa a) pour la province par le montant simulé en
fonction du régime fiscal aux termes de l’alinéa b) pour les dix
provinces;
d) calculer le coefficient de pondération applicable à chaque
régime fiscal des dix provinces, correspondant à une fraction
dont :
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-318
that is derived by the province under the tax system for
which the weight is being calculated, and
(ii) whose denominator is the aggregate, over the 10 provinces, of the revenue referred to in subparagraph (i);
(e) multiplying each amount calculated under paragraph (c) by
the respective weight calculated under paragraph (d); and
(f) calculating the aggregate of the 10 products calculated under
paragraph (e).
11. Subsections 12(1) and (2) are replaced by the following:
(1) The Chief Statistician of Canada shall, in each fiscal year,
prepare and submit a certificate to the Minister on or before December 1 of the fiscal year.
(2) The information set out in the certificate shall
(a) be based on the most recent publication of Statistics Canada – or, if these Regulations require information that is not
published, the most recent information of Statistics Canada –
that is available on or before November 22 of the fiscal year in
which the certificate is submitted; and
(b) be provided
(i) if the information is required on a fiscal year basis, for the
fiscal year in which the certificate is submitted and the three
prior fiscal years, or
(ii) if the information is required on a calendar year basis, for
the calendar year that ends in the fiscal year in which the
certificate is submitted and the three prior calendar years.
12. Sections 13 to 16 of the Regulations are replaced by the
following:
(i) le numérateur correspond au revenu pour l’exercice – tel
qu’il est établi dans le certificat – de l’impôt établi au sousalinéa 4(1)a)(i) ou à l’alinéa 7(1)a), selon le cas, perçu par la
province dont le régime fiscal correspond au facteur de pondération établi,
(ii) le dénominateur est le total, pour les dix provinces, du
revenu visé au sous-alinéa (i);
e) multiplier chaque montant calculé aux termes de l’alinéa c)
par le coefficient de pondération applicable calculé à l’alinéa d);
f) additionner les dix produits obtenus à l’alinéa e).
11. Les paragraphes 12(1) et (2) du même règlement sont
remplacés par ce qui suit :
12. (1) À chaque exercice, le statisticien en chef du Canada
établit un certificat et le présente au ministre au plus tard le 1er décembre de l’exercice.
(2) L’information devant figurer au certificat :
a) est fondée sur la publication la plus récente de Statistique
Canada ou, si le présent règlement exige de l’information non
publiée, sur l’information la plus récente de Statistique Canada,
disponible au plus tard le 22 novembre de l’exercice au cours
duquel le certificat est présenté;
b) est présentée pour :
(i) l’exercice au cours duquel le certificat est présenté et pour
chacun des trois exercices antérieurs, si l’information est requise par exercice,
(ii) l’année civile se terminant durant l’exercice au cours duquel le certificat est présenté et pour chacune des trois années civiles antérieures, si l’information est requise par année civile.
12. Les articles 13 à 16 du même règlement sont remplacés
par ce qui suit :
Calculations and Estimates
Calcul et estimation
13. The Minister shall calculate a fiscal equalization payment
that may be paid to a province under sections 3.2 to 3.4 of the Act
on the basis of
(a) in the case of a payment for the fiscal year that begins on
April 1, 2009, the information referred to in subsection 12(3)
for the fiscal years beginning on April 1, 2005, April 1, 2006,
and April 1, 2007 or the calendar years beginning on January 1,
2005, January 1, 2006, and January 1, 2007, as the case may
be; and
(b) in the case of a payment for any other fiscal year, the information set out in the certificate submitted in the preceding fiscal year.
14. When calculating a fiscal equalization payment or a fiscal
equalization amount under section 3.6 and 3.72 of the Act, respectively, the Minister shall use the population for each province
as determined by the Chief Statistician of Canada and calculate
the revenues to be equalized for each revenue source and the
revenue bases for each revenue source for each province
(a) for the fiscal year prior to that for which the calculation is
performed, on the basis of the information set out in the certificate submitted in the fiscal year for which the calculation is
performed; and
(b) for the fiscal years that are two and three years prior to that
for which the calculation is performed, on the basis of the information set out in the certificate submitted in the fiscal year
preceding that for which the calculation is performed.
13. Le ministre calcule le paiement de péréquation qui peut être
fait à une province au titre des articles 3.2 à 3.4 de la Loi en se
fondant sur :
a) l’information visée au paragraphe 12(3) pour les exercices
commençant les 1er avril 2005, 1er avril 2006 et 1er avril 2007
ou pour les années civiles commençant les 1er janvier 2005,
1er janvier 2006 et 1er janvier 2007, dans le cas d’un paiement
pour l’exercice commençant le 1er avril 2009;
b) l’information figurant dans le certificat pour l’exercice précédent, dans le cas d’un paiement pour tout autre exercice.
14. Pour le calcul du paiement de péréquation ou du montant
de péréquation visés respectivement aux articles 3.6 et 3.72 de la
Loi, le ministre utilise la population de chaque province déterminée par le statisticien en chef du Canada et calcule, pour chaque
province, le revenu sujet à péréquation pour toute source de revenu et assiette y afférente :
a) pour l’exercice précédant celui à l’égard duquel le calcul est
effectué, en se fondant sur l’information figurant dans le certificat présenté au cours de ce dernier exercice;
b) pour les exercices qui précèdent de deux ou trois ans celui à
l’égard duquel le calcul est effectué, en se fondant sur l’information figurant dans le certificat présenté au cours de l’exercice précédant celui à l’égard duquel le calcul est effectué.
2433
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-318
14.1 (1) For each fiscal year, the Minister shall, in December of
the preceding fiscal year, make the following estimates of payments and amounts:
(a) an estimate of the fiscal equalization payment that may be
paid under section 3.6 of the Act, for the purpose of calculating
an advance on that payment; and
(b) an estimate of the fiscal equalization amount to be computed under section 3.72 of the Act.
(2) The Minister shall make the estimates on the basis of the information set out in the certificate submitted in the fiscal year
preceding the fiscal year for which the payment or amount is
calculated.
(3) The Minister shall inform the province’s Minister of Finance of the estimate referred to in paragraph (1)(b) on or before
December 31 of the fiscal year preceding that for which the estimates are made.
14.2 (1) In the case of the fiscal year that begins on April 1,
2009, if any of the information referred to in paragraph 13(a) is
incorrect or is not available, the Minister shall
(a) if that information is required to determine the revenue to
be equalized from a revenue source for a fiscal year, estimate
that revenue on the basis of any information that is available to
the Minister at the time of the calculation; and
(b) if that information is required to calculate a revenue base
for a fiscal year, estimate that revenue base, by substituting in
the calculation of the base the information for the latest fiscal
year or calendar year, as the case may be, that is prior to the
fiscal year and for which information for the revenue base is
available to the Minister.
(2) If any information that is required to make a calculation or
estimate referred to in paragraph 13(b) or sections 14 and 14.1 is
incorrect or is not set out in the applicable certificate the Minister
shall
(a) if that information is required to determine the revenue to
be equalized from a revenue source for a fiscal year, estimate
that revenue on the basis of any information that is available to
the Minister at the time of the calculation; and
(b) if that information is required to calculate a revenue base
for a fiscal year, estimate that revenue base, by substituting in
the calculation of the base the information for the latest fiscal
year or calendar year, as the case may be, that is prior to the
fiscal year and for which information for the revenue base is set
out in the certificate.
(3) If the Minister makes an estimate under paragraph (1)(b) or
2(b) of a revenue base referred to in paragraph 5(a) or (c) or any
of paragraphs 8(1)(a), (d) to (f), (h), (j), (k), (z.2) and (z.3), the
revenue base shall be replaced by the product of the estimate and
a fraction
(a) whose numerator is one plus a fraction whose numerator is
the province’s percentage of the population of all 10 provinces
for the fiscal year and whose denominator is that percentage for
the prior fiscal year for which information for the revenue base
is either set out in the certificate or otherwise available to the
Minister; and
(b) whose denominator is two.
(4) If a revenue base for a fiscal year is estimated, in accordance with paragraph (1)(b) or 2(b), or replaced, in accordance
with subsection (3), on the basis of information from an earlier
fiscal year, the Minister may adjust that revenue base to take into
2434
14.1 (1) Pour chaque exercice, le ministre effectue, au cours du
mois de décembre de l’exercice précédent, une estimation :
a) de tout paiement de péréquation qui peut être fait au titre de
l’article 3.6 de la Loi pour le calcul d’une avance de ce
paiement;
b) de tout montant de péréquation visé à l’article 3.72 de la Loi.
(2) Le ministre effectue les estimations en se fondant sur
l’information figurant dans le certificat présenté pour l’exercice
précédant celui à l’égard duquel le paiement ou le montant est
calculé.
(3) Le ministre communique à son homologue provincial l’estimation visée à l’alinéa (1)b) au plus tard le 31 décembre de
l’exercice précédant celui à l’égard duquel l’estimation est
effectuée.
14.2 (1) Pour l’exercice commençant le 1er avril 2009, si l’information visée à l’alinéa 13a) est incorrecte ou n’est pas disponible, le ministre :
a) dans le cas où l’information est nécessaire à la détermination
du revenu sujet à péréquation provenant d’une source de revenu pour un exercice, estime le revenu à partir de l’information
dont il dispose au moment du calcul;
b) dans le cas où l’information est nécessaire au calcul d’une
assiette pour un exercice, estime l’assiette à partir de l’information dont il dispose pour le dernier exercice ou la dernière
année civile, selon le cas, précédant l’exercice à l’égard duquel
l’assiette est calculée.
(2) Si l’information relative aux calculs ou estimations visés à
l’alinéa 13b) ou aux articles 14 et 14.1 devant figurer au certificat
est incorrecte ou n’est pas disponible, le ministre :
a) dans le cas où l’information est nécessaire à la détermination
du revenu sujet à péréquation provenant d’une source de revenu pour un exercice, estime le revenu à partir de l’information
dont il dispose au moment du calcul;
b) dans le cas où l’information est nécessaire au calcul d’une
assiette pour un exercice, estime l’assiette à partir de l’information dont il dispose pour le dernier exercice ou la dernière
année civile, selon le cas, précédant l’exercice à l’égard duquel
l’information est fournie dans le certificat.
(3) Si le ministre effectue l’estimation visée aux alinéas (1)b)
ou (2)b) à l’égard d’une assiette visée aux alinéas 5a) ou c) ou
8(1)a), d) à f), h), j), k), z.2) et z.3), l’assiette est remplacée par le
produit de l’estimation et d’une fraction dont :
a) le numérateur est égal à un plus la fraction dont le numérateur est le pourcentage de la population de la province par
rapport à la population de l’ensemble des dix provinces pour
l’exercice et le dénominateur est ce pourcentage pour l’exercice antérieur à l’égard duquel l’information relative à l’assiette
est fournie dans le certificat ou autrement disponible;
b) le dénominateur est deux.
(4) Si l’assiette pour un exercice est estimée conformément aux
alinéas (1)b) ou (2)b) ou remplacée conformément au paragraphe (3) à partir de l’information pour un exercice antérieur, le
ministre peut rajuster l’assiette pour tenir compte des facteurs ou
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-318
account economic factors or trends that could change the provincial share of that revenue base between that earlier fiscal year and
the fiscal year.
(5) If any of the information that is required to calculate a
revenue base for a fiscal year is incorrect in the certificate, or is
not set out in it, or is not otherwise available, as the case may be,
and the Minister is unable to estimate, in accordance with paragraph (1)(b) or 2(b), or replace, in accordance with subsection (3),
the revenue base the Minister shall, after consulting with Statistics Canada, estimate that revenue base on the basis of any information that is available to the Minister.
(6) If an aggregate of the revenues of two or more revenue
sources is provided on a certificate under paragraph 12(3)(c), the
Minister shall determine the portion of the aggregate that is to
apply to each of those revenue sources.
tendances économiques – intervenant entre l’exercice antérieur et
l’exercice – susceptibles de provoquer des changements des parts
provinciales de l’assiette.
(5) Si toute information nécessaire au calcul d’une assiette pour
un exercice devant figurer au certificat est incorrecte, n’est pas
fournie ou n’est pas autrement disponible et que le ministre ne
peut effectuer l’estimation conformément aux alinéas (1)b) ou
(2)b) ou le remplacement conformément au paragraphe (3), celuici estime, en consultation avec Statistique Canada, l’assiette à
partir de l’information dont il dispose.
Elections
Choix
15. An election made by a province under subsection 3.2(2),
3.7(3) or 3.9(5) of the Act shall be communicated in writing to
the Minister on or before March 1 of the fiscal year for which the
election is being made.
15. La province qui fait le choix visé aux paragraphes 3.2(2),
3.7(3) ou 3.9(5) de la Loi le communique par écrit au ministre au
plus tard le 1er mars de l’exercice à l’égard duquel le choix est
exercé.
Payments
Paiements
16. If the Minister determines under sections 3.2 to 3.4 of the
Act that a fiscal equalization payment is to be made to a province
for a fiscal year, the Minister shall make the payment to the province in 24 equal instalments, with an instalment being made on
each of the first and third working days after the 15th calendar
day of each month of the fiscal year.
16.1 If the Minister determines under section 3.6 of the Act that
a fiscal equalization payment is to be made to a province for a
fiscal year, the Minister shall
(a) if the advances made on account of that payment are less
than the payment, pay the difference to the province in six
equal instalments, with an instalment being made on each of
the first and third working days after the 15th calendar day of
January, February and March of the fiscal year; or
(b) if the advances made on account of that payment are greater
than the payment, recover the difference as an overpayment.
16. S’il décide de faire un paiement de péréquation à une province au titre des articles 3.2 à 3.4 de la Loi pour un exercice, le
ministre verse à la province une somme égale à 1/24 du paiement,
les premier et troisième jours ouvrables suivant le quinzième jour
civil de chaque mois de l’exercice.
(6) Si le statisticien en chef du Canada réunit les revenus de
deux sources de revenu ou plus au titre de l’alinéa 12(3)c), le
ministre détermine la fraction de la somme qui correspond à chacune des sources de revenu.
16.1 S’il décide de faire un paiement de péréquation à une
province au titre de l’article 3.6 de la Loi pour un exercice, le
ministre :
a) si les avances sont inférieures au paiement, verse à la province une somme égale à 1/6 de la différence du paiement, les
premier et troisième jours ouvrables suivant le quinzième jour
civil des mois de janvier, février et mars de l’exercice;
b) si les avances sont supérieures au paiement, recouvre la différence à titre de paiement en trop.
Adjustment Following Election
Rajustements en raison de l’exercice d’un choix
16.2 If a province makes an election under subsection 3.7(3) of
the Act after the beginning of the fiscal year and the Minister
determines under subsections 3.2 and 3.4 of the Act that a fiscal
equalization payment is to be made to the province for that fiscal
year the Minister shall
(a) adjust the payment such that amounts paid to the province
for that fiscal year under section 3.6 of the Act, net of recoveries, and any advances made on account of a payment under
that section, are set off against the payment to be made; and
(b) either apportion the adjusted payment equally among the
remaining instalments, with an instalment being made on each
of the first and third working days after the 15th calendar day
of each remaining month in the fiscal year or recover any
overpayment.
16.3 If the Minister determines under any of sections 3.2 to 3.4
and 3.6 of the Act that a fiscal equalization payment is to be made
to a province for a fiscal year and the province makes an election
16.2 S’il décide de faire un paiement de péréquation à une province au titre des articles 3.2 et 3.4 de la Loi pour un exercice en
raison du choix fait, au titre du paragraphe 3.7(3) de la Loi, après
le début de l’exercice, le ministre :
a) rajuste le paiement de manière à en retrancher les paiements
ou avances faits à la province pour cet exercice au titre de
l’article 3.6 de la Loi, déduction faite de toute somme recouvrée sur ceux-ci;
b) soit répartit également le montant rajusté sur les sommes qui
restent à payer à la province, les premier et troisième jours ouvrables suivant le quinzième jour civil de chaque mois de
l’exercice, soit recouvre tout paiement en trop.
16.3 S’il décide de faire un paiement de péréquation à une province au titre des articles 3.2 à 3.4 et 3.6 de la Loi pour un exercice et que celle-ci fait le choix visé aux paragraphes 3.2(2) ou
2435
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-318
under subsection 3.2(2) or 3.9(5) of the Act after the beginning of
the fiscal year, the Minister shall make any necessary adjustment
to the amount of the payment and shall either apportion it equally
among the remaining instalments to be made to the province in
the fiscal year or recover any overpayment.
3.9(5) de la Loi après le début de l’exercice, le ministre effectue
tout rajustement nécessaire et, soit répartit également le montant
rajusté sur les sommes qui restent à payer à la province au cours
de l’exercice, soit recouvre tout paiement en trop.
Recovery of Overpayments
Recouvrement des paiements en trop
16.4 For the purpose of paragraph 3.93(a) of the Act, if the
Minister determines that the Minister has overpaid an amount
payable to a province under Part 1 of the Act, the overpayment
may be recovered from that province, subject to section 41
(a) in the fiscal year for which the payment is made from any
amount payable under the Act to that province; or
(b) on the request of the province, in the following fiscal year
from any amount payable under the Act to that province.
16.4 Pour l’application de l’alinéa 3.93a) de la Loi, si le ministre établit qu’il a versé à une province une somme en trop à
l’égard d’un paiement prévu par la partie I de la Loi, la somme en
trop peut, sous réserve de l’article 41, être recouvrée :
a) au cours de l’exercice pour lequel le paiement est fait, sur
toute somme à payer à la province en vertu de la Loi;
b) au cours de l’exercice suivant, à la demande de la province,
sur toute somme à payer à celle-ci en vertu de la Loi.
Advances
Avances
Advances on Account of Payments under Section 3.6 of the Act
Avances sur les paiements faits au titre de l’article 3.6 de la Loi
16.5 (1) For each fiscal year beginning after March 31, 2008,
the Minister shall make an advance on account of the fiscal
equalization payment that may become payable to each province
to which section 3.6 of the Act applies.
(2) The advance shall be equal to an amount that is three quarters of the estimate calculated under paragraph 14.1(1)(a) and the
Minister shall make the advance to the province in 18 equal instalments, with an instalment being made on each of the first and
third working days after the 15th calendar day of each month
from April to December of that fiscal year.
(3) If a province is receiving an advance and, prior to December 1 of a fiscal year, makes an election under subsection 3.9(5)
of the Act for that fiscal year, the Minister shall
(a) revise the estimate calculated for that province under paragraph 14.1(1)(a) to take the effect of the election into account;
and
(b) adjust the advance in accordance with the revised estimate
and apportion the adjustment equally among the remaining instalments of the advance.
16.5 (1) Pour chaque exercice commençant après le 31 mars
2008, le ministre verse une avance sur le paiement de péréquation
qui peut être fait à toute province à laquelle l’article 3.6 de la Loi
s’applique.
(2) L’avance équivaut aux trois quarts du montant de l’estimation calculée au titre de l’alinéa 14.1(1)a) et est faite en dixhuit versements égaux, les premier et troisième jours ouvrables
suivant le quinzième jour civil des mois d’avril à décembre de
l’exercice.
(3) Si, avant le 1er décembre d’un exercice, une province qui
touche une avance durant l’exercice fait le choix visé au paragraphe 3.9(5) de la Loi à l’égard de cet exercice, le ministre doit :
a) réviser l’estimation calculée pour la province au titre de
l’alinéa 14.1(1)a) en tenant compte du choix;
b) rajuster le montant de l’avance et répartir également le montant rajusté sur les sommes qui restent à payer.
Advances on Account of Payments under Section 3.71 of the Act
Avances sur les paiements faits au titre de l’article 3.71 de la Loi
16.6 In sections 16.7 and 16.8 “period” has the same meaning
as in subsection 3.71(3) of the Act.
16.7 (1) If the amount related to an advance – calculated under
section 16.8 – on account of an additional fiscal equalization
payment that may be paid to a province under section 3.71 of the
Act for each fiscal year in the period is
(a) greater than the aggregate of all previous advances made on
account of that payment less the aggregate of all amounts of
those previous advances that are required to be set off against
other payments to the province, the Minister shall make an advance to the province in the amount of the difference before the
end of the fiscal year; or
(b) less than the aggregate of all previous advances paid for the
previous fiscal years less any set-offs or recoveries for the previous fiscal years, the Minister shall set-off or recover the difference, before the end of the following fiscal year, from any
payment to the province under the Act.
16.6 Pour l’application des articles 16.7 et 16.8, « période »
s’entend au sens du paragraphe 3.71(3) de la Loi.
16.7 (1) Si le montant relatif à une avance, calculé au titre de
l’article 16.8, sur un paiement de péréquation additionnel qui peut
être fait à la province au titre de l’article 3.71 de la Loi pour chaque exercice de la période est :
a) supérieur à l’ensemble des avances versées sur ce paiement,
déduction faite des avances qui doivent être compensées à
l’égard de tout autre paiement à la province, le ministre verse la
différence à la province avant la fin de l’exercice;
b) inférieur à l’ensemble des avances versées sur ce paiement,
déduction faite de l’ensemble des avances compensées ou recouvrées sur tout paiement fait à la province pour les exercices
antérieurs, le ministre compense ou recouvre, avant la fin de
l’exercice suivant, la différence à l’égard de tout paiement fait
à la province en vertu de la Loi.
2436
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-318
(2) The Minister shall calculate the advances, set-offs and recoveries for a province for a fiscal year between March 1 and
March 14 of the fiscal year.
16.8 (1) The amount related to an advance on account of an additional fiscal equalization payment that may be paid to a province under section 3.71 of the Act for each fiscal year in the period shall be the amount that is the greater of zero and the amount
calculated in accordance with the following formula:
(A + B + C) − (D + E + F) + (G − H)
where
A is the aggregate of the fiscal equalization amounts computed
under section 3.72 of the Act for the province for each fiscal
year in the period up to and including the fiscal year for which
the advance is calculated,
B is the aggregate of the additional fiscal equalization offset
payments and transitional payments that would be paid to the
province, for each fiscal year in the period up to and including
the fiscal year for which the advance is calculated, under the
Nova Scotia and Newfoundland and Labrador Additional Fiscal Equalization Offset Payments Act if those payments were
calculated
(i) in accordance with that Act as it read on April 1, 2007,
(ii) without regard to the restrictions set out in sections 9
and 23 of that Act, and
(iii) as if the fiscal equalization payment for the province,
for each of those fiscal years, were equal to the fiscal
equalization amount computed under section 3.72 of the
Act,
C is the aggregate of the amounts that would be paid to the province for each fiscal year in the period up to and including the
fiscal year for which the advance is calculated, under Part V
of the Canada-Newfoundland Atlantic Accord Implementation
Act if those amounts were calculated
(i) in accordance with that Act as it read on April 1, 2007,
(ii) as if the fiscal equalization payment for the province,
for each of those fiscal years, were equal to the fiscal
equalization amount computed under section 3.72 of the
Act,
(iii) in accordance with subsection 174(3) of the Budget
and Economic Statement Implementation Act, 2007 if the
conditions described in that subsection are met, and
(iv) on the assumption that for each fiscal year for which
subsection 3.72(4) of the Act were to apply by reason of
paragraph 3.72(6)(a) of the Act, the amount paid to the
province under Part V were zero,
D is the aggregate of the fiscal equalization payments determined to be payable to the province under sections 3.2 and 3.4
of the Act for each fiscal year in the period up to and including the fiscal year for which the advance is calculated,
E is the aggregate of the additional fiscal equalization offset
payments and transitional payments that would be paid to the
province under the Nova Scotia and Newfoundland and Labrador Additional Fiscal Equalization Offset Payments Act for
each fiscal year in the period up to and including the fiscal
year for which the advance is calculated, if those payments
were calculated without regard to the restrictions set out in
sections 9 and 23 of that Act,
F is the aggregate of the amounts determined to be payable to
the province under Part V of the Canada-Newfoundland
(2) Le ministre calcule toute avance ou tout recouvrement pour
une province pour un exercice entre les 1er et 14 mars de
l’exercice.
16.8 (1) Le montant relatif à une avance sur un paiement de péréquation additionnel fait à la province au titre de l’article 3.71 de
la Loi, pour chaque exercice de la période, est le plus élevé de
zéro et du résultat du calcul suivant :
(A + B + C) − (D + E + F) + (G − H)
où :
A représente le total des montants de péréquation calculés au
titre de l’article 3.72 de la Loi pour la province pour chaque
exercice de la période jusqu’à l’exercice à l’égard duquel
l’avance est calculée, inclusivement,
B le total des paiements de péréquation compensatoires supplémentaires et des paiements de transition qui seraient payés à la
province pour chaque exercice de la période jusqu’à l’exercice
à l’égard duquel l’avance est calculée, inclusivement, aux
termes de la Loi sur les paiements de péréquation compensatoires supplémentaires à la Nouvelle-Écosse et à TerreNeuve-et-Labrador, si les montants étaient calculés :
(i) conformément à cette loi dans sa version au 1er avril
2007,
(ii) compte non tenu des réserves prévues aux articles 9 et
23 de cette loi,
(iii) comme si le paiement de péréquation pour la province, pour chacun de ces exercices, était égal au montant
de péréquation calculé au titre de l’article 3.72 de la Loi,
C le total des montants qui seraient payés à la province pour
chaque exercice de la période jusqu’à l’exercice à l’égard duquel l’avance est calculée, inclusivement, aux termes de la
partie V de la Loi de mise en œuvre de l’Accord atlantique
Canada–Terre-Neuve, si les montants étaient calculés :
(i) conformément à cette loi dans sa version au 1er avril
2007,
(ii) comme si le paiement de péréquation pour la province,
pour chacun de ces exercices, était égal au montant de péréquation calculé au titre de l’article 3.72 de la Loi,
(iii) conformément au paragraphe 174(3) de la Loi d’exécution du budget et de l’énoncé économique de 2007 si les
conditions prévues à ce paragraphe sont réunies,
(iv) comme si, pour chaque exercice à l’égard duquel le
paragraphe 3.72(4) de la Loi s’appliquerait à la province
du fait de l’alinéa 3.72(6)a) de la Loi, le montant qui serait
payé aux termes de la partie V était de zéro,
D le total des paiements de péréquation qui peuvent être faits à
la province au titre des articles 3.2 et 3.4 de la Loi pour chaque exercice de la période jusqu’à l’exercice à l’égard duquel
l’avance est calculée, inclusivement,
E le total des paiements de péréquation compensatoires supplémentaires et des paiements de transition qui seraient payés à la
province aux termes de la Loi sur les paiements de péréquation compensatoires supplémentaires à la Nouvelle-Écosse et
à Terre-Neuve-et-Labrador pour chaque exercice de la période jusqu’à l’exercice à l’égard duquel l’avance est calculée,
inclusivement, si les paiements étaient calculés compte non
tenu des réserves prévues aux articles 9 et 23 de cette loi,
F le total des montants qui peuvent être faits à la province aux
termes de la partie V de la Loi de mise en œuvre de l’Accord
atlantique Canada–Terre-Neuve pour chaque exercice de la
2437
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-318
Atlantic Accord Implementation Act for each fiscal year in the
period up to and including the fiscal year for which the advance is calculated,
G is the amount by which, for the fiscal year beginning on
April 1, 2011, $830,000,000 in the case of Nova Scotia, and
$2,000,000,000 in the case of Newfoundland and Labrador,
exceeds the aggregate of
(i) the aggregate of the additional fiscal equalization offset
payments determined to be payable to the province under
the Nova Scotia and Newfoundland and Labrador Additional Fiscal Equalization Offset Payments Act, calculated
without regard to the restrictions set out in sections 9 and
23 of that Act, for each fiscal year beginning on or after
April 1, 2004 up to and including the earlier of the fiscal
year preceding the first fiscal year of the period and the
fiscal year beginning on April 1, 2011, and
(ii) the aggregate of the additional fiscal equalization offset payments that would be payable to the province under
that Act for each fiscal year in the period up to and including the fiscal year beginning on April 1, 2011, if the payments were calculated
(A) in accordance with that Act as it read on April 1, 2007,
(B) without regard to the restrictions set out in sections 9 and
23 of that Act, and
(C) as if the fiscal equalization payment for the province, for
each of those fiscal years, were equal to the fiscal equalization amount calculated under section 3.72 of the Act,
H is the amount by which, for the fiscal year beginning on
April 1, 2011, $830,000,000 in the case of Nova Scotia, and
$2,000,000,000 in the case of Newfoundland and Labrador,
exceeds the aggregate of the additional fiscal equalization offset payments determined to be payable to the province under
the Nova Scotia and Newfoundland and Labrador Additional
Fiscal Equalization Offset Payments Act, calculated without
regard to the restrictions set out in sections 9 and 23 of that
Act, for the fiscal year beginning on April 1, 2004 and for
each subsequent fiscal year up to and including the fiscal year
beginning on April 1, 2011.
(2) However, if any of the conditions set out in subsection (3)
are met, the calculation shall be made in accordance with subsection (1) but with the following modifications:
(a) the description of B shall be read without reference to subparagraph (ii);
(b) the description of E shall be read without regard to the portion of the phrase that reads, “if those payments were calculated without regard to the restrictions set out in sections 9 and
23 of that Act”; and
(c) the amounts determined for G and H are deemed to be equal
to zero;
(3) The conditions referred to in subsection (2) are the
following:
(a) the first fiscal year of the period for Nova Scotia or Newfoundland and Labrador, as the case may be, is a fiscal year
beginning before April 1, 2011 and the fiscal equalization
payment under Part I of the Act paid to that province for that
first fiscal year is determined under paragraph 3.2(1)(a) of the
Act and the amount of that fiscal equalization payment, after
application of section 3.4 of the Act, is less than
(A−B)/C
2438
période jusqu’à l’exercice à l’égard duquel l’avance est calculée, inclusivement,
G le montant, établi pour l’exercice commençant le 1er avril
2011, équivalant à l’excédent de huit cent trente millions de
dollars pour la Nouvelle-Écosse ou de deux milliards de dollars pour Terre-Neuve-et-Labrador, sur la somme des montants suivants :
(i) le total des paiements de péréquation compensatoires
supplémentaires qui peuvent être faits à la province aux
termes de la Loi sur les paiements de péréquation compensatoires supplémentaires à la Nouvelle-Écosse et à
Terre-Neuve-et-Labrador, compte non tenu des réserves
prévues aux articles 9 et 23 de cette loi, pour chaque exercice à compter du 1er avril 2004 jusqu’à l’exercice précédant le premier exercice de la période, inclusivement, ou
l’exercice commençant le 1er avril 2011, selon la première
éventualité,
(ii) le total des paiements de péréquation compensatoires
supplémentaires qui seraient faits à la province aux termes
de cette loi pour chaque exercice de la période jusqu’à
l’exercice commençant le 1er avril 2011, inclusivement, si
les montants étaient calculés :
(A) conformément à cette loi dans sa version au 1er avril
2007,
(B) compte non tenu des réserves prévues aux articles 9 et 23
de cette loi,
(C) comme si le paiement de péréquation pour la province,
pour chacun de ces exercices, était égal au montant de péréquation calculé au titre de l’article 3.72 de la Loi,
H le montant, établi pour l’exercice commençant le 1er avril
2011, équivalant à l’excédent de huit cent trente millions de
dollars pour la Nouvelle-Écosse ou de deux milliards de dollars pour Terre-Neuve-et-Labrador, sur l’ensemble des paiements de péréquation compensatoires supplémentaires qui
peuvent être faits à la province aux termes de la Loi sur les
paiements de péréquation compensatoires supplémentaires à
la Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-et-Labrador, compte
non tenu des réserves prévues aux articles 9 et 23 de cette loi,
pour chaque exercice à compter du 1er avril 2004 jusqu’à
l’exercice commençant le 1er avril 2011, inclusivement.
(2) Toutefois, si l’une des conditions mentionnée au paragraphe (3) se réalise, les règles ci-après s’appliquent au calcul prévu
au paragraphe (1) :
a) l’élément B est interprété compte non tenu du sous-alinéa (ii);
b) l’élément E est interprété compte non tenu du passage
« compte non tenu des réserves prévues aux articles 9 et 23 de
cette loi »;
c) les éléments G et H sont considérés comme égaux à zéro.
(3) Les conditions visées au paragraphe (2) sont les suivantes :
a) le premier exercice de la période pour la Nouvelle-Écosse ou
pour Terre-Neuve-et-Labrador, selon le cas, est un exercice
commençant avant le 1er avril 2011 et le paiement de péréquation fait à la province au titre de la Partie I de la Loi pour ce
premier exercice est calculé au titre de l’alinéa 3.2(1)a) de la
Loi et le montant du paiement de péréquation suite à l’application de l’article 3.4 de la Loi est inférieur au résultat obtenu selon la formule suivante :
(A − B) / C
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-318
where
A is $830,000,000 for Nova Scotia or $2,000,000,000 for
Newfoundland and Labrador,
B is the aggregate of the amounts of additional fiscal equalization offset payments that would be paid to that province
for each fiscal year beginning on or after April 1, 2004 up
to and including the first fiscal year of the period under the
Nova Scotia and Newfoundland and Labrador Additional
Fiscal Equalization Offset Payments Act, calculated without regard to the restrictions set out in sections 9 and 23 of
that Act, and
C is the number of fiscal years from the second fiscal year in
the period for that province up to and including the fiscal
year beginning April 1, 2011; or
(b) the first fiscal year of the period for Nova Scotia or Newfoundland and Labrador, as the case may be, is a fiscal year
beginning before April 1, 2011 and the fiscal equalization
payment under Part I of the Act paid to that province for that
first fiscal year is determined under paragraph 3.2(1)(b) of the
Act; or
(c) the period for Nova Scotia or Newfoundland and Labrador,
as the case may be, begins on or after April 1, 2011.
13. (1) The portion of section 18 of the Regulations before
paragraph (a) is replaced by the following:
18. The territorial revenues that are derived from, or are
deemed to be derived from, the revenue sources referred to in
paragraphs (a) to (g) of the definition “revenue source” in subsection 4(1) of the Act are
(2) The portion of paragraph 18(a) of the English version of
the Regulations before subparagraph (i) is replaced by the
following:
(a) in the case of revenues derived from personal income referred to in paragraph (a) of that definition,
(3) The portion of paragraph 18(b) of the English version of
the Regulations before subparagraph (i) is replaced by the
following:
(b) in the case of revenues derived from corporate income and
government business enterprises referred to in paragraph (b) of
that definition,
(4) Subparagraph 18(b)(ii) of the Regulations is amended
by striking out “and” at the end of clause (A) and by replacing clause (B) with the following:
(B) an enterprise engaged, entirely or primarily, in the
marketing of oil or natural gas, and
(C) an enterprise, board, commission or authority that is
engaged in the administration of a territorial lottery;
(5) Paragraphs 18(c) to (e) of the English version of the
Regulations are replaced by the following:
(c) in the case of revenues derived from tobacco referred to in
paragraph (c) of that definition, revenues derived by a territory
by means of a specific tax imposed by the territory on final
purchasers of tobacco and tobacco products;
(d) in the case of revenues derived from motive fuel taxes from
the sale of gasoline referred to in paragraph (d) of that definition, revenues derived by a territory from taxes imposed by the
territory on final purchasers of gasoline used in an internal
combustion engine, including aviation fuel, other than taxes on
the sale of liquefied petroleum gas;
où :
A représente la somme de huit cent trente millions de dollars
pour la Nouvelle-Écosse ou de deux milliards de dollars
pour Terre-Neuve-et-Labrador,
B le total des paiements de péréquation compensatoires supplémentaires qui seraient payés à la province, pour chaque
exercice à compter du 1er avril 2004 jusqu’au premier exercice de la période, inclusivement, aux termes de la Loi sur
les paiements de péréquation compensatoires supplémentaires à la Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-et-Labrador,
compte non tenu des réserves prévues aux articles 9 et 23
de cette loi,
C le nombre d’exercices à compter du deuxième exercice de
la période pour la province jusqu’à l’exercice commençant
le 1er avril 2011, inclusivement;
b) le premier exercice de la période pour la Nouvelle-Écosse ou
pour Terre-Neuve-et-Labrador, selon le cas, est un exercice
commençant avant le 1er avril 2011 et le paiement de péréquation fait à la province au titre de la Partie I de la Loi pour ce
premier exercice est calculé au titre de l’alinéa 3.2(1)b) de la
Loi;
c) la période pour la Nouvelle-Écosse ou pour Terre-Neuve-etLabrador, selon le cas, commence le 1er avril 2011 ou après
cette date.
13. (1) Le passage de l’article 18 du même règlement précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
18. Les revenus territoriaux qui sont tirés ou réputés tirés des
sources de revenu visées aux alinéas a) à g) de la définition
de « source de revenu » au paragraphe 4(1) de la Loi sont les
suivants :
(2) Le passage de l’alinéa 18a) de la version anglaise du
même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par
ce qui suit :
(a) in the case of revenues derived from personal income referred to in paragraph (a) of that definition,
(3) Le passage de l’alinéa 18b) de la version anglaise du
même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par
ce qui suit :
(b) in the case of revenues derived from corporate income and
government business enterprises referred to in paragraph (b) of
that definition,
(4) La division 18b)(ii)(B) du même règlement est remplacée par ce qui suit :
(B) des entreprises qui se livrent entièrement ou principalement à la commercialisation du pétrole ou du gaz
naturel,
(C) des entreprises, offices, commissions ou administrations chargés de gérer une loterie territoriale;
(5) Les alinéas 18c) à e) de la version anglaise du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
(c) in the case of revenues derived from tobacco referred to in
paragraph (c) of that definition, revenues derived by a territory
by means of a specific tax imposed by the territory on final
purchasers of tobacco and tobacco products;
(d) in the case of revenues derived from motive fuel taxes from
the sale of gasoline referred to in paragraph (d) of that definition, revenues derived by a territory from taxes imposed by the
territory on final purchasers of gasoline used in an internal
combustion engine, including aviation fuel, other than taxes on
the sale of liquefied petroleum gas;
2439
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-318
(e) in the case of revenues derived from motive fuel taxes from
the sale of diesel fuel referred to in paragraph (e) of that definition, revenues derived by a territory from taxes imposed by the
territory on final purchasers of diesel fuel used in an internal
combustion engine, including railway fuel, other than taxes on
the sale of liquefied petroleum gas;
(6) The portion of paragraph 18(f) of the English version of
the Regulations before subparagraph (i) is replaced by the
following:
(f) in the case of revenues derived from the sale of alcoholic
beverages referred to in paragraph (f) of that definition, revenues derived by a territory from
(7) Paragraph 18(g) of the English version of the Regulations is replaced by the following:
(g) in the case of revenues derived from payroll taxes referred
to in paragraph (g) of that definition, taxes imposed by a territory on the payroll of employers.
14. Paragraphs 21(1)(b) to (d) of the Regulations are replaced by the following:
(b) simulating, in turn, the amounts, aggregated over all individuals in all 10 provinces and three territories, of provincial
and territorial personal income tax that would be derived by all
those 10 provinces and three territories from those individuals
in the taxation year under each of the personal income tax systems of the 10 provinces and three territories as if those tax
systems applied to the individuals in those provinces and
territories;
(c) with respect to each tax system, dividing each amount simulated under paragraph (a) for the territory by the amount simulated, on the basis of the corresponding province’s or territory’s
tax system, under paragraph (b) for all 10 provinces and three
territories;
(d) calculating a weight for the tax system of each of the
10 provinces and three territories equal to a fraction
(i) whose numerator is the revenue for the fiscal year, as set
out in the certificate, from the taxes imposed by a province
or territory on the income of individuals, as described in
subparagraph 18(a)(i), that is derived by the province or the
territory under the tax system for which the weight is being
calculated, and
(ii) whose denominator is the aggregate, over the 10 provinces and the three territories, of the revenue referred to in
subparagraph (i);
(e) multiplying each amount calculated under paragraph (c) by
the respective weight calculated under paragraph (d); and
(f) calculating the aggregate of the 13 products calculated under
paragraph (e).
15. The portion of subsection 27(1) of the English version of
the Regulations before paragraph (a) is replaced by the
following:
27. (1) For the purposes of this Part, the Chief Statistician of
Canada shall determine the population of a province for a fiscal
year in the following manner:
16. Subsections 28(1) to (2) of the Regulations are replaced
by the following:
28. (1) The Chief Statistician of Canada shall, in each fiscal
year, prepare and submit a certificate to the Minister on or before
December 1 of the fiscal year.
2440
(e) in the case of revenues derived from motive fuel taxes from
the sale of diesel fuel referred to in paragraph (e) of that definition, revenues derived by a territory from taxes imposed by the
territory on final purchasers of diesel fuel used in an internal
combustion engine, including railway fuel, other than taxes on
the sale of liquefied petroleum gas;
(6) Le passage de l’alinéa 18f) de la version anglaise du
même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par
ce qui suit :
(f) in the case of revenues derived from the sale of alcoholic
beverages referred to in paragraph (f) of that definition, revenues derived by a territory from
(7) L’alinéa 18g) de la version anglaise du même règlement
est remplacé par ce qui suit :
(g) in the case of revenues derived from payroll taxes referred
to in paragraph (g) of that definition, taxes imposed by a territory on the payroll of employers.
14. Les alinéas 21(1)b) à d) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
b) simuler, tour à tour, les montants cumulatifs de l’impôt provincial et territorial sur le revenu des particuliers – applicables
à tous les particuliers dans les dix provinces et les trois territoires – qui seraient perçus auprès de ces particuliers par les dix
provinces et les trois territoires au cours de l’année d’imposition, en vertu de chacun des régimes fiscaux des dix provinces
et des trois territoires, si ces régimes s’appliquaient aux particuliers de ces provinces et territoires;
c) diviser, pour chaque régime fiscal, le montant simulé aux
termes de l’alinéa a) pour le territoire par le montant simulé en
fonction du régime fiscal aux termes de l’alinéa b) pour les dix
provinces et les trois territoires;
d) calculer le cœfficient de pondération applicable à chaque régime fiscal des dix provinces et des trois territoires, correspondant à une fraction dont :
(i) le numérateur correspond au revenu pour l’exercice – tel
qu’il est établi dans le certificat – de l’impôt perçu par la
province ou le territoire sur le revenu des particuliers, tel
qu’il est établi au sous-alinéa 18a)(i), perçu par la province
ou le territoire dont le régime fiscal correspond au facteur de
pondération établi,
(ii) le dénominateur est le total, pour les dix provinces et les
trois territoires, du revenu visé au sous-alinéa (i);
e) multiplier chaque montant calculé aux termes de l’alinéa c)
par le coefficient de pondération applicable calculé à l’alinéa d);
f) additionner les treize produits obtenus à l’alinéa e).
15. Le passage du paragraphe 27(1) de la version anglaise
du même règlement précédant l’alinéa a) est remplacé par ce
qui suit :
27. (1) For the purposes of this Part, the Chief Statistician of
Canada shall determine the population of a province for a fiscal
year in the following manner :
16. Les paragraphes 28(1) et (2) du même règlement sont
remplacés par ce qui suit :
28. (1) À chaque exercice, le statisticien en chef du Canada
établit un certificat et le présente au ministre au plus tard le
1er décembre de l’exercice.
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-318
17. Sections 29 and 30 of the Regulations are replaced by
the following:
(2) L’information devant figurer au certificat :
a) est fondée sur la publication la plus récente de Statistique
Canada ou, si le présent règlement exige de l’information non
publiée, sur l’information la plus récente de Statistique Canada,
disponible au plus tard le 22 novembre de l’exercice au cours
duquel le certificat est présenté;
b) est présentée pour :
(i) l’exercice au cours duquel le certificat est présenté et pour
chacun des trois exercices antérieurs, si l’information est requise par exercice,
(ii) l’année civile se terminant durant l’exercice au cours
duquel le certificat est présenté et pour chacune des trois années civiles antérieures, si l’information est requise par année civile.
17. Les articles 29 et 30 du même règlement sont remplacés
par ce qui suit :
Calculation
Calcul
29. The Minister shall calculate a territorial formula financing
payment that may be paid to a territory under subsection 4.1(1) of
the Act on the basis of
(a) in the case of a payment for the fiscal year that begins on
April 1, 2008, the information referred to in subsection 28(3)
for each of the fiscal years or calendar years set out in paragraph 28(2)(b); and
(b) in the case of a payment for any other fiscal year, the information set out in the certificate submitted in the preceding
fiscal year.
30. (1) If any information that is required to make a calculation
referred to in section 29 is incorrect or is not set out in the applicable certificate the Minister shall
(a) if that information is required to determine the revenue to
be equalized from a revenue source for a fiscal year, estimate
that revenue on the basis of any information that is available to
the Minister at the time of the calculation; and
(b) if that information is required to calculate a revenue base
for a fiscal year, estimate that revenue base, by substituting in
the calculation of the base the information for the latest fiscal
year or calendar year, as the case may be, that is prior to the
fiscal year and for which information for the revenue base is set
out in the certificate.
(2) If the Minister makes an estimate under paragraph (1)(b) of
a revenue base referred to in paragraph 19(1)(a), (c), (d) or (f), the
revenue base shall be replaced by the product of the estimate and
a fraction
(a) whose numerator is one plus a fraction whose numerator is
the territory’s percentage of the population of all 10 provinces
and three territories for the fiscal year and whose denominator
is that percentage for the prior fiscal year for which information for the revenue base is set out in the certificate; and
(b) whose denominator is two.
29. Le ministre calcule le paiement de transfert qui peut être
fait à un territoire au titre du paragraphe 4.1(1) de la Loi en se
fondant sur :
a) l’information visée au paragraphe 28(3) pour les exercices
ou années civiles visés à l’alinéa 28(2)b), dans le cas d’un
paiement pour l’exercice commençant le 1er avril 2008;
b) l’information figurant dans le certificat pour l’exercice précédent, dans le cas d’un paiement pour tout autre exercice.
(2) The information set out in the certificate shall
(a) be based on the most recent publication of Statistics Canada –
or, if these Regulations require information that is not published, the most recent information of Statistics Canada – that
is available on or before November 22 of the fiscal year in
which the certificate is submitted; and
(b) be provided
(i) if the information is required on a fiscal year basis, for the
fiscal year in which the certificate is submitted and the three
prior fiscal years, or
(ii) if the information is required on a calendar year basis, for
the calendar year that ends in the fiscal year in which the
certificate is submitted and the three prior calendar years.
(3) If a revenue base for a fiscal year is estimated, in accordance with paragraph (1)(b), or replaced, in accordance with subsection (2), on the basis of information from an earlier fiscal year,
the Minister may adjust that revenue base to take into account
economic factors or trends that could change the territorial share
of that revenue base between that earlier fiscal year and the fiscal
year.
30. (1) Si l’information relative aux calculs visés à l’article 29
devant figurer au certificat est incorrecte ou n’est pas disponible,
le ministre :
a) dans le cas où l’information est nécessaire à la détermination
du revenu sujet à péréquation provenant d’une source de revenu pour un exercice, estime le revenu à partir de l’information
dont il dispose au moment du calcul;
b) dans le cas où l’information est nécessaire au calcul d’une
assiette pour un exercice, estime l’assiette à partir de l’information dont il dispose pour le dernier exercice ou la dernière année civile, selon le cas, précédant l’exercice à l’égard duquel
l’assiette est calculée.
(2) Si le ministre effectue l’estimation visée à l’alinéa (1)b) à
l’égard d’une assiette visée aux alinéas 19(1)a), c), d) ou f),
l’assiette est remplacée par le produit de l’estimation et une fraction dont :
a) le numérateur est égal à un plus la fraction dont le numérateur est le pourcentage de la population du territoire par rapport
à la population de l’ensemble des dix provinces et des trois territoires pour l’exercice et le dénominateur est ce pourcentage
pour l’exercice antérieur à l’égard duquel l’information relative
à l’assiette est fournie dans le certificat;
b) le dénominateur est deux.
(3) Si l’assiette pour un exercice est estimée conformément aux
alinéas (1)b) ou remplacée conformément au paragraphe (2) à
partir de l’information pour un exercice antérieur, le ministre peut
rajuster l’assiette pour tenir compte des facteurs ou tendances
économiques – intervenant entre l’exercice antérieur et l’exercice –
susceptibles de provoquer des changements des parts provinciales
de l’assiette.
2441
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-318
(4) If any of the information that is required to calculate a
revenue base for a fiscal year is incorrect in the certificate, or is
not set out in it, and the Minister is unable to estimate, in accordance with paragraph (1)(b), or replace, in accordance with subsection (2), the revenue base the Minister shall, after consulting with
Statistics Canada, estimate that revenue base on the basis of any
information that is available to the Minister.
(5) If an aggregate of the revenues of two or more revenue
sources is provided on a certificate under paragraph 28(3)(d), the
Minister shall determine the portion of the aggregate that is to
apply to each of those revenue sources.
18. (1) Subsections 41(a) and (b) of the Regulations are replaced by the following:
(a) the net total of all underpayments and overpayments in relation to the following payments made under the Act, any regulation made under the Act or a tax collection agreement concluded under the Act, that are shown in that fiscal year to have
been made in relation to each previous year within the period
beginning on April 1, 1994 and ending on March 31, 2013:
(i) fiscal equalization payments, other than additional fiscal
equalization payments made under section 3.71 of the Act,
(ii) fiscal stabilization payments, and
(iii) income tax payments under tax collection agreements;
and
(b) the amount of any overpayment that is shown in that fiscal
year to have been made in relation to that fiscal year of fiscal
equalization payments, fiscal stabilization payments and income tax payments under tax collection agreements.
(2) Subsections 41(3) and (4) of the Regulations are replaced by the following:
(3) If, after subtracting the amount recovered from the province
in the fiscal year in respect of the net aggregate of overpayments,
there remains an outstanding balance for the net aggregate of
overpayments, that balance shall be deferred until the following
fiscal year and be taken into account when calculating the net
total referred to in paragraph (1)(a) for that following fiscal year.
(4) Despite subsection (2), if any portion of the deferred outstanding balance remains outstanding at the end of the second
fiscal year following the fiscal year in which the recovery of that
net aggregate of overpayments was first subject to the amounts
set out in subsection (2), it shall be recovered during the fiscal
year that immediately follows that second fiscal year.
(4) Si toute information nécessaire au calcul d’une assiette pour
un exercice devant figurer au certificat est incorrecte ou n’est pas
disponible et que le ministre ne peut effectuer l’estimation
conformément aux alinéas (1)b) ou le remplacement conformément au paragraphe (2), celui-ci estime, en consultation avec Statistique Canada, l’assiette à partir de l’information dont il dispose.
(5) Si le statisticien en chef du Canada réunit les revenus de
deux sources de revenu ou plus au titre de l’alinéa 28(3)d), le
ministre détermine la fraction de la somme qui correspond à chacune des sources de revenu.
18. (1) Les alinéas 41(1)a) et b) du même règlement sont
remplacés par ce qui suit :
a) le total net des paiements insuffisants et des paiements en
trop à l’égard des paiements ci-après effectués aux termes de la
Loi, de tout règlement pris en vertu de la Loi ou de tout accord
de perception fiscale conclu en vertu de celle-ci, pour chaque
exercice antérieur de la période qui a commencé le 1er avril
1994 et qui se termine le 31 mars 2013 :
(i) les paiements de péréquation, à l’exclusion des paiements
de péréquation additionnels faits au titre de l’article 3.71 de
la Loi,
(ii) les paiements de stabilisation,
(iii) les paiements de l’impôt sur le revenu faits dans le cadre
des accords de perception fiscale;
b) les paiements en trop révélés au cours de l’exercice avoir été
faits à l’égard de l’exercice au titre des paiements de péréquation, des paiements de stabilisation et des paiements de l’impôt
sur le revenu faits dans le cadre des accords de perception
fiscale.
(2) Les paragraphes 41(3) et (4) du même règlement sont
remplacés par ce qui suit :
(3) S’il reste un solde à recouvrer de la province à l’égard du
total net des paiements en trop au cours d’un exercice, ce solde
est reporté à l’exercice suivant et il en est tenu compte dans le
calcul du total net des paiements insuffisants et des paiements en
trop visés à l’alinéa (1)a) à l’égard de cet exercice suivant.
(4) Malgré le paragraphe (2), la partie du solde reporté – qui
n’a pas été recouvrée à la fin du deuxième exercice suivant
l’exercice à l’égard duquel un recouvrement a été limité pour la
première fois aux sommes prévues au paragraphe (2) – est recouvrée pendant l’exercice suivant.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
19. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
19. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie des règlements.)
Issue and objectives
Question et objectifs
The Federal-Provincial Fiscal Arrangements Act (the “Act”)
provides the statutory authority for major fiscal transfers from the
federal government to the provinces and territories, including
La Loi sur les arrangements fiscaux entre le gouvernement fédéral et les provinces (la « Loi ») confère au gouvernement fédéral le pouvoir législatif d’effectuer d’importants transferts fiscaux
2442
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-318
Equalization and Territorial Formula Financing (TFF). Equalization is meant to enable all provinces to provide reasonably comparable public services at reasonably comparable levels of taxation. TFF provides territorial governments with funding to
support public services comparable to those provided by provinces while taking into account the higher cost of providing programs and services in the north.
The Budget Implementation Act, 2007 introduced changes to
the Act that put in place renewed Equalization and Territorial
Formula Financing programs. One of the changes made to the
Equalization program was to give Nova Scotia and Newfoundland and Labrador the option of receiving Equalization payments
based on the new Equalization formula (the standard formula
applicable to all other provinces) or based on a previous formula.
The changes to the Act were passed by Parliament and received
Royal Assent on June 22, 2007. The corresponding FederalProvincial Fiscal Arrangements Regulations, 2007 (the “Regulations”) were made in December 2007.
Subsequently, the Budget and Economic Statement Implementation Act, 2007 (Bill C-28) introduced further changes to the Act
to provide additional fiscal equalization payments (“cumulativebest-of insurance”) for Nova Scotia and, potentially, Newfoundland and Labrador and to alter the timing of calculations of fiscal
equalization payments under the previous formula (which is now,
after Nova Scotia has effectively elected the new formula, available only to Newfoundland and Labrador for calculation of its
payments). The amendments also made certain other clarifying
changes to the Act and to the Canada-Newfoundland Atlantic
Accord Implementation Act relating to the determination of fiscal
equalization payments, TFF payments, and offshore offset payments. Bill C-28 was passed by Parliament and received Royal
Assent on December 14, 2007.
The primary objective of this regulatory action is to put in
place new regulatory provisions to implement the changes to the
Equalization program brought about by Bill C-28. In addition, a
number of amendments to the existing Regulations are made:
• As a result of Bill C-28, certain references to the Act in the
Regulations are no longer valid and some terminology no
longer matches the enabling legislation. This regulatory action
restores consistency between the Regulations and the Act.
• Bill C-28 expanded and otherwise altered the regulationmaking authorities under the Act to make it possible to
increase the specificity and transparency of the Regulations.
The regulatory amendments make use of those altered
regulation-making authorities to clarify certain provisions of
the Regulations and to make an amendment to the Act.
• An amendment is made to remove a requirement on the Minister to use data that will be provided by Statistics Canada in a
certificate no later than December 1, 2008 for the calculation
of fiscal equalization payments under the new formula for
2009-10.
aux provinces et aux territoires, incluant le programme de péréquation et la formule de financement des territoires (FFT). Le
programme de péréquation a pour objectif de donner aux gouvernements provinciaux des revenus suffisants pour qu’ils soient en
mesure de fournir des services publics à un niveau de qualité et de
fiscalité sensiblement comparable. La FFT procure aux gouvernements territoriaux du financement pour qu’ils puissent fournir
des services publics comparables à ceux fournis par les provinces
tout en tenant compte du coût élevé de la prestation des services
publics dans le Nord.
La Loi d’exécution du budget de 2007 a modifié la Loi en instaurant une version renouvelée du programme de péréquation et
de la formule de financement des territoires. L’un des changements apportés au programme de péréquation consistait à donner
à la Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-et-Labrador le choix de
recevoir leurs paiements de péréquation selon la nouvelle formule
(la formule standard s’appliquant à toutes les autres provinces) ou
selon l’ancienne formule. Les changements apportés à la Loi ont
été adoptés par le Parlement et ont reçu la sanction royale le
22 juin 2007. Le Règlement de 2007 sur les arrangements fiscaux
entre le gouvernement fédéral et les provinces (le « Règlement »)
correspondant a été pris en décembre 2007.
Par la suite, la Loi d’exécution du budget et de l’énoncé économique de 2007 (projet de loi C-28) a de nouveau modifié la Loi
pour permettre le versement de paiements de péréquation supplémentaires (« garantie cumulative optimale ») à la NouvelleÉcosse et, possiblement, à Terre-Neuve-et-Labrador et a modifié
le moment du calcul des paiements de péréquation selon l’ancienne formule (qui, maintenant que la Nouvelle-Écosse a adopté
la nouvelle formule, n’est utilisée que pour calculer les paiements
de Terre-Neuve-et-Labrador). Ces changements ont également
apporté d’autres éclaircissements à la Loi et à la Loi de mise en
œuvre de l’Accord atlantique Canada-Terre-Neuve relativement
au calcul des paiements de péréquation, aux paiements au titre de
la FFT et aux paiements compensatoires relatifs aux recettes extracôtières. Le projet de Loi C-28 a été adopté par le Parlement et
a reçu la sanction royale le 14 décembre 2007.
La présente mesure réglementaire vise principalement à mettre
en place de nouvelles dispositions réglementaires pour mettre en
œuvre les changements au programme de péréquation présentés
dans le projet de loi C-28. En outre, un certain nombre de modifications sont apportées au règlement actuel :
• En raison du projet de loi C-28, certains renvois à la Loi dans
le Règlement ne sont plus valides et certains termes ne correspondent plus à la terminologie employée dans la loi habilitante. Cette mesure réglementaire rétablit l’uniformité entre le
Règlement et la Loi.
• Le projet de loi C-28 a élargi et modifié le pouvoir de réglementation accordé en vertu de la Loi, en vue d’accroître la
spécificité et la transparence du Règlement. Les changements
réglementaires tirent parti de ce nouveau pouvoir pour clarifier certaines dispositions du Règlement et pour modifier la
Loi.
• La présente mesure retire l’obligation pour le Ministre d’utiliser les données du certificat que lui fournira Statistique
Canada au plus tard le 1er décembre 2008 pour calculer les
paiements de péréquation selon la nouvelle formule pour
2009-2010.
2443
2008-12-24
•
•
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-318
Various housekeeping amendments to the Regulations are
made at the same time to update provisions that are now outdated and provide greater clarity.
Some minor policy changes are implemented to reflect evolving
taxing practices of provinces (in particular, the implementation
of carbon taxes in some provinces) and to otherwise improve
the measurement of revenues and tax bases of provinces and
territories.
Also, some amendments and additions related to the timing of
calculations and payments are made to fiscal equalization offshore offset payments regulations.
•
Parallèlement, le Règlement fait aussi l’objet de diverses modifications d’ordre administratif en vue de mettre à jour les
dispositions devenues désuètes et d’apporter une plus grande
clarté.
• Certains changements stratégiques mineurs sont apportés afin
de tenir compte de l’évolution des pratiques d’imposition des
provinces (en particulier, l’instauration d’une taxe sur le carbone dans certaines provinces) et d’améliorer la mesure des
revenus et des assiettes fiscales des provinces et des territoires.
D’autres modifications et ajouts quant au moment d’effectuer
les calculs et les paiements sont apportés aux règlements sur les
paiements de péréquation compensatoires relativement aux recettes extracôtières.
Description
Description
This regulatory action amends the Regulations to establish the
timing and manner by which advances on account of additional
fiscal equalization payments (“cumulative-best-of insurance”) to
Nova Scotia and Newfoundland and Labrador will be determined.
It also makes provisions for a preliminary estimate of calculations
of fiscal equalization payments under section 3.6 of the Act (i.e.,
payments calculated in accordance with the previous formula)
and for advances on account of those payments based on the preliminary estimate. It establishes the timing of estimates related to
advances on account and specifies which Statistics Canada certificates are to be used for these estimates. It also establishes the
manner in which final calculations of payments under section 3.6
are to be made, including which certificates are to be used.
La présente mesure réglementaire modifie le Règlement en vue
d’établir le moment et la façon de déterminer les avances au titre
des paiements de péréquation supplémentaires (« garantie cumulative optimale ») à la Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-etLabrador. Elle renferme également des dispositions prévoyant
l’estimation préliminaire du calcul des paiements de péréquation
en vertu de l’article 3.6 de la Loi (c’est-à-dire, les paiements calculés selon l’ancienne formule) ainsi que les avances au titre de
ces paiements fondées sur l’estimation préliminaire. Elle définit le
moment où auront lieu les estimations sur les avances et précise
quels certificats émis par Statistique Canada seront utilisés pour
effectuer ces estimations. En outre, elle précise de quelle façon se
fera le calcul définitif des paiements en vertu de l’article 3.6, y
compris les certificats qui seront utilisés.
Pour 2009-2010, une modification est apportée au Règlement
afin que le Ministre ne soit plus obligé d’utiliser un certificat pour
effectuer le calcul des paiements en vertu des articles 3.2 à 3.4 de
la Loi (c’est-à-dire, paiements calculés selon la nouvelle formule). Cette modification s’impose, car le Ministre a déjà déterminé les paiements qui seront versés en 2009-2010 en vertu des
articles 3.2 à 3.4. Le montant des paiements a été dévoilé aux
provinces afin de leur procurer une prévisibilité accrue quant à
leurs paiements de 2009-2010, cela dans le but de faciliter leur
planification budgétaire en cette période qui s’annonce exceptionnellement instable. Sans cette modification, il pourrait y avoir
des incohérences entre les montants déjà communiqués aux ministres provinciaux des Finances et les calculs qui doivent, en
vertu de la Loi, être complétés avant la fin de décembre.
Une nouvelle autorité réglementaire, instaurée dans le cadre du
projet de loi C-28, permet de séparer de manière officielle deux
des sources de revenus (revenus des exploitations forestières et
revenus partagés par le gouvernement du Canada et les provinces)
en modifiant la Loi. Ce changement n’aura aucune répercussion
importante sur le calcul des paiements, mais il permet d’accroître
la transparence en ce qui a trait au traitement de ces revenus.
La nouvelle autorité réglementaire instaurée par le projet de loi
C-28 est également utilisée pour le recouvrement des paiements
en trop versés au titre de la péréquation sujet au plafond de recouvrement établi à l’article 41 du Règlement. Plusieurs autres
enjeux relativement au recouvrement des paiements en trop seront
également visés.
For 2009-10, an amendment is made to remove the obligation
on the Minister to use a certificate for the calculation of payments
under sections 3.2 to 3.4 of the Act (i.e., payments calculated
under the new formula). This amendment is required because the
Minister has already made his determination of payments under
sections 3.2 to 3.4 for 2009-10. Payment amounts have been
communicated to provinces to provide them with greater certainty
as to their payments for 2009-10 with the goal of assisting them
in their budget planning during what is expected to be an exceptionally volatile period. In the absence of this amendment, there is
a potential for inconsistency between the amounts already announced to Provincial Finance Ministers and the calculations that
must, in accordance with the Act, be completed before the end of
December.
A new regulation-making authority, introduced by Bill C-28, is
used to formally split two revenue sources (forestry revenues and
revenues shared by the Government of Canada and provinces)
through an amendment to the Act. This change will have no substantive impact on the calculation of payments but increases
transparency with respect to the treatment of these revenues.
Expanded regulation-making authority introduced by Bill C-28
is also used to make recoveries of Equalization overpayments
subject to the recovery limits set out in section 41 of the Regulations. Several other matters respecting the recovery of overpayments are prescribed.
2444
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-318
To ensure consistent and equitable treatment of natural resource revenues across provinces, the Minister is given expanded
discretion to make adjustments to natural resource revenues subject to equalization as set out in the certificate from Statistics
Canada.
Finally, changes are made to the Newfoundland and Labrador
Offshore Revenue Fiscal Equalization Offset Payments Regulations to bring the timing of the calculation of fiscal equalization
offset payments to Newfoundland and Labrador under the CanadaNewfoundland Atlantic Accord Implementation Act into synchronization with the calculation of fiscal equalization payments. A
new set of regulations, the Nova Scotia and Newfoundland and
Labrador Additional Fiscal Equalization Offsets Payments Regulations, is also created to prescribe the time and manner of making additional fiscal equalization offset payments under the Nova
Scotia and Newfoundland and Labrador Additional Fiscal Equalization Offset Payments Act to Newfoundland and Labrador and
to Nova Scotia.
Des changements mineurs seront apportés aux articles du
Règlement qui portent sur l’assiette de l’impôt sur le revenu (péréquation et FFT), l’assiette de l’impôt foncier et l’assiette des
ressources minières, et ce, en vue de clarifier les dispositions relatives au calcul desdites assiettes. La définition des recettes découlant du revenu des sociétés et des entreprises d’État pour la FFT
est également clarifiée. Aucun de ces changements n’aura de répercussions importantes sur les paiements de péréquation et de la
FFT.
Des changements sont apportés concernant la définition de
l’expression « société d’électricité » et le traitement du revenu net
des sociétés de financement du secteur de l’électricité d’Ontario
et du Nouveau-Brunswick. Ces changements visent aussi à faire
en sorte que le programme de péréquation tienne compte des
taxes provinciales sur le carbone récemment instaurées.
Afin d’assurer le traitement uniforme et équitable des revenus
tirés des ressources naturelles entre les provinces, le Ministre disposera du pouvoir discrétionnaire accru de procéder à des rajustements des revenus de ressources naturelles assujettis à la péréquation présentés dans le certificat de Statistique Canada.
Enfin, des changements sont apportés au Règlement sur les
paiements de péréquation compensatoires relativement aux recettes extracôtières de Terre-Neuve-et-Labrador afin de synchroniser le moment du calcul des paiements compensatoires de péréquation à Terre-Neuve selon la Loi de mise en œuvre de l’Accord
atlantique Canada-Terre-Neuve et le calcul des paiements de péréquation. Un nouveau règlement, le Règlement sur les paiements
de péréquation compensatoires supplémentaires à la NouvelleÉcosse et à Terre-Neuve-et-Labrador, est créé afin de prévoir le
moment et la manière d’effectuer les paiements compensatoires
de péréquation selon la Loi sur les paiements de péréquation
compensatoires supplémentaires à la Nouvelle-Écosse et à TerreNeuve-et-Labrador.
Rationale
Justification
The regulatory amendments are required so that the Minister
can calculate, by the end of December, Equalization and TFF
payments as well as advances on account in respect of these payments for 2009-10 as required under the Act.
Calculations for the following have not yet been completed and
require completion of the regulatory action: TFF payments for
2009-10, Equalization payments under section 3.6 of the Act for
2008-09, advances on account of Equalization payments under
section 3.6 of the Act for 2009-10, advances on account of additional Equalization payments for 2009-10, and offshore offset
payments for 2009-10. The largest of these payments are the TFF
payments. Table 1 sets out TFF payments for 2008-09.
Les modifications réglementaires s’imposent pour permettre au
Ministre de calculer, d’ici la fin de décembre, les paiements de
péréquation et de la FFT, ainsi que les avances relatives à ces
paiements, pour 2009-2010, comme l’exige la Loi.
Le calcul des montants suivants n’est pas encore terminé et requiert la mise en œuvre de la mesure réglementaire: les paiements
de la FFT de 2009-2010, les paiements de péréquation de 20082009 en vertu de l’article 3.6 de la Loi, les avances au titre des
paiements de péréquation de 2009-2010 en vertu de l’article 3.6
de la Loi, les avances au titre des paiements de péréquation supplémentaires de 2009-2010 et les paiements compensatoires relativement aux recettes extracôtières pour 2009-2010. Parmi ces
paiements, les paiements de la FFT sont les plus élevés. Le tableau 1 présente les paiements de la FFT de 2008-2009.
Le 3 novembre 2008, le Ministre a annoncé l’instauration d’un
plafond quant aux paiements de péréquation calculés en vertu des
articles 3.2 à 3.4. Le Ministre a également fait l’annonce des
paiements qui seront versés à chaque province en 2009-2010 en
vertu des articles 3.2 à 3.4 de la Loi. La législation autorisant ces
paiements sera bientôt déposée afin qu’elle soit soumise à l’examen du Parlement. Le tableau 1 présente les paiements de péréquation de 2008-2009 ainsi que les paiements annoncés de 20092010.
Small changes are made to sections of the Regulations dealing
with the personal income tax base (Equalization and TFF), property tax base, and mining base to clarify the calculations related to
these bases. The definition of revenues derived from corporate
income and government business enterprises for TFF is also clarified. None of these changes will have a substantive impact on
Equalization or TFF payments.
Policy changes are made with respect to the definition of “electricity enterprise” and the treatment of the net income of electricity financing corporations in Ontario and New Brunswick.
Changes are also made to allow the Equalization program to deal
with recently introduced provincial carbon taxes.
On November 3, 2008, the Minister announced that a ceiling is
to be imposed on section 3.2 to 3.4 Equalization payments. The
Minister also announced the payments that will be made to each
province under sections 3.2 to 3.4 of the Act for 2009-10. Legislation to authorize these payments will be tabled in the near future
for consideration by Parliament. Table 1 shows Equalization payments for 2008-09 and the announced payments for 2009-10.
2445
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-318
Table 1
Tableau 1
Equalization and TFF Payments
Paiements de péréquation et de la FFT
(Millions of Dollars)
(en millions de dollars)
Equalization
Newfoundland and Labrador
Prince Edward Island
Nova Scotia
New Brunswick
Quebec
Ontario
Manitoba
Saskatchewan
Alberta
British Columbia
Total Equalization
Territorial Formula Financing (TFF)
Yukon
Northwest Territories
Nunavut
Total TFF
2008-09
2009-10
158*
322
1,465
1,584
8,028
0
2,063
13,620
**
340
1,391
1,689
8,355
347
2,063
14,185
2008-09
2009-10
564
805
944
2,313
**
**
**
Péréquation
2008-2009
2009-2010
158*
322
1 465
1 584
8 028
0
2 063
13 620
**
340
1 391
1 689
8 355
347
2 063
14 185
2008-2009
2009-2010
564
805
944
2 313
**
**
**
Terre-Neuve-et-Labrador
Île-du-Prince-Édouard
Nouvelle-Écosse
Nouveau-Brunswick
Québec
Ontario
Manitoba
Saskatchewan
Alberta
Colombie-Britannique
Total – Péréquation
Formule de financement des territoires (FFT)
Yukon
Territoires du Nord-Ouest
Nunavut
Total – FFT
* Final determination for NL still to be made.
* Le calcul final pour T.-N.-L. n’a pas encore été fait.
** To be determined.
** À déterminer.
The policy changes related to the calculation of certain bases
and revenue sources that are included as part of this regulatory
action are not expected to have any significant impact on Equalization payments, TFF payments, or offshore offset payments to
provinces or territories.
This regulatory action has no direct anticipated impact on market efficiency, competition, income distribution, inflation, employment, or the environment. There are no compliance costs to
the private sector.
Les changements stratégiques touchant le calcul de certaines
assiettes et sources de revenus mentionnés dans la présente mesure réglementaire ne devraient avoir aucune incidence majeure
sur les paiements de péréquation, les paiements de la FFT et les
paiements compensatoires relatifs aux recettes extracôtières versés aux provinces et aux territoires.
Cette mesure réglementaire n’a aucune incidence directe prévue sur l’efficience des marchés, la concurrence, la distribution
du revenu, l’inflation, l’emploi ou l’environnement. En outre,
aucun coût d’observation ne s’y rattache pour le secteur privé.
Consultation
Consultation
All provinces and territories have been fully informed and consulted in regards to these regulatory amendments. Provincial and
territorial government officials have not expressed any concerns
with, or opposition to, them.
Au cours du processus de consultation, l’ensemble des provinces et des territoires ont été tenus au courant et consultés sur les
ébauches des modifications réglementaires proposées. Les représentants des provinces et des territoires n’ont pas exprimé de préoccupations ni d’opposition à celles-ci.
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de service
Not applicable.
Sans objet.
Contacts
Personnes-ressources
Arndt Vermaeten / Daniel MacDonald
Department of Finance
Federal-Provincial Relations Division
15th Floor, East Tower
L’Esplanade Laurier
140 O’Connor Street
Ottawa, Ontario
K1A 0G5
Telephone: 613-943-0917
Arndt Vermaeten / Daniel MacDonald
Ministère des Finances
Division des relations fédérales-provinciales
15e étage, Tour Est
L’Esplanade Laurier
140, rue O’Connor
Ottawa (Ontario)
K1A 0G5
Téléphone : 613-943-0917
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2008
2446
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2008
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Registration
SOR/2008-319
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-319
December 12, 2008
Enregistrement
DORS/2008-319
Le 12 décembre 2008
NOVA SCOTIA AND NEWFOUNDLAND AND LABRADOR
ADDITIONAL FISCAL EQUALIZATION OFFSET
PAYMENTS ACT
LOI SUR LES PAIEMENTS DE PÉRÉQUATION
COMPENSATOIRES SUPPLÉMENTAIRES À LA
NOUVELLE-ÉCOSSE ET À TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR
Nova Scotia and Newfoundland and Labrador
Additional Fiscal Equalization Offset Payments
Regulations
Règlement sur les paiements de péréquation
compensatoires supplémentaires à la
Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-et-Labrador
P.C. 2008-1926
C.P. 2008-1926
December 12, 2008
Le 12 décembre 2008
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Finance, pursuant to section 33
of the Nova Scotia and Newfoundland and Labrador Additional
Fiscal Equalization Offset Payments Acta, hereby makes the annexed Nova Scotia and Newfoundland and Labrador Additional
Fiscal Equalization Offset Payments Regulations.
Sur recommandation du ministre des Finances et en vertu de
l’article 33 de la Loi sur les paiements de péréquation compensatoires supplémentaires à la Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-etLabradora, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil
prend le Règlement sur les paiements de péréquation compensatoires supplémentaires à la Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-etLabrador, ci-après.
NOVA SCOTIA AND NEWFOUNDLAND AND
LABRADOR ADDITIONAL FISCAL
EQUALIZATION OFFSET
PAYMENTS REGULATIONS
RÈGLEMENT SUR LES PAIEMENTS DE PÉRÉQUATION
COMPENSATOIRES SUPPLÉMENTAIRES
À LA NOUVELLE-ÉCOSSE ET À
TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR
INTERPRETATION
DÉFINITIONS
1. The following definitions apply in these Regulations.
“Act” means the Nova Scotia and Newfoundland and Labrador
Additional Fiscal Equalization Offset Payments Act. (Loi)
“province” does not include Yukon, the Northwest Territories or
Nunavut. (province)
“provincial general government sub-sector” means that component of the provincial government sector, as defined by Statistics
Canada for the purpose of its financial management system.
(sous-secteur des administrations provinciales générales)
1. Les définitions qui suivent s’appliquent au présent règlement.
« Loi » La Loi sur les paiements de péréquation compensatoires
supplémentaires à la Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-etLabrador. (Act)
« province » Ne vise ni le Yukon, ni les Territoires du NordOuest, ni le Nunavut. (province)
« sous-secteur des administrations provinciales générales » Composante du secteur des administrations provinciales définie par
Statistique Canada pour l’application de son système de gestion
financière. (provincial general government sub-sector)
APPLICATION
APPLICATION
2. These Regulations apply in respect of additional fiscal
equalization offset payments that may be made to Nova Scotia or
Newfoundland and Labrador under the Act in respect of any fiscal year during the period beginning on April 1, 2009 and ending
on March 31, 2020.
2. Le présent règlement s’applique aux paiements de péréquation compensatoires supplémentaires qui peuvent être faits à la
Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-et-Labrador aux termes de la
Loi pour tout exercice au cours de la période allant du 1er avril
2009 au 31 mars 2020.
PAYMENTS
PAIEMENTS
3. (1) The Minister shall pay Nova Scotia or Newfoundland
and Labrador, as the case may be, the amount of any additional
fiscal equalization offset payment payable to that province in
respect of any fiscal year during the period beginning on April 1,
2009 and ending on March 31, 2020 – other than the fiscal year
beginning on April 1, 2012 – within 30 days after the day on
which the Minister determines the amount in accordance with the
Act.
3. (1) Le ministre verse un paiement de péréquation compensatoire supplémentaire à la Nouvelle-Écosse ou à Terre-Neuve-etLabrador, selon le cas, pour tout exercice – sauf celui commençant le 1er avril 2012 – au cours de la période allant du 1er avril
2009 au 31 mars 2020, dans les trente jours qui suivent sa détermination conformément à la Loi.
———
———
a
a
S.C. 2005, c. 30, s. 85
L.C. 2005, ch. 30, art. 85
2447
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-319
(2) For the fiscal year beginning on April 1, 2012, the Minister
shall pay the amount of the payment within 30 days after the later
of:
(a) the day on which the Minister determines the amount, and
(b) the day on which,
(i) in the case of a payment payable to Nova Scotia, Statistics Canada publishes, for the purpose of its financial management system, the financial liabilities and assets of the
provincial general government sub-sector as of March 31,
2012; and
(ii) in the case of a payment payable to Newfoundland and
Labrador, all provinces have released their Public Accounts
for the fiscal year ending on March 31, 2012.
(2) Pour l’exercice commençant le 1er avril 2012, le ministre
verse le paiement dans les trente jours qui suivent la plus tardive
des dates suivantes :
a) la date de la détermination du paiement;
b) la date où :
(i) dans le cas de la Nouvelle-Écosse, Statistique Canada publie, pour l’application de son système de gestion financière,
l’information relative à l’actif et au passif financiers du soussecteur des administrations provinciales générales au 31 mars
2012,
(ii) dans le cas de Terre-Neuve-et-Labrador, les comptes publics de toutes les provinces ont été publiés pour l’exercice
se terminant le 31 mars 2012.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
4. These Regulations come into force on the day on which they
are registered.
4. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
N.B. The Regulatory Impact Analysis Statement for
these Regulations appears at page 2442, following
SOR/2008-318.
N.B. Le Résumé de l’étude d’impact de la réglementation de
ce règlement se trouve à la page 2442, à la suite du
DORS/2008-318.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2008
2448
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2008
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Registration
SOR/2008-320
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-320
December 12, 2008
Enregistrement
DORS/2008-320
Le 12 décembre 2008
CANADA-NEWFOUNDLAND ATLANTIC ACCORD
IMPLEMENTATION ACT
LOI DE MISE EN ŒUVRE DE L’ACCORD ATLANTIQUE
CANADA — TERRE-NEUVE
Regulations Amending the Newfoundland and
Labrador Offshore Revenue Fiscal Equalization
Offset Payments Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les
paiements de péréquation compensatoires
relativement aux recettes extracôtières de
Terre-Neuve-et-Labrador
P.C. 2008-1927
C.P. 2008-1927
December 12, 2008
Le 12 décembre 2008
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Finance, pursuant to section 227a
of the Canada-Newfoundland Atlantic Accord Implementation
Actb, hereby makes the annexed Regulations Amending the Newfoundland and Labrador Offshore Revenue Fiscal Equalization
Offset Payments Regulations.
Sur recommandation du ministre des Finances et en vertu de
l’article 227a de la Loi de mise en œuvre de l’Accord atlantique
Canada — Terre-Neuveb, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil prend le Règlement modifiant le Règlement sur les
paiements de péréquation compensatoires relativement aux recettes extracôtières de Terre-Neuve-et-Labrador, ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE NEWFOUNDLAND
AND LABRADOR OFFSHORE REVENUE
FISCAL EQUALIZATION OFFSET
PAYMENTS REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES
PAIEMENTS DE PÉRÉQUATION COMPENSATOIRES
RELATIVEMENT AUX RECETTES EXTRACÔTIÈRES
DE TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The definition “Fiscal Arrangements Regulations” in section 1 of the Newfoundland and Labrador Offshore Revenue
Fiscal Equalization Offset Payments Regulations1 is repealed.
1. La définition de « Règlement sur les arrangements fiscaux », à l’article 1 du Règlement sur les paiements de péréquation compensatoires relativement aux recettes extracôtières
de Terre-Neuve-et-Labrador1, est abrogée.
2. Les articles 3 à 5 du même règlement sont remplacés par
ce qui suit :
3. (1) Le ministre procède, en vertu du paragraphe 222(2) de la
Loi, à une première détermination provisoire du paiement de péréquation compensatoire qui peut être fait à la province à l’égard
d’un exercice, au plus tard trois mois avant le début de l’exercice,
et à une deuxième détermination provisoire, au plus tard trois
mois avant la fin de l’exercice.
(2) Lorsqu’il ressort de la première détermination provisoire
qu’un paiement de péréquation compensatoire peut être fait à Sa
Majesté du chef de la province pour un exercice, le ministre des
Ressources naturelles verse à celle-ci un acompte estimatif à valoir sur le paiement, en versements mensuels égaux effectués le
troisième jour ouvrable suivant le quinzième jour de chaque mois
de l’exercice.
2. Sections 3 to 5 of the Regulations are replaced by the
following:
3. (1) The Federal Minister shall make two interim determinations under subsection 222(2) of the Act in respect of the fiscal
equalization offset payment, if any, for the Province for the fiscal
year, with the first being made no later than three months before
the beginning of the fiscal year and the second being made no
later than three months before the end of the fiscal year.
(2) If the first interim determination shows that a fiscal equalization offset payment may be payable to Her Majesty in right of
the Province in respect of a fiscal year, the Minister of Natural
Resources shall pay the estimated amount of that payment to Her
Majesty in right of the Province, on account of that fiscal equalization offset payment, in equal monthly instalments on the third
working day after the fifteenth day of each month in the fiscal
year.
(3) If the second interim determination shows that the payment
to Her Majesty in right of the Province made in accordance with
the first interim determination needs to be adjusted,
(a) if any amount remains payable to Her Majesty in right of
the Province, the Minister of Natural Resources shall adjust the
remaining instalments for the fiscal year in accordance with the
(3) Si la deuxième détermination provisoire révèle que
l’acompte versé à Sa Majesté du chef de la province fondé sur la
première détermination provisoire doit être rajusté :
a) le ministre des Ressources naturelles, s’il reste une somme à
payer à Sa Majesté du chef de la province, verse cette somme
ou rajuste en conséquence le montant des versements qu’il lui
———
———
a
a
b
1
S.C. 1994, c. 41, s. 37(1)(a)
S.C. 1987, c. 3
SOR/2002-302
b
1
L.C. 1994, ch. 41, al. 37(1)a)
L.C. 1987, ch. 3
DORS/2002-302
2449
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-320
second interim determination, beginning with the first instalment after the date of that determination, or pay that amount to
Her Majesty in right of the Province; and
(b) if an overpayment has been made to Her Majesty in right of
the Province, the Minister of Natural Resources or the Minister
of Finance, as the case may be, shall recover the amount of the
overpayment in the month during which that determination is
made, or in the following month,
(i) from any amount payable to Her Majesty in right of the
Province under the Act or the Federal-Provincial Fiscal Arrangements Act, or
(ii) from Her Majesty in right of the Province as a debt due
to Her Majesty in right of Canada.
reste à faire pour l’exercice à compter du premier versement
qui suit la date de la détermination;
b) le ministre des Ressources naturelles ou le ministre des Finances, selon le cas, si un paiement en trop a été versé à Sa
Majesté du chef de la province, recouvre celui-ci au cours du
mois où la détermination est faite ou au cours du mois suivant :
(i) soit par retenue sur toute somme à payer à Sa Majesté du
chef de la province aux termes de la Loi ou de la Loi sur les
arrangements fiscaux entre le gouvernement fédéral et les
provinces,
(ii) soit à titre de créance de Sa Majesté du chef du Canada.
FINAL DETERMINATION
DÉTERMINATION DÉFINITIVE
4. If the final determination of the fiscal equalization offset
payment under subsection 222(1) of the Act shows that
(a) there remains an outstanding amount payable to Her Majesty in right of the Province in respect of the fiscal year, the
Minister of Natural Resources shall pay to Her Majesty in right
of the Province the outstanding amount in the month following
that in which the final determination is made; or
(b) there is an overpayment to Her Majesty in right of the Province in respect of the fiscal year, the Minister of Natural Resources or the Minister of Finance, as the case may be, shall recover the amount of the overpayment in the month following
that in which the final determination is made
(i) from any amount payable to Her Majesty in right of the
Province under the Act or the Federal-Provincial Fiscal Arrangements Act, or
(ii) from Her Majesty in right of the Province as a debt due
to Her Majesty in right of Canada.
5. For greater certainty, despite any other provisions of these
Regulations, every fiscal equalization offset payment made under
the Act is subject to any subsequent adjustments that are necessary because of any adjustments made to equalization payments
in respect of the fiscal year under the Federal-Provincial Fiscal
Arrangements Act or its regulations.
4. Si la détermination définitive du paiement de péréquation
compensatoire effectuée aux termes du paragraphe 222(1) de la
Loi révèle :
a) qu’il reste une somme à payer à Sa Majesté du chef de la
province pour l’exercice, le ministre des Ressources naturelles
verse cette somme à celle-ci au cours du mois qui suit celui où
la détermination définitive est faite;
b) qu’un paiement en trop a été versé à Sa Majesté du chef de
la province pour l’exercice, le ministre des Ressources naturelles ou le ministre des Finances, selon le cas, recouvre celui-ci
au cours du mois qui suit celui où la détermination définitive
est faite :
(i) soit par retenue sur toute somme à payer à Sa Majesté du
chef de la province aux termes de la Loi ou de la Loi sur les
arrangements fiscaux entre le gouvernement fédéral et les
provinces,
(ii) soit à titre de créance de Sa Majesté du chef du Canada.
5. Il est entendu que, malgré toute autre disposition du présent
règlement, le paiement de péréquation compensatoire effectué en
application de la Loi fait l’objet des rectifications rendues nécessaires par tout rajustement des paiements de péréquation pour
l’exercice aux termes de la Loi sur les arrangements fiscaux entre
le gouvernement fédéral et les provinces ou de ses règlements.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
3. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
3. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
N.B. The Regulatory Impact Analysis Statement for
these Regulations appears at page 2442, following
SOR/2008-318.
N.B. Le Résumé de l’étude d’impact de la réglementation de
ce règlement se trouve à la page 2442, à la suite du
DORS/2008-318.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2008
2450
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2008
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Registration
SOR/2008-321
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-321
December 12, 2008
Enregistrement
DORS/2008-321
Le 12 décembre 2008
CUSTOMS TARIFF
TARIF DES DOUANES
Order Amending the Schedule to the Customs
Tariff, 2008-2
Décret modifiant l’annexe du Tarif des douanes,
2008-2
P.C. 2008-1928
C.P. 2008-1928
December 12, 2008
Le 12 décembre 2008
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Finance, pursuant to sections 14a
and 82 of the Customs Tariffb, hereby makes the annexed Order
Amending the Schedule to the Customs Tariff, 2008-2.
Sur recommandation du ministre des Finances et en vertu des
articles 14a et 82 du Tarif des douanesb, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil prend le Décret modifiant l’annexe
du Tarif des douanes, 2008-2, ci-après.
ORDER AMENDING THE SCHEDULE TO THE
CUSTOMS TARIFF, 2008-2
DÉCRET MODIFIANT L’ANNEXE DU TARIF
DES DOUANES, 2008-2
AMENDMENTS
1. Tariff item Nos. 2921.51.00, 5210.51.00, 5402.19.00,
5402.34.00 and 5407.54.00 in the List of Tariff Provisions set
out in the schedule to the Customs Tariff1 are repealed.
2. The List of Tariff Provisions set out in the schedule to the
Act is amended as set out in Part 1 of the schedule to this
Order.
3. The List of Tariff Provisions set out in the schedule to the
English version of the Act is amended as set out in Part 2 of
the schedule to this Order.
4. The List of Tariff Provisions set out in the schedule to the
Act is amended by adding, in numerical order, the tariff provisions set out in Part 3 of the schedule to this Order.
5. Tariff item Nos. 5210.51.00, 5402.19.00, 5402.34.00 and
5407.54.00 in the List of Intermediate and Final Rates for
Tariff Items of the “F” Staging Category set out in the schedule to the Act are repealed.
6. The List of Intermediate and Final Rates for the Tariff
Items of the “F” Staging Category set out in the schedule to
the Act is amended by adding, in numerical order, the tariff
item set out in Part 4 of the schedule to this Order.
MODIFICATIONS
os
1. Les n tarifaires 2921.51.00, 5210.51.00, 5402.19.00,
5402.34.00 et 5407.54.00 de la liste des dispositions tarifaires
de l’annexe du Tarif des douanes1 sont abrogés.
2. La liste des dispositions tarifaires de l’annexe de la même
loi est modifiée conformément à la partie 1 de l’annexe du
présent décret.
3. La liste des dispositions tarifaires de la version anglaise
de l’annexe de la même loi est modifiée conformément à la
partie 2 de l’annexe du présent décret.
4. La liste des disposition tarifaires de l’annexe de la même
loi est modifiée par adjonction, selon l’ordre numérique, des
dispositions tarifaires figurant à la partie 3 de l’annexe du
présent décret.
5. Les nos tarifaires 5210.51.00, 5402.19.00, 5402.34.00 et
5407.54.00 de la liste des taux intermédiaires et des taux finals
pour les numéros tarifaires de la catégorie d’échelonnement
« F » de l’annexe de la même loi sont abrogés.
6. La liste des taux intermédiaires et des taux finals pour les
numéros tarifaires de la catégorie d’échelonnement « F » de
l’annexe de la même loi est modifiée par adjonction, selon
l’ordre numérique, des numéros tarifaires figurant à la partie 4 de l’annexe du présent décret.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
7. This Order comes into force on the day on which it is
registered.
7. Le présent décret entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
———
———
a
a
b
1
S.C. 2001, c. 28, s. 33
S.C. 1997, c. 36
S.C. 1997, c. 36
b
1
L.C. 2001, ch. 28, art. 33
L.C. 1997, ch. 36
L.C. 1997, ch. 36
2451
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-321
SCHEDULE
ANNEXE
PART 1
(Section 2)
PARTIE 1
(article 2)
AMENDMENTS TO THE LIST
OF TARIFF PROVISIONS
MODIFICATION DE LA LISTE DES
DISPOSITIONS TARIFAIRES
1. The Description of Goods of tariff item No. 2934.99.91 is
amended by adding a reference to “N4-(2,2-Dimethyl4-[(dihydrogenphosphonoxy)methyl]-3-oxo-5-pyrid[1,4]
oxazin-6-yl)-5-fluoro-N2-(3,4,5-trimethyoxyphenyl)-2,4pyrimidinediamine disodium, for use in the manufacture of
pharmaceuticals;” before the reference to “Nucleic acids, nucleosides, nucleotides, and their salts, excluding synthetic nucleotide sequences (oligonucleotides) and their salts;”.
1. La Dénomination des marchandises du no tarifaire 2934.99.91 est modifiée par adjonction de « N4-(2,2diméthyl-4-[(dihyrogenphosphonoxy)méthyl]-3-oxo-5-pyrid
[1,4]oxazin-6-yl)-5-fluoro-N2-(3,4,5-triméthyoxyphényl)-2,4pyrimidinediamine disodique, devant servir à la fabrication
de produits pharmaceutiques; » comme une disposition distincte avant la disposition « Acides nucléiques, nucléosides,
nucléotides et leurs sels, à l’exclusion des séquences nucléotides synthétiques (oligonucléotides) et leurs sels; ».
2. La Dénomination des marchandises du no tarifaire 4416.00.10 est modifiée par adjonction de « Futailles de
chêne utilisées pour la fermentation ou le vieillissement des
boissons alcoolisées; » comme une disposition distincte avant
la disposition « Merrains, cercles et fonçures de barils et
barillets ».
3. La Dénomination des marchandises du no tarifaire 5208.22.20 est modifiée :
a) par adjonction d’un point-virgule après « l’industrie du
vêtement »;
b) par adjonction de « Uniquement de coton, devant servir
à la fabrication de rembourrage de matelas » comme une
disposition distincte après la disposition visée à l’alinéa a).
4. La Dénomination des marchandises du no tarifaire 5402.33.20 est modifiée par adjonction de « ou de fil à
coudre » après « bonneterie ».
5. La Dénomination des marchandises du no tarifaire 5407.20.10 est modifiée :
a) par adjonction d’un point-virgule après « panneaux
insonorisants »;
b) par adjonction de « Uniquement de lame polypropylène,
devant servir à la fabrication de tapis touffetés à la machine » comme une disposition distincte après la disposition
visée à l’alinéa a).
6. La Dénomination des marchandises du no tarifaire 5803.00.91 est modifiée :
a) par adjonction d’un point-virgule après « oignons »;
b) par adjonction de « Uniquement de fils polypropylène
dans la trame et de lame de polypropylène dans la chaîne,
devant servir à la fabrication de tapis touffetés à la machine » comme une disposition distincte après la disposition
visée à l’alinéa a).
7. La Dénomination des marchandises du no tarifaire 6117.90.10 est modifiée par adjonction de « Encarts devant servir à la fabrication de short de cyclisme; » comme une
disposition distincte avant la disposition qui commence par
« De scaphandres de protection ».
8. Dans la Dénomination des marchandises du no tarifaire
8419.39.91, la mention « Lyophilisateurs; » est supprimée.
9. Le no tarifaire 8528.49.30 est modifié par replacement :
a) dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée /
Taux initial », de la mention « En fr. » par la mention
« 6 % »;
2. The Description of Goods of tariff item No. 4416.00.10 is
amended by adding, in alphabetical order, a reference to
“Oak barrels to be employed in the fermentation or aging of
beverage alcohol;”.
3. The Description of Goods of tariff item No. 5208.22.20 is
amended by
(a) adding a semicolon after the reference to “apparel industry”; and
(b) adding, in alphabetical order, a reference to “Solely of
cotton, for use in the manufacture of mattress pads”.
4. The Description of Goods of tariff item No. 5402.33.20 is
amended by adding a reference to “or sewing threads” after
the reference to “knitted fabrics”.
5. The Description of Goods of tariff item No. 5407.20.10 is
amended by
(a) adding a semicolon after the reference to “acoustic panels”; and
(b) adding, in alphabetical order, a reference to “Solely of
polypropylene strip, for use in the manufacture of machinetufted carpets”.
6. The Description of Goods of tariff item No. 5803.00.91 is
amended by
(a) adding a semicolon after the reference to “onion bags”;
and
(b) adding, in alphabetical order, a reference to “Solely of
polypropylene yarn in the weft and polypropylene strip in
the warp, for use in the manufacture of machine-tufted
carpets”.
7. The Description of Goods of tariff item No. 6117.90.10 is
amended by adding, in alphabetical order, a reference to “Inserts for use in the manufacture of cycling shorts;”.
8. The Description of Goods of tariff item No. 8419.39.91 is
amended by deleting the reference to “Freeze dryers;”.
9. Tariff item No. 8528.49.30 is amended by replacing
(a) in the column “Most-Favoured-Nation Tariff / Initial
Rate”, the reference to “Free” with a reference to “6%”;
2452
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-321
(b) in the column “Most-Favoured-Nation Tariff / Final
Rate”, the reference to “Free (A)” with a reference to “6%
(A)”.
(c) in the column “Preferential Tariff / Initial Rate”, the
reference to “Free” following the reference to “GPT” with
a reference to “3%”; and
(d) in the column “Preferential Tariff / Final Rate”, the reference to “Free (A)” following the reference to “GPT” with
a reference to “3% (A)”.
b) dans la colonne « Tarif de la nation la plus favorisée /
Taux final », de la mention « En fr. (A) » par la mention
« 6 % (A) »;
c) dans la colonne « Tarif de préférence / Taux initial », de
la mention « En fr. » figurant après l’abréviation « TPG »
par la mention « 3 % »;
d) dans la colonne « Tarif de préférence / Taux final », de la
mention « En fr. (A) » figurant après l’abréviation « TPG »
par la mention « 3 % (A) ».
PART 2
(Section 3)
PARTIE 2
(article 3)
AMENDMENTS TO THE ENGLISH VERSION
OF THE LIST OF TARIFF PROVISIONS
MODIFICATION DE LA VERSION ANGLAISE DE
LA LISTE DES DISPOSITIONS TARIFAIRES
1. The Description of Goods of tariff item No. 5512.12.30 is
amended by replacing the reference to “for use the manufacture” with a reference to “for use in the manufacture”.
1. Dans la Dénomination des marchandises du no tarifaire 5512.12.30 « for use the manufacture » est remplacé par
« for use in the manufacture ».
PART 3
(Section 4)
ADDITION OF TARIFF PROVISIONS
Tariff Item
Description of Goods
Most-Favoured-Nation Tariff
Initial Rate
Final Rate
Preferential Tariff
Initial Rate
Final Rate
2921.51
--
o-, m-, p-Phenylenediamine, diaminotoluenes, and their
derivatives; salts thereof
2921.51.10
--- For use in the manufacture of rubber compounds
Free
Free (A)
UST: Free
MT: Free
MUST: Free
CT: Free
CIAT: Free
CRT: Free
GPT: Free
LDCT: Free
CCCT: Free
AUT: N/A
NZT: N/A
UST: Free (A)
MT: Free (A)
MUST: Free (A)
CT: Free (A)
CIAT: Free (A)
CRT: Free (A)
GPT: Free (A)
LDCT: Free (A)
CCCT: Free (A)
AUT: N/A
NZT: N/A
2921.51.90
--- Other
6.5 %
6.5 % (A)
UST: Free
MT: Free
MUST: Free
CT: Free
CIAT: Free
CRT: Free
GPT: 3%
LDCT: Free
CCCT: Free
AUT: N/A
NZT: N/A
UST: Free (A)
MT: Free (A)
MUST: Free (A)
CT: Free (A)
CIAT: Free (A)
CRT: Free (A)
GPT: 3% (A)
LDCT: Free (A)
CCCT: Free (A)
AUT: N/A
NZT: N/A
2933.39.20
--- Nitenpyram for use in the manufacture of flea control products
for dogs and cats
Free
Free (A)
UST: Free
MT: Free
MUST: Free
CT: Free
CIAT: Free
CRT: Free
GPT: Free
UST: Free (A)
MT: Free (A)
MUST: Free (A)
CT: Free (A)
CIAT: Free (A)
CRT: Free (A)
GPT: Free (A)
2453
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-321
PART 3 — Continued
ADDITION OF TARIFF PROVISIONS — Continued
Tariff Item
Description of Goods
4008.11.40
--- Talalay latex for use in the manufacture of bedding products
5210.51
--
5210.51.10
Most-Favoured-Nation Tariff
Initial Rate
Final Rate
Preferential Tariff
Initial Rate
Final Rate
LDCT: Free
CCCT: Free
AUT: N/A
NZT: N/A
LDCT: Free (A)
CCCT: Free (A)
AUT: N/A
NZT: N/A
Free
Free (A)
UST: Free
MT: Free
MUST: Free
CT: Free
CIAT: Free
CRT: Free
GPT: Free
LDCT: Free
CCCT: Free
AUT: N/A
NZT: N/A
UST: Free (A)
MT: Free (A)
MUST: Free (A)
CT: Free (A)
CIAT: Free (A)
CRT: Free (A)
GPT: Free (A)
LDCT: Free (A)
CCCT: Free (A)
AUT: N/A
NZT: N/A
--- Mixed solely with polyester filaments, weighing more than
90 g/m² but not exceeding 105 g/m², of a width of more than
226 cm but not exceeding 241 cm, for use in the manufacture of
bed comforters
Free
Free (A)
UST: Free
MT: Free
MUST: N/A
CT: Free
CIAT: Free
CRT: Free
GPT: N/A
LDCT: Free
CCCT: N/A
AUT: Free
NZT: Free
UST: Free (A)
MT: Free (A)
MUST: N/A
CT: Free (A)
CIAT: Free (A)
CRT: Free (A)
GPT: N/A
LDCT: Free (A)
CCCT: N/A
AUT: Free (A)
NZT: Free (A)
5210.51.90
--- Other
14 %
14 % (A)
UST: Free
MT: Free
MUST: N/A
CT: Free
CIAT: Free
CRT: 2%
GPT: N/A
LDCT: Free
CCCT: N/A
AUT: 8%
NZT: 8%
UST: Free (A)
MT: Free (A)
MUST: N/A
CT: Free (A)
CIAT: Free (A)
CRT: Free (F)
GPT: N/A
LDCT: Free (A)
CCCT: N/A
AUT: 8% (A)
NZT: 8% (A)
5402.19
--
5402.19.10
--- Solely of nylon, measuring 200 decitex or more but not
exceeding 500 decitex, containing 34 or more filaments but not
exceeding 68 filaments, with a twist not exceeding 50 turns per
metre, for use in the manufacture of woven or knitted fabrics
Free
Free (A)
UST: Free
MT: Free
MUST: N/A
CT: Free
CIAT: Free
CRT: Free
GPT: Free
LDCT: Free
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
UST: Free (A)
MT: Free (A)
MUST: N/A
CT: Free (A)
CIAT: Free (A)
CRT: Free (A)
GPT: Free (A)
LDCT: Free (A)
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
2454
Plain Weave
Other
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-321
PART 3 — Continued
ADDITION OF TARIFF PROVISIONS — Continued
Tariff Item
5402.19.90
Description of Goods
--- Other
Most-Favoured-Nation Tariff
Initial Rate
Final Rate
Preferential Tariff
Initial Rate
Final Rate
8%
8 % (A)
UST: Free
MT: Free
MUST: N/A
CT: Free
CIAT: Free
CRT: Free
GPT: 5%
LDCT: Free
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
UST: Free (A)
MT: Free (A)
MUST: N/A
CT: Free (A)
CIAT: Free (A)
CRT: Free (A)
GPT: 5% (A)
LDCT: Free (A)
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
5402.31.20
--- Of nylon, measuring 50 decitex or more but not exceeding
250 decitex, containing 13 or more nylon filaments but not
exceeding 68 nylon filaments and 1 spandex (elasthane) filament,
for use in the manufacture of woven or knitted fabrics
Free
Free (A)
UST: Free
MT: Free
MUST: N/A
CT: Free
CIAT: Free
CRT: Free
GPT: Free
LDCT: Free
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
UST: Free (A)
MT: Free (A)
MUST: N/A
CT: Free (A)
CIAT: Free (A)
CRT: Free (A)
GPT: Free (A)
LDCT: Free (A)
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
5402.31.30
--- Solely of nylon, measuring 175 decitex or more but not
exceeding 500 decitex, containing 68 or more filaments but not
exceeding 234 filaments for use in the manufacture of woven or
knitted fabrics
Free
Free (A)
UST: Free
MT: Free
MUST: N/A
CT: Free
CIAT: Free
CRT: Free
GPT: Free
LDCT: Free
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
UST: Free (A)
MT: Free (A)
MUST: N/A
CT: Free (A)
CIAT: Free (A)
CRT: Free (A)
GPT: Free (A)
LDCT: Free (A)
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
5402.34
--
5402.34.10
--- Multifilament single yarn, solely of polypropylene, textured, fully Free
drawn, with an “S” twist exceeding 50 turns per metre, measuring
1,680 decitex or more but not exceeding 3,215 decitex, for use in
the manufacture of area rugs
Free (A)
UST: Free
MT: Free
MUST: N/A
CT: Free
CIAT: Free
CRT: Free
GPT: Free
LDCT: Free
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
UST: Free (A)
MT: Free (A)
MUST: N/A
CT: Free (A)
CIAT: Free (A)
CRT: Free (A)
GPT: Free (A)
LDCT: Free (A)
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
5402.34.90
--- Other
8%
8 % (A)
UST: Free
MT: Free
MUST: N/A
CT: Free
CIAT: Free
CRT: Free
GPT: 8%
UST: Free (A)
MT: Free (A)
MUST: N/A
CT: Free (A)
CIAT: Free (A)
CRT: Free (A)
GPT: 8% (A)
Of polypropylene
2455
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-321
PART 3 — Continued
ADDITION OF TARIFF PROVISIONS — Continued
Tariff Item
Description of Goods
LDCT: Free
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
LDCT: Free (A)
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
Free (A)
UST: Free
MT: Free
MUST: N/A
CT: Free
CIAT: Free
CRT: Free
GPT: N/A
LDCT: Free
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
UST: Free (A)
MT: Free (A)
MUST: N/A
CT: Free (A)
CIAT: Free (A)
CRT: Free (A)
GPT: N/A
LDCT: Free (A)
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
--- Weighing more than 75 g/m² but not exceeding 90 g/m², for use
as linings in the manufacture of sleeping bags
Free
Free (A)
UST: Free
MT: Free
MUST: N/A
CT: Free
CIAT: Free
CRT: Free
GPT: N/A
LDCT: Free
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
UST: Free (A)
MT: Free (A)
MUST: N/A
CT: Free (A)
CIAT: Free (A)
CRT: Free (A)
GPT: N/A
LDCT: Free (A)
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
--- Other
14 %
14 % (A)
UST: Free
MT: Free
MUST: N/A
CT: Free
CIAT: Free
CRT: 14%
GPT: N/A
LDCT: Free
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
UST: Free (A)
MT: Free (A)
MUST: N/A
CT: Free (A)
CIAT: Free (A)
CRT: Free (M)
GPT: N/A
LDCT: Free (A)
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
Free
Free (A)
UST: Free
MT: Free
MUST: Free
CT: Free
CIAT: Free
CRT: Free
GPT: Free
LDCT: Free
CCCT: Free
AUT: N/A
NZT: N/A
UST: Free (A)
MT: Free (A)
MUST: Free (A)
CT: Free (A)
CIAT: Free (A)
CRT: Free (A)
GPT: Free (A)
LDCT: Free (A)
CCCT: Free (A)
AUT: N/A
NZT: N/A
--- With or without backing, solely of yarns of textured polyester
filaments, of a weight not exceeding 225 g/m², for use as facing
or braids in the manufacture of tuxedos
5407.54
--
5407.54.10
5407.54.90
2456
Preferential Tariff
Initial Rate
Final Rate
Free
5407.52.30
9922.00.00
Most-Favoured-Nation Tariff
Initial Rate
Final Rate
Printed
Woven fabrics or coated woven fabrics, of Chapter 39,
Chapters 51 to 55, Chapter 59, and of headings 58.01, 58.03,
58.05, 58.09 and 58.10, specified or provided to a manufacturer
by a customer in the restaurant or hotel business, operating at
arms length, solely for use as outer coverings in the manufacture
of that customer’s upholstered seats of subheadings 9401.30,
9401.40, 9401.61 or 9401.71
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-321
PART 3 — Continued
ADDITION OF TARIFF PROVISIONS — Continued
Tariff Item
9974.00.00
9975.00.00
Description of Goods
The following for use in the manufacture of subway cars:
Battery boxes;
Battery intercells and sensors;
Breakers;
Cab interiors;
Ceiling panels;
Connectors;
Copper bus bars;
Ducting and tubing hoses;
End cap assemblies;
Floor panels;
Gangways;
Interior trim;
Relays;
Stanchions and handholds;
Train Information Monitoring System (TIMS)
The following for use in the manufacture or repair, overhaul or
restoration of light rail vehicles, streetcars and subway cars for
use by urban transit authorities:
Air couplings;
Anti vibration mountings;
Battery chargers;
Draft grease gear;
Electrical connectors;
Faston connectors;
Fuse 170A, 1kV;
Mount chevron springs;
Nipples;
Pantograph containers;
Plastic silicon elbow hoses;
Plastic trough for laying cables;
Positive switching regulators;
Rotating hook plate and coupling devices;
Screws (M5X20);
Steel wheels;
Switchgear assemblies;
Vehicle batteries;
Woven upholstery fabric of subheading 5801.10
Most-Favoured-Nation Tariff
Initial Rate
Final Rate
Preferential Tariff
Initial Rate
Final Rate
Free
Free (A)
UST: Free
MT: Free
MUST: Free
CT: Free
CIAT: Free
CRT: Free
GPT: Free
LDCT: Free
CCCT: Free
AUT: N/A
NZT: N/A
UST: Free (A)
MT: Free (A)
MUST: Free (A)
CT: Free (A)
CIAT: Free (A)
CRT: Free (A)
GPT: Free (A)
LDCT: Free (A)
CCCT: Free (A)
AUT: N/A
NZT: N/A
Free
Free (A)
UST: Free
MT: Free
MUST: Free
CT: Free
CIAT: Free
CRT: Free
GPT: Free
LDCT: Free
CCCT: Free
AUT: N/A
NZT: N/A
UST: Free (A)
MT: Free (A)
MUST: Free (A)
CT: Free (A)
CIAT: Free (A)
CRT: Free (A)
GPT: Free (A)
LDCT: Free (A)
CCCT: Free (A)
AUT: N/A
NZT: N/A
PARTIE 3
(article 4)
NOUVELLES DISPOSITIONS TARIFAIRES
Numéro tarifaire
Dénomination des marchandises
2921.51
--
2921.51.10
--- Devant servir à la fabrication de composés de caoutchouc
Tarif de la nation la plus favorisée
Taux initial
Taux final
Tarif de préférence
Taux initial
Taux final
En fr.
TÉU : En fr.
TM : En fr.
TMÉU : En fr.
TC : En fr.
TACI : En fr.
o-, m-, p-Phénylènediamine, diaminotoluènes, et leurs dérivés;
sels de ces produits
En fr. (A)
TÉU : En fr. (A)
TM : En fr. (A)
TMÉU : En fr.
(A)
TC : En fr. (A)
TACI : En fr. (A)
2457
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-321
PARTIE 3 (suite)
NOUVELLES DISPOSITIONS TARIFAIRES (suite)
Numéro tarifaire
Dénomination des marchandises
Tarif de la nation la plus favorisée
Taux initial
Taux final
Tarif de préférence
Taux initial
Taux final
TCR : En fr.
TPG : En fr.
TPMD : En fr.
TPAC : En fr.
TAU : S/O
TNZ : S/O
TCR : En fr. (A)
TPG : En fr. (A)
TPMD : En fr. (A)
TPAC : En fr. (A)
TAU : S/O
TNZ : S/O
2921.51.90
--- Autres
6,5 %
6,5 % (A)
TÉU : En fr.
TM : En fr.
TMÉU : En fr.
TC : En fr.
TACI : En fr.
TCR : En fr.
TPG : 3 %
TPMD : En fr.
TPAC : En fr.
TAU : S/O
TNZ : S/O
TÉU : En fr. (A)
TM : En fr. (A)
TMÉU : En fr.
(A)
TC : En fr. (A)
TACI : En fr. (A)
TCR : En fr. (A)
TPG : 3 % (A)
TPMD : En fr. (A)
TPAC : En fr. (A)
TAU : S/O
TNZ : S/O
2933.39.20
--- Nitenpyram devant servir à la fabrication de produits pour
enrayer des puces pour les chiens et les chats
En fr.
En fr. (A)
TÉU : En fr.
TM : En fr.
TMÉU : En fr.
TC : En fr.
TACI : En fr.
TCR : En fr.
TPG : En fr.
TPMD : En fr.
TPAC : En fr.
TAU : S/O
TNZ : S/O
TÉU : En fr. (A)
TM : En fr. (A)
TMÉU : En fr.
(A)
TC : En fr. (A)
TACI : En fr. (A)
TCR : En fr. (A)
TPG : En fr. (A)
TPMD : En fr. (A)
TPAC : En fr. (A)
TAU : S/O
TNZ : S/O
4008.11.40
--- Latex Talalay devant servir à la fabrication d’articles de literie
En fr.
En fr. (A)
TÉU : En fr.
TM : En fr.
TMÉU : En fr.
TC : En fr.
TACI : En fr.
TCR : En fr.
TPG : En fr.
TPMD : En fr.
TPAC : En fr.
TAU : S/O
TNZ : S/O
TÉU : En fr. (A)
TM : En fr. (A)
TMÉU : En fr.
(A)
TC : En fr. (A)
TACI : En fr. (A)
TCR : En fr. (A)
TPG : En fr. (A)
TPMD : En fr. (A)
TPAC : En fr. (A)
TAU : S/O
TNZ : S/O
5210.51
--
5210.51.10
--- Mélangés uniquement avec des filaments de polyester, d’un
2
2
poids d’au moins 90 g/m mais n’excédant pas 105 g/m , d’une
largeur d’au moins 226 cm mais n’excédant pas 241 cm, devant
servir à la fabrication d’édredons
En fr.
En fr. (A)
TÉU : En fr.
TM : En fr.
TMÉU : S/O
TC : En fr.
TACI : En fr.
TCR : En fr.
TPG : S/O
TPMD : En fr.
TPAC : S/O
TAU : En fr.
TNZ : En fr.
TÉU : En fr. (A)
TM : En fr. (A)
TMÉU : S/O
TC : En fr. (A)
TACI : En fr. (A)
TCR : En fr. (A)
TPG : S/O
TPMD : En fr. (A)
TPAC : S/O
TAU : En fr. (A)
TNZ : En fr. (A)
2458
À armure toile
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-321
PARTIE 3 (suite)
NOUVELLES DISPOSITIONS TARIFAIRES (suite)
Numéro tarifaire
Dénomination des marchandises
5210.51.90
--- Autres
Tarif de la nation la plus favorisée
Taux initial
Taux final
Tarif de préférence
Taux initial
Taux final
14 %
14 % (A)
TÉU : En fr.
TM : En fr.
TMÉU : S/O
TC : En fr.
TACI : En fr.
TCR : 2 %
TPG : S/O
TPMD : En fr.
TPAC : S/O
TAU : 8 %
TNZ : 8 %
TÉU : En fr. (A)
TM : En fr. (A)
TMÉU : S/O
TC : En fr. (A)
TACI : En fr. (A)
TCR : En fr. (F)
TPG : S/O
TPMD : En fr. (A)
TPAC : S/O
TAU : 8 % (A)
TNZ : 8 % (A)
5402.19
--
Autres
5402.19.10
--- Uniquement de nylon, titrant 200 décitex ou plus mais
n’excédant pas 500 décitex, ayant 34 filaments ou plus mais
n’excédant pas 68 filaments, d’une torsion n’excédant pas 50
tours par mètre, devant servir à la fabrication de tissus ou
d’étoffes de bonneterie
En fr.
En fr. (A)
TÉU : En fr.
TM : En fr.
TMÉU : S/O
TC : En fr.
TACI : En fr.
TCR : En fr.
TPG : En fr.
TPMD : En fr.
TPAC : S/O
TAU : S/O
TNZ : S/O
TÉU : En fr. (A)
TM : En fr. (A)
TMÉU : S/O
TC : En fr. (A)
TACI : En fr. (A)
TCR : En fr. (A)
TPG : En fr. (A)
TPMD : En fr. (A)
TPAC : S/O
TAU : S/O
TNZ : S/O
5402.19.90
--- Autres
8%
8 % (A)
TÉU : En fr.
TM : En fr.
TMÉU : S/O
TC : En fr.
TACI : En fr.
TCR : En fr.
TPG : 5 %
TPMD : En fr.
TPAC : S/O
TAU : S/O
TNZ : S/O
TÉU : En fr. (A)
TM : En fr. (A)
TMÉU : S/O
TC : En fr. (A)
TACI : En fr. (A)
TCR : En fr. (A)
TPG : 5 % (A)
TPMD : En fr. (A)
TPAC : S/O
TAU : S/O
TNZ : S/O
5402.31.20
--- De nylon, titrant 50 décitex ou plus mais n’excédant pas
250 décitex, ayant 13 filaments de nylon ou plus mais
n’excédant pas 68 filaments de nylon et 1 filament de spandex
(elasthane), devant servir à la fabrication de tissus ou d’étoffes
de bonneterie
En fr.
En fr. (A)
TÉU : En fr.
TM : En fr.
TMÉU : S/O
TC : En fr.
TACI : En fr.
TCR : En fr.
TPG : En fr.
TPMD : En fr.
TPAC : S/O
TAU : S/O
TNZ : S/O
TÉU : En fr. (A)
TM : En fr. (A)
TMÉU : S/O
TC : En fr. (A)
TACI : En fr. (A)
TCR : En fr. (A)
TPG : En fr. (A)
TPMD : En fr. (A)
TPAC : S/O
TAU : S/O
TNZ : S/O
5402.31.30
--- Uniquement de nylon, titrant 175 décitex ou plus mais
n’excédant pas 500 décitex, ayant 68 filaments ou plus mais
n’excédant pas 234 filaments, devant servir à la fabrication de
tissus ou d’étoffes de bonneterie
En fr.
En fr. (A)
TÉU : En fr.
TM : En fr.
TMÉU : S/O
TC : En fr.
TACI : En fr.
TCR : En fr.
TPG : En fr.
TÉU : En fr. (A)
TM : En fr. (A)
TMÉU : S/O
TC : En fr. (A)
TACI : En fr. (A)
TCR : En fr. (A)
TPG : En fr. (A)
2459
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-321
PARTIE 3 (suite)
NOUVELLES DISPOSITIONS TARIFAIRES (suite)
Numéro tarifaire
Tarif de la nation la plus favorisée
Taux initial
Taux final
Dénomination des marchandises
Tarif de préférence
Taux initial
Taux final
TPMD : En fr.
TPAC : S/O
TAU : S/O
TNZ : S/O
TPMD : En fr. (A)
TPAC : S/O
TAU : S/O
TNZ : S/O
5402.34
--
5402.34.10
--- Du fil simple multifilament, uniquement de polypropylène,
texturé, complètement tiré, à torsion « S » excédant 50 tours par
mètre, titrant au moins 1 680 décitex mais n’excédant pas
3 215 décitex, devant servir à la fabrication de carpettes
En fr.
En fr. (A)
TÉU : En fr.
TM : En fr.
TMÉU : S/O
TC : En fr.
TACI : En fr.
TCR : En fr.
TPG : En fr.
TPMD : En fr.
TPAC : S/O
TAU : S/O
TNZ : S/O
TÉU : En fr. (A)
TM : En fr. (A)
TMÉU : S/O
TC : En fr. (A)
TACI : En fr. (A)
TCR : En fr. (A)
TPG : En fr. (A)
TPMD : En fr. (A)
TPAC : S/O
TAU : S/O
TNZ : S/O
5402.34.90
--- Autres
8%
8 % (A)
TÉU : En fr.
TM : En fr.
TMÉU : S/O
TC : En fr.
TACI : En fr.
TCR : En fr.
TPG : 8 %
TPMD : En fr.
TPAC : S/O
TAU : S/O
TNZ : S/O
TÉU : En fr. (A)
TM : En fr. (A)
TMÉU : S/O
TC : En fr. (A)
TACI : En fr. (A)
TCR : En fr. (A)
TPG : 8 % (A)
TPMD : En fr. (A)
TPAC : S/O
TAU : S/O
TNZ : S/O
5407.52.30
--- Avec ou sans renforcement, uniquement de fils de filaments de
2
polyester texturés, d’un poids n’excédant pas 225 g/m , devant
servir de parementure ou de tresses dans la confection de
smokings
En fr.
En fr. (A)
TÉU : En fr.
TM : En fr.
TMÉU : S/O
TC : En fr.
TACI : En fr.
TCR : En fr.
TPG : S/O
TPMD : En fr.
TPAC : S/O
TAU : S/O
TNZ : S/O
TÉU : En fr. (A)
TM : En fr. (A)
TMÉU : S/O
TC : En fr. (A)
TACI : En fr. (A)
TCR : En fr. (A)
TPG : S/O
TPMD : En fr. (A)
TPAC : S/O
TAU : S/O
TNZ : S/O
5407.54
--
5407.54.10
--- D’un poids d’au moins 75 g/m mais n’excédant pas 90 g/m ,
devant servir de doublures dans la fabrication de sacs de
couchage
En fr.
En fr. (A)
TÉU : En fr.
TM : En fr.
TMÉU : S/O
TC : En fr.
TACI : En fr.
TCR : En fr.
TPG : S/O
TPMD : En fr.
TPAC : S/O
TAU : S/O
TNZ : S/O
TÉU : En fr. (A)
TM : En fr. (A)
TMÉU : S/O
TC : En fr. (A)
TACI : En fr. (A)
TCR : En fr. (A)
TPG : S/O
TPMD : En fr. (A)
TPAC : S/O
TAU : S/O
TNZ : S/O
2460
De polypropylène
Imprimés
2
2
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-321
PARTIE 3 (suite)
NOUVELLES DISPOSITIONS TARIFAIRES (suite)
Numéro tarifaire
5407.54.90
9922.00.00
9974.00.00
9975.00.00
Dénomination des marchandises
--- Autres
Tissus ou tissus enduits, des chapitres 39, 51 à 55 et 59 et des
positions 58.01, 58.03, 58.05, 58.09 et 58.10, spécifiés ou
fournis à un fabricant par un client indépendant de l’industrie de
la restauration ou de l’industrie hôtelière, et devant servir
uniquement comme enveloppe extérieure de sièges rembourrés
des sous-positions 9401.30, 9401.40, 9401.61 ou 9401.70,
fabriqués pour ce client
Les articles suivants devant servir à la fabrication de voitures de
métro :
Coffret de batterie;
Cavaliers d’interconnexion et capteurs;
Disjoncteurs;
Intérieurs de loge de conduite;
Panneaux de plafond;
Connecteurs;
Barres omnibus en cuivre;
Canalisations et tuyauteries de fils;
Bonnets de bout de voiture;
Panneaux de plancher;
Système d’intercirculation entre les voitures;
Moulures de finition d’intérieurs;
Relais;
Mains courantes et poignées;
Système de contrôle et de diagnostique du train « TIMS »
Les articles suivants devant servir à la fabrication ou la réparation,
révision ou remise de véhicules légers sur rail, tramways ou voitures
de métro exploités par les administrations de transport urbain :
Couplages pneumatiques;
Montages antivibratoires;
Chargeurs de batterie;
Dispositif de traction à graissage;
Connecteurs électriques;
Connecteurs faston;
Fusible 170A, 1 kV;
Supports à chevrons de montage;
Manchon filetés;
Conteneurs de pantographe;
Tuyaux coudés en silicone plastique;
Plateaux en plastique pour l’installation des câbles;
Tarif de la nation la plus favorisée
Taux initial
Taux final
Tarif de préférence
Taux initial
Taux final
14 %
14 % (A)
TÉU : En fr.
TM : En fr.
TMÉU : S/O
TC : En fr.
TACI : En fr.
TCR : 14 %
TPG : S/O
TPMD : En fr.
TPAC : S/O
TAU : S/O
TNZ : S/O
TÉU : En fr. (A)
TM : En fr. (A)
TMÉU : S/O
TC : En fr. (A)
TACI : En fr. (A)
TCR : En fr. (M)
TPG : S/O
TPMD : En fr. (A)
TPAC : S/O
TAU : S/O
TNZ : S/O
En fr.
En fr. (A)
TÉU : En fr.
TM : En fr.
TMÉU : En fr.
TC : En fr.
TACI : En fr.
TCR : En fr.
TPG : En fr.
TPMD : En fr.
TPAC : En fr.
TAU : S/O
TNZ : S/O
TÉU : En fr. (A)
TM : En fr. (A)
TMÉU : En fr. (A)
TC : En fr. (A)
TACI : En fr. (A)
TCR : En fr. (A)
TPG : En fr. (A)
TPMD : En fr. (A)
TPAC : En fr. (A)
TAU : S/O
TNZ : S/O
En fr.
En fr. (A)
TÉU : En fr.
TM : En fr.
TMÉU : En fr.
TC : En fr.
TACI : En fr.
TCR : En fr.
TPG : En fr.
TPMD : En fr.
TPAC : En fr.
TAU : S/O
TNZ : S/O
TÉU : En fr. (A)
TM : En fr. (A)
TMÉU : En fr. (A)
TC : En fr. (A)
TACI : En fr. (A)
TCR : En fr. (A)
TPG : En fr. (A)
TPMD : En fr. (A)
TPAC : En fr. (A)
TAU : S/O
TNZ : S/O
En fr.
En fr. (A)
TÉU : En fr.
TM : En fr.
TMÉU : En fr.
TC : En fr.
TACI : En fr.
TCR : En fr.
TPG : En fr.
TPMD : En fr.
TPAC : En fr.
TAU : S/O
TNZ : S/O
TÉU : En fr. (A)
TM : En fr. (A)
TMÉU : En fr. (A)
TC : En fr. (A)
TACI : En fr. (A)
TCR : En fr. (A)
TPG : En fr. (A)
TPMD : En fr. (A)
TPAC : En fr. (A)
TAU : S/O
TNZ : S/O
2461
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-321
PARTIE 3 (suite)
NOUVELLES DISPOSITIONS TARIFAIRES (suite)
Numéro tarifaire
Tariff Item
Dénomination des marchandises
Régulateurs à découpage avec alimentation positive;
Couvercle de crochet rotatif et dispositifs d’attelage;
Vis (M5X20);
Roues en acier;
Appareillages de commutation;
Batteries de véhicules;
Tissus d’ameublement tissé de la sous-position 5801.10
Tarif de la nation la plus favorisée
Taux initial
Taux final
Tarif de préférence
Taux initial
Taux final
PART 4
(Section 6)
PARTIE 4
(article 6)
ADDITION OF TARIFF ITEM
NOUVEAU NUMÉRO TARIFAIRE
Most-Favoured-Nation Tariff
5210.51.90
Preferential Tariff
Numéro
tarifaire
Effective on January 1,
2009...CRT: Free
5210.51.90
Tarif de la nation la plus
favorisée
Tarif de préférence
er
À compter du 1 janvier
2009...TCR : En fr.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Order.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Décret.)
Issue and objectives
Question et objectifs
The Order Amending the Schedule to the Customs Tariff, 2008-2
removes the customs duties on a number of manufacturing inputs.
It has been a longstanding practice to use Order in Council
authority to remove customs duties applicable on imported goods
used in the production of other goods to assist Canadian manufacturers. The Order also makes technical changes to two tariff items
which were introduced previously.
Le Décret modifiant l’annexe du Tarif des douanes, 2008-2 élimine les droits de douane sur un certain nombre d’intrants utilisés
dans la fabrication d’autres produits. La prise d’un décret éliminant
les droits de douane sur des marchandises importées servant à la
fabrication d’autres marchandises afin d’améliorer la compétitivité des fabricants canadiens constitue une pratique de longue date.
Le Décret apporte des changements techniques à deux numéros
tarifaires déjà introduits.
Description and rationale
Description et justification
The Order removes the customs duties on the following
products:
• Certain chemicals for use in the manufacture of rubber
compounds;
• Nitenpyram for use in the manufacture of flea control products for dogs and cats;
• N4-(2,2-Dimethyl-4-[(dihydrogenphosphonoxy)methyl]-3oxo-5-pyrid[1,4]oxazin-6-yl)-5-fluoro-N2-(3,4,5trimethyoxyphenyl)-2,4-pyrimidinediamine disodium, for use
in the manufacture of pharmaceuticals;
• Talalay latex for use in the manufacture of bedding products;
• Certain cotton fabric for use in the manufacture of mattress
pads;
• Certain plain weave fabric for use in the manufacture of bed
comforters;
• Certain nylon filament yarn for use in the manufacture of
woven or knitted fabrics;
Le Décret élimine les droits de douane sur les produits
suivants :
• Certains produits chimiques devant servir à la fabrication de
composés de caoutchouc;
• Nitenpyram devant servir à la fabrication de produits pour
enrayer des puces pour les chiens et les chats;
• N4-(2,2-diméthyl-4-[(dihydrogenphosphonoxy)méthyl]-3oxo-5-pyrid[1,4]oxazin-6-yl)-5-fluoro-N2-(3,4,5triméthyoxyphényl)-2,4-pyrimidinediamine disodique, devant
servir à la fabrication de produits pharmaceutiques;
• Latex Talalay devant servir à la fabrication d’articles de
literie;
• Certains tissus de coton devant servir à la fabrication de rembourrages de matelas;
• Certains tissus à armure toile devant servir à la fabrication
d’édredons;
2462
2008-12-24
•
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-321
•
The Order adds a missing word in the Description of Goods of
tariff item No. 5515.12.30 which was introduced in Order
Amending the Schedule to the Customs Tariff, 2008-1 and restores
a rate of duty for tariff item No. 8528.49.30 which was introduced
with an incorrect rate in the Order Amending the Schedule to the
Customs Tariff (Harmonized System Conversion, 2007), No. 2.
This Order is consistent with existing policy and is the most
appropriate and timely method to assist Canadian manufacturers
in competing more effectively in both the domestic and export
markets. Based on current import levels, it is estimated that the
annual revenues foregone to the Government as a result of this
Order will be approximately $4.9 million.
Certains fils de filaments nylons devant servir à la fabrication
de tissus ou d’étoffes de bonneterie;
• Futailles de chêne utilisées pour la fermentation ou le vieillissement des boissons alcoolisées;
• Certains fils de polyesters, écrus ou blanchis, devant servir à
la fabrication de tissus ou d’étoffes de bonneterie ou de fil à
coudre;
• Certains fils simples, uniquement de polypropylène devant
servir à la fabrication de carpettes;
• Certaines lames de polypropylène devant servir à la fabrication de tapis touffetés à la machine;
• Certains tissus, uniquement de fils de filaments de polyester
texturés, devant servir de parementure ou de tresses dans la
confection de smokings;
• Certains tissus imprimés devant servir à la fabrication des sacs
de couchage;
• Encarts devant servir à la fabrication de short de cyclisme;
• Lyophilisateurs;
• Certain tissus devant servir uniquement comme enveloppe
extérieure de certains sièges rembourrés;
• Certaines pièces devant servir à la fabrication de voitures de
métro;
• Certaines pièces devant servir à la fabrication ou à la réparation de véhicules légers sur rails, tramways ou voitures de métro exploités par les administrations de transport urbain.
Le Décret ajoute un mot manquant dans la Dénomination des
marchandises du no tarifaire 5515.12.30 introduit dans le Décret
modifiant l’annexe du Tarif des douanes, 2008-1 et rétablit un
taux de droits de douane pour le no tarifaire 8528.49.30 qui fut
introduit à un taux erroné de par le Décret no 2 modifiant l’annexe
du Tarif des douanes (conversion du Système harmonisé, 2007).
Le Décret est conforme à la politique en vigueur et est un
moyen efficace et rapide pour aider les fabricants canadiens à être
plus compétitifs sur les marchés canadiens et étrangers. On estime, sur la base des importations actuelles, que les recettes auxquelles renoncera le gouvernement par suite de ce décret seront
de l’ordre de 4,9 millions de dollars par année.
Consultation
Consultation
Detailed consultations were undertaken with all interested parties that could be affected by the proposed tariff reductions.
Des consultations exhaustives ont été menées auprès des parties pouvant être affectées par les allégements tarifaires proposés.
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de service
The Canada Border Services Agency is responsible for the administration of and compliance with customs and tariff legislation
and regulations.
L’Agence des services frontaliers du Canada est responsable de
l’application de la législation et de la réglementation douanières
et tarifaires.
Contact
Personne-ressource
Diane Kelloway
International Trade Policy Division
Department of Finance
Ottawa, Ontario
K1A 0G5
Telephone: 613-996-6470
Diane Kelloway
Division de la politique commerciale internationale
Ministère des Finances
Ottawa (Ontario)
K1A 0G5
Téléphone : 613-996-6470
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
Oak barrels to be employed in the fermentation or aging of
beverage alcohol;
Certain bleached or unbleached yarn for use in the manufacture of woven or knitted fabrics or sewing threads;
Certain single yarn, solely of polypropylene for use in the
manufacture of area rugs;
Certain polypropylene strip for use in the manufacture of
machine-tufted carpets;
Certain woven fabrics, solely of yarns of textured polyester
filaments for use as facing or braids in the manufacture of
tuxedos;
Certain printed fabrics for use in the manufacture of sleeping
bags;
Inserts for use in the manufacture of cycling shorts;
Freeze dryers;
Certain woven or coated fabrics for use as outer coverings in
the manufacture of certain upholstered seats;
Certain parts for use in the manufacture of subway cars;
Certain parts for use in the manufacture or repair of light rail
vehicles, street cars and subway cars used by urban transit
authorities.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2008
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2008
2463
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Registration
SOR/2008-322
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
December 12, 2008
Enregistrement
DORS/2008-322
Le 12 décembre 2008
FISHERIES ACT
LOI SUR LES PÊCHES
Regulations Amending the Quebec Fishery
Regulations, 1990 and Certain Other Fisheries
Regulations
Règlement modifiant le Règlement de pêche du
Québec (1990) et d’autres règlements concernant
les pêches
P.C. 2008-1929
C.P. 2008-1929
December 12, 2008
Le 12 décembre 2008
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Fisheries and Oceans, pursuant to
section 8, subsection 36(5) and section 43a of the Fisheries Actb,
hereby makes the annexed Regulations Amending the Quebec
Fishery Regulations, 1990 and Certain Other Fisheries
Regulations.
Sur recommandation de la ministre des Pêches et des Océans et
en vertu de l’article 8, du paragraphe 36(5) et de l’article 43a de la
Loi sur les pêchesb, Son Excellence la Gouverneure générale en
conseil prend le Règlement modifiant le Règlement de pêche du
Québec (1990) et d’autres règlements concernant les pêches,
ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE QUEBEC FISHERY
REGULATIONS, 1990 AND CERTAIN OTHER
FISHERIES REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE PÊCHE
DU QUÉBEC (1990) ET D’AUTRES RÈGLEMENTS
CONCERNANT LES PÊCHES
QUEBEC FISHERY REGULATIONS, 1990
RÈGLEMENT DE PÊCHE DU QUÉBEC (1990)
1. (1) The definition “size” in subsection 2(1) of the Quebec
Fishery Regulations, 19901 is repealed.
(2) The definitions “fosse à saumons” and “rivière à saumons” in subsection 2(1) of the French version of the Regulations are repealed.
(3) The definitions “angling”, “Area”, “artificial fly”,
““controlled zone” or “Z.E.C.””, “fly fishing”, “hook”, “Minister”, “Ministry” and “provincial legislation” in subsection 2(1) of the Regulations are replaced by the following:
“angling” means fishing by means of a line or a rod and line to
which is attached a hook or an artificial lure that may be baited,
including fly fishing but not including fishing by means of a
night line; (pêche à la ligne)
“Area” means an area of the Province delimited as a fishing area
under An Act respecting the conservation and development of
wildlife, R.S.Q., c. C-61.1; (zone)
“artificial fly” means a hook or combination of hooks dressed
with silk, tinsel, textiles, fur, feathers or other similar materials
including, as parts of a fly, metal (brass, copper or aluminum)
or plastic tubing, straight pin, Waddington shaft, non-metal
eyes or head but does not include flies to which is attached an
external device likely to attract fish, baited flies, flieswith a
spinning or undulating device and weights that cause the fly to
sink; (mouche artificielle)
“controlled zone” or “zec” means an area of the Province so designated under An Act respecting the conservation and development of wildlife, R.S.Q., c. C-61.1; (zone d’exploitation contrôlée ou zec)
“fly fishing” means fishing by means of a fly line mounted on a
rod designed specifically for that type of fishing and to which
are attached artificial flies; (pêche à la mouche)
1. (1) La définition de « taille », au paragraphe 2(1) du Règlement de pêche du Québec (1990)1, est abrogée.
(2) Les définitions de « fosse à saumons » et « rivière à saumons », au paragraphe 2(1) de la version française du même
règlement, sont abrogées.
(3) Les définitions de « hameçon », « législation provinciale », « ministre », « ministère », « mouche artificielle »,
« pêche à la ligne », « pêche à la mouche », « zone » et « zone
d’exploitation contrôlée » ou « ZEC », au paragraphe 2(1) du
même règlement, sont respectivement remplacées par ce qui
suit :
« hameçon » Tige garnie d’un ou de plusieurs crochets. Y est
assimilé tout leurre artificiel. (hook)
« législation provinciale » Les lois du Québec suivantes : la Loi
sur la conservation et la mise en valeur de la faune, L.R.Q.,
ch. C-61.1, la Loi sur la conservation du patrimoine naturel,
L.R.Q., ch. C-61.01, la Loi sur les pêcheries commerciales et la
récolte commerciale de végétaux aquatiques, L.R.Q., ch. P-9.01
et la Loi sur les parcs, L.R.Q., ch. P-9, et tout règlement pris en
vertu de celles-ci. (provincial legislation)
« ministre »
a) Dans le cas de la délivrance des permis de pêche commerciale énumérés aux paragraphes 1(6) à (20) de la partie 2 de
l’annexe 5, dans la colonne 1, le ministre de l’Agriculture,
des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec;
b) dans tous les autres cas, le ministre chargé, dans la province, de l’application de la Loi sur la conservation et la
mise en valeur de la faune, L.R.Q., ch. C-61.1. (Minister)
« ministère » Le ministère responsable des pêches dans la province. (Ministry)
———
———
a
a
b
1
S.C. 1991, c. 1, s. 12
R.S., c. F-14
SOR/90-214
2464
b
1
L.C. 1991, ch. 1, art. 12
L.R., ch. F-14
DORS/90-214
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
“hook” means a shaft with one or more points and includes an
artificial lure; (hameçon)
“Minister” means
(a) in respect of the issuing of the commercial fishing licences listed in subitems 1(6) to (20), column 1, of Part 2 of
Schedule 5, the Quebec Minister of Agriculture, Fisheries
and Food, and
(b) in all other cases, the Minister responsible in the Province for the application of An Act respecting the conservation and development of wildlife, R.S.Q., c. C-61.1;
(ministre)
“Ministry” means the Ministry responsible for fishing in the Province; (ministère)
“provincial legislation” means An Act respecting the conservation
and development of wildlife, R.S.Q., c. C-61.1, the Natural
Heritage Conservation Act, R.S.Q., c. C-61.01, An Act respecting commercial fishing and commercial harvesting of aquatic
plants, R.S.Q., c. P-9.01, the Parks Act, R.S.Q., c. P-9, or any
regulations made under those Acts; (législation provinciale)
(4) The definition “salmon river” in subsection 2(1) of the
English version of the Regulations is replaced by the
following:
“salmon river” means a river, or a part of a river, that is set out in
Schedule 6; (rivière à saumon)
(5) The reference to “(fosse à saumons)” at the end of the
definition “salmon pool” in subsection 2(1) of the English version of the Regulations is replaced by “(fosse à saumon)”.
(6) Subsection 2(1) of the Regulations is amended by adding
the following in alphabetical order:
“artificial lure” means a spoon, simulated minnow, artificial fly or
any other device made of feathers, fibres, rubber, wood, metal,
plastic or similar materials that has one or more hooks; (leurre
artificiel)
“communal wildlife area” means a territory established by an order of the Minister and given to lease exclusive fishing rights
for communal purposes; (aire faunique communautaire)
“ecological reserve” means an area of the Province so designated
under the Natural Heritage Conservation Act, R.S.Q.,
c. C-61.01; (réserve écologique)
“maximum size” means, in relation to the hook of an artificial fly,
a distance between the point of the hook and the shaft not
exceeding
(a) 17 mm for a single hook,
(b) 13 mm for a double hook, or
(c) 7 mm for a triple hook; (taille maximale)
“outfitter” means, for the purposes of these Regulations, a territory established by an Order of the Minister and given to lease
exclusive fishing rights to a company for developing the use of
wildlife resources; (pourvoirie)
“sport fishing” means angling, fishing by means of a lift net, landing net, spear, bow and arrow or crossbow, or fishing with a
spear while swimming; (pêche sportive)
« mouche artificielle » Hameçon ou combinaison d’hameçons,
garnis de soie, de clinquant, de tissus, de fourrure, de plumes
ou d’autres matières semblables, y compris ce qui peut faire
partie de la mouche : tube en métal (laiton, cuivre ou aluminium) ou en plastique, épingle droite, tige Waddington, yeux
ou tête non métalliques. La présente définition exclut les mouches auxquelles est joint un mécanisme externe susceptible
d’attirer le poisson, les mouches appâtées, les mouches munies
d’un dispositif tournant ou ondulant ainsi que les poids qui font
couler la mouche. (artificial fly)
« pêche à la ligne » Pêche au moyen d’une ligne, montée ou non
sur une canne, à laquelle sont attachés des hameçons ou des
leurres artificiels pouvant être appâtés, y compris la pêche à la
mouche mais non la pêche pratiquée au moyen de lignes dormantes. (angling)
« pêche à la mouche » Pêche au moyen d’une ligne à mouche qui
est montée sur une canne conçue à cette fin et à laquelle sont
attachées des mouches artificielles. (fly fishing)
« zone » Secteur de la province délimité comme tel en vertu de la
Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune,
L.R.Q., ch. C-61.1. (Area)
« zone d’exploitation contrôlée » ou « zec » Secteur de la province désigné comme tel en vertu de la Loi sur la conservation
et la mise en valeur de la faune, L.R.Q., ch. C-61.1. (controlled
zone or zec)
(4) La définition de « salmon river », au paragraphe 2(1) de
la version anglaise du même règlement, est remplacée par ce
qui suit :
“salmon river” means a river, or a part of a river, that is set out in
Schedule 6; (rivière à saumon)
(5) La mention « (fosse à saumons) » qui figure à la fin de la
définition de « salmon pool », au paragraphe 2(1) de la version anglaise du même règlement, est remplacée par « (fosse à
saumon) »
(6) Le paragraphe 2(1) du même règlement est modifié par
adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
« aire faunique communautaire » Territoire établi par un arrêté du
ministre et donné à bail de droits exclusifs de pêche à des fins
communautaires. (communal wildlife area)
« leurre artificiel » Cuillère, poisson-nageur simulé, mouche artificielle ou tout autre dispositif constitué de plumes, de fibres,
de caoutchouc, de bois, de métal, de plastique ou d’autres
matériaux semblables et muni d’un ou de plusieurs hameçons.
(artificial lure)
« ligne à cœur métallique » Ligne à mouche qui, lorsqu’elle est
pliée fermement puis relâchée, demeure pliée. (weighted core
line)
« ligne lestée » Ligne à mouche à laquelle un poids externe est
attaché. (weighted down line)
« pêche sportive » Pêche à la ligne, pêche au moyen d’un carrelet,
d’une épuisette, d’un harpon, d’un harpon en nageant, d’un arc
et d’une flèche ou d’une arbalète. (sport fishing)
« pourvoirie » Pour l’application du présent règlement, territoire
établi par un arrêté du ministre et donné à bail de droits exclusifs de pêche à une entreprise à des fins de développement de
l’utilisation des ressources fauniques. (outfitter)
« réserve écologique » Secteur de la province désigné comme tel
en vertu de la Loi sur la conservation du patrimoine naturel,
L.R.Q., ch. C-61.01. (ecological reserve)
2465
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
“weighted core line” means a fly line that, when folded firmly
and then released, remains folded; (ligne à cœur métallique)
“weighted down line” means a fly line to which an external
weight is attached; (ligne lestée)
(7) Subsection 2(1) of the French version of the Regulations
is amended by adding the following in alphabetical order:
« fosse à saumon » Endroit d’une rivière à saumon désigné
comme fosse à saumon par des écritaux. (salmon pool)
« rivière à saumon » Rivière ou partie de rivière visée à l’annexe 6. (salmon river)
(8) Subsection 2(2) of the Regulations is replaced by the
following:
(2) A reference in these Regulations to a species or group of
species of fish by its common name as set out in column 1 of
Schedule 3 shall be construed as a reference to the species or
group of species of fish whose scientific name is set out in column 2.
2. (1) Paragraph 3(2)(b) of the Regulations is replaced by
the following:
(b) in any waters or facilities of an aquaculture site, a fishing
pond, a breeding pond or a fish-tank for baitfish within the
meaning of An Act respecting the conservation and development of wildlife, R.S.Q., c. C-61.1.
(2) Subsection 3(4) of the Regulations is replaced by the
following:
(4) Sections 7 to 12 and 16 to 18 do not apply to a licence referred to in item 2, column 1, of Part 2 of Schedule 5.
3. Section 4 of the Regulations is amended by adding the
following after subsection (3):
(3.1) Close times varied under subsections (1) to (3) are deemed
to also vary the corresponding open season where applicable.
4. The heading before section 5 and sections 5 and 6 of the
Regulations are replaced by the following:
« taille maximale » À l’égard de l’hameçon d’une mouche artificielle, la distance entre la pointe du crochet et la tige ne dépassant pas :
a) 17 mm pour un hameçon à un crochet;
b) 13 mm pour un hameçon à deux crochets;
c) 7 mm pour un hameçon à trois crochets. (maximum size)
(7) Le paragraphe 2(1) de la version française du même règlement est modifié par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
« fosse à saumon » Endroit d’une rivière à saumon désigné
comme fosse à saumon par des écriteaux. (salmon pool)
« rivière à saumon » Rivière ou partie de rivière visée à l’annexe 6. (salmon river)
(8) Le paragraphe 2(2) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(2) Pour l’application du présent règlement, la mention du nom
commun d’une espèce ou d’un groupe d’espèces de poisson indiqué à la colonne 1 de l’annexe 3 vaut mention du nom scientifique figurant à la colonne 2.
2. (1) L’alinéa 3(2)b) du même règlement est remplacé par
ce qui suit :
b) à la pêche dans les eaux ou installations d’un site aquacole,
d’un étang de pêche, d’un étang d’élevage ou d’un vivier de
poissons appâts, au sens de la Loi sur la conservation et la mise
en valeur de la faune, L.R.Q., ch. C-61.1.
(2) Le paragraphe 3(4) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(4) Les articles 7 à 12 et 16 à 18 ne s’appliquent pas à un permis visé à l’article 2 de la partie 2 de l’annexe 5, dans la colonne 1.
3. L’article 4 du même règlement est modifié par adjonction, après le paragraphe (3), de ce qui suit :
(3.1) Les modifications apportées aux périodes de fermeture au
titre des paragraphes (1) à (3) sont réputées modifier les périodes
d’ouverture correspondantes, s’il y a lieu.
4. L’intertitre précédant l’article 5 et les articles 5 et 6 du
même règlement sont remplacés par ce qui suit :
PROHIBITIONS
INTERDICTIONS
5. (1) Subject to subsections (2) to (4), no person shall fish unless the person
(a) is the holder of a licence referred to in Schedule 5 and issued by the Minister or a Director and fishes in accordance
with the conditions of that licence; or
(b) is the holder of a licence issued under the Aboriginal Communal Fishing Licences Regulations and fishes in accordance
with the conditions of that licence.
(2) A person may fish without a licence if the person is
(a) a resident engaged in sport fishing for Atlantic tomcod or
smelt in the St. Lawrence River and its tributaries downstream
from the Laviolette Bridge (Trois-Rivières Bridge);
(b) a resident engaged in sport fishing, for species other than
Atlantic salmon, in Area 21 or in that part of any river in
Area 1 that is situated downstream from Highway 132, except
for the trunk part between Sainte-Flavie and Matapédia;
5. (1) Sous réserve des paragraphes (2) à (4), il est interdit de
pêcher à moins :
a) soit d’être le titulaire d’un permis visé à l’annexe 5 et délivré
par le ministre ou par un directeur et d’en respecter les
conditions;
b) soit d’être le titulaire d’un permis délivré en vertu du Règlement sur les permis de pêche communautaires des Autochtones
et d’en respecter les conditions.
(2) La pêche sans permis est autorisée si la personne qui
pêche :
a) est un résident pratiquant la pêche sportive du poulamon atlantique ou de l’éperlan dans le fleuve Saint-Laurent et ses tributaires en aval du pont Laviolette (pont de Trois-Rivières);
b) est un résident pratiquant la pêche sportive d’espèces autres
que le saumon atlantique dans la zone 21 ou dans toute partie
d’une rivière dans la zone 1 située en aval de la route 132, à
l’exception du tronçon entre Sainte-Flavie et Matapédia;
2466
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
(c) a resident engaged in sport fishing on the days and in the
waters designated by the Minister or a Director for the purposes of promoting that activity;
(d) a resident engaged in sport fishing for freshwater shellfish
or freshwater crustaceans; or
(e) a resident under 18 years of age who is engaged in sport
fishing for species other than Atlantic salmon and who is in
possession of a certificate attesting to the resident’s participation in the Quebec Wildlife Foundation’s “Pêche en herbe”
program or the Department’s “Relève à la pêche” program.
(3) A person may fish under the licence of a licence holder or
without a licence if the person fishes under the supervision of a
holder of the appropriate licence and
(a) is under 18 years of age and
(i) is the child of the holder of a licence referred to in Part 1
of Schedule 5,
(ii) is the child of the spouse or common-law partner of the
holder of a licence referred to in Part 1 of Schedule 5,
(iii) fishes under the supervision of a person 18 years of age
or over who is the holder of a licence referred to in Part 1 of
Schedule 5, or
(iv) fishes under the supervision of the spouse or commonlaw partner of the holder of a licence referred to in item 1 or
3 of Part 1 of Schedule 5;
(b) is between 18 and 24 years of age, holds a valid student
card and
(i) is the child of the holder of a licence referred to in Part 1
of Schedule 5,
(ii) is the child of the spouse or common-law partner of the
holder of a licence referred to in Part 1of Schedule 5,
(iii) fishes under the supervision of a person 18 years of age
or over who is the holder of a licence referred to in Part 1 of
Schedule 5, or
(iv) fishes under the supervision of the spouse or commonlaw partner of the holder of a licence referred to in item 1 or
3 of Part 1 of Schedule 5; or
(c) is the spouse or common-law partner of the holder of a licence referred to in item 1 or 3 of Part 1 of Schedule 5.
(4) A person may fish without a licence if the person
(a) engages in sport fishing in the boundary waters of the
Ristigouche and Patapédia salmon rivers and holds, and fishes
in accordance with the conditions of, a licence for sport fishing
issued by New Brunswick; or
(b) engages in sport fishing in Area 25, in Clarice (Montbray
Township), Labyrinthe (Dasserat Township) or Raven (Dufay
Township) lakes or in that part of Lake Saint-François that is
located west of a line drawn from Beaudette Point on the north
shore to Saint-Louis Point on the south shore and holds, and
fishes in accordance with the conditions of, a licence for sport
fishing issued by Ontario.
(5) If a person referred to in paragraph (2)(c) catches an Atlantic salmon, that person shall immediately unhook and release the
fish into the waters from which it was caught or, if the hook is
deeply embedded, cut the line.
(6) The persons referred to in subsections (3) and (4) are subject to the conditions of the applicable licence under the authority
of which they are fishing.
c) est un résident pratiquant la pêche sportive pendant les journées et dans les eaux désignées par le ministre ou un directeur
en vue de promouvoir cette activité;
d) est un résident pratiquant la pêche sportive de mollusques ou
de crustacés d’eau douce;
e) est un résident de moins de 18 ans qui pratique la pêche
sportive d’espèces autres que le saumon atlantique et qui a en
sa possession le certificat attestant sa participation au programme « Pêche en herbe » de la Fondation de la faune du
Québec ou au programme « Relève à la pêche » du ministère.
(3) La pêche en vertu du permis d’un titulaire de permis ou la
pêche sans permis lorsqu’elle se pratique sous la surveillance du
titulaire du permis approprié est autorisée si la personne qui
pêche :
a) est âgée de moins de 18 ans et, selon le cas :
(i) est l’enfant du titulaire d’un permis visé à la partie 1 de
l’annexe 5,
(ii) est l’enfant de l’époux ou du conjoint de fait du titulaire
d’un permis visé à la partie 1 de l’annexe 5,
(iii) pêche sous la surveillance d’une personne de 18 ans ou
plus qui est titulaire d’un permis visé à la partie 1 de l’annexe 5,
(iv) pêche sous la surveillance de l’époux ou du conjoint de
fait du titulaire d’un permis visé aux articles 1 ou 3 de la partie 1 de l’annexe 5;
b) est âgée de 18 à 24 ans, est titulaire d’une carte d’étudiant
valide et :
(i) est l’enfant du titulaire d’un permis visé à la partie 1 de
l’annexe 5,
(ii) est l’enfant de l’époux ou du conjoint de fait du titulaire
d’un permis visé à la partie 1 de l’annexe 5,
(iii) pêche sous la surveillance d’une personne de 18 ans ou
plus qui est titulaire d’un permis visé à la partie 1 de l’annexe 5,
(iv) pêche sous la surveillance de l’époux ou du conjoint de
fait du titulaire d’un permis visé aux articles 1 ou 3 de la partie 1 de l’annexe 5;
c) est l’époux ou le conjoint de fait du titulaire d’un permis visé
aux articles 1 ou 3 de la partie 1 de l’annexe 5.
(4) La pêche sans permis est autorisée si la personne :
a) pratique la pêche sportive dans les eaux limitrophes des rivières à saumon Ristigouche et Patapédia et est titulaire d’un
permis de pêche sportive du Nouveau-Brunswick et en respecte
les conditions;
b) pratique la pêche sportive dans la zone 25, dans les lacs Clarice (canton de Montbray), Labyrinthe (canton de Dasserat) ou
Raven (canton de Dufay) ou dans la partie du lac SaintFrançois située à l’ouest d’une ligne tirée à partir de la pointe
Beaudette sur la rive nord jusqu’à la pointe Saint-Louis sur la
rive sud, est titulaire d’un permis de pêche sportive de l’Ontario et en respecte les conditions.
(5) La personne visée à l’alinéa (2)c) doit, dès la prise d’un
saumon atlantique, en retirer l’hameçon ou, si l’hameçon est profondément engagé, couper la ligne, et le remettre à l’eau là où il a
été pris.
(6) Les personnes visées aux paragraphes (3) et (4) doivent se
conformer aux conditions du permis applicable sous l’autorité duquel elles pêchent.
2467
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
5.1 No person shall fish on an ecological reserve.
5.1 Il est interdit de pêcher dans une réserve écologique.
RESTRICTED WATERS
EAUX RÉSERVÉES
6. No person other than an Indian as defined in the Indian Act
shall fish in any part of the Betsiamites River set out in item 7 of
Schedule 6.
5. Sections 8 and 9 of the Regulations are replaced by the
following:
8. No person shall fish by means of one or more hooks used in
such a manner as to pierce or hook a fish in any part of the body.
This restriction does not apply in the event that a fish has taken
the hook in its mouth.
9. No person shall engage in fishing, other than angling, anywhere that is less than 500 m downstream from any point on the
mouth of a salmon river included in Area 18, 19, 20 or 28, or the
mouth of a salmon river on the north shore of the St. Lawrence
River or the Gulf of St. Lawrence included in Area 21.
6. La pêche dans toute partie de la rivière Betsiamites délimitée
à l’article 7 de l’annexe 6 est réservée aux Indiens au sens de la
Loi sur les Indiens.
5. Les articles 8 et 9 du même règlement sont remplacés par
ce qui suit :
8. Il est interdit de pêcher à l’aide d’un ou de plusieurs hameçons de façon à accrocher ou à percer toute partie d’un poisson.
Cette interdiction ne s’applique pas dans le cas d’un poisson qui a
pris l’hameçon dans sa bouche
9. Il est interdit de pratiquer la pêche, sauf la pêche à la ligne, à
moins de 500 m en aval de tout point de l’embouchure d’une rivière à saumon faisant partie des zones 18, 19, 20 ou 28, ou de
l’embouchure d’une rivière à saumon située sur la rive nord du
fleuve Saint-Laurent ou du golfe du Saint-Laurent et faisant partie
de la zone 21.
6. L’alinéa 11a) du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
a) soit d’être titulaire du permis applicable visé à l’annexe 5;
6. Paragraph 11(a) of the Regulations is replaced by the
following:
(a) the person holds the appropriate licence set out in Schedule 5;
7. Section 12 of the Regulations is replaced by the
following:
12. (1) Subject to subsection (2), no person shall have in their
possession any fishing gear within 100 m of any water where the
use of that gear is prohibited under these Regulations.
(2) Subsection (1) does not apply in respect of
(a) fishing gear that is located in a building or in a vehicle other
than a boat; or
(b) persons who are crossing or moving alongside water to fish
in other waters where the use of that gear is authorized.
(3) For the purposes of paragraph (2)(b), when the gear is a
hook other than an artificial fly, it must not be attached to the line,
and when the person is also in possession of a rod, it must be
rendered inoperative by
(a) disassembling it into sections;
(b) removing the reel from the rod; or
(c) storing the rod in a case.
8. Section 14 of the Regulations and the heading before it
are repealed.
9. Section 15 of the Regulations is replaced by the
following:
15. (1) Subject to subsections (2) and (3), no person shall use
for bait or have in the person’s possession for use as bait any fish.
(2) A person may possess, in places where it is authorized, live
or dead fish for use as bait during a specified period.
(3) No person shall fish using for bait a species of fish listed in
Schedule 4.
10. Paragraphs 16(e) and (f) of the Regulations are replaced
by the following:
(e) under the licence referred to in paragraph 1(d) or (i) of
Part 1 of Schedule 5, or
2468
7. L’article 12 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
12. (1) Sous réserve du paragraphe (2), il est interdit d’avoir en
sa possession un engin de pêche à moins de 100 m d’un plan
d’eau où l’utilisation de cet engin est interdite aux termes du présent règlement.
(2) Le paragraphe (1) ne s’applique pas :
a) aux engins de pêche qui se trouvent dans un bâtiment ou un
véhicule, sauf un bateau;
b) aux personnes qui ne font que traverser ou longer des eaux
pour pêcher dans d’autres eaux où l’utilisation de cet engin est
permise.
(3) Pour l’application de l’alinéa (2)b), si l’engin est un hameçon autre qu’une mouche artificielle, il ne doit pas être fixé à la
ligne, et si la personne est également en possession d’une canne,
celle-ci doit être rendue inopérante de l’une des façons suivantes :
a) elle est désassemblée en section;
b) le moulinet en est retiré;
c) elle est rangée dans un étui fermé.
8. L’article 14 du même règlement et l’intertitre le précédant sont abrogés.
9. L’article 15 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
15. (1) Sous réserve des paragraphes (2) et (3), il est interdit
d’utiliser du poisson comme appât ou d’en avoir en sa possession
à cette fin.
(2) Il est permis, aux endroits où la pêche avec des poissons
appâts morts ou vivants est autorisée, d’avoir de tels poissons en
sa possession à cette fin pendant la période visée.
(3) Il est interdit d’utiliser une espèce de poisson mentionnée à
l’annexe 4 comme appât.
10. Les alinéas 16e) et f) du même règlement sont remplacés
par ce qui suit :
e) tout poisson pris en vertu du permis visé aux alinéas 1d)
ou i) de la partie 1 de l’annexe 5;
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
(f) in the case of an Atlantic salmon, under the licence referred
to in paragraph 2(c) or (f) of Part 1 of Schedule 5,
11. The Regulations are amended by adding the following
after section 16:
16.1 Every person who voluntarily releases a fish caught during a period when the retention of such a fish is authorized shall
do so in a manner that causes the least harm to the fish.
12. Section 19 of the Regulations is replaced by the
following:
19. The Minister or a Director may issue
(a) a licence referred to in Part 1 of Schedule 5 on receipt of an
application; and
(b) a licence referred to in column 1 of Part 2 of Schedule 5 on
receipt of an application and payment of the applicable fee set
out in column 2.
13. The portion of subsection 21(2) of the Regulations before paragraph (a) is replaced by the following:
(2) For the proper management and control of fisheries, the
Minister or a Director, as the case may be, may specify in a licence set out in subitem 2(1) or (2), column 1, of Part 2 of Schedule 5 any term or condition concerning one or more of the following matters:
14. Paragraphs 22(1)(b) and (c) of the Regulations are replaced by the following:
(b) their valid student card and the licence of the person under
which they are fishing, if they are fishing under subparagraph 5(3)(b)(i) or (ii); or
(c) the licence of the person under which they are fishing, if
they are fishing under paragraph 5(3)(c).
15. (1) The portion of subsection 23(2) of the Regulations
before paragraph (a) is replaced by the following:
(2) A licence referred to in paragraph 2(a), (b), (d) or (e) of
Part 1 of Schedule 5 expires on the earliest of
(2) Subsection 23(3) of the Regulations is replaced by the
following:
(3) A licence referred to in paragraph 2(c) or (f) of Part 1of
Schedule 5 expires when the Atlantic salmon fishing period
comes to an end.
16. Paragraphs 24(a) to (d) of the Regulations are replaced
by the following:
(a) for the same year, more than one licence set out in paragraph 2(a) or (d) of Part 1 of Schedule 5, unless the licence is
lost or stolen;
(b) if the person has already bought or already has a licence set
out in paragraph 2(a) or (d) of Part 1 of Schedule 5 for a year, a
licence set out in paragraph 2(b) or (e) of that Part;
(c) for the same day, more than one licence set out in paragraph 2(b) or (e) of Part 1 of Schedule 5; or
(d) a licence set out in paragraph 2(b) or (e) of Part 1 of Schedule 5 if the person has already caught and retained in the year a
number of Atlantic salmon equal to the quota set out in section 36.
17. Section 25.1 of the Regulations is replaced by the
following:
f) tout saumon atlantique pris en vertu du permis visé aux alinéas 2c) ou f) de la partie 1 de l’annexe 5.
11. Le même règlement est modifié par adjonction, après
l’article 16, de ce qui suit :
16.1 Quiconque remet volontairement à l’eau un poisson pris
pendant une période où la garde d’un tel poisson est permise doit
le faire en ayant soin de le blesser le moins possible.
12. L’article 19 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
19. Le ministre ou un directeur peut délivrer :
a) un permis visé à la partie 1 de l’annexe 5 sur réception d’une
demande;
b) un permis visé à la partie 2 de l’annexe 5, dans la colonne 1,
sur réception d’une demande et sur paiement du droit applicable prévu à la colonne 2.
13. Le passage du paragraphe 21(2) du même règlement
précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
(2) En vue d’assurer la gestion et la surveillance judicieuses
des pêches, le ministre ou le directeur, selon le cas, peut assortir
un permis visé aux paragraphes 2(1) ou (2) de la partie 2 de
l’annexe 5, dans la colonne 1, de toute condition concernant l’un
ou plusieurs des points suivants :
14. Les alinéas 22(1)b) et c) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
b) sa carte d’étudiant valide et le permis du titulaire du permis
en vertu duquel elle pêche, lorsqu’elle pêche au titre des sousalinéas 5(3)b)(i) ou (ii);
c) le permis du titulaire du permis en vertu duquel elle pêche,
lorsqu’elle pêche au titre de l’alinéa 5(3)c).
15. (1) Le passage du paragraphe 23(2) du même règlement
précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
(2) Le permis visé aux alinéas 2a), b), d) ou e) de la partie 1 de
l’annexe 5 expire à celle des dates suivantes qui est antérieure aux
autres :
(2) Le paragraphe 23(3) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(3) Le permis visé aux alinéas 2c) ou f) de la partie 1 de
l’annexe 5 expire à la date à laquelle prend fin la période de pêche
au saumon atlantique.
16. Les alinéas 24a) à d) du même règlement sont remplacés
par ce qui suit :
a) pour une même année, plus d’un permis visé aux alinéas 2a)
ou d) de la partie 1 de l’annexe 5, sauf en cas de perte ou de vol
d’un tel permis;
b) un permis visé aux alinéas 2b) ou e) de la partie 1 de
l’annexe 5 pour une année, s’il a déjà acheté ou possède déjà
un permis visé aux alinéas 2a) ou d) de cette partie pour la
même année;
c) pour une même journée, plus d’un permis visé aux alinéas 2b) ou e) de la partie 1 de l’annexe 5;
d) un permis visé aux alinéas 2b) ou e) de la partie 1 de l’annexe 5, s’il a déjà pris et gardé au cours de l’année le nombre
de saumons atlantiques correspondant au contingent prévu à
l’article 36.
17. L’article 25.1 du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
2469
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
25.1 (1) The licences referred to in item 1 of Part 1of Schedule 5 are not valid in salmon rivers during the Atlantic salmon
fishing periods except in
(a) the waters of the Jacques Cartier River referred to in
item 41 of Schedule 6 that are between the Bird Dam at PontRouge (46°44′55″N., 71°42′40″W.) and the bridge situated at
the south entrance of the Valcartier military base (46°54′01″N.,
71°31′21″W.); and
(b) the waters of the aux Rochers River referred to in item 89
of Schedule 6 that are between a straight line joining the
point 50°01′05″N., 66°52′28″W. to the point 50°01′00″N.,
66°52′20″W. and the downstream side of the bridge over the
western branch of the river linking Port-Cartier-Ouest to PortCartier (Petit quai sector).
(2) The licences referred to in item 2 of Part 1 of Schedule 5
are also valid for fishing for species other than Atlantic salmon in
salmon rivers during the Atlantic salmon fishing periods.
18. Section 27 of the Regulations is replaced by the
following:
27. Subject to sections 28, 29, 31 and 42, no person shall engage in sport fishing to fish for or catch and retain a species of
fish referred to in an item of Schedule 1 in waters referred to in
that item using the gear or method referred to in that item during
the close time set out for that item.
19. Subsection 29(1) of the Regulations is replaced by the
following:
29. (1) The holder of a licence referred to in item 1 of Part 1 of
Schedule 5, or any person fishing under the authority of a licence
referred to in that item, may fish for bait fish, by means of not
more than one lift net or not more than three bait traps, in waters
where the use of bait fish is permitted.
20. Sections 30 and 31 of the Regulations are replaced by
the following:
30. (1) Subject to subsection (2), no person shall, while angling, use
(a) more than one line;
(b) a line that is not closely and constantly attended by the
person;
(c) a line that is equipped with more than three hooks, except
when fishing for smelt in Area 21 or when fishing for any species of fish in Area 25, in that part of the waters of Lake SaintFrançois located west of a line drawn from Beaudette Point on
the north shore to Saint-Louis Point on the south shore;
(d) a line that is equipped with more than four hooks in Area 25
or in that part of the waters of Lake Saint-François located west
of a line drawn from Beaudette Point on the north shore to
Saint-Louis Point on the south shore;
(e) in a salmon river during a period when Atlantic salmon
fishing is permitted, a line with more than one single or double
hook;
(f) in a salmon river during a period when Atlantic salmon fishing is not permitted, a line with more than one hook or a combination of hooks with a total of more than three points; or
(g) in waters reserved for fly fishing, a line with more than one
hook or a combination of hooks with a total of more than three
points.
2470
25.1 (1) Les permis visés à l’article 1 de la partie 1 de l’annexe 5 ne sont pas valables dans les rivières à saumon pendant les
périodes de pêche au saumon atlantique, sauf dans les eaux
suivantes :
a) les eaux de la rivière Jacques-Cartier mentionnées à l’article 41 de l’annexe 6 qui sont situées entre le barrage Bird
à Pont-Rouge (46°44′55″N., 71°42′40″O.) et le pont situé à
l’entrée sud de la base militaire de Valcartier (46°54′01″N.,
71°31′21″O.);
b) les eaux de la rivière aux Rochers mentionnées à l’article 89
de l’annexe 6 qui sont situées entre une droite joignant le point
50°01′05″N., 66°52′28″O. au point 50°01′00″N., 66°52′20″O.
et le côté en aval du pont de la branche ouest de la rivière reliant Port-Cartier-Ouest à Port-Cartier (secteur du Petit quai).
(2) Les permis visés à l’article 2 de la partie 1 de l’annexe 5
sont aussi valables pour la pêche des espèces autres que le saumon atlantique dans les rivières à saumon durant les périodes de
pêche au saumon atlantique.
18. L’article 27 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
27. Sous réserve des articles 28, 29, 31 et 42, il est interdit à
quiconque pratique la pêche sportive de pêcher ou de prendre et
de garder du poisson d’une espèce mentionnée à un article de
l’annexe 1, provenant des eaux visées à cet article, à l’aide de
l’engin ou selon la méthode mentionné à cet article, pendant la
période de fermeture prévue au même article.
19. Le paragraphe 29(1) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
29. (1) Le titulaire d’un permis visé à l’article 1 de la partie 1
de l’annexe 5 ou les personnes qui pêchent sous l’autorité d’un tel
permis peuvent pêcher le poisson appât au moyen d’au plus un
carrelet ou d’au plus trois bourolles dans les eaux où l’utilisation
du poisson appât est permise.
20. Les articles 30 et 31 du même règlement sont remplacés
par ce qui suit :
30. (1) Sous réserve du paragraphe (2) , il est interdit à toute
personne de pratiquer la pêche à la ligne en utilisant :
a) plus d’une ligne à la fois;
b) une ligne qui n’est pas sous sa surveillance constante et immédiate;
c) une ligne garnie de plus de trois hameçons, sauf pour la pêche à l’éperlan dans la zone 21 et la pêche de toute espèce de
poisson dans la zone 25, dans la partie du lac Saint-François située à l’ouest d’une ligne tirée à partir de la pointe Beaudette
sur la rive nord jusqu’à la pointe Saint-Louis sur la rive sud;
d) une ligne garnie de plus de quatre hameçons dans la zone 25
ou dans la partie du lac Saint-François située à l’ouest d’une ligne tirée à partir de la pointe Beaudette sur la rive nord jusqu’à
la pointe Saint-Louis sur la rive sud;
e) une ligne garnie de plus d’un hameçon à un ou deux crochets, dans une rivière à saumon pendant les périodes où la pêche au saumon atlantique est permise;
f) une ligne garnie de plus d’un hameçon ou d’une combinaison
d’hameçons comportant au total plus de trois crochets, dans
une rivière à saumon pendant les périodes où la pêche au saumon atlantique est interdite;
g) une ligne garnie de plus d’un hameçon ou d’une combinaison d’hameçons comportant au total plus de trois crochets,
dans les eaux réservées à la pêche à la mouche.
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
(2) If the use of more than one line for angling is permitted,
each line used by a person referred to in paragraph 5(3)(a), (b) or
(c) is considered to be used by the holder of the licence.
21. The portion of section 32 of the Regulations before
paragraph (a) is replaced by the following:
32. Subject to section 29, no person who is engaged in sport
fishing shall, for the purpose of landing a fish, use
22. (1) Paragraph 33(1)(a) of the French version of the
Regulations is replaced by the following:
a) d’un pont traversant une rivière à saumon ou son estuaire;
(2) Subsection 33(2) of the French version of the Regulations is replaced by the following:
(2) Il est interdit de pratiquer la pêche sportive à partir d’un bateau ou de tout autre appareil flottant dans les eaux de la réserve
faunique de la rivière Sainte-Anne et dans les zecs des rivières
Cap-Chat, Dartmouth, Matane et Petit-Saguenay.
23. Sections 34 and 35 of the Regulations are replaced by
the following:
34. No person shall fish in any salmon river during the period
beginning one hour after sunset and ending one hour before sunrise other than from December 1 to the Thursday preceding the
fourth Friday in April in places where and during periods when
fishing for smelt is authorized.
(2) Lorsqu’il est permis d’utiliser plus d’une ligne à la fois pour
la pêche à la ligne, chaque ligne utilisée par une personne visée
aux alinéas 5(3)a), b) ou c) est considérée comme utilisée par le
titulaire du permis.
(3) Il est interdit de pratiquer simultanément la pêche à la ligne
et la pêche à la mouche.
31. (1) Sauf dans la mesure prévue à l’annexe 1, il est interdit
de pêcher autrement qu’à la mouche dans une rivière à saumon
mentionnée à l’annexe 6 et dans les eaux réservées à la pêche à la
mouche.
(2) Sauf dans la mesure prévue à l’annexe 1, il est interdit de
pêcher dans les eaux visées au paragraphe (1) avec une mouche
artificielle qui est :
a) soit attachée à une ligne à cœur métallique ou à une ligne
lestée;
b) soit appâtée;
c) soit garnie d’un hameçon à un, deux ou trois crochets dépassant la taille maximale, sous réserve des alinéas 30(1)e) à g).
(3) Il est interdit de pratiquer la pêche à la mouche dans une rivière à saumon :
a) avec plus d’une mouche artificielle lorsque la pêche au saumon atlantique est permise dans cette rivière;
b) avec plus de deux mouches artificielles lorsque la pêche au
saumon atlantique est interdite dans cette rivière.
(4) Il est interdit de pratiquer la pêche à la mouche avec plus de
deux mouches artificielles dans les eaux réservées à la pêche à la
mouche.
21. Le passage de l’article 32 du même règlement précédant
l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
32. Sous réserve de l’article 29, il est interdit à quiconque pratique la pêche sportive d’utiliser, pour sortir le poisson de l’eau :
22. (1) L’alinéa 33(1)a) de la version française du même règlement est remplacé par ce qui suit :
a) d’un pont traversant une rivière à saumon ou son estuaire;
(2) Le paragraphe 33(2) de la version française du même
règlement est remplacé par ce qui suit :
(2) Il est interdit de pratiquer la pêche sportive à partir d’un bateau ou de tout autre appareil flottant dans les eaux de la réserve
faunique de la rivière Sainte-Anne et dans les zecs des rivières
Cap-Chat, Dartmouth, Matane et Petit-Saguenay.
23. Les articles 34 et 35 du même règlement sont remplacés
par ce qui suit :
34. Il est interdit de pêcher dans une rivière à saumon pendant
la période commençant une heure après le coucher du soleil et se
terminant une heure avant le lever du soleil, sauf du 1er décembre
au jeudi précédant le 4e vendredi du mois d’avril aux endroits et
pendant les périodes où la pêche à l’éperlan est permise.
FISHING QUOTAS
CONTINGENTS
35. (1) Subject to subsection (2), no person engaged in sport
fishing shall catch and retain in any one day from the waters set
out in an item of Schedule 2 more fish of a species set out in that
item than the daily fishing quota set out in that item.
35. (1) Sous réserve du paragraphe (2), il est interdit, dans une
même journée, à quiconque pratique la pêche sportive, de prendre
et de garder des poissons d’une espèce figurant à un article de
l’annexe 2, provenant des eaux visées à cet article, en une quantité supérieure au contingent quotidien prévu au même article.
(2) Il est interdit, dans une même journée :
a) sous réserve de l’article 36, de prendre et de garder des saumons atlantiques mentionnés à l’annexe 2 provenant d’une
(3) No person shall engage in angling and in fly fishing
simultaneously.
31. (1) Except as set out in Schedule 1, no person shall fish
other than by fly fishing in a salmon river referred to in Schedule 6 or in waters reserved for fly fishing.
(2) Except as set out in Schedule 1, no person shall fish in the
waters referred to in subsection (1) by means of an artificial fly
that is
(a) attached to a weighted core line or a weighted down line;
(b) baited; or
(c) subject to paragraphs 30(1)(e to (g), equipped with a single,
double or triple hook that is larger than the maximum size.
(3) No person engaged in fly fishing in a salmon river shall use
(a) more than one artificial fly when Atlantic salmon fishing is
authorized in that river; or
(b) more than two artificial flies when Atlantic salmon fishing
is prohibited in that river.
(4) No person engaged in fly fishing in waters reserved for fly
fishing shall use more than two artificial flies.
(2) No person shall, in any one day,
(a) subject to section 36, catch and retain more Atlantic salmon
referred to in Schedule 2 from a salmon river set out in
2471
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
Schedule 6 than the highest daily fishing quota set out in
Schedule 2 for that river; or
(b) catch and release more Atlantic salmon referred to in
Schedule 2 from a salmon river set out in Schedule 6 than the
highest daily fishing quota set out in Schedule 2 for that river.
(3) For the purposes of subsections (1) and (2), fish caught and
retained by a person referred to in paragraph 5(3)(a), (b) or (c) or,
in the case of Atlantic salmon, fish caught and released by that
person shall be counted as fish caught by the holder of the
licence.
(4) For the purposes of subsections (1) and (2), fish caught and
retained or Atlantic salmon caught and released in waters adjacent
to waters set out in Schedules 1 and 6 shall be counted as fish
from the waters set out in those Schedules.
24. Section 37 of the Regulations is replaced by the
following:
37. (1) Subject to subsection (2), no person shall, during any
day, continue to fish for a species of fish in waters set out in
Schedule 2 after the person has, during that day, caught and retained, in a body of water, the number of fish corresponding to
the daily fishing quota stipulated in that Schedule for that species
in respect of that body of water, unless the fishing continues in
another body of water where the daily fishing quota stipulated for
that species is higher.
(2) No person shall, during any day, continue to fish in any
salmon river set out in Schedule 6 and included in Area 1, 2, 3,
18, 21, 27 or 28 after the person has, during that day, caught and
retained or, if the daily quota set out in Schedule 2 applies in respect of catching and releasing, has caught and released in that
river a number of Atlantic salmon equal to the highest daily fishing quota of Atlantic salmon for the rivers in those Areas.
25. Sections 38.1 to 40 of the Regulations are replaced by
the following:
38.1 Section 38 does not apply to prohibit the possession of the
equivalent in fillets of a pickerel that
(a) measures 30 cm or more in length and has been taken from
the waters referred to in Schedule 2 and for which a minimum
size limit of 30 cm has been set if the two fillets measure 20 cm
or more in length with the skin adhering completely to the
flesh; and
(b) measures 35 cm or more in length and has been taken from
the waters referred to in Schedule 2 and for which a minimum
size limit of 35 cm has been set if the two fillets measure 23 cm
or more in length with the skin adhering completely to the
flesh.
39. (1) No person shall have in their possession
(a) in the waters in which the person is engaged in sport fishing, more fish than the daily quota set out in Schedule 2 for that
species for the waters in which the person is fishing;
(b) in a wildlife reserve or a communal wildlife area, more fish
taken by sport fishing than the daily quota set out in Schedule 2
for that species for the waters of that wildlife reserve or communal wildlife area; or
2472
rivière à saumon mentionnée à l’annexe 6, en une quantité supérieure au contingent quotidien le plus élevé prévu à l’annexe 2 pour cette rivière;
b) de prendre et de remettre à l’eau des saumons atlantiques
mentionnés à l’annexe 2 provenant d’une rivière à saumon visée à l’annexe 6, en une quantité supérieure au contingent quotidien le plus élevé prévu à l’annexe 2 pour cette rivière.
(3) Pour l’application des paragraphes (1) et (2), les poissons
que prend et garde une personne visée aux alinéas 5(3)a), b) ou c)
ou, dans le cas du saumon atlantique, ceux qu’elle prend et remet
à l’eau, sont comptés comme des poissons pris par le titulaire du
permis.
(4) Pour l’application des paragraphes (1) et (2), les poissons
pris et gardés ou les saumons atlantiques pris et remis à l’eau qui
proviennent des eaux contiguës à tout plan d’eau visé aux annexes 1 et 6 sont comptés comme des poissons provenant de ce
plan d’eau.
24. L’article 37 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
37. (1) Sous réserve du paragraphe (2), il est interdit de continuer à pêcher une espèce de poisson, au cours d’une journée, dans
des eaux visées à l’annexe 2, après avoir pris et gardé cette
journée-là, dans un plan d’eau, le nombre de poissons qui correspond au contingent quotidien prévu à cette annexe pour cette espèce à l’égard de ce plan d’eau, à moins que la pêche ne se continue dans un autre plan d’eau où le contingent quotidien prévu
pour cette espèce est plus élevé.
(2) Il est interdit de continuer à pêcher, au cours d’une journée,
dans une rivière à saumon mentionnée à l’annexe 6, comprise
dans l’une des zones 1, 2, 3, 18, 21, 27 et 28 après avoir pris et
gardé, ou, si le contingent quotidien prévu à l’annexe 2 s’applique
à la prise ou à la remise, pris et remis à l’eau, cette journée-là,
dans cette rivière, un nombre de saumons atlantiques qui correspond au contingent quotidien le plus élevé pour les rivières de ces
zones.
25. Les articles 38.1 à 40 du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
38.1 L’article 38 n’a pas pour effet d’interdire la possession de
l’équivalent en filets d’un doré :
a) de 30 cm ou plus de longueur, provenant des eaux visées à
l’annexe 2 pour lesquelles une limite de taille minimale de
30 cm a été fixée, si les deux filets ont 20 cm ou plus de longueur avec la peau adhérant complètement à la chair;
b) de 35 cm ou plus de longueur, provenant des eaux visées à
l’annexe 2 pour lesquelles une limite de taille minimale de
35 cm a été fixée, si les deux filets ont 23 cm ou plus de longueur avec la peau adhérant complètement à la chair.
39. (1) Il est interdit à quiconque d’avoir en sa possession :
a) dans les eaux où il pratique la pêche sportive, une quantité
de poissons qui est supérieure au contingent quotidien fixé à
l’annexe 2 pour l’espèce en cause, à l’égard de ces eaux;
b) dans un territoire faunique ou dans une aire faunique communautaire, une quantité de poissons pris dans le cadre de la
pêche sportive qui est supérieure au contingent quotidien fixé à
l’annexe 2 pour l’espèce en cause à l’égard des eaux de ce territoire faunique ou de cette aire faunique communautaire;
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
(c) in any place, for species of fish other than Atlantic salmon,
(i) subject to subsection (2), more fish taken by sport fishing
in an Area than the highest daily fishing quota set out in
Schedule 2 for that species for the waters of that Area, or
(ii) more fish taken by sport fishing than the highest daily
fishing quota set out in Schedule 2 for that species for the
waters of all the Areas.
(2) A person may possess more lake trout taken by sport fishing from an Area than the daily quota set out in Schedule 2 for
that species in that Area if the lake trout in excess of that quota
are taken from waters of an outfitter and if the total number of
lake trout possessed by that person and taken in that Area does
not exceed the highest daily quota for the waters of outfitters in
that Area.
c) dans tout autre lieu, dans le cas de toute espèce de poisson
autre que le saumon atlantique :
(i) sous réserve du paragraphe (2), une quantité de poissons
pris dans le cadre de la pêche sportive dans une zone qui est
supérieure au contingent quotidien le plus élevé fixé à l’annexe 2 pour l’espèce en cause à l’égard des eaux de cette
zone,
(ii) une quantité de poissons pris dans le cadre de la pêche
sportive qui est supérieure au contingent quotidien le plus
élevé fixé à l’annexe 2 pour l’espèce en cause à l’égard des
eaux de l’ensemble des zones.
(2) Toute personne peut avoir en sa possession une quantité de
touladis pris dans le cadre de la pêche sportive dans une zone qui
est supérieure au contingent quotidien prévu à l’annexe 2 pour
cette espèce dans cette zone, si les touladis excédant ce contingent
sont pris dans les eaux d’une pourvoirie et si le nombre total de
touladis en la possession de cette personne et pris dans cette zone
n’excède pas le contingent quotidien le plus élevé fixé à l’égard
des eaux des pourvoiries de cette zone.
LENGTH LIMITS
LONGUEURS MINIMALES
40. No person engaged in sport fishing shall catch and retain or
possess fish of a size that does not comply with the size limit set
out in an item of Schedule 2 from waters set out in that item.
40. Il est interdit à quiconque pratique la pêche sportive de
prendre et de garder ou d’avoir en sa possession du poisson provenant des eaux visées à un article de l’annexe 2 dont la taille ne
respecte pas la limite de taille figurant à cet article.
26. L’article 41 du même règlement est modifié par adjonction, après le paragraphe (3), de ce qui suit :
(3.1) Si les processus mentionnés aux paragraphes (1) à (3)
n’existent pas ou n’ont pas été mis en place, la personne doit
enregistrer son saumon par téléphone auprès d’un bureau du
ministère.
27. Le paragraphe 42(1) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
42. (1) Le titulaire du permis visé à l’article 3 de la partie 1 de
l’annexe 5 peut pêcher la lotte pendant la période commençant le
1er décembre et se terminant le 15 avril en utilisant au plus deux
lignes dormantes munies d’au plus 10 hameçons chacune, le tout
reposant au fond de l’eau de façon continue dans les eaux du Lac
Saint-Jean et de ses tributaires situées dans la région entourée par
le tronçon de la route 169 reliant les municipalités de DolbeauMistassini, de Métabetchouan et de Saint-Méthode et par le tronçon de la route 373 reliant les municipalités de Saint-Méthode et
de Dolbeau-Mistassini.
28. L’intertitre précédant l’article 43 et les articles 43 et 45
du même règlement sont abrogés.
29. Le passage de l’article 47 du même règlement précédant
l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
47. Il est interdit à quiconque pratique la pêche commerciale
sous l’autorité d’un permis visé à l’article 1 de la partie 2 de l’annexe 5, dans la colonne 1, de pêcher du poisson d’une espèce :
30. Le passage de l’article 48 du même règlement précédant
l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
48. Il est interdit à quiconque pratique la pêche commerciale
sous l’autorité d’un permis visé à l’article 1 de la partie 2 de l’annexe 5, dans la colonne 1, de prendre et de garder du poisson
d’une espèce :
31. Le paragraphe 49(1) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
26. Section 41 of the Regulations is amended by adding the
following after subsection (3):
(3.1) If the procedures referred to in subsections (1) to (3) do
not exist or have not been implemented, the person shall telephone an office of the Department to register the salmon.
27. Subsection 42(1) of the Regulations is replaced by the
following:
42. (1) The holder of a licence set out in item 3 of Part 1of
Schedule 5 may fish for burbot, during the period beginning on
December 1 and ending on April 15, using a maximum of two
night lines each equipped with no more than 10 hooks, all resting
continuously on the bottom, in the waters of Lake St. Jean and its
tributaries located within the area surrounded by the section of
Highway 169 that connects the municipalities of DolbeauMistassini, Métabetchouan and Saint-Méthode and by the section
of Highway 373 that connects the municipalities of SaintMéthode and Dolbeau-Mistassini.
28. The heading before section 43 and sections 43 and 45 of
the Regulations are repealed.
29. The portion of section 47 of the Regulations before
paragraph (a) is replaced by the following:
47. No person shall engage in commercial fishing under the authority of a licence referred to in item 1, column 1, of Part 2 of
Schedule 5 for fish of a species
30. The portion of section 48 of the Regulations before
paragraph (a) is replaced by the following:
48. No person who is engaged in commercial fishing under the
authority of a licence referred to in item 1, column 1, of Part 2 of
Schedule 5 shall catch and retain fish of a species
31. Subsection 49(1) of the Regulations is replaced by the
following:
2473
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
49. (1) No person who engages in commercial fishing under the
authority of a licence referred to in item 1, column 1, of Part 2 of
Schedule 5 may use a fishing vessel in any tidal waters, or fishing
gear in any waters, unless a valid identification plate that was
provided with the licence is affixed to the vessel or gear in the
manner indicated in the licence.
32. Subsection 50(1) of the Regulations is replaced by the
following:
50. (1) No person who is engaged in commercial fishing under
the authority of a licence referred to in item 1, column 1, of Part 2
of Schedule 5 may catch or retain any species of fish referred to
in subsection 3(1) in the waters referred to in that subsection during the close time beginning on January 1 and ending on the last
day of February.
33. Schedules I to XXIX to the Regulations are replaced
by the Schedules 1 to 6 set out in the schedule to these
Regulations.
34. The Regulations are amended by replacing “anadromous Atlantic salmon” with “Atlantic salmon” in the following provisions:
(a) subsections 13(2), (3) and (5);
(b) paragraphs 13(6)(a) and (b);
(c) paragraph 16(d);
(d) paragraph 23(2)(b);
(e) paragraph 28(a);
(f) paragraph 32(d);
(g) section 36; and
(h) subsection 41(1).
49. (1) Il est interdit à quiconque pratique la pêche commerciale sous l’autorité d’un permis visé à l’article 1 de la partie 2 de
l’annexe 5, dans la colonne 1, d’utiliser un bateau de pêche dans
les eaux à marée ou un engin de pêche dans toutes les eaux, à
moins qu’il y soit fixé, de la façon indiquée au permis, la plaque
d’identification valide délivrée avec le permis.
32. Le paragraphe 50(1) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
50. (1) Il est interdit à quiconque pratique la pêche commerciale sous l’autorité d’un permis visé à l’article 1 de la partie 2 de
l’annexe 5, dans la colonne 1, de prendre ou de garder toute espèce de poisson mentionnée au paragraphe 3(1) dans les eaux qui
y sont visées pendant la période de fermeture commençant le
1er janvier et se terminant le dernier jour de février.
33. Les annexes I à XXIX du même règlement sont remplacées par les annexes 1 à 6 figurant à l’annexe du présent
règlement.
34. Dans les passages ci-après du même règlement, « saumon atlantique anadrome » est remplacé par « saumon
atlantique » :
a) les paragraphes 13(2), (3) et (5);
b) les alinéas 13(6)a) et b);
c) l’alinéa 16d);
d) l’alinéa 23(2)b);
e) l’alinéa 28a);
f) l’alinéa 32d);
g) l’article 36;
h) le paragraphe 41(1).
FISH TOXICANT REGULATIONS
RÈGLEMENT SUR LES PRODUITS ICHTYOTOXIQUES
35. Paragraph 5(b) of the Fish Toxicant Regulations2 is replaced by the following:
(b) in relation to Quebec, the Minister responsible in the Province of Quebec for the application of An Act respecting the
conservation and development of wildlife, R.S.Q., c. C-61.1,
35. L’alinéa 5b) du Règlement sur les produits ichtyotoxiques2 est remplacé par ce qui suit :
b) pour les eaux de la province de Québec, le ministre chargé,
dans cette province, de l’application de la Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune, L.R.Q., ch. C-61.1;
ABORIGINAL COMMUNAL FISHING
LICENCES REGULATIONS
RÈGLEMENT SUR LES PERMIS DE PÊCHE
COMMUNAUTAIRES DES AUTOCHTONES
36. Paragraph (a) of the definition “Minister” in section 2
of the Aboriginal Communal Fishing Licences Regulations3 is
replaced by the following:
(a) fisheries for the fish and species of fish described in subsection 3(1) of the Quebec Fishery Regulations, 1990, in the waters referred to in that subsection, the Minister responsible in the
Province of Quebec for the application of An Act respecting the
conservation and development of wildlife, R.S.Q., c. C-61.1,
36. L’alinéa a) de la définition de « ministre », à l’article 2
du Règlement sur les permis de pêche communautaires des Autochtones3, est remplacé par ce qui suit :
a) à la pêche des poissons et des espèces de poissons mentionnés au paragraphe 3(1) du Règlement de pêche du Québec
(1990) dans les eaux visées à ce paragraphe, le ministre chargé,
dans la province de Québec, de l’application de la Loi sur la
conservation et la mise en valeur de la faune, L.R.Q., ch. C-61.1;
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
37. Le présent règlement entre en vigueur le 1er avril 2009.
37. These Regulations come into force on April 1, 2009.
———
———
2
2
3
SOR/88-258
SOR/93-332
2474
3
DORS/88-258
DORS/93-332
2008-12-24
SCHEDULE
(Section 34)
ANNEXE
(article 34)
SCHEDULE 1
(Sections 27, 31 and 35)
ANNEXE 1
(articles 27,31 et 35)
PROHIBITED GEAR AND METHODS AND
CLOSE TIMES FOR CERTAIN SPECIES
OF FISH IN CERTAIN WATERS
ENGINS OU MÉTHODES PROHIBÉS ET PÉRIODES
DE FERMETURE SELON LES ESPÈCES
DANS LES EAUX MENTIONNÉES
Column 1
Column 2
Column 3
Species or
Group of
Species
Waters
Prohibited
Gear or
Method
1.
Bass
Each Area
2.
American shad
Each Area
3.
Striped bass
Each Area
4.
Pike
Each Area
5.
Broad whitefish
Each Area
All gear and
methods
6.
Walleye
Each Area
7.
Smelt
Each Area
8.
Sturgeon
Each Area
9.
Burbot
Each Area
10.
Black crappie
Each Area
11.
Muskellunge
Each Area
12.
Char
Each Area
13.
Perch
Each Area
14.
Ouananiche
Each Area
15.
Atlantic tomcod Each Area
16.
Atlantic salmon
Each Area
17.
Lake trout
Each Area
18.
Trout
Each Area
19.
All other species Each Area
All gear and
methods
All gear and
methods
All gear and
methods
All gear and
methods
All gear and
methods
All gear and
methods
All gear and
methods
All gear and
methods
All gear and
methods
All gear and
methods
All gear and
methods
All gear and
methods
All gear and
methods
All gear and
methods
Item
1
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
All gear and
methods
All gear and
methods
All gear and
methods
All gear and
methods
Colonne 1
Column 4
Close Time
1
April 15 to
June 15
December 3 to
January 1
November 1 to
June 30
December 1 to the
Thursday preceding
the third Friday
in May
December 1 to the
Thursday preceding
the fourth Friday
in April
April 16 to
May 15
December 1 to
March 31
December 1 to
March 31
April 1 to
November 30
December 1 to
March 31
December 1 to
March 31
December 1 to
March 31
December 1 to
December 19
October 1 to
May 1
April 1 to
December 25
October 1 to
May 14
October 1 to
April 24
October 1 to
April 24
December 31 to
January 31
Close times are deemed to be separately and individually fixed for the waters in
each Area and for each type of sport fishing gear or method. Close times are
deemed to be separately and individually fixed for each species of fish and, if
applicable, each species of fish in a group of species.
Article
Espèce ou
groupe
d’espèces
Colonne 2
Colonne 3
Colonne 4
Eaux
Engin ou
méthode
prohibé
Période de
fermeture1
De chacune
des zones
De chacune
des zones
De chacune
des zones
De chacune
des zones
Tous les engins
et méthodes
Tous les engins
et méthodes
Tous les engins
et méthodes
Tous les engins
et méthodes
1.
Achigans
2.
Aloses
3.
Bar rayé
4.
Brochets
5.
Corégones
De chacune
des zones
Tous les engins
et méthodes
6.
Dorés
7.
Éperlan
8.
Esturgeons
9.
Lotte
10.
Marigane noire
11.
Maskinongés
12.
Ombles
13.
Perchaude
14.
Ouananiche
15.
17.
Poulamon
atlantique
Saumon
atlantique
Touladis
18.
Truites
19.
Autres espèces
De chacune
des zones
De chacune
des zones
De chacune
des zones
De chacune
des zones
De chacune
des zones
De chacune
des zones
De chacune
des zones
De chacune
des zones
De chacune
des zones
De chacune
des zones
De chacune
des zones
De chacune
des zones
De chacune
des zones
De chacune
des zones
Tous les engins
et méthodes
Tous les engins
et méthodes
Tous les engins
et méthodes
Tous les engins
et méthodes
Tous les engins
et méthodes
Tous les engins
et méthodes
Tous les engins
et méthodes
Tous les engins
et méthodes
Tous les engins
et méthodes
Tous les engins
et méthodes
Tous les engins
et méthodes
Tous les engins
et méthodes
Tous les engins
et méthodes
Tous les engins
et méthodes
16.
Du 15 avril au
15 juin
Du 3 décembre
au 1er janvier
Du 1er novembre
au 30 juin
Du 1er décembre
au jeudi précédant
le 3e vendredi du
mois de mai
Du 1er décembre
au jeudi précédant
le 4e vendredi du
mois d’avril
Du 16 avril au
15 mai
Du 1er décembre
au 31 mars
Du 1er décembre
au 31 mars
Du 1er avril au
30 novembre
Du 1er décembre
au 31 mars
Du 1er décembre
au 31 mars
Du 1er décembre
au 31 mars
Du 1er décembre
au 19 décembre
Du 1er octobre au
1er mai
Du 1er avril au
25 décembre
Du 1er octobre
au 14 mai
Du 1er octobre
au 24 avril
Du 1er octobre
au 24 avril
Du 31 décembre
au 31 janvier
1
Les périodes de fermeture sont réputées fixées séparément pour les eaux de
chacune des zones et pour chacun des engins ou méthodes de pêche sportive. Les
périodes de fermeture sont réputées fixées séparément pour chaque espèce de
poisson et, le cas échéant, pour chaque espèce de poisson faisant partie d’un même
groupe d’espèces.
2475
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
SCHEDULE 2
(Sections 35, 37, 38.1, 39 and 40)
ANNEXE 2
(articles 35, 37, 38.1 , 39 et 40)
DAILY QUOTAS AND SIZE LIMITS BY
SPECIES IN CERTAIN WATERS
CONTINGENTS QUOTIDIENS ET LIMITES DE TAILLE
SELON LES ESPÈCES DANS LES EAUX MENTIONNÉES
Column 1
Column 2
Column 3
Column 4
Species or Group
of Species
Waters
Daily Quota1
Size Limit1
1.
Bass
Each Area
6 in all
Any size
1.
2.
Shad
Each Area
5 in all
Any size
2.
3.
Striped bass
Each Area
1
Any size
3.
4.
Pike
Each Area
6 in all
Any size
4.
5.
Broad whitefish
Each Area
Unlimited
Any size
5.
6.
Walleye
Each Area
6 in all
Any size
6.
7.
Smelt
Each Area
120
Any size
7.
8.
Sturgeon
Each Area
1 in all
Any size
8.
9.
Burbot
Each Area
Unlimited
Any size
9.
10.
Black crappie
Each Area
30
Any size
10.
11.
Muskellunge
Each Area
2 in all
Any size
11.
12.
Char
Each Area
20 in all
Any size
12.
13.
Perch
Each Area
50
Any size
13.
14.
Ouananiche
Each Area
2
Any size
14.
15.
Atlantic tomcod
Each Area
Unlimited
Any size
15.
16.
Atlantic salmon
Each Area
2
Any size
16.
17.
Lake trout
Each Area
3 in all
Any size
17.
18.
Trout
Each Area
5 in all
Any size
18.
19.
All other species
Each Area
Unlimited
Any size
19.
Item
Article
Colonne 1
Colonne 2
Colonne 3
Colonne 4
Espèce ou groupe
d’espèces
Eaux
Contingent
quotidien1
Limite de taille1
6 en tout
De toute taille
5 en tout
De toute taille
1
De toute taille
6 en tout
De toute taille
Achigans
De chacune
des zones
Aloses
De chacune
des zones
Bar rayé
De chacune
des zones
Brochets
De chacune
des zones
Corégones
De chacune
des zones
Dorés
De chacune
des zones
Éperlan
De chacune
des zones
Esturgeons
De chacune
des zones
Lotte
De chacune
des zones
Marigane noire
De chacune
des zones
Maskinongés
De chacune
des zones
Ombles
De chacune
des zones
Perchaude
De chacune
des zones
Ouananiche
De chacune
des zones
Poulamon atlantique De chacune
des zones
Saumon atlantique
De chacune
des zones
Touladis
De chacune
des zones
Truites
De chacune
des zones
Autres espèces
De chacune
des zones
Nombre illimité De toute taille
6 en tout
De toute taille
120
De toute taille
1 en tout
De toute taille
Nombre illimité De toute taille
30
De toute taille
2 en tout
De toute taille
20 en tout
De toute taille
50
De toute taille
2
De toute taille
Nombre illimité De toute taille
2
De toute taille
3 en tout
De toute taille
5 en tout
De toute taille
Nombre illimité De toute taille
Daily quota and size limits are deemed to be fixed for waters in each Area and for
each species or group of species of fish.
1
Les contingents quotidiens et les limites de taille sont réputés fixés pour les eaux
de chacune des zones et pour toute espèce ou tout groupe d’espèces de poissons.
SCHEDULE 3
(Subsection 2(2) and Schedule 4)
ANNEXE 3
(paragraphe 2(2) et annexe 4)
COMMON AND SCIENTIFIC NAMES OF FISH SPECIES
NOMS COMMUNS ET SCIENTIFIQUES DES ESPÈCES
1
Column 2
Colonne 1
Colonne 2
Common Name
Scientific Name
Nom commun
Nom scientifique
American eel (Anguille d’Amérique)
Atlantic tomcod (Poulamon )
Bass (Achigans)
(a) Largemouth bass (Achigan à grande
bouche)
(b) Smallmouth bass (Achigan à petite
bouche)
Bass (Bars)
(a) Striped bass (Bar rayé)
(b) White bass (Bar blanc)
(c) White perch (Baret)
Anguilla rostrata
Microgadus tomcod
Achigans (Bass)
a) Achigan à grande bouche (Largemouth
bass)
b) Achigan à petite bouche (Smallmouth
bass)
Aloses (Shad)
a) Gaspareau (Alewife)
b) Alose savoureuse (American shad)
c) Alose d’été (Blueback herring)
d) Alose à gésier (Gizzard shad)
Column 1
2476
(a) Micropterus salmoides
(b) Micropterus dolomieu
(a) Morone saxatili
(b) Morone chrysops
(c) Morone americana
a) Micropterus salmoides
b) Micropterus dolomieu
a) Alosa pseudoharengus
b) Alosa sapidissima
c) Alosa aestivalis
d) Dorosoma cepedianum
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
SCHEDULE 3 — Continued
ANNEXE 3 (suite)
COMMON AND SCIENTIFIC NAMES OF FISH SPECIES —
Continued
NOMS COMMUNS ET SCIENTIFIQUES DES ESPÈCES
(suite)
Column 1
Column 2
Colonne 1
Colonne 2
Common Name
Scientific Name
Nom commun
Nom scientifique
Blackchin shiner (Menton noir)
Black crappie (Marigane noire)
Blacknose shiner (Museau noir)
Bluntnose minnow (Ventre-pourri)
Bowfin (Poisson-castor)
Brassy minnow (Méné laiton)
Bridle shiner (Méné d’herbe)
Brook silverside (Crayon d’argent)
Bullhead (Barbottes)
(a) Brown bullhead (Barbotte brune)
(b) Stonecat (Barbotte des rapides)
(c) Yellow bullhead (Barbotte jaune)
Burbot (Lotte)
Central mudminnow (Umbre de vase)
Channel catfish (Barbue de rivière)
Char (Ombles)
(a) Arctic char (Omble chevalier)
(b) Brook trout (Omble de fontaine)
Common carp (Carpe)
Common shiner (Méné à nageoires rouges)
Crayfish (Écrevisses)
(a) Allegueny crayfish (Écrevisse
obscure)
(b) Appalachian brook crayfish (Écrevisse
de ruisseau)
(c) Big water crayfish (Écrevisse géante)
(d) Calico crayfish (Écrevisse calicot)
(e) Northern clearwater crayfish
(Écrevisse à rostre caréné)
(f) Rusty crayfish (Écrevisse à taches
rouges)
(g) Spinycheek crayfish (Écrevisse à
épines)
(h) Virile crayfish (Écrevisse à pinces
bleues)
Creek Chub (Mulet à cornes)
Cutlip minnow (Bec-de-lièvre)
Dace (Naseux)
(a) Eastern blacknose dace (Naseux noir
de l’Est)
(b) Longnose dace (Naseux des rapides)
Darter (Dards)
(a) Eastern sand darter (Dard de sable)
(b) Fantail darter (Dard barré)
(c) Iowa darter (Dard à ventre jaune)
(d) Rainbow darter (Dard arc-en-ciel)
Notropis heterodon
Pomoxis nigromaculatus
Notropis heterolepis
Pimephales notatus
Amia calva
Hybognathus hankinsoni
Notropis bifrenatus
Labidesthes sicculus
Anguille d’Amérique (American eel)
Barbottes (Bullhead)
a) Barbotte brune (Brown bullhead)
b) Barbotte des rapides (Stonecat)
c) Barbotte jaune (Yellow bullhead)
Barbue de rivière (Channel catfish)
Bars (Bass)
a) Bar rayé (Striped bass)
b) Bar blanc (White bass)
c) Baret (White perch)
Bec-de-lièvre (Cutlip minnow)
Brochets (Pike)
a) Brochet maillé (Chain pickerel)
b) Brochet vermiculé (Grass pickerel)
c) Grand brochet (Northern pike)
d) Brochet d’Amérique (Redfin pickerel)
Carassin (Goldfish)
Carpe (Common carp)
Chabots (Sculpin)
a) Chabot de profondeur (Deepwater
sculpin)
b) Chabot tacheté (Mottled sculpin)
c) Chabot visqueux (Slimy sculpin)
d) Chabot à tête plate (Spoonhead
sculpin)
Chats-fous (Madtom)
a) Chat-fou liséré (Margined madtom)
b) Chat-fou brun (Tadpole madtom)
Chevaliers (Redhorse)
a) Chevalier cuivré (Copper redhorse)
b) Chevalier jaune (Greater redhorse)
c) Chevalier de rivière (River redhorse)
d) Chevalier rouge (Shorthead redhorse)
e) Chevalier blanc (Silver redhorse)
Corégones (Whitefish)
a) Cisco de lac (Cisco)
b) Grand corégone (Lake whitefish)
c) Ménomini rond (Round whitefish)
Couette (Quillback)
Crapets (Sunfish)
a) Crapet arlequin (Bluegill)
b) Crapet à longues oreilles
(Longear sunfish)
c) Crapet-soleil (Pumpkinseed)
d) Crapet de roche (Rock bass)
Crayon d’argent (Brook silverside)
Dards (Darter)
a) Dard de sable (Eastern sand darter)
b) Dard barré (Fantail darter)
c) Dard à ventre jaune (Iowa darter)
d) Dard arc-en-ciel (Rainbow darter)
Dorés (Walleye)
a) Doré noir (Sauger)
b) Doré jaune (Walleye)
Anguilla rostrata
Darter (Fouille-roche)
(a) Channel darter (Fouille-roche gris)
(b) Logperch (Fouille-roche zébré)
Darter (Raseux)
(a) Johnny darter (Raseux-de-terre noir)
(b) Tessellated darter (Raseux-de-terre
gris)
Eastern silvery minnow (Méné d’argent)
(a) Ameiurus nebulosus
(b) Noturus flavus
(c) Ameiurus natalis
Lota lota
Umbra limi
Ictalurus punctatus
(a) Salvelinus alpinus
(b) Salvelinus fontinalis
Cyprinus carpio
Luxilus cornutus
(a) Orconectes obscurus
(b) Cambarus bartoni
(c) Cambarus robustus
(d) Orconectes immunis
(e) Orconectes propinquus
(f) Orconectes rusticus
(g) Orconectes limosus
(h) Orconectes virilis
Semotilus atromaculatus
Exoglossum maxillingua
(a) Rhinichthys atratulus
(b) Rhinichthys cataractae
(a) Ammocrypta pellucida
(b) Etheostoma flabellare
(c) Etheostoma exile
(d) Etheostoma caeruleum
(a)Percina copelandi
(b)Percina caprodes
(a) Etheostoma nigrum
(b) Etheostoma olmstedi
Hybognathus regius
a) Ameiurus nebulosus
b) Noturus flavus
c) Ameiurus natalis
Ictalurus punctatus
a) Morone saxatilis
b) Morone chrysops
c) Morone americana
Exoglossum maxillingua
a) Esox niger
b) Esox americanus vermiculatus
c) Esox lucius
d) Esox americanus americanus
Carassius auratus
Cyprinus carpio
a) Myoxocephalus thompsonii
b) Cottus bairdii
c) Cottus cognatus
d) Cottus ricei
a) Noturus insignis
b) Noturus gyrinus
a) Moxostoma hubbsi
b) Moxostoma valenciennesi
c) Moxostoma carinatum
d) Moxostoma macrolepidotum
e) Moxostoma anisurum
a) Coregonus artedi
b) Coregonus clupeaformis
c) Prosopium cylindraceum
Carpiodes cyprinus
a) Lepomis macrochirus
b) Lepomis megalotis
c) Lepomis gibbosus
d) Ambloplites rupestris
Labidesthes sicculus
a) Ammocrypta pellucida
b) Etheostoma flabellare
c) Etheostoma exile
d) Etheostoma caeruleum
a) Sander canadensis
b) Sander vitreus
2477
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
SCHEDULE 3 — Continued
ANNEXE 3 (suite)
COMMON AND SCIENTIFIC NAMES OF FISH SPECIES —
Continued
NOMS COMMUNS ET SCIENTIFIQUES DES ESPÈCES
(suite)
Column 1
Column 2
Colonne 1
Colonne 2
Common Name
Scientific Name
Nom commun
Nom scientifique
Emerald shiner (Méné émeraude)
Fallfish (Ouitouche)
Fathead minnow (Tête-de-boule)
Finescale dace (Ventre citron)
Freshwater drum (Malachigan)
Golden shiner (Méné jaune)
Goldeye (Laquaiche aux yeux d’or)
Goldfish (Carassin)
Killifish (Fondules)
(a) Banded killifish (Fondule barré)
(b) Mummichog (Choquemort)
Lake chub (Méné de lac)
Lake trout (Touladis)
(a) Lake trout (Touladi)
(b) Splake trout (Omble moulac ou Omble
lacmou)
Lamprey (Lamproies)
(a) American brook lamprey (Lamproie
de l’Est)
(b) Chestnut lamprey (Lamproie brune)
(c) Northern brook lamprey (Lamproie du
Nord)
(d) Sea lamprey (Lamproie marine)
(e) Silver lamprey (Lamproie argentée)
Longnose gar (Lépisosté osseux)
Madtom (Chats-fous)
(a) Margined madtom (Chat-fou liséré)
(b) Tadpole madtom (Chat-fou brun)
Mimic shiner (Méné pâle)
Mooneye (Laquaiche argentée)
Muskellunge (Maskinongés)
(a) Muskellunge (Maskinongé)
(b) Tiger muskellunge (Maskinongé
tigré)
Northern redbelly dace (Ventre rouge
du Nord)
Pearl dace (Mulet perlé)
Pike (Brochets)
(a) Chain pickerel (Brochet maillé)
(b) Grass pickerel (Brochet vermiculé)
(c) Northern pike (Grand brochet)
(d) Redfin pickerel (Brochet d’Amérique)
Quillback (Couette)
Rainbow smelt (Éperlan arc-en-ciel)
Redhorse (Chevaliers)
(a) Copper redhorse (Chevalier cuivré)
(b) Greater redhorse (Chevalier jaune)
(c) River redhorse (Chevalier de rvière)
(d) Shorthead redhorse (Chevalier rouge)
(e) Silver redhorse (Chevalier blanc)
Round goby (Gobie à taches noires)
Rosyface shiner (Tête rose)
Rudd (Gardon rouge)
Salmon (Saumons)
(a) Atlantic salmon (Saumon atlantique)
(b) Chinook salmon (Saumon chinook)
Notropis atherinoides
Semotilus corporalis
Pimephales promelas
Phoxinus neogaeus
Aplodinotus grunniens
Notemigonus crysoleucas
Hiodon alosoides
Carassius auratus
Écrevisses (Crayfish)
a) Écrevisse obscure (Allegueny crayfish)
b) Écrevisse de ruisseau (Appalachian
brook crayfish)
c) Écrevisse géante (Big water crayfish)
d) Écrevisse-calicot (Calico crayfish)
e) Écrevisse à rostre caréné (Northern
clearwater crayfish)
f) Écrevisse à taches rouges (Rusty
crayfish)
g) Écrevisse à épines (Spinycheek
crayfish)
h) Écrevisse à pinces bleues (Virile
crayfish)
Éperlan arc-en-ciel (Rainbow smelt)
Épinoches (Stickleback)
a) Épinoche tachetée (Blackspotted
stickleback)
b) Épinoche à cinq épines (Brook
stickleback)
c) Épinoche à quatre épines (Fourspine
stickleback)
d) Épinoche à neuf épines (Ninespine
stickleback)
e) Épinoche à trois épines (Threespine
stickleback)
Esturgeons (Sturgeon)
a) Esturgeon noir (Atlantic sturgeon)
b) Esturgeon jaune (Lake sturgeon)
Fondules (Killifish)
a) Fondule barré (Banded killifish)
b) Choquemort (Mummichog)
Fouille-roche (Darter)
a) Fouille-roche gris (Channel darter)
b) Fouille-roche zébré (Logperch)
Gardon rouge (Rudd)
Gobie à taches noires (Round goby)
Lamproies (Lamprey)
a) Lamproie de l’Est (American brook
lamprey)
b) Lamproie brune (Chestnut lamprey)
c) Lamproie du Nord (Northern brook
lamprey)
d) Lamproie marine (Sea lamprey)
e) Lamproie argentée (Silver lamprey)
Laquaiche aux yeux d’or (Goldeye)
Laquaiche argentée (Mooneye)
Lépisosté osseux (Longnose gar)
Lotte (Burbot)
Malachigan (Freshwater drum)
Marigane noire (Black crappie)
Maskinongés (Muskellunge)
a) Maskinongé (Muskellunge)
b) Maskinongé tigré (Tiger
muskellunge)
Méné à nageoires rouges (Common shiner)
Méné bleu (Spotfin shiner)
Méné d’argent (Eastern silvery minnow)
a) Orconectes obscurus
b) Cambarus bartoni
2478
(a) Fundulus diaphanus
(b) Fundulus heteroclitus
Couesius plumbeus
(a) Salvelinus namaycush
(b) Salvelinus fontinalis x
Salvelinus namaycush
(a) Lampetra appendix
(b) Ichthyomyzon castaneus
(c) Ichthyomyzon fossor
(d) Petromyzon marinus
(e) Ichthyomyzon unicuspis
Lepisosteus osseus
(a) Noturus insignis
(b) Noturus gyrinus
Notropis volucellus
Hiodon tergisus
(a) Esox masquinongy
(b) Esox lucius x Esox
masquinongy
Phoxinus eos
Margariscus margarita
(a) Esox niger
(b) Esox americanus vermiculatus
(c) Esox lucius
(d) Esox americanus americanus
Carpiodes cyprinus
Osmerus mordax
(a) Moxostoma hubbsi
(b) Moxostoma valenciennesi
(c) Moxostoma carinatum
(d) Moxostoma macrolepidotum
(e) Moxostoma anisurum
Neogobius melanostomus
Notropis rubellus
Scardinius erythrophthalmus
(a) Salmo salar
(b) Oncorhynchus tshawytscha
c) Cambarus robustus
d) Orconectes immunis
e) Orconectes propinquus
f) Orconectes rusticus
g) Orconectes limosus
h) Orconectes virilis
Osmerus mordax
a) Gasterosteus wheatlandi
b) Culaea inconstans
c) Apeltes quadracus
d) Pungitius pungitius
e) Gasterosteus aculeatus
a) Acipenser oxyrinchus
b) Acipenser fulvescens
a) Fundulus diaphanus
b) Fundulus heteroclitus
a) Percina copelandi
b) Percina caprodes
Scardinius erythrophthalmus
Neogobius melanostomus
a) Lampetra appendix
b) Ichthyomyzon castaneus
c) Ichthyomyzon fossor
d) Petromyzon marinus
e) Ichthyomyzon unicuspis
Hiodon alosoides
Hiodon tergisus
Lepisosteus osseus
Lota lota
Aplodinotus grunniens
Pomoxis nigromaculatus
a) Esox masquinongy
b) Esox lucius x Esox
masquinongy
Luxilus cornutus
Cyprinella spiloptera
Hybognathus regius
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
SCHEDULE 3 — Continued
ANNEXE 3 (suite)
COMMON AND SCIENTIFIC NAMES OF FISH SPECIES —
Continued
NOMS COMMUNS ET SCIENTIFIQUES DES ESPÈCES
(suite)
Column 1
Column 2
Colonne 1
Colonne 2
Common Name
Scientific Name
Nom commun
Nom scientifique
(c) Coho salmon (Saumon coho)
(d) Landlocked salmon (Ouananiche)
(e) Sockeye salmon (Kokani) (Saumon
rouge)
Sand shiner (Méné paille)
Sculpin (Chabots)
(a) Deepwater sculpin (Chabot de
profondeur)
(b) Mottled sculpin (Chabot tacheté)
(c) Slimy sculpin (Chabot visqueux)
(d) Spoonhead sculpin (Chabot à tête
plate)
Shad (Aloses)
(a) Alewife (Gaspareau)
(b) American shad (Alose savoureuse)
(c) Blueback herring (Alose d’été)
(d) Gizzard shad (Alose à gésier)
Spotfin shiner (Méné bleu)
Spottail shiner (Queue à tache noire)
Stickleback (Épinoches)
(a) Blackspotted stickleback (Épinoche
tachetée)
(b) Brook stickleback (Épinoche à cinq
épines)
(c) Fourspine stickleback (Épinoche à
quatre épines)
(d) Ninespine stickleback (Épinoche à
neuf épines)
(e) Threespine stickleback (Épinoche à
trois épines)
Sturgeon (Esturgeons)
(a) Atlantic sturgeon (Esturgeon noir)
(b) Lake sturgeon (Esturgeon jaune)
Sucker (Meuniers)
(a) Longnose sucker (Meunier rouge)
(b) White sucker (Meunier noir)
(c) Oncorhynchus kisutch
(d) Salmo salar
(e) Oncorhynchus nerka
Méné de lac (Lake chub)
Méné d’herbe (Bridle shiner)
Méné émeraude (Emerald shiner)
Méné jaune (Golden shiner)
Méné laiton (Brassy minnow)
Méné paille (Sand shiner)
Méné pâle (Mimic shiner)
Menton noir (Blackchin shiner)
Meuniers (Sucker)
a) Meunier rouge (Longnose sucker)
b) Meunier noir (White sucker)
Mulet à cornes (Creek chub)
Mulet perlé (Pearl dace)
Museau noir (Blacknose shiner)
Naseux (Dace)
a) Naseux noir de l’Est (Eastern
blacknose dace)
b) Naseux des rapides (Longnose dace)
Ombles (Char)
a) Omble chevalier (Arctic char)
b) Omble de fontaine (Brook trout)
Omisco (Trout-perch)
Ouitouche (Fallfish)
Perchaude (Yellow perch)
Poisson-castor (Bowfin)
Poulamon atlantique (Atlantic tomcod)
Queue à tache noire (Spottail shiner)
Raseux (Darter)
a) Raseux-de-terre noir (Johnny darter)
b) Raseux-de-terre gris (Tessellated
darter)
Saumons (Salmon)
a) Saumon atlantique (Atlantic salmon)
b) Saumon chinook (Chinook salmon)
c) Saumon coho (Coho salmon)
d) Ouananiche (Landlocked salmon)
e) Saumon rouge (Sockeye salmon
(Kokani))
Tanche (Tench)
Tête-de-boule (Fathead minnow)
Tête rose (Rosyface shiner)
Touladis (Lake trout)
a) Touladi (Lake trout)
b) Omble moulac ou Omble lacmou
(Splake trout)
Truites (Trout)
a) Truite brune (Brown trout)
b) Truite fardée (Cutthroat trout)
c) Truite arc-en-ciel (Rainbow trout)
Umbre de vase (Central mudminnow)
Ventre citron (Finescale dace)
Ventre-pourri (Bluntnose minnow)
Ventre rouge du Nord (Northern
redbelly dace)
Couesius plumbeus
Notropis bifrenatus
Notropis atherinoides
Notemigonus crysoleucas
Hybognathus hankinsoni
Notropis stramineus
Notropis volucellus
Notropis heterodon
Sunfish (Crapets)
(a) Bluegill (Crapet arlequin)
(b) Longear sunfish (Crapet à longues
oreilles)
(c) Pumpkinseed (Crapet-soleil)
(d) Rock bass (Crapet de roche)
Tench (Tanche)
Trout (Truites)
(a) Brown trout (Truite brune)
(b) Cutthroat trout (Truite fardée)
(c) Rainbow trout (Truite arc-en-ciel)
Trout-perch (Omisco)
Walleye (Dorés)
(a) Sauger (Doré noir)
(b) Walleye (Doré jaune)
Whitefish (Corégones)
(a) Cisco (Cisco de lac)
(b) Lake whitefish (Grand corégone)
(c) Round whitefish (Ménomini rond)
Yellow perch (Perchaude)
Notropis stramineus
(a) Myoxocephalus thompsonii
(b) Cottus bairdii
(c) Cottus cognatus
(d) Cottus ricei
(a) Alosa pseudoharengus
(b) Alosa sapidissima
(c) Alosa aestivalis
(d) Dorosoma cepedianum
Cyprinella spiloptera
Notropis hudsonius
(a) Gasterosteus wheatlandi
(b) Culaea inconstans
(c) Apeltes quadracus
(d) Pungitius pungitius
(e) Gasterosteus aculeatus
(a) Acipenser oxyrinchus
(b) Acipenser fulvescens
(a) Catostomus catostomus
(b) Catostomus commersonii
(a) Lepomis macrochirus
(b) Lepomis megalotis
(c) Lepomis gibbosus
(d) Ambloplites rupestris
Tinca tinca
(a) Salmo trutta
(b) Oncorhynchus clarkii
(c) Oncorhynchus mykiss
Percopsis omiscomaycus
(a) Sander canadensis
(b) Sander vitreus
(a) Coregonus artedi
(b) Coregonus clupeaformis
(c) Prosopium cylindraceum
Perca flavescens
a) Catostomus catostomus
b) Catostomus commersonii
Semotilus atromaculatus
Margariscus margarita
Notropis heterolepis
a) Rhinichthys atratulus
b) Rhinichthys cataractae
a) Salvelinus alpinus
b) Salvelinus fontinalis
Percopsis omiscomaycus
Semotilus corporalis
Perca flavescens
Amia calva
Microgadus tomcod
Notropis hudsonius
a) Etheostoma nigrum
b) Etheostoma olmstedi
a) Salmo salar
b) Oncorhynchus tshawytscha
c) Oncorhynchus kisutch
d) Salmo salar
e) Oncorhynchus nerka
Tinca tinca
Pimephales promelas
Notropis rubellus
a) Salvelinus namaycush
b) Salvelinus fontinalis
x Salvelinus namaycush
a) Salmo trutta
b) Oncorhynchus clarkii
c) Oncorhynchus mykiss
Umbra limi
Phoxinus neogaeus
Pimephales notatus
Phoxinus eos
2479
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
SCHEDULE 4
(Subsection 15(3))
ANNEXE 4
(paragraphe 15(3))
LIST OF FISH SPECIES NOT TO
BE USED AS BAIT
LISTE DES ESPÈCES DE POISSONS
INTERDITS COMME APPÂT
Bass (Achigans)
Bowfin (Poisson-castor)
Bullhead (Barbottes)
Burbot (Lotte)
Carp (Carpe)
Channel catfish (Barbue de rivière)
Channel darter (Fouille-roche gris)
Char (Ombles)
Freshwater drum (Malachigan)
Goldeye (Laquaiche aux yeux d’or)
Goldfish (Carassin)
Lake trout (Touladi)
Lamprey (Lamproies)
Longnose gar (Lépisosté osseux)
Mooneye (Laquaiche argentée)
Muskellunge (Maskinongés)
Pike (Brochets)
Redhorse (Chevaliers)
Round goby (Gobie à taches noires)
Salmon (Saumons)
Sturgeon (Esturgeons)
Sunfish (Crapets)
Tench (Tanche)
Trout (Truites)
Walleye (Dorés)
White perch (Baret)
Yellow perch (Perchaude)
Any species of fin fish not set out in Schedule 3 except capelin, herring or mackeral
(Toute espèce de poisson à nageoires non mentionnée à l’annexe 3 sauf le capelan,
le hareng ou le maquereau.)
Achigans (Bass)
Barbottes (Bullhead)
Barbue de rivière (Channel catfish)
Baret (White perch)
Brochets (Pike)
Carassin (Goldfish)
Carpe (Common carp)
Chevaliers (Redhorse)
Crapets (Sunfish)
Dorés (Walleye)
Esturgeons (Sturgeon)
Fouille-roche gris (Channel darter)
Gobie à taches noires (Round goby)
Lamproies (Lamprey)
Laquaiche argentée (Mooneye)
Laquaiche aux yeux d’or (Goldeye)
Lépisosté osseux (Longnose gar)
Lotte (Burbot)
Malachigan (Freshwater drum)
Maskinongés (Muskellunge)
Ombles (Char)
Perchaude (Yellow perch)
Poisson-castor (Bowfin)
Saumons (Salmon)
Tanche (Tench)
Touladis (Lake trout)
Truites (Trout)
Toute espèce de poisson à nageoires non mentionnée à l’annexe 3 sauf le capelan,
le hareng ou le maquereau (Any species of fin fish not set out in Schedule 3, except
capelin, herring or mackeral)
SCHEDULE 5
(Sections 2, 3, 5, 11, 16, 19, 21, 23, 24, 25.1, 29, 42 and 47 to 50)
ANNEXE 5
(articles 2, 3, 5, 11, 16, 19, 21, 23, 24, 25.1, 29, 42 et 47 à 50)
PART 1
PARTIE 1
SPORT FISHING LICENCES
PERMIS DE PÊCHE SPORTIVE
Item
Type of Licence
Article
Genre de permis
1.
Sport fishing licence for species other than Atlantic salmon
(a) resident 65 years of age and over (annual)
(b) resident under 65 years of age (annual)
(c) resident (3 consecutive days)
(d) resident with mandatory release (annual)
(e) non-resident (annual)
(f) non-resident (7 consecutive days)
(g) non-resident (3 consecutive days)
(h) non-resident (1 day)
(i) non-resident with mandatory release (annual)
Sport fishing licence for Atlantic salmon
(a) resident (annual)
(b) resident (1 day)
(c) resident with mandatory release (annual)
(d) non-resident (annual)
(e) non-resident (1 day)
(f) non-resident with mandatory release (annual)
1.
Permis de pêche sportive d’espèces autres que le saumon atlantique
a) résident de 65 ans et plus (annuel)
b) résident de moins de 65 ans (annuel)
c) résident (3 jours consécutifs)
d) résident avec remise à l’eau obligatoire (annuel)
e) non-résident (annuel)
f) non-résident (7 jours consécutifs)
g) non-résident (3 jours consécutifs)
h) non-résident (1 jour)
i) non-résident avec remise à l’eau obligatoire (annuel)
Permis de pêche sportive au saumon atlantique
a) résident (annuel)
b) résident (1 jour)
c) résident avec remise à l’eau obligatoire (annuel)
d) non-résident (annuel)
e) non-résident (1 jour)
f) non-résident avec remise à l’eau obligatoire (annuel)
2.
2480
2.
2008-12-24
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
PART 1 — Continued
PARTIE 1 (suite)
SPORT FISHING LICENCES — Continued
PERMIS DE PÊCHE SPORTIVE (suite)
Item
Type of Licence
Article
Genre de permis
3.
Burbot fishing licence
(a) resident (annual)
(b) non-resident (annual)
Replacement licence
3.
Permis de pêche à la lotte
a) résident (annuel)
b) non-résident (annuel)
Permis de remplacement
4.
4.
PART 2
PARTIE 2
COMMERCIAL AND SPECIAL LICENCES
AND LICENCE FEES
PERMIS DE PÊCHE COMMERCIALE, PERMIS
SPÉCIAUX ET DROITS DE PERMIS
Column 1
Column 2
Item
Type of Licence
Fee ($)
1.
Commercial Fishing
(1) Seine licence for bait fish
(a) for each 30 cm of seine
(b) minimum fee
(2) Bait trap licence for bait fish
(a) for each bait trap
(b) minimum fee
(3) Fish trap licence for bait fish
(a) for each fish trap
(b) minimum fee
(4) Landing net licence for bait fish, for each net
(5) Lift net licence for bait fish, for each net
(6) Night line licence
(a) for the first 100 hooks
(b) for each additional 100 hooks or fewer
Colonne 1
Colonne 2
Article
Genre de permis
Droits ($)
1.
Pêche commerciale :
(1) Seine pour poisson appât :
a) chaque 30 cm de seine
b) droit minimum
(2) Bourrole pour poisson appât :
a) chacune
b) droit minimum
(3) Nasse pour poisson appât :
a) chacune
b) droit minimum
(4) Épuisette pour poisson appât – chacune
(5) Carrelet pour poisson appât – chacun
(6) Ligne dormante :
a) les 100 premiers hameçons
b) chaque groupe supplémentaire de 100 hameçons ou
moins
(7) Seine pour l’éperlan – chacune
(8) Seine pour les espèces autres que l’éperlan – chaque
brasse
(9) Verveux :
a) chacun
b) chaque brasse d’aile ou de guideau
(10) Filet maillant pour l’éperlan aux Îles-de-la-Madeleine
– chaque brasse
(11) Filet maillant pour l’éperlan ailleurs qu’aux Îles-dela-Madeleine – chacun
(12) Filet maillant pour l’omble de fontaine anadrome –
chaque brasse
(13) Filet maillant pour les espèces autres que l’éperlan et
l’omble de fontaine anadrome – chaque brasse
(14) Filet à poche ou à réservoir pour l’éperlan – chacun
(15) Trappe – chaque brasse d’aile ou de guideau
(16) Cage à anguilles – chacune
(17) Casier à écrevisses – chacun
(18) Exploitation d’engins de pêche non immatriculés
(19) Aide-pêcheur
(20) Permis de pêche expérimentale
(a) 1.00
(b) 25.00
(a) 10.00
(b) 25.00
(a) 10.00
(b) 25.00
25.00
25.00
(a) 5.00
(b) 3.00
(7) Smelt seine licence, for each seine
5.00
(8) Seine licence for species other than smelt, for each
0.25
fathom of net
(9) Hoop net licence
(a) for each net
(a) 2.00
(b) for each fathom of wing or leader
(b) 0.25
(10) Gill net licence for smelt, in the Magdalen Islands,
0.40
for each fathom of net
(11) Gill net licence for smelt, other than in the Magdalen
10.00
Islands, for each net
(12) Gill net licence for anadromous brook trout, for each
0.25
fathom of net
(13) Gill net licence, for species other than smelt and
0.25
anadromous brook trout, for each fathom of net
(14) Trap net or box net licence for smelt, for each net
10.00
(15) Pound net licence, for each fathom of wing or leader
0.25
(16) Eel trap licence, for each trap
2.00
(17) Crayfish trap licence, for each trap
1.00
(18) Licence to operate unregistered fishing gear
10.00
(19) Assistant fisherman’s licence
10.00
(20) Experimental fishing licence
200.00
2.
(1) Food fishing licence for an Indian, Inuit, Indian
Community or Inuit Community
(2) Licence to fish for scientific, educational or wildlife
management purposes
n/a
n/a
2.
(1) Permis de pêche alimentaire pour un Indien ou un Inuit
ou une communauté indienne ou inuite
(2) Permis de pêche à des fins scientifiques, éducatives ou
de gestion de la faune
a) 1,00
b) 25,00
a) 10,00
b) 25,00
a) 10,00
b) 25,00
25,00
25,00
a) 5,00
b) 3,00
5,00
0,25
a) 2,00
b) 0,25
0,40
10,00
0,25
0,25
10,00
0,25
2,00
1,00
10,00
10,00
200,00
s/o
s/o
2481
2008-12-24
Item
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
8(1)
2482
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
SCHEDULE 6
(Sections 2, 6, 25.1, 31, 35 and 37)
ANNEXE 6
(articles 2, 6, 25.1, 31, 35 et 37)
LIST OF SALMON RIVERS
LISTE DES RIVIÈRES À SAUMON
Column 1
Column 2
Name
Position
* Aguanus, Rivière
The downstream limit is determined
(Aguanus River) (Area 19) by a straight line joining points
50°13′11″N., 62°05′42″W. and
50°13′02″N., 62°05′00″W.
The upper limit is determined by
the first of the four falls at point
50°28′00″N., 61°56′18″W.
Anglais, Rivière aux (aux
The downstream limit is determined
Anglais River) (Area 18)
by a straight line perpendicular to the
current joining the two banks at point
49°15′23″N., 68°07′56″W.
The upper limit is determined by the
downstream side of the Route 138
bridge.
The downstream limit is determined
Baleine, Rivière à la (à la
by a line joining points 58°00′00″N.,
Baleine River) (Area 23)
67°43′33″W. and 58°00′00″N.,
67°42′18″W.
The upper limit is determined by its
confluence with the lake named Lac
Ninawawe at point 56°37′24″N.,
66°12′00″W.
* Bec-Scie, Rivière (Bec- The downstream limit is determined
Scie River) (Area 20)
by the extension of two lines in the
general direction of the shoreline
over 1 km on both sides of the river.
The upper limit is determined by the
lake named Lac Faure, including the
lake named Lac Elsie (Sans-Bout),
from point 49°45′25″N., 64°01′02″W.
to point 49°46′06″N., 64°00′32″W.
* Bell, Rivière (Bell River) The downstream limit is determined
by the extension of two lines in the
(Area 20)
general direction of the shoreline
over 1 km on both sides of the river.
The upper limit is determined by its
source.
* Belles-Amours, Rivière The downstream limit is determined by
a line joining points 51°28′29″N.,
des (des Belles-Amours
57°26′57″W., 51°28′47″N.,
River) (Area 19)
57°26′01″W. and 51°28′36″N.,
57°26′29″W.
The upper limit is determined by the
limit of the salmon run at point
51°29′14″N., 57°28′36″W.
Betsiamites, Rivière
The downstream limit is determined by
(Betsiamites River)
a straight line joining the northern tip
(Area 18)
of the bank named Banc des Blancs
(Banc des Canadiens) to the point
named Pointe Betsiamites.
The upper limit is determined by the
Bersimis II hydroelectric dam.
Bonaventure, Rivière
The downstream limit is determined by
(Bonaventure River)
the downstream side of the Route 132
(Area 1)
bridge.
The upper limit is determined by its
source.
Bonaventure Ouest, Rivière The downstream limit is determined by
(Bonaventure-Ouest River) its confluence with the river named
Rivière Bonaventure.
(Area 1)
The upper limit is determined by its
source.
Article
1.
Colonne 1
Colonne 2
Nom
Position
*Aguanus, Rivière
La limite en aval est déterminée
par une droite joignant le point
50°13′11″N., 62°05′42″O. au point
50°13′02″N., 62°05′00″O.
La limite en amont est déterminée par
la première des quatre chutes, au point
50°28′00″N., 61°56′18″O.
La limite en aval est déterminée par
une droite perpendiculaire au courant
joignant les deux rives au point
49°15′23″N., 68°07′56″O.
La limite en amont est déterminée par
le côté en aval du pont de la route 138.
(zone 19)
2.
Anglais, Rivière aux
(zone 18)
3.
Baleine, Rivière à la
(zone 23)
La limite en aval est déterminée par
une droite joignant les points
58°00′00″N., 67°43′33″O. et
58°00′00″N., 67°42′18″O.
La limite en amont est déterminée par
sa confluence avec le lac Ninawawe au
point 56°37′24″N , 66°12′00″O.
4.
* Bec-Scie, Rivière
La limite en aval est déterminée par le
prolongement de deux lignes épousant
la direction générale de la rive sur
1 km de part et d’autre de cette rivière.
La limite en amont est déterminée par
le lac Faure, y compris le lac Elsie
(Sans-Bout), du point 49°45′25″N.,
64°01′02″O. au point 49°46′06″N.,
64°00′32″O.
La limite en aval est déterminée par le
prolongement de deux lignes épousant
la direction générale de la rive sur
1 km de part et d’autre de cette rivière.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
La limite en aval est déterminée par
une ligne joignant les points
51°28′29″N., 57°26′57″O.,
51°28′47″N., 57°26′01″O. et
51°28′36″N., 57°26′29″O.
La limite en amont est déterminée par
la limite de montaison du saumon au
point 51°29′14″N., 57°28′36″O.
La limite en aval est déterminée par
une droite joignant la pointe nord du
Banc des Blancs (Banc des Canadiens)
à la pointe de Betsiamites.
La limite en amont est déterminée par
le barrage hydroélectrique Bersimis II.
(zone 20)
5.
*Bell, Rivière (zone 20)
6.
*Belles-Amours, Rivière
des (zone 19)
7.
Betsiamites, Rivière
(zone 18)
8.
Bonaventure, Rivière
(zone 1)
8(1)
La limite en aval est déterminée par le
côté en aval du pont de la route 132.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
Bonaventure Ouest, Rivière La limite en aval est déterminée par sa
(zone 1)
confluence avec la rivière
Bonaventure.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
SCHEDULE 6 — Continued
ANNEXE 6 (suite)
LIST OF SALMON RIVERS — Continued
LISTE DES RIVIÈRES À SAUMON (suite)
Column 1
Column 2
Item
Name
Position
8(2)
Garin, Rivière (Garin River) The downstream limit is determined by
(Area 1)
its confluence with the river named
Rivière Bonaventure.
The upper limit is determined by its
source.
The downstream limit is determined by
Hall, Rivière (Hall River)
its confluence with the river named
(Area 1)
Rivière Bonaventure.
The upper limit is determined by the
hydroelectric dam located at point
48°09′05″N., 65°20′40″W.
Mourier, Ruisseau (Mourier The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Brook) (Area 1)
Rivière Bonaventure.
The upper limit is determined by its
source.
The downstream limit is determined by
Reboul, Rivière (Reboul
its confluence with the river named
River) (Area 1)
Rivière Bonaventure.
The upper limit is determined by its
source.
* Bouleau, Rivière au (au The downstream limit is determined
Bouleau River) (Area 19)
by a straight line joining points
50°16′53″N., 65°31′04″W. on the
western bank and 50°16′56″N.,
65°30′57″W. on the eastern bank.
The upper limit is determined by a
point located at 50°21′00″N.,
65°31′54″W.
The downstream limit is determined
* Box, Ruisseau (Box
by the extension of two lines in the
Brook) (Area 20)
general direction of the shoreline over
1 km on both sides of the river.
The upper limit is determined by its
source.
* Brador Est, Rivière
The downstream limit is determined by
(Brador Est River)
a straight line joining the southern tip
(Area 19)
of the point named Pointe La Falaise
and the opposite bank at point
51°29′19″N., 57°14′24″W.
The upper limit is determined by the
limit of the salmon run at point
51°32′30″N., 57°08′08″W.
The downstream limit is determined
* Cailloux, Rivière aux
by the extension of two lines in the
(aux Cailloux River)
general direction of the shoreline over
(Area 20)
1 km on both sides of the river.
The upper limit is determined by its
source.
Calumet, Rivière du (du
The downstream limit is determined
Calumet River) (Area 18)
by a straight line perpendicular to the
current joining the two banks at point
49°35′38″N., 67°14′08″W.
The upper limit is determined by the
falls located at point 49°37′28″N.,
67°15′16″W.
* Cap-Chat, Rivière
The downstream limit is determined by
(Cap-Chat River)
the western end of the breakwater.
(Areas 1 and 21)
The upper limit is determined by the
falls near the brook named Ruisseau
Beaulieu (48°48′49″N., 65°45′11″W.).
Cap-Chat, Petite rivière
The downstream limit is determined by
(Cap-Chat Little River)
its confluence with the river named
(Area 1)
Rivière Cap-Chat.
The upper limit is determined by its
source.
8(3)
8(4)
8(5)
9.
10.
11.
12.
13.
14.
14(1)
Colonne 1
Colonne 2
Article
Nom
Position
8(2)
Garin, Rivière (zone 1)
8(3)
8(4)
8(5)
9.
10.
11.
12.
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière
Bonaventure.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
Hall, Rivière (zone 1)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière
Bonaventure.
La limite en amont est déterminée par
le barrage hydroélectrique situé au
point 48°09′05″N., 65°20′40″O) .
Mourier, Ruisseau (zone 1) La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière
Bonaventure.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
Reboul, Rivière (zone 1)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière
Bonaventure.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
*Bouleau, Rivière au
La limite en aval est déterminée
(zone 19)
par une droite joignant les points
50°16′53″N., 65°31′04″O. sur la rive
ouest et 50°16′56″N., 65°30′57″O. sur
la rive est.
La limite en amont est déterminée par
un point situé à 50°21′00″N.,
65°31′54″O.
*Box, Ruisseau (zone 20) La limite en aval est déterminée par le
prolongement de deux lignes épousant
la direction générale de la rive sur
1 km de part et d’autre de cette rivière.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
*Brador Est, Rivière
La limite en aval est déterminée par
(zone 19)
une droite joignant l’extrémité sud de
la pointe La Falaise à la rive opposée
au point 51°29′19″N., 57°14′24″O.
La limite en amont est déterminée par
la limite de montaison du saumon au
point 51°32′30″N., 57°08′08″O.
*Cailloux, Rivière aux
(zone 20)
13.
Calumet, Rivière du
(zone 18)
14.
*Cap-Chat, Rivière
(zones 1 et 21)
14(1)
Cap-Chat, Petite rivière
(zone 1)
La limite en aval est déterminée par le
prolongement de deux lignes épousant
la direction générale de la rive sur
1 km de part et d’autre de cette rivière.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
La limite en aval est déterminée par
une droite perpendiculaire au courant
joignant les deux rives au point
49°35′38″N., 67°14′08″O.
La limite en amont est déterminée par
la chute située au point 49°37′28″N.,
67°15′16″O.
La limite en aval est déterminée par la
limite ouest du brise-lames.
La limite en amont est déterminée par
la chute près du ruisseau Beaulieu
(48°48′49″N., 65°45′11″O.).
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Cap-Chat.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
2483
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
SCHEDULE 6 — Continued
ANNEXE 6 (suite)
LIST OF SALMON RIVERS — Continued
LISTE DES RIVIÈRES À SAUMON (suite)
Column 1
Column 2
Item
Name
Position
14(2)
Pineault, Ruisseau (Pineault The downstream limit is determined by
Brook) (Area 1)
its confluence with the river named
Rivière Cap-Chat.
The upper limit is determined by its
source.
Cascapédia, Rivière
The downstream limit is determined by
(Cascapédia River)
the downstream side of the pillars of
(Area 1)
the Route 132 old bridge.
The upper limit is determined by the
southern boundary of the Parc national
de la Gaspésie.
Angers, Rivière (Angers
The downstream limit is determined by
River) (Area 1)
its confluence with the river named
Rivière Cascapédia.
The upper limit is determined by its
source.
Branche du Lac, Rivière la The downstream limit is determined by
(Branche du Lac River)
its confluence with the river named
(Area 1)
Rivière Cascapédia.
The upper limit is determined by its
source.
Mineurs, Ruisseau des (des The downstream limit is determined by
Mineurs Brook) (Area 1)
its confluence with the river named
Rivière Cascapédia.
The upper limit is determined by its
source.
Cascapédia, Petite rivière
The downstream limit is determined by
(Cascapédia Little River)
the downstream side of the Perron
(Area 1)
Boulevard bridge.
The upper limit is determined by the
forks of the rivers named Petite rivière
Cascapédia Est and Petite rivière
Cascapédia Ouest.
The downstream limit is determined by
Cascapédia Est, Petite
its confluence with the river named
rivière (Cascapédia Est
Petite rivière Cascapédia.
Little river) (Area 1)
The upper limit is determined by its
source.
The downstream limit is determined by
Cascapédia Ouest, Petite
its confluence with the river named
rivière (Cascapédia-Ouest
Petite rivière Cascapédia.
River) (Area 1)
The upper limit is determined by its
source.
* Chaloupe, Petite rivière The downstream limit is determined by
de la (de la Chaloupe Little the extension of two lines in the
River) (Area 20)
general direction of the shoreline over
1 km on both sides of the river.
The upper limit is determined by its
source.
* Chaloupe, Rivière de la The downstream limit is determined by
the extension of two lines in the
(de la Chaloupe River)
general direction of the shoreline over
(Area 20)
1 km on both sides of the river.
The upper limit is determined by its
source.
Chaude, Rivière (Chaude
The downstream limit is determined by
River) (Area 2)
its confluence with the river named la
Grande Rivière, tributary of the river
named Rivière Ouelle.
The upper limit is determined by the
falls situated 2.25 km upstream at point
47°18′16″N., 69°52′46″W.
* Chécatica, Rivière
The downstream limit is determined by
(Chécatica River) (Area 19) a straight line joining points
51°22′26″N., 58°18′27″W. and
51°22′14″N., 58°18′22″W.
15.
15(1)
15(2)
15(3)
16.
16(1)
16(2)
17.
18.
19.
20.
2484
Colonne 1
Colonne 2
Article
Nom
Position
14(2)
Pineault, Ruisseau (zone 1)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Cap-Chat.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
15.
Cascapédia, Rivière
(zone 1)
15(1)
Angers, Rivière (zone 1)
La limite en aval est déterminée par le
côté en aval des piliers de l’ancien
pont de la route 132.
La limite en amont est déterminée par
la limite sud du parc national de la
Gaspésie.
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Cascapédia.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
15(2)
Branche du Lac, Rivière la
(zone 1)
Limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Cascapédia.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
15(3)
Mineurs, Ruisseau des
(zone 1)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Cascapédia.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
16.
Cascapédia, Petite rivière
(zone 1)
16(1)
Cascapédia Est, Petite
rivière (zone 1)
16(2)
Cascapédia Ouest, Petite
rivière (zone 1)
17.
*Chaloupe, Petite rivière
La limite en aval est déterminée par le
côté en aval du pont du boulevard
Perron.
La limite en amont est déterminée par
les fourches de la Petite rivière
Cascapédia Est et de la Petite rivière
Cascapédia Ouest.
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la Petite rivière
Cascapédia.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la Petite rivière
Cascapédia.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
La limite en aval est déterminée par le
prolongement de deux lignes épousant
la direction générale de la rive sur
1 km de part et d’autre de cette rivière.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
La limite en aval est déterminée par le
prolongement de deux lignes épousant
la direction générale de la rive sur
1 km de part et d’autre de cette rivière.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la Grande Rivière,
tributaire de la rivière Ouelle.
La limite en amont est déterminée par
la chute située à 2,25 km en amont au
point 47°18′16″N., 69°52′46″O.
de la (zone 20)
18.
* Chaloupe, Rivière de la
(zone 20)
19.
Chaude, Rivière (zone 2)
20.
*Chécatica, Rivière
(zone 19)
La limite en aval est déterminée par
une droite joignant les points
51°22′26″N., 58°18′27″O. et
51°22′14″N., 58°18′22″O.
2008-12-24
Item
21.
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
SCHEDULE 6 — Continued
ANNEXE 6 (suite)
LIST OF SALMON RIVERS — Continued
LISTE DES RIVIÈRES À SAUMON (suite)
Column 1
Column 2
Name
Position
* Chicotte, Rivière
(Chicotte River) (Area 20)
22.
* Coacoachou, Rivière
(Coacoachou River)
(Area 19)
23.
* Corneille, Rivière de la
(de la Corneille River)
(Area 19)
24.
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
* Coxipi, Rivière (Coxipi
River) (Area 19)
25.
Dartmouth, Rivière
(Dartmouth River) (Area 1)
26.
* Dauphiné, Rivière
(Dauphiné River) (Area 20)
27.
Escoumins, Rivière des (des
Escoumins River) (Area 18)
27(1)
Polette, Rivière (Polette
River) (Area 18)
27(2)
Maclure, Rivière (Maclure
River) (Area 18)
27(3)
Chatignies, Rivière
(Chatignies River)
(Area 18)
The upper limit is determined by the
limit of the salmon run at latitude
51°23′22″N.
The downstream limit is determined by
the extension of two lines in the
general direction of the shoreline over
1 km on both sides of the river.
The upper limit is determined by its
source.
The downstream limit is determined by
a straight line joining points
50°16′05″N., 60°18′19″W. and
50°16′11″N., 60°17′32″W.
The upper limit is determined by the
lake named Lac Coacoachou.
The downstream limit is determined by
a straight line joining points
50°17′01″N., 62°54′00″W. and
50°16′59″N., 62°53′53″W. and a
straight line joining points
50°16′57″N., 62°53′45″W. and
50°16′59″N., 62°53′41″W.
The upper limit is determined by the
lake named Lac Tanguay, including
that lake.
The downstream limit is determined by
a straight line joining points
51°18′21″N., 58°29′00″W. and
51°18′19″N., 58°28′38″W.
The upper limit is determined by its
source.
The downstream limit is determined by
the downstream side of the Route 132
bridge.
The upper limit is determined by its
source.
The downstream limit is determined by
the extension of two lines in the
general direction of the shoreline over
1 km on both sides of the river.
The upper limit is determined by its
source.
The downstream limit is determined by
a straight line joining the point named
Pointe à la Croix and the tip of the
abutment on which the Escoumins
wharf is built.
The upper limit is determined by the
dam at the outlet of the lake named
Lac Gorgotton.
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière des Escoumins.
The upper limit is determined by the
lake named Lac Polette.
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière des Escoumins.
The upper limit is determined by the
lake named Lac Maclure.
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière des Escoumins.
The upper limit is determined by its
confluence with the river named
Rivière Boulanger (48°29′13″N.,
69°50′40″W.).
Article
21.
Colonne 1
Colonne 2
Nom
Position
*Chicotte, Rivière
(zone 20)
22.
* Coacoachou, Rivière
(zone 19)
23.
*Corneille, Rivière de la
(zone 19)
24.
25.
26.
La limite en amont est déterminée par
la limite de montaison du saumon
située à la latitude 51°23′22″N.
La limite en aval est déterminée par le
prolongement de deux lignes épousant
la direction générale de la rive sur
1 km de part et d’autre de cette rivière.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
La limite en aval est déterminée par
une droite joignant le point
50°16′05″N., 60°18′19″O. au point
50°16′11″N., 60°17′32″O.
La limite en amont est déterminée par
le lac Coacoachou.
La limite en aval est déterminée par
une droite joignant les points
50°17′01″N., 62°54′00″O. et
50°16′59″N., 62°53′53″O., et une
droite joignant les points 50°16′57″N.,
62°53′45″O. et 50°16′59″N.,
62°53′41″O.
La limite en amont est déterminée par
le lac Tanguay, y compris ce lac.
*Coxipi, Rivière (zone 19)
La limite en aval est déterminée par
une droite joignant les points
51°18′21″N., 58°29′00″O. et
51°18′19″N., 58°28′38″O.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
Dartmouth, Rivière (zone 1) La limite en aval est déterminée par le
côté en aval du pont de la route 132.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
*Dauphiné, Rivière
(zone 20)
27.
Escoumins, Rivière des
(zone 18)
27(1)
Polette, Rivière (zone 18)
27(2)
Maclure, Rivière (zone 18)
27(3)
Chatignies, Rivière
(zone 18)
La limite en aval est déterminée par le
prolongement de deux lignes épousant
la direction générale de la rive sur
1 km de part et d’autre de cette rivière.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
La limite en aval est déterminée par
une droite joignant la pointe à la Croix
à la pointe de l’enrochement sur
laquelle est construit le quai des
Escoumins.
La limite en amont est déterminée par
le barrage situé à l’émissaire du lac
Gorgotton.
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière des
Escoumins.
La limite en amont est déterminée par
le lac Polette.
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière des
Escoumins.
La limite en mont est déterminée par le
lac Maclure.
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière des
Escoumins.
La limite en amont est déterminée par
sa confluence avec la rivière
Boulanger (48°29′13″N.,
69°50′40″O.).
2485
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
SCHEDULE 6 — Continued
ANNEXE 6 (suite)
LIST OF SALMON RIVERS — Continued
LISTE DES RIVIÈRES À SAUMON (suite)
Column 1
Column 2
Item
27(4)
Name
Savanes, Rivière des (des
Savanes River) (Area 18)
Position
28.
* Etamamiou, Rivière
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière des Escoumins.
The upper limit is determined by a
point 4.5 km upstream (48°34′53″N.,
69°55′00″W.).
South branch:
The downstream limit is determined
by a straight line joining points
50°15′55″N., 59°58′30″ W. and
50°15′59″N., 59°58′11″W.
The upper limit is determined by the
lake named Lac Gagnon.
East branch:
(Etamamiou River)
(Area 19)
29.
30.
30(1)
31.
32.
2486
The downstream limit is determined
by a straight line joining points
50°20′36″N., 59°51′11″W. and
50°20′45″N., 59°50′31″W.
The upper limit is determined by the
lake named Lac Gagnon.
Between the lakes named Lac Gagnon
and Lac Foucher, Lac Foucher and Lac
Riverin,Lac Riverin and Lac Triquet,
Lac Foucher and Lac du Feu, Lac du
Feu and Lac Manet, and between Lac
Manet and its source.
The lakes named: Lac du Feu, Lac
Foucher, Lac Gagnon, Lac Manet, Lac
Riverin, Lac Triquet.
The downstream limit is determined
* Ferrée, Rivière (Ferrée
by the extension of two lines in the
River) (Area 20)
general direction of the shoreline over
1 km on both sides of the river.
The upper limit is determined by its
source.
The downstream limit is determined
Feuilles, Rivière aux (aux
by a straight line joining points
Feuilles River) (Area 23)
58°45′30″N., 70°08′42″W. and
58°46′56″N., 70°07′57″W.
The upper limit is determined by a
line joining points 57°23′36″N.,
74°30′00″W. and 57°25′34″N.,
74°30′00″W.
Goudalie, Rivière (Goudalie The downstream limit is determined by
River) (Area 23)
its confluence with the river named
Rivière aux Feuilles, delineated by a
line joining points 57°56′18″N.,
72°58′32″W. and 57°55′44″N.,
72°58′44″W.,
The upper limit is determined by a
straight line joining points
58°02′42″N., 73°19′00″W. and
58°02′18″N., 73°19′00″W.
The downstream limit is determined by
Franquelin Rivière
a straight line joining the two banks at
(Area 18)
a point 50 m downstream from the
Route 138 bridge.
The upper limit is determined by a
straight line perpendicular to the
current at a point 20 m upstream from
the falls named Chutes Thompson.
* Galiote, Rivière (Galiote The downstream limit is determined by
River) (Area 20)
the extension of two lines in the
general direction of the shoreline over
1 km on both sides of the river.
The upper limit is determined by its
source.
Colonne 1
Colonne 2
Article
Nom
Position
27(4)
Savanes, Rivière des
(zone 18)
28.
*Etamamiou, Rivière
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière des
Escoumins.
La limite en amont est déterminée par
un point (48°34′53″N., 69°55′00″O.)
situé à 4,5 km en amont.
Branche sud :
La limite en aval est déterminée
par une droite joignant le point
50°15′55″N., 59°58′30″O. au point
50°15′59″N., 59°58′11″O.
La limite en amont est déterminée par
le lac Gagnon.
Branche est :
(zone 19)
La limite en aval est déterminée
par une droite joignant le point
50°20′36″N., 59°51′11″O. au point
50°20′45″N., 59°50′31″O.
La limite en amont est déterminée par
le lac Gagnon.
Entre les lacs : Gagnon et Foucher,
Foucher et Riverin, Riverin et Triquet,
Foucher et du Feu, du Feu et Manet, et
entre le lac Manet et sa source.
Les lacs : du Feu, Foucher, Gagnon,
Manet, Riverin, Triquet.
29.
30.
30(1)
31.
32.
*Ferrée, Rivière (zone 20)
La limite en aval est déterminée par le
prolongement de deux lignes épousant
la direction générale de la rive sur
1 km de part et d’autre de cette rivière.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
Feuilles, Rivière aux
La limite en aval est déterminée
(zone 23)
par une droite joignant les points
58°45′30″N., 70°08′42″O. et
58°46′56″N., 70°07′57″O.
La limite en amont est déterminée par
une droite joignant les points
57°23′36″N., 74°30′00″O. et
57°25′34″N., 74°30′00″O.
Goudalie, Rivière (zone 23) La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière aux Feuilles,
délimitée par une ligne joignant les
points 57°56′18″N., 72°58′32″O. et
57°55′44″N., 72°58′44″O.
La limite en amont est déterminée par
une droite joignant les points
58°02′42″N., 73°19′00″O. et
58°02′18″N., 73°19′00″O.
Franquelin, Rivière
(zone 18)
La limite en aval est déterminée par
une droite joignant les deux rives, à un
point situé à 50 m en aval du pont de la
route 138.
La limite en amont est déterminée par
une droite perpendiculaire au courant,
à un point situé à 20 m en amont des
chutes Thompson.
*Galiote, Rivière (zone 20) La limite en aval est déterminée par le
prolongement de deux lignes épousant
la direction générale de la rive sur
1 km de part et d’autre de cette rivière.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
2008-12-24
Item
33.
33(1)
33(2)
34.
34(1)
34(2)
34(3)
34(4)
34(5)
34(6)
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
SCHEDULE 6 — Continued
ANNEXE 6 (suite)
LIST OF SALMON RIVERS — Continued
LISTE DES RIVIÈRES À SAUMON (suite)
Column 1
Column 2
Name
George, Rivière (George
River) (Areas 23 and 24)
Position
The downstream limit is determined by
a straight line joining points
58°41′59″N., 66°03′00″W. and
58°39′11″N., 66°02′58″W.
The upper limit is determined by point
55°17′00″N., 64°29′52″W.
De Pas, Rivière (de Pas
The downstream limit is determined by
River) (Areas 23 and 24)
its confluence with the river named
Rivière George, delineated by a
straight line joining points
55°53′04″N., 64°45′54″W. and
55°53′04″N., 64°45′18″W.
The upper limit is determined by point
55°09′02″N., 65°37′00″W.
Ford, Rivière (Ford River) The downstream limit is determined by
(Area 23)
its confluence with the river named
Rivière George, delineated by a
straight line joining points
58°10′44″N., 65°47′00″W. and
58°10′34″N., 65°47′00″W.
The upper limit is determined by point
58°08′56″N., 65°35′00″W.
Godbout, Rivière (Godbout The downstream limit is determined by
River) (Area 18)
a straight line perpendicular to the
current joining the western tip of the
point named Pointe Des Molson and
the opposite bank.
The upper limit is determined by its
source.
The downstream limit is determined by
Unnamed tributary of
Rivière Godbout (Godbout its confluence with the river named
River) (Area 18)
Rivière Godbout (49°42′03″N.,
67°52′28″W.)
The upper limit is determined by an
unnamed lake located 5 km upstream
(49°41′06″N., 67°54′31″W.).
Unnamed tributary – Outlet The downstream limit is determined by
of Lac Godbout (Godbout
its confluence with the river named
Lake) (Area 18)
Rivière Godbout.
The upper limit is determined by the
lake named Lac Godbout.
Ashini-Est, Rivière (Ashini The downstream limit is determined by
Est River) (Area 18)
its confluence with the river named
Rivière Godbout.
The upper limit is determined by a
point located 4.6 km upstream
(49°33′49″N., 67°37′14″W.).
Ashini-Ouest, Ruisseau
The downstream limit is determined by
(Ashini Ouest Brook)
its confluence with the river named
(Area 18)
Rivière Godbout.
The upper limit is determined by a
point 1.4 km upstream (49°40′25″N.,
67°45′01″W.).
Bignell, Rivière (Bignell
The downstream limit is determined by
River) (Area 18)
its confluence with the river named
Rivière Godbout.
The upper limit is determined by an
unnamed lake (49°41′31″N.,
67°41′43″W.).
Étienne, Rivière (Étienne
The downstream limit is determined by
River) (Area 18)
its confluence with the river named
Rivière Godbout.
The upper limit is determined by an
unnamed lake (49°29′08″N.,
67°47′16″W.).
Colonne 1
Colonne 2
Article
Nom
Position
33.
George, Rivière (zones 23
et 24)
33(1)
De Pas, Rivière (zones 23
et 24)
La limite en aval est déterminée par
une droite joignant les points
58°41′59″N., 66°03′00″O. et
58°39′11″N., 66°02′58″O.
La limite en amont est déterminée par
le point 55°17′00″N., 64°29′52″O.
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière George,
délimitée par une droite joignant les
points 55°53′04″N., 64°45′54″O. et
55°53′04″N., 64°45′18″O.
La limite en amont est déterminée par
le point 55°09′02″N., 65°37′00″O.
33(2)
Ford, Rivière (zone 23)
34.
Godbout, Rivière (zone 18) La limite en aval est déterminée par
une droite perpendiculaire au courant
joignant l’extrémité ouest de la Pointe
des Molson à la rive opposée.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
34(1)
Tributaire sans nom de la
rivière Godbout (zone 18)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Godbout
(49°42′03″N., 67°52′28″O.).
La limite en amont est déterminée par
un lac sans nom situé à 5 km en amont
(49°41′06″N., 67°54′31″O.).
34(2)
Tributaire sans nom –
Émissaire du lac Godbout
(zone 18)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Godbout.
La limite en amont est déterminée par
le lac Godbout.
34(3)
Ashini-Est, Rivière
(zone 18)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Godbout
La limite en amont est déterminée par
un point situé à 4,6 km en amont
(49°33′49″N., 67°37′14″O.).
34(4)
Ashini-Ouest, Ruisseau
(zone 18)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Godbout.
La limite en amont est déterminée par
un point situé à 1,4 km en amont
(49°40′25″N., 67°45′01″O.).
34(5)
Bignell, Rivière (zone 18)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Godbout.
La limite en amont est déterminée par
un lac sans nom (49°41′31″N.,
67°41′43″O.).
34(6)
Étienne, Rivière (zone 18)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Godbout.
La limite en amont est déterminée par
un lac sans nom (49°29′08″N.,
67°47′16″O.).
La limite en amont est déterminée par
sa confluence avec la rivière George,
délimitée par une droite joignant les
points 58°10′44″N., 65°47′00″O. et
58°10′34″N., 65°47′00″O.
La limite en aval est déterminée par le
point 58°08′56″N., 65°35′00″O.
2487
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
SCHEDULE 6 — Continued
ANNEXE 6 (suite)
LIST OF SALMON RIVERS — Continued
LISTE DES RIVIÈRES À SAUMON (suite)
Column 1
Column 2
Colonne 1
Colonne 2
Item
Name
Position
Article
Nom
Position
34(6.1)
Unnamed tributary of
Rivière Étienne (Étienne
River) (Area 18)
34(6.1)
Tributaire sans nom de la
rivière Étienne (zone 18)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Étienne
(49°27′41″N., 67°42′28″O.).
La limite en amont est déterminée par
un point situé à 5,5 km en amont
(49°30′17″N., 67°43′25″O.).
34(7)
Frigon, Ruisseau (Frigon
Brook) (Area 18)
34(7)
Frigon, Ruisseau (zone 18)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Godbout.
La limite en amont est déterminée par
un point situé à 9 km en amont
(49°42′33″N., 67°56′54″O.).
34(7.1)
Unnamed tributary of
Ruisseau Frigon (Frigon
Brook) (Area 18)
34(7.1)
Tributaire sans nom du
Ruisseau Frigon (zone 18)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec le ruisseau Frigon
(49°43′32″N., 67°56′21″O.).
La limite en amont est déterminée par
le lac Pesetone.
34(8)
Godbout-Est, Rivière
(Godbout-Est River)
(Area 18)
34(8)
Godbout-Est, Rivière (zone La limite en aval est déterminée par sa
18)
confluence avec la rivière Godbout.
La limite en amont est déterminée par
la digue sud du lac Sainte-Anne.
34(8.1)
Beauzèle, Rivière (Beauzèle
River) (Area 18)
34(8.1)
34(8.1)(a)
Unnamed tributary of the
Rivière Beauzèle (Beauzèle
River) (Area 18)
Beauzèle, Rivière (zone 18) La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière GodboutEst.
La limite en amont est déterminée par
le lac Beauzèle.
Tributaire sans nom de la
La limite en aval est déterminée par sa
rivière Beauzèle (zone 18) confluence avec la rivière Beauzèle
(49°46′01″N., 67°39′43″O.).
La limite en amont est déterminée par
un lac sans nom situé à 3,2 km en
amont (49°44′31″N., 67°39′49″O.).
34(8.1)(b)
Unnamed tributary of the
Rivière Beauzèle (Beauzèle
River) (Area 18)
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière Étienne (49°27′41″N.,
67°42′28″W.).
The upper limit is determined by a
point 5.5 km upstream (49°30′17″N.,
67°43′25″W.).
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière Godbout.
The upper limit is determined by a
point 9 km upstream (49°42′33″N.,
67°56′54″W.).
The downstream limit is determined by
its confluence with the brook named
Ruisseau Frigon (49°43′32″N.,
67°56′21″W.).
The upper limit is determined by the
lake named Lac Pesetone.
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière Godbout.
The upper limit is determined by the
south dike on the lake named Lac
Sainte-Anne.
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière Godbout-Est.
The upper limit is determined by the
lake named Lac Beauzèle.
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière Beauzèle (49°46′01″N.,
67°39′43″W.).
The upper limit is determined by an
unnamed lake located 3.2 km upstream
(49°44′31″N., 67°39′49″W.).
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière Beauzèle (49°46′50″N.,
67°37′32″W.).
The upper limit is determined by an
unnamed lake located 6.1 km upstream
(49°44′10″N., 67°37′01″W.).
The downstream limit is determined by
its confluence with an unnamed
tributary of the river named Rivière
Beauzèle (49°45′07″N., 67°37′08″W.).
The upper limit is determined by the
lake named Lac Devoble.
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière Godbout.
The upper limit is determined by a
point 100 m upstream (49°22′49″N.,
67°41′26″W.).
The downstream limit is determined by
its mouth.
The upper limit is determined by the
falls located at point 47°45′15″N.,
70°33′05″W.
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière du Gouffre.
The upper limit is determined by the
dam located at point 47°26′24″N.,
70°32′22″W.
34(8.1)(b)(i) Unnamed tributary – Outlet
of Lac Devoble (Devoble
Lake) (Area 18)
34(9)
Mon Oncle, Rivière (Mon
Oncle River) (Area 18)
35.
Gouffre, Rivière du (du
Gouffre River) (Area 27)
35(1)
Bras du Nord-Ouest, Rivière
(Bras Du Nord-Ouest River)
(Area 27)
2488
34(8.1)a)
34(8.1)b)
Tributaire sans nom de la
rivière Beauzèle (zone 18)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Beauzèle
(49°46′50″N., 67°37′32″O.).
La limite en amont est déterminée par
un lac sans nom situé à 6,1 km en
amont (49°44′10″N., 67°37′01″O.).
34(8.1)b)(i) Tributaire sans nom —
Émissaire du Lac Devoble
(zone 18)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec un tributaire sans nom
de la rivière Beauzèle (49°45′07″N.,
67°37′08″O.).
La limite en amont est déterminée par
le Lac Devoble.
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Godbout.
La limite en amont est déterminée par
un point situé à 100 m en amont
(49°22′49″N., 67°41′26″O.).
34(9)
Mon Oncle, Rivière (zone
18)
35.
Gouffre, Rivière du (zone
27)
35(1)
La limite en aval est déterminée par
son embouchure.
La limite en amont est déterminée par
la chute située au point 47°45′15″N.,
70°33′05″O.
Bras du Nord-Ouest, Rivière La limite en aval est déterminée par sa
(zone 27)
confluence avec la rivière du Gouffre.
La limite en amont est déterminée par
le barrage situé au point 47°26′24″N.,
70°32′22″O.
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
SCHEDULE 6 — Continued
ANNEXE 6 (suite)
LIST OF SALMON RIVERS — Continued
LISTE DES RIVIÈRES À SAUMON (suite)
Column 1
Column 2
Item
Name
Position
35(2)
Le Gros Bras, Rivière (Le
Gros Bras River) (Area 27)
35(2.1)
35(3)
36.
37.
38.
39.
40.
41.
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière du Gouffre.
The upper limit is determined by the
bridge located at point 47°34′55″N.,
70°33′10″W.
Le Petit Bras, Rivière (Le
The downstream limit is determined by
Petit Bras River) (Area 27) its confluence with the river named
Rivière Le Gros Bras, a tributary of the
river named rivière du Gouffre.
The upper limit is determined by the
falls located at point 47°34′57″N.,
70°34′31″W.
Mare, Rivière de la (de La The downstream limit is determined by
Mare River) (Area 27)
its confluence with the river named
Rivière du Gouffre.
The upper limit is determined by the
downstream side of the Route 138
bridge.
Grand Pabos, Rivière du
The downstream limit is determined by
(Grand Pabos River)
a straight line parallel to the CN
(Areas 1 and 21)
Railway bridge 125 m downstream
from the bridge.
The upper limit is determined by its
source.
Grand Pabos Ouest, Rivière The downstream limit is determined by
du (Grand Pabos Ouest
a straight line parallel to the CN
River) (Areas 1 and 21)
Railway bridge 125 m downstream
from the bridge.
The upper limit is determined by its
source.
La Grande Rivière, Rivière The downstream limit is determined by
(La Grande Rivière River) a straight line joining the eastern limit
of the breakwater downstream from
(Areas 1 and 21)
the Route 132 bridge (48°23′44″N.,
64°30′04″W.) and the western end of
the breakwater of havre de pêche
(48°23′39″N., 64°29′47″W.).
The upper limit is determined by Les
Trois-Fourches.
* Gros Mécatina, Rivière du The downstream limit is determined by
a straight line joining points
(du Gros Mecatina River)
50°46′11″N., 59°08′32″W. and
(Area 19)
50°46′14″N., 59°08′24″W. and a
straight line joining points
50°46′05″N., 59°05′50″W. and
50°46′07″N., 59°05′26″W.
The upper limit is determined by its
source, including the lake named Lac
du Gros Mécatina.
The downstream limit is determined by
* Huile, Rivière à l’ (à
the extension of two lines in the
l’Huile River) (Area 20)
general direction of the shoreline over
1 km on both sides of the river.
The upper limit is determined by its
source.
The downstream limit is determined by
Jacques-Cartier, Rivière
the downstream side of the CN
(Jacques-Cartier River)
Railway bridge located at its mouth.
(Area 27)
The upper limit is determined by the
southern limit of the Parc national de
la Jacques-Cartier.
Colonne 1
Colonne 2
Article
Nom
Position
35(2)
Le Gros Bras, Rivière (zone La limite en aval est déterminée par sa
27)
confluence avec la rivière du Gouffre.
La limite en amont est déterminée par
le pont situé au point 47°34′55″N.,
70°33′10″O.
35(2.1)
Le Petit Bras, Rivière (zone La limite en aval est déterminée par sa
27)
confluence avec la rivière Le Gros
Bras, un tributaire de la rivière du
Gouffre.
La limite en amont est déterminée par
la chute située au point 47°34′57″N.,
70°34′31″O.
Mare, Rivière de la (zone
La limite en aval est déterminée par sa
27)
confluence avec la rivière du Gouffre.
La limite en amont est déterminée par
le côté en aval du pont de la route 138.
35(3)
36.
Grand Pabos, Rivière du
(zones 1 et 21)
37.
Grand Pabos Ouest, Rivière La limite en aval est déterminée par
une droite parallèle au pont du chemin
du (zones 1 et 21)
de fer du CN, à 125 m en aval du pont.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
38.
La Grande Rivière, Rivière
(zones 1 et 21)
39.
40.
41.
La limite en aval est déterminée par
une droite parallèle au pont du chemin
de fer du CN, à 125 m en aval du pont.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
La limite en aval est déterminée par
une droite joignant l’extrémité est du
brise-lames situé en aval du pont de la
route 132 (48°23′44″N., 64°30′04″O.)
et l’extrémité ouest du brise-lames du
havre de pêche (48°23′39″N.,
64°29′47″O.).
La limite en amont est déterminée par
les Trois-Fourches.
*Gros Mécatina, Rivière du La limite en aval est déterminée par
(zone 19)
une droite joignant les points
50°46′11″N., 59°08′32″O.,
50°46′14″N., 59°08′24″O. et une
droite joignant les points 50°46′05″N.,
59°05′50″O. et 50°46′07″N.,
59°05′26″O.
La limite en amont est déterminée par
sa source, y compris le lac du Gros
Mécatina.
*Huile, Rivière à l’
La limite en aval est déterminée par le
(zone 20)
prolongement de deux lignes épousant
la direction générale de la rive sur
1 km de part et d’autre de cette rivière.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
Jacques-Cartier, Rivière
La limite en aval est déterminée par le
(zone 27)
côté en aval du pont du chemin de fer
du CN situé à son embouchure.
La limite en amont est déterminée par
la limite sud du parc national de la
Jacques-Cartier.
2489
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
SCHEDULE 6 — Continued
ANNEXE 6 (suite)
LIST OF SALMON RIVERS — Continued
LISTE DES RIVIÈRES À SAUMON (suite)
Column 1
Column 2
Item
41(1)
Name
Cassian, Rivière (Cassian
River) (Area 27)
Position
41(2)
Ontaritzi, Rivière (Ontaritzi
River) (Area 27)
42.
* Jupitagon, Rivière
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière Jacques-Cartier.
The upper limit is determined by a
bridge located at point 47°02′25″N.,
71°29′50″W.
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière Jacques-Cartier.
The upper limit is determined by the
southern limit of the Duchesnay
touristic station.
The downstream limit is determined by
a straight line joining point
50°17′07″N., 64°35′27″W. on the
western bank and point 50°17′07″N.,
64°34′56″W. on the eastern bank.
The upper limit is determined by its
source.
The downstream limit is determined by
the extension of two lines in the
general direction of the shoreline over
1 km on both sides of the river.
The upper limit is determined by its
source.
The downstream limit is determined by
a straight line joining points
51°04′46″N., 58°50′20″W. and
51°04′50″N., 58°49′58″W.
The upper limit is determined by its
source.
The downstream limit is determined by
a straight line joining points
50°10′53″N., 61°21′00″W. and
50°10′41″N., 61°20′59″W., situated at
its mouth, including Kegaska Lake.
The upper limit is determined by its
source.
The downstream limit is determined by
a straight line joining points
58°32′59″N., 68°11′08″W. and
58°31′50″N., 68°07′32″W. at its
mouth.
The upper limit is determined by a
straight line joining points
57°41′24″N., 69°27′00″W. and
57°41′00″N., 69°27′00″W.
The downstream limit is determined by
a straight line joining points
57°41′24″N., 69°27′00″W. and
57°41′00″N., 69°27′00″W.
The upper limit is determined by a
straight line joining points
56°52′30″N., 72°50′00″W. and
56°52′20″N., 72°50′00″W.
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière aux Mélèzes, marked off by a
straight line joining points
57°21′00″N., 70°43′54″W. and
57°21′00″N., 70°45′24″W.
The upper limit is determined by a
straight line joining points
56°37′06″N., 72°20′00″W. and
56°37′10″N., 72°20′00″W.
(Jupitagon River) (Area 19)
43.
* Jupiter, Rivière (Jupiter
River) (Area 20)
44.
* Kécarpoui, Rivière
(Kécarpoui River) (Area 19)
45.
Kegaska, Rivière (Kegaska
River) (Area 19)
46.
Koksoak, Rivière (Koksoak
River) (Area 23)
46(1)
Mélèzes, Rivière aux (aux
Mélèzes River) (Area 23)
46(1.1)
Gué, Rivière du (du Gué
River) (Area 23)
2490
Colonne 1
Colonne 2
Article
Nom
Position
41(1)
Cassian, Rivière (zone 27)
41(2)
42.
43.
44.
45.
46.
46(1)
46(1.1)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière JacquesCartier.
La limite en amont est déterminée par
un pont situé au point 47°02′25″N.,
71°29′50″O.
Ontaritzi, Rivière (zone 27) La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière JacquesCartier.
La limite en amont est déterminée par
la limite sud de la station touristique
Duchesnay.
*Jupitagon, Rivière
La limite en aval est déterminée par
(zone 19)
une droite joignant le point
50°17′07″N., 64°35′27″O. sur la rive
ouest au point 50°17′07″N.,
64°34′56″O. sur la rive est.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
*Jupiter, Rivière (zone 20) La limite en aval est déterminée par le
prolongement de deux lignes épousant
la direction générale de la rive sur
1 km de part et d’autre de cette rivière.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
*Kécarpoui, Rivière
La limite en aval est déterminée par
(zone 19)
une droite joignant le point
51°04′46″N., 58°50′20″O. au point
51°04′50″N., 58°49′58″O.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
Kegaska, Rivière (zone 19) La limite en aval est déterminée par
une droite joignant le point
50°10′53″N., 61°21′00″O. au point
50°10′41″N., 61°20′59″O., située à son
embouchure, y compris le lac Kegaska.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
Koksoak, Rivière (zone 23) La limite en aval est déterminée par
une droite joignant les points
58°32′59″N., 68°11′08″O. et
58°31′50″N., 68°07′32″O., à son
embouchure.
La limite en amont est déterminée par
une droite joignant les points
57°41′24″N., 69°27′00″O. et
57°41′00″N., 69°27′00″O.
Mélèzes, Rivière aux
La limite en aval est déterminée par
(zone 23)
une droite joignant les points
57°41′24″N., 69°27′00″O. et
57°41′00″N., 69°27′00″O.
La limite en amont est déterminée par
une droite joignant les points
56°52′30″N., 72°50′00″O. et
56°52′20″N., 72°50′00″O.
Gué, Rivière du (zone 23)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière aux
Mélèzes, délimitée par une droite
joignant les points 57°21′00″N.,
70°43′54″O. et 57°21′00″N.,
70°45′24″O.
La limite en amont est déterminée par
une droite joignant les points
56°37′06″N., 72°20′00″O. et
56°37′10″N., 72°20′00″O.
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
SCHEDULE 6 — Continued
ANNEXE 6 (suite)
LIST OF SALMON RIVERS — Continued
LISTE DES RIVIÈRES À SAUMON (suite)
Column 1
Item
Name
46.(1.1)(a) Delay, Rivière (Delay
River) (Area 23)
46(1.1)(a)(i) Maricourt, Rivière
(Maricourt River) (Area 23)
47.
Laval, Rivière (Laval River)
(Area 18)
47(1)
Pins, Rivière aux (aux Pins
River) (Area 18)
47(2)
Adam, Ruisseau (Adam
Brook) (Area 18)
48.
* Loutre, Rivière à la (à la
Loutre River) (Area 20)
49.
* Loutre, Petite rivière de la
(de La Loutre Little River)
(Area 20)
50.
* Maccan, Rivière (Maccan
River) (Area 20)
51.
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
MacDonald, Rivière
(MacDonald River)
(Area 20)
Column 2
Colonne 1
Colonne 2
Position
Article
Nom
Position
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière du Gué, marked off by a
straight line joining points
56°56′42″N., 71°28′18″W. and
56°56′24″N., 71°28′18″W.
The upper limit is determined by a
straight line between points
56°14′59″N., 70°50′19″W. and
56°14′47″N., 70°50′35″W.
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière Delay, marked off by a straight
line joining points 56°31′38″N.,
71°04′40″W. and 56°31′42″N.,
71°04′40″W.
The upper limit is determined by the
point 56°33′04″N., 70°55′00″W.
The downstream limit is determined by
a line joining the point named Pointe
Laval and the southeastern point of the
bay named Baie Didier via point
48°45′36″N., 69°02′06″W.
The upper limit is determined by the
southeastern boundary of the lake
named Lac Laval, including the lake
named Lac à Jacques.
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière Laval.
The upper limit is determined by the
lake named Lac aux Pins.
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière Laval.
The upper limit is determined by the
downstream side of Route 385.
The downstream limit is determined by
the extension of two lines in the
general direction of the shoreline over
1 km on both sides of the river.
The upper limit is determined by its
source.
The downstream limit is determined by
the extension of two lines in the
general direction of the shoreline over
1 km on both sides of the river.
The upper limit is determined by its
source.
The downstream limit is determined by
the extension of two lines in the
general direction of the shoreline over
1 km on both sides of the river.
The upper limit is determined by its
source.
The downstream limit is determined by
the extension of two lines in the
general direction of the shoreline over
1 km on both sides of the river.
The upper limit is determined by the
downstream side of the Route TransAnticostienne bridge (49°45′27″N.,
63°03′46″W.).
46(1.1) a)
Delay, Rivière (zone 23)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière du Gué,
délimitée par une droite joignant les
points 56°56′42″N., 71°28′18″O. et
56°56′24″N., 71°28′18″O.
La limite en amont est déterminée par
une droite joignant les points
56°14′59″N., 70°50′19″O. et
56°14′47″N., 70°50′35″O.
46(1.1) a)(i) Maricourt, Rivière (zone 23) La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Delay,
délimitée par une droite joignant les
points 56 °31′38″N., 71°04′40″O. et
56°31′42″N., 71°04′40″O.
La limite en amont est déterminée par
le point 56°33′04″N., 70°55′00″O.
47.
Laval, Rivière (zone 18)
La limite en aval est déterminée par
une ligne joignant la pointe Laval à la
pointe sud-est de la baie Didier en
passant par le point 48°45′36″N.,
69°02′06″O.
La limite en amont est déterminée par
la limite sud-est du lac Laval, y
compris le lac à Jacques.
47(1)
Pins, Rivière aux (zone 18)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Laval.
La limite en amont est déterminée par
le lac aux Pins.
47(2)
Adam, Ruisseau (zone 18)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Laval.
La limite en amont est déterminée par
le côté en aval de la route 385.
48.
*Loutre, Rivière à la
La limite en aval est déterminée par le
prolongement de deux lignes épousant
la direction générale de la rive sur
1 km de part et d’autre de cette rivière.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
*Loutre, Petite Rivière de la La limite en aval est déterminée par le
(zone 20)
prolongement de deux lignes épousant
la direction générale de la rive sur
1 km de part et d’autre de cette rivière.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
*Maccan, Rivière (zone 20) La limite en aval est déterminée par le
prolongement de deux lignes épousant
la direction générale de la rive sur
1 km de part et d’autre de cette rivière.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
MacDonald, Rivière
La limite en aval est déterminée par le
(zone 20)
prolongement de deux lignes épousant
la direction générale de la rive sur
1 km de part et d’autre de la rivière.
La limite en amont est déterminée par
le côté en aval du pont de la route
Trans-Anticostienne (49°45′27″N.,
63°03′46″O.).
(zone 20)
49.
50.
51.
2491
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
SCHEDULE 6 — Continued
ANNEXE 6 (suite)
LIST OF SALMON RIVERS — Continued
LISTE DES RIVIÈRES À SAUMON (suite)
Column 1
Column 2
Colonne 1
Colonne 2
Item
Name
Position
Article
Nom
Position
52.
Madeleine, Rivière
(Madeleine River) (Area 1)
52.
Madeleine, Rivière (zone 1)
La limite en aval est déterminée par le
côté en aval du pont de la route 132.
La limite en amont est déterminée par
la limite sud du parc national de la
Gaspésie.
53.
* Magpie, Rivière (Magpie
The downstream limit is determined by
the downstream side of the Route 132
bridge.
The upper limit is determined by the
southern boundary of the Parc national
de la Gaspésie.
The downstream limit is determined by
a straight line perpendicular to the
current joining the two banks at a point
400 m downstream from the Route 138
bridge.
The upper limit is determined by the
hydro-electric dam.
The downstream limit is determined by
a straight line parallel to the CN
Railway bridge 200 m downstream
from the bridge.
The upper limit is determined by its
source.
The downstream limit is determined by
a straight line joining the Casgrain
wharf at the mouth of the brook named
Ruisseau de la Côte à Pontage.
The upper limit is determined by the
dam named Barrage des Érables
located at point 47°53′31″N.,
70°28′40″W.
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière Malbaie (North Shore).
The upper limit is determined by the
falls located at point 47°42′43″N.,
70°14′58″W.
The downstream limit is determined by
the downstream side of the markers
situated at its mouth at points
48°20′25″N., 70°52′39″W. and
48°20′17″N., 70°52′29″W.
The upper limit is determined by the
southern boundary of Dubuc
Township.
The downstream limit is determined by
the extension of two lines in the
general direction of the shoreline over
1 km on both sides of the river.
The upper limit is determined by its
source.
The downstream limit is determined by
a straight line joining points
50°16′58″N., 65°58′05″W. and
50°17′00″N., 65°57′57″W.
The upper limit is determined by the
fifth falls (50°20′05″N., 65°57′50″W.).
53.
*Magpie, Rivière (zone 19)
The downstream limit is determined by
its mouth, marked off by a straight line
joining the northern ends of the two
breakwaters.
The upper limit is determined by the
dam of the lake named Lac Matane.
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière Matane.
The upper limit is determined by its
source.
59.
River) (Area 19)
54.
Malbaie, Rivière (Malbaie
River) (South Shore,
Malbaie Township) (Areas 1
and 21)
55.
Malbaie, Rivière (Malbaie
River) (North Shore)
(Areas 21 and 27)
55(1)
Snigole, Rivière (Snigole
River) (Area 27)
56.
Mars, Rivière à (à Mars
River) (Area 28)
57.
* Martin, Ruisseau (Martin
Brook) (Area 20)
58.
* Matamec, Rivière
(Matamec River) (Area 19)
59.
Matane, Rivière (Matane
River) (Areas 1 and 21)
59(1)
Matane, Petite Rivière
(Little Matane River)
(Area 1)
2492
54.
La limite en aval est déterminée par
une droite perpendiculaire au courant
joignant les deux rives à un point
situé à 400 m en aval du pont de la
route 138.
La limite en amont est déterminée par
le barrage hydroélectrique.
Malbaie, Rivière (rive sud, La limite en aval est déterminée par
canton Malbaie) (zones 1 et une droite parallèle au pont du chemin
21)
de fer du CN, à 200 m en aval du pont.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
55.
Malbaie, Rivière (rive nord) La limite en aval est déterminée par
(zones 21 et 27)
une droite joignant le quai Casgrain à
l’embouchure du ruisseau de la Côte à
Pontage.
La limite en amont est déterminée par
le barrage des Érables situé au point
47°53′31″N., 70°28′40″O.
55(1)
Snigole, Rivière (zone 27)
56.
Mars, Rivière à (zone 28)
57.
*Martin, Ruisseau
La limite en aval est déterminée par le
prolongement de deux lignes épousant
la direction générale de la rive sur
1 km de part et d’autre de cette rivière.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
*Matamec, Rivière
La limite en aval est déterminée par
(zone 19)
une droite joignant le point
50°16′58″N., 65°58′05″O. au point
50°17′00″N., 65°57′57″O.
La limite en amont est déterminée par
la cinquième chute (50°20′05″N.,
65°57′50″O.).
Matane, Rivière (zones 1 et La limite en aval est déterminée par
21)
son embouchure, délimitée par une
droite joignant l’extrémité nord des
deux brise-lames.
La limite en amont est déterminée par
le barrage du lac Matane.
Matane, Petite rivière
La limite en aval est déterminée par sa
(zone 1)
confluence avec la rivière Matane.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
(zone 20)
58.
59(1)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Malbaie
(rive nord).
La limite en amont est déterminée par
la chute située au point 47°42′43″N.,
70°14′58″O.
La limite en aval est déterminée par le
côté en aval des bornes situées à son
embouchure aux points 48°20′25″N.,
70°52′39″O. et 48°20′17″N.,
70°52′29″O.
La limite en amont est déterminée par
la limite sud du canton Dubuc.
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
SCHEDULE 6 — Continued
ANNEXE 6 (suite)
LIST OF SALMON RIVERS — Continued
LISTE DES RIVIÈRES À SAUMON (suite)
Column 1
Item
60.
61.
61(1)
61(1.1)
62.
62(1)
63.
63(1)
63(2)
63(3)
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
Column 2
Colonne 1
Colonne 2
Name
Position
* Mingan, Rivière (Mingan The downstream limit is determined by
River) (Area 19)
a line joining points 50°17′32″N.,
64°00′25″W., 50°16′57″N.,
63°59′46″W. and 50°18′00″N.,
63°58′00″W.
The upper limit is determined by its
source.
Mistassini, Rivière
The downstream limit is determined by
(Mistassini River) (Area 18) a straight line joining the rock named
Rocher Mistassini to the point named
Pointe Mistassini.
The upper limit is determined by the
southeastern portion of the lake named
Lac Bourdon (49°23′10″N.,
69°02′49″W.).
Georges, Rivière (Georges The downstream limit is determined by
River) (Area 18)
its confluence with the river named
Rivière Mistassini.
The upper limit is determined by the
lake named Lac Georges.
Unnamed tributary – Outlet The downstream limit is determined by
of Lac Redmont (Redmont its confluence with the river named
Lake) (Area 18)
Rivière Georges.
The upper limit is determined by a
point located 2 km upstream
(49°22′55″N., 67°59′38″W.).
Mitis, Rivière (Mitis River) The downstream limit is determined by
(Area 1)
its mouth.
The upper limit is determined by the
falls in the Seigneurie de Métis at point
48°21′33″N., 67°55′52″W.
Article
Nom
Position
60.
*Mingan, Rivière (zone 19)
61.
Mistassini, Rivière
(zone 18)
La limite en aval est déterminée par
une ligne joignant les points
50°17′32″N., 64°00′25″O.,
50°16′57″N., 63°59′46″O. et
50°18′00″N., 63°58′00″O.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
La limite en aval est déterminée par
une droite joignant le rocher Mistassini
à la pointe Mistassini.
La limite en amont est déterminée par
la partie sud-est du lac Bourdon
(49°23′10″N., 69°02′49″O.).
61(1)
Georges, Rivière (zone 18)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Mistassini.
La limite en amont est déterminée par
le lac Georges.
61(1.1)
Tributaire sans nom –
Émissaire du lac Redmont
(zone 18)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Georges.
La limite en amont est déterminée par
un point situé à 2 km en amont
(49°22′55″N., 67°59′38″O.).
62.
Mitis, Rivière (zone 1)
Mistigougèche, Rivière
(Mistigougèche River)
(Area 2)
62(1)
Mistigougèche, Rivière
(zone 2)
La limite en aval est déterminée par
son embouchure.
La limite en amont est déterminée par
la chute située dans la Seigneurie de
Métis au point 48°21′33″N.,
67°55′52″O.
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Mitis.
La limite en amont est déterminée par
le lac des Eaux-Mortes.
63.
*Moisie, Rivière (zone 19)
La limite en aval est déterminée par
une droite joignant la pointe aux
Américains à la pointe de Moisie.
La limite en amont est déterminée par
e
la chute du 52 parallèle située au point
52°00′03″N., 66°42′39″O. sur la rive
ouest et au point 52°00′05″N.,
66°42′34″O. sur la rive est de la
branche principale.
63(1)
*Caopacho, Rivière
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Moisie.
La limite en amont est déterminée par
un point situé à 2 km en amont
(51°18′36″N., 66°16′00″O.).
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière Mitis.
The upper limit is determined by the
lake named Lac des Eaux-Mortes.
* Moisie, Rivière (Moisie The downstream limit is determined by
River) (Area 19)
a straight line joining the point named
Pointe aux Américains and the point
named Pointe de Moisie.
The upper limit is determined by the
falls on the 52nd parallel at point
52°00′03″N., 66°42′39″W. on the
western bank, and point 52°00′05″N.,
66°42′34″W. on the eastern bank of the
main branch.
* Caopacho, Rivière
The downstream limit is determined by
(Caopacho River) (Area 19) its confluence with the river named
Rivière Moisie.
The upper limit is determined by a
point located 2 km upstream
(51°18′36″N., 66°16′00″W.).
* Eau Dorée, Rivière à l’ The downstream limit is determined by
(à l’Eau Dorée River)
its confluence with the river named
(Area 19)
Rivière Moisie.
The upper limit is determined by a
point located 1 km upstream
(50°44′37″N., 66°14′08″W.).
* Joseph, Rivière (Joseph The downstream limit is determined by
River) (Area 19)
its confluence with the river named
Rivière Moisie.
The upper limit is determined by a
point located 1 km upstream
(50°58′11″N., 66°20′15″W.).
(zone 19)
63(2)
*Eau Dorée, Rivière à l’
(zone 19)
63(3)
*Joseph, Rivière (zone 19)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Moisie.
La limite en amont est déterminée par
un point situé à 1 km en amont
(50°44′37″N., 66°14′08″O.).
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Moisie.
La limite en amont est déterminée par
un point situé à 1 km en amont
(50°58′11″N., 66°20′15″O.).
2493
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
SCHEDULE 6 — Continued
ANNEXE 6 (suite)
LIST OF SALMON RIVERS — Continued
LISTE DES RIVIÈRES À SAUMON (suite)
Column 1
Column 2
Item
Name
Position
63(4)
* Ouapetec, Rivière
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière Moisie.
The upper limit is determined by the
lake named Lac Ouapetec.
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière Moisie.
The upper limit is determined by the
falls located at point 50°54′06″N.,
65°57′20″W.
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière Nipissis, a tributary of the river
named Rivière Moisie.
The upper limit is determined by a
point located 2 km upstream
(50°39′42″N., 65°57′46″W.).
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière Nipissis, a tributary of the river
named Rivière Moisie.
The upper limit is determined by the
falls named Chutes Keshkouhn
(51°01′24″N., 65°51′11″W.).
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière Wacouno, a tributary of the
river named Rivière Nipissis that
empties into the river named Rivière
Moisie.
The upper limit is determined by a
point located 2 km upstream
(51°01′14″N., 65°52′50″W.).
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière Moisie.
The upper limit is determined by a
point located 10 km upstream
(51°45′00″N., 66°20′00″W.).
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière Moisie.
The upper limit is determined by its
source.
The downstream limit is determined by
the downstream side of the Route 132
bridge.
The upper limit is determined by its
confluence with a tributary flowing
from the lake named Lac Haroué.
The downstream limit is determined by
a straight line joining points
50°11′49″N., 60°58′26″W. and
50°11′30″N., 60°57′20″W.
The upper limit is determined by a
point upstream from the lake named
Lac Musquanousse, including the lakes
named Lac à l’Île, Lac Marie-Claire,
Lac Missu, Lac Musquanousse and
Lac des Outardes.
The downstream limit is determined by
two straight lines joining the two banks
and the island named Île
Menahkunakat:
(a) a straight line joining a point
located on the western bank
(Ouapetec River) (Area 19)
63(5)
* Nipissis, Rivière (Nipissis
River) (Area 19)
63(5.1)
* Nipisso, Rivière (Nipisso
River) (Area 19)
63(5.2)
* Wacouno, Rivière
(Wacouno River) (Area 19)
63(5.2)(a)
* Katchipitonkas, Rivière
(Katchipitonkas River)
(Area 19)
63(6)
* Taoti, Rivière (Taoti
River) (Area 19)
63(7)
* Truite, Petite rivière à la
(à la Truite Little River)
(Area 19)
64.
Mont-Louis, Rivière de (de
Mont-Louis River) (Area 1)
65.
* Musquanousse, Rivière
(Musquanousse River)
(Area 19)
66.
* Musquaro, Rivière
(Musquaro River) (Area 19)
2494
Colonne 1
Colonne 2
Article
Nom
Position
63(4)
*Ouapetec, Rivière
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Moisie.
La limite en amont est déterminée par
le lac Ouapetec.
(zone 19)
63(5)
*Nipissis, Rivière (zone 19)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Moisie.
La limite en amont est déterminée par
la chute située au point 50°54′06″N.,
65°57′20″O.
63(5.1)
*Nipisso, Rivière (zone 19)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Nipissis, un
tributaire de la rivière Moisie.
La limite en amont est déterminée par
un point situé à 2 km en amont
(50°39′42″N., 65°57′46″O.).
63(5.2)
*Wacouno, Rivière (zone
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Nipissis, un
tributaire de la rivière Moisie.
La limite en amont est déterminée par
la chute Keshkouhn (51°01′24″N.,
65°51′11″O.).
19)
63(5.2)a)
*Katchipitonkas, Rivière
(zone 19)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Wacouno,
un tributaire de la rivière Nipissis se
déversant dans la rivière Moisie.
La limite en amont est déterminée par
un point situé à 2 km en amont
(51°01′14″N., 65°52′50″O.).
63(6)
*Taoti, Rivière (zone 19)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Moisie.
La limite en amont est déterminée par
un point situé à 10 km en amont
(51°45′00″N., 66°20′00″O.).
63(7)
*Truite, Petite rivière à la
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Moisie.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
(zone 19)
64.
Mont-Louis, Rivière de
(zone 1)
La limite en aval est déterminée par le
côté en aval du pont de la route 132.
La limite en amont est déterminée par
sa confluence avec son tributaire en
provenance du lac Haroué.
65.
*Musquanousse, Rivière
La limite en aval est déterminée par
une droite joignant les points
50°11′49″N., 60°58′26″O. et
50°11′30″N., 60°57′20″O.
La limite en amont est déterminée par
un point en amont du lac
Musquanousse, y compris les lacs à
l’Île, Marie-Claire, Missu,
Musquanousse et des Outardes.
(zone 19)
66.
*Musquaro, Rivière
(zone 19)
La limite en aval est déterminée par
deux droites joignant les deux rives et
l’île Menahkunakat :
a) une droite joignant un point situé
sur la rive ouest (50°11′32″N.,
61°03′32″O.) et la pointe sud-ouest
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
SCHEDULE 6 — Continued
ANNEXE 6 (suite)
LIST OF SALMON RIVERS — Continued
LISTE DES RIVIÈRES À SAUMON (suite)
Column 1
Item
67.
68.
69.
70.
71.
71(1)
71(2)
72.
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
Name
Column 2
Position
(50°11′32″N., 61°03′32″W.) and the
southwestern point of the island
named Île Menahkunakat
(50°11′57″N., 61°02′41″W.); and
(b) a straight line joining the northeastern point of Île Menahkunakat
(50°12′22″N., 61°02′52″W.) and a
point located on the eastern bank
(50°12′40″N., 61°03′15″W.).
The upper limit is determined by the
second falls located at 50°16′44″N.,
61°11′23″W.
* Nabisipi, Rivière
The downstream limit is determined by
(Nabisipi River) (Area 19) a straight line joining points
50°13′58″N., 62°13′21″W. and
50°13′53″N., 62°13′05″W.
The upper limit is determined by its
source.
The downstream limit is determined by
* Napetipi, Rivière
(Napetipi River) (Area 19) a straight line joining points
51°18′11″N., 58°09′00″W. and
51°18′10″N., 58°08′26″W., excluding
Napetipi Lake.
The upper limit is determined by its
source.
The downstream limit is determined by
* Natashquan, Rivière
a line joining the southwestern end of
(Natashquan River)
the point named Pointe Parent and the
(Area 19)
northern end of the point named Pointe
du Vieux Poste via the northern end of
the island named Île Sainte-Hélène.
The upper limit is determined by its
source.
* Nétagamiou, Rivière
The downstream limit is determined
(Nétagamiou River)
by a straight line joining points
(Area 19)
50°28′11″N., 59°36′39″W. and
50°28′03″N., 59°36′24″W.
The upper limit is determined by the
river named Rivière du Petit Mécatina.
Nouvelle, Rivière (Nouvelle The downstream limit is determined by
its confluence with the brook named
River) (Area 1)
Ruisseau de la Cloche.
The upper limit is determined by the
falls located at point 48°24′42″N.,
66°30′56″W.
Nouvelle, Petite rivière
The downstream limit is determined by
(Nouvelle Little River)
its confluence with the river named
(Area 1)
Rivière Nouvelle.
The upper limit is determined by a
point located 50 m upstream from the
mouth of the brook named Ruisseau
Catalogne.
Mann, Ruisseau (Mann
The downstream limit is determined by
Brook) (Area 1)
its confluence with the river named
Rivière Nouvelle.
The upper limit is determined by a
point located 50 m upstream from the
mouth of the brook named Ruisseau
Mann-Est.
The downstream limit is determined by
* Olomane, Rivière
(Olomane River) (Area 19) a line joining points 50°12′31″N.,
60°40′11″W. and 50°11′51″N.,
60°39′14″W. and 50°11′43″N.,
60°38′10″W. and 50°12′06″N.,
60°36′45″W.
The upper limit is determined by its
source.
Colonne 1
Colonne 2
Article
Nom
Position
de l’île Menahkunakat (50°11′57″N.,
61°02′41″O.);
b) une droite joignant la pointe nordest de l’île Menahkunakat
(50°12′22″N., 61°02′52″O. ) et un
point situé sur la rive est
(50°12′40″N., 61°03′15″O.).
La limite en amont est déterminée par
la deuxième chute située au point
50°16′44″N., 61°11′23″O.
67.
*Nabisipi, Rivière
La limite en aval est déterminée par
une droite joignant le point
50°13′58″N., 62°13′21″O. au point
50°13′53″N., 62°13′05″O.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
La limite en aval est déterminée par
une droite joignant le point
51°18′11″N., 58°09′00″O. au point
51°18′10″N., 58°08′26″O., à
l’exception du lac Napetipi.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
La limite en aval est déterminée par
une ligne joignant l’extrémité sudouest de la pointe Parent à l’extrémité
nord de la pointe du Vieux Poste, en
passant par l’extrémité nord de l’île
Sainte-Hélène.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
La limite en aval est déterminée par
une droite joignant le point
50°28′11″N., 59°36′39″O. au point
50°28′03″N., 59°36′24″O.
La limite en amont est déterminée par
la rivière du Petit Mécatina.
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec le ruisseau de la
Cloche.
La limite en amont est déterminée par
la chute située au point 48°24′42″N.,
66°30′56″O.
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Nouvelle.
La limite en amont est déterminée par
un point situé à 50 m en amont de
l’embouchure du ruisseau Catalogne.
(zone 19)
68.
*Napetipi, Rivière
(zone 19)
69.
*Natashquan, Rivière
(zone 19)
70.
*Nétagamiou, Rivière
(zone 19)
71.
Nouvelle, Rivière (zone 1)
71(1)
Nouvelle, Petite rivière
(zone 1)
71(2)
Mann, Ruisseau (zone 1)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Nouvelle.
La limite en amont est déterminée par
un point situé à 50 m en amont de
l’embouchure du ruisseau Mann-Est.
72.
*Olomane, Rivière
La limite en aval est déterminée par
une ligne joignant les points
50°12′31″N., 60°40′11″O.,
50°11′51″N., 60°39′14″O.,
50°11′43″N., 60°38′10″O. et
50°12′06″N., 60°36′45″O.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
(zone 19)
2495
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
SCHEDULE 6 — Continued
ANNEXE 6 (suite)
LIST OF SALMON RIVERS — Continued
LISTE DES RIVIÈRES À SAUMON (suite)
Column 1
Column 2
Item
Name
Position
73.
Ouelle, Rivière (Ouelle
River) (Areas 2 and 3)
73(1)
73(1.1)
73(1.2)
74.
75.
76.
77.
78.
78(1)
2496
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
Colonne 1
Colonne 2
Article
Nom
Position
The downstream limit is determined by
the downstream side of the Route 132
bridge.
The upper limit is determined by the
downstream side of the Range 9 (SaintJoseph Range) bridge in the
Municipality of Tourville.
La Grande Rivière, Rivière The downstream limit is determined by
(La Grande Rivière River) its confluence with the river named
(Areas 2 and 3)
Rivière Ouelle.
The upper limit is determined by the
northeastern limit of Ashford
Township (47°14′ 05″N.,
69°53′13″W.).
The downstream limit is determined by
Rat Musqué, Rivière (Rat
its confluence with the river named
Musqué River) (Area 3)
Rivière La Grande Rivière, a tributary
of the river named Rivière Ouelle.
The upper limit is determined by its
source.
Sainte-Anne, Rivière
The downstream limit is determined by
(Sainte-Anne River)
its confluence with the river named
(Area 2)
Rivière La Grande Rivière, a tributary
of the river named Rivière Ouelle.
The upper limit is determined by the
falls located 1 km upstream at point
47°15′15″N., 69°52′48″W.
* Patate, Rivière à la (à la The downstream limit is determined by
Patate River) (Area 20)
the extension of two lines in the
general direction of the shoreline over
1 km on both sides of the river.
The upper limit is determined by its
source.
* Pavillon, Rivière du (du The downstream limit is determined by
the extension of two lines in the
Pavillon River) (Area 20)
general direction of the shoreline over
1 km on both sides of the river.
The upper limit is determined by its
source.
Pentecôte, Rivière
The downstream limit is determined by
(Pentecôte River) (Area 18) a straight line joining the eastern point
of the mouth (49°46′42″N.,
67°09′30″W.) and the western point of
the mouth (49°46′47″N., 67°09′52″W.)
The upper limit is determined by the
first falls (49°47′26″N., 67°15′48″W.).
73.
Ouelle, Rivière (zones 2
et 3)
La limite en aval est déterminée par le
côté en aval du pont de la route 132.
La limite en amont est déterminée par
le côté en aval du pont du rang 9 (rang
Saint-Joseph) de la municipalité de
Tourville.
73(1)
La Grande Rivière, Rivière
(zones 2 et 3)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Ouelle.
La limite en amont est déterminée par
la limite nord-est du canton Ashford
(47°14′05″N., 69°53′13″O.).
73(1.1)
Rat Musqué, Rivière
(zone 3)
Pont, Rivière du (du Pont
River) (Area 18)
77.
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière Pentecôte.
The upper limit is determined by a
point located 6.5 km upstream
(49°48′02″N., 67°11′12″W.).
* Petit Mécatina, Rivière du The downstream limit is determined by
(du Petit Mécatina River)
a straight line joining points
(Area 19)
50°35′00″N., 59°24′50″W. and
50°35′23″N., 59°22′33″W.
The upper limit is determined by
latitude 50°41′N. on the river.
* Porc-Épic, Rivière du (du The downstream limit is determined by
Porc-Épic River) (Area 19) its confluence with the river named
Rivière du Petit Mécatina.
The upper limit is determined by
latitude 50°44′N. on the river.
73(1.2)
74.
75.
76.
78.
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière La Grande
Rivière, un tributaire de la rivière
Ouelle.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
Sainte-Anne, Rivière
La limite en aval est déterminée par sa
(zone 2)
confluence avec la rivière La Grande
Rivière, un tributaire de la rivière
Ouelle.
La limite en amont est déterminée par
la chute située à 1 km en amont au
point 47°15′15″N., 69°52′48″O.
*Patate, Rivière à la
La limite en aval est déterminée par le
(zone 20)
prolongement de deux lignes épousant
la direction générale de la rive sur
1 km de part et d’autre de cette rivière.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
*Pavillon, Rivière du
La limite en aval est déterminée par le
(zone 20)
prolongement de deux lignes épousant
la direction générale de la rive sur
1 km de part et d’autre de cette rivière.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
Pentecôte, Rivière (zone 18) La limite en aval est déterminée par
une droite joignant la pointe est de
l’embouchure (49°46′42″N.,
67°09′30″O.) et la pointe ouest de
l’embouchure (49°46′47″N.,
67°09′52″O.).
La limite en amont est déterminée par
la première chute (49°47′26″N.,
67°15′48″O.).
Pont, Rivière du (zone 18) La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Pentecôte.
La limite en amont est déterminée par
un point situé à 6,5 km en amont
(49°48′02″N., 67°11′12″O.).
*Petit Mécatina, Rivière du
(zone 19)
78(1)
*Porc-Épic, Rivière du
(zone 19)
La limite en aval est déterminée par
une droite joignant le point
50°35′00″N., 59°24′50″O. au point
50°35′23″N., 59°22′33″O.
La limite en amont est déterminée par
la latitude 50°41′N. sur cette rivière.
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière du Petit
Mécatina.
La limite en amont est déterminée par
la latitude 50°44′N sur cette rivière.
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
SCHEDULE 6 — Continued
ANNEXE 6 (suite)
LIST OF SALMON RIVERS — Continued
LISTE DES RIVIÈRES À SAUMON (suite)
Column 1
Column 2
Colonne 1
Colonne 2
Item
Name
Position
Article
Nom
Position
79.
Petit Pabos, Rivière du (du
Petit Pabos River) (Areas 1
and 21)
79.
Petit Pabos, Rivière du
(zones 1 et 21)
La limite en aval est déterminée par
une droite perpendiculaire au courant,
située à 75 m en aval du pont du CN.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
80.
Petit-Saguenay, Rivière
(Petit-Saguenay River)
(Area 27)
80.
Petit-Saguenay, Rivière
(zone 27)
80(1)
Portage, Rivière (Portage
River) (Area 27)
80(1)
Portage, Rivière (zone 27)
81.
* Piashti, Rivière (Piashti
The downstream limit is determined by
a straight line perpendicular to the
current situated 75 m downstream from
the CN bridge.
The upper limit is determined by its
source.
The downstream limit is determined by
its mouth.
The upper limit is determined by the
eastern limit of the zec named Zec du
Lac-au-Sable located at point
47°59′36″N., 70°14′45″W.
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière du Petit-Saguenay.
The upper limit is determined by the
western limits of the Raoul Lavoie
outfitters located at 48°07′10″N.,
70°10′33″W.
The downstream limit is determined by
a line joining the southeastern tip of the
point named Pointe Tanguay
(50°16′43″N., 62°48′41″W.) to the
spur of the point named Pointe Loizeau
(50°16′40″N., 62°48′11″W.) up to the
southern tip of Pointe Loizeau
(50°16′50″N., 62°47′56″W.).
The upper limit is determined by
Piashti Falls.
The downstream limit is determined by
a straight line joining point
50°15′58″N., 65°37′25″W. on the
western bank and point 50°16′06″N.,
65°37′01″W. on the eastern bank.
The upper limit is determined by the
falls situated 800 m downstream from
the Route 138 bridge (50°16′38″N.,
65°38′32″W.).
The downstream limit is determined by
the extension of two lines in the
general direction of the shoreline over
1 km on both sides of the river.
The upper limit is determined by its
source.
The downstream limit is determined by
the downstream side of the Route 132
bridge.
The upper limit is determined by its
source.
The downstream limit is determined by
the downstream side of the Route 132
bridge.
The upper limit is determined by its
source.
The downstream limit is determined by
the extension of two lines in the
general direction of the shoreline over
1 km on both sides of the river.
The upper limit is determined by its
source.
The downstream limit is determined by
the downstream side of the Route 132
bridge.
The upper limit is determined by the
fall named Chute des Portes de l’Enfer.
81.
*Piashti, Rivière (zone 19)
La limite en aval est déterminée par
son embouchure.
La limite en amont est déterminée par
la limite est de la zec du Lac-au-Sable
située au point 47°59′36″N.,
70°14′45″O.
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière PetitSaguenay.
La limite en amont est déterminée par
la limite ouest de la pourvoirie Club
commercial Raoul Lavoie située à
48°07′10″N., 70°10′33″O.
La limite en aval est déterminée par
une ligne joignant l’extrémité sud-est
de la pointe Tanguay (50°16′43″N.,
62°48′41″O.), l’éperon de la pointe
Loizeau (50°16′40″N., 62°48′11″O. )
et l’extrémité sud de la pointe Loizeau
(50°16′50″N., 62°47′56″O.).
La limite en amont est déterminée par
la chute Piashti.
82.
*Pigou, Rivière (zone 19)
83.
*Plats, Rivière aux
River) (Area 19)
82.
* Pigou, Rivière (Pigou
River) (Area 19)
83.
* Plats, Rivière aux (Aux
Plats River) (Area 20)
84.
Port-Daniel, Rivière (PortDaniel River) (Area 1)
85.
Port-Daniel, Petite rivière
(Petite Port-Daniel River)
(Area 1)
86.
* Renard, Rivière du (du
Renard River) (Area 20)
87.
Rimouski, Rivière
(Rimouski River) (Area 2)
(zone 20)
La limite en aval est déterminée par
une ligne joignant le point
50°15′58″N., 65°37′25″O. sur la rive
ouest au point 50°16′06″N.,
65°37′01″O. sur la rive est.
La limite en amont est déterminée par
la chute située à 800 m en aval du pont
de la route 138 (50°16′38″N.,
65°38′32″O.).
La limite en aval est déterminée par le
prolongement de deux lignes épousant
la direction générale de la rive sur
1 km de part et d’autre de cette rivière.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
La limite en aval est déterminée par le
côté en aval du pont de la route 132.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
84.
Port-Daniel, Rivière
(zone 1)
85.
Port-Daniel, Petite rivière
(zone 1)
La limite en aval est déterminée par le
côté en aval du pont de la route 132.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
86.
*Renard, Rivière du
La limite en aval est déterminée par le
prolongement de deux lignes épousant
la direction générale de la rive sur
1 km de part et d’autre de cette rivière.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
La limite en aval est déterminée par le
côté en aval du pont de la route 132.
La limite en amont est déterminée par
la chute des Portes de l’Enfer.
(zone 20)
87.
Rimouski, Rivière (zone 2)
2497
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
SCHEDULE 6 — Continued
ANNEXE 6 (suite)
LIST OF SALMON RIVERS — Continued
LISTE DES RIVIÈRES À SAUMON (suite)
Column 1
Column 2
Item
88.
Name
Ristigouche, Rivière
(Ristigouche River)
(Areas 1 and 2)
Position
88(1)
Kedgwick, Rivière
(Kedgwick River) (Area 2)
The downstream limit is determined by
a straight line running from one bank
to the other, from the gully named
Coulée Ferguson in Quebec to
Copeland Brook in New Brunswick.
The upper limit is determined by the
mouth of the river named Rivière
Patapédia.
The downstream limit is determined by
the Quebec-New Brunswick border.
The upper limit is determined by the
lake named Grand Lac Kedgwick.
88(1.1)
Quigley, Ruisseau (Quigley The downstream limit is determined by
Brook) (Area 2)
its confluence with the river named
Rivière Kedgwick.
The upper limit is determined by its
source.
Matapédia, Rivière
The downstream limit is determined by
(Matapédia River) (Area 1) its confluence with the river named
Rivière Ristigouche.
The upper limit is determined by the
downstream side of the bridge fronting
the Amqui church, excluding the lake
named Lac au Saumon.
Assemetquagan, Rivière
The downstream limit is determined by
(Assemetquagan River)
its confluence with the river named
Rivière Matapédia.
(Area 1)
The upper limit is determined by its
source.
Causapscal, Rivière
The downstream limit is determined by
(Causapscal River) (Area 1) its confluence with the river named
Rivière Matapédia.
The upper limit is determined by its
source.
Humqui, Rivière (Humqui The downstream limit is determined by
River) (Area 2)
its confluence with the river named
Rivière Matapédia.
The upper limit is determined by the
lake named Lac Humqui.
Humqui Nord, Rivière
The downstream limit is determined by
(Humqui Nord River)
its confluence with the river named
(Area 2)
Rivière Humqui.
The upper limit is determined by the
downstream side of the bridge located
on the Branche-Nord Road, in the
municipality of Lac-Humqui.
Milnikek, Rivière (Milnikek The downstream limit is determined by
River) (Area 2)
its confluence with the river named
Rivière Matapédia.
The upper limit is determined by its
confluence with the river named
Grande rivière Milnikek Nord.
Moulin, Rivière du (du
The downstream limit is determined by
Moulin River) (Millstream) its confluence with the river named
(Area 2)
Rivière Matapédia.
The upper limit is determined by a line
perpendicular to the current 1 km
upstream at point 48°04′00″N.,
67°06′28″W.
Patapédia, Rivière
The downstream limit is determined by
(Patapédia River) (Area 2) its confluence with the river named
Rivière Ristigouche.
The upper limit is determined by the
lake named Lac Patapédia.
88(2)
88(2.1)
88(2.2)
88(2.3)
88(2.3)(a)
88(2.4)
88(2.5)
88(3)
2498
Colonne 1
Colonne 2
Article
Nom
Position
88.
Ristigouche, Rivière
(zones 1 et 2)
La limite en aval est déterminée par
une droite reliant les deux rives, de la
coulée Ferguson au Québec au
ruisseau Copeland au NouveauBrunswick.
La limite en amont est déterminée par
l’embouchure de la rivière Patapédia.
88(1)
Kedgwick, Rivière (zone 2) La limite en aval est déterminée par la
frontière entre le Québec et le
Nouveau-Brunswick.
La limite en amont est déterminée par
le Grand Lac Kedgwick.
Quigley, Ruisseau (zone 2) La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Kedgwick.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
88(1.1)
88(2)
Matapédia, Rivière (zone 1) La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Ristigouche.
La limite en amont est déterminée par
le côté en aval du pont situé en face de
l’église d’Amqui, à l’exception du lac
au Saumon.
88(2.1)
Assemetquagan, Rivière
(zone 1)
88(2.2)
Causapscal, Rivière (zone 1) La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Matapédia.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
88(2.3)
Humqui, Rivière (zone 2)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Matapédia.
La limite en amont est déterminée par
le lac Humqui.
88(2.3)a)
Humqui Nord, Rivière
(zone 2)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Humqui.
La limite en amont est déterminée par
le côté en aval du pont situé sur le
chemin de la Branche-Nord, dans la
municipalité de Lac-Humqui.
88(2.4)
Milnikek, Rivière (zone 2)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Matapédia.
La limite en amont est déterminée par
sa confluence avec la Grande rivière
Milnikek Nord.
88(2.5)
Moulin, Rivière du
(Millstream) (zone 2)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Matapédia.
La limite en amont est déterminée par
une ligne perpendiculaire au courant
située à 1 km en amont, au point
48°04′00″N., 67°06′28″O.
88(3)
Patapédia, Rivière (zone 2)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Ristigouche.
La limite en amont est déterminée par
le lac Patapédia.
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Matapédia.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
SCHEDULE 6 — Continued
ANNEXE 6 (suite)
LIST OF SALMON RIVERS — Continued
LISTE DES RIVIÈRES À SAUMON (suite)
Column 1
Item
89.
89(1)
89(2)
90.
90(1)
91.
91(1)
92.
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
Column 2
Name
Position
* Rochers, Rivière aux (aux The downstream limit is determined by
Rochers River) (Area 19)
a line joining points 50°00′50″N.,
66°52′40″W. situated at Port-CartierOuest, 50°00′51″N., 66°51′49″W. on
the island named Île du Quai, and
50°01′17″N., 66°51′43″W. situated at
Port-Cartier.
The upper limit is determined by the
southern tip of the island located at the
south of the lake named Lac Walker
(50°07′54″N., 67°07′59″W.).
* MacDonald, Rivière
First section:
(MacDonald River)
The downstream limit is determined by
(Area 19)
its confluence with the river named
Rivière aux Rochers.
The upper limit is determined by the
downstream side of the railway bridge
situated northeast of the lake named
Lac Quatre Lieues.
Second section:
The downstream limit is determined by
the lake named Lac Quatre Lieues.
The upper limit is determined by the
lake named LacValilée.
* Ronald, Rivière (Ronald The downstream limit is determined by
River) (Area 19)
its confluence with the river named
Rivière MacDonald, a tributary of the
river named Rivière aux Rochers.
The upper limit is determined by the
limit of the salmon run on the river
(50°10′20″N., 67°16′25″W.).
* Romaine, Rivière
The downstream limit is determined by
(Romaine River) (Area 19) two straight lines joining the two banks
to the island named Île Moutange:
(a) a straight line joining the point
named Pointe Paradis to the island
named Île Moutange at point
50°16′18″N., 63°50′08″W.; and
(b) a straight line joining the island
named Île Moutange at point
50°16′48″N., 63°49′02″W. to the
point named Pointe Aisley.
The upper limit is determined by the
big falls (50°23′14″N., 63°15′13″W.).
* Puyjalon, Rivière
The downstream limit is determined by
(Puyjalon River) (Area 19) its confluence with the river named
Rivière Romaine.
The upper limit is determined by the
first rapids in the lake named Lac
Puyjalon outlet.
* Saint-Augustin, Rivière The downstream limit is determined by
a line joining points 51°13′58″N.,
(Saint-Augustin River)
58°37′03″W., 51°11′44″N.,
(Area 19)
58°35′54″W. and 51°11′07″N.,
58°35′49″W.
The upper limit is determined by its
source.
The downstream limit is determined by
* Saint-Augustin Nordits confluence with the river named
Ouest, Rivière (SaintAugustin Nord-Ouest River) Rivière Saint-Augustin.
(Area 19)
The upper limit is determined by its
source.
* Saint-Jean, Rivière (Saint- The downstream limit is determined by
Jean River) (Area 1)
a straight line joining the boundary
separating lots 1 and D (Range 1,
Haldimand) and the boundary
Colonne 1
Colonne 2
Article
Nom
Position
89.
*Rochers, Rivière aux
La limite en aval est déterminée par
une ligne joignant le point
50°00′50″N., 66°52′40″O. situé à PortCartier-Ouest, le point 50°00′51″N.,
66°51′49″O. situé sur l’île du Quai et
le point 50°01′17″N., 66°51′43″O.
situé à Port-Cartier.
La limite en amont est déterminée par
la pointe sud de l’île située au sud du
lac Walker (50°07′54″N.,
67°07′59″O.).
Premier secteur :
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière aux Rochers.
La limite en amont est déterminée par
le côté en aval du pont du chemin de
fer situé au nord-est du lac Quatre
Lieues.
Deuxième secteur :
La limite en aval est déterminée par le
lac Quatre Lieues.
La limite en amont est déterminée par
le lac Valilée.
(zone 19)
89(1)
*MacDonald, Rivière
(zone 19)
89(2)
*Ronald, Rivière (zone 19)
90.
*Romaine, Rivière
(zone 19)
90(1)
*Puyjalon, Rivière
(zone 19)
91.
*Saint-Augustin, Rivière
(zone 19)
91(1)
*Saint-Augustin NordOuest, Rivière (zone 19)
92.
*Saint-Jean, Rivière
(zone 1)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière MacDonald,
un tributaire de la rivière aux Rochers.
La limite en amont est déterminée par
la limite de montaison du saumon sur
cette rivière (50°10′20″N.,
67°16′25″O.).
La limite en aval est déterminée par
deux droites joignant les deux rives et
l’île Moutange :
a) une droite joignant la pointe Paradis à l’île Moutange au point
50°16′18″N., 63°50′08″O.;
b) une droite joignant l’île Moutange
au point 50°16′48″N., 63°49′02″O. à
la pointe Aisley.
La limite en amont est déterminée par
la grande chute (50°23′14″N. ,
63°15′13″O.).
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Romaine.
La limite en amont est déterminée par
le premier rapide de l’émissaire du lac
Puyjalon.
La limite en aval est déterminée par
une ligne joignant les points
51°13′58″N., 58°37′03″O.,
51°11′44″N., 58°35′54″O., et
51°11′07″N., 58°35′49″O.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière SaintAugustin.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
La limite en aval est déterminée par
une droite joignant la limite de
séparation des lots 1 et D (rang 1,
Haldimand) à la limite de séparation
2499
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
SCHEDULE 6 — Continued
ANNEXE 6 (suite)
LIST OF SALMON RIVERS — Continued
LISTE DES RIVIÈRES À SAUMON (suite)
Column 1
Item
92(1)
93.
94.
95.
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
Column 2
Name
96(1)
97.
97(1)
97(2)
2500
Colonne 2
Position
des lots 12 et 13 (rang Nord-Ouest-dela-Ville).
La limite en amont est déterminée par
sa source.
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière Saint-Jean.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
Position
separating lots 12 and 13 (Range
Nord-Ouest-de-la-Ville).
The upper limit is determined by its
source.
Saint-Jean Sud, Rivière
The downstream limit is determined by
(Saint-Jean Sud River)
its confluence with the river named
(Area 1)
Rivière Saint-Jean.
The upper limit is determined by its
source.
* Saint-Jean, Rivière (Saint- The downstream limit is determined
Jean River) (Côte-Nord)
by a straight line joining the tip of the
(Area 19)
point named Pointe à Robin and the
tip of the point named Bout du Banc.
The upper limit is determined by its
source.
Saint-Jean, Rivière (Saint- The downstream limit is determined by
Jean River) (Saguenay)
a straight line joining points
(Area 28)
48°14′20″N., 70°11′59″W. and
48°14′21″N., 70°12′04″W.
The upper limit is determined by the
northeastern side of the hydroelectric
dam facing lot 10 of ranges 3 and 4.
Article
Nom
92(1)
Saint-Jean Sud, Rivière
(zone 1)
93.
*Saint-Jean, Rivière
94.
Saint-Jean, Rivière
(Saguenay) (zone 28)
* Saint-Paul, Rivière (Saint-
95.
*Saint-Paul, Rivière
The downstream limit is determined by
a straight line perpendicular to the
current joining the two banks at a point
500 m downstream from the Route 138
bridge.
The upper limit is determined by its
source.
The downstream limit is determined by
Sainte-Anne, Rivière
a line situated 450 m downstream from
(Sainte-Anne River)
ère
the 1 Avenue Ouest bridge at Sainte(Areas 1 and 21)
Anne-des-Monts
The upper limit is determined by the
falls situated near the Gîte du MontAlbert.
The downstream limit is determined by
Sainte-Anne Nord-Est,
Rivière (Sainte-Anne Nord- its confluence with the river named
Rivière Sainte-Anne.
Est River) (Area 1)
The upper limit is determined by its
source.
Sainte-Marguerite, Rivière The downstream limit is determined by
the downstream side of the footbridge
(Sainte-Marguerite River)
linking lot 12 of the west range to
(Area 28)
lot D of the east range (Albert
Township).
The upper limit is determined by the
falls situated in the Parc national des
Monts-Valin, at point 48°32′10″N.,
70°42′17″W.
Bras des Murailles, Rivière The downstream limit is determined by
(Bras des Murailles River) its confluence with the river named
(Area 28)
Rivière Sainte-Marguerite.
The upper limit is determined by point
48°34′14″N., 70°24′57″W., located at
the southern end of the lake named Lac
Mince.
Sainte-Marguerite Nord-Est, The downstream limit is determined by
Rivière (Sainte-Marguerite its confluence with the river named
Nord-Est River) (Area 28) Rivière Sainte-Marguerite.
The upper limit is determined by the
falls situated at point 48°40′55″N.,
70°17′04″W., in the southeastern
portion of the lake named Lac
Tremblay.
(Côte-Nord) (zone 19)
Paul River) (Area 19)
96.
Colonne 1
(zone 19)
96.
Sainte-Anne, Rivière
(zones 1 et 21)
96(1)
Sainte-Anne Nord-Est,
Rivière (zone 1)
97.
Sainte-Marguerite, Rivière
(zone 28)
La limite en aval est déterminée par
une droite joignant l’extrémité de la
pointe à Robin à l’extrémité du Bout
du Banc.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
La limite en aval est déterminée par
une droite joignant les points
48°14′20″N., 70°11′59″O., et
48°14′21″N., 70°12′04″O.
La limite en amont est déterminée par
le côté nord-est du barrage
hydroélectrique situé vis-à-vis du
lot 10 des rangs 3 et 4.
La limite en aval est déterminée par
une droite perpendiculaire au courant
joignant les deux rives à 500 m en aval
du pont de la route 138.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
La limite en aval est déterminée par
une ligne située à 450 m en aval du
ère
pont de la 1 Avenue Ouest à SainteAnne-des-Monts.
La limite en amont est déterminée par
la chute située près du Gîte du MontAlbert.
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière SainteAnne.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
La limite en aval est déterminée par le
côté en aval de la passerelle reliant le
lot 12 du rang Ouest au lot D du rang
Est (canton Albert).
La limite en amont est déterminée par
une chute située dans le parc national
des Monts-Valin, au point
48°32′10″N., 70°42′17″O.
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière SainteMarguerite.
La limite en amont est déterminée par
le point 48°34′14″N., 70°24′57″O.,
situé à l’extrémité sud du lac Mince.
97(1)
Bras des Murailles, Rivière
(zone 28)
97(2)
Sainte-Marguerite Nord-Est, La limite en aval est déterminée par sa
Rivière (zone 28)
confluence avec la rivière SainteMarguerite.
La limite en amont est déterminée par
la chute située au point 48°40′55″N.,
70°17′04″O., dans la partie sud-est du
lac Tremblay.
2008-12-24
Item
98.
99.
100.
101.
101(1)
102.
103.
103(1)
103(2)
103(3)
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
SCHEDULE 6 — Continued
ANNEXE 6 (suite)
LIST OF SALMON RIVERS — Continued
LISTE DES RIVIÈRES À SAUMON (suite)
Column 1
Column 2
Name
* Sainte-Marie, Rivière
(Sainte-Marie River)
(Area 20)
Position
The downstream limit is determined by
the extension of two lines in the
general direction of the shoreline over
1 km on both sides of the river.
The upper limit is determined by its
source.
* Salmon Bay, Rivière de The downstream limit is determined by
(Salmon Bay River)
a straight line joining points
(Area 19) (formerly au
51°27′26″N., 57°35′44″W. and
Saumon Brook)
51°27′09″N., 57°35′10″W.
The upper limit is determined by its
source.
The downstream limit is determined by
* Saumons, Rivière aux
the extension of two lines in the
(aux Saumons River)
general direction of the shoreline over
(Area 20)
1 km on both sides of the river.
The upper limit is determined by its
source.
The downstream limit is determined by
* Sheldrake, Rivière
(Sheldrake River) (Area 19) a straight line perpendicular to the
current joining the two banks at a point
100 m downstream from the Route 138
bridge.
The upper limit is determined by the
falls situated 5.5 km upstream
(50°18′54″N., 64°54′49″W.).
* Épinettes, Rivière d’
The downstream limit is determined by
(d’Épinettes River)
its confluence with the river named
(Area 19)
Rivière Sheldrake.
The upper limit is determined by the
limit of the salmon run on the river
(50°19′13″N., 64°53′46″W.).
Sud-Ouest, Rivière du (du The downstream limit is determined by
Sud-Ouest River) (Area 2) its mouth.
The upper limit is determined by the
downstream side of the Route 132
bridge.
Trinité, Rivière de la (de la The downstream limit is determined by
Trinité River) (Area 18)
a straight line joining the two banks at
a point 175 m downstream from the
downstream side of the Route 138
bridge.
The upper limit is determined by its
source.
Unnamed tributary of
The downstream limit is determined by
Rivière de la Trinité (de la its confluence with the river named
Trinité River) (Area 18)
Rivière de la Trinité (49°24′28″N.,
67°26′25″W.).
The upper limit is determined by a
point 2 km upstream (49°23′59″N.,
67°26′55″W.).
Unnamed tributary of
The downstream limit is determined by
Rivière de la Trinité (de la its confluence with the river named
Trinité River) (Area 18)
Rivière de la Trinité (49°29′46″N.,
67°27′14″W.).
The upper limit is determined by a
point 0.4 km upstream (49°29′56″N.,
67°27′09″W.).
Unnamed tributary of
The downstream limit is determined by
Rivière de la Trinité (de la its confluence with the river named
Trinité River) (Area 18)
Rivière de la Trinité (49°34′29″N.,
67°28′55″W.).
The upper limit is determined by a
point 0.5 km upstream (49°34′41″N.,
67°29′11″W.).
Colonne 1
Colonne 2
Article
Nom
Position
98.
*Sainte-Marie, Rivière
La limite en aval est déterminée par le
prolongement de deux lignes épousant
la direction générale de la rive sur
1 km de part et d’autre de cette rivière.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
*Salmon Bay, Rivière de La limite en aval est déterminée par
(zone 19) (anc. Ruisseau au une droite joignant le point
Saumon)
51°27′26″N., 57°35′44″O. au point
51°27′09″N., 57°35′10″O.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
*Saumons, Rivière aux
La limite en aval est déterminée par le
(zone 20)
prolongement de deux lignes épousant
la direction générale de la rive sur
1 km de part et d’autre de cette rivière.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
*Sheldrake, Rivière
La limite en aval est déterminée par
(zone 19)
une droite perpendiculaire au courant
joignant les deux rives à un point situé
à 100 m en aval du pont de la route
138.
La limite en amont est déterminée par
la chute située à 5,5 km en amont
(50°18′54″N., 64°54′49″O.).
*Épinettes, Rivière d’
La limite en aval est déterminée par sa
(zone 19)
confluence avec la rivière Sheldrake.
La limite en amont est déterminée par
la limite de montaison du saumon sur
cette rivière (50°19′13″N.,
64°53′46″O.).
Sud-Ouest, Rivière du
La limite en aval est déterminée par
(zone 2)
son embouchure.
La limite en amont est déterminée par
le côté en aval du pont de la route 132.
(zone 20)
99.
100.
101.
101(1)
102.
103.
Trinité, Rivière de la
(zone 18)
La limite en aval est déterminée par
une droite joignant les deux rives à un
point situé à 175 m en aval du pont de
la route 138.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
103(1)
Tributaire sans nom de la
rivière de la Trinité
(zone 18)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière de la Trinité
(49°24′28″N., 67°26′25″O.).
La limite en amont est déterminée par
un point situé à 2 km en amont
(49°23′59″N., 67°26′55″O.).
103(2)
Tributaire sans nom de la
rivière de la Trinité
(zone 18)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière de la Trinité
(49°29′46″N., 67°27′14″O.).
La limite en amont est déterminée par
un point situé à 0,4 km en amont
(49°29′56″N., 67°27′09″O.).
103(3)
Tributaire sans nom de la
rivière de la Trinité
(zone 18)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière de la Trinité
(49°34′29″N. , 67°28′55″O.).
La limite en amont est déterminée par
un point situé à 0,5 km en amont
(49°34′41″N., 67°29′11″O.).
2501
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
SCHEDULE 6 — Continued
ANNEXE 6 (suite)
LIST OF SALMON RIVERS — Continued
LISTE DES RIVIÈRES À SAUMON (suite)
Column 1
Column 2
Colonne 1
Colonne 2
Item
Name
Position
Article
Nom
Position
103(4)
Unnamed tributary of
Rivière de la Trinité (de la
Trinité River) (Area 18)
103(4)
Tributaire sans nom de la
rivière de la Trinité
(zone 18)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière de la Trinité
(49°43′40″N., 67°25′50″O.).
La limite en amont est déterminée par
un point situé à 2,2 km en amont
(49°43′17″N., 67°25′09″O.).
103(5)
Unnamed tributary of
Rivière de la Trinité (de la
Trinité River) (Area 18)
103(5)
Tributaire sans nom de la
rivière de la Trinité
(zone 18)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière de la Trinité
(49°46′02″N., 67°27′00″O.).
La limite en amont est déterminée par
un point situé à 0,7 km en amont
(49°46′19″N., 67°26′53″O.).
103(6)
Unnamed tributary of
Rivière de la Trinité (de la
Trinité River) (Area 18)
103(6)
Tributaire sans nom de la
rivière de la Trinité
(zone 18)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière de la Trinité
(49°46′47″N., 67°28′13″O.).
La limite en amont est déterminée par
un point situé à 1,9 km en amont
(49°46′26″N., 67°29′30″O.).
103(7)
Bilodeau, Ruisseau
(Bilodeau Brook) (Area 18)
103(7)
Bilodeau, Ruisseau
(zone 18)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière de la Trinité.
La limite en amont est déterminée par
un point situé à 7,4 km en amont
(49°26′58″N., 67°19′43″O.).
103(8)
Earle, Ruisseau (Earle
Brook) (Area 18)
103(8)
Earle, Ruisseau (zone 18)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière de la Trinité.
La limite en amont est déterminée par
le lac Earle.
103(9)
Fafard, Ruisseau (Fafard
Brook) (Area 18)
103(9)
Fafard, Ruisseau (zone 18)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière de la Trinité.
La limite en amont est déterminée par
un point situé à 1,1 km en amont
(49°38′09″N., 67°30′03″O.).
103(9.1)
Unnamed tributary of
Ruisseau Fafard (Fafard
Brook) (Area 18)
103(9.1)
Tributaire sans nom du
ruisseau Fafard (zone 18)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec le ruisseau Fafard.
La limite en amont est déterminée par
un point situé à 1,5 km en amont
(49°38′46″N., 67°30′08″O.).
103(10)
Rimouski, Crique (Rimouski
Creek) (Area 18)
103(10)
Rimouski, Crique (zone 18) La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière de la Trinité.
La limite en amont est déterminée par
un point situé à 0,9 km en amont
(49°40′45″N., 67°27′38″O.).
103(11)
Sainte-Croix, Ruisseau
(Sainte-Croix Brook)
(Area 18)
103(11)
Sainte-Croix, Ruisseau
(zone 18)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière de la Trinité.
La limite en amont est déterminée par
le lac Sainte-Croix.
103(12)
Théodore, Ruisseau
(Théodore Brook) (Area 18)
103(12)
Théodore, Ruisseau
(zone 18)
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec la rivière de la Trinité.
La limite en amont est déterminée par
le lac Théodore.
104.
* Trinité, Petite rivière de la
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière de la Trinité (49°43′40″N.,
67°25′50″W.).
The upper limit is determined by a
point 2.2 km upstream (49°43′17″N.,
67°25′09″W.).
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière de la Trinité (49°46′02″N.,
67°27′00″W.).
The upper limit is determined by a
point 0.7 km upstream (49°46′19″N.,
67°26′53″W.).
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière de la Trinité (49°46′47″N.,
67°28′13″W.)
The upper limit is determined by a
point 1.9 km upstream (49°46′26″N.,
67°29′30″W.).
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière de la Trinité.
The upper limit is determined by a
point 7.4 km upstream (49°26′58″N.,
67°19′43″W.).
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière de la Trinité.
The upper limit is determined by the
lake named Lac Earle.
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière de la Trinité.
The upper limit is determined by a
point 1.1 km upstream (49°38′09″N.,
67°30′03″W.).
The downstream limit is determined by
its confluence with the brook named
Ruisseau Fafard.
The upper limit is determined by a
point 1.5 km upstream (49°38′46″N.,
67°30′08″W.).
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière de la Trinité.
The upper limit is determined by a
point 0.9 km upstream (49°40′45″N.,
67°27′38″W.).
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière de la Trinité.
The upper limit is determined by the
lake named Lac Sainte-Croix.
The downstream limit is determined by
its confluence with the river named
Rivière de la Trinité.
The upper limit is determined by the
lake named Lac Théodore.
The downstream limit is determined by
a straight line joining the two banks,
located 50 m downstream from the
Route 138 bridge.
The upper limit is determined by a
straight line perpendicular to the
104.
*Trinité, Petite rivière de la
La limite en aval est déterminée par
une droite joignant les deux rives, à
50 m en aval du pont de la route 138.
La limite en amont est déterminée par
une droite perpendiculaire au courant
joignant les deux rives à 10 m en
(de la Trinité Little River)
(Area 18)
2502
(zone 18)
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
SCHEDULE 6 — Continued
ANNEXE 6 (suite)
LIST OF SALMON RIVERS — Continued
LISTE DES RIVIÈRES À SAUMON (suite)
Column 1
Item
105.
106.
107.
107(1)
107(2)
108.
109.
110.
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
Name
Column 2
Position
current joining the two banks 10 m
upstream from the falls situated
100 m downstream from the brook
named Ruisseau Genest.
* Vauréal, Rivière (Vauréal The downstream limit is determined by
River) (Area 20)
the extension of two lines following
the general direction of the shoreline
for 1 km on either side of the river.
The upper limit is determined by the
fall named Chute Vauréal.
The downstream limit is determined
* Véco, Rivière (Véco
by a straight line joining points
River) (Area 19)
51°00′00″N., 58°59′05″W. and
51°00′00″N., 58°58′13″W.
The upper limit is determined by the
hydroelectric dam.
* Vieux Fort, Rivière du
The downstream limit is determined by
(du Vieux Fort River)
a straight line joining points
(Area 19)
51°18′37″N., 58°02′32″W. and
51°18′34″N., 58°02′20″W.
The upper limit is determined by the
lake named Lac Fournel, including
the lakes named Lac Pike and Lac du
Vieux Fort and the sections of the
river separating the lakes named
Lac Fournel, Lac Pike and Lac du
Vieux Fort.
The downstream limit is determined by
* Head Stone, Ruisseau
its confluence with the lake named Lac
(Head Stone Brook)
Fournel (Rivière du Vieux Fort).
(Area 19)
The upper limit is determined by its
source.
* Nord-Est, Ruisseau du (du The downstream limit is determined by
Nord-Est Brook) (Area 19) its confluence with lake named Lac
Fournel (Rivière du Vieux Fort).
The upper limit is determined by its
source.
* Washicoutai, Rivière
The downstream limit is determined by
(Washicoutai River)
a straight line joining points
(Area 19)
50°14′42″N., 60°50′10″W. and
50°14′29″N., 60°50′10″W.
The upper limit is determined by the
lake named Lac Caumont, including
the following lakes named: Lac
Andilly (Ardilly), Lac d’Aune, Lac
Couillard, Lac Courtemanche, Lac
Pachot and Lac Washicoutai and the
sections of the rivers between the lakes
named Lac Washicoutai and Lac
d’Aune and Lac Andilly (Ardilly) and
Lac Caumont.
The downstream limit is determined by
* Watshishou, Rivière
a straight line joining points
(Watshishou River)
50°16′10″N., 62°41′33″W. and
(Area 19)
50°16′11″N., 62°41′32″W.
The upper limit is determined by the
lake named Lac Holt.
* Watshishou, Petite rivière The downstream limit is determined by
(Watshishou Little River)
a line joining points 50°16′07″N.,
(Area 19)
62°39′10″W., 50°15′34″N.,
62°37′33″W. and 50°15′56″N.,
62°37′00″W.
The upper limit is determined by its
source.
Colonne 1
Colonne 2
Article
Nom
Position
amont de la chute, elle-même située à
100 m en aval du ruisseau Genest.
105.
*Vauréal, Rivière (zone 20)
106.
*Véco, Rivière (zone 19)
107.
*Vieux Fort, Rivière du
La limite en aval est déterminée par le
prolongement de deux lignes épousant
la direction générale de la rive sur
1 km de part et d’autre de cette rivière.
La limite en amont est déterminée par
la chute Vauréal.
La limite en aval est déterminée
par une droite joignant le point
51°00′00″N., 58°59′05″O. au point
51°00′00″N., 58°58′13″O.
La limite en amont est déterminée par
le barrage hydroélectrique.
La limite en aval est déterminée par
une droite joignant le point
51°18′37″N., 58°02′32″O. au point
51°18′34″N., 58°02′20″O.
La limite en amont est déterminée par
le lac Fournel, y compris les lacs Pike
et du Vieux Fort, ainsi que les secteurs
de rivière qui séparent les lacs Fournel,
Pike et du Vieux Fort.
(zone 19)
107(1)
*Head Stone, Ruisseau
(zone 19)
107(2)
*Nord-Est, Ruisseau du
(zone 19)
108.
*Washicoutai, Rivière
(zone 19)
109.
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec le lac Fournel (rivière
du Vieux Fort).
La limite en amont est déterminée par
sa source.
La limite en aval est déterminée par sa
confluence avec le lac Fournel (rivière
du Vieux Fort).
La limite en amont est déterminée par
sa source.
La limite en aval est déterminée par
une droite joignant le point
50°14′42″N., 60°50′10″O. au point
50°14′29″N., 60°50′10″O.
La limite en amont est déterminée par
le lac Caumont, y compris les lacs
Andilly (Ardilly), d’Aune, Couillard,
Courtemanche, Pachot et Washicoutai,
ainsi que les secteurs de rivière
compris entre les lacs Washicoutai et
d’Aune et les lacs Andilly (Ardilly) et
Caumont.
*Watshishou, Rivière
La limite en aval est déterminée par
une droite joignant le point
50°16′10″N., 62°41′33″O. au point
50°16′11″N., 62°41′32″O.
La limite en amont est déterminée par
le lac Holt.
*Watshishou, Petite rivière La limite en aval est déterminée par
(zone 19)
une ligne joignant les points
50°16′07″N., 62°39′10″O.,
50°15′34″N., 62°37′33″O. et
50°15′56″N., 62°37′00″O.
La limite en amont est déterminée par
sa source.
(zone 19)
110.
2503
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
SCHEDULE 6 — Continued
ANNEXE 6 (suite)
LIST OF SALMON RIVERS — Continued
LISTE DES RIVIÈRES À SAUMON (suite)
Column 1
Column 2
Colonne 1
Colonne 2
Item
Name
Position
Article
Nom
Position
111.
York, Rivière (York River)
(Area 1)
The downstream limit is determined by
the downstream side of the Route 132
bridge.
The upper limit is determined by the
outlet of the lake named Lac York.
111.
York, Rivière (zone 1)
La limite en aval est déterminée par le
côté en aval du pont de la route 132.
La limite en amont est déterminée par
l’émissaire du lac York.
* And the tributaries frequented by salmon.
* Ainsi que les tributaires fréquentés par le saumon.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
Issue and objectives
Question et objectifs
The Quebec Fishery Regulations (1990) [QFR], made pursuant
to the federal Fisheries Act, are aimed at controlling fishing activity in provincial waters involving freshwater as well as anadromous and catadromous species (species that live in salt water and
spawn in fresh water, or vice versa). The government of Quebec,
through its ministère des Ressources naturelles et de la Faune,
manages fisheries in the Province under a federal-provincial
agreement and has requested these changes. However, amendments
to the Quebec Fishery Regulations (1990) must be proposed by
the Department of Fisheries and Oceans and approved by the
Governor in Council, who has the authority to make amendments
to the Regulations under the Fisheries Act.
Due to the reorganization of the Regulations, resulting changes
will be made to many of the provisions and a certain number of
new definitions will be introduced, including a new definition for
“lure” and one for “sport fishing”. In addition, a number of provisions will be repealed.
Le Règlement de pêche du Québec (1990) [RPQ], pris en vertu
de la Loi sur les pêches fédérale, vise à contrôler les activités de
pêche dans les eaux provinciales pour les espèces d’eau douce et
les espèces anadromes et catadromes (espèces qui vivent en eau
salée et qui fraient en eau douce, et inversement). Le gouvernement du Québec, par l’entremise de son ministère des Ressources
naturelles et de la Faune, gère les pêches dans la province conformément à une entente fédérale-provinciale et a demandé ces
modifications. Toutefois, le Règlement modifiant le Règlement de
pêche du Québec (1990) doit être traité par le ministère des Pêches et des Océans et approuvé par le gouverneur en conseil étant
donné que le pouvoir de prendre des règlements en vertu de la Loi
sur les pêches est confié à celui-ci.
L’objectif principal visé par la mesure règlementaire est de
simplifier la réglementation, tout en permettant d’optimiser les
pouvoirs qui y sont associés, pour une meilleure gestion des pêches. La réorganisation viendra adapter la réglementation à des
réalités nouvelles, simplifiera le processus réglementaire lié à son
application et de ce fait réduira les coûts élevés qui lui sont associés. De plus, ces modifications viendront aussi mettre en application les recommandations d’un comité de travail ministériel provincial sur les engins de pêche sportive, principalement en ce qui
a trait à la pêche à la mouche.
En raison de la réorganisation du Règlement, des modifications
de concordance sont apportées à plusieurs dispositions du RPQ et
un certain nombre de nouvelles définitions sont introduites, dont
une nouvelle définition pour le leurre et une pour la pêche sportive. Aussi, plusieurs dispositions sont abrogées.
Description and rationale
Description et justification
The main objective of the regulatory amendments is to simplify
the Regulations, while helping to optimize their associated authority for better fisheries management. The amendments will
adapt the Regulations to new situations, simplify the application
of the regulations and thus reduce the high costs associated with
their implementation. Furthermore, the changes will also lead to
the implementation of the recommendations of a provincial departmental working committee on the use of sport fishing gear,
related to fly fishing in particular.
The changes to the Regulations include:
La modification réglementaire se présente comme suit :
1. Reorganization of the Regulations
1. Réorganisation du règlement
Amendments to the regulations are necessary due to their cumbersome nature and the high costs associated with their application for both the government of Quebec and the federal government. The amendments will reorganize the Regulations by
completely repealing the schedules and by replacing them with
fewer, more simplified schedules. Corresponding adjustments to
the regulatory text related to the schedules will also be made.
La lourdeur du processus réglementaire actuel lié à l’application du RPQ et les coûts élevés qui lui sont associés tant pour le
gouvernement du Québec que pour le gouvernement fédéral justifient la mise en place de cette réorganisation. Cette réorganisation
consiste, d’une part, en une abrogation complète des annexes qui
seront remplacées par quelques nouvelles annexes simplifiées et,
d’autre part, en l’ajustement des articles réglementaires qui y sont
liés.
2504
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
2. Restrictions on fishing gear
2. Restrictions relatives aux engins de pêche
With respect to salmon sport fishing, some of the current regulatory provisions are problematic in that fish harvesters have difficulty understanding them, and enforcement officers have difficulty enforcing them. Following a regulatory review in which
Quebec government specialists participated, a number of recommendations to change the Regulations were suggested. These
have been incorporated into the amendments to the current Regulation and include amendments to limit the number of points on
an artificial fly or lure to two when salmon fishing is authorized
in a salmon river, banning the use of certain types of fly lines, and
to specify the authorized material included in artificial flies.
Dans le cas particulier de la pêche sportive du saumon, certains
éléments réglementaires se révèlent problématiques tant par la
difficulté de leur compréhension par les pêcheurs que dans leur
application sur le terrain par les personnes chargées d’assurer la
protection de la faune. À la suite d’un exercice d’analyse auxquels des spécialistes du Gouvernement du Québec ont participé,
il a été convenu de modifier le Règlement dans le but de limiter à
deux le nombre de pointes d’une mouche ou d’un leurre artificiel
pour la pêche dans une rivière à saumon lorsque la pêche du saumon atlantique est autorisée, d’interdire l’utilisation de certains
types de ligne à mouche et d’identifier les matériaux autorisés
dans la composition d’une mouche artificielle.
3. New definitions
3. Nouvelles définitions
Due to the reorganization of the regulation, several changes
and new definitions are included in the Regulatory amendments.
These include rewording of some definitions and the introduction
of new definitions suggested by a provincial departmental committee on sport fishing gear. In addition, other new definitions are
proposed to deal with administrative changes or to simplify the
application of the QFR.
Plusieurs nouvelles définitions sont nécessaires en raison principalement de la réorganisation réglementaire. Les recommandations du comité ministériel sur les engins de pêche sportive impliquent également de modifier certaines définitions réglementaires
et d’introduire plusieurs nouvelles définitions touchant les engins
de pêche. Enfin, d’autres définitions sont introduites dans le but
de considérer certains changements ou besoins d’ordre administratif ou encore dans le but de simplifier l’application du RPQ.
4. Simplifying and clarifying provisions of fishing licences
4. Simplification et clarification des dispositions relatives aux
permis de pêche
Certain provisions in the current regulations relating to fishing
licences need to be clarified. For example, changes to section 5(2)
will clarify that people under 18 and those between the ages of 18
to 24, do not require a licence if they are fishing with a licence
held by someone else.
Certaines dispositions relatives aux permis de pêche doivent
être clarifiées dans le RPQ. Par exemple, les changements faits au
paragraphe 5(2) clarifiera que la pêche pour une personne âgée de
moins de 18 ans et celles âgées de 18 à 24 ans n’est pas une pêche
sans permis contrairement à ce que laisse entendre le paragraphe 5(2), puisque cette personne doit pêcher en vertu du permis
d’une autre personne.
5. Fees, replacement of licences, purchasing and ownership of
a licence
5. Tarification, permis de remplacement, achat et possession
d’un permis
The current Regulations do not allow a person to buy more
than one salmon sport fishing licence per year and require that
any sport fishing licence holder must buy a new licence to pursue
fishing activities in the case of a lost licence. The proposed
amendments will allow a person to buy a replacement licence for
$5.00 if a licence is lost. In the case of salmon fishing, the person
will still be required to abide by the yearly salmon quota as specified in the current Regulations. The amendments also remove the
fee structure for sport fishing licences from the new Schedule 5
(dealing with fishing licences) as licence fees are already prescribed in the Regulation respecting the scale of fees and duties
related to the development of wildlife (C-61.1, r.32) in Quebec.
Le règlement actuel interdit à une personne d’acheter, pour une
même année, plus d’un permis annuel de pêche sportive du saumon. La modification vise à lever cette interdiction en cas de
perte du permis. Cette personne sera toujours tenue de respecter le
contingent annuel de saumons, prévu au règlement. Le règlement
actuel prévoit aussi que le titulaire d’un permis de pêche sportive,
qui le perd, doit en acquérir un autre pour continuer à pratiquer
l’activité de pêche. La modification offre la possibilité pour cette
personne d’obtenir un permis de remplacement pour tout permis
de pêche sportive, en payant un montant de 5,00 $. La tarification
relative aux permis de pêche sportive incluse dans la réglementation fédérale a été retirée de la nouvelle annexe 5 concernant les
permis de pêche, les tarifs des permis étant déjà mentionnés dans
le Règlement sur la tarification reliée à l’exploitation de la faune
du Québec (C-61.1, r.32).
6. Restrictions on the possession of fishing gear
6. Restrictions relatives à la possession d’engins de pêche
In the current regulations, it is illegal to have in one’s possession fishing gear within 100 m of a water body in which the use
of that gear is prohibited. It is therefore prohibited to cross a water body reserved for fly fishing with fishing gear, such as artificial lures, which are not allowed on the water body being crossed,
but that are legal on the destination water body. The amendments
to the regulations remove this ban in order for that person to
travel to his or her destination with the fishing gear authorized for
that location.
Dans le règlement actuel, une personne ne peut avoir en sa possession un engin de pêche à moins de 100 m d’un plan d’eau dans
lequel l’utilisation de cet engin est interdite. Elle ne peut donc,
par exemple, traverser un plan d’eau réservé à la pêche à la mouche, en ayant en sa possession des engins interdits sur ce plan
d’eau tels que des leurres artificiels, alors que ces engins sont
permis sur le plan d’eau de destination. La modification lève
l’interdiction dans un tel cas afin que cette personne puisse se
rendre à sa destination de pêche finale en ayant en main les engins
de pêche qui sont autorisés à cet endroit.
2505
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
7. Release of fish
7. Remise à l’eau du poisson
The current regulations state a fish harvester does not have to
count fish released voluntarily as part of his daily catch. However, on occasion fish harvesters release fish without considering
how they were handled and often the fish die not long after. The
amended regulations will compel a fish harvester who releases a
fish voluntarily to do so having taken care not to injure it, exactly
as if the release was mandatory.
Dans le règlement actuel, un pêcheur n’a pas à comptabiliser,
dans sa limite de prise quotidienne, les poissons qu’il remet à
l’eau volontairement et qu’il a le droit de garder. Il arrive toutefois que des pêcheurs remettent à l’eau des poissons sans égard à
leur manipulation, et fréquemment, ces poissons meurent dans les
instants qui suivent. La modification fera en sorte d’obliger un
pêcheur qui fait une remise à l’eau volontaire d’un poisson, à le
faire en ayant soin de le blesser le moins possible, au même titre
que lorsque la remise à l’eau est obligatoire.
8. Registration of salmon
8. Enregistrement du saumon
In section 41 of the current regulations, any person who catches
and keeps an Atlantic salmon must register it in person at a registration station within 48 hours of having left the fishing area. In
some cases (where rivers are located in remote areas, or where
there is no management structure in the area), it can be difficult if
not impossible for a fish harvester to meet this requirement. The
amended regulations will give the fish harvester the opportunity
to meet this obligation by allowing him to register the salmon by
telephone with a departmental office.
Dans le règlement actuel, toute personne qui prend et garde un
saumon atlantique doit l’enregistrer dans les 48 heures suivant sa
sortie du lieu de pêche. Dans certains cas (rivières en territoire
éloigné, absence d’une structure de gestion), il est difficile voire
impossible pour un pêcheur de se conformer à cette exigence.
La modification fera en sorte d’offrir à ce pêcheur l’opportunité
de s’y conformer en tout temps en lui donnant la possibilité
d’enregistrer un saumon par téléphone auprès d’un bureau du
Ministère.
9. General restriction on fishing for Atlantic salmon
9. Restriction générale relative à la pêche du saumon
atlantique
The fundamental principle underlying the current section 8 of
the QFR is that the fish, in this case salmon, must take the bait or
the lure on its own. The fish harvester must not move the line, the
fly or the lure in such a way as to catch the fish “passively” by
hooking any part of the body of the fish. Fish harvesters would
thus be catching salmon in a “passive” way by having the fly
enter the fish’s mouth.
Le principe fondamental que devrait sous-tendre l’article 8 du
RPQ est que le poisson, ici le saumon, doit prendre de façon
active la mouche ou le leurre présenté par le pêcheur. Ce dernier
ne doit donc pas manipuler sa ligne ni sa mouche ou son leurre de
façon à accrocher le poisson, peu importe l’endroit du corps. Des
pêcheurs réussiraient ainsi à prendre un saumon de façon « passive » en faisant pénétrer la mouche dans sa bouche. Toute méthode de pêche s’apparentant à des mouvements allant à l’encontre du principe énoncé ci-dessus doit être clairement prohibée
dans les rivières à saumon.
10. Fishing in ecological reserves
10. Pêche dans les réserves écologiques
In Quebec, over a hundred ecological reserves form part of a
protected areas network. These are generally small expanses in
which most human activity, including fishing, is forbidden. The
amendments to the regulations will make fishing illegal in these
territories (by adding section 5.1 to the Regulations and by adding
the definition of “ecological reserve”), given that their purpose is
the total preservation of the natural environment. This new provision will align the amended Regulations with Quebec’s Natural
Heritage Conservation Act.
Il existe au Québec plus d’une centaine de réserves écologiques
faisant partie intégrante du réseau d’aires protégées. Ce sont généralement des territoires de petite dimension dont la vocation
interdit la plupart des activités humaines dont la pêche. Le présent
règlement vient créer l’interdiction de pêche dans ces territoires
(en ajoutant l’article 5.1 au Règlement et en ajoutant la définition
de réserve écologique), compte tenu de leur vocation de préservation intégrale du milieu naturel. Cette nouvelle disposition permettra d’harmoniser le présent règlement à la Loi sur la conservation du patrimoine naturel du Québec.
11. Fish species not allowed as bait
11. Espèces de poissons interdits comme appâts
The list of fish species not to be used as bait will be changed in
the amended regulations to include the channel darter.
La liste des espèces de poissons interdits comme appâts est
modifiée par l’ajout du fouille-roche gris.
12. Common and scientific names of fish species
12. Noms commun et scientifique des poissons
The channel darter, previously called “dard gris” in French, has
been reclassified. The French version of the name is now “fouilleroche gris”. This change will be reflected in the amended regulations. Another species, the logperch — “fouille-roche zebré” in
French — will be added to Schedule 3 (Common and Scientific
Names of Fish Species). This means that a new group of species
will be created in the amended regulations (Schedule 3): darters,
“fouille-roches” in French.
Le dard gris (channel darter) a fait l’objet d’une reclassification. Son nom français doit être changé pour celui de fouilleroche gris (channel darter). Une autre espèce, le fouille-roche
zébré (logperch) doit être ajoutée à l’annexe 3 (Noms communs et
scientifique des espèces), ce qui implique la création du nouveau
groupe d’espèces suivant : fouille-roches (darters).
2506
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
13. Minor corrections
13. Corrections mineures
A certain number of administrative, drafting and spelling corrections will be made in the amended regulations, mostly in the
French version.
• The word “zec” is a noun, and as such must be written in
lower case in the body of a text or a definition. The required
corrections will be made.
• In the French version of the regulations, the word “valable” in
subsections 25.1(1) and (2) must be changed to “valide”.
• The number of Schedule XXVII must be changed to 5 in the
applicable sections of the Regulations.
• The number of Schedule XXVI must be changed to 3 in the
applicable sections of the Regulations.
• The number of Schedule XXVIII must be changed to 4 in the
applicable sections of the Regulations.
• References to sections in Part IV of a schedule must be
changed to references to corresponding sections in Schedule 6.
Il est nécessaire d’apporter un certain nombre de corrections
d’ordre administratif, rédactionnel et orthographique.
• Le mot « zec » est un substantif, et comme tel, il s’écrit en
lettres minuscules dans le corps d’un texte ou d’une définition. Les corrections nécessaires sont apportées.
• Le mot « valable » apparaissant aux paragraphes 25.1(1) et (2)
doit être changé par « valide ».
• Le numéro de l’annexe XXVII doit être changé par annexe V
dans les articles concernés.
• Le numéro de l’annexe XXVI doit être changé par annexe III
dans les articles concernés du Règlement.
• Le numéro de l’annexe XXVIII doit être changé par annexe
IV dans les articles concernés du Règlement.
• Les références aux articles de la partie IV d’une annexe doivent être modifiées par des références aux articles correspondants de l’annexe VI.
15. Other regulations
15. Autres règlements
An adjustment is required to align the definition of “minister”
with the amended QFR definition in the two following Regulations established pursuant to the Fisheries Act: the Fish Toxicant
Regulations (SOR/88-258) and the Aboriginal Communal Fishing
Licences Regulations (DORS/93-332). In those two regulations,
the Quebec minister responsible for fisheries is referred to as “the
Minister of Natural Resources, Wildlife and Parks or the Associate Minister of Forests, Wildlife and Parks for that Province”. In
order to avoid amending the regulations each time the name of the
Department is changed, the Minister will now be referred to as
“the Minister responsible in the Province of Quebec for the application of An Act respecting the conservation and development of
wildlife of Quebec.
Un ajustement de concordance de la définition de « ministre »
est apporté dans les deux règlements suivants établis en vertu de
la Loi sur les pêches : le Règlement sur les produits ichtyotoxiques (DORS/88-258) et le Règlement sur les permis de pêche
communautaires des Autochtones (DORS/93-332).
Benefits and costs
Avantages et coûts
The reorganization of the QFR will greatly simplify and improve the application of the Regulations. The repealing of Schedule I to XXV dealing with the 29 existing fishing zones in Quebec
and their replacement by two new simplified schedules form the
basis of the reorganization of the Regulations that will give Quebec increased flexibility for proper fisheries management. These
new schedules will determine not only the closed time, the daily
quotas and the limits on size or weight, but also the fishing gear
and methods allowed for each fishing zone.
La réorganisation du RPQ (point 1) aura pour effet de simplifier grandement et avantageusement le processus réglementaire
actuel lié à l’application de ce règlement. L’abrogation des annexes I à XXV se rapportant aux 29 zones de pêche en place sur
le territoire québécois et leur remplacement par deux nouvelles
annexes simplifiées constituent la base de la réorganisation du
Règlement qui donnera au Québec une souplesse accrue dans le
contexte d’une gestion judicieuse des pêches. Ces nouvelles annexes viendront fixer non seulement les périodes de fermeture, les
contingents quotidiens et les limites de taille ou de poids, mais
aussi les engins et méthodes de pêche pour les eaux de chacune
des zones de pêche.
Cette réorganisation permettra également de répondre dans de
meilleurs délais aux besoins de modifications réglementaires exprimés tant par les gestionnaires régionaux des pêches œuvrant
dans les différentes zones de la province que par les partenaires
du Secteur Faune du ministère des Ressources naturelles et de la
Faune du Québec. La souplesse accrue pour le Québec de modifier le RPQ, par voie d’ordonnance de modification, telle qu’introduite par cette réorganisation, pourra s’exercer au regard d’une
gestion judicieuse des pêches inhérente à la conservation des
espèces.
Les modifications relatives aux engins de pêche (point 2) simplifieront la réglementation applicable tant pour les personnes
chargées de l’application du RPQ que pour les pêcheurs qui verront certaines contraintes allégées voire abolies quant à la pratique
The reorganization will also help to better meet time frames
needed for regulatory changes expressed both by regional fishing
managers working in the various areas of the Province and by the
partners from the wildlife sector of Quebec’s ministère des Ressources naturelles et de la Faune. The increased flexibility this reorganization will give to Quebec to change the QFR through a
variation order will lead to the kind of judicious fisheries management necessary for the conservation of various species.
The changes regarding fishing gear will simplify the Regulations both for those who apply the QFR and the fish harvesters for
whom some restrictions will be eased or even abolished when
they practise their sport. The changes are also justified when we
2507
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
consider the extensive evolution in fishing gear since the Regulations were introduced in 1990. A provincial departmental committee discussed these regulatory provisions. The present changes
are aimed at integrating the recommendations of this committee
into the Regulations. These include limiting the number of points
on a fly hook or an artificial lure to two when fishing for Atlantic
salmon in a salmon river when, during the open fishing season,
the ban on certain types of fly lines, and the identification of the
material permissible to be used in an artificial fly, will have no
negative impact on fish harvesters. However these amendments
will provide increased protection for the fish stocks.
In addition, the new and modified definitions in the amended
Regulations stem from the reorganization of the QFR and from
the review of the regulatory aspects dealing with fishing gear. The
changes will clarify the Regulations considerably and simplify
their application.
The amended provisions dealing with fishing licences, although mainly administrative in nature, help to clarify the application of the Regulations with regard to the requirement to have a
fishing licence. These changes do not affect fish harvesters.
The fact that fish harvesters will be able to purchase a replacement licence for $5.00, taxes included, is a financial advantage to
fish harvesters, compared to the former situation where they had
to buy a new licence at full price if they had lost the initial one.
Furthermore, removal of the fee scale from the Schedule dealing
with fishing licences means that the scale will no longer be duplicated in both provincial and federal regulations.
The amendments removing certain restrictions having to do
with carrying fishing gear within 100 m of a water body will help
fish harvesters to have access to water bodies that until now were
denied to them.
The Regulatory change aimed at requiring fish harvesters who
release fish voluntarily to follow the same rules as those undertaking a mandatory release, contributes to resource conservation
in that all fish harvesters have the same obligation no matter in
what situations they practice their sport. While contributing to the
education of departmental clients, this measure will have no impact on fish harvesters who, for the most part, have great respect
for the resource.
The new opportunity offered to fish harvesters to register an
Atlantic salmon by telephone fills a gap and will allow this obligation to be met more easily regardless of where he/she fishes.
Furthermore, the change will help the Department gain the best
possible monitoring system of salmon operations across the
territory.
The modification concerning the prohibition of fishing according to certain methods of fishing, in particular in the case of the
Atlantic salmon, will have no negative effect on the fishermen,
given that the very great majority of them respect already the
regulation framework installed by this modification. The change
regarding the ban on certain methods of fishing, particularly in
the case of Atlantic salmon, is a response to a need expressed by
the community of salmon fish harvesters during consultation.
2508
de leur activité. Elles sont justifiées aussi afin de prendre en
compte l’évolution importante, depuis l’entrée en vigueur du
Règlement en 1990, des engins utilisés pour la pêche. Un comité
ministériel a fait le point sur ces éléments réglementaires. La présente modification vise à intégrer au Règlement les recommandations de ce comité, telles que la limitation à deux du nombre de
pointes d’une mouche ou d’un leurre artificiel pour la pêche dans
une rivière à saumon lorsque le saumon atlantique peut être pêché, l’interdiction d’utilisation de certains types de ligne à mouche et l’identification des matériaux autorisés dans la composition
d’une mouche artificielle. Ces modifications n’auront aucun effet
négatif sur les pêcheurs. En outre, elles vont dans le sens d’une
protection accrue de la ressource.
Les définitions (point 3), nouvelles ou modifiées, découlent
globalement du projet actuel de réorganisation du RPQ et de la révision des aspects réglementaires liés aux engins de pêche. Elles
présentent l’avantage de clarifier grandement la réglementation et
de simplifier son application.
Les dispositions relatives aux permis de pêche (point 4), bien
qu’elles aient plutôt un caractère administratif, permettent de préciser l’application du règlement quant à l’obligation de possession
d’un permis pour pêcher. Ces changements sont sans conséquence
pour les pêcheurs.
La possibilité qu’auront les pêcheurs de se procurer un permis
de remplacement (point 5), au coût de 5,00$, taxes incluses, constitue un avantage financier certain pour ces derniers, comparativement à la situation précédente, alors qu’ils devaient, dans le cas
de la perte d’un permis, s’en procurer un nouveau au plein tarif.
De plus, le retrait de la tarification de l’annexe concernant les
permis de pêche évitera qu’on retrouve cette tarification dans
deux règlements différents, l’un provincial et l’autre fédéral.
La modification visant à lever certaines restrictions relatives à
la possession d’engins de pêche à moins de 100 m d’un plan
d’eau (point 6) favorisera, pour une catégorie de pêcheurs, l’exercice de la pêche sur certains plans d’eau où ils ne pouvaient jusqu’à maintenant accéder en ayant avec eux des engins de pêche
autorisés sur ces plans d’eau.
La modification (point 7) visant à obliger un pêcheur qui pratique la remise à l’eau volontaire de poissons à se conformer aux
mêmes devoirs que celui qui le fait sur une base obligatoire
s’insère dans l’objectif de conservation de la ressource auquel
doivent adhérer tous les pêcheurs, peu importe les situations dans
lesquelles ils pratiquent leur activité. Tout en contribuant au mandat d’éducation des clientèles du Ministère, cette mesure n’aura
pas de répercussions sur les pêcheurs qui, pour la plupart, sont
très respectueux de la ressource.
La nouvelle possibilité offerte à un pêcheur d’enregistrer un
saumon atlantique par téléphone (point 8) vient combler une lacune et permettra à celui-ci de se conformer plus facilement à
cette obligation existante, peu importe où il pratique son activité.
En outre, cette modification favorisera l’atteinte, par le Ministère,
du meilleur suivi possible de l’exploitation du saumon sur l’ensemble du territoire.
La modification concernant l’interdiction de pêche selon certaines méthodes de pêche (point 9), notamment dans le cas du
saumon atlantique, n’aura aucun effet négatif sur les pêcheurs,
compte tenu que la très grande majorité d’entre eux respectent
déjà le cadre réglementaire mis en place par cette modification.
Cette modification répond à un besoin exprimé par la communauté des pêcheurs de saumon.
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
The same is true of the changes amending the Fish Toxicant
Regulations and the Aboriginal Communal Fishing Licences
Regulations as they are resulting adjustments of an administrative
nature. These changes align the definition of “minister” with the
one used in the amended QFR.
L’interdiction de pêcher dans les réserves écologiques
(point 10) est nécessaire et évitera d’intervenir à la pièce pour fermer la pêche dans chacune des réserves écologiques. La disposition précisant l’interdiction de pêche dans les réserves écologiques n’entraînera aucune répercussion négative pour les pêcheurs
qui ne sont pas autorisés à accéder à ces territoires selon la loi
provinciale.
La modification visant à ajouter le fouille-roche gris à la liste
des espèces de poissons interdits comme appâts (point 11) est nécessaire compte tenu de l’ajout de cette espèce à la liste des noms
communs et scientifiques des poissons. Cette disposition est conforme à la stratégie nationale de rétablissement de cette espèce en
vertu de la Loi sur les espèces en péril au Canada.
La disposition visant à ajouter un groupe d’espèce, les fouillesroche comprenant le fouille-roche gris et le fouille-roche zébré, à
la liste des noms communs et scientifiques des poissons
(point 12) est attribuable à la reclassification dont ont fait l’objet
ces espèces. Ces espèces ont un statut précaire, selon le Centre de
données sur le patrimoine naturel du Québec et le Comité sur la
situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC). Le fouilleroche gris est désigné « vulnérable » selon la Loi sur les espèces
menacées et vulnérables du gouvernement du Québec et « menacé » selon la Loi sur les espèces en péril du gouvernement du
Canada. Il s’agit d’une modification de nature administrative.
Les modifications données au point 13, visant à apporter certaines corrections mineures, sont nécessaires pour faire en sorte
que le Règlement soit moins ambigu. En outre, elles amélioreront
l’application uniforme du Règlement. Elles n’ont pas de répercussions sur les stocks de poissons, ni sur les pêcheurs à la ligne, ni
sur le gouvernement provincial.
Il en est de même des modifications mentionnées au point 14
qui constituent des ajustements de concordance de nature administrative à apporter à deux autres règlements établis en vertu de
la Loi sur les pêches. Elles uniformiseront la définition de « ministre » avec celle utilisée dans le RPQ.
Consultation
Consultation
In depth consultations were carried out via Quebec’s Ministère
des Ressources naturelles et de la Faune, which brings together its
main partners in the wildlife sector through an advisory organization called the National Wildlife Table (the Table). The Table,
recognized legally pursuant to the Act Respecting The Conservation and Development of Wildlife (L.R.Q. C-61.1), advises the
Minister of Natural Resources and Wildlife on any question submitted to it concerning the conservation and development of wildlife, especially with respect to developing and promoting hunting,
fishing and trapping, and the next generation of hunters, fishers
and trappers. Essentially, it is a forum used to discuss and to resolve wildlife issues (including fisheries), when needed, while
providing stakeholders the opportunity to express their opinions,
needs and expectations.
The National Wildlife Table is composed of the following
organizations:
• The Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs, representing the interests of the Province’s fish harvesters;
• The Fédération québécoise des gestionnaires de zecs, representing wildlife management organizations in controlled harvesting zones;
• The Fédération des pourvoiries du Québec, representing close
to 400 private businesses offering services and lodging to fish
harvesters;
Le ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec rassemble ses principaux partenaires du secteur faunique par
le truchement d’un organisme consultatif, la Table nationale de la
faune. Cette table, reconnue légalement en vertu de la Loi sur la
conservation et la mise en valeur de la faune (L.R.Q. C-61.1)
conseille le ministre des Ressources naturelles et de la Faune sur
toute question qu’il lui soumet concernant la conservation et la
mise en valeur de la faune, particulièrement dans les domaines du
développement, de la promotion et de la relève en matière de
chasse, de pêche et de piégeage. Il s’agit d’une tribune utilisée
pour discuter et, au besoin, résoudre certains enjeux fauniques
(y compris les pêches), tout en donnant l’occasion aux principaux
intervenants d’exprimer leurs opinions, leurs besoins et leurs
attentes.
La Table nationale de la faune est composée des organismes
suivants :
• La Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs qui représente les intérêts des pêcheurs de la province;
• La Fédération québécoise des gestionnaires de zecs qui représente les organismes gestionnaires de la faune dans les zecs;
• La Fédération des pourvoiries du Québec qui représente près
de 400 entreprises privées offrant des services et de l’hébergement aux pêcheurs;
The ban on fishing in ecological reserves is necessary and will
avoid a piecemeal approach to ban fishing in each of the reserves.
The provision banning fishing in ecological reserves will have no
negative impact on fish harvesters who do not have already access to these areas under provincial legislation.
The change aimed at adding the channel darter to the list of fish
not allowed as bait is necessary given that the species has been
added to the list of common and scientific names for fish. This
provision is in line with the national recovery strategy for the species pursuant to Canada’s Species at Risk Act.
The provision aimed at adding a group of species, the darters,
including the channel darter and the log perch, to the list of common and scientific names of fish (point 12) stems from the reclassification of those species. The species have a precarious status
according to the Centre de données sur le patrimoine naturel du
Québec and the Committee on the Status of Endangered Wildlife
in Canada (COSEWIC). The channel darter is designated as “vulnerable” according to Quebec’s Act Respecting Threatened or
Vulnerable Species and “threatened” according to Canada’s Species at Risk Act. This is an administrative change.
The changes providing for minor corrections are necessary in
order to make the Regulations more clear. Furthermore, they will
help with uniform application of the Regulations. They have no
impact on fish stock, line fish harvesters, or the provincial or federal government.
2509
2008-12-24
•
•
•
•
•
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
The Fédération québécoise pour le saumon atlantique, whose
aim is to promote the conservation and development of
salmon rivers and the development of the sport fishing of Atlantic salmon;
The Société des établissements de plein air du Québec, a
Crown corporation managing wildlife reserves and parks;
The Fondation de la faune du Québec, whose mission is to
promote conservation and development of wildlife and its
habitats;
The Fédération des trappeurs gestionnaires du Québec, whose
mission is to promote trapping as an economic and professional activity, ensure its management, development and perpetuation, while respecting wildlife and its habitats;
The Institut de développement durable des Premières Nations
du Québec et du Labrador, whose mission is to support First
Nations in implementation of the First Nations of Quebec and
Labrador Sustainable Development Strategy 2006-2009.
The National Wildlife Table meets on a regular basis according
to the need to discuss issues and regulatory projects launched by
the Ministère des Ressources naturelles et de la Faune.
This consultation structure also exists in the regions through
the Regional Wildlife Tables that bring together, as needed, the
regional representatives of the same organizations. Furthermore,
the regional fisheries managers working in various zones of the
Province, as well as the associations of sport fish harvesters, line
fish harvesters and any other interested persons may propose
regulatory improvements and reach agreement on attainable solutions. In June 2006, the members of the National Wildlife Table
and the Fédération des gestionnaires de rivières à saumon du
Québec were first invited to give their opinion on the report produced by the departmental working committee on sport fishing
gear. In July 2008, after further development of amendments to
the QFRs, the ministère des Ressources naturelles et de la Faune
chose to submit a pre-final version of the proposed regulatory
changes to its partners at the National Wildlife Table. This new
consultation presented clients with the opportunity to become
directly involved in the preparation of the final regulatory
amendments. This initiative provided an opportunity to gather the
support of consulted parties regarding the implementation of the
proposed changes to the Regulations, as well as to gather comments, some of which were used to enhance the final version of
the Regulations.
•
La Fédération québécoise pour le saumon atlantique, dont
l’objectif est la promotion de la conservation ainsi que la mise
en valeur des rivières à saumon et le développement de la pêche sportive du saumon de l’Atlantique;
• La Société des établissements de plein air du Québec, une
société d’État qui a pour mandat d’opérer les réserves fauniques et les parcs;
• La Fondation de la faune du Québec, dont la mission est de
promouvoir la conservation et la mise en valeur de la faune et
de ses habitats;
• La Fédération des trappeurs gestionnaires du Québec, dont la
mission est de promouvoir le piégeage en tant qu’activité économique et professionnelle, d’en assurer la gestion, le développement ainsi que la perpétuation, dans le respect de la
faune et des habitats;
• L’Institut de développement durable des Premières Nations du
Québec et du Labrador, dont la mission est de soutenir chaque
Première Nation afin qu’elle puisse mettre en application la
Stratégie de développement durable des Premières Nations du
Québec et du Labrador 2006-2009.
La Table nationale de la faune se réunit périodiquement, en
fonction des sujets à traiter et des projets réglementaires que le
Ministère souhaite mettre en branle.
Cette structure de consultation est également présente dans les
régions par l’intermédiaire des Tables régionales de la faune qui
réunissent des représentants régionaux de ces mêmes organismes,
le cas échéant. En outre, les gestionnaires régionaux des pêches
œuvrant dans les différentes zones de la province de même que
les associations de pêcheurs sportifs, les pêcheurs à la ligne et
toute autre personne intéressée peuvent proposer des améliorations à la réglementation et convenir de solutions réalisables. En
juin 2006, les membres de la Table nationale de la faune ainsi que
la Fédération des gestionnaires de rivières à saumon du Québec
ont d’abord été invités à se prononcer sur le rapport produit par le
comité de travail ministériel sur les engins de pêche sportive. En
juillet 2008, au terme d’une période d’environ deux ans où le
devis du règlement modifiant le RPQ aura subi différents ajustements, le ministère des Ressources naturelles et de la Faune a
choisi de présenter une version pré-finale du projet réglementaire
à ses partenaires de la Table nationale de la faune. Cette nouvelle
consultation venait offrir aux clientèles concernées l’opportunité
de s’impliquer directement dans la préparation du devis réglementaire final. Cette initiative aura été l’occasion de recueillir
l’appui des parties consultées à l’égard de la mise en œuvre des
changements introduits dans la réglementation, ainsi qu’une série
de commentaires dont certains ont été retenus pour enrichir la
version finale du Règlement.
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de service
Once the changes are in place, the public, tourism and fishing
associations as well as various partners of the ministère des Ressources naturelles et de la Faune will be informed by means of
news releases and announcements in various local and regional
media. Brochures produced by the Department entitled Sport
Fishing in Quebec – Main Rules and Recreational Salmon Fishing – Main Rules, clearly outline existing regulations and any new
regulatory requirements. The brochures are handed out free of
charge to fish harvesters when they purchase their licences. Besides basic information, the brochures outline the open seasons
and the daily catch limit for each fishing zone and for each
species of fish. Furthermore, more specialized brochures on
Une fois les modifications en place, le public, certaines associations de tourisme et de pêche ainsi que les divers partenaires
du ministère des Ressources naturelles et de la Faune seront informés au moyen de communiqués et d’annonces dans divers médias locaux et régionaux. Les brochures produites par ce ministère
et intitulées La pêche sportive au Québec – Principales règles et
La pêche sportive du saumon – Principales règles énoncent clairement la réglementation en vigueur et toute nouvelle exigence
réglementaire. Ces brochures sont remises gratuitement aux pêcheurs lorsqu’ils achètent leurs permis. En plus de l’information
de base, ces brochures donnent les saisons d’ouverture et les limites quotidiennes de prises pour chaque zone de pêche et pour
2510
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-322
commercial fishing for food fish and commercial fishing for baitfish are available for commercial fish harvesters.
In addition to the brochures, all the regulatory information is
also available on the Internet site of the Ministère des Ressources
naturelles et de la Faune at the following address: http://www.
mrnf.gouv.qc.ca/. Finally, a reference and information service has
been established to allow the public to obtain information about
the Regulations at all times simply by dialling the toll free number 1-866-CITOYEN, or by sending an email to the address
service.citoyen@mrnf.gouv.qc.ca.
Besides regularly controlling the busiest fishing locations, the
personnel in charge of applying the Regulations provide information on them, give warnings if there has been a possible violation
of the Regulations and, when required, issue statements of offence. Furthermore, when a person is convicted under the Fisheries Act, they face fines up to five hundred thousand dollars for a
first offence, and for a second offence, they face a maximum fine
of five hundred thousand dollars and a maximum prison sentence
of two years, or one of those two penalties. Finally, the courts
may order the confiscation of fishing gear, catches, vehicles or
any other equipment used to commit an offence. They may also
suspend or revoke licences.
toutes les espèces de poissons. De plus, des brochures plus spécialisées sur la pêche commerciale des poissons de consommation
et sur la pêche commerciale des poissons appâts sont accessibles
aux pêcheurs commerciaux.
En plus des brochures, toute l’information réglementaire est
également disponible sur le site Internet du ministère des Ressources naturelles et de la Faune à l’adresse suivante : http://
www.mrnf.gouv.qc.ca/. Enfin, un service de référence et d’information a été établi pour permettre au public d’obtenir en tout
temps de l’information au sujet du règlement, au moyen du numéro sans frais 1-866-CITOYEN ou du courriel suivant : service.
citoyen@mrnf.gouv.qc.ca.
En plus de contrôler périodiquement les lieux de pêche les plus
utilisés, le personnel chargé de l’application du Règlement donne
de l’information au sujet de celui-ci, émet des avertissements s’il
y a possibilité de violation du Règlement et, s’il y a lieu, émet des
constats d’infractions. En outre, la Loi sur les pêches prévoit, sur
condamnation, des amendes pouvant atteindre jusqu’à cinq cent
mille dollars lors d’une première infraction ou, en cas de récidive,
une amende maximale de cinq cent mille dollars et un emprisonnement maximal de deux ans, ou l’une de ces peines. Enfin, les
tribunaux peuvent ordonner la confiscation d’engins de pêche, des
prises, des véhicules ou de tout autre équipement utilisé pour
commettre une infraction. Ils peuvent aussi suspendre ou annuler
des permis.
Contacts
Personnes-ressources
Jean-François Dumont
Ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec
Service de la réglementation, de la tarification et des permis
880 Sainte-Foy Road, 2nd floor
Québec, Québec
G1S 4X4
Telephone: 418-627-8691, extension 7373
Fax: 418-646-5179
Email: jean-francois.dumont@mrnf.gouv.qc.ca
Caroline Goulet
Ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec
Service de la réglementation, de la tarification et des permis
880 Sainte-Foy Road, 2nd floor
Québec, Quebec
G1S 4X4
Telephone: 418-627-8691, extension 7382
Fax: 418-646-5179
Email: caroline.goulet@mrnf.gouv.qc.ca
Eve Ste-Marie
Regulatory Analyst
Legislative and Regulatory Affairs
Department of Fisheries and Oceans
200 Kent Street
Ottawa, Ontario
K1A 0E6
Telephone: 613-993-0982
Fax: 613-990-0168
Email: eve.ste-marie@dfo-mpo.gc.ca
Jean-François Dumont
Ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec
Service de la réglementation, de la tarification et des permis
880, chemin Sainte-Foy, 2e étage
Québec (Québec)
G1S 4X4
Téléphone : 418-627-8691, poste 7373
Télécopieur : 418-646-5179
Courriel : jean-francois.dumont@mrnf.gouv.qc.ca
Caroline Goulet
Ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec
Service de la réglementation, de la tarification et des permis
880, chemin Sainte-Foy, 2e étage
Québec (Québec)
G1S 4X4
Téléphone : 418-627-8691, poste 7382
Télécopieur : 418-646-5179
Courriel : caroline.goulet@mrnf.gouv.qc.ca
Eve Ste-Marie
Analyste de la réglementation
Affaires législatives et réglementaires
Ministère des Pêches et des Océans
200, rue Kent
Ottawa (Ontario)
K1A 0E6
Téléphone : 613-993-0982
Télécopieur : 613-990-0168
Courriel : eve.ste-marie@dfo-mpo.gc.ca
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2008
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2008
2511
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Registration
SOR/2008-323
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-323
December 12, 2008
Enregistrement
DORS/2008-323
Le 12 décembre 2008
ENERGY EFFICIENCY ACT
LOI SUR L’EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE
Regulations Amending the Energy Efficiency
Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur l’efficacité
énergétique
P.C. 2008-1930
C.P. 2008-1930
December 12, 2008
Le 12 décembre 2008
Whereas, pursuant to section 26 of the Energy Efficiency Acta,
a copy of the proposed Regulations Amending the Energy Efficiency Regulations, substantially in the annexed form, was published in the Canada Gazette, Part I, on March 29, 2008 and a
reasonable opportunity was given to interested persons to make
representations to the Minister of Natural Resources with respect
to the proposed Regulations;
Therefore, Her Excellency the Governor General in Council,
on the recommendation of the Minister of Natural Resources,
pursuant to sections 20 and 25 of the Energy Efficiency Acta,
hereby makes the annexed Regulations Amending the Energy
Efficiency Regulations.
Attendu que, en vertu de l’article 26 de la Loi sur l’efficacité
énergétiquea, le projet de règlement intitulé Règlement modifiant
le Règlement sur l’efficacité énergétique, conforme en substance
au texte ci-après, a été publié dans la Gazette du Canada Partie I,
le 29 mars 2008, et que les personnes intéressées ont ainsi eu la
possibilité de présenter leurs observations à cet égard au ministre
des Ressources naturelles,
À ces causes, sur recommandation de la ministre des Ressources naturelles et en vertu des articles 20 et 25 de la Loi sur
l’efficacité énergétiquea, Son Excellence la Gouverneure générale
en conseil prend le Règlement modifiant le Règlement sur l’efficacité énergétique, ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE ENERGY
EFFICIENCY REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR
L’EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. (1) The definitions “ANSI/AHAM DW-1”, “coloured incandescent reflector lamp”, “counter-mounted”, “CSA C862”,
“freestanding” and “low power mode” in subsection 2(1) of
the Energy Efficiency Regulations1 are repealed.
(2) The definition “encastré” in subsection 2(1) of the
French version of the Regulations is repealed.
(3) The definitions “ANSI C78.21”, “ANSI C79.1”, “clothes
washer”, “dehumidifier”, “IES Handbook”, “IES LM9”,
“refrigerator” or “combination refrigerator-freezer” and
“through-the-wall” in subsection 2(1) of the Regulations are
replaced by the following:
“ANSI C78.21” means the ANSI standard ANSI C78.21-2003
entitled American National Standard for Electric Lamps —
PAR and R Shapes; (ANSI C78.21)
“ANSI C79.1” means the ANSI standard ANSI C79.1-2002 entitled For Electric Lamps — Nomenclature for Glass Bulbs Intended for Use with Electric Lamps; (ANSI C79.1)
“clothes washer” means a standard or compact electricallyoperated clothes washer that does not require mechanical fastening to a floor or wall, is top or front-loaded and has an internal control system that regulates the water temperature without
the need for user intervention after the initiation of machine
operation; (laveuse)
“dehumidifier” means a factory-assembled electric device that
removes moisture from the air, is mechanically refrigerated and
has a water removal capacity not exceeding 87.5 L/d (185 U.S.
pints per day); (déshumidificateur)
1. (1) Les définitions de « ANSI/AHAM DW-1 », « CSA
C862 », « intégré », « lampe-réflecteur à incandescence colorée », « mode de veille » et « non encastré », au paragraphe 2(1) du Règlement sur l’efficacité énergétique1, sont
abrogées.
(2) La définition de « encastré », au paragraphe 2(1) de la
version française du même règlement, est abrogée.
(3) Les définitions de « ANSI C78.21 », « ANSI C79.1 »,
« déshumidificateur », « IES LM9 », « laveuse », « manuel
IES », « mural » et « réfrigérateur » ou « réfrigérateurcongélateur », au paragraphe 2(1) du même règlement, sont
respectivement remplacées par ce qui suit :
« ANSI C78.21 » La norme ANSI C78.21-2003 de l’ANSI intitulée American National Standard for Electric Lamps — PAR
and R Shapes. (ANSI C78.21)
« ANSI C79.1 » La norme ANSI C79.1-2002 de l’ANSI intitulée
For Electric Lamps — Nomenclature for Glass Bulbs Intended
for Use with Electric Lamps. (ANSI C79.1)
« déshumidificateur » Appareil électrique assemblé en usine qui
assèche l’air, qui est réfrigéré mécaniquement et dont la capacité d’assèchement est d’au plus 87,5 L/j (185 chopines US/jour).
(dehumidifier)
« IES LM9 » La norme IES LM-9-99 de l’IES intitulée IESNA
Approved Method for the Electrical and Photometric Measurements of Fluorescent Lamps. (IES LM9)
« laveuse » Laveuse à linge alimentée à l’électricité, de modèle
ordinaire ou compact, à chargement vertical ou frontal, qui
comporte un système interne de commande réglant la température
———
———
a
a
1
S.C. 1992, c. 36
SOR/94-651
2512
1
L.C. 1992, ch. 36
DORS/94-651
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-323
“IES Handbook” means the IES publication entitled Lighting
Handbook, 9th edition; (manuel IES)
“IES LM9” means the IES standard IES LM-9-99 entitled IESNA
Approved Method for the Electrical and Photometric Measurements of Fluorescent Lamps; (IES LM9)
“refrigerator” or “combination refrigerator-freezer” means a household refrigerator or a household combination refrigeratorfreezer, as the case may be, that has a defrost system — including a compressor-cycled automatic defrost system — and a
capacity of 1100 L (39 cubic feet) or less, and does not include
a refrigerator that uses an absorption refrigeration system;
(réfrigérateur ou réfrigérateur-congélateur)
“through-the-wall” means with respect to
(a) single package central air-conditioners and single package heat pumps, those that have cooling capacities less than
or equal to 8.79 kW (30 000 Btu/h) and that are designed to
be installed through an exterior wall, and
(b) gas furnaces, those that are designed and marketed to be
installed in an opening in an exterior wall that is fitted with a
weatherized sleeve; (mural)
(4) The definition “built-in” in subsection 2(1) of the English version of the Regulations is replaced by the following:
“built-in” means, with respect to dishwashers, designed to be
permanently connected to a household water and electric supply; (encastrable)
(5) Paragraph (b) of the definition “replacement fluorescent
lamp ballast” in subsection 2(1) of the Regulations is replaced
by the following:
(b) is marked with the words “FOR REPLACEMENT
USE ONLY / UTILISER POUR REMPLACEMENT
SEULEMENT”,
(6) Paragraph (a) of the definition “annual energy consumption” in subsection 2(1) of the Regulations is replaced by
the following:
(a) dishwashers, the total annual energy consumption as calculated in accordance with CSA C373-04,
(7) Paragraph (e) of the definition “annual energy consumption” in subsection 2(1) of the Regulations is replaced by
the following:
(e) refrigerators or combination refrigerator-freezers and freezers, the value as calculated in accordance with CSA C300-08;
(consommation annuelle d’énergie)
(8) Paragraph (c) of the definition “compact” in subsection 2(1) of the Regulations is replaced by the following:
(c) dishwashers, having a capacity of less than eight place
settings and six serving pieces as defined in CSA C373-04,
(9) The definition “luminous flux” in subsection 2(1) of
the Regulations is amended by striking out “and” at the end
of paragraph (a) and by replacing paragraph (b) with the
following:
(b) for general service incandescent reflector lamps, BR lamps
and ER lamps, the lumen output determined according to CSA
C862-01,
(c) for general service lamps, the lumen output determined according to IES LM45, and
de l’eau sans que l’utilisateur ait à intervenir après la mise en
marche de l’appareil et qui ne nécessite pas de dispositif de
fixation au sol ou au mur. (clothes washer)
« manuel IES » Publication de l’IES intitulée Lighting Handbook,
neuvième édition. (IES Handbook)
« mural » Se dit, selon le cas :
a) du climatiseur central monobloc ou de la thermopompe
monobloc dont la capacité de refroidissement est inférieure
ou égale à 8,79 kW (30 000 Btu/h) et qui est conçu pour être
installé dans un mur extérieur;
b) du générateur d’air chaud à gaz qui est conçu et commercialisé pour être installé dans une ouverture d’un mur extérieur qui est dotée d’une enveloppe résistante aux intempéries. (through-the-wall)
« réfrigérateur » ou « réfrigérateur-congélateur » Réfrigérateur
domestique ou réfrigérateur-congélateur domestique, selon le
cas, muni d’un système de dégivrage — y compris un dispositif
de dégivrage automatique à cycle du compresseur — et d’une
capacité d’au plus 1100 L (39 pieds cubes). La présente définition exclut le réfrigérateur muni d’un système de refroidissement par absorption. (refrigerator or combination refrigeratorfreezer)
(4) La définition de « built-in », au paragraphe 2(1) de la
version anglaise du même règlement, est remplacée par ce qui
suit :
“built-in” means, with respect to dishwashers, designed to be
permanently connected to a household water and electric supply; (encastrable)
(5) L’alinéa b) de la définition de « ballast de remplacement
pour lampe fluorescente », au paragraphe 2(1) du même règlement, est remplacé par ce qui suit :
b) porte la mention « UTILISER POUR REMPLACEMENT
SEULEMENT / FOR REPLACEMENT USE ONLY »;
(6) L’alinéa a) de la définition de « consommation annuelle
d’énergie », au paragraphe 2(1) du même règlement, est remplacé par ce qui suit :
a) Dans le cas des lave-vaisselle, la consommation d’énergie
annuelle totale calculée conformément à la norme CSA C373-04;
(7) L’alinéa e) de la définition de « consommation annuelle
d’énergie », au paragraphe 2(1) du même règlement, est remplacé par ce qui suit :
e) dans le cas des congélateurs, des réfrigérateurs et des réfrigérateurs-congélateurs, la valeur calculée selon la norme CSA
C300-08. (annual energy consumption)
(8) L’alinéa c) de la définition de « compact », au paragraphe 2(1) du même règlement, est remplacé par ce qui suit :
c) dans le cas d’un lave-vaisselle, de celui ayant une capacité
de moins de huit couverts plus six accessoires de service, au
sens de la norme CSA C373-04;
(9) L’alinéa b) de la définition de « flux lumineux », au paragraphe 2(1) du même règlement, est remplacé par ce qui
suit :
b) dans le cas des lampes-réflecteurs à incandescence standard
et des lampes BR et ER, le débit lumineux en lumens déterminé conformément à la norme CSA C862-01;
c) dans le cas des lampes standards, le débit lumineux en
lumens déterminé conformément à la norme IES LM45;
2513
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-323
(d) for CFLs, the lumen output determined according to CSA
C861; (flux lumineux)
(10) Paragraph (b) of the definition “general service incandescent reflector lamp” in subsection 2(1) of the Regulations
is replaced by the following:
(b) with an E26/24 single contact or E26/50 × 39 skirted, medium screw base,
(11) Paragraph (f) of the definition “general service incandescent reflector lamp” in subsection 2(1) of the Regulations
is replaced by the following:
(f) a coloured lamp,
(12) Subparagraphs (g)(i) to (iv) of the definition “general
service incandescent reflector lamp” in subsection 2(1) of the
Regulations are replaced by the following:
(i) is a rough service lamp,
(ii) is a vibration service lamp,
(iii) is a modified spectrum lamp,
(iv) is a shatter resistant lamp,
(iv.1) is a plant lamp, or
(13) Clause (g)(v)(B) of the definition “general service incandescent reflector lamp” in subsection 2(1) of the Regulations is replaced by the following:
(B) as an appliance lamp,
(14) Clause (g)(v)(D) of the definition “general service incandescent reflector lamp” in subsection 2(1) of the Regulations is replaced by the following:
(D) as a submersible lamp or for terrarium or vivarium
use, or
(15) The portion of the definition “motor” in subsection 2(1) of the Regulations before paragraph (a) is replaced
by the following:
“motor” means, except with respect to gas furnaces for the purposes of paragraph 12(2)(f), one of the following products and
includes any such product that is incorporated into any other
product, whether or not the other product is an energy-using
product:
(16) Paragraph (c) of the definition “standard” in subsection 2(1) of the Regulations is replaced by the following:
(c) dishwashers, having a capacity equal to or greater than eight
place settings and six serving pieces as defined in CSA C373-04,
(17) Paragraph (d) of the of the definition “type” in subsection 2(1) of the Regulations is amended by striking out “and”
at the end of subparagraph (i) and by replacing subparagraph (ii) with the following:
(ii) on or after July 1, 2001 and before January 1, 2008, one
described in any of the product types (8) to (10) and (16) to
(18) of Table 1 to CSA C300-00 or a Type 10A chest
freezer, and
(iii) on or after January 1, 2008, one described in any of the
product types (8) to (10A) and (16) to (18) of Table 1 to
CSA C300-08,
(18) Paragraph (e) of the definition “type” in subsection 2(1) of the Regulations is amended by striking out the
word “and” at the end of subparagraph (i) and by replacing
subparagraph (ii) with the following:
(ii) on or after July 1, 2001 and before January 1, 2008, one
described in any of the product types (1) to (7) and (11) to
2514
d) dans le cas des LFC, le débit lumineux en lumens déterminé
conformément à la norme CSA C861. (luminous flux)
(10) L’alinéa b) de la définition de « lampe-réflecteur à incandescence standard », au paragraphe 2(1) du même règlement, est remplacé par ce qui suit :
b) un culot à vis moyen à contact unique E26/24 ou chemisé
E26/50 × 39;
(11) L’alinéa f) de la définition de « lampe-réflecteur à incandescence standard », au paragraphe 2(1) du même règlement, est remplacé par ce qui suit :
f) les lampes colorées;
(12) Les sous-alinéas g)(i) à (iv) de la définition de « lamperéflecteur à incandescence standard », au paragraphe 2(1) du
même règlement, sont remplacés par ce qui suit :
(i) celles qui sont des lampes à construction renforcée,
(ii) celles qui sont des lampes anti-vibrations,
(iii) celles qui sont des lampes à spectre modifié,
(iv) celles qui sont des lampes résistantes à l’éclatement,
(iv.1) celles qui sont des lampes pour horticulture,
(13) La division g)(v)(B) de la définition de « lamperéflecteur à incandescence standard », au paragraphe 2(1) du
même règlement, est remplacée par ce qui suit :
(B) en tant que lampes d’appareils électroménagers,
(14) La division g)(v)(D) de la définition de « lamperéflecteur à incandescence standard », au paragraphe 2(1) du
même règlement, est remplacée par ce qui suit :
(D) en tant que lampes submersibles ou pour utilisation
dans des terrariums ou des vivariums,
(15) Le passage de la définition de « moteur » précédant
l’alinéa a), au paragraphe 2(1) du même règlement, est remplacé par ce qui suit :
« moteur » Sauf en ce qui concerne les générateurs d’air chaud à
gaz pour l’application de l’alinéa 12(2)f), matériel visé aux alinéas a) ou b), y compris un tel matériel qui est intégré à un autre matériel, que ce dernier soit ou non un matériel consommateur d’énergie :
(16) L’alinéa c) de la définition de « ordinaire », au paragraphe 2(1) du même règlement, est remplacé par ce qui suit :
c) dans le cas des lave-vaisselle, de ceux ayant une capacité
d’au moins huit couverts plus six accessoires de service, au
sens de la norme CSA C373-04;
(17) Le sous-alinéa d)(ii) de la définition de « type », au paragraphe 2(1) du même règlement, est remplacé par ce qui
suit :
(ii) le 1er juillet 2001 ou après cette date mais avant le
1er janvier 2008, de l’un des types appartenant à l’une des
catégories de produits (8) à (10) et (16) à (18) du tableau 1
de la norme CSA C300-00 ou d’un congélateur coffre de
type 10A,
(iii) le 1er janvier 2008 ou après cette date, de l’un des types
appartenant à l’une des catégories de produits (8) à (10A) et
(16) à (18) du tableau 1 de la norme CSA C300-08;
(18) Le sous-alinéa e)(ii) de la définition de « type », au paragraphe 2(1) du même règlement, est remplacé par ce qui
suit :
(ii) le 1er juillet 2001 ou après cette date mais avant le
1er janvier 2008, de l’un des types appartenant à l’une des catégories de produits (1) à (7) et (11) à (15) du tableau 1 de la
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-323
(15) of Table 1 to CSA C300-00 or a Type 5A combination
refrigerator-freezer, and
(iii) on or after January 1, 2008, one described in any of the
product types (1) to (7), (11) to (15), (19) and (20) of Table 1
to CSA C300-08,
(19) Paragraph (c) of the definition “ballast pour lampe
fluorescente” in subsection 2(1) of the French version of the
Regulations is replaced by the following:
c) destiné à des lampes fluorescentes à allumage rapide de
type F32T8, F34T12, F40T10 ou F40T12, ou à des lampes
fluorescentes de type F96T12ES, F96T12IS, F96T12HO ou
F96T12HO ES.
(20) Paragraphs (a) to (e) of the definition “cuisinière électrique” in subsection 2(1) of the French version of the Regulations are replaced by the following:
a) appareil non encastrable comportant au moins un élément de
surface et un ou plusieurs fours;
b) appareil encastrable comportant au moins un élément de surface et un ou plusieurs fours;
c) appareil encastrable comportant au moins un four mais aucun élément de surface;
d) appareil conçu pour être fixé au mur, comportant un ou plusieurs fours mais aucun élément de surface;
e) appareil conçu pour être intégré à un plan de travail, comportant au moins un élément de surface mais aucun four.
(21) Paragraph (e) of the definition “transformateur à sec”
in subsection 2(1) of the French version of the Regulations is
replaced by the following:
e) le transformateur de commande (d’isolation) doté de deux ou
plusieurs enroulements de sortie ou dont le courant de ligne à
basse tension nominal est supérieure à 1 500 A;
(22) Paragraph (n) of the definition “transformateur à sec”
in subsection 2(1) of the French version of the Regulations is
replaced by the following:
n) le transformateur dont le courant de ligne à basse tension
nominal est de 4 000 A ou plus. (dry-type transformer)
(23) Clause (g)(v)(A) of the definition “general service incandescent reflector lamp” in subsection 2(1) of the English
version of the Regulations is replaced by the following:
(A) as an infrared lamp,
(24) Paragraph (a) of the definition “type” in subsection 2(1) of the French version of the Regulations is replaced
by the following:
a) dans le cas des lave-vaisselle, des modèles encastrables ou
mobiles;
(25) Subsection 2(1) of the Regulations is amended by adding the following in alphabetical order:
“ANSI C78.20” means the ANSI standard ANSI C78.20-2003
entitled American National Standard for Electric Lamps — A,
G, PS, and Similar Shapes with E26 Medium Screw Bases;
(ANSI C78.20)
“ANSI C78.5” means the ANSI standard ANSI C78.5 entitled
Specifications for Performance of Self-Ballasted Compact
Fluorescent Lamps; (ANSI C78.5)
“ANSI C81.61” means the ANSI standard ANSI-ANSLG
C81.61-2006 entitled Electrical Lamp Bases Specifications for
Bases (Caps) for Electric Lamps; (ANSI C81.61)
norme CSA C300-00 ou d’un réfrigérateur-congélateur de
type 5A,
(iii) le 1er janvier 2008 ou après cette date, de l’un des types
appartenant à l’une des catégories de produits (1) à (7), (11)
à (15), (19) et (20) du tableau 1 de la norme CSA C300-08;
(19) L’alinéa c) de la définition de « ballast pour lampe
fluorescente », au paragraphe 2(1) de la version française du
même règlement, est remplacé par ce qui suit :
c) destiné à des lampes fluorescentes à allumage rapide de
type F32T8, F34T12, F40T10 ou F40T12, ou à des lampes
fluorescentes de type F96T12ES, F96T12IS, F96T12HO ou
F96T12HO ES.
(20) Les alinéas a) à e) de la définition de « cuisinière électrique », au paragraphe 2(1) de la version française du même
règlement, sont remplacés par ce qui suit :
a) appareil non encastrable comportant au moins un élément de
surface et un ou plusieurs fours;
b) appareil encastrable comportant au moins un élément de surface et un ou plusieurs fours;
c) appareil encastrable comportant au moins un four mais aucun élément de surface;
d) appareil conçu pour être fixé au mur, comportant un ou plusieurs fours mais aucun élément de surface;
e) appareil conçu pour être intégré à un plan de travail, comportant au moins un élément de surface mais aucun four.
(21) L’alinéa e) de la définition de « transformateur à sec »,
au paragraphe 2(1) de la version française du même règlement, est remplacé par ce qui suit :
e) le transformateur de commande (d’isolation) doté de deux ou
plusieurs enroulements de sortie ou dont le courant de ligne à
basse tension nominal est supérieur à 1 500 A;
(22) L’alinéa n) de la définition de « transformateur à sec »,
au paragraphe 2(1) de la version française du même règlement, est remplacé par ce qui suit :
n) le transformateur dont le courant de ligne à basse tension
nominal est de 4 000 A ou plus. (dry-type transformer)
(23) La division g)(v)(A) de la définition de « general service incandescent reflector lamp », au paragraphe 2(1) de la
version anglaise du même règlement, est remplacée par ce qui
suit :
(A) as an infrared lamp,
(24) L’alinéa a) de la définition de « type », au paragraphe 2(1) de la version française du même règlement, est remplacé par ce qui suit :
a) dans le cas des lave-vaisselle, des modèles encastrables ou
mobiles;
(25) Le paragraphe 2(1) du même règlement est modifié par
adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
« aérotherme à gaz » Appareil à gaz autonome à contrôle automatique, décrit à la norme CSA P.11, qui est ventilé et qui distribue de l’air chauffé sans l’aide de conduits. (gas-fired unit
heater)
« ANSI C78.20 » La norme ANSI C78.20-2003 de l’ANSI intitulée American National Standard for Electric Lamps — A, G,
PS, and Similar Shapes with E26 Medium Screw Bases. (ANSI
C78.20)
« ANSI C78.5 » La norme ANSI C78.5 de l’ANSI intitulée Specifications for Performance of Self-Ballasted Compact Fluorescent Lamps. (ANSI C78.5)
2515
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-323
“appliance lamp” means a lamp that is designed to operate in
ambient temperatures up to 315ºC with a maximum wattage of
40 W and is marketed as an appliance lamp; (lampe d’appareils électroménagers)
“ceiling fan” means a household ceiling fan; (ventilateur de
plafond)
“ceiling fan light kit” means equipment that is designed to be
attached to a ceiling fan for the purpose of providing light; (ensemble d’éclairage pour ventilateurs de plafond)
“CFL” means an integrally-ballasted compact fluorescent lamp
with a medium screw base and a nominal voltage or voltage
range that lies at least partially between 100 volts and
130 volts; (LFC)
“CIE 13.3” means the CIE standard CIE 13.3 (1995) entitled
Method of Measuring and Specifying Colour Rendering Properties of Light Sources; (CIE 13.3)
“coloured lamp” means a lamp, other than a coloured fluorescent
lamp, that is marketed as a coloured lamp and that has
(a) a colour rendering index of less than 50, as determined in
accordance with CIE 13.3, or
(b) a correlated colour temperature less than 2500 K or
greater than 4600 K; (lampe colorée)
“CSA C22.2 No. 9” means the CSA standard C22.2 No. 9.0-96
entitled General Requirements for Luminaires; (CSA C22.2 no 9)
“CSA C22.2 No. 12” means the CSA standard C22.2 No. 121982 entitled Portable Luminaires; (CSA C22.2 no 12)
“CSA C300-08” means the CSA standard CAN/CSA-C300-08
entitled Energy Performance and Capacity of Household Refrigerators, Refrigerator-Freezers, Freezers and Wine Chillers;
(CSA C300-08)
“CSA C749-07” means the CSA standard CAN/CSA-C749-07
entitled Performance of Dehumidifiers; (CSA C749-07)
“CSA C861” means the CSA standard CAN/CSA-C861-06 entitled Performance of Self-Ballasted Compact Fluorescent
Lamps and Ballasted Adapters; (CSA C861)
“CSA P.2” means the CSA standard CAN/CSA-P.2-07 entitled
Testing method for measuring annual fuel utilization efficiency
of residential gas-fired furnaces and boilers; (CSA P.2)
“CSA P.11” means the CSA standard CAN/CSA-P.11-07 entitled
Testing method for measuring efficiency and energy consumption of gas-fired unit heaters; (CSA P.11)
“current-limiting device” means, with respect to ceiling fans with
integrated lights, ceiling fan light kits and torchieres, a device
that limits the amount of energy that can be consumed by the
lighting component of the product; (dispositif limiteur de
courant)
“gas-fired unit heater” means a self-contained, automatically controlled, vented, gas-burning appliance described in CSA P.11
that distributes warmed air without the use of ducts; (aérotherme à gaz)
“general service lamp” means, subject to subsection (4), an electrical device that provides functional illumination and
(a) has a luminous flux of at least 250 lm but no greater than
2600 lm,
(b) has a nominal voltage or voltage range that lies at least
partially between 100 volts and 130 volts, and
(c) is screw-based,
but does not include
(d) an appliance lamp,
2516
« ANSI C81.61 » La norme ANSI-ANSLG C81.61-2006 de
l’ANSI intitulée Electrical Lamp Bases Specifications for
Bases (Caps) for Electric Lamps. (ANSI C81.61)
« CIE 13.3 » La norme CIE 13.3 (1995) de la CIE intitulée Method of Measuring and Specifying Colour Rendering Properties
of Light Sources. (CIE 13.3)
« CSA C22.2 no 9 » La norme C22.2 no 9.0-96 de la CSA intitulée
General Requirements for Luminaires. (CSA C22.2 No. 9)
« CSA C22.2 no 12 » La norme C22.2 no 12-1982 de la CSA intitulée Luminaires portatifs. (CSA C22.2 No. 12)
« CSA C300-08 » La norme CAN/CSA-C300-08 de la CSA intitulée Performance énergétique et capacité des réfrigérateurs,
des réfrigérateurs-congélateurs, des congélateurs et des réfrigérants à vin ménagers. (CSA C300-08)
« CSA C749-07 » La norme CAN/CSA-C749-07 de la CSA intitulée Performances des déshumidificateurs. (CSA C749-07)
« CSA C861 » La norme CAN/CSA-C861-06 de la CSA intitulée
Performances des lampes fluorescentes compactes à ballast intégré et des adaptateurs à ballast. (CSA C861)
« CSA P.2 » La norme CAN/CSA-P.2-07 de la CSA intitulée
Méthode d’essai pour mesurer le taux d’utilisation annuel de
combustible des chaudières et générateurs d’air chaud à gaz
résidentiels. (CSA P.2)
« CSA P.11 » La norme CAN/CSA-P.11-07 de la CSA intitulée
Méthode d’essai pour mesurer l’efficacité et la consommation
énergétique des aérothermes à gaz. (CSA P.11)
« dispositif limiteur de courant » À l’égard des ventilateurs de
plafond muni d’un ensemble d’éclairage, des ensembles d’éclairage pour ventilateurs de plafond et des torchères, dispositif qui
limite la consommation d’énergie de leur composante d’éclairage. (current-limiting device)
« douille à broche » Douille conçue pour être utilisée avec une
lampe fluorescente sans ballast intégré qui a un culot à broche.
La présente définition exclut les douilles GU-24. (pin-based
socket)
« durée de vie » À l’égard :
a) des lampes standards, la durée de vie nominale en heures
calculée selon la norme IES LM49;
b) des lampes-réflecteurs à incandescence standard et des
lampes BR et ER, la durée de vie nominale en heures calculée selon la norme CSA C862-01;
c) des LFC, la durée de vie nominale en heures calculée selon la norme IES LM65 et les méthodes d’essai suivantes :
(i) l’essai se fait avec un échantillonnage de dix matériels
consommateurs d’énergie,
(ii) à moins que l’usage auquel sont destinés ces matériels
requiert une autre position, pendant l’essai, cinq d’entre
eux sont utilisés le culot en haut et les cinq autres, le culot
en bas. (life)
« ensemble d’éclairage pour ventilateurs de plafond » Équipement conçu pour être fixé à un ventilateur de plafond pour produire de la lumière. (ceiling fan light kit)
« IES LM45 » La norme IES LM-45-00 de la IES intitulée IESNA
Approved Method for Electrical and Photometric Measurements of General Service Incandescent Filament Lamps. (IES
LM45)
« IES LM49 » La norme IES LM-49-01 de la IES intitulée IESNA
Approved Method for Life Testing of General Lighting Incandescent Filament Lamps. (IES LM49)
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-323
(e) a CFL,
(f) a coloured lamp,
(g) an explosion resistant lamp, namely, a lamp that is designed and certified to operate in a Class I, Division 1 or
Class II, Division 1 environment as defined in the IEC standard CEI/IEC 60079-0 (2007) entitled Explosive atmospheres – Part 0: Equipment – General Requirements,
(h) an infrared lamp,
(i) a lamp that has a G-shape as specified in ANSI C78.20
and ANSI C79.1, with a diameter of 13 cm or more,
(j) a showcase lamp, namely, a lamp that has a T-shape as
specified in ANSI C78.20 and ANSI C79.1 and a maximum
wattage of 40 W or a length exceeding 25 cm and is marketed as a showcase lamp,
(k) a lamp that uses solid state technology, namely, a lamp
with a light source that comes from light-emitting diodes,
(l) a left-hand thread lamp, namely, a lamp with a base that
screws into a lamp socket in a counter-clockwise direction,
(m) a plant lamp,
(n) an incandescent reflector lamp that has a shape specified
in ANSI C79.1,
(o) a sign service lamp, namely, a vacuum type or gas-filled
lamp that has sufficiently low bulb temperature to permit
exposed outdoor use on high-speed flashing circuits and is
marketed as a sign service lamp,
(p) a silver bowl lamp, namely, a lamp that has a reflective
coating applied directly to part of the bulb surface that reflects light toward the lamp base and that is marketed a silver
bowl lamp,
(q) a traffic signal module, a pedestrian module or a street
light,
(r) a submersible lamp,
(s) a lamp that has a screw base size of E5, E10, E11, E12,
E17, E26/50×39, E26/53×39, E29/28, E29/53×39, E39,
E39d, EP39 or EX39 as specified in ANSI C81.61, and
(t) a lamp that has a B, BA, CA, F, G16-½, G25, G30, S or
M-14 shape or other similar shape, as specified in ANSI
C78.20 and ANSI C79.1, and a maximum wattage of 40 W;
(lampe standard)
“IES LM45” means the IES standard IES LM-45-00 entitled
IESNA Approved Method for Electrical and Photometric Measurements of General Service Incandescent Filament Lamps;
(IES LM45)
“IES LM49” means the IES standard IES LM-49-01 entitled
IESNA Approved Method for Life Testing of General Lighting
Incandescent Filament Lamps; (IES LM49)
“IES LM65” means the IES standard IES LM-65-01 entitled
IESNA Approved Method for Life Testing of Compact Fluorescent Lamps; (IES LM65)
“IES LM66” means the IES standard IES LM-66-00 entitled
IESNA Approved Method for the Electrical and Photometric
Measurements of Single-Ended Compact Fluorescent Lamps;
(IES LM66)
“infrared lamp” means a lamp that emits greater than 90% radiation in the 0.7 µm to 10 µm range of the electromagnetic spectrum; (lampe infrarouge)
“ITE VTCSH” means the Institute of Transportation Engineers
standard entitled Vehicle Traffic Control Signal Heads, Light
Emitting Diode (LED) Circular Signal Supplement, dated
June 27, 2005; (ITE VTCSH)
« IES LM65 » La norme IES LM-65-01 de la IES intitulée IESNA
Approved Method for Life Testing of Compact Fluorescent
Lamps. (IES LM65)
« IES LM66 » La norme IES LM-66-00 de la IES intitulée IESNA
Approved Method for the Electrical and Photometric Measurements of Single-Ended Compact Fluorescent Lamps. (IES
LM66)
« ITE VTCSH » La norme de l’Institute of Transportation Engineers intitulée Vehicle Traffic Control Signal Heads, Light
Emitting Diode (LED) Circular Signal Supplement du 27 juin
2005. (ITE VTCSH)
« lampe à construction renforcée » Lampe qui est commercialisée
comme lampe à construction renforcée et qui est dotée, selon le
cas :
a) d’un filament C-7A ou C-11 avec un minimum de cinq
supports — fils de connexion exclus — décrit dans le Manuel IES;
b) d’un filament C-17 à huit supports — fils de connexion
exclus — décrit dans le Manuel IES;
c) d’un filament C-22 à seize supports — fils de connexion
exclus — décrit dans le Manuel IES. (rough service lamp)
« lampe anti-vibrations » Lampe d’une puissance maximale de
40 W qui est commercialisée comme lampe anti-vibrations et
qui est dotée d’un filament C-5, C-7A ou C-9 — avec moins de
cinq supports — tel que décrit dans le Manuel IES, ou d’une
configuration similaire. (vibration service lamp)
« lampe à spectre modifié » Lampe à spectre amélioré, modifié ou
continu qui est commercialisée à ce titre, qui n’est pas colorée
et qui, lorsqu’utilisée à ses tension et puissance nominales, présente sur le diagramme de chromaticité 1931 — décrit à la
norme CIE 15 : 2004 de la CIE intitulée Colorimetry — des
coordonnées trichromatiques des points de couleur qui se situent à l’extérieur de l’ellipse à quatre écarts de chromaticité de
MacAdam — tel que décrit dans la norme IES LM-58-94 de la
IES intitulée Guide to Spectroradiometric Measurements —
centrée au point des coordonnées trichromatiques d’une lampe
de référence à spectre normalisé. (modified spectrum lamp)
« lampe colorée » Lampe, autre qu’une lampe fluorescente colorée,
qui est commercialisée comme lampe colorée et qui a :
a) soit un indice de rendu des couleurs inférieur à 50, établi
conformément à la norme CIE 13.3;
b) soit une température de couleur proximale inférieure à
2 500 K ou supérieure à 4 600 K. (coloured lamp)
« lampe d’appareils électroménagers » Lampe d’une puissance
maximale de 40 W conçue pour être utilisée à une température
ambiante pouvant aller jusqu’à 315 °C et qui est commercialisée comme lampe pour appareils électroménagers. (appliance
lamp)
« lampe de référence à spectre normalisé » À l’égard d’une lampe
à spectre modifié, lampe standard qui ne possède aucune caractéristique lui permettant d’émettre un spectre modifié mais dont
toutes les autres caractéristiques, notamment celles de performance et de conception, sont identiques à celles de la lampe à
spectre modifié. (reference standard spectrum lamp)
« lampe infrarouge » Lampe qui émet un rayonnement supérieur à
90 % dans la fourchette du spectre électromagnétique comprise
entre 0,7 et 10 µm. (infrared lamp)
« lampe pour horticulture » Lampe qui est munie d’un filtre ou
d’un enduit visant à supprimer la puissance lumineuse aux longueurs d’ondes inférieures à 0,58 µm et qui est commercialisée
comme lampe pour horticulture. (plant lamp)
2517
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-323
“life” means, with respect to
(a) general service lamps, the rated life in hours as calculated
in accordance with IES LM49,
(b) general service incandescent reflector lamps, BR lamps
and ER lamps, the rated life in hours as calculated in accordance with CSA C862-01, and
(c) CFLs, the rated life in hours as calculated in accordance
with IES LM65 and using the following test methods:
(i) the test shall be performed using a sample of 10 units
of the energy-using product, and
(ii) unless the intended use for the product requires a different position, five of the units shall be tested in the baseup position and the other five units shall be tested in the
base-down position; (durée de vie)
“maximum wattage” means, with respect to pedestrian modules
and traffic signal modules, the power consumed by the module
after being operated for 60 minutes while mounted in a temperature testing chamber with the lens portion of the module
outside the chamber at a temperature of 74°C, and the air temperature in front of the lens maintained at a minimum of 49°C;
(puissance maximale)
“modified spectrum lamp” means a lamp that is an enhanced,
modified or full spectrum lamp and is marketed as such, is not
coloured and, when operated at its rated voltage and wattage,
has colour point chromaticity coordinates on the 1931 chromaticity diagram, as described in the CIE standard CIE 15: 2004
entitled Colorimetry, that lie outside a four-step MacAdam ellipse, as described in the IES standard IES LM-58-94 entitled
Guide to Spectroradiometric Measurements, that is centred at
the chromaticity coordinates of a reference standard spectrum
lamp; (lampe à spectre modifié)
“nominal wattage” means, with respect to pedestrian modules and
traffic signal modules, the power consumed by the module
after being operated for 60 minutes in a chamber at a temperature of 25°C; (puissance nominale)
“pedestrian module” means a self-contained device that consists
of all of the optical components for operation and is designed
to
(a) provide pedestrians with movement information by
means of a “walking person” or “hand” display but not by
means of a countdown message, and
(b) fit into a pedestrian signal housing; (module de signalisation piétonnière)
“pin-based socket” means a socket that holds a fluorescent lamp
that is not integrally ballasted and that has a plug-in lamp base
but does not include a GU-24 socket; (douille à broche)
“plant lamp” means a lamp that contains a filter or coating to
suppress light with wavelengths of less than 0.58 µm and that
is marketed as a plant lamp; (lampe pour horticulture)
“reference standard spectrum lamp” means, in respect of a modified spectrum lamp, a general service lamp that has no design
features that enable it to emit a modified spectrum but whose
other features, including all other design and performance features, are identical to those of the modified spectrum lamp;
(lampe de référence à spectre normalisé)
“rough service lamp” means a lamp that is marketed as a rough
service lamp and that has
(a) a C-7A or C-11 filament, as described in the IES Handbook, with at least 5 supports exclusive of lead wires,
(b) a C-17 filament, as described in the IES Handbook, with
8 supports exclusive of lead wires, or
2518
« lampe résistante à l’éclatement » Lampe qui est commercialisée
comme une lampe résistante à l’éclatement et qui est enduite
d’un revêtement externe de silicone, de polytétrafluoroéthylène
ou d’un produit similaire pour résister aux bris et empêcher, en
cas de bris, que des morceaux de verre se retrouvent dans son
environnement de fonctionnement. (shatter resistant lamp)
« lampe standard » Sous réserve du paragraphe (4), dispositif
électrique qui fournit un éclairage fonctionnel et qui, à la fois :
a) produit un flux lumineux d’au moins 250 lm mais d’au
plus 2 600;
b) possède une tension nominale ou une plage de tensions
nominales comprises au moins partiellement entre 100 et
130 volts;
c) est muni d’un culot à vis.
La présente définition exclut toutefois :
d) les lampes d’appareils électroménagers;
e) les LFC;
f) les lampes colorées;
g) les lampes résistantes aux explosions, c’est-à-dire les
lampes conçues et certifiées pour être utilisées dans un environnement de Classe I, Division 1 ou Classe II, Division 1,
tel que prévu à la norme CEI/IEC 60079-0 (2007) de la CEI,
intitulée Atmosphères explosives — Partie 0 : Matériel —
Exigences générales;
h) les lampes infrarouges;
i) les lampes ayant une forme du genre G spécifié aux normes ANSI C78.20 et ANSI C79.1 et un diamètre de 13 cm
ou plus;
j) les lampes vitrine, c’est-à-dire les lampes ayant une forme
du genre T spécifié aux normes ANSI C78.20 et ANSI
C79.1 et une puissance maximale de 40 W ou une longueur
supérieure à 25 cm et qui sont commercialisée comme lampe
vitrine;
k) les lampes d’éclairage à semi-conducteurs, c’est-à-dire
dont la source de lumière provient des diodes électroluminescentes;
l) les lampes à filetage à gauche, c’est-à-dire les lampes dont
le culot se visse dans une douille dans le sens antihoraire;
m) les lampes pour horticulture;
n) les lampes-réflecteurs à incandescence ayant une forme
du genre spécifié à la norme ANSI C79.1;
o) les lampes d’enseignes, c’est-à-dire les lampes à vide ou à
gaz dont la température du globe est suffisamment basse
pour permettre une utilisation non protégée à l’extérieur au
moyen de circuits clignotants à haute vitesse et qui sont
commercialisées comme lampe d’enseignes;
p) les lampes à calotte argentée, c’est-à-dire les lampes dont
une partie de la surface de leur globe est enduite d’un revêtement réfléchissant qui réfléchit la lumière vers leur culot et
qui sont commercialisées comme lampe à calotte argentée;
q) les modules de signalisation routière ou piétonnière et les
lampadaires;
r) les lampes submersibles;
s) les lampes munies de l’un ou l’autre des culots à vis suivants : E5, E10, E11, E12, E17, E26/50 × 39, E26/53 × 39,
E29/28, E29/53 × 39, E39, E39d, EP39 et EX39, spécifiés à
la norme ANSI C81.61;
t) les lampes ayant une forme du genre B, BA, CA, F, G16-½,
G25, G30, S ou M-14 ou toute autre forme similaire, tel que
spécifié aux normes ANSI C78.20 et ANSI C79.1, et une
puissance maximale de 40 W. (general service lamp)
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-323
(c) a C-22 filament, as described in the IES Handbook, with
16 supports exclusive of lead wires; (lampe à construction
renforcée)
“shatter resistant lamp” means a lamp that has an external silicon,
polytetrafluoroethylene or similar coating applied for the purpose of resisting breakage and preventing glass from reaching
the operating environment in the event of breakage and is marketed as a shatter resistant lamp; (lampe résistante à
l’éclatement)
“standby mode” means, in respect of a refrigerated beverage
vending machine or a snack and refrigerated beverage vending
machine, a mode — into which the machine automatically enters during a period of extended inactivity — that is capable of
reducing the energy consumption of the machine by means of
the following power states:
(a) a refrigeration power state in which the average temperature of the refrigerated beverages is allowed to rise to 4.4°C,
and
(b) if the machine is equipped with lights,
(i) a lighting power state in which the lights are turned off,
and
(ii) a machine power state in which the reduced power
states referred in paragraph (a) and subparagraph (b)(i) are
both in operation at the same time; (mode Veille)
“submersible lamp” means a lamp that meets the requirements set
out in the CSA standard CSA C22.2 No. 89-1976 entitled
Swimming-pool Luminaires, Submersible Luminaires and Accessories; (lampe submersible)
“torchiere” means a portable electric luminaire that has a reflector
bowl or similar-shaped reflector that directs light in a predominantly upward direction for the purpose of providing indirect
lighting and that may be equipped with one or more additional
sockets intended for other lighting functions; (torchère)
“traffic signal module” means a self-contained device that consists of all of the optical components for operation and is designed to
(a) provide drivers with movement information by means of
a red or green traffic signal indicator that is 203.2 mm or
304.8 mm in diameter, and
(b) fit into a traffic signal housing; (module de signalisation
routière)
“vibration service lamp” means a lamp that is marketed as a vibration service lamp, has a maximum wattage of 40 W and has
a C-5, C-7A or C-9 filament with less than 5 supports, as described in the IES Handbook, or similar configurations; (lampe
anti-vibrations)
(26) Subsection 2(1) of the French version of the Regulations is amended by adding the following in alphabetical
order:
« lampe submersible » Lampe conforme aux exigences prévues à
la norme C22.2 no 89-1976 de la CSA intitulée Luminaires de
piscine, luminaires submersibles et accessoires. (submersible
lamp)
« LFC » Lampe fluorescente compacte à ballast intégré munie
d’un culot moyen et possédant une tension nominale ou une
plage de tensions nominales comprises au moins partiellement
entre 100 et 130 volts. (CFL)
« mode Veille » En ce qui concerne un distributeur automatique
de boissons réfrigérées ou un distributeur automatique de boissons réfrigérées et de collations, les modes de puissance ciaprès dans lequel entre automatiquement l’appareil durant une
période d’inactivité prolongée et qui permet de diminuer la
consommation d’énergie de l’appareil :
a) mode de réfrigération dans lequel la température moyenne
des boissons réfrigérées peut atteindre 4,4 °C;
b) si l’appareil possède un système d’éclairage :
(i) mode d’éclairage dans lequel les lumières de l’appareil
sont éteintes,
(ii) mode de puissance dans lequel les modes prévus à
l’alinéas a) et au sous-alinéa b)(i) fonctionnent simultanément. (standby mode)
« module de signalisation piétonnière » Dispositif autonome qui
comprend toutes les composantes optiques nécessaires à son
fonctionnement et qui est conçu, à la fois :
a) pour communiquer des indications de circulation aux piétons au moyen de l’icone d’un marcheur ou d’une main,
mais non au moyen d’un compte à rebours;
b) pour s’intégrer à un boîtier de signalisation pour piétons.
(pedestrian module)
« module de signalisation routière » Dispositif autonome qui
comprend toutes les composantes optiques nécessaires à son
fonctionnement et qui est conçu, à la fois :
a) pour communiquer des indications de circulation aux conducteurs au moyen d’un feu rouge ou vert de 203,2 mm ou
304,8 mm de diamètre;
b) pour s’intégrer à un boîtier de feux de signalisation. (traffic signal module)
« puissance maximale » À l’égard des modules de circulation
routière ou piétonnière, l’énergie consommée par le module
après soixante minutes de fonctionnement dans une chambre
d’essais de température, alors que la section du module qui
porte la lentille se trouve à l’extérieur de la chambre, à une
température de 74 °C, et que la température de l’air devant la
lentille est maintenue à un minimum de 49 °C. (maximum
wattage)
« puissance nominale » À l’égard des modules de circulation routière ou piétonnière, l’énergie consommée par le module utilisé
à une température de 25 °C dans une chambre d’essais après
soixante minutes de fonctionnement. (nominal wattage)
« torchère » Luminaire portatif qui est muni d’une vasque réfléchissante ou d’un dispositif semblable visant à projeter la lumière notamment vers le haut afin de fournir un éclairage indirect et qui est, ou non, muni de douilles supplémentaires pour
d’autres fonctions d’éclairage. (torchiere)
« ventilateur de plafond » Ventilateur de plafond domestique.
(ceiling fan)
(26) Le paragraphe 2(1) de la version française du même
règlement est modifié par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
2519
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-323
« encastrable » Se dit, dans le cas d’un lave-vaisselle, de celui qui
est conçu pour être raccordé en permanence à l’alimentation en
eau et en électricité de la maison. (built-in)
(27) Section 2 of the Regulations is amended by adding the
following after subsection (3):
(4) For the purposes of Part II, the definition “general service
lamp” does not include a rough service lamp, a vibration service
lamp, a shatter resistant lamp or a lamp with an E26d screw base
as specified in ANSI C81.61.
2. (1) The portion of subsection 3(1) of the Regulations before paragraph (a ) is replaced by the following:
3. (1) Subject to subsections (2) to (25), the following products
are prescribed as energy-using products:
(2) Subsection 3(1) of the Regulations is amended by adding
the following after paragraph (h.2):
(h.3) gas-fired unit heaters;
(3) Subsection 3(1) of the Regulations is amended by adding
the following after paragraph (j.4):
(j.5) general service lamps;
(j.6) CFLs;
(j.7) ceiling fans;
(j.8) ceiling fan light kits;
(j.9) pedestrian modules;
(j.10) traffic signal modules;
(j.11) torchieres;
(4) Subsection 3(2) of the Regulations is replaced by the
following:
(2) Subject to subsection (6), for the purposes of Parts II to V, a
product referred to in any of paragraphs (1)(a), (c) to (g), (h.1),
(i), (j), (k), (l), (m), (n), (o) and (p) to (s) shall not be considered
to be an energy-using product unless its manufacturing process is
completed on or after February 3, 1995.
(5) Subsection 3(5) of the Regulations is replaced by the
following:
(5) For the purposes of Part IV, a product referred to in paragraph (1)(j.1) shall not be considered to be an energy-using product unless its manufacturing process is completed on or after December 31, 1996.
(5.1) A product referred to in paragraph (1)(j.2) shall not be
considered to be an energy-using product
(a) for the purposes of Part III, unless its manufacturing process is completed on or after September 1, 2008; or
(b) for the purposes of Part IV, unless its manufacturing process is completed on or after December 31, 1996.
(6) Subsection 3(10) of the Regulations is replaced by the
following:
(10) A product referred to in paragraph (1)(j.3) or (j.4) shall not
be considered to be an energy-using product
(a) for the purposes of Parts II, IV and V, unless its manufacturing process is completed on or after January 1, 2003; or
(b) for the purposes of Part III, unless its manufacturing process is completed on or after September 1, 2008.
(7) Section 3 of the Regulations is amended by adding the
following after subsection (19):
2520
« encastrable » Se dit, dans le cas d’un lave-vaisselle, de celui qui
est conçu pour être raccordé en permanence à l’alimentation en
eau et en électricité de la maison. (built-in)
(27) L’article 2 du même règlement est modifié par adjonction, après le paragraphe (3), de ce qui suit :
(4) Pour l’application de la partie II, la définition de « lampe
standard » exclut les lampes à construction renforcée, les lampes
anti-vibrations, les lampes résistantes à l’éclatement et les lampes
munies d’un culot à vis E26d spécifié à la norme ANSI C81.61.
2. (1) Le passage du paragraphe 3(1) du même règlement
précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
3. (1) Sous réserve des paragraphes (2) à (25), les matériels ciaprès sont désignés comme matériels consommateurs d’énergie :
(2) Le paragraphe 3(1) du même règlement est modifié par
adjonction, après l’alinéa h.2), de ce qui suit :
h.3) aérothermes à gaz;
(3) Le paragraphe 3(1) du même règlement est modifié par
adjonction, après l’alinéa j.4), de ce qui suit :
j.5) lampes standards;
j.6) LFC;
j.7) ventilateurs de plafond;
j.8) ensembles d’éclairage pour ventilateurs de plafond;
j.9) modules de signalisation piétonnière;
j.10) modules de signalisation routière;
j.11) torchères;
(4) Le paragraphe 3(2) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(2) Sous réserve du paragraphe (6), pour l’application des parties II à V, les matériels visés aux alinéas (1)a), c) à g), h.1), i), j),
k), l), m), n), o) et p) à s) ne sont considérés comme des matériels
consommateurs d’énergie que si leur fabrication est achevée le
3 février 1995 ou après cette date.
(5) Le paragraphe 3(5) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(5) Pour l’application de la partie IV, les matériels visés à l’alinéa (1)j.1) ne sont considérés comme matériels consommateurs
d’énergie que si leur fabrication est achevée le 31 décembre 1996
ou après cette date.
(5.1) Les matériels visés à l’alinéa (1)j.2) ne sont considérés
comme matériels consommateurs d’énergie que si :
a) pour l’application de la partie III, leur fabrication est achevée le 1er septembre 2008 ou après cette date;
b) pour l’application de la partie IV, leur fabrication est achevée le 31 décembre 1996 ou après cette date.
(6) Le paragraphe 3(10) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(10) Les matériels visés aux alinéas (1)j.3) et j.4) ne sont
considérés comme des matériels consommateurs d’énergie que
si :
a) pour l’application des parties II, IV et V, leur fabrication est
achevée le 1er janvier 2003 ou après cette date;
b) pour l’application de la partie III, leur fabrication est achevée le 1er septembre 2008 ou après cette date.
(7) L’article 3 du même règlement est modifié par adjonction, après le paragraphe (19), de ce qui suit :
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-323
(20) For the purposes of Parts II, IV and V, a product referred
to in paragraph (1)(h.3) shall not be considered to be an energyusing product unless its manufacturing process is completed on or
after August 8, 2008.
(21) A product referred to in paragraph (1)(j.5) shall not be
considered to be an energy-using product
(a) for the purposes of Part IV;
(b) for the purposes of Parts III and V, unless its manufacturing
process is completed on or after September 1, 2008; or
(c) for the purposes of Part II unless
(i) it has a rated luminous flux of at least 1050 lm but not
greater than 2600 lm and its manufacturing process is completed on or after January 1, 2012, or
(ii) it has a rated luminous flux of at least 250 lm but not
greater than 1049 lm and its manufacturing process is completed on or after December 31, 2012.
(22) A product referred to in paragraph (1)(j.6) shall not be
considered to be an energy-using product
(a) for the purposes of Part II; or
(b) for the purposes of Parts III to V, unless its manufacturing
process is completed on or after June 1, 2009.
(23) For the purposes of Parts II, IV and V, a product referred
to in paragraph (1)(j.7) or (j.8) shall not be considered to be an
energy-using product unless its manufacturing process is completed on or after January 1, 2010.
(24) For the purposes of Parts II, IV and V, a product referred
to in any of paragraphs (1)(j.9) to (j.11) shall not be considered to
be an energy-using product unless its manufacturing process is
completed on or after January 1, 2007.
(25) A product referred to in paragraph (1)(b) shall not be considered an energy-using product
(a) for the purposes of Parts II, IV and V, unless its manufacturing process is completed on or after February 3, 1995; or
(b) for the purposes of Part III, unless it is a household clothes
washer and its manufacturing process is completed on or after
February 3, 1995.
3. (1) Paragraph 4(1)(a) of the Regulations is replaced by
the following:
(a) for an energy-using product referred to in any of paragraphs 3(1)(a) to (h.1), (h.3), (i), (j), (j.3) to (j.5), (j.7) to (m.3),
(n.1) to (s), (v), (w) and (y) to (z.3), an energy efficiency standard set out in column III of an item of Part 1 of Schedule I
applies to the product set out in column I of that item if the
manufacturing process of the product is completed during the
period set out in column IV of that item;
(2) Subsection 4(4) of the Regulations is replaced by the
following:
(4) A reference to a CSA standard set out in column III of Part 1
of Schedule I shall be read as a reference to that standard as it
read on October 31, 2008.
4. The Regulations are amended by adding the following
after section 4.3:
4.4. In respect of an energy-using product referred to in paragraph 3(1)(j.5), compliance with the energy efficiency standard
referred to in subsection 4(1) shall be determined in accordance
with the testing procedures established by IES LM45 and IES
LM49 that are applicable to the product, except that it must be
tested at 120 volts regardless of its nominal voltage.
(20) Pour l’application des parties II, IV et V, les matériels visés à l’alinéa (1)h.3), ne sont considérés comme matériels consommateurs d’énergie que si leur fabrication est achevée le 8 août
2008 ou après cette date.
(21) Les matériels visés à l’alinéa (1)j.5) ne sont pas considérés
comme des matériels consommateurs d’énergie :
a) pour l’application de la partie IV;
b) pour l’application des parties III et V, à moins que leur fabrication soit achevée le 1er septembre 2008 ou après cette date;
c) pour l’application de la partie II, à moins qu’ils aient :
(i) un flux lumineux d’au moins 1 050 lm mais d’au plus
2 600 et que leur fabrication soit achevée le 1er janvier 2012
ou après cette date,
(ii) un flux lumineux d’au moins 250 lm mais d’au plus
1 049 et que leur fabrication soit achevée le 31 décembre
2012 ou après cette date.
(22) Les matériels visés à l’alinéas (1)j.6) ne sont pas considérés comme matériels consommateurs d’énergie :
a) pour l’application des parties II;
b) pour l’application des parties III à V, à moins que leur fabrication soit achevée le 1er juin 2009 ou après cette date.
(23) Pour l’application des parties II, IV et V, les matériels visés aux alinéas (1)j.7) ou j.8) ne sont pas considérés comme des
matériels consommateurs d’énergie, à moins que leur fabrication
soit achevée le 1er janvier 2010 ou après cette date.
(24) Pour l’application des parties II, IV et V, les matériels visés aux alinéas (1)j.9) à j.11) ne sont considérés comme des matériels consommateurs d’énergie que si leur fabrication est achevée
le 1er janvier 2007 ou après cette date.
(25) Les matériels visés à l’alinéa (1)b) ne sont pas considérés
comme des matériels consommateurs d’énergie :
a) pour l’application des parties II, IV et V, à moins que leur
fabrication soit achevée le 3 février 1995 ou après cette date;
b) pour l’application de la partie III, à moins qu’ils soient des
laveuses domestiques et que leur fabrication soit achevée le
3 février 1995 ou après cette date.
3. (1) L’alinéa 4(1)a) du même règlement est remplacé par
ce qui suit :
a) dans le cas des matériels consommateurs d’énergie visés aux
alinéas 3(1)a) à h.1), h.3), i), j), j.3) à j.5), j.7) à m.3), n.1) à s),
v), w) et y) à z.3), la norme d’efficacité énergétique prévue à la
colonne III de la partie 1 de l’annexe I s’applique au matériel
mentionné à la colonne I si la fabrication de ce matériel est
achevée pendant la période visée à la colonne IV;
(2) Le paragraphe 4(4) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(4) Dans la colonne III de la partie 1 de l’annexe I, toute mention d’une norme CSA constitue un renvoi à sa version au
31 octobre 2008.
4. Le même règlement est modifié par adjonction, après
l’article 4.3, de ce qui suit :
4.4 La conformité à la norme d’efficacité énergétique visée au
paragraphe 4(1) des matériels consommateurs d’énergie visés à
l’alinéa 3(1)j.5) est déterminée selon les méthodes d’essai établies
dans les normes IES LM45 et IES LM49 qui s’appliquent à ces
matériels sauf que, indépendamment de leur tension nominale, ils
doivent être testés à une tension de 120 volts.
2521
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-323
5. (1) The Regulations are amended by adding the following
before section 5:
5. (1) Le même règlement est modifié par adjonction, avant
l’article 5, de ce qui suit :
DIVISION 1
SECTION 1
(2) The portion of section 5 of the Regulations before paragraph (a) is replaced by the following:
5. This Division applies to the following energy-using products:
(2) Le passage de l’article 5 du même règlement précédant
l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
5. La présente section s’applique aux matériels consommateurs
d’énergie suivants :
6. Le même règlement est modifié par adjonction, après
l’article 10, de ce qui suit :
6. The Regulations are amended by adding the following
after section 10:
DIVISION 2
SECTION 2
10.1. This Division applies to the following energy-using
products:
(a) general service incandescent reflector lamps;
(b) BR lamps;
(c) ER lamps;
(d) general service lamps; and
(e) CFLs.
10.2 (1) Subject to section 10.3, the principal display panel of
the package containing the energy-using products shall display
the following information in the following order:
(a) except in the case of the energy-using products referred to
in paragraphs 10.1(b) and (c), the words “Light Output / Flux
lumineux”, followed by the product’s luminous flux and the
word “Lumens”;
(b) the words “Energy Used / Consommation d’énergie”, followed by the product’s power and the word “Watts”; and
(c) the words “Life / Durée de vie”, followed by the product’s
life and the words “Hours / Heures”.
10.1 La présente section s’applique aux matériels consommateurs d’énergie suivants :
a) lampes-réflecteurs à incandescence standard;
b) lampes BR;
c) lampes ER;
d) lampes standards;
e) LFC.
10.2 (1) Sous réserve de l’article 10.3, les renseignements ciaprès figurent, selon l’ordre des alinéas et de la façon qui y est
précisée, sur le panneau principal de l’emballage des matériels
consommateurs d’énergie :
a) sauf dans le cas des matériels consommateurs d’énergie visés aux alinéas 10.1b) et c), la mention « Flux lumineux / Light
Output », suivie du flux lumineux du matériel et du mot
« lumens »;
b) la mention « Consommation d’énergie / Energy Used », suivie de la puissance du matériel et du mot « watts »;
c) la mention « Durée de vie / Life », suivie de la durée de vie
du matériel et des mots « heures/hours ».
(2) Les mentions « Flux lumineux / Light Output », « Consommation d’énergie / Energy Used » et « Durée de vie / Life »
sont indiquées en caractères du même type et de la même taille.
(3) Les mentions « lumens », « watts » et « heures / hours »
sont indiquées en caractères du même type et de la même taille
mais cette dernière ne peut excéder la moitié de la taille des caractères des mentions visées au paragraphe (2).
(4) Les nombres prévus aux paragraphe (1) relatifs au flux lumineux, à la puissance et à la durée de vie du matériel sont tous
indiqués en caractères du même type et de la même taille.
10.3 (1) Si la tension spécifique d’un matériel consommateur
d’énergie n’est pas de 120 volts, les renseignements devant figurer sur le panneau principal de l’emballage du matériel conformément au paragraphe 10.2(1) peuvent l’être à l’égard :
a) soit d’une tension de 120 volts, suivis par la mention « à
120 volts / at 120 volts »;
b) soit de sa tension spécifique, suivis par la mention « à (tension spécifique) volts / at (design voltage) volts ».
(2) Si les renseignements sont indiqués conformément à l’alinéa (1)b) :
a) les mêmes renseignements sont indiqués selon les exigences
prévues à l’article 10.2 sur l’un ou l’autre des panneaux de
l’emballage à l’égard d’une tension de 120 volts, suivis par la
mention « à 120 volts / at 120 volts »;
(2) The words “Light Output / Flux lumineux”, “Energy Used /
Consommation d’énergie” and “Life / Durée de vie” shall be in
the same font and be equal in size.
(3) The words “Lumens”, “Watts” and “Hours / Heures” shall
be in the same font and be equal in size, but their size shall not be
more than 50% of size of the words referred to in subsection (2).
(4) The numerical values indicating a product’s luminous flux,
power and life referred to in subsection (1) shall be in the same
font and be equal in size.
10.3 (1) If the design voltage of an energy-using product is
other than 120 volts, the information displayed on the principal
display panel of its package under subsection 10.2(1) may correspond to
(a) a voltage of 120 volts, followed by the words “at 120 volts /
à 120 volts”; or
(b) its design voltage, followed by the words “at (design voltage) volts / à (tension spécifique) volts”.
(2) If the information is displayed in accordance with paragraph (1)(b),
(a) the same information for the product at 120 volts shall be
displayed in accordance with the requirements set out in section 10.2 followed by the words “at 120 volts / à 120 volts” on
a panel of its package other than the principal display panel;
2522
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-323
(b) the design voltage of the product shall be displayed clearly
and conspicuously on all panels of its package that display information for luminous flux, power and , other than the panel
referred to in paragraph (a); and
(c) the following statement shall be clearly and conspicuously
displayed on the principal display panel of the product’s
package:
“This product is designed for (design voltage) volts. When
used on the normal line voltage of 120 volts, the light output
and energy efficiency are noticeably reduced. See (appropriate panel) panel for 120-volt rating.”
« Ce produit a été conçu en fonction d’une tension de (tension spécifique) volts. S’il est employé à la tension normale
de 120 volts, son flux lumineux et sa consommation
d’énergie s’en trouveront considérablement réduits. Voir le
panneau (panneau en cause) pour les renseignements correspondant à une tension de 120 volts. »
10.4 If the characteristics of the energy-using products in a single package are not uniform, the following information shall be
displayed on the principal display panel of the package for each
type of lamp included in the package:
(a) its design voltage; and
(b) the information referred to in paragraphs 10.2(1)(a) to (c),
displayed in accordance with the requirements set out in section 10.2.
10.5 In the case of an energy-using product that is a three-way
lamp, in order to comply with the requirements of section 10.2,
the information referred to in paragraphs 10.2(1)(a) and (b) shall
be displayed for each level of operation.
7. Subsection 11(3) of the Regulations is replaced by the
following:
(2.1) An energy-using product referred to in paragraph 3(1)(j.6)
need not be labelled in accordance with subsection (2) if
(a) a laboratory accredited in respect of lighting energy performance by either the Standards Council of Canada or the
National Voluntary Laboratory Accreditation Program has
verified the information with respect to luminous flux and
power displayed on the product’s package under Division 2 of
Part III; and
(b) a laboratory referred to in paragraph (a), an A2LA certified
laboratory or an ISO 9000 certified laboratory or manufacturing facility has verified the information with respect to life displayed on the product’s package under Division 2 of Part III.
(3) The verification mark shall be affixed to a surface of the
energy-using product so that the mark is readily visible. However,
in the case of an energy-using product referred to in any of paragraphs 3(1)(j.1) to (j.4) and (j.6), the verification mark may be
affixed to the exterior of the product’s package.
8. (1) Paragraph 12(2)(e) of the Regulations is replaced by
the following:
(e) the name of the body or province whose verification mark
will be affixed to the product in accordance with Part IV or,
(i) in the case of an energy-using product referred to in paragraph 3(1)(j.5) or (j.6), if a laboratory — accredited in respect of lighting energy performance by either the Standards
Council of Canada or the National Voluntary Laboratory
Accreditation Program — has verified the information
b) la tension spécifique est mentionnée de façon claire et visible sur les panneaux de son emballage où des renseignements
relatifs à son flux lumineux, sa puissance ou sa durée de vie
sont mentionnés, sauf sur ceux prévus à l’alinéa a);
c) les mentions ci-après sont indiquées de façon claire et visible
sur le panneau principal de l’emballage :
« Ce produit a été conçu en fonction d’une tension de (tension spécifique) volts. S’il est employé à la tension normale
de 120 volts, son flux lumineux et sa consommation d’énergie s’en trouveront sensiblement réduits. Voir le panneau
(panneau en cause) pour les renseignements correspondant à
une tension de 120 volts. »
“This product is designed for (design voltage) volts. When
used on the normal line voltage of 120 volts, the light output
and energy efficiency are noticeably reduced. See (appropriate panel) panel for 120 volt rating.”
10.4 Si les spécificités des matériels consommateurs d’énergie
contenus dans un même emballage ne sont pas identiques, les
renseignements ci-après sont indiqués sur le panneau principal de
l’emballage pour chaque type de lampe comprise dans
l’emballage :
a) la mention de sa tension;
b) les renseignements prévus aux alinéas 10.2(1)a) à c), selon
les exigences prévues à l’article 10.2.
10.5 Si le matériel consommateur d’énergie est une lampe à
trois intensités, afin de satisfaire aux exigences prévues à l’article 10.2, les renseignements prévus aux alinéas 10.2(1)a) et b)
doivent figurer pour chacun de ses niveaux d’intensité.
7. Le paragraphe 11(3) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(2.1) Les matériels consommateurs d’énergie visés à l’alinéa 3(1)j.6) ne sont pas tenus de satisfaire aux exigences prévues
au paragraphe (2) si, à la fois :
a) un laboratoire accrédité eu égard au rendement énergétique
de l’éclairage par le Conseil canadien des normes ou le National Voluntary Laboratory Accreditation Program a vérifié les
renseignements relatifs à leur flux lumineux et à leur consommation d’énergie indiqués sur leur emballage conformément à
la section 2 de la partie III;
b) un laboratoire visé à l’alinéa a), un laboratoire certifié A2LA
ou un laboratoire ou une installation de fabrication certifié ISO
9000 a vérifié les renseignements relatifs à leur durée de vie
indiqués sur leur emballage conformément à la section 2 de la
partie III.
(3) La marque de vérification est apposée sur toute surface du
matériel consommateur d’énergie de façon à être bien visible.
Cependant, dans le cas des matériels consommateurs d’énergie
visés aux alinéas 3(1)j.1) à j.4) et j.6), la marque de vérification
peut être apposée sur l’extérieur de l’emballage du matériel.
8. (1) L’alinéa 12(2)e) du même règlement est remplacé par
ce qui suit :
e) l’organisme ou la province dont la marque de vérification sera apposée sur le matériel conformément à la partie IV ou :
(i) dans le cas des matériels consommateurs d’énergie visés
aux alinéas 3(1)j.5) ou j.6), si un laboratoire — accrédité eu
égard au rendement énergétique de l’éclairage par le Conseil
canadien des normes ou le National Voluntary Laboratory
Accreditation Program — a vérifié les renseignements
2523
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-323
displayed on the product’s package under Division 2 of
Part III, the name of that laboratory, and
(ii) in the case of an energy-using product referred to in
3(1)(j.6), if an A2LA certified laboratory or an ISO 9000
certified laboratory or manufacturing facility has verified the
information with respect to life that must be displayed on the
product’s package under Division 2 of Part III, the name of
that laboratory or facility;
(2) Subsection 12(2) of the Regulations is amended by adding “and” at the end of paragraph (f) and by adding the following after paragraph (f):
(g) if there are reasonable grounds to believe, in respect of an
energy-using product referred to in paragraph 3(1)(j.5), that the
performance of the product does not correspond with the information displayed on its package under Division 2 of Part III,
on the request of the Minister, test data that confirms that information from a laboratory accredited in respect of lighting
energy performance by either the Standards Council of Canada
or the National Voluntary Laboratory Accreditation Program.
9. The heading of Part VII of the Regulations is replaced by
the following:
indiqués sur leur emballage conformément à la section 2 de
la partie III, le nom de ce laboratoire,
(ii) dans le cas des matériels consommateurs d’énergie visés
à l’alinéa 3(1)j.6), si un laboratoire certifié A2LA ou un laboratoire ou une installation de fabrication certifié ISO 9000
a vérifié les renseignements relatifs à leur durée de vie indiqués sur leur emballage conformément à la section 2 de la
partie III, le nom de ce laboratoire ou de cette installation;
(2) Le même règlement est modifié par adjonction, après
l’alinéa 12(2)f), de ce qui suit :
g) s’il s’agit de l’un des matériels consommateurs d’énergie visés à l’alinéa 3(1)j.5) et qu’il existe des motifs raisonnables de
croire que les renseignements indiqués sur son emballage
conformément à la section 2 de la partie III ne correspondent
pas à ses spécificités, sur demande du ministre, les données
d’essai d’un laboratoire accrédité eu égard au rendement énergétique de l’éclairage par le Conseil canadien des normes ou le
National Voluntary Laboratory Accreditation Program qui
confirment ces renseignements.
9. Le titre de la partie VII du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
EXEMPTIONS FROM PROVISIONS OF THE
ACT AND THE REGULATIONS
EXEMPTIONS DE L’APPLICATION DE CERTAINES
DISPOSITIONS LÉGISLATIVES ET RÉGLEMENTAIRES
10. The Regulations are amended by adding the following
after section 17.1:
17.2 (1) An energy-using product referred to in paragraph 3(1)(j.6) is exempt from the application of paragraph 10.2(1)(c) if the words “Life / Durée de vie” as mentioned
in that paragraph are instead followed by a number that is not
greater than the product’s life indicating the expected hours of
operation of the product and the words “Hours / Heures”.
(2) The number referred to in subsection (1) shall be calculated
in accordance with IES LM65 using the test methods set out in
subparagraphs (c)(i) and (ii) of the definition “life” in subsection 2(1).
17.3 For the purposes of sections 17.4 and 17.5 “life” includes
the number referred to in subsection 17.2(1).
10. Le même règlement est modifié par adjonction, après
l’article 17.1, de ce qui suit :
17.2 (1) Les matériels consommateurs d’énergie visés à l’alinéa 3(1)j.6) sont exemptés de l’application de l’alinéa 10.2(1)c) si
la mention « Durée de vie / Life » prévue à cet alinéa est plutôt
suivie du nombre d’heures de vie prévues — qui ne peut être supérieur à leur durée de vie — et des mots « heures / hours ».
17.4 Until the verification with respect to life has been completed, the exemption granted under subsection 11(2.1) applies to
an energy-using product referred to in paragraph 3(1)(j.6) if a
laboratory or facility referred to in paragraph 11(2.1)(b) has verified 40% of the product’s life and at that point in the verification
not more than one unit of the product in the test sample has failed.
17.5 A dealer of an energy-using product referred to in paragraph 3(1)(j.6) is exempt from the requirements of paragraphs 12(2)(e) and (f) that relate to the life of the product if 40%
of the product’s life has been verified in accordance with section
17.4 and if the report referred to in subsection 5(1) of the Act, in
addition to the other information required under subsection 12(2),
contains the following information:
(a) an indication that 40% of the product’s life has been
verified;
(b) the date on which testing for life commenced;
(c) the life of the product;
(d) the number of hours of life that has been verified;
2524
(2) Le nombre d’heures de vie visé au paragraphe (1) est calculé selon la norme IES LM65 et les méthodes d’essai prévues au
sous-alinéas c)(i) et (ii) de la définition « durée de vie » au paragraphe 2(1).
17.3 Pour l’application des articles 17.4 et 17.5, « durée de
vie » comprend le nombre d’heures de vie visé au paragraphe 17.2(1).
17.4 Jusqu’au moment de la vérification de leur durée de vie,
les matériels consommateurs d’énergie visés à l’alinéa 3(1)j.6)
peuvent jouir de l’exception prévue au paragraphe 11(2.1) si un
laboratoire ou une installation de fabrication visé à l’alinéa 11(2.1)b) a vérifié 40 % de sa durée de vie et, qu’à ce degré
de vérification, au plus un matériel consommateur d’énergie faisant partie de l’échantillonnage a échoué l’essai.
17.5 Le fournisseur d’un matériel consommateur d’énergie visé
à l’alinéa 3(1)j.6) est exempté, eu égard à la durée de vie du matériel consommateur d’énergie, de l’application des alinéas 12(2)e)
et f) si 40 % de la durée de vie du matériel consommateur
d’énergie a été vérifié conformément à l’article 17.4 et que le
rapport visé au paragraphe 5(1) de la Loi contient, en plus des
autres renseignements prévus au paragraphe 12(2), les renseignements suivants :
a) une mention à l’effet que seulement 40 % de la durée de vie
du matériel consommateur d’énergie a été vérifié;
b) la date à laquelle la vérification de la durée de vie a
commencé;
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-323
(e) the name of the laboratory or facility that verified 40% of
the product’s life; and
(f) within 30 days after the day on which the verification with
respect to the product’s life has been completed,
(i) the number of hours of life that was verified, and
(ii) the name of the laboratory or facility that completed the
verification with respect to the product’s life.
11. The heading « PARTIE I » after the heading « NORMES D’EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE » in Schedule I to
the French version of the Regulations is replaced by thew
following:
c) la durée de vie du matériel consommateur d’énergie;
d) le nombre d’heures de vie qui a été vérifié;
e) le nom du laboratoire ou de l’installation de fabrication qui a
vérifié 40 % de la durée de vie du matériel consommateur
d’énergie;
f) dans les trente jours suivant la vérification de la durée de vie
du matériel consommateur d’énergie :
(i) le nombre d’heures de vie qui a été vérifié,
(ii) le nom du laboratoire ou de l’installation de fabrication
qui a vérifié la durée de vie du matériel consommateur
d’énergie.
11. L’intertitre « PARTIE I » suivant le titre « NORMES
D’EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE », à l’annexe I de la version française du même règlement, est remplacé par ce qui
suit :
PARTIE 1
PARTIE 1
12. The portion of item 8 of Part 1 of Schedule I to the
Regulations in column IV is replaced by the following:
12. Le passage de l’article 8 de la partie 1 de l’annexe I du
même règlement figurant dans la colonne IV est remplacé par
ce qui suit :
Column IV
Colonne IV
Item
Completion Period
Article
Période visée
8.
on or after December 31, 1998 until September 30, 2007
8.
Du 31 décembre 1998 au 30 septembre 2007
13. Part 1 of Schedule I to the Regulations is amended by adding the following after item 8:
Column I
Column II
Column III
Column IV
Item
Energy-using Product
Standard/Legislative
Provision
Energy Efficiency Standard
Completion
Period
8.1
Dehumidifiers
CSA C749-07
CSA C749-07 clause 4.2, Table 1
8.2
Dehumidifiers
CSA C749-07
If the water removal capacity is ≤ 16.6 L/d, the minimum energy factor = 1.35 L/kWh
If the water removal capacity is > 16.6 L/d but ≤ 21.3 L/d, the minimum energy
factor = 1.5 L/kWh
If the water removal capacity is > 21.3 L/d but ≤ 25.5 L/d, the minimum energy
factor = 1.6 L/kWh
If the water removal capacity is > 25.5 L/d but ≤ 35.5 L/d, the minimum energy
factor = 1.7 L/kWh
If the water removal capacity is > 35.5 L/d, the minimum energy factor = 2.5 L/kWh
on or after
October 1,
2007 until
September 30,
2012
on or after
October 1,
2012
13. La partie 1 de l’annexe I du même règlement est modifiée par adjonction, après l’article 8, de ce qui suit :
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Colonne IV
Article
Matériel consommateur Norme ou disposition
d’énergie
législative
Norme d’efficacité énergétique
Période visée
8.1
Déshumidificateurs
CSA C749-07
CSA C749-07 article 4.2, tableau 1
8.2
Déshumidificateurs
CSA C749-07
Si la capacité d’assèchement est ≤ 16,6 L/j, le facteur énergétique
minimum = 1,35 L/kWh
Si la capacité d’assèchement est > 16,6 L/j mais ≤ 21,3 L/j, le facteur énergétique
minimum = 1,5 L/kWh
Si la capacité d’assèchement est > 21,3 L/j mais ≤ 25,5 L/j, le facteur énergétique
minimum = 1,6 L/kWh
Si la capacité d’assèchement est > 25,5 L/j mais ≤ 35,5 L/j, le facteur énergétique
minimum = 1,7 L/kWh
Si la capacité d’assèchement est > 35,5 L/j, le facteur énergétique minimum = 2,5 L/kWh
Du 1er octobre
2007 au 30
septembre 2012
À partir du
1er octobre
2012
2525
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-323
14. The portion of item 10 of Part 1 of Schedule I to the
Regulations in column IV is replaced by the following:
14. Le passage de l’article 10 de la partie 1 de l’annexe I du
même règlement figurant dans la colonne IV est remplacé par
ce qui suit :
Column IV
Colonne IV
Item
Completion Period
Article
Période visée
10.
on or after January 1, 2004 until December 31, 2009
10.
Du 1 janvier 2004 au 31 décembre 2009
15. Part 1 of Schedule I to the Regulations is amended by
adding the following after item 10:
Item
10.1
10.2
er
15. La partie 1 de l’annexe I du même règlement est modifiée par adjonction, après l’article 10, de ce qui suit :
Column I
Column II
Column III
Column IV
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Colonne IV
Energy-using
Product
Standard/
Legislative
Provision
Energy
Efficiency
Standard
Completion
Period
Matériel
Norme ou
consommateur disposition
d’énergie
législative
Norme
d’efficacité
énergétique
Période visée
Dishwashers
CSA C373-04 annual energy
that are standard
consumption
≤ 355 kWh
Dishwashers
CSA C373-04 annual energy
consumption
that are compact
≤ 260 kWh
Article
on or after
January 1, 2010
10.1
Lave-vaisselle
ordinaire
on or after
January 1, 2010
10.2
Lave-vaisselle
compact
16. The portion of items 17 to 21 of Part 1 of Schedule I to
the French version of the Regulations in column I is replaced
by the following:
CSA C373-04 Consommation
annuelle d’énergie
≤ 355 kWh
CSA C373-04 Consommation
annuelle d’énergie
≤ 260 kWh
À partir du
1er janvier 2010
À partir du
1er janvier 2010
16. Le passage des articles 17 à 21 de la partie 1 de l’annexe I de la version française du même règlement figurant
dans la colonne I est remplacé par ce qui suit :
Colonne I
Colonne I
Article
Matériel consommateur d’énergie
Article
Matériel consommateur d’énergie
17.
Cuisinières électriques conçues pour être intégrées à un plan de travail,
comportant au moins un élément de surface sur une table de cuisson
traditionnelle mais aucun four
Cuisinières électriques conçues pour être intégrées à un plan de travail,
comportant au moins un élément de surface sur une table de cuisson
traditionnelle mais aucun four
Cuisinières électriques conçues pour être intégrées à un plan de travail,
comportant au moins un élément de surface sur une table de cuisson
modulaire mais aucun four
Cuisinières électriques conçues pour être intégrées à un plan de travail,
comportant au moins un élément de surface sur une table de cuisson
modulaire mais aucun four
Cuisinières électriques conçues pour être intégrées à un plan de travail,
comportant au moins un élément de surface mais aucun four
17.
Cuisinières électriques conçues pour être intégrées à un plan de travail,
comportant au moins un élément de surface sur une table de cuisson
traditionnelle mais aucun four
Cuisinières électriques conçues pour être intégrées à un plan de travail,
comportant au moins un élément de surface sur une table de cuisson
traditionnelle mais aucun four
Cuisinières électriques conçues pour être intégrées à un plan de travail,
comportant au moins un élément de surface sur une table de cuisson
modulaire mais aucun four
Cuisinières électriques conçues pour être intégrées à un plan de travail,
comportant au moins un élément de surface sur une table de cuisson
modulaire mais aucun four
Cuisinières électriques conçues pour être intégrées à un plan de travail,
comportant au moins un élément de surface mais aucun four
18.
19.
20.
21.
17. The portion of items 35 and 36 of Part 1 of Schedule I to
the Regulations in column IV is replaced by the following:
18.
19.
20.
21.
17. Le passage des articles 35 et 36 de la partie 1 de l’annexe I du même règlement figurant dans la colonne IV est
remplacé par ce qui suit :
Column IV
Colonne IV
Item
Completion Period
Article
Période visée
35.
36.
on or after July 1, 2001 until December 31, 2007
on or after December 31, 2003 until December 31, 2007
35.
36.
Du 1er juillet 2001 au 31 décembre 2007
Du 31 décembre 2003 au 31 décembre 2007
18. Part 1 of Schedule I to the Regulations is amended by
adding the following after item 36:
18. La partie 1 de l’annexe I du même règlement est modifiée par adjonction, après l’article 36, de ce qui suit :
Column I
Column II
Column III
Column IV
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Item
Energy-using
Product
Standard/
Legislative
Provision
Energy
Efficiency
Standard
Completion
Period
Article
Matériel
Norme ou
consommateur disposition
d’énergie
législative
Norme
d’efficacité
énergétique
36.1
Freezers
36.1
Congélateurs
2526
CSA C300-08 CSA C300-08
Table 1
on or after
January 1, 2008
CSA C300-08 CSA C300-08
tableau 1
Colonne IV
Période visée
À partir du
1er janvier 2008
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-323
19. The portion of item 38 of Part 1 of Schedule I to the
Regulations in column IV is replaced by the following:
19. Le passage de l’article 38 de la partie 1 de l’annexe I du
même règlement figurant dans la colonne IV est remplacé par
ce qui suit :
Column IV
Item
38.
Colonne IV
Completion Period
on or after March 1, 2003 until December 30, 2009
Article
38.
20. Part 1 of Schedule I to the Regulations is amended by
adding the following after item 38:
Column I
20. La partie 1 de l’annexe I du même règlement est modifiée par adjonction, après l’article 38, de ce qui suit :
Column III
Column IV
Standard/
Energy-using
Legislative
Product
Provision
CSA P.2
Gas furnaces,
other than those
with an
integrated
cooling
component that
are outdoor or
through-the-wall
gas furnaces,
that have an
input rate no
greater than
65.92 kW
(225 000 Btu/h)
and that use
single-phase
electric current
Energy
Efficiency
Standard
annual fuel
utilization
efficiency
≥ 90%
Completion
Period
on or after
December 31,
2009
38.2
CSA P.2
Gas furnaces
that are outdoor
gas furnaces
with an
integrated
cooling
component, that
have an input
rate no greater
than 65.92 kW
(225 000 Btu/h)
and that use
single-phase
electric current
annual fuel
utilization
efficiency
≥ 78%
on or after
December 31,
2009
38.2
38.3
CSA P.2
Gas furnaces
that are throughthe-wall with
an integrated
cooling
component, that
have an input
rate no greater
than 65.92 kW
(225 000 Btu/h)
and that use
single-phase
electric current
annual fuel
utilization
efficiency
≥ 78%
on or after
December 31,
2009 until
December 30,
2012
38.3
38.4
Gas furnaces
CSA P.2
that are throughthe-wall with
an integrated
cooling
component, that
have an input
rate no greater
than 65.92 kW
(225 000 Btu/h)
and that use
single-phase
electric current
annual fuel
utilization
efficiency
≥ 90%
on or after
December 31,
2012
38.4
Item
38.1
Column II
Période visée
er
Du 1 mars 2003 au 30 décembre 2009
Article
38.1
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Colonne IV
Matériel
consommateur
d’énergie
Générateurs
d’air chaud à
gaz, autres
que ceux
possédant une
composante de
refroidissement
intégrée qui sont
pour l’extérieur
ou muraux, qui
ont un débit
calorifique d’au
plus 65,92 kW
(225 000 Btu/h)
et qui
fonctionnent au
courant
monophasé
Générateurs
d’air chaud à gaz
pour l’extérieur
possédant une
composante de
refroidissement
intégrée, qui
ont un débit
calorifique d’au
plus 65,92 kW
(225 000 Btu/h)
et qui
fonctionnent au
courant
monophasé
Générateurs
d’air chaud à
gaz muraux
possédant une
composante de
refroidissement
intégrée, qui
ont un débit
calorifique d’au
plus 65,92 kW
(225 000 Btu/h)
et qui
fonctionnent au
courant
monophasé
Générateurs
d’air chaud à
gaz muraux
possédant une
composante de
refroidissement
intégrée, qui
ont un débit
calorifique d’au
plus 65,92 kW
(225 000 Btu/h)
et qui
fonctionnent au
courant
monophasé
Norme ou
disposition
législative
CSA P.2
Norme
d’efficacité
énergétique
Efficacité de
l’utilisation
annuelle de
combustible
≥ 90 %
Période visée
À partir du
31 décembre
2009
CSA P.2
Efficacité de
l’utilisation
annuelle de
combustible
≥ 78 %
À partir du
31 décembre
2009
CSA P.2
Efficacité de
l’utilisation
annuelle de
combustible
≥ 78 %
Du 31 décembre
2009 au
30 décembre
2012
CSA P.2
Efficacité de
l’utilisation
annuelle de
combustible
≥ 90 %
À partir du
31 décembre
2012
2527
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-323
21. Part 1 of Schedule I to the Regulations is amended by
adding the following after item 47:
Item
47.1
21. La partie 1 de l’annexe I du même règlement est modifiée par adjonction, après l’article 47, de ce qui suit :
Column I
Column II
Column III
Column IV
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Colonne IV
Energy-using
Product
Standard/
Legislative
Provision
Energy
Efficiency
Standard
Completion
Period
Matériel
Norme ou
consommateur disposition
d’énergie
législative
Norme
d’efficacité
énergétique
Période visée
CSA P.11
thermal efficiency on or after
of ≥ 80% at the
August 8, 2008
maximum heat
input nominal
capacity
must be equipped
with an
intermittent
ignition device and
(a) a powervented system;
(b) an automatic
vent damper; or
(c) an automatic
flue damper
Aérothermes à
gaz
Rendement
À partir du
thermique
8 août 2008
≥ 80 % de la
capacité nominale
maximale d’entrée
d’air chaud
Doivent être munis
d’un dispositif
d’allumage
intermittent et,
selon le cas :
a) d’un système
d’évacuation
des gaz
mécanique;
b) d’un volet
motorisé à
évacuation
automatique;
c) d’un registre
de tirage à
clapet
automatique.
Gas-fired unit
heaters
22. The portion of item 61 of Part 1 of Schedule I to the
French version of the Regulations in column III is replaced by
the following:
Article
47.1
CSA P.11
22. Le passage de l’article 61 de la partie 1 de l’annexe I de
la version française du même règlement figurant dans la colonne III est remplacé par ce qui suit :
Colonne III
Colonne III
Article
Norme d’efficacité énergétique
Article
Norme d’efficacité énergétique
61.
CSA C446-94 tableau 2
61.
CSA C446-94 tableau 2
23. The portion of item 64 of Part 1 of Schedule I to the
Regulations in column IV is replaced by the following:
23. Le passage de l’article 64 de la partie 1 de l’annexe I du
même règlement figurant dans la colonne IV est remplacé par
ce qui suit :
Column IV
Colonne IV
Item
Completion Period
Article
Période visée
64.
on or after January 1, 2000 until December 31, 2007
64.
Du 1 janvier 2000 au 31 décembre 2007
24. Part 1 of Schedule I to the Regulations is amended by
adding the following after item 64:
Item
64.1
2528
er
24. La partie 1 de l’annexe I du même règlement est modifiée par adjonction, après l’article 64, de ce qui suit :
Column I
Column II
Column III
Column IV
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Colonne IV
Energy-using
Product
Standard/
Legislative
Provision
Energy
Efficiency
Standard
Completion
Period
Norme ou
Matériel
consommateur disposition
législative
d’énergie
Norme
d’efficacité
énergétique
Période visée
CSA C742-98
Machines à
glaçons à
production en
discontinu avec
condenseur à
air dont la
composante de
fabrication des
glaçons et le
condenseur sont
intégrés et la
capacité est
< 204 kg de
glaçons/24 h
Intrant énergétique À partir du
maximal en kJ/kg 1er janvier 2008
de glaçons =
814,2 – 1,502 ×
capacité (kg de
glaçons/24 h)
CSA C742-98,
tableau 2, catégorie
« réserves de
glaçons »
Ice-makers with CSA C742-98
an ice-making
capacity
< 204 kg/24 h
that produce
ice in a batch
process, have
an air-cooled
condenser and in
respect of which
the ice-making
mechanism and
the condenser
are combined in
a single package
maximum energy on or after
input in kJ/kg of
January 1, 2008
ice produced =
814.2 – 1.502 ×
ice-making
capacity (kg/24 h)
CSA C742-98,
Table 2, category
“Ice storage bins”
Article
64.1
2008-12-24
Item
64.2
64.3
64.4
64.5
64.6
64.7
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-323
Column I
Column II
Column III
Column IV
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Colonne IV
Energy-using
Product
Standard/
Legislative
Provision
Energy
Efficiency
Standard
Completion
Period
Norme ou
Matériel
consommateur disposition
législative
d’énergie
Norme
d’efficacité
énergétique
Période visée
Intrant énergétique À partir du
maximal en kJ/kg 1er janvier 2008
de glaçons =
546,8 – 0,192 ×
capacité (kg de
glaçons/24 h)
CSA C742-98,
tableau 2, catégorie
« réserves de
glaçons »
Ice-makers with
an ice-making
capacity
≥ 204 kg/24 h
that produce
ice in a batch
process, have
an air-cooled
condenser and in
respect of which
the ice-making
mechanism and
the condenser
are combined in
a single package
Ice-makers with
an ice-making
capacity
< 454 kg/24 h
that produce
ice in a batch
process, have
a remote,
air-cooled
condenser but
not a remote
compressor
Ice-makers with
an ice-making
capacity
≥ 454 kg/24 h
that produce
ice in a batch
process, have
a remote,
air-cooled
condenser but
not a remote
compressor
Ice-makers with
an ice-making
capacity
< 423 kg/24 h
that produce
ice in a batch
process, have
a remote,
air-cooled
condenser and
a remote
compressor
Ice-makers with
an ice-making
capacity
≥ 423 kg/24 h
that produce ice
in a batch
process, have
a remote,
air-cooled
condenser and
a remote
compressor
Ice-makers with
an ice-making
capacity
< 79 kg/24 h that
produce ice in a
batch process,
Article
CSA C742-98 maximum energy on or after
input in kJ/kg of
January 1, 2008
ice produced =
546.8 – 0.192 ×
ice-making
capacity (kg/24 h)
CSA C742-98,
Table 2, category
“Ice storage bins”
64.2
Machines à
CSA C742-98
glaçons à
production en
discontinu avec
condenseur à
air dont la
composante de
fabrication des
glaçons et le
condenseur sont
intégrés et la
capacité est
≥ 204 kg de
glaçons/24 h
CSA C742-98 maximum energy on or after
input in kJ/kg of
January 1, 2008
ice produced =
702.3 – 0.664 ×
ice-making
capacity (kg/24 h)
CSA C742-98,
Table 2, category
“Ice storage bins”
64.3
CSA C742-98 maximum energy
input in kJ/kg of
ice produced =
404.7
CSA C742-98,
Table 2, category
“Ice storage bins”
on or after
January 1, 2008
64.4
CSA C742-98 maximum energy on or after
input in kJ/kg of
January 1, 2008
ice produced =
702.3 – 0.664 ×
ice-making
capacity (kg/24 h)
CSA C742-98,
Table 2, category
“Ice storage bins”
64.5
CSA C742-98 Intrant énergétique
Machines à
glaçons à
maximal en kJ/kg
production en
de glaçons =
discontinu avec
702,3 – 0,664 ×
condenseur à
capacité (kg de
distance à air,
glaçons/24 h)
mais pas de
CSA C742-98,
compresseur à
tableau 2, catégorie
distance, dont la
« réserves de
capacité est
glaçons »
< 454 kg de
glaçons/24 h
Machines à
CSA C742-98 Intrant énergétique
glaçons à
maximal en kJ/kg
production en
de glaçons = 404,7
discontinu avec
CSA C742-98,
condenseur à
tableau 2, catégorie
distance à air,
« réserves de
mais pas de
glaçons »
compresseur à
distance, dont la
capacité est
≥ 454 kg de
glaçons/24 h
Machines à
CSA C742-98 Intrant énergétique
glaçons à
maximal en kJ/kg
production en
de glaçons =
discontinu avec
702,3 – 0,664 ×
condenseur à
capacité (kg de
distance à air et
glaçons/24 h)
compresseur à
CSA C742-98,
distance, dont la
tableau 2, catégorie
capacité est
« réserves de
< 423 kg de
glaçons »
glaçons/24 h
on or after
January 1, 2008
64.6
Machines à
CSA C742-98
glaçons à
production en
discontinu avec
condenseur à
distance à air et
compresseur à
distance, dont la
capacité est
≥ 423 kg de
glaçons/24 h
Intrant énergétique À partir du
maximal en kJ/kg 1er janvier 2008
de glaçons = 420,6
CSA C742-98,
tableau 2, catégorie
« réserves de
glaçons »
CSA C742-98 maximum energy on or after
input in kJ/kg of
January 1, 2008
ice produced =
1428 – 8.19 × icemaking capacity
(kg/24 h)
64.7
Machines à
CSA C742-98
glaçons
autonomes à
production en
discontinu avec
condenseur à air
dont la capacité
Intrant énergétique À partir du
maximal en kJ/kg 1er janvier 2008
de glaçons =
1428 – 8,19 ×
capacité (kg de
glaçons/24 h)
CSA C742-98 maximum energy
input in kJ/kg of
ice produced =
420.6
CSA C742-98,
Table 2, category
“Ice storage bins”
À partir du
1er janvier 2008
À partir du
1er janvier 2008
À partir du
1er janvier 2008
2529
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Column I
Item
64.8
64.9
64.91
64.92
64.93
2530
Energy-using
Product
have an aircooled
condenser
and are selfcontained
Ice-makers with
an ice-making
capacity
≥ 79 kg/24 h
that produce
ice in a batch
process, have
an air-cooled
condenser and
are selfcontained
Ice-makers with
an ice-making
capacity
< 227 kg/24 h
that produce ice
in a batch
process, have a
water-cooled
condenser and in
respect of which
the ice-making
mechanism and
the condenser
are combined in
a single package
Ice-makers with
an ice-making
capacity
≥ 227 kg/24 h
but < 651 kg/24 h
that produce ice
in a batch
process, have a
water-cooled
condenser and in
respect of which
the ice-making
mechanism and
the condenser
are combined in
a single package
Ice-makers with
an ice-making
capacity
≥ 651 kg/24 h
that produce ice
in a batch
process, have a
water-cooled
condenser and in
respect of which
the ice-making
mechanism and
the condenser
are combined in
a single package
Ice-makers with
an ice-making
capacity
< 91 kg/24 h
that produce ice
in a batch
process, have
a water-cooled
condenser
and are selfcontained
Column II
Column III
Column IV
Standard/
Legislative
Provision
Energy
Efficiency
Standard
Completion
Period
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-323
Article
CSA C742-98,
Table 2, category
“Ice storage bins”
CSA C742-98 maximum energy
input in kJ/kg of
ice produced =
777.7
CSA C742-98,
Table 2, category
“Ice storage bins”
Colonne II
Colonne III
Colonne IV
Norme ou
Matériel
consommateur disposition
législative
d’énergie
est < 79 kg de
glaçons/24 h
Norme
d’efficacité
énergétique
Période visée
Colonne I
CSA C742-98,
tableau 2, catégorie
« réserves de
glaçons »
on or after
January 1, 2008
64.8
CSA C742-98
Machines à
glaçons
autonomes à
production en
discontinu avec
condenseur à air
dont la capacité
est ≥ 79 kg de
glaçons/24 h
Intrant énergétique À partir du
maximal en kJ/kg 1er janvier 2008
de glaçons = 777,7
CSA C742-98,
tableau 2, catégorie
« réserves de
glaçons »
CSA C742-98 maximum energy on or after
input in kJ/kg of
January 1, 2008
ice produced =
619.0 – 0.961 ×
ice-making
capacity (kg/24 h)
CSA C742-98,
Table 2, category
“Ice storage bins”
64.9
Machines à
CSA C742-98
glaçons à
production en
discontinu avec
condenseur à
eau dont la
composante de
fabrication des
glaçons et le
condenseur sont
intégrés et la
capacité est
< 227 kg de
glaçons/24 h
Intrant énergétique À partir du
maximal en kJ/kg 1er janvier 2008
de glaçons =
619,0 – 0,961 ×
capacité (kg de
glaçons/24 h)
CSA C742-98,
tableau 2, catégorie
« réserves de
glaçons »
CSA C742-98 maximum energy on or after
input in kJ/kg of
January 1, 2008
ice produced =
442.8 – 0.192 ×
ice-making
capacity (kg/24 h)
CSA C742-98,
Table 2, category
“Ice storage bins”
64.91
CSA C742-98
Machines à
glaçons à
production en
discontinu avec
condenseur à
eau dont la
composante de
fabrication des
glaçons et le
condenseur sont
intégrés et la
capacité est
≥ 227 kg, mais
< 651 kg de
glaçons/24 h
Intrant énergétique À partir du
maximal en kJ/kg 1er janvier 2008
de glaçons =
442,8 – 0,192 ×
capacité (kg de
glaçons/24 h)
CSA C742-98,
tableau 2, catégorie
« réserves de
glaçons »
CSA C742-98 maximum energy
input in kJ/kg of
ice produced =
317.4
CSA C742-98,
Table 2, category
“Ice storage bins”
on or after
January 1, 2008
64.92
CSA C742-98
Machines à
glaçons à
production en
discontinu avec
condenseur à
eau dont la
composante de
fabrication des
glaçons et le
condenseur sont
intégrés et la
capacité est ≥
651 kg de
glaçons/24 h
Intrant énergétique À partir du
maximal en kJ/kg 1er janvier 2008
de glaçons = 317,4
CSA C742-98,
tableau 2, catégorie
« réserves de
glaçons »
CSA C742-98 maximum energy on or after
January 1, 2008
input in kJ/kg of
ice produced =
904.7 – 3.32 × icemaking capacity
(kg/24 h)
CSA C742-98,
Table 2, category
“Ice storage bins”
64.93
CSA C742-98
Machines à
glaçons
autonomes à
production en
discontinu avec
condenseur à eau
dont la capacité
est < 91 kg de
glaçons/24 h
Intrant énergétique À partir du
maximal en kJ/kg 1er janvier 2008
de glaçons =
904,7 – 3,32 ×
capacité (kg de
glaçons/24 h)
CSA C742-98,
tableau 2, catégorie
« réserves de
glaçons »
2008-12-24
Item
64.94
64.95
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-323
Column I
Column II
Column III
Column IV
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Colonne IV
Energy-using
Product
Standard/
Legislative
Provision
Energy
Efficiency
Standard
Completion
Period
Norme ou
Matériel
consommateur disposition
législative
d’énergie
Norme
d’efficacité
énergétique
Période visée
Intrant énergétique À partir du
maximal en kJ/kg 1er janvier 2008
de glaçons = 603,1
CSA C742-98,
tableau 2, catégorie
« réserves de
glaçons »
Ice-makers with CSA C742-98 maximum energy
an ice-making
input in kJ/kg of
capacity
ice produced =
≥ 91 kg/24 h
603.1
that produce ice
CSA C742-98,
in a batch
Table 2, category
process, have a
“Ice storage bins”
water-cooled
condenser
and are selfcontained
Ice-makers that CSA C742-98 CSA C742-98,
produce ice in a
Table 2, categories
continuous
“Continuous
automatic iceprocess
makers” and “Ice
storage bins”
Article
on or after
January 1, 2008
64.94
Machines à
CSA C742-98
glaçons
autonomes à
production en
discontinu avec
condenseur à eau
dont la capacité
est ≥ 91 kg de
glaçons/24 h
on or after
January 1, 2008
64.95
Machines à
glaçons à
production
en continu
25. The portion of items 100 to 102 of Part 1 of Schedule I
to the Regulations in column IV is replaced by the following:
CSA C742-98 CSA C742-98,
tableau 2,
catégories
« machines à
glaçons
automatiques à
procédé continu »
et « réserves de
glaçons »
25. Le passage des articles 100 à 102 de la partie 1 de l’annexe I du même règlement figurant dans la colonne IV est
remplacé par ce qui suit :
Column IV
Colonne IV
Item
Completion Period
Article
Période visée
100.
101.
102.
on or after December 31, 2002 until December 31, 2007
on or after December 31, 2005 until December 31, 2007
on or after July 1, 2001 until December 31, 2007
100.
101.
102.
Du 31 décembre 2002 au 31 décembre 2007
Du 31 décembre 2005 au 31 décembre 2007
Du 1er juillet 2001 au 31 décembre 2007
26. Part 1 of Schedule I to the Regulations is amended by
adding the following after item 102:
Item
102.1
À partir du
1er janvier 2008
26. La partie 1 de l’annexe I du même règlement est modifiée par adjonction, après l’article 102, de ce qui suit :
Column I
Column II
Column III
Column IV
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Energy-using
Product
Standard/
Legislative
Provision
Energy
Efficiency
Standard
Completion
Period
Matériel
Norme ou
consommateur disposition
d’énergie
législative
Norme
d’efficacité
énergétique
Refrigerators or CSA C300-08 CSA C300-08
combination
Table 1
refrigeratorfreezers
on or after
January 1, 2008
27. The portion of item 122 of Part 1 of Schedule I to the
French version of the Regulations in column I is replaced by
the following:
Article
102.1
Réfrigérateurs
ou
réfrigérateurscongélateurs
CSA C300-08 CSA C300-08
tableau 1
Colonne IV
Période visée
À partir du
1er janvier 2008
27. Le passage de l’article 122 de la partie 1 de l’annexe I
de la version française du même règlement figurant dans la
colonne I est remplacé par ce qui suit :
Colonne I
Colonne I
Article
Matériel consommateur d’énergie
Article
Matériel consommateur d’énergie
122.
Distributeurs automatiques de boissons réfrigérées autres que ceux qui
montrent et distribuent vingt différents types de boissons ou plus
122.
Distributeurs automatiques de boissons réfrigérées autres que ceux qui
montrent et distribuent vingt différents types de boissons ou plus
28. Part I of Schedule I to the Regulations is amended by
adding the following after item 135:
Item
136.
28. La partie 1 de l’annexe I du même règlement est modifiée par adjonction, après l’article 135, de ce qui suit :
Column I
Column II
Column III
Column IV
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Colonne IV
Energy-using
Product
Standard/
Legislative
Provision
Energy
Efficiency
Standard
Completion
Period
Norme ou
Matériel
consommateur disposition
législative
d’énergie
Norme
d’efficacité
énergétique
Période visée
General service Section 4.4 for lamp efficacy
on or after
lamps with a
luminous flux ≥ 4.0357 ×
January 1, 2012
luminous flux of and wattage
ln(lumen) – 7.1345
Article
136.
Lampes
Article 4.4
Efficacité
standards, autres pour le flux
lumineuse
qu’une lampe à lumineux et le ≥ 4,0357 ×
À partir du
1er janvier 2012
2531
2008-12-24
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Column I
Item
Energy-using
Product
at least 1050 lm
but no greater
than 2600 lm
other than
modified
spectrum lamps
Column II
Column III
Column IV
Standard/
Legislative
Provision
Energy
Efficiency
Standard
Completion
Period
Section 4.4
for
CIE 13.3 for
colour
rendering
index
life ≥ 1000 hours
colour rendering
index ≥ 80
137.
General service
lamps with a
luminous flux
of at least
250 lm but no
greater than
1049 lm other
than modified
spectrum lamps
Section 4.4 for
luminous flux
and wattage
Section 4.4 for
life
CIE 13.3 for
colour
rendering
index
lamp efficacy
≥ 4.0357 ×
ln(lumen) –
7.1345
life ≥ 1000 hours
colour rendering
index ≥ 80
138.
General service
lamps that are
modified
spectrum lamps
with a luminous
flux of at least
1050 lm but no
greater than
2600 lm
Section 4.4 for
luminous flux
and wattage
Section 4.4 for
life
CIE 13.3 for
colour
rendering
index
139.
General service
lamps that are
modified
spectrum lamps
with a luminous
flux of at least
250 lm but no
greater than
1049 lm
Section 4.4 for
luminous flux
and wattage
Section 4.4 for
life
CIE 13.3 for
colour
rendering
index
140.
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-323
Colonne II
Colonne III
Matériel
consommateur
d’énergie
spectre modifié,
dont le flux
lumineux est
d’au moins
1 050 lm mais
d’au plus 2 600
Norme ou
disposition
législative
wattage
Article 4.4
pour la durée
de vie
CIE 13.3 pour
l’indice de
rendu des
couleurs
Article 4.4
pour le flux
lumineux et le
wattage
Article 4.4
pour la durée
de vie
CIE 13.3 pour
l’indice de
rendu des
couleurs
Article 4.4
pour le flux
lumineux et le
wattage
Article 4.4
pour la durée
de vie
CIE 13.3 pour
l’indice de
rendu des
couleurs
Article 4.4
pour le flux
lumineux et le
wattage
Article 4.4
pour la durée
de vie
CIE 13.3 pour
l’indice de
rendu des
couleurs
CSA C22.2
no 9
Norme
d’efficacité
Période visée
énergétique
ln(lumens) –
7,1345
Durée de vie
≥ 1000 heures
Indice de rendu des
couleurs ≥ 80
Puissance
électrique totale
de l’ensemble
d’éclairage
≤ 190 W
À partir du
1er janvier 2010
CSA C22.2
no 9
Puissance
électrique totale
≤ 190 W
À partir du
1er janvier 2010
CSA C22.2
no 12
Puissance
électrique totale
≤ 190 W
Torchères
CSA C22.2
munies d’une
no 12
ou de plusieurs
douilles
supplémentaires
Puissance
électrique totale
≤ 230 W
Du 1er janvier
2007 au
31 décembre
2009
Du 1er janvier
2007 au
31 décembre
2009
137.
Lampes
standards, autres
qu’une lampe à
spectre modifié,
dont le flux
lumineux est
d’au moins
250 lm mais
d’au plus 1 049
lamp efficacy
on or after
≥ 75% of the
January 1, 2012
efficacy of the
reference standard
spectrum lamp
life ≥ 1000 hours
colour rendering
index ≥ 80
138.
Lampes
standards qui
sont des lampes
à spectre modifié
dont le flux
lumineux est
d’au moins
1 050 lm mais
d’au plus 2 600
lamp efficacy
on or after
≥ 75% of the
December 31,
efficacy of the
2012
reference standard
spectrum lamp
life ≥ 1000 hours
colour rendering
index ≥ 80
139.
Lampes
standards qui
sont des lampes
à spectre modifié
dont le flux
lumineux est
d’au moins
250 lm mais
d’au plus 1 049
Ceiling fans with CSA C22.2
integrated lights No. 9
that have total
electrical power
> 10 W and at
least one socket
that is not pin
based
total electrical
on or after
power for the
January 1, 2010
integrated lighting
≤ 190 W
140.
141.
Ceiling fan light CSA C22.2
kits with at least No. 9
one socket that is
not pin based
total electrical
power ≤ 190 W
on or after
January 1, 2010
141.
142.
Torchieres with
no additional
sockets
CSA C22.2
No. 12
total electrical
power ≤ 190 W
142.
143.
Torchieres with
one or more
additional
sockets
CSA C22.2
No. 12
total electrical
power ≤ 230 W
on or after
January 1, 2007
until December
31 2009
on or after
January 1, 2007
until
December 31,
2009
Ventilateurs de
plafond munis
d’un ensemble
d’éclairage dont
la puissance
électrique totale
est > 10 W et
ayant au moins
une douille qui
n’est pas une
douille à broche
Ensembles
d’éclairage pour
ventilateurs de
plafond ayant
au moins une
douille qui n’est
pas une douille
à broche
Torchères
sans douilles
supplémentaires
2532
on or after
December 31,
2012
Article
143.
Colonne IV
Colonne I
À partir du
Efficacité
31 décembre
lumineuse
2012
≥ 4,0357 ×
ln(lumens) –
7,1345
Durée de vie
≥ 1000 heures
Indice de rendu des
couleurs ≥ 80
À partir du
Efficacité
lumineuse ≥ 75 % 1er janvier 2012
de l’efficacité
lumineuse d’une
lampe de référence
à spectre normalisé
Durée de vie
≥ 1000 heures
Indice de rendu des
couleurs ≥ 80
À partir du
Efficacité
lumineuse ≥ 75 % 31 décembre
2012
de l’efficacité
lumineuse d’une
lampe de référence
à spectre normalisé
Durée de vie
≥ 1000 heures
Indice de rendu des
couleurs ≥ 80
2008-12-24
Item
144.
145.
Canada Gazette Part II, Vol. 142, No. 26
Gazette du Canada Partie II, Vol. 142, no 26 SOR/DORS/2008-323
Column I
Column II
Column III
Column IV
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Colonne IV
Energy-using
Product
Standard/
Legislative
Provision
Energy
Efficiency
Standard
Completion
Period
Norme ou
Matériel
consommateur disposition
législative
d’énergie
Norme
d’efficacité
énergétique
Période visée
CSA C22.2
No. 12
total electrical
power ≤ 75 W
on or after
January 1, 2010
144.
CSA C22.2
no 12
total electrical
power ≤ 100 W
on or after
January 1, 2010
145.
Puissance
électrique totale
≤ 75 W
Puissance
électrique totale
≤ 100 W
À