du Part II Partie II

du Part II Partie II
Vol. 137, no 20
Vol. 137, No. 20
du
Part II
OTTAWA, WEDNESDAY, SEPTEMBER 24, 2003
Partie II
OTTAWA, LE MERCREDI 24 SEPTEMBRE 2003
Statutory Instruments 2003
SOR/2003-309 to 313 and SI/2003-156 to 159
Textes réglementaires 2003
DORS/2003-309 à 313 et TR/2003-156 à 159
Pages 2430 to 2455
Pages 2430 à 2455
NOTICE TO READERS
AVIS AU LECTEUR
The Canada Gazette Part II is published under authority of the Statutory
Instruments Act on January 1, 2003, and at least every second Wednesday
thereafter.
La Gazette du Canada Partie II est publiée en vertu de la Loi sur les textes
réglementaires le 1 janvier 2003, et au moins tous les deux mercredis par la
suite.
Part II of the Canada Gazette contains all ‘‘regulations’’ as defined in the
Statutory Instruments Act and certain other classes of statutory instruments
and documents required to be published therein. However, certain regulations
and classes of regulations are exempted from publication by section 15 of the
Statutory Instruments Regulations made pursuant to section 20 of the
Statutory Instruments Act.
La Partie II de la Gazette du Canada est le recueil des « règlements »
définis comme tels dans la loi précitée et de certaines autres catégories de
textes réglementaires et de documents qu’il est prescrit d’y publier.
Cependant, certains règlements et catégories de règlements sont soustraits à la
publication par l’article 15 du Règlement sur les textes réglementaires, établi
en vertu de l’article 20 de la Loi sur les textes réglementaires.
Each regulation or statutory instrument published in this number may
be obtained as a separate reprint from Canadian Government Publishing,
Communication Canada. Rates will be quoted on request.
Il est possible d’obtenir un tiré à part de tout règlement ou de tout texte
réglementaire publié dans le présent numéro en s’adressant aux Éditions du
gouvernement du Canada, Communication Canada. Le tarif sera indiqué sur
demande.
The Canada Gazette Part II is available in most libraries for consultation.
On peut consulter la Gazette du Canada Partie II dans la plupart des
bibliothèques.
For residents of Canada, the cost of an annual subscription to the Canada
Gazette Part II is $67.50, and single issues, $3.50. For residents of other
countries, the cost of a subscription is US$67.50 and single issues, US$3.50.
Orders should be addressed to: Canadian Government Publishing,
Communication Canada, Ottawa, Canada K1A 0S9.
Pour les résidents du Canada, le prix de l’abonnement annuel à la Gazette
du Canada Partie II est de 67,50 $ et le prix d’un exemplaire, de 3,50 $. Pour
les résidents d’autres pays, le prix de l’abonnement est de 67,50 $US et
le prix d’un exemplaire, de 3,50 $US. Veuillez adresser les commandes à :
Les Éditions du gouvernement du Canada, Communication Canada, Ottawa,
Canada K1A 0S9.
The Canada Gazette is also available free of charge on the Internet at
http://canadagazette.gc.ca. It is accessible in PDF (Portable Document
Format) and in HTML (HyperText Mark-up Language) as the alternate
format.
La Gazette du Canada est aussi disponible gratuitement sur Internet au
http://gazetteducanada.gc.ca. La publication y est accessible en format PDF
(Portable Document Format) et en HTML (langage hypertexte) comme média
substitut.
Copies of Statutory Instruments that have been registered with the Clerk of
the Privy Council are available, in both official languages, for inspection and
sale at Room 418, Blackburn Building, 85 Sparks Street, Ottawa, Canada.
Des exemplaires des textes réglementaires enregistrés par le greffier du
Conseil privé sont à la disposition du public, dans les deux langues
officielles, pour examen et vente à la Pièce 418, Édifice Blackburn, 85, rue
Sparks, Ottawa, Canada.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, 2003
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2003
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2003
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2003
2003-09-24
Canada Gazette Part II, Vol. 137, No. 20
Registration
SOR/2003-309
Gazette du Canada Partie II, Vol. 137, no 20 SOR/DORS/2003-309
9 September, 2003
Enregistrement
DORS/2003-309
9 septembre 2003
FOREIGN MISSIONS AND INTERNATIONAL
ORGANIZATIONS ACT
LOI SUR LES MISSIONS ÉTRANGÈRES ET LES
ORGANISATIONS INTERNATIONALES
Conference of American Armies Privileges and
Immunities Order
Décret sur les privilèges et immunités (Conférence
des armées des Amériques)
P.C. 2003-1308
C.P. 2003-1308
9 September, 2003
9 septembre 2003
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Foreign Affairs, pursuant to subsection 5(1)a of the Foreign Missions and International Organizations Actb, hereby makes the annexed Conference of American
Armies Privileges and Immunities Order.
Sur recommandation du ministre des Affaires étrangères et en
vertu du paragraphe 5(1)a de la Loi sur les missions étrangères et
les organisations internationalesb, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil prend le Décret sur les privilèges et
immunités (Conférence des armées des Amériques), ci-après.
CONFERENCE OF AMERICAN ARMIES PRIVILEGES
AND IMMUNITIES ORDER
DÉCRET SUR LES PRIVILÈGES ET IMMUNITÉS
(CONFÉRENCE DES ARMÉES DES AMÉRIQUES)
INTERPRETATION
DÉFINITIONS
1. The definitions in this section apply in this Order.
“Convention” means the Convention on the Privileges and Immunities of the United Nations set out in Schedule III to the
Foreign Missions and International Organizations Act. (Convention)
“Meeting” means the meeting of the Organization to be held in
Ottawa, Ontario from September 29, 2003 to October 3, 2003.
(réunion)
“Organization” means the international organization known as the
Conference of American Armies. (Organisation)
1. Les définitions qui suivent s’appliquent au présent décret.
« Convention » La Convention sur les privilèges et immunités des
Nations Unies figurant à l’annexe III de la Loi sur les missions
étrangères et les organisations internationales. (Convention)
« Organisation » L’organisation internationale appelée Conférence des armées des Amériques. (Organization)
« réunion » La réunion de l’Organisation qui se tiendra à Ottawa,
en Ontario, du 29 septembre au 3 octobre 2003. (Meeting)
PRIVILEGES AND IMMUNITIES
PRIVILÈGES ET IMMUNITÉS
2. During the period beginning on September 22, 2003 and
ending on October 10, 2003, representatives of states that are
members of the Organization shall have in Canada, to the extent
required for the exercise of their functions in Canada in relation to
the Meeting, the privileges and immunities set out in paragraph 11(d) of Article IV of the Convention.
2. Durant la période commençant le 22 septembre 2003 et se
terminant le 10 octobre 2003, les représentants des États membres
de l’Organisation bénéficient au Canada, dans la mesure nécessaire à l’exercice au Canada de leurs fonctions relatives à la réunion, des privilèges et immunités énoncés à l’alinéa d) de la section 11 de l’article IV de la Convention.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
3. This Order comes into force on the day on which it is registered.
3. Le présent décret entre en vigueur à la date de son enregistrement.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Order.)
(Ce résumé ne fait pas partie du décret.)
Description
Description
The Conference of American Armies to be held in Ottawa on
September 29 to October 3, 2003.
The purpose of this Order is to grant immunity from the immigration restrictions to the representatives of states that are members to the Conference of American Armies, and their spouses.
La Conférence des armées des Amériques se tiendra à Ottawa
(Canada) du 29 septembre au 3 octobre 2003.
L’objectif du présent décret est d’accorder l’immunité à l’égard
de toutes mesures restrictives relatives à l’immigration des représentants des États membres de la Conférence des armées des
———
———
a
a
b
S.C. 2002, c. 12, s. 3
S.C. 1991, c. 41
2430
b
L.C. 2002, ch. 12, art. 3
L.C. 1991, ch. 41
2003-09-24
Canada Gazette Part II, Vol. 137, No. 20
Gazette du Canada Partie II, Vol. 137, no 20 SOR/DORS/2003-309
The immunities are granted by order of the Governor in Council
following the recommendation of the Minister of Foreign Affairs,
pursuant to section 5 of the Foreign Missions and International
Organizations Act (the Act) and derive from the Convention on Privileges and Immunities of the United Nations
(UN Convention) as set out in Annex III of the Act.
Amériques, ainsi qu’à leurs conjoints. C’est en vertu de l’article 5
de la Loi sur les missions étrangères et les organisations internationales (Loi) que Son Excellence la Gouverneure générale en
conseil accorde, sur recommandation du ministre des Affaires
étrangères, les privilèges et immunités découlant de la Convention
sur les privilèges et immunités des Nations Unies (Convention
de l’ONU) décrits à l’annexe III de la Loi.
Alternatives
Solutions envisagées
To meet the objective which is to allow Canada through the
Canadian Armed Forces to fulfil its role as Host of the XXV Conference of American Armies, there is no alternative but to adopt
this Order.
Pour atteindre l’objectif qui est de permettre au Canada via
les Forces Armées Canadiennes de remplir son rôle d’hôte de
la XXV Conférence des armées des Amériques, il n’y a d’autre
solution que d’adopter ce décret.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The Conference, and Canada’s engagement with the military
institutions of the hemisphere, enable Canada to advocate reform
of the national and multinational military and security institutions
in the region, including on issues such as human rights, civilian
oversight, peacekeeping and counter-terrorism.
La Conférence et l’engagement du Canada envers les armées
de l’hémisphère permettent au Canada de recommander la réforme d’institutions nationales et multinationales de la région,
incluant ce qui a trait aux droits de l’homme, la surveillance civile
des activités militaires, le maintien de la paix et le contreterrorisme.
Consultation
Consultations
Consultations on the drafting of this Order and its implications
for operations related to security in Canada and immigration, took
place between the Department of Foreign Affairs and International Trade, the Privy Council Office, the Department of Citizenship and Immigration Canada, the Department of National Defence, and the Department of Justice.
Le ministère des Affaires étrangères et du Commerce international a consulté le Bureau du Conseil privé, le ministère de la
Citoyenneté et de l’Immigration, le ministère de la Justice et le
ministère de la Défense nationale quant aux répercussions que
pourrait avoir le décret sur les activités concernant la sécurité du
Canada et l’immigration.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
As the purpose of this Order is to grant specific privileges and
immunities, appropriate action is to be taken on a case by case
basis.
Comme l’objectif du présent décret est d’accorder des privilèges et des immunités spécifiques, toute mesure appropriée sera
prise selon les circonstances.
Contact
Keith Morrill
Director
Criminal, Security and Treaty Law Division
Department of Foreign Affairs and International Trade
125 Sussex Drive
Ottawa, Ontario
K1A 0G2
Telephone: (613) 995-8508
FAX: (613) 944-0870
E-mail: keith.morrill@dfait-maeci.gc.ca
Personne-ressource
Keith Morrill
Directeur
Direction du droit criminel, de la sécurité et des traités
Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international
125, promenade Sussex
Ottawa (Ontario)
K1A 0G2
Téléphone : (613) 995-8508
TÉLÉCOPIEUR : (613) 944-0870
Courriel : keith.morrill@dfait-maeci.gc.ca
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2003
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2003
2431
2003-09-24
Canada Gazette Part II, Vol. 137, No. 20
Registration
SOR/2003-310
Gazette du Canada Partie II, Vol. 137, no 20 SOR/DORS/2003-310
10 September, 2003
Enregistrement
DORS/2003-310
10 septembre 2003
HEALTH OF ANIMALS ACT
LOI SUR LA SANTÉ DES ANIMAUX
Prairie Dog and Certain Other Rodents
Importation Prohibition Regulations
Règlement interdisant l’importation des chiens de
prairie et de certains autres rongeurs
The Minister of Agriculture and Agri-Food, pursuant to section 14 of the Health of Animals Acta, hereby makes the annexed
Prairie Dog and Certain Other Rodents Importation Prohibition
Regulations.
Ottawa, September 10, 2003
Lyle Vanclief
Minister of Agriculture and Agri-Food
En vertu de l’article 14 de la Loi sur la santé des animauxa, le
ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire prend le Règlement interdisant l’importation des chiens de prairie et de certains
autres rongeurs, ci-après.
Ottawa, le 10 septembre 2003
Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire,
Lyle Vanclief
PRAIRIE DOG AND CERTAIN OTHER RODENTS
IMPORTATION PROHIBITION REGULATIONS
RÈGLEMENT INTERDISANT L’IMPORTATION DES
CHIENS DE PRAIRIE ET DE CERTAINS
AUTRES RONGEURS
PROHIBITION
INTERDICTION
1. No person shall import into Canada or any Canadian port
during the period beginning on the day on which these Regulations come into force and ending on January 31, 2008, any of the
following:
(a) prairie dogs (Cynomys sp.), African Giant Pouched Rats
(Cricetomys gambianus) or any squirrel of the family Sciuridae, from any country; and
(b) any other member of the order Rodentia from Africa.
1. Il est interdit, au cours de la période commençant à la
date d’entrée en vigueur du présent règlement et se terminant
le 31 janvier 2008, d’importer sur le territoire canadien et à tout
point d’entrée canadien les rongeurs suivants :
a) les chiens de prairie (Cynomys sp.), les rats géants de
Gambie (Cricetomys gambianus) et les écureuils de la famille
Sciuridae, quel qu’en soit leur pays de provenance;
b) tout autre rongeur de l’ordre Rodentia provenant d’Afrique.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. These Regulations come into force on the day on which they
are registered.
2. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son enregistrement.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
The purpose of the Health of Animals Act (the Act) is to prevent the introduction of animal diseases into Canada and to prevent the spread within Canada of diseases of animals that either
affect human health or could have a significant economic effect
on the Canadian livestock industry, and to provide for the humane
treatment of animals during transport.
Section 14 of the Act gives the Minister of Agriculture and
Agri-food the power, when circumstances warrant, to make regulations prohibiting the importation into Canada of an animal or
thing from a place for a specified period of time for the purpose
of preventing a disease from being introduced into or spread
within Canada. In the past, this power has been used to prevent
honeybees from being imported into Canada from the United
La Loi sur la santé des animaux (la Loi) vise à prévenir l’introduction et la propagation de maladies animales au Canada qui
peuvent soit affecter la santé humaine soit avoir un impact économique important sur l’industrie canadienne de l’élevage, ainsi
qu’à assurer le traitement sans cruauté des animaux pendant leur
transport.
L’article 14 de la Loi confère au ministre de l’Agriculture et de
l’Agroalimentaire le pouvoir, lorsque les circonstances s’y prêtent, de prendre des règlements interdisant l’importation au
Canada d’un animal ou d’une chose d’un endroit pendant une
période de temps précise afin de prévenir l’introduction ou la
propagation d’une maladie. Dans le passé, ce pouvoir a été utilisé
pour prévenir l’importation au Canada d’abeilles domestiques en
———
———
a
a
S.C. 1990, c. 21
2432
L.C. 1990, ch. 21
2003-09-24
Canada Gazette Part II, Vol. 137, No. 20
Gazette du Canada Partie II, Vol. 137, no 20 SOR/DORS/2003-310
States because of the presence of varroa mite (Honeybee Importation Prohibition Regulations, 1999 — SOR/2000-323).
These Regulations would make it an offence to import prairie
dogs (Cynomys sp.), African Giant Pouched Rats (Cricetomys
gambianus) or any squirrel of the family Sciuridae derived from
any country and any other member of the order Rodentia from
Africa. Furthermore, these Regulations eliminate any confusion
on the part of Canadian public with respect to allowing entry of
these animals into Canada.
provenance des États-Unis, en raison de la présence du varroa
(Règlement de 1999 interdisant l’importation des abeilles domestiques — DORS/2000-323).
Le règlement actuel prévient l’entrée au Canada du virus de la
variole du singe (monkeypox), une maladie virale rare que l’on
retrouve principalement dans les forêts pluviales tempérées de
l’Afrique centrale et occidentale et qui est apparue aux ÉtatsUnis. La maladie est appelée variole du singe parce qu’elle a
d’abord été découverte chez des singes de laboratoire en 1958.
Les analyses sanguines des animaux d’Afrique ont par la suite
révélé des preuves de l’infection chez diverses espèces de rongeurs.
Le 5 juin 2003, le Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis a reçu des rapports du Wisconsin, de
l’Illinois, et de l’Indiana faisant état de patients atteints d’une
maladie fébrile éruptive qui avaient été en contact étroit avec des
chiens de prairie (Cynomys sp.) domestiques qui, à leur tour,
avaient été contaminés par des rats géants de Gambie (Cricetomys
gambianus). Le virus n’est pas présent au Canada mais il pourrait
être introduit par l’importation d’animaux. Le virus de la variole
du singe est considéré comme présentant un risque pour la santé
humaine.
En vertu du règlement, l’importation de chiens de prairie, de
rats géants de Gambie ou de tout écureuil de la famille Sciuridae
provenant de tout pays et de tout autre membre de l’ordre Rodentia d’Afrique constituerait une infraction. De plus, le règlement
éliminera toute confusion qui pourrait subsister dans la population
canadienne quant à l’autorisation d’entrée de ces animaux au
Canada.
Alternatives
Solutions envisagées
Status Quo
Statu Quo
CFIA inspectors could continue to refuse entry to Canada under section 18 of the Act but only as long as reasonable grounds
to believe the animals were affected or contaminated or could be
a vector exist. Further it is less confusing to the public including
potential importers if a prohibition regulation is put in place.
Les inspecteurs de l’ACIA pourraient continuer de refuser
l’entrée au Canada, en vertu de l’article 18 de la Loi mais seulement tant qu’il existe des motifs raisonnables de croire que les
animaux sont affectés ou contaminés ou qu’ils peuvent être des
vecteurs. En outre, cela créera moins de confusion pour le public,
y compris pour les importateurs potentiels, si l’on adopte une
disposition réglementaire interdisant l’importation de ces animaux.
Enact Prohibition Regulations (preferred option)
Création d’une disposition réglementaire interdisant l’importation
des chiens de prairie et de certains rongeurs (option privilégiée)
By prohibiting the importation of these rodents, Canada will
limit the potential for the introduction of the monkeypox virus
within its borders. Given the serious nature of this virus, the
availability of the offence provisions in the Act in the case of
contravention is valuable.
En interdisant l’importation de ces animaux, le Canada restreindra la possibilité d’introduire le virus de la variole du singe à
l’intérieur de ses frontières. Étant donné la nature grave de ce
virus, la possibilité de recourir aux dispositions concernant les
infractions de la Loi dans le cas d’infractions est précieuse.
Benefits and Costs
The recommendation to prohibit the importation of these rodents represents a loss of business for importers of exotic pets.
However, given the serious nature of the virus and the potentially
devastating effect it could have on the health of Canadians, all
reasonable measures must be taken to reduce the potential entry
of the monkeypox virus into Canada. The most effective means to
accomplish this is to prohibit the importation of all rodents suspected of transmitting the monkeypox virus and then re-evaluate
the situation in consultation with the U.S. CDC who has responsibility for monkeypox in the U.S.
Avantages et coûts
La recommandation visant à interdire l’importation de ces rongeurs représente une perte pour les importateurs d’animaux domestiques exotiques. Toutefois, étant donné la nature du virus et
l’effet potentiellement dévastateur qu’il pourrait avoir sur la santé
des Canadiens, toutes les mesures raisonnables doivent être prises
pour diminuer l’entrée potentielle du virus de la variole du singe
au Canada. La façon la plus efficace d’y parvenir consiste à interdire l’importation de tous les rongeurs soupçonnés de transmettre
le virus de la variole du singe puis de réévaluer la situation de
concert avec le CDC des États-Unis, responsable du dossier de la
variole du singe aux États-Unis.
The present regulations prevent the entry into Canada of the
monkeypox virus, a rare viral disease that is found mostly in the
rainforest countries of central and west Africa and has emerged in
the U.S. The disease is called monkeypox because it was first
discovered in laboratory monkeys in 1958. Blood tests of animals
in Africa later found evidence of monkeypox infection in various
rodent species.
On June 5, 2003, the U.S. Centers for Disease Control and Prevention (CDC) received reports from Wisconsin, Illinois, and
Indiana of patients with a febrile rash illness who had close contact with pet prairie dogs which had been in contact with African
Giant Pouched Rats. The virus is not present in Canada, but the
potential exists for introduction through animal importation. The
monkeypox virus is considered to be a human health risk.
2433
2003-09-24
Canada Gazette Part II, Vol. 137, No. 20
Gazette du Canada Partie II, Vol. 137, no 20 SOR/DORS/2003-310
Consultation
Consultations
Monkeypox is considered to be a human health risk; therefore,
Health Canada is leading the federal government’s response to
this issue. Health Canada initially requested that the CFIA place a
temporary ban on the importation of all rodents suspected of
transmitting the monkeypox virus.
Prohibitions such as these are routinely put in place by importing countries when an outbreak of a serious virus such as monkeypox occurs.
Canadian industry is aware of the implications of the introduction of the monkeypox virus and expects the CFIA to take appropriate actions.
La variole du singe est considérée comme présentant un risque
pour la santé humaine; par conséquent, Santé Canada dirige la
réponse du gouvernement fédéral sur ce dossier. Santé Canada a
d’abord demandé à l’ACIA d’imposer une interdiction temporaire
sur l’importation de tous les rongeurs soupçonnés de transmettre
le virus de la variole du singe.
Les pays importateurs décrètent généralement des interdictions
semblables lorsqu’un foyer de virus grave comme la variole du
singe se produit.
L’industrie canadienne est consciente des répercussions que
l’introduction du virus de la variole du singe pourrait avoir et
s’attend à ce que l’ACIA prenne les mesures qui s’imposent.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
Section 16 of the Act requires anyone importing any animal,
animal product or by-product, into Canada to present the animal
to an inspector or to an officer of the Canada Customs and Revenue Agency (CCRA).
Until the Prohibition Regulations are in place customs officers
will detain any shipments of prairie dogs, African Giant Pouched
Rats, squirrels and all other members of the order Rodentia from
Africa and these shipments will be required to be removed from
Canada as they do not meet the regulatory requirements for importation. Once the Prohibition Regulations are in place, CCRA
will automatically refuse entry.
Section 65 of the Act, S.C. 1990, c. 21 establishes offences for
refusing or neglecting to perform any duty imposed by or under
the Act or its Regulations.
L’article 16 de la Loi exige que quiconque importe un animal,
un produit animal ou un sous-produit animal au Canada le présente à un inspecteur ou à un agent de l’Agence des douanes et du
revenu du Canada (ADRC).
En attendant l’adoption de la disposition réglementaire interdisant l’importation de ces rongeurs, les agents de douanes retiendront tous les envois de chiens de prairie, de rats géants de
Gambie, d’écureuils et d’autres membres de l’ordre Rodentia
d’Afrique et ces envois devront être renvoyés du Canada puisqu’ils ne respectent pas les exigences réglementaires d’importation. Une fois la disposition réglementaire en place, l’ADRC
refusera automatiquement l’entrée de ces animaux.
En vertu de l’article 65 de la Loi, L.C. 1990, ch. 21, le fait de
refuser ou de négliger d’accomplir une obligation imposée par la
Loi ou le règlement constitue une infraction.
Contact
Dr. Debbie Barr
Senior Staff Veterinarian
Imports of Live Animals and Germplasm
Animal Health and Production Division
Canadian Food Inspection Agency
59 Camelot Drive
Nepean, Ontario
K1A 0Y9
Telephone: (613) 225-2342, ext. 4608
FAX: (613) 228-6631
Personne-ressource
Dre Debbie Barr
Vétérinaire en chef principal
Importation d’animaux vivants et de matériel génétique
Division de la santé des animaux et de l’élevage
Agence canadienne d’inspection des aliments
59, promenade Camelot
Nepean (Ontario)
K1A 0Y9
Téléphone : (613) 225-2342, poste 4608
TÉLÉCOPIEUR : (613) 228-6631
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2003
2434
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2003
2003-09-24
Canada Gazette Part II, Vol. 137, No. 20
Registration
SOR/2003-311
Gazette du Canada Partie II, Vol. 137, no 20 SOR/DORS/2003-311
12 September, 2003
Enregistrement
DORS/2003-311
12 septembre 2003
UNITED NATIONS ACT
LOI SUR LES NATIONS UNIES
Regulations Amending the United Nations
Suppression of Terrorism Regulations
Règlement modifiant le Règlement d’application
de la résolution des Nations Unies sur la lutte
contre le terrorisme
P.C. 2003-1309
C.P. 2003-1309
12 September, 2003
(PUBLISHED AS AN EXTRA ON SEPTEMBER 16, 2003)
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2003
12 septembre 2003
(PUBLIÉ EN ÉDITION SPÉCIALE LE 16 SEPTEMBRE 2003)
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2003
2435
2003-09-24
Canada Gazette Part II, Vol. 137, No. 20
Registration
SOR/2003-312
Gazette du Canada Partie II, Vol. 137, no 20 SOR/DORS/2003-312
16 September, 2003
Enregistrement
DORS/2003-312
16 septembre 2003
GOVERNMENT CORPORATIONS OPERATION ACT
LOI SUR LE FONCTIONNEMENT DES SOCIÉTÉS DU
SECTEUR PUBLIC
Proclamation Declaring that the Government
Corporations Operation Act is Applicable to
Canada Lands Company Limited beginning on
September 16, 2003
Proclamation déclarant que la Loi sur le
fonctionnement des sociétés du secteur public
s’applique à la Société immobilière du Canada
limitée à compter du 16 septembre 2003
ADRIENNE CLARKSON
[L.S.]
ADRIENNE CLARKSON
[L.S.]
Canada
Canada
Elizabeth the Second, by the Grace of God of the United Kingdom, Canada and Her other Realms and Territories QUEEN,
Head of the Commonwealth, Defender of the Faith.
To All to Whom these Presents shall come or whom the same
may in any way concern,
Greeting:
MORRIS ROSENBERG
Deputy Attorney General
Elizabeth Deux, par la Grâce de Dieu, REINE du Royaume-Uni,
du Canada et de ses autres royaumes et territoires, Chef du
Commonwealth, Défenseur de la Foi.
À tous ceux à qui les présentes parviennent ou qu’icelles peuvent
de quelque manière concerner,
Salut :
Sous-procureur général
MORRIS ROSENBERG
A Proclamation
Proclamation
Whereas section 6 of the Government Corporations Operation
Act provides that the Act applies to a corporation only from the
date of the issue of a proclamation by the Governor in Council
declaring the Act to be applicable to that corporation;
Whereas Canada Lands Company Limited is a corporation incorporated under the Canada Business Corporations Act whose
issued shares are held in trust for Her Majesty in right of Canada;
Attendu que l’article 6 de la Loi sur le fonctionnement des sociétés du secteur public prévoit que celle-ci ne s’applique à une
société donnée qu’à compter de la prise, par le gouverneur en
conseil, d’une proclamation à cet effet;
Attendu que la Société immobilière du Canada limitée est une
société constituée sous le régime de la Loi canadienne sur les
sociétés par actions et que ses actions émises sont détenues en
fiducie pour Sa Majesté du chef du Canada;
Attendu que, par le décret C.P. 2003-1305 du 3 septembre 2003, la gouverneure en conseil a ordonné que soit prise une
proclamation déclarant que la Loi sur le fonctionnement des sociétés du secteur public s’applique à la Société immobilière du
Canada limitée à compter de sa prise,
Sachez que, sur et avec l’avis de Notre Conseil privé pour le
Canada et en vertu du décret C.P. 2003-1305 du 3 septembre 2003, Nous, par Notre présente proclamation, déclarons que la
Loi sur le fonctionnement des sociétés du secteur public s’applique à la Société immobilière du Canada limitée à compter de sa
prise, soit le 16 septembre 2003.
De ce qui précède, Nos féaux sujets et tous ceux que les présentes peuvent concerner sont par les présentes requis de prendre
connaissance et d’agir en conséquence.
En Foi de Quoi, Nous avons fait publier Notre présente Proclamation et y avons fait apposer le grand sceau du Canada. Témoin :
Notre très fidèle et bien-aimée Adrienne Clarkson, Chancelière
et Compagnon principal de Notre Ordre du Canada, Chancelière et Commandeur de Notre Ordre du Mérite militaire, Chancelière et Commandeur de Notre Ordre du mérite des corps
policiers, Gouverneure générale et Commandante en chef du
Canada.
And whereas, by Order in Council P.C. 2003-1305 of September 3, 2003, the Governor in Council has directed that a proclamation do issue declaring that the Government Corporations Operation Act is applicable to Canada Lands Company Limited,
from the date of the issue of the proclamation;
Now Know You that We, by and with the advice of Our
Privy Council for Canada and pursuant to Order in Council
P.C. 2003-1305 of September 3, 2003, do by this Our Proclamation declare that the Government Corporations Operation Act is
applicable to Canada Lands Company Limited, from the date of
the issue of this Proclamation, being September 16, 2003.
Of All Which Our Loving Subjects and all others whom these
Presents may concern are hereby required to take notice and to
govern themselves accordingly.
In Testimony Whereof, We have caused this Our Proclamation to
be published and the Great Seal of Canada to be hereunto affixed. Witness: Our Right Trusty and Well-beloved Adrienne
Clarkson, Chancellor and Principal Companion of Our Order of
Canada, Chancellor and Commander of Our Order of Military
Merit, Chancellor and Commander of Our Order of Merit of
the Police Forces, Governor General and Commander-in-Chief
of Canada.
2436
2003-09-24
Canada Gazette Part II, Vol. 137, No. 20
Gazette du Canada Partie II, Vol. 137, no 20 SOR/DORS/2003-312
At Our Government house, in Our City of Ottawa, this sixteenth
day of September in the year of Our Lord two thousand and
three and in the fifty-second year of Our Reign.
By command,
JEAN-CLAUDE VILLIARD
Deputy Registrar General of Canada
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2003
À Notre Hôtel du Gouvernement, en Notre ville d’Ottawa, ce
seizième jour de septembre de l’an de grâce deux mille trois,
cinquante-deuxième de Notre règne.
Par ordre,
Sous-registraire général du Canada
JEAN-CLAUDE VILLIARD
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2003
2437
2003-09-24
Canada Gazette Part II, Vol. 137, No. 20
Registration
SOR/2003-313
Gazette du Canada Partie II, Vol. 137, no 20 SOR/DORS/2003-313
16 September, 2003
Enregistrement
DORS/2003-313
16 septembre 2003
GOVERNMENT CORPORATIONS OPERATION ACT
LOI SUR LE FONCTIONNEMENT DES SOCIÉTÉS DU
SECTEUR PUBLIC
Proclamation Declaring that the Government
Corporations Operation Act is Applicable to
Parc Downsview Park Inc. beginning
on September 16, 2003
Proclamation déclarant que la Loi sur le
fonctionnement des sociétés du secteur public
s’applique à Parc Downsview Park Inc. à compter
du 16 septembre 2003
ADRIENNE CLARKSON
[L.S.]
ADRIENNE CLARKSON
[L.S.]
Canada
Canada
Elizabeth the Second, by the Grace of God of the United Kingdom, Canada and Her other Realms and Territories QUEEN,
Head of the Commonwealth, Defender of the Faith.
To All to Whom these Presents shall come or whom the same
may in any way concern,
Greeting:
MORRIS ROSENBERG
Deputy Attorney General
Elizabeth Deux, par la Grâce de Dieu, REINE du Royaume-Uni,
du Canada et de ses autres royaumes et territoires, Chef du
Commonwealth, Défenseur de la Foi.
À tous ceux à qui les présentes parviennent ou qu’icelles peuvent
de quelque manière concerner,
Salut :
Sous-procureur général
MORRIS ROSENBERG
A Proclamation
Proclamation
Whereas section 6 of the Government Corporations Operation
Act provides that the Act applies to a corporation only from the
date of the issue of a proclamation by the Governor in Council
declaring the Act to be applicable to that corporation;
Whereas Parc Downsview Park Inc. is a corporation incorporated under the Canada Business Corporations Act and a whollyowned subsidiary of Canada Lands Company Limited, and the
issued shares of Parc Downsview Park Inc. are held in trust for
Her Majesty in right of Canada;
And whereas, by Order in Council P.C. 2003-1306 of September 3, 2003, the Governor in Council has directed that a proclamation do issue declaring that the Government Corporations Operation Act is applicable to Parc Downsview Park Inc., from the
date of the issue of the proclamation;
Now Know You that We, by and with the advice of Our
Privy Council for Canada and pursuant to Order in Council
P.C. 2003-1306 of September 3, 2003, do by this Our Proclamation declare that the Government Corporations Operation Act is
applicable to Parc Downsview Park Inc., from the date of the
issue of this Proclamation, being September 16, 2003.
Of All Which Our Loving Subjects and all others whom these
Presents may concern are hereby required to take notice and to
govern themselves accordingly.
In Testimony Whereof, We have caused this Our Proclamation to
be published and the Great Seal of Canada to be hereunto affixed. Witness: Our Right Trusty and Well-beloved Adrienne
Clarkson, Chancellor and Principal Companion of Our Order of
Canada, Chancellor and Commander of Our Order of Military
Merit, Chancellor and Commander of Our Order of Merit of
the Police Forces, Governor General and Commander-in-Chief
of Canada.
Attendu que l’article 6 de la Loi sur le fonctionnement des sociétés du secteur public prévoit que celle-ci ne s’applique à une
société donnée qu’à compter de la prise, par le gouverneur en
conseil, d’une proclamation à cet effet;
Attendu que Parc Downsview Park Inc. est une société constituée sous le régime de la Loi canadienne sur les sociétés par actions et une filiale à cent pour cent de la Société immobilière du
Canada limitée et que les actions émises de Parc Downsview Park
Inc. sont détenues en fiducie pour Sa Majesté du chef du Canada;
Attendu que, par le décret C.P. 2003-1306 du 3 septembre 2003, la gouverneure en conseil a ordonné que soit prise une
proclamation déclarant que la Loi sur le fonctionnement des sociétés du secteur public s’applique à Parc Downsview Park Inc. à
compter de sa prise,
Sachez que, sur et avec l’avis de Notre Conseil privé pour le
Canada et en vertu du décret C.P. 2003-1306 du 3 septembre 2003, Nous, par Notre présente proclamation, déclarons que la
Loi sur le fonctionnement des sociétés du secteur public s’applique à Parc Downsview Park Inc. à compter de sa prise, soit
le 16 septembre 2003.
De ce qui précède, Nos féaux sujets et tous ceux que les présentes peuvent concerner sont par les présentes requis de prendre
connaissance et d’agir en conséquence.
En Foi de Quoi, Nous avons fait publier Notre présente Proclamation et y avons fait apposer le grand sceau du Canada. Témoin :
Notre très fidèle et bien-aimée Adrienne Clarkson, Chancelière
et Compagnon principal de Notre Ordre du Canada, Chancelière et Commandeur de Notre Ordre du Mérite militaire, Chancelière et Commandeur de Notre Ordre du mérite des corps
policiers, Gouverneure générale et Commandante en chef du
Canada.
2438
2003-09-24
Canada Gazette Part II, Vol. 137, No. 20
Gazette du Canada Partie II, Vol. 137, no 20 SOR/DORS/2003-313
At Our Government house, in Our City of Ottawa, this sixteenth
day of September in the year of Our Lord two thousand and
three and in the fifty-second year of Our Reign.
By command,
JEAN-CLAUDE VILLIARD
Deputy Registrar General of Canada
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2003
À Notre Hôtel du Gouvernement, en Notre ville d’Ottawa, ce
seizième jour de septembre de l’an de grâce deux mille trois,
cinquante-deuxième de Notre règne.
Par ordre,
Sous-registraire général du Canada
JEAN-CLAUDE VILLIARD
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2003
2439
2003-09-24
Canada Gazette Part II, Vol. 137, No. 20
Registration
SI/2003-156
24 September, 2003
Gazette du Canada Partie II, Vol. 137, no 20 SI/TR/2003-156
Enregistrement
TR/2003-156 24 septembre 2003
FINANCIAL ADMINISTRATION ACT
LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES
Order Declaring that all Provisions of Part X of the
Financial Administration Act Apply to Parc
Downsview Park Inc.
Décret déclarant toutes les dispositions de la
partie X de la Loi sur la gestion des finances
publiques applicables à Parc Downsview Park Inc.
P.C. 2003-1304
C.P. 2003-1304
3 September, 2003
Whereas Parc Downsview Park Inc., a corporation incorporated
under the Canada Business Corporations Acta, is a wholly-owned
subsidiary of Canada Lands Company Limited;
3 septembre 2003
Therefore, Her Excellency the Governor General in Council,
on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to subsection 86(2)b of the Financial Administration Act, hereby declares
that all provisions of Part X of that Act that apply only to parent
Crown corporations apply to Parc Downsview Park Inc. and that
those provisions apply to Parc Downsview Park Inc. with such
modifications as the circumstances require, as if it were a parent
Crown corporation.
Attendu que Parc Downsview Park Inc., société constituée sous
le régime de la Loi canadienne sur les sociétés par actionsa, est
une filiale à cent pour cent de la Société immobilière du Canada
limitée,
À ces causes, sur recommandation du premier ministre et en
vertu du paragraphe 86(2)b de la Loi sur la gestion des finances
publiques, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil
rend applicables à Parc Downsview Park Inc. toutes les dispositions de la partie X de cette loi qui ne s’appliquent qu’aux sociétés d’État mères; les dispositions en question s’appliquent,
compte tenu des adaptations de circonstance, à Parc Downsview
Park Inc. comme si elle était une société d’État mère.
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Order.)
(La présente note ne fait pas partie du décret.)
This Order declares that all of the provisions of Part X of the
Financial Administration Act that apply only to parent Crown
corporations apply to Parc Downsview Park Inc. — a whollyowned subsidiary of a parent Crown corporation — with such
modifications as the circumstances require, as if it were a parent
Crown corporation.
Le décret rend applicables à Parc Downsview Park Inc. — une
filiale à cent pour cent d’une société d’État mère — toutes les
dispositions de la partie X de la Loi sur la gestion des finances
publiques qui ne s’appliquent qu’aux sociétés d’État mères; les
dispositions en question s’appliquent, compte tenu des adaptations de circonstance, à Parc Downsview Park Inc. comme si elle
était une société d’État mère.
———
———
a
a
b
S.C. 1994, c. 24, s. 1
S.C. 1991, c. 24, s. 22
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2003
2440
b
L.C. 1994, ch. 24, art. 1
L.C. 1991, ch. 24, art. 22
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2003
2003-09-24
Canada Gazette Part II, Vol. 137, No. 20
Registration
SI/2003-159
16 September, 2003
Gazette du Canada Partie II, Vol. 137, no 20 SI/TR/2003-159
Enregistrement
TR/2003-159 16 septembre 2003
OLD AGE SECURITY ACT
LOI SUR LA SÉCURITÉ DE LA VIEILLESSE
Proclamation Giving Notice that the Agreement on
Social Security between Canada and the Republic
of Hungary Comes Into Force on October 1, 2003
Proclamation donnant avis que l’Accord sur la
sécurité sociale entre le Canada et la République
de Hongrie entre en vigueur le 1er octobre 2003
ADRIENNE CLARKSON
[L.S.]
ADRIENNE CLARKSON
[L.S.]
Canada
Canada
Elizabeth the Second, by the Grace of God of the United Kingdom, Canada and Her other Realms and Territories QUEEN,
Head of the Commonwealth, Defender of the Faith.
To All to Whom these Presents shall come or whom the same
may in any way concern,
Greeting:
MORRIS ROSENBERG
Deputy Attorney General
Elizabeth Deux, par la Grâce de Dieu, REINE du Royaume-Uni,
du Canada et de ses autres royaumes et territoires, Chef du
Commonwealth, Défenseur de la Foi.
À tous ceux à qui les présentes parviennent ou qu’icelles peuvent
de quelque manière concerner,
Salut :
Sous-procureur général
MORRIS ROSENBERG
A Proclamation
Proclamation
Whereas, by Order in Council P.C. 2002-1259 of
July 17, 2002, the Governor in Council declared that, in accordance with Article XXIX of the Agreement on Social Security
between Canada and the Republic of Hungary, signed on
March 4, 2002, the Agreement shall enter into force on the first
day of the fourth month following the final day of the month in
which the Contracting Parties shall have exchanged written notices through the diplomatic channel confirming that their respective legal requirements for the entry into force of the Agreement
have been completed;
Whereas that Order in Council was laid before Parliament on
October 10, 2002;
Whereas, before the twentieth sitting day after the Order had
been laid before Parliament, no motion for the consideration of
either House to the effect that the Order be revoked was filed with
the Speaker of the appropriate House;
Whereas, pursuant to subsection 42(2) of the Old Age Security
Act, the Order came into force on the thirtieth sitting day after it
had been laid before Parliament, being December 5, 2002;
Whereas the exchange of the instruments of ratification was
completed on June 3, 2003;
Whereas the Agreement shall enter into force on the first day of
the fourth month following the final day of the month in which
the contracting Parties exchanged written notices, being October 1, 2003;
And whereas, by Order in Council P.C. 2003-1227 of August 13, 2003, the Governor in Council directed that a proclamation do issue giving notice that the Agreement on Social Security
between Canada and the Republic of Hungary shall enter into
force on October 1, 2003;
Attendu que, aux termes du décret C.P. 2002-1259 du 17 juillet 2002, la gouverneure en conseil a déclaré que, conformément
à l’article XXIX de l’Accord sur la sécurité sociale entre le
Canada et la République de Hongrie, signé le 4 mars 2002,
l’Accord entre en vigueur le premier jour du quatrième mois suivant le dernier jour du mois au cours duquel les parties contractantes ont échangé des avis écrits par l’entremise des voies diplomatiques confirmant que leurs exigences législatives respectives pour l’entrée en vigueur de l’Accord sont respectées;
Attendu que le décret a été déposé devant le Parlement
le 10 octobre 2002;
Attendu que, avant le vingtième jour de séance suivant le dépôt, aucune motion adressée à l’une ou l’autre chambre en vue de
l’annulation du décret n’a été remise au président de la chambre
concernée;
Attendu que, en vertu du paragraphe 42(2) de la Loi sur la sécurité de la vieillesse, le décret est entré en vigueur le trentième
jour de séance suivant son dépôt, soit le 5 décembre 2002;
Attendu que l’échange des instruments de ratification a été
complété le 3 juin 2003;
Attendu que l’Accord entre en vigueur le premier jour du quatrième mois suivant le dernier jour du mois au cours duquel les
parties contractantes ont échangé des avis écrits, soit le 1er octobre 2003;
Attendu que, par le décret C.P. 2003-1227 du 13 août 2003, la
gouverneure en conseil a ordonné que soit prise une proclamation
donnant avis que l’Accord sur la sécurité sociale entre le Canada
et la République de Hongrie entre en vigueur le 1er octobre 2003,
2441
2003-09-24
Canada Gazette Part II, Vol. 137, No. 20
Gazette du Canada Partie II, Vol. 137, no 20 SI/TR/2003-159
Now Know You that We, by and with the advice of Our Privy
Council for Canada, do by this Our Proclamation give notice that
the Agreement on Social Security between Canada and the Republic of Hungary, signed on March 4, 2002, a copy of which is
annexed hereto, shall enter into force on October 1, 2003.
Of All Which Our Loving Subjects and all others whom these
Presents may concern are hereby required to take notice and to
govern themselves accordingly.
In Testimony Whereof, We have caused this Our Proclamation to
be published and the Great Seal of Canada to be hereunto affixed. Witness: Our Right Trusty and Well-beloved Adrienne
Clarkson, Chancellor and Principal Companion of Our Order of
Canada, Chancellor and Commander of Our Order of Military
Merit, Chancellor and Commander of Our Order of Merit of
the Police Forces, Governor General and Commander-in-Chief
of Canada.
At Our Government house, in Our City of Ottawa, this sixteenth
day of September in the year of Our Lord two thousand and
three and in the fifty-second year of Our Reign.
By command,
JEAN-CLAUDE VILLIARD
Deputy Registrar General of Canada
Sachez que, sur et avec l’avis de Notre Conseil privé pour le
Canada, Nous, par Notre présente proclamation, donnons avis que
l’Accord sur la sécurité sociale entre le Canada et la République
de Hongrie, signé le 4 mars 2002, dont copie est ci-jointe, entre
en vigueur le 1er octobre 2003.
De ce qui précède, Nos féaux sujets et tous ceux que les présentes peuvent concerner sont par les présentes requis de prendre
connaissance et d’agir en conséquence.
En Foi de Quoi, Nous avons fait publier Notre présente Proclamation et y avons fait apposer le grand sceau du Canada. Témoin :
Notre très fidèle et bien-aimée Adrienne Clarkson, Chancelière
et Compagnon principal de Notre Ordre du Canada, Chancelière et Commandeur de Notre Ordre du Mérite militaire, Chancelière et Commandeur de Notre Ordre du mérite des corps policiers, Gouverneure générale et Commandante en chef du
Canada.
À Notre Hôtel du Gouvernement, en Notre ville d’Ottawa, ce
seizième jour de septembre de l’an de grâce deux mille trois,
cinquante-deuxième de Notre règne.
Par ordre,
Sous-registraire général du Canada
JEAN-CLAUDE VILLIARD
AGREEMENT ON SOCIAL SECURITY
ACCORD SUR LA SÉCURITÉ SOCIALE
BETWEEN
ENTRE
CANADA
LE CANADA
AND
ET
THE REPUBLIC OF HUNGARY
LA RÉPUBLIQUE DE HONGRIE
CANADA
LE CANADA
AND
ET
THE REPUBLIC OF HUNGARY,
LA RÉPUBLIQUE DE HONGRIE,
hereinafter referred to as “the Contracting Parties”,
ci-après appelés « les Parties contractantes »,
RESOLVED to co-operate in the field of social security,
RÉSOLUS à coopérer dans le domaine de la sécurité sociale,
HAVE DECIDED to conclude an agreement for this purpose,
and
ONT DÉCIDÉ de conclure un Accord à cette fin, et
HAVE AGREED AS FOLLOWS:
SONT CONVENUS DES DISPOSITIONS SUIVANTES :
PART I
TITRE I
GENERAL PROVISIONS
DISPOSITIONS GÉNÉRALES
ARTICLE I
ARTICLE I
Definitions
Définitions
1. For the purposes of this Agreement:
“benefit” means, as regards a Contracting Party, any cash benefit for which provision is made in the legislation of that
2442
1. Aux fins du présent Accord :
« activité rémunératrice » désigne :
2003-09-24
Canada Gazette Part II, Vol. 137, No. 20
Gazette du Canada Partie II, Vol. 137, no 20 SI/TR/2003-159
2. Any term not defined in this Article has the meaning assigned
to it in the applicable legislation.
pour le Canada, tout emploi ouvrant droit à pension ou toute
activité qui génère des gains de travail autonome, comme
ceux définis dans le Régime de pensions du Canada; et
pour la République de Hongrie, toute activité dont l’objectif
est de générer un revenu et qui relève de la législation de la
République de Hongrie;
« autorité compétente » désigne, pour une Partie contractante,
le ministre ou les ministres chargés de l’application de la législation de ladite Partie contractante;
« emploi au gouvernement » désigne :
pour le Canada, tout emploi au sein du gouvernement du
Canada, y compris à titre de membre des Forces canadiennes
ou de la Gendarmerie royale du Canada ou tout emploi au
sein du gouvernement ou d’une administration municipale
d’une province ou d’un territoire du Canada; et
pour la République de Hongrie, tout emploi par l’État ou par
des institutions financées publiquement, incluant tout emploi
à titre de fonctionnaire ou d’employé de l’état ou de membre
des Forces armées, d’organisme du maintien de l’ordre public ou des services de sécurité nationale civile ou tout emploi sur la base d’un rapport légal dans une cour de justice,
dans un organisme de gestion juridique ou dans le bureau du
ministère public;
« institution compétente » désigne :
pour le Canada, l’autorité compétente; et
pour la République de Hongrie, l’institution ou l’organisme
responsable de l’application de la législation de la République de Hongrie;
« législation » désigne, à l’égard d’une Partie contractante, la
législation visée à l’article II(1) de ladite Partie contractante;
« période admissible » désigne :
pour le Canada, toute période de cotisation ou de résidence
ouvrant droit à une prestation aux termes de la législation du
Canada et comprend toute période où une pension
d’invalidité est payable aux termes du Régime de pensions
du Canada; et
pour la République de Hongrie, toute période de cotisation
aux termes de la législation de la République de Hongrie, ou
toute période réputée équivalente à une période de cotisation
aux termes de ladite législation ou considérée comme telle;
« prestation » désigne, pour une Partie contractante, toute prestation en espèces prévue par la législation de ladite Partie
contractante, y compris toute majoration ou tout supplément
qui y sont applicables.
2. Tout terme non défini au présent article a le sens qui lui est
attribué par la législation applicable.
ARTICLE II
ARTICLE II
Legislation to Which the Agreement Applies
1. This Agreement shall apply to the following legislation:
(a) with respect to Canada:
(i) the Old Age Security Act and the regulations made
thereunder; and
(ii) the Canada Pension Plan and the regulations made
thereunder;
Législation à laquelle l’Accord s’applique
1. Le présent Accord s’applique à la législation suivante :
(a) pour le Canada :
(i) la Loi sur la sécurité de la vieillesse et les règlements
qui en découlent; et
(ii) le Régime de pensions du Canada et les règlements qui
en découlent;
Contracting Party and includes any supplements or increases
applicable to such a cash benefit;
“competent authority” means, as regards a Contracting Party,
the Minister or Ministers responsible for the legislation of that
Contracting Party;
“competent institution” means:
as regards Canada, the competent authority; and,
as regards the Republic of Hungary, the institution or agency
responsible for the application of the legislation of the Republic of Hungary;
“creditable period” means:
as regards Canada, a period of contributions or residence
used to acquire the right to a benefit under the legislation of
Canada, and includes a period during which a disability pension is payable under the Canada Pension Plan; and,
as regards the Republic of Hungary, a period of contributions under the legislation of the Republic of Hungary, or a
period deemed equivalent to, or considered as, a period of
contributions under that legislation;
“gainful activity” means:
as regards Canada, pensionable employment or any activity
which results in self-employed earnings, as those terms are
defined under the Canada Pension Plan; and
as regards the Republic of Hungary, any activity whose objective is to generate income and which comes within the
scope of the legislation of the Republic of Hungary;
“government employment” means:
as regards Canada, employment by the Government of
Canada, including employment as a member of the Canadian
Forces or the Royal Canadian Mounted Police, or employment by the government or municipal corporation of a province or territory of Canada; and
as regards the Republic of Hungary, employment by state or
publicly financed institutions, including employment as a
civil servant, a public employee, or a career member of the
armed forces, of bodies maintaining public order or of civilian national security services, or employment on the basis of
a legal relationship in a court of law, in a body of judicial
administration or in the office of a public prosecutor;
“legislation” means, as regards a Contracting Party, the legislation specified in Article II(1) with respect to that Contracting
Party.
2443
2003-09-24
Canada Gazette Part II, Vol. 137, No. 20
(b) with respect to the Republic of Hungary:
(i) the legislation concerning the payment of social
insurance contributions; and
(ii) the legislation concerning social insurance pensions.
Gazette du Canada Partie II, Vol. 137, no 20 SI/TR/2003-159
3. This Agreement shall further apply to laws and regulations
which extend the legislation of a Contracting Party to new
categories of beneficiaries or to new benefits unless an objection on the part of that Contracting Party has been communicated to the other Contracting Party not later than 3 months following the entry into force of such laws and regulations.
(b) pour la République de Hongrie :
(i) la législation concernant le paiement des cotisations
d’assurance sociale; et
(ii) la législation concernant les pensions d’assurance sociale.
2. Sous réserve des dispositions du paragraphe 3, le présent Accord s’applique également aux lois et aux règlements qui modifient, complètent, unifient ou remplacent la législation visée au
paragraphe 1.
3. Le présent Accord s’applique de plus aux lois et aux règlements qui étendent la législation d’une Partie contractante à de
nouvelles catégories de bénéficiaires ou à de nouvelles prestations sauf objection de ladite Partie contractante communiquée
à l’autre Partie contractante au plus tard 3 mois suivant l’entrée
en vigueur desdites lois et desdits règlements.
ARTICLE III
ARTICLE III
2. Subject to paragraph 3, this Agreement shall also apply to laws
and regulations which amend, supplement, consolidate or supersede the legislation specified in paragraph 1.
Persons to Whom the Agreement Applies
Personnes à qui l’Accord s’applique
This Agreement shall apply to:
(a) any person who is or who has been subject to the legislation
of one or both of the Contracting Parties, and
(b) other persons to the extent they derive rights under the applicable legislation from persons described in sub-paragraph (a).
Le présent Accord s’applique à :
(a) toute personne qui est ou qui a été assujettie à la législation de
l’une ou des deux Parties contractantes; et
(b) d’autres personnes dans la mesure où leurs droits dérivent de
celui de la personne décrite à l’alinéa (a) aux termes de la législation applicable.
ARTICLE IV
ARTICLE IV
Equality of Treatment
Égalité de traitement
In the application of the legislation of a Contracting Party, any
person described in Article III shall have the same rights and obligations under that legislation as the citizens of that Contracting
Party.
À l’égard de l’application de la législation d’une Partie contractante, toute personne décrite à l’article III a les mêmes droits et
obligations aux termes de ladite législation que les citoyens de
cette Partie contractante.
ARTICLE V
ARTICLE V
Export of Benefits
Versement des prestations à l’étranger
1. Unless otherwise provided in this Agreement, benefits payable
under the legislation of a Contracting Party to any person described in Article III, including benefits acquired by virtue of
this Agreement, shall not be subject to any reduction, modification, suspension, cancellation or confiscation by reason only of
the fact that the person resides in the territory of the other Contracting Party, and these benefits shall be paid when that person
is in the territory of the other Contracting Party.
1. Sauf dispositions contraires du présent Accord, toute prestation
payable aux termes de la législation d’une Partie contractante à
toute personne visée à l’article III, y compris toute prestation
acquise aux termes du présent Accord, ne peut subir aucune réduction, ni modification, ni suspension, ni suppression, ni
confiscation du seul fait que ladite personne réside sur le territoire de l’autre Partie contractante, et ladite prestation est versée lorsque ladite personne est sur le territoire de l’autre Partie
contractante.
2. Toute prestation payable aux termes du présent Accord à une
personne décrite à l’article III est versée lorsque ladite personne est sur le territoire d’un état tiers.
3. Pour la République de Hongrie, le présent article ne s’applique
pas aux prestations payables en vertu d’accords conclus entre la
République de Hongrie et des états tiers qui sont fondés sur le
principe territorial.
2. Benefits payable under this Agreement to a person described in
Article III shall be paid when that person is in the territory of a
third State.
3. As regards the Republic of Hungary, this Article shall not apply to benefits payable by virtue of agreements concluded between the Republic of Hungary and third States that are based
on the territorial principle.
2444
2003-09-24
Canada Gazette Part II, Vol. 137, No. 20
Gazette du Canada Partie II, Vol. 137, no 20 SI/TR/2003-159
PART II
TITRE II
PROVISIONS CONCERNING THE APPLICABLE
LEGISLATION
DISPOSITIONS RELATIVES À LA LÉGISLATION
APPLICABLE
ARTICLE VI
ARTICLE VI
General Rule
Subject to Articles VII to X, a person who is engaged in a gainful
activity in the territory of a Contracting Party shall, in respect of
that activity, be subject only to the legislation of that Contracting
Party.
Règle générale
Sous réserve des articles VII à X, toute personne qui exerce une
activité rémunératrice sur le territoire d’une Partie contractante
n’est assujettie, relativement à cette activité, qu’à la législation de
ladite Partie contractante.
ARTICLE VII
ARTICLE VII
Detachments
1. If a person who is subject to the legislation of a Contracting
Party and who is employed by an employer having a place of
business in the territory of that Contracting Party is sent, in the
course of that employment, to work in the territory of the other
Contracting Party, that person shall, in respect of that work, be
subject only to the legislation of the first Contracting Party as
though that work was performed in its territory.
2. Paragraph 1 shall not apply to a detachment of more
than 60 months without the prior consent of the competent authorities of both Contracting Parties or their delegated institutions or agencies.
Détachements
1. Si une personne qui est assujettie à la législation d’une Partie
contractante et qui travaille pour un employeur ayant un lieu
d’affaires dans le territoire de ladite Partie contractante est affectée, dans le cours de son emploi, sur le territoire d’une autre
Partie contractante, ladite personne est, à l’égard de ce travail,
assujettie uniquement à la législation de la première Partie
contractante comme si ce travail était effectué sur son territoire.
2. Le paragraphe 1 ne s’applique pas à un détachement de plus
de 60 mois sans l’approbation préalable des autorités compétentes des deux Parties contractantes ou de leurs institutions ou
organismes délégués.
ARTICLE VIII
ARTICLE VIII
Self-employment
1. Article VII(1) shall apply, by analogy, to a self-employed person who ordinarily resides in the territory of a Contracting
Party and who carries out self employed activities in the territory of the other Contracting Party.
2. Where, through the application of paragraph 1, a self-employed
person would not be required to contribute under the legislation
of either of the Contracting Parties in respect of his or her selfemployed activities, the competent authorities of the Contracting Parties or their delegated institutions or agencies shall, by
common agreement, determine to which legislation that person
will be subject.
Travail autonome
1. L’article VII(1) s’applique, par analogie, aux travailleurs autonomes qui résident habituellement sur le territoire d’une Partie
contractante et qui exercent leurs activités de travailleurs autonomes sur le territoire de l’autre Partie contractante.
2. En vertu de l’application du paragraphe 1, lorsqu’un travailleur
autonome n’est pas tenu de verser des cotisations aux termes de
la législation de l’une ou l’autre des Parties contractantes à
l’égard de son travail autonome, les autorités compétentes des
Parties contractantes ou leurs institutions ou organismes délégués déterminent, d’un commun accord, la législation à laquelle est assujettie le travailleur.
ARTICLE IX
ARTICLE IX
Government Employment
Emploi au gouvernement
1. Notwithstanding any provision of this Agreement, the provisions regarding social security of the Vienna Convention on
Diplomatic Relations of 18 April 1961 and the Vienna Convention on Consular Relations of 24 April 1963 shall continue to
apply.
2. A person engaged in government employment for a Contracting Party who is posted to work in the territory of the other
Contracting Party shall, in respect of that employment, be subject only to the legislation of the first Contracting Party.
1. Nonobstant toute disposition du présent Accord, les dispositions concernant la sécurité sociale de la Convention de Vienne
sur les relations diplomatiques du 18 avril 1961 et de
la Convention de Vienne sur les relations consulaires
du 24 avril 1963 continuent de s’appliquer.
2. Une personne qui occupe un emploi au sein du gouvernement
d’une Partie contractante qui est affectée à un poste sur le territoire de l’autre Partie contractante est, à l’égard de cet emploi,
assujettie uniquement à la législation de la première Partie
contractante.
2445
2003-09-24
Canada Gazette Part II, Vol. 137, No. 20
Gazette du Canada Partie II, Vol. 137, no 20 SI/TR/2003-159
3. Except as provided in paragraphs 1 and 2, a person who resides
in the territory of a Contracting Party and who is engaged
therein in government employment for the other Contracting
Party shall, in respect of that employment, be subject only to
the legislation of the first Contracting Party. However, if that
person has, prior to the start of that employment, made contributions under the legislation of the employing Contracting
Party, he or she may, within 6 months of the start of that employment or the entry into force of this Agreement, whichever
is later, elect to be subject only to the legislation of the latter
Contracting Party.
3. À moins d’indication contraire aux paragraphes 1 et 2, une
personne qui réside sur le territoire d’une Partie contractante et
qui occupe un emploi au sein du gouvernement de l’autre Partie contractante est, à l’égard de cet emploi, assujettie uniquement à la législation de la première Partie contractante. Toutefois, si ladite personne a versé des cotisations aux termes de la
législation de la Partie contractante employeur, avant le début
de cet emploi, elle peut choisir d’être assujettie uniquement à la
législation de la dernière Partie contractante selon la dernière
des éventualités suivantes à survenir : dans les six mois du début de cet emploi ou de l’entrée en vigueur du présent Accord.
ARTICLE X
ARTICLE X
Exceptions
Exceptions
The competent authorities of the Contracting Parties or their delegated institutions or agencies may, by common agreement, make
exceptions to the provisions of Articles VI through IX:
(a) on the joint request of an employed person and his or her employer, or on the request of a self employed person, with respect to that person, or
(b) with respect to any category of persons.
Les autorités compétentes des Parties contractantes ou leurs institutions ou organismes délégués peuvent, d’un commun accord,
faire exception aux dispositions des articles VI à IX :
(a) à la demande commune d’un travailleur salarié et de son employeur ou à la demande d’un travailleur autonome, à l’égard
de ladite personne; ou
(b) à l’égard de toute catégorie de personnes.
ARTICLE XI
ARTICLE XI
Definition of Certain Periods of Residence
with Respect to the Legislation of Canada
Définition de certaines périodes de résidence
à l’égard de la législation du Canada
1. For the purpose of calculating the amount of benefits under the
Old Age Security Act:
(a) if a person is subject to the Canada Pension Plan or to the
comprehensive pension plan of a province of Canada during any period of presence or residence in the Republic of
Hungary, that period shall be considered as a period of residence in Canada for that person as well as for that person’s
spouse or common-law partner and dependants who reside
with him or her and who are not subject to the legislation of
the Republic of Hungary by reason of employment or selfemployment;
(b) if a person is subject to the legislation of the Republic of
Hungary during any period of presence or residence in
Canada, that period shall not be considered as a period of
residence in Canada for that person and for that person’s
spouse or common-law partner and dependants who reside
with him or her and who are not subject to the Canada Pension Plan or to the comprehensive pension plan of a province of Canada by reason of employment or selfemployment.
1. Aux fins du calcul du montant des prestations aux termes de la
Loi sur la sécurité de la vieillesse :
(a) si une personne est assujettie au Régime de pensions du
Canada ou au régime général de pensions d’une province
du Canada pendant une période quelconque de présence ou
de résidence en République de Hongrie, ladite période est
considérée comme une période de résidence au Canada relativement à ladite personne, ainsi qu’à son époux(se) ou
son conjoint de fait et aux personnes à sa charge qui demeurent avec elle et qui ne sont pas assujettis à la législation de la République de Hongrie en raison d’un emploi ou
d’un travail autonome;
(b) si une personne est assujettie à la législation de la République de Hongrie pendant une période quelconque de présence ou de résidence au Canada, ladite période n’est pas
considérée comme une période de résidence au Canada relativement à ladite personne, ainsi qu’à son époux(se) ou à
son conjoint de fait et aux personnes à sa charge qui demeurent avec elle et qui ne sont pas assujettis au Régime de
pensions du Canada ou au régime général de pensions
d’une province du Canada en raison d’un emploi ou d’un
travail autonome.
2. Aux fins de l’application du paragraphe 1 :
(a) une personne est considérée assujettie au Régime de pensions du Canada ou au régime général de pensions d’une
province du Canada pendant une période de présence ou de
résidence en République de Hongrie uniquement si ladite
personne verse des cotisations aux termes du régime
concerné pendant ladite période en raison d’un emploi ou
d’un travail autonome;
2. In the application of paragraph 1:
(a) a person shall be considered to be subject to the Canada
Pension Plan or to the comprehensive pension plan of a
province of Canada during a period of presence or residence in the Republic of Hungary only if that person makes
contributions pursuant to the plan concerned during that period by reason of employment or self-employment;
(b) a person shall be considered to be subject to the legislation
of the Republic of Hungary during a period of presence or
2446
2003-09-24
Canada Gazette Part II, Vol. 137, No. 20
residence in Canada only if that person makes compulsory
contributions pursuant to that legislation during that period
by reason of employment or self-employment.
Gazette du Canada Partie II, Vol. 137, no 20 SI/TR/2003-159
(b) une personne est considérée assujettie à la législation de la
République de Hongrie pendant une période de présence ou
de résidence au Canada uniquement si ladite personne verse
des cotisations obligatoires aux termes de ladite législation
pendant ladite période en raison d’un emploi ou d’un travail
autonome.
PART III
TITRE III
PROVISIONS CONCERNING BENEFITS
DISPOSITIONS CONCERNANT LES PRESTATIONS
CHAPTER 1
SECTION 1
TOTALIZING
TOTALISATION
ARTICLE XII
ARTICLE XII
Periods under the Legislation of Canada and
the Republic of Hungary
Périodes aux termes de la législation du Canada et
de la République de Hongrie
1. Where the legislation of a Contracting Party makes the acquisition, maintenance or recovery of eligibility for a benefit conditional upon the accumulation of creditable periods, and where a
person is not eligible for a benefit because he or she has not accumulated sufficient creditable periods under that legislation to
be eligible for that benefit, the competent institution of that
Contracting Party, in determining the eligibility of that person
for that benefit, shall take into account creditable periods accumulated under the legislation of the other Contracting Party
as specified in paragraphs 2 through 5, provided that the periods do not overlap.
1. Lorsque la législation d’une des Parties contractantes rend
l’acquisition, le maintien ou la récupération de l’admissibilité à
une prestation conditionnelle à l’accumulation des périodes
admissibles, et lorsqu’une personne n’est pas admissible à une
prestation parce qu’elle n’a pas accumulé suffisamment de périodes admissibles aux termes de ladite législation pour être
admissible à ladite prestation, l’institution compétente de ladite
Partie contractante tient compte des périodes admissibles accumulées aux termes de la législation de l’autre Partie contractante pour déterminer l’admissibilité de ladite personne à ladite
prestation comme il est précisé aux paragraphes 2 à 5, pour autant que lesdites périodes ne se superposent pas.
2. (a) Aux fins de déterminer le droit à une prestation aux termes
de la Loi sur la sécurité de la vieillesse du Canada, une période admissible aux termes de la législation de la République de Hongrie est considérée comme une période de résidence sur le territoire du Canada;
(b) Aux fins de déterminer le droit à une prestation aux termes
du Régime de pensions du Canada, une année civile comptant au moins 90 jours qui sont des périodes admissibles
aux termes de la législation de la République de Hongrie est
considérée comme une année admissible aux termes du Régime de pensions du Canada.
3. Aux fins de déterminer le droit à une prestation de vieillesse
aux termes de la législation de la République de Hongrie :
(a) une année civile qui est une période admissible aux termes
du Régime de pensions du Canada est considérée comme
une période admissible de 365 jours aux termes de la législation de la République de Hongrie;
(b) si les périodes décrites à l’alinéa (a) ne sont pas suffisantes
pour établir l’admissibilité à une prestation, un jour qui est
une période admissible aux termes de la Loi sur la sécurité
de la vieillesse du Canada et qui ne se superpose pas à une
période admissible aux termes du Régime de pensions du
Canada est considéré comme un jour admissible aux termes
de la législation de la République de Hongrie.
4. Aux fins de déterminer le droit à une prestation d’invalidité aux
termes de la législation de la République de Hongrie, une année
civile qui est une période admissible aux termes du Régime de
2. (a) For purposes of determining eligibility for a benefit under
the Old Age Security Act of Canada, a creditable period under the legislation of the Republic of Hungary shall be considered as a period of residence in the territory of Canada;
(b) For purposes of determining eligibility for a benefit under
the Canada Pension Plan, a calendar year including at
least 90 days which are creditable periods under the legislation of the Republic of Hungary shall be considered as a
year which is creditable under the Canada Pension Plan.
3. For purposes of determining eligibility for an old age benefit
under the legislation of the Republic of Hungary:
(a) a calendar year which is a creditable period under the
Canada Pension Plan shall be considered as a creditable
period of 365 days under the legislation of the Republic of
Hungary;
(b) if the periods described in sub-paragraph (a) are not sufficient to establish eligibility for a benefit, a day which is a
creditable period under the Old Age Security Act of Canada
and which does not overlap with a creditable period under
the Canada Pension Plan shall be considered as a day
which is a creditable period under the legislation of the Republic of Hungary.
4. For purposes of determining eligibility for a disability benefit
under the legislation of the Republic of Hungary, a calendar
year which is a creditable period under the Canada Pension
2447
2003-09-24
Canada Gazette Part II, Vol. 137, No. 20
Plan shall be considered as a creditable period of 365 days under the legislation of the Republic of Hungary.
5. For purposes of determining eligibility for a benefit under the
legislation of the Republic of Hungary for a person described
in Article III(b), paragraph 3 or 4, as appropriate, shall apply.
Gazette du Canada Partie II, Vol. 137, no 20 SI/TR/2003-159
pensions du Canada est considérée comme une période admissible de 365 jours aux termes de la législation de la République
de Hongrie.
5. Aux fins de déterminer l’admissibilité à une prestation aux
termes de la législation de la République de Hongrie pour une
personne décrite à l’article III(b), le paragraphe 3 ou 4, selon le
cas, s’applique.
ARTICLE XIII
ARTICLE XIII
Periods under the Legislation of a Third State
Périodes aux termes de la législation d’un état tiers
1. If a person is not eligible for a benefit on the basis of the creditable periods under the legislation of the Contracting Parties,
totalized as provided in Article XII, the eligibility of that person for that benefit shall be determined by totalizing these periods and creditable periods accumulated under the legislation
of a third State with which both Contracting Parties are bound
by social security instruments which provide for the totalizing
of periods.
2. Paragraph 1 shall not apply to creditable periods accumulated
under the legislation of a third State with which the Republic of
Hungary has concluded an agreement based on the territorial
principle.
1. Si une personne n’a pas droit à une prestation en fonction des
périodes admissibles aux termes de la législation des Parties
contractantes, totalisées conformément à l’article XII, le droit
de ladite personne à ladite prestation est déterminé par la totalisation desdites périodes et des périodes admissibles aux termes
de la législation d’un état tiers avec lequel les Parties contractantes sont liées par des instruments de sécurité sociale prévoyant la totalisation de périodes.
2. Le paragraphe 1 ne s’applique pas aux périodes admissibles
accumulées aux termes de la législation d’un état tiers avec lequel la République de Hongrie a conclu un Accord fondé sur le
principe territorial.
ARTICLE XIV
ARTICLE XIV
Minimum Period to be Totalized
Période minimale à totaliser
Notwithstanding any other provision of this Agreement, if the
total duration of the creditable periods accumulated by a person
under the legislation of a Contracting Party is less than one year
and if, taking into account only those periods, no right to a benefit
exists under the legislation of that Contracting Party, the competent institution of that Contracting Party shall not be required to
pay a benefit to that person in respect of those periods by virtue of
this Agreement.
Nonobstant toute autre disposition du présent Accord, si la durée
totale des périodes admissibles accumulées par une personne aux
termes de la législation d’une Partie contractante est inférieure à
une année, et si, compte tenu de ces seules périodes, le droit à une
prestation n’est pas acquis aux termes de la législation de ladite
Partie contractante, l’institution compétente de ladite Partie
contractante n’est pas tenue, aux termes du présent Accord,
d’accorder des prestations à ladite personne au titre desdites périodes.
CHAPTER 2
SECTION 2
BENEFITS UNDER THE LEGISLATION OF CANADA
PRESTATIONS AUX TERMES DE LA LÉGISLATION DU
CANADA
ARTICLE XV
ARTICLE XV
Benefits under the Old Age Security Act
Prestations aux termes de la Loi sur la sécurité de la vieillesse
1. If a person is eligible for an Old Age Security pension or an
allowance solely through the application of the totalizing provisions of Chapter 1, the competent institution of Canada shall
calculate the amount of the pension or allowance payable to
that person in conformity with the provisions of the Old Age
Security Act governing the payment of a partial pension or an
allowance, exclusively on the basis of the periods of residence
in Canada which may be considered under that Act.
1. Si une personne a droit à une pension de la Sécurité de la vieillesse ou une allocation uniquement à la suite de l’application
des dispositions relatives à la totalisation énoncées à la section 1, l’institution compétente du Canada détermine le montant de la pension ou de l’allocation payable à ladite personne
conformément aux dispositions de la Loi sur la sécurité de la
vieillesse qui régissent le versement de la pension partielle ou
de l’allocation, uniquement en fonction des périodes de résidence au Canada admissibles aux termes de ladite Loi.
2. Les dispositions du paragraphe 1 s’appliquent également à une
personne qui est hors du Canada et qui a droit à une pension
2. Paragraph 1 shall also apply to a person outside Canada who
would be eligible for a full pension in Canada but who has not
2448
2003-09-24
Canada Gazette Part II, Vol. 137, No. 20
resided in Canada for the minimum period required by the Old
Age Security Act for the payment of a pension outside Canada.
Gazette du Canada Partie II, Vol. 137, no 20 SI/TR/2003-159
3. Notwithstanding any other provision of this Agreement:
(a) an Old Age Security pension shall be paid to a person who
is outside Canada only if that person’s periods of residence,
when totalized as provided in Chapter 1, are at least equal
to the minimum period of residence in Canada required by
the Old Age Security Act for the payment of a pension outside Canada;
(b) an allowance and a guaranteed income supplement shall be
paid to a person who is outside Canada only to the extent
permitted by the Old Age Security Act.
intégrale au Canada, mais qui n’a pas résidé au Canada pendant
la période de résidence minimale exigée par la Loi sur la sécurité de la vieillesse pour le versement d’une pension hors du
Canada.
3. Nonobstant toute autre disposition du présent Accord :
(a) une pension de la Sécurité de la vieillesse est versée à une
personne qui est hors du Canada uniquement si les périodes
de résidence de ladite personne, totalisées conformément à
la section 1, sont au moins égales à la période minimale de
résidence au Canada exigée par la Loi sur la sécurité de la
vieillesse pour le versement de la pension hors du Canada;
(b) une allocation et un supplément de revenu garanti sont versés à une personne qui est hors du Canada uniquement dans
la mesure permise par la Loi sur la sécurité de la vieillesse.
ARTICLE XVI
ARTICLE XVI
Benefits under the Canada Pension Plan
Prestations aux termes du Régime de pensions du Canada
If a person is eligible for a benefit solely through the application
of the totalizing provisions of Chapter 1, the competent institution
of Canada shall calculate the amount of benefit payable to that
person in the following manner:
(a) the earnings-related portion of the benefit shall be determined
in conformity with the provisions of the Canada Pension
Plan, exclusively on the basis of the pensionable earnings under that Plan;
(b) the flat-rate portion of the benefit shall be determined by multiplying:
(i) the amount of the flat-rate portion of the benefit determined in conformity with the provisions of the Canada
Pension Plan
by
(ii) the fraction which represents the ratio of the periods of
contributions to the Canada Pension Plan in relation to
the minimum qualifying period required under that Plan to
establish eligibility for that benefit, but in no case shall
that fraction exceed the value of one.
Si une personne a droit à une prestation uniquement à la suite de
l’application des dispositions relatives à la totalisation énoncées à
la section 1, l’institution compétente du Canada détermine le
montant de la prestation payable à ladite personne comme suit :
(a) la composante liée aux gains de la prestation est calculée
conformément aux dispositions du Régime de pensions du
Canada, uniquement en fonction des gains ouvrant droit à
pension crédités aux termes dudit Régime;
(b) la composante à taux uniforme de la prestation est déterminée
en multipliant :
(i) le montant de la composante à taux uniforme de la
prestation déterminé conformément aux dispositions du
Régime de pensions du Canada
par
(ii) la fraction qui exprime le rapport entre les périodes de
cotisations au Régime de pensions du Canada et la période
minimale d’admissibilité à ladite prestation aux termes
dudit Régime, mais ladite fraction n’excède en aucun cas
la valeur de un.
CHAPTER 3
SECTION 3
BENEFITS UNDER THE LEGISLATION
PRESTATIONS AUX TERMES DE LA LÉGISLATION
OF THE REPUBLIC OF HUNGARY
DE LA RÉPUBLIQUE DE HONGRIE
ARTICLE XVII
ARTICLE XVII
Calculating the Amount of Benefit Payable
Calcul du montant de la prestation payable
1. If, under the legislation of the Republic of Hungary, eligibility
for a benefit can be established solely through the application
of the totalizing provisions of Chapter 1, the competent institution of the Republic of Hungary:
(a) shall calculate the theoretical amount of the benefit which
would be paid if the totalized creditable periods accumulated under the legislation of both Contracting Parties had
been accumulated under the legislation of the Republic of
Hungary alone; and
1. Si, aux termes de la législation de la République de Hongrie,
l’admissibilité à une prestation peut être établie uniquement par
l’entremise de l’application des dispositions de totalisation de
la section 1, l’institution compétente de la République de
Hongrie :
(a) calcule le montant théorique de la prestation qui serait versée si les périodes d’admissibilité totales accumulées aux
termes de la législation des deux Parties contractantes
avaient été accumulées aux termes uniquement de la législation de la République de Hongrie; et
2449
2003-09-24
Canada Gazette Part II, Vol. 137, No. 20
Gazette du Canada Partie II, Vol. 137, no 20 SI/TR/2003-159
(b) selon le montant théorique calculé conformément à l’alinéa (a), détermine le montant de la prestation payable en
utilisant le rapport entre les périodes d’admissibilité accumulées aux termes de la législation de la République de
Hongrie et les périodes d’admissibilité totales accumulées
aux termes de la législation des deux Parties contractantes.
(b) on the basis of the theoretical amount calculated in accordance with sub-paragraph (a), shall determine the actual
amount of benefit payable by applying the ratio of the
length of the creditable periods accumulated under the legislation of the Republic of Hungary to the total creditable
periods accumulated under the legislation of both Contracting Parties.
2. For purposes of calculating the amount of a benefit through the
application of paragraph 1, only income earned under the legislation of the Republic of Hungary and contributions paid under
that legislation shall be taken into account.
2. Aux fins du calcul du montant d’une prestation en vertu de
l’application du paragraphe 1, on ne tient compte que du revenu gagné aux termes de la législation de la République de
Hongrie et des cotisations payées en vertu de ladite législation.
PART IV
TITRE IV
ADMINISTRATIVE AND MISCELLANEOUS
PROVISIONS
DISPOSITIONS ADMINISTRATIVES ET DIVERSES
ARTICLE XVIII
ARTICLE XVIII
Administrative Arrangement
Arrangement administratif
1. The competent authorities of the Contracting Parties shall establish, by means of an administrative arrangement, the measures necessary for the application of this Agreement.
2. The liaison agencies of the Contracting Parties shall be designated in that arrangement.
1. Les autorités compétentes des Parties contractantes fixent, au
moyen d’un arrangement administratif, les modalités requises à
l’application du présent Accord.
2. Les organismes de liaison des Parties contractantes sont désignés dans ledit arrangement.
ARTICLE XIX
ARTICLE XIX
Mutual Assistance
Assistance mutuelle
1. The competent authorities and institutions responsible for the
application of this Agreement:
(a) shall lend their good offices and furnish assistance to one
another for the purpose of determining eligibility for, or the
amount of, any benefit under this Agreement, or under the
legislation to which this Agreement applies, as if the matter
involved the application of their own legislation;
(b) shall communicate to each other, as soon as possible, all information about the measures taken by them for the application of this Agreement or about changes in their respective legislation in so far as these changes affect the application of this Agreement.
1. Les autorités et institutions compétentes chargées de l’application du présent Accord :
(a) s’offrent leurs bons services et se fournissent mutuellement
assistance aux fins de la détermination du droit à toute prestation ou du montant de toute prestation aux termes du présent Accord ou aux termes de la législation à laquelle le
présent Accord s’applique tout comme si ladite question
touchait l’application de leur propre législation;
(b) se transmettent mutuellement, dès que possible, tout renseignement concernant les mesures adoptées par celles-ci aux
fins de l’application du présent Accord ou les modifications
apportées à leur législation respective dans la mesure où
lesdites modifications influent sur l’application du présent
Accord.
2. Sous réserve du paragraphe 3 et de toutes dispositions contenues dans un arrangement administratif conclu aux termes de
l’article XVIII concernant le remboursement de certains types
de dépenses, l’assistance mentionnée à l’alinéa 1(a) doit être
fournie sans frais.
3. Si l’institution compétente d’une Partie contractante exige
qu’un prestataire ou un bénéficiaire qui habite sur le territoire
de l’autre Partie contractante subisse un examen médical,
l’institution compétente de la dernière Partie contractante, à la
demande de l’institution compétente de la première Partie
contractante, doit prendre les dispositions nécessaires pour effectuer cet examen. Si l’examen médical est effectué uniquement aux fins de l’institution qui le demande, ladite institution
rembourse les frais d’examen à l’institution compétente de
l’autre Partie contractante. Toutefois, si l’examen médical est
2. Subject to paragraph 3 and to any provision contained in an
administrative arrangement concluded pursuant to Article XVIII for the reimbursement of certain types of expenses,
the assistance referred to in sub-paragraph 1(a) shall be provided free of charge.
3. If the competent institution of a Contracting Party requires that
a claimant or a beneficiary who resides in the territory of the
other Contracting Party undergo a medical examination, the
competent institution of the latter Contracting Party, at the request of the competent institution of the first Contracting Party,
shall make arrangements for carrying out this examination. If
the medical examination is exclusively for the use of the institution which requests it, that competent institution shall reimburse the competent institution of the other Contracting Party
for the costs of the examination. However, if the medical
2450
2003-09-24
Canada Gazette Part II, Vol. 137, No. 20
examination is for the use of both competent institutions, there
shall be no reimbursement of costs.
Gazette du Canada Partie II, Vol. 137, no 20 SI/TR/2003-159
utilisé par les deux institutions compétentes, alors il n’y a aucun remboursement des frais.
ARTICLE XX
ARTICLE XX
Transmission and Protection of Personal Information
Transmission et protection des renseignements personnels
1. The competent authorities and institutions of a Contracting
Party shall, in accordance with:
(a) the legislation of that Contracting Party, and
(b) this Agreement or any arrangement concluded pursuant to
Article XVIII for the implementation of this Agreement,
1. Les autorités et institutions compétentes d’une Partie contractante doivent conformément :
(a) à la législation de la première Partie contractante, et
(b) au présent Accord ou à tout arrangement conclu aux termes
de l’article XVIII aux fins de la mise en oeuvre du présent
Accord,
transmettent aux autorités et institutions compétentes de l’autre
Partie contractante tout renseignement en leur possession au
sujet d’une personne nécessaire aux fins de l’application du
présent Accord ou de la législation dont relève le présent Accord.
2. Tout renseignement au sujet d’une personne transmis aux termes du paragraphe 1 par une autorité ou une institution compétente d’une Partie contractante à une autorité ou à une institution compétente de l’autre Partie contractante doit être protégé
par chacune des Parties contractantes conformément à sa législation et aux dispositions suivantes :
(a) L’autorité ou l’institution compétente de la Partie contractante à laquelle sont transmis les renseignements doit les
traiter comme confidentiels et doit les protéger de façon efficace contre un accès non autorisé, des modifications non
autorisées et la divulgation non autorisée conformément à
la législation de ladite Partie contractante.
(b) L’autorité ou l’institution compétente de la Partie contractante à laquelle sont transmis les renseignements peut utiliser lesdits renseignements et les divulguer à d’autres institutions et organismes de ladite Partie contractante, aux fins
de la mise en oeuvre du présent Accord ou de la législation
de ladite Partie contractante. Les renseignements peuvent
être utilisés à d’autres fins et peuvent être divulgués à
d’autres organismes uniquement dans la mesure où la législation de ladite Partie contractante le permet expressément.
Les autorités compétentes d’une Partie contractante informent l’autre au sujet de toutes les modifications apportées à
sa législation concernant la protection des renseignements
personnels et, en particulier, à des fins supplémentaires
auxquelles ces renseignements peuvent être utilisés ou divulgués à d’autres organismes. La Partie contractante dont
la législation a été modifiée procède à des négociations, à la
demande de l’autre Partie contractante, pour modifier ou
compléter le présent Accord, selon ce qui est exigé.
(c) Dans des cas individuels, l’autorité ou l’institution compétente à laquelle sont transmis les renseignements informe
l’autorité ou l’institution compétente qui a transmis les renseignements, à sa demande, de l’utilisation de ces renseignements et des résultats.
(d) La personne concernée doit avoir le droit, à la demande de
l’autorité ou de l’institution de l’une ou l’autre des Parties
contractantes, d’être informée des renseignements qui ont
été transmis et des fins pour lesquelles lesdits renseignements ont été demandés ou transmis, selon le cas.
(e) L’autorité ou l’institution compétente qui transmet des renseignements doit prendre toutes les mesures raisonnables
transmit to the competent authorities and institutions of the
other Contracting Party any information in their possession
about an individual required for the application of this Agreement or of the legislation to which this Agreement applies.
2. Any information about an individual transmitted under paragraph 1 by a competent authority or institution of a Contracting
Party to a competent authority or institution of the other Contracting Party shall be protected in each Contracting Party in
accordance with its legislation and the following provisions:
(a) The competent authority or institution of the Contracting
Party to which the information is transmitted shall treat that
information as confidential and shall effectively protect it
against unauthorized access, unauthorized alterations and
unauthorized disclosure in accordance with the legislation
of that Contracting Party.
(b) The competent authority or institution of the Contracting
Party to which the information is transmitted may use that
information, and may disclose it to other institutions and
agencies in that Contracting Party, for the purposes of implementing this Agreement or the legislation of that Contracting Party. The information may be put to other uses
and may be disclosed to other bodies only to the extent specifically permitted under the legislation of that Contracting
Party. The competent authorities of the Contracting Parties
shall inform each other about all amendments to their legislation regarding the protection of personal information and,
in particular, additional purposes for which such information may be used or disclosed to other bodies. The Contracting Party whose legislation has been amended shall, at
the request of the other Contracting Party, enter into negotiations to amend or supplement this Agreement, as may be
required.
(c) In individual cases, the competent authority or institution to
which the information is transmitted shall, at the request of
the competent authority or institution which has transmitted
that information, inform the latter of the use to which that
information has been put and the outcome thereof.
(d) The individual concerned shall, on request to the authority
or institution of either Contracting Party, have the right to
be informed of the information which has been transmitted,
and the purpose for which that information has been requested or transmitted, as the case may be.
(e) The competent authority or institution which transmits the
information shall take all reasonable steps to ensure that the
information is accurate and is strictly limited to that absolutely necessary for the purpose of the transmission. If it
2451
2003-09-24
Canada Gazette Part II, Vol. 137, No. 20
becomes evident that incorrect information or information
whose transmission is prohibited under the legislation of
the transmitting Party was transmitted, the competent authority or institution which has received the information
must be immediately notified of this fact and it shall immediately correct incorrect information. It shall also delete any
transmitted information whose transmission is prohibited
unless that information is required to combat abuse or to
prosecute fraud in the context of the legislation which it
administers or other similar offences.
(f) The competent authority or institution of the Contracting
Party to which the information is transmitted shall delete
that information in accordance with the legislation of that
Contracting Party.
Gazette du Canada Partie II, Vol. 137, no 20 SI/TR/2003-159
pour s’assurer que les renseignements sont exacts et se limitent strictement à ce qui est absolument nécessaire aux
fins de la transmission. S’il devient évident que des renseignements inexacts ou des renseignements dont la transmission est interdite aux termes de la législation de la Partie
contractante qui transmet les renseignements sont transmis,
l’autorité ou l’institution compétente qui a reçu les renseignements doit en être immédiatement informée et doit
corriger immédiatement les renseignements inexacts. Elle
doit également supprimer tout renseignement transmis dont
la transmission est interdite, sauf si lesdits renseignements
sont nécessaires pour contrer des abus ou enquêter sur une
fraude dans le contexte de la législation qu’elle administre
ou tout autre délit semblable.
(f) L’autorité ou l’institution compétente de la Partie contractante à laquelle sont transmis les renseignements doit supprimer lesdits renseignements conformément à la législation de ladite Partie contractante.
ARTICLE XXI
ARTICLE XXI
Exemption or Reduction of Taxes, Dues, Fees and Charges
Exemption ou réduction de taxes, de droits et de frais
1. Any exemption from or reduction of taxes, legal dues, consular
fees and administrative charges for which provision is made in
the legislation of a Contracting Party in connection with the issuing of any certificate or document required to be produced
for the application of that legislation shall be extended to certificates or documents required to be produced for the application of the legislation of the other Contracting Party.
2. Any documents of an official nature required to be produced
for the application of this Agreement shall be exempt from any
authentication by diplomatic or consular authorities and similar
formality.
1. Toute exemption ou réduction de taxes, de droits judiciaires, de
droits de chancellerie et de frais administratifs prévue par la législation d’une Partie contractante, relativement à la délivrance
d’un certificat ou d’un document requis aux fins de
l’application de ladite législation, est étendue aux certificats et
aux documents requis aux fins de l’application de la législation
de l’autre Partie contractante.
2. Tout document à caractère officiel requis aux fins de
l’application du présent Accord est exempté de toute légalisation par les autorités diplomatiques ou consulaires et de toute
autre formalité similaire.
ARTICLE XXII
ARTICLE XXII
Language of Communication
Langue de communication
For the application of this Agreement, the competent authorities
and institutions of the Contracting Parties may communicate directly with one another in any official language of either Contracting Party.
Aux fins de l’application du présent Accord, les autorités et les
institutions compétentes des Parties contractantes peuvent communiquer directement entre elles dans l’une de leurs langues officielles.
ARTICLE XXIII
ARTICLE XXIII
Submitting a Claim, Notice or Appeal
1. Claims, notices and appeals concerning eligibility for, or the
amount of, a benefit under the legislation of a Contracting
Party which should, for the purposes of that legislation, have
been presented within a prescribed period to a competent authority or institution of that Contracting Party, but which are
presented within the same period to an authority or institution
of the other Contracting Party, shall be treated as if they had
been presented to the competent authority or institution of the
first Contracting Party. The date of presentation of claims, notices and appeals to the authority or institution of the other
Contracting Party shall be deemed to be the date of their presentation to the competent authority or institution of the first
Contracting Party.
Présentation de demandes, avis ou appels
1. Les demandes, avis et appels touchant le droit à une prestation
ou le montant d’une prestation aux termes de la législation
d’une Partie contractante qui, aux termes de ladite législation,
auraient dû être présentés dans un délai prescrit à l’autorité ou à
l’institution compétente de ladite Partie contractante, mais qui
sont présentés dans le même délai à l’autorité ou à l’institution
de l’autre Partie contractante, sont réputés avoir été présentés à
l’autorité ou à l’institution compétente de la première Partie
contractante. La date de présentation des demandes, avis ou
appels à l’autorité ou à l’institution de l’autre Partie contractante est considérée être la date de présentation à l’autorité ou
l’institution compétente de la première Partie contractante.
2452
2003-09-24
Canada Gazette Part II, Vol. 137, No. 20
Gazette du Canada Partie II, Vol. 137, no 20 SI/TR/2003-159
2. Subject to the second sentence of this paragraph, a claim for a
benefit under the legislation of a Contracting Party made after
the date of entry into force of this Agreement shall be deemed
to be a claim for the corresponding benefit under the legislation
of the other Contracting Party, provided that the applicant at
the time of application:
(a) requests that it be considered an application under the legislation of the other Contracting Party, or
(b) provides information indicating that creditable periods have
been completed under the legislation of the other Contracting Party.
The preceding sentence shall not apply if the applicant requests
that his or her claim to the benefit under the legislation of the
other Contracting Party be delayed.
3. In any case to which paragraph 1 or 2 applies, the authority or
institution to which the claim, notice or appeal has been submitted shall transmit it without delay to the authority or institution of the other Contracting Party.
2. Sous réserve de la deuxième phrase du présent paragraphe, une
demande de prestation aux termes de la législation d’une Partie
contractante, présentée après l’entrée en vigueur du présent
Accord, est réputée être une demande de prestation correspondante aux termes de la législation de l’autre Partie contractante, à condition que le requérant, au moment de la demande :
(a) demande qu’elle soit considérée comme une demande aux
termes de la législation de l’autre Partie contractante, ou
(b) fournisse des renseignements indiquant que des périodes
admissibles ont été accomplies aux termes de la législation
de l’autre Partie contractante.
La phrase susmentionnée ne s’applique pas si le requérant a
demandé que sa demande de prestation aux termes de la législation de l’autre Partie contractante soit différée.
3. Dans tout cas où les dispositions du paragraphe 1 ou 2 s’appliquent, l’autorité ou l’institution qui a reçu la demande, l’avis
ou l’appel le transmet sans tarder à l’autorité ou à l’institution
de l’autre Partie contractante.
ARTICLE XXIV
ARTICLE XXIV
Payment of Benefits
Versement des prestations
1. The competent institution of a Contracting Party shall discharge its obligations under this Agreement in the currency of
that Contracting Party.
2. Benefits shall be paid to beneficiaries free from any deduction
for administrative expenses that may be incurred in paying the
benefits.
3. In the event that a Contracting Party imposes currency controls
or other similar measures that restrict payments, remittances or
transfers of funds or financial instruments to persons who are
outside its territory, that Contracting Party shall, without delay,
take suitable measures to ensure the payment of any amount
that must be paid in accordance with this Agreement to persons
described in Article III who reside in the territory of the other
Contracting Party.
1. L’institution compétente d’une Partie contractante s’acquitte de
ses obligations aux termes du présent Accord en devises de ladite Partie contractante.
2. Les prestations sont versées aux bénéficiaires exemptes de
toute retenue pour frais administratifs pouvant être exigés relativement au versement des prestations.
3. Si l’une des Parties contractantes prescrit des restrictions monétaires ou d’autres mesures semblables qui limitent les versements, les virements ou les transferts de fonds ou d’instruments
financiers aux personnes qui résident hors de son territoire, ladite Partie contractante prend, sans délai, les mesures nécessaires afin de sauvegarder les versements de tout montant à être
versé aux termes du présent Accord aux personnes visées à
l’article III qui résident sur le territoire de l’autre Partie
contractante.
ARTICLE XXV
ARTICLE XXV
Resolution of Difficulties
Résolution des différends
1. The competent institutions of the Contracting Parties shall resolve, to the extent possible, any difficulties which arise in interpreting or applying this Agreement according to its spirit and
fundamental principles. If the competent institutions have not
resolved the difficulty, the competent authorities of the Contracting Parties shall do so.
2. The Contracting Parties shall consult promptly at the request of
either Contracting Party concerning matters which have not
been resolved by the competent institutions and authorities in
accordance with paragraph 1.
3. Any dispute between the Contracting Parties concerning the
interpretation of this Agreement which has not been resolved or
settled by consultation in accordance with paragraph 1 or 2
shall, at the request of either Contracting Party, be submitted to
arbitration by an arbitral tribunal.
1. Les institutions compétentes des Parties contractantes s’engagent à résoudre, dans la mesure du possible, tout différend
relatif à l’interprétation ou à l’application du présent Accord,
conformément à son esprit et à ses principes fondamentaux. Si
les institutions compétentes n’ont pas résolu le différend, les
autorités compétentes des Parties contractantes doivent le faire.
2. Les Parties contractantes se consulteront, sans délai, à la demande d’une Partie contractante concernant tout sujet qui n’a
pas été résolu par les institutions et autorités compétentes
conformément aux dispositions du paragraphe 1.
3. Tout différend entre les Parties contractantes relatif à l’interprétation du présent Accord qui n’a pas été résolu ou réglé à la
suite de consultation conformément aux dispositions du paragraphe 1 ou 2 doit être, à la demande de l’une des Parties
contractantes, soumis à un tribunal arbitral.
2453
2003-09-24
Canada Gazette Part II, Vol. 137, No. 20
Gazette du Canada Partie II, Vol. 137, no 20 SI/TR/2003-159
5. If the President of the International Court of Justice is a citizen
of either Contracting Party, the function of appointment shall
be transferred to the Vice-president or the next most senior
member of the Court who is not a citizen of either Contracting
Party.
6. The arbitral tribunal shall determine its own procedures, but it
shall reach its decisions by a majority of votes.
7. The decision of the arbitral tribunal shall be final and binding.
4. À moins que les Parties contractantes n’en décident autrement
d’un commun accord, le tribunal arbitral est composé de trois
arbitres, desquels un est nommé par chacune des Parties
contractantes dans les deux mois suivant la date de réception de
la demande d’arbitrage, et ces deux arbitres ainsi nommés
nommeront à leur tour, dans les deux mois suivant le dernier
avis de nomination, une tierce personne qui agira à titre de président; toutefois, si une des Parties contractantes ne parvient
pas à nommer son arbitre ou si les deux arbitres ne peuvent
s’entendre sur la nomination du troisième arbitre, l’autorité
compétente de l’autre Partie contractante invite le Président de
la Cour internationale de justice de nommer l’arbitre de la première Partie contractante ou les deux arbitres invitent le Président de la Cour internationale de Justice de nommer le Président du tribunal arbitral.
5. Si le Président de la Cour internationale de justice est un citoyen de l’une ou l’autre des Parties contractantes, la fonction
de nomination est transférée au vice-président ou au membre
de la Cour dont le rang est le plus élevé qui n’est pas un citoyen de l’une ou l’autre des Parties contractantes.
6. Le tribunal arbitral fixe ses propres procédures, cependant il
devra en arriver à une décision par voix de la majorité.
7. La décision du tribunal arbitral est obligatoire et définitive.
ARTICLE XXVI
ARTICLE XXVI
Understandings with a Province of Canada
Ententes avec une province du Canada
The relevant authority of the Republic of Hungary and a province
of Canada may conclude understandings concerning any social
security matter within provincial jurisdiction in Canada in so far
as those understandings are not inconsistent with the provisions of
this Agreement.
L’autorité concernée de la République de Hongrie et une province
du Canada peuvent conclure des ententes portant sur toute matière
de sécurité sociale relevant de la compétence provinciale au
Canada pour autant que ces ententes ne soient pas contraires aux
dispositions du présent Accord.
PART V
TITRE V
TRANSITIONAL AND FINAL PROVISIONS
DISPOSITIONS TRANSITOIRES ET FINALES
ARTICLE XXVII
ARTICLE XXVII
Transitional Provisions
Dispositions transitoires
1. Any creditable period completed before the date of entry into
force of this Agreement shall be taken into account for the purpose of determining the right to a benefit under this Agreement
and its amount.
2. No provision of this Agreement shall confer any right to receive payment of a benefit for a period before the date of entry
into force of this Agreement.
3. Subject to paragraph 2, a benefit, other than a lump sum payment, shall be paid under this Agreement in respect of events
which happened before the date of entry into force of this
Agreement.
1. Toute période admissible accomplie avant la date d’entrée en
vigueur du présent Accord est prise en considération aux fins
de déterminer le droit à une prestation aux termes du présent
Accord ainsi que son montant.
2. Aucune disposition du présent Accord ne confère le droit de
toucher une prestation pour une période antérieure à la date
d’entrée en vigueur du présent Accord.
3. Sous réserve des dispositions du paragraphe 2, une prestation,
autre qu’une prestation forfaitaire, est versée aux termes du
présent Accord à l’égard d’événements antérieurs à la date
d’entrée en vigueur du présent Accord.
ARTICLE XXVIII
ARTICLE XXVIII
Duration and Termination
1. This Agreement shall remain in force without any limitation on
its duration. It may be terminated at any time by either
Durée et résiliation
1. Le présent Accord demeure en vigueur sans limitation de durée. Il peut être résilié en tout temps par l’une des Parties
4. Unless the Contracting Parties mutually determine otherwise,
the arbitral tribunal shall consist of three arbitrators, of whom
each Contracting Party shall appoint one within two months
from the date of receipt of the request for arbitration, and the
two arbitrators so appointed shall appoint, within two months
after the last notice of appointment, the third who shall act as
president; provided that if either Contracting Party fails to appoint its arbitrator or if the two appointed arbitrators fail to
agree about the third, the competent authority of the other Contracting Party shall invite the President of the International
Court of Justice to appoint the arbitrator of the first Contracting
Party or the two appointed arbitrators shall invite the President
of the International Court of Justice to appoint the president of
the arbitral tribunal.
2454
2003-09-24
Canada Gazette Part II, Vol. 137, No. 20
Gazette du Canada Partie II, Vol. 137, no 20 SI/TR/2003-159
Contracting Party giving 12 months’ notice in writing to the
other Contracting Party.
2. In the event of the termination of this Agreement, any right
acquired by a person in accordance with its provisions shall be
maintained and negotiations shall take place for the settlement
of any rights then in course of acquisition by virtue of those
provisions.
contractantes sur présentation d’un préavis écrit de 12 mois à
l’autre Partie contractante.
2. En cas de résiliation du présent Accord, tout droit acquis par
une personne aux termes des dispositions dudit Accord est
maintenu et des négociations sont engagées pour le règlement
de tout droit alors en cours d’acquisition aux termes desdites
dispositions.
ARTICLE XXIX
ARTICLE XXIX
Entry into Force
Entrée en vigueur
This Agreement shall enter into force on the first day of the fourth
month following the final day of the month in which the Contracting Parties shall have exchanged written notices through the
diplomatic channel confirming that their respective legal requirements for the entry into force of this Agreement have been completed. The date of the exchange of the written notices shall be the
date of the delivery of the last notice.
Le présent Accord entre en vigueur le premier jour du quatrième
mois suivant le dernier jour du mois au cours duquel les Parties
contractantes ont échangé des avis écrits par l’entremise des voies
diplomatiques confirmant que leurs exigences législatives respectives pour l’entrée en vigueur du présent Accord sont respectées.
La date de l’échange des avis écrits est la date de livraison du
dernier avis.
IN WITNESS WHEREOF, the undersigned, being duly authorized thereto, have signed this Agreement.
DONE in duplicate at Budapest, this 4th day of March, 2002, in
the English, French and Hungarian languages, each text being
equally authentic.
EN FOI DE QUOI, les soussignés, dûment autorisés à cet effet,
ont signé le présent Accord.
FAIT en deux exemplaires à Budapest, ce 4e jour de mars 2002,
dans les langues française, anglaise et hongroise, chaque texte
faisant également foi.
FOR THE GOVERNMENT
OF CANADA
(Jane Stewart)
POUR LE GOUVERNEMENT POUR LA RÉPUBLIQUE DE
HONGRIE
DU CANADA
(Jane Stewart)
(Peter Harrach)
FOR THE REPUBLIC OF
HUNGARY
(Peter Harrach)
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2003
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2003
2455
2003-09-24
Canada Gazette Part II, Vol. 137, No. 20
TABLE OF CONTENTS
SOR:
SI:
SOR/2003-309—313
SI/2003-156159
Statutory Instruments (Regulations)
Statutory Instruments and Other Documents (Other than Regulations)
Registration
No.
P.C.
2003
Department
Name of Statutory Instrument or Other Document
Page
SOR/2003-309
1308
Foreign Affairs
Conference of American Armies Privileges and Immunities Order..............
2430
Agriculture and Agri-Food
Prairie Dog and Certain Other Rodents Importation Prohibition
Regulations...................................................................................................
2432
Foreign Affairs
Regulations Amending the United Nations Suppression of Terrorism
Regulations...................................................................................................
2435
SOR/2003-310
SOR/2003-311
1309
SOR/2003-312
Prime Minister
Proclamation Declaring that the Government Corporations Operation Act
is Applicable to Canada Lands Company Limited beginning on
September 16, 2003 ......................................................................................
2436
SOR/2003-313
Prime Minister
Proclamation Declaring that the Government Corporations Operation Act
is Applicable to Parc Downsview Park Inc. beginning on September 16,
2003..............................................................................................................
2438
Prime Minister
Order Declaring that all Provisions of Part X of the Financial
Administration Act Apply to Parc Downsview Park Inc. .............................
2440
Proclamation Giving Notice that the Agreement on Social Security
between Canada and the Republic of Hungary Comes into Force on
October 1, 2003 ............................................................................................
2441
SI/2003-156
SI/2003-159
1304
Human Resources
Development
i
2003-09-24
INDEX
Canada Gazette Part II, Vol. 137, No. 20
SOR:
SI:
SOR/2003-309313
Abbreviations: e — erratum
n — new
r — revises
x — revokes
Statutory Instruments (Regulations)
Statutory Instruments and Other Documents (Other than Regulations)
Regulations
Statutes
Registration
No.
Conference of American Armies Privileges and Immunities Order ..........................
Foreign Missions and International Organizations Act
SOR/2003-309
SI/2003-156159
Page
Comments
09/09/03
2430
n
SI/2003-156
24/09/03
2440
n
SOR/2003-310
10/09/03
2432
n
SOR/2003-312
16/09/03
2436
n
Proclamation Declaring that the Government Corporations Operation Act is
Applicable to Parc Downsview Park Inc. beginning on September 16, 2003 ......
Government Corporations Operation Act
SOR/2003-313
16/09/03
2438
n
Proclamation Giving Notice that the Agreement on Social Security between
Canada and the Republic of Hungary Comes into Force on October 1, 2003......
Old Age Security Act
SI/2003-159
24/09/03
2441
n
SOR/2003-311
12/09/03
2435
Declaring that all Provisions of Part X of the Financial Administration Act Apply
to Parc Downsview Park Inc.Order .................................................................
Financial Administration Act
Prairie Dog and Certain Other Rodents Importation Prohibition Regulations...........
Health of Animals Act
Proclamation Declaring that the Government Corporations Operation Act is
Applicable to Canada Lands Company Limited beginning on
September 16, 2003 .............................................................................................
Government Corporations Operation Act
United Nations Suppression of Terrorism RegulationsRegulations Amending.....
United Nations Act
ii
Date
2003-09-24
Gazette du Canada Partie II, Vol. 137, no 20
TABLE DES MATIÈRES DORS:
TR:
DORS/2003-309313
SI/2003-156159
Textes réglementaires (Règlements)
Textes réglementaires et autres documents (Autres que les Règlements)
No d'enregistrement.
C.P.
2003
Ministère
Titre du texte réglementaire ou autre document
Page
DORS/2003-309
1308
Affaires étrangères
Décret sur les privilèges et immunités (Conférence des armées des
Amériques) ...................................................................................................
2430
Agriculture et
Agroalimentaire
Règlement interdisant l’importation des chiens de prairie et de certains
autres rongeurs .............................................................................................
2432
Affaires étrangères
Règlement modifiant le Règlement d’application de la résolution des
Nations Unies sur la lutte contre le terrorisme..............................................
2435
Premier ministre
Proclamation déclarant que la Loi sur le fonctionnement des sociétés du
secteur public s’applique à la Société immobilière du Canada limitée à
compter du 16 septembre 2003.....................................................................
2436
Premier ministre
Proclamation déclarant que la Loi sur le fonctionnement des sociétés du
secteur public s’applique à Parc Downsview Park Inc. à compter du
16 septembre 2003........................................................................................
2438
Premier ministre
Décret déclarant toutes les dispositions de la partie X de la Loi sur la
gestion des finances publiques applicables à Parc Downsview Park Inc. .....
2440
Développement des
ressources humaines
Proclamation donnant avis que l’Accord sur la sécurité sociale entre le
Canada et la République de Hongrie entre en vigueur le 1er octobre 2003....
2441
DORS/2003-310
DORS/2003-311
1309
DORS/2003-312
DORS/2003-313
TR/2003-156
TR/2003-159
1304
iii
2003-09-24
INDEX
Gazette du Canada Partie II, Vol. 137, n o 20
DORS:
TR:
DORS/2003-309—313
Textes réglementaires (Règlements)
Textes réglementaires et autres documents (Autres que les Règlements)
Règlements
Lois
Enregistrement
no
Application de la résolution des Nations Unies sur la lutte contre le terrorisme 
Règlement modifiant le Règlement .....................................................................
Nations Unies (Loi)
SI/2003-156159
Abréviations : e — erratum
n — nouveau
r — revise
a  abroge
Date
Page
DORS/2003-311
12/09/03
2435
Déclarant toutes les dispositions de la part X de la Loi sur la gestion des finances
publiques applicables à Parc Downsview Park Inc.  Décret.............................
Gestion des finances publiques (Loi)
TR/2003-156
24/09/03
2440
n
Interdisant l’importation des chiens de prairie et de certains autres rongeurs 
Règlement............................................................................................................
Santé des animaux (Loi)
DORS/2003-310
10/09/03
2432
n
Privilèges et immunités (Conférence des armées des Amériques)  Décret ............
Missions étrangères et les organisations internationales (Loi)
DORS/2003-309
09/09/03
2430
n
DORS/2003-312
16/09/03
2436
n
DORS/2003-313
16/09/03
2438
n
TR/2003-159
24/09/03
2441
n
Proclamation déclarant que la Loi sur le fonctionnement des sociétés du secteur
public s’applique à la Société immobilière du Canada limitée à compter du 16
septembre 2003....................................................................................................
Fonctionnement des sociétés du secteur public (Loi)
Proclamation déclarant que la Loi sur le fonctionnement des sociétés du secteur
public s’applique à Parc Downsview Park Inc. à compter du
16 septembre 2003...............................................................................................
Fonctionnement des sociétés du secteur public (Loi)
Proclamation donnant avis que l’Accord sur la sécurité sociale entre le Canada et
la République de Hongrie entre en vigueur le 1er octobre 2003 ...........................
Sécurité de la vieillesse (Loi)
iv
Commentaires
If undelivered, return COVER ONLY to:
Canadian Government Publishing
Communication Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
En cas de non-livraison,
retourner cette COUVERTURE SEULEMENT à :
Les Éditions du gouvernement du Canada
Communication Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
Available from Canadian Government Publishing
Communication Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
En vente : Les Éditions du gouvernement du Canada
Communication Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising