Canada Gazette du Part II

Canada Gazette du Part II
Vol. 138, no 16
Vol. 138, No. 16
Canada
Gazette
Gazette
du Canada
Part II
OTTAWA, WEDNESDAY, AUGUST 11, 2004
Partie II
OTTAWA, LE MERCREDI 11 AOÛT 2004
Statutory Instruments 2004
SOR/2004-161 to 173 and SI/2004-77 to 112
Textes réglementaires 2004
DORS/2004-161 à 173 et TR/2004-77 à 112
Pages 1058 to 1210
Pages 1058 à 1210
NOTICE TO READERS
AVIS AU LECTEUR
The Canada Gazette Part II is published under authority of the Statutory
Instruments Act on January 14, 2004, and at least every second Wednesday
thereafter.
La Gazette du Canada Partie II est publiée en vertu de la Loi sur les textes
réglementaires le 14 janvier 2004, et au moins tous les deux mercredis par la
suite.
Part II of the Canada Gazette contains all ‘‘regulations’’ as defined in the
Statutory Instruments Act and certain other classes of statutory instruments
and documents required to be published therein. However, certain regulations
and classes of regulations are exempted from publication by section 15 of the
Statutory Instruments Regulations made pursuant to section 20 of the
Statutory Instruments Act.
La Partie II de la Gazette du Canada est le recueil des « règlements »
définis comme tels dans la loi précitée et de certaines autres catégories de
textes réglementaires et de documents qu’il est prescrit d’y publier.
Cependant, certains règlements et catégories de règlements sont soustraits à la
publication par l’article 15 du Règlement sur les textes réglementaires, établi
en vertu de l’article 20 de la Loi sur les textes réglementaires.
Each regulation or statutory instrument published in this number may
be obtained as a separate reprint from Government of Canada Publications,
Public Works and Government Services Canada. Rates will be quoted on
request.
Il est possible d’obtenir un tiré à part de tout règlement ou de tout texte
réglementaire publié dans le présent numéro en s’adressant aux Publications
du gouvernement du Canada, Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada. Le tarif sera indiqué sur demande.
The Canada Gazette Part II is available in most libraries for consultation.
On peut consulter la Gazette du Canada Partie II dans la plupart des
bibliothèques.
For residents of Canada, the cost of an annual subscription to the Canada
Gazette Part II is $67.50, and single issues, $3.50. For residents of other
countries, the cost of a subscription is US$67.50 and single issues, US$3.50.
Orders should be addressed to: Government of Canada Publications, Public
Works and Government Services Canada, Ottawa, Canada K1A 0S5.
Pour les résidents du Canada, le prix de l’abonnement annuel à la Gazette
du Canada Partie II est de 67,50 $ et le prix d’un exemplaire, de 3,50 $. Pour
les résidents d’autres pays, le prix de l’abonnement est de 67,50 $US et
le prix d’un exemplaire, de 3,50 $US. Veuillez adresser les commandes à :
Publications du gouvernement du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, Ottawa, Canada K1A 0S5.
The Canada Gazette is also available free of charge on the Internet at
http://canadagazette.gc.ca. It is accessible in PDF (Portable Document
Format) and in HTML (HyperText Mark-up Language) as the alternate
format.
La Gazette du Canada est aussi disponible gratuitement sur Internet au
http://gazetteducanada.gc.ca. La publication y est accessible en format PDF
(Portable Document Format) et en HTML (langage hypertexte) comme média
substitut.
Copies of Statutory Instruments that have been registered with the Clerk of
the Privy Council are available, in both official languages, for inspection and
sale at Room 418, Blackburn Building, 85 Sparks Street, Ottawa, Canada.
Des exemplaires des textes réglementaires enregistrés par le greffier du
Conseil privé sont à la disposition du public, dans les deux langues
officielles, pour examen et vente à la Pièce 418, Édifice Blackburn, 85, rue
Sparks, Ottawa, Canada.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, 2004
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2004
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Registration
SOR/2004-161
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-161
20 July, 2004
Enregistrement
DORS/2004-161
20 juillet 2004
FINANCIAL ADMINISTRATION ACT
LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES
Order Amending Schedule I.1 to the Act
Décret modifiant l’annexe I.1 de la Loi
P.C. 2004-852 20 July, 2004
C.P. 2004-852 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to subsection 3(1.1)a of the Financial Administration Act, hereby amends
Schedule I.1 to that Act by striking out the reference to the President of the Queen’s Privy Council for Canada in column II of that
Schedule opposite the name of the Office of Indian Residential
Schools Resolution of Canada in column I of that Schedule and
by substituting for that reference a reference to the Solicitor General of Canada styled Deputy Prime Minister and Minister of Public Safety and Emergency Preparedness in column II of that
Schedule opposite that name, effective July 20, 2004.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu du paragraphe 3(1.1)a de la Loi sur la gestion des finances publiques, Son
Excellence la Gouverneure générale en conseil modifie l’annexe I.1 de cette loi en remplaçant, à la colonne II, la mention
« Le président du Conseil privé de la Reine pour le Canada »
figurant en regard de la mention « Bureau du Canada sur le règlement des questions des pensionnats autochtones » de la colonne I par la mention « Le solliciteur général du Canada portant
le titre de vice-premier ministre et ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile ». Cette mesure prend effet
le 20 juillet 2004.
———
———
a
a
S.C. 1992, c. 1, s. 70(2)
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
1058
L.C. 1992, ch. 1, par. 70(2)
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Registration
SOR/2004-162
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-162
20 July, 2004
Enregistrement
DORS/2004-162
20 juillet 2004
FINANCIAL ADMINISTRATION ACT
LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES
Order Amending Schedule I.1 to the Act
Décret modifiant l’annexe I.1 de la Loi
P.C. 2004-855 20 July, 2004
C.P. 2004-855 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to subsection 3(1.1)a of the Financial Administration Act, hereby amends
Schedule I.1 to that Act by striking out the reference to the President of the Queen’s Privy Council for Canada in column II of that
Schedule opposite the name of the Public Service Human Resources Management Agency of Canada in column I of that
Schedule and by substituting for that reference a reference to the
President of the Treasury Board in column II of that Schedule
opposite that name, effective July 20, 2004.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu du paragraphe 3(1.1)a de la Loi sur la gestion des finances publiques, Son
Excellence la Gouverneure générale en conseil modifie l’annexe I.1 de cette loi en remplaçant, à la colonne II, la mention
« Le président du Conseil privé de la Reine pour le Canada »
figurant en regard de la mention « Agence de gestion des ressources humaines de la fonction publique du Canada » de la colonne I
par la mention « Le président du Conseil du Trésor ». Cette mesure prend effet le 20 juillet 2004.
———
———
a
a
S.C. 1992, c. 1, s. 70(2)
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
L.C. 1992, ch. 1, par. 70(2)
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
1059
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Registration
SOR/2004-163
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-163
20 July, 2004
Enregistrement
DORS/2004-163
20 juillet 2004
FINANCIAL ADMINISTRATION ACT
LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES
Order Amending Schedule I.1 to the Act
Décret modifiant l’annexe I.1 de la Loi
P.C. 2004-867 20 July, 2004
C.P. 2004-867 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the
recommendation of the Prime Minister, pursuant to subsection 3(1.1)a of the Financial Administration Act, hereby amends
Schedule I.1 to that Act by striking out the reference to the Minister of Industry in column II of that Schedule opposite the name of
the Economic Development Agency of Canada for the Regions of
Quebec in column I of that Schedule and by substituting for that
reference a reference to the Minister of State to be styled Minister
of the Economic Development Agency of Canada for the Regions
of Quebec and Minister responsible for the Francophonie, effective July 20, 2004.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu du paragraphe 3(1.1)a de la Loi sur la gestion des finances publiques, Son
Excellence la Gouverneure générale en conseil modifie l’annexe I.1 de cette loi en remplaçant, à la colonne II, la mention
« Le ministre de l’Industrie » figurant en regard de la mention
« Agence de développement économique du Canada pour les
régions du Québec » de la colonne I par la mention « Le ministre
d’État portant le titre de ministre de l’Agence de développement
économique du Canada pour les régions du Québec et ministre
responsable de la Francophonie ». Cette mesure prend effet
le 20 juillet 2004.
———
———
a
a
S.C. 1992, c. 1, s. 70(2)
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
1060
L.C. 1992, ch. 1, par. 70(2)
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Registration
SOR/2004-164
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-164
20 July, 2004
Enregistrement
DORS/2004-164
20 juillet 2004
FINANCIAL ADMINISTRATION ACT
LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES
Order Amending Schedule I.1 to the Act
Décret modifiant l’annexe I.1 de la Loi
P.C. 2004-869 20 July, 2004
C.P. 2004-869 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to subsection 3(1.1)a of the Financial Administration Act, hereby amends
Schedule I.1 to that Act by striking out the reference to the Minister of the Environment in column II of that Schedule opposite the
name of the Office of Infrastructure of Canada in column I of that
Schedule and by substituting for that reference a reference to the
Minister of State to be styled Minister of State (Infrastructure and
Communities) in column II of that Schedule opposite that name,
effective July 20, 2004.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu du paragraphe 3(1.1)a de la Loi sur la gestion des finances publiques, Son
Excellence la Gouverneure générale en conseil modifie l’annexe I.1 de cette loi en remplaçant, à la colonne II, la mention
« Le ministre de l’Environnement » figurant en regard de la mention « Bureau de l’infrastructure du Canada » de la colonne I par
la mention « Le ministre d’État portant le titre de ministre d’État
(Infrastructure et Collectivités) ». Cette mesure prend effet
le 20 juillet 2004.
———
———
a
a
S.C. 1992, c. 1, s. 70(2)
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
L.C. 1992, ch. 1, par. 70(2)
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
1061
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Registration
SOR/2004-165
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-165
Enregistrement
DORS/2004-165
20 July, 2004
20 juillet 2004
PUBLIC SERVICE EMPLOYMENT ACT
LOI SUR L’EMPLOI DANS LA FONCTION PUBLIQUE
Parks Canada Agency Regulations
Règlement sur l’Agence Parcs Canada
P.C. 2004-879 20 July, 2004
C.P. 2004-879 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to paragraph 36(1)(b) of the Public Service Employment Act, hereby
makes the annexed Parks Canada Agency Regulations.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu de l’alinéa 36(1)b) de la Loi sur l’emploi dans la fonction publique, Son
Excellence la Gouverneure générale en conseil prend le Règlement sur l’Agence Parcs Canada, ci-après.
PARKS CANADA AGENCY REGULATIONS
RÈGLEMENT SUR L’AGENCE PARCS CANADA
BLOCK TRANSFER
TRANSFERT EN BLOC
1. Subsections 37.3(1) and (2) of the Public Service Employment Act apply to the portion of the Public Service known as the
Parks Canada Agency.
1. Les paragraphes 37.3(1) et (2) de la Loi sur l’emploi dans la
fonction publique s’appliquent au secteur de la fonction publique
connu sous le nom d’Agence Parcs Canada.
CESSATION OF EFFECT
CESSATION D’EFFET
2. These Regulations cease to have effect at 00:00:03,
July 20, 2004.
2. Le présent règlement cesse d’avoir effet à 0 h 0 min 3 s,
le 20 juillet 2004.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
3. These Regulations
July 20, 2004.
come
into
force
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
1062
at
00:00:01,
3. Le présent règlement entre en vigueur à 0 h 0 min 1 s,
le 20 juillet 2004.
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Registration
SOR/2004-166
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-166
21 July, 2004
Enregistrement
DORS/2004-166
21 juillet 2004
FARM PRODUCTS AGENCIES ACT
LOI SUR LES OFFICES DES PRODUITS AGRICOLES
Regulations Amending the Canadian Chicken
Marketing Quota Regulations
Règlement modifiant le Règlement canadien sur le
contingentement de la commercialisation des
poulets
Whereas the Governor in Council has, by the Chicken Farmers
of Canada Proclamationa, established Chicken Farmers of
Canada pursuant to subsection 16(1)b of the Farm Products
Agencies Actc;
Whereas Chicken Farmers of Canada has been empowered to
implement a marketing plan pursuant to that Proclamation;
Whereas the process set out in the Operating Agreement, referred to in subsection 7(1)d of the schedule to that Proclamation,
for making changes to quota allocation has been followed;
Whereas the proposed Regulations Amending the Canadian
Chicken Marketing Quota Regulations are regulations of a class
to which paragraph 7(1)(d)e of that Act applies by reason of section 2 of the Agencies’ Orders and Regulations Approval Orderf,
and have been submitted to the National Farm Products Council
pursuant to paragraph 22(1)(f) of that Act;
Attendu que, en vertu du paragraphe 16(1)a de la Loi sur les
offices des produits agricolesb, le gouverneur en conseil a, par la
Proclamation visant Les Producteurs de poulet du Canadac, créé
l’office appelé Les Producteurs de poulet du Canada;
Attendu que l’office est habilité à mettre en oeuvre un plan de
commercialisation, conformément à cette proclamation;
Attendu que le processus établi dans l’entente opérationnelle
— visée au paragraphe 7(1)d de l’annexe de cette proclamation —
pour modifier l’allocation des contingents a été suivi;
Attendu que le projet de règlement intitulé Règlement modifiant le Règlement canadien sur le contingentement de la commercialisation des poulets relève d’une catégorie à laquelle
s’applique l’alinéa 7(1)d)e de cette loi aux termes de l’article 2 de
l’Ordonnance sur l’approbation des ordonnances et règlements
des officesf et a été soumis au Conseil national des produits agricoles, conformément à l’alinéa 22(1)f) de cette loi;
Attendu que, en vertu de l’alinéa 7(1)d)e de cette loi, le Conseil
national des produits agricoles, étant convaincu que le projet de
règlement est nécessaire à l’exécution du plan de commercialisation que l’office est habilité à mettre en oeuvre, a approuvé ce
projet,
À ces causes, en vertu de l’alinéa 22(1)f) de la Loi sur les offices des produits agricolesb et du paragraphe 6(1)d de l’annexe de
la Proclamation visant Les Producteurs de poulet du Canadac,
l’office appelé Les Producteurs de poulet du Canada prend le
Règlement modifiant le Règlement canadien sur le contingentement de la commercialisation des poulets, ci-après.
Ottawa (Ontario), le 20 juillet 2004
And whereas, pursuant to paragraph 7(1)(d)e of that Act, the
National Farm Products Council has approved the proposed
Regulations after being satisfied that they are necessary for the
implementation of the marketing plan that Chicken Farmers of
Canada is authorized to implement;
Therefore, Chicken Farmers of Canada, pursuant to paragraph 22(1)(f) of the Farm Products Agencies Actc and subsection 6(1)d of the schedule to the Chicken Farmers of Canada Proclamationa, hereby makes the annexed Regulations Amending the
Canadian Chicken Marketing Quota Regulations.
Ottawa, Ontario, July 20, 2004
REGULATIONS AMENDING THE CANADIAN
CHICKEN MARKETING QUOTA REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT
CANADIEN SUR LE CONTINGENTEMENT DE
LA COMMERCIALISATION DES POULETS
AMENDMENT
MODIFICATION
1. The schedule to the Canadian Chicken Marketing Quota
Regulations1 is replaced by the following:
1. L’annexe du Règlement canadien sur le contingentement
de la commercialisation des poulets1 est remplacée par ce qui
suit :
———
a
SOR/79-158; SOR/98-244
b
S.C. 1993, c. 3, par. 13(b)
c
S.C. 1993, c. 3, s. 2
d
SOR/2002-1
e
S.C. 1993, c. 3, s. 7(2)
f
C.R.C., c. 648
1
SOR/2002-36
———
a
L.C. 1993, ch. 3, al. 13b)
b
L.C. 1993, ch. 3, art. 2
c
DORS/79-158; DORS/98-244
d
DORS/2002-1
e
L.C. 1993, ch. 3, par. 7(2)
f
C.R.C., ch. 648
1
DORS/2002-36
1063
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-166
SCHEDULE
(Sections 1, 5 and 7 to 10)
ANNEXE
(articles 1, 5 et 7 à 10)
LIMITS FOR PRODUCTION AND MARKETING
OF CHICKEN FOR THE PERIOD BEGINNING
ON MAY 30, 2004 AND ENDING ON JULY 24, 2004
LIMITES DE PRODUCTION ET DE COMMERCIALISATION
DU POULET POUR LA PÉRIODE COMMENÇANT
LE 30 MAI 2004 ET SE TERMINANT LE 24 JUILLET 2004
Column 1
Item
Province
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
Ont.
Que.
N.S.
N.B.
Man.
B.C.
P.E.I.
Sask.
Alta.
Nfld. & Lab.
Total
Column 2
Column 3
Production Subject
to Federal and Provincial
Quotas
(in Live Weight) (kg)
Production Subject
to Federal and
Provincial Market
Development Quotas
(in Live Weight)
(kg)
68,056,453
53,597,978
6,838,843
5,674,720
8,564,862
28,327,838
701,962
7,456,638
19,079,098
2,679,205
__________
200,977,597
1,800,000
4,627,500
0
0
250,000
3,965,898
0
0
300,000
0
_________
10,943,398
Colonne 1
Colonne 2
Colonne 3
Article
Province
Production
assujettie aux contingents
fédéraux
et provinciaux
(en poids vif) (kg)
Production assujettie
aux contingents
fédéraux et provinciaux
d’expansion du
marché(en poids vif)
(kg)
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
Total
Ont.
Qc
N.-É.
N.-B.
Man.
C.-B.
Î.-P.-É.
Sask.
Alb.
T.-N.-L.
68 056 453
53 597 978
6 838 843
5 674 720
8 564 862
28 327 838
701 962
7 456 638
19 079 098
2 679 205
__________
200 977 597
1 800 000
4 627 500
0
0
250 000
3 965 898
0
0
300 000
0
_________
10 943 398
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
2. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Regulations.)
(La présente note ne fait pas partie du règlement.)
This amendment sets the limits for the production and marketing of chicken for the period beginning on May 30, 2004 and
ending on July 24, 2004.
La modification fixe les limites de production et de commercialisation du poulet pour la période commençant le 30 mai 2004 et
se terminant le 24 juillet 2004.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
1064
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Registration
SOR/2004-167
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
22 July, 2004
Enregistrement
DORS/2004-167
22 juillet 2004
IMMIGRATION AND REFUGEE PROTECTION ACT
FINANCIAL ADMINISTRATION ACT
LOI SUR L’IMMIGRATION ET LA PROTECTION DES
RÉFUGIÉS
LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES
Regulations Amending the Immigration and
Refugee Protection Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur
l’immigration et la protection des réfugiés
P.C. 2004-882 22 July, 2004
C.P. 2004-882 22 juillet 2004
Whereas, pursuant to subsection 5(2) of the Immigration and
Refugee Protection Acta, the Minister of Citizenship and Immigration caused a copy of the proposed Regulations Amending the
Immigration and Refugee Protection Regulations, substantially in
the form set out in the annexed Regulations, to be laid before each
House of Parliament;
Therefore, Her Excellency the Governor General in Council,
on the recommendation of the Minister of Citizenship and Immigration, the Solicitor General of Canada and the Treasury Board,
pursuant to subsection 5(1) of the Immigration and Refugee Protection Acta and paragraphs 19(1)(a)b and 19.1(a)b of the Financial Administration Act and, considering that it is in the public
interest to do so, subsection 23(2.1)c of that Act, hereby makes
the annexed Regulations Amending the Immigration and Refugee
Protection Regulations.
Attendu que le ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration,
conformément au paragraphe 5(2) de la Loi sur l’immigration et
la protection des réfugiésa, a fait déposer le projet de règlement
intitulé Règlement modifiant le Règlement sur l’immigration et la
protection des réfugiés, conforme en substance au texte ci-après,
devant chaque chambre du Parlement,
À ces causes, sur recommandation de la ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration, de la solliciteure générale du
Canada et du Conseil du Trésor et en vertu du paragraphe 5(1) de
la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiésa et des alinéas 19(1)a)b et 19.1a)b et du paragraphe 23(2.1)c de la Loi sur la
gestion des finances publiques, Son Excellence la Gouverneure
générale en conseil, estimant, aux termes de cette dernière disposition, que l’intérêt public le justifie, prend le Règlement modifiant le Règlement sur l’immigration et la protection des réfugiés,
ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE
IMMIGRATION AND REFUGEE
PROTECTION REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE
RÈGLEMENT SUR L’IMMIGRATION
ET LA PROTECTION DES RÉFUGIÉS
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. (1) Subparagraph (c)(ii) of the definition
“minimum necessary income” in section 2 of the
Immigration and Refugee Protection Regulations1
is replaced by the following:
(ii) in respect of whom the sponsor’s spouse or
common-law partner has given or co-signed an
undertaking that is still in effect, if the sponsor’s spouse or common-law partner has cosigned with the sponsor the undertaking in respect of the foreign national referred to in
paragraph (b).
(2) The portion of paragraph (c) of the definition “revenu vital minimum” in section 2 of the
French version of the Regulations before subparagraph (i) is replaced by the following:
c) toute autre personne — et les membres de sa
famille — visée par :
1. (1) Le sous-alinéa c)(ii) de la définition de
« revenu vital minimum », à l’article 2 du Règlement sur l’immigration et la protection des
réfugiés1, est remplacé par ce qui suit :
(ii) un autre engagement en cours de validité
que l’époux ou le conjoint de fait du répondant
a pris ou cosigné, si l’époux ou le conjoint de
fait a cosigné l’engagement avec le répondant
à l’égard de l’étranger visé à l’alinéa b).
2. Subparagraphs 3(1)(b)(iii) and (iv) of the
Regulations are replaced by the following:
2. Les sous-alinéas 3(1)b)(iii) et (iv) du même
règlement sont remplacés par ce qui suit :
(2) Le passage de l’alinéa c) de la définition de
« revenu vital minimum » précédant le sousalinéa (i), à l’article 2 de la version française du
même règlement, est remplacé par ce qui suit :
c) toute autre personne — et les membres de sa
famille — visée par :
———
———
a
a
b
c
1
S.C. 2001, c. 27
S.C. 1991, c. 24, s. 6
S.C. 1991, c. 24, s. 7(2)
SOR/2002-227
b
c
1
L.C. 2001, ch. 27
L.C. 1991, ch. 24, art. 6
L.C. 1991, ch. 24, par. 7(2)
DORS/2002-227
1065
2004-08-11
Bad faith
New
relationship
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
(iii) they have been hospitalized and have
failed to return to the means of transportation
or leave Canada after leaving the hospital, or
(iv) they have been discharged or are otherwise unable or unwilling to perform their duties as a member of a crew and failed to leave
Canada after the discharge or after they first
became unable or unwilling to perform those
duties.
3. Section 4 of the English version of the Regulations is replaced by the following:
4. For the purposes of these Regulations, a foreign national shall not be considered a spouse, a
common-law partner, a conjugal partner or an
adopted child of a person if the marriage, commonlaw partnership, conjugal partnership or adoption is
not genuine and was entered into primarily for the
purpose of acquiring any status or privilege under
the Act.
4. The Regulations are amended by adding the
following after section 4:
4.1 For the purposes of these Regulations, a foreign national shall not be considered a spouse, a
common-law partner or a conjugal partner of a person if the foreign national has begun a new conjugal relationship with that person after a previous
marriage, common-law partnership or conjugal
partnership with that person was dissolved primarily so that the foreign national, another foreign
national or the sponsor could acquire any status or
privilege under the Act.
5. (1) Paragraph 10(2)(c) of the Regulations is
replaced by the following:
(c) indicate the class prescribed by these Regulations for which the application is made; and
(2) Subsection 10(5) of the French version of
the Regulations is replaced by the following:
Demandes
multiples
Place of
application for
temporary
resident visa,
work permit or
study permit
Applications
to remain in
Canada as
permanent
residents
1066
(5) Le répondant qui a déposé une demande de
parrainage à l’égard d’une personne ne peut déposer de nouvelle demande concernant celle-ci tant
qu’il n’a pas été statué en dernier ressort sur la demande initiale.
6. (1) The portion of subsection 11(2) of the
Regulations before paragraph (a) is replaced by
the following:
(2) An application for a temporary resident
visa — or an application for a work permit or study
permit that under these Regulations must be made
outside of Canada — must be made to an immigration office that serves as an immigration office for
processing the type of application made and that
serves, for the purpose of the application,
(2) Subsection 11(3) of the Regulations is replaced by the following:
(3) An application to remain in Canada as a permanent resident as a member of one of the classes
referred to in section 65 or subsection 72(2), and an
application to remain in Canada referred to in
(iii) il n’est pas retourné au moyen de transport
ou n’a pas quitté le Canada après la fin d’une
hospitalisation,
(iv) il ne quitte pas le Canada après son licenciement ou le moment à partir duquel il ne
peut ou ne veut plus exercer ses fonctions.
3. L’article 4 de la version anglaise du même
règlement est remplacé par ce qui suit :
4. For the purposes of these Regulations, a foreign national shall not be considered a spouse, a
common-law partner, a conjugal partner or an
adopted child of a person if the marriage, commonlaw partnership, conjugal partnership or adoption is
not genuine and was entered into primarily for the
purpose of acquiring any status or privilege under
the Act.
4. Le même règlement est modifié par adjonction, après l’article 4, de ce qui suit :
4.1 Pour l’application du présent règlement,
l’étranger n’est pas considéré comme l’époux, le
conjoint de fait ou le partenaire conjugal d’une personne s’il s’est engagé dans une nouvelle relation
conjugale avec cette personne après qu’un mariage
antérieur ou une relation de conjoints de fait ou de
partenaires conjugaux antérieure avec celle-ci a été
dissous principalement en vue de lui permettre ou
de permettre à un autre étranger ou au répondant
d’acquérir un statut ou un privilège aux termes de
la Loi.
5. (1) L’alinéa 10(2)c) du même règlement est
remplacé par ce qui suit :
c) la mention de la catégorie réglementaire au titre de laquelle la demande est faite;
(2) Le paragraphe 10(5) de la version française du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
(5) Le répondant qui a déposé une demande de
parrainage à l’égard d’une personne ne peut déposer de nouvelle demande concernant celle-ci tant
qu’il n’a pas été statué en dernier ressort sur la demande initiale.
6. (1) Le passage du paragraphe 11(2) du
même règlement précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
(2) L’étranger qui fait une demande de visa de
résident temporaire — ou une demande de permis
de travail ou d’études qui, selon le présent règlement, doit être faite hors du Canada — doit la faire
au bureau d’immigration qui traite son type de demande et qui, pour les besoins de la demande, dessert :
(2) Le paragraphe 11(3) du même règlement
est remplacé par ce qui suit :
(3) Le demandeur de séjour au Canada au titre
d’une des catégories prévues à l’article 65 ou au
paragraphe 72(2) ou au titre du paragraphe 175(1)
envoie sa demande au Centre de traitement des
Bad faith
Reprise de
la relation
Demandes
multiples
Lieu de la
demande de
visa de résident
temporaire ou
de permis de
travail ou
d’études
Demandes de
séjour au
Canada à titre
de résident
permanent
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
subsection 175(1), must be made to the Department’s Case Processing Centre in Canada that
serves the applicant’s place of habitual residence.
7. Paragraphs 18(2)(a) to (c) of the Regulations are replaced by the following:
(a) persons who have been convicted outside
Canada of no more than one offence that, if
committed in Canada, would constitute an indictable offence under an Act of Parliament, if
all of the following conditions apply, namely,
(i) the offence is punishable in Canada by a
maximum term of imprisonment of less
than 10 years,
(ii) at least 10 years have elapsed since the day
after the completion of the imposed sentence,
(iii) the person has not been convicted in
Canada of an indictable offence under an Act
of Parliament,
(iv) the person has not been convicted in
Canada of any summary conviction offence
within the last 10 years under an Act of Parliament or of more than one summary conviction offence before the last 10 years, other
than an offence designated as a contravention
under the Contraventions Act or an offence
under the Youth Criminal Justice Act,
(v) the person has not within the last 10 years
been convicted outside Canada of an offence
that, if committed in Canada, would constitute
an offence under an Act of Parliament, other
than an offence designated as a contravention
under the Contraventions Act or an offence
under the Youth Criminal Justice Act,
(vi) the person has not before the last 10 years
been convicted outside Canada of more than
one offence that, if committed in Canada,
would constitute a summary conviction offence under an Act of Parliament, and
(vii) the person has not committed an act described in paragraph 36(2)(c) of the Act;
(b) persons convicted outside Canada of two or
more offences that, if committed in Canada,
would constitute summary conviction offences
under any Act of Parliament, if all of the following conditions apply, namely,
(i) at least five years have elapsed since the
day after the completion of the imposed sentences,
(ii) the person has not been convicted in
Canada of an indictable offence under an Act
of Parliament,
(iii) the person has not within the last five
years been convicted in Canada of an offence
under an Act of Parliament, other than an offence designated as a contravention under the
Contraventions Act or an offence under the
Youth Criminal Justice Act,
(iv) the person has not within the last five
years been convicted outside Canada of an offence that, if committed in Canada, would
demandes du ministère au Canada qui dessert son
lieu de résidence habituelle.
7. Les alinéas 18(2)a) à c) du même règlement
sont remplacés par ce qui suit :
a) la personne déclarée coupable, à l’extérieur du
Canada, d’au plus une infraction qui, commise
au Canada, constituerait une infraction à une loi
fédérale punissable par mise en accusation si les
conditions suivantes sont réunies :
(i) l’infraction est punissable au Canada d’un
emprisonnement maximal de moins de
dix ans,
(ii) au moins dix ans se sont écoulés depuis le
moment où la peine imposée a été purgée,
(iii) la personne n’a pas été déclarée coupable
au Canada d’une infraction à une loi fédérale
punissable par mise en accusation,
(iv) elle n’a pas été déclarée coupable au
Canada d’une infraction à une loi fédérale punissable par procédure sommaire dans les dix
dernières années ou de plus d’une telle infraction avant les dix dernières années, autre
qu’une infraction qualifiée de contravention en
vertu de la Loi sur les contraventions ou une
infraction à la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents,
(v) elle n’a pas, dans les dix dernières années,
été déclarée coupable, à l’extérieur du Canada,
d’une infraction qui, commise au Canada,
constituerait une infraction à une loi fédérale,
autre qu’une infraction qualifiée de contravention en vertu de la Loi sur les contraventions
ou une infraction à la Loi sur le système de
justice pénale pour les adolescents,
(vi) elle n’a pas, avant les dix dernières années, été déclarée coupable, à l’extérieur du
Canada, de plus d’une infraction qui, commise
au Canada, constituerait une infraction à une
loi fédérale punissable par procédure sommaire,
(vii) elle n’a pas commis l’infraction visée à
l’alinéa 36(2)c) de la Loi;
b) la personne déclarée coupable, à l’extérieur du
Canada, de deux infractions ou plus qui, commises au Canada, constitueraient des infractions à
une loi fédérale punissables par procédure sommaire si les conditions suivantes sont réunies :
(i) au moins cinq ans se sont écoulés depuis le
moment où les peines imposées ont été purgées,
(ii) la personne n’a pas été déclarée coupable
au Canada d’une infraction à une loi fédérale
punissable par mise en accusation,
(iii) elle n’a pas, dans les cinq dernières années, été déclarée coupable au Canada d’une
infraction à une loi fédérale, autre qu’une infraction qualifiée de contravention en vertu de
la Loi sur les contraventions ou une infraction
à la Loi sur le système de justice pénale pour
les adolescents,
1067
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
constitute an offence under an Act of Parliament, other than an offence designated as a
contravention under the Contraventions Act or
an offence under the Youth Criminal Justice
Act,
(v) the person has not before the last five years
been convicted in Canada of more than one
summary conviction offence under an Act of
Parliament, other than an offence designated
as a contravention under the Contraventions
Act or an offence under the Youth Criminal
Justice Act,
(vi) the person has not been convicted of an
offence referred to in paragraph 36(2)(b) of
the Act that, if committed in Canada, would
constitute an indictable offence, and
(vii) the person has not committed an act described in paragraph 36(2)(c) of the Act; and
(c) persons who have committed no more than
one act outside Canada that is an offence in the
place where it was committed and that, if committed in Canada, would constitute an indictable
offence under an Act of Parliament, if all of the
following conditions apply, namely,
(i) the offence is punishable in Canada by a
maximum term of imprisonment of less
than 10 years,
(ii) at least 10 years have elapsed since the day
after the commission of the offence,
(iii) the person has not been convicted in
Canada of an indictable offence under an Act
of Parliament,
(iv) the person has not been convicted in
Canada of any summary conviction offence
within the last 10 years under an Act of Parliament or of more than one summary conviction offence before the last 10 years, other
than an offence designated as a contravention
under the Contraventions Act or an offence
under the Youth Criminal Justice Act,
(v) the person has not within the last 10 years
been convicted outside of Canada of an offence that, if committed in Canada, would
constitute an offence under an Act of Parliament, other than an offence designated as a
contravention under the Contraventions Act or
an offence under the Youth Criminal Justice
Act,
(vi) the person has not before the last 10 years
been convicted outside Canada of more than
one offence that, if committed in Canada,
would constitute a summary conviction offence under an Act of Parliament, and
(vii) the person has not been convicted outside
of Canada of an offence that, if committed in
Canada, would constitute an indictable offence
under an Act of Parliament.
1068
(iv) elle n’a pas, dans les cinq dernières années, été déclarée coupable, à l’extérieur du
Canada, d’une infraction qui, commise au
Canada, constituerait une infraction à une loi
fédérale, autre qu’une infraction qualifiée de
contravention en vertu de la Loi sur les contraventions ou une infraction à la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents,
(v) elle n’a pas, avant les cinq dernières années, été déclarée coupable au Canada de plus
d’une infraction à une loi fédérale punissable
par procédure sommaire, autre qu’une infraction qualifiée de contravention en vertu de la
Loi sur les contraventions ou une infraction à
la Loi sur le système de justice pénale pour les
adolescents,
(vi) elle n’a pas été déclarée coupable d’une
infraction visée à l’alinéa 36(2)b) de la Loi
qui, commise au Canada, constituerait une infraction punissable par mise en accusation,
(vii) elle n’a pas commis l’infraction visée à
l’alinéa 36(2)c) de la Loi;
c) la personne qui a commis, à l’extérieur du
Canada, au plus une infraction qui, commise au
Canada, constituerait une infraction à une loi fédérale punissable par mise en accusation si les
conditions suivantes sont réunies :
(i) l’infraction est punissable au Canada d’un
emprisonnement maximal de moins de
dix ans,
(ii) au moins dix ans se sont écoulés depuis le
moment de la commission de l’infraction,
(iii) la personne n’a pas été déclarée coupable
au Canada d’une infraction à une loi fédérale
punissable par mise en accusation,
(iv) elle n’a pas été déclarée coupable au
Canada d’une infraction à une loi fédérale punissable par procédure sommaire dans les dix
dernières années ou de plus d’une telle infraction avant les dix dernières années, autre
qu’une infraction qualifiée de contravention en
vertu de la Loi sur les contraventions ou une
infraction à la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents,
(v) elle n’a pas, dans les dix dernières années,
été déclarée coupable, à l’extérieur du Canada,
d’une infraction qui, commise au Canada,
constituerait une infraction à une loi fédérale,
autre qu’une infraction qualifiée de contravention en vertu de la Loi sur les contraventions
ou une infraction à la Loi sur le système de
justice pénale pour les adolescents,
(vi) elle n’a pas, avant les dix dernières années, été déclarée coupable, à l’extérieur du
Canada, de plus d’une infraction qui, commise
au Canada, constituerait une infraction à une
loi fédérale punissable par procédure sommaire,
(vii) elle n’a pas été déclarée coupable, à
l’extérieur du Canada, d’une infraction qui,
commise au Canada, constituerait une
2004-08-11
Prescribed
class
Exemption
Medical
certificate
Exigences :
cautionnement
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
8. The Regulations are amended by adding the
following after section 18:
18.1 (1) The class of foreign nationals who are
inadmissible solely on the basis of having been
convicted in Canada of two or more offences that
may only be prosecuted summarily, under any Act
of Parliament, is a prescribed class for the application of paragraph 36(2)(a) of the Act.
(2) A member of the class prescribed in subsection (1) is exempt from the application of paragraph 36(2)(a) of the Act if it has been at least five
years since the day after the completion of the imposed sentences.
9. (1) Subsection 30(1) of the Regulations is
amended by striking out the word “and” at the
end of paragraph (d) and by replacing paragraph (e) with the following:
(e) foreign nationals who claim refugee protection in Canada; and
(f) foreign nationals who are seeking to enter or
remain in Canada and who may apply to the
Minister for protection under subsection 112(1)
of the Act, other than foreign nationals who have
not left Canada since their claim for refugee protection or application for protection was rejected.
(2) Subsection 30(4) of the Regulations is replaced by the following:
(4) Every foreign national referred to in subsection (1) who seeks to enter Canada must hold a
medical certificate, based on the most recent medical examination to which they were required to
submit under that subsection within the previous 12 months, that indicates that their health
condition is not likely to be a danger to public
health or public safety and, unless subsection 38(2)
of the Act applies, is not reasonably expected to
cause excessive demand.
10. Paragraph 37(c) of the French version of
the Regulations is replaced by the following:
c) la personne est autorisée à retirer sa demande
d’entrée au Canada et l’agent constate son départ
du Canada;
11. Paragraph 45(2)(c) of the French version
of the Regulations is replaced by the following:
c) les frais qui seraient vraisemblablement engagés pour trouver, arrêter, détenir, déférer pour
enquête et renvoyer du Canada la personne ou le
groupe de personnes;
12. The portion of subsection 47(2) of the
French version of the Regulations before paragraph (a) is replaced by the following:
(2) La personne qui fournit une garantie d’exécution, autre qu’une somme d’argent, doit :
13. Subsection 49(4) of the French version of
the Regulations is replaced by the following:
infraction à une loi fédérale punissable par
mise en accusation.
8. Le même règlement est modifié par adjonction, après l’article 18, de ce qui suit :
18.1 (1) La catégorie d’étrangers qui sont interdits de territoire pour l’unique motif qu’ils ont été
déclarés coupables au Canada de deux ou de plus
de deux infractions punissables seulement par procédure sommaire aux termes de toute loi fédérale
est une catégorie réglementaire pour l’application
de l’alinéa 36(2)a) de la Loi.
(2) Tout étranger qui fait partie de la catégorie
établie par le paragraphe (1) est soustrait à
l’application de l’alinéa 36(2)a) de la Loi si au
moins cinq ans se sont écoulés depuis le moment
où toutes les peines imposées ont été purgées.
9. (1) L’alinéa 30(1)e) du même règlement est
remplacé par ce qui suit :
e) l’étranger qui demande l’asile au Canada;
f) l’étranger qui cherche à entrer ou à séjourner
au Canada et qui peut demander la protection au
ministre au titre du paragraphe 112(1) de la Loi,
sauf celui qui n’a pas quitté le Canada après le
rejet de sa demande d’asile ou de sa demande de
protection.
(2) Le paragraphe 30(4) du même règlement
est remplacé par ce qui suit :
(4) L’étranger visé au paragraphe (1) qui cherche
à entrer au Canada doit être titulaire d’un certificat
médical attestant, sur le fondement de la plus récente visite médicale à laquelle il a été requis de se
soumettre aux termes de ce paragraphe dans les
douze mois qui précèdent, que son état de santé ne
constitue vraisemblablement pas un danger pour la
santé ou la sécurité publiques et, sauf si le paragraphe 38(2) de la Loi s’applique, ne risque pas d’entraîner un fardeau excessif.
10. L’alinéa 37c) de la version française du
même règlement est remplacé par ce qui suit :
c) la personne est autorisée à retirer sa demande
d’entrée au Canada et l’agent constate son départ
du Canada;
11. L’alinéa 45(2)c) de la version française du
même règlement est remplacé par ce qui suit :
c) les frais qui seraient vraisemblablement engagés pour trouver, arrêter, détenir, déférer pour
enquête et renvoyer du Canada la personne ou le
groupe de personnes;
12. Le passage du paragraphe 47(2) de la version française du même règlement précédant
l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
(2) La personne qui fournit une garantie d’exécution, autre qu’une somme d’argent, doit :
13. Le paragraphe 49(4) de la version française du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
Catégorie
réglementaire
Exemption
Certificat
médical
Exigences :
cautionnement
1069
2004-08-11
Non-respect
des conditions
Application for
a card
1070
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
(4) En cas de non-respect, par la personne ou tout
membre du groupe de personnes visé par la garantie, d’une condition imposée à son égard, la somme
d’argent donnée en garantie est confisquée ou la
garantie d’exécution devient exécutoire.
14. Paragraphs 52(1)(b) and (c) of the French
version of the Regulations are replaced by the
following:
b) un titre de voyage délivré par le pays dont il
est citoyen ou ressortissant, qui ne lui interdit pas
de voyager au Canada et grâce auquel il peut entrer dans le pays de délivrance;
c) un titre de voyage ou une pièce d’identité délivré par un pays, qui ne lui interdit pas de voyager au Canada, grâce auquel il peut entrer dans le
pays de délivrance et qui est du type délivré aux
résidents non-ressortissants, aux réfugiés ou aux
apatrides qui sont dans l’impossibilité d’obtenir
un passeport ou autre titre de voyage auprès de
leur pays de citoyenneté ou de nationalité, ou qui
n’ont pas de pays de citoyenneté ou de nationalité;
15. Paragraph 53(1)(b) of the Regulations is
replaced by the following:
(b) issued by the Department, on application, to a
permanent resident who has become a permanent
resident under the Act or a permanent resident
who obtained that status under the Immigration
Act, chapter I-2 of the Revised Statutes of
Canada, 1985, as it read immediately before the
coming into force of section 31 of the Act.
16. (1) The portion of subsection 56(2) of the
Regulations before paragraph (a) is replaced by
the following:
(2) An application for a permanent resident card
must be made in Canada and include
(2) Paragraph 56(2)(c) of the Regulations is
replaced by the following:
(c) a copy of
(i) any document described in paragraphs 50(1)(a) to (h) — or, if the applicant
does not hold one of those documents, any
document described in paragraphs 178(1)(a)
and (b) — that is currently held by the applicant or was held by the applicant at the time
they became a permanent resident,
(ii) a certificate of identity issued in Canada to
the applicant by the Minister of Foreign Affairs, or
(iii) refugee travel papers issued in Canada to
the applicant by the Minister of Foreign Affairs;
(3) The portion of paragraph 56(2)(d) of the
Regulations before subparagraph (i) is replaced
by the following:
(d) a copy of
(4) Subparagraph 56(2)(e)(iii) of the Regulations is replaced by the following:
(iii) are in black and white or colour on paper,
(4) En cas de non-respect, par la personne ou tout
membre du groupe de personnes visé par la garantie, d’une condition imposée à son égard, la somme
d’argent donnée en garantie est confisquée ou la
garantie d’exécution devient exécutoire.
14. Les alinéas 52(1)b) et c) de la version française du même règlement sont remplacés par ce
qui suit :
b) un titre de voyage délivré par le pays dont il
est citoyen ou ressortissant, qui ne lui interdit pas
de voyager au Canada et grâce auquel il peut entrer dans le pays de délivrance;
c) un titre de voyage ou une pièce d’identité délivré par un pays, qui ne lui interdit pas de voyager au Canada, grâce auquel il peut entrer dans le
pays de délivrance et qui est du type délivré aux
résidents non-ressortissants, aux réfugiés ou aux
apatrides qui sont dans l’impossibilité d’obtenir
un passeport ou autre titre de voyage auprès de
leur pays de citoyenneté ou de nationalité, ou qui
n’ont pas de pays de citoyenneté ou de nationalité;
15. L’alinéa 53(1)b) du même règlement est
remplacé par ce qui suit :
b) soit délivrée par le ministère, sur demande, à
la personne qui est devenue résident permanent
sous le régime de la Loi ou à celle qui a acquis ce
statut en vertu de la Loi sur l’immigration, chapitre I-2 des Lois révisées du Canada (1985), dans
sa version antérieure à l’entrée en vigueur de
l’article 31 de la Loi.
16. (1) Le passage du paragraphe 56(2) du
même règlement précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
(2) La demande de carte de résident permanent
doit être faite au Canada et comporter :
(2) L’alinéa 56(2)c) du même règlement est
remplacé par ce qui suit :
c) une copie de l’une des pièces suivantes :
(i) le document mentionné à l’un des alinéas 50(1)a) à h) ou, à défaut, le document
mentionné à l’un des alinéas 178(1)a) et b),
que détient le demandeur ou qu’il détenait à la
date à laquelle il est devenu résident permanent,
(ii) le certificat d’identité délivré au demandeur au Canada par le ministre des Affaires
étrangères,
(iii) le titre de voyage de réfugié délivré au
demandeur au Canada par le ministre des Affaires étrangères;
(3) Le passage de l’alinéa 56(2)d) du même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé
par ce qui suit :
d) une copie de l’un des documents suivants :
(4) Le sous-alinéa 56(2)e)(iii) du même règlement est remplacé par ce qui suit :
(iii) elles sont en couleur ou en noir et blanc
sur papier,
Non-respect
des conditions
Demande de
carte
2004-08-11
Providing
address within
180 days
Issuance after
180 days
Attendance
required
Document
verification
Permit holder
class
Member of
class
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
17. Section 58 of the Regulations is replaced
by the following:
58. (1) In order to allow the Department to provide a permanent resident card, a permanent resident referred to in paragraph 53(1)(a) must provide
to the Department, within 180 days after their entry
into Canada, their address in Canada and, on the
request of an officer,
(a) a photograph of the permanent resident
that satisfies the requirements of subparagraphs 56(2)(e)(i) and (iii) to (vii); and
(b) the signature of the permanent resident or, if
the permanent resident is a child less than 14
years of age, the signature of one of their parents
unless
(i) a Canadian court has made another person
responsible for the child, in which case the
signature of that person must be provided, or
(ii) the parents are deceased, in which case the
signature of the person legally responsible for
the child must be provided.
(2) If the permanent resident does not comply
with subsection (1), they must make an application
for a permanent resident card in accordance with
section 56.
(3) A permanent resident who applies for a permanent resident card under section 56 must, in order to be provided with the card, attend at the time
and place specified in a notice mailed by the Department. If the permanent resident fails to attend
within 180 days after the Department first mails a
notice, the card shall be destroyed and the applicant
must make a new application in order to be issued a
permanent resident card.
17. L’article 58 du même règlement est remplacé par ce qui suit :
58. (1) Pour permettre au ministère de lui remettre sa carte de résident permanent, le résident permanent visé à l’alinéa 53(1)a) fournit à celui-ci,
dans les cent quatre-vingts jours suivant son entrée
au Canada, son adresse au Canada et, à la demande
d’un agent :
a) une photographie de lui-même qui réunit
les caractéristiques mentionnées aux sousalinéas 56(2)e)(i) et (iii) à (vii);
b) sa signature ou, s’il est âgé de moins de quatorze ans, la signature de l’un de ses parents, sauf
dans les cas suivants :
(i) si la responsabilité de l’enfant a été confiée
à un tiers par un tribunal canadien, la signature
de ce tiers doit être fournie,
(ii) si les parents sont décédés, la signature de
la personne légalement responsable de l’enfant
doit être fournie.
Fourniture de
l’adresse dans
les cent quatrevingts jours
(2) Faute de se conformer au paragraphe (1), le
résident permanent doit faire une demande de carte
de résident permanent conformément à l’article 56.
Délivrance
après cent
quatre-vingts
jours
(3) Le résident permanent qui fait une demande
aux termes de l’article 56 doit, afin de se voir remettre la carte de résident permanent, se présenter
aux date, heure et lieu mentionnés dans un avis
envoyé par courrier par le ministère. Si le résident
permanent ne se présente pas dans les cent quatrevingts jours suivant la première mise à la poste
d’un avis, la carte est détruite et il doit, s’il veut
qu’une autre carte lui soit délivrée, faire une nouvelle demande.
(4) Lorsqu’il se présente conformément au paragraphe (3), le résident permanent produit les pièces
originales dont les copies accompagnaient sa demande aux termes des alinéas 56(2)c) et d).
Exigence de se
présenter
(4) When attending in accordance with subsection (3), a permanent resident must produce the
original documents copies of which were included in their application as required by paragraphs 56(2)(c) and (d).
18. Paragraph 59(1)(c) of the Regulations is
replaced by the following:
(c) the applicant complies with the requirements
of sections 56 and 57 and subsection 58(4); and
19. Section 64 of the English version of the
Regulations and the heading before it are replaced by the following:
18. L’alinéa 59(1)c) du même règlement est
remplacé par ce qui suit :
c) le demandeur satisfait aux exigences prévues
aux articles 56 et 57 et au paragraphe 58(4);
19. L’article 64 de la version anglaise du
même règlement et l’intertitre le précédant sont
remplacés par ce qui suit :
PERMIT HOLDER CLASS
PERMIT HOLDER CLASS
64. The permit holder class is prescribed as a
class of foreign nationals who may become permanent residents on the basis of the requirements of
this Division.
20. (1) The portion of section 65 of the English
version of the Regulations before paragraph (a)
is replaced by the following:
65. A foreign national is a permit holder and a
member of the permit holder class if
64. The permit holder class is prescribed as a
class of foreign nationals who may become permanent residents on the basis of the requirements of
this Division.
20. (1) Le passage de l’article 65 de la version
anglaise du même règlement précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
65. A foreign national is a permit holder and a
member of the permit holder class if
Vérification
des pièces
Permit holder
class
Member of
class
1071
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
(2) Subparagraph 65(b)(i) of the Regulations
is replaced by the following:
(i) at least three years, if they
(A) are inadmissible on health grounds under subsection 38(1) of the Act,
(B) are inadmissible under paragraph 42(a)
of the Act on grounds of an accompanying
family member who is inadmissible under
subsection 38(1) of the Act, or
(C) are inadmissible under paragraph 42(b)
of the Act on grounds of being an accompanying family member of a foreign national
who is inadmissible
(I) under subsection 38(1) of the Act, or
(II) under paragraph 42(a) of the Act on
grounds of an accompanying family
member who is inadmissible under subsection 38(1) of the Act,
Becoming a
permanent
resident
1072
(3) Paragraph 65(d) of the French version of
the Regulations is replaced by the following:
d) dans le cas où il cherche à s’établir dans la
province de Québec, n’appartient pas à la catégorie du regroupement familial et ne s’est pas vu
reconnaître, par la Commission, la qualité de réfugié au sens de la Convention, les autorités
compétentes de la province sont d’avis qu’il répond aux critères de sélection de celle-ci.
21. The Regulations are amended by adding
the following after section 65:
65.1 (1) A foreign national in Canada who is a
permit holder and a member of the permit holder
class becomes a permanent resident if, following an
examination, it is established that
(a) they have applied to remain in Canada as a
permanent resident as a member of that class;
(b) they are in Canada to establish permanent
residence;
(c) they meet the selection criteria and other requirements applicable to that class;
(d) they hold
(i) subject to subsection (4), a document described in any of paragraphs 50(1)(a) to (h),
and
(ii) a medical certificate, based on the most recent medical examination to which they were
required to submit under these Regulations
within the previous 12 months, that indicates
that their health condition is not likely to be a
danger to public health or public safety and is
not reasonably expected to cause excessive
demand; and
(e) they and their family members, whether accompanying or not, are not inadmissible on any
ground other than the grounds on which an
(2) Le sous-alinéa 65b)(i) du même règlement
est remplacé par ce qui suit :
(i) de trois ans, dans le cas de l’étranger qui,
selon le cas :
(A) est interdit de territoire pour motifs sanitaires aux termes du paragraphe 38(1) de
la Loi,
(B) est interdit de territoire aux termes de
l’alinéa 42a) de la Loi pour le motif qu’un
membre de sa famille qui l’accompagne est
interdit de territoire aux termes du paragraphe 38(1) de la Loi,
(C) est interdit de territoire aux termes de
l’alinéa 42b) de la Loi pour le motif qu’il
est un membre de la famille qui accompagne un étranger interdit de territoire :
(I) soit aux termes du paragraphe 38(1)
de la Loi,
(II) soit aux termes de l’alinéa 42a) de la
Loi pour le motif qu’un membre de sa
famille qui l’accompagne est interdit de
territoire aux termes du paragraphe 38(1)
de la Loi,
(3) L’alinéa 65d) de la version française du
même règlement est remplacé par ce qui suit :
d) dans le cas où il cherche à s’établir dans la
province de Québec, n’appartient pas à la catégorie du regroupement familial et ne s’est pas vu
reconnaître, par la Commission, la qualité de réfugié au sens de la Convention, les autorités
compétentes de la province sont d’avis qu’il répond aux critères de sélection de celle-ci.
21. Le même règlement est modifié par adjonction, après l’article 65, de ce qui suit :
65.1 (1) L’étranger au Canada qui est un titulaire
de permis et qui fait partie de la catégorie des titulaires de permis devient résident permanent si, à
l’issue d’un contrôle, les éléments suivants sont
établis :
a) il en a fait la demande au titre de cette catégorie;
b) il est au Canada pour s’y établir en permanence;
c) il satisfait aux critères de sélection et autres
exigences applicables à cette catégorie;
d) il est titulaire, à la fois :
(i) sous réserve du paragraphe (4), de l’un des
documents visés aux alinéas 50(1)a) à h),
(ii) d’un certificat médical attestant, sur le
fondement de la plus récente visite médicale à
laquelle il a été requis de se soumettre aux
termes du présent règlement dans les douze
mois qui précèdent, que son état de santé ne
constitue vraisemblablement pas un danger
pour la santé ou la sécurité publiques et ne risque pas d’entraîner un fardeau excessif;
e) ni lui ni les membres de sa famille — qu’ils
l’accompagnent ou non — ne sont interdits de
territoire pour tout motif autre que celui pour
Obtention du
statut de
résident
permanent
2004-08-11
Criteria in the
Province of
Quebec
Foreign
nationals
without a
passport or
other travel
document
Alternative
documents
Demandeur au
Canada
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
officer, at the time the permit was issued, formed
the opinion that the foreign national was inadmissible.
(2) For the purposes of paragraph (1)(c), the selection criterion applicable to a foreign national
who intends to reside in the Province of Quebec as
a permanent resident and who is not a person whom
the Board has determined to be a Convention refugee is met by evidence that the competent authority
of that Province is of the opinion that the foreign
national meets the selection criteria of the Province.
(3) The following foreign nationals who are not
holders of a document described in any of paragraphs 50(1)(a) to (h) may submit with their application a document described in paragraph 178(1)(a)
or (b):
(a) a protected person within the meaning of subsection 95(2) of the Act;
(b) a person who was determined to be a Convention refugee seeking resettlement under the
Immigration Regulations, 1978, as enacted by
Order in Council P.C. 1978-486 dated February 23, 1978 and registered as SOR/78-172, if
under the Act or section 69.2 of the former Act,
within the meaning of section 187 of the Act,
(i) no determination has been made to vacate
that determination, or
(ii) no determination has been made that the
person ceased to be a Convention refugee; and
(c) a member of the country of asylum class or
the source country class under the Humanitarian
Designated Classes Regulations, as enacted
by Order in Council P.C. 1997-477 dated
April 8, 1997 and registered as SOR/97-183.
(4) A document submitted under subsection (3)
shall be accepted in lieu of a document described in
any of paragraphs 50(1)(a) to (h) if it satisfies the
requirements of paragraphs 178(2)(a) or (b).
22. (1) The portion of section 68 of the French
version of the Regulations before paragraph (a)
is replaced by the following:
68. Dans le cas où l’application des alinéas 72(1)a), c) et d) est levée en vertu du paragraphe 25(1) de la Loi à l’égard de l’étranger qui se
trouve au Canada et qui a fait les demandes visées à
l’article 66, celui-ci devient résident permanent si, à
l’issue d’un contrôle, les éléments ci-après, ainsi
que ceux prévus aux alinéas 72(1)b) et e), sont établis :
(2) Paragraph 68(a) of the Regulations is replaced by the following:
(a) in the case of a foreign national who intends
to reside in the Province of Quebec and is not a
member of the family class or a person whom the
Board has determined to be a Convention refugee, the competent authority of that Province is
of the opinion that the foreign national meets the
selection criteria of the Province;
lequel l’agent a, au moment de la délivrance du
permis, estimé qu’il était interdit de territoire.
(2) Pour l’application de l’alinéa (1)c), la sélection de l’étranger qui cherche à s’établir dans la
province de Québec comme résident permanent et
qui ne s’est pas vu reconnaître, par la Commission,
la qualité de réfugié au sens de la Convention
s’effectue sur preuve que les autorités compétentes
de la province sont d’avis que l’intéressé répond
aux critères de sélection de celle-ci.
(3) Les étrangers ci-après qui ne sont pas titulaires de l’un des documents visés aux alinéas 50(1)a)
à h) peuvent joindre à leur demande l’un des documents visés aux alinéas 178(1)a) ou b) :
a) la personne protégée au sens du paragraphe 95(2) de la Loi;
b) la personne qui s’est vu reconnaître le statut de réfugié au sens de la Convention et
qui cherche à se réinstaller au titre du Règlement
sur l’immigration de 1978, pris par le décret
C.P. 1978-486 du 23 février 1978 et portant le
numéro d’enregistrement DORS/78-172, pourvu
que, selon la Loi ou l’article 69.2 de l’ancienne
loi au sens de l’article 187 de la Loi :
(i) cette reconnaissance n’ait pas été annulée,
(ii) la personne n’ait pas perdu ce statut;
c) la personne qui s’est vu reconnaître le statut de
membre de la catégorie de personnes de pays
d’accueil ou de la catégorie de personnes de pays
source au titre du Règlement sur les catégories
d’immigrants précisées pour des motifs d’ordre
humanitaire, pris par le décret C.P. 1997-477
du 8 avril 1997 et portant le numéro d’enregistrement DORS/97-183.
(4) Les documents fournis au titre du paragraphe (3) en remplacement des documents visés aux
alinéas 50(1)a) à h) sont acceptés s’ils satisfont aux
exigences prévues aux alinéas 178(2)a) ou b).
22. (1) Le passage de l’article 68 de la version
française du même règlement précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
68. Dans le cas où l’application des alinéas 72(1)a), c) et d) est levée en vertu du paragraphe 25(1) de la Loi à l’égard de l’étranger qui se
trouve au Canada et qui a fait les demandes visées à
l’article 66, celui-ci devient résident permanent si, à
l’issue d’un contrôle, les éléments ci-après, ainsi
que ceux prévus aux alinéas 72(1)b) et e), sont établis :
(2) L’alinéa 68a) du même règlement est remplacé par ce qui suit :
a) dans le cas où l’étranger cherche à s’établir
dans la province de Québec, n’appartient pas à la
catégorie du regroupement familial et ne s’est
pas vu reconnaître, par la Commission, la qualité
de réfugié, les autorités compétentes de la province sont d’avis qu’il répond aux critères de sélection de celle-ci;
Critères de
sélection
applicables à la
province de
Québec
Étrangers sans
passeports ou
autres titres de
voyage
Documents de
remplacement
Demandeur au
Canada
1073
2004-08-11
Accompanying
family member
outside Canada
Accompanying
family member
in Canada
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
23. Section 69 of the Regulations is replaced
by the following:
69. (1) A foreign national who is an accompanying family member of a foreign national to whom a
permanent resident visa is issued under section 67
shall be issued a permanent resident visa if, following an examination, it is established that
(a) the accompanying family member is not inadmissible; and
(b) in the case of an accompanying family member who intends to reside in the Province of
Quebec and is not a member of the family class
or a person whom the Board has determined to
be a Convention refugee, the competent authority
of that Province is of the opinion that the family
member meets the selection criteria of the Province.
(2) A foreign national who is an accompanying
family member of a foreign national who becomes
a permanent resident under section 68 shall become
a permanent resident if the accompanying family
member is in Canada and, following an examination, it is established that
(a) the accompanying family member is not inadmissible; and
(b) in the case of an accompanying family member who intends to reside in the Province of
Quebec and is not a member of the family class
or a person whom the Board has determined to
be a Convention refugee, the competent authority
of that Province is of the opinion that the family
member meets the selection criteria of the Province.
24. Paragraph 71(d) of the French version of
the Regulations is replaced by the following:
d) ni lui ni les membres de sa famille — qu’ils
l’accompagnent ou non — ne sont interdits de
territoire.
25. The heading before section 72 of the Regulations is replaced by the following:
Foreign Nationals Who May Become Permanent
Residents in Canada as Members of a Class
26. (1) The portion of paragraph 72(1)(e) of
the Regulations before subparagraph (i) is replaced by the following:
(e) except in the case of a foreign national who
has submitted a document accepted under subsection 178(2) or of a member of the protected
temporary residents class,
(2) Paragraph 72(1)(e) of the Regulations is
amended by striking out the word “and” at the
end of subparagraph (i) and by replacing subparagraph (ii) with the following:
(ii) they hold a document described in any of
paragraphs 50(1)(a) to (h), and
(iii) they hold a medical certificate, based on
the most recent medical examination to which
1074
23. L’article 69 du même règlement est remplacé par ce qui suit :
69. (1) L’étranger qui est un membre de la famille accompagnant un étranger qui a obtenu un
visa de résident permanent au titre de l’article 67 se
voit délivrer un visa de résident permanent si, à
l’issue d’un contrôle, les éléments suivants sont
établis :
a) le membre de la famille n’est pas interdit de
territoire;
b) dans le cas du membre de la famille qui cherche à s’établir dans la province de Québec, qui
n’appartient pas à la catégorie du regroupement
familial et qui ne s’est pas vu reconnaître, par la
Commission, la qualité de réfugié au sens de la
Convention, les autorités compétentes de la province sont d’avis qu’il répond aux critères de sélection de celle-ci.
(2) L’étranger qui est un membre de la famille
accompagnant un étranger qui est devenu résident
permanent au titre de l’article 68 devient résident
permanent s’il se trouve au Canada et si, à l’issue
d’un contrôle, les éléments suivants sont établis :
a) le membre de la famille n’est pas interdit de
territoire;
b) dans le cas du membre de la famille qui cherche à s’établir dans la province de Québec, qui
n’appartient pas à la catégorie du regroupement familial et qui ne s’est pas vu reconnaître,
par la Commission, la qualité de réfugié au sens
de la Convention, les autorités compétentes de la
province sont d’avis qu’il répond aux critères de
sélection de celle-ci.
24. L’alinéa 71d) de la version française du
même règlement est remplacé par ce qui suit :
d) ni lui ni les membres de sa famille — qu’ils
l’accompagnent ou non — ne sont interdits de
territoire.
25. L’intertitre précédant l’article 72 du
même règlement est remplacé par ce qui suit :
Étrangers faisant partie d’une catégorie de
personnes qui peuvent devenir résidents
permanents au Canada
26. (1) Le passage de l’alinéa 72(1)e) du même
règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par ce qui suit :
e) sauf dans le cas de l’étranger ayant fourni un
document qui a été accepté aux termes du paragraphe 178(2) ou de l’étranger qui fait partie de
la catégorie des résidents temporaires protégés :
(2) Le sous-alinéa 72(1)e)(ii) du même règlement est remplacé par ce qui suit :
(ii) il est titulaire de l’un des documents visés
aux alinéas 50(1)a) à h),
(iii) il est titulaire d’un certificat médical attestant, sur le fondement de la plus récente visite
médicale à laquelle il a été requis de se soumettre aux termes du présent règlement dans
Membre de la
famille qui
accompagne
l’étranger et qui
se trouve hors
du Canada
Membre de la
famille qui
accompagne
l’étranger et qui
se trouve au
Canada
2004-08-11
Critères de
sélection
applicables à la
province de
Québec
Accompanying
family
members
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
they were required to submit under these
Regulations within the previous 12 months,
that indicates that their health condition is not
likely to be a danger to public health or public
safety and, unless subsection 38(2) of the Act
applies, is not reasonably expected to cause
excessive demand; and
les douze mois qui précèdent, que son état de
santé ne constitue vraisemblablement pas un
danger pour la santé ou la sécurité publiques
et, sauf si le paragraphe 38(2) de la Loi
s’applique, ne risque pas d’entraîner un fardeau excessif;
(3) Subsection 72(1) of the Regulations is
amended by striking out the word “and” at the
end of paragraph (d) and by adding the following after paragraph (e):
(f) in the case of a member of the protected temporary residents class, they are not inadmissible.
(3) Le paragraphe 72(1) du même règlement
est modifié par adjonction, après l’alinéa e), de
ce qui suit :
f) dans le cas de l’étranger qui fait partie de la
catégorie des résidents temporaires protégés, il
n’est pas interdit de territoire.
(4) Paragraph 72(2)(c) of the Regulations is
replaced by the following:
(c) the protected temporary residents class.
(4) L’alinéa 72(2)c) du même règlement est
remplacé par ce qui suit :
c) la catégorie des résidents temporaires protégés.
(5) Subsection 72(3) of the French version of
the Regulations is replaced by the following:
(5) Le paragraphe 72(3) de la version française du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
(3) Pour l’application de l’alinéa (1)d), la sélection de l’étranger qui cherche à s’établir dans la
province de Québec comme résident permanent,
qui n’appartient pas à la catégorie du regroupement
familial et qui ne s’est pas vu reconnaître, par la
Commission, la qualité de réfugié au sens de la
Convention s’effectue sur preuve que les autorités
compétentes de la province sont d’avis que
l’intéressé répond aux critères de sélection de celleci.
(3) Pour l’application de l’alinéa (1)d), la sélection de l’étranger qui cherche à s’établir dans la
province de Québec comme résident permanent,
qui n’appartient pas à la catégorie du regroupement
familial et qui ne s’est pas vu reconnaître, par la
Commission, la qualité de réfugié au sens de la
Convention s’effectue sur preuve que les autorités
compétentes de la province sont d’avis que l’intéressé répond aux critères de sélection de celle-ci.
(6) The portion of subsection 72(4) of the
Regulations before paragraph (a) is replaced by
the following:
(6) Le passage du paragraphe 72(4) du même
règlement précédant l’alinéa a) est remplacé par
ce qui suit :
(4) A foreign national who is an accompanying
family member of a foreign national who becomes
a permanent resident under this section shall be
issued a permanent resident visa or become a permanent resident, as the case may be, if following an
examination it is established that
(7) Paragraph 72(4)(b) of the Regulations is
replaced by the following:
(b) in the case of a family member who intends
to reside in the Province of Quebec and is not a
member of the family class or a person whom the
Board has determined to be a Convention refugee, the competent authority of that Province is
of the opinion that the family member meets the
selection criteria of the Province.
(4) L’étranger qui est un membre de la famille
accompagnant un étranger qui est devenu résident
permanent au titre du présent article se voit délivrer
un visa de résident permanent ou devient résident
permanent, selon le cas, si à l’issue d’un contrôle
les éléments suivants sont établis :
(7) L’alinéa 72(4)b) du même règlement est
remplacé par ce qui suit :
b) dans le cas du membre de la famille qui cherche à s’établir dans la province de Québec, qui
n’appartient pas à la catégorie du regroupement
familial et qui ne s’est pas vu reconnaître, par la
Commission, la qualité de réfugié au sens de la
Convention, les autorités compétentes de la province sont d’avis qu’il répond aux critères de sélection de celle-ci.
27. L’alinéa 75(2)a) du même règlement est
remplacé par ce qui suit :
a) il a accumulé au moins une année continue
d’expérience de travail à temps plein au sens du
paragraphe 80(7), ou l’équivalent s’il travaille à
temps partiel de façon continue, au cours des dix
années qui ont précédé la date de présentation de
la demande de visa de résident permanent, dans
au moins une des professions appartenant aux
genre de compétence 0 Gestion ou niveaux de
27. Paragraph 75(2)(a) of the Regulations is
replaced by the following:
(a) within the 10 years preceding the date of their
application for a permanent resident visa, they
have at least one year of continuous full-time
employment experience, as described in subsection 80(7), or the equivalent in continuous parttime employment in one or more occupations,
other than a restricted occupation, that are listed
in Skill Type 0 Management Occupations or
Critères de
sélection
applicables à la
province de
Québec
Membre de la
famille qui
accompagne
l’étranger
1075
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
Skill Level A or B of the National Occupational
Classification matrix;
Circumstances
for officer’s
substituted
evaluation
Designated
organization
Arranged
employment
(10 points)
28. (1) Subparagraph 76(1)(b)(i) of the French
version of the Regulations is replaced by the
following:
(i) soit dispose de fonds transférables — non
grevés de dettes ou d’autres obligations financières — d’un montant égal à la moitié du
revenu vital minimum qui lui permettrait de
subvenir à ses propres besoins et à ceux des
membres de sa famille,
(2) Subsection 76(3) of the Regulations is replaced by the following:
(3) Whether or not the skilled worker has been
awarded the minimum number of required points
referred to in subsection (2), an officer may substitute for the criteria set out in paragraph (1)(a) their
evaluation of the likelihood of the ability of the
skilled worker to become economically established
in Canada if the number of points awarded is not a
sufficient indicator of whether the skilled worker
may become economically established in Canada.
29. Subsection 79(3) of the Regulations is replaced by the following:
(3) The Minister may designate organizations or
institutions to assess language proficiency for the
purposes of this section and shall, for the purpose
of correlating the results of such an assessment by a
particular designated organization or institution
with the benchmarks referred to in subsection (2),
establish the minimum test result required to be
awarded for each ability and each level of proficiency in the course of an assessment of language
proficiency by that organization or institution in
order to meet those benchmarks.
30. (1) The portion of subsection 82(2) of the
Regulations before paragraph (a) is replaced by
the following:
(2) Ten points shall be awarded to a skilled
worker for arranged employment in Canada in an
occupation that is listed in Skill Type 0 Management Occupations or Skill Level A or B of the National Occupational Classification matrix if they
are able to perform and are likely to accept and
carry out the employment and
(2) Subparagraph 82(2)(a)(i) of the Regulations is replaced by the following:
(i) there has been a determination by an officer
under section 203 that the performance of the
employment by the skilled worker would be
likely to result in a neutral or positive effect on
the labour market in Canada,
(3) Subparagraph 82(2)(a)(iii) of the Regulations is replaced by the following:
(iii) the work permit is valid at the time an application is made by the skilled worker for a
permanent resident visa as well as at the time
the permanent resident visa, if any, is issued to
the skilled worker, and
1076
compétences A ou B de la matrice de la Classification nationale des professions — exception
faite des professions d’accès limité;
28. (1) Le sous-alinéa 76(1)b)(i) de la version
française du même règlement est remplacé par
ce qui suit :
(i) soit dispose de fonds transférables — non
grevés de dettes ou d’autres obligations financières — d’un montant égal à la moitié du
revenu vital minimum qui lui permettrait de
subvenir à ses propres besoins et à ceux des
membres de sa famille,
(2) Le paragraphe 76(3) du même règlement
est remplacé par ce qui suit :
(3) Si le nombre de points obtenu par un travailleur qualifié — que celui-ci obtienne ou non le
nombre minimum de points visé au paragraphe (2)
— ne reflète pas l’aptitude de ce travailleur qualifié
à réussir son établissement économique au Canada,
l’agent peut substituer son appréciation aux critères
prévus à l’alinéa (1)a).
29. Le paragraphe 79(3) du même règlement
est remplacé par ce qui suit :
(3) Le ministre peut désigner les institutions ou
organisations chargées d’évaluer la compétence
linguistique pour l’application du présent article et,
en vue d’établir des équivalences entre les résultats
de l’évaluation fournis par une institution ou organisation désignée et les standards mentionnés au
paragraphe (2), il fixe le résultat de test minimal qui
doit être attribué pour chaque aptitude et chaque
niveau de compétence lors de l’évaluation de la
compétence linguistique par cette institution ou
organisation pour satisfaire à ces standards.
30. (1) Le passage du paragraphe 82(2) du
même règlement précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
(2) Dix points sont attribués au travailleur qualifié pour un emploi réservé appartenant aux genre
de compétence 0 Gestion ou niveaux de compétences A ou B de la matrice de la Classification nationale des professions, s’il est en mesure d’exercer
les fonctions de l’emploi et s’il est vraisemblable
qu’il acceptera de les exercer, et que l’un des alinéas suivants s’applique :
(2) Le sous-alinéa 82(2)a)(i) du même règlement est remplacé par ce qui suit :
(i) l’agent a conclu, au titre de l’article 203,
que l’exécution du travail par le travailleur
qualifié est susceptible d’entraîner des effets
positifs ou neutres sur le marché du travail canadien,
(3) Le sous-alinéa 82(2)a)(iii) du même règlement est remplacé par ce qui suit :
(iii) le permis de travail est valide au moment
de la présentation de la demande de visa de résident permanent et au moment de la délivrance du visa de résident permanent, le cas
échéant,
Substitution de
l’appréciation
de l’agent à la
grille
Organisme
désigné
Emploi réservé
(10 points)
2004-08-11
“entrepreneur
selected by a
province”
« entrepreneur
sélectionné par
une province »
“investor
selected by a
province”
« investisseur
sélectionné par
une province »
“net assets”
« actif net »
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
(4) Subparagraph 82(2)(a)(iv) of the French
version of the Regulations is replaced by the
following:
(iv) l’employeur a présenté au travailleur qualifié une offre d’emploi d’une durée indéterminée sous réserve de la délivrance du visa de
résident permanent;
(5) Paragraph 82(2)(b) of the Regulations is
replaced by the following:
(b) the skilled worker is in Canada and holds a
work permit referred to in paragraph 204(a)
or 205(a) or subparagraph 205(c)(ii) and the circumstances referred to in subparagraphs (a)(ii)
to (iv) apply;
(6) Clause 82(2)(c)(ii)(C) of the Regulations is
replaced by the following:
(C) the wages offered to the skilled worker
are consistent with the prevailing wage rate
for the occupation and the working conditions meet generally accepted Canadian
standards; or
(7) Subsection 82(2) of the Regulations is
amended by adding the following after paragraph (c):
(d) the skilled worker holds a work permit and
(i) the circumstances referred to in subparagraphs (a)(i) to (iv) and paragraph (b) do not
apply, and
(ii) the circumstances referred to in subparagraphs (c)(i) and (ii) apply.
31. (1) The definitions “entrepreneur selected
by a province”, “investor selected by a province”, “net assets”, “net income” and “selfemployed person selected by a province” in subsection 88(1) of the Regulations are replaced by
the following:
“entrepreneur selected by a province” means an
entrepreneur who
(a) intends to reside in a province the government of which has, under subsection 8(1)
of the Act, entered into an agreement referred
to in subsection 9(1) of the Act with the Minister whereby the province has sole responsibility for the selection of entrepreneurs; and
(b) is named in a selection certificate issued to
them by that province.
“investor selected by a province” means an investor
who
(a) intends to reside in a province the government of which has, under subsection 8(1) of
the Act, entered into an agreement referred to
in subsection 9(1) of the Act with the Minister
whereby the province has sole responsibility
for the selection of investors; and
(b) is named in a selection certificate issued to
them by that province.
“net assets”, in respect of a qualifying business or a
qualifying Canadian business, means the assets
of the business, minus the liabilities of the
(4) Le sous-alinéa 82(2)a)(iv) de la version
française du même règlement est remplacé par
ce qui suit :
(iv) l’employeur a présenté au travailleur qualifié une offre d’emploi d’une durée indéterminée sous réserve de la délivrance du visa de
résident permanent;
(5) L’alinéa 82(2)b) du même règlement est
remplacé par ce qui suit :
b) le travailleur qualifié se trouve au Canada, il
est titulaire du permis de travail visé aux alinéas 204a) ou 205a) ou au sous-alinéa 205c)(ii)
et les conditions visées aux sous-alinéas a)(ii)
à (iv) sont réunies;
(6) La division 82(2)c)(ii)(C) du même règlement est remplacée par ce qui suit :
(C) la rémunération offerte au travailleur
qualifié est conforme au taux de rémunération en vigueur pour la profession et les
conditions de l’emploi satisfont aux normes
canadiennes généralement acceptées;
(7) Le paragraphe 82(2) du même règlement
est modifié par adjonction, après l’alinéa c), de
ce qui suit :
d) le travailleur qualifié est titulaire d’un permis
de travail et, à la fois :
(i) les conditions visées aux sous-alinéas a)(i)
à (iv) et à l’alinéa b) ne sont pas remplies,
(ii) les conditions visées aux sous-alinéas c)(i)
et (ii) sont réunies.
31. (1) Les définitions de « actif net », « entrepreneur sélectionné par une province », « investisseur sélectionné par une province », « revenu
net » et « travailleur autonome sélectionné par
une province », au paragraphe 88(1) du même
règlement, sont respectivement remplacées par
ce qui suit :
« actif net » S’agissant d’une entreprise admissible
ou d’une entreprise canadienne admissible, s’entend de l’excédent de l’actif de celle-ci sur son
passif, augmenté des prêts octroyés à l’entreprise
par l’étranger qui demande ou a demandé un visa
de résident permanent et son époux ou conjoint
de fait.
« entrepreneur sélectionné par une province » Entrepreneur qui, à la fois :
a) cherche à s’établir dans une province ayant
conclu avec le ministre, en vertu du paragraphe 8(1) de la Loi, un accord visé au paragraphe 9(1) de la Loi selon lequel elle assume la
responsabilité exclusive de la sélection des entrepreneurs;
b) est visé par un certificat de sélection délivré
par cette province.
« investisseur sélectionné par une province » Investisseur qui, à la fois :
a) cherche à s’établir dans une province ayant
conclu avec le ministre, en vertu du paragraphe 8(1) de la Loi, un accord visé au
« actif net »
“net assets”
« entrepreneur
sélectionné par
une province »
“entrepreneur
selected by a
province”
« investisseur
sélectionné par
une province »
“investor
selected by a
province”
1077
2004-08-11
“net income”
« revenu net »
“self-employed
person selected
by a province”
« travailleur
autonome
sélectionné par
une province »
1078
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
business, plus shareholder loans made to the
business by the foreign national who is making
or has made an application for a permanent resident visa and their spouse or common-law partner.
“net income”, in respect of a qualifying business or
a qualifying Canadian business, means the after
tax profit or loss of the business plus remuneration by the business to the foreign national who
is making or has made an application for a permanent resident visa and their spouse or common-law partner.
“self-employed person selected by a province”
means a self-employed person
(a) who intends to reside in a province the
government of which has, under subsection 8(1) of the Act, entered into an agreement
referred to in subsection 9(1) of the Act with
the Minister whereby the province has sole responsibility for the selection of self-employed
persons; and
(b) is named in a selection certificate issued to
them by that province.
(2) Paragraphs (a) and (b) of the definition
“business experience” in subsection 88(1) of the
Regulations are replaced by the following:
(a) an investor, other than an investor selected
by a province, means a minimum of two years
of experience consisting of
(i) two one-year periods of experience in the
management of a qualifying business and
the control of a percentage of equity of the
qualifying business during the period beginning five years before the date of application for a permanent resident visa and
ending on the day a determination is made
in respect of the application,
(ii) two one-year periods of experience in
the management of at least five full-time job
equivalents per year in a business during the
period beginning five years before the date
of application for a permanent resident visa
and ending on the day a determination is
made in respect of the application, or
(iii) a combination of a one-year period of
experience described in subparagraph (i)
and a one-year period of experience described in subparagraph (ii);
(b) an entrepreneur, other than an entrepreneur
selected by a province, means a minimum of
two years of experience consisting of two oneyear periods of experience in the management
of a qualifying business and the control of a
percentage of equity of the qualifying business
during the period beginning five years before
the date of application for a permanent resident visa and ending on the day a determination is made in respect of the application; and
paragraphe 9(1) de la Loi selon lequel elle assume la responsabilité exclusive de la sélection des investisseurs;
b) est visé par un certificat de sélection délivré
par cette province.
« revenu net » S’agissant d’une entreprise admissible ou d’une entreprise canadienne admissible,
les bénéfices ou pertes de l’entreprise après impôts, compte tenu de la rémunération versée par
l’entreprise à l’étranger qui demande ou a demandé un visa de résident permanent et à son
époux ou conjoint de fait.
« travailleur autonome sélectionné par une province » Travailleur autonome qui, à la fois :
a) cherche à s’établir dans une province ayant
conclu avec le ministre, en vertu du paragraphe 8(1) de la Loi, un accord visé au paragraphe 9(1) de la Loi selon lequel elle assume la
responsabilité exclusive de la sélection des
travailleurs autonomes;
b) est visé par un certificat de sélection délivré
par cette province.
(2) Les alinéas a) et b) de la définition de « expérience dans l’exploitation d’une entreprise »,
au paragraphe 88(1) du même règlement, sont
remplacés par ce qui suit :
a) S’agissant d’un investisseur, autre qu’un
investisseur sélectionné par une province,
s’entend de l’expérience d’une durée d’au
moins deux ans composée :
(i) soit de deux périodes d’un an d’expérience dans la gestion d’une entreprise admissible et le contrôle d’un pourcentage des
capitaux propres de celle-ci au cours de la
période commençant cinq ans avant la date
où la demande de visa de résident permanent est faite et prenant fin à la date où il est
statué sur celle-ci,
(ii) soit de deux périodes d’un an d’expérience dans la direction de personnes exécutant au moins cinq équivalents d’emploi à
temps plein par an dans une entreprise au
cours de la période commençant cinq ans
avant la date où la demande de visa de résident permanent est faite et prenant fin à la
date où il est statué sur celle-ci,
(iii) soit d’un an d’expérience au titre du
sous-alinéa (i) et d’un an d’expérience au titre du sous-alinéa (ii);
b) s’agissant d’un entrepreneur, autre qu’un
entrepreneur sélectionné par une province,
s’entend de l’expérience d’une durée d’au
moins deux ans composée de deux périodes
d’un an d’expérience dans la gestion d’une entreprise admissible et le contrôle d’un pourcentage des capitaux propres de celle-ci au
cours de la période commençant cinq ans
avant la date où la demande de visa de résident
permanent est faite et prenant fin à la date où il
est statué sur celle-ci;
« revenu net »
“net income”
« travailleur
autonome
sélectionné par
une province »
“self-employed
person selected
by a province”
2004-08-11
“qualifying
business”
« entreprise
admissible »
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
(3) The portion of the definition “qualifying
business” in subsection 88(1) of the Regulations
before paragraph (a) is replaced by the following:
“qualifying business” means a business — other
than a business operated primarily for the purpose of deriving investment income such as interest, dividends or capital gains — for which,
during the year under consideration, there is documentary evidence of any two of the following:
(3) Le passage de la définition de « entreprise
admissible » précédant l’alinéa a), au paragraphe 88(1) du même règlement, est remplacé par
ce qui suit :
« entreprise admissible » Toute entreprise — autre
qu’une entreprise exploitée principalement dans
le but de retirer un revenu de placement, tels des
intérêts, des dividendes ou des gains en capitaux
— à l’égard de laquelle il existe une preuve documentaire établissant que, au cours de l’année
en cause, elle satisfaisait à deux des critères suivants :
(4) Paragraph (a) of the definition “relevant
experience” in subsection 88(1) of the Regulations is replaced by the following:
(a) a self-employed person, other than a selfemployed person selected by a province, means a
minimum of two years of experience, during the
period beginning five years before the date of
application for a permanent resident visa and
ending on the day a determination is made in respect of the application, consisting of
(i) in respect of cultural activities,
(A) two one-year periods of experience in
self-employment in cultural activities,
(B) two one-year periods of experience in
participation at a world class level in cultural activities, or
(C) a combination of a one-year period of
experience described in clause (A) and a
one-year period of experience described in
clause (B),
(ii) in respect of athletics,
(A) two one-year periods of experience in
self-employment in athletics,
(B) two one-year periods of experience in
participation at a world class level in athletics, or
(C) a combination of a one-year period of
experience described in clause (A) and a
one-year period of experience described in
clause (B), and
(iii) in respect of the purchase and management of a farm, two one-year periods of experience in the management of a farm; and
(4) L’alinéa a) de la définition de « expérience
utile », au paragraphe 88(1) du même règlement,
est remplacé par ce qui suit :
a) S’agissant d’un travailleur autonome autre
qu’un travailleur autonome sélectionné par une
province, s’entend de l’expérience d’une durée
d’au moins deux ans au cours de la période
commençant cinq ans avant la date où la demande de visa de résident permanent est faite et
prenant fin à la date où il est statué sur celle-ci,
composée :
(i) relativement à des activités culturelles :
(A) soit de deux périodes d’un an d’expérience dans un travail autonome relatif à des
activités culturelles,
(B) soit de deux périodes d’un an d’expérience dans la participation à des activités
culturelles à l’échelle internationale,
(C) soit d’un an d’expérience au titre de la
division (A) et d’un an d’expérience au titre
de la division (B),
(ii) relativement à des activités sportives :
(A) soit de deux périodes d’un an d’expérience dans un travail autonome relatif à des
activités sportives,
32. Paragraph 92(e) of the Regulations is replaced by the following:
(e) when it receives the provincial allocation it
must
(i) on the first day of the allocation period, issue to the investor, through the agent, a debt
obligation that is in an amount equal to the
provincial allocation, is due and payable 30
days after the expiry of the allocation period,
can be pledged as security and cannot be transferred before the expiry of the allocation period without the written consent of the approved fund provided by the agent, and
« entreprise
admissible »
“qualifying
business”
(B) soit de deux périodes d’un an d’expérience dans la participation à des activités
sportives à l’échelle internationale,
(C) soit d’un an d’expérience au titre de la
division (A) et d’un an d’expérience au titre
de la division (B),
(iii) relativement à l’achat et à la gestion d’une
ferme, de deux périodes d’un an d’expérience dans la gestion d’une ferme;
32. L’alinéa 92e) du même règlement est remplacé par ce qui suit :
e) lorsqu’il reçoit la quote-part provinciale :
(i) d’une part, il délivre à l’investisseur, à la
date du début de la période de placement, par
l’entremise du mandataire, un titre de créance
dont la valeur correspond au montant de celleci, incessible avant l’expiration de la période
de placement sans le consentement écrit du
fonds agréé, donné par le mandataire, mais
pouvant être donné en garantie et venant à
échéance le trentième jour suivant l’expiration
de cette période,
1079
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
(ii) notify the investor through the agent of the
date of receipt of the provincial allocation;
Exception
Exception
Exception
Investor
1080
33. Section 96 of the Regulations is replaced
by the following:
96. A foreign national who is an investor selected by a province shall not be assessed in accordance with section 102.
34. Paragraph 98(1)(c) of the Regulations is
replaced by the following:
(c) the entrepreneur must create at least one incremental full-time job equivalent in the qualifying Canadian business for Canadian citizens or
permanent residents, other than the entrepreneur
and their family members.
35. Section 99 of the Regulations is replaced
by the following:
99. A foreign national who is an entrepreneur selected by a province shall not be assessed in accordance with section 102.
36. Section 101 of the Regulations is replaced
by the following:
101. A foreign national who is a self-employed
person selected by a province shall not be assessed
in accordance with section 102.
37. Paragraphs 102(1)(a) to (c) of the Regulations are replaced by the following:
(a) age, in accordance with section 81, on the
same basis as for skilled workers;
(b) education, in accordance with section 78, on
the same basis as for skilled workers;
(c) proficiency in the official languages of
Canada, in accordance with section 79, on the
same basis as for skilled workers;
38. Section 103 of the Regulations is replaced
by the following:
103. (1) A member of the investor class shall
be awarded assessment points up to a maximum
of 35 points for business experience during the
period beginning five years before the date of their
application for a permanent resident visa and ending on the day a determination is made in respect of
the application as follows:
(a) for two one-year periods of experience described in subparagraph (a)(i) or (ii) of the definition “business experience” in subsection 88(1)
or for a combination of two one-year periods of
such experience, 20 points;
(b) for three one-year periods of experience described in subparagraph (a)(i) or (ii) of the definition “business experience” in subsection 88(1)
or for any combination of three one-year periods
of such experience, 25 points;
(c) for four one-year periods of experience described in subparagraph (a)(i) or (ii) of the definition “business experience” in subsection 88(1)
or for any combination of four one-year periods
of such experience, 30 points; and
(ii) d’autre part, il avise l’investisseur par
l’entremise du mandataire de la date de réception de la quote-part provinciale;
33. L’article 96 du même règlement est remplacé par ce qui suit :
96. N’est pas évalué en conformité avec l’article 102 l’étranger qui est un investisseur sélectionné par une province.
34. L’alinéa 98(1)c) du même règlement est
remplacé par ce qui suit :
c) il crée pour des citoyens canadiens ou des résidents permanents, à l’exclusion de lui-même et
des membres de sa famille, au moins un équivalent d’emploi à temps plein dans l’entreprise canadienne admissible.
35. L’article 99 du même règlement est remplacé par ce qui suit :
99. N’est pas évalué en conformité avec l’article 102 l’étranger qui est un entrepreneur sélectionné par une province.
36. L’article 101 du même règlement est remplacé par ce qui suit :
101. N’est pas évalué en conformité avec
l’article 102 l’étranger qui est un travailleur autonome sélectionné par une province.
37. Les alinéas 102(1)a) à c) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
a) l’âge, aux termes de l’article 81, au même titre
que les travailleurs qualifiés;
b) les études, aux termes de l’article 78, au même
titre que les travailleurs qualifiés;
c) les compétences dans les langues officielles du
Canada, aux termes de l’article 79, au même titre
que les travailleurs qualifiés;
38. L’article 103 du même règlement est remplacé par ce qui suit :
103. (1) Un maximum de 35 points d’appréciation sont attribués au membre de la catégorie des
investisseurs en fonction du nombre d’années
d’expérience dans l’exploitation d’une entreprise au
cours de la période commençant cinq ans avant la
date où la demande de visa de résident permanent
est faite et prenant fin à la date où il est statué sur
celle-ci, selon la grille suivante :
a) pour deux périodes d’un an d’expérience au titre de l’un des sous-alinéas a)(i) et (ii) de la définition de « expérience dans l’exploitation d’une
entreprise » au paragraphe 88(1) ou au titre de
ces deux sous-alinéas, 20 points;
b) pour trois périodes d’un an d’expérience au titre de l’un des sous-alinéas a)(i) et (ii) de la définition de « expérience dans l’exploitation d’une
entreprise » au paragraphe 88(1) ou au titre de
ces deux sous-alinéas, 25 points;
c) pour quatre périodes d’un an d’expérience au
titre de l’un des sous-alinéas a)(i) et (ii) de la définition de « expérience dans l’exploitation d’une
entreprise » au paragraphe 88(1) ou au titre de
ces deux sous-alinéas, 30 points;
Exception
Exception
Exception
Investisseurs
2004-08-11
Entrepreneur
“Self-employed
person”
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
(d) for five one-year periods of experience described in subparagraph (a)(i) or (ii) of the definition “business experience” in subsection 88(1)
or for any combination of five one-year periods
of such experience, 35 points.
(2) A member of the entrepreneur class shall
be awarded assessment points up to a maximum
of 35 points for business experience during the
period beginning five years before the date of their
application for a permanent resident visa and ending on the day a determination is made in respect of
the application as follows:
(a) for two one-year periods of experience described in paragraph (b) of the definition “business experience” in subsection 88(1), 20 points;
(b) for three one-year periods of experience described in paragraph (b) of the definition “business experience” in subsection 88(1), 25 points;
(c) for four one-year periods of experience described in paragraph (b) of the definition “business experience” in subsection 88(1), 30 points;
and
(d) for five one-year periods of experience described in paragraph (b) of the definition “business experience” in subsection 88(1), 35 points.
(3) A member of the self-employed persons class
shall be awarded assessment points up to a maximum of 35 points for relevant experience during
the period beginning five years before the date of
their application for a permanent resident visa and
ending on the day a determination is made in respect of the application as follows:
(a) 20 points for
(i) two one-year periods of experience described in clause (a)(i)(A) or (B) of the definition “relevant experience” in subsection 88(1)
or a combination of two one-year periods of
such experience,
(ii) two one-year periods of experience described in clause (a)(ii)(A) or (B) of the definition “relevant experience” in subsection 88(1)
or a combination of two one-year periods of
such experience, or
(iii) two one-year periods of experience described in subparagraph (a)(iii) of the definition “relevant experience” in subsection 88(1);
(b) 25 points for
(i) three one-year periods of experience described in clause (a)(i)(A) or (B) of the definition “relevant experience” in subsection 88(1)
or any combination of three one-year periods
of such experience,
(ii) three one-year periods of experience described in clause (a)(ii)(A) or (B) of the definition “relevant experience” in subsection 88(1)
or any combination of three one-year periods
of such experience, or
d) pour cinq périodes d’un an d’expérience au titre de l’un des sous-alinéas a)(i) et (ii) de la définition de « expérience dans l’exploitation d’une
entreprise » au paragraphe 88(1) ou au titre de
ces deux sous-alinéas, 35 points.
(2) Un maximum de 35 points d’appréciation
sont attribués au membre de la catégorie des entrepreneurs en fonction du nombre d’années d’expérience dans l’exploitation d’une entreprise au cours
de la période commençant cinq ans avant la date où
la demande de visa de résident permanent est faite
et prenant fin à la date où il est statué sur celle-ci,
selon la grille suivante :
a) pour deux périodes d’un an d’expérience au titre de l’alinéa b) de la définition de « expérience
dans l’exploitation d’une entreprise » au paragraphe 88(1), 20 points;
b) pour trois périodes d’un an d’expérience au titre de l’alinéa b) de la définition de « expérience
dans l’exploitation d’une entreprise » au paragraphe 88(1), 25 points;
c) pour quatre périodes d’un an d’expérience au
titre de l’alinéa b) de la définition de « expérience dans l’exploitation d’une entreprise » au
paragraphe 88(1), 30 points;
d) pour cinq périodes d’un an d’expérience au titre de l’alinéa b) de la définition de « expérience
dans l’exploitation d’une entreprise » au paragraphe 88(1), 35 points.
(3) Un maximum de 35 points d’appréciation
sont attribués au membre de la catégorie des travailleurs autonomes en fonction du nombre d’années d’expérience utile au cours de la période
commençant cinq ans avant la date où la demande
de visa de résident permanent est faite et prenant
fin à la date où il est statué sur celle-ci, selon la
grille suivante :
a) 20 points pour :
(i) soit deux périodes d’un an d’expérience au
titre de l’une des divisions a)(i)(A) et (B) de la
définition de « expérience utile » au paragraphe 88(1) ou au titre de ces deux divisions,
(ii) soit deux périodes d’un an d’expérience au
titre de l’une des divisions a)(ii)(A) et (B) de
la définition de « expérience utile » au paragraphe 88(1) ou au titre de ces deux divisions,
(iii) soit deux périodes d’un an d’expérience
au titre du sous-alinéa a)(iii) de la définition
de « expérience utile » au paragraphe 88(1);
b) 25 points pour :
(i) soit trois périodes d’un an d’expérience au
titre de l’une des divisions a)(i)(A) et (B) de la
définition de « expérience utile » au paragraphe 88(1) ou au titre de ces deux divisions,
(ii) soit trois périodes d’un an d’expérience au
titre de l’une des divisions a)(ii)(A) et (B) de
la définition de « expérience utile » au paragraphe 88(1) ou au titre de ces deux divisions,
(iii) soit trois périodes d’un an d’expérience au
titre du sous-alinéa a)(iii) de la définition de
« expérience utile » au paragraphe 88(1);
Entrepreneurs
Travailleurs
autonomes
1081
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
(iii) three one-year periods of experience described in subparagraph (a)(iii) of the definition “relevant experience” in subsection 88(1);
(c) 30 points for
(i) four one-year periods of experience described in clause (a)(i)(A) or (B) of the definition “relevant experience” in subsection 88(1)
or any combination of four one-year periods of
such experience,
(ii) four one-year periods of experience described in clause (a)(ii)(A) or (B) of the definition “relevant experience” in subsection 88(1)
or any combination of four one-year periods of
such experience, or
(iii) four one-year periods of experience described in subparagraph (a)(iii) of the definition “relevant experience” in subsection 88(1);
and
(d) 35 points for
(i) five one-year periods of experience described in clause (a)(i)(A) or (B) of the definition “relevant experience” in subsection 88(1)
or any combination of five one-year periods of
such experience,
(ii) five one-year periods of experience described in clause (a)(ii)(A) or (B) of the definition “relevant experience” in subsection 88(1)
or any combination of five one-year periods of
such experience, or
(iii) five one-year periods of experience described in subparagraph (a)(iii) of the definition “relevant experience” in subsection 88(1).
39. Paragraphs 105(2)(b) and (c) of the Regulations are replaced by the following:
(b) for a spouse or common-law partner who
would be awarded 20 or 22 points, 4 points; and
(c) for a spouse or common-law partner who
would be awarded 12 or 15 points, 3 points.
40. (1) Paragraphs 108(1)(b) and (c) of the
Regulations are replaced by the following:
(b) where the foreign national and their accompanying family members intend to reside in a
place in Canada other than a province the government of which has, under subsection 8(1) of
the Act, entered into an agreement referred to in
subsection 9(1) of the Act with the Minister
whereby the province has sole responsibility for
selection, the foreign national is awarded the
minimum number of points referred to in subsection (2), (3) or (4), as the case may be, and, if
they are a member of the investor class, they
have made an investment; and
(c) where the foreign national and their accompanying family members intend to reside in a
province the government of which has, under
subsection 8(1) of the Act, entered into an
agreement referred to in subsection 9(1) of the
Act with the Minister whereby the province has
sole responsibility for selection, the foreign national is named in a selection certificate issued
by that province and, if the foreign national is a
1082
c) 30 points pour :
(i) soit quatre périodes d’un an d’expérience
au titre de l’une des divisions a)(i)(A) et (B)
de la définition de « expérience utile » au paragraphe 88(1) ou au titre de ces deux divisions,
(ii) soit quatre périodes d’un an d’expérience
au titre de l’une des divisions a)(ii)(A) et (B)
de la définition de « expérience utile » au paragraphe 88(1) ou au titre de ces deux divisions,
(iii) soit quatre périodes d’un an d’expérience
au titre du sous-alinéa a)(iii) de la définition
de « expérience utile » au paragraphe 88(1);
d) 35 points pour :
(i) soit cinq périodes d’un an d’expérience au
titre de l’une des divisions a)(i)(A) et (B) de la
définition de « expérience utile » au paragraphe 88(1) ou au titre de ces deux divisions,
(ii) soit cinq périodes d’un an d’expérience au
titre de l’une des divisions a)(ii)(A) et (B) de
la définition de « expérience utile » au paragraphe 88(1) ou au titre de ces deux divisions,
(iii) soit cinq périodes d’un an d’expérience au
titre du sous-alinéa a)(iii) de la définition de
« expérience utile » au paragraphe 88(1).
39. Les alinéas 105(2)b) et c) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
b) dans le cas où l’époux ou le conjoint de fait
obtiendrait 20 ou 22 points, 4 points;
c) dans le cas où l’époux ou le conjoint de fait
obtiendrait 12 ou 15 points, 3 points.
40. (1) Les alinéas 108(1)b) et c) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
b) dans le cas où lui et les membres de sa famille
cherchent à s’établir au Canada ailleurs que dans
une province ayant conclu avec le ministre, en
vertu du paragraphe 8(1) de la Loi, un accord visé au paragraphe 9(1) de la Loi selon lequel elle
assume la responsabilité exclusive de la sélection, l’étranger obtient au moins le nombre minimum de points visé aux paragraphes (2), (3)
ou (4), selon le cas, et, s’agissant d’un étranger
qui appartient à la catégorie des investisseurs, il a
fait un placement;
c) dans le cas où lui et les membres de sa famille
cherchent à s’établir dans une province ayant
conclu avec le ministre, en vertu du paragraphe 8(1) de la Loi, un accord visé au paragraphe 9(1) de la Loi selon lequel elle assume la
responsabilité exclusive de la sélection, l’étranger est visé par un certificat de sélection délivré
par cette province et, s’agissant d’un étranger qui
appartient à la catégorie des investisseurs, il a
fait un placement.
2004-08-11
Federalprovincial
agreement
Excluded
relationships
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
member of the investor class, they have made an
investment.
(2) Subsection 108(5) of the Regulations is replaced by the following:
(5) A permanent resident visa shall not be issued
to an investor selected by a province, or to that
investor’s accompanying family members, if the
Minister is engaged in consultations with the province in respect of the interpretation or implementation of the agreement, referred to in subsection 9(1)
of the Act and entered into under subsection 8(1) of
the Act, between the province and the Minister in
respect of the selection of investors and the consultations have not been successfully completed.
41. (1) Paragraph 117(4)(a) of the Regulations
is replaced by the following:
(a) the adoption was in accordance with the laws
of the place where the adoption took place and, if
the sponsor resided in Canada at the time of the
adoption, the adoption was in accordance with
the laws of the province where the sponsor then
resided, if any, that applied in respect of the
adoption of a child 18 years of age or older;
(2) The portion of subsection 117(9) of the
English version of the Regulations before paragraph (a) is replaced by the following:
(9) A foreign national shall not be considered a
member of the family class by virtue of their relationship to a sponsor if
(3) Paragraph 117(9)(d) of the Regulations is
replaced by the following:
(d) subject to subsection (10), the sponsor previously made an application for permanent residence and became a permanent resident and, at
the time of that application, the foreign national
was a non-accompanying family member of the
sponsor and was not examined.
(4) Section 117 of the Regulations is amended
by adding the following after subsection (9):
Exception
Application
of par. (9)(d)
(10) Subject to subsection (11), paragraph (9)(d)
does not apply in respect of a foreign national referred to in that paragraph who was not examined
because an officer determined that they were not
required by the Act or the former Act, as applicable, to be examined.
(11) Paragraph (9)(d) applies in respect of a foreign national referred to in subsection (10) if an
officer determines that, at the time of the application referred to in that paragraph,
(a) the sponsor was informed that the foreign national could be examined and the sponsor was
able to make the foreign national available for
examination but did not do so or the foreign national did not appear for examination; or
(b) the foreign national was the sponsor’s spouse,
was living separate and apart from the sponsor
and was not examined.
(2) Le paragraphe 108(5) du même règlement
est remplacé par ce qui suit :
(5) Aucun visa de résident permanent ne peut
être délivré à un investisseur sélectionné par une
province ni aux membres de sa famille qui l’accompagnent tant que des consultations sont en cours
entre le ministre et la province quant à l’interprétation ou à la mise en oeuvre de l’accord, conclu
avec celle-ci conformément au paragraphe 8(1) de
la Loi et visé au paragraphe 9(1) de la Loi, relativement à la sélection des investisseurs et qu’elles
n’ont pas été terminées avec succès.
41. (1) L’alinéa 117(4)a) du même règlement
est remplacé par ce qui suit :
a) l’adoption était, au moment où elle a été faite,
conforme au droit applicable là où elle a eu lieu
et, si le répondant résidait au Canada à ce moment-là, elle était conforme au droit de la province de résidence de celui-ci applicable à
l’adoption d’un enfant de dix-huit ans ou plus;
(2) Le passage du paragraphe 117(9) de la
version anglaise du même règlement précédant
l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
(9) A foreign national shall not be considered a
member of the family class by virtue of their relationship to a sponsor if
(3) L’alinéa 117(9)d) du même règlement est
remplacé par ce qui suit :
d) sous réserve du paragraphe (10), dans le cas
où le répondant est devenu résident permanent à
la suite d’une demande à cet effet, l’étranger qui,
à l’époque où cette demande a été faite, était un
membre de la famille du répondant n’accompagnant pas ce dernier et n’a pas fait l’objet d’un
contrôle.
(4) L’article 117 du même règlement est modifié par adjonction, après le paragraphe (9), de ce
qui suit :
(10) Sous réserve du paragraphe (11), l’alinéa (9)d) ne s’applique pas à l’étranger qui y est
visé et qui n’a pas fait l’objet d’un contrôle parce
qu’un agent a décidé que le contrôle n’était pas
exigé par la Loi ou l’ancienne loi, selon le cas.
(11) L’alinéa (9)d) s’applique à l’étranger visé au
paragraphe (10) si un agent arrive à la conclusion
que, à l’époque où la demande visée à cet alinéa a
été faite :
a) ou bien le répondant a été informé que
l’étranger pouvait faire l’objet d’un contrôle et il
pouvait faire en sorte que ce dernier soit disponible, mais il ne l’a pas fait, ou l’étranger ne s’est
pas présenté au contrôle;
b) ou bien l’étranger était l’époux du répondant,
vivait séparément de lui et n’a pas fait l’objet
d’un contrôle.
Accord fédéroprovincial
Excluded
relationships
Exception
Application de
l’alinéa (9)d)
1083
2004-08-11
Definition of
“former Act”
Excluded
relationships
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
(12) In subsection (10), “former Act” has the
same meaning as in section 187 of the Act.
42. Section 121 of the Regulations is amended
by striking out the word “and” at the end of
paragraph (a) and by repealing paragraph (b).
43. (1) The portion of section 125 of the Regulations before paragraph (a) is replaced by the
following:
125. (1) A foreign national shall not be considered a member of the spouse or common-law partner in Canada class by virtue of their relationship to
the sponsor if
(2) Paragraph 125(1)(d) of the Regulations is
replaced by the following:
(d) subject to subsection (2), the sponsor previously made an application for permanent residence and became a permanent resident and, at
the time of that application, the foreign national
was a non-accompanying family member of the
sponsor and was not examined.
(3) Section 125 of the Regulations is amended
by adding the following after subsection (1):
Exception
Application
of par. (1)(d)
Definition of
“former Act”
1084
(2) Subject to subsection (3), paragraph (1)(d)
does not apply in respect of a foreign national referred to in that paragraph who was not examined
because an officer determined that they were not
required by the Act or the former Act, as applicable, to be examined.
(3) Paragraph (1)(d) applies in respect of a foreign national referred to in subsection (2) if an officer determines that, at the time of the application
referred to in that paragraph,
(a) the sponsor was informed that the foreign national could be examined and the sponsor was
able to make the foreign national available for
examination but did not do so or the foreign national did not appear for examination; or
(b) the foreign national was the sponsor’s spouse,
was living separate and apart from the sponsor
and was not examined.
(4) In subsection (2), “former Act” has the same
meaning as in section 187 of the Act.
44. (1) Subparagraph 132(1)(a)(i) of the
French version of the Regulations is replaced by
the following:
(i) si l’étranger parrainé est entré au Canada
muni d’un permis de séjour temporaire, du
jour de son entrée,
(2) The portion of subparagraph 132(1)(b)(ii)
of the Regulations before clause (A) is replaced
by the following:
(ii) if the foreign national is a dependent child
of the sponsor or of the sponsor’s spouse,
common-law partner or conjugal partner, or is
a person referred to in paragraph 117(1)(e)
or (g), and is less than 22 years of age when
(12) Au paragraphe (10), « ancienne loi » s’entend au sens de l’article 187 de la Loi.
42. L’alinéa 121b) du même règlement est
abrogé.
43. (1) Le passage de l’article 125 du même
règlement précédant l’alinéa a) est remplacé par
ce qui suit :
125. (1) Ne sont pas considérées comme appartenant à la catégorie des époux ou conjoints de fait
au Canada du fait de leur relation avec le répondant
les personnes suivantes :
(2) L’alinéa 125(1)d) du même règlement est
remplacé par ce qui suit :
d) sous réserve du paragraphe (2), dans le cas où
le répondant est devenu résident permanent à la
suite d’une demande à cet effet, l’étranger qui, à
l’époque où cette demande a été faite, était un
membre de la famille du répondant n’accompagnant pas ce dernier et n’a pas fait l’objet d’un
contrôle.
(3) L’article 125 du même règlement est modifié par adjonction, après le paragraphe (1), de ce
qui suit :
(2) Sous réserve du paragraphe (3), l’alinéa (1)d)
ne s’applique pas à l’étranger qui y est visé et qui
n’a pas fait l’objet d’un contrôle parce qu’un agent
a décidé que le contrôle n’était pas exigé par la Loi
ou l’ancienne loi, selon le cas.
(3) L’alinéa (1)d) s’applique à l’étranger visé au
paragraphe (2) si un agent arrive à la conclusion
que, à l’époque où la demande visée à cet alinéa a
été faite :
a) ou bien le répondant a été informé que
l’étranger pouvait faire l’objet d’un contrôle et il
pouvait faire en sorte que ce dernier soit disponible, mais il ne l’a pas fait, ou l’étranger ne s’est
pas présenté au contrôle;
b) ou bien l’étranger était l’époux du répondant,
vivait séparément de lui et n’a pas fait l’objet
d’un contrôle.
(4) Au paragraphe (2), « ancienne loi » s’entend
au sens de l’article 187 de la Loi.
44. (1) Le sous-alinéa 132(1)a)(i) de la version
française du même règlement est remplacé par
ce qui suit :
(i) si l’étranger parrainé est entré au Canada
muni d’un permis de séjour temporaire, du
jour de son entrée,
(2) Le passage du sous-alinéa 132(1)b)(ii) du
même règlement précédant la division (A) est
remplacé par ce qui suit :
(ii) si l’étranger est l’enfant à charge du répondant ou de l’époux, du conjoint de fait ou
du partenaire conjugal de ce dernier, ou est la
personne visée aux alinéas 117(1)e) ou g), et
est âgé de moins de vingt-deux ans lorsqu’il
Définition de
« ancienne loi »
Restrictions
Exception
Application de
l’alinéa (1)d)
Définition de
« ancienne loi »
2004-08-11
Protected
temporary
residents class
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
they become a permanent resident, on the earlier of
45. Paragraph 133(1)(e) of the Regulations is
replaced by the following:
(e) has not been convicted under the Criminal
Code of
(i) an offence of a sexual nature, or an attempt
or a threat to commit such an offence, against
any person, or
(ii) an offence that results in bodily harm, as
defined in section 2 of the Criminal Code, to
any of the following persons or an attempt or a
threat to commit such an offence against any
of the following persons, namely,
(A) a relative of the sponsor, including a
dependent child or other family member of
the sponsor,
(B) a relative of the sponsor’s spouse or of
the sponsor’s common-law partner, including a dependent child or other family member of the sponsor’s spouse or of the sponsor’s common-law partner, or
(C) the conjugal partner of the sponsor or a
relative of that conjugal partner, including a
dependent child or other family member of
that conjugal partner;
46. Paragraphs 143(1)(a) and (b) of the French
version of the Regulations are replaced by the
following:
a) ils possèdent une connaissance pratique de la
Loi en matière d’asile;
b) ils ont la capacité de rechercher et d’identifier
des réfugiés au sens de la Convention ou des personnes dans une situation semblable outrefrontières.
47. Subsection 150(1) of the Regulations is replaced by the following:
150. (1) An application for a permanent resident
visa submitted by a foreign national under this Division must be made at the immigration office outside Canada that serves the applicant’s place of residence and must be accompanied by either an undertaking or
(a) a referral from a referral organization;
(b) a referral resulting from an arrangement between the Minister and a government of a foreign
state or any institution of such a government relating to resettlement; or
(c) a referral resulting from an agreement relating to resettlement entered into by the Government of Canada and an international organization
or a government of a foreign state.
48. The Regulations are amended by adding
the following after section 151:
devient résident permanent, celle des dates
suivantes qui est antérieure à l’autre :
45. L’alinéa 133(1)e) du même règlement est
remplacé par ce qui suit :
e) n’a pas été déclaré coupable, sous le régime du
Code criminel :
(i) d’une infraction d’ordre sexuel ou d’une
tentative ou menace de commettre une telle infraction, à l’égard de quiconque,
(ii) d’une infraction entraînant des lésions corporelles, au sens de l’article 2 de cette loi, ou
d’une tentative ou menace de commettre une
telle infraction, à l’égard de l’une ou l’autre
des personnes suivantes :
(A) un membre de sa parenté, notamment
un enfant à sa charge ou un autre membre
de sa famille,
(B) un membre de la parenté de son époux
ou de son conjoint de fait, notamment un
enfant à charge ou un autre membre de la
famille de son époux ou de son conjoint de
fait,
(C) son partenaire conjugal ou un membre
de la parenté de celui-ci, notamment un enfant à charge ou un autre membre de la famille de ce partenaire conjugal;
46. Les alinéas 143(1)a) et b) de la version
française du même règlement sont remplacés
par ce qui suit :
a) ils possèdent une connaissance pratique de la
Loi en matière d’asile;
b) ils ont la capacité de rechercher et d’identifier
des réfugiés au sens de la Convention ou des personnes dans une situation semblable outrefrontières.
47. Le paragraphe 150(1) du même règlement
est remplacé par ce qui suit :
150. (1) L’étranger fait sa demande de visa de résident permanent au bureau d’immigration hors
Canada qui dessert son lieu de résidence et
l’accompagne soit d’un engagement soit de l’une
des recommandations suivantes :
a) une recommandation d’une organisation de
recommandation;
b) une recommandation découlant d’une entente
en matière de réinstallation conclue entre le ministre et le gouvernement d’un État étranger ou
d’une institution de ce gouvernement;
c) une recommandation découlant d’un accord en
matière de réinstallation conclu entre le gouvernement du Canada et une organisation internationale ou le gouvernement d’un État étranger.
48. Le même règlement est modifié par adjonction, après l’article 151, de ce qui suit :
Protected Temporary Residents
151.1 (1) The protected temporary residents class
is prescribed as a class of persons who may become
permanent residents on the basis of the requirements of this section.
Résidents temporaires protégés
151.1 (1) La catégorie des résidents temporaires
protégés est une catégorie réglementaire de personnes qui peuvent devenir résidents permanents sur le
fondement des exigences prévues au présent article.
Catégorie des
résidents
temporaires
protégés
1085
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
Member of
the class
(2) A foreign national is a protected temporary
resident and a member of the protected temporary
residents class if the foreign national holds a temporary resident permit and
(a) became a temporary resident under a temporary resident permit for protection reasons after
making a claim for refugee protection outside
Canada under section 99 of the Act; or
(b) was issued a Minister’s permit under section 37 of the former Act after seeking admission
to Canada under section 7 of the former Regulations or section 4 of the Humanitarian Designated Classes Regulations.
Application
(2.1) A foreign national destined for Quebec does
not become a member of the protected temporary
residents class described in paragraph (2)(a) if they
have not received a selection certificate from the
Province of Quebec.
(3) In subsection (2), “former Act” has the same
meaning as in section 187 of the Act and “former
Regulations” and “Humanitarian Designated Classes Regulations” have the same meaning as in subsection 316(1) of these Regulations.
Former Act and
Regulations
Condition
imposed on
members
of a crew
49. Subparagraph 178(2)(b)(i) of the Regulations is replaced by the following:
(i) is consistent with any information previously provided by the applicant to the Department or the Board, and
50. (1) Subsection 184(1) of the Regulations is
replaced by the following:
184. (1) A foreign national who enters Canada as
a member of a crew must leave Canada within 72
hours after they cease to be a member of a crew.
(2) Paragraph 184(2)(a) of the Regulations is
repealed.
(3) Paragraphs 184(2)(b) and (c) of the French
version of the Regulations are replaced by the
following:
b) il doit se rendre au moyen de transport dans le
délai imposé comme condition d’entrée ou, à défaut, dans les quarante-huit heures suivant son
entrée au Canada;
c) s’il perd la qualité de membre d’équipage, il
doit quitter le Canada dans les soixante-douze
heures qui suivent.
51. Subparagraph 185(b)(v) of the French version of the Regulations is replaced by the following:
(v) dans le cas d’un membre d’équipage, le délai à l’intérieur duquel il doit se rendre au
moyen de transport;
52. Paragraph 188(1)(c) of the French version
of the Regulations is replaced by the following:
1086
(2) Est un résident temporaire protégé et appartient à la catégorie des résidents temporaires protégés l’étranger qui est titulaire d’un permis de séjour
temporaire et qui :
a) soit est devenu un résident temporaire au titre
d’un permis de séjour temporaire délivré en vue
de sa protection après avoir fait une demande
d’asile à l’étranger en vertu de l’article 99 de la
Loi;
b) soit s’est vu délivrer un permis par le ministre
aux termes de l’article 37 de l’ancienne loi après
avoir demandé à être admis au Canada en vertu
de l’article 7 de l’ancien règlement ou de l’article 4 du Règlement sur les catégories d’immigrants précisées pour des motifs d’ordre humanitaire.
(2.1) L’étranger à destination du Québec ne peut
appartenir à la catégorie des résidents temporaires
protégés au titre de l’alinéa (2)a) s’il n’a pas reçu
du Québec un certificat de sélection.
(3) Au paragraphe (2), « ancienne loi » s’entend
au sens de l’article 187 de la Loi et « ancien règlement » et « Règlement sur les catégories d’immigrants précisées pour des motifs d’ordre humanitaire » s’entendent au sens du paragraphe 316(1) du
présent règlement.
49. Le sous-alinéa 178(2)b)(i) du même règlement est remplacé par ce qui suit :
(i) est compatible avec tout renseignement
fourni précédemment par le demandeur au
ministère ou à la Commission,
50. (1) Le paragraphe 184(1) du même règlement est remplacé par ce qui suit :
184. (1) L’étranger qui entre au Canada en qualité de membre d’équipage doit quitter le Canada
dans les soixante-douze heures après avoir perdu
cette qualité.
(2) L’alinéa 184(2)a) du même règlement est
abrogé.
(3) Les alinéas 184(2)b) et c) de la version
française du même règlement sont remplacés
par ce qui suit :
b) il doit se rendre au moyen de transport dans le
délai imposé comme condition d’entrée ou, à défaut, dans les quarante-huit heures suivant son
entrée au Canada;
c) s’il perd la qualité de membre d’équipage, il
doit quitter le Canada dans les soixante-douze
heures qui suivent.
51. Le sous-alinéa 185b)(v) de la version française du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
(v) dans le cas d’un membre d’équipage, le délai à l’intérieur duquel il doit se rendre au
moyen de transport;
52. L’alinéa 188(1)c) de la version française
du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
Qualité
Application de
l’alinéa (2)a)
Ancienne loi
et ancien
règlement
Condition :
membres
d’équipage
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
c) il suit un cours ou un programme d’études
d’une durée maximale de six mois qu’il terminera à l’intérieur de la période de séjour autorisée
lors de son entrée au Canada.
53. (1) Subparagraph 190(1)(b)(iii) of the English version of the Regulations is replaced by the
following:
(iii) a citizen of a British overseas territory
who derives that citizenship through birth, descent, naturalization or registration in one of
the British overseas territories of Anguilla,
Bermuda, British Virgin Islands, Cayman Islands, Falkland Islands, Gibraltar, Montserrat,
Pitcairn Island, Saint Helena or Turks and
Caicos Islands; or
(2) Paragraph 190(4)(c) of the English version
of the Regulations is replaced by the following:
(c) the commercial transporter’s obligation to
control the movement of in-transit passengers.
54. Paragraph 198(2)(a) of the Regulations is
replaced by the following:
(a) a determination under section 203 is required,
unless
(i) the Department of Human Resources Development has provided an opinion under
paragraph 203(2)(a) in respect of an offer of
employment — other than seasonal agricultural employment or employment as a live-in
caregiver — to the foreign national, or
(ii) the foreign national is a national or permanent resident of the United States or is a resident of Greenland or St. Pierre and Miquelon;
55. (1) Paragraph 199(b) of the Regulations is
replaced by the following:
(b) are working in Canada under the authority of
section 186 and are not a business visitor within
the meaning of section 187;
(2) Section 199 of the Regulations is amended
by striking out the word “or” at the end of paragraph (g), by adding the word “or” at the end of
paragraph (h) and by adding the following after
paragraph (h):
(i) hold a written statement from the Department
of Foreign Affairs and International Trade stating
that it has no objection to the foreign national
working at a foreign mission in Canada.
56. (1) Subparagraph 200(1)(c)(iii) of the
Regulations is replaced by the following:
(iii) has been offered employment and an officer has determined under section 203 that the
offer is genuine and that the employment is
likely to result in a neutral or positive effect on
the labour market in Canada; and
(2) Paragraph 200(1)(d) of the Regulations is
repealed.
(3) Subsection 200(2) of the Regulations is replaced by the following:
c) il suit un cours ou un programme d’études
d’une durée maximale de six mois qu’il terminera à l’intérieur de la période de séjour autorisée
lors de son entrée au Canada.
53. (1) Le sous-alinéa 190(1)b)(iii) de la version anglaise du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(iii) a citizen of a British overseas territory
who derives that citizenship through birth, descent, naturalization or registration in one of
the British overseas territories of Anguilla,
Bermuda, British Virgin Islands, Cayman
Islands,
Falkland
Islands,
Gibraltar,
Montserrat, Pitcairn Island, Saint Helena or
Turks and Caicos Islands; or
(2) L’alinéa 190(4)c) de la version anglaise du
même règlement est remplacé par ce qui suit :
(c) the commercial transporter’s obligation to
control the movement of in-transit passengers.
54. L’alinéa 198(2)a) du même règlement est
remplacé par ce qui suit :
a) la décision prévue à l’article 203 est requise, à
moins que :
(i) le ministère du Développement des ressources humaines n’ait fourni un avis aux termes de l’alinéa 203(2)a) à l’égard d’une offre
d’emploi, autre qu’un emploi agricole saisonnier ou qu’un emploi d’aide familial, présentée
à l’étranger,
(ii) l’étranger ne soit un national ou un résident permanent des États-Unis ou un résident
du Groenland ou de Saint-Pierre-et-Miquelon;
55. (1) L’alinéa 199b) du même règlement est
remplacé par ce qui suit :
b) il travaille au Canada au titre de l’article 186
et n’est pas un visiteur commercial au sens de
l’article 187;
(2) L’article 199 du même règlement est modifié par adjonction, après l’alinéa h), de ce qui
suit :
i) il détient une déclaration écrite du ministère
des Affaires étrangères et du Commerce international qui confirme que celui-ci n’a aucune objection à ce qu’il travaille à une mission étrangère au Canada.
56. (1) Le sous-alinéa 200(1)c)(iii) du même
règlement est remplacé par ce qui suit :
(iii) il s’est vu présenter une offre d’emploi et
l’agent a, en application de l’article 203, conclu que cette offre est authentique et que
l’exécution du travail par l’étranger est susceptible d’avoir des effets positifs ou neutres sur
le marché du travail canadien;
(2) L’alinéa 200(1)d) du même règlement est
abrogé.
(3) Le paragraphe 200(2) du même règlement
est remplacé par ce qui suit :
1087
2004-08-11
Nonapplication of
par. (1)(b)
Effect on the
labour market
Humanitarian
reasons
1088
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
(2) Paragraph (1)(b) does not apply to a foreign
national who satisfies the criteria set out in section 206 or paragraph 207(c) or (d).
(4) Subparagraph 200(3)(e)(i) of the English
version of the Regulations is replaced by the
following:
(i) a period of six months has elapsed since the
cessation of the unauthorized work or study or
failure to comply with a condition,
(5) Paragraph 200(3)(e) of the Regulations is
amended by striking out the word “or” at the
end of subparagraph (ii), by adding the word
“or” at the end of subparagraph (iii) and by
adding the following after subparagraph (iii):
(iv) the foreign national was subsequently issued a temporary resident permit under subsection 24(1) of the Act.
57. (1) Subsection 203(1) of the Regulations is
replaced by the following:
203. (1) On application under Division 2 for
a work permit made by a foreign national other
than a foreign national referred to in subparagraphs 200(1)(c)(i) and (ii), an officer shall determine, on the basis of an opinion provided by the
Department of Human Resources Development, if
the job offer is genuine and if the employment of
the foreign national is likely to have a neutral or
positive effect on the labour market in Canada.
(2) Paragraphs 203(3)(a) to (d) of the Regulations are replaced by the following:
(a) whether the employment of the foreign national is likely to result in direct job creation or
job retention for Canadian citizens or permanent
residents;
(b) whether the employment of the foreign national is likely to result in the creation or transfer
of skills and knowledge for the benefit of Canadian citizens or permanent residents;
(c) whether the employment of the foreign national is likely to fill a labour shortage;
(d) whether the wages offered to the foreign national are consistent with the prevailing wage
rate for the occupation and whether the working
conditions meet generally accepted Canadian
standards;
58. The portion of section 208 of the Regulations before paragraph (a) is replaced by the
following:
208. A work permit may be issued under section 200 to a foreign national in Canada who cannot
support themself without working, if the foreign
national
59. (1) Subsection 216(1) of the Regulations is
amended by adding the word “and” at the end
of paragraph (c), by striking out the word “and”
at the end of paragraph (d) and by repealing
paragraph (e).
(2) L’alinéa (1)b) ne s’applique pas à l’étranger
qui satisfait aux exigences prévues à l’article 206
ou aux alinéas 207c) ou d).
(4) Le sous-alinéa 200(3)e)(i) de la version anglaise du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
(i) a period of 6 months has elapsed since the
cessation of the unauthorized work or study or
failure to comply with a condition,
(5) L’alinéa 200(3)e) du même règlement est
modifié par adjonction, après le sous-alinéa (iii),
de ce qui suit :
(iv) il s’est subséquemment vu délivrer un
permis de séjour temporaire au titre du paragraphe 24(1) de la Loi.
57. (1) Le paragraphe 203(1) du même règlement est remplacé par ce qui suit :
203. (1) Sur demande de permis de travail
présentée conformément à la section 2 par un
étranger, autre que celui visé à l’un des sousalinéas 200(1)c)(i) et (ii), l’agent décide, en se fondant sur l’avis du ministère du Développement des
ressources humaines, si l’offre d’emploi est authentique et si l’exécution du travail par l’étranger est
susceptible d’avoir des effets positifs ou neutres sur
le marché du travail canadien.
(2) Les alinéas 203(3)a) à d) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
a) l’exécution du travail par l’étranger est susceptible d’entraîner la création directe ou le
maintien d’emplois pour des citoyens canadiens
ou des résidents permanents;
b) l’exécution du travail par l’étranger est susceptible d’entraîner le développement ou le
transfert de compétences ou de connaissances au
profit des citoyens canadiens ou des résidents
permanents;
c) l’exécution du travail par l’étranger est susceptible de résorber une pénurie de maind’oeuvre;
d) le salaire offert à l’étranger correspond aux
taux de salaires courants pour cette profession et
les conditions de travail qui lui sont offertes satisfont aux normes canadiennes généralement acceptées;
58. Le passage de l’article 208 du même règlement précédant l’alinéa a) est remplacé par
ce qui suit :
208. Un permis de travail peut être délivré à
l’étranger au Canada en vertu de l’article 200 si
celui-ci ne peut subvenir à ses besoins autrement
qu’en travaillant et si, selon le cas :
59. (1) L’alinéa 216(1)e) du même règlement
est abrogé.
Nonapplication de
l’alinéa (1)b)
Effets sur le
marché du
travail
Motifs
humanitaires
2004-08-11
Exception
Exception
Foreign
national
described in
par. (2)(b)
Subsection 44(2) of
the Act —
foreign
nationals
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
(2) Subsection 216(2) of the Regulations is replaced by the following:
(2) Paragraph (1)(b) does not apply to persons
described in section 206 and paragraphs 207(c)
and (d).
60. Subsection 217(1) of the Regulations is
amended by striking out the word “and” at the
end of paragraph (a), by adding the word “and”
at the end of paragraph (b) and by adding the
following after paragraph (b):
(c) they are in good standing at the educational
institution at which they have been studying.
61. Subsection 219(2) of the Regulations is replaced by the following:
(2) Subsection (1) does not apply to
(a) a family member of a foreign national whose
application for a work permit or a study permit is
approved in writing before the foreign national
enters Canada; or
(b) a foreign national who is applying to renew
their study permit and has received notification
in writing from the college or university at which
they have been studying of successful completion of the requirements for a degree or diploma.
(3) An officer who issues a study permit to a foreign national described in paragraph (2)(b) shall not
authorize a period of study that exceeds 90 days
following the date of the notification in writing.
62. (1) Paragraph 221(a) of the Regulations is
replaced by the following:
(a) a period of six months has elapsed since the
cessation of the unauthorized work or study or
failure to comply with a condition;
(2) Section 221 of the Regulations is amended
by adding the word “or” at the end of paragraph (b) and by adding the following after
paragraph (b):
(c) the foreign national was subsequently issued
a temporary resident permit under subsection 24(1) of the Act.
63. (1) The portion of subsection 228(1) of the
Regulations before paragraph (a) is replaced by
the following:
228. (1) For the purposes of subsection 44(2) of
the Act, and subject to subsections (3) and (4), if a
report in respect of a foreign national does not include any grounds of inadmissibility other than
those set out in the following circumstances, the
report shall not be referred to the Immigration Division and any removal order made shall be
(2) Section 228 of the Regulations is amended
by adding the following after subsection (3):
(2) Le paragraphe 216(2) du même règlement
est remplacé par ce qui suit :
(2) L’alinéa (1)b) ne s’applique pas aux personnes visées à l’article 206 et aux alinéas 207c) et d).
Exception
60. Le paragraphe 217(1) du même règlement
est remplacé par ce qui suit :
217. (1) L’étranger peut demander le renouvellement de son permis d’études s’il satisfait aux
exigences suivantes :
a) il en fait la demande avant l’expiration de son
permis d’études;
b) il s’est conformé aux conditions qui lui ont été
imposées à son entrée au Canada;
c) il est en règle avec l’établissement d’enseignement où il a étudié.
61. Le paragraphe 219(2) du même règlement
est remplacé par ce qui suit :
(2) Le paragraphe (1) ne s’applique pas :
a) au membre de la famille de l’étranger dont la
demande de permis d’études ou de travail est approuvée par écrit avant son entrée au Canada;
b) à l’étranger qui demande le renouvellement de
son permis d’études et qui a reçu de l’université
ou du collège où il a étudié un avis écrit selon lequel il a terminé avec succès son diplôme ou son
certificat de compétence.
Demande de
renouvellement
(3) L’agent qui délivre un permis d’études à
l’étranger visé à l’alinéa (2)b) peut autoriser une
période d’études d’au plus quatre-vingt-dix jours
commençant à la date de l’avis écrit.
62. (1) L’alinéa 221a) du même règlement est
remplacé par ce qui suit :
a) un délai de six mois s’est écoulé depuis la cessation des études ou du travail sans autorisation
ou permis ou du non-respect de la condition;
(2) L’article 221 du même règlement est modifié par adjonction, après l’alinéa b), de ce qui
suit :
c) il s’est subséquemment vu délivrer un permis
de séjour temporaire au titre du paragraphe 24(1)
de la Loi.
Étranger visé à
l’alinéa (2)b)
Exception
63. (1) Le passage du paragraphe 228(1) du
même règlement précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
228. (1) Pour l’application du paragraphe 44(2)
de la Loi, mais sous réserve des paragraphes (3)
et (4), dans le cas où elle ne comporte pas de motif
d’interdiction de territoire autre que ceux prévus
dans l’une des circonstances ci-après, l’affaire n’est
pas déférée à la Section de l’immigration et la mesure de renvoi à prendre est celle indiquée en regard du motif en cause :
(2) L’article 228 du même règlement est modifié par adjonction, après le paragraphe (3), de ce
qui suit :
Application du
paragraphe 44(2) de la
Loi : étrangers
1089
2004-08-11
Reports in
respect of
certain foreign
nationals
Application de
l’alinéa 45d) de
la Loi :
mesures de
renvoi
applicables
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
(4) For the purposes of subsection (1), a report in
respect of a foreign national does not include a
report in respect of a foreign national who
(a) is under 18 years of age and not accompanied
by a parent or an adult legally responsible for
them; or
(b) is unable, in the opinion of the Minister, to
appreciate the nature of the proceedings and is
not accompanied by a parent or an adult legally
responsible for them.
64. (1) The portion of subsection 229(1) of the
French version of the Regulations before paragraph (a) is replaced by the following:
229. (1) Pour l’application de l’alinéa 45d) de la
Loi, la Section de l’immigration prend contre la
personne la mesure de renvoi indiquée en regard du
motif en cause :
(4) Pour l’application du paragraphe (1), l’affaire
ne vise pas l’affaire à l’égard d’un étranger qui :
a) soit est âgé de moins de dix-huit ans et n’est
pas accompagné par un parent ou un adulte qui
en est légalement responsable;
b) soit n’est pas, selon le ministre, en mesure de
comprendre la nature de la procédure et n’est pas
accompagné par un parent ou un adulte qui en est
légalement responsable.
(2) Paragraph 229(1)(k) of the Regulations is
replaced by the following:
(k) a departure order, if they are inadmissible under paragraph 41(b) of the Act;
(2) L’alinéa 229(1)k) du même règlement est
remplacé par ce qui suit :
k) s’agissant du résident permanent, en cas
d’interdiction de territoire au titre de l’article 41
de la Loi, l’interdiction de séjour;
(3) L’article 229 du même règlement est modifié par adjonction, après le paragraphe (3), de ce
qui suit :
(3.1) Pour l’application de l’alinéa (3)c), l’infraction punissable par mise en accusation ou par procédure sommaire est assimilée à l’infraction punissable par mise en accusation, indépendamment du
mode de poursuite effectivement retenu.
(4) Le paragraphe 229(4) du même règlement
est remplacé par ce qui suit :
(4) Si la Section de l’immigration prend une mesure de renvoi à l’égard d’un étranger pour tout
motif d’interdiction de territoire visé par l’une des
circonstances prévues à l’article 228, elle prend,
selon le cas :
a) la mesure de renvoi que le ministre aurait
prise si l’affaire ne lui avait pas été déférée en
application du paragraphe 44(2) de la Loi;
b) dans le cas de l’étranger visé aux alinéas 228(4)a) ou b), la mesure de renvoi que le
ministre aurait prise si l’étranger n’avait pas été
visé à ces alinéas.
(3) Section 229 of the Regulations is amended
by adding the following after subsection (3):
Punishable by
way of
indictment
Section 228
circumstances
Failure to join
the means of
transportation
1090
(3.1) For the purposes of paragraph (3)(c), an offence that may be prosecuted either summarily or
by way of indictment is deemed to be an offence
punishable by way of indictment, even if it has
been prosecuted summarily.
(4) Subsection 229(4) of the Regulations is replaced by the following:
(4) If the Immigration Division makes a removal
order against a foreign national with respect to any
grounds of inadmissibility that are circumstances
set out in section 228, the Immigration Division
shall make
(a) the removal order that the Minister would
have made if the report had not been referred to
the Immigration Division under subsection 44(2)
of the Act; or
(b) in the case of a foreign national described in
paragraph 228(4)(a) or (b), the removal order
that the Minister would have made if the foreign
national had not been described in that paragraph.
65. Paragraph 247(1)(c) of the English version
of the Regulations is replaced by the following:
(c) the destruction of identity or travel documents, or the use of fraudulent documents in order to mislead the Department, and the circumstances under which the foreign national acted;
66. Subsection 268(2) of the Regulations is replaced by the following:
(2) A transporter must, without delay, notify
an officer when a foreign national who entered
Canada to become a member of the crew of the
transporter’s vessel fails to join the means of
64. (1) Le passage du paragraphe 229(1) de la
version française du même règlement précédant
l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
229. (1) Pour l’application de l’alinéa 45d) de la
Loi, la Section de l’immigration prend contre la
personne la mesure de renvoi indiquée en regard du
motif en cause :
65. L’alinéa 247(1)c) de la version anglaise du
même règlement est remplacé par ce qui suit :
(c) the destruction of identity or travel documents, or the use of fraudulent documents in order to mislead the Department, and the circumstances under which the foreign national acted;
66. Le paragraphe 268(2) du même règlement
est remplacé par ce qui suit :
(2) Le transporteur informe sans délai l’agent du
point d’entrée le plus proche lorsqu’un étranger qui
est entré au Canada en vue de devenir membre de
l’équipage de son bâtiment omet de se rendre au
Affaire à
l’égard de
certains
étrangers
Application de
l’alinéa 45d) de
la Loi :
mesures de
renvoi
applicables
Punissable par
mise en
accusation
Circonstances
réglementaires
de l’article 228
Omission de se
rendre au
moyen de
transport
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
transportation within the period provided in paragraph 184(2)(b).
67. Section 270 of the Regulations is repealed.
68. Subsection 279(2) of the Regulations is
amended by striking out the word “and” at the
end of paragraph (c), by adding the word “and”
at the end of paragraph (d) and by adding the
following after paragraph (d):
(e) a foreign national who is inadmissible under
section 41 of the Act for failing to meet the requirements of section 6 but is exempted under
Division 5 of Part 9 from the requirement to have
a temporary resident visa.
69. Subsection 287(1) of the English version of
the Regulations is replaced by the following:
Sale of a seized
object
287. (1) If a transporter does not comply with
paragraph 286(2)(a) within a reasonable time, an
officer shall give notice to the transporter that the
object will be sold. The object shall then be sold for
the benefit of Her Majesty in right of Canada and
the proceeds of the sale shall be applied to the
transporter’s outstanding debt to Her Majesty under
the Act. Any surplus shall be returned to the transporter.
70. Section 297 of the Regulations is amended
by adding the following after subsection (1):
Exception
(1.1) The persons referred to in any of paragraphs 296(2)(a) to (e) or (g) are not required to
pay the fee referred to in subsection (1).
71. (1) Paragraph 298(2)(a) of the Regulations
is replaced by the following:
(a) a person referred to in subsection 295(2) or
any of paragraphs 296(2)(c) or (d), 299(2)(a), (b)
or (d) to (k) or 300(2)(d) to (i);
(2) Subsection 298(2) of the Regulations is
amended by striking out the word “and” at the
end of paragraph (b) and by adding the following after paragraph (c):
(d) a person referred to in paragraph 296(2)(e) in
respect of whom an order has been made under
subsection 5(1) of the Foreign Missions and International Organizations Act; and
(e) a person who, while they are in transit
to Canada, ceases to be exempt under paragraph 190(1)(a) from the requirement for a temporary resident visa, if, during the first 48 hours
after they cease to be exempt from that requirement, they seek to enter and remain in Canada
and are inadmissible to Canada for the sole reason that they do not have a temporary resident
visa.
72. Section 301 of the Regulations is amended
by adding the following after subsection (1):
Exception
(1.1) A person who is a member of the protected
temporary residents class and the family members
moyen de transport dans le délai prévu à l’alinéa 184(2)b).
67. L’article 270 du même règlement est abrogé.
68. Le paragraphe 279(2) du même règlement
est modifié par adjonction, après l’alinéa d), de
ce qui suit :
e) l’étranger interdit de territoire, au titre de
l’article 41 de la Loi parce qu’il ne satisfait pas
aux exigences de l’article 6, qui est dispensé au
titre de la section 5 de la partie 9 de l’obligation
d’obtenir un visa de résident temporaire.
69. Le paragraphe 287(1) de la version anglaise du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
287. (1) If a transporter does not comply with
paragraph 286(2)(a) within a reasonable time, an
officer shall give notice to the transporter that the
object will be sold. The object shall then be sold for
the benefit of Her Majesty in right of Canada and
the proceeds of the sale shall be applied to the
transporter’s outstanding debt to Her Majesty under
the Act. Any surplus shall be returned to the transporter.
70. L’article 297 du même règlement est modifié par adjonction, après le paragraphe (1), de ce
qui suit :
(1.1) Les personnes visées aux alinéas 296(2)a)
à e) et g) ne sont pas tenues au paiement des frais
prévus au paragraphe (1).
71. (1) L’alinéa 298(2)a) du même règlement
est remplacé par ce qui suit :
a) la personne visée au paragraphe 295(2) ou à
l’un des alinéas 296(2)c) et d), 299(2)a), b) et d)
à k) et 300(2)d) à i);
(2) Le paragraphe 298(2) du même règlement
est modifié par adjonction, après l’alinéa c), de
ce qui suit :
d) la personne visée à l’alinéa 296(2)e) à laquelle
s’applique un décret pris en vertu du paragraphe 5(1) de la Loi sur les missions étrangères et
les organisations internationales;
e) la personne qui, pendant qu’elle est en transit
vers le Canada, cesse d’être dispensée en vertu
de l’alinéa 190(1)a) de l’obligation de détenir un
visa de résident temporaire, si, dans les quarantehuit heures suivant la cessation de sa dispense,
elle cherche à entrer au Canada pour y séjourner
et si elle est interdite de territoire au Canada pour
la seule raison qu’elle ne détient pas de visa de
résident temporaire.
72. L’article 301 du même règlement est modifié par adjonction, après le paragraphe (1), de ce
qui suit :
(1.1) La personne qui est membre de la catégorie
des résidents temporaires protégés et les membres
Sale of a seized
object
Exception
Exception
1091
2004-08-11
Fee — $325
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
included in their application are not required to pay
the fees referred to in subsection (1).
73. Section 302 of the English version of the
Regulations is replaced by the following:
302. A fee of $325 is payable for processing an
application by a person as a member of the permit
holder class to remain in Canada as a permanent
resident.
74. (1) Subsection 303(2) of the Regulations is
amended by adding the following after paragraph (b):
(b.1) a principal applicant in Canada who has
made an application in accordance with section 66 and is a dependent child of a permanent
resident or of a Canadian citizen;
(b.2) a member of the permit holder class who is
a dependent child of
(i) a member of the permit holder class who
has made an application to remain in Canada
as a permanent resident, or
(ii) a permanent resident or a Canadian citizen;
(2) Subsection 303(2) of the Regulations is
amended by adding the following after paragraph (c):
(c.1) a person who is a member of the protected
temporary residents class and is described in
paragraph 151.1(2)(b) and the family members
included in their application;
(3) Subsection 303(4) of the French version of
the Regulations is replaced by the following:
Remise
(4) Remise est accordée des frais prévus au paragraphe (1) si la personne n’acquiert pas le statut de
résident permanent; le ministre rembourse alors les
frais à la personne qui les a acquittés.
75. Section 320 of the Regulations is amended
by adding the following after subsection (2):
Paragraph 19(1)(l)
of the former
Act
(2.1) For greater certainty, an opinion of the
Minister under paragraph 19(1)(l) of the former
Act continues as an opinion of the Minister under paragraph 35(1)(b) of the Immigration and
Refugee Protection Act.
76. Section 346 of the Regulations is amended
by adding the following after subsection (4):
Stay of removal
Family
members not
excluded from
family class
1092
(5) For greater certainty, the execution of a
removal order made under the former Act
against an applicant referred to in subsection (1)
is stayed, and the stay is effective until the earliest of the applicable events described in section 232 occurs.
77. Section 355 of the Regulations is replaced
by the following:
355. If a person who made an application under the former Act before June 28, 2002
sponsors a non-accompanying dependent child,
de sa famille visés par sa demande ne sont pas tenus au paiement des frais visés au paragraphe (1).
73. L’article 302 de la version anglaise du
même règlement est remplacé par ce qui suit :
302. A fee of $325 is payable for processing an
application by a person as a member of the permit
holder class to remain in Canada as a permanent
resident.
74. (1) Le paragraphe 303(2) du même règlement est modifié par adjonction, après l’alinéa b), de ce qui suit :
b.1) la personne au Canada qui est le demandeur
principal dans une demande faite conformément
à l’article 66 et qui est un enfant à charge d’un
résident permanent ou d’un citoyen canadien;
b.2) la personne qui est membre de la catégorie
des titulaires de permis et est un enfant à charge
d’une des personnes suivantes :
(i) un membre de la catégorie des titulaires de
permis qui a fait une demande de séjour au
Canada à titre de résident permanent,
(ii) un résident permanent ou un citoyen canadien.
(2) Le paragraphe 303(2) du même règlement
est modifié par adjonction, après l’alinéa c), de
ce qui suit :
c.1) la personne qui est membre de la catégorie
des résidents temporaires protégés et qui est visée à l’alinéa 151.1(2)b), et les membres de sa
famille visés par sa demande;
(3) Le paragraphe 303(4) de la version française du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
(4) Remise est accordée des frais prévus au paragraphe (1) si la personne n’acquiert pas le statut de
résident permanent; le ministre rembourse alors les
frais à la personne qui les a acquittés.
75. L’article 320 du même règlement est modifié par adjonction, après le paragraphe (2), de ce
qui suit :
(2.1) Il est entendu que l’avis du ministre visé
à l’alinéa 19(1)l) de l’ancienne loi est réputé être
l’avis du ministre visé à l’alinéa 35(1)b) de la Loi
sur l’immigration et la protection des réfugiés.
76. L’article 346 du même règlement est modifié par adjonction, après le paragraphe (4), de ce
qui suit :
(5) Il est entendu qu’il est sursis à l’exécution
de la mesure de renvoi prise sous le régime de
l’ancienne loi à l’égard d’un demandeur visé au
paragraphe (1) et que le sursis continue d’avoir
effet jusqu’au premier en date des événements
applicables visés à l’article 232.
77. L’article 355 du même règlement est remplacé par ce qui suit :
355. L’alinéa 117(9)d) du présent règlement
ne s’applique pas aux enfants à charge visés à
l’article 352 du présent règlement ni au conjoint
Fee — $325
Remise
Alinéa 19(1)l)
de l’ancienne
loi
Sursis à
l’exécution
d’une mesure
de renvoi
Membres de la
famille non
exclus
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
referred to in section 352, who makes an application as a member of the family class or the
spouse or common-law partner in Canada class,
or sponsors a non-accompanying common-law
partner who makes such an application, paragraph 117(9)(d) does not apply in respect of that
dependent child or common-law partner.
78. Section 356 of the Regulations is replaced
by the following:
356. If a person referred to in paragraph (f) of
the definition “member of the family class” in
subsection 2(1) of the former Regulations made
an application under those Regulations for a
permanent resident visa, or their sponsor submitted a sponsorship application under those
Regulations, before June 28, 2002, the person’s
application or the sponsorship application, as
the case may be, is governed by the former Act.
79. Division 3 of Schedule 1 to the Regulations
is amended by adding the following in numerical
order:
11. Grand Falls, Grand Falls
80. The French version of the Regulations is
amended by replacing the expressions “entend
résider” and “entendent résider” with the expressions “cherche à s’établir” and “cherchent à
s’établir”, respectively, in the following provisions:
(a) paragraph 67(a);
(b) subsection 75(1);
(c) subsection 85.1(1);
(d) paragraph 86(2)(a);
(e) paragraph 87(2)(b);
(f) paragraph 96(a);
(g) paragraph 99(a);
(h) paragraph 101(a);
(i) paragraph 113(1)(g);
(j) paragraphs 139(1)(g) and (h);
(k) paragraph 141(1)(e); and
(l) section 158.
Pending
applications
de fait d’une personne qui n’accompagnent pas
celle-ci et qui font une demande au titre de la
catégorie du regroupement familial ou de la catégorie des époux ou conjoints de fait au Canada
si cette personne les parraine et a fait une demande au titre de l’ancienne loi avant le 28 juin
2002.
78. L’article 356 du même règlement est remplacé par ce qui suit :
356. La demande de visa de résident permanent d’une personne visée à l’alinéa f) de la définition de « parent », au paragraphe 2(1) de
l’ancien règlement, ou la demande de parrainage de son répondant, si elles ont été faites en
vertu de l’ancien règlement avant le 28 juin
2002, sont régies par l’ancienne loi.
Demandes en
cours
79. La section 3 de l’annexe 1 du même règlement est modifiée par adjonction, selon l’ordre
numérique, de ce qui suit :
11. Grand-Sault, Grand-Sault
80. Dans les passages ci-après de la version
française du même règlement, « entend résider »
et « entendent résider » sont respectivement
remplacés par « cherche à s’établir » et « cherchent à s’établir » :
a) l’alinéa 67a);
b) le paragraphe 75(1);
c) le paragraphe 85.1(1);
d) l’alinéa 86(2)a);
e) l’alinéa 87(2)b);
f) l’alinéa 96a);
g) l’alinéa 99a);
h) l’alinéa 101a);
i) l’alinéa 113(1)g);
j) les alinéas 139(1)g) et h);
k) l’alinéa 141(1)e);
l) l’article 158.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
81. These Regulations come into force on the
day on which they are registered.
81. Le présent règlement entre en vigueur à la
date de son enregistrement.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Introduction
Introduction
The Immigration and Refugee Protection Regulations (“the
Regulations”) came into force on June 28, 2002. Since that time,
a number of technical amendments have been identified to clarify
the meaning of some of the provisions.
Le Règlement sur l’immigration et la protection des réfugiés
(« le règlement ») est entré en vigueur le 28 juin 2002. Depuis, un
certain nombre de modifications techniques ont été identifiées
afin de préciser le sens de certaines dispositions.
1093
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
Structure of the RIAS
Organisation du Résumé
For greater ease of reference, the RIAS has been divided into
segments which are analysed independently.
I
— Temporary Residents
II
— Family Issues
III — Skilled Workers and Business Immigrants
IV — Refugees
V
— Permanent Residents
VI — Permanent Resident Card
VII — Enforcement
VIII — Fees
Pour en faciliter la lecture et la consultation, le Résumé est divisé en parties analysées séparément.
I
— Résidents temporaires
II
— Regroupement familial
III — Travailleurs qualifiés et gens d’affaires
IV — Réfugiés
V
— Résidents permanents
VI — Carte de résident permanent
VII — Exécution de la Loi
VIII — Frais
Cooperation with the Provinces and Territories
Collaboration avec les provinces et territoires
The provinces and territories were consulted extensively prior
to the implementation of the Immigration and Refugee Protection
Act (IRPA), and had input into the development of the policies
now reflected in the Regulations. Cooperation with the provinces
and territories is ongoing in this area of shared jurisdiction. The
amendments regarding the Business Immigration Program were
specifically developed in cooperation with the provinces and territories.
Les provinces et territoires ont été largement consultés avant
l’entrée en vigueur de la Loi sur l’immigration et la protection
des réfugiés (LIPR); ils se sont prononcés sur les politiques qui
ont menées à l’élaboration du règlement. La collaboration avec
les provinces et les territoires se poursuit dans ce domaine
de compétence partagée. Les modifications concernant le programme d’immigration des gens d’affaires ont été établies de
concert avec les provinces et territoires.
Consultation
Consultations
Throughout the process of implementing the IRPA and its
Regulations, the Department has carried out ongoing consultations with stakeholders, immigration and refugee advocacy
groups and immigration practitioners. For example, the Department took note of issues that were raised by Human Resources
and Skill Development Canada (HRSDC), the Canadian Bar Association (CBA), the Immigration and Refugee Board (IRB), the
United Nations High Commission for Refugees (UNHCR), the
Canadian Council for Refugees (CCR), the Immigration Practitioners Operations and Operational Policy Working Group (now
known as CIC and Immigration Practitioners Working Group)
and various non-governmental organisations. The proposed
amendments are reflective of the feedback that was received.
Tout au long de la mise en oeuvre de la LIPR et de son règlement d’application, CIC a consulté de façon suivie les intervenants, les groupes de défense des immigrants et des réfugiés ainsi
que les praticiens de l’immigration. Par exemple, CIC a pris
bonne note des points soulevés lors des discussions tenues avec
Ressources humaines et Développement des compétences Canada
(RHDCC), l’Association du Barreau canadien (ABC), la Commission de l’immigration et du statut de réfugié (CISR), le Haut
Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), le
Conseil canadien pour les réfugiés (CCR), le Groupe de travail CIC − Intervenants en immigration sur les opérations et les
politiques opérationnelles (maintenant désigné sous le nom de
Groupe de travail CIC − Intervenants en immigration) et diverses
organisations non gouvernementales. Les modifications proposées tiennent compte des commentaires que nous avons reçus.
Gender-based Analysis
Analyse comparative entre les sexes
Gender-based analysis (GBA) is an analytical framework that
assesses the differential impacts of policy, programs and legislation for men and women as well as the differential impact for
various groups of men and women. A GBA Chart for the IRPA
and its Regulations was published as an annex to the RIAS in the
Canada Gazette, Part II, on June 14, 2002. The current regulatory
refinements and improvements have undergone a similar process.
Key issues and changes have been assessed for potential gender
and diversity impacts and areas for future monitoring, research
and data collection have been identified. The Chart in Annex A
identifies the regulatory area, potential gender impacts and areas
that will require data collection, monitoring, analysis and followup.
L’analyse comparative entre les sexes (ACS) est un cadre
d’analyse qui permet d’évaluer les différentes conséquences que
les politiques, les programmes et les mesures législatives peuvent
avoir sur les hommes et sur les femmes, ainsi que sur une variété
de groupes d’hommes et de femmes. Un tableau d’ACS pour
la LIPR et son règlement a été publié en annexe au Résumé de
l’étude d’impact de la réglementation dans la Gazette du Canada
Partie II du 14 juin 2002. Les améliorations et précisions apportées au règlement ont été soumises à une étude semblable. Les
enjeux et les changements principaux ont été évalués pour en
déterminer les incidences possibles sur la diversité ainsi que sur
les hommes et les femmes. Ont également été définis les domaines au sujet desquels il faudra faire des recherches, collecter des
données et assurer un suivi. Le tableau présenté à l’annexe A
présente la mesure réglementaire, les diverses conséquences
qu’elle pourrait avoir pour les femmes et les hommes, ainsi que
les domaines sur lesquels il faudra collecter des données et qui
nécessiteront une surveillance, une analyse et un suivi.
1094
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
I — TEMPORARY RESIDENTS — PART 1; PART 2,
DIVISION 2; PART 9; PART 11; PART 12
I — RÉSIDENTS TEMPORAIRES — PARTIE 1;
PARTIE 2, SECTION 2; PARTIE 9; PARTIE 11; PARTIE 12
Description
Description
Amendments to provisions affecting temporary residents clarify certain provisions and ensure French/English consistency.
Les modifications apportées aux dispositions concernant les résidents temporaires visent à clarifier certaines dispositions et à
assurer la concordance des versions française et anglaise.
What the Regulations do:
Effet des dispositions réglementaires
The changes to the Regulations:
— Clarify the time limit for crew members to join ships;
— Prescribe a new requirement to be met by students when applying for renewal of their study permit;
— Expand the categories of temporary workers that can apply at
a port of entry for their work permit;
— Clarify the role of Human Resources and Skills Development
Canada (HRSDC) in providing an opinion to the Department.
Les modifications apportées au règlement :
— Précisent le délai à respecter par les membres d’équipage devant se rendre à leur navire;
— Imposent une nouvelle exigence aux étudiants qui souhaitent
renouveler leur permis d’études;
— Élargissent les catégories de travailleurs temporaires qui sont
autorisés à demander, au point d’entrée, leur permis de travail;
— Précisent le rôle de Ressources humaines et Développement
des compétences Canada (RHDCC) pour ce qui est de la
communication d’un avis à CIC.
What has changed
Nature des modifications
CREW MEMBERS
The amendments made to sections 3 and 184 of the Regulations clarify that crew members have only 72 hours to leave
Canada when they are discharged from their duties or become
unable or unwilling to perform their duties.
The Regulations also make it clear in the French version that
the requirement to join a means of transportation within 48 hours
only applies to crew members who are entering Canada for the
purpose of becoming a crew member, and not to those who are
entering as crew members on the means of transportation.
MEMBRES D’ÉQUIPAGE
Les modifications apportées aux articles 3 et 184 du règlement
précisent que les membres d’équipage ont seulement 72 heures
pour quitter le Canada lorsqu’ils sont congédiés ou lorsqu’ils ne
peuvent ou ne veulent s’acquitter de leurs fonctions.
Les dispositions réglementaires précisent également, dans la
version française, que l’obligation de se rendre à un moyen de
transport dans un délai de 48 heures s’applique uniquement aux
personnes qui entrent au Canada dans le but de devenir un membre d’équipage, et non à celles qui possèdent déjà cette qualité
lorsqu’elles entrent au pays à bord du moyen de transport.
TEMPORARY WORKERS
Persons requiring a labour market opinion (confirmation)
from HRSDC currently are not allowed to apply at a port of entry
unless they are citizens of the United States or residents of
St. Pierre et Miquelon. The amendments allow visa exempt foreign nationals to apply for a work permit at a port of entry if they
hold a confirmation from HRSDC. This change is expected to
facilitate the entry of visa exempt HRSDC-confirmed workers
who need to start work in Canada quickly. However, this will not
apply to seasonal agricultural workers and participants in the
Live-In Caregiver Program who must apply at a mission abroad.
All applicants have the option of applying for their work permits
at a mission abroad.
TRAVAILLEURS TEMPORAIRES
Les personnes au sujet desquelles RHDCC doit formuler un
avis (confirmation) relatif au marché du travail ne sont pas autorisées actuellement à présenter une demande à un point d’entrée
à moins d’être des citoyens des États-Unis ou des résidents de
Saint-Pierre-et-Miquelon. Les modifications autorisent les étrangers dispensés de l’obligation d’être munis d’un visa à demander
un permis de travail à un point d’entrée s’ils possèdent une
confirmation de RHDCC. Cette modification devrait faciliter
l’entrée des travailleurs qui, étant dispensés de l’obligation de
visa et possédant une confirmation de RHDCC, doivent commencer à travailler rapidement au Canada. Cette disposition ne
s’appliquera pas toutefois aux travailleurs agricoles saisonniers ni
aux personnes admises dans le cadre du programme des aides
familiaux; ces personnes doivent présenter leur demande à
l’étranger. Les demandeurs ont toujours la possibilité de demander leurs permis de travail auprès d’une mission à l’étranger.
— Présentation d’une demande après l’entrée
Dans le cas des travailleurs temporaires travaillant déjà au
Canada sans permis, la modification de l’alinéa 199b) du règlement élimine la période de trois mois pendant laquelle ces personnes devaient avoir travaillé au pays avant de pouvoir demander un permis de travail. Cette modification vise surtout les membres d’équipage ou les athlètes qui entrent au Canada à titre de
travailleur ne requérant pas de permis de travail. Ces personnes
pourront ainsi présenter une demande au Canada si elles doivent
par la suite travailler à un autre titre.
2004-08-11
— Application after entry
The amendment to paragraph 199(b) of the Regulations eliminates the three-month waiting period previously required to apply
for a work permit for temporary workers who are already working
in Canada without a permit. This change focuses on workers such
as crew members or athletes who enter Canada as workers not
requiring work permits. They can apply within Canada if they
subsequently need to join the Canadian labour market in another
capacity.
1095
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
The Regulations allow foreign nationals with valid visitor
status to apply for a work permit from within Canada if they intend to work in a foreign mission in Canada and have a written
statement of non-objection from the Department of Foreign
Affairs and International Trade (DFAIT). Under the current
Regulations they would have to apply for their work permit outside Canada.
— Economic effect
The word “economic” was removed from before “effect” in
subparagraph 200(1)(c)(iii) and subsection 203(1) to clarify that
the opinion provided by HRSDC is an opinion on the effect of
offered employment on the labour market. HRSDC does not provide an opinion on the broader economic effect. This change does
not reflect a change in the HRSDC opinion process, but merely
corrects an inaccuracy.
— Other requirements
A contradiction was identified in the worker regulations. Paragraph 199(d) allows temporary resident permit (TRP) holders
(who are by definition inadmissible) to apply for a work permit
from within Canada, while paragraph 200(1)(d) prevents these
persons from obtaining a work permit because of their inadmissibility.
The amendment corrects this contradiction by removing the requirement to establish that the foreign national is not inadmissible
in order to issue a work permit. For applicants other than TRP
holders, program integrity is protected by inadmissibility provisions found in the Act.
Paragraph 200(3)(i) was changed to make it clearer as to when
the six-month period begins for the issuance of work permits and
for consistency with similar provisions in the Regulation.
In paragraphs 203(3)(a) to (c), the word “work” was changed
to “employment of the foreign national” to better reflect the criteria on which the factor is assessed. The language in (d) was also
changed to better reflect the criteria considered by HRSDC.
Les dispositions réglementaires autorisent les étrangers possédant un statut de visiteur valide à demander un permis de travail
au Canada s’ils ont l’intention de travailler auprès d’une mission
étrangère au Canada et s’ils détiennent une déclaration écrite du
ministère des Affaires étrangères et du Commerce international
(MAECI) dans laquelle celui-ci confirme qu’il ne s’y objecte pas.
Le règlement en vigueur les oblige à demander leur permis de
travail à l’étranger.
— Effets économiques
Le mot « économiques » après « effets » est supprimé au sousalinéa 200(1)c)(iii) et au paragraphe 203(1) pour préciser que
l’avis émis par RHDCC concerne les effets de l’emploi offert sur
le marché du travail et non sur l’économie en général. Cette modification ne résulte pas d’un changement apporté au processus
suivi par RHDCC pour émettre un avis; elle vise uniquement à
corriger une inexactitude.
— Autres exigences
Une contradiction a été identifiée dans les dispositions relatives
aux travailleurs qualifiés. La disposition 199d) du règlement permet aux titulaires de permis de résident temporaire (qui sont par
définition interdits de territoire) de demander un permis de travail
au Canada tandis que l’article 200(1)d) en empêche la délivrance
pour cause d’interdiction de territoire.
Les modifications corrigent cette contradiction en abrogeant
l’exigence de démontrer que l’étranger n’est pas interdit de territoire aux fins de la délivrance du permis de travail. L’intégrité du
programme est protégée par les dispositions sur l’interdiction de
territoire prévue à la Loi pour les demandeurs autres que les titulaires de permis de résident temporaire.
Le libellé de l’alinéa 200(3)i) a été modifié pour préciser le
moment où commence la période de six mois pour la délivrance
des permis de travail et pour assurer l’uniformité avec les autres
dispositions similaires du règlement.
Aux alinéas 203(3)a) à 203(3)c), le terme « travail » a été remplacé par « exécution du travail par l’étranger » pour donner une
idée plus juste du critère utilisé pour évaluer ce facteur. Le libellé
de l’alinéa 203(3)d) a aussi été modifié pour correspondre aux
critères utilisés par RHDCC.
STUDENTS
ÉTUDIANTS
— Medical requirements
The Regulations modify the medical requirements for study
permit applicants who are work permit holders making refugee
claims, work permit holders subject to an unenforceable removal
order and protected persons or persons who are eligible for permanent residence on humanitarian and compassionate grounds
(subsection 216(2) of the Regulations). These persons must now
meet the requirements of medical examinations found in section 30 of the Regulations when applying for a study permit. Such
medical requirements are necessary to ensure standards of public
health.
— Exigences relatives à la visite médicale
Les dispositions modifient les exigences relatives à la visite
médicale imposées aux demandeurs de permis d’études qui sont
titulaires d’un permis de travail et qui ont présenté une demande
d’asile, aux titulaires d’un permis de travail qui font l’objet
d’une mesure de renvoi n’ayant pu être exécutée ainsi qu’aux
personnes protégées ou aux personnes qui sont éligibles au statut
de résident permanent pour des motifs d’ordre humanitaire [paragraphe 216(2) du règlement]. Ces personnes doivent désormais
rencontrer les exigences relatives à la visite médicale prévues à
l’article 30 du règlement lorsqu’elles demandent un permis
d’études. L’imposition de ces exigences est nécessaire pour respecter les normes en matière de santé publique.
— Nouvelles exigences
Il impose une nouvelle exigence pour le renouvellement des
permis d’études. Les dispositions obligent les étrangers à démontrer qu’ils sont « en règle » avec l’établissement d’enseignement
où ils ont étudié. Cette modification est nécessaire pour préserver
l’intégrité du programme en refusant de renouveler les permis
— New requirements
A new requirement is made for the renewal of study permits.
The Regulations require foreign nationals to demonstrate that
they are in “good standing” at the educational institution at which
they have been studying. This regulatory change is necessary to
protect the integrity of the program by refusing to renew study
1096
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
permits to students who have discontinued their studies after their
entry.
The Regulations also exempt foreign nationals who have been
notified of successful completion of the requirements for a degree
or a diploma from providing a letter of acceptance from an educational institution when applying to renew their study permit for a
period of 90 days or less. This amendment will help foreign students apply for a post-graduate work permit. The current
Regulations provide that they can apply for this work permit
within 90 days of notification of graduation but only if their study
permit is still valid. The amendment will also allow students to
bridge between study and work permits.
The English text of paragraph 221(a) of the Regulations was
changed to be consistent with the French version.
d’études des étudiants qui ont cessé d’étudier après leur entrée au
pays.
Dans le cas des étrangers qui souhaiteront renouveler leur permis d’études pour une période égale ou inférieure à 90 jours, les
dispositions réglementaires les dispenseront, lorsqu’ils auront
reçu un avis indiquant qu’ils ont obtenu avec succès leur diplôme
ou certificat, de l’obligation de fournir une lettre d’acceptation
délivrée par un établissement d’enseignement. Cette modification
aidera les étudiants étrangers diplômés à demander un permis de
travail. Les dispositions actuelles prévoient qu’ils peuvent demander ce permis dans un délai de 90 jours après avoir été informés qu’ils ont obtenu leur diplôme mais seulement si leur permis
d’études est toujours valide. La modification permettra d’assurer
la transition entre le permis d’études et le permis de travail.
La version anglaise de l’alinéa 221a) du règlement a été modifiée pour concorder avec la version française.
Alternatives
There is no alternative to regulating since these changes modify
regulatory requirements and clarify regulatory provisions.
Solutions envisagées
Il n’y a pas d’alternative à la modification réglementaire puisque ces modifications s’appliquent à des exigences prévues au
règlement et qu’elles clarifient certaines dispositions en vigueur.
Benefits and Costs
These amendments provide greater program integrity, reduce
ambiguity and ensure a more consistent application of medical
requirements. Allowing applications for a work permit at ports of
entry will facilitate entry to foreign workers and improve client
service in these areas.
Avantages et coûts
Ces modifications améliorent l’intégrité du programme, éliminent les ambiguïtés et assurent une application plus uniforme des
exigences relatives à la visite médicale. Permettre de présenter
une demande de permis de travail aux points d’entrée facilitera
l’entrée des travailleurs étrangers et améliorera le service à la
clientèle.
La légère augmentation de la charge de travail aux points
d’entrée sera absorbée au moyen des ressources existantes. Ces
modifications n’entraîneront pas de coûts supplémentaires importants.
The small increase in workload at ports of entry will be absorbed within existing resources. There are no significant additional costs associated with these amendments.
Consultation
Consultations
Pre-publication
These amendments were first pre-published in the Canada
Gazette, Part I, on September 27, 2003. Following prepublication, comments were received from the Canadian Bar Association (CBA). Overall, the comments were supportive of the
proposed changes to the temporary resident provisions, as they
provide clarity, increase flexibility and reduce processing times
for temporary workers.
Business visitors, currently in Canada, who are engaged in activities that do not require a work permit are not permitted under
paragraph 199(b) to apply for a work permit from within Canada
to work in a different capacity. Although the amendment to paragraph 199(b) was viewed as positive, the CBA wondered why the
provision did not include business visitors referred to in paragraph 186(a).
The current Regulation excludes business visitors from applying for a work permit after entering Canada since they do not
directly enter the Canadian labour market. The amendment to
paragraph 199(b) continues to exclude business visitors. The
amendment simply removes the minimum three-consecutivemonth period that temporary foreign workers, who do enter the
Canadian labour market, must work in Canada before being allowed to apply for a work permit from within Canada. It is not the
intention of the Department to allow foreign nationals, who conduct international business activities in Canada without directly
entering the labour market, to automatically have the right to
Publication préalable
Le projet de règlement a été publié pour la première fois dans
la Gazette du Canada Partie I le 27 septembre 2003. Dans ses
commentaires, l’Association du Barreau canadien (ABC) s’est
montrée, dans l’ensemble, favorable aux modifications proposées,
puisqu’elles apportent des précisions, procurent une plus grande
souplesse et réduisent le délai de traitement pour les travailleurs
temporaires.
Les visiteurs commerciaux qui se trouvent au Canada et qui
prennent part à des activités ne requérant pas de permis de travail,
ne sont pas autorisés aux termes de l’alinéa 199b) à demander, au
Canada, un permis de travail pour travailler à un autre titre. Bien
que favorable à la modification de l’alinéa 199b), l’ABC se demandait pourquoi la disposition ne visait pas les visiteurs commerciaux mentionnés à l’alinéa 186a).
Le règlement en vigueur empêche les visiteurs commerciaux de
présenter une demande de permis de travail après leur entrée au
Canada, car ils ne participent pas directement au marché du travail canadien. La modification apportée à l’alinéa 199b) ne
change pas cette situation. Elle supprime simplement la période
minimale de trois mois consécutifs durant laquelle les travailleurs
étrangers temporaires, qui entrent sur le marché du travail canadien, doivent avoir travaillé au Canada avant de pouvoir présenter
une demande de permis de travail dans un bureau intérieur. Le
ministère n’a pas l’intention d’autoriser automatiquement les
étrangers menant des activités commerciales au Canada, sans
1097
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
apply for a work permit from within Canada and work in a different capacity.
The CBA also commented on the change to subsection 217(1)
which requires students to be in good standing at an institution in
order to be eligible for renewal of a study permit. It was proposed
that an exception be included for students who could not maintain
their good standing for legitimate reasons.
The Department estimated that such an amendment is not necessary since there is sufficient flexibility in the Regulations to
address such an issue in appropriate circumstances.
participer directement au marché du travail, à demander un permis de travail dans un bureau intérieur et à travailler à un autre
titre.
L’ABC a également commenté la modification apportée au paragraphe 217(1), qui exige des étudiants qu’ils soient en règle
auprès de leur établissement d’enseignement pour pouvoir renouveler leur permis d’études. Il a été proposé qu’une exception soit
prévue pour les étudiants ne pouvant demeurer en règle avec leur
établissement d’enseignement pour des raisons légitimes.
Le ministère a estimé qu’il n’était pas nécessaire d’apporter
cette modification puisque le règlement offre suffisamment de
souplesse pour faire face à un tel problème lorsque les circonstances le justifient.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
Where a foreign national fails to meet the requirements for renewal of a study permit, the application is refused and the person
is required to leave Canada. Failure to do so may result in a removal order being issued.
Crew members who do not leave Canada within 72 hours after
ceasing to be a crew member may be subject to an inadmissibility
report and be issued a removal order.
Work permit holders who have made a refugee claim, work
permit holders subject to an unenforceable removal order, protected persons or persons who are eligible for permanent residence on humanitarian and compassionate grounds and who do
not hold a valid medical certificate will not be issued a study
permit. Foreign nationals applying from outside Canada, temporary residents and foreign nationals applying to become permanent residents from within Canada will all be required to comply
with the same regulatory provisions concerning medical certificates.
Lorsque l’étranger ne remplit pas les exigences prévues pour le
renouvellement de son permis d’études, sa demande est refusée,
et il doit quitter le Canada. Faute de quoi, une mesure de renvoi
peut être prise contre lui.
Les personnes qui ne quittent pas le Canada dans les 72 heures
après avoir perdu leur qualité de membre d’équipage peuvent
faire l’objet d’un rapport d’interdiction de territoire et d’une mesure de renvoi.
Les titulaires de permis de travail qui ont présenté une demande d’asile, ou qui font l’objet d’une mesure de renvoi n’ayant
pu être exécutée, ainsi que les personnes protégées ou celles éligibles au statut de résident permanent pour des motifs d’ordre
humanitaire, et qui ne possèdent pas un certificat médical valide,
ne pourront obtenir de permis d’étude. Les étrangers qui présentent une demande à l’extérieur du Canada, les résidents temporaires et les étrangers qui présentent une demande de résidence permanente au Canada seront tous tenus de respecter les dispositions
réglementaires relatives aux certificats médicaux.
Contact
Personne-ressource
Burke Thornton
Director
Economic Policy and Programs
Selection Branch
Citizenship and Immigration Canada
Jean Edmonds Tower North, 7th Floor
300 Slater Sreet
Ottawa, Ontario
K1A 1L1
Telephone: (613) 954-4214
FAX: (613) 954-0850
Burke Thornton
Directeur
Politique et programmes économiques
Direction générale de la sélection
Citoyenneté et Immigration Canada
Tour Jean Edmonds Nord, 7e étage
300, rue Slater
Ottawa (Ontario)
K1A 1L1
Téléphone : (613) 954-4214
TÉLÉCOPIEUR : (613) 954-0850
II — FAMILY ISSUES — PART 1; PART 2, DIVISION 2;
PART 7; PART 20
II — FAMILLE — PARTIE 1; PARTIE 2, SECTION 2;
PARTIE 7 ET PARTIE 20
Description
Description
The changes in family class regulations address discrepancies
between the English and French versions of the Regulations, correct inconsistencies in terminology, provide for consistency with
other classes where treatment was inconsistent, and modify provisions to correctly reflect the original policy intent.
Les modifications apportées aux dispositions réglementaires
concernant la catégorie du regroupement familial visent à corriger
les divergences relevées entre les versions française et anglaise; à
assurer l’uniformité sur le plan terminologique; à rendre le traitement de la catégorie du regroupement familial conforme aux autres catégories afin de corriger les incohérences; et à s’assurer que
les dispositions respectent l’objectif visé par la politique initiale.
1098
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
What the Regulations do
Effet des dispositions réglementaires
The changes to the Regulations:
— Ensure that, in certain cases, family members who were not
examined as part of their sponsor’s application for immigration to Canada are not excluded from the family class;
— Clarify that the dissolution of a conjugal relationship between
two persons and a subsequent resumption of a conjugal relationship between these two persons to facilitate immigration
constitutes an act of bad faith;
— Allow new family members to be added to applications of
persons applying in the family class;
— Clarify the criminal offences that would prevent a permanent
resident or a Canadian citizen from sponsoring a member of
the family class;
— Clarify the transitional provision for fiancés to reflect the
original policy intent.
Les modifications apportées au règlement :
— Font en sorte que, dans certains cas, les membres de la famille
qui n’ont pas fait l’objet d’un contrôle dans le cadre de la demande d’immigration présentée par leur répondant ne soient
pas exclus de la catégorie du regroupement familial;
— Précisent que le fait, pour deux personnes, de dissoudre une
relation conjugale pour ensuite la reprendre, afin de faciliter
l’immigration, constitue de la mauvaise foi;
— Autorisent à ajouter de nouveaux membres de la famille dans
les demandes présentées au titre du regroupement familial;
— Précisent les infractions criminelles qui empêcheraient un
résident permanent ou un citoyen canadien de parrainer un
membre de la catégorie du regroupement familial;
— Précisent les dispositions transitoires relatives aux fiancés
pour tenir compte de l’objectif de la politique initiale.
What has changed
Nature des modifications
The amendments to subparagraph (c)(ii) of the definition of
“minimum necessary income” ensure consistency of wording
with other parts in section 2 of the Regulations.
The amendment to paragraph 117(4)(a) of the Regulations
clarifies that adoptions over the age of 18 are subject to provincial
rules, if any, governing such adoptions.
The amendments to section 117 of the Regulations ensure that
certain family members who were not examined as part of a sponsor’s application for immigration to Canada are no longer excluded from the family class and can be sponsored. These family
members were originally not examined because they were not
required to be examined for regulatory, administrative or policy
reasons. This change affects family members of refugees, persons
who submitted humanitarian and compassionate applications in
Canada and some persons, as prescribed in the Regulations, who
applied prior to the coming into force of IRPA.
Les modifications au sous-alinéa c)(ii) de la définition de « revenu minimum vital » visent à assurer un libellé conforme à celui
utilisé dans les autres parties de l’article 2 du règlement.
La modification de l’alinéa 117(4)a) du règlement précise que
l’adoption de personnes de plus de 18 ans est assujettie, le cas
échéant, aux règles provinciales en la matière.
Les modifications apportées à l’article 117 du règlement garantissent que certains membres de la famille qui n’ont pas fait
l’objet d’un contrôle dans le cadre de la demande d’immigration
présentée par le répondant ne sont plus exclus de la catégorie du
regroupement familial et pourraient être parrainés. Ces personnes
n’ont pas initialement fait l’objet d’un contrôle parce qu’elles
n’étaient pas assujetties à cette obligation pour des raisons d’ordre
réglementaire, administrative ou politique. Cette modification
touche les membres des familles des réfugiés, les personnes ayant
présenté une demande au Canada pour des motifs d’ordre humanitaire ainsi que certaines personnes qui, conformément au règlement, ont présenté une demande avant l’entrée en vigueur de
la LIPR.
La modification qui transfère la disposition relative aux restrictions touchant les ex-époux et les ex-conjoints de fait, de l’alinéa 117(9)d) à l’article 4, permet de préciser que, le fait de dissoudre une relation conjugale puis de la reprendre pour faciliter
l’immigration, constitue de la mauvaise foi.
Les modifications prévoient que de nouveaux membres de la
famille peuvent être ajoutés à la demande présentée au titre du
regroupement familial. Le traitement de ces personnes devient
ainsi conforme à celui appliqué aux membres de la famille des
catégories des immigrants économiques et des réfugiés.
Les modifications ont pour effet d’ajouter les enfants devant
être adoptés et les enfants en tutelle à l’article 132 du règlement
qui définit la durée de l’engagement de parrainage de l’étranger.
La durée de l’engagement pour ces enfants sera ainsi la même que
pour celle des autres enfants à charge soit : la date où expire la
période de dix ans suivant la date d’obtention de résident permanent par l’enfant soit; le jour où il atteint l’âge de 25 ans.
By moving the provision for excluding former spouses and
common-law partners from paragraph 117(9)(d) to section 4 of
the Regulations, the amendments make clear that dissolution and
subsequent resumption of a conjugal relationship to facilitate
immigration constitutes an act of bad faith.
The amendments provide that new family members can be
added to the application of a person applying in the family class.
This is consistent with the treatment of family members in the
economic and refugee classes.
The amendments add children to be adopted and children in
guardianship arrangements to section 132 of the Regulations
which defines the duration of a sponsorship agreement for a sponsored foreign national. The duration of the sponsorship agreement
will be the same as the duration of the sponsorship agreement for
all other dependent children: i.e., the earlier of 10 years from becoming a permanent resident or the 25th birthday of the child.
1099
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
Amendments to paragraph 133(1)(e) have been made to better
reflect the policy intent of the sponsorship bar. Where a person
has been convicted under the Criminal Code of a sexual offence
or an attempt or threat to commit such an offence, whether the
victim is a relative or not, or of an offence that results in bodily
harm or an attempt or threat to commit such an offence against a
relative, including a family member of the sponsor or relative of a
family member, that person is barred from sponsoring a member
of the family class to Canada until 5 years have passed since the
completion of their sentence or they have received a pardon or
rehabilitation.
Finally, the amendments modify the transitional provisions for
fiancés to ensure that applications for permanent residence supported by a sponsorship application that was submitted prior to
June 28, 2002 are processed under the former Act and Regulations.
Des modifications ont été apportées à l’alinéa 133(1)e) pour
mieux respecter l’objectif poursuivi par l’interdiction de parrainage. Ne peut ainsi parrainer un membre de sa famille, avant cinq
ans après avoir fini de purger sa peine ou après avoir été réadaptée, la personne déclarée coupable, en vertu du Code criminel,
d’une infraction d’ordre sexuel ou d’une tentative ou menace de
commettre une telle infraction — que la victime soit un membre
de sa famille ou non — ni la personne déclarée coupable d’une
infraction entraînant des lésions corporelles, ou d’une tentative ou
menace de commettre une telle infraction à l’égard d’un parent, y
compris un membre de la famille du répondant ou un parent d’un
membre de la famille de celui-ci.
Enfin, les dispositions modifient les dispositions transitoires qui
s’appliquent aux fiancés de façon à ce que les demandes de résidence permanente appuyées par une demande de parrainage, présentée avant le 28 juin 2002, puissent être traitées en vertu de
l’ancienne loi et de son règlement d’application.
Alternatives
An alternative for certain issues would be to address them
through administrative guidelines. Although the guidelines are
publicly available, placing these requirements in regulation increases transparency and creates certainty for applicants.
Solutions envisagées
Ces exigences auraient pu, dans certains cas, être formulées
dans le cadre de directives administratives. Toutefois, même si les
directives sont accessibles au public, la réglementation présente
l’avantage d’accroître la transparence et d’offrir plus de certitude
aux demandeurs.
Benefits and Costs
These amendments create certainty for the immigration program and for family class applicants. They increase transparency
and ensure that family class regulations are consistent with policy
goals of the Department. The amendments clarify the requirements for sponsors and sponsored family members and correct
unintended exclusions from the family class, so that the affected
family members can be considered for immigration through a
sponsorship.
There are no additional costs associated with these regulatory
amendments.
Avantages et coûts
Les dispositions visent à procurer une certitude face au programme d’immigration ainsi qu’aux demandeurs de la catégorie
du regroupement familial. Les modifications accroissent la transparence et garantissent que les dispositions réglementaires relatives à la catégorie du regroupement familial cadrent avec les objectifs de la politique du ministère. Les modifications précisent les
exigences imposées aux répondants et aux membres de la famille
parrainés, elles permettent aussi d’inclure certaines personnes
exclues involontairement, de sorte que la demande de parrainage
de membres de la famille concernés peut être étudiée.
Ces dispositions réglementaires n’entraînent pas de coûts supplémentaires.
Consultation
Consultations
Pre-publication
These amendments were first pre-published in the Canada
Gazette, Part I, on September 27, 2003. Following pre-publication, comments were received from the Canadian Bar Association (CBA), the Canadian Council for Refugees (CCR) and the
Immigration and Refugee Board (IRB).
Publication préalable
Le projet de règlement a été publié pour la première fois dans la
Gazette du Canada Partie I le 27 septembre 2003. À la suite de la
publication préalable, des commentaires ont été reçus de l’Association du Barreau canadien (ABC), le Conseil canadien pour les
réfugiés (CCR) et la Commission de l’immigration et du statut de
réfugié (CISR).
L’une des principales préoccupations exprimées par l’ABC et
le CCR portait sur le fait que les membres de la famille n’ayant
pas fait l’objet d’un contrôle étaient exclus de la catégorie du regroupement familial.
La LIPR exige que tous les membres de la famille fassent
l’objet d’un contrôle, qu’ils accompagnent ou non le demandeur.
L’exigence prévue à l’alinéa 117(9)d) est un élément essentiel de
cette obligation imposée dans le but d’empêcher la fraude. Les
modifications proposées prévoient quelques exceptions à cet alinéa dont le champ d’application était à l’origine très large. Les
demandeurs qui ne répondent pas aux exigences de la Loi peuvent
toujours présenter une demande pour des motifs humanitaires.
L’ABC et la CISR ont formulé des commentaires au sujet de la
reformulation du paragraphe 125(1) du règlement.
One of the main concerns, expressed by the CBA and the CCR,
focused on the exclusion of non-examined family members from
the Family Class.
Under IRPA all family members of an applicant must be examined, whether they are accompanying or not. Paragraph 117(9)(d)
is a necessary component of this requirement in order to prevent
fraudulent abuse. While paragraph 117(9)(d) was very broad in
the original regulations, these amendments provide for some exceptions to its application. When applicants do not meet the requirements of the Act, requests for consideration on humanitarian
and compassionate grounds remains an option.
Comments were received from the CBA and the IRB regarding
the re-wording of subsection 125(1) of the Regulations.
1100
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
The current wording of this section was very broad in its application and the addition of subsections 125(2) and (3) clarifies the
circumstances under which there are exemptions to the exclusions
described in paragraph 125(1)(d) of the Regulations.
Clarification was sought by the CBA and the IRB of the meaning of a “new conjugal relationship”.
The amendment recognizes that the dissolution and subsequent
resumption of a conjugal relationship to facilitate immigration
constitutes an act of bad faith. Conjugal, in this sense, includes
marriages, common-law partnerships and conjugal partnerships.
As well, clarification was sought by the IRB of the definition
of “minimum necessary income”.
Subparagraph (c)(ii) of the definition is amended to clarify that
where there is a co-signer to an undertaking, persons who are the
subject of other undertakings to which the co-signer is a party (as
sponsor or co-signer), are to be included in the calculation of the
Minimum Necessary Income.
Finally, comments were received from the CBA in regards to
the concept of sexual offence in paragraph 133(1)(e).
The policy intent of the Regulation is better reflected in the
amended Regulation and a list of sexual offences to which this
Regulation refers will be included in the guidelines.
Comme le champ d’application de cette disposition était très
large, l’ajout des paragraphes 125(2) et 125(3) permet de préciser
les cas où les exclusions prévues par l’alinéa 125(1)d) du règlement peuvent faire l’objet d’une exception.
L’ABC et la CISR demandaient de clarifier le sens de « nouvelle relation conjugale ».
La modification apportée précise que dissoudre une relation
conjugale pour ensuite la reprendre, afin de faciliter l’immigration, constitue un acte de mauvaise foi. « Relation conjugale »,
dans ce sens, s’entend du mariage, de l’union de fait ou d’une
relation entre partenaires conjugaux.
Par ailleurs, la CISR a demandé de préciser la définition de
« revenu vital minimum ».
La modification apportée au sous-alinéa c)(ii) de la définition
vise à préciser que, dans le cas d’un engagement cosigné, les personnes visées par d’autres engagements auxquels le cosignataire
est partie (à titre de répondant ou de cosignataire) doivent être
incluses dans le calcul du revenu vital minimum.
Enfin, l’ABC a commenté la notion d’infraction d’ordre sexuel
mentionnée à l’alinéa 133(1)e).
Cette disposition a été modifiée de façon à mieux refléter
l’objectif poursuivi par le règlement et une liste des infractions
d’ordre sexuel visées par cette disposition sera ajoutée aux directives.
Compliance and Enforcement
Non-compliance with requirements may lead to refusal of applications or to the loss of permanent resident status.
Respect et exécution
Le non-respect des exigences peut entraîner le rejet des demandes ou la perte du statut de résident permanent.
Contact
Johanne DesLauriers
Director
Social Policy and Programs Division
Selection Branch
Citizenship and Immigration Canada
Jean Edmonds Tower North, 7th Floor
300 Slater Street
Ottawa, Ontario
K1A 1L1
Telephone: (613) 941-9022
FAX: (613) 941-9323
Personne-ressource
Johanne DesLauriers
Directrice
Division de la politique et des programmes sociaux
Direction générale de la sélection
Citoyenneté et Immigration Canada
Tour Jean Edmonds Nord, 7e étage
300, rue Slater
Ottawa (Ontario)
K1A 1L1
Téléphone : (613) 941-9022
TÉLÉCOPIEUR : (613) 941-9323
III — SKILLED WORKERS AND BUSINESS
IMMIGRANTS — PART 6
III — TRAVAILLEURS QUALIFIÉS ET GENS
D’AFFAIRES — PARTIE 6
Description
The amendments to the Regulations concerning Skilled Workers and Business Immigrants clarify the selection requirements in
both categories. The amendments also modify the provisions regarding arranged employment to bring them closer to the original
policy intent.
Description
Les modifications apportées au règlement concernant les travailleurs qualifiés et les gens d’affaires précisent les critères de
sélection de ces deux groupes. Elles modifient également les dispositions concernant l’emploi réservé pour mieux respecter
l’objectif de la politique initiale.
What the Regulations do
The changes to the Regulations:
— Clarify that the one-year continuous employment requirement
in the federal skilled worker class applies to both full- and
part-time employment;
— Clarify that where an applicant does not meet the minimum
funds requirement, an officer may not substitute an evaluation
in order to overcome the requirement;
Effet des dispositions réglementaires
Les modifications apportées au règlement :
— Précisent que l’année continue d’expérience de travail, exigée
au titre de la catégorie fédérale des travailleurs qualifiés,
s’applique aussi bien au travail à temps plein qu’au travail à
temps partiel;
— Précisent que, dans le cas où le demandeur ne possède pas les
fonds minimums exigés, l’agent ne peut substituer son appréciation pour soustraire l’intéressé à l’exigence imposée;
1101
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
— Broaden and clarify the circumstances where points for arranged employment may be awarded to applicants;
— Clarify the definitions of “entrepreneur selected by a province”; “investor selected by a province”; “net assets”; “net income”; “self-employed person selected by a province”; “business experience”; “qualifying business”; and “relevant experience”;
— Clarify that the condition which must be met by an entrepreneur, of creating an incremental full-time job equivalent, is
specifically with respect to the qualifying Canadian business;
— Clarify the regulatory references and application of the selection criteria for investors, entrepreneurs and self-employed
persons;
— Clarify and correct the computation of assessment points for
investors, entrepreneurs and self-employed persons;
— Define the non-transferable aspect of the debt obligation for a
fund that is approved by the Minister in the investors class.
— Élargissent et précisent les circonstances dans lesquelles des
points peuvent être accordés aux demandeurs pour l’emploi
réservé;
— Précisent les définitions suivantes : « entrepreneur sélectionné
par une province », « investisseur sélectionné par une province », « actif net », « revenu net », « travailleur autonome sélectionné par une province », « expérience dans l’exploitation
d’une entreprise », « entreprise admissible », « expérience
utile »;
— Précisent que la condition que doit remplir l’entrepreneur, à
savoir créer un équivalent d’emploi à temps plein, vise spécifiquement l’entreprise canadienne admissible;
— Précisent les références réglementaires et l’application des
critères de sélection des investisseurs, entrepreneurs et travailleurs autonomes;
— Précisent et corrigent le calcul des points d’appréciation pour
les investisseurs, les entrepreneurs et les travailleurs autonomes;
— Définissent le caractère inaliénable du titre de créance dans le
cas d’un fonds agréé par le ministre au titre de la catégorie des
investisseurs.
What has changed
Nature des modifications
SKILLED WORKERS
TRAVAILLEURS QUALIFIÉS
—Requirements
— Exigences
The minimum requirement that in the preceding 10 years an
applicant has had at least one year of continuous full-time employment experience (or the equivalent in part-time employment)
has been amended to clarify that the employment experience,
whether full- or part-time, must be continuous. Short periods of
part-time employment experience dispersed throughout the preceding 10 years cannot be added up to meet the one-year employment experience requirement.
L’exigence minimale selon laquelle le demandeur doit avoir
accumulé, au cours des dix années précédentes, au moins une
année continue d’expérience de travail à temps plein (ou l’équivalent à temps partiel) a été modifiée pour préciser que l’expérience de travail, acquise à temps plein ou à temps partiel, doit
être continue. De brèves périodes de travail à temps partiel réparties sur les dix années précédentes ne peuvent être additionnées
pour répondre à l’exigence relative à l’année continue d’expérience de travail.
Les dispositions précisent que l’agent de visas ne peut substituer son appréciation — disposition permettant à l’agent de visas
de recommander la délivrance du visa de résident permanent au
demandeur ayant obtenu un nombre insuffisant de points selon la
grille de sélection — pour soustraire le demandeur à l’exigence
relative aux fonds minimums.
Les modifications stipulent que le ministre fixe le résultat de
test minimal que les demandeurs doivent obtenir afin de recevoir
des points pour les différentes aptitudes linguistiques et les divers
niveaux de compétence prévus dans la grille de sélection. Ces
modifications permettent de préciser que les équivalences entre
les résultats désignés de l’évaluation linguistique et les Standards
linguistiques canadiens 2002 ou les Canadian Language
Benchmarks 2000 ne doivent pas être établies au cas par cas.
The Regulations clarify that a visa officer cannot use positive
substitution of evaluation — a provision that permits a visa officer to recommend the granting of a permanent resident visa to an
applicant who has obtained insufficient points on the selection
grid — to overcome the minimum funds requirement.
The amendments establish that the Minister shall set the minimum language test results required by applicants to be awarded
points for the different language abilities and levels of proficiency
included in the selection grid. This clarifies that the correlation of
designated language test scores to the Canadian Language
Benchmarks 2000 or the Standards linguistiques canadiens 2002
is not intended to be done on a case by case basis.
—Arranged Employment
— Emploi réservé
With regard to the arranged employment of a skilled worker,
the amendments specify that under section 203 of the Regulations
the officer must determine the effect this offer of employment has
on the labour market in Canada rather than its economic effect.
En ce qui concerne l’emploi réservé du travailleur qualifié, les
modifications précisent que l’agent doit déterminer, au titre de
l’article 203 du règlement, les effets que l’exécution du travail par
l’étranger est susceptible d’avoir sur le marché du travail plutôt
que sur l’économie.
Actuellement, le règlement attribue des points pour l’emploi réservé au titulaire d’un permis de travail valide pour un minimum
de 12 mois suivant la date où il a présenté sa demande de visa de
résident permanent. Toutefois, de nombreux étrangers, surtout
The current Regulations award points for arranged employment to those whose work permits are valid for a period of at
least 12 months after the date of application for a permanent
resident visa. However, many foreign nationals, especially those
1102
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
in Canada under the North American Free Trade Agreement (NAFTA), can only be issued a work permit for up
to 12 months.
For these foreign nationals, the validity period of their work
permit prevents them from obtaining points for arranged employment. We have therefore removed the 12 month deadline and
stipulated that in addition to being valid at the time the application for a permanent resident visa is submitted, a work permit
must also be valid at the time a permanent resident visa is issued.
This will ensure that foreign nationals, whose work permits are
valid at the time of application, may renew their work permits and
still be eligible for arranged employment points.
Further amendments under arranged employment clarify the
standards that are required for wages offered to the skilled worker
and the working conditions.
The Arranged Employment section is modified to define the
types of occupations that are acceptable and to broaden the temporary work permit categories eligible under this provision. In
this respect:
— Amendments to subsection 82(2) of the Regulations specify
that offers of arranged employment must be in Skill Type 0 or
Skill Levels A or B of the National Occupational Classification (NOC) matrix. Bringing in skilled workers who have arranged employment at their skill level ensures that they have
better economic prospects;
— The group of persons eligible for arranged employment points
has been amended to include recent graduates who have studied and worked in Canada. These applicants have good economic settlement potential as skilled worker immigrants.
Without the regulatory amendments, skilled workers who are
recent graduates have greater difficulty in obtaining arranged
employment points, as a permanent job offer would need to be
confirmed by Human Resources and Skills Development
Canada (HRSDC) in order to be eligible;
— Eligibility for arranged employment points under the federal
skilled worker class has also been broadened to include applicants with a permanent job offer for employment other than
the one for which they currently hold a work permit. These
applicants are not covered under the current section 82 of the
Regulations and given that these skilled workers are already
working in Canada they would be more likely to successfully
establish themselves economically. This is consistent with the
overall Department direction of facilitating the retention of
skilled workers with permanent job offers from Canadian employers. Other work permit holders who may be eligible for
arranged employment points include:
(1) foreign nationals who intend to perform work pursuant to
an agreement entered into by one or more countries and by or
on behalf of one or more provinces;
(2) foreign nationals who intend to perform work pursuant
to an agreement entered into by the Minister with a province
or group of provinces under subsection 8(1) of the Act, such
as persons selected under Provincial Nominee Agreements.
They must have an offer of permanent employment which has
been confirmed by HRSDC;
(3) foreign nationals who intend to perform work that would
create or maintain reciprocal employment of Canadian citizens or permanent residents of Canada in other countries, such
as persons on youth exchange programs, exchange professors
ceux qui se trouvent au Canada en vertu de l’Accord de libreéchange nord-américain, ne peuvent obtenir qu’un permis de travail valide pour un maximum de 12 mois.
Ces étrangers ne peuvent obtenir des points pour l’emploi réservé en raison de la période de validité de leurs permis de travail.
Nous avons par conséquent supprimé le délai de 12 mois et précisé que le permis de travail doit être valide non seulement lors de
la présentation de la demande du visa de résident permanent, mais
aussi lorsque celui-ci est délivré. Cette mesure garantira que les
étrangers, dont le permis de travail est valide lors de la présentation de la demande de résidence permanente, peuvent renouveler
leurs permis de travail et avoir ainsi droit aux points attribués pour
l’emploi réservé.
D’autres modifications relatives à l’emploi réservé précisent les
normes qui doivent être respectées en ce qui concerne la rémunération offerte au travailleur qualifié ainsi qu’à leurs conditions de
travail.
L’article sur l’emploi réservé est modifié de façon à définir les
types de professions acceptables et à élargir les catégories de
permis de travail temporaire admissibles sous cette disposition.
Ainsi :
— Les modifications apportées au paragraphe 82(2) précisent
que l’emploi réservé offert doit appartenir au genre de compétence 0 ou aux niveaux de compétence A ou B de la matrice
de la Classification nationale des professions. La sélection de
travailleurs qui ont un emploi réservé correspondant à leur niveau de compétence leur garantit de meilleures perspectives
économiques;
— Le groupe des personnes pouvant obtenir des points pour
l’emploi réservé a été modifié de façon à inclure les diplômés
récents qui ont étudié et travaillé au Canada. Ces demandeurs
ont de bonnes chances de réussir leur établissement économique au Canada à titre de travailleurs qualifiés. Faute de modifier cette disposition, les travailleurs qualifiés ayant récemment obtenu un diplôme auraient plus de difficulté à obtenir
des points pour l’emploi réservé, puisque l’offre d’emploi
permanent doit faire l’objet d’un avis émis par RHDCC pour
être admissible;
— L’admissibilité aux points prévus pour l’emploi réservé, au
titre de la catégorie fédérale des travailleurs qualifiés, a également été étendue aux demandeurs munis d’une offre d’emploi permanent mais dont l’emploi ne correspond pas à celui
pour lequel ils possèdent un permis de travail. Ces demandeurs ne sont pas visés par l’article 82 du règlement toutefois,
comme ils travaillent déjà au Canada, ils auraient plus de
chances de réussir leur établissement économique. Cette modification cadre avec l’orientation générale du ministère soit,
d’aider à conserver les travailleurs qualifiés munis d’une offre
d’emploi permanent faite par un employeur canadien. D’autres
titulaires de permis de travail peuvent obtenir des points pour
l’emploi réservé, notamment :
(1) les étrangers ayant l’intention d’exécuter un travail dans le
cadre d’un accord conclu avec un ou plusieurs pays ou avec
une ou plusieurs provinces;
(2) les étrangers ayant l’intention de travailler en vertu d’un
accord conclu par le ministre avec une province ou un groupe
de provinces conformément au paragraphe 8(1) de la Loi, par
exemple les personnes sélectionnées dans le cadre des ententes
sur les candidats des provinces, doivent être munies d’une offre d’emploi permanent ayant fait l’objet d’un avis favorable
de RHDCC;
1103
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
or visiting lecturers. They must have an offer of permanent
employment which has been confirmed by HRSDC;
(4) foreign nationals who intend to perform work that is designated by the Minister as being work that can be performed
by a foreign national on the basis of the following criteria,
namely, the work is related to a research, educational or training program, such as foreign students whose intended employment forms an essential and integral part of their course
of study in Canada and persons coming to Canada to work
temporarily for the International Development Research Centre of Canada. They must have an offer of permanent employment which has been confirmed by HRSDC;
(5) foreign nationals who intend to perform work that is
of a religious or charitable nature. They must have an
offer of permanent employment which has been confirmed
by HRSDC;
(6) foreign nationals issued a work permit because they had
no other means of support while awaiting determination of a
claim for refugee protection or who are subject to an unenforceable removal order. They must have an offer of permanent employment which has been confirmed by HRSDC;
(7) foreign nationals in Canada who have an offer of permanent employment which has been confirmed by HRSDC and
who:
(a) are members of the live-in caregiver class set out in Division 3 of Part 6 and meet the requirements of section 113;
(b) are members of the spouse or common-law partner in
Canada class set out in Division 2 of Part 7;
(c) are protected persons within the meaning of subsection 95(2) of the Act;
(d) have applied to become permanent residents and the Minister has granted them an exemption under section 25 of the
Act; or
(e) are family members of a person described in any of paragraphs (a) to (d).
(8) foreign nationals who have an offer of permanent employment which has been confirmed by HRSDC, who cannot
otherwise continue residing temporarily in Canada and who:
(a) hold a study permit and have become temporarily destitute
through circumstances beyond their control and beyond the
control of any person upon whom they are dependent for financial support to complete their term of study; or
(b) hold a temporary resident permit issued under subsection 24(1) of the Act that is valid for at least six months.
(3) les étrangers ayant l’intention d’exécuter un travail qui
créerait ou maintiendrait un emploi réciproque pour des citoyens canadiens ou des résidents permanents du Canada dans
d’autres pays, par exemple les personnes participant à des programmes d’échange jeunesse ou à un échange de professeurs
ou de chargés de cours invités. Ils doivent être munis d’une offre d’emploi permanent ayant fait l’objet d’un avis favorable
de RHDCC;
(4) les étrangers ayant l’intention d’exécuter un travail désigné
par le ministre comme pouvant être exécuté par un étranger en
fonction du critère suivant, à savoir que le travail est relié à un
programme de recherche, d’enseignement ou de formation,
par exemple les étudiants étrangers dont l’emploi prévu fait
partie intégrante et essentielle de leur programme d’études au
Canada et les personnes venant au Canada pour travailler temporairement pour le Centre de recherches pour le développement international du Canada. Ils doivent être munis d’une offre d’emploi permanent faisant l’objet d’un avis favorable
de RHDCC;
(5) les étrangers ayant l’intention d’exécuter un travail à caractère religieux ou caritatif. Ils doivent être munis d’une offre
d’emploi permanent ayant fait l’objet d’un avis favorable
de RHDCC;
(6) les étrangers auxquels un permis de travail a été délivré
parce qu’ils ne peuvent subvenir à leurs besoins autrement
qu’en travaillant, jusqu’à ce que leur demande d’asile soit réglée ou s’ils font l’objet d’une mesure de renvoi qui n’a pu
être exécutée. Ils doivent être munis d’une offre d’emploi
permanent ayant fait l’objet d’un avis favorable de RHDCC;
(7) les étrangers au Canada qui sont munis d’une offre
d’emploi permanent ayant fait l’objet d’un avis favorable
de RHDCC et qui, selon le cas :
a) font partie de la catégorie des aides familiaux décrite à la
Section 3 de la Partie 6 et qui satisfont aux exigences de
l’article 113;
b) font partie de la catégorie des époux ou conjoints de fait au
Canada décrite à la Section 2 de la Partie 7;
c) sont des personnes protégées au sens du paragraphe 95(2)
de la Loi;
d) ont demandé la résidence permanente et le ministre leur a
accordé une dispense aux termes de l’article 25 de la Loi;
e) sont membres de la famille d’une des personnes mentionnées aux alinéas a) à d).
(8) Les étrangers qui sont munis d’une offre d’emploi permanent faisant l’objet d’un avis favorable de RHDCC, qui ne
peuvent d’autre part continuer de séjourner temporairement au
Canada et qui, selon le cas :
a) sont titulaires d’un permis d’études et sont temporairement
dépourvus de ressources en raison de circonstances indépendantes de leur volonté et de celle de toute personne dont ils
dépendent pour le soutien financier nécessaire à l’achèvement
de leurs études;
b) sont titulaires, aux termes du paragraphe 24(1) de la Loi,
d’un permis de séjour temporaire qui est valide pour au moins
six mois.
BUSINESS IMMIGRANTS
GENS D’AFFAIRES IMMIGRANTS
—Definitions
—Définitions
For greater certainty, the definitions of entrepreneurs, investors
and self-employed persons selected by a province in subsection 88(1) have been amended to specifically refer to the
Pour plus de précision, les définitions d’« entrepreneur »,
d’« investisseur » et de « travailleur autonome sélectionné par une
province » du paragraphe 88(1) ont été modifiées pour mentionner
1104
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
agreements in subsection 9(1) of the Act. Although these definitions currently refer to agreements “whereby the province has
sole responsibility for selection”, the added reference to subsection 9(1), which describes the provisions of such a selection
agreement, provides clarity as to which agreements will qualify
for purposes of subsection 88(1).
“Net assets” and “net income” have been amended to specify
that the foreign national referred to in each of the definitions is in
fact the foreign national making an application for a permanent
resident visa.
“Business experience” is amended to clarify that the minimum
two years of experience required for entrepreneurs and investors
may consist of experience in various businesses so long as each
of the years of experience is obtained in periods of at least one
year in each business. By requiring a minimum two years of experience in the definition, the definition refers to two periods
of 12 consecutive months. As such, experience gained concurrently in different businesses, in one period of 12 consecutive
months, may only count as one year of experience.
The definition of “qualifying business” in subsection 88(1) is
amended to make it clear that each of the one-year periods of
experience under the definition “business experience” will be
independently assessed against the job equivalents, sales, income
and asset requirements. The amendment reinforces that the period
of examination of the business corresponds to the period of examination of business experience.
As with “business experience”, the definition of “relevant experience” has been amended to clarify the required two years of
business experience of specified economic activities i.e., cultural
activities, athletics, and the purchase and management of a farm.
As with “business experience”, “relevant experience” must be
obtained in one-year periods (12 consecutive months).
spécifiquement les accords prévus au paragraphe 9(1) de la Loi.
Bien que ces définitions mentionnent déjà l’accord selon lequel la
province « assume la responsabilité exclusive de la sélection », la
mention supplémentaire du paragraphe 9(1), qui décrit les dispositions de cet accord, permet de préciser les accords qui seront admissibles aux fins du paragraphe 88(1).
Les définitions d’« actif net » et de « revenu net » ont été modifiées pour préciser que l’étranger dont il est fait mention dans
chacune d’elles est en fait l’étranger présentant une demande de
visa de résident permanent.
La définition d’« expérience dans l’exploitation d’une entreprise » a été modifiée pour préciser que l’expérience minimale
requise (deux ans) pour les entrepreneurs et les investisseurs peut
avoir été acquise dans différentes entreprises tant que chaque année d’expérience a été accumulée dans la même entreprise. La
définition permet ainsi d’exiger deux périodes de 12 mois consécutifs. Ainsi, l’expérience acquise dans des entreprises différentes
au cours d’une période de 12 mois consécutifs peut ne compter
que pour une année d’expérience.
La définition d’« entreprise admissible » du paragraphe 88(1)
est modifiée pour indiquer clairement que chaque année d’expérience acquise aux termes de la définition d’« expérience dans
l’exploitation d’une entreprise » sera évaluée séparément au
moyen des critères d’équivalents d’emplois, des ventes, du revenu
et de l’actif. La modification souligne le fait que la période
d’examen de l’entreprise correspond à la période d’examen de
l’expérience dans l’exploitation d’une entreprise.
Comme dans le cas de l’« expérience dans l’exploitation d’une
entreprise », l’« expérience utile » a été redéfinie de façon à préciser que deux années d’expérience dans l’exploitation d’une entreprise sont nécessaires à l’égard des activités économiques spécifiques, à savoir les activités culturelles et sportives de même que
l’achat et la gestion d’une ferme. Comme dans le cas de l’« expérience dans l’exploitation d’une entreprise », l’« expérience utile »
doit être acquise sur une période d’un an (12 mois consécutifs).
—Investors
—Investisseurs
Paragraph 92(e) is amended to limit the non-transferable aspect
of the debt obligation in certain circumstances and to limit the
non-transferable aspect of the debt obligation to the duration of
the allocation period.
L’alinéa 92e) du règlement est modifié pour limiter le caractère
inaliénable du titre de créance dans certaines circonstances ainsi
que pour en restreindre le caractère incessible à la durée de la
période de placement.
—Entrepreneur Conditions
—Conditions imposées à l’entrepreneur
An amendment has been made to paragraph 98(1)(c) which
clarifies that the condition placed on an entrepreneur of creating
at least one incremental full-time job equivalent for Canadian
citizens or permanent residents, other than the entrepreneur and
their family members, applies specifically to full-time job equivalents in the business that is or becomes the qualifying Canadian
business defined in the Regulations.
L’alinéa 98(1)c) a été modifié pour préciser que l’obligation
faite à l’entrepreneur de créer pour les citoyens canadiens ou les
résidents permanents, à l’exclusion de lui-même et des membres
de sa famille, au moins un équivalent d’emploi à temps plein,
s’applique aux équivalents d’emploi à temps plein dans l’entreprise qui est ou qui devient l’entreprise canadienne admissible au
sens du règlement.
—Selection Criteria
—Critères de sélection
Paragraphs 102(1)(a), (b) and (c) have been amended to clarify
that Regulations regarding selection criteria, which include
skilled worker provisions, shall also be applied equally to investors, entrepreneurs and self-employed persons.
Section 103 has been amended so that the awarding of assessment points for investors, entrepreneurs and self-employed persons clearly corresponds to the experience specified in the “business experience” and “relevant experience” definitions. In addition, with respect to self-employed persons, the reference to
Les alinéas 102(1)a), b) et c) ont été modifiés pour préciser que
les critères de sélection prévus au règlement, y compris ceux qui
concernent les travailleurs qualifiés, s’appliquent pareillement aux
investisseurs, aux entrepreneurs et aux travailleurs autonomes.
L’article 103 a été modifié pour que les points d’appréciation
attribués aux investisseurs, aux entrepreneurs et aux travailleurs
autonomes correspondent clairement à l’expérience prévue dans
les définitions de l’« expérience dans l’exploitation d’une entreprise » et de l’« expérience utile ». De plus, en ce qui a trait aux
1105
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
In paragraphs 105(2)(b) and (c) the reference to the number of
points awarded to a spouse or common-law partner have been
corrected to match the awarding of points for education credentials pursuant to paragraphs 78(2)(b) to (e).
travailleurs autonomes, la mention d’une expérience utile à
« plein temps » a été supprimée, puisque la situation de travailleur
« à plein temps » n’est pas obligatoire pour l’application de la
définition de « travailleur autonome ». Cet élément a été ajouté
aux critères de sélection par erreur.
Aux alinéas 105(2)b) et c), le nombre de points attribués à
l’époux ou au conjoint de fait a été corrigé pour correspondre au
nombre de points alloués pour les diplômes aux alinéas 78(2)b)
à 78(2)e).
—Other
—Autres
Amendments are made to paragraphs 108(1)(b) and (c) of the
Regulations to introduce a generic reference to provinces which
have entered into agreements with the Minister and a generic
reference to selection certificates. This amendment makes it clear
that, although Quebec is the only province to date that has entered
into such an agreement, other provinces may do so in the future.
Les alinéas 108(1)b) et c) du règlement sont modifiés afin de
mentionner de façon générique, tant les provinces ayant conclu
des accords avec le ministre, que les certificats de sélection. Cette
modification permet de préciser que, même si le Québec est la
seule province à avoir conclu un tel accord à ce jour, d’autres
provinces pourront signer des ententes similaires dans l’avenir.
Alternatives
Solutions envisagées
There is no alternative to regulations in view of the fact that
these Regulations are amendments to existing skilled worker and
business immigrant regulations.
Il n’y a pas d’alternatives à la modification réglementaire
puisque les modifications visent des dispositions réglementaires
en vigueur relativement aux travailleurs qualifiés et aux gens
d’affaires.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
Benefits
Avantages
The amendments will provide greater clarity to the Immigration and Refugee Protection Regulations, further enabling consistent and transparent standards to be applied in the immigration
process.
Making these changes increases the pool of potential skilled
workers from which Canadian employers may draw upon to meet
their needs. This contributes to the Department’s commitment to
attract talented foreign students and skilled workers as well as to
promote economic growth in Canada.
Les modifications clarifieront le règlement et favoriseront ainsi
l’application de normes uniformes et transparentes dans le domaine de l’immigration.
Costs
Coûts
The Regulations will not impose any significant costs on the
Department. The cost of processing additional applications will
be absorbed within existing resources.
Les dispositions n’imposeront aucun coût important au ministère. Le coût de traitement des demandes supplémentaires sera
absorbé au moyen des ressources existantes.
Consultation
Consultations
Pre-publication
Publication préalable
These amendments were first pre-published in the Canada
Gazette, Part I, on September 27, 2003. Following pre-publication
comments were received from the Canadian Bar Association (CBA), the Canadian Chamber of Commerce (CCC), the
Association of Immigration Counsel of Canada (AICC) and Mark
and Company Law Corporation.
Le projet de règlement a été publié pour la première fois dans la
Gazette du Canada Partie I le 27 septembre 2003. À la suite de
la publication préalable, l’ABC, la Chambre de commerce du
Canada (CCC), l’Association canadienne des conseillers en
immigration (ACCI) ainsi que la Mark and Company Law Corporation ont formulé des commentaires.
Skilled Workers
Travailleurs qualifiés
The comments received in regard to amendments to the Skilled
Workers section concerned the clarifications made to the definition of a skilled worker, substituted evaluation, the language factor and arranged employment.
Dans le cas des travailleurs qualifiés, les commentaires reçus
concernaient les précisions apportées à la définition de travailleur
qualifié, à la substitution de l’appréciation, au facteur linguistique,
ainsi qu’aux précisions et modifications apportées à l’emploi réservé.
“full-time” relevant experience has been removed as full-time
status is not a requirement for the application of the “selfemployed persons” definition and was included in the selection
criteria by error.
1106
Ces modifications contribueront à enrichir le bassin des travailleurs qualifiés auxquels les employeurs canadiens pourront faire
appel pour répondre à leurs besoins. Elles permettront au ministère de rencontrer son engagement à favoriser la croissance économique et à faire du Canada un pays qui attire les étudiants
étrangers et les travailleurs qualifiés talentueux.
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
After careful consideration, no other modifications were made
to the pre-published amended Regulations for the following reasons:
The definition of a skilled worker which reads: “continuous
part-time employment” for qualification was a clarification and
not new policy. To be eligible for the class at least one year of
continuous work — whether full-time or part-time — in a skilled
occupation is required as this demonstrates an ability to establish
oneself economically.
The substituted evaluation by the officer cannot be used to
overcome lack of sufficient points if minimum funds are not met.
No matter how qualified a skilled worker immigrant, there will
most likely be some time before adequate employment can be
found to support oneself and one’s family after landing. A visa
officer cannot be sure that the skilled worker will find employment immediately upon arriving in Canada. Applicants with arranged employment as per section 82 do not need to meet the
minimum funds requirement.
As for language factor, the amendment to the existing regulation clarifies that the correlation between designated test scores
and the Canadian Language Benchmarks 2000/Standards linguistiques canadiens 2002 is not done for each individual application.
Rather, the correlation of the Benchmark cut-offs for basic, moderate and high proficiency to the scores of each designated test, is
established by language testing experts and is to be used for all
applications.
By limiting arranged employment to NOC levels 0, A and B,
the amendments clarify HRSDC policy with regard to confirmations for arranged employment points. Skilled workers are initially eligible for the class because they have experience in
a NOC 0, A or B occupation which will assist them in establishing economically. Accepting skilled workers who have arranged
employment at their skill level — rather than a lower skilled job
in NOC C or D — ensures that they have better economic prospects.
The requirement that a work permit must be valid at time of
application and when the permanent resident visa is issued meets
the Department’s objective in ensuring that the applicant has a job
at time of landing so that points for arranged employment are
warranted.
The suggestion to extend work permits of post-graduate
students to avoid breaks in status or employment in the matter
of eligibility of recent graduates working, under subparagraph 205(c)(ii) for arranged employment points, is an operational issue and will not be dealt with in the Regulations.
A new provision allows work permit holders currently in
Canada, and who are not covered by paragraphs 82(2)(a) or (b),
to be eligible for arranged employment points. Only applicants
working in Canada with a work permit are eligible since the bona
Après mûre réflexion, il a été décidé de n’apporter aucune autre
modification au règlement publié préalablement, pour les raisons
suivantes :
Les mots « travaille à temps partiel de façon continue », qui ont
été ajoutés à la définition de travailleur qualifié, visent à préciser
les conditions d’admissibilité et ne sont pas l’expression d’une
nouvelle politique. Pour être admissible à la catégorie, l’intéressé
doit en effet avoir accumulé au moins une année continue d’expérience de travail — à temps plein ou à temps partiel — dans une
profession spécialisée, car il montre ainsi son aptitude à réussir
son établissement économique.
La substitution de l’appréciation par l’agent ne peut servir à
pallier au manque de points si le demandeur ne dispose pas des
fonds minimum exigés. Peu importe son niveau de compétence, il
est fort probable qu’un certain temps s’écoulera avant qu’il ne
trouve, après son établissement, un emploi lui permettant de subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille. L’agent des visas ne
peut être certain que le travailleur qualifié trouvera un emploi dès
son arrivée au Canada. Les demandeurs ayant un emploi réservé
conformément à l’article 82 n’ont pas à répondre au critère des
fonds minimum exigés.
Pour ce qui est du facteur linguistique, la modification précise
que les équivalences entre les résultats de l’évaluation linguistique
désignée et les Standards linguistiques canadiens 2002 ou les
Canadian Language Benchmarks 2000 ne doivent pas être établies au cas par cas. Les équivalences entre les seuils des Standards quant aux niveaux de connaissance linguistique de base,
moyenne et bonne, et les résultats de chaque évaluation désignée
sont plutôt établies par des spécialistes en évaluation linguistique
et doivent être utilisées pour toutes les demandes.
En limitant l’emploi réservé au genre de compétence 0 et aux
niveaux de compétence A et B de la matrice de la Classification
nationale des professions, les modifications précisent la politique
de RHDCC en ce qui concerne la confirmation des points attribués pour les emplois réservés. Les demandeurs sont tout d’abord
admissibles au titre de la catégorie des travailleurs qualifiés parce
qu’ils ont acquis de l’expérience dans un emploi appartenant au
genre de compétence 0, ou aux niveaux de compétence A ou B de
la matrice de la Classification nationale des professions, cette
expérience devant les aider à réussir leur établissement économique. L’acceptation de travailleurs qui ont un emploi réservé
correspondant à leur niveau de compétence — plutôt qu’un emploi de niveau moins élevé (C ou D de la matrice) — garantit
qu’ils ont de meilleures perspectives économiques.
Le critère selon lequel le permis de travail doit être valide lors
de la présentation de la demande, et de la délivrance du visa de
résident permanent, rencontre l’objectif du ministère de s’assurer
que le demandeur dispose d’un emploi à temps plein au moment
de l’octroi du droit de résidence permanente, de sorte que le nombre de points attribués pour l’emploi réservé, soit justifié.
La proposition de prolonger les permis de travail accordés aux
étudiants diplômés, afin que les interruptions de statut ou d’emploi n’empêchent pas ceux qui travaillent, aux termes du sousalinéa 205c)(ii), d’obtenir des points pour l’emploi réservé, est
une question opérationnelle, qui ne sera pas traitée par voie réglementaire.
Une nouvelle disposition permet aux titulaires de permis de travail qui se trouvent au Canada, et qui ne sont pas visés par les
alinéas 82(2)a) ou b), d’obtenir des points pour l’emploi réservé.
Seuls les demandeurs qui travaillent au Canada et qui sont munis
1107
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
fides of the job offer are assured and the work is considered to be
part of the Canadian labour market.
d’un permis de travail sont admissibles, puisque l’authenticité de
l’offre d’emploi est garantie et que l’emploi est considéré comme
relevant du marché du travail canadien.
Business Immigrants
Gens d’affaires
As a result of comments received from the CBA, further technical amendments were made to provide greater clarity where the
pre-published amendments did not provide the intended clarity.
In particular, the CBA commented that the one-year time period referred to in the definition of “qualifying business” should
be linked to the time period within the definition of “business
experience”. The CBA noted that a poor interpretation could result in less flexibility. Consequently, further technical amendments were necessary to ensure the intended flexibility with respect to quantifying “business experience” in a “qualifying business”, as well as quantifying “relevant experience” for selfemployed persons.
Suite aux commentaires de l’ABC, d’autres modifications
d’ordre technique ont été apportées afin de rendre les modifications prépubliées encore plus claires.
L’ABC a notamment fait observer que la période d’une année
mentionnée dans la définition d’« entreprise admissible » devrait
être liée à la période indiquée dans la définition d’« expérience
dans l’exploitation d’une entreprise ». L’ABC a signalé qu’une
mauvaise interprétation pourrait entraîner une moins grande souplesse. Par conséquent, il était nécessaire d’apporter d’autres modifications d’ordre technique pour garantir la souplesse recherchée
dans le calcul de l’« expérience dans l’exploitation d’une entreprise » dans une « entreprise admissible », ainsi que dans celui de
l’« expérience utile » dans le cas des travailleurs autonomes.
Par souci d’uniformité, des modifications ont également été apportées aux facteurs de l’expérience aux fins de l’évaluation des
critères de sélection. Comme il est apparu nécessaire de clarifier
des dispositions connexes, d’autres modifications mineures ont
été apportées.
For consistency, clarifications were also made to the experience factors in the assessment of selection criteria. Other minor
amendments which came to light in related sections were made to
improve clarity.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
Applicants who fail to meet the requirements set out in the
Regulations for the economic classes will not be issued a permanent resident visa. Those applicants who are already in Canada
and who are without status will be required to leave. Failure to do
so may result in a removal order being issued.
Les demandeurs qui ne rempliront pas les exigences énoncées
dans le règlement relativement à l’immigration économique ne
recevront pas de visa de résident permanent. Les demandeurs qui
se trouvent déjà au Canada et qui ne possèdent pas de statut devront quitter le pays, faute de quoi ils pourront faire l’objet d’une
mesure de renvoi.
Contacts
Personnes-ressources
Skilled Workers
Travailleurs qualifiés
Paul Sandhar-Cruz
A/Director
Economic Policy and Programs
Selection Branch
Citizenship and Immigration Canada
Jean Edmonds Tower North, 7th Floor
300 Slater Street
Ottawa, Ontario
K1A 1L1
Telephone: (613) 941-9311
FAX: (613) 954-0850
Business Immigrants
Michael Boekhoven
Director
Business Immigration Division
Selection Branch
Citizenship and Immigration Canada
Jean Edmonds Tower North, 7th Floor
300 Slater Street
Ottawa, Ontario
K1A 1L1
Telephone: (613) 957-0001
FAX: (613) 941-9014
1108
Paul Sandhar-Cruz
Directeur adjoint
Politique et programmes économiques
Direction générale de la sélection
Citoyenneté et Immigration Canada
Tour Jean Edmonds Nord, 7e étage
300, rue Slater
Ottawa (Ontario)
K1A 1L1
Téléphone : (613) 941-9311
TÉLÉCOPIEUR : (613) 954-0850
Gens d’affaires
Michael Boekhoven
Directeur
Division de l’immigration des gens d’affaires
Direction générale de la sélection
Citoyenneté et Immigration Canada
Tour Jean Edmonds Nord, 7e étage
300, rue Slater
Ottawa (Ontario)
K1A 1L1
Téléphone : (613) 957-0001
TÉLÉCOPIEUR : (613) 941-9014
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
IV — REFUGEES — PART 4, DIVISION 3; PART 8,
DIVISION 1
IV — RÉFUGIÉS — PARTIE 4, SECTION 3; PARTIE 8,
SECTION 1
Description
Description
Three main changes are made to the provisions related to refugees with a view to facilitating the entry of refugees to Canada
and their acquisition of permanent resident status, in accordance
with international agreements.
Les trois principales modifications apportées aux dispositions
concernant les réfugiés ont pour objet d’aider ces derniers à entrer
au Canada et à obtenir le statut de résident permanent, conformément aux ententes internationales conclues à cet effet.
What the Regulations do
Effet des dispositions réglementaires
The changes to the Regulations:
— Facilitate the referral of refugees identified by foreign governments;
— Create a new Protected Temporary Residents Class;
— Clarify that persons who did not have a pre-removal risk assessment under the post-determination refugee claimants in
Canada Class (PDRCC) benefit from a stay of removal until a
decision on their pre-removal risk assessment (PRRA) is
made.
Les modifications apportées au règlement :
— Facilitent le processus de recommandation des réfugiés identifiés par les gouvernements des États étrangers;
— Créent la nouvelle catégorie des résidents temporaires protégés;
— Précisent que les personnes qui n’ont pas fait l’objet d’un
examen des risques avant renvoi, au titre de la catégorie des
demandeurs non reconnus du statut de réfugié au Canada
(CDNRSRC), bénéficient d’un sursis à l’exécution de la mesure de renvoi jusqu’à ce qu’une décision soit prise à la suite
de l’examen des risques avant renvoi.
What has changed
Nature des modifications
Under the current Immigration and Refugee Protection Regulations, every refugee case must be formally referred to a mission
by a private sponsor or by a referral organization. Referral organizations are defined as including the UNHCR or organizations
with which the Minister has entered into a Memorandum of Understanding (MOU).
The pre-published Regulations expanded upon the definition of
referral organization to include governments of foreign states
(section 138) and as a result, foreign governments are required to
enter into a formal agreement or a memorandum of understanding
with the Minister (section 138) in order to make refugee referrals.
The content of the memorandum of understanding is outlined in
section 143 of the pre-published Regulations.
Upon reflection it was thought that the proposed amendment
unnecessarily restricted referrals from foreign governments. By
including foreign governments in the definition of “referral organizations”, the referrals were bound by the requirements of
a MOU as identified in section 143 of the amendments. Consequently, it is conceivable that under the Regulations, there would
be a variety of potential burden-sharing arrangements where the
Department would not be allowed to accept refugee referrals.
Maximum flexibility in this area would best serve the aims and
objectives of the resettlement program. Hence the reference in the
amended subsection 150(1) of the Regulations to include referrals
resulting from an “arrangement” or “agreement” relating to resettlement, between the Minister and a government of a foreign
state, or any institution of such a government, to replace the
amendments to sections 138 and 143 would better serve the policy intent.
Selon le règlement en vigueur, chaque demandeur d’asile doit
être recommandé officiellement à une mission par un répondant
du secteur privé ou une organisation de recommandation. La définition d’une organisation de recommandation inclut le Haut
Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés ou les organisations ayant conclu un protocole d’entente avec le ministre.
Le règlement publié au préalable a élargi la définition d’« organisation de recommandation » de manière à englober le gouvernement d’un État étranger (article 138). Par conséquent, le
gouvernement étranger est tenu de conclure une entente officielle
ou un protocole d’entente avec le ministre (article 138) pour faire
des recommandations. La teneur du protocole d’entente est exposée à l’article 143 du règlement prépublié.
Après réflexion, nous avons conclu que la modification restreignait inutilement les recommandations des gouvernements
étrangers. Le fait d’inclure les gouvernements étrangers dans la
définition d’« organisation de recommandation » liait les recommandations au protocole d’entente prévu à l’article 143 du projet
de règlement modifié. Il est par conséquent concevable que les
modifications autoriseraient la conclusion de diverses ententes sur
le partage du fardeau mais par lesquelles le ministère ne serait pas
autorisé à accepter les demandeurs d’asile recommandés. Un
maximum de souplesse en ce domaine servirait mieux les objectifs du programme de réinstallation. Par voie de conséquence la
mention, dans le paragraphe modifié 150(1) du règlement, des
recommandations faites à la suite d’une « entente » ou d’un
« accord » en matière de réinstallation entre le ministre et le gouvernement d’un État étranger, ou l’une de ses institutions, pour
remplacer les modifications aux articles 138 et 143, servirait
mieux l’objectif poursuivi.
Les modifications visent également à faire en sorte que le gouvernement d’un État étranger avec lequel le Canada a signé un
accord relatif au réétablissement puisse faire des recommandations, en vertu dudit accord, sans avoir à signer un protocole
d’entente distinct avec le ministre. À ce titre, la modification en
question devrait faciliter le réétablissement des personnes à protéger en simplifiant les mesures qui doivent être prises afin de
réagir rapidement si une situation particulière devrait survenir.
The amendments also ensure that a foreign government, with
which Canada has entered into an agreement that includes a resettlement component, is able to make referrals under the agreement
without the need for a separate memorandum of understanding
with the Minister. As such, this amendment should facilitate resettlement of those in need by streamlining the steps that have to
be taken in order to respond quickly to a particular situation that
may arise.
1109
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
The addition of section 151.1 to the Regulations creates a new
Protected Temporary Residents Class, which sets out the rules for
acquiring permanent residence from within Canada. The creation
of the Protected Temporary Residents Class will ensure that refugees resettled from outside Canada on temporary resident permits,
as well as those who have entered Canada on a Minister’s permit,
are able to apply for permanent residence from within Canada, at
no cost and without a waiting period. Members of the Protected
Temporary Residents Class will have to meet all requirements of
the Act and the Regulations to become permanent residents.
The amendments to section 346 of the transitional provisions in
the Regulations clarify that persons who did not have a preremoval risk assessment under the post-determination refugee
claimants in Canada Class (PDRCCs) before IRPA came into
force can benefit from a stay of removal.
L’ajout de l’article 151.1 crée la nouvelle catégorie des résidents temporaires protégés. Cette modification établit les règles
régissant l’acquisition de la résidence permanente à l’intérieur du
Canada. La création de la catégorie des résidents temporaires
protégés vise à s’assurer que les réfugiés sélectionnés à l’étranger
et réinstallés au Canada au titre d’un permis de séjour temporaire
ainsi que ceux entrés au Canada au titre d’un permis ministériel,
puissent demander le statut de résident permanent au Canada,
gratuitement et sans délai. Les membres de la catégorie des résidents temporaires protégés devront satisfaire à toutes les exigences de la Loi et du règlement avant de devenir résidents permanents.
Les modifications apportées à l’article 346 des dispositions
transitoires du règlement précisent que les personnes qui n’ont
pas fait l’objet d’un examen des risques avant renvoi, au titre de
la catégorie des demandeurs non reconnus du statut de réfugié au
Canada (CDNRSRC), avant l’entrée en vigueur de la nouvelle
Loi (c.-à-d., la CDNRSRC en attente d’une décision) peuvent
bénéficier d’un sursis à l’exécution d’une mesure de renvoi.
Alternatives
Solutions envisagées
There are no workable alternatives to a regulatory framework
for the transitional provisions as well as the domestic asylum and
resettlement programs. New regulations are required to support
the delivery of these programs.
La voie réglementaire est la seule solution pratique dans le cas
des dispositions transitoires ainsi que dans le cas des programmes
d’asile et de réétablissement au Canada. De nouvelles dispositions
réglementaires sont nécessaires pour faciliter l’administration de
ces programmes.
L’utilisation de mesures administratives ou le recours aux pouvoirs discrétionnaires prévus par la Loi pour permettre aux réfugiés, réinstallés au Canada au moyen de permis, de devenir des
résidents permanents au Canada, créerait un processus compliqué
qui minerait l’efficacité souhaitée pour l’application du règlement
et serait contraire à la nécessité de réétablir d’urgence les personnes visées.
Any administrative measure or use of discretionary authority
under the Act to enable refugees resettled from outside Canada on
permits to become permanent residents in Canada would create a
cumbersome process that would be contrary to the efficiency desired for the application of the Regulations and would be contrary
to the urgent need for resettlement of these persons.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
Benefits
Avantages
These Regulations give the Minister the flexibility to work with
foreign governments in the resettlement of refugees and to implement international agreements that include burden sharing
through resettlement components. In addition, the new provisions
create a simpler way for refugees in urgent need of protection to
become permanent residents. The changes also ensure that refugee claimants refused under the old Act who were awaiting a risk
assessment prior to their removal will benefit from the same stay
of removal as persons who have applied for a PRRA under the
new Act.
Ces dispositions réglementaires donnent au ministre la latitude
voulue pour travailler avec les gouvernements des États étrangers
au réétablissement des réfugiés et pour mettre en oeuvre des ententes internationales qui prévoient un partage du fardeau au
moyen du réétablissement. En outre, les nouvelles dispositions
donnent aux réfugiés qui ont un urgent besoin de protection un
moyen plus simple de devenir résidents permanents. Les changements font également en sorte que les revendicateurs du statut de
réfugié refusés sous l’ancienne Loi, et qui attendaient de faire
l’objet d’une évaluation des risques avant renvoi, bénéficieront du
même sursis à l’exécution d’une mesure de renvoi que les personnes ayant demandé un examen des risques avant renvoi en
vertu de la nouvelle Loi.
Costs
Coûts
There are no additional costs associated with these Regulations
other than the communication materials required to inform staff
of the changes found in the provisions.
Aucun coût additionnel n’est associé à ces dispositions réglementaires sauf celui relatif aux documents de communication
nécessaires pour informer le personnel des changements au règlement.
Consultation
Consultations
Pre-publication
Publication préalable
These amendments were first pre-published in the Canada Gazette, Part I, on September 27, 2003. We have received comments
Le projet de règlement a été publié pour la première fois dans
la Gazette du Canada Partie I le 27 septembre 2003. Nous avons
1110
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
from the Canadian Council for Refugees (CCR) and the Province
of Quebec.
With respect to facilitating referral of refugees identified by
foreign governments, the comment from the CCR related to the
inclusion, in “referral organizations”, of any government of a
foreign state or any institution of such a government, with whom
the Minister has entered into a MOU or with whom Canada has
signed an agreement relating to resettlement. The CCR argued
that the change was motivated by the “Safe Third Country”
agreement signed by Canada with the United States. The comment was not incorporated in the new amendment to subsection 150(1) as this amendment is related to burden sharing on the
resettlement of refugees with any country. Furthermore, it was
recognized shortly after the implementation of IRPA that a gap
existed in the department’s capacity to accept broader based resettlement referrals globally. This amendment is unrelated to the
Safe Third Agreement.
These amendments do not alter the intention of the original
pre-published amendments under sections 138 and 143 of the
Regulations, in which we intended to allow referrals by foreign
governments. The amendment of subsection 150(1) is technical in
nature, not likely to lead to a loss of rights for refugees and meeting all the objectives targeted with the amendment of sections 138
and 143. The amendment may even facilitate resettlement of
those in need by streamlining the steps that have to be taken in
order to respond quickly to a particular situation that may arise.
Comments were received from the Province of Quebec on
the creation of a new Protected Temporary Residents Class.
Their concern was that refugees could be recognized as members
of the Protected Temporary Residents Class and be sent to
Quebec without the mandatory “Certificat de Sélection du
Québec” (CSQ). They asked for an additional clause that would
require a CSQ for members of this class who planned to settle in
the Province of Quebec. This has been done and is reflected in the
new subsection 151.1(2.1) of the amended Regulations.
As well, the Province of Quebec indicated that the term “a person in need of protection” could not be used in paragraphs 65(d),
68(a), 69(1)(b), 69(2)(b), 72(4)(b) and subsections 65.1(2)
and 72(3) of the amended Regulations. This expression does not
appear in the Canada-Quebec Accord and therefore, would exclude these persons from Quebec’s selection criteria. We agreed
and these sections will not include the expression “a person in
need of protection”.
Finally, the amendments clarify the person who did not have a
pre-removal risk assessment under post-determination refugee
claimants in Canada Class (PDRCC) benefit from a stay of
removal, until a decision on the pre-removal risk assessment (PRRA) is made. No comment was received on this issue.
reçu des commentaires du Conseil Canadien pour les Réfugiés (CCR) et de la province de Québec.
Pour ce qui est de faciliter la recommandation de réfugiés identifiés par les gouvernements étrangers, le commentaire du CCR
concernait l’inclusion, dans la définition d’« organisation de recommandation », de tout gouvernement d’un État étranger, ou de
l’une de ses institutions, avec lequel le ministre a conclu un protocole d’entente ou avec lequel le Canada a signé un accord relatif
au réétablissement. Le CCR a soutenu que la modification était
motivée par l’Entente sur les tiers pays sûrs intervenue entre le
Canada et les États-Unis. Le commentaire n’a pas été incorporé à
la nouvelle modification apportée au paragraphe 150(1), celle-ci
concernant les cas où le réétablissement des réfugiés est assuré en
collaboration avec un autre pays. Il est de plus apparu, peu après
l’entrée en vigueur de la LIPR, que la capacité du ministère d’accepter la recommandation de demandeurs d’asile originaires d’un
plus grand nombre de pays était restreinte. Cette modification
n’est pas reliée à l’Entente sur les tiers pays sûrs.
Ces modifications ne changent en rien l’objectif visé initialement par les dispositions 138 et 143 du règlement publié préalablement, qui autorisent les gouvernements étrangers à procéder à
la recommandation de réfugiés. La modification du paragraphe 150(1) est d’ordre technique et il est peu probable qu’elle
entraîne une perte de droits pour les réfugiés, en outre, elle satisfait aux objectifs poursuivis par la modification des articles 138
et 143. La modification peut même faciliter le réétablissement de
personnes à protéger en simplifiant les mesures à prendre afin de
réagir rapidement si une situation particulière devait survenir.
Les commentaires que nous avons reçus de la Province de
Québec portaient sur la création de la nouvelle catégorie des résidents temporaires protégés. La Province s’inquiétait du fait que
des réfugiés pourraient être reconnus comme des résidents temporaires protégés et envoyés au Québec sans avoir préalablement
obtenu le certificat de sélection du Québec (CSQ). Elle a demandé l’ajout d’une disposition exigeant que les demandeurs de cette
catégorie, qui prévoient s’installer sur son territoire, obtiennent
le CSQ. Cette demande a été acceptée, comme en témoigne le
nouveau paragraphe 151.1(2.1) du règlement modifié.
Par ailleurs, les représentants de la Province de Québec ont indiqué que le terme « personne à protéger » ne pouvait pas être
repris dans les alinéas 65d), 68a), 69(1)b), 69(2)b), 72(4)b) ni
dans les paragraphes 65.1(2) et 72(3) du règlement modifié.
Comme ce terme ne figure pas dans l’Accord Canada-Québec, la
Province ne pourrait pas sélectionner ces personnes. Nous avons
retenu ces commentaires et nous n’ajouterons pas le terme « personne à protéger » à ces dispositions.
Enfin, les modifications précisent que la personne qui n’a pas
fait l’objet d’un examen des risques avant renvoi, au titre de la
catégorie des demandeurs non reconnus du statut de réfugié au
Canada (CDNRSRC), bénéficie d’un sursis à l’exécution de la
mesure de renvoi jusqu’à ce qu’une décision soit prise à la suite
de l’examen des risques avant renvoi. Aucun commentaire n’a été
reçu sur cette question.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
All decisions made about refugee applications are subject to a
quality assurance program, which measures the quality of decision making and the reliability of information provided. In addition, decisions concerning resettlement refusals are subject to
review by the Federal Court.
Toutes les décisions prises au sujet des demandes d’asile sont
assujetties à un programme d’assurance de la qualité qui évalue la
qualité du processus décisionnel et la fiabilité de l’information
fournie. En outre, les décisions concernant un refus de réétablissement peuvent faire l’objet d’un examen par la Cour fédérale.
1111
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
Unless an applicant is described in an exception under the
Regulations, the new transitional rules clarify that no refused
refugee claimants will be removed without first having benefited
from an assessment of the risk they could face if returned to their
country of origin.
À moins qu’un demandeur ne soit visé par une exception prévue dans le règlement, les nouvelles règles transitoires précisent
qu’aucun revendicateur du statut de réfugié ne sera renvoyé sans
avoir d’abord bénéficié d’une évaluation du risque qu’il pourrait
courir s’il était renvoyé dans son pays d’origine.
Contact
Personne-ressource
Rick Herringer
Director
Resettlement Division
Refugees Branch
Citizenship and Immigration Canada
Jean Edmonds Tower South, 17th Floor
365 Laurier Avenue West
Ottawa, Ontario
K1A 1L1
Telephone: (613) 957-9349
FAX: (613) 957-5836
Rick Herringer
Directeur
Réétablissement
Direction générale des réfugiés
Citoyenneté et Immigration Canada
Tour Jean Edmonds Sud, 17e étage
365, avenue Laurier Ouest
Ottawa (Ontario)
K1A 1L1
Téléphone : (613) 957-9349
TÉLÉCOPIEUR : (613) 957-5836
V — PERMANENT RESIDENTS — PART 5
V — RÉSIDENTS PERMANENTS — PARTIE 5
Description
Description
The Permit Holder Class (PHC) and the Humanitarian and
Compassionate (H&C) Category under IRPA allow certain foreign nationals, who would otherwise be inadmissible, to become
permanent residents if their circumstances warrant an exception.
The H&C category is for foreign nationals who, for reasons of
hardship, cannot apply for permanent residence outside Canada.
The PHC is for foreign nationals in Canada who, having been
issued a Temporary Resident Permit and who, despite a continuing inadmissibility, may apply for permanent residence in Canada
through passage of time.
Dans le cadre de la LIPR, la catégorie des titulaires de permis
et la catégorie des personnes visées par des circonstances d’ordre
humanitaire, permettent à certains étrangers qui seraient par ailleurs interdits de territoire de devenir résidents permanents si les
circonstances de leur cas justifient une exception. La catégorie
des personnes visées par des considérations humanitaires s’applique aux étrangers qui ne peuvent pas présenter de demande de
résidence permanente hors du Canada en raison de difficultés
excessives. La catégorie des titulaires de permis s’applique aux
étrangers au Canada qui, s’étant vu délivrer un permis de résident
temporaire et malgré le fait qu’ils sont toujours interdits de territoire, peuvent demander la résidence permanente au Canada après
un certain délai.
What the Regulations do
Effet des dispositions réglementaires
The changes to the Regulations:
— Create a new Protected Temporary Residents Class (PTRC)
for resettlement of refugees in urgent need of protection to enable them to apply quickly for permanent residence in
Canada;
— Consolidate PHC provisions by amalgamating the class provisions with the permanent residence requirements that apply to
these persons;
— Ensure that all members of a family who are inadmissible by
virtue of one family member being inadmissible for health
grounds are subject to the same waiting period before they can
apply for permanent residence in Canada;
— Exclude family members of in-Canada H&C and PHC
applicants, who are not in Canada, from concurrent processing
for a permanent resident visa.
Les modifications apportées au règlement :
— Créent la nouvelle catégorie des résidents temporaires protégés aux fins du réétablissement des réfugiés ayant un urgent
besoin de protection, afin de leur permettre de présenter rapidement une demande de résidence permanente au Canada;
— Regroupent les dispositions s’appliquant à la catégorie des
titulaires de permis en les intégrant aux dispositions relatives
aux exigences pour la résidence permanente qui s’appliquent à
ces personnes;
— Font en sorte que tous les membres d’une famille qui sont
interdits de territoire du fait qu’un membre de la famille est
interdit de territoire pour motifs sanitaires soient assujettis à la
même période d’attente avant de pouvoir présenter une demande de résidence permanente au Canada;
— Empêchent de traiter simultanément la demande de visa de
résident permanent présentée par la personne visée par des
considérations d’ordre humanitaire qui se trouve au Canada,
et celle des membres de sa famille qui se trouvent hors du
Canada.
What has changed
Nature des modifications
The amendments to the H&C provisions clarify that family
members who are in Canada may become permanent residents
concurrently with the principal applicant. They also clarify that
family members who are outside Canada cannot be processed for
Les modifications apportées aux dispositions relatives aux
considérations humanitaires (CH) précisent que les membres de la
famille qui se trouvent au Canada peuvent devenir résidents permanents en même temps que le demandeur principal. Elles
1112
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
permanent resident visas concurrently with the principal applicant. This maintains the original policy intent of limiting exceptional provisions to foreign nationals and their family members
who are in Canada. Family members outside Canada do not require an exception from applying outside Canada. They can be
processed as members of the Family Class supported by a sponsorship or can, if required, request H&C consideration through
visa offices.
The creation of the new PTRC for resettlement of refugees in
urgent need of protection is explained in further detail in the
Refugee part of this RIAS. This change will allow refugees in
urgent need of protection to apply for permanent residence within Canada without delay, unlike members of the Permit Holders
class.
The PHC is removed from the list of classes under subsection 72(2) of the Regulations because the nature of this class of
persons is not consistent with the other classes in this list. The
requirements to become a permanent resident related to this class
are grouped together under Division 4 of Part 5 of the Regulations. The amendment clarifies, in the Regulations, that this is an
exceptional class, consistent with the other exceptional provisions
under H&C. These provisions make it clear that, to become permanent residents, applicants and their family members should not
be inadmissible for reasons other than the one(s) for which the
permit was issued. Under the PHC, each member of the family is
holding their own Temporary Resident Permit and as such, can
apply for permanent residence in their own right. Family members outside Canada cannot be processed for permanent resident
visas concurrently with the permit holder in Canada, which is
consistent with the H&C provisions.
In addition, decreasing the continuous period of residence for
family members who are permit holders from five to three years
ensures that all members of the same family, who are inadmissible by virtue of an accompanying family member who is inadmissible on health grounds, can be processed for permanent residence
concurrently. This corrects the current provisions which allow
members of the class who are inadmissible on health grounds to
apply for permanent residence after three years while other members of their family, who are permit holders, cannot apply for five
years.
précisent également que la demande de visa de résident permanent des membres de la famille qui se trouvent hors du Canada ne
peut pas être traitée en même temps que celle du demandeur principal. Ainsi, l’objectif de la politique initiale est maintenu en limitant les mesures d’exception aux étrangers et aux membres de
leur famille qui se trouvent au Canada. Les membres de la famille
qui se trouvent hors du Canada n’ont pas besoin d’être dispensés
de l’obligation de présenter une demande hors du Canada. Ils
peuvent présenter une demande à titre de membre de la catégorie
du regroupement familial appuyé par un parrainage ou, s’il y a
lieu, présenter une demande pour considérations humanitaires à
un bureau des visas.
La création de la nouvelle catégorie des résidents temporaires
protégés, aux fins du réétablissement des réfugiés ayant un urgent
besoin de protection, est expliquée plus en détail dans la partie
portant sur les réfugiés au présent Résumé de l’étude d’impact de
la réglementation (RÉIR). Cette modification permettra aux réfugiés ayant un urgent besoin de protection de présenter une demande de résidence permanente au Canada sans délai, contrairement aux membres de la catégorie des titulaires de permis.
La catégorie des titulaires de permis a été supprimée de la liste
des catégories prévues au paragraphe 72(2) du règlement parce
que cette catégorie n’est pas de même nature que les autres catégories qui y apparaissant. Les exigences en matière de résidence
permanente s’appliquant à cette catégorie sont regroupées dans la
Section 4 de la Partie 5 du règlement. Cette modification précise
qu’il s’agit d’une catégorie d’exception, conformément aux autres
dispositions d’exception prévues dans le cadre de considérations
humanitaires. Ces dispositions indiquent clairement que, pour
devenir résidents permanents, les demandeurs et les membres de
leur famille ne doivent pas être interdits de territoire pour des
motifs autres que ceux pour lesquels le permis a été délivré. Dans
le cadre de la catégorie des titulaires de permis, chaque membre
de la famille est titulaire d’un permis de séjour temporaire et peut
ainsi, de sa propre initiative, présenter une demande de résidence
permanente. La demande de visa de résident permanent des
membres de la famille qui se trouvent hors du Canada ne peut pas
être traitée en même temps que celle du titulaire du permis au
Canada, ce qui est conforme aux dispositions relatives aux considérations humanitaires.
De plus, le fait de faire passer de cinq ans à trois ans la période
continue de résidence à titre de titulaire de permis pour les membres de la famille, permet le traitement simultané des demandes
de résidence permanente de tous les membres d’une même famille qui sont titulaires d’un permis et interdits de territoire, du
fait qu’un membre de la famille est interdit de territoire pour motifs sanitaires. Cette modification corrige les dispositions actuelles
en vertu desquelles les membres de cette catégorie qui sont interdits de territoire pour motifs sanitaires peuvent présenter une demande de résidence permanente après trois ans alors que les autres membres de leur famille, qui sont titulaires d’un permis, doivent attendre cinq ans.
Alternatives
Solutions envisagées
There are no alternatives to Regulations to address these
changes.
Les changements envisagés ne peuvent être effectués que par
voie règlementaire.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
Benefits
Avantages
These changes are required to ensure that regulatory provisions
on permanent residence serve the purpose for which they were
Ces modifications sont nécessaires pour veiller à ce que les
dispositions réglementaires concernant la résidence permanente
1113
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
intended. They create a more consistent approach to permanent
resident applications and in doing so may avoid unnecessary litigation.
servent aux fins auxquelles elles ont été prévues. Elles créent une
approche plus uniforme pour les demandes de résidence permanente, évitant ainsi les litiges inutiles.
Costs
Coûts
There are no additional costs associated with these regulatory
changes.
Ces modifications réglementaires n’entraînent aucun coût supplémentaire.
Consultation
Consultations
Pre-publication
Publication préalable
These amendments were first pre-published in the Canada Gazette, Part I, on September 27, 2003. Following pre-publication,
comments were received from the Canadian Bar Association (CBA) and the Canadian Council for Refugees (CCR).
Submissions to re-instate the discretionary authority to grant
permanent residence to permit holders were also made by
the CBA.
The Department is of the opinion that legislative authority to
grant such a discretionary power is not in the Act. The current
regulatory powers in the IRPA provide for clear eligibility criteria
for membership in any class.
Le projet de règlement a été publié pour la première fois dans
la Gazette du Canada Partie I le 27 septembre 2003. À la suite de
la publication préalable, nous avons reçu des commentaires de
l’Association du Barreau canadien (ABC) et du Conseil canadien
pour les réfugiés (CCR).
L’une des principales préoccupations de l’ABC et du CCR tenait au fait que les réfugiés réétablis devaient présenter des pièces
d’identité pour devenir résidents permanents au titre de cette catégorie. Cette préoccupation dépasse le cadre de ces modifications.
Les réfugiés ayant un urgent besoin de protection qui obtiendront un permis de résident temporaire seront évalués au titre de
la catégorie des résidents temporaires protégés. La catégorie des
titulaires de permis a été établie à l’intention des étrangers, notamment les réfugiés, qui ont été jugés interdits de territoire pour
motifs sanitaires ou pour des raisons liées à la criminalité.
L’ABC a également proposé de rétablir le pouvoir discrétionnaire d’octroyer le droit de résidence permanente aux titulaires de
permis.
Le ministère est d’avis que la Loi ne l’autorise pas à accorder
un tel pouvoir discrétionnaire. Les pouvoirs réglementaires prévus à la LIPR permettent de fixer des critères clairs afin de déterminer l’appartenance aux diverses catégories.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
Applicants who fail to meet the requirements set out in the
Regulations and who do not qualify for exceptional provisions
will not become permanent residents. Those applicants who are
inadmissible will be required to leave if their temporary resident
status has expired. Failure to do so may result in a removal order
being issued.
Les demandeurs qui ne satisfont pas aux exigences énoncées
dans le règlement et qui ne sont pas visés par les mesures
d’exception, ne pourront pas devenir résidents permanents. Ceux
qui sont interdits de territoire devront quitter le Canada si leur
statut de résident temporaire est expiré, à défaut de quoi, une mesure de renvoi sera prise contre eux.
Contact
Personne-ressource
A key concern of the CBA and the CCR was the need for resettled refugees to produce identity documents to become permanent
residents under this class. This concern was beyond the scope of
these amendments.
Refugees in need of urgent protection who are issued a Temporary Resident Permit will be assessed under the PTRC. The PHC
is intended to include foreign nationals, including refugees, who
have been found to be criminally or medically inadmissible to
Canada.
Johanne DesLauriers
Director
Social Policy and Programs Division
Citizenship and Immigration Canada
Jean Edmonds Tower North, 7th Floor
300 Slater Street
Ottawa, Ontario
K1A 1L1
Telephone: (613) 941-9022
FAX: (613) 941-9323
Johanne DesLauriers
Directrice
Division de la politique et des programmes sociaux
Citoyenneté et Immigration Canada
Tour Jean Edmonds Nord, 7e étage
300, rue Slater
Ottawa (Ontario)
K1A 1L1
Téléphone : (613) 941-9022
TÉLÉCOPIEUR : (613) 941-9323
VI — PERMANENT RESIDENT CARD — PART 5,
DIVISION 1
VI — CARTE DE RÉSIDENT PERMANENT — PARTIE 5,
SECTION 1
Description
Description
The IRPA requires that permanent residents be provided with a
document indicating their status in Canada. Paragraph 32(f) of
La LIPR prévoit l’obligation de délivrer aux résidents permanents un document précisant leur statut au Canada. L’alinéa 32f)
1114
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
the IRPA authorizes the creation of regulations pertaining to the
issuance of a status document for permanent residents (permanent
resident card). The amendments are intended to clarify and simplify the application process for the permanent resident card.
de la LIPR autorise l’adoption de règlements relatifs à la délivrance d’une attestation de statut aux résidents permanents (carte
de résident permanent). Les modifications visent à préciser et à
simplifier les formalités à remplir pour en faire la demande.
What the Regulations do
— Clarify the requirements for the issuance of a permanent resident card (PR Card);
— Expand the range of documents which can be provided in
support of a PR Card application;
— Clarify that a permanent resident who did not submit the
mandatory information to be provided with a PR Card, must
make an application for a PR Card to be issued;
— Impose additional mandatory information that must be provided to the Department before a PR Card can be provided;
— Clarify the time frames and distribution process for PR Cards.
Effet des règlements
Les modifications apportées au règlement :
— Clarifient les exigences pour la délivrance d’une carte de résident permanent (carte RP);
— Offrent un plus large éventail de documents pouvant être
fournis au soutien d’une demande de carte RP;
— Précisent que le résident permanent, qui n’a pas fourni les renseignements obligatoires pour l’obtention de la carte de résident permanent, doit présenter une demande pour que cette
dernière lui soit délivrée;
— Imposent la production de renseignements obligatoires additionnels au ministère pour qu’une carte RP soit délivrée;
— Clarifient les délais et le processus de distribution pour les
cartes RP.
What has changed
Nature des modifications
The amendments clarify that PR Cards are documents indicating the status of permanent residents whether they are provided to
a new permanent resident under IRPA, are issued to a permanent
resident who obtained that status under the former Act, or issued,
upon application, to a permanent resident who obtained their
status under IRPA. The amendments also clarify that applicants
must meet the same requirements whether they are applying for a
first PR card or for a replacement card. The amendments simplify
the regulatory language and clarify that an application for
a PR card must be made in Canada.
Les modifications précisent que les cartes de résident permanent (cartes de RP) indiquent le statut des résidents permanents,
qu’elles aient été remises à une personne devenue résidente permanente en vertu de la LIPR, délivrées à un résident permanent
qui a obtenu ce statut en vertu de l’ancienne loi ou délivrées, à la
suite d’une demande, à un résident permanent ayant obtenu son
statut en vertu de la LIPR. Les modifications précisent également
que les demandeurs doivent remplir les mêmes exigences, qu’ils
présentent une demande pour obtenir une première carte de RP ou
pour renouveler celle qu’ils possèdent déjà. Les modifications
simplifient le libellé du règlement et précisent que la carte de RP
doit être demandée au Canada.
Le règlement en vigueur exige des demandeurs qu’ils fournissent au ministère une copie certifiée conforme de leur passeport
pour obtenir une carte de résident permanent. Cette exigence a
créé des difficultés aux demandeurs qui ne peuvent pas obtenir un
passeport, et a soulevé des préoccupations au sujet des dépenses
et des inconvénients entraînés par l’obligation de certifier conformes les documents devant être fournis à l’appui de la demande.
Les modifications suppriment l’obligation de fournir une copie
certifiée et élargissent l’éventail des documents que les demandeurs de la carte de résident permanent peuvent présenter à
l’appui de leur demande. Afin de maintenir l’intégrité du processus, une disposition supplémentaire prévoit toutefois que les demandeurs doivent produire les pièces originales de ces documents
lorsqu’ils se présentent pour obtenir leurs cartes.
Ces modifications éliminent également l’obligation de présenter des copies certifiées conformes. Cependant, afin de maintenir
l’intégrité du processus, une disposition prévoyant que les demandeurs doivent produire les pièces originales de ces documents
lorsqu’ils se présentent pour obtenir leurs cartes, a été ajoutée.
Des considérations pratiques sont associées à la production de la
carte. Par exemple, une carte de RP ne peut être produite sans une
copie de la signature du client et une photographie acceptable.
Ces exigences restreignent la capacité du ministère à délivrer des
cartes dans les cas où l’information et les documents fournis ne
sont pas conformes aux exigences. Les modifications prévoient
que le résident permanent doit communiquer cette information
dans les 180 jours suivant son entrée au Canada pour obtenir sa
carte. Les résidents permanents qui ne rencontrent pas ces
The current Regulations require applicants to provide the Department with a certified copy of their passport to obtain a permanent resident card. This has created difficulties for applicants who
do not have access to a passport and raised concerns about the
expense and inconvenience associated with the requirement to
certify copies of supporting documentation. The amendments
delete the obligation to have a certified copy and expand the
range of documents which can be provided in support of
a PR Card application. In order to maintain the integrity of the
application process, a requirement has been added directing applicants to produce originals of supporting documents when they
pick up their PR cards.
There are practical considerations associated with the production of the PR card. For example, a PR card cannot be produced
without an image of the client’s signature and an adequate photograph. This imposes limits on the Department’s ability to provide
cards where the information and documents provided are inadequate. The amendments require the permanent resident to provide
this information within 180 days of their entry into Canada in
order to be provided with a PR Card. Permanent residents who do
not comply with these requirements will be required to make an
application for their PR Card and to pay the application fee.
1115
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
Finally, the amendments clarify the process for distribution
of PR Cards. A notice sent by the Department to the applicant
indicates the time and place where they must report to pick up
their card. Where applicants do not comply within 180 days of the
date the notice was mailed, the card will be destroyed and the
applicant must make a new application. The amendments eliminate the current language making reference to the Department
otherwise delivering the card and clarify the distribution process
and timing.
exigences seront tenus de demander une carte de RP et de payer
les frais de traitement prévus.
Enfin, les modifications clarifient le processus de distribution
des cartes RP. Elles prévoient que le ministère indique, dans un
avis qu’il envoie au demandeur, l’heure et le lieu où celui-ci doit
se présenter pour obtenir sa carte. Si le demandeur ne s’exécute
pas dans les 180 jours suivant la date où l’avis a été posté, la carte
est détruite, et l’intéressé doit présenter une nouvelle demande.
Ces modifications éliminent le présent libellé, qui prévoit sans
plus que le ministère doit délivrer la carte. Elles précisent également le moment où la carte est délivrée ainsi que les formalités
applicables.
Alternatives
Solutions envisagées
These amendments represent adjustments to existing regulations and as such, could not be accomplished with administrative
guidelines.
Les rectifications que ces modifications apportent à des dispositions réglementaires en vigueur ne pourraient être apportées par
des directives administratives.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
Benefits
Avantages
These amendments are mainly facilitative in nature and respond positively to the concerns of applicants, immigration practitioners and stakeholders. The requirements to provide a passport
and certified documents were originally introduced to ensure that
the applicant be properly identified and to minimize the risk of
fraudulent applications. Those permanent residents who could not
access a passport were caught in circular provisions where they
needed the permanent resident card to obtain a travel document
from the Department of Foreign Affairs and International Trade.
The elimination of this requirement will result in improved client
service. The new requirement to have clients produce originals of
supporting documents when they pick up their PR Card will
maintain the integrity of the application process, while simplifying administrative requirements.
Ces modifications, qui sont essentiellement facilitantes, donnent concrètement suite aux préoccupations des demandeurs, des
praticiens en immigration et des divers intervenants. L’obligation
de produire un passeport et des documents certifiés conformes
avait été initialement prévue pour permettre d’identifier correctement le demandeur et de réduire au maximum le risque que des
demandes frauduleuses ne soient présentées. Les résidents permanents qui ne pouvaient obtenir un passeport se trouvaient alors
pris dans un cercle vicieux puisqu’ils devaient posséder une carte
de résident permanent pour obtenir un titre de voyage du ministère des Affaires étrangères et du Commerce international. La
suppression de cette exigence contribuera à améliorer le service à
la clientèle. La nouvelle disposition qui oblige les clients à produire les pièces originales des documents fournis à l’appui de leur
demande, lorsqu’ils se présentent pour obtenir leur carte de RP,
permettra de maintenir l’intégrité du processus tout en simplifiant
les formalités administratives.
Costs
Coûts
There are no new costs associated with these amendments. The
review of original documents at the point of PR Card distribution
has already been implemented as an administrative practice. The
amendments will serve to reduce the number of applications returned for correction, and will result in a modest reduction in
processing costs. Simplification of language may result in fewer
calls to the Call Centre for clarification of requirements.
Ces modifications n’entraînent pas de coûts supplémentaires.
L’examen des copies originales des documents, lors de la remise
de la carte, fait déjà partie des usages administratifs. Les
modifications permettront de réduire le nombre de demandes
retournées pour correction et entraîneront une légère diminution
des coûts de traitement. Il se peut par ailleurs qu’un moins grand
nombre de personnes ne s’adressent aux télécentres pour obtenir
des précisions sur les exigences suite à la simplification du libellé.
Consultation
Consultations
Pre-publication
Publication préalable
These amendments were first pre-published in the Canada Gazette, Part I, on September 27, 2003. Following pre-publication,
comments were received from the Canadian Bar Association (CBA) and the Canadian Council for Refugees (CCR).
Le projet de règlement a été publié pour la première fois dans
la Gazette du Canada Partie I le 27 septembre 2003. À la suite de
la publication préalable, nous avons reçu des commentaires de
l’Association du Barreau canadien (ABC) et du Conseil canadien
pour les réfugiés (CCR).
Le CCR a fait observer que les nouvelles dispositions de l’alinéa 56(2)c), qui élargissent l’éventail des titres de voyage pouvant être présentés à l’appui d’une demande de carte RP, peuvent
être considérées comme faisant double emploi avec l’exigence
imposée au demandeur de fournir des pièces d’identité pour
CCR commented that new provisions of paragraph 56(2)(c),
which expand the range of travel documents accepted in support
of a PR Card application, may be seen as duplicating the requirement to provide identity documents when the applicant became a
permanent resident. It was noted that resettled refugees frequently
1116
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
do not have ID documents. The temporary travel documents presented upon arrival in Canada are often collected by the Department and returned to the issuer. CCR recommended that the
Regulations be amended to state that refugee applicants not be
required to provide copies of travel documents other than refugee
travel documents issued by DFAIT.
These comments have been taken into consideration and while
it is not agreed that these clients should be exempt from the requirement to provide travel documents, the range of documents
accepted for PR Card application purposes has been expanded to
include documents issued in Canada, by DFAIT, post landing.
CCR also objected to the new subsection 58(1) which seems to
repeat the requirements of subsections 57(2) and (3) of the Regulations. These amendments are related to the signature of minors
under 14 years of age for PR Card application and extend these
provisions to circumstances where clients provide follow-up information in order to have a PR Card provided. These Regulations require the signature of a parent, or another person responsible for the child and recognized as such by a Canadian court or, if
the parents are deceased, the person who is legally responsible for
the well being of the child. The comment addresses the issue of
children who could be separated from their parents and who
would not have a guardian recognized by a Canadian court.
Having taken these comments into consideration, the Department’s position is, that it has not been a problem to date, as flexibility has been demonstrated on a case by case basis.
The CBA had concerns with amendments to subsections 58(1),(2) and (3) requiring applicants to pick up their
PR Card at a designated location within 180 days of notification.
It was argued that processing delays may result in insufficient
notice to clients and consequently, the coming-into-force date
should be extended from the original date of December 31, 2003.
These comments have been considered, and it is the Department’s position that the notification and card distribution processes are in fact working well with no indication of a service
backlog.
devenir résident permanent. Le CCR a signalé que les réfugiés
réinstallés ne possèdent souvent pas de pièces d’identité. Les titres de voyage temporaires présentés à l’arrivée au Canada sont
souvent recueillis par le ministère et retournés au délivreur.
Le CCR a recommandé que le règlement soit modifié de façon à
indiquer que les réfugiés ne sont pas tenus de produire des titres
de voyage autres que ceux délivrés par le MAECI.
Ces commentaires ont été pris en considération. La proposition
du CCR de dispenser les clients de l’obligation de produire des
titres de voyage n’a pas été retenue. On a cependant accepté
d’élargir l’éventail des titres de voyages pouvant être présentés à
l’appui de la demande de carte RP de façon à englober les documents délivrés au Canada, par le MAECI, après l’arrivée.
Le CCR s’est également opposé à l’adoption du nouveau paragraphe 58(1), qui semble reprendre les exigences prévues aux
paragraphes 57(2) et (3) du règlement. Ces modifications, relatives à la signature des demandeurs de moins de 14 ans de la carte RP, ont pour effet d’étendre ces dispositions aux situations où
les clients fournissent des renseignements complémentaires afin
d’obtenir la carte. Ces dispositions réglementaires exigent la signature d’un parent, ou d’un tiers responsable de l’enfant et reconnu comme tel par un tribunal canadien ou, si les parents sont
décédés, la signature de la personne légalement responsable de
l’enfant. Le commentaire du CCR vise l’éventuelle situation d’un
enfant séparé de ses parents et qui n’aurait pas de tuteur reconnu
par un tribunal canadien.
Après avoir pris connaissance de ces commentaires, le ministère est d’avis que cette situation n’a pas jusqu’à maintenant présenté de problème puisque chaque cas a été traité avec la souplesse voulue.
L’ABC se préoccupe des modifications apportées aux paragraphes 58(1), (2) et (3) qui obligent les demandeurs à se présenter,
au bureau désigné pour prendre possession de leur carte RP, dans
les 180 jours suivant la mise à la poste de l’avis. L’ABC a soutenu que les clients pourraient disposer d’un préavis insuffisant en
raison des retards dans le traitement des demandes et qu’il conviendrait, par conséquent, de repousser la date d’entrée en vigueur
prévue le 31 décembre 2003.
Le ministère a étudié ces commentaires. Il est d’avis que les
méthodes qu’il utilise pour aviser les intéressés, et leur remettre
leurs cartes, fonctionnent bien et que rien n’indique que les services ont accumulé un retard.
Compliance and Enforcement
Applications that fail to provide the information specified by
the Regulations will not be processed and will be returned to the
applicant. Applicants who do not comply with time frames for
providing information or picking up their cards will have to reapply and pay the application fee.
Respect et exécution
Les demandes qui ne contiendront pas les renseignements prévus dans le règlement ne seront pas traitées et seront retournées à
l’intéressé. Les demandeurs qui ne communiqueront pas l’information demandée, ou qui ne se présenteront pas pour obtenir leur
carte dans les délais fixés, devront présenter une nouvelle demande et payer les frais de traitement.
Contact
Barry Jackson
Director
Document Policy
Admissibility Branch
Citizenship and Immigration Canada
219 Laurier Avenue West
Ottawa, Ontario
K1A 1L1
Telephone: (613) 946-6121
FAX: (613) 946-7024
Personne-ressource
Barry Jackson
Directeur
Politique en matière de documents
Direction générale de l’admissibilité
Citoyenneté et Immigration Canada
219, avenue Laurier Ouest
Ottawa (Ontario)
K1A 1L1
Téléphone : (613) 946-6121
TÉLÉCOPIEUR : (613) 946-7024
1117
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
VII — ENFORCEMENT — PART 3; PART 13,
DIVISION 2; PART 17; PART 20, DIVISION 3
VII — EXÉCUTION DE LA LOI — PARTIE 3; PARTIE 13,
SECTION 2; PARTIE 17; PARTIE 20, SECTION 3
Description
Description
The purpose of these amendments is to refine certain enforcement provisions of the IRP Regulations to ensure that they accurately reflect the policy intent. This is the case for amendments
with respect to deemed rehabilitation and the obligations of transportation companies. The amendments also clarify that the Immigration Division of the Immigration and Refugee Board (IRB) has
jurisdiction over cases involving unaccompanied minor children
or unaccompanied persons unable to appreciate the nature of the
inquiry proceedings.
Le but de ces modifications est de préciser plusieurs dispositions relatives à l’application du règlement pour s’assurer qu’elles
reflètent avec exactitude l’objectif de la politique. Tel est le cas
des modifications au sujet de la présomption de réadaptation et
des obligations des transporteurs. Les modifications précisent
également que les cas concernant des enfants mineurs non accompagnés ou des personnes non accompagnées incapables de
comprendre la nature d’une procédure d’enquête relèvent de la
Section de l’immigration de la Commission de l’immigration du
statut de réfugié (CISR).
What the Regulations do
Effet des dispositions réglementaires
The changes to the Regulations:
— Clarify the requirements to be met for a person with a criminal record to benefit from a deemed rehabilitation;
— Correct inconsistencies between French and English versions
of the Regulations;
— Allow the Immigration Division of the IRB to issue a removal
order at a hearing resulting from multiple allegations that include failure to comply with residency obligations;
— Prescribe that all reports on inadmissibility concerning unaccompanied minors, or persons who are incapable of understanding the proceedings, will be referred to the Immigration
Division for a hearing before a removal order can be issued;
— Clarify situations where transportation companies will not be
assessed administrative fees for bringing in foreign nationals
found to be inadmissible;
— Ensure that all persons will be notified by transportation companies when information about their passengers is provided to
the Department;
— Clarify transitional provisions regarding Minister’s opinions
issued under the former Act for human rights violations.
Les modifications apportées au règlement :
— Précisent les exigences que doivent respecter les personnes
ayant un casier judiciaire pour bénéficier de la présomption de
réadaptation;
— Corrigent les incohérences entre les versions française et anglaise du règlement;
— Permettent à la Section de l’immigration de la CISR de prendre une mesure de renvoi à l’issue d’une enquête effectuée
suite à des allégations multiples, incluant le non-respect de
l’obligation de résidence;
— Disposent que tous les rapports d’interdiction de territoire
concernant des mineurs non accompagnés ou des personnes
incapables de comprendre une procédure d’enquête seront déférés à la Section de l’immigration pour enquête avant qu’une
mesure de renvoi puisse être prise;
— Précisent les situations où les transporteurs ne se verront pas
imposer de frais administratifs pour avoir amené au Canada
des étrangers interdits de territoire;
— Prévoient que les transporteurs aviseront tous les passagers
lorsqu’ils auront communiqué des renseignements à leur sujet
au ministère;
— Précisent les dispositions transitoires concernant les avis du
ministre donnés en vertu de l’ancienne Loi eu égard aux violations des droits de la personne.
What has changed
Nature des modifications
DEEMED REHABILITATION
PRÉSOMPTION DE RÉADAPTATION
Section 18 of the current Regulations provides that foreign nationals with criminal records who are deemed to be rehabilitated
are no longer inadmissible to enter or remain in Canada under
the IRPA. This section is being amended to clarify the criteria for
membership in the class. Persons who have been convicted of
more than one offence that, if committed in Canada, would carry
a maximum penalty of less than 10 years in prison, are not included in the class. Foreign nationals who have two or more
summary offence convictions in Canada are removed from the
class and are instead exempted from the inadmissibility provision
if at least five years have elapsed since a sentence for any offence
was served. The revised Regulations also clarify that there must
not have been any other offence during the prescribed period immediately preceding the examination.
L’article 18 du règlement dispose que les étrangers ayant un
casier judiciaire, mais qui sont présumés réadaptés, ne sont plus
interdits de territoire et peuvent entrer et demeurer au Canada en
vertu de la LIPR. Il modifie cette disposition pour préciser les
critères déterminant l’appartenance à cette catégorie. Les personnes reconnues coupables de plus d’une infraction qui, si elles
avaient été commises au Canada, seraient punissables d’un emprisonnement maximal de moins de 10 ans, ne sont pas incluses dans
cette catégorie. Les étrangers reconnus coupables de deux infractions ou plus, commises au Canada, et punissables par procédure
sommaire, sont retirés de la catégorie et dispensés de la disposition concernant l’interdiction de territoire si au moins cinq années
se sont écoulées depuis que la peine pour l’infraction a été purgée. Les nouvelles dispositions précisent également qu’aucune
autre infraction ne doit avoir été commise durant la période désignée précédant immédiatement le contrôle.
1118
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
MINORS AND PERSONS UNABLE TO APPRECIATE THE
NATURE OF IMMIGRATION PROCEEDINGS
MINEURS ET PERSONNES INCAPABLES DE
COMPRENDRE LA NATURE DES PROCÉDURES DE
L’IMMIGRATION
The amendments clarify that inadmissibility reports involving
unaccompanied minors or persons who are incapable of understanding the proceedings should be referred to the Immigration
Division for a hearing before a removal order can be issued. The
Department’s long-standing practice is to request the Immigration
Division to designate a representative to act on behalf of such
persons.
Les modifications précisent que les rapports d’interdiction de
territoire concernant des mineurs non accompagnés ou des personnes incapables de comprendre la procédure doivent être déférés à la Section de l’immigration pour enquête avant qu’une mesure de renvoi ne puisse être prise. La pratique du ministère a
toujours consisté à demander à la Section de l’immigration de
désigner un représentant qui agit au nom de ces personnes.
GUARANTEES
GARANTIES
The Regulations respecting the criteria for guarantors are
amended to eliminate inconsistencies between the English and
French text. The French text is amended to clarify that guarantees
are forfeited when one member of a group fails to comply with
the conditions of the deposit and to specify that certain requirements for guarantors apply only where the guarantee is not in the
form of a deposit.
Les modifications apportées relativement aux conditions que
doivent respecter les personnes fournissant une garantie visent à
éliminer les incohérences entre le texte français et anglais. Le
texte français est modifié pour préciser, d’une part, que les garanties sont confisquées lorsque le membre d’un groupe ne respecte
pas les conditions imposées et, d’autre part, que certaines exigences imposées ne s’appliquent que lorsque la garantie n’est pas un
dépôt d’une somme d’argent.
REMOVAL ORDERS
MESURES DE RENVOI
Amendments to the Regulations concerning removal orders
clarify that the Immigration Division of the Immigration and
Refugee Board may issue removal orders at a hearing resulting
from a report on inadmissibility based on multiple allegations
including failure to comply with the residency obligation of section 28 of IRPA. While subsection 44(2) of IRPA provides that a
report based solely on lack of compliance with the residency obligation may not be referred to the Immigration Division, the Act
does not limit the Immigration Division’s authority regarding
reports of inadmissibility that contain multiple allegations. An
inconsistency between the French and English text has also been
corrected to clarify that the Immigration Division has jurisdiction
over permanent residents when a report is referred to the Division.
Les modifications apportées au règlement concernant les mesures de renvoi précisent que la Section de l’immigration de la
Commission de l’immigration et du statut de réfugié peut prendre
des mesures de renvoi à l’issue d’une enquête effectuée suite à un
rapport d’interdiction de territoire basé sur des allégations multiples, incluant le non-respect de l’obligation de résidence prévue à
l’article 28 de la LIPR. Bien que le paragraphe 44(2) de la LIPR
prévoit qu’un rapport fondé uniquement sur le non respect de
l’obligation de résidence ne peut pas être déféré à la Section de
l’immigration, la Loi ne limite pas le pouvoir de la Section
concernant les rapports d’interdiction de territoire s’appuyant sur
des allégations multiples. Une incohérence entre le texte français
et anglais a également été corrigée pour préciser que les résidents
permanents relèvent de la compétence de la Section de l’immigration lorsqu’un rapport lui est déféré.
TRANSPORTATION COMPANIES
TRANSPORTEURS
The Regulations are amended to clarify that commercial transportation companies will not be assessed administration fees for
bringing visa exempt foreign nationals to Canada who are found
to be inadmissible because they intend to remain in Canada permanently. Transportation companies’ obligations are limited to
the verification of travel documents and visas, they are not required to assess the bona fides of their passengers. Minor changes
were also made to achieve greater French/English consistency.
Section 270 of the Regulations is being rescinded. As a result,
under the Regulations all travellers will have to be notified by the
transportation company when information given by them is being
provided to the Department. This obligation is currently limited to
cases where the person is subject to an inadmissibility report, an
arrest or a removal order.
Le règlement est modifié pour préciser que les transporteurs
commerciaux ne se verront pas imposer de frais administratifs
s’ils amènent au Canada des étrangers qui, étant dispensés de
l’obligation de visa, sont jugés interdits de territoire parce qu’ils
ont l’intention de demeurer au Canada en permanence. Les obligations des transporteurs se limitent à vérifier les titres de voyage
et les visas et ils ne sont pas tenus d’évaluer la bonne foi de leurs
passagers. Des modifications mineures ont également été apportées pour mieux harmoniser les versions française et anglaise.
L’article 270 du règlement est abrogé. Selon les dispositions, les
transporteurs devront aviser les voyageurs lorsqu’ils communiqueront des renseignements à leur sujet au ministère. Cette obligation est présentement restreinte aux cas où la personne fait
l’objet d’un rapport d’interdiction de territoire, d’une arrestation
ou d’une mesure de renvoi.
TRANSITIONAL PROVISIONS
DISPOSITIONS TRANSITOIRES
A transitional amendment is included to clarify that opinions
regarding the human rights records of foreign governments made
under paragraph 19(1)(l) of the former Immigration Act continue
to be valid for the application of paragraph 35(1)(b) of the IRPA.
Une modification transitoire est prévue pour préciser que les
avis formulés en vertu de l’alinéa 19(1)l) de l’ancienne Loi sur
l’immigration concernant les antécédents des gouvernements
étrangers relativement aux droits de la personne sont toujours
valides pour l’application de l’alinéa 35(1)b) de la LIPR.
1119
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
Alternatives
Solutions envisagées
There is no alternative to Regulations given the substantive nature of these amendments relating to the rights and obligations of
persons and transportation companies under the IRPA.
Il n’y a pas d’autre alternative à la modification règlementaire,
compte tenu du fait que les modifications portent sur le fond et
concernent les droits et les obligations des personnes et des transporteurs, en vertu de la LIPR.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
By reducing the uncertainty surrounding the interpretation of
these provisions, unnecessary litigation will be avoided. The
amendments also provide for increased procedural safeguards for
unaccompanied minors and persons who are unable to appreciate
the nature of the proceedings by ensuring that they are represented before the IRB by their counsel.
En rendant l’interprétation de ces dispositions moins incertaine,
ces modifications permettront d’éviter des litiges inutiles. Les
modifications améliorent également les garanties procédurales
offertes aux mineurs non accompagnés et aux personnes incapables de comprendre la nature de la procédure en s’assurant qu’ils
soient représentés devant la CISR par un représentant désigné.
Consultation
Consultations
Pre-publication
Publication préalable
These amendments were first pre-published in the Canada Gazette, Part I, on September 27, 2003. Following pre-publication
comments were received from the Canadian Bar Association (CBA).
The amendment to section 18 was to simplify the presentation
of numerous elements found in this section. In order to meet this
objective, the wording and structure of this section was re-worked
to provide greater clarity.
Other minor changes to the Regulations were made as a result
of comments received from the CBA.
The section 18.1, for persons convicted in Canada of summary
conviction offences, has been changed to specify that the provision applies to persons convicted of two or more summary conviction offences.
Le projet de règlement a été publié pour la première fois dans
la Gazette du Canada Partie I le 27 septembre 2003. À la suite
de la publication préalable, l’Association du Barreau canadien (ABC) a formulé des commentaires.
La modification proposée à l’article 18 visait à simplifier la façon dont les nombreux éléments prévus à cette disposition étaient
présentés. Le libellé et la structure de cet article ont ainsi été modifiés de façon à en accroître la clarté.
D’autres modifications mineures ont été apportées au règlement suite aux commentaires formulés par l’ABC.
L’article 18.1 proposé, visant les personnes déclarées coupables d’infractions punissables par procédure sommaire, a été modifié de façon à préciser qu’il s’applique aux personnes déclarées
coupables de deux infractions ou plus punissables par procédure
sommaire.
L’alinéa 18(2)c) [maintenant 18(2)b)] a également été modifié
pour préciser que cinq années doivent s’être écoulées depuis le
moment où toutes les peines ont été purgées pour que l’intéressé
puisse être présumé réadapté.
L’ABC a recommandé d’élargir les critères prévus aux alinéas 18(2)a) et b) [maintenant c)] au sujet de la réadaptation présumée, de façon à mentionner deux infractions au lieu d’une
seule.
Après réflexion, il a été décidé de ne pas tenir compte de ce
commentaire puisque la modification proposée exigerait un réexamen et une analyse qui dépassent le cadre des présentes modifications techniques.
Enfin, il a été proposé de modifier le paragraphe 229(3.1) pour
qu’il ne s’applique pas aux résidents permanents ni aux cas où la
condamnation ne justifierait pas à elle seule le renvoi.
Paragraph 18(2)(c) (now 18(2)(b)) was also modified to clarify
that it must be at least five years since all sentences were served
to be deemed rehabilitated.
The CBA recommended that the criteria for deemed rehabilitation under paragraphs 18(2)(a) and (b)(now (c)) be expanded to
include two offences rather than one offence.
This comment was considered but not incorporated since the
change would require a policy review and analysis that is beyond
the scope of these technical regulatory amendments.
Finally, it was proposed that subsection 229(3.1) be amended
so that it would not apply to permanent residents and not be applicable when the conviction, on its own, would not support removal.
This request has not been adopted since the proposed amendments to subsection 229(3.1) aim to clarify that hybrid offences
are to be treated as indictable offences when removal orders are
issued and this does not change the essence of existing government policy.
Cette proposition n’a pas été retenue puisque les modifications
proposées au paragraphe 229(3.1) visent à préciser que les infractions mixtes doivent être traitées comme des infractions punissables par mise en accusation, lorsqu’une mesure de renvoi est
prise, et ne change en rien l’essence de la politique gouvernementale en vigueur.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
The elimination of ambiguity in the rehabilitation provisions
will improve the Department’s ability to ensure compliance with
the inadmissibility provisions. Under the Regulations, foreign
En éliminant les ambiguïtés dans les dispositions relatives à la
réadaptation, CIC sera en mesure d’assurer le respect des dispositions relatives à l’interdiction de territoire. Aux termes des
1120
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
nationals who do not meet the requirements for rehabilitation are
inadmissible on criminality grounds which could lead to a removal order. The jurisdiction of the Immigration Division will
enhance the Department’s ability to ensure procedural fairness for
unaccompanied minors and others who are unable to appreciate
the nature of the proceedings. By giving the Immigration Division
of the Immigration and Refugee Board the authority to make a
determination on all allegations submitted, the Regulations ensure
that allegations against permanent residents do not remain unresolved. Finally, the Regulations clarify that opinions issued by the
Minister under the former Immigration Act in relation to terrorism, systematic or gross human rights violations or any act or
omission that would be considered a crime against humanity constitute an opinion under IRPA and could be used in corresponding
inadmissibility proceedings.
dispositions, les étrangers qui ne satisfont pas aux conditions nécessaires pour la réadaptation sont interdits de territoire pour raisons de criminalité, ce qui est susceptible d’entraîner la prise
d’une mesure de renvoi. La juridiction pour la Section de
l’immigration permettra au gouvernement de mieux assurer
l’équité des procédures dans le cas des mineurs non accompagnés
et des personnes qui ne sont pas en mesure de comprendre la nature des procédures. Les mesures permettent également à la Section de l’immigration de la Commission de l’immigration et du
statut de réfugié de s’assurer que toutes les allégations qui lui sont
soumises à l’égard d’un résident permanent puissent faire l’objet
d’une décision. Enfin, les modifications précisent que les opinions du ministre émises en vertu de l’ancienne Loi sur
l’immigration quant aux actes de terrorisme, de violations graves
ou répétées des droits de la personne ou d’omissions qui auraient
constitué un crime contre l’humanité constituent une opinion
émise en vertu de la LIPR et peuvent être utilisées dans le cadre
de procédures d’interdiction de territoire.
Contact
Personne-ressource
Neil Cochrane
Director
Hearings and Inadmissibility
Admissibility Branch
Citizenship and Immigration Canada
300 Slater Street, 8th Floor
Ottawa, Ontario
K1A 1L1
Telephone: (613) 957-4333
FAX: (613) 954-5238
Neil Cochrane
Directeur
Enquêtes et interdiction de territoire
Direction générale de l’exécution de la Loi
Citoyenneté et Immigration Canada
300, rue Slater, 8e étage
Ottawa (Ontario)
K1A 1L1
Téléphone : (613) 957-4333
TÉLÉCOPIEUR : (613) 954-5238
VIII — FEES — PART 19
VIII — FRAIS — PARTIE 19
Description
Section 89 of the IRPA provides regulatory authority to establish fees for services provided in the administration of the Act and
for waiver of fees by class. Section 19.1 of the Financial Administration Act provides regulatory authority to charge fees for rights
and privileges.
Description
L’article 89 de la LIPR prévoit l’autorité réglementaire pour
fixer les frais de services dans le cadre de la mise en oeuvre de la
Loi ainsi que pour les cas de dispense, individuellement ou par
catégorie, de paiement de ces frais. L’article 19.1 de la Loi sur la
gestion des finances publiques confère le pouvoir d’exiger des
frais par règlement pour les droits et avantages accordés.
Ces modifications rétablissent certaines dispenses du paiement
des frais qui étaient prévues dans la Loi sur l’immigration
de 1976. Elles en prévoient également plusieurs nouvelles pour le
traitement des demandes présentées au Canada au titre de la nouvelle catégorie des résidents temporaires protégés. Les dispenses
visent également à assurer un traitement uniforme aux enfants à
charge qui sont les demandeurs principaux au titre de la catégorie
des titulaires de permis ou qui demandent le statut de résident
permanent pour des motifs d’ordre humanitaire.
These amendments restore certain fee exemptions that existed
under the 1976 Immigration Act. They also introduce several new
fee exemptions to address applications in Canada in the new Protected Temporary Residents Class (PTRC) and to ensure consistent treatment of dependent children who are principal applicants
in the Permit Holder Class (PHC) or who seek permanent resident
status on Humanitarian & Compassionate (H&C) grounds.
What the Regulations do
The changes to the Regulations:
— Reinstate fee exemptions for applications for multiple entry
temporary resident visas;
— Reinstate fee exemptions with respect to applications for temporary resident permits for members of the clergy or of a religious order and for persons who apply at the same time and
place for a work permit and a study permit;
— Introduce a fee exemption with respect to applications for
temporary resident permits for persons identified under the
Foreign Missions and International Organizations Act
(FMIOA) who are attending meetings in Canada;
Effet des dispositions réglementaires
Les modifications apportées au règlement :
— Rétablissent les dispenses du paiement des frais exigés pour le
traitement des demandes de visa de résident temporaire pour
entrées multiples;
— Rétablissent les dispenses du paiement des frais exigés pour le
traitement des demandes de permis de séjour temporaire dans
le cas des membres du clergé ou d’un ordre religieux ainsi que
des personnes qui demandent, au même endroit et au même
moment, un permis de travail ou un permis d’études;
— Dispensent du paiement des frais exigés, pour le traitement
des demandes de permis de séjour temporaire, les personnes
1121
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
— Introduce a fee exemption with respect to applications for
temporary resident permits for persons in transit to Canada
when a new temporary resident visa requirement is implemented;
— Introduce a fee exemption for persons who are applying for
permanent resident status inside Canada who are members of
the Protected Temporary Residents Class;
— Introduce three new fee exemptions with respect to the right
of permanent residence fee (RPRF). These include: principal
applicants applying under H&C grounds who are dependent
children of a permanent resident or a Canadian citizen; members of the PHC who are dependent children of a permanent
resident or a Canadian citizen; and members of the PTRC,
who entered Canada on Minister’s permits prior to the coming
into force of the IRPA.
visées par la Loi sur les missions étrangères et les organisations internationales (LMEOI) qui assistent à des réunions au
Canada;
— Dispensent du paiement des frais exigés, pour le traitement
des demandes de permis de séjour temporaire, des personnes
en transit au Canada lorsqu’une nouvelle exigence de visa de
résident temporaire est imposée;
— Dispensent du paiement des frais exigés des personnes qui
présentent une demande de résident permanent au Canada au
titre de la catégorie des résidents temporaires protégés;
— Dispensent trois nouveaux groupes du paiement des frais exigés pour l’octroi du droit de résidence permanente, à savoir :
les demandeurs principaux qui présentent une demande pour
des motifs humanitaires et qui sont des enfants à la charge
d’un résident permanent ou d’un citoyen canadien; les membres de la catégorie des titulaires de permis qui sont des enfants à la charge d’un résident permanent ou d’un citoyen canadien; et les membres de la catégorie des résidents temporaires protégés qui ont été admis au Canada en vertu d’un permis
ministériel accordé avant l’entrée en vigueur de la LIPR.
What has changed
Nature des modifications
MULTIPLE ENTRY TEMPPORARY RESIDENT VISA
VISA DE RÉSIDENT TEMPORAIRE POUR ENTRÉES
MULTIPLES
During the drafting of the Regulations, the fee exemption for
multiple entry temporary resident visas was omitted and is now
being restored for certain clients. This fee exemption currently
exists for single entry temporary resident visas.
Lors de la rédaction du règlement, la dispense des frais exigés
pour les visas de résident temporaire pour entrées multiples a été
omise et est maintenant rétablie pour certains clients. Cette dispense existe déjà pour les visas de résident temporaire pour entrée
unique.
TEMPORARY RESIDENT PERMIT
PERMIS DE SÉJOUR TEMPORAIRE
Under the 1976 Immigration Act, a temporary resident permit
fee exemption existed for persons who are members of the clergy,
members of a religious order or lay persons who are to assist a
congregation or a group in the achievement of its spiritual goals.
An exception also existed for persons, other than a group of performing artists and their staff, who apply at the same time and
place for a work permit or a study permit. These exceptions are
being reinstated.
The FMIOA, which pursuant to a recent amendment has precedence over determinations of inadmissibility under IRPA, necessitates the creation of a fee exemption for temporary resident
permits for foreign nationals assessed under the FMIOA.
La Loi sur l’immigration de 1976 dispensait des frais exigés
pour les permis de séjour temporaire les membres du clergé, d’un
ordre religieux ou les laïcs qui devaient aider une congrégation ou
un groupe à atteindre ses objectifs spirituels. La Loi prévoyait
également une exception pour les personnes, autres qu’une troupe
d’artistes de spectacle et leur personnel, qui demandaient en
même temps et au même endroit un permis de travail ou un permis d’études. Ces exceptions sont rétablies.
La LMEOI qui, conformément à une modification récente, a
préséance sur les décisions d’interdiction de territoire rendues en
vertu de la LIPR, obligent à dispenser du paiement des frais prévus pour les permis de séjour temporaire les personnes auxquelles
s’appliquent un décret pris en vertu de la LMEOI.
Lorsqu’une exigence de visa de résident temporaire est imposée par règlement, certains étrangers en transit vers le Canada
deviennent interdits de territoire dès l’entrée en vigueur du règlement. Les modifications dispensent du paiement des frais exigés
pour un permis de résidence temporaire les clients qui se retrouvent dans cette situation. Cette mesure empêche ainsi que les personnes qui n’ont pas été préalablement informées de l’exigence
de visa aient à engager des dépenses supplémentaires pour entrer
au pays.
When a temporary resident visa requirement is implemented,
some foreign nationals in transit are rendered inadmissible to
Canada as soon as the Regulations come into force. The amendments create a fee exemption for clients in these situations to ensure that they do not incur a financial burden to enter Canada on a
temporary resident permit when there was no advance notice of
the visa requirement.
PROTECTED TEMPORARY RESIDENT CLASS
CATÉGORIE DES RÉSIDENTS TEMPORAIRES PROTÉGÉS
Members of this new class are considered to be the equivalent
of protected persons abroad, and as such will not be required to
pay cost recovery fees in Canada.
Les membres de cette nouvelle catégorie sont considérés
comme des personnes protégées outre-frontières et, à ce titre, ne
seront pas tenus de payer les frais exigés au Canada aux fins du
recouvrement des coûts.
1122
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
RIGHT OF PERMANENT RESIDENCE
OCTROI DU DROIT DE RÉSIDENCE PERMANENTE
The amendments create three fee exemptions. The first fee exemption relates to principal applicants who are also dependent
children of permanent residents or Canadian citizens and who
apply for permanent resident status under H&C considerations.
The second fee exemption is for members of the PTRC, including
those who entered Canada on a Minister’s permit under the former Immigration Act. Finally, a fee exemption is created for principal applicants who are also dependent children of permanent
residents or Canadian citizens in the PHC.
Les modifications dispensent des frais exigés trois groupes différents : (1) les requérants principaux qui sont aussi des enfants à
la charge de résidents permanents ou de citoyens canadiens et qui
demandent le statut de résident permanent pour des motifs d’ordre
humanitaire; (2) les membres de la catégorie des résidents temporaires protégés, y compris ceux qui sont entrés au Canada en vertu
d’un permis ministériel attribué en vertu de l’ancienne Loi sur
l’immigration; (3) les demandeurs principaux qui sont également
des enfants à la charge de résidents permanents ou de citoyens
canadiens et qui présentent une demande au titre de la catégorie
des titulaires de permis.
Alternatives
Solutions envisagées
There is no alternative to a regulatory change for these provisions.
Ces mesures ne peuvent être prises qu’en modifiant le règlement.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
Benefits
Avantages
The amendments ensure consistent treatment of applications of
dependent children in the family class, dependent children of
permanent residents or Canadian citizens in the PHC and dependent children of permanent residents or Canadian citizens seeking H&C consideration.
Les modifications assurent le traitement uniforme des demandes présentées par les enfants à charge de la catégorie du regroupement familial, les enfants à la charge des résidents permanents
ou des citoyens canadiens appartenant à la catégorie des titulaires
de permis, ainsi que les enfants à la charge des résidents permanents ou des citoyens canadiens qui présentent une demande pour
des motifs humanitaires.
Le rétablissement des dispenses du paiement des frais assurera
également l’application uniforme de la politique du gouvernement
dans ce domaine.
Restoring fee exemptions will also maintain consistency of the
government’s fee exemption policy.
Costs
Coûts
These regulatory changes will have a minor impact on government revenue.
Ces modifications réglementaires auront une incidence mineure
sur les recettes du gouvernement.
Consultation
Consultations
Pre-publication
Publication préalable
These amendments were first pre-published in the Canada Gazette, Part I, on September 27, 2003. Following the prepublication period no comments were received.
Le projet de règlement a été publié pour la première fois dans
la Gazette du Canada Partie I le 27 septembre 2003. Aucun
commentaire n’a été reçu durant la période de publication préalable.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
As these changes relate to fee exemptions only, no compliance
or enforcement issues are anticipated.
Comme ces modifications visent uniquement les dispenses du
paiement des frais, on ne prévoit aucun problème de conformité
ou d’exécution.
Contact
Personne-ressource
Wayne Ganim
Director General
Finance
Citizenship and Immigration Canada
Jean Edmonds Towers North, 4th Floor
365 Slater Street
Ottawa, Ontario
K1A 1L1
Telephone: (613) 957-4553
FAX: (613) 957-2775
Wayne Ganim
Directeur général
Finances
Citoyenneté et Immigration Canada
Tour Jean Edmonds Nord, 4e étage
365, rue Slater
Ottawa (Ontario)
K1A 1L1
Téléphone : (613) 957-4553
TÉLÉCOPIEUR : (613) 957-2775
1123
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
Annex A
Annexe A
Immigration and Refugee Protection Act Amended Regulations
Gender-Based Analysis
Règlement modifié de la Loi sur
l’immigration et la protection des réfugiés
Analyse comparative entre les sexes
L’analyse comparative entre les sexes (ACS) est un cadre
d’analyse qui permet d’évaluer les différentes incidences que les
politiques, les programmes et les mesures législatives peuvent
avoir sur les hommes et sur les femmes, ainsi que sur divers
groupes d’hommes et de femmes. Un tableau d’analyse comparative entre les sexes a été publié pour la LIPR et son règlement
dans la Gazette du Canada Partie II le 14 juin 2002. Les améliorations et précisions apportées au règlement ont été soumises à
une étude semblable. Les éléments et les changements principaux
ont été évalués pour en déterminer les incidences possibles sur la
diversité ainsi que sur les hommes et les femmes. Ont également
été définis les domaines au sujet desquels il faudra faire des recherches, collecter des données et assurer un suivi.
Gender-based analysis (GBA) is an analytical framework that
assesses the differential impacts of policy, programs and legislation for men and women and for various groups of men and
women. A GBA Chart for the IRPA was published as an annex in
the Canada Gazette, Part II, on June 14, 2002. The current regulatory refinements and improvements have undergone a similar
process. Key issues and changes have been assessed for potential
gender and diversity impacts and areas for future monitoring,
research and data collection have been identified.
Regulatory Area
Potential Impacts
Monitoring, Research,
Data Collection
Permanent Resident The card will assist
None at this time
Card
documentation for permanent
residents who undertake
international travel, and
assist in supporting integrity
in accessing services. Gender
impacts may be different
based on usage.
The amendment to allow
copies of those documents
accepted for purposes of
obtaining permanent resident
status to be used to obtain the
card will facilitate the
process for those, including
women and children, who
may not have had access to a
passport.
Disposition
réglementaire
Effets sexospécifiques
possibles
Recherche, collecte de
données et suivi
Carte de résident
permanent
Cette carte contribuera à
Aucune activité pour
répondre aux besoins en
l’instant.
documents des résidents
permanents qui se déplacent
à l’étranger, et aidera à
assurer l’intégrité pour ce qui
est de l’accès aux services.
Les effets sexospécifiques
pourraient être différents
selon l’usage que l’on fera de
cette carte.
La modification visant à
permettre de présenter une
copie des documents
acceptés pour obtenir le
statut de résident permanent,
et ce, aux fins d’obtenir la
carte de résident permanent,
facilitera le processus pour
les personnes, y compris les
femmes et les enfants, qui
pourraient ne pas avoir accès
à un passeport.
Temporary
Workers
Allowing temporary
resident visa exempt
foreign nationals to
apply for a work
permit at a port of
entry if they hold an
individual
confirmation from
HRDC.
Impacts by gender may be
anticipated given the
different temporary mobility
patterns of men and women.
Gender impacts may also be
different depending on skill
levels of the temporary
workers. There may be
greater differential impacts
for some temporary workers
based on which countries are
visa exempt and which are
not.
Data collection on
gender, skill level and on
the basis of country of
nationality will assist in
monitoring impacts by
gender and in relation to
diversity.
Travailleurs
temporaires
Permettre aux
étrangers dispensés
de l’obligation d’être
munis d’un visa de
résident temporaire
de demander un
permis de travail à un
point d’entrée s’ils
détiennent une
confirmation
individuelle de
RHDC.
On peut prévoir des effets
sexospécifiques différents
compte tenu des différences
que présentent, sur le plan de
la mobilité, les travailleurs
temporaires de sexe masculin
et ceux de sexe féminin. Les
effets sexospécifiques
peuvent également différer
selon les niveaux de
compétence des travailleurs
temporaires. Les effets
pourraient être plus marqués
dans le cas de certains
travailleurs, selon qu’ils
proviennent de pays dont les
ressortissants sont dispensés
ou non du visa.
Les données collectées
sur les hommes et les
femmes, le niveau de
compétence et en
fonction du pays
d’origine, aideront à faire
le suivi des incidences
sur les hommes et les
femmes ainsi que sur la
diversité.
Family Issues:
Sponsorship Bars Criminal Offences
Sponsorship barCriminal convictions
for offences of a
sexual nature, or an
attempt or a threat to
commit such an
offence.
The amendment clarifying
the sponsorship bar for those
convicted of sexual offences,
attempts or threats against
family members is positive
from a gender perspective.
The sponsorship bar for
offences under the Criminal
Code that involve bodily
harm, an attempt or the threat
Monitoring of these
sponsorship bars in the
context of the initiatives
on violence against
women across the federal
government may over
time reveal avenues for
further research and
specific monitoring and
data collection.
Questions touchant
les familles :
interdictions de
parrainage –
Infractions
criminelles
Interdiction de
parrainage –
condamnations pour
infraction d’ordre
La modification visant à
préciser et à élargir
l’interdiction de parrainage
dans le cas des personnes
reconnues coupables d’une
infraction sexuelle, d’une
tentative ou menace de
commettre une telle
infraction, que la victime soit
un membre de la famille ou
Le suivi de ces
interdictions de
parrainage, dans le
contexte des mesures
prises par l’ensemble du
gouvernement fédéral
pour lutter contre la
violence faite aux
femmes, pourrait, avec le
temps, révéler des pistes
1124
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Regulatory Area
Criminal convictions
for offences related
to bodily harm or the
threat of bodily harm
in the context of the
family and relatives.
Family Class
Certain family
members who were
not examined, and
were excluded, are
no longer excluded
and can now be
sponsored.
Potential Impacts
of bodily harm against
family members, including
common-law and conjugal
partners, or relatives of
family members, places
sanctions against such
violence. This will have
positive impacts for those
vulnerable to family
violence.
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
Monitoring, Research,
Data Collection
The change to include family None identified at this
members previously
time.
excluded from sponsorship
will facilitate family
reunification for refugees
and persons who submitted
humanitarian and
compassionate applications.
This is likely to have positive
impacts by gender.
Disposition
réglementaire
sexuel, tentative ou
menace de
commettre une telle
infraction.
Condamnation pour
infractions
criminelles causant
des lésions
corporelles ou
menace de
commettre une telle
infraction contre un
membre de la famille
et des parents.
Effets sexospécifiques
possibles
non, est un élément positif du
point de vue des hommes et
des femmes.
L’interdiction de parrainage
dans les cas d’infractions au
Code criminel, pour les
infractions entraînant des
lésions corporelles, les
tentatives ou les menaces de
commettre de telles
infractions à l’égard d’un
membre de la famille, y
compris le conjoint de fait et
le partenaire conjugal, ou de
la parenté des membres de la
famille, constitue une
sanction contre une telle
violence. Cette mesure aura
des répercussions positives
sur les personnes vulnérables
à la violence familiale.
Recherche, collecte de
données et suivi
de recherche et indiquer
le suivi à assurer et les
données à collecter.
Catégorie du
regroupement
familial
La modification visant à
inclure les membres de la
famille antérieurement
interdits de parrainage
facilitera la réunification des
familles des réfugiés et des
personnes ayant présenté une
demande pour des motifs
humanitaires. Cette mesure
aura probablement des
conséquences positives pour
les hommes et les femmes.
Aucune activité pour
l’instant.
Certains membres de
la famille qui n’ont
pas fait l’objet d’un
contrôle, et qui ont
été exclus, ne le sont
plus et peuvent
maintenant être
parrainés.
Skilled Workers
Requirement for at
least one year of
continuous full-time
employment (or the
equivalent in parttime employment)
This amendment clarifies the
Regulations. However, the
clarification will likely have
a differential impact by
gender as women are more
likely to have work
interruptions, or to work in
part-time employment
situations. The ten-year
window may compensate for
this fact.
Monitoring and data
collection by gender and
age of applications where
part-time employment is
calculated to meet the
requirement will assist in
assessing the gender
impact.
Travailleurs
qualifiés
Obligation d’avoir
accumulé au moins
une année continue
d’expérience de
travail à temps plein
(ou l’équivalent à
temps partiel).
Cette modification vient
clarifier le règlement, mais
elle aura probablement une
incidence différente sur les
deux sexes, du fait que les
femmes sont plus
susceptibles d’avoir vécu des
interruptions de travail ou
d’avoir occupé des emplois à
temps partiel. La période
prévue de dix ans pourrait
compenser.
L’exécution d’un suivi et
la collecte de données en
fonction du sexe et de
l’âge des demandeurs,
lorsque l’emploi à temps
partiel est calculé pour
satisfaire à l’exigence,
aideront à évaluer les
effets sexospécifiques.
Arranged
Employment
Only offers of
arranged employment
for skilled workers in
Skill Type O, or Skill
Levels A or B are to
be awarded ten points
The amendment is consistent
with the policy intent
reflected in the move to a
human capital approach in
the selection of skilled
workers. Patterns of gender
discrimination and labour
market segmentation by race
and gender remain prevalent,
particularly in many of
Canada’s top source
countries. Similarly, foreign
credential recognition may
present an additional barrier
for those seeking arranged
employment.
Collection of appropriate
data disaggregated by
sex, age, source country
and skill level will be
needed to ensure that
gender analysis can be
undertaken.
Emploi réservé
Seul l’emploi réservé
correspondant au
genre de
compétence O ou aux
niveaux de
compétence A ou B
procure dix points au
travailleur qualifié.
La modification est
conforme à l’objectif de la
politique, comme en
témoigne le fait que la
sélection des travailleurs
qualifiés est désormais axée
sur le capital humain. La
discrimination selon le sexe
et la segmentation du marché
du travail en fonction de la
race et du sexe demeurent
très courantes, notamment
dans nombre des principaux
pays sources des immigrants
du Canada. De même, la
reconnaissance des titres de
compétence acquis à
l’étranger peut représenter un
obstacle supplémentaire pour
ceux qui veulent obtenir un
emploi réservé.
La collecte de données
appropriées, ventilées
selon le sexe, l’âge, le
pays source et le niveau
de compétence, sera
nécessaire pour pouvoir
effectuer l’analyse des
effets sexospécifiques.
1125
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-167
Monitoring, Research,
Data Collection
Disposition
réglementaire
Effets sexospécifiques
possibles
Recherche, collecte de
données et suivi
The amendments and
introduction of new
exemptions for some
categories of applicants are
positive from a gender
perspective. The new fee
exemptions for dependent
children will have positive
impacts for female-headed
and low-income households
that have fewer resources.
Overall monitoring of
fees and fee changes,
especially increases, is
needed to assess impacts
by gender, age and in
relation to diverse
groups.
Frais
Ajustements et
nouvelles dispenses
pour les résidents
temporaires et
permanents
Les modifications et
l’établissement de nouvelles
dispenses pour certaines
catégories de demandeurs
sont positives du point de
vue sexospécifique. Les
nouvelles dispenses du
paiement des frais pour les
enfants à charge auront des
répercussions positives sur
les ménages dirigés par des
femmes et les ménages à
faible revenu qui ont moins
de ressources.
Il faudra effectuer un
suivi global des frais et
des modifications
apportées à cet égard,
surtout les
augmentations, pour en
évaluer les incidences
selon le sexe, l’âge et en
fonction des divers
groupes.
Enforcement
Removal orders – for
unaccompanied
minors or “persons
who are incapable of
understanding
enforcement
proceedings”
Impacts on the basis of
diversity considerations
(capacity to understand) and
gender are likely to be
positive by providing that
such cases will be referred to
the Immigration Division for
a hearing before a removal
order can be issued.
None identified at this
time.
Exécution de la Loi
Mesures de renvoi –
Pour mineurs non
accompagnés ou
« personnes
incapables de
comprendre une
procédure
d’enquête »
Les effets selon la diversité
(capacité de comprendre) et
le sexe sont susceptibles
d’être positifs, puisque ces
cas seront déférés à la
Section de l’immigration
pour enquête avant qu’une
mesure de renvoi soit prise.
Aucune activité pour
l’instant.
Refugee and
Humanitarian
Resettlement
Protected Temporary
Resident Class
Providing the newly created
class of protected temporary
residents within Canada
access to the permanent
residence status process will
have positive impacts
overall.
Data collection by
gender may reveal
gender and diversity
impacts over time.
Réétablissement des
réfugiés et des
personnes visées par
des considérations
humanitaires
Catégorie des
résidents temporaires
protégés
La possibilité pour les
personnes de la nouvelle
catégorie des résidents
temporaires protégés au
Canada, d’obtenir le statut de
résident permanent aura des
incidences positives dans
l’ensemble.
Les données recueillies
selon le sexe pourraient
révéler des effets
sexospécifiques et une
incidence sur la diversité
au fil des ans.
The gender and diversity
impacts of this change
will need to be monitored
to ensure that some
groups are not
disproportionately
favoured or excluded
over time. Data
collection of refugees
resettled in Canada
through such agreements
should be undertaken.
Gender, age, language,
ethnicity and other
diversity variables as
appropriate, should be
included.
Accords conclus
avec le
gouvernement d’un
État étranger
Dans l’ensemble, l’incidence
de cette modification sera
probablement positive et
permettra au Canada de
partager le fardeau du
réétablissement des réfugiés
en temps opportun.
Cependant, les
recommandations entre
gouvernements pourraient
être moins susceptibles
d’aider à identifier et à
rejoindre certains groupes
vulnérables, y compris les
femmes, les femmes avec
enfants et les victimes de la
persécution fondée sur le
sexe. Des conséquences non
voulues pourraient en
découler sur le plan du sexe
et de la diversité.
Les effets de ce
changement du point de
vue du sexe et de la
diversité devront être
suivis pour que certains
groupes ne soient pas
démesurément
privilégiés ou exclus au
fil des ans. Des données
devraient être collectées
sur les réfugiés réétablis
au Canada dans le cadre
de telles ententes. Les
variables du sexe, de
l’âge, de la langue, de
l’origine ethnique et
autres éléments de
diversité devraient être
inclus, s’il y a lieu.
Regulatory Area
Potential Impacts
Fees
Adjustments and new
exemptions for
temporary and
permanent residents
Foreign government Overall the impact of this
refugee resettlement amendment is likely to be
agreements
positive and allow Canada to
share in the burden of
refugee resettlement in a
timely manner. However,
government-to-government
referrals may be less likely to
identify and reach some
vulnerable groups, including
women, women with
children and those
experiencing gender-based
persecution. Unintended
impacts by gender and in
relation to diversity may
result.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
1126
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Registration
SOR/2004-168
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-168
26 July, 2004
Enregistrement
DORS/2004-168
26 juillet 2004
CUSTOMS TARIFF
TARIF DES DOUANES
Technical Amendments Regulations
(Customs Tariff) 2004-1
Règlement de modifications techniques
(Tarif des douanes), 2004-1
The Minister of Finance, pursuant to section 13 of the Customs
Tariff a, hereby makes the annexed Technical Amendments Regulations (Customs Tariff) 2004-1.
Ottawa, July 26, 2004
Ralph E. Goodale
Minister of Finance
En vertu de l’article 13 du Tarif des douanesa, le ministre des
Finances prend le Règlement de modifications techniques (Tarif
des douanes), 2004-1, ci-après.
Ottawa, le 26 juillet 2004
Le ministre des Finances,
Ralph E. Goodale
TECHNICAL AMENDMENTS REGULATIONS
(CUSTOMS TARIFF) 2004-1
RÈGLEMENT DE MODIFICATIONS TECHNIQUES
(TARIF DES DOUANES), 2004-1
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The List of Tariff Provisions set out in the schedule to the
Customs Tariff1 is amended as set out in Part 1 of the schedule
to these Regulations.
2. The List of Tariff Provisions set out in the schedule to the
English version of the Act is amended as set out in Part 2 of
the schedule to these Regulations.
3. The List of Tariff Provisions set out in the schedule to the
French version of the Act is amended as set out in Part 3 of
the schedule to these Regulations.
1. La liste des dispositions tarifaires de l’annexe du Tarif
des douanes1 est modifiée conformément à la partie 1 de
l’annexe du présent règlement.
2. La liste des dispositions tarifaires de l’annexe de la version anglaise de la même loi est modifiée conformément à la
partie 2 de l’annexe du présent règlement.
3. La liste des dispositions tarifaires de l’annexe de la version française de la même loi est modifiée conformément à la
partie 3 de l’annexe du présent règlement.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
4. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
4. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
SCHEDULE
ANNEXE
PART 1
(Section 1)
PARTIE 1
(article 1)
AMENDMENTS TO THE
LIST OF TARIFF PROVISIONS
MODIFICATION DE LA LISTE
DES DISPOSITIONS TARIFAIRES
1. The preamble before tariff item Nos. 9506.70.11
and 9506.70.12 is replaced by the following:
---Ice or roller skates attached to boots or other footwear:
2. The Description of Goods of tariff item No. 9506.70.20 is
amended by replacing the reference to “boots” with a reference to “boots or other footwear”.
1. Le préambule précédant les nos tarifaires 9506.70.11
et 9506.70.12 est remplacé par ce qui suit :
--- Patins à glace ou patins à roulettes fixés sur des bottes ou
d’autres types de chaussures :
2. Dans la Dénomination des marchandises du no tarifaire 9506.70.20, « chaussures » est remplacé par « bottes ou
d’autres types de chaussures ».
———
a
S.C. 1997, c. 36
1
S.C. 1997, c. 36
———
a
L.C. 1997, ch. 36
1
L.C. 1997, ch. 36
1127
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-168
3. The Description of Goods of tariff item No. 9936.00.00 is
replaced by the following:
Apparel samples (excluding samples of footwear, headwear,
handwear, belts, ties, scarves, hosiery or other accessories,
unless committed by design to form an integral part of the
sample) imported for use in the development of sketches or
patterns, or in determining the technical elements of manufacturing apparel, by a person in Canada in the business of designing apparel and selling apparel or apparel designs, on condition
that
(a) the importer specifies the use of the apparel sample at the
time of reporting the goods under the Customs Act;
(b) the importer develops the sketches or patterns, or determines the technical elements of manufacturing apparel; and
(c) the apparel sample shall not be exchanged, sold or traded
in either the wholesale or retail markets in Canada.
3. La Dénomination des marchandises du no tarifaire 9936.00.00 est remplacée par ce qui suit :
Échantillons de vêtements servant à l’élaboration de croquis ou
de patrons ou à la détermination des aspects techniques de la
fabrication d’un vêtement et qui sont importés par une personne dont l’entreprise au Canada consiste à concevoir et à
vendre des vêtements ou des dessins de mode, si les conditions
ci-après sont réunies :
a) l’importateur précise l’utilisation qui sera faite des échantillons lors de leur déclaration conformément à la Loi sur les
douanes;
b) l’élaboration ou la détermination sont exécutées par
l’importateur;
c) les échantillons ne peuvent être échangés ou vendus sur le
marché de gros ou du détail au Canada.
Sont exclus de l’application du présent numéro tarifaire les
échantillons de chaussures, de coiffures, de gants, de mitaines
et moufles, de ceintures, de cravates, de foulards, d’articles
chaussants ou d’autres accessoires, à moins qu’ils ne fassent
partie intégrante de l’échantillon de par leur conception.
PART 2
(Section 2)
PARTIE 2
(article 2)
AMENDMENTS TO THE ENGLISH VERSION
OF THE LIST OF TARIFF PROVISIONS
1. The Description of Goods of tariff item No. 5212.13.10 is
amended by replacing the reference to “manfuacture” with a
reference to “manufacture”.
2. The Description of Goods of tariff item No. 5212.14.10 is
amended by replacing the reference to “manfuacture” with a
reference to “manufacture”.
3. The Description of Goods of tariff item No. 5408.22.50 is
amended by replacing the reference to “boy’s jackets” with a
reference to “boys’ jackets”.
4. The Description of Goods of tariff item No. 5408.23.30 is
amended by replacing the reference to “boy’s jackets” with a
reference to “boys’ jackets”.
5. The Description of Goods of tariff item No. 5503.20.10 is
amended by replacing the reference to “aid-laid nonwoven
waddings” with a reference to “air-laid nonwoven waddings”.
6. The Description of Goods of tariff item No. 6404.19.10 is
amended by replacing the reference to “medical practioner”
with a reference to “medical practitioner”.
7. The Description of Goods of tariff item No. 8501.10.11 is
amended by replacing the reference to “Of an ouput not exceeding 32 V,” with a reference to “Of an output not exceeding 32 V,”.
MODIFICATION DE LA VERSION ANGLAISE
DE LA LISTE DES DISPOSITIONS TARIFAIRES
1. Dans la Dénomination des marchandises du no tarifaire 5212.13.10, « manfuacture » est remplacé par « manufacture ».
2. Dans la Dénomination des marchandises du no tarifaire 5212.14.10, « manfuacture » est remplacé par « manufacture ».
3. Dans la Dénomination des marchandises du no tarifaire 5408.22.50, « boy’s jackets » est remplacé par « boys’
jackets ».
4. Dans la Dénomination des marchandises du no tarifaire 5408.23.30, « boy’s jackets » est remplacé par « boys’
jackets ».
5. Dans la Dénomination des marchandises du no tarifaire 5503.20.10, « aid-laid nonwoven waddings » est remplacé par « air-laid nonwoven waddings ».
6. Dans la Dénomination des marchandises du no tarifaire 6404.19.10, « medical practioner » est remplacé par
« medical practitioner ».
7. Dans la Dénomination des marchandises du no tarifaire 8501.10.11, « Of an ouput not exceeding 32 V, » est remplacé par « Of an output not exceeding 32 V, ».
PART 3
(Section 3)
PARTIE 3
(article 3)
AMENDMENTS TO THE FRENCH VERSION
OF THE LIST OF TARIFF PROVISIONS
1. The Description of Goods of tariff item No. 6505.90.20 is
replaced by the following:
---Autres chapeaux, capuchons, casquettes, bonnets et bérets
MODIFICATION DE LA VERSION FRANÇAISE
DE LA LISTE DES DISPOSITIONS TARIFAIRES
1. La Dénomination des marchandises du no tarifaire 6505.90.20 est remplacée par ce qui suit :
---Autres chapeaux, capuchons, casquettes, bonnets et bérets
1128
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-168
2. The Description of Goods of tariff item No. 8501.32.10 is
amended by replacing the reference to “utilisés dans la fabrication d’outils électriques portatifs” with a reference to “devant servir dans des outils électriques portatifs”.
2. Dans la Dénomination des marchandises du no tarifaire 8501.32.10, « utilisés dans la fabrication d’outils électriques portatifs » est remplacé par « devant servir dans des
outils électriques portatifs ».
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUME DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
The Technical Amendments Regulations (Customs Tariff)
2004-1 amends the List of Tariff Provisions set out in the schedule to the Customs Tariff to correct minor, technical errors and to
align English and French texts.
Le Règlement de modifications techniques (Tarif des douanes),
2004-1 a pour objet de modifier la liste des dispositions tarifaires
figurant à l’annexe du Tarif des douanes afin de corriger certaines
erreurs techniques mineures et de faire concorder les versions
française et anglaise.
De plus, le règlement modifie le libellé du numéro tarifaire 9936.00.00 de manière à réduire le fardeau administratif et
les coûts associés à l’importation d’échantillons de vêtement servant à la conception; la portée du numéro tarifaire demeure inchangée.
In addition, these Regulations amend the wording of tariff
item No. 9936.00.00 to reduce the administrative burden and
costs associated with importing apparel samples used for design
purposes, without affecting the scope of the tariff item.
Alternatives
Solutions envisagées
No alternatives were considered. A regulation pursuant to section 13 of the Customs Tariff is the appropriate method in this
instance of correcting technical errors inadvertently introduced
into the schedule and to reduce administrative burden and costs
associated with tariff item No. 9936.00.00.
Aucune autre solution n’a été envisagée. La prise d’un règlement en vertu de l’article 13 du Tarif des douanes est la méthode
adéquate pour corriger des erreurs techniques qui se sont glissées
par inadvertance dans l’annexe et pour réduire le fardeau administratif et les coûts associés au numéro tarifaire 9936.00.00.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The amendments contained in this Regulation are essentially
technical. The amendments to tariff item No. 9936.00.00 should
reduce costs of importing apparel samples.
Les modifications contenues dans ce règlement sont essentiellement de nature technique. Les modifications du numéro tarifaire 9936.00.00 devraient réduire le coût d’importation des
échantillons de vêtement.
Consultation
Consultations
Since the amendments involving English and French alignment
and those correcting spelling errors are technical and do not involve any new policy or financial implications, no consultations
were undertaken.
En raison de la nature technique des modifications visant à
faire concorder les versions française et anglaise et celles corrigeant les fautes d’orthographe, et compte tenu du fait qu’elles ne
comportent aucune incidence nouvelle d’ordre stratégique ou
financier, aucune consultation n’a été effectuée à cet égard.
Des consultations ont été menées avec Industrie Canada,
l’Agence des services frontaliers du Canada, des associations de
l’industrie et des sociétés intéressées en ce qui concerne la modification du numéro tarifaire 9936.00.00; les parties intéressées
appuient la modification.
Consultations were undertaken with Industry Canada, the
Canada Border Services Agency, industry associations and interested companies for the amendment to tariff item No. 9936.00.00.
Positive support was received for this amendment.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
Compliance is not an issue. The Canada Border Services
Agency is responsible for the administration of the customs and
tariff legislation and regulations.
L’observation ne pose pas de problème. L’Agence des services
frontaliers du Canada est responsable de l’administration de la
législation et de la réglementation douanières et tarifaires.
Contact
Personne-ressource
Deborah Hoeg
International Trade Policy Division
Department of Finance
Ottawa, Ontario
K1A 0G5
Telephone: (613) 996-7099
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
Deborah Hoeg
Division de la politique commerciale internationale
Ministère des Finances
Ottawa (Ontario)
K1A 0G5
Téléphone : (613) 996-7099
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
1129
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Registration
SOR/2004-169
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
Enregistrement
DORS/2004-169
27 July, 2004
27 juillet 2004
CANADA GRAIN ACT
LOI SUR LES GRAINS DU CANADA
Regulations Amending the Canada Grain
Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les grains
du Canada
The Canadian Grain Commission, pursuant to subsections 16(1)a and (2)b of the Canada Grain Act, hereby makes the
annexed Regulations Amending the Canada Grain Regulations.
En vertu des paragraphes 16(1)a et (2)b de la Loi sur les grains
du Canada, la Commission canadienne des grains prend le Règlement modifiant le Règlement sur les grains du Canada, ciaprès.
Winnipeg (Manitoba), le 20 juillet 2004
Winnipeg, Manitoba, July 20, 2004
REGULATIONS AMENDING THE CANADA GRAIN REGULATIONS
AMENDMENTS
1. Tables 1 to 4 of Schedule 3 to the Canada Grain Regulations1 are replaced by the following:
TABLE 1
WHEAT, CANADA WESTERN RED SPRING (CWRS)
Standard of Quality
Minimum
Test Weight
Variety
kg/hL
Minimum
Hard Vitreous Minimum
Kernels
Protein
%
%
No. 1
CWRS
75.0
65.0
10.0
No. 2
CWRS
72.0
35.0
No minimum
No. 3
CWRS
69.0
No. 4
CWRS
68.0
Grade
Name
Any variety of the
class CWRS designated
as such by order of the
Commission
Any variety of the
class CWRS designated
as such by order of the
Commission
Any variety of the
class CWRS designated
as such by order of the
Commission
Any variety of the
class CWRS designated
as such by order of the
Commission
———
a
S.C. 1994, c. 45, s. 5
b
R.S., c. 37 (4th Supp.), s. 5
1
C.R.C., c. 889
1130
No minimum
No minimum
Degree of Soundness
Reasonably well matured,
reasonably free from damaged
kernels
Maximum Limits of
Wheats of Other
Foreign Material
Classes or Varieties
Matter Other
Than Cereal
Contrasting
Grains
Classes
Total
Total
%
%
%
%
0.2
0.6
0.75
2.3
Fairly well matured, may be
0.3
moderately bleached or frostdamaged, reasonably free from
severely damaged kernels
No minimum May be frost-damaged,
0.5
immature or weather-damaged,
moderately free from severely
damaged kernels
No minimum May be severely frost-damaged, 0.5
immature or weather-damaged,
moderately free from severely
damaged kernels
1.2
2.3
4.5
2.4
3.8
7.5
2.4
3.8
7.5
———
a
L.C. 1994, ch. 45, art. 5
b
L.R., ch. 37 (4e suppl.), art. 5
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
TABLE 2
WHEAT, CANADA WESTERN RED WINTER (CWRW)
Standard of Quality
Maximum Limits of
Wheats of Other
Foreign Material
Classes or Varieties
Matter Other
Than Cereal
Contrasting
Grains
Classes
Total
Total
%
%
%
%
Minimum
Test Weight
Variety
kg/hL
Minimum
Hard Vitreous Minimum
Kernels
Protein
%
%
No. 1
CWRW
78.0
50.0
9.0
Reasonably well matured,
reasonably free from damaged
kernels
0.2
1.0
1.0
3.0
No. 2
CWRW
74.0
No minimum
No minimum
May be frost-damaged,
0.5
immature or weatherdamaged, moderately free from
severely damaged kernels
2.0
2.5
6.0
Grade
Name
Any variety of the
class CWRW designated
as such by order of the
Commission
Any variety of the
class CWRW designated
as such by order of the
Commission
Degree of Soundness
TABLE 3
WHEAT, CANADA WESTERN EXTRA STRONG (CWES)
Standard of Quality
Maximum Limits of
Wheats of Other
Foreign Material
Classes or Varieties
Matter Other
Than Cereal
Contrasting
Grains
Classes
Total
Total
%
%
%
%
Minimum
Test Weight
Variety
kg/hL
Minimum
Protein
%
No. 1
CWES
75.0
10.0
Fairly well matured, may be moderately
0.2
bleached or frost-damaged, reasonably free from
severely damaged kernels
0.75
1.5
3.0
No. 2
CWES
73.0
No minimum
May be frost-damaged, immature or weatherdamaged, moderately free from severely
damaged kernels
1.5
2.5
5.0
Grade
Name
Any variety of the
class CWES designated
as such by order of the
Commission
Any variety of the
class CWES designated
as such by order of the
Commission
Degree of Soundness
0.3
TABLE 4
WHEAT, CANADA WESTERN SOFT WHITE SPRING (CWSWS)
Standard of Quality
Grade
Name
Minimum
Test Weight
Variety
kg/hL
No. 1
76.0
CWSWS
No. 2
74.0
CWSWS
No. 3
69.0
CWSWS
Any variety of the
class CWSWS designated
as such by order of the
Commission
Any variety of the
class CWSWS designated
as such by order of the
Commission
Any variety of the
class CWSWS designated
as such by order of the
Commission
Degree of Soundness
Maximum Limits of
Wheats of Other
Foreign Material
Classes or Varieties
Wheats of
Other Classes
Matter Other Than Cereal
Grains
Total or Varieties
%
%
%
Reasonably well matured, reasonably free from damaged
kernels
0.2
1.0
3.0
Fairly well matured, may be moderately weather-damaged,
reasonably free from severely damaged kernels
0.3
2.0
6.0
May be frost-damaged, immature or weather-damaged,
moderately free from severely damaged kernels
0.5
3.0
10.0
1131
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES GRAINS DU CANADA
MODIFICATIONS
1. Les tableaux 1 à 4 de l’annexe 3 du Règlement sur les grains du Canada1 sont remplacés par ce qui suit :
TABLEAU 1
BLÉ ROUX DE PRINTEMPS, OUEST CANADIEN (CWRS)
Norme de qualité
Nom de
grade
Poids
spécifique
minimum
kg/hl
CWRS
n° 1
75,0
CWRS
n° 2
72,0
CWRS
n° 3
CWRS
n° 4
Pourcentage
minimum de Pourcentage
grains vitreux minimum de
durs
protéines
Variété
Condition
Limites maximales
Blé d’autres classes ou
Matières étrangères
variétés
Matières
autres que
Classes
des céréales
contrastantes Total
Total
%
%
%
%
Toute variété de la
classe CWRS désignée
comme telle par arrêté
de la Commission
Toute variété de la
classe CWRS désignée
comme telle par arrêté
de la Commission
65,0
10,0
Raisonnablement bien mûri,
raisonnablement exempt de
grains endommagés
0,2
0,6
0,75
2,3
35,0
Aucun
minimum
1,2
2,3
4,5
69,0
Toute variété de la
classe CWRS désignée
comme telle par arrêté
de la Commission
Aucun
minimum
Aucun
minimum
2,4
3,8
7,5
68,0
Toute variété de la
classe CWRS désignée
comme telle par arrêté
de la Commission
Aucun
minimum
Aucun
minimum
Passablement bien mûri, peut
0,3
être modérément délavé ou
atteint par la gelée,
raisonnablement exempt de
grains fortement endommagés
Peut être atteint par la gelée,
0,5
immature ou abîmé par les
intempéries, modérément
exempt de grains fortement
endommagés
Peut être fortement atteint par la 0,5
gelée, immature ou abîmé par
les intempéries, modérément
exempt de grains fortement
endommagés
2,4
3,8
7,5
TABLEAU 2
BLÉ ROUGE D’HIVER, OUEST CANADIEN (CWRW)
Norme de qualité
Nom de
grade
Poids
spécifique
minimum
kg/hl
CWRW
n° 1
78,0
CWRW
n° 2
74,0
———
1
C.R.C., ch. 889
1132
Variété
Toute variété de la
classe CWRW désignée
comme telle par arrêté
de la Commission
Toute variété de la classe
CWRW désignée comme
telle par arrêté de la
Commission
Pourcentage
minimum de Pourcentage
grains vitreux minimum de
durs
protéines
Condition
Limites maximales
Blé d’autres classes ou
Matières étrangères
variétés
Matières
autres que
Classes
des céréales
contrastantes Total
Total
%
%
%
%
50,0
9,0
Raisonnablement bien mûri,
raisonnablement exempt de
grains endommagés
0,2
1,0
1,0
3,0
Aucun
minimum
Aucun
minimum
Peut être atteint par la gelée,
immature ou abîmé par les
intempéries, modérément
exempt de grains fortement
endommagés
0,5
2,0
2,5
6,0
———
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
TABLEAU 3
BLÉ EXTRA FORT, OUEST CANADIEN (CWES)
Norme de qualité
Nom de
grade
Poids
spécifique
minimum
kg/hl
CWES
n° 1
75,0
CWES
n° 2
73,0
Limites maximales
Blé d’autres classes ou
Matières étrangères
variétés
Pourcentage
minimum de
protéines
Variété
Toute variété de la
classe CWES désignée
comme telle par arrêté
de la Commission
Toute variété de la
classe CWES désignée
comme telle par arrêté
de la Commission
Condition
Matières
autres que
des céréales
%
Total
%
Classes
contrastantes Total
%
%
0,2
0,75
1,5
3,0
1,5
2,5
5,0
10,0
Passablement bien mûri, peut être modérément
délavé ou atteint par la gelée, raisonnablement
exempt de grains fortement endommagés
Aucun
minimum
Peut être atteint par la gelée, immature ou abîmé 0,3
par les intempéries, modérément exempt
de grains fortement endommagés
TABLEAU 4
BLÉ TENDRE BLANC DE PRINTEMPS, OUEST CANADIEN (CWSWS)
Norme de qualité
Nom de
grade
Poids
spécifique
minimum
kg/hl
CWSWS 76,0
n° 1
CWSWS 74,0
n° 2
CWSWS 69,0
n° 3
Limites maximales
Matières étrangères
Matières
autres que
des céréales
Total
%
%
Blé d’autres
classes ou
variétés
%
Variété
Condition
Toute variété de la
classe CWSWS désignée
comme telle par arrêté
de la Commission
Toute variété de la
classe CWSWS désignée
comme telle par arrêté
de la Commission
Toute variété de la
classe CWSWS désignée
comme telle par arrêté
de la Commission
Raisonnablement bien mûri, raisonnablement exempt de grains
endommagés
0,2
1,0
3,0
Passablement bien mûri, modérément abîmé par les
intempéries, raisonnablement exempt de grains fortement
endommagés
0,3
2,0
6,0
Peut être atteint par la gelée, immature ou abîmé par les
intempéries, modérément exempt de grains fortement
endommagés
0,5
3,0
10,0
2. Tables 6 to 13 of Schedule 3 to the Regulations are replaced by the following:
TABLE 6
WHEAT, CANADA WESTERN AMBER DURUM (CWAD)
Standard of Quality
Maximum Limits of
Wheats of Other
Foreign Material
Classes or Varieties
Matter Other
Than Cereal
Other
Grains
Classes
Total
Total
%
%
%
%
Minimum
Test Weight
Variety
kg/hL
Minimum
Hard Vitreous Minimum
Kernels
Protein
%
%
No. 1
CWAD
79.0
80.0
9.5
Reasonably well matured,
reasonably free from damaged
kernels
0.2
0.5
2.0
4.0
No. 2
CWAD
77.0
60.0
No minimum
Reasonably well matured,
reasonably free from severely
damaged kernels
0.3
1.2
3.0
7.5
Grade
Name
Any variety of the
class CWAD designated
as such by order of the
Commission
Any variety of the
class CWAD designated
as such by order of the
Commission
Degree of Soundness
1133
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
TABLE 6 — Continued
WHEAT, CANADA WESTERN AMBER DURUM (CWAD) — Continued
Standard of Quality
Grade
Name
No. 3
CWAD
No. 4
CWAD
No. 5
CWAD
Minimum
Test Weight
Variety
kg/hL
Minimum
Hard Vitreous Minimum
Kernels
Protein
%
%
74.0
40.0
No minimum
No minimum
No minimum
No minimum
No minimum
Any variety of the
class CWAD designated
as such by order of the
Commission
71.0
Any variety of the
class CWAD designated
as such by order of the
Commission
No minimum Any varieties of amber
durum wheat
Maximum Limits of
Wheats of Other
Foreign Material
Classes or Varieties
Matter Other
Than Cereal
Other
Grains
Classes
Total
Total
%
%
%
%
Degree of Soundness
Fairly well matured, may be
0.5
moderately weather-damaged or
frost-damaged, reasonably free
from severely damaged kernels
May be frost-damaged,
0.5
immature or weather-damaged,
moderately free from severely
damaged kernels
Reasonably sweet, excluded
1.0
from higher grades on account
of light weight or damaged
kernels
1.5
4.3
11.0
3.0
10.0
49.0
10.0
49.0
No
limit
TABLE 7
OATS, CANADA WESTERN (CW)
Standard of Quality
Maximum Limits of
Damage
Foreign Material
Grade
Name
Minimum
Test
Weight
Degree of Soundness
kg/hL
Heated
%
Frost
%
Total
%
No. 1 CW
56.0
Nil
0.1
No. 2 CW
53.0
0.1
No. 3 CW
51.0
No. 4 CW
48.0
Good colour, 98.0% of
groats must be sound
Good colour, 96.0% of
groats must be sound
Fair colour, 94.0% of
groats must be sound
92.0% of groats must
be sound
Barley
%
Cereal Grains
Other Than Wheat
Large Seeds
Or Barley
%
%
2.0
0.75
1.0
4.0
4.0
1.5
0.5
6.0
6.0
1.0
* No limit 8.0
Wheat
%
Wild
Oats
%
Total Damage
and Foreign
Material
%
0.2
0.75
1.0
2.0
2.0
0.3
1.5
2.0
4.0
3.0
3.0
0.5
3.0
3.0
6.0
8.0
8.0
1.0
8.0
8.0
8.0
* Not included in total damage.
TABLE 8
BARLEY, CANADA WESTERN MALTING (CW)
Standard of Quality
Grade Name
Minimum
Test Weight
kg/hL
Special Select
CW Two-row
63.0
Special Select
CW Six-row
62.0
1134
Maximum Limits of Foreign Material
Barley of
Other Types
%
Inseparable Seeds
%
Other
Cereal
Grains
%
Wild
Oats
%
Total
%
Variety
Degree of Soundness
Any selected variety of the
class Barley, Canada Western
Malting Two-Row designated
as such by order of the
Commission
Any selected variety of the
class Barley, Canada Western
Malting Six-Row designated
as such by order of the
Commission
Reasonably sound, fairly well 1.0
matured, may be moderately
weather-stained, not severely
discoloured
0.2
1.0
Free of large oil-bearing
seeds
0.2
1.0
Reasonably sound, fairly well 1.0
matured, may be moderately
weather-stained, not severely
discoloured
0.2
1.0
Free of large oil-bearing
seeds
0.2
1.0
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
TABLE 8 — Continued
BARLEY, CANADA WESTERN MALTING (CW) — Continued
Standard of Quality
Grade Name
Select CW
Two-row
Minimum
Test Weight
kg/hL
Variety
Maximum Limits of Foreign Material
Degree of Soundness
61.0
Any selected variety of the
class Barley, Canada Western
Malting Two-Row designated
as such by order of the
Commission
Select CW
60.0
Any selected variety of the
Six-row
class Barley, Canada Western
Malting Six-Row designated
as such by order of the
Commission
Standard Select No minimum Any selected variety of the
CW Two-row
class Barley, Canada Western
or Six-row
Malting Two-Row or Barley,
Canada Western Malting
Six-Row, designated as such by
order of the Commission
Barley of
Other Types
%
Inseparable Seeds
%
Other
Cereal
Grains
%
Wild
Oats
%
Total
%
Fairly sound, may be slightly
immature and moderately
weather-stained or
discoloured
3.0
0.2
1.0
Free of large oil-bearing
seeds
0.5
1.5
Fairly sound, may be slightly
immature and moderately
weather-stained or
discoloured
3.0
0.2
1.0
Free of large oil-bearing
seeds
0.5
1.5
Excluded from other grades
of malt quality barley on
account of weather-staining
or discoloration
No limit
0.2
No limit No limit No limit
Free of large oil-bearing
seeds
Note: Barley not selected for malting will be graded according to quality into the “General Purpose” grades.
TABLE 9
BARLEY, CANADA WESTERN GENERAL PURPOSE (CW)
Standard of Quality
Maximum Limits of Foreign Material
Grade Name
Minimum Test
Weight
Degree of Soundness
kg/hL
No. 1 CW
No. 2 CW
63.0
57.0
Inseparable Seeds
%
Reasonably sweet, may be frost-damaged, weather-stained or otherwise damaged 0.2
Fairly sweet, excluded from other grades of barley on account of immature or
0.2
severely damaged kernels
Other
Cereal
Grains
%
Wild
Oats
%
Total
%
2.5
8.0
1.0
2.5
2.5
10.0
TABLE 10
BARLEY, CANADA WESTERN HULLESS (CW)
Standard of Quality
Grade Name
Minimum
Test Weight
kg/hL
Select CW
75.0
Two-row
Hulless
Select CW
74.0
Six-row Hulless
Standard CW
Hulless
72.0
Varieties with Other Hulless
Adhered Hulls Varieties
%
%
Total Adhered
Hulls
Degree of Soundness
%
Considered as
other cereal
grains
Considered as
other cereal
grains
15.0
5.0
5.0
5.0
5.0
No limit
15.0
Fairly sound, may be slightly
immature and moderately
weather-stained or discoloured
Fairly sound, may be slightly
immature and moderately
weather-stained or discoloured
Reasonably sweet, may be
frost-damaged,
weather-stained or otherwise
damaged
Maximum Limits of Foreign Material
Other
Cereal Wild
Grains Oats
Inseparable Seeds
%
%
%
0.2
1.0
Free of large oil-bearing
seeds
0.2
1.0
Free of large oil-bearing
seeds
0.2
3.0
Total
%
0.5
1.0
0.5
1.0
1.0
3.0
1135
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
TABLE 11
RYE, CANADA WESTERN (CW)
Standard of Quality
Maximum Limits of Foreign Material
Grade Name
Minimum
Test Weight
kg/hL
Degree of Soundness
Cereal Grains Other
Than Wheat
Ergot
%
%
Matter Other
Than Cereal
Grains
%
Total
%
No. 1 CW
No. 2 CW
No. 3 CW
72.0
69.0
63.0
Well matured, practically free from weather-damaged kernels
Reasonably well matured, reasonably free from weather-damaged kernels
Excluded from higher grades on account of damaged kernels
1.5
3.0
10.0
0.5
1.0
2.0
2.0
5.0
10.0
0.05
0.2
0.33
TABLE 12
FLAXSEED, CANADA WESTERN (CW)
Standard of Quality
Minimum
Test Weight
Grade Name kg/hL
Variety
No. 1 CW
65.0
Any variety of the class Flaxseed,
Canada Western designated as such
by order of the Commission
No. 2 CW
62.0
Any variety of the class Flaxseed,
Canada Western designated as such
by order of the Commission
No. 3 CW
No minimum Any variety of flaxseed
Degree of Soundness
Mature and sweet
Reasonably well matured and sweet
Excluded from higher grades on
account of light weight or damaged
seeds, may have the natural odour
associated with low quality seed, not
distinctly sour, musty, rancid or any
odour that would indicate serious
deterioration
Standard of Cleanliness
Maximum Limits
of Damage
Commercially Pure Seed
%
Heated
%
Total
%
Not more than 1.0% of other seeds
that are not readily separable from
flaxseed, to be assessed as dockage
Not more than 1.5% of other seeds
that are not readily separable from
flaxseed, to be assessed as dockage
Not more than 2.0% of other seeds
that are not readily separable from
flaxseed, to be assessed as dockage
0.05
12.5
0.2
25.0
10.0
No limit
TABLE 13
SOLIN, CANADA WESTERN (CW)
Standard of Quality
Minimum
Test Weight
Grade Name kg/hL
Variety
Degree of Soundness
Heated
%
Total
%
No. 1 CW
65.0
Mature and sweet, good natural colour
0.05
5.0
No. 2 CW
62.0
Reasonably well matured and sweet, reasonably good natural
colour
0.2
10.0
No. 3 CW
No minimum
Excluded from higher grades on account of light weight or
damaged seeds, may have the natural odour associated with low
quality seed, not distinctly sour, musty, rancid or any odour that
would indicate serious deterioration
1.0
20.0
1136
Any variety of the class Solin, Canada
Western designated as such by order of
the Commission
Any variety of the class Solin, Canada
Western designated as such by order of
the Commission
Any variety of solin
Maximum Limits of Damage
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
2. Les tableaux 6 à 13 de l’annexe 3 du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
TABLEAU 6
BLÉ DUR AMBRÉ, OUEST CANADIEN (CWAD)
Norme de qualité
Nom de
grade
Poids
spécifique
minimum
kg/hl
Variété
Toute variété de la
classe CWAD désignée
comme telle par arrêté
de la Commission
Toute variété de la
classe CWAD désignée
comme telle par arrêté
de la Commission
Toute variété de la
classe CWAD désignée
comme telle par arrêté
de la Commission
Limites maximales
Blé d’autres classes ou
Matières étrangères
variétés
Pourcentage
minimum
de grains
vitreux durs
Pourcentage
minimum de
protéines
80,0
9,5
60,0
Matières autres
que des céréales Total
%
%
Autres classes Total
%
%
Raisonnablement bien mûri,
raisonnablement exempt de
grains endommagés
0,2
0,5
2,0
4,0
Aucun
minimum
Raisonnablement bien mûri,
raisonnablement exempt de
grains fortement endommagés
0,3
1,2
3,0
7,5
40,0
Aucun
minimum
0,5
Passablement bien mûri, peut
être modérément abîmé par les
intempéries ou atteint par la
gelée, raisonnablement exempt
de grains fortement
endommagés
0,5
Peut être atteint par la gelée,
immature ou abîmé par les
intempéries, modérément
exempt de grains fortement
endommagés
Odeur raisonnablement
1,0
agréable, exclu des grades
supérieurs en raison du poids
léger ou de grains endommagés
1,5
4,3
11,0
3,0
10,0
49,0
10,0
49,0
Aucune
limite
CWAD
n° 1
79,0
CWAD
n° 2
77,0
CWAD
n° 3
74,0
CWAD
n° 4
71,0
Toute variété de la
classe CWAD désignée
comme telle par arrêté
de la Commission
Aucun
minimum
Aucun
minimum
CWAD
n° 5
Aucun
minimum
Toute variété de blé dur
ambré
Aucun
minimum
Aucun
minimum
Condition
TABLEAU 7
AVOINE, OUEST CANADIEN (OC)
Norme de qualité
Limites maximales
Dommages
Matières étrangères
Nom de
grade
Poids
spécifique
minimum
Condition
kg/hl
Grains
Grains
atteints
échauffés par la gelée Total
%
%
%
Orge
%
Grosses
Céréales autres
que le blé ou l’orge graines
%
%
Blé
%
Folle
avoine
%
Total, dommages
et matières
étrangères
%
OC n°1
56,0
Aucun
0,1
2,0
0,75
1,0
0,2
0,75
1.0
2,0
OC n°2
53,0
0,1
4,0
4,0
1,5
2,0
0,3
1,5
2.0
4,0
OC n°3
51,0
0,5
6,0
6,0
3,0
3,0
0,5
3,0
3.0
6,0
OC n 4
48,0
1,0
*Aucune
limite
8,0
8,0
8,0
1,0
8,0
8.0
8,0
Bonne couleur, gruau doit
avoir 98,0 % de grains sains
Bonne couleur, gruau
doit avoir 96,0 % de
grains sains
Couleur passable, gruau
doit avoir 94,0 % de
grains sains
Gruau doit avoir 92,0 %
de grains sains
* Non inclus dans le total des dommages
1137
2004-08-11
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
TABLEAU 8
ORGE BRASSICOLE, OUEST CANADIEN (OC)
Poids
spécifique
minimum
Nom de grade kg/hl
Extra spéciale
OC à deux
rangs
63,0
Extra spéciale 62,0
OC à six rangs
Extra OC à
deux rangs
61,0
Extra OC à six 60,0
rangs
Extra standard Aucun
OC à deux
minimum
rangs ou à six
rangs
Norme de qualité
Limites maximales de matières étrangères
Variété
Condition
Orge d’autres
types
Graines inséparables
%
%
Autres Folle
céréales avoine
%
%
Total
%
Toute variété sélectionnée de la
classe d’orge brassicole, Ouest
canadien à deux rangs désignée
comme telle par arrêté de la
Commission
Toute variété sélectionnée de la
classe d’orge brassicole, Ouest
canadien à six rangs désignée
comme telle par arrêté de la
Commission
Toute variété sélectionnée de la
classe d’orge brassicole, Ouest
canadien à deux rangs désignée
comme telle par arrêté de la
Commission
Toute variété sélectionnée de la
classe d’orge brassicole, Ouest
canadien à six rangs désignée
comme telle par arrêté de la
Commission
Toute variété sélectionnée de la
classe d’orge brassicole, Ouest
canadien à deux rangs ou d’orge
brassicole, Ouest canadien à six
rangs désignée comme telle par
arrêté de la Commission
Raisonnablement saine,
passablement bien mûrie,
peut être modérément tachée
par les intempéries, non
fortement décolorée
Raisonnablement saine,
passablement bien mûrie,
peut être modérément tachée
par les intempéries, non
fortement décolorée
Passablement saine, peut être
légèrement immature et
modérément tachée par les
intempéries ou décolorée
1,0
0,2
Exempte de grosses
graines oléagineuses
1,0
0,2
1,0
1,0
0,2
Exempte de grosses
graines oléagineuses
1,0
0,2
1,0
3,0
0,2
Exempte de grosses
graines oléagineuses
1,0
0,5
1,5
Passablement saine, peut être
légèrement immature et
modérément tachée par les
intempéries ou décolorée
3,0
0,2
Exempte de grosses
graines oléagineuses
1,0
0,5
1,5
0,2
Exempte de grosses
graines oléagineuses
Aucune Aucune Aucune
limite
limite
limite
Exclue des autres grades
Aucune
d’orge brassicole en raison de limite
taches dues aux intempéries
ou d’une décoloration
Note : L’orge qui n’est pas sélectionnée pour le maltage est classée, selon sa qualité, dans l’un des grades « à des fins générales ».
TABLEAU 9
ORGE À DES FINS GÉNÉRALES, OUEST CANADIEN (OC)
Norme de qualité
Poids
spécifique
minimum
Nom de grade kg/hl
OC no 1
63,0
OC no 2
57,0
1138
Condition
Odeur raisonnablement agréable, peut être atteinte par la gelée, tachée par les
intempéries ou autrement endommagée
Odeur passablement agréable, exclue des autres grades en raison de grains
immatures ou fortement endommagés
Limites maximales de matières étrangères
Graines
inséparables
%
Autres Folle
céréales avoine
%
%
Total
%
0,2
2,5
1,0
2,5
0,2
8,0
2,5
10,0
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
TABLEAU 10
ORGE À GRAINS NUS, OUEST CANADIEN (OC)
Norme de qualité
Poids
Variétés avec
spécifique
glumes
minimum
adhérées
Nom de grade kg/hl
%
Limites maximales de matières étrangères
Autres variétés Total, glumes
à grains nus
adhérées
%
%
Extra à grains 75,0
nus OC à deux
rangs
Considérées
comme autres
céréales
5,0
5,0
Extra à grains
nus OC à six
rangs
Considérées
comme autres
céréales
5,0
5,0
15,0
Aucune limite 15,0
74,0
Standard OC à 72,0
grains nus
Condition
Passablement saine, peut être
légèrement immature et
modérément tachée par les
intempéries ou décolorée
Passablement saine, peut être
légèrement immature et
modérément tachée par les
intempéries ou décolorée
Odeur raisonnablement
agréable, peut être atteinte
par la gelée, tachée par les
intempéries ou autrement
endommagée
Graines
inséparables
%
Autres Folle
céréales avoine
%
%
Total
%
0,2
Exemple de grosses
graines oléagineuses
1,0
0,5
1,0
0,2
Exempte de grosses
graines oléagineuses
1,0
0,5
1,0
0,2
3,0
1,0
3,0
TABLEAU 11
SEIGLE, OUEST CANADIEN (OC)
Nom de
grade
Norme de qualité
Poids
spécifique
minimum
kg/hl
Condition
Limites maximales de matières étrangères
Matières autres
que des
Céréales autres que
céréales
le blé
Ergot
Total
%
%
%
%
OC no 1
OC no 2
72,0
69,0
1,5
3,0
0,05
0,2
0,5
1,0
2,0
5,0
OC no 3
63,0
10,0
0,33
2,0
10,0
Bien mûri, presque exempt de grains abîmés par les intempéries
Raisonnablement bien mûri, raisonnablement exempt de grains abîmés par les
intempéries
Exclu des grades supérieurs en raison de grains endommagés
TABLEAU 12
GRAINE DE LIN, OUEST CANADIEN (OC)
Norme de qualité
Nom de
grade
Poids
spécifique
minimum
kg/hl
OC no 1
65,0
OC no 2
62,0
OC no 3
Aucun
minimum
Variété
Condition
Toute variété de la classe de graine
de lin, Ouest canadien désignée
comme telle par arrêté de la
Commission
Toute variété de la classe de graine
de lin, Ouest canadien désignée
comme telle par arrêté de la
Commission
Toute variété de graine de lin
Mûre, odeur agréable
Norme de propreté
Limites maximales
de dommages
Graine commercialement pure
Échauffée Total
%
%
Peut contenir au plus 1,0 % d’autres
graines qui ne sont pas facilement
séparées de la graine de lin, à être
évaluées comme impuretés
Raisonnablement bien mûrie, odeur
Peut contenir au plus 1,5 % d’autres
agréable
graines qui ne sont pas facilement
séparées de la graine de lin, à être
évaluées comme impuretés
Exclue des grades supérieurs en raison Peut contenir au plus 2,0 % d’autres
du poids léger ou de graines
graines qui ne sont pas facilement
endommagées; peut avoir l’odeur
séparées de la graine de lin, à être
naturelle caractéristique d’une graine évaluées comme impuretés
de qualité inférieure, mais aucune
odeur nettement sure, rance ou de
moisi, ni d’odeur qui révèle une
forte détérioration
0,05
12,5
0,2
25,0
10,0
Aucune
limite
1139
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
TABLEAU 13
SOLIN, OUEST CANADIEN (OC)
Nom de
grade
Norme de qualité
Poids spécifique
minimum
kg/hl
Variété
Limites maximales de dommages
Condition
Échauffé
%
Total
%
OC no 1
65,0
Mûr, odeur agréable, bonne couleur naturelle
0,05
5,0
OC no 2
62,0
Raisonnablement bien mûri, odeur agréable, couleur
naturelle raisonnablement bonne
0,2
10,0
OC no 3
Aucun
minimum
Exclu des grades supérieurs en raison du poids léger ou de
graines endommagées; peut avoir l’odeur naturelle
caractéristique d’une graine de qualité inférieure, mais
aucune odeur nettement sure, rance ou de moisi, ni d’odeur
qui révèle une forte détérioration
1,0
20,0
Toute variété de la classe de solin, Ouest
canadien désignée comme telle par arrêté
de la Commission
Toute variété de la classe de solin, Ouest
canadien désignée comme telle par arrêté
de la Commission
Toute variété de solin
3. Table 15 of Schedule 3 to the French version of the Regulations is replaced by the following:
TABLEAU 15
MAÏS—JAUNE, BLANC OU MÉLANGÉ, OUEST CANADIEN (OC)
Nom de grade
Norme de qualité
Poids spécifique
minimum
kg/hl
Condition
Limites maximales de dommages
Maïs fendillé et matières
étrangères
Échauffé
Total
%
%
%
OC no 1
OC no 2
OC no 3
OC no 4
OC no 5
68,0
66,0
64,0
62,0
58,0
Frais, odeur agréable, grosseur uniforme
Frais, odeur agréable
Frais, odeur agréable
Frais, odeur agréable
Peut dégager une légère odeur, mais aucune odeur sure ou de moisi
0,1
0,2
0,5
1,0
3,0
3,0
5,0
7,0
10,0
15,0
2,0
3,0
5,0
7,0
12,0
Note : La couleur est ajoutée au nom de grade.
3. Le tableau 15 de l’annexe 3 de la version française du même règlement est remplacé par ce qui suit :
TABLEAU 15
MAÏS—JAUNE, BLANC OU MÉLANGÉ, OUEST CANADIEN (OC)
Nom de grade
Norme de qualité
Poids spécifique
minimum
kg/hl
Condition
Limites maximales de dommages
Maïs fendillé et matières
étrangères
Échauffé
Total
%
%
%
OC no 1
OC no 2
OC no 3
OC no 4
OC no 5
68,0
66,0
64,0
62,0
58,0
0,1
0,2
0,5
1,0
3,0
Frais, odeur agréable, grosseur uniforme
Frais, odeur agréable
Frais, odeur agréable
Frais, odeur agréable
Peut dégager une légère odeur, mais aucune odeur sure ou de moisi
Note : La couleur est ajoutée au nom de grade.
1140
3,0
5,0
7,0
10,0
15,0
2,0
3,0
5,0
7,0
12,0
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
4. Tables 16 to 19 of Schedule 3 to the Regulations are replaced by the following:
TABLE 16
SAFFLOWER SEED, CANADA (CAN)
Standard of Quality
Maximum Limits of
Damage
Grade Name
Degree of Soundness
No. 1 Canada
No. 2 Canada
No. 3 Canada
Well matured, good natural colour
Reasonably well matured, may be moderately weather-stained
Excluded from higher grades on account of weather-stained,
may have the odour associated with low-quality seed, not
distinctly sour, musty or rancid
Heated
%
Total
%
Foreign Material
Matter Other
Than Cereal
Grains
Total
%
%
Nil
Nil
1.0
3.0
10.0
10.0
0.2
0.5
1.0
Hulls
0.5
1.0
2.0
Dehulled
Empty Hulls Seeds
%
%
0.5
2.0
5.0
2.0
5.0
8.0
TABLE 17
WHEAT, CANADA PRAIRIE SPRING RED (CPSR)
Standard of Quality
Maximum Limits of
Minimum
Test Weight
Grade Name kg/hL
Variety
No. 1 CPSR
77.0
No. 2 CPSR
75.0
Degree of Soundness
Any variety of the class CPSR
designated as such by order of the
Commission
Any variety of the class CPSR
designated as such by order of the
Commission
Foreign Material
Matter Other
Than Cereal
Grains
Total
%
%
Fairly well matured, may be moderately bleached or 0.2
frost-damaged, reasonably free from severely
damaged kernels
May be frost-damaged, immature or weather0.3
damaged, moderately free from severely damaged
kernels
Wheats of Other Classes
or Varieties
Contrasting
Classes
Total
%
%
0.75
3.0
5.0
1.5
5.0
10.0
TABLE 18
WHEAT, CANADA PRAIRIE SPRING WHITE (CPSW)
Grade
Name
Standard of Quality
Maximum Limits of
Minimum
Test Weight
kg/hL
Variety
Foreign Material
Matter Other
Than Cereal Total
Grains %
%
No. 1 CPSW 77.0
No. 2 CPSW 75.0
Any variety of the class CPSW
designated as such by order of the
Commission
Any variety of the class CPSW
designated as such by order of the
Commission
Degree of Soundness
Fairly well matured, may be moderately bleached or 0.2
frost-damaged, reasonably free from severely
damaged kernels
May be frost-damaged, immature or weather0.3
damaged, moderately free from severely damaged
kernels
Wheats of Other Classes
or Varieties
Contrasting
Classes
Total
%
%
0.75
3.0
5.0
1.5
5.0
10.0
1141
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
TABLE 19
CANOLA, CANADA (CAN)
Standard of Quality
Standard of Cleanliness
Maximum Limits of Damage
Degree of Soundness
Commercially Pure Seed
Distinctly
Green
Heated
%
%
Total
%
No. 1
Canada
Reasonably well matured, sweet, good natural colour
2.0
0.1
5.0
No. 2
Canada
Fairly well matured, sweet, reasonably good natural colour
6.0
0.5
12.0
No. 3
Canada
May have the natural odour associated with low-quality seed,
not distinctly sour, musty, rancid, or any odour that would
indicate serious deterioration
Not more than 1.0% of other seeds that are conspicuous and
that are not readily separable from canola, to be assessed as
dockage
Not more than 1.5% of other seeds that are conspicuous and
that are not readily separable from canola, to be assessed as
dockage
Not more than 2.0% of other seeds that are conspicuous and
that are not readily separable from canola, to be assessed as
dockage
20.0
2.0
25.0
Grade
Name
4. Les tableaux 16 à 19 de l’annexe 3 du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
TABLEAU 16
GRAINE DE CARTHAME, CANADA (CAN)
Norme de qualité
Nom de grade
Canada no 1
Canada no 2
Canada no 3
Limites maximales
Dommages
Condition
Bien mûrie, bonne couleur naturelle
Raisonnablement bien mûrie, peut être modérément tachée par
les intempéries
Exclue des grades supérieurs en raison de taches causées par
les intempéries, peut avoir l’odeur caractéristique d’une graine
de qualité inférieure, mais aucune odeur nettement sure, rance
ou de moisi
Échauffée
%
Aucune
Aucune
Total
%
3,0
10,0
Matières étrangères
Matières autres
que des céréales Total
%
%
0,2
0,5
0,5
2,0
1,0
10,0
1,0
5,0
Glumes
Glumes
vides
%
0,5
1,0
Graines
déglumées
%
2,0
5,0
2,0
8,0
TABLEAU 17
BLÉ ROUX DE PRINTEMPS CANADA PRAIRIE (CPSR)
Norme de qualité
Nom de
grade
CPSR n°1
Poids
spécifique
minimum
kg/hl
77,0
CPSR n°2
75,0
1142
Variété
Toute variété de la classe CPSR
désignée comme telle par arrêté de
la Commission
Toute variété de la classe CPSR
désignée comme telle par arrêté de
la Commission
Limites maximales
Matières étrangères
Blé d’autres classes
ou variétés
Matières autres
que des
céréales
Total
%
%
0,2
0,75
Classes
contrastantes Total
%
%
3,0
5,0
Condition
Passablement bien mûri, peut être modérément
délavé ou atteint par la gelée, raisonnablement
exempt de grains fortement endommagés
Peut être atteint par la gelée, immature ou abîmé par 0,3
les intempéries, modérément exempt de grains
fortement endommagés
1,5
5,0
10,0
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
TABLEAU 18
BLÉ BLANC DE PRINTEMPS CANADA PRAIRIE (CPSW)
Norme de qualité
Nom de
grade
Poids
spécifique
minimum
kg/hl
CPSW n°1
77,0
CPSW n°2
75,0
Limites maximales
Matières étrangères
Blé d’autres classes
ou variétés
Matières autres
que des
céréales
Total
%
%
Classes
contrastantes Total
%
%
Variété
Condition
Toute variété de la classe CPSW
désignée comme telle par arrêté de
la Commission
Toute variété de la classe CPSW
désignée comme telle par arrêté de
la Commission
Passablement bien mûri, peut être modérément
0,2
délavé ou atteint par la gelée, raisonnablement
exempt de grains fortement endommagés
Peut être atteint par la gelée, immature ou abîmé par 0,3
les intempéries, modérément exempt de grains
fortement endommagés
0,75
3,0
5,0
1,5
5,0
10,0
TABLEAU 19
CANOLA, CANADA (CAN)
Norme de qualité
Nom de
grade
Canada
no 1
Canada
no 2
Canada
no 3
Limites maximales de
dommages
Nettement
vert
Échauffé Total
%
%
%
2,0
0,1
5,0
Norme de propreté
Condition
Raisonnablement bien mûri, odeur agréable, bonne couleur
naturelle
Graine commercialement pure
Peut contenir au plus 1,0 % d’autres graines apparentes qui
ne sont pas facilement séparées du canola, à être évaluées
comme impuretés
Passablement bien mûri, odeur agréable, couleur naturelle
Peut contenir au plus 1,5 % d’autres graines apparentes qui
raisonnablement bonne
ne sont pas facilement séparées du canola, à être évaluées
comme impuretés
Peut avoir l’odeur naturelle caractéristique d’une graine de
Peut contenir au plus 2,0 % d’autres graines apparentes qui
qualité inférieure, mais aucune odeur nettement sure, rance ou ne sont pas facilement séparées du canola, à être évaluées
de moisi, ni d’odeur qui révèle une forte détérioration
comme impuretés
6,0
0,5
12,0
20,0
2,0
25,0
5. Tables 20 and 21 of Schedule 3 to the French version of the Regulations are replaced by the following:
TABLEAU 20
GRAINE DE TOURNESOL DE CONFISERIE, CANADA (CAN)
Norme de qualité
Limites maximales des dommages
Nom de
grade
Poids spécifique
minimum
kg/hl
Condition
Échauffée
%
Abîmée par les
insects
Total
%
%
Graines
décortiquées
%
Canada no 1
Canada no 2
31,0
29,0
Bien mûrie, odeur agréable
Raisonnablement bien mûrie, odeur agréable
0,5
1,0
2,0
4,0
5,0
5,0
4,0
8,0
TABLEAU 21
GRAINE DE TOURNESOL POUR LA PRODUCTION D’HUILE, CANADA (CAN)
Norme de qualité
Limites maximales de dommages
Nom de
grade
Poids spécifique
minimum
kg/hl
Condition
Échauffée
%
Abîmée par les
insects
Total
%
%
Graines
décortiquées
%
Canada no 1
Canada no 2
35,0
31,0
Bien mûrie, odeur agréable
Raisonnablement bien mûrie, odeur agréable
0,5
1,0
2,0
4,0
5,0
5,0
5,0
10,0
1143
2004-08-11
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
5. Les tableaux 20 et 21 de l’annexe 3 de la version française du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
TABLEAU 20
GRAINE DE TOURNESOL DE CONFISERIE, CANADA (CAN)
Norme de qualité
Nom de
grade
Canada no 1
Canada no 2
Poids spécifique minimum
kg/hl
31,0
29,0
Condition
Bien mûrie, odeur agréable
Raisonnablement bien mûrie, odeur agréable
Limites maximales des dommages
Abîmée par les
insectes
Échauffée
Total
%
%
%
0,5
2,0
4,0
1,0
4,0
8,0
Graines
décortiquées
%
5,0
5,0
TABLEAU 21
GRAINE DE TOURNESOL POUR LA PRODUCTION D’HUILE, CANADA (CAN)
Norme de qualité
Nom de
grade
Poids spécifique minimum
kg/hl
Condition
Limites maximales de dommages
Abîmée par les
insectes
Échauffée
Total
%
%
%
Canada no 1
Canada no 2
35,0
31,0
Bien mûrie, odeur agreeable
Raisonnablement bien mûrie, odeur agréable
0,5
1,0
2,0
4,0
5,0
10,0
Graines
décortiquées
%
5,0
5,0
6. Tables 22 to 24 of Schedule 3 to the Regulations are replaced by the following:
TABLE 22
BUCKWHEAT, CANADA (CAN)
Standard of Quality
Grade Name
Minimum Test
Weight
kg/hL
No. 1 Canada
No. 2 Canada
No. 3 Canada
58.0
55.0
No minimum
Degree of Soundness
Cool and sweet
Cool and sweet
May have a ground or grassy
odour, not musty or sour
Maximum Limits of
Damage
Foreign Material
Dehulled
%
Immature
%
Total
%
Cereal Grains
%
Matter Other
Than Cereal
Grains
%
Total
%
1.0
2.0
5.0
1.5
1.5
5.0
4.0
8.0
20.0
1.0
2.5
5.0
0.2
1.0
2.0
1.0
3.0
5.0
TABLE 23
SOYBEANS, CANADA YELLOW, GREEN, BROWN, BLACK OR MIXED (CAN)
Standard of Quality
Grade Name
Minimum Test
Weight
kg/hL
No. 1 Canada
70.0
No. 2 Canada
68.0
No. 3 Canada
66.0
No. 4 Canada
No. 5 Canada
63.0
59.0
Degree of Soundness
Cool, natural odour, uniform in
size, good natural colour
Cool, natural odour, slightly
stained
Cool, natural odour, may be
stained
Cool, may be badly stained
Cool, may be badly stained
Note: The colour is added to the grade name.
1144
Maximum Limits of
Damage
Foreign Material
Splits
%
Other Colours or
Bicoloured Other Than Heat Damaged
for Mixed Soybeans
or Mouldy
Total Damage
%
%
%
Foreign
Material Other
Than Grain
Total
%
%
10.0
2.0
Nil
2.0
0.1
1.0
15.0
3.0
0.2
3.0
0.3
2.0
20.0
5.0
1.0
5.0
0.5
3.0
30.0
40.0
10.0
15.0
3.0
5.0
8.0
15.0
2.0
3.0
5.0
8.0
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
TABLE 24
PEAS, CANADA, OTHER THAN GREEN (CAN)
Standard of Quality
Maximum Limits of Damage
Grade Name
Colour
Peas of Other Foreign
Colours
Material
%
%
No. 1 Canada
No. 2 Canada
Extra No. 3 Canada
No. 3 Canada
Good natural colour
Fair colour
Fair colour
Off-colour
1.0
2.0
2.0
3.0
Trace
0.5
0.5
1.0
Cracked Seed Coats
Including Splits
Shrivelled
%
%
Splits
%
Heated
%
Insect
Damage
%
Other
Damage
%
Total
%
5.0
9.5
13.0
15.0
1.0
2.5
5.0
5.0
Nil
0.05
0.05
0.2
1.0
1.5
1.5
4.0
3.0
5.0
5.0
10.0
3.0
5.0
8.5
10.0
3.0
5.0
5.0
7.0
Note: The variety or colour is added to the grade name.
6. Les tableaux 22 à 24 de l’annexe 3 du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
TABLEAU 22
SARRASIN, CANADA (CAN)
Norme de qualité
Nom de grade
Canada no 1
Canada no 2
Canada no 3
Poids spécifique
minimum
kg/hl
Limites maximales
Condition
Décortiqué
%
58,0
Frais, odeur agréable
1,0
55,0
Frais, odeur agréable
2,0
Aucun minimum Peut dégager une odeur de terre 5,0
ou d’herbe, mais aucune odeur
sure ou de moisi
Dommages
Matières étrangères
Immature
%
Total
%
Céréales
%
Matières autres
que des céréales
%
Total
%
1,5
1,5
5,0
4,0
8,0
20,0
1,0
2,5
5,0
0,2
1,0
2,0
1,0
3,0
5,0
TABLEAU 23
GRAINE DE SOJA JAUNE, VERT, BRUN, NOIR OU MÉLANGÉ, CANADA (CAN)
Norme de qualité
Nom de grade
Poids spécifique
minimum
kg/hl
Canada no 1
70,0
Canada no 2
68,0
o
Canada n 3
66,0
Canada no 4
Canada no 5
63,0
59,0
Limites maximales
Condition
Fraîche, odeur naturelle,
grosseur uniforme, bonne
couleur naturelle
Fraîche, odeur naturelle,
légèrement tachée
Fraîche, odeur naturelle, peut
être tachée
Fraîche, peut être très tachée
Fraîche, peut être très tachée
Dommages
Matières étrangères
Fendue
%
Autres couleurs ou
bicolore, autres que
pour le soja mélangé
%
Échauffée ou
moisie
%
Total
%
Matières
étrangères
autres que du
grain
%
Total
%
10,0
2,0
Aucune
2,0
0,1
1,0
15,0
3,0
0,2
3,0
0,3
2,0
20,0
5,0
1,0
5,0
0,5
3,0
30,0
40,0
10,0
15,0
3,0
5,0
8,0
15,0
2,0
3,0
5,0
8,0
Note : La couleur est ajoutée au nom de grade.
1145
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
TABLEAU 24
POIS AUTRES QUE POIS VERTS, CANADA (CAN)
Norme de qualité
Nom de grade
Canada no 1
Canada no 2
Extra Canada no 3
Canada no 3
Couleur
Bonne couleur
naturelle
Couleur passable
Couleur passable
Couleur atypique
Limites maximales de dommages
Pois d’autres
couleurs
%
1,0
Matières
étrangères
%
Trace
Téguments fendillés,
y compris les pois
fendus
Ratatinés
%
%
5,0
3,0
2,0
2,0
3,0
0,5
0,5
1,0
9,5
13,0
15,0
5,0
5,0
7,0
Fendus
%
1,0
Abîmés par Autres
Échauffés les insectes dommages Total
%
%
%
%
Aucun
1,0
3,0
3,0
2,5
5,0
5,0
0,05
0,05
0,2
1,5
1,5
4,0
5,0
5,0
10,0
5,0
8,5
10,0
Note : La variété ou la couleur est ajoutée au nom de grade.
7. Tables 27 to 29 of Schedule 3 to the Regulations are replaced by the following:
TABLE 27
RAPESEED, CANADA (CAN)
Standard of Quality
Standard of Cleanliness
Maximum Limits of Damage
Grade Name Degree of Soundness
No. 1 Canada Reasonably well matured, sweet, good natural colour
Commercially Pure Seed
Not more than 1.0% of other seeds that are conspicuous and
that are not readily separable from rapeseed, to be assessed as
dockage
No. 2 Canada Fairly well matured, sweet, reasonably good natural
Not more than 1.5% of other seeds that are conspicuous and
colour
that are not readily separable from rapeseed, to be assessed as
dockage
No. 3 Canada May have the natural odour associated with low-quality Not more than 2.0% of other seeds that are conspicuous and
seed, not distinctly sour, musty, rancid or any odour
that are not readily separable from rapeseed, to be assessed as
that would indicate serious deterioration
dockage
Distinctly
Green %
2.0
Heated
%
0.1
Total
%
5.0
6.0
0.5
12.0
20.0
2.0
25.0
TABLE 28
DOMESTIC MUSTARD SEED, BROWN, CANADA (CAN)
Standard of Quality
Distinctly
Green
%
Maximum Limits of
Conspicuous Inseparable
Damage
Seeds
Distinctly
Detrimental
Heated
Total
Total
%
%
%
%
Grade Name
Degree of Soundness
Other
Classes
%
No. 1 Canada,
Brown
No. 2 Canada,
Brown
No. 3 Canada,
Brown
No. 4 Canada,
Brown
Reasonably well matured, sweet, good natural colour
0.5
1.5
0.1
1.5
0.1
0.3
Fairly well matured, sweet, reasonably good colour
2.0
2.0
0.2
3.0
0.2
0.5
May have the natural odour associated with low-quality seed, not any odour that
would indicate serious deterioration
May have the natural odour associated with low-quality seed, not any odour that
would indicate serious deterioration
5.0
3.5
0.5
5.0
0.3
0.7
10.0
3.5
1.0
10.0
1.0
3.0
1146
2004-08-11
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
TABLE 28.1
DOMESTIC MUSTARD SEED, ORIENTAL, CANADA (CAN)
Standard of Quality
Maximum Limits of
Damage
Grade Name
No. 1 Canada,
Oriental
No. 2 Canada,
Oriental
No. 3 Canada,
Oriental
No. 4 Canada,
Oriental
Degree of Soundness
Reasonably well matured, sweet, good natural colour
Other
Classes
%
0.5
Distinctly
Green
%
1.5
Heated
%
0.1
Total
%
1.5
Conspicuous Inseparable Seeds
Distinctly
Detrimental
Total
%
%
0.1
0.3
Fairly well matured, sweet, reasonably good colour
2.0
1.5
0.2
3.0
0.2
0.5
May have the natural odour associated with low-quality seed, not any
odour that would indicate serious deterioration
May have the natural odour associated with low-quality seed, not any
odour that would indicate serious deterioration
5.0
3.5
0.5
5.0
0.3
0.7
10.0
3.5
1.0
10.0
1.0
3.0
TABLE 28.2
DOMESTIC MUSTARD SEED, YELLOW, CANADA (CAN)
Standard of Quality
Distinctly
Green
%
Heated
%
Maximum Limits of
Conspicuous Inseparable Seeds
Distinctly
Detrimental
Total
Total
%
%
%
Damage
Grade Name
Degree of Soundness
Other
Classes
%
No. 1 Canada,
Yellow
No. 2 Canada,
Yellow
No. 3 Canada,
Yellow
No. 4 Canada,
Yellow
Reasonably well matured, sweet, good natural colour
0.5
1.5
0.1
1.5
0.1
0.3
Fairly well matured, sweet, reasonably good colour
2.0
1.5
0.2
3.0
0.2
0.5
3.5
0.5
5.0
0.3
0.7
3.5
1.0
10.0
1.0
3.0
May have the natural odour associated with low-quality seed, 5.0
not any odour that would indicate serious deterioration
May have the natural odour associated with low-quality seed, 10.0
not any odour that would indicate serious deterioration
TABLE 29
TRITICALE, CANADA
Grade Name
Standard of Quality
Minimum Test
Weight
kg/hL
Degree of Soundness
Maximum Limits of Foreign Material
Cereal Grains Other Matter Other Than
Than Wheat
Cereal Grains
%
%
Total
%
No. 1 Canada
No. 2 Canada
No. 3 Canada
65.0
62.0
No minimum
1.0
2.0
3.0
2.5
4.0
7.0
Reasonably well matured, reasonably free from damaged kernels
Fairly well matured, reasonably free from severely damaged kernels
Reasonably sweet, excluded from higher grades on account of light
weight or damaged kernels
0.5
1.0
2.0
7. Les tableaux 27 à 29 de l’annexe 3 du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
TABLEAU 27
COLZA, CANADA (CAN)
Norme de qualité
Norme de propreté
Nom de grade
Condition
Graine commercialement pure
Canada no 1
Raisonnablement bien mûri, odeur agréable, bonne couleur
naturelle
Peut contenir au plus 1,0 % d’autres graines
apparentes qui ne sont pas facilement séparées de la
graine de colza, à être évaluées comme impuretés
Limites maximales de dommages
Nettement
vert
Échauffé
Total
%
%
%
2,0
0,1
5,0
1147
2004-08-11
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
TABLEAU 27 (suite)
COLZA, CANADA (CAN) (suite)
Norme de qualité
Norme de propreté
Limites maximales de dommages
Nettement
vert
Échauffé
Total
%
%
%
Nom de grade
Condition
Graine commercialement pure
Canada no 2
Passablement bien mûri, odeur agréable, couleur naturelle
raisonnablement bonne
Canada no 3
Peut avoir l’odeur naturelle caractéristique d’une graine de
qualité inférieure, mais aucune odeur nettement sure, rance
ou de moisi, ou qui révèle une forte détérioration
Peut contenir au plus 1,5 % d’autres graines
apparentes qui ne sont pas facilement séparées de la
graine de colza, à être évaluées comme impuretés
Peut contenir au plus 2,0 % d’autres graines
apparentes qui ne sont pas facilement séparées de la
graine de colza, à être évaluées comme impuretés
6,0
0,5
12,0
20,0
2,0
25,0
TABLEAU 28
GRAINE DE MOUTARDE BRUNE CULTIVÉE, CANADA (CAN)
Norme de qualité
Autres
classes
%
Limites maximales
Graines inséparables apparentes
Nettement
Nettement
verte
nuisibles
Échauffée Total
Total
%
%
%
%
%
0,5
1,5
0,1
1,5
0,1
0,3
2,0
2,0
0,2
3,0
0,2
0,5
5,0
3,5
0,5
5,0
0,3
0,7
10,0
3,5
1,0
10,0
1,0
3,0
Dommages
Nom de grade
Condition
Brune Canada no 1
Raisonnablement bien mûrie, odeur agréable, bonne couleur
naturelle
Passablement bien mûrie, odeur agréable, couleur
raisonnablement bonne
Peut avoir l’odeur naturelle caractéristique d’une graine de qualité
inférieure, aucune odeur qui révèle une forte détérioration
Peut avoir l’odeur naturelle caractéristique d’une graine de qualité
inférieure, aucune odeur qui révèle une forte détérioration
Brune Canada no 2
o
Brune Canada n 3
Brune Canada no 4
TABLEAU 28.1
GRAINE DE MOUTARDE CHINOISE CULTIVÉE, CANADA (CAN)
Norme de qualité
Nom de grade
Condition
Chinoise Canada no 1
Raisonnablement bien mûrie, odeur agréable, bonne couleur
naturelle
Passablement bien mûrie, odeur agréable, couleur
raisonnablement bonne
Peut avoir l’odeur naturelle caractéristique d’une graine de
qualité inférieure, aucune odeur révèle une forte détérioration
Peut avoir l’odeur naturelle caractéristique d’une graine de
qualité inférieure, aucune odeur révèle une forte détérioration
Chinoise Canada no 2
o
Chinoise Canada n 3
Chinoise Canada no 4
1148
Autres
classes
%
Nettement
verte
%
Limites maximales
Dommages
Graines inséparables apparentes
Nettement
nuisibles
Échauffée Total
Total
%
%
%
%
0,5
1,5
0,1
1,5
0,1
0,3
2,0
1,5
0,2
3,0
0,2
0,5
5,0
3,5
0,5
5,0
0,3
0,7
10,0
3,5
1,0
10,0
1,0
3,0
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
TABLEAU 28.2
GRAINE DE MOUTARDE BLANCHE CULTIVÉE, CANADA (CAN)
Norme de qualité
Dommages
Nom de grade
Condition
Blanche Canada no 1
o
Blanche Canada n 2
Blanche Canada no 3
Blanche Canada no 4
Raisonnablement bien mûrie, odeur agréable, bonne
couleur naturelle
Passablement bien mûrie, odeur agréable, couleur
raisonnablement bonne
Peut avoir l’odeur naturelle caractéristique d’une graine
de qualité inférieure, aucune odeur révèle une forte
détérioration
Peut avoir l’odeur naturelle caractéristique d’une graine
de qualité inférieure, aucune odeur révèle une forte
détérioration
Limites maximales
Graines inséparables apparentes
Nettement
nuisibles
Total
Total
%
%
%
Autres
classes
%
Nettement
verte
%
Échauffée
%
0,5
1,5
0,1
1,5
0,1
0,3
2,0
1,5
0,2
3,0
0,2
0,5
5,0
3,5
0,5
5,0
0,3
0,7
10,0
3,5
1,0
10,0
1,0
3,0
TABLEAU 29
TRITICALE, CANADA (CAN)
Nom de grade
Canada no 1
Canada no 2
Canada no 3
Norme de qualité
Poids
spécifique
minimum
kg/hl
Condition
Limites maximales des matières étrangères
Matières autres
Céréales autres que des
que le blé
céréales
Total
%
%
%
65,0
62,0
Aucun
minimum
1,0
2,0
3,0
Raisonnablement bien mûrie, raisonnablement exempte de grains endommagés
Passablement bien mûrie, raisonnablement exempte de grains fortement endommagés
Odeur raisonnablement agréable, exclue des grades supérieurs en raison du poids léger ou de
grains endommagés
0,5
1,0
2,0
2,5
4,0
7,0
8. Tables 31 and 32 of Schedule 3 to the Regulations are replaced by the following:
TABLE 31
BEANS, CANADA CRANBERRY, BLACKEYE OR YELLOWEYE (CAN)
Maximum Limits of
Foreign Material
Total
%
Total Damage,
Contrasting Foreign Material and
Contrasting Classes
Classes
%
%
Total Damage Including
Splits, Foreign Material
and Contrasting Classes
%
0.05
1.0
1.0
1.0
Grade Name
Standard of Quality
Extra
No. 1 Canada
No. 1 Canada
No. 1 Canada
Select
No. 2 Canada
No. 3 Canada
No. 4 Canada
Uniform size, good natural colour
Other Classes Stones, Shale or
That Blend
Similar Material
%
%
Nil
1.0
Reasonably good colour
Fairly good colour
3.0
3.0
0.05
0.05
0.1
0.1
1.5
1.5
1.5
1.5
3.5
3.5
Fairly good colour
Fairly good colour
Off-colour
5.0
10.0
15.0
0.1
0.2
0.5
0.2
0.5
1.0
3.0
5.0
8.5
3.0
5.0
8.5
5.5
7.5
10.0
Note: The class name is added to the grade name.
1149
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
TABLE 32
BEANS, CANADA, OTHER THAN CRANBERRY, BLACKEYE, YELLOWEYE OR PEA BEANS (CAN)
Maximum Limits of
Foreign Material
Grade Name
Standard of Quality
Other Classes
That Blend
%
Extra
No. 1 Canada
No. 1 Canada
No. 1 Canada Select
No. 2 Canada
No. 3 Canada
No. 4 Canada
Uniform in size, good natural colour
1.0
Stones, Shale or
Similar Material
%
Nil
Reasonably good colour
Fairly good colour
Fairly good colour
Fairly good colour
Off-colour
3.0
3.0
5.0
10.0
15.0
0.05
0.05
0.1
0.2
0.5
Total
%
Contrasting
Classes
%
Total Damage,
Foreign Material
and Contrasting
Classes
%
Total Damage
Including Splits,
Foreign Material and
Contrasting Classes
%
0.05
1.0
1.0
1.0
0.1
0.1
0.2
0.5
1.0
1.5
1.5
3.0
5.0
8.5
1.5
1.5
3.0
5.0
8.5
2.0
3.5
4.0
6.0
10.0
Note: The class name is added to the grade name.
8. Les tableaux 31 et 32 de l’annexe 3 du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
TABLEAU 31
HARICOTS, CANNEBERGE OU DOLIQUE À OEIL NOIR OU À OEIL JAUNE, CANADA (CAN)
Limites maximales
Matières étrangères
Nom de grade
Norme de qualité
Autres classes
propres au
mélange
%
Extra Canada no 1
Canada no 1
Spécial Canada no 1
Canada no 2
Canada no 3
Canada no 4
Grosseur uniforme, bonne couleur naturelle
Couleur raisonnablement bonne
Couleur passablement bonne
Couleur passablement bonne
Couleur passablement bonne
Couleur atypique
1,0
3,0
3,0
5,0
10,0
15,0
Pierres, schiste
ou matières
analogues
%
Total
%
Total, dommages,
matières étrangères
Classes
et classes
contrastantes contrastantes
%
%
Aucun
0,05
0,05
0,1
0,2
0,5
0,05
0,1
0,1
0,2
0,5
1,0
1,0
1,5
1,5
3,0
5,0
8,5
1,0
1,5
1,5
3,0
5,0
8,5
Total, dommages, y
compris les haricots
fendus, matières
étrangères et classes
contrastantes
%
1,0
3,5
3,5
5,5
7,5
10,0
Note : Le nom de la classe est ajouté au nom de grade.
TABLEAU 32
HARICOTS AUTRES QUE CANNEBERGE, DOLIQUE À OEIL NOIR OU À OEIL JAUNE OU HARICOTS RONDS BLANCS,
CANADA (CAN)
Limites maximales
Matières étrangères
Nom de grade
Norme de qualité
Autres classes
propres au
mélange
%
Extra Canada no 1
Canada no 1
Spécial Canada no 1
Canada no 2
Canada no 3
Canada no 4
Grosseur uniforme, bonne couleur naturelle
Couleur raisonnablement bonne
Couleur passablement bonne
Couleur passablement bonne
Couleur passablement bonne
Couleur atypique
1,0
3,0
3,0
5,0
10,0
15,0
Note : Le nom de la classe est ajouté au nom de grade.
1150
Pierres, schiste
ou matières
analogues
Total
%
%
Total, dommages, y
compris les haricots
fendus, matières
Total, dommages,
Classes
matières étrangères et étrangères et classes
contrastantes classes contrastantes contrastantes
%
%
%
Aucun
0,05
0,05
0,1
0,2
0,5
1,0
1,5
1,5
3,0
5,0
8,5
0,05
0,1
0,1
0,2
0,5
1,0
1,0
1,5
1,5
3,0
5,0
8,5
1,0
2,0
3,5
4,0
6,0
10,0
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
9. Table 35 of Schedule 3 to the Regulations is replaced by the following:
TABLE 35
LENTILS, CANADA, OTHER THAN RED (CAN)
Standard of Quality
Contrasting
Colours
%
Stained
%
Maximum Limits of
Damage
Peeled, Split
and Broken
Heated
%
%
Foreign Material
Other Damage
%
Total
%
Stones
%
Total
%
Grade Name
Degree of Soundness
No. 1 Canada
No. 2 Canada
Uniform size, good natural colour
Uniform size, reasonably good
natural colour
Uniform size, fair colour
0.2
0.5
1.0
4.0
0.2
0.5
2.0
3.5
1.0
2.0
2.0
3.5
0.1
0.2
0.2
0.5
2.0
7.0
0.5
5.0
5.0
5.0
0.2
0.5
Poor colour
3.0
No limit
1.0
10.0
10.0
10.0
0.2
1.0
Extra No. 3
Canada
No. 3 Canada
9. Le tableau 35 de l’annexe 3 du même règlement est remplacé par ce qui suit :
TABLEAU 35
LENTILLES AUTRES QUE ROUGES, CANADA (CAN)
Norme de qualité
Limites maximales
Matières étrangères
Dommages
Nom de grade
Condition
Canada no 1
Grosseur uniforme, bonne couleur
naturelle
Grosseur uniforme, couleur
naturelle raisonnablement bonne
Grosseur uniforme, couleur
passable
Couleur médiocre
Canada no 2
Extra Canada
no 3
Canada no 3
Couleurs
contrastantes
%
Tachées
%
Échauffées
%
Pelées, fendues
ou cassées
%
Autres dommages Total
%
%
Pierres
%
Total
%
0,2
1,0
0,2
2,0
1,0
2,0
0,1
0,2
0,5
4,0
0,5
3,5
2,0
3,5
0,2
0,5
2,0
7,0
0,5
5,0
5,0
5,0
0,2
0,5
3,0
Aucune
limite
1,0
10,0
10,0
10,0
0,2
1,0
10. Table 36 of Schedule 3 to the French version of the Regulations is replaced by the following:
TABLEAU 36
LENTILLES ROUGES, CANADA (CAN)
Norme de qualité
Limites maximales
Matières étrangères
Dommages
Classes
contrastantes
%
Échauffées
%
Pelées, fendues
ou cassées
%
Autres
dommages
%
Total
%
Pierres
%
Total
%
Nom de grade
Condition
Rouge Canada no 1
Rouge Canada no 2
Grosseur uniforme, bonne couleur naturelle
Grosseur uniforme, couleur naturelle
raisonnablement bonne
Grosseur uniforme, couleur passable
0,2
0,5
0,2
0,5
2,0
3,5
1,0
2,0
2,0
3,5
0,1
0,2
0,2
0,5
2,0
0,5
5,0
5,0
5,0
0,2
0,5
Couleur médiocre
3,0
1,0
10,0
10,0
10,0
0,2
1,0
Rouge Extra Canada
no 3
Rouge Canada no 3
1151
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
10. Le tableau 36 de l’annexe 3 de la version française du même règlement est remplacé par ce qui suit :
TABLEAU 36
LENTILLES ROUGES, CANADA (CAN)
Norme de qualité
Limites maximales
Matières étrangères
Dommages
Classes
contrastantes
%
Échauffées
%
Pelées, fendues
ou cassées
%
Autres
dommages
%
Total
%
Pierres
%
Total
%
Nom de grade
Condition
Rouge Canada no 1
Rouge Canada no 2
Grosseur uniforme, bonne couleur naturelle
Grosseur uniforme, couleur naturelle
raisonnablement bonne
Grosseur uniforme, couleur passable
0,2
0,5
0,2
0,5
2,0
3,5
1,0
2,0
2,0
3,5
0,1
0,2
0,2
0,5
2,0
0,5
5,0
5,0
5,0
0,2
0,5
Couleur médiocre
3,0
1,0
10,0
10,0
10,0
0,2
1,0
Rouge Extra Canada
no 3
Rouge Canada no 3
11. Tables 38 to 43 of Schedule 3 to the Regulations are replaced by the following:
TABLE 38
WHEAT, CANADA EASTERN RED (CER)
Standard of Quality
Grade Name
Minimum Test
Weight
Variety
kg/hL
No. 1 CER
75.0
Any registered variety of red wheat
No. 2 CER
72.0
Any registered variety of red wheat
No. 3 CER
69.0
Any registered variety of red wheat
Degree of Soundness
Maximum Limits of
Foreign Material
Matter Other
Than Cereal
Contrasting
Grains
Classes
Total
%
%
%
Reasonably well matured, reasonably free from
0.2
damaged kernels
Fairly well matured, reasonably free from severely
0.3
damaged kernels
May be frost-damaged, immature or weather-damaged, 0.5
moderately free from severely damaged kernels
0.75
1.0
1.5
3.0
3.5
5.0
TABLE 39
WHEAT, CANADA EASTERN RED SPRING (CERS)
Standard of Quality
Grade Name
Minimum Test
Weight
Variety
kg/hL
No. 1 CERS
75.0
No. 2 CERS
72.0
No. 3 CERS
69.0
1152
Any variety of the class CERS
designated as such by order of the
Commission
Any variety of the class CERS
designated as such by order of the
Commission
Any variety of the class CERS
designated as such by order of the
Commission
Degree of Soundness
Maximum Limits of
Foreign Material
Matter Other
Than Cereal
Contrasting
Grains
Classes
Total
%
%
%
Reasonably well matured, reasonably free from
damaged kernels
0.2
0.75
1.0
Fairly well matured, may be moderately weatherdamaged, reasonably free from severely damaged
kernels
May be immature or weather-damaged, moderately
free from severely damaged kernels
0.3
1.5
3.0
0.5
3.5
5.0
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
TABLE 40
WHEAT, CANADA EASTERN HARD RED WINTER (CEHRW)
Standard of Quality
Maximum Limits of
Foreign Material
Matter Other
Than Cereal
Contrasting
Grains
Classes
Total
%
%
%
Minimum
Test Weight
Variety
kg/hL
Degree of Soundness
No. 1
CEHRW
76.0
Reasonably well matured, reasonably free from damaged kernels 0.2
0.75
1.0
No. 2
CEHRW
74.0
Fairly well matured, may be moderately weather-damaged,
reasonably free from severely damaged kernels
0.3
1.5
3.0
No. 3
CEHRW
69.0
May be immature or weather-damaged, moderately free from
severely damaged kernels
0.5
3.5
5.0
Grade
Name
Any variety of the class CEHRW
designated as such by order of the
Commission
Any variety of the class CEHRW
designated as such by order of the
Commission
Any variety of the class CEHRW
designated as such by order of the
Commission
TABLE 41
WHEAT, CANADA EASTERN SOFT RED WINTER (CESRW)
Standard of Quality
Maximum Limits of
Foreign Material
Matter Other
Than Cereal
Contrasting
Grains
Classes
Total
%
%
%
Minimum
Test Weight
Variety
kg/hL
Degree of Soundness
NO. 1
CESRW
76.0
Reasonably well matured, reasonably free from damaged kernels 0.2
0.75
1.0
NO. 2
CESRW
74.0
Fairly well matured, may be moderately weather-damaged,
reasonably free from severely damaged kernels
0.3
1.5
3.0
NO. 3
CESRW
69.0
May be immature or weather-damaged, moderately free from
severely damaged kernels
0.5
3.5
5.0
Grade
Name
Any variety of the class CESRW
designated as such by order of the
Commission
Any variety of the class CESRW
designated as such by order of the
Commission
Any variety of the class CESRW
designated as such by order of the
Commission
TABLE 42
WHEAT, CANADA EASTERN WHITE WINTER (CEWW)
Standard of Quality
Grade
Name
Minimum
Test Weight
Variety
kg/hL
No. 1
CEWW
76.0
No. 2
CEWW
74.0
No. 3
CEWW
69.0
Any variety of the class CEWW
designated as such by order of the
Commission
Any variety of the class CEWW
designated as such by order of the
Commission
Any variety of the class CEWW
designated as such by order of the
Commission
Degree of Soundness
Maximum Limits of
Wheat of Other
Foreign Material
Classes or Varieties
Matter Other
Than Cereal
Contrasting
Grains
Classes
Total
Total
%
%
%
%
Reasonably well matured, reasonably free from
damaged kernels
0.2
1.0
1.0
5.0
Fairly well matured, may be moderately weatherdamaged, reasonably free from severely damaged
kernels
May be immature or weather-damaged, moderately
free from severely damaged kernels
0.3
2.0
2.0
6.0
0.5
3.0
3.0
10.0
1153
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
TABLE 43
WHEAT, CANADA EASTERN SOFT WHITE SPRING (CESWS)
Standard of Quality
Grade Name
Minimum
Test Weight
kg/hL
No. 1 CESWS
78.0
No. 2 CESWS
74.0
No. 3 CESWS
69.0
Maximum Limits of
Foreign Material
Matter Other
Than Cereal
Wheats of
Grains
Other Classes
Total
%
%
%
Variety
Degree of Soundness
Any variety of the class CESWS
designated as such by order of the
Commission
Any variety of the class CESWS
designated as such by order of the
Commission
Any variety of the class CESWS
designated as such by order of the
Commission
Reasonably well matured, reasonably free from 0.2
damaged kernels
1.0
3.0
Fairly well matured, may be moderately
weather-damaged, reasonably free from
severely damaged kernels
May be frost-damaged, immature or weatherdamaged, moderately free from severely
damaged kernels
0.3
2.0
6.0
0.5
3.0
10.0
11. Les tableaux 38 à 43 de l’annexe 3 du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
TABLEAU 38
BLÉ ROUGE, EST CANADIEN (CER)
Norme de qualité
Limites maximales
Matières étrangères
Matières autres
que des
Classes
céréales
contrastantes
Total
%
%
%
Nom de grade
Poids
spécifique
minimum
kg/hl
Variété
Condition
CER no 1
75,0
Toute variété de blé rouge enregistrée
CER n 2
72,0
Toute variété de blé rouge enregistrée
CER no 3
69,0
Toute variété de blé rouge enregistrée
Raisonnablement bien mûri, raisonnablement 0,2
exempt de grains endommagés
Passablement bien mûri, raisonnablement
0,3
exempt de grains fortement endommagés
Peut être atteint par la gelée, immature ou
0,5
abîmé par les intempéries, modérément exempt
de grains fortement endommagés
o
0,75
1,0
1,5
3,0
3,5
5,0
TABLEAU 39
BLÉ ROUX DE PRINTEMPS, EST CANADIEN (CERS)
Norme de qualité
Nom de grade
Poids
spécifique
minimum
kg/hl
CERS n° 1
75,0
CERS n° 2
72,0
CERS n° 3
69,0
1154
Limites maximales
Matières étrangères
Matières autres
que des
Classes
céréales
contrastantes
Total
%
%
%
Variété
Condition
Toute variété de la classe CERS désignée
comme telle par arrêté de la Commission
Toute variété de la classe CERS désignée
comme telle par arrêté de la Commission
Raisonnablement bien mûri, raisonnablement 0,2
exempt de grains endommagés
Passablement bien mûri, peut être modérément 0,3
abîmé par les intempéries, raisonnablement
exempt de grains fortement endommagés
Peut être immature ou abîmé par les
0,5
intempéries, modérément exempt de grains
fortement endommagés
Toute variété de la classe CERS désignée
comme telle par arrêté de la Commission
0,75
1,0
1,5
3,0
3,5
5,0
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
TABLEAU 40
BLÉ DE FORCE ROUGE D’HIVER, EST CANADIEN (CEHRW)
Norme de qualité
Nom de grade
Poids spécifique
minimum
Variété
kg/hl
CEHRW n° 1
76,0
CEHRW n° 2
74,0
CEHRW n° 3
69,0
Limites maximales
Matières étrangères
Matières autres
que des
Classes
céréales
contrastantes
Total
%
%
%
Condition
Toute variété de la classe CEHRW
désignée comme telle par arrêté de la
Commission
Toute variété de la classe CEHRW
désignée comme telle par arrêté de la
Commission
Toute variété de la classe CEHRW
désignée comme telle par arrêté de la
Commission
Raisonnablement bien mûri, raisonnablement
exempt de grains endommagés
0,2
Passablement bien mûri, peut être modérément
0,3
abîmé par les intempéries, raisonnablement
exempt de grains fortement endommagés
Peut être immature ou abîmé par les intempéries, 0,5
modérément exempt de grains fortement
endommagés
0,75
1,0
1,5
3,0
3,5
5,0
TABLEAU 41
BLÉ TENDRE ROUGE D’HIVER, EST CANADIEN (CESRW)
Norme de qualité
Nom de grade
Poids spécifique
minimum
Variété
kg/hl
CESRW n° 1
76,0
CESRW n° 2
74,0
CESRW n° 3
69,0
Limites maximales
Matières étrangères
Matières autres
que des
Classes
céréales
contrastantes
Total
%
%
%
Condition
Toute variété de la classe CESRW
désignée comme telle par arrêté de la
Commission
Toute variété de la classe CESRW
désignée comme telle par arrêté de la
Commission
Toute variété de la classe CESRW
désignée comme telle par arrêté de la
Commission
Raisonnablement bien mûri, raisonnablement
exempt de grains endommagés
0,2
Passablement bien mûri, peut être modérément
0,3
abîmé par les intempéries, raisonnablement
exempt de grains fortement endommagés
Peut être immature ou abîmé par les intempéries, 0,5
modérément exempt de grains fortement
endommagés
0,75
1,0
1,5
3,0
3,5
5,0
TABLEAU 42
BLÉ BLANC D’HIVER, EST CANADIEN (CEWW)
Norme de qualité
Nom de grade
Poids spécifique
minimum
kg/hl
CEWW n°1
76,0
CEWW n°2
74,0
CEWW n°3
69,0
Variété
Condition
Toute variété de la classe CEWW
désignée comme telle par arrêté de
la Commission
Toute variété de la classe CEWW
désignée comme telle par arrêté de
la Commission
Raisonnablement bien mûri,
raisonnablement exempt de grains
endommagés
Passablement bien mûri, peut être
modérément abîmé par les intempéries,
raisonnablement exempt de grains
fortement endommagés
Peut être immature ou abîmé par les
intempéries, modérément exempt de
grains fortement endommagés
Toute variété de la classe CEWW
désignée comme telle par arrêté de
la Commission
Limites maximales
Blé d’autres classes ou
Matières étrangères
variétés
Matières
autres que
Classes
des céréales
contrastantes Total
Total
%
%
%
%
0,2
1,0
1,0
5,0
0,3
2,0
2,0
6,0
0,5
3,0
3,0
10,0
1155
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
TABLEAU 43
BLÉ TENDRE BLANC DE PRINTEMPS, EST CANADIEN (CESWS)
Norme de qualité
Nom de grade
Poids spécifique
minimum
kg/hl
CESWS no 1
78,0
CESWS no 2
74,0
CESWS no 3
69,0
Limites maximales
Matières étrangères
Matières
autres que
Blé d’autres
des céréales Total
classes
%
%
%
Variété
Condition
Toute variété de la classe CESWS
désignée comme telle par arrêté de
la Commission
Toute variété de la classe CESWS
désignée comme telle par arrêté de
la Commission
Toute variété de la classe CESWS
désignée comme telle par arrêté de
la Commission
Raisonnablement bien mûri, raisonnablement
exempt de grains endommagés
0,2
1,0
3,0
Passablement bien mûri, peut être modérément
0,3
abîmé par les intempéries, raisonnablement exempt
de grains fortement endommagés
Peut être atteint par la gelée, immature ou abîmé
0,5
par les intempéries, modérément exempt de grains
fortement endommagés
2,0
6,0
3,0
10,0
12. Tables 45 to 50 of Schedule 3 to the Regulations are replaced by the following:
TABLE 45
OATS, CANADA EASTERN (CE)
Standard of Quality
Maximum Limits of
Foreign Material
Damage
Grade
Name
Minimum
Test Weight
kg/hL
No. 1 CE
No. 2 CE
51.0
49.0
No. 3 CE
No. 4 CE
46.0
43.0
Degree of Soundness
Well matured, good natural colour, 97.0% of groats must be sound
Reasonably well matured, reasonably good natural colour, 96.0% of
groats must be sound
Fairly well matured, fair colour, 94.0% of groats must be sound
86.0% of groats must be sound
Heated
%
Total
%
Barley
%
Wheat
%
Wild Oats
%
Total Damage
and Foreign
Material
%
Nil
0.1
0.1
2.0
1.0
2.0
1.0
2.0
1.0
2.0
3.0
4.0
1.0
3.0
4.0
6.0
6.0
14.0
6.0
14.0
3.0
8.0
6.0
14.0
TABLE 46
BARLEY, CANADA EASTERN MALTING (CE)
Standard of Quality
Grade Name
Minimum
Test Weight
kg/hL
Special Select
CE Two-row
63.0
Special Select
CE Six-row
62.0
Select CE
Two-row
61.0
Select CE
Six-row
60.0
1156
Barley of
Other
Types
%
Maximum Limits
Foreign Material
Other
Cereal
Inseparable
Wild
Grains
Seeds
Oats
%
%
%
Total
%
Variety
Degree of Soundness
Any selected variety of the class
Barley, Canada Eastern Malting
Two-Row designated as such by
order of the Commission
Any selected variety of the class
Barley, Canada Eastern Malting
Six-Row designated as such by
order of the Commission
Any selected variety of the class
Barley, Canada Eastern Malting
Two-Row designated as such by
order of the Commission
Any selected variety of the class
Barley, Canada Eastern Malting
Six-Row designated as such by
order of the Commission
Reasonably sound, fairly well matured, 1.0
may be moderately weather-stained, not
severely discoloured
0.2
1.0
Free of large oilbearing seeds
0.2
1.0
Reasonably sound, fairly well matured, 1.0
may be moderately weather-stained, not
severely discoloured
0.2
1.0
Free of large oilbearing seeds
0.2
1.0
Fairly sound, may be slightly immature
and moderately weather-stained or
discoloured
3.0
0.2
1.0
Free of large oilbearing seeds
0.5
1.5
Fairly sound, may be slightly immature
and moderately weather-stained or
discoloured
3.0
0.2
1.0
Free of large oilbearing seeds
0.5
1.5
2004-08-11
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
TABLE 46 — Continued
BARLEY, CANADA EASTERN MALTING (CE) — Continued
Standard of Quality
Grade Name
Minimum
Test Weight
kg/hL
Standard Select No minimum
CE Two-row or
Six-row
Barley of
Other
Types
%
Variety
Degree of Soundness
Any selected variety of the class
Barley, Canada Eastern Malting
Two-Row or Barley, Canada
Eastern Malting Six-Row,
designated as such by order of
the Commission
Excluded from other grades of malt
quality barley on account of weatherstaining or discoloration
No
limit
Maximum Limits
Foreign Material
Other
Cereal
Inseparable
Wild
Seeds
Grains
Oats
%
%
%
0.2
No
Free of large oil- limit
bearing seeds
No
limit
Total
%
No
limit
Note: Barley not selected for malting will be graded according to quality into the “General Purpose” grades.
TABLE 47
BARLEY, CANADA EASTERN GENERAL PURPOSE (CE)
Grade Name
Standard of Quality
Minimum Test
Weight
kg/hL
Degree of Soundness
Maximum Limits of Foreign Material
Inseparable Other Cereal Wild
Seeds
Grains
Oats
%
%
%
Total
%
No. 1 CE
No. 2 CE
60.0
54.0
0.2
0.2
1.0
2.5
2.5
10.0
Other Hulless
Varieties
%
Maximum Limits
Foreign Material
Other
Total Adhered Inseparable Cereal
Seeds
Grains
Hulls
%
%
%
Wild
Oats
%
Total
%
0.5
1.0
0.5
1.0
1.0
3.0
Reasonably sweet, may be frost-damaged, weather-stained or otherwise damaged
Fairly sweet, excluded from other grades of barley on account of immature or
severely damaged kernels
2.5
8.0
TABLE 48
BARLEY, CANADA EASTERN HULLESS (CE)
Standard of Quality
Grade Name
Minimum
Test
Weight
Degree of Soundness
kg/hL
Varieties with
Adhered Hulls
%
Select CE
Two-row
Hulless
75.0
Fairly sound, may be slightly immature and 3.0
moderately weather-stained or discoloured
5.0
5.0
Select CE
Six-row
Hulless
74.0
Fairly sound, may be slightly immature and 3.0
moderately weather-stained or discoloured
5.0
5.0
Standard
CE Hulless
72.0
Reasonably sweet, may be frost-damaged,
weather-stained or otherwise damaged
No limit
15.0
15.0
0.2
1.0
Free of large
oil-bearing
seeds
0.2
1.0
Free of large
oil-bearing
seeds
0.2
3.0
Note: If specifications for Standard Canada Eastern Hulless are not met, grade according to quality into the “General Purpose” grades.
1157
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
TABLE 49
RYE, CANADA EASTERN (CE)
Standard of Quality
Grade Name
Minimum Test
Weight
kg/hL
Degree of Soundness
Maximum Limits of Foreign Material
Cereal Grains
Matter Other
Other Than
Than Cereal
Wheat
Grains
Ergot
%
%
%
No. 1 CE
No. 2 CE
No. 3 CE
72.0
69.0
63.0
Well matured, practically free from weather-damaged kernels
Reasonably well matured, reasonably free from weather-damaged kernels
Excluded from higher grades on account of damaged kernels
1.5
3.0
10.0
0.05
0.2
0.33
0.5
1.0
2.0
Total
%
2.0
5.0
10.0
TABLE 50
FLAXSEED, CANADA EASTERN (CE)
Standard of Cleanliness
Maximum Limits of
Damage
Commercially Pure Seed
%
Heated
%
Grade Name
Standard of Quality
Minimum Test
Weight
kg/hL
Variety
Degree of Soundness
No. 1 CE
65.0
Mature and sweet
Not more than 1.0% of other seeds that are not
0.2
readily separable from flaxseed, to be assessed as
dockage
12.5
No. 2 CE
62.0
Reasonably well matured and
sweet
Not more than 1.5% of other seeds that are not
0.5
readily separable from flaxseed, to be assessed as
dockage
25.0
No. 3 CE
No minimum
Any variety of the class
Flaxseed, Canada Eastern
designated as such by order
of the Commission
Any variety of the class
Flaxseed, Canada Eastern
designated as such by order
of the Commission
Any variety of flaxseed
Excluded from higher grades on Not more than 2.0% of other seeds that are not
10.0
account of light weight or
readily separable from flaxseed, to be assessed as
damaged seeds, may have the
dockage
natural odour associated with low
quality seed, not distinctly sour,
musty, rancid or any odour that
would indicate serious
deterioration
Total
%
No
limit
12. Les tableaux 45 à 50 de l’annexe 3 du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
TABLEAU 45
AVOINE, EST CANADIEN (EC)
Norme de qualité
Limites maximales
Matières étrangères
Dommages
Nom de
grade
Poids
spécifique
minimum
kg/hl
EC no 1
51,0
EC no 2
49,0
EC no 3
46,0
EC no 4
43,0
1158
Condition
Bien mûrie, bonne couleur naturelle, gruau doit avoir 97,0 % de grains
sains
Raisonnablement bien mûrie, couleur naturelle raisonnablement bonne,
gruau doit avoir 96,0 % de grains sains
Passablement bien mûrie, couleur passable, gruau doit avoir 94,0 % de
grains sains
Gruau doit avoir 86,0 % de grains sains
Échauffée
%
Total
%
Orge
%
Blé
%
Folle
avoine
%
Total,
dommages
et matières
étrangères
%
Aucun
0,1
1,0
1,0
1,0
3,0
0,1
2,0
2,0
2,0
2,0
4,0
1,0
4,0
6,0
6,0
3,0
6,0
3,0
6,0
14,0
14,0
8,0
14,0
2004-08-11
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
TABLEAU 46
ORGE BRASSICOLE, EST CANADIEN (EC)
Norme de qualité
Poids
spécifique
minimum
Nom de grade kg/hl
Extra spéciale 63,0
EC à deux
rangs
Extra spéciale 62,0
EC à six rangs
Extra EC à
deux rangs
61,0
Extra EC à six 60,0
rangs
Extra standard Aucun
EC à deux
minimum
rangs ou à six
rangs
Limites maximales
Matières étrangères
Orge
d’autres
types
%
Variété
Condition
Toute variété de la classe d’orge
brassicole, Est canadien à deux rangs
désignée comme telle par arrêté de la
Commission
Toute variété de la classe d’orge
brassicole, Est canadien à six rangs
désignée comme telle par arrêté de la
Commission
Toute variété de la classe d’orge
brassicole, Est canadien à deux rangs
désignée comme telle par arrêté de la
Commission
Toute variété de la classe d’orge
brassicole, Est canadien à six rangs
désignée comme telle par arrêté de la
Commission
Toute variété de la classe d’orge
brassicole, Est canadien à deux rangs ou
de la classe d’orge brassicole, Est
canadien à six rangs désignée comme
telle par arrêté de la Commission
Raisonnablement saine, passablement
bien mûrie, peut être modérément
tachée par les intempéries, non
fortement décolorée
Raisonnablement saine, passablement
bien mûrie, peut être modérément
tachée par les intempéries, non
fortement décolorée
Passablement saine, peut être
légèrement immature et modérément
tachée par les intempéries ou
décolorée
Passablement saine, peut être
légèrement immature et modérément
tachée par les intempéries ou
décolorée
Exclue des autres grades d’orge
brassicole en raison de taches dues
aux intempéries ou de décolorations
1,0
1,0
3,0
3,0
Aucune
limite
Graines
inséparables
%
Autres
céréales
%
Folle
avoine
%
Total
%
0,2
Exempte de
grosses graines
oléagineuses
0,2
Exempte de
grosses graines
oléagineuses
0,2
Exempte de
grosses graines
oléagineuses
0,2
Exempte de
grosses graines
oléagineuses
0,2
Exempte de
grosses graines
oléagineuses
1,0
0,2
1,0
1,0
0,2
1,0
1,0
0,5
1,5
1,0
0,5
1,5
Aucune
limite
Aucune
limite
Aucune
limite
Note : L’orge qui n’est pas sélectionnée pour le maltage est classée, selon sa qualité, dans l’un des grades « à des fins générales ».
TABLEAU 47
ORGE À DES FINS GÉNÉRALES, EST CANADIEN (EC)
Limites maximales de matières étrangères
Nom de grade
Norme de qualité
Poids
spécifique
minimum
Condition
kg/hl
Graines
inséparables
%
Autres
céréales
%
Folle
avoine
%
Total
%
EC n° 1
60,0
0,2
2,5
1,0
2,5
EC n° 2
54,0
0,2
8,0
2,5
10,0
Odeur raisonnablement agréable, peut être atteinte par la gelée, tachée par les intempéries
ou autrement endommagée
Odeur passablement agréable, exclue des autres grades d’orge en raison de grains
immatures ou fortement endommagés
TABLEAU 48
ORGE À GRAINS NUS, EST CANADIEN (EC)
Norme de qualité
Nom de grade
Poids
spécifique
minimum
kg/hl
Condition
Limites maximales
Matières étrangères
Variétés avec
glumes
adhérées
%
Autres
variétés à
grains nus
%
Total, glumes
adhérées
%
Graines
inséparables
%
Autres
céréales
%
Folle
avoine
%
Total
%
0,2
Exempte de
grosses graines
oléagineuses
0,2
Exempte de
grosses graines
oléagineuses
1,0
0,5
1,0
1,0
0,5
1,0
Extra à grains 75,0
nus EC à deux
rangs
Passablement saine, peut être légèrement
immature et modérément tachée par les
intempéries ou décolorée
3,0
5,0
5,0
Extra à grains
nus EC à six
rangs
Passablement saine, peut être légèrement
immature et modérément tachée par les
intempéries ou décolorée
3,0
5,0
5,0
74,0
1159
2004-08-11
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
TABLEAU 48 (suite)
ORGE À GRAINS NUS, EST CANADIEN (EC) (suite)
Norme de qualité
Nom de grade
Standard à
grains nus
EC
Poids
spécifique
minimum
kg/hl
72,0
Limites maximales
Matières étrangères
Variétés avec
glumes
adhérées
%
Condition
Odeur raisonnablement agréable, peut être 15,0
atteinte par la gelée, tachée par les
intempéries ou autrement endommagée
Autres
variétés à
grains nus
%
Aucune
limite
Total, glumes
adhérées
%
Graines
inséparables
%
Autres
céréales
%
Folle
avoine
%
Total
%
15,0
0,2
3,0
1,0
3,0
Note : Si les caractéristiques de l’orge standard à grains nus de l’Est canadien ne sont pas présentes, classer en fonction de la qualité dans les grades « à des fins générales ».
TABLEAU 49
SEIGLE, EST CANADIEN (EC)
Norme de qualité
Nom de grade
Poids spécifique
minimum
kg/hl
EC no 1
EC no 2
72,0
69,0
EC no 3
63,0
Limites maximales de matières étrangères
Matières
autres que
Céréales autres
des céréales Total
que le blé
Ergot
%
%
%
%
Condition
Bien mûri, presque exempt de grains abîmés par les intempéries
Raisonnablement bien mûri, raisonnablement exempt de grains abîmés par les
intempéries
Exclu des grades supérieurs en raison de grains endommagés
1,5
3,0
0,05
0,2
0,5
1,0
2,0
5,0
10,0
0,33
2,0
10,0
TABLEAU 50
GRAINE DE LIN, EST CANADIEN (EC)
Nom de grade
Norme de qualité
Poids
spécifique
minimum
kg/hl
Variété
Condition
EC no 1
65,0
Mûre, odeur agréable
EC no 2
62,0
EC no 3
Aucun
minimum
1160
Toute variété de la classe de
graine de lin, Est canadien
désignée comme telle par arrêté
de la Commission
Toute variété de la classe de
graine de lin, Est canadien
désignée comme telle par arrêté
de la Commission
Toute variété de graine de lin
Norme de propreté
Dommages maximums
Graine commercialement pure
%
Échauffée
%
Peut contenir au plus 1,0 % d’autres 0,2
graines qui ne sont pas facilement
séparées de la graine de lin, à être
évaluées comme impuretés
Raisonnablement bien mûrie, odeur
Peut contenir au plus 1,5 % d’autres 0,5
agréable
graines qui ne sont pas facilement
séparées de la graine de lin, à être
évaluées comme impuretés
Exclue des grades supérieurs en raison du Peut contenir au plus 2,0 % d’autres 10,0
poids léger ou de graines endommagées, graines qui ne sont pas facilement
peut avoir l’odeur naturelle caractéristique séparées de la graine de lin, à être
d’une graine de qualité inférieure, mais
évaluées comme impuretés
aucune odeur nettement sure, rance ou de
moisi, ni d’odeur qui révèle une forte
détérioration
Total
%
12,5
25,0
Aucune
limite
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
13. Table 52 of Schedule 3 to the French version of the Regulations is replaced by the following:
TABLEAU 52
MAÏS—JAUNE, BLANC OU MÉLANGÉ, EST CANADIEN (EC)
Norme de qualité
Nom de grade
Poids spécifique
minimum
kg/hl
EC no 1
EC no 2
EC no 3
EC no 4
EC no 5
68,0
66,0
64,0
62,0
58,0
Limites maximales
Dommages
Condition
Échauffé
%
Total
%
Maïs fendillé et matières
étrangères
%
Frais, odeur agréable, grosseur uniforme
Frais et odeur agréable
Frais et odeur agréable
Frais et odeur agréable
Peut avoir une légère odeur, mais aucune odeur sure ou de moisi
0,1
0,2
0,5
1,0
3,0
3,0
5,0
7,0
10,0
15,0
2,0
3,0
5,0
7,0
12,0
Note : La couleur est ajoutée au nom de grade.
13. Le tableau 52 de l’annexe 3 de la version française du même règlement est remplacé par ce qui suit :
TABLEAU 52
MAÏS—JAUNE, BLANC OU MÉLANGÉ, EST CANADIEN (EC)
Norme de qualité
Nom de grade
Poids spécifique
minimum
kg/hl
EC no 1
EC no 2
EC no 3
EC no 4
EC no 5
68,0
66,0
64,0
62,0
58,0
Limites maximales
Dommages
Condition
Échauffé
%
Total
%
Maïs fendillé et
matières étrangères
%
Frais, odeur agréable, grosseur uniforme
Frais, odeur agréable
Frais, odeur agréable
Frais, odeur agréable
Peut avoir une légère odeur, mais aucune odeur sure ou de moisi
0,1
0,2
0,5
1,0
3,0
3,0
5,0
7,0
10,0
15,0
2,0
3,0
5,0
7,0
12,0
Note : La couleur est ajoutée au nom de grade.
14. Tables 53 to 55 of Schedule 3 to the Regulations are replaced by the following:
TABLE 53
WHEAT, CANADA WESTERN EXPERIMENTAL (CW EXPRMTL)
Standard of Quality
Grade Name
Minimum
Test Weight
kg/hL
No. 1 CW
EXPRMTL
79.0
No. 2 CW
EXPRMTL
77.5
No. 3 CW
EXPRMTL
76.5
Variety
Maximum Limits of
Minimum
Hard
Vitreous
Kernels
%
Any wheat variety of the class Canada 65.0
Western Experimental designated as
such by order of the Commission
Any wheat variety of the class Canada 35.0
Western Experimental designated as
such by order of the Commission
Any wheat variety of the class Canada No
Western Experimental designated as
minimum
such by order of the Commission
Degree of Soundness
Foreign Material
Wheats of Other
Classes or Varieties
Matter Other
Than Cereal
Grains
Total
%
%
Contrasting
Classes
%
Total
%
Reasonably well matured, reasonably 0.2
free from damaged kernels
0.4
0.5
1.5
Fairly well matured, may be
moderately bleached or frostdamaged, reasonably free from
severely damaged kernels
May be frost-damaged, immature or
weather-damaged, moderately free
from severely damaged kernels
0.2
0.75
1.5
3.0
0.2
1.25
2.5
5.0
1161
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
TABLE 54
BARLEY, CANADA WESTERN EXPERIMENTAL (CW EXPRMTL)
Standard of Quality
Maximum Limits of Foreign Material
Minimum
Test Weight
Variety
kg/hL
Minimum
Designated
Variety
%
No. 1 CW
EXPRMTL
62.0
Any variety of barley of the class
Canada Western Experimental
designated as such by order of the
Commission
95.0
No. 2 CW
EXPRMTL
60.0
Any variety of barley of the class
Canada Western Experimental
designated by as such by order of
the Commission
90.0
Grade Name
Degree of Soundness
Inseparable
Seeds
%
Practically sound, reasonably
0.2
well matured, may contain
slightly weather-damaged but
not badly stained or discoloured
kernels
Reasonably sound, fairly well
0.2
matured, may contain
moderately weather-damaged
but not severely discoloured
kernels
Other Cereal
Grains
%
Wild oats
%
Total
%
1.0
0.5
1.0
3.0
1.0
3.0
TABLE 55
WHEAT, CANADA EASTERN AMBER DURUM (CEAD)
Standard of Quality
Maximum Limits of
Grade Name
Minimum
Test Weight
kg/hL
Minimum
Hard Vitreous Kernels
%
Degree of Soundness
Foreign Material
Matter Other
Than Cereal
Grains
Total
%
%
No. 1 CEAD
79.0
80.0
Reasonably well matured, reasonably free
from damaged kernels
0.2
No. 2 CEAD
77.0
60.0
Reasonably well matured, reasonably free
from severely damaged kernels
No. 3 CEAD
74.0
CE Feed Durum
No
minimum
Variety
Any variety of the
class CEAD designated as
such by order of the Commission
Any variety of the
class CEAD designated as
such by order of the Commission
Any variety of the
class CEAD designated as
such by order of the Commission
Any variety of amber durum
wheat
Wheats of Other
Classes or Varieties
Other
Classes
%
Total
%
0.5
2.0
5.0
0.3
1.5
3.5
10.0
40.0
0.5
Fairly well matured, may be moderately
weather-damaged or frost-damaged, reasonably free from severely damaged kernels
2.0
5.0
15.0
No
minimum
Reasonably sweet, excluded from higher
grades on account of light weight or
damaged kernels
10.0
49.0
No limit
1.0
14. Les tableaux 53 à 55 de l’annexe 3 du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
TABLEAU 53
BLÉ EXPÉRIMENTAL, OUEST CANADIEN (OC EXPERIMENTAL)
Norme de qualité
Nom de grade
Poids
spécifique
minimum
kg/hl
Variété
Expérimental
OC no 1
79,0
Expérimental
OC no 2
77,5
1162
Pourcentage
minimum de
grains vitreux
durs
Condition
Toute variété de la classe de blé expéri- 65,0
mental, Ouest canadien désignée comme
telle par arrêté de la Commission
Toute variété de la classe de blé expéri- 35,0
mental, Ouest canadien désignée comme
telle par arrêté de la Commission
Limites maximales
Blé d’autres classes ou
Matières étrangères variétés
Matières
autres que
Classes
des céréales Total contrastantes Total
%
%
%
%
Raisonnablement bien mûri, raison- 0,2
nablement exempt de grains endommagés
Passablement bien mûri, peut être
0,2
modérément délavé ou atteint par la
gelée, raisonnablement exempt de
grains fortement endommagés
0,4
0,5
1,5
0,75
1,5
3,0
2004-08-11
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
TABLEAU 53 (suite)
BLÉ EXPÉRIMENTAL, OUEST CANADIEN (OC EXPERIMENTAL) (suite)
Norme de qualité
Nom de grade
Expérimental
OC no 3
Poids
spécifique
minimum
kg/hl
Variété
76,5
Limites maximales
Blé d’autres classes ou
Matières étrangères variétés
Matières
autres que
Classes
des céréales Total contrastantes Total
%
%
%
%
Pourcentage
minimum de
grains vitreux
durs
Condition
Toute variété de la classe de blé expéri- Aucun
mental, Ouest canadien désignée comme minimum
telle par arrêté de la Commission
Peut être atteint par la gelée, imma- 0,2
ture ou abîmé par les intempéries,
modérément exempt de grains fortement endommagés
1,25
2,5
5,0
TABLEAU 54
ORGE EXPÉRIMENTAL, OUEST CANADIEN (CW EXPERMTL)
Nom de grade
Norme de qualité
Poids
spécifique
minimum
Variété
kg/hl
CW EXPRMTL 62,0
no 1
CW EXPRMTL 60,0
no2
Limites maximales de matières étrangères
Pourcentage
minimum de
variété
Condition
désignée
Toute variété de la classe d’orge
expérimental, Ouest canadien
désignée comme telle par arrêté
de la Commission
Toute variété de la classe d’orge
expérimental, Ouest canadien
désignée comme telle par arrêté
de la Commission
95,0
Grains
inséparables
%
Presque saine, raisonnablement bien
0,2
mûrie, peut contenir des grains
légèrement abîmés par les intempéries,
non fortement tachés ou décolorés
Raisonnablement saine, passablement 0,2
bien mûrie, peut contenir des grains
modérément abîmés par les intempéries,
non fortement décolorés
90,0
Autres
céréales
%
Folle
avoine
%
Total
%
1,0
0,5
1,0
3,0
1,0
3,0
TABLEAU 55
BLÉ DUR AMBRÉ, EST CANADIEN (CEAD)
Norme de qualité
Nom de grade
Poids
spécifique
minimum
kg/hl
CEAD no 1
79,0
CEAD no 2
77,0
CEAD no 3
74,0
Blé dur
fourrager EC
Aucun
minimum
Variété
Limites maximales
Pourcentage
minimum de
grains vitreux
durs
Condition
Toute variété de la classe CEAD 80,0
désignée comme telle par arrêté
de la Commission
Toute variété de la classe CEAD 60,0
désignée comme telle par arrêté
de la Commission
Toute variété de la classe CEAD 40,0
désignée comme telle par arrêté
de la Commission
Toute variété de blé dur ambré
Aucun
minimum
Raisonnablement bien mûri,
raisonnablement exempt de grains
endommagés
Raisonnablement bien mûri,
raisonnablement exempt de grains
fortement endommagés
Passablement bien mûri, peut être
modérément abîmé par les
intempéries ou atteint par la gelée,
raisonnablement exempt de grains
fortement endommagés
Odeur raisonnablement agréable,
exclu des grades supérieurs en
raison du poids léger ou des grains
endommagés
Matières étrangères
Blé d’autres classes
ou variétés
Matières autres
que des céréales
%
Total
%
Autres
classes
%
Total
%
0,2
0,5
2,0
5,0
0,3
1,5
3,5
10,0
0,5
2,0
5,0
15,0
1,0
10,0
49,0
Aucune
limite
1163
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
15. These Regulations come into force on August 1, 2004.
15. Le présent règlement entre en vigueur le 1er août 2004.
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Regulations.)
(La présente note ne fait pas partie du règlement.)
The revisions to the grain grading tables described below are
based mainly on discussions with members of the Grain Standards Committees.
Les modifications ci-après qui sont apportées aux tableaux du
classement des grains se fondent principalement sur les discussions menées avec les membres des comités de normalisation des
grains.
Table 1 – English and French
For several years, the No. 4 Canada Western Red Spring grade
has been established by a Canadian Grain Commission (CGC)
order. With continued use of the grade anticipated, the Grain
Standards Committees decided to include the grade in Table 1 of
Schedule 3.
Tableau 1 – versions française et anglaise
Le grade de blé roux de printemps de l’Ouest canadien no 4 a été
établi par arrêté de la Commission canadienne des grains pendant
un bon nombre d’années. Puisqu’il est prévu que l’on continuera
d’utiliser ce grade, les comités de normalisation des grains ont
décidé d’inclure le grade dans le tableau 1 de l’annexe 3.
Tables 7, 9, 10, 11, 19, 27, 28, 29, 45, 47, 48, 49 – English and
French
Tableaux 7, 9, 10, 11, 19, 27, 28, 29, 45, 47, 48, 49 – versions
française et anglaise
It was decided to remove the column “Variety”, as section 28
of the Canada Grain Act ensures that non-registered varieties
grade no higher than the lowest grade of any class of grain.
La colonne intitulée « Variété » est supprimée puisque l’article 28 de la Loi sur les grains du Canada interdit d’attribuer à un
grain provenant d’une variété de semence non enregistrée un
grade supérieur au niveau le plus bas établi pour toute classe de
grain.
Tables 1, 2, 3, 4, 6, 8, 12, 13, 17, 18, 38, 39, 40, 41, 42, 43, 46,
50, 55 – English and French
Tableaux 1, 2, 3, 4, 6, 8, 12, 13, 17, 18, 38, 39, 40, 41, 42, 43, 46,
50, 55 – versions française et anglaise
It was decided to amend the statements under the column “Variety” to reference variety lists established by CGC order for
those classes of grain where the CGC grade structure and the Canadian Food Inspection Agency variety registration classes are
not the same.
Les énoncés de la colonne intitulée « Variété » sont modifiés
pour faire référence aux listes des variétés établies par arrêté de la
Commission canadienne des grains pour les classes de grain qui
different quant à la structure de grades de la Commission canadienne des grains et aux classes d’enregistrement des variétés de
l’Agence canadienne d’inspection des aliments.
Table 19 – English and French
Tableau 19 – versions française et anglaise
The tolerances are changed to the following:
Grade
Current
No. 1 Canada
No. 2 Canada
No. 3 Canada
3.0
10.0
20.0
Maximum Limits of Damage
Total %
Effective August 1, 2004
5.0
12.0
25.0
Table 27 – English and French
Current
No. 1 Canada
No. 2 Canada
No. 3 Canada
3.0
10.0
20.0
Maximum Limits of Damage
Total %
Effective August 1, 2004
5.0
12.0
25.0
The revisions to the grain grading tables described below are
made to reflect the current practices of the grain industry and for
clarity.
1164
Grade
Actuel
Canada No 1
Canada No 2
Canada No 3
3,0
10,0
20,0
Limites maximales des dommages
Total %
En vigueur le 1er août 2004
5,0
12,0
25,0
Tableau 27 – versions française et anglaise
The tolerances are changed to the following:
Grade
Les tolérances sont modifiées de la façon suivante :
Les tolérances sont modifiées de la façon suivante :
Grade
Actuel
Canada No 1
Canada No 2
Canada No 3
3,0
10,0
20,0
Limites maximales des dommages
Total %
En vigueur le 1er août 2004
5,0
12,0
25,0
Les modifications apportées aux tableaux du classement des
grains tiennent compte des pratiques courantes de l’industrie céréalière et apportent des éclaircissements.
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-169
Tables 8 and 46 – English and French
Tableaux 8 et 46 – versions française et anglaise
The first sentence in the Note at the bottom of those tables,
“Only barley accepted for malting purposes may be graded
into the “Select” grades”, is no longer applicable. The change to
the Variety/Standard of Quality statement (explained above) will
now reflect this statement.
La première phrase de la Note suivant ces tableaux, à savoir
« Seule l’orge sélectionnée aux fins de maltage peut être classée
dans l’un des grades « extra ». », ne s’applique plus. La modification à l’énoncé sur la Variété (expliqué ci-dessus) tiendra maintenant compte de cette phrase.
Table 28 – English and French
Tableau 28 – versions française et anglaise
In the past, the specifications for all classes of domestic mustard seed were identical, thereby permitting the amalgamation of
the specifications for each class into Table 28. Currently, there
are varying tolerances for some grading factors between classes.
In order to provide clarity where varying tolerances exist, it is
necessary to divide the existing table into individual tables for
each class, thus amending Table 28 and creating Tables 28.1
and 28.2.
Dans le passé, les caractéristiques étaient identiques pour toutes
les classes de la graine de moutarde cultivée de sorte que les caractéristiques de chaque classe pouvaient être intégrées dans le
tableau 28. Présentement, certains facteurs de classement varient
d’une classe à l’autre. Pour éviter toute ambiguïté dans les diverses tolérances, il est nécessaire de modifier le tableau 28 et de
créer les tableaux 28.1 et 28.2, c’est-à-dire de diviser le tableau
existant en deux tableaux distincts pour chaque classe.
Tables 1, 2, 3, 6, 7, 8, 10, 12, 13, 16, 22, 23, 24, 29, 31, 32, 35,
46, 48, 50, 53 and 55 – English and French
Tableaux 1, 2, 3, 6, 7, 8, 10, 12, 13, 16, 22, 23, 24, 29, 31, 32, 35,
46, 48, 50, 53 à 55 – versions française et anglaise
In the above-listed grade specification tables, the use of a dash
has three different meanings: “Nil”; “No minimum” or “No
maximum”. The dash will be replaced by either “Nil”, “No minimum” or “No maximum” for clarity.
Dans les tableaux énumérés ci-dessus, qui renferment les caractéristiques des grades, un tiret peut signifier trois différentes caractéristiques, à savoir « Aucun », « Aucun minimum » ou « Aucune limite ». Le tiret est donc remplacé par la référence correcte
pour éviter toute ambiguïté.
Tables 7, 12, 13, 15, 19, 20, 21, 23, 24, 27, 28, 35, 36, 45, 50
and 52 – French only
Tableaux 7, 12, 13, 15, 19, 20, 21, 23, 24, 27, 28, 35, 36, 45, 50
et 52 – version française seulement
The term “chauffé” is changed to “échauffé” to be consistent
with the Official Grain Grading Guide.
Le terme « chauffé » est remplacé par « échauffé » par souci de
conformité avec le Guide officiel du classement des grains.
Table 23 – English and French
Tableau 23 – versions française et anglaise
The statements under the column heading “Degree of Soundness” are changed to the following:
Les énoncés figurant dans la colonne intitulée « Condition »
sont modifiés de la façon suivante :
Standard of Quality
Degree of Soundness
Effective August 1, 2004
Norme de qualité
Condition
En vigueur le 1er août 2004
Grade
Current
Grade
Actuel
No. 3 Canada
Cool, natural odour, may be
stained, not badly ground
damaged
Cool, may be badly stained,
ground damaged or frostdamaged
Cool, natural odour, may be
stained
Canada No 3
Cool, may be badly stained
Canada No 4
Cool, may be badly stained,
ground damaged, immature or
frost-damaged
Cool, may be badly stained
Canada No 5
Fraîche, odeur naturelle, peut
être tachée, légèrement abîmée
par suite d’un contact avec le sol
Fraîche, peut être très tachée ou
abîmée par suite d’un contact
avec le sol, ou atteinte par la
gelée
Fraîche, peut être très tachée ou
abîmée par suite d’un contact
avec le sol, immature ou atteinte
par la gelée
No. 4 Canada
No. 5 Canada
Fraîche, odeur naturelle, peut
être tachée
Fraîche, peut être très tachée
Fraîche, peut être très tachée
Tables 53 and 54 – English and French
Tableaux 53 et 54 – versions française et anglaise
It was decided to amend the statements under the column “Variety” to reference variety lists established by CGC order, as it
was determined that Agriculture and Agri-Food Canada does not
have the authority to designate experimental varieties of wheat or
barley.
Étant donné qu’Agriculture et Agroalimentaire Canada n’a pas
l’autorité de désigner les variétés expérimentales de blé ou
d’orge, il fut décidé de modifier les énoncés de la colonne « Variété » pour faire référence aux listes des variétés établies par
arrêté de la Commission canadienne des grains.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
1165
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Registration
SOR/2004-170
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-170
29 July, 2004
Enregistrement
DORS/2004-170
29 juillet 2004
PUBLIC SERVICE EMPLOYMENT ACT
LOI SUR L’EMPLOI DANS LA FONCTION PUBLIQUE
Regulations Amending the Public Service
Employment Regulations, 2000
Règlement modifiant le Règlement sur l’emploi
dans la fonction publique (2000)
The Public Service Commission, pursuant to section 35a of the
Public Service Employment Act, hereby makes the annexed Regulations Amending the Public Service Employment Regulations, 2000.
En vertu de l’article 35a de la Loi sur l’emploi dans la fonction
publique, la Commission de la fonction publique prend le Règlement modifiant le Règlement sur l’emploi dans la fonction publique (2000), ci-après.
Canadian
Forces and
RCMP
Definition of
“special duty
service”
REGULATIONS AMENDING THE PUBLIC
SERVICE EMPLOYMENT
REGULATIONS, 2000
RÈGLEMENT MODIFIANT LE
RÈGLEMENT SUR L’EMPLOI DANS LA
FONCTION PUBLIQUE (2000)
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. (1) Subsection 37(1) of the Public Service
Employment Regulations, 20001 is replaced by
the following:
37. (1) Subject to subsections (2) and (3) and
section 40, a person who becomes disabled as a
result of special duty service while being a member
of the Canadian Forces or the Royal Canadian
Mounted Police is entitled to be appointed without
competition and, subject to sections 29, 30 and 39
of the Act, in priority to all other persons, to a position in the Public Service for which, in the opinion
of the Commission, the person is qualified.
(2) Subsection 37(5) of the Regulations is replaced by the following:
(5) For the purpose of subsection (1), “special
duty service” has the meaning assigned by
(a) in respect of a member of the Canadian
Forces, subsection 3(1) of the Pension Act; and
(b) in respect of a member of the Royal Canadian
Mounted Police, subsection 32.1(2) of the Royal
Canadian Mounted Police Superannuation Act.
1. (1) Le paragraphe 37(1) du Règlement sur
l’emploi dans la fonction publique (2000)1 est
remplacé par ce qui suit :
37. (1) Sous réserve des paragraphes (2) et (3) et
de l’article 40, la personne qui est devenue handicapée par suite de son service spécial pendant
qu’elle était membre des Forces canadiennes ou de
la Gendarmerie royale du Canada a le droit d’être
nommée sans concours et, sous réserve des articles 29, 30 et 39 de la Loi, en priorité absolue à un
poste de la fonction publique pour lequel la Commission la juge qualifiée.
(2) Le paragraphe 37(5) du même règlement
est remplacé par ce qui suit :
(5) Pour l’application du paragraphe (1), « service spécial » s’entend :
a) dans le cas d’un membre des Forces canadiennes, au sens du paragraphe 3(1) de la Loi sur les
pensions;
b) dans le cas d’un membre de la Gendarmerie
royale du Canada, au sens du paragraphe 32.1(2)
de la Loi sur la pension de retraite de la Gendarmerie royale du Canada.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. These Regulations come into force on the
day on which they are registered.
2. Le présent règlement entre en vigueur à la
date de son enregistrement.
Forces
canadiennes et
GRC
Définition de
« service
spécial »
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Under the authority provided by section 35 of the Public Service Employment Act, the Public Service Commission is amending the Public Service Employment Regulations, 2000.
Description
En application de l’article 35 de la Loi sur l’emploi dans la
fonction publique, la Commission de la fonction publique modifie
le Règlement sur l’emploi dans la fonction publique (2000).
———
———
a
a
1
S.C. 1999, c. 31, s. 185
SOR/2000-80
1166
1
L.C. 1999, ch. 31, art. 185
DORS/2000-80
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-170
The special duty operation recognizes service of CF and RCMP
members who are exposed to conditions of elevated risk even
though their assignment may not be confined to a specific geographic area outside of Canada.
Une modification est apportée à la disposition selon laquelle un
droit de nomination prioritaire à un poste dans la fonction publique est accordé à la personne qui est devenue handicapée par
suite de son service dans une zone de service spécial alors qu’elle
était membre des Forces canadiennes (FC) ou de la Gendarmerie
royale du Canada (GRC). On entend par zone de service spécial
une zone géographique située à l’extérieur du Canada.
Cette modification étendra le droit de nomination prioritaire
aux personnes qui sont devenues handicapées par suite de leur
service spécial alors qu’elles étaient membres des FC ou de
la GRC. Le service spécial prend le sens employé dans la Loi sur
les pensions pour un membre des FC et la Loi sur la pension de
retraite de la Gendarmerie royale du Canada pour un membre de
la GRC.
L’opération de service spécial comprend le service de membres
des FC et de la GRC qui sont exposés à des conditions de risque
élevé en dépit du fait que leur affectation peut ne pas être limitée
à une zone géographique précise à l’extérieur du Canada.
Alternatives
Solutions envisagées
The adoption of the proposed Regulation is the only mechanism available for ensuring that both CF and RCMP members
exposed to conditions of elevated risk in special duty operations
have the same benefits as those in special duty areas.
L’adoption du règlement proposé est le seul mécanisme disponible qui est en mesure d’assurer que les membres des FC et de
la GRC qui sont exposés à des risques élevés dans le cadre d’opérations de service spécial bénéficient des mêmes avantages que
ceux qui sont dans des zones de service spécial.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The impact of this amendment on the priority system is expected to be minimal since research indicates that these changes
to the pension legislation would result in an annual increase of
only 7 to 15 priorities annually.
L’incidence de cette modification sur le système de gestion des
bénéficiaires de nominations en priorité devrait être minimal
puisque la recherche indique que les modifications apportées à la
législation en matière de pension se traduira par une augmentation
annuelle de seulement 7 à 15 bénéficiaires de priorité de nomination.
Consultation
Consultations
Through the Public Service Commission Advisory Committee,
the Public Service Commission consulted departments and certified bargaining agents when preparing this amendment to the
Regulations, and gave them the opportunity to express their
views. No objections were made to this change.
Par l’entremise du Comité consultatif de la Commission de la
fonction publique, la Commission de la fonction publique a
consulté les ministères et les agentes et agents négociateurs certifiés afin d’ajouter cette modification au règlement et de donner
l’occasion à ces personnes d’exprimer leurs points de vue. Aucune objection n’a été présentée à l’égard de cette modification.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
Through its Merit Policy and Accountability Branch, the Public
Service Commission examines the staffing practices followed in
applying the Regulations.
Par l’entremise de sa Direction générale de la politique et de la
responsabilisation en matière de mérite, la Commission de la
fonction publique examine les pratiques de dotation mises en
oeuvre pour l’application du règlement.
Contact
Personne-ressource
An amendment is being made to the provision which provides
priority entitlement for appointment to a position in the Public
Service, for members of the Canadian Forces (CF) and the Royal
Canadian Mounted Police (RCMP) who become disabled as a
result of service in a special duty area. A special duty area is a
geographically defined area outside of Canada.
This amendment will expand priority entitlement for appointment to members of the CF and the RCMP who become disabled
as a result of special duty service. Special duty service has the
same meaning as in the Pension Act with respect to a member of
the CF, and in the Royal Canadian Mounted Police Superannuation Act with respect to a member of the RCMP.
Maureen Stewart
Director
Regulations and Legislation
Resourcing Policy and Legislation Directorate
Merit Policy and Accountability Branch
Public Service Commission
Telephone: (613) 992-9796
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
Maureen Stewart
Directrice
Règlements et législation
Direction de la législation et des politiques de renouvellement
du personnel
Direction générale de la politique et de la responsabilisation
en matière de mérite
Commission de la fonction publique
Téléphone : (613) 992-9796
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
1167
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Registration
SOR/2004-171
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-171
30 July, 2004
Enregistrement
DORS/2004-171
30 juillet 2004
FARM PRODUCTS AGENCIES ACT
LOI SUR LES OFFICES DES PRODUITS AGRICOLES
Regulations Amending the Canadian Egg
Marketing Agency Quota Regulations, 1986
Règlement modifiant le Règlement de 1986 de
l’Office canadien de commercialisation des oeufs
sur le contingentement
Whereas the Governor in Council has, by the Canadian Egg
Marketing Agency Proclamationa, established the Canadian Egg
Marketing Agency pursuant to subsection 16(1)b of the Farm
Products Agencies Actc;
Whereas that Agency has been empowered to implement a
marketing plan pursuant to that Proclamation;
Whereas that Agency has complied with the requirements of
section 4d of Part II of the schedule to that Proclamation;
Whereas the proposed Regulations Amending the Canadian
Egg Marketing Agency Quota Regulations, 1986 are regulations
of a class to which paragraph 7(1)(d)e of that Act applies by reason of section 2 of the Agencies’ Orders and Regulations Approval Orderf, and have been submitted to the National Farm
Products Council pursuant to paragraph 22(1)(f) of that Act;
Attendu que, en vertu du paragraphe 16(1)a de la Loi sur les offices des produits agricolesb, le gouverneur en conseil a, par la
Proclamation visant l’Office canadien de commercialisation des
oeufsc, créé l’Office canadien de commercialisation des oeufs;
Attendu que l’Office est habilité à mettre en oeuvre un plan de
commercialisation, conformément à cette proclamation;
Attendu que l’Office s’est conformé aux exigences de l’article 4d de la partie II de l’annexe de cette proclamation;
Attendu que le projet de règlement intitulé Règlement modifiant le Règlement de 1986 de l’Office canadien de commercialisation des oeufs sur le contingentement relève d’une catégorie à
laquelle s’applique l’alinéa 7(1)d)e de cette loi, conformément à
l’article 2 de l’Ordonnance sur l’approbation des ordonnances et
règlements des officesf, et a été soumis au Conseil national des
produits agricoles, conformément à l’alinéa 22(1)f) de cette loi;
Attendu que, en vertu de l’alinéa 7(1)d)e de cette loi, le Conseil
national des produits agricoles, étant convaincu que le projet de
règlement est nécessaire à l’exécution du plan de commercialisation que l’Office est habilité à mettre en oeuvre, a approuvé ce
projet,
À ces causes, en vertu de l’alinéa 22(1)f) de la Loi sur les offices des produits agricolesb et de l’article 2 de la partie II de
l’annexe de la Proclamation visant l’Office canadien de commercialisation des oeufsc, l’Office canadien de commercialisation des
oeufs prend le Règlement modifiant le Règlement de 1986 de
l’Office canadien de commercialisation des oeufs sur le contingentement, ci-après.
Ottawa (Ontario), le 30 juillet 2004
And whereas, pursuant to paragraph 7(1)(d)e of that Act, the
National Farm Products Council has approved the proposed
Regulations after being satisfied that the proposed Regulations
are necessary for the implementation of the marketing plan that
the Canadian Egg Marketing Agency is authorized to implement;
Therefore, the Canadian Egg Marketing Agency, pursuant to
paragraph 22(1)(f) of the Farm Products Agencies Actc and section 2 of Part II of the schedule to the Canadian Egg Marketing
Agency Proclamationa, hereby makes the annexed Regulations
Amending the Canadian Egg Marketing Agency Quota Regulations, 1986.
Ottawa, Ontario, July 30, 2004
REGULATIONS AMENDING THE CANADIAN EGG
MARKETING AGENCY QUOTA REGULATIONS, 1986
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE 1986
DE L’OFFICE CANADIEN DE COMMERCIALISATION
DES OEUFS SUR LE CONTINGENTEMENT
AMENDMENT
MODIFICATION
1. The schedule to the Canadian Egg Marketing Agency
Quota Regulations, 19861 is replaced by the following:
1. L’annexe du Règlement de 1986 de l’Office canadien de
commercialisation des oeufs sur le contingentement1 est remplacée par ce qui suit :
———
———
a
a
b
c
d
e
f
1
C.R.C., c. 646
S.C. 1993, c. 3, par. 13 (b)
S.C. 1993, c. 3, s. 2
SOR/99-186
S.C. 1993, c. 3, s. 7(2)
C.R.C., c. 648
SOR/86-8; SOR/86-411
1168
b
c
d
e
f
1
L.C. 1993, ch. 3, al. 13b)
L.C. 1993, ch. 3, art. 2
C.R.C., ch. 646
DORS/99-186
L.C. 1993, ch. 3, par. 7(2)
C.R.C., ch. 648
DORS/86-8; DORS/86-411
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-171
SCHEDULE
ANNEXE
(Sections 2 and 6, subsection 7(1) and sections 7.1 and 7.2)
(articles 2 et 6, paragraphe 7(1) et articles 7.1 et 7.2)
LIMITS TO QUOTAS FOR THE PERIOD BEGINNING ON
AUGUST 1, 2004 AND ENDING ON DECEMBER 25, 2004
LIMITES DES CONTINGENTS POUR LA PÉRIODE
COMMENÇANT LE 1ER AOÛT 2004 ET SE TERMINANT LE
25 DÉCEMBRE 2004
Column 1
Column 2
Province
Limits to Eggs
Limits to Federal for Processing
Quotas (Number Quotas (Number
of Dozens of
of Dozens of
Eggs)
Eggs)
Ontario
Quebec
Nova Scotia
New Brunswick
Manitoba
British Columbia
Prince Edward Island
Saskatchewan
Alberta
Newfoundland and
Labrador
Northwest
Territories
80,341,692
38,264,764
7,907,292
4,455,855
23,038,271
26,156,277
1,308,575
9,653,024
18,503,000
3,501,515
Column 3
Column 4
Limits to Export
Market
Development
Quotas (Number of
Dozens of Eggs)
6,897,692
985,385
3,941,538
985,385
4,926,923
1,970,769
246,346
1,142,120
COMING INTO FORCE
2. These Regulations come into force on August 1, 2004.
Colonne 1
Colonne 2
Colonne 3
Colonne 4
Province
Limite des
contingents
fédéraux (nombre
de douzaines
d’oeufs)
Limite des
contingents de
transformation
(nombre de
douzaines
d’oeufs)
Limite des
contingents pour
le développement du
marché d’exportation
(nombre de
douzaines d’oeufs)
Ontario
Québec
Nouvelle-Écosse
Nouveau-Brunswick
Manitoba
Colombie-Britannique
Île-du-Prince Édouard
Saskatchewan
Alberta
Terre-Neuve- etLabrador
Territoires du NordOuest
80 341 692
38 264 764
7 907 292
4 455 855
23 038 271
26 156 277
1 308 575
9 653 024
18 503 000
3 501 515
6 897 692
985 385
3 941 538
985 385
4 926 923
1 970 769
246 346
1 142 120
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. Le présent règlement entre en vigueur le 1er août 2004.
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Order.)
(La présente note ne fait pas partie du règlement.)
This amendment establishes the number of dozens of eggs
that producers may market during the period beginning on August 1, 2004 and ending on December 25, 2004.
La modification fixe le nombre de douzaines d’oeufs que les
producteurs peuvent commercialiser pour la période commençant
le 1er août 2004 et se terminant le 25 décembre 2004.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
1169
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Registration
SOR/2004-172
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-172
30 July, 2004
Enregistrement
DORS/2004-172
30 juillet 2004
FARM PRODUCTS AGENCIES ACT
LOI SUR LES OFFICES DES PRODUITS AGRICOLES
Order Amending the Canadian Egg Marketing
Levis Order
Ordonnance modifiant l’Ordonnance sur les
redevances à payer pour la commercialisation des
oeufs au Canada
Whereas the Governor in Council has, by the Canadian Egg
Marketing Agency Proclamationa, established the Canadian Egg
Marketing Agency pursuant to subsection 16(1)b of the Farm
Products Agencies Actc;
Whereas that Agency has been empowered to implement a
marketing plan pursuant to that Proclamation;
Whereas the proposed Order Amending the Canadian Egg
Marketing Levies Order is an order of a class to which paragraph 7(1)(d)d of that Act applies by reason of section 2 of the
Agencies’ Orders and Regulations Approval Ordere, and has been
submitted to the National Farm Products Council pursuant to
paragraph 22(1)(f) of that Act;
Attendu que, en vertu du paragraphe 16(1)a de la Loi sur les offices des produits agricolesb, le gouverneur en conseil a, par la
Proclamation visant l’Office canadien de commercialisation des
oeufsc, créé l’Office canadien de commercialisation des oeufs;
Attendu que l’Office est habilité à mettre en oeuvre un plan de
commercialisation, conformément à cette proclamation;
Attendu que le projet d’ordonnance intitulé Ordonnance modifiant l’Ordonnance sur les redevances à payer pour la commercialisation des oeufs au Canada relève d’une catégorie à laquelle
s’applique l’alinéa 7(1)d)d de cette loi, conformément à l’article 2
de l’Ordonnance sur l’approbation des ordonnances et règlements des officese, et a été soumis au Conseil national des produits agricoles, conformément à l’alinéa 22(1)f) de cette loi;
Attendu que, en vertu de l’alinéa 7(1)d)d de cette loi, le Conseil
national des produits agricoles, étant convaincu que le projet d’ordonnance est nécessaire à l’exécution du plan de commercialisation que l’Office est habilité à mettre en oeuvre, a approuvé ce
projet,
À ces causes, en vertu de l’alinéa 22(1)f) de la Loi sur les offices des produits agricolesb et de l’article 10 de la partie II de l’annexe de la Proclamation visant l’Office canadien de commercialisation des oeufsc, l’Office canadien de commercialisation des
oeufs prend l’Ordonnance modifiant l’Ordonnance sur les redevances à payer pour la commercialisation des oeufs au Canada,
ci-après.
Ottawa (Ontario), le 30 juillet 2004
And whereas, pursuant to paragraph 7(1)(d)d of that Act, the
National Farm Products Council has approved the proposed Order
after being satisfied that the proposed Order is necessary for the
implementation of the marketing plan that the Canadian Egg
Marketing Agency is authorized to implement;
Therefore, the Canadian Egg Marketing Agency, pursuant to
paragraph 22(1)(f) of the Farm Products Agencies Actc and section 10 of Part II of the schedule to the Canadian Egg Marketing
Agency Proclamationa, hereby makes the annexed Order Amending the Canadian Egg Marketing Levies Order.
Ottawa, Ontario, July 30, 2004
ORDER AMENDING THE CANADIAN EGG
MARKETING LEVIES ORDER
ORDONNANCE MODIFIANT L’ORDONNANCE
SUR LES REDEVANCES À PAYER POUR LA
COMMERCIALISATION DES OEUFS AU CANADA
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. (1) Paragraphs 3(1)(a) to (k) of the Canadian Egg Marketing Levies Order1 are replaced by the following:
(a) in the Province of Ontario, $0.3102;
(b) in the Province of Quebec, $0.2610;
(c) in the Province of Nova Scotia, $0.2700;
(d) in the Province of New Brunswick, $0.2800;
(e) in the Province of Manitoba, $0.2700;
(f) in the Province of British Columbia, $0.3019;
1. (1) Les alinéas 3(1)a) à k) de l’Ordonnance sur les redevances à payer pour la commercialisation des oeufs au Canada1
sont remplacés par ce qui suit :
a) dans la province d’Ontario, 0,3102 $;
b) dans la province de Québec, 0,2610 $;
c) dans la province de la Nouvelle-Écosse, 0,2700 $;
d) dans la province du Nouveau-Brunswick, 0,2800 $;
e) dans la province du Manitoba, 0,2700 $;
———
———
a
a
b
c
d
e
1
C.R.C., c. 646
S.C. 1993, c. 3, par. 13(b)
S.C. 1993, c. 3, s. 2
S.C. 1993, c. 3, s. 7(2)
C.R.C., c. 648
SOR/2003-75
1170
b
c
d
e
1
L.C. 1993, ch. 3, al. 13b)
L.C. 1993, ch. 3, art. 2
C.R.C., ch. 646
L.C. 1993, ch. 3, par. 7(2)
C.R.C., ch. 648
DORS/2003-75
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-172
(2) Subsection 3(2) of the Order is replaced by the following:
(2) Subsection (1) ceases to have effect on December 25, 2004.
f) dans la province de la Colombie-Britannique, 0,3019 $;
g) dans la province de l’Île-du-Prince-Édouard, 0,2600 $;
h) dans la province de la Saskatchewan, 0,2750 $;
i) dans la province d’Alberta, 0,2800 $;
j) dans la province de Terre-Neuve-et-Labrador, 0,2775 $;
k) dans les Territoires du Nord-Ouest, 0,3000 $.
(2) Le paragraphe 3(2) de la même ordonnance est remplacé par ce qui suit :
(2) Le paragraphe (1) cesse d’avoir effet le 25 décembre 2004.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
(g) in the Province of Prince Edward Island, $0.2600;
(h) in the Province of Saskatchewan, $0.2750;
(i) in the Province of Alberta, $0.2800;
(j) in the Province of Newfoundland and Labrador, $0.2775;
and
(k) in the Northwest Territories, $0.3000.
2. This Order comes into force on August 1, 2004.
2. La présente ordonnance entre en vigueur le 1er août 2004.
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Order.)
(La présente note ne fait pas partie de l’ordonnance.)
This amendment provides for the levy rate to be paid by producers for the period starting on August 1, 2004 and ending on
December 25, 2004.
La modification prévoit le taux des redevances à payer par les
producteurs pour la période commençant le 1er août 2004 et se
terminant le 25 décembre 2004.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
1171
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Registration
SOR/2004-173
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-173
30 July, 2004
Enregistrement
DORS/2004-173
30 juillet 2004
CANADIAN WHEAT BOARD ACT
LOI SUR LA COMMISSION CANADIENNE DU BLÉ
Regulations Amending the Canadian Wheat Board
Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur la
Commission canadienne du blé
P.C. 2004-888 30 July, 2004
C.P. 2004-888 30 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the President of the Treasury Board and Minister
responsible for the Canadian Wheat Board, pursuant to subparagraph 32(1)(b)(i)a, subsection 47(2)b and section 61 of the Canadian Wheat Board Act, hereby makes the annexed Regulations
Amending the Canadian Wheat Board Regulations.
Sur recommandation du président du Conseil du Trésor et
ministre responsable de la Commission canadienne du blé et en
vertu du sous-alinéa 32(1)b)(i)a, du paragraphe 47(2)b et de l’article 61 de la Loi sur la Commission canadienne du blé, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil prend le Règlement
modifiant le Règlement sur la Commission canadienne du blé, ciaprès.
REGULATIONS AMENDING THE CANADIAN WHEAT
BOARD REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LA
COMMISSION CANADIENNE DU BLÉ
AMENDMENT
MODIFICATION
1. Subsections 26(1) to (4) of the Canadian Wheat Board
Regulations1 are replaced by the following:
26. (1) The sum certain that the Corporation is required to pay
producers on a per tonne basis under paragraph 32(1)(b) of the
Act in respect of the base grade of wheat sold and delivered to the
Corporation during the pool period beginning on August 1, 2004
and ending on July 31, 2005 and known as No. 1 Canada Western
Red Spring (12.5% protein content) is
(a) $150 for straight wheat;
(b) $142 for tough wheat;
(c) $134.50 for damp wheat;
(d) $142 for straight wheat, rejected on account of stones;
(e) $134 for tough wheat, rejected on account of stones; and
(f) $126.50 for damp wheat, rejected on account of stones.
(3) The sum certain that the Corporation is required to pay producers on a per tonne basis under paragraph 32(1)(b) and section 47 of the Act in respect of the base grade of barley sold and
delivered to the Corporation during the pool period beginning on
1. Les paragraphes 26(1) à (4) du Règlement sur la Commission canadienne du blé1 sont remplacés par ce qui suit :
26. (1) La somme déterminée par tonne métrique que la Commission est tenue, aux termes de l’alinéa 32(1)b) de la Loi, de
payer aux producteurs pour le blé du grade de base Blé roux
de printemps no 1 de l’Ouest canadien (teneur en protéines
de 12,5 %) qui est livré et vendu à la Commission pendant la période de mise en commun commençant le 1er août 2004 et se terminant le 31 juillet 2005 est la suivante :
a) 150 $ s’il est à l’état sec;
b) 142 $ s’il est à l’état gourd;
c) 134,50 $ s’il est à l’état humide;
d) 142 $ s’il est à l’état sec, rejeté en raison de pierres;
e) 134 $ s’il est à l’état gourd, rejeté en raison de pierres;
f) 126,50 $ s’il est à l’état humide, rejeté en raison de pierres.
(2) La somme déterminée par tonne métrique que la Commission est tenue, aux termes de l’alinéa 32(1)b) de la Loi, de payer
aux producteurs pour le blé du grade de base Blé dur ambré no 1
de l’Ouest canadien (teneur en protéines de 12,5 %) qui est livré et
vendu à la Commission pendant la période de mise en commun
commençant le 1er août 2004 et se terminant le 31 juillet 2005 est
la suivante :
a) 141 $ s’il est à l’état sec;
b) 133 $ s’il est à l’état gourd;
c) 125,50 $ s’il est à l’état humide;
d) 133 $ s’il est à l’état sec, rejeté en raison de pierres;
e) 125 $ s’il est à l’état gourd, rejeté en raison de pierres;
f) 117,50 $ s’il est à l’état humide, rejeté en raison de pierres.
(3) La somme déterminée par tonne métrique que la Commission est tenue, aux termes de l’alinéa 32(1)b) et de l’article 47
de la Loi, de payer aux producteurs pour l’orge du grade de
base no 1 de l’Ouest canadien qui est livrée et vendue à la
———
———
(2) The sum certain that the Corporation is required to pay producers on a per tonne basis under paragraph 32(1)(b) of the Act in
respect of the base grade of wheat sold and delivered to the Corporation during the pool period beginning on August 1, 2004 and
ending on July 31, 2005 and known as No. 1 Canada Western
Amber Durum (12.5% protein content) is
(a) $141 for straight wheat;
(b) $133 for tough wheat;
(c) $125.50 for damp wheat;
(d) $133 for straight wheat, rejected on account of stones;
(e) $125 for tough wheat, rejected on account of stones; and
(f) $117.50 for damp wheat, rejected on account of stones.
a
b
1
S.C. 1995, c. 31, s. 2(1)
S.C. 1995, c. 31, s. 4
C.R.C., c. 397
1172
a
b
1
L.C. 1995, ch. 31, par. 2(1)
L.C. 1995, ch. 31, art. 4
C.R.C., ch. 397
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-173
August 1, 2004 and ending on January 31, 2005 and known
as No. 1 Canada Western is
(a) $84 for straight barley;
(b) $77 for tough barley;
(c) $70.50 for damp barley;
(d) $79 for straight barley, rejected on account of stones;
(e) $72 for tough barley, rejected on account of stones; and
(f) $65.50 for damp barley, rejected on account of stones.
(4) The sum certain that the Corporation is required to pay producers on a per tonne basis under paragraph 32(1)(b) and section 47 of the Act in respect of the base grade of barley sold and
delivered to the Corporation during the pool period beginning on
August 1, 2004 and ending on July 31, 2005 and known as Special Select Canada Western Two-Row selected and accepted as
pot barley or for use in the malting or pearling process is
(a) $133 for straight barley;
(b) $126 for tough barley; and
(c) $119.50 for damp barley.
Commission pendant la période de mise en commun commençant
le 1er août 2004 et se terminant le 31 janvier 2005 est la suivante :
a) 84 $ si elle est à l’état sec;
b) 77 $ si elle est à l’état gourd;
c) 70,50 $ si elle est à l’état humide;
d) 79 $ si elle est à l’état sec, rejetée en raison de pierres;
e) 72 $ si elle est à l’état gourd, rejetée en raison de pierres;
f) 65,50 $ si elle est à l’état humide, rejetée en raison de pierres.
(4) La somme déterminée par tonne métrique que la Commission est tenue, aux termes de l’alinéa 32(1)b) et de l’article 47 de
la Loi, de payer aux producteurs pour l’orge du grade de base
Extra spéciale à deux rangs de l’Ouest canadien qui est choisie et
acceptée comme malt d’orge ou pour la production de l’orge
mondé ou perlé et qui est livrée et vendue à la Commission pendant la période de mise en commun commençant le 1er août 2004
et se terminant le 31 juillet 2005 est la suivante :
a) 133 $ si elle est à l’état sec;
b) 126 $ si elle est à l’état gourd;
c) 119,50 $ si elle est à l’état humide.
COMING INTO FORCE
2. These Regulations come into force on August 1, 2004.
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. Le présent règlement entre en vigueur le 1er août 2004.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
Section 26 of the Canadian Wheat Board Regulations establishes initial payments for the Canadian Wheat Board (CWB)
pool accounts. These payments are paid to producers upon delivery of grains into the elevator system over the course of a pool
period. The amendment establishes initial payments for
the 2004-2005 pool period, with a comparison to those set a year
earlier, for the base grades of wheat (an increase of $20 per metric
tonne), of amber durum wheat (an increase of $11 per metric
tonne), of barley (an increase of $4 per metric tonne) and of designated barley (a decrease of $9 per metric tonne), effective August 1, 2004.
L’article 26 du Règlement sur la Commission canadienne du
blé établit les acomptes à la livraison pour les comptes de mise en
commun de la Commission canadienne du blé (CCB). Ces
acomptes sont versés aux producteurs quand ils livrent des céréales au réseau des silos-élévateurs au cours d’une période de mise
en commun donnée. La présente modification établit les acomptes
de la période de mise en commun de 2004-2005, et les compare à
ceux établis l’année précédente, pour les grades de base du blé
(une augmentation de 20 $ par tonne métrique), du blé dur ambré
(une augmentation de 11 $ par tonne métrique), de l’orge
(une augmentation de 4 $ par tonne métrique) et de l’orge désignée (une baisse de 9 $ par tonne métrique), à compter
du 1er août 2004.
Alternatives
Solutions envisagées
Alternatives considered were to retain the existing initial payment levels. Initial payments are announced to reflect to producers the market conditions in which their crops must compete.
These conditions are based upon current and forecast supply/demand relationships for grains both domestically and internationally and which can change very rapidly as markets react to
a multitude of market factors. Currently, world production of
wheat and coarse grains are forecast to increase significantly from
the 2003-2004 levels. However, the tight world stocks of wheat
and coarse grains and the strong world demand for these grains is
expected to result in world prices in 2004-2005 that are similar to
those in 2003-2004.
Une des solutions envisagées était de maintenir tel quel le niveau des acomptes. On annonce les acomptes à la livraison afin
d’indiquer aux producteurs quelle sera la conjoncture du marché
dans laquelle devra rivaliser leur produit. Cette conjoncture repose sur le jeu actuel et les prévisions de l’offre et de la demande
de céréales sur les marchés tant à l’échelle nationale qu’internationale, qui peuvent changer très rapidement en fonction d’une
multitude de facteurs commerciaux. À l’heure actuelle, on prévoit
que la production mondiale de blé et de céréales secondaires
augmenteront de façon considérable par rapport aux niveaux
de 2003-2004. Toutefois, les stocks mondiaux restreints de blé et
de céréales secondaires et la forte demande mondiale pour ces
mêmes céréales devraient se traduire en 2004-2005 par des prix
mondiaux semblables à ceux de 2003-2004.
1173
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SOR/DORS/2004-173
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The initial payments established by these Regulations indicate
the returns anticipated from the market, as of mid-July, and thus
transmit appropriate market signals to producers. This allows both
large and small producers to make their marketing decisions more
efficiently based upon anticipated returns to their individual
farms.
The higher initial payments will result in higher returns to producers on a per tonne basis. Government policy has been to avoid
using initial payments as a means to providing farm income support. The higher initial payments will transmit to producers the
appropriate market information. Initial payments can be increased
during the pool period, depending on international market prices
and conditions. There is no environmental impact of this amendment.
Les acomptes à la livraison établis par le présent règlement indiquent les recettes que l’on prévoit tirer du marché à la mi-juillet
et transmettent donc aux producteurs les signaux de marché appropriés. Cela permet aux producteurs, petits et gros, de prendre
de meilleures décisions commerciales d’après les recettes qu’ils
prévoient tirer de leur propre exploitation.
Cette augmentation des acomptes à la livraison entraînera une
augmentation des recettes à la production par tonne. Le gouvernement a toujours eu pour politique d’éviter l’utilisation des
acomptes à la livraison comme moyen d’assurer un soutien du
revenu agricole. Une augmentation des acomptes à la livraison
donnera aux producteurs un signal approprié au sujet du marché.
Ces mêmes acomptes peuvent être rajustés à la hausse pendant la
période de mise en commun, selon les prix et la conjoncture du
marché international. Cette modification n’aura pas d’incidence
sur l’environnement.
Consultation
Consultations
This amendment has been discussed with CWB and with the
Department of Finance.
Cette modification a été débattue avec la Commission canadienne du blé et avec le ministère des Finances.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
There is no compliance and enforcement mechanism. This
Regulation governs payments made to grain producers for deliveries made under the Canadian Wheat Board Regulations governing delivery permits.
Il n’existe pas de mécanisme de conformité ni d’exécution. Le
règlement fixe les paiements versés aux céréaliculteurs pour les
livraisons faites conformément au Règlement sur la Commission
canadienne du blé régissant les carnets de livraison.
Contact
Personne-ressource
Craig Fulton
Senior Commodity Analyst
Grains and Oilseeds Division
Markets and Trade Team
Agriculture and Agri-Food Canada
Sir John Carling Building
930 Carling Avenue
Ottawa, Ontario
K1A 0C5
Telephone: (613) 759-7698
FAX: (613) 759-7476
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
1174
Craig Fulton
Analyste principal des produits
Division des céréales et des oléagineux
Équipe des marchés et du commerce
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Édifice Sir John Carling
930, avenue Carling
Ottawa (Ontario)
K1A 0C5
Téléphone : (613) 759-7698
TÉLÉCOPIEUR : (613) 759-7476
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
2004-08-11
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-77
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Registration
SI/2004-77 11 August, 2004
Enregistrement
TR/2004-77 11 août 2004
MINISTRIES AND MINISTERS OF STATE ACT
LOI SUR LES DÉPARTEMENTS ET MINISTRES D’ÉTAT
Order Terminating the Assignments of Certain
Ministers of State
Décret mettant fin aux délégations de certains
ministres d’État
P.C. 2004-837 20 July, 2004
C.P. 2004-837 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to section 11 of the
Ministries and Ministers of State Act, hereby terminates
(a) the assignment of the Honourable Ethel Blondin-Andrew,
made by Order in Council P.C. 2003-2020 of December 12, 2003a,
(b) the assignment of the Honourable Denis Paradis, made by
Order in Council P.C. 2003-2022 of December 12, 2003b,
(c) the assignment of the Honourable Jean Augustine, made by
Order in Council P.C. 2003-2024 of December 12, 2003c,
(d) the assignment of the Honourable Andy Scott, made by Order in Council P.C. 2003-2025 of December 12, 2003d,
(e) the assignment of the Honourable Albina Guarnieri, made
by Order in Council P.C. 2003-2026 of December 12, 2003e,
(f) the assignment of the Honourable Jacques Saada, made by
Order in Council P.C. 2003-2027 of December 12, 2003f,
(g) the assignment of the Honourable Mauril Bélanger, made
by Order in Council P.C. 2003-2028 of December 12, 2003g,
(h) the assignment of the Honourable Stan Keyes, made by Order in Council P.C. 2003-2029 of December 12, 2003h, and
(i) the assignment of the Honourable Gar Knutson, made by
Order in Council P.C. 2003-2030 of December 12, 2003i,
effective July 20, 2004.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu de l’article 11 de la Loi sur les départements et ministres d’État, Son
Excellence la Gouverneure générale en conseil met fin :
a) à la délégation de l’honorable Ethel Blondin-Andrew, faite
par le décret C.P. 2003-2020 du 12 décembre 2003a;
b) à la délégation de l’honorable Denis Paradis, faite par le décret C.P. 2003-2022 du 12 décembre 2003b;
c) à la délégation de l’honorable Jean Augustine, faite par le
décret C.P. 2003-2024 du 12 décembre 2003c;
d) à la délégation de l’honorable Andy Scott, faite par le décret C.P. 2003-2025 du 12 décembre 2003d;
e) à la délégation de l’honorable Albina Guarnieri, faite par le
décret C.P. 2003-2026 du 12 décembre 2003e;
f) à la délégation de l’honorable Jacques Saada, faite par le décret C.P. 2003-2027 du 12 décembre 2003f;
g) à la délégation de l’honorable Mauril Bélanger, faite par le
décret C.P. 2003-2028 du 12 décembre 2003g;
h) à la délégation de l’honorable Stan Keyes, faite par le décret C.P. 2003-2029 du 12 décembre 2003h;
i) à la délégation de l’honorable Gar Knutson, faite par le décret C.P. 2003-2030 du 12 décembre 2003i.
———
———
a
a
b
c
d
e
f
g
h
i
SI/2003-190
SI/2003-192
SI/2003-194
SI/2003-195
SI/2003-196
SI/2003-197
SI/2003-198
SI/2003-199
SI/2003-200
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
Cette mesure prend effet le 20 juillet 2004.
b
c
d
e
f
g
h
i
TR/2003-190
TR/2003-192
TR/2003-194
TR/2003-195
TR/2003-196
TR/2003-197
TR/2003-198
TR/2003-199
TR/2003-200
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
1175
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-78
Registration
SI/2004-78 11 August, 2004
Enregistrement
TR/2004-78 11 août 2004
MINISTRIES AND MINISTERS OF STATE ACT
LOI SUR LES DÉPARTEMENTS ET MINISTRES D’ÉTAT
Order Assigning the Honourable Tony Valeri to
Assist the Prime Minister
Décret déléguant l’honorable Tony Valeri auprès
du premier ministre
P.C. 2004-838 20 July, 2004
C.P. 2004-838 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to section 11 of the
Ministries and Ministers of State Act, hereby assigns the Honourable Tony Valeri, a Minister of State to be styled Leader of the
Government in the House of Commons, to assist the Prime Minister in the carrying out of the Prime Minister’s responsibilities.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu de l’article 11 de la Loi sur les départements et ministres d’État, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil délègue l’honorable
Tony Valeri, ministre d’État portant le titre de leader du gouvernement à la Chambre des communes, auprès du premier ministre
afin qu’il lui prête son concours dans l’exercice de ses responsabilités.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
1176
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-79
Registration
SI/2004-79 11 August, 2004
Enregistrement
TR/2004-79 11 août 2004
MINISTRIES AND MINISTERS OF STATE ACT
LOI SUR LES DÉPARTEMENTS ET MINISTRES D’ÉTAT
Order Assigning the Honourable Ethel BlondinAndrew to Assist the Minister of Indian Affairs
and Northern Development
Décret déléguant l’honorable Ethel BlondinAndrew auprès du ministre des Affaires indiennes
et du Nord canadien
P.C. 2004-839 20 July, 2004
C.P. 2004-839 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to section 11 of the
Ministries and Ministers of State Act, hereby assigns the Honourable Ethel Blondin-Andrew, a Minister of State to be styled Minister of State (Northern Development), to assist the Minister of
Indian Affairs and Northern Development in the carrying out of
that Minister’s responsibilities.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu de l’article 11 de la Loi sur les départements et ministres d’État, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil délègue l’honorable
Ethel Blondin-Andrew, ministre d’État portant le titre de ministre
d’État (Nord canadien), auprès du ministre des Affaires indiennes
et du Nord canadien afin qu’elle lui prête son concours dans
l’exercice de ses responsabilités.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
1177
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-80
Registration
SI/2004-80 11 August, 2004
Enregistrement
TR/2004-80 11 août 2004
MINISTRIES AND MINISTERS OF STATE ACT
LOI SUR LES DÉPARTEMENTS ET MINISTRES D’ÉTAT
Order Assigning the Honourable Raymond Chan
to Assist the Minister of Canadian Heritage
Décret déléguant l’honorable Raymond Chan
auprès du ministre du Patrimoine canadien
P.C. 2004-840 20 July, 2004
C.P. 2004-840 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to section 11 of the
Ministries and Ministers of State Act, hereby assigns the Honourable Raymond Chan, a Minister of State to be styled Minister of
State (Multiculturalism), to assist the Minister of Canadian Heritage in the carrying out of that Minister’s responsibilities.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu de l’article 11 de la Loi sur les départements et ministres d’État, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil délègue l’honorable
Raymond Chan, ministre d’État portant le titre de ministre d’État
(Multiculturalisme), auprès du ministre du Patrimoine canadien
afin qu’il lui prête son concours dans l’exercice de ses responsabilités.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
1178
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-81
Registration
SI/2004-81 11 August, 2004
Enregistrement
TR/2004-81 11 août 2004
MINISTRIES AND MINISTERS OF STATE ACT
LOI SUR LES DÉPARTEMENTS ET MINISTRES D’ÉTAT
Order Assigning the Honourable Claudette
Bradshaw to Assist the Minister of Human
Resources and Skills Development
Décret déléguant l’honorable Claudette Bradshaw
auprès du ministre des Ressources humaines et du
Développement des compétences
P.C. 2004-841 20 July, 2004
C.P. 2004-841 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to section 11 of the
Ministries and Ministers of State Act, hereby assigns the Honourable Claudette Bradshaw, a Minister of State to be styled Minister
of State (Human Resources Development), to assist the Minister
of State styled Minister of Human Resources and Skills Development in the carrying out of that Minister’s responsibilities.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu de l’article 11 de la Loi sur les départements et ministres d’État, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil délègue l’honorable
Claudette Bradshaw, ministre d’État portant le titre de ministre
d’État (Développement des ressources humaines), auprès du ministre d’État portant le titre de ministre des Ressources humaines
et du Développement des compétences afin qu’elle lui prête son
concours dans l’exercice de ses responsabilités.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
1179
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-82
Registration
SI/2004-82 11 August, 2004
Enregistrement
TR/2004-82 11 août 2004
MINISTRIES AND MINISTERS OF STATE ACT
LOI SUR LES DÉPARTEMENTS ET MINISTRES D’ÉTAT
Order Assigning the Honourable Mauril Bélanger
to Assist the Prime Minister and the Minister of
National Defence
Décret déléguant l’honorable Mauril Bélanger
auprès du premier ministre et du ministre de la
Défense nationale
P.C. 2004-842 20 July, 2004
C.P. 2004-842 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to section 11 of the
Ministries and Ministers of State Act, hereby assigns the Honourable Mauril Bélanger, a Minister of State to be styled Deputy
Leader of the Government in the House of Commons, Minister
responsible for Official Languages and Minister responsible for
Democratic Reform, to assist
(a) the Prime Minister in the carrying out of the Prime Minister’s responsibilities; and
(b) the Minister of National Defence in the carrying out of that
Minister’s responsibilities.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu de l’article 11 de la Loi sur les départements et ministres d’État, Son
Excellence la Gouverneure générale en conseil délègue l’honorable Mauril Bélanger, ministre d’État portant le titre de leader adjoint du gouvernement à la Chambre des communes, ministre
responsable des langues officielles et ministre responsable de la
réforme démocratique, auprès des ministres ci-après afin qu’il
leur prête son concours dans l’exercice de leurs responsabilités :
a) le premier ministre;
b) le ministre de la Défense nationale.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
1180
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-83
Registration
SI/2004-83 11 August, 2004
Enregistrement
TR/2004-83 11 août 2004
MINISTRIES AND MINISTERS OF STATE ACT
LOI SUR LES DÉPARTEMENTS ET MINISTRES D’ÉTAT
Order Assigning the Honourable Jacques Saada to
Assist the Minister of Industry
Décret déléguant l’honorable Jacques Saada
auprès du ministre de l’Industrie
P.C. 2004-843 20 July, 2004
C.P. 2004-843 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to section 11 of the
Ministries and Ministers of State Act, hereby assigns the Honourable Jacques Saada, a Minister of State to be styled Minister of
the Economic Development Agency of Canada for the Regions of
Quebec and Minister responsible for the Francophonie, to assist
the Minister of Industry in the carrying out of that Minister’s responsibilities.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu de l’article 11 de la Loi sur les départements et ministres d’État, Son
Excellence la Gouverneure générale en conseil délègue l’honorable Jacques Saada, ministre d’État portant le titre de ministre de
l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec et ministre responsable de la Francophonie, auprès du ministre de l’Industrie afin qu’il lui prête son concours
dans l’exercice de ses responsabilités.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
1181
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-84
Registration
SI/2004-84 11 August, 2004
Enregistrement
TR/2004-84 11 août 2004
MINISTRIES AND MINISTERS OF STATE ACT
LOI SUR LES DÉPARTEMENTS ET MINISTRES D’ÉTAT
Order Assigning the Honourable John Ferguson
Godfrey to Assist the Prime Minister
Décret déléguant l’honorable John Ferguson
Godfrey auprès du premier ministre
P.C. 2004-844 20 July, 2004
C.P. 2004-844 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to section 11 of the
Ministries and Ministers of State Act, hereby assigns the Honourable John Ferguson Godfrey, a Minister of State to be styled Minister of State (Infrastructure and Communities), to assist the
Prime Minister in the carrying out of the Prime Minister’s responsibilities.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu de l’article 11 de la Loi sur les départements et ministres d’État, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil délègue l’honorable
John Ferguson Godfrey, ministre d’État portant le titre de ministre d’État (Infrastructure et Collectivités), auprès du premier ministre afin qu’il lui prête son concours dans l’exercice de ses responsabilités.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
1182
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-85
Registration
SI/2004-85 11 August, 2004
Enregistrement
TR/2004-85 11 août 2004
MINISTRIES AND MINISTERS OF STATE ACT
LOI SUR LES DÉPARTEMENTS ET MINISTRES D’ÉTAT
Order Assigning the Honourable Tony Ianno to
Assist the Minister of Social Development
Décret déléguant l’honorable Tony Ianno auprès
du ministre du Développement social
P.C. 2004-845 20 July, 2004
C.P. 2004-845 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to section 11 of the
Ministries and Ministers of State Act, hereby assigns the Honourable Tony Ianno, a Minister of State to be styled Minister of State
(Families and Caregivers), to assist the Minister of Human Resources Development styled Minister of Social Development in
the carrying out of that Minister’s responsibilities.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu de l’article 11 de la Loi sur les départements et ministres d’État, Son
Excellence la Gouverneure générale en conseil délègue l’honorable Tony Ianno, ministre d’État portant le titre de ministre d’État
(Familles et Aidants naturels), auprès du ministre du Développement des ressources humaines portant le titre de ministre du
Développement social afin qu’il lui prête son concours dans
l’exercice de ses responsabilités.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
1183
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-86
Registration
SI/2004-86 11 August, 2004
Enregistrement
TR/2004-86 11 août 2004
PUBLIC SERVICE REARRANGEMENT AND TRANSFER OF
DUTIES ACT
LOI SUR LES RESTRUCTURATION ET LES TRANSFERTS
D’ATTRIBUTIONS DANS L’ADMINISTRATION PUBLIQUE
Order Transferring from the Privy Council Office
to the Department of Indian Affairs and Northern
Development the Control and Supervision of the
Aboriginal Affairs Secretariat
Décret transférant du Bureau du Conseil privé au
ministère des Affaires indiennes et du Nord
canadien la responsabilité à l’égard du Secrétariat
des Affaires autochtones
P.C. 2004-849 20 July, 2004
C.P. 2004-849 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to paragraph 2(a)
of the Public Service Rearrangement and Transfer of Duties Act,
hereby transfers from the Privy Council Office to the Department
of Indian Affairs and Northern Development the control and supervision of the portion of the public service within the Intergovernmental Affairs Branch in the Privy Council Office known as
the Aboriginal Affairs Secretariat, effective July 20, 2004.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu de l’alinéa 2a) de la Loi sur les restructurations et les transferts d’attributions dans l’administration publique, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil transfère du Bureau du Conseil privé
au ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien la responsabilité à l’égard du secteur de l’administration publique
connu, au sein de la Direction des Affaires intergouvernementales
du Bureau du Conseil privé, sous le nom de Secrétariat des Affaires autochtones. Cette mesure prend effet le 20 juillet 2004.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
1184
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-87
Registration
SI/2004-87 11 August, 2004
Enregistrement
TR/2004-87 11 août 2004
OTHER THAN STATUTORY AUTHORITY
AUTORITÉ AUTRE QUE STATUTAIRE
Order Authorizing the Minister of Indian Affairs
and Northern Development to Act as Federal
Interlocutor for Métis and Non-status Indians
Décret autorisant le ministre des Affaires indiennes
et du Nord canadien à agir à titre d’interlocuteur
fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits
P.C. 2004-850 20 July, 2004
C.P. 2004-850 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, hereby
(a) terminates the authorization given by Order in Council
P.C. 2003-2092 of December 12, 2003, and
(b) authorizes the Minister of Indian Affairs and Northern Development to act as Federal Interlocutor for Métis and Nonstatus Indians and to enter into contribution agreements with
organizations representing Métis and off-reserve Aboriginal
peoples,
effective July 20, 2004.
Sur recommandation du premier ministre, Son Excellence la
Gouverneure générale en conseil :
a) met fin à l’autorisation donnée par le décret C.P. 2003-2092
du 12 décembre 2003;
b) autorise le ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien à agir à titre d’interlocuteur fédéral auprès des Métis et des
Indiens non inscrits et à conclure des accords de contribution
avec des organismes représentant les Métis et les Autochtones
hors réserve.
Ces mesures prennent effet le 20 juillet 2004.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
1185
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-88
Registration
SI/2004-88 11 August, 2004
Enregistrement
TR/2004-88 11 août 2004
PUBLIC SERVICE REARRANGEMENT AND TRANSFER OF
DUTIES ACT
LOI SUR LES RESTRUCTURATIONS ET LES TRANSFERTS
D’ATTRIBUTIONS DANS L’ADMINISTRATION PUBLIQUE
Order Transferring from the President of the
Queen’s Privy Council for Canada to the Deputy
Prime Minister and Minister of Public Safety and
Emergency Preparedness the Control and
Supervision of the Office of Indian Residential
Schools Resolution of Canada and Ordering the
Deputy Prime Minister to Preside Over the Office
Décret transférant du président du Conseil privé
de la Reine pour le Canada au vice-premier
ministre et ministre de la Sécurité publique et de la
Protection civile la responsabilité à l’égard du
Bureau du Canada sur le règlement des questions
des pensionnats autochtones et plaçant le Bureau
sous l’autorité du vice-premier ministre et ministre
de la Sécurité publique et de la protection civile
P.C. 2004-851 20 July, 2004
C.P. 2004-851 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, hereby
(a) pursuant to paragraph 2(a) of the Public Service Rearrangement and Transfer of Duties Act, transfers from the
President of the Queen’s Privy Council for Canada to the Solicitor General of Canada, styled Deputy Prime Minister and
Minister of Public Safety and Emergency Preparedness the
control and supervision of the portion of the public service
known as the Office of Indian Residential Schools Resolution
of Canada, and
(b) orders that the Solicitor General of Canada, styled Deputy
Prime Minister and Minister of Public Safety and Emergency
Preparedness shall preside over the Office of Indian Residential
Schools Resolution of Canada,
effective July 20, 2004.
Sur recommandation du premier ministre, Son Excellence la
Gouverneure générale en conseil :
a) en vertu de l’alinéa 2a) de la Loi sur les restructurations et
les transferts d’attributions dans l’administration publique,
transfère du président du Conseil privé de la Reine pour le
Canada au solliciteur général du Canada portant le titre de vicepremier ministre et ministre de la Sécurité publique et de la
Protection civile la responsabilité à l’égard du secteur de
l’administration publique connu sous le nom de Bureau du
Canada sur le règlement des questions des pensionnats autochtones;
b) place le Bureau du Canada sur le règlement des questions
des pensionnats autochtones sous l’autorité du solliciteur général du Canada portant le titre de vice-premier ministre et ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile.
Ces mesures prennent effet le 20 juillet 2004.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
1186
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-89
Registration
SI/2004-89 11 August, 2004
Enregistrement
TR/2004-89 11 août 2004
CANADA SCHOOL OF PUBLIC SERVICE ACT
LOI SUR L’ÉCOLE DE LA FONCTION PUBLIQUE DU
CANADA
Order Designating the President of the Treasury
Board as Minister for Purposes of the Act
Décret chargeant le président du Conseil du Trésor
de l’application de la Loi
P.C. 2004-853 20 July, 2004
C.P. 2004-853 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to the definition
“Minister” in section 2 of the Canada School of Public Service
Acta, hereby
(a) revokes Order in Council P.C. 2003-2105 of December 12,
2003b, and
(b) designates the President of the Treasury Board, a member
of the Queen’s Privy Council for Canada, as the Minister for
the purposes of the Canada School of Public Service Acta,
effective July 20, 2004.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu de la définition de « ministre » à l’article 2 de la Loi sur l’École de la fonction publique du Canadaa, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil :
a) abroge le décret C.P. 2003-2105 du 12 décembre 2003b;
b) charge le président du Conseil du Trésor, membre du Conseil privé de la Reine pour le Canada, de l’application de la Loi
sur l’École de la fonction publique du Canadaa.
Ces mesures prennent effet le 20 juillet 2004.
———
———
a
a
b
S.C. 1991, c. 16; S.C. 2003, c. 22, s. 22
SI/2003-245
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
b
L.C. 1991, ch. 16; L.C. 2003, ch. 22, art. 22
TR/2003-245
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
1187
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-90
Registration
SI/2004-90 11 August, 2004
Enregistrement
TR/2004-90 11 août 2004
PUBLIC SERVICE REARRANGEMENT AND TRANSFER OF
DUTIES ACT
LOI SUR LES RESTRUCTURATIONS ET LES TRANSFERTS
D’ATTRIBUTIONS DANS L’ADMINISTRATION PUBLIQUE
Order Transferring from the President of the
Queen’s Privy Council for Canada to the President
of the Treasury Board the Control and Supervision
of the Public Service Human Resources
Management Agency of Canada and Ordering the
President of the Treasury Board to Preside Over
the Agency
Décret transférant du président du Conseil privé
de la Reine pour le Canada au président du
Conseil du Trésor la responsabilité à l’égard de
l’Agence de gestion des ressources humaines de la
fonction publique du Canada et plaçant l’Agence
sous l’autorité du président du Conseil du Trésor
P.C. 2004-854 20 July, 2004
C.P. 2004-854 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, hereby
(a) pursuant to paragraph 2(a) of the Public Service Rearrangement and Transfer of Duties Act, transfers from the
President of the Queen’s Privy Council for Canada to the
President of the Treasury Board the control and supervision of
the portion of the public service known as the Public Service
Human Resources Management Agency of Canada, and
(b) orders that the President of the Treasury Board shall preside
over the Public Service Human Resources Management
Agency of Canada,
effective July 20, 2004.
Sur recommandation du premier ministre, Son Excellence la
Gouverneure générale en conseil :
a) en vertu de l’alinéa 2a) de la Loi sur les restructurations et
les transferts d’attributions dans l’administration publique,
transfère du président du Conseil privé de la Reine pour le
Canada au président du Conseil du Trésor la responsabilité à
l’égard du secteur de l’administration publique connu sous le
nom d’Agence de gestion des ressources humaines de la fonction publique du Canada;
b) place l’Agence de gestion des ressources humaines de la
fonction publique du Canada sous l’autorité du président du
Conseil du Trésor.
Ces mesures prennent effet le 20 juillet 2004.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
1188
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-91
Registration
SI/2004-91 11 August, 2004
Enregistrement
TR/2004-91 11 août 2004
ACCESS TO INFORMATION ACT
LOI SUR L’ACCÈS À L’INFORMATION
Order Amending the Access to Information Act
Heads of Government Institutions Designation
Order
Décret modifiant le Décret sur la désignation des
responsables d’institutions fédérales (Loi sur
l’accès à l’information)
P.C. 2004-856 20 July, 2004
C.P. 2004-856 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to paragraph (b) of
the definition “head” in section 3 of the Access to Information
Act, hereby makes the annexed Order Amending the Access to
Information Act Heads of Government Institutions Designation
Order.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu de l’alinéa b) de la définition de « responsable d’institution fédérale » à
l’article 3 de la Loi sur l’accès à l’information, Son Excellence la
Gouverneure générale en conseil prend le Décret modifiant le
Décret sur la désignation des responsables d’institutions fédérales (Loi sur l’accès à l’information), ci-après.
ORDER AMENDING THE ACCESS TO INFORMATION
ACT HEADS OF GOVERNMENT INSTITUTIONS
DESIGNATION ORDER
DÉCRET MODIFIANT LE DÉCRET SUR LA
DÉSIGNATION DES RESPONSABLES D’INSTITUTIONS
FÉDÉRALES (LOI SUR L’ACCÈS À L’INFORMATION)
AMENDMENT
MODIFICATION
1. The portion of item 85.1 of the schedule to the Access to
Information Act Heads of Government Institutions Designation
Order1 in column II is replaced by the following:
1. Le passage de l’article 9.101 de l’annexe du Décret sur la
désignation des responsables d’institutions fédérales (Loi sur
l’accès à l’information)1 figurant dans la colonne II est remplacé par ce qui suit :
Column II
Item
85.1
Colonne II
Position
President of the Treasury Board
Le président du Conseil du Trésor
Article
9.101
Poste
Le président du Conseil du Trésor
President of the Treasury Board
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. This Order comes into force on July 20, 2004.
2. Le présent décret entre en vigueur le 20 juillet 2004.
———
———
1
1
SI/83-113
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
TR/83-113
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
1189
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-92
Registration
SI/2004-92 11 August, 2004
Enregistrement
TR/2004-92 11 août 2004
PRIVACY ACT
LOI SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS
PERSONNELS
Order Amending the Privacy Act Heads of
Government Institutions Designation Order
Décret modifiant le Décret sur la désignation des
responsables d’institutions fédérales (Loi sur la
protection des renseignements personnels)
P.C. 2004-857 20 July, 2004
C.P. 2004-857 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to paragraph (b) of
the definition “head” in section 3 of the Privacy Act, hereby
makes the annexed Order Amending the Privacy Act Heads of
Government Institutions Designation Order.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu de l’alinéa b) de la définition de « responsable d’institution fédérale » à
l’article 3 de la Loi sur la protection des renseignements personnels, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil prend le
Décret modifiant le Décret sur la désignation des responsables
d’institutions fédérales (Loi sur la protection des renseignements
personnels), ci-après.
ORDER AMENDING THE PRIVACY ACT HEADS OF
GOVERNMENT INSTITUTIONS DESIGNATION ORDER
DÉCRET MODIFIANT LE DÉCRET SUR LA
DÉSIGNATION DES RESPONSABLES D’INSTITUTIONS
FÉDÉRALES (LOI SUR LA PROTECTION DES
RENSEIGNEMENTS PERSONNELS)
AMENDMENT
MODIFICATION
1. The portion of item 92.1 of the schedule to the Privacy
Act Heads of Government Institutions Designation Order1 in
column II is replaced by the following:
1. Le passage de l’article 9.101 de l’annexe du Décret sur la
désignation des responsables d’institutions fédérales (Loi sur la
protection des renseignements personnels)1 figurant dans la
colonne II est remplacé par ce qui suit :
Column II
Colonne II
Item
Position
Article
Poste
92.1
President of the Treasury Board
Le président du Conseil du Trésor
9.101
Le président du Conseil du Trésor
President of the Treasury Board
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. This Order comes into force on July 20, 2004.
2. Le présent décret entre en vigueur le 20 juillet 2004.
———
———
1
1
SI/83-114
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
1190
TR/83-114
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-93
Registration
SI/2004-93 11 August, 2004
Enregistrement
TR/2004-93 11 août 2004
FINANCIAL ADMINISTRATION ACT
LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES
Order Designating the Minister of Indian Affairs
and Northern Development as Appropriate
Minister to the Indian Specific Claims Commission
Décret désignant le ministre des Affaires indiennes
et du Nord canadien ministre chargé de
l’administration de la Commission des
revendications particulières des Indiens
P.C. 2004-858 20 July, 2004
C.P. 2004-858 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, hereby amends, effective
July 20, 2004, Order in Council P.C. 1991-1755 of September 19, 1991a by replacing paragraph (b) with the following:
“(b) pursuant to paragraph (b) of the definition “appropriate
Minister” in section 2 of the Financial Administration Act, to
designate the Minister of Indian Affairs and Northern Development as the appropriate Minister with respect to the Indian
Specific Claims Commission.”
Sur recommandation du premier ministre, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil modifie le décret
C.P. 1991-1755 du 19 septembre 1991a en remplaçant l’alinéa b)
par ce qui suit :
« b) en vertu de l’alinéa b) de la définition de « ministre compétent », à l’article 2 de la Loi sur la gestion des finances publiques, de désigner le ministre des Affaires indiennes et du
Nord canadien comme ministre chargé de l’administration de la
Commission des revendications particulières des Indiens. »
Cette mesure prend effet le 20 juillet 2004.
———
———
a
a
SI/91-127
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
TR/91-127
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
1191
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-94
Registration
SI/2004-94 11 August, 2004
Enregistrement
TR/2004-94 11 août 2004
CANADA ELECTIONS ACT
LOI ÉLECTORALE DU CANADA
Order Designating the Deputy Leader of the
Government in the House of Commons, Minister
Responsible for Official Languages and Minister
for Democratic Reform as Minister for Purposes
of the Act
Décret désignant le leader adjoint du
gouvernement à la Chambre des communes,
ministre responsable des langues officielles et
ministre responsable de la réforme démocratique
de l’application de la Loi
P.C. 2004-859 20 July, 2004
C.P. 2004-859 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to the definition “Minister” in subsection 2(1) of the Canada Elections Acta,
hereby
(a) revokes Order in Council P.C. 2002-66 of January 25, 2002b, and
(b) designates the Minister of State to be styled Deputy Leader
of the Government in the House of Commons, Minister responsible for Official Languages and Minister responsible for Democratic Reform, a member of the Queen’s Privy Council for
Canada, as the Minister for the purposes of the Canada Elections Act,
effective July 20, 2004.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu de la définition de « ministre » au paragraphe 2(1) de la Loi électorale du
Canadaa, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil :
a) abroge le décret C.P. 2002-66 du 25 janvier 2002b;
b) désigne le ministre d’État portant le titre de leader adjoint du
gouvernement à la Chambre des communes, ministre responsable des langues officielles et ministre responsable de la réforme
démocratique, membre du Conseil privé de la Reine pour le
Canada, à titre de ministre chargé de l’application de la Loi
électorale du Canada.
Ces mesures prennent effet le 20 juillet 2004.
———
———
a
a
b
S.C. 2000, c. 9
SI/2002-38
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
1192
b
L.C. 2000, ch 9.
TR/2002-38
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-95
Registration
SI/2004-95 11 August, 2004
Enregistrement
TR/2004-95 11 août 2004
ELECTORAL BOUNDARIES READJUSTMENT ACT
LOI SUR LA RÉVISION DES LIMITES DES
CIRCONSCRIPTIONS ÉLECTORALES
Order Designating the Deputy Leader of the
Government in the House of Commons, Minister
Responsible for Official Languages and Minister
Responsible for Democratic Reform as Minister
for Purposes of the Act
Décret chargeant le leader adjoint du
gouvernement à la Chambre des communes,
ministre responsable des langues officielles et
ministre responsable de la réforme démocratique
de l’application de la Loi
P.C. 2004-860 20 July, 2004
C.P. 2004-860 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to the definition
“Minister” in subsection 2(1) of the Electoral Boundaries Readjustment Act, hereby
(a) revokes Order in Council P.C. 2002-65 of January 25, 2002a, and
(b) designates the Minister of State to be styled Deputy Leader
of the Government in the House of Commons, Minister responsible for Official Languages and Minister responsible for Democratic Reform, a member of the Queen’s Privy Council for
Canada, as the Minister for the purposes of the Electoral Boundaries Readjustment Act,
effective July 20, 2004.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu de la définition de « ministre » au paragraphe 2(1) de la Loi sur la révision
des limites des circonscriptions électorales, Son Excellence la
Gouverneure générale en conseil :
a) abroge le décret C.P. 2002-65 du 25 janvier 2002a;
b) charge le ministre d’État portant le titre de leader adjoint du
gouvernement à la Chambre des communes, ministre responsable des langues officielles et ministre responsable de la réforme
démocratique, membre du Conseil privé de la Reine pour le
Canada, de l’application de la Loi sur la révision des limites
des circonscriptions électorales.
Ces mesures prennent effet le 20 juillet 2004.
———
———
a
a
SI/2002-37
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
TR/2002-37
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
1193
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-96
Registration
SI/2004-96 11 August, 2004
Enregistrement
TR/2004-96 11 août 2004
OTHER THAN STATUTORY AUTHORITY
AUTORITÉ AUTRE QUE STATUTAIRE
Order Designating the Deputy Leader of the
Government in the House of Commons, Minister
Responsible for Official Languages and Minister
Responsible for Democratic Reform as Minister
for Purposes of the Electoral Boundaries
Readjustment Suspension Act, 1994
Décret chargeant le leader adjoint du
gouvernement à la Chambre des communes,
ministre responsable des langues officielles et
ministre responsable de la réforme démocratique
de l’application de la Loi de 1994 sur la suspension
de la révision des limites des circonscriptions
électorales
P.C. 2004-861 20 July, 2004
C.P. 2004-861 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, hereby designates the Minister of State to be styled Deputy Leader of the Government in the
House of Commons, Minister responsible for Official Languages
and Minister responsible for Democratic Reform, a member of
the Queen’s Privy Council for Canada, as the responsible minister
for the purposes of the Electoral Boundaries Readjustment Suspension Act, 1994a, effective July 20, 2004.
Sur recommandation du premier ministre, Son Excellence la
Gouverneure générale en conseil charge le ministre d’État portant
le titre de leader adjoint du gouvernement à la Chambre des communes, ministre responsable des langues officielles et ministre
responsable de la réforme démocratique, membre du Conseil privé de la Reine pour le Canada, de l’application de la Loi de 1994
sur la suspension de la révision des limites des circonscriptions
électoralesa. Cette mesure prend effet le 20 juillet 2004.
———
———
a
a
S.C. 1994, c. 19
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
1194
L.C. 1994, ch. 19
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-97
Registration
SI/2004-97 11 August, 2004
Enregistrement
TR/2004-97 11 août 2004
OTHER THAN STATUTORY AUTHORITY
AUTORITÉ AUTRE QUE STATUTAIRE
Order Designating the Deputy Leader of the
Government in the House of Commons, Minister
Responsible for Official Languages and Minister
Responsible for Democratic Reform as Minister
for Purposes of the Referendum Act
Décret chargeant le leader adjoint du
gouvernement à la Chambre des communes,
ministre responsable des langues officielles et
ministre responsable de la réforme démocratique
de l’application de la Loi référendaire
P.C. 2004-862 20 July, 2004
C.P. 2004-862 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, hereby designates the Minister of State to be styled Deputy Leader of the Government in the
House of Commons, Minister responsible for Official Languages
and Minister responsible for Democratic Reform, a member of
the Queen’s Privy Council for Canada, as the responsible minister
for the purposes of the Referendum Act, effective July 20, 2004.
Sur recommandation du premier ministre, Son Excellence la
Gouverneure générale en conseil charge le ministre d’État portant
le titre de leader adjoint du gouvernement à la Chambre des communes, ministre responsable des langues officielles et ministre
responsable de la réforme démocratique, membre du Conseil privé de la Reine pour le Canada, de l’application de la Loi référendaire. Cette mesure prend effet le 20 juillet 2004.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
1195
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-98
Registration
SI/2004-98 11 August, 2004
Enregistrement
TR/2004-98 11 août 2004
CANADA MORTGAGE AND HOUSING CORPORATION
ACT
LOI SUR LA SOCIÉTÉ CANADIENNE D’HYPOTHÈQUES
ET DE LOGEMENT
Order Designating the Minister of Labour as
Appropriate Minister for Purposes of the Act
Décret chargeant le ministre du Travail de
l’application de la Loi
P.C. 2004-863 20 July, 2004
C.P. 2004-863 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to the definition
“Minister” in section 2 of the Canada Mortgage and Housing
Corporation Act, hereby
(a) revokes Order in Council P.C. 2003-2094 of December 12, 2003a, and
(b) designates the Minister of Labour, a member of the Queen’s
Privy Council for Canada, as the appropriate Minister for the
purposes of the Canada Mortgage and Housing Corporation
Act,
effective July 20, 2004.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu de la définition de « ministre » à l’article 2 de la Loi sur la Société canadienne d’hypothèques et de logement, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil :
a) abroge le décret C.P. 2003-2094 du 12 décembre 2003a;
b) charge le ministre du Travail, membre du Conseil privé de la
Reine pour le Canada, de l’application de la Loi sur la Société
canadienne d’hypothèques et de logement.
Ces mesures prennent effet le 20 juillet 2004.
———
———
a
a
SI/2003-236
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
1196
TR/2003-236
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-99
Registration
SI/2004-99 11 August, 2004
Enregistrement
TR/2004-99 11 août 2004
NATIONAL HOUSING ACT
LOI NATIONALE SUR L’HABITATION
Order Designating the Minister of Labour as
Minister for Purposes of the Act
Décret chargeant le ministre du Travail de
l’application de la Loi
P.C. 2004-864 20 July, 2004
C.P. 2004-864 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to the definition
“Minister” in section 2 of the National Housing Act, hereby
(a) revokes Order in Council P.C. 2003-2099 of December 12, 2003a, and
(b) designates the Minister of Labour, a member of the Queen’s
Privy Council for Canada, as the Minister for the purposes of
the National Housing Act,
effective July 20, 2004.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu de la définition de « ministre » à l’article 2 de la Loi nationale sur
l’habitation, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil :
a) abroge le décret C.P. 2003-2099 du 12 décembre 2003a;
b) charge le ministre du Travail, membre du Conseil privé de la
Reine pour le Canada, de l’application de la Loi nationale sur
l’habitation.
Ces mesures prennent effet le 20 juillet 2004.
———
———
a
a
SI/2003-241
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
TR/2003-241
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
1197
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Registration
SI/2004-100
11 August, 2004
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-100
Enregistrement
TR/2004-100 11 août 2004
PUBLIC SERVICE REARRANGEMENT AND TRANSFER OF
DUTIES ACT
LOI SUR LES RESTRUCTURATIONS ET LES TRANSFERTS
D’ATTRIBUTIONS DANS L’ADMINISTRATION PUBLIQUE
Order Transferring from the Office of
Infrastructure of Canada to the Department of
Human Resources and Skills Development the
Control and Supervision of the Crown
Corporations Secretariat Relating to the Canada
Mortgage and Housing Corporation
Décret transférant du Bureau de l’infrastructure
du Canada au ministère des Ressources humaines
et du Développement des compétences la
responsabilité à l’égard du Secrétariat des sociétés
d’État en ce qui a trait à la Société canadienne
d’hypothèques et de logements
P.C. 2004-865 20 July, 2004
C.P. 2004-865 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to paragraph 2(a)
of the Public Service Rearrangement and Transfer of Duties Act,
hereby transfers from the Office of Infrastructure of Canada to the
Department of Human Resources and Skills Development the
control and supervision of the portion of the public service in the
Office of Infrastructure of Canada known as the Crown Corporations Secretariat, relating to the Canada Mortgage and Housing
Corporation, effective July 20, 2004.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu de l’alinéa 2a) de la Loi sur les restructurations et les transferts
d’attributions dans l’administration publique, Son Excellence la
Gouverneure générale en conseil transfère du Bureau de l’infrastructure du Canada au ministère des Ressources humaines et du
Développement des compétences la responsabilité à l’égard du
secteur de l’administration publique connu, au sein du Bureau de
l’infrastructure du Canada, sous le nom de Secrétariat des sociétés
d’État, en ce qui a trait à la Société canadienne d’hypothèques et
de logement. Cette mesure prend effet le 20 juillet 2004.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
1198
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Registration
SI/2004-101
11 August, 2004
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-101
Enregistrement
TR/2004-101 11 août 2004
PUBLIC SERVICE REARRANGEMENT AND TRANSFER OF
DUTIES ACT
LOI SUR LES RESTRUCTURATIONS ET LES TRANSFERTS
D’ATTRIBUTIONS DANS L’ADMINISTRATION PUBLIQUE
Order Transferring from the Minister of Industry
to the Minister of the Economic Development
Agency of Canada for the Regions of Quebec and
Minister Responsible for the Francophonie the
Control and Supervision of the Agency and
Ordering the Minister to Preside Over the Agency
Décret transférant du ministre de l’Industrie au
ministre de l’Agence de développement
économique du Canada pour les régions du
Québec et ministre responsable de la Francophonie
la responsabilité à l’égard de l’Agence et plaçant
l’Agence sous l’autorité du ministre
P.C. 2004-866 20 July, 2004
C.P. 2004-866 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, hereby
(a) pursuant to paragraph 2(a) of the Public Service Rearrangement and Transfer of Duties Act, transfers from the Minister of Industry to the Minister of State to be styled Minister of
the Economic Development Agency of Canada for the Regions
of Quebec and Minister responsible for the Francophonie control and supervision of the portion of the public service known
as the Economic Development Agency of Canada for the Regions of Quebec, and
(b) orders that the Minister of State to be styled Minister of the
Economic Development Agency of Canada for the Regions of
Quebec and Minister responsible for the Francophonie shall
preside over the Economic Development Agency of Canada for
the Regions of Quebec,
effective July 20, 2004.
Sur recommandation du premier ministre, Son Excellence la
Gouverneure générale en conseil :
a) en vertu de l’alinéa 2a) de la Loi sur les restructurations et
les transferts d’attributions dans l’administration publique,
transfère, du ministre de l’Industrie au ministre d’État portant
le titre de ministre de l’Agence de développement économique
du Canada pour les régions du Québec et ministre responsable
de la Francophonie, la responsabilité à l’égard du secteur de
l’administration publique connu sous le nom d’Agence de développement économique du Canada pour les régions du
Québec;
b) place l’Agence de développement économique du Canada
pour les régions du Québec sous l’autorité du ministre d’État
portant le titre de ministre de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec et ministre
responsable de la Francophonie.
Ces mesures prennent effet le 20 juillet 2004.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
1199
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Registration
SI/2004-102
11 August, 2004
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-102
Enregistrement
TR/2004-102 11 août 2004
PUBLIC SERVICE REARRANGEMENT AND TRANSFER OF
DUTIES ACT
LOI SUR LES RESTRUCTURATIONS ET LES TRANSFERTS
D’ATTRIBUTIONS DANS L’ADMINISTRATION PUBLIQUE
Order Transferring from the Minister of the
Environment to the Minister of State
(Infrastructure and Communities) the Control and
Supervision of the Office of Infrastructure of
Canada and Ordering the Minister to Preside Over
the Office
Décret transférant du ministre de l’Environnement
au ministre d’État (Infrastructure et Collectivités)
la responsabilité à l’égard du Bureau de
l’infrastructure du Canada et plaçant le Bureau
sous l’autorité du ministre
P.C. 2004-868 20 July, 2004
C.P. 2004-868 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, hereby
(a) pursuant to paragraph 2(a) of the Public Service Rearrangement and Transfer of Duties Act, transfers from the Minister of the Environment to the Minister of State to be styled
Minister of State (Infrastructure and Communities) the control
and supervision of the portion of the public service known as
the Office of Infrastructure of Canada, and
(b) orders that the Minister of State to be styled Minister of
State (Infrastructure and Communities) shall preside over the
Office of Infrastructure of Canada,
effective July 20, 2004.
Sur recommandation du premier ministre, Son Excellence la
Gouverneure générale en conseil :
a) en vertu de l’alinéa 2a) de la Loi sur les restructurations et
les transferts d’attributions dans l’administration publique,
transfère du ministre de l’Environnement au ministre d’État
portant le titre de ministre d’État (Infrastructure et Collectivités) la responsabilité à l’égard du secteur de l’administration
publique connu sous le nom de Bureau de l’infrastructure du
Canada;
b) place le Bureau de l’infrastructure du Canada sous l’autorité
du ministre d’État portant le titre de ministre d’État (Infrastructure et Collectivités).
Ces mesures prennent effet le 20 juillet 2004.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
1200
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Registration
SI/2004-103
11 August, 2004
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-103
Enregistrement
TR/2004-103 11 août 2004
PUBLIC SERVICE REARRANGEMENT AND TRANSFER OF
DUTIES ACT
LOI SUR LES RESTRUCTURATIONS ET LES TRANSFERTS
D’ATTRIBUTIONS DANS L’ADMINISTRATION PUBLIQUE
Order Transferring from the Privy Council Office
to the Office of Infrastructure of Canada the
Control and Supervision of the Cities Secretariat
Décret transférant du Bureau du Conseil privé au
Bureau de l’infrastructure du Canada la
responsabilité à l’égard du Secrétariat des villes
P.C. 2004-870 20 July, 2004
C.P. 2004-870 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to paragraph 2(a)
of the Public Service Rearrangement and Transfer of Duties Act,
hereby transfers from the Privy Council Office to the Office of
Infrastructure of Canada the control and supervision of the portion of the public service in the Privy Council Office known as
the Cities Secretariat, effective July 20, 2004.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu de l’alinéa 2a) de la Loi sur les restructurations et les transferts d’attributions dans l’administration publique, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil transfère du Bureau du Conseil privé
au Bureau de l’infrastructure du Canada la responsabilité à
l’égard du secteur de l’administration publique connu, au sein du
Bureau du Conseil privé, sous le nom de Secrétariat des villes.
Cette mesure prend effet le 20 juillet 2004.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
1201
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Registration
SI/2004-104
11 August, 2004
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-104
Enregistrement
TR/2004-104 11 août 2004
FINANCIAL ADMINISTRATION ACT
LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES
Order Designating the Minister of State
(Infrastructure and Communities) as Appropriate
Minister for the Queens Quay West Land
Corporation for Purposes of the Act
Décret nommant le ministre d’État (Infrastructure
et Collectivités) ministre de tutelle de la Queens
Quay West Land Corporation pour l’application
de la Loi
P.C. 2004-871 20 July, 2004
C.P. 2004-871 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to paragraph (d) of
the definition “appropriate Minister” in section 2 of the Financial
Administration Act, and pursuant to subparagraph (a)(ii) of the
definition “appropriate Minister” in subsection 83(1) of that Act,
hereby
(a) revokes Order in Council P.C. 2003-2095 of December 12, 2003a, and
(b) designates the Minister of State to be styled Minister of
State (Infrastructure and Communities), a member of the
Queen’s Privy Council for Canada, as the appropriate Minister
for the Queens Quay West Land Corporation for the purposes
of the Financial Administration Act,
effective July 20, 2004.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu de l’alinéa d) de la définition de « ministre compétent » à l’article 2 de la
Loi sur la gestion des finances publiques et du sous-alinéa a)(ii)
de la définition de « ministre de tutelle » au paragraphe 83(1) de
cette loi, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil :
a) abroge le décret C.P. 2003-2095 du 12 décembre 2003a;
b) nomme le ministre d’État portant le titre de ministre d’État
(Infrastructure et Collectivités), membre du Conseil privé de la
Reine pour le Canada, à titre de ministre de tutelle de la Queens
Quay West Land Corporation pour l’application de la Loi sur
la gestion des finances publiques.
Ces mesures prennent effet le 20 juillet 2004.
———
———
a
a
SI/2003-237
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
1202
TR/2003-237
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Registration
SI/2004-105
11 August, 2004
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-105
Enregistrement
TR/2004-105 11 août 2004
FINANCIAL ADMINISTRATION ACT
LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES
Order Designating the Minister of State
(Infrastructure and Communities) as Appropriate
Minister for the Canada Lands Company Limited
for Purposes of the Act
Décret nommant le ministre d’État (Infrastructure
et Collectivités) ministre de tutelle de la Société
immobilière du Canada Limitée pour l’application
de la Loi
P.C. 2004-872 20 July, 2004
C.P. 2004-872 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to paragraph (d) of
the definition “appropriate Minister” in section 2 of the Financial
Administration Act, and pursuant to subparagraph (a)(ii) of the
definition “appropriate Minister” in subsection 83(1) of that Act,
hereby
(a) revokes Order in Council P.C. 2003-2093 of December 12, 2003a, and
(b) designates the Minister of State to be styled Minister of
State (Infrastructure and Communities), a member of the
Queen’s Privy Council for Canada, as the appropriate Minister
for the Canada Lands Company Limited for the purposes of the
Financial Administration Act,
effective July 20, 2004.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu de l’alinéa d) de la définition de « ministre compétent » à l’article 2 de la
Loi sur la gestion des finances publiques et du sous-alinéa a)(ii)
de la définition de « ministre de tutelle » au paragraphe 83(1) de
cette loi, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil :
a) abroge le décret C.P. 2003-2093 du 12 décembre 2003a;
b) nomme le ministre d’État portant le titre de ministre d’État
(Infrastructure et Collectivités), membre du Conseil privé de la
Reine pour le Canada, à titre de ministre de tutelle de la Société
immobilière du Canada Limitée pour l’application de la Loi sur
la gestion des finances publiques.
Ces mesures prennent effet le 20 juillet 2004.
———
———
a
a
SI/2003-235
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
TR/2003-235
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
1203
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Registration
SI/2004-106
11 August, 2004
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-106
Enregistrement
TR/2004-106 11 août 2004
EMERGENCY PREPAREDNESS ACT
LOI SUR LA PROTECTION CIVILE
Order Designating the Deputy Prime Minister and
Minister of Public Safety and Emergency
Preparedness as Minister for Purposes of the Act
Décret chargeant le vice-premier ministre et
ministre de la Sécurité publique et de la Protection
civile de l’application de la Loi
P.C. 2004-873 20 July, 2004
C.P. 2004-873 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to the definition
“Minister” in section 2 of the Emergency Preparedness Acta,
hereby
(a) revokes Order in Council P.C. 1988-2287 of September 29,
1988b, and
(b) designates the Solicitor General of Canada, styled Deputy
Prime Minister and Minister of Public Safety and Emergency
Preparedness, a member of the Queen’s Privy Council for
Canada as the Minister for the purposes of the Emergency Preparedness Acta,
effective July 20, 2004.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu de la définition de « ministre » à l’article 2 de la Loi sur la protection civilea, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil :
a) abroge le décret C.P. 1988-2287 du 29 septembre 1988b;
b) charge le solliciteur général du Canada, portant le titre de
vice-premier ministre et ministre de la Sécurité publique et de
la Protection civile, membre du Conseil privé de la Reine pour
le Canada de l’application de la Loi sur la protection civilea.
Ces mesures prennent effet le 20 juillet 2004.
———
———
a
a
b
R.S., c. 6 (4th Supp.)
SI/88-192
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
1204
b
L.R., ch. 6 (4e suppl.)
TR/88-192
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Registration
SI/2004-107
11 August, 2004
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-107
Enregistrement
TR/2004-107 11 août 2004
CANADIAN CENTRE FOR OCCUPATIONAL HEALTH AND
SAFETY ACT
LOI SUR LA CENTRE CANADIEN D’HYGIÈNE ET DE
SÉCURITÉ AU TRAVAIL
Order Designating the Minister of Human
Resources and Skills Development as Minister for
Purposes of the Act
Décret chargeant le ministre des Ressources
humaines et du Développement des compétences de
l’application de la Loi
P.C. 2004-874 20 July, 2004
C.P. 2004-874 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to the definition
“Minister” in section 3 of the Canadian Centre for Occupational
Health and Safety Act, hereby
(a) revokes Order in Council P.C. 1995-374 of March 7, 1995a,
and
(b) designates the Minister of State styled Minister of Human
Resources and Skills Development, a member of the Queen’s
Privy Council for Canada, as the Minister for the purposes of
the Canadian Centre for Occupational Health and Safety Act,
effective July 20, 2004.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu de la définition de « ministre » à l’article 3 de la Loi sur le Centre canadien
d’hygiène et de sécurité au travail, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil :
a) abroge le décret C.P. 1995-374 du 7 mars 1995a;
b) charge le ministre d’État portant le titre de ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences,
membre du Conseil privé de la Reine pour le Canada, de l’application de la Loi sur le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail.
Ces mesures prennent effet le 20 juillet 2004.
———
———
a
a
SI/95-37
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
TR/95-37
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
1205
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Registration
SI/2004-108
11 August, 2004
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-108
Enregistrement
TR/2004-108 11 août 2004
FINANCIAL ADMINISTRATION ACT
LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUE
Order Designating the Minister of Human
Resources and Skills Development as Appropriate
Minister to the Canadian Centre for Occupational
Health and Safety for Purposes of the Act
Décret chargeant le ministre des Ressources
humaines et du Développement des compétences de
l’administration du Centre canadien d’hygiène et
de sécurité au travail pour l’application de la Loi
P.C. 2004-875 20 July, 2004
C.P. 2004-875 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to paragraph (c.1)a
of the definition “appropriate Minister” in section 2 of the Financial Administration Act, hereby
(a) revokes Order in Council P.C. 1998-2029 of November 19, 1998b, and
(b) designates the Minister of State styled Minister of Human
Resources and Skills Development as the appropriate Minister
with respect to the Canadian Centre for Occupational Health
and Safety for the purposes of the Financial Administration
Act,
effective July 20, 2004.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu de l’alinéa c.1)a de la définition de « ministre compétent » à l’article 2 de
la Loi sur la gestion des finances publiques, Son Excellence la
Gouverneure générale en conseil :
a) abroge le décret C.P. 1998-2029 du 19 novembre 1998b;
b) charge le ministre d’État portant le titre de ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences de
l’administration du Centre canadien d’hygiène et de sécurité au
travail, pour l’application de la Loi sur la gestion des finances
publiques.
Ces mesures prennent effet le 20 juillet 2004.
———
———
a
a
b
S.C. 1992, c. 1, s. 69(2)
SI/98-114
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
1206
b
L.C. 1992, ch. 1, par. 69(2)
TR/98-114
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Registration
SI/2004-109
11 August, 2004
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-109
Enregistrement
TR/2004-109 11 août 2004
AUDITOR GENERAL ACT
LOI SUR LE VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL
Direction Applying the Auditor General Act
Sustainable Development Strategy Requirements
to Certain Departments
Directive assujettissant certains ministères aux
exigences de la Loi sur le vérificateur général
relatives aux stratégies de développement durable
P.C. 2004-876 20 July, 2004
C.P. 2004-876 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to subsection 24(3)a
of the Auditor General Act, hereby makes the annexed Direction
Applying the Auditor General Act Sustainable Development
Strategy Requirements to Certain Departments.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu du paragraphe 24(3)a de la Loi sur le vérificateur général, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil prend la Directive assujettissant certains ministères aux exigences de la Loi sur le vérificateur général relatives aux stratégies de développement durable,
ci-après.
DIRECTION APPLYING THE AUDITOR GENERAL ACT
SUSTAINABLE DEVELOPMENT STRATEGY
REQUIREMENTS TO CERTAIN DEPARTMENTS
DIRECTIVE ASSUJETTISSANT CERTAINS
MINISTÈRES AUX EXIGENCES DE LA LOI SUR LE
VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL RELATIVES AUX
STRATÉGIES DE DÉVELOPPEMENT DURABLE
DIRECTION
DIRECTIVE
1. The requirements of subsections 24(1) and (2) of the Auditor
General Act apply in respect of the departments set out in the
schedule.
1. Les ministères visés à l’annexe sont assujettis aux obligations prévues aux paragraphes 24(1) et (2) de la Loi sur le vérificateur général.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. This Direction comes into force on July 20, 2004.
2. La présente directive entre en vigueur le 20 juillet 2004.
SCHEDULE
(Section 1)
Canada Border Services Agency
Agence des services frontaliers du Canada
Canadian Firearms Centre
Centre canadien des armes à feu
Department of Human Resources and Skills Development
Ministère des Ressources humaines et du Développement
des compétences
Department of International Trade
Ministère du Commerce international
Public Service Human Resources Management Agency of Canada
Agence de gestion des ressources humaines de la fonction
publique du Canada
ANNEXE
(article 1)
Agence de gestion des ressources humaines de la fonction
publique du Canada
Public Service Human Resources Management Agency of
Canada
Agence des services frontaliers du Canada
Canada Border Services Agency
Centre canadien des armes à feu
Canadian Firearms Centre
Ministère des Ressources humaines et du Développement des
compétences
Department of Human Resources and Skills Development
Ministère du Commerce international
Department of International Trade
———
———
a
a
S.C. 1995, c. 43, s. 5
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
L.C. 1995, ch. 43, art. 5
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
1207
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Registration
SI/2004-110
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-110
Enregistrement
TR/2004-110 11 août 2004
11 August, 2004
CANADIAN SECURITY INTELLIGENCE SERVICE ACT
LOI SUR LE SERVICE CANADIEN DU RENSEIGNEMENT
DE SÉCURITÉ
Order Amending the Canadian Security
Intelligence Service Act Deputy Heads of the
Public Service of Canada Order
Décret modifiant le Décret sur la désignation des
administrateurs généraux de l’administration
publique fédérale (Loi sur le Service canadien du
renseignement de sécurité)
P.C. 2004-877 20 July, 2004
C.P. 2004-877 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to paragraph 29(e)
of the Canadian Security Intelligence Service Act, hereby makes
the annexed Order Amending the Canadian Security Intelligence
Service Act Deputy Heads of the Public Service of Canada Order.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu de l’alinéa 29e) de la Loi sur le Service canadien du renseignement de
sécurité, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil
prend le Décret modifiant le Décret sur la désignation des administrateurs généraux de l’administration publique fédérale (Loi
sur le Service canadien du renseignement de sécurité), ci après.
ORDER AMENDING THE CANADIAN SECURITY
INTELLIGENCE SERVICE ACT DEPUTY HEADS OF
THE PUBLIC SERVICE OF CANADA ORDER
DÉCRET MODIFIANT LE DÉCRET SUR LA
DÉSIGNATION DES ADMINISTRATEURS GÉNÉRAUX
DE L’ADMINISTRATION PUBLIQUE FÉDÉRALE
(LOI SUR LE SERVICE CANADIEN DU
RENSEIGNEMENT DE SÉCURITÉ)
AMENDMENT
MODIFICATION
1. The schedule to the Canadian Security Intelligence Service Act Deputy Heads of the Public Service of Canada Order1
is amended by adding the following in numerical order:
1. L’annexe du Décret sur la désignation des administrateurs
généraux de l’administration publique fédérale (Loi sur le Service canadien du renseignement de sécurité)1 est modifiée par
adjonction, selon l’ordre numérique, de ce qui suit :
Column I
Column II
Item
Portion of the public service of Canada
Position
5.01
Canada Border Services Agency
President
Agence des services frontaliers du Canada
Président
5.2
18.01
Canadian Firearms Centre
Centre canadien des armes à feu
6.2
36.1
Department of Human Resources and
Skills Development
Ministère des Ressources humaines et du
Développement des compétences
Department of International Trade
Ministère du Commerce international
37.1
93.1
Public Service Human Resources
Management Agency of Canada
Agence de gestion des ressources humaines
de la fonction publique du Canada
Commissioner of
Firearms
Commissaire aux
armes à feu
Deputy Minister
Sous-ministre
Deputy Minister for
International Trade
Sous-ministre du Commerce international
President
Président
Article
Colonne I
Colonne II
Secteur de l’administration publique
fédérale
Poste
Agence de gestion des ressources humaines
de la fonction publique du Canada
Public Service Human Resources
Management Agency of Canada
Agence des services frontaliers du Canada
Canada Border Services Agency
Président
President
25.1
Centre canadien des armes à feu
Canadian Firearms Centre
79.1
Ministère des Ressources humaines et du
Développement des compétences
Department of Human Resources and
Skills Development
Ministère du Commerce international
Department of International Trade
Commissaire aux armes à
feu
Commissioner of
Firearms
Sous-ministre
Deputy Minister
79.2
COMING INTO FORCE
2. Le présent décret entre en vigueur le 20 juillet 2004.
———
———
1
1
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
1208
Sous-ministre du Commerce international
Deputy Minister for
International Trade
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. This Order comes into force on July 20, 2004.
SI/93-81
Président
President
TR/93-81
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Registration
SI/2004-111
11 August, 2004
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-111
Enregistrement
TR/2004-111 11 août 2004
FINANCIAL ADMINISTRATION ACT
LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES
Order Designating the Minister of Human
Resources and Skills Development as Appropriate
Minister to the Canada Employment Commission
for Purposes of the Act
Décret chargeant le ministre des Ressources
humaines et Développement des compétences de
l’administration de la Commission de l’assuranceemploi du Canada pour l’application de la Loi
P.C. 2004-878 20 July, 2004
C.P. 2004-878 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to paragraph (c.1)a
of the definition “appropriate Minister” in section 2 of the Financial Administration Act, hereby
(a) revokes Order in Council P.C. 1984-2868 of August 15, 1984b, and
(b) designates the Minister of State styled Minister of Human
Resources and Skills Development as the appropriate Minister
with respect to the Canada Employment Insurance Commission
for the purposes of the Financial Administration Act,
effective July 20, 2004.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu de l’alinéa c.1)a de la définition de « ministre compétent » à l’article 2 de
la Loi sur la gestion des finances publiques, Son Excellence la
Gouverneure générale en conseil :
a) abroge le décret C.P. 1984-2868 du 15 août 1984b;
b) charge le ministre d’État portant le titre de ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences de
l’administration de la Commission de l’assurance-emploi du
Canada, pour l’application de la Loi sur la gestion des finances
publiques.
Ces mesures prennent effet le 20 juillet 2004.
———
———
a
a
b
S.C. 1992, c. 1, s. 69(2)
SI/84-163
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
b
L.C. 1992, ch. 1, par. 69(2)
TR/84-163
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
1209
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
Registration
SI/2004-112
11 August, 2004
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16 SI/TR/2004-112
Enregistrement
TR/2004-112 11 août 2004
PUBLIC SERVICE REARRANGEMENT AND TRANSFER OF
DUTIES ACT
LOI SUR LES RESTRUCTURATIONS ET LES TRANSFERTS
D’ATTRIBUTIONS DANS L’ADMINISTRATION PUBLIQUE
Order Transferring from the Department of
Canadian Heritage to the Parks Canada Agency
the Control and Supervision of the Historic Places
Policy Group and from the Minister of Canadian
Heritage to the Minister of the Environment the
Powers, Duties and Functions of the Department
of Canadian Heritage Act Relating to Certain
Programs
Décret transférant du ministère du Patrimoine
canadien à l’Agence Parcs Canada la
responsabilité à l’égard du Groupe de la politique
sur les endroits historiques et transférant au
ministre de l’Environnement les attributions
conférées au ministre du Patrimoine canadien par
la Loi sur le ministère du Patrimoine canadien en
matière de certains programmes
P.C. 2004-880 20 July, 2004
C.P. 2004-880 20 juillet 2004
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to paragraph 2(a)
of the Public Service Rearrangement and Transfer of Duties Act,
hereby transfers
(a) from the Department of Canadian Heritage to the Parks
Canada Agency the control and supervision of the portion of
the public service within the Department of Canadian Heritage
known as the Historic Places Policy Group, and
(b) from the Minister of Canadian Heritage to the Minister of
the Environment the powers, duties and functions of the Minister of Canadian Heritage under the Department of Canadian
Heritage Act related to the design and implementation of programs that have built heritage as their primary subject-matter,
effective at 00:00:02, July 20, 2004.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu de l’alinéa 2a) de la Loi sur les restructurations et les transferts d’attributions dans l’administration publique, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil transfère :
a) du ministère du Patrimoine canadien à l’Agence Parcs
Canada la responsabilité à l’égard du secteur de l’administration publique connu sous le nom de Groupe de la politique sur
les endroits historiques ;
b) au ministre de l’Environnement les attributions conférées au
ministre du Patrimoine canadien par la Loi sur le ministère du
Patrimoine canadien en matière de mise sur pied et de mise en
oeuvre de programmes visant principalement le patrimoine bâti.
Ces mesures prennent effet à 0 h 0 min 2 s, le 20 juillet 2004.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
1210
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
TABLE OF CONTENTS
SOR:
SI:
SOR/2004-161—173
SI/2004-77112
Statutory Instruments (Regulations)
Statutory Instruments and Other Documents (Other than Regulations)
Registration
No.
P.C.
2004
Department
Name of Statutory Instrument or Other Document
Page
SOR/2004-161
852
Prime Minister
Order Amending Schedule I.1 to the Financial Administration Act ..............
1058
SOR/2004-162
855
Prime Minister
Order Amending Schedule I.1 to the Financial Administration Act ..............
1059
SOR/2004-163
867
Prime Minister
Order Amending Schedule I.1 to the Financial Administration Act ..............
1060
SOR/2004-164
869
Prime Minister
Order Amending Schedule I.1 to the Financial Administration Act ..............
1061
SOR/2004-165
879
Prime Minister
Parks Canada Agency Regulations................................................................
1062
Agriculture and Agri-Food
Regulations Amending the Canadian Chicken Marketing Quota
Regulations....................................................................................................
1063
SOR/2004-166
SOR/2004-167
882
Citizenship and Immigration Regulations Amending the Immigration and Refugee Protection
Regulations....................................................................................................
Solicitor General
Treasury Board
1065
Technical Amendments Regulations (Customs Tariff) 2004-1 .....................
1127
SOR/2004-168
Finance
SOR/2004-169
Canadian Grain Commission Regulations Amending the Canada Grain Regulations..................................
1130
SOR/2004-170
Public Service Commission
Regulations Amending the Public Service Employment Regulations, 2000
1166
SOR/2004-171
Agriculture and Agri-Food
Regulations Amending the Canadian Egg Marketing Agency Quota
Regulations, 1986..........................................................................................
1168
Agriculture and Agri-Food
Order Amending the Canadian Egg Marketing Levies Order........................
1170
Treasury Board
Regulations Amending the Canadian Wheat Board Regulations...................
1172
SOR/2004-172
SOR/2004-173
888
SI/2004-77
837
Prime Minister
Order Terminating the Assignments of Certain Ministers of State................
1175
SI/2004-78
838
Prime Minister
Order Assigning the Hon. Tony Valeri to Assist the Prime Minister.............
1176
SI/2004-79
839
Prime Minister
Order Assigning the Hon. Ethel Blondin-Andrew to Assist the Minister of
Indian Affairs and Northern Development ....................................................
1177
SI/2004-80
840
Prime Minister
Order Assigning the Hon. Raymond Chan to Assist the Minister of
Canadian Heritage .........................................................................................
1178
SI/2004-81
841
Prime Minister
Order Assigning the Hon. Claudette Bradshaw to Assist the Minister of
Human Resources and Skills Development ...................................................
1179
SI/2004-82
842
Prime Minister
Order Assigning the Hon. Mauril Bélanger to Assist the Prime Minister
and the Minister of National Defence............................................................
1180
SI/2004-83
843
Prime Minister
Order Assigning the Hon. Jacques Saada to Assist the Minister of Industry
1181
SI/2004-84
844
Prime Minister
Order Assigning the Hon. John Ferguson Godfrey to Assist the Prime
Minister .........................................................................................................
1182
SI/2004-85
845
Prime Minister
Order Assigning the Hon. Tony Ianno to Assist the Minister of Social
Development ................................................................................................
1183
SI/2004-86
849
Prime Minister
Order Transferring from the Privy Council Office to the Department of
Indian Affairs and Northern Development the Control and Supervision of
the Aboriginal Affairs Secretariat..................................................................
1184
SI/2004-87
850
Prime Minister
Order Authorizing the Minister of Indian Affairs and Northern
Development to Act as Federal Interlocutor for Métis and Non-status
Indians...........................................................................................................
1185
SI/2004-88
851
Prime Minister
Order Transferring from the President of the Queen’s Privy Council for
Canada to the Deputy Prime Minister and Minister of Public Safety and
Emergency Preparedness the Control and Supervision of the Office of
Indian Residential Schools Resolution of Canada and Ordering the Deputy
Prime Minister to Preside over the Office ....................................................
1186
SI/2004-89
853
Prime Minister
Order Designating the President of the Treasury Board as Minister for
Purposes of the Canada School of Public Service Act..................................
1187
Order Transferring from the President of the Queen’s Privy Council for
Canada to the President of the Treasury Board the Control and
Supervision of the Public Service Human Resources Management Agency
of Canada and Ordering the President of the Treasury Board to Preside
over the Agency ............................................................................................
1188
SI/2004-90
854
Prime Minister
i
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
SOR/2004-161—173
SI/2004-77—112
TABLE OF CONTENTS—Continued
Registration
No.
P.C.
2004
Department
Name of Statutory Instruments or Other Document
Page
SI/2004-91
856
Prime Minister
Order Amending the Access to Information Act Heads of Government
Institutions Designation Order.......................................................................
1189
SI/2004-92
857
Prime Minister
Order Amending the Privacy Act Heads of Government Institutions
Designation Order .........................................................................................
1190
SI/2004-93
858
Prime Minister
Order Designating the Minister of Indian Affairs and Northern
Development as Appropriate Minister to the Indian Specific Claims
Commission...................................................................................................
1191
Order Designating the Deputy Leader of the Government in the House of
Commons, Minister Responsible for Official Languages and Minister
Responsible for Democratic Reform as Minister for Purposes of the
Canada Elections Act ....................................................................................
1192
Order Designating the Deputy Leader of the Government in the House of
Commons, Minister Responsible for Official Languages and Minister
Responsible for Democratic Reform as Minister for Purposes of the
Electoral Boundaries Readjustment Act ........................................................
1193
Order Designating the Deputy Leader of the Government in the House of
Commons, Minister Responsible for Official Languages and Minister
Responsible for Democratic Reform as Minister for Purposes of the
Electoral Boundaries Readjustment Suspension Act, 1994 ...........................
1194
Order Designating the Deputy Leader of the Government in the House of
Commons, Minister Responsible for Official Languages and Minister
Responsible for Democratic Reform as Minister for Purposes of the
Referendum Act ............................................................................................
1195
SI/2004-94
SI/2004-95
SI/2004-96
SI/2004-97
859
860
861
862
Prime Minister
Prime Minister
Prime Minister
Prime Minister
SI/2004-98
863
Prime Minister
Order Designating the Minister of Labour as Appropriate Minister for
Purposes of the Canada Mortgage and Housing Corporation Act .................
1196
SI/2004-99
864
Prime Minister
Order Designating the Minister of Labour as Minister for Purposes of the
National Housing Act....................................................................................
1197
Order Transferring from the Office of Infrastructure of Canada to the
Department of Human Resources and Skills Development the Control and
Supervision of the Crown Corporations Secretariat Relating to the Canada
Mortgage and Housing Corporation ..............................................................
1198
Order Transferring from the Minister of Industry to the Minister of the
Economic Development Agency of Canada for the Regions of Quebec and
Minister Responsible for the Francophonie the Control and Supervision of
the Agency and Ordering the Minister to Preside over the Agency...............
1199
Order Transferring from the Minister of the Environment to the Minister
of State (Infrastructure and Communities) the Control and Supervision of
the Office of Infrastructure of Canada and Ordering the Minister to
Preside over the Office ..................................................................................
1200
SI/2004-100
SI/2004-101
SI/2004-102
865
866
868
Prime Minister
Prime Minister
Prime Minister
SI/2004-103
870
Prime Minister
Order Transferring from the Privy Council Office to the Office of
Infrastructure of Canada the Control and Supervision of the Cities
Secretariat......................................................................................................
1201
SI/2004-104
871
Prime Minister
Order Designating the Minister of State (Infrastructure and Communities)
as Appropriate Minister for the Queens Quay West Land Corporation for
Purposes of the Financial Administration Act ...............................................
1202
SI/2004-105
872
Prime Minister
Order Designating the Minister of State (Infrastructure and Communities)
as Appropriate Minister for the Canada Lands Company Limited for
Purposes of the Financial Administration Act ...............................................
1203
SI/2004-106
873
Prime Minister
Order Designating the Deputy Prime Minister and Minister of Public
Safety and Emergency Preparedness as Minister for Purposes of the
Emergency Preparedness Act ........................................................................
1204
Order Designating the Minister of Human Resources and Skills
Development as Minister for Purposes of the Canadian Centre for
Occupational Health and Safety Act..............................................................
1205
SI/2004-107
874
Prime Minister
ii
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
SOR/2004-161—173
SI/2004-77—112
TABLE OF CONTENTS—Continued
Registration
No.
P.C.
2004
Department
Name of Statutory Instruments or Other Document
Page
SI/2004-108
875
Prime Minister
Order Designating the Minister of Human Resources and Skills
Development as Appropriate Minister to the Canadian Centre for
Occupational Health and Safety for Purposes of the Financial
Administration Act........................................................................................
1206
SI/2004-109
876
Prime Minister
Direction Applying the Auditor General Act Sustainable Development
Strategy Requirements to Certain Departments.............................................
1207
SI/2004-110
877
Prime Minister
Order Amending the Canadian Security Intelligence Service Act Deputy
Heads of the Public Service of Canada Order................................................
1208
SI/2004-111
878
Prime Minister
Order Designating the Minister of Human Resources and Skills
Development as Appropriate Minister to the Canada Employment
Commission for Purposes of the Financial Administration Act.....................
1209
Order Transferring from the Department of Canadian Heritage to the
Parks Canada Agency the Control and Supervision of the Historic Places
Policy Group and from the Minister of Canadian Heritage to the Minister
of the Environment the Powers, Duties and Functions of the Department
of Canadian Heritage Act Relating to Certain Programs ...............................
1210
SI/2004-112
880
Prime Minister
iii
2004-08-11
INDEX
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
SOR:
SI:
SOR/2004-161173
SI/2004-77—112
Abbreviations: e — erratum
n — new
r — revises
x — revokes
Statutory Instruments (Regulations)
Statutory Instruments and Other Documents (Other than Regulations)
Regulations
Statutes
Registration
No.
Access to Information Act Heads of Government Institutions Designation
OrderOrder Amending .....................................................................................
Access to Information Act
SI/2004-91
11/08/04
1189
Assigning the Hon. Claudette Bradshaw to Assist the Minister of Human
Resources and Skills DevelopmentOrder .........................................................
Ministries and Ministers of State Act
SI/2004-81
11/08/04
1179
Assigning the Hon. Ethel Blondin-Andrew to Assist the Minister of Indian Affairs
and Northern DevelopmentOrder .....................................................................
Ministries and Ministers of State Act
SI/2004-79
11/08/04
1177
Assigning the Hon. Jacques Saada to Assist the Minister of IndustryOrder...........
Ministries and Ministers of State Act
SI/2004-83
11/08/04
1181
n
Assigning the Hon. John Ferguson Godfrey to Assist the Prime MinisterOrder ....
Ministries and Ministers of State Act
SI/2004-84
11/08/04
1182
n
Assigning the Hon. Mauril Bélanger to Assist the Prime Minister and the Minister
of National DefenceOrder ................................................................................
Ministries and Ministers of State Act
SI/2004-82
11/08/04
1180
n
Assigning the Hon. Raymond Chan to Assist the Minister of Canadian
HeritageOrder...................................................................................................
Ministries and Ministers of State Act
SI/2004-80
11/08/04
1178
n
Assigning the Hon. Tony Ianno to Assist the Minister of Social
DevelopmentOrder ...........................................................................................
Ministries and Ministers of State Act
SI/2004-85
11/08/04
1183
n
Assigning the Hon. Tony Valeri to Assist the Prime MinisterOrder ......................
Ministries and Ministers of State Act
SI/2004-78
11/08/04
1176
n
Assignments of Certain Ministers of StateOrder Terminating ...............................
Ministries and Ministers of State Act
SI/2004-77
11/08/04
1175
x
SI/2004-87
11/08/04
1185
n
Canada Grain RegulationsRegulations Amending .................................................
Canada Grain Act
SOR/2004-169
27/07/04
1130
Canadian Chicken Marketing Quota RegulationsRegulations Amending..............
Farm Products Agencies Act
SOR/2004-166
21/07/04
1063
SOR/2004-171
30/07/04
1168
SOR/2004-172
30/07/04
1170
SI/2004-110
11/08/04
1208
SOR/2004-173
30/07/04
1172
SI/2004-94
11/08/04
1192
r
SI/2004-95
11/08/04
1193
r
SI/2004-96
11/08/04
1194
n
Authorizing the Minister of Indian Affairs and Northern Development to Act as
Federal Interlocutor for Métis and Non-status IndiansOrder ............................
Other Than Statutory Authority
Canadian Egg Marketing Agency Quota Regulations, 1986Regulations
Amending.............................................................................................................
Farm Products Agencies Act
Canadian Egg Marketing Levies OrderOrder Amending .......................................
Farm Products Agencies Act
Canadian Security Intelligence Service Act Deputy Heads of the Public Service of
Canada OrderOrder Amending.........................................................................
Canadian Security Intelligence Service Act
Canadian Wheat Board RegulationsRegulations Amending ..................................
Canadian Wheat Board Act
Designating the Deputy Leader of the Government in the House of Commons,
Minister Responsible for Official Languages and Minister Responsible for
Democratic Reform as Minister for Purposes of the ActOrder.........................
Canada Elections Act
Designating the Deputy Leader of the Government in the House of Commons,
Minister Responsible for Official Languages and Minister Responsible for
Democratic Reform as Minister for Purposes of the ActOrder.........................
Electoral Boundaries Readjustment Act
Designating the Deputy Leader of the Government in the House of Commons,
Minister Responsible for Official Languages and Minister Responsible for
Democratic Reform as Minister for Purposes of the Electoral Boundaries
Readjustment Suspension Act, 1994Order .......................................................
Other Than Statutory Authority
iv
Date
Page
Comments
n
n
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
SOR/2004-161—173
SI/2004-77—112
INDEX—Continued
Regulations
Statutes
Registration
No.
Designating the Deputy Leader of the Government in the House of Commons,
Minister Responsible for Official Languages and Minister Responsible for
Democratic Reform as Minister for Purposes of the Referendum ActOrder ....
Other Than Statutory Authority
Date
Page
Comments
SI/2004-97
11/08/04
1195
n
Designating the Deputy Prime Minister and Minister of Public Safety and
Emergency Preparedness as Minister for Purposes of the ActOrder.................
Emergency Preparedness Act
SI/2004-106
11/08/04
1204
r
Designating the Minister of Human Resources and Skills Development as Minister
for Purposes of the ActOrder............................................................................
Canadian Centre for Occupational Health and Safety Act
SI/2004-107
11/08/04
1205
r
SI/2004-108
11/08/04
1206
r
SI/2004-111
11/08/04
1209
r
Designating the Minister of Indian Affairs and Northern Development as
Appropriate Minister to the Indian Specific Claims CommissionOrder ...........
Financial Administration Act
SI/2004-93
11/08/04
1191
Designating the Minister of Labour as Appropriate Minister for Purposes of the
ActOrder...........................................................................................................
Canada Mortgage and Housing Corporation Act
SI/2004-98
11/08/04
1196
r
SI/2004-99
11/08/04
1197
r
SI/2004-104
11/08/04
1202
r
SI/2004-105
11/08/04
1203
r
Designating the President of the Treasury Board as Minister for Purposes of the
Canada School of Public Service ActOrder.....................................................
Canada School of Public Service Act
SI/2004-89
11/08/04
1187
r
Direction Applying the Auditor General Act Sustainable Development Strategy
Requirements to Certain Departments..................................................................
Auditor General Act
SI/2004-109
11/08/04
1207
n
Financial Administration ActOrder Amending Schedule I.1 .................................
Financial Administration Act
SOR/2004-161
20/07/04
1058
Financial Administration ActOrder Amending Schedule I.1 .................................
Financial Administration Act
SOR/2004-162
20/07/04
1059
Financial Administration ActOrder Amending Schedule I.1 .................................
Financial Administration Act
SOR/2004-163
20/07/04
1060
Financial Administration ActOrder Amending Schedule I.1 .................................
Financial Administration Act
SOR/2004-164
20/07/04
1061
Immigration and Refugee Protection RegulationsRegulations Amending .............
Immigration and Refugee Protection Act
Financial Administration Act
SOR/2004-167
22/07/04
1065
Parks Canada Agency Regulations ............................................................................
Public Service Employment Act
SOR/2004-165
20/07/04
1062
SI/2004-92
11/08/04
1190
Designating the Minister of Human Resources and Skills Development as
Appropriate Minister to the Canadian Centre for Occupational Health and
Safety for Purposes of the ActOrder.................................................................
Financial Administration Act
Designating the Minister of Human Resources and Skills Development as
Appropriate Minister to the Canada Employment Commission for Purposes of
the ActOrder.....................................................................................................
Financial Administration Act
Designating the Minister of Labour as Minister for Purposes of the ActOrder ......
National Housing Act
Designating the Minister of State (Infrastructure and Communities) as Appropriate
Minister for the Queens Quay West Land Corporation for Purposes of the
ActOrder...........................................................................................................
Financial Administration Act
Designating the Minister of State (Infrastructure and Communities) as Appropriate
Minister for the Canada Lands Company Limited for Purposes of the
ActOrder...........................................................................................................
Financial Administration Act
Privacy Act Heads of Government Institutions Designation OrderOrder
Amending.............................................................................................................
Privacy Act
v
n
2004-08-11
Canada Gazette Part II, Vol. 138, No. 16
SOR/2004-161—173
SI/98-77—112
INDEX—Continued
Regulations
Statutes
Registration
No.
Public Service Employment Regulations, 2000Regulations Amending.................
Public Service Employment Act
SOR/2004-170
29/07/04
1166
Technical Amendments Regulations (Customs Tariff) 2004-1 ..................................
Customs Tariff
SOR/2004-168
26/07/04
1127
n
SI/2004-112
11/08/04
1210
n
SI/2004-101
11/08/04
1199
n
SI/2004-102
11/08/04
1200
n
SI/2004-100
11/08/04
1198
n
SI/2004-88
11/08/04
1186
n
SI/2004-90
11/08/04
1188
n
SI/2004-86
11/08/04
1184
n
SI/2004-103
11/08/04
1201
n
Transferring from the Department of Canadian Heritage to the Parks Canada
Agency the Control and Supervision of the Historic Places Policy Group and
from the Minister of Canadian Heritage to the Minister of the Environment the
Powers, Duties and Functions of the Department of Canadian Heritage Act
Relating to Certain ProgramsOrder ..................................................................
Public Service Rearrangement and Transfer of Duties Act
Transferring from the Minister of Industry to the Minister of the Economic
Development Agency of Canada for the Regions of Quebec and Minister
Responsible for the Francophonie the Control and Supervision of the Agency
and Ordering the Minister to Preside over the AgencyOrder............................
Public Service Rearrangement and Transfer of Duties Act
Transferring from the Minister of the Environment to the Minister of State
(Infrastructure and Communities) the Control and Supervision of the Office of
Infrastructure of Canada and Ordering the Minister to Preside over the
OfficeOrder ......................................................................................................
Public Service Rearrangement and Transfer of Duties Act
Transferring from the Office of Infrastructure of Canada to the Department of
Human Resources and Skills Development the Control and Supervision of the
Crown Corporations Secretariat Relating to the Canada Mortgage and Housing
CorporationOrder .............................................................................................
Public Service Rearrangement and Transfer of Duties Act
Transferring from the President of the Queen’s Privy Council for Canada to the
Deputy Prime Minister and Minister of Public Safety and Emergency
Preparedness the Control and Supervision of the Office of Indian Residential
Schools Resolution of Canada and Ordering the Deputy Prime Minister to
Preside over the OfficeOrder............................................................................
Public Service Rearrangement and Transfer of Duties Act
Transferring from the President of the Queen’s Privy Council for Canada to the
President of the Treasury Board the Control and Supervision of the Public
Service Human Resources Management Agency of Canada and Ordering the
President of the Treasury Board to Preside over the AgencyOrder ..................
Public Service Rearrangement and Transfer of Duties Act
Transferring from the Privy Council Office to the Department of Indian Affairs
and Northern Development the Control and Supervision of the Aboriginal
Affairs SecretariatOrder ...................................................................................
Public Service Rearrangement and Transfer of Duties Act
Transferring from the Privy Council Office to the Office of Infrastructure of
Canada the Control and Supervision of the Cities SecretariatOrder .................
Public Service Rearrangement and Transfer of Duties Act
vi
Date
Page
Comments
2004-08-11
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16
TABLE DES MATIÈRES DORS:
TR:
DORS/2004-161173
TR/2004-77—112
Textes réglementaires (Règlements)
Textes réglementaires et autres documents (Autres que les Règlements)
No d'enregistrement
C.P.
2004
Ministère
Titre du texte réglementaire ou autre document
Page
DORS/2004-161
852
Premier ministre
Décret modifiant l’annexe I.1 de la Loi sur la gestion des finances
publiques .......................................................................................................
1058
DORS/2004-162
855
Premier ministre
Décret modifiant l’annexe I.1 de la Loi sur la gestion des finances
publiques .......................................................................................................
1059
DORS/2004-163
867
Premier ministre
Décret modifiant l’annexe I.1 de la Loi sur la gestion des finances
publiques .......................................................................................................
1060
DORS/2004-164
869
Premier ministre
Décret modifiant l’annexe I.1 de la Loi sur la gestion des finances
publiques .......................................................................................................
1061
DORS/2004-165
879
Premier ministre
Règlement sur l’Agence Parcs Canada..........................................................
1062
Agriculture et
Agroalimentaire
Règlement modifiant le Règlement canadien sur le contingentement de la
commercialisation des poulets.......................................................................
1063
Citoyenneté et Immigration
Solliciteure générale
Conseil du Trésor
Règlement modifiant le Règlement sur l’immigration et la protection des
réfugiés..........................................................................................................
1065
DORS/2004-168
Finances
Règlement de modifications techniques (Tarif des douanes), 2004-1............
1127
DORS/2004-169
Commission canadienne
des grains
Règlement modifiant le Règlement sur les grains du Canada........................
1130
DORS/2004-170
Commission de la fonction
publique
Règlement modifiant le Règlement sur l’emploi dans la fonction publique
(2000)............................................................................................................
1166
DORS/2004-171
Agriculture et
Agroalimentaire
Règlement modifiant le Règlement de 1986 de l’Office canadien de
commercialisation des oeufs sur le contingentement.....................................
1168
Agriculture et
Agroalimentaire
Ordonnance modifiant l’Ordonnance sur les redevances à payer pour la
commercialisation des oeufs au Canada ........................................................
1170
DORS/2004-166
DORS/2004-167
882
DORS/2004-172
DORS/2004-173
888
Conseil du Trésor
Règlement modifiant le Règlement sur la Commission canadienne du blé ...
1172
TR/2004-77
837
Premier ministre
Décret mettant fin aux délégations de certains ministres d’État ....................
1175
TR/2004-78
838
Premier ministre
Décret déléguant l’hon. Tony Valeri auprès du premier ministre ..................
1176
TR/2004-79
839
Premier ministre
Décret déléguant l’hon. Ethel Blondin-Andrew auprès du ministre des
Affaires indiennes et du Nord canadien.........................................................
1177
TR/2004-80
840
Premier ministre
Décret déléguant l’hon. Raymond Chan auprès du ministre du Patrimoine
canadien .......................................................................................................
1178
TR/2004-81
841
Premier ministre
Décret déléguant l’hon. Claudette Bradshaw auprès du ministre des
Ressources humaines et du Développement des compétences ......................
1179
TR/2004-82
842
Premier ministre
Décret déléguant l’hon. Mauril Bélanger auprès du premier ministre et du
ministre de la Défense nationale....................................................................
1180
TR/2004-83
843
Premier ministre
Décret déléguant l’hon. Jacques Saada auprès du ministre de l’Industrie......
1181
TR/2004-84
844
Premier ministre
Décret déléguant l’hon. John Ferguson Godfrey auprès du premier
ministre..........................................................................................................
1182
TR/2004-85
845
Premier ministre
Décret déléguant l’hon. Tony Ianno auprès du ministre du Développement
social .............................................................................................................
1183
TR/2004-86
849
Premier ministre
Décret transférant du Bureau du Conseil privé au ministère des Affaires
indiennes et du Nord canadien la responsabilité à l’égard du Secrétariat
des Affaires autochtones................................................................................
1184
TR/2004-87
850
Premier ministre
Décret autorisant le ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien à
agir à titre d’interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non
inscrits ...........................................................................................................
1185
TR/2004-88
851
Premier ministre
Décret transférant du président du Conseil privé de la Reine pour le
Canada au vice-premier ministre et ministre de la Sécurité publique et de
la Protection civile la responsabilité à l’égard du Bureau du Canada sur le
règlement des questions des pensionnats autochtones et plaçant le Bureau
sous l’autorité du vice-premier ministre ........................................................
1186
TR/2004-89
853
Premier ministre
Décret chargeant le président du Conseil du Trésor de l’application de la
Loi sur l’École de la fonction publique du Canada........................................
1187
vii
2004-08-11
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16
DORS/2004-161—173 TR/2004-77—112
TABLE DES MATIÈRES—Suite
No d'enregistrement
C.P.
2004
Ministère
Titre du texte de réglementaire ou autre document
Page
TR/2004-90
854
Premier ministre
Décret transférant du président du Conseil privé de la Reine pour le
Canada au président du Conseil du Trésor la responsabilité à l’égard de
l’Agence de la gestion des ressources humaines de la fonction publique du
Canada et plaçant l’Agence sous l’autorité du président du Conseil du
Trésor ............................................................................................................
1188
TR/2004-91
856
Premier ministre
Décret modifiant le Décret sur la désignation des responsables
d’institutions fédérales (Loi sur l’accès à l’information) ...............................
1189
TR/2004-92
857
Premier ministre
Décret modifiant le Décret sur la désignation des responsables
d’institutions fédérales (Loi sur la protection des renseignements
personnels) ....................................................................................................
1190
TR/2004-93
858
Premier ministre
Décret désignant le ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien
ministre chargé de l’administration de la Commission des revendications
particulières des Indiens ................................................................................
1191
TR/2004-94
859
Premier ministre
Décret désignant le leader adjoint du gouvernement à la Chambre des
communes, ministre responsable des langues officielles et ministre
responsable de la réforme démocratique comme ministre chargé de
l’application de la Loi électorale du Canada..................................................
1192
TR/2004-95
860
Premier ministre
Décret chargeant le leader adjoint du gouvernement à la Chambre des
communes, ministre responsable des langues officielles et ministre
responsable de la réforme démocratique de l’application de la Loi sur la
révision des limites des circonscriptions électorales......................................
1193
TR/2004-96
861
Premier ministre
Décret chargeant le leader adjoint du gouvernement à la Chambre des
communes, ministre responsable des langues officielles et ministre
responsable de la réforme démocratique de l’application de la Loi de 1994
sur la suspension de la révision des limites des circonscriptions électorales
1194
TR/2004-97
862
Premier ministre
Décret chargeant le leader adjoint du gouvernement à la Chambre des
communes, ministre responsable des langues officielles et ministre
responsable de la réforme démocratique de l’application de la Loi
référendaire ...................................................................................................
1195
TR/2004-98
863
Premier ministre
Décret chargeant le ministre du Travail de l’application de la Loi sur la
Société canadienne d’hypothèques et de logement ........................................
1196
TR/2004-99
864
Premier ministre
Décret chargeant le ministre du Travail de l’application de la Loi nationale
sur l’habitation ..............................................................................................
1197
TR/2004-100
865
Premier ministre
Décret transférant du Bureau de l’infrastructure du Canada au ministère
des Ressources humaines et du Développement des compétences la
responsabilité à l’égard du Secrétariat des sociétés d’État en ce qui a trait à
la Société canadienne d’hypothèques et de logement ....................................
1198
TR/2004-101
866
Premier ministre
Décret transférant du ministre de l’Industrie au ministre de l’Agence de
développement économique du Canada pour les régions du Québec et
ministre responsable de la Francophonie la responsabilité à l’égard de
l’Agence et plaçant l’Agence sous l’autorité du ministre ..............................
1199
TR/2004-102
868
Premier ministre
Décret transférant du ministre de l’Environnement au ministre d’État
(Infrastructure et Collectivités) la responsabilité à l’égard du Bureau de
l’infrastructure du Canada et plaçant le Bureau sous l’autorité du ministre...
1200
TR/2004-103
870
Premier ministre
Décret transférant du Bureau du Conseil privé au Bureau de
l’infrastructure du Canada la responsabilité à l’égard du Secrétariat des
villes ..............................................................................................................
1201
TR/2004-104
871
Premier ministre
Décret nommant le ministre d’État (Infrastructure et Collectivités)
ministre de tutelle de la Queens Quay West Land Corporation pour
l’application de la Loi sur la gestion des finances publiques .........................
1202
TR/2004-105
872
Premier ministre
Décret nommant le ministre d’État (Infrastructure et Collectivités)
ministre de tutelle de la Société immobilière du Canada Limitée pour
l’application de la Loi sur la gestion des finances publiques .........................
1203
TR/2004-106
873
Premier ministre
Décret chargeant le vice-premier ministre et ministre de la Sécurité
publique et de la Protection civile de l’application de la Loi sur la
protection civile.............................................................................................
1204
viii
2004-08-11
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16
DORS/2004-161—173
TR/2004-77—112
TABLE DES MATIÈRES—Suite
No d'enregistrement
C.P.
2004
Ministère
Titre du texte de réglementaire ou autre document
Page
TR/2004-107
874
Premier ministre
Décret chargeant le ministre des Ressources humaines et du
Développement des compétences de l’application de la Loi sur le Centre
canadien d’hygiène et de sécurité au travail ..................................................
1205
TR/2004-108
875
Premier ministre
Décret chargeant le ministre des Ressources humaines et du
Développement des compétences de l’administration du Centre canadien
d’hygiène et de sécurité au travail pour l’application de la Loi sur la
gestion des finances publiques ......................................................................
1206
TR/2004-109
876
Premier ministre
Directive assujettissant certains ministères aux exigences de la Loi sur le
vérificateur général relatives aux stratégies de développement durable ........
1207
TR/2004-110
877
Premier ministre
Décret modifiant le Décret sur la désignation des administrateurs généraux
de l’administration publique fédérale (Loi sur le Service canadien du
renseignement de sécurité) ............................................................................
TR/2004-111
TR/2004-112
878
880
Premier ministre
Premier ministre
Décret chargeant le ministre des Ressources humaines et du
développement des compétences de l’administration de la Commission de
l’assurance-emploi du Canada pour l’application de la Loi sur la gestion
des finances publiques...................................................................................
Décret transférant du ministère du Patrimoine canadien à l’Agence Parcs
Canada la responsabilité à l’égard du Groupe de la politique sur les
endroits historiques et transférant au ministre de l’Environnement les
attributions conférées au ministre du Patrimoine canadien par la Loi sur le
ministère du Patrimoine canadien en matière de certains programmes..........
ix
1208
1209
1210
2004-08-11
INDEX
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, n o 16
DORS:
TR:
DORS/2004-161—173
Textes réglementaires (Règlements)
Textes réglementaires et autres documents (Autres que les Règlements)
Règlements
Lois
Enregistrement
no
Agence Parcs Canada  Règlement..........................................................................
Emploi dans la fonction publique (Loi)
Autorisant le ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien à agir à titre
d’interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits  Décret ....
Autorité autre que statutaire
TR/2004-77112
Abréviations : e — erratum
n — nouveau
r — revise
a  abroge
Date
Page
DORS/2004-165
20/07/04
1062
n
TR/2004-87
11/08/04
1185
r
TR/2004-95
11/08/04
1193
r
TR/2004-96
11/08/04
1194
n
TR/2004-97
11/08/04
1195
n
TR/2004-107
11/08/04
1205
r
TR/2004-108
11/08/04
1206
r
TR/2004-111
11/08/04
1209
r
Chargeant le ministre du Travail de l’application de la Loi nationale sur
l’habitation  Décret...........................................................................................
Habitation (Loi nationale)
TR/2004-99
11/08/04
1197
r
Chargeant le ministre du Travail de l’application de la Loi sur la Société
canadienne d’hypothèques et de logement  Décret ..........................................
Société canadienne d’hypothèques et de logement (Loi)
TR/2004-98
11/08/04
1196
r
Chargeant le président du Conseil du Trésor de l’application de la Loi sur l’École
de la fonction publique du Canada  Décret.......................................................
École de la fonction publique du Canada (Loi)
TR/2004-89
11/08/04
1187
r
Chargeant le vice-premier ministre et ministre de la Sécurité publique et de la
Protection civile de l’application de la Loi sur la protection civile  Décret ......
Protection civile (Loi)
TR/2004-106
11/08/04
1204
r
DORS/2004-173
30/07/04
1172
Contingentement de la commercialisation des poulets  Règlement modifiant le
Règlement canadien .............................................................................................
Offices des produits agricoles (Loi)
DORS/2004-166
21/07/04
1063
Déléguant l’hon. Claudette Bradshaw auprès du ministre des Ressources humaines
et du Développement des compétences  Décret................................................
Départements et ministres d’état (Loi)
TR/2004-81
11/08/04
1179
n
Déléguant l’hon. Ethel Blondin-Andrew auprès du ministre des Affaires indiennes
et du Nord canadien  Décret .............................................................................
Départements et ministres d’état (Loi)
TR/2004-79
11/08/04
1177
n
Chargeant le leader adjoint du gouvernement à la Chambre des communes,
ministre responsable des langues officielles et ministre responsable de la
réforme démocratique de l’application de la Loi sur la révision des limites des
circonscriptions électorales  Décret .................................................................
Révision des limites des circonscriptions électorales (Loi)
Chargeant le leader adjoint du gouvernement à la Chambre des communes,
ministre responsable des langues officielles et ministre responsable de la
réforme démocratique de l’application de la Loi de 1994 sur la suspension de la
révision des limites des circonscriptions électorales  Décret ............................
Autorité autre que statutaire
Chargeant le leader adjoint du gouvernement à la Chambre des communes,
ministre responsable des langues officielles et ministre responsable de la
réforme démocratique de l’application de la Loi référendaire  Décret..............
Autorité autre que statutaire
Chargeant le ministre des Ressources humaines et du Développement des
compétences de l’application de la Loi sur le Centre canadien d’hygiène et de
sécurité au travail  Décret .................................................................................
Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (Loi)
Chargeant le ministre des Ressources humaines et du Développement des
compétences de l’administration du Centre canadien d’hygiène et de sécurité
au travail pour l’application de la Loi sur la gestion des finances publiques 
Décret...................................................................................................................
Gestion des finances publiques (Loi)
Chargeant le ministre des Ressources humaines et du développement des
compétences de l’administration de la Commission de l’assurance-emploi du
Canada pour l’application de la Loi sur la gestion des finances publiques 
Décret...................................................................................................................
Gestion des finances publiques (Loi)
Commission canadienne du bléRèglement modifiant le Règlement.......................
Commission canadienne du blé (Loi)
x
Commentaires
2004-08-11
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16
DORS/2004-161—173
TR/2004-77—112
INDEX—Suite
Règlements
Lois
Enregistrement
No
Déléguant l’hon. Jacques Saada auprès du ministre de l’Industrie  Décret ............
Départements et ministres d’état (Loi)
Date
Page
TR/2004-83
11/08/04
1181
n
Déléguant l’hon. John Ferguson Godfrey auprès du premier ministre  Décret.......
Départements et ministres d’état (Loi)
TR/2004-84
11/08/04
1182
n
Déléguant l’hon. Mauril Bélanger auprès du premier ministre et du ministre de la
Défense nationale  Décret.................................................................................
Départements et ministres d’état (Loi)
TR/2004-82
11/08/04
1180
n
Déléguant l’hon. Raymond Chan auprès du ministre du Patrimoine canadien 
Décret...................................................................................................................
Départements et ministres d’état (Loi)
TR/2004-80
11/08/04
1178
n
Déléguant l’hon. Tony Ianno auprès du ministre du Développement social 
Décret...................................................................................................................
Départements et ministres d’état (Loi)
TR/2004-85
11/08/04
1183
n
Déléguant l’hon. Tony Valeri auprès du premier ministre  Décret.........................
Départements et ministres d’état (Loi)
TR/2004-78
11/08/04
1176
n
TR/2004-94
11/08/04
1192
r
TR/2004-93
11/08/04
1191
TR/2004-110
11/08/04
1208
Désignation des responsables d’institutions fédérales (Loi sur l’accès à
l’information)  Décret modifiant le Décret .......................................................
Accès à l’information (Loi)
TR/2004-91
11/08/04
1189
Désignation des responsables d’institutions fédérales (Loi sur la protection des
renseignements personnels)  Décret modifiant le Décret..................................
Protection des renseignements personnels (Loi)
TR/2004-92
11/08/04
1190
Directive assujettissant certains ministères aux exigences de la Loi sur le
vérificateur général relatives aux stratégies de développement durable ...............
Vérificateur général (Loi)
TR/2004-109
11/08/04
1207
Emploi dans la fonction publique (2000)Règlement mofidiant le Règlement ........
Emploi dans la fonction publique
DORS/2004-170
29/07/04
1166
Gestion des finances publiques  Décret modifiant l’annexe I.1 de la Loi...............
Gestion des finances publiques (Loi)
DORS/2004-161
20/07/04
1058
Gestion des finances publiques  Décret modifiant l’annexe I.1 de la Loi...............
Gestion des finances publiques (Loi)
DORS/2004-162
20/07/04
1059
Gestion des finances publiques  Décret modifiant l’annexe I.1 de la Loi...............
Gestion des finances publiques (Loi)
DORS/2004-163
20/07/04
1060
Gestion des finances publiques  Décret modifiant l’annexe I.1 de la Loi...............
Gestion des finances publiques (Loi)
DORS/2004-164
20/07/04
1061
Grains du Canada  Règlement modifiant le Règlement..........................................
Grains du Canada (Loi)
DORS/2004-169
27/07/04
1130
Immigration et la protection des réfugiés  Règlement modifiant le Règlement......
Immigration et la protection des réfugiés (Loi)
Gestion des finances publiques (Loi)
DORS/2004-167
22/07/04
1065
Mettant fin aux délégations de certains ministres d’État  Décret ...........................
Départements et ministres d’état (Loi)
TR/2004-77
11/08/04
1175
Désignant le leader adjoint du gouvernement à la Chambre des communes,
ministre responsable des langues officielles et ministre responsable de la
réforme démocratique comme ministre chargé de l’application de la Loi
électorale du Canada  Décret ............................................................................
Électorale du Canada (Loi)
Désignant le ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien ministre chargé
de l’administration de la Commission des revendications particulières des
Indiens  Décret .................................................................................................
Gestion des finances publiques (Loi)
Désignation des administrateurs généraux de l’administration publique fédérale
(Loi sur le Service canadien du renseignement de sécurité)  Décret modifiant
le Décret ...............................................................................................................
Service canadien du renseignement de sécurité (Loi)
xi
Commentaires
n
x
2004-08-11
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, no 16
DORS/2004-161—173
TR/2004-77—112
INDEX—Suite
Règlements
Lois
Enregistrement
No
Date
Page
TR/2004-104
11/08/04
1202
r
TR/2004-105
11/08/04
1203
r
Office canadien de commercialisation des oeufs sur le
contingentementRèglement modifiant le Règlement de 1986 ..........................
Offices des produits agricoles (Loi)
DORS/2004-171
30/07/04
1168
Redevances à payer pour la commercialisation des oeufs au CanadaOrdonnance
modifiant l’Ordonnance .......................................................................................
Offices des produits agricoles (Loi)
DORS/2004-172
30/07/04
1170
Tarif des douanes, 2004-1  Règlement de modifications techniques .....................
Tarif des douanes
DORS/2004-168
26/07/04
1127
n
TR/2004-100
11/08/04
1198
n
TR/2004-103
11/08/04
1201
n
TR/2004-86
11/08/04
1184
n
TR/2004-112
11/08/04
1210
n
TR/2004-102
11/08/04
1200
n
TR/2004-101
11/08/04
1199
n
TR/2004-90
11/08/04
1188
n
Nommant le ministre d’État (Infrastructure et Collectivités) ministre de tutelle de
la Queens Quay West Land Corporation pour l’application de la Loi sur la
gestion des finances publiques  Décret .............................................................
Gestion des finances publiques (Loi)
Nommant le ministre d’État (Infrastructure et Collectivités) ministre de tutelle de
la Société immobilière du Canada Limitée pour l’application de la Loi sur la
gestion des finances publiques  Décret .............................................................
Gestion des finances publiques (Loi)
Transférant du Bureau de l’infrastructure du Canada au ministère des Ressources
humaines et du Développement des compétences la responsabilité à l’égard du
Secrétariat des sociétés d’État en ce qui a trait à la Société canadienne
d’hypothèques et de logement  Décret..............................................................
Restructurations et les transferts d’attributions dans l’administration publique
(Loi)
Transférant du Bureau du Conseil privé au Bureau de l’infrastructure du Canada la
responsabilité à l’égard du Secrétariat des villes  Décret..................................
Restructurations et les transferts d’attributions dans l’administration publique
(Loi)
Transférant du Bureau du Conseil privé au ministère des Affaires indiennes et du
Nord canadien la responsabilité à l’égard du Secrétariat des Affaires
autochtones  Décret ..........................................................................................
Restructurations et les transferts d’attributions dans l’administration publique
(Loi)
Transférant du ministère du Patrimoine canadien à l’Agence Parcs Canada la
responsabilité à l’égard du Groupe de la politique sur les endroits historiques et
transférant au ministre de l’Environnement les attributions conférées au
ministre du Patrimoine canadien par la Loi sur le ministère du Patrimoine
canadien en matière de certains programmes  Décret.......................................
Restructurations et les transferts d’attributions dans l’administration publique
(Loi)
Transférant du ministre de l’Environnement au ministre d’État (Infrastructure et
Collectivités) la responsabilité à l’égard du Bureau de l’infrastructure du
Canada et plaçant le Bureau sous l’autorité du ministre  Décret.......................
Restructurations et les transferts d’attributions dans l’administration publique
(Loi)
Transférant du ministre de l’Industrie au ministre de l’Agence de développement
économique du Canada pour les régions du Québec et ministre responsable de
la Francophonie la responsabilité à l’égard de l’Agence et plaçant l’Agence
sous l’autorité du ministre  Décret....................................................................
Restructurations et les transferts d’attributions dans l’administration publique
(Loi)
Transférant du président du Conseil privé de la Reine pour le Canada au président
du Conseil du Trésor la responsabilité à l’égard de l’Agence de la gestion des
ressources humaines de la fonction publique du Canada et plaçant l’Agence
sous l’autorité du président du Conseil du Trésor  Décret ................................
Restructurations et les transferts d’attributions dans l’administration publique
(Loi)
xii
Commentaires
2004-08-11
INDEX
Gazette du Canada Partie II, Vol. 138, n o 16
DORS:
TR:
DORS/2004-161—173
Textes réglementaires (Règlements)
Textes réglementaires et autres documents (Autres que les Règlements)
Règlements
Lois
Enregistrement
no
Transférant du président du Conseil privé de la Reine pour le Canada au vicepremier ministre et ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile la
responsabilité à l’égard du Bureau du Canada sur le règlement des questions
des pensionnats autochtones et plaçant le Bureau sous l’autorité du vicepremier ministre  Décret...................................................................................
Restructurations et les transferts d’attributions dans l’administration publique
(Loi)
xiii
TR/2004-88
TR/2004-77112
Abréviations : e — erratum
n — nouveau
r — revise
a  abroge
Date
Page
11/08/04
1186
Commentaires
n
If undelivered, return COVER ONLY to:
Government of Canada Publications
Public Works and Government Services
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
En cas de non-livraison,
retourner cette COUVERTURE SEULEMENT à :
Publications du gouvernement du Canada
Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
Available from Government of Canada Publications
Public Works and Government Services Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
En vente : Publications du gouvernement du Canada
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising