Canada Gazette du Part II

Canada Gazette du Part II
Vol. 140, no 1
Vol. 140, No. 1
Canada
Gazette
Gazette
du Canada
Part II
Partie II
OTTAWA, WEDNESDAY, JANUARY 11, 2006
OTTAWA, LE MERCREDI 11 JANVIER 2006
Statutory Instruments 2006
Textes réglementaires 2006
SOR/2006-1 to 6 and SI/2006-2
DORS/2006-1 à 6 et TR/2006-2
Pages 2 to 30
Pages 2 à 30
NOTICE TO READERS
AVIS AU LECTEUR
The Canada Gazette Part II is published under authority of the Statutory
Instruments Act on January 11, 2006, and at least every second Wednesday
thereafter.
La Gazette du Canada Partie II est publiée en vertu de la Loi sur les textes
réglementaires le 11 janvier 2006, et au moins tous les deux mercredis par la
suite.
Part II of the Canada Gazette contains all ‘‘regulations’’ as defined in the
Statutory Instruments Act and certain other classes of statutory instruments
and documents required to be published therein. However, certain regulations
and classes of regulations are exempted from publication by section 15 of the
Statutory Instruments Regulations made pursuant to section 20 of the
Statutory Instruments Act.
La Partie II de la Gazette du Canada est le recueil des « règlements »
définis comme tels dans la loi précitée et de certaines autres catégories de
textes réglementaires et de documents qu’il est prescrit d’y publier.
Cependant, certains règlements et catégories de règlements sont soustraits à la
publication par l’article 15 du Règlement sur les textes réglementaires, établi
en vertu de l’article 20 de la Loi sur les textes réglementaires.
The Canada Gazette Part II is available in most libraries for consultation.
On peut consulter la Gazette du Canada Partie II dans la plupart des
bibliothèques.
For residents of Canada, the cost of an annual subscription to the Canada
Gazette Part II is $67.50, and single issues, $3.50. For residents of other
countries, the cost of a subscription is US$67.50 and single issues, US$3.50.
Orders should be addressed to: Government of Canada Publications, Public
Works and Government Services Canada, Ottawa, Canada K1A 0S5.
Pour les résidents du Canada, le prix de l’abonnement annuel à la Gazette
du Canada Partie II est de 67,50 $ et le prix d’un exemplaire, de 3,50 $. Pour
les résidents d’autres pays, le prix de l’abonnement est de 67,50 $US et
le prix d’un exemplaire, de 3,50 $US. Veuillez adresser les commandes à :
Publications du gouvernement du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, Ottawa, Canada K1A 0S5.
The Canada Gazette is also available free of charge on the Internet at
http://canadagazette.gc.ca. It is accessible in PDF (Portable Document
Format) and in HTML (HyperText Mark-up Language) as the alternate
format.
La Gazette du Canada est aussi disponible gratuitement sur Internet au
http://gazetteducanada.gc.ca. La publication y est accessible en format PDF
(Portable Document Format) et en HTML (langage hypertexte) comme média
substitut.
Copies of Statutory Instruments that have been registered with the Clerk of
the Privy Council are available, in both official languages, for inspection and
sale at Room 418, Blackburn Building, 85 Sparks Street, Ottawa, Canada.
Des exemplaires des textes réglementaires enregistrés par le greffier du
Conseil privé sont à la disposition du public, dans les deux langues
officielles, pour examen et vente à la Pièce 418, Édifice Blackburn, 85, rue
Sparks, Ottawa, Canada.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, 2006
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2006
ISSN 1494-6122
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2006
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2006
2006-01-11
Canada Gazette Part II, Vol. 140, No. 1
Registration
SOR/2006-1
Gazette du Canada Partie II, Vol. 140, no 1 SOR/DORS/2006-1
Enregistrement
DORS/2006-1 Le 20 décembre 2005
December 20, 2005
INCOME TAX ACT
LOI DE L’IMPÔT SUR LE REVENU
Regulations Amending the Income Tax
Regulations — Section 3300
Règlement modifiant le Règlement de l’impôt sur
le revenu — article 3300
P.C. 2005-2315
C.P. 2005-2315
December 20, 2005
Le 20 décembre 2005
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of National Revenue, pursuant to section 221a of the Income Tax Actb, hereby makes the annexed Regulations Amending the Income Tax Regulations — Section 3300.
Sur recommandation du ministre du Revenu national et en vertu de l’article 221a de la Loi de l’impôt sur le revenub, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil prend le Règlement
modifiant le Règlement de l’impôt sur le revenu — article 3300,
ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE INCOME TAX
REGULATIONS — SECTION 3300
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE
L’IMPÔT SUR LE REVENU — ARTICLE 3300
AMENDMENT
MODIFICATION
1
1. Section 3300 of the Income Tax Regulations is replaced
by the following:
3300. For the purposes of subsection 154(2) of the Act, a rate
of 45% is prescribed.
1. L’article 3300 du Règlement de l’impôt sur le revenu1 est
remplacé par ce qui suit :
3300. Pour l’application du paragraphe 154(2) de la Loi, le
taux prescrit est de 45 %.
APPLICATION
APPLICATION
2. Section 1 applies to the 2005 and subsequent taxation
years.
2. L’article 1 s’applique aux années d’imposition 2005 et
suivantes.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
Income tax is withheld on certain types of income received,
such as salary and wage payments, at the rate in effect in the
province in which the income is earned. However, the final
amount of tax payable by an individual for a calendar year is calculated using the rate in effect for that year in the province in
which the individual resides on December 31. The individual
includes his or her province of residence on the tax return, and the
calculations on the return are based on that information.
Subsection 154(2) of the Income Tax Act provides that where
income tax has been withheld from an individual’s income at the
rate in effect in the province in which the income is earned, but
the individual resides in another province, the Minister of National Revenue may transfer a percentage of the tax that has been
withheld (the total of Federal and Provincial taxes) to the government of the province in which the taxpayer resides. There are
two restrictions on this transfer: first, the government of the province in which the taxpayer resides must have entered into a tax
transfer agreement with the Government of Canada to make such
transfers; and second, the maximum rate used to calculate the
amount of the transfer must be set out in section 3300 of the Income Tax Regulations.
L’impôt sur certains revenus tels que le salaire et autres rémunérations est retenu à la source au taux en vigueur dans la province où le revenu a été gagné. Toutefois, le montant final d’impôt payable par un particulier pour une année civile est calculé en
fonction du taux en vigueur pour l’année dans la province où le
particulier réside le 31 décembre. Celui-ci indique sa province de
résidence dans sa déclaration de revenus et les calculs effectués
sont fondés sur ce renseignement.
Lorsque l’impôt a été retenu sur le revenu d’un particulier au
taux en vigueur dans la province où le revenu a été gagné mais
que ce particulier réside dans une autre province, le paragraphe 154(2) de la Loi de l’impôt sur le revenu autorise le ministre
du Revenu national à transférer au gouvernement de la province
de résidence du particulier une portion de l’impôt retenu à la
source (le montant total des impôts fédéral et provincial retenus).
Ce transfert est assujetti à deux conditions. Premièrement, le gouvernement de la province de résidence du particulier doit avoir
conclu un accord relatif aux transferts d’impôt avec le gouvernement du Canada. Deuxièmement, le taux maximum à utiliser pour
calculer le montant du transfert doit être établi à l’article 3300 du
Règlement de l’impôt sur le revenu.
———
———
a
a
b
1
2
S.C. 2000, c. 12, s. 142 (Sch. 2, par. 1(z.34))
R.S., c. 1 (5th Supp.)
C.R.C., c. 945
b
1
L.C. 2000, ch. 12, art. 142, ann. 2, al. 1z.34)
L.R., ch. 1 (5e suppl.)
C.R.C., ch. 945
2006-01-11
Canada Gazette Part II, Vol. 140, No. 1
Gazette du Canada Partie II, Vol. 140, no 1 SOR/DORS/2006-1
The Government of Quebec entered into a tax transfer agreement with the Government of Canada in 1981. Section 3300 of
the Regulations sets out the maximum percentage of the total tax
withheld from an individual’s income earned in any other province or territory that the Minister may transfer to the Province of
Quebec, i.e., the prescribed rate. Individual taxpayers calculate
the amount of income taxes owing on their returns, by multiplying the total of Federal and Provincial taxes withheld throughout
the year from their salary and wage payments by a percentage
between 1% and the percentage set out in section 3300 (the prescribed rate).
Every year, the Canada Customs and Revenue Agency calculates the percentage to be used. The calculation involves comparing the amount of net income tax payable by a resident of Quebec
with a resident of Ontario. The tax transfer agreement specifies
that Ontario is the province against which Quebec is compared,
regardless of individual’s province of employment. Ontario’s
rates are used as the basis for determining the tax transfer rate
(the prescribed rate), as Ontario is the province with the greatest
number of workers who reside in Quebec.
Les gouvernements du Québec et du Canada ont conclu un accord sur le transfert d’impôt en 1981. L’article 3300 du règlement
établit le pourcentage maximum du montant total d’impôt retenu
sur le revenu d’un particulier gagné dans une autre province ou un
territoire que le ministre peut transférer à la province de Québec,
c.-à-d., le taux prescrit. Les particuliers calculent le montant d’impôt payable dans leurs déclarations d’impôt en multipliant le
montant total d’impôt retenu sur leur revenu au cours de l’année
par un pourcentage se situant entre 1 % et celui établi à l’article 3300, soit le taux prescrit.
Where the calculation results in a change from the rate set out
in section 3300 of less than 2.5%, the prescribed rate is not
changed. Where the calculation results in a change greater than
2.5%, the prescribed rate is changed. Under the terms of the tax
transfer agreement, this change is rounded up to increments of
5%. This year’s calculation resulted in an increase of 3.35% from
the effective rate. Accordingly, section 3300 is being amended to
increase the prescribed rate from 40% to 45%.
Chaque année, l’Agence des douanes et du revenu du Canada
calcule le pourcentage qui doit être utilisé. Ce calcul comporte
une comparaison entre le montant net d’impôt payable par un
résident du Québec et celui d’un résident de l’Ontario. L’accord
relatif aux transferts d’impôt précise que l’Ontario est la province
avec laquelle une telle comparaison sera faite, quelle que soit la
province où le particulier travaille. Le taux de transfert (taux
prescrit) est fixé en fonction des taux de l’Ontario car c’est dans
cette province qu’on trouve le plus grand nombre de travailleurs
résidant au Québec.
Lorsque le résultat du calcul montre un écart de moins de 2,5 %
avec le taux prescrit à l’article 3300, celui-ci reste inchangé.
Lorsque cet écart est supérieur à 2,5 %, le taux prescrit est changé. Selon les dispositions de l’accord sur le transfert d’impôt, ce
changement est arrondi au prochain multiple de 5 %. Cette année,
le résultat du calcul montre un écart de 3,35 % entre le taux en
vigueur et le taux réel. Par conséquent, l’article 3300 est modifié
afin de faire passer le taux prescrit de 40 % à 45 %.
Alternatives
Solutions envisagées
No alternative was considered. This amendment is the only
way to honour the terms of the tax transfer agreement.
Aucune autre option n’a été envisagée. Cette modification est
le seul moyen d’honorer les dispositions de l’accord sur le transfert d’impôt.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
Individuals residing in Quebec, as described above, benefit
from a positive cash flow through the arrangement. If this agreement and regulation were not in place, Quebec residents would
receive a refund of the provincial tax paid through withholdings
during the year. They would need to pay the Government of
Quebec the full amount of tax payable as a resident of Quebec.
Since the tax payable to Quebec could be owing before these individuals receive a refund from the Federal Government, these
individuals would be in a significant negative cash flow situation.
This Regulation allows these individuals to transfer to Quebec a
maximum of 45% of the tax withheld during the year, thereby
significantly reducing the amount owing to the Province of
Quebec, as calculated on their Quebec tax return.
The Province of Quebec benefits by receiving these transfers
sooner than they would otherwise receive the tax revenues owing
to them.
The Government of Canada benefits by a reduction in the number of refund cheques it must issue to Quebec residents.
Grâce à l’accord, les particuliers dont il est question plus haut
qui résident au Québec bénéficient d’un meilleur équilibre monétaire. Sans cet accord et le règlement, les résidents du Québec
recevraient un remboursement de l’impôt provincial retenu à la
source au cours de l’année et devraient payer au gouvernement du
Québec le plein montant d’impôt payable à titre de résident du
Québec. Puisque le montant à payer au Québec pourrait être dû
avant qu’ils n’aient reçu un remboursement du gouvernement
fédéral, ces particuliers auraient à faire face à une sortie de fonds
substantielle. Ce règlement permet aux particuliers de transférer
jusqu’à 45 % de l’impôt retenu au cours de l’année, réduisant
ainsi par une somme appréciable le montant qu’ils doivent à la
province de Québec, tel que calculé dans leur déclaration de revenus.
La province de Québec bénéficie du fait qu’elle reçoit ces
transferts plus tôt qu’elle ne recevrait les montants d’impôt qui lui
sont dus.
Le gouvernement du Canada bénéficie du fait qu’il doit émettre
moins de chèques de remboursement aux résidents du Québec.
Consultation
Consultations
The Province of Quebec has been consulted on the amendment,
and its officials have agreed with the new prescribed rate.
La province de Québec a été consultée au sujet de cette modification et ses représentants ont exprimé leur accord avec le nouveau taux prescrit.
3
2006-01-11
Canada Gazette Part II, Vol. 140, No. 1
Gazette du Canada Partie II, Vol. 140, no 1 SOR/DORS/2006-1
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
No compliance or enforcement mechanism is required since the
amendment is a housekeeping one.
Aucun mécanisme d’exécution n’est requis car cette modification est de nature purement administrative.
Contact
Personne-ressource
Mr. Paul Fuoco
Legislative Policy Directorate
Place de Ville, Tower A, 22nd floor
320 Queen Street
Ottawa, Ontario
K1A 0L5
Telephone: (613) 957-2056
E-mail: paul.fuoco@ccra-adrc.gc.ca
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2006
4
M. Paul Fuoco
Direction de la politique législative
Place de Ville, Tour A, 22e étage
320, rue Queen
Ottawa (Ontario)
K1A 0L5
Téléphone : (613) 957-2056
Courriel : paul.fuoco@ccra-adrc.gc.ca
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2006
2006-01-11
Canada Gazette Part II, Vol. 140, No. 1
Registration
SOR/2006-2
Gazette du Canada Partie II, Vol. 140, no 1 SOR/DORS/2006-2
December 20, 2005
Enregistrement
DORS/2006-2 Le 20 décembre 2005
FOOD AND DRUGS ACT
LOI SUR LES ALIMENTS ET DROGUES
Regulations Amending the Food and Drug
Regulations (Smallpox Vaccine)
Règlement modifiant le Règlement sur les aliments
et drogues (vaccin antivariolique)
P.C. 2005-2316
C.P. 2005-2316
December 20, 2005
Le 20 décembre 2005
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Health, pursuant to subsection 30(1)a of the Food and Drugs Act, hereby makes the annexed
Regulations Amending the Food and Drug Regulations (Smallpox
Vaccine).
Sur recommandation du ministre de la Santé et en vertu du paragraphe 30(1)a de la Loi sur les aliments et drogues, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil prend le Règlement
modifiant le Règlement sur les aliments et drogues (vaccin antivariolique), ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE FOOD AND DRUG
REGULATIONS (SMALLPOX VACCINE)
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES
ALIMENTS ET DROGUES (VACCIN ANTIVARIOLIQUE)
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. (1) The portion of section C.04.110 of the French version
of the Food and Drug Regulations1 before paragraph (b) is
replaced by the following:
C.04.110. Le vaccin antivariolique est conforme aux exigences
suivantes :
a) il est un virus vaccinal;
(2) Paragraphs C.04.110(b) and (c) of the Regulations are
replaced by the following:
(b) shall be the living virus of vaccinia or its derivatives obtained from
(i) the vesicles produced in the skin of healthy calves by inoculation of vaccinia virus,
(ii) specifically infected membranes of chick embryos, or
(iii) suitable tissue culture infected with vaccinia virus or its
derivatives; and
(c) shall be in fluid or dried form.
3. Section C.04.119 of the Regulations is replaced by the following:
C.04.119. The expiration date of smallpox vaccine shall not
exceed the following, unless supported by evidence of stability
satisfactory to the Minister:
(a) in the case of fluid vaccine, 3 months after the date of issue;
or
1. (1) Le passage de l’article C.04.110 de la version française du Règlement sur les aliments et drogues1 précédant l’alinéa b) est remplacé par ce qui suit :
C.04.110. Le vaccin antivariolique est conforme aux exigences
suivantes :
a) il est un virus vaccinal;
(2) Les alinéas C.04.110b) et c) du même règlement sont
remplacés par ce qui suit :
b) il est le virus vivant de la vaccine ou ses dérivés tirés de
l’une des sources suivantes :
(i) pustules produites sur la peau de veaux sains par inoculation du virus,
(ii) membranes d’embryons de poussins expressément infectées,
(iii) culture de tissu adéquate infectée par le virus ou ses dérivés;
c) il est de forme liquide ou desséchée.
2. L’article C.04.116 du même règlement est remplacé par
ce qui suit :
C.04.116. Il doit être démontré que le vaccin antivariolique
exerce une action préventive au moins égale à celle d’un vaccin
qui remplit les conditions suivantes :
a) son action préventive contre la transmission de la variole entre humains est reconnue;
b) son activité est égale ou supérieure à 108 unités infectantes
par millilitre, lorsqu’elle est déterminée à l’aide de membranes
chorio-allantoïdes d’embryons de poussins.
3. L’article C.04.119 du même règlement est remplacé par
ce qui suit :
C.04.119. À moins qu’une preuve n’établisse la stabilité du
vaccin à la satisfaction du ministre, la date limite d’utilisation du
vaccin antivariolique ne peut dépasser :
a) dans le cas du vaccin sous forme liquide, trois mois après la
date de sortie;
———
———
a
a
2. Section C.04.116 of the Regulations is replaced by the following:
C.04.116. Smallpox vaccine must demonstrate evidence of disease prevention that is at least equivalent to that of a vaccine that
(a) is known to prevent human to human transmission of
smallpox; and
(b) meets the potency of equal to or greater than 108 pockforming units per millilitre, as determined using chick embryo
chorioallantoic membranes.
1
S.C. 1999, c. 33, s. 347
C.R.C., c. 870
1
L.C. 1999, ch. 33, art. 347
C.R.C., ch. 870
5
2006-01-11
Canada Gazette Part II, Vol. 140, No. 1
Gazette du Canada Partie II, Vol. 140, no 1 SOR/DORS/2006-2
(b) in the case of dried vaccine, 12 months after the date of issue.
b) dans le cas du vaccin sous forme desséchée, douze mois
après la date de sortie.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
4. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
4. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
Smallpox is a serious, contagious, and sometimes fatal infectious disease caused by the variola virus. For unprotected individuals exposed to the more pathogenic variola stains, mortality
ranges from 10% to 50%. Even smallpox survivors are frequently
left with permanent disfigurement, blindness or other disabilities.
There is no known specific treatment for smallpox disease and the
only prevention is through vaccination with vaccinia virus (a related but distinct member of the orthopox virus family that includes variola virus).
While smallpox outbreaks have occurred for thousands of years
with devastating results, the disease was eradicated after a successful worldwide vaccination program. The last naturally occurring case in the world was in Somalia in 1977. Global eradication
of naturally occurring smallpox was declared by the World Health
Assembly in 1980. After the disease was eliminated worldwide,
routine vaccination against smallpox among the general public
was stopped because it was no longer considered necessary for
disease prevention. However, due to an emerging concern that the
agent causing smallpox, variola virus, might be used as an agent
of bioterrorism, the availability of smallpox vaccine is now part
of the Government of Canada’s Emergency Preparedness (Canadian Smallpox Contingency Plan) for dealing with a smallpox
outbreak.
Currently, the only licenced product available for use in
Canada is a first generation freeze-dried vaccine known as Smallpox Vaccine Dried, manufactured in the late 1970’s. (A first generation smallpox vaccine is a vaccine produced on animal skins.
In North America, calf skins are used). However, the limited
amount of Smallpox Vaccine Dried available in Canada is not
sufficient to protect the entire population. Second generation vaccines are under development using current technology. (A second
generation vaccine is derived from first generation viral seed
stocks (i.e. non-attenuated vaccinia virus), but uses tissue culture
systems rather than animal skins to propagate the virus.) These
amendments to the current regulations are required in order to
allow for future submission and review of second generation vaccines.
La variole est une infection grave, contagieuse et parfois mortelle causée par le virus variolique. Chez les personnes non protégées exposées aux souches les plus pathogènes, la mortalité varie
de 10 % à 50 %. La maladie laisse souvent les survivants défigurés, aveugles ou avec d’autres séquelles durables. Il n’existe pas
de traitement connu spécifique, et la seule méthode de prévention
est la vaccination par le virus de la vaccine (un congénère de la
famille des orthopoxvirus, dont fait partie le virus variolique).
The Canadian Smallpox Contingency Plan was jointly developed by federal, provincial and territorial governments. Under the
plan, the federal government is responsible for acquiring, mobilizing and transporting vaccine stocks to outbreak and/or immunization sites, whereas provincial or territorial governments are
responsible for the provision of vaccination services. The
amendments are necessary to assure that adequate stocks of vaccine meeting federal regulatory requirements will be available.
6
Même si la variole a eu des effets dévastateurs pendant des millénaires, on est parvenu à l’éradiquer à la suite d’une campagne
mondiale de vaccination. Le dernier cas naturel a été recensé en
Somalie en 1977. L’Assemblée mondiale de la Santé a décrété
l’éradication de la variole naturelle en 1980. Après l’éradication,
on a mis un terme à la vaccination systématique, puisqu’elle
n’était plus jugée nécessaire pour prévenir la maladie. Toutefois,
comme on s’inquiète de plus en plus que le virus de la variole
serve d’agent de bioterrorisme, le gouvernement du Canada a
décidé de constituer des stocks de vaccin dans le cadre de mesures de protection civile (plan d’urgence canadien contre la variole) mises en œuvre pour parer aux éclosions de la maladie.
À l’heure actuelle, le seul vaccin homologué disponible au
Canada est un vaccin lyophilisé de première génération dit vaccin
antivariolique lyophilisé, fabriqué à la fin des années 1970. (Un
vaccin de première génération est un vaccin préparé sur de la
peau animale. En Amérique du Nord, on utilise de la peau de
veau.) Toutefois, la quantité limitée de vaccin antivariolique lyophilisé dont on dispose au Canada est insuffisante pour protéger
l’ensemble de la population. On s’emploie actuellement à mettre
au point des vaccins de seconde génération en utilisant des techniques modernes. (Un vaccin de seconde génération est un vaccin
obtenu à partir de stocks de semences virales de première génération (c’est-à-dire le virus de la vaccine non atténué), mais où la
multiplication virale se fait à l’aide de systèmes de culture tissulaire plutôt que de peau animale.) Des modifications réglementaires sont nécessaires afin de permettre la présentation de demandes
d’homologation de vaccins de seconde génération et l’examen
ultérieur de ces demandes.
Le plan d’urgence canadien contre la variole a été élaboré collectivement par les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux. Il y est prévu que le gouvernement fédéral achète les stocks
de vaccin et en assure le transport jusqu’au lieu de l’éclosion ou
de la vaccination, alors que les provinces et les territoires sont
chargés de la prestation des services de vaccination. Les modifications réglementaires sont nécessaires pour faire en sorte que
l’on dispose de réserves adéquates de vaccin répondant aux exigences de la réglementation fédérale.
2006-01-11
Canada Gazette Part II, Vol. 140, No. 1
Gazette du Canada Partie II, Vol. 140, no 1 SOR/DORS/2006-2
These regulatory amendments will facilitate the submission of
data to support safety, efficacy and quality by current manufacturers of smallpox vaccines, and its subsequent review by Health
Canada.
En 1955, des dispositions régissant un certain nombre de vaccins, dont celui contre la variole, ont été introduites dans le
Règlement sur les aliments et drogues (RAD). À l’exception
de quelques modifications mineures, ces dispositions, les articles C.04.110 à C.04.121 du RAD, qui régissent le vaccin antivariolique, n’ont pas été mises à jour depuis 1967. Cette absence de
mise à jour pourrait être due au fait que, jusqu’à tout récemment,
il n’y avait pas de demande de vaccin antivariolique.
Les modifications aux termes du titre 4 de la partie C du RAD
concernent la chimie et la fabrication ainsi que le contrôle de la
qualité. Les articles C.04.110, C.04.116 et C.04.119, les dispositions précises visées, sont désuets, car non adaptés aux progrès
techniques dont ont bénéficié les méthodes de production, les
méthodes d’analyse et les normes acceptables pour les vaccins
antivarioliques. Le but des modifications est d’élargir la gamme
des méthodes pouvant servir à déterminer l’activité du vaccin
antivariolique et de permettre l’établissement de dates limites
d’utilisation fondées sur des preuves scientifiques, par opposition
à l’imposition de périodes de conservation préétablies.
L’article C.04.110 définit la portée du règlement concernant le
vaccin antivariolique. La modification prévoit que le vaccin antivariolique pourra être le virus vivant de la vaccine ou de ses dérivés, ce qui permet de couvrir les vaccins de deuxième et de troisième génération.
L’article C.04.116 ne fait mention que de la membrane chorioallantoïde d’embryons de poussins pour déterminer l’activité du
vaccin antivariolique, méthode périmée lorsqu’il s’agit de vaccins
de seconde génération. La modification permet l’utilisation d’autres méthodes validées pour déterminer l’activité du vaccin antivariolique et précise les critères d’approbation pour l’établissement de l’activité de toute forme du vaccin. L’ancienne norme
d’activité (≥108 unités infectantes par mL pour l’épreuve sur
membrane chorio-allantoïde) pour un vaccin de référence dont
l’action préventive contre la transmission de la variole entre humains est reconnue, est maintenue dans le règlement seulement à
titre de référence pour évaluer toutes les formes du vaccin. La
modification est conforme à ce que préconise l’Organisation
mondiale de la Santé (OMS) et l’Agence européenne des médicaments (EMEA) relativement au vaccin antivariolique, à savoir
que l’activité du vaccin peut être déterminée à l’aide d’autres
méthodes validées et précise les critères d’approbation pour
l’activité d’un vaccin selon la preuve de son action préventive
contre la transmission de la variole quand on la compare à
l’activité d’un vaccin de référence.
Le libellé de l’article C.04.119 du RAD précise une date limite
d’utilisation ne devant pas dépasser trois mois dans le cas du vaccin sous forme liquide et 12 mois dans le cas du vaccin sous
forme desséchée. Toutefois, il est préférable d’élargir le champ
d’application de cet article afin d’autoriser les fabricants à établir
la date limite d’utilisation à partir de données sur la stabilité, ce
qui pourra éventuellement permettre des durées de conservation
plus longues.
Les modifications réglementaires favoriseront le dépôt, par les
fabricants, de données à l’appui de l’innocuité, de l’efficacité et
de la qualité du vaccin antivariolique, et leur examen ultérieur par
Santé Canada.
Alternatives
Solutions envisagées
The status quo is unacceptable since it severely limits the options for testing the potency of smallpox vaccines and determining their expiration date. The existing regulations with regard to
Le statu quo est inacceptable parce qu’il restreint de façon importante le nombre des options disponibles pour déterminer l’activité du vaccin antivariolique et sa date limite d’utilisation. Le
In 1955, regulations for a number of vaccines, including smallpox vaccine were introduced in the Food and Drug Regulations (FDR). With the exception of minor amendments, sections C.04.110 - C.04.121 of the FDR, specific for smallpox
vaccine, have not been updated since 1967. The lack of updates
may be due to the fact that until recently, there was no demand
for the production of smallpox vaccines.
The amendments under Part C, Division 4 of the FDR, relate to
issues of chemistry and manufacturing and quality control. Sections C.04.110, C.04.116 and C.04.119, the specific regulations in
question, are outdated in that they do not reflect recent developments with regard to methods of production, testing and acceptable standards for smallpox vaccines. The intention of this regulatory amendment is to expand acceptable methods for testing the
potency of smallpox vaccines and enable the establishment of
expiration dates for smallpox vaccines to be determined by scientific evidence as opposed to predetermined times.
Section C.04.110 defines the scope of the Regulations with respect to smallpox vaccines. The amendment allows for smallpox
vaccine to be the living virus of vaccinia or its derivatives, to
cover second and third generation vaccines.
Section C.04.116 currently refers only to chick embryo
Chorioallantoic Membrane (CAM) potency testing method for
smallpox vaccine which is outdated for second generation smallpox vaccines. The amendment allows other validated methods for
smallpox vaccine potency testing and defines the acceptance criteria to establish the potency for all such products. The old potency standard (≥108 pock-forming units per mL by the CAM
test) for a reference vaccine known to have prevented human to
human transmission of smallpox is maintained in regulations but
only as a benchmark against which all vaccines will be evaluated.
The amendment is consistent with more recent World Health Organization (WHO) and European Medicines Agency (EMEA)
guidance on smallpox vaccine, which allows for alternate validated methods of vaccine potency testing and describes acceptance criteria for the potency of specific products based on evidence of disease prevention as measured against a reference vaccine.
The current wording of section C.04.119 of the FDR specifies a
maximum expiry date of 3-month and 12-month for liquid and
dried smallpox vaccine, respectively. However, it is preferable to
broaden the provision to allow manufactures to set expiry dates
based on stability data, thereby possibly allowing a greater shelf
life for the vaccine.
7
2006-01-11
Canada Gazette Part II, Vol. 140, No. 1
Gazette du Canada Partie II, Vol. 140, no 1 SOR/DORS/2006-2
potency and potency testing do not allow for the acceptance of
novel validated potency standards or test methods made necessary
by current technological advances.
In the future, third generation smallpox vaccines may be produced from attenuated virus, and would not produce clear markers of efficacy traditionally associated with first and second generation vaccines. Consequently, these vaccines will depend on
alternate test methods, such as measuring virus specific neutralizing antibody, or using animal models to demonstrate efficacy and
predict the clinical benefit of a vaccine. Without amending the
regulations, such vaccines could not be manufactured and approved for use in Canada, and vaccine manufacturers may not file
a submission in the absence of updated regulations.
règlement actuel ne permet pas, en ce qui concerne l’activité et la
méthode à l’aide de laquelle l’activité est déterminée, d’accepter
de nouvelles normes d’activité validées ou de nouvelles méthodes
validées, que rendent nécessaires les progrès technologiques.
Dans l’avenir, des vaccins antivarioliques de troisième génération pourraient être fabriqués à partir du virus atténué. Ces vaccins ne produiraient pas les marqueurs d’efficacité bien définis
habituellement associés aux vaccins de première et de seconde
génération. Par conséquent, pour mesurer l’efficacité et prédire
les avantages cliniques de ces nouveaux vaccins de troisième
génération, il faudra compter sur des méthodes d’analyse différentes, comme la mesure des anticorps neutralisant le virus ou
l’utilisation d’un modèle animal. Si on ne modifie pas le règlement, de tels vaccins pourraient ne pas voir le jour ni être approuvés au Canada, et les fabricants pourraient choisir de ne pas soumettre de demande d’homologation.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The benefits of this initiative are expected to outweigh any
costs by a significant margin. The availability of the smallpox
vaccine is essential for Canada’s Emergency Preparedness against
potential bioterrorism with variola virus. Amending these three
specific sections of the regulations for smallpox vaccines would
greatly benefit the Canadian public by facilitating access to approved smallpox vaccines when needed. In addition, the amendments eliminate undue restrictions and make the regulations consistent with current technology, and consistent with United States,
European Union and WHO recommendations on smallpox vaccine.
Importantly, there are no cost implications for the few smallpox vaccine manufacturers. Manufacturers should benefit from
the removal of regulatory barriers for approval of their second
and third generation vaccines, and from the possible extension of
vaccine expiry dates, without lowering the existing potency or
stability requirements. The amendments under Part C, Division 4,
relate to issues of chemistry and manufacturing and quality control. Any submission for a smallpox vaccine will be required to
include data from clinical trials to support the safety and efficacy
of the vaccine, which will be assessed by Health Canada prior to
authorization.
Les avantages de la présente mesure de réglementation devraient l’emporter nettement sur ses coûts. Il est essentiel que le
Canada dispose du vaccin antivariolique pour se prémunir contre
un éventuel attentat terroriste perpétré au moyen du virus de la
variole. La modification de ces trois articles du règlement est un
grand avantage pour le public canadien, puisque celui-ci pourra
avoir accès plus facilement à un vaccin antivariolique approuvé.
En outre, les modifications font sauter des restrictions inutiles et
rendent le règlement compatible avec la technologie actuelle et
avec ce que recommandent les États-Unis, l’Union européenne et
l’OMS concernant le vaccin antivariolique.
Fait à noter, aucune conséquence sur les coûts n’est à prévoir
pour les quelques sociétés qui fabriquent le vaccin antivariolique.
Les fabricants devraient tirer profit du retrait d’obstacles réglementaires pour l’approbation de leur vaccin de seconde et de troisième génération et de l’allongement éventuel de la période de
conservation, sans diminution des exigences actuelles concernant
l’activité ou la stabilité. Les modifications aux termes du titre 4
de la partie C ont trait à la chimie et à la fabrication ainsi qu’au
contrôle de la qualité. Tout dossier de présentation devra comprendre des données provenant d’essais cliniques et visant à
étayer l’innocuité et l’efficacité du vaccin, données qui seront
évaluées par Santé Canada avant l’octroi de l’autorisation de mise
sur le marché.
Consultation
Consultations
Interested stakeholders consulted include industry, as well as
the Public Health Agency of Canada and the Department of
National Defence. These consultations occurred in the context of
discussing possible licensure of smallpox vaccine in Canada, in
particular regarding the technical requirements to be met. To ensure safety, clinicians have participated extensively in all meetings with industry, the Public Health Agency of Canada and the
Department of National Defence on licensure requirements of
smallpox vaccine.
An exemption from pre-publication in the Canada Gazette,
Part I is requested due to the fact that this amendment is associated with Emergency Preparedness, and is expected to have
minimal impact on stakeholders. The Department of International
Trade found that the Agreement on Technical Barriers to Trade
does not apply since there are no trade implications to this
amendment. In fact, smallpox vaccine manufacturers are expected
to increase their market once the restrictions for vaccine approval
are removed.
Au nombre des parties consultées figurent l’industrie, ainsi
que l’Agence de santé publique du Canada et le ministère de la
Défense nationale. Ces consultations ont eu lieu dans le contexte
de discussions sur l’homologation éventuelle du vaccin antivariolique au Canada, en particulier en ce qui concerne les exigences
techniques à respecter. Pour assurer l’innocuité, des cliniciens ont
participé largement à toutes les réunions avec l’industrie, l’Agence de santé publique du Canada et le ministère de la Défense nationale sur les exigences d’homologation du vaccin.
Une exemption de publication au préalable dans la Gazette du
Canada Partie I, a été demandée, étant donné que les modifications sont associées aux mesures de protection civile et qu’elles
devraient avoir une incidence minime sur les parties intéressées.
Le ministère du Commerce international juge que l’Accord sur les
obstacles techniques au commerce ne s’applique pas, puisque les
modifications n’ont pas de répercussions sur le commerce international. En fait, les fabricants du vaccin antivariolique devraient
accroître leur part de marché lorsque les restrictions à l’approbation du vaccin auront été levées.
8
2006-01-11
Canada Gazette Part II, Vol. 140, No. 1
Gazette du Canada Partie II, Vol. 140, no 1 SOR/DORS/2006-2
No objections to this regulatory initiative are anticipated.
Stakeholders, including the following, will be notified directly of
the registration and publication of this amendment in the Canada
Gazette, Part II: the pharmaceutical industry including manufacturers of vaccines, pharmaceutical associations, Deans and Registrars of Pharmacy, Medicine, Dentistry and Veterinary Medicine,
Provincial and Territorial Ministries of Health, and other stakeholders interested in vaccines.
La présente initiative de réglementation ne devrait susciter aucune objection. Les parties intéressées, notamment les suivantes,
seront avisées directement de l’enregistrement des modifications
et de leur publication dans la Gazette du Canada Partie II : l’industrie pharmaceutique, dont les fabricants du vaccin, les associations pharmaceutiques, les doyens et les secrétaires généraux de
pharmacie, de médecine, de médecine dentaire et de médecine
vétérinaire, les ministres de la Santé des provinces et des territoires, et d’autres intervenants intéressés par le vaccin.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
The amendment does not alter existing compliance and enforcement mechanisms under the provisions of the Food and
Drugs Act and its related Regulations enforced by the Health
Products and Food Branch such as on-site inspections, recall of
products of concern, and lot release.
La modification n’a aucune répercussion sur les mécanismes de
respect et d’exécution en usage aux termes des dispositions de la
Loi sur les aliments et drogues et de son règlement, appliqués par
la Direction générale des produits de santé et des aliments,
comme les inspections sur place, le rappel de produits problématiques et l’autorisation de mise en circulation d’un lot.
Contact
Personne-ressource
Cecilia Dias
Policy and Promotion Division
Centre for Policy and Regulatory Affairs
Biologics and Genetic Therapies Directorate
Health Products and Food Branch
Address Locator: 0702A
Health Protection Building, 2nd Floor
Tunney’s Pasture
Ottawa, Ontario
K1A 1B9
Telephone: (613) 948-3693
FAX: (613) 952-5364
E-mail: BGTD_ppd_dpp@hc-sc.gc.ca
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2006
Cecilia Dias
Division de la politique et de la promotion
Centre des politiques et des affaires réglementaires
Direction des produits biologiques et des thérapies génétiques
Direction générale des produits de santé et des aliments
Indice de l’adresse 0702A
Immeuble de la protection de la santé, 2e étage
Pré Tunney
Ottawa (Ontario)
K1A 1B9
Téléphone : (613) 948-3693
TÉLÉCOPIEUR : (613) 952-5364
Courriel : BGTD_ppd_dpp@hc-sc.gc.ca
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2006
9
2006-01-11
Gazette du Canada Partie II, Vol. 140, no 1 SOR/DORS/2006-3
Canada Gazette Part II, Vol. 140, No. 1
Registration
SOR/2006-3
Enregistrement
DORS/2006-3 Le 20 décembre 2005
December 20, 2005
CANADA TRANSPORTATION ACT
LOI SUR LES TRANSPORTS AU CANADA
Regulations Amending the Air Transportation
Regulations (Miscellaneous Program)
Règlement correctif visant le Règlement sur les
transports aériens
The Canadian Transportation Agency, pursuant to section 86a
of the Canada Transportation Actb, hereby makes the annexed
Regulations Amending the Air Transportation Regulations (Miscellaneous Program).
December 15, 2005
En vertu de l’article 86a de la Loi sur les transports au
Canadab, l’Office des transports du Canada prend le Règlement
correctif visant le Règlement sur les transports aériens, ci-après.
P.C. 2005-2334
C.P. 2005-2334
December 20, 2005
Le 15 décembre 2005
Le 20 décembre 2005
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Transport, pursuant to subsection 36(1) of the Canada Transportation Actb, hereby approves
the annexed Regulations Amending the Air Transportation Regulations (Miscellaneous Program), made by the Canadian Transportation Agency.
Sur recommandation du ministre des Transports et en vertu du
paragraphe 36(1) de la Loi sur les transports au Canadab, Son
Excellence la Gouverneure générale en conseil agrée le Règlement correctif visant le Règlement sur les transports aériens, ciaprès, pris par l’Office des transports du Canada.
REGULATIONS AMENDING THE AIR
TRANSPORTATION REGULATIONS
(MISCELLANEOUS PROGRAM)
RÈGLEMENT CORRECTIF VISANT
LE RÈGLEMENT SUR LES
TRANSPORTS AÉRIENS
AMENDMENT
MODIFICATION
1
1. Subsection 74(1) of the Air Transportation Regulations is
repealed.
1. Le paragraphe 74(1) du Règlement sur les transports aériens1 est abrogé.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
2. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
The Miscellaneous Amendments Regulations repeal subsection 74(1) ofthe Air Transportation Regulations (the Regulations).
The amendment to the Regulations is designed to reflect the
opinion received from the Standing Joint Committee for the Scrutiny of Regulations (the Joint Committee) concerning the validity
of subsection 74(1) of the Regulations which prohibits an air carrier engaged in international charter operations to carry a person
who is not in possession of a valid passport or other valid travel
document authorizing entry into Canada.
The position taken by the Joint Committee is that the National
Transportation Act, 1987 does not provide the proper authority
for the making of this provision. Therefore, subsection 74(1) of
the Regulations is ultra vires. The Canadian Transportation
Agency (the Agency) agreed with that position.
Le règlement correctif révoque le paragraphe 74(1) du Règlement sur les transports aériens (le règlement).
Cette modification au règlement traduit l’opinion du Comité
mixte permanent sur l’examen de la réglementation (le Comité
mixte) quant à la validité du paragraphe 74(1) du règlement qui
interdit à un transporteur qui effectue des vols affrétés internationaux d’amener au Canada un passager qui n’est pas détenteur
d’un passeport valide ou de tout autre document de transport valide autorisant son entrée au pays.
Selon le Comité mixte, la Loi de 1987 sur les transports nationaux n’autorise pas la prise d’une telle disposition. Par conséquent, le paragraphe 74(1) du règlement est invalide. L’Office des
transports du Canada (l’Office) abonde dans le même sens.
———
———
a
a
b
1
S.C. 2000, c. 15, s. 8
S.C. 1996, c. 10
SOR/88-58
10
b
1
L.C. 2000, ch. 15, art. 8
L.C. 1996, ch. 10
DORS/88-58
2006-01-11
Canada Gazette Part II, Vol. 140, No. 1
Gazette du Canada Partie II, Vol. 140, no 1 SOR/DORS/2006-3
The Agency has considered the comment made by the Joint
Committee, and, to this end, the revocation of subsection 74(1) of
the Regulations formed part of a proposed draft general amendment that is being made to the Air Transportation Regulations.
This draft general amendment comprises many other issues raised
by the Joint Committee. Although this proposed draft general
amendment is still being reviewed by the Agency and the Department of Transport, the Agency has decided to immediately
proceed with the revocation of subsection 74(1) of the Regulations which is an ultra vires provision.
L’Office a tenu compte du commentaire du Comité mixte et, à
cet égard, la révocation du paragraphe 74(1) du règlement était
comprise dans le projet provisoire de modification générale du
règlement. Ce projet englobe plusieurs autres points que le Comité mixte avait soulevés. Bien qu’il fasse toujours l’objet d’un
examen par l’Office et le ministère des Transports, l’Office a
décidé d’aller de l’avant sans tarder en vue d’abroger le paragraphe 74(1) du règlement, car il s’agit d’une disposition ultra vires.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
It is expected that the amendment to the Regulations will have
no negative impact on the air transportation industry and the air
travellers in Canada.
La modification au règlement ne devrait pas avoir d’impact
négatif sur l’industrie du transport aérien et les voyageurs au
Canada.
Contact
Personne-ressource
Shelley Appleby-Ostroff
Senior Counsel
Legal Services and Secretariat Branch
Legal Services Directorate
Canadian Transportation Agency
Ottawa, Ontario
K1A 0N9
Telephone: (819) 953-0788
FAX: (819) 953-9269
E-mail: Shelley.Appleby-Ostroff@cta-otc.gc.ca
Shelley Appleby-Ostroff
Avocate principale
Direction des services juridiques
Direction générale des services juridiques et du secrétariat
Office des transports du Canada
Ottawa (Ontario)
K1A 0N9
Téléphone : (819) 953-0788
TÉLÉCOPIEUR : (819) 953-9269
Courrier électronique : Shelley.Appleby-Ostroff@cta-otc.gc.ca
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2005
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2005
11
2006-01-11
Canada Gazette Part II, Vol. 140, No. 1
Registration
SOR/2006-4
Gazette du Canada Partie II, Vol. 140, no 1 SOR/DORS/2006-4
December 21, 2005
Enregistrement
DORS/2006-4 Le 21 décembre 2005
FARM PRODUCTS AGENCIES ACT
LOI SUR LES OFFICES DES PRODUITS AGRICOLES
Order Amending the Canada Turkey Marketing
Producers Levy Order
Ordonnance modifiant l’Ordonnance sur les
redevances à payer par les producteurs pour la
commercialisation des dindons du Canada
Whereas the Governor in Council has, by the Canadian Turkey
Marketing Agency Proclamationa, established the Canadian
Turkey Marketing Agency pursuant to subsection 16(1)b of the
Farm Products Agencies Actc;
Whereas that Agency has been empowered to implement a
marketing plan pursuant to that Proclamation;
Whereas the proposed Order Amending the Canada Turkey
Marketing Producers Levy Order is an order of a class to which
paragraph 7(1)(d)d of that Act applies by reason of section 2 of
the Agencies’ Orders and Regulations Approval Ordere, and has
been submitted to the National Farm Products Council pursuant to
paragraph 22(1)(f) of that Act;
Attendu que, en vertu du paragraphe 16(1)a de la Loi sur les offices des produits agricolesb, le gouverneur en conseil a, par la
Proclamation visant l’Office canadien de commercialisation des
dindonsc, créé l’Office canadien de commercialisation des dindons;
Attendu que l’Office est habilité à mettre en œuvre un plan de
commercialisation, conformément à cette proclamation;
Attendu que le projet d’ordonnance intitulé Ordonnance modifiant l’Ordonnance sur les redevances à payer par les producteurs pour la commercialisation des dindons du Canada relève
d’une catégorie à laquelle s’applique l’alinéa 7(1)d)d de cette loi,
conformément à l’article 2 de l’Ordonnance sur l’approbation des
ordonnances et règlements des officese, et a été soumis au Conseil
national des produits agricoles, conformément à l’alinéa 22(1)f) de
cette loi;
Attendu que, en vertu de l’alinéa 7(1)d)d de cette loi, le Conseil
national des produits agricoles, étant convaincu que le projet
d’ordonnance est nécessaire à l’exécution du plan de commercialisation que l’Office est habilité à mettre en œuvre, a approuvé ce
projet,
À ces causes, en vertu des alinéas 22(1)f) et g) de la Loi sur les
offices des produits agricolesb et de l’article 10 de la partie II de
l’annexe de la Proclamation visant l’Office canadien de commercialisation des dindonsc, l’Office canadien de commercialisation
des dindons prend l’Ordonnance modifiant l’Ordonnance sur les
redevances à payer par les producteurs pour la commercialisation des dindons du Canada, ci-après.
Mississauga (Ontario), le 20 décembre 2005
And whereas, pursuant to paragraph 7(1)(d)d of that Act, the
National Farm Products Council has approved the proposed Order
after being satisfied that it is necessary for the implementation of
the marketing plan that that Agency is authorized to implement;
Therefore, the Canadian Turkey Marketing Agency, pursuant
to paragraphs 22(1)(f) and (g) of the Farm Products Agencies Actc
and section 10 of Part II of the schedule to the Canadian Turkey
Marketing Agency Proclamationa, hereby makes the annexed
Order Amending the Canada Turkey Marketing Producers Levy
Order.
Mississauga, Ontario, December 20, 2005
ORDER AMENDING THE CANADA TURKEY
MARKETING PRODUCERS LEVY ORDER
ORDONNANCE MODIFIANT L’ORDONNANCE SUR LES
REDEVANCES À PAYER PAR LES PRODUCTEURS
POUR LA COMMERCIALISATION DES
DINDONS DU CANADA
AMENDMENT
MODIFICATION
1. Subsection 2(5) of the Canada Turkey Marketing Producers Levy Order1 is replaced by the following:
1. Le paragraphe 2(5) de l’Ordonnance sur les redevances à
payer par les producteurs pour la commercialisation des dindons du Canada1 est remplacé par ce qui suit :
(5) Le paragraphe (1) cesse d’avoir effet le 31 décembre 2006.
(5) Subsection (1) ceases to have effect on December 31, 2006.
———
———
a
a
b
c
d
e
1
C.R.C., c. 647
S.C. 1993, c. 3, par. 13(b)
S.C. 1993, c. 3, s. 2
S.C. 1993, c. 3, s. 7(2)
C.R.C., c. 648
SOR/2002-142
12
b
c
d
e
1
L.C. 1993, ch. 3, al. 13b)
L.C., 1993, ch. 3, art. 2
C.R.C., ch. 647
L.C. 1993, ch. 3, par. 7(2)
C.R.C., ch. 648
DORS/2002-142
2006-01-11
Canada Gazette Part II, Vol. 140, No. 1
Gazette du Canada Partie II, Vol. 140, no 1 SOR/DORS/2006-4
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. This Order comes into force on the day on which it is
registered.
2. La présente ordonnance entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Order.)
(La présente note ne fait pas partie de l’ordonnance.)
This amendment sets out December 31, 2006 as the date on
which the Order ceases to have effect.
La modification vise à reporter au 31 décembre 2006 la date de
cessation d’effet de l’ordonnance.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2006
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2006
13
2006-01-11
Canada Gazette Part II, Vol. 140, No. 1
Registration
SOR/2006-5
Gazette du Canada Partie II, Vol. 140, no 1 SOR/DORS/2006-5
December 21, 2005
Enregistrement
DORS/2006-5 Le 21 décembre 2005
FARM PRODUCTS AGENCIES ACT
LOI SUR LES OFFICES DES PRODUITS AGRICOLES
Order Amending the Canadian Chicken
Marketing Levies Order
Ordonnance modifiant l’Ordonnance sur les
redevances à payer pour la commercialisation des
poulets au Canada
Whereas the Governor in Council has, by the Chicken Farmers of Canada Proclamationa, established Chicken Farmers of
Canada pursuant to subsection 16(1)b of the Farm Products
Agencies Actc;
Whereas Chicken Farmers of Canada has been empowered to
implement a marketing plan pursuant to that Proclamation;
Whereas the proposed Order Amending the Canadian Chicken
Marketing Levies Order is an order of a class to which paragraph 7(1)(d)d of that Act applies by reason of section 2 of the
Agencies’ Orders and Regulations Approval Ordere, and has been
submitted to the National Farm Products Council pursuant to
paragraph 22(1)(f) of that Act;
Attendu que, en vertu du paragraphe 16(1)a de la Loi sur les offices des produits agricolesb, le gouverneur en conseil a, par la
Proclamation visant Les Producteurs de poulet du Canadac, créé
l’office appelé Les Producteurs de poulet du Canada;
Attendu que l’office est habilité à mettre en œuvre un plan de
commercialisation, conformément à cette proclamation;
Attendu que le projet d’ordonnance intitulé Ordonnance modifiant l’Ordonnance sur les redevances à payer pour la commercialisation des poulets au Canada relève d’une catégorie à laquelle s’applique l’alinéa 7(1)d)d de cette loi, conformément à
l’article 2 de l’Ordonnance sur l’approbation des ordonnances et
règlements des officese, et a été soumis au Conseil national des
produits agricoles, conformément à l’alinéa 22(1)f) de cette loi;
Attendu que, en vertu de l’alinéa 7(1)d)d de cette loi, le Conseil
national des produits agricoles, étant convaincu que le projet
d’ordonnance est nécessaire à l’exécution du plan de commercialisation que l’office est habilité à mettre en œuvre, a approuvé ce
projet,
À ces causes, en vertu de l’alinéa 22(1)f) de la Loi sur les offices des produits agricolesb et de l’article 12f de l’annexe de la
Proclamation visant Les Producteurs de poulet du Canadac, l’office appelé Les Producteurs de poulet du Canada prend l’Ordonnance modifiant l’Ordonnance sur les redevances à payer pour la
commercialisation des poulets au Canada, ci-après.
Ottawa (Ontario), le 21 décembre 2005
And whereas, pursuant to paragraph 7(1)(d)d of that Act, the
National Farm Products Council has approved the proposed Order
after being satisfied that it is necessary for the implementation of
the marketing plan that Chicken Farmers of Canada is authorized
to implement;
Therefore, Chicken Farmers of Canada, pursuant to paragraph 22(1)(f) of the Farm Products Agencies Actc and section 12f
of the schedule to the Chicken Farmers of Canada Proclamationa,
hereby makes the annexed Order Amending the Canadian
Chicken Marketing Levies Order.
Ottawa, Ontario, December 21, 2005
ORDER AMENDING THE CANADIAN CHICKEN
MARKETING LEVIES ORDER
ORDONNANCE MODIFIANT L’ORDONNANCE
SUR LES REDEVANCES À PAYER POUR LA
COMMERCIALISATION DES POULETS
AU CANADA
AMENDMENT
MODIFICATION
1. Subsection 3(2) of the Canadian Chicken Marketing Levies Order1 is replaced by the following:
1. Le paragraphe 3(2) de l’Ordonnance sur les redevances à
payer pour la commercialisation des poulets au Canada1 est
remplacé par ce qui suit :
(2) Le paragraphe (1) cesse d’avoir effet le 31 décembre 2006.
(2) Subsection (1) ceases to have effect on December 31, 2006.
COMING INTO FORCE
2. This Order comes into force on January 1, 2006.
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. La présente ordonnance entre en vigueur à le 1er janvier 2006.
———
———
a
a
b
c
d
e
f
1
SOR/79-158; SOR/98-244
S.C. 1993, c. 3, par. 13(b)
S.C. 1993, c. 3, s. 2
S.C. 1993, c. 3, s. 7(2)
C.R.C., c. 648
SOR/2002-1
SOR/2002-35
14
b
c
d
e
f
1
L.C. 1993, ch. 3, al. 13b)
L.C. 1993, ch. 3, art. 2
DORS/79-158; DORS/98-244
L.C. 1993, ch. 3, par. 7(2)
C.R.C., ch. 648
DORS/2002-1
DORS/2002-35
2006-01-11
Canada Gazette Part II, Vol. 140, No. 1
Gazette du Canada Partie II, Vol. 140, no 1 SOR/DORS/2006-5
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Order.)
(La présente note ne fait pas partie de l’ordonnance.)
This amendment sets out December 31, 2006 as the date on
which the levies cease to have effect.
La modification vise à reporter au 31 décembre 2006 la date de
cessation d’application des redevances.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2006
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2006
15
2006-01-11
Canada Gazette Part II, Vol. 140, No. 1
Registration
SOR/2006-6
Gazette du Canada Partie II, Vol. 140, no 1 SOR/DORS/2006-6
December 23, 2005
Enregistrement
DORS/2006-6 Le 23 décembre 2005
PUBLIC SERVICE EMPLOYMENT ACT
LOI SUR L’EMPLOI DANS LA FONCTION PUBLIQUE
Public Service Staffing Tribunal Regulations
Règlement du Tribunal de la dotation de la
fonction publique
The Public Service Staffing Tribunal, pursuant to section 109
of the Public Service Employment Acta, hereby makes the annexed Public Service Staffing Tribunal Regulations.
En vertu de l’article 109 de la Loi sur l’emploi dans la fonction
publiquea, le Tribunal de la dotation de la fonction publique prend
le Règlement du Tribunal de la dotation de la fonction publique,
ci-après.
Ottawa, le 22 décembre 2005
Ottawa, December 22, 2005
———
———
a
a
S.C. 2003, c. 22, ss. 12 and 13
16
L.C. 2003, ch. 22, art. 12 et 13
2006-01-11
Canada Gazette Part II, Vol. 140, No. 1
Gazette du Canada Partie II, Vol. 140, no 1 SOR/DORS/2006-6
TABLE OF PROVISIONS
TABLE ANALYTIQUE
PUBLIC SERVICE STAFFING
TRIBUNAL REGULATIONS
RÈGLEMENT DU TRIBUNAL DE LA DOTATION
DE LA FONCTION PUBLIQUE
(This Table is not part of the Regulations.)
(La présente table analytique ne fait pas partie du règlement.)
INTERPRETATION
1. (1) Definitions
(2) Canadian Human Rights Commission
(3) References to the deputy head or the Commission
INTERPRÉTATION
1. (1)
(2)
(3)
CHAMP D’APPLICATION
APPLICATION
2.
Application
2.
GENERAL PROVISIONS
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
When notice considered received
Alternate methods of providing notices and other
documents
Extension of time
Reduction of time
Computation of time
Consolidation of complaints
Technical irregularity
Time for making a complaint
Form and content of complaint
Procedure on receipt of complaint
Names and addresses of parties
Copies to be provided
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
Présomption : réception des avis
Autres méthodes de remise des avis et autres
documents
Prolongation des délais
Réduction des délais
Calcul des délais
Jonction des plaintes
Vice de forme ou de procédure
PRÉSENTATION DE LA PLAINTE
10.
11.
12.
13.
14.
Délai
Forme et contenu de la plainte
Accusé de réception
Noms et adresses des parties
Transmission aux autres parties
ALTERNATE DISPUTE RESOLUTION PROCESSES
MODE ALTERNATIF DE RÈGLEMENT DES CONFLITS
Mediation
Médiation
15. (1) Participation in mediation
(2) Request to mediate
15. (1) Participation à la médiation
(2) Demande de services de médiation
Exchange of Information
16. (1)
(2)
(3)
17. (1)
(2)
(3)
(4)
(5)
(6)
18.
Champ d’application
DISPOSITIONS GÉNÉRALES
MAKING A COMPLAINT
10.
11.
12.
13.
14.
Définitions
Commission canadienne des droits de la personne
Mention de l’administrateur général et de la
Commission
Exchange of information
Time for the exchange
Ordering the provision of information
Refusal to provide information
Request for order for provision of information
Form and content of request
Ordering provision of information
Conditions
Duration of conditions
Use of information obtained
Communication de renseignements
16. (1)
(2)
(3)
17. (1)
(2)
(3)
(4)
(5)
(6)
18.
Communication de renseignements
Période pour la communication de renseignements
Ordonnance de communication
Refus de communiquer les renseignements
Demande d’ordonnance de communication
Forme et contenu de la demande d’ordonnance
Ordonnance de communication
Conditions
Durée des conditions prévues à l’ordonnance
Utilisation des renseignements communiqués
17
2006-01-11
19. (1)
(2)
(3)
(4)
(5)
Canada Gazette Part II, Vol. 140, No. 1
TABLE OF PROVISIONS — Continued
TABLE ANALYTIQUE (suite)
INTERVENORS
INTERVENANTS
Application to intervene
Form and content of application
Representations
Allowing the application
Directions to intervenor
NOTICE TO THE CANADIAN HUMAN RIGHTS COMMISSION
20. (1)
(2)
(3)
(4)
Gazette du Canada Partie II, Vol. 140, no 1 SOR/DORS/2006-6
Notice of issue
Copies to be provided
Notice of intention to make submissions
Executive Director to provide copies
TIME PERIOD FOR RAISING TIMELINESS OBJECTION
21. (1) Time period
(2) Form and content of objection
19. (1)
(2)
(3)
(4)
(5)
AVIS À LA COMMISSION CANADIENNE DES DROITS DE LA PERSONNE
20. (1)
(2)
(3)
(4)
Time period
Form and content of allegations
Failure to provide allegations
New or amended allegation
Form and content of request
REPLY FROM THE DEPUTY HEAD OR THE COMMISSION
24. (1) Time period
(2) Form and content of reply
21. (1) Délai
(2) Forme et contenu de l’objection
ALLÉGATIONS
22. (1)
(2)
(3)
23. (1)
(2)
24. (1) Délai
(2) Forme et contenu de la réponse
RÉPONSE DES AUTRES PARTIES
25. (1) Possibilité pour les autres parties de répondre
(2) Forme et contenu de la réponse
WITHDRAWAL OF COMPLAINT
26. (1) Notice of withdrawal
(2) Content of notice
(3) Notice to other parties and intervenors
Délai
Forme et contenu des allégations
Défaut de présenter des allégations
Nouvelle allégation ou modification
Forme et contenu de la demande
RÉPONSE DE L’ADMINISTRATEUR GÉNÉRAL OU DE LA COMMISSION
OTHER PARTIES’ REPLIES
25. (1) Other parties may reply
(2) Form and content of reply
Avis
Transmission de copies de l’avis
Intention de présenter des observations
Transmission de copies par le directeur exécutif
OBJECTION RELATIVE AU DÉLAI DE PRÉSENTATION D’UNE PLAINTE
ALLEGATIONS
22. (1)
(2)
(3)
23. (1)
(2)
Demande d’intervention
Forme et contenu de la demande d’intervention
Observations
Acceptation de la demande d’intervention
Directives données à l’intervenant
RETRAIT DE LA PLAINTE
26. (1) Avis de retrait
(2) Contenu de l’avis de retrait
(3) Avis aux autres parties et aux intervenants
THE HEARING
27.
28. (1)
(2)
29.
30.
Master of proceedings
Notice of hearing
Notice period
Failure to appear
Adjournment of hearing
AUDIENCE
27.
28. (1)
(2)
29.
30.
COMING INTO FORCE
31.
Coming into force
18
ENTRÉE EN VIGUEUR
31.
*****
Maître de la procédure
Avis d’audience
Délai
Omission de comparaître
Ajournement d’audience
Entrée en vigueur
*****
2006-01-11
Canada Gazette Part II, Vol. 140, No. 1
Gazette du Canada Partie II, Vol. 140, no 1 SOR/DORS/2006-6
PUBLIC SERVICE STAFFING TRIBUNAL
REGULATIONS
Definitions
“Act”
« Loi »
INTERPRETATION
DÉFINITIONS ET INTERPRÉTATION
1. (1) The following definitions apply in these
Regulations.
“Act” means the Public Service Employment Act.
1. (1) Les définitions qui suivent s’appliquent au
présent règlement.
« directeur exécutif » Le directeur exécutif du Tribunal.
Définitions
« écrit » Est assimilé à l’écrit, tout moyen de communication qui peut être conservé et qui peut être
utilisé et compris par une personne handicapée
dont le handicap nuit à sa capacité d’écrire.
« intervenant » Quiconque a obtenu le statut d’intervenant au titre du paragraphe 19(4).
« jour » Jour civil.
« écrit »
“writing”
« Loi » La Loi sur l’emploi dans la fonction publique.
« partie » Quiconque qui a le droit de se faire entendre par le Tribunal en vertu du paragraphe 65(3), de l’article 75, du paragraphe 79(1) ou
de l’article 85 de la Loi.
« test standardisé » A le sens que lui donne la
Commission.
« Loi »
“Act”
(2) Pour l’application du présent règlement, la
Commission canadienne des droits de la personne a
le statut de participant à la résolution d’une plainte,
si elle avise, conformément au paragraphe 20(3), de
son intention de présenter des observations relativement à l’interprétation ou à l’application de la
Loi canadienne sur les droits de la personne.
Commission
canadienne des
droits de la
personne
(3) Dans le présent règlement la mention « l’administrateur général ou la Commission » s’entend,
dans le cadre d’une plainte :
a) soit de l’administrateur général si la plainte
vise une mise en disponibilité, une révocation,
une nomination ou une proposition de nomination à l’égard desquelles la Commission a autorisé l’administrateur général, au titre de l’article 15
de la Loi, à exercer des attributions qui lui sont
conférées;
b) soit de la Commission dans toutes les autres
situations.
Mention de
l’administrateur
général et de la
Commission
“day”
« jour »
“day” means a calendar day.
“Executive
Director”
« directeur
exécutif »
“Executive Director” means the Executive Director
of the Tribunal.
“intervenor”
« intervenant »
“intervenor” means anyone who is allowed under
subsection 19(4) to intervene in the hearing of a
complaint.
“party” means anyone who has a right to be heard
under subsection 65(3), section 75, subsection 79(1) or section 85 of the Act.
“standardized test” has the meaning attributed to it
by the Commission.
“party”
« partie »
“standardized
test”
« test
standardisé »
“writing”
« écrit »
Canadian
Human Rights
Commission
References to
“the deputy
head or the
Commission”
Application
When notice
considered
received
RÈGLEMENT DU TRIBUNAL DE LA
DOTATION DE LA FONCTION PUBLIQUE
“writing” includes, with respect to a person with a
disability that affects the capacity to communicate in writing, any means of communication that
can be used and understood by that person and
that may be retained.
(2) For the purposes of these Regulations, the
Canadian Human Rights Commission is a participant in a proceeding in relation to a complaint if the
Canadian Human Rights Commission has given
notice under subsection 20(3) that it intends to
make submissions regarding an issue raised by the
complainant involving the interpretation or the application of the Canadian Human Rights Act.
(3) In these Regulations, a reference to “the deputy head or the Commission”, in the context of a
complaint, means
(a) the deputy head, in any case where the complaint relates to a lay-off, revocation, appointment
or proposed appointment in respect of which the
Commission has authorized the deputy head under section 15 of the Act to exercise or perform
any of the Commission’s powers and functions;
and
(b) the Commission, in any other case.
APPLICATION
CHAMP D’APPLICATION
2. These Regulations apply to all complaints
made to the Tribunal under subsection 65(1) or section 74, subsection 77(1) or section 83 of the Act.
2. Le présent règlement s’applique à toute plainte
présentée au Tribunal en vertu du paragraphe 65(1),
de l’article 74, du paragraphe 77(1) ou de l’article 83
de la Loi.
GENERAL PROVISIONS
DISPOSITIONS GÉNÉRALES
3. A notice that is sent to a party, an intervenor
or the Canadian Human Rights Commission is considered to have been received by the party, the intervenor or the Canadian Human Rights Commission on
3. L’avis transmis à une partie, à un intervenant
ou à la Commission canadienne des droits de la
personne est présumé avoir été reçu :
« directeur
exécutif »
“Executive
Director”
« intervenant »
“intervenor”
« jour »
“day”
« partie »
“party”
« test
standardisé »
“standardized
test”
Champ
d’application
Présomption :
réception des
avis
19
2006-01-11
Canada Gazette Part II, Vol. 140, No. 1
Gazette du Canada Partie II, Vol. 140, no 1 SOR/DORS/2006-6
(a) if the notice is sent by electronic means such
as electronic mail or fax transmission, the day on
which it is sent;
(b) if the notice is sent by courier or delivered by
hand, the day on which it is received; and
(c) if the notice is sent by mail, the day that is six
days after
(i) the date of the postmark or the date of the
postage meter impression authorized by the
Canada Post Corporation, or
(ii) if both the postmark and the postage meter
impression appear on the envelope, the later of
them.
a) s’il a été transmis par un moyen électronique
tels le courriel ou le télécopieur, à la date où il a
été transmis;
b) s’il a été transmis par messager ou remis en
mains propres, à la date où il a été reçu;
c) s’il a été transmis dans le cas d’un avis transmis par la poste, six jours après, selon le cas :
(i) la date du cachet de la poste ou de
l’empreinte postale autorisée par la Société
canadienne des postes,
(ii) si à la fois un cachet de la poste et une empreinte postale apparaissent sur l’enveloppe, la
date du cachet ou celle de l’empreinte, la date
qui est postérieure à l’autre étant à retenir.
4. Malgré les autres dispositions du présent règlement, le Tribunal peut, par souci d’équité, établir
d’autres méthodes pour remettre les avis et autres
documents.
Alternate
methods of
providing
notices and
other
documents
4. Despite any provisions of these Regulations,
the Tribunal may, in the interest of fairness, establish alternate methods of providing notices and
other documents.
Extension of
time
5. The Tribunal may, in the interest of fairness,
extend any time specified in these Regulations.
6. If a matter is urgent, the Tribunal may reduce
any time specified in these Regulations.
7. A time period calculated under these Regulations that ends on a Saturday or a holiday is extended to end on the next day after that is not a
Saturday or a holiday.
8. To ensure the expeditious resolution of complaints, the Tribunal may direct that proceedings be
consolidated and may issue directions in respect of
the conduct of the consolidated proceedings.
9. No proceeding is invalid by reason only of a
defect in form or a technical irregularity.
5. Le Tribunal peut, par souci d’équité, proroger
tout délai prévu par le présent règlement.
6. En cas d’urgence, le Tribunal peut réduire tout
délai prévu par le présent règlement.
7. Le délai prévu par le présent règlement qui
expire un samedi ou un jour férié est prorogé jusqu’au premier jour suivant qui n’est ni un samedi ni
un jour férié.
8. Pour assurer la résolution rapide des plaintes,
le Tribunal peut ordonner la jonction d’instances
présentées devant lui et donner des directives quant
au déroulement de la nouvelle instance.
9. Aucune instance n’est invalidée au seul motif
qu’elle est entachée d’un vice de forme ou de procédure.
MAKING A COMPLAINT
PRÉSENTATION DE LA PLAINTE
10. A complaint by a person may be made to the
Tribunal
(a) except where paragraph (b) applies, no later
than 15 days after the day on which the person
receives notice of the lay-off, revocation, appointment or proposed appointment to which the
complaint relates; and
(b) if the notice of the lay-off, revocation, appointment or proposed appointment to which the
complaint relates is a public notice, no later than
15 days after the date of the notice.
11. A complaint must be filed with the Executive
Director in writing and must include
(a) the complainant’s name, address, telephone
number, fax number and electronic mail address;
(b) the mailing address or electronic mail address
that is to be used for sending documents to the
complainant;
(c) the name, address, telephone number, fax
number and electronic mail address of the complainant’s authorized representative, if any;
(d) the number or identifier, if any, of the process
to which the complaint relates;
10.(1) La plainte est présentée au Tribunal au
plus tard quinze jours après la date :
a) où l’avis de mise en disponibilité, de révocation, de nomination ou de proposition de nomination en faisant l’objet été reçu;
b) figurant sur l’avis, s’il s’agit d’un avis public.
Délai
11. La plainte est présentée par écrit et déposée
auprès du directeur exécutif; elle comporte les éléments suivants :
a) les nom, adresse, numéros de téléphone et de
télécopieur et adresse électronique du plaignant;
b) l’adresse postale ou électronique à laquelle les
documents doivent être transmis au plaignant;
c) le cas échéant, les nom, adresse, numéros de
téléphone et de télécopieur et adresse électronique du représentant du plaignant;
d) le cas échéant, le numéro ou l’identificateur
du processus correspondant au type de plainte;
Forme et
contenu de la
plainte
Reduction of
time
Computation of
time
Consolidation
of complaints
Technical
irregularity
Time for
making a
complaint
Form and
content of
complaint
20
Autres
méthodes de
remise des avis
et autres
documents
Prolongation
des délais
Réduction des
délais
Calcul des
délais
Jonction des
plaintes
Vice de forme
ou de
procédure
2006-01-11
Procedure on
receipt of
complaint
Names and
addresses of
parties
Copies to be
provided
Participation in
mediation
Request to
mediate
Exchange of
information
Time for the
exchange
Ordering the
provision of
information
Canada Gazette Part II, Vol. 140, No. 1
Gazette du Canada Partie II, Vol. 140, no 1 SOR/DORS/2006-6
(e) the date of the notice of the lay-off, revocation, appointment or proposed appointment to
which the complaint relates;
(f) the name of the department or agency, branch
or sector involved in the process to which the
complaint relates;
(g) a reference to the provision of the Act under
which the complaint is made;
(h) a full factual description of the events, circumstances or actions giving rise to the complaint, if known by the complainant;
(i) the signature of the complainant or their authorized representative; and
(j) the date of the complaint.
12. On receiving the complaint, the Executive
Director must acknowledge receipt of the complaint
and send a copy of the complaint to the deputy head
or the Commission.
13. After receiving a copy of the complaint, the
deputy head or the Commission must provide the
Executive Director with the names and addresses of
the other parties, including their electronic mail
addresses, if any, within five days.
14. On receipt of the names and addresses of the
other parties, the Executive Director must send a
copy of the complaint to each of those other parties.
e) la date de l’avis de mise en disponibilité, de
révocation, de nomination ou de proposition de
nomination faisant l’objet de la plainte;
f) le nom du ministère ou de l’organisme, de la
division ou du secteur concerné par les faits à
l’origine de la plainte;
g) la disposition de la Loi sur laquelle la plainte
est fondée;
h) une description complète des faits, événements, circonstances ou agissements afférents à
la plainte, s’ils sont connus du plaignant;
i) la signature du plaignant ou de son représentant;
j) la date de la plainte.
12. Dès réception de la plainte, le directeur exécutif en accuse réception et en transmet copie à
l’administrateur général ou à la Commission.
ALTERNATE DISPUTE RESOLUTION PROCESSES
MODE ALTERNATIF DE RÈGLEMENT DES CONFLITS
Mediation
Médiation
15. (1) The Executive Director must schedule
mediation for a complaint unless
(a) the complainant informs the Executive Director, no later than 25 days after the date of the letter by which the Executive Director acknowledges
receipt of the complaint, that the complainant does
not wish to participate in mediation; or
(b) the deputy head or the Commission informs
the Executive Director, no later than 25 days after the deputy head or the Commission receives a
copy of the complaint, that they do not wish to
participate in mediation.
(2) A party may, with the agreement of the other
party, request mediation of the complaint by so
informing the Executive Director before the day of
the hearing.
15. (1) Le directeur exécutif fixe la date de la
médiation, sauf dans les cas suivants :
a) le plaignant l’informe de son intention de ne
pas y participer au plus tard vingt-cinq jours suivant la date de l’accusé de réception de la plainte
par le directeur exécutif;
b) l’administrateur général ou la Commission,
selon le cas, l’informe de son intention de ne pas
y participer au plus tard vingt-cinq jours après
avoir reçu copie de la plainte.
Participation à
la médiation
(2) Une partie peut, avec l’accord de l’autre partie, demander avant la date prévue de l’audition des
services de médiation pour la plainte en informant
le directeur exécutif à cet égard.
Demande de
services de
médiation
Exchange of Information
Communication de renseignements
16. (1) In the interest of facilitating the resolution
of the complaint, the complainant and the deputy
head or the Commission must, as soon as possible
after the complaint has been filed, exchange all
relevant information regarding the complaint.
(2) The exchange of information must be completed no later than 25 days after the date of the letter
by which the Executive Director acknowledges receipt of the complaint.
(3) If the complainant and the deputy head or the
Commission do not complete the exchange of all
16. (1) Pour faciliter la résolution de la plainte, le
plaignant et l’administrateur général ou la Commission se communiquent, dès que possible après le
dépôt de la plainte, les renseignements pertinents
relatifs à celle-ci.
(2) La communication de renseignements se termine le vingt-cinquième jour suivant la date de
l’accusé de réception de la plainte par le directeur
exécutif.
(3) Si le plaignant ou l’administrateur général ou
la Commission, selon le cas, ne communiquent pas
13. Dans les cinq jours suivant la réception de la
copie de la plainte, l’administrateur général ou la
Commission fournit au directeur exécutif les noms
et adresses de toutes les parties, y compris, le cas
échéant, leurs adresses électroniques.
14. Dès réception des noms et adresses des parties, le directeur exécutif transmet copie de la plainte
à chacune de celles-ci.
Accusé de
réception
Noms et
adresses des
parties
Transmission
aux autres
parties
Communication
de
renseignements
Période pour la
communication
de
renseignements
Ordonnance de
communication
21
2006-01-11
Refusal to
provide
information
Request for
order for
provision of
information
Canada Gazette Part II, Vol. 140, No. 1
Gazette du Canada Partie II, Vol. 140, no 1 SOR/DORS/2006-6
relevant information as required by subsections (1)
and (2), the Tribunal may order the parties to complete the exchange of information within a time
specified by the Tribunal.
17. (1) Despite section 16, the complainant or the
deputy head or the Commission may refuse to provide information referred to in that section if providing that information might
(a) threaten national security;
(b) threaten any person’s safety; or
(c) affect the validity or continued use of a standardized test or parts of the test or affect the results of a standardized test by giving an unfair
advantage to any individual.
(2) If a party refuses to provide information under subsection (1), the complainant or the deputy
head or the Commission may request the Tribunal
to order that the information be provided.
Form and
content of
request
(3) The request must be in writing and must include
(a) the name, address, telephone number, fax
number and electronic mail address of the party
making the request;
(b) the Tribunal’s file number for the complaint;
(c) a detailed explanation as to why the Tribunal
should order that the information be provided;
(d) the signature of the party making the request;
and
(e) the date of the request.
Ordering
provision of
information
(4) If the Tribunal is satisfied that the provision
of the information will not present any of the risks
referred to in paragraphs (1)(a) to (c), the Tribunal
must order that the information be provided to the
complainant or the deputy head or the Commission.
Conditions
(5) The Tribunal may make the order subject to
any conditions that the Tribunal considers necessary, including any conditions that are necessary
to prevent the provision of the information from
presenting any of the risks referred to in paragraphs (1)(a) to (c).
(6) The conditions apply before and after the hearing or other resolution or disposition of the complaint.
Duration of
conditions
Use of
information
obtained
Application to
intervene
Form and
content of
application
22
les renseignements pertinents conformément aux
paragraphes (1) et (2), le Tribunal peut ordonner
que les parties complètent la communication des
renseignements pertinents dans le délai qu’il fixe.
17. (1) Malgré l’article 16, le plaignant, l’administrateur général ou la Commission peuvent refuser de communiquer les renseignements prévus à
cet article dans le cas où cela risque, selon le cas :
a) de menacer la sécurité nationale;
b) de menacer la sécurité d’une personne;
c) d’avoir une incidence sur la validité ou
l’utilisation d’un test standardisé ou de certaines
de ses parties, ou d’en fausser les résultats en
conférant un avantage indu à quiconque.
(2) Si l’une des parties refuse de communiquer
des renseignements en vertu du paragraphe (1), le
plaignant, l’administrateur général ou la Commission peuvent demander au Tribunal d’en ordonner
la communication.
(3) La demande d’ordonnance est présentée par
écrit et comporte les éléments suivants :
a) les nom, adresse, numéros de téléphone et de
télécopieur et adresse électronique du demandeur;
b) le numéro de dossier que le Tribunal a attribué
à la plainte faisant l’objet de la demande;
c) des motifs détaillés justifiant la nécessité
d’ordonner la communication des renseignements;
d) la signature du demandeur;
e) la date de la demande.
(4) S’il est d’avis que les renseignements sont
pertinents et que leur communication ne présente
aucun des risques mentionnés aux alinéas (1)a) à c),
le Tribunal ordonne qu’ils soient communiqués,
selon le cas, au plaignant, à l’administrateur général
ou à la Commission.
(5) Le Tribunal peut assortir l’ordonnance des
conditions qu’il estime nécessaires, y compris toute
condition pour prévenir les risques mentionnés aux
alinéas (1)a) à c).
Refus de
communiquer
les
renseignements
Demande
d’ordonnance
de
communication
Forme et
contenu de la
demande
d’ordonnance
Ordonnance de
communication
Conditions
(6) Les conditions de l’ordonnance s’appliquent
avant et après l’audition et la résolution de la plainte.
Durée des
conditions
prévues à
l’ordonnance
18. Any information obtained under section 16
or 17 may be used only for purposes of the complaint.
18. Les renseignements communiqués au titre
des articles 16 et 17 peuvent être utilisés seulement
en vue de la résolution de la plainte.
Utilisation des
renseignements
communiqués
INTERVENORS
INTERVENANTS
19. (1) Anyone with a substantial interest in a
proceeding before the Tribunal may apply to the
Tribunal for permission to intervene in the proceeding.
(2) The application must be in writing and must
include
(a) the applicant’s name, address, telephone
number, fax number and electronic mail address;
19. (1) Quiconque ayant un intérêt important
dans une affaire dont le Tribunal est saisi peut lui
demander le statut d’intervenant.
Demande
d’intervention
(2) La demande d’intervention est présentée par
écrit et comporte les éléments suivants :
a) les nom, adresse, numéros de téléphone et de
télécopieur et adresse électronique du requérant;
Forme et
contenu de la
demande
d’intervention
2006-01-11
Representations
Allowing the
application
Directions to
intervenor
Notice of issue
Canada Gazette Part II, Vol. 140, No. 1
Gazette du Canada Partie II, Vol. 140, no 1 SOR/DORS/2006-6
(b) the mailing address or electronic mail address
that is to be used for sending documents to the
applicant;
(c) the name, address, telephone number, fax
number and electronic mail address of the applicant’s authorized representative, if any;
(d) the Tribunal’s file number for the complaint
that is the subject of the application;
(e) the grounds for intervention and the interest
of the applicant in the matter;
(f) the contribution that the applicant expects to
make if allowed to intervene;
(g) the signature of the applicant or their authorized representative; and
(h) the date of the application.
(3) The Tribunal must give the parties and the
Canadian Human Rights Commission, if it is a participant, the opportunity to make representations in
respect of the application.
(4) The Tribunal may allow the applicant to intervene after considering the following factors:
(a) whether the applicant is directly affected by
the proceeding;
(b) whether the applicant’s position is already
represented in the proceeding;
(c) whether the public interest or the interests of
justice would be served by allowing the applicant
to intervene; and
(d) whether the input of the applicant would assist the Tribunal in deciding the matter.
b) l’adresse postale ou électronique à laquelle les
documents doivent être transmis au requérant;
c) le cas échéant, les noms, adresse, numéros de
téléphone et de télécopieur et adresse électronique du représentant du requérant;
d) le numéro de dossier que le Tribunal a attribué
à la plainte faisant l’objet de la demande;
e) les motifs de l’intervention et l’intérêt du requérant dans l’affaire;
f) l’apport que le requérant estime pouvoir fournir s’il obtient l’autorisation d’intervenir;
g) la signature du requérant ou de son représentant;
h) la date de la demande.
(5) In allowing the application, the Tribunal may
issue directions regarding the role of the intervenor,
including any matter relating to the procedure to be
followed by the intervenor.
(3) Le Tribunal donne aux parties et à la Commission canadienne des droits de la personne, si
celle-ci a le statut de participant, l’occasion de présenter leurs observations à l’égard de la demande.
(4) Le Tribunal peut octroyer au requérant le statut d’intervenant après avoir considéré les facteurs
suivants :
a) le fait que le requérant est directement concerné par l’instance;
b) le fait que requérant défend une position déjà
soutenue devant le Tribunal;
c) la mesure dans laquelle l’intervention du requérant servirait l’intérêt public ou celui de la
justice;
d) la mesure dans laquelle l’apport du requérant
aidera le Tribunal à décider de la plainte.
(5) S’il octroie au requérant le statut d’intervenant, le Tribunal peut lui donner des directives
sur le rôle d’intervenant et, notamment, sur la procédure qu’il doit suivre.
NOTICE TO THE CANADIAN HUMAN RIGHTS
COMMISSION
AVIS À LA COMMISSION CANADIENNE DES DROITS DE
LA PERSONNE
20. (1) If the complainant raises an issue involving the interpretation or application of the Canadian
Human Rights Act in a complaint made under subsection 65(1) or 77(1) of the Act, the notice that the
complainant is required by subsection 65(5) or section 78 of the Act to give to the Canadian Human
Rights Commission must be in writing and must
include
(a) a copy of the complaint;
(b) the complainant’s name and the mailing address or electronic mail address that is to be used
for sending documents to the complainant;
(c) the name, address, telephone number, fax
number and electronic mail address of the complainant’s authorized representative, if any;
(d) a description of the issue involving the interpretation or the application of the Canadian Human Rights Act and of the alleged discriminatory
practice or policy;
(e) the prohibited ground of discrimination
involved;
20. (1) Si le plaignant soulève une question liée à
l’interprétation ou à l’application de la Loi canadienne sur les droits de la personne dans une
plainte présentée en vertu des paragraphes 65(1)
ou 77(1) de la Loi, l’avis prévu au paragraphe 65(5)
ou à l’article 78, selon le cas, est transmis par écrit
à la Commission canadienne des droits de la personne et comporte les éléments suivants :
a) une copie de la plainte;
b) le nom du plaignant et l’adresse postale ou
électronique à laquelle les documents doivent
être transmis;
c) le cas échéant, les nom, adresse, numéros de
téléphone et de télécopieur et adresse électronique du représentant du plaignant;
d) une description de la question liée à l’interprétation ou à l’application de la Loi canadienne
sur les droits de la personne et de la pratique ou
politique discriminatoire alléguée;
e) le motif de distinction illicite visé;
f) les mesures correctives à prendre;
Observations
Acceptation de
la demande
d’intervention
Directives
données à
l’intervenant
Avis
23
2006-01-11
Canada Gazette Part II, Vol. 140, No. 1
Gazette du Canada Partie II, Vol. 140, no 1 SOR/DORS/2006-6
(f) the corrective action sought;
(g) the signature of the complainant or the complainant’s authorized representative; and
(h) the date of the notice.
(2) The complainant must give a copy of the notice to each of the other parties, to the Executive
Director and to each of the intervenors, if any.
Those copies do not need to include copies of the
complaint.
(3) The Canadian Human Rights Commission
must, no later than 15 days after receiving the notice, notify the Executive Director whether or not it
intends to make submissions regarding the issue
referred to in paragraph (1)(d).
(4) The Executive Director must provide a copy
of the notice from the Canadian Human Rights
Commission to each of the parties and each of the
intervenors, if any.
(2) Le plaignant transmet copie de l’avis aux parties, au directeur exécutif et, le cas échéant, aux
intervenants; il n’est pas tenu d’y joindre une copie
de la plainte.
Transmission
de copies de
l’avis
(3) La Commission canadienne des droits de la
personne, au plus tard quinze jours après avoir reçu
l’avis, avise le directeur exécutif de son intention
de présenter ou non des observations concernant la
question visée à l’alinéa (1)d).
(4) Le directeur exécutif transmet copie de l’avis
de la Commission canadienne des droits de la personne aux parties et, le cas échéant, aux intervenants.
Intention de
présenter des
observations
TIME PERIOD FOR RAISING
TIMELINESS OBJECTION
OBJECTION RELATIVE AU DÉLAI DE
PRÉSENTATION D’UNE PLAINTE
Time period
21. (1) If the deputy head or the Commission or a
person appointed or proposed for appointment
wishes to object that the complaint was not made
within the period required by section 10, they must
do so before the end of the period for exchanging
information.
Form and
content of
objection
(2) The objection must be in writing and must
include
(a) the name, address, telephone number, fax
number and electronic mail address of the objecting party;
(b) the name, address, telephone number, fax
number and electronic mail address of the objecting party’s authorized representative, if any;
(c) the Tribunal’s file number for the complaint;
(d) the facts on which the objecting party relies
in making the objection;
(e) the signature of the objecting party; and
(f) the date of the request.
21. (1) Si l’administrateur général, la Commission ou, dans le cas d’une nomination ou proposition de nomination, la personne visée par celle-ci
s’oppose à la plainte aux motifs qu’elle n’a pas été
présentée dans les délais prévus à l’article 10, une
objection à cet égard est faite avant l’expiration de
la période prévue pour la communication de renseignements.
(2) L’objection est faite par écrit et comporte les
éléments suivants :
a) les nom, adresse, numéros de téléphone et de
télécopieur et adresse électronique du requérant;
b) le cas échéant, les nom, adresse, numéros de
téléphone et de télécopieur et adresse électronique du représentant du requérant;
c) le numéro de dossier que le Tribunal a attribué
à la plainte faisant l’objet de la demande;
d) les faits sur lesquels le requérant se fonde pour
soulever l’objection;
e) la signature du requérant;
f) la date de l’objection.
ALLEGATIONS
ALLÉGATIONS
Time period
22. (1) The complainant must provide his or her
allegations to each of the other parties, to the Executive Director, to each of the intervenors, if any,
and to the Canadian Human Rights Commission, if
it is a participant, no later than 10 days after the end
of the period for exchanging information.
Form and
content of
allegations
(2) The allegations must be in writing and must
include
(a) the name, address, telephone number, fax
number and electronic mail address of the complainant;
(b) the name, address, telephone number, fax
number and electronic mail address of the complainant’s authorized representative, if any;
(c) the Tribunal’s file number for the complaint;
22. (1) Le plaignant présente ses allégations aux
autres parties, au directeur exécutif et, le cas
échéant, aux intervenants et à la Commission canadienne des droits de la personne, si celle-ci a le
statut de participant, au plus tard dix jours après
l’expiration de la période prévue pour la communication de renseignements.
(2) Les allégations sont présentées par écrit et
comportent les éléments suivants :
a) les nom, adresse, numéros de téléphone et de
télécopieur et adresse électronique du plaignant;
b) le cas échéant, les nom, adresse, numéros de
téléphone et de télécopieur et adresse électronique du représentant du plaignant;
c) le numéro de dossier que le Tribunal a attribué
à la plainte faisant l’objet de la demande;
Copies to be
provided
Notice of
intention to
make
submissions
Executive
Director to
provide copies
24
g) la signature du plaignant ou de son représentant;
h) la date de l’avis.
Transmission
de copies par le
directeur
exécutif
Délai
Forme et
contenu de
l’objection
Délai
Forme et
contenu des
allégations
2006-01-11
Canada Gazette Part II, Vol. 140, No. 1
Gazette du Canada Partie II, Vol. 140, no 1 SOR/DORS/2006-6
(d) a detailed description of the allegations on
which the complainant intends to rely and full
particulars of the relevant facts;
(e) the signature of the complainant or the complainant’s authorized representative; and
(f) the date of the document.
(3) If the complainant fails to provide allegations,
the Tribunal may consider the complaint withdrawn.
d) une description détaillée des allégations sur
lesquelles le plaignant entend se fonder et un exposé complet des faits pertinents;
e) la signature du plaignant ou de son représentant;
f) la date du document.
(3) Si le plaignant ne présente aucune allégation,
le Tribunal peut juger que la plainte est retirée.
23. (1) The Tribunal may, on request, permit the
complainant to amend an allegation or provide a
new allegation if the amendment or new allegation
results from information obtained that could not
reasonably have been obtained before the complainant submitted his or her original allegations.
(2) The request must be in writing and must include
(a) the name, address, telephone number, fax
number and electronic mail address of the complainant;
(b) the name, address, telephone number, fax
number and electronic mail address of the complainant’s authorized representative, if any;
(c) the Tribunal’s file number for the complaint;
(d) a detailed explanation as to why the complainant did not include the allegation with his or
her original allegations or as to why the complainant needs to amend his or her allegations, as
the case may be;
(e) the new or amended allegation;
(f) the signature of the complainant or the complainant’s authorized representative; and
(g) the date of the request.
23. (1) Le Tribunal peut, sur demande, autoriser
le plaignant à modifier une allégation ou à en présenter une nouvelle allégation, si la modification ou
la nouvelle allégation résulte d’une information qui
n’aurait pas pu être raisonnablement obtenue avant
que le plaignant ne présente ses allégations.
(2) La demande est présentée par écrit et comporte les éléments suivants :
a) les nom, adresse, numéros de téléphone et de
télécopieur et adresse électronique du plaignant;
b) le cas échéant, les nom, adresse, numéros de
téléphone et de télécopieur et adresse électronique du représentant du plaignant;
c) le numéro de dossier que le Tribunal a attribué
à la plainte faisant l’objet de la demande;
d) un énoncé détaillé des raisons pour lesquelles
le plaignant n’a pas, au départ, inclus l’allégation
ou pour lesquelles il a besoin de modifier ses allégations, selon le cas;
e) l’allégation nouvelle ou modifiée;
f) la signature du plaignant ou de son représentant;
g) la date de la demande.
REPLY FROM THE DEPUTY HEAD OR THE COMMISSION
RÉPONSE DE L’ADMINISTRATEUR GÉNÉRAL OU DE LA
COMMISSION
Time period
24. (1) The deputy head or the Commission, as
respondent, must provide a copy of the reply to
each of the other parties, to the Executive Director,
to each of the intervenors, if any, and to the Canadian Human Rights Commission, if it is a participant, no later than 15 days after receiving the complainant’s allegations or amended allegations.
Form and
content of reply
(2) The reply must be in writing and must include
(a) the name, address, telephone number, fax
number and electronic mail address of the respondent;
(b) the name, address, telephone number, fax
number and electronic mail address of the respondent’s authorized representative, if any;
(c) the Tribunal’s file number for the complaint;
(d) a full response to any allegations or issues
raised in the complaint and full particulars of any
additional relevant facts on which the respondent
intends to rely;
(e) the signature of the respondent or the respondent’s authorized representative; and
(f) the date of the reply.
24. (1) L’administrateur général ou la Commission, en tant qu’intimé, fournit une copie de sa réponse aux autres parties, au directeur exécutif et, le
cas échéant, aux intervenants et à la Commission
canadienne des droits de la personne, si celle-ci a le
statut de participant, au plus tard quinze jours après
avoir reçu les allégations du plaignant ou les allégations modifiées.
(2) La réponse est faite par écrit et comporte les
éléments suivants :
a) les nom, adresse, numéros de téléphone et de
télécopieur et adresse électronique de l’intimé;
b) le cas échéant, les nom, adresse, numéros de
téléphone et de télécopieur et adresse électronique du représentant de l’intimé;
c) le numéro de dossier que le Tribunal a attribué
à la plainte faisant l’objet de la demande;
d) la réponse complète aux allégations et aux
questions soulevées dans la plainte et un exposé
complet des faits pertinents supplémentaires sur
lesquels l’intimé entend se fonder;
e) la signature de l’intimé ou de son représentant;
f) la date de la réponse.
Failure to
provide
allegations
New or
amended
allegation
Form and
content of
request
Défaut de
présenter des
allégations
Nouvelle
allégation ou
modification
Forme et
contenu de la
demande
Délai
Forme et
contenu de la
réponse
25
2006-01-11
Other parties
may reply
Form and
content of reply
Notice of
withdrawal
Content of
notice
Notice to other
parties and
intervenors
Master of
proceedings
Notice of
hearing
26
Canada Gazette Part II, Vol. 140, No. 1
Gazette du Canada Partie II, Vol. 140, no 1 SOR/DORS/2006-6
OTHER PARTIES’ REPLIES
RÉPONSE DES AUTRES PARTIES
25. (1) If another party wishes to participate in
the hearing, he or she must provide his or her reply
to the complainant, to the deputy head or the Commission, to the Executive Director, to each of the
intervenors, if any, and to the Canadian Human
Rights Commission, if it is a participant, no later
than 10 days after receiving the reply of the deputy
head or the Commission.
(2) The reply must be in writing and must include
(a) the name, address, telephone number, fax
number and electronic mail address of the party;
(b) the name, address, telephone number, fax
number and electronic mail address of the party’s
authorized representative, if any;
(c) the Tribunal’s file number for the complaint;
(d) a full response to any allegations or issues
raised in the complaint and full particulars of any
additional relevant facts on which the party intends to rely;
(e) the signature of the party or the party’s authorized representative; and
(f) the date of the reply.
25. (1) Toute autre partie qui souhaite participer
à l’audience fournit sa réponse au plaignant, à
l’administrateur général ou à la Commission, au
directeur exécutif et le cas échéant, aux intervenants et à la Commission canadienne des droits de
la personne, si celle-ci a le statut de participant, au
plus tard dix jours après avoir reçu la réponse de
l’administrateur général ou de la Commission.
(2) La réponse est faite par écrit et comporte les
éléments suivants :
a) les nom, adresse, numéros de téléphone et de
télécopieur et adresse électronique de la partie;
b) le cas échéant, les nom, adresse, numéros de
téléphone et de télécopieur et adresse électronique du représentant de la partie visée;
c) le numéro de dossier que le Tribunal a attribué
à la plainte faisant l’objet de la demande;
d) la réponse complète aux allégations et aux
questions soulevées dans la plainte et un exposé
complet des faits pertinents supplémentaires sur
lesquels la partie visée entend se fonder;
e) la signature de la partie ou de son représentant;
f) la date de la réponse.
Possibilité pour
les autres
parties de
répondre
Forme et
contenu de la
réponse
WITHDRAWAL OF COMPLAINT
RETRAIT DE LA PLAINTE
26. (1) If a complainant wishes to withdraw his
or her complaint, the complainant must file a written notice of the withdrawal with the Executive
Director.
(2) The notice of withdrawal must include
(a) the name, address, telephone number, fax
number and electronic mail address of the complainant;
(b) the name, address, telephone number, fax
number and electronic mail address of the complainant’s authorized representative, if any;
(c) the Tribunal’s file number for the complaint;
(d) a statement that the complainant wishes to
withdraw the complaint;
(e) the signature of the complainant or the complainant’s authorized representative; and
(f) the date of the withdrawal.
26. (1) Si le plaignant souhaite retirer sa plainte,
il en avise par écrit le directeur exécutif.
Avis de retrait
Contenu de
l’avis de retrait
(3) On receiving the notice of withdrawal, the
Executive Director must give notice to each of the
other parties, to each of the intervenors, if any, and
to the Canadian Human Rights Commission, if it is
a participant, that the complaint has been withdrawn and the file has been closed.
(2) L’avis de retrait comporte les éléments suivants :
a) les nom, adresse, numéros de téléphone et de
télécopieur et adresse électronique du plaignant;
b) le cas échéant, les nom, adresse, numéro de téléphone et de télécopieur et adresse électronique
du représentant du plaignant;
c) le numéro de dossier que le Tribunal a attribué
à la plainte faisant l’objet de la demande;
d) une déclaration dans laquelle le plaignant indique qu’il retire sa plainte;
e) la signature du plaignant ou de son représentant;
f) la date du retrait.
(3) Dès qu’il est informé du retrait de la plainte,
le directeur exécutif avise les autres parties et, le
cas échéant, les intervenants et la Commission canadienne des droits de la personne, si celle-ci a le
statut de participant, du retrait de la plainte et de la
fermeture du dossier.
THE HEARING
AUDIENCE
27. The Tribunal is master of the proceedings
and may determine the manner and order of the
presentation of evidence and arguments at the hearing.
28. (1) The Executive Director must give notice
of the date, time and place of the hearing to each of
27. Le Tribunal est maître de la procédure. Il
peut décider de l’ordre et de la manière dont la
preuve et les plaidoiries seront présentées.
Maître de la
procédure
28. (1) Le directeur exécutif avise les parties et,
le cas échéant, les intervenants et la Commission
Avis
d’audience
Avis aux autres
parties et aux
intervenants
2006-01-11
Notice period
Failure to
appear
Adjournment
of hearing
Coming into
force
Canada Gazette Part II, Vol. 140, No. 1
Gazette du Canada Partie II, Vol. 140, no 1 SOR/DORS/2006-6
the parties, to each of the intervenors, if any, and to
the Canadian Human Rights Commission, if it is a
participant.
(2) Unless the matter is urgent, the notice must
be given at least seven days before the date of the
hearing.
29. If a party, an intervenor or the Canadian Human Rights Commission, if it is a participant, does
not appear at the hearing of a complaint or at any
continuance of the hearing and the Tribunal is satisfied that notice of the hearing was sent to that party,
intervenor or participant, the Tribunal may proceed
with the hearing and dispose of the complaint without further notice.
30. The Tribunal may adjourn a hearing and
must advise of the day, time, place and terms of its
continuance.
canadienne des droits de la personne, si celle-ci a le
statut de participant, des date, heure et lieu de
l’audience.
(2) À moins d’urgence, l’avis est donné au moins
sept jours avant la date de l’audience.
Délai
29. Si une partie, un intervenant ou la Commission canadienne des droits de la personne, si celleci a le statut de participant, omet de comparaître à
l’audience ou à toute continuation de celle-ci, le
Tribunal peut, s’il est convaincu que l’avis d’audition a bien été donné, tenir l’audience et statuer sur
la plainte sans autre avis.
Omission de
comparaître
30. Le Tribunal peut ajourner l’audience. Il fait
connaître les dates, heure, lieu et conditions de sa
continuation.
Ajournement
d’audience
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
31. These Regulations come into force on the
later of the day on which they are registered and
December 31, 2005.
31. Le présent règlement entre en vigueur le 31 décembre 2005 ou, si elle est postérieure, à la date de
son enregistrement.
Entrée en
vigueur
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
The Public Service Employment Act being Part 3 of the Public
Service Modernization Act (S.C. 2003, c. 22) empowers the Public Service Staffing Tribunal (the “Tribunal”) to make regulations
of general application providing for the practice and procedure
before the Tribunal.
The Regulations will provide complainants, federal departments and agencies and other persons who participate in the Tribunal’s proceedings with predictable and enforceable rules of
practice and procedure.
La Loi sur l’emploi dans la fonction publique étant la partie 3
de la Loi sur la modernisation de la fonction publique (L.C. 2003,
ch. 22) habilite le Tribunal de la dotation de la fonction publique
(le « Tribunal »), par règlement d’application générale, à prendre
toute mesure en vue de l’exercice de ses attributions, notamment
en ce qui touche les règles de pratique et de procédure.
Le Règlement du Tribunal de la dotation de la fonction publique (le « règlement ») est pris en prévision de l’entrée en vigueur
de la nouvelle Loi sur l’emploi dans la fonction publique prévue
pour décembre 2005. Le règlement établit la pratique et la procédure qui régiront les activités du Tribunal de la dotation de la
fonction publique, en particulier à l’égard des procédures suivantes : les modalités et le délai de présentation des plaintes, la procédure à suivre pour l’audition des plaintes, le délai d’envoi des
avis et autres documents au titre des plaintes, ainsi que leurs destinataires et la date où ces avis sont réputés avoir été donnés et
reçus, les modalités applicables aux avis donnés à la Commission
canadienne des droits de la personne, la communication de renseignements obtenus dans le cadre de la Loi au cours d’un processus de nomination ou de l’instruction de plaintes. Le règlement a
été rédigé dans l’esprit de la directive qui se retrouve dans la Loi
sur l’emploi dans la fonction publique selon laquelle le Tribunal
doit fonctionner sans formalisme et avec célérité.
Le règlement offrira aux plaignants, aux ministères et agences
fédérales, et aux autres personnes qui comparaissent devant le
Tribunal des règles de pratique et de procédure prévisibles et exécutoires.
Alternatives
Solutions envisagées
The Regulations are required as the Tribunal is currently setting up for business and must be ready to entertain complaints as
Le règlement est essentiel puisque le Tribunal est à mettre sur
pied ses opérations et qu’il doit être en mesure d’entendre des
The Public Service Staffing Tribunal Regulations (the “Regulations”) are made further to the coming into force of the new Public Service Employment Act expected in December 2005. They
prescribe the practice and procedure before the Tribunal, in relation to the following: the manner in which and the time within
which a complaint may be made; the procedure for the hearing of
complaints by the Tribunal, the time within which, and the persons to whom, notices and other documents must be given in relation to complaints and when the notices are deemed to have been
sent, given or received; the manner of giving notice of an issue to
the Canadian Human Rights Commission; and the disclosure of
information obtained in the course of an appointment process or a
complaint proceeding. The Regulations have been drafted in
keeping with the direction contained in the Public Service Employment Act that the Tribunal proceed as informally and expeditiously as possible.
27
2006-01-11
Canada Gazette Part II, Vol. 140, No. 1
Gazette du Canada Partie II, Vol. 140, no 1 SOR/DORS/2006-6
early as January 2006. The Regulations will provide complainants, departments and agencies and other persons who appear
before the Tribunal with accessible, plain language regulations
which set out the practice and procedure before the Tribunal. Section 109 of the Public Service Employment Act authorizes the
Tribunal to make regulations and these Regulations are the most
appropriate instrument to ensure a legally enforceable mechanism
upon which parties can rely to ensure predictability and fairness
in the proceedings before the Tribunal.
plaintes dès janvier 2006. Par le biais d’un texte accessible, écrit
en termes simples, les plaignants, les ministères et agences fédérales ainsi que les autres personnes qui comparaîtront devant le
Tribunal auront accès à un règlement touchant les pratiques et
procédures du Tribunal. L’article 109 de la Loi sur l’emploi dans
la fonction publique confère au Tribunal le pouvoir de prendre un
règlement lequel constitue l’instrument le plus approprié pour
procurer aux participants un mécanisme juridiquement exécutoire
et assurer la prévisibilité et l’équité des procédures engagées devant le Tribunal.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
These Regulations relate solely to the Tribunal’s practices and
procedures. No additional costs to the Government or to those
covered by the Regulations is expected. Additional resources are
not necessary to ensure compliance and enforcement.
Le règlement se rapporte uniquement aux pratiques et procédures du Tribunal. Il ne devrait pas occasionner de dépenses supplémentaires à être assumées par le gouvernement ou par ceux et
celles qui y sont assujettis. Des ressources supplémentaires ne
seront pas nécessaires pour assurer le respect et la mise en œuvre
du règlement.
Consultation
Consultations
In May and June 2005 the Tribunal held consultations with a focus group composed of bargaining agents, the Public Service
Commission, Treasury Board Secretariat, and departments/agencies
when it prepared its draft regulations. Following this informal
consultation the draft regulations were amended. The revised
draft was sent to all stakeholders on June 30, 2005 for comments
to be provided by August 31, 2005. An information meeting was
held on August 10, 2005 and comments were received and noted
at that time. As of September 15, 2005, the Tribunal had received
comments from over 30 departments and agencies. These comments were reviewed and analyzed and a number of amendments
were made to the draft to address the concerns identified by
stakeholders.
En mai et juin 2005, le Tribunal a consulté un groupe de discussion formé d’agents négociateurs, la Commission de la fonction publique, le Secrétariat du Conseil du Trésor et des ministères et agences lors de l’élaboration du projet de règlement. Suite à
cette consultation informelle le projet de règlement a été révisé.
La version révisée a été envoyée à tous les intervenants
le 30 juin 2005 en demandant que des commentaires soient fournis pour le 31 août 2005. Une session d’information s’est tenue
le 10 août 2005 où le Tribunal a reçu et noté nombre de commentaires des participants. Au 15 septembre 2005, le Tribunal avait
reçu plus de 30 réponses des ministères et agences fédérales
concernant la version révisée du règlement. Ces commentaires ont
été revus et analysés et des modifications ont été apportées au
règlement afin de prendre note des préoccupations signalées par
les intervenants.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
The Regulations will be administered by the Tribunal in accordance with the principles established in the Public Service Employment Act.
Le respect et l’exécution du règlement seront assurés par le
Tribunal conformément aux principes établis en vertu de la Loi
sur l’emploi dans la fonction publique.
Contact
Personne-ressource
Josée Dubois
Executive Director and General Counsel
Public Service Staffing Tribunal
Ottawa, Ontario
K1A 0A5
Telephone: (613) 949-5511
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2006
28
Josée Dubois
Directeur exécutif et avocat général
Tribunal de la dotation de la fonction publique
Ottawa (Ontario)
K1A 0A5
Téléphone : (613) 949-5511
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2006
2006-01-11
Canada Gazette Part II, Vol. 140, No. 1
Gazette du Canada Partie II, Vol. 140, no 1 SI/TR/2006-2
Registration
SI/2006-2 January 11, 2006
Enregistrement
TR/2006-2 Le 11 janvier 2006
OTHER THAN STATUTORY AUTHORITY
AUTORITÉ AUTRE QUE STATUTAIRE
Proclamation Giving Notice that the Agreement
Between Canada and Ireland for the Avoidance of
Double Taxation and the Prevention of Fiscal
Evasion with Respect to Taxes on Income Ceases to
Have Effect in Accordance with Paragraph 2 of
Article 29 of the Convention
Proclamation donnant avis que la Convention
entre le Canada et l’Irlande tendant à éviter la
double imposition et à prévenir l’évasion fiscale en
matière d’impôts sur le revenu expire
conformément au paragraphe 2 de l’article 29 de la
Convention
MICHAËLLE JEAN
MICHAËLLE JEAN
Canada
Elizabeth the Second, by the Grace of God of the United Kingdom, Canada and Her other Realms and Territories QUEEN,
Head of the Commonwealth, Defender of the Faith.
To all to whom these Presents shall come or whom the same may
in any way concern,
Greeting:
JOHN H. SIMS
Deputy Attorney General
Canada
Elizabeth Deux, par la Grâce de Dieu, REINE du Royaume-Uni,
du Canada et de ses autres royaumes et territoires, Chef du
Commonwealth, Défenseur de la Foi.
À tous ceux à qui les présentes parviennent ou qu’icelles peuvent
de quelque manière concerner,
Salut :
Sous-procureur général
JOHN H. SIMS
A proclamation
Proclamation
Whereas section 6 of the Canada-Ireland Income Tax Agreement Act, 1967 provides that notice of the day the Agreement
between the Government of Canada and the Government of
Ireland for the avoidance of double taxation and the prevention of
fiscal evasion with respect to taxes on income comes into force
and the day it ceases to be effective shall be given by proclamation of the Governor in Council published in the Canada Gazette;
Attendu que l’article 6 de la Loi de 1967 sur la Convention entre le Canada et l’Irlande en matière d’impôt sur le revenu prévoit qu’avis de la date d’entrée en vigueur et de la date d’expiration de la Convention entre le Gouvernement du Canada et le
Gouvernement d’Irlande tendant à éviter la double imposition et à
prévenir l’évasion fiscale en matière d’impôts sur le revenu doit
être donné au moyen d’une proclamation du gouverneur en conseil publiée dans la Gazette du Canada;
Attendu que, par le décret C.P. 2005-2214 du 28 novembre 2005, la gouverneure en conseil a ordonné que soit prise une
proclamation donnant avis, en vertu de l’article 6 de la Loi de
1967 sur la Convention entre le Canada et l’Irlande en matière
d’impôt sur le revenu, que la Convention entre le Gouvernement
du Canada et le Gouvernement d’Irlande tendant à éviter la double imposition et à prévenir l’évasion fiscale en matière d’impôts
sur le revenu, qui figure à l’annexe II de cette loi, expire conformément au paragraphe 2 de l’article 29 de la Convention entre le
Gouvernement du Canada et le Gouvernement d’Irlande en vue
d’éviter les doubles impositions et de prévenir l’évasion fiscale
en matière d’impôts sur le revenu et sur les gains en capital, qui
figure à l’annexe de la Loi de 2004 sur la convention fiscale
Canada-Irlande,
Sachez que, sur et avec l’avis de Notre Conseil privé pour le
Canada, Nous, par Notre présente proclamation, donnons avis, en
vertu de l’article 6 de la Loi de 1967 sur la Convention entre le
Canada et l’Irlande en matière d’impôt sur le revenu, que la Convention entre le Gouvernement du Canada et le Gouvernement
d’Irlande tendant à éviter la double imposition et à prévenir l’évasion fiscale en matière d’impôts sur le revenu, qui figure à l’annexe II de cette loi, expire conformément au paragraphe 2 de l’article 29 de la Convention entre le Gouvernement du Canada et le
Whereas, by Order in Council P.C. 2005-2214 of November 28, 2005, the Governor in Council directed that a proclamation do issue giving notice, pursuant to section 6 of the CanadaIreland Income Tax Agreement Act, 1967, that the Agreement
between the Government of Canada and the Government of
Ireland for the avoidance of double taxation and the prevention of
fiscal evasion with respect to taxes on income, set out in Schedule II to that Act, ceases to have effect in accordance with paragraph 2 of Article 29 of the Convention between the Government
of Canada and the Government of Ireland for the Avoidance of
Double Taxation and the Prevention of Fiscal Evasion with respect to Taxes on Income and Capital Gains, set out in the schedule to the Canada-Ireland Tax Convention Act, 2004.
Now know you that We, by and with the advice of Our Privy
Council for Canada, do by this Our proclamation give notice,
pursuant to section 6 of the Canada-Ireland Income Tax Agreement Act, 1967, that the Agreement between the Government of
Canada and the Government of Ireland for the avoidance of double taxation and the prevention of fiscal evasion with respect to
taxes on income, set out in Schedule II to that Act, ceases to have
effect in accordance with paragraph 2 of Article 29 of the Convention between the Government of Canada and the Government
29
2006-01-11
Canada Gazette Part II, Vol. 140, No. 1
of Ireland for the Avoidance of Double Taxation and the Prevention of Fiscal Evasion with respect to Taxes on Income and Capital Gains, set out in the schedule to the Canada-Ireland Tax Convention Act, 2004.
Of all which Our loving subjects and all others whom these
presents may concern are hereby required to take notice and to
govern themselves accordingly.
In testimony whereof, We have caused this Our proclamation to
be published and the Great Seal of Canada to be hereunto affixed. Witness: Our Right Trusty and Well-beloved Michaëlle
Jean, Chancellor and Principal Companion of Our Order of
Canada, Chancellor and Commander of Our Order of Military
Merit, Chancellor and Commander of Our Order of Merit of
the Police Forces, Governor General and Commander-in-Chief
of Canada.
At Our Government House, in Our City of Ottawa, this twentysecond day of December in the year of Our Lord two thousand
and five and in the fifty-fourth year of Our Reign.
By Command,
SUZANNE HURTUBISE
Deputy Registrar General of Canada
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2006
30
Gazette du Canada Partie II, Vol. 140, no 1 SI/TR/2006-2
Gouvernement d’Irlande en vue d’éviter les doubles impositions
et de prévenir l’évasion fiscale en matière d’impôts sur le revenu
et sur les gains en capital, qui figure à l’annexe de la Loi de 2004
sur la convention fiscale Canada-Irlande.
De ce qui précède, Nos féaux sujets et tous ceux que les présentes peuvent concerner sont par les présentes requis de prendre
connaissance et d’agir en conséquence.
En foi de quoi, Nous avons fait publier Notre présente proclamation et y avons fait apposer le grand sceau du Canada. Témoin :
Notre très fidèle et bien-aimée Michaëlle Jean, Chancelière et
Compagnon principal de Notre Ordre du Canada, Chancelière
et Commandeure de Notre Ordre du mérite militaire, Chancelière et Commandeure de Notre Ordre du mérite des corps
policiers, Gouverneure générale et Commandante en chef du
Canada.
À Notre Hôtel du Gouvernement, en Notre ville d’Ottawa, ce
vingt-deuxième jour de décembre de l’an de grâce deux mille
cinq, cinquante-quatrième de Notre règne.
Par ordre,
Sous-registraire général du Canada
SUZANNE HURTUBISE
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2006
2006-01-11
Canada Gazette Part II, Vol. 140, No. 1
TABLE OF CONTENTS
SOR:
SI:
SOR/2006-1—6
SI/2006-2
Statutory Instruments (Regulations)
Statutory Instruments and Other Documents (Other than Regulations)
Registration
No.
P.C.
2005
Department
Name of Statutory Instrument or Other Document
SOR/2006-1
2315
Canada Revenue Agency
Regulations Amending the Income Tax Regulations  Section 3300 ..........
2
SOR/2006-2
2316
Health
Regulations Amending the Food and Drug Regulations (Smallpox
Vaccine) ........................................................................................................
5
SOR/2006-3
2334
Transport
Regulations Amending the Air Transportation Regulations (Miscellaneous
Program)........................................................................................................
10
Page
SOR/2006-4
Agriculture and Agri-Food
Order Amending the Canada Turkey Marketing Producers Levy Order .......
12
SOR/2006-5
Agriculture and Agri-Food
Order Amending the Canadian Chicken Marketing Levies Order .................
14
SOR/2006-6
Public Service Staffing
Tribunal
Public Service Staffing Tribunal Regulations................................................
16
SI/2006-2
Finance
Proclamation Giving Notice that the Agreement Between Canada and
Ireland for the Avoidance of Double Taxation and the Prevention of Fiscal
Evasion with Respect to Taxes on Income Ceases to Have Effect in
Accordance with Paragraph 2 of Article 29 of the Convention .....................
29
i
2006-01-11
INDEX
Canada Gazette Part II, Vol. 140, No. 1
SOR:
SI:
SOR/2006-16
SI/2006-2
Abbreviations: e — erratum
n — new
r — revises
x — revokes
Statutory Instruments (Regulations)
Statutory Instruments and Other Documents (Other than Regulations)
Regulations
Statutes
Registration
No.
Air Transportation Regulations (Miscellaneous Program)  Regulations
Amending.............................................................................................................
Canada Transportation Act
SOR/2006-3
20/12/05
10
Canada Turkey Marketing Producers Levy Order  Order Amending.....................
Farm Products Agencies Act
SOR/2006-4
21/12/05
12
Canadian Chicken Marketing Levies Order  Order Amending ..............................
Farm Products Agencies Act
SOR/2006-5
21/12/05
14
Food and Drug Regulations (Smallpox Vaccine)  Regulations Amending ............
Food and Drugs Act
SOR/2006-2
20/12/05
5
Income Tax Regulations  Section 3300  Regulations Amending .......................
Income Tax Act
SOR/2006-1
20/12/05
2
SI/2006-2
11/01/06
29
SOR/2006-6
23/12/05
16
Proclamation Giving Notice that the Agreement Between Canada and Ireland for
the Avoidance of Double Taxation and the Prevention of Fiscal Evasion with
Respect to Taxes on Income Ceases to Have Effect in Accordance with
Paragraph 2 of Article 29 of the Convention ........................................................
Other Than Statutory Authority
Public Service Staffing Tribunal Regulations ............................................................
Public Service Employment Act
ii
Date
Page
Comments
n
2006-01-11
Gazette du Canada Partie II, Vol. 140, no 1
TABLE DES MATIÈRES DORS:
TR:
DORS/2006-16
TR/2006-2
Textes réglementaires (Règlements)
Textes réglementaires et autres documents (Autres que les Règlements)
No d’enregistrement
C.P.
2005
Ministère
Titre du texte réglementaire ou autre document
DORS/2006-1
2315
Agence du revenu canadien
Règlement modifiant le Règlement de l’impôt sur le revenu  article
3300...............................................................................................................
DORS/2006-2
2316
Santé
Règlement modifiant le Règlement sur les aliments et drogues (vaccin
antivariolique) ...............................................................................................
5
DORS/2006-3
2334
Transports
Règlement correctif visant le Règlement sur les transports aériens ...............
10
DORS/2006-4
Agriculture et
Agroalimentaire
Ordonnance modifiant l’Ordonnance sur les redevances à payer par les
producteurs pour la commercialisation des dindons du Canada.....................
12
DORS/2006-5
Agriculture et
Agroalimentaire
Ordonnance modifiant l’Ordonnance sur les redevances à payer pour la
commercialisation des poulets au Canada......................................................
14
DORS/2006-6
Tribunal de la dotation de la
fonction publique
Règlement du Tribunal de la dotation de la fonction publique ......................
16
TR/2006-2
Finances
Proclamation donnant avis que la Convention entre le Canada et l’Irlande
tendant à éviter la double imposition et à prévenir l’évasion fiscale en
matière d’impôts sur le revenu expire conformément au paragraphe 2 de
l’article 29 de la Convention..........................................................................
29
iii
Page
2
2006-01-11
INDEX
Gazette du Canada Partie II, Vol. 140, n o 1
DORS:
TR:
DORS/2006-1—6
Textes réglementaires (Règlements)
Textes réglementaires et autres documents (Autres que les Règlements)
TR/2006-2
Abréviations : e — erratum
n — nouveau
r — revise
a  abroge
Règlements
Lois
Enregistrement
no
Date
Aliments et drogues (vaccin antivariolique)  Règlement modifiant le Règlement .....
Aliments et drogues (Loi)
DORS/2006-2
20/12/05
5
Impôt sur le revenu  article 3300  Règlement modifiant le Règlement...............
Impôt sur le revenu (Loi)
DORS/2006-1
20/12/05
2
TR/2006-2
11/12/05
29
Redevances à payer par les producteurs pour la commercialisation des dindons du
Canada  Ordonnance modifiant l’Ordonnance..................................................
Offices des produits agricoles (Loi)
DORS/2006-4
21/12/05
12
Redevances à payer pour la commercialisation des poulets au Canada 
Ordonnance modifiant l’Ordonnance ...................................................................
Offices des produits agricoles (Loi)
DORS/2006-5
21/12/05
14
Transports aériens  Règlement correctif visant le Règlement ................................
Transports au Canada (Loi)
DORS/2006-3
20/12/05
10
Tribunal de la dotation de la fonction publique  Règlement...................................
Emploi dans la fonction publique (Loi)
DORS/2006-6
23/12/05
16
Proclamation donnant avis que la Convention entre le Canada et l’Irlande tendant à
éviter la double imposition et à prévenir l’évasion fiscale en matière d’impôts
sur le revenu expire conformément au paragraphe 2 de l’article 29 de la
Convention ...........................................................................................................
Autorité autre que statuaire
iv
Page
Commentaires
n
If undelivered, return COVER ONLY to:
Government of Canada Publications
Public Works and Government Services
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
En cas de non-livraison,
retourner cette COUVERTURE SEULEMENT à :
Publications du gouvernement du Canada
Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
Available from Government of Canada Publications
Public Works and Government Services Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
En vente : Publications du gouvernement du Canada
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising