Canada Gazette du Part II

Canada Gazette du Part II
Vol. 134, no 3
Vol. 134, No. 3
Canada
Gazette
Gazette
du Canada
Part II
OTTAWA, WEDNESDAY, FEBRUARY 2, 2000
Partie II
OTTAWA, LE MERCREDI 2 FÉVRIER 2000
Statutory Instruments 2000
Textes réglementaires 2000
SOR/2000-35 to 40 and SI/2000-3
DORS/2000-35 à 40 et TR/2000-3
Pages 148 to 172
Pages 148 à 172
NOTICE TO READERS
AVIS AU LECTEUR
The Canada Gazette Part II is published under authority of the Statutory
Instruments Act on January 5, 2000 and at least every second Wednesday
thereafter.
La Gazette du Canada Partie II est publiée en vertu de la Loi sur les textes
réglementaires le 5 janvier 2000 et au moins tous les deux mercredis par la
suite.
Part II of the Canada Gazette contains all ‘‘regulations’’ as defined in the
Statutory Instruments Act and certain other classes of statutory instruments
and documents required to be published therein. However, certain regulations
and classes of regulations are exempted from publication by section 15 of the
Statutory Instruments Regulations made pursuant to section 20 of the
Statutory Instruments Act.
La Partie II de la Gazette du Canada est le recueil des « règlements »
définis comme tels dans la loi précitée et de certaines autres catégories de
textes réglementaires et de documents qu’il est prescrit d’y publier.
Cependant, certains règlements et catégories de règlements sont soustraits à la
publication par l’article 15 du Règlement sur les textes réglementaires, établi
en vertu de l’article 20 de la Loi sur les textes réglementaires.
Each regulation or statutory instrument published in this number may
be obtained as a separate reprint from Canadian Government Publishing,
Public Works and Government Services Canada. Rates will be quoted on
request.
Il est possible d’obtenir un tiré à part de tout règlement ou de tout texte
réglementaire publié dans le présent numéro en s’adressant aux Éditions du
gouvernement du Canada, Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada. Le tarif sera indiqué sur demande.
The Canada Gazette Part II is available in most libraries for consultation.
On peut consulter la Gazette du Canada Partie II dans la plupart des
bibliothèques.
For residents of Canada, the cost of an annual subscription to the Canada
Gazette Part II is $67.50, and single issues, $3.50. For residents of other
countries, the cost of a subscription is US$67.50 and single issues, US$3.50.
Orders should be addressed to: Canadian Government Publishing, Public
Works and Government Services Canada, Ottawa, Canada K1A 0S9.
Pour les résidents du Canada, le prix de l’abonnement annuel à la Gazette
du Canada Partie II est de 67,50 $ et le prix d’un exemplaire, de 3,50 $. Pour
les résidents d’autres pays, le prix de l’abonnement est de 67,50 $US et
le prix d’un exemplaire, de 3,50 $US. Veuillez adresser les commandes à :
Les Éditions du gouvernement du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, Ottawa, Canada K1A 0S9.
Copies of Statutory Instruments that have been registered with the Clerk of
the Privy Council are available, in both official languages, for inspection and
sale at Room 418, Blackburn Building, 85 Sparks Street, Ottawa, Canada.
Des exemplaires des textes réglementaires enregistrés par le greffier du
Conseil privé sont à la disposition du public, dans les deux langues officielles,
pour examen et vente à la pièce 418, édifice Blackburn, 85, rue Sparks,
Ottawa, Canada.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, represented by the
Minister of Public Works and Government Services, 2000
P u b l i s h e d b y t h e Queen’s Printer for Canada, 2000
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, représentée par le
ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux, 2000
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2000
2000-02-02
Gazette du Canada Partie II, Vol. 134, no 3 SOR/DORS/2000-35
Canada Gazette Part II, Vol. 134, No. 3
Registration
SOR/2000-35
Enregistrement
DORS/2000-35
12 January, 2000
12 janvier 2000
CANADA AGRICULTURAL PRODUCTS ACT
LOI SUR LES PRODUITS AGRICOLES AU CANADA
Regulations Amending the Dairy Products
Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les produits
laitiers
P.C. 2000-5
C.P. 2000-5
12 January, 2000
12janvier 2000
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Agriculture and Agri-Food, pursuant to section 32 of the Canada Agricultural Products Acta,
hereby makes the annexed Regulations Amending the Dairy
Products Regulations.
Sur recommandation du ministre de l’Agriculture et de
l’Agroalimentaire et en vertu de l’article 32 de la Loi sur les produits agricoles au Canadaa, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil prend le Règlement modifiant le Règlement sur
les produits laitiers, ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE DAIRY
PRODUCTS REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT
SUR LES PRODUITS LAITIERS
AMENDMENTS
1
MODIFICATIONS
2
1. Subsection 16(1) of the Dairy Products Regulations is
repealed.
2. Section 66 of the Regulations is replaced by the following:
66. Every dairy product for which a standard is prescribed under this Part shall be packed in accordance with the requirements
of subsections 16(2) to (4).
3. Schedule I3 to the Regulations is repealed.
1. Le paragraphe 16(1)1 du Règlement sur les produits laitiers2 est abrogé.
2. L’article 66 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
66. Tout produit laitier faisant l’objet d’une norme prescrite par
la présente partie doit être emballé conformément aux paragraphes 16(2) à (4).
3. L’annexe I3 du même règlement est abrogée.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
4. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
4. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
The Dairy Products Regulations under the Canada Agricultural Products Act prescribe standard container sizes for specific
dairy products.
The standardization of container sizes for prepackaged food
products was originally introduced to benefit consumers by making it easier to compare products. Comparison of standardized
products was further facilitated by the limited marketing methods
and products being produced at the time that this Regulation was
promulgated in 1979. Twenty years later, new innovations are
possible that are restricted, however, by the standardized size
requirements. An example would be in the case of frozen dairy
products where novel container shapes could be utilized, however, they are difficult to design due to the limitations of standard
package sizes.
Le Règlement sur les produits laitiers en application de la Loi
sur les produits agricoles au Canada prescrit des formats d’emballage normalisés pour certains produits laitiers.
À l’origine, la normalisation des formats d’emballage des produits alimentaires préemballés avait pour but d’aider les consommateurs à comparer les produits. Au moment de la promulgation du règlement en 1979, la comparaison des produits normalisés était également facilitée par l’éventail restreint des méthodes
de commercialisation et des produits disponibles. Vingt ans plus
tard, il appert que les formats d’emballage normalisés font obstacle aux innovations possibles. Ainsi, il serait possible d’utiliser de
nouvelles formes de contenants pour les produits laitiers congelés, mais leur conception est entravée par les formats d’emballage
normalisés.
———
a
1
2
3
R.S., c. 20 (4th Supp.)
SOR/93-328
SOR/79-840
SOR/98-581
148
———
a
1
2
3
L.R., ch. 20 (4e suppl.)
DORS/93-328
DORS/79-840
DORS/98-581
2000-02-02
Canada Gazette Part II, Vol. 134, No. 3
Gazette du Canada Partie II, Vol. 134, no 3 SOR/DORS/2000-35
These federal regulations apply where products are marketed in
import, export and interprovincial trade but not if the products are
packaged at the retail level for direct sale to consumers, or if
manufactured and sold within a province by a non-federally registered establishment. A wide range of food products are being
offered to consumers at the retail level in random sizes, or are
packaged by consumers themselves in the retail store and priced
by weight. Consumers have become accustomed to seeing food
products sold on a catch-weight basis which is often the case with
many of the cheese and dry milk products. The benefits afforded
consumers by the standard container size requirements are increasingly questionable since the sizes that can be packed from
bulk and sold at retail are unregulated. This is also an unfair
situation for registered dairy processors operating under federal
regulations who have to supply their products in a limited number
of container sizes which are different from those desired by retailers or packaged by retailers.
Although butter and butter products as well as concentrated
milk products are in standard size containers, revocation of such
sizes is not expected to involve an introduction of new sizes for
these products. The demand for these products is relatively static
and processors are not expected to introduce new sizes given the
added manufacturing costs of new can sizes in the case of concentrated products and foil wrappings in the case of butter and
butter products.
In addition, retailers are asking registered establishments to
supply prepackaged products in random sizes to give consumers
the same choice of quantity and price that is available with instore packaging but with the cost savings of central packaging.
This amendment will allow registered establishments to provide
their product in the same container sizes as retailers or in random
sizes. To simplify the marketing of dairy products at all levels of
trade, it is recommended that containers for dairy products be
deregulated.
Le Règlement sur les produits laitiers s’applique aux produits
destinés à l’importation, à l’exportation et au commerce interprovincial, mais non aux produits qui sont soit emballés au niveau du détail pour être vendus directement aux consommateurs
soit fabriqués pour être vendus dans leur province d’origine par
un établissement non agréé par le fédéral. Une large gamme de
produits alimentaires sont offerts aux consommateurs au niveau
du détail dans des formats variés ou sont emballés au magasin par
les consommateurs à qui ils sont vendus à un prix fixé au poids.
Les consommateurs se sont habitués à voir des produits alimentaires à poids variables, ce qui est souvent le cas pour de nombreux produits fromagers ou produits laitiers secs. Les avantages
que retirent actuellement les consommateurs des formats d’emballage normalisés sont de plus en plus mis en doute, étant donné
qu’on ne réglemente pas les produits emballés au magasin par les
consommateurs et vendus au niveau du détail. Cette situation est
aussi injuste pour les transformateurs laitiers agréés par le fédéral
qui doivent vendre leurs produits dans un nombre limité de formats d’emballage dont les dimensions ne correspondent pas à
celles souhaitées par les détaillants ou à celles des produits emballés par ces derniers.
Le beurre, les produits du beurre et les produits laitiers sous
forme concentrée se présentent dans des formats d’emballage
normalisés qui devraient rester inchangés à la suite de l’abrogation des exigences relatives aux formats d’emballage normalisés. En effet, la demande à l’égard de ces produits est relativement statique, et l’on ne s’attend pas à ce que les transformateurs
adoptent de nouveaux formats d’emballage en raison des coûts
additionnels associés à la fabrication de boîtes de conserve et de
papiers en aluminium de nouvelles dimensions pour les produits
concentrés et le beurre/produits du beurre respectivement.
En outre, les détaillants aimeraient que les établissements
agréés leur fournissent des produits préemballés dans des formats
variés afin que les consommateurs puissent bénéficier à la fois
des avantages que leur procurent les produits emballés au magasin — diversité sur le plan des prix et des quantités — et des économies découlant d’un emballage central. Cette modification permettra aux établissements agréés de fournir leurs produits dans
des formats d’emballage variés ou correspondant à ceux offerts
par des détaillants. Pour simplifier la commercialisation des produits laitiers à tous les niveaux du commerce, il est donc recommandé de déréglementer les formats d’emballage des produits
laitiers.
Alternatives
Solutions envisagées
The status quo would continue to limit the introduction of innovations in packaging and processing technology that have
evolved since the adoption of these sizes.
Maintaining the existing standard container provision does not
appear to benefit consumers who wish to purchase products in
new types of packaging that may be limited by these sizes.
Le statu quo continuerait de restreindre l’utilisation des nouvelles techniques d’emballage et de transformation qui ont été mises
au point depuis l’adoption des formats normalisés.
Le maintien des exigences relatives aux formats d’emballage
normalisés ne semble pas profiter aux consommateurs, car ceuxci souhaitent acheter des produits vendus dans de nouveaux types
d’emballage dont la conception peut être limitée par les formats
normalisés.
La normalisation des formats d’emballage des produits emballés au niveau du détail dans le but de les harmoniser aux formats
d’emballage imposés par la réglementation fédérale à l’égard des
produits laitiers emballés par les transformateurs agréés ne relève
pas de la Loi sur les produits agricoles au Canada ou de son
règlement d’application. Ce n’est pas une solution viable.
Il serait toutefois possible d’inclure les produits laitiers emballés au détail dans le Règlement sur les produits laitiers, mais cela
The standardization of container sizes at the retail level for retail packed products to harmonize with federally regulated container sizes for dairy products at the registered processor level is
not within the scope of the federal statute or its regulations. This
is not a viable option.
Including the retail packed sizes as standard sizes for dairy
products in the Dairy Products Regulations is possible but would
149
2000-02-02
Canada Gazette Part II, Vol. 134, No. 3
Gazette du Canada Partie II, Vol. 134, no 3 SOR/DORS/2000-35
be of little benefit given consumers’ willingness to purchase nonstandard sizes already available at supermarket deli counters.
The Canadian Food Inspection Agency sees no need to continue federal regulation of container sizes for such products.
ne profiterait pas beaucoup aux consommateurs, étant donné leur
volonté d’acheter des produits non normalisés déjà accessibles
sur les étalages d’aliments fins des supermarchés.
L’Agence canadienne d’inspection des aliments ne voit pas la
nécessité de continuer à assujettir à la réglementation fédérale les
formats d’emballage des produits laitiers.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
Benefits
Avantages
Consumers will be able to purchase brand name dairy products
in the same sizes of containers as are available for store-packed
products.
Registered dairy processors will be able to compete for sales of
dairy products on the same basis as retail packers.
Deregulation of container sizes for dairy products will allow
market forces to determine package sizing or technology which
will permit federally registered establishments to respond to
changing consumer demands.
Les consommateurs pourront acheter des produits laitiers de
marque déposée présentant les mêmes formats d’emballage que
les produits qui sont emballés au magasin.
Les transformateurs laitiers agréés seront capables de concurrencer les emballeurs au détail de produits laitiers, car les règles
du jeu seront équitables pour tous.
Grâce à la déréglementation des formats d’emballage des produits laitiers, les forces du marché pourront dicter les formats ou
les techniques d’emballage, ce qui permettra aux établissements
agréés de répondre à la demande changeante des consommateurs.
Costs
Coûts
The only direct costs are those of the regulatory process necessary to amend the Regulations.
Some retailers offering store-packed dairy products may encounter greater price competition from name brand products
packed in registered establishments. Such competition could be
reflected in lower retail prices for consumers or decreased sales
of store-packed dairy products. In any case, market demand will
reflect consumer choice.
This amendment has no impact on the year 2000 computer
issue.
Les seuls coûts directs sont ceux reliés au processus réglementaire nécessaire pour modifier le règlement.
Certains détaillants offrant des produits laitiers emballés au
magasin pourraient faire face à une plus grande concurrence des
prix provenant des produits de marque déposée emballés dans les
établissements agréés. Une telle concurrence pourrait se refléter
par une baisse des prix de détail pour les consommateurs ou une
diminution des ventes de produits laitiers emballés au magasin.
Dans tous les cas, la demande du marché reflétera le choix des
consommateurs.
Cette modification n’aura pas d’incidence sur le défi informatique de l’an 2000.
Consultation
Consultations
This proposal has been extensively discussed with industry and
consumer representatives through the National Dairy Council of
Canada (NDC) and the Consumers’ Association of Canada
(CAC).
The CAC has expressed concern about revoking the requirement for standardized container sizes for federally regulated prepackaged dairy products in general. The basis for this concern has
been that lack of consistency in container sizes could, first, make
it difficult for consumers to effectively compare prices across
brands and, secondly, permit deceptive pricing practices in the
guise of different container sizes. CAC is, however, prepared to
accept voluntary industry guidelines for prepackaged container
sizes, proposed by NDC, provided: confirmation is received that
the majority of NDC’s dairy processing industry members support
and agree to abide by the suggested container sizes; a process for
making changes to the guidelines is established which includes
consultation with CAC and other stakeholders; and the voluntary
industry guidelines are included by reference in the NDC, a federal/provincial/industry document which standardizes dairy product standards and requirements.
Cette proposition a fait l’objet d’une vaste consultation auprès
de l’industrie et des consommateurs par l’entremise du Conseil
national de l’industrie laitière du Canada (CNIL) et de l’Association des consommateurs du Canada (ACC).
L’ACC a exprimé des préoccupations générales quant à
l’abrogation des exigences relatives aux formats d’emballage des
produits laitiers préemballés qui sont réglementés par le fédéral.
Selon l’ACC, la déréglementation des formats d’emballage aurait
les conséquences suivantes : premièrement, les consommateurs
pourraient avoir de la difficulté à comparer les prix entre les différentes marques; deuxièmement, les différents formats d’emballage pourraient entraîner l’instauration de pratiques trompeuses
de fixation des prix. Cependant, l’ACC est prête à accepter les
lignes directrices facultatives à l’intention de l’industrie qui ont
été proposées par le CNIL à l’égard des formats d’emballage des
produits préemballés, sous réserve que les conditions suivantes
soient respectées : réception d’une confirmation selon laquelle la
majorité des membres du CNIL appartenant à l’industrie de la
transformation laitière appuient les formats suggérés et accepte de
s’y conformer; établissement d’un processus de révision des lignes directrices prévoyant une consultation de l’ACC et d’autres
intervenants; inclusion, à titre de référence, des lignes directrices
dans le Code laitier national, document fédéral-provincialindustrie visant à uniformiser les normes et les exigences applicables aux produits laitiers.
150
2000-02-02
Canada Gazette Part II, Vol. 134, No. 3
Gazette du Canada Partie II, Vol. 134, no 3 SOR/DORS/2000-35
The DNC strongly endorses the revocation of the standard
container sizes. The member companies of the NDC have also
agreed to implement voluntary industry guidelines for container
sizes of regulated dairy products. NDC believes that voluntary
container sizes will better respond to consumer needs and enable
the Canadian dairy industry to be more competitive.
Consultation with the Canadian Council of Grocery Distributors has also established their support for revocation of the
Schedule.
This amendment was published in the Canada Gazette, Part I
on September 18, 1999. Interested parties were invited to make
representations concerning the proposed amendment during a
30-day comment period. Four submissions were received — one
from the National Dairy Council and three from individual registered dairy processors. All submissions supported the revocation
of standard container sizes for dairy products although one processor recommended that the standard sizes be retained for butter
and butter products. The Canadian Food Inspection Agency considered this recommendation but does not have any reason to treat
butter products differently from other dairy products. Furthermore, the demand for butter and butter products is relatively static
and processors are not expected to introduce new container sizes
notwithstanding deregulation.
Le CNIL appuie fortement l’abrogation des formats d’emballage normalisés. Les membres du CNIL ont également accepté
de se conformer aux lignes directrices facultatives à l’intention de
l’industrie portant sur les formats d’emballage des produits laitiers réglementés. Le CNIL estime que les formats d’emballage
facultatifs répondront mieux aux besoins des consommateurs et
aideront l’industrie laitière canadienne à améliorer sa position
concurrentielle.
Le Conseil canadien de la distribution alimentaire a également
donné son aval à l’abrogation de l’annexe.
Cette modification a été publiée dans la Gazette du Canada
Partie I le 18 septembre 1999. Les intéressés ont été invités à
présenter leurs observations concernant le projet de modification
durant une période de commentaires de 30 jours. On a reçu quatre
présentations: l’une du Conseil national de l’industrie laitière du
Canada et trois d’exploitants d’établissements de transformation
laitière enregistrés. Toutes ces présentations appuyaient la révocation des formats de contenant uniformes pour les produits laitiers, bien qu’un transformateur ait recommandé de les conserver
pour le beurre et les produits du beurre. L’Agence canadienne
d’inspection des aliments a étudié cette recommandation, mais
n’a aucune raison de traiter les produits du beurre différemment
des autres produits laitiers. En outre, la demande de beurre et de
produits du beurre est relativement stable, et les établissements de
transformation ne lanceront probablement pas de nouveaux formats de contenant même suite à la déréglementation.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
There are no particular compliance or enforcement issues.
Compliance will be monitored by ongoing domestic and import
inspection programs.
Aucune question particulière relative au respect et à l’exécution
n’a été soulevée. Le respect sera assuré par les programmes
d’inspection permanents des produits canadiens et des produits
importés.
Contact
J. Wakelin
National Manager
Foods of Animal Origin Division
Canadian Food Inspection Agency
59 Camelot Drive
Nepean, Ontario
K1A 0Y9
Tel.: (613) 225-2342, ext. 4722
FAX: (613) 228-6632
E-mail: jwakelin@em.agr.ca
Personne-ressource
J. Wakelin
Gestionnaire national
Division des aliments d’origine animale
Agence canadienne d’inspection des aliments
59, promenade Camelot
Nepean (Ontario)
K1A 0Y9
Tél. : (613) 225-2342, poste 4722
TÉLÉCOPIEUR : (613) 228-6632
Courriel : jwakelin@em.agr.ca
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2000
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2000
151
2000-02-02
Canada Gazette Part II, Vol. 134, No. 3
Registration
SOR/2000-36
Gazette du Canada Partie II, Vol. 134, no 3 SOR/DORS/2000-36
12 January, 2000
Enregistrement
DORS/2000-36
12 janvier 2000
COASTAL FISHERIES PROTECTION ACT
LOI SUR LA PROTECTION DES PÊCHES CÔTIÈRES
Regulations Amending the Coastal Fisheries
Protection Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur la
protection des pêcheries côtières
P.C. 2000-12
C.P. 2000-12
12 January, 2000
12 janvier 2000
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Fisheries and Oceans, pursuant
to section 6a of the Coastal Fisheries Protection Act, hereby
makes the annexed Regulations Amending the Coastal Fisheries
Protection Regulations.
Sur recommandation du ministre des Pêches et des Océans et
en vertu de l’article 6a de la Loi sur la protection des pêches côtières, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil prend
le Règlement modifiant le Règlement sur la protection des pêcheries côtières, ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE COASTAL
FISHERIES PROTECTION REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT
SUR LA PROTECTION DES PÊCHERIES CÔTIÈRES
AMENDMENT
1
MODIFICATION
1
1. The table to paragraph 5(1)(a) of the Coastal Fisheries
Protection Regulations2 is replaced by the following:
1. Le tableau de l’alinéa 5(1)a) du Règlement sur la protection des pêcheries côtières2 est remplacé par ce qui suit :
TABLE
TABLEAU
Flag State
État du pavillon
Australia
Bermuda
The Commonwealth of the Bahamas
Cook Islands
Faroe Islands
Federal Republic of Germany
The Federated States of Micronesia
The French Republic
The Grand Duchy of Luxembourg
Greenland
The Hellenic Republic
The Independent State of Samoa
Ireland
The Italian Republic
Japan
The Kingdom of Belgium
The Kingdom of Denmark
The Kingdom of the Netherlands
The Kingdom of Norway
The Kingdom of Spain
The Kingdom of Sweden
The Kingdom of Tonga
Kiribati
New Zealand
Niue
Papua New Guinea
The People’s Republic of China
The Portuguese Republic
The Republic of Austria
The Republic of Bulgaria
The Republic of Cuba
Australie
Bermudes
Commonwealth des Bahamas
État indépendant du Samoa
États fédérés de Micronésie
Fédération de Russie
Grand-Duché de Luxembourg
Groenland
Îles Cook
Îles Féroé
Îles Salomon
Irlande
Japon
Kiribati
Niue
Nouvelle-Zélande
Papouasie-Nouvelle-Guinée
République d’Autriche
République de Bulgarie
République de Chypre
République de Corée
République de Cuba
République de Finlande
République de Lettonie
République de Lituanie
République de Malte
République de Nauru
République de Pologne
République des Fidji
République des Îles Marshall
République des Palaos
———
a
1
2
S.C. 1994, c. 14, s. 3
SOR/96-309
C.R.C., c. 413
152
———
a
1
2
L.C. 1994, ch. 14, art. 3
DORS/96-309
C.R.C., ch. 413
2000-02-02
Canada Gazette Part II, Vol. 134, No. 3
Gazette du Canada Partie II, Vol. 134, no 3 SOR/DORS/2000-36
TABLE—Continued
TABLEAU (suite)
Flag State
État du pavillon
The Republic of Cyprus
The Republic of Estonia
The Republic of Fiji
The Republic of Finland
The Republic of Iceland
The Republic of Korea
The Republic of Latvia
The Republic of Liberia
The Republic of Lithuania
The Republic of Malta
The Republic of the Marshall Islands
The Republic of Nauru
The Republic of Palau
The Republic of Poland
The Republic of Vanuatu
Romania
The Russian Federation
Solomon Islands
Tuvalu
The United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland
République d’Estonie
République de Vanuatu
République d’Islande
République du Libéria
République fédérale d’Allemagne
République française
République hellénique
République italienne
République populaire de Chine
République portugaise
Roumanie
Royaume de Belgique
Royaume de Norvège
Royaume d’Espagne
Royaume des Pays-Bas
Royaume des Tonga
Royaume de Suède
Royaume du Danemark
Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord
Tuvalu
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
2. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
This amendment to the Coastal Fisheries Protection Regulations (CFPR) will add 15 South Pacific countries to the list of flag
states whose vessels are eligible to be licensed to enter Canadian
waters and ports. These countries are: Australia, the Cook Islands,
the Republic of Fiji, Kiribati, the Republic of the Marshall Islands, the Federated States of Micronesia, the Republic of Nauru,
New Zealand, Niue, the Republic of Palau, Papua New Guinea,
the Solomon Islands, the Kingdom of Tonga, Tuvalu, and the
Independent State of Samoa.
La présente modification au Règlement sur la protection des
pêcheries côtières (RPPC) vise l’ajout de 15 pays du Pacifique
sud à la liste des pays ou états dont le pavillon des bateaux sont
admissibles à un permis d’entrée dans les eaux et les ports canadiens. Notons, au nombre de ces pays : l’Australie, les Îles Cook,
la République des Fidji, Kiribati, la République des îles Marshall,
les États fédérés de Micronésie, la République de Nauru, la
Nouvelle-Zélande, Niue, la République de Palaos, la PapouasieNouvelle-Guinée, les Îles Salomon, le Royaume de Tonga, le
Tuvalu et l’État indépendant du Samoa.
Conformément à la politique canadienne, tous les bateaux des
pays qui collaborent à la protection des stocks chevauchants à
l’extérieur de sa limite de 200 milles ont accès aux ports canadiens tandis que cet accès est refusé aux bateaux dont les pays ne
collaborent pas avec le Canada.
Le Canada et les pays du sud du Pacifique susmentionnés se
sont avérés être d’étroits collaborateurs sur bon nombre d’initiatives internationales relatives à la conservation de la ressource, y
compris le moratoire sur la pêche à filet dérivant à grande échelle
et sur l’Accord des Nations Unies sur la gestion des stocks chevauchants et fortement migrateurs. De plus, ils ont appuyé le
Canada à titre de participant actif dans les négociations qui ont
lieu présentement sur une convention de gestion des stocks de
thon à l’ouest et au centre de l’océan Pacifique.
Canada’s policy grants port access to vessels from countries
that have co-operated on conserving straddling fish stocks outside
Canada’s 200-mile limit. Vessels from countries that do not cooperate, will not have access.
Canada and the South Pacific countries mentioned above have
been close allies on a number of international fisheries conservation initiatives including the moratorium on large scale drift net
fishing and the UN Agreement on Straddling and Highly Migratory Fish Stocks. They have also supported full participant status
for Canada in the current negotiations on a convention for managing tuna stocks in the western and central Pacific Ocean.
153
2000-02-02
Canada Gazette Part II, Vol. 134, No. 3
Gazette du Canada Partie II, Vol. 134, no 3 SOR/DORS/2000-36
New Zealand and the other South Pacific countries listed above
comply with the CFPR criteria for inclusion on the list of countries eligible to be licensed for access to Canadian ports.
Étant donné que la Nouvelle-Zélande et les autres pays du sud
du Pacifique susmentionnés se conforment aux critères énoncés
dans le RPPC, ils peuvent donc être ajoutés à la liste des pays
admissibles à l’obtention d’un permis d’accès aux ports canadiens.
Alternatives
Solutions envisagées
A regulatory amendment to include these countries on the list
is the only means to allow the vessels to enter Canadian ports. All
foreign fishing vessels or vessels servicing fishing vessels require
a licence and only vessels registered in those countries listed in
the Regulations are permitted to obtain licences.
Une modification réglementaire visant l’ajout de ces pays à la
liste précitée est le seul moyen qui permettrait à ces bateaux de
pénétrer dans les ports canadiens. Tous les bateaux de pêche
étrangers ou les bateaux qui desservent les bateaux de pêche doivent détenir un permis et seuls les bateaux dont le pays est inscrit
au règlement peuvent l’obtenir.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
This amendment will reinforce Canada’s strong fisheries conservation ties with these countries and strengthen co-operation
with them on critical fisheries initiatives in international arenas.
Cette modification permettra au Canada de renforcer les liens
indéniables qu’il détient avec ces pays en matière de conservation
de la ressource halieutique et fortifiera la collaboration qu’il
exerce avec eux en ce qui a trait aux initiatives importantes en
matière de pêche sur la scène internationale.
On anticipe d’importants avantages économiques se traduisant
par le déchargement des droits et par des possibilités de travail
accru pour la main-d’oeuvre des chantiers navals qui devront
transborder, dans les ports de la Colombie-Britannique, les produits des pêches des bateaux en provenance de ces pays. Les
bateaux canadiens de pêche au thon profiteront de l’accès réciproque aux ports de ces pays, particulièrement ceux de la
Nouvelle-Zélande. Dans un avenir prévisible, la valeur monétaire
de pareilles transactions se situera à environ 100 000 $.
Quant aux répercussions pour les grossistes de poisson, cellesci varieront. Si la réserve de thon baissait, les volumes marginaux
livrés par les bateaux étrangers feraient croître les affaires sans
qu’il n’y ait d’effets désastreux sur les prix. Par contre, si les
provisions étaient élevées, les livraisons réduiraient certainement
les sommes revenant aux pêcheurs canadiens et rendraient les
ventes plus difficiles, ce qui aurait des répercussions négatives
sur les grossistes et sur les pêcheurs.
Les chantiers navals de la Colombie-Britannique et les entreprises spécialisées en fournitures de bateaux profiteraient également un peu des quelques bateaux qui s’amèneraient dans les
ports de la Colombie-Britannique.
Economic benefits in the form of offloading fees and added
work for dock workers are also anticipated from transhipments of
fish products by the fishing vessels of these countries through
British Columbia ports. In addition, Canadian tuna vessels will
benefit from reciprocal access to the ports of these countries,
particularly in New Zealand. In the foreseeable future, the monetary value of such transactions is expected to be around $100,000.
The effect on wholesalers of fish would vary. If the supply of
tuna is low, then the marginal amounts delivered by foreign vessels would increase business for them which would help absorb
downward effects on prices. However, if supply is high, then
increased deliveries would likely reduce prices paid to Canadian
fishers and make sales more difficult, thereby negatively affecting
wholesalers and fishers.
British Columbia shipyards and ship supply companies would
also benefit somewhat from the few vessels which would land in
B.C. ports.
Consultation
Consultations
The government of British Columbia supports the proposed
amendment because the countries concerned supported Canada in
combating the use of high seas drift nets in the North Pacific and
the support of these countries is critical in realizing Canadian
objectives in the negotiations underway for a new Pacific tuna
convention.
Le gouvernement de la Colombie-Britannique appuie la modification proposée étant donné que les pays visés ont manifesté
leur appui au Canada dans les efforts qu’il a déployés pour combattre l’usage, en haute mer, de filets dérivants dans le Pacifique
nord et le soutien de ces pays est essentiel à l’atteinte des objectifs du Canada dans les négociations qui sont en cours pour la
mise en oeuvre d’une nouvelle convention sur le thon du
Pacifique.
L’Association des propriétaires de bateaux de pêche de
l’Ouest, qui représente les pêcheurs de thon de la ColombieBritannique, favorise la modification proposée mais préférerait
que les bateaux de pêche au thon en provenance des pays désignés, ne vendent pas sur les marchés domestiques pour des raisons concurrentielles.
La publication de ces modifications dans la Gazette du Canada
Partie I a été faite le 30 octobre 1999 et aucun commentaire n’a
été reçu.
The Western Fishboat Owners Association, which represents
B.C. tuna fishers, supports the proposed amendment but would
prefer that tuna vessels from the designated countries do not sell
into local markets for competitive reasons.
These amendments were published in the Canada Gazette,
Part I, on October 30, 1999 and no comments were received.
154
2000-02-02
Canada Gazette Part II, Vol. 134, No. 3
Gazette du Canada Partie II, Vol. 134, no 3 SOR/DORS/2000-36
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
There are no new compliance and enforcement measures required as a result of this initiative. The Minister has the authority
to suspend or cancel a licence where it is ascertained that a fishing vessel from one of these countries has obtained a licence under false pretences.
Il n’existe aucune nouvelle mesure de conformité et d’exécution résultant de cette initiative. Le ministre a le pouvoir de suspendre ou d’annuler un permis s’il est déterminé qu’un bateau de
pêche, en provenance de l’un des pays susmentionnés, l’a obtenu
frauduleusement.
Contact
A.J. Sarna
Multilateral Relations Division
International Directorate
Department of Fisheries and Oceans
200 Kent Street
Ottawa, Ontario
K1A 0E6
Tel.: (613) 993-1897
FAX: (613) 993-5995
E-mail: sarnaa@dfo-mpo.gc.ca
Personne-ressource
A.J. Sarna
Section des relations multilatérales
Direction générale des Affaires internationales
Ministère des Pêches et des Océans
200, rue Kent
Ottawa (Ontario)
K1A 0E6
Tél. : (613) 993-1897
TÉLÉCOPIEUR : (613) 993-5995
Courriel : sarnaa@dfo-mpo.gc.ca
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2000
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2000
155
2000-02-02
Canada Gazette Part II, Vol. 134, No. 3
Registration
SOR/2000-37
Gazette du Canada Partie II, Vol. 134, no 3 SOR/DORS/2000-37
12 January, 2000
Enregistrement
DORS/2000-37
12 janvier 2000
CANADA SHIPPING ACT
LOI SUR LA MARINE MARCHANDE DU CANADA
Regulations Amending Certain Regulations Made
under the Canada Shipping Act (Miscellaneous
Program)
Règlement correctif visant certains règlements pris
en vertu de la Loi sur la marine marchande du
Canada
P.C. 2000-43
C.P. 2000-43
12 January, 2000
12 janvier 2000
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Transport, pursuant to subsection 338(1), the definition “pollutant” in section 654, subsection 656(1)a and paragraph 657(1)(o)a of the Canada Shipping
Act, hereby makes the annexed Regulations Amending Certain
Regulations Made under the Canada Shipping Act (Miscellaneous Program).
Sur recommandation du ministre des Transports et en vertu du
paragraphe 338(1), de la définition de « polluant » à l’article 654,
du paragraphe 656(1)a et de l’alinéa 657(1)o)a de la Loi sur la
marine marchande du Canada, Son Excellence la Gouverneure
générale en conseil prend le Règlement correctif visant certains
règlements pris en vertu de la Loi sur la marine marchande du
Canada, ci-après.
REGULATIONS AMENDING CERTAIN REGULATIONS
MADE UNDER THE CANADA SHIPPING ACT
(MISCELLANEOUS PROGRAM)
RÈGLEMENT CORRECTIF VISANT CERTAINS
RÈGLEMENTS PRIS EN VERTU DE LA LOI SUR LA
MARINE MARCHANDE DU CANADA
CANADA SHIPPING ACT
LOI SUR LA MARINE MARCHANDE DU CANADA
Garbage Pollution Prevention Regulations
Règlement sur la prévention de la pollution par les ordures
1. Section 3 of the Garbage Pollution Prevention Regulations1 is replaced by the following:
3. For the purposes of Part XV of the Canada Shipping Act,
garbage is a prescribed pollutant.
2. Paragraph 4(1)(c) of the Regulations is replaced by the
following:
(c) fishing zones of Canada described in section 16 of the
Oceans Act and prescribed in regulations made under paragraph 25(b) of that Act.
1. L’article 3 du Règlement sur la prévention de la pollution
par les ordures1 est remplacé par ce qui suit :
3. Pour l’application de la partie XV de la Loi sur la marine
marchande du Canada, les ordures sont désignées comme polluants.
2. L’alinéa 4(1)c) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
c) les zones de pêche décrites à l’article 16 de la Loi sur les
océans et désignées comme telles par règlement pris en vertu
de l’alinéa 25b) de cette loi.
Small Fishing Vessel Inspection Regulations
Règlement sur l’inspection des petits bateaux de pêche
3. Section 57 of the Small Fishing Vessel Inspection Regulations2 and the heading before it are repealed.
3. L’article 57 du Règlement sur l’inspection des petits bateaux de pêche 2 et l’intertitre le précédant sont abrogés.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
4. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
4. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
This submission reflects non-substantive changes made to the
Garbage Pollution Prevention Regulations and the Small Fishing
Vessel Inspection Regulations.
Les changements apportés au Règlement sur la prévention de
la pollution par les ordures et au Règlement sur l’inspection des
petits bateaux de pêche ne sont pas substantiels.
———
a
1
2
R.S., c. 6 (3rd Supp.), s. 84
C.R.C., c. 1424
C.R.C., c. 1486
156
———
a
1
2
L.R., ch. 6 (3e suppl.), art. 84
C.R.C., ch. 1424
C.R.C., ch. 1486
2000-02-02
Canada Gazette Part II, Vol. 134, No. 3
Gazette du Canada Partie II, Vol. 134, no 3 SOR/DORS/2000-37
It is expected that these changes will have little impact on Canadians. The Miscellaneous Amendments Program was developed to streamline the regulatory process as well as to reduce
costs.
L’article 3 du Règlement sur la prévention de la pollution par
les ordures est modifié de façon à faire la référence à la partie XV
de la Loi sur la marine marchande du Canada suite à la rénumérotation de la partie XX de ladite Loi. L’alinéa 4(1)c) du même
règlement est modifié parce que la Loi sur les océans abroge la
Loi sur la mer territoriale et la zone de pêche et que le libellé de
l’alinéa a été modifié de façon à mieux refléter celui qui est utilisé dans les dispositions de la Loi sur les océans.
L’article 57 du Règlement sur l’inspection des petits bateaux
de pêche et l’intertitre le précédant sont abrogés étant donné qu’il
n’y a plus de bateaux de pêche à propulsion à la vapeur en service
de nos jours.
Nous prévoyons que ces modifications auront une faible incidence sur les Canadiens. Le Programme des règlements correctifs
vise à rationaliser le processus de réglementation ainsi qu’à réduire les coûts.
Contact
Debra Dagenais
Regulatory Analyst
Marine Safety Directorate
Marine Legislation and Regulations Branch
Transport Canada
Ottawa, Ontario
K1A 0N8
Telephone: (613) 990-3092
Personne-ressource
Debra Dagenais
Analyste réglementaire
Direction générale de la sécurité maritime
Direction de la législation et règlements en matière maritime
Transports Canada
Ottawa (Ontario)
K1A 0N8
Téléphone : (613) 990-3092
Section 3 of the Garbage Pollution Prevention Regulations is
amended to update the reference to Part XX of the Canada Shipping Act to Part XV following the renumbering of Part XX of that
Act. Paragraph 4(1)(c) of the Regulations is amended as a result
of the Oceans Act which repealed the Territorial Sea and Fishing
Zones Act and the wording of the paragraph has been changed to
more appropriately reflect the wording used in the provisions of
the Oceans Act.
Section 57 of the Small Fishing Vessel Inspection Regulations
and the heading before it are repealed since there are no vessels
propelled by steam in service today.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2000
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2000
157
2000-02-02
Gazette du Canada Partie II, Vol. 134, no 3 SOR/DORS/2000-38
Canada Gazette Part II, Vol. 134, No. 3
Registration
SOR/2000-38
Enregistrement
DORS/2000-38
18 January, 2000
18 janvier 2000
CANADA DEPOSIT INSURANCE CORPORATION ACT
LOI SUR LA SOCIÉTÉ D’ASSURANCE-DÉPÔTS
DU CANADA
By-law Amending the Canada Deposit Insurance
Corporation Differential Premiums By-law
Règlement administratif modifiant le Règlement
administratif de la Société d’assurance-dépôts du
Canada sur les primes différentielles
The Board of Directors of the Canada Deposit Insurance Corporation, pursuant to paragraph 11(2)(g)a and section 21b of the
Canada Deposit Insurance Corporation Act, hereby makes the
annexed By-law Amending the Canada Deposit Insurance Corporation Differential Premiums By-law.
January 12, 2000
En vertu de l’alinéa 11(2)g)a et de l’article 21b de la Loi sur la
Société d’assurance-dépôts du Canada, le conseil d’administration de la Société d’assurance-dépôts du Canada prend le Règlement administratif modifiant le Règlement administratif de la
Société d’assurance-dépôts du Canada sur les primes différentielles, ci-après.
The Minister of Finance, pursuant to subsection 21(3) of the
Canada Deposit Insurance Corporation Act, hereby approves the
annexed By-law Amending the Canada Deposit Insurance Corporation Differential Premiums By-law, made by the Board of Directors of the Canada Deposit Insurance Corporation.
Dated in Ottawa this 14th day of January, 2000
Le 12 janvier 2000
En vertu du paragraphe 21(3)b de la Loi sur la Société
d’assurance-dépôts du Canada, le ministre des Finances agrée le
Règlement administratif modifiant le Règlement administratif de
la Société d’assurance-dépôts du Canada sur les primes différentielles, ci-après, pris par le conseil d’administration de la Société d’assurance-dépôts du Canada.
Pris à Ottawa le 14 janvier 2000
BY-LAW AMENDING
THE CANADA DEPOSIT
INSURANCE CORPORATION
DIFFERENTIAL PREMIUMS BY-LAW
RÈGLEMENT ADMINISTRATIF MODIFIANT LE
RÈGLEMENT ADMINISTRATIF DE LA SOCIÉTÉ
D’ASSURANCE-DÉPÔTS DU CANADA
SUR LES PRIMES DIFFÉRENTIELLES
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. (1) The description of E in subsection 4(2) of the French
version of the Canada Deposit Insurance Corporation Differential Premiums By-law1 is replaced by the following:
E le nombre de jours compris dans la période commençant le
1er mai de l’année de déclaration et se terminant le jour où la
Société reçoit de l’institution membre les documents visés à
l’alinéa 7(2)b), au paragraphe 15(1) ou à l’article 16, selon le
cas;
1. (1) L’élément E du paragraphe 4(2) de la version française du Règlement administratif de la Société d’assurancedépôts du Canada sur les primes différentielles1 est remplacé
par ce qui suit :
E le nombre de jours compris dans la période commençant le
1er mai de l’année de déclaration et se terminant le jour où la
Société reçoit de l’institution membre les documents visés à
l’alinéa 7(2)b), au paragraphe 15(1) ou à l’article 16, selon le
cas;
(2) L’élément G du paragraphe 4(2) du même règlement
administratif est remplacé par ce qui suit :
G le nombre de jours compris dans la période commençant le jour
suivant celui où la Société reçoit de l’institution membre les
documents visés à l’alinéa 7(2)b), au paragraphe 15(1) ou à
l’article 16, selon le cas, et se terminant le 30 avril de l’année
suivant l’année de déclaration visée à l’élément E.
b
(2) The description of G in subsection 4(2) of the By-law is
replaced by the following:
G is the number of days during the period beginning on the day
after the day that the Corporation receives the declaration referred to in paragraph 7(2)(b) or the documents required by
subsection 15(1) or section 16, as the case may be, from the
member institution and ending on April 30 of the year following the filing year referred to in E.
2. Paragraph 6(1)(a) of the French version of the By-law is
replaced by the following:
a) dans le cas où elle se trouve dans la situation décrite à
l’alinéa 12(1)a), des états financiers vérifiés et soit un
———
a
b
1
R.S., c. 18 (3rd Supp.), s. 51
S.C. 1996, c. 6, s. 27
SOR/99-120
158
2. L’alinéa 6(1)a) de la version française du même règlement administratif est remplacé par ce qui suit :
a) dans le cas où elle se trouve dans la situation décrite à
l’alinéa 12(1)a), des états financiers vérifiés et soit un
———
a
b
1
L.R., ch. 18 (3e suppl.), art. 51
L.C. 1996, ch. 6, art. 27
DORS/99-120
2000-02-02
Canada Gazette Part II, Vol. 134, No. 3
Gazette du Canada Partie II, Vol. 134, no 3 SOR/DORS/2000-38
formulaire de déclaration révisé soit une attestation portant que
les états financiers vérifiés confirment les renseignements inscrits sur le formulaire de déclaration transmis auparavant et
qu’aucune modification de celui-ci ou des documents et relevés
visés aux alinéas 15(1)c) à e) n’est requise;
3. (1) The second paragraph under the heading “Elements”
in section 2 of the Reporting Form set out in Part 2 of Schedule 2 to the By-law is amended by striking out the word “and”
at the end of paragraph (a), by adding the word “and” at the
end of paragraph (b) and by adding the following after paragraph (b):
(c) if the member institution is required by section 15 or 16 of
the Canada Deposit Insurance Corporation Differential Premiums By-Law to submit the Capital Adequacy Return - Market Risk (CAR - Market Risk), Reporting Manual, “Capital
Adequacy - Market Risk” tab, that return completed in accordance with that Manual and Part II of Guideline A of the
Guidelines as of the fiscal year ending in the year preceding the
filing year.
(2) The paragraph under the heading “2.2 Total Riskweighted Assets as of the End of the Preceding Fiscal Year” in
section 2 of the Reporting Form set out in Part 2 of Schedule 2 to the By-law is replaced by the following:
If the member institution is required by section 15 or 16 of the
Canada Deposit Insurance Corporation Differential Premiums
By-Law to submit the CAR - Market Risk return, the total riskweighted assets corresponds to the total adjusted risk-weighted
assets as set out for item “J” of that return.
If the member institution is not required to do so, it must indicate
the total risk-weighted assets as set out for item “C” of the CAR 1
form.
4. (1) The third paragraph under the heading “3. MEAN
ADJUSTED NET INCOME VOLATILITY” in section 3 of
the Reporting Form set out in Part 2 of Schedule 2 to the
English version of the By-law is amended by replacing the
expression “for elements 3, 3,1, 3.2 and 3.8,” with the expression “for elements 3, 3.1, 3.2 and 3.8,”.
(2) The second paragraph before the scoring grid in section 3 of the Reporting Form set out in Part 2 of Schedule 2 to
the English version of the By-law is amended by replacing the
word “almagamation” with the word “amalgamation”.
formulaire de déclaration révisé soit une attestation portant que
les états financiers vérifiés confirment les renseignements inscrits sur le formulaire de déclaration transmis auparavant et
qu’aucune modification de celui-ci ou des documents et relevés
visés aux alinéas 15(1)c) à e) n’est requise;
3. (1) Le deuxième paragraphe suivant l’intertitre « Éléments de la formule », à la section 2 du formulaire de déclaration figurant à la partie 2 de l’annexe 2 du même règlement
administratif, est modifié par adjonction, après l’alinéa b), de
ce qui suit :
c) le Relevé des normes de fonds propres - risque de marché
(NFP - risque de marché) figurant sous l’onglet « Normes de
fonds propres - Risque de marché » du Recueil des formulaires
et des instructions, arrêté à la fin de l’exercice clos durant
l’année précédant l’année de déclaration et établi en conformité
avec le recueil et la partie II de la Ligne directrice A des Lignes
directrices, si l’institution membre est tenue, aux termes des
articles 15 ou 16 du Règlement administratif de la Société
d’assurance-dépôts du Canada sur les primes différentielles,
de transmettre ce relevé.
(2) Le paragraphe suivant l’intertitre « 2.2 Total de l’actif
pondéré en fonction des risques arrêté à la fin de l’exercice
précédent », à la section 2 du formulaire de déclaration figurant à la partie 2 de l’annexe 2 du même règlement administratif, est remplacé par ce qui suit » :
Si l’institution membre est tenue, aux termes des articles 15 ou 16
du Règlement administratif de la Société d’assurance-dépôts du
Canada sur les primes différentielles, de transmettre le relevé
NFP - risque de marché, le total de l’actif pondéré en fonction des
risques correspond au total de l’actif rajusté pondéré en fonction
des risques qui est inscrit à la ligne J de ce relevé.
Sinon, le total de l’actif pondéré en fonction des risques qui est
inscrit à la ligne C du relevé NFP 1.
4. (1) Dans le troisième paragraphe suivant l’intertitre
« 3. MEAN ADJUSTED NET INCOME VOLATILITY », à
la section 3 du formulaire de déclaration figurant à la partie 2
de l’annexe 2 de la version anglaise du même règlement administratif, « for elements 3, 3,1, 3.2 and 3.8, » est remplacé
par « for elements 3, 3.1, 3.2 and 3.8 ».
(2) Dans le deuxième paragraphe précédant le barème de la
section 3 du formulaire de déclaration figurant à la partie 2
de l’annexe 2 de la version anglaise du même règlement administratif, « almagamation » est remplacé par « amalgamation ».
159
2000-02-02
Canada Gazette Part II, Vol. 134, No. 3
Gazette du Canada Partie II, Vol. 134, no 3 SOR/DORS/2000-38
5. Section 5 of the Reporting Form set out in Part 2 of Schedule 2 to the By-law is replaced by the following:
5. EFFICIENCY RATIO (%)
Formula:
Total non-interest expenses
Net interest income + Non-interest income
× 100
Complete the following:
5.1
5.2
× 100 = 5
+ 5.3
ÿ
Elements
Use the instructions below to arrive at the elements of the formula.
Refer to the Consolidated Statement of Income, Reporting Manual, “Income Statement” Tab, completed in accordance with that
Manual for the fiscal year ending in the year preceding the filing year.
5.1 Total Non-Interest Expenses
Indicate the total non-interest expenses, as set out for item 27 of the Consolidated Statement of Income.
5.2 Net Interest Income
Determine the net interest income by adding (a) and (b):
(a) Net interest income as set out for item 15 of the Consolidated Statement
of Income
____________________________________
(b) Taxable equivalent adjustment (if any)
____________________________________
Total (insert as element 5.2 of the formula)
____________________________________
5.3 Non-Interest Income
Determine the non-interest income by adding (a) and (b):
(a) Non-interest income as set out for item 22 of the Consolidated Statement
of Income
____________________________________
(b) Taxable equivalent adjustment (if any)
____________________________________
Total (insert as element 5.3 of the formula)
____________________________________
Score
Use the scoring grid below to determine the member institution’s score.
Range of results
Score
Efficiency ratio (5) is ≥ 0 or ≤ 60%
5
Efficiency ratio (5) is > 60% and ≤ 80%
3
Efficiency ratio (5) is > 80% or a negative number
0
5.4 Efficiency ratio score
160
2000-02-02
Gazette du Canada Partie II, Vol. 134, no 3 SOR/DORS/2000-38
Canada Gazette Part II, Vol. 134, No. 3
5. La section 5 du formulaire de déclaration figurant à la partie 2 de l’annexe 2 du même règlement administratif est remplacée par ce qui suit :
5. RATIO D’EFFICIENCE ( %)
Formule de calcul :
Total des frais autres que d’intérêt
× 100
Revenu net d’intérêt + Revenus autres que d’intérêt
Remplir :
5.1
5.2
× 100 = 5
+ 5.3
ÿ
Éléments de la formule
Calculer les éléments de la formule ci-dessus au moyen des instructions suivantes.
Utiliser l’État consolidé des revenus figurant sous l’onglet « État des revenus » du Recueil des formulaires et des instructions, établi
en conformité avec celui-ci pour l’exercice clos durant l’année précédant l’année de déclaration.
5.1 Total des frais autres que d’intérêt
Le total des frais autres que d’intérêt qui est inscrit à la ligne 27 de l’État consolidé des revenus.
5.2 Revenu net d’intérêt
Déterminer le revenu net d’intérêt par addition de a) et b) :
a) Revenu net d’intérêt qui est inscrit à la ligne 15 de
l’État consolidé des revenus
____________________________________
b) Rajustement de l’équivalent imposable (s’il y a lieu)
____________________________________
Total (reporter à l’élément 5.2)
____________________________________
5.3 Revenus autres que d’intérêt
Déterminer les revenus autres que d’intérêt par addition de a) et b) :
a) Revenus autres que d’intérêt inscrit à la ligne 22 de
l’État consolidé des revenus
____________________________________
b) Rajustement de l’équivalent imposable (s’il y a lieu)
____________________________________
Total (reporter à l’élément 5.3)
____________________________________
Note
Déterminer la note de l’institution membre d’après le barème ci-dessous.
Plage des résultats
Note
Le ratio d’efficience (5) ≥ 0 ou ≤ 60 %
5
Le ratio d’efficience (5) est > 60 % et ≤ 80 %
3
Le ratio d’efficience (5) est > 80 % ou un résultat négatif
0
5.4 Note relative au ratio d’efficience
161
2000-02-02
Canada Gazette Part II, Vol. 134, No. 3
Gazette du Canada Partie II, Vol. 134, no 3 SOR/DORS/2000-38
6. (1) The paragraph under the heading “6.1 Net Impaired
On-Balance Sheet Assets” in section 6 of the Reporting Form
set out in Part 2 of Schedule 2 to the By-law is replaced by the
following:
Indicate the net impaired on-balance sheet assets as set out for the
total of the column “Carrying Amount” in the Return of Impaired
Assets. If the result is negative, report “zero”.
(2) The paragraph under the heading “6.3 Net Unrealized
Losses on Securities” in section 6 of the Reporting Form set
out in Part 2 of Schedule 2 to the By-law is replaced by the
following:
Calculate the net unrealized losses on securities by subtracting the
total of the “Market Value” column from the total of the “Book
value” column as set out, respectively, for the item “Total Investment and Trading Account Securities” in Section IV of the
Securities Report. If the result is negative (i.e., if there is a net
unrealized gain on securities), report “zero”. The market value of
private placements or other securities with no publicly quoted
market price must be determined in accordance with section 3860
(“Fair value”) of the Handbook of the Canadian Institute of
Chartered Accountants.
7. (1) Paragraph (c) under the heading “Group of Associated Persons” in section 7 of the Reporting Form set out in
Part 2 of Schedule 2 to the By-law is repealed.
(2) The paragraph under the heading “Securities” in section 7 of the Reporting Form set out in Part 2 of Schedule 2 to
the English version of the By-law is amended by replacing the
expression “item 9 (Securities issued or guaranteed by a Canadian municipality or school corporation)” with the expression “item 9 (Securities issued or guaranteed by a Canadian
municipal or school corporation)”.
8. (1) The heading “Single Family Owner-Occupied Dwelling Properties Mortgage Loans” in section 8 of the Reporting
Form set out in Part 2 of Schedule 2 to the By-law and the
paragraph under that heading are replaced by the following:
Single Family Dwelling Properties Mortgage Loans
Mortgage loans of this type, secured by properties located in and
out of Canada, are to be classified in accordance with the Reporting Manual.
Calculate the total mortgage loans of this type by adding together
(a) for those secured by properties located in Canada, the total
of the amounts set out for item 1(a)(i) (Single Detached) and
item 1(a)(ii)(A) (Condominiums) in the Columns “Insured
Gross Mortgage Loans Outstanding” and “Uninsured Gross
Mortgage Loans Outstanding”, respectively, in the first table of
Section III of the Mortgage Loans Report, before deducting
any allowance for impairment; and
(b) for those secured by properties located out of Canada, the
total amount of such mortgage loans, calculated on the same
basis as the mortgage loans in paragraph (a).
162
6. (1) Le paragraphe suivant l’intertitre « 6.1 Actif net figurant au bilan ayant subi une moins-value », à la section 6 du
formulaire de déclaration figurant à la partie 2 de l’annexe 2
du même règlement administratif, est remplacé par ce qui suit :
L’actif net figurant au bilan ayant subi une moins-value qui est
inscrit à la ligne « Total » de la colonne « Valeur comptable » du
Relevé des créances douteuses. Si le résultat obtenu est négatif,
inscrire « 0 ».
(2) Le paragraphe suivant l’intertitre « 6.3 Pertes non réalisées nettes sur valeurs mobilières », à la section 6 du formulaire de déclaration figurant à la partie 2 de l’annexe 2 du
même règlement administratif, est remplacé par ce qui suit :
Déterminer les pertes non réalisées nettes sur les valeurs mobilières en soustrayant le total inscrit dans la colonne « Valeur marchande » du poste « Total des portefeuilles de placement et de
négociation des valeurs mobilières » de la section IV du Relevé
des valeurs mobilières du total inscrit dans la colonne « Valeur
comptable » de ce poste. Si le résultat obtenu est négatif (p. ex.
dans le cas de plus-values non réalisées nettes sur valeurs mobilières), inscrire « 0 ». La valeur marchande des placements privés
ou de tout autre titre dont le cours n’est pas coté publiquement
doit être déterminée selon le chapitre 3860 (Juste valeur) du Manuel de l’institut canadien des comptables agréés.
7. (1) L’alinéa c) figurant sous l’intertitre « Groupe de personnes », à la section 7 du formulaire de déclaration figurant
à la partie 2 de l’annexe 2 du même règlement administratif,
est abrogé.
(2) Dans le paragraphe suivant l’intertitre « Securities », à
la section 7 du formulaire de déclaration figurant à la partie 2
de l’annexe 2 de la version anglaise du même règlement administratif, « item 9 (Securities issued or guaranteed by a
Canadian municipality or school corporation) » est remplacé
par « item 9 (Securities issued or guaranteed by a Canadian
municipal or school corporation) ».
8. (1) L’intertitre « Prêts hypothécaires sur habitations unifamiliales et immeubles résidentiels occupés par leur propriétaire », à la section 8 du formulaire de déclaration figurant à
la partie 2 de l’annexe 2 du même règlement administratif, et
le paragraphe suivant cet intertitre sont remplacés par ce qui
suit :
Prêts hypothécaires sur habitations unifamiliales
Les prêts hypothécaires de ce type, garantis par des immeubles
situés au Canada et hors du Canada, doivent être classés en conformité avec le Recueil des formulaires et des instructions.
Déterminer le total des prêts de ce type par addition des montants
suivants :
a) pour ceux garantis par des immeubles situés au Canada, la
somme des montants inscrits aux postes 1a)(i) (Habitations
unifamiliales) et 1a)(ii)(A) (Immeubles en copropriété) dans les
colonnes « Assurés encours brut des prêts hypothécaires » et
« Non assurés encours brut des prêts hypothécaires » du premier tableau de la section III du Relevé des prêts hypothécaires, avant soustraction de toute provision pour créances douteuses;
b) pour ceux garantis par des immeubles situés hors du Canada,
le montant qui correspond au total de ceux-ci calculé selon la
méthode visée à l’alinéa a).
2000-02-02
Canada Gazette Part II, Vol. 134, No. 3
Gazette du Canada Partie II, Vol. 134, no 3 SOR/DORS/2000-38
(2) The item “Single Family Owner-occupied Dwelling
Properties Mortgage Loans” in column A of Table 8 to section 8 of the Reporting Form set out in Part 2 of Schedule 2 to
the By-Law is replaced by the following:
Single Family Dwelling Properties
Mortgage Loans
9. (1) The paragraph under the heading “Securities” in
section 9 of the Reporting Form set out in Part 2 of Schedule 2 to the English version of the By-law is amended by replacing the expression “item 9 (Securities issued or guaranteed by a Canadian municipality or school corporation)” with
the expression “item 9 (Securities issued or guaranteed by a
Canadian municipal or school corporation)”.
(2) Section 9 of the Reporting Form set out in Part 2 of
Schedule 2 to the By-law is amended by adding the following
after the paragraph under the heading “Securities”:
Report only securities held in the Investment Account for each of
the above items.
10. Schedule 5 to the English version of the By-law is
amended by adding the score “9” in column 2 opposite subparagraph 3(c)(ii).
11. Schedule 5 to the English version of the By-law is
amended by adding the score “6” in column 2 opposite subparagraph 8(c)(ii).
12. Paragraph 9(b) in column 1 of Schedule 5 to the French
version of the By-law is replaced by the following:
(2) L’article « Prêts hypothécaires sur habitations unifamiliales et immeubles résidentiels occupés par leur propriétaire »,
dans la colonne A du relevé 8 de la section 8 du formulaire de
déclaration figurant à la partie 2 de l’annexe 2 du même règlement administratif, est remplacé par ce qui suit :
Prêts hypothécaires sur
habitations unifamiliales
9. (1) Dans le paragraphe suivant l’intertitre « Securities »,
à la section 9 du formulaire de déclaration figurant à la partie 2 de l’annexe 2 de la version anglaise du même règlement
administratif, « item 9 (Securities issued or guaranteed by a
Canadian municipality or school corporation) » est remplacé
par « item 9 (Securities issued or guaranteed by a Canadian
municipal or school corporation) ».
(2) La section 9 du formulaire de déclaration figurant à la
partie 2 de l’annexe 2 du même règlement administratif est
modifiée par adjonction, après le paragraphe suivant
l’intertitre « Valeurs mobilières », de ce qui suit :
Inscrire seulement les valeurs mobilières détenues dans le compte
de placement pour chacun des postes précités.
10. L’annexe 5 de la version anglaise du même règlement
administratif est modifiée par adjonction de la note « 9 » dans
la colonne 2, en regard du sous-alinéa 3c)(ii).
11. L’annexe 5 de la version anglaise du même règlement
administratif est modifiée par adjonction de la note « 6 » dans
la colonne 2, en regard du sous-alinéa 8c)(ii).
12. La colonne 1 de l’alinéa 9b) de l’annexe 5 de la version
française du même règlement administratif est remplacée par
ce qui suit :
Colonne 1
Article
9.
Description
b) sa situation correspond à celle décrite à l’article 8, mais,
au 29 avril de l’année de déclaration, elle n’avait pas
rectifié un ou plusieurs manquements relevés durant la
période commençant le 30 avril de la deuxième année
précédant l’année de déclaration et se terminant le 29 avril
de l’année précédant l’année de déclaration.
Colonne 1
Article
9.
Description
b) sa situation correspond à celle décrite à l’article 8, mais,
au 29 avril de l’année de déclaration, elle n’avait pas
rectifié un ou plusieurs manquements relevés durant la
période commençant le 30 avril de la deuxième année
précédant l’année de déclaration et se terminant le 29 avril
de l’année précédant l’année de déclaration.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
13. This By-law comes into force on the day on which it is
registered.
13. Le présent règlement administratif entre en vigueur à la
date de son enregistrement.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the By-law.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
Subsection 21(2) of the CDIC Act authorizes the Board of Directors of the Canada Deposit Insurance Corporation (“CDIC”) to
make By-laws establishing a system of classifying member institutions into different categories, setting out the criteria or factors
CDIC will consider in classifying members into categories, establishing the procedures CDIC will follow in classifying members, and fixing the amount of, or providing a manner of determining the amount of the annual premium applicable to each
category.
Le paragraphe 21(2) de la Loi sur la Société d’assurancedépôts du Canada (la « Loi sur la SADC ») autorise le conseil
d’administration de la Société d’assurance-dépôts du Canada (la
« SADC ») à prendre des règlements administratifs en vue
d’établir un système pour regrouper les institutions membres en
catégories, de définir les critères ou facteurs dont la SADC tiendra compte pour déterminer l’appartenance à chaque catégorie, de
prévoir la procédure à suivre par la SADC pour le classement des
institutions membres et de fixer la prime annuelle pour chaque
catégorie ou prévoir la méthode pour ce faire.
163
2000-02-02
Canada Gazette Part II, Vol. 134, No. 3
Gazette du Canada Partie II, Vol. 134, no 3 SOR/DORS/2000-38
The Canada Deposit Insurance Corporation Differential
Premiums By-law (“the By-law”) came into force on March 31,
1999. It established the system of classifying member institutions
into 4 categories, set out the quantitative factors and the qualitative factors and criteria on which the categorization is based, and
established procedures for classification.
Member institutions have now had the experience of filing the
Reporting Form and supporting documents and being classified in
a premium classification by CDIC. CDIC has evaluated the functioning of the By-law and consulted with certain member institutions and their associations about their experience with the new
system. As a result, CDIC has made both substantive and technical amendments to the By-law. The amendments are contained in
the By-law Amending the Canada Deposit Insurance Corporation
Differential Premiums By-law (“the amending By-law”). The
amendments do not change any factor or criteria used in the classification of member institutions.
The substantive amendments affect how certain quantitative
factors are calculated and the type of information taken into account in the calculation. These amendments are intended to clarify the application of the By-law and harmonize, in part, reporting
requirements under the By-law with the way member institutions
currently record information. These amendments are as follows:
• Return on Risk-Weighted Capital: Member institutions that
file the Market Risk Return of the Capital Adequacy Return
are permitted to use risk-weighted assets as set out for that
Return, instead of as set out for the CAR 1 form, for the calculation of this factor.
• Efficiency Ratio: Members will use net interest income before charge for impairment, rather than after that charge.
Members may use a taxable equivalent basis to calculate denominator amounts for sections 5.2 and 5.3. The score table
is amended to cover the situation when members have a
negative number as a result of the calculation. There is a
consequent change to the third line of the scoring box.
• Net Impaired Assets including Net Unrealized Losses on Securities to Total Capital: The instructions at section 6.2 are
clarified, as are the instructions for the calculation of Net
Unrealized Losses on Securities at section 6.3.
• Aggregate Counterparty Asset Concentration: The definition
of “Group of Associated Persons” is simplified by the elimination of paragraph (c), “two or more of those persons have
common directors”. Member institutions do not record this
information and the requirement is not necessary.
• Real Estate Asset Concentration: The reporting requirement
is harmonized with the current record-keeping practice of
member institutions and the filing requirements of the federal regulator by elimination of the word “owner-occupied”.
• Industry Sector Concentration Ratio: The amendment excludes trading securities from the industry sector concentration elements. This is likely to improve the results of a
member institution with a large trading book because it will
reduce the chances of having a concentration in any given
industrial sector.
164
Le Règlement administratif de la Société d’assurance-dépôts
du Canada sur les primes différentielles (le « règlement »), qui
est entré en vigueur le 31 mars 1999, établit le système de classement des institutions membres en quatre catégories, définit les
facteurs quantitatifs et les facteurs et critères qualitatifs qui servent à classer chaque institution dans la catégorie appropriée, et
prévoit la procédure de classement à suivre.
Les institutions membres ont déjà produit le formulaire de déclaration et les documents à l’appui dont la SADC a besoin pour
leur attribuer une catégorie de prime. La SADC a évalué la mise
en application du règlement et recueilli les commentaires de certaines institutions membres et de leurs associations à ce sujet. À
la lumière de cette évaluation et de ces consultations la SADC a
apporté des modifications de fond et de forme au règlement. Ces
modifications sont énoncées dans le Règlement administratif
modifiant le Règlement administratif de la Société d’assurancedépôts du Canada sur les primes différentielles (le « règlement
modificatif »). Ces changements ne modifient en rien les facteurs
et les critères servant au classement des institutions membres.
Les modifications de fond ont une incidence sur la manière
dont sont calculés certains facteurs quantitatifs et sur le type de
renseignements dont il faut tenir compte pour ces calculs. Ces
modifications visent à clarifier l’application du règlement et à
harmoniser, en partie, les renseignements exigés en vertu du règlement avec les méthodes qu’utilisent actuellement les institutions membres pour recueillir leurs renseignements. Ces modifications sont les suivantes :
• Rendement de l’actif pondéré en fonction des risques : Pour
calculer ce ratio, les institutions membres qui produisent le
Relevé des normes de fonds propres (NFP) – risque de marché sont autorisées à utiliser l’actif pondéré en fonction des
risques qui figure sur ce relevé au lieu du montant figurant
sur le relevé NFP 1.
• Ratio d’efficience : Les institutions membres utiliseront le
revenu net d’intérêts avant (plutôt qu’après) charge de
créances douteuses. Elles pourront également utiliser
l’équivalent imposable pour calculer le montant des dénominateurs des intertitres 5.2 et 5.3. La grille du barème est
modifiée afin de tenir compte des situations où les institutions membres obtiennent un dénominateur négatif. Ainsi, la
troisième ligne de la grille du barème est modifiée par souci
de cohérence.
• Actif ayant subi une moins-value, y compris les pertes non
réalisées nettes sur les valeurs mobilières, par rapport au total des fonds propres : Les instructions de l’intertitre 6.2 sont
modifiées par souci de clarification, tout comme celles relatives au calcul des pertes non réalisées nettes sur les valeurs
mobilières, à l’intertitre 6.3.
• Concentration de l’actif à l’égard de l’ensemble des contreparties : La définition actuelle d’un « groupe de personnes »
est simplifiée pour éliminer l’alinéa c) « au moins deux
d’entre elles ont des administrateurs communs ». Les institutions membres ne recueillent pas cette information actuellement et une telle exigence n’est pas nécessaire.
• Concentration de l’actif dans le secteur immobilier : En supprimant la mention « occupés par leur propriétaire », les exigences en matière de déclaration tiennent compte des pratiques actuelles de tenue de registre des institutions membres
et des exigences de l’organisme de réglementation fédéral.
• Ratio de concentration à l’égard des secteurs d’activité : Les
changements excluent les titres de négociation des éléments
2000-02-02
Canada Gazette Part II, Vol. 134, No. 3
Gazette du Canada Partie II, Vol. 134, no 3 SOR/DORS/2000-38
The technical amendments correct clerical errors and omissions
in the By-law. These amendments are summarized in the following table:
Section requiring Amendment
Purpose of Amendment
déterminant la concentration à l’égard des secteurs
d’activité. Cette modification améliorera certainement les résultats d’une institution membre ayant un portefeuille de négociation important puisqu’elle réduira ainsi les risques de
concentration dans n’importe quel secteur d’activité.
Les modifications de forme visent à corriger des fautes de
frappe et des omissions dans le texte du règlement. Le tableau
suivant résume ces modifications.
Texte nécessitant des modifications
Modification
Subsection 4(2), element E in French.
Clarifies the element and eliminates a
discrepancy between the English and
French texts.
Paragraphe 4(2), élément E de la version française.
Par souci de clarification de l’élément E
et pour éliminer les différences entre la
version anglaise et la version française.
Subsection 4(2), element G in English
and French.
Eliminate an overlap between
elements E and G, by amending G to
read: “the number of days during the
period beginning on the day after the
Corporation receives the
declaration…”.
Paragraphe 4(2), élément G des versions française et anglaise.
Afin de supprimer les recoupements
entre les éléments E et G, modification
de l’élément G qui se lirait ainsi :
« le nombre de jours compris dans la
période commençant le jour suivant
celui où la Société reçoit de l’institution
membre les documents […] ».
Paragraph 6(1)(a) in French.
Adds a missing “s” in the spelling of
alinéas in the last line of the paragraph.
Alinéa 6(1)a) de la version française.
Ajout d’un « s » manquant à alinéas, à
la dernière ligne.
Part 2 of Schedule 2, section 3,
third paragraph, under the heading
“3. Mean Adjusted Net Income
Volatility” in English.
To change “3,1” to “3.1”.
Partie 2 de l’annexe 2, section 3,
Remplacement de « 3,1 » par « 3.1 ».
troisième paragraphe suivant l’intertitre
« 3. Mean Adjusted Net Income Volatility » de la version anglaise.
Part 2 of Schedule 2, section 3, second
paragraph before the scoring grid in
English.
To correct the spelling of
amalgamation.
Partie 2 de l’annexe 2, section 3,
deuxième paragraphe précédant le
barème de la version anglaise.
Correction de l’orthographe
d’amalgamation.
Part 2 of Schedule 2, section 5 in English and French.
To change “Other Income” to
“Non-interest income” and to change
reference in section 5.3 from line 21
to line 22 in the Consolidated
Statement of Income. Consequent
changes to the formula.
Partie 2 de l’annexe 2, section 5, des
versions anglaise et française.
Remplacement de « autres revenus »
par « revenus autres que d’intérêts » et
référence à la ligne 22 et non 21 de
l’État consolidé des revenus à
l’intertitre 5.3. Modification de la formule en conséquence.
Part 2 of Schedule 2, section 5 in
French.
To clarify terminology in subsections 5(2) and (3).
Partie 2 de l’annexe 2, section 5, de la
version française.
Clarification d’ordre terminologique
aux paragraphes 5(2) et (3).
Part 2 of Schedule 2, sections 7 and 9
in English.
Under the heading “Securities”, to replace “municipality” with “municipal”
to clarify the definition.
Partie 2 de l’annexe 2, section 7 et 9,
de la version anglaise.
Sous le titre « Securities », clarification
de la définition avec le remplacement
de « municipality » par « municipal ».
Schedule 5 in English.
To add scores - 9 at number 3 and 6 at
number 8.
Annexe 5 de la version anglaise.
Ajout de la note « 9 » en regard de
l’article 3 et de la note « 6 » en regard
de l’article 8.
Schedule 5, paragraph 9(b), column 1
in French.
To eliminate the repetition of the last
three words.
Annexe 5, alinéa 9b), colonne 1 de la
version française.
Suppression des trois derniers mots
répétés.
Alternatives
Solutions envisagées
Because the legislation requires that the differential premium
system be implemented by way of by-law, amendments to the
system must also be made by by-law. There are no alternatives
available.
La loi exigeant que le barème de primes différentielles soit
établi par voie de règlement administratif, les modifications visant le barème doivent aussi être apportées par voie de règlement
administratif. Il n’y a pas d’autre solution.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The implementation of the amending By-law will improve the
harmonization of the filing requirements of the differential premiums system with those of the federal regulator and with the
record-keeping practices of member institutions for certain
quantitative factors. Instructions are clarified and omissions and
clerical errors corrected. The cost to member institutions of filing
the Reporting Form should be reduced as the result of these
changes.
L’entrée en vigueur du règlement modificatif permettra
d’améliorer l’harmonisation des renseignements exigés aux fins
de l’établissement des primes différentielles avec les exigences de
l’organisme de réglementation fédéral et les pratiques de tenue de
registre des institutions membres, pour certains facteurs quantitatifs, ce qui devrait réduire les coûts de production du formulaire
de déclaration pour les institutions membres. Cela permet aussi
de clarifier les instructions et de corriger les omissions ou les
erreurs matérielles.
165
2000-02-02
Canada Gazette Part II, Vol. 134, No. 3
Gazette du Canada Partie II, Vol. 134, no 3 SOR/DORS/2000-38
Consultation
Consultations
The amending By-law has been the subject of meetings between CDIC and the Canadian Bankers Association and the Trust
and Loan Companies Association. Many of the substantive
amendments contained in the By-law were requested by member
institutions. CDIC sent a letter to member institutions and their
associations on November 24, 1999, detailing the amendments
and requesting comments. CDIC has also pre-published the
amending By-law and requested comments.
La SADC a tenu des consultations avec l’Association des banquiers canadiens et l’Association des compagnies de fiducie du
Canada. Plusieurs des modifications de fond contenues dans le
règlement modificatif ont été demandées par les institutions
membres. La SADC a également écrit à ces dernières et à leurs
associations le 24 novembre 1999 pour leur expliquer les changements et solliciter leurs commentaires. La SADC a également
procédé à la publication préalable du règlement modificatif et
sollicité des commentaires à son sujet.
La SADC a reçu une réponse favorable du secteur des services
financiers concernant le règlement modificatif ainsi que trois
demandes de modifications supplémentaires. Les changements
demandés et la réponse de la SADC à leur égard sont présentés
dans le tableau suivant.
CDIC has received a favourable response from industry to the
amending By-law. It has also received three written comments
requesting additional changes. The additional changes requested
and CDIC’s response to the requests are set out in the following
table.
Change Proposed
Limit of authorized assets to capital
multiple for capital adequacy too
strict. Requirement should not be
more onerous that regulatory minimum.
CDIC’s Response
For premium purposes, a member institution should only receive the best capital
score when it exceeds the regulatory
minimum. Change not made.
Management of risk arising from counterReport only securities held in the
investment account for Counterparty party exposure requires that trading desks
Asset Concentration ratio.
respect the overall limits member institutions should have in place. Change not
made.
Permit use of September 30 unaudited data.
Informational requirements already harmonized with OSFI. CDIC must rely on
audited financial information. September 30 data not audited. Change not made.
Changement proposé
Le ratio actif/fonds propres autorisé
est trop sévère et ne devrait pas être
plus exigeant que le minimum permis
par l’organisme de réglementation.
Réponse de la SADC
Aux fins du calcul des primes, une institution membre devrait recevoir la meilleure
note relative aux fonds propres seulement
si ses résultats dépassent le minimum
réglementaire. Ce changement n’a pas été
retenu.
Inscrire seulement les valeurs mobi- Pour gérer le risque lié aux engagements à
lières détenues dans le compte de
l’égard des contreparties il importe que les
placement pour le critère « Ratio de pupitres de négociation respectent les
concentration de l’actif à l’égard de limites globales que les institutions meml’ensemble des contreparties ».
bres devraient avoir en place. Ce changement n’a pas été retenu.
Il faut autoriser l’utilisation de ren- La SADC et le BSIF ont déjà harmonisé
seignements non vérifiés au 30 sep- leurs renseignements. La SADC doit
tembre.
s’appuyer sur des renseignements financiers vérifiés. Les renseignements au 30
septembre ne le sont pas. Ce changement
n’a pas été retenu.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
The amending By-law does not involve any compliance or enforcement issues.
Aucun mécanisme visant à assurer le respect du règlement
modificatif n’est requis.
Contact
Reg Neale
Director of Insurance Rating and Information
Canada Deposit Insurance Corporation
50 O’Connor Street
17th Floor
Ottawa, Ontario
K1P 5W5
Telephone: (613) 943-0613
FAX: (613) 996-6095
E-mail: rneale@cdic.ca
Personne-ressource
Reg Neale
Directeur de l’assurance, tarification et information
Société d’assurance-dépôts du Canada
50, rue O’Connor
17e étage
Ottawa (Ontario)
K1P 5W5
Téléphone : (613) 943-0613
TÉLÉCOPIEUR : (613) 996-6095
Courriel : rneale@cdic.ca
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2000
166
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2000
2000-02-02
Canada Gazette Part II, Vol. 134, No. 3
Registration
SOR/2000-39
Gazette du Canada Partie II, Vol. 134, no 3 SOR/DORS/2000-39
18 January, 2000
Enregistrement
DORS/2000-39
18 janvier 2000
NATIONAL ENERGY BOARD ACT
LOI SUR L’OFFICE NATIONAL DE L’ÉNERGIE
Regulations Amending the National Energy Board
Pipeline Crossing Regulations, Part I
(Miscellaneous Program)
Règlement correctif visant le Règlement de l’Office
national de l’énergie sur le croisement de pipelines, partie I
The National Energy Board, pursuant to subsections 112(5)a
and (5.1)b of the National Energy Board Act, hereby makes the
annexed Regulations Amending the National Energy Board Pipeline Crossing Regulations, Part I (Miscellaneous Program).
Calgary, Alberta, January 17, 2000
En vertu des paragraphes 112(5)a et (5.1)b de la Loi sur l’Office
national de l’énergie, l’Office national de l’énergie prend le Règlement correctif visant le Règlement de l’Office national de
l’énergie sur le croisement de pipe-lines, partie I, ci-après.
Calgary (Alberta), le 17 janvier 2000
REGULATIONS AMENDING THE NATIONAL ENERGY
BOARD PIPELINE CROSSING REGULATIONS, PART I
(MISCELLANEOUS PROGRAM)
RÈGLEMENT CORRECTIF VISANT LE RÈGLEMENT
DE L’OFFICE NATIONAL DE L’ÉNERGIE SUR LE
CROISEMENT DE PIPE-LINES, PARTIE I
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The definitions “leave” and “restricted area” in section 2
of the National Energy Board Pipeline Crossing Regulations,
Part I1, are replaced by the following:
“leave” means the leave of the Board referred to in subsection 112(1) of the Act; (autorisation)
“restricted area” means an area designated under section 9. (zone
interdite)
1. Les définitions de « autorisation » et « zone interdite », à
l’article 2 du Règlement de l’Office national de l’énergie sur le
croisement de pipe-lines, partie I1, sont respectivement remplacées par ce qui suit :
« autorisation » Autorisation de l’Office visée au paragraphe 112(1) de la Loi. (leave)
« zone interdite » Zone désignée en application de l’article 9.
(restricted area)
2. Le même règlement est modifié par adjonction, après
l’article 8, de ce qui suit :
9. Si une compagnie pipelinière reçoit du propriétaire
d’installation ou de l’exécutant de travaux d’excavation une demande en vue d’indiquer l’emplacement de ses conduites, elle
peut désigner une zone interdite située à proximité du lieu proposé de l’installation ou des travaux d’excavation, pouvant
s’étendre au-delà de 30 m du pipe-line, à l’intérieur de laquelle
les travaux d’excavation sont interdits jusqu’à ce qu’elle ait indiqué et marqué l’emplacement de ses conduites ou jusqu’à
l’expiration d’un délai de trois jours ouvrables suivant la date de
la demande, selon le premier de ces événements à survenir, à
moins qu’elle ne convienne avec le propriétaire ou l’exécutant, un
délai plus long pour indiquer et marquer l’emplacement de ses
conduites.
2. The Regulations are amended by adding the following after section 8:
9. When a pipeline company receives a request from a facility
owner or an excavator to locate its pipes, the pipeline company
may designate an area situated in the vicinity of the proposed
facility or excavation, which may extend beyond 30 m from the
pipeline, as a restricted area in which no excavation may be performed until the pipes are located and marked by the pipeline
company or the expiry of three working days after the date of the
request, whichever occurs first, unless the pipeline company and
the facility owner or excavator have agreed on an extension of
time for the pipeline company to locate and mark the pipes.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
3. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
3. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
———
a
b
1
S.C. 1990, c. 7, s. 28
S.C. 1999, c. 31, s. 167
SOR/88-528
———
a
b
1
L.C. 1990, ch. 7, art. 28
L.C. 1999, ch. 31, art. 167
DORS/88-528
167
2000-02-02
Canada Gazette Part II, Vol. 134, No. 3
Gazette du Canada Partie II, Vol. 134, no 3 SOR/DORS/2000-39
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
The amendment to these Regulations correct non-substantive
problems identified by the National Energy Board:
•= The Board notes that a cross-reference in the definition of
“restricted area” will cease to be accurate following an
amendment to the National Energy Board Pipeline Crossing
Regulations, Part II. Accordingly, the Board has made this
amendment to ensure that the correct reference is included in
the regulatory text.
It is expected that these changes will have little impact on Canadians. The miscellaneous amendments regulations were developed to streamline the regulatory process as well as to reduce
costs.
Les modifications apportées au règlement viennent corriger des
problèmes, autres que des problèmes de fond, qui ont été soulevés par l’Office national de l’énergie :
•= L’Office constate que le renvoi contenu dans la définition du
terme « zone interdite » ne sera plus exact après que le Règlement de l’Office national de l’énergie sur le croisement
des pipe-lines, partie II aura été modifié. Par conséquent,
l’Office a modifié le règlement pour qu’il indique le bon
renvoi.
On s’attend à ce que ces modifications aient peu d’incidences
sur les Canadiens. Les règlements correctifs ont été créés dans le
but de simplifier le processus de réglementation et de réduire les
coûts.
Contact
P. Noonan
Counsel
National Energy Board
444 - 7th Avenue S.W.
Calgary, Alberta
T2P 0X8
Telephone: (403) 299-3552
FAX: (403) 292-5503
E-mail: pnoonan@neb.gc.ca
Personne-ressource
P. Noonan
Avocat
Office national de l’énergie
444 Septième Avenue S.-O.
Calgary (Alberta)
T2P 0X8
Téléphone : (403) 299-3552
TÉLÉCOPIEUR : (403) 292-5503
Courriel : pnoonan@neb.gc.ca
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2000
168
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2000
2000-02-02
Canada Gazette Part II, Vol. 134, No. 3
Registration
SOR/2000-40
Gazette du Canada Partie II, Vol. 134, no 3 SOR/DORS/2000-40
18 January, 2000
Enregistrement
DORS/2000-40
18 janvier 2000
FARM PRODUCTS AGENCIES ACT
LOI SUR LES OFFICES DES PRODUITS AGRICOLES
Regulations Amending the Canadian Egg
Marketing Agency Quota Regulations, 1986
Règlement modifiant le Règlement de 1986 de
l’Office canadien de commercialisation des oeufs
sur le contingentement
Whereas the Governor in Council has, by the Canadian Egg
Marketing Agency Proclamationa, established the Canadian Egg
Marketing Agency pursuant to subsection 16(1)b of the Farm
Products Agencies Actc;
Whereas the Canadian Egg Marketing Agency has been empowered to implement a marketing plan pursuant to that Proclamation;
Whereas the Canadian Egg Marketing Agency has complied
with the requirements of subsections 4(1), (3) and (4)d of Part II
of the schedule to that Proclamation;
Whereas the proposed annexed Regulations Amending the Canadian Egg Marketing Agency Quota Regulations, 1986 are
regulations of a class to which paragraph 7(1)(d)e of the Farm
Products Agencies Actc applies by reason of section 2 of the
Agencies’ Orders and Regulations Approval Orderf, and have
been submitted to the National Farm Products Council pursuant
to paragraph 22(1)(f) of that Act;
Attendu que, en vertu du paragraphe 16(1)a de la Loi sur les
offices des produits agricolesb, le gouverneur en conseil a, par la
Proclamation visant l’Office canadien de commercialisation des
oeufsc, créé l’Office canadien de commercialisation des oeufs;
Attendu que l’Office est habilité à mettre en oeuvre un plan de
commercialisation, conformément à cette proclamation;
And whereas, pursuant to paragraph 7(1)(d)e of that Act, the
National Farm Products Council is satisfied that the proposed
regulations are necessary for the implementation of the marketing
plan that the Canadian Egg Marketing Agency is authorized to
implement, and has approved the proposed regulations;
Therefore, the Canadian Egg Marketing Agency, pursuant to
paragraph 22(1)(f) of the Farm Products Agencies Actc and section 2 of Part II of the schedule to the Canadian Egg Marketing
Agency Proclamationa, hereby makes the annexed Regulations
Amending the Canadian Egg Marketing Agency Quota Regulations, 1986.
Ottawa, Ontario, January 17, 2000
Attendu que l’Office s’est conformé aux exigences des paragraphes 4(1), (3) et (4)d de la partie II de l’annexe de cette proclamation;
Attendu que le projet de règlement intitulé Règlement modifiant le Règlement de 1986 de l’Office canadien de commercialisation des oeufs sur le contingentement, ci-après, relève d’une
catégorie à laquelle s’applique l’alinéa 7(1)d)e de cette loi, conformément à l’article 2 de l’Ordonnance sur l’approbation des
ordonnances et règlements des officesf, et a été soumis au Conseil
national des produits agricoles, conformément à l’alinéa 22(1)f)
de cette loi;
Attendu que, en vertu de l’alinéa 7(1)d)e de cette loi, le Conseil
national des produits agricoles, étant convaincu que le projet de
règlement est nécessaire à l’exécution du plan de commercialisation que l’Office est habilité à mettre en oeuvre, a approuvé ce
projet,
À ces causes, en vertu de l’alinéa 22(1)f) de la Loi sur les offices des produits agricolesb et de l’article 2 de la partie II de
l’annexe de la Proclamation visant l’Office canadien de commercialisation des oeufsc, l’Office canadien de commercialisation
des oeufs prend le Règlement modifiant le Règlement de 1986 de
l’Office canadien de commercialisation des oeufs sur le contingentement, ci-après.
Ottawa (Ontario), le 17 janvier 2000
REGULATIONS AMENDING THE CANADIAN EGG
MARKETING AGENCY QUOTA REGULATIONS, 1986
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE 1986
DE L’OFFICE CANADIEN DE COMMERCIALISATION
DES OEUFS SUR LE CONTINGENTEMENT
AMENDMENT
1
1
1. Schedules 1 and 2 to the Canadian Egg Marketing
Agency Quota Regulations, 19862 are replaced by the following:
———
a
b
c
d
e
f
1
2
C.R.C., c. 646
S.C. 1993, c. 3, par. 13(b)
S.C. 1993, c. 3, s. 2
SOR/99-186
S.C. 1993, c. 3, s. 7(2)
C.R.C., c. 648
SOR/99-187
SOR/86-8; SOR/86-411
MODIFICATION
1
1
1. Les annexes 1 et 2 du Règlement de 1986 de l’Office canadien de commercialisation des oeufs sur le contingentement2
sont remplacées par ce qui suit :
———
a
b
c
d
e
f
1
2
L.C. 1993, ch. 3, al. 13b)
L.C. 1993, ch. 3, art. 2
C.R.C., ch. 646
DORS/99-186
L.C. 1993, ch. 3, par. 7(2)
C.R.C., ch. 648
DORS/99-187
DORS/86-8; DORS/86-411
169
2000-02-02
Canada Gazette Part II, Vol. 134, No. 3
Gazette du Canada Partie II, Vol. 134, no 3 SOR/DORS/2000-40
SCHEDULE 1
(Sections 2 and 6, subsection 7(1) and sections 7.1 and 7.2)
ANNEXE 1
(articles 2 et 6, paragraphe 7(1) et articles 7.1 et 7.2)
LIMITS TO QUOTAS FOR THE PERIOD BEGINNING
ON DECEMBER 29, 1999 AND ENDING ON
FEBRUARY 26, 2000
LIMITES DES CONTINGENTS POUR LA PÉRIODE
COMMENÇANT LE 29 DÉCEMBRE 1999 ET SE
TERMINANT LE 26 FÉVRIER 2000
Column 1
Column 2
Column 3
Limits to Federal
Limits to Export
Quotas (Number of Quotas (Number of
Province
Dozens of Eggs)
Dozens of Eggs)
Ontario
30,533,613
781,319
Quebec
13,638,222
Nova Scotia
3,073,916
1,652,442
New Brunswick
Manitoba
9,076,836
781,319
British Columbia
9,807,335
Prince Edward Island
513,798
Saskatchewan
3,771,513
Alberta
6,844,557
Newfoundland
1,325,268
Column 4
Limits to Export
Market
Development
Quotas (Number
of Dozens
of Eggs)
1,953,297
Colonne 1
Colonne 2
Limite des
contingents
fédéraux (nombre
de douzaines
Province
d’oeufs)
Ontario
30 533 613
Québec
13 638 222
Nouvelle-Écosse
3 073 916
Nouveau-Brunswick
1 652 442
Manitoba
9 076 836
Colombie-Britannique
9 807 335
Île-du-Prince-Édouard
513 798
Saskatchewan
3 771 513
Alberta
6 844 557
Terre-Neuve
1 325 268
Colonne 3
Colonne 4
Limite des
contingents
d’exportation
(nombre de
douzaines
d’oeufs)
781 319
Limite des
contingents pour le
développement du
marché d’exportation (nombre de
douzaines d’oeufs)
781 319
1 953 297
SCHEDULE 2
(Sections 2 and 6 and subsection 7(1))
ANNEXE 2
(articles 2 et 6 et paragraphe 7(1))
LIMIT TO QUOTA FOR THE PERIOD
BEGINNING ON JANUARY 1, 2000 AND
ENDING ON FEBRUARY 26, 2000
LIMITE DES CONTINGENTS POUR LA PÉRIODE
COMMENÇANT LE 1er JANVIER 2000 ET
SE TERMINANT LE 26 FÉVRIER 2000
Column 1
Column 2
Colonne 1
Colonne 2
Province
Northwest Territories
Number of Dozens of Eggs
426,717
Province
Territoires du Nord-Ouest
Nombre de douzaine d’oeufs
426 717
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
2. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Regulations.)
(La présente note ne fait pas partie du règlement.)
These amendments establish the number of dozens of eggs that
producers may market during the period
(a) beginning on December 29, 1999 and ending on February 26, 2000 for certain provinces; and
(b) beginning on January 1, 2000 and ending on February 26,
2000 for the Northwest Territories.
Les modifications visent à fixer le nombre de douzaines
d’oeufs que les producteurs peuvent commercialiser :
a) au cours de la période commençant le 29 décembre 1999 et
se terminant le 26 février 2000, pour certaines provinces;
b) au cours de la période commençant le 1er janvier 2000 et se
terminant le 26 février 2000, pour les Territoires du NordOuest.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2000
170
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2000
2000-02-02
Canada Gazette Part II, Vol. 134, No. 3
Gazette du Canada Partie II, Vol. 134, no 3 SI/TR/2000-3
Registration
SI/2000-3 2 February, 2000
Enregistrement
TR/2000-3 2 février 2000
AN ACT TO AMEND THE CANADA GRAIN ACT AND THE
AGRICULTURE AND AGRI-FOOD ADMINISTRATIVE
MONETARY PENALTIES ACT AND TO REPEAL THE
GRAIN FUTURES ACT
LOI MODIFIANT LA LOI SUR LES GRAINS DU CANADA
ET LA LOI SUR LES SANCTIONS ADMINISTRATIVES
PÉCUNIAIRES EN MATIÈRE D’AGRICULTURE ET
D’AGROALIMENTAIRE ET ABROGEANT LA LOI SUR LES
MARCHÉS DE GRAIN À TERME
Order Fixing February 1, 2000 as the Date of the
Coming into Force of Section 29 of the Act
Décret fixant au 1er février 2000 la date d’entrée en
vigueur de l’article 29 de la Loi
P.C. 2000-46
C.P. 2000-46
12 January, 2000
12 janvier 2000
Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Agriculture and Agri-Food, pursuant to section 30 of An Act to amend the Canada Grain Act and
the Agriculture and Agri-Food Administrative Monetary Penalties Act and to repeal the Grain Futures Act, assented to on
June 18, 1998, being chapter 22 of the Statutes of Canada, 1998,
hereby fixes February 1, 2000 as the day on which section 29 of
that Act comes into force.
Sur recommandation du ministre de l’Agriculture et de
l’Agroalimentaire et en vertu de l’article 30 de la Loi modifiant la
Loi sur les grains du Canada et la Loi sur les sanctions administratives pécuniaires en matière d’agriculture et d’agroalimentaire et abrogeant la Loi sur les marchés de grain à terme,
sanctionnée le 18 juin 1998, chapitre 22 des Lois du Canada
(1998), Son Excellence la Gouverneure générale en conseil fixe
au 1er février 2000 la date d’entrée en vigueur de l’article 29 de
cette loi.
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Order.)
(La présente note ne fait pas partie du décret.)
Pursuant to the provisions of the Grain Futures Act, the Canadian Grain Commission (CGC) has overseen the operations of the
Winnipeg Commodity Exchange (WCE) since the mid-1970’s.
The WCE is the only grain exchange in Canada.
The Act has remained unchanged since 1939. It no longer
meets international standards for the regulation of commodity
exchanges and does not encompass the powers needed for effective oversight of the WCE. For example, the statute does not grant
the necessary powers to regulate the trading of options on futures.
En vertu de la Loi sur les marchés de grain à terme, la Commission canadienne des grains (CCG) supervise les activités de la
Winnipeg Commodity Exchange (WCE) depuis le milieu des
années 70. La WCE est la seule bourse des grains au Canada.
La loi est inchangée depuis 1939. Elle ne satisfait plus aux
normes internationales de réglementation des bourses de marchandises et ne comporte pas les pouvoirs nécessaires à la surveillance efficace des activités de la WCE. Elle n’accorde pas, par
exemple, les pouvoirs nécessaires pour réglementer la négociation
des options sur contrats à terme.
La WCE a annoncé son entention de conclure des marchés à
terme pour d’autres marchandises afin d’améliorer sa viabilité à
long terme. La Loi sur les marchés de grain à terme ne vise que
la réglementation des contrats à terme pour les grains.
En réaction à cette annonce, la province du Manitoba a déclaré
qu’elle adopterait la législation nécessaire pour réglementer les
activités de la WCE.
La CCG a étudié deux options.
L’abrogation de la Loi sur les marchés de grain à terme donnerait à la Commission des valeurs mobilières du Manitoba
(CVMB) l’entière responsabilité de réglementer les activités de
la WCE.
Si la Loi sur les marchés de grain à terme est modifiée pour
répondre aux besoins réglementaires actuels, la réglementation
des activités de la WCE incomberait à la fois à la CVMB et à la
CCG. Cette mesure n’est pas souhaitable, car elle va à l’encontre
des objectifs nationaux qui sont d’éviter les chevauchements entre gouvernements fédéral et provinciaux.
Après étude des deux options, la CCG a recommandé
l’abrogation de la Loi sur les marchés de grain à terme. Cette
In order to improve its long term viability, the WCE announced
its intention to develop new contracts for commodities other than
grain; the Grain Futures Act only provides for the regulation of
grain futures contracts.
In response to the WCE’s stated intention to develop non-grain
contracts, the Province of Manitoba announced its intention to
develop the necessary legislation for regulating the WCE.
Two options were considered by the CGC.
Repealing the Grain Futures Act meant that the Manitoba Securities Commission (MSC) would assume sole responsibility for
regulating the WCE.
Amending the Grain Futures Act to meet current regulatory
needs would mean that both the MSC and the CGC would be
responsible for regulating the WCE. Joint regulation by MSC and
CGC would not be desirable. This option is inconsistent with the
national objectives of avoiding overlap and duplication between
the Federal government and the provinces.
After reviewing both options, the CGC recommended that the
Grain Futures Act be repealed. This recommendation was
171
2000-02-02
Canada Gazette Part II, Vol. 134, No. 3
accepted and repeal of the Grain Futures Act was provided for in
Bill C-26 which was assented to on June 18, 1998.
Since that time, the CGC continued to be solely responsible for
regulating the WCE while the Province of Manitoba was laying
the foundation for assuming sole regulatory oversight of the
WCE.
The Province of Manitoba has enacted its Commodity Futures
Act. It satisfies international standards for the regulation of futures contracts and their derivatives and grants the necessary
powers to the MSC to effectively regulate the WCE and its operations. Draft regulations have been published for consultation
with stakeholders. The MSC is currently preparing various rules
applicable to its regulatory responsibilities. It is expected that the
MSC will be ready to begin supervising the WCE on February 1,
2000.
The CGC will continue to work with the MSC and WCE to
plan the orderly transition of regulatory responsibilities.
Repeal of the Grain Futures Act achieves the original goals of
ensuring effective oversight of the WCE and its operations and
avoiding regulatory overlap.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2000
172
Gazette du Canada Partie II, Vol. 134, no 3 SI/TR/2000-3
recommandation a été approuvée et la loi a été abrogée par le
projet de loi C-26, qui a été sanctionné le 18 juin 1998.
Depuis, la CCG a continué à réglementer seule les activités de
la WCE pendant que la province du Manitoba établissait les fondements pour assumer cette responsabilité.
La province du Manitoba a adopté la Loi sur les contrats à
terme. Celle-ci respecte les normes internationales de réglementation des contrats à terme et les instruments dérivés et accorde à
la CVMB les pouvoirs voulus pour réglementer de façon efficace
les activités de la WCE. Des projets de règlement ont été publiés
aux fins de consultation des intervenants. La CVMB élabore en
ce moment diverses règles concernant ses nouvelles responsabilités et prévoit être prête à commencer à surveiller les activités de
la WCE le 1er février 2000.
La CCG continuera de travailler conjointement avec la CVMB
et la WCE afin que la transition se fasse sans heurt.
L’abrogation de la Loi sur les marchés de grain à terme permet
d’atteindre les principaux objectifs établis, soit assurer la surveillance efficace des activités de la WCE et éviter tout chevauchement en matière de surveillance réglementaire.
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2000
2000-02-02
Canada Gazette Part II, Vol. 134, No. 3
TABLE OF CONTENTS
SOR:
SI:
SOR/2000-35—40
SI/2000-3
Statutory Instruments (Regulations)
Statutory Instruments and Other Documents (Other than Regulations)
Registration
No.
P.C.
2000
Department
Name of Statutory Instrument or Other Document
SOR/2000-35
05
Agriculture and Agri-Food
Regulations Amending the Dairy Products Regulations ...............................
148
Page
SOR/2000-36
12
Fisheries and Oceans
Regulations Amending the Coastal Fisheries Protection Regulations...........
152
SOR/2000-37
43
Transport
Regulations Amending Certain Regulations Made under the Canada
Shipping Act (Miscellaneous Program)........................................................
156
SOR/2000-38
Canada Deposit
Insurance Corporation
By-law Amending the Canada Deposit Insurance Corporation Differential
Premiums By-law .........................................................................................
158
SOR/2000-39
National Energy Board
Regulations Amending the National Energy Board Pipeline Crossing
Regulations, Part I (Miscellaneous Program) ...............................................
167
SOR/2000-40
Agriculture and Agri-Food
Regulations Amending the Canadian Egg Marketing Agency Quota
Regulations, 1986 .........................................................................................
169
Agriculture and Agri-Food
Order Fixing February 1, 2000 as the Date of the Coming into Force of
Section 29 of An Act to amend the Canada Grain Act and the Agriculture
and Agri-Food Administrative Monetary Penalties Act and to repeal the
Grain Futures Act .........................................................................................
171
SI/2000-03
46
i
2000-02-02
INDEX
Canada Gazette Part II, Vol. 134, No. 3
SOR:
SI:
SOR/2000-35—40
SI/2000-3
Abbreviations: e — erratum
n — new
r — revises
x — revokes
Statutory Instruments (Regulations)
Statutory Instruments and Other Documents (Other than Regulations)
Regulations
Statutes
Registration
No.
Canada Deposit Insurance Corporation Differential Premiums By-lawBy-law
Amending .............................................................................................................
Canada Deposit Insurance Corporation Act
SOR/2000-38
18/01/00
158
Canadian Egg Marketing Agency Quota Regulations, 1986Regulations
Amending .............................................................................................................
Farm Products Agencies Act
SOR/2000-40
18/01/00
169
Certain Regulations Made under the Canada Shipping Act (Miscellaneous
Program)Regulations Amending.......................................................................
Canada Shipping Act
SOR/2000-37
12/01/00
156
Coastal Fisheries Protection RegulationsRegulations Amending ...........................
Coastal Fisheries Protection Act
SOR/2000-36
12/01/00
152
Dairy Products RegulationsRegulations Amending................................................
Canada Agricultural Products Act
SOR/2000-35
12/01/00
148
SI/2000-03
02/02/00
171
SOR/2000-39
18/01/00
167
Fixing February 1, 2000 as the Date of the Coming into Force of Section 29 of the
ActOrder ...........................................................................................................
Canada Grain Act and the Agriculture and Agri-Food Administrative
Monetary Penalties Act and to repeal the Grain Futures Act (An Act to
amend)
National Energy Board Pipeline Crossing Regulations, Part I (Miscellaneous
Program)Regulations Amending.......................................................................
National Energy Board Act
ii
Date
Page
Comments
2000-02-02
Gazette du Canada Partie II, Vol. 134, no 3
TABLE DES MATIÈRES DORS:
TR:
No d'enregistrement.
C.P.
2000
DORS/2000-35
DORS/2000-35—40
TR/2000-3
Textes réglementaires (Règlements)
Textes réglementaires et autres documents (Autres que les Règlements)
Ministère
Titre du texte réglementaire ou autre document
Page
05
Agriculture et
Agroalimentaire
Règlement modifiant le Règlement sur les produits laitiers..........................
148
DORS/2000-36
12
Pêches et Océans
Règlement modifiant le Règlement sur la protection des pêcheries côtières.
152
DORS/2000-37
43
Transports
Règlement correctif visant certains règlements pris en vertu de la Loi sur
la marine marchande du Canada ...................................................................
156
DORS/2000-38
Société d’assurance-dépôts
du Canada
Règlement administratif modifiant le Règlement administratif de la
Société d’assurance-dépôts du Canada sur les primes différentielles ...........
158
DORS/2000-39
Office national de l’énergie
Règlement correctif visant le Règlement de l’Office national de l’énergie
sur le croisement de pipe-lines, partie I ........................................................
167
Agriculture et
Agroalimentaire
Règlement modifiant le Règlement de 1986 de l’Office canadien de
commercialisation des oeufs sur le contingentement ....................................
169
Agriculture et
Agroalimentaire
Décret fixant au 1er février 2000 la date d’entrée en vigueur de l’article 29
de la Loi modifiant la Loi sur les grains du Canada et la Loi sur les
sanctions administratives pécuniaires en matière d’agriculture et
d’agroalimentaire et abrogeant la Loi sur les marchés de grain à terme .......
171
DORS/2000-40
TR/2000-03
46
iii
2000-02-02
INDEX
DORS/2000-35
40
Gazette du Canada Partie II, Vol. 134, n o 3
DORS:
TR:
Textes réglementaires (Règlements)
Textes réglementaires et autres documents (Autres que les Règlements)
TR/2000-3
Abréviations : e — erratum
n — nouveau
r — revise
a — abroge
Règlements
Lois
Enregistrement
no
Certains règlements pris en vertu de la Loi sur la marine marchande du Canada 
Règlement correctif ..............................................................................................
Marine marchande du Canada (Loi)
DORS/2000-37
12/01/00
156
TR/2000-03
02/02/00
171
Office canadien de commercialisation des oeufs sur le contingentement 
Règlement modifiant le Règlement de 1986 .........................................................
Offices des produits agricoles (Loi)
DORS/2000-40
18/01/00
169
Office national de l’énergie sur le croisement de pipe-lines, partie I  Règlement
correctif visant le Règlement ................................................................................
Office national de l’énergie (Loi)
DORS/2000-39
18/01/00
167
Produits laitiers  Règlement modifiant le Règlement .............................................
Produits agricoles au Canada (Loi)
DORS/2000-35
12/01/00
148
Protection des pêcheries côtières  Règlement modifiant le Règlement...................
Protection des pêches côtières (Loi)
DORS/2000-36
12/01/00
152
Société d’assurance-dépôts du Canada sur les primes différentielles  Règlement
administratif modifiant le Règlement administratif ..............................................
Société d’assurance-dépôts du Canada (Loi)
DORS/2000-38
18/01/00
158
Fixant au 1er février 2000 la date d’entrée en vigueur de l’article 29 de la Loi 
Décret ...................................................................................................................
Grains du Canada et la Loi sur les sanctions administratives pécuniaires en
matière d’agriculture et d’agroalimentaire et abrogeant la Loi sur les
marchés de grain à terme (Loi modifiant la Loi)
iv
Date
Page
Commentaires
If undelivered, return COVER ONLY to:
Canadian Government Publishing
Public Works and Government Services
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
En cas de non-livraison,
retourner cette COUVERTURE SEULEMENT à :
Les Éditions du gouvernement du Canada
Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
Available from Canadian Government Publishing
Public Works and Government Services Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
En vente : Les Éditions du gouvernement du Canada
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising