Canada Gazette du Part II

Canada Gazette du Part II
Vol. 135, no 7
Vol. 135, No. 7
Canada
Gazette
Gazette
du Canada
Part II
OTTAWA, WEDNESDAY, MARCH 28, 2001
Partie II
OTTAWA, LE MERCREDI 28 MARS 2001
Statutory Instruments 2001
Textes réglementaires 2001
SOR/2001-98 to 108 and SI/2001-41 to 43
DORS/2001-98 à 108 et TR/2001-41 à 43
Pages 554 to 627
Pages 554 à 627
NOTICE TO READERS
AVIS AU LECTEUR
The Canada Gazette Part II is published under authority of the Statutory
Instruments Act on January 3, 2001 and at least every second Wednesday
thereafter.
La Gazette du Canada Partie II est publiée en vertu de la Loi sur les textes
réglementaires le 3 janvier 2001 et au moins tous les deux mercredis par la
suite.
Part II of the Canada Gazette contains all ‘‘regulations’’ as defined in the
Statutory Instruments Act and certain other classes of statutory instruments
and documents required to be published therein. However, certain regulations
and classes of regulations are exempted from publication by section 15 of the
Statutory Instruments Regulations made pursuant to section 20 of the
Statutory Instruments Act.
La Partie II de la Gazette du Canada est le recueil des « règlements »
définis comme tels dans la loi précitée et de certaines autres catégories de
textes réglementaires et de documents qu’il est prescrit d’y publier.
Cependant, certains règlements et catégories de règlements sont soustraits à la
publication par l’article 15 du Règlement sur les textes réglementaires, établi
en vertu de l’article 20 de la Loi sur les textes réglementaires.
Each regulation or statutory instrument published in this number may
be obtained as a separate reprint from Canadian Government Publishing,
Public Works and Government Services Canada. Rates will be quoted on
request.
Il est possible d’obtenir un tiré à part de tout règlement ou de tout texte
réglementaire publié dans le présent numéro en s’adressant aux Éditions du
gouvernement du Canada, Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada. Le tarif sera indiqué sur demande.
The Canada Gazette Part II is available in most libraries for consultation.
On peut consulter la Gazette du Canada Partie II dans la plupart des
bibliothèques.
For residents of Canada, the cost of an annual subscription to the Canada
Gazette Part II is $67.50, and single issues, $3.50. For residents of other
countries, the cost of a subscription is US$67.50 and single issues, US$3.50.
Orders should be addressed to: Canadian Government Publishing, Public
Works and Government Services Canada, Ottawa, Canada K1A 0S9.
Pour les résidents du Canada, le prix de l’abonnement annuel à la Gazette
du Canada Partie II est de 67,50 $ et le prix d’un exemplaire, de 3,50 $. Pour
les résidents d’autres pays, le prix de l’abonnement est de 67,50 $US et
le prix d’un exemplaire, de 3,50 $US. Veuillez adresser les commandes à :
Les Éditions du gouvernement du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, Ottawa, Canada K1A 0S9.
Copies of Statutory Instruments that have been registered with the Clerk of
the Privy Council are available, in both official languages, for inspection and
sale at Room 418, Blackburn Building, 85 Sparks Street, Ottawa, Canada.
Des exemplaires des textes réglementaires enregistrés par le greffier du
Conseil privé sont à la disposition du public, dans les deux langues
officielles, pour examen et vente à la pièce 418, édifice Blackburn, 85, rue
Sparks, Ottawa, Canada.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, represented by the
Minister of Public Works and Government Services, 2001
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2001
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, représentée par le
ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux, 2001
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2001
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Registration
SOR/2001-98
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-98
9 March, 2001
Enregistrement
DORS/2001-98
9 mars 2001
FARM PRODUCTS AGENCIES ACT
LOI SUR LES OFFICES DES PRODUITS AGRICOLES
Regulations Amending the Canadian Turkey
Marketing Quota Regulations, 1990
Règlement modifiant le Règlement canadien sur le
contingentement de la commercialisation du
dindon (1990)
Whereas the Governor in Council has, by the Canadian Turkey
Marketing Agency Proclamationa, established the Canadian Turkey Marketing Agency pursuant to subsection 16(1) b of the Farm
Products Agencies Actc;
Attendu que, en vertu du paragraphe 16(1)a de la Loi sur les offices des produits agricolesb, le gouverneur en conseil a, par la
Proclamation visant l’Office canadien de commercialisation des
dindonsc, créé l’Office canadien de commercialisation des dindons;
Attendu que l’Office est habilité à mettre en oeuvre un plan de
commercialisation, conformément à cette proclamation;
Whereas the Canadian Turkey Marketing Agency has been
empowered to implement a marketing plan pursuant to that Proclamation;
Whereas the proposed annexed Regulations Amending the
Canadian Turkey Marketing Quota Regulations, 1990 are regulations of a class to which paragraph 7(1)(d)d of that Act applies by
reason of section 2 of the Agencies’ Orders and Regulations
Approval Ordere, and have been submitted to the National Farm
Products Council pursuant to paragraph 22(1)(f) of that Act;
Whereas, pursuant to paragraph 7(1)(d)d of that Act, the National Farm Products Council is satisfied that the proposed regulations are necessary for the implementation of the marketing plan
that the Canadian Turkey Marketing Agency is authorized to implement, and has approved the proposed regulations;
And whereas the Canadian Turkey Marketing Agency has
taken into account the factors set out in paragraphs 4(1)(c) to (h)
of Part II of the schedule to that Proclamation and is satisfied,
pursuant to subsection 4(2) of that Part, that the size of the market
for turkeys has changed significantly in relation to the total production in Canada over the period of five years immediately preceding the effective date of the marketing plan;
Therefore, the Canadian Turkey Marketing Agency, pursuant
to paragraph 22(1)(f) of the Farm Products Agencies Actc and
section 2 of Part II of the schedule to the Canadian Turkey Marketing Agency Proclamationa, hereby makes the annexed Regulations Amending the Canadian Turkey Marketing Quota Regulations, 1990.
Mississauga, Ontario, March 5, 2001
———
a
b
c
d
e
C.R.C., c. 647
S.C. 1993, c. 3, par. 13(b)
S.C. 1993, c. 3, s. 2
S.C. 1993, c. 3, s. 7(2)
C.R.C., c. 648
554
Attendu que le projet de règlement intitulé Règlement modifiant le Règlement canadien sur le contingentement de la commercialisation du dindon (1990), ci-après, relève d’une catégorie
à laquelle s’applique l’alinéa 7(1)d)d de cette loi, conformément à
l’article 2 de l’Ordonnance sur l’approbation des ordonnances et
règlements des officese, et a été soumis au Conseil national des
produits agricoles, conformément à l’alinéa 22(1)f) de cette loi;
Attendu que, en vertu de l’alinéa 7(1)d)d de cette loi, le Conseil
national des produits agricoles, étant convaincu que le projet de
règlement est nécessaire à l’exécution du plan de commercialisation que l’Office est habilité à mettre en oeuvre, a approuvé ce
projet;
Attendu que l’Office a pris en considération les facteurs énumérés aux alinéas 4(1)c) à h) de la partie II de l’annexe de cette
proclamation et que, selon le paragraphe 4(2) de cette partie, il a
la certitude que l’importance du marché des dindons a sensiblement changé par rapport à la production totale du Canada au
cours de la période de cinq ans précédant la date de mise en application du plan de commercialisation,
À ces causes, en vertu de l’alinéa 22(1)f) de la Loi sur les offices des produits agricolesb et de l’article 2 de la partie II de
l’annexe de la Proclamation visant l’Office canadien de commercialisation des dindonsc, l’Office canadien de commercialisation
des dindons prend le Règlement modifiant le Règlement canadien
sur le contingentement de la commercialisation du dindon (1990),
ci-après.
Mississauga (Ontario), le 5 mars 2001
———
a
b
c
d
e
L.C. 1993, ch. 3, al. 13b)
L.C. 1993, ch. 3, art. 2
C.R.C., ch. 647
L.C. 1993, ch. 3, par. 7(2)
C.R.C., ch. 648
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-98
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT
CANADIEN SUR LE CONTINGENTEMENT DE LA
COMMERCIALISATION DU DINDON (1990)
REGULATIONS AMENDING
THE CANADIAN TURKEY MARKETING
QUOTA REGULATIONS, 1990
AMENDMENT
1
MODIFICATION
1
1. The schedule to the Canadian Turkey Marketing Quota
Regulations, 19902 is replaced by the following:
1. L’annexe du Règlement canadien sur le contingentement
de la commercialisation du dindon (1990)2 est remplacée par ce
qui suit :
SCHEDULE
(Subsections 5(2) and (3))
ANNEXE
(paragraphes 5(2) et (3))
CONTROL PERIOD BEGINNING ON MAY 1, 2001
AND ENDING ON APRIL 30, 2002
PÉRIODE RÉGLEMENTÉE COMMENÇANT LE 1er MAI 2001
ET SE TERMINANT LE 30 AVRIL 2002
Item
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
TOTAL
Column 1
Column 2
Province
Ontario
Quebec
Nova Scotia
New Brunswick
Manitoba
British Columbia
Saskatchewan
Alberta
Pounds of Turkey
132,177,722
66,155,899
8,435,517
5,836,286
21,940,125
34,910,898
10,894,589
26,130,625
__________
Article
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
306,481,661
TOTAL
Colonne 1
Colonne 2
Province
Ontario
Québec
Nouvelle-Écosse
Nouveau-Brunswick
Manitoba
Colombie-Britannique
Saskatchewan
Alberta
Livres de dindon
132 177 722
66 155 899
8 435 517
5 836 286
21 940 125
34 910 898
10 894 589
26 130 625
___________
306 481 661
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. Le présent règlement entre en vigueur le 1er mai 2001.
2. These Regulations come into force on May 1, 2001.
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Regulations.)
(La présente note ne fait pas partie du règlement.)
This amendment revises the limitations to be applied when determining the market allotment of a producer or when issuing a
new market allotment within a province during the control period
beginning on May 1, 2001 and ending on April 30, 2002.
La modification vise à fixer les nouvelles limites dont il faut
tenir compte lors de la détermination des allocations de commercialisation des producteurs ou de l’attribution de nouvelles allocations de commercialisation à l’intérieur d’une province au cours
de la période réglementée commençant le 1er mai 2001 et se terminant le 30 avril 2002.
———
1
2
SOR/2001-29
SOR/90-231
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2001
———
1
2
DORS/2001-29
DORS/90-231
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2001
555
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Registration
SOR/2001-99
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-99
9 March, 2001
Enregistrement
DORS/2001-99
9 mars 2001
CRIMINAL CODE
CODE CRIMINEL
Regulations Amending the Pari-Mutuel Betting
Supervision Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur la
surveillance du pari mutuel
The Minister of Agriculture and Agri-Food, pursuant to subsection 204(9)a of the Criminal Code, hereby makes the annexed
Regulations Amending the Pari-Mutuel Betting Supervision
Regulations.
Ottawa, Ontario, March 7, 2001
En vertu du paragraphe 204(9)a du Code criminel, le ministre
de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire prend le Règlement modifiant le Règlement sur la surveillance du pari mutuel, ci-après.
Lyle Vanclief
Minister of Agriculture and Agri-Food Canada
Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire,
Lyle Vanclief
Ottawa (Ontario), le 7 mars 2001
REGULATIONS AMENDING THE PARI-MUTUEL
BETTING SUPERVISION REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT
SUR LA SURVEILLANCE DU PARI MUTUEL
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. Paragraph 1(d) of the Schedule to the Pari-Mutuel Betting Supervision Regulations1 is amended by adding thereto
the following drug:
Ketanserine
1. L’alinéa 1d) de l’annexe du Règlement sur la surveillance
du pari mutuel1 est modifié par adjonction la drogue suivante :
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Ketanserine
Description
Description
The Pari-Mutuel Betting Supervision Regulations are designed
to protect the integrity of pari-mutuel betting on horse races
authorized under section 204 of the Criminal Code. Drugs and
medications administered to race horses could affect the outcome
of a pari-mutuel race. Prohibited substances, with the exception of
vitamins and some anti-parasitic and antimicrobial agents, that are
veterinary medications approved for sale in Canada may be administered to a horse, but must not be present in a horse’s system
when it races.
This amendment adds the drug, ketanserine, which has recently
entered the Canadian marketplace, to the Schedule of prohibited
drugs in the Regulations.
Le Règlement sur la surveillance du pari mutuel a pour but de
protéger l’intégrité des paris sur les courses de chevaux autorisées
en vertu de l’article 204 du Code criminel. Le règlement prévoit,
entre autres, que les drogues susceptibles d’influer sur les résultats d’une course ne doivent pas être présentes dans l’organisme
des chevaux qui prennent part à la course.
Alternatives
Solutions envisagées
Cette modification vise à inscrire les drogues kétanserine, récemment mises en marché au Canada, à l’annexe des drogues
interdites dans le règlement.
There are no appropriate alternatives.
Il n’existe aucune solution de rechange appropriée.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The impact of this amendment will be positive because the
prohibition of a potentially performance-altering drug will continue to protect the bettor, the integrity of the racing industry, and
Cette modification aura une incidence positive, car
l’interdiction des drogues susceptibles de modifier la performance
continuera à protéger les parieurs, l’intégrité de l’industrie des
———
a
1
R.S., c. 47 (1st Supp.), ss. 1(9) and (10)
SOR/2000-164
556
———
a
1
L.R., ch. 47 (1er suppl.), par. 1(9) et (10)
DORS/2000-164
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-99
the credibility of the Canadian Pari-Mutuel Agency’s (CPMA)
Equine Drug Control Program.
There are no significant costs or environmental impact associated with this regulatory amendment.
courses de chevaux et la crédibilité du Programme de contrôle des
drogues équines de l’Agence canadienne du pari mutuel (ACPM).
Cette modification réglementaire n’a aucune incidence financière ou environnementale d’importance.
Consultation
Consultations
Early notice of this type of amendment was provided in the
1996 Federal Regulatory Plan, proposal number AGR/R-12-L. It
is a recurring initiative that is exempt from pre-publication.
Provincial racing commissions continue to endorse the
CPMA’s Equine Drug Control Program, including the maintenance of the Schedule of prohibited drugs.
Un avis préalable de ce type de modification a été fourni dans
les Projets de réglementation fédérale de 1996, numéro de proposition AGR/R-12-F; il s’agit d’une modification à caractère périodique.
L’Agence consulte régulièrement le Comité consultatif des
drogues (CCD), un groupe composé de vétérinaires, de pharmacologistes et de chimistes de l’industrie des courses, lorsqu’une
drogue est inscrite à l’annexe. Le CCD appuie cette mesure réglementaire.
Les commissions provinciales des courses approuvent le Programme de contrôle des drogues équines de l’ACPM, y compris
la tenue de l’annexe des drogues interdites.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
Information on additions to the Schedule is provided to all industry sectors, so that they know which substances to avoid when
treating horses scheduled to race.
Compliance with the CPMA’s Equine Drug Control Program is
accomplished by the testing of post-race samples of urine or
blood taken from race horses. Positive results are reported to the
provincial racing commissions for appropriate action under their
Rules of Racing.
This amendment will not increase the current requirements for
compliance and enforcement activities.
L’information sur les inscriptions à l’annexe est fournie à tous
les secteurs de l’industrie pour qu’ils connaissent les substances à
éviter dans le traitement des chevaux avant les courses.
L’analyse d’échantillons d’urine ou de sang prélevés sur les
chevaux après la course sert à garantir la conformité au Programme de contrôle des drogues équines de l’ACPM. Les résultats positifs sont signalés aux commissions provinciales qui prennent ensuite les mesures appropriées en fonction de leurs propres
règles de course.
La présente modification n’ajoutera rien aux exigences actuelles touchant les activités de conformité et d’application.
Contact
Lydia Brooks
Analytical Program Officer
Canadian Pari-Mutuel Agency
Agriculture and Agri-Food Canada
P.O. Box 5904, LCD Merivale
Ottawa, Ontario
K2C 3X7
Tel.: (613) 946-0893
FAX: (613) 952-7466
E-mail: lbrooks@em.agr.ca
Personne-ressource
Lydia Brooks
Agent du progamme d’analyse
Agence canadienne du pari mutuel
Agriculture et Agroalimentaire Canada
C.P. 5904, PF Merivale
Ottawa (Ontario)
K2C 3X7
Tél. : (613) 946-0893
TÉLÉCOPIEUR : (613) 952-7466
Courriel : lbrooks@em.agr.ca
The CPMA consults with the Federal Drug Advisory Committee, consisting of veterinarians, pharmacologists and chemists,
when proposing to add a drug to the schedule. The committee
supports this regulatory action.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2001
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2001
557
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-100
Registration
SOR/2001-100 9 March, 2001
Enregistrement
DORS/2001-100
FARM PRODUCTS AGENCIES ACT
LOI SUR LES OFFICES DES PRODUITS AGRICOLES
Regulations Amending the Canadian Chicken
Marketing Quota Regulations, 1990
Règlement modifiant le Règlement canadien sur le
contingentement de la commercialisation des
poulets (1990)
Whereas the Governor in Council has, by the Chicken Farmers
of Canada Proclamationa, established Chicken Farmers of
Canada pursuant to subsection 16(1)b of the Farm Products
Agencies Actc;
Whereas Chicken Farmers of Canada has been empowered to
implement a marketing plan pursuant to that Proclamation;
Whereas Chicken Farmers of Canada has taken into account
the factors set out in paragraphs 7(a) to (e) of the schedule to that
Proclamation;
Whereas the proposed annexed Regulations Amending the Canadian Chicken Marketing Quota Regulations, 1990 are regulations of a class to which paragraph 7(1)(d)d of that Act applies by
reason of section 2 of the Agencies’ Orders and Regulations Approval Ordere, and have been submitted to the National Farm
Products Council pursuant to paragraph 22(1)(f) of that Act;
Attendu que, en vertu du paragraphe 16(1)a de la Loi sur les offices des produits agricolesb, le gouverneur en conseil a, par la
Proclamation visant Les Producteurs de poulet du Canadac, créé
l’office appelé Les Producteurs de poulet du Canada;
Attendu que l’office est habilité à mettre en oeuvre un plan de
commercialisation, conformément à cette proclamation;
Attendu que l’office a pris en considération les facteurs énumérés aux alinéas 7a) à e) de l’annexe de cette proclamation;
And whereas, pursuant to paragraph 7(1)(d)d of that Act, the
National Farm Products Council is satisfied that the proposed
Regulations are necessary for the implementation of the marketing plan that Chicken Farmers of Canada is authorized to implement, and has approved the proposed Regulations;
Therefore, Chicken Farmers of Canada, pursuant to paragraph 22(1)(f) of the Farm Products Agencies Actc and subsection 6(1)f of the schedule to the Chicken Farmers of Canada Proclamationa, hereby makes the annexed Regulations Amending the
Canadian Chicken Marketing Quota Regulations, 1990.
Ottawa, Ontario, March 9, 2001
9 mars 2001
Attendu que le projet de règlement intitulé Règlement modifiant le Règlement canadien sur le contingentement de la commercialisation des poulets (1990), ci-après, relève d’une catégorie
à laquelle s’applique l’alinéa 7(1)d)d de cette loi, conformément à
l’article 2 de l’Ordonnance sur l’approbation des ordonnances et
règlements des officese, et a été soumis au Conseil national des
produits agricoles, conformément à l’alinéa 22(1)f) de cette loi;
Attendu que, en vertu de l’alinéa 7(1)d)d de cette loi, le Conseil
national des produits agricoles, étant convaincu que le projet de
règlement est nécessaire à l’exécution du plan de commercialisation que l’office est habilité à mettre en oeuvre, a approuvé ce
projet,
À ces causes, en vertu de l’alinéa 22(1)f) de la Loi sur les offices des produits agricolesb et du paragraphe 6(1)f de l’annexe de
la Proclamation visant Les Producteurs de poulet du Canadac,
l’office prend le Règlement modifiant le Règlement canadien sur
le contingentement de la commercialisation des poulets (1990),
ci-après.
Ottawa (Ontario), le 9 mars 2001
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT
CANADIEN SUR LE CONTINGENTEMENT DE LA
COMMERCIALISATION DES POULETS (1990)
REGULATIONS AMENDING THE
CANADIAN CHICKEN MARKETING
QUOTA REGULATIONS, 1990
AMENDMENT
1
1. Schedule II to the Canadian Chicken Marketing Quota
Regulations, 19902 is replaced by the following:
———
a
b
c
d
e
f
1
2
SOR/79-158; SOR/98-244
S.C. 1993, c. 3, par. 13(b)
S.C. 1993, c. 3, s. 2
S.C. 1993, c. 3, s. 7(2)
C.R.C., c. 648
SOR/91-139
SOR/2000-396
SOR/90-556
558
MODIFICATION
1
1. L’annexe II du Règlement canadien sur le contingentement de la commercialisation des poulets (1990)2 est remplacée
par ce qui suit :
———
a
b
c
d
e
f
1
2
L.C. 1993, ch. 3, al. 13b)
L.C. 1993, ch. 3, art. 2
DORS/79-158; DORS/98-244
L.C. 1993, ch. 3, par. 7(2)
C.R.C., ch. 648
DORS/91-139
DORS/2000-396
DORS/90-556
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-100
SCHEDULE II
(Sections 2, 6, 7 and 7.1)
ANNEXE II
(articles 2, 6, 7 et 7.1)
LIMITS FOR PRODUCTION OF CHICKEN
FOR THE PERIOD BEGINNING ON
JANUARY 14, 2001 AND ENDING ON MARCH 10, 2001
LIMITES DE PRODUCTION DE POULET POUR LA
PÉRIODE COMMENÇANT LE 14 JANVIER 2001
ET SE TERMINANT LE 10 MARS 2001
Column I
Item
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
Total
Province
Ont.
Que.
N.S.
N.B.
Man.
P.E.I.
Sask.
Alta.
Nfld.
Column II
Column III
Production
Subject to Federal and
Provincial Quotas
(in Live Weight) (kg)
60,900,000
47,690,217
6,501,645
5,238,954
7,413,957
704,283
5,330,625
15,867,490
2,542,486
___________
Production
Subject to Periodic
Export Quotas
(in Live Weight) (kg)
940,000
4,540,000
0
0
585,000
0
106,608
1,123,200
0
_________
152,189,657
7,294,808
COMING INTO FORCE
2. These Regulations come into force on March 8, 2001.
Colonne I
Article
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
Total
Province
Ont.
Qc
N.-É.
N.-B.
Man.
Î.-P.-É.
Sask.
Alb.
T.-N.
Colonne II
Colonne III
Production assujettie
aux contingents fédéraux
et provinciaux
(kg — poids vif)
60 900 000
47 690 217
6 501 645
5 238 954
7 413 957
704 283
5 330 625
15 867 490
2 542 486
___________
Production assujettie
aux contingents
d’exportation périodiques
(kg — poids vif)
940 000
4 540 000
0
0
585 000
0
106 608
1 123 200
0
_________
152 189 657
7 294 808
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. Le présent règlement entre en vigueur le 8 mars 2001.
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Regulations.)
(La présente note ne fait pas partie du règlement.)
This amendment establishes the periodic allocation of quotas,
for the period beginning on January 14, 2001 and ending on
March 10, 2001, for producers who market chicken in interprovincial and export trade.
La modification vise à fixer les contingents périodiques pour la
période commençant le 14 janvier 2001 et se terminant le 10 mars
2001 à l’égard des producteurs qui commercialisent le poulet sur
les marchés interprovincial ou d’exportation.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2001
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2001
559
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-101
Registration
SOR/2001-101 15 March, 2001
Enregistrement
DORS/2001-101
BANK ACT
LOI SUR LES BANQUES
Cost of Borrowing (Banks) Regulations
Règlement sur le coût d’emprunt (banques)
P.C. 2001-367 15 March, 2001
C.P. 2001-367 15 mars 2001
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Finance, pursuant to sections 449 to 456a, 458b and 668c of the Bank Actd, hereby makes
the annexed Cost of Borrowing (Banks) Regulations.
Sur recommandation du ministre des Finances et en vertu des
articles 449 à 456a, 458b et 668c de la Loi sur les banquesd, Son
Excellence la Gouverneure générale en conseil prend le Règlement sur le coût d’emprunt (banques), ci-après.
COST OF BORROWING (BANKS) REGULATIONS
RÈGLEMENT SUR LE COÛT D’EMPRUNT (BANQUES)
INTERPRETATION
DÉFINITIONS
1. The definitions in this section apply in these Regulations.
“Act” means the Bank Act. (Loi)
“APR” means the cost of borrowing for a loan under a credit
agreement expressed as an annual rate on the principal referred
to in subsection 3(1). (TAC)
“borrower” includes a person to whom a loan is proposed to be
made and a holder, or an applicant to become a holder, of a
credit card. (emprunteur)
“credit agreement” includes an agreement for a line of credit, a
credit card or any kind of loan. (convention de crédit)
“disbursement charge” means a charge, other than one referred to
in subsection 5(1), to recover an expense incurred by a bank to
arrange, document, insure or secure a credit agreement. It includes a charge referred to in paragraphs 5(2)(c) and (f) to (h).
(frais de débours)
“hypothec” means a hypothec on immovable property. (hypothèque)
“principal” means the amount borrowed under a credit agreement
but does not include any cost of borrowing. (capital)
“public index” means an interest rate, or a variable base rate for
an interest rate, that is published at least weekly in a newspaper
or magazine of general circulation, or in some media of general
circulation or distribution, in areas where borrowers whose
credit agreements are governed by that interest rate reside. (indice publié)
1. Les définitions qui suivent s’appliquent au présent règlement.
« capital » Somme empruntée aux termes d’une convention de
crédit. Est exclu le coût d’emprunt. (principal)
« convention de crédit » Vise notamment une convention portant
sur une marge de crédit, une carte de crédit ou tout type de prêt.
(credit agreement)
« emprunteur » Sont assimilés à l’emprunteur la personne à qui
un prêt est offert, ainsi que le titulaire ou le demandeur d’une
carte de crédit. (borrower)
« frais de débours » Frais, autres que ceux visés au paragraphe 5(1), exigés pour le recouvrement des dépenses engagées
par la banque afin d’établir, de documenter, d’assurer ou de garantir une convention de crédit. Sont compris parmi les frais de
débours les frais visés aux alinéas 5(2)c) et f) à h). (disbursement charge)
« hypothèque » Hypothèque immobilière. (hypothec)
« indice publié » Taux d’intérêt ou base variable d’un taux
d’intérêt publié au moins une fois par semaine dans un quotidien ou une revue à grand tirage ou dans des médias à grand tirage ou à grande diffusion aux lieux où résident les emprunteurs dont la convention de crédit prévoit un tel taux d’intérêt.
(public index)
« Loi » La Loi sur les banques. (Act)
« TAC » Le coût d’emprunt d’un prêt consenti aux termes d’une
convention de crédit, exprimé sous forme du taux annuel sur le
capital visé au paragraphe 3(1). (APR)
APPLICATION
APPLICATION
2. These Regulations apply to credit agreements, other than a
credit agreement entered into
(a) for business purposes of a borrower; or
(b) with a borrower that is not a natural person.
2. Le présent règlement s’applique à toute convention de crédit
à l’exception des suivantes :
a) celles conclues pour les activités commerciales d’un emprunteur;
b) celles où l’emprunteur n’est pas une personne physique.
———
———
a
a
b
c
d
S.C. 1997, c. 15, ss. 49 to 53
S.C. 1999, c. 28, s. 24
S.C. 1999, c. 28, s. 64, c. 31, s. 16
S.C. 1991, c. 46
560
b
c
d
15 mars 2001
L.C. 1997, ch. 15, art. 49 à 53
L.C. 1999, ch. 28, art. 24
L.C. 1999, ch. 28, art. 64, ch. 31, art. 16
L.C. 1991, ch. 46
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-101
COST OF BORROWING
COÛT D’EMPRUNT
Calculation
Calcul
3. (1) For the purpose of section 451 of the Act, the cost of borrowing for a loan under a credit agreement, other than a loan obtained through the use of a credit card or line of credit, is to be
expressed as an annual rate on the principal, as follows:
3. (1) Pour l’application de l’article 451 de la Loi, le coût
d’emprunt d’un prêt consenti aux termes d’une convention de
crédit, autre que celui obtenu par l’utilisation d’une carte de crédit
ou d’une marge de crédit, est exprimé sous forme d’un taux annuel sur le capital, calculé selon la formule suivante :
APR =
C × 100
T×P
TAC =
C × 100
T×P
where
APR is the annual percentage rate cost of borrowing;
C is an amount that represents the cost of borrowing within the
meaning of section 5 over the term of the loan;
P is the average of the principal of the loan outstanding at the
end of each period for the calculation of interest under the
credit agreement, before subtracting any payment that is due at
that time; and
T is the term of the loan in years, expressed to at least two decimal points of significance.
(2) For the purpose of the APR calculation under subsection (1),
(a) the APR may be rounded off to the nearest eighth of a per
cent;
(b) each instalment payment made on a loan must be applied
first to the accumulated cost of borrowing and then to the outstanding principal;
(c) a period of
(i) one month is 1/12 of a year,
(ii) one week is 1/52 of a year, and
(iii) one day is 1/365 of a year;
(d) if the annual interest rate underlying the calculation is variable over the period of the loan, it must be set as the annual interest rate that applies on the day that the calculation is made;
(e) if there are no instalment payments under a credit agreement, then the APR must be calculated on the basis that the
outstanding principal is to be repaid in one lump sum at the end
of the term of the loan; and
(f) a credit agreement for an amount that comprises, in whole
or in part, an outstanding balance from a prior credit agreement
is a new credit agreement for the purpose of the calculation.
(3) For the purpose of section 451 of the Act, the cost of borrowing for a loan obtained under a credit card agreement or line
of credit is to be expressed as an annual rate, as follows:
(a) if the loan has a fixed annual interest rate, that annual interest rate; or
(b) if the loan has a variable interest rate, the annual interest
rate that applies on the date of the disclosure.
où :
TAC représente le taux annuel du coût d’emprunt, exprimé en
pourcentage;
C le coût d’emprunt, au sens de l’article 5, au cours de la durée
du prêt;
P la moyenne du capital du prêt impayé à la fin de chaque période de calcul de l’intérêt aux termes de la convention de crédit, avant déduction de tout versement exigible à cette date;
T la durée du prêt en années, exprimée en nombre décimal comportant au moins deux décimales.
(2) Les règles suivantes s’appliquent au calcul visé au paragraphe (1):
a) le TAC peut être arrondi au huitième pour cent près;
b) les versements faits en remboursement du prêt sont d’abord
imputés sur le coût d’emprunt accumulé, puis sur le capital impayé;
c) une période :
(i) d’un mois équivaut à 1/12 d’année,
(ii) d’une semaine équivaut à 1/52 d’année,
(iii) d’un jour équivaut à 1/365 d’année;
d) si le taux d’intérêt annuel servant au calcul est variable au
cours de la durée du prêt, il doit correspondre au taux d’intérêt
annuel qui s’applique le jour du calcul;
e) si la convention de crédit ne prévoit pas de versements, le
TAC doit être calculé selon le principe que le capital impayé
sera remboursé en un seul versement à la fin de la durée du
prêt;
f) la convention de crédit visant une somme qui comprend tout
ou partie du solde impayé aux termes d’une convention de crédit antérieure constitue une nouvelle convention de crédit aux
fins de calcul.
(3) Pour l’application de l’article 451 de la Loi, le coût d’emprunt d’un prêt obtenu par utilisation d’une carte de crédit ou
d’une marge de crédit aux termes d’une convention de crédit est
exprimé sous forme d’un taux annuel, comme suit :
a) s’il s’agit d’un prêt à taux d’intérêt annuel fixe, le taux
d’intérêt annuel;
b) s’il s’agit d’un prêt à taux d’intérêt variable, le taux d’intérêt
annuel applicable à la date de la déclaration.
Annual Interest Rate
TAC correspondant au taux d’intérêt annuel
4. The APR for a credit agreement is the annual interest rate if
there is no cost of borrowing other than interest.
4. Le TAC relatif à une convention de crédit correspond au
taux d’intérêt annuel si le coût d’emprunt est constitué uniquement d’intérêts.
561
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-101
Included and Excluded Charges
Frais inclus dans le coût d’emprunt et frais exclus
5. (1) Subject to subsection (2), the cost of borrowing for a loan
under a credit agreement, other than an agreement for a credit
card or line of credit, consists of all the costs of borrowing under
the loan over its term, in particular the interest or discount that
applies to the loan in accordance with section 449 of the Act, and
including the following charges:
(a) administrative charges, including charges for services,
transactions or any other activity in relation to the loan;
(b) charges for the services, or disbursements, of a lawyer or
notary that a bank required the borrower to retain;
(c) insurance charges other than those excluded under paragraphs (2)(a), (f) and (h);
(d) charges for a broker, if the broker’s fees are included in the
amount borrowed and are paid directly by the bank to the broker; and
(e) charges for appraisal, inspection or surveying services,
other than those mentioned in paragraph (2)(g), related to property that is security for a loan, if those services are required by
the bank.
5. (1) Sous réserve du paragraphe (2), le coût d’emprunt d’un
prêt consenti aux termes d’une convention de crédit au cours de la
durée du prêt, autre que les conventions de crédit visant une carte
de crédit ou une marge de crédit, comprend tous les frais relatifs à
un prêt, notamment les intérêts ou l’escompte qui y sont applicables et qui sont prévus à l’article 449 de la Loi, ainsi que les frais
suivants :
a) les frais d’administration, y compris ceux relatifs aux services, aux opérations et à toute autre activité liée au prêt;
b) les honoraires et frais d’un avocat ou d’un notaire dont les
services ont été retenus par l’emprunteur, si ces services sont
exigés par la banque;
c) les frais d’assurance autres que ceux exclus aux termes des
alinéas (2)a), f) et h);
d) les frais de courtage, s’ils sont inclus dans la somme empruntée et s’ils sont payés directement au courtier par la banque;
e) les frais pour les services d’évaluation, d’arpentage ou
d’inspection d’un bien donné en garantie du prêt, autres que
ceux prévus à l’alinéa (2)g), si ces services sont exigés par la
banque.
(2) Sont exclus du coût d’emprunt :
a) les frais d’assurance du prêt dans l’un ou l’autre des cas suivants :
(i) l’assurance est facultative,
(ii) l’emprunteur en est le bénéficiaire et le montant couvre
la valeur du bien donné en garantie du prêt;
b) les frais exigibles pour tout découvert;
c) les frais pour l’enregistrement de documents ou l’obtention
de renseignements contenus dans les registres publics concernant la sûreté grevant le bien donné en garantie du prêt;
d) les frais exigibles pour tout remboursement anticipé d’un
prêt;
e) les honoraires ou frais d’un avocat ou d’un notaire, autres
que ceux prévus à l’alinéa (1)b);
f) les frais d’assurance contre les vices de titres de propriété, si
l’assurance est payée directement par l’emprunteur;
g) les frais pour les services d’évaluation, d’arpentage ou
d’inspection d’un bien donné en garantie du prêt, si les services
sont fournis directement à l’emprunteur;
h) les frais d’assurance en cas de défaillance visant une hypothèque à ratio élevé;
i) les frais pour la tenue d’un compte de taxes qui, selon le cas :
(i) sont exigés dans le cas d’une hypothèque visée à l’alinéa h),
(ii) sont facultatifs;
j) les frais pour la radiation d’une sûreté;
k) les frais exigibles en cas de défaillance de l’emprunteur.
(2) The cost of borrowing for a loan does not include
(a) charges for insurance on the loan if
(i) the insurance is optional, or
(ii) the borrower is its beneficiary and the amount insured reflects the value of an asset that is security for the loan;
(b) charges for an overdraft;
(c) fees paid to register documents or obtain information from a
public registry about security interests related to property given
as security;
(d) penalty charges for the prepayment of a loan;
(e) charges for the services, or disbursements, of a lawyer or
notary, other than those mentioned in paragraph (1)(b);
(f) charges for insurance against defects in title to real or immovable property, if the insurance is paid for directly by the
borrower;
(g) charges for appraisal, inspection or surveying services provided directly to the borrower in relation to property that is security for a loan;
(h) charges for insurance against default on a high-ratio mortgage or hypothec;
(i) fees to maintain a tax account that are
(i) required for a mortgage or hypothec referred to in paragraph (h), or
(ii) optional;
(j) any fee to discharge a security interest; or
(k) default charges.
DISCLOSURE — GENERAL
DÉCLARATIONS — DISPOSITIONS GÉNÉRALES
Manner
Forme
6. (1) For the purpose of subsection 450(1) of the Act, a bank
that grants credit must, in writing, provide the borrower with a
disclosure statement that provides the information required by
these Regulations to be disclosed.
6. (1) Pour l’application du paragraphe 450(1) de la Loi, la
banque qui accorde un prêt doit remettre à l’emprunteur une déclaration écrite comportant les renseignements dont la communication est exigée par le présent règlement.
562
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-101
(2) A disclosure statement may be a separate document or may
be part of a credit agreement or an application for a credit agreement.
(3) Information disclosed in a disclosure statement may be
based on an assumption or estimate if the assumption or estimate
is reasonable and the information disclosed by it
(a) cannot be known by the bank when it makes the statement;
and
(b) is identified to the borrower as an assumption or estimate.
(4) A disclosure statement, or a consent in relation to a disclosure statement, must be in plain language that is clear and concise. It must be presented in a manner that is logical and likely to
bring to the borrower’s attention the information required by
these Regulations to be disclosed.
(5) If the borrower consents, in writing, the disclosure statement may be provided by electronic means in an electronic form
that the borrower can retrieve and retain.
(6) A disclosure statement is deemed to be provided to the borrower
(a) on the day recorded as the time of sending by the bank’s
server, if provided by electronic means;
(b) on the day recorded as the time of sending by a fax machine, if provided by fax and the borrower has consented to receive if by fax; and
(c) five days after the postmark date, if provided by mail;
(d) when it is received, in any other case.
(2) La déclaration peut être un document distinct ou faire partie
de la convention de crédit ou de la demande de convention de
crédit.
(3) Les renseignements figurant dans la déclaration peuvent
être fondés sur une estimation ou une hypothèse dans la mesure
où celle-ci est raisonnable et où, à la fois :
a) les renseignements ne peuvent être connus de la banque au
moment où elle fait la déclaration;
b) la déclaration comporte une mention indiquant que les renseignements sont fondés sur une estimation ou une hypothèse.
(4) La déclaration ou le consentement lié à celle-ci doit être rédigé en langage simple, clair et concis et être présenté de façon
logique et susceptible d’attirer l’attention de l’emprunteur sur les
renseignements dont la communication est exigée par le présent
règlement.
(5) Si l’emprunteur y consent par écrit, la déclaration peut lui
être fournie sous une forme électronique qu’il peut récupérer et
conserver.
(6) La déclaration est réputée fournie à l’emprunteur :
a) à la date d’envoi enregistrée par le serveur de la banque, si
elle est envoyée par voie électronique;
b) à la date d’envoi enregistrée par le télécopieur, si l’emprunteur a consenti à ce mode d’envoi;
c) si elle est mise à la poste, cinq jours après la date du cachet
postal;
d) à la date où elle est reçue, dans les autres cas.
Timing of Initial Disclosure
Moment de la première déclaration
7. (1) A bank that proposes to enter into a credit agreement
with a borrower must provide the borrower with the initial disclosure statement required by these Regulations on or before the
earlier of the making of a payment, other than a disbursement
charge, in relation to the credit agreement by the borrower and
(a) two clear business days before the entering into the credit
agreement by the borrower and the bank, in the case of a credit
agreement for a mortgage or hypothec; or
(b) the entering into the credit agreement by the borrower and
the bank, in any other case.
(2) Paragraph (1)(a) does not apply if the borrower consents to
being provided with the initial disclosure for the credit agreement
in accordance with paragraph (1)(b).
7. (1) La banque qui se propose de conclure une convention de
crédit avec un emprunteur doit remettre à celui-ci la première
déclaration exigée par le présent règlement soit au plus tard à la
date où celui-ci effectue le premier versement lié à la convention
de crédit, autre que des frais de débours, soit au plus tard à celle
des dates suivantes qui lui est antérieure :
a) dans le cas d’un prêt garanti par une hypothèque, la date
précédant de deux jours ouvrables francs la conclusion de la
convention de crédit;
b) dans tout autre cas, la date de la conclusion de la convention
de crédit.
(2) L’alinéa (1)a) ne s’applique pas si l’emprunteur consent à
ce que la déclaration relative à la convention de crédit lui soit
fournie conformément à l’alinéa (1)b).
DISCLOSURE — CONTENT
CONTENU DE LA DÉCLARATION
Fixed Interest Loans for a Fixed Amount
Prêts à taux d’intérêt fixe d’un montant fixe
8. (1) A bank that enters into a credit agreement for a loan for a
fixed interest rate for a fixed amount, to be repaid on a fixed future date or by instalment payments, must provide the borrower
with an initial disclosure statement that includes the following
information:
(a) the principal amount of the loan;
(b) the amount of the advance, or any advances, of the principal
and when it is, or they are, to be made;
(c) the total amount of all payments;
(d) the cost of borrowing over the term of the loan, expressed
as an amount;
8. (1) La banque qui conclut une convention de crédit visant un
prêt à taux d’intérêt fixe d’un montant fixe remboursable à date
fixe ou par versements doit remettre à l’emprunteur une première
déclaration comportant les renseignements suivants :
a) le capital du prêt;
b) la date et le montant de toute avance sur le capital;
c) la somme de tous les versements;
d) la somme représentant le coût d’emprunt au cours de la durée du prêt;
e) la durée du prêt et, si elle est différente, la période d’amortissement;
563
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-101
(e) the term of the loan, and the period of amortization if different from the term;
(f) the annual interest rate and the circumstances under which it
is compounded, if any;
(g) the APR, when it differs from the annual interest rate;
(h) the date on and after which interest is charged and information concerning any period during which interest does not accrue;
(i) the amount of each payment and when it is due;
(j) the fact that each payment made on a loan must be applied
first to the accumulated cost of borrowing and then to the outstanding principal;
(k) information about any optional service in relation to the
credit agreement that the borrower accepts, the charges for
each optional service and the conditions under which the borrower may cancel the service if that information is not disclosed in a separate statement before the optional service is
provided;
(l) the disclosure required by paragraph 452(1)(a) of the Act,
including a description of any components that comprise a
formula to calculate a rebate, charge or penalty in the event that
the borrower exercises the right to repay the amount borrowed
before the maturity of the loan and, if section 17 applies, the
formula set out in subsection 17(4);
(m) the disclosure required by paragraph 452(1)(b) of the Act,
including default charges that may be imposed under section 18;
(n) the property, if any, over which the bank takes a security
interest under the credit agreement;
(o) any charge for a broker, if the broker’s fees are included in
the amount borrowed and are paid directly by the bank to the
broker;
(p) the existence of a fee to discharge a security interest and the
amount of the fee on the day that the statement was provided;
and
(q) the nature and amount of any other charge, other than interest charges.
(2) If the missing of a scheduled instalment payment or the imposition of a default charge for a missed scheduled instalment
payment increases the outstanding balance of a loan referred to in
subsection (1) with the result that each subsequently scheduled
instalment payment does not cover the interest accrued during the
period for which it was scheduled, the bank must, at most 30 days
after the missed payment or the imposition of the default charge,
provide the borrower with a subsequent disclosure statement that
describes the situation and its consequences.
f) le taux d’intérêt annuel et, le cas échéant, les circonstances
où les intérêts sont composés;
g) le TAC, lorsqu’il diffère du taux d’intérêt annuel;
h) la date à partir de laquelle les intérêts courent et les renseignements relatifs à toute période durant laquelle les intérêts ne
courent pas;
i) le montant et la date d’échéance de chaque versement;
j) le fait que chaque versement est d’abord imputé sur le coût
d’emprunt accumulé, puis sur le capital impayé;
k) les services optionnels liés à la convention de crédit que
l’emprunteur accepte, les frais pour chacun d’eux et les conditions auxquelles l’emprunteur peut les annuler si ces renseignements ne lui ont pas été communiqués dans une déclaration
distincte avant que les services soient fournis;
l) les renseignements exigés par l’alinéa 452(1)a) de la Loi, y
compris la description de tous les éléments pris en compte dans
le calcul de toute remise, de tous frais ou de toute pénalité imposés dans le cas du remboursement anticipé du prêt et, si
l’article 17 du présent règlement s’applique, la formule utilisée
conformément au paragraphe 17(4) du présent règlement;
m) les renseignements exigés par l’alinéa 452(1)b) de la Loi, y
compris les frais en cas de défaillance qui peuvent être imposés
conformément à l’article 18 du présent règlement;
n) la description de tout bien constituant une sûreté détenue par
la banque aux termes de la convention;
o) les frais de courtage, si les honoraires d’un courtier sont inclus dans la somme empruntée et sont réglés par la banque;
p) l’existence de frais pour la radiation d’une sûreté et leur
montant le jour où la déclaration est remise;
q) la nature et le montant de tous autres frais, à l’exclusion des
frais d’intérêts.
(2) Si, du fait qu’un versement à date fixe n’a pas été fait ou
que des frais ont été imposés en raison d’une telle défaillance, le
solde impayé d’un prêt mentionné au paragraphe (1) augmente et
que chaque versement subséquent ne suffit pas à couvrir les intérêts courus pendant la période qu’il vise, la banque doit, dans les
trente jours suivant la défaillance ou l’imposition des frais, remettre à l’emprunteur une déclaration faisant état de la situation
et de ses conséquences.
Variable Interest Loans for a Fixed Amount
Prêts à taux d’intérêt variable d’un montant fixe
9. (1) A bank that enters into a credit agreement for a loan with
a variable interest rate for a fixed amount, to be repaid on a fixed
future date or by instalment payments, must provide an initial
disclosure statement that includes the following information in
addition to that required by section 8:
(a) the annual rate of interest that applies on the date of the disclosure;
(b) the method for determining the annual interest rate and
when that determination is made;
(c) the amount of each payment based on the annual interest
rate that applies on the date of the disclosure and the dates
when those payments are due;
9. (1) La banque qui conclut une convention de crédit visant un
prêt à taux d’intérêt variable d’un montant fixe remboursable à
date fixe ou par versements doit remettre à l’emprunteur une
première déclaration comportant, outre les renseignements exigés
par l’article 8, les renseignements suivants :
a) le taux d’intérêt annuel applicable à la date de la déclaration;
b) le mode de calcul du taux d’intérêt annuel et la date du calcul;
c) le montant de chaque versement établi en fonction du taux
d’intérêt annuel applicable à la date de la déclaration et la date
d’échéance de chaque versement;
564
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-101
(d) the total amount of all payments and of the cost of borrowing based on that annual interest rate;
(e) if the loan is to be paid by instalment payments and the
amount to be paid is not adjusted automatically to reflect
changes in the annual interest rate that apply to each instalment
payment,
(i) the triggering annual interest rate above which the amount
paid under a scheduled instalment payment on the initial
principal does not cover the interest due on the instalment
payment, and
(ii) the fact that negative amortization is possible; and
(f) if the loan does not have regularly scheduled payments,
(i) the conditions that must occur for the entire outstanding
balance, or part of it, to become due, or
(ii) which provisions of the credit agreement set out those
conditions.
(2) If the variable interest rate for the loan is determined by
adding or subtracting a fixed percentage rate of interest to or from
a public index that is a variable rate, the bank must, at least once
every 12 months, provide the borrower with a subsequent disclosure statement that contains the following information:
(a) the annual interest rate at the beginning and end of the period covered by the disclosure;
(b) the outstanding balance at the beginning and end of the period covered by the disclosure; and
(c) the amount of each instalment payment due under a payment schedule and the time when each payment is due, based
on the annual interest rate that applies at the end of the period
covered by the disclosure.
(3) If the variable interest rate for the loan is determined by a
method other than that referred to in subsection (2), the bank
must, at most 30 days after increasing the annual interest rate by
more than 1ÿ above the most recently disclosed rate, provide the
borrower with a subsequent disclosure statement that contains the
following information:
(a) the new annual interest rate and the date on which it takes
effect; and
(b) the amount of each instalment payment and the time when
each payment is due, for payments that are affected by the new
annual interest rate.
d) le montant total de tous les versements et du coût d’emprunt
établi en fonction du taux d’intérêt annuel;
e) si le prêt est remboursé par versements et que le montant de
ceux-ci n’est pas rajusté automatiquement en fonction des
changements du taux d’intérêt annuel qui s’applique à chaque
versement :
(i) le taux d’intérêt annuel au-delà duquel le montant de chaque versement à date fixe imputable sur le capital initial ne
suffira plus à payer les intérêts courus pendant la période
qu’il vise,
(ii) le fait qu’un amortissement négatif est possible;
f) si le prêt n’est pas remboursable par versements à date fixe :
(i) soit les conditions auxquelles tout ou partie du solde impayé devient exigible,
(ii) soit les dispositions de la convention de crédit énonçant
ces conditions.
(2) Dans le cas où le taux d’intérêt variable d’un prêt est établi
par addition ou soustraction d’un pourcentage déterminé à un
indice publié qui est un taux variable, la banque doit remettre à
l’emprunteur, au moins tous les douze mois, une déclaration
comportant les renseignements suivants :
a) le taux d’intérêt annuel au début et à la fin de la période à
laquelle s’applique la déclaration;
b) le solde impayé au début et à la fin de la période à laquelle
s’applique la déclaration;
c) le montant de chacun des versements à date fixe, calculé
d’après le taux d’intérêt annuel en vigueur à la fin de la période
à laquelle s’applique la déclaration, ainsi que la date d’échéance de chaque versement.
(3) Si le taux d’intérêt variable du prêt est calculé d’une façon
autre que celle visée au paragraphe (2), la banque doit remettre à
l’emprunteur, dans les trente jours après avoir augmenté de plus
de 1 ÿ le dernier taux d’intérêt annuel communiqué, une déclaration comportant les renseignements suivants :
a) le nouveau taux d’intérêt annuel et sa date d’entrée en vigueur;
b) le nouveau montant de chacun des versements touchés par
l’augmentation, ainsi que la date d’échéance de chaque versement.
Lines of Credit
Marges de crédit
10. (1) A bank that enters into a credit agreement for a line of
credit must provide the borrower with an initial disclosure statement that includes the following information:
(a) the initial credit limit, if it is known at the time the disclosure is made;
(b) the annual interest rate, or the method for determining it if it
is variable;
(c) the nature and amounts of any non-interest charges;
(d) the minimum payment during each payment period or the
method for determining it;
(e) each period for which a statement of account is to be provided;
(f) the date on and after which interest accrues and information
concerning any grace period that applies;
(g) the particulars of the charges or penalties referred to in
paragraph 452(1)(b) of the Act, including default charges that
may be imposed under section 18 of these Regulations;
10. (1) La banque qui conclut une convention de crédit visant
une marge de crédit doit remettre à l’emprunteur une première
déclaration comportant les renseignements suivants :
a) la limite de crédit initiale, si elle est connue au moment de la
déclaration;
b) le taux d’intérêt annuel ou, dans le cas d’un taux variable,
son mode de calcul;
c) la nature et le montant des frais non liés aux intérêts;
d) le versement minimal pour chaque période de paiement ou
son mode de calcul;
e) chaque période pour laquelle un relevé est fourni;
f) la date à partir de laquelle les intérêts courent et les renseignements relatifs à tout délai de grâce consenti;
g) les renseignements sur les frais ou pénalités exigés par
l’alinéa 452(1)b) de la Loi, y compris les frais en cas de défaillance qui peuvent être imposés conformément à l’article 18
du présent règlement;
565
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-101
h) la description de tout bien constituant une sûreté détenue par
la banque aux termes de la convention de crédit;
i) les services optionnels liés à la convention de crédit que
l’emprunteur accepte, les frais pour chacun d’eux et les conditions auxquelles l’emprunteur peut les annuler si ces renseignements ne lui ont pas été communiqués dans une déclaration
distincte avant que les services soient fournis;
j) un numéro de téléphone local ou sans frais, ou un numéro de
téléphone accompagné d’une mention évidente précisant que
les appels à frais virés sont acceptés, que l’emprunteur peut
composer pour obtenir des renseignements concernant son
compte pendant les heures normales d’ouverture de la banque;
k) les frais de courtage, si les honoraires d’un courtier sont inclus dans la somme empruntée et sont réglés par la banque.
(h) the property, if any, over which the bank takes a security
interest under the credit agreement;
(i) information about any optional service in relation to the
credit agreement that the borrower accepts, the charges for
each optional service and the conditions under which the borrower may cancel the service if that information is not disclosed in a separate statement before the optional service is
provided;
(j) a local or toll-free telephone number, or a telephone number
with a prominent indication that collect calls are accepted, that
the borrower may use to get information about the account
during the bank’s regular business hours; and
(k) any charge for a broker, if the broker’s fees are included in
the amount borrowed and are paid directly by the bank to the
broker.
(2) If the initial credit limit is not known when the initial disclosure statement is made, the bank must disclose it in
(a) the first statement of account provided to the borrower; or
(b) a separate statement that the borrower receives on or before
the date on which the borrower receives that first statement of
account.
(3) Subject to subsection (4), the bank must, once a month if
not more often, provide the borrower with a subsequent disclosure statement that contains the following information:
(a) the period covered and the opening and closing balances in
the period;
(b) an itemized statement of account that discloses each amount
credited or charged, including interest, and the dates when
those amounts were posted to the account;
(c) the sum for payments and the sum for credit advances and
non-interest and interest charges;
(d) the annual interest rate that applied on each day in the period and the total of interest charged under those rates in the
period;
(e) the credit limit and the amount of credit available at the end
of the period;
(f) the minimum payment and its due date;
(g) the borrower’s rights and obligations regarding any billing
error that may appear in the statement of account; and
(h) a local or toll-free telephone number, or a telephone number
with a prominent indication that collect calls are accepted, that
the borrower may use to get information about the account
during the bank’s regular business hours.
(4) The subsequent periodic disclosure statement is not required to be provided for a period during which there have been
no advances or payments and
(a) there is no outstanding balance at the end of the period; or
(b) the borrower has notice that their credit agreement has been
suspended or cancelled due to default and the bank has demanded payment of the outstanding balance.
(3) Sous réserve du paragraphe (4), la banque doit remettre à
l’emprunteur, au moins une fois par mois, une déclaration qui
contient les renseignements suivants :
a) la période visée par la déclaration et le solde impayé au début et à la fin de celle-ci;
b) un relevé détaillé spécifiant chacune des sommes portées au
crédit ou au débit du compte, y compris les intérêts, et la date
d’inscription au compte;
c) le montant des versements et le montant des avances de crédit, des frais d’intérêts et des frais non liés aux intérêts;
d) le taux d’intérêt annuel applicable à chaque jour de la période et le montant total des intérêts imputés durant celle-ci;
e) la limite de crédit et le crédit disponible à la fin de la période;
f) le versement minimal et sa date d’échéance;
g) les droits et obligations de l’emprunteur en cas d’erreur dans
le relevé;
h) un numéro de téléphone local ou sans frais, ou un numéro de
téléphone accompagné d’une mention évidente précisant que
les appels à frais virés sont acceptés, que l’emprunteur peut
composer pour obtenir des renseignements concernant son
compte pendant les heures normales d’ouverture de la banque.
(4) La déclaration visée au paragraphe (3) n’a pas à être remise
s’il n’y a pas eu d’avances ou de versements au cours de la période en cause et si l’une des situations suivantes se présente :
a) il n’y a pas de solde impayé à la fin de la période;
b) par suite d’une défaillance de sa part, l’emprunteur a été avisé que sa convention de crédit a été suspendue ou annulée et la
banque a demandé le paiement du solde impayé.
Credit Card Applications
Demandes de cartes de crédit
11. (1) A bank that issues credit cards and that distributes an
application form for credit cards must specify the following information in the form or in a document accompanying it, including the date on which each of the matters mentioned takes effect:
11. (1) La banque émettrice de cartes de crédit qui distribue des
formulaires de demande de carte de crédit doit inclure les renseignements suivants dans le formulaire ou dans un document
l’accompagnant, en précisant la date à laquelle chaque renseignement prend effet :
566
(2) Si la limite de crédit initiale n’est pas connue au moment de
la déclaration, la banque doit la communiquer :
a) soit dans le premier relevé fourni à l’emprunteur;
b) soit dans une déclaration distincte que l’emprunteur reçoit au
plus tard à la date où il reçoit son premier relevé.
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-101
(a) in the case of a credit card with a
(i) fixed rate of interest, the annual interest rate, or
(ii) variable interest rate that is determined by adding or
subtracting a fixed percentage rate of interest to or from a
public index, the public index and the fixed percentage rate
to be added or subtracted from it;
(b) the day on and after which interest accrues and information
concerning any grace period that applies; and
(c) the amount of any non-interest charges.
(2) Subsection (1) does not apply if, on the application form or
in a document accompanying it, the bank prominently discloses
(a) a local or toll-free telephone number, or a telephone number
with a prominent indication that collect calls are accepted, that
the borrower may use to get information required by subsection (1) during the bank’s regular business hours; and
(b) the fact that the applicant may obtain the information required by subsection (1) at that telephone number.
a) dans le cas d’une carte de crédit avec :
(i) un taux d’intérêt fixe, le taux d’intérêt annuel,
(ii) un taux d’intérêt variable déterminé par addition ou soustraction d’un pourcentage à un indice publié, l’indice publié
et le pourcentage ajouté ou soustrait;
b) la date à partir de laquelle les intérêts courent et les renseignements concernant tout délai de grâce consenti;
c) le montant des frais non liés aux intérêts.
(4) If a bank that issues credit cards solicits applications for
them in person, by mail, by telephone or by any electronic means,
the information required by paragraphs (1)(a) and (c) must be
disclosed at the time of the solicitation.
(2) Le paragraphe (1) ne s’applique pas si la banque indique de
façon évidente dans le formulaire de demande ou dans un document l’accompagnant, les renseignements suivants :
a) un numéro de téléphone local ou sans frais, ou un numéro de
téléphone accompagné d’une mention évidente précisant que
les appels à frais virés sont acceptés, que l’emprunteur peut
composer pour obtenir les renseignements exigés par le paragraphe (1) pendant les heures normales d’ouverture de la banque;
b) une mention indiquant que le demandeur peut obtenir ces
renseignements en composant ce numéro de téléphone.
(3) Lorsque le demandeur d’une carte de crédit fait sa demande
par téléphone ou par voie électronique, la banque doit lui communiquer les renseignements visés aux alinéas (1)a) et c) au moment de la demande.
(4) La banque émettrice de cartes de crédit qui sollicite des
demandes de cartes de crédit en personne, par la poste, par téléphone ou par voie électronique doit communiquer les renseignements visés aux alinéas (1)a) et c) au moment de la sollicitation.
Credit Cards
Cartes de crédit
12. (1) A bank that enters into a credit agreement for a credit
card must provide the borrower with an initial disclosure statement that includes the following information in addition to that
required by paragraphs 10(1)(a) and (c) to (k):
(a) the manner in which interest is calculated and the information required by paragraph 11(1)(a);
(b) if the borrower is required by the credit agreement to pay
the outstanding balance in full on receiving a statement of account,
(i) mention of that requirement,
(ii) the grace period by the end of which the borrower must
have paid that balance, and
(iii) the annual interest rate charged on any outstanding balance not paid when due;
(c) if a lost or stolen credit card is used in an unauthorized
manner, the maximum liability of the borrower is the lesser
of $50 and the maximum set by the credit agreement;
(d) if a transaction is entered into at an automated teller machine by using the borrower’s personal identification number,
the liability incurred by the transaction is, despite paragraph (c), the maximum liability; and
(e) if the bank has received a report from the borrower, whether
written or verbal, of a lost or stolen credit card, the borrower
has no liability to pay for any transaction entered into through
the use of the card after the receipt of the report.
12. (1) La banque qui conclut une convention de crédit visant
une carte de crédit doit remettre à l’emprunteur une première
déclaration qui comporte, outre les renseignements visés aux alinéas 10(1)a) et c) à k), les renseignements suivants :
a) le mode de calcul des intérêts et les renseignements exigés
par l’alinéa 11(1)a);
b) si l’emprunteur est tenu aux termes de la convention de crédit de régler le solde impayé en entier sur réception du relevé :
(i) la mention de cette exigence,
(ii) le délai de grâce à la fin duquel l’emprunteur doit avoir
acquitté le solde,
(iii) le taux d’intérêt annuel appliqué à tout solde impayé à la
date d’échéance;
c) la mention indiquant la somme maximale pour laquelle
l’emprunteur peut être tenu responsable advenant l’utilisation
non autorisée d’une carte de crédit perdue ou volée, laquelle
somme est la moindre de 50 $ et la somme maximale prévue
par la convention;
d) la mention indiquant que dans le cas d’une opération effectuée à un guichet automatique à l’aide du numéro d’identification personnel de l’emprunteur celui-ci, malgré, l’alinéa c),
est tenu responsable de la somme maximale en cause;
e) la mention indiquant que l’emprunteur qui avise la banque
oralement ou par écrit de la perte ou du vol d’une carte de crédit n’est pas responsable de son utilisation non autorisée à partir du moment où la banque reçoit l’avis.
(2) Si la limite de crédit initiale n’est pas connue lors de la
première déclaration, la banque doit la communiquer :
(3) If an applicant for a credit card applies by telephone or any
electronic means, the bank must disclose the information required
by paragraphs (1)(a) and (c) at the time of the application.
(2) If the initial credit limit is not known when the initial disclosure statement is made, the bank must disclose it in
567
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-101
(a) the first statement of account provided to the borrower; or
(b) a separate statement that the borrower receives on or before
the date on which the borrower receives that first statement of
account.
(3) Despite section 13, if a credit agreement for a credit card is
amended, the bank must, in writing and 30 days or more before
the amendment takes effect, disclose to the borrower the
changes to the information required to be disclosed in the initial statement other than any of those changes that involve
(a) a change in the credit limit;
(b) an extension to the grace period;
(c) a decrease in non-interest charges or default charges referred to in paragraphs 10(1)(c) and (g);
(d) a change concerning information about any optional service
in relation to the credit agreement that is referred to in paragraph 10(1)(i); and
(e) a change in a variable interest rate referred to in subparagraph 11(1)(a)(ii) as a result of a change in the public index referred to in that subparagraph.
(4) An amendment referred to in paragraphs (3)(a) to (d) must
be disclosed in the first periodic subsequent disclosure statement
that is provided after the amendment is made.
(5) A bank that issues credit cards must provide borrowers with
supplementary disclosure statements on a regular periodic basis,
at least once a month, that disclose the information referred to in
subsections 10(3) and (4), other than paragraphs 10(3)(b) and (c)
and that, in addition, contain the following information:
(a) an itemized statement of account that describes each transaction and discloses each amount credited or charged, including interest, and the dates when those amounts were posted to
the account;
(b) the amount that the borrower must pay, on or before a
specified due date, in order to have the benefit of a grace period; and
(c) the sum for payments and the sum for purchases, credit advances and interest and non-interest charges.
(6) For the purpose of paragraph (5)(a), an itemized statement
of account is adequate if it permits the borrower to verify each
transaction described by linking it with a transaction record provided to the borrower.
a) soit dans le premier relevé fourni à l’emprunteur;
b) soit dans un relevé distinct que l’emprunteur reçoit au plus
tard à la date à laquelle il reçoit son premier relevé.
(3) Malgré l’article 13, si la convention de crédit visant une
carte de crédit est modifiée, la banque doit remettre à l’emprunteur, au moins trente jours avant l’entrée en vigueur de la modification, une déclaration écrite faisant état des modifications des
renseignements dont la communication est exigée dans la première déclaration, sauf dans les cas suivants :
a) le changement de la limite de crédit;
b) la prolongation du délai de grâce;
c) la réduction des frais non liés aux intérêts ou des frais en cas
de défaillance prévus respectivement aux alinéas 10(1)c) et g);
d) la modification des renseignements relatifs aux services optionnels visés à l’alinéa 10(1)i) et liés à la convention de crédit;
e) le changement du taux d’intérêt variable mentionné au sousalinéa 11(1)a)(ii) résultant d’un changement de l’indice publié
visé à ce sous-alinéa.
(4) Les modifications visées aux alinéas (3)a) à d) doivent être
communiquées dans la première déclaration suivant leur survenance.
(5) La banque émettrice de cartes de crédit doit remettre périodiquement à l’emprunteur, au moins une fois par mois, une déclaration indiquant l’information visée aux paragraphes 10(3) et (4)
sauf les alinéas 10(3)b) et c) et comportant :
a) un relevé détaillé de toutes les opérations et de toutes les
sommes portées au crédit ou au débit du compte, y compris les
intérêts et la date d’inscription au compte;
b) la somme que l’emprunteur doit payer au plus tard à une
date spécifiée de façon à bénéficier d’un délai de grâce;
c) le montant des versements et le montant des achats, des
avances de crédit, des frais d’intérêts et des frais non liés aux
intérêts.
(6) Le relevé détaillé satisfait aux exigences de l’alinéa (5)a)
s’il permet à l’emprunteur de vérifier chaque opération qui y est
inscrite en la comparant à un relevé d’opération qui lui est fourni.
CHANGES IN CIRCUMSTANCES
CHANGEMENTS
Amendments to Credit Agreements
Modification de la convention de crédit
13. (1) Subject to subsection (2), if a credit agreement is
amended by a subsequent agreement, the bank must, in writing
and at most 30 days after entering into the subsequent agreement,
disclose to the borrower the changes to the information required
to be disclosed in the initial statement.
13. (1) Sous réserve du paragraphe (2), si une convention de
crédit est modifiée par une convention subséquente, la banque
doit remettre à l’emprunteur, dans les trente jours suivant la conclusion de la convention subséquente, une déclaration écrite faisant état de tout changement des renseignements dont la communication est exigée dans la première déclaration.
(2) Lorsqu’une convention de crédit visant une somme fixe
prévoit un calendrier de versements et que ce dernier est modifié
par une convention subséquente, la banque doit remettre à l’emprunteur, dans les trente jours suivant la conclusion de la convention subséquente, une déclaration écrite comportant le nouveau
calendrier et précisant, le cas échéant, toute augmentation de la
somme totale à payer ou du coût d’emprunt.
(2) If a credit agreement for a fixed amount has a schedule for
instalment payments and the schedule is amended by a subsequent agreement, the bank must, in writing and at most 30 days
after entering into the subsequent agreement, disclose to the borrower the new payment schedule and any increase in the total
amount to be paid or the cost of borrowing.
568
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-101
Renewals of Mortgages or Hypothecs
Déclarations relatives au renouvellement de prêts hypothécaires
14. (1) If a credit agreement for a loan secured by a mortgage
or hypothec is to be renewed on a specified date, the bank must,
at least 21 days before the date, provide the borrower with a subsequent disclosure statement that contains the information required to be disclosed by
(a) section 8, if the credit agreement is for a fixed interest rate;
or
(b) section 9, if the credit agreement is for a variable interest
rate.
(2) The subsequent disclosure statement referred to in subsection (1) must specify that
(a) no change that increases the cost of borrowing will be made
to the credit agreement between the transmission of the subsequent disclosure statement and the renewal of the credit agreement; and
(b) the borrower’s rights under the credit agreement continue,
and the renewal does not take effect, until the day that is the
later of the date specified for its renewal and 21 days after the
borrower receives the statement.
(3) A bank that does not intend to renew a credit agreement for
a loan secured by a mortgage or hypothec after its term ends shall,
at least 21 days before the end of the term, notify the borrower of
that intention.
14. (1) Lorsqu’il est prévu de renouveler une convention de
crédit visant un prêt garanti par une hypothèque à une date donnée, la banque doit remettre à l’emprunteur, au moins vingt et un
jours avant cette date, une déclaration comportant les renseignements suivants :
a) dans le cas où la convention de crédit prévoit un taux d’intérêt fixe, les renseignements exigés par l’article 8;
b) dans le cas où la convention de crédit prévoit un taux d’intérêt variable, les renseignements exigés par l’article 9.
(2) La déclaration visée au paragraphe (1) doit préciser ce qui
suit :
a) le fait que du moment de la remise de la déclaration au renouvellement de la convention de crédit, aucun changement ne
sera apporté à la convention de crédit qui aurait pour effet de
faire augmenter le coût d’emprunt;
b) le fait que les droits de l’emprunteur prévus à la convention
de crédit sont maintenus jusqu’au vingt et unième jour suivant
celui où il reçoit la déclaration ou, si elle est postérieure, jusqu’à la date du renouvellement de la convention, le renouvellement prenant effet à la date ainsi fixée.
(3) La banque qui n’a pas l’intention de renouveler une convention de crédit visant un prêt garanti par une hypothèque doit
en aviser l’emprunteur au moins vingt et un jours avant la date
d’échéance du prêt.
Waiver of Payments
Renonciation aux versements
15. (1) If a bank, under a credit agreement for a loan for a fixed
amount, waives a payment without waiving the accrual of interest
during the period covered by the payment, the bank must, in an
offer to make such a waiver, disclose in a prominent manner that
interest will continue to accrue during that period if the offer is
accepted.
(2) If a bank offers to waive a payment under a credit agreement for a line of credit or a credit card, the bank must, with the
offer, disclose in a prominent manner whether interest will continue to accrue during any period covered by the offer if the offer
is accepted.
15. (1) La banque qui, en vertu d’une convention de crédit visant un prêt d’un montant fixe, renonce à un versement mais non
aux intérêts courus pendant la période à laquelle s’applique ce
versement doit, dans son offre de renonciation, préciser de façon
évidente que si l’offre est acceptée, les intérêts continueront à
courir pendant cette période.
(2) La banque qui offre de renoncer à un versement aux termes
d’une convention de crédit visant une marge de crédit ou une
carte de crédit doit, dans son offre de renonciation, préciser de
façon évidente le fait que les intérêts continueront ou non à courir
pendant toute période visée par l’offre si celle-ci est acceptée.
Cancellation of Optional Services
Annulation de services optionnels
16. (1) A disclosure statement made in relation to a credit
agreement under which optional services, including insurance
services, are provided on an on-going basis must specify that
(a) the borrower may cancel the optional service by notifying
the bank that the service is to be cancelled effective as of the
day that is the earlier of one month after the day that the disclosure statement was provided to the borrower, determined in accordance with subsection 6(6), and the last day of a notice period provided for in the credit agreement; and
(b) the bank shall, without delay, refund or credit the borrower
with the proportional amount, calculated in accordance with the
formula set out in subsection (2), of any charges for the service
paid for by the borrower or added to the balance of the loan,
but unused as of the cancellation day referred to in the notice.
16. (1) La déclaration relative à une convention de crédit en
vertu de laquelle des services optionnels, y compris des services
d’assurances, sont fournis de façon continue doit comporter les
renseignements suivants :
a) l’emprunteur peut annuler un service optionnel en avisant la
banque que le service doit être annulé un mois suivant la date
de remise de la déclaration, cette date étant déterminée selon le
paragraphe 6(6), ou à l’expiration d’une période de préavis
prévue dans la convention de crédit, si cette période est moindre;
b) la banque doit immédiatement accorder à l’emprunteur un
remboursement ou un crédit calculé conformément à la formule
prévue au paragraphe (2) qui correspond à la proportion des
frais pour le service optionel qui, à la date de son annulation,
ont été payés ou ajoutés au solde du prêt sans que le service ait
été vendu.
(2) La proportion des frais remboursée à l’emprunteur ou portée à son crédit est calculée selon la formule suivante :
(2) The proportion of charges to be refunded or credited to a
borrower shall be determined in accordance with the formula
569
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
R=A ×
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-101
n−m
n
where
R is the amount to be refunded or credited;
A is the amount of the charges;
n is the period between the imposition of the charge and the
time when the services were, before the cancellation, scheduled to end; and
m is the period between the imposition of the charge and the
cancellation.
(3) Subsection (1) is subject to any provincial laws that apply
to the cancellation of services that are referred to in that subsection.
R=A ×
n−m
n
où :
R représente le montant à rembourser ou à porter au crédit de
l’emprunteur;
A le montant des frais;
n la période commençant au moment où les frais ont été imputés
et se terminant à la date de fin de la période de service prévue
avant l’annulation;
m la période écoulée du moment où les frais ont été imputés au
moment de l’annulation du service.
(3) Le paragraphe (1) est assujetti aux lois provinciales applicables à l’annulation des services visés à ce paragraphe.
Prepayment of Loans
Remboursement anticipé de prêts
17. (1) This section applies to loans for fixed amounts of credit,
except mortgage or hypothec loans.
(2) A borrower under a credit agreement may prepay
(a) the outstanding balance of a credit agreement, at any time,
without incurring any charge or penalty for making the prepayment; or
(b) a part of the outstanding balance
(i) on the date of any scheduled payment, if payments are
scheduled once a month or more often, or
(ii) at any time but only once a month, in any other case.
17. (1) Le présent article s’applique aux prêts d’un montant
fixe, sauf ceux garantis par une hypothèque.
(2) L’emprunteur signataire d’une convention de crédit peut
rembourser :
a) la totalité du solde impayé aux termes de la convention de
crédit, à tout moment, sans encourir de frais ou de pénalité pour
remboursement anticipé;
b) une partie du solde impayé, selon le cas :
(i) à la date d’échéance d’un versement à date fixe applicable
à une période d’au plus un mois,
(ii) une fois par mois dans les autres cas.
(3) L’emprunteur qui, aux termes d’une convention de crédit,
rembourse de façon anticipée :
a) le solde impayé, a droit à un remboursement ou à un crédit
équivalent à la proportion des frais non liés aux intérêts, sauf
les frais de débours, qu’il a versés ou qui avaient été ajoutés au
solde, cette proportion étant calculée conformément à la formule prévue au paragraphe (4);
b) une partie du solde impayé, n’a pas droit au remboursement
ou au crédit mentionné à l’alinéa a).
(4) La proportion des frais non liés aux intérêts remboursée à
l’emprunteur ou portée à son crédit est calculée selon la formule
suivante :
(3) A borrower under a credit agreement who prepays
(a) the outstanding balance must be refunded or credited with
the proportional amount of any non-interest charges, except for
disbursement charges, paid by the borrower or added to that
balance, calculated in accordance with the formula set out in
subsection (4); and
(b) a part of the outstanding balance is not entitled to a refund
or credit related to non-interest charges mentioned in paragraph (a).
(4) The proportion of non-interest charges to be refunded or
credited to a borrower shall be determined in accordance with the
formula
R=A ×
n−m
n
R=A ×
n−m
n
where
R is the amount to be refunded or credited;
A is the amount of the non-interest charges;
n is the period between the imposition of the non-interest charge
and the scheduled end of the term of the loan; and
m is the period between the imposition of the non-interest charge
and the prepayment.
où :
R représente le montant à rembourser ou à porter au crédit de
l’emprunteur;
A le montant des frais;
n la période commençant au moment où les frais ont été imputés
et se terminant à la date de fin de service prévue avant
l’annulation;
m la période écoulée du moment où les frais ont été imputés au
moment de l’annulation du service.
Default Charges
Frais en cas de défaillance
18. If a borrower under a credit agreement fails to make a payment when it becomes due or fails to comply with an obligation
in the agreement, in addition to interest, the bank may impose
18. Lorsqu’un emprunteur signataire d’une convention de crédit omet d’effectuer un versement à la date d’échéance ou de
s’acquitter d’une autre obligation prévue à la convention, la
570
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-101
charges for the sole purpose of recovering the costs reasonably
incurred
(a) for legal services retained to collect or attempt to collect the
payment;
(b) in realizing on any security interest taken under the credit
agreement or in protecting such a security interest, including
the cost of legal services retained for that purpose; or
(c) in processing a cheque or other payment instrument that the
borrower used to make a payment under the loan but that was
dishonoured.
banque peut imposer, outre les intérêts, des frais à la seule fin de
recouvrer les dépenses raisonnablement engagées pour :
a) les frais juridiques nécessaires pour recouvrer ou tenter de
recouvrer la somme due;
b) réaliser la sûreté constituée aux termes de la convention ou
protéger celle-ci, y compris les frais juridiques;
c) traiter un chèque ou autre effet qui a été donné en remboursement du prêt par l’emprunteur et qui a été refusé.
ADVERTISING
PUBLICITÉ
Loans for a Fixed Amount
Prêts d’un montant fixe
19. (1) A bank that advertises a loan involving a fixed amount
of credit in an advertisement that makes a representation of the
interest rate, or the amount of any payment or of any non-interest
charge, in relation to the loan must disclose the APR and the term
of the loan. The APR must be provided at least as prominently as
the representation and in the same manner, whether visually or
aurally, or both.
(2) If the APR or the term of the loan is not the same for all
loans to which the advertisement relates, the disclosure must be
based on an example of a loan that fairly depicts all those loans
and is identified as a representative example of them.
19. (1) La banque qui, dans une publicité sur des prêts pour des
montants fixes, précise le taux d’intérêt ou le montant de tout
versement ou des frais non liés aux intérêts doit également y indiquer le TAC et la durée du prêt. Le TAC doit être présenté de la
même façon et avoir au moins la même importance, sur les plans
visuel ou sonore, ou les deux, le cas échéant, que les autres renseignements.
(2) Lorsque le TAC ou la durée du prêt ne sont pas les mêmes
pour tous les prêts sur lesquels porte la publicité, leur communication doit être fondée sur un prêt type qui constitue une représentation fidèle de l’ensemble des prêts offerts et qui doit être
identifié comme tel.
Lines of Credit
Marges de crédit
20. A bank that advertises a loan involving a line of credit in an
advertisement that makes a representation of the annual interest
rate, or the amount of any payment or of any non-interest charge,
in relation to the loan must disclose the annual rate of interest on
the date of the advertisement and any initial or periodic noninterest charges at least as prominently as the representation and
in the same manner, whether visually or aurally, or both.
20. La banque qui, dans une publicité sur un prêt comportant
une marge de crédit, précise le taux d’intérêt annuel ou le montant
de tout versement ou des frais non liés aux intérêts, doit également y indiquer le taux d’intérêt annuel en vigueur au moment de
la publicité et le montant des frais initiaux ou périodiques non liés
aux intérêts. Celui-ci doit être présenté de la même façon et avoir
au moins la même importance, sur les plans visuel ou sonore, ou
les deux, le cas échéant, que les autres renseignements.
Credit Cards
Cartes de crédit
21. A bank that advertises a credit card in an advertisement that
makes a representation of the annual interest rate, or the amount
of any payment or of any non-interest charge, in relation to the
loan must disclose the annual rate of interest on the date of the
advertisement and any initial or periodic non-interest charges at
least as prominently as the representation and in the same manner,
whether visually or aurally, or both.
21. La banque qui, dans une publicité sur une carte de crédit,
précise le taux d’intérêt annuel ou le montant de tout versement
ou des frais non liés aux intérêts doit également y indiquer le taux
d’intérêt annuel en vigueur au moment de la publicité et le montant des frais initiaux ou périodiques non liés aux intérêts. Ceux-ci
doivent être présentés de la même façon et avoir au moins la
même importance, sur les plans visuel ou sonore, ou les deux, le
cas échéant, que les autres renseignements.
Interest-free Periods
Périodes de prêt sans intérêts
22. (1) A bank that finances a transaction depicted in an advertisement that involves a representation, express or implied, that a
period of a loan is free of any interest charges must ensure that
the advertisement discloses in a manner equally as prominent as
the representation, if it is expressed, or in a prominent manner
otherwise, whether or not interest, due after the period, accrues
during the period.
(2) If interest does not accrue during the period, the advertisement must also disclose any conditions that apply to the forgiving
of the accrued interest and the APR, or the annual interest rate in
the case of credit cards or lines of credit, for a period when those
conditions are not met.
22. (1) La banque qui, dans une publicité sur une opération financée par elle, mentionne de façon explicite ou implicite qu’elle
renonce aux intérêts pour une période de prêt doit y indiquer le
fait que tout intérêt dû après cette période courra ou non pendant
celle-ci, cette indication devant avoir la même importance que la
mention de la renonciation, si elle est explicite, sinon, devant être
en évidence.
(2) Si des intérêts ne courent pas durant la période, la publicité
doit également indiquer toute condition applicable à l’exemption
de ces intérêts et le TAC, ou le taux d’intérêt annuel dans le cas
d’une carte de crédit ou d’une marge de crédit, qui s’appliquera
durant toute période où les conditions d’exemption ne sont pas
respectées.
571
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-101
TRANSITIONAL
DISPOSITIONS TRANSITOIRES
23. These Regulations apply to the renewal or on-going
administration of a credit agreement that was entered into
before these Regulations came into force.
23. Le présent règlement s’applique au renouvellement et à
l’administration continue de toute convention de crédit conclue avant l’entrée en vigueur du présent règlement.
REPEAL
ABROGATION
1
24. The Cost of Borrowing (Banks) Regulations are repealed.
24. Le Règlement sur le coût d’emprunt (banques)1 est abrogé.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
25. These Regulations come into force on September 1,
2001.
25. Le présent règlement entre en vigueur le 1er septembre 2001.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
In 1996, provincial and federal ministers committed to harmonize federal and provincial laws governing disclosure of the cost
of consumer loans (including mortgages), lines of credit, and
credit cards. Consultations were then held to develop a drafting
template that could be used by all jurisdictions to prepare harmonized legislation and regulations. This template was finalized in
1998.
En 1996, les ministres provinciaux et fédéral se sont engagés à
harmoniser les lois de leurs compétences respectives qui régissent
la déclaration des coûts des prêts à la consommation (y compris
les prêts hypothécaires), des marges de crédit et des cartes de
crédit. Par la suite, on a tenu des consultations dans le but d’élaborer un modèle de texte dont tous les gouvernements pourraient
s’inspirer afin d’harmoniser les lois et les règlements pertinents.
Ce modèle a été achevé en 1998.
L’entente d’harmonisation énonce les renseignements que les
prêteurs devront communiquer aux consommateurs, tant avant
que ces derniers ne concluent une transaction qu’après celle-ci.
Ces communications devront être écrites en langage clair et simple et donner l’information requise de manière concise. Au nombre des renseignements qui doivent être ainsi communiqués, on
retrouve les frais autres que d’intérêts se rapportant aux prêts, les
droits des emprunteurs (tels que les privilèges de remboursement
anticipé et les frais maximaux pouvant être facturés suite à la
perte ou au vol d’une carte de crédit) ainsi que le taux d’intérêt.
Au palier fédéral, les modifications législatives nécessaires
pour accroître l’étendue des pouvoirs réglementaires dans ce domaine ont été adoptées au titre des modifications découlant de
l’examen de 1997 des lois régissant les institutions financières.
Des modifications doivent maintenant être apportées au Règlement sur le coût d’emprunt (banques), au Règlement sur le coût
d’emprunt (sociétés d’assurances canadiennes), au Règlement sur
le coût d’emprunt (sociétés d’assurances étrangères) et au Règlement sur le coût d’emprunt (sociétés de fiducie et de prêt) afin
de mettre en oeuvre les engagements auxquels le gouvernement
fédéral a souscrits à l’égard des banques, des sociétés d’assurances canadiennes et étrangères et des sociétés de fiducie et de
prêt dans le cadre de l’exercice d’harmonisation.
Les règlements modifiés prévoiront des obligations semblables
à celles imposées actuellement aux banques, aux sociétés d’assurances canadiennes et étrangères et aux sociétés de fiducie et de
prêt, bien que ces exigences seront légèrement plus rigoureuses et
plus détaillées dans plusieurs domaines.
The harmonized agreement sets out the information that lenders must disclose to consumers both initially, before the consumer
enters an agreement, and afterward. Disclosure statements must
be in plain language and must disclose the required information
clearly and concisely. Key information that must be disclosed
includes non-interest costs related to loans, borrowers’ rights
(such as prepayment rights and maximum charges for lost or stolen credit cards) as well as the interest rate.
At the federal level, the necessary legislative changes providing
expanded regulation-making power in this area were passed as
part of the legislative amendments resulting from the 1997 review
of financial institutions statutes. Changes to the Cost of Borrowing (Banks) Regulations, Cost of Borrowing (Canadian Insurance
Companies) Regulations, Cost of Borrowing (Foreign Insurance
Companies) Regulations, and Cost of Borrowing (Trust and Loan
Companies) Regulations are now required to implement the federal government’s commitments with respect to banks, Canadian
and foreign insurance companies and trust and loan companies
under the harmonization exercise.
The amended Regulations are similar to the existing set of requirements for banks, Canadian insurance companies, foreign
insurance companies and trust and loan companies, although they
impose slightly more stringent and detailed requirements in several areas.
———
1
SOR/92-320
572
———
1
DORS/92-320
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-101
Alternatives
Solutions ennvisagées
Given that the changes to the Regulations are necessary for the
implementation of the federal government’s commitments under
the 1996 federal-provincial harmonization agreement, no other
alternatives were considered.
Compte tenu de la nécessité d’apporter des modifications aux
règlements pour mettre en oeuvre les engagements du gouvernement fédéral découlant de l’entente d’harmonisation fédéraleprovinciale de 1996, aucune autre option n’a été envisagée.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The amended Regulations, in conjunction with equivalent rules
to be implemented at the federal and provincial levels, will provide a level playing field among all financial institutions through
uniform disclosure requirements in all jurisdictions. Standardized
rules will make it easier for consumers to compare the costs of
borrowing at different types of financial institutions.
While the amended Regulations introduce requirements that are
more stringent and detailed in some areas, many areas of the regime are similar to requirements already imposed on the institutions covered by these Regulations. Therefore, there are only
minimal compliance costs for banks associated with the implementation of the amended Regulations.
Les modifications apportées aux règlements, conjointement
avec les règles équivalentes qui doivent entrer en vigueur aux
palier fédéral et provincial, auront pour effet d’uniformiser les
règles du jeu entre institutions financières pour la communication
d’information, d’un champ de compétence à l’autre. Ces règles
uniformes faciliteront la comparaison, par les consommateurs, du
coût d’emprunt d’un type d’institution financière à l’autre.
Bien que les règlements modifiés résulteront en des obligations
plus rigoureuses et détaillées dans certains domaines, dans plusieurs autres, le régime sera semblable aux obligations déjà imposées aux banques. En conséquence, les coûts découlant de l’application des règlements modifiés devraient être marginaux pour les
banques.
Consultation
Consultations
Early notice was not provided in the Federal Regulatory Plan.
The harmonized package of disclosure requirements is the
product of extensive consultations, both at the federal-provincial
level and with all other interested parties. In 1995, a preliminary
federal/provincial working group issued a consultation paper. In
response, submissions were received from more than thirty
stakeholders, including representatives of industry and consumers
from across the country.
Following revisions made in light of the comments received,
stakeholder views were again solicited in 1996. Further consultations were held during the development of the detailed drafting
template that was finalized in 1998.
The amended Regulations are based on the agreed-upon drafting template. In August 1999, a draft set of Regulations was sent
to the provinces, the industry, consumer representatives and other
interested parties. Comments were received up to the late fall. All
major stakeholders registered support for the regulations, while
making a number of observations, many of which were incorporated as technical clarifications to the drafting.
The Cost of Borrowing (Bank) Regulations were pre-published
in the Canada Gazette, Part I on May 20, 2000. The Cost of Borrowing (Canadian Insurance Companies) Regulations, Cost of
Borrowing (Foreign Insurance Companies) Regulations, and Cost
of Borrowing (Trust and Loan Companies) Regulations were prepublished in the Canada Gazette, Part I on September 9, 2000.
Interested parties were given 30 days to make representations
with regard to the Regulations. No significant issues were raised
during this time period. Only one formal response was received
requesting clarification of certain specific technical and definitional points. The issues raised did not require changes to the
Regulations.
Aucun préavis n’a été donné dans les Projets de réglementation
fédérale.
L’ensemble d’obligations harmonisées pour la communication
d’information résulte de vastes consultations menées à l’échelle
fédérale-provinciale ainsi qu’avec d’autres parties intéressées.
En 1995, un premier groupe de travail fédéral-provincial a publié
un document de consultation, en réponse auquel des exposés ont
été présentés par plus de 30 parties intéressées comprenant des
représentants de l’industrie et des consommateurs de toutes les
régions du pays.
Des révisions ont été apportées aux projets, à la lumière des
commentaires reçus, et à nouveau, en 1996, on a recueilli des
commentaires des parties intéressées. En outre, de plus amples
consultations ont eu lieu lors de l’élaboration d’un modèle détaillé
de texte, achevé en 1998.
Les règlements modifiés s’inspirent de ce modèle sur lequel les
parties se sont entendues. En août 1999, des ébauches de projet de
règlement ont été adressées aux provinces, aux représentants de
l’industrie et des consommateurs et à d’autres parties intéressées.
Des commentaires ont été reçus jusqu’à la fin de l’automne; la
plupart des parties intéressées appuyaient les projets de règlement, tout en formulant divers commentaires, dont plusieurs ont
été intégrés pour clarifier des aspects techniques.
Le Règlement sur le coût d’emprunt (banques) a fait l’objet
d’une publication préalable dans la Gazette du Canada Partie I le
20 mai 2000. Le Règlement sur le coût d’emprunt (sociétés
d’assurances canadiennes), le Règlement sur le coût d’emprunt
(sociétés d’assurances étrangères) et le Règlement sur le coût
d’emprunt (sociétés de fiducie et de prêt) ont fait l’objet d’une
publication préalable dans la Gazette du Canada Partie I
le 9 septembre 2000.
Les parties intéressées avaient 30 jours pour faire des représentations au sujet des règlements. Aucune question significative
n’a été soulevée à leur égard. On n’a reçu qu’une seule réponse
officielle dans laquelle l’auteur demandait à obtenir des éclaircissements à propos de certains aspects techniques et à propos de
certaines définitions. Les commentaires reçus n’ont pas nécessité
des changements aux règlements.
573
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-101
Subsequent to the official comment period, a small number of
enquiries were received from stakeholders requesting similar
technical and definitional clarification. These enquiries were resolved directly with the interested parties and did not require
changes to the Regulations.
Après la période de présentation des observations, un petit
nombre de requêtes a été reçu d’intervenants demandant des
éclaircissements semblables. On a répondu directement aux intervenants concernés, et ces requêtes n’ont pas nécessité des changements aux règlements.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
The Office of the Superintendent of Financial Institutions will
be responsible for ensuring compliance with the Regulations.
Le Bureau du surintendant des institutions financières veillera
au respect des règlements.
Contact
Leah Anderson
Acting Chief, Consumer Issues
Financial Sector Policy Branch
Department of Finance
L’Esplanade Laurier
15th Floor, East Tower
140 O’Connor Street
Ottawa, Ontario
K1A 0G5
Tel.: (613) 992-5584
FAX: (613) 943-1334
Personne-ressource
Leah Anderson
Chef par intérim, Questions de consommation
Direction de la politique du secteur financier
Ministère des Finances
L’Esplanade Laurier
15e étage, Tour Est
140, rue O’Connor
Ottawa (Ontario)
K1A 0G5
Tél. : (613) 992-5584
TÉLÉCOPIEUR : (613) 943-1334
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2001
574
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2001
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-102
Registration
SOR/2001-102 15 March, 2001
Enregistrement
DORS/2001-102
INSURANCE COMPANIES ACT
LOI SUR LES SOCIÉTÉS D’ASSURANCES
Cost of Borrowing (Canadian Insurance
Companies) Regulations
Règlement sur le coût d’emprunt (sociétés
d’assurances canadiennes)
P.C. 2001-368 15 March, 2001
C.P. 2001-368 15 mars 2001
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Finance, pursuant to sections 479
to 488a and 703b of the Insurance Companies Actc, hereby makes
the annexed Cost of Borrowing (Canadian Insurance Companies)
Regulations.
Sur recommandation du ministre des Finances et en vertu des
articles 479 à 488a et 703b de la Loi sur les sociétés d’assurancesc,
Son Excellence la Gouverneure générale en conseil prend le Règlement sur le coût d’emprunt (sociétés d’assurances canadiennes), ci-après.
COST OF BORROWING (CANADIAN INSURANCE
COMPANIES) REGULATIONS
RÈGLEMENT SUR LE COÛT D’EMPRUNT
(SOCIÉTÉS D’ASSURANCES CANADIENNES)
INTERPRETATION
DÉFINITIONS
1. The definitions in this section apply in these Regulations.
“Act” means the Insurance Companies Act. (Loi)
“APR” means the cost of borrowing for a loan under a credit
agreement expressed as an annual rate on the principal referred
to in subsection 3(1). (TAC)
“borrower” includes a person to whom a loan is proposed to be
made and a holder, or an applicant to become a holder, of a
credit card. (emprunteur)
“credit agreement” includes an agreement for a line of credit, a
credit card or any kind of loan. (convention de crédit)
“disbursement charge” means a charge, other than one referred to
in subsection 5(1), to recover an expense incurred by a company to arrange, document, insure or secure a credit agreement.
It includes a charge referred to in paragraphs 5(2)(c) and (f)
to (h). (frais de débours)
“hypothec” means a hypothec on immovable property. (hypothèque)
“principal” means the amount borrowed under a credit agreement
but does not include any cost of borrowing. (capital)
“public index” means an interest rate, or a variable base rate for
an interest rate, that is published at least weekly in a newspaper
or magazine of general circulation, or in some media of general
circulation or distribution, in areas where borrowers whose
credit agreements are governed by that interest rate reside. (indice publié)
1. Les définitions qui suivent s’appliquent au présent règlement.
« capital » Somme empruntée aux termes d’une convention de
crédit. Est exclu le coût d’emprunt. (principal)
« convention de crédit » Vise notamment une convention portant
sur une marge de crédit, une carte de crédit ou tout type de prêt.
(credit agreement)
« emprunteur » Sont assimilés à l’emprunteur la personne à qui
un prêt est offert, ainsi que le titulaire ou le demandeur d’une
carte de crédit. (borrower)
« frais de débours » Frais, autres que ceux visés au paragraphe 5(1), exigés pour le recouvrement des dépenses engagées
par la société afin d’établir, de documenter, d’assurer ou de garantir une convention de crédit. Sont compris parmi les frais de
débours les frais visés aux alinéas 5(2)c) et f) à h). (disbursement charge)
« hypothèque » Hypothèque immobilière. (hypothec)
« indice publié » Taux d’intérêt ou base variable d’un taux d’intérêt publié au moins une fois par semaine dans un quotidien ou
une revue à grand tirage ou dans des médias à grand tirage ou à
grande diffusion aux lieux où résident les emprunteurs dont la
convention de crédit prévoit un tel taux d’intérêt. (public index)
« Loi » La Loi sur les sociétés d’assurances. (Act)
« TAC » Le coût d’emprunt d’un prêt consenti aux termes d’une
convention de crédit, exprimé sous forme du taux annuel sur le
capital visé au paragraphe 3(1). (APR)
APPLICATION
APPLICATION
2. These Regulations apply to credit agreements, other than a
credit agreement entered into
(a) for business purposes of a borrower; or
(b) with a borrower that is not a natural person.
2. Le présent règlement s’applique à toute convention de crédit
à l’exception des suivantes :
a) celles conclues pour les activités commerciales d’un emprunteur;
b) celles où l’emprunteur n’est pas une personne physique.
———
———
a
a
b
c
S.C. 1997, c. 15, ss. 256 to 262
S.C. 1999, c. 31, s. 145
S.C. 1991, c. 47
b
c
15 mars 2001
L.C. 1997, ch. 15, art. 256 à 262
L.C. 1999, ch. 31, art.145
L.C. 1991, ch. 47
575
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-102
COST OF BORROWING
COÛT D’EMPRUNT
Calculation
Calcul
3. (1) For the purpose of section 481 of the Act, the cost of borrowing for a loan under a credit agreement, other than a loan obtained through the use of a credit card or line of credit, is to be
expressed as an annual rate on the principal, as follows:
3. (1) Pour l’application de l’article 481 de la Loi, le coût
d’emprunt d’un prêt consenti aux termes d’une convention de
crédit, autre que celui obtenu par l’utilisation d’une carte de crédit
ou d’une marge de crédit, est exprimé sous forme d’un taux annuel sur le capital, calculé selon la formule suivante :
APR =
C × 100
T×P
TAC =
C × 100
T×P
where
APR is the annual percentage rate cost of borrowing;
C is an amount that represents the cost of borrowing within the
meaning of section 5 over the term of the loan;
P is the average of the principal of the loan outstanding at the
end of each period for the calculation of interest under the
credit agreement, before subtracting any payment that is due
at that time; and
T is the term of the loan in years, expressed to at least two
decimal points of significance.
(2) For the purpose of the APR calculation under subsection (1),
(a) the APR may be rounded off to the nearest eighth of a per
cent;
(b) each instalment payment made on a loan must be applied
first to the accumulated cost of borrowing and then to the outstanding principal;
(c) a period of
(i) one month is 1/12 of a year,
(ii) one week is 1/52 of a year, and
(iii) one day is 1/365 of a year;
(d) if the annual interest rate underlying the calculation is variable over the period of the loan, it must be set as the annual interest rate that applies on the day that the calculation is made;
(e) if there are no instalment payments under a credit agreement, then the APR must be calculated on the basis that the
outstanding principal is to be repaid in one lump sum at the end
of the term of the loan; and
(f) a credit agreement for an amount that comprises, in whole
or in part, an outstanding balance from a prior credit agreement
is a new credit agreement for the purpose of the calculation.
(3) For the purpose of section 481 of the Act, the cost of borrowing for a loan obtained under a credit card agreement or line
of credit is to be expressed as an annual rate, as follows:
(a) if the loan has a fixed annual interest rate, that annual interest rate; or
(b) if the loan has a variable interest rate, the annual interest
rate that applies on the date of the disclosure.
où :
TAC représente le taux annuel du coût d’emprunt, exprimé en
pourcentage;
C le coût d’emprunt, au sens de l’article 5, au cours de la durée
du prêt;
P la moyenne du capital du prêt impayé à la fin de chaque période de calcul de l’intérêt aux termes de la convention de
crédit, avant déduction de tout versement exigible à cette date;
T la durée du prêt en années, exprimée en nombre décimal comportant au moins deux décimales.
(2) Les règles suivantes s’appliquent au calcul visé au paragraphe (1):
a) le TAC peut être arrondi au huitième pour cent près;
b) les versements faits en remboursement du prêt sont d’abord
imputés sur le coût d’emprunt accumulé, puis sur le capital impayé;
c) une période :
(i) d’un mois équivaut à 1/12 d’année,
(ii) d’une semaine équivaut à 1/52 d’année,
(iii) d’un jour équivaut à 1/365 d’année;
d) si le taux d’intérêt annuel servant au calcul est variable au
cours de la durée du prêt, il doit correspondre au taux d’intérêt
annuel qui s’applique le jour du calcul;
e) si la convention de crédit ne prévoit pas de versements, le
TAC doit être calculé selon le principe que le capital impayé
sera remboursé en un seul versement à la fin de la durée du
prêt;
f) la convention de crédit visant une somme qui comprend tout
ou partie du solde impayé aux termes d’une convention de crédit antérieure constitue une nouvelle convention de crédit aux
fins de calcul.
(3) Pour l’application de l’article 481 de la Loi, le coût d’emprunt d’un prêt obtenu par utilisation d’une carte de crédit ou
d’une marge de crédit aux termes d’une convention de crédit est
exprimé sous forme d’un taux annuel, comme suit :
a) s’il s’agit d’un prêt à taux d’intérêt annuel fixe, le taux
d’intérêt annuel;
b) s’il s’agit d’un prêt à taux d’intérêt variable, le taux d’intérêt
annuel applicable à la date de la déclaration.
Annual Interest Rate
TAC correspondant au taux d’intérêt annuel
4. The APR for a credit agreement is the annual interest rate if
there is no cost of borrowing other than interest.
4. Le TAC relatif à une convention de crédit correspond au
taux d’intérêt annuel si le coût d’emprunt est constitué uniquement d’intérêts.
576
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-102
Included and Excluded Charges
Frais inclus dans le coût d’emprunt et frais exclus
5. (1) Subject to subsection (2), the cost of borrowing for a loan
under a credit agreement, other than an agreement for a credit
card or line of credit, consists of all the costs of borrowing under
the loan over its term, in particular the interest or discount that
applies to the loan in accordance with paragraph 479(a) of the
Act, and including the following charges:
(a) administrative charges, including charges for services,
transactions or any other activity in relation to the loan;
(b) charges for the services, or disbursements, of a lawyer or
notary that a company required the borrower to retain;
(c) insurance charges other than those excluded under paragraphs (2)(a), (f) and (h);
(d) charges for a broker, if the broker’s fees are included in the
amount borrowed and are paid directly by the company to the
broker; and
(e) charges for appraisal, inspection or surveying services,
other than those mentioned in paragraph (2)(g), related to property that is security for a loan, if those services are required by
the company.
5. (1) Sous réserve du paragraphe (2), le coût d’emprunt d’un
prêt consenti aux termes d’une convention de crédit au cours de la
durée du prêt, autre que les conventions de crédit visant une carte
de crédit ou une marge de crédit, comprend tous les frais relatifs à
un prêt, notamment les intérêts ou l’escompte qui y sont applicables et qui sont prévus à l’article 479 de la Loi, ainsi que les frais
suivants :
a) les frais d’administration, y compris ceux relatifs aux services, aux opérations et à toute autre activité liée au prêt;
b) les honoraires et frais d’un avocat ou d’un notaire dont les
services ont été retenus par l’emprunteur, si ces services sont
exigés par la société;
c) les frais d’assurance autres que ceux exclus aux termes des
alinéas (2)a), f) et h);
d) les frais de courtage, s’ils sont inclus dans la somme empruntée et s’ils sont payés directement au courtier par la société;
e) les frais pour les services d’évaluation, d’arpentage ou
d’inspection d’un bien donné en garantie du prêt, autres que
ceux prévus à l’alinéa (2)g), si ces services sont exigés par la
société.
(2) Sont exclus du coût d’emprunt :
a) les frais d’assurance du prêt dans l’un ou l’autre des cas suivants :
(i) l’assurance est facultative,
(ii) l’emprunteur en est le bénéficiaire et le montant couvre
la valeur du bien donné en garantie du prêt;
b) les frais exigibles pour tout découvert;
c) les frais pour l’enregistrement de documents ou l’obtention
de renseignements contenus dans les registres publics concernant la sûreté grevant le bien donné en garantie du prêt;
d) les frais exigibles pour tout remboursement anticipé d’un
prêt;
e) les honoraires ou frais d’un avocat ou d’un notaire, autres
que ceux prévus à l’alinéa (1)b);
f) les frais d’assurance contre les vices de titres de propriété, si
l’assurance est payée directement par l’emprunteur;
g) les frais pour les services d’évaluation, d’arpentage ou
d’inspection d’un bien donné en garantie du prêt, si les services
sont fournis directement à l’emprunteur;
h) les frais d’assurance en cas de défaillance visant une hypothèque à ratio élevé;
i) les frais pour la tenue d’un compte de taxes qui, selon le cas :
(i) sont exigés dans le cas d’une hypothèque visée à l’alinéa h),
(ii) sont facultatifs;
j) les frais pour la radiation d’une sûreté;
k) les frais exigibles en cas de défaillance de l’emprunteur.
(2) The cost of borrowing for a loan does not include
(a) charges for insurance on the loan if
(i) the insurance is optional, or
(ii) the borrower is its beneficiary and the amount insured reflects the value of an asset that is security for the loan;
(b) charges for an overdraft;
(c) fees paid to register documents or obtain information from a
public registry about security interests related to property given
as security;
(d) penalty charges for the prepayment of a loan;
(e) charges for the services, or disbursements, of a lawyer or
notary, other than those mentioned in paragraph (1)(b);
(f) charges for insurance against defects in title to real or immovable property, if the insurance is paid for directly by the
borrower;
(g) charges for appraisal, inspection or surveying services provided directly to the borrower in relation to property that is security for a loan;
(h) charges for insurance against default on a high-ratio mortgage or hypothec;
(i) fees to maintain a tax account that are
(i) required for a mortgage or hypothec referred to in paragraph (h), or
(ii) optional;
(j) any fee to discharge a security interest; or
(k) default charges.
DISCLOSURE — GENERAL
DÉCLARATIONS — DISPOSITIONS GÉNÉRALES
Manner
Forme
6. (1) For the purpose of subsection 480(1) of the Act, a company that grants credit must, in writing, provide the borrower with
a disclosure statement that provides the information required by
these Regulations to be disclosed.
6. (1) Pour l’application du paragraphe 480(1) de la Loi, la société qui accorde un prêt doit remettre à l’emprunteur une déclaration écrite comportant les renseignements dont la communication est exigée par le présent règlement.
577
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-102
(2) A disclosure statement may be a separate document or may
be part of a credit agreement or an application for a credit agreement.
(3) Information disclosed in a disclosure statement may be
based on an assumption or estimate if the assumption or estimate
is reasonable and the information disclosed by it
(a) cannot be known by the company when it makes the statement; and
(b) is identified to the borrower as an assumption or estimate.
(4) A disclosure statement, or a consent in relation to a disclosure statement, must be in plain language that is clear and concise. It must be presented in a manner that is logical and likely to
bring to the borrower’s attention the information required by
these Regulations to be disclosed.
(5) If the borrower consents, in writing, the disclosure statement may be provided by electronic means in an electronic form
that the borrower can retrieve and retain.
(6) A disclosure statement is deemed to be provided to the borrower
(a) on the day recorded as the time of sending by the company’s server, if provided by electronic means;
(b) on the day recorded as the time of sending by a fax machine, if provided by fax and the borrower has consented to receive it by fax;
(c) five days after the postmark date, if provided by mail; and
(d) when it is received, in any other case.
(2) La déclaration peut être un document distinct ou faire partie
de la convention de crédit ou de la demande de convention de
crédit.
(3) Les renseignements figurant dans la déclaration peuvent
être fondés sur une estimation ou une hypothèse dans la mesure
où celle-ci est raisonnable et où, à la fois :
a) les renseignements ne peuvent être connus de la société au
moment où elle fait la déclaration;
b) la déclaration comporte une mention indiquant que les renseignements sont fondés sur une estimation ou une hypothèse.
(4) La déclaration ou le consentement lié à celle-ci doit être rédigé en langage simple, clair et concis et être présenté de façon
logique et susceptible d’attirer l’attention de l’emprunteur sur les
renseignements dont la communication est exigée par le présent
règlement.
(5) Si l’emprunteur y consent par écrit, la déclaration peut lui
être fournie sous une forme électronique qu’il peut récupérer et
conserver.
(6) La déclaration est réputée fournie à l’emprunteur :
a) à la date d’envoi enregistrée par le serveur de la société, si
elle est envoyée par voie électronique;
b) à la date d’envoi enregistrée par le télécopieur, si
l’emprunteur a consenti à ce mode d’envoi;
c) si elle est mise à la poste, cinq jours après la date du cachet
postal;
d) à la date où elle est reçue, dans les autres cas.
Timing of Initial Disclosure
Moment de la première déclaration
7. (1) A company that proposes to enter into a credit agreement
with a borrower must provide the borrower with the initial disclosure statement required by these Regulations on or before the
earlier of the making of a payment, other than a disbursement
charge, in relation to the credit agreement by the borrower and
(a) two clear business days before the entering into the credit
agreement by the borrower and the company, in the case of a
credit agreement for a mortgage or hypothec; or
(b) the entering into the credit agreement by the borrower and
the company, in any other case.
(2) Paragraph (1)(a) does not apply if the borrower consents to
being provided with the initial disclosure for the credit agreement
in accordance with paragraph (1)(b).
7. (1) La société qui se propose de conclure une convention de
crédit avec un emprunteur doit remettre à celui-ci la première
déclaration exigée par le présent règlement soit au plus tard à la
date où celui-ci effectue le premier versement lié à la convention
de crédit, autre que des frais de débours, soit au plus tard à celle
des dates suivantes qui lui est antérieure :
a) dans le cas d’un prêt garanti par une hypothèque, la date
précédant de deux jours ouvrables francs la conclusion de la
convention de crédit;
b) dans tout autre cas, la date de la conclusion de la convention
de crédit.
(2) L’alinéa (1)a) ne s’applique pas si l’emprunteur consent à
ce que la déclaration relative à la convention de crédit lui soit
fournie conformément à l’alinéa (1)b).
DISCLOSURE — CONTENT
CONTENU DE LA DÉCLARATION
Fixed Interest Loans for a Fixed Amount
Prêts à taux d’intérêt fixe d’un montant fixe
8. (1) A company that enters into a credit agreement for a loan
for a fixed interest rate for a fixed amount, to be repaid on a fixed
future date or by instalment payments, must provide the borrower
with an initial disclosure statement that includes the following
information:
(a) the principal amount of the loan;
(b) the amount of the advance, or any advances, of the principal
and when it is, or they are, to be made;
(c) the total amount of all payments;
(d) the cost of borrowing over the term of the loan, expressed
as an amount;
8. (1) La société qui conclut une convention de crédit visant un
prêt à taux d’intérêt fixe d’un montant fixe remboursable à date
fixe ou par versements doit remettre à l’emprunteur une première
déclaration comportant les renseignements suivants :
a) le capital du prêt;
b) la date et le montant de toute avance sur le capital;
c) la somme de tous les versements;
d) la somme représentant le coût d’emprunt au cours de la durée du prêt;
e) la durée du prêt et, si elle est différente, la période d’amortissement;
578
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-102
(e) the term of the loan, and the period of amortization if different from the term;
(f) the annual interest rate and the circumstances under which it
is compounded, if any;
(g) the APR, when it differs from the annual interest rate;
(h) the date on and after which interest is charged and information concerning any period during which interest does not accrue;
(i) the amount of each payment and when it is due;
(j) the fact that each payment made on a loan must be applied
first to the accumulated cost of borrowing and then to the outstanding principal;
(k) information about any optional service in relation to the
credit agreement that the borrower accepts, the charges for
each optional service and the conditions under which the borrower may cancel the service if that information is not disclosed in a separate statement before the optional service is
provided;
(l) the disclosure required by paragraph 482(1)(a) of the Act,
including a description of any components that comprise a
formula to calculate a rebate, charge or penalty in the event that
the borrower exercises the right to repay the amount borrowed
before the maturity of the loan and, if section 17 applies, the
formula set out in subsection 17(4);
(m) the disclosure required by paragraph 482(1)(b) of the Act,
including default charges that may be imposed under section 18;
(n) the property, if any, over which the company takes a security interest under the credit agreement;
(o) any charge for a broker, if the broker’s fees are included in
the amount borrowed and are paid directly by the company to
the broker;
(p) the existence of a fee to discharge a security interest and the
amount of the fee on the day that the statement was provided;
and
(q) the nature and amount of any other charge, other than interest charges.
(2) If the missing of a scheduled instalment payment or the imposition of a default charge for a missed scheduled instalment
payment increases the outstanding balance of a loan referred to in
subsection (1) with the result that each subsequently scheduled
instalment payment does not cover the interest accrued during the
period for which it was scheduled, the company must, at most
30 days after the missed payment or the imposition of the default
charge, provide the borrower with a subsequent disclosure statement that describes the situation and its consequences.
f) le taux d’intérêt annuel et, le cas échéant, les circonstances
où les intérêts sont composés;
g) le TAC, lorsqu’il diffère du taux d’intérêt annuel;
h) la date à partir de laquelle les intérêts courent et les renseignements relatifs à toute période durant laquelle les intérêts ne
courent pas;
i) le montant et la date d’échéance de chaque versement;
j) le fait que chaque versement est d’abord imputé sur le coût
d’emprunt accumulé, puis sur le capital impayé;
k) les services optionnels liés à la convention de crédit que
l’emprunteur accepte, les frais pour chacun d’eux et les conditions auxquelles l’emprunteur peut les annuler si ces renseignements ne lui ont pas été communiqués dans une déclaration
distincte avant que les services soient fournis;
l) les renseignements exigés par l’alinéa 482(1)a) de la Loi, y
compris la description de tous les éléments pris en compte dans
le calcul de toute remise, de tous frais ou de toute pénalité imposés dans le cas du remboursement anticipé du prêt et, si l’article 17 du présent règlement s’applique, la formule utilisée
conformément au paragraphe 17(4) du présent règlement;
m) les renseignements exigés par l’alinéa 482(1)b) de la Loi, y
compris les frais en cas de défaillance qui peuvent être imposés
conformément à l’article 18 du présent règlement;
n) la description de tout bien constituant une sûreté détenue par
la société aux termes de la convention;
o) les frais de courtage, si les honoraires d’un courtier sont inclus dans la somme empruntée et sont réglés par la société;
p) l’existence de frais pour la radiation d’une sûreté et leur
montant le jour où la déclaration est remise;
q) la nature et le montant de tous autres frais, à l’exclusion des
frais d’intérêts.
(2) Si, du fait qu’un versement à date fixe n’a pas été fait ou
que des frais ont été imposés en raison d’une telle défaillance, le
solde impayé d’un prêt mentionné au paragraphe (1) augmente et
que chaque versement subséquent ne suffit pas à couvrir les intérêts courus pendant la période qu’il vise, la société doit, dans les
trente jours suivant la défaillance ou l’imposition des frais, remettre à l’emprunteur une déclaration faisant état de la situation
et de ses conséquences.
Variable Interest Loans for a Fixed Amount
Prêts à taux d’intérêt variable d’un montant fixe
9. (1) A company that enters into a credit agreement for a loan
with a variable interest rate for a fixed amount, to be repaid on a
fixed future date or by instalment payments, must provide an
initial disclosure statement that includes the following information in addition to that required by section 8:
(a) the annual rate of interest that applies on the date of the disclosure;
(b) the method for determining the annual interest rate and
when that determination is made;
(c) the amount of each payment based on the annual interest
rate that applies on the date of the disclosure and the dates
when those payments are due;
9. (1) La société qui conclut une convention de crédit visant un
prêt à taux d’intérêt variable d’un montant fixe remboursable à
date fixe ou par versements doit remettre à l’emprunteur une
première déclaration comportant, outre les renseignements exigés
par l’article 8, les renseignements suivants :
a) le taux d’intérêt annuel applicable à la date de la déclaration;
b) le mode de calcul du taux d’intérêt annuel et la date du calcul;
c) le montant de chaque versement établi en fonction du taux
d’intérêt annuel applicable à la date de la déclaration et la date
d’échéance de chaque versement;
579
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-102
(d) the total amount of all payments and of the cost of borrowing based on that annual interest rate;
(e) if the loan is to be paid by instalment payments and the
amount to be paid is not adjusted automatically to reflect
changes in the annual interest rate that apply to each instalment
payment,
(i) the triggering annual interest rate above which the amount
paid under a scheduled instalment payment on the initial
principal does not cover the interest due on the instalment
payment, and
(ii) the fact that negative amortization is possible; and
(f) if the loan does not have regularly scheduled payments,
(i) the conditions that must occur for the entire outstanding
balance, or part of it, to become due, or
(ii) which provisions of the credit agreement set out those
conditions.
(2) If the variable interest rate for the loan is determined by
adding or subtracting a fixed percentage rate of interest to or from
a public index that is a variable rate, the company must, at least
once every 12 months, provide the borrower with a subsequent
disclosure statement that contains the following information:
(a) the annual interest rate at the beginning and end of the period covered by the disclosure;
(b) the outstanding balance at the beginning and end of the period covered by the disclosure; and
(c) the amount of each instalment payment due under a payment schedule and the time when each payment is due, based
on the annual interest rate that applies at the end of the period
covered by the disclosure.
(3) If the variable interest rate for the loan is determined by a
method other than that referred to in subsection (2), the company
must, at most 30 days after increasing the annual interest rate by
more than 1ÿ above the most recently disclosed rate, provide the
borrower with a subsequent disclosure statement that contains the
following information:
(a) the new annual interest rate and the date on which it takes
effect; and
(b) the amount of each instalment payment and the time when
each payment is due, for payments that are affected by the new
annual interest rate.
d) le montant total de tous les versements et du coût d’emprunt
établi en fonction du taux d’intérêt annuel;
e) si le prêt est remboursé par versements et que le montant de
ceux-ci n’est pas rajusté automatiquement en fonction des
changements du taux d’intérêt annuel qui s’applique à chaque
versement :
(i) le taux d’intérêt annuel au-delà duquel le montant de chaque versement à date fixe imputable sur le capital initial ne
suffira plus à payer les intérêts courus pendant la période
qu’il vise,
(ii) le fait qu’un amortissement négatif est possible;
f) si le prêt n’est pas remboursable par versements à date fixe :
(i) soit les conditions auxquelles tout ou partie du solde impayé devient exigible,
(ii) soit les dispositions de la convention de crédit énonçant
ces conditions.
(2) Dans le cas où le taux d’intérêt variable d’un prêt est établi
par addition ou soustraction d’un pourcentage déterminé à un
indice publié qui est un taux variable, la société doit remettre à
l’emprunteur, au moins tous les douze mois, une déclaration
comportant les renseignements suivants :
a) le taux d’intérêt annuel au début et à la fin de la période à
laquelle s’applique la déclaration;
b) le solde impayé au début et à la fin de la période à laquelle
s’applique la déclaration;
c) le montant de chacun des versements à date fixe, calculé
d’après le taux d’intérêt annuel en vigueur à la fin de la période
à laquelle s’applique la déclaration, ainsi que la date d’échéance de chaque versement.
(3) Si le taux d’intérêt variable du prêt est calculé d’une façon
autre que celle visée au paragraphe (2), la société doit remettre à
l’emprunteur, dans les trente jours après avoir augmenté de plus
de 1 ÿ le dernier taux d’intérêt annuel communiqué, une déclaration comportant les renseignements suivants :
a) le nouveau taux d’intérêt annuel et sa date d’entrée en vigueur;
b) le nouveau montant de chacun des versements touchés par
l’augmentation, ainsi que la date d’échéance de chaque versement.
Lines of Credit
Marges de crédit
10. (1) A company that enters into a credit agreement for a line
of credit must provide the borrower with an initial disclosure
statement that includes the following information:
(a) the initial credit limit, if it is known at the time the disclosure is made;
(b) the annual interest rate, or the method for determining it if it
is variable;
(c) the nature and amounts of any non-interest charges;
(d) the minimum payment during each payment period or the
method for determining it;
(e) each period for which a statement of account is to be provided;
(f) the date on and after which interest accrues and information
concerning any grace period that applies;
(g) the particulars of the charges or penalties referred to in
paragraph 482(1)(b) of the Act, including default charges that
may be imposed under section 18 of these Regulations;
10. (1) La société qui conclut une convention de crédit visant
une marge de crédit doit remettre à l’emprunteur une première
déclaration comportant les renseignements suivants :
a) la limite de crédit initiale, si elle est connue au moment de la
déclaration;
b) le taux d’intérêt annuel ou, dans le cas d’un taux variable,
son mode de calcul;
c) la nature et le montant des frais non liés aux intérêts;
d) le versement minimal pour chaque période de paiement ou
son mode de calcul;
e) chaque période pour laquelle un relevé est fourni;
f) la date à partir de laquelle les intérêts courent et les renseignements relatifs à tout délai de grâce consenti;
g) les renseignements sur les frais ou pénalités exigés par
l’alinéa 482(1)b) de la Loi, y compris les frais en cas de défaillance qui peuvent être imposés conformément à l’article 18
du présent règlement;
580
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-102
h) la description de tout bien constituant une sûreté détenue par
la société aux termes de la convention de crédit;
i) les services optionnels liés à la convention de crédit que
l’emprunteur accepte, les frais pour chacun d’eux et les conditions auxquelles l’emprunteur peut les annuler si ces renseignements ne lui ont pas été communiqués dans une déclaration
distincte avant que les services soient fournis;
j) un numéro de téléphone local ou sans frais, ou un numéro de
téléphone accompagné d’une mention évidente précisant que
les appels à frais virés sont acceptés, que l’emprunteur peut
composer pour obtenir des renseignements concernant son
compte pendant les heures normales d’ouverture de la société;
k) les frais de courtage, si les honoraires d’un courtier sont inclus dans la somme empruntée et sont réglés par la société.
(h) the property, if any, over which the company takes a security interest under the credit agreement;
(i) information about any optional service in relation to the
credit agreement that the borrower accepts, the charges for
each optional service and the conditions under which the borrower may cancel the service if that information is not disclosed in a separate statement before the optional service is
provided;
(j) a local or toll-free telephone number, or a telephone number
with a prominent indication that collect calls are accepted, that
the borrower may use to get information about the account
during the company’s regular business hours; and
(k) any charge for a broker, if the broker’s fees are included in
the amount borrowed and are paid directly by the company to
the broker.
(2) If the initial credit limit is not known when the initial disclosure statement is made, the company must disclose it in
(a) the first statement of account provided to the borrower; or
(b) a separate statement that the borrower receives on or before
the date on which the borrower receives that first statement of
account.
(3) Subject to subsection (4), the company must, once a month
if not more often, provide the borrower with a subsequent disclosure statement that contains the following information:
(a) the period covered and the opening and closing balances in
the period;
(b) an itemized statement of account that discloses each amount
credited or charged, including interest, and the dates when
those amounts were posted to the account;
(c) the sum for payments and the sum for credit advances and
non-interest and interest charges;
(d) the annual interest rate that applied on each day in the period and the total of interest charged under those rates in the
period;
(e) the credit limit and the amount of credit available at the end
of the period;
(f) the minimum payment and its due date;
(g) the borrower’s rights and obligations regarding any billing
error that may appear in the statement of account; and
(h) a local or toll-free telephone number, or a telephone number
with a prominent indication that collect calls are accepted, that
the borrower may use to get information about the account
during the company’s regular business hours.
(4) The subsequent periodic disclosure statement is not required to be provided for a period during which there have been
no advances or payments and
(a) there is no outstanding balance at the end of the period; or
(b) the borrower has notice that their credit agreement has been
suspended or cancelled due to default and the company has
demanded payment of the outstanding balance.
(3) Sous réserve du paragraphe (4), la société doit remettre à
l’emprunteur, au moins une fois par mois, une déclaration qui
contient les renseignements suivants :
a) la période visée par la déclaration et le solde impayé au début et à la fin de celle-ci;
b) un relevé détaillé spécifiant chacune des sommes portées au
crédit ou au débit du compte, y compris les intérêts, et la date
d’inscription au compte;
c) le montant des versements et le montant des avances de crédit, des frais d’intérêts et des frais non liés aux intérêts;
d) le taux d’intérêt annuel applicable à chaque jour de la période et le montant total des intérêts imputés durant celle-ci;
e) la limite de crédit et le crédit disponible à la fin de la période;
f) le versement minimal et sa date d’échéance;
g) les droits et obligations de l’emprunteur en cas d’erreur dans
le relevé;
h) un numéro de téléphone local ou sans frais, ou un numéro de
téléphone accompagné d’une mention évidente précisant que
les appels à frais virés sont acceptés, que l’emprunteur peut
composer pour obtenir des renseignements concernant son
compte pendant les heures normales d’ouverture de la société.
(4) La déclaration visée au paragraphe (3) n’a pas à être remise
s’il n’y a pas eu d’avances ou de versements au cours de la période en cause et si l’une des situations suivantes se présente :
a) il n’y a pas de solde impayé à la fin de la période;
b) par suite d’une défaillance de sa part, l’emprunteur a été avisé que sa convention de crédit a été suspendue ou annulée et la
société a demandé le paiement du solde impayé.
Credit Card Applications
Demandes de cartes de crédit
11. (1) A company that issues credit cards and that distributes
an application form for credit cards must specify the following
information in the form or in a document accompanying it, including the date on which each of the matters mentioned takes
effect:
11. (1) La société émettrice de cartes de crédit qui distribue des
formulaires de demande de carte de crédit doit inclure les renseignements suivants dans le formulaire ou dans un document
l’accompagnant, en précisant la date à laquelle chaque renseignement prend effet :
(2) Si la limite de crédit initiale n’est pas connue au moment de
la déclaration, la société doit la communiquer :
a) soit dans le premier relevé fourni à l’emprunteur;
b) soit dans une déclaration distincte que l’emprunteur reçoit au
plus tard à la date où il reçoit son premier relevé.
581
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-102
(a) in the case of a credit card with a
(i) fixed rate of interest, the annual interest rate, or
(ii) variable interest rate that is determined by adding or
subtracting a fixed percentage rate of interest to or from a
public index, the public index and the fixed percentage rate
to be added or subtracted from it;
(b) the day on and after which interest accrues and information
concerning any grace period that applies; and
(c) the amount of any non-interest charges.
(2) Subsection (1) does not apply if, on the application form or
in a document accompanying it, the company prominently discloses
(a) a local or toll-free telephone number, or a telephone number
with a prominent indication that collect calls are accepted, that
the borrower may use to get information required by subsection (1) during the company’s regular business hours; and
(b) the fact that the applicant may obtain the information required by subsection (1) at that telephone number.
a) dans le cas d’une carte de crédit avec :
(i) un taux d’intérêt fixe, le taux d’intérêt annuel,
(ii) un taux d’intérêt variable déterminé par addition ou
soustraction d’un pourcentage à un indice publié, l’indice
publié et le pourcentage ajouté ou soustrait;
b) la date à partir de laquelle les intérêts courent et les renseignements concernant tout délai de grâce consenti;
c) le montant des frais non liés aux intérêts.
(4) If a company that issues credit cards solicits applications
for them in person, by mail, by telephone or by any electronic
means, the information required by paragraphs (1)(a) and (c)
must be disclosed at the time of the solicitation.
(2) Le paragraphe (1) ne s’applique pas si la société indique de
façon évidente dans le formulaire de demande ou dans un document l’accompagnant, les renseignements suivants :
a) un numéro de téléphone local ou sans frais, ou un numéro de
téléphone accompagné d’une mention évidente précisant que
les appels à frais virés sont acceptés, que l’emprunteur peut
composer pour obtenir les renseignements exigés par le paragraphe (1) pendant les heures normales d’ouverture de la société;
b) une mention indiquant que le demandeur peut obtenir ces
renseignements en composant ce numéro de téléphone.
(3) Lorsque le demandeur d’une carte de crédit fait sa demande
par téléphone ou par voie électronique, la société doit lui communiquer les renseignements visés aux alinéas (1)a) et c) au moment
de la demande.
(4) La société émettrice de cartes de crédit qui sollicite des demandes de cartes de crédit en personne, par la poste, par téléphone ou par voie électronique doit communiquer les renseignements visés aux alinéas (1)a) et c) au moment de la sollicitation.
Credit Cards
Cartes de crédit
12. (1) A company that enters into a credit agreement for a
credit card must provide the borrower with an initial disclosure
statement that includes the following information in addition to
that required by paragraphs 10(1)(a) and (c) to (k):
(a) the manner in which interest is calculated and the information required by paragraph 11(1)(a);
(b) if the borrower is required by the credit agreement to pay
the outstanding balance in full on receiving a statement of account,
(i) mention of that requirement,
(ii) the grace period by the end of which the borrower must
have paid that balance, and
(iii) the annual interest rate charged on any outstanding balance not paid when due;
(c) if a lost or stolen credit card is used in an unauthorized
manner, the maximum liability of the borrower is the lesser
of $50 and the maximum set by the credit agreement;
(d) if a transaction is entered into at an automated teller machine by using the borrower’s personal identification number,
the liability incurred by the transaction is, despite paragraph (c), the maximum liability; and
(e) if the company has received a report from the borrower,
whether written or verbal, of a lost or stolen credit card, the
borrower has no liability to pay for any transaction entered into
through the use of the card after the receipt of the report.
12. (1) La société qui conclut une convention de crédit visant
une carte de crédit doit remettre à l’emprunteur une première
déclaration qui comporte, outre les renseignements visés aux alinéas 10(1)a) et c) à k), les renseignements suivants :
a) le mode de calcul des intérêts et les renseignements exigés
par l’alinéa 11(1)a);
b) si l’emprunteur est tenu aux termes de la convention de crédit de régler le solde impayé en entier sur réception du relevé :
(i) la mention de cette exigence,
(ii) le délai de grâce à la fin duquel l’emprunteur doit avoir
acquitté le solde,
(iii) le taux d’intérêt annuel appliqué à tout solde impayé à la
date d’échéance;
c) la mention indiquant la somme maximale pour laquelle
l’emprunteur peut être tenu responsable advenant l’utilisation
non autorisée d’une carte de crédit perdue ou volée, laquelle
somme est la moindre de 50 $ et la somme maximale prévue
par la convention;
d) la mention indiquant que, dans le cas d’une opération effectuée à un guichet automatique à l’aide du numéro
d’identification personnel de l’emprunteur, celui-ci, malgré
l’alinéa c), est tenu responsable de la somme maximale en
cause;
e) la mention indiquant que l’emprunteur qui avise la société
oralement ou par écrit de la perte ou du vol d’une carte de
crédit n’est pas responsable de son utilisation non autorisée à
partir du moment où la société reçoit l’avis.
(3) If an applicant for a credit card applies by telephone or any
electronic means, the company must disclose the information required by paragraphs (1)(a) and (c) at the time of the application.
582
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-102
(2) If the initial credit limit is not known when the initial disclosure statement is made, the company must disclose it in
(a) the first statement of account provided to the borrower; or
(b) a separate statement that the borrower receives on or before
the date on which the borrower receives that first statement of
account.
(3) Despite section 13, if a credit agreement for a credit card is
amended, the company must, in writing and 30 days or more before the amendment takes effect, disclose to the borrower the
changes to the information required to be disclosed in the initial
statement other than any of those changes that involve
(a) a change in the credit limit;
(b) an extension to the grace period;
(c) a decrease in non-interest charges or default charges referred to in paragraphs 10(1)(c) and (g);
(d) a change concerning information about any optional service
in relation to the credit agreement that is referred to in paragraph 10(1)(i); and
(e) a change in a variable interest rate referred to in subparagraph 11(1)(a)(ii) as a result of a change in the public index referred to in that subparagraph.
(4) An amendment referred to in paragraphs (3)(a) to (d) must
be disclosed in the first periodic subsequent disclosure statement
that is provided after the amendment is made.
(5) A company that issues credit cards must provide borrowers
with supplementary disclosure statements on a regular periodic
basis, at least once a month, that disclose the information referred
to in subsections 10(3) and (4), other than paragraphs 10(3)(b)
and (c) and that, in addition, contain the following information:
(a) an itemized statement of account that describes each transaction and discloses each amount credited or charged, including interest, and the dates when those amounts were posted to
the account;
(b) the amount that the borrower must pay, on or before a
specified due date, in order to have the benefit of a grace period; and
(c) the sum for payments and the sum for purchases, credit advances and interest and non-interest charges.
(6) For the purpose of paragraph (5)(a), an itemized statement
of account is adequate if it permits the borrower to verify each
transaction described by linking it with a transaction record provided to the borrower.
(2) Si la limite de crédit initiale n’est pas connue lors de la
première déclaration, la société doit la communiquer :
a) soit dans le premier relevé fourni à l’emprunteur;
b) soit dans un relevé distinct que l’emprunteur reçoit au plus
tard à la date à laquelle il reçoit son premier relevé.
(3) Malgré l’article 13, si la convention de crédit visant une
carte de crédit est modifiée, la société doit remettre à l’emprunteur, au moins trente jours avant l’entrée en vigueur de la modification, une déclaration écrite faisant état des modifications des
renseignements dont la communication est exigée dans la première déclaration, sauf dans les cas suivants :
a) le changement de la limite de crédit;
b) la prolongation du délai de grâce;
c) la réduction des frais non liés aux intérêts ou des frais en cas
de défaillance prévus respectivement aux alinéas 10(1)c) et g);
d) la modification des renseignements relatifs aux services optionnels visés à l’alinéa 10(1)i) et liés à la convention de crédit;
e) le changement du taux d’intérêt variable mentionné au sousalinéa 11(1)a)(ii) résultant d’un changement de l’indice publié
visé à ce sous-alinéa.
(4) Les modifications visées aux alinéas (3)a) à d) doivent être
communiquées dans la première déclaration suivant leur survenance.
(5) La société émettrice de cartes de crédit doit remettre périodiquement à l’emprunteur, au moins une fois par mois, une déclaration indiquant l’information visée aux paragraphes 10(3) et (4)
sauf les alinéas 10(3)b) et c) et comportant :
a) un relevé détaillé de toutes les opérations et de toutes les
sommes portées au crédit ou au débit du compte, y compris les
intérêts et la date d’inscription au compte;
b) la somme que l’emprunteur doit payer au plus tard à une
date spécifiée de façon à bénéficier d’un délai de grâce;
c) le montant des versements et le montant des achats, des
avances de crédit, des frais d’intérêts et des frais non liés aux
intérêts.
(6) Le relevé détaillé satisfait aux exigences de l’alinéa (5)a)
s’il permet à l’emprunteur de vérifier chaque opération qui y est
inscrite en la comparant à un relevé d’opération qui lui est fourni.
CHANGES IN CIRCUMSTANCES
CHANGEMENTS
Amendments to Credit Agreements
Modification de la convention de crédit
13. (1) Subject to subsection (2), if a credit agreement is
amended by a subsequent agreement, the company must, in writing and at most 30 days after entering into the subsequent agreement, disclose to the borrower the changes to the information
required to be disclosed in the initial statement.
13. (1) Sous réserve du paragraphe (2), si une convention de
crédit est modifiée par une convention subséquente, la société
doit remettre à l’emprunteur, dans les trente jours suivant la conclusion de la convention subséquente, une déclaration écrite faisant état de tout changement des renseignements dont la communication est exigée dans la première déclaration.
(2) Lorsqu’une convention de crédit visant une somme fixe
prévoit un calendrier de versements et que ce dernier est modifié
par une convention subséquente, la société doit remettre à
l’emprunteur, dans les trente jours suivant la conclusion de la
convention subséquente, une déclaration écrite comportant le
nouveau calendrier et précisant, le cas échéant, toute augmentation de la somme totale à payer ou du coût d’emprunt.
(2) If a credit agreement for a fixed amount has a schedule for
instalment payments and the schedule is amended by a subsequent agreement, the company must, in writing and at most
30 days after entering into the subsequent agreement, disclose to
the borrower the new payment schedule and any increase in the
total amount to be paid or the cost of borrowing.
583
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-102
Renewals of Mortgages or Hypothecs
Déclarations relatives au renouvellement de prêts hypothécaires
14. (1) If a credit agreement for a loan secured by a mortgage
or hypothec is to be renewed on a specified date, the company
must, at least 21 days before the date, provide the borrower with a
subsequent disclosure statement that contains the information
required to be disclosed by
(a) section 8, if the credit agreement is for a fixed interest rate;
or
(b) section 9, if the credit agreement is for a variable interest
rate.
(2) The subsequent disclosure statement referred to in subsection (1) must specify that
(a) no change that increases the cost of borrowing will be made
to the credit agreement between the transmission of the subsequent disclosure statement and the renewal of the credit agreement; and
(b) the borrower’s rights under the credit agreement continue,
and the renewal does not take effect, until the day that is the
later of the date specified for its renewal and 21 days after the
borrower receives the statement.
(3) A company that does not intend to renew a credit agreement
for a loan secured by a mortgage or hypothec after its term ends
shall, at least 21 days before the end of the term, notify the borrower of that intention.
14. (1) Lorsqu’il est prévu de renouveler une convention de
crédit visant un prêt garanti par une hypothèque à une date donnée, la société doit remettre à l’emprunteur, au moins vingt et un
jours avant cette date, une déclaration comportant les renseignements suivants :
a) dans le cas où la convention de crédit prévoit un taux
d’intérêt fixe, les renseignements exigés par l’article 8;
b) dans le cas où la convention de crédit prévoit un taux
d’intérêt variable, les renseignements exigés par l’article 9.
(2) La déclaration visée au paragraphe (1) doit préciser ce qui
suit :
a) le fait que du moment de la remise de la déclaration au renouvellement de la convention de crédit, aucun changement ne
sera apporté à la convention de crédit qui aurait pour effet de
faire augmenter le coût d’emprunt;
b) le fait que les droits de l’emprunteur prévus à la convention
de crédit sont maintenus jusqu’au vingt et unième jour suivant
celui où il reçoit la déclaration ou, si elle est postérieure, jusqu’à la date du renouvellement de la convention, le renouvellement prenant effet à la date ainsi fixée.
(3) La société qui n’a pas l’intention de renouveler une convention de crédit visant un prêt garanti par une hypothèque doit
en aviser l’emprunteur au moins vingt et un jours avant la date
d’échéance du prêt.
Waiver of Payments
Renonciation aux versements
15. (1) If a company, under a credit agreement for a loan for a
fixed amount, waives a payment without waiving the accrual of
interest during the period covered by the payment, the company
must, in an offer to make such a waiver, disclose in a prominent
manner that interest will continue to accrue during that period if
the offer is accepted.
(2) If a company offers to waive a payment under a credit
agreement for a line of credit or a credit card, the company must,
with the offer, disclose in a prominent manner whether interest
will continue to accrue during any period covered by the offer if
the offer is accepted.
15. (1) La société qui, en vertu d’une convention de crédit visant un prêt d’un montant fixe, renonce à un versement mais non
aux intérêts courus pendant la période à laquelle s’applique ce
versement doit, dans son offre de renonciation, préciser de façon
évidente que si l’offre est acceptée, les intérêts continueront à
courir pendant cette période.
(2) La société qui offre de renoncer à un versement aux termes
d’une convention de crédit visant une marge de crédit ou une
carte de crédit doit, dans son offre de renonciation, préciser de
façon évidente le fait que les intérêts continueront ou non à courir
pendant toute période visée par l’offre si celle-ci est acceptée.
Cancellation of Optional Services
Annulation de services optionnels
16. (1) A disclosure statement made in relation to a credit
agreement under which optional services, including insurance
services, are provided on an on-going basis must specify that
(a) the borrower may cancel the optional service by notifying
the company that the service is to be cancelled effective as of
the day that is the earlier of one month after the day that the
disclosure statement was provided to the borrower, determined
in accordance with subsection 6(6), and the last day of a notice
period provided for in the credit agreement; and
(b) the company shall, without delay, refund or credit the borrower with the proportional amount, calculated in accordance
with the formula set out in subsection (2), of any charges for
the service paid for by the borrower or added to the balance of
the loan, but unused as of the cancellation day referred to in the
notice.
16. (1) La déclaration relative à une convention de crédit en
vertu de laquelle des services optionnels, y compris des services
d’assurances, sont fournis de façon continue doit comporter les
renseignements suivants :
a) l’emprunteur peut annuler un service optionnel en avisant la
société que le service doit être annulé un mois suivant la date
de remise de la déclaration, cette date étant déterminée selon le
paragraphe 6(6), ou à l’expiration d’une période de préavis
prévue dans la convention de crédit, si cette période est moindre;
b) la société doit immédiatement accorder à l’emprunteur un
remboursement ou un crédit calculé conformément à la formule
prévue au paragraphe (2) qui correspond à la proportion des
frais pour le service optionnel qui, à la date de son annulation,
ont été payés ou ajoutés au solde du prêt sans que le service ait
été vendu.
584
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-102
(2) The proportion of charges to be refunded or credited to a
borrower shall be determined in accordance with the formula
R=A ×
n−m
n
where
R is the amount to be refunded or credited;
A is the amount of the charges;
n is the period between the imposition of the charge and the
time when the services were, before the cancellation, scheduled to end; and
m is the period between the imposition of the charge and the
cancellation.
(3) Subsection (1) is subject to any provincial laws that apply
to the cancellation of services that are referred to in that subsection.
(2) La proportion des frais remboursée à l’emprunteur ou portée à son crédit est calculée selon la formule suivante :
R=A ×
n−m
n
où :
R représente le montant à rembourser ou à porter au crédit de
l’emprunteur;
A le montant des frais;
n la période commençant au moment où les frais ont été imputés
et se terminant à la date de fin de la période de service prévue
avant l’annulation;
m la période écoulée du moment où les frais ont été imputés au
moment de l’annulation du service.
(3) Le paragraphe (1) est assujetti aux lois provinciales applicables à l’annulation des services visés à ce paragraphe.
Prepayment of Loans
Remboursement anticipé de prêts
17. (1) This section applies to loans for fixed amounts of credit,
except mortgage or hypothec loans.
(2) A borrower under a credit agreement may prepay
(a) the outstanding balance of a credit agreement, at any time,
without incurring any charge or penalty for making the prepayment; or
(b) a part of the outstanding balance
(i) on the date of any scheduled payment, if payments are
scheduled once a month or more often, or
(ii) at any time but only once a month, in any other case.
17. (1) Le présent article s’applique aux prêts d’un montant
fixe, sauf ceux garantis par une hypothèque.
(2) L’emprunteur signataire d’une convention de crédit peut
rembourser :
a) la totalité du solde impayé aux termes de la convention de
crédit, à tout moment, sans encourir de frais ou de pénalité pour
remboursement anticipé;
b) une partie du solde impayé, selon le cas :
(i) à la date d’échéance d’un versement à date fixe applicable
à une période d’au plus un mois,
(ii) une fois par mois dans les autres cas.
(3) L’emprunteur qui, aux termes d’une convention de crédit,
rembourse de façon anticipée :
a) le solde impayé, a droit à un remboursement ou à un crédit
équivalent à la proportion des frais non liés aux intérêts, sauf
les frais de débours, qu’il a versés ou qui avaient été ajoutés au
solde, cette proportion étant calculée conformément à la formule prévue au paragraphe (4);
b) une partie du solde impayé, n’a pas droit au remboursement
ou au crédit mentionné à l’alinéa a).
(4) La proportion des frais non liés aux intérêts remboursée à
l’emprunteur ou portée à son crédit est calculée selon la formule
suivante :
(3) A borrower under a credit agreement who prepays
(a) the outstanding balance must be refunded or credited with
the proportional amount of any non-interest charges, except for
disbursement charges, paid by the borrower or added to that
balance, calculated in accordance with the formula set out in
subsection (4); and
(b) a part of the outstanding balance is not entitled to a refund
or credit related to non-interest charges mentioned in paragraph (a).
(4) The proportion of non-interest charges to be refunded or
credited to a borrower shall be determined in accordance with the
formula
R=A ×
n−m
n
where
R is the amount to be refunded or credited;
A is the amount of the non-interest charges;
n is the period between the imposition of the non-interest charge
and the scheduled end of the term of the loan; and
m is the period between the imposition of the non-interest charge
and the prepayment.
R=A ×
n−m
n
où :
R représente le montant à rembourser ou à porter au crédit de
l’emprunteur;
A le montant des frais;
n la période commençant au moment où les frais ont été imputés
et se terminant à la date de fin de service prévue avant
l’annulation;
m la période écoulée du moment où les frais ont été imputés au
moment de l’annulation du service.
585
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-102
Default Charges
18. If a borrower under a credit agreement fails to make a payment when it becomes due or fails to comply with an obligation
in the agreement, in addition to interest, the company may impose
charges for the sole purpose of recovering the costs reasonably
incurred
(a) for legal services retained to collect or attempt to collect the
payment;
(b) in realizing on any security interest taken under the credit
agreement or in protecting such a security interest, including
the cost of legal services retained for that purpose; or
(c) in processing a cheque or other payment instrument that the
borrower used to make a payment under the loan but that was
dishonoured.
Frais en cas de défaillance
18. Lorsqu’un emprunteur signataire d’une convention de crédit
omet d’effectuer un versement à la date d’échéance ou de
s’acquitter d’une autre obligation prévue à la convention, la
société peut imposer, outre les intérêts, des frais à la seule fin de
recouvrer les dépenses raisonnablement engagées pour :
a) les frais juridiques nécessaires pour recouvrer ou tenter de
recouvrer la somme due;
b) réaliser la sûreté constituée aux termes de la convention ou
protéger celle-ci, y compris les frais juridiques;
c) traiter un chèque ou autre effet qui a été donné en remboursement du prêt par l’emprunteur et qui a été refusé.
ADVERTISING
PUBLICITÉ
Loans for a Fixed Amount
Prêts d’un montant fixe
19. (1) A company that advertises a loan involving a fixed
amount of credit in an advertisement that makes a representation
of the interest rate, or the amount of any payment or of any noninterest charge, in relation to the loan must disclose the APR and
the term of the loan. The APR must be provided at least as
prominently as the representation and in the same manner,
whether visually or aurally, or both.
(2) If the APR or the term of the loan is not the same for all
loans to which the advertisement relates, the disclosure must be
based on an example of a loan that fairly depicts all those loans
and is identified as a representative example of them.
19. (1) La société qui, dans une publicité sur des prêts pour des
montants fixes, précise le taux d’intérêt ou le montant de tout
versement ou des frais non liés aux intérêts doit également y indiquer le TAC et la durée du prêt. Le TAC doit être présenté de la
même façon et avoir au moins la même importance, sur les plans
visuel ou sonore, ou les deux, le cas échéant, que les autres renseignements.
(2) Lorsque le TAC ou la durée du prêt ne sont pas les mêmes
pour tous les prêts sur lesquels porte la publicité, leur communication doit être fondée sur un prêt type qui constitue une représentation fidèle de l’ensemble des prêts offerts et qui doit être
identifié comme tel.
Lines of Credit
Marges de crédit
20. A company that advertises a loan involving a line of credit
in an advertisement that makes a representation of the annual
interest rate, or the amount of any payment or of any non-interest
charge, in relation to the loan must disclose the annual rate of
interest on the date of the advertisement and any initial or periodic non-interest charges at least as prominently as the representation and in the same manner, whether visually or aurally, or
both.
20. La société qui, dans une publicité sur un prêt comportant
une marge de crédit, précise le taux d’intérêt annuel ou le montant
de tout versement ou des frais non liés aux intérêts, doit également y indiquer le taux d’intérêt annuel en vigueur au moment de
la publicité et le montant des frais initiaux ou périodiques non liés
aux intérêts. Celui-ci doit être présenté de la même façon et avoir
au moins la même importance, sur les plans visuel ou sonore, ou
les deux, le cas échéant, que les autres renseignements.
Credit Cards
Cartes de crédit
21. A company that advertises a credit card in an advertisement
that makes a representation of the annual interest rate, or the
amount of any payment or of any non-interest charge, in relation
to the loan must disclose the annual rate of interest on the date of
the advertisement and any initial or periodic non-interest charges
at least as prominently as the representation and in the same manner, whether visually or aurally, or both.
21. La société qui, dans une publicité sur une carte de crédit,
précise le taux d’intérêt annuel ou le montant de tout versement
ou des frais non liés aux intérêts doit également y indiquer le taux
d’intérêt annuel en vigueur au moment de la publicité et le montant des frais initiaux ou périodiques non liés aux intérêts. Ceux-ci
doivent être présentés de la même façon et avoir au moins la
même importance, sur les plans visuel ou sonore, ou les deux, le
cas échéant, que les autres renseignements.
Interest-free Periods
Périodes de prêt sans intérêts
22. (1) A company that finances a transaction depicted in an
advertisement that involves a representation, express or implied,
that a period of a loan is free of any interest charges must ensure
that the advertisement discloses in a manner equally as prominent
as the representation, if it is expressed, or in a prominent manner
otherwise, whether or not interest, due after the period, accrues
during the period.
22. (1) La société qui, dans une publicité sur une opération financée par elle, mentionne de façon explicite ou implicite qu’elle
renonce aux intérêts pour une période de prêt doit y indiquer le
fait que tout intérêt dû après cette période courra ou non pendant
celle-ci, cette indication devant avoir la même importance que la
mention de la renonciation, si elle est explicite, sinon, devant être
en évidence.
586
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-102
(2) If interest does not accrue during the period, the advertisement must also disclose any conditions that apply to the forgiving
of the accrued interest and the APR, or the annual interest rate in
the case of credit cards or lines of credit, for a period when those
conditions are not met.
(2) Si des intérêts ne courent pas durant la période, la publicité
doit également indiquer toute condition applicable à l’exemption
de ces intérêts et le TAC, ou le taux d’intérêt annuel dans le cas
d’une carte de crédit ou d’une marge de crédit, qui s’appliquera
durant toute période où les conditions d’exemption ne sont pas
respectées.
TRANSITIONAL
DISPOSITIONS TRANSITOIRES
23. These Regulations apply to the renewal or ongoing administration of a credit agreement that was entered into before these Regulations came into force.
23. Le présent règlement s’applique au renouvellement et à
l’administration continue de toute convention de crédit conclue avant l’entrée en vigueur du présent règlement.
REPEAL
ABROGATION
24. The Cost of Borrowing (Canadian Insurance Companies)
Regulations1 are repealed.
24. Le Règlement sur le coût
d’assurances canadiennes)1 est abrogé.
d’emprunt
(sociétés
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
25. These Regulations come into force on September 1,
2001.
25. Le présent règlement entre en vigueur le 1er septembre 2001.
N.B. The Regulatory Impact Analysis Statement for these
Regulations appears at page 572, following
SOR/2001-101.
N.B. Le Résumé de l’étude d’impact de la réglementation de
ce règlement se trouve à la page 572, suite au
DORS/2001-101.
———
1
SOR/92-319
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2001
———
1
DORS/92-319
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2001
587
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-103
Registration
SOR/2001-103 15 March, 2001
Enregistrement
DORS/2001-103
INSURANCE COMPANIES ACT
LOI SUR LES SOCIÉTÉS D’ASSURANCES
Cost of Borrowing (Foreign Insurance Companies)
Regulations
Règlement sur le coût d’emprunt (sociétés
d’assurances étrangères)
P.C. 2001-369 15 March, 2001
C.P. 2001-369 15 mars 2001
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Finance, pursuant to sections 598
to 606a and 703b of the Insurance Companies Actc, hereby makes
the annexed Cost of Borrowing (Foreign Insurance Companies)
Regulations.
Sur recommandation du ministre des Finances et en vertu des
articles 598 à 606a et 703b de la Loi sur les sociétés d’assurancesc,
Son Excellence la Gouverneure générale en conseil prend le Règlement sur le coût d’emprunt (sociétés d’assurances étrangères),
ci-après.
COST OF BORROWING (FOREIGN INSURANCE
COMPANIES) REGULATIONS
RÈGLEMENT SUR LE COÛT D’EMPRUNT (SOCIÉTÉS
D’ASSURANCES ÉTRANGÈRES)
INTERPRETATION
DÉFINITIONS
1. The definitions in this section apply in these Regulations.
“Act” means the Insurance Companies Act. (Loi)
“APR” means the cost of borrowing for a loan under a credit
agreement expressed as an annual rate on the principal referred
to in subsection 3(1). (TAC)
“borrower” includes a person to whom a loan is proposed to be
made and a holder, or an applicant to become a holder, of a
credit card. (emprunteur)
“credit agreement” includes an agreement for a line of credit, a
credit card or any kind of loan. (convention de crédit)
“disbursement charge” means a charge, other than one referred to
in subsection 5(1), to recover an expense incurred by a foreign
company to arrange, document, insure or secure a credit
agreement. It includes a charge referred to in paragraphs 5(2)(c)
and (f) to (h). (frais de débours)
“hypothec” means a hypothec on immovable property. (hypothèque)
“principal” means the amount borrowed under a credit agreement
but does not include any cost of borrowing. (capital)
“public index” means an interest rate, or a variable base rate for
an interest rate, that is published at least weekly in a newspaper
or magazine of general circulation, or in some media of general
circulation or distribution, in areas where borrowers whose
credit agreements are governed by that interest rate reside. (indice publié)
1. Les définitions qui suivent s’appliquent au présent règlement.
« capital » Somme empruntée aux termes d’une convention de
crédit. Est exclu le coût d’emprunt. (principal)
« convention de crédit » Vise notamment une convention portant
sur une marge de crédit, une carte de crédit ou tout type de prêt.
(credit agreement)
« emprunteur » Sont assimilés à l’emprunteur la personne à qui
un prêt est offert, ainsi que le titulaire ou le demandeur d’une
carte de crédit. (borrower)
« frais de débours » Frais, autres que ceux visés au paragraphe 5(1), exigés pour le recouvrement des dépenses engagées
par la société étrangère afin d’établir, de documenter, d’assurer
ou de garantir une convention de crédit. Sont compris parmi les
frais de débours les frais visés aux alinéas 5(2)c) et f) à h).
(disbursement charge)
« hypothèque » Hypothèque immobilière. (hypothec)
« indice publié » Taux d’intérêt ou base variable d’un taux
d’intérêt publié au moins une fois par semaine dans un quotidien ou une revue à grand tirage ou dans des médias à grand tirage ou à grande diffusion aux lieux où résident les emprunteurs dont la convention de crédit prévoit un tel taux d’intérêt.
(public index)
« Loi » La Loi sur les sociétés d’assurances. (Act)
« TAC » Le coût d’emprunt d’un prêt consenti aux termes d’une
convention de crédit, exprimé sous forme du taux annuel sur le
capital visé au paragraphe 3(1). (APR)
APPLICATION
APPLICATION
2. These Regulations apply to credit agreements, other than a
credit agreement entered into
(a) for business purposes of a borrower; or
(b) with a borrower that is not a natural person.
2. Le présent règlement s’applique à toute convention de crédit
à l’exception des suivantes :
a) celles conclues pour les activités commerciales d’un emprunteur;
b) celles où l’emprunteur n’est pas une personne physique.
———
———
a
a
b
c
S.C. 1997, c. 15, ss. 307 to 313
S.C. 1999, c. 31, s. 145
S.C. 1991, c. 47
588
b
c
15 mars 2001
L.C. 1997, ch. 15, art. 307 à 313
L.C. 1999, ch. 31, art. 145
L.C. 1991, ch. 47
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-103
COST OF BORROWING
COÛT D’EMPRUNT
Calculation
Calcul
3. (1) For the purpose of section 600 of the Act, the cost of borrowing for a loan under a credit agreement, other than a loan obtained through the use of a credit card or line of credit, is to be
expressed as an annual rate on the principal, as follows:
3. (1) Pour l’application de l’article 600 de la Loi, le coût
d’emprunt d’un prêt consenti aux termes d’une convention de
crédit, autre que celui obtenu par l’utilisation d’une carte de crédit
ou d’une marge de crédit, est exprimé sous forme d’un taux annuel sur le capital, calculé selon la formule suivante :
APR =
C × 100
T×P
TAC =
C × 100
T×P
where
APR is the annual percentage rate cost of borrowing;
C is an amount that represents the cost of borrowing within the
meaning of section 5 over the term of the loan;
P is the average of the principal of the loan outstanding at the
end of each period for the calculation of interest under the
credit agreement, before subtracting any payment that is due
at that time; and
T is the term of the loan in years, expressed to at least two
decimal points of significance.
(2) For the purpose of the APR calculation under subsection (1),
(a) the APR may be rounded off to the nearest eighth of a per
cent;
(b) each instalment payment made on a loan must be applied
first to the accumulated cost of borrowing and then to the outstanding principal;
(c) a period of
(i) one month is 1/12 of a year,
(ii) one week is 1/52 of a year, and
(iii) one day is 1/365 of a year;
(d) if the annual interest rate underlying the calculation is variable over the period of the loan, it must be set as the annual interest rate that applies on the day that the calculation is made;
(e) if there are no instalment payments under a credit agreement, then the APR must be calculated on the basis that the
outstanding principal is to be repaid in one lump sum at the end
of the term of the loan; and
(f) a credit agreement for an amount that comprises, in whole
or in part, an outstanding balance from a prior credit agreement
is a new credit agreement for the purpose of the calculation.
(3) For the purpose of section 600 of the Act, the cost of borrowing for a loan obtained under a credit card agreement or line
of credit is to be expressed as an annual rate, as follows:
(a) if the loan has a fixed annual interest rate, that annual interest rate; or
(b) if the loan has a variable interest rate, the annual interest
rate that applies on the date of the disclosure.
où :
TAC représente le taux annuel du coût d’emprunt, exprimé en
pourcentage;
C le coût d’emprunt, au sens de l’article 5, au cours de la durée
du prêt;
P la moyenne du capital du prêt impayé à la fin de chaque période de calcul de l’intérêt aux termes de la convention de
crédit, avant déduction de tout versement exigible à cette date;
T la durée du prêt en années, exprimée en nombre décimal comportant au moins deux décimales.
(2) Les règles suivantes s’appliquent au calcul visé au paragraphe (1) :
a) le TAC peut être arrondi au huitième pour cent près;
b) les versements faits en remboursement du prêt sont d’abord
imputés sur le coût d’emprunt accumulé, puis sur le capital impayé;
c) une période :
(i) d’un mois équivaut à 1/12 d’année,
(ii) d’une semaine équivaut à 1/52 d’année,
(iii) d’un jour équivaut à 1/365 d’année;
d) si le taux d’intérêt annuel servant au calcul est variable au
cours de la durée du prêt, il doit correspondre au taux d’intérêt
annuel qui s’applique le jour du calcul;
e) si la convention de crédit ne prévoit pas de versements, le
TAC doit être calculé selon le principe que le capital impayé
sera remboursé en un seul versement à la fin de la durée du
prêt;
f) la convention de crédit visant une somme qui comprend tout
ou partie du solde impayé aux termes d’une convention de crédit antérieure constitue une nouvelle convention de crédit aux
fins de calcul.
(3) Pour l’application de l’article 600 de la Loi, le coût
d’emprunt d’un prêt obtenu par utilisation d’une carte de crédit ou
d’une marge de crédit aux termes d’une convention de crédit est
exprimé sous forme d’un taux annuel, comme suit :
a) s’il s’agit d’un prêt à taux d’intérêt annuel fixe, le taux
d’intérêt annuel;
b) s’il s’agit d’un prêt à taux d’intérêt variable, le taux d’intérêt
annuel applicable à la date de la déclaration.
Annual Interest Rate
TAC correspondant au taux d’intérêt annuel
4. The APR for a credit agreement is the annual interest rate if
there is no cost of borrowing other than interest.
4. Le TAC relatif à une convention de crédit correspond au
taux d’intérêt annuel si le coût d’emprunt est constitué uniquement d’intérêts.
589
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-103
Included and Excluded Charges
Frais inclus dans le coût d’emprunt et frais exclus
5. (1) Subject to subsection (2), the cost of borrowing for a loan
under a credit agreement, other than an agreement for a credit
card or line of credit, consists of all the costs of borrowing under
the loan over its term, in particular the interest or discount that
applies to the loan in accordance with paragraph 598(a) of the
Act, and including the following charges:
(a) administrative charges, including charges for services,
transactions or any other activity in relation to the loan;
(b) charges for the services, or disbursements, of a lawyer or
notary that a foreign company required the borrower to retain;
(c) insurance charges other than those excluded under paragraphs (2)(a), (f) and (h);
(d) charges for a broker, if the broker’s fees are included in the
amount borrowed and are paid directly by the foreign company
to the broker; and
(e) charges for appraisal, inspection or surveying services,
other than those mentioned in paragraph (2)(g), related to property that is security for a loan, if those services are required by
the foreign company.
5. (1) Sous réserve du paragraphe (2), le coût d’emprunt d’un
prêt consenti aux termes d’une convention de crédit au cours de la
durée du prêt, autre que les conventions de crédit visant une carte
de crédit ou une marge de crédit, comprend tous les frais relatifs à
un prêt, notamment les intérêts ou l’escompte qui y sont applicables et qui sont prévus à l’article 598 de la Loi, ainsi que les frais
suivants :
a) les frais d’administration, y compris ceux relatifs aux services, aux opérations et à toute autre activité liée au prêt;
b) les honoraires et frais d’un avocat ou d’un notaire dont les
services ont été retenus par l’emprunteur, si ces services sont
exigés par la société étrangère;
c) les frais d’assurance autres que ceux exclus aux termes des
alinéas (2)a), f) et h);
d) les frais de courtage, s’ils sont inclus dans la somme empruntée et s’ils sont payés directement au courtier par la société
étrangère;
e) les frais pour les services d’évaluation, d’arpentage ou
d’inspection d’un bien donné en garantie du prêt, autres que
ceux prévus à l’alinéa (2)g), si ces services sont exigés par la
société étrangère.
(2) Sont exclus du coût d’emprunt :
a) les frais d’assurance du prêt dans l’un ou l’autre des cas suivants :
(i) l’assurance est facultative,
(ii) l’emprunteur en est le bénéficiaire et le montant couvre
la valeur du bien donné en garantie du prêt;
b) les frais exigibles pour tout découvert;
c) les frais pour l’enregistrement de documents ou l’obtention
de renseignements contenus dans les registres publics concernant la sûreté grevant le bien donné en garantie du prêt;
d) les frais exigibles pour tout remboursement anticipé d’un
prêt;
e) les honoraires ou frais d’un avocat ou d’un notaire, autres
que ceux prévus à l’alinéa (1)b);
f) les frais d’assurance contre les vices de titres de propriété, si
l’assurance est payée directement par l’emprunteur;
g) les frais pour les services d’évaluation, d’arpentage ou
d’inspection d’un bien donné en garantie du prêt, si les services
sont fournis directement à l’emprunteur;
h) les frais d’assurance en cas de défaillance visant une hypothèque à ratio élevé;
i) les frais pour la tenue d’un compte de taxes qui, selon le cas :
(i) sont exigés dans le cas d’une hypothèque visée à l’alinéa h),
(ii) sont facultatifs;
j) les frais pour la radiation d’une sûreté;
k) les frais exigibles en cas de défaillance de l’emprunteur.
(2) The cost of borrowing for a loan does not include
(a) charges for insurance on the loan if
(i) the insurance is optional, or
(ii) the borrower is its beneficiary and the amount insured reflects the value of an asset that is security for the loan;
(b) charges for an overdraft;
(c) fees paid to register documents or obtain information from a
public registry about security interests related to property given
as security;
(d) penalty charges for the prepayment of a loan;
(e) charges for the services, or disbursements, of a lawyer or
notary, other than those mentioned in paragraph (1)(b);
(f) charges for insurance against defects in title to real or immovable property, if the insurance is paid for directly by the
borrower;
(g) charges for appraisal, inspection or surveying services provided directly to the borrower in relation to property that is security for a loan;
(h) charges for insurance against default on a high-ratio mortgage or hypothec;
(i) fees to maintain a tax account that are
(i) required for a mortgage or hypothec referred to in paragraph (h), or
(ii) optional;
(j) any fee to discharge a security interest; or
(k) default charges.
DISCLOSURE — GENERAL
DÉCLARATIONS — DISPOSITIONS GÉNÉRALES
Manner
Forme
6. (1) For the purpose of subsection 599(1) of the Act, a foreign
company that grants credit must, in writing, provide the borrower
with a disclosure statement that provides the information required
by these Regulations to be disclosed.
6. (1) Pour l’application du paragraphe 599(1) de la Loi, la société étrangère qui accorde un prêt doit remettre à l’emprunteur
une déclaration écrite comportant les renseignements dont la
communication est exigée par le présent règlement.
590
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-103
(2) A disclosure statement may be a separate document or may
be part of a credit agreement or an application for a credit agreement.
(3) Information disclosed in a disclosure statement may be
based on an assumption or estimate if the assumption or estimate
is reasonable and the information disclosed by it
(a) cannot be known by the foreign company when it makes the
statement; and
(b) is identified to the borrower as an assumption or estimate.
(4) A disclosure statement, or a consent in relation to a disclosure statement, must be in plain language that is clear and concise. It must be presented in a manner that is logical and likely to
bring to the borrower’s attention the information required by
these Regulations to be disclosed.
(5) If the borrower consents, in writing, the disclosure statement may be provided by electronic means in an electronic form
that the borrower can retrieve and retain.
(6) A disclosure statement is deemed to be provided to the borrower
(a) on the day recorded as the time of sending by the foreign
company’s server, if provided by electronic means;
(b) on the day recorded as the time of sending by a fax machine, if provided by fax and the borrower has consented to receive it by fax;
(c) five days after the postmark date, if provided by mail; and
(d) when it is received, in any other case.
(2) La déclaration peut être un document distinct ou faire partie
de la convention de crédit ou de la demande de convention de
crédit.
(3) Les renseignements figurant dans la déclaration peuvent
être fondés sur une estimation ou une hypothèse dans la mesure
où celle-ci est raisonnable et où, à la fois :
a) les renseignements ne peuvent être connus de la société
étrangère au moment où elle fait la déclaration;
b) la déclaration comporte une mention indiquant que les renseignements sont fondés sur une estimation ou une hypothèse.
(4) La déclaration ou le consentement lié à celle-ci doit être rédigé en langage simple, clair et concis et être présenté de façon
logique et susceptible d’attirer l’attention de l’emprunteur sur les
renseignements dont la communication est exigée par le présent
règlement.
(5) Si l’emprunteur y consent par écrit, la déclaration peut lui
être fournie sous une forme électronique qu’il peut récupérer et
conserver.
(6) La déclaration est réputée fournie à l’emprunteur :
a) à la date d’envoi enregistrée par le serveur de la société
étrangère, si elle est envoyée par voie électronique;
b) à la date d’envoi enregistrée par le télécopieur, si
l’emprunteur a consenti à ce mode d’envoi;
c) si elle est mise à la poste, cinq jours après la date du cachet
postal;
d) à la date où elle est reçue, dans les autres cas.
Timing of Initial Disclosure
Moment de la première déclaration
7. (1) A foreign company that proposes to enter into a credit
agreement with a borrower must provide the borrower with the
initial disclosure statement required by these Regulations on or
before the earlier of the making of a payment, other than a disbursement charge, in relation to the credit agreement by the borrower and
(a) two clear business days before the entering into the credit
agreement by the borrower and the foreign company, in the
case of a credit agreement for a mortgage or hypothec; or
(b) the entering into the credit agreement by the borrower and
the foreign company, in any other case.
(2) Paragraph (1)(a) does not apply if the borrower consents to
being provided with the initial disclosure for the credit agreement
in accordance with paragraph (1)(b).
7. (1) La société étrangère qui se propose de conclure une convention de crédit avec un emprunteur doit remettre à celui-ci la
première déclaration exigée par le présent règlement soit au plus
tard à la date où celui-ci effectue le premier versement lié à la
convention de crédit, autre que des frais de débours, soit au plus
tard à celle des dates suivantes qui lui est antérieure :
a) dans le cas d’un prêt garanti par une hypothèque, la date
précédant de deux jours ouvrables francs la conclusion de la
convention de crédit;
b) dans tout autre cas, la date de la conclusion de la convention
de crédit.
(2) L’alinéa (1)a) ne s’applique pas si l’emprunteur consent à
ce que la déclaration relative à la convention de crédit lui soit
fournie conformément à l’alinéa (1)b).
DISCLOSURE — CONTENT
CONTENU DE LA DÉCLARATION
Fixed Interest Loans for a Fixed Amount
Prêts à taux d’intérêt fixe d’un montant fixe
8. (1) A foreign company that enters into a credit agreement for
a loan for a fixed interest rate for a fixed amount, to be repaid on
a fixed future date or by instalment payments, must provide the
borrower with an initial disclosure statement that includes the
following information:
(a) the principal amount of the loan;
(b) the amount of the advance, or any advances, of the principal
and when it is, or they are, to be made;
(c) the total amount of all payments;
(d) the cost of borrowing over the term of the loan, expressed
as an amount;
8. (1) La société étrangère qui conclut une convention de crédit
visant un prêt à taux d’intérêt fixe d’un montant fixe remboursable à date fixe ou par versements doit remettre à l’emprunteur une
première déclaration comportant les renseignements suivants :
a) le capital du prêt;
b) la date et le montant de toute avance sur le capital;
c) la somme de tous les versements;
d) la somme représentant le coût d’emprunt au cours de la durée du prêt;
e) la durée du prêt et, si elle est différente, la période
d’amortissement;
591
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-103
(e) the term of the loan, and the period of amortization if different from the term;
(f) the annual interest rate and the circumstances under which it
is compounded, if any;
(g) the APR, when it differs from the annual interest rate;
(h) the date on and after which interest is charged and information concerning any period during which interest does not accrue;
(i) the amount of each payment and when it is due;
(j) the fact that each payment made on a loan must be applied
first to the accumulated cost of borrowing and then to the outstanding principal;
(k) information about any optional service in relation to the
credit agreement that the borrower accepts, the charges for
each optional service and the conditions under which the borrower may cancel the service if that information is not disclosed in a separate statement before the optional service is
provided;
(l) the disclosure required by paragraph 601(1)(a) of the Act,
including a description of any components that comprise a
formula to calculate a rebate, charge or penalty in the event that
the borrower exercises the right to repay the amount borrowed
before the maturity of the loan and, if section 17 applies, the
formula set out in subsection 17(4);
(m) the disclosure required by paragraph 601(1)(b) of the Act,
including default charges that may be imposed under section 18;
(n) the property, if any, over which the foreign company takes
a security interest under the credit agreement;
(o) any charge for a broker, if the broker’s fees are included in
the amount borrowed and are paid directly by the foreign company to the broker;
(p) the existence of a fee to discharge a security interest and the
amount of the fee on the day that the statement was provided;
and
(q) the nature and amount of any other charge, other than interest charges.
(2) If the missing of a scheduled instalment payment or the imposition of a default charge for a missed scheduled instalment
payment increases the outstanding balance of a loan referred to in
subsection (1) with the result that each subsequently scheduled
instalment payment does not cover the interest accrued during the
period for which it was scheduled, the foreign company must, at
most 30 days after the missed payment or the imposition of the
default charge, provide the borrower with a subsequent disclosure
statement that describes the situation and its consequences.
f) le taux d’intérêt annuel et, le cas échéant, les circonstances
où les intérêts sont composés;
g) le TAC, lorsqu’il diffère du taux d’intérêt annuel;
h) la date à partir de laquelle les intérêts courent et les renseignements relatifs à toute période durant laquelle les intérêts ne
courent pas;
i) le montant et la date d’échéance de chaque versement;
j) le fait que chaque versement est d’abord imputé sur le coût
d’emprunt accumulé, puis sur le capital impayé;
k) les services optionnels liés à la convention de crédit que
l’emprunteur accepte, les frais pour chacun d’eux et les conditions auxquelles l’emprunteur peut les annuler si ces renseignements ne lui ont pas été communiqués dans une déclaration
distincte avant que les services soient fournis;
l) les renseignements exigés par l’alinéa 601(1)a) de la Loi, y
compris la description de tous les éléments pris en compte dans
le calcul de toute remise, de tous frais ou de toute pénalité imposés dans le cas du remboursement anticipé du prêt et, si
l’article 17 du présent règlement s’applique, la formule utilisée
conformément au paragraphe 17(4) du présent règlement;
m) les renseignements exigés par l’alinéa 601(1)b) de la Loi, y
compris les frais en cas de défaillance qui peuvent être imposés
conformément à l’article 18 du présent règlement;
n) la description de tout bien constituant une sûreté détenue par
la société étrangère aux termes de la convention;
o) les frais de courtage, si les honoraires d’un courtier sont inclus dans la somme empruntée et sont réglés par la société
étrangère;
p) l’existence de frais pour la radiation d’une sûreté et leur
montant le jour où la déclaration est remise;
q) la nature et le montant de tous autres frais, à l’exclusion des
frais d’intérêts.
(2) Si, du fait qu’un versement à date fixe n’a pas été fait ou
que des frais ont été imposés en raison d’une telle défaillance, le
solde impayé d’un prêt mentionné au paragraphe (1) augmente et
que chaque versement subséquent ne suffit pas à couvrir les intérêts courus pendant la période qu’il vise, la société étrangère doit,
dans les trente jours suivant la défaillance ou l’imposition des
frais, remettre à l’emprunteur une déclaration faisant état de la
situation et de ses conséquences.
Variable Interest Loans for a Fixed Amount
Prêts à taux d’intérêt variable d’un montant fixe
9. (1) A foreign company that enters into a credit agreement for
a loan with a variable interest rate for a fixed amount, to be repaid
on a fixed future date or by instalment payments, must provide an
initial disclosure statement that includes the following information in addition to that required by section 8:
(a) the annual rate of interest that applies on the date of the disclosure;
(b) the method for determining the annual interest rate and
when that determination is made;
(c) the amount of each payment based on the annual interest
rate that applies on the date of the disclosure and the dates
when those payments are due;
9. (1) La société étrangère qui conclut une convention de crédit
visant un prêt à taux d’intérêt variable d’un montant fixe remboursable à date fixe ou par versements doit remettre à
l’emprunteur une première déclaration comportant, outre les renseignements exigés par l’article 8, les renseignements suivants :
a) le taux d’intérêt annuel applicable à la date de la déclaration;
b) le mode de calcul du taux d’intérêt annuel et la date du calcul;
c) le montant de chaque versement établi en fonction du taux
d’intérêt annuel applicable à la date de la déclaration et la date
d’échéance de chaque versement;
592
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-103
(d) the total amount of all payments and of the cost of borrowing based on that annual interest rate;
(e) if the loan is to be paid by instalment payments and the
amount to be paid is not adjusted automatically to reflect
changes in the annual interest rate that apply to each instalment
payment,
(i) the triggering annual interest rate above which the amount
paid under a scheduled instalment payment on the initial
principal does not cover the interest due on the instalment
payment, and
(ii) the fact that negative amortization is possible; and
(f) if the loan does not have regularly scheduled payments,
(i) the conditions that must occur for the entire outstanding
balance, or part of it, to become due, or
(ii) which provisions of the credit agreement set out those
conditions.
(2) If the variable interest rate for the loan is determined by
adding or subtracting a fixed percentage rate of interest to or from
a public index that is a variable rate, the foreign company must, at
least once every 12 months, provide the borrower with a subsequent disclosure statement that contains the following information:
(a) the annual interest rate at the beginning and end of the period covered by the disclosure;
(b) the outstanding balance at the beginning and end of the period covered by the disclosure; and
(c) the amount of each instalment payment due under a payment schedule and the time when each payment is due, based
on the annual interest rate that applies at the end of the period
covered by the disclosure.
(3) If the variable interest rate for the loan is determined by a
method other than that referred to in subsection (2), the foreign
company must, at most 30 days after increasing the annual interest rate by more than 1ÿ above the most recently disclosed rate,
provide the borrower with a subsequent disclosure statement that
contains the following information:
(a) the new annual interest rate and the date on which it takes
effect; and
(b) the amount of each instalment payment and the time when
each payment is due, for payments that are affected by the new
annual interest rate.
d) le montant total de tous les versements et du coût d’emprunt
établi en fonction du taux d’intérêt annuel;
e) si le prêt est remboursé par versements et que le montant de
ceux-ci n’est pas rajusté automatiquement en fonction des
changements du taux d’intérêt annuel qui s’applique à chaque
versement :
(i) le taux d’intérêt annuel au-delà duquel le montant de chaque versement à date fixe imputable sur le capital initial ne
suffira plus à payer les intérêts courus pendant la période
qu’il vise,
(ii) le fait qu’un amortissement négatif est possible;
f) si le prêt n’est pas remboursable par versements à date fixe :
(i) soit les conditions auxquelles tout ou partie du solde impayé devient exigible,
(ii) soit les dispositions de la convention de crédit énonçant
ces conditions.
(2) Dans le cas où le taux d’intérêt variable d’un prêt est établi
par addition ou soustraction d’un pourcentage déterminé à un
indice publié qui est un taux variable, la société étrangère doit
remettre à l’emprunteur, au moins tous les douze mois, une déclaration comportant les renseignements suivants :
a) le taux d’intérêt annuel au début et à la fin de la période à
laquelle s’applique la déclaration;
b) le solde impayé au début et à la fin de la période à laquelle
s’applique la déclaration;
c) le montant de chacun des versements à date fixe, calculé
d’après le taux d’intérêt annuel en vigueur à la fin de la période
à laquelle s’applique la déclaration, ainsi que la date
d’échéance de chaque versement.
(3) Si le taux d’intérêt variable du prêt est calculé d’une façon
autre que celle visée au paragraphe (2), la société étrangère doit
remettre à l’emprunteur, dans les trente jours après avoir augmenté de plus de 1 ÿ le dernier taux d’intérêt annuel communiqué, une déclaration comportant les renseignements suivants :
a) le nouveau taux d’intérêt annuel et sa date d’entrée en vigueur;
b) le nouveau montant de chacun des versements touchés par
l’augmentation, ainsi que la date d’échéance de chaque versement.
Lines of Credit
Marges de crédit
10. (1) A company that enters into a credit agreement for a line
of credit must provide the borrower with an initial disclosure
statement that includes the following information:
(a) the initial credit limit, if it is known at the time the disclosure is made;
(b) the annual interest rate, or the method for determining it if it
is variable;
(c) the nature and amounts of any non-interest charges;
(d) the minimum payment during each payment period or the
method for determining it;
(e) each period for which a statement of account is to be provided;
(f) the date on and after which interest accrues and information
concerning any grace period that applies;
(g) the particulars of the charges or penalties referred to in
paragraph 601(1)(b) of the Act, including default charges that
may be imposed under section 18 of these Regulations;
10. (1) La société étrangère qui conclut une convention de crédit visant une marge de crédit doit remettre à l’emprunteur une
première déclaration comportant les renseignements suivants :
a) la limite de crédit initiale, si elle est connue au moment de la
déclaration;
b) le taux d’intérêt annuel ou, dans le cas d’un taux variable,
son mode de calcul;
c) la nature et le montant des frais non liés aux intérêts;
d) le versement minimal pour chaque période de paiement ou
son mode de calcul;
e) chaque période pour laquelle un relevé est fourni;
f) la date à partir de laquelle les intérêts courent et les renseignements relatifs à tout délai de grâce consenti;
g) les renseignements sur les frais ou pénalités exigés par
l’alinéa 601(1)b) de la Loi, y compris les frais en cas de défaillance qui peuvent être imposés conformément à l’article 18
du présent règlement;
593
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-103
(h) the property, if any, over which the foreign company takes
a security interest under the credit agreement;
(i) information about any optional service in relation to the
credit agreement that the borrower accepts, the charges for
each optional service and the conditions under which the borrower may cancel the service if that information is not disclosed in a separate statement before the optional service is
provided;
(j) a local or toll-free telephone number, or a telephone number
with a prominent indication that collect calls are accepted, that
the borrower may use to get information about the account
during the foreign company’s regular business hours; and
(k) any charge for a broker, if the broker’s fees are included in
the amount borrowed and are paid directly by the foreign company to the broker.
(2) If the initial credit limit is not known when the initial disclosure statement is made, the foreign company must disclose it
in
(a) the first statement of account provided to the borrower; or
(b) a separate statement that the borrower receives on or before
the date on which the borrower receives that first statement of
account.
(3) Subject to subsection (4), the foreign company must, once a
month if not more often, provide the borrower with a subsequent
disclosure statement that contains the following information:
(a) the period covered and the opening and closing balances in
the period;
(b) an itemized statement of account that discloses each amount
credited or charged, including interest, and the dates when
those amounts were posted to the account;
(c) the sum for payments and the sum for credit advances and
non-interest and interest charges;
(d) the annual interest rate that applied on each day in the period and the total of interest charged under those rates in the
period;
(e) the credit limit and the amount of credit available at the end
of the period;
(f) the minimum payment and its due date;
(g) the borrower’s rights and obligations regarding any billing
error that may appear in the statement of account; and
(h) a local or toll-free telephone number, or a telephone number
with a prominent indication that collect calls are accepted, that
the borrower may use to get information about the account
during the foreign company’s regular business hours.
h) la description de tout bien constituant une sûreté détenue par
la société étrangère aux termes de la convention de crédit;
i) les services optionnels liés à la convention de crédit que
l’emprunteur accepte, les frais pour chacun d’eux et les conditions auxquelles l’emprunteur peut les annuler si ces renseignements ne lui ont pas été communiqués dans une déclaration
distincte avant que les services soient fournis;
j) un numéro de téléphone local ou sans frais, ou un numéro de
téléphone accompagné d’une mention évidente précisant que
les appels à frais virés sont acceptés, que l’emprunteur peut
composer pour obtenir des renseignements concernant son
compte pendant les heures normales d’ouverture de la société
étrangère;
k) les frais de courtage, si les honoraires d’un courtier sont inclus dans la somme empruntée et sont réglés par la société
étrangère.
(2) Si la limite de crédit initiale n’est pas connue au moment de
la déclaration, la société étrangère doit la communiquer :
a) soit dans le premier relevé fourni à l’emprunteur;
b) soit dans une déclaration distincte que l’emprunteur reçoit au
plus tard à la date où il reçoit son premier relevé.
(3) Sous réserve du paragraphe (4), la société étrangère doit
remettre à l’emprunteur, au moins une fois par mois, une déclaration qui contient les renseignements suivants :
a) la période visée par la déclaration et le solde impayé au début et à la fin de celle-ci;
b) un relevé détaillé spécifiant chacune des sommes portées au
crédit ou au débit du compte, y compris les intérêts, et la date
d’inscription au compte;
c) le montant des versements et le montant des avances de crédit, des frais d’intérêts et des frais non liés aux intérêts;
d) le taux d’intérêt annuel applicable à chaque jour de la période et le montant total des intérêts imputés durant celle-ci;
e) la limite de crédit et le crédit disponible à la fin de la période;
f) le versement minimal et sa date d’échéance;
g) les droits et obligations de l’emprunteur en cas d’erreur dans
le relevé;
h) un numéro de téléphone local ou sans frais, ou un numéro de
téléphone accompagné d’une mention évidente précisant que
les appels à frais virés sont acceptés, que l’emprunteur peut
composer pour obtenir des renseignements concernant son
compte pendant les heures normales d’ouverture de la société
étrangère.
(4) The subsequent periodic disclosure statement is not required to be provided for a period during which there have been
no advances or payments and
(a) there is no outstanding balance at the end of the period; or
(b) the borrower has notice that their credit agreement has been
suspended or cancelled due to default and the foreign company
has demanded payment of the outstanding balance.
(4) La déclaration visée au paragraphe (3) n’a pas à être remise
s’il n’y a pas eu d’avances ou de versements au cours de la période en cause et si l’une des situations suivantes se présente :
a) il n’y a pas de solde impayé à la fin de la période;
b) par suite d’une défaillance de sa part, l’emprunteur a été avisé que sa convention de crédit a été suspendue ou annulée et la
société étrangère a demandé le paiement du solde impayé.
Credit Card Applications
Demandes de cartes de crédit
11. (1) A foreign company that issues credit cards and that distributes an application form for credit cards must specify the following information in the form or in a document accompanying
11. (1) La société étrangère émettrice de cartes de crédit qui
distribue des formulaires de demande de carte de crédit doit inclure les renseignements suivants dans le formulaire ou dans un
594
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-103
it, including the date on which each of the matters mentioned
takes effect:
(a) in the case of a credit card with a
(i) fixed rate of interest, the annual interest rate, or
(ii) variable interest rate that is determined by adding or
subtracting a fixed percentage rate of interest to or from a
public index, the public index and the fixed percentage rate
to be added or subtracted from it;
(b) the day on and after which interest accrues and information
concerning any grace period that applies; and
(c) the amount of any non-interest charges.
(2) Subsection (1) does not apply if, on the application form or
in a document accompanying it, the foreign company prominently
discloses
(a) a local or toll-free telephone number, or a telephone number
with a prominent indication that collect calls are accepted, that
the borrower may use to get information required by subsection (1) during the foreign company’s regular business hours;
and
(b) the fact that the applicant may obtain the information required by subsection (1) at that telephone number.
(3) If an applicant for a credit card applies by telephone or any
electronic means, the foreign company must disclose the information required by paragraphs (1)(a) and (c) at the time of the
application.
(4) If a foreign company that issues credit cards solicits applications for them in person, by mail, by telephone or by any electronic means, the information required by paragraphs (1)(a)
and (c) must be disclosed at the time of the solicitation.
document l’accompagnant, en précisant la date à laquelle chaque
renseignement prend effet :
a) dans le cas d’une carte de crédit avec :
(i) un taux d’intérêt fixe, le taux d’intérêt annuel,
(ii) un taux d’intérêt variable déterminé par addition ou soustraction d’un pourcentage à un indice publié, l’indice publié
et le pourcentage ajouté ou soustrait;
b) la date à partir de laquelle les intérêts courent et les renseignements concernant tout délai de grâce consenti;
c) le montant des frais non liés aux intérêts.
(2) Le paragraphe (1) ne s’applique pas si la société étrangère
indique de façon évidente dans le formulaire de demande ou dans
un document l’accompagnant, les renseignements suivants :
a) un numéro de téléphone local ou sans frais, ou un numéro de
téléphone accompagné d’une mention évidente précisant que
les appels à frais virés sont acceptés, que l’emprunteur peut
composer pour obtenir les renseignements exigés par le paragraphe (1) pendant les heures normales d’ouverture de la société étrangère;
b) une mention indiquant que le demandeur peut obtenir ces
renseignements en composant ce numéro de téléphone.
(3) Lorsque le demandeur d’une carte de crédit fait sa demande
par téléphone ou par voie électronique, la société étrangère doit
lui communiquer les renseignements visés aux alinéas (1)a) et c)
au moment de la demande.
(4) La société étrangère émettrice de cartes de crédit qui sollicite des demandes de cartes de crédit en personne, par la poste,
par téléphone ou par voie électronique doit communiquer les renseignements visés aux alinéas (1)a) et c) au moment de la sollicitation.
Credit Cards
Cartes de crédit
12. (1) A foreign company that enters into a credit agreement
for a credit card must provide the borrower with an initial disclosure statement that includes the following information in addition
to that required by paragraphs 10(1)(a) and (c) to (k):
(a) the manner in which interest is calculated and the information required by paragraph 11(1)(a);
(b) if the borrower is required by the credit agreement to pay
the outstanding balance in full on receiving a statement of account,
(i) mention of that requirement,
(ii) the grace period by the end of which the borrower must
have paid that balance, and
(iii) the annual interest rate charged on any outstanding balance not paid when due;
(c) if a lost or stolen credit card is used in an unauthorized
manner, the maximum liability of the borrower is the lesser
of $50 and the maximum set by the credit agreement;
(d) if a transaction is entered into at an automated teller machine by using the borrower’s personal identification number,
the liability incurred by the transaction is, despite paragraph (c),
the maximum liability; and
(e) if the foreign company has received a report from the borrower, whether written or verbal, of a lost or stolen credit card,
the borrower has no liability to pay for any transaction entered
into through the use of the card after the receipt of the report.
12. (1) La société étrangère qui conclut une convention de crédit visant une carte de crédit doit remettre à l’emprunteur une
première déclaration qui comporte, outre les renseignements visés
aux alinéas 10(1)a) et c) à k), les renseignements suivants :
a) le mode de calcul des intérêts et les renseignements exigés
par l’alinéa 11(1)a);
b) si l’emprunteur est tenu aux termes de la convention de crédit de régler le solde impayé en entier sur réception du relevé :
(i) la mention de cette exigence,
(ii) le délai de grâce à la fin duquel l’emprunteur doit avoir
acquitté le solde,
(iii) le taux d’intérêt annuel appliqué à tout solde impayé à la
date d’échéance;
c) la mention indiquant la somme maximale pour laquelle l’emprunteur peut être tenu responsable advenant l’utilisation non
autorisée d’une carte de crédit perdue ou volée, laquelle somme
est la moindre de 50 $ et la somme maximale prévue par la
convention;
d) la mention indiquant que, dans le cas d’une opération effectuée à un guichet automatique à l’aide du numéro d’identification personnel de l’emprunteur, celui-ci, malgré l’alinéa c),
est tenu responsable de la somme maximale en cause;
e) la mention indiquant que l’emprunteur qui avise la société
étrangère oralement ou par écrit de la perte ou du vol d’une
carte de crédit n’est pas responsable de son utilisation non autorisée à partir du moment où la société étrangère reçoit l’avis.
595
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-103
(2) If the initial credit limit is not known when the initial disclosure statement is made, the foreign company must disclose it
in
(a) the first statement of account provided to the borrower; or
(b) a separate statement that the borrower receives on or before
the date on which the borrower receives that first statement of
account.
(3) Despite section 13, if a credit agreement for a credit card is
amended, the foreign company must, in writing and 30 days or
more before the amendment takes effect, disclose to the borrower
the changes to the information required to be disclosed in the
initial statement other than any of those changes that involve
(a) a change in the credit limit;
(b) an extension to the grace period;
(c) a decrease in non-interest charges or default charges referred to in paragraphs 10(1)(c) and (g);
(d) a change concerning information about any optional service
in relation to the credit agreement that is referred to in paragraph 10(1)(i); and
(e) a change in a variable interest rate referred to in subparagraph 11(1)(a)(ii) as a result of a change in the public index referred to in that subparagraph.
(4) An amendment referred to in paragraphs (3)(a) to (d) must
be disclosed in the first periodic subsequent disclosure statement
that is provided after the amendment is made.
(5) A foreign company that issues credit cards must provide
borrowers with supplementary disclosure statements on a regular
periodic basis, at least once a month, that disclose the information
referred to in subsections 10(3) and (4), other than paragraphs 10(3)(b) and (c) and that, in addition, contain the following information:
(a) an itemized statement of account that describes each transaction and discloses each amount credited or charged, including interest, and the dates when those amounts were posted to
the account;
(b) the amount that the borrower must pay, on or before a
specified due date, in order to have the benefit of a grace period; and
(c) the sum for payments and the sum for purchases, credit advances and interest and non-interest charges.
(6) For the purpose of paragraph (5)(a), an itemized statement
of account is adequate if it permits the borrower to verify each
transaction described by linking it with a transaction record provided to the borrower.
(2) Si la limite de crédit initiale n’est pas connue lors de la
première déclaration, la société étrangère doit la communiquer :
a) soit dans le premier relevé fourni à l’emprunteur;
b) soit dans un relevé distinct que l’emprunteur reçoit au plus
tard à la date à laquelle il reçoit son premier relevé.
(3) Malgré l’article 13, si la convention de crédit visant une
carte de crédit est modifiée, la société étrangère doit remettre à
l’emprunteur, au moins trente jours avant l’entrée en vigueur de la
modification, une déclaration écrite faisant état des modifications
des renseignements dont la communication est exigée dans la
première déclaration, sauf dans les cas suivants :
a) le changement de la limite de crédit;
b) la prolongation du délai de grâce;
c) la réduction des frais non liés aux intérêts ou des frais en cas
de défaillance prévus respectivement aux alinéas 10(1)c) et g);
d) la modification des renseignements relatifs aux services optionnels visés à l’alinéa 10(1)i) et liés à la convention de crédit;
e) le changement du taux d’intérêt variable mentionné au sousalinéa 11(1)a)(ii) résultant d’un changement de l’indice publié
visé à ce sous-alinéa.
(4) Les modifications visées aux alinéas (3)a) à d) doivent être
communiquées dans la première déclaration suivant leur survenance.
(5) La société étrangère émettrice de cartes de crédit doit remettre périodiquement à l’emprunteur, au moins une fois par
mois, une déclaration indiquant l’information visée aux paragraphes 10(3) et (4) sauf les alinéas 10(3)b) et c) et comportant :
a) un relevé détaillé de toutes les opérations et de toutes les
sommes portées au crédit ou au débit du compte, y compris les
intérêts et la date d’inscription au compte;
b) la somme que l’emprunteur doit payer au plus tard à une
date spécifiée de façon à bénéficier d’un délai de grâce;
c) le montant des versements et le montant des achats, des
avances de crédit, des frais d’intérêts et des frais non liés aux
intérêts.
(6) Le relevé détaillé satisfait aux exigences de l’alinéa (5)a)
s’il permet à l’emprunteur de vérifier chaque opération qui y est
inscrite en la comparant à un relevé d’opération qui lui est fourni.
CHANGES IN CIRCUMSTANCES
CHANGEMENTS
Amendments to Credit Agreements
Modification de la convention de crédit
13. (1) Subject to subsection (2), if a credit agreement is
amended by a subsequent agreement, the foreign company must,
in writing and at most 30 days after entering into the subsequent
agreement, disclose to the borrower the changes to the information required to be disclosed in the initial statement.
13. (1) Sous réserve du paragraphe (2), si une convention de
crédit est modifiée par une convention subséquente, la société
étrangère doit remettre à l’emprunteur, dans les trente jours suivant la conclusion de la convention subséquente, une déclaration
écrite faisant état de tout changement des renseignements dont la
communication est exigée dans la première déclaration.
(2) Lorsqu’une convention de crédit visant une somme fixe
prévoit un calendrier de versements et que ce dernier est modifié
par une convention subséquente, la société étrangère doit remettre
à l’emprunteur, dans les trente jours suivant la conclusion de la
(2) If a credit agreement for a fixed amount has a schedule for
instalment payments and the schedule is amended by a subsequent agreement, the foreign company must, in writing and at
most 30 days after entering into the subsequent agreement,
596
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-103
disclose to the borrower the new payment schedule and any increase in the total amount to be paid or the cost of borrowing.
convention subséquente, une déclaration écrite comportant le
nouveau calendrier et précisant, le cas échéant, toute augmentation de la somme totale à payer ou du coût d’emprunt.
Renewals of Mortgages or Hypothecs
Déclarations relatives au renouvellement de prêts hypothécaires
14. (1) If a credit agreement for a loan secured by a mortgage
or hypothec is to be renewed on a specified date, the foreign
company must, at least 21 days before the date, provide the borrower with a subsequent disclosure statement that contains the
information required to be disclosed by
(a) section 8, if the credit agreement is for a fixed interest rate;
or
(b) section 9, if the credit agreement is for a variable interest
rate.
(2) The subsequent disclosure statement referred to in subsection (1) must specify that
(a) no change that increases the cost of borrowing will be made
to the credit agreement between the transmission of the subsequent disclosure statement and the renewal of the credit agreement; and
(b) the borrower’s rights under the credit agreement continue,
and the renewal does not take effect, until the day that is the
later of the date specified for its renewal and 21 days after the
borrower receives the statement.
(3) A foreign company that does not intend to renew a credit
agreement for a loan secured by a mortgage or hypothec after its
term ends shall, at least 21 days before the end of the term, notify
the borrower of that intention.
14. (1) Lorsqu’il est prévu de renouveler une convention de
crédit visant un prêt garanti par une hypothèque à une date donnée, la société étrangère doit remettre à l’emprunteur, au moins
vingt et un jours avant cette date, une déclaration comportant les
renseignements suivants :
a) dans le cas où la convention de crédit prévoit un taux d’intérêt fixe, les renseignements exigés par l’article 8;
b) dans le cas où la convention de crédit prévoit un taux d’intérêt variable, les renseignements exigés par l’article 9.
(2) La déclaration visée au paragraphe (1) doit préciser ce qui
suit :
a) le fait que du moment de la remise de la déclaration au renouvellement de la convention de crédit, aucun changement ne
sera apporté à la convention de crédit qui aurait pour effet de
faire augmenter le coût d’emprunt;
b) le fait que les droits de l’emprunteur prévus à la convention
de crédit sont maintenus jusqu’au vingt et unième jour suivant
celui où il reçoit la déclaration ou, si elle est postérieure, jusqu’à la date du renouvellement de la convention, le renouvellement prenant effet à la date ainsi fixée.
(3) La société étrangère qui n’a pas l’intention de renouveler
une convention de crédit visant un prêt garanti par une hypothèque doit en aviser l’emprunteur au moins vingt et un jours avant
la date d’échéance du prêt.
Waiver of Payments
Renonciation aux versements
15. (1) If a foreign company, under a credit agreement for a
loan for a fixed amount, waives a payment without waiving the
accrual of interest during the period covered by the payment, the
foreign company must, in an offer to make such a waiver, disclose in a prominent manner that interest will continue to accrue
during that period if the offer is accepted.
(2) If a foreign company offers to waive a payment under a
credit agreement for a line of credit or a credit card, the foreign
company must, with the offer, disclose in a prominent manner
whether interest will continue to accrue during any period covered by the offer if the offer is accepted.
15. (1) La société étrangère qui, en vertu d’une convention de
crédit visant un prêt d’un montant fixe, renonce à un versement
mais non aux intérêts courus pendant la période à laquelle s’applique ce versement doit, dans son offre de renonciation, préciser de
façon évidente que si l’offre est acceptée, les intérêts continueront
à courir pendant cette période.
(2) La société étrangère qui offre de renoncer à un versement
aux termes d’une convention de crédit visant une marge de crédit
ou une carte de crédit doit, dans son offre de renonciation, préciser de façon évidente le fait que les intérêts continueront ou non à
courir pendant toute période visée par l’offre si celle-ci est acceptée.
Cancellation of Optional Services
Annulation de services optionnels
16. (1) A disclosure statement made in relation to a credit
agreement under which optional services, including insurance
services, are provided on an on-going basis must specify that
(a) the borrower may cancel the optional service by notifying
the foreign company that the service is to be cancelled effective
as of the day that is the earlier of one month after the day that
the disclosure statement was provided to the borrower, determined in accordance with subsection 6(6), and the last day of a
notice period provided for in the credit agreement; and
(b) the foreign company shall, without delay, refund or credit
the borrower with the proportional amount, calculated in accordance with the formula set out in subsection (2), of any
charges for the service paid for by the borrower or added to the
balance of the loan, but unused as of the cancellation day referred to in the notice.
16. (1) La déclaration relative à une convention de crédit en
vertu de laquelle des services optionnels, y compris des services
d’assurances, sont fournis de façon continue doit comporter les
renseignements suivants :
a) l’emprunteur peut annuler un service optionnel en avisant la
société étrangère que le service doit être annulé un mois suivant la date de remise de la déclaration, cette date étant déterminée selon le paragraphe 6(6), ou à l’expiration d’une période
de préavis prévue dans la convention de crédit, si cette période
est moindre;
b) la société étrangère doit immédiatement accorder à l’emprunteur un remboursement ou un crédit calculé conformément
à la formule prévue au paragraphe (2) qui correspond à la proportion des frais pour le service optionnel qui, à la date de son
annulation, ont été payés ou ajoutés au solde du prêt sans que le
service ait été vendu.
597
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-103
(2) The proportion of charges to be refunded or credited to a
borrower shall be determined in accordance with the formula
R=A ×
n−m
n
where
R is the amount to be refunded or credited;
A is the amount of the charges;
n is the period between the imposition of the charge and the
time when the services were, before the cancellation, scheduled to end; and
m is the period between the imposition of the charge and the
cancellation.
(3) Subsection (1) is subject to any provincial laws that apply
to the cancellation of services that are referred to in that subsection.
(2) La proportion des frais remboursée à l’emprunteur ou portée à son crédit est calculée selon la formule suivante :
R=A ×
n−m
n
où :
R représente le montant à rembourser ou à porter au crédit de
l’emprunteur;
A le montant des frais;
n la période commençant au moment où les frais ont été imputés
et se terminant à la date de fin de la période de service prévue
avant l’annulation;
m la période écoulée du moment où les frais ont été imputés au
moment de l’annulation du service.
(3) Le paragraphe (1) est assujetti aux lois provinciales applicables à l’annulation des services visés à ce paragraphe.
Prepayment of Loans
Remboursement anticipé de prêts
17. (1) This section applies to loans for fixed amounts of credit,
except mortgage or hypothec loans.
(2) A borrower under a credit agreement may prepay
(a) the outstanding balance of a credit agreement, at any time,
without incurring any charge or penalty for making the prepayment; or
(b) a part of the outstanding balance
(i) on the date of any scheduled payment, if payments are
scheduled once a month or more often, or
(ii) at any time but only once a month, in any other case.
17. (1) Le présent article s’applique aux prêts d’un montant
fixe, sauf ceux garantis par une hypothèque.
(2) L’emprunteur signataire d’une convention de crédit peut
rembourser :
a) la totalité du solde impayé aux termes de la convention de
crédit, à tout moment, sans encourir de frais ou de pénalité pour
remboursement anticipé;
b) une partie du solde impayé, selon le cas :
(i) à la date d’échéance d’un versement à date fixe applicable
à une période d’au plus un mois,
(ii) une fois par mois dans les autres cas.
(3) L’emprunteur qui, aux termes d’une convention de crédit,
rembourse de façon anticipée :
a) le solde impayé, a droit à un remboursement ou à un crédit
équivalent à la proportion des frais non liés aux intérêts, sauf
les frais de débours, qu’il a versés ou qui avaient été ajoutés au
solde, cette proportion étant calculée conformément à la formule prévue au paragraphe (4);
b) une partie du solde impayé, n’a pas droit au remboursement
ou au crédit mentionné à l’alinéa a).
(4) La proportion des frais non liés aux intérêts remboursée à
l’emprunteur ou portée à son crédit est calculée selon la formule
suivante :
(3) A borrower under a credit agreement who prepays
(a) the outstanding balance must be refunded or credited with
the proportional amount of any non-interest charges, except for
disbursement charges, paid by the borrower or added to that
balance, calculated in accordance with the formula set out in
subsection (4); and
(b) a part of the outstanding balance is not entitled to a refund
or credit related to non-interest charges mentioned in paragraph (a).
(4) The proportion of non-interest charges to be refunded or
credited to a borrower shall be determined in accordance with the
formula
R=A ×
n−m
n
where
R is the amount to be refunded or credited;
A is the amount of the non-interest charges;
n is the period between the imposition of the non-interest charge
and the scheduled end of the term of the loan; and
m is the period between the imposition of the non-interest charge
and the prepayment.
598
R=A ×
n−m
n
où :
R représente le montant à rembourser ou à porter au crédit de
l’emprunteur;
A le montant des frais;
n la période commençant au moment où les frais ont été imputés
et se terminant à la date de fin de service prévue avant l’annulation;
m la période écoulée du moment où les frais ont été imputés au
moment de l’annulation du service.
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-103
Default Charges
Frais en cas de défaillance
18. If a borrower under a credit agreement fails to make a payment when it becomes due or fails to comply with an obligation
in the agreement, in addition to interest, the foreign company may
impose charges for the sole purpose of recovering the costs reasonably incurred
(a) for legal services retained to collect or attempt to collect the
payment;
(b) in realizing on any security interest taken under the credit
agreement or in protecting such a security interest, including
the cost of legal services retained for that purpose; or
(c) in processing a cheque or other payment instrument that the
borrower used to make a payment under the loan but that was
dishonoured.
18. Lorsqu’un emprunteur signataire d’une convention de crédit omet d’effectuer un versement à la date d’échéance ou de s’acquitter d’une autre obligation prévue à la convention, la société
étrangère peut imposer, outre les intérêts, des frais à la seule fin
de recouvrer les dépenses raisonnablement engagées pour :
a) les frais juridiques nécessaires pour recouvrer ou tenter de
recouvrer la somme due;
b) réaliser la sûreté constituée aux termes de la convention ou
protéger celle-ci, y compris les frais juridiques;
c) traiter un chèque ou autre effet qui a été donné en remboursement du prêt par l’emprunteur et qui a été refusé.
ADVERTISING
PUBLICITÉ
Loans for a Fixed Amount
Prêts d’un montant fixe
19. (1) A foreign company that advertises a loan involving a
fixed amount of credit in an advertisement that makes a representation of the interest rate, or the amount of any payment or of
any non-interest charge, in relation to the loan must disclose the
APR and the term of the loan. The APR must be provided at least
as prominently as the representation and in the same manner,
whether visually or aurally, or both.
(2) If the APR or the term of the loan is not the same for all
loans to which the advertisement relates, the disclosure must be
based on an example of a loan that fairly depicts all those loans
and is identified as a representative example of them.
19. (1) La société étrangère qui, dans une publicité sur des prêts
pour des montants fixes, précise le taux d’intérêt ou le montant de
tout versement ou des frais non liés aux intérêts doit également y
indiquer le TAC et la durée du prêt. Le TAC doit être présenté de
la même façon et avoir au moins la même importance, sur les
plans visuel ou sonore, ou les deux, le cas échéant, que les autres
renseignements.
(2) Lorsque le TAC ou la durée du prêt ne sont pas les mêmes
pour tous les prêts sur lesquels porte la publicité, leur communication doit être fondée sur un prêt type qui constitue une représentation fidèle de l’ensemble des prêts offerts et qui doit être
identifié comme tel.
Lines of Credit
Marges de crédit
20. A foreign company that advertises a loan involving a line
of credit in an advertisement that makes a representation of the
annual interest rate, or the amount of any payment or of any noninterest charge, in relation to the loan must disclose the annual
rate of interest on the date of the advertisement and any initial or
periodic non-interest charges at least as prominently as the representation and in the same manner, whether visually or aurally, or
both.
20. La société étrangère qui, dans une publicité sur un prêt
comportant une marge de crédit, précise le taux d’intérêt annuel
ou le montant de tout versement ou des frais non liés aux intérêts,
doit également y indiquer le taux d’intérêt annuel en vigueur au
moment de la publicité et le montant des frais initiaux ou périodiques non liés aux intérêts. Celui-ci doit être présenté de la même
façon et avoir au moins la même importance, sur les plans visuel
ou sonore, ou les deux, le cas échéant, que les autres renseignements.
Credit Cards
Cartes de crédit
21. A foreign company that advertises a credit card in an advertisement that makes a representation of the annual interest rate,
or the amount of any payment or of any non-interest charge, in
relation to the loan must disclose the annual rate of interest on the
date of the advertisement and any initial or periodic non-interest
charges at least as prominently as the representation and in the
same manner, whether visually or aurally, or both.
21. La société étrangère qui, dans une publicité sur une carte de
crédit, précise le taux d’intérêt annuel ou le montant de tout versement ou des frais non liés aux intérêts doit également y indiquer
le taux d’intérêt annuel en vigueur au moment de la publicité et le
montant des frais initiaux ou périodiques non liés aux intérêts.
Ceux-ci doivent être présentés de la même façon et avoir au
moins la même importance, sur les plans visuel ou sonore, ou les
deux, le cas échéant, que les autres renseignements.
Interest-free Periods
Périodes de prêt sans intérêts
22. (1) A foreign company that finances a transaction depicted
in an advertisement that involves a representation, express or
implied, that a period of a loan is free of any interest charges must
ensure that the advertisement discloses in a manner equally as
prominent as the representation, if it is expressed, or in a prominent manner otherwise, whether or not interest, due after the period, accrues during the period.
22. (1) La société étrangère qui, dans une publicité sur une opération financée par elle, mentionne de façon explicite ou implicite
qu’elle renonce aux intérêts pour une période de prêt doit y indiquer le fait que tout intérêt dû après cette période courra ou non
pendant celle-ci, cette indication devant avoir la même importance que la mention de la renonciation, si elle est explicite, sinon, devant être en évidence.
599
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-103
(2) If interest does not accrue during the period, the advertisement must also disclose any conditions that apply to the forgiving
of the accrued interest and the APR, or the annual interest rate in
the case of credit cards or lines of credit, for a period when those
conditions are not met.
(2) Si des intérêts ne courent pas durant la période, la publicité
doit également indiquer toute condition applicable à l’exemption
de ces intérêts et le TAC, ou le taux d’intérêt annuel dans le cas
d’une carte de crédit ou d’une marge de crédit, qui s’appliquera
durant toute période où les conditions d’exemption ne sont pas
respectées.
TRANSITIONAL
DISPOSITIONS TRANSITOIRES
23. These Regulations apply to the renewal or ongoing administration of a credit agreement that was entered into before these Regulations came into force.
23. Le présent règlement s’applique au renouvellement et à
l’administration continue de toute convention de crédit conclue avant l’entrée en vigueur du présent règlement.
REPEAL
ABROGATION
24. The Cost of Borrowing (Foreign Insurance Companies)
Regulations1 are repealed.
24. Le Règlement sur le coût d’emprunt (sociétés d’assurance
étrangères)1 est abrogé.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
25. These Regulations come into force on September 1,
2001.
25. Le présent règlement entre en vigueur le 1er septembre
2001.
N.B. The Regulatory Impact Analysis Statement for these
Regulations appears at page 572, following
SOR/2001-101.
N.B. Le Résumé de l’étude d’impact de la réglementation de
ce règlement se trouve à la page 572, suite au
DORS/2001-101.
———
———
1
1
SOR/92-360
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2001
600
DORS/92-360
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2001
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-104
Registration
SOR/2001-104 15 March, 2001
Enregistrement
DORS/2001-104
TRUST AND LOAN COMPANIES ACT
LOI SUR LES SOCIÉTÉS DE FIDUCIE ET DE PRÊT
Cost of Borrowing (Trust and Loan Companies)
Regulations
Règlement sur le coût d’emprunt (sociétés de
fiducie et de prêt)
P.C. 2001-370 15 March, 2001
C.P. 2001-370 15 mars 2001
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Finance, pursuant to sections 435 to 443a and 531b of the Trust and Loan Companies Actc,
hereby makes the annexed Cost of Borrowing (Trust and Loan
Companies) Regulations.
Sur recommandation du ministre des Finances et en vertu des
articles 435 à 443a et 531b de la Loi sur les sociétés de fiducie et
de prêtc, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil
prend le Règlement sur le coût d’emprunt (sociétés de fiducie et
de prêt), ci-après.
COST OF BORROWING (TRUST AND LOAN
COMPANIES) REGULATIONS
RÈGLEMENT SUR LE COÛT D’EMPRUNT
(SOCIÉTÉS DE FIDUCIE ET DE PRÊT)
INTERPRETATION
DÉFINITIONS
1. The definitions in this section apply in these Regulations.
“Act” means the Trust and Loan Companies Act. (Loi)
“APR” means the cost of borrowing for a loan under a credit
agreement expressed as an annual rate on the principal referred
to in subsection 3(1). (TAC)
“borrower” includes a person to whom a loan is proposed to be
made and a holder, or an applicant to become a holder, of a
credit card. (emprunteur)
“credit agreement” includes an agreement for a line of credit, a
credit card or any kind of loan. (convention de crédit)
“disbursement charge” means a charge, other than one referred to
in subsection 5(1), to recover an expense incurred by a company
to arrange, document, insure or secure a credit agreement. It includes a charge referred to in paragraphs 5(2)(c) and (f) to (h).
(frais de débours)
“hypothec” means a hypothec on immovable property. (hypothèque)
“principal” means the amount borrowed under a credit agreement
but does not include any cost of borrowing. (capital)
“public index” means an interest rate, or a variable base rate for an
interest rate, that is published at least weekly in a newspaper or
magazine of general circulation, or in some media of general circulation or distribution, in areas where borrowers whose credit
agreements are governed by that interest rate reside. (indice
publié)
1. Les définitions qui suivent s’appliquent au présent règlement.
« capital » Somme empruntée aux termes d’une convention de
crédit. Est exclu le coût d’emprunt. (principal)
« convention de crédit » Vise notamment une convention portant
sur une marge de crédit, une carte de crédit ou tout type de prêt.
(credit agreement)
« emprunteur » Sont assimilés à l’emprunteur la personne à qui
un prêt est offert, ainsi que le titulaire ou le demandeur d’une
carte de crédit. (borrower)
« frais de débours » Frais, autres que ceux visés au paragraphe 5(1), exigés pour le recouvrement des dépenses engagées
par la société afin d’établir, de documenter, d’assurer ou de garantir une convention de crédit. Sont compris parmi les frais de
débours les frais visés aux alinéas 5(2)c) et f) à h). (disbursement charge)
« hypothèque » Hypothèque immobilière. (hypothec)
« indice publié » Taux d’intérêt ou base variable d’un taux
d’intérêt publié au moins une fois par semaine dans un quotidien ou une revue à grand tirage ou dans des médias à grand tirage ou à grande diffusion aux lieux où résident les emprunteurs dont la convention de crédit prévoit un tel taux d’intérêt.
(public index)
« Loi » La Loi sur les sociétés de fiducie et de prêt. (Act)
« TAC » Le coût d’emprunt d’un prêt consenti aux termes d’une
convention de crédit, exprimé sous forme du taux annuel sur le
capital visé au paragraphe 3(1). (APR)
APPLICATION
APPLICATION
2. These Regulations apply to credit agreements, other than a
credit agreement entered into
(a) for business purposes of a borrower; or
(b) with a borrower that is not a natural person.
2. Le présent règlement s’applique à toute convention de crédit
à l’exception des suivantes :
a) celles conclues pour les activités commerciales d’un emprunteur;
b) celles où l’emprunteur n’est pas une personne physique.
———
———
a
a
b
c
S.C. 1997, c. 15, ss. 379 to 384
S.C. 1997, c. 15, s. 408
S.C. 1991, c. 45
b
c
15 mars 2001
L.C. 1997, ch. 15, art. 379 à 384
L.C. 1997, ch. 15, art. 408
L.C. 1991, ch. 45
601
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-104
COST OF BORROWING
COÛT D’EMPRUNT
Calculation
Calcul
3. (1) For the purpose of section 437 of the Act, the cost of borrowing for a loan under a credit agreement, other than a loan obtained through the use of a credit card or line of credit, is to be expressed as an annual rate on the principal, as follows:
3. (1) Pour l’application de l’article 437 de la Loi, le coût
d’emprunt d’un prêt consenti aux termes d’une convention de
crédit, autre que celui obtenu par l’utilisation d’une carte de crédit
ou d’une marge de crédit, est exprimé sous forme d’un taux annuel sur le capital, calculé selon la formule suivante :
APR =
C × 100
T×P
TAC =
C × 100
T×P
where
APR is the annual percentage rate cost of borrowing;
C is an amount that represents the cost of borrowing within the
meaning of section 5 over the term of the loan;
P is the average of the principal of the loan outstanding at the end
of each period for the calculation of interest under the credit
agreement, before subtracting any payment that is due at that
time; and
T is the term of the loan in years, expressed to at least two decimal points of significance.
(2) For the purpose of the APR calculation under subsection (1),
(a) the APR may be rounded off to the nearest eighth of a per
cent;
(b) each instalment payment made on a loan must be applied first
to the accumulated cost of borrowing and then to the outstanding
principal;
(c) a period of
(i) one month is 1/12 of a year,
(ii) one week is 1/52 of a year, and
(iii) one day is 1/365 of a year;
(d) if the annual interest rate underlying the calculation is variable over the period of the loan, it must be set as the annual interest rate that applies on the day that the calculation is made;
(e) if there are no instalment payments under a credit agreement,
then the APR must be calculated on the basis that the outstanding principal is to be repaid in one lump sum at the end of the
term of the loan; and
(f) a credit agreement for an amount that comprises, in whole or
in part, an outstanding balance from a prior credit agreement is a
new credit agreement for the purpose of the calculation.
(3) For the purpose of section 437 of the Act, the cost of borrowing for a loan obtained under a credit card agreement or line of
credit is to be expressed as an annual rate, as follows:
(a) if the loan has a fixed annual interest rate, that annual interest
rate; or
(b) if the loan has a variable interest rate, the annual interest rate
that applies on the date of the disclosure.
où :
TAC représente le taux annuel du coût d’emprunt, exprimé en
pourcentage;
C le coût d’emprunt, au sens de l’article 5, au cours de la durée
du prêt;
P la moyenne du capital du prêt impayé à la fin de chaque période de calcul de l’intérêt aux termes de la convention de
crédit, avant déduction de tout versement exigible à cette date;
T la durée du prêt en années, exprimée en nombre décimal comportant au moins deux décimales.
(2) Les règles suivantes s’appliquent au calcul visé au paragraphe (1):
a) le TAC peut être arrondi au huitième pour cent près;
b) les versements faits en remboursement du prêt sont d’abord
imputés sur le coût d’emprunt accumulé, puis sur le capital impayé;
c) une période :
(i) d’un mois équivaut à 1/12 d’année,
(ii) d’une semaine équivaut à 1/52 d’année,
(iii) d’un jour équivaut à 1/365 d’année;
d) si le taux d’intérêt annuel servant au calcul est variable au
cours de la durée du prêt, il doit correspondre au taux d’intérêt
annuel qui s’applique le jour du calcul;
e) si la convention de crédit ne prévoit pas de versements, le
TAC doit être calculé selon le principe que le capital impayé
sera remboursé en un seul versement à la fin de la durée du
prêt;
f) la convention de crédit visant une somme qui comprend tout
ou partie du solde impayé aux termes d’une convention de crédit antérieure constitue une nouvelle convention de crédit aux
fins de calcul.
(3) Pour l’application de l’article 437 de la Loi, le coût
d’emprunt d’un prêt obtenu par utilisation d’une carte de crédit ou
d’une marge de crédit aux termes d’une convention de crédit est
exprimé sous forme d’un taux annuel, comme suit :
a) s’il s’agit d’un prêt à taux d’intérêt annuel fixe, le taux
d’intérêt annuel;
b) s’il s’agit d’un prêt à taux d’intérêt variable, le taux d’intérêt
annuel applicable à la date de la déclaration.
Annual Interest Rate
TAC correspondant au taux d’intérêt annuel
4. The APR for a credit agreement is the annual interest rate if
there is no cost of borrowing other than interest.
4. Le TAC relatif à une convention de crédit correspond au
taux d’intérêt annuel si le coût d’emprunt est constitué uniquement d’intérêts.
602
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-104
Included and Excluded Charges
Frais inclus dans le coût d’emprunt et frais exclus
5. (1) Subject to subsection (2), the cost of borrowing for a loan
under a credit agreement, other than an agreement for a credit card
or line of credit, consists of all the costs of borrowing under the
loan over its term, in particular the interest or discount that applies
to the loan in accordance with paragraph 435(a) of the Act, and
includes the following charges:
(a) administrative charges, including charges for services, transactions or any other activity in relation to the loan;
(b) charges for the services, or disbursements, of a lawyer or
notary that a company required the borrower to retain;
(c) insurance charges other than those excluded under paragraphs (2)(a), (f) and (h);
(d) charges for a broker, if the broker’s fees are included in the
amount borrowed and are paid directly by the company to the
broker; and
(e) charges for appraisal, inspection or surveying services, other
than those mentioned in paragraph (2)(g), related to property that
is security for a loan, if those services are required by the company.
5. (1) Sous réserve du paragraphe (2), le coût d’emprunt d’un
prêt consenti aux termes d’une convention de crédit au cours de la
durée du prêt, autre que les conventions de crédit visant une carte
de crédit ou une marge de crédit, comprend tous les frais relatifs à
un prêt, notamment les intérêts ou l’escompte qui y sont applicables et qui sont prévus à l’article 435 de la Loi, ainsi que les frais
suivants :
a) les frais d’administration, y compris ceux relatifs aux services, aux opérations et à toute autre activité liée au prêt;
b) les honoraires et frais d’un avocat ou d’un notaire dont les
services ont été retenus par l’emprunteur, si ces services sont
exigés par la société;
c) les frais d’assurance autres que ceux exclus aux termes des
alinéas (2)a), f) et h);
d) les frais de courtage, s’ils sont inclus dans la somme empruntée et s’ils sont payés directement au courtier par la société;
e) les frais pour les services d’évaluation, d’arpentage ou
d’inspection d’un bien donné en garantie du prêt, autres que
ceux prévus à l’alinéa (2)g), si ces services sont exigés par la
société.
(2) Sont exclus du coût d’emprunt :
a) les frais d’assurance du prêt dans l’un ou l’autre des cas suivants :
(i) l’assurance est facultative,
(ii) l’emprunteur en est le bénéficiaire et le montant couvre
la valeur du bien donné en garantie du prêt;
b) les frais exigibles pour tout découvert;
c) les frais pour l’enregistrement de documents ou l’obtention
de renseignements contenus dans les registres publics concernant la sûreté grevant le bien donné en garantie du prêt;
d) les frais exigibles pour tout remboursement anticipé d’un
prêt;
e) les honoraires ou frais d’un avocat ou d’un notaire, autres
que ceux prévus à l’alinéa (1)b);
f) les frais d’assurance contre les vices de titres de propriété, si
l’assurance est payée directement par l’emprunteur;
g) les frais pour les services d’évaluation, d’arpentage ou
d’inspection d’un bien donné en garantie du prêt, si les services
sont fournis directement à l’emprunteur;
h) les frais d’assurance en cas de défaillance visant une hypothèque à ratio élevé;
i) les frais pour la tenue d’un compte de taxes qui, selon le cas :
(i) sont exigés dans le cas d’une hypothèque visée à l’alinéa h),
(ii) sont facultatifs;
j) les frais pour la radiation d’une sûreté;
k) les frais exigibles en cas de défaillance de l’emprunteur.
(2) The cost of borrowing for a loan does not include
(a) charges for insurance on the loan if
(i) the insurance is optional, or
(ii) the borrower is its beneficiary and the amount insured reflects the value of an asset that is security for the loan;
(b) charges for an overdraft;
(c) fees paid to register documents or obtain information from a
public registry about security interests related to property given
as security;
(d) penalty charges for the prepayment of a loan;
(e) charges for the services, or disbursements, of a lawyer or notary, other than those mentioned in paragraph (1)(b);
(f) charges for insurance against defects in title to real or immovable property, if the insurance is paid for directly by the borrower;
(g) charges for appraisal, inspection or surveying services provided directly to the borrower in relation to property that is security for a loan;
(h) charges for insurance against default on a high-ratio mortgage or hypothec;
(i) fees to maintain a tax account that are
(i) required for a mortgage or hypothec referred to in paragraph (h), or
(ii) optional;
(j) any fee to discharge a security interest; or
(k) default charges.
DISCLOSURE — GENERAL
DÉCLARATIONS — DISPOSITIONS GÉNÉRALES
Manner
Forme
6. (1) For the purpose of subsection 436(1) of the Act, a company that grants credit must, in writing, provide the borrower with
a disclosure statement that provides the information required by
these Regulations to be disclosed.
6. (1) Pour l’application du paragraphe 436(1) de la Loi, la société qui accorde un prêt doit remettre à l’emprunteur une déclaration écrite comportant les renseignements dont la communication est exigée par le présent règlement.
603
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-104
(2) A disclosure statement may be a separate document or may
be part of a credit agreement or an application for a credit agreement.
(3) Information disclosed in a disclosure statement may be based
on an assumption or estimate if the assumption or estimate is reasonable and the information disclosed by it
(a) cannot be known by the company when it makes the statement; and
(b) is identified to the borrower as an assumption or estimate.
(4) A disclosure statement, or a consent in relation to a disclosure statement, must be in plain language that is clear and concise.
It must be presented in a manner that is logical and likely to bring
to the borrower’s attention the information required by these
Regulations to be disclosed.
(5) If the borrower consents, in writing, the disclosure statement
may be provided by electronic means in an electronic form that the
borrower can retrieve and retain.
(6) A disclosure statement is deemed to be provided to the borrower
(a) on the day recorded as the time of sending by the company’s
server, if provided by electronic means;
(b) on the day recorded as the time of sending by a fax machine,
if provided by fax and the borrower has consented to receive it
by fax;
(c) five days after the postmark date, if provided by mail; and
(d) when it is received, in any other case.
(2) La déclaration peut être un document distinct ou faire partie
de la convention de crédit ou de la demande de convention de
crédit.
(3) Les renseignements figurant dans la déclaration peuvent
être fondés sur une estimation ou une hypothèse dans la mesure
où celle-ci est raisonnable et où, à la fois :
a) les renseignements ne peuvent être connus de la société au
moment où elle fait la déclaration;
b) la déclaration comporte une mention indiquant que les renseignements sont fondés sur une estimation ou une hypothèse.
(4) La déclaration ou le consentement lié à celle-ci doit être rédigé en langage simple, clair et concis et être présenté de façon
logique et susceptible d’attirer l’attention de l’emprunteur sur les
renseignements dont la communication est exigée par le présent
règlement.
(5) Si l’emprunteur y consent par écrit, la déclaration peut lui
être fournie sous une forme électronique qu’il peut récupérer et
conserver.
(6) La déclaration est réputée fournie à l’emprunteur :
a) à la date d’envoi enregistrée par le serveur de la société, si
elle est envoyée par voie électronique;
b) à la date d’envoi enregistrée par le télécopieur, si
l’emprunteur a consenti à ce mode d’envoi;
c) si elle est mise à la poste, cinq jours après la date du cachet
postal;
d) à la date où elle est reçue, dans les autres cas.
Timing of Initial Disclosure
Moment de la première déclaration
7. (1) A company that proposes to enter into a credit agreement
with a borrower must provide the borrower with the initial disclosure statement required by these Regulations on or before the earlier of the making of a payment, other than a disbursement charge,
in relation to the credit agreement by the borrower and
(a) two clear business days before the entering into the credit
agreement by the borrower and the company, in the case of a
credit agreement for a mortgage or hypothec; or
(b) the entering into the credit agreement by the borrower and
the company, in any other case.
(2) Paragraph (1)(a) does not apply if the borrower consents to
being provided with the initial disclosure for the credit agreement
in accordance with paragraph (1)(b).
7. (1) La société qui se propose de conclure une convention de
crédit avec un emprunteur doit remettre à celui-ci la première
déclaration exigée par le présent règlement soit au plus tard à la
date où celui-ci effectue le premier versement lié à la convention
de crédit, autre que des frais de débours, soit au plus tard à celle
des dates suivantes qui lui est antérieure :
a) dans le cas d’un prêt garanti par une hypothèque, la date
précédant de deux jours ouvrables francs la conclusion de la
convention de crédit;
b) dans tout autre cas, la date de la conclusion de la convention
de crédit.
(2) L’alinéa (1)a) ne s’applique pas si l’emprunteur consent à
ce que la déclaration relative à la convention de crédit lui soit
fournie conformément à l’alinéa (1)b).
DISCLOSURE — CONTENT
CONTENU DE LA DÉCLARATION
Fixed Interest Loans for a Fixed Amount
Prêts à taux d’intérêt fixe d’un montant fixe
8. (1) A company that enters into a credit agreement for a loan
for a fixed interest rate for a fixed amount, to be repaid on a fixed
future date or by instalment payments, must provide the borrower
with an initial disclosure statement that includes the following information:
(a) the principal amount of the loan;
(b) the amount of the advance, or any advances, of the principal
and when it is, or they are, to be made;
(c) the total amount of all payments;
(d) the cost of borrowing over the term of the loan, expressed as
an amount;
8. (1) La société qui conclut une convention de crédit visant un
prêt à taux d’intérêt fixe d’un montant fixe remboursable à date
fixe ou par versements doit remettre à l’emprunteur une première
déclaration comportant les renseignements suivants :
a) le capital du prêt;
b) la date et le montant de toute avance sur le capital;
c) la somme de tous les versements;
d) la somme représentant le coût d’emprunt au cours de la durée du prêt;
e) la durée du prêt et, si elle est différente, la période
d’amortissement;
604
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-104
(e) the term of the loan, and the period of amortization if different from the term;
(f) the annual interest rate and the circumstances under which it
is compounded, if any;
(g) the APR, when it differs from the annual interest rate;
(h) the date on and after which interest is charged and information concerning any period during which interest does not accrue;
(i) the amount of each payment and when it is due;
(j) the fact that each payment made on a loan must be applied
first to the accumulated cost of borrowing and then to the outstanding principal;
(k) information about any optional service in relation to the
credit agreement that the borrower accepts, the charges for each
optional service and the conditions under which the borrower
may cancel the service if that information is not disclosed in a
separate statement before the optional service is provided;
(l) the disclosure required by paragraph 438(1)(a) of the Act, including a description of any components that comprise a formula
to calculate a rebate, charge or penalty in the event that the borrower exercises the right to repay the amount borrowed before
the maturity of the loan and, if section 17 applies, the formula set
out in subsection 17(4);
(m) the disclosure required by paragraph 438(1)(b) of the Act,
including default charges that may be imposed under section 18;
(n) the property, if any, over which the company takes a security
interest under the credit agreement;
(o) any charge for a broker, if the broker’s fees are included in
the amount borrowed and are paid directly by the company to the
broker;
(p) the existence of a fee to discharge a security interest and the
amount of the fee on the day that the statement was provided;
and
(q) the nature and amount of any other charge, other than interest
charges.
(2) If the missing of a scheduled instalment payment or the imposition of a default charge for a missed scheduled instalment
payment increases the outstanding balance of a loan referred to in
subsection (1) with the result that each subsequently scheduled
instalment payment does not cover the interest accrued during the
period for which it was scheduled, the company must, at most
30 days after the missed payment or the imposition of the default
charge, provide the borrower with a subsequent disclosure statement that describes the situation and its consequences.
f) le taux d’intérêt annuel et, le cas échéant, les circonstances
où les intérêts sont composés;
g) le TAC, lorsqu’il diffère du taux d’intérêt annuel;
h) la date à partir de laquelle les intérêts courent et les renseignements relatifs à toute période durant laquelle les intérêts ne
courent pas;
i) le montant et la date d’échéance de chaque versement;
j) le fait que chaque versement est d’abord imputé sur le coût
d’emprunt accumulé, puis sur le capital impayé;
k) les services optionnels liés à la convention de crédit que
l’emprunteur accepte, les frais pour chacun d’eux et les conditions auxquelles l’emprunteur peut les annuler si ces renseignements ne lui ont pas été communiqués dans une déclaration
distincte avant que les services soient fournis;
l) les renseignements exigés par l’alinéa 438(1)a) de la Loi, y
compris la description de tous les éléments pris en compte dans
le calcul de toute remise, de tous frais ou de toute pénalité imposés dans le cas du remboursement anticipé du prêt et, si
l’article 17 du présent règlement s’applique, la formule utilisée
conformément au paragraphe 17(4) du présent règlement;
m) les renseignements exigés par l’alinéa 438(1)b) de la Loi, y
compris les frais en cas de défaillance qui peuvent être imposés
conformément à l’article 18 du présent règlement;
n) la description de tout bien constituant une sûreté détenue par
la société aux termes de la convention;
o) les frais de courtage, si les honoraires d’un courtier sont inclus dans la somme empruntée et sont réglés par la société;
p) l’existence de frais pour la radiation d’une sûreté et leur
montant le jour où la déclaration est remise;
q) la nature et le montant de tous autres frais, à l’exclusion des
frais d’intérêts.
(2) Si, du fait qu’un versement à date fixe n’a pas été fait ou
que des frais ont été imposés en raison d’une telle défaillance, le
solde impayé d’un prêt mentionné au paragraphe (1) augmente et
que chaque versement subséquent ne suffit pas à couvrir les intérêts courus pendant la période qu’il vise, la société doit, dans les
trente jours suivant la défaillance ou l’imposition des frais, remettre à l’emprunteur une déclaration faisant état de la situation
et de ses conséquences.
Variable Interest Loans for a Fixed Amount
Prêts à taux d’intérêt variable d’un montant fixe
9. (1) A company that enters into a credit agreement for a loan
with a variable interest rate for a fixed amount, to be repaid on a
fixed future date or by instalment payments, must provide an initial
disclosure statement that includes the following information in
addition to that required by section 8:
(a) the annual rate of interest that applies on the date of the disclosure;
(b) the method for determining the annual interest rate and when
that determination is made;
(c) the amount of each payment based on the annual interest rate
that applies on the date of the disclosure and the dates when
those payments are due;
9. (1) La société qui conclut une convention de crédit visant un
prêt à taux d’intérêt variable d’un montant fixe remboursable à
date fixe ou par versements doit remettre à l’emprunteur une
première déclaration comportant, outre les renseignements exigés
par l’article 8, les renseignements suivants :
a) le taux d’intérêt annuel applicable à la date de la déclaration;
b) le mode de calcul du taux d’intérêt annuel et la date du calcul;
c) le montant de chaque versement établi en fonction du taux
d’intérêt annuel applicable à la date de la déclaration et la date
d’échéance de chaque versement;
d) le montant total de tous les versements et du coût d’emprunt
établi en fonction du taux d’intérêt annuel;
605
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-104
(d) the total amount of all payments and of the cost of borrowing
based on that annual interest rate;
(e) if the loan is to be paid by instalment payments and the
amount to be paid is not adjusted automatically to reflect
changes in the annual interest rate that apply to each instalment
payment,
(i) the triggering annual interest rate above which the amount
paid under a scheduled instalment payment on the initial principal does not cover the interest due on the instalment payment, and
(ii) the fact that negative amortization is possible; and
(f) if the loan does not have regularly scheduled payments,
(i) the conditions that must occur for the entire outstanding
balance, or part of it, to become due, or
(ii) which provisions of the credit agreement set out those
conditions.
(2) If the variable interest rate for the loan is determined by
adding or subtracting a fixed percentage rate of interest to or from a
public index that is a variable rate, the company must, at least once
every 12 months, provide the borrower with a subsequent disclosure statement that contains the following information:
(a) the annual interest rate at the beginning and end of the period
covered by the disclosure;
(b) the outstanding balance at the beginning and end of the period covered by the disclosure; and
(c) the amount of each instalment payment due under a payment
schedule and the time when each payment is due, based on the
annual interest rate that applies at the end of the period covered
by the disclosure.
(3) If the variable interest rate for the loan is determined by a
method other than that referred to in subsection (2), the company
must, at most 30 days after increasing the annual interest rate by
more than 1ÿ above the most recently disclosed rate, provide the
borrower with a subsequent disclosure statement that contains the
following information:
(a) the new annual interest rate and the date on which it takes effect; and
(b) the amount of each instalment payment and the time when
each payment is due, for payments that are affected by the new
annual interest rate.
e) si le prêt est remboursé par versements et que le montant de
ceux-ci n’est pas rajusté automatiquement en fonction des
changements du taux d’intérêt annuel qui s’applique à chaque
versement :
(i) le taux d’intérêt annuel au-delà duquel le montant de chaque versement à date fixe imputable sur le capital initial ne
suffira plus à payer les intérêts courus pendant la période
qu’il vise,
(ii) le fait qu’un amortissement négatif est possible;
f) si le prêt n’est pas remboursable par versements à date fixe :
(i) soit les conditions auxquelles tout ou partie du solde impayé devient exigible,
(ii) soit les dispositions de la convention de crédit énonçant
ces conditions.
(2) Dans le cas où le taux d’intérêt variable d’un prêt est établi
par addition ou soustraction d’un pourcentage déterminé à un
indice publié qui est un taux variable, la société doit remettre à
l’emprunteur, au moins tous les douze mois, une déclaration
comportant les renseignements suivants :
a) le taux d’intérêt annuel au début et à la fin de la période à
laquelle s’applique la déclaration;
b) le solde impayé au début et à la fin de la période à laquelle
s’applique la déclaration;
c) le montant de chacun des versements à date fixe, calculé
d’après le taux d’intérêt annuel en vigueur à la fin de la période
à laquelle s’applique la déclaration, ainsi que la date
d’échéance de chaque versement.
(3) Si le taux d’intérêt variable du prêt est calculé d’une façon
autre que celle visée au paragraphe (2), la société doit remettre à
l’emprunteur, dans les trente jours après avoir augmenté de plus
de 1 ÿ le dernier taux d’intérêt annuel communiqué, une déclaration comportant les renseignements suivants :
a) le nouveau taux d’intérêt annuel et sa date d’entrée en vigueur;
b) le nouveau montant de chacun des versements touchés par
l’augmentation, ainsi que la date d’échéance de chaque versement.
Lines of Credit
Marges de crédit
10. (1) A company that enters into a credit agreement for a line
of credit must provide the borrower with an initial disclosure
statement that includes the following information:
(a) the initial credit limit, if it is known at the time the disclosure
is made;
(b) the annual interest rate, or the method for determining it if it
is variable;
(c) the nature and amounts of any non-interest charges;
(d) the minimum payment during each payment period or the
method for determining it;
(e) each period for which a statement of account is to be provided;
(f) the date on and after which interest accrues and information
concerning any grace period that applies;
(g) the particulars of the charges or penalties referred to in paragraph 438(1)(b) of the Act, including default charges that may be
imposed under section 18 of these Regulations;
10. (1) La société qui conclut une convention de crédit visant
une marge de crédit doit remettre à l’emprunteur une première
déclaration comportant les renseignements suivants :
a) la limite de crédit initiale, si elle est connue au moment de la
déclaration;
b) le taux d’intérêt annuel ou, dans le cas d’un taux variable,
son mode de calcul;
c) la nature et le montant des frais non liés aux intérêts;
d) le versement minimal pour chaque période de paiement ou
son mode de calcul;
e) chaque période pour laquelle un relevé est fourni;
f) la date à partir de laquelle les intérêts courent et les renseignements relatifs à tout délai de grâce consenti;
g) les renseignements sur les frais ou pénalités exigés par
l’alinéa 438(1)b) de la Loi, y compris les frais en cas de défaillance qui peuvent être imposés conformément à l’article 18
du présent règlement;
606
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-104
(h) the property, if any, over which the company takes a security
interest under the credit agreement;
(i) information about any optional service in relation to the credit
agreement that the borrower accepts, the charges for each optional service and the conditions under which the borrower may
cancel the service if that information is not disclosed in a separate statement before the optional service is provided;
(j) a local or toll-free telephone number, or a telephone number
with a prominent indication that collect calls are accepted, that
the borrower may use to get information about the account during the company’s regular business hours; and
(k) any charge for a broker, if the broker’s fees are included in
the amount borrowed and are paid directly by the company to the
broker.
(2) If the initial credit limit is not known when the initial disclosure statement is made, the company must disclose it in
(a) the first statement of account provided to the borrower; or
(b) a separate statement that the borrower receives on or before
the date on which the borrower receives that first statement of
account.
(3) Subject to subsection (4), the company must, once a month if
not more often, provide the borrower with a subsequent disclosure
statement that contains the following information:
(a) the period covered and the opening and closing balances in
the period;
(b) an itemized statement of account that discloses each amount
credited or charged, including interest, and the dates when those
amounts were posted to the account;
(c) the sum for payments and the sum for credit advances and
non-interest and interest charges;
(d) the annual interest rate that applied on each day in the period
and the total of interest charged under those rates in the period;
(e) the credit limit and the amount of credit available at the end
of the period;
(f) the minimum payment and its due date;
(g) the borrower’s rights and obligations regarding any billing
error that may appear in the statement of account; and
(h) a local or toll-free telephone number, or a telephone number
with a prominent indication that collect calls are accepted, that
the borrower may use to get information about the account during the company’s regular business hours.
h) la description de tout bien constituant une sûreté détenue par
la société aux termes de la convention de crédit;
i) les services optionnels liés à la convention de crédit que
l’emprunteur accepte, les frais pour chacun d’eux et les conditions auxquelles l’emprunteur peut les annuler si ces renseignements ne lui ont pas été communiqués dans une déclaration
distincte avant que les services soient fournis;
j) un numéro de téléphone local ou sans frais, ou un numéro de
téléphone accompagné d’une mention évidente précisant que
les appels à frais virés sont acceptés, que l’emprunteur peut
composer pour obtenir des renseignements concernant son
compte pendant les heures normales d’ouverture de la société;
k) les frais de courtage, si les honoraires d’un courtier sont inclus dans la somme empruntée et sont réglés par la société.
(2) Si la limite de crédit initiale n’est pas connue au moment de
la déclaration, la société doit la communiquer :
a) soit dans le premier relevé fourni à l’emprunteur;
b) soit dans une déclaration distincte que l’emprunteur reçoit au
plus tard à la date où il reçoit son premier relevé.
(4) The subsequent periodic disclosure statement is not required
to be provided for a period during which there have been no advances or payments and
(a) there is no outstanding balance at the end of the period; or
(b) the borrower has notice that their credit agreement has been
suspended or cancelled due to default and the company has demanded payment of the outstanding balance.
(3) Sous réserve du paragraphe (4), la société doit remettre à
l’emprunteur, au moins une fois par mois, une déclaration qui
contient les renseignements suivants :
a) la période visée par la déclaration et le solde impayé au début et à la fin de celle-ci;
b) un relevé détaillé spécifiant chacune des sommes portées au
crédit ou au débit du compte, y compris les intérêts, et la date
d’inscription au compte;
c) le montant des versements et le montant des avances de crédit, des frais d’intérêts et des frais non liés aux intérêts;
d) le taux d’intérêt annuel applicable à chaque jour de la période et le montant total des intérêts imputés durant celle-ci;
e) la limite de crédit et le crédit disponible à la fin de la période;
f) le versement minimal et sa date d’échéance;
g) les droits et obligations de l’emprunteur en cas d’erreur dans
le relevé;
h) un numéro de téléphone local ou sans frais, ou un numéro de
téléphone accompagné d’une mention évidente précisant que
les appels à frais virés sont acceptés, que l’emprunteur peut
composer pour obtenir des renseignements concernant son
compte pendant les heures normales d’ouverture de la société.
(4) La déclaration visée au paragraphe (3) n’a pas à être remise
s’il n’y a pas eu d’avances ou de versements au cours de la période en cause et si l’une des situations suivantes se présente :
a) il n’y a pas de solde impayé à la fin de la période;
b) par suite d’une défaillance de sa part, l’emprunteur a été avisé que sa convention de crédit a été suspendue ou annulée et la
société a demandé le paiement du solde impayé.
Credit Card Applications
Demandes de cartes de crédit
11. (1) A company that issues credit cards and that distributes an
application form for credit cards must specify the following information in the form or in a document accompanying it, including the
date on which each of the matters mentioned takes effect:
(a) in the case of a credit card with a
(i) fixed rate of interest, the annual interest rate, or
(ii) variable interest rate that is determined by adding or subtracting a fixed percentage rate of interest to or from a public
11. (1) La société émettrice de cartes de crédit qui distribue des
formulaires de demande de carte de crédit doit inclure les renseignements suivants dans le formulaire ou dans un document
l’accompagnant, en précisant la date à laquelle chaque renseignement prend effet :
a) dans le cas d’une carte de crédit avec :
(i) un taux d’intérêt fixe, le taux d’intérêt annuel,
607
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-104
index, the public index and the fixed percentage rate to be
added or subtracted from it;
(b) the day on and after which interest accrues and information
concerning any grace period that applies; and
(c) the amount of any non-interest charges.
(4) If a company that issues credit cards solicits applications for
them in person, by mail, by telephone or by any electronic means,
the information required by paragraphs (1)(a) and (c) must be disclosed at the time of the solicitation.
(ii) un taux d’intérêt variable déterminé par addition ou
soustraction d’un pourcentage à un indice publié, l’indice
publié et le pourcentage ajouté ou soustrait;
b) la date à partir de laquelle les intérêts courent et les renseignements concernant tout délai de grâce consenti;
c) le montant des frais non liés aux intérêts.
(2) Le paragraphe (1) ne s’applique pas si la société indique de
façon évidente dans le formulaire de demande ou dans un document l’accompagnant, les renseignements suivants :
a) un numéro de téléphone local ou sans frais, ou un numéro de
téléphone accompagné d’une mention évidente précisant que
les appels à frais virés sont acceptés, que l’emprunteur peut
composer pour obtenir les renseignements exigés par le paragraphe (1) pendant les heures normales d’ouverture de la société;
b) une mention indiquant que le demandeur peut obtenir ces
renseignements en composant ce numéro de téléphone.
(3) Lorsque le demandeur d’une carte de crédit fait sa demande
par téléphone ou par voie électronique, la société doit lui communiquer les renseignements visés aux alinéas (1)a) et c) au moment
de la demande.
(4) La société émettrice de cartes de crédit qui sollicite des demandes de cartes de crédit en personne, par la poste, par téléphone ou par voie électronique doit communiquer les renseignements visés aux alinéas (1)a) et c) au moment de la sollicitation.
Credit Cards
Cartes de crédit
12. (1) A company that enters into a credit agreement for a credit
card must provide the borrower with an initial disclosure statement
that includes the following information in addition to that required
by paragraphs 10(1)(a) and (c) to (k):
(a) the manner in which interest is calculated and the information
required by paragraph 11(1)(a);
(b) if the borrower is required by the credit agreement to pay the
outstanding balance in full on receiving a statement of account,
(i) mention of that requirement,
(ii) the grace period by the end of which the borrower must
have paid that balance, and
(iii) the annual interest rate charged on any outstanding balance not paid when due;
(c) if a lost or stolen credit card is used in an unauthorized manner, the maximum liability of the borrower is the lesser of $50
and the maximum set by the credit agreement;
(d) if a transaction is entered into at an automated teller machine
by using the borrower’s personal identification number, the liability incurred by the transaction is, despite paragraph (c), the
maximum liability; and
(e) if the company has received a report from the borrower,
whether written or verbal, of a lost or stolen credit card, the borrower has no liability to pay for any transaction entered into
through the use of the card after the receipt of the report.
12. (1) La société qui conclut une convention de crédit visant
une carte de crédit doit remettre à l’emprunteur une première
déclaration qui comporte, outre les renseignements visés aux alinéas 10(1)a) et c) à k), les renseignements suivants :
a) le mode de calcul des intérêts et les renseignements exigés
par l’alinéa 11(1)a);
b) si l’emprunteur est tenu aux termes de la convention de crédit de régler le solde impayé en entier sur réception du relevé :
(i) la mention de cette exigence,
(ii) le délai de grâce à la fin duquel l’emprunteur doit avoir
acquitté le solde,
(iii) le taux d’intérêt annuel appliqué à tout solde impayé à la
date d’échéance;
c) la mention indiquant la somme maximale pour laquelle
l’emprunteur peut être tenu responsable advenant l’utilisation
non autorisée d’une carte de crédit perdue ou volée, laquelle
somme est la moindre de 50 $ et la somme maximale prévue
par la convention;
d) la mention indiquant que, dans le cas d’une opération effectuée à un guichet automatique à l’aide du numéro
d’identification personnel de l’emprunteur, celui-ci, malgré
l’alinéa c), est tenu responsable de la somme maximale en
cause;
e) la mention indiquant que l’emprunteur qui avise la société
oralement ou par écrit de la perte ou du vol d’une carte de crédit n’est pas responsable de son utilisation non autorisée à partir du moment où la société reçoit l’avis.
(2) Si la limite de crédit initiale n’est pas connue lors de la
première déclaration, la société doit la communiquer :
a) soit dans le premier relevé fourni à l’emprunteur;
b) soit dans un relevé distinct que l’emprunteur reçoit au plus
tard à la date à laquelle il reçoit son premier relevé.
(2) Subsection (1) does not apply if, on the application form or in
a document accompanying it, the company prominently discloses
(a) a local or toll-free telephone number, or a telephone number
with a prominent indication that collect calls are accepted, that
the borrower may use to get information required by subsection (1) during the company’s regular business hours; and
(b) the fact that the applicant may obtain the information required by subsection (1) at that telephone number.
(3) If an applicant for a credit card applies by telephone or any
electronic means, the company must disclose the information required by paragraphs (1)(a) and (c) at the time of the application.
(2) If the initial credit limit is not known when the initial disclosure statement is made, the company must disclose it in
(a) the first statement of account provided to the borrower; or
(b) a separate statement that the borrower receives on or before
the date on which the borrower receives that first statement of
account.
608
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-104
(3) Despite section 13, if a credit agreement for a credit card is
amended, the company must, in writing and 30 days or more before
the amendment takes effect, disclose to the borrower the changes to
the information required to be disclosed in the initial statement
other than any of those changes that involve
(a) a change in the credit limit;
(b) an extension to the grace period;
(c) a decrease in non-interest charges or default charges referred
to in paragraphs 10(1)(c) and (g);
(d) a change concerning information about any optional service
in relation to the credit agreement that is referred to in paragraph 10(1)(i); and
(e) a change in a variable interest rate referred to in subparagraph 11(1)(a)(ii) as a result of a change in the public index referred to in that subparagraph.
(4) An amendment referred to in paragraphs (3)(a) to (d) must be
disclosed in the first periodic subsequent disclosure statement that
is provided after the amendment is made.
(5) A company that issues credit cards must provide borrowers
with supplementary disclosure statements on a regular periodic
basis, at least once a month, that disclose the information referred
to in subsections 10(3) and (4), other than paragraphs 10(3)(b)
and (c) and that, in addition, contain the following information:
(a) an itemized statement of account that describes each transaction and discloses each amount credited or charged, including
interest, and the dates when those amounts were posted to the
account;
(b) the amount that the borrower must pay, on or before a specified due date, in order to have the benefit of a grace period; and
(c) the sum for payments and the sum for purchases, credit advances and interest and non-interest charges.
(6) For the purpose of paragraph (5)(a), an itemized statement of
account is adequate if it permits the borrower to verify each transaction described by linking it with a transaction record provided to
the borrower.
(3) Malgré l’article 13, si la convention de crédit visant une
carte de crédit est modifiée, la société doit remettre à
l’emprunteur, au moins trente jours avant l’entrée en vigueur de la
modification, une déclaration écrite faisant état des modifications
des renseignements dont la communication est exigée dans la
première déclaration, sauf dans les cas suivants :
a) le changement de la limite de crédit;
b) la prolongation du délai de grâce;
c) la réduction des frais non liés aux intérêts ou des frais en cas
de défaillance prévus respectivement aux alinéas 10(1)c) et g);
d) la modification des renseignements relatifs aux services optionnels visés à l’alinéa 10(1)i) et liés à la convention de crédit;
e) le changement du taux d’intérêt variable mentionné au sousalinéa 11(1)a)(ii) résultant d’un changement de l’indice publié
visé à ce sous-alinéa.
(4) Les modifications visées aux alinéas (3)a) à d) doivent être
communiquées dans la première déclaration suivant leur survenance.
(5) La société émettrice de cartes de crédit doit remettre périodiquement à l’emprunteur, au moins une fois par mois, une déclaration indiquant l’information visée aux paragraphes 10(3) et (4)
sauf les alinéas 10(3)b) et c) et comportant :
a) un relevé détaillé de toutes les opérations et de toutes les
sommes portées au crédit ou au débit du compte, y compris les
intérêts et la date d’inscription au compte;
b) la somme que l’emprunteur doit payer au plus tard à une
date spécifiée de façon à bénéficier d’un délai de grâce;
c) le montant des versements et le montant des achats, des
avances de crédit, des frais d’intérêts et des frais non liés aux
intérêts.
CHANGES IN CIRCUMSTANCES
CHANGEMENTS
Amendments to Credit Agreements
Modification de la convention de crédit
13. (1) Subject to subsection (2), if a credit agreement is
amended by a subsequent agreement, the company must, in writing
and at most 30 days after entering into the subsequent agreement,
disclose to the borrower the changes to the information required to
be disclosed in the initial statement.
13. (1) Sous réserve du paragraphe (2), si une convention de
crédit est modifiée par une convention subséquente, la société
doit remettre à l’emprunteur, dans les trente jours suivant la conclusion de la convention subséquente, une déclaration écrite faisant état de tout changement des renseignements dont la communication est exigée dans la première déclaration.
(2) Lorsqu’une convention de crédit visant une somme fixe
prévoit un calendrier de versements et que ce dernier est modifié
par une convention subséquente, la société doit remettre à
l’emprunteur, dans les trente jours suivant la conclusion de la
convention subséquente, une déclaration écrite comportant le
nouveau calendrier et précisant, le cas échéant, toute augmentation de la somme totale à payer ou du coût d’emprunt.
(2) If a credit agreement for a fixed amount has a schedule for
instalment payments and the schedule is amended by a subsequent
agreement, the company must, in writing and at most 30 days after
entering into the subsequent agreement, disclose to the borrower
the new payment schedule and any increase in the total amount to
be paid or the cost of borrowing.
(6) Le relevé détaillé satisfait aux exigences de l’alinéa (5)a)
s’il permet à l’emprunteur de vérifier chaque opération qui y est
inscrite en la comparant à un relevé d’opération qui lui est fourni.
Renewals of Mortgages or Hypothecs
Déclarations relatives au renouvellement de prêts hypothécaires
14. (1) If a credit agreement for a loan secured by a mortgage or
hypothec is to be renewed on a specified date, the company must,
at least 21 days before the date, provide the borrower with a subsequent disclosure statement that contains the information required to
be disclosed by
14. (1) Lorsqu’il est prévu de renouveler une convention de
crédit visant un prêt garanti par une hypothèque à une date donnée, la société doit remettre à l’emprunteur, au moins vingt et un
jours avant cette date, une déclaration comportant les renseignements suivants :
609
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-104
(a) section 8, if the credit agreement is for a fixed interest rate; or
(b) section 9, if the credit agreement is for a variable interest
rate.
(2) The subsequent disclosure statement referred to in subsection (1) must specify that
(a) no change that increases the cost of borrowing will be made
to the credit agreement between the transmission of the subsequent disclosure statement and the renewal of the credit agreement; and
(b) the borrower’s rights under the credit agreement continue,
and the renewal does not take effect, until the day that is the later
of the date specified for its renewal and 21 days after the borrower receives the statement.
a) dans le cas où la convention de crédit prévoit un taux
d’intérêt fixe, les renseignements exigés par l’article 8;
b) dans le cas où la convention de crédit prévoit un taux
d’intérêt variable, les renseignements exigés par l’article 9.
(2) La déclaration visée au paragraphe (1) doit préciser ce qui
suit :
a) le fait que du moment de la remise de la déclaration au renouvellement de la convention de crédit, aucun changement ne
sera apporté à la convention de crédit qui aurait pour effet de
faire augmenter le coût d’emprunt;
b) le fait que les droits de l’emprunteur prévus à la convention
de crédit sont maintenus jusqu’au vingt et unième jour suivant
celui où il reçoit la déclaration ou, si elle est postérieure, jusqu’à la date du renouvellement de la convention, le renouvellement prenant effet à la date ainsi fixée.
(3) A company that does not intend to renew a credit agreement
for a loan secured by a mortgage or hypothec after its term ends
shall, at least 21 days before the end of the term, notify the borrower of that intention.
(3) La société qui n’a pas l’intention de renouveler une convention de crédit visant un prêt garanti par une hypothèque doit
en aviser l’emprunteur au moins vingt et un jours avant la date
d’échéance du prêt.
Waiver of Payments
Renonciation aux versements
15. (1) If a company, under a credit agreement for a loan for a
fixed amount, waives a payment without waiving the accrual of
interest during the period covered by the payment, the company
must, in an offer to make such a waiver, disclose in a prominent
manner that interest will continue to accrue during that period if the
offer is accepted.
(2) If a company offers to waive a payment under a credit
agreement for a line of credit or a credit card, the company must,
with the offer, disclose in a prominent manner whether interest will
continue to accrue during any period covered by the offer if the
offer is accepted.
15. (1) La société qui, en vertu d’une convention de crédit visant un prêt d’un montant fixe, renonce à un versement mais non
aux intérêts courus pendant la période à laquelle s’applique ce
versement doit, dans son offre de renonciation, préciser de façon
évidente que si l’offre est acceptée, les intérêts continueront à
courir pendant cette période.
(2) La société qui offre de renoncer à un versement aux termes
d’une convention de crédit visant une marge de crédit ou une
carte de crédit doit, dans son offre de renonciation, préciser de
façon évidente le fait que les intérêts continueront ou non à courir
pendant toute période visée par l’offre si celle-ci est acceptée.
Cancellation of Optional Services
Annulation de services optionnels
16. (1) A disclosure statement made in relation to a credit
agreement under which optional services, including insurance
services, are provided on an on-going basis must specify that
(a) the borrower may cancel the optional service by notifying the
company that the service is to be cancelled effective as of the
day that is the earlier of one month after the day that the disclosure statement was provided to the borrower, determined in accordance with subsection 6(6), and the last day of a notice period
provided for in the credit agreement; and
(b) the company shall, without delay, refund or credit the borrower with the proportional amount, calculated in accordance
with the formula set out in subsection (2), of any charges for the
service paid for by the borrower or added to the balance of the
loan, but unused as of the cancellation day referred to in the notice.
16. (1) La déclaration relative à une convention de crédit en
vertu de laquelle des services optionnels, y compris des services
d’assurances, sont fournis de façon continue doit comporter les
renseignements suivants :
a) l’emprunteur peut annuler un service optionnel en avisant la
société que le service doit être annulé un mois suivant la date
de remise de la déclaration, cette date étant déterminée selon le
paragraphe 6(6), ou à l’expiration d’une période de préavis
prévue dans la convention de crédit, si cette période est moindre;
b) la société doit immédiatement accorder à l’emprunteur un
remboursement ou un crédit calculé conformément à la formule
prévue au paragraphe (2) qui correspond à la proportion des
frais pour le service optionnel qui, à la date de son annulation,
ont été payés ou ajoutés au solde du prêt sans que le service ait
été vendu.
(2) La proportion des frais remboursée à l’emprunteur ou portée à son crédit est calculée selon la formule suivante :
(2) The proportion of charges to be refunded or credited to a borrower shall be determined in accordance with the formula
R=A ×
n−m
n
where
R is the amount to be refunded or credited;
A is the amount of the charges;
610
R=A ×
n−m
n
où :
R représente le montant à rembourser ou à porter au crédit de
l’emprunteur;
A le montant des frais;
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-104
n is the period between the imposition of the charge and the time
when the services were, before the cancellation, scheduled to
end; and
m is the period between the imposition of the charge and the cancellation.
(3) Subsection (1) is subject to any provincial laws that apply to
the cancellation of services that are referred to in that subsection.
n la période commençant au moment où les frais ont été imputés
et se terminant à la date de fin de la période de service prévue
avant l’annulation;
m la période écoulée du moment où les frais ont été imputés au
moment de l’annulation du service.
(3) Le paragraphe (1) est assujetti aux lois provinciales applicables à l’annulation des services visés à ce paragraphe.
Prepayment of Loans
Remboursement anticipé de prêts
17. (1) This section applies to loans for fixed amounts of credit,
except mortgage or hypothec loans.
(2) A borrower under a credit agreement may prepay
(a) the outstanding balance of a credit agreement, at any time,
without incurring any charge or penalty for making the prepayment; or
(b) a part of the outstanding balance
(i) on the date of any scheduled payment, if payments are
scheduled once a month or more often, or
(ii) at any time but only once a month, in any other case.
17. (1) Le présent article s’applique aux prêts d’un montant
fixe, sauf ceux garantis par une hypothèque.
(2) L’emprunteur signataire d’une convention de crédit peut
rembourser :
a) la totalité du solde impayé aux termes de la convention de
crédit, à tout moment, sans encourir de frais ou de pénalité pour
remboursement anticipé;
b) une partie du solde impayé, selon le cas :
(i) à la date d’échéance d’un versement à date fixe applicable
à une période d’au plus un mois,
(ii) une fois par mois dans les autres cas.
(3) L’emprunteur qui, aux termes d’une convention de crédit,
rembourse de façon anticipée :
a) le solde impayé, a droit à un remboursement ou à un crédit
équivalent à la proportion des frais non liés aux intérêts, sauf
les frais de débours, qu’il a versés ou qui avaient été ajoutés au
solde, cette proportion étant calculée conformément à la formule prévue au paragraphe (4);
b) une partie du solde impayé, n’a pas droit au remboursement
ou au crédit mentionné à l’alinéa a).
(4) La proportion des frais non liés aux intérêts remboursée à
l’emprunteur ou portée à son crédit est calculée selon la formule
suivante :
(3) A borrower under a credit agreement who prepays
(a) the outstanding balance must be refunded or credited with the
proportional amount of any non-interest charges, except for disbursement charges, paid by the borrower or added to that balance, calculated in accordance with the formula set out in subsection (4); and
(b) a part of the outstanding balance is not entitled to a refund or
credit related to non-interest charges mentioned in paragraph (a).
(4) The proportion of non-interest charges to be refunded or
credited to a borrower shall be determined in accordance with the
formula
R=A ×
n−m
n
where
R is the amount to be refunded or credited;
A is the amount of the non-interest charges;
n is the period between the imposition of the non-interest charge
and the scheduled end of the term of the loan; and
m is the period between the imposition of the non-interest charge
and the prepayment.
R=A ×
n−m
n
où :
R représente le montant à rembourser ou à porter au crédit de
l’emprunteur;
A le montant des frais;
n la période commençant au moment où les frais ont été imputés
et se terminant à la date de fin de service prévue avant
l’annulation;
m la période écoulée du moment où les frais ont été imputés au
moment de l’annulation du service.
Default Charges
Frais en cas de défaillance
18. If a borrower under a credit agreement fails to make a payment when it becomes due or fails to comply with an obligation in
the agreement, in addition to interest, the company may impose
charges for the sole purpose of recovering the costs reasonably
incurred
(a) for legal services retained to collect or attempt to collect the
payment;
(b) in realizing on any security interest taken under the credit
agreement or in protecting such a security interest, including the
cost of legal services retained for that purpose; or
(c) in processing a cheque or other payment instrument that the
borrower used to make a payment under the loan but that was
dishonoured.
18. Lorsqu’un emprunteur signataire d’une convention de crédit omet d’effectuer un versement à la date d’échéance ou de
s’acquitter d’une autre obligation prévue à la convention, la société peut imposer, outre les intérêts, des frais à la seule fin de
recouvrer les dépenses raisonnablement engagées pour :
a) les frais juridiques nécessaires pour recouvrer ou tenter de
recouvrer la somme due;
b) réaliser la sûreté constituée aux termes de la convention ou
protéger celle-ci, y compris les frais juridiques;
c) traiter un chèque ou autre effet qui a été donné en remboursement du prêt par l’emprunteur et qui a été refusé.
611
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-104
ADVERTISING
PUBLICITÉ
Loans for a Fixed Amount
Prêts d’un montant fixe
19. (1) A company that advertises a loan involving a fixed
amount of credit in an advertisement that makes a representation of
the interest rate, or the amount of any payment or of any noninterest charge, in relation to the loan must disclose the APR and
the term of the loan. The APR must be provided at least as prominently as the representation and in the same manner, whether visually or aurally, or both.
(2) If the APR or the term of the loan is not the same for all
loans to which the advertisement relates, the disclosure must be
based on an example of a loan that fairly depicts all those loans and
is identified as a representative example of them.
19. (1) La société qui, dans une publicité sur des prêts pour des
montants fixes, précise le taux d’intérêt ou le montant de tout
versement ou des frais non liés aux intérêts doit également y indiquer le TAC et la durée du prêt. Le TAC doit être présenté de la
même façon et avoir au moins la même importance, sur les plans
visuel ou sonore, ou les deux, le cas échéant, que les autres renseignements.
(2) Lorsque le TAC ou la durée du prêt ne sont pas les mêmes
pour tous les prêts sur lesquels porte la publicité, leur communication doit être fondée sur un prêt type qui constitue une représentation fidèle de l’ensemble des prêts offerts et qui doit être
identifié comme tel.
Lines of Credit
Marges de crédit
20. A company that advertises a loan involving a line of credit in
an advertisement that makes a representation of the annual interest
rate, or the amount of any payment or of any non-interest charge, in
relation to the loan must disclose the annual rate of interest on the
date of the advertisement and any initial or periodic non-interest
charges at least as prominently as the representation and in the
same manner, whether visually or aurally, or both.
20. La société qui, dans une publicité sur un prêt comportant
une marge de crédit, précise le taux d’intérêt annuel ou le montant
de tout versement ou des frais non liés aux intérêts, doit également y indiquer le taux d’intérêt annuel en vigueur au moment de
la publicité et le montant des frais initiaux ou périodiques non liés
aux intérêts. Celui-ci doit être présenté de la même façon et avoir
au moins la même importance, sur les plans visuel ou sonore, ou
les deux, le cas échéant, que les autres renseignements.
Credit Cards
Cartes de crédit
21. A company that advertises a credit card in an advertisement
that makes a representation of the annual interest rate, or the
amount of any payment or of any non-interest charge, in relation to
the loan must disclose the annual rate of interest on the date of the
advertisement and any initial or periodic non-interest charges at
least as prominently as the representation and in the same manner,
whether visually or aurally, or both.
21. La société qui, dans une publicité sur une carte de crédit,
précise le taux d’intérêt annuel ou le montant de tout versement
ou des frais non liés aux intérêts doit également y indiquer le taux
d’intérêt annuel en vigueur au moment de la publicité et le montant des frais initiaux ou périodiques non liés aux intérêts. Ceux-ci
doivent être présentés de la même façon et avoir au moins la
même importance, sur les plans visuel ou sonore, ou les deux, le
cas échéant, que les autres renseignements.
Interest-free Periods
Périodes de prêt sans intérêts
22. (1) A company that finances a transaction depicted in an advertisement that involves a representation, express or implied, that
a period of a loan is free of any interest charges must ensure that
the advertisement discloses in a manner equally as prominent as the
representation, if it is expressed, or in a prominent manner otherwise, whether or not interest, due after the period, accrues during
the period.
(2) If interest does not accrue during the period, the advertisement must also disclose any conditions that apply to the forgiving
of the accrued interest and the APR, or the annual interest rate in
the case of credit cards or lines of credit, for a period when those
conditions are not met.
22. (1) La société qui, dans une publicité sur une opération financée par elle, mentionne de façon explicite ou implicite qu’elle
renonce aux intérêts pour une période de prêt doit y indiquer le
fait que tout intérêt dû après cette période courra ou non pendant
celle-ci, cette indication devant avoir la même importance que la
mention de la renonciation, si elle est explicite, sinon, devant être
en évidence.
(2) Si des intérêts ne courent pas durant la période, la publicité
doit également indiquer toute condition applicable à l’exemption
de ces intérêts et le TAC, ou le taux d’intérêt annuel dans le cas
d’une carte de crédit ou d’une marge de crédit, qui s’appliquera
durant toute période où les conditions d’exemption ne sont pas
respectées.
TRANSITIONAL
DISPOSITIONS TRANSITOIRES
23. These Regulations apply to the renewal or ongoing administration of a credit agreement that was entered into before
these Regulations came into force.
23. Le présent règlement s’applique au renouvellement et à
l’administration continue de toute convention de crédit conclue avant l’entrée en vigueur du présent règlement.
REPEAL
ABROGATION
24. The Cost of Borrowing (Trust and Loan Companies)
Regulations1 are repealed.
24. Le Règlement sur le coût d’emprunt (sociétés de fiducie et
de prêt) 1 est abrogé.
———
———
1
1
SOR/92-318
612
DORS/92-318
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-104
COMING INTO FORCE
25. These Regulations come into force on September 1, 2001.
N.B. The Regulatory Impact Analysis Statement for these
Regulations
appears
at
page
572,
following
SOR/2001-101.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2001
ENTRÉE EN VIGUEUR
25. Le présent règlement entre en vigueur le 1er septembre
2001.
N.B. Le Résumé de l’étude d’impact de la réglementation de
ce règlement se trouve à la page 572, suite au
DORS/2001-101.
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2001
613
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-105
Registration
SOR/2001-105 15 March, 2001
Enregistrement
DORS/2001-105
EMPLOYMENT INSURANCE ACT
LOI SUR L’ASSURANCE-EMPLOI
Regulations Amending the Insurable Earnings and
Collection of Premiums Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur la
rémunération assurable et la perception des
cotisations
The Minister of National Revenue, pursuant to section 108a of
the Employment Insurance Actb, hereby makes the annexed
Regulations Amending the Insurable Earnings and Collection of
Premiums Regulations.
Ottawa, February 14, 2001
Martin Cauchon
Minister of National Revenue
En vertu de l’article 108a de la Loi sur l’assurance-emploib, le
ministre du Revenu national prend le Règlement modifiant le
Règlement sur la rémunération assurable et la perception des
cotisations, ci-après.
Ottawa, le 14 février 2001
Le ministre du Revenu national,
Martin Cauchon
P.C. 2001-372 15 March, 2001
C.P. 2001-372 15 mars 2001
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of National Revenue, pursuant to
section 108a of the Employment Insurance Actb, hereby approves
the annexed Regulations Amending the Insurable Earnings and
Collection of Premiums Regulations, made by the Minister of
National Revenue.
Sur recommandation du ministre du Revenu national et en
vertu de l’article 108a de la Loi sur l’assurance-emploib, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil agrée le Règlement
modifiant le Règlement sur la rémunération assurable et la perception des cotisations, ci-après, pris par le ministre du Revenu
national.
REGULATIONS AMENDING THE INSURABLE
EARNINGS AND COLLECTION OF
PREMIUMS REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT
SUR LA RÉMUNÉRATION ASSURABLE ET
LA PERCEPTION DES COTISATIONS
15 mars 2001
AMENDMENTS
1
1. Paragraph 2(3)(a) of the Insurable Earnings and Collection of Premiums Regulations2 is replaced by the following:
(a) any non-cash benefit, other than the value of either or both
of any board or lodging enjoyed by a person in a pay period in
respect of their employment if cash remuneration is paid to the
person by their employer in respect of the pay period;
2. Paragraphs 3(3)(a)1 and (b)1 of the Regulations are replaced by the following:
(a) for insurable earnings of $2,524.22 or less,
(i) $0.01 for the first $0.66 of insurable earnings, and
(ii) $0.01 for each additional range of insurable earnings in
increments of $0.45, $0.44, $0.44, $0.45, $0.44, $0.45,
$0.44, $0.45 and $0.44 in recurring cycles, for the succeeding ranges of insurable earnings up to $2,524.22; and
(b) for insurable earnings in excess of $2,524.22, the insurable
earnings shall be multiplied by the premium rate for the year.
———
a
b
1
2
S.C. 1998, c. 19, s. 269(1)
S.C. 1996, c. 23
SOR/2000-158
SOR/97-33
614
MODIFICATIONS
1
1. L’alinéa 2(3)a) du Règlement sur la rémunération assurable et la perception des cotisations2 est remplacé par ce qui
suit :
a) les avantages autres qu’en espèces, à l’exception, dans le cas
où l’employeur verse à une personne une rétribution en espèces
pour une période de paie, de la valeur de la pension ou du logement, ou des deux, dont la personne a joui au cours de cette
période de paie relativement à son emploi;
2. Les alinéas 3(3)a)1 et b)1 du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
a) si la rémunération assurable ne dépasse pas 2 524,22 $ :
(i) 0,01 $ pour les premiers 0,66 $ de rémunération assurable,
(ii) 0,01 $ pour chacun des paliers additionnels de rémunération assurable, lesquels augmentent par tranches de 0,45 $,
0,44 $, 0,44 $, 0,45 $, 0,44 $, 0,45 $, 0,44 $, 0,45 $ et 0,44 $,
en cycles réguliers, jusqu’à 2 524,22 $;
b) si la rémunération assurable dépasse 2 524,22 $, la rémunération assurable est multipliée par le taux de cotisation pour
l’année.
———
a
b
1
2
L.C. 1998, ch. 19, par. 269(1)
L.C. 1996, ch. 23
DORS/2000-158
DORS/97-33
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-105
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
3. (1) Section 1 comes into force on the day on which these
Regulations are registered.
(2) Section 2 is deemed to have come into force on January 1, 2001.
3. (1) L’article 1 entre en vigueur à la date d’enregistrement du présent règlement.
(2) L’article 2 est réputé être entré en vigueur le 1er janvier
2001.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
The Insurable Earnings and Collection of Premiums Regulations provide, among other things, the rules for the preparation of
the tables used by employers in determining employment insurance premiums for employees. The following amendments are
being made to these Regulations.
Employment insurance premiums are based on a person’s total
earnings from employment, subject to a yearly maximum. Subsection 2(3) excludes certain payments from the definition of
earnings, and as such no premiums are payable in respect of those
payments. Unfortunately, a recent change respecting non cash
benefits created some confusion as to what is excluded. The
Regulation is therefore being amended to refer to the specific
amounts that are excluded, thus eliminating the confusion.
Le Règlement sur la rémunération assurable et la perception
des cotisations fourni, entre autres, les règles concernant la préparation des tables servant aux employeurs afin de déterminer les
cotisations d’assurance-emploi des employés. Les modifications
suivantes sont effectuées à ce règlement.
Les cotisations d’assurance-emploi sont basées sur la rémunération totale qu’une personne reçoit d’un emploi, jusqu’à un
maximum annuel. Le paragraphe 2(3) exclut certains paiements
de la définition de rémunération, et par conséquent aucune cotisation n’est payable pour ces paiements. Malheureusement, un
changement récent visant les avantages non monétaires a créé une
certaine confusion en ce qui a trait aux montants à exclure. Afin
d’éliminer la confusion, le règlement est modifié afin de faire
spécifiquement référence aux montants à exclure.
L’article 3 du règlement établit les paliers de rémunération assurable servant à préparer les tables qu’utiliseront les employeurs
afin de déterminer les cotisations des employés. Le taux de cotisation est établi en vertu des dispositions de la Loi sur
l’assurance-emploi (ci-après « la Loi »). Les modifications aux
alinéas 3(3)a) et b) sont effectuées de façon à correspondre au
taux révisé de cotisation pour 2001, soit 2,25 $ par 100 $ de rémunération assurable. La cotisation annuelle maximale pour un
employé sera maintenant de 878,00 $.
Section 3 provides the ranges of insurable earnings used in
preparing the tables used by employers in determining employees’ premiums, with the premium rate being established pursuant
to the Employment Insurance Act (the “Act”). The amendments to
paragraphs 3(3)(a) and (b) are to reflect the revised premium rate
for 2001 of $2.25 per $100 of insurable earnings. The yearly
maximum employee premium will now be $878.00.
Alternatives
Solutions envisagées
No alternatives were considered. The changes to paragraphs 3(3)(a) and (b) are as a result of the changes to the premium rate established pursuant to the Act. The other amendment
is purely technical in nature.
Aucune autre mesure n’a été envisagée. Les modifications aux
alinéas 3(3)a) et b) font suite aux modifications au taux de cotisation tel qu’établit par la Loi. L’autre modification est purement de
nature technique.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The amendment to section 3 will permit employers to determine the amount of employee premiums required to be remitted
to the Canada Customs and Revenue Agency (CCRA). For employees, there will be a decrease in premiums due to a reduction
in the premium rate from $2.40 to $2.25 per $100 of insurable
earnings. The yearly maximum employee premium will now be
$878.00.
The other amendment is of a technical nature and is expected to
have little impact on employers and on the CCRA’s operations.
La modification à l’article 3 permettra aux employeurs de déterminer le montant des cotisations ouvrières à être remises à
l’Agence des douanes et du revenu du Canada (ADRC). Pour les
employés, il y aura une diminution des cotisations suite à une
réduction du taux de cotisation de 2,40 $ à 2,25 $ par 100 $ de
rémunération assurable. La cotisation maximum annuelle pour un
employé sera maintenant de 878,00 $.
L’autre modification est de nature technique. Il est prévu que
cette modification aura peu d’impact sur les employeurs et sur les
opérations de l’ADRC.
Consultation
Consultations
Human Resources Development Canada were consulted in the
preparation of the amendment to subsection 2(3). No consultations took place in respect of section 3 as the amendment is required under existing provisions of the Act as approved by Parliament.
Développement des ressources humaines Canada a été consulté
dans le cadre du développement des modifications au paragraphe 2(3). Aucune consultation n’a eu lieu en ce qui concerne
l’article 3 étant donné que cette modification s’impose en vertu
des dispositions actuelles de la Loi, telles qu’approuvées par le
Parlement.
615
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-105
Compliance and Enforcement
The CCRA administers the collection of premiums under the
Act. The Act contains penalty provisions for failure to deduct and
remit premiums as and when required.
Respect et exécution
L’ADRC administre la perception des cotisations en vertu de la
Loi. Cette Loi prévoit des pénalités si les cotisations ne sont pas
déduites et remises selon les modalités prévues.
Contact
Mr. Grant Wilkinson
Legislative Policy Division
320 Queen Street
Place de Ville, Tower A
22nd Floor
Ottawa, Ontario
K1A 0L5
Tel.: (613) 957-2079
Personne-ressource
M. Grant Wilkinson
Division de la politique législative
320, rue Queen
Place de Ville, Tour A
22e étage
Ottawa (Ontario)
K1A 0L5
Tél. : (613) 957-2079
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2001
616
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2001
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-106
Registration
SOR/2001-106 15 March, 2001
Enregistrement
DORS/2001-106
CUSTOMS TARIFF
TARIF DES DOUANES
Order Amending the Customs Tariff (Extension of
Most-Favoured-Nation Tariff to Albania and the
Sultanate of Oman)
Décret modifiant le Tarif des douanes (octroi du
tarif de la nation la plus favorisée à l’Albanie et au
Sultanat d’Oman)
P.C. 2001-374 15 March, 2001
C.P. 2001-374 15 mars 2001
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Finance, pursuant to section 31
of the Customs Tariff a, hereby makes the annexed Order Amending the Customs Tariff (Extension of Most-Favoured-Nation
Tariff to Albania and the Sultanate of Oman).
Sur recommandation du ministre des Finances et en vertu de
l’article 31 du Tarif des douanesa, Son Excellence la Gouverneure
générale en conseil prend le Décret modifiant le Tarif des douanes (octroi du tarif de la nation la plus favorisée à l’Albanie et au
Sultanat d’Oman), ci-après.
ORDER AMENDING THE CUSTOMS TARIFF
(EXTENSION OF MOST-FAVOURED-NATION TARIFF
TO ALBANIA AND THE SULTANATE OF OMAN)
DÉCRET MODIFIANT LE TARIF DES DOUANES
(OCTROI DU TARIF DE LA NATION LA PLUS
FAVORISÉE À L’ALBANIE ET AU SULTANAT D’OMAN)
AMENDMENT
MODIFICATION
1. The List of Countries and Applicable Tariff Treatments
set out in the schedule to the Customs Tariff 1 is amended by
adding the following in alphabetical order:
Albania
Oman, Sultanate of
1. La Liste des pays et traitements tarifaires qui leur sont
accordés figurant à l’annexe du Tarif des douanes1 est modifiée par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
Albanie
Oman, Sultanat d’
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. This Order comes into force on the day on which it is
registered.
2. Le présent décret entre en vigueur à la date de son enregistrement.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Order.)
(Ce résumé ne fait pas partie du décret.)
15 mars 2001
Description
Description
This Order, effective on the date of its registration, extends
Most-Favoured-Nation (MFN) Tariff treatment to goods originating in Albania and the Sultanate of Oman.
Le présent décret, qui entre en vigueur à la date de son enregistrement, octroie le tarif de la nation la plus favorisée (TNPF)
aux marchandises originaires de l’Albanie et du Sultanat d’Oman.
Alternatives
Solutions envisagées
No other alternative was considered. Section 31 of the Customs
Tariff is the appropriate authority for the Governor in Council to
extend the benefits of the MFN Tariff treatment to a country.
Aucune autre solution n’a été envisagée. L’article 31 du Tarif
des douanes est la disposition appropriée permettant au gouverneur en conseil d’octroyer les avantages du TNPF à un pays.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
This Order will ensure that Canada meets its World Trade Organization (WTO) obligation to provide MFN Tariff treatment
to WTO members. Given current trade patterns, the amount of
duty foregone is minimal, approximately $20,000 annually for
Albania, and $286,000 for the Sultanate of Oman.
Le présent décret fait en sorte que le Canada s’acquitte de son
obligation, en tant que membre de l’Organisation mondiale du
commerce (OMC), d’accorder le bénéfice du TNPF aux autres
pays membres de l’OMC. Si l’on se fie à la structure des échanges commerciaux actuels, le montant des droits de douane faisant
l’objet d’une renonciation du fait de ces mesures est minime,
s’établissant approximativement à 20 000 $ par année pour
l’Albanie, et à 286 000 $ pour le Sultanat d’Oman.
———
a
1
S.C. 1997, c. 36
S.C. 1997, c. 36
———
a
1
L.C. 1997, ch. 36
L.C. 1997, ch. 36
617
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-106
Consultation
Consultations
The Department of Foreign Affairs and International Trade, the
Canadian International Development Agency and the Department
of Industry support this action. This Order was pre-published in
the Canada Gazette, Part I dated February 10, 2001 and no comments were received.
Le ministère des Affaires étrangères et du Commerce international, l’Agence canadienne de développement international et le
ministère de l’Industrie appuient cette mesure. Le présent décret a
été publié préalablement dans la Gazette du Canada Partie I du
10 février 2001 et aucun commentaire n’a été reçu.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
The Canada Customs and Revenue Agency will ensure that the
applicable tariff treatment is accorded to imported goods from
Albania and the Sultanate of Oman.
L’Agence des douanes et du revenu du Canada veillera à ce
que les marchandises importées de l’Albanie et du Sultanat
d’Oman fassent l’objet du traitement tarifaire approprié.
Contact
Christine Wiecek
International Trade Policy Division
Department of Finance
Ottawa, Ontario
K1A 0G5
Tel.: (613) 992-6887
Personne-ressource
Christine Wiecek
Division de la politique commerciale internationale
Ministère des Finances
Ottawa (Ontario)
K1A 0G5
Tél. : (613) 992-6887
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2001
618
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2001
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-107
Registration
SOR/2001-107 15 March, 2001
Enregistrement
DORS/2001-107
AERONAUTICS ACT
LOI SUR L’AÉRONAUTIQUE
Regulations Amending the Namao Airport Zoning
Regulations, 1990 (Miscellaneous Program)
Règlement correctif visant le Règlement de zonage
de l’aéroport de Namao de 1990
P.C. 2001-375 15 March, 2001
C.P. 2001-375 15 mars 2001
Whereas, in accordance with paragraph 5.5(2)(b)a of the Aeronautics Act, the Minister of National Defence is of the opinion
that the annexed Regulations Amending the Namao Airport Zoning Regulations, 1990 (Miscellaneous Program) are exempt from
the publication required by subsection 5.5(1)a of that Act as those
Regulations would make no material substantive change in the
existing zoning regulation;
Therefore, Her Excellency the Governor General in Council,
on the recommendation of the Minister of National Defence, pursuant to paragraph 5.4(2)(b)a of the Aeronautics Act, hereby
makes the annexed Regulations Amending the Namao Airport
Zoning Regulations, 1990 (Miscellaneous Program).
Attendu que, aux termes de l’alinéa 5.5(2)b)a de la Loi sur
l’aéronautique, le ministre de la Défense nationale est d’avis que
le projet de Règlement correctif visant le Règlement de zonage de
l’aéroport de Namao de 1990 est exempté des exigences visant la
publication prévues au paragraphe 5.5(1)a de cette loi du fait qu’il
n’apporte pas de modification de fond notable au règlement de
zonage en vigueur,
À ces causes, sur recommandation du ministre de la Défense
nationale et en vertu de l’alinéa 5.4(2)b)a de la Loi sur l’aéronautique, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil prend
le Règlement correctif visant le Règlement de zonage de l’aéroport de Namao de 1990, ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE
NAMAO AIRPORT ZONING REGULATIONS,
1990 (MISCELLANEOUS PROGRAM)
RÈGLEMENT CORRECTIF VISANT
LE RÈGLEMENT DE ZONAGE DE
L’AÉROPORT DE NAMAO DE 1990
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The definition “Minister” in subsection 2(1) of the Namao
Airport Zoning Regulations, 19901 is repealed.
2. Section 5 of the French version of the Regulations and
the heading before it are replaced by the following:
1. La définition de « ministre », au paragraphe 2(1) du Règlement de zonage de l’aéroport de Namao de 19901, est abrogée.
2. L’article 5 de la version française du même règlement et
l’intertitre le précédant sont remplacés par ce qui suit :
Végétation
Végétation
5. Il est interdit au propriétaire ou à l’occupant d’un bien-fonds
visé par le présent règlement de laisser croître la végétation en
hauteur au-delà des surfaces visées aux alinéas 4a) à c).
5. Il est interdit au propriétaire ou à l’occupant d’un bien-fonds
visé par le présent règlement de laisser croître la végétation en
hauteur au-delà des surfaces visées aux alinéas 4a) à c).
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
15 mars 2001
Description
Description
The amendments to the Namao Airport Zoning Regulations,
1990 correct non-substantive problems identified by the Standing
Joint Committee for the Scrutiny of Regulations. These amendments seek to:
• correct inconsistencies; and
• make minor, non-substantive clarifications.
Les changements apportés au Règlement de zonage de
l’aéroport de Namao de 1990 visent à corriger des problèmes non
substantiels relevés par le Comité mixte permanent d’examen de
la réglementation. Ces modifications ont pour but :
• de corriger des incohérences entre les versions française et
anglaise;
• d’apporter des précisions d’ordre mineur.
Ces modifications auront une faible incidence sur les Canadiens. Le règlement correctif vise à rationaliser le processus de
réglementation ainsi qu’à réduire les coûts.
It is expected that these changes will have little impact on Canadians. The miscellaneous amendments regulations were developed to streamline the regulatory process as well as to reduce
costs.
———
a
1
R.S., c. 33 (1st Supp.), s. 1
SOR/91-301
———
a
1
L.R., ch. 33 (1er suppl.), art. 1
DORS/91-301
619
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Contact
Gilles Champoux
DRCR-2
Program Manager Responsible for Airfield Zoning
National Defence Headquarters
101 Colonel By Drive
Ottawa, Ontario
K1A 0K2
Telephone: (613) 995-7008
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2001
620
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-107
Personne-ressource
Gilles Champoux
DRBIM-2
Administrateur de projet responsable du Zonage
des aérodromes
Quartier général de la Défense nationale
101, promenade Colonel By
Ottawa (Ontario)
K1A 0K2
Téléphone : (613) 995-7008
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2001
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-108
Registration
SOR/2001-108 15 March, 2001
Enregistrement
DORS/2001-108
CUSTOMS ACT
LOI SUR LES DOUANES
Regulations Amending Certain Regulations Made
under the Customs Act (Miscellaneous Program)
Règlement correctif visant certains règlements pris
en vertu de la Loi sur les douanes
P.C. 2001-376 15 March, 2001
C.P. 2001-376 15 mars 2001
Whereas the proposed Regulations Amending Certain Regulations Made under the Customs Act (Miscellaneous Program) implement provisions of free trade agreements (NAFTA and
CCFTA) and are therefore, by virtue of paragraph 164(4)(a.01)a
of the Customs Actb, not required to be published under subsection 164(3) of that Act;
Therefore, Her Excellency the Governor General in Council,
on the recommendation of the Minister of National Revenue,
pursuant to section 43.1c, paragraphs 164(1)(i)d and (j) and subsections 164(1.1)e and (1.2)f of the Customs Actb, hereby makes
the annexed Regulations Amending Certain Regulations Made
under the Customs Act (Miscellaneous Program).
Attendu que le projet de règlement intitulé Règlement correctif
visant certains règlements pris en vertu de la Loi sur les douanes
est un texte d’application de dispositions d’accords de libreéchange (ALÉNA et ALÉCC), et qu’il est par conséquent
exempté, par l’effet de l’alinéa 164(4)a.01)a de la Loi sur les
douanesb, de l’obligation de publication prévue au paragraphe 164(3) de cette loi,
À ces causes, sur recommandation du ministre du Revenu national et en vertu de l’article 43.1c, des alinéas 164(1)i)d et j) et
des paragraphes 164(1.1)e et (1.2)f de la Loi sur les douanesb, Son
Excellence la Gouverneure générale en conseil prend le Règlement correctif visant certains règlements pris en vertu de la Loi
sur les douanes, ci-après.
REGULATIONS AMENDING CERTAIN
REGULATIONS MADE UNDER THE
CUSTOMS ACT (MISCELLANEOUS PROGRAM)
RÈGLEMENT CORRECTIF VISANT
CERTAINS RÈGLEMENTS PRIS EN VERTU
DE LA LOI SUR LES DOUANES
RÈGLEMENT SUR LES RÈGLES D’ORIGINE (ALÉNA)
NAFTA RULES OF ORIGIN REGULATIONS
1
1. Paragraph (a) of the definition “verification of origin” in
subsection 2(1) of the NAFTA Rules of Origin Regulations2 is
replaced by the following:
(a) in the case of Canada, paragraph 42.1(1)(a) of the Customs
Act,
2. (1) Paragraph 7(9)(a)1 of the Regulations is replaced by
the following:
(a) shall retain any rights of review and appeal under sections 57.1 through 70 of the Customs Act with respect to the
determination of the origin of the intermediate material as
though the producer did not rescind the designation; and
(2) Paragraph 7(10)(b)1 of the Regulations is replaced by
the following:
(b) the producer shall retain any rights of review and appeal
under sections 57.1 through 70 of the Customs Act with respect
to the determination of the origin of the intermediate material
as though the producer did not rescind the designation; and
———
a
b
c
d
e
f
1
2
S.C. 1997, c. 14, s. 47(2)
R.S., c. 1 (2nd Supp.)
S.C. 1997, c. 14, s. 39
S.C. 1992, c. 28, s. 30(1)
S.C. 1993, c. 44, s. 108(1)
S.C. 1997, c. 14, s. 47(1)
SOR/95-382
SOR/94-14; SOR/95-382
15 mars 2001
1. L’alinéa a)1 de la définition de « vérification de l’origine »,
au paragraphe 2(1) du Règlement sur les règles d’origine
(ALÉNA)2, est remplacé par ce qui suit :
a) pour ce qui est du Canada, selon l’alinéa 42.1(1)a) de la Loi
sur les douanes;
2. (1) L’alinéa 7(9)a)1 du même règlement est remplacé par
ce qui suit :
a) conserve les droits d’examen et d’appel prévus aux articles 57.1 à 70 de la Loi sur les douanes relativement à la détermination de l’origine de la matière intermédiaire, comme si
l’annulation de la désignation n’avait pas eu lieu;
(2) L’alinéa 7(10)b)1 du même règlement est remplacé par
ce qui suit :
b) conserve les droits d’examen et d’appel prévus aux articles 57.1 à 70 de la Loi sur les douanes relativement à la détermination de l’origine de la matière intermédiaire, comme si
l’annulation de la désignation n’avait pas eu lieu;
———
a
b
c
d
e
f
1
2
L.C. 1997, ch. 14, par. 47(2)
L.R., ch. 1 (2e suppl.)
L.C. 1997, ch. 14, art. 39
L.C. 1992, ch. 28, par. 30(1)
L.C. 1993, ch. 44, par. 108(1)
L.C. 1997, ch. 14, par. 47(1)
DORS/95-382
DORS/94-14; DORS/95-382
621
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-108
FREE TRADE AGREEMENT ADVANCE
RULINGS REGULATIONS
RÈGLEMENT SUR LES DÉCISIONS ANTICIPÉES
(ACCORDS DE LIBRE-ÉCHANGE)
3. Paragraph 12(a) of the French version of the Free Trade
Agreement Advance Rulings Regulations3 is replaced by the
following:
a) les circonstances ou faits importants sur lesquels elle est
fondée ne changent pas;
4. Subsection 13(1)4 of the Regulations is replaced by the
following:
13. (1) An officer may postpone the issuance of an advance
ruling in respect of goods where goods other than those that are
the subject of the advance ruling are the subject of one of the following processes the result of which is likely to affect the advance ruling:
(a) a verification of origin under section 42.1 of the Act;
(b) a re-determination or further re-determination of origin under section 59, 60 or 61 of the Act; or
(c) a hearing before the Canadian International Trade Tribunal
or any court.
5. (1) Paragraph 14(c) of the French version of the Regulations is replaced by the following:
c) les circonstances ou faits importants sur lesquels est fondée
la décision changent;
(2) Paragraph 14(f)5 of the French version of the Regulations is replaced by the following:
(f) dans le cas de marchandises exportées d’un pays ALÉNA
ou du Chili, les activités de l’exportateur ou du producteur des
marchandises sont incompatibles avec les circonstances et faits
importants sur lesquels la décision est fondée en ce qui concerne la teneur en valeur régionale des marchandises;
3. L’alinéa 12a) de la version française du Règlement sur les
décisions anticipées (accords de libre-échange)3 est remplacé
par ce qui suit :
a) les circonstances ou faits importants sur lesquels elle est
fondée ne changent pas;
4. Le paragraphe 13(1)4 du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
13. (1) L’agent peut reporter le prononcé de la décision anticipée à l’égard de marchandises lorsque d’autres marchandises font
l’objet de l’un des processus ci-après dont l’issue est susceptible
d’influer sur la décision anticipée :
a) une vérification de l’origine prévue à l’article 42.1 de la Loi;
b) une révision ou un réexamen de l’origine en application des
articles 59, 60 ou 61 de la Loi;
c) une audience devant le Tribunal canadien du commerce extérieur ou tout autre tribunal.
CCFTA RULES OF ORIGIN REGULATIONS
RÈGLEMENT SUR LES RÈGLES D’ORIGINE (ALÉCC)
6. (1) Paragraph 7(9)(a) of the CCFTA Rules of Origin
Regulations6 is replaced by the following:
(a) shall retain any rights of review and appeal under sections 57.1 through 70 of the Customs Act with respect to the
determination of the origin of the intermediate material as
though the producer did not rescind the designation; and
(2) Paragraph 7(10)(b) of the Regulations is replaced by the
following:
(b) the producer shall retain any rights of review and appeal
under sections 57.1 through 70 of the Customs Act with respect
to the determination of the origin of the intermediate material
as though the producer did not rescind the designation; and
6. (1) L’alinéa 7(9)a) du Règlement sur les règles d’origine
(ALÉCC)6 est remplacé par ce qui suit :
a) conserve les droits d’examen et d’appel que prévoient les
articles 57.1 à 70 de la Loi sur les douanes relativement à la
détermination de l’origine de la matière intermédiaire, comme
si l’annulation de la désignation n’avait pas eu lieu;
(2) L’alinéa 7(10)b) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
b) conserve les droits d’examen et d’appel que prévoient les
articles 57.1 à 70 de la Loi sur les douanes relativement à la
détermination de l’origine de la matière intermédiaire, comme
si l’annulation de la désignation n’avait pas eu lieu;
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
7. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
7. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
———
3
4
5
6
SOR/97-72; SOR/97-331
SOR/98-53
SOR/97-331
SOR/97-340
622
5. (1) L’alinéa 14c) de la version française du même règlement est remplacé par ce qui suit :
c) les circonstances ou faits importants sur lesquels est fondée
la décision changent;
(2) L’alinéa 14f)5 de la version française du même règlement est remplacé par ce qui suit :
f) dans le cas de marchandises exportées d’un pays ALÉNA ou
du Chili, les activités de l’exportateur ou du producteur des
marchandises sont incompatibles avec les circonstances et faits
importants sur lesquels la décision est fondée en ce qui concerne la teneur en valeur régionale des marchandises;
———
3
4
5
6
DORS/97-72; DORS/97-331
DORS/98-53
DORS/97-331
DORS/97-340
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-108
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
NAFTA Rules of Origin Regulations
Règlement sur les règles d’origine (ALÉNA)
These Regulations make technical changes to the NAFTA Rules
of Origin Regulations in order to correct some references to the
Customs Act. They do not reflect any substantive changes in the
Regulations that they modify.
The specific changes made to those Regulations are
Ce règlement apporte des modifications de forme au Règlement
sur les règles d’origine (ALÉNA), afin de corriger certains renvois
à la Loi sur les douanes. Il n’apporte aucune modification de fond
au règlement qu’il corrige.
Plus précisément, les modifications apportées à ce règlement
permettent
(1) de corriger le renvoi à la Loi sur les douanes dans la définition de « vérification de l’origine ». Le texte doit renvoyer à
l’alinéa 42.1(1)a) de la Loi, aux termes duquel une personne
peut être désignée pour vérifier l’origine des marchandises faisant l’objet d’une demande de traitement tarifaire préférentiel
découlant d’un accord de libre-échange;
(2) de corriger les renvois à la Loi sur les douanes aux alinéas 7(9)a) et 7(10)b) du règlement, afin de préciser que les
droits d’examen et d’appel prévus par la Loi sont maintenant
prévus aux articles 57.1 à 70, et non 58 à 72. En outre, les anciens renvois à l’application du paragraphe 57.2(3.1) de la Loi
sur les douanes sont devenus superflus en raison de modifications apportées à la Loi aux termes du projet de loi C-11
(1997), qui est entré en vigueur le 1er janvier 1998. Entre autres
modifications, les dispositions sur la révision et le droit d’appel
de l’origine ont été complètement fusionnées avec celles qui
ont trait au classement tarifaire et à la valeur en douane et que
prescrivent les articles 57.1 à 70 de la Loi.
Les modifications apportées au Règlement sur les règles
d’origine (ALÉNA) visent l’interprétation, l’application et l’exécution uniformes des chapitres 3 et 5 de l’ALÉNA, et peuvent
être recommandées aux fins d’adoption par le ministre du Revenu
national. Ces modifications ne devraient avoir pratiquement aucun effet sur l’interprétation, l’application et l’administration du
règlement.
(1) to correct the legislative reference to the Customs Act in the
definition of “verification of origin”. The correct reference is
to paragraph 42.1(1)(a) of that Act, under which a person may
be designated to conduct a verification of origin on goods for
which preferential tariff treatment under a free trade agreement
has been claimed; and
(2) to correct legislative references to the Customs Act in paragraphs 7(9)(a) and 7(10)(b) of the Regulations, in order to
clarify that the rights of review and appeal under that Act are
now contained in sections 57.1 through 70, and not 58 to 72.
As well, the previous reference to the application of subsection 57.2(3.1) of the Customs Act was made superfluous by a
number of changes to that Act under Bill C-11 (1997), which
became effective on January 1, 1998. Among other changes,
the origin review and appeal provisions were fully merged with
those pertaining to tariff classification and value for duty under
sections 57.1 through 70 of that Act.
The changes to the NAFTA Rules of Origin Regulations relate
to the uniform interpretation, application and administration of
Chapters 3 and 5 of NAFTA, and may be recommended for
adoption by the Minister of National Revenue. It is expected that
these amendments will have virtually no impact on the interpretation, application and administration of those Regulations.
Free Trade Agreement Advance Rulings Regulations
Règlement sur les décisions anticipées (accords de libre-échange)
The Free Trade Agreement Advance Rulings Regulations are
amended by these Regulations in response to concerns raised by
the Standing Joint Committee for the Scrutiny of Regulations.
The specific changes made to those Regulations are
Ce règlement corrige le Règlement sur les décisions anticipées
(accords de libre-échange), suite aux commentaires formulés par
le Comité mixte permanent d’examen de la réglementation.
Plus précisément, les modifications apportées à ce règlement
permettent
(1) d’éclaircir les cas où le prononcé d’une décision anticipée
peut être reporté et ceux où il peut être refusé, en vertu de
l’article 13 du règlement. Aux termes de l’article 43.1 de la Loi
sur les douanes, une décision anticipée peut être rendue avant
l’importation de marchandises. Par conséquent, l’ancien alinéa 13(1)a) a été retiré du règlement étant donné qu’il prévoyait des circonstances dans lesquelles le prononcé d’une décision anticipée pouvait être reporté ou refusé concernant des
marchandises déjà importées. L’ancien alinéa 13(1)b) a été renuméroté paragraphe 13(1), et il prévoit maintenant que le prononcé d’une décision anticipée sera reporté dans les cas où des
marchandises, autres que celles qui sont visées par la décision,
font l’objet d’une vérification de l’origine, d’une révision ou
d’un réexamen de l’origine, ou d’une audience devant un tribunal, lorsque l’issue de l’un de ces processus est susceptible
d’influer sur la décision anticipée;
(1) to clarify those cases where the issuance of an advance ruling may be postponed or declined under section 13 of the
Regulations. Section 43.1 of the Customs Act provides that advance rulings may be given before goods are imported. Consequently, the former paragraph 13(1)(a) was deleted from the
Regulations as it provided for circumstances under which the
issuance of an advance ruling was to be declined or postponed
in respect of goods that had already been imported. Former
paragraph 13(1)(b) is renumbered as subsection 13(1), and it
now provides that the issuance of an advance ruling may be
postponed in the case where goods, other than those goods that
are the subject of the ruling, are the subject of a verification of
origin, a re-determination or a further re-determination of origin, or a hearing before a tribunal or court, the result of which
is likely to affect the ruling; and
623
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SOR/DORS/2001-108
(2) to correct an inconsistency between the English and French
versions of paragraphs 12(a), 14(c) and 14(f). The French version now corresponds to the wording of similar provisions
found in the North American Free Trade Agreement and the
Canada-Chile Free Trade Agreement.
(2) de corriger une incompatibilité entre les versions anglaise et
française des alinéas 12a), 14c) et 14f). La version française
correspond maintenant à une disposition similaire qui se trouve
dans l’Accord de libre-échange nord américain et dans
l’Accord de libre-échange Canada-Chili.
CCFTA Rules of Origin Regulations
Règlement sur les règles d’origine (ALÉCC)
These Regulations make technical changes to the CCFTA Rules
of Origin Regulations in order to correct some references to the
Customs Act. They do not reflect any substantive changes in the
Regulations that they modify.
The specific changes made to those Regulations correct legislative references to the Customs Act in paragraphs 7(9)(a)
and 7(10)(b) of the Regulations, in order to clarify that the rights
of review and appeal under that Act are now contained in sections 57.1 through 70, and not 58 to 72. As well, the previous
reference to the application of subsection 57.2(3.1) of the Customs Act was made superfluous by a number of changes to that
Act under Bill C-11 (1997), which became effective on January 1,
1998. Among other changes, the origin review and appeal provisions were fully merged with those pertaining to tariff classification and value for duty under sections 57.1 through 70 of that Act.
Ce règlement apporte des modifications de forme au Règlement
sur les règles d’origine (ALÉCC), afin de corriger certains renvois à la Loi sur les douanes. Il n’apporte aucune modification de
fond au règlement qu’il corrige.
Plus précisément, les modifications apportées à ce règlement
corrigent les renvois à la Loi sur les douanes aux alinéas 7(9)a)
et 7(10)b) du règlement, afin de préciser que les droits d’examen
et d’appel prévus par la Loi sont maintenant prévus aux articles 57.1 à 70, et non 58 à 72. En outre, les anciens renvois à
l’application du paragraphe 57.2(3.1) de la Loi sur les douanes
sont devenus superflus en raison de modifications apportées à la
Loi aux termes du projet de loi C-11 (1997), qui est entré en vigueur le 1er janvier 1998. Entre autres modifications, les dispositions sur la révision et le droit d’appel de l’origine ont été complètement fusionnées avec celles qui ont trait au classement tarifaire et à la valeur en douane et que prescrivent les articles 57.1
à 70 de la Loi.
Les modifications apportées au Règlement sur les règles
d’origine (ALÉCC) visent l’interprétation, l’application et
l’exécution uniformes des chapitres C et E de l’ALÉCC, et peuvent être recommandées aux fins d’adoption par le ministre du
Revenu national. Ces modifications ne devraient avoir pratiquement aucun effet sur l’interprétation, l’application et l’administration du règlement.
Le règlement correctif a pour objet de rationaliser le processus
réglementaire et de réduire les coûts.
The changes to the CCFTA Rules of Origin Regulations relate
to the uniform interpretation, application and administration of
Chapters C and E of CCFTA, and may be recommended for
adoption by the Minister of National Revenue. It is expected that
these amendments will have virtually no impact on the interpretation, application and administration of those Regulations.
The Miscellaneous Amendments Regulations were developed
to streamline the regulatory process as well as to reduce costs.
Contact
Ms. Brenda Goulet
Manager, Origin Policy Unit
Origin and Valuation Policy Division
Trade Policy and Interpretation Directorate
Customs Branch
Canada Customs and Revenue Agency
9th floor, Sir Richard Scott Building
191 Laurier Avenue West
Ottawa, Ontario
K1A 0L5
Telephone: (613) 954-6860
FAX: (613) 954-5500
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2001
624
Personne-ressource
Mme Brenda Goulet
Gestionnaire, Unité de la politique de l’origine
Division de la politique de l’origine et de
l’établissement de la valeur
Direction de la politique commerciale et de
l’interprétation
Direction générale des douanes
Agence des douanes et du revenu du Canada
9e étage, Édifice Sir Richard Scott
191, avenue Laurier ouest
Ottawa (Ontario)
K1A 0L5
Téléphone : (613) 954-6860
TÉLÉCOPIEUR : (613) 954-5500
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2001
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SI/TR/2001-41
Registration
SI/2001-41 28 March, 2001
Enregistrement
TR/2001-41 28 mars 2001
AN ACT TO AMEND CERTAIN LAWS RELATING TO
FINANCIAL INSTITUTIONS
LOI MODIFIANT LA LÉGISLATION RELATIVE AUX
INSTITUTIONS FINANCIÈRES
Order Fixing September 1, 2001 as the Date of the
Coming into Force of Certain Sections of the Act
Décret fixant au 1er septembre 2001 la date
d’entrée en vigueur de certains articles de la Loi
P.C. 2001-366 15 March, 2001
C.P. 2001-366 15 mars 2001
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Finance, pursuant to section 412
of An Act to amend certain laws relating to financial institutions,
assented to on April 25, 1997, being chapter 15 of the Statutes of
Canada, 1997, hereby fixes September 1, 2001 as the day on
which sections 49 to 54, 256 to 262, 307 to 313 and 379 to 384 of
that Act come into force.
Sur recommandation du ministre des Finances et en vertu de
l’article 412 de la Loi modifiant la législation relative aux institutions financières, sanctionnée le 25 avril 1997, chapitre 15 des
Lois du Canada (1997), Son Excellence la Gouverneure générale
en conseil fixe au 1er septembre 2001 la date d’entrée en vigueur
des articles 49 à 54, 256 à 262, 307 à 313 et 379 à 384 de cette
loi.
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Order.)
(La présente note ne fait pas partie du décret.)
This Order brings into force on September 1, 2001, certain
provisions of An Act to amend certain laws relating to financial
institutions, which amend the Bank Act, the Insurance Companies
Act and the Trust and Loan Companies Act. These provisions
authorize the Governor in Council to make regulations in respect
of a number of different matters relating to borrowing from a
financial institution, including
(a) requiring the disclosure by financial institutions of the cost
of borrowing to their customers;
(b) prescribing which costs shall be included in the cost of borrowing;
(c) prescribing information that must be disclosed on the renewal of a mortgage loan and the time and manner of such disclosure; and
(d) prohibiting or prescribing the maximum penalty that may
be imposed on default of payment.
Le décret fixe au 1er septembre 2001 la date d’entrée en vigueur
de certaines dispositions de la Loi modifiant la législation relative
aux institutions financières qui modifie la Loi sur les banques, la
Loi sur les sociétés d’assurances et la Loi sur les sociétés de fiducie et de prêt. Ces dispositions autorisent le gouverneur en conseil
à prendre des règlements relativement à certaines matières concernant les emprunts contractés auprès d’une institution financière, y compris :
a) en exigeant des institutions financières qu’elles communiquent à leurs clients le coût d’emprunt;
b) en précisant quels coûts sont inclus dans le coût d’emprunt;
c) en précisant les renseignements qui doivent être communiqués au renouvellement d’un prêt hypothécaire, ainsi que les
modalités de cette communication;
d) en précisant la pénalité maximale qui peut être imposée dans
les cas de défaut de paiement.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2001
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2001
625
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SI/TR/2001-42
Registration
SI/2001-42 28 March, 2001
Enregistrement
TR/2001-42 28 mars 2001
AN ACT TO AMEND THE CRIMINAL CODE (IMPAIRED
DRIVING CAUSING DEATH AND OTHER MATTERS)
LOI MODIFIANT LE CODE CRIMINEL (CONDUITE AVEC
FACULTÉS AFFAIBLIES CAUSANT LA MORT ET AUTRES
MATIÈRES)
Order Fixing March 15, 2001 as the Date of the
Coming into Force of the Act
Décret fixant au 15 mars 2001 la date d’entrée en
vigueur de la Loi
P.C. 2001-371 15 March, 2001
C.P. 2001-371 15 mars 2001
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Justice, pursuant to section 5
of An Act to amend the Criminal Code (impaired driving causing
death and other matters), assented to on June 29, 2000, being
chapter 25 of the Statutes of Canada, 2000, hereby fixes
March 15, 2001 as the day on which that Act comes into force.
Sur recommandation de la ministre de la Justice et en vertu de
l’article 5 de la Loi modifiant le Code criminel (conduite avec
facultés affaiblies causant la mort et autres matières), sanctionnée le 29 juin 2000, chapitre 25 des Lois du Canada (2000), Son
Excellence la Gouverneure générale en conseil fixe au 15 mars
2001 la date d’entrée en vigueur de cette loi.
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Order.)
(La présente note ne fait pas partie du décret.)
This Order fixes March 15, 2001 as the day on which An Act to
amend the Criminal Code (impaired driving causing death and
other matters) comes into force.
The Act amends the Criminal Code by increasing the maximum penalty for impaired driving causing death to life imprisonment, providing for the taking of blood samples for the purpose of
testing for the presence of a drug and making other amendments.
Le décret fixe au 15 mars 2001 la date d’entrée en vigueur de la
Loi modifiant le Code criminel (conduite avec facultés affaiblies
causant la mort et autres matières).
Cette loi modifie le Code criminel afin de prévoir l’emprisonnement à perpétuité comme peine maximale à infliger en cas de
conduite avec facultés affaiblies ayant causé la mort et d’autoriser
le prélèvement d’un échantillon de sang en vue de déceler la présence de drogue. Elle apporte également d’autres modifications
au Code criminel.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2001
626
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2001
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7 SI/TR/2001-43
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
Registration
SI/2001-43 28 March, 2001
Enregistrement
TR/2001-43 28 mars 2001
FINANCIAL ADMINISTRATION ACT
LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES
Gerald Wolcoski Remission Order
Décret de remise visant Gerald Wolcoski
P.C. 2001-373 15 March, 2001
C.P. 2001-373 15 mars 2001
Her Excellency the Governor General in Council, considering
that it is in the public interest to do so, on the recommendation of
the Minister of National Revenue, pursuant to subsection 23(2)a
of the Financial Administration Act, hereby remits interest under
Part I of the Income Tax Act in the amount of $15,508.82 and all
other relevant interest, payable by Gerald Wolcoski.
Sur recommandation du ministre du Revenu national et en
vertu du paragraphe 23(2)a de la Loi sur la gestion des finances
publiques, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil,
estimant que l’intérêt public le justifie, fait remise des intérêts de
15 508,82 $ exigibles selon la partie I de la Loi de l’impôt sur le
revenu, ainsi que de tous les autres intérêts y afférents payables
par Gerald Wolcoski.
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Order.)
(La présente note ne fait pas partie du décret.)
This Order remits interest on the basis of extreme financial
hardship to allow the account to be paid. The interest cannot be
waived under subsection 220(3.1) of the Income Tax Act as that
fairness provision is only applicable to interest in respect of the
1985 and subsequent tax years. The interest to be remitted by this
Order relates back to the 1973 tax year.
Le présent décret octroie une remise d’intérêt en raison d’un
préjudice financier grave afin de faciliter le règlement du compte.
Il n’est pas possible d’annuler l’intérêt sous l’alinéa 220(3.1) de la
Loi de l’impôt sur le revenu parce que cette mesure d’équité
s’applique seulement à l’année d’imposition 1985 et aux années
d’imposition suivantes. La remise prévue par le présent décret est
pour les frais d’intérêt relatifs à l’année d’imposition 1973.
———
a
S.C. 1991, c. 24, s. 7(2)
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2001
———
a
L.C. 1991, ch. 24, par. 7(2)
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2001
627
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
TABLE OF CONTENTS
Registration
No.
P.C.
2001
SOR:
SI:
SOR/2001-98—108
SI/2001-41
43
Statutory Instruments (Regulations)
Statutory Instruments and Other Documents (Other than Regulations)
Department
Name of Statutory Instrument or Other Document
Page
SOR/2001-98
Agriculture and Agri-Food
Regulations Amending the Canadian Turkey Marketing Quota
Regulations, 1990 .........................................................................................
554
SOR/2001-99
Agriculture and Agri-Food
Regulations Amending the Pari-Mutuel Betting Supervision Regulations ...
556
SOR/2001-100
Agriculture and Agri-Food
Regulations Amending the Canadian Chicken Marketing Quota
Regulations, 1990 .........................................................................................
558
SOR/2001-101
367
Finance
Cost of Borrowing (Banks) Regulations.......................................................
560
SOR/2001-102
368
Finance
Cost of Borrowing (Canadian Insurance Companies) Regulations...............
575
SOR/2001-103
369
Finance
Cost of Borrowing (Foreign Insurance Companies) Regulations..................
588
SOR/2001-104
370
Finance
Cost of Borrowing (Trust and Loan Companies) Regulations ......................
601
SOR/2001-105
372
National Revenue
Regulations Amending the Insurable Earnings and Collection of
Premiums Regulations..................................................................................
614
SOR/2001-106
374
Finance
Order Amending the Customs Tariff (Extension of Most-Favoured-Nation
Tariff to Albania and the Sultanate of Oman)...............................................
617
SOR/2001-107
375
National Defence
Regulations Amending the Namao Airport Zoning Regulations, 1990
(Miscellaneous Program)..............................................................................
619
SOR/2001-108
376
National Revenue
Regulations Amending Certain Regulations Made under the Customs Act
(Miscellaneous Program)..............................................................................
621
625
SI/2001-41
366
Finance
Order Fixing September 1, 2001 as the Date of the Coming into Force of
Certain Sections of An Act to amend certain laws relating to financial
institutions ....................................................................................................
SI/2001-42
371
Justice
Order Fixing March 15, 2001 as the Date of the Coming into Force of An
Act to amend the Criminal Code (impaired driving causing death and
other matters)................................................................................................
626
SI/2001-43
373
National Revenue
Gerald Wolcoski Remission Order ...............................................................
627
i
2001-03-28 Canada Gazette Part II, Vol. 135, No. 7
INDEX
SOR:
SI:
SOR/2001-98—108
SI/2001-41—43
Abbreviations: e — erratum
n — new
r — revises
x — revokes
Statutory Instruments (Regulations)
Statutory Instruments and Other Documents (Other than Regulations)
Regulations
Statutes
Registration
No.
Canadian Chicken Marketing Quota Regulations, 1990Regulations Amending ....
Farm Products Agencies Act
SOR/2001-100
09/03/01
558
Canadian Turkey Marketing Quota Regulations, 1990Regulations Amending ......
Farm Products Agencies Act
SOR/2001-98
09/03/01
554
Cost of Borrowing (Canadian Insurance Companies) Regulations ...........................
Insurance Companies Act
SOR/2001-102
15/03/01
575
n
Cost of Borrowing (Banks) Regulations ....................................................................
Bank Act
SOR/2001-101
15/03/01
560
n
Cost of Borrowing (Foreign Insurance Companies) Regulations ...............................
Insurance Companies Act
SOR/2001-103
15/03/01
588
n
Cost of Borrowing (Trust and Loan Companies) Regulations ...................................
Trust and Loan Companies Act
SOR/2001-104
15/03/01
601
n
Customs Act (Miscellaneous Program)Regulations Amending Certain
Regulations...........................................................................................................
Customs Act
SOR/2001-108
15/03/01
621
Customs Tariff (Extension of Most-Favoured-Nation Tariff to Albania and the
Sultanate of Oman)Order Amending ................................................................
Customs Tariff
SOR/2001-106
15/03/01
617
SI/2001-42
28/03/01
626
SI/2001-41
28/03/01
625
SI/2001-43
28/03/01
627
Insurable Earnings and Collection of Premiums RegulationsRegulations
Amending .............................................................................................................
Employment Insurance Act
SOR/2001-105
15/03/01
604
Namao Airport Zoning Regulations, 1990 (Miscellaneous Program)Regulations
Amending .............................................................................................................
Aeronautics Act
SOR/2001-107
15/03/01
619
SOR/2001-99
09/03/01
556
Fixing March 15, 2001 as the Date of the Coming into Force of the ActOrder......
Criminal Code (impaired driving causing death and other matters) (An Act to
amend)
Fixing September 1, 2001 as the Date of the Coming into Force of Certain
Sections of the ActOrder ..................................................................................
Certain laws relating to financial institutions (An Act to amend)
Gerald Wolcoski Remission Order.............................................................................
Financial Administration Act
Pari-Mutuel Betting Supervision RegulationsRegulations Amending....................
Criminal Code
ii
Date
Page
Comments
n
2001-03-28
Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, no 7
TABLE DES MATIÈRES DORS:
TR:
No d'enregistrement.
C.P.
2001
DORS/2001-98—108
TR/2001-41—43
Textes réglementaires (Règlements)
Textes réglementaires et autres documents (Autres que les Règlements)
Ministère
Titre du texte réglementaire ou autre document
Page
DORS/2001-98
Agriculture et
Agroalimentaire
Règlement modifiant le Règlement canadien sur le contingentement de la
commercialisation du dindon (1990) ............................................................
554
DORS/2001-99
Agriculture et
Agroalimentaire
Règlement modifiant le Règlement sur la surveillance du pari mutuel .........
556
DORS/2001-100
Agriculture et
Agroalimentaire
Règlement modifiant le Règlement canadien sur le contingentement de la
commercialisation des poulets (1990) .........................................................
558
DORS/2001-101
367
Finances
Règlement sur le coût d’emprunt (banques) .................................................
560
DORS/2001-102
368
Finances
Règlement sur le coût d’emprunt (sociétés d’assurances canadiennes) ........
575
DORS/2001-103
369
Finances
Règlement sur le coût d’emprunt (sociétés d’assurances étrangères) ...........
588
DORS/2001-104
370
Finances
Règlement sur le coût d’emprunt (sociétés de fiducie et de prêt) .................
601
DORS/2001-105
372
Revenu national
Règlement modifiant le Règlement sur la rémunération assurable et la
perception des cotisations .............................................................................
614
DORS/2001-106
374
Finances
Décret modifiant le Tarif des douanes (octroi du tarif de la nation la plus
favorisée à l’Albanie et au Sultanat d’Oman) ...............................................
617
DORS/2001-107
375
Défense nationale
Règlement correctif visant le Règlement de zonage de l’aéroport de
Namao de 1990.............................................................................................
619
DORS/2001-108
376
Revenu national
Règlement correctif visant certains règlements pris en vertu de la Loi sur
les douanes ...................................................................................................
621
TR/2001-41
366
Finances
Décret fixant au 1er septembre 2001 la date d’entrée en vigueur de certains
articles de la Loi modifiant la législation relative aux institutions
financières ....................................................................................................
625
TR/2001-42
371
Justice
Décret fixant au 15 mars 2001 la date d’entrée en vigueur de la Loi
modifiant le Code criminel (conduite avec facultés affaiblies causant la
mort et autres matières) ................................................................................
626
Décret de remise visant Gerald Wolcoski.....................................................
627
TR/2001-43
373
Revenu national
iii
2001-03-28 Gazette du Canada Partie II, Vol. 135, n o 7
INDEX
DORS:
TR:
DORS/2001-98—108
Textes réglementaires (Règlements)
Textes réglementaires et autres documents (Autres que les Règlements)
TR/2001-41—43
Abréviations : e — erratum
n — nouveau
r — revise
a  abroge
Règlements
Lois
Enregistrement
no
Contingentement de la commercialisation des poulets (1990)  Règlement
modifiant le Règlement canadien .........................................................................
Offices des produits agricoles (Loi)
DORS/2001-100
09/03/01
558
Contingentement de la commercialisation du dindon (1990)  Règlement
modifiant le Règlement canadien .........................................................................
Offices des produits agricoles (Loi)
DORS/2001-98
09/03/01
554
Coût d’emprunt (banques)  Règlement...................................................................
Banques (Loi)
DORS/2001-101
15/03/01
560
n
Coût d’emprunt (sociétés d’assurances canadiennes)  Règlement..........................
Sociétés d’assurances (Loi)
DORS/2001-102
15/03/01
575
n
Coût d’emprunt (sociétés d’assurances étrangères)  Règlement.............................
Sociétés d’assurances (Loi)
DORS/2001-103
15/03/01
588
n
Coût d’emprunt (sociétés de fiducie et de prêt)  Règlement ...................................
Sociétés de fiducie et de prêt (Loi)
DORS/2001-104
15/03/01
601
n
Douanes  Règlement correctif visant certains règlements pris en vertu de la Loi...
Douanes (Loi)
DORS/2001-108
15/03/01
621
Fixant au 15 mars 2001 la date d’entrée en vigueur de Loi  Décret .......................
Code criminel (conduite avec facultés affaiblies causant la mort et autres
matières) (Loi modifiant)
TR/2001-42
28/03/01
626
Fixant au 1er septembre 2001 la date d’entrée en vigueur de certains articles de la
Loi  Décret........................................................................................................
Institutions financières (Loi modifiant la législation relative)
TR/2001-41
28/03/01
625
Gerald Wolcoski  Décret de remise........................................................................
Gestion des finances publiques (Loi)
TR/2001-43
28/03/01
627
Rémunération assurable et la perception des cotisations  Règlement modifiant le
Règlement.............................................................................................................
Assurance-emploi (Loi)
DORS/2001-105
15/03/01
614
Surveillance du pari mutuel  Règlement modifiant le Règlement ..........................
Code criminel
DORS/2001-99
09/03/01
556
Tarif des douanes (octroi du tarif de la nation la plus favorisée à l’Albanie et au
Sultanat d’Oman)  Décret modifiant.................................................................
Tarif des douanes
DORS/2001-106
15/03/01
617
Zonage de l’aéroport de Namao de 1990  Règlement correctif visant le
Règlement.............................................................................................................
Aéronautique (Loi)
DORS/2001-107
15/03/01
619
iv
Date
Page
Commentaires
n
If undelivered, return COVER ONLY to:
Canadian Government Publishing
Public Works and Government Services
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
En cas de non-livraison,
retourner cette COUVERTURE SEULEMENT à :
Les Éditions du gouvernement du Canada
Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
Available from Canadian Government Publishing
Public Works and Government Services Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
En vente : Les Éditions du gouvernement du Canada
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising