Canada Gazette du Part II

Canada Gazette du Part II
Vol. 133, no 21
Vol. 133, No. 21
Canada
Gazette
Gazette
du Canada
Part II
OTTAWA, WEDNESDAY, OCTOBER 13, 1999
Partie II
OTTAWA, LE MERCREDI 13 OCTOBRE 1999
Statutory Instruments 1999
Textes réglementaires 1999
SOR/99-367 to 379 and SI/99-107 to 116
DORS/99-367 à 379 et TR/99-107 à 116
Pages 2270 to 2373
Pages 2270 à 2373
NOTICE TO READERS
AVIS AU LECTEUR
The Canada Gazette Part II is published under authority of the Statutory
Instruments Act on January 6, 1999 and at least every second Wednesday
thereafter.
La Gazette du Canada Partie II est publiée en vertu de la Loi sur les textes
réglementaires le 6 janvier 1999 et au moins tous les deux mercredis par la
suite.
Part II of the Canada Gazette contains all ‘‘regulations’’ as defined in the
Statutory Instruments Act and certain other classes of statutory instruments
and documents required to be published therein. However, certain regulations
and classes of regulations are exempted from publication by section 15 of the
Statutory Instruments Regulations made pursuant to section 20 of the
Statutory Instruments Act.
La Partie II de la Gazette du Canada est le recueil des « règlements »
définis comme tels dans la loi précitée et de certaines autres catégories de
textes réglementaires et de documents qu’il est prescrit d’y publier.
Cependant, certains règlements et catégories de règlements sont soustraits à la
publication par l’article 15 du Règlement sur les textes réglementaires, établi
en vertu de l’article 20 de la Loi sur les textes réglementaires.
Each regulation or statutory instrument published in this number may
be obtained as a separate reprint from Canadian Government Publishing,
Public Works and Government Services Canada. Rates will be quoted on
request.
Il est possible d’obtenir un tiré à part de tout règlement ou de tout texte
réglementaire publié dans le présent numéro en s’adressant aux Éditions du
gouvernement du Canada, Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada. Le tarif sera indiqué sur demande.
The Canada Gazette Part II is available in most libraries for consultation.
On peut consulter la Gazette du Canada Partie II dans la plupart des
bibliothèques.
For residents of Canada, the cost of an annual subscription to the Canada
Gazette Part II is $67.50, and single issues, $3.50. For residents of other
countries, the cost of a subscription is $87.75 and single issues, $4.95. Orders
should be addressed to: Canadian Government Publishing, Public Works and
Government Services Canada, Ottawa, Canada K1A 0S9.
Pour les résidents du Canada, le prix de l’abonnement annuel à la Gazette
du Canada Partie II est de 67,50 $ et le prix d’un exemplaire, de 3,50 $. Pour
les résidents d’autres pays, le prix de l’abonnement est de 87,75 $ et le prix
d’un exemplaire, de 4,95 $. Veuillez adresser les commandes à : Les Éditions
du gouvernement du Canada, Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada, Ottawa, Canada K1A 0S9.
Copies of Statutory Instruments that have been registered with the Clerk of
the Privy Council are available, in both official languages, for inspection and
sale at Room 418, Blackburn Building, 85 Sparks Street, Ottawa, Canada.
Des exemplaires des textes réglementaires enregistrés par le greffier du
Conseil privé sont à la disposition du public, dans les deux langues officielles,
pour examen et vente à la pièce 418, édifice Blackburn, 85, rue Sparks,
Ottawa, Canada.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, represented by the
Minister of Public Works and Government Services, 1999
Published by the Queen’s Printer for Canada, 1999
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, représentée par le
ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux, 1999
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 1999
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Registration
SOR/99-367
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-367
29 September, 1999
Enregistrement
DORS/99-367 29 septembre 1999
EXCISE TAX ACT
LOI SUR LA TAXE D’ACCISE
Regulations Amending the Public Service Body
Rebate (GST) Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les
remboursements aux organismes de services
publics (TPS)
P.C. 1999-1643
C.P. 1999-1643
29 September, 1999
29 septembre 1999
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Finance, pursuant to sections 259a and 277b of the Excise Tax Act, hereby makes the annexed Regulations Amending the Public Service Body Rebate
(GST) Regulations.
Sur recommandation du ministre des Finances et en vertu des
articles 259a et 277b de la Loi sur la taxe d’accise, Son Excellence
le Gouverneur général en conseil prend le Règlement modifiant le
Règlement sur les remboursements aux organismes de services
publics (TPS), ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE PUBLIC SERVICE
BODY REBATE (GST) REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES
REMBOURSEMENTS AUX ORGANISMES DE SERVICES
PUBLICS (TPS)
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. Section 1 of the Public Service Body Rebate (GST) Regulations1 is replaced by the following:
1. L’article 1 du Règlement sur les remboursements aux organismes de services publics (TPS)1 est remplacé par ce qui
suit :
1. Règlement sur les remboursements aux organismes de services publics (TPS/TVH).
2. (1) Le passage de l’alinéa a) de la définition de « montant
de financement public » précédant le sous-alinéa (i), à
l’article 2 du même règlement, est remplacé par ce qui suit :
a) de toute somme d’argent, y compris un prêt à remboursement conditionnel, mais à l’exclusion de tout autre type de
prêt et des remboursements, ristournes, remises ou crédits de
frais, droits ou taxes imposés en application d’une loi, qui
est facilement vérifiable et qui est payée ou payable à la personne par un subventionnaire :
(2) Le sous-alinéa b)(ii) de la définition de « montant de financement public », à l’article 2 du même règlement, est
remplacé par ce qui suit :
(ii) le montant serait un montant de financement public de
la personne par l’effet de l’alinéa a) si le subventionnaire
le lui versait directement dans le même but que celui dans
lequel l’organisme intermédiaire ou l’autre organisme,
selon le cas, le lui a versé et si cet organisme était compris
dans la notion de « subventionnaire » au sous-alinéa a)(ii).
(government funding)
1. These Regulations may be cited as the Public Service Body
Rebate (GST/HST) Regulations.
2. (1) The portion of paragraph (a) of the definition
“government funding” in section 2 of the Regulations before
subparagraph (i) is replaced by the following:
(a) an amount of money (including a forgivable loan but not
including any other loan or a refund, rebate or remission of,
or credit in respect of, taxes, duties or fees imposed under
any statute) that is readily ascertainable and is paid or payable to the particular person by a grantor
(2) Subparagraph (b)(ii) of the definition “government
funding” in section 2 of the Regulations is replaced by the
following:
(ii) the amount would be government funding of the particular person because of paragraph (a) if the amount were
paid by the grantor directly to the particular person for the
same purpose as it was paid to the particular person by the
intermediary or the other organization, as the case may be,
and if the reference to “grantor” in subparagraph (a)(ii)
included a reference to that intermediary or other organization, as the case may be; (montant de financement
public)
(3) Section 2 of the Regulations is amended by adding the
following in alphabetical order:
“consideration”, in respect of a supply, includes all amounts
credited to the recipient of the supply in respect of a trade-in
(within the meaning of subsection 153(4) of the Act) accepted
in full or partial consideration for the supply or, if the supplier
and the recipient are not dealing with each other at arm’s
———
a
b
1
S.C. 1993, c. 27, s. 115; S.C. 1997, c. 10, s. 227
S.C. 1993, c. 27, s. 125(1)
SOR/91-37
2270
(3) L’article 2 du même règlement est modifié par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
« contrepartie » Font partie de la contrepartie d’une fourniture les
montants portés au crédit de l’acquéreur au titre d’un bien repris, au sens du paragraphe 153(4) de la Loi, accepté en contrepartie totale ou partielle de la fourniture ou, si le fournisseur
a un lien de dépendance avec l’acquéreur au moment de la
———
a
b
1
L.C. 1993, ch. 27, art. 115; L.C. 1997, ch. 10, art. 227
L.C. 1993, ch. 27, par. 125(1)
DORS/91-37
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-367
length at the time the supply is made and the amount credited
to the recipient in respect of the trade-in exceeds the fair market value of the trade-in at the time ownership of it is transferred to the supplier, that fair market value; (contrepartie)
3. The Regulations are amended by adding the following after section 2:
fourniture et que le montant porté au crédit de l’acquéreur au
titre du bien repris dépasse la juste valeur marchande du bien
repris au moment du transfert de sa propriété au fournisseur,
cette juste valeur marchande. (consideration)
3. Le même règlement est modifié par adjonction, après
l’article 2, de ce qui suit :
PRESCRIBED GOVERNMENT ORGANIZATIONS
ORGANISMES GOUVERNEMENTAUX
2.1 For the purpose of the definition “non-profit organization”
in subsection 259(1) of the Act, a person that is a specified
Crown agent or an agent of Her Majesty in right of a province
and that would be a non-profit organization within the meaning
assigned by subsection 123(1) of the Act if the definition of that
expression were read without reference to “a government” is a
prescribed government organization.
4. (1) The portion of subsection 3(1) of the French version
of the Regulations before paragraph (a) is replaced by the
following:
3. (1) Pour l’application de la définition de « pourcentage de
financement public », au paragraphe 259(1) de la Loi, le pourcentage applicable à une personne pour son exercice correspond
au plus élevé des pourcentages suivants :
(2) Subclause (iii)(A)(V) of the description of B in paragraph 3(1)(a) of the Regulations is replaced by the following:
(V) supplies deemed under any of subsections 171(3),
172(2) and 183(4) to (6) of the Act to have been made
by the particular person or supplies by the particular
person to which subsection 173(1) of the Act applies,
2.1 Pour l’application de la définition de « organisme à but non
lucratif » au paragraphe 259(1) de la Loi, est un organisme d’un
gouvernement toute personne qui est un mandataire déterminé ou
un mandataire de Sa Majesté du chef d’une province et qui serait
un organisme à but non lucratif au sens du paragraphe 123(1) de
la Loi s’il n’était pas tenu compte de la mention « les gouvernements » dans la définition de cette expression.
4. (1) Le passage du paragraphe 3(1) de la version française
du même règlement précédant l’alinéa a) est remplacé par ce
qui suit :
3. (1) Pour l’application de la définition de « pourcentage de
financement public », au paragraphe 259(1) de la Loi, le pourcentage applicable à une personne pour son exercice correspond au
plus élevé des pourcentages suivants :
(2) La subdivision (iii)(A)(V) de l’élément B de la formule
figurant à l’alinéa 3(1)a) du même règlement est remplacée
par ce qui suit :
(V) les fournitures que la personne est réputée avoir effectuées en application de l’un des paragraphes 171(3),
172(2) et 183(4) à (6) de la Loi et les fournitures effectuées par elle auxquelles s’applique le paragraphe 173(1) de la Loi,
5. (1) Le passage du paragraphe 4(1) du même règlement
précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
4. (1) Pour le calcul du remboursement payable à une personne
en application de l’article 259 de la Loi, les biens et les services
suivants sont visés :
(2) La division 4(1)a)(i)(A) du même règlement est remplacée par ce qui suit :
(A) les aînés,
(3) La division 4(1)a)(i)(C) du même règlement est remplacée par ce qui suit :
(C) les personnes handicapées, les personnes en détresse ou
autres personnes démunies,
(4) L’alinéa 4(1)b) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
b) le bien ou le service principalement pour consommation,
utilisation ou fourniture par la personne dans le cadre de la
fourniture d’une aire de stationnement visée à l’article 8.1 de la
partie I de l’annexe V de la Loi pour une période donnée, si
cette fourniture est accessoire à l’utilisation d’un fonds, d’un
immeuble d’habitation ou d’une habitation et si les biens ou les
services à utiliser par elle principalement dans le cadre de la
fourniture par bail, licence ou accord semblable du fonds, de
l’immeuble d’habitation ou de l’habitation au cours de la période constituent des biens ou des services visés par l’effet de
l’alinéa a);
(5) Le passage de l’alinéa 4(1)g) de la version française du
même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par
ce qui suit :
5. (1) The portion of subsection 4(1) of the Regulations before paragraph (a) is replaced by the following:
4. (1) For the purpose of determining a rebate payable to a particular person under section 259 of the Act, a prescribed property
or service is
(2) Clause 4(1)(a)(i)(C) of the Regulations is replaced by the
following:
(C) seniors,
(3) Clause 4(1)(a)(i)(F) of the Regulations is replaced by the
following:
(F) individuals with a disability, individuals in distress or
other individuals in need of assistance,
(4) Paragraph 4(1)(b) of the Regulations is replaced by the
following:
(b) property or a service that is primarily for consumption, use
or supply by the particular person in the course of making a
supply of a parking space included in section 8.1 of Part I of
Schedule V to the Act for a given period, if the supply is incidental to the use of land, a residential complex or a residential
unit and property and services for use by the particular person
primarily in the course of making supplies by way of lease, licence or similar arrangement of the land, residential complex
or residential unit during the period are prescribed property or
services because of paragraph (a);
(5) The portion of paragraph 4(1)(g) of the French version
of the Regulations before subparagraph (i) is replaced by the
following:
2271
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-367
g) le bien ou le service (appelé « avantage » au présent alinéa)
que la personne acquiert ou importe exclusivement pour la
consommation ou l’utilisation personnelles soit d’un particulier
donné qui est le cadre, le salarié ou le membre de la personne
— ou qui a accepté ou cessé de l’être — , soit d’un autre particulier lié au particulier donné, sauf si, selon le cas :
(6) The portion of paragraph 4(1)(g) of the Regulations before subparagraph (ii), as amended by subsection (5), is replaced by the following:
(g) property or a service that is acquired, imported or brought
into a participating province by the particular person exclusively for the personal consumption, use or enjoyment (in this
paragraph referred to as the “benefit”) of a particular individual
who was, is or agrees to become an officer, employee or member of the particular person, or of another individual related to
the particular individual, except if
(i) the particular person supplies the property or service to
the particular individual or the other individual for consideration that becomes due in the year in which the property or
service was acquired or imported, or brought into the participating province, as the case may be, by the particular person and that is equal to the fair market value of the property
or service at the time the consideration becomes due and tax
is payable in respect of the supply, or
(7) Subsection 4(1) of the Regulations is amended by striking out the word “and” at the end of paragraph (g) and by
replacing paragraph (h) with the following:
(h) property or a service that is supplied to another person if
(i) an amount is required under paragraph 6(1)(a), (e), (k)
or (l) or subsection 15(1) of the Income Tax Act to be included in computing the income of the other person for the
purposes of that Act, and
(ii) subsection 173(1) of the Excise Tax Act does not apply to
the supply or the subsection does apply to the supply but no
tax is payable in respect of it;
(i) property or a service that is deemed under section 273 of the
Act to be acquired, imported or brought into a participating
province by the particular person acting as the operator (within
the meaning of that section) of a joint venture in respect of
which an election under that section is in effect, if any of the
co-venturers (within the meaning of that section) of the joint
venture would not be entitled to claim a rebate under section 259 of the Act in respect of the property or service if it
were otherwise acquired, imported or brought in by the coventurer for the same purpose as that for which it is acquired,
imported or brought in by the particular person on behalf of the
co-venturer and if tax were payable by the co-venturer in respect of that property or service; and
(j) a returnable container (within the meaning assigned by section 226 of the Act) when acquired or brought into a participating province by a person in circumstances in which the person,
if a registrant, would, because of subsection 226(4) of the Act,
not be entitled to include tax in respect of the acquisition or
bringing into the province of the container in determining an
input tax credit of the person, whether the person would otherwise have been so entitled in the absence of that subsection.
6. The portion of section 5 of the Regulations before paragraph (a) is replaced by the following:
5. For the purpose of determining a rebate payable to a person
under section 259 of the Act, the prescribed percentage is
2272
g) le bien ou le service (appelé « avantage » au présent alinéa)
que la personne acquiert ou importe exclusivement pour la
consommation ou l’utilisation personnelles soit d’un particulier
donné qui est le cadre, le salarié ou le membre de la personne
— ou qui a accepté ou cessé de l’être —, soit d’un autre particulier lié au particulier donné, sauf si, selon le cas :
(6) Le passage de l’alinéa 4(1)g) du même règlement précédant le sous-alinéa (ii), modifié par le paragraphe (5), est
remplacé par ce qui suit :
g) le bien ou le service (appelé « avantage » au présent alinéa)
que la personne acquiert, importe ou transfère dans une province participante exclusivement pour la consommation ou
l’utilisation personnelles soit d’un particulier donné qui est le
cadre, le salarié ou le membre de la personne — ou qui a accepté ou cessé de l’être —, soit d’un autre particulier lié au
particulier donné, sauf si, selon le cas :
(i) la personne fournit le bien ou le service au particulier
donné ou à l’autre particulier pour une contrepartie qui devient due au cours de l’année où elle a acquis ou importé le
bien ou le service, ou l’a transféré dans la province participante, selon le cas, et qui correspond à la juste valeur marchande du bien ou du service au moment où la contrepartie
devient due et où la taxe est payable sur la fourniture,
(7) L’alinéa 4(1)h) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
h) le bien ou le service qui est fourni à une autre personne, si, à
la fois :
(i) un montant est à inclure, en application des alinéas 6(1)a), e), k) ou l) ou du paragraphe 15(1) de la Loi de
l’impôt sur le revenu, dans le calcul du revenu de l’autre
personne pour l’application de cette loi,
(ii) le paragraphe 173(1) de la Loi sur la taxe d’accise ne
s’applique pas à la fourniture ou, s’il s’y applique, aucune
taxe n’est payable au titre de la fourniture;
i) le bien ou le service qui est réputé par l’article 273 de la Loi
être acquis, importé, ou transféré dans une province participante par la personne agissant à titre d’entrepreneur, au sens de
cet article, d’une coentreprise à l’égard de laquelle le choix
prévu à cet article est en vigueur, dans le cas où l’un des coentrepreneurs, au sens de cet article, de la coentreprise n’aurait
pas droit à un remboursement pour le bien ou le service en
vertu de l’article 259 de la Loi s’il l’acquérait, l’importait ou le
transférait dans le même but que celui dans lequel la personne
l’a acquis, importé ou transféré au nom du coentrepreneur et
s’il avait à payer une taxe sur ce bien ou ce service;
j) le contenant consigné, au sens de l’article 226 de la Loi,
qu’une personne acquiert, ou transfère dans une province participante, dans des circonstances où, si elle était un inscrit, elle
ne pourrait pas par l’effet du paragraphe 226(4) de la Loi inclure la taxe au titre de l’acquisition ou du transfert dans le calcul de son crédit de taxe sur les intrants, même si elle avait pu
l’inclure en l’absence de ce paragraphe.
6. Le passage de l’article 5 du même règlement précédant
l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
5. Pour le calcul du remboursement payable à une personne en
vertu de l’article 259 de la Loi, le pourcentage applicable est le
suivant :
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-367
7. The Regulations are amended by adding the following after section 5:
7. Le même règlement est modifié par adjonction, après
l’article 5, de ce qui suit :
PRESCRIBED METHOD OF CALCULATING REBATE
MÉTHODE DE CALCUL DU REMBOURSEMENT
6. (1) For the purpose of section 7, the threshold amount for a
fiscal year of a person is equal to the total of
(a) the amount determined by the formula
A x 365/B
6. (1) Pour l’application de l’article 7, le montant déterminant
pour l’exercice d’une personne correspond au total des montants
suivants :
a) le résultat du calcul suivant :
A x 365/B
where
A is the total of all consideration (other than consideration referred to in section 167.1 of the Act that is attributable to
goodwill of a business) for taxable supplies (other than
supplies of financial services and supplies by way of sale of
real property that is capital property of the person) made by
the person that became due, or was paid without having become due, to the person in the immediately preceding fiscal
year (in this subsection referred to as the “base year”) of the
person, and
B is the number of days in the base year, and
(b) the total of all amounts each of which is an amount in respect of another person (in this paragraph referred to as the
“associate”) who was associated with the person at the end of
the particular fiscal year of the associate that is the last fiscal
year of the associate ending in the base year and is determined
by the formula
C x 365/D
where
C is the total of all consideration (other than consideration referred to in section 167.1 of the Act that is attributable to
goodwill of a business) for taxable supplies (other than
supplies of financial services and supplies by way of sale of
real property that is capital property of the associate) made
by the associate that became due, or was paid without having
become due, to the associate in the particular fiscal year, and
D is the number of days in the particular fiscal year.
(2) For the purpose of section 7, the threshold amount for a
particular fiscal quarter in a particular fiscal year of a person is
equal to the total of
(a) all consideration (other than consideration referred to in
section 167.1 of the Act that is attributable to goodwill of a
business) for taxable supplies (other than supplies of financial
services and supplies by way of sale of real property that is
capital property of the person) made by the person that became
due, or was paid without having become due, to the person in
the preceding fiscal quarters in the particular fiscal year, and
(b) all amounts each of which is an amount in respect of another person (in this paragraph referred to as the “associate”)
who was associated with the person at the beginning of the
particular fiscal quarter and is equal to the total of all consideration (other than consideration referred to in section 167.1 of
the Act that is attributable to goodwill of a business) for taxable supplies (other than supplies of financial services and
supplies by way of sale of real property that is capital property
of the associate) made by the associate that became due, or was
paid without having become due, to the associate in the fiscal
quarters of the associate that end in the particular fiscal year
before the beginning of the particular fiscal quarter.
où :
A représente le total des contreparties, sauf celle visée à
l’article 167.1 de la Loi qui est imputable à l’achalandage
d’une entreprise, des fournitures taxables (sauf les fournitures de services financiers et les fournitures par vente
d’immeubles qui sont des immobilisations de la personne)
effectuées par celle-ci, qui lui sont devenues dues au cours
de son exercice précédant (appelé « exercice de base » au
présent paragraphe), ou qui lui ont été payées au cours de cet
exercice sans être devenues dues;
B le nombre de jours de l’exercice de base;
b) le total des montants représentant chacun le montant applicable à un associé — une autre personne qui, à la fin de son
dernier exercice se terminant dans l’exercice de base, était associée à la personne — obtenu par la formule suivante :
C x 365/D
où :
C représente le total des contreparties, sauf celle visée à
l’article 167.1 de la Loi qui est imputable à l’achalandage
d’une entreprise, des fournitures taxables (sauf les fournitures de services financiers et les fournitures par vente
d’immeubles qui sont des immobilisations de l’associé) effectuées par celui-ci, qui lui sont devenues dues au cours du
dernier exercice, ou qui lui ont été payées au cours de cet
exercice sans être devenues dues;
D le nombre de jours du dernier exercice.
(2) Pour l’application de l’article 7, le montant déterminant
pour un trimestre d’exercice donné compris dans l’exercice d’une
personne correspond au total des montants suivants :
a) le total des contreparties, sauf celle visée à l’article 167.1 de
la Loi qui est imputable à l’achalandage d’une entreprise, des
fournitures taxables (sauf les fournitures de services financiers
et les fournitures par vente d’immeubles qui sont des immobilisations de la personne) effectuées par celle-ci, qui lui sont devenues dues au cours des trimestres d’exercice antérieurs compris dans cet exercice, ou qui lui ont été payées au cours de ces
trimestres sans être devenues dues;
b) le total des montants représentant chacun un montant applicable à un associé — une autre personne qui, au début du trimestre d’exercice donné, était associée à la personne — égal au
total des contreparties, sauf celle visée à l’article 167.1 de la
Loi qui est imputable à l’achalandage d’une entreprise, des
fournitures taxables (sauf les fournitures de services financiers
et les fournitures par vente d’immeubles qui sont des immobilisations de l’associé) effectuées par celui-ci, qui lui sont devenues dues au cours de ses trimestres d’exercice se terminant
dans l’exercice de la personne mais avant le début du trimestre
d’exercice donné, ou qui lui ont été payées au cours de ces trimestres sans être devenues dues.
2273
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-367
(3) For the purposes of subsections (1) and (2), if consideration, or a part of it, for a taxable supply (other than a supply by
way of sale of real property) made by a person in the course of
activities engaged in by the person in a branch or division of the
person becomes due, or is paid without having become due, to the
person at a time when the branch or division is a small supplier
division (within the meaning of subsection 129(1) of the Act),
that consideration or part of it, as the case may be, is deemed not
to be consideration for a taxable supply.
(3) Pour l’application des paragraphes (1) et (2), est réputée ne
pas être la contrepartie d’une fourniture taxable la contrepartie,
ou toute partie de celle-ci, qui devient due à une personne, ou qui
lui est payée sans être devenue due, pour une fourniture taxable
(sauf la fourniture par vente d’un immeuble) effectuée par elle
dans le cadre de ses activités exercées dans une de ses succursales
ou divisions au moment où celle-ci est une division de petit
fournisseur au sens du paragraphe 129(1) de la Loi.
(4) For the purpose of section 7, the purchase threshold for a
fiscal year of a person is equal to the total of all amounts each of
which
(a) is an amount that became due, or was paid without having
become due, by the person in the immediately preceding fiscal
year of the person for a taxable supply, other than a zero-rated
supply, of property or a service that was acquired in Canada by
the person or was acquired outside Canada by the person and
imported by the person; and
(b) is either
(i) included in determining the cost to the person of the
property or service for the purposes of the Income Tax Act,
or
(ii) tax payable by the person in respect of the acquisition or
importation of the property or service.
(4) Pour l’application de l’article 7, le montant déterminant des
achats pour l’exercice d’une personne correspond au total des
montants représentant chacun, à la fois :
a) un montant qui est devenu dû par elle au cours de son exercice précédent, ou qui a été payé par elle au cours de cet exercice sans être devenu dû, pour la fourniture taxable, sauf la
fourniture détaxée, d’un bien ou d’un service qu’elle a acquis
au Canada ou qu’elle a acquis à l’étranger puis importé;
b) l’un des montants suivants :
(i) un montant inclus dans le calcul du coût pour elle du bien
ou du service pour l’application de la Loi de l’impôt sur le
revenu,
(ii) la taxe payable par elle relativement à l’acquisition ou à
l’importation du bien ou du service.
(5) If property or a service is acquired by a person for consumption, use or supply in the course of activities engaged in by
the person in a branch or division of the person and, at a time
when the branch or division is a small supplier division (within
the meaning of subsection 129(1) of the Act), an amount becomes
due, or is paid without having become due, by the person for the
supply of the property or service to the person, the amount shall
not be included in determining the purchase threshold under subsection (4) for any fiscal year of the person.
(5) Pour l’application du paragraphe (4), ne peut être inclus
dans le calcul du montant déterminant des achats d’une personne
pour un exercice le montant qui devient dû par elle, ou qui est
payé par elle sans être devenu dû, pour la fourniture d’un bien ou
d’un service qu’elle acquiert pour consommation, utilisation ou
fourniture dans le cadre de ses activités exercées dans une de ses
succursales ou divisions au moment où celle-ci est une division
de petit fournisseur au sens du paragraphe 129(1) de la Loi.
(6) For the purposes of this section and sections 7 and 8, if
consideration for a supply of property or a service is deemed by
section 152 of the Act to become due on a particular day and an
amount of a tax, duty or fee that
(a) is prescribed by paragraph 3(b) or (c) of the Taxes, Duties
and Fees (GST/HST) Regulations,
(b) is imposed in respect of the property or service, and
(c) is calculated on that consideration,
has not become due on or before that day, the amount of that tax,
duty or fee is deemed to have become due on that day.
(6) Pour l’application du présent article et des articles 7 et 8,
lorsque la contrepartie de la fourniture d’un bien ou d’un service
est réputée, par l’article 152 de la Loi, devenir due un jour donné,
le montant de frais, droits ou taxes qui n’est pas devenu dû au
plus tard ce jour-là est réputé le devenir ce jour-là s’il répond aux
conditions suivantes :
a) il est visé aux alinéas 3b) ou c) du Règlement sur les frais,
droits et taxes (TPS/TVH);
b) il est imposé à l’égard du bien ou du service;
c) il est calculé sur la contrepartie.
(7) For the purposes of this section and sections 7 and 8, if,
under subsection 168(3), (6) or (7) of the Act, tax in respect of a
supply of property or a service becomes payable by a person on a
particular day,
(a) the consideration on which that tax is calculated, and
(b) any tax, duty or fee prescribed by paragraph 3(b) or (c) of
the Taxes, Duties and Fees (GST/HST) Regulations that is payable by the person in respect of the property or service and has
not become due on or before that day,
are deemed to have become due on that day.
(7) Pour l’application du présent article et des articles 7 et 8,
les montants suivants relatifs à la fourniture d’un bien ou d’un
service sont réputés devenus dus le jour où la taxe s’y rapportant
devient payable par une personne en application des paragraphes 168(3), (6) ou (7) de la Loi :
a) la contrepartie sur laquelle la taxe est calculée;
b) les taxes, droits ou frais visés aux alinéas 3b) ou c) du Règlement sur les frais, droits et taxes (TPS/TVH) qui sont payables par la personne relativement au bien ou au service et qui
ne sont pas devenus dus au plus tard ce jour-là.
7. (1) A person is, on the first day of a claim period of the person, a prescribed person for the purpose of subsection 259(12) of
the Act where
(a) the threshold amount for the person’s fiscal year that includes the claim period does not exceed $500,000;
7. (1) Une personne est une personne visée pour l’application
du paragraphe 259(12) de la Loi le premier jour de sa période de
demande si les conditions suivantes sont réunies :
a) le montant déterminant pour l’exercice de la personne qui
comprend la période de demande ne dépasse pas 500 000 $;
2274
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-367
(b) if the person’s fiscal quarter that includes the claim period
is not the first fiscal quarter in the fiscal year, the threshold
amount for the fiscal quarter does not exceed $500,000;
(c) the purchase threshold for the fiscal year does not exceed
$2,000,000; and
(d) it is reasonable to expect at the beginning of the claim period that the purchase threshold for the person’s next fiscal
year will not exceed $2,000,000.
(2) A person ceases to be a prescribed person for the purpose
of subsection 259(12) of the Act at the earliest of
(a) if the threshold amount for a fiscal year of the person exceeds $500,000, the end of the first fiscal quarter in that fiscal
year,
(b) if the threshold amount for the second or third fiscal quarter
in a fiscal year of the person exceeds $500,000, the end of the
first fiscal quarter in that year for which the threshold amount
exceeds $500,000, and
(c) if the purchase threshold for a fiscal year of the person exceeds $2,000,000, the end of the first fiscal quarter in that fiscal year.
8. (1) If
(a) personal property or a service is supplied in Canada to a
particular person by another person or tangible personal property is supplied outside Canada to a particular person by another person and imported by the particular person, and
(b) the particular person is entitled to claim a rebate under section 259 of the Act in respect of the property or service for any
claim period of the particular person,
for the purpose of determining in accordance with these Regulations the amount of a rebate under that section in respect of the
property or service for a particular claim period of the particular
person, the amount of tax under Division II or III, as the case may
be, of Part IX of the Act that became payable, or was paid without having become payable, by the particular person during the
particular claim period in respect of the supply or importation of
the property or service is deemed to be equal to the amount determined by the formula
AxB
where
A is the tax fraction, and
B is the total of all amounts each of which is
(a) the consideration that became due, or was paid without
having become due, by the particular person during the period in respect of the supply of the property or service to the
particular person,
(b) the tax under Division II or III of Part IX of the Act that
became payable, or was paid without having become payable, by the particular person during the period in respect of
the supply or importation of the property or service,
(c) in the case of tangible personal property that was imported by the particular person, the amount of a tax or duty
imposed in respect of the property under the Act (other than
Part IX), the Customs Act, the Special Import Measures Act
or any other law relating to customs that became due, or was
paid without having become due, by the particular person
during the period,
(d) the amount of a tax, duty or fee prescribed by paragraph 3(b) or (c) of the Taxes, Duties and Fees (GST/HST)
b) si le trimestre d’exercice de celle-ci qui comprend la période
de demande n’est pas le premier de l’exercice, le montant déterminant pour le trimestre ne dépasse pas 500 000 $;
c) le montant déterminant des achats pour l’exercice ne dépasse
pas 2 000 000 $;
d) il est raisonnable de s’attendre, au début de la période de
demande, à ce que le montant déterminant des achats pour son
exercice subséquent ne dépasse pas 2 000 000 $.
(2) Une personne cesse d’être une personne visée pour
l’application du paragraphe 259(12) de la Loi au premier en date
des moments suivants :
a) si le montant déterminant pour un de ses exercices dépasse
500 000 $, la fin du premier trimestre d’exercice de celui-ci;
b) si le montant déterminant pour le deuxième ou troisième
trimestre d’exercice au cours de l’un de ses exercices dépasse
500 000 $, la fin du premier trimestre d’exercice de celui-ci
pour lequel ce montant dépasse 500 000 $;
c) si le montant déterminant des achats pour un de ses exercices dépasse 2 000 000 $, la fin du premier trimestre d’exercice
de celui-ci.
8. (1) Dans le cas où, à la fois :
a) une personne fournit un bien meuble ou un service au
Canada à une autre personne, ou lui fournit un bien meuble
corporel à l’étranger que l’autre personne importe par la suite,
b) l’autre personne peut demander, en vertu de l’article 259 de
la Loi, un remboursement à l’égard du bien ou du service pour
une de ses périodes de demande,
aux fins du calcul, en conformité avec le présent règlement, du
montant du remboursement payable en vertu de cet article relativement au bien ou au service pour une période de demande de
l’autre personne, la taxe prévue aux sections II ou III, selon le cas,
de la partie IX de la Loi qui est devenue payable par l’autre personne au cours de la période de demande, ou qui a été payée par
elle au cours de cette période sans être devenue payable, relativement à la fourniture ou à l’importation du bien ou du service
est réputée égale au résultat du calcul suivant :
AxB
où :
A représente la fraction de taxe;
B le total des montants représentant chacun :
a) la contrepartie qui est devenue due par l’autre personne au
cours de la période, ou qui a été payée par elle au cours de
cette période sans être devenue due, relativement à la fourniture du bien ou du service,
b) la taxe prévue par les sections II ou III de la partie IX de
la Loi qui est devenue payable par l’autre personne au cours
de la période, ou qui a été payée par elle au cours de cette
période sans être devenue payable, relativement à la fourniture ou à l’importation du bien ou du service,
c) dans le cas d’un bien meuble corporel importé par l’autre
personne, les taxes ou droits imposés sur le bien en vertu de
la Loi, sauf la partie IX, de la Loi sur les douanes, de la Loi
sur les mesures spéciales d’importation ou de toute autre loi
en matière douanière qui sont devenus dus par l’autre personne au cours de la période, ou qui ont été payés par elle au
cours de cette période sans être devenus dus,
d) les taxes, droits ou frais visés aux alinéas 3b) ou c) du
Règlement sur les frais, droits et taxes (TPS/TVH) qui sont
2275
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-367
(2) For the purpose of determining in accordance with these
Regulations the amount of a rebate under section 259 of the Act
payable to a partnership, employer, charity or public institution in
respect of property or a service acquired or imported by a member
of the partnership, an employee of the employer, or a volunteer
who has given services to the charity or public institution and in
respect of which the member, employee or volunteer was liable to
pay tax under Division II or III of Part IX of the Act, the amount
of that tax is deemed, for the purpose of applying section 175 of
the Act, to be equal to the amount that would be determined under subsection (1) if that subsection applied to the acquisition or
importation by the member, employee or volunteer.
8. The portion of subsection 8(1) of the Regulations after
paragraph (b) and before the description of B, as enacted by
section 7, is replaced by the following:
for the purpose of determining in accordance with these Regulations the amount of a rebate under that section in respect of the
property or service for a particular claim period of the particular
person, the amount of tax under subsection 165(1) or (2) or section 212 or 212.1 of the Act, as the case may be, that became
payable, or was paid without having become payable, by the particular person during the particular claim period in respect of the
supply or importation of the property or service is deemed to be
equal to the amount determined by the formula
devenus dus par l’autre personne au cours de la période, ou
qui ont été payés par elle au cours de cette période sans être
devenus dus, relativement au bien ou au service, à
l’exception de la taxe imposée en application d’une loi provinciale dans la mesure où elle est recouvrable par l’autre
personne aux termes de cette loi,
e) un pourboire raisonnable payé par l’autre personne au
cours de la période dans le cadre de la fourniture,
f) les intérêts, la pénalité ou tout autre montant payés par
l’autre personne au cours de la période et qui ont été exigés
par le fournisseur du bien ou du service en raison d’un
paiement tardif au titre de la contrepartie ou des taxes, droits
ou frais visés aux alinéas c) ou d), payables relativement à la
fourniture ou à l’importation.
(2) Aux fins du calcul, en conformité avec le présent règlement, du montant du remboursement payable à une personne en
vertu de l’article 259 de la Loi au titre d’un bien ou d’un service
acquis ou importé par l’un de ses salariés, par l’un de ses associés, si elle est une société de personnes, ou par l’un de ses bénévoles, si elle est un organisme de bienfaisance ou une institution
publique, et sur lequel il était tenu de payer la taxe prévue aux
sections II ou III de la partie IX de la Loi, le montant de cette taxe
est réputé, pour l’application de l’article 175 de la Loi, être égal
au montant qui serait déterminé selon le paragraphe (1) si celui-ci
s’appliquait à l’acquisition ou à l’importation par le salarié,
l’associé ou le bénévole.
8. Le passage du paragraphe 8(1) du même règlement suivant l’alinéa b) et précédant l’élément B, édicté par l’article 7,
est remplacé par ce qui suit :
aux fins du calcul, en conformité avec le présent règlement, du
montant du remboursement payable en vertu de cet article relativement au bien ou au service pour une période de demande de
l’autre personne, la taxe prévue aux paragraphes 165(1) ou (2) ou
aux articles 212 ou 212.1 de la Loi, selon le cas, qui est devenue
payable par l’autre personne au cours de la période de demande,
ou qui a été payée par elle au cours de cette période sans être devenue payable, relativement à la fourniture ou à l’importation du
bien ou du service est réputée égale au résultat du calcul suivant :
AxB
AxB
where
A is
(a) if neither tax under subsection 165(2) of the Act nor tax
under section 212.1 of the Act was payable in respect of the
acquisition or importation, 7/107 in the case of tax payable under subsection 165(1) or section 212 of the Act, and
(b) if tax under subsection 165(2) or section 212.1 of the Act
was payable in respect of the acquisition or importation,
(i) 7/115, in the case of tax payable under subsection 165(1)
or section 212 of the Act, and
(ii) 8/115, in the case of tax payable under subsection 165(2)
or section 212.1 of the Act, and
où :
A représente :
a) si ni la taxe prévue au paragraphe 165(2) de la Loi ni celle
prévue à l’article 212.1 de la Loi n’étaient payables relativement à l’acquisition ou à l’importation, 7/107 dans le cas de la
taxe payable en vertu du paragraphe 165(1) ou de l’article 212
de la Loi,
b) si la taxe prévue au paragraphe 165(2) ou à l’article 212.1 de
la Loi était payable relativement à l’acquisition ou à l’importation :
(i) 7/115, dans le cas de la taxe payable en vertu du paragraphe 165(1) ou de l’article 212 de la Loi,
(ii) 8/115, dans le cas de la taxe payable en vertu du paragraphe 165(2) ou de l’article 212.1 de la Loi;
APPLICATION
APPLICATION
9. (1) Section 1, subsection 5(6) and section 8 are deemed to
have come into force on April 1, 1997.
(2) Subsection 2(1), sections 3 and 4, subsections 5(1), (4)
and (5), paragraph 4(1)(h) of the Regulations, as enacted by
9. (1) L’article 1, le paragraphe 5(6) et l’article 8 sont réputés être entrés en vigueur le 1er avril 1997.
(2) Le paragraphe 2(1), les articles 3 et 4, les paragraphes 5(1), (4) et (5), l’alinéa 4(1)h) du même règlement, édicté
Regulations that became due, or was paid without having
become due, by the particular person during the period in respect of the property or service, other than tax imposed under an Act of the legislature of a province to the extent that
the tax is recoverable by the particular person under that Act,
(e) a reasonable gratuity paid by the particular person during
the period in connection with the supply, or
(f) interest, a penalty or other amount paid by the particular
person during the period if the amount was charged to the
particular person by the supplier of the property or service
because an amount of consideration, or an amount of a tax,
duty or fee referred to in paragraph (c) or (d), that was payable in respect of the supply or importation was overdue.
2276
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-367
subsection 5(7), and section 6 are deemed to have come into
force on December 31, 1990 except that the reference in the
said paragraph 4(1)(h) to “paragraph 6(1)(a), (e), (k) or (l)”
shall be read as a reference to “paragraph 6(1)(a) or (e)” in
relation to amounts required to be included in computing
income for the purposes of the Income Tax Act for the 1992
and previous taxation years.
(3) Subsections 2(2) and (3) and paragraph 4(1)(j) of the
Regulations, as enacted by subsection 5(7), apply for the purpose of determining rebates under section 259 of the Excise
Tax Act in respect of claim periods beginning after November 26, 1997.
(4) Paragraph 4(1)(i) of the Regulations, as enacted by subsection 5(7), applies in respect of property or services acquired or imported after December 11, 1992 or brought into a
participating province after March 1997, and that paragraph
shall be read, before April 1997, without reference to the
bringing in of property into a participating province.
(5) Section 7 applies for the purpose of determining rebates
under section 259 of the Excise Tax Act in respect of claim
periods that are fiscal years ending after 1992 or fiscal
months or fiscal quarters ending after February 1993 except
that
(a) before April 1, 1997, the references to “(GST/HST)” in
paragraphs 6(6)(a) and (7)(b), and in paragraph (d) of the
description of B in subsection 8(1), of the Regulations, as
enacted by section 7, shall be read as references to
“(GST)”;
(b) paragraphs 7(1)(c) and (d) of the Regulations, as enacted by section 7, do not apply for the purpose of determining whether a person is a person who may make an
election under subsection 259(12) of the Act to take effect in
a fiscal year of the person beginning before July 1993; and
(c) paragraph 7(2)(c) of the Regulations, as enacted by section 7, does not apply for the purpose of determining
whether a person ceases to be a prescribed person for the
purpose of subsection 259(12) of the Act in a fiscal year of
the person beginning before July 1993.
par le paragraphe 5(7), et l’article 6 sont réputés être entrés
en vigueur le 31 décembre 1990. Toutefois, le passage « alinéas 6(1)a), e), k) ou l) » figurant à l’alinéa 4(1)h) est remplacé par « alinéas 6(1)a) ou e) » en ce qui a trait aux montants à
inclure dans le calcul du revenu pour l’application de la Loi
de l’impôt sur le revenu pour les années d’imposition 1992 et
antérieures.
(3) Les paragraphes 2(2) et (3) et l’alinéa 4(1)j) du même
règlement, édicté par le paragraphe 5(7), s’appliquent au calcul du montant du remboursement payable en vertu de
l’article 259 de la Loi sur la taxe d’accise pour les périodes de
demande commençant après le 26 novembre 1997.
(4) L’alinéa 4(1)i) du même règlement, édicté par le paragraphe 5(7), s’applique aux biens et aux services acquis ou
importés après le 11 décembre 1992 ou transférés dans une
province participante après mars 1997. Avant avril 1997, il
n’est pas tenu compte de la mention, à cet alinéa, du transfert
d’un bien dans une province participante.
(5) L’article 7 s’applique au calcul du montant des remboursements payables en vertu de l’article 259 de la Loi sur la
taxe d’accise pour des périodes de demande qui constituent
des exercices se terminant après 1992 ou des mois d’exercice
ou des trimestres d’exercice se terminant après février 1993.
Toutefois :
a) avant le 1er avril 1997, les mentions de « (TPS/TVH) »
aux alinéas 6(6)a) et (7)b) et à l’alinéa d) de l’élément B de
la formule figurant au paragraphe 8(1) du même règlement, édictés par l’article 7, valent mention de « (TPS) »;
b) les alinéas 7(1)c) et d) du même règlement, édictés par
l’article 7, ne s’appliquent pas lorsqu’il s’agit de déterminer si une personne peut faire, en vertu du paragraphe 259(12) de la Loi, un choix qui entre en vigueur au
cours de son exercice commençant avant juillet 1993;
c) l’alinéa 7(2)c) du même règlement, édicté par l’article 7,
ne s’applique pas lorsqu’il s’agit de déterminer si une personne cesse d’être une personne visée pour l’application du
paragraphe 259(12) de la Loi au cours de son exercice
commençant avant juillet 1993.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
General
Under the Goods and Services Tax (GST) and Harmonized
Sales Tax (HST), public service bodies such as hospitals, schools,
universities, public colleges, municipalities, charities and substantially government-funded non-profit organizations are entitled
to claim partial rebates of the tax paid on their purchases for use
in non-commercial activities. Section 259 of the Excise Tax Act
sets out the rules relating to these rebates and provides the
authority to prescribe the rebate rates applicable to each class of
public service body, the property and services in respect of which
rebates are disallowed and rules for calculating the rebates. The
Public Service Body Rebate (GST) Regulations contain these
prescriptions.
Généralités
Sous le régime de la taxe sur les produits et services (TPS) et
de la taxe de vente harmonisée (TVH), les organismes de services
publics, comme les hôpitaux, écoles, universités, collèges publics,
municipalités, organismes de bienfaisance et organismes à but
non lucratif financés en grande partie sur les fonds publics, ont
droit à des remboursements partiels de la taxe qu’ils paient sur
leurs achats de biens et de services destinés à être utilisés dans le
cadre d’activités non commerciales. L’article 259 de la Loi sur la
taxe d’accise (la Loi) renferme les règles concernant ces remboursements et permet de prévoir par règlement le taux de remboursement applicable à chaque catégorie d’organisme de services publics, les biens et les services qui ne donnent pas droit à un
remboursement ainsi que les règles sur le calcul des remboursements. Ces dispositions figurent dans le Règlement sur les
2277
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-367
Title
The short title of these Regulations is changed to reflect the
implementation of the HST on April 1, 1997.
Government Funding
Substantially government-funded non-profit organizations are
among those which qualify for the rebates. As proposed in the
March 27, 1991 Department of Finance Press Release, the Regulations are amended, effective January 1, 1991, to clarify that
“government funding” does not include loans from governments
that are not forgivable loans. Since forgivable loans are not likely
to be repaid, they are treated like a grant and included in the calculation of the amount of government funding of the organization. However, other types of government loans are excluded
from the definition of “government funding”, in some cases due
to the complexity of measuring the implicit subsidy and, in other
cases, because they are provided on commercial terms and are not
in the nature of a grant.
The definition “government funding” is also amended to clarify
that amounts received by an organization through an intermediary
are government funding only if they would be considered to be
government funding if they were instead paid by a grantor directly to the organization for the same purpose as the amounts
were paid by the intermediary. For example, if an intermediary
receives funds from a government that it then uses to pay another
organization as consideration for property or services it receives
from that other organization, the amounts do not constitute government funding to the organization since they would not qualify
as such if they were paid by the government as consideration for
property or services supplied by the organization to the government. This amendment applies for the purpose of determining
rebates in respect of claim periods beginning after November 26,
1997.
Consideration
The definition “consideration” is added for the purposes of
these Regulations to take into account the simplified rules applicable to trade-ins under the Excise Tax Act, which were enacted
by Chapter 10 of the Statutes of Canada, 1997. Under those rules,
where, for example, a used good (referred to as a “trade-in”) is
accepted as full or partial consideration for a supply of a new
good, the consideration for the new good is deemed to be an
amount that is net of the trade-in value. Therefore, the supplier of
the new good must calculate the GST or HST on the net amount.
However, that net amount is not an appropriate measure for determining the total value of sales made by the supplier, which is
used in the formulae for calculating the supplier’s percentage of
government funding and other eligibility thresholds under these
Regulations. This amendment applies for the purpose of determining rebates in respect of claim periods beginning after November 26, 1997.
Prescribed Government Organizations
Generally, for GST/HST purposes, agents of governments do
not fall within the definition “non-profit organization”. As a consequence, they would not be entitled to the public service body
rebate. Nonetheless, government-funded Crown agents may
2278
remboursements aux organismes de services publics (TPS) (le
règlement).
Titre
Le titre abrégé du règlement a été modifié pour tenir compte de
la mise en œuvre de la TVH le 1er avril 1997.
Financement public
Les organismes à but non lucratif financés en grande partie sur
les fonds publics comptent parmi les organismes qui ont droit aux
remboursements. Comme il a été proposé dans le communiqué du
27 mars 1991 du ministère des Finances, le règlement est modifié,
à compter du 1er janvier 1991, de façon à préciser que les seuls
prêts qui constituent des « montants de financement public » sont
les prêts à remboursement conditionnel. Puisqu’il est peu probable que ce type de prêt soit remboursé, il est assimilé à une subvention et est inclus dans le calcul du montant de financement
public de l’organisme. Toutefois, d’autres types d’emprunts
d’État sont exclus de la définition de « montant de financement
public » soit parce qu’il est difficile d’évaluer la partie de
l’emprunt qui représente une subvention implicite, soit en raison
du fait qu’ils sont consentis selon les pratiques commerciales
courantes et ne présentent pas les caractéristiques d’une subvention.
La définition de « montant de financement public » est également modifiée de façon à préciser que les montants qu’un organisme reçoit d’un intermédiaire ne sont des montants de financement public que dans le cas où ils seraient considérés comme tels
si un subventionnaire les versait directement à l’organisme dans
le même but que celui dans lequel ils ont été versés par
l’intermédiaire. Par exemple, si un intermédiaire reçoit de l’État
des fonds qu’il verse à un autre organisme en contrepartie de
biens ou de services qu’il reçoit de celui-ci, les montants ne
constituent pas des montants de financement public pour
l’organisme puisqu’ils ne seraient pas de tels montants s’ils
étaient versés par l’État en contrepartie de biens ou de services
que lui fournirait l’organisme. Cette modification s’applique aux
fins du calcul des remboursements pour les périodes de demande
commençant après le 26 novembre 1997.
Contrepartie
La définition de « contrepartie » est ajoutée au règlement afin
qu’il puisse être tenu compte des règles simplifiées applicables
aux reprises de biens selon la Loi, qui ont été édictées par le
chapitre 10 des Lois du Canada (1997). Selon ces règles, dans le
cas où, par exemple, un bien d’occasion (appelé « bien repris »)
est accepté en contrepartie totale ou partielle de la fourniture d’un
bien neuf, la contrepartie de ce dernier bien est réputée correspondre à un montant diminué de la valeur du bien repris. Le
fournisseur du bien neuf est donc tenu de calculer la TPS ou la
TVH sur le montant net. Toutefois, ce montant net ne permet pas
de déterminer avec exactitude la valeur totale des ventes effectuées par le fournisseur. Cette valeur intervient dans les formules
de calcul du pourcentage de financement public du fournisseur
ainsi que dans l’établissement d’autres seuils d’admissibilité prévus par le règlement. Cette modification s’applique aux fins du
calcul des remboursements pour les périodes de demande commençant après le 26 novembre 1997.
Organismes gouvernementaux visés par règlement
Sous le régime général de la TPS/TVH, les mandataires des
administrations gouvernementales ne constituent pas des « organismes à but non lucratif ». Par conséquent, ils n’ont pas droit au
remboursement accordé aux organismes de services publics.
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-367
operate on a not-for-profit basis and, in the case of provincial
Crown agents, may pay GST or HST on their purchases according
to federal-provincial reciprocal taxation agreements. As announced in the December 9, 1992 Department of Finance Press
Release, the Regulations are amended, effective January 1, 1991,
to prescribe government organizations that pay the GST or HST
and that would satisfy the definition “non-profit organization”
were they not agents of the Crown. As a result of being prescribed, they are entitled to rebates as long as they continue to
meet the government-funding test.
Bringing of Property or Services into a Participating Province
The HST is imposed on property brought from a nonparticipating province (within the meaning of subsection 123(1)
of the Act) into a participating province otherwise than exclusively for use in commercial activities. Accordingly, references
are added to these Regulations to cover situations where the HST
is payable upon bringing property into a participating province
and should be taken into account in determining the rebates payable under these Regulations. These amendments apply as of the
implementation date of the HST (i.e., April 1, 1997).
Joint Ventures
Public service bodies may enter into joint venture arrangements
under which the body may act as “operator” responsible for accounting for the purchases and sales of the venture on behalf of
the other participants. Section 273 of the Excise Tax Act permits
such an operator to elect with one or more other participants to
also account for the GST on purchases and sales made in the
course of the joint venture. Where this election is made, the purchases and sales made on behalf of the other participants are
deemed to be made instead by the operator only.
As proposed in the December 9, 1992 Department of Finance
Press Release, the Regulations are amended to prescribe property
and services so acquired or imported after December 11, 1992 by
an operator that is a public service body. The result is that the
body will not be entitled to a public service body rebate in respect
of these properties and services unless all the other participants in
the joint venture are also entitled to a public service body rebate.
Returnable Containers
The Regulations are also amended to exclude from eligibility
for the public service body rebates returnable containers (as defined by section 226 of the Excise Tax Act) where the public
service body would not have been entitled to claim input tax
credits in respect of the containers if the body were otherwise in a
position to claim input tax credits instead of rebates. This
amendment applies to rebates in respect of claim periods beginning after November 26, 1997.
Prescribed Method of Calculating Rebate
As proposed in the March 30, 1993 Department of Finance
Press Release, the Regulations are amended to add simplified
rules for calculating the public service body rebate for small organizations.
Il n’en demeure pas moins que certains mandataires subventionnés s’apparentent à des organismes sans but lucratif et, dans le
cas des mandataires provinciaux, peuvent payer la TPS ou la
TVH sur leurs achats aux termes d’accords fédéraux-provinciaux
de réciprocité fiscale. Comme il a été annoncé dans le communiqué du 9 décembre 1992 du ministère des Finances, le règlement
est modifié, à compter du 1er janvier 1991, de façon que les organismes gouvernementaux qui paient la TPS ou la TVH et qui
répondraient à la définition de « organisme à but non lucratif »
s’ils n’étaient pas des mandataires de Sa Majesté aient droit à un
remboursement tant qu’ils satisfont au critère du pourcentage de
financement public.
Transfert de biens ou de services dans une province participante
La TVH est imposée sur les biens transférés d’une province
non participante (au sens du paragraphe 123(1) de la Loi) à une
province participante pour utilisation non exclusive dans le cadre
d’activités commerciales. Le règlement est donc modifié de façon
à tenir compte des cas où la TVH est payable au moment du
transfert d’un bien dans une province participante et doit entrer
dans le calcul des remboursements payables selon le règlement.
Ces modifications s’appliquent à compter de la date de mise en
œuvre de la TVH, soit le 1er avril 1997.
Coentreprises
Les organismes de services publics peuvent prendre part à des
coentreprises dans le cadre desquelles ils agissent à titre d’« entrepreneur » chargé de rendre compte des achats et des ventes de
l’entreprise pour le compte des autres participants. L’article 273
de la Loi permet à un tel entrepreneur de choisir, avec un ou plusieurs autres participants, de rendre compte de la TPS sur les
achats et les ventes effectués dans le cadre de la coentreprise. En
pareil cas, les achats et les ventes effectués pour le compte des
autres participants sont réputés effectués uniquement par l’entrepreneur.
Comme il a été proposé dans le communiqué du 9 décembre 1992 du ministère des Finances, le règlement est modifié de
façon à faire mention des biens et des services ainsi acquis ou
importés après le 11 décembre 1992 par un entrepreneur qui est
un organisme de services publics. Ainsi, l’entrepreneur n’aura
droit au remboursement accordé aux organismes de services publics relativement à ces biens et services que si tous les autres
participants à la coentreprise y ont également droit.
Contenants consignés
Le règlement est également modifié en vue d’exclure les contenants consignés (au sens de l’article 226 de la Loi) des biens
pouvant donner droit aux remboursements aux organismes de
services publics dans le cas où l’organisme n’aurait pas eu droit à
des crédits de taxe sur les intrants au titre des contenants s’il avait
été en mesure de demander de tels crédits au lieu d’un remboursement. Cette modification s’applique aux remboursements visant
les périodes de demande commençant après le 26 novembre 1997.
Méthode de calcul du remboursement
Comme il a été proposé dans le communiqué du 30 mars 1993
du ministère des Finances, le règlement est modifié afin d’y
ajouter, à l’intention des petits organismes, une méthode de calcul
simplifiée du remboursement accordé aux organismes de services
publics.
2279
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-367
Under these rules, the amount of tax paid or payable by a qualifying public service body in respect of an input is, for the purposes of calculating the rebate, deemed to be the amount determined by multiplying a factor (7/107ths prior to the HST) to the
total of the GST-included purchase price or rent and any import
duties, non-recoverable prescribed provincial tax, gratuities and
late payment penalties also paid by the body in respect of the
input.
As a consequence of the implementation of the HST, as of
April 1, 1997, the 7/107 factor is adjusted where the rebate is in
respect of acquisitions or importations to which the HST applies.
The factor is equal to 7/115 in respect of the federal component
of the GST and to 8/115 in respect of the provincial component.
Of course the extent to which a body is entitled to claim a rebate
for the amount of the provincial component of the HST that is
deemed to have been paid or become payable is determined under
the rules of section 259 of the Act, which reflect each of the individual participating province’s decisions as to whether to extend the rebate to the provincial component of the tax for that
particular class of public service body in that province.
These simplified rules can be used by eligible organizations to
determine their rebates for fiscal years ending after 1992 or fiscal
months or fiscal quarters ending after February 1993.
Other Modifications
As a consequence of the new definition “charity” in subsection 123(1) of the Excise Tax Act, which excludes “public institutions” (also as defined in that subsection), references to “public
institution” are added to these Regulations, as of January 1, 1997.
This amendment ensures that those institutions continue after that
day to be treated in the same way under these Regulations.
A number of cross-reference and wording changes are made to
the Regulations solely to reflect amendments to the Excise Tax
Act and the Income Tax Act enacted by Chapter 27 of the Statutes
of Canada, 1993 and Chapter 21 of the Statutes of Canada, 1994.
Also, amendments are made to the French version of the
Regulations to ensure consistency with the English version.
Alternatives
Selon cette méthode, le montant de taxe payé ou payable par
les organismes de services publics admissibles relativement à un
intrant est réputé correspondre, aux fins du calcul du remboursement, au produit de la multiplication d’un facteur (7/107 avant la
mise en œuvre de la TVH) par le total du prix d’achat ou du loyer,
TPS incluse, et des droits d’importation, de la taxe provinciale
prévue par règlement et non recouvrable, des pourboires et des
pénalités pour paiement en retard également payés par
l’organisme relativement à l’intrant.
Par suite de la mise en œuvre de la TVH, le facteur de 7/107
est ajusté, à compter du 1er avril 1997, dans le cas où le remboursement se rapporte à des acquisitions ou des importations auxquelles s’applique la TVH. Le facteur est de 7/115 quant à la
composante fédérale de la TPS et de 8/115 quant à sa composante
provinciale. Il va sans dire que la mesure dans laquelle
l’organisme a droit à un remboursement au titre de la composante
provinciale de la TVH qui est réputée avoir été payée ou être devenue payable est déterminée selon l’article 259 de la Loi, qui
tient compte de la décision de chaque province participante de
rembourser ou non la composante provinciale de la taxe à cette
catégorie particulière d’organisme de services publics.
Les organismes admissibles peuvent utiliser cette méthode
simplifiée de calcul pour déterminer leurs remboursements pour
les exercices se terminant après 1992 ou pour les mois ou trimestres d’exercice se terminant après février 1993.
Autres modifications
Par suite de la modification apportée à la définition de « organisme de bienfaisance » au paragraphe 123(1) de la Loi en vue
d’exclure de son application les « institutions publiques »
(également définies à ce paragraphe), il est nécessaire de modifier
le règlement, à compter du 1er janvier 1997, de façon qu’il y soit
fait expressément mention de ces institutions. Ainsi, elles pourront continuer après cette date de faire l’objet du même traitement
qu’auparavant.
Le règlement fait l’objet de certains changements de renvoi et
de terminologie en vue de tenir compte des modifications apportées à la Loi sur la taxe d’accise et à la Loi de l’impôt sur le revenu dans le chapitre 27 des Lois du Canada (1993) et le chapitre 21 des Lois du Canada (1994).
Enfin, d’autres modifications ont pour objet d’assurer la concordance entre les versions française et anglaise du règlement.
Solutions envisagées
Benefits and Costs
La mise en œuvre des changements que traduisent les modifications ne peut se faire que par modification du règlement. La Loi
sur la taxe d’accise prévoit que ces questions doivent faire l’objet
d’un règlement.
Avantages et coûts
The amendments to the definition of “government funding” ensure that the public service body rebates to non-profit organizations are targeted to those non-profit organizations that receive
funding from the government that is in the nature of a grant or
subsidy.
The amendment prescribing government organizations benefits
those organizations by enabling them to obtain rebates of the GST
or HST on certain of their purchases provided they meet the
government-funding test.
The addition of the simplified rules for calculating the rebates
makes it simpler for public service bodies to claim their rebates.
These rules also provide for slightly more generous rebates given
Les modifications apportées à la définition de « montant de financement public » fait en sorte que les organismes à but non
lucratif qui ont droit aux remboursements accordés aux organismes de services publics soient ceux qui reçoivent de l’État des
sommes qui s’apparentent à des subventions.
La modification portant sur les organismes gouvernementaux
permet à ceux-ci de se faire rembourser la TPS ou la TVH payée
sur certains achats, à condition qu’ils répondent aux critères concernant le pourcentage de financement public.
Par suite de l’instauration d’une méthode simplifiée de calcul
des remboursements, il est plus facile pour les organismes de
services publics de demander leurs remboursements. En outre, les
There is no alternative means of implementing the changes reflected in these Regulations. The Excise Tax Act provides that
these matters be prescribed by regulation.
2280
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-367
that non-taxable items such as gratuities are included in the base
on which the rebate rate is applied.
The prescription relating to property and services acquired or
imported by the operator of a joint venture ensures that the
benefit of the public service body rebate is not diverted to persons
who are not the intended recipients of these rebates.
règles simplifiées donnent droit à un remboursement un peu plus
élevé étant donné que les éléments non taxables, comme les
pourboires, entrent dans le calcul du montant auquel s’applique le
taux du remboursement.
La mesure concernant les biens et services acquis ou importés
par l’entrepreneur d’une coentreprise fait en sorte que le remboursement aux organismes de services publics ne soit accordé
qu’aux personnes qui y ont droit.
Consultation
Consultations
The Minister of Finance issued press releases on March 27,
1991, December 9, 1992 and March 30, 1993, which proposed
changes to these Regulations. Those proposed amendments, along
with further modifications, were subsequently reflected in the
draft Regulations released by the Minister on November 26,
1997. The purpose of the press releases and the issuance of the
Regulations in draft form was to provide an opportunity for affected parties and their advisors to comment on the proposed
changes. In addition, in the course of developing the simplified
method of calculating the public service body rebate, consultations were undertaken with the Canadian Chamber of Commerce
and small business associations such as the Canadian Federation
of Independent Business. Provincial governments were consulted
in the development of the amendments relating to the prescription
of provincial Crown agents. As well, as with all amendments to
tax Regulations, the changes were developed in consultation with
the Department of National Revenue.
Les 27 mars 1991, 9 décembre 1992 et 30 mars 1993, le ministre des Finances diffusait des communiqués qui proposaient de
modifier le règlement. Ces modifications, de même que des modifications subséquentes, ont été reprises dans l’avant-projet de
règlement rendu public par le ministre le 26 novembre 1997. Les
communiqués et l’avant-projet de règlement avaient pour objet de
permettre aux organismes touchés et à leurs conseillers de commenter les modifications proposées. En outre, dans le cadre de la
mise au point de la méthode simplifiée de calcul du remboursement aux organismes de services publics, des consultations ont eu
lieu avec la Chambre de commerce du Canada et des associations
de petites entreprises, comme la Fédération canadienne de
l’entreprise indépendante. Les administrations provinciales ont
été consultées lors de la mise au point des modifications touchant
les mandataires provinciaux visés par règlement. Enfin, les modifications ont été mises au point en consultation avec Revenu
Canada, comme c’est le cas de toutes les modifications de règlements fiscaux.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
The Excise Tax Act provides the necessary compliance and enforcement mechanisms for these Regulations.
Les mécanismes d’observation et d’exécution utiles sont prévus par la Loi sur la taxe d’accise.
Contacts
Marlene Legare
Sales Tax Division
Department of Finance
140 O’Connor Street
Ottawa, Ontario
K1A 0G5
(613) 992-4230
Personnes-ressources
Marlene Legare
Division de la taxe de vente
Ministère des Finances
140, rue O’Connor
Ottawa (Ontario)
K1A 0G5
(613) 992-4230
Public Service Bodies and Governments
Revenue Canada
16th Floor, Place de Ville “A”
320 Queen Street
Ottawa, Ontario
K1A 0L5
(613) 954-7936
Published by the Queen’s Printer for Canada, 1999
Organismes de services publics et gouvernements
Revenu Canada
16e étage, Place de Ville « A »
320, rue Queen
Ottawa (Ontario)
K1A 0L5
(613) 954-7936
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 1999
2281
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Registration
SOR/99-368
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
29 September, 1999
Enregistrement
DORS/99-368 29 septembre 1999
EXCISE TAX ACT
LOI SUR LA TAXE D’ACCISE
Regulations Amending the Streamlined
Accounting (GST) Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur la
comptabilité abrégée (TPS)
P.C. 1999-1644
C.P. 1999-1644
29 September, 1999
29 septembre 1999
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Finance, pursuant to sections 227a and 277b of the Excise Tax Act, hereby makes the annexed Regulations Amending the Streamlined Accounting (GST)
Regulations.
Sur recommandation du ministre des Finances et en vertu des
articles 227a et 277b de la Loi sur la taxe d’accise, Son Excellence
le Gouverneur général en conseil prend le Règlement modifiant le
Règlement sur la comptabilité abrégée (TPS), ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE STREAMLINED
ACCOUNTING (GST) REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LA
COMPTABILITÉ ABRÉGÉE (TPS)
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. Section 1 of the Streamlined Accounting (GST) Regulations1 is replaced by the following:
1. These Regulations may be cited as the Streamlined Accounting (GST/HST) Regulations.
2. (1) The definitions “basic groceries”, “improvement”,
“medical device”, “prescription drug” and “retail establishment” in subsection 2(1) of the Regulations are repealed.
1. L’article 1 du Règlement sur la comptabilité abrégée
(TPS)1 est remplacé par ce qui suit :
1. Règlement sur la comptabilité abrégée (TPS/TVH).
(2) The definition “Division II”, “Division III” and
“Division V” in subsection 2(1) of the Regulations is replaced
by the following:
“Division II”, “Division III”, “Division IV”, “Division IV.1” and
“Division V” means Division II, III, IV, IV.1 and V, respectively, of Part IX of the Act; (section II, section III, section IV,
section IV.1 et section V)
(3) The definitions “bien immobilisé” and “immobilisation
admissible” in subsection 2(1) of the French version of the
Regulations are replaced by the following:
« bien immobilisé » Bien qui est l’immobilisation d’une personne
au sens de la Loi de l’impôt sur le revenu, ou qui le serait si la
personne était un contribuable aux termes de cette loi. (capital
asset)
« immobilisation admissible » Bien qui est l’immobilisation admissible d’une personne au sens de la Loi de l’impôt sur le
revenu, ou qui le serait si la personne était un contribuable aux
termes de cette loi. (eligible capital property)
(4) Subsection 2(1) of the Regulations is amended by adding
the following in alphabetical order:
“consideration”, in respect of a supply, includes all amounts
credited to the recipient of the supply in respect of a trade-in
(within the meaning of subsection 153(4) of the Act) accepted
in full or partial consideration for the supply or, if the supplier
and the recipient are not dealing with each other at arm’s
length at the time the supply is made and the amount credited
———
a
b
1
S.C. 1997, c. 10, s. 46
S.C. 1993, c. 27, s. 125(1)
SOR/91-51
2282
2. (1) Les définitions de « améliorations », « appareil médical », « établissement de détail », « médicament sur ordonnance » et « produit alimentaire de base », au paragraphe 2(1) du même règlement, sont abrogées.
(2) La définition de « section II », « section III » et « section V », au paragraphe 2(1) du même règlement, est remplacée par ce qui suit :
« section II », « section III », « section IV », « section IV.1 » et
« section V » S’entendent respectivement des sections II, III,
IV, IV.1 et V de la partie IX de la Loi. (Division II, Division III, Division IV, Division IV.1 and Division V)
(3) Les définitions de « bien immobilisé » et « immobilisation admissible », au paragraphe 2(1) de la version française
du même règlement, sont remplacées par ce qui suit :
« bien immobilisé » Bien qui est l’immobilisation d’une personne
au sens de la Loi de l’impôt sur le revenu, ou qui le serait si la
personne était un contribuable aux termes de cette loi. (capital
asset)
« immobilisation admissible » Bien qui est l’immobilisation admissible d’une personne au sens de la Loi de l’impôt sur le revenu, ou qui le serait si la personne était un contribuable aux
termes de cette loi. (eligible capital property)
(4) Le paragraphe 2(1) du même règlement est modifié par
adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
« contrepartie » Font partie de la contrepartie d’une fourniture les
montants portés au crédit de l’acquéreur au titre d’un bien repris, au sens du paragraphe 153(4) de la Loi, accepté en contrepartie totale ou partielle de la fourniture ou, dans le cas où le
fournisseur a un lien de dépendance avec l’acquéreur au moment de la fourniture et où le montant porté au crédit de
———
a
b
1
L.C. 1997, ch. 10, art. 46
L.C. 1993, ch. 27, par. 125(1)
DORS/91-51
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
to the recipient in respect of the trade-in exceeds the fair market value of the trade-in at the time ownership of it is transferred to the supplier, that fair market value; (contrepartie)
l’acquéreur au titre du bien repris dépasse la juste valeur marchande du bien repris au moment du transfert de sa propriété
au fournisseur, cette juste valeur marchande. (consideration)
(5) The description of A in subsection 2(2) of the Regulations is replaced by the following:
A is the total of all consideration (other than consideration referred to in section 167.1 of the Act that is attributable to
goodwill of a business) for taxable supplies (other than supplies of financial services and supplies by way of sale of real
property, capital assets or eligible capital property of the registrant) made in Canada by the registrant that became due, or was
paid without having become due, to the registrant in the
threshold period for the reporting period;
(5) L’élément A de la formule figurant au paragraphe 2(2)
du même règlement est remplacé par ce qui suit :
A représente le total des contreparties, sauf celle visée à l’article 167.1 de la Loi qui est imputable à l’achalandage d’une entreprise, des fournitures taxables (sauf les fournitures de services financiers et les fournitures par vente d’immeubles, de
biens immobilisés ou d’immobilisations admissibles) effectuées au Canada par l’inscrit, qui lui sont devenues dues au
cours de la période déterminante pour la période de déclaration
ou qui lui ont été payées au cours de cette période déterminante
sans être devenues dues;
(6) The description of A in subsection 2(2) of the Regulations, as enacted by subsection (5), and the description of B in
subsection 2(2) of the Regulations are replaced by the following:
A is the total of all consideration (other than consideration referred to in section 167.1 of the Act that is attributable to
goodwill of a business) that became due, or was paid without
having become due, to the registrant in the threshold period for
the reporting period for taxable supplies (other than supplies of
financial services, supplies by way of sale of real property,
capital assets or eligible capital property of the registrant and
supplies deemed under subsection 177(1.2) of the Act to be
made by the registrant) that are or would be, but for that subsection, made in Canada by the registrant;
B is the total of all tax under Division II that became collectible
in the threshold period in respect of taxable supplies (other
than supplies of financial services, supplies by way of sale of
real property, capital assets or eligible capital property of the
registrant and supplies deemed under subsection 177(1.2) of
the Act to be made by the registrant) that are or would be, but
for that subsection, made in Canada by the registrant; and
(6) L’élément A de la formule figurant au paragraphe 2(2)
du même règlement, édicté par le paragraphe (5), et l’élément B de cette formule sont remplacés par ce qui suit :
A représente le total des contreparties, sauf celle visée à l’article 167.1 de la Loi qui est imputable à l’achalandage d’une entreprise, qui sont devenues dues à l’inscrit au cours de la période déterminante pour la période de déclaration, ou qui lui
ont été payées au cours de cette période déterminante sans être
devenues dues, relativement à des fournitures taxables (sauf
des fournitures de services financiers, des fournitures par vente
d’immeubles, de biens immobilisés ou d’immobilisations admissibles et des fournitures réputées par le paragraphe 177(1.2)
de la Loi être effectuées par l’inscrit) qui sont effectuées au
Canada par l’inscrit, ou qui le seraient si ce n’était ce paragraphe,
B le total des taxes prévues à la section II qui sont devenues percevables au cours de la période déterminante relativement à des
fournitures taxables (sauf des fournitures de services financiers, des fournitures par vente d’immeubles, de biens immobilisés ou d’immobilisations admissibles et des fournitures réputées par le paragraphe 177(1.2) de la Loi être effectuées par
l’inscrit) qui sont effectuées au Canada par l’inscrit, ou qui le
seraient si ce n’était ce paragraphe,
(7) The description of A in paragraph 2(3)(a) of the Regulations is replaced by the following:
A is the total of all consideration (other than consideration referred to in section 167.1 of the Act that is attributable to
goodwill of a business) for taxable supplies (other than
supplies of financial services and supplies by way of sale of
real property, capital assets or eligible capital property of the
registrant) made by the registrant that became due, or was
paid without having become due, to the registrant in the
threshold period for the reporting period,
(7) L’élément A de la formule figurant à l’alinéa 2(3)a) du
même règlement est remplacé par ce qui suit :
A représente le total des contreparties, sauf celle visée à
l’article 167.1 de la Loi qui est imputable à l’achalandage
d’une entreprise, des fournitures taxables (sauf les fournitures de services financiers et les fournitures par vente
d’immeubles, de biens immobilisés ou d’immobilisations
admissibles) effectuées par l’inscrit, qui lui sont devenues
dues au cours de la période déterminante pour la période de
déclaration ou qui lui ont été payées au cours de cette période déterminante sans être devenues dues,
(8) L’élément D de la formule figurant à l’alinéa 2(3)b) du
même règlement est remplacé par ce qui suit :
D représente le total des contreparties, sauf celle visée à
l’article 167.1 de la Loi qui est imputable à l’achalandage
d’une entreprise, des fournitures taxables (sauf les fournitures de services financiers et les fournitures par vente
d’immeubles, de biens immobilisés ou d’immobilisations
admissibles) effectuées par l’associé, qui lui sont devenues
dues au cours de l’exercice en cause ou qui lui ont été
payées au cours de cet exercice sans être devenues dues,
(8) The description of D in paragraph 2(3)(b) of the Regulations is replaced by the following:
D is the total of all consideration (other than consideration referred to in section 167.1 of the Act that is attributable to
goodwill of a business) for taxable supplies (other than
supplies of financial services and supplies by way of sale of
real property, capital assets or eligible capital property of the
associate) made by the associate that became due, or was
paid without having become due, to the associate in the particular fiscal year,
2283
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
3. Parts I to III2 of the Regulations are repealed.
3. Les parties I à III2 du même règlement sont abrogées.
4. (1) The description of C in the definition “cost” in subsection 15(1) of the Regulations is replaced by the following:
C is the total of all tax under any of Divisions II to IV.1 that
became payable by the registrant in the threshold period in
respect of tangible personal property of that class or kind acquired, imported or brought into a participating province by
the registrant for that purpose, and
4. (1) L’élément C de la formule figurant à la définition de
« coût », au paragraphe 15(1) du même règlement, est remplacé par ce qui suit :
C le total des taxes prévues à l’une des sections II à IV.1 qui
sont devenues payables par l’inscrit au cours de la période
déterminante relativement à des biens meubles corporels de
cette catégorie ou de ce type qu’il a acquis, importés, ou
transférés dans une province participante à cette fin;
(2) Paragraphs (b) and (c) of the definition “specified supply” in subsection 15(1) of the Regulations are replaced by the
following:
(b) a zero-rated supply,
(c) a supply that is deemed under section 172 or 175.1 of the
Act to have been made or to which section 173 of the Act
applies,
(d) a supply made outside Canada,
(e) a supply in respect of which the recipient is not required
to pay tax because of an Act of Parliament unless, in the case
of a supply to Her Majesty in right of a province, Her Majesty in right of that province has agreed, under an agreement
with Her Majesty in right of Canada, to pay the tax under
Part IX of the Act in respect of the supply, and
(f) a supply to which subsection 177(1.1) of the Act applies.
(fourniture déterminée)
(2) Les alinéas b) et c) de la définition de « fourniture déterminée », au paragraphe 15(1) du même règlement, sont
remplacés par ce qui suit :
b) la fourniture détaxée;
c) la fourniture qui est réputée par les articles 172 ou 175.1
de la Loi avoir été effectuée ou à laquelle s’applique l’article 173 de la Loi;
d) la fourniture effectuée à l’étranger;
e) la fourniture à l’égard de laquelle l’acquéreur n’est pas tenu de payer la taxe par l’effet d’une loi fédérale, sauf si,
dans le cas d’une fourniture à Sa Majesté du chef d’une
province, celle-ci a convenu, en vertu d’un accord avec
Sa Majesté du chef du Canada, de payer, relativement à la
fourniture, la taxe prévue à la partie IX de la Loi;
f) la fourniture à laquelle s’applique le paragraphe 177(1.1)
de la Loi. (specified supply)
(3) The definition “specified supply” in subsection 15(1) of
the Regulations, as amended by subsection (2), is amended by
striking out the word “and” at the end of paragraph (e), by
adding the word “and” at the end of paragraph (f) and by
adding the following after paragraph (f):
(g) a supply deemed under subsection 177(1) or (1.2) of the
Act to have been made by a registrant acting as an agent for
another person. (fourniture déterminée)
(3) La définition de « fourniture déterminée » au paragraphe 15(1) du même règlement, modifiée par le paragraphe (2),
est modifiée par adjonction, après l’alinéa f), de ce qui suit :
g) la fourniture réputée par les paragraphes 177(1) ou (1.2)
de la Loi avoir été effectuée par un inscrit agissant à titre de
mandataire. (specified supply)
(4) Subsection 15(1) of the Regulations is amended by adding the following in alphabetical order:
“basic groceries” of a registrant means property acquired or imported by the registrant for the purpose of making a supply of
the property that is included in Part III of Schedule VI to the
Act; (produit alimentaire de base)
(4) Le paragraphe 15(1) du même règlement est modifié par
adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
« produit alimentaire de base » Bien qu’un inscrit a acquis ou
importé en vue d’en effectuer une fourniture incluse à la partie III de l’annexe VI de la Loi. (basic groceries)
(5) Subsection 15(5) of the Regulations is replaced by the
following:
(5) Le paragraphe 15(5) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(5) The quick-method rate of a registrant for a particular reporting period of the registrant is
(a) 2.5% if the cost to the registrant, in the threshold period for
the particular reporting period, of all tangible personal property
(other than basic groceries of the registrant) acquired by the
registrant for the purpose of supply by way of sale by the registrant is equal to at least 40% of the basic threshold amount for
the particular reporting period, determined without reference to
supplies included in Part III of Schedule VI to the Act; and
(b) 5% in any other case.
(5) Dans le cadre de la méthode rapide, le taux applicable à un
inscrit pour une période de déclaration correspond au pourcentage
suivant :
a) 2,5 %, si le coût pour l’inscrit, au cours de la période déterminante pour la période de déclaration, des biens meubles
corporels (sauf les produits alimentaires de base) qu’il a acquis
pour en effectuer la fourniture par vente représente au moins
40 % du montant déterminant de base pour la période de déclaration, déterminé compte non tenu des fournitures incluses à la
partie III de l’annexe VI de la Loi;
b) 5 %, dans les autres cas.
(5.1) The net specified supplies of a registrant for a reporting
period of the registrant is the amount determined by the formula
(5.1) Les fournitures déterminées nettes d’un inscrit pour une
période de déclaration correspondent au résultat du calcul suivant :
———
2
SOR/93-242
2284
———
2
DORS/93-242
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
A−B
where
A is the total of
(a) all consideration for specified supplies made by the registrant that became due, or was paid without having become
due, to the registrant in the reporting period, and
(b) all amounts that became collectible, and all other
amounts collected, by the registrant in the reporting period
as or on account of tax under Division II in respect of specified supplies made by the registrant; and
B is the total of all amounts each of which is an amount that the
registrant has, in the reporting period, paid or credited to a person as or on account of
(a) a reduction in, or a rebate or refund of, all or part of the
consideration for a specified supply made by the registrant to
the person, or
(b) a refund of, or a credit for, tax under Division II charged
to or collected from the person in respect of a specified
supply made by the registrant.
(6) Subsection 15(5) of the Regulations, as enacted by subsection (5), is replaced by the following:
(5) The quick-method rate of a registrant for a particular reporting period that applies in respect of a supply made by the registrant is
(a) where the cost to the registrant, in the threshold period for
the particular reporting period, of all tangible personal property
(other than basic groceries of the registrant and property in respect of the acquisition of which the registrant was not required
to pay tax) acquired by the registrant for the purpose of supply
by way of sale by the registrant is equal to at least 40% of the
basic threshold amount for the particular reporting period, determined without reference to supplies included in Part III of
Schedule VI to the Act,
(i) if the registrant makes the supply in a non-participating
province through a permanent establishment of the registrant
in a non-participating province, 2.5%,
(ii) if the registrant makes the supply in a participating
province through a permanent establishment of the registrant
in a non-participating province, 9.3%,
(iii) if the registrant makes the supply in a non-participating
province through a permanent establishment of the registrant
in a participating province, 0%, and
(iv) if the registrant makes the supply in a participating
province through a permanent establishment of the registrant
in a participating province, 5%; and
(b) in any other case,
(i) if the registrant makes the supply in a non-participating
province through a permanent establishment of the registrant
in a non-participating province, 5%,
(ii) if the registrant makes the supply in a participating
province through a permanent establishment of the registrant
in a non-participating province, 11.6%,
(iii) if the registrant makes the supply in a non-participating
province through a permanent establishment of the registrant
in a participating province, 3.2%, and
(iv) if the registrant makes the supply in a participating
province through a permanent establishment of the registrant
in a participating province, 10%.
A−B
où :
A représente le total des montants suivants :
a) les contreparties des fournitures déterminées effectuées
par l’inscrit, qui lui sont devenues dues au cours de la période de déclaration ou qui lui ont été payées au cours de
cette période sans être devenues dues,
b) les montants devenus percevables par l’inscrit, et les autres montants qu’il a perçus, au cours de la période de déclaration au titre de la taxe prévue à la section II relativement
aux fournitures déterminées qu’il a effectuées;
B le total des montants représentant chacun un montant que
l’inscrit a payé à une personne, ou porté à son crédit, au cours
de la période de déclaration au titre :
a) soit d’une réduction ou d’un remboursement de tout ou
partie de la contrepartie d’une fourniture déterminée effectuée par l’inscrit au profit de la personne,
b) soit d’un remboursement ou d’un crédit relatif à la taxe
prévue à la section II et exigée ou perçue de la personne relativement à une fourniture déterminée effectuée par
l’inscrit.
(6) Le paragraphe 15(5) du même règlement, édicté par le
paragraphe (5), est remplacé par ce qui suit :
(5) Dans le cadre de la méthode rapide, le taux applicable à un
inscrit pour une période de déclaration relativement à une fourniture qu’il effectue correspond au pourcentage suivant :
a) dans le cas où le coût pour l’inscrit, au cours de la période
déterminante pour la période de déclaration, des biens meubles
corporels (sauf les produits alimentaires de base et les biens
relativement à l’acquisition desquels l’inscrit n’était pas tenu
de payer la taxe) qu’il a acquis pour en effectuer la fourniture
par vente représente au moins 40 % du montant déterminant de
base pour la période de déclaration, déterminé compte non tenu
des fournitures incluses à la partie III de l’annexe VI de la Loi :
(i) si l’inscrit effectue la fourniture dans une province non
participante par l’entremise de son établissement stable dans
une telle province, 2,5 %,
(ii) s’il effectue la fourniture dans une province participante
par l’entremise de son établissement stable dans une province non participante, 9,3 %,
(iii) s’il effectue la fourniture dans une province non participante par l’entremise de son établissement stable dans une
province participante, 0 %,
(iv) s’il effectue la fourniture dans une province participante
par l’entremise de son établissement stable dans une telle
province, 5 %;
b) dans les autres cas :
(i) si l’inscrit effectue la fourniture dans une province non
participante par l’entremise de son établissement stable dans
une telle province, 5 %,
(ii) s’il effectue la fourniture dans une province participante
par l’entremise de son établissement stable dans une province non participante, 11,6 %,
(iii) s’il effectue la fourniture dans une province non participante par l’entremise de son établissement stable dans une
province participante, 3,2 %,
(iv) s’il effectue la fourniture dans une province participante
par l’entremise de son établissement stable dans une telle
province, 10 %.
2285
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
(5.01) For the purpose of determining under subsection (5) the
quick-method rate applicable to a supply in respect of which the
supplier is entitled to a deduction under subsection 234(3) of the
Act, the supply is deemed to have been made in a nonparticipating province through a permanent establishment of the
supplier in a non-participating province.
(5.02) For the purpose of determining under subsection (5) the
quick-method rate of a registrant for a reporting period applicable
to supplies made by the registrant through a permanent establishment of the registrant, the registrant may
(a) if substantially all of the specified supplies made by the
registrant in the reporting period through that permanent establishment are made in participating provinces, treat all of the
specified supplies made by the registrant in the reporting period through that establishment as having been made in a participating province; and
(b) if substantially all of the specified supplies made by the
registrant in the reporting period through that permanent establishment are made in non-participating provinces, treat all of
the specified supplies made by the registrant in the reporting
period through that establishment as having been made in a
non-participating province.
(7) Subsections 15(7) and (8) of the Regulations are repealed.
5. (1) The portion of subsection 16(1) of the Regulations before paragraph (a) is replaced by the following:
16. (1) Where
(2) Paragraphs 16(1)(b) and (c) of the Regulations are replaced by the following:
(b) the total threshold amount for the reporting period does not
exceed $200,000, and
(c) the registrant was engaged in commercial activities
throughout the 365-day period ending immediately before the
beginning of the reporting period and an election of the registrant did not cease to have effect in that 365-day period because of a revocation of the election,
(3) Paragraphs 16(2)(a) to (d) of the Regulations are replaced by the following:
(a) the first fiscal year of the registrant that is a reporting period of the registrant in which the registrant ceases to be a
specified registrant,
(b) the fiscal year of the registrant immediately before the first
fiscal year of the registrant that is a reporting period of the
registrant for which the total threshold amount exceeds
$200,000,
(c) the first fiscal quarter of the registrant that includes a reporting period of the registrant for which the total threshold
amount exceeds $200,000, and
(d) the fiscal quarter of the registrant immediately before the
first fiscal quarter of the registrant that includes a reporting period of the registrant in which the registrant ceases to be a
specified registrant.
6. (1) The portion of section 17 of the Regulations before
the formula is replaced by the following:
2286
(5.01) Aux fins de la détermination, selon le paragraphe (5), du
taux applicable dans le cadre de la méthode rapide relativement à
une fourniture pour laquelle le fournisseur a droit à la déduction
prévue au paragraphe 234(3) de la Loi, la fourniture est réputée
avoir été effectuée dans une province non participante par
l’entremise d’un établissement stable du fournisseur situé dans
une telle province.
(5.02) Aux fins de la détermination, selon le paragraphe (5), du
taux qui lui est applicable dans le cadre de la méthode rapide pour
une période de déclaration relativement aux fournitures qu’il effectue par l’entremise de son établissement stable, un inscrit peut :
a) si la presque totalité des fournitures déterminées qu’il effectue au cours de la période de déclaration par l’entremise de cet
établissement sont effectuées dans des provinces participantes,
considérer les fournitures déterminées qu’il effectue ainsi au
cours de cette période comme étant toutes effectuées dans une
province participante;
b) si la presque totalité des fournitures déterminées qu’il effectue au cours de la période de déclaration par l’entremise de cet
établissement sont effectuées dans des provinces non participantes, considérer les fournitures déterminées qu’il effectue
ainsi au cours de cette période comme étant toutes effectuées
dans une province non participante.
(7) Les paragraphes 15(7) et (8) du même règlement sont
abrogés.
5. (1) Le passage du paragraphe 16(1) du même règlement
précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
16. (1) Un inscrit est un inscrit qui peut produire un choix —
devant entrer en vigueur le premier jour de sa période de déclaration — pour que sa taxe nette soit déterminée en conformité avec
la présente partie si les conditions suivantes sont réunies :
(2) Les alinéas 16(1)b) et c) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
b) le montant déterminant total pour la période de déclaration
ne dépasse pas 200 000 $;
c) l’inscrit a exercé des activités commerciales tout au long de
la période de 365 jours se terminant la veille du début de la
période de déclaration, et un choix de celui-ci n’a pas cessé
d’être en vigueur au cours de cette période de 365 jours en raison de sa révocation.
(3) Les alinéas 16(2)a) à d) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
a) son premier exercice qui est une période de déclaration au
cours de laquelle il cesse d’être un inscrit déterminé;
b) son exercice précédant son premier exercice qui est une période de déclaration pour laquelle le montant déterminant total
dépasse 200 000 $;
c) son premier trimestre d’exercice comprenant une période de
déclaration pour laquelle le montant déterminant total dépasse
200 000 $;
d) son trimestre d’exercice précédant son premier trimestre
d’exercice comprenant une période de déclaration au cours de
laquelle il cesse d’être un inscrit déterminé.
6. (1) Le passage de l’article 17 du même règlement précédant la formule est remplacé par ce qui suit :
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
17. Subject to subsection 21.3(1), if an election by a registrant
to determine the net tax of the registrant in accordance with this
Part is in effect during a particular reporting period of the registrant, the net tax of the registrant for the particular reporting period is equal to the positive or negative amount determined by the
formula
(2) Section 17 of the Regulations, as amended by subsection (1), is replaced by the following:
17. (1) Subject to subsection 21.3(1), if an election by a registrant to determine the net tax of the registrant in accordance with
this Part is in effect during a particular reporting period of the
registrant, the net tax of the registrant for the particular reporting
period is equal to the positive or negative amount determined by
the formula
(A × B) + C − D − (1% × E)
where
A is the quick-method rate of the registrant for the particular reporting period;
B is the net specified supplies of the registrant for the particular
reporting period;
C is the total of
(a) all amounts that became collectible and all other amounts
collected by the registrant in the particular reporting period
as or on account of tax under Division II in respect of supplies (other than specified supplies) made by the registrant,
(b) all amounts in respect of supplies (other than specified
supplies) made by the registrant that are required under Division V to be added in determining the net tax for the particular reporting period, and
(c) the amount that is required under subsection 238.1(4) of
the Act to be added in determining the net tax for the particular reporting period;
D is the total of all amounts each of which is
(a) an input tax credit
(i) for the particular reporting period or a preceding reporting period of the registrant in respect of property
(other than specified property) acquired or imported by
the registrant or an improvement to that property,
(ii) for a reporting period of the registrant ending before
the election became effective in respect of specified property or services (other than an improvement to property
that is not specified property) acquired or imported by the
registrant, or
(iii) for the particular reporting period or a preceding reporting period of the registrant in respect of property described in paragraph 120(3)(b) of the Act,
that is claimed in the return filed under Division V by the
registrant for the particular reporting period, or
(b) an amount in respect of a supply (other than a specified
supply) made by the registrant that may be deducted by the
registrant under Division V in determining the net tax for the
particular reporting period and that is claimed in the return
filed under Division V by the registrant for the particular reporting period; and
E is
(a) if the election was not in effect on the first day of the
registrant’s fiscal year that includes the particular reporting
period, nil,
17. Sous réserve du paragraphe 21.3(1), si le choix de l’inscrit
de déterminer sa taxe nette en conformité avec la présente partie
est en vigueur au cours d’une période de déclaration donnée de
celui-ci, sa taxe nette pour cette période correspond au montant
positif ou négatif obtenu par la formule suivante :
(2) L’article 17 du même règlement, modifié par le paragraphe (1), est remplacé par ce qui suit :
17. (1) Sous réserve du paragraphe 21.3(1), si le choix de
l’inscrit de déterminer sa taxe nette en conformité avec la présente partie est en vigueur au cours d’une période de déclaration
donnée de celui-ci, sa taxe nette pour cette période correspond au
montant positif ou négatif obtenu par la formule suivante :
(A × B) + C − D − (1 % × E)
où :
A représente le taux applicable à l’inscrit, dans le cadre de la
méthode rapide, pour la période donnée;
B les fournitures déterminées nettes de l’inscrit pour la période
donnée;
C le total des montants suivants :
a) les montants devenus percevables par l’inscrit, et les autres montants qu’il a perçus, au cours de la période donnée
au titre de la taxe prévue à la section II relativement à des
fournitures, sauf des fournitures déterminées, qu’il a effectuées,
b) les montants relatifs à des fournitures, sauf des fournitures déterminées, effectuées par l’inscrit, qui sont à ajouter,
en application de la section V, dans le calcul de la taxe nette
pour la période donnée,
c) le montant à ajouter, en application du paragraphe 238.1(4) de la Loi, dans le calcul de la taxe nette pour la
période donnée;
D le total des montants représentant chacun, selon le cas :
a) un des crédits de taxe sur les intrants suivants, demandé
dans la déclaration que l’inscrit produit en application de la
section V pour la période donnée :
(i) le crédit pour la période donnée ou une période de déclaration antérieure de l’inscrit, relatif à un bien (sauf un
bien déterminé) acquis ou importé par l’inscrit ou à des
améliorations apportées à ce bien,
(ii) le crédit pour une période de déclaration de l’inscrit se
terminant avant l’entrée en vigueur du choix, relatif à des
biens déterminés ou des services (sauf les améliorations
apportées à des biens qui ne sont pas des biens déterminés) acquis ou importés par l’inscrit,
(iii) le crédit pour la période donnée ou une période de
déclaration antérieure de l’inscrit, relatif à des biens visés
à l’alinéa 120(3)b) de la Loi,
b) un montant relatif à une fourniture, sauf une fourniture
déterminée, effectuée par l’inscrit, demandé dans la déclaration qu’il produit en application de la section V pour la période donnée et déductible par lui en application de cette
section dans le calcul de sa taxe nette pour cette période;
E l’un des montants suivants :
a) si le choix n’était pas en vigueur le premier jour de
l’exercice de l’inscrit qui comprend la période donnée, zéro,
b) si le total des fournitures déterminées nettes de l’inscrit
pour ses périodes de déclaration de cet exercice qui se terminent avant la période donnée est d’au moins 30 000 $, zéro,
2287
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
(b) if the total net specified supplies of the registrant for all
reporting periods of the registrant in that fiscal year that end
before the particular reporting period is equal to or greater
than $30,000, nil, and
(c) in any other case,
(i) if the particular reporting period is the first reporting
period in that fiscal year, the lesser of the net specified
supplies of the registrant for the particular reporting period and $30,000, and
(ii) if the particular reporting period is not the first reporting period in that fiscal year, the lesser of
(A) the net specified supplies of the registrant for the
particular reporting period, and
(B) the amount by which $30,000 exceeds the total net
specified supplies of the registrant for all reporting periods of the registrant in that fiscal year that end before
the particular reporting period.
c) dans les autres cas :
(i) si la période donnée est la première période de déclaration de cet exercice, les fournitures déterminées nettes de
l’inscrit pour la période donnée ou, si elle est inférieure, la
somme de 30 000 $,
(ii) sinon, le moins élevé des montants suivants :
(A) les fournitures déterminées nettes de l’inscrit pour
la période donnée,
(B) l’excédent de 30 000 $ sur le total des fournitures
déterminées nettes de l’inscrit pour ses périodes de déclaration comprises dans cet exercice qui se terminent
avant la période donnée.
(2) For the purposes of paragraphs (b) and (c) of the description of E in subsection (1), the first reporting period of a registrant beginning after 1993 in a fiscal year of the registrant beginning before 1994 is deemed to be the first reporting period of the
registrant in that fiscal year.
(2) Pour l’application des alinéas b) et c) de l’élément E de la
formule figurant au paragraphe (1), la première période de déclaration d’un inscrit commençant après 1993 et comprise dans un
de ses exercices commençant avant 1994 est réputée être sa première période de déclaration comprise dans cet exercice.
(3) Paragraph (a) of the description of D in subsection 17(1)
of the Regulations, as enacted by subsection (2), is amended
by striking out the word “or” at the end of subparagraph (ii)
and by replacing subparagraph (iii) with the following:
(iii) for the particular reporting period or a preceding reporting period of the registrant during which the election
was in effect in respect of tangible personal property that
is specified property acquired or imported by the registrant for the purpose of supply by way of sale and is
deemed under subsection 177(1.2) of the Act to have been
supplied by an auctioneer acting as agent for the registrant
or is supplied by a person acting as agent for the registrant
in circumstances in which subsection 177(1.1) of the Act
applies, or
(iv) for the particular reporting period or a preceding reporting period of the registrant during which the election
was in effect in respect of tangible personal property that
is deemed under paragraph 180(e) of the Act to have been
acquired by the registrant and under subsection 177(1)
or (1.2) of the Act to have been supplied by the registrant,
(3) Le sous-alinéa a)(iii) de l’élément D de la formule figurant au paragraphe 17(1) du même règlement, édicté par le
paragraphe (2), est remplacé par ce qui suit :
(iii) le crédit pour la période donnée ou une période de
déclaration antérieure de l’inscrit au cours de laquelle le
choix était en vigueur, relatif à un bien meuble corporel
qui est un bien déterminé acquis ou importé par l’inscrit
en vue d’être fourni par vente et qui est réputé par le paragraphe 177(1.2) de la Loi avoir été fourni par un encanteur agissant à titre de mandataire pour le compte de
l’inscrit ou qui est fourni par une personne agissant à ce
titre dans les circonstances visées au paragraphe 177(1.1)
de la Loi,
(iv) le crédit pour la période donnée ou une période de
déclaration antérieure de l’inscrit au cours de laquelle le
choix était en vigueur, relatif à un bien meuble corporel
qui est réputé, par l’alinéa 180e) de la Loi, avoir été acquis par l’inscrit et, par les paragraphes 177(1) ou (1.2) de
la Loi, avoir été fourni par lui,
(4) The formula in subsection 17(1) of the Regulations, as
enacted by subsection (2), and the portion of that subsection
following the formula, as amended by subsection (3), are replaced by the following:
(4) La formule figurant au paragraphe 17(1) du même règlement, édicté par le paragraphe (2), et le passage de ce paragraphe suivant la formule, modifié par le paragraphe (3),
sont remplacés par ce qui suit :
A + B − C − (1% × D)
A + B − C − (1 % × D)
where
A is the total of all amounts each of which is determined, in respect of all the particular supplies to which the same
quick-method rate applies, by the formula
où :
A représente le total des montants dont chacun est calculé, quant
aux fournitures données auxquelles s’applique le même taux
dans le cadre de la méthode rapide, selon la formule suivante :
E×F
E×F
where
E is the quick-method rate of the registrant for the particular
reporting period that applies to the particular supplies, and
2288
où :
E représente le taux applicable à l’inscrit, dans le cadre de la
méthode rapide, pour la période donnée relativement aux
fournitures données,
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
F is the portion of the net specified supplies of the registrant
for the particular reporting period attributable to the particular supplies;
B is the total of
(a) all amounts that became collectible and all other amounts
collected by the registrant in the particular reporting period
as or on account of tax under Division II in respect of
(i) supplies (other than specified supplies) made by the
registrant, and
(ii) supplies made on behalf of another person for whom
the registrant acts as agent and in respect of which the
registrant has made an election under subsection 177(1.1)
of the Act,
(b) all amounts in respect of supplies (other than specified
supplies) made by the registrant that are required under Division V to be added in determining the net tax for the particular reporting period, and
(c) the amount that is required under subsection 238.1(4) of
the Act to be added in determining the net tax for the particular reporting period;
C is the total of all amounts each of which is
(a) an input tax credit
(i) for the particular reporting period or a preceding reporting period of the registrant in respect of property
(other than specified property) acquired, imported or
brought into a participating province by the registrant or
an improvement to that property,
(ii) for a reporting period of the registrant ending before
the election became effective in respect of specified property or services (other than an improvement to property
that is not specified property) acquired, imported or
brought into a participating province by the registrant,
(iii) for the particular reporting period or a preceding reporting period of the registrant in respect of tangible personal property that is specified property acquired, imported or brought into a participating province by the registrant for the purpose of supply by way of sale and is
deemed under subsection 177(1.2) of the Act to have been
supplied by an auctioneer acting as agent for the registrant
or is supplied by a person acting as agent for the registrant
in circumstances in which subsection 177(1.1) of the Act
applies, or
(iv) for the particular reporting period or a preceding reporting period of the registrant during which the election
was in effect in respect of tangible personal property that
is deemed under paragraph 180(e) of the Act to have been
acquired by the registrant and under subsection 177(1)
or (1.2) of the Act to have been supplied by the registrant,
that is claimed in the return filed under Division V by the
registrant for the particular reporting period,
(b) an amount in respect of a supply (other than a specified
supply) made by the registrant that may be deducted by the
registrant under Division V in determining the net tax for the
particular reporting period and that is claimed in the return
filed under Division V by the registrant for the particular reporting period, or
(c) an amount equal to 2.1% of the portion of the registrant’s
net specified supplies for the particular reporting period that
is attributable to supplies to which the quick-method rate of
0% applies; and
F la partie des fournitures déterminées nettes de l’inscrit pour
la période donnée qui est attribuable aux fournitures données;
B le total des montants suivants :
a) les montants devenus percevables par l’inscrit, et les autres montants qu’il a perçus, au cours de la période donnée
au titre de la taxe prévue à la section II relativement aux
fournitures suivantes :
(i) les fournitures, sauf des fournitures déterminées, qu’il
a effectuées,
(ii) les fournitures qu’il a effectuées pour le compte d’une
autre personne à titre de son mandataire et relativement
auxquelles il a fait le choix prévu au paragraphe 177(1.1)
de la Loi,
b) les montants relatifs à des fournitures, sauf des fournitures déterminées, effectuées par l’inscrit qui sont à ajouter, en
application de la section V, dans le calcul de la taxe nette
pour la période donnée,
c) le montant à ajouter en application du paragraphe 238.1(4) de la Loi dans le calcul de la taxe nette pour la
période donnée;
C le total des montants représentant chacun, selon le cas :
a) un des crédits de taxe sur les intrants suivants, demandé
dans la déclaration que l’inscrit produit en application de la
section V pour la période donnée :
(i) le crédit pour la période donnée ou une période de déclaration antérieure de l’inscrit, relatif à un bien, sauf un
bien déterminé, acquis, importé, ou transféré dans une
province participante par l’inscrit ou à des améliorations
apportées à ce bien,
(ii) le crédit pour une période de déclaration de l’inscrit se
terminant avant l’entrée en vigueur du choix, relatif à des
biens déterminés ou des services (sauf les améliorations
apportées à des biens qui ne sont pas des biens déterminés) acquis, importés, ou transférés dans une province
participante par l’inscrit,
(iii) le crédit pour la période donnée ou une période de
déclaration antérieure de l’inscrit, relatif à un bien meuble
corporel qui est un bien déterminé acquis, importé, ou
transféré dans une province participante par l’inscrit en
vue d’être fourni par vente et qui est réputé par le paragraphe 177(1.2) de la Loi avoir été fourni par un encanteur agissant à titre de mandataire pour le compte de
l’inscrit ou qui est fourni par une personne agissant à ce
titre dans les circonstances visées au paragraphe 177(1.1)
de la Loi,
(iv) le crédit pour la période donnée ou une période de
déclaration antérieure de l’inscrit au cours de laquelle le
choix était en vigueur, relatif à un bien meuble corporel
qui est réputé, par l’alinéa 180e) de la Loi, avoir été acquis par l’inscrit et, par les paragraphes 177(1) ou (1.2) de
la Loi, avoir été fourni par lui,
b) un montant relatif à une fourniture, sauf une fourniture
déterminée, effectuée par l’inscrit, demandé dans la déclaration qu’il produit en application de la section V pour la période donnée et déductible par lui en application de cette
section dans le calcul de sa taxe nette pour cette période;
c) un montant égal à 2,1 % de la partie des fournitures déterminées nettes de l’inscrit pour la période donnée qui est
attribuable à des fournitures auxquelles s’applique, dans le
cadre de la méthode rapide, le taux de 0 % ;
2289
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
D is
D l’un des montants suivants :
a) dans le cas où le choix n’était pas en vigueur le jour ciaprès, zéro :
(i) si l’inscrit est devenu un inscrit au cours de son exercice qui comprend la période donnée, le jour où il l’est
devenu,
(ii) sinon, le premier jour de cet exercice,
b) dans le cas où le total des fournitures déterminées nettes
de l’inscrit pour ses périodes de déclaration de cet exercice
au cours desquelles il était un inscrit et qui se terminent
avant la période donnée est d’au moins 30 000 $, zéro,
c) dans les autres cas :
(i) si la période donnée est la première période de déclaration de cet exercice au cours de laquelle l’inscrit était un
inscrit, les fournitures déterminées nettes de l’inscrit pour
la période donnée ou, si elle est inférieure, la somme de
30 000 $,
(ii) sinon, le moins élevé des montants suivants :
(A) les fournitures déterminées nettes de l’inscrit pour
la période donnée,
(B) l’excédent de 30 000 $ sur le total des fournitures
déterminées nettes de l’inscrit pour ses périodes de déclaration comprises dans cet exercice au cours desquelles il était un inscrit et qui se terminent avant la période
donnée.
(a) where the election was not in effect,
(i) if the registrant became a registrant on a day in the
registrant’s fiscal year that includes the particular reporting period, on that day, or
(ii) in any other case, on the first day of that fiscal year,
nil,
(b) if the total net specified supplies of the registrant for all
reporting periods of the registrant in that fiscal year during
which the registrant was a registrant that end before the particular reporting period is equal to or greater than $30,000,
nil, and
(c) in any other case,
(i) if the particular reporting period is the first reporting
period in that fiscal year during which the registrant was a
registrant, the lesser of the net specified supplies of the
registrant for the particular reporting period and $30,000,
and
(ii) if the particular reporting period is not the first reporting period in that fiscal year during which the registrant
was a registrant, the lesser of
(A) the net specified supplies of the registrant for the
particular reporting period, and
(B) the amount by which $30,000 exceeds the total net
specified supplies of the registrant for all reporting periods of the registrant in that fiscal year during which
the registrant was a registrant that end before the particular reporting period.
7. The heading2 before section 18 of the Regulations is replaced by the following:
7. L’intertitre2 précédant l’article 18 du même règlement
est remplacé par ce qui suit :
Rules for New Registrants
Nouveaux inscrits
8. (1) Subsection 18(1) of the Regulations is amended by
adding the word “and” at the end of paragraph (a) and by
repealing paragraphs (c) and (d).
(2) Subsections 18(2) to (4)2 of the Regulations are repealed.
8. (1) Les alinéas 18(1)c) et d) du même règlement sont
abrogés.
9. (1) The definition “specified supply” in subsection 19(1)
of the Regulations is amended by striking out the word “and”
at the end of paragraph (c) and by replacing paragraph (d)
with the following:
(d) a supply deemed under subsection 172(2), section 175.1
or subsection 183(5) or (6) of the Act to have been made by
the registrant or a supply by the registrant to which subsection 173(1) of the Act applies,
(e) a zero-rated supply,
(f) a supply made outside Canada,
(g) a supply in respect of which the recipient is not required
to pay tax because of an Act of Parliament unless, in the case
of a supply to Her Majesty in right of a province, Her
Majesty in right of that province has agreed, under an
agreement with Her Majesty in right of Canada, to pay the
tax under Part IX of the Act in respect of the supply, and
(h) a supply to which subsection 177(1.1) of the Act applies.
(fourniture déterminée)
(2) The definition “specified supply” in subsection 19(1) of
the Regulations, as amended by subsection (1), is amended by
striking out the word “and” at the end of paragraph (g), by
2290
(2) Les paragraphes 18(2) à (4)2 du même règlement sont
abrogés.
9. (1) L’alinéa d) de la définition de « fourniture déterminée »,
au paragraphe 19(1) du même règlement, est remplacé par ce
qui suit :
d) la fourniture qui est réputée par le paragraphe 172(2),
l’article 175.1 ou les paragraphes 183(5) ou (6) de la Loi
avoir été effectuée par l’inscrit ou la fourniture effectuée par
lui à laquelle s’applique le paragraphe 173(1) de la Loi;
e) la fourniture détaxée;
f) la fourniture effectuée à l’étranger;
g) la fourniture à l’égard de laquelle l’acquéreur n’est pas
tenu de payer la taxe par l’effet d’une loi fédérale, sauf si,
dans le cas d’une fourniture à Sa Majesté du chef d’une
province, celle-ci a convenu, en vertu d’un accord avec Sa
Majesté du chef du Canada, de payer, relativement à la
fourniture, la taxe prévue à la partie IX de la Loi;
h) la fourniture à laquelle s’applique le paragraphe 177(1.1)
de la Loi. (specified supply)
(2) La définition de « fourniture déterminée » au paragraphe 19(1) du même règlement, modifiée par le paragraphe (1),
est modifiée par adjonction, après l’alinéa h), de ce qui suit :
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
adding the word “and” at the end of paragraph (h) and by
adding the following after paragraph (h):
(i) a supply deemed under subsection 177(1) or (1.2) of the
Act to have been made by a registrant acting as an agent for
another person. (fourniture déterminée)
(3) Subsection 19(1) of the Regulations is amended by adding the following in alphabetical order:
“retail establishment” of a registrant means a shop or store of the
registrant at which the registrant primarily carries on the business of making supplies of property or services to consumers
attending at the shop or store; (établissement de détail)
“specified facility operator” means a non-profit organization that
operates, otherwise than for profit, a health care facility within
the meaning of paragraph (c) of the definition of that expression in section 1 of Part II of Schedule V to the Act; (exploitant
d’établissement déterminé)
(4) Subsection 19(2) of the Regulations is replaced by the
following:
(2) For the purposes of this Part, the expressions
“municipality”, “qualifying non-profit organization” and
“selected public service body” have the meanings assigned by
section 259 of the Act.
(5) The portion of subsection 19(3) of the Regulations before paragraph (c) is replaced by the following:
(3) Subject to this Part, the special quick-method rate of a registrant that applies, for a reporting period in a particular fiscal
year of the registrant, in respect of a particular supply made by
the registrant is
(a) in the case of a registrant that makes the particular supply in
the course of an activity engaged in by the registrant acting in
the registrant’s capacity as a specified facility operator or qualifying non-profit organization and not as a selected public
service body,
(i) if the registrant makes the particular supply through a
permanent establishment of the registrant in Nova Scotia,
New Brunswick or Newfoundland,
(A) 10%, if the particular supply is made in a participating province, and
(B) 3.2%, if the particular supply is made in a nonparticipating province, and
(ii) if subparagraph (i) does not apply,
(A) 11.6%, if the particular supply is made in a participating province, and
(B) 5%, if the particular supply is made in a nonparticipating province;
(b) in the case of a registrant that makes the particular supply in
the course of an activity engaged in by the registrant acting in
the registrant’s capacity as a school authority,
(i) if the registrant makes the particular supply through a
permanent establishment of the registrant in Nova Scotia,
(A) 12%, if the particular supply is made in a participating province, and
(B) 5.4%, if the particular supply is made in a nonparticipating province,
(ii) if the registrant makes the particular supply through a
permanent establishment of the registrant in New Brunswick
or Newfoundland,
(A) 10.7%, if the particular supply is made in a participating province, and
i) la fourniture réputée par les paragraphes 177(1) ou (1.2)
de la Loi avoir été effectuée par un inscrit agissant à titre de
mandataire. (specified supply)
(3) Le paragraphe 19(1) du même règlement est modifié par
adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
« établissement de détail » Boutique ou magasin où un inscrit
exploite principalement une entreprise consistant à effectuer
des fournitures aux consommateurs qui s’y présentent. (retail
establishment)
« exploitant d’établissement déterminé » Organisme à but non
lucratif qui exploite, à des fins non lucratives, un établissement
de santé au sens de l’alinéa c) de la définition de ce terme à
l’article 1 de la partie II de l’annexe V de la Loi. (specified
facility operator)
(4) Le paragraphe 19(2) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(2) Pour l’application de la présente partie, « municipalité »,
« organisme à but non lucratif admissible » et « organisme déterminé de services publics » s’entendent au sens de l’article 259
de la Loi.
(5) Le passage du paragraphe 19(3) du même règlement
précédant l’alinéa c) est remplacé par ce qui suit :
(3) Sous réserve de la présente partie et dans le cadre de la
méthode rapide spéciale, le taux applicable à un inscrit pour une
période de déclaration de son exercice relativement à une fourniture qu’il effectue est le suivant :
a) dans le cas où l’inscrit effectue la fourniture dans le cadre
d’une activité qu’il exerce en sa qualité d’exploitant
d’établissement déterminé ou d’organisme à but non lucratif
admissible et non à titre d’organisme déterminé de services
publics :
(i) s’il effectue la fourniture par l’entremise de son établissement stable en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick
ou à Terre-Neuve :
(A) 10 %, si la fourniture est effectuée dans une province
participante,
(B) 3,2 %, si elle est effectuée dans une province non participante,
(ii) si le sous-alinéa (i) ne s’applique pas :
(A) 11,6 %, si la fourniture est effectuée dans une province participante,
(B) 5 %, si elle est effectuée dans une province non participante;
b) dans le cas où l’inscrit effectue la fourniture dans le cadre
d’une activité qu’il exerce en sa qualité d’administration scolaire :
(i) s’il effectue la fourniture par l’entremise de son établissement stable en Nouvelle-Écosse :
(A) 12 %, si la fourniture est effectuée dans une province
participante,
(B) 5,4 %, si elle est effectuée dans une province non participante,
(ii) s’il effectue la fourniture par l’entremise de son établissement stable au Nouveau-Brunswick ou à Terre-Neuve :
(A) 10,7 %, si la fourniture est effectuée dans une province participante,
(B) 4,1 %, si elle est effectuée dans une province non participante,
2291
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
(B) 4.1%, if the particular supply is made in a non-participating province, and
(iii) if neither subparagraph (i) nor (ii) applies,
(A) 12.5%, if the particular supply is made in a participating province, and
(B) 6%, if the particular supply is made in a non-participating province;
(6) The portion of paragraph 19(3)(c) of the Regulations
before the formula is replaced by the following:
(c) in the case of a registrant that makes the particular supply in
the course of an activity engaged in by the registrant in the
registrant’s capacity as a university or public college,
(i) if supplies made in the ordinary course of business
through vending machines operated by the registrant and retail establishments of the registrant (other than a restaurant,
cafeteria, pub or similar establishment) at which the registrant primarily makes supplies of tangible personal property
account for at least 25% of the amount determined by the
formula
(7) The description of B in subparagraph 19(3)(c)(i) of the
Regulations is replaced by the following:
B is the total of all tax under Division II that became collectible in the fiscal year of the registrant immediately before the particular fiscal year in respect of taxable supplies
(other than supplies by way of sale of real property or
specified property of the registrant) made by the registrant, and
(8) Subparagraph 19(3)(c)(ii) of the Regulations is replaced
by the following:
(A) if the registrant is in Nova Scotia,
(I) 11.2%, if the particular supply is made in a participating province, and
(II) 4.5%, if the particular supply is made in a nonparticipating province,
(B) if the registrant is in New Brunswick or Newfoundland,
(I) 9.1%, if the particular supply is made in a participating province, and
(II) 2.3%, if the particular supply is made in a nonparticipating province, and
(C) if the registrant is in a non-participating province,
(I) 12.2%, if the particular supply is made in a participating province, and
(II) 5.6%, if the particular supply is made in a nonparticipating province, and
(ii) when subparagraph (i) does not apply,
(A) if the registrant is in Nova Scotia,
(I) 12%, if the particular supply is made in a participating province, and
(II) 5.4%, if the particular supply is made in a
non-participating province,
(B) if the registrant is in New Brunswick or Newfoundland,
(I) 10.8%, if the particular supply is made in a participating province, and
(II) 4.1%, if the particular supply is made in a nonparticipating province, and
(C) if the registrant is in a non-participating province,
(I) 12.5%, if the particular supply is made in a participating province, and
2292
(iii) si ni le sous-alinéa (i) ni le sous-alinéa (ii) ne s’appliquent :
(A) 12,5 %, si la fourniture est effectuée dans une province participante,
(B) 6 %, si elle est effectuée dans une province non participante;
(6) Le passage de l’alinéa 19(3)c) du même règlement précédant la formule est remplacé par ce qui suit :
c) dans le cas où l’inscrit effectue la fourniture dans le cadre
d’une activité qu’il exerce en sa qualité d’université ou de collège public :
(i) lorsque les fournitures effectuées dans le cours normal
des affaires par l’entremise de distributeurs automatiques
exploités par lui et de ses établissements de détail (sauf les
restaurants, cafétérias, débits de boissons et établissements
semblables) où il fournit principalement des biens meubles
corporels, représentent au moins le quart du montant obtenu
par la formule suivante :
(7) L’élément B de la formule figurant au sous-alinéa 19(3)c)(i) du même règlement est remplacé par ce qui suit :
B le total des taxes prévues à la section II qui sont devenues
percevables au cours de l’exercice de l’inscrit précédant
l’exercice donné relativement aux fournitures taxables
(sauf les fournitures par vente d’immeubles et de biens
déterminés) effectués par l’inscrit,
(8) Le sous-alinéa 19(3)c)(ii) du même règlement est remplacé par ce qui suit :
(A) si l’inscrit est en Nouvelle-Écosse :
(I) 11,2 %, si la fourniture est effectuée dans une province participante,
(II) 4,5 %, si elle est effectuée dans une province non
participante,
(B) s’il est au Nouveau-Brunswick ou à Terre-Neuve :
(I) 9,1 %, si la fourniture est effectuée dans une province participante,
(II) 2,3 %, si elle est effectuée dans une province non
participante,
(C) s’il est dans une province non participante :
(I) 12,2 %, si la fourniture est effectuée dans une province participante,
(II) 5,6 %, si elle est effectuée dans une province non
participante,
(ii) lorsque le sous-alinéa (i) ne s’applique pas :
(A) si l’inscrit est en Nouvelle-Écosse :
(I) 12 %, si la fourniture est effectuée dans une province participante,
(II) 5,4 %, si elle est effectuée dans une province non
participante,
(B) s’il est au Nouveau-Brunswick ou à Terre-Neuve :
(I) 10,8 %, si la fourniture est effectuée dans une province participante,
(II) 4,1 %, si elle est effectuée dans une province non
participante,
(C) s’il est dans une province non participante :
(I) 12,5 %, si la fourniture est effectuée dans une province participante,
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
(II) 6%, if the particular supply is made in a nonparticipating province;
(9) Paragraphs 19(3)(d) and (e) of the Regulations are replaced by the following:
(d) in the case of a registrant that makes the particular supply in
the course of an activity engaged in by the registrant acting in
the registrant’s capacity as a hospital authority,
(i) if the registrant is in Nova Scotia,
(A) 12.4%, if the particular supply is made in a participating province, and
(B) 5.8%, if the particular supply is made in a nonparticipating province,
(ii) if the registrant is in New Brunswick or Newfoundland,
(A) 10.6%, if the particular supply is made in a participating province, and
(B) 3.9%, if the particular supply is made in a nonparticipating province, and
(iii) if neither subparagraph (i) nor (ii) applies,
(A) 12.7%, if the particular supply is made in a participating province, and
(B) 6.2%, if the particular supply is made in a nonparticipating province; and
(e) in the case of a registrant that makes the particular supply in
the course of an activity engaged in by the registrant acting in
the registrant’s capacity as a municipality,
(i) if the registrant is in Nova Scotia or New Brunswick,
(A) 11.6%, if the particular supply is made in a participating province, and
(B) 5%, if the particular supply is made in a nonparticipating province,
(ii) if the registrant is in Newfoundland,
(A) 10.5%, if the particular supply is made in a participating province, and
(B) 3.8%, if the particular supply is made in a nonparticipating province, and
(iii) if neither subparagraph (i) nor (ii) applies,
(A) 12.4%, if the supply is made in a participating province, and
(B) 5.8%, if the supply is made in a non-participating
province.
(4) For the purpose of determining under subsection (3) the
special quick-method rate applicable to a supply in respect of
which the supplier is entitled to a deduction under subsection 234(3) of the Act,
(a) the supply is deemed to have been made in a nonparticipating province; and
(b) the supplier is deemed
(i) in the case of a selected public service body, to be situated in a non-participating province, or
(ii) in the case of a specified facility operator, or a qualifying
non-profit organization, that is not a selected public service
body, to have made the supply through a permanent establishment of the supplier in a non-participating province.
(II) 6 %, si elle est effectuée dans une province non
participante;
(9) Les alinéas 19(3)d) et e) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
d) dans le cas où l’inscrit effectue la fourniture dans le cadre
d’une activité qu’il exerce en sa qualité d’administration hospitalière :
(i) s’il est en Nouvelle-Écosse :
(A) 12,4 %, si la fourniture est effectuée dans une province participante,
(B) 5,8 %, si elle est effectuée dans une province non participante,
(ii) s’il est au Nouveau-Brunswick ou à Terre-Neuve :
(A) 10,6 %, si la fourniture est effectuée dans une province participante,
(B) 3,9 %, si elle est effectuée dans une province non participante,
(iii) si ni le sous-alinéa (i) ni le sous-alinéa (ii) ne
s’appliquent :
(A) 12,7 %, si la fourniture est effectuée dans une province participante,
(B) 6,2 %, si elle est effectuée dans une province non participante;
e) dans le cas où l’inscrit effectue la fourniture dans le cadre
d’une activité qu’il exerce en sa qualité de municipalité :
(i) s’il est en Nouvelle-Écosse ou au Nouveau-Brunswick :
(A) 11,6 %, si la fourniture est effectuée dans une province participante,
(B) 5 %, si elle est effectuée dans une province non participante,
(ii) s’il est à Terre-Neuve :
(A) 10,5 %, si la fourniture est effectuée dans une province participante,
(B) 3,8 %, si elle est effectuée dans une province non participante,
(iii) si ni le sous-alinéa (i) ni le sous-alinéa (ii) ne s’appliquent :
(A) 12,4 %, si la fourniture est effectuée dans une province participante,
(B) 5,8 %, si elle est effectuée dans une province non participante.
(4) Aux fins de la détermination, selon le paragraphe (3), du
taux applicable dans le cadre de la méthode rapide spéciale relativement à une fourniture pour laquelle le fournisseur a droit à la
déduction prévue au paragraphe 234(3) de la Loi, les présomptions suivantes s’appliquent :
a) la fourniture est réputée avoir été effectuée dans une province non participante;
b) le fournisseur est réputé :
(i) s’il est un organisme déterminé de services publics, être
situé dans une province non participante,
(ii) s’il est un exploitant d’établissement déterminé ou un organisme à but non lucratif admissible, mais non un organisme déterminé de services publics, avoir effectué la fourniture par l’entremise de son établissement stable situé dans
une province non participante.
2293
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
(5) For the purpose of determining under subsection (3) the
special quick-method rate of a registrant for a reporting period,
(a) in the case of a specified facility operator, or a qualifying
non-profit organization, that is not a selected public service
body, the registrant may
(i) if substantially all of the supplies (other than specified
supplies) made in the reporting period by the registrant
through a permanent establishment of the registrant are made
in participating provinces, treat all of the supplies made by
the registrant in the reporting period through that establishment as having been made in a participating province, and
(ii) if substantially all of the supplies (other than specified
supplies) made in the reporting period by the registrant
through a permanent establishment of the registrant are made
in non-participating provinces, treat all of the supplies made
by the registrant in the reporting period through that establishment as having been made in a non-participating province; and
(b) in the case of a selected public service body, the registrant
may
(i) if substantially all of the supplies (other than specified
supplies) made by the registrant in the reporting period are
made in participating provinces, treat all of the supplies
made by the registrant in the reporting period as having been
made in a participating province, and
(ii) if substantially all of the supplies (other than specified
supplies) made by the registrant in the reporting period are
made in non-participating provinces, treat all of the supplies
made by the registrant in the reporting period as having been
made in a non-participating province.
10. (1) Subsection 20(1) of the Regulations is replaced by
the following:
20. (1) Subject to section 23, a registrant (other than a listed financial institution and a prescribed registrant for the purposes of
subsection 188(5) of the Act) that is, on the first day of a reporting period of the registrant, a charity, a qualifying non-profit organization or a selected public service body is a registrant who
may file an election, to take effect on that day, to determine the
net tax of the registrant in accordance with this Part if an election
by the registrant did not cease to have effect in the 365-day period
ending immediately before that day because of a revocation of the
election.
(2) Subsection 20(1) of the Regulations, as enacted by subsection (1), is replaced by the following:
20. (1) A registrant (other than a listed financial institution and
a prescribed registrant for the purposes of subsection 188(5) of
the Act) that is, on the first day of a reporting period of the registrant, a specified facility operator, a qualifying non-profit organization or a selected public service body is a registrant who may
file an election, to take effect on that day, to determine the net tax
of the registrant in accordance with this Part if an election by the
registrant did not cease to have effect in the 365-day period ending immediately before that day because of a revocation of the
election.
(3) The portion of subsection 20(2) of the Regulations before paragraph (a) is replaced by the following:
(2) A registrant that is a non-profit organization (other than a
selected public service body and a specified facility operator) that
2294
(5) Aux fins de la détermination, selon le paragraphe (3), du
taux qui est applicable à un inscrit dans le cadre de la méthode
rapide spéciale pour une période de déclaration :
a) s’il est un exploitant d’établissement déterminé ou un organisme à but non lucratif admissible, mais non un organisme
déterminé de services publics, l’inscrit peut :
(i) si la presque totalité des fournitures (sauf les fournitures
déterminées) qu’il effectue au cours de la période de déclaration par l’entremise de son établissement stable sont effectuées dans des provinces participantes, considérer les fournitures qu’il effectue ainsi au cours de cette période comme
étant toutes effectuées dans une province participante,
(ii) si la presque totalité des fournitures (sauf les fournitures
déterminées) qu’il effectue au cours de la période de déclaration par l’entremise de son établissement stable sont effectuées dans des provinces non participantes, considérer les
fournitures qu’il effectue ainsi au cours de cette période
comme étant toutes effectuées dans une province non participante;
b) s’il est un organisme déterminé de services publics, l’inscrit
peut :
(i) si la presque totalité des fournitures (sauf les fournitures
déterminées) qu’il effectue au cours de la période de déclaration sont effectuées dans des provinces participantes, considérer les fournitures qu’il effectue au cours de cette période comme étant toutes effectuées dans une province participante,
(ii) si la presque totalité des fournitures (sauf les fournitures
déterminées) qu’il effectue au cours de la période de déclaration sont effectuées dans des provinces non participantes,
considérer les fournitures qu’il effectue au cours de cette
période comme étant toutes effectuées dans une province
non participante.
10. (1) Le paragraphe 20(1) du même règlement est remplacé par ce qui suit :
20. (1) Sous réserve de l’article 23, l’inscrit (sauf une institution financière désignée ou un inscrit visé pour l’application du
paragraphe 188(5) de la Loi) qui, le premier jour de sa période de
déclaration, est un organisme de bienfaisance, un organisme à but
non lucratif admissible ou un organisme déterminé de services
publics peut faire le choix, lequel entre en vigueur ce jour-là, de
déterminer sa taxe nette en conformité avec la présente partie, si
un choix de celui-ci n’a pas cessé d’être en vigueur au cours de la
période 365 jours se terminant la veille de ce jour en raison de sa
révocation.
(2) Le paragraphe 20(1) du même règlement, édicté par le
paragraphe (1), est remplacé par ce qui suit :
20. (1) L’inscrit (sauf une institution financière désignée ou un
inscrit visé pour l’application du paragraphe 188(5) de la Loi)
qui, le premier jour de sa période de déclaration, est un exploitant
d’établissement déterminé, un organisme à but non lucratif admissible ou un organisme déterminé de services publics peut faire
le choix, lequel entre en vigueur ce jour-là, de déterminer sa taxe
nette en conformité avec la présente partie, si un choix de celui-ci
n’a pas cessé d’être en vigueur au cours de la période 365 jours se
terminant la veille de ce jour en raison de sa révocation.
(3) Le passage du paragraphe 20(2) du même règlement
précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
(2) L’inscrit qui est un organisme à but non lucratif (autre
qu’un organisme déterminé de services publics ou un exploitant
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
has filed an election to determine the net tax of the registrant in
accordance with this Part ceases to be a registrant who may so
determine that net tax immediately before the beginning of any
fiscal year of the registrant in which the registrant is not a qualifying non-profit organization
d’établissement déterminé) et qui a fait le choix prévu au paragraphe (1) ne peut plus déterminer sa taxe nette en conformité
avec la présente partie immédiatement avant le début de
l’exercice suivant :
11. (1) The portion of subsection 21(1) of the Regulations
before the first formula is replaced by the following:
11. (1) Le passage du paragraphe 21(1) du même règlement
précédant la première formule est remplacé par ce qui suit :
21. (1) Subject to subsections (2) and 21.3(1), if an election by
a registrant to determine the net tax of the registrant in accordance with this Part is in effect during a particular reporting period of the registrant, the net tax of the registrant for the particular
reporting period is equal to the positive or negative amount determined by the formula
21. (1) Sous réserve des paragraphes (2) et 21.3(1), si le choix
d’un inscrit de déterminer sa taxe nette en conformité avec la
présente partie est en vigueur au cours d’une période de déclaration donnée de celui-ci, sa taxe nette pour cette période correspond au résultat positif ou négatif du calcul suivant :
(2) Paragraphs (a) and (b) of the description of E in subsection 21(1) of the Regulations are replaced by the following:
(a) all consideration for taxable supplies (other than designated supplies, supplies of financial services, specified
supplies and supplies deemed under section 181.1 or subsection 200(2) of the Act to have been made) made in
Canada by the registrant in the course of the particular activity that became due, or was paid without having become due,
to the registrant in the particular reporting period, and
(b) all amounts that became collectible, and all other
amounts collected, by the registrant in the particular reporting period as or on account of tax under Division II in respect of taxable supplies (other than specified supplies and
supplies deemed under section 181.1 or subsection 200(2) of
the Act to have been made) made by the registrant in the
course of the particular activity, and
(2) Les alinéas a) et b) de l’élément E de la formule figurant
au paragraphe 21(1) du même règlement sont remplacés par
ce qui suit :
a) les contreparties des fournitures taxables (sauf les fournitures désignées, les fournitures de services financiers, les
fournitures déterminées et les fournitures réputées par
l’article 181.1 ou le paragraphe 200(2) de la Loi avoir été effectuées), effectuées au Canada par l’inscrit dans le cadre de
l’activité, qui lui sont devenues dues au cours de la période
de déclaration donnée ou qui lui ont été payées au cours de
cette période sans être devenues dues,
b) les montants devenus percevables par l’inscrit, et les autres montants qu’il a perçus, au cours de la période de déclaration donnée au titre de la taxe prévue à la section II relativement à des fournitures taxables (sauf des fournitures déterminées et des fournitures réputées par l’article 181.1 ou le
paragraphe 200(2) de la Loi avoir été effectuées) qu’il a effectuées dans le cadre de l’activité,
(3) The description of A in subsection 21(1) of the Regulations, as amended by subsection (2), is replaced by the following:
A is the total of all amounts each of which is determined, in respect of all the particular supplies to which the same special
quick-method rate applies, by the formula
(3) L’élément A de la formule figurant au paragraphe 21(1)
du même règlement, modifié par le paragraphe (2), est remplacé par ce qui suit :
A représente le total des montants dont chacun est calculé, quant
aux fournitures données auxquelles s’applique le même taux
dans le cadre de la méthode rapide spéciale, selon la formule
suivante :
D × (E − F)
where
D is the special quick-method rate of the registrant for the particular reporting period that applies to the particular supplies,
E is the total of
(a) all consideration that became due, or was paid without
becoming due, to the registrant in the particular reporting
period for the particular supplies that are taxable supplies
(other than designated supplies, supplies of financial
services, specified supplies and supplies deemed under
section 181.1 or subsection 200(2) of the Act to have been
made) made in Canada by the registrant, and
(b) all amounts that became collectible, and all other
amounts collected, by the registrant in the particular reporting period as or on account of tax under Division II in
respect of the particular supplies that are taxable supplies
(other than specified supplies and supplies deemed under
section 181.1 or subsection 200(2) of the Act to have been
made) made by the registrant, and
D × (E − F)
où :
D représente le taux qui est applicable à l’inscrit pour la période de déclaration donnée, dans le cadre de la méthode rapide spéciale, relativement aux fournitures données,
E le total des montants suivants :
a) les contreparties qui sont devenues dues à l’inscrit au
cours de la période de déclaration donnée, ou qui lui ont
été payées au cours de cette période sans être devenues
dues, relativement aux fournitures données qui sont des
fournitures taxables (sauf des fournitures désignées, des
fournitures de services financiers, des fournitures déterminées et des fournitures réputées par l’article 181.1 ou le
paragraphe 200(2) de la Loi avoir été effectuées) qu’il a
effectuées au Canada,
b) les montants devenus percevables par l’inscrit, et les
autres montants qu’il a perçus, au cours de la période de
déclaration donnée au titre de la taxe prévue à la section II
relativement aux fournitures données qui sont des
2295
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
F is the total of all amounts each of which is an amount that
the registrant has, in the particular reporting period, paid or
credited to a person as or on account of
(a) a reduction in, or a rebate or refund of, all or part of
the consideration for a particular supply (other than a
designated supply or a specified supply) made in Canada
by the registrant, or
(b) a refund of, or a credit for, tax under Division II
charged to or collected from the person in respect of a
particular supply (other than a specified supply);
fournitures taxables (sauf des fournitures déterminées et
des fournitures réputées par l’article 181.1 ou le paragraphe 200(2) de la Loi avoir été effectuées) effectuées par
celui-ci,
F le total des montants représentant chacun un montant que
l’inscrit a payé à une personne, ou porté à son crédit, au
cours de la période de déclaration donnée au titre :
a) soit d’une réduction ou d’un remboursement de tout ou
partie de la contrepartie d’une fourniture donnée (sauf une
fourniture désignée ou une fourniture déterminée) effectuée au Canada par l’inscrit,
b) soit d’un remboursement ou d’un crédit relatif à la taxe
prévue à la section II et exigée ou perçue de la personne
pour une fourniture donnée (sauf une fourniture déterminée);
(4) Paragraph (a) of the description of B in subsection 21(1)
of the Regulations is replaced by the following:
(a) all amounts each of which is an amount that became
collectible, or was collected, by the registrant in the particular reporting period as or on account of tax under Division II
in respect of
(i) specified supplies made by the registrant, or
(ii) supplies made on behalf of another person for whom
the registrant acts as agent and in respect of which the
registrant has made an election under subsection 177(1.1)
of the Act,
(4) L’alinéa a) de l’élément B de la formule figurant au paragraphe 21(1) du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
a) les montants représentant chacun un montant devenu percevable ou perçu par l’inscrit au cours de la période de déclaration donnée au titre de la taxe prévue à la section II relativement aux fournitures suivantes :
(i) les fournitures déterminées qu’il a effectuées,
(ii) les fournitures qu’il a effectuées pour le compte d’une
autre personne à titre de son mandataire et relativement
auxquelles il a fait le choix prévu au paragraphe 177(1.1)
de la Loi,
(5) The description of B in subsection 21(1) of the Regulations is amended by adding the following after paragraph (b)
and by adding the word “and” at the end of paragraph (c):
(b.1) the amount required under subsection 238.1(4) of the
Act to be added in determining the net tax for the particular
reporting period,
(5) L’élément B de la formule figurant au paragraphe 21(1)
du même règlement est modifié par adjonction, après l’alinéa b), de ce qui suit :
b.1) le montant à ajouter, en application du paragraphe 238.1(4) de la Loi, dans le calcul de la taxe nette pour la
période de déclaration donnée,
(6) Subparagraphs (a)(i) to (iii) of the description of C in
subsection 21(1) of the Regulations are replaced by the following:
(i) for the particular reporting period or a preceding reporting period of the registrant during which the election
was in effect in respect of real property acquired by way
of purchase by the registrant or an improvement to the
property,
(ii) for the particular reporting period or a preceding reporting period of the registrant during which the election
was in effect in respect of a supply by way of sale to, importation by, or bringing into a participating province by,
the registrant of personal property that was acquired, imported or brought into the participating province by the
registrant for use as specified property and the fair market
value of which at the time of the supply or bringing into
the province, or the value of which determined under section 215 of the Act at the time of the importation, as the
case may be, is at least $10,000,
(iii) for the particular reporting period or a preceding reporting period of the registrant during which the election
was in effect in respect of an improvement to a specified
property (other than real property) of the registrant, if the
registrant has claimed, or is entitled to claim, an input tax
credit in respect of the last supply to, or importation by,
the registrant of the specified property,
(6) Les sous-alinéas a)(i) à (iii) de l’élément C de la formule
figurant au paragraphe 21(1) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
(i) la période de déclaration donnée ou une période de
déclaration antérieure de l’inscrit au cours de laquelle le
choix était en vigueur quant à un immeuble qu’il a acquis
par achat ou à des améliorations apportées à cet immeuble,
(ii) la période de déclaration donnée ou une période de
déclaration antérieure de l’inscrit au cours de laquelle le
choix était en vigueur quant à la fourniture par vente à
celui-ci, à l’importation par lui ou au transfert par lui dans
une province participante, d’un bien meuble qu’il a acquis, importé ou ainsi transféré pour utilisation comme
bien déterminé et dont la juste valeur marchande au moment de la fourniture ou du transfert, ou la valeur établie
selon l’article 215 de la Loi au moment de l’importation,
selon le cas, est d’au moins 10 000 $,
(iii) la période de déclaration donnée ou une période de
déclaration antérieure de l’inscrit au cours de laquelle le
choix était en vigueur quant à des améliorations apportées
à un bien déterminé (sauf un immeuble) de celui-ci, s’il a
demandé, ou a le droit de demander, un crédit de taxe sur
les intrants pour la dernière fourniture du bien déterminé
qui a été effectuée à son profit ou la dernière importation
du bien par lui,
2296
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
(7) Paragraph (a) of the description of C in subsection 21(1)
of the Regulations, as amended by subsection (6), is amended
by striking out the word “or” at the end of subparagraph (iv)
and by replacing subparagraph (v) with the following:
(v) for the particular reporting period or a preceding reporting period of the registrant during which the election
was in effect in respect of tangible personal property
(other than property referred to in subparagraph (ii)) that
is acquired, imported or brought into a participating
province for supply by way of sale and is deemed under
subsection 177(1.2) of the Act to have been supplied by
an auctioneer acting as agent for the registrant or is supplied by a person acting as agent for the registrant in circumstances in which subsection 177(1.1) applies, or
(vi) for the particular reporting period or a preceding reporting period of the registrant during which the election
was in effect in respect of tangible personal property that
is deemed under paragraph 180(e) of the Act to have been
acquired by the registrant and under subsection 177(1)
or (1.2) of the Act to have been supplied by the registrant,
(8) The portion of subsection 21(2) of the Regulations before the formula is replaced by the following:
(2) Subject to subsection 21.3(1), if a registrant carries on the
business of supplying telephone services, electricity or natural gas
in a separate division or department of the registrant and an election by the registrant to determine the net tax of the registrant in
accordance with this Part is in effect during a particular reporting
period of the registrant, the net tax of the registrant for the particular reporting period is equal to the positive or negative
amount determined by the formula
(9) The descriptions of A and B in subsection 21(2) of the
Regulations are replaced by the following:
A is the amount that would be the net tax of the registrant for the
particular reporting period determined under subsection (1) if
the registrant did not carry on the business and all property and
services acquired, imported or brought into a participating
province by the registrant otherwise than primarily for consumption, use or supply in the course of carrying on the business were the only property and services acquired, imported or
brought by the registrant; and
B is the amount that would be the net tax of the registrant for the
particular reporting period determined in accordance with section 225 of the Act if the business were the only activity engaged in by the registrant and the property and services acquired, imported or brought into a participating province by the
registrant primarily for consumption, use or supply in the
course of the business were the only property and services acquired, imported or brought by the registrant.
12. The Regulations are amended by adding the following
after Part V:
(7) Le sous-alinéa a)(v) de l’élément C de la formule figurant au paragraphe 21(1) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(v) la période de déclaration donnée ou une période de
déclaration antérieure de l’inscrit au cours de laquelle le
choix était en vigueur quant à un bien meuble corporel
(sauf un bien visé au sous-alinéa (ii)) qui est acquis, importé, ou transféré dans une province participante en vue
d’être fourni par vente et qui est réputé par le paragraphe 177(1.2) de la Loi avoir été fourni par un encanteur
agissant à titre de mandataire pour le compte de l’inscrit
ou qui est fourni par une personne agissant à ce titre dans
les circonstances visées au paragraphe 177(1.1) de la Loi,
(vi) la période de déclaration donnée ou une période de
déclaration antérieure de l’inscrit au cours de laquelle le
choix était en vigueur quant à un bien meuble corporel qui
est réputé, par l’alinéa 180e) de la Loi, avoir été acquis
par l’inscrit et, par les paragraphes 177(1) ou (1.2) de la
Loi, avoir été fourni par lui,
(8) Le passage du paragraphe 21(2) du même règlement
précédant la formule est remplacé par ce qui suit :
(2) Sous réserve du paragraphe 21.3(1), la taxe nette pour une
période de déclaration donnée de l’inscrit qui exploite, dans une
division ou un service distinct, une entreprise consistant à fournir
des services téléphoniques, de l’électricité ou du gaz naturel correspond au résultat positif ou négatif obtenu par la formule
suivante si son choix, fait en vertu du paragraphe 20(1), est en
vigueur au cours de cette période :
(9) Les éléments A et B de la formule figurant au paragraphe 21(2) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
A représente le montant qui correspondrait à la taxe nette de
l’inscrit pour la période de déclaration donnée, calculé selon le
paragraphe (1), s’il n’exploitait pas l’entreprise et si tous les
biens et services acquis, importés, ou transférés dans une province participante par lui non principalement pour consommation, utilisation ou fourniture dans le cadre de l’entreprise
étaient les seuls qu’il ait acquis, importés ou transférés;
B le montant qui correspondrait à la taxe nette de l’inscrit pour la
période de déclaration donnée, calculée selon l’article 225 de la
Loi, si l’exploitation de l’entreprise était la seule activité de
celui-ci et si les biens et services acquis, importés, ou transférés dans une province participante par lui principalement pour
consommation, utilisation ou fourniture dans le cadre de
l’entreprise étaient les seuls qu’il ait acquis, importés ou transférés.
12. Le même règlement est modifié par adjonction, après la
partie V, de ce qui suit :
PART V.1
PARTIE V.1
STREAMLINED INPUT TAX CREDIT METHOD
MÉTHODE ABRÉGÉE FONDÉE SUR LE CRÉDIT DE TAXE
SUR LES INTRANTS
Interpretation
Interprétation
21.1 (1) For the purposes of this Part, the threshold amount for
a fiscal year of a registrant is equal to the total of
21.1 (1) Pour l’application de la présente partie, le montant
déterminant pour l’exercice d’un inscrit correspond au total des
montants suivants :
2297
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
(a) the amount determined by the formula
a) le résultat du calcul suivant :
A × 365/B
where
A is the total of all consideration (other than consideration referred to in section 167.1 of the Act that is attributable to
goodwill of a business) for taxable supplies (other than
supplies of financial services and supplies by way of sale of
real property that is capital property of the registrant) made
by the registrant that became due, or was paid without having become due, to the registrant in the immediately preceding fiscal year (in this subsection referred to as the “base
year”) of the registrant, and
B is the number of days in the base year, and
(b) the total of all amounts each of which is an amount, in respect of a person (in this paragraph referred to as the
“associate”) who was associated with the registrant at the end
of the particular fiscal year of the associate that is the last fiscal
year of the associate ending in the base year, determined by the
formula
A × 365/B
où :
A représente le total des contreparties, sauf celle visée à
l’article 167.1 de la Loi qui est imputable à l’achalandage
d’une entreprise, des fournitures taxables (sauf les fournitures de services financiers et les fournitures par vente
d’immeubles qui sont des immobilisations de l’inscrit) effectuées par l’inscrit, qui lui sont devenues dues au cours de
son exercice précédent (appelé « exercice de base » au présent paragraphe) ou qui lui ont été payées au cours de cet
exercice sans être devenues dues,
B le nombre de jours de l’exercice de base;
b) le total des montants représentant chacun un montant applicable à l’associé de l’inscrit — soit la personne associée à
l’inscrit à la fin du dernier exercice de cette personne se terminant au cours de l’exercice de base — obtenu par la formule
suivante :
C × 365/D
where
C is the total of all consideration (other than consideration referred to in section 167.1 of the Act that is attributable to
goodwill of a business) for taxable supplies (other than
supplies of financial services and supplies by way of sale of
real property that is capital property of the associate) made
by the associate that became due, or was paid without having
become due, to the associate in the particular fiscal year, and
D is the number of days in the particular fiscal year.
(2) For the purposes of this Part, the threshold amount for a
particular fiscal quarter in a particular fiscal year of a registrant is
equal to the total of
(a) the total of all consideration (other than consideration referred to in section 167.1 of the Act that is attributable to
goodwill of a business) for taxable supplies (other than supplies of financial services and supplies by way of sale of real
property that is capital property of the registrant) made by the
registrant that became due, or was paid without having become
due, to the registrant in the preceding fiscal quarters in the particular fiscal year, and
(b) the total of all amounts each of which is an amount in respect of a person (in this paragraph referred to as the
“associate”) who was associated with the registrant at the beginning of the particular fiscal quarter equal to the total of all
consideration (other than consideration referred to in section 167.1 of the Act that is attributable to goodwill of a business) for taxable supplies (other than supplies of financial
services and supplies by way of sale of real property that is
capital property of the associate) made by the associate that became due, or was paid without having become due, to the associate in the fiscal quarters of the associate that end in the
particular fiscal year of the registrant before the beginning of
the particular fiscal quarter of the registrant.
(3) For the purposes of this Part, the purchase threshold for a
fiscal year of a registrant is equal to the total of all amounts each
of which
(a) is an amount that became due, or was paid without having
become due, by the registrant in the immediately preceding
2298
C × 365/D
où :
C représente le total des contreparties, sauf celle visée à
l’article 167.1 de la Loi qui est imputable à l’achalandage
d’une entreprise, des fournitures taxables (sauf les fournitures de services financiers et les fournitures par vente
d’immeubles qui sont des immobilisations de l’associé) effectuées par l’associé, qui lui sont devenues dues au cours
du dernier exercice ou qui lui ont été payées au cours de cet
exercice sans être devenues dues,
D le nombre de jours du dernier exercice.
(2) Pour l’application de la présente partie, le montant déterminant pour un trimestre d’exercice donné compris dans l’exercice
d’un inscrit correspond au total des montants suivants :
a) le total des contreparties, sauf celle visée à l’article 167.1 de
la Loi qui est imputable à l’achalandage d’une entreprise, des
fournitures taxables (sauf les fournitures de services financiers
et les fournitures par vente d’immeubles qui sont des immobilisations de l’inscrit) effectuées par l’inscrit, qui lui sont devenues dues au cours des trimestres d’exercice antérieurs compris
dans son exercice ou qui lui ont été payées au cours de ces trimestres sans être devenues dues,
b) le total des montants représentant chacun un montant applicable à l’associé de l’inscrit — soit la personne associée à
l’inscrit au début du trimestre d’exercice donné — égal au total
des contreparties, sauf la contrepartie visée à l’article 167.1 de
la Loi qui est imputable à l’achalandage d’une entreprise, des
fournitures taxables (sauf les fournitures de services financiers
et les fournitures par vente d’immeubles qui sont des immobilisations de l’associé) effectuées par l’associé, qui lui sont devenues dues au cours de ses trimestres d’exercice se terminant
pendant l’exercice de l’inscrit mais avant le début du trimestre
d’exercice donné, ou qui lui ont été payées au cours de ces trimestres sans être devenues dues.
(3) Pour l’application de la présente partie, le montant déterminant des achats pour l’exercice d’un inscrit correspond au total
des montants représentant chacun, à la fois :
a) un montant qui est devenu dû par l’inscrit au cours de
l’exercice précédent, ou qui a été payé par lui au cours de cet
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
fiscal year for a taxable supply, other than a zero-rated supply,
of property or a service that was acquired in Canada by the
registrant or was acquired outside Canada by the registrant and
imported by the registrant; and
(b) is either
(i) included in determining the cost to the registrant of the
property or service for the purposes of the Income Tax Act,
or
(ii) tax payable by the registrant in respect of the acquisition
or importation of the property or service.
(4) For the purposes of this Part, the purchase threshold of a
registrant for a particular day is equal to the total of all amounts
each of which
(a) is an amount that, on or before the particular day and in the
fiscal year of the registrant that includes the particular day, became due, or was paid without having become due, by the registrant for a taxable supply, other than a zero-rated supply, of
property or a service that was acquired in Canada by the registrant or was acquired outside Canada by the registrant and imported by the registrant; and
(b) is either
(i) included in determining the cost to the registrant of the
property or service for the purposes of the Income Tax Act,
or
(ii) tax payable by the registrant in respect of the acquisition
or importation of the property or service.
(5) For the purposes of this Part, if any consideration for a
supply of property or a service is deemed by section 152 of the
Act to become due on any day and an amount of a tax, duty or fee
that is
(a) prescribed by paragraph 3(b) or (c) of the Taxes, Duties and
Fees (GST/HST) Regulations,
(b) imposed in respect of the property or service, and
(c) calculated on that consideration,
has not become due on or before that day, that amount of the tax,
duty or fee is deemed to have become due on that day.
exercice sans être devenu dû, pour la fourniture taxable, sauf
une fourniture détaxée, d’un bien ou d’un service qu’il a acquis
au Canada ou qu’il a acquis à l’étranger puis importé;
b) l’un des montants suivants :
(i) un montant inclus dans le calcul du coût du bien ou du
service pour l’inscrit pour l’application de la Loi de l’impôt
sur le revenu,
(ii) la taxe payable par l’inscrit relativement à l’acquisition
ou à l’importation du bien ou du service.
(4) Pour l’application de la présente partie, le montant déterminant des achats d’un inscrit pour un jour donné correspond au
total des montants représentant chacun, à la fois :
a) un montant relatif à la fourniture taxable, sauf une fourniture
détaxée, d’un bien ou d’un service que l’inscrit a acquis au
Canada ou qu’il a acquis à l’étranger puis importé, qui est devenu dû par lui au plus tard le jour donné et au cours de son
exercice qui comprend ce jour, ou qui a été payé par lui au plus
tard ce jour-là et au cours de cet exercice sans être devenu dû;
b) l’un des montants suivants :
(i) un montant inclus dans le calcul du coût du bien ou du
service pour l’inscrit pour l’application de la Loi de l’impôt
sur le revenu,
(ii) la taxe payable par l’inscrit relativement à l’acquisition
ou à l’importation du bien ou du service.
(5) Pour l’application de la présente partie, lorsque tout ou
partie de la contrepartie de la fourniture d’un bien ou d’un service
est réputée, par l’article 152 de la Loi, devenir due un jour donné,
les frais, droits ou taxes qui ne sont pas devenus dus au plus tard
ce jour-là sont réputés devenus dus ce jour-là, si les conditions
suivantes sont réunies :
a) ils sont visés aux alinéas 3b) ou c) du Règlement sur les
frais, droits et taxes (TPS/TVH);
b) ils sont imposés sur le bien ou le service;
c) ils sont calculés sur la contrepartie ou la partie de contrepartie.
Prescribed Registrants
Inscrits
21.2 (1) A registrant is a prescribed registrant who may make
an election, to take effect on the first day of a reporting period of
the registrant, to determine the net tax of the registrant in accordance with this Part if
(a) the threshold amount for the fiscal year of the registrant that
includes the reporting period does not exceed $500,000;
(b) if the fiscal quarter of the registrant that includes the reporting period is not the first fiscal quarter in the fiscal year, the
threshold amount for the fiscal quarter does not exceed
$500,000;
(c) the purchase threshold for the fiscal year does not exceed
$2,000,000;
(d) if the registrant is a public service body, it is reasonable to
expect at the beginning of the reporting period that the purchase threshold for the registrant’s next fiscal year will not exceed $2,000,000; and
(e) the registrant is not a person described in paragraph 149(1)(a) of the Act at the beginning of the reporting
period.
21.2 (1) Un inscrit est un inscrit visé qui peut faire un choix —
devant entrer en vigueur le premier jour de sa période de déclaration — pour que sa taxe nette soit déterminée en conformité avec
la présente partie, si les conditions suivantes sont réunies :
a) le montant déterminant pour l’exercice de l’inscrit qui comprend la période de déclaration ne dépasse pas 500 000 $;
b) si le trimestre d’exercice de l’inscrit qui comprend la période
de déclaration n’est pas le premier de l’exercice, le montant
déterminant pour le trimestre ne dépasse pas 500 000 $;
c) le montant déterminant des achats pour l’exercice ne dépasse
pas 2 000 000 $,
d) si l’inscrit est un organisme de services publics, il est raisonnable de s’attendre, au début de la période de déclaration, à
ce que le montant déterminant des achats pour son exercice
subséquent ne dépasse pas 2 000 000 $;
e) l’inscrit n’est pas une personne visée à l’alinéa 149(1)a) de
la Loi au début de la période de déclaration.
2299
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
(2) A registrant who has elected to determine the net tax of the
registrant in accordance with this Part ceases to be a registrant
who may so determine that net tax at the earliest of
(a) if the threshold amount for the second or third fiscal quarter
in a fiscal year of the registrant exceeds $500,000, the end of
the first fiscal quarter in that fiscal year for which the threshold
amount exceeds $500,000,
(b) if the threshold amount for a fiscal year of the registrant exceeds $500,000, the end of the first fiscal quarter in that fiscal
year,
(c) if the registrant is not a public service body and the purchase threshold of the registrant for a particular day exceeds
$2,000,000, the end of the immediately preceding day,
(d) if the registrant is a public service body and the purchase
threshold for a fiscal year of the registrant exceeds $2,000,000,
the end of the first fiscal quarter in that fiscal year, and
(e) if the registrant becomes a person described in paragraph 149(1)(a) of the Act during a fiscal quarter of the registrant, the end of that fiscal quarter.
(2) L’inscrit qui a choisi de déterminer sa taxe nette en conformité avec la présente partie cesse d’être un inscrit qui peut
ainsi déterminer cette taxe au premier en date des moments suivants :
a) si le montant déterminant pour le deuxième ou troisième
trimestre d’exercice compris dans l’un de ses exercices dépasse
500 000 $, la fin du premier trimestre d’exercice compris dans
cet exercice pour lequel ce montant dépasse 500 000 $;
b) si le montant déterminant pour un de ses exercices dépasse
500 000 $, la fin du premier trimestre d’exercice de cet exercice;
c) s’il n’est pas un organisme de services publics et si le montant déterminant de ses achats pour un jour donné dépasse
2 000 000 $, la fin du jour précédent;
d) s’il est un organisme de services publics et si le montant
déterminant des achats pour un de ses exercices dépasse
2 000 000 $, la fin du premier trimestre d’exercice compris
dans cet exercice;
e) s’il devient une personne visée à l’alinéa 149(1)a) de la Loi
au cours d’un de ses trimestres d’exercice, la fin de ce trimestre.
Calculation of Net Tax
Calcul de la taxe nette
21.3 (1) If an election by a registrant to determine the net tax of
the registrant in accordance with this Part is in effect during a
reporting period of the registrant, the net tax of the registrant for
the reporting period is, subject to this Part, the positive or negative amount of net tax for the reporting period determined in accordance with
(a) if the registrant has filed an election to determine the net
tax of the registrant in accordance with Part IV that is in effect
during the reporting period, Part IV;
(b) if the registrant has filed an election to determine the net
tax of the registrant in accordance with Part V that is in effect
during the reporting period, Part V; and
(c) in any other case, subsection 225(1) of the Act.
(2) If personal property or a service is supplied in Canada to a
registrant by another person, or tangible personal property is
supplied outside Canada to a registrant by another person and
imported by the registrant, and the registrant is entitled to claim
an input tax credit in respect of the property or service for any
reporting period of the registrant, for the purposes of determining
(a) an input tax credit of the registrant in respect of the property or service for a particular reporting period of the registrant,
and
(b) an amount that is required by subsection 235(1) of the Act
to be added in determining the net tax of the registrant for any
reporting period,
for the purposes of this Part, the amount of tax under Division II
or III, as the case may be, that became payable, or was paid without having become payable, by the registrant during the particular
reporting period in respect of the supply or importation of the
property or service is deemed to be equal to the amount determined by the formula
21.3 (1) Si le choix de l’inscrit de déterminer sa taxe nette en
conformité avec la présente partie est en vigueur au cours d’une
de ses périodes de déclaration, sa taxe nette pour cette période
correspond, sous réserve de la présente partie, au montant positif
ou négatif de taxe nette pour cette période, déterminé en conformité avec :
a) la partie IV, si l’inscrit a choisi de déterminer sa taxe nette
en conformité avec cette partie et que ce choix soit en vigueur
au cours de la période de déclaration en cause;
b) la partie V, si l’inscrit a choisi de déterminer sa taxe nette en
conformité avec cette partie et que ce choix soit en vigueur au
cours de la période de déclaration en cause;
c) le paragraphe 225(1) de la Loi, dans les autres cas.
(2) Lorsqu’une personne fournit un bien meuble ou un service
au Canada à un inscrit, ou lui fournit un bien meuble corporel à
l’étranger que l’inscrit importe par la suite, et que l’inscrit peut
demander, pour une de ses périodes de déclaration, un crédit de
taxe sur les intrants pour le bien ou le service, aux fins du calcul
des montants suivants :
a) le crédit de taxe sur les intrants de l’inscrit relativement
au bien ou au service pour une période de déclaration donnée de l’inscrit,
b) le montant à ajouter, en application du paragraphe 235(1)
de la Loi, dans le calcul de la taxe nette de l’inscrit pour une
période de déclaration,
le montant de taxe prévu aux sections II ou III, selon le cas, qui
est devenu payable par l’inscrit au cours de la période donnée, ou
qui a été payé par lui au cours de cette période sans être devenu
payable, relativement à la fourniture ou à l’importation du bien ou
du service est réputé, pour l’application de la présente partie, être
égal au résultat du calcul suivant :
A×B
A×B
where
A is the amount determined by the formula
2300
où :
A représente le résultat du calcul suivant :
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
C/D
where
C is
(i) if tax under subsection 165(2) or section 212.1 of the
Act was payable in respect of the supply or importation,
the total of 7% and the tax rate of the participating province that applied in respect of the supply or importation,
and
(ii) in any other case, 7%, and
D is the total of 100% and the percentage determined for C,
and
B is the total of all amounts each of which is
(a) the consideration that became due, or was paid without
having become due, by the registrant during the period in respect of the supply of the property or service to the registrant,
(b) the tax under Division II or III that became payable, or
was paid without having become payable, by the registrant
during the period in respect of the supply or importation of
the property or service,
(c) in the case of tangible personal property that was imported by the registrant, the amount of a tax or duty imposed
in respect of the property under the Act (other than Part IX),
the Customs Act, the Special Import Measures Act or any
other law relating to customs, that became due, or was paid
without having become due, by the registrant during the period,
(d) the amount of a tax, duty or fee prescribed by paragraph 3(b) or (c) of the Taxes, Duties and Fees (GST/HST)
Regulations that became due, or was paid without having
become due, by the registrant during the period in respect of
the property or service, other than tax imposed under an Act
of a legislature of a province to the extent that the tax is recoverable by the registrant under that Act,
(e) a reasonable gratuity paid by the registrant during the period in connection with the supply, or
(f) interest, a penalty or other amount paid by the registrant
during the period if the amount was charged to the registrant
by the supplier because an amount of consideration, or an
amount of a tax, duty or fee referred to in paragraph (c)
or (d), that was payable in respect of the supply or importation was overdue.
(3) Subsection (2) does not apply to a passenger vehicle or aircraft acquired or imported by a registrant who is an individual or
a partnership for use as capital property of the registrant otherwise than exclusively in commercial activities of the registrant.
(4) For the purposes of this Part, if paragraph 13(7)(g) or (h) of
the Income Tax Act deems an amount to be the capital cost to a
registrant of a passenger vehicle for the purposes of section 13 of
that Act, the amount, if any, by which
(a) the total of all amounts each of which is an amount of tax
that is deemed by subsection (2) to have become payable, or to
have been paid without having become payable, by the registrant in respect of the acquisition or importation of the vehicle
or the acquisition or importation of an improvement to the vehicle,
exceeds
(b) the amount determined by the formula
C/D
où :
C représente :
(i) dans le cas où la taxe prévue au paragraphe 165(2) ou à
l’article 212.1 de la Loi était payable relativement à la
fourniture ou à l’importation, la somme de 7 % et du taux
de taxe applicable à la province participante relativement
à la fourniture ou à l’importation,
(ii) dans les autres cas, 7 %,
D la somme de 100 % et du pourcentage déterminé selon
l’élément C;
B le total des montants représentant chacun :
a) la contrepartie qui est devenue due par l’inscrit au cours
de la période, ou qui a été payée par lui au cours de cette période sans être devenue due, relativement à la fourniture,
b) la taxe prévue par les sections II ou III qui est devenue
payable par l’inscrit au cours de la période, ou qui a été
payée par lui au cours de cette période sans être devenue
payable, relativement à la fourniture ou à l’importation,
c) dans le cas d’un bien meuble corporel importé par
l’inscrit, une taxe ou un droit imposé sur le bien en vertu de
la Loi, sauf la partie IX, de la Loi sur les douanes, de la Loi
sur les mesures spéciales d’importation ou de toute autre loi
en matière douanière qui est devenu dû par l’inscrit au cours
de la période ou qui a été payé par lui au cours de cette période sans être devenu dû,
d) les taxes, droits ou frais visés aux alinéas 3b) ou c) du
Règlement sur les frais, droits et taxes (TPS/TVH), qui sont
devenus dus par l’inscrit au cours de la période, ou qui ont
été payés par lui au cours de cette période sans être devenus
dus, relativement au bien ou au service, à l’exception d’une
taxe imposée en application d’une loi provinciale dans la
mesure où elle est recouvrable par l’inscrit aux termes de
cette loi,
e) un pourboire raisonnable payé par l’inscrit au cours de la
période dans le cadre de la fourniture,
f) les intérêts, la pénalité ou tout autre montant payés par
l’inscrit au cours de la période et qui ont été exigés de
l’inscrit par le fournisseur en raison d’un paiement tardif au
titre d’une contrepartie, ou les taxes, droits ou frais visés aux
alinéas c) ou d), payables relativement à la fourniture ou à
l’importation.
(3) Le paragraphe (2) ne s’applique pas aux voitures de tourisme ni aux aéronefs qu’un inscrit — qui est un particulier ou
une société de personnes — acquiert ou importe pour utilisation
comme immobilisation non exclusivement dans le cadre de ses
activités commerciales.
(4) Pour l’application de la présente partie, lorsqu’un montant
est réputé, par les alinéas 13(7)g) ou h) de la Loi de l’impôt sur le
revenu, correspondre au coût en capital d’une voiture de tourisme
pour un inscrit pour l’application de l’article 13 de cette loi,
l’excédent éventuel du total visé à l’alinéa a) sur le montant visé
à l’alinéa b) n’est pas inclus dans le calcul d’un crédit de taxe sur
les intrants de l’inscrit pour sa période de déclaration :
a) le total des montants représentant chacun un montant de taxe
qui est réputé, par le paragraphe (2), être devenu payable par
l’inscrit, ou avoir été payé par lui sans être devenu payable, relativement à l’acquisition ou à l’importation de la voiture ou
d’améliorations à celle-ci;
b) le résultat du calcul suivant :
2301
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
A×B
where
A is the amount determined by the formula
C/D
where
C is
(i) if tax under subsection 165(2) or section 212.1 of the
Act was payable in respect of the acquisition or importation, the total of 7% and the tax rate of the participating province that applied in respect of the acquisition or
importation, and
(ii) in any other case, 7%, and
D is the total of 100% and the percentage determined for C,
and
B is the amount deemed by paragraph 13(7)(g) or (h) of the Income Tax Act to be the capital cost to the registrant of the
vehicle for the purposes of section 13 of that Act,
shall not be included in determining an input tax credit of the
registrant for any reporting period of the registrant.
(5) For the purpose of determining, in accordance with this
Part, an input tax credit of a partnership, an employer, a charity or
a public institution that pays an amount as a reimbursement in
respect of property or a service acquired or imported by a member
of the partnership, an employee of the employer or a volunteer
who has given services to the charity or public institution and in
respect of which the member, employee or volunteer was liable to
pay tax under Division II or III, the amount of that tax is deemed,
for the purpose of applying section 175 of the Act, to be equal to
the amount that would be determined under subsection (2) if that
subsection applied to the acquisition or importation by the member, employee or volunteer.
21.4 (1) An amount shall not be included in determining the
value of B in subsection 21.3(2) in respect of a reporting period
of a registrant during which an election to determine the net tax
of the registrant in accordance with this Part is in effect if the
amount became payable, or was paid without having become
payable, by the registrant while the election was not in effect.
(2) If an election to determine the net tax of a registrant in accordance with this Part ceases to have effect during a reporting
period of the registrant and tax under Division II or III becomes
payable or is paid without having become payable by the registrant, after the election ceases to have effect but during the period, in respect of a supply or importation of property or a service,
for the purposes referred to in paragraphs 21.3(2)(a) or (b), the
amount of tax that became payable or was paid without having
become payable by the registrant during the period in respect of
that supply or importation is, despite subsection 21.3(2), deemed
to be equal to the total of
(a) the amount that would, but for this subsection, be determined under subsection 21.3(2) in respect of that supply or importation, and
(b) the tax under Division II or III that became payable or was
paid without having become payable by the registrant, after the
election ceased to have effect but during the period, in respect
of that supply or importation.
2302
A×B
où :
A représente le résultat du calcul suivant :
C/D
où :
C représente :
(i) dans le cas où la taxe prévue au paragraphe 165(2)
ou à l’article 212.1 de la Loi était payable relativement
à l’acquisition ou à l’importation, la somme de 7 % et
du taux de taxe applicable à la province participante
relativement à l’acquisition ou à l’importation,
(ii) dans les autres cas, 7 %,
D la somme de 100 % et du pourcentage déterminé selon
l’élément C,
B le montant qui est réputé, par les alinéas 13(7)g) ou h) de la
Loi de l’impôt sur le revenu, correspondre au coût en capital
de la voiture pour l’inscrit pour l’application de l’article 13
de cette loi.
(5) Aux fins du calcul, en conformité avec la présente partie,
du crédit de taxe sur les intrants d’une personne qui rembourse un
montant à l’un de ses salariés, à l’un de ses associés, si elle est
une société de personnes, ou à l’un de ses bénévoles, si elle est un
organisme de bienfaisance ou une institution publique, au titre
d’un bien ou d’un service acquis ou importé par le salarié,
l’associé ou le bénévole et sur lequel ils étaient tenus de payer la
taxe prévue aux sections II ou III, le montant de cette taxe est
réputé, pour l’application de l’article 175 de la Loi, être égal au
montant qui serait déterminé selon le paragraphe (2) si celui-ci
s’appliquait à l’acquisition ou à l’importation par le salarié,
l’associé ou le bénévole.
21.4 (1) Le montant qui est devenu payable par un inscrit, ou
qui a été payé par lui sans être devenu payable, pendant que le
choix de celui-ci de déterminer sa taxe nette en conformité avec la
présente partie n’est pas en vigueur n’est pas inclus dans le calcul
de la valeur de l’élément B de la formule figurant au paragraphe 21.3(2) relativement à la période de déclaration de l’inscrit au
cours de laquelle ce choix est en vigueur.
(2) Malgré le paragraphe 21.3(2), lorsque le choix de déterminer la taxe nette d’un inscrit en conformité avec la présente partie
cesse d’être en vigueur à un moment donné d’une période de
déclaration de celui-ci et que la taxe prévue aux sections II ou III
devient payable par l’inscrit après ce moment mais au cours de la
période, ou est payée par lui après ce moment mais au cours de
cette période sans être devenue payable, relativement à la fourniture ou à l’importation d’un bien ou d’un service, le montant de
taxe qui est devenu payable par l’inscrit au cours de la période, ou
qui est payé par lui au cours de cette période sans être devenu
payable, relativement à cette fourniture ou cette importation est
réputé, aux fins visées aux alinéas 21.3(2)a) ou b), être égal au
total des montants suivants :
a) le montant qui, si ce n’était le présent paragraphe, serait déterminé selon le paragraphe 21.3(2) relativement à cette fourniture ou cette importation;
b) la taxe prévue aux sections II ou III qui est devenue payable
par l’inscrit après le moment donné mais au cours de la période, ou qui a été payée par lui après ce moment mais au cours
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
Prescribed Part
21.5 This Part is a prescribed Part for the purposes of subsection 227(4.2) of the Act.
13. (1) Subsection 23(1) of the Regulations is replaced by
the following:
23. (1) Subject to subsection (2),
(a) if at any time an election by a registrant to determine the net
tax for reporting periods of the registrant in accordance with
any of Parts I to III is in effect, the registrant is not at that time
a registrant who may elect to determine the net tax of the registrant in accordance with any other Part of these Regulations;
(b) if at any time an election by a registrant to determine the net
tax for reporting periods of the registrant in accordance with
Part IV or V is in effect, the registrant is not at that time a registrant who may elect to determine the net tax of the registrant
in accordance with any other Part of these Regulations other
than Part V.1; and
(c) if at any time an election by a registrant to determine the net
tax for reporting periods of the registrant in accordance with
Part V.1 is in effect, the registrant is not at that time a registrant
who may elect to determine the net tax of the registrant in accordance with any of Parts I to III.
(2) Section 23 of the Regulations, as amended by subsection (1), is repealed.
14. (1) Subsections 24(1) and (2) of the Regulations are replaced by the following:
24. (1) Subsections 225(2) to (3.1) of the Act apply, with any
modifications that the circumstances require, for the purpose of
determining the net tax for a reporting period of a registrant in
accordance with any Part of these Regulations.
(2) For the purposes of these Regulations, if, under subsection 168(3), (6) or (7) of the Act, tax under Division II in respect
of a supply of property or a service becomes payable by a registrant on a particular day,
(a) the consideration on which that tax is calculated, and
(b) any tax, duty or fee prescribed by paragraph 3(b) or (c) of
the Taxes, Duties and Fees (GST/HST) Regulations that is payable by the registrant in respect of the property or service and
has not become due on or before that day,
is deemed to have become due on that day.
(2) Paragraph 24(3)(c) of the Regulations is replaced by the
following:
(c) if consideration, or a part of it, for a taxable supply (other
than a supply by way of sale of real property) made by a supplier in the course of activities engaged in by the supplier in a
branch or division of the supplier becomes due, or is paid
without having become due, to the supplier at a time when the
branch or division is a small supplier division (within the
meaning of subsection 129(1) of the Act), that consideration or
part, as the case may be, is deemed not to be consideration for
a taxable supply.
(3) Subsection 24(3) of the Regulations is amended by
striking out the word “and” at the end of paragraph (b), by
adding the word “and” at the end of paragraph (c) and by
adding the following after paragraph (c):
(d) if property or a service is acquired by a person for consumption, use or supply in the course of activities engaged in
de cette période sans être devenue payable, relativement à cette
fourniture ou cette importation.
Partie visée
21.5 La présente partie est une partie visée pour l’application
du paragraphe 227(4.2) de la Loi.
13. (1) Le paragraphe 23(1) du même règlement est remplacé par ce qui suit :
23. (1) Sous réserve du paragraphe (2), les règles suivantes
s’appliquent :
a) l’inscrit ne peut choisir de déterminer sa taxe nette pour ses
périodes de déclaration en conformité avec une partie donnée
du présent règlement si un choix semblable fait par lui conformément à l’une des parties I à III est déjà en vigueur;
b) l’inscrit ne peut choisir de déterminer sa taxe nette pour ses
périodes de déclaration qu’en conformité avec la partie V.1 si
un choix semblable fait par lui conformément aux parties IV
ou V est déjà en vigueur;
c) l’inscrit ne peut choisir de déterminer sa taxe nette pour ses
périodes de déclaration en conformité avec l’une des parties I
à III, si un choix semblable fait par lui conformément à la partie V.1 est déjà en vigueur.
(2) L’article 23 du même règlement, modifié par le paragraphe (1), est abrogé.
14. (1) Les paragraphes 24(1) et (2) du même règlement
sont remplacés par ce qui suit :
24. (1) Les paragraphes 225(2) à (3.1) de la Loi s’appliquent,
avec les adaptations nécessaires, au calcul de la taxe nette pour
une période de déclaration d’un inscrit, effectué en conformité
avec une partie du présent règlement.
(2) Pour l’application du présent règlement, les montants suivants relatifs à la fourniture d’un bien ou d’un service sont réputés devenus dus le jour où la taxe s’y rapportant, prévue à la section II, devient payable par un inscrit en application des paragraphes 168(3), (6) ou (7) de la Loi :
a) la contrepartie sur laquelle la taxe est calculée;
b) les taxes, droits ou frais, visés aux alinéas 3b) ou c) du Règlement sur les frais, droits et taxes (TPS/TVH), qui sont
payables par l’inscrit relativement au bien ou au service et qui
ne sont pas devenus dus ce jour-là ou antérieurement.
(2) L’alinéa 24(3)c) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
c) est réputée ne pas être la contrepartie de la fourniture taxable
(sauf la fourniture par vente d’un immeuble) effectuée par un
fournisseur dans le cadre des activités qu’il exerce dans une de
ses succursales ou divisions, tout ou partie de la contrepartie de
la fourniture qui lui devient due au moment où la succursale ou
la division est une division de petit fournisseur au sens du paragraphe 129(1) de la Loi, ou qui lui est payée à ce moment
sans être devenue due;
(3) Le paragraphe 24(3) du même règlement est modifié par
adjonction, après l’alinéa c), de ce qui suit :
d) pour l’application du paragraphe 21.1(3), ne peut être inclus
dans le calcul du montant déterminant des achats d’une personne pour un exercice le montant qui devient dû par elle, ou
qui est payé par elle sans être devenu dû, pour la fourniture
2303
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
by the person in a branch or division of the person and, at a
time when the branch or division is a small supplier division
(within the meaning of subsection 129(1) of the Act), an
amount becomes due, or is paid without having become due,
by the person for the supply of the property or service to the
person, the amount shall not be included in determining the
purchase threshold under subsection 21.1(3) for any fiscal year
of the person.
(4) Subsection 24(4) of the Regulations is replaced by the
following:
(4) For the purpose of determining any amount in accordance
with Part IV of these Regulations, other than an amount of net tax
that is required by these Regulations to be determined in accordance with subsection 225(1) of the Act, if at any time a registrant, who has filed an election that is in effect at that time, makes
a taxable supply of property or a service to a person with whom
the registrant is not dealing at arm’s length for no consideration
or for consideration less than the fair market value of the property
or service at that time, the supply is deemed to have been made
for consideration, paid at that time, equal to that fair market value
and tax calculated on that consideration is deemed to have become collectible, and to have been collected, at that time.
(4) Le paragraphe 24(4) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(4) Pour déterminer un montant en conformité avec la partie IV
du présent règlement, sauf un montant de taxe nette qui, aux termes de ce règlement, est à déterminer en conformité avec le paragraphe 225(1) de la Loi, l’inscrit qui effectue, à un moment où un
choix qu’il a fait est en vigueur, la fourniture taxable d’un bien ou
d’un service au profit d’une personne avec laquelle il a un lien de
dépendance, à titre gratuit ou pour une contrepartie inférieure à la
juste valeur marchande du bien ou du service à ce moment, est
réputé avoir effectué la fourniture pour une contrepartie, payée à
ce moment, égale à cette juste valeur marchande; la taxe calculée
sur cette contrepartie est réputée devenir percevable, et être perçue, à ce moment.
APPLICATION
APPLICATION
15. (1) Section 1 and subsection 2(2) are deemed to have
come into force on April 1, 1997.
(2) The repeal of the definitions “basic groceries”, “medical
device”, “prescription drug” and “retail establishment” in
subsection 2(1) of the Regulations, as enacted by subsection 2(1), section 3, subsections 4(4) and 5(1), the definition
“retail establishment” in subsection 19(1) of the Regulations,
as enacted by subsection 9(3), and subsections 10(2), 13(2)
and 14(4) apply for the purpose of determining the net tax of
a registrant for reporting periods
(a) beginning after 1994 if the registrant’s election to determine net tax in accordance with any of Parts I to III of
the Regulations was in effect on June 1, 1993, and
(b) beginning after June 1, 1993, in any other case,
except that, for reporting periods beginning before 1997, the
reference to “a specified facility operator” in subsection 20(1)
of the Regulations, as enacted by subsection 10(2), shall be
read as a reference to “a charity”.
15. (1) L’article 1 et le paragraphe 2(2) sont réputés être entrés en vigueur le 1er avril 1997.
(2) L’abrogation des définitions de « appareil médical »,
« établissement de détail », « médicament sur ordonnance » et
« produit alimentaire de base » au paragraphe 2(1) du même
règlement, édictée par le paragraphe 2(1), l’article 3, les paragraphes 4(4) et 5(1), la définition de « établissement de détail » au paragraphe 19(1) du même règlement, édictée par le
paragraphe 9(3), et les paragraphes 10(2), 13(2) et 14(4)
s’appliquent au calcul de la taxe nette d’un inscrit pour les
périodes de déclaration commençant :
a) après 1994, si le choix de l’inscrit de déterminer sa taxe
nette en conformité avec l’une des parties I à III du même
règlement était en vigueur le 1er juin 1993;
b) après le 1er juin 1993, dans les autres cas.
Toutefois, en ce qui concerne les périodes de déclaration
commençant avant 1997, la mention de « un exploitant
d’établissement déterminé » au paragraphe 20(1) du même
règlement, édicté par le paragraphe 10(2), vaut mention de
« un organisme de bienfaisance ».
(3) L’abrogation de la définition de « améliorations » au
paragraphe 2(1) du même règlement, édictée par le paragraphe 2(1), est réputée être entrée en vigueur le 24 avril 1996.
(4) Le paragraphe 2(3) est réputé être entré en vigueur le
1er mars 1994.
(5) Le paragraphe 2(4) s’applique aux biens repris acceptés
en contrepartie totale ou partielle, si cette contrepartie devient due après le 30 juin 1997 ou est payée après cette date
sans être devenue due.
(6) Le paragraphe 2(6) s’applique au calcul du montant déterminant de base qui entre dans le calcul du taux applicable,
dans le cadre de la méthode rapide, relativement aux fournitures effectuées après le 26 novembre 1997.
(7) Les paragraphes 2(5), (7) et (8), 6(1) et 11(1) et (8), les
articles 21.1 à 21.4 du même règlement, édictés par
(3) The repeal of the definition “improvement” in subsection 2(1) of the Regulations, as enacted by subsection 2(1), is
deemed to have come into force on April 24, 1996.
(4) Subsection 2(3) is deemed to have come into force on
March 1, 1994.
(5) Subsection 2(4) applies to trade-ins accepted as full or
partial consideration if that consideration becomes due after
June 30, 1997 or is paid after that day without having become
due.
(6) Subsection 2(6) applies for the purpose of determining
the basic threshold amount used in determining the quickmethod rate that applies to supplies made after November 26,
1997.
(7) Subsections 2(5), (7) and (8), 6(1) and 11(1) and (8), sections 21.1 to 21.4 of the Regulations, as enacted by section 12,
2304
d’un bien ou d’un service qu’elle acquiert pour consommation,
utilisation ou fourniture dans le cadre des activités qu’elle
exerce dans une de ses succursales ou divisions au moment où
celle-ci est une division de petit fournisseur au sens du paragraphe 129(1) de la Loi.
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
and subsections 13(1) and 14(1) and (3) apply for the purpose
of determining the net tax of a registrant for reporting periods that are fiscal years ending after 1992 or fiscal months or
fiscal quarters ending after February 1993, except that
(a) before April 1997, the reference to “(GST/HST)” in
paragraph 21.1(5)(a) of the Regulations, as enacted by section 12, in paragraph (d) of the description of B in subsection 21.3(2) of the Regulations, as enacted by section 12,
and in paragraph 24(2)(b) of the Regulations, as enacted by
subsection 14(1), shall be read as a reference to “(GST)”;
(b) with respect to reporting periods of a registrant beginning
(i) before 1995, in the case of a registrant whose election
to determine net tax in accordance with any of Parts I
to III of the Regulations was in effect on June 1, 1993,
and
(ii) on or before June 1, 1993, in the case of any other
registrant,
the portion of subsection 21.2(1) of the Regulations before
paragraph (a), as enacted by section 12, shall be read as
follows:
21.2 (1) Subject to section 23, a registrant is a prescribed registrant who may make an election, to take effect on the first day of
a reporting period of the registrant, to determine the net tax of the
registrant in accordance with this Part if
(c) paragraphs 21.2(1)(c) and (d) and (2)(c) and (d) of the
Regulations, as enacted by section 12, do not apply to fiscal
years beginning before July 1993;
(d) the description of A in subsection 21.3(2) of the Regulations, as enacted by section 12, shall, before April 1997, be
read as follows:
A is the tax fraction, and
(e) the description of A in subsection 21.3(4) of the Regulations, as enacted by section 12, shall, before April 1997, be
read as follows:
A is the tax fraction, and
(f) in applying subsection 21.3(5) of the Regulations, as enacted by section 12, before 1997, it shall be read as if no
reference were made to a public institution; and
(g) the reference in subsection 24(1) of the Regulations, as
enacted by subsection 14(1), to “Subsections 225(2) to (3.1)”
shall, before April 23, 1996, be read as a reference to
“Subsections 225(2) and (3)”.
(8) Subsection 4(1) applies to property acquired, imported
or brought into a participating province, as the case may be,
after March 1997.
(9) Subsections 4(3) and 9(2) apply to supplies made after
November 26, 1997.
(10) Subsections 6(3) and 11(7) apply to input tax credits in
respect of property the supply of which is deemed to be made
by an agent under subsection 177(1) or (1.2) of the Excise Tax
Act, as enacted by subsection 26(1) of An Act to amend the
Excise Tax Act, the Federal-Provincial Fiscal Arrangements
Act, the Income Tax Act, the Debt Servicing and Reduction
Account Act and related Acts, chapter 10 of the Statutes of
Canada, 1997, except that, before April 1997,
l’article 12, et les paragraphes 13(1) et 14(1) et (3)
s’appliquent au calcul de la taxe nette d’un inscrit pour les
périodes de déclaration qui correspondent à des exercices se
terminant après 1992 ou à des mois ou trimestres d’exercice
se terminant après février 1993. Toutefois :
a) avant avril 1997, la mention de « (TPS/TVH) » à l’alinéa 21.1(5)a) du même règlement, édicté par l’article 12, à
l’alinéa d) de l’élément B de la formule figurant au paragraphe 21.3(2) du même règlement, édicté par l’article 12,
et à l’alinéa 24(2)b) du même règlement, édicté par le paragraphe 14(1), vaut mention de « (TPS) »;
b) pour ce qui est des périodes de déclaration d’un inscrit
commençant :
(i) avant 1995, dans le cas d’un inscrit dont le choix de
déterminer sa taxe nette en conformité avec l’une des
parties I à III du même règlement était en vigueur le
1er juin 1993,
(ii) le 1er juin 1993 ou antérieurement, dans le cas d’un
autre inscrit,
le passage du paragraphe 21.2(1) du même règlement précédant l’alinéa a), édicté par l’article 12, est remplacé par
ce qui suit :
21.2 (1) Sous réserve de l’article 23, un inscrit est un inscrit visé qui peut faire un choix — devant entrer en vigueur le premier
jour de sa période de déclaration — pour que sa taxe nette soit
déterminée en conformité avec la présente partie, si les conditions
suivantes sont réunies :
c) les alinéas 21.2(1)c) et d) et (2)c) et d) du même règlement, édictés par l’article 12, ne s’appliquent pas aux
exercices commençant avant juillet 1993;
d) l’élément A de la formule figurant au paragraphe 21.3(2)
du même règlement, édicté par l’article 12, est remplacé,
avant avril 1997, par ce qui suit :
A représente la fraction de taxe;
e) l’élément A de la formule figurant au paragraphe 21.3(4)
du même règlement, édicté par l’article 12, est remplacé,
avant avril 1997, par ce qui suit :
A représente la fraction de taxe,
f) pour l’application du paragraphe 21.3(5) du même règlement, édicté par l’article 12, il n’est pas tenu compte,
avant 1997, de la mention d’une institution publique qui y
figure;
g) le passage « Les paragraphes 225(2) à (3.1) » au paragraphe 24(1) du même règlement, édicté par le paragraphe 14(1), est remplacé, avant le 23 avril 1996, par « Les
paragraphes 225(2) et (3) ».
(8) Le paragraphe 4(1) s’applique aux biens acquis, importés, ou transférés dans une province participante après
mars 1997.
(9) Les paragraphes 4(3) et 9(2) s’appliquent aux fournitures effectuées après le 26 novembre 1997.
(10) Les paragraphes 6(3) et 11(7) s’appliquent aux crédits
de taxe sur les intrants relatifs aux biens dont la fourniture
est réputée effectuée par un mandataire aux termes des paragraphes 177(1) ou (1.2) de la Loi sur la taxe d’accise, édictés
par le paragraphe 26(1) de la Loi modifiant la Loi sur la taxe
d’accise, la Loi sur les arrangements fiscaux entre le gouvernement fédéral et les provinces, la Loi de l’impôt sur le revenu,
la Loi sur le compte de service et de réduction de la dette et des
2305
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
subparagraph (a)(v) of the description of C in subsection 21(1) of the Regulations, as enacted by subsection 11(7),
shall be read without reference to the bringing of property
into a participating province.
(11) The definition “specified facility operator” in subsection 19(1) of the Regulations, as enacted by subsection 9(3),
and subsections 9(4) and 10(3) apply for the purpose of determining the net tax of a registrant for reporting periods
beginning after 1996.
(12) Paragraph (c) of the definition “specified supply” in
subsection 15(1) of the Regulations, as enacted by subsection 4(2), paragraph (d) of the definition “specified supply” in
subsection 19(1) of the Regulations, as enacted by subsection 9(1), and subsections 11(2) and 14(2) are deemed to have
come into force on December 31, 1990 except that in their
application to supplies deemed to have been made before
April 24, 1996, those paragraphs shall be read without reference to supplies deemed to have been made under section 175.1 of the Excise Tax Act.
(13) Paragraphs (b), (d) and (e) of the definition “specified
supply” in subsection 15(1) of the Regulations, as enacted by
subsection 4(2), subsections 4(5) and (7), paragraph 16(1)(b)
of the Regulations, as enacted by subsection 5(2), subsections 5(3), 6(2) and 8(1) and the repeal of subsections 18(2)
and (4) of the Regulations, as enacted by subsection 8(2), apply for the purpose of determining the net tax of a registrant
for any reporting period beginning after
(a) June 1993, if the reporting period is a fiscal year of the
registrant, and
(b) 1993, in any other case,
except that
(c) subsections 4(7) and 5(3) do not apply for the purpose of
determining the net tax of a registrant
(i) for the first reporting period of the registrant beginning after June 1993, if the reporting period was a fiscal
year of the registrant and the registrant’s election to determine net tax in accordance with Part IV of the Regulations was in effect on June 1, 1993, and
(ii) for any reporting period beginning before 1995, if the
reporting period of the registrant was not a fiscal year of
the registrant and the registrant’s election to determine
net tax in accordance with Part IV of the Regulations
was in effect in the last reporting period of the registrant
beginning before 1994, and
(d) paragraph (c) of the description of C in subsection 17(1)
of the Regulations, as enacted by subsection 6(2), applies
for the purpose of determining the net tax of a registrant
for reporting periods beginning after March 1994.
(14) Paragraph (f) of the definition “specified supply” in
subsection 15(1) of the Regulations, as enacted by subsection 4(2), and paragraph (h) of the definition “specified supply” in subsection 19(1) of the Regulations, as enacted by subsection 9(1), apply to supplies in respect of which an election
is made under subsection 177(1.1) of the Excise Tax Act, as
enacted by subsection 26(1) of An Act to amend the Excise Tax
Act, the Federal-Provincial Fiscal Arrangements Act, the
2306
lois connexes, chapitre 10 des Lois du Canada (1997). Toutefois, avant avril 1997, il n’est pas tenu compte de la mention
du transfert d’un bien dans une province participante figurant au sous-alinéa a)(v) de l’élément C de la formule figurant
au paragraphe 21(1) du même règlement, édicté par le paragraphe 11(7).
(11) La définition de « exploitant d’établissement déterminé »
au paragraphe 19(1) du même règlement, édictée par le paragraphe 9(3), et les paragraphes 9(4) et 10(3) s’appliquent au
calcul de la taxe nette d’un inscrit pour les périodes de déclaration commençant après 1996.
(12) L’alinéa c) de la définition de « fourniture déterminée »
au paragraphe 15(1) du même règlement, édicté par le paragraphe 4(2), l’alinéa d) de la définition de « fourniture déterminée » au paragraphe 19(1) du même règlement, édicté
par le paragraphe 9(1), et les paragraphes 11(2) et 14(2) sont
réputés être entrés en vigueur le 31 décembre 1990. Toutefois,
pour l’application de ces alinéas aux fournitures réputées
avoir été effectuées avant le 24 avril 1996, il n’est pas tenu
compte des mentions des fournitures réputées effectuées par
l’article 175.1 de la Loi sur la taxe d’accise.
(13) Les alinéas b), d) et e) de la définition de « fourniture
déterminée » au paragraphe 15(1) du même règlement, édicté
par le paragraphe 4(2), les paragraphes 4(5) et (7), l’alinéa 16(1)b) du même règlement, édicté par le paragraphe 5(2), les paragraphes 5(3), 6(2) et 8(1) et l’abrogation des
paragraphes 18(2) et (4) du même règlement, édictée par le
paragraphe 8(2), s’appliquent au calcul de la taxe nette d’un
inscrit pour une période de déclaration commençant :
a) après juin 1993, si la période de déclaration est un exercice de l’inscrit;
b) après 1993, dans les autres cas.
Toutefois :
c) les paragraphes 4(7) et 5(3) ne s’appliquent pas au calcul
de la taxe nette d’un inscrit pour les périodes de déclaration
suivantes :
(i) la première période de déclaration de l’inscrit commençant après juin 1993, si elle correspond à un exercice
de l’inscrit et si le choix de l’inscrit de déterminer sa taxe
nette en conformité avec la partie IV du même règlement
était en vigueur le 1er juin 1993,
(ii) une période de déclaration commençant avant 1995,
si la période de déclaration de l’inscrit ne correspond pas
à un de ses exercices et si le choix de l’inscrit de déterminer sa taxe nette en conformité avec la partie IV du
même règlement était en vigueur au cours de sa dernière
période de déclaration commençant avant 1994;
d) l’alinéa c) de l’élément C de la formule figurant au paragraphe 17(1) du même règlement, édicté par le paragraphe 6(2), s’applique au calcul de la taxe nette d’un inscrit
pour les périodes de déclaration commençant après mars
1994.
(14) L’alinéa f) de la définition de « fourniture déterminée »
au paragraphe 15(1) du même règlement, édicté par le paragraphe 4(2), et l’alinéa h) de la définition de « fourniture déterminée » au paragraphe 19(1) du même règlement, édicté
par le paragraphe 9(1), s’appliquent aux fournitures relativement auxquelles a été fait le choix prévu au paragraphe 177(1.1) de la Loi sur la taxe d’accise, édicté par le paragraphe 26(1) de la Loi modifiant la Loi sur la taxe d’accise, la
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
Income Tax Act, the Debt Servicing and Reduction Account Act
and related Acts, chapter 10 of the Statutes of Canada, 1997.
(15) Subsections 4(6), 6(4), 9(5) to (9) and 11(3), (6) and (9)
apply for the purpose of determining the net tax of a registrant for reporting periods ending after March 1997, except
that
(a) the quick-method rate of a registrant for the reporting
period of the registrant that includes April 1, 1997 and
applies in respect of a supply is, in respect of consideration
for the supply that is paid or becomes due before that day,
the rate that would be the quick-method rate of the registrant for that period if those subsections did not come into
force;
(b) the special quick-method rate of a registrant for the reporting period of the registrant that includes April 1, 1997
and applies in respect of a supply is, in respect of consideration for the supply that is paid or becomes due before
that day, the rate that would apply in respect of the supply
if those subsections did not come into force;
(c) the quick-method rate of a registrant for a reporting
period of the registrant that ends before or includes July 1,
1997 and applies in respect of a supply is, in respect of
consideration for the supply that is paid or becomes due before July 1, 1997, the rate that would apply if paragraph 15(5)(a) of the Regulations, as enacted by subsection 4(6), were read without reference to the words “and
property in respect of the acquisition of which the registrant was not required to pay tax”;
(d) for the purpose of determining the net tax of a registrant for any reporting period beginning before November 27, 1997 and ending after April 1, 1997,
(i) the reference in subparagraph 15(5)(b)(iii) of the
Regulations, as enacted by subsection 4(6), to “3.2%”
shall be read as a reference to “2.7%”,
(ii) the reference in paragraph (c) of the description of C
in subsection 17(1) of the Regulations, as enacted by subsection 6(4), to “2.1%” shall be read as a reference
to “2.6%”,
(iii) the reference in clause 19(3)(a)(i)(B) of the Regulations, as enacted by subsection 9(5), to “3.2%” shall be
read as a reference to “2.7%”,
(iv) the reference in clause 19(3)(b)(i)(B) of the Regulations, as enacted by subsection 9(5), to “5.4%” shall be
read as a reference to “4.9%”,
(v) the reference in clause 19(3)(b)(ii)(A) of the Regulations, as enacted by subsection 9(5), to “10.7%” shall be
read as a reference to “10.4%”,
(vi) the reference in clause 19(3)(b)(ii)(B) of the Regulations, as enacted by subsection 9(5), to “4.1%” shall be
read as a reference to “2.4%”,
(vii) the reference in subclause 19(3)(c)(i)(A)(II) of the
Regulations, as enacted by subsection 9(8), to “4.5%”
shall be read as a reference to “4%”,
(viii) the reference in subclause 19(3)(c)(i)(B)(I) of the
Regulations, as enacted by subsection 9(8), to “9.1%”
shall be read as a reference to “8.8%”,
(ix) the reference in subclause 19(3)(c)(i)(B)(II) of the
Regulations, as enacted by subsection 9(8), to “2.3%”
shall be read as a reference to “0.8%”,
Loi sur les arrangements fiscaux entre le gouvernement fédéral
et les provinces, la Loi de l’impôt sur le revenu, la Loi sur le
compte de service et de réduction de la dette et des lois connexes, chapitre 10 des Lois du Canada (1997).
(15) Les paragraphes 4(6), 6(4), 9(5) à (9) et 11(3), (6) et (9)
s’appliquent au calcul de la taxe nette d’un inscrit pour les
périodes de déclaration se terminant après mars 1997.
Toutefois :
a) le taux applicable à un inscrit, dans le cadre de la méthode rapide, pour sa période de déclaration qui comprend
le 1er avril 1997, relativement à une fourniture, correspond,
en ce qui concerne la contrepartie de la fourniture qui est
payée ou devient due avant cette date, au taux qui lui serait
applicable dans le cadre de cette méthode pour cette période si ces paragraphes n’entraient pas en vigueur;
b) le taux applicable à un inscrit, dans le cadre de la méthode rapide spéciale, pour sa période de déclaration qui
comprend le 1er avril 1997, relativement à une fourniture,
correspond, en ce qui concerne la contrepartie de la fourniture qui est payée ou devient due avant cette date, au taux
qui serait applicable relativement à la fourniture si ces paragraphes n’entraient pas en vigueur;
c) le taux applicable à un inscrit, dans le cadre de la méthode rapide, pour sa période de déclaration qui se termine
avant le 1er juillet 1997, ou qui comprend cette date, relativement à une fourniture, correspond, en ce qui concerne la
contrepartie de la fourniture qui est payée ou devient due
avant cette date, au taux qui serait applicable s’il n’était
pas tenu compte du passage « et les biens relativement à
l’acquisition desquels l’inscrit n’était pas tenu de payer la
taxe » à l’alinéa 15(5)a) du même règlement, édicté par le
paragraphe 4(6);
d) pour déterminer la taxe nette d’un inscrit pour une période de déclaration commençant avant le 27 novembre 1997 et se terminant après le 1er avril 1997 :
(i) la mention de « 3,2 % » au sous-alinéa 15(5)b)(iii) du
même règlement, édicté par le paragraphe 4(6), vaut
mention de « 2,7 % »,
(ii) la mention de « 2,1 % » à l’alinéa c) de l’élément C de
la formule figurant au paragraphe 17(1) du même règlement, édicté par le paragraphe 6(4), vaut mention de
« 2,6 % »,
(iii) la mention de « 3,2 % » à la division 19(3)a)(i)(B) du
même règlement, édictée par le paragraphe 9(5), vaut
mention de « 2,7 % »,
(iv) la mention de « 5,4 % » à la division 19(3)b)(i)(B) du
même règlement, édictée par le paragraphe 9(5), vaut
mention de « 4,9 % »,
(v) la mention de « 10,7 % » à la division 19(3)b)(ii)(A)
du même règlement, édictée par le paragraphe 9(5), vaut
mention de « 10,4 % »,
(vi) la mention de « 4,1 % » à la division 19(3)b)(ii)(B) du
même règlement, édictée par le paragraphe 9(5), vaut
mention de « 2,4 % »,
(vii) la mention de « 4,5 % » à la subdivision 19(3)c)(i)(A)(II) du même règlement, édictée par
le paragraphe 9(8), vaut mention de « 4 % »,
(viii) la mention de « 9,1 % » à la subdivision 19(3)c)(i)(B)(I) du même règlement, édictée par
le paragraphe 9(8), vaut mention de « 8,8 % »,
2307
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
(x) the reference in subclause 19(3)(c)(ii)(A)(II) of the
Regulations, as enacted by subsection 9(8), to “5.4%”
shall be read as a reference to “4.9%”,
(xi) the reference in subclause 19(3)(c)(ii)(B)(I) of the
Regulations, as enacted by subsection 9(8), to “10.8%”
shall be read as a reference to “10.5%”,
(xii) the reference in subclause 19(3)(c)(ii)(B)(II) of the
Regulations, as enacted by subsection 9(8), to “4.1%”
shall be read as a reference to “2.5%”,
(xiii) the reference in clause 19(3)(d)(i)(B) of the Regulations, as enacted by subsection 9(9), to “5.8%” shall be
read as a reference to “5.3%”,
(xiv) the reference in clause 19(3)(d)(ii)(A) of the Regulations, as enacted by subsection 9(9), to “10.6%” shall be
read as a reference to “8.8%”,
(xv) the reference in clause 19(3)(d)(ii)(B) of the Regulations, as enacted by subsection 9(9), to “3.9%” shall be
read as a reference to “0.8%”,
(xvi) the reference in clause 19(3)(e)(i)(B) of the Regulations, as enacted by subsection 9(9), to “5%” shall be
read as a reference to “4.4%”, and
(xvii) the reference in clause 19(3)(e)(ii)(B) of the Regulations, as enacted by subsection 9(9), to “3.8%” shall be
read as a reference to “2.6%”;
(e) for the purpose of determining the quick-method rate
that applies to a supply made before November 27, 1997,
subsection 15(5.01) of the Regulations, as enacted by subsection 4(6), shall be read as follows:
(5.01) Despite subsection (5), the quick-method rate applicable
to a supply in respect of which the supplier is entitled to a deduction under subsection 234(3) of the Act is 2.5%.
(f) subparagraph (a)(ii) of the description of B in subsection 17(1) of the Regulations, as enacted by subsection 6(4),
applies only to supplies made after March 1997; and
(g) for the purpose of determining the net tax of a charity
for reporting periods beginning before 1997, the portion of
paragraph 19(3)(a) of the Regulations before subparagraph (i), as enacted by subsection 9(5), shall be read as
follows:
(a) in the case of a registrant that engages in the particular activity acting in the registrant’s capacity as a charity or qualifying non-profit organization and not as a selected public service
body,
(16) Paragraph 16(1)(c) of the Regulations, as enacted by
subsection 5(2), subsection 10(1) and section 21.5 of the
Regulations, as enacted by section 12, are deemed to have
come into force on March 1, 1993.
(17) Section 7 applies after 1993.
(18) The repeal of subsection 18(3) of the Regulations, as
enacted by subsection 8(2), applies to fiscal quarters of a registrant
(a) in fiscal years of the registrant beginning after June
1993, if the reporting period of the registrant is a fiscal
year; and
(b) beginning after 1993, in any other case.
2308
(ix) la mention de « 2,3 % » à la subdivision 19(3)c)(i)(B)(II) du même règlement, édictée par
le paragraphe 9(8), vaut mention de « 0,8 % »,
(x) la mention de « 5,4 % » à la subdivision 19(3)c)(ii)(A)(II) du même règlement, édictée par
le paragraphe 9(8), vaut mention de « 4,9 % »,
(xi) la mention de « 10,8 % » à la subdivision 19(3)c)(ii)(B)(I) du même règlement, édictée par
le paragraphe 9(8), vaut mention de « 10,5 % »,
(xii) la mention de « 4,1 % » à la subdivision 19(3)c)(ii)(B)(II) du même règlement, édictée par
le paragraphe 9(8), vaut mention de « 2,5 % »,
(xiii) la mention de « 5,8 % » à la division 19(3)d)(i)(B)
du même règlement, édictée par le paragraphe 9(9), vaut
mention de « 5,3 % »,
(xiv) la mention de « 10,6 % » à la division 19(3)d)(ii)(A)
du même règlement, édictée par le paragraphe 9(9), vaut
mention de « 8,8 % »,
(xv) la mention de « 3,9 % » à la division 19(3)d)(ii)(B) du
même règlement, édictée par le paragraphe 9(9), vaut
mention de « 0,8 % »,
(xvi) la mention de « 5 % » à la division 19(3)e)(i)(B) du
même règlement, édictée par le paragraphe 9(9), vaut
mention de « 4,4 % »,
(xvii) la mention de « 3,8 % » à la division 19(3)e)(ii)(B)
du même règlement, édictée par le paragraphe 9(9), vaut
mention de « 2,6 % »;
e) pour déterminer le taux applicable, dans le cadre de la
méthode rapide, à une fourniture effectuée avant le 27 novembre 1997, le paragraphe 15(5.01) du même règlement,
édicté par le paragraphe 4(6), est remplacé par ce qui suit :
(5.01) Malgré le paragraphe (5), le taux applicable dans le cadre de la méthode rapide relativement à une fourniture pour
laquelle le fournisseur a droit à la déduction prévue au paragraphe 234(3) de la Loi correspond à 2,5 %.
f) le sous-alinéa a)(ii) de l’élément B de la formule figurant
au paragraphe 17(1) du même règlement, édicté par le paragraphe 6(4), ne s’applique qu’aux fournitures effectuées
après mars 1997;
g) aux fins du calcul de la taxe nette d’un organisme de
bienfaisance pour les périodes de déclaration commençant
avant 1997, le passage de l’alinéa 19(3)a) du même règlement précédant le sous-alinéa (i), édicté par le paragraphe 9(5), est remplacé par ce qui suit :
a) dans le cas où l’inscrit exerce l’activité en sa qualité
d’organisme de bienfaisance ou d’organisme à but non lucratif
admissible et non à titre d’organisme déterminé de services
publics :
(16) L’alinéa 16(1)c) du même règlement, édicté par le paragraphe 5(2), le paragraphe 10(1) et l’article 21.5 du même
règlement, édicté par l’article 12, sont réputés être entrés en
vigueur le 1er mars 1993.
(17) L’article 7 s’applique après 1993.
(18) L’abrogation du paragraphe 18(3) du même règlement, édictée par le paragraphe 8(2), s’applique aux trimestres d’exercice suivants d’un inscrit :
a) ceux qui font partie des exercices de l’inscrit commençant après juin 1993, si la période de déclaration de l’inscrit
correspond à un exercice;
b) ceux qui commencent après 1993, dans les autres cas.
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
(19) Paragraphs (e) to (g) of the definition “specified supply” in subsection 19(1) of the Regulations, as enacted by subsection 9(1), apply to reporting periods beginning after
May 1993.
(20) Subsection 11(4) applies to supplies made after
March 1997.
(21) Subsection 11(5) applies for the purpose of determining the net tax of a registrant for reporting periods beginning
after March 1994.
(19) Les alinéas e) à g) de la définition de « fourniture déterminée » au paragraphe 19(1) du même règlement, édictés
par le paragraphe 9(1), s’appliquent aux périodes de déclaration commençant après mai 1993.
(20) Le paragraphe 11(4) s’applique aux fournitures effectuées après mars 1997.
(21) Le paragraphe 11(5) s’applique au calcul de la taxe
nette d’un inscrit pour les périodes de déclaration commençant après mars 1994.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
General Description
The Streamlined Accounting (GST) Regulations provide small
businesses and public service bodies optional simplified methods
of calculating their Goods and Services Tax (GST) or Harmonized Sales Tax (HST) remittances. These methods allow the
business or public service body to remit an amount of tax that is a
percentage (the “remittance rate”) of its gross sales. This allows
the small business to avoid having to keep track of tax collected
and the amount of GST/HST paid on its purchases. Certain extraordinary transactions are excluded from these rules (e.g., the
sale of a capital asset). In those cases, the tax must be accounted
for separately.
Description générale
Le Règlement sur la comptabilité abrégée (TPS) (le règlement)
porte sur les méthodes simplifiées de calcul des versements de
taxe sur les produits et services (TPS) ou de taxe de vente harmonisée (TVH) qui sont à la disposition des petites entreprises et
des organismes de services publics. Ces méthodes permettent à
ces entreprises et organismes de verser un montant de taxe qui
correspond à un pourcentage (le « taux de versement ») de leurs
ventes brutes. Cela leur évite d’avoir à comptabiliser la taxe perçue et les montants de TPS/TVH payés sur leurs achats. Certaines
opérations moins courantes, comme la vente d’une immobilisation, sont exclues de l’application des règles. Dans ce cas, il faut
tenir compte de la taxe séparément.
Abrogation des méthodes prévues aux parties I, II et III
Comme il a été proposé le 1er juin 1993 dans un communiqué
du ministère des Finances, le règlement est modifié de façon à
éliminer trois des méthodes de comptabilité abrégée (prévues aux
parties I, II et III du règlement). Ces méthodes avaient été instaurées au moment de la mise en vigueur de la TPS afin d’aider les
vendeurs de produits alimentaires (qui effectuent des ventes non
taxables et des ventes taxables) à calculer leurs versements dans
l’éventualité où ils n’étaient pas munis de caisses enregistreuses
suffisamment perfectionnées. Ces méthodes ne sont plus nécessaires puisque les entreprises ont soit acquis le matériel nécessaire, soit adapté celui qu’elles possédaient. Les choix d’utiliser
ces méthodes, faits avant le 1er juin 1993, cessent donc de
s’appliquer aux périodes de déclaration commençant après 1994.
Méthode rapide de comptabilité abrégée
La méthode rapide de comptabilité abrégée est une méthode
simplifiée de calcul de la taxe nette qui s’adresse à la plupart des
inscrits qui sont des petites et moyennes entreprises. Elle est modifiée conformément aux changements proposée les 30 mars et
1er juin 1993 dans des communiqués du ministère des Finances.
Repeal of Methods under Parts I, II and III
As proposed in the June 1, 1993 Department of Finance Press
Release, these Regulations are amended by revoking three of the
streamlined accounting methods (set out in Parts I, II and III of
the Regulations). These methods were introduced at the inception
of the GST to assist grocery vendors (who have a combination of
tax-free and taxable sales) in calculating their remittances in the
event that they lacked sophisticated point-of-sale equipment.
These methods are no longer required since businesses have either acquired the necessary cash registers or modified their preexisting equipment. Elections to use these methods made before
June 1, 1993 cease to have effect for reporting periods beginning
after 1994.
Streamlined Accounting “Quick Method”
The Streamlined Accounting Quick Method (the “Quick
Method”) provides a simplified method for most registrants that
are small or medium-sized businesses to calculate the amount of
net tax to be remitted. The Quick Method is amended in accordance with changes proposed in the March 30 and June 1, 1993
Department of Finance Press Releases.
“Specified Supplies”
The definition “specified supplies”, which refers to the supplies to which the Quick Method remittance rate applies, is
amended to exclude certain supplies in respect of which the recipient is not required to pay tax.
« Fournitures déterminées »
La définition de « fourniture déterminée », qui désigne les
fournitures auxquelles s’applique le taux de versement prévu par
la méthode rapide, est modifiée de façon à exclure certaines
fournitures relativement auxquelles l’acquéreur n’est pas tenu de
payer la taxe.
2309
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
Rates for periods between 1993 and April 1997
The number of remittance rates under the Quick Method that
apply to the GST, as opposed to the HST, is reduced from four to
two. The 1% and 1.75% rates, which had applied to grocery vendors, are eliminated since tax-free items are not required to be
included in the base on which the Quick Method rates apply as a
consequence of the amendment to the definition “specified supply”. With the repeal of these rates, some consequential avoidance rules are no longer required and are repealed as well. Also,
the 3% rate is reduced to 2.5% in order to make the Quick
Method more financially viable for small vendors to use. The new
remittance rates apply to reporting periods beginning after 1993
for registrants filing quarterly or monthly returns. They apply to
fiscal years beginning after June 1993 for registrants filing annual
returns.
Threshold Amount for Grocery Vendors
In order to qualify to use the Quick Method, a business must
have had less than a certain threshold amount of taxable sales in
the previous year. The special threshold amount of $500,000 established for grocery vendors is eliminated consistent with the
repeal of special accounting methods for grocery vendors. Instead, these vendors are subject to the same $200,000 threshold
as are other retail vendors.
Modified Formula
The formula for determining net tax under the Quick Method is
modified, as proposed in the March 30, 1993 Department of Finance Press Release, to allow registrants to calculate input tax
credits in accordance with the simplified method provided in new
Part V.1 of the Regulations. The formula is also simplified to
incorporate the concept of “net specified supplies”, which is
newly defined in the Regulations as the tax-included value of
supplies net of any credits or adjustments given by the vendor. In
addition, the formula is amended to entitle registrants to a 1%
remittance rate reduction on their first $30,000 of net specified
supplies in the year. These changes apply in determining the net
tax of a registrant for reporting periods that are fiscal years ending
after 1992 or fiscal months or fiscal quarters ending after February 1993.
The Quick Method formula is also amended to clarify that
when the remittance of tax is deferred in accordance with section 238.1 of the Act, the amount carried forward must be included in the calculation of net tax for a subsequent reporting
period as required by that section. This amendment applies to
reporting periods beginning after March 1994.
Reconciliation Rules
The Quick Method is modified, for the 1993 and subsequent
fiscal years, by repealing the rules concerning reconciliations that
were required to be followed by registrants if the nature of their
business changed significantly in a fiscal year. This is no longer
necessary because of the reduced number of remittance-rate categories.
2310
Taux applicables aux périodes entre 1993 et avril 1997
Le nombre de taux de versement dans le cadre de la méthode
rapide qui s’appliquent à la TPS, par opposition à la TVH, est
ramené de quatre à deux. Les taux de 1 pour cent et de 1,75 pour
cent, qui s’appliquaient aux vendeurs de produits alimentaires,
sont éliminés puisque les articles non taxables sont exclus, par
suite de la modification de la définition de « fourniture déterminée », des biens auxquels s’appliquent les taux de la méthode
rapide. L’élimination de ces taux donne lieu à l’abrogation de
certaines règles d’évitement, qui n’ont plus de raison d’être. En
outre, le taux de 3 pour cent est ramené à 2,5 pour cent, ce qui
rend l’utilisation de la méthode rapide par les petits vendeurs plus
praticable sur le plan financier. Les nouveaux taux de versement
s’appliquent aux périodes de déclaration commençant après 1993,
en ce qui concerne les inscrits produisant des déclarations trimestrielles ou mensuelles, et aux exercices commençant après
juin 1993, pour les autres.
Montant déterminant applicable aux vendeurs de produits alimentaires
Une entreprise peut utiliser la méthode rapide pour une année à
la condition que ses ventes taxables effectuées au cours de
l’année précédente aient été inférieures à un seuil déterminé
(le « montant déterminant »). Le montant déterminant spécial de
500 000 $ applicable aux vendeurs de produits alimentaires est
supprimé en raison de l’élimination des méthodes de comptabilité
spéciales s’adressant à ces vendeurs. Ces derniers sont donc assujettis au même seuil que les autres vendeurs au détail, à savoir
200 000 $.
Formule modifiée
Comme il a été proposé le 30 mars 1993 dans un communiqué
du ministère des Finances, la formule de calcul de la taxe nette
dans le cadre de la méthode rapide est modifiée de façon à permettre aux inscrits de calculer les crédits de taxe sur les intrants
selon la méthode simplifiée prévue à la nouvelle partie V.1 du
règlement. La formule est également simplifiée par l’ajout du
concept des « fournitures déterminées nettes », expression définie
au règlement qui désigne la valeur taxe incluse des fournitures,
déduction faite des crédits et rajustements consentis par le vendeur. Une autre modification apportée à la formule a pour effet de
réduire de 1 pour cent le taux de versement sur la première tranche de 30 000 $ de fournitures déterminées nettes effectuées au
cours de l’année. Ces modifications s’appliquent au calcul de la
taxe nette d’un inscrit pour les périodes de déclaration qui sont
des exercices se terminant après 1992 ou des mois ou trimestres
d’exercice se terminant après février 1993.
La formule est aussi modifiée de façon à préciser que le montant de taxe dont le versement est reporté conformément à
l’article 238.1 de la Loi sur la taxe d’accise (la Loi) est à inclure
dans le calcul de la taxe nette pour une période de déclaration
ultérieure, comme le prévoit cet article. Cette modification
s’applique aux périodes de déclaration commençant après
mars 1994.
Règles de rapprochement
La méthode rapide est modifiée, pour les exercices 1993 et suivants, par l’abrogation des règles de rapprochement auxquelles
étaient assujettis les inscrits dont la nature de l’entreprise subissait d’importants changements au cours d’un exercice. Ces règles
ne sont plus nécessaires en raison du nombre réduit de catégories
de taux de versement.
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
Streamlined Accounting “Special Quick Method”
The Special Quick Method provides a simplified method for
eligible public service bodies, such as municipalities, schools,
universities, public colleges and hospitals to calculate their net
tax.
“Specified supplies”
The Special Quick Method is amended, as proposed in the June 1,
1993 Department of Finance Press Release, to add further transactions to the category of “specified supplies” to which the Special Quick Method rate does not apply. The added supplies are
those in respect of which the recipient is not required to pay tax.
This change applies to reporting periods beginning after May
1993.
Streamlined Input Tax Credit Calculation
As is the case for registrants using the “Quick Method”, the
simplified method of determining input tax credits introduced in
new Part V.1 of the Regulations can be used in combination with
the Special Quick Method if the registrant so elects. This change
applies for the purpose of determining the net tax of a registrant
for reporting periods that are fiscal years ending after 1992 or
fiscal months or fiscal quarters ending after February 1993.
Simplified Formula
The formula for determining net tax under the Special Quick
Method is amended to clarify that when the remittance of an
amount of tax is deferred in accordance with section 238.1 of the
Act, the amount of that tax has to be included in the calculation
of net tax for a subsequent reporting period as required under that
section. This amendment applies to reporting periods beginning
after March 1994.
The formula is also simplified by the repeal of the $10,000
threshold in respect of the cost of improvements to real property
or capital property for which input tax credits can be claimed. As
a result, input tax credits can be claimed in respect of these improvements regardless of their cost. This amendment applies to
reporting periods ending after March 1997.
Streamlined Input Tax Credit Method
As proposed in the March 30, 1993 and June 1, 1993 Department of Finance Press Releases, the Regulations are amended to
add Part V.1, which provides a new simplified method (the
Streamlined Input Tax Credit Method) of determining the net tax
of a registrant. The new method generally permits registrants to
calculate their input tax credits by reference to the total amount
payable shown on an invoice. This relieves registrants of the need
to separately identify the amount of GST or HST payable on each
invoice, thus simplifying the bookkeeping requirements for small
businesses.
Generally, the method allows a registrant to determine an input
tax credit by multiplying the factor 7/107 (or 15/115 in the case of
an input taxed at the HST rate) by the tax and duty-included cost
of the input. The factor is therefore applied to an amount that
includes not only consideration for the supplies, but also GST
or HST, duties payable on importation, applicable provincial
taxes, gratuities and interest and penalties for late payment. The
factor may not be applied to any purchase made outside Canada
Méthode rapide spéciale de comptabilité abrégée
La méthode rapide spéciale est une méthode simplifiée de calcul de la taxe nette qui est réservée aux organismes de services
publics admissibles — municipalités, écoles, universités, collèges
publics et hôpitaux.
« Fournitures déterminées »
Comme il a été proposé le 1er juin 1993 dans un communiqué
du ministère des Finances, la méthode rapide spéciale est modifiée de façon à ajouter d’autres types d’opérations à la catégorie
des « fournitures déterminées » auxquelles le taux de la méthode
rapide spéciale ne s’applique pas. Il s’agit de fournitures relativement auxquelles l’acquéreur n’est pas tenu de payer la taxe.
Cette modification s’applique aux périodes de déclaration commençant après mai 1993.
Calcul simplifié du crédit de taxe sur les intrants
À l’instar des inscrits qui utilisent la méthode rapide, les inscrits qui utilisent la méthode rapide spéciale peuvent choisir de
déterminer leurs crédits de taxe sur les intrants selon la méthode
simplifiée prévue à la nouvelle partie V.1 du règlement. Cette
modification s’applique au calcul de la taxe nette d’un inscrit
pour les périodes de déclaration qui sont des exercices se terminant après 1992 ou des mois ou trimestres d’exercice se terminant
après février 1993.
Formule simplifiée
La formule de calcul de la taxe nette dans le cadre de la méthode rapide spéciale est modifiée de façon à préciser que le
montant de taxe dont le versement est reporté en conformité avec
l’article 238.1 de la Loi est à inclure dans le calcul de la taxe nette
pour une période de déclaration ultérieure, comme le prévoit cet
article. Cette modification s’applique aux périodes de déclaration
commençant après mars 1994.
Cette formule est aussi simplifiée par l’abrogation du seuil de
10 000 $ applicable au coût des améliorations apportées à des
immeubles ou des immobilisations et qui donnent droit à des
crédits de taxe sur les intrants. De tels crédits peuvent ainsi être
demandés à l’égard de ces améliorations, peu importe leur coût.
Cette modification s’applique aux périodes de déclaration se
terminant après mars 1997.
Méthode abrégée fondée sur le crédit de taxe sur les intrants
Comme il a été proposé les 30 mars et 1er juin 1993 dans des
communiqués du ministère des Finances, le règlement est modifié
de façon à y ajouter la partie V.1. Cette partie prévoit une nouvelle méthode simplifiée de calcul de la taxe nette, appelée la
méthode abrégée fondée sur le crédit de taxe sur les intrants. De
façon générale, cette méthode permet aux inscrits de calculer
leurs crédits de taxe sur les intrants en fonction du montant total
payable indiqué sur une facture. Ainsi, les inscrits n’ont pas à
indiquer séparément sur chaque facture le montant de TPS ou de
TVH payable, ce qui simplifie la tenue de la comptabilité pour les
petites entreprises.
De façon générale, la méthode permet à l’inscrit de calculer le
crédit de taxe sur les intrants en multipliant le facteur 7/107
(ou 15/115, dans le cas d’un intrant taxé au taux de la TVH) par
la taxe et le coût, droits inclus, de l’intrant. Le facteur est donc
appliqué à un montant qui comprend non seulement la contrepartie des fournitures, mais aussi la TPS ou la TVH, les droits payables à l’importation, les taxes provinciales applicables, les pourboires et les intérêts et pénalités pour paiement en retard. Le
2311
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
or from a non-registrant or any purchase of real property. In addition, the simplifying factor may not be applied to amounts of
provincial sales tax that are refundable. As under the regular
rules, an input tax credit may be claimed in respect of an input
only to the extent that the input is for consumption, use or supply
in the course of commercial activities.
The Streamlined Input Tax Credit Method is available to businesses, charities, qualifying non-profit organizations and selected
public service bodies whose total annual supplies subject to GST
or HST (other than certain real property supplies) do not exceed
$500,000. In addition, in order to be eligible to begin using the
Streamlined Input Tax Credit Method in a fiscal year, a registrant
must not have had, in the immediately preceding fiscal year, more
than $2 million of total taxable purchases, other than zero-rated
purchases, of property or services that were acquired in Canada
by the registrant or were acquired outside Canada by the registrant and imported by the registrant. In addition, if the registrant
is a public service body, it must be reasonable to expect that the
registrant will not exceed the $2 million purchase threshold during the fiscal year for which the test is applied.
Part V.1 of the Regulations, which contains the new method, is
designated as a “prescribed Part” for the purposes of subsection 227(4.2) of the Act. An election to use the Streamlined Input
Tax Credit Method has to be made before a return determining
net tax in accordance with this method is filed. As is the case with
an election to use any of the other methods, the election does not
have to be filed with the Minister of National Revenue nor does a
revocation of the election have to be filed.
Eligible registrants are entitled to use this simplified method to
determine input tax credits claimed in GST/HST returns that are
not required to be filed before April 1, 1993.
Supplies of Goodwill
As proposed in the March 30, 1993 Department of Finance
Press Release, the Regulations are amended to exclude supplies
of goodwill from the calculation of threshold amounts relevant to
determine if a registrant may elect to use a streamlined accounting
method under the Regulations.
SALES TAX HARMONIZATION
Title
The short title of these Regulations is changed to reflect the
implementation of the HST on April 1, 1997.
Streamlined Accounting Methods
The streamlined accounting methods continue to be available
after April 1, 1997, the implementation date of the HST. Nevertheless, some modifications to the rules are made to address the
fact that, in certain circumstances, registrants with establishments
both inside and outside the HST participating provinces and using
one of these methods will be making sales or purchases that will
be subject to tax at the 15 percent HST rate while other sales or
purchases will be taxed at the 7 percent GST rate.
New Remittance Rates
The Regulations are amended to provide for new remittance
rates for registrants using the Quick Method and the Special
Quick Method where they either operate or make sales in a
2312
facteur ne peut être appliqué aux achats effectués à l’étranger ou
auprès d’un non-inscrit, ni aux achats d’immeubles. Il ne peut pas
non plus être appliqué aux montants de taxe de vente provinciale
qui sont remboursables. Tout comme les crédits de taxe sur les
intrants demandés selon les règles ordinaires, le crédit prévu à la
partie V.1 du règlement ne peut être demandé que dans la mesure
où l’intrant qui en fait l’objet est destiné à être consommé, utilisé
ou fourni dans le cadre d’une activité commerciale.
La méthode abrégée fondée sur le crédit de taxe sur les intrants
est réservée aux entreprises, organismes de bienfaisance, organismes à but non lucratif admissibles et organismes déterminés de
services publics dont le total des fournitures annuelles assujetties
à la TPS ou à la TVH (exception faite de certaines fournitures
d’immeubles) ne dépasse pas 500 000 $. En outre, afin de pouvoir commencer à utiliser cette méthode au cours d’un exercice,
l’inscrit ne doit pas avoir effectué au total, au cours de l’exercice
précédant, plus de 2 000 000 $ d’achats taxables, à l’exception
des achats détaxés, de biens ou de services qu’il a soit acquis au
Canada, soit acquis à l’étranger puis importés. De plus, si l’inscrit
est un organisme de services publics, il doit être raisonnable
de s’attendre à ce que ses achats ne dépassent pas le seuil de
2 000 000 $ pour l’exercice considéré.
La partie V.1 du règlement, qui renferme la nouvelle méthode,
constitue une partie visée par règlement pour l’application du
paragraphe 227(4.2) de la Loi. Le choix d’utiliser la méthode
abrégée fondée sur le crédit de taxe sur les intrants doit être fait
avant que ne soit produite une déclaration faisant état de la taxe
nette déterminée selon cette méthode. À l’instar des choix visant
l’utilisation des autres méthodes, il n’est pas nécessaire de présenter ce choix au ministre du Revenu national ni de produire une
révocation du choix.
Les inscrits admissibles peuvent utiliser cette méthode simplifiée pour déterminer les crédits de taxe sur les intrants demandés
dans des déclarations de TPS/TVH qui n’ont pas à être produites
avant le 1er avril 1993.
Fournitures d’achalandage
Comme il a été proposé le 30 mars 1993 dans un communiqué
du ministère des Finances, le règlement est modifié de façon que
les fournitures d’achalandage soient exclues du calcul des montants déterminants qui servent à établir si un inscrit peut choisir
d’utiliser l’une des méthodes de comptabilité abrégée prévue au
règlement.
HARMONISATION DE LA TAXE DE VENTE
Titre
Le titre abrégé du règlement est modifié pour tenir compte de
la mise en œuvre de la TVH le 1er avril 1997.
Méthodes de comptabilité abrégée
Les méthodes de comptabilité abrégée continuent d’être applicables après le 1er avril 1997, date de mise en œuvre de la TVH.
Cependant, les règles sont modifiées à certains égards pour tenir
compte du fait que, dans certaines circonstances, des inscrits utilisant l’une de ces méthodes et ayant des établissements tant dans
les provinces participant à la TVH que dans les autres provinces
feront des ventes ou des achats assujettis tantôt à la TVH de
15 pour cent, tantôt à la TPS de 7 pour cent.
Nouveaux taux de versement
Le règlement est modifié de façon que des nouveaux taux de
versement soient applicables aux inscrits qui utilisent la méthode
rapide ou la méthode rapide spéciale et qui exploitent leur
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
participating province. The remittance rates vary depending on
the location of the permanent establishment of the registrant from
which the supply is made (or, in the case of municipalities, universities, schools and hospitals, the location of the entity) and the
destination of the supply.
The new remittance rates under the Quick Method are set out
in amended subsection 15(5) of the Regulations. The new remittance rates for eligible public service bodies using the Special
Quick Method are set out in amended subsection 19(3) of the
Regulations. Where a registrant using either the Quick Method or
the Special Quick Method determines that more than one remittance rate applies to supplies made by that registrant, a separate
calculation of tax is required to be made for each group of supplies that are subject to the same remittance rate under the formula in subsection 17(1) of the Regulations in the case of the
Quick Method and the formula in subsection 21(1) of the Regulations in the case of the Special Quick Method.
The new rates apply to consideration for supplies that becomes
due after March 1997 or is paid after March 1997 without having
become due. In some cases, the remittance rate is adjusted upward for reporting periods beginning after November 26, 1997 to
correct for the fact that these rates are applied to tax-included
values. In these cases, the lower rates that were announced on
March 21, 1997 and were based on tax-excluded values apply to
reporting periods beginning before November 27, 1997.
As a consequence of the introduction of the HST rules under
Division IV.1 of Part IX of the Act, the definition “cost” in subsection 15(1) of the Regulations, which is pertinent to the determination of the Quick Method rate, is amended to include
amounts of tax that a registrant is required to self-assess under
that Division in respect of property acquired, imported or brought
into a participating province after March 1997.
Credits
Where a registrant using the Quick Method after April 1, 1997
makes specified supplies in a non-HST participating province
through a permanent establishment in a participating province,
the registrant will not be required to remit any of the tax collected
on those specified supplies and will be entitled to a credit of 2.1%
of the value of those net specified supplies (the rate of 2.6% applies to reporting periods beginning before November 27, 1997).
The credit is necessary to account for the fact that such registrants
generally will be paying tax at the rate of 15% on their inputs but
collecting tax at the rate of only 7% on their supplies.
Single Rate where Substantially All Supplies made in Participating or Non-Participating Province
New subsections 15(5.02) and 19(5) of the Regulations apply
to registrants using the Quick Method and Special Quick Method
respectively where substantially all supplies made through a permanent establishment of the registrant are made either inside or
outside the HST participating provinces. In that case, the registrant may determine the registrant’s remittance rate as if all supplies made through that permanent establishment were made inside or outside the participating provinces, as the case may be.
entreprise ou font des ventes dans une province participante. Ces
taux varient selon la province où se trouve l’établissement stable
de l’inscrit à partir duquel la fourniture est effectuée (ou, le cas
échéant, selon la province où se trouve la municipalité,
l’université, l’école ou l’hôpital) et la destination de la fourniture.
Les nouveaux taux de versement dans le cadre de la méthode
rapide sont énumérés au paragraphe 15(5) du règlement, dans sa
version modifiée. Les taux applicables aux organismes de services publics admissibles qui utilisent la méthode rapide spéciale
figurent au paragraphe 19(3), dans sa version modifiée. Lorsqu’un inscrit utilisant la méthode rapide ou la méthode rapide
spéciale constate que plus d’un taux de versement s’applique aux
fournitures qu’il a effectuées, un calcul distinct de taxe doit être
fait pour chaque groupe de fournitures qui est assujetti au même
taux de versement, selon la formule figurant au paragraphe 17(1)
du règlement, dans le cas de la méthode rapide, ou selon celle
figurant au paragraphe 21(1), dans le cas de la méthode rapide
spéciale.
Les nouveaux taux s’appliquent aux contreparties de fournitures qui deviennent dues après mars 1997 ou qui sont payées après
ce mois sans être devenues dues. Dans certains cas, le taux de
versement est rajusté à la hausse pour les périodes de déclaration
commençant après le 26 novembre 1997 pour tenir compte du fait
qu’il s’applique à des valeurs taxe incluse. Dans ces cas, les taux
plus faibles fondés sur des valeurs avant taxe qui ont été annoncés le 21 mars 1997 s’appliquent aux périodes de déclaration
ayant commencé avant le 27 novembre 1997.
Par suite de la mise en vigueur des règles sur la TVH prévues à
la section IV.1 de la partie IX de la Loi, la définition de « coût »
au paragraphe 15(1) du règlement — qui permet à l’inscrit de
déterminer le taux qui lui est applicable dans le cadre de la méthode rapide — est modifiée de façon à comprendre les montants
de taxe qu’il est tenu d’établir par autocotisation aux termes de
cette section relativement aux biens acquis, importés, ou transférés dans une province participante après mars 1997.
Crédits
L’inscrit utilisant la méthode rapide après le 1er avril 1997 qui
effectue des fournitures déterminées dans une province non participante par l’entremise d’un établissement stable situé dans une
province participante ne sera pas tenu de verser la taxe perçue sur
ces fournitures et aura droit à un crédit de 2,1 pour cent de la
valeur de ces fournitures déterminées nettes (le taux de 2,6 pour
cent s’applique aux périodes de déclaration commençant avant le
27 novembre 1997). Ce crédit sert à tenir compte du fait que cet
inscrit, en règle générale, payera la taxe au taux de 15 pour cent
sur ses intrants, mais ne la percevra qu’au taux de 7 pour cent sur
ses fournitures.
Taux unique lorsque la presque totalité des fournitures sont
effectuées dans une province participante ou non participante
Les nouveaux paragraphes 15(5.02) et 19(5) du règlement
s’appliquent aux inscrits qui utilisent la méthode rapide ou la
méthode rapide spéciale et dont la presque totalité des fournitures
effectuées par l’entremise de leur établissement stable sont effectuées soit dans les provinces participantes, soit dans les autres
provinces. Dans ce cas, l’inscrit peut déterminer le taux de versement qui lui est applicable comme si l’ensemble des fournitures
effectuées par l’entremise de l’établissement stable en question
étaient effectuées dans les provinces participantes ou dans les
autres provinces, selon le cas.
2313
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
Supplies of Printed Books
New subsection 15(5.01) of the Regulations relating to the
Quick Method, and new subsection 19(4) of the Regulations relating to the Special Quick Method, apply where a registrant makes
a supply in an HST participating province of a printed book or
other qualifying item that is subject to a point-of-sale rebate of
the provincial component of the HST paid. The registrant will
treat the supply as having been made in a non-participating province through a permanent establishment in a non-participating
province for purposes of determining the applicable remittance
rate that applies to the supply. This has the effect of allowing the
registrant to exclude the amount of the rebate paid by the registrant from the calculation of the registrant’s net tax to be remitted.
Other Changes
Additional changes to the Regulations are made to reflect
amendments made to the Excise Tax Act enacted by Chapter 10 of
the Statutes of Canada, 1997. These changes are described below.
New Simplified Method for Charities
Subsection 20(1) of the Regulations is amended to generally
exclude charities from the list of registrants eligible to elect to use
the Special Quick Method since a special streamlined accounting
method for charities was added under section 225.1 of the Act.
This amendment applies to reporting periods beginning after
1996. However, it should be noted that a “specified facility operator”, which is an operator of a “health care facility” as defined in
section 1 of Part II of Schedule V to the Act, continues to be entitled to elect to use the Special Quick Method.
Trade-in Rules
As a consequence of the trade-in rule set out in subsection 153(4) of the Act, the definition “consideration” is added to
subsection 2(1) of the Regulations. The definition ensures that a
registrant using the Quick Method or Special Quick Method is
required to include in the value of the consideration for a supply
any amount credited to the recipient of the supply in respect of a
trade-in relating to that supply. This amendment applies to consideration that becomes due after June 30, 1997 or is paid after
that day without having become due.
Supplies by Agents and Auctioneers
Amendments are made to both the Quick Method and Special
Quick Method to ensure that a registrant using either method and
acting as auctioneer or other agent in making a supply for a principal must include the full amount of the tax collectible on the
supply in determining net tax if the registrant is required to account for the tax. Where the supply is made in circumstances in
which the agent and principal elected under subsection 177(1.1)
of the Act for the agent to account for the tax, the amendment is
made to the formula for calculating the agent’s net tax and applies
to supplies made after March 1997. Where the supply is deemed
under subsection 177(1) or (1.2) of the Act to be made by the
agent or auctioneer respectively, and not by the principal, an
amendment is made to the definition “specified supply” to ensure
that the Quick Method remittance method does not apply in respect of the supply. This amendment applies to supplies made
after November 26, 1997.
2314
Fournitures de livres imprimés
Le nouveau paragraphe 15(5.01) du règlement (méthode rapide) et le nouveau paragraphe 19(4) (méthode rapide spéciale)
s’appliquent dans le cas où un inscrit fournit dans une province
participante un livre imprimé ou un autre article admissible qui
donne droit à un remboursement au point de vente de la composante provinciale de la TVH payée. La fourniture sera considérée
comme ayant été effectuée dans une province non participante par
l’entremise d’un établissement stable situé dans une telle province aux fins de déterminer le taux de versement qui s’applique
à la fourniture. Ainsi, l’inscrit sera en mesure d’exclure le montant de remboursement payé du calcul de sa taxe nette à verser.
Autres modifications
Le règlement fait l’objet d’autres modifications pour tenir
compte des changements apportés à la Loi sur la taxe d’accise par
le chapitre 10 des Lois du Canada (1997). En voici le résumé.
Nouvelle méthode simplifiée applicable aux organismes de
bienfaisance
La modification apportée au paragraphe 20(1) du règlement
consiste à exclure, de façon générale, les organismes de bienfaisance de la liste des inscrits pouvant choisir d’utiliser la méthode
rapide spéciale. En effet, une méthode spéciale de comptabilité
abrégée est prévue à leur intention à l’article 225.1 de la Loi.
Cette modification s’applique aux périodes de déclaration commençant après 1996. Toutefois, il est à noter que l’« exploitant
d’établissement déterminé », c’est-à-dire l’exploitant d’un établissement de santé au sens de l’article 1 de la partie II de
l’annexe V de la Loi, peut toujours choisir d’utiliser la méthode
rapide spéciale.
Règles sur les biens repris
Par suite de la règle sur les biens repris énoncée au paragraphe 153(4) de la Loi, la définition de « contrepartie » est ajoutée
au paragraphe 2(1) du règlement. Cette définition fait en sorte que
l’inscrit utilisant la méthode rapide ou la méthode rapide spéciale
soit tenu d’inclure dans la valeur de la contrepartie d’une fourniture tout montant qui est porté au crédit de l’acquéreur de la
fourniture au titre d’un bien repris dans le cadre de la fourniture.
Cette modification s’applique à la contrepartie qui devient due
après le 30 juin 1997 et qui est payée après cette date sans être
devenue due.
Fournitures par les mandataires et les encanteurs
La méthode rapide et la méthode rapide spéciale font l’objet de
modifications afin d’assurer que l’inscrit utilisant l’une ou l’autre
des méthodes qui effectue des fournitures à titre d’encanteur ou
autre mandataire et qui doit tenir compte de la taxe soit tenu
d’inclure dans le calcul de la taxe nette la totalité de la taxe percevable sur les fournitures. Dans le cas où la fourniture est effectuée dans des circonstances où le mandataire rend compte de la
taxe en raison d’un choix qu’il a fait avec le mandant aux termes
du paragraphe 177(1.1) de la Loi, la modification porte sur la
formule de calcul de la taxe nette du mandataire et s’applique aux
fournitures effectuées après mars 1997. Lorsque la fourniture est
réputée par les paragraphes 177(1) ou (1.2) de la Loi avoir été
faite, selon le cas, par le mandataire ou l’encanteur et non par le
mandant, la définition de « fourniture déterminée » est modifiée
afin d’assurer que la méthode rapide ne s’applique pas à la fourniture. Cette modification s’applique aux fournitures effectuées
après le 26 novembre 1997.
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
Amendments to the definition “specified supply” under the
Quick Method and Special Quick Method are also made to ensure
that where an agent and principal have elected under subsection 177(1.1) of the Act for the agent to account for the tax on a
supply, the principal does not also have to account for the supply
in determining the net tax of the principal. These amendments
apply to all supplies to which subsection 177(1.1) (as enacted by
c. 10, S.C. 1997) applies (i.e., generally to supplies made after
April 23, 1996).
Amendments are also made to permit a principal using either
the Quick Method or the Special Quick Method to claim input tax
credits in respect of inventory of tangible personal property of the
principal sold through an agent who must account for tax on the
supply under subsection 177(1.1) of the Act, or through an auctioneer who must account for the tax under subsection 177(1.2) of
the Act. This recognizes that, in these cases, the agent or auctioneer is required to account for the full amount of the tax on the
supply. These amendments apply to all supplies to which subsection 177(1.1) or (1.2) of the Act (as enacted by c. 10, S.C. 1997)
applies (i.e., generally to supplies made after April 23, 1996).
Further amendments are made to permit an auctioneer or other
agent who is using either streamlined accounting method to claim
an input tax credit in respect of certain goods sold on behalf of a
non-resident person. An input tax credit may be claimed by the
auctioneer or other agent where they are deemed to be making a
supply of inventory of an unregistered non-resident principal and
are deemed under section 180 of the Act to pay an amount of tax
on the property that the non-resident actually paid when importing the property but was unable to recover. These amendments
apply to all supplies to which subsection 177(1) or (1.2) (as enacted by c. 10, S.C. 1997) applies (i.e., generally to supplies made
after April 23, 1996).
Another change affecting registrants who make supplies
through auctioneers is an amendment to the calculation of the
“basic threshold amount”, which is used to determine the Quick
Method rate of a registrant. This threshold amount is amended so
that, where a registrant makes a supply through an auctioneer, the
consideration and tax collectible on that supply will be included
in the “basic threshold amount” of the registrant for purposes of
determining the rate under paragraph 15(5)(a) of the Regulations.
This is to avoid distortions in the test of whether it is the rate generally applicable to goods or to service providers which should
apply to the registrant. Similarly, if the auctioneer is using the
Quick Method, the “basic threshold amount” of the auctioneer
will exclude those sales made on behalf of a principal for purposes of determining the auctioneer’s Quick Method rate. These
amendments apply for the purpose of calculating the basic
threshold amount used in determining the Quick Method rate of a
registrant that is applicable to supplies made after November 26,
1997.
Goods For Which No Tax Was Paid
Subsection 15(5) of the Regulations is amended to provide that
a registrant that resupplies goods for which no tax was paid on
the purchases (e.g., they were purchased from a non-registrant)
La définition de « fourniture déterminée » dans le cadre de la
méthode rapide et de la méthode rapide spéciale fait aussi l’objet
de modifications afin d’assurer que, dans le cas où le mandataire
rend compte de la taxe par suite d’un choix qu’il a fait avec le
mandant aux termes du paragraphe 177(1.1) de la Loi, le mandant
n’ait pas aussi à rendre compte de la fourniture dans le calcul de
sa taxe nette. Ces modifications s’appliquent aux fournitures auxquelles s’applique le paragraphe 177(1.1) de la Loi, édicté par le
chapitre 10 des Lois du Canada (1997) (c’est-à-dire, de façon
générale, les fournitures effectuées après le 23 avril 1996).
D’autres modifications ont pour objet de permettre au mandant
d’utiliser la méthode rapide ou la méthode rapide spéciale pour
demander des crédits de taxe sur les intrants au titre de stocks de
biens meubles corporels lui appartenant qui sont vendus par
l’intermédiaire soit d’un mandataire qui doit rendre compte de la
taxe sur la fourniture en application du paragraphe 177(1.1) de la
Loi, soit d’un encanteur qui doit rendre compte de la taxe en application du paragraphe 177(1.2) de la Loi. On reconnaît ainsi
que, dans ces cas, le mandataire ou l’encanteur est tenu de rendre
compte du plein montant de la taxe relative à la fourniture. Ces
modifications s’appliquent aux fournitures auxquelles
s’appliquent les paragraphes 177(1.1) ou (1.2) de la Loi, édictés
par le chapitre 10 des Lois du Canada (1997) (c’est-à-dire, de
façon générale, les fournitures effectuées après le 23 avril 1996).
Certaines modifications ont pour objet de permettre à
l’encanteur ou autre mandataire utilisant l’une ou l’autre méthode
de comptabilité abrégée de demander un crédit de taxe sur les
intrants au titre de certains biens vendus pour le compte d’une
personne non-résidente. L’encanteur ou autre mandataire peut
demander un tel crédit s’il est réputé effectuer la fourniture de
stocks d’un mandant non-résident non inscrit et s’il est réputé par
l’article 180 de la Loi payer un montant de taxe sur les biens que
le non-résident a effectivement payé au moment de l’importation
des biens, mais n’a pas été en mesure de recouvrer. Ces modifications s’appliquent aux fournitures auxquelles s’appliquent les
paragraphes 177(1) ou (1.2) de la Loi, édictés par le chapitre 10
des Lois du Canada (1997) (c’est-à-dire, de façon générale, les
fournitures effectuées après le 23 avril 1996).
Une autre modification touchant les inscrits qui effectuent des
fournitures par l’intermédiaire d’encanteurs porte sur le calcul du
« montant déterminant de base », qui sert à déterminer le taux
dans le cadre de la méthode rapide. Ce montant est modifié de
sorte que, dans le cas où un inscrit effectue une fourniture par
l’intermédiaire d’un encanteur, la contrepartie et la taxe percevable sur la fourniture soient incluses dans son « montant déterminant de base » aux fins de calculer du taux selon l’alinéa 15(5)a)
du règlement. Cela permet d’éviter de faire des erreurs lorsqu’il
s’agit de déterminer lequel du taux applicable aux fournisseurs de
biens ou du taux applicable aux fournisseurs de services
s’applique à l’inscrit. Dans le même ordre d’idées, si l’encanteur
utilise la méthode rapide, le « montant déterminant de base » qui
lui est applicable ne comprendra pas les ventes effectuées pour le
compte du mandant aux fins du calcul du taux qui lui est applicable dans le cadre de cette méthode. Ces modifications
s’appliquent au calcul du montant déterminant de base qui sert à
déterminer le taux dans le cadre de la méthode rapide qui
s’applique aux fournitures effectuées après le 26 novembre 1997.
Biens sur lesquels aucune taxe n’a été payée
Le paragraphe 15(5) du règlement est modifié de façon à prévoir que l’inscrit qui fournit des biens à l’achat desquels aucune
taxe n’a été payée (notamment s’ils ont été achetés d’un
2315
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
Changes to the French Version
Wording changes are made to the French version of the Regulations to take into account similar changes made to the Income
Tax Act and to ensure greater consistency with the English version.
non-inscrit) ne peut tenir compte de ces fournitures lorsqu’il
s’agit d’établir s’il remplit les conditions qui lui permettraient de
verser la taxe au taux réduit prévu par la méthode rapide. Cette
modification s’applique à la contrepartie qui devient due après le
30 juin 1997 ou qui est payée après cette date sans être devenue
due.
Modifications de la version française
La version française du règlement fait l’objet de changements
d’ordre terminologique pour tenir compte de modifications semblables apportées à la Loi de l’impôt sur le revenu et pour assurer
la conformité entre les textes anglais et français.
Alternatives
Solutions envisagées
There is no alternative to amending these Regulations. The
Excise Tax Act provides that alternative methods of calculating
GST/HST remittances are to be prescribed by regulation.
La seule solution consiste à modifier le règlement. En effet,
selon la Loi sur la taxe d’accise, les méthodes de calcul des versements de TPS/TVH doivent être prévues par règlement.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The improvements to the streamlined accounting methods
should increase the benefit to small businesses and public service
bodies of using these methods to calculate their GST/HST remittances. The lower remittance rates make the methods more financially feasible to use. Furthermore, the reduction in the number of methods makes the rules simpler for small businesses to
understand. This should result in lower compliance costs for
businesses.
Les améliorations apportées aux méthodes de comptabilité
abrégée ont pour objet d’accroître l’avantage qu’ont les petites
entreprises et les organismes de services publics à utiliser ces
méthodes pour calculer leurs versements de TPS/TVH. Les taux
de versement plus faibles font en sorte que l’utilisation des méthodes soit plus praticable sur le plan financier. En outre, la diminution du nombre de méthodes permet aux petites entreprises de
mieux comprendre les règles. Cela devrait se traduire par une
réduction des coûts d’observation pour les entreprises.
Consultation
Consultations
In developing these amendments, extensive consultations were
held with small business organizations to determine ways to
simplify the application of the sales tax to their activities and, in
particular, with respect to the streamlined methods for calculating
their GST/HST remittances. The most significant of these
amendments were initially proposed by press release on December 10, 1992. The proposed amendments were later released in
draft form on March 30, 1993 and June 1, 1993. The purpose of
the announcement and prior release of draft Regulations was to
provide an opportunity for affected businesses and their advisors
to comment on the proposed changes.
Further refinements to the streamlined accounting rules, particularly to reflect the introduction of the HST and several technical changes to the Excise Tax Act enacted in 1997, were similarly
released in draft form for comment by affected parties on March 21,
1997 and November 26, 1997.
Dans le cadre de la mise au point des modifications, de vastes
consultations ont eu lieu avec les petites entreprises pour trouver
des façons de simplifier l’application de la taxe de vente à leurs
activités et, en particulier, pour examiner les méthodes de comptabilité abrégée dont elles se servent pour calculer leurs versements de TPS/TVH. Les modifications les plus importantes ont
été proposées par communiqué le 10 décembre 1992 puis rendues
publiques sous forme d’avant-projet les 30 mars et 1er juin 1993.
Cette annonce et l’avant-projet qui y a fait suite avaient pour objet de permettre aux entreprises touchées et à leurs conseillers de
commenter les modifications proposées.
Par la suite, les règles sur la comptabilité abrégée ont fait
l’objet d’autres améliorations visant notamment à tenir compte de
la mise en vigueur de la TVH et de diverses modifications techniques apportées à la Loi sur la taxe d’accise en 1997. Ces améliorations ont été rendues publiques sous forme d’avant-projet les
21 mars et 26 novembre 1997.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
The Excise Tax Act provides the necessary compliance and enforcement mechanisms for these Regulations. The Act authorizes
the Minister of National Revenue to initiate a range of actions to
enforce the provisions of the Act and to impose penalties on persons failing to comply.
Les mécanismes d’observation et d’exécution utiles sont prévus par la Loi sur la taxe d’accise. Cette loi autorise le ministre
du Revenu national à prendre diverses mesures en vue d’assurer
l’exécution de la Loi et à imposer des pénalités aux contrevenants.
Contacts
Marlene Legare
Sales Tax Division
Department of Finance
140 O’Connor Street
Ottawa, Ontario
K1A 0G5
(613) 992-4230
Personnes-ressources
Marlene Legare
Division de la taxe de vente
Ministère des Finances
140, rue O’Connor
Ottawa (Ontario)
K1A 0G5
(613) 992-4230
cannot include these supplies in establishing eligibility to remit
tax at the prescribed lower Quick Method rate. This amendment
applies to consideration that becomes due or is paid without
having become due on or after July 1, 1997.
2316
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-368
General Operations and Border Issues
GST/HST Rulings and
Interpretations Directorate
Revenue Canada
16th Floor, Place de Ville “A”
320 Queen Street
Ottawa, Ontario
K1A 0L5
(613) 952-0301
Opérations générales et questions frontalières
Décisions et interprétations — TPS/TVH
Revenu Canada
16e étage, Place de Ville « A »
320, rue Queen
Ottawa (Ontario)
K1A 0L5
(613) 952-0301
Public Service Bodies and Governments
Revenue Canada
16th Floor, Place de Ville “A”
320 Queen Street
Ottawa, Ontario
K1A 0L5
(613) 954-7936
Organismes de services publics et gouvernements
Revenu Canada
16e étage, Place de Ville « A »
320, rue Queen
Ottawa (Ontario)
K1A 0L5
(613) 954-7936
Published by the Queen’s Printer for Canada, 1999
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 1999
2317
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Registration
SOR/99-369
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-369
29 September, 1999
Enregistrement
DORS/99-369 29 septembre 1999
MEAT INSPECTION ACT
LOI SUR L’INSPECTION DES VIANDES
Regulations Amending the Meat Inspection
Regulations, 1990
Règlement modifiant le Règlement de 1990 sur
l’inspection des viandes
P.C. 1999-1651
C.P. 1999-1651
29 September, 1999
29 septembre 1999
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Agriculture and Agri-Food, pursuant to section 20a of the Meat Inspection Actb, hereby makes the
annexed Regulations Amending the Meat Inspection Regulations,
1990.
Sur recommandation du ministre de l’Agriculture et de
l’Agroalimentaire et en vertu de l’article 20a de la Loi sur
l’inspection des viandesb, Son Excellence le Gouverneur général
en conseil prend le Règlement modifiant le Règlement de 1990
sur l’inspection des viandes, ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE MEAT INSPECTION
REGULATIONS, 1990
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE 1990
SUR L’INSPECTION DES VIANDES
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1
1. (1) The definitions “eviscerate” and “filler” in subsection 2(1) of the Meat Inspection Regulations, 19902 are replaced by the following:
“eviscerate” means
(a) to remove the respiratory and digestive system and the
other thoracic and abdominal organs which may include the
reproductive and urinary system in respect of
(i) a carcass derived from a young chicken whose live
weight was 2.7 kg or less, or
(ii) a carcass derived from a young duck whose live
weight was 4 kg or less,
(b) in respect of a carcass derived from a bird other than a
chicken or duck referred to in paragraph (a), to remove the
respiratory, digestive, reproductive and urinary systems and
the other thoracic and abdominal organs, and
(c) in respect of any other carcass, to remove the respiratory,
digestive, reproductive and urinary systems, except the kidneys, and the other thoracic and abdominal organs;
(éviscérer)
“filler” means milk, egg, yeast or any vegetable material or any
derivative or combination thereof that is edible and that is not
visibly distinguishable after addition to the meat product, but
does not include beetroot, tomato or a food additive with the
exception of modified starches; (agent de remplissage)
(2) Subsection 2(1) of the Regulations is amended by adding
the following in alphabetical order:
“young chicken” means a chicken that has flexible cartilage at the
posterior end of the breastbone or keel bone, tender meat and
soft skin of smooth texture; (jeune poulet)
“young duck” means a duck that has flexible cartilage at the posterior end of the breastbone or keel bone, tender meat and soft
skin of smooth texture. (jeune canard)
———
a
b
1
2
S.C. 1993, c. 44, s. 184
R.S., c. 25 (1st Supp.)
SOR/92-292
SOR/90-288
2318
1. (1) Les définitions de « agent de remplissage » et « éviscérer »1, au paragraphe 2(1) du Règlement de 1990 sur
l’inspection des viandes2, sont respectivement remplacées par
ce qui suit :
« agent de remplissage » Lait, oeufs, levure ou toute substance
végétale ou tout dérivé ou combinaison de ces produits qui est
comestible et qui n’est pas visuellement reconnaissable après
son addition à un produit de viande. La présente définition exclut la betterave, la tomate et tout additif alimentaire, sauf les
amidons modifiés. (filler)
« éviscérer » Selon le cas :
a) enlever les systèmes respiratoire et digestif et les autres
organes thoraciques et abdominaux, y compris, le cas
échéant, les systèmes reproducteur et urinaire, dans le cas
d’une carcasse :
(i) d’un jeune poulet pesant au plus 2,7 kg, poids vif,
(ii) d’un jeune canard pesant au plus 4 kg, poids vif;
b) enlever les systèmes respiratoire, digestif, reproducteur et
urinaire et les autres organes thoraciques et abdominaux,
dans le cas d’une carcasse de volaille non visée à l’alinéa a);
c) enlever les systèmes respiratoire, digestif, reproducteur et
urinaire, à l’exception des reins, et les autres organes thoraciques et abdominaux, dans le cas de toute autre carcasse.
(eviscerate)
(2) Le paragraphe 2(1) du même règlement est modifié par
adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
« jeune canard » Canard dont l’extrémité postérieure cartilagineuse du bréchet ou du sternum est flexible, la chair tendre et
la peau souple et de texture lisse. (young duck)
« jeune poulet » Poulet dont l’extrémité postérieure cartilagineuse
du bréchet ou du sternum est flexible, la chair tendre et la peau
souple et de texture lisse. (young chicken)
———
a
b
1
2
L.C. 1993, ch. 44, art. 184
L.R., ch. 25 (1er suppl.)
DORS/92-292
DORS/90-288
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-369
2. Section 14 of the Regulations is replaced by the following:
14. No meat product, other than a dressed carcass or a portion
thereof that contains a kidney of a mammal, shall be identified as
edible unless the kidney is deeply incised, soaked in water and
washed before it is incorporated into the meat product.
3. Section 76 of the Regulations is repealed.
4. Sections 77 to 793 of the Regulations are replaced by the
following:
77. Despite section 79, every food animal that is ritually
slaughtered in accordance with Judaic or Islamic law shall be
restrained and slaughtered by means of a cut resulting in rapid,
simultaneous and complete severance of the jugular veins and
carotid arteries, in a manner that causes the animal to lose consciousness immediately.
78. No food animal, other than a bird or domesticated rabbit,
shall be suspended for the purpose of slaughter unless, immediately before being suspended, it is rendered unconscious or killed
by a method set out in section 79.
79. Every food animal that is slaughtered shall, before being
bled,
(a) be rendered unconscious in a manner that ensures that it
does not regain consciousness before death, by one of the following methods:
(i) by delivering a blow to the head by means of a penetrating or non-penetrating mechanical device in a manner that
causes immediate loss of consciousness,
(ii) by exposure to a gas or a gas mixture in a manner that
causes a rapid loss of consciousness, or
(iii) by the application of an electrical current in a manner
that causes immediate loss of consciousness; or
(b) be killed by one of the methods set out in paragraph (a) or,
in the case of a bird or a domesticated rabbit, by rapid decapitation.
5. (1) Subparagraph 94(1)(a)(viii) of the Regulations is replaced by the following:
(viii) in the case of a dressed carcass derived from a young
chicken or young duck, or a portion thereof, that may contain kidneys, the words “May contain kidneys”;
(2) Subparagraph 94(1)(b)(vii) of the Regulations is replaced by the following:
(vii) if the bulk container contains an unlabelled dressed carcass derived from a young chicken or young duck, or a portion thereof, that may contain kidneys, the words “May contain kidneys”;
(3) Subparagraph 94(1)(c)(iv) of the Regulations is replaced
by the following:
(iv) in the case of a dressed carcass derived from a young
chicken or young duck, that may contain kidneys, the words
“May contain kidneys”;
(4) Subparagraph 94(1)(d)(vii) of the Regulations is replaced by the following:
(vii) in the case of a dressed carcass derived from a young
chicken or young duck, or a portion thereof, that may contain kidneys, the words “May contain kidneys”;
———
3
SOR/93-160
2. L’article 14 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
14. Le produit de viande, sauf tout ou partie d’une carcasse
habillée, qui contient un rein mammalien ne peut être désigné
comme étant comestible que si celui-ci a été profondément incisé,
trempé dans l’eau et lavé avant d’être incorporé au produit de
viande.
3. L’article 76 du même règlement est abrogé.
4. Les articles 77 à 793 du même règlement sont remplacés
par ce qui suit :
77. Malgré l’article 79, l’animal pour alimentation humaine
abattu selon un rite conforme aux lois judaïques ou islamiques
doit être immobilisé et abattu par le sectionnement rapide, complet et simultané des jugulaires et des carotides, de façon qu’il
perde conscience immédiatement.
78. L’animal pour alimentation humaine, sauf la volaille et le
lapin domestique, ne peut être suspendu à des fins d’abattage que
si, immédiatement avant d’être suspendu, il a été rendu inconscient ou tué selon l’une des méthodes visées à l’article 79.
79. Tout animal pour alimentation humaine qui est abattu doit,
avant la saignée :
a) soit être rendu inconscient de façon qu’il ne reprenne pas
connaissance avant sa mort, selon l’une des méthodes suivantes :
(i) par un coup sur la tête asséné au moyen d’un dispositif
mécanique pénétrant ou non pénétrant, de façon qu’il perde
conscience immédiatement,
(ii) par exposition à un gaz ou une combinaison de gaz, de
façon qu’il perde conscience rapidement,
(iii) par l’application d’un courant électrique, de façon qu’il
perde conscience immédiatement;
b) soit être tué selon l’une des méthodes décrites à l’alinéa a)
ou, dans le cas d’une volaille ou d’un lapin domestique, par
décapitation rapide.
5. (1) Le sous-alinéa 94(1)a)(viii) du même règlement est
remplacé par ce qui suit :
(viii) s’il s’agit de tout ou partie d’une carcasse habillée d’un
jeune poulet ou d’un jeune canard qui peut contenir des
reins, la mention « Peut contenir des reins »;
(2) Le sous-alinéa 94(1)b)(vii) du même règlement est remplacé par ce qui suit :
(vii) s’il contient tout ou partie d’une carcasse habillée non
étiquetée d’un jeune poulet ou d’un jeune canard qui peut
contenir des reins, la mention « Peut contenir des reins »;
(3) Le sous-alinéa 94(1)c)(iv) du même règlement est remplacé par ce qui suit :
(iv) s’il s’agit d’une carcasse habillée d’un jeune poulet ou
d’un jeune canard qui peut contenir des reins, la mention
« Peut contenir des reins »;
(4) Le sous-alinéa 94(1)d)(vii) du même règlement est remplacé par ce qui suit :
(vii) s’il s’agit de tout ou partie d’une carcasse habillée d’un
jeune poulet ou d’un jeune canard qui peut contenir des
reins, la mention « Peut contenir des reins »;
———
3
DORS/93-160
2319
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-369
6. Subitem 10(a)3 of Schedule I to the Regulations is replaced by the following:
Column I
Item
Meat
Product
Column II
Meat Product Ingredient
*Mandatory
+Optional
10 .
(a) Meat1 Roll
Boneless meat1*
Column III
Other Ingredients and
Food Additives
*Mandatory +Optional
Filler+
Preservative+
Gelling agent3+
Phosphates+
STANDARDS
Column IV
Mandatory
Treatments and
Processes
Column V
Maximum or Minimum Permitted Amounts
of Certain Contents and Other Requirements
Formed
Min. 12% meat product protein when the
product is cooked and min. 10% meat product
protein when the product is uncooked
Max. 16% emulsion
6. L’alinéa 10a)3 de l’annexe I du même règlement est remplacé par ce qui suit :
Colonne I
Colonne II
Ingrédients de produit de
viande : *obligatoires
+
facultatifs
Article
Produit
de viande
10.
a) Roulé de viande1 Viande1 désossée*
NORMES
Colonne III
Colonne IV
Autres ingrédients ou additifs Traitement et
alimentaires :
transformations
*
obligatoires +facultatifs
obligatoires
Agent de remplissage+
Agent de conservation+
Agent gélifiant3+
Phosphates+
Formé
Colonne V
Quantité maximale ou minimale
permise de certains éléments
et autres exigences
Protéines de produit de viande : au moins 12 %
si le produit est cuit et au moins 10 % si le
produit est non cuit
Émulsion : au plus 16 %
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
7. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
7. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
The Meat Inspection Regulations, 1990 specify the acceptable
stunning methods for the purpose of slaughtering food animals in
registered establishments. One of these methods consists of exposing food animals to carbon dioxide, which causes a rapid loss
of consciousness. This amendment allows the use of other gases
or mixture of gas that can also induce rapid loss of consciousness
in food animals.
Description
Le Règlement de 1990 sur l’inspection des viandes précise
quelles sont les méthodes acceptables d’étourdissement aux fins
de l’abattage des animaux destinés à l’alimentation humaine dans
les établissements agréés. L’une de ces méthodes est l’exposition
de tels animaux à du dioxyde de carbone qui cause une perte rapide de conscience. La présente modification autorise l’utilisation
d’autres gaz ou mélanges de gaz qui peuvent également induire
une perte rapide de conscience chez les animaux destinés à
l’alimentation humaine.
Des systèmes d’étourdissement en atmosphère contrôlée à
l’aide d’un mélange de gaz (p. ex., dioxyde de carbone, argon,
oxygène et azote) ont été mis au point et y sont actuellement utilisés avec la volaille par l’Union européenne. Ces nouveaux systèmes d’étourdissement comportent plusieurs avantages par rapport
à l’étourdissement électrique classique qui nécessite le recours à
des agencements différents de courant, de tension et de fréquence
pour réussir à étourdir les espèces de volaille. Par exemple, en
utilisant une atmosphère contrôlée pour étourdir la volaille, on
réduit la fréquence de fractures, de meurtrissures et
d’hémorragies dans le muscle, problèmes couramment associés à
l’étourdissement
électrique.
Un
autre
avantage
de
l’étourdissement en atmosphère contrôlée est qu’il élimine le
besoin de sortir la volaille consciente des cages et de la restreindre à l’aide d’étriers, ce qui permet d’atténuer le stress que subissent les oiseaux. Cette méthode est rapide, sans douleur et efficace, et il n’y a pas risque que l’oiseau se réveille parce qu’il est
également tué par l’exposition au mélange de gaz.
L’étourdissement de la volaille en atmosphère contrôlée est également jugé produire une chair blanche de poitrine plus tendre
qu’avec l’étourdissement électrique.
Controlled atmosphere stunning systems utilizing a mixture of
gas (e.g., carbon dioxide, argon, oxygen and nitrogen) have been
developed and are currently used in the European Union for
poultry. These new stunning systems represent several advantages
over traditionally used electrical stunning where different combinations of current, voltage and frequency are required in order to
achieve proper stunning of poultry species. For example, the use
of controlled atmosphere stunning in poultry reduces the incidence of broken bones, bruises and haemorrhages in muscle, all
of which are commonly associated with electrical stunning. Another advantage of using controlled atmosphere stunning for
poultry is that it eliminates uncrating and shackling of conscious
birds and thus contributes to reduce stress to the birds. The procedure is fast, painless, efficient and there is no risk of recovery
from unconsciousness because the birds are also killed by exposure to the gas mixture. Controlled atmosphere stunning of poultry is also reported to produce more tender breast meat than when
electrical stunning is used.
2320
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-369
The environment for the personnel working in the poultry
stunning area is also very much improved with the use of controlled atmosphere stunning. Dust is reduced since unconscious
birds are placed on the evisceration line.
The use of controlled atmosphere stunning systems in poultry
operations favour the development of automatic hanging of the
birds on the evisceration line since the birds are unconscious prior
to shackling. This represents a major advantage for poultry operators.
This amendment also addresses several issues primarily to facilitate meat products marketing. These changes are:
(i) The definition of filler is modified to allow for the continuous use of modified starches as filler. This change is required because Health Canada, as a result of the Food Additive Regulatory Review Implementation consultation, will
modify the Food and Drug Regulations as follows:
The starch modifying agents appearing in Table XIII, Division 16 of the Food and Drug Regulations will no
longer be considered as food additives but rather as processing aids and the modified starches that can be prepared with the use of those processing aids will be considered as food additives;
(ii) The industry is allowed to leave kidneys and sexual organs in carcasses derived from young chicken weighing
2.7 kg or less live and young ducks weighing 4 kg or less
live provided that the label clearly indicates that the carcasses “may contain kidneys”.
This modification allows for the same treatment for duck
and chicken carcasses. Before this modification, kidneys
were only allowed to be left in carcasses of chicken of less
than 8 weeks of age provided the label indicated the necessary declaration. These Regulations are established to
recognize the fact that with the mechanization and speed
of chicken and duck evisceration operations, all kidneys
may not be removed from a carcass. These modifications
are in harmony with provisions of the Livestock and
Poultry Carcass Grading Regulations; and
(iii) The standard for meat roll is modified in view of harmonizing the minimum meat protein requirements for this
product with the standard created for roast by the amendment to the Food and Drug Regulations regarding the addition of phosphate salts and water to whole muscle meat
products. Roasts are considered better quality products than
rolls and as such it was viewed as inconsistent to maintain a
higher minimum meat protein requirement for rolls. The
minimum meat protein requirement for rolls is changed from
15% to 12% for cooked products and 10% for uncooked
products.
De surcroît, l’environnement dans l’aire d’étourdissement où
travaille le personnel est de qualité de beaucoup supérieure lorsqu’on utilise l’atmosphère contrôlée. En effet, la poussière y est
moins abondante puisque les oiseaux sont inconscients lorsqu’ils
sont placés sur la chaîne d’éviscération.
Le recours aux systèmes d’étourdissement en atmosphère contrôlée pour les opérations de la volaille favorise la mise au point
de systèmes de suspension automatique des oiseaux sur la chaîne
d’éviscération, car les oiseaux sont déjà inconscients lorsqu’ils
sont placés dans les étriers. Il s’agit d’un gros avantage pour les
exploitants d’établissements de transformation de la volaille.
La présente modification porte également sur plusieurs aspects
énumérés ci-dessous qui visent principalement à faciliter la mise
en marché des produits de la viande.
(i) La définition des agents de remplissage est modifiée afin
de permettre l’utilisation continue d’amidons modifiés
comme produits de remplissage. Cette modification est nécessaire parce que Santé Canada modifiera le Règlement sur
les aliments et drogues de la façon qui suit, afin de donner
suite aux résultats des consultations sur la mise en oeuvre de
l’examen de la réglementation sur les additifs alimentaires :
Les agents modificateurs de l’amidon consignés au tableau XIII, division 16 du Règlement sur les aliments et
drogues, ne seront plus jugés être des additifs alimentaires, mais plutôt des aides à la transformation, et les amidons modifiés qui peuvent être préparés en utilisant ces
aides à la transformation seront jugés être des additifs
alimentaires;
(ii) L’industrie est autorisée à ne pas retirer les reins et les
organes sexuels des carcasses de jeunes poulets pesant au
plus 2,7 kg vivant et de jeunes canards pesant au plus 4 kg
vivant, pourvu que l’étiquette indique clairement que les
carcasses « peuvent contenir des reins » :
Cette modification harmonise le traitement des carcasses
de canard avec celui des carcasses de poulet. Avant cette
modification les reins pouvaient être laissés uniquement
dans les carcasses de poulet de moins de 8 semaines, en
autant que la déclaration requise était inscrite sur
l’étiquette. Cette disposition réglementaire est établie afin
de tenir compte du fait qu’étant donné la mécanisation et
la vitesse des opérations d’éviscération des poulets et canards, il se peut que tous les reins ne soient pas retirés des
carcasses. Cette modification est conforme aux dispositions du Règlement sur la classification des carcasses de
bétail et de volaille;
(iii) La norme applicable aux roulés de viande est modifiée
afin d’harmoniser les exigences de la teneur minimale en
protéines de ce produit avec la norme créé pour les rôtis
grâce a une modification du Règlement sur les aliments et
drogues relativement à l’ajout de sels de phosphate et d’eau
aux produits tout muscle. Les rôtis étant jugés être de
meilleure qualité que les roulés de viande, et il était injustifié
de conserver des exigences plus strictes à l’égard de la teneur minimale en protéines des roulés de viande. Cette dernière est donc réduite de 15 à 12 % pour les produits cuits et
à 10 % pour les produits non cuits.
Alternatives
Solutions envisagées
The status quo was not a viable option for the achievement of
industry and CFIA objectives.
Le statu quo n’était pas une solution viable pour réaliser les
objectifs de l’industrie et de l’ACIA.
2321
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-369
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The Canadian meat processing industry will benefit from this
amendment as it will allow the use of more efficient methods for
the stunning and handling of food animals. Controlled atmosphere stunning systems represent several advantages over traditionally used equipment.
Costs to the Canadian Food Inspection Agency associated with
the amendment are minimal.
This amendment has no impact on the year 2000 computer issue.
L’industrie canadienne de la transformation des viandes tirera
profit de la modification qui lui permettra de se servir de méthodes plus efficaces d’étourdissement et de manipulation des animaux destinés à l’alimentation humaine. Les systèmes
d’étourdissement en atmosphère contrôlée présentent plusieurs
avantages par rapport à l’équipement classique.
L’industrie tirera également profit de la modification qui facilitera la mise en marché des roulés de viande. Les exploitants qui
s’occupent de la transformation de carcasses de canards bénéficient maintenant des mêmes possibilités que les transformateurs
de carcasses de poulet.
Les coûts que l’Agence canadienne d’inspection des aliments
doit assumer en raison de la modification sont minimaux.
La modification n’a aucune incidence sur le dossier informatique de l’an 2000.
Consultation
Consultations
A discussion document describing proposed amendments was
distributed on July 24, 1998, to the Canadian Poultry and Egg
Processors Council (CPEPC), the Further Poultry Processors Association of Canada (FPPAC), the Canadian Meat Council
(CMC), the Food Institute of Canada (FIC), the Consumers’ Association of Canada (CAC), the Canadian Federation of Humane
Societies (CFHS) and Health Canada. Comments were received
from CPEPC, FPPAC, CMC and CFHS. There is a consensus on
the proposed amendment regarding the use of controlled atmosphere stunning systems for all food animals. Respondants either
support or do not object to the other proposed amendments.
Un document de travail décrivant les modifications proposées a
été diffusé le 24 juillet 1998 au Conseil canadien des transformateurs d’oeufs et de volailles (CCTOV), à l’Association canadienne des transformateurs de volailles (ACTV), au Conseil des
viandes du Canada (CVC), à l’Institut des aliments du Canada
(IAC), à l’Association des consommateurs du Canada (ACC), à la
Fédération des sociétés canadiennes d’assistance aux animaux
(FSCAA) et à Santé Canada (SC). Des commentaires furent reçus
du CCTOV, de l’ACTV, du CVC et de la FSCAA. Ceux-ci révélaient un consensus au sujet de la modification proposée en vue
de l’utilisation de systèmes d’étourdissement en atmosphère contrôlée pour tous les animaux destinés à l’alimentation. Les répondants appuyaient ou ne s’opposaient pas aux autres modifications
proposés.
La proposition qui visait à permettre à l’industrie de ne pas retirer les reins et les organes sexuels des carcasses de jeunes poulets et canards a été débattue avec les associations de consommateurs et de l’industrie. La modification réglementaire reçoit
l’appui de ces associations. On a également envisagé la possibilité de laisser les reins et organes sexuels dans les carcasses
d’autres types de volaille (c.-à-d., dindons, oies, cailles, pigeons,
perdrix, faisans), mais aucun consensus n’a pu pour l’instant être
recueilli à ce sujet.
De très rares commentaires ont suivi la publication de la modification proposée le 27 mars 1999 dans la Gazette du Canada
Partie I. Aucun avis d’opposition à la modification n’a été reçu.
The industry will also benefit from this amendment as it will
facilitate the marketing of meat rolls. Operators engaged in the
processing of duck carcasses are now allowed the same opportunity as processors of chicken carcasses.
The proposal to allow the industry to leave kidneys and sexual
organs in carcasses of young chicken and young ducks has been
discussed with consumers and industry associations. The current
regulatory amendment is supported by industry and consumers
associations. The issue of leaving kidneys and sexual organs in
other poultry carcasses (i.e., turkeys, geese, quails, pigeons, partridges, pheasants) has also been discussed but no consensus can
be reached at this time.
Very few comments were received following the March 27,
1999 publication of the proposed schedule of amendments in the
Canada Gazette, Part I. No comments opposing the proposal
were received.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
There are no changes to the current compliance and enforcement measures. Inspection services will be provided by the Canadian Food Inspection Agengy and the Meat Inspection Act and
Regulations will be enforced in the usual manner. In the event of
non-compliance, actions from the provision of warnings, product
detention or seizure, up to and including the cancellation of licence and charges could be taken.
Les mesures de conformité et d’application de la réglementation en vigueur ne changeront pas. L’Agence canadienne
d’inspection des aliments offrira des services d’inspection et la
Loi sur l’inspection des viandes et son règlement d’application
seront exécutés de la manière habituelle. En cas de nonconformité, on peut prendre des mesures allant de la délivrance
d’avertissements jusqu’à l’annulation de la licence et au dépôt
d’une accusation, en passant par la retenue ou la saisie de produits.
2322
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Contact
Dr. M. F. Baker, Director
Food of Animal Origin Division
Canadian Food Inspection Agency
59 Camelot Drive
Nepean, Ontario
K1A 0Y9
Tel.: (613) 228-6696, Ext. 4010
FAX: (613) 228-6636
Published by the Queen’s Printer for Canada, 1999
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-369
Personne-ressource
Dr M. F. Baker, Directeur
Division des aliments d’origine animale
Agence canadienne d’inspection des aliments
59, promenade Camelot
Nepean (Ontario)
K1A 0Y9
Tél. : (613) 228-6696, poste 4010
TÉLÉCOPIEUR : (613) 228-6636
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 1999
2323
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Registration
SOR/99-370
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-370
29 September, 1999
Enregistrement
DORS/99-370 29 septembre 1999
FOOD AND DRUGS ACT
LOI SUR LES ALIMENTS ET DROGUES
Regulations Amending the Food and Drug
Regulations (1051 — Schedule F)
Règlement modifiant le Règlement sur les aliments
et drogues (1051 — annexe F)
P.C. 1999-1652
C.P. 1999-1652
29 September, 1999
29 septembre 1999
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Health, pursuant to subsection 30(1) of the Food and Drugs Act, hereby makes the annexed
Regulations Amending the Food and Drug Regulations (1051 —
Schedule F).
Sur recommandation du ministre de la Santé et en vertu du paragraphe 30(1) de la Loi sur les aliments et drogues, Son Excellence le Gouverneur général en conseil prend le Règlement modifiant le Règlement sur les aliments et drogues (1051 — annexe F), ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE FOOD AND DRUG
REGULATIONS (1051 — SCHEDULE F)
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES
ALIMENTS ET DROGUES (1051 — ANNEXE F)
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The reference to
Follicle stimulating hormone
Folliculo-stimulante (hormone humaine)1
in Part I of Schedule F to the Food and Drug Regulations2 is
replaced by the following:
Follicle stimulating hormone
Folliculo-stimulante (hormone)
2. The reference to
Glycosaminoglycan (polysulfaté de)
Polysulfated glycosaminoglycan3
in Part I of Schedule F to the French version of the Regulations is replaced by the following:
Glycosaminoglycan polysulfaté
Polysulfated glycosaminoglycan
3. Part I of Schedule F to the Regulations is amended by
adding the following in alphabetical order:
Amfebutamone and its salts
Amfébutamone et ses sels
Anagrelide and its salts
Anagrélide et ses sels
Brimonidine and its salts
Brimonidine et ses sels
Carbetocin and its salts
Carbétocine et ses sels
Cerivastatin and its salts
Cérivastatine et ses sels
Emedastine and its salts
Émédastine et ses sels
———
1
2
3
SOR/98-291
C.R.C., c. 870
SOR/95-546
2324
1. Dans la partie I de l’annexe F du Règlement sur les aliments et drogues1, la mention
Folliculo-stimulante (hormone humaine)
Follicle stimulating hormone2
est remplacée par ce qui suit :
Folliculo-stimulante (hormone)
Follicle stimulating hormone
2. Dans la partie I de l’annexe F de la version française du
même règlement, la mention
Glycosaminoglycan (polysulfaté de)
Polysulfated glycosaminoglycan3
est remplacée par ce qui suit :
Glycosaminoglycan polysulfaté
Polysulfated glycosaminoglycan
3. La partie I de l’annexe F du même règlement est modifiée par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
Amfébutamone et ses sels
Amfebutamone and its salts
Anagrélide et ses sels
Anagrelide and its salts
Brimonidine et ses sels
Brimonidine and its salts
Carbétocine et ses sels
Carbetocin and its salts
Cérivastatine et ses sels
Cerivastatin and its salts
Émédastine et ses sels
Emedastine and its salts
———
1
2
3
C.R.C., ch. 870
DORS/98-291
DORS/95-546
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-370
Fosfomycin and its salts
Fosfomycine et ses sels
Irbesartan and its salts
Irbésartan et ses sels
Montelukast and its salts
Montélukast et ses sels
Nadroparin and its salts
Nadroparine et ses sels
Naratriptan and its salts
Naratriptan et ses sels
Nelfinavir and its salts
Nelfinavir et ses sels
Pramipexole and its salts
Pramipexole et ses sels
Quetiapine and its salts
Quétiapine et ses sels
Raloxifene and its salts
Raloxifène et ses sels
Rivastigmine and its salts
Rivastigmine et ses sels
Tamsulosin and its salts
Tamsulosine et ses sels
Tizanidine and its salts
Tizanidine et ses sels
Tolcapone
Tolcapone
Tolterodine and its salts
Toltérodine et ses sels
Toremifene and its salts
Torémifène et ses sels
Valsartan and its salts and derivatives
Valsartan et ses sels et dérivés
Zafirlukast and its salts
Zafirlukast et ses sels
4. Part I of Schedule F to the French version of the Regulations is amended by adding the following in alphabetical order:
Cyclophosphamide
Cyclophosphamide
Fosfomycine et ses sels
Fosfomycin and its salts
Irbésartan et ses sels
Irbesartan and its salts
Montélukast et ses sels
Montelukast and its salts
Nadroparine et ses sels
Nadroparin and its salts
Naratriptan et ses sels
Naratriptan and its salts
Nelfinavir et ses sels
Nelfinavir and its salts
Pramipexole et ses sels
Pramipexole and its salts
Quétiapine et ses sels
Quetiapine and its salts
Raloxifène et ses sels
Raloxifene and its salts
Rivastigmine et ses sels
Rivastigmine and its salts
Tamsulosine et ses sels
Tamsulosin and its salts
Tizanidine et ses sels
Tizanidine and its salts
Tolcapone
Tolcapone
Toltérodine et ses sels
Tolterodine and its salts
Torémifène et ses sels
Toremifene and its salts
Valsartan et ses sels et dérivés
Valsartan and its salts and derivatives
Zafirlukast et ses sels
Zafirlukast and its salts
4. La partie I de l’annexe F de la version française du
même règlement est modifiée par adjonction, selon l’ordre
alphabétique, de ce qui suit :
Cyclophosphamide
Cyclophosphamide
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
5. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
5. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
(This statement is not part of the Regulations.)
Description
This amendment adds twenty-three new drug substances to
Schedule F to the Food and Drug Regulations. At the same time,
amendments are made to current Schedule F listings to correct
spelling errors and the omission of the drug cyclophosphamide in
the French version of Schedule F to the Regulations.
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Cette modification propose d’ajouter vingt-trois nouvelles
substances pharmaceutiques à l’annexe F du Règlement sur les
aliments et drogues. Des modifications sont également apportées
afin de corriger l’orthographe de deux substances actuellement
énumérées à l’annexe F ainsi que l’omission d’une substance
dans la version française de l’annexe F du règlement.
2325
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-370
This recommended degree of regulatory control coincides with
the risk factors associated with each specific drug. The evaluation
of the available information on these drugs has determined that
the advice of a medical practitioner is necessary to provide the
consumer with adequate risk/benefit information before taking
the medication. Any alternatives to the degree of regulatory control would need to be established through additional scientific
information and further clinical experience.
The drug substances to be added to Schedule F are as follows:
L’annexe F est une liste de substances pharmaceutiques dont la
vente est contrôlée en vertu des articles C.01.041 à C.01.046 du
Règlement sur les aliments et drogues. On trouve à la partie I de
l’annexe F une liste des substances pour usage humain et pour
usage vétérinaire qui ne peuvent être vendues sans ordonnance au
Canada. À la partie II de l’annexe F figure la liste des médicaments qui peuvent être vendus sans ordonnance lorsque le produit
est destiné à un usage vétérinaire et est étiqueté comme tel, mais
qui doivent avoir fait l’objet d’une ordonnance lorsqu’ils sont
destinés aux humains. En raison de l’examen de nouveaux médicaments et de leur introduction sur le marché canadien, il faut
réviser régulièrement l’annexe.
Santé Canada, par l’entremise du Comité du Programme des
produits thérapeutiques chargé d’examiner le statut des médicaments, se penche sur le statut des substances chimiques présentées en vue de leur commercialisation. Il a déterminé, pour chacun des médicaments figurant dans cette annexe, s’il y avait lieu
d’accorder un statut de médicament de prescription ou autre comparativement à un statut de médicament en vente libre. Ces décisions ont été fondées sur des critères établis et publics. Ces critères comprennent, mais non exclusivement, les risques de toxicité,
les propriétés pharmacologiques et les applications thérapeutiques
du produit.
La rigueur des contrôles réglementaires est fonction des facteurs de risque associés à chaque médicament. L’examen de
l’information existante sur ces médicaments a permis de conclure
que le consommateur doit bénéficier des conseils d’un médecin
pour être bien informé des risques et des avantages avant la consommation. On ne pourra opter pour une autre forme de contrôle
réglementaire que si des données scientifiques supplémentaires et
de nouvelles études cliniques le justifient.
Les substances pharmaceutiques ajoutées à l’annexe F sont :
Amfebutamone and its salts
Amfébutamone et ses sels
Amfebutamone, also known as bupropion, is an antidepressant
that is indicated for the symptomatic relief of depressive illness.
The safe and effective use of amfebutamone requires that an accurate diagnosis of depression be made by the physician, who
must also decide on the most appropriate form of treatment. The
physician must also evaluate the contraindications, warnings and
precautions associated with amfebutamone use for individual
patients, must provide individualized dosage and other instructions, and maintain close medical supervision and patient followup throughout treatment.
L’amfébutamone est un antidépresseur qui est indiqué dans le
soulagement symptomatique du trouble dépressif. L’amfébutamone ne peut être utilisé de façon sûre et efficace que dans la
mesure où un diagnostic précis de dépression a été posé par un
médecin, qui doit également déterminer quelle est la forme de
traitement la plus appropriée. Le médecin doit également tenir
compte des contre-indications, des mises en garde et des précautions associées à la prise de l’amfébutamone chez un patient donné; il doit déterminer la posologie qui convient au patient et lui
donner d’autres instructions individualisées. Enfin, le patient doit
faire l’objet d’une étroite surveillance médicale et d’un suivi pendant tout le traitement.
Anagrelide and its salts
Anagrélide et ses sels
Anagrelide is a platelet-reducing agent that is indicated in the
management of patients with thrombocytosis at risk of thrombotic
complications. The use of this drug requires close medical supervision to ensure that platelet counts do not drop to levels that
place patients at risk for bleeding with individualized instructions
for the patient.
L’anagrélide est un agent qui diminue la production de plaquettes; il est indiqué dans la prise en charge des patients souffrant
d’hyperplaquettose qui risquent de souffrir de complications
thrombotiques. Ce médicament doit être pris sous étroite surveillance médicale afin d’éviter que la numération plaquettaire ne
chute à un niveau qui entraîne des risques d’hémorragie; le patient doit en outre recevoir des instructions individualisées.
Brimonidine and its salts
Brimonidine et ses sels
Brimonidine tartrate ophthalmic solution is indicated for the
control of intraocular pressure in patients with chronic open-angle
glaucoma and to control the post-operative intraocular pressure
spikes in patients undergoing laser ocular surgery. Patients using
this drug should be monitored closely by specialists in
La solution ophtalmique de tartrate de brimonidine est indiquée
pour maîtriser la pression intraoculaire chez les patients souffrant
de glaucome à angle ouvert chronique et pour maîtriser les pics
de pression chez les patients qui subissent une chirurgie oculaire
au laser. Les patients qui prennent ce médicament devraient être
Schedule F is a list of drug substances, the sale of which is
controlled under sections C.01.041 to C.01.046 of the Food and
Drug Regulations. Part I of Schedule F lists substances intended
for human and veterinary use which require a prescription to be
sold in Canada. Part II of Schedule F lists drugs which may be
sold without a prescription when the drug is intended for veterinary use and is so labelled, but does require a prescription when
sold for human use. The review and introduction of new drugs
onto the Canadian market necessitates periodic revisions to the
schedule.
Health Canada, under the Therapeutic Products Programme’s
Drug Schedule Status Committee, reviews the status of chemical
entities proposed for marketing. A decision regarding the necessity for prescription or other status versus non prescription status
was made for each of the drugs listed on this schedule on the
basis of established and publicly available criteria. These criteria
include, but are not limited to, concerns related to toxicity, pharmacologic properties, and therapeutic applications.
2326
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-370
ophthalmology to ensure that the drug has produced the desired
effect and that undesired side effects from the use of the drug do
not occur.
suivis de près par un ophtalmologiste. Ce dernier s’assurera que
le médicament produit l’effet escompté et n’entraîne pas d’effets
indésirables.
Carbetocin and its salts
Carbétocine et ses sels
Carbetocin is a long-acting analogue of the pituitary hormone
oxytocin that is used to stimulate contractions of the postpartum
uterus to prevent uterine atony and postpartum haemorrhage.
Carbetocin is to be administered intravenously as part of a major
surgical procedure for the prevention of potentially serious
complications of obstetrical delivery.
La carbétocine est un analogue à action prolongée de l’ocytocine, hormone de l’hypophyse qui sert à stimuler les contractions utérines après l’accouchement afin de prévenir l’atonie utérine et les hémorragies du post-partum. La carbétocine est administrée par voie intraveineuse dans le cadre d’une intervention
chirurgicale importante afin de prévenir les complications potentiellement graves de la césarienne.
Cerivastatin and its salts
Cérivastatine et ses sels
Cerivastatin is one of a new class of lipid-lowering compounds
that reduce the production of cholesterol in the body. The drug is
indicated for use with diet to reduce elevated total cholesterol and
low density lipoprotein cholesterol (LDL) levels in patients with
primary hypercholesterolemia. The safe and effective use of cerivastatin requires an accurate diagnosis of hypercholesterolemia be
made by the physician who then must decide on the appropriate
forms of treatment. The physician must also evaluate the contraindications, warnings and precautions associated with cerivastatin
use in individual patients, must provide individualized dosage
and other instructions, and maintain close medical supervision
and patient follow-up throughout treatment.
La cérivastatine appartient à une nouvelle classe de composés
hypolipémiants qui réduisent la production de cholestérol par
l’organisme. Le médicament est administré parallèlement à une
diète afin de réduire un taux élevé de cholestérol total et de cholestérol des lipoprotéines de basse densité (LDL) chez les patients
souffrant d’hypercholestérolémie primaire. La cérivastatine ne
peut être utilisée de façon sûre et efficace que dans la mesure où
un diagnostic précis d’hypercholestérolémie a été posé par un
médecin, qui doit également déterminer quelles sont les formes
de traitement appropriées. Le médecin doit également tenir
compte des contre-indications, des mises en garde et des précautions associées à l’utilisation de la cérivastatine chez un patient
donné; il doit déterminer la posologie qui convient au patient et
lui donner d’autres instructions individualisées. Enfin, le patient
doit faire l’objet d’une étroite surveillance médicale et d’un suivi
pendant tout le traitement.
Emedastine and its salts
Émédastine et ses sels
Emedastine difumarate is a benzimidazole derivative developed for the treatment of allergic conjunctivitis. This drug has a
therapeutic effect based on new pharmacologic principles, currently not demonstrated by other available treatments, and therefore requires medical supervision to monitor the effectiveness of
this therapy.
Le difumarate d’émédastine est un dérivé du benzimidazole
destiné à traiter la conjonctivite allergique. Ce médicament a un
effet thérapeutique reposant sur des principes pharmacologiques
nouveaux qui n’a été mis en évidence dans aucun autre traitement
actuellement disponible. Une surveillance médicale est donc nécessaire pour évaluer l’efficacité de ce traitement.
Fosfomycin and its salts
Fosfomycine et ses sels
Fosfomycin tromethamine is an antibacterial indicated for single dose oral therapy in women with uncomplicated urinary tract
infections. The initiation of therapy is dependent upon diagnosis
of a urinary tract infection by a physician. The product needs to
be taken under medical supervision, as the inappropriate use of
antibacterials may lead to suboptimal therapy, aggravation of
infection or bacterial resistance.
La fosfomycine-trométhamine est un agent antibactérien utilisé
dans le traitement monoprise par voie orale des infections urinaires non compliquées chez la femme. Le traitement ne peut être
amorcé que si un diagnostic d’infection urinaire a été posé par un
médecin. Le produit doit être pris sous surveillance médicale, car
une mauvaise utilisation des antibactériens risque de se solder par
une thérapie sous-optimale, l’aggravation de l’infection ou une
résistance bactérienne.
Irbesartan and its salts
Irbésartan et ses sels
Irbesartan is an angiotensin II AT1 receptor blocker used in the
treatment of essential hypertension. Initiation of this drug therapy
requires close medical supervision as the patients must receive
individualized instructions on their dosage regimen. The monitoring of the effectiveness of this therapy to prevent serious adverse
events known to occur with this drug is also essential.
L’irbésartan est un antagoniste des récepteurs de l’angiotensine II AT1 utilisé dans le traitement de l’hypertension essentielle. L’instauration de cette pharmacothérapie exige une surveillance médicale étroite, car le patient doit recevoir des instructions personnalisées sur le schéma posologique qui lui convient.
Un suivi de l’efficacité du traitement est en outre essentiel afin de
prévenir les effets indésirables graves associés à ce médicament.
Montelukast and its salts
Montélukast et ses sels
Montelukast is a new leukotriene receptor antagonist indicated
for the prophylaxis and chronic treatment of asthma including
prevention of day and nighttime symptoms in adult and pediatric
Le montélukast est un nouvel antagoniste des récepteurs de
leucotriènes indiqué dans la prophylaxie et le traitement prolongé
de l’asthme, notamment la prévention des symptômes diurnes et
2327
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-370
patients 6 years of age and older. This drug should be used under
a physician’s care to ensure appropriate treatment of the disease.
Patient monitoring is required to ensure the safe and effective use
of the drug which can include individualized instructions for the
dosage regimen to be followed.
nocturnes chez les adultes et les patients pédiatriques de 6 ans et
plus. Ce médicament devrait être administré sous la surveillance
d’un médecin, afin de garantir le traitement adéquat de la maladie. Il ne peut être administré de façon sûre et efficace que dans la
mesure où le patient fait l’objet d’un suivi, dans le cadre duquel il
recevra notamment des instructions personnalisées sur le schéma
posologique.
Nadroparin and its salts
Nadroparine et ses sels
Nadroparin is a low molecular weight heparin that is used for
the pre-operative prophylaxis of thromboembolic disorders
(particularly deep vein thrombosis and pulmonary embolism).
This therapy can only be used following a positive diagnosis of a
potential occurrence of a deep vein thrombosis or pulmonary
embolism by a physician. Careful patient monitoring for the
safety and effectiveness of the drug is essential.
La nadroparine est une héparine à bas poids moléculaire utilisée dans la prophylaxie préopératoire des troubles thromboemboliques (surtout de la thrombose veineuse profonde et de l’embolie
pulmonaire). Ce traitement ne peut être administré qu’après qu’un
médecin a diagnostiqué une possible thrombose veineuse profonde ou embolie pulmonaire. Il est essentiel de suivre attentivement le patient afin de s’assurer que le médicament est sûr et
efficace.
Naratriptan and its salts
Naratriptan et ses sels
Naratriptan hydrochloride is an indole derivative that is used in
the acute treatment of migraine headache attacks with or without
aura. This drug should only be used where a clear diagnosis of
migraine has been established by a physician. The safe and effective use of naratriptan requires that patients receive individualized
instuctions and assessments by a medical practitioner.
Le chlorhydrate de naratriptan est un dérivé de l’indole utilisé
dans le traitement de courte durée des crises de migraine avec ou
sans aura. Ce médicament ne devrait être utilisé qu’après un
diagnostic précis de migraine posé par un médecin. Le naratriptan
ne peut être administré de façon sûre et efficace que dans la mesure où les patients reçoivent des instructions individualisées et
font l’objet d’évaluations par un médecin.
Nelfinavir and its salts
Nelfinavir et ses sels
Nelfinavir mesylate is an inhibitor of the human immunodeficiency virus (HIV) protease that is used for the treatment of HIV
infection in combination with reverse transcriptase inhibitor nucleoside analogues. The management of HIV infection with antiretroviral drugs, such as nelfinavir mesylate necessitates physican supervision and routine laboratory monitoring, as while there
is a narrow margin of safety between the therapeutic and toxic
doses for the combination regimen when used with concomitant
AIDS therapies.
Le mésylate de nelfinavir est un inhibiteur de la protéase du virus de l’immunodéficience humaine (VIH) qui est utilisé dans le
traitement de l’infection à VIH, en association avec des analogues
nucléosidiques inhibiteurs de la transcriptase inverse. Le traitement de l’infection à VIH au moyen d’agents antirétroviraux,
comme le mésylate de nelfinavir, exige la surveillance d’un médecin et un suivi régulier en laboratoire, car la marge de sécurité
entre les doses thérapeutiques et les doses toxiques est étroite
dans le cas des traitements associés, lorsque le produit est administré en même temps que d’autres traitements contre le sida.
Pramipexole and its salts
Pramipexole et ses sels
Pramipexole is a new non-ergot dopamine agonist indicated for
the symptomatic treatment of Parkinson’s disease. The safe use of
pramipexole requires that an accurate diagnosis of Parkinson’s
disease be made by the physician, who then must decide on the
most appropriate form of treatment. The physician must also
evaluate the contraindications, warnings and precautions associated with pramipexole use for individual patients, must provide
individualized dosage and other instructions, and maintain close
medical supervision and patient follow-up throughout treatment.
Le pramipexole est un nouvel agoniste de la dopamine non dérivé de l’ergot de seigle; il est indiqué dans le traitement symptomatique de la maladie de Parkinson. Le pramipexole ne peut être
utilisé de façon sûre et efficace que dans la mesure où un diagnostic précis de maladie de Parkinson a été posé par un médecin;
ce dernier doit ensuite déterminer quelle est la forme de traitement la plus appropriée. Le médecin doit également tenir compte
des contre-indications, des mises en garde et des précautions associées à l’utilisation du pramipexole chez un patient donné; il
doit déterminer la posologie qui convient au patient et lui donner
d’autres instructions individualisées. Enfin, le patient doit faire
l’objet d’une étroite surveillance médicale et d’un suivi pendant
tout le traitement.
Quetiapine and its salts
Quétiapine et ses sels
Quetiapine is a new antipsychotic agent that is indicated for the
acute treatment of schizophrenia. The safe and effective use of
quetiapine, requires that an accurate diagnosis of schizophrenia
be made by the physician, who then must decide on the appropriate forms of treatment. Quetiapine has been associated with adverse events related to the central nervous system, and
La quétiapine est un nouvel agent antipsychotique qui est indiqué dans le traitement de courte durée de la schizophrénie.
La quétiapine ne peut être utilisée de façon sûre et efficace que
dans la mesure où un diagnostic précis de schizophrénie a été
posé par un médecin, qui doit ensuite déterminer quelles sont les
formes de traitement appropriées. La quétiapine a été associée à
2328
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-370
cardiovascular system including somnolence, dizziness, and hypotension. Such adverse events require assessment and monitoring by the physician, who must determine whether dosage adjustments, changes in concomitant medications, or discontinuation of quetiapine is indicated.
des effets indésirables sur le système nerveux central et l’appareil
cardio-vasculaire, notamment de la somnolence, des étourdissements et une hypotension. Ces effets indésirables doivent faire
l’objet d’une surveillance et d’un suivi par le médecin; ce dernier
doit ensuite déterminer s’il y a lieu d’ajuster la posologie, de
modifier les pharmacothérapies concomitantes ou d’interrompre
le traitement à la quétiapine.
Raloxifene and its salts
Raloxifène et ses sels
Raloxifene hydrochloride is a selective estrogen receptor
modulator that is indicated for the prevention of osteoporosis in
postmenopausal women. The use of this drug requires close
medical supervision with individualized instructions to the patient
in order to ensure that the prescribed therapeutic dose is safe and
effective.
Le chlorydrate de raloxifène est un récepteur modulateur sélectif de l’oestrogène qui est indiqué dans la prévention de
l’ostéoporose chez les femmes ménopausées. L’administration de
ce médicament doit se faire sous étroite surveillance médicale et
être accompagnée d’instructions individualisées, de façon à
s’assurer que la dose thérapeutique prescrite est sûre et efficace.
Rivastigmine and its salts
Rivastigmine et ses sels
Rivastigmine tartrate is an anticholinesterase indicated for the
symptomatic treatment of patients with mild to moderate
Alzheimer’s disease. This drug needs to be prescribed by clinicians familar with Alzheimer’s disease to ensure proper diagnosis
of patients. Close medical supervision with individualized instructions to the patient is required in order to ensure that the
prescribed therapeutic dose is safe and effective.
Le tartrate de rivastigmine est un anticholinestérase indiqué
dans le traitement symptomatique des patients souffrant d’une
forme légère à modérée de la maladie d’Alzheimer. Ce médicament doit être prescrit par un médecin qui connaît bien la maladie
d’Alzheimer et est en mesure de poser un diagnostic adéquat.
L’administration de ce médicament doit se faire sous étroite surveillance médicale et être accompagnée d’instructions individualisées, de façon à s’assurer que la dose thérapeutique prescrite est
sûre et efficace.
Tamsulosin and its salts
Tamsulosine et ses sels
Tamsulosin is the first of a new class of drugs indicated for the
treatment of the signs and symptoms of benign prostatic hyperplasia. The safe and effective use of tamsulosin requires individualized patient instructions by a physician and monitoring of
adverse events that may occur with this therapy.
La tamsulosine est le premier d’une nouvelle classe de médicaments indiqués dans le traitement des signes et symptômes de
l’hyperplasie prostatique bénigne. La tamsulosine ne peut être
administrée de façon sûre et efficace que dans la mesure où un
médecin donne des instructions individualisées au patient et surveille les effets secondaires qui peuvent survenir en cours de
traitement.
Tizanidine and its salts
Tizanidine et ses sels
Tizanidine is an imidazoline derivative, which acts as an agonist at alpha2 adrenergic receptor sites. This drug is used for the
management of increased muscle tone associated with spasticity.
The safe and effective use of tizanidine requires that patients receive individualized instructions and assessments by a medical
practitioner.
La tizanidine est un dérivé de l’imidazoline, qui joue un rôle
d’agoniste aux sites récepteurs alpha2 adrénergiques. Ce médicament est indiqué dans les cas d’hypertonie associée à de la spasticité. La tizanidine ne peut être administrée de façon sûre et efficace que dans la mesure où le patient reçoit des instructions individualisées et est évalué par un médecin.
Tolcapone
Tolcapone
Tolcapone is used for the treatment of Parkinson’s disease. The
safe and effective use of tolcapone will require prior diagnosis of
Parkinson’s disease. Medical judgment as to when it might be
desirable to add tolcapone to the treatment regimen of parkinsonian patients, and careful follow-up to ascertain effectiveness
and safety is also required.
La tolcapone est utilisée dans le traitement de la maladie de
Parkinson. Un diagnostic de maladie de Parkinson doit avoir été
posé au préalable pour que le médicament puisse être utilisé de
façon sûre et efficace. Il incombe au médecin de déterminer
quand il convient d’ajouter la tolcapone au régime thérapeutique
des patients parkinsoniens. Ces derniers doivent également faire
l’objet d’un suivi médical attentif afin d’évaluer l’efficacité et
l’innocuité du médicament.
Tolterodine and its salts
Toltérodine et ses sels
Tolterodine is a competitive muscarinic receptor antagonist
used in the management of symptoms of overactive bladders, characterized by urgency, frequency and urge incontinence. The safe
and effective use of tolterodine requires that patients receive individualized instructions and assessments by a medical practitioner.
La toltérodine est un antagoniste de compétition du récepteur
muscarinique utilisé dans le traitement des symptômes associés à
une vessie hyperactive (besoins fréquents et urgents, voire impériosités mictionnelles). La toltérodine ne peut être administrée de
façon sûre et efficace que dans la mesure où le patient reçoit des
instructions individualisées et est évalué par un médecin.
2329
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-370
Toremifene and its salts
Torémifène et ses sels
Toremifene is used for the treatment of hormone-dependent
metastatic breast cancer in postmenopausal women. The safe and
effective use of toremifene requires that patients receive individualized instructions and assessments by a medical practitioner.
Valsartan and its salts and derivatives
Le torémifène est utilisé dans le traitement du cancer du sein
métastatique hormono-dépendant chez les femmes ménopausées.
Il ne peut être administré de façon sûre et efficace que dans la
mesure où le patient reçoit des instructions individualisées et est
évalué par un médecin.
Valsartan et ses sels et dérivés
Valsartan is an angiotensin II AT1 receptor blocker used in the
treatment of mild to moderate essential hypertension. Initiation of
this drug therapy requires close medical supervision as the patient
must receive individualized instructions on their dosage regimen.
The monitoring of the effectiveness of this therapy to prevent
serious adverse events known to occur with this drug is also essential.
Zafirlukast and its salts
Le valsartan est un inhibiteur des récepteurs de l’angiotensine II AT1 utilisé dans le traitement de l’hypertension essentielle
modérée. L’instauration de la pharmacothérapie exige une étroite
surveillance médicale, car le patient doit recevoir des instructions
individualisées sur le schéma posologique qui lui convient. Il faut
en outre évaluer l’efficacité du traitement afin de prévenir les
effets indésirables qui peuvent survenir en cours de traitement.
Zafirlukast et ses sels
Zafirlukast is a leukotriene receptor antagonist used for the
prophylaxis and chronic treatment of asthma in adults and children 12 years of age and older. This drug should be used under a
physician’s care to ensure appropriate treatment of the disease.
Patient monitoring is required to ensure the safe and effective use
of the drug which can include individualized instructions for the
dosage regimen to be followed.
Le zafirlukast est un antagoniste des récepteurs de leucotriènes
utilisé dans la prophylaxie et le traitement prolongé de l’asthme
chez les adultes et chez les enfants de douze ans et plus. Ce médicament devrait être administré sous la surveillance d’un médecin,
afin de garantir le traitement adéquat de la maladie. Le zafirlukast
ne peut être administré de façon sûre et efficace que dans la mesure où le patient fait l’objet d’un suivi et reçoit des instructions
individualisées concernant le schéma posologique à suivre.
Les corrections à l’orthographe sont :
La mention
Folliculo-stimulante (hormone humaine)
Follicle stimulating hormone
est remplacée par :
Folliculo-stimulante (hormone)
Follicle stimulating hormone.
La mention
Glycosaminoglycan (polysulfaté de)
Polysulfated glycosaminoglycan
de la partie I de l’annexe F de la version française du règlement
est remplacée par :
Glycosaminoglycan polysulfaté
Polysulfated glycosaminoglycan.
Finalement, une modification est apportée afin de corriger
l’omission du cyclophosphamide dans la version française de
l’annexe F du règlement.
Solutions envisagées
Spelling corrections are as follows:
The reference to
Follicle stimulating hormone
Folliculo-stimulante (hormone humaine)
is replaced by:
Follicle stimulating hormone
Folliculo-stimulante (hormone).
The reference to
Glycosaminoglycan (polysulfaté de)
Polysulfated glycosaminoglycan
in Part I of Schedule F to the French version of the Regulations is
replaced by:
Glycosaminoglycan polysulfaté
Polysulfated glycosaminoglycan.
Finally, an amendment is made to correct the omission of the
drug cyclophosphamide in the French version of Schedule F to
the Regulations.
Alternatives
This recommended degree of regulatory control coincides with
the risk factors associated with each specific drug. The review of
the information filed by the sponsor of these drugs has determined that prescription status is required at this time, as the advice of a medical practitioner is necessary in order to ensure that
the consumer receives adequate risk/benefit information before
taking the medication.
Any alternatives to the degree of regulatory control would need
to be established through additional scientific information and
further clinical experience.
2330
Le présent degré de contrôle réglementaire correspond aux
facteurs de risque associés à chacun des médicaments. L’examen
de ces drogues a permis d’établir que le statut de médicament
vendu sur ordonnance est à l’heure actuelle la seule solution acceptable pour ces produits pharmaceutiques, étant donné que le
consommateur doit bénéficier des conseils d’un médecin pour
être bien informé des risques et des avantages avant de prendre le
médicament.
Toute solution de rechange sur le plan du degré de contrôle
réglementaire devrait être justifiée par la production
d’informations scientifiques additionnelles et par de nouvelles
études cliniques.
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-370
Benefits and Costs
The amendment will impact on the following sectors:
Avantages et coûts
Cette modification aura des effets sur les secteurs suivants :
Public
Prescription access to the previously mentioned drugs will
benefit Canadians by decreasing the opportunities for improper
use, and by ensuring professional guidance and care.
Le public
L’obligation de délivrance d’une ordonnance pour l’acquisition
des médicaments susmentionnés sera avantageuse pour les
Canadiens, car elle réduira les possibilités de mauvais usage et
assurera aux consommateurs le bénéfice des conseils et des soins
dispensés par les professionnels.
The pharmaceutical industry
The classification of these drugs as prescription products will
limit their sale subject to professional intervention thereby reducing misuse and decreasing liability to the manufacturer.
L’industrie pharmaceutique
La classification de ces médicaments dans la catégorie des produits vendus sur ordonnance aura pour effet de restreindre leur
vente en l’assujettissant à l’intervention d’un professionnel, ce
qui réduira le risque de mauvais usage et allégera la responsabilité
du fabricant.
Health Insurance Plans
These drugs, when assigned prescription status, may be covered by both provincial and private health care plans.
Les régimes d’assurance-maladie
Ces médicaments, dès lors qu’ils doivent être vendus sur ordonnance, peuvent être couverts par les régimes d’assurance de
soins médicaux tant provinciaux que privés.
Provincial Health Care Services
The provinces may incur costs to cover physicians fees for
services. However, the guidance and care provided by the physicians will reduce the need for health care services that may result
from improper use of the drugs. The overall additional costs for
health care services should therefore be minimal.
Les régimes de soins de santé provinciaux
Les frais de services des médecins pourraient occasionner des
coûts additionnelles pour les provinces. Toutefois, les conseils et
des soins dispensés par les médecins réduiront les soins de santé
qui pourraient résulter d’un mauvais usage du médicament. Les
coûts additionnels pour les soins de santé devraient donc être
minimaux.
Consultation
The manufacturers affected by this amendment were informed
of the intent to recommend these drugs for inclusion on Schedule F, Part I at the time of market approval. A Notice of Intent to
amend and add these drugs to Schedule F of the Food and Drug
Regulations was published in the Canada Gazette, Part I on
July 25, 1998 with a 60-day comment period. Direct notice of this
regulatory proposal was provided to the Provincial Ministries of
Health, medical and pharmacy licensing bodies, and industry
associations. As well, early notice of this initiative was provided
through the Therapeutic Products Programme’s Website under
“Drugs, Schedule Amendments, Early Consultation, Schedule 1051 at: http://www.hc-sc.gc.ca/hpb-dgps/therapeut/.
Consultations
Les fabricants touchés par la présente modification ont été informés de l’intention de recommander l’inscription à la partie I de
l’annexe F de ces médicaments au moment où leur mise sur le
marché a été autorisée. Un avis d’intention de modifier et
d’ajouter ces médicaments à l’annexe F du Règlement sur les
aliments et drogues a été publié dans la Gazette du Canada Partie I le 25 juillet 1998, et une période de 60 jours a été prévue
pour la présentation des observations. Les ministres provinciaux
de la Santé, les organismes de réglementation professionnelle des
médecins et des pharmaciens et les associations d’industries ont
été avisés directement au préalable de ce projet de règlement.
Cette initiative a également fait l’objet d’un préavis transmis par
le site Web du Programme des produits thérapeutiques à la rubrique « Médicaments, Modifications aux annexes, Consultation
préliminaire, Annexe 1051 », à l’adresse suivante :
http://www.hc-sc.gc.ca/hpb-dgps/therapeut/.
Nous avons reçu des commentaires de quatre intervenants externes. Deux demandaient si une autorisation de mise en marché
fondée sur la sécurité et l’efficacité (Avis de conformité) avaient
été émise par rapport à un médicament. Un Avis de conformité
n’a pas encore été émis par rapport à ce médicament. Ce médicament ne sera donc pas ajouté à l’annexe F pour le moment. Un
intervenant signalait qu’un des médicaments a été volontairement
retiré du marché. Ce médicament ne sera pas ajouté à l’annexe F.
Deux intervenants indiquaient que la description de l’usage thérapeutique de deux des médicaments n’était pas exacte. La description de l’usage thérapeutique pour ces médicaments a été
corrigée.
Cette modification a été publiée dans la Gazette du Canada
Partie I le 15 mai 1999, et une période de 30 jours a été prévue
pour la présentation des observations. Aucune observation ne
nous a été communiquée.
The indication for use for these two comments received as a result of the publication of their Notice of Intent were incorporated
into a regulatory amendment which was published in the Canada
Gazette, Part I on May 15, 1999 with a further 30-day comment
period. No further comments were received.
This amendment was published in the Canada Gazette, Part I
on May 15, 1999 with a further 30-day comment period; no further comments were received.
2331
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-370
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
This amendment does not alter existing compliance mechanisms under the provisions of the Food and Drugs Act and
Regulations enforced by the Therapeutic Products Programme
inspectors.
La présente modification n’altère nullement les mécanismes de
conformité existant en vertu des dispositions de la Loi sur les
aliments et drogues et du Règlement sur les aliments et drogues,
dont l’application est assurée par les inspecteurs du Programme
des produits thérapeutiques.
Contact
Personne-ressource
Joan Korol
Policy Division
Bureau of Policy and Coordination
Therapeutic Products Programme
1600 Scott Street, Tower B
Address Locator: 3102C5
Ottawa, Ontario
K1A 1B6
Telephone: (613) 957-1483
FAX: (613) 941-6458
E-mail: joan_korol@hc-sc.gc.ca
Published by the Queen’s Printer for Canada, 1999
2332
Joan Korol
Division des politiques
Bureau des politiques et de la coordination
Programme des produits thérapeutiques
1600 rue Scott, Tour B
Indice de l’adresse 3102C5
Ottawa (Ontario)
K1A 1B6
Téléphone : (613) 957-1483
TÉLÉCOPIEUR : (613) 941-6458
Courriel : joan_korol@hc-sc.gc.ca
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 1999
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Registration
SOR/99-371
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-371
29 September, 1999
Enregistrement
DORS/99-371 29 septembre 1999
CONTROLLED DRUGS AND SUBSTANCES ACT
LOI RÉGLEMENTANT CERTAINES DROGUES ET AUTRES
SUBSTANCES
Order Amending Schedules I and IV to the
Controlled Drugs and Substances Act (1075)
Décret modifiant les annexes I et IV de la Loi
réglementant certaines drogues et autres
substances (1075)
P.C. 1999-1653
C.P. 1999-1653
29 September, 1999
29 septembre 1999
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Health, pursuant to section 60 of
the Controlled Drugs and Substances Act,a deeming that it is necessary in the public interest, hereby makes the annexed Order
Amending Schedules I and IV to the Controlled Drugs and Substances Act (1075).
Sur recommandation du ministre de la Santé et en vertu de
l’article 60 de la Loi réglementant certaines drogues et autres
substancesa, Son Excellence le Gouverneur général en conseil,
cela lui paraissant nécessaire dans l’intêret public, prend le Décret modifiant les annexes I et IV de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances (1075), ci-après.
ORDER AMENDING SCHEDULES I AND IV TO THE
CONTROLLED DRUGS AND SUBSTANCES ACT (1075)
DÉCRET MODIFIANT LES ANNEXES I ET IV DE LA LOI
RÉGLEMENTANT CERTAINES DROGUES ET AUTRES
SUBSTANCES (1075)
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1
1. Les paragraphes 1(34) et (34.1)1 de l’annexe I de la Loi
réglementant certaines drogues et autres substances2 sont
remplacés par ce qui suit :
(34) nalméfène ((cyclopropylméthyl)-17 époxy-4,5α
méthylènemorphinan-6 diol-3,14)
(34.1) naloxone (époxy-4,5α dihydroxy-3,14 (propényl-2)-17
morphinanone-6)
(34.2) naltrexone ((cyclopropylméthyl)-17 époxy4,5α dihydroxy-3,14 morphinanone-6)
2. L’article 16 de l’annexe I de la même loi est modifié par
adjonction, après le paragraphe (11) de ce qui suit :
(11.1) rémifentanil (méthyle carboxy-4 [(oxo-1
propyl) phénylamino]-4 pipéridinepropanoate-1)
1. Subitems 1(34) and (34.1) of Schedule I to the Controlled
Drugs and Substances Act2 are replaced by the following:
(34) Nalmefene (17-(cyclopropylmethyl)-4,5α-epoxy-6methylenemorphinan-3,14-diol)
(34.1) Naloxone (4,5α-epoxy-3,14-dihydroxy-17-(2propenyl)morphinan-6-one)
(34.2) Naltrexone (17-(cyclopropylmethyl)-4,5α-epoxy-3,14dihydroxymorphinan-6-one)
2. Item 16 of Schedule I to the Act is amended by adding
the following after subitem (11):
(11.1) Remifentanil (dimethyl 4-carboxy-4-(Nphenylpropionamido)-1-piperidinepropionate)
3. Item 18 of Schedule IV to the Act is amended by adding
the following after subitem (33):
(34) Olanzapine (2-methyl-4-(4-methyl-1-piperazinyl)-10Hthieno[2,3-b][1,5]benzodiazepine) and its salts
3. L’article 18 de l’annexe IV de la même loi est modifié par
adjonction, après le paragraphe (33), de ce qui suit :
(34) olanzapine (méthyl-2 (méthyl-4 pipérazinyl-1)-4 10Hthieno[2,3-b]benzodiazépine-1,5) et ses sels
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
4. This Order comes into force on the day on which it is
registered.
4. Le présent décret entre en vigueur à la date de son enregistrement.
———
a
1
2
S.C. 1996, c. 19
SOR/97-230
S.C. 1996, c. 19
———
a
1
2
L.C. 1996, ch. 19
DORS/97-230
L.C. 1996, ch. 19
2333
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-371
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
The Therapeutic Products Programme of Health Canada is proceeding to add four drugs to the following schedules:
Schedules I and IV of the Controlled Drugs and Substances
Act;
Schedule to the Narcotic Control Regulations;
Schedule F to the Food and Drug Regulations.
Le Programme des produits thérapeutiques de Santé Canada va
de l’avant avec l’ajout de quatre médicaments aux annexes suivantes :
Annexes I et IV de la Loi réglementant certaines drogues et
autres substances;
Annexe du Règlement sur les stupéfiants;
Annexe F du Règlement sur les aliments et drogues.
Ce Résumé de l’étude d’impact fournit les renseignements de
base concernant les trois modifications réglementaires mentionnées plus haut.
Les quatre médicaments sont les suivants :
1. Chlorhydrate de rémifentanyl — agent à délai d’action
ultra-court, indiqué à titre d’analgésique opiacé d’appoint pour
l’induction et le maintien de l’anesthésie générale.
Le chlorhydrate de rémifentanyl sera ajouté au numéro 16 de
l’Annexe I de la Loi réglementant certaines drogues et autres
substances (LCDS).
Le chlorhydrate de rémifentanyl appartient aux fentanyls,
classe de stupéfiants qui présentent un potentiel élevé de pharmacodépendance; il devrait donc être inclus dans l’Annexe I de la
Loi.
Le chlorhydrate de rémifentanyl sera aussi ajouté à l’Annexe
du Règlement sur les stupéfiants. L’inclusion de ce produit dans
ce règlement permettra d’en contrôler la distribution au sein des
réseaux pharmaceutique, médical et scientifique légitimes et,
partant, de limiter les possibilités d’abus.
2. Chlorhydrate de nalméfène — antagoniste des opiacés indiqué pour le renversement complet ou partiel des effets des opiacés et dans le traitement du surdosage d’opiacés.
Le chlorhydrate de nalméfène sera exclu de l’Annexe I de la
LCDS.
Le chlorhydrate de nalméfène est considéré comme un dérivé
d’opiacés. Les opiacés figurent à l’Annexe I de la LCDS et sont
assujettis aux dispositions de cette Loi, sauf s’ils en sont spécifiquement exonérés. Le chlorhydrate de nalméfène ne présente pas
de potentiel de pharmacodépendance. Il doit donc être exonéré
des contrôles réglementaires actuellement prescrits pour les opiacés énumérés à l’Annexe I de la LCDS.
Le chlorhydrate de nalméfène sera aussi exclu de l’Annexe du
Règlement sur les stupéfiants. De cette façon, ce médicament ne
sera pas assujetti au Règlement sur les stupéfiants.
This RIAS provides the background information for each of the
above-mentioned regulatory amendments.
The four drugs are:
1. Remifentanil hydrochloride — an ultra short-acting agent
indicated for use as an opioid analgesic adjunct for the induction
and maintenance of general anaesthesia.
Remifentanil hydrochloride is to be added to Item 16 of
Schedule I to the Controlled Drugs and Substances Act (CDSA).
Remifentanil hydrochloride is a Fentanyl, a class of narcotics
which has high potential for abuse and therefore warrants inclusion in Schedule I to the Act.
The amendment also adds Remifentanil hydrochloride to the
Schedule to the Narcotic Control Regulations. Inclusion in these
Regulations will allow for controlled distribution within the legitimate pharmaceutical, medical and scientific community and
thereby limiting its abuse potential.
2. Nalmefene hydrochloride — an opioid antagonist indicated
for use as a treatment for complete or partial reversal of opioid
drug effects and in the treatment of opioid overdose.
Nalmefene hydrochloride is to be exempted from Schedule I to
the CDSA.
Nalmefene hydrochloride is considered to be an opioid derivative. Opioids are listed in Schedule I to the CDSA and are subject
to the provisions of this Act unless specifically exempted.
Nalmefene hydrochloride is not subject to abuse and therefore is
to be exempted from the regulatory controls currently imposed on
opioids listed on Schedule I to the CDSA.
Nalmefene hydrochloride is also to be exempted from the
Schedule to the Narcotic Control Regulations. Exemption from
this schedule will ensure that this drug is not subject to the Narcotic Control Regulations.
Nalmefene hydrochloride is also to be added to Part I of
Schedule F to the Food and Drug Regulations. This will provide
for its regulatory control under these Regulations.
3. Olanzapine — a benzodiazepine indicated for use in the acute
and maintenance treatment of schizophrenia and related psychotic
disorders.
Olanzapine is to be exempted from Schedule IV to the CDSA.
2334
Le chlorhydrate de nalméfène sera aussi ajouté à la Partie I de
l’Annexe F du Règlement sur les aliments et drogues. L’inclusion
du produit dans cette annexe permettra d’exercer un contrôle réglementaire en vertu de ce règlement.
3. Olanzapine — benzodiazépine indiquée dans le traitement
actif ou le traitement d’entretien de la schizophrénie et des troubles psychotiques apparentés.
L’olanzapine sera exclue à l’Annexe IV de la LCDS.
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-371
Olanzapine belongs to a class of drugs known as benzodiazepines. Benzodiazepines are listed on Schedule IV to the
CDSA. This would normally limit their distribution as defined by
Regulation. However, benzodiazepines are currently exempted
from the application of the CDSA but are listed on Schedule F to
the Food and Drug Regulations. The Therapeutic Products Programme has proposed Regulations Respecting Benzodiazepines
and Other Targeted Substances which would remove this exemption from the application of the CDSA as published in
the Canada Gazette, Part I on March 27, 1999. It is proposed that
most benzodiazepines, except for olanzapine, will be subject to
the regulatory controls imposed by the Regulations Respecting
Benzodiazepines and Other Targeted Substances.
Olanzapine is also to be added to Part I of Schedule F to the
Food and Drug Regulations. This will provide for its regulatory
control under these Regulations.
4. Naltrexone — an opioid antagonist indicated for use in the
treatment of addictions to opiate drugs.
Naltrexone is to be exempted from the Schedule to the Narcotic Control Regulations.
Naltrexone was added to Schedule F to the Food and Drug
Regulations on May 7, 1996 and was exempted from Schedule I
to the CDSA on May 14, 1997. This amendment to exempt
naltrexone from the Regulations will provide consistency with the
scheduling recommendations made in May 1996 and 1997 as the
Narcotic Control Regulations are under the authority of the
CDSA.
The following provides information with respect to the controls
imposed when drugs are placed on these schedules:
The Controlled Drugs and Substances Act specifies restrictions
and offences that apply to drugs that are subject to abuse and
illicit activity. Six of the eight schedules to the CDSA list drugs
and substances which are subject to the various offences and
punishments described in Part I of the Act. Schedule I imposes
the most severe restrictions and associated penalties while
Schedule V and VI impose the least. If a drug belongs to a class
listed in one of these schedules and does not warrant the associated degree of regulatory control, it must be exempted from that
class.
In order to allow for possession, distribution and sale of a drug
restricted by its listing in the CDSA, that drug must be listed in
one of the schedules to the Regulations under the authority of the
CDSA. The Regulations are enabling in nature. For example, the
Narcotic Control Regulations allow for the possession and distribution of a drug listed in its schedule under defined conditions.
Listing a drug on Schedule F to the Food and Drug Regulations means that a prescription is required for its sale.
The degree of regulatory control for a drug listed on Schedule F is less than that which is imposed through the CDSA and
the Narcotic Control Regulations. Part I of Schedule F lists those
drugs which require a prescription for their sale when intended
for either human or animal use. Part II of Schedule F lists drugs
L’olanzapine est un médicament de la famille des benzodiazépines. Les benzodiazépines figurent à l’Annexe IV de la LCDS,
ce qui devrait normalement limiter leur distribution, conformément à l’intention de la réglementation. Les benzodiazépines sont
cependant soustraites actuellement à l’application de la LCDS
mais se retrouvent à l’Annexe F du Règlement sur les aliments et
drogues. Le Programme des produits thérapeutiques a proposé
l’adoption du Règlement sur les benzodiazépines et autres substances ciblées suite auquel ces substances ne seraient plus soustraites à l’application de la LCDS, tel que publié dans la Gazette
du Canada Partie I le 27 mars 1999. Il est proposé que la plupart
des benzodiazépines, sauf l’olanzapine, soient soumises aux contrôles réglementaires imposés par le Règlement sur les benzodiazépines et autres substances ciblées.
L’olanzapine sera aussi ajoutée à la Partie I de l’Annexe F du
Règlement sur les aliments et drogues. L’inclusion du produit
dans cette annexe permettra d’exercer un contrôle réglementaire
en vertu de ce règlement.
4. Naltrexone — antagoniste opiacé indiqué pour le traitement de
la dépendance aux opiacés.
La naltrexone sera exclue de l’Annexe du Règlement sur les
stupéfiants.
La naltrexone a été ajoutée à l’Annexe F du Règlement sur les
aliments et drogues le 7 mai 1996 et a ensuite été soustraite à
l’application de l’Annexe I de la LCDS le 14 mai 1997. La modification de soustraire le naltrexone de l’application du règlement
assurera l’uniformité aux recommandations formulées en
mai 1996 et en mai 1997, puisque le Règlement sur les stupéfiants relève de la LCDS.
On trouvera, dans ce qui suit, une description sommaire des
contrôles imposés lorsque des médicaments sont inclus dans ces
annexes :
La Loi réglementant certaines drogues et autres substances
précise les restrictions et les peines imposées dans le cas des drogues qui peuvent engendrer une dépendance et faire l’objet d’une
activité illicite. Six des huit annexes à la LCDS énumèrent les
drogues et les substances qui donnent lieu à la perpétration de
diverses infractions et qui sont passibles des peines décrites à la
Partie I de la Loi. L’Annexe I impose les restrictions et les peines
afférentes les plus sévères alors que les annexes V et VI imposent
les moins sévères. Si une drogue appartient à une classe figurant
dans l’une de ces annexes et ne mérite pas de faire l’objet d’un
contrôle réglementaire aussi poussé, elle peut être exclue de cette
classe.
Pour que la possession, la distribution et la vente d’une drogue
dont l’usage est restreint à cause de son inclusion dans la LCDS
puissent être autorisées, il faut que cette drogue figure dans l’une
des annexes au règlement d’accompagnement de la LCDS. Les
règlements sont par nature des mesures habilitantes. Par exemple,
le Règlement sur les stupéfiants autorise la possession et la distribution d’une drogue figurant à son annexe dans des conditions
précises.
L’inclusion d’une drogue à l’Annexe F du Règlement sur les
aliments et drogues en restreint la vente car une ordonnance est
désormais requise.
Les contrôles réglementaires auxquels est assujettie une drogue
figurant à l’Annexe F sont moins stricts que ceux imposés par la
LCDS et le Règlement sur les stupéfiants. La Partie I de l’Annexe F énumère les drogues qui ne peuvent être vendues sans
ordonnance lorsqu’elles sont destinées à être utilisées par des
2335
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-371
that are required to be sold on prescription only when intended
for use in humans and which do not require a prescription when
intended for veterinary use. Exemption from a particular class
listed in the CDSA will allow for the lesser degree of regulatory
control provided by Schedule F. This regulatory action is recommended both for olanzapine and nalmefene hydrochloride.
The degree of regulatory control recommended for these four
drugs by the Drug Schedule Status Subcommittee (DSSC) of the
Therapeutic Products Programme will provide Canadians with
optimal drug enforcement controls to help ensure their health,
safety and well-being.
The recommended degree of regulatory control is based on the
risk factors associated with each specific drug and each drug’s
potential for abuse. Canada has obligations, as a signatory to
three International Conventions of the United Nations, to effectively deal with drug control problems. In addition to meeting the
requirements of the Food and Drugs Act, drugs that possess potential for abuse must also meet the requirements of the Controlled Drugs and Substances Act and its Regulations.
humains ou des animaux. La Partie II de l’Annexe F énumère les
drogues qui ne peuvent être vendues que sur ordonnance lorsqu’elles sont destinées à être utilisées par des humains ainsi que
les drogues qui peuvent être vendues sans ordonnance lorsqu’elles sont destinées à un usage vétérinaire. L’exclusion d’une
classe particulière figurant dans la LCDS permettra à une drogue
d’être assujettie au contrôle réglementaire moins strict prévu à
l’Annexe F. C’est le type de mesure réglementaire qui est recommandé pour l’olanzapine et le chlorhydrate de nalméfène.
Le degré de contrôle réglementaire recommandé pour ces quatre médicaments par le Sous-comité chargé d’examiner le statut
des médicaments (SCSM) du Programme des produits thérapeutiques permettra aux Canadiens de bénéficier des mesures de lutte
anti-drogue qui peuvent le mieux protéger leur santé, leur sécurité
et leur bien-être.
Le degré recommandé de contrôle réglementaire est fondé sur
les facteurs de risque associés à chaque médicament et au potentiel de pharmacodépendance de chacun d’entre eux. En tant que
signataire de trois conventions internationales des Nations Unies,
le Canada a l’obligation de régler efficacement les problèmes de
lutte anti-drogue. En plus de respecter les exigences de la Loi sur
les aliments et drogues, les médicaments qui ont un potentiel de
pharmacodépendance doivent également se conformer aux dispositions de la Loi régissant certaines drogues et autres substances et de son règlement d’accompagnement.
Alternatives
Solutions envisagées
No other alternatives have been considered. Any alternatives to
the recommended degree of regulatory control would need to be
established through additional scientific information, clinical and
enforcement experience.
Aucune autre solution n’a été envisagée. Toute autre solution
de rechange au degré recommandé de contrôle réglementaire devrait être basée sur des données scientifiques additionnelles, sur
l’expérience clinique et l’expérience en matière d’application de
la Loi.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The degree of regulatory control afforded a drug has an impact
on the costs associated with the enforcement. However, if the
degree of regulatory control on a drug is inadequate, costs to the
health care system and indirect societal cost could increase due to
ill-effects caused by improper use and abuse.
Le degré de contrôle réglementaire exercé sur un médicament a
des répercussions sur les coûts de mise en application. Toutefois,
si le degré de contrôle réglementaire est insuffisant, les coûts
qu’aura à assumer le système de santé et les coûts indirects pour
la société pourraient augmenter en raison des effets délétères causés par l’usage inapproprié et l’abus de ce médicament.
Cette modification s’appuie sur une évaluation scientifique et
une estimation du risque potentiel. Le Programme n’a pas effectué d’analyse coûts-avantages car on croit que les coûts additionnels associés à l’inclusion de ces trois médicaments dans les annexes sont minimes.
La présente modification devrait avoir des répercussions dans
les secteurs suivants :
This amendment is based on a scientific evaluation and an estimation of potential risk. The Programme has not conducted a
cost benefit analysis as additional costs related to the scheduling
of these three drugs is believed to be minimal.
This amendment will impact on the following sectors:
Public sector
• Limiting access by prescription to olanzapine, nalmefene hydrochloride and remifentanil hydrochloride will benefit Canadians by decreasing the opportunities for improper use and by
ensuring professional guidance and care.
• Additional security measures for remifentanil hydrochloride
are provided with its placement on Schedule I to the Narcotic
Control Regulations.
• However, this will require Canadians to seek medical care in
order to gain access to these drugs.
2336
Secteur public
• L’obligation d’avoir une ordonnance pour avoir accès à
l’olanzapine, au chlorhydrate de nalméfène et au chlorhydrate
de rémifentanyl sera avantageuse pour les Canadiens car elle
réduira le risque d’usage inapproprié de ces médicaments et
permettra à la population de bénéficier des conseils et des
soins de professionnels.
• Le fait d’inclure le chlorhydrate de rémifentanyl dans
l’Annexe I du Règlement sur les stupéfiants apporte une sécurité additionnelle.
• Les Canadiens devront cependant consulter un médecin afin
de pouvoir avoir accès à ces médicaments.
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-371
Pharmaceutical Industry Sector
• The classification of olanzapine and nalmefene hydrochloride
as prescription products will limit their sale subject to professional intervention thereby reducing misuse and decreasing liability to the manufacturer. In the case of remifentanil hydrochloride, this amendment will also necessitate compliance
with additional regulatory requirements, including a dealer’s
licence. These additional requirements may involve minor cost
increases for industry.
Secteur de l’industrie pharmaceutique
• La classification de l’olanzapine et du chlorhydrate de nalméfène parmi les produits de prescription en restreindra la vente
car il faut faire appel à un professionnel, ce qui réduira le risque d’abus et la responsabilité du fabricant. Dans le cas du
chlorhydrate de rémifentanyl, la présente modification prévoit
également le respect des autres exigences réglementaires, y
compris la délivrance d’une licence de distribution. Ces autres
dispositions peuvent entraîner de légères augmentations de
coûts pour l’industrie.
Healthcare Sector
• The provinces may incur costs to cover medical services for
patients desiring access to the three drugs recommended for
addition. Professional intervention may reduce the need for
health care services resulting from improper use. In addition,
there will be added costs for the record keeping and related security requirements for remifentanil hydrochloride. The overall
additional costs for health care services are therefore expected
to be minimal.
Secteur des soins de santé
• Les provinces peuvent devoir payer le coût des services médicaux dispensés aux patients qui veulent avoir accès aux trois
médicaments dont l’ajout est recommandé. L’intervention de
professionnels peut réduire le besoin d’avoir recours à des
services de santé à la suite d’un mauvais usage de ces médicaments. De plus, la tenue de dossiers et les exigences connexes en matière de sécurité pour le chlorhydrate de rémifentanyl entraîneront des coûts supplémentaires. Dans l’ensemble,
les coûts additionnels pour les services de soins de santé devraient être minimes.
Health Insurance Plans
• The scheduling of remifentanil hydrochloride, olanzapine and
nalmefene hydrochloride may result in their coverage by both
provincial and private health care plans.
Régimes d’assurance-maladie
• L’ajout dans les annexes du chlorhydrate de rémifentanyl, de
l’olanzapine et du chlorhydrate de nalméfène pourra entraîner
leur inclusion dans les listes des services assurés par les régimes provinciaux et privés d’assurance-maladie.
Consultation
Consultations
A Notice of Intent requesting comments on the proposed policy
to schedule these three drugs was published in the Canada Gazette, Part I on October 3, 1998. This public consultation provided a 60-day comment period.
Direct mailing of this Notice was also provided to the Provincial Ministries of Health, medical and pharmacy licensing bodies,
industry associations and the RCMP. Additionally, notice of this
regulatory initiative was posted on the Therapeutic Products Programme’s website. Further, this amendment was published in the
Canada Gazette, Part I on May 15, 1999 with a 30-day comment
period.
No comments were received as a result of these consultations.
Un Avis d’intention invitant la population à formuler des
commentaires sur l’ajout proposé aux annexes de ces trois médicaments a été publié dans la Gazette du Canada Partie I le
3 octobre 1998. Cette consultation publique s’est déroulée sur
une période de 60 jours.
Cet avis a également été posté directement aux ministères provinciaux de la santé, aux organismes de réglementation professionnelle de la médecine et de la pharmacie, aux associations de
l’industrie et à la GRC. En outre, l’avis a été affiché sur le site
Web du Programme des produits thérapeutiques. Aussi, cette
modification a été publiée dans la Gazette du Canada Partie I le
15 mai 1999 avec une période de commentaires de 30 jours.
Aucun commentaire n’a été reçu à la suite de ces consultations.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
Parliament has provided Health Canada, through the enactment
of the CDSA, with the necessary tools needed to combat illegal
possession, trafficking, production, importing and exporting of
controlled drugs and substances. This amendment does not alter
existing compliance mechanisms under the provisions of the
CDSA.
This amendment also does not alter existing compliance
mechanisms under the provisions of the Food and Drugs Act and
Regulations enforced by the Therapeutic Products Programme
inspectors.
The effective date of this amendment will be the date of registration thereof with the Clerk of the Privy Council.
Le Parlement a fourni à Santé Canada, par l’adoption de la
LCDS, les outils nécessaires pour lutter contre la possession, la
production, l’importation, l’exportation et le trafic illégaux de
drogues et de substances contrôlées. La présente modification ne
change rien aux mécanismes d’exécution existants prévus dans la
LCDS.
La présente modification ne change non plus rien aux mécanismes d’exécution existants prévus dans la Loi sur les aliments
et drogues et son règlement que les inspecteurs du Programme
des produits thérapeutiques sont chargés de faire respecter.
La modification prendra effet à sa date d’enregistrement auprès
du greffier du Conseil privé.
2337
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Contact
Joan Korol
Policy Division
Bureau of Policy and Coordination
Therapeutic Products Programme
1600 Scott Street, 2nd floor, Tower B
Address Locator 3102C5
Ottawa, Ontario
K1A 1B6
Telephone: (613) 957-1483
FAX: (613) 941-6458
E-mail: joan_korol@hc-sc.gc.ca
Published by the Queen’s Printer for Canada, 1999
2338
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-371
Personne-ressource
Joan Korol
Division de la politique
Bureau de la politique et de la coordination
Direction des produits thérapeutiques
1600, rue Scott, 2e étage, Tour B
Indice de l’adresse 3102C5
Ottawa (Ontario)
K1A 1B6
Téléphone : (613) 957-1483
TÉLÉCOPIEUR : (613) 941-6458
Courriel : joan_korol@hc-sc.gc.ca
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 1999
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Registration
SOR/99-372
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-372
29 September, 1999
Enregistrement
DORS/99-372 29 septembre 1999
CONTROLLED DRUGS AND SUBSTANCES ACT
LOI RÉGLEMENTANT CERTAINES DROGUES ET AUTRES
SUBSTANCES
Regulations Amending the Narcotic Control
Regulations (1075)
Règlement modifiant le Règlement sur les
stupéfiants (1075)
P.C. 1999-1654
C.P. 1999-1654
29 September, 1999
29 septembre 1999
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Health, pursuant to subsection 55(1) of the Controlled Drugs and Substances Acta, hereby
makes the annexed Regulations Amending the Narcotic Control
Regulations (1075).
Sur recommandation du ministre de la Santé et en vertu du paragraphe 55(1) de la Loi réglementant certaines drogues et autres
substancesa, Son Excellence le Gouverneur général en conseil
prend le Règlement modifiant le Règlement sur les stupéfiants
(1075), ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE NARCOTIC
CONTROL REGULATIONS (1075)
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT
SUR LES STUPÉFIANTS (1075)
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. Subitem 1(34) of the Schedule to the Narcotic Control
Regulations1 is replaced by the following:
(34) Nalmefene (17-(cyclopropylmethyl)-4,5α-epoxy-6methylenemorphinan-3,14-diol)
(34.1) Naloxone (4,5α-epoxy-3,14-dihydroxy-17-(2propenyl)morphinan-6-one)
(34.2) Naltrexone (17-(cyclopropylmethyl)-4,5α-epoxy-3,14dihydroxy-morphinan-6-one)
2. Item 15 of the Schedule to the Regulations is amended by
adding the following after subitem (11):
(11.1) Remifentanil (dimethyl 4-carboxy-4-(Nphenylpropionamido)-1-piperidinepropionate)
1. Le paragraphe 1(34) de l’annexe du Règlement sur les
stupéfiants1 est remplacé par ce qui suit :
(34) nalméfène ((cyclopropylméthyl)-17 époxy4,5α méthylènemorphinan-6 diol-3,14)
(34.1) naloxone (époxy-4,5α dihydroxy-3,14
(propényl-2) -17 morphinanone-6)
(34.2) naltrexone ((cyclopropylméthyl)-17 époxy-4,5α
dihydroxy-3,14 morphinanone-6)
2. L’article 15 de l’annexe du même règlement est modifié
par adjonction, après le paragraphe (11), de ce qui suit :
(11.1) rémifentanil (méthyle carboxy-4 [(oxo-1
propyl) phénylamino]-4 pipéridinepropanoate-1)
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
3. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
3. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
N.B. The Regulatory Impact Analysis Statement for these
Regulations appears at page 2334, following
SOR/99-371.
N.B. Le résumé de l’étude d’impact de la réglementation de
ce règlement se trouve à la page 2334, suite au
DORS/99-371.
———
a
1
S.C. 1996, c. 19
C.R.C., c. 1041
Published by the Queen’s Printer for Canada, 1999
———
a
1
L.C. 1996, ch. 19
C.R.C., ch. 1041
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 1999
2339
13/10/99
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-373
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Registration
SOR/99-373
Enregistrement
DORS/99-373 29 septembre 1999
29 September, 1999
FOOD AND DRUGS ACT
LOI SUR LES ALIMENTS ET DROGUES
Regulations Amending the Food and Drug
Regulations (1075 — Additions to Schedule F)
Règlement modifiant le Règlement sur les aliments
et drogues (1075 — ajout de substances à l’annexe F)
P.C. 1999-1655
C.P. 1999-1655
29 September, 1999
29 septembre 1999
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Health, pursuant to subsection 30(1) of the Food and Drugs Act, hereby makes the annexed
Regulations Amending the Food and Drug Regulations (1075 —
Additions to Schedule F).
Sur recommandation du ministre de la Santé et en vertu du paragraphe 30(1) de la Loi sur les aliments et drogues, Son Excellence le Gouverneur général en conseil prend le Règlement modifiant le Règlement sur les aliments et drogues (1075 — ajout de
substances à l’annexe F), ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE FOOD AND DRUG
REGULATIONS (1075 — ADDITIONS TO SCHEDULE F)
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES
ALIMENTS ET DROGUES (1075 — AJOUT DE
SUBSTANCES À L’ANNEXE F)
AMENDMENT
MODIFICATION
1
1. Part I of Schedule F to the Food and Drug Regulations is
amended by adding the following in alphabetical order:
Nalmefene and its salts
Nalméfène et ses sels
Olanzapine and its salts
Olanzapine et ses sels
1. La partie I de l’annexe F du Règlement sur les aliments et
drogues1 est modifiée par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
Nalméfène et ses sels
Nalmefene and its salts
Olanzapine et ses sels
Olanzapine and its salts
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
2. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
N.B. The Regulatory Impact Analysis Statement for these
Regulations appears at page 2334, following
SOR/99-371.
N.B. Le résumé de l’étude d’impact de la réglementation de
ce règlement se trouve à la page 2334, suite au
DORS/99-371.
———
1
C.R.C., c. 870
Published by the Queen’s Printer for Canada, 1999
2340
———
1
C.R.C., ch. 870
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 1999
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Registration
SOR/99-374
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-374
29 September, 1999
Enregistrement
DORS/99-374 29 septembre 1999
FOOD AND DRUGS ACT
LOI SUR LES ALIMENTS ET DROGUES
Regulations Amending the Food and Drug
Regulations (1146 — Schedule F)
Règlement modifiant le Règlement sur les aliments
et drogues (1146 — annexe F)
P.C. 1999-1656
C.P. 1999-1656
29 September, 1999
29 septembre 1999
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Health, pursuant to section 30a of
the Food and Drugs Act, hereby makes the annexed Regulations
Amending the Food and Drug Regulations (1146 — Schedule F).
Sur recommandation du ministre de la Santé et en vertu de
l’article 30a de la Loi sur les aliments et drogues, Son Excellence
le Gouverneur général en conseil prend le Règlement modifiant le
Règlement sur les aliments et drogues (1146 — annexe F), ciaprès.
REGULATIONS AMENDING THE FOOD AND DRUG
REGULATIONS (1146 — SCHEDULE F)
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES
ALIMENTS ET DROGUES (1146 — ANNEXE F)
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The reference to
Diméthylsulfoxide
Dimethylsulfoxide1
in Part I of Schedule F to the French version of the Food and
Drug Regulations2 is replaced by the following:
Diméthylsulfoxyde
Dimethyl sulfoxide
2. Part I of Schedule F to the Regulations is amended by
adding the following in alphabetical order:
Betaine and its salts when sold or recommended for the treatment
of homocystinuria
Bétaïne et ses sels s’ils sont vendus ou recommandés pour le
traitement de l’homocystinurie
Candesartan and its salts and derivatives
Candésartan et ses sels et dérivés
Capecitabine and its salts and derivatives
Capécitabine et ses sels et dérivés
Clopidogrel and its salts
Clopidogrel et ses sels
Delavirdine and its salts
Délavirdine et ses sels
Grepafloxacin and its salts and derivatives
Grépafloxacine et ses sels et dérivés
1. Dans la partie I de l’annexe F de la version française du
Règlement sur les aliments et drogues 1, la mention
Diméthylsulfoxide
Dimethylsulfoxide2
est remplacée par ce qui suit :
Diméthylsulfoxyde
Dimethyl sulfoxide
2. La partie I de l’annexe F du même règlement est modifiée par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
Bétaïne et ses sels s’ils sont vendus ou recommandés pour le
traitement de l’homocystinurie
Betaine and its salts when sold or recommended for the treatment of homocystinuria
Candésartan et ses sels et dérivés
Candesartan and its salts and derivatives
Capécitabine et ses sels et dérivés
Capecitabine and its salts and derivatives
Clopidogrel et ses sels
Clopidogrel and its salts
Délavirdine et ses sels
Delavirdine and its salts
Grépafloxacine et ses sels et dérivés
Grepafloxacin and its salts and derivatives
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
3. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
3. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
———
a
1
2
S.C. 1994, c. 47, s. 117
SOR/98-291
C.R.C., c. 870
———
a
1
2
L.C. 1994, ch. 47, art. 117
C.R.C., ch. 870
DORS/98-291
2341
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-374
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
Schedule F is a list of drug substances, the sale of which are
controlled under sections C.01.041 to C.01.046 of the Food and
Drug Regulations. Part I of Schedule F lists substances intended
for human and veterinary use which require a prescription to be
sold in Canada. The review and introduction of new drugs onto
the Canadian market necessitates periodic revisions to the schedule. This amendment updates Schedule F by adding six new drug
substances to Part I. In addition, amendments are made to correct
the spelling of dimethyl sulfoxide in the French version of Part I
of Schedule F to the Regulations.
L’annexe F donne la liste des substances pharmaceutiques dont
la vente est régie par les conditions énoncées aux paragraphes C.01.041 à C.01.046 du Règlement sur les aliments et drogues. À la partie I de l’annexe F figurent les substances à usage
humain ou vétérinaire dont la vente sans ordonnance est interdite
au Canada. L’arrivée de nouveaux médicaments sur le marché
canadien nécessite la révision périodique de l’annexe. La présente
mise à jour concerne l’inscription à la partie I de six nouvelles
substances pharmaceutiques vendues sur ordonnance. Elle vise en
outre à corriger l’orthographe du terme anglais correspondant au
mot diméthylsulfoxyde dans la version française de l’annexe F.
Un Comité est chargé d’examiner le statut des substances
chimiques dont la commercialisation est envisagée. Ainsi, pour
chacune des substances pharmaceutiques figurant à l’annexe, il a
rendu une décision sur la nécessité d’exiger une ordonnance ou
non ou d’appliquer d’autres conditions en se fondant sur des critères établis et publiés. Parmi ces critères figurent entre autres les
propriétés toxiques, les propriétés pharmacologiques et les applications thérapeutiques du produit.
Le degré de contrôle recommandé pour un médicament donné
correspond aux facteurs de risque associés au produit en question.
À la lumière de l’information présentée par le promoteur, il a été
décidé d’exiger la vente sur ordonnance pour l’instant. Le consommateur doit bénéficier des conseils d’un médecin pour être
bien informé des risques et des avantages du médicament avant
de l’utiliser. On ne peut opter pour une autre forme de réglementation que si des données scientifiques additionnelles et
l’expérience clinique le justifient.
Les substances pharmaceutiques énumérées ci-après ont été
ajoutées à l’annexe F :
— Bétaïne et ses sels — anti-homocystéïne indiqué dans le traitement de l’homocystinurie.
— Candésartan, ses sels et ses dérivés — inhibiteur du récepteur AT1 de l’angiotensine II indiqué dans le traitement de
l’hypertension.
— Capécitabine, ses sels et ses dérivés — anticancéreux indiqué dans le traitement du cancer du sein métastatique ayant
évolué ou récidivé après un traitement par des anthracyclines
ou des taxanes.
— Clopidogrel et ses sels — inhibiteur de l’agrégation plaquettaire utilisé pour la prévention secondaire des accidents vasculaires ischémiques chez les patients ayant des antécédents
d’athérosclérose symptomatique.
— Délavirdine et ses sels — inhibiteur de la transcriptase inverse du virus de l’immunodéficience humaine 1 indiqué en
association avec des nucléosides analogues inhibiteurs de la
transcriptase inverse dans le traitement des infections par le
virus de l’immunodéficience humaine 1 (VIH-1) lorsqu’un
traitement antirétroviral est indiqué.
— Grépafloxacine, ses sels et ses dérivés — antibiotique du
groupe des fluoroquinolones administré par voie orale et indiqué dans le traitement des infections par des bactéries sensibles.
The Therapeutic Products Programme’s Drug Schedule Status
Committee reviews the status of chemical entities proposed for
marketing. A decision regarding the necessity for prescription or
other status versus non prescription status was made for each of
the drug substances listed on this schedule on the basis of established and publicly available criteria. These criteria include, but
are not limited to, concerns related to toxicity, pharmacologic
properties, and therapeutic applications.
This recommended degree of regulatory control coincides with
the risk factors associated with each specific drug. The review of
the information filed by the sponsor of these drugs has determined that prescription status is required at this time. Advice
from a medical practitioner is necessary to ensure that consumers
receive adequate risk/benefit information before taking the medication. Any alternatives to the degree of regulatory control would
need to be established through additional scientific information
and clinical experience.
The following drug substances are being added to Schedule F:
— Betaine and its salts — an anti-homocysteine agent indicated
for the treatment of homocystinuria.
— Candesartan and its salts and derivatives — an angiotensin
II AT1 receptor blocker indicated for the treatment of hypertension.
— Capecitabine and its salts and derivatives — an antineoplastic agent indicated for the treatment of metastatic carcinoma of the breast that has progressed or recurred following
therapy with anthracyclines and/or taxanes.
— Clopidogrel and its salts — a platelet aggregation inhibitor
indicated for the secondary prevention of vascular ischemic
events in patients with a history of symptomatic atherosclerotic disease.
— Delavirdine and its salts — an inhibitor of Human Immunodeficiency Virus 1 reverse transcriptor indicated for use in
combination with the reverse transcriptase inhibitor nucleoside analogues for the treatment of human immunodeficiency
virus (HIV)-1 infection when antiretroviral therapy is warranted.
— Grepafloxacin and its salts and derivatives — an oral
fluoroquinolone antibiotic indicated for the treatment of infections caused by susceptible bacteria.
2342
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-374
Alternatives
Solutions envisagées
Any alternatives to the degree of regulatory control recommended in this regulatory initiative would need to be established
through additional scientific information and clinical experience.
No other alternatives were considered.
On ne peut opter pour une autre forme de réglementation que si
des données scientifiques additionnelles et l’expérience clinique
le justifient.
Aucune autre solution n’a été envisagée.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The amendment would impact on the following sectors:
— Public
Prescription access to the previously mentioned drugs would
benefit Canadians by decreasing the opportunities for improper
use, and by ensuring professional guidance and care.
— The pharmaceutical industry
The classification of these drugs as prescription products
would limit their sale subject to professional intervention
thereby reducing misuse and decreasing liability to the manufacturer.
— Health Insurance Plans
These drugs, when assigned prescription status, may be covered by both provincial and private health care plans.
— Provincial Health Care Services
The provinces may incur costs to cover physicians fees for
services. However, the guidance and care provided by the physicians would reduce the need for health care services that may
result from improper use of the drugs. The overall additional
costs for health care services should therefore be minimal.
La présente modification influerait sur les secteurs suivants :
— Le public
L’accès sur ordonnance aux médicaments énumérés ci-dessus
sera avantageux pour la population canadienne car les risques
d’utilisation impropre diminueront et les utilisateurs seront
conseillés et suivis par des professionnels.
— L’industrie pharmaceutique
Comme ces médicaments ne peuvent être vendus que sur ordonnance, c’est-à-dire que l’intervention d’un professionnel est nécessaire, les cas d’utilisation impropre seraient
moins nombreux et la responsabilité du fabricant s’en trouverait réduite.
— Régimes d’assurance-maladie
Ces médicaments, dans la mesure où ils ont le statut de produit
vendu sur ordonnance, peuvent être considérés comme remboursables en vertu des régimes d’assurance-maladie provinciaux et privés.
— Services de soins de santé provinciaux
Les services médicaux peuvent entraîner des frais pour les
provinces, mais les conseils et les soins médicaux devraient se
traduire par une baisse de la demande de services de soins de
santé due à l’utilisation impropre des médicaments. Ainsi, globalement, l’augmentation du coût des services de soins de
santé devrait être minime.
Consultation
Consultations
The manufacturers affected by this proposed amendment were
informed of the intent to recommend these drugs for inclusion on
Schedule F, Part I at the time of market approval. A Notice of
Intent to solicit comments on this proposal was published in the
Canada Gazette, Part I on November 28, 1998 with a 45-day
comment period. Direct notice of this regulatory proposal was
provided to the Provincial Ministries of Health, medical and
pharmacy licensing bodies, and industry associations. As well,
this initiative was posted on the Therapeutic Products Programme
Website under:
http://www.hc-sc.gc.ca/hpb-dgps/therapeut/zfiles/english/
schedule/earlycon/sch-1146_e.html
Les fabricants touchés par cette modification proposée ont été
informés au moment de l’homologation que l’inscription de ces
médicaments à la partie I de l’annexe F était prévue. Dans un avis
d’intention de la Gazette du Canada Partie I le 28 novembre 1998
on sollicitait les commentaires de tous les intéressés en donnant
un délai de quarante-cinq jours. Par ailleurs, les ministères de la
Santé des provinces, les organismes de réglementation de la médecine et de la pharmacie et les associations industrielles ont directement prévenu les intéressés dans un avis les informant du
changement de réglementation projeté. Le changement a aussi été
annoncé sur le site Web du Programme des produits thérapeutiques.
http://www.hc-sc.gc.ca/hpb-dgps/therapeut/zfiles/french/schedule
/earlycon/sch-1146_f.html
En tout, deux intervenants de l’extérieur ont fait des commentaires. Personne ne s’est opposé à l’inscription des médicaments à
l’annexe F.
Cette modification a été publiée dans la Gazette du Canada
Partie I le 15 mai 1999, et une période de 30 jours a été prévue
pour la présentation des observations. Aucune observation ne
nous a été communiquée. Le changement a aussi été annoncé sur
le site Web du Programme des produits thérapeutiques.
http://www.hc-sc.gc.ca/hpb-dgps/therapeut/zfiles/french/
schedule/gazette.i/sch-1146_f.html
A total of two comments from external stakeholders were received. No objections were received to the proposal to add these
drugs to Schedule F.
This amendment was published in the Canada Gazette, Part I
on May 15, 1999 with a further 30-day comment period; no
comments were received. This proposal was also posted on the
Therapeutic Products Programme Website under:
http://www.hc-sc.gc.ca/hpb-dgps/therapeut/zfiles/english/
schedule/gazette.i/sch-1146_e.html
2343
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-374
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
This amendment would not alter existing compliance mechanisms under the provisions of the Food and Drugs Act and
Regulations enforced by the Therapeutic Products Programme
inspectors.
Cette modification ne changerait rien aux mécanismes
d’application actuellement en place en vertu du Règlement sur les
aliments et drogues appliqué par les inspecteurs du Programme
des produits thérapeutiques.
Contact
Karolyn Lui
Policy Division
Bureau of Policy and Coordination
Therapeutic Products Programme
1600 Scott Street
Holland Cross, Tower B, 2nd Floor
Address Locator 3102C5
Ottawa, Ontario
K1A 1B6
Telephone: (613) 941-3693
FAX: (613) 941-6458
E-mail: karolyn_lui@hc-sc.gc.ca
Personne-ressource
Karolyn Lui
Division de la politique
Bureau de la politique et de la coordination
Programme des produits thérapeutiques
1600, rue Scott
Holland Cross, Tour B, 2e étage
Indice de l’adresse 3102C5
Ottawa (Ontario)
K1A 1B6
Téléphone : (613) 941-3693
TÉLÉCOPIEUR: (613) 941-6458
Courriel : karolyn_lui@hc-sc.gc.ca
Published by the Queen’s Printer for Canada, 1999
2344
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 1999
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Registration
SOR/99-375
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-375
29 September, 1999
Enregistrement
DORS/99-375 29 septembre 1999
YUKON PLACER MINING ACT
YUKON QUARTZ MINING ACT
LOI SUR L’EXTRACTION DE L’OR DANS LE YUKON
LOI SUR L’EXTRACTION DU QUARTZ DANS LE YUKON
Order Prohibiting Entry on Certain Lands in the
Yukon Territory (1999, No. 3)
Décret interdisant l’accès à des terres du territoire
du Yukon (1999, no 3)
P.C. 1999-1660
C.P. 1999-1660
29 September, 1999
29 septembre 1999
Whereas the Governor in Council is of the opinion that the
lands described in the schedule to the annexed Order may be required for airport purposes;
Therefore, His Excellency the Governor General in Council, on
the recommendation of the Minister of Indian Affairs and Northern Development, pursuant to section 98a of the Yukon Placer
Mining Act and section 14.1b of the Yukon Quartz Mining Act,
hereby makes the annexed Order Prohibiting Entry on Certain
Lands in the Yukon Territory (1999, No. 3).
Attendu que le gouverneur en conseil est d’avis que les terres
visées à l’annexe du décret ci-après peuvent être nécessaires à des
fins d’aéroport,
À ces causes, sur recommandation du ministre des Affaires
indiennes et du Nord canadien et en vertu de l’article 98a de la
Loi sur l’extraction de l’or dans le Yukon et de l’article 14.1b de
la Loi sur l’extraction du quartz dans le Yukon, Son Excellence le
Gouverneur général en conseil prend le Décret interdisant l’accès
à des terres du territoire du Yukon (1999, n o 3), ci-après.
ORDER PROHIBITING ENTRY ON CERTAIN LANDS IN
THE YUKON TERRITORY (1999, No. 3)
DÉCRET INTERDISANT L’ACCÈS À DES TERRES DU
TERRITOIRE DU YUKON (1999, no 3)
PURPOSE
OBJET
1. The purpose of this Order is to prohibit entry for the purposes described in section 2 on lands that may be required for
airport purposes.
1. Le présent décret vise à interdire l’accès, aux fins visées à
l’article 2, à des terrains qui peuvent être nécessaires à des fins
d’aéroport.
PROHIBITION
INTERDICTION
2. No person shall enter on the lands described in the Schedule,
for the period beginning on the date of registration of this Order
and is intended to last in perpetuity, for the purpose of:
(a) locating a claim or prospecting for gold or other precious
minerals or stones under the Yukon Placer Mining Act; or
(b) locating a claim or prospecting or mining for minerals under the Yukon Quartz Mining Act.
2. À compter de la date d’enregistrement du présent décret et à
perpétuité, il est interdit d’aller sur les terrains visés à l’annexe
aux fins :
a) soit de localiser un claim ou de prospecter pour découvrir de
l’or, d’autres minéraux précieux ou des pierres précieuses sous
le régime de la Loi sur l’extraction de l’or dans le Yukon;
b) soit de localiser un claim, de prospecter ou de creuser pour
extraire des minéraux sous le régime de la Loi sur l’extraction
du quartz dans le Yukon.
EXISTING RIGHTS AND INTERESTS
DROITS ET TITRES EXISTANTS
3. Section 2 does not apply in respect of an owner or holder of
a recorded placer claim or mineral claim in good standing acquired under the Yukon Placer Mining Act or the Yukon Quartz
Mining Act, with respect to entry on such claim.
3. L’article 2 ne s’applique pas au propriétaire ou détenteur
d’un claim d’exploitation ou de placer ou d’un claim minier enregistré, en règle, qui a été acquis en vertu de la Loi sur
l’extraction de l’or dans le Yukon ou de la Loi sur l’extraction du
quartz dans le Yukon, quant à l’accès à un tel claim.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
4. These Regulations come into force on the day on which they
are registered.
4. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son enregistrement.
———
a
b
S.C. 1991, c. 2, s. 2
S.C. 1991, c. 2, s. 3
———
a
b
L.C. 1991, ch. 2, art. 2
L.C. 1991, ch. 2, art. 3
2345
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-375
SCHEDULE
(Section 2)
ANNEXE
(article 2)
LANDS ON WHICH ENTRY IS PROHIBITED
TERRAINS INTERDITS D’ACCÈS
Firstly:
The whole of Lot numbered 1030, in Quad numbered 105 C/2, in
the Yukon Territory, as said lot is shown on a plan of survey of
record number 79806 in the Canada Lands Surveys Records at
Ottawa, a copy of which is filed in the Land Titles Office for the
Yukon Territory Land Registration District at Whitehorse under
number 97-31.
Secondly:
The whole of Lot numbered 1, Group 756, in Quad numbered 105 B/2, in the Yukon Territory, as said lot is shown on a
plan of survey of record number 40320 in the Canada Lands Surveys Records at Ottawa, a copy of which is filed in the Land Titles Office for the Yukon Territory Land Registration District at
Whitehorse under number 22302.
Premièrement :
La totalité du lot no 1030, dans le quadrilatère no 105 C/2, dans le
territoire du Yukon, lesdits lots étant indiqués sur le plan
d’arpentage no 79806 des Archives d’arpentage des terres du
Canada à Ottawa, dont une copie a été versée aux dossiers du
bureau des titres de biens-fonds du district d’enregistrement des
terres du territoire du Yukon à Whitehorse, sous le no 97-31.
Deuxièmement :
La totalité du lot no 1, Groupe 756, dans le quadrilatère
no 105 B/02, dans le territoire du Yukon, ce lot étant indiqué sur
le plan d’arpentage no 40320 des archives d’arpentage des terres
du Canada, à Ottawa, dont une copie a été versée aux dossiers du
bureau des titres de biens-fonds du district d’enregistrement des
terres du Yukon à Whitehorse, sous le no 22302.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Order.)
(Ce résumé ne fait pas partie du décret.)
Description
Description
The Government of the Yukon Territory has requested that the
administration and control of certain lands in the Village of
Teslin and at the Pine Lake Airstrip, near the Rancheria River and
the Daughney Lake Road (approximately 261.77 hectares) in the
Yukon Territory, be transferred to the Commissioner of the
Yukon Territory for airport purposes. This transfer is being requested pursuant to the Yukon Arctic B&C Airports Transfer
Agreement of March 27, 1990 between the Government of
Canada and the Government of the Yukon Territory. This agreement was authorized by the Governor in Council pursuant to Order in Council P.C. 1989-1/1510 of July 27,1989.
This Order Prohibiting Entry on Certain Lands in the Yukon
Territory is required so that no new third party interest are created
on these lands pursuant to section 98 of the Yukon Placer Mining
Act and section 14.1 of the Yukon Quartz Mining Act.
Alternatives
Le gouvernement du Yukon a demandé que la gestion et la
maîtrise de certaines terres dans le village de Teslin et à la piste
d’atterrissage de Pine Lake, (contenant environ 261,77 hectares)
près de la rivière Rancheria et de la route du lac Daughney dans le
territoire du Yukon soient transférées au commissaire du territoire
du Yukon à des fins d’aéroport. Ce transfert est nécessaire en
vertu de l’entente de transfert des aéroports arctiques B et C du
27 mars 1990, conclue entre le gouvernement du Canada et le
gouvernement du Yukon. L’entente a été autorisée par le gouverneur en conseil en vertu du décret C.P. 1989-1/1510 du 27 juillet 1989.
Ce Décret interdisant l’accès à des terrains du territoire du
Yukon est nécessaire afin d’interdire la création de nouveaux intérêts sur ces terres en vertu de l’article 98 de la Loi sur l’extraction
de l’or dans le Yukon et de l’article 14.1 de la Loi sur l’extraction
du quartz dans le Yukon.
Solutions envisagées
There are no alternatives which can be considered since Orders
Prohibiting Entry on Certain Lands in the Yukon Territory must
now be made pursuant to the Yukon Placer Mining Act and to the
Yukon Quartz Mining Act.
Benefits and Costs
Il ne peut y avoir aucune autre mesure puisque les décrets interdisant l’accès à des terrains du territoire du Yukon doivent être
conformes à la Loi sur l’extraction de l’or dans le Yukon et à la
Loi sur l’extraction du quartz dans le Yukon.
Avantages et coûts
This Order in Council will have a positive effect since it will
protect certain parcels of land to be used for airport purposes in
the Village of Teslin and at the Pine Lake Airstrip, near the
Rancheria River and the Daughney Lake Road, in the Yukon
Territory from any potential third party interests.
Consultation
Ce décret aura un effet positif puisqu’il protégera certaines
parcelles de terre contre la création de nouveaux intérêts, ces terres étant nécessaires pour des fins d’aéroport près du village de
Teslin ainsi que de la piste d’atterissage de Pine Lake près de la
rivière Rancheria et du chemin de Daughney Lake dans le territoire du Yukon.
Consultations
Early notice was provided through the Department of Indian
Affairs and Northern Development Web Site. First Nation consultations with respect to this Order Prohibiting Entry on Certain
Lands in the Yukon Territory have been initiated and no potential
conflicts with Indian land uses have been identified.
Un préavis a été donné dans le Site Web du Ministère des
Affaires indiennes et du Nord canadien. Des consultations avec
les Premières Nations ont été entreprises concernant le Décret
interdisant l’accès à des terrains du territoire du Yukon et aucun
conflit, qui pourrait surgir à l’avenir, a été identifié.
2346
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-375
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
There are no compliance mechanisms associated with this Order. However, if claims are staked, the Mining Recorder will
refuse to accept them.
Il n’y a aucun mécanisme d’observation associé à ce décret. Par
conséquent, si des claims sont jalonnés, le bureau des Registres
miniers refusera de les accepter.
Contact
Personne-ressource
Chris Cuddy
Chief, Land and Water Management Division
Department of Indian Affairs and Northern Development
Les Terrasses de la Chaudière
10 Wellington Street
Ottawa, Ontario
K1A 0H4
Tel.: (819) 994-7483
FAX: (819) 953-2590
Published by the Queen’s Printer for Canada, 1999
Chris Cuddy
Chef, Division de la gestion des terres et des eaux
Ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien
Les Terrasses de la Chaudière
10, rue Wellington
Ottawa (Ontario)
K1A 0H4
Téléphone : (819) 994-7483
TÉLÉCOPIEUR : (819) 953-2590
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 1999
2347
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Registration
SOR/99-376
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-376
29 September, 1999
Enregistrement
DORS/99-376 29 septembre 1999
TERRITORIAL LANDS ACT
LOI SUR LES TERRES TERRITORIALES
Order Authorizing Federal Employees to Acquire
Interests in Certain Lands in the Yukon Territory
(Order No. 2, 1999)
Décret autorisant des agents de l’État à acquérir
des droits sur des terres territoriales situées dans le
territoire du Yukon (1999, Décret no 2)
P.C. 1999-1662
C.P. 1999-1662
29 September, 1999
29 septembre 1999
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Indian Affairs and Northern Development, pursuant to paragraph 29(1)(a) of the Territorial
Lands Act, hereby makes the annexed Order Authorizing Federal
Employees to Acquire Interests in Certain Lands in the Yukon
Territory (Order No. 2, 1999).
Sur recommandation du ministre des Affaires indiennes et du
Nord canadien et en vertu de l’alinéa 29(1)a) de la Loi sur les
terres territoriales, Son Excellence le Gouverneur général en
conseil prend le Décret autorisant des agents de l’État à acquérir
des droits sur des terres territoriales situées dans le territoire du
Yukon (1999, Décret n° 2), ci-après.
ORDER AUTHORIZING FEDERAL EMPLOYEES TO
ACQUIRE INTERESTS IN CERTAIN LANDS IN THE
YUKON TERRITORY (ORDER NO. 2, 1999)
DÉCRET AUTORISANT DES AGENTS DE L’ÉTAT À
ACQUÉRIR DES DROITS SUR DES TERRES
TERRITORIALES SITUÉES DANS LE TERRITOIRE DU
YUKON (1999, DÉCRET n° 2)
PURPOSE
OBJET
1. The purpose of this Order is to authorize certain employees
of the Government of Canada to acquire an interest in territorial
lands in the Yukon Territory.
1. Ce décret a pour but d’autoriser des agents de l’État à acquérir des droits sur des terres territoriales situées dans le territoire du Yukon.
AUTHORIZATION
AUTORISATION
2. The employee of the Government of Canada named in the
schedule is hereby authorized to acquire an interest in territorial
lands in the Yukon Territory as described in the schedule.
2. L’agent de l’État nommé à l’annexe est autorisé à acquérir
des droits sur des terres territoriales situées dans le territoire du
Yukon, selon les descriptions qui en sont données à l’annexe.
COMING INTO FORCE
DATE D’ENTRÉE EN VIGUEUR
3. This Order comes into force on the day on which it is registered.
3. Le présent décret entre en vigueur à la date de son enregistrement.
SCHEDULE
ANNEXE
To Josée Simone Bonhomme, of the City of Whitehorse Yukon
Territory, a Records Technician employee with the Legal Surveys
Division, Department of Natural Resources, to lease with option
to purchase, for commercial and residential purposes, a parcel of
land located near Kilometre 14 of the Fish Lake Road, in
Quad 105 D/11, in the Yukon Territory, as outlined in red on a
sketch plan on file 33-1-12 in the Land and Water Management
Division of the Department of Indian Affairs and Northern Development at Ottawa, saving and excepting therefrom and reserving thereout all mines and minerals, including hydrocarbons,
whether solid, liquid or gaseous and the right to work them.
La location à bail avec option d’achat, par Josée Simone
Bonhomme de la ville de Whitehorse dans le territoire du Yukon,
technicienne aux enregistrements à la Division des levés officiels
au ministère des Ressources naturelles, pour des fins résidentielles et commerciales, d’une parcelle de terre située près du kilomètre 14 de la route Fish Lake, dans le quadrilatère 105 D/11, dans
le territoire du Yukon, cette parcelle étant indiquée en rouge sur
l’esquisse versée au dossier numéro 33-1-12 de la Division de la
gestion des terres et des eaux du ministère des Affaires indiennes
et du Nord canadien, à Ottawa, à l’exception des mines et des
minéraux qui s’y trouvent, y compris les hydrocarbures, à l’état
solide, liquide ou gazeux, ainsi que du droit de les exploiter.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Order.)
(Ce résumé ne fait pas partie du décret.)
Description
Paragraph 29(1)(a) of the Territorial Lands Act, designed to
ensure no conflict of interest, provides that no employee of the
Government of Canada may acquire an interest in territorial lands
Description
L’alinéa 29(1)a) de la Loi sur les terres territoriales, conçu
pour éviter tout conflit d’intérêt, prévoit qu’aucun agent de l’État
ne peut acquérir un droit sur des terres territoriales sauf sous
2348
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-376
except under the authority of an order of the Governor in Council.
This Order will grant the following employee authority to acquire
an interest in territorial lands located in the Yukon Territory:
Josée Simone Bonhomme, of the City of Whitehorse Yukon
Territory, a Records Technician employee with the Legal Surveys Division, Department of Natural Resources, to lease with
option to purchase, for commercial and residential purposes, a
parcel of land located near Kilometre 14 of the Fish Lake
Road, in Quad 105 D/11, in the Yukon Territory, as outlined in
red on a sketch plan on file 33-1-12 in the Land and Water
Management Division of the Department of Indian Affairs and
Northern Development at Ottawa.
l’autorisation d’un décret du gouverneur en conseil. Ce Décret
autorisera l’employé suivant à acquérir des droits dans des terres
territoriales situées dans les Territoires du Nord-Ouest :
La location à bail avec option d’achat, par Josée Simone
Bonhomme de la ville de Whitehorse dans le territoire du
Yukon, technicienne aux enregistrements à la Division des levés officiels au ministère des Ressources naturelles, pour des
fins résidentielles et commerciales, d’une parcelle de terre située près du kilomètre 14 de la route Fish Lake, dans le quadrilatère 105 D/11, dans le territoire du Yukon, cette parcelle
étant indiquée en rouge sur l’esquisse versée au dossier numéro 33-1-12 de la Division de la gestion des terres et des eaux du
ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien, à
Ottawa.
Alternatives
Solutions envisagées
The employee wishes to acquire an interest in the lands and the
Territorial Lands Act stipulates that an order of the Governor in
Council is needed. There are therefore no alternatives to consider.
L’employé désire acquérir des droits sur les terres et la Loi sur
les terres territoriales exige la délivrance d’un décret du gouverneur en conseil. Par conséquent, il n’y a pas d’autres mesures à
envisager.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
There are no costs connected with this federal employees land
acquisition Order. However, there will be a benefit to the Crown
in the form of annual rental fees.
Environmental consideration of this transaction has taken place
and no adverse conditions have been noted or foreseen that are
not mitigable by known technology.
Ce décret autorisant l’acquisition de terres par un agent de
l’État n’entraîne pas de coûts. Cependant, la Couronne bénéficiera d’un revenu grâce à la perception d’un loyer annuel pour ces
terres.
Les répercussions sur l’environnement de cette transaction ont
été considérées et aucun effet néfaste qui ne soit pas atténuable au
moyen de la technologie actuelle n’a été noté ou prévu.
Consultation
Consultations
The applicant’s supervisor has certified that the acquisition of
the interests applied for presents no conflict of interest with her
employment and this has been confirmed by the Regional Director General, Northern Affairs Program, Yukon Region.
Early notice was provided through the Department of Indian
Affairs and Northern Development Web Site.
Le superviseur du demandeur a certifié que l’acquisition de ces
droits ne créera pas de conflit d’intérêt à l’égard de son emploi et
cette déclaration a été confirmée par le Directeur général régional
du Programme des affaires du Nord, région du Yukon.
Le préavis a été donné dans le Site Web du Ministère des
Affaires indiennes et du Nord canadien.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
The Conflict of Interest guidelines require that the employee
certify that there is no conflict of interest. The employee has provided the required certification.
Les directives sur les conflits d’intérêt exigent que l’employé
certifie qu’il n’existe aucun conflit d’intérêt. L’employé a fourni
la déclaration exigée.
Contact
Personne-ressource
Chris Cuddy
Chief, Land and Water Management Division
Department of Indian Affairs and Northern Development
Les Terrasses de la Chaudière
10 Wellington Street
Ottawa, Ontario
K1A 0H4
Telephone: (819) 994-7483
FAX: (819) 953-2590
Published by the Queen’s Printer for Canada, 1999
Chris Cuddy
Chef, Division de la gestion des terres et des eaux
Ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien
Les Terrasses de la Chaudière
10, rue Wellington
Ottawa (Ontario)
K1A 0H4
Téléphone : (819) 994-7483
TÉLÉCOPIEUR : (819) 953-2590
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 1999
2349
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Registration
SOR/99-377
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-377
29 September, 1999
Enregistrement
DORS/99-377 29 septembre 1999
PUBLIC SERVICE STAFF RELATIONS ACT
LOI SUR LES RELATIONS DE TRAVAIL DANS LA
FONCTION PUBLIQUE
Order designating the Canada Customs and
Revenue Agency for purposes of paragraph 62(1)(a) of the Act
Décret désignant l’Agence des douanes et du
revenu du Canada pour l’application de l’alinéa 62(1)a) de la Loi
P.C. 1999-1715
C.P. 1999-1715
29 September, 1999
29 septembre 1999
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of National Revenue, pursuant to
subsection 62(4)a of the Public Service Staff Relations Act, hereby
designates the Canada Customs and Revenue Agency, a separate
employer, for the purposes of paragraph 62(1)(a) of the Public
Service Staff Relations Act, effective November 1, 1999.
Sur recommandation du ministre du Revenu national et en
vertu du paragraphe 62(4)a de la Loi sur les relations de travail
dans la fonction publique, Son Excellence le Gouverneur général
en conseil désigne l’Agence des douanes et du revenu du Canada,
un employeur distinct, pour l’application de l’alinéa 62(1)a)a de
cette loi, à compter du 1er novembre 1999.
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Order.)
(La présente note ne fait pas partie du décret.)
The Order designates the Canada Customs and Revenue
Agency for the purpose of paragraph 62(1)(a) of the Public
Service Staff Relations Act.
Le décret désigne l’Agence des douanes et du revenu du Canada comme employeur distinct pour l’application de l’alinéa
62(1)a) de la Loi sur les relations de travail dans la fonction
publique.
———
a
S.C. 1999, c. 26, s. 19(2)
Published by the Queen’s Printer for Canada, 1999
2350
———
a
L.C. 1999, ch. 26, par. 19(2)
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 1999
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Registration
SOR/99-378
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-378
30 September, 1999
Enregistrement
DORS/99-378 30 septembre 1999
PUBLIC SERVICE SUPERANNUATION ACT
FINANCIAL ADMINISTRATION ACT
LOI SUR LA PENSION DE LA FONCTION PUBLIQUE
LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES
Regulations Amending the Supplementary Death
Benefit Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les
prestations supplémentaires de décès
T.B. 827527
C.T. 827527
29 September, 1999
29 septembre 1999
The Treasury Board, on the recommendation of the President
of the Treasury Board, pursuant to subsection 61(1)a of the Public
Service Superannuation Act and paragrah 7(2)(a) of the Financial
Administration Act, hereby makes the annexed Regulations
Amending the Supplementary Death Benefit Regulations.
Sur recommandation de la présidente du Conseil du Trésor et
en vertu du paragraphe 61(1)a de la Loi sur la pension de la fonction publique et de l’alinéa 7(2)a) de la Loi sur la gestion des
finances publiques, le Conseil du Trésor prend le Règlement
modifiant le Règlement sur les prestations supplémentaires de
décès, ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE SUPPLEMENTARY
DEATH BENEFIT REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES
PRESTATIONS SUPPLÉMENTAIRES DE DÉCÈS
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The portion of section 7 of the Supplementary Death
Benefit Regulations1 before paragraph (a) is replaced by the
following:
7. The contributions required to be paid by a participant who is
referred to in section 47.1 of the Act, or who is absent from duty
without pay for the purpose of serving
2. Section 102 of the Regulations is replaced by the following:
10. (1) Subject to subsection (2), every elective participant
shall contribute to the Consolidated Revenue Fund $0.15 each
month for every $1,000 of the basic benefit if the participant
(a) on ceasing to be employed in the Public Service is entitled
to an immediate annuity under Part I of the Act;
(b) on ceasing to be employed in the Public Service after
March 31, 1995 is entitled to and has opted for an annual allowance payable within thirty days after so ceasing;
(c) on ceasing to be required to contribute to the Retirement
Compensation Arrangements Account by section 8 or 9 of the
Retirement Compensation Arrangements Regulations, No. 1 is
entitled to an immediate annuity;
(d) on ceasing to be required to contribute to the Retirement
Compensation Arrangements Account by section 8 or 9 of the
Retirement Compensation Arrangements Regulations, No. 1 is
entitled to an immediate annual allowance; or
(e) on March 31, 1995 was an elective participant and
(i) was receiving an annual allowance under Part I of the Act
and had been receiving the annual allowance since a date not
later than 30 days after ceasing to be employed in the Public
Service, or
(ii) had been receiving an annual allowance under Part I of
the Act since a date not later than 30 days after ceasing to be
employed in the Public Service but, on March 31, 1995, was
entitled to an immediate annuity under that Part.
1. Le passage de l’article 7 du Règlement sur les prestations
supplémentaires de décès1 précédant l’alinéa a) est remplacé
par ce qui suit :
7. Les contributions que doit payer le participant qui est visé à
l’article 47.1 de la Loi, ou qui est absent de son poste en congé
non payé afin de travailler
2. L’article 102 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
10. (1) Sous réserve du paragraphe (2), le participant volontaire
doit contribuer au Trésor 0,15 $ par mois pour chaque tranche de
1 000 $ de sa prestation de base, dans l’un ou l’autre des cas suivants :
a) il a droit à une pension immédiate aux termes de la partie I
de la Loi à la cessation de son emploi dans la fonction publique;
b) il cesse d’être employé dans la fonction publique après le
31 mars 1995 et il choisit de recevoir l’allocation annuelle à
laquelle il a droit et qui est payable dans les trente jours suivant
la cessation de son emploi;
c) il a droit à une pension immédiate à la date où il cesse d’être
astreint à contribuer au compte de régimes compensatoires par
les articles 8 ou 9 du Règlement no 1 sur le régime compensatoire;
d) il a droit à une allocation annuelle immédiate à la date où il
cesse d’être astreint à contribuer au compte de régimes compensatoires par les articles 8 ou 9 du Règlement no 1 sur le régime compensatoire;
e) le 31 mars 1995, il est un participant volontaire qui, selon le
cas :
(i) recevait une allocation annuelle aux termes de la partie I
de la Loi depuis une date suivant d’au plus trente jours la
cessation de son emploi dans la fonction publique,
———
a
1
2
S.C. 1999, c. 34, s. 106
C.R.C., c. 1360
SOR/95-163
———
a
1
2
L.C. 1999, ch. 34, art. 106
C.R.C., ch. 1360
DORS/95-163
2351
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-378
(2) The contribution required under subsection (1) is reduced
by $1.50 per month, in respect of a participant who is 65 years of
age or older and who
(a) on ceasing to be employed in the Public Service is entitled
to an immediate annuity under Part I of the Act;
(b) is a person who is entitled to an immediate annual allowance; or
(c) on ceasing to be required to contribute to the Retirement
Compensation Arrangements Account by section 8 or 9 of the
Retirement Compensation Arrangements Regulations, No. 1 is
entitled to an immediate annuity.
(3) The reduction referred to in subsection (2) is effective on
the earlier of April 1st or October 1st after the day on which the
participant attains 65 years of age.
3. (1) The portion of subsection 11(1)2 of the Regulations
before paragraph (a) is replaced by the following:
11. (1) Subject to section 12, every elective participant, other
than an elective participant referred to in subsection 10(1), shall
contribute to the Consolidated Revenue Fund each year, in advance, for every $2,000 of the basic benefit of the participant
(2) Subsections 11(1.1)3 and (2)3 of the Regulations are repealed.
(3) The portion of subsection 11(2.1)3 of the Regulations before paragraph (b) is replaced by the following:
(2.1) Subject to section 12, a participant referred to in subsection (1) shall pay
(a) the first contribution on or before the thirtieth day after the
day on which the participant ceased or ceases to be employed
in the Public Service; and
(4) In subsection 11(3) of the Regulations, the expression
“subsection (2)” is replaced by the expression “subsection (2.1)”.
4. Section 11.12 of the Regulations is repealed.
5. Section 133 of the Regulations is repealed.
6. Section 153 of the Regulations is replaced by the following:
15. The reduction referred to in the definition “basic benefit” in
subsection 47(1) of the Act shall be made on April 1st and October 1st of each year, whichever date immediately follows the participant’s birthday.
7. Section 20 of the Regulations is amended by adding the
word “and” at the end of paragraph (e) and by replacing
paragraphs (f)4 and (g)3 with the following:
(f) in the case of a participant who ceases to be required to
contribute under Part I of the Act by reason of becoming a person described in paragraph 5(1)(g) or (h) or subsection 5.1(1) of the Act, the day following the last day on which
he or she was required to contribute.
———
3
4
SOR/92-716
SOR/94-541
2352
(ii) recevait une allocation annuelle aux termes de la partie I
de la Loi depuis une date suivant d’au plus trente jours la
cessation de son emploi dans la fonction publique mais qui,
le 31 mars 1995, avait droit à une pension immédiate aux
termes de cette partie.
(2) La contribution exigée au paragraphe (1) est réduite de 1,50 $
par mois dans le cas du participant âgé d’au moins 65 ans qui,
selon le cas :
a) a droit à une pension immédiate aux termes de la partie I de
la Loi à la cessation de son emploi dans la fonction publique;
b) a droit à une allocation annuelle immédiate;
c) a droit à une pension immédiate à la date où il cesse d’être
astreint à contribuer au compte de régimes compensatoires par
les articles 8 ou 9 du Règlement no 1 sur le régime compensatoire.
(3) La réduction prévue au paragraphe (2) prend effet le 1er avril
ou le 1er octobre suivant le soixante-cinquième anniversaire du
participant, selon celle de ces dates qui est la plus rapprochée de
l’anniversaire.
3. (1) Le passage du paragraphe 11(1) 2 du même règlement
précédant l’alénéa a) est remplacé par ce qui suit :
11. (1) Sous réserve de l’article 12, le participant volontaire,
autre que celui visé au paragraphe 10(1), doit verser à l’avance au
Trésor, à titre de contribution annuelle, pour chaque tranche de
2 000 $ de sa prestation de base :
(2) Les paragraphes 11(1.1)3 et (2)3 du même règlement sont
abrogés.
(3) Le passage du paragrahe 11 (2.1) 3 du même règlement
précédant l’alinéa b) est remplacé par ce qui suit :
(2.1) Sous réserve de l’article 12, le participant visé au paragraphe (1) doit payer :
a) la première contribution dans les trente jours suivant la cessation de son emploi dans la fonction publique;
(4) Dans le paragraphe 11(3) du même règlement, « paragraphe (2) » est remplacé par « paragraphe (2.1) ».
4. L’article 11.12 du même règlement est abrogé.
5. L’article 13 3 du même règlement est abrogé.
6. L’article 153 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
15. La déduction visée dans la définition de « prestation de
base » au paragraphe 47(1) de la Loi est faite le 1er avril ou le
1er octobre de chaque arrivée, selon celle de ces dates qui suit de
plus près l’anniversaire du participant.
7. Les alinéas 20f)4 et g)3 du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
f) dans le cas du participant qui cesse d’être astreint à verser
des contributions par la partie I de la Loi du fait qu’il est devenu une personne visée aux alinéas 5(1)g) ou h) ou au paragraphe 5.1(1) de la Loi, le lendemain du dernier jour où il est astreint à verser des contributions.
———
3
4
DORS/92-716
DORS /94-541
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-378
8. Paragraph 25(2)(a)3 of the Regulations is replaced by the
following:
(a) a document in Form B of Schedule II, in the case of an
elective participant who is required to contribute in accordance
with subseciton 10(1); and
9. Section 283 of the Regulations is replaced by the following:
28. Every Crown corporation or public board set out in Schedule IV shall pay to the Consolidated Revenue Fund each month
an amount equal to $0.04 for every $1,000 of the basic benefit of
each participant who is employed by the Crown corporation or
public board at any time during that month.
10. The portion of section 295 of the Regulations before
paragraph (a) is replaced by the following:
29. With the approval of the Minister, there may be paid out of
any benefit payable to the widow, referred to in section 55 of the
Act, or beneficiary, estate or succession of a deceased participant
11. Part I of Schedule I to the Regulations is amended by
adding the following in numerical order:
8. L’alinéa 25(2)a)3 du même règlement est remplacé par
ce qui suit :
a) un document établi selon la formule B de l’annexe II, dans
le cas du participant volontaire astreint à verser des contributions par le paragraphe 10(1);
9. L’article 283 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
28. Tout office public ou société d’État visé à l’annexe IV doit
verser chaque mois au Trésor un montant calculé au taux de 0,04 $
par tranche de 1 000 $ de la prestation de base de chaque participant qui a été employé par l’office ou la société à un moment
quelconque durant ce mois.
10. Le passage de l’article 295 du même règlement précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
29. Toute prestation payable à la veuve — visée à l’article 55
de la Loi —, au bénéficiaire ou à la succession du participant
décédé peut, avec l’approbation du Ministre, servir à payer :
11. La partie I de l’annexe I du même règlement est modifiée par adjonction, selon l’ordre numérique, de ce qui suit :
Column I
Column II
Colonne I
Colonne II
Age
Annual Contribution per $2,000 of
Basic Benefit
Âge
Contribution annuelle par 2 000 $ de
prestation de base
70
71
72
73
74
65.30
69.15
73.33
77.87
82.80
70
71
72
73
74
65,30
69,15
73,33
77,87
82,80
12. Part II of Schedule I to the Regulations is amended by
adding the following in numerical order:
12. La partie II de l’annexe I du même règlement est modifiée par adjonction, selon l’ordre numérique, de ce qui suit :
Column I
Column II
Colonne I
Colonne II
Age
Contribution per month per $2,000 of
Basic Benefit
Âge
Contribution mensuelle par 2 000 $ de
prestation de base
70
71
72
73
74
5.56
5.88
6.24
6.63
7.05
70
71
72
73
74
5,56
5,88
6,24
6,63
7,05
13. Schedule III to the Regulations is amended by striking
out the references to
(a) “The St. Lawrence Seaway Authority”; and
(b) “Great Lakes Pilotage Authority”.
13. L’annexe III du même règlement est modifiée par suppression de ce qui suit :
a) Administration de la voie maritime du Saint-Laurent;
b) Administration de pilotage des Grands Lacs.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
14. (1) These Regulations, except for paragraph 13(b), come
into force on October 1, 1999.
(2) Paragraph 13(b) comes into force on January 1, 2000.
14. (1) Le présent règlement, sauf l’alinéa 13b), entre en vigueur le 1er octobre 1999.
(2) L’alinéa 13b) entre en vigueur le 1er janvier 2000.
———
5
SOR/78-477
———
5
SOR/78-477
2353
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-378
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
The Supplementary Death Benefit plan provides for the term
life insurance portion of the Public Service pension arrangements.
Recent amendments to the Public Service Superannuation Act
introduced improved death benefit coverage and modified contribution rates for supplementary death benefit plan participants.
The regulatory amendments are of a technical nature to give effect to the legislative initiatives contained in the recent amendments, to remove certain obsolete provisions, and to update
Schedule III of the Supplementary Death Benefit Regulations to
accord with the current status of organizations listed therein.
Le Régime de prestations supplémentaires de décès (RPSD)
constitue le volet « assurance-vie temporaire » du régime de pension de la fonction publique. La Loi sur la pension de la fonction
publique a été modifiée récemment pour bonifier les prestations
de décès et revoir les taux de cotisation des participants au titre
du RPSD. Les changements réglementaires sont de nature technique et visent à mettre en place les récentes modifications législatives, à abroger certaines dispositions désuètes et à mettre à jour
l’annexe III du Règlement sur les prestations supplémentaires de
décès pour refléter le statut des organisations qui y sont énumérées.
Alternatives
Solutions envisagées
The provisions of the pension arrangements for public servants
have been specified in statute or regulations. Without a change in
the enabling legislation, there is no alternative to the regulatory
route.
Les modalités des régimes de pension des fonctionnaires sont
établies en vertu d’une loi ou d’un règlement. À défaut de modifier la loi habilitante, le recours à un règlement constitue la seule
façon de procéder.
Anticipated Impact
Impact prévu
The application of these Regulations is limited to plan members whose particular circumstances are described in the amendments.
Ce règlement ne s’applique qu’aux participants dont la situation est touchée par les modifications.
Consultation
Consultations
The broad parameters of the changes to the Supplementary
Death Benefit plan were the subject of discussions during the
consultative process established for the review of legislative
amendments to the Public Service Superannuation Act. Detailed
examination of the SDB plan changes was carried out by a technical sub-committee of the larger consultation group.
Les paramètres généraux des modifications du RPSD ont été
abordés lors des consultations tenues en marge de l’examen des
modifications législatives de la Loi sur la pension de la fonction
publique. Un sous-comité technique relevant du groupe chargé
des consultations a examiné de près les changements du RPSD.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
The normal legislative, regulatory and administrative compliance structures will apply, including internal audits, the usual
reports to Parliament and responses to enquiries received from
Members of Parliament, affected plan members and their representatives.
Les mécanismes législatifs, réglementaires et administratifs
habituels s’appliqueront. Cela comprend des vérifications internes, la présentation des rapports usuels au Parlement et la réponse
aux questions des parlementaires, des participants touchés et de
leurs représentants.
Contact
Joan M. Arnold
Director
Pensions Legislation Development Group
Pensions Division
Treasury Board Secretariat
Ottawa, Ontario
K1A 0R5
(613) 952-3119
Personne-ressource
Joan M. Arnold
Directrice
Groupe d’élaboration de la législation sur les pensions
Division des pensions
Secrétariat du Conseil du Trésor
Ottawa (Ontario)
K1A 0R5
(613) 952-3119
Published by the Queen’s Printer for Canada, 1999
2354
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 1999
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Registration
SOR/99-379
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-379
1 October, 1999
Enregistrement
DORS/99-379 1 octobre 1999
PATENT ACT
LOI SUR LES BREVETS
Regulations Amending the Patented Medicines
(Notice of Compliance) Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les
médicaments brevetés (avis de conformité)
P.C. 1999-1738
C.P. 1999-1738
1 October, 1999
1 octobre 1999
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Industry, pursuant to subsection 55.2(4)a of the Patent Act, hereby makes the annexed Regulations Amending the Patented Medicines (Notice of Compliance)
Regulations.
Sur recommandation du ministre de l’Industrie et en vertu du
paragraphe 55.2(4)a de la Loi sur les brevets, Son Excellence le
Gouverneur général en conseil prend le Règlement modifiant le
Règlement sur les médicaments brevetés (avis de conformité), ciaprès.
REGULATIONS AMENDING THE PATENTED
MEDICINES (NOTICE OF COMPLIANCE)
REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES
MÉDICAMENTS BREVETÉS (AVIS DE CONFORMITÉ)
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The definition “second person” in section 2 of the Patented Medicines (Notice of Compliance) Regulations1 is replaced by the following:
“second person” means the person referred to in subsection 5(1)
or (1.1), as the case may be. (seconde personne)
2. (1) The portion of subsection 5(1)2 of the Regulations before paragraph (a) is replaced by the following:
5. (1) Where a person files or has filed a submission for a notice of compliance in respect of a drug and compares that drug
with, or makes reference to, another drug for the purpose of demonstrating bioequivalence on the basis of pharmaceutical and,
where applicable, bioavailability characteristics and that other
drug has been marketed in Canada pursuant to a notice of compliance issued to a first person and in respect of which a patent
list has been submitted, the person shall, in the submission, with
respect to each patent on the register in respect of the other drug,
1. La définition de « seconde personne », à l’article 2 du
Règlement sur les médicaments brevetés (avis de conformité) 1,
est remplacée par ce qui suit :
« seconde personne » Selon le cas, la personne visée aux paragraphes 5(1) ou (1.1). (second person)
2. (1) Le passage du paragraphe 5(1) 2 du même règlement
précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
5. (1) Lorsqu’une personne dépose ou a déposé une demande
d’avis de conformité pour une drogue et la compare, ou fait référence, à une autre drogue pour en démontrer la bioéquivalence
d’après les caractéristiques pharmaceutiques et, le cas échéant, les
caractéristiques en matière de biodisponibilité, cette autre drogue
ayant été commercialisée au Canada aux termes d’un avis de conformité délivré à la première personne et à l’égard de laquelle une
liste de brevets a été soumise, elle doit inclure dans la demande, à
l’égard de chaque brevet inscrit au registre qui se rapporte à cette
autre drogue :
(2) Le paragraphe 5(2)2 du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(1.1) Sous réserve du paragraphe (1.2), lorsque le paragraphe (1) ne s’applique pas, la personne qui dépose ou a déposé une
demande d’avis de conformité pour une drogue contenant un
médicament que l’on trouve dans une autre drogue qui a été
commercialisée au Canada par suite de la délivrance d’un avis de
conformité à la première personne et à l’égard de laquelle une
liste de brevets a été soumise doit inclure dans la demande, à
l’égard de chaque brevet inscrit au registre visant cette autre drogue contenant ce médicament, lorsque celle-ci présente la même
voie d’administration et une forme posologique et une concentration comparables :
a) soit une déclaration portant qu’elle accepte que l’avis de
conformité ne soit pas délivré avant l’expiration du brevet;
b) soit une allégation portant que, selon le cas :
(i) la déclaration faite par la première personne aux termes
de l’alinéa 4(2)c) est fausse,
(ii) le brevet est expiré,
(2) Subsection 5(2)2 of the Regulations is replaced by the
following:
(1.1) Subject to subsection (1.2), where subsection (1) does not
apply and where a person files or has filed a submission for a
notice of compliance in respect of a drug that contains a medicine
found in another drug that has been marketed in Canada pursuant
to a notice of compliance issued to a first person and in respect of
which a patent list has been submitted, the person shall, in the
submission, with respect to each patent included on the register in
respect of the other drug containing the medicine, where the drug
has the same route of administration and a comparable strength
and dosage form,
(a) state that the person accepts that the notice of compliance
will not issue until the patent expires; or
(b) allege that
(i) the statement made by the first person pursuant to paragraph 4(2)(c) is false,
(ii) the patent has expired,
———
a
1
2
S.C. 1993, c. 2, s. 4
SOR/93-133
SOR/98-166
———
a
1
2
L.C. 1993, ch. 2, art. 4
DORS/93-133
DORS/98-166
2355
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-379
(iii) the patent is not valid, or
(iv) no claim for the medicine itself and no claim for the use
of the medicine would be infringed by the making, constructing, using or selling by that person of the drug for which the
submission for the notice of compliance is filed.
(1.2) Where a person referred to in subsection (1.1) has served,
in accordance with paragraph (3)(b) or (c), a notice of allegation
on a first person in respect of a patent included on the register,
the person is not required to serve a notice of allegation in respect
of the same submission, the same allegation and the same patent
on another first person.
(2) Where, after a second person files a submission for a notice
of compliance but before the notice of compliance is issued, a
patent list or an amendment to a patent list is submitted in respect
of a patent pursuant to subsection 4(4), the second person shall
amend the submission to include, in respect of that patent, the
statement or allegation that is required by subsection (1) or (1.1),
as the case may be.
(3) The portion of subsection 5(3) of the Regulations before
paragraph (a) is replaced by the following:
(3) Where a person makes an allegation pursuant to paragraph (1)(b) or (1.1)(b) or subsection (2), the person shall
(4) Paragraph 5(3)(b)2 of the Regulations is replaced by the
following:
(b) if the allegation is made under any of subparagraphs (1)(b)(i) to (iii) or (1.1)(b)(i) to (iii), serve a notice of
the allegation on the first person;
(5) The portion of paragraph 5(3)(c)2 of the Regulations before subparagraph (ii) is replaced by the following:
(c) if the allegation is made under subparagraph (1)(b)(iv)
or (1.1)(b)(iv),
(i) serve on the first person a notice of the allegation relating
to the submission filed under subsection (1) or (1.1) at the
time that the person files the submission or at any time
thereafter, and
3. Subsection 6(6)2 of the Regulations is replaced by the
following:
(6) For the purposes of an application referred to in subsection (1), where a second person has made an allegation under
subparagraph 5(1)(b)(iv) or (1.1)(b)(iv) in respect of a patent and
where that patent was granted for the medicine itself when prepared or produced by the methods or processes of manufacture
particularly described and claimed or by their obvious chemical
equivalents, it shall be considered that the drug proposed to be
produced by the second person is, in the absence of proof to the
contrary, prepared or produced by those methods or processes.
(iii) le brevet n’est pas valide,
(iv) aucune revendication pour le médicament en soi ni aucune revendication pour l’utilisation du médicament ne seraient contrefaites advenant l’utilisation, la fabrication, la
construction ou la vente par elle de la drogue faisant l’objet
de la demande d’avis de conformité.
(1.2) Si une personne visée au paragraphe (1.1) a signifié, conformément aux alinéas (3)b) ou c), un avis d’allégation à une
première personne à l’égard d’un brevet inscrit au registre, elle
n’est tenue de signifier un avis d’allégation à l’égard de la même
demande, de la même allégation et du même brevet à aucune autre première personne.
(2) Lorsque, après le dépôt par la seconde personne d’une demande d’avis de conformité mais avant la délivrance de cet avis,
une liste de brevets ou une modification apportée à une liste de
brevets est soumise à l’égard d’un brevet aux termes du paragraphe 4(4), la seconde personne doit modifier la demande pour y
inclure, à l’égard de ce brevet, la déclaration ou l’allégation exigées par les paragraphes (1) ou (1.1), selon le cas.
(3) Le passage du paragraphe 5(3) du même règlement précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
(3) Lorsqu’une personne fait une allégation visée aux alinéas (1)b) ou (1.1)b) ou au paragraphe (2), elle doit :
(4) L’alinéa 5(3)b)2 du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
b) si l’allégation est faite aux termes de l’un des sousalinéas (1)b)(i) à (iii) ou (1.1)b)(i) à (iii), signifier un avis de
l’allégation à la première personne;
(5) Le passage de l’alinéa 5(3)c)2 du même règlement précédant le sous-alinéa (ii) est remplacé par ce qui suit :
c) si l’allégation est faite aux termes des sous-alinéas (1)b)(iv)
ou (1.1)b)(iv) :
(i) signifier à la première personne un avis de l’allégation
relative à la demande déposée selon les paragraphes (1)
ou (1.1), au moment où elle dépose la demande ou par la
suite,
3. Le paragraphe 6(6)2 du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(6) Aux fins de la demande visée au paragraphe (1), lorsque la
seconde personne a fait une allégation aux termes des sousalinéas 5(1)b)(iv) ou (1.1)b)(iv) à l’égard d’un brevet et que ce
brevet a été accordé pour le médicament en soi préparé ou produit
selon les modes ou procédés de fabrication décrits en détail et
revendiqués ou selon leurs équivalents chimiques manifestes, la
drogue que la seconde personne projette de produire est, en
l’absence d’une preuve contraire, réputée préparée ou produite
selon ces modes ou procédés.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
4. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
4. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
2356
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-379
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
The Patented Medicines (Notice of Compliance) Regulations
(Regulations) were enacted to ensure that second and subsequent
entry manufacturers who apply for a notice of compliance (NOC)
for their version of a patented drug will not obtain a NOC until
the relevant patent expires, or until disputes respecting patent
infringement or invalidity are resolved by the courts.
Le Règlement sur les médicaments brevetés (avis de conformité) (le règlement) a été pris pour que les deuxièmes fabricants, et
les fabricants subséquents, qui demandent un avis de conformité
pour leur version d’un médicament breveté, ne l’obtiennent pas
avant l’expiration du brevet pertinent ou avant que les différends
liés à une contrefaçon ou à une invalidité du brevet n’aient été
résolus par les tribunaux.
Actuellement, dans le cas où un deuxième fabricant, ou un fabricant subséquent, cherche à faire approuver la commercialisation de son produit par Santé Canada et compare son produit à un
médicament breveté du titulaire déjà approuvé par Santé Canada,
ou y fait renvoi, le règlement exige que soient pris en compte les
brevets pertinents protégeant ce médicament, qui sont répertoriés
sur le registre des brevets tenu par le ministre de la Santé. Dans
ces circonstances, le fabricant doit accepter d’attendre l’expiration du brevet pour que son avis de conformité soit émis, ou bien
déposer un avis d’allégation contenant un énoncé détaillé du fondement juridique et factuel de l’allégation, alléguant que le brevet
n’est pas valide ou décrivant pourquoi son produit ne porterait
pas atteinte aux brevets répertoriés à l’égard de ce médicament.
Le fabricant doit présenter l’avis d’allégation à l’égard de
l’innovateur qui décide alors de contester ou non l’allégation de
non-contrefaçon ou d’invalidité. Ainsi, l’innovateur a l’occasion
de solliciter devant les tribunaux un décret interdisant au ministre
de la Santé d’émettre l’avis de conformité, et permet aux tribunaux de trancher la question de l’application de ce brevet au produit du deuxième fabricant, ou du fabricant subséquent.
On a récemment constaté qu’un deuxième fabricant, ou un fabricant subséquent, pouvait chercher à obtenir un avis de conformité sans déclencher l’application du règlement, même si une
liste de brevets a été déposée auprès du ministre de la Santé pour
le médicament de l’innovateur.
Les présentes modifications visent à éclaircir la loi et à réitérer
l’application du règlement. Ainsi, le paragraphe 5(1) actuel est
maintenu et éclairci et un nouveau paragraphe 5(1.1) est introduit.
Le nouveau paragraphe 5(1.1) est basé sur le texte réglementaire
proposé, publié dans la Gazette du Canada Partie I le 31 juillet
1999. Comme dans le cas du texte de la publication préalable, le
paragraphe 5(1.1) s’appliquera au cas où un deuxième fabricant,
ou un fabricant subséquent, peut chercher à obtenir un avis de
conformité sans déclencher l’application du règlement en vertu
du paragraphe 5(1).
Le paragraphe 5(1) s’appliquera, comme c’est le cas actuellement, lorsque le deuxième fabricant, ou le fabricant subséquent,
compare son produit, ou fait renvoi, à un autre médicament qui a
été commercialisé au Canada et pour lequel une liste de brevets a
été présentée au ministre de la Santé. On a éliminé le verbe
« souhaiter » pour rester fidèle à l’analyse factuelle effectuée en
vertu du règlement. On a ajouté aux mots « comparer » et « faire
renvoi » l’expression suivante : « pour en démontrer la bioéquivalence d’après les caractéristiques pharmaceutiques et, le cas
échéant, les caractéristiques en matière de biodisponibilité ». Cet
ajout éclaircit l’intention selon laquelle le paragraphe 5(1)
s’applique à un deuxième fabricant, ou à un fabricant subséquent,
qui se base sur une comparaison ou un renvoi à un médicament,
Currently, when a second or subsequent entry manufacturer
seeks marketing approval from Health Canada and compares its
drug with or makes reference to a patentee’s drug already approved by Health Canada, the Regulations require that it address
the relevant patents listed against that drug on the patent register
maintained by the Minister of Health. In these circumstances, the
manufacturer must either agree to await patent expiry for its NOC
to issue, or file a Notice of Allegation (NOA), including a detailed statement of the legal and factual basis of the allegation,
alleging that the patent is not valid or setting out why its product
would not infringe the patents listed against the drug. The manufacturer must serve the NOA on the innovator who then decides
whether to contest the allegation of non-infringement or invalidity. This provides the innovator with the opportunity to seek an
order before the courts prohibiting the Minister of Health from
issuing the NOC and allows the courts to determine the issue of
that patent’s application to the second or subsequent entry manufacturer’s product.
It has recently become apparent that a second or subsequent
entry manufacturer may seek to obtain a NOC without triggering
the application of the Regulations, even though a patent list for
the innovator’s drug has been filed with the Minister of Health.
The present amendments are intended to clarify the law and reaffirm the application of the Regulations. This is accomplished by
maintaining and clarifying the current subsection 5(1) while introducing a new subsection 5(1.1). The new subsection 5(1.1) is
based on the proposed regulatory text published in the Canada
Gazette, Part I, on July 31, 1999. As with the prepublished text,
subsection 5(1.1) will address the cases where a second or subsequent entry manufacturer may seek to obtain a NOC without triggering the application of the Regulations under subsection 5(1).
Subsection 5(1), as is currently the case, will apply where the
second or subsequent entry manufacturer makes a comparison
with, or a reference to, another drug that has been marketed in
Canada and for which a patent list has been submitted to the
Minister of Health. The words “wishes to” have been deleted to
reflect the factual analysis that is done under these Regulations.
The words “compare with, or make reference to” has been modified by the phrase: “for the purposes of demonstrating bioequivalence on the basis of pharmaceutical and, where applicable,
bioavailability characteristics” to clarify the intent that subsection 5(1) applies to a second or subsequent entry manufacturer
who relies on a comparison with, or reference to, a previously
approved innovator drug in order to obtain a NOC for its version
2357
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-379
of the innovator drug, which had, itself, been proven safe and
efficacious through extensive clinical testing.
Consequential changes respecting references to section numbers of the Regulations have been made to reflect the addition of
the new subsections.
antérieurement approuvé, d’un innovateur pour obtenir un avis de
conformité pour sa version du médicament de l’innovateur, médicament qui s’est révélé sécuritaire et efficace après des essais
cliniques approfondis.
Le paragraphe 5(1.1) s’appliquera dans le cas où un deuxième
fabricant, ou un fabricant subséquent, ne fait pas ainsi une comparaison ou un renvoi explicites, mais cherche en fait à obtenir un
avis de conformité pour une autre version d’un médicament qui a
antérieurement été commercialisé au Canada par une première
personne ayant déposé une liste de brevets auprès du ministre de
la Santé. Plus particulièrement, le paragraphe 5(1.1) s’appliquera
dans le cas où le médicament du deuxième fabricant, ou du fabricant subséquent, contient le même médicament, emploie la même
voie d’administration et se présente en concentration et forme
posologique comparables à celles du médicament figurant sur le
registre des brevets. Dans ce contexte, le mot « comparable » doit
être interprété comme dans le contexte du processus d’approbation des médicaments. Dans l’expression « une drogue contenant
un médicament que l’on trouve dans une autre drogue », le mot
« médicament » s’applique à la fois à la substance qui fait l’objet
de l’avis de conformité émis pour le médicament de l’innovateur
et à la substance qui fait l’objet d’une demande d’avis de conformité de la part d’un deuxième fabricant, ou d’un fabricant
subséquent.
Le paragraphe 5(1.2) vise les situations où, dans le cas d’une
demande spécifique et d’une allégation spécifique, le paragraphe 5(1.1) exigerait autrement la présentation d’un avis d’allégation pour un brevet particulier, à l’égard de plus d’une personne.
Conformément à l’approche adoptée en 1993 et 1998, les modifications s’appliqueront aux demandes d’avis de conformité
déposées. Comme les modifications conservent l’essentiel du
paragraphe 5(1), les personnes qui ont présenté un avis d’allégation conformément à l’article 5 ne sont pas obligées de présenter
un nouvel avis d’allégation. Ainsi, la disposition transitoire préalablement publiée n’est pas nécessaire.
Les références aux numéros de l’article du règlement ont été
modifiées en conséquence pour prendre en compte l’ajout des
nouveaux paragraphes.
Alternatives
Solutions envisagées
The present amendments are designed to clarify the law and reaffirm the application of the Regulations. Consequently, no other
alternatives were considered.
Les présentes modifications sont conçues pour clarifier la loi et
réitérer l’application du règlement. C’est pourquoi aucune autre
solution n’a été envisagée.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The link between the patent status of a drug and approval for a
second or subsequent version of the drug is being reaffirmed. The
amendments confirm the balance between providing effective
enforcement of patent rights, while at the same time ensuring that
second and subsequent entry manufacturers’ drugs can enter the
market as soon as it is determined that they are not covered by a
patent, or, where they are covered by a patent, immediately after
patent expiry. The amendments may lead to litigation as parties
test the limits of the new wording. Submissions filed with the
Minister of Health that may be covered by subsection 5(1.1) may
also entail litigation. However, since the amendments are designed to clarify the law and reaffirm the application of the
Regulations, in the vast majority of cases, compliance costs to
private sector parties should remain the same. The amendments
should not increase the costs of administering the Regulations.
Le lien entre l’état du brevet d’un médicament et l’approbation
d’une deuxième version, ou d’une version subséquente du médicament est réitérée. Les modifications confirment l’équilibre entre
une application efficace des droits conférés par les brevets tout en
veillant à ce que le médicament d’un deuxième fabricant, ou d’un
fabricant subséquent, puisse entrer sur le marché dès qu’il est
établi qu’il n’est pas couvert par un brevet, ou si il l’est, immédiatement après l’expiration du brevet. Ces modifications peuvent
donner lieu à des contestations de la part des parties qui chercheront à sonder les limites de la nouvelle formulation. Les demandes d’avis de conformité déposées auprès du ministre de la Santé
et pouvant être visées par le paragraphe 5 (1.1) pourraient aussi
engendrer des litiges. Toutefois, comme les modifications sont
conçues pour clarifier la loi et réitérer l’application du règlement,
dans la grande majorité des cas, les coûts de conformité devraient
Subsection 5(1.1) will apply where a second or subsequent entry manufacturer does not make such an explicit comparison or
reference, but, in fact, seeks a NOC for another version of a drug
that has previously been marketed in Canada by a first person
who has filed a patent list with the Minister of Health. Specifically, subsection 5(1.1) will be triggered when the second or subsequent entry manufacturer’s drug contains the same medicine,
employs the same route of administration and has a comparable
strength and dosage form as the drug listed on the patent register.
In this context, “comparable” is intended to operate as it does
within the context of the drug approval process. In the phrase
“drug that contains a medicine found in another drug”,
“medicine” is intended to refer to both the substance that is the
subject of the NOC issued for the innovator’s drug and the substance that is the subject of a second or subsequent entry manufacturer’s drug submission for a NOC.
Subsection 5(1.2) addresses situations where, in respect of a
specific submission and a specific allegation, subsection 5(1.1)
would otherwise require the service of a NOA relating to a particular patent on more than one person.
Consistent with the approach adopted in 1993 and 1998, the
amendments will apply to drug submissions that are filed or have
been filed. Since the amendments maintain the substance of subsection 5(1), persons who have served a NOA in accordance with
section 5 are not required to serve a new NOA. As a result, the
transition provision, as prepublished, is not required.
2358
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-379
rester les mêmes pour le secteur privé. Ces modifications ne devraient pas accroître le coût de l’administration du règlement.
Consultation
Consultations
Proposed amendments and an accompanying Regulatory Impact Analysis Statement were prepublished in the Canada
Gazette, Part I, July 31, 1999. Interested parties were invited to
make representations.
Parties also criticized the short duration of the consultation period. Although a brief formal consultation period applied in this
instance, in fact, informal consultations continued with principle
stakeholders in the weeks following the close of that period. The
Government is satisfied that it heard from representatives of all
principal stakeholders.
Les modifications proposées et le Résumé de l’étude d’impact
de la réglementation qui l’accompagne ont fait l’objet d’une publication préalable dans la Gazette du Canada Partie I le
31 juillet 1999. Les parties intéressées ont été invitées à nous
faire part de leurs commentaires.
Des commentaires ont été reçus de la part des organismes suivants : l’Association canadienne des fabricants de produits pharmaceutiques (ACFPP) et certaines de ses entreprises membres, les
compagnies de recherche pharmaceutique du Canada (Rx&D) et
certaines de ses entreprises membres, l’association de biotechnologie industrielle BIOTECanada, d’autres fabricants de médicaments, l’Institut de santé animale, l’Institut de la propriété intellectuelle du Canada, l’Association des consommateurs du
Canada, des groupes et des associations représentant des personnes âgées et certains parlementaires.
L’ACFPP et ses membres ont réitéré leur opposition au règlement, à son application actuelle et à la politique sous-jacente. Ils
ont également exprimé des objections à l’égard du processus de
modification.
L’ACFPP et les fabricants individuels de médicaments se sont
également opposés à l’application de la modification aux demandes d’avis de conformité actuellement examinées par le ministre
de la Santé.
Rx&D et ses compagnies membres ont réitéré leur appui au
règlement et ont souligné l’importance d’une protection efficace
pour les brevets.
L’Association des consommateurs du Canada ainsi que des
groupes et des associations représentant des personnes âgées ont
réitéré leur intérêt pour une politique qui permettrait à des
deuxièmes versions de médicaments d’être mises en marché le
plus tôt possible.
Les autres commentaires reçus de la part des intéressés portaient non pas tant sur l’intention politique qui sous-tend ces
modifications, mais plutôt sur la question de savoir si le libellé
reflétait adéquatement cette intention. C’est pourquoi des changements ont été apportés au texte réglementaire proposé, pour
mieux exprimer l’intention du gouvernement.
Les parties ont également critiqué la courte période de consultation. Bien qu’une brève période de consultation officielle ait eu
lieu, de fait, des consultations informelles avec les principaux
intéressés ont continué durant les semaines qui ont suivi l’échéance de cette période. Le gouvernement considère avoir entendu
l’opinion de tous les principaux intéressés.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
The courts and the Minister of Health will continue to exercise
jurisdiction over these matters to ensure compliance, since they
relate to various aspects of the regulatory review framework for
granting marketing approval to second and subsequent manufacturers’ versions of patented drugs and disputes involving patent
rights relating to those drugs.
Les tribunaux et le ministre de la Santé continueront à exercer
leur juridiction sur ces questions pour veiller au respect de la loi
puisqu’elles sont liées aux divers aspects du cadre de l’examen
réglementaire servant à approuver la commercialisation des versions des deuxièmes fabricants, et des fabricants subséquents de
médicaments brevetés et à résoudre les différends reliés aux
droits conférés par les brevets pour ces médicaments.
Representations were received from: the Canadian Drug Manufacturers Association (CDMA) and some of its member companies, Canada’s Research-Based Pharmaceutical Companies
(Rx&D) and some of its member companies, the industrial biotechnology association (BIOTECanada), other drug manufacturers, the Animal Health Institute, the Intellectual Property Institute
of Canada (IPIC), the Consumers’ Association of Canada, groups
and associations representing senior citizens, and some Members
of Parliament.
The CDMA and its members reiterated their opposition to the
Regulations, to their current application and to the underlying
policy. They also expressed objection to the amendment process.
The CDMA and individual drug manufacturers also opposed
the application of the amendment to submissions currently before
the Minister of Health.
Rx&D and its member companies restated their support for the
Regulations and emphasized the importance of effective patent
protection.
The Consumers Association of Canada and groups and associations representing seniors reiterated their interest in a policy
that allows second entry versions of drugs to enter the market as
soon as possible.
The balance of the comments received from the parties focused
not so much on the policy intent underlying these amendments
but on whether the words properly conveyed that intent. Consequently, changes were made to the proposed regulatory text in
order to better express the intention of the Government.
2359
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Contacts
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SOR/DORS/99-379
Personnes-ressources
Serge Dupont
Director General
Corporate Governance Branch
Industry Canada
5th Floor, West Tower
235 Queen Street
Ottawa, Ontario
K1A 0H5
Tel.: (613) 952-0211
Serge Dupont
Directeur général
Direction générale de la régie d’entreprise
Industrie Canada
5e étage, Tour Ouest
235, rue Queen
Ottawa (Ontario)
K1A 0H5
Tél. : (613) 952-0211
Danielle Bouvet
Director
Intellectual Property Policy Division
Corporate Governance Branch
Industry Canada
5th Floor, West Tower
235 Queen Street
Ottawa, Ontario
K1A 0H5
Tel.: (613) 952-2527
Danielle Bouvet
Directrice
Direction de la politique de la propriété intellectuelle
Direction générale de la régie d’entreprise
Industrie Canada
5e étage, Tour Ouest
235, rue Queen
Ottawa (Ontario)
K1A 0H5
Tél. : (613) 952-2527
Published by the Queen’s Printer for Canada, 1999
2360
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 1999
13/10/99
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SI/TR/99-107
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Registration
SI/99-107 13 October, 1999
Enregistrement
TR/99-107 13 octobre 1999
CRIMINAL CODE
CODE CRIMINEL
Rules Amending the Criminal Rules of the
Supreme Court of British Columbia
Règles modifiant les Règles de la Cour suprême de
la Colombie-Britannique en matière pénale
The Supreme Court of British Columbia, pursuant to section 482a of the Criminal Code, hereby makes the annexed Rules
Amending the Criminal Rules of the Supreme Court of British
Columbia.
Dated at Vancouver, British Columbia, this 16th day of September, 1999
Bryan Williams
Chief Justice of the Supreme Court
of British Columbia
En vertu de l’article 482a du Code criminel, la Cour suprême
de la Colombie-Britannique établit les Règles modifiant les Règles de la Cour suprême de la Colombie-Britannique en matière
pénale, ci-après.
Fait à Vancouver (Colombie-Britannique), le 16 septembre
1999
Le juge en chef de la Cour suprême
de la Colombie-Britannique,
Bryan Williams
RULES AMENDING THE CRIMINAL RULES
OF THE SUPREME COURT
OF BRITISH COLUMBIA
RÈGLES MODIFIANT LES RÈGLES DE LA
COUR SUPRÊME DE LA COLOMBIE-BRITANNIQUE
EN MATIÈRE PÉNALE
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. Rule 2 of the Criminal Rules of the Supreme Court of
British Columbia1 is amended by adding the following after
subrule (6):
(7) A notice of application for leave to challenge potential jurors for cause on the ground of prejudice shall be filed and delivered to any opposing party at least 30 days before the date set for
jury selection.
2. (1) Subrule 5(8) of the same Rules is replaced by the following:
(8) The court registry shall ensure that a record of a pre-trial
conference is made by means of a tape recording.
1. La règle 2 des Règles de la Cour suprême de la ColombieBritannique en matière pénale1 est modifiée par adjonction,
après le paragraphe (6), de ce qui suit :
(7) Un avis d’une demande d’autorisation de récusation des jurés potentiels fondée sur les préjugés de ceux-ci doit être déposé
et livré à la partie adverse au moins 30 jours avant la date fixée
pour le choix du jury.
2. (1) Le paragraphe 5(8) des mêmes règles est remplacé
par ce qui suit :
(8) Le greffe de la cour veille à ce qu’un compte rendu de la
conférence préparatoire soit dressé par voie d’un enregistrement
sur bande magnétique.
(2) Le paragraphe 5(14) des mêmes règles est remplacé par
ce qui suit :
(14) Le juge du procès peut, à sa discrétion, ordonner que la
question soit réglée avant que ne commence le choix des jurés,
aux date et heure qu’il estime indiquées, ou qu’elle soit réglée en
l’absence du jury, une fois celui-ci assermenté.
(2) Sub-rule 5(14) of the same Rules is replaced by the following:
(14) The trial judge, in his or her discretion, may direct that the
matter be dealt with before any juror on a panel of jurors is
called, at such date and time as the judge deems fit, or may direct
that the matter be dealt with in the absence of the jury after it has
been sworn.
———
a
1
S.C. 1994, c. 44, s. 35
SI/97-140
Published by the Queen’s Printer for Canada, 1999
———
a
1
L.C. 1994, ch. 44, art. 35
TR/97-140
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 1999
2361
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SI/TR/99-108
Registration
SI/99-108 13 October, 1999
Enregistrement
TR/99-108 13 octobre 1999
AN ACT TO AMEND THE CANADIAN WHEAT BOARD
ACT AND TO MAKE CONSEQUENTIAL AMENDMENTS TO
OTHER ACTS
LOI MODIFIANT LA LOI SUR LA COMMISSION
CANADIENNE DU BLÉ ET D’AUTRES LOIS EN
CONSÉQUENCE
Order Fixing November 1, 1999 as the Date of the
Coming into Force of Certain Sections of the
Canadian Wheat Board Act
Décret fixant au 1er novembre 1999 la date
d’entrée en vigueur de certains articles de la Loi
sur la Commission canadienne du blé
P.C. 1999-1649
C.P. 1999-1649
29 September, 1999
29 septembre 1999
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Natural Resources, pursuant to
section 35 of An Act to amend the Canadian Wheat Board Act
and to make consequential amendments to other Acts (“the Act”),
assented to on June 11, 1998, being chapter 17 of the Statutes of
Canada, 1998, hereby fixes November 1, 1999 as the day on
which paragraph 6(1)(c.3) of the Canadian Wheat Board Act, as
enacted by subsection 6(2) of the Act, subsections 6(2) and (4) of
the Canadian Wheat Board Act, as enacted by subsection 6(3) of
the Act, section 8 of the Act, subsection 33(2) of the Canadian
Wheat Board Act, as enacted by subsection 19(4) of the Act, section 20 of the Act, section 39.1 of the Canadian Wheat Board
Act, as enacted by section 22 of the Act, and section 47.1 of the
Canadian Wheat Board Act, as enacted by section 25 of the Act,
come into force.
Sur recommandation du ministre des Ressources naturelles et
en vertu de l’article 35 de la Loi modifiant la Loi sur la Commission canadienne du blé et d’autres lois en conséquence (la « Loi »),
sanctionnée le 11 juin 1998, chapitre 17 des Lois du
Canada (1998), Son Excellence le Gouverneur général en conseil
fixe au 1er novembre 1999 la date d’entrée en vigueur de l’alinéa 6(1)c.3) de la Loi sur la Commission canadienne du blé,
édicté par le paragraphe 6(2) de la Loi, des paragraphes 6(2) et (4)
de la Loi sur la Commission canadienne du blé, édictés par le
paragraphe 6(3) de la Loi, de l’article 8 de la Loi, du paragraphe 33(2) de la Loi sur la Commission canadienne du blé, édicté
par le paragraphe 19(4) de la Loi, de l’article 20 de la Loi, de
l’article 39.1 de la Loi sur la Commission canadienne du blé,
édicté par l’article 22 de la Loi, et de l’article 47.1 de la Loi sur la
Commission canadienne du blé, édicté par l’article 25 de la Loi.
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Order.)
(La présente note ne fait pas partie du décret.)
Chapter 17 of the Statutes of Canada, 1998, An Act to amend
the Canadian Wheat Board Act and to make consequential
amendments to other Acts, was passed by Parliament and received
Royal Assent on June 11, 1998. This Order fixes the coming into
force of several sections and subsections of that Act.
Le chapitre 17 des Lois du Canada (1998), la Loi modifiant la
Loi sur la Commission canadienne du blé et d’autres lois en conséquence, a été adopté par le Parlement et a reçu la sanction
royale le 11 juin 1998. Le décret fixe la date d’entrée en vigueur
de plusieurs articles et paragraphes de cette loi.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 1999
2362
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 1999
13/10/99
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SI/TR/99-109
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Registration
SI/99-109 13 October, 1999
Enregistrement
TR/99-109 13 octobre 1999
TERRITORIAL LANDS ACT
LOI SUR LES TERRES TERRITORIALES
Order Amending the Withdrawal from Disposal
Order (Wager Bay National Park, N.W.T.)
Décret modifiant le Décret soustrayant certaines
terres à l’aliénation (Parc national Wager Bay,
T.N.-O.)
P.C. 1999-1659
C.P. 1999-1659
29 September, 1999
29 septembre 1999
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Indian Affairs and Northern Development, pursuant to paragraph 23(a) of the Territorial Lands
Act, hereby makes the annexed Order Amending the Withdrawal
from Disposal Order (Wager Bay National Park, N.W.T.).
Sur recommandation du ministre des Affaires indiennes et du
Nord canadien et en vertu de l’alinéa 23a) de la Loi sur les terres
territoriales, Son Excellence le Gouverneur général en conseil
prend le Décret modifiant le Décret soustrayant certaines terres à
l’aliénation (Parc national Wager Bay, T.N.-O.), ci-après.
ORDER AMENDING THE WITHDRAWAL FROM
DISPOSAL ORDER (WAGER BAY NATIONAL PARK,
N.W.T.)
DÉCRET MODIFIANT LE DÉCRET SOUSTRAYANT
CERTAINES TERRES À L’ALIÉNATION (PARC
NATIONAL WAGER BAY, T.N.-O.)
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. Section 3 of the Withdrawal from Disposal Order (Wager
Bay National Park, N.W.T.)1 is replaced by the following:
3. Subject to section 4, the lands described in the schedule are
withdrawn from disposal.
2. The Order is amended by adding the following after section 4:
1. L’article 3 du Décret soustrayant certaines terres à
l’aliénation (Parc national Wager Bay, T.N.-O.)1 est remplacé
par ce qui suit :
3. Sous réserve de l’article 4, les terres décrites à l’annexe sont
déclarées inaliénables.
2. Le même décret est modifié par adjonction, après
l’article 4, de ce qui suit :
EXPIRATION
CESSATION D’EFFET
5. Le présent décret cesse d’avoir effet le 1er octobre 2004.
5. This Order ceases to have effect on October 1, 2004.
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Order.)
(La présente note ne fait pas partie du décret.)
This Order changes the expiry date from October 1, 1999 to
October 1, 2004.
Le présent décret change la date d’expiration du 1er octobre
1999 au 1er octobre 2004.
———
1
SI/96-87
Published by the Queen’s Printer for Canada, 1999
———
1
TR/96-87
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 1999
2363
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SI/TR/99-110
Registration
SI/99-110 13 October, 1999
Enregistrement
TR/99-110 13 octobre 1999
TERRITORIAL LANDS ACT
LOI SUR LES TERRES TERRITORIALES
Reservation to the Crown Waiver Order (Marsh
Lake, Y.T.)
Décret sur la renonciation aux terres réservées à la
Couronne (lac Marsh, Yuk.)
P.C. 1999-1663
C.P. 1999-1663
29 September, 1999
29 septembre 1999
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Indian Affairs and Northern Development, pursuant to paragraph 13(b) of the Territorial Lands
Act, hereby orders that any portion of the lands described in the
schedule hereto lying within 30.48 metres (100 feet) of the ordinary high water mark along the shore line of Marsh Lake, in the
Yukon Territory be included in the grant of the said lands.
Sur recommandation de la ministre des Affaires indiennes et du
Nord canadien et en vertu de l’alinéa 13b) de la Loi sur les terres
territoriales, Son Excellence le Gouverneur général en conseil
ordonne que toutes les parties des terres décrites à l’annexe cijointe et se trouvant à moins de 30,48 mètres (100 pieds) de la
ligne ordinaire des hautes eaux le long de la rive du lac Marsh,
dans le territoire du Yukon, soient incluses dans toute cession de
ces terres.
SCHEDULE
ANNEXE
The whole of Lot 1055 in Quad 105D/09 at Marsh Lake, in the
Yukon Territory as said lot is shown on a plan of survey of record
number 81218 in the Canada Lands Surveys Records at Ottawa, a
copy of which is filed in the Land Titles Office for the Yukon
Territory at Whitehorse under number 98-68.
La totalité du lot 1055, quad 105D/09 au lac Marsh, dans le territoire du Yukon, ce lot étant indiqué sur un plan d’arpentage versé
aux Archives d’arpentage des terres du Canada (AATC), à
Ottawa, sous le numéro 81218 et dont une copie est conservée au
Bureau des titres de biens-fonds du territoire du Yukon, à
Whitehorse, sous le numéro 98-68.
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Order.)
(Cette note ne fait pas partie du décret.)
This Order in Council waives the reservation to the Crown with
respect to certain territorial lands as described in the schedule,
lying within 30.48 metres (100 feet) of the ordinary high water
mark along the shore line of Marsh Lake in the Yukon Territory.
Ce décret constitue une renonciation à l’espace réservé à la
Couronne dans le cas de certaines terres territoriales décrites à
l’annexe, qui se trouvent à l’intérieur de la zone de 30,48 mètres
(100 pieds), mesurée à partir de la ligne ordinaire des hautes
eaux, le long de la rive du lac Marsh, dans le territoire du Yukon.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 1999
2364
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 1999
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SI/TR/99-111
Registration
SI/99-111 13 October, 1999
Enregistrement
TR/99-111 13 octobre 1999
CANADA CUSTOMS AND REVENUE AGENCY ACT
LOI SUR L’AGENCE DES DOUANES ET DU REVENU DU
CANADA
Order Fixing November 1, 1999 as the Date of the
Coming into Force of the Act
Décret fixant au 1er novembre 1999 la date
d’entrée en vigueur de la Loi
P.C. 1999-1714
C.P. 1999-1714
29 September, 1999
29 septembre 1999
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of National Revenue, pursuant to
section 188 of the Canada Customs and Revenue Agency Act,
assented to on April 29, 1999, being chapter 17 of the Statutes of
Canada, 1999, hereby fixes November 1, 1999 as the day on
which that Act comes into force.
Sur recommandation du ministre du Revenu national et en
vertu de l’article 188 de la Loi sur l’Agence des douanes et du
revenu du Canada, sanctionnée le 29 avril 1999, chapitre 17 des
Lois du Canada (1999), Son Excellence le Gouverneur général en
conseil fixe au 1er novembre 1999 la date d’entrée en vigueur de
cette loi.
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Order.)
(La présente note ne fait pas partie du décret.)
This Order fixes November 1, 1999 as the day on which the
Canada Customs and Revenue Agency Act comes into force.
Le décret fixe au 1er novembre 1999 la date d’entrée en vigueur
de la Loi sur l’Agence des douanes et du revenu du Canada.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 1999
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 1999
2365
13/10/99
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SI/TR/99-112
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Registration
SI/99-112 13 October, 1999
Enregistrement
TR/99-112 13 octobre 1999
FINANCIAL ADMINISTRATION ACT
LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES
Order Designating the Minister of National
Revenue as Appropriate Minister with Respect to
the Canada Customs and Revenue Agency for
Purposes of that Act
Décret chargeant le ministre du Revenu national
de l’administration de l’Agence des douanes et du
revenu du Canada pour l’application de cette loi
P.C. 1999-1718
C.P. 1999-1718
29 September, 1999
29 septembre 1999
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Prime Minister, pursuant to paragraph (c.1)a
of the definition “appropriate Minister” in section 2 of the Financial Administration Act, hereby designates the Minister of
National Revenue as the appropriate Minister with respect to the
Canada Customs and Revenue Agency for the purposes of that
Act, effective November 1, 1999.
Sur recommandation du premier ministre et en vertu de l’alinéa c.1)a de la définition de « ministre compétent » à l’article 2 de
la Loi sur la gestion des finances publiques, Son Excellence le
Gouverneur général en conseil charge le ministre du Revenu national de l’administration de l’Agence des douanes et du revenu
du Canada pour l’application de cette loi, à compter du 1er novembre 1999.
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Order.)
(La présente note ne fait pas partie du décret.)
This Order, on the recommendation of the Prime Minister,
designates the Minister of National Revenue as the appropriate
Minister with respect to the Canada Customs and Revenue
Agency for the purposes of the Financial Administration Act.
Le décret, sur recommandation du premier ministre, charge le
ministre du Revenu national de l’administration de l’Agence des
douanes et du revenu du Canada pour l’application de la Loi sur
la gestion des finances publiques.
———
a
S.C. 1992, c. 1, s. 69(2)
Published by the Queen’s Printer for Canada, 1999
2366
———
a
L.C. 1992, ch. 1, par. 69(2)
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 1999
13/10/99
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SI/TR/99-113
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Registration
SI/99-113 13 October, 1999
Enregistrement
TR/99-113 13 octobre 1999
ACCESS TO INFORMATION ACT
LOI SUR L’ACCÈS À L’INFORMATION
Order Amending the Access to Information Act
Heads of Government Institutions Designation
Order
Décret modifiant le Décret sur la désignation des
responsables d’institutions fédérales (Loi sur
l’accès à l’information)
P.C. 1999-1719
C.P. 1999-1719
29 September, 1999
29 septembre 1999
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Justice, pursuant to paragraph (b)
of the definition “head” in section 3 of the Access to Information
Act, hereby makes the annexed Order Amending the Access to
Information Act Heads of Government Institutions Designation
Order.
Sur recommandation de la ministre de la Justice et en vertu de
l’alinéa b) de la définition de « responsable d’institution fédérale » à l’article 3 de la Loi sur l’accès à l’information, Son Excellence le Gouverneur général en conseil prend le Décret modifiant le Décret sur la désignation des responsables d’institutions
fédérales (Loi sur l’accès à l’information), ci-après.
ORDER AMENDING THE ACCESS TO INFORMATION
ACT HEADS OF GOVERNMENT INSTITUTIONS
DESIGNATION ORDER
DÉCRET MODIFIANT LE DÉCRET SUR LA
DÉSIGNATION DES RESPONSABLES D’INSTITUTIONS
FÉDÉRALES (LOI SUR L’ACCÈS À L’INFORMATION)
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The schedule to the French version of the Access to Information Act Heads of Government Institutions Designation
Order1 is amended by adding the following after item 10:
1. L’annexe de la version française du Décret sur la désignation des responsables d’institutions fédérales (Loi sur
l’accès à l’information)1 est modifiée par adjonction, après
l’article 10, de ce qui suit :
Colonne I
Colonne II
Article
Institution fédérale
Poste
10.1
Agence des douanes et du revenu du
Ministre du Revenu national
Canada
Canada Customs and Revenue Agency Minister of National Revenue
2. The schedule to the English version of the Order is
amended by adding the following after item 11:
Column I
Column II
Item
Government Institution
Position
11.1
Canada Customs and Revenue Agency Minister of National Revenue
Agence des douanes et du revenu du
Ministre du Revenu national
Canada
Colonne I
Colonne II
Article
Institution fédérale
Poste
10.1
Agence des douanes et du revenu du
Ministre du Revenu national
Canada
Canada Customs and Revenue Agency Minister of National Revenue
2. L’annexe de la version anglaise du même décret est modifiée par adjonction, après l’article 11, de ce qui suit :
Column I
Column II
Item
Government Institution
Position
11.1
Canada Customs and Revenue Agency Minister of National Revenue
Agence des douanes et du revenu du
Ministre du Revenu national
Canada
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
3. Le présent décret entre en vigueur le 1er novembre 1999.
3. This Order comes into force on November 1, 1999.
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Order.)
(La présente note ne fait pas partie du décret.)
These amendments designate the Minister of National Revenue
as head of the Canada Customs and Revenue Agency for the purposes of section 3 of the Access to Information Act.
Les modifications visent à désigner le ministre du Revenu national en qualité de responsable de l’Agence des douanes et du
revenu du Canada pour l’application de l’article 3 de la Loi sur
l’accès à l’information.
———
1
SI/83-113
Published by the Queen’s Printer for Canada, 1999
———
1
TR/83-113
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 1999
2367
13/10/99
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SI/TR/99-114
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Registration
SI/99-114 13 October, 1999
Enregistrement
TR/99-114 13 octobre 1999
PRIVACY ACT
LOI SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS
PERSONNELS
Order Amending the Privacy Act Heads of
Government Institutions Designation Order
Décret modifiant le Décret sur la désignation des
responsables d’institutions fédérales (Loi sur la
protection des renseignements personnels)
P.C. 1999-1720
C.P. 1999-1720
29 September, 1999
29 septembre 1999
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Justice, pursuant to paragraph (b)
of the definition “head” in section 3 of the Privacy Act, hereby
makes the annexed Order Amending the Privacy Act Heads of
Government Institutions Designation Order.
Sur recommandation de la ministre de la Justice et en vertu de
l’alinéa b) de la définition de « responsable d’institution fédérale »
à l’article 3 de la Loi sur la protection des renseignements personnels, Son Excellence le Gouverneur général en conseil prend
le Décret modifiant le Décret sur la désignation des responsables
d’institutions fédérales (Loi sur la protection des renseignements
personnels), ci-après.
ORDER AMENDING THE PRIVACY
ACT HEADS OF GOVERNMENT
INSTITUTIONS DESIGNATION ORDER
DÉCRET MODIFIANT LE DÉCRET SUR LA
DÉSIGNATION DES RESPONSABLES D’INSTITUTIONS
FÉDÉRALES (LOI SUR LA PROTECTION DES
RENSEIGNEMENTS PERSONNELS)
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The schedule to the French version of the Privacy Act
Heads of Government Institutions Designation Order1 is
amended by adding the following after item 10:
1. L’annexe de la version française du Décret sur la désignation des responsables d’institutions fédérales (Loi sur la
protection des renseignements personnels)1 est modifiée par
adjonction, après l’article 10, de ce qui suit :
Colonne I
Colonne II
Colonne I
Colonne II
Article
Institution fédérale
Poste
Article
Institution fédérale
Poste
10.01
Agence des douanes et du
revenu du Canada
Canada Customs and
Revenue Agency
Ministre du Revenu national
10.01
Agence des douanes et du
revenu du Canada
Canada Customs and
Revenue Agency
Ministre du Revenu national
Minister of
National Revenue
2. The schedule to the English version of the Order is
amended by adding the following after item 11:
Minister of
National Revenue
2. L’annexe de la version anglaise du même décret est modifiée par adjonction, après l’article 11, de ce qui suit :
Column I
Column II
Column I
Item
Government Institution
Position
Item
Government Institution
Position
11.1
Canada Customs and
Revenue Agency
Agence des douanes et du
revenu du Canada
Minister of
National Revenue
Ministre du Revenu national
11.1
Canada Customs and
Revenue Agency
Agence des douanes et du
revenu du Canada
Minister of
National Revenue
Ministre du Revenu national
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
3. Le présent décret entre en vigueur le 1er novembre 1999.
3. This Order comes into force on November 1, 1999.
———
1
SI/83-114
2368
Column II
———
1
TR/83-114
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
EXPLANATORY NOTE
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SI/TR/99-114
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Order.)
(La présente note ne fait pas partie du décret.)
These amendments designate the Minister of National Revenue
as head of the Canada Customs and Revenue Agency for the purposes of the Privacy Act.
Les modifications visent à désigner le ministre du Revenu national en qualité de responsable de l’Agence des douanes et du
revenu du Canada pour l’application de la Loi sur la protection
des renseignements personnels.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 1999
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 1999
2369
13/10/99
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SI/TR/99-115
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Registration
SI/99-115 13 October, 1999
Enregistrement
TR/99-115 13 octobre 1999
CANADIAN SECURITY INTELLIGENCE SERVICE ACT
LOI SUR LE SERVICE CANADIEN DU RENSEIGNEMENT
DE SÉCURITÉ
Order Amending the Canadian Security
Intelligence Service Act Deputy Heads of the
Public Service of Canada Order
Décret modifiant le Décret sur la désignation des
administrateurs généraux de l’administration
publique fédérale (Loi sur le Service canadien du
renseignement de sécurité)
P.C. 1999-1721
C.P. 1999-1721
29 September, 1999
29 septembre 1999
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Solicitor General of Canada and the President of the Treasury Board, pursuant to paragraph (e) of the
definition “deputy head” in section 29 of the Canadian Security
Intelligence Service Act, hereby makes the annexed Order
Amending the Canadian Security Intelligence Service Act Deputy
Heads of the Public Service of Canada Order.
Sur recommandation du solliciteur général du Canada et de la
présidente du Conseil du Trésor et en vertu de l’alinéa e) de la
définition de « administrateur général » à l’article 29 de la Loi sur
le Service canadien du renseignement de sécurité, Son Excellence le Gouverneur général en conseil prend le Décret modifiant
le Décret sur la désignation des administrateurs généraux de
l’administration publique fédérale (Loi sur le Service canadien
du renseignement de sécurité), ci-après.
ORDER AMENDING THE CANADIAN SECURITY
INTELLIGENCE SERVICE ACT DEPUTY HEADS OF
THE PUBLIC SERVICE OF CANADA ORDER
DÉCRET MODIFIANT LE DÉCRET SUR LA
DÉSIGNATION DES ADMINISTRATEURS
GÉNÉRAUX DE L’ADMINISTRATION PUBLIQUE
FÉDÉRALE (LOI SUR LE SERVICE CANADIEN DU
RENSEIGNEMENT DE SÉCURITÉ)
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The schedule to the English version of the Canadian Security Intelligence Service Act Deputy Heads of the Public
Service of Canada Order1 is amended by adding the following
after item 5:
1. L’annexe de la version anglaise du Décret sur la désignation des administrateurs généraux de l’administration publique
fédérale (Loi sur le Service canadien du renseignement de sécurité)1 est modifiée par adjonction, après l’article 5, de ce qui
suit :
Column I
Column II
Column I
Column II
Item
Portion of the public service of Canada
Position
Item
Portion of the public service of Canada
Position
5.1
Canada Customs and Revenue Agency
Agence des douanes et du revenu du Canada
Commissioner
Commissaire
5.1
Canada Customs and Revenue Agency
Agence des douanes et du revenu du Canada
Commissioner
Commissaire
2. The schedule to the French version of the Order is
amended by adding the following after item 6:
Colonne I
2. L’annexe de la version française du même décret est
modifiée par adjonction, après l’article 6, de ce qui suit :
Colonne II
Colonne I
Colonne II
Article
Secteur de l’administration publique fédérale
Poste
Article
Secteur de l’administration publique fédérale
Poste
6.1
Agence des douanes et du revenu du Canada
Canada Customs and Revenue Agency
Commissaire
Commissioner
6.1
Agence des douanes et du revenu du Canada
Canada Customs and Revenue Agency
Commissaire
Commissioner
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
3. Le présent décret entre en vigueur le 1er novembre 1999.
3. This Order comes into force on November 1, 1999.
———
1
SI/93-81
2370
———
1
TR/93-81
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SI/TR/99-115
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Order.)
(La présente note ne fait pas partie du décret.)
These amendments designate the Commissioner of the Canada
Customs and Revenue Agency as deputy head for the purposes of
Part III of the Canadian Security Intelligence Service Act.
Les modifications visent à désigner le commissaire de
l’Agence des douanes et du revenu du Canada à titre
d’administrateur général pour l’application de la partie III de la
Loi sur le Service canadien du renseignement de sécurité.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 1999
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 1999
2371
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21 SI/TR/99-116
Registration
SI/99-116 13 October, 1999
Enregistrement
TR/99-116 13 octobre 1999
OTHER THAN STATUTORY AUTHORITY
AUTORITÉ AUTRE QUE STATUTAIRE
Special Service Medal Bar Order “Ranger”
Décret de la Médaille du service spécial avec
barrette « RANGER »
P.C. 1999-1742
C.P. 1999-1742
1 October, 1999
Whereas, pursuant to section 5 of the Special Service Medal
Regulations, a person is eligible to be awarded the Special
Service Medal if the person is a member of the Canadian Forces
and has engaged in an activity that the Governor in Council determines is special service that merits recognition;
And whereas, pursuant to subsection 4(3) of those Regulations,
the Special Service Medal shall be awarded with a Bar that represents the special service, as the Governor in Council specifies;
Therefore, His Excellency the Governor General in Council, on
the recommendation of the Prime Minister, pursuant to subsection 4(3) and paragraph 5(b) of the Special Service Medal Regulations, hereby
(a) determines that an aggregate of four years of honourable
service as a Canadian Ranger, performing the duties of providing a military presence in support of Canadian sovereignty including reporting unusual activities, collecting local data of
significance to support military operations, providing local expertise, assistance and advice, as guide and advisor, in search
and rescue activities, and completion of a minimum of three
Ranger Patrol Exercises, within Canada or its territorial and
contiguous waters since 1947, is special service that merits
recognition; and
(b) specifies that the Bar awarded with the Special Service
Medal, representing the special service referred to in paragraph (a), shall bear the word “RANGER”.
Published by the Queen’s Printer for Canada, 1999
2372
1 octobre 1999
Attendu que, en vertu de l’article 5 du Règlement sur la Médaille du service spécial, une personne est admissible à la Médaille du service spécial si elle est membre des Forces canadiennes et a accompli une activité que le gouverneur en conseil désigne comme un service spécial qui mérite d’être récompensé;
Attendu que, aux termes du paragraphe 4(3) de ce règlement, la
Médaille du service spécial est attribuée avec une barrette qui
représente le service spécial de la façon que le gouverneur en
conseil spécifie,
À ces causes, sur recommandation du premier ministre et en
application du paragraphe 4(3) et de l’alinéa 5b) du Règlement
sur la Médaille du service spécial, Son Excellence le Gouverneur
général en conseil :
a) désigne comme un service spécial qui mérite d’être récompensé un total de quatre années de service honorable en tant
que Canadian Ranger accomplissant les tâches requises pour
assurer une présence militaire visant à protéger la souveraineté
canadienne, notamment faire état de toute activité inhabituelle,
recueillir des renseignements locaux stratégiques à l’appui des
opérations militaires et fournir une expertise locale, de l’aide et
des conseils, comme guide et conseiller, pour les activités de
recherche et de sauvetage, et au moins trois exercices complets
de patrouille de Ranger depuis 1947, au Canada ou dans ses
eaux territoriales et contiguës;
b) spécifie que la barrette attribuée avec la Médaille du service
spécial, représentant le service spécial visé à l’alinéa a), porte
la mention « RANGER ».
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 1999
13/10/99
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, No 21
Erratum:
Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 20, September 29, 1999
SOR/99-361
CUSTOMS TARIFF
Krupp Fabco Company Remission Order, 1999,
p. 2225
In section 1, 4th line,
delete:
“335.664 kg”
and insert: “335,664 kg”
2373
13/10/99 Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
TABLE OF CONTENTS
SOR:
SI:
SOR/99-367—379
SI/99-107
116
Statutory Instruments (Regulations)
Statutory Instruments and Other Documents (Other than Regulations)
Registration
No.
P.C.
1999
Department
Name of Statutory Instrument or Other Document
SOR/99-367
1643
Finance
Regulations Amending the Public Service Body Rebate (GST)
Regulations ...................................................................................................
2270
SOR/99-368
1644
Finance
Regulations Amending the Streamlined Accounting (GST) Regulations ......
2282
SOR/99-369
1651
Agriculture and Agri-Food
Regulations Amending the Meat Inspection Regulations, 1990....................
2318
SOR/99-370
1652
Health
Regulations Amending the Food and Drug Regulations (1051 —
Schedule F) ...................................................................................................
2324
SOR/99-371
1653
Health
Order Amending Schedules I and IV to the Controlled Drugs and
Substances Act (1075) ..................................................................................
2333
SOR/99-372
1654
Health
Regulations Amending the Narcotic Control Regulations (1075) .................
2339
SOR/99-373
1655
Health
Regulations Amending the Food and Drug Regulations (1075 —
Additions to Schedule F)...............................................................................
2340
SOR/99-374
1656
Health
Regulations Amending the Food and Drug Regulations (1146 —
Schedule F) ...................................................................................................
2341
Page
SOR/99-375
1660
Indian Affairs and
Northern Development
Order Prohibiting Entry on Certain Lands in the Yukon Territory (1999,
No. 3) ............................................................................................................
2345
SOR/99-376
1662
Indian Affairs and
Northern Development
Order Authorizing Federal Employees to Acquire Interests in Certain
Lands in the Yukon Territory (Order No. 2, 1999) .......................................
2348
National Revenue
Order designating the Canada Customs and Revenue Agency for purposes
of paragraph 62(1)(a) of the Public Service Staff Relations Act...................
2350
Treasury Board
Regulations Amending the Supplementary Death Benefit Regulations.........
2351
Industry
Regulations Amending the Patented Medicines (Notice of Compliance)
Regulations ...................................................................................................
2355
Justice
Rules Amending the Criminal Rules of the Supreme Court of British
Columbia.......................................................................................................
2361
2362
SOR/99-377
1715
SOR/99-378
SOR/99-379
1738
SI/99-107
SI/99-108
1649
Natural Resources
Order Fixing November 1, 1999 as the Date of the Coming into Force of
Certain Sections of the Canadian Wheat Board Act......................................
SI/99-109
1659
Indian Affairs and
Northern Development
Order Amending the Withdrawal from Disposal Order (Wager Bay
National Park, N.W.T.).................................................................................
2363
SI/99-110
1663
Indian Affairs and
Northern Development
Reservation to the Crown Waiver Order (Marsh Lake, Y.T.) .......................
2364
SI/99-111
1714
National Revenue
Order Fixing November 1, 1999 as the Date of the Coming into Force of
the Canada Customs and Revenue Agency Act.............................................
2365
SI/99-112
1718
Prime Minister
National Revenue
Order Designating the Minister of National Revenue as Appropriate
Minister with Respect to the Canada Customs and Revenue Agency for
Purposes of the Financial Administration Act...............................................
2366
SI/99-113
1719
Justice
Order Amending the Access to Information Act Heads of Government
Institutions Designation Order ......................................................................
2367
SI/99-114
1720
Justice
Order Amending the Privacy Act Heads of Government Institutions
Designation Order .........................................................................................
2368
SI/99-115
1721
Solicitor General
President of the
Treasury Board
Order Amending the Canadian Security Intelligence Service Act Deputy
Heads of the Public Service of Canada Order ...............................................
2370
Prime Minister
Special Service Medal Bar Order “RANGER” .............................................
2372
SI/99-116
1742
i
13/10/99 Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
INDEX
SOR:
SI:
SOR/99-367—379
SI/99-107—116
Abbreviations: e — erratum
n — new
r — revises
x — revokes
Statutory Instruments (Regulations)
Statutory Instruments and Other Documents (Other than Regulations)
Regulations
Statutes
Registration
No.
Access to Information Act Heads of Government Institutions Designation
OrderOrder Amending ......................................................................................
Access to Information Act
SI/99-113
13/10/99
2367
Authorizing Federal Employees to Acquire Interests in Certain Lands in the Yukon
Territory (Order No. 2, 1999)Order ..................................................................
Territorial Lands Act
SOR/99-376
29/9/99
2348
Canadian Security Intelligence Service Act Deputy Heads of the Public Service of
Canada OrderOrder Amending..........................................................................
Canadian Security Intelligence Service Act
SI/99-115
13/10/99
2370
Controlled Drugs and Substances Act (1075)Order Amending Schedules I and
IV ..........................................................................................................................
Controlled Drugs and Substances Act
SOR/99-371
29/9/99
2333
SI/99-107
13/10/99
2361
SOR/99-377
29/9/99
2350
n
SI/99-112
13/10/99
2366
n
SI/99-108
13/10/99
2362
Fixing November 1, 1999 as the Date of the Coming into Force of the ActOrder..
Canada Customs and Revenue Agency Act
SI/99-111
13/10/99
2365
Food and Drug Regulations (1051—Schedule F)Regulations Amending...............
Food and Drugs Act
SOR/99-370
29/9/99
2324
SOR/99-373
29/9/99
2340
Food and Drug Regulations (1146—Schedule F)Regulations Amending...............
Food and Drugs Act
SOR/99-374
29/9/99
2341
Meat Inspection Regulations, 1990Regulations Amending ....................................
Meat Inspection Act
SOR/99-369
29/9/99
2318
Narcotic Control Regulations (1075)Regulations Amending .................................
Controlled Drugs and Substances Act
SOR/99-372
29/9/99
2339
Patented Medicines (Notice of Compliance) RegulationsRegulations Amending ..
Patent Act
SOR/99-379
01/10/99
2355
SI/99-114
13/10/99
2368
Prohibiting Entry on Certain Lands in the Yukon Territory (1999, No. 3)Order....
Yukon Placer Mining Act
Yukon Quartz Mining Act
SOR/99-375
29/9/99
2345
n
Public Service Body Rebate (GST) RegulationsRegulations Amending ................
Excise Tax Act
SOR/99-367
29/9/99
2270
n
Reservation to the Crown Waiver Order (Marsh Lake, Y.T.).....................................
Territorial Lands Act
SI/99-110
13/10/99
2364
n
Special Service Medal Bar Order “Ranger” ...............................................................
Other Than Statutory Authority
SI/99-116
13/10/99
2372
n
Streamlined Accounting (GST) RegulationsRegulations Amending ......................
Excise Tax Act
SOR/99-368
29/9/99
2282
Criminal Rules of the Supreme Court of British ColumbiaRules Amending..........
Criminal Code
Designating the Canada Customs and Revenue Agency for purposes of
paragraph 62(1)(a) of the ActOrder ..................................................................
Public Service Staff Relations Act
Designating the Minister of National Revenue as Appropriate Minister with
Respect to the Canada Customs and Revenue Agency for Purposes of that
ActOrder ...........................................................................................................
Financial Administration Act
Fixing November 1, 1999 as the Date of the Coming into Force of Certain Sections
of the Canadian Wheat Board ActOrder ...........................................................
Canadian Wheat Board Act and to make consequential amendments to other
Acts (An Act to amend)
Food and Drug Regulations (1075—Additions to Schedule F)Regulations
Amending..............................................................................................................
Food and Drugs Act
Privacy Act Heads of Government Institutions Designation OrderOrder
Amending..............................................................................................................
Privacy Act
ii
Date
Page
Comments
n
13/10/99 Canada Gazette Part II, Vol. 133, No. 21
SOR/99-367—379
SI/99-107—116
INDEX—Continued
Regulations
Statutes
Registration
No.
Date
Page
Supplementary Death Benefit RegulationsRegulations Amending .........................
Public Service Superannuation Act
Financial Administration Act
SOR/99-378
30/9/99
2351
Withdrawal from Disposal Order (Wager Bay National Park, N.W.T.)Order
Amending..............................................................................................................
Territorial Lands Act
SI/99-109
13/10/99
2363
Krupp Fabco Company Remission Order, 1999 .........................................................
SOR/99-361
iii
2373
Comments
e
13/10/99 Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21
TABLE DES MATIÈRES DORS:
TR:
DORS/99-367—379
TR/99-107—116
Textes réglementaires (Règlements)
Textes réglementaires et autres documents (Autres que les Règlements)
No d'enregistrement.
C.P.
1999
Ministère
Titre du texte réglementaire ou autre document
DORS/99-367
1643
Finances
Règlement modifiant le Règlement sur les remboursements aux
organismes de services publics (TPS) ...........................................................
2270
Page
DORS/99-368
1644
Finances
Règlement modifiant le Règlement sur la comptabilité abrégée (TPS).........
2282
DORS/99-369
1651
Agriculture et
Agroalimentaire
Règlement modifiant le Règlement de 1990 sur l’inspection des viandes.....
2318
DORS/99-370
1652
Santé
Règlement modifiant le Règlement sur les aliments et drogues (1051 —
annexe F).......................................................................................................
2324
DORS/99-371
1653
Santé
Décret modifiant les annexes I et IV de la Loi réglementant certaines
drogues et autres substances (1075)..............................................................
2333
DORS/99-372
1654
Santé
Règlement modifiant le Règlement sur les stupéfiants (1075) ......................
2339
DORS/99-373
1655
Santé
Règlement modifiant le Règlement sur les aliments et drogues (1075 —
ajout de substances à l’annexe F)..................................................................
2340
DORS/99-374
1656
Santé
Règlement modifiant le Règlement sur les aliments et drogues (1146 —
annexe F).......................................................................................................
2341
DORS/99-375
1660
Affaires indiennes
et du Nord canadien
Décret interdisant l’accès à des terres du territoire du Yukon (1999, n§ 3)..
2345
DORS/99-376
1662
Affaires indiennes
et du Nord canadien
Décret autorisant des agents de l’État à acquérir des droits sur des terres
territoriales situées dans le territoire du Yukon (1999, Décret n° 2) .............
2348
DORS/99-377
1715
Revenu national
Décret désignant l’Agence des douanes et du revenu du Canada pour
l’application de l’alinéa 62(1)a) de la Loi sur les relations de travail dans
la fonction publique ......................................................................................
2350
Conseil du Trésor
Règlement modifiant le Règlement sur les prestations supplémentaires de
décès .............................................................................................................
2351
Industrie
Règlement modifiant le Règlement sur les médicaments brevetés (avis de
conformité)....................................................................................................
2355
Justice
Règles modifiant les Règles de la Cour suprême de la ColombieBritannique en matière pénale.......................................................................
2361
DORS/99-378
DORS/99-379
1738
TR/99-107
TR/99-108
1649
Ressources naturelles
Décret fixant au 1er novembre 1999 la date d’entrée en vigueur de
certains articles de la Loi sur la Commission canadienne du blé ..................
2362
TR/99-109
1659
Affaires indiennes
et du Nord canadien
Décret modifiant le Décret soustrayant certaines terres à l’aliénation (Parc
national Wager Bay, T.N.-O)........................................................................
2363
TR/99-110
1663
Affaires indiennes
et du Nord canadien
Décret sur la renonciation aux terres réservées à la Couronne (lac Marsh,
Yuk.) .............................................................................................................
2364
TR/99-111
1714
Revenu national
Décret fixant au 1er novembre 1999 la date d’entrée en vigueur de la Loi
sur l’Agence des douanes et du revenu du Canada........................................
2365
TR/99-112
1718
Premier ministre
Revenu national
Décret chargeant le ministre du Revenu national de l’administration de
l’Agence des douanes et du revenu du Canada pour l’application de la Loi
sur la gestion des finances publiques ............................................................
2366
TR/99-113
1719
Justice
Décret modifiant le Décret sur la désignation des responsables
d’institutions fédérales (Loi sur l’accès à l’information) ..............................
2367
TR/99-114
1720
Justice
Décret modifiant le Décret sur la désignation des responsables
d’institutions fédérales (Loi sur la protection des renseignements
personnels) ....................................................................................................
2368
TR/99-115
1721
Solliciteur général
Présidente du
Conseil du Trésor
Décret modifiant le Décret sur la désignation des administrateurs
généraux de l’administration publique fédérale (Loi sur le Service
canadien du renseignement de sécurité) ........................................................
2370
TR/99-116
1742
Premier ministre
Décret de la Médaille du service spécial avec barrette ® RANGER ¯ .........
2372
iv
13/10/99 Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, n o 21
INDEX
DORS/99-367—379
DORS: Textes réglementaires (Règlements)
TR: Textes réglementaires et autres documents (Autres que les Règlements)
TR/99-107—116
Abbréviations : e — erratum
n — nouveau
r — revise
a — abroge
Règlements
Lois
Enregistrement
no
Date
Aliments et drogues (1051 — annexe F)  Règlement modifiant le Règlement .......
Aliments et drogues (Loi)
DORS/99-370
29/9/99
2324
Aliments et drogues (1075 — ajout de substances à l’annexe F)  Règlement
modifiant le Règlement .........................................................................................
Aliments et drogues (Loi)
DORS/99-373
29/9/99
2340
Aliments et drogues (1146 — annexe F)  Règlement modifiant le Règlement .......
Aliments et drogues (Loi)
DORS/99-374
29/9/99
2341
Autorisant des agents de l’État à acquérir des droits sur des terres territoriales
situées dans le territoire du Yukon (1999, Décret n° 2)  Décret........................
Terres territoriales (Loi)
DORS/99-376
29/9/99
2348
Certaines drogues et autres substances (1075)  Décret modifiant les annexes I et
IV de la Loi réglementant .....................................................................................
Réglementant certaines drogues et autres substances (Loi)
DORS/99-371
29/9/99
2333
Chargeant le ministre du Revenu national de l’administration de l’Agence des
douanes et du revenu du Canada pour l’application de cette Loi  Décret..........
Gestion des finance publiques (Loi)
TR/99-112
13/10/99
2366
Comptabilité abrégée (TPS)  Règlement modifiant le Règlement ..........................
Taxe d’accise (Loi)
DORS/99-368
29/9/99
2282
Cour suprême de la Colombie-Britannique en matière pénale  Règles modifiant
les Règles ..............................................................................................................
Code criminel
TR/99-107
13/10/99
2361
Désignant l’Agence des douanes et du revenu du Canada pour l’application de
l’alinéa 62(1)a) de la Loi  Décret......................................................................
Relations de travail dans la fonction publique (Loi)
DORS/99-377
29/9/99
2350
TR/99-115
13/10/99
2370
Désignation des responsables d’institutions fédérales (Loi sur l’accès à
l’information  Décret modifiant le Décret.........................................................
Accès à l’information (Loi)
TR/99-113
13/10/99
2367
Désignation des responsables d’institutions fédérales (Loi sur la protection des
renseignements personnels)  Décret modifiant le Décret ..................................
Protection des renseignements personnels (Loi)
TR/99-114
13/10/99
2368
TR/99-108
13/10/99
2362
Fixant au 1er novembre 1999 la date d’entrée en vigueur de la Loi  Décret...........
Agence des douanes et du revenu du Canada (Loi)
TR/99-111
13/10/99
2365
Inspection des viandes  Règlement modifiant le Règlement de 1990 .....................
Inspection des viandes (Loi)
DORS/99-369
29/9/99
2318
Interdisant l’accès à des terres du territoire duYukon (1999, n° 3)  Décret ............
Extraction de l’or dans le Yukon (Loi)
Extraction du quartz dans le Yukon (Loi)
DORS/99-375
29/9/99
2345
n
Médaille du service spécial avec barrette ® RANGER ¯  Décret...........................
Autorité autre que statutaire
TR/99-116
13/10/99
2372
n
Médicaments brevetés (avis de conformité)  Règlement modifiant le Règlement ..
Brevets (Loi)
DORS/99-379
01/10/99
2355
Prestations supplémentaires de décès  Règlement modifiant le Règlement ............
Pension de la fonction publique (Loi)
Gestion des finances publiques (Loi)
DORS/99-378
30/9/99
2351
DORS/99-367
29/9/99
2270
Désignation des administrateurs généraux de l’administration publique fédérale
(Loi sur le Service canadien du renseignement de sécurité)  Décret modifiant
le Décret................................................................................................................
Service canadien du renseignement de sécurité (Loi)
Fixant au 1er novembre 1999 la date d’entrée en vigueur de certains articles de la
Loi sur la Commission canadienne du blé  Décret ............................................
Commission canadienne du blé et d’autres lois en conséquence
(Loi modifiant la Loi)
Remboursements aux organismes de services publics (TPS)  Règlement
modifiant le Règlement .........................................................................................
Taxe d’accise (Loi)
v
Page
Commentaires
n
n
n
n
13/10/99 Gazette du Canada Partie II, Vol. 133, no 21
DORS/99-367—379
TR/99-107—116
INDEX—Suite
Règlements
Lois
Enregistrement
No
Renonciation aux terres réservées à la Couronne (lac Marsh, Yuk.)  Décret..........
Terres territoriales (Loi)
TR/99-110
13/10/99
2364
Soustrayant certaines terres à l’aliénation (Parc national Wager Bay, T.N.-O.) 
Décret modifiant le Décret....................................................................................
Terres territoriales (Loi)
TR/99-109
13/10/99
2363
Stupéfiants (1075)  Règlement modifiant le Règlement .........................................
Réglementant certaines drogues et autres substances (Loi)
DORS/99-372
29/9/99
2339
vi
Date
Page
Commentaires
n
If undelivered, return COVER ONLY to:
Canadian Government Publishing
Public Works and Government Services
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
En cas de non-livraison,
retourner cette COUVERTURE SEULEMENT à :
Les Éditions du gouvernement du Canada
Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
Available from Canadian Government Publishing
Public Works and Government Services Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
En vente : Les Éditions du gouvernement du Canada
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising