Canada Gazette du Part II

Canada Gazette du Part II
Vol. 132, No 10
Vol. 132, No. 10
Canada
Gazette
Gazette
du Canada
Part II
OTTAWA, WEDNESDAY, MAY 13, 1998
Partie II
OTTAWA, LE MERCREDI 13 MAI 1998
Statutory Instruments 1998
Textes réglementaires 1998
SOR/98-246 to 277 and SI/98-57 to 58
DORS/98-246 à 277 et TR/98-57 à 58
Pages 1454 to 1639
Pages 1454 à 1639
NOTICE TO READERS
AVIS AU LECTEUR
The Canada Gazette Part II is published under authority of the Statutory
Instruments Act on January 7, 1998 and at least every second Wednesday
thereafter.
La Gazette du Canada Partie II est publiée en vertu de la Loi sur les textes
réglementaires le 7 janvier 1998 et au moins tous les deux mercredis par la
suite.
Part II of the Canada Gazette contains all ‘‘regulations’’ as defined in the
Statutory Instruments Act and certain other classes of statutory instruments
and documents required to be published therein. However, certain regulations
and classes of regulations are exempted from publication by section 15 of the
Statutory Instruments Regulations made pursuant to section 20 of the
Statutory Instruments Act.
La Partie II de la Gazette du Canada est le recueil des « règlements »
définis comme tels dans la loi précitée et de certaines autres catégories de
textes réglementaires et de documents qu'il est prescrit d'y publier. Cependant,
certains règlements et catégories de règlements sont soustraits à la publication
par l'article 15 du Règlement sur les textes réglementaires, établi en vertu de
l'article 20 de la Loi sur les textes réglementaires.
Each regulation or statutory instrument published in this number may
be obtained as a separate reprint from Canadian Government Publishing,
Public Works and Government Services Canada. Rates will be quoted on
request.
Il est possible d'obtenir un tiré à part de tout règlement ou de tout texte
réglementaire publié dans le présent numéro en s'adressant aux Éditions du
gouvernement du Canada, Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada. Le tarif sera indiqué sur demande.
The Canada Gazette Part II is available in most libraries for consultation.
On peut consulter la Gazette du Canada Partie II dans la plupart des
bibliothèques.
For residents of Canada, the cost of an annual subscription to the Canada
Gazette Part II is $67.50, and single issues, $3.50. For residents of other
countries, the cost of a subscription is $87.75 and single issues, $4.95. Orders
should be addressed to: Canadian Government Publishing, Public Works and
Government Services Canada, Ottawa, Canada K1A 0S9.
Pour les résidents du Canada, le prix de l'abonnement annuel à la Gazette
du Canada Partie II est de 67,50 $ et le prix d'un exemplaire, de 3,50 $. Pour
les résidents d'autres pays, le prix de l'abonnement est de 87,75 $ et le prix
d'un exemplaire, de 4,95 $. Prière d'adresser les commandes à : Les Éditions
du gouvernement du Canada, Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada, Ottawa, Canada K1A 0S9.
Copies of Statutory Instruments that have been registered with the Clerk of
the Privy Council are available, in both official languages, for inspection and
sale at Room 418, Blackburn Building, 85 Sparks Street, Ottawa, Canada.
Des exemplaires des textes réglementaires enregistrés par le greffier du
Conseil privé sont à la disposition du public, dans les deux langues officielles,
pour examen et vente à la pièce 418, édifice Blackburn, 85, rue Sparks,
Ottawa, Canada.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, represented by the
Minister of Public Works and Government Services, 1998
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, représentée par le
ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux, 1998
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Registration
SOR/98-246
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-246
23 April, 1998
Enregistrement
DORS/98-246 23 avril 1998
FISHERIES ACT
LOI SUR LES PÊCHES
Alberta Fishery Regulations, 1998
Règlement de pêche de l’Alberta (1998)
P.C. 1998-625
C.P. 1998-625
23 April, 1998
23 avril 1998
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Fisheries and Oceans, pursuant
to section 43a and subsection 79.7(5)b of the Fisheries Act, hereby
makes the annexed Alberta Fishery Regulations, 1998.
Sur recommandation du ministre des Pêches et des Océans et
en vertu de l’article 43a et du paragraphe 79.7(5)b de la Loi sur les
pêches, Son Excellence le Gouverneur général en conseil prend le
Règlement de pêche de l’Alberta (1998), ci-après.
ALBERTA FISHERY REGULATIONS, 1998
RÈGLEMENT DE PÊCHE DE L’ALBERTA (1998)
INTERPRETATION
DÉFINITIONS ET INTERPRÉTATION
1. (1) The definitions in this subsection apply in these Regulations.
“Act” means the Fisheries Act. (Loi)
“angling” means fishing with hook and line. (pêche à la ligne)
“bait” means a substance that attracts fish by scent or flavour and
includes a lure to which scent or flavouring has been added.
(appât)
“bait fish” means a fish of a species set out in Part 2 of Schedule 1.
(poisson-appât)
“barbless hook” includes a hook the barbs of which are pressed
against the shaft of the hook so that the barbs are not functional. (hameçon sans ardillon)
“Department” means the Department of Environmental Protection
of the Province. (ministère)
“dip net” means a device consisting of a bag-like net that is
mounted on a ring or frame with or without a pole or handle
attached. (épuisette)
“Director” means the Director of Fisheries Management of the
Natural Resources Service of the Department. (directeur)
“fish management zone” or “zone” means an area set out in
Schedule 2. (zone de gestion du poisson ou ZGP)
“game fish” means a fish of a species set out in Part 1 of Schedule 1. (poisson de sport)
“gill net” means a net by which fish are caught by being enmeshed but that does not enclose an area of water. (filet maillant)
“hook” means a single or multi-pointed hook on a common shaft
and includes a hook that is attached to a lure. (hameçon)
“hook size” means the measurement between the shaft and the tip
of a hook. (taille de l’hameçon)
“Indian” means an Indian within the terms of Paragraph 12 of the
Memorandum of Agreement, known as the Alberta Natural Resources Transfer Agreement, being the agreement entered into
between Canada and Alberta on December 14, 1929 and confirmed by the Constitution Act, 1930. (Indien)
“length”, in respect of a fish, means the distance measured from
the tip of the snout to the tip of the tail. (longueur)
1. (1) Les définitions qui suivent s’appliquent au présent règlement.
« appât » Substance qui attire le poisson par l’odeur ou la saveur;
y est assimilé le leurre auquel une odeur ou une saveur a été
ajoutée. (bait)
« asticots » Larves d’insectes diptères terrestres. Sont exclus de la
présente définition les vers de terre (lumbricidés, lombrics),
ainsi que les larves, les nymphes et les adultes d’invertébrés
aquatiques. (maggots)
« bassin versant » Zone drainée par un réseau hydrographique, le
cours d’eau et ses tributaires, y compris les lacs et réservoirs de
la zone, qu’ils soient ou non reliés directement au cours d’eau.
(watershed)
« casaquer » Tenter de prendre ou prendre un poisson au moyen
d’un hameçon :
a) soit autrement qu’en l’incitant à mordre à l’hameçon;
b) soit en le piquant et l’accrochant délibérément par une
partie du corps autre que la bouche. (snagging)
« directeur » Le directeur de la Gestion des pêches du Service des
ressources naturelles du ministère. (Director)
« dispositif de casaque »
a) Instrument conçu pour casaquer un poisson;
b) hameçons ou leurres ayant été modifiés pour faciliter la
casaque du poisson. (snagging device)
« épuisette » Filet en forme de poche qui est monté sur un cerceau
ou un cadre et est fixé ou non à un manche. (dip net)
« filet maillant » Filet utilisé pour prendre le poisson en
l’emmaillant mais qui ne forme pas une enceinte dans l’eau.
(gill net)
« hameçon » Crochet à une ou plusieurs pointes dotées d’une tige
commune. La présente définition comprend un hameçon attaché à un leurre. (hook)
« hameçon sans ardillon » Vise notamment un hameçon dont les
ardillons ont été serrés contre la tige de manière à être inutilisables. (barbless hook)
« Indien » Indien visé par l’article 12 du Mémorandum de la
Convention, laquelle a été passée entre le Canada et l’Alberta
le 14 décembre 1929, est connue sous le nom de Convention
———
a
b
S.C. 1991, c. 1, s. 12
S.C. 1991, c. 1, s. 24
1454
———
a
b
L.C. 1991, ch. 1, art. 12
L.C. 1991, ch. 1, art. 24
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-246
“lure” means a spoon, plug, jig, fly or other such device made
only of feathers, fibre, rubber, wood, metal, plastic or similar
materials, and that does not attract fish by scent or flavour.
(leurre)
“maggots” means the larvae of terrestrial dipterous insects but
does not include earthworms (dew-worms, nightcrawlers) or
the larvae, pupae or adults of aquatic invertebrates. (asticots)
“mesh size”, in respect of a net, means the distance between the
diagonally opposite angles of a single mesh measured
(a) after the net has been immersed in water for at least
30 minutes; and
(b) with the mesh extended without straining the twine.
(maillage)
“order” means an order issued under subsection 3(1) in relation to
any waters to which these Regulations apply. (ordonnance)
“Province” means the Province of Alberta. (province)
“provincial Act” means the Fisheries (Alberta) Act, S.A. 1992,
c. F-12.2. (loi provinciale)
“provincial Minister” means the Minister of the Government of
the Province who is responsible for the administration of the
provincial Act. (ministre provincial)
“seine net” means a net the ends of which are brought together or
hauled ashore and includes a bar seine, beach seine, drag seine,
purse seine or other similar type of net. (seine)
“snagging” means attempting to catch or catching a fish using a
hook
(a) other than to induce the fish to voluntarily take the hook
in its mouth; or
(b) by intentionally piercing and hooking a fish in any part of
the body other than the mouth. (casaquer)
“snagging device” means
(a) an instrument that is designed for the purpose of snagging fish; or
(b) hooks or lures that are altered to facilitate the snagging of
fish. (dispositif de casaque)
“sportfishing” means fishing by means of angling, bow and arrow, spear, dip net, seine net or minnow trap. It does not include fishing with those methods under the authority of a licence issued under subsection 13(3) or under any licence issued under the provincial Act other than a Sportfishing
Licence. (pêche sportive)
“trap net” means a device that is designed to catch fish by leading
the fish into an enclosure. (parc en filet)
“tributary” means a watercourse that flows into a body of water
and includes a tributary to a tributary. (tributaire)
“trout” means a fish of a species set out in item 9 of Part 1 of
Schedule 1. (truite)
“watershed” means the area drained by one stream system, the
stream and all its tributaries, and includes the lakes and reservoirs within that area whether or not they are directly connected to the stream. (bassin versant)
“watershed unit” or “unit” means a subdivision of a fish management zone set out in Schedule 2. (unité de bassin versant ou
unité)
sur le transfert des ressources naturelles de l’Alberta et a été
confirmée par la Loi constitutionnelle de 1930. (Indian)
« leurre » Cuiller, poisson-nageur, faux, mouche ou tout autre
dispositif constitué uniquement de plumes, de fibres, de caoutchouc, de bois, de métal, de plastique ou de matériaux semblables et qui n’attire pas le poisson par l’odeur ou la saveur.
(lure)
« Loi » La Loi sur les pêches. (Act)
« loi provinciale » La loi de l’Alberta intitulée Fisheries (Alberta)
Act, S.A. 1992, ch. F-12.2. (provincial Act)
« longueur » Dans le cas d’un poisson, la distance mesurée entre
la pointe du museau et l’extrémité de la queue. (length)
« maillage » Dans le cas d’un filet, la distance entre les angles
diagonalement opposés d’une maille simple mesurée à la fois :
a) après que le filet a été immergé dans l’eau pendant au
moins 30 minutes;
b) avec la maille tendue, sans que la lignette soit forcée.
(mesh size)
« ministère » Le ministère de la Protection de l’environnement de
la province. (Department)
« ministre provincial » Le ministre du gouvernement de la province chargé de l’application de la loi provinciale. (provincial
Minister)
« ordonnance » Ordonnance prise en vertu du paragraphe 3(1) à
l’égard des eaux auxquelles s’applique le présent règlement.
(order)
« parc en filet » Dispositif conçu pour prendre le poisson en
l’amenant à pénétrer dans une enceinte. (trap net)
« pêche à la ligne » Pêche au moyen d’un hameçon et d’une ligne.
(angling)
« pêche sportive » Pêche sous forme de pêche à la ligne ou au
moyen d’un arc et d’une flèche, d’un harpon, d’une épuisette,
d’une seine ou d’un piège à ménés. La présente définition ne
comprend pas la pêche pratiquée au moyen des engins autorisés par le permis visé au paragraphe 13(3) ou par un permis
délivré sous le régime de la loi provinciale, à l’exception d’un
permis de pêche sportive. (sportfishing)
« poisson-appât » Poisson d’une espèce visée à la partie 2 de
l’annexe 1. (bait fish)
« poisson de sport » Poisson d’une espèce visée à la partie 1 de
l’annexe 1. (game fish)
« province » La province d’Alberta. (Province)
« seine » Filet dont les extrémités sont ramenées ensemble ou
halées à terre. Sont compris dans la présente définition la seinebarrage, la seine de rivage, la seine traînante, la seine coulissante et tout autre type semblable de filet. (seine net)
« taille de l’hameçon » Distance mesurée entre la tige et la pointe
de l’hameçon. (hook size)
« tributaire » Cours d’eau qui se jette dans une étendue d’eau. La
présente définition comprend le tributaire d’un tributaire.
(tributary)
« truite » Poisson d’une espèce visée à l’article 9 de la partie 1 de
l’annexe 1. (trout)
« unité de bassin versant » ou « unité » Subdivision d’une zone
de gestion du poisson décrite à l’annexe 2. (watershed unit or
unit)
« zone de gestion du poisson » ou « ZGP » Zone décrite à
l’annexe 2. (fish management zone ou ZGP)
1455
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-246
(2) A reference in these Regulations to a species or group of
species of fish by its common name as set out in column 1 of an
item of Schedule 1 shall be construed as a reference to the species
or group of species of fish whose scientific name is set out in
column 2 of that item.
(3) For the purposes of these Regulations, the boundary between two watersheds shall be the height of land that divides the
two watersheds such that water on one side flows in one direction
and water on the other side flows in a different direction.
(4) For the purposes of these Regulations, a fish is considered
to be retained when it is not immediately returned to the waters
from which it was taken.
(5) In these Regulations or any order, an alphanumeric reference used in the description of an area is a reference to an area of
the Province established under Part 1 of the Surveys Act
(Alberta), R.S.A. 1980, c. S-29.
(2) Dans le présent règlement, la désignation d’une espèce ou
d’un groupe d’espèces de poisson par le nom commun indiqué à
la colonne 1 de l’annexe 1 vaut mention du nom scientifique de
l’espèce ou du groupe qui figure à la colonne 2.
APPLICATION
APPLICATION
2. (1) Subject to subsection (2), these Regulations apply in the
Province.
(2) These Regulations do not apply in respect of
(a) fishing in, or fish taken from, waters to which the National
Parks Fishing Regulations apply;
(b) fishing in a fish culture facility; or
(c) fishing for, or the possession of, freshwater shrimp.
2. (1) Sous réserve du paragraphe (2), le présent règlement
s’applique dans la province.
(2) Sont soustraits à l’application du présent règlement :
a) la pêche et le poisson pris dans les eaux auxquelles
s’applique le Règlement sur la pêche dans les parcs nationaux;
b) la pêche dans les eaux d’une piscifacture;
c) la pêche et la possession de crevettes d’eau douce.
PART 1
PARTIE 1
GENERAL PROVISIONS
DISPOSITIONS GÉNÉRALES
Variation of Close Times, Fishing Quotas and Limits
Modification des périodes de fermeture, des contingents
et des limites
3. (1) If a close time, fishing quota or limit on the size or
weight of fish is fixed in respect of an area under these Regulations, the Director may, by order, vary that close time, fishing
quota or limit in respect of that area or any portion of it.
3. (1) Le directeur peut, par ordonnance, modifier les périodes
de fermeture, les contingents ou les limites de taille ou de poids
du poisson fixés pour une zone par le présent règlement de façon
que la modification soit applicable à toute la zone ou à une partie
de celle-ci.
(2) Lorsqu’une période de fermeture, un contingent ou une
limite est modifié aux termes du paragraphe (1), le directeur en
donne avis aux intéressés par un ou plusieurs des moyens suivants :
a) un avis émis sur les ondes d’une station radio qui diffuse
dans la zone en cause ou la région avoisinante;
b) un avis transmis par téléphone aux intéressés;
c) un avis affiché dans la zone en cause ou la région avoisinante;
d) un avis donné oralement aux intéressés par l’agent des pêches;
e) un avis transmis aux intéressés par un moyen électronique;
f) un avis publié :
(i) dans un journal qui est distribué dans la région avoisinant
la zone en cause,
(ii) dans l’Alberta Gazette,
(iii) dans le Guide to Sportfishing Regulations, publié pour
le ministère,
(iv) dans le guide du ministère intitulé Guide to Commercial
Fishing Seasons.
(2) If a close time, fishing quota or limit is varied under subsection (1), the Director shall give notice of the variation to the
persons affected or likely to be affected by it, by one or more of
the following methods:
(a) broadcasting the notice over a radio station that broadcasts
in the area or vicinity of the area affected by the variation;
(b) communicating the notice by telephone to those persons;
(c) posting the notice in the area or in the vicinity of the area
affected by the variation;
(d) having a fishery officer give oral notice of the variation to
those persons;
(e) transmitting the notice via electronic means to those persons; or
(f) publishing the notice in
(i) a newspaper circulated in the vicinity of the area affected
by the variation,
(ii) the Alberta Gazette,
(iii) the Guide to Sportfishing Regulations published on behalf of the Department, or
(iv) the Guide to Commercial Fishing Seasons published by
the Department.
1456
(3) Pour l’application du présent règlement, la limite entre deux
bassins versants est la hauteur de terre qui les divise de sorte que
l’eau d’un côté s’écoule dans une direction et l’eau de l’autre côté
s’écoule dans une autre direction.
(4) Pour l’application du présent règlement, un poisson est
considéré comme gardé s’il n’est pas immédiatement remis dans
l’eau où il a été pris.
(5) Dans le présent règlement et les ordonnances, tout code alphanumérique figurant dans la description d’une zone désigne
une zone de la province établie aux termes de la partie I de la loi
de l’Alberta intitulée Surveys Act, (R.S.A. 1980, ch. S-29.
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-246
Waters Closed to All Fishing
Eaux où la pêche est interdite
4. Except as authorized by a Research Licence issued under the
provincial Act, no person shall fish in the waters set out in column 1 of an item of Schedule 3 during a close time set out in
column 2 of that item.
4. Il est interdit de pêcher dans les eaux visées à la colonne 1
de l’annexe 3 pendant la période de fermeture indiquée à la colonne 2, à moins d’y être autorisé par un permis de recherche
délivré sous le régime de la loi provinciale.
Possession and Use of Live Fish
Possession et utilisation de poissons vivants
5. No person shall possess live fish unless the person
(a) is authorized to do so under the provincial Act; or
(b) is engaged in angling, caught the fish in the waters in which
the person is angling, and the fish are within 100 m of those
waters.
6. No person shall place live fish in any waters other than the
waters from which they were taken unless the person is authorized to do so by a licence issued under the provincial Act.
5. Il est interdit à quiconque d’avoir en sa possession des poissons vivants, sauf si, selon le cas :
a) il y est autorisé sous le régime de la loi provinciale;
b) il pratique la pêche à la ligne et a pris les poissons dans les
eaux où il pêche et que ces poissons se trouvent dans un rayon
de 100 m de ces eaux.
6. Il est interdit de remettre des poissons vivants ailleurs que
dans les eaux où ils ont été pris, à moins d’y être autorisé par un
permis délivré sous le régime de la loi provinciale.
Release of Prohibited Fish
Remise à l’eau de poisson interdit
7. Every person who catches a fish the possession or retention
of which is prohibited under these Regulations or the provincial
Act shall immediately return that fish to the waters from which it
was caught, and, if the fish is alive, release it in a manner that
causes it the least harm.
7. Quiconque prend un poisson dont la possession ou la garde
est interdite par le présent règlement ou la loi provinciale doit
immédiatement le remettre dans les eaux où il l’a pris et, si celuici est encore vivant, le faire de manière à le blesser le moins possible.
Placing of Bait in Waters of the Province
Mise en place d’appâts dans les eaux de la province
8. No person shall place or cause to be placed in any waters
bait of any kind unless it is attached to a hook.
8. Il est interdit de mettre en place ou de faire mettre en place
des appâts dans les eaux, à moins que ces appâts ne soient fixés à
un hameçon.
Lights Prohibited
Lampes interdites
9. No person shall use any light while fishing other than a light
that is attached to a hook or line used in angling.
9. Il est interdit d’utiliser des lampes pour pêcher, à l’exception
d’une lampe fixée à un hameçon ou à une ligne utilisés pour la
pêche à la ligne.
Gear Prohibited
Engins interdits
10. No person shall engage in fishing with a snare, a firearm, a
gaff hook or any device that can be used to pass an electric current through water to attract, stun or kill fish, unless the method
of fishing
(a) is authorized by a licence issued under the provincial Act;
and
(b) does not adversely affect the conservation or protection of
the fish in the fishery to which the permit applies.
10. Il est interdit de pêcher au moyen d’un nœud coulant, d’une
arme à feu, d’une gaffe ou de tout dispositif pouvant servir à
transmettre un courant électrique dans l’eau pour attirer, paralyser
ou tuer le poisson, sauf si cette méthode de pêche :
a) est autorisée par un permis délivré sous le régime de la loi
provinciale,
b) ne nuit pas à la conservation ou à la protection du poisson
dans la pêcherie visée par le permis.
Sale of Fish
Vente de poisson
11. No person shall buy, sell, trade, barter or offer to buy, sell,
trade or barter any fish unless it was caught and retained under
the authority of a licence in which the sale of fish is authorized
and that is issued under the Act or the provincial Act.
11. Il est interdit d’acheter, de vendre, d’échanger ou de troquer ou d’offrir d’acheter, de vendre, d’échanger ou de troquer du
poisson, à moins qu’il n’ait été pris et gardé en vertu d’un permis
de vente de poisson délivré sous le régime de la Loi ou de la loi
provinciale.
Molest, Disturb or Remove Fish
Blesser, déranger ou enlever du poisson
12. No person shall molest or disturb fish or remove fish from
a facility or structure that is
(a) erected by the Department, or under the authority of a research licence issued under the provincial Act, and that is used
or designed to catch or hold fish; or
(b) designed to facilitate the passage of fish.
12. Il est interdit de blesser, de déranger ou d’enlever du poisson se trouvant dans une installation ou un ouvrage qui, selon le
cas :
a) a été construit par le ministère ou aux termes d’un permis de
recherche délivré sous le régime de la loi provinciale et est utilisé ou conçu pour prendre ou garder le poisson;
b) est conçu pour faciliter le passage du poisson.
1457
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-246
PART 2
PARTIE 2
AUTHORITY TO FISH
AUTORISATION DE PÊCHER
13. (1) No person shall fish except as authorized by
(a) the provincial Act;
(b) subsection (2); or
(c) a licence issued under subsection (3).
(2) Subject to section 18, an Indian may engage in sportfishing
without a licence.
(3) The provincial Minister may issue a licence to an Indian to
engage in fishing solely for the purpose of catching fish for food
for their personal use or for the use of their immediate family.
(4) No fee shall be charged to issue a licence under subsection (3).
13. (1) Il est interdit de pêcher à moins d’y être autorisé :
a) soit par la loi provinciale;
b) soit par le paragraphe (2);
c) soit par un permis délivré en vertu du paragraphe (3).
(2) Sous réserve de l’article 18, tout Indien peut pratiquer la
pêche sportive sans permis.
(3) Le ministre provincial peut délivrer un permis à un Indien
l’autorisant à pratiquer la pêche aux seules fins de se nourrir ou
de nourrir sa famille immédiate.
(4) Le permis visé au paragraphe (3) est gratuit.
PART 3
PARTIE 3
SPORTFISHING
PÊCHE SPORTIVE
Application
Application
14. This Part applies only to sportfishing.
14. La présente partie s’applique uniquement à la pêche sportive.
Close Times
Périodes de fermeture
15. No person shall sportfish in the waters set out in column 1
of an item of Schedule 4 during a close time set out in column 2
of that item.
15. Il est interdit de pratiquer la pêche sportive dans les eaux
visées à la colonne 1 de l’annexe 4 pendant la période de fermeture indiquée à la colonne 2.
Catch Limits
Limites de prise
16. (1) No person shall in any day catch and retain from the
waters set out in column 2 of an item of Schedule 5 more fish of
any species set out in column 1 of that item than the quota set out
in column 3 of that item.
(2) No person shall catch and retain from the waters set out in
column 2 of an item of Schedule 5 a fish of any species set out in
column 1 of that item that is of a prohibited length as set out in
column 4 of that item.
16. (1) Il est interdit de prendre et de garder, en une journée,
dans les eaux visées à la colonne 2 de l’annexe 5, un nombre de
poissons d’une espèce mentionnée à la colonne 1 qui excède le
contingent fixé à la colonne 3.
(2) Il est interdit de prendre et de garder, dans les eaux visées à
la colonne 2 de l’annexe 5, tout poisson d’une espèce mentionnée
à la colonne 1 qui est d’une longueur interdite selon la colonne 4.
Possession Limits
Limites de possession
17. (1) No person shall possess more fish of a species than the
daily quota determined under subsection 16(1) for that species for
the waters in which the person is fishing.
(2) No person shall at any time possess more fish of a species
set out in column 1 of an item of Schedule 6 than the quota set
out in column 2 of that item.
18. No person shall possess a lake sturgeon unless authorized
by a Sturgeon Fishing Licence issued under the provincial Act.
17. (1) Il est interdit d’avoir en sa possession un nombre de
poissons d’une espèce qui excède le contingent quotidien établi
par le paragraphe 16(1) pour les eaux où il pêche.
(2) Il est interdit d’avoir en sa possession un nombre de poissons d’une espèce visée à la colonne 1 de l’annexe 6 qui excède
le contingent fixé à la colonne 2.
18. Il est interdit d’avoir en sa possession un esturgeon jaune à
moins d’y être autorisé par un permis de pêche de l’esturgeon
délivré sous le régime de la loi provinciale.
Angling Restrictions
Restrictions applicables à la pêche à la ligne
19. No person shall angle using
(a) more than three hooks attached to a line;
(b) a hook with more than three points on a common shaft;
(c) a lure with more than three hooks as part of it;
(d) in open water, more than one line;
(e) in ice-covered water, more than three lines;
1458
19. Il est interdit à quiconque pêche à la ligne d’utiliser :
a) une ligne munie de plus de trois hameçons;
b) un hameçon garni de plus de trois pointes sur une tige commune;
c) un leurre comportant plus de trois hameçons;
d) en eau libre, plus d’une ligne;
e) sous la glace, plus de trois lignes;
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-246
(f) a spring-loaded hook; or
(g) any fish as bait, other than dead bait fish, dead smelt, dead
herring, dead shrimp, dead fish eggs or the skin, fins or eyes of
game fish caught by angling.
20. No person shall
(a) fish by snagging;
(b) possess fish taken by snagging;
(c) possess a snagging device; or
(d) possess a gaff hook while angling.
21. No person angling shall be more than 30 m from any line
that the person has in the water.
22. No person shall angle through ice in
(a) any flowing waters in Fish Management Zone 1, except the
portion of the Lobstick River lying in 53, 54-9, 10-W5; or
(b) any beaver pond.
23. No person shall fish with prohibited gear or bait set out in
column 1 of an item of Schedule 7 in waters set out in column 2
of that item during the close time set out in column 3 of that item.
f) un hameçon à ressort;
g) comme appât tout poisson autre qu’un poisson-appât mort,
un éperlan mort, un hareng mort, une crevette morte, des œufs
de poisson morts ou la peau, les nageoires ou les yeux de poissons de sport pris par pêche à la ligne.
20. Il est interdit à quiconque de :
a) pêcher en casaquant le poisson;
b) posséder un poisson casaqué;
c) posséder un dispositif de casaque;
d) posséder une gaffe pendant qu’il pêche à la ligne.
21. Il est interdit à quiconque pêche à la ligne de se trouver à
plus de 30 m de toute ligne qu’il a mise à l’eau.
22. Il est interdit de pêcher à la ligne sous la glace :
a) dans les eaux courantes de la zone de gestion du poisson 1,
sauf dans la partie de la rivière Lobstick se trouvant dans 53,
54-9, 10-W5;
b) dans un étang de castors.
23. Il est interdit de pêcher avec un engin ou un appât interdit
visé à la colonne 1 de l’annexe 7 dans les eaux mentionnées à la
colonne 2 pendant la période de fermeture indiquée à la colonne 3.
Dip Net, Minnow Trap and Seine Net Restrictions
Restrictions applicables aux épuisettes, aux pièges à ménés et
aux seines
24. No person shall fish with a dip net, seine net or minnow
trap
(a) for any fish other than bait fish; or
(b) in any waters set out in column 2 of items 3 to 6 of Schedule 7 during the close times set out in column 3 of those items.
(2) No person shall fish with more than two minnow traps.
26. No person shall fish with a seine net that exceeds 3 m in
length or 2 m in depth.
24. Il est interdit de pêcher avec une épuisette, une seine ou un
piège à ménés :
a) du poisson qui n’est pas du poisson-appât;
b) dans les eaux visées à la colonne 2 des articles 2 à 6 de
l’annexe 7 pendant la période de fermeture indiquée à la colonne 3.
25. (1) Il est interdit à quiconque de pêcher avec un piège à
ménés sauf si :
a) ses nom et adresse sont inscrits lisiblement et visiblement
sur le piège;
b) le piège mesure au plus 60 cm de longueur ou au plus 30 cm
de largeur, de profondeur ou de diamètre.
(2) Il est interdit de pêcher avec plus de deux pièges à ménés.
26. Il est interdit de pêcher avec une seine mesurant plus de
3 m de longueur ou plus de 2 m de profondeur.
Bow and Arrow Restrictions
Restrictions applicables à la pêche à l’arc
27. (1) No person shall fish with a bow and arrow for Arctic
grayling, trout, mountain whitefish, lake sturgeon or walleye.
27. (1) Il est interdit de pêcher avec un arc et une flèche
l’ombre arctique, la truite, le ménomini des montagnes,
l’esturgeon jaune ou le doré jaune.
(2) Il est interdit de pêcher avec une arbalète.
25. (1) No person shall fish with a minnow trap unless
(a) it is visibly and legibly marked with the person’s name and
address; or
(b) it does not exceed 60 cm in length or 30 cm in width, depth
or diameter.
(2) No person shall fish with a crossbow.
Spear Restrictions
Restrictions applicables à la pêche au harpon
28. (1) No person shall fish with a spear except when swimming and unless the spear is propelled by a spring, an elastic,
compressed gas or by hand.
(2) Despite subsection (1), no person shall fish with a spear for
Arctic grayling, trout, mountain whitefish, lake sturgeon or walleye.
28. (1) Il est interdit de pêcher au harpon sauf en nageant et
sauf si le harpon est propulsé par un ressort, un élastique, un gaz
comprimé ou la force musculaire.
(2) Malgré le paragraphe (1), il est interdit de pêcher au harpon
l’ombre arctique, la truite, le ménomini des montagnes,
l’esturgeon jaune ou le doré jaune.
1459
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-246
PART 4
PARTIE 4
COMMERCIAL FISHING
PÊCHE COMMERCIALE
Application
Application
29. This Part applies to any person engaged in fishing under
the authority of a licence issued under the Act or the provincial
Act that authorizes the holder of the licence to sell fish.
29. La présente partie s’applique à quiconque pratique la pêche
aux termes d’un permis de vente de poisson délivré sous le régime de la Loi ou de la loi provinciale.
Restrictions
RESTRICTIONS
30. Except when sportfishing, no person shall fish for bait fish
unless authorized by a Commercial Bait Fishing Licence issued
under the provincial Act.
30. Sauf dans le cadre de la pêche sportive, il est interdit de pêcher du poisson-appât à moins d’y être autorisé par un permis de
pêche commerciale du poisson-appât délivré sous le régime de la
loi provinciale.
31. (1) Il est interdit de pêcher dans les eaux visées à la colonne 1 des parties 1 ou 2 de l’annexe 8 au moyen d’engins mentionnés à la colonne 2 durant la période de fermeture fixée à la
colonne 3.
(2) Lorsque le directeur modifie, en vertu du paragraphe 3(1),
une période de fermeture de la pêche au filet maillant de manière
à autoriser cette pêche, il indique dans l’ordonnance que l’un ou
plusieurs des maillages de filet maillant indiqués dans le tableau
du présent paragraphe sont autorisés.
31. (1) No person shall fish in the waters set out in column 1 of
an item of Part 1 or 2 of Schedule 8 during a close time set out in
column 3 of that item using gear set out in column 2 of that item.
(2) If a close time for fishing with gill nets is varied under subsection 3(1) to permit fishing, the Director shall specify in the
order that one or more of the gill net mesh size limits set out in
the table to this subsection are permitted.
TABLE
Item
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
18.
19.
20.
21.
22.
23.
24.
25.
26.
27.
Permitted Mesh Size
51 mm
not less than 51 mm
63 mm
not less than 63 mm
70 mm
not less than 70 mm
76 mm
not less than 76 mm
89 mm
not less than 89 mm
102 mm
not less than 102 mm
not more than 102 mm
114 mm
not less than 114 mm
127 mm
not less than 127 mm
140 mm
not less than 140 mm
152 mm
not less than 152 mm
159 mm
not less than 159 mm
165 mm
not less than 165 mm
178 mm
not less than 178 mm
32. If a mesh size limit is specified in an order referred to in
subsection 31(2), no person fishing in waters to which the order
applies shall use a gill net that has a mesh size other than that
specified in the order for those waters.
1460
TABLEAU
Article
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
18.
19.
20.
21.
22.
23.
24.
25.
26.
27.
Maillages autorisés
51 mm
au moins 51 mm
63 mm
au moins 63 mm
70 mm
au moins 70 mm
76 mm
au moins 76 mm
89 mm
au moins 89 mm
102 mm
au moins 102 mm
au plus 102 mm
114 mm
au moins 114 mm
127 mm
au moins 127 mm
140 mm
au moins 140 mm
152 mm
au moins 152 mm
159 mm
au moins 159 mm
165 mm
au moins 165 mm
178 mm
au moins 178 mm
32. Lorsque l’ordonnance visée au paragraphe 31(2) spécifie
un maillage pour les eaux en cause, il est interdit à quiconque
pêche dans ces eaux d’utiliser un filet maillant dont le maillage ne
correspond pas à celui spécifié dans l’ordonnance.
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-246
Notification of Quota Taken
Avis relatif aux contingents
33. (1) If a fishery officer has determined that a fishing quota
for a species of fish set out in column 4 of an item of Part 1 or 2
of Schedule 8, in the waters set out in column 1 of that item, with
the gear set out in column 2 of that item, has been or is about to
be taken, the fishery officer shall give notice that the quota has
been taken.
(2) The notice referred to in subsection (1) shall be given to the
persons affected or likely to be affected by the notice by one or
more of the methods listed in subsection 3(2).
34. No person shall fish for any species of fish in any waters
set out in a notice given under subsection 33(1) with the type of
gear specified in the notice.
33. (1) Lorsque l’agent des pêches détermine que le contingent
applicable aux poissons d’une espèce indiquée à la colonne 4 des
parties 1 ou 2 de l’annexe 8, pêchés dans les eaux visées à la colonne 1 au moyen d’un engin mentionné à la colonne 2, a été
atteint ou est sur le point de l’être, il donne avis que le contingent
a été atteint.
(2) L’avis mentionné au paragraphe (1) est donné par l’un ou
plusieurs des moyens indiqués au paragraphe 3(2) aux personnes
touchées ou susceptibles d’être touchées par sa teneur.
34. Il est interdit dans les eaux visées par l’avis donné en application du paragraphe 33(1), de pêcher toute espèce de poisson au
moyen de l’engin précisé dans l’avis.
PART 5
PARTIE 5
TICKETABLE OFFENCES
CONTRAVENTIONS
Prescribed Offence
Infractions désignées
35. The contravention of a provision of these Regulations set
out in column 1 of an item of Schedule 9 is an offence to which
section 79.7 of the Act applies and that may be described in tickets in the manner set out in column 2 of that item.
35. La violation d’une disposition du présent règlement visée à
la colonne 1 de l’annexe 9 constitue une infraction aux termes de
l’article 79.7 de la Loi, laquelle peut être décrite dans le formulaire de contravention de la manière indiquée à la colonne 2.
Fines
Amendes
36. If proceedings are commenced under section 79.7 of the
Act, the amount of the fine for an offence described in column 2
of an item of Schedule 9 is the amount set out in column 3 of that
item.
36. Dans le cas de poursuites intentées conformément à
l’article 79.7 de la Loi, l’amende applicable à l’infraction décrite
à la colonne 2 de l’annexe 9 est celle fixée à la colonne 3.
REPEAL
ABROGATION
1
37. Le Règlement de pêche de l’Alberta1 est abrogé.
37. The Alberta Fishery Regulations are repealed.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
38. These Regulations come into force on April 23, 1998.
Item
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
1
SCHEDULE 1
(Section 1)
ANNEXE 1
(article 1)
GAME FISH AND BAIT FISH
POISSON DE SPORT ET POISSON-APPÂT
PART 1
PARTIE 1
SPECIES OF GAME FISH
ESPÈCES DE POISSONS DE SPORT
Column 1
Column 2
Common Name
Arctic grayling
Goldeye
Lake sturgeon
Lake whitefish
Mooneye
Mountain whitefish
Northern pike (Jackfish)
Sauger
Scientific Name
Thymallus arcticus
Hiodon alosoides
Acipenser fulvescens
Coregonus clupeaformis
Hiodon tergisus
Prosopium williamsoni
Esox lucius
Stizostedion canadense
———
SOR/87-153
38. Le présent règlement entre en vigueur le 23 avril 1998.
Article
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
Colonne 1
Colonne 2
Nom commun
Ombre arctique
Laquaiche aux yeux d’or
Esturgeon jaune
Grand corégone
Laquaiche argentée
Ménomini des montagnes
Grand brochet
Doré noir
Nom scientifique
Thymallus arcticus
Hiodon alosoides
Acipenser fulvescens
Coregonus clupeaformis
Hiodon tergisus
Prosopium williamsoni
Esox lucius
Stizostedion canadense
———
1
DORS/87-153
1461
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-246
SCHEDULE 1—Continued
ANNEXE 1 (suite)
GAME FISH AND BAIT FISH—Continued
POISSON DE SPORT ET POISSON-APPÂT (suite)
PART 1—Continued
PARTIE 1 (suite)
SPECIES OF GAME FISH—Continued
Item
9.
10.
11.
12.
13.
Item
1.
2.
3.
4.
5.
Column 1
Column 2
Common Name
Scientific Name
Trout
(a) Brook trout
(b) Brown trout
(c) Bull trout (Dolly Varden)
(d) Cutthroat trout
(e) Golden trout
(f) Lake trout
(g) Rainbow trout
Tullibee (Cisco, Lake herring)
Walleye
Yellow perch
Burbot (ling)
ESPÈCES DE POISSONS DE SPORT (suite)
Article
9.
Salvelinus fontinalis
Salmo trutta
Salvelinus confluentus (S. malma)
Oncorhynchus clarki
Oncorhynchus aquabonita
Salvelinus namaycush
Oncorhynchus mykiss
Coregonus artedii
Stizostedion vitreum
Perca flavescens
Lota lota
10.
11.
12.
13.
Colonne 1
Colonne 2
Nom commun
Nom scientifique
Truites et ombles :
a) Omble de fontaine (truite mouchetée)
b) Truite brune
c) Omble à tête plate (Dolly Varden)
d) Truite fardée
e) Truite dorée
f) Touladi (truite grise)
g) Truite arc-en-ciel
Cisco de lac
Doré jaune
Perchaude
Lotte
Salvelinus fontinalis
Salmo trutta
Salvelinus confluentus
Oncorhynchus clarki
Oncorhynchus aquabonita
Salvelinus namaycush
Oncorhynchus mykiss
Coregonus artedii
Stizostedion vitreum
Perca flavescens
Lota lota
PART 2
PARTIE 2
SPECIES OF BAIT FISH
ESPÈCES DE POISSONS-APPÂTS
Column 1
Column 2
Colonne 1
Common Name
Iowa darter
Minnows, except carp
and goldfish
Sticklebacks
Suckers
Trout perch
Scientific Name
Etheostoma exile
Family Cyprinidae
Article
1.
2.
Family Gasterosteidae
Family Catostomidae
Percopsis omiscomaycus
3.
4.
5.
Colonne 2
Nom commun
Nom scientifique
Dard à ventre jaune
Etheostoma exile
Ménés, à l’exception de la carpe et Famille Cyprinidae
du cyprin doré
Épinoches
Famille Gasterosteidae
Meuniers
Famille Catostomidae
Omisco (perche-truite)
Percopsis omiscomaycus
SCHEDULE 2
(Section 1)
ANNEXE 2
(article 1)
FISH MANAGEMENT ZONES AND
WATERSHED UNITS
ZONES DE GESTION DU POISSON ET UNITÉS
DE BASSINS VERSANTS
Fish Management Zone 1— Eastern Slopes
Zone de gestion du poisson 1 — Versants est
All waters within the area described by the Watershed Units listed
below:
Unit ES1 — the Oldman River watershed upstream of Secondary
Road 509 near Coalhurst, and the Bow River watershed upstream
of Highway 24 near Carseland;
Toutes les eaux se trouvant dans la zone décrite par les unités de
bassins versants dont la liste est donnée ci-après :
unité VE1—le bassin versant de la rivière Oldman en amont de la
route secondaire 509, à proximité de Coalhurst, et le bassin versant de la rivière Bow en amont de la route 24, à proximité de
Carseland;
unité VE2—le bassin versant de la rivière Red Deer en amont du
barrage Dickson, à l’ouest d’Innisfail, et le bassin versant de la
rivière Saskatchewan-Nord en amont de la route 22/39, à proximité de Drayton Valley;
unité VE3—le bassin versant de la rivière Athabasca en amont de
la route secondaire 658, à proximité de Whitecourt, et le bassin
versant de la rivière Pembina en amont de la route 43, à proximité
de Sangudo; et
unité VE4—le bassin versant de la rivière Smoky en amont de
ligne de base 21.
Unit ES2 — the Red Deer River watershed upstream of the
Dickson Dam west of Innisfail, and the North Saskatchewan
River watershed upstream of Highway 22/39 near Drayton
Valley;
Unit ES3 — the Athabasca River watershed upstream of Secondary Road 658 near Whitecourt, and the Pembina River watershed upstream of Highway 43 near Sangudo; and
Unit ES4 — the Smoky River watershed upstream of the
21st Base line.
1462
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-246
Fish Management Zone 2 — Parkland-Prairie
Zone de gestion du poisson 2 — Parcs-Prairies
All waters within the area described by the Watershed Units listed
below:
Unit PP1 — the Milk River watershed, and the South Saskatchewan
River watershed upstream to Secondary Road 509 on the Oldman
River near Coalhurst, including the St. Mary River watershed,
and upstream to Highway 24 on the Bow River near Carseland;
Toutes les eaux se trouvant dans la zone décrite par les unités de
bassins versants dont la liste est donnée ci-après :
unité PP1—le bassin versant de la rivière Milk et le bassin versant de la rivière Saskatchewan-Sud en amont de la route secondaire 509 traversant la rivière Oldman, à proximité de Coalhurst,
y compris le bassin versant de la rivière St. Mary, et, vers
l’amont, jusqu’à la route 24 traversant la rivière Bow, à proximité
de Carseland;
unité PP2—le bassin versant de la rivière Red Deer en amont du
barrage Dickson à l’ouest d’Innisfail et les bassins versants du
ruisseau Sounding, de la rivière Battle et du ruisseau Eyehill, et le
bassin versant de la rivière Saskatchewan-Nord en amont jusqu’à
la route 22/39, à proximité de Drayton Valley, mais à l’exclusion
des bassins versants des tributaires se déversant sur la rive gauche
(nord) entre la route 38, à proximité de Redwater, et la frontière
Alberta-Saskatchewan.
Unit PP2 — the Red Deer River watershed upstream to the
Dickson Dam west of Innisfail, and the Sounding Creek watershed, the Battle River watershed, the Eyehill Creek watershed,
and the North Saskatchewan River watershed upstream to Highway 22/39 near Drayton Valley, excluding tributary watersheds
entering on the left (north) bank between Highway 38 near
Redwater and the Alberta-Saskatchewan border.
Fish Management Zone 3 — Northern Boreal
Zone de gestion du poisson 3 — Boréale nord
All waters within the area described by the Watershed Units listed
below:
Unit NB1 — the Athabasca River watershed between the north
boundary of Township 78 and Secondary Road 813 near
Athabasca, including the Calling River watershed, the La Biche
River watershed, the Beaver River watershed, and the tributary
watersheds entering on the left (north) bank of the North
Saskatchewan River between Highway 38 near Redwater and the
Alberta-Saskatchewan border;
Unit NB2 — the Athabasca River watershed between Secondary
Road 813 near Athabasca and Secondary Road 658 near
Whitecourt, including the Lesser Slave River watershed and the
Pembina River watershed upstream to Highway 43 near Sangudo;
Toutes les eaux se trouvant dans la zone décrite par les unités de
bassins versants dont la liste est donnée ci-après :
unité BN1—le bassin versant de la rivière Athabasca entre la
limite nord du canton 78 et la route secondaire 813, à proximité
d’Athabasca, y compris les bassins versants des rivières Calling,
La Biche et Beaver, et les bassins versants des tributaires se déversant sur la rive gauche (nord) de la rivière Saskatchewan-Nord,
entre la route 38, à proximité de Redwater, et la frontière AlbertaSaskatchewan;
unité BN2—le bassin versant de la rivière Athabasca entre la
route secondaire 813, à proximité d’Athabasca, et la route secondaire 658, à proximité de Whitecourt, y compris les bassins versants de la rivière Lesser Slave et de la rivière Pembina vers
l’amont jusqu’à la route 43, à proximité de Sangudo;
unité BN3—le bassin versant de la rivière de la Paix, y compris
les bassins versants des rivières Wabasca, Birch, Diog, Hay,
Petitot, Fontas, Yates, Whitesand et Buffalo; et
Unit NB3 — the Peace River watershed, including the Wabasca
River, Birch River, Diog River, Hay River, Petitot River, Fontas
River, Yates River, Whitesand River and Buffalo River watersheds; and
Unit NB4 — the Athabasca River watershed downstream of the
north boundary of Township 78, including the Clearwater River
and Christina River watersheds and the Slave River and Lake
Athabasca watersheds, and the lakes and streams north of Lake
Athabasca.
Item
1.
2.
3.
unité BN4—le bassin versant de la rivière Athabasca en aval de la
limite nord du canton 78, y compris les bassins versants des rivières Clearwater et Christina et les bassins versants de la rivière
Slave River et du lac Athabasca, et les lacs et cours d’eau se trouvant au nord du lac Athabasca.
SCHEDULE 3
(Section 4)
ANNEXE 3
(article 4)
WATERS CLOSED TO ALL FISHING
EAUX OÙ LA PÊCHE EST INTERDITE
Column 1
Column 2
Waters
Fish Management Zone 1 – Eastern Slopes
Fish Management Zone 2 – Parkland-Prairie
Fish Management Zone 3 – Northern Boreal
Close Time
Dec. 31 to Jan. 1
Dec. 31 to Jan. 1
Dec. 31 to Jan. 1
Article
1.
2.
3.
Colonne 1
Colonne 2
Eaux
Zone de gestion du poisson 1 – Versants est
Zone de gestion du poisson 2 – Parcs-Prairies
Zone de gestion du poisson 3 – Boréale nord
Période de fermeture
Du 31 déc. au 1er janv.
Du 31 déc. au 1er janv.
Du 31 déc. au 1er janv.
1463
13/5/98
Item
1.
2.
3.
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-246
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
SCHEDULE 4
(Section 15)
ANNEXE 4
(article 15)
WATERS CLOSED TO SPORTFISHING
EAUX OÙ LA PÊCHE SPORTIVE EST INTERDITE
Column 1
Column 2
Waters
Fish Management Zone 1 – Eastern Slopes
Fish Management Zone 2 – Parkland-Prairie
Fish Management Zone 3 – Northern Boreal
Close Time
Jan. 1 to Dec. 31
Jan. 1 to Dec. 31
Jan. 1 to Dec. 31
Article
1.
2.
3.
Colonne 1
Colonne 2
Eaux
Zone de gestion du poisson 1 – Versants est
Zone de gestion du poisson 2 – Parcs-Prairies
Zone de gestion du poisson 3 – Boréale nord
Période de fermeture
Du 1er janv. au 31 déc.
Du 1er janv. au 31 déc.
Du 1 er janv. au 31 déc.
SCHEDULE 5
(Section 16)
SPORTFISHING QUOTAS AND SIZE LIMITS
Item
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
Column 1
Column 2
Column 3
Column 4
Species
Trout and Arctic grayling combined [total of (a) to (h)]
(a) Arctic grayling
(b) Brook trout
(c) Brown trout
(d) Bull trout
(e) Cutthroat trout
(f) Golden trout
(g) Lake trout
(h) Rainbow trout
Walleye and sauger combined
Walleye
Yellow perch
Northern pike
Mountain whitefish
Lake whitefish and cisco (tulibee) combined
Goldeye and mooneye combined
Burbot
Waters
All water bodies
Quota
Prohibited Length
0 to 5 cm
0 to 5 cm
0 to 5 cm
0 to 5 cm
0 to 5 cm
0 to 5 cm
0 to 5 cm
0 to 5 cm
0 to 5 cm
0 to 5 cm
0 to 5 cm
0 to 5 cm
0 to 5 cm
0 to 5 cm
0 to 5 cm
0 to 5 cm
0 to 5 cm
All water bodies
All water bodies
All water bodies
All water bodies
All water bodies
All water bodies
All water bodies
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
ANNEXE 5
(article 16)
CONTINGENTS ET LIMITES DE LONGUEUR — PÊCHE SPORTIVE
Article
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
1464
Colonne 1
Colonne 2
Colonne 3
Colonne 4
Espèces
Truite et ombre arctique, ensemble
[total de a) à h)]
a) Ombre arctique
b) Ombre de fontaine
c) Truite brune
d) Ombre à tête plate
e) Truite fardée
f) Truite dorée
g) Touladi (truite grise)
h) Truite arc-en-ciel
Doré jaune et doré noir, ensemble
Doré jaune
Perchaude
Grand brochet
Ménomini des montagnes
Grand corégone et cisco de lac, ensemble
Laquaiche aux yeux d’or et laquaiche argentée, ensemble
Lotte
Eaux
Toutes
Contingent
1
Longueur interdite
0 à 5 cm
Toutes
Toutes
Toutes
toutes
Toutes
Toutes
Toutes
Toutes
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
0 à 5 cm
0 à 5 cm
0 à 5 cm
0 à 5 cm
0 à 5 cm
0 à 5 cm
0 à 5 cm
0 à 5 cm
0 à 5 cm
0 à 5 cm
0 à 5 cm
0 à 5 cm
0 à 5 cm
0 à 5 cm
0 à 5 cm
0 à 5 cm
13/5/98
Item
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-246
SCHEDULE 6
(Subsection 17(3))
ANNEXE 6
(paragraphe 17(2))
POSSESSION LIMITS
LIMITES DE POSSESSION
Column 1
Column 2
Species
Trout and Arctic grayling combined [total of (a) to (h)]
(a) Arctic grayling
(b) Brook trout
(c) Brown trout
(d) Bull trout
(e) Cutthroat trout
(f) Golden trout
(g) Lake trout
(h) Rainbow trout
Walleye and sauger combined
Walleye
Yellow perch
Northern pike
Mountain whitefish
Lake whitefish and cisco (tulibee) combined
Goldeye and mooneye combined
Burbot
Quota
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
Article
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
Colonne 1
Colonne 2
Espèces
Truite et ombre arctique, ensemble [Total a) à h)]
a) Ombre arctique
b) Omble de fontaine
c) Truite brune
d) Omble à tête plate
e) Truite fardée
f) Truite dorée
g) Touladi (truite grise)
h) Truite arc-en-ciel
Doré jaune et doré noir, ensemble
Doré jaune
Perchaude
Grand brochet
Ménomini des montagnes
Grand corégone et cisco de lac, ensemble
Laquaiche aux yeux d’or et laquaiche argentée, ensemble
Lotte
Contingent
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
SCHEDULE 7
(Sections 23 and 24)
ANNEXE 7
(articles 23 et 24)
WATERS IN WHICH SPORTFISHING WITH SPECIFIED
GEAR OR BAIT IS PROHIBITED
EAUX OÙ LA PÊCHE SPORTIVE AVEC CERTAINS ENGINS
OU APPÂTS EST INTERDITE
Item
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Column 1
Column 2
Column 3
Prohibited Gear or Bait
Spear
Bow and arrow
Bait
Bait fish
Fish as bait
Bait except maggots
Hook except barbless
hook
Hook except single pointed
hook
Hook size more than
10 mm
Waters
All water bodies
All water bodies
All water bodies
All water bodies
All water bodies
All water bodies
All water bodies
Close Time
Jan.1 to Dec. 31
Jan.1 to Dec. 31
Jan.1 to Dec. 31
Jan.1 to Dec. 31
Jan.1 to Dec. 31
Jan.1 to Dec. 31
Jan.1 to Dec. 31
Article
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
All water bodies
Jan.1 to Dec. 31
8.
All water bodies
Jan.1 to Dec. 31
9.
Colonne 1
Colonne 2 Colonne 3
Engins ou appâts
Harpon
Arc et flèche
Appât
Poisson-appât
Poisson servant d’appât
Appât sauf les asticots
Hameçon sauf un hameçon sans
ardillon
Hameçon sauf un hameçon à pointe
unique
Hameçon d’une taille de plus de
10 mm
Eaux
Toutes
Toutes
Toutes
Toutes
Toutes
Toutes
Toutes
Période de fermeture
Du 1er janv. au 31 déc.
Du 1er janv. au 31 déc.
Du 1er janv. au 31 déc.
Du 1er janv. au 31 déc.
Du 1er janv. au 31 déc.
Du 1er janv. au 31 déc.
Du 1er janv. au 31 déc.
Toutes
Du 1er janv. au 31 déc.
Toutes
Du 1er janv. au 31 déc.
SCHEDULE 8
(Sections 31 and 33)
ANNEXE 8
(articles 31 et 33)
COMMERCIAL FISHING SEASONS AND QUOTAS
SAISONS DE PÊCHE COMMERCIALE ET CONTINGENTS
PART 1
PARTIE 1
COMMERCIAL FISHING LICENCES AND LIMITED NET
FISHING LICENCES
PERMIS DE PÊCHE COMMERCIALE ET PERMIS DE PÊCHE
RESTREINTE AU FILET
Column 1
Column 2
Item Waters
Gear
1.
All water bodies Gill net
Column 3
Close
Time
Jan. 1 to
Dec. 31
Column 4
Species and Quota
(1) Lake whitefish: 1 kg
(2) Walleye: 1 kg
(3) Yellow perch: 1 kg
(4) Northern pike: 1 kg
(5) Tullibee: 1 kg
(6) Lake trout: 1 kg
Colonne 1 Colonne 2
Article Eaux
1.
Toutes
Engins
Filet maillant
Colonne 3
Période de
fermeture
Du 1er janv.
au 31 déc.
Colonne 4
Espèce et contingent
(1) Grand corégone : 1 kg
(2) Doré jaune : 1 kg
(3) Perchaude : 1 kg
(4) Grand brochet : 1 kg
(5) Cisco de lac : 1 kg
(6) Touladi : 1 kg
1465
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-246
SCHEDULE 8—Continued
ANNEXE 8 (suite)
COMMERCIAL FISHING SEASONS AND
QUOTAS—Continued
SAISONS DE PÊCHE COMMERCIALE ET
CONTINGENTS (suite)
PART 1—Continued
PARTIE 1 (suite)
COMMERCIAL FISHING LICENCES AND LIMITED NET
FISHING LICENCES—Continued
PERMIS DE PÊCHE COMMERCIALE ET PERMIS DE PÊCHE
RESTREINTE AU FILET (suite)
Column 1
Item Waters
Column 2
Column 3
Column 4
Gear
Close
Time
Species and Quota
2.
All water bodies Baited hook
Jan. 1 to
Dec. 31
3.
All water bodies Trap net
Jan. 1 to
Dec. 31
Article Eaux
Engins
Colonne 3
Colonne 4
Période de
fermeture
Espèce et contingent
er
2.
Toutes
Hameçon appâté Du 1 janv.
au 31 déc.
3.
Toutes
Parc en filet
Du 1er janv.
au 31 déc.
(1) Lotte : 1 kg
(2) Grand corégone : 1 kg
(3) Doré jaune : 1 kg
(4) Perchaude : 1 kg
(5) Grand brochet : 1 kg
(6) Cisco de lac : 1 kg
(7) Touladi : 1 kg
(1) Grand corégone : 1 kg
(2) Doré jaune : 1 kg
(3) Perchaude : 1 kg
(4) Grand brochet : 1 kg
(5) Cisco de lac : 1 kg
(6) Touladi : 1 kg
PART 2
PARTIE 2
MÉTIS COMMERCIAL FISHING LICENCES
PERMIS DE PÊCHE COMMERCIALE DES MÉTIS
Column 1
Column 2
Column 3
Close
Time
Jan. 1 to
Dec. 31
Item
1.
Waters
Gear
All water bodies Gill net
2.
All water bodies Baited hook Jan. 1 to
Dec. 31
3.
All water bodies Trap net
1466
(1) Burbot: 1 kg
(2) Lake whitefish: 1 kg
(3) Walleye: 1 kg
(4) Yellow perch: 1 kg
(5) Northern pike: 1 kg
(6) Tullibee: 1 kg
(7) Lake trout: 1 kg
(1) Lake whitefish: 1 kg
(2) Walleye: 1 kg
(3) Yellow perch: 1 kg
(4) Northern pike: 1 kg
(5) Tullibee: 1 kg
(6) Lake trout: 1 kg
Colonne 1 Colonne 2
Jan. 1 to
Dec. 31
Column 4
Species and Quota
(1) Lake whitefish: 1 kg
(2) Walleye: 1 kg
(3) Yellow perch: 1 kg
(4) Northern pike: 1 kg
(5) Tullibee: 1 kg
(6) Lake trout: 1 kg
(1) Burbot: 1 kg
(2) Lake whitefish: 1 kg
(3) Walleye: 1 kg
(4) Yellow perch: 1 kg
(5) Northern pike: 1 kg
(6) Tullibee: 1 kg
(7) Lake trout: 1 kg
(1) Lake whitefish: 1 kg
(2) Walleye: 1 kg
(3) Yellow perch: 1 kg
(4) Northern pike: 1 kg
(5) Tullibee: 1 kg
(6) Lake trout: 1 kg
Colonne 1 Colonne 2
Colonne 3
Période de
fermeture
Du 1er janv.
au 31 déc.
Article Eaux
1.
Toutes
Engins
Filet maillant
2.
Toutes
Hameçon appâté Du 1er janv.
au 31 déc.
3.
Toutes
Parc en filet
Du 1er janv.
au 31 déc.
Colonne 4
Espèce et contingent
(1) Grand corégone : 1 kg
(2) Doré jaune : 1 kg
(3) Perchaude : 1 kg
(4) Grand brochet : 1 kg
(5) Cisco de lac : 1 kg
(6) Touladi : 1 kg
(1) Lotte : 1 kg
(2) Grand corégone : 1 kg
(3) Doré jaune : 1 kg
(4) Perchaude : 1 kg
(5) Grand brochet : 1 kg
(6) Cisco de lac : 1 kg
(7) Touladi : 1 kg
(1) Grand corégone : 1 kg
(2) Doré jaune : 1 kg
(3) Perchaude : 1 kg
(4) Grand brochet : 1 kg
(5) Cisco de lac : 1 kg
(6) Touladi : 1 kg
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-246
SCHEDULE 9
(Sections 35 and 36)
PRESCRIBED OFFENCES AND FINES
Item
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
18.
19.
20.
21.
22.
23.
24.
25.
26.
27.
28.
29.
30.
31.
32.
33.
34.
35.
36.
37.
38.
39.
40.
Column 1
Column 2
Column 3
Provision of
Regulations
4
5-6
7
8
9
13
13
15
16
17
19(a)
19(b)
19(c)
19(d)
19(e)
19(f)
19(g)
20(a)
20(b)
20(c)
20(d)
21
22
23
23
24
24
24
24
24
24
25
25
25
26
27
27
28
28
28
Description of Offence
Fine ($)
Fishing in closed waters
200
Possessing live fish without authorization
200
Failing to return fish to waters from which it was taken
100
Placing in water bait not attached to a hook
50
Fishing with prohibited light
150
Sportfishing without authorization
100
Fishing, other than sportfishing, without authorization
250
Sportfishing in closed waters
200
Catching and retaining more than daily quota
100, plus 20 for each fish in excess of the quota to a maximum of $1,000
Exceeding possession limit
100, plus 20 for each fish in excess of possession limit to a maximum of $1,000
Angling with more than three hooks on a line
50
Angling with a hook with more than three points on a common shaft 50
Angling with a lure with more than three hooks as part of it
50
Angling with more than one line in open water
50
Angling with more than three lines in ice-covered water
50
Angling with spring-loaded hook
100
Angling using prohibited fish as bait
200
Fishing by snagging
200
Possessing fish taken by snagging
200
Possessing a snagging device
200
Possessing a gaff hook while angling
200
Being more than 30 m from any line in water
50
Angling through ice in specified waters
200
Sportfishing with prohibited gear
200
Sportfishing with prohibited bait
200
Fishing with dip net for fish other than bait fish
200
Fishing with seine net for fish other than bait fish
200
Fishing with minnow trap for fish other than bait fish
200
Fishing with dip net in prohibited waters
150
Fishing with seine net in prohibited waters
150
Fishing with minnow trap in prohibited waters
150
Fishing with improperly marked minnow trap
100
Fishing with oversized minnow trap
150
Fishing with more than two minnow traps
150
Fishing with oversized seine net
150
Fishing with bow and arrow for prohibited species
150
Fishing with cross bow
150
Fishing with spear using prohibited means of propulsion
150
Fishing with spear while not swimming
150
Fishing with spear for prohibited species
150
ANNEXE 9
(articles 35 et 36)
INFRACTIONS DÉSIGNÉES ET AMENDES
Article
1.
2.
3.
4.
5.
6.
Colonne 1
Colonne 2
Colonne 3
Dispositions
du règlement
4
5-6
7
8
9
13
Description de l’infraction
Pêcher dans des eaux interdites
Avoir en sa possession des poissons vivants sans autorisation
Ne pas remettre dans les mêmes eaux un poisson pris
Mettre à l’eau un appât non fixé à un hameçon
Pêcher avec une lampe interdite
Pratiquer la pêche sportive sans autorisation
Amende ($)
200
200
100
50
150
100
1467
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-246
ANNEXE 9 (suite)
INFRACTIONS DÉSIGNÉES ET AMENDES (suite)
Colonne 1
Colonne 2
Colonne 3
Dispositions
Article du règlement Description de l’infraction
7.
8.
9.
13
15
16
10.
17
11.
12.
19a)
19b)
13.
14.
15.
16.
17.
18.
19.
20.
21.
22.
23.
24.
25.
26.
27.
28.
19c)
19d)
19e)
19f)
19g)
20a)
20b)
20c)
20d)
21
22
23
23
24
24
24
29.
30.
31.
32.
33.
34.
35.
36.
37.
38.
39.
40.
24
24
24
25
25
25
26
27
27
28
28
28
Amende ($)
Pratiquer la pêche, autre que la pêche sportive, sans autorisation
Pratiquer la pêche sportive dans des eaux interdites
Dépasser le contingent quotidien
250
200
100, plus 20 pour chaque poisson en sus du contingent, jusqu’à concurrence
de 1 000 $
Dépasser la limite de possession
100, plus 20 pour chaque poisson en sus de la limite de possession, jusqu’à
concurrence de 1 000 $
Pêcher à la ligne avec une ligne munie de plus de trois hameçons 50
Pêcher à la ligne avec un hameçon ayant plus de trois pointes sur 50
une tige commune
Pêcher à la ligne avec un leurre comportant plus de trois hameçons 50
Pêcher à la ligne avec plus d’une ligne en eau libre
50
Pêcher à la ligne sous la glace avec plus de trois lignes
50
Pêcher à la ligne avec un hameçon à ressort
100
Pêcher à la ligne avec un poisson interdit comme appât
200
Pêcher par casaque
200
Avoir en sa possession de poisson casaqué
200
Avoir en sa possession un dispositif de casaque
200
Avoir en sa possession une gaffe lors de la pêche à la ligne
200
Être à plus de 30 m d’une ligne mise à l’eau
50
Pêcher à la ligne sous la glace dans des eaux interdites
200
Pratiquer la pêche sportive avec un engin interdit
200
Pratiquer la pêche sportive avec un appât interdit
200
Pêcher avec une épuisette de poissons autres que du poisson-appât 200
Pêcher avec une seine de poissons autres que du poisson-appât
200
Pêcher avec un piège à ménés de poissons autres que
200
du poisson-appât
150
Pêcher avec une épuisette dans des eaux interdites
Pêcher avec une seine dans des eaux interdites
150
Pêcher avec un piège à ménés dans des eaux interdites
150
Pêcher avec un piège à ménés incorrectement marqué
100
Pêcher avec un piège à ménés de taille trop grande
150
Pêcher avec plus de deux pièges à ménés
150
Pêcher avec une seine de taille trop grande
150
Pêcher des espèces interdites avec un arc et une flèche
150
Pêcher avec une arbalète
150
Pêcher avec un harpon propulsé de façon interdite
150
Pêcher avec un harpon autrement qu’en nageant
150
Pêcher des espèces interdites avec un harpon
150
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
These amendments to the Alberta Fishery Regulations are requested by the Province of Alberta which manages its own fresh
water fishery by agreement with the federal government. Changes
to these Regulations, however, require federal approval since they
are made pursuant to the federal Fisheries Act.
Les présentes modifications au Règlement de pêche de
l’Alberta sont demandées par la province de l’Alberta qui gère les
activités de pêche en eaux douces dans la province conformément
à une entente conclue avec le gouvernement fédéral. Les changements au Règlement doivent cependant être approuvés par le
gouvernement fédéral, ledit Règlement ayant été pris en vertu de
la Loi sur les pêches.
Ces changements tiennent compte de l’entrée en vigueur de la
Loi sur les pêches de l’Alberta et du désir de la province d’utiliser
davantage les ordonnances d’exception comme outil de réglementation.
These changes reflect the coming into force of provincial fisheries legislation in Alberta (“Fisheries (Alberta) Act”) and that
province’s desire to rely to a greater extent on variation orders as
a regulatory instrument.
1468
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-246
The Fisheries (Alberta) Act sets out provisions related to fish
marketing, licencing, health and enforcement with respect to that
province. Provisions related to the same matters are, therefor,
being removed from the current federal regulations. Their removal is necessary to avoid overlap and duplication between the
federal and provincial provisions. For example, the province will
now be responsible for issuing licences under the provincial Act.
The licencing provisions of the current regulations will become
redundant.
The content of the regulations has been further reduced by removing much of the detail contained in the various schedules.
The changes include adjustments to:
(a) the schedule of waters closed to all fishing;
(b) the schedules of sportfishing quotas and sportfishing-size
limits;
(c) the schedule of commercial bait fishing seasons;
(d) the schedule for commercial fishing seasons;
(e) the schedule of waters in which the use of bait and bait fish
is restricted or prohibited;
(f) the schedule of waters in which barbless hooks only are
permitted;
(g) the schedule for Fish Management Area (FMA) Boundaries;
(h) the schedule for Trophy Waters;
(i) the schedule for prescribed offences and fines;
(j) the schedule for licences and fees.
These changes are being made because of Alberta’s decision to
utilize variation orders more extensively as a regulatory instrument. The use of variation orders as a tool for changing schedules
will allow for a more timely and area specific adjustment of quotas, close times, and size limits in response to changing environmental and stock data.
Minor amendments have been made to various other provisions
to reflect current practices and enforcement concerns in the industry. For example, the definitions and prohibitions related to the
taking, handling and releasing of fish have been adjusted to better
restrict the unethical practice of fish snagging and to increase the
survival of released fish.
La Loi sur les pêches de l’Alberta contient des dispositions sur
la commercialisation du poisson, la délivrance des permis, la
santé et l’application de la loi à l’intérieur de la province. Les
dispositions du règlement fédéral qui traitent des mêmes sujets
sont, par conséquent, abrogées. Cette mesure s’avère nécessaire
pour éviter les chevauchements et les dédoublements entre les
deux paliers de gouvernement. Ainsi, puisque la province sera
maintenant responsable de la délivrance des permis en vertu de la
loi provinciale, les dispositions du règlement fédéral qui portent
sur la délivrance des permis doivent être abrogées.
Le règlement est en outre modifié par l’élimination de nombreux détails qui figurent dans les annexes. Des modifications
sont apportées aux annexes suivantes :
a) annexe sur les eaux où toute pêche est interdite;
b) annexes sur les contingents de pêche sportive et les limites
de longueur pour la pêche sportive;
c) annexe sur les saisons de pêche commerciale au poissonappât;
d) annexe sur les saisons de pêche commerciale;
e) annexe sur les eaux où l’utilisation d’appâts ou de poissonsappâts est interdite;
f) annexe sur les eaux où seule l’utilisation des hameçons sans
ardillon est permise;
g) annexe sur les limites des zones de gestion du poisson;
h) annexe sur les eaux à trophées;
i) annexe sur les infractions et les amendes;
j) annexe sur les permis et les droits.
Ces modifications sont apportées en raison de la décision prise
par l’Alberta d’utiliser davantage les ordonnances d’exception
comme outil de réglementation. Le recours à des ordonnances
d’exception pour modifier les contingents, les périodes de fermeture et les limites de taille permettra de mieux tenir compte des
conditions environnementales et des données sur les stocks.
Des changements mineurs ont été apportés à diverses autres
dispositions pour tenir compte des pratiques actuelles et des préoccupations de l’industrie en matière de conservation. Par exemple, les définitions et les interdictions concernant la capture, la
manutention et la remise à l’eau du poisson ont été modifiées
pour mieux restreindre la pratique immorale consistant à accrocher le poisson autrement que par la bouche et augmenter la survie des poissons remis à l’eau.
Alternatives
Solutions de rechange envisagées
The status quo is not acceptable because of its inability to respond in a timely manner where regulatory adjustment is needed
with respect to the conservation and protection of fish or the
management of the fishery. In addition, the potential problems
and confusion created by duplicate federal and provincial legislation would not be avoided if the status quo were maintained.
Other, non-regulatory alternatives are not appropriate for this
type of initiative.
Le statu quo n’est pas acceptable parce qu’il ne permet pas de
réagir rapidement lorsque des modifications sont nécessaires pour
la conservation et la protection du poisson ou la gestion de la
pêche. Par ailleurs, en maintenant le statu quo, il sera difficile
d’éviter les problèmes et la confusion engendrés par la présence
de deux lois, une fédérale et une provinciale.
Les options autres que la réglementation ne sont pas appropriées pour ce genre d’initiative.
Costs
Coûts
The amendments are not expected to pose any costs to government, or to commercial or native fisheries.
Les modifications ne devraient occasionner aucun coût au gouvernement, aux pêcheurs commerciaux ou aux pêcheurs autochtones.
1469
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-246
Benefits
Avantages
Construction of each schedule into a shell format whereby water body and species specific regulations are established in orders
varying each schedule permits a more timely adjustment of
fishery regulations. This will facilitate efforts on the part of provincial enforcement officers to respond to changing environmental and stock data.
The federal regulatory burden with respect to the Alberta fishery will be reduced as a result of this regulatory initiative.
En développant chaque annexe en fonction d’un modèle où les
eaux et les espèces sont définies au moyen d’ordonnances, il est
possible de modifier plus rapidement les règlements sur la pêche.
Il sera donc plus facile aux agents provinciaux qui sont responsables de l’application des règlements de tenir compte des conditions environnementales et des données sur les stocks.
En vertu du présent projet de réglementation, les responsabilités du gouvernement fédéral concernant la pêche en Alberta seront réduites.
Consultation
Consultations
Local co-management, public advisory groups and steering
committees assist in the development of fisheries management
strategies and required regulations. These groups support the reduction of the Alberta Fisheries Regulations in conjunction with
the establishment of the Fisheries (Alberta) Act and regulations to
allow for the timely implementation of regulations changes within
Alberta.
Les comités directeurs, groupes consultatifs publics et comités
de gestion locaux ont participé à l’élaboration des stratégies de
gestion des pêches et des règlements requis. Ces groupes appuient
la modification du Règlement de pêche de l’Alberta et la mise en
œuvre de la Loi sur les pêches de l’Alberta et des règlements qui
en découlent pour permettre l’adoption de changements aux règlements en temps opportun en Alberta.
Contact
Pat Dunford
Alberta Environmental Protection
Natural Resources Service
Petroleum Plaza, North Tower
9945 - 108th Street
Edmonton, Alberta
T5K 2G6
Telephone: (403) 427-4277
FAX: (403) 422-9560
Personne-ressource
Pat Dunford
Protection de l’environnement de l’Alberta
Service des ressources naturelles
Petroleum Plaza, Tour Nord
9945 - 108e rue
Edmonton (Alberta)
T5K 2G6
Téléphone : (403) 427-4277
TÉLÉCOPIEUR : (403) 422-9560
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
1470
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Registration
SOR/98-247
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-247
Enregistrement
DORS/98-247 23 avril 1998
23 April, 1998
FISHERIES ACT
LOI SUR LES PÊCHES
Regulations Amending the Manitoba Fishery
Regulations, 1987
Règlement modifiant le Règlement de pêche du
Manitoba de 1987
P.C. 1998-626
C.P. 1998-626
23 April, 1998
23 avril 1998
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Fisheries and Oceans, pursuant
to section 43a of the Fisheries Act, hereby makes the annexed
Regulations Amending the Manitoba Fishery Regulations, 1987.
Sur recommandation du ministre des Pêches et des Océans et
en vertu de l’article 43a de la Loi sur les pêches, Son Excellence
le Gouverneur général en conseil prend le Règlement modifiant le
Règlement de pêche du Manitoba de 1987, ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE MANITOBA FISHERY
REGULATIONS, 1987
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE PÊCHE
DU MANITOBA DE 1987
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1
1. (1) The definitions “derby” , “registration number”,
“resident”, “resident of Manitoba”2 and “sport fishing” in
subsection 2(1) of the Manitoba Fishery Regulations, 19873 are
repealed.
(2) The definition “licence” in subsection 2(1) of the Regulations is replaced by the following:
“licence” means a fishing licence issued under the Act or the
Fisheries Act (Manitoba), R.S.M. 1987, c. F90; (permis)
(3) Subsection 2(1) of the Regulations is amended by adding
the following in alphabetical order:
“General Fishing Permit” means a licence that is issued under
section 6; (permis de pêche générale)
“Live Fish Handling Permit” means a licence that is issued under
section 6.1; (permis de manutention de poisson vivant)
“recreational fishing” means fishing for recreational purposes
(a) by dip netting, seine netting or minnow trapping, or
(b) by angling, bow fishing or spearfishing; (pêche
récréative)
2. Sections 51 and 64 of the Regulations are replaced by the
following:
5. (1) No person shall fish unless authorized by a licence or
unless fishing without a licence is authorized under the Act or the
Fisheries Act (Manitoba).
(2) A licence is valid for the period specified in the licence.
(3) No fee shall be charged for issuing a licence under these
Regulations.
6. (1) The Minister may issue a General Fishing Permit to a
person if its issuance will not adversely affect the conservation
and protection of fish in the fishery.
———
a
1
2
3
4
S.C. 1991, c. 1, s. 12
SOR/88-190
SOR/90-302
SOR/87-509
SOR/97-249
1. (1) Les définitions de « concours »1, « numéro
d’immatriculation » « pêche sportive », « résident » et « résident du Manitoba »2, au paragraphe 2(1) du Règlement de
pêche du Manitoba de 19873, sont abrogées.
(2) La définition de « permis », au paragraphe 2(1) du
même règlement, est remplacée par ce qui suit :
« permis » Permis de pêche délivré sous le régime de la Loi ou de
la Loi sur la pêche du Manitoba, L.R.M. 1987, ch. F90.
(licence)
(3) Le paragraphe 2(1) du même règlement est modifié par
adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
« pêche récréative » Pêche pratiquée à des fins récréatives sous
l’une des formes suivantes :
a) pêche à l’épuisette, à la seine ou au moyen d’un piège à
ménés;
b) pêche à la ligne, à l’arc ou au harpon. (recreational
fishing)
« permis de manutention de poisson vivant » Permis délivré en
vertu de l’article 6.1. (Live Fish Handling Permit)
« permis de pêche générale » Permis délivré en vertu de l’article 6. (General Fishing Permit)
2. Les articles 51 et 64 du même règlement sont remplacés
par ce qui suit :
5. (1) Il est interdit de pêcher à moins d’y être autorisé par un
permis ou sauf dans les cas où la pêche sans permis est autorisée
sous le régime de la Loi ou de la Loi sur la pêche du Manitoba.
(2) Tout permis est valide pendant la période qui y est précisée.
(3) Le permis délivré en vertu du présent règlement est gratuit.
6. (1) Le ministre peut délivrer un permis de pêche générale à
une personne si sa délivrance ne nuira pas à la conservation et à la
protection du poisson dans la pêcherie en cause.
———
a
1
2
3
4
L.C. 1991, ch. 1, art. 12
DORS/88-190
DORS/90-302
DORS/87-509
DORS/97-249
1471
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-247
(2) If the Minister issues a General Fishing Permit to a person
who has an existing treaty or aboriginal fishing right, the Minister
shall ensure that the permit
(a) authorizes the person to fish in accordance with and to the
extent of that right; and
(b) respects the priority of the holders of the treaty or aboriginal right to exercise that right.
6.1 The Minister may issue a Live Fish Handling Permit to
authorize the holder to collect, transport and possess fish or fish
eggs for the purposes set out in the Permit if its issuance will not
adversely affect the conservation and protection of the fish to
which the Permit applies.
3. Subsection 8(2)5 of the Regulations is repealed.
4. Section 11 of the Regulations and the heading before it
are repealed.
5. Section 121 of the Regulations is replaced by the
following:
12. (1) For the proper management and control of fisheries and
the conservation and protection of fish, the Minister may specify
in a licence any condition that is not inconsistent with these
Regulations and in particular, but not restricting the generality of
the foregoing, may specify conditions respecting any of the following matters:
(a) the species and quantity of fish permitted to be taken;
(b) the period during which fishing is permitted;
(c) the Manitoba waters in which fishing is permitted;
(d) the type and quantity of fishing gear and equipment that are
permitted to be possessed or used and the manner in which
they are permitted to be used;
(e) the person or persons who may conduct fishing operations
under the licence;
(f) the measures to be taken respecting the release into waters
of fish or the disposal of fish, to avoid harming existing fish
stocks; and
(g) the information to be provided to the Director or an officer
with respect to any fish that is caught, and the manner in which
it is to be reported.
(2) The holder of a licence shall comply with all conditions
specified in the licence.
6. Section 13.16 of the Regulations is replaced by the
following:
(2) Lorsque le ministre délivre un permis de pêche générale à
une personne qui détient un droit de pêche ancestral ou issu d’un
traité, il s’assure que le permis :
a) autorise la personne à pêcher en conformité avec ce droit;
b) respecte la priorité accordée aux titulaires de ce droit dans
l’exercice de celui-ci.
6.1 Le ministre peut délivrer un permis de manutention de poisson vivant à une personne pour l’autoriser à recueillir, à transporter et à avoir en sa possession du poisson ou des œufs de poisson
aux fins mentionnées dans le permis, si la délivrance de celui-ci
ne nuira pas à la conservation et à la protection du poisson auquel
il s’applique.
3. Le paragraphe 8(2)5 du même règlement est abrogé.
4. L’article 11 du même règlement et l’intertitre le précédant sont abrogés.
5. L’article 121 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
12. (1) Pour assurer la gestion et la surveillance judicieuses des
pêches ainsi que la conservation et la protection du poisson, le
ministre peut assortir un permis de toute condition — compatible
avec le présent règlement — concernant notamment l’un ou
l’autre des points suivants :
a) les espèces et la quantité de poisson qu’il est permis de
prendre;
b) la période pendant laquelle la pêche est autorisée;
c) les eaux du Manitoba dans lesquelles la pêche est autorisée;
d) le type et la quantité d’engins et d’équipement de pêche
qu’il est permis d’avoir en sa possession ou d’utiliser et la
façon dont ils doivent être utilisés;
e) la personne ou les personnes autorisées à pratiquer la pêche
en vertu du permis;
f) les mesures à prendre, quant à la remise à l’eau des poissons
ou à leur élimination, pour éviter de mettre en danger les stocks
de poisson;
g) les renseignements à fournir au directeur ou à un agent au
sujet des poissons pris et la manière de les signaler.
(2) Le titulaire d’un permis doit se conformer aux conditions
qui y sont précisées.
6. L’article 13.16 du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
Closures for Conservation Purposes
Fermeture aux fins de la conservation
13.1 No person shall fish for or catch and retain from the waters set out in column I of an item of Schedule XVII a species of
fish set out in column II of that item during the close time set out
in column III of that item unless the person is fishing in accordance with a General Fishing Permit.
13.2 Before varying a close time set out in column III of an
item of Schedule XVII, the Minister or the Director shall consider
whether the variation
(a) may infringe any existing treaty or aboriginal right of an
aboriginal people;
(b) is reasonably necessary for conservation purposes; and
13.1 Il est interdit à toute personne de pêcher ou de prendre et
de garder du poisson d’une espèce mentionnée à la colonne II de
l’annexe XVII, dans les eaux visées à la colonne I, pendant la
période de fermeture prévue à la colonne III, à moins qu’elle ne
pêche en vertu d’un permis de pêche générale.
13.2 Avant de modifier une période de fermeture prévue à la
colonne III de l’annexe XVII, le ministre ou le directeur détermine si la modification :
a) risque d’empiéter sur tout droit — ancestral ou issu de traités — d’un peuple autochtone;
b) est raisonnablement nécessaire à des fins de conservation;
———
5
6
SOR/89-180
SOR/95-518
1472
———
5
6
DORS/89-180
DORS/95-518
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-247
8. The heading “SPORT FISHING” before section 19 of the
Regulations is replaced by the following:
c) respecte la priorité accordée aux titulaires de ce droit dans
l’exercice de celui-ci.
7. L’article 167 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
16. (1) Il est interdit d’avoir en sa possession des œufs vivants
de poisson ou des poissons vivants à moins d’y être autorisé :
a) soit en vertu de la Loi sur la pêche du Manitoba;
b) soit par un permis de manutention de poisson vivant;
c) soit par un permis de pêche de salmonidés délivré en vertu
du Règlement sur la protection de la santé des poissons.
(2) Il est interdit d’introduire au Manitoba, d’y avoir en sa possession ou de relâcher dans les eaux du Manitoba des œufs de
poisson ou des poissons vivants d’une espèce mentionnée à
l’annexe IX.
(3) Il est interdit d’introduire au Manitoba pour utilisation
comme appâts des poissons, écrevisses, sangsues ou salamandres
vivants, à moins d’y être autorisé par un permis de manutention
de poisson vivant.
8. Le titre « PÊCHE SPORTIVE » précédant l’article 19 du
même règlement est remplacé par ce qui suit :
RECREATIONAL FISHING
PÊCHE RÉCRÉATIVE
9. The portion of item 6 of the table to subsection 19(5) of
the Regulations in column I4 is replaced by the following:
9. La colonne I4 de l’article 6 du tableau du paragraphe 19(5) du même règlement est remplacée par ce qui suit :
(c) respects the priority of the holders of that treaty or aboriginal right to exercise that right.
7. Section 167 of the Regulations is replaced by the
following:
16. (1) No person shall possess live fish or live fish eggs unless
authorized
(a) under the Fisheries Act (Manitoba);
(b) by a Live Fish Handling Permit; or
(c) by a salmonid permit issued under the Fish Health Protection Regulations.
(2) No person shall bring into Manitoba, possess in Manitoba
or release into any waters of Manitoba fish eggs or live fish of a
species set out in Schedule IX.
(3) No person shall bring into Manitoba for use as bait any live
fish, crayfish, leeches or salamanders other than under the
authority of a Live Fish Handling Permit.
Column I
Colonne I
Item
Species
Article Espèces
6.
Stocked fish of either arctic char, brook trout, brown trout, cutthroat
trout, splake or rainbow trout
6.
10. Section 19.1 of the Regulations is amended by adding
the following after subsection (2):
(3) All fish caught by a non-resident under 16 years of age
shall be counted as part of the catch of a person who holds a valid
angling licence or is authorized to fish without a licence under the
Fisheries Act (Manitoba) and who accompanies the non-resident.
11. Section 278 of the Regulations is repealed.
12. Section 392 of the Regulations is replaced by the
following:
39. No person shall sell, trade or barter or offer to sell, trade or
barter any fish taken from any waters of Manitoba other than fish
taken under the authority of a licence that authorizes commercial
fishing issued under the Fisheries Act (Manitoba).
13. Section 44 of the Regulations and the heading before it
are repealed.
14. Sections 465 and 47 of the Regulations are repealed.
15. The heading before section 49 and sections 49 and 50 of
the Regulations are repealed.
16. The heading before section 52 and sections 52 and 532
of the Regulations are repealed.
———
7
8
SOR/93-39
SOR/96-198
Poisson d’élevage de l’une des espèces suivantes : omble chevalier, omble
de fontaine, truite brune, truite fardée, truite moulac ou truite arc-en-ciel
10. L’article 19.1 du même règlement est modifié par adjonction, après le paragraphe (2), de ce qui suit :
(3) Tout poisson pris par un non-résident du Canada âgé de
moins de 16 ans doit être compté parmi les prises d’une personne
qui détient un permis valide de pêche à la ligne ou qui est autorisée à pêcher sans permis en vertu de Loi sur la pêche du Manitoba
et qui accompagne ce non-résident.
11. L’article 278 du même règlement est abrogé.
12. L’article 392 du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
39. Il est interdit de vendre, d’échanger ou de troquer, ou
d’offrir en vente, en échange ou en troc, du poisson pris dans les
eaux du Manitoba, sauf s’il a été pris en vertu d’un permis de
pêche commerciale délivré en vertu de la Loi sur la pêche du
Manitoba.
13. L’article 44 du même règlement et l’intertitre le précédant sont abrogés.
14. Les articles 465 et 47 du même règlement sont abrogés.
15. L’intertitre précédant l’article 49 et les articles 49 et 50
du même règlement sont abrogés.
16. L’intertitre précédant l’article 52 et les articles 52 et 532
du même règlement sont abrogés.
———
7
8
DORS/93-39
DORS/96-198
1473
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-247
17. Schedule II to the Regulations is amended by adding the
following after item 13:
13.01 Craven Lake (Latitude 51°11′N., Longitude 95°10′W.)
18. Schedule II to the Regulations is amended by adding the
following after item 57.2:
57.3 Woosey Creek from Halfway Lake (Latitude 54°43′N.,
Longitude 100°18′W.) to Chisel Lake (Latitude 54°50′N.,
Longitude 100°07′W.)
19. Schedule VII9 to the Regulations is repealed.
20. The heading “SPORT FISHING CLOSE TIMES”9 of
Schedule X to the Regulations is replaced by the following:
RECREATIONAL FISHING CLOSE TIMES
17. L’annexe II du même règlement est modifiée par adjonction, après l’article 13, de ce qui suit :
13.01 Lac Craven (par 51°11′de latitude N. et 95°10′ de longitude O.).
18. L’annexe II du même règlement est modifiée par adjonction, après l’article 57.2, de ce qui suit :
57.3 Ruisseau Woosey, du lac Halfway (par 54°43′ de latitude N. et 100°18′ de longitude O.) au lac Chisel
(par 54°50′ de latitude N. et 100°07′ de longitude O.).
19. L’annexe VII9 du même règlement est abrogée.
20. Le titre « PÉRIODES DE FERMETURE DE LA PÊCHE SPORTIVE »9 de l’annexe X du même règlement est
remplacé par ce qui suit :
PÉRIODES DE FERMETURE DE LA PÊCHE RÉCRÉATIVE
9
21. The portion of Schedule XI to the Regulations before
the heading “PART I” is replaced by the following:
21. Le passage de l’annexe XI du même règlement précédant l’intertitre « PARTIE I » est remplacé par ce qui suit :
SCHEDULE XI
(Subsections 19(2) to (4) and section 20)
ANNEXE XI
(paragraphes 19(2) à (4) et article 20)
RECREATIONAL FISHING DAILY QUOTAS, POSSESSION
QUOTAS AND SIZE LIMITS
CONTINGENTS QUOTIDIENS, LIMITES DE POSSESSION
ET LIMITES DE TAILLE POUR LA PÊCHE RÉCRÉATIVE
22. The portion of items 5 and 6 of Part I of Schedule XI to
the Regulations in column I9 is replaced by the following:
22. La colonne I9 des articles 5 et 6 de la partie I de l’annexe XI du même règlement est remplacée par ce qui suit :
Column I
Colonne I
Item
Species
Article
Espèces
5.
Brook trout, brown trout, cutthroat trout, rainbow trout and splake, in
the aggregate
Arctic char, brook trout, brown trout, cutthroat trout, rainbow trout and
splake, in the aggregate
5.
Omble de fontaine, truite brune, truite fardée, truite arc-en-ciel et truite
moulac, ensemble
Omble chevalier, omble de fontaine, truite brune, truite fardée, truite
arc-en-ciel et truite moulac, ensemble
6.
23. Items 410 and 510 of Part II of Schedule XI to the Regulations are replaced by the following:
Column I
Column II
Item
Species
Possession Quota
4.
Brook trout, brown trout, cutthroat 3, only 1 of which may be longer
trout, rainbow trout and splake, in than 45 cm
the aggregate
Channel catfish
4, none of which may be longer
than 60 cm
5.
6.
23. Les articles 410 et 510 de la partie II de l’annexe XI du
même règlement sont remplacés par ce qui suit :
Colonne I
Colonne II
Article
Espèces
Limite de possession
4.
Omble de fontaine, truite brune,
truite fardée, truite arc-en-ciel et
truite moulac, ensemble
Barbue de rivière
3, dont 1 seul de plus de 45 cm de
longueur
5.
4, dont aucun de plus de 60 cm de
longueur
24. The heading “WATERS WHERE THE USE OF
BOATS PROPELLED BY MEANS OTHER THAN HUMAN
OR ELECTRIC POWER IS PROHIBITED FOR SPORT
FISHING”10 of Schedule XII to the Regulations is replaced by
the following:
24. Le titre « EAUX INTERDITES AUX BATEAUX PROPULSÉS AUTREMENT QUE PAR LA FORCE HUMAINE
OU UN MOYEN ÉLECTRIQUE — PÊCHE SPORTIVE » de
l’annexe XII du même règlement est remplacé par ce qui suit :
WATERS WHERE THE USE OF BOATS PROPELLED BY
MEANS OTHER THAN HUMAN OR ELECTRIC POWER IS
PROHIBITED FOR RECREATIONAL FISHING
EAUX INTERDITES AUX BATEAUX PROPULSÉS
AUTREMENT QUE PAR LA FORCE HUMAINE OU UN
MOYEN ÉLECTRIQUE — PÊCHE RÉCRÉATIVE
25. Items 1 to 711 of Schedule XVI to the Regulations are
repealed.
25. Les articles 1 à 711 de l’annexe XVI du même règlement
sont abrogés.
———
9
10
11
SOR/95-256
SOR/94-55
SOR/89-180; SOR/90-402
1474
———
9
10
11
DORS/95-256
DORS/94-55
DORS/89-180; DORS/90-302
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-247
26. Items 36 and 37 of Schedule XVI to the Regulations are
repealed.
27. Items 39 and 40 of Schedule XVI to the Regulations are
repealed.
28. The Regulations are amended by replacing the word
“sport” with the word “recreational” in the following provisions with any modifications that the circumstances require:
(a) sections 19 and 19.1;
(b) section 20;
(c) section 23;
(d) subsection 24(1);
(e) subsection 25(2);
(f) sections 33 to 37;
(g) Item 1 of Schedule VII; and
(h) Items 12 and 13 of Schedule XVI.
26. Les articles 36 et 37 de l’annexe XVI du même règlement sont abrogés.
27. Les articles 39 et 40 de l’annexe XVI du même règlement sont abrogés.
28. Dans les passages suivants du même règlement, « sportive » est remplacé par « récréative » :
a) les articles 19 et 19.1;
b) l’article 20;
c) l’article 23;
d) le paragraphe 24(1);
e) le paragraphe 25(2);
f) les articles 33 à 37;
g) l’article 1 de l’annexe VII;
h) l’article 12 de l’annexe XVI.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
29. These Regulations come into force on April 23, 1998.
29. Le présent règlement entre en vigueur le 23 avril 1998.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
These amendments to the Manitoba Fishery Regulations, 1987
are made at the request of the government of Manitoba which
manages its own freshwater fisheries by agreement with the federal government. Changes to the province’s fisheries regulations,
however, require federal approval since these Regulations are
made pursuant to the Fisheries Act, a federal statute.
Les présentes modifications au Règlement de pêche du
Manitoba de 1987 sont proposées à la demande du gouvernement
du Manitoba, qui gère les activités de pêche en eaux douces dans
la province conformément à une entente conclue avec le gouvernement fédéral. Les changements proposés au Règlement doivent
cependant être approuvés par le gouvernement fédéral, ledit Règlement ayant été pris en vertu de la Loi sur les pêches, une loi
fédérale.
Ces changements font suite à l’adoption, par le Manitoba, de la
Fisheries Act (Manitoba) et de la Provincial Fisheries Amendment Act. Ils visent à intégrer certaines dispositions du Règlement
de pêche du Manitoba de 1987 sur la délivrance des permis,
l’attribution des permis, les droits de permis, la sécurité et la mise
en valeur des stocks aux deux lois provinciales susmentionnées.
Le gouvernement fédéral conserve toutefois ses pouvoirs dans les
domaines suivants : protection de l’habitat du poisson, pêche
pratiquée par les Indiens, pêche dans les parcs nationaux, périodes de fermeture et contingents pour la conservation et la préservation du poisson.
D’autres modifications ont été proposées à diverses dispositions pour tenir compte des pratiques actuelles et des préoccupations de l’industrie en matière d’application de la loi. Par exemple, dans la plupart des cas, il n’est pas nécessaire d’interdire
complètement la pêche alors qu’une pêche limitée peut être tolérée. De la même façon, les présentes modifications prévoient
qu’une exemption pourra être accordée lorsqu’une période de
fermeture établie par les modifications ne s’applique pas à un
Indien qui pêche en vertu d’un permis de pêche générale. Lorsqu’un cours d’eau ne peut soutenir une pêche, aucun permis n’est
émis. Lorsqu’une pêche limitée est possible, le Manitoba limite le
nombre de permis et y rattache des conditions, ce qui aidera la
province à contrôler les activités et à assurer la durabilité des
pêches pour le plus grand bénéfice des Indiens.
These amendments reflect the enactment of provincial fisheries
legislation in Manitoba, namely, the Fisheries Act (Manitoba) and
the Provincial Fisheries Amendment Act. They allow the transfer
of federal regulations, such as those dealing with licencing, the
allocation of licences, licence fees, safety and stock enhancement,
from the Manitoba Fishery Regulations, 1987 to the above mentioned provincial enactments. Authority for fish habitat protection, Treaty Indian fishing, fishing within Federal Parks, and
close times and quotas relating to conservation and preservation
of fish remains under federal jurisdiction.
Other amendments have been made to various provisions to
reflect current practices and enforcement concerns in the industry.
For example, in most cases, there is no need to close fisheries
completely as a limited fishery can be tolerated. Accordingly, an
exemption is provided in these amendments whereby a close time
established by the amendments does not apply to an Indian fishing in accordance with a General Fishing Permit. Where the waters cannot withstand any fishing, no permits are issued. Where a
limited fishery can exist, Manitoba limits the number of permits
issued and attaches terms and conditions to these permits which
assist Manitoba in controlling the amount of fishing and maintains a sustainable fishery in waters for the benefit of Indian
people.
1475
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-247
Another example is the substitution of the word “sport” with
“recreational” in the regulations and the adding of new definitions and administrative adjustments with the removal of licensing regulations. These adjustments maintain uniformity to meet
our goal of simplifying regulations for anglers without compromising conservation and maintains consistency with adjustments
made to our provincial regulations. Recreational fishing also
compliments our management approaches asking anglers to be
more aware of and sensitive to the value of the resource.
Parmi les autres modifications proposées, notons le remplacement de l’expression « pêche sportive » par « pêche récréative »
ainsi que l’ajout de nouvelles définitions et certains ajustements
de nature administrative rendus nécessaires par suite de
l’élimination des dispositions sur la délivrance des permis. Ces
modifications, qui permettront de simplifier les règlements pour
les pêcheurs à la ligne sans nuire aux efforts de conservation,
tiennent compte des changements apportés aux règlements provinciaux. L’industrie de la pêche récréative appuie nos efforts de
gestion en demandant aux pêcheurs à la ligne d’être plus conscients de la valeur de la ressource.
Alternatives
Solutions de rechange envisagées
The status quo is not acceptable because issues of provincial
jurisdiction are inappropriately contained within the current
regulations. Consequently, this results in unwieldy and less effective management of Manitoba’s fisheries resource. The arrangement was proving increasingly unsatisfactory because of the
expanding time required to have regulations amended in Ottawa.
Manitoba and the federal government agreed that licensing and
fee provisions under the federal regulations could be withdrawn
and placed in provincial fisheries legislation.
Other, non-regulatory alternatives are not appropriate for this
type of initiative.
Le statu quo n’est pas acceptable parce que le règlement actuel
ne tient pas compte des compétences provinciales. Les ressources
halieutiques du Manitoba ne sont donc pas gérées aussi efficacement qu’elles le devraient. L’insatisfaction était de plus en plus
grande en raison des délais qui ne cessaient de s’allonger lorsque
des modifications devaient être apportées, à Ottawa. Le Manitoba
et le gouvernement fédéral ont convenu d’éliminer les dispositions sur la délivrance et les droits de permis du règlement fédéral
et de les inclure à la loi provinciale sur les pêches.
Les options autres que la réglementation ne sont pas appropriées pour ce genre d’initiative.
Anticipated Impact
Répercussions prévues
Costs
Coûts
The Provincial Fisheries Regulations will not change the general fisheries management practices and programs that are familiar to fish users in the short term. The costs imposed on the provincial government by these changes will be insignificant.
Le Règlement provincial sur les pêches ne modifiera pas, à
court terme, les pratiques et les programmes de gestion des pêches avec lesquels les pêcheurs sont familiers. Les coûts
qu’occasionneront ces changements au gouvernement provincial
seront minimes.
Benefits
Avantages
Direct provincial regulation of fisheries matters will make future fisheries management programs more responsive to needs of
Manitoba people. This will support the new approaches to fisheries management that are needed to more effectively involve the
public in fisheries management decisions.
The federal regulatory burden with respect to the Manitoba
fishery will be reduced as a result of this regulatory initiative.
En s’occupant elle-même des questions liées à la pêche, la
province pourra adopter des programmes de gestion des pêches
qui répondent mieux aux besoins des Manitobains. De nouvelles
approches sont nécessaires pour faire participer davantage le
public aux décisions touchant la gestion des pêches.
En vertu du présent projet de réglementation, les responsabilités du gouvernement fédéral concernant la pêche au Manitoba
seront réduites.
Consultation
Consultations
The Province of Manitoba consulted with user groups and affected agencies both within and outside the provincial government as the amendments were developed. These included:
— the Manitoba Wildlife Federation;
— the Tourist Industry Association of Manitoba;
— Fish Futures Inc.;
— the Swan Valley Sport Fishing Enhancement Corporation;
and
— Intermountain Sport Fishing Enhancement.
The substantive elements of the amendments received wide
support.
La province du Manitoba a consulté divers groupes
d’utilisateurs et organismes du gouvernement provincial et de
l’extérieur du gouvernement lors de l’élaboration des modifications, notamment :
— la Manitoba Wildlife Federation;
— la Tourist Industry Association of Manitoba;
— Fish Futures Inc.;
— la Swan Valley Sport Fishing Enhancement Corporation; et
— Intermountain Sport Fishing Enhancement.
Les modifications proposées ont généralement été bien
accueillies.
Compliance and Enforcement
Mécanisme de conformité
There should be no increase in the cost of enforcement.
1476
Il ne devrait pas y avoir d’augmentation des coûts pour assurer
la conformité.
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Contact
Mr. Sherman Fraser
Manitoba Department of Natural Resources
Box 20, 200 Saulteaux Crescent
Winnipeg, Manitoba
R3J 3W3
Tel.: (204) 945-7806
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-247
Personne-ressource
M. Sherman Fraser
Ministère des ressources naturelles du Manitoba
B.P. 20
200, Saulteaux Crescent
Winnipeg (Manitoba)
R3J 3W3
Téléphone : (204) 945-7806
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
1477
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Registration
SOR/98-248
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-248
23 April, 1998
Enregistrement
DORS/98-248 23 avril 1998
EXPORT AND IMPORT PERMITS ACT
LOI SUR LES LICENCES D’EXPORTATION ET
D’IMPORTATION
Order Amending the Export Control List
Décret modifiant la Liste des marchandises
d’exportation contrôlée
P.C. 1998-627
C.P. 1998-627
23 April, 1998
23 avril 1998
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Foreign Affairs, pursuant to
paragraph 3(d) and section 6a of the Export and Import Permits
Act, hereby makes the annexed Order Amending the Export Control List.
Sur recommandation du ministre des Affaires étrangères et en
vertu de l’alinéa 3d) et de l’article 6a de la Loi sur les licences
d’exportation et d’importation, Son Excellence le Gouverneur
général en conseil prend le Décret modifiant la Liste des marchandises d’exportation contrôlée, ci-après.
ORDER AMENDING THE EXPORT CONTROL LIST
DÉCRET MODIFIANT LA LISTE DES
MARCHANDISES D’EXPORTATION CONTRÔLÉE
AMENDMENTS
1
1
MODIFICATIONS
1. Paragraphs 2(b) and (c) of the Export Control List2 are
replaced by the following:
(b) goods referred to in Groups 3 and 4 of the schedule, goods
set out in any of items 7001 to 7006 and 7011 of Group 7 of
the Guide and the chemicals Ephedrine (item 8011.1) and
Pseudoephedrine (item 8011.6) of Group 8 of the Guide, that
are intended for export to any destination; and
(c) goods referred to in Group 5 of the schedule and goods set
out in any of items 7012, 7021 and 7022 of Group 7 of the
Guide, that are intended for export to any destination referred
to in the item in which the goods are described.
2. Group 73 of the schedule to the List is replaced by the
following:
1. Les alinéas 2b) et c)1 de la Liste des marchandises
d’exportation contrôlée2 sont remplacés par ce qui suit :
b) les marchandises visées aux groupes 3 et 4 de l’annexe, celles visées à l’un des articles 7001 à 7006 et 7011 du groupe 7
du Guide et les produits chimiques éphédrine (article 8011.1)
et pseudo-éphédrine (article 8011.6) du groupe 8 du Guide, qui
sont destinés à l’exportation vers toute destination;
c) les marchandises visées au groupe 5 de l’annexe et celles visées à l’un des articles 7012, 7021 et 7022 du groupe 7 du
Guide, qui sont destinées à l’exportation vers toute destination
mentionnée dans l’article où elles sont visées.
2. Le groupe 73 de l’annexe de la même liste est remplacé
par ce qui suit :
GROUP 7
GROUPE 7
CHEMICAL AND BIOLOGICAL
WEAPONS NON-PROLIFERATION
NON-PROLIFÉRATION DES ARMES
CHIMIQUES ET BIOLOGIQUES
1
7000. Les marchandises visées au groupe 7 du Guide :
a) dont le Canada a accepté de contrôler l’exportation aux termes
d’un accord bilatéral conclu le 24 décembre 1992 entre le
Canada et les États-Unis conformément aux lignes directrices
établies par le Groupe de l’Australie en vue de trouver des
moyens de limiter la prolifération des armes chimiques et biologiques;
b) dont le Canada a accepté de contrôler l’exportation aux termes de la Convention sur l’interdiction de la mise au point, de
la fabrication, du stockage et de l’emploi des armes chimiques
et sur leur destruction, compte tenu de ses modifications successives apportées aux termes de son article XV, signée à Paris
(France) le 13 janvier 1993.
7000. Goods, as described in Group 7 of the Guide,
(a) the export of which Canada has agreed to control under a
bilateral arrangement concluded December 24, 1992, between
Canada and the United States, this arrangement having been
made in accordance with the guidelines established by the
Australia Group for the purpose of considering ways to limit
the proliferation of chemical and biological weapons; and
(b) the export of which Canada has agreed to control under the
Convention on the Prohibition of the Development, Production,
Stockpiling and Use of Chemical Weapons and on their Destruction, as amended from time to time pursuant to Article XV of
that Convention, which was signed at Paris, France, on January 13, 1993.
———
a
1
2
3
S.C. 1991, c. 28, s. 3
SOR/97-131
SOR/89-202
SOR/93-451
1478
———
a
1
2
3
L.C. 1991, ch. 28, art. 3
DORS/97-131
DORS/89-202
DORS/93-451
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-248
COMING INTO FORCE
3. This Order comes into force on April 23, 1998.
ENTRÉE EN VIGUEUR
3. Le présent décret entre en vigueur le 23 avril 1998.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Order.)
(Ce résumé ne fait pas partie du décret.)
Description
Description
The Chemical Weapons Convention, (“CWC”) the first global,
verifiable arms control and disarmament agreement that bans an
entire class of weaponry, entered into force on April 29, 1997.
The Toxic Chemicals and Precursors Declarations Regulations,
which are designed, inter alia, to monitor compliance with the
Treaty, must be supplemented by an amendment to the Export
Control List (ECL). Group 7 of the ECL is being amended to
ensure that the three Schedules of chemicals and precursors identified in the CWC are controlled. In this regard, Items 7001
to 7006 are being added to the ECL and export permits will be
required for their export to all destinations.
Schedule 2 (ECL Items 7003 and 7004) - Chemicals and compounds that are key precursors to chemical warfare but that have
some commercial utility;
Schedule 3 (ECL Items 7005 and 7006) - Chemicals that can be
used for the production of chemical warfare agents, but that are
produced in large quantities for commercial use.
La Convention sur les armes chimiques, (« CAC ») le premier
accord global et vérifiable de contrôle des armements et de désarmement qui interdit toute une classe d’armements, est entrée
en vigueur le 29 avril 1997. Le règlement relatif aux déclarations
sur les produits chimiques et les précurseurs toxiques, qui vise,
entre autres, à vérifier si le traité est respecté, doit être accompagné d’une modification à la Liste des marchandises d’exportation
contrôlée (LMEC). Le Groupe 7 de la LMEC est actuellement
modifié de façon à assurer le contrôle de l’exportation des produits chimiques et des précurseurs figurant dans les trois listes de
la Convention. Les articles 7001 à 7006 sont ajoutés à la LMEC,
et il faudra obtenir une licence pour exporter les produits qui y
sont répertoriés vers toutes les destinations.
Les produits chimiques et les précurseurs visés par les contrôles à l’exportation sont les mêmes que ceux qui figurent dans les
trois « listes » annexées à la Convention sur les armes chimiques,
à savoir :
Liste 1 (LMEC 7001 et 7002) - Produits chimiques considérés
comme des agents chimiques et certains de leurs principaux précurseurs;
Liste 2 (LMEC 7003 et 7004) - Produits chimiques et composés
qui sont de principaux précurseurs d’agents chimiques, mais qui
ont certains usages commerciaux;
Liste 3 (LMEC 7005 et 7006) - Produits chimiques pouvant servir
à la fabrication d’agents chimiques, mais qui sont produits en
grande quantité à des fins commerciales.
Alternatives
Autres possibilités
The Convention is unique. Since signing the Treaty in 1993
and ratifying it in 1995, Canada has given its commitment to
honour the terms and obligations contained in the Treaty. One of
the key obligations is to impose export controls on the Scheduled
items to ensure that the chemicals and precursors are not diverted
to a chemical weapon use which would be contrary to the Treaty.
La Convention est unique. Depuis la signature du Traité en
1993 et sa ratification en 1995, le Canada s’est engagé à en respecter les termes et à remplir les obligations qu’il lui confère.
L’une des principales obligations consiste à imposer des contrôles
à l’exportation des produits figurant dans les listes de manière à
garantir que les produits chimiques et les précurseurs ne servent
pas à fabriquer des armes chimiques, ce qui serait contraire au
Traité.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
Many of the CWC chemicals are also controlled under the
Australia Group (ECL Item 7011). Since the ECL Item 7011 has
not changed since 1992, and there has been an insignificant number of exports of these chemicals over the past five years, it is
believed that the volume of trade in CWC Scheduled chemicals
and precursors is also likely to be minimal. However, since the
United States is Canada’s largest trading partner, in order to reduce any unforeseen administrative burden on industry and the
Department, a General Export Permit (GEP 37) covering the export of ECL items 7003 to 7006 and certain chemicals and precursors in item 7011 is being introduced for CWC Schedule 2
and 3 and Australia Group chemicals when destined to the
Nombre des produits chimiques visés par la Convention sur les
armes chimiques sont également contrôlés dans le cadre du
Groupe de l’Australie (article 7011 de la LMEC). Les produits de
l’article 7011 de la LMEC n’ayant pas changés depuis 1992 et
ayant été exportés en quantité négligeable au cours de cinq dernières années, le commerce des produits chimiques et des précurseurs répertoriés dans les listes de la Convention devrait aussi être
négligeable. Toutefois, les États-Unis étant le principal partenaire
commercial du Canada, une licence générale d’exportation
(LGE 37) sera délivrée pour les produits chimiques figurant dans
les listes 2 et 3 de la Convention et le Groupe d’Australie
(articles 7003 à 7006 et certains produits de l’article 7011 de la
The chemicals and precursors subject to export controls are identical to the three “Schedules” appended to the CWC, as follows:
Schedule 1 (ECL Items 7001 and 7002) - Chemicals known to be
chemical warfare agents and some of their key precursors;
1479
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-248
United States. In addition, a GEP (GEP 38) is being introduced
for mixtures which will further alleviate the requirement for individual export permits to most destinations.
LMEC) destinés aux États-Unis. De plus, une autre licence générale de l’exportation (LGE 38) sera delivrée pour les préparations
destinées à la plupart des destinations afin de réduire au minimum
les tracasseries administratives imprévues pour l’industrie et le
Ministère.
Consultation
Consultations
Consultations via an Industry Advisory Group have been instrumental in ensuring knowledge of and support for the Convention’s objectives. The draft Regulations were provided to industry
and minimal comments were received. Consultations were also
undertaken with the Nuclear, Non-Proliferation and Disarmament
Implementation Agency (IDN) of the Department of Foreign Affairs and International Trade. IDN is the Canadian National
Authority for the implementation of the CWC. The draft amendments were published in the Canada Gazette, Part I, on August 2,
1997. The one written comment received has since been addressed.
Des consultations menées par l’intermédiaire d’un groupe consultatif de l’industrie ont permis de faire connaître les objectifs de
la Convention et d’obtenir l’appui des intéressés. Le projet de
règlement a été présenté à l’industrie, qui a fourni peu de commentaires. L’Agence des affaires nucléaires, de l’application de la
non-prolifération et du désarmement (IDN) du ministère des Affaires étrangères et du Commerce international a également été
consultée. IDN est l’Autorité nationale du Canada pour la mise en
œuvre de la Convention sur les armes chimiques. Les amendements ont été publiés le 2 août 1997 dans la Gazette du Canada,
Partie I. Un seul commentaire écrit fut reçu et notifié.
Compliance and Enforcement
Respect et application
Goods contained in the Export Control List are subject to export permits. Failure to be in possession of the required export
permit can result in prosecution and conviction under the Export
and Import Permits Act.
Il faut obtenir une licence d’exportation pour exporter des produits figurant dans la Liste des marchandises d’exportation contrôlée. Ne pas se procurer de licence peut mener à des poursuites
en vertu de la Loi sur les licences d’exportation et d’importation.
Contact
Mr. Thomas E. Jones
Deputy Director (Technology)
Export Controls Division
Export and Import Controls Bureau
125 Sussex Drive
Ottawa, Ontario
K1A 0G2
Telephone: (613) 996-0197
FAX: (613) 996-9933
Personne-ressource
M. Thomas E. Jones
Directeur adjoint (Technologie)
Direction des contrôles à l’exportation
Direction générale des contrôles à
l’exportation et à l’importation
125, promenade Sussex
Ottawa (Ontario)
K1A 0G2
Téléphone : (613) 996-0197
TÉLÉCOPIEUR : (613) 996-9933
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
1480
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Registration
SOR/98-249
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-249
23 April, 1998
Enregistrement
DORS/98-249 23 avril 1998
EXPORT AND IMPORT PERMITS ACT
LOI SUR LES LICENCES D’EXPORTATION ET
D’IMPORTATION
Order Amending the Import Control List
Décret modifiant la Liste des marchandises
d’importation contrôlée
P.C. 1998-628
C.P. 1998-628
23 April, 1998
23 avril 1998
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Foreign Affairs, pursuant to
paragraph 5(1)(e)a and section 6a of the Export and Import Permits Act, hereby makes the annexed Order Amending the Import
Control List.
Sur recommandation du ministre des Affaires étrangères et en
vertu de l’alinéa 5(1)e)a et de l’article 6a de la Loi sur les licences
d’exportation et d’importation, Son Excellence le Gouverneur
général en conseil prend le Décret modifiant la Liste des marchandises d’importation contrôlée, ci-après.
ORDER AMENDING THE IMPORT CONTROL LIST
DÉCRET MODIFIANT LA LISTE DES
MARCHANDISES D’IMPORTATION CONTRÔLÉE
AMENDMENT
MODIFICATION
1
1. The Import Control List is amended by adding the following after Item 73:
74. The goods referred to in Group 7 of the schedule to the Export Control List that are described in any of items 7001 to 7006
of the Guide, as defined in section 1 of that List.
1. La Liste des marchandises d’importation contrôlée1 est
modifiée par adjonction, après l’article 73, de ce qui suit :
74. Les marchandises du groupe 7 de l’annexe de la Liste des
marchandises d’exportation contrôlée qui sont visées à l’un des
articles 7001 à 7006 du Guide, au sens de l’article 1 de cette liste.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. This Order comes into force on April 23, 1998.
2. Le présent décret entre en vigueur le 23 avril 1998.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Order.)
(Ce résumé ne fait pas partie du décret.)
Description
Description
The Chemical Weapons Convention, (“CWC”) the first global,
verifiable arms control and disarmament agreement that bans an
entire class of weaponry, entered into force on April 29, 1997.
The Toxic Chemicals and Precursors Declarations Regulations,
which are designed, inter alia, to monitor compliance with the
Treaty, must be supplemented by an amendment to the Import
Control List (ICL). In this regard, Item 74 is being added to the
ICL. ICL Item 74 refers to the three CWC Schedules of chemicals
and precursors and are specifically identified in Items 7001
to 7006 of the Export Control List (ECL). In other words, the ICL
cross-references the ECL and those items under ECL Items 7001
to 7006 are also contained in ICL Item 74. Import permits will be
required for the import of all chemicals and precursors contained
in ICL Item 74 from all destinations.
La Convention sur les armes chimiques, (« CAC ») premier accord global et vérifiable de contrôle des armements et de désarmement qui interdit toute une classe d’armements, est entrée en vigueur le 29 avril 1997. Le règlement relatif aux déclarations sur les
produits chimiques et les précurseurs toxiques, qui vise, entre autres, à vérifier si le traité est respecté, doit être accompagné d’une
modification à la Liste des marchandises d’importation contrôlée
(LMIC). L’article 74 est donc ajouté à la LMIC. Cet article concerne les trois listes de produits chimiques et de précurseurs de la
Convention sur les armes chimiques, et les produits qui y figurent
sont spécifiquement répertoriés aux articles 7001 à 7006 de la Liste
des marchandises d’exportation contrôlée (LMEC). En d’autres
mots, la LMIC reprend les mêmes produits que la LMEC, et les
produits figurant aux articles 7001 à 7006 de la LMEC figurent
aussi à l’article 74 de la LMIC. Il faudra se procurer une licence
pour importer de n’importe quel pays tous les produits chimiques et
tous les précurseurs figurant à l’article 74.
———
a
1
S.C. 1991, c. 28, s. 3
C.R.C., c. 604; SOR/89-251
———
a
1
L.C. 1991, ch. 28, art. 3
C.R.C., ch. 604; DORS/89-251
1481
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-249
The chemicals and precursors subject to import controls under
Import Control List Item 74 are identical to the three “Schedules”
appended to the CWC, as follows:
Schedule 3 - Chemicals that can be used for the production of
chemical warfare agents, but that are produced in large quantities
for commercial use.
Les produits chimiques et les précurseurs visés par des contrôles à l’importation en vertu de l’article 74 de la Liste des
marchandises d’importation contrôlée sont les mêmes que ceux
qui figurent dans les trois « listes » annexées à la Convention sur
les armes chimiques, à savoir :
Liste 1 - Produits chimiques considérés comme des agents chimiques et certains de leurs principaux précurseurs;
Liste 2 - Produits chimiques et composés qui sont de principaux
précurseurs d’agents chimiques, mais qui ont certains usages
commerciaux;
Liste 3 - Produits chimiques pouvant servir à la fabrication
d’agents chimiques, mais qui sont produits en grande quantité à
des fins commerciales.
Alternatives
Autres possibilités
The Convention is unique. Since signing the Treaty in 1993
and ratifying it in 1995, Canada has given its commitment to
honour the terms and obligations contained in the Treaty. One of
the key obligations is to impose import controls on the Scheduled
items to ensure that the chemicals and precursors are not diverted
to a chemical weapon use which would be contrary to the Treaty.
La Convention est unique. Depuis la signature du Traité en
1993 et sa ratification en 1995, le Canada s’est engagé à en respecter les termes et à remplir les obligations qu’il lui confère.
L’une des principales obligations consiste à imposer des contrôles
à l’importation des produits figurant dans les listes de manière à
garantir que les produits chimiques et les précurseurs ne servent
pas à fabriquer des armes chimiques, ce qui serait contraire au
Traité.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
In order to reduce, to the extent possible, the administrative
burden on the importing community, a General Import Permit
No. 108 is being issued. This would allow the import into Canada
of CWC Schedule 2 and 3 chemicals without individual import
permits (CWC Schedule 2 and 3 chemicals and precursors are
contained in ECL Items 7003 to 7006). However, individual import permits would be required for the import into Canada of
CWC Schedule 1 chemicals and precursors (ECL Items 7001
and 7002) since these items are the most significant and the most
dangerous in terms of chemical weapons.
Afin de réduire au minimum les tracasseries administratives pour
la communauté des importateurs, la Licence générale d’importation
no 108 sera délivrée. Il sera donc possible d’importer au Canada les
produits chimiques figurant dans les listes 2 et 3 de la Convention
sur les armes chimiques sans avoir à obtenir des licences individuelles d’importation (les articles 7003 à 7006 de la LMEC contiennent
les produits chimiques et les précurseurs figurant dans les listes 2
et 3 de la Convention). Il faudra toutefois se procurer des licences
individuelles d’importation pour importer au Canada des produits
chimiques et des précurseurs figurant dans la liste 1 de la Convention (articles 7001 et 7002 de la LMEC), car ces produits sont les
plus importants et les plus dangereux en ce qui a trait aux armes
chimiques.
Consultation
Consultations
Consultations via an Industry Advisory Group have been instrumental in ensuring knowledge of and support for the Convention’s
objectives. The draft Regulations were provided to industry and
minimal comments were received. Consultations were also undertaken with the Nuclear, Non-Proliferation and Disarmament Implementation Agency (IDN) of the Department of Foreign Affairs
and International Trade. IDN is the Canadian National Authority for
the implementation of the CWC. The draft amendments were published in the Canada Gazette, Part I, on August 2, 1997. The one
written comment received has since been addressed.
Des consultations menées par l’intermédiaire d’un groupe consultatif de l’industrie ont permis de faire connaître les objectifs de la
Convention et d’obtenir l’appui des intéressés. Le projet de règlement a été présenté à l’industrie, qui a fourni peu de commentaires.
L’Agence des affaires nucléaires, de l’application de la nonprolifération et du désarmement (IDN) du ministère des Affaires
étrangères et du Commerce international a également été consultée.
IDN est l’Autorité nationale du Canada pour la mise en œuvre de la
Convention sur les armes chimiques. Le projet de modifications
proposées fut publié le 2 août 1997 dans la Gazette du Canada,
Partie I. Un seul commentaire écrit fut reçu et notifié.
Compliance and Enforcement
Respect et application
Goods contained in the Import Control List are subject to import permits. Failure to be in possession of the required import
permit can result in prosecution and conviction under the Export
and Import Permits Act.
Il faut obtenir une licence d’importation pour importer des
produits figurant dans la Liste des marchandises d’importation
contrôlée. Ne pas se procurer de licence peut mener à des poursuites en vertu de la Loi sur les licences d’exportation et
d’importation.
Schedule 1 - Chemicals known to be chemical warfare agents and
some of their key precursors;
Schedule 2 - Chemicals and compounds that are key precursors to
chemical warfare but that have some commercial utility;
1482
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Contact
Mr. Thomas E. Jones
Deputy Director (Technology)
Export Controls Division
Export and Import Controls Bureau
125 Sussex Drive
Ottawa, Ontario
K1A 0G2
Telephone: (613) 996-0197
FAX: (613) 996-9933
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-249
Personne-ressource
M. Thomas E. Jones
Directeur adjoint (Technologie)
Direction des contrôles à l’exportation
Direction générale des contrôles à
l’exportation et à l’importation
125, promenade Sussex
Ottawa (Ontario)
K1A 0G2
Téléphone : (613) 996-0197
TÉLÉCOPIEUR : (613) 996-9933
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
1483
13/5/98
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-250
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Registration
SOR/98-250
Enregistrement
DORS/98-250 23 avril 1998
23 April, 1998
INCOME TAX ACT
LOI DE L’IMPÔT SUR LE REVENU
Regulations Amending the Income Tax
Regulations
Règlement modifiant le Règlement de l’impôt sur
le revenu
P.C. 1998-629
C.P. 1998-629
23 April, 1998
23 avril 1998
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Finance, pursuant to section 221a
of the Income Tax Actb, hereby makes the annexed Regulations
Amending the Income Tax Regulations.
Sur recommandation du ministre des Finances et en vertu de
l’article 221a de la Loi de l’impôt sur le revenub, Son Excellence
le Gouverneur général en conseil prend le Règlement modifiant le
Règlement de l’impôt sur le revenu, ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE INCOME TAX
REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE
L’IMPÔT SUR LE REVENU
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1
1. (1) Subsection 4900(1) of the Income Tax Regulations is
amended by adding the following after paragraph (d):
(d.1) a bond, debenture, note or similar obligation issued by a
mutual fund trust the units of which are listed on a stock exchange referred to in section 3200;
(2) Subsection 4900(1) of the Regulations is amended by
striking out the word “or” at the end of paragraph (p) and by
adding the following after paragraph (p):
(p.1) a right to a share of the capital stock of a corporation
where the right is evidenced by a depository receipt that is
listed on a stock exchange referred to in section 3200 or 3201;
or
1. (1) Le paragraphe 4900(1) du Règlement de l’impôt sur le
revenu1 est modifié par adjonction, après l’alinéa d), de ce qui
suit :
d.1) d’une obligation, d’un billet ou d’un titre semblable émis
par une fiducie de fonds commun de placement dont les unités
sont inscrites à la cote d’une bourse de valeurs visée à
l’article 3200;
(2) Le paragraphe 4900(1) du même règlement est modifié
par adjonction, après l’alinéa p), de ce qui suit :
p.1) d’un droit à une action du capital-actions d’une société qui
est constaté par un certificat représentatif d’actions étrangères
inscrit à la cote d’une bourse de valeurs visée aux articles 3200
ou 3201;
APPLICATION
APPLICATION
2. (1) Subsection 1(1) applies to property acquired after
1996.
(2) Subsection 1(2) applies to the 1997 and subsequent
taxation years.
2. (1) Le paragraphe 1(1) s’applique aux biens acquis après
1996.
(2) Le paragraphe 1(2) s’applique aux années d’imposition
1997 et suivantes.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
Part XLIX of the Income Tax Regulations lists a number of
qualified investments for registered retirement savings plans,
registered retirement income funds and deferred profit sharing
plans.
These amendments expand the list of qualified investments for
a plan trust by adding a bond, debenture, note or similar obligation issued by a mutual fund trust the units of which are listed on
a stock exchange referred to in section 3200 of these Regulations,
La partie XLIX du Règlement de l’impôt sur le revenu (le Règlement) donne la liste des placements admissibles de régimes
enregistrés d’épargne-retraite, de fonds enregistrés de revenu de
retraite et de régimes de participation différée aux bénéfices.
Les modifications apportées à cette partie consistent à ajouter à
cette liste les obligations, billets ou titres semblables émis par une
fiducie de fonds commun de placement dont les unités sont inscrites à la cote d’une bourse de valeurs visée à l’article 3200 du
———
a
b
1
S.C. 1994, c. 7, Sch. II, s. 182(1)
R.S., c. 1 (5th Supp.)
C.R.C., c. 945
1484
———
a
b
1
L.C. 1994, ch. 7, ann. II, par. 182(1)
L.R., ch. 1 (5e suppl.)
C.R.C., ch. 945
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-250
and rights to a share of the capital stock of a corporation where
those rights are evidenced by a depository receipt listed on a stock
exchange referred to in section 3200 or 3201 of these Regulations.
The amendments are effective from January 1, 1997, as a number of investments of this nature have been made on the basis that
the amendments would come into effect from that date.
Règlement et les droits à une action du capital-actions d’une société qui sont constatés par un certificat représentatif d’actions
étrangères inscrit à la cote d’une bourse de valeurs visée aux articles 3200 ou 3201 du Règlement.
Ces modifications s’appliquent à compter du 1er janvier 1997
puisqu’un certain nombre de placements de cette nature ont été
faits en fonction de cette date d’application.
Alternatives
Solutions envisagées
No alternatives were considered.
Aucune autre solution n’a été envisagée.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
These amendments provide greater investment flexibility for
deferred income plans. It is not anticipated that these changes will
affect government revenues.
Les modifications ont pour effet d’accroître les possibilités
d’investissement des régimes de revenu différé. Elles n’auront
vraisemblablement aucune incidence sur les recettes de l’État.
Consultation
Consultations
This amendment was made in consultation with Revenue
Canada and representatives of the investment community. As the
amendments merely provide greater choice for investments, consultation outside these groups was not necessary.
Les modifications ont été mises au point en consultation avec
Revenu Canada et des spécialistes en placements. Étant donné
qu’elles ne font qu’élargir l’éventail des placements admissibles,
il n’a pas été jugé nécessaire d’étendre le champ des consultations.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
The Income Tax Act provides the necessary compliance
mechanisms for the Income Tax Regulations. The Act allows the
Minister of National Revenue to assess and reassess tax payable,
conduct audits and seize relevant records and documents.
Les modalités nécessaires sont prévues par la Loi de l’impôt
sur le revenu. Elles permettent au ministre du Revenu national
d’établir des cotisations et des nouvelles cotisations concernant
l’impôt payable, de faire des vérifications et de saisir les documents utiles.
Contact
Simon Thompson
Tax Legislation Division
Department of Finance
L’Esplanade Laurier
140 O’Connor Street
Ottawa, Ontario
K1A 0G5
(613) 992-0049
Personne-ressource
Simon Thompson
Division de la législation de l’impôt
Ministère des Finances
L’Esplanade Laurier
140, rue O’Connor
Ottawa (Ontario)
K1A 0G5
(613) 992-0049
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
1485
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Registration
SOR/98-251
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-251
23 April, 1998
Enregistrement
DORS/98-251 23 avril 1998
CUSTOMS TARIFF
TARIF DES DOUANES
Order Amending the Schedule to the Customs
Tariff, 1998-1
Décret modifiant l’annexe du Tarif des douanes,
1998-1
P.C. 1998-630
C.P. 1998-630
23 April, 1998
23 avril 1998
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Finance, pursuant to section 82
of the Customs Tariff a, hereby makes the annexed Order Amending the Schedule to the Customs Tariff, 1998-1.
Sur recommandation du ministre des Finances et en vertu de
l’article 82 du Tarif des douanesa, Son Excellence le Gouverneur
général en conseil prend le Décret modifiant l’annexe du Tarif
des douanes, 1998-1, ci-après.
ORDER AMENDING THE SCHEDULE
TO THE CUSTOMS TARIFF, 1998-1
DÉCRET MODIFIANT L’ANNEXE
DU TARIF DES DOUANES, 1998-1
AMENDMENTS
1. Tariff item Nos. 5407.91.00, 5407.93.00, 5408.33.00
and 7311.00.00 in the List of Tariff Provisions set out in the
schedule to the Customs Tariff1 are repealed.
2. Tariff item Nos. 5407.91.00, 5407.93.00 and 5408.33.00 in
the List of Intermediate and Final Rates for Tariff Items of
the “F” Staging Category set out in the schedule to the Act
are repealed.
3. The List of Tariff Provisions set out in the schedule to the
Act is amended as set out in Part 1 of the schedule to this Order.
4. The List of Tariff Provisions set out in the schedule to the
Act is amended by adding, in numerical order, the tariff provisions set out in Part 2 of the schedule to this Order.
5. The List of Intermediate and Final Rates for Tariff Items
of the “F” Staging Category set out in the schedule to the Act
is amended by adding, in numerical order, the tariff provisions set out in Part 3 of the schedule to this Order.
MODIFICATIONS
os
1. Les n tarifaires 5407.91.00, 5407.93.00, 5408.33.00 et
7311.00.00 de la liste des dispositions tarifaires de l’annexe du
Tarif des douanes1 sont abrogés.
2. Les nos tarifaires 5407.91.00, 5407.93.00 et 5408.33.00 de
la liste des taux intermédiaires et des taux finals pour les numéros tarifaires de la catégorie d’échelonnement « F » de
l’annexe de la même loi sont abrogés.
3. La liste des dispositions tarifaires de l’annexe de la même
loi est modifiée conformément à la partie 1 de l’annexe du
présent décret.
4. La liste des dispositions tarifaires de l’annexe de la même
loi est modifiée par adjonction, selon l’ordre numérique, des
dispositions tarifaires de la partie 2 de l’annexe du présent
décret.
5. La liste des taux intermédiaires et des taux finals pour les
numéros tarifaires de la catégorie d’échelonnement « F » de
l’annexe de la même loi est modifiée par adjonction, selon
l’ordre numérique, des dispositions tarifaires de la partie 3 de
l’annexe du présent décret.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
6. This Order comes into force on April 24, 1998.
6. Le présent décret entre en vigueur le 24 avril 1998.
SCHEDULE
ANNEXE
PART 1
(Section 3)
PARTIE 1
(article 3)
AMENDMENTS TO THE LIST OF TARIFF PROVISIONS
MODIFICATION DE LA LISTE DES
DISPOSITIONS TARIFAIRES
1. The Description of Goods of tariff item No. 2309.90.91 is
amended by adding, in alphabetical order, a reference to
“Feed grade chlortetracycline, obtained by fermentation and
the subsequent drying of the contents of the fermentation
vessel, whether or not standardized by the addition of other
substances, for use in the manufacture of premixes;”.
1. La Dénomination des marchandises du no tarifaire
2309.90.91 est modifiée par adjonction de « Substance apéritive de chlortétracycline, obtenue par fermentation et le séchage ultérieur du contenu de la cuve de fermentation, même
normalisée par l’addition d’autres substances, devant servir à
la fabrication de prémélanges; » comme une disposition distincte avant « Substances aromatiques; ».
———
a
1
S.C. 1997, c. 36
S.C. 1997, c. 36
1486
———
a
1
L.C. 1997, ch. 36
L.C. 1997, ch. 36
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-251
2. The Description of Goods of tariff item No. 3809.92.20 is
amended by adding a reference to “and wood pulp” after the
reference to “of newsprint”.
3. The Description of Goods of tariff item No. 3824.90.10 is
amended by adding, in alphabetical order, a reference to
“Surface treated silica for use in the manufacture of colour
toner;”.
4. The Description of Goods of tariff item No. 4421.90.10 is
amended by replacing the reference to “Mouldings (other
than the goods of heading No. 44.09) having only one profile”
with a reference to “Mouldings (other than the goods of
heading No. 44.09), continuously shaped,”.
5. The Description of Goods of tariff item No. 7312.10.20 is
amended by adding, in alphabetical order, a reference to
“Galvanized strand cable, commercial grade, dry, non lubricated, left hand, regular lay, of a diameter of 1.6 mm, construction 1x19, for use in the manufacture of bicycle brake
assemblies;”.
6. The Description of Goods of tariff item No. 8506.10.10 is
amended by adding, in alphabetical order, a reference to
“Alkaline cells having welded connectors or designed to receive welded connectors, for use in electronic locks;”.
7. The Description of Goods of tariff item No. 8507.30.10 is
amended by adding, in alphabetical order, a reference to
“Cells having welded connectors or designed to receive
welded connectors, for use in electronic locks;”.
8. The Description of Goods of tariff item No. 8507.80.10 is
amended by adding, in alphabetical order, a reference to
“Alkaline cells having welded connectors or designed to receive welded connectors, for use in electronic locks;”.
9. The Description of Goods of tariff item No. 8543.89.10 is
amended by adding, in alphabetical order, a reference to
“Magnetic reading heads and card reading assemblies for use
in electronic locks;”.
2. La Dénomination des marchandises du no tarifaire
3809.92.20 est modifiée par adjonction de « et de pâtes de bois »
après « du papier journal ».
3. La Dénomination des marchandises du no tarifaire
3824.90.10 est modifiée par adjonction de « Enduit superficiel
de silice, devant servir à la fabrication de vireur de couleur; »
comme une disposition distincte avant « Devant être utilisés
pour la préparation et l’emmagasinage du sperme et pour
l’insémination des animaux; ».
4. Dans la Dénomination des marchandises du no tarifaire
4421.90.10 « Moulures (autres que les marchandises de la
position no 44.09) profilées d’un côté seulement » est remplacée par « Moulures (autres que les marchandises de la position no 44.09), profilées, ».
5. La Dénomination des marchandises du no tarifaire
7312.10.20 est modifiée par adjonction de « Câble toronné
galvanisé, de qualité commerciale, sec, non lubrifié, rotation à
gauche, câblage parallèle, d’un diamètre de 1,6 mm, construction 1x19, devant servir à la fabrication de groupes de
freins pour bicyclettes; » comme une disposition distincte
avant « Quincaillerie pour l’escalade ou l’alpinisme; ».
6. La Dénomination des marchandises du no tarifaire
8506.10.10 est modifiée par adjonction de « Piles alcalines
ayant des connecteurs soudés ou conçues pour être munies de
connecteurs soudés, devant servir dans les verrouillages électroniques; » comme une disposition distincte avant « Batteries
de piles électriques, 9 volts, devant servir à la fabrication de
détecteurs de fumée ».
7. La Dénomination des marchandises du no tarifaire
8507.30.10 est modifiée par adjonction de « Piles ayant des
connecteurs soudés ou conçues pour être munies de connecteurs soudés, devant servir dans les verrouillages électroniques; » comme une disposition distincte avant « Devant servir
dans des lampes de sûreté pour mineurs ».
8. La Dénomination des marchandises du no tarifaire
8507.80.10 est modifiée par adjonction de « Piles alcalines
ayant des connecteurs soudés ou conçues pour être munies de
connecteurs soudés, devant servir dans les verrouillages électroniques; » comme une disposition distincte avant la disposition qui commence par « Accumulateurs électriques à faible
décharge, ».
9. La Dénomination des marchandises du no tarifaire
8543.89.10 est modifiée par adjonction de « Têtes magnétiques de lecture et dispositifs de lecture de cartes, devant servir dans les verrouillages électroniques; » comme une disposition distincte après « Appareils à électrochocs pour
l’échantillonnage ou la détermination des populations de poissons; ».
1487
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-251
PART 2
(Section 4)
ADDITION OF TARIFF PROVISIONS
Most-FavouredNation Tariff
Tariff Item
Description of Goods
3401.20.20
---Soap pellets containing sodium soaps of fatty acids and glycerol, for
use in the manufacture of bar soaps
Initial Rate
Final Rate
Preferential Tariff
Initial Rate
Final Rate
Free
Free (A)
UST: Free
MT: Free
MUST: Free
CT: Free
CIAT: Free
GPT: Free
LDCT: Free
CCCT: Free
AUT: N/A
NZT: N/A
UST: Free (A)
MT: Free (A)
MUST: Free (A)
CT: Free (A)
CIAT: Free (A)
GPT: Free (A)
LDCT: Free (A)
CCCT: Free (A)
AUT: N/A
NZT: N/A
5407.91
--Unbleached or bleached
5407.91.10
---Containing 35% or more by weight of cellulose acetate or
Free
cellulose triacetate filaments mixed with polyester filaments or with
viscose rayon filaments, containing not more than 5% by weight of
any other fibre, with an average yarn twist of 500 or more turns per
metre in the warp or the weft, of a weight of 100 g/m2 or more but not
exceeding 310 g/m2, for use in the manufacture of women’s jackets,
blazers, dresses, skirts, trousers or waistcoats
Effective from April 24, 1998 to April 24, 2001
Free (A)
UST: Free
MT: Free
MUST: N/A
CT: Free
CIAT: Free
GPT: N/A
LDCT: N/A
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
UST: Free (A)
MT: Free (A)
MUST: N/A
CT: Free (A)
CIAT: Free (A)
GPT: N/A
LDCT: N/A
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
5407.91.90
---Other
16%
14% (F)
UST: Free
MT: 12.5%
MUST: N/A
CT: 12.5%
CIAT: Free
GPT: N/A
LDCT: N/A
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
UST: Free (A)
MT: Free (H)
MUST: N/A
CT: Free (K)
CIAT: Free (A)
GPT: N/A
LDCT: N/A
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
5407.92.20
---Containing 35% or more by weight of cellulose acetate or
cellulose triacetate filaments mixed with polyester filaments or with
viscose rayon filaments, containing not more than 5% by weight of
any other fibre, with an average yarn twist of 500 or more turns per
metre in the warp or the weft, of a weight of 100 g/m2 or more but
not exceeding 310 g/m2, for use in the manufacture of women’s
jackets, blazers, dresses, skirts, trousers or waistcoats
Effective from April 24, 1998 to April 24, 2001
Free
Free (A)
UST: Free
MT: Free
MUST: N/A
CT: Free
CIAT: Free
GPT: N/A
LDCT: N/A
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
UST: Free (A)
MT: Free (A)
MUST: N/A
CT: Free (A)
CIAT: Free (A)
GPT: N/A
LDCT: N/A
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
5407.93
--Of yarns of different colours
5407.93.10
---Containing 35% or more by weight of cellulose acetate or cellulose Free
triacetate filaments mixed with polyester filaments or with viscose
rayon filaments, containing not more than 5% by weight of any other
fibre, with an average yarn twist of 500 or more turns per metre in
the warp or the weft, of a weight of 100 g/m2 or more but not
exceeding 310 g/m2, for use in the manufacture of women’s jackets,
blazers, dresses, skirts, trousers or waistcoats
Effective from April 24, 1998 to April 24, 2001
Free (A)
UST: Free
MT: Free
MUST: N/A
CT: Free
CIAT: Free
GPT: N/A
LDCT: N/A
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
UST: Free (A)
MT: Free (A)
MUST: N/A
CT: Free (A)
CIAT: Free (A)
GPT: N/A
LDCT: N/A
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
5407.93.90
---Other
14% (F)
UST: Free
MT: 12.5%
MUST: N/A
CT: 12.5%
CIAT: Free
GPT: N/A
LDCT: N/A
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
UST: Free (A)
MT: Free (H)
MUST: N/A
CT: Free (K)
CIAT: Free (A)
GPT: N/A
LDCT: N/A
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
1488
16%
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-251
PART 2—Continued
ADDITION OF TARIFF PROVISIONS—Continued
Most-FavouredNation Tariff
Initial Rate
Final Rate
Preferential Tariff
Tariff Item
Description of Goods
Initial Rate
Final Rate
5408.21.30
---Containing 35% or more by weight of cellulose acetate or cellulose Free
triacetate filaments mixed with polyester filaments or with viscose
rayon filaments, containing not more than 5% by weight of any other
fibre, with an average yarn twist of 500 or more turns per metre in
the warp or the weft, of a weight of 100 g/m2 or more but not
exceeding 310 g/m2, for use in the manufacture of women’s jackets,
blazers, dresses, skirts, trousers or waistcoats
Effective from April 24, 1998 to April 24, 2001
Free (A)
UST: Free
MT: Free
MUST: N/A
CT: Free
CIAT: Free
GPT: N/A
LDCT: N/A
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
UST: Free (A)
MT: Free (A)
MUST: N/A
CT: Free (A)
CIAT: Free (A)
GPT: N/A
LDCT: N/A
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
5408.22.40
---Containing 35% or more by weight of cellulose acetate or
cellulose triacetate filaments mixed with polyester filaments or with
viscose rayon filaments, containing not more than 5% by weight of
any other fibre, with an average yarn twist of 500 or more turns per
metre in the warp or the weft, of a weight of 100 g/m2 or more but
not exceeding 310 g/m2, for use in the manufacture of women’s
jackets, blazers, dresses, skirts, trousers or waistcoats
Effective from April 24, 1998 to April 24, 2001
Free
Free (A)
UST: Free
MT: Free
MUST: N/A
CT: Free
CIAT: Free
GPT: N/A
LDCT: N/A
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
UST: Free (A)
MT: Free (A)
MUST: N/A
CT: Free (A)
CIAT: Free (A)
GPT: N/A
LDCT: N/A
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
5408.23.20
---Containing 35% or more by weight of cellulose acetate or
cellulose triacetate filaments mixed with polyester filaments or with
viscose rayon filaments, containing not more than 5% by weight of
any other fibre, with an average yarn twist of 500 or more turns per
metre in the warp or the weft, of a weight of 100 g/m2 or more but
not exceeding 310 g/m2, for use in the manufacture of women’s
jackets, blazers, dresses, skirts, trousers or waistcoats
Effective from April 24, 1998 to April 24, 2001
Free
Free (A)
UST: Free
MT: Free
MUST: N/A
CT: Free
CIAT: Free
GPT: N/A
LDCT: N/A
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
UST: Free (A)
MT: Free (A)
MUST: N/A
CT: Free (A)
CIAT: Free (A)
GPT: N/A
LDCT: N/A
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
5408.31.30
---Containing 35% or more by weight of cellulose acetate or
cellulose triacetate filaments mixed with polyester filaments or with
viscose rayon filaments, containing not more than 5% by weight of
any other fibre, with an average yarn twist of 500 or more turns per
metre in the warp or the weft, of a weight of 100 g/m2 or more but
not exceeding 310 g/m2, for use in the manufacture of women’s
jackets, blazers, dresses, skirts, trousers or waistcoats
Effective from April 24, 1998 to April 24, 2001
Free
Free (A)
UST: Free
MT: Free
MUST: N/A
CT: Free
CIAT: Free
GPT: N/A
LDCT: N/A
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
UST: Free (A)
MT: Free (A)
MUST: N/A
CT: Free (A)
CIAT: Free (A)
GPT: N/A
LDCT: N/A
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
5408.32.40
---Containing 35% or more by weight of cellulose acetate or
cellulose triacetate filaments mixed with polyester filaments or with
viscose rayon filaments, containing not more than 5% by weight of
any other fibre, with an average yarn twist of 500 or more turns per
metre in the warp or the weft, of a weight of 100 g/m2 or more but
not exceeding 310 g/m2, for use in the manufacture of women’s
jackets, blazers, dresses, skirts, trousers or waistcoats
Effective from April 24, 1998 to April 24, 2001
Free
Free (A)
UST: Free
MT: Free
MUST: N/A
CT: Free
CIAT: Free
GPT: N/A
LDCT: N/A
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
UST: Free (A)
MT: Free (A)
MUST: N/A
CT: Free (A)
CIAT: Free (A)
GPT: N/A
LDCT: N/A
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
5408.33
--Of yarns of different colours
5408.33.10
---Containing 35% or more by weight of cellulose acetate or
cellulose triacetate filaments mixed with polyester filaments or with
viscose rayon filaments, containing not more than 5% by weight of
any other fibre, with an average yarn twist of 500 or more turns per
metre in the warp or the weft, of a weight of 100 g/m2 or more but
not exceeding 310 g/m2, for use in the manufacture of women’s
jackets, blazers, dresses, skirts, trousers or waistcoats
Effective from April 24, 1998 to April 24, 2001
Free
Free (A)
UST: Free
MT: Free
MUST: N/A
CT: Free
CIAT: Free
GPT: N/A
LDCT: N/A
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
UST: Free (A)
MT: Free (A)
MUST: N/A
CT: Free (A)
CIAT: Free (A)
GPT: N/A
LDCT: N/A
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
1489
13/5/98
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-251
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
PART 2—Continued
ADDITION OF TARIFF PROVISIONS—Continued
Most-FavouredNation Tariff
Tariff Item
Description of Goods
5408.33.90
---Other
Initial Rate
Final Rate
Preferential Tariff
Initial Rate
Final Rate
16%
14% (F)
UST: Free
MT: 12.5%
MUST: N/A
CT: 12.5%
CIAT: Free
GPT: N/A
LDCT: N/A
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
UST: Free (A)
MT: Free (H)
MUST: N/A
CT: Free (K)
CIAT: Free (A)
GPT: N/A
LDCT: N/A
CCCT: N/A
AUT: N/A
NZT: N/A
7311.00
Containers for compressed or liquefied gas, of iron or steel
7311.00.10
---Ultra-high pressure cylinders, with a total pressure
Free
exceeding 300 bars, to be employed in the production of pressurized
gases
Free (A)
UST: Free
MT: free
MUST: Free
CT: Free
CIAT: Free
GPT: Free
LDCT: Free
CCCT: Free
AUT: N/A
NZT: N/A
UST: Free (A)
MT: Free (A)
MUST: Free (A)
CT: Free (A)
CIAT: Free (A)
GPT: Free (A)
LDCT: Free (A)
CCCT: Free (A)
AUT: N/A
NZT: N/A
7311.00.90
---Other
7% (A)
UST: Free
MT: 3.5%
MUST: 3.5%
CT: Free
CIAT: Free
GPT: 3%
LDCT: Free
CCCT: Free
AUT: N/A
NZT: N/A
UST: Free (A)
MT: Free (I)
MUST: Free (I)
CT: Free (A)
CIAT: Free (A)
GPT: 3% (A)
LDCT: Free (A)
CCCT: Free (A)
AUT: N/A
NZT: N/A
7%
PARTIE 2
(article 4)
NOUVELLES DISPOSITIONS TARIFAIRES
Numéro tarifaire Dénomination des marchandises
3401.20.20
---Granules de savon contenant du
savon de sodium avec des acides gras et du glycérol, devant servir à
la fabrication de pains de savon
5407.91
--Écrus ou blanchis
5407.91.10
---Contenant au moins 35 % en poids
de filaments d’acétate de cellulose ou de filaments de triacétate de
cellulose mélangés avec des filaments de polyester ou des filaments
de rayonne viscose, contenant au plus 5 % en poids de toute autre
fibre, avec une torsion moyenne de fils d’au moins 500 tours par
mètre dans la chaîne ou dans la trame, d’un poids de 100 g/m2 ou
plus mais n’excédant pas 310 g/m2, devant servir à la fabrication de
vestes, de blazers, de robes, de jupes, de pantalons ou de gilets pour
femmes
Du 24 avril 1998 au 24 avril 2001
1490
Tarif de la nation la plus
favorisée
Taux initial
Taux final
Tarif de préférence
Taux initial
Taux final
En fr.
En fr. (A)
TÉU: En fr.
TM: En fr.
TMÉU: En fr .
TC: En fr.
TACI: En fr.
TPG: En fr.
TPMD: En fr.
TPAC: En fr.
TAU: S/O
TNZ: S/O
TÉU: En fr. (A)
TM: En fr. (A)
TMÉU: En fr (A)
TC: En fr. (A)
TACI: En fr. (A)
TPG: En fr. (A)
TPMD: En fr. (A)
TPAC: En fr. (A)
TAU: S/O
TNZ: S/O
En fr.
En fr. (A)
TÉU: En fr.
TM: En fr.
TMÉU: S/O
TC: En fr.
TACI: En fr.
TPG: S/O
TPMD: S/O
TPAC: S/O
TAU: S/O
TNZ: S/O
TÉU: En fr. (A)
TM: En fr. (A)
TMÉU: S/O
TC: En fr. (A)
TACI: En fr. (A)
TPG: S/O
TPMD: S/O
TPAC: S/O
TAU: S/O
TNZ: S/O
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-251
PARTIE 2 (suite)
NOUVELLES DISPOSITIONS TARIFAIRES (suite)
Numéro tarifaire Dénomination des marchandises
Tarif de la nation la plus
favorisée
Taux initial
Taux final
Tarif de préférence
Taux initial
Taux final
5407.91.90
---Autres
16 %
14 % (F)
TÉU: En fr.
TM: 12,5 %
TMÉU: S/O
TC: 12,5 %
TACI: En fr.
TPG: S/O
TPMD: S/O
TPAC: S/O
TAU: S/O
TNZ: S/O
TÉU: En fr. (A)
TM: En fr. (H)
TMÉU: S/O
TC: En fr. (K)
TACI: En fr. (A)
TPG: S/O
TPMD: S/O
TPAC: S/O
TAU: S/O
TNZ: S/O
5407.92.20
---Contenant au moins 35 % en poids
de filaments d’acétate de cellulose ou de filaments de triacétate de
cellulose mélangés avec des filaments de polyester ou des filaments
de rayonne viscose, contenant au plus 5 % en poids de toute autre
fibre, avec une torsion moyenne de fils d’au moins 500 tours par
mètre dans la chaîne ou dans la trame, d’un poids de 100 g/m2 ou
plus mais n’excédant pas 310 g/m2, devant servir à la fabrication de
vestes, de blazers, de robes, de jupes, de pantalons ou de gilets pour
femmes
Du 24 avril 1998 au 24 avril 2001
En fr.
En fr. (A)
TÉU: En fr.
TM: En fr.
TMÉU: S/O
TC: En fr.
TACI: En fr.
TPG: S/O
TPMD: S/O
TPAC: S/O
TAU: S/O
TNZ: S/O
TÉU: En fr. (A)
TM: En fr. (A)
TMÉU: S/O
TC: En fr. (A)
TACI: En fr. (A)
TPG: S/O
TPMD: S/O
TPAC: S/O
TAU: S/O
TNZ: S/O
5407.93
--En fils de diverses couleurs
5407.93.10
---Contenant au moins 35 % en poids
de filaments d’acétate de cellulose ou de filaments de triacétate de
cellulose mélangés avec des filaments de polyester ou des filaments
de rayonne viscose, contenant au plus 5 % en poids de toute autre
fibre, avec une torsion moyenne de fils d’au moins 500 tours par
mètre dans la chaîne ou dans la trame, d’un poids de 100 g/m2 ou
plus mais n’excédant pas 310 g/m2, devant servir à la fabrication de
vestes, de blazers, de robes, de jupes, de pantalons ou de gilets pour
femmes
Du 24 avril 1998 au 24 avril 2001
En fr.
En fr. (A)
TÉU: En fr.
TM: En fr.
TMÉU: S/O
TC: En fr.
TACI: En fr.
TPG: S/O
TPMD: S/O
TPAC: S/O
TAU: S/O
TNZ: S/O
TÉU: En fr. (A)
TM: En fr. (A)
TMÉU: S/O
TC: En fr. (A)
TACI: En fr. (A)
TPG: S/O
TPMD: S/O
TPAC: S/O
TAU: S/O
TNZ: S/O
5407.93.90
---Autres
16 %
14 % (F)
TÉU: En fr.
TM: 12,5 %
TMÉU: S/O
TC: 12,5 %
TACI: En fr.
TPG: S/O
TPMD: S/O
TPAC: S/O
TAU: S/O
TNZ: S/O
TÉU: En fr. (A)
TM: En fr. (H)
TMÉU: S/O
TC: En fr. (K)
TACI: En fr. (A)
TPG: S/O
TPMD: S/O
TPAC: S/O
TAU: S/O
TNZ: S/O
5408.21.30
---Contenant au moins 35 % en poids
de filaments d’acétate de cellulose ou de filaments de triacétate de
cellulose mélangés avec des filaments de polyester ou des filaments
de rayonne viscose, contenant au plus 5 % en poids de toute autre
fibre, avec une torsion moyenne de fils d’au moins 500 tours par
mètre dans la chaîne ou dans la trame, d’un poids de 100 g/m2 ou
plus mais n’excédant pas 310 g/m2, devant servir à la fabrication de
vestes, de blazers, de robes, de jupes, de pantalons ou de gilets pour
femmes
Du 24 avril 1998 au 24 avril 2001
En fr.
En fr. (A)
TÉU: En fr.
TM: En fr.
TMÉU: S/O
TC: En fr.
TACI: En fr.
TPG: S/O
TPMD: S/O
TPAC: S/O
TAU: S/O
TNZ: S/O
TÉU: En fr. (A)
TM: En fr. (A)
TMÉU: S/O
TC: En fr. (A)
TACI: En fr. (A)
TPG: S/O
TPMD: S/O
TPAC: S/O
TAU: S/O
TNZ: S/O
5408.22.40
---Contenant au moins 35 % en poids
de filaments d’acétate de cellulose ou de filaments de triacétate de
cellulose mélangés avec des filaments de polyester ou des filaments
de rayonne viscose, contenant au plus 5 % en poids de toute autre
fibre, avec une torsion moyenne de fils d’au moins 500 tours par
mètre dans la chaîne ou dans la trame, d’un poids de 100 g/m2 ou
plus mais n’excédant pas 310 g/m2, devant servir à la fabrication de
vestes, de blazers, de robes, de jupes, de pantalons ou de gilets pour
femmes
Du 24 avril 1998 au 24 avril 2001
En fr.
En fr. (A)
TÉU: En fr.
TM: En fr.
TMÉU: S/O
TC: En fr.
TACI: En fr.
TPG: S/O
TPMD: S/O
TPAC: S/O
TAU: S/O
TNZ: S/O
TÉU: En fr. (A)
TM: En fr. (A)
TMÉU: S/O
TC: En fr. (A)
TACI: En fr. (A)
TPG: S/O
TPMD: S/O
TPAC: S/O
TAU: S/O
TNZ: S/O
1491
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-251
PARTIE 2 (suite)
NOUVELLES DISPOSITIONS TARIFAIRES (suite)
Numéro tarifaire Dénomination des marchandises
Tarif de la nation la plus
favorisée
Taux initial
Taux final
Tarif de préférence
Taux initial
Taux final
5408.23.20
---Contenant au moins 35 % en poids
de filaments d’acétate de cellulose ou de filaments de triacétate de
cellulose mélangés avec des filaments de polyester ou des filaments
de rayonne viscose, contenant au plus 5 % en poids de toute autre
fibre, avec une torsion moyenne de fils d’au moins 500 tours par
mètre dans la chaîne ou dans la trame, d’un poids de 100 g/m2 ou
plus mais n’excédant pas 310 g/m2, devant servir à la fabrication de
vestes, de blazers, de robes, de jupes, de pantalons ou de gilets pour
femmes
Du 24 avril 1998 au 24 avril 2001
En fr.
En fr. (A)
TÉU: En fr.
TM: En fr.
TMÉU: S/O
TC: En fr.
TACI: En fr.
TPG: S/O
TPMD: S/O
TPAC: S/O
TAU: S/O
TNZ: S/O
TÉU: En fr. (A)
TM: En fr. (A)
TMÉU: S/O
TC: En fr. (A)
TACI: En fr. (A)
TPG: S/O
TPMD: S/O
TPAC: S/O
TAU: S/O
TNZ: S/O
5408.31.30
---Contenant au moins 35 % en poids
de filaments d’acétate de cellulose ou de filaments de triacétate de
cellulose mélangés avec des filaments de polyester ou des filaments
de rayonne viscose, contenant au plus 5 % en poids de toute autre
fibre, avec une torsion moyenne de fils d’au moins 500 tours par
mètre dans la chaîne ou dans la trame, d’un poids de 100 g/m2 ou
plus mais n’excédant pas 310 g/m2, devant servir à la fabrication de
vestes, de blazers, de robes, de jupes, de pantalons ou de gilets pour
femmes
Du 24 avril 1998 au 24 avril 2001
En fr.
En fr. (A)
TÉU: En fr.
TM: En fr.
TMÉU: S/O
TC: En fr.
TACI: En fr.
TPG: S/O
TPMD: S/O
TPAC: S/O
TAU: S/O
TNZ: S/O
TÉU: En fr. (A)
TM: En fr. (A)
TMÉU: S/O
TC: En fr. (A)
TACI: En fr. (A)
TPG: S/O
TPMD: S/O
TPAC: S/O
TAU: S/O
TNZ: S/O
5408.32.40
---Contenant au moins 35 % en poids
de filaments d’acétate de cellulose ou de filaments de triacétate de
cellulose mélangés avec des filaments de polyester ou des filaments
de rayonne viscose, contenant au plus 5 % en poids de toute autre
fibre, avec une torsion moyenne de fils d’au moins 500 tours par
mètre dans la chaîne ou dans la trame, d’un poids de 100 g/m2 ou
plus mais n’excédant pas 310 g/m2, devant servir à la fabrication de
vestes, de blazers, de robes, de jupes, de pantalons ou de gilets pour
femmes
Du 24 avril 1998 au 24 avril 2001
En fr.
En fr. (A)
TÉU: En fr.
TM: En fr.
TMÉU: S/O
TC: En fr.
TACI: En fr.
TPG: S/O
TPMD: S/O
TPAC: S/O
TAU: S/O
TNZ: S/O
TÉU: En fr. (A)
TM: En fr. (A)
TMÉU: S/O
TC: En fr. (A)
TACI: En fr. (A)
TPG: S/O
TPMD: S/O
TPAC: S/O
TAU: S/O
TNZ: S/O
5408.33
---En fils de diverses couleurs
5408.33.10
---Contenant au moins 35 % en poids
de filaments d’acétate de cellulose ou de filaments de triacétate de
cellulose mélangés avec des filaments de polyester ou des filaments
de rayonne viscose, contenant au plus 5 % en poids de toute autre
fibre, avec une torsion moyenne de fils d’au moins 500 tours par
mètre dans la chaîne ou dans la trame, d’un poids de 100 g/m2 ou
plus mais n’excédant pas 310 g/m2, devant servir à la fabrication de
vestes, de blazers, de robes, de jupes, de pantalons ou de gilets pour
femmes
Du 24 avril 1998 au 24 avril 2001
En fr.
En fr. (A)
TÉU: En fr.
TM: En fr.
TMÉU: S/O
TC: En fr.
TACI: En fr.
TPG: S/O
TPMD: S/O
TPAC: S/O
TAU: S/O
TNZ: S/O
TÉU: En fr. (A)
TM: En fr. (A)
TMÉU: S/O
TC: En fr. (A)
TACI: En fr. (A)
TPG: S/O
TPMD: S/O
TPAC: S/O
TAU: S/O
TNZ: S/O
5408.33.90
---Autres
16 %
14 % (F)
TÉU: En fr.
TM: 12,5 %
TMÉU: S/O
TC: 12,5 %
TACI: En fr.
TPG: S/O
TPMD: S/O
TPAC: S/O
TAU: S/O
TNZ: S/O
TÉU: En fr. (A)
TM: En fr. (H)
TMÉU: S/O
TC: En fr. (K)
TACI: En fr. (A)
TPG: S/O
TPMD: S/O
TPAC: S/O
TAU: S/O
TNZ: S/O
7311.00
Récipients pour gaz comprimés ou liquéfiés, en fonte, fer ou acier
7311.00.10
---Cylindres à haute pression, dont la
pression totale excède 300 bars, devant être utilisés à la fabrication
de gaz sous pression
En fr.
En fr. (A)
TÉU: En fr.
TM: En fr.
TMÉU: En fr.
TC: En fr.
TACI: En fr.
TPG: En fr.
TPMD: En fr.
TPAC: En fr.
TAU: S/O
TNZ: S/O
TÉU: En fr. (A)
TM: En fr. (A)
TMÉU: En fr. (A)
TC: En fr. (A)
TACI: En fr. (A)
TPG: En fr. (A)
TPMD: En fr. (A)
TPAC: En fr. (A)
TAU: S/O
TNZ: S/O
1492
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-251
PARTIE 2 (suite)
NOUVELLES DISPOSITIONS TARIFAIRES (suite)
Tarif de la nation la plus
favorisée
Taux initial
Taux final
Numéro tarifaire Dénomination des marchandises
7311.00.90
Tariff
Item
---Autres
7%
7 % (A)
Tarif de préférence
Taux initial
Taux final
TÉU: En fr.
TM: 3,5 %
TMÉU: 3,5 %
TC: En fr.
TACI: En fr.
TPG: 3 %
TPMD: En fr.
TPAC: En fr.
TAU: S/O
TNZ: S/O
TÉU: En fr. (A)
TM: En fr. (I)
TMÉU: En fr. (I)
TC: En fr. (A)
TACI: En fr. (A)
TPG: 3 % (A)
TPMD: En fr. (A)
TPAC: En fr. (A)
TAU: S/O
TNZ: S/O
PART 3
(Section 5)
PARTIE 3
(article 5)
ADDITION OF TARIFF PROVISIONS
NOUVELLES DISPOSITIONS TARIFAIRES
Most-Favoured-Nation Tariff
Preferential Tariff
5407.91.90 Effective on January 1, 2003 ...........15.1%
Effective on January 1, 2004 ...........14%
5407.93.90 Effective on January 1, 2003 ...........15.1%
Effective on January 1, 2004 ...........14%
5408.33.90 Effective on January 1, 2003 ...........15.1%
Effective on January 1, 2004 ...........14%
Numéro
tarifaire
Tarif de la nation la plus favorisée
Tarif de préférence
5407.91.90 À compter du 1er janvier 2003 ........ 15,1 %
À compter du 1er janvier 2004 ........ 14 %
5407.93.90 À compter du 1er janvier 2003 ........ 15,1 %
À compter du 1er janvier 2004 ........ 14 %
5408.33.90 À compter du 1er janvier 2003 ........ 15,1 %
À compter du 1er janvier 2004 ........ 14 %
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Order.)
(Ce résumé ne fait pas partie du décret.)
Description
Description
The Order Amending the Schedule to the Customs Tariff,
1998-1, introduces a number of tariff reductions on imported
manufacturing inputs. It also clarifies the intended coverage of
tariff item No. 4421.90.10 covering certain wood mouldings.
Le Décret modifiant l’annexe du Tarif des douanes, 1998-1,
applique un certain nombre de réductions tarifaires sur des intrants manufacturiers importés. De plus, il précise le champ
d’application projeté du numéro tarifaire 4421.90.10 visant certaines moulures en bois.
Alternatives
Solutions envisagées
It has been the longstanding practice to use Order in Council
authority to reduce or remove customs duties on articles used as
materials in Canadian manufacturing operations. No other practical alternatives are available.
Le recours à l’autorité conférée par décret pour réduire ou supprimer les droits de douane sur les articles utilisés en tant que
matières pour les opérations de fabrication au Canada est une
habitude de longue date. Il n’y a pas d’autre solution.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
Tariff reductions on manufacturing inputs help Canadian
manufacturers to compete more effectively with imports. The
estimate of revenue foregone to the Government as a result of this
Order is approximately $574,000. No negative impact is expected
as a result of these amendments.
Les réductions tarifaires sur les intrants manufacturiers aident
les fabricants canadiens à concurrencer les importations avec plus
d’efficacité. Les recettes cédées par le gouvernement en raison de
ce décret sont estimées à environ 574 000 $. Aucune incidence
négative découlant de ces modifications n’est prévue.
Consultation
Consultations
Detailed consultations were undertaken with parties that were
foreseen to be affected by these amendments.
Des consultations détaillées ont eu lieu avec les parties qui seront vraisemblablement touchées par ces modifications.
1493
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-251
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
Compliance is not an issue. The Department of National Revenue is responsible for the administration of the customs and tariff
legislation and regulations.
Le respect n’est pas en cause. Le ministère du Revenu national
est chargé de l’administration de la législation et de la réglementation douanières et tarifaires.
Contact
Brian Roos
International Trade Policy Division
Department of Finance
Ottawa, Ontario
K1A 0G5
(613) 996-5538
Personne-ressource
Brian Roos
Division de la politique commerciale internationale
Ministère des Finances
Ottawa (Ontario)
K1A 0G5
(613) 996-5538
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
1494
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
13/5/98
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-252
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Registration
SOR/98-252
Enregistrement
DORS/98-252 23 avril 1998
23 April, 1998
NATIONAL PARKS ACT
LOI SUR LES PARCS NATIONAUX
Regulations Amending the National Parks General
Regulations
Règlement modifiant le Règlement général sur les
parcs nationaux
P.C. 1998-631
C.P. 1998-631
23 April, 1998
23 avril 1998
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Canadian Heritage, pursuant to
subsection 7(1)a of the National Parks Act, hereby makes the
annexed Regulations Amending the National Parks General
Regulations.
Sur recommandation de la ministre du Patrimoine canadien et
en vertu du paragraphe 7(1)a de la Loi sur les parcs nationaux,
Son Excellence le Gouverneur général en conseil prend le Règlement modifiant le Règlement général sur les parcs nationaux,
ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE NATIONAL PARKS
GENERAL REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT GÉNÉRAL
SUR LES PARCS NATIONAUX
AMENDMENTS
1
MODIFICATIONS
2
1
1. Section 2.1 of the National Parks General Regulations is
replaced by the following:
2.1 Sections 28 to 35, 37 and 39 do not apply in the Town of
Banff.
2. Section 9 of the Regulations and the heading before it are
repealed.
3. Subsection 18(3) of the Regulations is repealed.
4. Sections 40 and 413 of the Regulations are repealed.
1. L’article 2.1 du Règlement général sur les parcs nationaux2 est remplacé par ce qui suit :
2.1 Les articles 28 à 35, 37 et 39 ne s’appliquent pas au périmètre urbain de Banff.
2. L’article 9 du même règlement et l’intertitre le précédant
sont abrogés.
3. Le paragraphe 18(3) du même règlement est abrogé.
4. Les articles 40 et 413 du même règlement sont abrogés.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
5. These Regulations come into force on April 23, 1998.
5. Le présent règlement entre en vigueur le 23 avril 1998.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
This initiative will revoke a number of outdated provisions
found in the National Parks General Regulations.
Section 9 of the Regulations requires operators of certain types
of businesses in the national parks to submit the maximum rates
charged for use of their services for approval by the Minister. The
provision applies to such services as chairlifts, bicycle rentals and
guided tours. The requirement is not absolute, however, and was
intended to be exercised where price-setting is considered unfair
to the visiting public. The provision has not been exercised in a
number of years as market forces are sufficient to control the fee
levels charged by operators of such facilities. Government intervention in this matter is no longer deemed necessary and revocation of the provision can take place with no consequence to the
visiting public.
La présente initiative révoquera un certain nombre de dispositions périmées du Règlement général sur les parcs nationaux.
L’article 9 du règlement oblige les exploitants de certains types
d’entreprises dans les parcs nationaux à soumettre les droits
maximums qu’ils exigent pour l’utilisation de leurs services à
l’approbation de la ministre. Cette disposition s’applique à des
services tels que les télésièges, la location de bicyclettes et les
visites guidées. Cette obligation n’est cependant pas absolue, et
elle devait être appliquée là où l’établissement des prix était considéré comme inéquitable pour les visiteurs. La disposition n’a
pas été invoquée depuis plusieurs années, les forces du marché se
révélant suffisantes pour contrôler le montant des droits exigés
par les exploitants d’installations de ce genre. L’intervention du
gouvernement en cette matière n’a plus de raison d’être, et la
disposition peut être révoquée sans entraîner de conséquences
pour les visiteurs.
———
a
1
2
3
S.C. 1996, c. 10, s. 246
SOR/90-235
SOR/78-213
SOR/91-100
———
a
1
2
3
L.C. 1996, ch. 10, art. 246
DORS/90-235
DORS/78-213
DORS/91-100
1495
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-252
Section 18 of the Regulations applies to water permits for residences or businesses which are not serviced by a park waterworks
system and draw water from a park waterbody. It is necessary to
maintain the permit-issuing requirement of section 18 for environmental protection purposes; however, the fee for the permit
can be revoked and common law to set and collect fees for provision of services by contractual arrangement would be implemented. The fees for water permits would be reviewed, updated
and set out within Parks Canada’s fee-setting process which applies to unregulated fees.
Section 40 of the Regulations sets out a $5 fee for the issue and
preparation of a lease, licence of occupation or consent to transfer
under the National Parks Lease and Licence of Occupation
Regulations. Parks Canada produced draft regulations to set out a
comprehensive listing of fees for realty transactions and services
which were reviewed by the Department of Justice. However,
Justice has recommended that fees of this nature should not fall
within regulations and that the setting of the fees should take
place using Parks Canada’s fee-setting process. Section 40 is,
therefore, being revoked to allow for setting realty transaction
fees outside of the realm of regulations.
Section 41 of the Regulations sets out an interest rate of
one percent per month compounded monthly for overdue balances owed to the Crown. This rate is applied to any moneys (e.g.
rents, water and sewer fees) that businesses, residents or visitors
owe to park administrations for goods or services provided. However, the Financial Administration Act contains a similar provision which applies generally to any government department, unless that department has legislation or regulations which contain
its own interest rate mechanism for overdue accounts. The Financial Administration Act rate is 4 percent over prime, which
calculates to less than the rate which currently applies in national
parks. Some revenues will be lost; however, adopting the formula
set out under the Financial Administration Act will allow for
equity and flexibility in reacting to prime rate fluctuations. It will
also enable park administrations to apply an interest rate formula
which is used by most other federal government departments for
overdue accounts.
L’article 18 du règlement s’applique aux permis d’adduction
d’eau des résidences ou des entreprises qui ne sont pas desservies
par le réseau d’aqueduc d’un parc et qui prennent leur eau dans
une nappe d’eau d’un parc. L’obligation de se procurer un permis, tel qu’exigé par l’article 18, est maintenue à des fins de protection de l’environnement, mais le droit exigible pour le permis
peut être supprimé. L’établissement et la perception des droits
pour la prestation de services par entente contractuelle seront
régis par la common law. Les droits pour les permis d’adduction
d’eau seront examinés, mis à jour et fixés dans le cadre du processus d’établissement des droits de Parcs Canada s’appliquant
aux droits non réglementés.
L’article 40 du règlement fixe un droit de 5 $ pour
l’établissement et la préparation d’un bail, d’un permis
d’occupation ou d’un permis de disposer en vertu du Règlement
sur les baux et les permis d’occupation dans les parcs nationaux.
Parcs Canada a rédigé un projet de règlement établissant une liste
complète des droits pour les transactions et les services immobiliers; ce projet a été étudié par le ministère de la Justice. Ce dernier a cependant recommandé que des droits de cette nature ne
devraient pas faire l’objet d’un règlement, mais que
l’établissement des droits devrait se faire par le biais du processus
d’établissement des droits de Parcs Canada. En conséquence,
l’article 40 est révoqué de façon à permettre l’établissement des
droits pour les transactions immobilières sans recourir aux règlements.
L’article 41 du règlement fixe un taux d’intérêt de 1 % par
mois, composé mensuellement, pour les soldes impayés dus à la
Couronne. Ce taux est appliqué à toutes les sommes (p. ex., les
loyers, les droits d’adduction d’eau et d’égout) que les entreprises, les résidents ou les visiteurs doivent aux directions des parcs
pour les biens ou les services fournis. Cependant, la Loi sur la
gestion des finances publiques contient une disposition similaire
qui s’applique de façon générale à tous les ministères du gouvernement, à moins qu’un ministère ne soit doté de lois ou de règlements prévoyant des mécanismes particuliers de taux d’intérêt
s’appliquant aux comptes en souffrance. Le taux prévu par la Loi
sur la gestion des finances publiques est de 4 % de plus que le
taux préférentiel, ce qui donne un taux moindre que celui qui est
actuellement appliqué dans les parcs nationaux. Les recettes seront donc quelque peu réduites, mais l’adoption de la formule
fixée par la Loi sur la gestion des finances publiques permettra de
se montrer équitable et flexible en réagissant aux fluctuations du
taux préférentiel. Cela permettra également aux directions des
parcs de calculer les taux d’intérêt selon une formule utilisée par
la plupart des autres ministères du gouvernement fédéral pour les
comptes en souffrance.
Alternatives
Solutions envisagées
Maintaining the existing provisions of the Regulations is the
only alternative. The status quo is not acceptable as it prevents
flexibility in reacting to market forces.
Le maintien des dispositions existantes du règlement représente
la seule autre possibilité. Le statu quo n’est pas acceptable, car il
empêche d’avoir la flexibilité nécessaire pour réagir aux forces du
marché.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
Section 9 of the Regulations is no longer used as normal market forces are appropriate in determining the rates charged by
businesses in the national parks. The revocation of this provision
has no effect on operational costs and will serve to ensure the
competitiveness of businesses within the national parks.
L’article 9 du règlement n’est plus invoqué, puisque les forces
normales du marché permettent de fixer les taux imposés par les
entreprises dans les parcs nationaux. La révocation de cette disposition n’a aucun effet sur les coûts de fonctionnement, et permettra d’assurer la compétitivité des entreprises situées dans les
parcs nationaux.
1496
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-252
The annual fee for a permit issued under section 18 is $25 for a
residence and $50 for a business. As most residences and businesses are connected to a park waterworks system, the revenues
derived from this source are minimal. The revocation of the fee
requirement will allow for the setting of fees for the taking of
water outside of the regulatory regime. The fees will remain the
same upon revocation of this provision and will be later assessed
and updated taking into account the costs of administration for
issuing these types of permits.
Application of the interest rate formula under the Financial
Administration Act will result in some lost revenue for Parks
Canada. The measure is being taken to enable equitable treatment
for overdue accounts in the national parks.
Le droit annuel pour un permis accordé en vertu de l’article 18
est de 25 $ pour une résidence et de 50 $ pour une entreprise.
Comme la plupart des résidences et des entreprises sont raccordées aux réseaux d’aqueduc des parcs, les recettes provenant de
cette source sont minimes. La révocation de cette disposition
permettra de fixer les droits d’adduction d’eau autrement que
dans le cadre du régime de réglementation. Les droits demeureront les mêmes à la révocation de cette disposition; ils seront ensuite réévalués et mis à jour en tenant compte des coûts
d’administration pour l’établissement de ce type de permis.
Le droit de 5 $ demandé en vertu de l’article 40 pour
l’émission de documents immobiliers est extrêmement bas comparé aux coûts administratifs. Les droits seront fixés en ayant
recours au processus d’établissement des droits de Parcs Canada,
avec comme objectif la récupération des coûts de l’établissement
de divers documents et de la prestation de services connexes dans
les parcs nationaux.
Les droits seront comparables à ceux exigés par d’autres ministères et organismes fédéraux et par les gouvernements provinciaux pour des documents et des services semblables. Ces droits
n’entraîneront pas d’augmentation des coûts de l’établissement
des documents ou de la prestation des services. Il est prévu que
ces nouveaux droits accroîtront de façon importante les recettes
tirées de l’établissement de ces documents et de la fourniture des
services connexes.
Le calcul du taux d’intérêt en vertu de la Loi sur la gestion des
finances publiques entraînera certaines pertes de recettes pour
Parcs Canada. Cette mesure est prise afin d’assurer un traitement
équitable des comptes en souffrance dans les parcs nationaux.
Consultation
Consultations
No consultation has been conducted on the initiatives respecting the revocation of the current requirement to have rates for
certain businesses approved by the Minister and use of the Financial Administration Act for the calculation of interest rates for
overdue accounts, as these initiatives will result in an overall
benefit for stakeholders.
Parks Canada placed public notices in the local and regional
newspapers which outline proposed fees that will replace those
fees set out in sections 18 and 40 of the Regulations. Notices
were also placed in national newspapers and in local federal government buildings and community centres in or near Parks
Canada’s facilities. Notices were mailed to major stakeholders
and interest groups such as residents and business owners in the
national parks. The development of the fees will take place in
accordance with Parks Canada’s fee setting process which includes publication of newly approved fees in the Canada Gazette
Part I.
Ces modifications concernant la révocation des dispositions
actuelles nécessitant l’approbation des taux exigés par certaines
entreprises par la ministre, et le recours à la Loi sur la gestion des
finances publiques pour le calcul des taux d’intérêts appliqués
aux comptes en souffrance n’ont fait l’objet d’aucune consultation, puisqu’elles seront à l’avantage général des intéressés.
Parcs Canada a publié des avis publics dans les journaux locaux et régionaux précisant les droits proposés à la place des
droits fixés par les articles 18 et 40 du règlement. Des avis ont
également été publiés dans les journaux nationaux, et ont été affichés dans les édifices locaux du gouvernement fédéral et dans les
centres communautaires dans les installations de Parcs Canada ou
près de celles-ci. Des avis ont été postés aux principaux intéressés
et aux groupes d’intérêts tels que les résidents et les propriétaires
d’entreprises dans les parcs nationaux. Les droits seront fixés
conformément au processus d’établissement des droits de Parcs
Canada, qui prévoit la publication des droits nouvellement approuvés dans la Gazette du Canada Partie I.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
As this initiative will result in revocation of regulatory requirements, law enforcement is not a factor. Documents or services would be denied and would not be issued, where required,
if the applicable fees are not paid to park administrations.
Comme cette modification prévoit la révocation des dispositions réglementaires, l’application des mesures qui en découlent
ne représente pas un facteur à considérer. En cas de non-paiement
des droits prévus aux administrations des parcs, les documents ou
les services demandés ne seront tout simplement pas fournis.
The $5 fee for the issue of the realty related documents under
section 40 is extremely low in relation to administrative costs.
Fees will be developed using Parks Canada’s fee-setting process
and the intention would be to recover the costs of issuing various
documents and providing related services in the national parks.
The fees would be similar to those charged by other federal departments and agencies and provincial governments for comparable documents and services. These fees will not result in any
increase to the costs of issuing the documents or providing the
services. It is expected that these new fees will significantly increase the revenues derived from the issue of such documents and
related services.
1497
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Contact
Mr. Gerard Doré
Chief, Legislative and Regulatory Affairs
National Parks
Parks Canada
4th Floor, 25 Eddy Street
Hull, Quebec
K1A 0M5
Telephone: (613) 953-7831
FAX: (613) 994-5140
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
1498
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-252
Personne-ressource
Monsieur Gerard Doré
Chef
Législation et règlements
Direction des parcs nationaux
Parcs Canada
25, rue Eddy, 4e étage
Hull (Québec)
K1A 0M5
Téléphone : (613) 953-7831
TÉLÉCOPIEUR : (613) 994-5140
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Registration
SOR/98-253
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-253
Enregistrement
DORS/98-253 23 avril 1998
23 April, 1998
CONTRAVENTIONS ACT
LOI SUR LES CONTRAVENTIONS
Regulations Amending the Contraventions
Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les
contraventions
P.C. 1998-648
C.P. 1998-648
23 April, 1998
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Justice, pursuant to section 8a of
the Contraventions Actb, hereby makes the annexed Regulations
Amending the Contraventions Regulations.
23 avril 1998
Sur recommandation de la ministre de la Justice et en vertu de
l’article 8a de la Loi sur les contraventionsb, Son Excellence le
Gouverneur général en conseil prend le Règlement modifiant le
Règlement sur les contraventions, ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE CONTRAVENTIONS REGULATIONS
AMENDMENT
1
1. The Contraventions Regulations are amended by adding the following after Schedule V:
SCHEDULE VI
(Sections 1 to 3)
NATIONAL DEFENCE ACT
PART I
National Defence Act
Column I
Column II
Item
Provision
of National
Defence Act
Short-Form Description
Fine ($)
1.
2.
289
294(1)
3.
295
4.
296
5.
297
6.
298(1)(a)
7.
8.
9.
298(1)(b)
298(1)(c)
301(d)
Knowingly make false answer to question put by enrolment officer
(a) Absence of reserve member at scheduled parade
(b) Absence of non-commissioned member at scheduled parade
(c) Absence of reserve member at scheduled training
(d) Absence of a non-commissioned member at scheduled training
(a) Fail to keep personal equipment in proper order - reserve member
(b) Appear on parade or other occasion with personal equipment out of proper order - reserve member
(c) Appear on parade or other occasion with unserviceable personal equipment - reserve member
(d) Appear on parade or other occasion with deficient personal equipment - reserve member
(a) Interrupt Canadian Forces while training
(b) Interrupt Canadian Forces while on the march
(c) Hinder Canadian Forces while training
(d) Hinder Canadian Forces while on the march
(a) Obstruct manoeuvres authorized by the Minister
(b) Interfere with manoeuvres authorized by the Minister
(a) Dispose of property
(b) Remove property
Refuse to deliver up property in possession
Possess property
(a) Interfere with recruiting of Canadian Forces
(b) Impede recruiting of Canadian Forces
100
50
25
50
25
40
40
40
40
100
100
100
100
100
100
100
100
100
100
300
300
———
a
b
1
S.C. 1996, c. 7, s. 4
S.C. 1992, c. 47
SOR/96-313
Column III
———
a
b
L.C. 1996, ch. 7, art. 4
L.C. 1992, ch. 47
1499
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-253
PART II
Defence Controlled Access Area Regulations
Column I
Item
Provision of
Defence Controlled
Access Area
Regulations
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
5(1)
6(2)
8(a)
8(b)
8(c)
8(d)
9(a)
8.
9.
10.
11.
9(b)
9(c)
15
16
12.
13.
17
18
14.
19
15.
16.
20
21
Column II
Column III
Short-Form Description
Fine ($)
Enter controlled access area without pass
Enter controlled access area during prohibited period
Fail to retain possession of pass
Fail to produce pass on demand of security guard
Fail to surrender pass and immediately leave controlled access area on demand of security guard
Fail to surrender pass on revocation or expiration
(a) Enter controlled access area other than by established entrance or authorized way
(b) Exit controlled access area other than by established exit or authorized way
Fail to comply with direction
Fail to immediately leave controlled access area on demand of security guard
Damage any structure
(a) Remove sign
(b) Obliterate sign
(c) Deface sign
(d) Destroy sign
Attach something to any structure
(a) Cause disturbance while in controlled access area
(b) Cause disturbance while about controlled access area
(c) Participate in disturbance while in controlled access area
(d) Participate in disturbance while about controlled access area
(a) Convey alcoholic beverage into controlled access area
(b) Cause alcoholic beverage to be conveyed into controlled access area
(c) Convey alcoholic beverage from controlled access area
(d) Cause alcoholic beverage to be conveyed from controlled access area
Be in intoxicated condition in controlled access area
(a) Bring photographic equipment into controlled access area
(b) Bring recording device into controlled access area
(c) Bring transmitting device into controlled access area
(d) Have photographic equipment on controlled access area
(e) Have recording device on controlled access area
(f) Have transmitting device on controlled access area
100
150
100
100
100
100
100
100
100
150
100
100
100
100
100
100
150
150
150
150
100
100
100
100
100
100
100
100
100
100
100
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES CONTRAVENTIONS
MODIFICATION
1
1. Le Règlement sur les contraventions est modifié par adjonction, après l’annexe V, de ce qui suit :
ANNEXE VI
(articles 1 à 3)
LOI SUR LA DÉFENSE NATIONALE
PARTIE I
Loi sur la défense nationale
Colonne I
Article
Disposition de
la Loi sur la
défense nationale
1.
2.
289
294(1)
———
Colonne II
Colonne III
Description abrégée
Amende ($)
Donner sciemment une fausse réponse à une question posée par l’officier d’enrôlement
a) Absence d’un officier réserviste à une revue fixée à l’avance
b) Absence d’un militaire du rang réserviste à une revue fixée à l’avance
c) Absence d’un officier réserviste à une période d’instruction fixée à l’avance
d) Absence d’un militaire du rang réserviste à une période d’instruction fixée à l’avance
100
50
25
50
25
———
1
1500
DORS/96-313
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-253
ANNEXE VI (suite)
LOI SUR LA DÉFENSE NATIONALE (suite)
PARTIE I (suite)
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Article
Disposition de
la Loi sur la
défense nationale
Description abrégée
Amende ($)
3.
295
4.
296
5.
297
6.
298(1)a)
7.
8.
9.
298(1)b)
298(1)c)
301d)
a) Défaut d’entretenir convenablement l’équipement personnel — réserviste
40
b) Se présenter à une revue ou en toute autre occasion avec un équipement personnel en mauvais état — réserviste 40
c) Se présenter à une revue ou en toute autre occasion avec un équipement personnel inutilisable — réserviste
40
d) Se présenter à une revue ou en toute autre occasion avec un équipement personnel déficient — réserviste
40
a) Interrompre les Forces canadiennes pendant l’instruction
100
b) Interrompre les Forces canadiennes pendant la marche
100
c) Gêner les Forces canadiennes pendant l’instruction
100
d) Gêner les Forces canadiennes pendant la marche
100
a) Gêner des manœuvres autorisées par le ministre
100
b) Entraver des manœuvres autorisées par le ministre
100
a) Disposer de biens
100
b) Déplacer des biens
100
Refuser d’obtempérer à une demande de restitution des biens en sa possession
100
Avoir des biens en sa possession
100
a) Entraver le recrutement des Forces canadiennes
300
b) Gêner le recrutement des Forces canadiennes
300
PARTIE II
Règlement sur les secteurs d’accès contrôlé relatif à la défense
Colonne I
Article
Disposition du
Règlement sur les
secteurs d’accès
contrôlé relatif à
la défense
1.
2.
3.
4.
5.
5(1)
6(2)
8a)
8b)
8c)
6.
7.
8d)
9a)
8.
9.
10.
11.
9b)
9c)
15
16
12.
13.
17
18
14.
19
15.
20
Colonne II
Colonne III
Description abrégée
Amende ($)
Entrer sans laissez-passer dans un secteur d’accès contrôlé
Entrer dans un secteur d’accès contrôlé pendant que l’accès est interdit
Défaut de garder le laissez-passer en sa possession
Défaut de présenter le laissez-passer sur demande d’un garde de sécurité
Défaut de remettre le laissez-passer et de quitter sur-le-champ un secteur d’accès contrôlé, sur demande d’un
garde de sécurité
Défaut de remettre le laissez-passer dès sa révocation ou son expiration
a) Entrer dans un secteur d’accès contrôlé autrement que par l’entrée prévue ou de la manière autorisée
b) Sortir d’un secteur d’accès contrôlé autrement que par la sortie prévue ou de la manière autorisée
Défaut de se conformer aux directives
Défaut de quitter immédiatement un secteur d’accès contrôlé sur demande d’un garde de sécurité
Endommager toute structure
a) Enlever une enseigne
b) Effacer une enseigne
c) Lacérer une enseigne
d) Détruire une enseigne
Apposer quoi que ce soit à toute structure
a) Susciter le désordre dans un secteur d’accès contrôlé
b) Susciter le désordre dans le voisinage d’un secteur d’accès contrôlé
c) Participer à du désordre dans un secteur d’accès contrôlé
d) Participer à du désordre dans le voisinage d’un secteur d’accès contrôlé
a) Apporter des boissons alcooliques dans un secteur d’accès contrôlé
b) Faire apporter des boissons alcooliques dans un secteur d’accès contrôlé
c) Sortir des boissons alcooliques d’un secteur d’accès contrôlé
d) Faire sortir des boissons alcooliques d’un secteur d’accès contrôlé
Se trouver dans un secteur d’accès contrôlé avec les facultés affaiblies par l’alcool ou la drogue
100
150
100
100
100
100
100
100
100
150
100
100
100
100
100
100
150
150
150
150
100
100
100
100
100
1501
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-253
PARTIE II (suite)
Règlement sur les secteurs d’accès contrôlé relatif à la défense (suite)
Colonne I
Article
Disposition du
Règlement sur les
secteurs d’accès
contrôlé relatif à
la défense
16.
21
Colonne II
Colonne III
Description abrégée
Amende ($)
a) Apporter du matériel de photographie dans un secteur d’accès contrôlé
b) Apporter du matériel d’enregistrement dans un secteur d’accès contrôlé
c) Apporter du matériel de transmission dans un secteur d’accès contrôlé
d) Avoir du matériel de photographie dans un secteur d’accès contrôlé
e) Avoir du matériel d’enregistrement dans un secteur d’accès contrôlé
f) Avoir du matériel de transmission dans un secteur d’accès contrôlé
100
100
100
100
100
100
SCHEDULE VII
(Sections 1 to 3)
NON-SMOKERS’ HEALTH ACT
Item
Column I
Column II
Column III
Provision
of Non-Smokers’
Health Act
Short-Form Description
Fine ($)
(a) Employer fails to ensure persons do not smoke in work space
(b) Person acting for employer fails to ensure persons do not smoke in work space
Designate smoking room without complying with regulations on independent ventilation
(a) Employer fails to consult with safety and health committee or other designated persons before designating
smoking room
(b) Employer fails to consult with safety and health committee or other designated persons before designating
smoking area
Smoking in work space
(a) Fail to inform employees and members of the public of smoking prohibition
(b) Fail to inform employees and members of the public of location of designated smoking rooms and areas
Unlawfully designate smoking area on aircraft carrying passengers for hire or reward
Unlawfully designate smoking area on passenger train
Fail to request passenger to refrain from smoking
Fail to require passenger who does not comply with request to stop smoking to disembark at next scheduled stop
(a) Fail to give inspector all reasonable assistance
(b) Fail to give inspector required information
Wilfully obstruct inspector
500
500
500
500
1.
3(1)
2.
3.
3(5)
3(6)
4.
5.
4(1)
4(2)
6.
7.
8.
9.
10.
5(1)
5(2)
5(3)
5(4)
10(2)
11.
10(3)
500
50
500
500
500
500
50
500
500
500
500
ANNEXE VII
(articles 1 à 3)
LOI SUR LA SANTÉ DES NON-FUMEURS
Colonne I
Article
1.
2.
3.
Disposition de
la Loi sur la santé
des non-fumeurs
3(1)
3(5)
3(6)
4.
5.
4(1)
4(2)
6.
7.
5(1)
5(2)
1502
Colonne II
Colonne III
Description abrégée
a) Employeur ne veillant pas à ce que personne ne fume dans un lieu de travail
b) Délégué de l’employeur ne veillant pas à ce que personne ne fume dans un lieu de travail
Désigner un fumoir qui n’est pas conforme aux règlements sur la ventilation indépendante
a) Employeur ne consultant pas le comité de sécurité et de santé ni aucune des personnes mentionnées avant de
désigner un fumoir
b) Employeur ne consultant pas le comité de sécurité et de santé ni aucune des personnes mentionnées avant de
désigner une zone fumeurs
Fumer dans un lieu de travail
a) Défaut d’informer les employés et le public de l’interdiction de fumer
b) Défaut d’indiquer aux employés et au public l’emplacement des fumoirs et zones fumeurs
Désignation illégale d’une zone fumeurs à bord d’un aéronef transportant des passagers à titre onéreux
Désignation illégale d’une zone fumeurs à bord d’un train de passagers
Amende ($)
500
500
500
500
500
50
500
500
500
500
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-253
ANNEXE VII (suite)
LOI SUR LA SANTÉ DES NON-FUMEURS (suite)
Colonne I
Article
8.
9.
10.
Disposition de
la Loi sur la santé
des non-fumeurs
5(3)
5(4)
10(2)
11.
10(3)
Colonne II
Colonne III
Description abrégée
Défaut de demander à un passager de cesser de fumer
Défaut d’exiger d’un passager qui refuse de cesser de fumer qu’il descende au prochain arrêt prévu
a) Défaut de prêter à l’inspecteur toute l’assistance possible
b) Défaut de fournir à l’inspecteur les renseignements demandés
Entraver délibérément l’exécution des fonctions d’un inspecteur
Amende ($)
50
500
500
500
500
SCHEDULE VIII
(Sections 1 to 3)
PUBLIC HARBOURS AND PORT FACILITIES ACT
PART I
Government Wharves Regulations
Item
Column I
Column II
Column III
Provision
of Government
Wharves
Regulations
Short-Form Description
Fine ($)
Place goods on or near snubbing post of wharf
Place goods obstructing access to or thoroughfare on wharf
(a) Place dirt, oil or rubbish on wharf
(b) Dump dirt, oil or rubbish in water
Place oil or gasoline container on wharf
Have fuel taken onto vessel by hand pump
Drive on wharf
Leave vehicle standing on wharf
Place vehicle on wharf obstructing access or thoroughfare
Speeding
Reckless driving
Moor vessel at ferry landing or obstructing ferry track
100
100
100
100
100
100
200
50
100
100
400
100
1.
2.
3.
6(a)
6(b)
11
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
13(1)
13(3)
14(1)
14(2)
15
16(a)
16(b)
19
PART II
Public Harbours Regulations
Column I
Column II
Column III
Item
Provision of
Public Harbours
Regulations
Short-Form Description
Fine ($)
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
12(1)
14(a)
14(b)
14(c)
15
18
20
21
23
Abandon vessel in public harbour
Encumber channel or berth at wharf
Obstruct navigation, docking or undocking of other vessels
Navigate dangerously
Navigate at unauthorized speed
Fail to use adequate means where cargo is being loaded or unloaded to prevent it from falling
Obstruct course of ferry
Have cable attached to wharf or shore obstructing navigation
Have cable not equipped with rat guard
500
500
500
500
100
100
100
100
500
1503
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-253
ANNEXE VIII
(articles 1 à 3)
LOI SUR LES PORTS ET INSTALLATIONS PORTUAIRES PUBLICS
PARTIE I
Règlement sur les quais de l’État
Colonne I
Article
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
Disposition du
Règlement sur
les quais de l’État
6a)
6b)
11
13(1)
13(3)
14(1)
14(2)
15
16a)
16b)
19
Colonne II
Colonne III
Description abrégée
Amende ($)
Déposer des marchandises sur un pieu d’amarrage ou à proximité de celui-ci
Déposer des marchandises gênant les voies de desserte ou de communication d’un quai
a) Déposer des saletés, hydrocarbures ou rebuts sur un quai
b) Jeter des saletés, hydrocarbures ou rebuts dans l’eau
Déposer un récipient d’hydrocarbures ou d’essence sur un quai
Faire passer du combustible sur un navire au moyen d’une pompe à bras
Conduire un véhicule sur un quai
Laisser un véhicule arrêté sur un quai
Placer un véhicule sur un quai de façon à en obstruer les voies de desserte ou de communication
Excès de vitesse
Conduite imprudente
Amarrer un navire à un embarcadère de transbordeur ou de manière à obstruer la route régulière d’un
transbordeur
100
100
100
100
100
100
200
50
100
100
400
100
PARTIE II
Règlement sur les ports publics
Colonne I
Article
Disposition du
Règlement sur
les ports publics
1.
2.
3.
4.
5.
6.
12(1)
14a)
14b)
14c)
15
18
7.
8.
9.
20
21
23
Colonne II
Colonne III
Description abrégée
Amende ($)
Abandonner un navire dans un port public
Encombrer un chenal ou un poste d’un quai
Entraver la navigation, l’entrée au bassin ou la sortie des autres navires
Naviguer dangereusement
Avancer à une vitesse non autorisée
Défaut d’utiliser un moyen de protection suffisant pour empêcher la cargaison de tomber lors du chargement ou
du déchargement
Bloquer la voie d’un transbordeur
Capeler un câble à un quai ou sur le rivage de manière à gêner la navigation
Avoir un câble non muni d’une ratière
500
500
500
500
100
100
100
100
500
SCHEDULE IX
(Sections 1 to 3)
RADIOCOMMUNICATION ACT
PART I
Radiocommunication Act
Item
1.
Column I
Column II
Column III
Provision of
Radiocommunication
Act
4(1) and 10(1)(a)
Short-Form Description
(a) Install a radio apparatus without a radio authorization
Fine ($)
Corporation 500
Individual 250
Corporation 500
Individual 250
Corporation 500
Individual 250
(b) Install a radio apparatus in contravention of the conditions of the authorization
(c) Operate a radio apparatus without a radio authorization
1504
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-253
SCHEDULE IX—Continued
RADIOCOMMUNICATION ACT—Continued
PART I—Continued
Column I
Item
Provision of
Radiocommunication
Act
Column II
Column III
Short-Form Description
(d) Operate a radio apparatus in contravention of the conditions of the authorization
Fine ($)
Corporation 500
Individual 250
Corporation 500
Individual 250
Corporation 500
Individual 250
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
(e) Possess a radio apparatus without a radio authorization
(f) Possess a radio apparatus in contravention of the conditions of the authorization
2.
4(2) and 10(1)(a)
3.
4(3) and 10(1)(a)
4.
5(1)(l) and 10(1)(c)
(a) Manufacture a radio apparatus without a technical acceptance certificate
(b) Manufacture a radio apparatus in contravention of the conditions of the technical acceptance certificate
(c) Import a radio apparatus without a technical acceptance certificate
(d) Import a radio apparatus in contravention of the conditions of the technical acceptance certificate
(e) Distribute a radio apparatus without a technical acceptance certificate
(f) Distribute a radio apparatus in contravention of the conditions of the technical acceptance certificate
(g) Lease a radio apparatus without a technical acceptance certificate
(h) Lease a radio apparatus in contravention of the conditions of the technical acceptance certificate
(i) Offer for sale a radio apparatus without a technical acceptance certificate
(j) Offer for sale a radio apparatus in contravention of the conditions of the technical acceptance certificate
(k) Sell a radio apparatus without a technical acceptance certificate
(l) Sell a radio apparatus in contravention of the conditions of the technical acceptance certificate
(m) Manufacture interference-causing equipment without a technical acceptance certificate
(n) Manufacture interference-causing equipment in contravention of the conditions of the technical acceptance
certificate
(o) Import interference-causing equipment without a technical acceptance certificate
(p) Import interference-causing equipment in contravention of the conditions of the technical acceptance
certificate
(q) Distribute interference-causing equipment without a technical acceptance certificate
(r) Distribute interference-causing equipment in contravention of the conditions of the technical acceptance
certificate
(s) Lease interference-causing equipment without a technical acceptance certificate
(t) Lease interference-causing equipment in contravention of the conditions of the technical acceptance certificate
(u) Offer for sale interference-causing equipment without a technical acceptance certificate
(v) Offer for sale interference-causing equipment in contravention of the conditions of the technical acceptance
certificate
(w) Sell interference-causing equipment without a technical acceptance certificate
(x) Sell interference-causing equipment in contravention of the technical acceptance certificate
(a) Manufacture a radio apparatus that does not comply with prescribed technical standards
(b) Import a radio apparatus that does not comply with prescribed technical standards
(c) Distribute a radio apparatus that does not comply with prescribed technical standards
(d) Lease a radio apparatus that does not comply with prescribed technical standards
(e) Offer for sale a radio apparatus that does not comply with prescribed technical standards
(f) Sell a radio apparatus that does not comply with prescribed technical standards
(g) Manufacture interference-causing equipment that does not comply with prescribed technical standards
(h) Import interference-causing equipment that does not comply with prescribed technical standards
(i) Distribute interference-causing equipment that does not comply with prescribed technical standards
(j) Lease interference-causing equipment that does not comply with prescribed technical standards
(k) Offer for sale interference-causing equipment that does not comply with prescribed technical standards
(l) Sell interference-causing equipment that does not comply with prescribed technical standards
(a) Contravene an order of the Minister to cease operation of the radio apparatus until such time as it can be
operated without causing harmful interference
(b) Contravene an order of the Minister to cease operation of the radio apparatus until such time as it can be
operated without being affected by harmful interference
(c) Contravene an order of the Minister to cease operation of the interference-causing equipment or radiosensitive equipment until such time as it can be operated without causing harmful interference
(d) Contravene an order of the Minister to cease operation of the interference-causing equipment or radiosensitive equipment until such time as it can be operated without being affected by harmful interference
(e) Contravene an order of the Minister to modify operation of the radio apparatus until such time as it can be
operated without causing harmful interference
(f) Contravene an order of the Minister to modify operation of the radio apparatus until such time as it can be
operated without being affected by harmful interference
(g) Contravene an order of the Minister to modify operation of the interference-causing equipment or radiosensitive equipment until such time as it can be operated without causing harmful interference
(h) Contravene an order of the Minister to modify operation of the interference-causing equipment or radiosensitive equipment until such time as it can be operated without being affected by harmful interference
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
Corporation 500
Individual 250
Corporation 500
Individual 250
Corporation 500
Individual 250
Corporation 500
Individual 250
Corporation 500
Individual 250
Corporation 500
Individual 250
Corporation 500
Individual 250
Corporation 500
Individual 250
1505
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-253
PART II
Radiocommunication Regulations
Column I
Item
Provision of
Radiocommunication
Regulations
Column II
Short-Form Description
Fine ($)
250
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
25(6)
30
Fail to identify broadcasting station as prescribed
(a) Use the authority of a TAC to manufacture a model of equipment other than the authorized model
(b) Use the authority of a TAC to import a model of equipment other than the authorized model
(c) Use the authority of a TAC to distribute a model of equipment other than the authorized model
(d) Use the authority of a TAC to lease a model of equipment other than the authorized model
(e) Use the authority of a TAC to offer for sale a model of equipment other than the authorized model
(f) Use the authority of a TAC to sell a model of equipment other than the authorized model
(a) Mark prescribed equipment contrary to applicable standards
(b) Label prescribed equipment contrary to applicable standards
(a) Remove a label that has been affixed in accordance with applicable standards
(b) Replace a label that has been affixed in accordance with applicable standards
(c) Alter a label that has been affixed in accordance with applicable standards
Indicate that prescribed equipment complies with applicable standards when it does not comply
Indicate that prescribed equipment has been certified and complies with applicable standards when it has not
been certified and does not comply with applicable standards
Indicate how to modify prescribed equipment so that it will not comply with applicable standards
Operate authorized radio apparatus contrary to the terms and conditions of the authorization
31
(a) Operate radio apparatus outside prescribed tolerances set out in the applicable standards
1.
2.
18
22(1)
3.
25(1)
4.
25(3)
5.
6.
25(4)
25(5)
7.
8.
9.
(b) Permit the operation of radio apparatus outside tolerances set out in the applicable standards
10.
11.
12.
13.
32(1)
33
34
39(a)
Transmit superfluous signals
Operate a radio apparatus without a radio operator certificate as prescribed
Permit a person to operate a radio apparatus without the person having a radio operator certificate as prescribed
Install a radio apparatus on behalf of a person who does not have a radio licence
14.
39(b)
Install radio apparatus on behalf of another person contrary to the terms and conditions of the licence
15.
41
Failure by person who has a radio licence to identify the radio station as prescribed
16.
17.
18.
19.
45
47(a)
47(c)(i)
47(c)(iii)
20.
47(c)(iv)
Operate radio apparatus licensed in the amateur radio service contrary to the applicable standards
Communicate with a radio station that is not licensed in the amateur radio service
Operate radio apparatus licensed in the amateur radio service to transmit music
Operate radio apparatus licensed in the amateur radio service to transmit programming originating from a
broadcasting undertaking
(a) Operate radio apparatus licensed in the amateur radio service to transmit radiocommunications in support of
industrial activities
(b) Operate radio apparatus licensed in the amateur radio service to transmit radiocommunications in support of
business activities
(c) Operate radio apparatus licensed in the amateur radio service to transmit radiocommunications in support of
professional activities
(a) Demand remuneration for transmitting a radiocommunication on a radio apparatus licensed in the amateur
radio service
(b) Accept remuneration for transmitting a radiocommunication on a radio apparatus licensed in the amateur
radio service
(c) Demand remuneration for receiving a radiocommunication on a radio apparatus licensed in the amateur radio
service
(d) Accept remuneration for receiving a radiocommunication on a radio apparatus licensed in the amateur radio
service
(a) Manufacture equipment in respect of which notice of the Minister has been given
21.
22.
49
50(3)
(b) Import equipment in respect of which notice of the Minister has been given
(c) Distribute equipment in respect of which notice of the Minister has been given
(d) Lease equipment in respect of which notice of the Minister has been given
(e) Offer for sale equipment in respect of which notice of the Minister has been given
(f) Sell equipment in respect of which notice of the Minister has been given
1506
Column III
500
Corporation 500
Individual 250
Corporation 500
Individual 250
Corporation 500
Individual 250
250
100
100
Corporation 500
Individual 250
Corporation 500
Individual 250
Corporation 500
Individual 250
250
100
100
100
250
250
250
250
250
250
250
Corporation 500
Individual 250
Corporation 500
Individual 250
Corporation 500
Individual 250
Corporation 500
Individual 250
Corporation 500
Individual 250
Corporation 500
Individual 250
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-253
PART II—Continued
Radiocommunication Regulations—Continued
Column I
Item
Provision of
Radiocommunication
Regulations
Column II
Column III
Short-Form Description
(g) Install equipment in respect of which notice of the Minister has been given
Fine ($)
Corporation 500
Individual 250
Corporation 500
Individual 250
Corporation 500
Individual 250
(h) Use equipment in respect of which notice of the Minister has been given
23.
53(2)
Operate radio apparatus contrary to the Minister’s order
ANNEXE IX
(articles 1 à 3)
LOI SUR LA RADIOCOMMUNICATION
PARTIE I
Loi sur la radiocommunication
Article
1.
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Disposition de
la Loi sur la
radiocommunication
Description abrégée
Amende ($)
4(1) et 10(1)a)
a) Installer un appareil radio sans une autorisation de radiocommunication
Personne morale 500
Personne physique 250
Personne morale 500
Personne physique 250
Personne morale 500
Personne physique 250
Personne morale 500
Personne physique 250
Personne morale 500
Personne physique 250
Personne morale 500
Personne physique 250
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
b) Installer un appareil radio sans respecter les conditions de l’autorisation de radiocommunication
c) Faire fonctionner un appareil radio sans une autorisation de radiocommunication
d) Faire fonctionner un appareil radio sans respecter les conditions de l’autorisation de radiocommunication
e) Posséder un appareil radio sans une autorisation de radiocommunication
f) Posséder un appareil radio sans respecter les conditions de l’autorisation de radiocommunication
2.
3.
4(2) et 10(1)a)
4(3) et 10(1)a)
a) Fabriquer un appareil radio sans certificat d’approbation technique
b) Fabriquer un appareil radio sans respecter les conditions du certificat d’approbation technique
c) Importer un appareil radio sans certificat d’approbation technique
d) Importer un appareil radio sans respecter les conditions du certificat d’approbation technique
e) Distribuer un appareil radio sans certificat d’approbation technique
f) Distribuer un appareil radio sans respecter les conditions du certificat d’approbation technique
g) Louer un appareil radio sans certificat d’approbation technique
h) Louer un appareil radio sans respecter les conditions du certificat d’approbation technique
i) Mettre en vente un appareil radio sans certificat d’approbation technique
j) Mettre en vente un appareil radio sans respecter les conditions du certificat d’approbation technique
k) Vendre un appareil radio sans certificat d’approbation technique
l) Vendre un appareil radio sans respecter les conditions du certificat d’approbation technique
m) Fabriquer du matériel brouilleur sans certificat d’approbation technique
n) Fabriquer du matériel brouilleur sans respecter les conditions du certificat d’approbation technique
o) Importer du matériel brouilleur sans certificat d’approbation technique
p) Importer du matériel brouilleur sans respecter les conditions du certificat d’approbation technique
q) Distribuer du matériel brouilleur sans certificat d’approbation technique
r) Distribuer du matériel brouilleur sans respecter les conditions du certificat d’approbation technique
s) Louer du matériel brouilleur sans certificat d’approbation technique
t) Louer du matériel brouilleur sans respecter les conditions du certificat d’approbation technique
u) Mettre en vente du matériel brouilleur sans certificat d’approbation technique
v) Mettre en vente du matériel brouilleur sans respecter les conditions du certificat d’approbation technique
w) Vendre du matériel brouilleur sans certificat d’approbation technique
x) Vendre du matériel brouilleur sans respecter les conditions du certificat d’approbation technique
a) Fabriquer un appareil radio qui n’est pas conforme aux normes techniques prescrites
b) Importer un appareil radio qui n’est pas conforme aux normes techniques prescrites
c) Distribuer un appareil radio qui n’est pas conforme aux normes techniques prescrites
d) Louer un appareil radio qui n’est pas conforme aux normes techniques prescrites
e) Mettre en vente un appareil radio qui n’est pas conforme aux normes techniques prescrites
f) Vendre un appareil radio qui n’est pas conforme aux normes techniques prescrites
1507
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-253
ANNEXE IX (suite)
LOI SUR LA RADIOCOMMUNICATION (suite)
PARTIE I (suite)
Colonne I
Article
4.
Disposition de
la Loi sur la
radiocommunication
5(1)l) et 10(1)c)
Colonne II
Colonne III
Description abrégée
g) Fabriquer du matériel brouilleur qui n’est pas conforme aux normes techniques prescrites
h) Importer du matériel brouilleur qui n’est pas conforme aux normes techniques prescrites
i) Distribuer du matériel brouilleur qui n’est pas conforme aux normes techniques prescrites
j) Louer du matériel brouilleur qui n’est pas conforme aux normes techniques prescrites
k) Mettre en vente du matériel brouilleur qui n’est pas conforme aux normes techniques prescrites
l) Vendre du matériel brouilleur qui n’est pas conforme aux normes techniques prescrites
a) Contrevenir à l’ordre du ministre de cesser l’exploitation d’un appareil radio jusqu’à ce qu’il puisse
fonctionner sans causer du brouillage préjudiciable
b) Contrevenir à l’ordre du ministre de cesser l’exploitation d’un appareil radio jusqu’à ce qu’il puisse
fonctionner sans être contrarié par du brouillage préjudiciable
c) Contrevenir à l’ordre du ministre de cesser l’exploitation du matériel brouilleur ou radiosensible jusqu’à ce
qu’il puisse fonctionner sans causer du brouillage préjudiciable
d) Contrevenir à l’ordre du ministre de cesser l’exploitation du matériel brouilleur ou radiosensible jusqu’à
ce qu’il puisse fonctionner sans être contrarié par du brouillage préjudiciable
e) Contrevenir à l’ordre du ministre de modifier l’exploitation d’un appareil radio jusqu’à ce qu’il puisse
fonctionner sans causer du brouillage préjudiciable
f) Contrevenir à l’ordre du ministre de modifier l’exploitation d’un appareil radio jusqu’à ce qu’il puisse
fonctionner sans être contrarié par du brouillage préjudiciable
g) Contrevenir à l’ordre du ministre de modifier l’exploitation du matériel brouilleur ou radiosensible jusqu’à
ce qu’il puisse fonctionner sans causer du brouillage préjudiciable
h) Contrevenir à l’ordre du ministre de modifier l’exploitation du matériel brouilleur ou radiosensible jusqu’à
ce qu’il puisse fonctionner sans être contrarié par du brouillage préjudiciable
Amende ($)
500
500
500
500
500
500
Personne morale 500
Personne physique 250
Personne morale 500
Personne physique 250
Personne morale 500
Personne physique 250
Personne morale 500
Personne physique 250
Personne morale 500
Personne physique 250
Personne morale 500
Personne physique 250
Personne morale 500
Personne physique 250
Personne morale 500
Personne physique 250
PARTIE II
Règlement sur la radiocommunication
Colonne I
Article
Disposition du
Règlement sur la
radiocommunication
1.
2.
18
22(1)
3.
25(1)
4.
25(3)
5.
6.
25(4)
25(5)
7.
25(6)
8.
30
9.
31
Colonne II
Description abrégée
Amende ($)
Défaut d’identifier la station de radiodiffusion de la manière prévue
a) Se prévaloir d’un CAT pour fabriquer un modèle de matériel autre que le modèle autorisé
b) Se prévaloir d’un CAT pour importer un modèle de matériel autre que le modèle autorisé
c) Se prévaloir d’un CAT pour distribuer un modèle de matériel autre que le modèle autorisé
d) Se prévaloir d’un CAT pour louer un modèle de matériel autre que le modèle autorisé
e) Se prévaloir d’un CAT pour mettre en vente un modèle de matériel autre que le modèle autorisé
f) Se prévaloir d’un CAT pour vendre un modèle de matériel autre que le modèle autorisé
a) Marquer le matériel prescrit contrairement aux normes applicables
b) Étiqueter le matériel prescrit contrairement aux normes applicables
a) Enlever une étiquette qui a été apposée conformément aux normes applicables
b) Remplacer une étiquette qui a été apposée conformément aux normes applicables
c) Modifier une étiquette qui a été apposée conformément aux normes applicables
Indiquer que le matériel prescrit respecte les normes applicables alors qu’il ne les respecte pas
Indiquer que le matériel prescrit a été reconnu conforme aux normes applicables et qu’il les respecte alors
qu’il n’a pas fait l’objet d’un CAT et ne respecte pas ces normes
Indiquer la façon de modifier du matériel prescrit de façon qu’il ne soit plus conforme aux normes
applicables
Faire fonctionner un appareil radio contrairement aux conditions de l’autorisation de radiocommunication
250
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
10.
11.
12.
32(1)
33
34
13.
39a)
a) Faire fonctionner un appareil radio à l’extérieur des limites des tolérances prévues dans les normes
applicables
b) Permettre de faire fonctionner un appareil radio à l’extérieur des limites des tolérances prévues dans les
normes applicables
Transmettre des signaux superflus
Faire fonctionner un appareil radio sans le certificat d’opérateur radio prescrit
Permettre à une personne de faire fonctionner un appareil radio sans que celle-ci soit titulaire du certificat
d’opérateur radio prescrit
Installer un appareil radio pour le compte d’une autre personne n’ayant pas de licence radio
14.
39b)
Installer un appareil radio pour le compte d’une autre personne en contravention des conditions de la licence
1508
Colonne III
500
Personne morale 500
Personne physique 250
Personne morale 500
Personne physique 250
Personne morale 500
Personne physique 250
250
100
100
Personne morale 500
Personne physique 250
Personne morale 500
Personne physique 250
13/5/98
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-253
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
PARTIE II (suite)
Règlement sur la radiocommunication (suite)
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Article
Disposition du
Règlement sur la
radiocommunication
Description abrégée
Amende ($)
15.
41
Défaut du titulaire d’une licence radio d’identifier la station radio de la manière prévue
16.
45
17.
18.
47a)
47c)(i)
19.
47c)(iii)
20.
47c)(iv)
Faire fonctionner un appareil radio autorisé par licence aux fins du service de radioamateur contrairement
aux normes applicables
Communiquer avec une station radio non autorisée par licence aux fins du service de radioamateur
Faire fonctionner un appareil radio autorisé par licence aux fins du service de radioamateur pour émission de
musique
Faire fonctionner un appareil radio autorisé par licence aux fins du service de radioamateur pour transmettre
des émissions provenant d’une entreprise de radiodiffusion
a) Faire fonctionner un appareil radio autorisé par licence aux fins du service de radioamateur pour
transmettre des radiocommunications relatives à des activités industrielles
b) Faire fonctionner un appareil radio autorisé par licence aux fins du service de radioamateur pour
transmettre des radiocommunications relatives à des activités commerciales
c) Faire fonctionner un appareil radio autorisé par licence aux fins du service de radioamateur pour
transmettre des radiocommunications relatives à des activités professionnelles
a) Exiger une rétribution pour transmettre une radiocommunication avec un appareil radio autorisé par
licence aux fins du service de radioamateur
b) Accepter une rétribution pour transmettre une radiocommunication avec un appareil radio autorisé par
licence aux fins du service de radioamateur
c) Exiger une rétribution pour recevoir une radiocommunication transmise avec un appareil radio autorisé par
licence aux fins du service de radioamateur
d) Accepter une rétribution pour recevoir une radiocommunication transmise avec un appareil radio autorisé
par licence aux fins du service de radioamateur
a) Fabriquer du matériel visé par un avis du ministre
Personne morale 500
Personne physique 250
250
21.
22.
49
50(3)
b) Importer du matériel visé par un avis du ministre
c) Distribuer du matériel visé par un avis du ministre
d) Louer du matériel visé par un avis du ministre
e) Mettre en vente du matériel visé par un avis du ministre
f) Vendre du matériel visé par un avis du ministre
g) Installer du matériel visé par un avis du ministre
h) Utiliser du matériel visé par un avis du ministre
23.
53(2)
Faire fonctionner un appareil radio contrairement à un ordre du ministre
100
100
100
250
250
250
250
250
250
250
Personne morale 500
Personne physique 250
Personne morale 500
Personne physique 250
Personne morale 500
Personne physique 250
Personne morale 500
Personne physique 250
Personne morale 500
Personne physique 250
Personne morale 500
Personne physique 250
Personne morale 500
Personne physique 250
Personne morale 500
Personne physique 250
Personne morale 500
Personne physique 250
SCHEDULE X
(Sections 1 to 3)
RAILWAY SAFETY ACT
Column I
Column II
Column III
Item
Provision of
Railway Safety Act
Short-Form Description
Fine ($)
1.
26.1
Enter on land on which a line work is situated
100
1509
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-253
ANNEXE X
(articles 1 à 3)
LOI SUR LA SÉCURITÉ FERROVIAIRE
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Article
Disposition de la Loi
sur la sécurité
ferroviaire
Description abrégée
Amende ($)
1.
26.1
Pénétrer sur l’emprise d’une ligne de chemin de fer
100
SCHEDULE XI
(Sections 1 to 3)
ST. LAWRENCE SEAWAY AUTHORITY ACT
Shore Traffic Regulations
Item
Column I
Column II
Column III
Provision of
Shore Traffic
Regulations
Short-Form Description
Fine ($)
(a) Mark traffic sign
(b) Erect traffic sign or device
(c) Remove traffic sign or device
(d) Deface traffic sign or device
Fail to obey traffic sign or device
Park in prohibited area
Keep vehicle parked in area after ordered to leave by officer
Park without permit
Park without exposing label
Park in violation of permit
(a) Fail to render assistance at accident
(b) Fail to report accident
(c) Fail to provide required information in writing
Operate commercial vehicle without written permission
Bring explosives onto property without written permission
Bring flammable material onto property without written permission
Deposit any material on property without written permission
(a) Deposit any substance that might cause pollution on property
(b) Deposit any substance that might cause pollution in waters controlled by Authority
Leave debris in undesignated place
(a) Load goods without written permission
(b) Unload goods without written permission
(c) Store goods without written permission
Unauthorized entry on property
Enter a roadway in a vehicle other than where public access is permitted
(a) Sell goods without written permission
(b) Offer goods for sale without written permission
(c) Display sign without written permission
(a) Solicit written material without written permission
(b) Display written material without written permission
(c) Distribute written material without written permission
(a) Throw material that may be injurious to tires of vehicules on roadway
(b) Deposit material that may be injurious to tires of vehicules on roadway
(c) Leave material that may be injurious to tires of vehicles on roadway
(a) Carry firearms or an airgun in an undesignated place
(b) Discharge firearms or an airgun in an undesignated place
(c) Light fireworks in an undesignated place
Make a fire in an undesignated area
(a) Swim without permission
(b) Make use of the property without permission for the purpose of bathing
(a) Hunt in undesignated areas
(b) Fish in undesignated areas
75
75
75
75
75
25
25
25
25
25
25
25
25
25
500
500
500
500
500
100
100
100
100
100
100
100
100
100
50
50
50
100
100
100
500
500
500
500
500
500
500
500
1.
5(2)
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
6(2)
10(1)
10(2)
11(a)
11(b)
11(c)
14
9.
10.
11.
12.
13.
15
16(1)
16(2)
17
18
14.
15.
19
20
16.
17.
18.
21
22
23
19.
24
20.
25
21.
26
22.
23.
27
28
24.
29
1510
13/5/98
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-253
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
ANNEXE XI
(articles 1 à 3)
LOI SUR L’ADMINISTRATION DE LA VOIE MARITIME DU SAINT-LAURENT
Règlement sur les véhicules terrestres
Colonne I
Article
Disposition du
Règlement sur
les véhicules
terrestres
1.
5(2)
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
6(2)
10(1)
10(2)
11a)
11b)
11c)
14
9.
10.
11.
12.
13.
15
16(1)
16(2)
17
18
14.
15.
19
20
16.
17.
18.
21
22
23
19.
24
20.
25
21.
26
22.
23.
27
28
24.
29
Colonne II
Colonne III
Description abrégée
Amende ($)
a) Inscrire des indications routières
b) Installer des dispositifs de signalisation
c) Enlever des dispositifs de signalisation
d) Abîmer des dispositifs de signalisation
Défaut de suivre les indications routières ou dispositifs de signalisation
Stationner dans un lieu interdit
Laisser un véhicule en stationnement contrairement aux ordres d’un fonctionnaire
Stationner un véhicule sans permis
Stationner un véhicule sans étiquette bien en vue
Stationner un véhicule en contravention avec les conditions du permis
a) Défaut de prêter secours lors d’un accident
b) Défaut de faire rapport d’un accident
c) Défaut de donner par écrit les renseignements requis
Conduire un véhicule commercial sans autorisation écrite
Apporter tout explosif sur la propriété sans autorisation écrite
Apporter toute matière inflammable sur la propriété sans autorisation écrite
Déposer toute matière sur la propriété sans autorisation écrite
a) Déposer toute matière susceptible de polluer la propriété
b) Déposer toute matière susceptible de polluer les eaux sous la gestion de l’Administration
Laisser des rebuts à un endroit non désigné
a) Charger des marchandises sans autorisation écrite
b) Décharger des marchandises sans autorisation écrite
c) Laisser séjourner des marchandises sans autorisation écrite
Pénétrer sur la propriété sans autorisation
Accéder sur une route au moyen d’un véhicule par un point d’accès non public
a) Vendre des marchandises sans autorisation écrite
b) Offrir en vente des marchandises sans autorisation écrite
c) Placer des annonces sans autorisation écrite
a) Faire de la sollicitation de documents sans autorisation écrite
b) Étaler des documents sans autorisation écrite
c) Distribuer des documents sans autorisation écrite
a) Jeter sur une route des objets susceptibles d’endommager les pneus des véhicules
b) Déposer sur une route des objets susceptibles d’endommager les pneus des véhicules
c) Laisser sur une route des objets susceptibles d’endommager les pneus des véhicules
a) Avoir une arme à feu ou un fusil à air comprimé à un endroit non désigné
b) Décharger une arme à feu ou un fusil à air comprimé à un endroit non désigné
c) Allumer un feu d’artifice à un endroit non désigné
Allumer un feu à un endroit non désigné
a) Se baigner sans autorisation
b) Faire usage de la propriété aux fins d’une baignade sans autorisation
a) Chasser à un endroit non désigné
b) Pêcher à un endroit non désigné
75
75
75
75
75
25
25
25
25
25
25
25
25
25
500
500
500
500
500
100
100
100
100
100
100
100
100
100
50
50
50
100
100
100
500
500
500
500
500
500
500
500
COMING INTO FORCE
2. These Regulations come into force on April 23, 1998.
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. Le présent règlement entre en vigueur le 23 avril 1998.
1511
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-253
ALPHABETICAL LIST OF THE TEXTS MENTIONED IN THE
SCHEDULES TO THE CONTRAVENTIONS REGULATIONS
LISTE ALPHABÉTIQUE DES TEXTES CITÉS DANS LES
ANNEXES DU RÈGLEMENT SUR LES CONTRAVENTIONS
(This list is not part of the Regulations.)
(La présente liste ne fait pas partie du règlement.)
Airport Traffic Regulations, Sch. III, Part I
Boating Restriction Regulations, Sch. I.1, Part I
CANADA PORTS CORPORATION ACT, Sch. I
Canada Ports Corporation Operating By-Law, Sch. I, Part I
CANADA SHIPPING ACT, Sch. I.1
CANADA WILDLIFE ACT, Sch. I.2
Defence Controlled Access Area Regulations, Sch. VI, Part II
DEPARTMENT OF TRANSPORT ACT, Sch. II
GOVERNMENT PROPERTY TRAFFIC ACT, Sch. III
Government Property Traffic Regulations, Sch. III, Part II
Government Wharves Regulations, Sch. VIII, Part I
Historic Canals Regulations, Sch. II
MIGRATORY BIRDS CONVENTION ACT, 1994, Sch. III.01
Migratory Birds Convention Act, 1994, Sch. III.01, Part I
Migratory Birds Regulations, Sch. III.01, Part II
Migratory Birds Sanctuary Regulations, Sch. III.01, Part III
NATIONAL CAPITAL ACT, Sch. III.1
National Capital Commission Traffic and Property Regulations,
Sch. III.1
NATIONAL DEFENCE ACT, Sch. VI
National Defence Act, Sch. VI, Part I
NATIONAL PARKS ACT, Sch. IV
National Parks Camping Regulations, Sch. IV, Part I
National Parks Domestic Animals Regulations, Sch. IV, Part II
National Parks Fire Protection Regulations, Sch. IV, Part III
National Parks Fishing Regulations, Sch. IV, Part IV
National Parks Garbage Regulations, Sch. IV, Part V
National Parks General Regulations, Sch. IV, Part VI
National Parks Highway Traffic Regulations, Sch. IV, Part VII
National Parks Wildlife Regulations, Sch. IV, Part VIII
NON-SMOKERS’ HEALTH ACT, Sch. VII
PUBLIC HARBOURS AND PORT FACILITIES ACT, Sch. VIII
Public Harbours Regulations, Sch. VIII, Part II
RADIOCOMMUNICATION ACT, Sch. IX
Radiocommunication Act, Sch. IX, Part I
Radiocommunication Regulations, Sch. IX, Part II
RAILWAY SAFETY ACT, Sch. X
Shore Traffic Regulations, Sch. XI
Small Vessel Regulations, Sch. I.1, Part II
ST. LAWRENCE SEAWAY AUTHORITY ACT, Sch. XI
Vancouver Port Corporation Navigation Restriction By-law,
1992, Sch. I, Part II
ADMINISTRATION DE LA VOIE MARITIME DU SAINTLAURENT (LOI), ann. XI
Animaux domestiques dans les parcs nationaux - Règlement,
ann. IV, partie II
Camping dans les parcs nationaux - Règlement, ann. IV, partie I
Canaux historiques - Règlement, ann. II
CAPITALE NATIONALE (LOI), ann. III.1
Circulation aux aéroports - Règlement, ann. III, partie I
Circulation routière dans les parcs nationaux - Règlement,
ann. IV, partie VII
CIRCULATION SUR LES TERRAINS DE L’ÉTAT (LOI),
ann. III
Circulation sur les terrains du gouvernement - Règlement,
ann. III, partie II
Commerce d’espèces animales et végétales sauvages - Règlement,
ann. V, partie II
CONVENTION CONCERNANT LES OISEAUX MIGRATEURS (LOI DE 1994), ann. III.01
Convention concernant les oiseaux migrateurs (Loi de 1994),
ann. III.01, partie I
DÉFENSE NATIONALE (LOI), ann. VI
Défense nationale (Loi), ann. VI, partie I
ESPÈCES SAUVAGES DU CANADA (LOI), ann. I.2
Exploitation de la Société canadienne des ports - Règlement,
ann. I, partie I
Faune des parcs nationaux - Règlement, ann. IV, partie VIII
MARINE MARCHANDE DU CANADA (LOI), ann. I.1
MINISTÈRE DES TRANSPORTS (LOI), ann. II
Oiseaux migrateurs - Règlement, ann. III.01, partie II
Ordures dans les parcs nationaux - Règlement, ann. IV, partie V
PARCS NATIONAUX (LOI), ann. IV
Parcs nationaux - Règlement général, ann. IV, partie VI
Pêche dans les parcs nationaux - Règlement, ann. IV, partie IV
Petits bâtiments - Règlement, ann. I.1, partie II
PORTS ET INSTALLATIONS PORTUAIRES PUBLICS (LOI),
ann. VIII
Ports publics - Règlement, ann. VIII, partie II
Prévention des incendies dans les parcs nationaux - Règlement,
ann. IV, partie III
Propriétés de la Commission de la Capitale nationale et la circulation sur ces dernières - Règlement, ann. III.1
PROTECTION D’ESPÈCES ANIMALES OU VÉGÉTALES
SAUVAGES ET LA RÉGLEMENTATION DE LEUR COMMERCE INTERNATIONAL ET INTERPROVINCIAL (LOI),
ann. V
1512
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-253
ALPHABETICAL LIST OF THE TEXTS MENTIONED IN THE
SCHEDULES TO THE CONTRAVENTIONS
REGULATIONS—Continued
LISTE ALPHABÉTIQUE DES TEXTES CITÉS DANS LES
ANNEXES DU RÈGLEMENT SUR LES
CONTRAVENTIONS (suite)
WILD ANIMAL AND PLANT PROTECTION AND REGULATION OF INTERNATIONAL AND INTERPROVINCIAL
TRADE ACT, Sch. V
Wild Animal and Plant Protection and Regulation of International
and Interprovincial Trade Act, Sch. V, Part I
Wild Animal and Plant Trade Regulations, Sch. V, Part II
Wildlife Area Regulations, Sch. I.2
Protection d’espèces animales ou végétales sauvages et la réglementation de leur commerce international et interprovincial
(Loi), ann. V, partie I
Quais de l’État - Règlement, ann. VIII, partie I
RADIOCOMMUNICATION (LOI), ann. IX
Radiocommunication (Loi), ann. IX, partie I
Radiocommunication - Règlement, ann. IX, partie II
Refuges d’oiseaux migrateurs - Règlement, ann. III.01, partie III
Réserves d’espèces sauvages - Règlement, ann. I.2
Restrictions à la conduite des bateaux - Règlement, ann. I.1, partie I
Restrictions à la navigation dans le port de Vancouver - Règlement de 1992, ann. I, partie II
SANTÉ DES NON-FUMEURS (LOI), ann. VII
Secteurs d’accès contrôlé relatif à la défense - Règlement,
ann. VI, partie II
SÉCURITÉ FERROVIAIRE (LOI), ann. X
SOCIÉTÉ CANADIENNE DES PORTS (LOI), ann. I
Véhicules terrestres - Règlement, ann. XI
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
The Contraventions Act was adopted in October 1992 in order
to establish a simplified procedure for prosecuting federal offences, as an alternative to the Criminal Code procedure. The Act
provides that offences designated as “contraventions” may be
prosecuted through the issuance of a ticket. Because the implementation of the Act required that a complex administrative infrastructure be established first, the Act was not proclaimed immediately. At the request of the provinces and as a result of the
Programs Review initiative, the Act was amended in 1996 to
make it possible to use provincial and territorial offence schemes
for the prosecution of contraventions. The Act, as amended, also
authorizes agreements respecting the administrative and technical
aspects of the contraventions scheme to be entered into with
provincial and territorial governments. It came into force on
August 1, 1996.
La Loi sur les contraventions a été adoptée en octobre 1992
dans le but d’établir une procédure simplifiée, comme procédure
de rechange à celle du Code criminel, pour la poursuite aux manquements aux lois et règlements fédéraux. Elle prévoit que les
infractions désignées comme « contraventions » pourront être
poursuivies par voie de procès-verbal. La Loi n’a pas été mise en
vigueur à ce moment car il fallait d’abord mettre en place un système administratif complexe pour le traitement des contraventions. En 1996, à la demande des provinces et dans la foulée de la
Révision des programmes, la Loi sur les contraventions a été
modifiée afin d’utiliser le régime pénal des provinces et territoires
pour la poursuite des contraventions. La loi modifiée, qui est entrée en vigueur le 1er août 1996, permet également la conclusion
d’accords avec les gouvernements provinciaux et territoriaux sur
les aspects administratifs et techniques de la mise en œuvre du
régime des contraventions.
Le Règlement sur les contraventions, pris en vertu de l’article 8
de la Loi, liste les infractions désignées comme contraventions,
formule la description abrégée et fixe le montant de l’amende
pour chacune d’elles. Le règlement a été modifié à plusieurs reprises depuis son entrée en vigueur, soit pour ajouter de nouvelles
contraventions à la liste ou suite à des modifications à la législation habilitante.
La présente modification ajoute au Règlement sur les contraventions environ deux cent vingt-cinq nouvelles contraventions.
On y retrouve, par exemple, des infractions à la Loi sur la défense
nationale, à la Loi sur la radiocommunication, et à la Loi sur la
santé des non-fumeurs.
The Contraventions Regulations, made pursuant to section 8 of
the Act, list the offences designated as contraventions, establish a
short-form description and a fine amount for each contravention.
The Regulations have been amended numerous times since their
coming into force to add new contraventions or to reflect changes
to the enabling legislation.
This amendment to the Contraventions Regulations adds approximately two hundred and twenty-five new contraventions
from, for example, the National Defence Act, the Radiocommunication Act and the Non-smokers’ Health Act.
1513
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-253
Alternatives
Solutions envisagées
In order to decriminalize a federal offence and give individuals
the possibility of pleading guilty to it without having to appear in
court, it is necessary that the Governor in Council, pursuant to
section 8 of the Contraventions Act, designates that offence as a
contravention. There is no other option.
Pour que les infractions fédérales soient décriminalisées et que
les individus puissent plaider coupable à ces infractions sans
avoir à comparaître en cour, le gouverneur en conseil, en vertu de
l’article 8 de la Loi sur les contraventions, doit les qualifier de
contraventions. Il n’y a pas d’autres options.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The Contraventions Regulations are an essential element for
the pursuit of the following three objectives underlying the Contraventions Act: to decriminalize certain federal offences, to ease
the courts’ workload and to improve the enforcement of federal
legislation. This amendment to the Regulations does not impose
new restrictions or burdens on individuals or businesses. It is part
of a system that will ensure that the enforcement of the designated offences will be less onerous on the offender and more
proportionate and appropriate to the seriousness of the violation.
While there is no data from which one can draw a comparison,
there is consensus among all key players that designating contraventions will result in savings to the entire justice system and
provide the public with a quicker and more convenient process
for handling federal offences.
Le Règlement sur les contraventions constitue un élément essentiel de la poursuite des trois objectifs suivants qui soustendent la Loi sur les contraventions : décriminaliser certaines
infractions fédérales, alléger la charge de travail des tribunaux et
permettre de mieux appliquer la législation fédérale. Cette modification au règlement n’impose pas de nouvelles restrictions ni de
nouveaux obstacles aux particuliers ou aux entreprises. Elle fait
partie d’un système en vertu duquel l’application des infractions
désignées sera moins pénible pour le contrevenant et plus proportionnée et appropriée à la gravité de l’infraction. Bien
qu’aucune donnée ne permette d’établir des comparaisons, tous
les principaux intervenants s’entendent pour dire que le fait de
désigner certaines infractions comme contraventions se traduira
par des économies pour tout le système judiciaire et procurera à la
population une procédure plus rapide et plus pratique de traitement des infractions fédérales.
Consultation
Consultations
The Contraventions Regulations were listed in the Federal
Regulatory Plan as number Jus/97-1-I. The federal departments
responsible for the regulations or statutes that are being added to
the list of contraventions have identified the offences to be included and have determined the appropriate amount of the fine
applicable for each contravention.
Le Règlement sur les contraventions a paru dans les Projets de
réglementation fédérale sous le numéro Jus/97-1-I. Il appartenait
aux ministères responsables des lois et règlements ajoutés à la
liste des contraventions de désigner les infractions à inclure et de
déterminer le montant approprié de l’amende qui s’applique à
chaque contravention.
Compliance
Respect
Compliance with these Regulations is not an issue as they only
purport to identify the offences that are being designated as contraventions, give a short-form description of these offences and
provide the applicable fines.
Le respect de ce règlement ne pose pas de problème car son
seul but est de qualifier de contraventions certaines infractions,
d’en formuler la description abrégée et de fixer le montant de
l’amende qui s’applique à ces infractions.
Contact
Michel Gagnon
Director
Contraventions Project
Department of Justice
284 Wellington Street
Ottawa, Ontario
K1A 0H8
Telephone: (613) 998-5669
FAX: (613) 998-1175
Personne-ressource
Michel Gagnon
Directeur
Projet sur les contraventions
Ministère de la Justice
284, rue Wellington
Ottawa (Ontario)
K1A 0H8
Téléphone : (613) 998-5669
TÉLÉCOPIEUR : (613) 998-1175
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
1514
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
13/5/98
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-254
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Registration
SOR/98-254
Enregistrement
DORS/98-254 23 avril 1998
23 April, 1998
CONTRAVENTIONS ACT
LOI SUR LES CONTRAVENTIONS
Regulations Amending the Contraventions
Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les
contraventions
P.C. 1998-649
C.P. 1998-649
23 April, 1998
23 avril 1998
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Justice, pursuant to section 8a of
the Contraventions Actb, hereby makes the annexed Regulations
Amending the Contraventions Regulations.
Sur recommandation de la ministre de la Justice et en vertu de
l’article 8a de la Loi sur les contraventionsb, Son Excellence le
Gouverneur général en conseil prend le Règlement modifiant le
Règlement sur les contraventions, ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE CONTRAVENTIONS
REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES
CONTRAVENTIONS
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1
1. Part I of Schedule I.1 to the Contraventions Regulations
is renumbered as Part I.2.
2. Schedule I.1 to the Regulations is amended by adding the
following before Part I.2:
1. La partie I de l’annexe I.1 du Règlement sur les contraventions1 devient la partie I.2.
2. L’annexe I.1 du même règlement est modifiée par adjonction, avant la partie I.2, de ce qui suit :
PART I
PARTIE I
Canada Shipping Act
Loi sur la marine marchande du Canada
Column I
Item
Provision
of Canada
Shipping Act
1.
436(3)
2.
437(1)
Column II
Column III
Colonne I
Short-Form Description
Fine ($)
Article
Disposition de la
Loi sur la marine marchande
du Canada
Description abrégée
Failure to deliver wreck to
receiver of wrecks
as soon as possible
Failure to prove lawful possession
of wreck
400
1.
436(3)
80
2.
437(1)
Colonne II
Colonne III
Amende ($)
Défaut de remettre une épave 400
au receveur d’épaves le plus
tôt possible
Défaut d’établir la légitimité 80
de la possession d’une épave
PART I.1
PARTIE I.1
Aids to Navigation Protection Regulations
Règlement sur la protection des aides à la navigation
Column I
Item
Provision of
Aids to Navigation
Protection Regulations
1.
3(1)
Column II
Colonne II
Column III
Colonne I
Short-Form Description
Fine ($)
Article
Disposition du Règlement
sur la protection des
aides à la navigation
Description abrégée
Failure to report damaged or
moved aid to navigation as
soon as is practicable
200
1.
3(1)
Colonne III
Amende ($)
Défaut de signaler le plus tôt possible 200
l’endommagement ou le déplacement
d’une aide à la navigation
3. Schedule I.1 to the Regulations is amended by adding the following after Part I.2:
———
a
b
1
S.C. 1996, c. 7, s. 4
S.C. 1992, c. 47
SOR/96-313
———
a
b
1
L.C. 1996, ch. 7, art. 4
L.C. 1992, ch. 47
DORS/96-313
1515
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-254
PART I.3
Private Buoy Regulations
Column I
Column II
Column III
Item
Provision of Private
Buoy Regulations
Short-Form Description
Fine ($)
1.
4
2.
5(a)
3.
5(b)
4.
5(c)
5.
5(d)
6.
5(e)
7.
9(1)
(a) Place a private buoy that interferes with navigation
(b) Cause to be placed a private buoy that interferes with navigation
(c) Place a private buoy that is likely to interfere with navigation
(d) Cause to be placed a private buoy that is likely to interfere with navigation
(e) Place a private buoy likely to mislead vessel
(f) Cause to be placed a private buoy likely to mislead vessel
(a) Place a private buoy out of dimensions
(b) Cause to be placed a private buoy out of dimensions
(c) Maintain a private buoy out of dimensions
(a) Place a private buoy without prescribed “PRIV”
(b) Cause to be placed a private buoy without prescribed “PRIV”
(c) Maintain a private buoy without prescribed “PRIV”
(a) Place a private buoy without prescribed colours
(b) Cause to be placed a private buoy without prescribed colours
(c) Maintain a private buoy without prescribed colours
(d) Place a private buoy without prescribed equipment
(e) Cause to be placed a private buoy without prescribed equipment
(f) Maintain a private buoy without prescribed equipment
(g) Place a private buoy without prescribed mark
(h) Cause to be placed a private buoy without prescribed mark
(i) Maintain a private buoy without prescribed mark
(j) Place a private buoy not constructed as required
(k) Cause to be placed a private buoy not constructed as required
(l) Maintain a private buoy not constructed as required
(a) Place a private buoy not conforming to required shape
(b) Cause to be placed a private buoy not conforming to required shape
(c) Maintain a private buoy not conforming to required shape
(a) Place a private buoy not displaying required information
(b) Cause to be placed a private buoy not displaying required information
(c) Maintain a private buoy not displaying required information
Failure to obey Minister’s order to remove private buoy
100
100
100
100
200
200
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
200
3. L’annexe I.1 du même règlement est modifiée par adjonction, après la partie I.2, de ce qui suit :
PARTIE I.3
Règlement sur les bouées privées
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Article
Disposition du Règlement
sur les bouées privées
Description abrégée
Amende ($)
1.
4
2.
5a)
3.
5b)
4.
5c)
a) Mettre en place une bouée privée nuisant à la navigation
b) Faire mettre en place une bouée privée nuisant à la navigation
c) Mettre en place une bouée privée pouvant nuire à la navigation
d) Faire mettre en place une bouée privée pouvant nuire à la navigation
e) Mettre en place une bouée privée pouvant induire un navire en erreur
f) Faire mettre en place une bouée privée pouvant induire un navire en erreur
a) Mettre en place une bouée privée dont les dimensions ne sont pas réglementaires
b) Faire mettre en place une bouée privée dont les dimensions ne sont pas réglementaires
c) Entretenir une bouée privée dont les dimensions ne sont pas réglementaires
a) Mettre en place une bouée privée ne portant pas l’inscription « PRIV »
b) Faire placer une bouée privée ne portant pas l’inscription « PRIV »
c) Entretenir une bouée privée ne portant pas l’inscription « PRIV »
a) Mettre en place une bouée privée sans les couleurs prescrites
b) Faire mettre en place une bouée privée sans les couleurs prescrites
c) Entretenir une bouée privée sans les couleurs prescrites
d) Mettre en place une bouée privée sans l’équipement prescrit
e) Faire mettre en place une bouée privée sans l’équipement prescrit
f) Entretenir une bouée privée sans l’équipement prescrit
g) Mettre en place une bouée privée sans la marque prescrite
h) Faire mettre en place une bouée privée sans la marque prescrite
i) Entretenir une bouée privée sans la marque prescrite
j) Mettre en place une bouée privée qui n’est pas construite selon les exigences prescrites
k) Faire mettre en place une bouée privée qui n’est pas construite selon les exigences prescrites
l) Entretenir une bouée privée qui n’est pas construite selon les exigences prescrites
100
100
100
100
200
200
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
1516
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-254
PARTIE I.3 (suite)
Règlement sur les bouées privées (suite)
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Article
Disposition du Règlement
sur les bouées privées
Description abrégée
Amende ($)
5.
5d)
6.
5e)
7.
9(1)
a) Mettre en place une bouée privée non conforme au modèle prescrit
b) Faire mettre en place une bouée privée non conforme au modèle prescrit
c) Entretenir une bouée privée non conforme au modèle prescrit
a) Mettre en place une bouée privée sans l’inscription prescrite
b) Faire mettre en place une bouée privée sans l’inscription prescrite
c) Entretenir une bouée privée sans l’inscription prescrite
Défaut de se conformer à l’ordre du ministre d’enlever une bouée privée
50
50
50
50
50
50
200
4. The portion of item 18.2 of Part VI of Schedule IV to the
Regulations in column III2 is replaced by the following:
4. La colonne III2 de l’article 18.2 de la partie VI de
l’annexe IV du même règlement est remplacée par ce qui
suit :
Column III
Colonne III
Item
Fine ($)
Article
Amende ($)
18.2
200
18.2
200
5. The portion of item 1 of Part VIII of Schedule IV to the
Regulations in columns II2 and III2 is replaced by the following:
Column II
5. Les colonnes II2 et III2 de l’article 1 de la partie VIII de
l’annexe IV du même règlement sont remplacées par ce qui
suit :
Column III
Colonne II
Colonne III
Item
Short-Form Description
Fine ($)
Article
Description abrégée
Amende ($)
1.
Disturbing wildlife
200
1.
Déranger un animal sauvage
200
6. The Regulations are amended by adding the following after Schedule XI:
SCHEDULE XII
(Sections 1 to 3)
MOTOR VEHICLE TRANSPORT ACT, 1987
Commercial Vehicle Drivers Hours of Service Regulations, 1994
Column I
1.
Provision of Commercial
Vehicle Drivers Hours
of Service Regulations, 1994
4
2.
5
3.
7(1)(a)
Item
4.
7(1)(b)
———
2
SOR/97-469
Column II
Column III
Short-Form Description
(a) Request driver to drive without at least eight consecutive hours of off-duty time
(b) Require driver to drive without at least eight consecutive hours of off-duty time
(c) Permit driver to drive without at least eight consecutive hours of off-duty time
(d) Drive without taking at least eight consecutive hours of off-duty time
Drive after accumulating the equivalent of eight consecutive hours of off-duty time without fulfilling the
prescribed conditions
(a) Request driver to drive after accumulating 13 hours of driving time without eight consecutive hours of
off-duty time
(b) Require driver to drive after accumulating 13 hours of driving time without eight consecutive hours of
off-duty time
(c) Permit driver to drive after accumulating 13 hours of driving time without eight consecutive hours of
off-duty time
(d) Drive after accumulating 13 hours of driving time without eight consecutive hours of off-duty time
Fine ($)
250
250
250
250
250
(a) Request driver to drive after accumulating 15 hours of on-duty time without eight consecutive hours of
off-duty time
(b) Require driver to drive after accumulating 15 hours of on-duty time without eight consecutive hours of
off-duty time
(c) Permit driver to drive after accumulating 15 hours of on-duty time without eight consecutive hours of
off-duty time
(d) Drive after accumulating 15 hours of on-duty time without eight consecutive hours of off-duty time
250
250
250
250
250
250
250
250
———
2
DORS/97-469
1517
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-254
SCHEDULE XII—Continued
MOTOR VEHICLE TRANSPORT ACT, 1987—Continued
Column I
Item
Provision of Commercial
Vehicle Drivers Hours
of Service Regulations, 1994
5.
7(2)(a)
6.
7(2)(b)
7.
7(2)(c)
8.
7(3)(a)
9.
10.
11.
12.
7(3)(b)
7(4)(a)
7(4)(b)
7(4)(c)
13.
7(6)
14.
9(3)
15.
11(1)
16.
17.
18.
11(2)
11(3)(b)
11(4)
1518
Column II
Column III
Short-Form Description
Fine ($)
(a) Request driver to drive after accumulating 60 hours of on-duty time in seven consecutive days
(b) Require driver to drive after accumulating 60 hours of on-duty time in seven consecutive days
(c) Permit driver to drive after accumulating 60 hours of on-duty time in seven consecutive days
(d) Drive after accumulating 60 hours of on-duty time in seven consecutive days
(a) Request driver to drive after accumulating 70 hours of on-duty time in eight consecutive days
(b) Require driver to drive after accumulating 70 hours of on-duty time in eight consecutive days
(c) Permit driver to drive after accumulating 70 hours of on-duty time in eight consecutive days
(d) Drive after accumulating 70 hours of on-duty time in eight consecutive days
(a) Request driver to drive after accumulating 120 hours of on-duty time in 14 consecutive days
(b) Require driver to drive after accumulating 120 hours of on-duty time in 14 consecutive days
(c) Permit driver to drive after accumulating 120 hours of on-duty time in 14 consecutive days
(d) Drive after accumulating 120 hours of on-duty time in 14 consecutive days
(a) Request driver driving north of the 60th parallel to drive after accumulating 15 hours of on-duty time
without eight consecutive hours of off-duty time
(b) Require driver driving north of the 60th parallel to drive after accumulating 15 hours of on-duty time
without eight consecutive hours of off-duty time
(c) Permit driver driving north of the 60th parallel to drive after accumulating 15 hours of on-duty time
without eight consecutive hours of off-duty time
(d) Drive north of the 60th parallel after accumulating 15 hours of on-duty time without eight consecutive
hours of off-duty time
(a) Request driver driving north of the 60th parallel to drive after accumulating 20 hours of on-duty time
without eight consecutive hours of off-duty time
(b) Require driver driving north of the 60th parallel to drive after accumulating 20 hours of on-duty time
without eight consecutive hours of off-duty time
(c) Permit driver driving north of the 60th parallel to drive after accumulating 20 hours of on-duty time
without eight consecutive hours of off-duty time
(d) Drive north of the 60th parallel after accumulating 20 hours of on-duty time without eight consecutive
hours of off-duty time
(a) Request driver driving north of the 60th parallel to drive after accumulating 70 hours of on-duty time in
seven consecutive days
(b) Require driver driving north of the 60th parallel to drive after accumulating 70 hours of on-duty time in
seven consecutive days
(c) Permit driver driving north of the 60th parallel to drive after accumulating 70 hours of on-duty time in
seven consecutive days
(d) Drive north of the 60th parallel after accumulating 70 hours of on-duty time in seven consecutive days
(a) Request driver driving north of the 60th parallel to drive after accumulating 80 hours of on-duty time in
eight consecutive days
(b) Require driver driving north of the 60th parallel to drive after accumulating 80 hours of on-duty time in
eight consecutive days
(c) Permit driver driving north of the 60th parallel to drive after accumulating 80 hours of on-duty time in
eight consecutive days
(d) Drive north of the 60th parallel after accumulating 80 hours of on-duty time in eight consecutive days
(a) Request driver driving north of the 60th parallel to drive after accumulating 120 hours of on-duty time in
14 consecutive days
(b) Require driver driving north of the 60th parallel to drive after accumulating 120 hours of on-duty time in
14 consecutive days
(c) Permit driver driving north of the 60th parallel to drive after accumulating 120 hours of on-duty time in
14 consecutive days
(d) Drive north of the 60th parallel after accumulating 120 hours of on-duty time in 14 consecutive days
(a) Request driver to drive with impaired faculties
(b) Require driver to drive with impaired faculties
(c) Permit driver to drive with impaired faculties
(d) Drive with impaired faculties
(a) Request out of service driver to be on duty
(b) Require out of service driver to be on duty
(c) Permit out of service driver to be on duty
(d) Be on duty while out of service
(a) Failure to require every driver to maintain a daily log
(b) Failure to maintain a daily log
Failure to enter prescribed information in the daily log
Failure to sign the daily log
Failure to complete the graph grid as prescribed
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
250
250
250
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-254
SCHEDULE XII—Continued
MOTOR VEHICLE TRANSPORT ACT, 1987—Continued
Column I
Column II
Column III
Item
Provision of Commercial
Vehicle Drivers Hours
of Service Regulations, 1994
Short-Form Description
Fine ($)
19.
11(5)
20.
12(1)(a)
21.
12(1)(b)
22.
12(2)
23.
24.
25.
12(3)
13(1)
13(2)
26.
27.
14(2)
15(1)
250
250
500
500
500
500
250
250
250
250
500
500
500
500
500
500
500
500
250
250
28.
15(2)
29.
16
30.
17
31.
18(2)
32.
18(5)
33.
18(6)
(a) Failure to retain supporting documents
(b) Failure to produce supporting documents
(a) Request driver to drive without copies of the daily logs
(b) Require driver to drive without copies of the daily logs
(c) Permit driver to drive without copies of the daily logs
(d) Drive without copies of the daily logs
(a) Request driver to drive when the daily log is not up to date
(b) Require driver to drive when the daily log is not up to date
(c) Permit driver to drive when the daily log is not up to date
(d) Drive when the daily log is not up to date
(a) Failure to produce, on request, the daily log and supporting documents for inspection
(b) Failure to activate, on request, automatic recording device for inspection
Failure to provide copies of the daily logs
Maintain more than one daily log
(a) Falsify daily log or any information stored in an automatic recording device
(b) Request the falsification of the daily log or any information stored in an automatic recording device
(c) Require the falsification of the daily log or any information stored in an automatic recording device
(d) Permit the falsification of the daily log or any information stored in an automatic recording device
Failure to enter in the daily log, the total number of hours of on-duty time during the prescribed period
Failure to forward, within the prescribed period, the original daily log and supporting documents to the
home terminal of the motor carrier
Failure to forward, within the prescribed period, the original daily log and supporting documents to the
home terminal of the first carrier and copies to each subsequent carrier employing the driver
(a) Failure to retain every driver’s daily logs and supporting documents for six months
(b) Failure to ensure that the daily logs and supporting documents are readily available for inspection
Failure to place every driver’s daily logs and supporting documents at the carrier’s principal place of
business within 30 days of receiving them
Refuse to allow access, during business hours, to a motor carrier’s home terminal or principal place of
business
(a) Refuse to allow access to daily logs and supporting documents
(b) Refuse to produce, on request, daily logs and supporting documents
Refuse to provide, on request, copies of daily logs and supporting documents
500
250
250
500
500
500
500
500
6. Le même règlement est modifié par adjonction, après l’annexe XI, de ce qui suit :
ANNEXE XII
(articles 1 à 3)
LOI DE 1987 SUR LES TRANSPORTS ROUTIERS
Règlement de 1994 sur les heures de service des conducteurs de véhicule utilitaire
Colonne I
Article
1.
Disposition du Règlement
de 1994 sur les heures
de service des conducteurs
de véhicule utilitaire
4
2.
5
3.
7(1)a)
Colonne II
Colonne III
Description abrégée
a) Demander à un conducteur de conduire sans qu’il ait eu au moins huit heures de repos consécutives
b) Enjoindre à un conducteur de conduire sans qu’il ait eu au moins huit heures de repos consécutives
c) Permettre à un conducteur de conduire sans qu’il ait eu au moins huit heures de repos consécutives
d) Conduire sans avoir pris au moins huit heures de repos consécutives
Conduire après avoir accumulé l’équivalent de huit heures de repos consécutives sans respecter les
conditions prescrites
a) Demander à un conducteur de conduire après qu’il a accumulé 13 heures de conduite sans qu’il ait eu
huit heures de repos consécutives
b) Enjoindre à un conducteur de conduire après qu’il a accumulé 13 heures de conduite sans qu’il ait eu
huit heures de repos consécutives
Amende ($)
250
250
250
250
250
250
250
1519
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-254
ANNEXE XII (suite)
LOI DE 1987 SUR LES TRANSPORTS ROUTIERS (suite)
Colonne I
Article
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
1520
Disposition du Règlement
de 1994 sur les heures
de service des conducteurs
de véhicule utilitaire
7(1)b)
7(2)a)
7(2)b)
7(2)c)
7(3)a)
7(3)b)
7(4)a)
7(4)b)
7(4)c)
Colonne II
Colonne III
Description abrégée
c) Permettre à un conducteur de conduire après qu’il a accumulé 13 heures de conduite sans qu’il ait eu
huit heures de repos consécutives
d) Conduire après avoir accumulé 13 heures de conduite sans avoir eu huit heures de repos consécutives
a) Demander à un conducteur de conduire après qu’il a accumulé 15 heures de service sans qu’il ait eu
huit heures de repos consécutives
b) Enjoindre à un conducteur de conduire après qu’il a accumulé 15 heures de service sans qu’il ait eu
huit heures de repos consécutives
c) Permettre à un conducteur de conduire après qu’il a accumulé 15 heures de service sans qu’il ait eu
huit heures de repos consécutives
d) Conduire après avoir accumulé 15 heures de service sans avoir eu huit heures de repos consécutives
a) Demander à un conducteur de conduire après qu’il a accumulé 60 heures de service en sept jours
consécutifs
b) Enjoindre à un conducteur de conduire après qu’il a accumulé 60 heures de service en sept jours
consécutifs
c) Permettre à un conducteur de conduire après qu’il a accumulé 60 heures de service en sept jours
consécutifs
d) Conduire après avoir accumulé 60 heures de service en sept jours consécutifs
a) Demander à un conducteur de conduire après qu’il a accumulé 70 heures de service en huit jours
consécutifs
b) Enjoindre à un conducteur de conduire après qu’il a accumulé 70 heures de service en huit jours
consécutifs
c) Permettre à un conducteur de conduire après qu’il a accumulé 70 heures de service en huit jours
consécutifs
d) Conduire après avoir accumulé 70 heures de service en huit jours consécutifs
a) Demander à un conducteur de conduire après qu’il a accumulé 120 heures de service en 14 jours
consécutifs
b) Enjoindre à un conducteur de conduire après qu’il a accumulé 120 heures de service en 14 jours
consécutifs
c) Permettre à un conducteur de conduire après qu’il a accumulé 120 heures de service en 14 jours
consécutifs
d) Conduire après avoir accumulé 120 heures de service en 14 jours consécutifs
a) Demander à un conducteur circulant au nord du 60e parallèle de conduire après qu’il a accumulé
15 heures de conduite sans qu’il ait eu huit heures de repos consécutives
b) Enjoindre à un conducteur circulant au nord du 60e parallèle de conduire après qu’il a accumulé
15 heures de conduite sans qu’il ait eu huit heures de repos consécutives
c) Permettre à un conducteur circulant au nord du 60e parallèle de conduire après qu’il a accumulé
15 heures de conduite sans qu’il ait eu huit heures de repos consécutives
d) Conduire au nord du 60e parallèle après avoir accumulé 15 heures de conduite sans avoir eu
huit heures de repos consécutives
a) Demander à un conducteur circulant au nord du 60e parallèle de conduire après qu’il a accumulé
20 heures de service sans qu’il ait eu huit heures de repos consécutives
b) Enjoindre à un conducteur circulant au nord du 60e parallèle de conduire après qu’il a accumulé
20 heures de service sans qu’il ait eu huit heures de repos consécutives
c) Permettre à un conducteur circulant au nord du 60e parallèle de conduire après qu’il a accumulé
20 heures de service sans qu’il ait eu huit heures de repos consécutives
d) Conduire un véhicule au nord du 60e parallèle après avoir accumulé 20 heures de service sans avoir
eu huit heures de repos consécutives
a) Demander à un conducteur circulant au nord du 60e parallèle de conduire après qu’il a accumulé
70 heures de service en sept jours consécutifs
b) Enjoindre à un conducteur circulant au nord du 60e parallèle de conduire après qu’il a accumulé
70 heures de service en sept jours consécutifs
c) Permettre à un conducteur circulant au nord du 60e parallèle de conduire après qu’il a accumulé
70 heures de service en sept jours consécutifs
d) Conduire au nord du 60e parallèle après avoir accumulé 70 heures de service en sept jours consécutifs
a) Demander à un conducteur circulant au nord du 60e parallèle de conduire après qu’il a accumulé
80 heures de service en huit jours consécutifs
b) Enjoindre à un conducteur circulant au nord du 60e parallèle de conduire après qu’il a accumulé
80 heures de service en huit jours consécutifs
c) Permettre à un conducteur circulant au nord du 60e parallèle de conduire après qu’il a accumulé
80 heures de service en huit jours consécutifs
d) Conduire un véhicule au nord du 60e parallèle après avoir accumulé 80 heures de service en
huit jours consécutifs
a) Demander à un conducteur circulant au nord du 60e parallèle de conduire après qu’il a accumulé
120 heures de service en 14 jours consécutifs
Amende ($)
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
250
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-254
ANNEXE XII (suite)
LOI DE 1987 SUR LES TRANSPORTS ROUTIERS (suite)
Colonne I
Article
Disposition du Règlement
de 1994 sur les heures
de service des conducteurs
de véhicule utilitaire
13.
7(6)
14.
9(3)
15.
11(1)
16.
17.
18.
19.
11(2)
11(3)b)
11(4)
11(5)
20.
12(1)a)
21.
12(1)b)
22.
12(2)
23.
24.
25.
12(3)
13(1)
13(2)
26.
14(2)
27.
15(1)
28.
15(2)
29.
16
30.
17
31.
18(2)
32.
18(5)
33.
18(6)
Colonne II
Colonne III
Description abrégée
b) Enjoindre à un conducteur circulant au nord du 60e parallèle de conduire après qu’il a accumulé
120 heures de service en 14 jours consécutifs
c) Permettre à un conducteur circulant au nord du 60e parallèle de conduire après qu’il a accumulé
120 heures de service en 14 jours consécutifs
d) Conduire au nord du 60e parallèle après avoir accumulé 120 heures de service en 14 jours consécutifs
a) Demander à un conducteur de conduire avec facultés affaiblies
b) Enjoindre à un conducteur de conduire avec facultés affaiblies
c) Permettre à un conducteur de conduire avec facultés affaiblies
d) Conduire avec facultés affaiblies
a) Demander à un conducteur hors service d’être de service
b) Enjoindre à un conducteur hors service d’être de service
c) Permettre à un conducteur hors service d’être de service
d) Être de service pendant la période hors service
a) Défaut d’exiger du conducteur qu’il remplisse une fiche journalière
b) Défaut de remplir une fiche journalière
Défaut d’inscrire les renseignements prescrits sur la fiche journalière
Défaut de signer la fiche journalière
Défaut de remplir la grille de la façon prescrite
a) Défaut de conserver les documents à l’appui
b) Défaut de produire les documents à l’appui
a) Demander à un conducteur de conduire sans copies des fiches journalières
b) Enjoindre à un conducteur de conduire sans copies des fiches journalières
c) Permettre à un conducteur de conduire sans copies des fiches journalières
d) Conduire sans copies des fiches journalières
a) Demander à un conducteur de conduire sans fiche journalière à jour
b) Enjoindre à un conducteur de conduire sans fiche journalière à jour
c) Permettre à un conducteur de conduire sans fiche journalière à jour
d) Conduire sans fiche journalière à jour
a) Défaut de produire, sur demande, les renseignements prescrits sur la fiche journalière et les documents
à l’appui aux fins d’inspection
b) Défaut d’afficher, sur demande, les renseignements stockés par l’enregistreur automatique aux fins
d’inspection
Défaut de fournir des copies des fiches journalières
Remplir plus d’une fiche journalière par jour
a) Falsifier la fiche journalière ou des renseignements stockés par l’enregistreur automatique
b) Demander la falsification de la fiche journalière ou des renseignements stockés par l’enregistreur
automatique
c) Exiger la falsification de la fiche journalière ou des renseignements stockés par l’enregistreur
automatique
d) Permettre la falsification de la fiche journalière ou des renseignements stockés par l’enregistreur
automatique
Défaut d’inscrire sur la fiche journalière le nombre d’heures de service accumulé pendant la période
prescrite
Défaut d’envoyer, dans le délai prescrit, l’original de la fiche journalière et les documents à l’appui au
terminus d’attache du transporteur routier
Défaut d’envoyer, dans le délai prescrit, l’original de la fiche journalière et les documents à l’appui au
terminus d’attache du premier transporteur routier, et des copies au terminus d’attache de chaque autre
transporteur routier
a) Défaut de conserver pendant six mois toutes les fiches journalières et tous les documents à l’appui
b) Défaut de s’assurer que les fiches journalières et les documents à l’appui soient facilement disponibles
aux fins d’inspection
Défaut d’envoyer à son établissement principal les fiches journalières et les documents à l’appui dans les
30 jours suivant leur réception
Refuser l’accès, durant les heures ouvrables, au terminus d’attache ou à l’établissement principal du
transporteur routier
a) Refuser l’accès aux fiches journalières et aux documents justificatifs
b) Refuser de produire, sur demande, les fiches journalières et les documents à l’appui
Refuser de fournir, sur demande, une copie des fiches journalières et des documents à l’appui
Amende ($)
250
250
250
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
250
250
250
250
250
500
500
500
500
250
250
250
250
500
500
500
500
500
500
500
500
250
250
500
250
250
500
500
500
500
500
1521
13/5/98
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-254
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
SCHEDULE XIII
(Sections 1 to 3)
NAVIGABLE WATERS PROTECTION ACT
Column II
Column I
Item
Provisions of
Navigable Waters
Protection Act
1.
19(1)
2.
21
3.
22
Column III
Short-Form Description
Fine ($)
(a) Failure by owner of a vessel to remove it to a place indicated by the Minister
(b) Failure by managing owner of a vessel to remove it to a place indicated by the Minister
(c) Failure by master of a vessel to remove it to a place indicated by the Minister
(d) Failure by person in charge of a vessel to remove it to a place indicated by the Minister
(a) Throw any rubbish liable to interfere with navigation
(b) Deposit any rubbish liable to interfere with navigation
(c) Cause to be thrown any rubbish liable to interfere with navigation
(d) Cause to be deposited any rubbish liable to interfere with navigation
(e) Permit to be thrown any rubbish liable to interfere with navigation
(f) Permit to be deposited any rubbish liable to interfere with navigation
(g) Suffer to be thrown any rubbish liable to interfere with navigation
(h) Suffer to be deposited any rubbish liable to interfere with navigation
(a) Throw in prohibited waters any material or rubbish liable to sink
(b) Deposit in prohibited waters any material or rubbish liable to sink
(c) Cause to be thrown in prohibited waters any material or rubbish liable to sink
(d) Cause to be deposited in prohibited waters any material or rubbish liable to sink
(e) Permit to be thrown in prohibited waters any material or rubbish liable to sink
(f) Permit to be deposited in prohibited waters any material or rubbish liable to sink
(g) Suffer to be thrown in prohibited waters any material or rubbish liable to sink
(h) Suffer to be deposited in prohibited waters any material or rubbish liable to sink
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
250
250
250
250
250
250
250
250
ANNEXE XIII
(articles 1 à 3)
LOI SUR LA PROTECTION DES EAUX NAVIGABLES
Colonne I
Article
Disposition de la
Loi sur la protection
des eaux navigables
1.
19(1)
2.
21
3.
22
Colonne II
Colonne III
Description abrégée
Amende ($)
a) Défaut de la part du propriétaire du bateau de le déplacer à l’endroit indiqué par le ministre
b) Défaut de la part du propriétaire-exploitant du bateau de le déplacer à l’endroit indiqué par le ministre
c) Défaut de la part du capitaine du bateau de le déplacer à l’endroit indiqué par le ministre
d) Défaut de la part du responsable du bateau de le déplacer à l’endroit indiqué par le ministre
a) Jeter tout déchet susceptible de gêner la navigation
b) Déposer tout déchet susceptible de gêner la navigation
c) Faire jeter tout déchet susceptible de gêner la navigation
d) Faire déposer tout déchet susceptible de gêner la navigation
e) Permettre que soit jeté tout déchet susceptible de gêner la navigation
f) Permettre que soit déposé tout déchet susceptible de gêner la navigation
g) Tolérer que soit jeté tout déchet susceptible de gêner la navigation
h) Tolérer que soit déposé tout déchet susceptible de gêner la navigation
a) Jeter toute matière ou déchet submersibles dans des eaux interdites
b) Déposer toute matière ou déchet submersibles dans des eaux interdites
c) Faire jeter toute matière ou déchet submersibles dans des eaux interdites
d) Faire déposer toute matière ou déchet submersibles dans des eaux interdites
e) Permettre que soient jetés toute matière ou déchet submersibles dans des eaux interdites
f) Permettre que soient déposés toute matière ou déchet submersibles dans des eaux interdites
g) Tolérer que soient jetés toute matière ou déchet submersibles dans des eaux interdites
h) Tolérer que soient déposés toute matière ou déchet submersibles dans des eaux interdites
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
250
250
250
250
250
250
250
250
COMING INTO FORCE
7. These Regulations come into force on April 23, 1998.
1522
ENTRÉE EN VIGUEUR
7. Le présent règlement entre en vigueur le 23 avril 1998.
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-254
ALPHABETICAL LIST OF THE TEXTS MENTIONED IN THE
SCHEDULES TO THE CONTRAVENTIONS REGULATIONS
(This list is not part of the Regulations.)
Aids to Navigation Protection Regulations, Sch. I.1, Part I.1
Airport Traffic Regulations, Sch. III, Part I
Boating Restriction Regulations, Sch. I.1, Part I.2
CANADA PORTS CORPORATION ACT, Sch. I
Canada Ports Corporation Operating By-Law, Sch. I, Part I
CANADA SHIPPING ACT, Sch. I.1
Canada Shipping Act, Sch. I.1, Part I
CANADA WILDLIFE ACT, Sch. I.2
Commercial Vehicle Drivers Hours of Service Regulations, 1994,
Sch. XII
Defence Controlled Access Area Regulations, Sch. VI, Part II
DEPARTMENT OF TRANSPORT ACT, Sch. II
GOVERNMENT PROPERTY TRAFFIC ACT, Sch. III
Government Property Traffic Regulations, Sch. III, Part II
Government Wharves Regulations, Sch. VIII, Part I
Historic Canals Regulations, Sch. II
MIGRATORY BIRDS CONVENTION ACT, 1994, Sch. III.01
Migratory Birds Convention Act, 1994, Sch. III.01, Part I
Migratory Birds Regulations, Sch. III.01, Part II
Migratory Birds Sanctuary Regulations, Sch. III.01, Part III
MOTOR VEHICLE TRANSPORT ACT, 1987, Sch. XII
NATIONAL CAPITAL ACT, Sch. III.1
National Capital Commission Traffic and Property Regulations,
Sch. III.1
NATIONAL DEFENCE ACT, Sch. VI
National Defence Act, Sch. VI, Part I
NATIONAL PARKS ACT, Sch. IV
National Parks Camping Regulations, Sch. IV, Part I
National Parks Domestic Animals Regulations, Sch. IV, Part II
National Parks Fire Protection Regulations, Sch. IV, Part III
National Parks Fishing Regulations, Sch. IV, Part IV
National Parks Garbage Regulations, Sch. IV, Part V
National Parks General Regulations, Sch. IV, Part VI
National Parks Highway Traffic Regulations, Sch. IV, Part VII
National Parks Wildlife Regulations, Sch. IV, Part VIII
NAVIGABLE WATERS PROTECTION ACT, Sch. XIII
NON-SMOKERS’ HEALTH ACT, Sch. VII
Private Buoy Regulations, Sch. I.1, Part I.3
PUBLIC HARBOURS AND PORT FACILITIES ACT, Sch. VIII
Public Harbours Regulations, Sch. VIII, Part II
RADIOCOMMUNICATION ACT, Sch. IX
Radiocommunication Act, Sch. IX, Part I
LISTE ALPHABÉTIQUE DES TEXTES CITÉS DANS LES
ANNEXES DU RÈGLEMENT SUR LES CONTRAVENTIONS
(La présente liste ne fait pas partie du règlement.)
ADMINISTRATION DE LA VOIE MARITIME DU SAINTLAURENT (LOI), ann. XI
Animaux domestiques dans les parcs nationaux - Règlement,
ann. IV, partie II
Bouées privées - Règlement, ann. I.1, partie I.3
Camping dans les parcs nationaux - Règlement, ann. IV, partie I
Canaux historiques - Règlement, ann. II
CAPITALE NATIONALE (LOI), ann. III.1
Circulation aux aéroports - Règlement, ann. III, partie I
Circulation routière dans les parcs nationaux - Règlement,
ann. IV, partie VII
CIRCULATION SUR LES TERRAINS DE L’ÉTAT (LOI),
ann. III
Circulation sur les terrains du gouvernement - Règlement,
ann. III, partie II
Commerce d’espèces animales et végétales sauvages - Règlement,
ann. V, partie II
CONVENTION CONCERNANT LES OISEAUX MIGRATEURS (LOI DE 1994), ann. III.01
Convention concernant les oiseaux migrateurs (Loi de 1994),
ann. III.01, partie I
DÉFENSE NATIONALE (LOI), ann. VI
Défense nationale (Loi), ann. VI, partie I
ESPÈCES SAUVAGES DU CANADA (LOI), ann. I.2
Exploitation de la Société canadienne des ports - Règlement,
ann. I, partie I
Faune des parcs nationaux - Règlement, ann. IV, partie VIII
Heures de service des conducteurs de véhicule utilitaire - Règlement de 1994, ann. XII
MARINE MARCHANDE DU CANADA (LOI), ann. I.1
Marine marchande du Canada (Loi), ann. I.1, partie I
MINISTÈRE DES TRANSPORTS (LOI), ann. II
Oiseaux migrateurs - Règlement, ann. III.01, partie II
Ordures dans les parcs nationaux - Règlement, ann. IV, partie V
PARCS NATIONAUX (LOI), ann. IV
Parcs nationaux - Règlement général, ann. IV, partie VI
Pêche dans les parcs nationaux - Règlement, ann. IV, partie IV
Petits bâtiments - Règlement, ann. I.1, partie II
PORTS ET INSTALLATIONS PORTUAIRES PUBLICS (LOI),
ann. VIII
Ports publics - Règlement, ann. VIII, partie II
Prévention des incendies dans les parcs nationaux - Règlement,
ann. IV, partie III
Propriétés de la Commission de la Capitale nationale et la circulation sur ces dernières - Règlement, ann. III.1
Protection des aides à la navigation - Règlement, ann. I.1,
partie I.1
1523
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-254
ALPHABETICAL LIST OF THE TEXTS MENTIONED IN THE
SCHEDULES TO THE CONTRAVENTIONS
REGULATIONS—Continued
LISTE ALPHABÉTIQUE DES TEXTES CITÉS DANS LES
ANNEXES DU RÈGLEMENT SUR LES
CONTRAVENTIONS (suite)
Radiocommunication Regulations, Sch. IX, Part II
RAILWAY SAFETY ACT, Sch. X
Shore Traffic Regulations, Sch. XI
Small Vessel Regulations, Sch. I.1, Part II
ST. LAWRENCE SEAWAY AUTHORITY ACT, Sch. XI
Vancouver Port Corporation Navigation Restriction By-law,
1992, Sch. I, Part II
WILD ANIMAL AND PLANT PROTECTION AND REGULATION OF INTERNATIONAL AND INTERPROVINCIAL
TRADE ACT, Sch. V
Wild Animal and Plant Protection and Regulation of International
and Interprovincial Trade Act, Sch. V, Part I
Wild Animal and Plant Trade Regulations, Sch. V, Part II
Wildlife Area Regulations, Sch. I.2
PROTECTION DES EAUX NAVIGABLES (LOI), ann. XIII
PROTECTION D’ESPÈCES ANIMALES OU VÉGÉTALES
SAUVAGES ET LA RÉGLEMENTATION DE LEUR COMMERCE INTERNATIONAL ET INTERPROVINCIAL (LOI),
ann. V
Protection d’espèces animales ou végétales sauvages et la réglementation de leur commerce international et interprovincial
(Loi), ann. V, partie I
Quais de l’État - Règlement, ann. VIII, partie I
RADIOCOMMUNICATION (LOI), ann. IX
Radiocommunication (Loi), ann. IX, partie I
Radiocommunication - Règlement, ann. IX, partie II
Refuges d’oiseaux migrateurs - Règlement, ann. III.01, partie III
Réserves d’espèces sauvages - Règlement, ann. I.2
Restrictions à la conduite des bateaux - Règlement, ann. I.1, partie I.2
Restrictions à la navigation dans le port de Vancouver - Règlement de 1992, ann. I, partie II
SANTÉ DES NON-FUMEURS (LOI), ann. VII
Secteurs d’accès contrôlé relatif à la défense - Règlement,
ann. VI, partie II
SÉCURITÉ FERROVIAIRE (LOI), ann. X
SOCIÉTÉ CANADIENNE DES PORTS (LOI), ann. I
TRANSPORTS ROUTIERS (LOI DE 1987), ann. XII
Véhicules terrestres - Règlement, ann. XI
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
The Contraventions Act was adopted in October 1992 in order
to establish a simplified procedure for prosecuting federal offences, as an alternative to the Criminal Code procedure. The Act
provides that offences designated as “contraventions” may be
prosecuted through the issuance of a ticket. Because the implementation of the Act required that a complex administrative infrastructure be established first, the Act was not proclaimed immediately. At the request of the provinces and as a result of the
Programs Review initiative, the Act was amended in 1996 to
make it possible to use provincial and territorial offence schemes
for the prosecution of contraventions. The Act, as amended, also
authorizes agreements respecting the administrative and technical
aspects of the contraventions scheme to be entered into with
provincial and territorial governments. It came into force on
August 1, 1996.
La Loi sur les contraventions a été adoptée en octobre 1992
dans le but d’établir une procédure simplifiée, comme procédure
de rechange à celle du Code criminel, pour la poursuite aux manquements aux lois et règlements fédéraux. Elle prévoit que les
infractions désignées comme « contraventions » pourront être
poursuivies par voie de procès-verbal. La Loi n’a pas été mise en
vigueur à ce moment car il fallait d’abord mettre en place un système administratif complexe pour le traitement des contraventions. En 1996, à la demande des provinces et dans la foulée de la
Révision des programmes, la Loi sur les contraventions a été
modifiée afin d’utiliser le régime pénal des provinces et territoires
pour la poursuite des contraventions. La loi modifiée, qui est entrée en vigueur le 1er août 1996, permet également la conclusion
d’accords avec les gouvernements provinciaux et territoriaux sur
les aspects administratifs et techniques de la mise en œuvre du
régime des contraventions.
Le Règlement sur les contraventions, pris en vertu de l’article 8
de la Loi, liste les infractions désignées comme contraventions,
formule la description abrégée et fixe le montant de l’amende
The Contraventions Regulations, made pursuant to section 8 of
the Act, list the offences designated as contraventions, establish a
short-form description and a fine amount for each contravention.
1524
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-254
The Regulations have been amended numerous times since their
coming into force to add new contraventions or to reflect changes
to the enabling legislation.
This amendment to the Contraventions Regulations adds approximately one hundred and forty-two new contraventions from,
for example, the Canada Shipping Act, the Commercial Vehicle
Drivers Hours of Service Regulations and the Navigable Waters
Protection Act.
pour chacune d’elles. Le règlement a été modifié à plusieurs
reprises depuis son entrée en vigueur, soit pour ajouter de nouvelles contraventions à la liste ou suite à des modifications à la législation habilitante.
La présente modification ajoute au Règlement sur les contraventions environ cent quarante-deux nouvelles contraventions. On
y retrouve, par exemple, des infractions à la Loi sur la marine
marchande, au Règlement sur les heures de services des conducteurs de véhicule utilitaire et à la Loi sur la protection des eaux
navigables.
Alternatives
Solutions envisagées
In order to decriminalize a federal offence and give individuals
the possibility of pleading guilty to it without having to appear in
court, it is necessary that the Governor in Council, pursuant to
section 8 of the Contraventions Act, designates that offence as a
contravention. There is no other option.
Pour que les infractions fédérales soient décriminalisées et que
les individus puissent plaider coupable à ces infractions sans
avoir à comparaître en cour, le gouverneur en conseil, en vertu de
l’article 8 de la Loi sur les contraventions, doit les qualifier de
contraventions. Il n’y a pas d’autres options.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The Contraventions Regulations are an essential element for
the pursuit of the following three objectives underlying the Contraventions Act: to decriminalize certain federal offences, to ease
the courts’ workload and to improve the enforcement of federal
legislation. This amendment to the Regulations does not impose
new restrictions or burdens on individuals or businesses. It is part
of a system that will ensure that the enforcement of the designated offences will be less onerous on the offender and more
proportionate and appropriate to the seriousness of the violation.
While there is no data from which one can draw a comparison,
there is consensus among all key players that designating contraventions will result in savings to the entire justice system and
provide the public with a quicker and more convenient process
for handling federal offences.
Le Règlement sur les contraventions constitue un élément essentiel de la poursuite des trois objectifs suivants qui soustendent la Loi sur les contraventions : décriminaliser certaines
infractions fédérales, alléger la charge de travail des tribunaux et
permettre de mieux appliquer la législation fédérale. Cette modification au règlement n’impose pas de nouvelles restrictions ni de
nouveaux obstacles aux particuliers ou aux entreprises. Elle fait
partie d’un système en vertu duquel l’application des infractions
désignées sera moins pénible pour le contrevenant et plus proportionnée et appropriée à la gravité de l’infraction. Bien
qu’aucune donnée ne permette d’établir des comparaisons, tous
les principaux intervenants s’entendent pour dire que le fait de
désigner certaines infractions comme contraventions se traduira
par des économies pour tout le système judiciaire et procurera à la
population une procédure plus rapide et plus pratique de traitement des infractions fédérales.
Consultation
Consultations
The Contraventions Regulations were listed in the Federal
Regulatory Plan as number Jus/97-1-I. The federal departments
responsible for the regulations or statutes that are being added to
the list of contraventions have identified the offences to be included and have determined the appropriate amount of the fine
applicable for each contravention.
Le Règlement sur les contraventions a paru dans les Projets de
réglementation fédérale sous le numéro Jus/97-1-I. Il appartenait
aux ministères responsables des lois et règlements ajoutés à la
liste des contraventions de désigner les infractions à inclure et de
déterminer le montant approprié de l’amende qui s’applique à
chaque contravention.
Compliance
Respect
Compliance with these Regulations is not an issue as they only
purport to identify the offences that are being designated as contraventions, give a short-form description of these offences and
provide the applicable fines.
Le respect de ce règlement ne pose pas de problème car son
seul but est de qualifier de contraventions certaines infractions,
d’en formuler la description abrégée et de fixer le montant de
l’amende qui s’applique à ces infractions.
Contact
Michel Gagnon
Director
Contraventions Project
Department of Justice
284 Wellington Street
Ottawa, Ontario
K1A 0H8
Telephone: (613) 998-5669
FAX: (613) 998-1175
Personne-ressource
Michel Gagnon
Directeur
Projet sur les contraventions
Ministère de la Justice
284, rue Wellington
Ottawa (Ontario)
K1A 0H8
Téléphone : (613) 998-5669
TÉLÉCOPIEUR : (613) 998-1175
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
1525
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Registration
SOR/98-255
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-255
23 April, 1998
Enregistrement
DORS/98-255 23 avril 1998
CONTRAVENTIONS ACT
LOI SUR LES CONTRAVENTIONS
Regulations Amending the Contraventions
Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les
contraventions
P.C. 1998-650
C.P. 1998-650
23 April, 1998
23 avril 1998
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Justice, pursuant to section 8a of
the Contraventions Actb, hereby makes the annexed Regulations
Amending the Contraventions Regulations.
Sur recommandation de la ministre de la Justice et en vertu de
l’article 8a de la Loi sur les contraventionsb, Son Excellence le
Gouverneur général en conseil prend le Règlement modifiant le
Règlement sur les contraventions, ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE
CONTRAVENTIONS REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT
SUR LES CONTRAVENTIONS
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The portion of items 11 and 12 of Part I.2 of Schedule I.1
to the Contraventions Regulations1 in column II is replaced by
the following:
1. La colonne II des articles 11 et 12 de la partie I.2 de
l’annexe I.1 du Règlement sur les contraventions1 est remplacée par ce qui suit :
Column II
Colonne II
Item
Short-Form Description
Article
Description abrégée
11.
Speeding — in excess of 10 km/h within 30 m of shore:
Ontario, Manitoba, Saskatchewan, Alberta
Towing a person on any water sport equipment outside
permitted hours
11.
Excès de vitesse — vitesse supérieure à 10 km/h à l’intérieur d’une
ceinture de 30 m de la berge : Ontario, Manitoba, Saskatchewan, Alberta
Tirer une personne avec un équipement de sport nautique en dehors des
heures prévues
12.
2. The portion of items 12 and 13 of Schedule II to the
Regulations in column II is replaced by the following:
12.
2. La colonne II des articles 12 et 13 de l’annexe II du
même règlement est remplacée par ce qui suit :
Column II
Colonne II
Item
Short-Form Description
Article
Description abrégée
12.
(a) Water-skiing in a navigation channel outside designated
hours or areas
(b) Riding a tube in a navigation channel outside designated
hours or areas
(c) Riding a kneeboard in a navigation channel outside designated
hours or areas
(d) Being towed behind a vessel in a navigation channel outside
designated hours or areas
(e) Towing a water-skier in a navigation channel outside designated
hours or areas
(f) Towing a person riding a tube in a navigation channel outside
designated hours or areas
(g) Towing a person riding a kneeboard in a navigation channel outside
designated hours or areas
(h) Water-skiing within 100 m of a structure outside designated
hours or areas
(i) Riding a tube within 100 m of a structure outside designated
hours or areas
(j) Riding a kneeboard within 100 m of a structure outside designated
hours or areas
(k) Being towed behind a vessel within 100 m of a structure outside
designated hours or areas
(l) Towing a water-skier within 100 m of a structure outside designated
hours or areas
(m) Towing a person riding a tube within 100 m of a structure outside
designated hours or areas
(n) Towing a person riding a kneeboard within 100 m of a structure
outside designated hours or areas
12.
a) Faire du ski nautique dans un chenal de navigation en dehors des
heures ou des zones désignées
b) Faire du pneumatique dans un chenal de navigation en dehors des
heures ou des zones désignées
c) Faire de l’aquaplane dans un chenal de navigation en dehors des
heures ou des zones désignées
d) Se faire remorquer par un bâtiment dans un chenal de navigation en
dehors des heures ou des zones désignées
e) Remorquer une personne faisant du ski nautique dans un chenal de
navigation en dehors des heures ou des zones désignées
f) Remorquer une personne faisant du pneumatique dans un chenal de
navigation en dehors des heures ou des zones désignées
g) Remorquer une personne faisant de l’aquaplane dans un chenal de
navigation en dehors des heures ou des zones désignées
h) Faire du ski nautique à moins de 100 m d’une construction en dehors
des heures ou des zones désignées
i) Faire du pneumatique à moins de 100 m d’une construction en dehors
des heures ou des zones désignées
j) Faire de l’aquaplane à moins de 100 m d’une construction en dehors
des heures ou des zones désignées
k) Se faire remorquer par un bâtiment à moins de 100 m d’une
construction en dehors des heures ou des zones désignées
l) Remorquer une personne faisant du ski nautique à moins de 100 m
d’une construction en dehors des heures ou des zones désignées
m) Remorquer une personne faisant du pneumatique à moins de 100 m
d’une construction en dehors des heures ou des zones désignées
n) Remorquer une personne faisant de l’aquaplane à moins de 100 m
d’une construction en dehors des heures ou des zones désignées
———
a
b
1
S.C. 1996, c. 7, s.4
S.C. 1992, c. 47
SOR/96-313
1526
———
a
b
1
L.C. 1996, ch. 7, art. 4
L.C. 1992, ch. 47
DORS/96-313
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-255
Column II
Colonne II
Item
Short-Form Description
Article
Description abrégée
13.
(a) Diving in a navigation channel outside designated
hours or areas
(b) Jumping in a navigation channel outside designated
hours or areas
(c) Scuba-diving in a navigation channel outside designated
hours or areas
(d) Swimming in a navigation channel outside designated
hours or areas
(e) Bathing in a navigation channel outside designated
hours or areas
(f) Diving within 40 m of a lock gate or dam outside designated
hours or areas
(g) Jumping within 40 m of a lock gate or dam outside designated
hours or areas
(h) Scuba-diving within 40 m of a lock gate or dam outside designated
hours or areas
(i) Swimming within 40 m of a lock gate or dam outside designated
hours or areas
(j) Bathing within 40 m of a lock gate or dam outside designated
hours or areas
13.
a) Plonger dans un chenal de navigation en dehors des heures ou des
zones désignées
b) Sauter dans un chenal de navigation en dehors des heures ou des
zones désignées
c) Faire de la plongée dans un chenal de navigation en dehors des heures
ou des zones désignées
d) Nager dans un chenal de navigation en dehors des heures ou des
zones désignées
e) Se baigner dans un chenal de navigation en dehors des heures ou des
zones désignées
f) Plonger à moins de 40 m d’une porte d’écluse ou d’un barrage en
dehors des heures ou des zones désignées
g) Sauter à moins de 40 m d’une porte d’écluse ou d’un barrage en
dehors des heures ou des zones désignées
h) Faire de la plongée à moins de 40 m d’une porte d’écluse ou d’un
barrage en dehors des heures ou des zones désignées
i) Nager à moins de 40 m d’une porte d’écluse ou d’un barrage en
dehors des heures ou des zones désignées
j) Se baigner à moins de 40 m d’une porte d’écluse ou d’un barrage en
dehors des heures ou des zones désignées
3. The portion of item 12 of Part VI of Schedule IV to the
Regulations in column II is replaced by the following:
3. La colonne II de l’article 12 de la partie VI de l’annexe IV
du même règlement est remplacée par ce qui suit :
Column II
Colonne II
Item
Short-Form Description
Article
Description abrégée
12.
(a) Using motorized watercraft in prohibited area
(b) Using water-skiing equipment in prohibited area
(c) Using sub-surface diving equipment in prohibited area
12.
a) Utiliser une embarcation motorisée dans un endroit interdit
b) Utiliser de l’équipement de ski nautique dans un endroit interdit
c) Utiliser du matériel de plongée dans un endroit interdit
COMING INTO FORCE
4. These Regulations come into force on April 23, 1998.
ENTRÉE EN VIGUEUR
4. Le présent règlement entre en vigueur le 23 avril 1998.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
The Contraventions Act was adopted in October 1992 in order to
establish a simplified procedure for prosecuting federal offences, as
an alternative to the Criminal Code procedure. The Act provides
that offences designated as “contraventions” may be prosecuted
through the issuance of a ticket. Because the implementation of the
Act required that a complex administrative infrastructure be established first, the Act was not proclaimed immediately. At the request
of the provinces and as a result of the Programs Review initiative,
the Act was amended in 1996 to make it possible to use provincial
and territorial offence schemes for the prosecution of contraventions. The Act, as amended, also authorizes agreements respecting
the administrative and technical aspects of the contraventions
scheme to be entered into with provincial and territorial governments. It came into force on August 1, 1996.
La Loi sur les contraventions a été adoptée en octobre 1992
dans le but d’établir une procédure simplifiée, comme procédure
de rechange à celle du Code criminel, pour la poursuite aux manquements aux lois et règlements fédéraux. Elle prévoit que les
infractions désignées comme « contraventions » pourront être
poursuivies par voie de procès-verbal. La Loi n’a pas été mise en
vigueur à ce moment car il fallait d’abord mettre en place un système administratif complexe pour le traitement des contraventions. En 1996, à la demande des provinces et dans la foulée de la
Révision des programmes, la Loi sur les contraventions a été
modifiée afin d’utiliser le régime pénal des provinces et territoires
pour la poursuite des contraventions. La loi modifiée, qui est entrée en vigueur le 1er août 1996, permet également la conclusion
d’accords avec les gouvernements provinciaux et territoriaux sur
les aspects administratifs et techniques de la mise en œuvre du
régime des contraventions.
Le Règlement sur les contraventions, pris en vertu de l’article 8
de la Loi, liste les infractions désignées comme contraventions,
formule la description abrégée et fixe le montant de l’amende
pour chacune d’elles. Le règlement a été modifié à plusieurs reprises depuis son entrée en vigueur, soit pour ajouter de nouvelles
contraventions à la liste ou suite à des modifications à la législation habilitante.
The Contraventions Regulations, made pursuant to section 8 of
the Act, list the offences designated as contraventions, establish a
short-form description and a fine amount for each contravention.
The Regulations have been amended numerous times since their
coming into force to add new contraventions or to reflect changes
to the enabling legislation.
1527
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-255
This amendment to the Contraventions Regulations amends
twenty-nine existing contraventions from the Boating Restriction
Regulations, the Historic Canals Regulations and the National
Parks General Regulations.
La présente modification vient modifier le formulé de vingt-neuf
contraventions contenues au Règlement sur les contraventions; tout
particulièrement certaines contraventions au Règlement sur les restrictions à la conduite des bateaux, au Règlement sur les canaux
historiques et au Règlement général sur les parcs nationaux.
Alternatives
Solutions envisagées
In order to decriminalize a federal offence and give individuals
the possibility of pleading guilty to it without having to appear in
court, it is necessary that the Governor in Council, pursuant to
section 8 of the Contraventions Act, designates that offence as a
contravention. There is no other option.
Pour que les infractions fédérales soient décriminalisées et que
les individus puissent plaider coupable à ces infractions sans
avoir à comparaître en cour, le gouverneur en conseil, en vertu de
l’article 8 de la Loi sur les contraventions, doit les qualifier de
contraventions. Il n’y a pas d’autres options.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The Contraventions Regulations are an essential element for
the pursuit of the following three objectives underlying the Contraventions Act: to decriminalize certain federal offences, to ease
the courts’ workload and to improve the enforcement of federal
legislation. This amendment to the Regulations does not impose
new restrictions or burdens on individuals or businesses. It is part
of a system that will ensure that the enforcement of the designated offences will be less onerous on the offender and more
proportionate and appropriate to the seriousness of the violation.
While there is no data from which one can draw a comparison,
there is consensus among all key players that designating contraventions will result in savings to the entire justice system and
provide the public with a quicker and more convenient process
for handling federal offences.
Le Règlement sur les contraventions constitue un élément essentiel de la poursuite des trois objectifs suivants qui soustendent la Loi sur les contraventions : décriminaliser certaines
infractions fédérales, alléger la charge de travail des tribunaux et
permettre de mieux appliquer la législation fédérale. Cette modification au règlement n’impose pas de nouvelles restrictions ni de
nouveaux obstacles aux particuliers ou aux entreprises. Elle fait
partie d’un système en vertu duquel l’application des infractions
désignées sera moins pénible pour le contrevenant et plus proportionnée et appropriée à la gravité de l’infraction. Bien
qu’aucune donnée ne permette d’établir des comparaisons, tous
les principaux intervenants s’entendent pour dire que le fait de
désigner certaines infractions comme contraventions se traduira
par des économies pour tout le système judiciaire et procurera à la
population une procédure plus rapide et plus pratique de traitement des infractions fédérales.
Consultation
Consultations
The Contraventions Regulations were listed in the Federal
Regulatory Plan as number Jus/97-1-I. The federal departments
responsible for the regulations or statutes that are being added to
the list of contraventions have identified the offences to be included and have determined the appropriate amount of the fine
applicable for each contravention.
Le Règlement sur les contraventions a paru dans les Projets de
réglementation fédérale sous le numéro Jus/97-1-I. Il appartenait
aux ministères responsables des lois et règlements ajoutés à la
liste des contraventions de désigner les infractions à inclure et de
déterminer le montant approprié de l’amende qui s’applique à
chaque contravention.
Compliance
Respect
Compliance with these Regulations is not an issue as they only
purport to identify the offences that are being designated as contraventions, give a short-form description of these offences and
provide the applicable fines.
Le respect de ce règlement ne pose pas de problème car son
seul but est de qualifier de contraventions certaines infractions,
d’en formuler la description abrégée et de fixer le montant de
l’amende qui s’applique à ces infractions.
Contact
Michel Gagnon
Director
Contraventions Project
Department of Justice
284 Wellington Street
Ottawa, Ontario
K1A 0H8
Telephone: (613) 998-5669
FAX: (613) 998-1175
Personne-ressource
Michel Gagnon
Directeur
Projet sur les contraventions
Ministère de la Justice
284, rue Wellington
Ottawa (Ontario)
K1A 0H8
Téléphone : (613) 998-5669
TÉLÉCOPIEUR : (613) 998-1175
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
1528
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Registration
SOR/98-256
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-256
23 April, 1998
Enregistrement
DORS/98-256 23 avril 1998
DIVORCE ACT
LOI SUR LE DIVORCE
Order Designating the Province of New Brunswick
for the Purposes of the Definition “applicable
guidelines” in Subsection 2(1) of the Divorce Act
Décret désignant la province du Nouveau-Brunswick
pour l’application de la définition de « lignes
directrices applicables » au paragraphe 2(1) de la
Loi sur le divorce
P.C. 1998-651
C.P. 1998-651
23 April, 1998
23 avril 1998
Whereas the Province of New Brunswick has established comprehensive guidelines for the determination of child support that
deal with the matters referred to in section 26.1a of the Divorce
Actb;
Therefore, His Excellency the Governor General in Council, on
the recommendation of the Minister of Justice, pursuant to subsection 2(5)c of the Divorce Actb, hereby makes the annexed Order Designating the Province of New Brunswick for the Purposes
of the Definition “applicable guidelines” in Subsection 2(1) of
the Divorce Act.
Attendu que la province du Nouveau-Brunswick a établi, relativement aux aliments pour enfants, des lignes directrices complètes qui traitent des questions visées à l’article 26.1a de la Loi sur
le divorceb,
À ces causes, sur recommandation de la ministre de la Justice
et en vertu du paragraphe 2(5)c de la Loi sur le divorceb, Son Excellence le Gouverneur général en conseil prend le Décret désignant la province du Nouveau-Brunswick pour l’application de
la définition de « lignes directrices applicables » au paragraphe 2(1) de la Loi sur le divorce, ci-après.
ORDER DESIGNATING THE PROVINCE OF
NEW BRUNSWICK FOR THE PURPOSES OF THE
DEFINITION “APPLICABLE GUIDELINES” IN
SUBSECTION 2(1) OF THE DIVORCE ACT
DÉCRET DÉSIGNANT LA PROVINCE DU NOUVEAUBRUNSWICK POUR L’APPLICATION DE LA
DÉFINITION DE « LIGNES DIRECTRICES
APPLICABLES » AU PARAGRAPHE 2(1) DE LA LOI
SUR LE DIVORCE
DESIGNATION
DÉSIGNATION
1. The Province of New Brunswick is hereby designated for the
purposes of the definition “applicable guidelines” in subsection 2(1) of the Divorce Act.
1. La province du Nouveau-Brunswick est désignée pour
l’application de la définition de « lignes directrices applicables »
au paragraphe 2(1) de la Loi sur le divorce.
GUIDELINES
LIGNES DIRECTRICES
2. For the purposes of subsection 2(5) of the Divorce Act, the
laws that constitute the comprehensive guidelines for the Province of New Brunswick are sections 1 to 3 of the Child Support
Guidelines Regulation — Family Services Act, N.B. Reg. 98-27.
2. Aux fins du paragraphe 2(5) de la Loi sur le divorce, les
textes législatifs qui constituent les lignes directrices complètes
de la province du Nouveau-Brunswick sont les articles 1 à 3 du
Règlement sur les lignes directrices en matière de soutien pour
enfant — Loi sur les services à la famille, Règl. du N.-B. 98-27.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
3. Le présent décret entre en vigueur le 1er mai 1998.
3. This Order comes into force on May 1, 1998.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Order.)
(Ce résumé ne fait pas partie du décret.)
Description
Description
The Province of New Brunswick passed Bill 100: An Act to
Amend the Family Services Act, on February 28, 1997, which
introduced provincial child support guidelines. The Bill and the
Child Support Guidelines Regulation — Family Services Act were
La province du Nouveau-Brunswick a adopté le projet de
loi 100, Loi modifiant la Loi sur les services à la famille, le
28 février 1997, visant à introduire les lignes directrices provinciales sur les pensions alimentaires pour enfants. Le Règlement
———
a
b
c
S.C. 1997, c. 1, s. 11
R.S., c. 3 (2nd Supp.)
S.C. 1997, c. 1, s. 1(4)
———
a
b
c
L.C. 1997, ch. 1, art. 11
L.R., ch. 3 (2e suppl.)
L.C. 1997, ch. 1, par. 1(4)
1529
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-256
proclaimed on March 26, 1998, to come into force on May 1,
1998. The Child Support Guidelines Regulation — Family Services
Act essentially mirror the Federal Child Support Guidelines.
The Divorce Act provides that, where a province establishes
comprehensive guidelines for the determination of child support
that address the matters referred to in section 26.1 of the Act, the
Governor in Council may, pursuant to section 2(5) of the Act,
designate that province so that their guidelines apply in Divorce
Act cases.
An Act to Amend the Family Services Act and the Child Support Guidelines Regulation — Family Services Act, which constitute New Brunswick’s guidelines meet the requirements for the
designation and do establish comprehensive guidelines for the
determination of child support in that province. The Child Support Guidelines Regulation — Family Services Act adopt the Federal Child Support Guidelines except for the following:
1. A spouse who receives a request to provide income information must provide the documents within 20 days as opposed to 30 days in the Federal Guidelines.
2. The Child Support Guidelines Regulation — Family Services Act allow both spouses to consent to file with the
court only one year of income information required under
the Federal Guidelines.
New Brunswick’s Child Support Guidelines Regulation —
Family Services Act will apply to all child support orders made
where both parents reside in New Brunswick as of May 1, 1998.
sur les lignes directrices en matière de soutien pour enfant – Loi
sur les services à la famille a été proclamé le 26 mars 1998, et
entrera en vigueur le 1er mai 1998. Essentiellement, le Règlement
sur les lignes directrices en matière de soutien pour enfant – Loi
sur les services à la famille reflète les Lignes directrices fédérales
sur les pensions alimentaires pour enfants.
La Loi sur le divorce prévoit que si la province a établi, relativement aux aliments pour enfants, des lignes directrices complètes qui traitent des questions visées à l’article 26.1 de la Loi, le
gouverneur en conseil peut, conformément au paragraphe 2(5) de
la Loi, désigner une province pour l’application de la définition
de « lignes directrices applicables », afin que ses lignes directrices s’appliquent dans les cas tombant sous la Loi sur le divorce.
La Loi modifiant la Loi sur les services à la famille et le Règlement sur les lignes directrices en matière de soutien pour enfant – Loi sur les services à la famille, constituant les lignes directrices du Nouveau-Brunswick, rencontrent les critères de désignation et établissent des lignes directrices complètes pour la
fixation des pensions alimentaires pour enfants dans cette province. Le Règlement sur les lignes directrices en matière de soutien pour enfant – Loi sur les services à la famille adopte les Lignes directrices fédérales sur les pensions alimentaires pour enfants, sauf pour les deux exceptions suivantes.
1. Un époux qui doit fournir de l’information sur son revenu
doit fournir les documents dans les 20 jours suivant la demande, contrairement aux 30 jours prévus par les Lignes
directrices fédérales.
2. Le Règlement sur les lignes directrices en matière de soutien pour enfant – Loi sur les services à la famille permet
aux deux époux de s’entendre sur le dépôt de l’information
sur le revenu requise par les Lignes directrices fédérales,
pour une année seulement.
Le Règlement sur les lignes directrices en matière de soutien
pour enfant – Loi sur les services à la famille du NouveauBrunswick s’appliquera, à compter du 1er mai 1998, à toutes les
ordonnances de pensions alimentaires pour enfants, lorsque les
deux parents résident dans la province du Nouveau-Brunswick.
Alternatives
Solutions de rechange
Since all the matters mentioned in section 26.1 of the Divorce
Act are addressed by New Brunswick’s laws, no alternative is
recommended.
Compte tenu que tous les éléments mentionnés à l’article 26.1
de la Loi sur le divorce sont respectés par les lois du NouveauBrunswick, aucune solution de rechange n’est recommandée.
Benefits and Costs
Coûts et avantages
The Department of Justice is coordinating the implementation
of the child support reforms with the provinces and territories. As
such, a $50 million dollar fund has been established to assist
them with the implementation of the guidelines. The provinces
are responsible for the administration of Justice and the Department of Justice has been working closely with them to ensure that
they are ready to deal with the increase in variation applications.
Le Ministère de la Justice coordonne la mise en oeuvre des réformes sur les pensions alimentaires pour enfants avec les provinces et les territoires. Un fonds de 50 millions de dollars a été
établi afin de les aider à mettre en oeuvre les lignes directrices.
Les provinces sont responsables de l’administration de la justice
et le Ministère de la Justice travaille en étroite collaboration avec
elles afin de s’assurer qu’elles seront prêtes à faire face à
l’augmentation des demandes d’ordonnances modificatrices.
Consultation
Consultations
Before completing its Child Support Guidelines Regulation —
Family Services Act, New Brunswick released a document entitled “Draft Regulation for Consultation Purposes”. The province
received comments from the judiciary, legal professionals and the
general public. The New Brunswick guidelines, which will apply
only to residents of that province, were approved by Cabinet on
March 26, 1998.
Avant de compléter son Règlement sur les lignes directrices en
matière de soutien pour enfant – Loi sur les services à la famille,
le Nouveau-Brunswick a publié un document de consultation
expliquant le règlement. La province a reçu des commentaires des
membres de la magistrature et des professions juridiques et du
public en général. Le Règlement sur les lignes directrices en matière de soutien pour enfant – Loi sur les services à la famille du
1530
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-256
Nouveau-Brunswick, qui ne s’appliquera qu’aux résidants de la
province, a été approuvé par le cabinet le 26 mars 1998.
Compliance and Enforcement
This section does not apply to the regulation in question.
Contact
Lise Lafrenière Henrie
Counsel
Coordinator, Policy Development
Child Support Team
Tel.: (613) 957-0059
FAX: (613) 952-9600
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
Respect et exécution
Cette section ne s’applique pas au présent règlement.
Personne-ressource
Lise Lafrenière Henrie
Conseillère juridique
Coordonnatrice, Élaboration des politiques
Équipe sur les pensions alimentaires pour enfants
Téléphone : (613) 957-0059
TÉLÉCOPIEUR : (613) 952-9600
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
1531
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Registration
SOR/98-257
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-257
23 April, 1998
Enregistrement
DORS/98-257 23 avril 1998
CUSTOMS TARIFF
TARIF DES DOUANES
Shur-Co Canada Ltd. Remission Order
Décret de remise visant Shur-Co Canada Ltd.
P.C. 1998-652
C.P. 1998-652
23 April, 1998
23 avril 1998
His Excellency the Governor General in Council is pleased
hereby, on the recommendation of the Minister of National Revenue, pursuant to section 115 of the Customs Tariff a, to make the
annexed Order respecting the remission of a portion of the customs duties paid in respect of certain roll tarps for grain trucks,
wagons and carts imported into Canada by Shur-Co Canada Ltd.
Sur recommandation du ministre du Revenu national et en
vertu de l’article 115 du Tarif des douanesa, il plaît à Son Excellence le Gouverneur général en conseil de prendre le Décret concernant la remise d’une partie des droits de douane payés à
l’égard de certains prélarts en rouleau pour des camions, des remorques et des chariots de grains importés au Canada par ShurCo Canada Ltd., ci-après.
ORDER RESPECTING THE REMISSION OF A PORTION OF
THE CUSTOMS DUTIES PAID IN RESPECT OF CERTAIN
ROLL TARPS FOR GRAIN TRUCKS, WAGONS AND CARTS
IMPORTED INTO CANADA BY SHUR-CO CANADA LTD.
DÉCRET CONCERNANT LA REMISE D’UNE PARTIE DES
DROITS DE DOUANE PAYÉS À L’ÉGARD DE CERTAINS
PRÉLARTS EN ROULEAU POUR DES CAMIONS, DES
REMORQUES ET DES CHARIOTS DE GRAINS IMPORTÉS
AU CANADA PAR SHUR-CO CANADA LTD.
Short Title
Titre abrégé
1. This Order may be cited as the Shur-Co Canada Ltd. Remission Order.
1. Décret de remise visant Shur-Co Canada Ltd.
Remission
Remise
2. Subject to section 3, remission is hereby granted to Shur-Co
Canada Ltd. in the amount of $4,242.43, which amount represents a portion of the customs duties paid under the Customs
Tariff in respect of certain roll tarps for grain trucks, wagons and
carts imported into Canada during the period beginning on October 13, 1995 and ending on November 15, 1995.
2. Sous réserve de l’article 3, remise est accordée à Shur-Co
Canada Ltd. du montant de 4 242,43 $, lequel représente une
partie des droits de douane payés aux termes du Tarif des douanes à l’égard de certains prélarts en rouleau pour des camions, des
remorques et des chariots de grains importés au Canada au cours
de la période commençant le 13 octobre 1995 et se terminant le
15 novembre 1995.
Condition
Condition
3. Remission is granted pursuant to section 2 on condition that
a claim for remission is made to the Minister of National Revenue
within two years after the day on which this Order is made.
3. La remise visée à l’article 2 est accordée à la condition qu’une
demande à cet effet soit présentée au ministre du Revenu national
dans les deux ans suivant la date de prise du présent décret.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Order.)
(Ce résumé ne fait pas partie du décret.)
Description
Description
This Order remits $4,242.43 in customs duties to Shur-Co
Canada Ltd. (Shur-Co).
Shur-Co is an importer and distributor of roll tarps for grain
trucks, wagons and carts. Until September 1996, Shur-Co paid
duty at the Most-Favoured-Nation Tariff (MFNT) rate of 12.5%
on roll tarps imported from the United States. The company then
discovered that the roll tarps it had imported were entitled to the
preferential United States Tariff (UST) duty rate of 4.9%.
Le présent décret accorde une remise de 4 242,43 $ en droits de
douane à la société Shur-Co Canada Ltd. (Shur-Co).
La société Shur-Co est un importateur et distributeur des prélarts en rouleau pour des camions, des remorques et des chariots
de grains. Jusqu’au mois de septembre 1996, la société Shur-Co a
payé des droits au taux de 12,5 p. 100 sous le régime du Tarif de
la nation la plus favorisée sur les prélarts en rouleau qu’elle avait
importés des États-Unis. Ensuite, la société a découvert que les
prélarts en rouleau qu’elle avait importés étaient admissibles au
taux de droit préférentiel de 4,9 p. 100 du Tarif des États-Unis.
———
a
S.C. 1997, c. 36
1532
———
a
L.C. 1997, ch. 36
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-257
The company consulted Customs to determine how to process
its claims for a refund of duties, and was advised erroneously that
they had up to two years from the time the goods were accounted
for to file its refund claims.
When Shur-Co filed their claims for a refund in late November
1996, Customs rejected many of the refund requests since they
were beyond the one-year statutory time limit for the filing of
claims for preferential UST treatment.
The company would have qualified for a refund of a portion of
the duties paid, for goods which were accounted for during the period beginning on October 13, 1995, and ending on November 15,
1995, if it had not relied on erroneous information provided by the
Department. This remission compensates Shur-Co for the amount
of duties that would otherwise have been refunded.
La société a consulté les Douanes pour savoir de quelle façon
elle devait présenter ses demandes de remboursement des droits.
Elle a été informée erronément qu’elle avait jusqu’à deux ans à
compter de la date de la déclaration en détail des marchandises
pour présenter ses demandes de remboursement.
Lorsque la société Shur-Co a présenté ses demandes de remboursement vers la fin de novembre 1996, les Douanes ont rejeté
plusieurs demandes de remboursement étant donné qu’elles dépassaient le délai réglementaire d’un an pour présenter des demandes de traitement tarifaire préférentiel sous le régime du Tarif
des États-Unis.
La société aurait été admissible à un remboursement d’une
partie des droits payés, pour les marchandises qui ont été déclarées en détail au cours de la période commençant le 13 octobre
1995 et se terminant le 15 novembre 1995, si elle ne s’était pas
fiée aux renseignements erronés fournis par le Ministère. Cette
remise dédommage la société Shur-Co pour le montant de droits
qui aurait autrement été remboursé.
Alternatives
Solutions envisagées
The only legislative means available to address this situation is
a remission order.
Un décret de remise constitue le seul moyen législatif disponible pour régler cette situation.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The relief granted under this Order will not have an adverse
impact on Canadian industry, as the remission provided to the
importer is restricted to particular goods imported during a specified period of time.
L’exonération visée au présent décret n’aura pas de répercussions négatives sur l’industrie canadienne puisque la remise accordée à l’importateur s’applique seulement aux marchandises
particulières importées pendant une période précise.
Consultation
Consultations
The Interdepartmental Remission Committee which is composed of representatives from the departments of Finance, Industry and National Revenue, was consulted and supports this Order.
Early notice of orders of this nature was provided in the 1997
Federal Regulatory Plan, proposal number RC/R-32-L.
Le Comité interministériel des remises, formé de représentants
des ministères des Finances, de l’Industrie et du Revenu national,
a été consulté et appuie ce décret.
Un préavis concernant les décrets de cette nature a paru dans les
Projets de réglementation fédérale 1997, projet numéro RC/R-32-F.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
Since this is a duties relief measure, compliance is not an issue.
Contact
Catharine Tait
Secretary
Interdepartmental Remission Committee
National Revenue
6th Floor, Connaught Building
555 MacKenzie Avenue
Ottawa, Ontario
K1A 0L5
(613) 952-7915
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
Étant donné qu’il s’agit d’une mesure d’exonération de droits,
l’observation n’est pas en cause.
Personne-ressource
Catharine Tait
Secrétaire
Comité interministériel des remises
Ministère du Revenu national
Immeuble Connaught, 6e étage
555, avenue MacKenzie
Ottawa (Ontario)
K1A 0L5
(613) 952-7915
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
1533
13/5/98
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-258
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Registration
SOR/98-258
Enregistrement
DORS/98-258 23 avril 1998
23 April, 1998
CANADA PENSION PLAN
RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA
Regulations Amending the Canada Pension Plan
Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur le Régime
de pensions du Canada
P.C. 1998-653
C.P. 1998-653
23 April, 1998
23 avril 1998
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of National Revenue, pursuant to
subsection 21(1)a and section 40b of the Canada Pension Plan,
hereby makes the annexed Regulations Amending the Canada
Pension Plan Regulations.
Sur recommandation du ministre du Revenu national et en
vertu du paragraphe 21(1)a et de l’article 40b du Régime de pensions du Canada, Son Excellence le Gouverneur général en conseil prend le Règlement modifiant le Règlement sur le Régime de
pensions du Canada, ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE CANADA
PENSION PLAN REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT
SUR LE RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1
1. The definition “year’s maximum contribution” in section 3 of the Canada Pension Plan Regulations2 is replaced by
the following:
“year’s maximum contribution” means
(a) $1,068.80, or
(b) if the employee reaches 18 or 70 years of age in the year,
the product obtained when $1,068.80 is multiplied by the
fraction that the number of months in the year after the employee reaches 18 years of age or before the employee reaches
70 years of age, as the case may be, is of 12. (cotisation maximale pour l’année)
2. (1) Subsection 8.1(1)3 of the French version of the Regulations is replaced by the following:
8.1 (1) Toute personne qui paie en totalité ou en partie la
rémunération d’un employé pour des services accomplis dans le
cadre d’un emploi ouvrant droit à pension est, aux fins du calcul
des traitement et salaire cotisables de l’employé, de la tenue de
registres, de la production de déclarations ainsi que du paiement,
de la retenue et du versement des cotisations payables en vertu de
la Loi et du présent règlement, réputée être l’employeur de cet
employé en plus de son véritable employeur.
(2) Subsection 8.1 of the Regulations is amended by adding
the following after subsection (1):
(1.1) The amount of any contributions paid by the person who
is deemed to be the employer under subsection (1) is recoverable
by that person from the actual employer.
3. Paragraphs 1(a) to (j)1 of Schedule I to the Regulations
are replaced by the following:
(a) in respect of an hourly pay period, the ranges of remuneration
shall begin at $1.76 and be increased by increments of
(i) $0.46 for the next range of remuneration, and
(ii) $0.32, $0.31, $0.31 and $0.31, in recurring cycles, for
the succeeding ranges of remuneration up to $18.46;
———
a
b
1
2
3
S.C. 1993, c. 24, s. 143(1)
S.C. 1991, c. 49, s. 215
SOR/97-384
C.R.C., c. 385
SOR/79-402
1534
1. La définition de « cotisation maximale pour l’année »1, à
l’article 3 du Règlement sur le Régime de pensions du Canada2,
est remplacée par ce qui suit :
« cotisation maximale pour l’année » Selon le cas :
a) 1 068,80 $;
b) si l’employé atteint l’âge de 18 ans ou de 70 ans pendant
l’année, le produit obtenu par la multiplication de 1 068,80 $
par la fraction que représente le nombre de mois de l’année
qui sont postérieurs au mois de son 18e anniversaire ou antérieurs au mois de son 70e anniversaire sur 12. (year’s
maximum contribution)
2. (1) Le paragraphe 8.1(1)3 de la version française du
même règlement est remplacé par ce qui suit :
8.1 (1) Toute personne qui paie en totalité ou en partie la rémunération d’un employé pour des services accomplis dans le
cadre d’un emploi ouvrant droit à pension est, aux fins du calcul
des traitement et salaire cotisables de l’employé, de la tenue de
registres, de la production de déclarations ainsi que du paiement,
de la retenue et du versement des cotisations payables en vertu de
la Loi et du présent règlement, réputée être l’employeur de cet
employé en plus de son véritable employeur.
(2) L’article 8.1 du même règlement est modifié par adjonction, après le paragraphe (1), de ce qui suit :
(1.1) Le montant des cotisations payées par la personne réputée
être l’employeur en vertu du paragraphe (1) est recouvrable par
celle-ci auprès du véritable employeur.
3. Les alinéas (1)a) à j)1 de l’annexe I du même règlement
sont remplacés par ce qui suit :
a) dans le cas d’une période de paie horaire, les paliers de rémunération commencent à 1,76 $ et augmentent par tranches de :
(i) 0,46 $ pour le prochain palier,
(ii) 0,32 $, 0,31 $, 0,31 $ et 0,31 $, en cycles réguliers, pour
les paliers suivants jusqu’à 18,46 $;
———
a
b
1
2
3
L.C. 1993, ch. 24, par. 143(1)
L.C. 1991, ch. 49, art. 215
DORS/97-384
C.R.C., ch. 385
DORS/79-402
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-258
(b) in respect of a daily pay period, the ranges of remuneration
shall begin at $14.59 and be increased by increments of
(i) $0.46 for the next range of remuneration, and
(ii) $0.32, $0.31, $0.31 and $0.31, in recurring cycles, for
the succeeding ranges of remuneration up to $65.04;
(c) in respect of a weekly pay period, the ranges of remuneration shall begin at $67.31 and be increased by increments of
(i) $0.46 for the next range of remuneration,
(ii) $0.32, $0.31, $0.31 and $0.31, in recurring cycles, for
the succeeding ranges of remuneration up to $709.64, and
(iii) $10.00 for each range of remuneration from $709.65
to $5,679.64;
(d) in respect of a bi-weekly pay period, the ranges of remuneration shall begin at $134.62 and be increased by increments
of
(i) $0.46 for the next range of remuneration,
(ii) $0.32, $0.31, $0.31 and $0.31, in recurring cycles, for
the succeeding ranges of remuneration up to $1,419.45, and
(iii) $10.00 for each range of remuneration from $1,419.46
to $6,289.45;
(e) in respect of a semi-monthly pay period, the ranges of remuneration shall begin at $145.84 and be increased by increments of
(i) $0.46 for the next range of remuneration,
(ii) $0.32, $0.31, $0.31 and $0.31, in recurring cycles, for
the succeeding ranges of remuneration up to $1,537.54, and
(iii) $10.00 for each range of remuneration from $1,537.55
to $5,567.54;
(f) in respect of a monthly pay period, the ranges of remuneration shall begin at $291.67 and be increased by increments of
(i) $0.46 for the next range of remuneration,
(ii) $0.32, $0.31, $0.31 and $0.31, in recurring cycles, for
the succeeding ranges of remuneration up to $3,075.25, and
(iii) $10.00 for each range of remuneration from $3,075.26
to $6,065.25;
(g) in respect of 10 equal pay periods per annum, the ranges of
remuneration shall begin at $350.01 and be increased by increments of
(i) $0.46 for the next range of remuneration,
(ii) $0.32, $0.31, $0.31 and $0.31, in recurring cycles, for
the succeeding ranges of remuneration up to $3,690.15, and
(iii) $10.00 for each range of remuneration from $3,690.16
to $9,030.15;
(h) in respect of a quadri-weekly pay period, the ranges of remuneration shall begin at $269.24 and be increased by increments of
(i) $0.46 for the next range of remuneration,
(ii) $0.32, $0.31, $0.31 and $0.31, in recurring cycles, for
the succeeding ranges of remuneration up to $2,838.76, and
(iii) $10.00 for each range of remuneration from $2,838.77
to $6,918.76;
(i) in respect of 20 equal pay periods per annum, the ranges of
remuneration shall begin at $175.01 and be increased by increments of
(i) $0.46 for the next range of remuneration,
(ii) $0.32, $0.31, $0.31 and $0.31, in recurring cycles, for
the succeeding ranges of remuneration up to $1,845.15, and
b) dans le cas d’une période de paie journalière, les paliers de
rémunération commencent à 14,59 $ et augmentent par tranches de :
(i) 0,46 $ pour le prochain palier,
(ii) 0,32 $, 0,31 $, 0,31 $ et 0,31 $, en cycles réguliers, pour
les paliers suivants jusqu’à 65,04 $;
c) dans le cas d’une période de paie hebdomadaire, les paliers
de rémunération commencent à 67,31 $ et augmentent par tranches de :
(i) 0,46 $ pour le prochain palier,
(ii) 0,32 $, 0,31 $, 0,31 $ et 0,31 $, en cycles réguliers, pour
les paliers suivants jusqu’à 709,64 $,
(iii) 10,00 $ pour chaque palier de 709,65 $ à 5 679,64 $;
d) dans le cas d’une période de paie de deux semaines, les paliers de rémunération commencent à 134,62 $ et augmentent
par tranches de :
(i) 0,46 $ pour le prochain palier,
(ii) 0,32 $, 0,31 $, 0,31 $ et 0,31 $, en cycles réguliers, pour
les paliers suivants jusqu’à 1 419,45 $,
(iii) 10,00 $ pour chaque palier de 1 419,46 $ à 6 289,45 $;
e) dans le cas d’une période de paie bimensuelle, les paliers de
rémunération commencent à 145,84 $ et augmentent par tranches de :
(i) 0,46 $ pour le prochain palier,
(ii) 0,32 $, 0,31 $, 0,31 $ et 0,31 $, en cycles réguliers, pour
les paliers suivants jusqu’à 1 537,54 $,
(iii) 10,00 $ pour chaque palier de 1 537,55 $ à 5 567,54 $;
f) dans le cas d’une période de paie mensuelle, les paliers de
rémunération commencent à 291,67 $ et augmentent par tranches de :
(i) 0,46 $ pour le prochain palier,
(ii) 0,32 $, 0,31 $, 0,31 $ et 0,31 $, en cycles réguliers, pour
les paliers suivants jusqu’à 3 075,25 $,
(iii) 10,00 $ pour chaque palier de 3 075,26 $ à 6 065,25 $;
g) dans le cas de 10 périodes de paie égales par année, les paliers de rémunération commencent à 350,01 $ et augmentent
par tranches de :
(i) 0,46 $ pour le prochain palier,
(ii) 0,32 $, 0,31 $, 0,31 $ et 0,31 $, en cycles réguliers, pour
les paliers suivants jusqu’à 3 690,15 $,
(iii) 10,00 $ pour chaque palier de 3 690,16 $ à 9 030,15 $;
h) dans le cas d’une période de paie de quatre semaines, les
paliers de rémunération commencent à 269,24 $ et augmentent
par tranches de :
(i) 0,46 $ pour le prochain palier,
(ii) 0,32 $, 0,31 $, 0,31 $ et 0,31 $, en cycles réguliers, pour
les paliers suivants jusqu’à 2 838,76 $,
(iii) 10,00 $ pour chaque palier de 2 838,77 $ à 6 918,76 $;
i) dans le cas de 20 périodes de paie égales par année, les paliers de rémunération commencent à 175,01 $ et augmentent
par tranches de :
(i) 0,46 $ pour le prochain palier,
(ii) 0,32 $, 0,31 $, 0,31 $ et 0,31 $, en cycles réguliers, pour
les paliers suivants jusqu’à 1 845,15 $,
(iii) 10,00 $ pour chaque palier de 1 845,16 $ à 5 905,15 $;
1535
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-258
(iii) $10.00 for each range of remuneration from $1,845.16
to $5,905.15; and
(j) in respect of 22 equal pay periods per annum, the ranges of
remuneration shall begin at $159.10 and be increased by increments of
(i) $0.46 for the next range of remuneration,
(ii) $0.32, $0.31, $0.31 and $0.31, in recurring cycles, for
the succeeding ranges of remuneration up to $1,677.37, and
(iii) $10.00 for each range of remuneration from $1,677.38
to $4,827.37.
j) dans le cas de 22 périodes de paie égales par année, les paliers de rémunération commencent à 159,10 $ et augmentent
par tranches de :
(i) 0,46 $ pour le prochain palier,
(ii) 0,32 $, 0,31 $, 0,31 $ et 0,31 $, en cycles réguliers, pour
les paliers suivants jusqu’à 1 677,37 $,
(iii) 10,00 $ pour chaque palier de 1 677,38 $ à 4 827,37 $.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
4. Sections 1 to 3 are deemed to have come into force on
January 1, 1998.
4. Les articles 1 à 3 sont réputés être entrés en vigueur le
1er janvier 1998.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
Section 3 of the Canada Pension Plan Regulations provides a
number of definitions, including the definition of “year’s maximum contribution”. Schedule I to the Regulations provides the
ranges of remuneration for varying pay periods. These provisions
are necessary in order to determine the amount of the employee
and employer’s contribution required under the Canada Pension
Plan for a specific pay period.
Finally, a technical change is made to subsection 8.1(1) of the
Regulations to harmonize the wording with the same provision
that appears in the Insurable Earnings and Collection of Premiums Regulations.
Dans l’article 3 du Règlement sur le Régime de pensions du
Canada, on retrouve plusieurs définitions dont la définition de
« cotisation maximale pour l’année ». L’annexe I du règlement
prévoit les paliers de rémunération pour les différentes périodes
de paie. Ces dispositions sont nécessaires pour la détermination
du montant de la cotisation de l’employé et de l’employeur requise en vertu du Régime de pensions du Canada pour une période de paie précise.
Le règlement est modifié pour fixer à 1 068,80 $ la cotisation
maximale pour 1998, en raison des augmentations du taux de cotisation, qui passe de 3 pour cent à 3,2 pour cent pour 1998. Le règlement est également modifié pour fixer les gains annuels maximaux ouvrant droit à pension, qui passent de 35 800 $ à 36 900 $.
Les montants figurant à l’annexe I du règlement ont également
été révisés afin qu’il soit tenu compte des augmentations, pour
1998, du taux de cotisation à 3,2 pour cent et des gains annuels
maximaux ouvrant droit à pension à 36 900 $. Les augmentations
annuelles du taux de cotisation sont prévues dans l’annexe du
paragraphe 11.1(2) du Régime. Ces changements apportés aux
gains annuels maximaux ouvrant droit à pension sont attribuables
à l’augmentation de la rémunération hebdomadaire moyenne estimée aux fins de la mesure des gains (traitements et salaires) que
Statistique Canada publie chaque année en vertu de la Loi sur la
statistique.
Finalement, le Règlement est révisé pour apporter une modification technique au paragraphe 8.1(1) afin de rendre le libellé
conforme au paragraphe semblable qui apparaît au Règlement sur
la rémunération assurable et la perception des cotisations.
Alternatives
Solutions envisagées
No alternatives were considered as these changes are necessary
to reflect the increases in the contribution rates and the year’s
maximum pensionable earnings as required under the Plan, effective January 1, 1998.
Aucune mesure n’est envisagée, étant donné que ces changements s’imposent pour qu’il soit tenu compte, à compter du
1er janvier 1998, des augmentations du taux de cotisation et du
maximum des gains ouvrant droit à pension pour l’année comme
l’exige le Régime.
The Regulations are amended to set out both the year’s maximum contribution for 1998, which is $1,068.80 due to the increase in the contribution rate from 3% to 3.2% for 1998, and the
increase in the year’s maximum pensionable earnings from
$35,800 to $36,900.
The amounts in Schedule I to the Regulations were also revised
to reflect the 1998 increases in the contribution rate to 3.2% and
in the year’s maximum pensionable earnings to $36,900. Annual
increases in the contribution rate are provided for in the schedule
to subsection 11.1(2) of the Plan. Changes in the year’s maximum
pensionable earnings are due to the increase in the average
weekly earnings for the Wage Measure for salary and wages as
published by Statistics Canada annually under the authority of the
Statistics Act.
1536
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-258
Benefits and Costs
Avantages et coûts
These amendments will increase contributions under the Plan
and will affect most employees, employers and self-employed
persons. For example, the maximum annual employee contribution for 1998 will be $1,068.80, as compared with the 1997
amount of $944.78, an increase of approximately 13.1%. Employers are required to match employee contributions, and affected self-employed persons are required to contribute $2,137.60
in 1998 as compared with $1,889.55 for 1997.
Ces modifications augmenteront les cotisations versées en
vertu du Régime et toucheront la plupart des employés, des employeurs et des travailleurs indépendants. Par exemple, la cotisation annuelle maximale des employés s’élève à 1 068,80 $ en
1998, comparativement à 944,78 $ en 1997, une augmentation
d’environ 13,1 pour cent. Les employeurs sont tenus de fournir
des cotisations égales à celles des employés, et les travailleurs
indépendants touchés doivent verser des cotisations de 2 137,60 $
en 1998, comparativement à 1 889,55 $ pour 1997.
Consultation
Consultations
No consultation took place as these amendments are required
under existing provisions of the Canada Pension Plan as approved by Parliament.
Aucune consultation n’a été tenue, étant donné que ces modifications s’imposent en vertu des dispositions du Régime de pensions du Canada approuvées par le Parlement.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
Revenue Canada administers the collection of contributions
under the Plan. The Plan contains penalty provisions for failure to
make contributions as and when required.
Revenu Canada administre la perception des cotisations en
vertu du Régime. Le Régime prévoit des pénalités pour le défaut
de verser les cotisations à la date requise.
Contact
Mr. Richard Montroy
Legislative Policy Division
123 Slater Street
Ottawa, Ontario
K1A 0L5
(613) 952-6479
Personne-ressource
M. Richard Montroy
Division de la politique législative
123, rue Slater
Ottawa (Ontario)
K1A 0L5
(613) 952-6479
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
1537
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Registration
SOR/98-259
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-259
23 April, 1998
Enregistrement
DORS/98-259 23 avril 1998
INCOME TAX ACT
LOI DE L’IMPÔT SUR LE REVENU
Regulations Amending the Income Tax
Regulations
Règlement modifiant le Règlement de l’impôt sur
le revenu
P.C. 1998-654
C.P. 1998-654
23 April, 1998
23 avril 1998
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of National Revenue, pursuant to
section 221a of the Income Tax Actb, hereby makes the annexed
Regulations Amending the Income Tax Regulations.
Sur recommandation du ministre du Revenu national et en
vertu de l’article 221a de la Loi de l’impôt sur le revenub, Son
Excellence le Gouverneur général en conseil prend le Règlement
modifiant le Règlement de l’impôt sur le revenu, ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE INCOME TAX
REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE
L’IMPÔT SUR LE REVENU
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. (1) The definition “total remuneration” in subsection 100(1) of the Income Tax Regulations1 is replaced by
the following:
“total remuneration” means, in respect of a taxation year, the total
of all amounts each of which is an amount referred to in paragraph (a) or (a.1) of the definition “remuneration”.
(2) The definition “remuneration” in subsection 100(1) of
the Regulations is amended by adding the following after
paragraph (a):
(a.1) in respect of an employee’s gratuities required under
provincial legislation to be declared to the employee’s
employer,
2. Paragraph 102(1)(c) of the Regulations is replaced by the
following:
(c) an amount that is a notional remuneration for the year in respect of
(i) a payment to the employee, and
(ii) the amount, if any, of gratuities referred to in paragraph (a.1) of the definition “remuneration” in subsection 100(1)
is deemed to be the amount determined by the formula
AxB
where
A is the amount that is deemed for the purpose of this paragraph to be the mid-point of the applicable range of remuneration for the pay period, as provided in Schedule I, in
which falls the total of
(A) the payment referred to in subparagraph (i) made in
the pay period, and
(B) the amount of gratuities referred to in subparagraph (ii) declared by the employee for the pay period, and
B is the maximum number of such pay periods in that year;
1. (1) La définition de « rémunération totale », au paragraphe 100(1) du Règlement de l’impôt sur le revenu1, est remplacée par ce qui suit :
« rémunération totale » Quant à une année d’imposition, le total
des sommes représentant chacune un montant visé aux alinéas a) ou a.1) de la définition de « rémunération ».
(2) La définition de « rémunération », au paragraphe 100(1) du même règlement, est modifiée par adjonction, après l’alinéa a), de ce qui suit :
a.1) relatif aux pourboires qu’un employé est tenu de déclarer à son employeur aux termes d’une loi provinciale;
2. L’alinéa 102(1)c) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
c) un montant représentant la rémunération conceptuelle pour
l’année à l’égard des sommes suivantes :
(i) un paiement versé à l’employé,
(ii) les pourboires éventuels, visés à l’alinéa a.1) de la définition de « rémunération » au paragraphe 100(1),
est réputé être égal au produit suivant :
AxB
où :
A représente le montant qui est réputé, pour l’application du
présent alinéa, être le point moyen du palier de rémunération
applicable pour la période de paie, selon l’annexe I, où se
situe le total des sommes suivantes :
(A) le paiement visé au sous-alinéa (i), effectué pendant la
période de paie,
(B) les pourboires visés au sous-alinéa (ii), déclarés par
l’employé pour la période de paie,
B le nombre maximum de périodes de paie pour l’année;
APPLICATION
3. Sections 1 and 2 apply beginning on January 1, 1998.
———
a
b
1
S.C. 1994, c. 7. Sch. II, s. 182(1)
R.S., c. 1 (5th Supp.)
C.R.C., c. 945
1538
APPLICATION
3. Les articles 1 et 2 s’appliquent à compter du 1er janvier
1998.
———
a
b
1
L.C. 1994, ch. 7, ann. II, par. 182(1)
L.R., ch. 1 (5e suppl.)
C.R.C., ch. 945
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-259
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
Part I of the Income Tax Regulations provides the rules concerning the amounts to be withheld on account of tax by an employer from amounts paid to an employee. As a result of the
Province of Quebec’s new initiative which will require certain
employees to declare their gratuities to their employer, the Income
Tax Regulations are being amended to provide that income tax
withholdings will now be required on gratuities declared by an
employee to an employer pursuant to a provincial statute. As a
consequence of this amendment, the amount on which source
deductions are calculated will be increased by the declared
amount of gratuities.
On retrouve à la partie I du Règlement de l’impôt sur le revenu
les règles régissant les retenues d’impôt à la source prélevées par
un employeur sur les montants versés à un employé. À la suite du
nouveau système instauré dans la province de Québec qui exigera
que certains employés déclarent leurs pourboires à leur employeur, le Règlement de l’impôt sur le revenu sera modifié afin
que des retenues à la source soient requises sur les pourboires
qu’un employé est requis de déclarer à son employeur en vertu
d’une législation provinciale. En conséquence, le montant sur
lequel les retenues à la source sont calculés sera majoré du montant des pourboires déclarés.
Alternatives
Solutions envisagées
No alternatives were considered because the Income Tax Act
requires source deductions from employees’ remuneration to be
made in accordance with rules set out in the Regulations.
Aucune autre mesure n’est envisagée étant donné que la Loi de
l’impôt sur le revenu exige que les retenues à la source sur le
traitement des employés soient prélevées selon les règles prescrites dans le règlement.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
This amendment will permit employers to determine the
amount of income tax withholdings required to be remitted to
Revenue Canada. Employers operating in a province which requires employees to report gratuities to their employers will now
have to calculate income tax withholdings based on these
amounts in addition to the employee’s salary.
La modification permettra aux employeurs de déterminer le
montant des retenues à la source qui doit être remis à Revenu
Canada. Les employeurs qui font affaire dans une province qui
exige la déclaration des pourboires par les employés aux employeurs devront maintenant calculer les retenues d’impôt à la
source sur le salaire de l’employé, de même que sur le montant
déclaré des pourboires.
Consultation
Consultations
Consultations were held with key Quebec and Canadian restaurant associations. These associations generally expressed support
for a system which would meet the Federal and Quebec governments objectives at a minimal administrative cost.
Des consultations ont été effectuées avec les principales associations de restaurateur canadiennes et québécoises. Ces associations ont généralement exprimées leur accord pour un système
qui, tout en rencontrant les objectifs des gouvernements fédéral et
québécois, limite le coût administratif pour les employeurs.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
Revenue Canada administers the collection of source deductions and ensures that they are made in accordance with tables
prepared according to the rules set out in the Regulations. The
Income Tax Act contains penalty provisions if source deductions
are not made as required.
Revenu Canada administre la perception des retenues à la
source et s’assure que la remise soit effectuée selon les règles
prescrites dans le règlement à l’aide des tables préparées. La Loi
de l’impôt sur le revenu prévoit des pénalités si les retenues à la
source ne sont pas effectuées telles que requises.
Contact
Mr. Richard Montroy
Legislative Policy Division
123 Slater Street
Ottawa, Ontario
K1A 0L5
(613) 952-6479
Personne-ressource
M. Richard Montroy
Division de la politique législative
123, rue Slater
Ottawa (Ontario)
K1A 0L5
(613) 952-6479
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
1539
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Registration
SOR/98-260
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-260
23 April, 1998
Enregistrement
DORS/98-260 23 avril 1998
FINANCIAL ADMINISTRATION ACT
LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES
Regulations Repealing the Royal Canadian
Mounted Police, Canadian Police College Fees
Regulations
Règlement abrogeant le Règlement sur les prix à
payer pour l’inscription au Collège canadien de
police (Gendarmerie royale du Canada)
P.C. 1998-666
C.P. 1998-666
23 April, 1998
23 avril 1998
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Solicitor General of Canada and the Treasury
Board, pursuant to paragraph 19(1)(a)a of the Financial Administration Act, hereby makes the annexed Regulations Repealing the
Royal Canadian Mounted Police, Canadian Police College Fees
Regulations.
Sur recommandation du solliciteur général du Canada et du
Conseil du Trésor et en vertu de l’alinéa 19(1)a)a de la Loi sur la
gestion des finances publiques, Son Excellence le Gouverneur
général en conseil prend le Règlement abrogeant le Règlement
sur les prix à payer pour l’inscription au Collège canadien de
police (Gendarmerie royale du Canada), ci-après.
REGULATIONS REPEALING THE ROYAL CANADIAN
MOUNTED POLICE, CANADIAN POLICE COLLEGE
FEES REGULATIONS
RÈGLEMENT ABROGEANT LE RÈGLEMENT SUR LES
PRIX À PAYER POUR L’INSCRIPTION AU COLLÈGE
CANADIEN DE POLICE (GENDARMERIE ROYALE DU
CANADA)
1. The Royal Canadian Mounted Police, Canadian Police
College Fees Regulations1 are repealed.
1. Le Règlement sur les prix à payer pour l’inscription au
Collège canadien de police (Gendarmerie royale du Canada)1
est abrogé.
2. Le présent règlement entre en vigueur le 23 avril 1998.
2. These Regulations come into force on April 23, 1998.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Introduction
Introduction
Following a review of the various types of legal authorities that
exist for setting fees, the Royal Canadian Mounted Police
(RCMP), in consultation with its legal counsels and Treasury
Board, has decided that the most appropriate legal authority to
use for setting fees at the Canadian Police College was the contracting authority. In order to use this alternate cost recovery
mechanism, the RCMP is repealing the existing Royal Canadian
Mounted Police Cost Recovery Regulations, which were found to
be cumbersome as they do not allow for the recovery of a variety
of services offered by the College.
Par suite d’une révision des divers types d’autorisations législatives pour l’établissement de frais, et de consultation auprès de
son conseiller juridique et le Conseil du Trésor, la Gendarmerie
royale du Canada (GRC) a convenu que l’autorité juridique la
mieux appropriée pour l’établissement des frais au Collège canadien de police, était l’autorisation de passer des marchés. Afin de
nous permettre d’utiliser ce mécanisme alternatif de recouvrement
des coûts, la GRC abrogera le Règlement sur les prix à payer
pour l’inscription au Collège canadien de police (Gendarmerie
royale du Canada), lequel est contraignant puisqu’il ne permet
pas de récupérer les coûts de divers services offerts par le Collège.
Proposed Strategy
There has been no prepublication of this initiative due to the
very specific client base. Articles have been published in the Canadian Police College Newsletter, as well as in its Annual Report,
setting out the issues and reasons of the initiative. Regional representatives have been discussing the initiative at length with the
provincial associations of chiefs of police. The proposed contracting format have been submitted for discussion to the Canadian
Association of Chiefs of Police. The issue of cost recovery has
been discussed with all clients through meetings or surveys and
written consultation.
Stratégie proposée
On n’a fait aucune publication préalable de cette initiative en
raison de la constitution particulière de la clientèle. On a consulté
abondamment tous les intéressés. Des articles ont été publiés dans
le Bulletin du CCP ainsi que dans son Rapport annuel, afin de
présenter les enjeux et les raisons de l’initiative. Les représentants
régionaux ont examiné attentivement l’initiative avec les chefs
provinciaux des associations de police. Le mode proposé
d’entente par contrat a fait l’objet de présentations officielles à
l’Association canadienne des chefs de police. On a examiné les
particularités du recouvrement des coûts avec tous les clients par
le biais de réunion ou de sondage et de consultation écrite.
———
a
1
S.C. 1991, c. 24, s. 6
SOR/93-483
1540
———
a
1
L.C. 1991, ch. 24, art. 6
DORS/93-483
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-260
Alternatives Considered
Solutions envisagées
An amendment to the Royal Canadian Mounted Police Canadian Police College Fees Regulations in order to change the fee
schedule was contemplated. A regulation, by nature, cannot be so
vague or general that the fee to be prescribed cannot be identified.
Thus, this alternative was still leaving the College with a rigid fee
structure, with no latitude to extend the duration of a course or
create a new course without prior approval of Treasury Board and
of the Governor in Council. In accordance with subsection 19(1)
of the Financial Administration Act, it is not mandatory that the
charges be set out in regulations; in lieu of the regulation-making
power, the contracting power may also be used. This latter alternative will allow more flexibility in the establishment of services
given by or through the College.
Une modification au Règlement sur les prix à payer pour
l’inscription au Collège canadien de police (GRC) dans le but de
changer la tarification des services a été envisagée. De par sa
nature, un règlement ne peut pas être si vague ou si général que la
tarification ne peut être identifiée. Alors, cette option laissait
toujours le Collège avec une tarification des services rigide, sans
recours pour prolonger ou créer un cours sans obtenir
l’approbation du Conseil du Trésor et du gouverneur en conseil.
Conformément à l’alinéa 19(1) de la Loi sur la gestion des finances publiques, il n’est pas obligatoire que la tarification des services soit définie dans un règlement; au lieu du pouvoir de réglementation, le pouvoir de passation des marchés peut aussi être
utilisé. Cette dernière option donnera plus de souplesse quant à
l’établissement des services à être donnés au Collège ou par son
entremise.
Accomplishments of the Consultation Process
Résultats du processus de consultation
A cost recovery mechanism was put in place at the Canadian
Police College in 1993. Recovery was at 12% of partial costs as
through consultation it was believed that this was all the client
base could absorb in their respective budgets. At the time, it was
understood that there would be a significant possibility that over
the years, cost recovery would increase.
In 1995, the College was faced with budget restrictions and
this necessitated a review of the cost recovery mechanism in
place. During that year, representatives from the College met with
a majority of police departments to discuss the potential impact of
increased cost recovery. A written survey was conducted of our
entire client base with a 51% response rate. At the same time, the
issue was discussed at the 1995 RCMP Training Program Review
Meeting as well as at a meeting of the Human Resources Committee of the Canadian Association of Chiefs of Police.
During the year 1996, the consultation process continued with
input being solicited from all interested parties. Regional representatives were fielding views on the proposed new cost recovery
mechanism. All respondents understood the need to increase
costs for training, and no negative comment was received. All
chiefs of police asked that the alternate cost recovery be phased in
over a period of two years to allow for the police agencies to secure the necessary funding in their respective budgets; to date this
has not been problematic for any client. Given the increased cost
to the agencies for training, assurance was given that training
would be state of the art and more reflective of the needs of the
individual agencies. In response to this, the College has undertaken to do the following:
— embark upon regionalized training of College courses outside the College to meet specific regional needs;
— develop new methodologies for the delivery of training
such as distance learning;
— create an evaluation framework;
— create a new leadership program;
— validate 24 College courses by April 1998;
— create a Program Development and Evaluation Branch;
— create a new Advisory Committee.
On a établi un mécanisme de recouvrement des coûts au Collège canadien de police en 1993. Le taux de recouvrement a été
fixé à 12 % des coûts partiels, après avoir constaté au moment de
la consultation que c’était là tout ce que les clients pouvaient
absorber comme coût dans leurs budgets respectifs. Il était entendu que ce taux allait fort probablement augmenter dans l’avenir.
Des représentants du Collège ont alors rencontré la plupart des
services de police pour examiner des conséquences éventuelles de
l’augmentation du taux de recouvrement des coûts. On a effectué
un sondage par écrit auprès de tous nos clients, pour lequel on a
obtenu un taux de participation de 51 %. On a également discuté
de la question à la réunion de planification des activités de la
Formation de la GRC en 1995 ainsi qu’à la réunion du Comité
des ressources humaines de l’Association canadienne des chefs
de police.
En 1996, on a poursuivi le processus de consultation en demandant l’avis de toutes les parties intéressées. Les représentants
régionaux ont fait connaître leur point de vue sur le nouveau mécanisme de recouvrement des coûts proposé. Tous les répondants
comprenaient qu’il fallait augmenter les coûts de la formation, et
aucun commentaire négatif n’a été formulé. Tous les chefs de
police ont demandé de procéder de façon progressive, c’est-à-dire
d’étaler l’instauration du nouveau mode de recouvrement des
coûts sur une période de deux ans afin de permettre aux services
de police de prévoir les fonds nécessaires dans leurs budgets respectifs; jusqu’à présent, cette démarche n’a causé aucun problème aux clients. Comme les services de police allaient devoir
assumer des coûts plus élevés, il fallait donner l’assurance que la
formation refléterait l’état actuel des connaissances d’une part et
d’autre part qu’elle répondrait davantage aux besoins de chaque
service. Pour cette raison, le Collège a convenu de prendre les
mesures suivantes :
— offrir à l’extérieur du Collège les cours destinés aux régions
afin de répondre aux besoins particuliers à ce chapitre;
— établir de nouvelles méthodes de formation, tel l’apprentissage à distance;
— créer un cadre d’évaluation;
— créer un nouveau programme de leadership;
— valider 24 cours du Collège avant avril 1998;
— créer une sous-direction de l’établissement et de l’évaluation des programmes;
— créer un nouveau comité consultatif.
1541
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-260
At this point in time, all of the above have been accomplished
or in process.
On three separate occasions, communiqués were sent to all clients advising of our intent to proceed with the alternate cost recovery mechanism and to date, we have not received any negative
comments.
A newly constituted Canadian Police College Advisory
Committee was created in the past year. This committee is composed of a chief of police representing the client needs of each of
the constituent provinces and the Royal Canadian Mounted Police. At the most recent meeting, the Committee wholly endorsed
the endeavours of the College and understood the required move
to increased cost recovery; however, the Committee felt that the
cost increase would have a very significant impact on budgets
and, by extension, the ability of each agency to send candidates to
the College. The Canadian Police College has responded to these
concerns through a re-examination of courses and development of
new delivery methodologies.
Toutes ces mesures ont été prises ou sont en cours d’exécution.
Trois communiqués officiels ont été envoyés à tous les clients
pour les informer de notre intention d’instaurer le nouveau mécanisme de recouvrement des coûts et d’exiger de nouveaux frais.
Nous n’avons encore reçu aucun commentaire négatif par suite de
l’envoi de ces communiqués.
On a constitué un nouveau comité consultatif du Collège canadien de police au cours de la dernière année. Ce comité se
compose d’un chef de police représentant les besoins des clients
de chacune des provinces constituantes et de la Gendarmerie
royale du Canada. À la dernière réunion, le comité a approuvé
sans réserve la démarche du Collège et compris qu’il fallait augmenter le taux de recouvrement des coûts; le groupe estimait,
toutefois, que l’augmentation des coûts influerait considérablement sur les budgets, et par voie de conséquence, sur la possibilité de chaque service d’envoyer des candidats au Collège. Le Collège canadien de police a donné suite aux préoccupations qui ont
été exprimées en examinant de nouveau les cours et en établissant
de nouvelles méthodes d’enseignement.
Expected Impact of Fees on Programs
Incidence prévue des frais sur les programmes
This initiative arrives at a time when all Canadian police agencies are undergoing significant change. It was thought that the
introduction of increased fees would bring undue hardship to the
agencies which could possibly reduce the number of police officers trained and have an impact on the communities they serve.
Due to ever increased budget restraints and downloading of federal, provincial and municipal responsibilities, the various law
enforcement agencies claim that, in the future, they will not to be
able to send as many candidates for training.
It would appear that the increased costs could result in a decreased demand for some courses at the College. In some cases,
demand for a course may fall to a level where it would be difficult to justify the use of College resources to offer the course. In
such cases, resources would be transferred to courses of greater
value to the client, and to courses which cannot be offered economically at other institutions.
Cette initiative voit le jour alors que tous les services de police
canadiens subissent des changements importants. On a jugé que
l’augmentation des frais rendrait la situation excessivement difficile pour les services, ce qui pourrait entraîner une diminution
du nombre de policiers formés et influer sur les communautés
qu’ils protègent. En raison des budgets de plus en plus restreints
et du transfert de responsabilités par le fédéral, les provinces et
les municipalités, les différents services de police affirment ne
pas pouvoir dans le futur envoyer autant de candidats.
Il semblerait que l’augmentation des coûts risque de réduire le
nombre de demandes pour certains cours au Collège. Dans certains cas, le nombre de demandes pour un cours ne justifierait que
difficilement l’utilisation des ressources de formation du Collège.
Dans ce cas, les ressources seraient attribuées à des cours plus
importants pour le client et à des cours qui ne peuvent être offerts
au Collège qui seraient de meilleure qualité là où la situation le
permettrait.
Il se peut donc que l’augmentation des frais de scolarité entraîne des changements au programme du Collège. Les cours offerts au Collège seraient de meilleure qualité là où la situation le
permettrait.
An increase in user fees may, therefore, result in a change to
the curriculum of the College. The quality of courses at the College would increase where scope for improvement exists.
Expected Impact of Fees on Clients
Incidence prévue des frais sur les clients
The fee structure and increase are within an acceptable range,
however, the client base believes the increases to be significant.
Police agencies may choose to receive less training or may still
seek alternative training. To some degree, this has already occurred. Advanced police training will be less standardized across
the country. In some instances, this may make it more difficult for
police agencies to “speak the same language”.
La structure et l’augmentation des frais sont acceptables; toutefois, les clients estiment qu’il s’agit d’augmentations importantes.
Il se peut que les services de police choisissent de recevoir moins
de formation ou optent pour un autre genre de formation. Cette
situation semble déjà exister dans une certaine mesure. La formation policière avancée sera moins uniformisée au pays. Dans certains cas, il peut s’avérer plus difficile pour les services de police
de « parler le même langage ».
Toutefois, nos clients demeurent d’avis que le Collège offre
une formation de qualité et de nature qui ne se trouvent nulle part
ailleurs. De plus, ils estiment que le Collège canadien de police
est responsable de la norme nationale pour les cours de formation
policière et qu’il devrait conserver cette fonction.
Our client base, however, remains committed to the idea that
the College offers training of a calibre and nature that cannot be
found elsewhere, and considers the Canadian Police College to be
the bearer of the national standard for police training and should
continue in this vein.
1542
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Contact
C/Supt. Robert Goulet
Director
Canadian Police College
Royal Canadian Mounted Police
Telephone: (613) 998-0882
Sgt. Robert Thompson
i/c Administrative Services
Canadian Police College
Royal Canadian Mounted Police
Telephone: (613) 998-5337
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-260
Personnes-ressources
Surintendant principal Robert Goulet
Directeur
Collège canadien de police
Gendarmerie royale du Canada
Téléphone : (613) 998-0882
Sergent Robert Thompson
Responsable des services administratifs
Collège canadien de police
Gendarmerie royale du Canada
Téléphone : (613) 998-5337
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
1543
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Registration
SOR/98-261
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-261
23 April, 1998
Enregistrement
DORS/98-261 23 avril 1998
TERRITORIAL LANDS ACT
LOI SUR LES TERRES TERRITORIALES
Order authorizing certain employees of the
Government of Canada to acquire interests in
territorial lands in the Northwest Territories
(Order No. 1, 1998)
Décret autorisant des agents de l’État à acquérir
des droits sur des terres territoriales situées dans
les Territoires du Nord-Ouest (Décret no 1, 1998)
P.C. 1998-672
C.P. 1998-672
23 April, 1998
23 avril 1998
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Indian Affairs and Northern Development, pursuant to paragraph 29(1)(a) of the Territorial
Lands Act, hereby makes the annexed Order authorizing certain
employees of the Government of Canada to acquire interests in
territorial lands in the Northwest Territories (Order No. 1, 1998).
Sur recommandation de la ministre des Affaires indiennes et du
Nord canadien et en vertu de l’alinéa 29(1)a) de la Loi sur les
terres territoriales, Son Excellence le Gouverneur général en
conseil prend le Décret autorisant des agents de l’État à acquérir
des droits sur des terres territoriales situées dans les Territoires
du Nord-Ouest (Décret n° 1, 1998), ci-après.
ORDER AUTHORIZING CERTAIN EMPLOYEES OF THE
GOVERNMENT OF CANADA TO ACQUIRE INTERESTS
IN TERRITORIAL LANDS IN THE NORTHWEST
TERRITORIES (Order No. 1, 1998)
DÉCRET AUTORISANT DES AGENTS DE L’ÉTAT À
ACQUÉRIR DES DROITS SUR DES TERRES
TERRITORIALES SITUÉES DANS LES TERRITOIRES
DU NORD-OUEST (Décret n° 1, 1998)
AUTHORIZATION
AUTORISATION
1. The employees of the Government of Canada named in the
schedule are hereby authorized to acquire interests in territorial
lands in the Northwest Territories as described in the schedule.
1. Les agents de l’État nommés à l’annexe sont autorisés à acquérir des droits sur des terres territoriales situées dans les Territoires du Nord-Ouest, selon les descriptions qui en sont données à
l’annexe.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. This Order comes into force on April 23, 1998.
2. Le présent décret entre en vigueur le 23 avril 1998.
SCHEDULE
(Section 1)
ANNEXE
(article 1)
1. To Raymond Wayne Halwas, of the City of Yellowknife in
the Northwest Territories, Peace Officer, a member of the Royal
Canadian Mounted Police, to acquire by assignment from the
current lessee the whole of Lot numbered 1015 in Quad numbered 85 J/9, Prelude Lake, in the Northwest Territories, as said
lot is shown on a plan of survey of record number 67302 in the
Canada Lands Surveys Records at Ottawa, a copy of which is
filed in the Land Titles Office for the Northwest Territories Land
Registration District at Yellowknife under number 1410, saving
and excepting therefrom and reserving thereout all mines and
minerals, including hydrocarbons, whether solid, liquid or gaseous and the right to work them.
2. To Linda Christine Zachariassen, of the City of Yellowknife
in the Northwest Territories, GST Auditor, an employee of the
Department of National Revenue, to acquire by assignment from
the current lessee the whole of Lot numbered 1063 in Quad numbered 85 I/12, Prelude Lake, in the Northwest Territories, as said
lot is shown on a plan of survey of record number 66282 in the
Canada Lands Surveys Records at Ottawa, a copy of which is
filed in the Land Titles Office for the Northwest Territories Land
Registration District at Yellowknife under number 1337, saving
and excepting therefrom and reserving thereout all mines and
minerals, including hydrocarbons, whether solid, liquid or gaseous and the right to work them.
1. L’acquisition, par cession du locataire actuel, par Raymond
Wayne Halwas, de la ville de Yellowknife dans les Territoires du
Nord-Ouest, agent de la paix et membre de la Gendarmerie royale
du Canada, de la totalité du lot no 1015 dans le quadrilatère
no 85 J/9, lac Prelude, dans les Territoires du Nord-Ouest, ce lot
étant indiqué sur le plan d’arpentage no 67302 des Archives
d’arpentage des terres du Canada à Ottawa, dont une copie a été
versée aux dossiers du bureau des titres de biens-fonds du district
d’enregistrement des terres des Territoires du Nord-Ouest à
Yellowknife, sous le no 1410, à l’exception des mines et minéraux qui s’y trouvent, incluant les hydrocarbures, à l’état solide,
liquide ou gazeux, ainsi que du droit de les exploiter.
2. L’acquisition, par cession du locataire actuel, par Linda
Christine Zachariassen, de la ville de Yellowknife dans les Territoires du Nord-Ouest vérificateur de la TPS, et employée du ministère du Revenu national, de la totalité du lot no 1063 dans le
quadrilatère no 85 I/12, lac Prelude, dans les Territoires du NordOuest, ce lot étant indiqué sur le plan d’arpentage no 66282 des
Archives d’arpentage des terres du Canada à Ottawa, dont une
copie a été versée aux dossiers du bureau des titres de biens-fonds
du district d’enregistrement des terres des Territoires du NordOuest à Yellowknife, sous le no 1337, à l’exception des mines et
minéraux qui s’y trouvent, incluant les hydrocarbures, à l’état
solide, liquide ou gazeux, ainsi que du droit de les exploiter.
1544
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-261
3. To Stephen William Deschene, of the Town of Norman
Wells in the Northwest Territories, Resource Management Officer, an employee of the Department of Indian Affairs and Northern Development, to lease, for a hunting and fishing cabin, the
whole of a parcel of land situated on the northerly shore of
Twentyfive Mile Lake, at approximately 65°00′ North Latitude
and 127°00′ West Longitude, in Quad numbered 96 E/3 in the
Northwest Territories, as said parcel is shown outlined in red on a
sketch plan on file 33-1-12 in the Land and Water Management
Division of the Department of Indian Affairs and Northern Development at Ottawa, saving and excepting therefrom and reserving thereout all mines and minerals, including hydrocarbons,
whether solid, liquid or gaseous and the right to work them.
3. La location par Stephen William Deschene, de la ville de
Norman Wells dans les Territoires du Nord-Ouest, agent de la
gestion des ressources et employé du ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien, pour une cabane de chasse et de
pêche, de la totalité d’une parcelle de terre située sur la rive nord
du lac Twentyfive Mile, à environ 65°00′ de latitude nord et
127°00′ de longitude ouest, dans le quadrilatère no 96 E/3 dans
les Territoires du Nord-Ouest, cette parcelle étant délimitée en
rouge sur le plan sommaire versé au dossier no 33-1-12 de la Division de la gestion des terres et des eaux du ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien à Ottawa, à l’exception des
mines et minéraux qui s’y trouvent, incluant les hydrocarbures, à
l’état solide, liquide ou gazeux, ainsi que du droit de les exploiter.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Order.)
(Ce résumé ne fait pas partie du décret.)
Description
Description
Paragraph 29(1)(a) of the Territorial Lands Act, designed to
ensure no conflict of interest, provides that no employee of the
Government of Canada may acquire an interest in territorial lands
except under the authority of an order of the Governor in Council.
This Order will grant the following three employees authority to
acquire interests in territorial lands located in the Northwest
Territories:
1. Raymond Wayne Halwas, a member of the Royal Canadian
Mounted Police, to acquire by assignment from the current lessee the whole of Lot 1015 in Quad 85 J/9, Prelude Lake;
2. Linda Christine Zachariassen, an employee of the Department
of National Revenue, to acquire by assignment from the current
lessee the whole of Lot 1063 in Quad 85 I/12, Prelude Lake;
and
3. Stephen William Deschene, an employee of the Department of
Indian Affairs and Northern Development, to lease, for a
hunting and fishing cabin, the whole of a parcel of land situated on the northerly shore of Twentyfive Mile Lake in
Quad 96 E/3.
L’alinéa 29(1)a) de la Loi sur les terres territoriales, conçu
pour éviter tout conflit d’intérêt, prévoit qu’aucun agent de l’État
ne peut acquérir un droit sur des terres territoriales sauf sous
l’autorisation d’un décret du gouverneur en conseil. Ce décret
autorisera les trois employés suivants à acquérir des droits dans
des terres territoriales situées dans les Territoires du Nord-Ouest :
1. L’acquisition, par cession du locataire actuel, par Raymond
Wayne Halwas, membre de la Gendarmerie royale du Canada,
de la totalité du lot 1015 dans le quadrilatère 85 J/9, lac
Prelude;
2. L’acquisition, par cession du locataire actuel, par Linda
Christine Zachariassen, employée du ministère du Revenu
national, de la totalité du lot 1063 dans le quadrilatère 85 I/12,
lac Prelude; et
3. La location par Stephen William Deschene, employé du ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien, pour une
cabane de chasse et de pêche, de la totalité d’une parcelle de
terre située sur la rive nord du lac Twentyfive Mile dans le
quadrilatère 96 E/3.
Alternatives
Solutions envisagées
The employees wish to acquire interests in the lands and the
Territorial Lands Act stipulates that an order of the Governor in
Council is needed. There are therefore no alternatives to consider.
Les employés désirent acquérir des droits sur les terres et la Loi
sur les terres territoriales exige la délivrance d’un décret du gouverneur en conseil. Par conséquent, il n’y a pas d’autres mesures
à envisager.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
There are no costs connected with this federal employees land
acquisition Order. However, there will be a benefit to the Crown
in the form of annual rental fees.
Environmental consideration of these transactions has taken
place and no adverse conditions have been noted or foreseen that
are not mitigable by known technology.
Ce décret autorisant l’acquisition de terres par des agents de
l’État n’entraîne pas de coûts. Cependant, la Couronne bénéficiera d’un revenu grâce à la perception d’un loyer annuel
pour ces terres.
Les répercussions sur l’environnement de ces transactions ont
été considérées et aucun effet néfaste qui ne soit pas atténuable au
moyen de la technologie actuelle n’a été noté ou prévu.
Consultation
Consultations
The applicants’ supervisors have certified that the acquisition
of the interests applied for presents no conflict of interest with
their employment and this has been confirmed by the Director
General, Northern Affairs Program, NWT Region.
Les superviseurs des demandeurs ont certifié que l’acquisition
de ces droits ne créera pas de conflit d’intérêt à l’égard de leur
emploi et ces déclarations ont été confirmées par le Directeur
général du Programme des affaires du Nord, région des T.N.-O.
1545
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-261
Early notice was provided through the 1998 Federal Regulatory
Plan, proposal number 18 INAC.
Le préavis a été donné dans les Projets de réglementation fédérale pour 1998, proposition numéro 18, AINC.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
The Conflict of Interest Guidelines require that the employees
certify that there is no conflict of interest. The employees have
provided the required certification.
Les directives sur les conflits d’intérêt exigent que les employés certifient qu’il n’existe aucun conflit d’intérêt. Les employés ont fourni les déclarations exigées.
Contact
Chris Cuddy
Chief, Land and Water Management Division
Department of Indian Affairs and Northern Development
Les Terrasses de la Chaudière
10 Wellington Street
Ottawa, Ontario
K1A 0H4
Tel.: (819) 994-7483
Personne-ressource
Chris Cuddy
Chef, Division de la gestion des terres et des eaux
Ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien
Les Terrasses de la Chaudière
10, rue Wellington
Ottawa (Ontario)
K1A 0H4
Téléphone : (819) 994-7483
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
1546
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Registration
SOR/98-262
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-262
23 April, 1998
Enregistrement
DORS/98-262 23 avril 1998
ROYAL CANADIAN MOUNTED POLICE ACT
LOI SUR LA GENDARMERIE ROYALE DU CANADA
Regulations Amending the Royal Canadian
Mounted Police Regulations, 1988 (Miscellaneous
Program)
Règlement correctif visant le Règlement de la
Gendarmerie royale du Canada (1988)
P.C. 1998-677
C.P. 1998-677
23 April, 1998
23 avril 1998
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Solicitor General of Canada, pursuant to subsection 21(1)a of the Royal Canadian Mounted Police Act, hereby
makes the annexed Regulations Amending the Royal Canadian
Mounted Police Regulations, 1988 (Miscellaneous Program).
Sur recommandation du solliciteur général du Canada et en
vertu du paragraphe 21(1)a de la Loi sur la Gendarmerie royale
du Canada, Son Excellence le Gouverneur général en conseil
prend le Règlement correctif visant le Règlement de la Gendarmerie royale du Canada (1988), ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE ROYAL CANADIAN
MOUNTED POLICE REGULATIONS, 1988
(MISCELLANEOUS PROGRAM)
RÈGLEMENT CORRECTIF VISANT
LE RÈGLEMENT DE LA GENDARMERIE
ROYALE DU CANADA (1988)
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. Sections 5 and 6 of the Royal Canadian Mounted Police
Regulations, 19881 are replaced by the following:
5. A division or subdivision may be divided by the Commissioner into one or more detachments or districts consisting of
such members and personnel as the Commissioner directs.
6. The Commissioner may, where the Commissioner considers
it expedient to do so for purposes of administration, group divisions or subdivisions together into a region under the responsibility of a regional deputy Commissioner.
2. Subsections 27(6) and (7) of the Regulations are replaced
by the following:
(6) In the event of a disruption of mail service, service on the
Commissioner or an appropriate officer may be effected by leaving the notice, decision or other document with the member’s
unit, detachment or district commander, who shall forthwith inform the Commissioner or appropriate officer, as the case may be,
and cause the notice, decision or other document to be delivered.
1. Les articles 5 et 6 du Règlement de la Gendarmerie royale
du Canada (1988)1 sont remplacés par ce qui suit :
5. La division ou la sous-division peut être fractionnée par le
Commissaire en un ou plusieurs détachements ou districts comprenant les membres et le personnel qu’ordonne le Commissaire.
6. Le Commissaire peut, s’il le juge utile à des fins administratives, réunir les divisions ou les sous-divisions en régions relevant
chacune de la responsabilité d’un sous-commissaire régional.
(7) Any notice, decision or other document served in the manner provided for in subsection (6) shall be considered to be served
on the day it was received by the unit, detachment or district
commander.
3. Paragraph 35(b) of the Regulations is replaced by the
following:
(b) the Staff Relations Program Officer position;
4. Paragraph 46(3)(c)2 of the Regulations is replaced by the
following:
(c) is shown as active on the records of the Human Resources
Directorate for the Member Assistance Program.
———
a
1
2
R.S., c. 8 (2nd Supp.), s. 12
SOR/88-361
SOR/94-219
2. Les paragraphes 27(6) et (7) du même règlement sont
remplacés par ce qui suit :
(6) En cas d’interruption du service postal, la signification au
Commissaire ou à l’officier compétent peut être effectuée par la
remise de l’avis, de la décision ou du document au commandant
de l’unité, du détachement ou du district du membre; ce commandant en informe immédiatement le Commissaire ou l’officier
compétent, selon le cas, et lui fait livrer l’avis, la décision ou le
document.
(7) Tout avis, décision ou autre document signifié de la manière prévue au paragraphe (6) est réputé avoir été signifié à la
date à laquelle le commandant de l’unité, du détachement ou du
district le reçoit.
3. L’alinéa 35b) du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
b) agent du Programme des relations fonctionnelles;
4. L’alinéa 46(3)c)2 du même règlement remplacé par ce qui
suit :
c) est désigné comme actif dans les dossiers du Programme
d’aide aux membres tenus par la Direction des ressources humaines.
———
a
1
2
L.R., ch. 8 (2e suppl.), art. 12
DORS/88-361
DORS/94-219
1547
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-262
5. (1) Subsection 60(1) of the Regulations is amended by
striking out the word “or” at the end of paragraph (b), by
adding the word “or” at the end of paragraph (c) and by
adding the following after paragraph (c):
(d) the member has contravened the Code of Conduct and the
sanction imposed is not one under paragraph 45.12(3)(a) or (b)
of the Act.
(2) Subsection 60(4)2 of the Regulations is replaced by the
following:
(4) The appropriate officer shall determine whether to reinstate
a member, where the conditions of paragraph (1)(a), (b), (c) or (d)
are met but the conduct of the member remains the subject of
another internal investigation, disciplinary action or charge for an
offence under an Act of Parliament or of the legislature of a
province.
6. Subsection 96(3)2 of the Regulations is repealed.
5. (1) Le paragraphe 60(1) du même règlement est modifié
par adjonction, après l’alinéa c), de ce qui suit :
d) il a contrevenu au code de déontologie et la sanction imposée n’est pas celle prévue aux alinéas 45.12(3)a) ou b) de la
Loi.
(2) Le paragraphe 60(4)2 du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(4) L’officier compétent décide de la réintégration du membre
lorsque les conditions visées aux alinéas (1)a), b), c) ou d) sont
remplies mais que la conduite du membre fait l’objet d’une autre
enquête interne, d’autres mesures disciplinaires ou d’une autre
inculpation pour une infraction à une loi fédérale ou provinciale.
6. Le paragraphe 96(3)2 du même règlement est abrogé.
COMING INTO FORCE
7. These Regulations come into force on April 23, 1998.
ENTRÉE EN VIGUEUR
7. Le présent règlement entre en vigueur le 23 avril 1998.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
These housekeeping amendments make the terminology in the
Regulations consistent with new terms reflecting reorganization
in the Force initiated at the central and divisional levels.
The amendments to section 60 are housekeeping issues which
address an inadvertent omission by confirming past practice in
regards to reinstatement.
Ces modifications rendent la terminologie utilisée dans le Règlement, conforme aux nouveaux termes correspondant à la réorganisation à la GRC, mises de l’avant à la Direction générale et
dans les divisions.
Les modifications apportées à l’article 60 touchent la régie interne. Elle règle une omission involontaire et confirme les pratiques concernant la réintégration.
Contact
Me Jacques Courteau
Officer in charge - Special Advisory Section
Regulatory Coordinator
Internal Affairs Branch
Royal Canadian Mounted Police
Telephone: (613) 993-4249
FAX: (613) 952-0618
Personne-ressource
Me Jacques Courteau
Officier responsable - Section des Consultations spéciales
Coordonnateur à la Réglementation
Sous-direction des affaires internes
Gendarmerie royale du Canada
Téléphone : (613) 993-4249
TÉLÉCOPIEUR : (613) 952-0618
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
1548
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Registration
SOR/98-263
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-263
23 April, 1998
Enregistrement
DORS/98-263 23 avril 1998
CANADIAN WHEAT BOARD ACT
LOI SUR LA COMMISSION CANADIENNE DU BLÉ
Regulations Amending the Canadian Wheat Board
Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur la
Commission canadienne du blé
P.C. 1998-687
C.P. 1998-687
23 April, 1998
23 avril 1998
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Natural Resources, pursuant to
subparagraph 32(1)(b)(i), subsection 47(2) and section 61 of the
Canadian Wheat Board Act, hereby makes the annexed Regulations Amending the Canadian Wheat Board Regulations.
Sur recommandation du ministre des Ressources naturelles et
en vertu du sous-alinéa 32(1)b)(i), du paragraphe 47(2) et de
l’article 61 de la Loi sur la Commission canadienne du blé, Son
Excellence le Gouverneur général en conseil prend le Règlement
modifiant le Règlement sur la Commission canadienne du blé,
ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE CANADIAN WHEAT
BOARD REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LA
COMMISSION CANADIENNE DU BLÉ
AMENDMENT
MODIFICATION
1. Subsections 26(1), (2) and (4)1 of the Canadian Wheat
Board Regulations2 are replaced by the following:
1. Les paragraphes 26(1), (2) et (4)1 du Règlement sur la
Commission canadienne du blé2 sont remplacés par ce qui
suit :
26. (1) La Commission paie aux producteurs qui lui vendent et
lui livrent du blé produit dans la région désignée la somme suivante par tonne métrique pour le blé de grade Blé roux de printemps no 1 de l’Ouest canadien, en magasin à Vancouver ou dans
le Bas-Saint-Laurent :
a) 162 $ s’il est à l’état sec;
b) 154 $ s’il est à l’état gourd;
c) 146,50 $ s’il est à l’état humide;
d) 154 $ s’il est à l’état sec, rejeté en raison de pierres;
e) 146 $ s’il est à l’état gourd, rejeté en raison de pierres;
f) 138,50 $ s’il est à l’état humide, rejeté en raison de pierres.
(2) La Commission paie aux producteurs qui lui vendent et lui
livrent du blé produit dans la région désignée la somme suivante
par tonne métrique pour le blé de grade Blé durum ambré no 1 de
l’Ouest canadien, en magasin à Vancouver ou dans le Bas-SaintLaurent :
a) 245 $ s’il est à l’état sec;
b) 237 $ s’il est à l’état gourd;
c) 229,50 $ s’il est à l’état humide;
d) 237 $ s’il est à l’état sec, rejeté en raison de pierres;
e) 229 $ s’il est à l’état gourd, rejeté en raison de pierres;
f) 221,50 $ s’il est à l’état humide, rejeté en raison de pierres.
(4) La Commission paie aux producteurs qui lui vendent et lui
livrent de l’orge produite dans la région désignée la somme suivante par tonne métrique pour l’orge de grade Extra spéciale à
deux rangs de l’Ouest canadien, en magasin à Vancouver ou dans
le Bas-Saint-Laurent, choisie et acceptée pour en faire du malt ou
de l’orge mondé ou perlé :
a) 183 $ si elle est à l’état sec;
b) 176 $ si elle est à l’état gourd;
c) 169,50 $ si elle est à l’état humide.
26. (1) The Board shall pay to producers selling and delivering
wheat produced in the designated area to the Board the following
sums certain per tonne basis in storage in Vancouver or Lower
St. Lawrence, in respect of the grade No. 1 Canada Western Red
Spring:
(a) $162 for straight wheat;
(b) $154 for tough wheat;
(c) $146.50 for damp wheat;
(d) $154 for straight wheat, rejected, account stones;
(e) $146 for tough wheat, rejected, account stones; and
(f) $138.50 for damp wheat, rejected, account stones.
(2) The Board shall pay to producers selling and delivering
wheat produced in the designated area to the Board the following
sums certain per tonne basis in storage in Vancouver or Lower
St. Lawrence, in respect of the grade No. 1 Canada Western Amber Durum:
(a) $245 for straight wheat;
(b) $237 for tough wheat;
(c) $229.50 for damp wheat;
(d) $237 for straight wheat, rejected, account stones;
(e) $229 for tough wheat, rejected, account stones; and
(f) $221.50 for damp wheat, rejected, account stones.
(4) The Board shall pay to producers selling and delivering
barley produced in the designated area to the Board the following
sums certain per tonne basis in storage in Vancouver or Lower
St. Lawrence, in respect of the grade Special Select Canada
Western Two-Row selected and accepted for use as pot barley or
in malting or pearling:
(a) $183 for straight barley;
(b) $176 for tough barley; and
(c) $169.50 for damp barley.
———
1
2
SOR/97-431; SOR/98-14; SOR/98-109
C.R.C., c. 397
———
1
2
DORS/97-431; DORS/98-14; DORS/98-109
C.R.C., ch. 397
1549
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-263
COMING INTO FORCE
2. These Regulations come into force on April 28, 1998.
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. Le présent règlement entre en vigueur le 28 avril 1998.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
Section 26 establishes in the Canadian Wheat Board Regulations the initial payments to be paid upon delivery for grains delivered to the Canadian Wheat Board (CWB). The amendment
establishes a higher initial payment for the base grades of wheat
(an increase of $12 per metric tonne), amber durum wheat (an
increase of $10 per metric tonne) and designated barley (an increase of $5 per metric tonne) for the 1997-98 crop year. The
CWB advises that, upon review of the wheat, amber durum wheat
and designated barley pool accounts, increases in the initial payments are recommended.
L’article 26 du Règlement sur la Commission canadienne du
blé établit les acomptes à la livraison à effectuer pour les grains
livrés à la Commission canadienne du blé (CCB). La modification prévoit une augmentation des acomptes à la livraison pour
les grades de base de blé (une augmentation de 12 $ par tonne
métrique), de blé durum ambré (une augmentation de 10 $ par
tonne métrique) et d’orge désignée (une augmentation de 5 $ par
tonne métrique) pour la campagne agricole 1997-1998. Après
avoir examiné les comptes de mise en commun pour le blé, le blé
durum ambré et l’orge désignée, la CCB recommande une hausse
des acomptes à la livraison.
Alternatives
Solutions envisagées
In addition to the increases, the option of retaining the existing
initial payments for wheat, amber durum wheat and designated
barley was considered. Maintaining the initial payments at current
levels is not in keeping with the CWB’s objective of putting
money in farmers’ hands as quickly as possible when sales from
pools are sufficient to allow this to be done without risk.
Outre la mesure, on a envisagé le maintien des acomptes à la
livraison pour le blé, le blé durum ambré et l’orge désignée à ses
niveaux actuels. Maintenir les acomptes à la livraison à leurs niveaux actuels ne serait pas en accord avec l’objectif que s’est fixé
la CCB d’accroître les revenus des céréaliculteurs le plus vite
possible, lorsque les ventes de mise en commun sont suffisantes
pour permettre une telle augmentation sans trop de risque.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The higher initial payments will represent increased revenues
to wheat and barley producers for their deliveries to the CWB. If
producers deliver to the pool accounts 14.4 million tonnes of
wheat, 3.8 million tonnes of amber durum wheat and 2.3 million
tonnes of designated barley during the 1997-98 crop year, then
these initial payment adjustments would represent about
$220 million in additional grain receipts for wheat and barley
producers. The initial payments established by this regulation
relates to the returns anticipated from the market and thus
transmits the appropriate market signals to producers. There is no
environmental impact of this amendment.
La majoration des acomptes à la livraison entraînera une augmentation du revenu des producteurs de blé et d’orge en ce qui
touche leurs livraisons destinées à la CCB. Si les livraisons aux
comptes de mise en commun s’établissent à 14,4 millions de tonnes métriques de blé, 3,8 millions de tonnes métriques de blé
durum ambré et 2,3 millions de tonnes métriques d’orge désignée
au cours de la campagne 1997-1998, l’ajustement des acomptes à
la livraison se traduira par des recettes additionnelles d’environ
220 millions de dollars pour les producteurs de blé et d’orge. Les
acomptes à la livraison établis par ce règlement sont reliés aux
profits anticipés des ventes de grain et, par conséquent, transmettent aux producteurs des signaux du marché appropriés. Cette
modification n’aura pas d’impact sur l’environnement.
Consultation
Consultations
This amendment has been recommended by the Canadian
Wheat Board and discussed with the Department of Finance.
Cette modification a été recommandée par la Commission canadienne du blé et a été débattue avec le ministère des Finances.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
There is no compliance and enforcement mechanism. This
regulation governs payments made to grain producers for deliveries made under the Canadian Wheat Board Regulations governing delivery permits and quota acres.
Il n’y a pas de mécanisme d’application de la Loi et de conformité. Le Règlement détermine les acomptes versés aux céréaliculteurs pour les livraisons faites conformément au Règlement sur
la Commission canadienne du blé régissant les carnets de livraison et les surfaces contingentées.
1550
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Contact
Craig Fulton
Commerce Officer
Grains and Oilseeds Division
International Markets Bureau
Market and Industry Services Branch
Agriculture and Agri-Food Canada
Sir John Carling Building
930 Carling Avenue
Ottawa, Ontario
K1A 0C5
Tel.: (613) 759-7698
FAX: (613) 759-7499
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-263
Personne-ressource
Craig Fulton
Agent commercial
Division des céréales et des oléagineux
Bureau des marchés internationaux
Direction générale des services à l’industrie et aux marchés
Agriculture et Agroalimentaire Canada
930, avenue Carling
Édifice Sir John Carling
Ottawa (Ontario)
K1A 0C5
Téléphone : (613) 759-7698
TÉLÉCOPIEUR : (613) 759-7499
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
1551
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Registration
SOR/98-264
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-264
Enregistrement
DORS/98-264 23 avril 1998
23 April, 1998
EXPORT AND IMPORT PERMITS ACT
LOI SUR LES LICENCES D’EXPORTATION ET
D’IMPORTATION
General Export Permit No. 37 — Toxic Chemicals
and Precursors to the United States
Licence générale d’exportation no 37 — Produits
chimiques toxiques et précurseurs exportés vers les
États-Unis
The Minister of Foreign Affairs, pursuant to subsection 7(1.1)a
of the Export and Import Permits Act, hereby issues the annexed
General Export Permit No. 37 — Toxic Chemicals and Precursors to the United States.
En vertu du paragraphe 7(1.1)a de la Loi sur les licences
d’exportation et d’importation, le ministre des Affaires étrangères
délivre la Licence générale d’exportation no 37 — Produits chimiques toxiques et précurseurs exportés vers les États-Unis,
ci-après.
Ottawa, le 23 avril 1998
Le ministre des Affaires étrangères,
Lloyd Axworthy
Ottawa, April 23, 1998
Lloyd Axworthy
Minister of Foreign Affairs
GENERAL EXPORT PERMIT NO. 37 — TOXIC
CHEMICALS AND PRECURSORS TO THE UNITED
STATES
LICENCE GÉNÉRALE D’EXPORTATION No 37 —
PRODUITS CHIMIQUES TOXIQUES ET PRÉCURSEURS
EXPORTÉS VERS LES ÉTATS-UNIS
INTERPRETATION
DÉFINITIONS
1. The definitions in this section apply in this Permit.
“Export Controls Division” means the Export Controls Division
of the Department of Foreign Affairs and International Trade.
(Direction des contrôles à l’exportation)
“Guide” has the same meaning as in section 1 of the Export Control List. (Guide)
“toxic chemicals and precursors” means the goods referred to in
Group 7 of the schedule to the Export Control List that are described in any of items 7003 to 7006 of the Guide and subitems 10, 14, 15, 16, 20, 24, 25, 37, 39, 40, 41, 42, 43, 44, 45,
47, 48, 49, 50 and 53 of item 7011 of the Guide. (produits
chimiques toxiques et précurseurs)
1. Les définitions qui suivent s’appliquent à la présente licence.
« Direction des contrôles à l’exportation » La Direction des contrôles à l’exportation du ministère des Affaires étrangères et du
Commerce international. (Export Controls Division)
« Guide » S’entend au sens de l’article 1 de la Liste des marchandises d’exportation contrôlée. (Guide)
« produits chimiques toxiques et précurseurs » Marchandises du
groupe 7 de l’annexe de la Liste des marchandises
d’exportation contrôlée qui sont visées à l’un des articles 7003
à 7006 du Guide et aux sous-articles 10, 14, 15, 16, 20, 24, 25,
37, 39, 40, 41, 42, 43, 44, 45, 47, 48, 49, 50 et 53 de
l’article 7011 de celui-ci. (toxic chemicals and precursors)
GENERAL
DISPOSITION GÉNÉRALE
2. Any resident of Canada may, under the authority of and in
accordance with this Permit, export toxic chemicals and precursors from Canada to the United States.
2. Tout résident du Canada peut, en vertu de la présente licence
et conformément à celle-ci, exporter du Canada vers les
États-Unis des produits chimiques toxiques et précurseurs.
CONDITIONS
CONDITIONS
3. La présente licence est assortie des conditions suivantes :
a) l’exportateur conserve, à son établissement ou à sa résidence, les documents relatifs à toute exportation effectuée au
titre de la présente licence, et ce pendant les six ans suivant la
date d’exportation;
b) à la demande de tout agent de la Direction des contrôles à
l’exportation, il lui communique les documents visés à
l’alinéa a);
c) si les produits chimiques toxiques et précurseurs doivent être
déclarés, sur le formulaire réglementaire, aux termes de la Loi
sur les douanes, il inscrit la mention « LGE-37 » ou
« GEP-37 » à l’endroit prévu à cet effet.
3. It is a condition of this Permit that the exporter
(a) keep at the exporter’s place of business or residence the
documents in respect of each export made under this Permit for
a period of six years after the date of the export;
(b) on request, make the documents referred to in paragraph (a)
available to an officer of the Export Controls Division; and
(c) where any toxic chemicals and precursors are required to be
reported in the prescribed form under the Customs Act, insert
the statement “GEP-37” or “LGE-37” in the appropriate field
of the prescribed form.
———
a
S.C. 1994, c. 47, s. 107
1552
———
a
L.C. 1994, ch. 47, art. 107
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-264
COMING INTO FORCE
4. This Permit comes into force on April 23, 1998.
ENTRÉE EN VIGUEUR
4. La présente licence entre en vigueur le 23 avril 1998.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Permit.)
(Ce résumé ne fait pas partie de la licence.)
Description
Description
Prior to the establishment of the Chemical Weapons Convention (CWC) most toxic chemicals and precursors were controlled
by the Australia Group (AG) and the Wassenaar Arrangement
(WA). The permit-free trade existing between Australia Group
(AG) member countries is being replaced by a requirement for
export permits in order to comply with the CWC with its Entry
Into Force (EIF) on April 29, 1997.
Avant l’adoption de la Convention sur les armes chimiques
(CAC), la plupart des produits et précurseurs chimiques toxiques
étaient régis par le Groupe de l’Australie (GA) et l’Entente de
Wassenaar (EW). Après l’entrée en vigueur de la Convention, le
29 avril 1997, le commerce sans licence qui s’effectue actuellement entre les pays membres du Groupe de l’Australie est remplacé par un régime de licences d’exportation individuelles conforme à la CAC.
Pour alléger certaines procédures administratives associées
avec l’émision de licences individuelles, la licence générale
d’exportation (LGE) n° 37 autorise l’exportation de certains produits et précurseurs chimiques toxiques aux États-Unis, spécialement ces produits chimiques prévus aux articles 7003 à 7006 et à
certains produits chimiques à l’article 7011. On a jugé que ces
marchandises contrôlées par le GA, l’AW et la CAC présentent
un danger stratégique assez faible pour que, lorsqu’elles sont
exportées aux États-Unis, une LGE assure la pleine conformité à
tous les régimes de contrôle mentionnés. Avant d’être autorisés à
utiliser la LGE no 37, les exportateurs devront respecter certaines
conditions, notamment conserver les documents concernant toutes les exportations effectuées en vertu de la LGE et communiquer ces documents sur demande.
In order to alleviate some of the administrative burden associated with the issuance of Individual Export Permits (IEP) a General Export Permit (GEP) No. 37 authorizes the export of certain
toxic chemicals and precursors to the United States, specifically
those found in ECL Items 7003 to 7006 and certain chemicals in
ECL Item 7011. These goods, while remaining controlled under
AG, WA and CWC, have been deemed to be of sufficiently low
strategic risk that, when traded with the United States, a GEP will
provide all necessary compliance with the referenced control regimes. Exporters using GEP 37 will be required to comply with
certain conditions, including a requirement that they maintain
records of all exports and make such records available on request.
Alternatives
Solutions de rechange
The alternative of imposing IEPs on the export of these goods
to the United States would represent a significant administrative
burden on the Canadian chemical manufacturing industry. Given
the fact that these toxic chemicals and precursors have a wide
range of civilian applications in the manufacture of domestic
goods (such as pharmaceuticals, detergents, ceramics, textiles,
paints, etc.) the imposition of IEPs seems to be without sufficient
justification given the broad sector of civilian products that would
be affected.
A General Export Permit will impose a smaller burden on this
commerce and provide adequate compliance with the control
regimes under the AG, WA and the CWC.
Exiger des licences d’exportation individuelles (LEI) pour
l’exportation de ces marchandises aux États-Unis constituerait un
important fardeau administratif pour les fabricants canadiens de
produits chimiques. Étant donné que ces produits et précurseurs
chimiques toxiques ont de nombreuses applications civiles dans
la fabrication de produits nationaux (tels que les produits pharmaceutiques, les détergents, la céramique, les textiles, les peintures), l’exigence de LEI ne semble pas justifiée en raison du grand
nombre de produits civils qui seraient affectés.
Une licence générale d’exportation allégera les exigences rattachées à ce commerce tout en assurant une conformité adéquate
aux régimes de contrôle du GA, de l’AW et de la CAC.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The volume of trade with Canada’s largest trading partner, the
United States, is thought to be much larger than the trade with all
other nations combined. Thus, the additional administrative paper
burden and effort arising from the imposition of IEPs would be
significant both for the Department and the chemical manufacturers exporting to the United States. By avoiding these burdens
through the introduction of this GEP will ensure that both industry and government regulators are not unduly constrained by what
some might consider to be onerous regulations.
Le volume des échanges commerciaux entre le Canada et son
principal partenaire commercial, les États-Unis, est beaucoup plus
important que son commerce avec tous les autres pays combinés.
Le fardeau administratif supplémentaire découlant de
l’imposition de LEI après la date d’entrée en vigueur de la CAC
serait important pour le Ministère et pour les fabricants de produits chimiques qui exportent aux États-Unis. L’évitement de ce
fardeau par la délivrance de la présente LGE garantira que
l’industrie et les autorités réglementaires ne seront pas indûment
entravées par ce que certains pourraient considérer comme des
règlements onéreux.
1553
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-264
Consultation
Consultations
The Nuclear Non-Proliferation and Disarmament Implementation Agency and the Non-Proliferation, Arms Control and Disarmament Division of the Department of Foreign Affairs and International Trade, as well as the Chemical Manufacturers Association have been consulted extensively on the implementation of
the Chemical Weapons Convention, Australia Group and the
Wassenaar Arrangement. The draft amendments were published
in the Canada Gazette, Part I, on August 2, 1997. The written
comment received has since been addressed.
L’Agence des affaires nucléaires, de l’application de la nonprolifération et du désarmement et la Direction de la nonprolifération, du contrôle des armements et du désarmement du
ministère des Affaires étrangères et du Commerce international,
ainsi que l’Association canadienne des fabricants de produits
chimiques ont été largement consultées sur la mise en oeuvre des
dispositions de la Convention sur les armes chimiques, du
Groupe de l’Australie et de l’Arrangement de Wassenaar. Le
projet de modifications proposées fut publié dans la Gazette du
Canada, Partie I, le 2 août 1997. Un seul commentaire écrit fut
reçu et notifié.
Compliance
Respect et exécution
The export of the goods covered by GEP No. 37 requires an
export permit. Non-adherence to this requirement and the conditions of GEP No. 37 are offenses and may lead to prosecution
under the Export and Import Permits Act.
L’exportation des marchandises visées par la LGE n° 37 nécessite une licence d’exportation. L’exportation sans licence et la
non-conformité aux conditions de la LGE n° 37 peuvent donner
lieu à des poursuites en vertu de la Loi sur les licences
d’exportation et d’importation.
Contact
Thomas E. Jones
Deputy Director (Technology)
Export Controls Division
Export and Import Controls Bureau
Department of Foreign Affairs
P.O. Box 481
Station A
Ottawa, Ontario
K1N 9K6
Tel.: (613) 996-2387
FAX: (613) 996-9933
Personne-ressource
Thomas E. Jones
Directeur adjoint (Technologie)
Direction des contrôles à l’exportation
Direction générale des contrôles à l’exportation et à
l’importation
Ministère des Affaires étrangères
C.P. 481
Succursale A
Ottawa (Ontario)
K1N 9K6
Téléphone : (613) 996-2387
TÉLÉCOPIEUR : (613) 996-9933
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
1554
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Registration
SOR/98-265
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-265
23 April, 1998
Enregistrement
DORS/98-265 23 avril 1998
EXPORT AND IMPORT PERMITS ACT
LOI SUR LES LICENCES D’EXPORTATION ET
D’IMPORTATION
General Export Permit No. 38 — CWC Toxic
Chemical and Precursor Mixtures
Licence générale d’exportation no 38 — Mélanges
de produits chimiques toxiques et précurseurs
CAC
The Minister of Foreign Affairs, pursuant to subsection 7(1.1)a
of the Export and Import Permits Act, hereby issues the annexed
General Export Permit No. 38 — CWC Toxic Chemical and Precursor Mixtures.
Ottawa, April 23, 1998
Lloyd Axworthy
Minister of Foreign Affairs
En vertu du paragraphe 7(1.1)a de la Loi sur les licences
d’exportation et d’importation, le ministre des Affaires étrangères
délivre la Licence générale d’exportation no 38 — Mélanges de
produits chimiques toxiques et précurseurs CAC, ci-après.
Ottawa, le 23 avril 1998
Le ministre des Affaires étrangères,
Lloyd Axworthy
GENERAL EXPORT PERMIT NO. 38 — CWC TOXIC
CHEMICAL AND PRECURSOR MIXTURES
LICENCE GÉNÉRALE D’EXPORTATION No 38 —
MÉLANGES DE PRODUITS CHIMIQUES TOXIQUES ET
PRÉCURSEURS CAC
INTERPRETATION
DÉFINITIONS
1. The definitions in this section apply in this Permit.
“CWC toxic chemicals and precursors” means the goods referred
to in Group 7 of the schedule to the Export Control List that
are described in any of items 7003 to 7006 of the Guide.
(produits chimiques toxiques et précurseurs CAC)
“Export Controls Division” means the Export Controls Division
of the Department of Foreign Affairs and International Trade.
(Direction des contrôles à l’exportation)
“Guide” has the same meaning as in section 1 of the Export Control List. (Guide)
1. Les définitions qui suivent s’appliquent à la présente licence.
« Direction des contrôles à l’exportation » La Direction des contrôles à l’exportation du ministère des Affaires étrangères et du
Commerce international. (Export Controls Division)
« Guide » S’entend au sens de l’article 1 de la Liste des marchandises d’exportation contrôlée. (Guide)
« produits chimiques toxiques et précurseurs CAC » Marchandises du groupe 7 de l’annexe de la Liste des marchandises
d’exportation contrôlée qui sont visées à l’un des articles 7003
à 7006 du Guide. (CWC toxic chemicals and precursors)
APPLICATION
APPLICATION
2. Subject to section 3, this Permit authorizes the exportation
of mixtures of CWC toxic chemicals and precursors to any country other than to a country listed on the Area Control List or to
Iraq or North Korea.
2. Sous réserve de l’article 3, la présente licence autorise
l’exportation des mélanges de produits chimiques toxiques et
précurseurs CAC vers les pays autres que ceux figurant sur la
Liste des pays visés, l’Iraq et la Corée du Nord.
GENERAL
DISPOSITION GÉNÉRALE
3. (1) Any resident of Canada may, under the authority of and
in accordance with this Permit, export from Canada mixtures that
contain less than 10 per cent by weight of any CWC toxic chemical or precursor described in item 7003 or 7004 of the Guide.
3. (1) Tout résident du Canada peut, en vertu de la présente licence et conformément à celle-ci, exporter du Canada les mélanges qui contiennent, en poids, moins de 10 pour cent de produits
chimiques toxiques et précurseurs CAC visés aux articles 7003
ou 7004 du Guide.
(2) Tout résident du Canada peut, en vertu de la présente licence et conformément à celle-ci, exporter du Canada les mélanges qui contiennent, en poids, moins de 25 pour cent de produits
chimiques toxiques et précurseurs CAC visés aux articles 7005
ou 7006 du Guide.
(2) Any resident of Canada may, under the authority of and in
accordance with this Permit, export from Canada mixtures that
contain less than 25 per cent by weight of any CWC toxic chemical or precursor described in item 7005 or 7006 of the Guide.
———
a
S.C. 1994, c. 47, s. 107
———
a
L.C. 1994, ch. 47, art. 107
1555
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-265
CONDITIONS
4. It is a condition of this Permit that the exporter
(a) keep at the exporter’s place of business or residence any
documents in respect of each export made under this Permit for
a period of six years after the date of the export;
(b) on request, make the documents referred to in paragraph (a)
available to an officer of the Export Controls Division; and
(c) where mixtures of CWC toxic chemicals and precursors are
required to be reported in a prescribed form under the Customs
Act, insert the expression “GEP-38” or “LGE-38” in the appropriate field of the prescribed form.
COMING INTO FORCE
5. This Permit comes into force on April 23, 1998.
ENTRÉE EN VIGUEUR
5. La présente licence entre en vigueur le 23 avril 1998.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Permit.)
(Ce résumé ne fait pas partie de la licence.)
Description
La Convention sur les armes chimiques (CAC), dont le Canada
est un État Partie, est entrée en vigueur le 29 avril 1997. La CAC
exige notamment que des contrôles à l’exportation soient appliqués aux produits chimiques et aux précurseurs visés par les trois
annexes. La modification apportée à la Liste de marchandises
d’exportation contrôlée exigera que tous les produits chimiques
et précurseurs visés par les annexes de la CAC, qu’ils soient exportés seuls ou en mélanges, soient assujettis aux exigences en
matière de licences d’exportation.
Pour alléger certaines procédures administratives associées aux
licences d’exportation pour les mélanges, une nouvelle licence
générale d’exportation (LGE) est introduite. La LGE no 38 autorise l’exportation de mélanges contenant des produits chimiques
et des précurseurs des annexes 2 et 3 de la CAC parce que les
produits visés par ces annexes ont été jugés comporter un risque
stratégique moindre que les produits chimiques et les précurseurs
de l’Annexe 1. La LGE no 38 permet l’exportation de produits
chimiques et de précurseurs de l’Annexe 2 de la CAC sous forme
de mélange lorsque ce mélange contient, en poids, moins de 10 %
d’un produit chimique ou d’un précurseur de l’Annexe 2. La LGE
no 38 permet aussi l’exportation de produits chimiques et de précurseurs de l’Annexe 3 de la CAC sous forme de mélange lorsque
ce mélange contient, en poids, moins de 25 % d’un produit chimique ou d’un précurseur de l’Annexe 3. Un pourcentage moindre est prévu pour les produits de l’Annexe 2 que pour ceux de
l’Annexe 3 parce que les produits de l’Annexe 2 sont légèrement
plus sensibles et qu’ils posent un risque un peu plus grand que les
produits chimiques et les précurseurs de l’Annexe 3. Cette LGE
permettra de telles exportations vers la plupart des destinations.
Elle satisfera à toutes les exigences rattachées aux régimes de
contrôle mentionnés. Avant d’être autorisés à utiliser la LGE
no 38, les exportateurs devront respecter certaines conditions,
notamment conserver les documents concernant toutes les exportations effectuées et communiquer ces documents sur demande.
Solutions de rechange
Imposer des licences d’exportation individuelles (LEI) pour
l’exportation de mélanges contenant une quantité quelconque de
produits chimiques des annexes 2 et 3 de la CAC constituerait un
Description
The Chemical Weapons Convention (CWC), to which Canada
is State Party, came into effect on April 29, 1997. The CWC requires, inter alia, that export controls be implemented for all
three Schedules of chemicals and precursors. An amendment to
the Export Control List is being made. This amendment will require that all CWC Scheduled chemicals and precursors, whether
exported alone or in mixtures, will be subject to the export permit
requirements.
In order to alleviate some of the administrative burden associated with export permits for mixtures, a new General Export
Permit is being introduced. GEP 38 authorizes the export of
mixtures containing CWC Schedule 2 and 3 chemicals and precursors because these Schedules have been deemed to be of less
strategic risk than the Schedule 1 chemicals and precursors.
GEP 38 permits the export of CWC Schedule 2 chemicals and
precursors, when in a mixture, if less than 10% of a Schedule 2
chemical or precursor, by weight, is contained in that mixture.
GEP 38 also permits the export of CWC Schedule 3 chemicals
and precursors, when in a mixture, if less than 25% of a Schedule 3 chemical or precursor, by weight, is contained in that mixture. Schedule 2 contains a lesser percentage than Schedule 3
because they are slightly more sensitive and pose a slightly
greater risk than Schedule 3 chemicals and precursors. This GEP
will permit such exports to most destinations. It will provide all
necessary compliance with the referenced control regimes. Before
exporters are permitted to use GEP 38, they will be required to
comply with certain conditions, including a requirement that they
maintain records of all exports and make such records available
on request.
Alternatives
The alternative of imposing Individual Export Permits (IEP) on
the export of mixtures containing any quantity of CWC Schedule 2 and 3 chemicals would present a significant burden on the
1556
CONDITIONS
4. La présente licence est assortie des conditions suivantes :
a) l’exportateur conserve, à son établissement ou à sa résidence, les documents relatifs à toute exportation effectuée au
titre de la présente licence, et ce pendant les six ans suivant la
date d’exportation;
b) à la demande de tout agent de la Direction des contrôles à
l’exportation, il lui communique les documents visés à l’alinéa a);
c) si les mélanges de produits chimiques toxiques et précurseurs CAC doivent être déclarés, sur le formulaire réglementaire, aux termes de la Loi sur les douanes, il inscrit la mention
« LGE-38 » ou « GEP-38 » à l’endroit prévu à cet effet.
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-265
Canadian chemical manufacturing industry and the exporting
community. Given the fact that these toxic chemicals and precursors mixed with other chemicals have a wide range of civilian
applications in the manufacture of domestic goods (such as
pharmaceuticals, detergents, paints, etc.) the imposition of IEPs
seems to be without sufficient justification.
A General Export Permit will impose a smaller burden on this
commerce and still provide compliance with the CWC.
fardeau important pour les fabricants et pour les exportateurs
canadiens. Étant donné que ces produits chimiques et précurseurs
toxiques mélangés à d’autres produits chimiques ont de nombreuses applications civiles dans la fabrication de produits nationaux
(tels que les produits pharmaceutiques, les détergents, les peintures, etc.), l’exigence de LEI ne semble pas suffisamment justifiée.
Une licence générale d’exportation allégera les exigences rattachées à ce commerce tout en assurant la conformité à la CAC.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
While it is difficult to estimate accurately, the increased paper
burden that imposition of IEPs for all exports of mixtures containing CWC Schedule 2 and 3 chemicals and precursors would be
considerable both for the department and for the chemical manufacturers. By avoiding these burdens through introduction of this
GEP will ensure that both industry and government regulators are
not unduly constrained by what some might consider to be onerous regulations.
Bien qu’il soit difficile à évaluer précisément, le fardeau accru
découlant de l’imposition de LEI pour toutes les exportations de
mélanges contenant des produits chimiques et des précurseurs des
annexes 2 et 3 de la CAC serait considérable pour le Ministère et
pour les fabricants de produits chimiques. L’évitement de ce fardeau par l’introduction de la présente LGE garantira que
l’industrie et les autorités réglementaires ne seront pas indûment
entravées par ce que certains pourraient considérer comme des
règlements onéreux.
Consultation
Consultations
The Nuclear Non-Proliferation and Disarmament Implementation Agency and the Non-Proliferation , Arms Control and Disarmament Division of the Department of Foreign Affairs and
International Trade, as well as the Chemical Manufacturers Association have been consulted extensively on the implementation
of the Chemical Weapons Convention, Australia Group and the
Wassenaar Arrangement. The introduction of this GEP is a result
of a written comment the Department received concerning related
draft regulatory amendments which where pre-published in the
Canada Gazette Part I on August 2, 1997. These earlier draft
amendments included an Export Control List amendment, an
Import Control List amendment, a General Export Permit
(GEP-37) and a General Import Permit (GIP-108).
L’Agence des affaires nucléaires, de l’application de la nonprolifération et du désarmement et la Direction de la nonprolifération, du contrôle des armements et du désarmement du
ministère des Affaires étrangères et du Commerce international,
ainsi que l’Association canadienne des fabricants de produits
chimiques, ont été largement consultées sur la mise en œuvre des
dispositions de la Convention sur les armes chimiques, du
Groupe de l’Australie et de l’Arrangement de Wassenaar.
L’introduction de cette LGE résulte d’une observation écrite que
le Ministère a reçue concernant le projet de modification aux
règlements publié par anticipation dans la Gazette du Canada
Partie I du 2 août 1997. Ce projet de modification prévoyait une
modification à la Liste de marchandises d’exportation contrôlée,
une modification à la Liste de marchandises d’importation contrôlée, une Licence générale d’exportation (LGE no 37) et une
Licence générale d’importation (LGI no 108).
Compliance
Respect et exécution
The export of the goods covered by GEP 38 requires an export
permit. Non-adherence to this requirement and the conditions of
GEP 38 are offenses and may lead to prosecution under the Export and Import Permits Act.
L’exportation des marchandises visées par la LGE no 38 nécessite une licence d’exportation. L’exportation sans licence et la
non-conformité aux conditions de la LGE no 38 constituent des
infractions pouvant donner lieu à des poursuites en vertu de la Loi
sur les licences d’exportation et d’importation.
Contact
Thomas E. Jones
Deputy Director (Technology)
Export Controls Division
Export and Import Permits Bureau
Department of Foreign Affairs
P.O. Box 481
Station A
Ottawa, Ontario
K1N 9K6
Tel.: (613) 996-2387
FAX: (613) 996-9933
Personne-ressource
Thomas E. Jones
Directeur adjoint (Technologie)
Direction des contrôles à l’exportation
Direction générale des contrôles à l’exportation et à
l’importation
Ministère des Affaires étrangères
C.P. 481
Succursale A
Ottawa (Ontario)
K1N 9K6
Téléphone : (613) 996-2387
TÉLÉCOPIEUR : (613) 996-9933
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
1557
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Registration
SOR/98-266
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-266
23 April, 1998
Enregistrement
DORS/98-266 23 avril 1998
EXPORT AND IMPORT PERMITS ACT
LOI SUR LES LICENCES D’EXPORTATION ET
D’IMPORTATION
General Import Permit No. 108 — CWC Toxic
Chemicals and Precursors
Licence générale d’importation no 108 — Produits
chimiques toxiques et précurseurs CAC
The Minister of Foreign Affairs, pursuant to subsection 8(1.1)a
of the Export and Import Permits Act, hereby issues the annexed
General Import Permit No. 108 — CWC Toxic Chemicals and
Precursors.
Ottawa, April 23, 1998
Lloyd Axworthy
Minister of Foreign Affairs
En vertu du paragraphe 8(1.1)a de la Loi sur les licences
d’exportation et d’importation, le ministre des Affaires étrangères
délivre la Licence générale d’importation no 108 — Produits
chimiques toxiques et précurseurs CAC, ci-après.
Ottawa, le 23 avril 1998
Le ministre des Affaires étrangères,
Lloyd Axworthy
GENERAL IMPORT PERMIT NO. 108 — CWC TOXIC
CHEMICALS AND PRECURSORS
LICENCE GÉNÉRALE D’IMPORTATION No 108 —
PRODUITS CHIMIQUES TOXIQUES ET PRÉCURSEURS
CAC
INTERPRETATION
DÉFINITIONS
1. The definitions in this section apply in this Permit.
“CWC toxic chemicals and precursors” means the goods referred
to in Group 7 of the schedule to the Export Control List that
are described in any of items 7003 to 7006 of the Guide.
(produits chimiques toxiques et précurseurs CAC)
“Export Controls Division” means the Export Controls Division
of the Department of Foreign Affairs and International Trade.
(Direction des contrôles à l’exportation)
“Guide” has the same meaning as in section 1 of the Export Control List. (Guide)
1. Les définitions qui suivent s’appliquent à la présente licence.
« Direction des contrôles à l’exportation » La Direction des contrôles à l’exportation du ministère des Affaires étrangères et du
Commerce international. (Export Controls Division)
« Guide » S’entend au sens de l’article 1 de la Liste des marchandises d’exportation contrôlée. (Guide)
« produits chimiques toxiques et précurseurs CAC » Marchandises du groupe 7 de l’annexe de la Liste des marchandises
d’exportation contrôlée qui sont visées à l’un des articles 7003
à 7006 du Guide. (CWC toxic chemicals and precursors)
GENERAL
DISPOSITION GÉNÉRALE
2. Any resident of Canada may, under the authority of and in
accordance with this Permit, import CWC Toxic Chemicals and
Precursors from all sources.
2. Tout résident du Canada peut, en vertu de la présente licence
et conformément à celle-ci, importer de toute source des produits
chimiques toxiques et précurseurs CAC.
CONDITIONS
CONDITIONS
3. La présente licence est assortie des conditions suivantes :
a) l’importateur conserve, à son établissement ou à sa résidence, les documents relatifs à toute importation effectuée au
titre de la présente licence, et ce pendant les six ans suivant la
date d’importation;
b) à la demande de tout agent de la Direction des contrôles à
l’exportation, il lui communique les documents visés à
l’alinéa a);
c) si les produits chimiques toxiques et précurseurs CAC doivent être déclarés, sur le formulaire réglementaire, aux termes
de la Loi sur les douanes, il inscrit la mention « LGI-108 » ou
« GIP-108 » à l’endroit prévu à cet effet.
3. It is a condition of this Permit that the importer
(a) keep at the importer’s place of business or residence the
documents in respect of each import made under this Permit
for a period of six years after the date of the import;
(b) on request, make the documents referred to in paragraph (a)
available to an officer of the Export Controls Division; and
(c) where any CWC toxic chemicals and precursors are required to be reported in a prescribed form under the Customs
Act, insert the statement “GIP-108” or “LGI-108” in the appropriate field of the prescribed form.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
4. This Permit comes into force on April 23, 1998.
———
a
S.C. 1994, c. 47, s. 108(1)
1558
4. La présente licence entre en vigueur le 23 avril 1998.
———
a
L.C. 1994, ch. 47, par. 108(1)
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-266
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Permit.)
(Ce résumé ne fait pas partie de la licence.)
Description
Description
With the entry into force (EIF) of the Chemical Weapons Convention (CWC) on April 29, 1997, the importation into Canada of
certain CWC toxic chemicals and precursors as defined in
Item 74 of the Import Control List (ICL) are controlled.
Avec l’entrée en vigueur de la Convention sur les armes chimiques (CAC) le 29 avril 1997, l’importation au Canada de certains
produits et précurseurs chimiques toxiques régis par la CAC et
définis à l’article 74 de la Liste des marchandises d’importation
contrôlée (LMIC) sera contrôlée.
La licence générale d’importation (LGI) n° 108 autorise
l’importation, de toutes sources, de certains des produits et précurseurs chimiques toxiques régis par la CAC et définis
à l’article 74 de la LMIC. Puisque l’article 74 de la Liste des
marchandises d’importation contrôlée renvoie aux articles 7001
à 7006 de la Liste des marchandises d’exportation contrôlée
(LMEC), seuls les articles 7003 à 7006 de la LMEC sont visés
par la présente licence générale d’importation. Ces derniers produits chimiques restent contrôlés en vertu de la CAC, mais on a
jugé qu’ils présentent un faible risque stratégique.
General Import Permit (GIP) No. 108 authorizes the import of
certain of these CWC toxic chemicals and precursors as defined
in ICL Item 74 from all sources. Since Import Control List
Item 74 cross-references Items 7001 to 7006 of the Export Control List (ECL), only ECL Items 7003 to 7006 apply to this General Import Permit. Although these latter chemicals remain controlled under the CWC, they are considered to present a low strategic risk.
Alternatives
Solutions de rechange
To regulate these imports by imposing Individual Import
Permits (IIPs) represents a significant administrative burden on
the Canadian chemical manufacturing industry and the Department of Foreign Affairs and International Trade. Given the fact
that these toxic chemicals and precursors have a wide range of
civilian applications in the manufacture of domestic goods (such
as pharmaceuticals, detergents, ceramics, textiles, paints, etc.), the
imposition of IIPs would affect a broad sector of civilian products
and such specific controls would not be easily justified.
Le fait de réglementer ces importations en exigeant des licences d’importation individuelles (LII) constituerait un important
fardeau administratif pour les fabricants canadiens de produits
chimiques et pour le ministère des Affaires étrangères et du
Commerce international. Étant donné que ces produits et précurseurs chimiques toxiques ont de nombreuses applications civiles
dans la fabrication de produits nationaux (tels que les produits
pharmaceutiques, les détergents, la céramique, les textiles, les
peintures), l’exigence de LII toucherait une vaste gamme de produits civils. De plus, ces contrôles ne seraient pas facilement justifiés.
Comme on considère que ces marchandises présentent un faible risque stratégique, l’exigence d’une licence générale
d’importation pour le commerce de ces marchandises n’est pas
considérée comme posant un problème ou un risque important.
Since these goods are considered to be of low strategic risk, a
General Import Permit for trade in these low sensitivity goods is
not seen to represent a significant concern or risk.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The additional administrative paper burden and effort arising
from the introduction of IIPs after EIF of the CWC are considered
to be significant both for the Department and the chemical manufacturers. The elimination of this burden through the introduction
of a GIP will reduce administrative costs for both industry and the
Department.
Le fardeau administratif supplémentaire découlant de
l’imposition de LII après la date d’entrée en vigueur de la CAC
est jugé important pour le Ministère et pour les fabricants canadiens de produits chimiques. L’élimination de ce fardeau par la
délivrance d’une LGI réduira les coûts administratifs imposés à
l’industrie et au Ministère.
Consultation
Consultations
The Nuclear, Non-Proliferation and Disarmament Implementation Agency and, the Non-Proliferation Arms Control and Disarmament Division of the Department of Foreign Affairs and International Trade and the Chemical Manufacturers Association have
been consulted extensively on the implementation of Australia
Group, Wassenaar Arrangement and the CWC-related control
mechanisms. The draft amendments were published in the
Canada Gazette, Part I, on August 2, 1997. The one written
comment received has since been addressed.
L’Agence des affaires nucléaires, de l’application de la
non-prolifération et du désarmement et la Direction de la
non-prolifération et du contrôle des armements et du désarmement du ministère des Affaires étrangères et du Commerce international, ainsi que l’Association canadienne des fabricants de
produits chimiques ont été largement consultées sur la mise en
oeuvre des dispositions du Groupe de l’Australie, de l’Entente de
Wassenaar et des mécanismes de contrôle liés à la CAC. Le projet
de modifications proposées fut publié dans la Gazette du Canada,
Partie I, le 2 août 1997. Un seul commentaire écrit fut reçu et
notifié.
1559
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-266
Compliance
Respect et exécution
The import of the goods covered by GIP No. 108 requires an
import permit when imported from any country. Non-adherence
to this requirement and the conditions of GIP No. 108 are offences and may lead to prosecution under the Export and Import
Permits Act.
Toutes les importations de marchandises visées par la LGI
n° 108 nécessitent une licence, quelle que soit la source de
l’importation. Le non-respect de cette exigence et la nonconformité aux conditions de la LGI n° 108 peuvent donner lieu à
des poursuites en vertu de la Loi sur les licences d’exportation et
d’importation.
Contact
Thomas E. Jones
Deputy Director (Technology)
Export Controls Division
Export and Import Permits Bureau
Department of Foreign Affairs
P.O. Box 481
Station A
Ottawa, Ontario
K1N 9K6
Tel.: (613) 996-2387
FAX: (613) 996-9933
Personne-ressource
Thomas E. Jones
Directeur adjoint (Technologie)
Direction des contrôles à l’exportation
Direction générale des contrôles à l’exportation et à
l’importation
Ministère des Affaires étrangères
C.P. 481
Succursale A
Ottawa (Ontario)
K1N 9K6
Téléphone : (613) 996-2387
TÉLÉCOPIEUR : (613) 996-9933
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
1560
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Registration
SOR/98-267
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-267
23 April, 1998
Enregistrement
DORS/98-267 23 avril 1998
NATIONAL ENERGY BOARD ACT
LOI SUR L’OFFICE NATIONAL DE L’ÉNERGIE
Regulations Amending the National Energy Board
Cost Recovery Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur le
recouvrement des frais de l’Office national de
l’énergie
Whereas the National Energy Board has determined that certain
costs are attributable to its responsibilities under the National
Energy Board Act or any other Act of Parliament;
Attendu que l’Office national de l’énergie juge que des frais
sont afférents à l’exercice de ses attributions dans le cadre de la
Loi sur l’Office national de l’énergie et de toute autre loi fédérale;
Attendu que le Conseil du Trésor a, le 20 novembre 1997,
agréé la prise par l’Office national de l’énergie du Règlement
modifiant le Règlement sur le recouvrement des frais de l’Office
national de l’énergie, ci-après,
À ces causes, en vertu de l’article 24.1a de la Loi sur l’Office
national de l’énergie, l’Office national de l’énergie prend le Règlement modifiant le Règlement sur le recouvrement des frais de
l’Office national de l’énergie, ci-après.
Calgary (Alberta), le 15 avril 1998
And whereas the Treasury Board has approved, on November 20, 1997, the making by the National Energy Board of the
annexed Regulations Amending the National Energy Board Cost
Recovery Regulations;
Therefore, the National Energy Board, pursuant to section 24.1a of the National Energy Board Act, hereby makes the
annexed Regulations Amending the National Energy Board Cost
Recovery Regulations.
Calgary, Alberta, April 15, 1998
REGULATIONS AMENDING THE NATIONAL ENERGY
BOARD COST RECOVERY REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LE
RECOUVREMENT DES FRAIS DE L’OFFICE NATIONAL
DE L’ÉNERGIE
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. Section 2 of the National Energy Board Cost Recovery
Regulations1 is amended by adding the following in alphabetical order:
“border accommodation electricity exporter” means a person who
transfers power or energy for the purpose of providing electricity to
(a) a person in the United States who lacks ready access to
services from a power system in that country,
(b) a work that is located in part in Canada and in part in the
United States, or
(c) a person in the United States who has lost service from a
power system in that country as a result of an emergency;
(exportateur d’électricité offrant un service frontalier)
“border accommodation pipeline” means a pipeline, constructed
for the transportation of natural gas across a border, that
(a) has an outside diameter of less than 100 mm,
(b) carries gas at pressures of not more than 700 kPa, and
(c) has a capacity of less than 500 m3 per day; (pipeline destiné à un service frontalier)
“cost of service” means the total cost of providing service, including operating and maintenance expenses, depreciation, amortization, taxes and return on rate base; (coût de service)
“equichange transfer” means an interchange of equal quantities of
power or energy within a stated period; (transfert
d’équivalents)
1. L’article 2 du Règlement sur le recouvrement des frais de
l’Office national de l’énergie1 est modifié par adjonction, selon
l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
« année » Année civile. (year)
« compagnie de gazoduc de faible importance » Compagnie exploitant un gazoduc dont le coût de service annuel relatif au
gazoduc est inférieur à 1 000 000 $, à l’exclusion d’une compagnie autorisée uniquement à exploiter un pipeline destiné à
un service frontalier. (small gas pipeline company)
« compagnie de gazoduc de grande importance » Compagnie
exploitant un gazoduc dont le coût de service annuel relatif au
gazoduc est égal ou supérieur à 10 000 000 $. (large gas pipeline company)
« compagnie de gazoduc de moyenne importance » Compagnie
exploitant un gazoduc dont le coût de service annuel relatif au
gazoduc est égal ou supérieur à 1 000 000 $ et inférieur à
10 000 000 $. (intermediate gas pipeline company)
« compagnie d’oléoduc de faible importance » Compagnie exploitant un oléoduc dont le coût de service annuel relatif à
l’oléoduc est inférieur à 1 000 000 $. (small oil pipeline
company)
« compagnie d’oléoduc de grande importance » Compagnie exploitant un oléoduc dont le coût de service annuel relatif à
l’oléoduc est égal ou supérieur à 10 000 000 $. (large oil pipeline company)
———
a
1
S.C. 1990, c. 7, s. 13
SOR/91-7
———
a
1
L.C. 1990, ch. 7, art. 13
DORS/91-7
1561
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-267
“fiscal year”, in respect of a company regulated by the Board,
means the regular fiscal year of the company; (exercice)
“intermediate electricity exporter” means a person authorized to
export, in any period of 12 consecutive months, a quantity of
energy not less than 50,000 megawatt hours but less than
250,000 megawatt hours; (exportateur d’électricité de moyenne
importance)
“intermediate gas pipeline company” means a company operating
a gas pipeline whose annual cost of service in respect of that
pipeline is not less than $1,000,000 but less than $10,000,000;
(compagnie de gazoduc de moyenne importance)
“intermediate oil pipeline company” means a company operating
an oil pipeline whose annual cost of service in respect of that
pipeline is not less than $1,000,000 but less than $10,000,000;
(compagnie d’oléoduc de moyenne importance)
“large electricity exporter” means a person authorized to export,
in any period of 12 consecutive months, a quantity of energy
not less than 250,000 megawatt hours; (exportateur
d’électricité de grande importance)
“large gas pipeline company” means a company operating a gas
pipeline whose annual cost of service in respect of that pipeline
is not less than $10,000,000; (compagnie de gazoduc de
grande importance)
“large oil pipeline company” means a company operating an oil
pipeline whose annual cost of service in respect of that pipeline
is not less than $10,000,000; (compagnie d’oléoduc de grande
importance)
“program costs” means the costs that are attributable to an activity for the achievement of an objective of the Board in relation
to its responsibilities under the Act or any other Act of Parliament; (coût du programme)
“sale transfer” means a transfer of power or energy under a contract of sale; (transfert relatif à la vente)
“small electricity exporter” means a person authorized to export,
in any period of 12 consecutive months, a quantity of energy
less than 50,000 megawatt hours, other than a person authorized only to make border accommodation transfers;
(exportateur d’électricité de faible importance)
“small gas pipeline company” means a company operating a gas
pipeline whose annual cost of service in respect of that pipeline
is less than $1,000,000, other than a company authorized only
to operate a border accommodation pipeline; (compagnie de
gazoduc de faible importance)
“small oil pipeline company” means a company operating an oil
pipeline whose annual cost of service in respect of that pipeline
is less than $1,000,000; (compagnie d’oléoduc de faible importance)
“year” means a calendar year. (année)
2. Paragraphs 3(a) to (c) of the Regulations are replaced by
the following:
(a) each company operating an oil pipeline;
(b) each company operating a gas pipeline; and
(c) each person or company that is an exporter of electricity.
3. Sections 4 and 5 of the Regulations are replaced by the
following:
1562
« compagnie d’oléoduc de moyenne importance » Compagnie
exploitant un oléoduc dont le coût de service annuel relatif à
l’oléoduc est égal ou supérieur à 1 000 000 $ et inférieur à
10 000 000 $. (intermediate oil pipeline company)
« coût de service » Coût total de la prestation du service, y compris les frais d’exploitation et d’entretien, la dépréciation,
l’amortissement, l’impôt et le rendement de la base tarifaire.
(cost of service)
« coût du programme » Coût imputable à une activité menée en
vue de la réalisation d’un objectif de l’Office lié à l’exercice de
ses attributions dans le cadre de la Loi et de toute autre loi fédérale. (program costs)
« exercice » Dans le cas d’une compagnie réglementée par
l’Office, s’entend de son exercice habituel. (fiscal year)
« exportateur d’électricité de faible importance » Personne autorisée à exporter, pendant 12 mois consécutifs, une quantité
d’énergie inférieure à 50 000 mégawatts-heures, sauf une personne autorisée uniquement à faire des transferts en vue d’un
service frontalier. (small electricity exporter)
« exportateur d’électricité de grande importance » Personne autorisée à exporter, pendant 12 mois consécutifs, une quantité
d’énergie égale ou supérieure à 250 000 mégawatts-heures.
(large electricity exporter)
« exportateur d’électricité de moyenne importance » Personne
autorisée à exporter, pendant 12 mois consécutifs, une quantité
d’énergie égale ou supérieure à 50 000 mégawatts-heures et inférieure à 250 000 mégawatts-heures. (intermediate electricity
exporter)
« exportateur d’électricité offrant un service frontalier » Personne
qui transfère de la puissance ou de l’énergie pour l’alimentation en électricité :
a) soit d’une personne des États-Unis qui n’a pas accès de
façon immédiate aux services d’un réseau d’électricité dans
ce pays;
b) soit d’un ouvrage situé en partie au Canada et en partie
aux États-Unis;
c) soit d’une personne des États-Unis qui, en raison d’une
situation d’urgence, ne reçoit plus les services d’un réseau
d’électricité dans ce pays. (border accommodation electricity exporter)
« pipeline destiné à un service frontalier » Gazoduc :
a) dont le diamètre extérieur est inférieur à 100 mm;
b) qui transporte au-delà des frontières du gaz naturel à des
pressions égales ou inférieures à 700 kPa;
c) dont la capacité est inférieure à 500 m3 par jour. (border
accommodation pipeline)
« transfert d’équivalents » Échange de quantités égales de puissance ou d’énergie au cours d’une période déterminée.
(equichange transfer)
« transfert relatif à la vente » Transfert de puissance ou d’énergie
aux termes d’un contrat de vente. (sale transfer)
2. Les alinéas 3a) à c) du même règlement sont remplacés
par ce qui suit :
a) aux compagnies exploitant un oléoduc;
b) aux compagnies exploitant un gazoduc;
c) aux personnes et compagnies exportant de l’électricité.
3. Les articles 4 et 5 du même règlement sont remplacés par
ce qui suit :
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-267
4. (1) Each large oil pipeline company shall, every year, pay to
the Board a cost recovery charge calculated in the manner set out
in subsection 14(1).
4. (1) Les compagnies d’oléoducs de grande importance paient
annuellement à l’Office, au titre du recouvrement des frais, les
droits calculés conformément au paragraphe 14(1).
(2) Each large gas pipeline company shall, every year, pay to
the Board a cost recovery charge calculated in the manner set out
in subsection 14(2).
(2) Les compagnies de gazoducs de grande importance paient
annuellement à l’Office, au titre du recouvrement des frais, les
droits calculés conformément au paragraphe 14(2).
(3) Each large electricity exporter shall, every year, pay to the
Board a cost recovery charge calculated in the manner set out in
subsection 14(3).
(3) Les exportateurs d’électricité de grande importance paient
annuellement à l’Office, au titre du recouvrement des frais, les
droits calculés conformément au paragraphe 14(3).
5. (1) Subject to subsection (5), each intermediate oil pipeline
company, intermediate gas pipeline company and intermediate
electricity exporter shall, every year, pay to the Board an administration fee of $10,000.
5. (1) Sous réserve du paragraphe (5), les compagnies
d’oléoducs de moyenne importance, les compagnies de gazoducs
de moyenne importance et les exportateurs d’électricité de
moyenne importance paient annuellement à l’Office, au titre des
frais administratifs, une redevance de 10 000 $.
(2) Subject to subsection (5), each small oil pipeline company,
small gas pipeline company and small electricity exporter shall,
every year, pay to the Board an administration fee of $500.
(2) Sous réserve du paragraphe (5), les compagnies d’oléoducs
de faible importance, les compagnies de gazoducs de faible importance et les exportateurs d’électricité de faible importance
paient annuellement à l’Office, au titre des frais administratifs,
une redevance de 500 $.
(3) An administration fee of $500 is payable by a border accommodation electricity exporter to the Board for the issuance of
a permit or licence authorizing a border accommodation transfer.
(3) Une redevance de 500 $, au titre des frais administratifs, est
payable à l’Office par l’exportateur d’électricité offrant un service
frontalier pour la délivrance d’un permis ou d’une licence autorisant un transfert en vue d’un service frontalier.
(4) Une redevance de 500 $, au titre des frais administratifs, est
payable à l’Office pour la délivrance d’un certificat ou d’une
ordonnance autorisant la construction ou l’exploitation d’un pipeline destiné à un service frontalier, ou ces deux activités.
(4) An administration fee of $500 is payable to the Board for
the issuance of a certificate or order authorizing the construction
or operation, or both, of a border accommodation pipeline.
(5) Where a certificate, permit, licence or order is issued after
June 30 of any year, no administration fee is payable pursuant to
subsection (1) or (2) for the year of issuance.
(5) Dans le cas d’un certificat, d’un permis, d’une licence ou
d’une ordonnance délivré après le 30 juin d’une année, aucune
redevance au titre de frais administratifs n’est payable aux termes
des paragraphes (1) ou (2) pour l’année de délivrance.
4. The portion of section 6 of the Regulations before paragraph (a) is replaced by the following:
4. Le passage de l’article 6 du même règlement précédant
l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
6. For the purposes of calculating cost recovery charges in accordance with these Regulations, the total costs attributable for a
year to the responsibilities of the Board under the Act or any
other Act of Parliament are 95 per cent of the aggregate of
6. Aux fins du calcul des droits exigibles au titre du recouvrement des frais aux termes du présent règlement, le total des frais
afférents à l’exercice des attributions de l’Office dans le cadre de
la Loi et de toute autre loi fédérale est égal, pour chaque année, à
95 pour cent du total :
5. Section 8 of the Regulations is replaced by the following:
8. The Board shall, in every year, adjust the total costs determined in accordance with section 6 by
(a) deducting therefrom the amount calculated under paragraph 7(a), if any, or by adding thereto the amount calculated
under paragraph 7(b), if any; and
(b) deducting therefrom any costs that are recovered under any
other Act of Parliament.
5. L’article 8 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
8. Chaque année, l’Office rajuste le total des frais établi aux
termes de l’article 6 :
a) en en soustrayant l’excédent calculé conformément à
l’alinéa 7a) ou en y ajoutant l’excédent calculé conformément
à l’alinéa 7b), selon le cas;
b) en en soustrayant les frais recouvrés sous le régime d’autres
lois fédérales.
6. The heading before section 10 and sections 10 and 11 of
the Regulations are replaced by the following:
6. L’intertitre précédant l’article 10 et les articles 10 et 11
du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
Forecasts of Deliveries and Exports and Cost of Service
Evaluations
Prévisions des livraisons et des exportations et évaluations du
coût de service
10. (1) On or before August 31 in every year,
(a) each large oil pipeline company and large gas pipeline
company shall provide the Board with a forecast of deliveries,
in cubic metres, for the following year; and
10. (1) Au plus tard le 31 août de chaque année :
a) les compagnies d’oléoducs de grande importance et les
compagnies de gazoducs de grande importance fournissent à
l’Office les prévisions de leurs livraisons, en mètres cubes,
pour l’année suivante;
1563
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-267
(3) Where a company provides information to the Board pursuant to paragraph (2)(b), the Board may require the company to
certify that information by statutory declaration.
b) les exportateurs d’électricité de grande importance fournissent à l’Office les prévisions de leurs transferts relatifs à la
vente et de leurs transferts d’équivalents d’électricité garantie
et interruptible, en mégawatts-heures, pour l’année suivante.
(2) Toute compagnie d’oléoduc de moyenne importance, toute
compagnie de gazoduc de moyenne importance, toute compagnie
d’oléoduc de faible importance ou toute compagnie de gazoduc
de faible importance doit, à la demande de l’Office, fournir à
celui-ci :
a) soit une estimation du coût de service afférent aux opérations assujetties à la compétence de l’Office pour son exercice
courant;
b) soit le coût de service réel afférent aux opérations assujetties
à la compétence de l’Office pour ses deux exercices
précédents.
(3) L’Office peut demander à la compagnie qui lui fournit les
renseignements visés à l’alinéa (2)b) de les attester par déclaration solennelle.
Notification
Avis
11. On or before September 30 in every year, the Board shall
notify each large oil pipeline company, large gas pipeline company and large electricity exporter of the cost recovery charge to
be paid by that company or exporter during the following year.
11. Au plus tard le 30 septembre de chaque année, l’Office
avise les compagnies d’oléoducs de grande importance, les compagnies de gazoducs de grande importance et les exportateurs
d’électricité de grande importance des droits, au titre du recouvrement des frais, payables pour l’année suivante.
7. Les articles 13 à 21 du même règlement sont remplacés
par ce qui suit :
13. (1) L’Office calcule annuellement le montant total des frais
à recouvrer, pour l’année suivante, auprès des compagnies
d’oléoducs de grande importance en multipliant le pourcentage
calculé conformément à l’alinéa 12(1)a) par le total des frais
établi aux termes de l’article 6 et rajusté conformément à l’article 8 pour cette année et en soustrayant de ce produit le montant
total des redevances payables pour cette année selon l’article 5
par les compagnies d’oléoducs de moyenne importance et les
compagnies d’oléoducs de faible importance.
(2) L’Office calcule annuellement le montant total des frais à
recouvrer, pour l’année suivante, auprès des compagnies de gazoducs de grande importance en multipliant le pourcentage calculé conformément à l’alinéa 12(1)b) par le total des frais établi aux
termes de l’article 6 et rajusté conformément à l’article 8 pour
cette année et en soustrayant de ce produit le montant total des
redevances payables pour cette année selon l’article 5 par les
compagnies de gazoducs de moyenne importance, les compagnies
de gazoducs de faible importance et les compagnies exploitant un
pipeline destiné à un service frontalier.
(3) L’Office calcule annuellement le montant total des frais à
recouvrer, pour l’année suivante, auprès des exportateurs
d’électricité de grande importance en multipliant le pourcentage
calculé conformément à l’alinéa 12(1)c) par le total des frais
établi aux termes de l’article 6 et rajusté conformément à l’article 8 pour cette année et en soustrayant de ce produit le montant
total des redevances payables pour cette année selon l’article 5
par les exportateurs d’électricité de moyenne importance, les exportateurs d’électricité de faible importance et les exportateurs
d’électricité offrant un service frontalier.
(b) each large electricity exporter shall provide the Board with
a forecast of its firm and interruptible sale transfers and
equichange transfers of electricity, in megawatt hours, for the
following year.
(2) An intermediate oil pipeline company, intermediate gas
pipeline company, small oil pipeline company or small gas pipeline company shall, at the Board’s request, provide the Board
with
(a) an estimate of the cost of service for the operations of the
company that are subject to the jurisdiction of the Board, for
the company’s current fiscal year; or
(b) the actual cost of service for the operations of the company
that are subject to the jurisdiction of the Board, for the company’s two preceding fiscal years.
7. Sections 13 to 21 of the Regulations are replaced by the
following:
13. (1) The Board shall, annually, determine the total amount
of costs to be recovered for the following year from large oil
pipeline companies by multiplying the percentage determined
under paragraph 12(1)(a) by the total costs determined in accordance with section 6 and adjusted in accordance with section 8
for that year and by deducting therefrom the total amount of fees
to be paid during that year pursuant to section 5 by intermediate
oil pipeline companies and small oil pipeline companies.
(2) The Board shall, annually, determine the total amount of
costs to be recovered for the following year from large gas pipeline companies by multiplying the percentage determined under
paragraph 12(1)(b) by the total costs determined in accordance
with section 6 and adjusted in accordance with section 8 for that
year and by deducting therefrom the total amount of fees to be
paid during that year pursuant to section 5 by intermediate gas
pipeline companies and small gas pipeline companies and companies operating border accommodation pipelines.
(3) The Board shall, annually, determine the total amount of
costs to be recovered for the following year from large electricity
exporters by multiplying the percentage determined under paragraph 12(1)(c) by the total costs determined in accordance with
section 6 and adjusted in accordance with section 8 for that year
and by deducting therefrom the total amount of fees to be paid
during that year pursuant to section 5 by intermediate electricity
exporters, small electricity exporters and border accommodation
electricity exporters.
1564
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-267
CALCULATION OF COST RECOVERY CHARGES
Calcul des droits au titre du recouvrement des frais
14. (1) The cost recovery charge payable by a large oil pipeline
company is equal to the amount determined by the formula
14. (1) Les droits payables, au titre du recouvrement des frais,
par une compagnie d’oléoduc de grande importance sont calculés
selon la formule suivante :
A x B/C
A x B/C
where
A is the total amount of costs determined in accordance with subsection 13(1);
B is the forecast of deliveries, in cubic metres, of that company
for the following year provided to the Board pursuant to paragraph 10(1)(a); and
C is the aggregate of the forecasts of deliveries, in cubic metres,
for the following year, of all the large oil pipeline companies,
provided to the Board pursuant to paragraph 10(1)(a).
où :
A représente le montant total des frais calculé selon le paragraphe 13(1);
B la prévision des livraisons, en mètres cubes, de la compagnie
pour l’année suivante, fournie à l’Office conformément à
l’alinéa 10(1)a);
C l’ensemble des prévisions des livraisons, en mètres cubes, pour
l’année suivante, de toutes les compagnies d’oléoducs de
grande importance, fournies à l’Office conformément à l’alinéa 10(1)a).
(2) Les droits payables, au titre du recouvrement des frais, par
une compagnie de gazoduc de grande importance sont calculés
selon la formule suivante :
(2) The cost recovery charge payable by a large gas pipeline
company is equal to the amount determined by the formula
A x B/C
A x B/C
where
A is the total amount of costs determined in accordance with subsection 13(2);
B is the forecast of deliveries, in cubic metres, of that company
for the following year provided to the Board pursuant to paragraph 10(1)(a); and
C is the aggregate of the forecasts of deliveries, in cubic metres,
for the following year, of all the large gas pipeline companies,
provided to the Board pursuant to paragraph 10(1)(a).
où :
A représente le montant total des frais calculé selon le paragraphe 13(2);
B la prévision des livraisons, en mètres cubes, de la compagnie
pour l’année suivante, fournie à l’Office conformément à
l’alinéa 10(1)a);
C l’ensemble des prévisions des livraisons, en mètres cubes, pour
l’année suivante, de toutes les compagnies de gazoducs de
grande importance, fournies à l’Office conformément à l’alinéa 10(1)a).
(3) Les droits payables, au titre du recouvrement des frais, par
un exportateur d’électricité de grande importance correspondent
au plus élevé de 500 $ ou du montant calculé selon la formule
suivante :
(3) The cost recovery charge payable by a large electricity exporter is the greater of $500 and the amount determined by the
formula
A x (B+C)/(D+E)
where
A is the total amount of costs determined in accordance with subsection 13(3);
B is the aggregate of the actual or estimated firm and interruptible
sale transfers and equichange transfers of electricity as determined by the Board from its export database, in megawatt
hours, of that exporter for the current year and the two preceding years;
C is the forecast, in megawatt hours, of the firm and interruptible
sale transfer of electricity of that exporter for the year following the current year provided to the Board pursuant to paragraph 10(1)(b);
D is the aggregate of the actual or estimated firm and interruptible
sale transfers and equichange transfers of electricity as determined by the Board from its export database, in megawatt
hours, of all the large electricity exporters for the current year
and the two preceding years; and
E is the aggregate of the forecasts, in megawatt hours, of the firm
and interruptible sale transfers of electricity of all the large
electricity exporters for the year following the current year
provided to the Board pursuant to paragraph 10(1)(b).
A x (B + C)/(D + E)
où :
A représente le montant total des frais calculé selon le paragraphe 13(3);
B la somme des transferts relatifs à la vente et des transferts
d’équivalents d’électricité garantie et interruptible, réels ou estimatifs, en mégawatts-heures, de cet exportateur pour l’année
courante et les deux années précédentes, déterminés par
l’Office selon sa base de données relatives aux exportations;
C les prévisions des transferts relatifs à la vente d’électricité garantie et interruptible, en mégawatts-heures, de cet exportateur
pour l’année suivant l’année courante, fournies à l’Office conformément à l’alinéa 10(1)b);
D la somme des transferts relatifs à la vente et des transferts
d’équivalents d’électricité garantie et interruptible, réels ou estimatifs, en mégawatts-heures, de tous les exportateurs
d’électricité de grande importance pour l’année courante et les
deux années précédentes, déterminés par l’Office selon sa base
de données relatives aux exportations;
E l’ensemble des prévisions des transferts relatifs à la vente
d’électricité garantie et interruptible, en mégawatts-heures, de
tous les exportateurs d’électricité de grande importance pour
l’année suivant l’année courante, fournies à l’Office conformément à l’alinéa 10(1)b).
1565
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-267
(4) For the purpose of calculating the actual firm and interruptible sale transfers and equichange transfers referred to in the
descriptions of B and D in subsection (3), any exports of firm or
interruptible energy that are made pursuant to an equichange export contract shall be adjusted from time to time by the Board, by
subtracting the quantity of energy imported into Canada from the
quantity of energy exported from Canada pursuant to that
contract.
Annual Adjustment
(4) Aux fins du calcul des transferts relatifs à la vente et des
transferts d’équivalents, réels, d’électricité garantie et interruptible visés aux éléments B et D du paragraphe (3), l’Office rajuste
périodiquement les exportations d’énergie garantie et interruptible
qui sont faites aux termes d’un contrat d’exportation concernant
le transfert d’équivalents, en soustrayant la quantité d’énergie
importée au Canada de la quantité d’énergie exportée aux termes
de ce contrat.
Rajustement annuel
15. On or before August 31 in every year, the Board shall determine, for the preceding year, the actual deliveries, in cubic
metres, of each large oil pipeline company and each large gas
pipeline company and the actual firm and interruptible export
sales of electricity, in megawatt hours, of each large electricity
exporter.
15. Au plus tard le 31 août de chaque année, l’Office détermine, pour l’année précédente, les livraisons réelles, en mètres
cubes, de chaque compagnie d’oléoduc de grande importance et
de chaque compagnie de gazoduc de grande importance, ainsi que
les ventes à l’exportation réelles d’électricité garantie et interruptible, en mégawatts-heures, de chaque exportateur d’électricité de
grande importance.
16. Au plus tard le 30 septembre de chaque année, l’Office calcule, pour l’année précédente :
a) le montant total révisé des frais recouvrables auprès de
l’ensemble des compagnies d’oléoducs de grande importance,
en multipliant le pourcentage calculé conformément à l’alinéa 12(1)a) pour l’année courante par le total des frais établi
aux termes de l’article 6 et rajusté conformément à l’article 8
pour l’année précédente;
b) le montant total révisé des frais recouvrables auprès de
l’ensemble des compagnies de gazoducs de grande importance,
en multipliant le pourcentage calculé conformément à l’alinéa 12(1)b) pour l’année courante par le total des frais établi
aux termes de l’article 6 et rajusté conformément à l’article 8
pour l’année précédente;
c) le montant total révisé des frais recouvrables auprès de
l’ensemble des exportateurs d’électricité de grande importance,
en multipliant le pourcentage calculé conformément à l’alinéa 12(1)c) pour l’année courante par le total des frais établi
aux termes de l’article 6 et rajusté conformément à l’article 8
pour l’année précédente.
17. (1) Au plus tard le 30 septembre de chaque année, l’Office
calcule les droits révisés payables, au titre du recouvrement des
frais, par chaque compagnie d’oléoduc de grande importance,
chaque compagnie de gazoduc de grande importance et chaque
exportateur d’électricité de grande importance pour l’année
précédente.
(2) Les droits révisés payables, au titre du recouvrement des
frais, par une compagnie d’oléoduc de grande importance, pour
l’année précédant l’année courante, sont calculés selon la formule
suivante :
16. On or before September 30 in every year, the Board shall
determine, for the preceding year,
(a) the revised total amount of costs recoverable from all large
oil pipeline companies, by multiplying the percentage determined under paragraph 12(1)(a) for the current year by the total
costs determined in accordance with section 6 and adjusted in
accordance with section 8 for that preceding year;
(b) the revised total amount of costs recoverable from all large
gas pipeline companies, by multiplying the percentage determined under paragraph 12(1)(b) for the current year by the total
costs determined in accordance with section 6 and adjusted in
accordance with section 8 for that preceding year; and
(c) the revised total amount of costs recoverable from all large
electricity exporters, by multiplying the percentage determined
under paragraph 12(1)(c) for the current year by the total costs
determined in accordance with section 6 and adjusted in accordance with section 8 for that preceding year.
17. (1) On or before September 30 in every year, the Board
shall, for the purpose of adjusting the cost recovery charge for
each large oil pipeline company, large gas pipeline company and
large electricity exporter, calculate a revised cost recovery charge
for each of those companies or exporters for the preceding year.
(2) The revised cost recovery charge of a large oil pipeline
company, for the year preceding the current year, is equal to the
amount determined by the formula
A x B/C
where
A is the revised total amount of costs determined in accordance
with paragraph 16(a);
B is the actual deliveries, in cubic metres, of that company for
that preceding year, as determined by the Board pursuant to
section 15; and
C is the aggregate of the actual deliveries, in cubic metres, for
that preceding year, of all the large oil pipeline companies, as
determined by the Board pursuant to section 15.
(3) The revised cost recovery charge of a large gas pipeline
company, for the year preceding the current year, is equal to the
amount determined by the formula
1566
A x B/C
où :
A représente le montant total révisé des frais calculé selon
l’alinéa 16a);
B les livraisons réelles, en mètres cubes, de la compagnie pour
l’année précédente, déterminées par l’Office selon l’article 15;
C l’ensemble des livraisons réelles, en mètres cubes, pour l’année
précédente, de toutes les compagnies d’oléoducs de grande importance, déterminées par l’Office selon l’article 15.
(3) Les droits révisés payables, au titre du recouvrement des
frais, par une compagnie de gazoduc de grande importance, pour
l’année précédant l’année courante, sont calculés selon la formule
suivante :
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-267
A x B/C
where
A is the revised total amount of costs determined in accordance
with paragraph 16(b);
B is the actual deliveries, in cubic metres, of that company for
that preceding year, as determined by the Board pursuant to
section 15; and
C is the aggregate of the actual deliveries, in cubic metres, for
that preceding year, of all the large gas pipeline companies, as
determined by the Board pursuant to section 15.
(4) The revised cost recovery charge of a large electricity exporter is the greater of $500 and the amount determined by the
formula
A x B/C
où :
A représente le montant total révisé des frais calculé selon
l’alinéa 16b);
B les livraisons réelles, en mètres cubes, de la compagnie pour
l’année précédente, déterminées par l’Office selon l’article 15;
C l’ensemble des livraisons réelles, en mètres cubes, pour l’année
précédente, de toutes les compagnies de gazoducs de grande
importance, déterminées par l’Office selon l’article 15.
A x B/C
where
A is the revised total amount of costs determined in accordance
with paragraph 16(c);
B is the aggregate of the actual firm and interruptible sale transfers and equichange transfers of electricity, in megawatt hours,
of that exporter for the four years preceding the current year, as
determined by the Board from its export database and pursuant
to section 15; and
C is the aggregate of the actual firm and interruptible sale transfers and equichange transfers of electricity, in megawatt hours,
of all the large electricity exporters for the four years preceding
the current year, as determined by the Board from its export
database and pursuant to section 15.
A x B/C
où :
A représente le montant total révisé des frais calculé selon
l’alinéa 16c);
B la somme des transferts relatifs à la vente et des transferts
d’équivalents, réels, d’électricité garantie et interruptible, en
mégawatts-heures, de cet exportateur pour les quatre années
précédant l’année courante, déterminés par l’Office selon sa
base de données relatives aux exportations et selon l’article 15;
C la somme des transferts relatifs à la vente et des transferts
d’équivalents, réels, d’électricité garantie et interruptible, en
mégawatts-heures, de tous les exportateurs d’électricité de
grande importance pour les quatre années précédant l’année
courante, déterminés par l’Office selon sa base de données relatives aux exportations et selon l’article 15.
18. Au plus tard le 30 septembre de chaque année, l’Office calcule, à l’égard de chaque compagnie d’oléoduc de grande importance, de chaque compagnie de gazoduc de grande importance et
de chaque exportateur d’électricité de grande importance :
a) le trop-perçu, lorsque le montant des droits payés, au titre du
recouvrement des frais, par la compagnie ou l’exportateur pour
l’année précédente est supérieur au montant des droits révisés
payables à ce titre selon le calcul prévu à l’article 17;
b) le moins-perçu, lorsque le montant des droits révisés payables, au titre du recouvrement des frais, par la compagnie ou
l’exportateur pour l’année précédente selon le calcul prévu à
l’article 17 est supérieur au montant des droits payés à ce titre.
19. L’Office rajuste chaque année les droits, calculés conformément à l’article 14, payables au titre du recouvrement des frais
par chaque compagnie d’oléoduc de grande importance, chaque
compagnie de gazoduc de grande importance et chaque exportateur d’électricité de grande importance pour l’année suivante en
en soustrayant le trop-perçu calculé conformément à l’alinéa 18a)
ou en y ajoutant le moins-perçu calculé conformément à l’alinéa 18b), selon le cas.
18. On or before September 30 in every year, the Board shall
calculate, for each large oil pipeline company, large gas pipeline
company and large electricity exporter,
(a) the amount, if any, by which the cost recovery charge paid
by that company or exporter for the preceding year exceeds the
revised cost recovery charge of that company or exporter, calculated in accordance with section 17; or
(b) the amount, if any, by which the revised cost recovery
charge of that company or exporter that is calculated in accordance with section 17 exceeds the cost recovery charge paid by
that company or exporter for the preceding year.
19. The Board shall, in every year, adjust for the following year
the cost recovery charge of each large oil pipeline company, large
gas pipeline company and large electricity exporter, as calculated
in accordance with section 14, by deducting therefrom the
amount calculated pursuant to paragraph 18(a) for that company
or exporter, if any, or by adding thereto the amount calculated
pursuant to paragraph 18(b) for that company or exporter, if any.
(4) Les droits révisés payables, au titre du recouvrement des
frais, par un exportateur d’électricité de grande importance correspondent au plus élevé de 500 $ ou du montant calculé selon la
formule suivante :
Invoicing and Interest
FACTURATION ET INTÉRÊT
20. (1) On June 30 in every year, the Board shall issue to each
intermediate oil pipeline company, intermediate gas pipeline
company, intermediate electricity exporter, small oil pipeline
company, small gas pipeline company, small electricity exporter,
company operating a border accommodation pipeline and border
accommodation electricity exporter an invoice for the fee, if any,
payable by that company or exporter under section 5.
20. (1) Le 30 juin de chaque année, l’Office envoie aux compagnies d’oléoducs de moyenne importance, aux compagnies de
gazoducs de moyenne importance, aux exportateurs d’électricité
de moyenne importance, aux compagnies d’oléoducs de faible
importance, aux compagnies de gazoducs de faible importance,
aux exportateurs d’électricité de faible importance, aux compagnies exploitant un pipeline destiné à un service frontalier et aux
exportateurs offrant un service frontalier une facture pour les
redevances qu’ils doivent respectivement payer selon l’article 5.
1567
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-267
(2) On March 31, June 30, September 30 and December 31 in
every year, the Board shall issue to each large oil pipeline company, large gas pipeline company and large electricity exporter an
invoice for 25 per cent of the cost recovery charge of that company or exporter for that year, as calculated in accordance with
section 14 and as adjusted in accordance with section 19.
(3) An amount payable under these Regulations shall be paid to
the Receiver General at the office of the Board within 30 days
after the date of issuance of the invoice.
(4) Where a company or an exporter fails to pay, in accordance
with subsection (3), any amount invoiced by the Board, the company or exporter shall pay interest on the outstanding amount at a
rate of 1.5 per cent per month, compounded monthly, beginning
on the 31st day after the date of issuance of the invoice.
8. Schedules I2 to III to the Regulations are repealed.
9. The Regulations are amended by replacing the expression “calendar year” with the word “year” in the following
provisions:
(a) section 6; and
(b) paragraphs 7(a) and (b).
(2) Les 31 mars, 30 juin, 30 septembre et 31 décembre de chaque année, l’Office envoie aux compagnies d’oléoducs de grande
importance, aux compagnies de gazoducs de grande importance
et aux exportateurs d’électricité de grande importance une facture
représentant 25 pour cent des droits respectifs payables pour cette
année au titre du recouvrement des frais, calculés conformément à
l’article 14 et rajustés conformément à l’article 19.
(3) Tout montant exigible en vertu du présent règlement est
payé au receveur général, au siège de l’Office, dans les 30 jours
suivant la date de facturation.
(4) La compagnie ou l’exportateur qui omet de payer, conformément au paragraphe (3), le montant facturé par l’Office paie
sur le montant en souffrance un intérêt mensuel composé de
1,5 pour cent, calculé à partir du 31e jour suivant la date de
facturation.
8. Les annexes I2 à III du même règlement sont abrogées.
9. Dans les passages suivants du même règlement, « année
civile » est remplacée par « année » :
a) l’article 6;
b) les alinéas a) et b).
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
10. These Regulations come into force on April 23, 1998.
10. Le présent règlement entre en vigueur le 23 avril 1998.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
These amendments contain several significant changes to the
National Energy Board Cost Recovery Regulations.
Plusieurs modifications importantes sont apportées au Règlement sur le recouvrement des frais de l’Office national de
l’énergie par le présent texte.
Premièrement, ces modifications exigent que les petites compagnies pipelinières, désignées compagnies du Groupe 2, fournissent à l’Office national de l’énergie des renseignements sur leur
coût du service établi dans les deux dernières années, sinon une
estimation de leur coût du service pour l’année courante.
Deuxièmement, ces modifications créent de nouvelles catégories, soit « exportateurs d’électricité de faible importance » et
« exportateurs d’électricité pour le service frontalier ». Les premiers seront tenus de payer une redevance annuelle de 500 $,
tandis que les autres devront payer une redevance unique
de 500 $. Les exportateurs d’électricité de grande importance
paieront désormais une redevance annuelle minimale de 500 $.
Troisièmement, ces dispositions réglementaires introduisent, en
ce qui concerne les grandes compagnies exportatrices
d’électricité, une méthode de calcul des redevances au titre du
recouvrement des frais fondée sur une moyenne mobile.
Les définitions sont aussi modifiées. Des catégories de compagnies sont établies de façon à rendre l’application du Règlement
plus uniforme.
En outre, le total des frais de l’Office passe de 100 % à 95 %,
puisque certaines activités de l’Office ne sont pas assujetties au
recouvrement des frais.
Firstly, the amendments require smaller pipeline companies
known as Group 2 companies to file with the National Energy
Board information prepared within the last two years showing the
companies’ cost of service, or an estimate of the current years
cost of service.
Secondly, these amendments create new categories known as
small electricity exporters and border accommodation exporters.
Persons within the small electricity exporter category will be required to pay a yearly fee of $500 while border accommodation
exporters will pay a one time fee of $500. Large electricity exporters will now pay a minimum charge of $500 per annum.
Thirdly, these Regulations incorporate a rolling average methodology for the calculation of cost recovery charges applicable to
large electricity exporters.
These amendments also make changes to the definitions in the
Regulations in order to create categories of companies to ensure a
more consistent application of these Regulations.
The aggregate costs of the Board are also lowered from 100%
to 95% to reflect the fact that certain activities of the Board are
not subject to cost recovery.
———
2
SOR/97-271
1568
———
2
DORS/97-271
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-267
Alternatives
Autres mesures
The Board considered adopting a structure differentiating small
Group 2 pipelines from intermediate Group 2 pipelines based on
the gross value of plant in service. However, adoption of that
option would require retention of the historic cost of facilities by
the NEB contrary to the Board’s intention of relieving small and
intermediate companies from many regulatory reporting requirements. Accordingly, the Board did not adopt that alternative.
L’Office a examiné l’opportunité d’adopter, pour les petites
compagnies pipelinières du Groupe 2 et les compagnies moyennes du même Groupe, des structures différentes qui auraient tenu
compte de la valeur brute des installations en service. Toutefois,
cette solution aurait obligé l’Office à conserver des données sur le
coût originel des installations, alors qu’il entend au contraire décharger les petites et moyennes compagnies de nombre
d’obligations de rendre compte que leur impose la réglementation. En conséquence, l’Office a écarté cette solution.
L’Office a envisagé, au lieu de créer les catégories des exportateurs d’électricité de faible importance et des exportateurs
d’électricité pour le service frontalier, de s’en tenir au statu quo.
Sous le régime du Règlement actuel, les exportateurs d’électricité
pour le service frontalier et les exportateurs d’électricité de faible
importance sont dispensés de contribuer aux frais de fonctionnement de l’Office, bien qu’ils profitent de ses services. Le statu
quo a été considéré comme inéquitable pour les autres exportateurs d’électricité et, en général, pour toutes les personnes qui
doivent contribuer au coût de fonctionnement de l’Office.
De plus, le recouvrement des frais est un élément nécessaire
d’un régime fiscal responsable. À l’avenir, un plus grand nombre
de permis seront vraisemblablement délivrés à de petits exportateurs d’électricité en raison de la restructuration des marchés de
l’électricité aux États-Unis. En conséquence, l’Office a rejeté
l’option du statu quo.
As an alternative to not creating the categories of small electricity exporter or border accommodation exporter the Board
considered retention of the status quo. Under the current Regulations, border accommodation and small electricity exporters are
exempt from contributing to the costs of operation of the Board,
although they derive a benefit from its services. Retention of the
status quo was deemed to be inequitable to other electricity exporters and, generally, to persons who must contribute to the cost
of operation of the Board.
Furthermore, cost recovery is a necessary part of the responsible fiscal framework. It is anticipated that more small electricity
exporters will be issued permits in the future because of the restructuring of electricity markets in the United States of America.
Accordingly, the Board rejected the status quo.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
Small electricity exporters will incur an increase in costs in the
amount of $500 per year and border accommodation exporters
will be required to pay a one time fee of $500. However, the current business environment for small electricity exporters indicates
that this may be a growth area for Canadian business, in which
case the costs should be absorbed. Furthermore, the current
structure, which exempts small electricity exporters and border
accommodation exporters from paying any amount towards the
cost of operation of the Board was deemed to be inequitable.
Les petits exportateurs d’électricité subiront une augmentation
de coût de 500 $ par année, et les exportateurs d’électricité pour
le service frontalier devront payer une redevance unique de 500 $.
Toutefois, le contexte dans lequel évoluent les petites compagnies
exportatrices d’électricité à l’heure actuelle laisse entrevoir des
perspectives de croissance pour les entreprises canadiennes, ce
qui leur permettrait d’assumer les coûts. En outre, la structure
actuelle, qui dispense les petits exportateurs d’électricité et les
exportateurs d’électricité pour le service frontalier de payer toute
redevance au titre des frais de fonctionnement de l’Office, a été
jugée inéquitable.
Les autres entreprises soumises au régime de recouvrement des
frais retireront un léger avantage du fait que l’assiette sera élargie
aux exportateurs d’électricité de faible importance ou d’électricité
pour le service frontalier. Selon les données actuelles, l’Office
pourrait recouvrer 10 000 $ par année des petites compagnies
exportatrices d’électricité. On dénombre dix-huit entités ou plus
susceptibles d’être classées comme de petites compagnies exportatrices d’électricité, mais celles-ci ne figurent pas dans le Règlement actuel.
Suivant la législation en vigueur, sept exportateurs d’électricité
de grande importance et deux d’importance moyenne sont tenus
d’acquitter une redevance annuelle. En outre, cinquante compagnies de faible importance exploitant un gazoduc ou un oléoduc
doivent payer une redevance annuelle de 500 $, tandis que les
petits exportateurs d’électricité en sont dispensés.
A small benefit will be obtained by other entities subject to
cost recovery by the inclusion of small electricity exporters and
border accommodation exporters into the recovery base. Based on
present data, $10,000 would be recovered from small electricity
exporters annually. There are approximately eighteen or more
electricity entities that could have been billed as small companies,
however, they are not listed in the current regulations.
Under the current legislation, there are seven large and two intermediate electricity exporters charged annually. Also an annual
fee of $500 is paid by fifty small oil and gas companies, but not
the small electricity exporters.
Service Standards
Normes de service
The NEB embarked upon a major transformation in late 1996.
Effective April 1, 1997, the Board changed from ten functional
branches to a responsive organization of five results-focused
Business Units. To focus on effectively delivering results and
improve cost effectiveness, one of the key commitments of the
L’Office a entrepris à la fin de 1996 un projet de transformation de grande envergure. Depuis le 1er avril 1997, il est passé
d’une structure comportant dix directions fonctionnelles à un
modèle d’organisation souple, articulé autour de cinq secteurs
d’activité axés sur les résultats. Pour se concentrer sur la
1569
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-267
new organization is to implement a new performance management framework which will support improved accountabilities.
Through our industry consultative process, the stakeholders are
aware of this transformation and of our efforts to enhance our
services which they are already fully satisfied with. Even though
this satisfaction has been regularly mentioned during CRLC
meetings, the NEB will continue to look for new ways of doing
business, to maintain and enhance the quality, cost and timeliness
of our regulatory services.
prestation efficace des services et améliorer sa rentabilité, la nouvelle organisation a décidé, entre autres engagements clés, de
mettre en place un nouveau cadre de gestion du rendement qui
conduira à une responsabilisation accrue. Grâce à la démarche de
concertation que nous avons adoptée à l’endroit de l’industrie, les
intervenants sont bien au courant de la transformation opérée et
des efforts que nous déployons pour améliorer la qualité de nos
services, même s’ils en sont déjà satisfaits. La satisfaction des
intervenants a maintes fois été réitérée au cours des réunions du
Comité de liaison sur le recouvrement des frais (CLRF), mais
l’ONÉ continue néanmoins de chercher de nouvelles façons de
mener ses activités ainsi que de maintenir et d’accroître la qualité,
le caractère économique et l’opportunité des services qu’il offre
en matière de réglementation.
Consultation
Consultations
The Board has a well-developed consultation process with
users who are subject to cost recovery through a joint NEBindustry committee, namely, Cost Recovery Liaison Committee
(CRLC). Established in 1989, this committee meets formally
twice a year, and informally for meetings, presentations and
hearings as required to discuss cost recovery issues. Stakeholders
are widely represented, including industrial associations, interested parties as well as the regulated companies.
This regulation was prepublished in the Canada Gazette, Part I
on December 27, 1997 and no comments were received.
Par le truchement de son comité consultatif mixte ONÉindustrie, soit le Comité de liaison sur le recouvrement des frais,
l’Office a mis en place un excellent processus de consultation
avec les usagers de ses services. Établi en 1989, le Comité se
réunit officiellement deux fois par année, mais aussi participe de
façon informelle à des rencontres, des exposés et des audiences,
selon les besoins, pour discuter de questions touchant le
recouvrement des frais. Les intervenants sont bien représentés
au sein du Comité, qui comprend des représentants des associations de l’industrie, des parties intéressées et des compagnies
réglementées.
Des copies des modifications proposées ont été distribuées lors
de la réunion du 13 décembre 1995 du CLRF, et les membres
présents ont assisté à un exposé sur la question. Leur première
réaction fut positive, car les modifications apportaient, semble-til, une réponse à des préoccupations qu’ils avaient soulevées par
le passé. Les représentants ont convenu de passer les modifications en revue et, si elles suscitaient des préoccupations, d’en
faire part à l’Office par écrit au plus tard le 15 janvier 1996. Un
suivi téléphonique a été effectué en janvier 1996. Aucun mémoire
n’a été reçu. Le Comité a été informé de la situation au cours de
sa réunion du 22 juillet 1996, et les modifications au Règlement,
telles que présentées au Comité, ont été acheminées à Justice
Canada en février 1996. Un rapport provisoire a également été
présenté au Comité durant sa réunion du 16 avril 1997.
Ce document fût publié dans la revue Gazette du Canada, Partie I le 27 décembre 1997 et nous avons reçu aucun commentaire.
Compliance and Enforcement
Observation et mise en application
The amounts subject to cost recovery are a debt due to Her
Majesty the Queen and may be recovered in any court of competent jurisdiction. No additional resources will be required by the
NEB to ensure compliance and enforcement.
Les redevances à payer au titre du recouvrement des frais
constituent des créances envers Sa Majesté du chef du Canada et
leur recouvrement peut être effectué par l’intermédiaire de tout
tribunal compétent. L’ONÉ n’aura pas besoin de ressources supplémentaires pour veiller à l’observation et à l’application des
dispositions.
Contact
Mr. John Hagan
Manager, Finance
Corporate Services Business Unit
National Energy Board
311 – 6th Ave. S.W.
Calgary, Alberta
T2P 3H2
Telephone: (403) 299-3918
FAX: (403) 292-5503
Personne-ressource
M. John Hagan
Gestionnaire des Finances
Secteur des services généraux
Office national de l’énergie
311, 6e Avenue s.-o.
Calgary (Alberta)
T2P 3H2
Téléphone : (403) 299-3918
TÉLÉCOPIEUR : (403) 292-5503
In respect of the proposed amendment, copies were distributed
at the December 13, 1995 CRLC meeting and those present were
briefed. First response from attending members was positive as it
appeared that their past concerns had been addressed. The representatives agreed to complete a review of the amendments and
provide written feedback by January 15, 1996 if there were any
concerns. Follow up with telephone calls were made in January of
1996. No submissions were received. These results were reported
at the July 22, 1996 CRLC meeting, and that the cost recovery
amendment as presented to them was sent to Justice Canada in
February 1996. A status report was also made at the CRLC
meeting on April 16, 1997.
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
1570
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Registration
SOR/98-268
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-268
Enregistrement
DORS/98-268 30 avril 1998
30 April, 1998
NATIONAL PARKS ACT
LOI SUR LES PARCS NATIONAUX
Regulations Amending the National Parks Fishing
Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur la pêche
dans les parcs nationaux
P.C. 1998-701
C.P. 1998-701
30 April, 1998
30 avril 1998
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Canadian Heritage, pursuant to
subsection 7(1)a of the National Parks Act, hereby makes the
annexed Regulations Amending the National Parks Fishing
Regulations.
Sur recommandation de la ministre du Patrimoine canadien et
en vertu du paragraphe 7(1)a de la Loi sur les parcs nationaux,
Son Excellence le Gouverneur général en conseil prend le Règlement modifiant le Règlement sur la pêche dans les parcs nationaux, ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE NATIONAL PARKS
FISHING REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LA
PÊCHE DANS LES PARCS NATIONAUX
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1
1. The definition “fishing permit” in section 2 of the National Parks Fishing Regulations2 is replaced by the following:
“fishing permit” means a fishing permit that is issued pursuant to
paragraph 4(a); (permis de pêche)
2. Sections 2.23 and 2.34 of the Regulations are replaced by
the following:
2.2 With the exception of paragraphs 15.1(a) and (b), these
Regulations do not apply in respect of fishing in the marine portion of Forillon National Park.
2.3 For those parks within the Inuvialuit Settlement Region,
these Regulations do not apply to the beneficiaries of the
Inuvialuit Final Agreement as approved, given effect and declared
valid by the Western Arctic (Inuvialuit) Claims Settlement Act.
2.4 For those parks within the Nunavut Settlement Area, these
Regulations do not apply to the beneficiaries of the Nunavut Land
Claims Agreement as approved, given effect and declared valid
by the Nunavut Land Claims Agreement Act.
2.5 For those parks within the Yukon Territory, south of the
Inuvialuit Settlement Region, these Regulations do not apply to
the beneficiaries of the Champagne and Aishihik First Nations
Final Agreement and of the Vuntut Gwitchin First Nation Final
Agreement as approved, given effect and declared valid by the
Yukon First Nations Land Claims Settlement Act.
3. Paragraph 11(c)4 of the English version of the Regulations is replaced by the following:
(c) fish on any day after having, on that day, caught in park
waters set out in column I of an item of Part II of Schedule III,
a number of fish of the species set out in column II of that item
and retained the aggregate daily catch and possession limit set
out in column III of that item.
———
a
1
2
3
4
R.S., c. 39 (4th Supp.), s. 5
SOR/94-314
C.R.C., c. 1120
SOR/90-4
SOR/96-245
1. La définition de « permis de pêche » à l’article 21 du Règlement sur la pêche dans les parcs nationaux2 est remplacée
par ce qui suit :
« permis de pêche » Permis délivré aux termes de l’alinéa 4a).
(fishing permit)
2. Les articles 2.23 et 2.34 du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
2.2 À l’exception des alinéas 15.1a) et b), le présent règlement
ne s’applique pas à la pêche dans la partie marine du parc national Forillon.
2.3 Dans le cas des parcs situés dans la région des Inuvialuit, le
présent règlement ne s’applique pas aux bénéficiaires de la Convention définitive des Inuvialuit, approuvée, mise en vigueur et
déclarée valide par la Loi sur le règlement des revendications des
Inuvialuit de la région ouest de l’Arctique.
2.4 Dans le cas des parcs situés dans la région du Nunavut, le
présent règlement ne s’applique pas aux bénéficiaires de l’Accord
sur les revendications territoriales du Nunavut approuvé, mis en
vigueur et déclaré valide par la Loi concernant l’Accord sur les
revendications territoriales du Nunavut.
2.5 Dans le cas des parcs situés dans le territoire du Yukon, au
sud de la région des Inuvialuit, le présent règlement ne s’applique
pas aux bénéficiaires de l’Accord définitif visant les premières
nations de Champagne et Aishihik ni à ceux de l’Accord définitif
visant la première nation des Gwitchin Vuntut, approuvés, mis en
vigueur et déclarés valides par la Loi sur le règlement des revendications territoriales des premières nations du Yukon.
3. L’alinéa 11c)2 de la version anglaise du même règlement
est remplacé par ce qui suit :
(c) fish on any day after having, on that day, caught in park
waters set out in column I of an item of Part II of Schedule III,
a number of fish of the species set out in column II of that item
and retained the aggregate daily catch and possession limit set
out in column III of that item.
———
a
1
2
3
4
L.R., ch. 39 (4e suppl.), art. 5
DORS/94-314
C.R.C., ch. 1120
DORS/90-4
DORS/96-245
1571
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-268
4. The Regulations are amended by adding the following after section 12:
12.1 Where the daily catch and possession limit and overall
length set out in column III of an item of Part I of Schedule III are
0, any person who catches a fish of a species set out in column II
of that item shall immediately unhook the fish and return it to the
water with as little damage to the fish as possible.
5. Paragraph 20(a) of the Regulations is replaced by the
following:
(a) any park waters set out in Schedule IV or, where applicable,
during the time set out in that schedule;
6. Section 27 of the Regulations is replaced by the
following:
27. No person hired or employed in a park as a boatman or
fishing guide shall fish in park waters while carrying out the duties for which that person was hired or employed.
7. Item 55 of Schedule II to the Regulations is replaced by
the following:
4. Le même règlement est modifié par adjonction, après
l’article 12, de ce qui suit :
12.1 Lorsque la longueur totale et les limites quotidiennes de
prise et de possession prévues à la colonne III de la partie I de
l’annexe III sont de 0, le pêcheur qui capture un poisson de l’une
des espèces prévues à la colonne II doit immédiatement le décrocher et le remettre à l’eau en évitant le plus possible de le blesser.
5. L’alinéa 20a) du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
a) dans toutes les eaux des parc figurant à l’annexe IV ou, le
cas échéant, durant les périodes qui y sont précisées;
6. L’article 27 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
27. Quiconque est engagé ou employé comme rameur ou guide
de pêche dans un parc ne peut pêcher dans les eaux du parc pendant l’exercice de ses fonctions.
7. L’article 55 de l’annexe II du même règlement est remplacé par ce qui suit :
Column I
Column II
Column III
Colonne I
Colonne II
Park Waters
Species of Fish
Open Season
Eaux des parcs
Espèces de
poissons
Victoria Day to
Labour Day
5. Le lac Beaver, le lac Lower Colefair, Toutes espèces
le lac Dragon, le lac Maligne, le lac
Long, le lac Lorraine, le lac Mile 14
(route 16 est), le lac Mile 16 1/2
(route 93A sud), le lac Moab, le lac
Mona, le lac No Name (route 93A sud
km 48), le lac Pyramid, la crique
Ranger, la rivière Rocky, le lac First
Trefoil, le lac Virl, les lacs Third,
Fourth et Fifth (Valley of the Five), le
lac Annette, le lac Jacques
5. Beaver Lake, Lower Colefair Lake,
All
Dragon Lake, Maligne Lake, Long
Lake, Lorraine Lake, Mile 14 Lake
(Hwy 16 east), Mile 16 1/2 Lake
(Hwy 93A south), Moab Lake, Mona
Lake, No Name Lake (Hwy 93 south
km 48), Pyramid Lake, Ranger Creek,
Rocky River, First Trefoil Lake, Virl
Lake, Third, Fourth and Fifth Lakes
(Valley of the Five), Annette Lake,
Jacques Lake
Colonne III
Saison de pêche
De la fête de
Victoria à la
fête du Travail
8. The portion of item 17 of Schedule II to the Regulations
in column I is replaced by the following:
8. La colonne I de l’article 17 de l’annexe II du même règlement est remplacée par ce qui suit :
Column I
Colonne I
Parks Waters
Eaux des parcs
17. All waters except as specified in Schedule IV
17. Toutes les eaux, sauf celles visées à l’annexe IV
9. The portion of item 29 of Schedule II to the Regulations
in column I is replaced by the following:
9. La colonne I4 de l’article 29 de l’annexe II du même règlement est remplacée par ce qui suit :
Column I
Colonne I
Parks Waters
Eaux des parcs
29. All waters except as specified in Schedule IV or Schedule VI
29. Toutes les eaux sauf celles visées aux annexes IV et VI
10. Items 32.2 to 336 of Schedule II to the Regulations are
replaced by the following:
10. Les articles 32.2 à 336 de l’annexe II du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
Column I
Column II
Column III
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Park Waters
Species of Fish
Open Season
Eaux des parcs
Espèces de
poissons
Saison de pêche
32.2 North Aspy River
All except salmon
Victoria Day
to September 30
August 15
to September 30
32.2 Rivière North Aspy
Salmon
———
5
6
SOR/93-33
SOR/86-378
1572
———
5
6
DORS/93-33
DORS/86-378
Toutes espèces, sauf
le saumon
Saumon
De la fête de Victoria
au 30 septembre
Du 15 août au
30 septembre
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-268
Column I
Column II
Column III
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Park Waters
Species of Fish
Open Season
Eaux des parcs
Espèces de
poissons
Saison de pêche
32.3 Clyburn Brook from the park
boundary at the Cabot Strait to
the lower end of the A Frame
Pool
All except salmon
April 15
to September 30
August 15
to October 15
Victoria Day to
September 30
August 15 to
October 15
April 15
to September 30
Victoria Day
to September 30
32.3 Le ruisseau Clyburn, de la Toutes espèces, sauf le
limite du parc au détroit de saumon
Cabot jusqu’à l’extrémité Saumon
inférieure du bassin A Frame
32.4 Clyburn Brook and tributaries
upstream from the lower end of
the A Frame Pool
33.
Salmon
All except salmon
Salmon
All other waters except as speci- All except salmon
fied in Schedule IV or Schedule VI
Salmon
32.4 Le ruisseau Clyburn et ses Toutes espèces, sauf le
affluents en amont à partir saumon
de l’extrémité inférieure
Saumon
du bassin A Frame
33.
Toutes espèces, sauf le
saumon
Saumon
Toutes les autres eaux,
sauf celles visées aux
annexes IV et VI
Du 15 avril au
30 septembre
Du 15 août au
15 octobre
De la fête de Victoria
au 30 septembre
Du 15 août au
15 octobre
Du 15 avril au
30 septembre
De la fête de Victoria
au 30 septembre
11. The portion of items 38 and 38.1 of Schedule II to the
Regulations in column I7 are replaced by the following:
11. La colonne I7 des articles 38 et 38.1 de l’annexe II du
même règlement est remplacée par ce qui suit :
Column I
Colonne I
Park Waters
Eaux des parcs
38. All waters except as specified in Schedule IV
38.1 All waters except as specified in Schedule IV
38. Toutes les eaux, sauf celles visées à l’annexe IV
38.1 Toutes les eaux, sauf celles visées à l’annexe IV
12. Items 398 and 408 of Schedule II to the Regulations are
replaced by the following:
12. Les articles 398 et 408 de l’annexe II du même règlement
sont remplacés par ce qui suit :
Column I
Column II
Column III
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Park Waters
Species of Fish
Open Season
Eaux des parcs
Espèces de
poissons
Saison de pêche
40.
All
Second Saturday
of May to the
second Sunday of
September
40.
All waters except as specified in
Schedule IV
13. The portion of paragraphs 1(1)(h), 2(a) and (d), 3(c),
4(a) and (b), 5(d) and 6(1)(d) and (2)(d) of Part I of Schedule III to the Regulations in column III4 is replaced by the
following:
Column II
Column III
Item
Species of Fish
Daily Catch and Possession Limit and Overall
Length (where applicable)
1. (1)
2.
(h)
(a)
(d)
(c)
(a)
(b)
(d)
(d)
(d)
2
2
2
2
2
2
2
2
2
3.
4.
5.
6. (1)
(2)
———
7
8
SOR/91-402
SOR/80-51
Toutes les eaux sauf celles visées à Toutes espèces
l’annexe IV
Du deuxième
samedi de mai
au deuxième
dimanche de
septembre
13. La colonne III4 des alinéas 1(1)h), 2a) et d), 3c), 4a)
et b), 5d), 6(1)d) et (2)d) de la partie I de l’annexe III du même
règlement est remplacée par ce qui suit :
Colonne II
Article
1. (1)
2.
3.
4.
5.
6. (1)
(2)
Colonne III
Longueur totale et limites quotidiennes de
Espèces de poissons prise et de possession
h)
a)
d)
c)
a)
b)
d)
d)
d)
2
2
2
2
2
2
2
2
2
———
7
8
DORS/91-402
DORS/80-51
1573
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-268
14. (1) The portion of paragraph 7(a) of Part I of Schedule III to the Regulations in column III4 is replaced by the
following:
14. (1) La colonne III4 de l’alinéa 7a) de la partie I de
l’annexe III du même règlement est remplacée par ce qui
suit :
Column II
Column III
Item
Species of Fish
Daily Catch and Possession Limit and Overall
Length (where applicable)
Article
Longueur totale et limites quotidiennes de
Espèces de poissons prise et de possession
7.
(a)
3, only one over 76 cm in overall length
7.
a)
(2) The portion of paragraph 7(c) of Part I of Schedule III
to the Regulations in column III4 is replaced by the following:
Colonne II
Colonne III
3, dont seulement un d’une longueur totale de
plus de 76 cm
(2) La colonne III4 de l’alinéa 7c) de la partie I de l’annexe III du même règlement est remplacée par ce qui suit :
Column II
Column III
Item
Species of Fish
Daily Catch and Possession Limit and Overall
Length (where applicable)
Article
Longueur totale et limites quotidiennes de
Espèces de poissons prise et de possession
7.
(c)
2
7.
c)
(3) Columns II and III of item 7 of Part I of Schedule III to
the Regulations are amended by adding the following after
paragraph (d):
Colonne II
Colonne III
2
(3) Les colonnes II et III de l’article 7 de la partie I de
l’annexe III du même règlement sont modifiées par adjonction, après l’alinéa d), de ce qui suit :
Column II
Column III
Item
Species of Fish
Daily Catch and Possession Limit and Overall
Length (where applicable)
Article
Longueur totale et limites quotidiennes de
Espèces de poissons prise et de possession
7.
(e) Yellow Perch
5
7.
e) Perchaude
15. (1) The portion of paragraph 9(a) of Part I of Schedule III to the Regulations in column II4 is replaced by the following:
Colonne II
Colonne III
5
15. (1) La colonne II4 de l’alinéa 9a) de la partie I de
l’annexe III du même règlement est remplacée par ce qui
suit :
Column II
Colonne II
Item
Species of Fish
Article
Espèces de poissons
9.
(a) Dolly Varden
9.
a) Dolly Varden
(2) The portion of paragraph 9(c) of Part I of Schedule III
to the Regulations in column III4 is replaced by the following:
(2) La colonne III4 de l’alinéa 9c) de la partie I de
l’annexe III du même règlement est remplacée par ce qui suit :
Column II
Column III
Item
Species of Fish
Daily Catch and Possession Limit and Overall
Length (where applicable)
Article
Longueur totale et limites quotidiennes de
Espèces de poissons prise et de possession
9.
(c)
0
9.
c)
16. The portion of paragraphs 10(c) and (d) of Part I of
Schedule III to the Regulations in columns II4 and III4 are
replaced by the following:
Colonne II
0
16. Les colonnes II4 et III4 des alinéas 10c) et 10d) de la
partie I de l’annexe III du même règlement sont remplacées
par ce qui suit :
Column II
Column III
Item
Species of Fish
Daily Catch and Possession Limit and Overall
Length (where applicable)
Article
10.
(c) Goldeye
5
10.
(d) Walleye
3, none under 43 cm in overall length
1574
Colonne III
Colonne II
Colonne III
Longueur totale et limites quotidiennes de
Espèces de poissons prise et de possession
c) Laquaiche aux
yeux d’or
d) Doré jaune
5
3, dont aucun de moins de 43 cm de longueur
totale
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-268
17. (1) The portion of paragraph 20(b) of Part I of Schedule III to the Regulations in column III4 is replaced by the
following:
17. (1) La colonne III4 de l’alinéa 20b) de la partie I de
l’annexe III du même règlement est remplacée par ce qui
suit :
Column II
Column III
Item
Species of Fish
Daily Catch and Possession Limit and Overall
Length (where applicable)
Article
Longueur totale et limites quotidiennes de
Espèces de poissons prise et de possession
20.
(b)
100, over 50 mm in overall length
20.
b)
(2) The portion of paragraph 20(e) of Part I of Schedule III
to the Regulations in column III4 is replaced by the following:
Colonne II
Colonne III
100, de plus de 50 mm de longueur totale
(2) La colonne III4 de l’alinéa 20e) de la partie I de l’annexe
III du même règlement est remplacée par ce qui suit :
Column II
Column III
Item
Species of Fish
Aggregate Daily Catch and Possession Limit
Article
Longueur totale et limites quotidiennes de
Espèces de poissons prise et de possession
20.
(e)
0
20.
e)
18. The portion of paragraph 1(a) of Part II of Schedule III
to the Regulations in column III4 is replaced by the following:
Colonne II
Colonne III
0
18. La colonne III 4 de l’alinéa 1a) de la partie II de l’annexe III du même règlement est remplacée par ce qui suit :
Column II
Column III
Item
Species of Fish
Aggregate Daily Catch and Possession Limit
Article
Limites quotidiennes globales de prise et de
Espèces de poissons possession
1.
(a)
2
1.
a)
19. The portion of paragraph 2(a) of Part II of Schedule III
to the Regulations in column III4 is replaced by the following:
Colonne II
Colonne III
2
19. La colonne III 4 de l’alinéa 2a) de la partie II de l’annexe III du même règlement est remplacée par ce qui suit :
Column II
Column III
Item
Species of Fish
Aggregate Daily Catch and Possession Limit
Article
Limites quotidiennes globales de prise et de
Espèces de poissons possession
2.
(a)
2
2.
a)
20. The portion of paragraph 3(a) of Part II of Schedule III
to the Regulations in column III4 is replaced by the following:
Colonne II
Colonne III
2
20. La colonne III 4 de l’alinéa 3a) de la partie II de l’annexe III du même règlement est remplacée par ce qui suit :
Column II
Column III
Item
Species of Fish
Aggregate Daily Catch and Possession Limit
Article
Limites quotidiennes globales de prise et de
Espèces de poissons possession
3.
(a)
2
3.
a)
21. The portion of paragraph 4(a) of Part II of Schedule III
to the Regulations in column III4 is replaced by the following:
Colonne II
Colonne III
2
21. La colonne III 4 de l’alinéa 4a) de la partie II de l’annexe III du même règlement est remplacée par ce qui suit :
Column II
Column III
Item
Species of Fish
Aggregate Daily Catch and Possession Limit
Article
Limites quotidiennes globales de prise et de
Espèces de poissons possession
4.
(a)
2
4.
a)
22. The portion of paragraph 5(a) of Part II of Schedule III
to the Regulations in column III4 is replaced by the following:
Colonne II
Colonne III
2
22. La colonne III 4 de l’alinéa 5a) de la partie II de l’annexe III du même règlement est remplacée par ce qui suit :
Column II
Column III
Colonne II
Colonne III
Item
Species of Fish
Aggregate Daily Catch and Possession Limit
Article
Limites quotidiennes globales de prise et de
Espèces de poissons possession
5.
(a)
2
5.
a)
2
1575
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-268
23. The portion of paragraph 6(a) of Part II of Schedule III
to the Regulations in column III4 is replaced by the following:
23. La colonne III 4 de l’alinéa 6a) de la partie II de l’annexe III du même règlement est remplacée par ce qui suit :
Column II
Column III
Item
Species of Fish
Aggregate Daily Catch and Possession Limit
Article
Limites quotidiennes globales de prise et de
Espèces de poissons possession
6.
(a)
2
6.
a)
24. The portion of paragraph 7(b) of Part II of Schedule III
to the Regulations in column III4 is replaced by the following:
Colonne II
Colonne III
2
24. La colonne III 4 de l’alinéa 7b) de la partie II de l’annexe III du même règlement est remplacée par ce qui suit :
Column II
Column III
Item
Species of Fish
Aggregate Daily Catch and Possession Limit
Article
Limites quotidiennes globales de prise et de
Espèces de poissons possession
7.
(b)
0
7.
b)
25. The portion of paragraph 9(a) of Part II of Schedule III
to the Regulations in column III4 is replaced by the following:
Colonne II
Colonne III
0
25. La colonne III 4 de l’alinéa 9a) de la partie II de l’annexe III du même règlement est remplacée par ce qui suit :
Column II
Column III
Item
Species of Fish
Aggregate Daily Catch and Possession Limit
Article
Limites quotidiennes globales de prise et de
Espèces de poissons possession
9.
(a)
6, of which none shall be Lake trout
9.
a)
26. The portion of item 21 of Part II of Schedule III to the
Regulations in column III4 is replaced by the following:
Colonne II
Colonne III
6, dont aucun ne doit être un touladi
26. La colonne III4 de l’article 21 de la partie II de l’annexe III du même règlement est remplacée par ce qui suit :
Column III
Colonne III
Item
Aggregate Daily Catch and Possession Limit
21.
5, of which none shall be Atlantic salmon
Article
21.
Limites quotidiennes globales de prise et de possession
5, dont aucun ne doit être un saumon de l’Atlantique
27. Item 2 of Schedule IV to the Regulations is amended by
adding the following after paragraph (f):
(g) Osprey Lake
28. Paragraph 5(a) of Schedule IV to the Regulations is
repealed.
29. Schedule IV to the Regulations is amended by adding
the following after item 12:
27. L’article 2 de l’annexe IV du même règlement est modifié par adjonction, après l’alinéa f), de ce qui suit :
g) lac Osprey
28. L’alinéa 5a) de l’annexe IV du même règlement est
abrogé.
29. L’annexe IV du même règlement est modifiée par adjonction, après l’article 12, de ce qui suit :
13.
Mount Revelstoke and
Glacier National Parks
13.
14.
Point Pelee National Park From the second Saturday in May to the last
Friday in June: Redhead Pond in its entirety
including the connecting channel to Lake
Pond and that portion of Lake Pond within
50 metres of its eastern shoreline
All rivers and streams
30. (1) The portion of subparagraphs 2(c)(iii) and (iv) of
Schedule V to the Regulations in column II9 is replaced by the
following:
14.
30. (1) La colonne II9 des sous-alinéas 2c)(iii) et (iv) de
l’annexe V du même règlement est remplacée par ce qui suit :
Column II
Item
Toutes les rivières et tous les ruisseaux
Parcs nationaux du
Mont-Revelstoke et des
Glaciers
Parc national de la Pointe- Du deuxième samedi de mai au dernier
Pelée
vendredi de juin : la totalité de l’étang
Redhead, y compris le chenal le reliant à
l’étang Lake et la partie de l’étang Lake
située dans un rayon de 50 mètres de
la rive est
Colonne II
Park Waters
Eaux des parcs
2. (c)(iii) Clyburn Brook and tributaries upstream from the lower end of the area
known locally as the A Frame Pool
2. c) (iii) le ruisseau Clyburn et ses affluents en amont de l’extrémité inférieure du
secteur connu sous le nom de bassin A Frame
(2) The portion of paragraph 2(d) of Schedule V to the
Regulations in column II3 is replaced by the following:
(2) La colonne II3 de l’alinéa 2d) de l’annexe V du même
règlement est remplacée par ce qui suit :
———
9
SOR/86-378; SOR/93-33
1576
———
9
DORS/86-378; DORS/93-33
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-268
Column II
Colonne II
Item
Park Waters
2. (d)
Jasper National Park
The Maligne river between Maligne Lake and Medicine Lake Jasper
National Park
Eaux des parcs
2. d)
Parc national de Jasper
La rivière Maligne entre le lac Maligne et le lac Medicine
31. Item 34 of Schedule VII to the Regulations is repealed.
31. L’article 34 de l’annexe VII du même règlement est
abrogé.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
32. These Regulations come into force on April 30, 1998.
32. Le présent règlement entre en vigueur le 30 avril 1998.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
The National Parks Fishing Regulations are made under the
authority of the National Parks Act and provide for the management and control of fishing activities in Canada’s national parks.
The current amendments serve several purposes:
— annual routine amendments will be made to the regulations to
adjust open seasons, catch limits and waters closed to angling
in order to protect fish stocks from overfishing and to restrict
angling in certain waters while fish are spawning;
— amendments to add application provisions will take into account agreements made with Aboriginal groups in certain new
park areas of northern Canada;
— amendments will be made to close the rivers and streams of
Mount Revelstoke and Glacier National Parks to angling;
— amendments will make a variety of housekeeping corrections.
Le Règlement sur la pêche dans les parcs nationaux, pris en
vertu de la Loi sur les parcs nationaux, vise la gestion et le contrôle des activités de pêche dans les parcs nationaux du Canada.
Les modifications servent plusieurs fins :
— des modifications d’usage seront apportées chaque année au
règlement pour rectifier les données concernant les saisons
d’ouverture, les maximums de prises et les eaux où la pêche à
la ligne est interdite, afin de protéger les stocks de poissons
contre la surpêche, ou de la limiter pendant le frai;
— les modifications visant l’ajout de dispositions d’application
tiendront compte des ententes conclues avec les groupes
autochtones dans certaines aires de parcs récemment établies
dans le Nord du Canada;
— des modifications seront apportées pour interdire la pêche à la
ligne dans les rivières et les ruisseaux des parcs nationaux du
Mont-Revelstoke et des Glaciers;
— des modifications seront apportées pour corriger diverses dispositions d’ordre administratif.
Chaque année, à la suite d’études menées dans les parcs nationaux, des modifications d’usage sont apportées au Règlement
pour rectifier les données concernant les saisons d’ouverture, les
maximums de prises et les eaux où la pêche à la ligne est interdite. Les changements visant à limiter la pêche à la ligne durant
la saison du frai pour certaines espèces de poissons ont pour but
de protéger ces espèces durant la période où elles sont le plus
vulnérable et de veiller à ce que la pêche à la ligne continue d’être
pratiquée dans le parc. Dans certains cas, la pêche à la ligne est
complètement interdite dans les eaux du parc pour permettre aux
populations de revenir à un niveau acceptable ou parce que
celles-ci sont en sérieux déclin.
Par le passé, les saisons de pêche à la ligne dans les parcs ont
été établies de façon à protéger davantage les aires de frai des
espèces non indigènes que celles des espèces indigènes. Le
règlement actuel permet également de récolter un plus grand
nombre de poissons indigènes que de non indigènes. S’il en est
ainsi, c’est en grande partie parce qu’on a l’impression que les
espèces non indigènes, telles que la truite arc-en-ciel et la truite
mouchetée, sont plus populaires comme poissons de sport que
des espèces indigènes telles que le ménomini de montagnes, le
grand corégone, l’omble à tête plate et le grand brochet. Afin de
Each year as a follow-up to studies conducted in the national
parks, routine amendments are made to these Regulations to adjust open seasons, catch limits and waters closed to angling.
Changes being made to restrict angling during the spawning season for certain fish species are intended to protect the species at
their most vulnerable time and are also intended to ensure that the
park angling experience may continue. In some cases, park waters
are being closed completely to allow species to recover their
numbers or because species are becoming seriously depleted.
Park angling seasons have, in the past, been structured to protect the spawning areas of non-native species more than those of
native species. Current angling regulations also allow greater
levels of harvest of native fish than they do for non-native introduced fish. This is due largely to a perception that non-native
species such as rainbow trout and brook trout are more desirable
as sport fish than such native species as mountain whitefish, lake
whitefish, bull trout and northern pike. Increased awareness of
the importance of native fish species to park and regional ecosystems requires that open seasons and catch limits be adjusted to
1577
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-268
more equitably protect native fish species, especially during
spawning season.
Annual adjustments to open seasons, catch limits and waters
closed to angling allow fish populations to recover and can lead
to expanded open seasons in later years.
In Mount Revelstoke and Glacier National Parks, the rivers and
streams are not very productive in terms of fish populations as
they are swift flowing and are subject to heavy silt deposits periodically. Also, the main species in these rivers and streams is bull
trout which is threatened and has a catch limit of zero in these
parks. For these reasons, the best decision at this time is to close
those waters. Angling in alpine lakes in these parks will continue
as they are populated with non-native fish species. In any case,
angling in these parks is not a major activity with an annual average of under a dozen permits being issued.
Parks Canada is committed to protecting and conserving the
natural resources of the national parks. Angling in Canada’s national parks is permitted as part of an overall park experience,
employing conservative angling practices and consumption levels
in order to prevent harm to park fisheries. These regulatory
changes will allow for moderate harvest levels, restricted seasons
during spawning periods and the closure of some waters to angling and thus will discourage levels of resource extraction which
are inconsistent with the objectives of guiding principles and
operational policies of Parks Canada.
In addition to the seasonal adjustments detailed above, several
new application sections will be added to the regulations. These
Regulations will not apply to the beneficiaries of the Inuvialuit
Final Agreement, the Nunavut Land Claims Agreement, the
Vuntut Gwitchin First Nation Final Agreement and the
Champagne and Aishihik First Nations Final Agreement. These
agreements have been given the force of law and give constitutional protection to the traditional harvesting rights of the beneficiaries. The established national parks and national park reserves
covered by these agreements include Kluane, Vuntut and Ivvavik
national parks, and Auyuittuq and Ellesmere Island national park
reserves.
faire mieux connaître l’importance des espèces de poissons indigènes pour les écosystèmes des parcs et des régions, il faut
modifier les saisons d’ouverture et les maximums de prises de
façon à mieux protéger les espèces indigènes, notamment durant
la saison du frai.
Les modifications annuelles aux données concernant les saisons de pêche, les maximums de prises et les eaux où la pêche à
la ligne est interdite visent à permettre aux populations de poissons de se rétablir et peuvent déboucher sur une prolongation des
saisons de pêche dans quelques années.
Dans les parcs nationaux du Mont-Revelstoke et des Glaciers,
les rivières et les ruisseaux ne sont pas très productifs en termes
de populations de poissons, car leurs eaux sont rapides et
reçoivent périodiquement d’épais dépôts d’alluvions. De plus,
l’espèce dominante dans ces cours d’eau est l’omble à tête plate,
une espèce menacée pour laquelle le maximum de prises est de
zéro dans ces parcs. Le mieux à faire pour l’instant semble donc
d’interdire la pêche à la ligne dans ces eaux. La pêche à la ligne
dans les lacs alpins de ces parcs continuera d’être autorisée, car
ils sont peuplés d’espèces non indigènes. Quoi qu’il en soit, la
pêche à la ligne dans ces parcs n’est pas une activité majeure,
puisqu’en moyenne moins de douze permis sont délivrés chaque
année.
Parcs Canada est déterminé à protéger et à conserver les ressources naturelles des parcs nationaux. La pêche à la ligne est
autorisée dans les parcs nationaux parce qu’elle fait partie de
l’expérience globale vécue dans les parcs; les pêcheurs doivent
cependant utiliser des pratiques de pêche conservatrices et limiter
leur consommation de façon à éviter de nuire aux pêches des
parcs. Ces modifications au règlement visent à autoriser des
niveaux de récolte modérés, à limiter les saisons de pêche durant
le frai et à interdire la pêche à la ligne dans certaines eaux de façon à éviter que les ressources soient récoltées à des taux incompatibles avec les objectifs des principes directeurs et des politiques de gestion de Parcs Canada.
En plus des rectifications saisonnières mentionnées précédemment, plusieurs nouveaux articles d’application seront
ajoutés au règlement. Le règlement ne s’applique pas aux bénéficiaires de la Convention définitive des Inuvialuit, de l’Accord sur
les revendications territoriales du Nunavut, de l’Entente définitive
de la première nation des Gwitchin Vuntut et de l’Entente définitive des Premières Nations de Champagne et de Aishihik. Ces
ententes ont reçu force de loi et accordent une protection constitutionnelle aux droits traditionnels d’exploitation de leurs bénéficiaires. Les parcs nationaux et les réserves de parcs nationaux
visés par ces ententes incluent les parcs nationaux Kluane, Vuntut
et Ivvavik, de même que les réserves de parcs Auyuittuq et de
l’Île-d’Ellesmere.
Alternatives
Solutions envisagées
The regulatory changes made in this initiative have resulted
from ongoing studies that relate to the management of fish populations in park waters, and from consultations with angling associations, environmental groups and recreational and educational
interests. The issues being addressed in the amendment are seasonal adjustments required to maintain the health of park fisheries
which in turn ensures that angling in Canada’s national parks can
continue. No alternatives are available which would adequately
accomplish these objectives.
Les modifications établies ici résultent d’études en cours sur la
gestion des populations de poissons des eaux des parcs et de consultations menées auprès d’associations de pêcheurs à la ligne, de
groupes environnementaux et d’intervenants des milieux des
loisirs et de l’éducation. Il s’agit de rectifications saisonnières
nécessaires pour assurer la santé des pêches dans les parcs et
donc la poursuite de la pêche à la ligne dans les parcs nationaux
du Canada. Aucune autre solution ne permettrait d’atteindre ces
objectifs.
1578
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-268
Benefits and Costs
Coûts et avantages
The majority of these amendments will not overly affect anglers as current activities will not be severely curtailed. Protection
of the aquatic resources of the national parks must be paramount
if angling in the parks is to continue and the parks are to be preserved for future generations.
The amendments will have little or no effect on operational
costs associated with the management and control of fishing in
the parks.
La majorité de ces modifications n’affecteront pas les pêcheurs
à la ligne outre mesure, puisque les activités courantes ne seront
pas considérablement limitées. La protection des ressources
aquatiques dans les parcs nationaux doit être une priorité si l’on
veut que la pêche à la ligne continue et que les parcs soient
préservés pour les générations à venir.
Ces modifications auront peu ou pas d’effet sur les coûts opérationnels associés à la gestion et au contrôle des pêches dans les
parcs.
Consultation
Consultations
Consultation with anglers in the parks and local angling associations indicated that as long as sport angling can continue, adjustments to seasons, limits and open waters, to protect the fisheries and thus the angling activity, were acceptable.
D’après les consultations menées auprès de diverses associations de pêcheurs à la ligne dans les parcs et les régions, tant que
la pêche à la ligne peut continuer, les rectifications apportées aux
données concernant les saisons de pêche, les maximums de prises
et les eaux où la pêche à la ligne est autorisée, qui visent à protéger les pêches et donc la pêche à la ligne, sont jugées acceptables.
Dans le cadre des activités de consultation, on a annoncé dans
les brochures de pêche de la dernière saison de pêche et dans les
guides de pêche à la ligne que des changements seraient apportés
aux maximums de prises, aux eaux où la pêche à la ligne est interdite et aux saisons de pêche. Dans certains parcs, des cartesréponse et du matériel postal décrivant les modifications proposées (et leur motif) ont été remis ou envoyés aux groupes et aux
personnes intéressées - boutiques spécialisées, biologistes des
pêches employés par la province, universitaires spécialistes des
sciences aquatiques, guides et pourvoyeurs locaux, organismes
environnementaux locaux et nationaux, etc. Personne ne s’est dit
préoccupé par ces changements.
Dans les parcs nationaux du Mont-Revelstoke et des Glaciers,
où la pêche à la ligne est interdite dans toutes les rivières et dans
tous les ruisseaux, un article a été publié dans un journal local
pour demander aux gens de commenter le projet. Personne ne
s’est prononcé pour ou contre l’initiative.
General consultation activities included statements in last season’s fishing brochures and angling guides outlining intended
changes to catch limits, closed waters and open seasons. In some
parks, mail-outs or hand-outs detailing the regulatory changes
(including rationales) were sent or given to interested groups and
individuals, such as tackle shops, provincial fisheries biologists,
aquatics science experts at universities, local guides and outfitters
and local and national environmental organizations. No concerns
surrounding the changes were raised.
In Mount Revelstoke and Glacier national parks where all
rivers and streams are to be closed to angling, a local newspaper
article was published which solicited comment on the proposal.
No response either for or against the initiative was received.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
Compliance with the new provisions will be ensured through
regular warden patrols of popular fishing areas. Voluntary compliance will be encouraged by informing anglers of regulatory
requirements through angling guides produced by a number of
parks. In some cases, initial warnings of an offence will be
issued. As a final recourse, a charge for an offence under the National Parks Fishing Regulations will be laid for which a maximum fine of $2,000, under the National Parks Act, can be levied.
Pour assurer l’observation des nouvelles dispositions, les
gardes de parc patrouilleront régulièrement les aires de pêche les
plus populaires. Pour favoriser l’observation volontaire, on informera les pêcheurs à la ligne des exigences réglementaires au
moyen de guides qui seront produits dans un certain nombre de
parcs. Dans certains cas, un premier avertissement sera donné en
cas d’infraction. En dernier recours, une accusation sera portée
pour infraction au Règlement sur la pêche dans les parcs nationaux et une amende maximale de 2 000 $ pourra être imposée
aux termes de la Loi sur les parcs nationaux.
Contact
Sharon Budd
Project Manager, Regulatory Development
National Parks
Department of Canadian Heritage
25 Eddy Street, 4th Floor
Hull, Quebec
K1A 0M5
Telephone: 994-2698
FAX: 994-5140
Personne-ressource
Sharon Budd
Gestionnaire de projet pour le développement des règlements
Parcs nationaux
Ministère du Patrimoine canadien
25, rue Eddy, 4e étage
Hull (Québec)
K1A 0M5
Téléphone : 994-2698
TÉLÉCOPIEUR : 994-5140
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
1579
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Registration
SOR/98-269
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-269
30 April, 1998
Enregistrement
DORS/98-269 30 avril 1998
CANADA BUSINESS CORPORATIONS ACT
LOI CANADIENNE SUR LES SOCIÉTÉS PAR ACTIONS
Regulations Amending the Canada Business
Corporations Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les sociétés
par actions de régime fédéral
P.C. 1998-704
C.P. 1998-704
30 April, 1998
30 avril 1998
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Industry, pursuant to section 261a
of the Canada Business Corporations Actb, hereby makes the
annexed Regulations Amending the Canada Business Corporations Regulations.
Sur recommandation du ministre de l’Industrie et en vertu de
l’article 261a de la Loi canadienne sur les sociétés par actionsb,
Son Excellence le Gouverneur général en conseil prend le Règlement modifiant le Règlement sur les sociétés par actions de régime fédéral, ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE CANADA BUSINESS
CORPORATIONS REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES
SOCIÉTÉS PAR ACTIONS DE RÉGIME FÉDÉRAL
AMENDMENT
1. The portion of items 4 and 6 of Schedule II to the Canada
Business Corporations Regulations1 in column II2 is replaced
by the following:
MODIFICATIONS
1
1. La colonne II des articles 4 et 6 de l’annexe II du Règlement sur les sociétés par actions de régime fédéral2 est remplacée par ce qui suit :
Column II
Colonne II
Item
Fees
Article
Droits
4.
6.
$250
$250
4.
6.
250 $
250
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. These Regulations come into force on April 30, 1998.
2. Le présent règlement entre en vigueur le 30 avril 1998.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
This amendment to the fees in Schedule II of the Canada Business Corporations Regulations (“Regulations”) would revoke the
current fee of $25 for an exemption application under subsections 2(8), 10(2), 82(3), 151(1), 171(2) or 187(11) and the
$100 fee for an exemption application under section 156, and
replace both with a fee of $250. The amount of the fee is being
increased to reflect the actual cost of processing the exemption
application.
Cette modification aux droits figurant à l’annexe II du Règlement sur les sociétés par actions de régime fédéral (le Règlement) entraînerait une révocation du droit actuel de 25 $ exigé
pour une demande de dispense en vertu des paragraphes 2(8),
10(2), 82(3), 151(1), 171(2) ou 187(11) et du droit de 100 $ pour
une demande de dispense en vertu de l’article 156, pour les remplacer par un droit de 250 $. Le montant du droit est haussé de
façon qu’il reflète le coût réel de traitement d’une demande de
dispense.
Le point 4 de l’Annexe II du Règlement prévoit actuellement le
versement d’un droit de 25 $ lorsqu’une demande de dispense
faite en vertu des paragraphes 2(8), 10(2), 82(8), 151(1), 171(2)
ou 187(11) de la Loi canadienne sur les sociétés par actions
(LCSA) et d’un droit de 100 $ lorsqu’une demande de dispense
Item 4 of Schedule II of the Regulations now provides for the
payment of a $25 fee when an application for exemption under
2(8), 10(2), 82(8), 151(1), 171(2) or 187(11) and a $100 fee for
an exemption application under section 156 of the Canada Business Corporations Act (“CBCA”) is filed with the Director
———
a
b
1
2
S.C. 1994, c. 24, s. 27
S.C. 1994, c. 24, s. 1
SOR/79-316; SOR/89-323
SOR/97-136
1580
———
a
b
1
2
L.C. 1994, ch. 24, art. 27
L.C. 1994, ch. 24, art. 1
DORS/97-136
DORS/79-316; DORS/89-323
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-269
appointed under the CBCA. The subsections of the CBCA in
issue are:
permitting the Director to determine that a security of
2(8)
a corporation is not part of a distribution to the public, provided no shareholder of the corporation is
prejudiced;
10(2)
an exemption for a corporation continued under the
CBCA from the requirements that the name of the
include
“Limited”,
“Limitée”,
corporation
“Incorporée”,
“Corporation”,
“Incorporated”,
“Société par actions de régime fédéral” or its corresponding abbreviation;
permitting the Director to exempt trust indentures
82(3)
from the requirements applying to these indentures
under the CBCA;
151(1) an exemption from all or part of the proxy solicitation
requirements;
156
an exemption from all or part of the requirements for
financial statements;
171(2) an exemption from the requirement that the corporation have an audit committee; and
187(11) an exemption to permit a corporation continued under
the CBCA to continue to refer to its shares as having
a nominal or par value.
faite en vertu de l’article 156 de cette même loi est déposée auprès du directeur nommé en vertu de la LCSA. Les paragraphes
de la LCSA en cause sont les suivants :
2(8)
autoriser le directeur à déterminer qu’un certificat de
valeurs mobilières d’une société ne fait pas partie
d’une souscription publique, à la condition que cela
ne cause de préjudice à aucun actionnaire de la
société;
qu’une dispense pour une société soit maintenue en
10(2)
vertu de la LCSA à l’égard des exigences voulant que
la raison sociale de la société comprenne les termes
« Limited », « Limitée », « Incorporate », « Incorporée », « Corporation », « Société par actions de régime fédéral » ou son abréviation correspondante;
82(3)
autoriser le directeur de dispenser les actes de fiducie
de l’application des exigences qui les visent en vertu
de la LCSA;
151(1) une dispense totale ou partielle des exigences relatives à la sollicitation de procuration;
156
une dispense totale ou partielle des exigences relatives aux états financiers;
171(2) une dispense de l’exigence voulant que la société ait
un comité de vérification;
187(11) une dispense pour permettre à une société assujettie à
la LCSA de continuer à faire référence à la valeur
nominale ou au pair de ses actions.
Alternatives
Solutions de rechange
Paragraph 261(1)(b) of the CBCA stipulates that the Governor
in Council may make regulations requiring the payment of a fee
in respect of the filing, examination or copying of any document,
or in respect of any action that the Director is required or authorized to take under the Act. The status quo has been considered,
but was not chosen because government policy requires that appropriate fees and charges be assessed where services are provided primarily for the benefit of specific groups, such as consumers of a particular service or product.
Charging a lower fee has also been considered, but it was not
considered the best alternative because charging a lower cost
would have resulted in having general taxation supporting part of
a benefit incurred by specific beneficiaries.
Il est stipulé à l’alinéa 261(1)b) de la LCSA que le gouverneur
en conseil peut, par règlement, établir les droits à payer et en fixer
le montant, pour le dépôt, l’examen ou la reproduction de documents ou pour les mesures que peut ou doit prendre le directeur
aux termes de la loi. Le statu quo a été envisagé, mais n’a pas été
retenu parce que la politique gouvernementale exige que les
droits et les frais appropriés fassent l’objet d’une évaluation lorsque des services sont fournis principalement à des groupes précis,
comme les consommateurs d’un service ou d’un produit donné.
On a également envisagé d’exiger le versement d’un droit
moins élevé, mais on a jugé qu’il ne s’agissait pas de la meilleure
solution parce qu’ainsi, l’impôt général soutiendrait partiellement
un avantage engagé par des bénéficiaires précis.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The Corporations Directorate processes roughly 100 exemption
applications a year. Exemptions may be granted for a period of
one to three years or in relation to a particular shareholders
meeting or transaction. Currently, the Corporations Directorate
administers a “portfolio” of approximately 200 exemptions. The
fee change would affect about 55 exemption applications a year.
La Direction générale des corporations traite environ 100 demandes de dispense par année. Une dispense peut être accordée
pour une période d’un à trois ans ou à l’égard d’une assemblée ou
d’une transaction d’actionnaires particulière. À l’heure actuelle,
la Direction générale des corporations administre un « portefeuille » de près de 200 dispenses. La modification des droits
aurait une incidence sur environ 55 demandes de dispense par
année.
On estime que le coût du personnel pour le traitement d’une
demande type de dispense serait d’environ 172 $. Sont exclus les
coûts liés aux demandes de renseignements par téléphone, aux
recueils d’information, à l’élaboration des politiques et aux projets spéciaux en matière de dispenses, puisque nous considérons
qu’il s’agit de services généraux à la clientèle.
Les coûts complets des services devraient comprendre
l’ensemble des coûts directs et indirects engagés par la Direction
générale des corporations pour le service. En ce qui a trait aux
It has been estimated that a typical exemption application
would cost about $172 for staff time to process the application.
This does not include costs in relation to phone call enquiries,
information kits, policy development and special projects in the
area of exemptions as we consider these as general services to
clients.
Full costs for services should include all direct and indirect
costs incurred by the Corporations Directorate related to the
service. For exemption applications, this also includes services
1581
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-269
provided by Industry Canada and by other government departments (according to Treasury Board Secretariat’s “Guide to the
Costing of Outputs in the Government of Canada”). Industry
Canada and other government departments costs have been estimated at 30% of the Corporations Directorate costs by an independent consultant (Performance Management Network,
“Industry Canada Corporations Directorate — Costing & Revenue Analysis, Final Report, 1997”). Employee Benefits Plan have
been estimated at 20% of Corporations Directorate salaries.
Therefore, the $172 cost for staff time needs to be increased to
cover these two additional amounts. This would set the total costs
for the Corporations Directorate for the actual processing of exemption applications at $258, or rounded down to $250 — the
proposed fee.
A survey of exemptions under provincial corporate laws revealed that most provinces do not have exemptions similar to the
CBCA exemptions. For the few provinces that do
(Newfoundland, Nova Scotia, New Brunswick, Manitoba), the
fee for exemption applications ranged from $25 to $250. Both the
Ontario Securities Act and the Quebec Securities Act provide for
exemption applications. The fees range from $250 to $1,000, with
$500 being the most common fee.
Exemptions allow corporations to avoid complying with certain
sections of the CBCA with minimal or no negative impact on the
public. They can help corporations to hold their market position
(sales and profit) by not revealing strategic information, such as
the corporation’s financial situation. An exemption can also help
corporations to avoid considerable expenses related to compliance with the CBCA. For instance, when the exemption related to
trust indenture 82(3) is granted to a corporation, this corporation
saves thousands of dollars that would have been required to hire a
Canadian trustee in circumstances where there is no practical
need for such a trustee. Savings are also substantial where a corporation must solicit proxies from its shareholders. Preparing and
sending proxy forms and associated management circulars to
shareholders can cost anywhere between $2,000 and $100,000
(per corporation), depending on the number of shareholders.
Generally, legal advisers are also hired to assist in the preparation
of the required documentation, and the associated shipping and
handling fees can easily reach $2 per shareholder. Similar savings
can accrue to dissidents soliciting proxies.
The result is that, even with a ten-fold increase in the fee from
$25 to $250 (or 1.5-fold increase of the section 156 fee of $100),
the benefits for corporations which obtain an exemption far outweigh the application fee. Furthermore, the increased fee barely
covers the actual cost of processing an application and does not
include other costs (such as policy development, compliance programs and the preparation of information kits) which we assess to
general delivery of services covered by the annual return fee.
1582
demandes de dispense, cela comprend également les services
fournis par Industrie Canada et d’autres ministères gouvernementaux (selon le « Guide pour l’établissement des coûts des extrants
au Gouvernement du Canada » du Secrétariat du Conseil du Trésor). Les coûts engagés par Industrie Canada et d’autres ministères gouvernementaux ont été évalués à 30 % des coûts assumés
par la Direction générale des corporations, d’après un consultant
indépendant (Performance Management Network, « Industry
Canada Corporations Directorate - Costing & Revenue Analysis,
Final Report, 1997 »). Selon les estimations, le régime
d’avantages sociaux des employés représente 20 % des salaires de
la Direction générale des corporations. Il est donc nécessaire de
hausser le coût de 172 $ rattaché au temps du personnel afin de
couvrir ces deux montants supplémentaires. Les coûts totaux de la
Direction générale des corporations pour le traitement des demandes de dispense s’établiraient donc à 258 $, ou au montant
arrondi par défaut à 250 $, soit le droit établi.
Une étude des dispenses prévues par les lois provinciales sur
les sociétés a révélé que la plupart des provinces n’accordent pas
de dispenses semblables à celles prévues par la LCSA. Dans les
quelques provinces qui accordent des dispenses (Terre-Neuve,
Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Manitoba), le droit exigé
pour les demandes de dispense varie entre 25 $ et 250 $. La Loi
sur les valeurs mobilières de l’Ontario et la Loi sur les valeurs
mobilières du Québec prévoient des demandes de dispense. Les
droits exigés pour ces demandes varient entre 250 $ et 1 000 $, le
droit exigé le plus souvent étant de 500 $.
Les dispenses exemptent les sociétés de l’obligation de se conformer aux articles de la LCSA qui ont des conséquences minimes ou qui n’ont aucune conséquence défavorable pour le public.
Elles peuvent aider les sociétés à maintenir leur position sur le
marché (ventes et bénéfice) en ne divulguant pas des renseignements stratégiques, par exemple leur situation financière. Une
dispense peut aussi aider les sociétés à éviter les dépenses considérables qu’elles devraient engager pour se conformer à la LCSA.
Par exemple, la dispense accordée aux sociétés au sujet des actes
de fiducie visés au paragraphe 82(3) permet à celles-ci d’épargner
les milliers de dollars qu’elles devraient débourser pour embaucher un fiduciaire canadien lorsque ce dernier n’est pas nécessaire
sur le plan pratique. Les économies sont également importantes
dans les cas où une société doit solliciter des procurations de la
part de ses actionnaires. La préparation et l’envoi aux actionnaires
des formulaires de procuration et des circulaires de gestion qui
s’y rattachent coûtent entre 2 000 $ et 100 000 $ (par société),
selon le nombre d’actionnaires. En général, des conseillers juridiques sont également embauchés dans le but d’aider à la préparation de la documentation requise. Les frais d’expédition et de
manutention s’y afférents peuvent facilement atteindre 2 $ par
actionnaire. Des économies semblables peuvent être réalisées par
les dissidents qui sollicitent des procurations.
Malgré un décuplement du droit qui passerait de 25 $ à 250 $
(ou une augmentation de 1,5 du droit de 100 $ prévu à l’article 156), les avantages que retireraient les sociétés ayant obtenu
une dispense compenseraient largement le droit exigé pour la
demande. De plus, l’augmentation des droits couvre à peine le
coût réel du traitement d’une demande et ne comprend pas les
autres coûts (tels que l’élaboration des politiques, les programmes
de conformité et la préparation des recueils d’information) que
nous imputons à la prestation générale de services couverts par
les droits du rapport annuel.
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-269
Consultation
Consultations
According to paragraph 261(3)(b) of the CBCA, the Minister
of Industry is not required to publish for comment a proposed
regulation if the proposed regulation establishes or amends a fee.
Consultees have been made aware that an exemption from prepublication in the Canada Gazette Part I would be requested.
They also received a copy of the proposed RIAS. As a result, an
exemption from pre-publication in the Canada Gazette Part I is
requested.
More than 80 corporations, industry associations, legal counsel, and accountants that could have an interest in this proposal
were consulted. This included most of the exemption applicants
for the past two years. Also, the documents were available on the
Corporations Directorate’s home page on the Industry Canada
Internet site “Strategis” and on the Corporations Directorate’s
automated fax system. We received no comments to the
documents.
Selon l’alinéa 261(3)b) de la LCSA, le ministre de l’Industrie
n’est pas tenu de publier le projet du règlement qui, selon le cas,
établit ou modifie un droit à payer. Les personnes consultées ont
été avisées qu’une dispense de prépublication dans la Gazette du
Canada Partie I serait demandée. Elles ont également reçu un
exemplaire du RÉIR proposé. Par conséquent, une dispense de
prépublication dans la Gazette du Canada Partie I est demandée.
On a consulté plus de 80 sociétés, associations industrielles,
conseillers juridiques et comptables que cette proposition pourrait
intéresser. Ce groupe englobe presque tous ceux qui ont demandé
une dispense depuis deux ans. Les documents étaient disponibles
également sur la page d’accueil de la Direction générale des Corporations du site Internet « Strategis » d’Industrie Canada et sur
le service d’information automatisé par télécopieur de la Direction générale des Corporations. Nous n’avons reçu aucun commentaire sur les documents.
Compliance and Enforcement
Conformité et application
The government will not process an application for an exemption if no fee is received and the applicant will be informed
accordingly.
Le gouvernement ne traitera pas une demande de dispense s’il
ne reçoit aucun droit, et le requérant en sera avisé.
Contact
Marc Leblanc
Corporations Directorate
Department of Industry
9th Floor, Jean Edmonds Tower South
365 Laurier Ave. West
Ottawa, Ontario
K1A 0C8
Telephone: (613) 941-5720
FAX: (613) 941-5781
Personne-ressource
Marc Leblanc
Direction générale des corporations
Ministère de l’Industrie
9e étage, Tour Jean Edmonds sud
365, avenue Laurier Ouest
Ottawa (Ontario)
K1A 0C8
Téléphone : (613) 941-5720
TÉLÉCOPIEUR : (613) 941-5781
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
1583
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Registration
SOR/98-270
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-270
30 April, 1998
Enregistrement
DORS/98-270 30 avril 1998
IMMIGRATION ACT
LOI SUR L’IMMIGRATION
Regulations Amending the Immigration
Regulations, 1978
Règlement modifiant le Règlement sur
l’immigration de 1978
P.C. 1998-708
C.P. 1998-708
30 April, 1998
30 avril 1998
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Citizenship and Immigration,
pursuant to subsections 114(1)a and (10)a of the Immigration Act,
hereby makes the annexed Regulations Amending the Immigration Regulations, 1978.
Sur recommandation du ministre de la Citoyenneté et de
l’Immigration et en vertu des paragraphes 114(1)a et (10)a de la
Loi sur l’immigration, Son Excellence le Gouverneur général en
conseil prend le Règlement modifiant le Règlement sur
l’immigration de 1978, ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE IMMIGRATION
REGULATIONS, 1978
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR
L’IMMIGRATION DE 1978
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The definition “personne à charge qui l’accompagne” in
subsection 2(1) of the French version of the Immigration
Regulations, 19781 is replaced by the following:
« personne à charge qui l’accompagne » À l’égard d’une personne, la personne à sa charge à qui un visa est délivré en
même temps que le sien pour lui permettre de l’accompagner
ou de la suivre au Canada. (accompanying dependant)
1. La définition de « personne à charge qui l’accompagne »,
au paragraphe 2(1) de la version française du Règlement sur
l’immigration de 19781, est remplacée par ce qui suit :
« personne à charge qui l’accompagne » À l’égard d’une personne, la personne à sa charge à qui un visa est délivré en
même temps que le sien pour lui permettre de l’accompagner
ou de la suivre au Canada. (accompanying dependant)
2. Paragraphs 7(4)(a)2 and (b)2 of the Regulations are replaced by the following:
(a) at the time the application for admission is received by a
visa officer, the accompanying dependant, except if the dependant is the person’s spouse, meets the criteria set out in
paragraph (a), (b) or (c) of the definition “dependent son” or
“dependent daughter” in subsection 2(1), as the case may be;
and
(b) at the time the visa is issued, the accompanying dependant,
except if the dependant is the person’s spouse, meets the criteria referred to in paragraph (a), except for the one respecting
age set out in paragraph (a) of the definition “dependent son”
or “dependent daughter” in subsection 2(1), as the case may be.
2. Les alinéas 7(4)a)2 et b)2 du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
a) d’une part, au moment où un agent des visas reçoit la demande d’admission, cette personne à charge, autre que le conjoint, répond aux critères énoncés aux alinéas a), b) ou c) des
définitions de « fille à charge » ou « fils à charge », selon le
cas, au paragraphe 2(1);
b) d’autre part, au moment où le visa est délivré, cette personne
à charge, autre que le conjoint, répond aux critères visés à
l’alinéa a), sauf celui concernant l’âge énoncé à l’alinéa a) des
définitions de « fille à charge » ou « fils à charge », selon le
cas, au paragraphe 2(1).
3. (1) The portion of subsection 7.1(1)2 of the Regulations
before paragraph (a) is replaced by the following:
7.1 (1) Subject to subsections (2) and (3), an application for
admission of a Convention refugee seeking resettlement, and the
Convention refugee’s accompanying dependants, may be sponsored by
3. (1) Le passage du paragraphe 7.1(1)2 du même règlement
précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
7.1 (1) Sous réserve des paragraphes (2) et (3), le parrainage de
la demande d’admission d’un réfugié au sens de la Convention
cherchant à se réinstaller, ainsi que des personnes à sa charge qui
l’accompagnent, peut être fait par :
(2) The portion of subsection 7.1(2)2 of the Regulations before paragraph (b) is replaced by the following:
(2) Subject to subsection (3), the conditions under which a
group or corporation referred to in subsection (1) may sponsor an
application for admission of a Convention refugee seeking resettlement and the Convention refugee’s accompanying dependants
are the following:
(2) Le passage du paragraphe 7.1(2)2 du même règlement
précédant l’alinéa b) est remplacé par ce qui suit :
(2) Sous réserve du paragraphe (3), le parrainage, par un
groupe ou une personne morale visés au paragraphe (1), de la
demande d’admission d’un réfugié au sens de la Convention
cherchant à se réinstaller, ainsi que des personnes à sa charge qui
l’accompagnent, est assujetti aux conditions suivantes :
———
a
1
2
S.C. 1992, c. 49, s. 102
SOR/78-172
SOR/97-184
1584
———
a
1
2
L.C. 1992, ch. 49, art. 102
DORS/78-172
DORS/97-184
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-270
(a) in the case of a group, the group has given a joint undertaking signed by each member of the group to the Minister, in the
form fixed by the Minister, for a period of not less than one
year and not more than two years, as determined by an immigration officer based on the recommendation of a visa officer
who has taken into consideration the factors referred to in
paragraph 7(1)(c);
(3) Subsection 7.1(3)2 of the Regulations is replaced by the
following:
(3) If a Convention refugee seeking resettlement and the Convention refugee’s accompanying dependants intend to reside in
the Province of Quebec, the group or corporation referred to in
subsection (1) must meet the requirements for sponsorship of
regulations made under An Act respecting immigration to
Québec, R.S.Q., c. I-0.2, as amended from time to time.
(4) Subsections (1), (2) and (3) are retroactive and apply in respect of all applications for landing made by Convention refugees
seeking resettlement that are pending on May 1, 1998.
COMING INTO FORCE
4. These Regulations come into force on May 1, 1998.
N.B. The Regulatory Impact Analysis Statement for these
Regulations appears at page 1588, following
SOR/98-271.
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
a) dans le cas d’un groupe, le groupe a remis au ministre un
engagement collectif, établi en la forme déterminée par celui-ci
et signé par chacun de ses membres, pour la période d’au
moins un an et d’au plus deux ans fixée par l’agent
d’immigration d’après la recommandation de l’agent des visas
qui a tenu compte des facteurs visés à l’alinéa 7(1)c);
(3) Le paragraphe 7.1(3)2 du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(3) Dans le cas où le réfugié au sens de la Convention cherchant à se réinstaller et les personnes à sa charge qui l’accompagnent entendent résider au Québec, le groupe ou la personne
morale visés au paragraphe (1) se conforment aux exigences de
parrainage prévues par les règlements d’application de la Loi sur
l’immigration au Québec, L.R.Q., ch. I-0.2, compte tenu de leurs
modifications successives.
(4) Les paragraphes (1), (2) et (3) s’appliquent rétroactivement
aux demandes d’établissement présentées par des réfugiés au sens
de la Convention cherchant à se réinstaller qui sont pendantes au
1er mai 1998.
ENTRÉE EN VIGUEUR
4. Le présent règlement entre en vigueur le 1er mai 1998.
N.B. Le résumé de l’étude d’impact de la réglementation de
ce règlement se trouve à la page 1588, suite au
DORS/98-271.
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
1585
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Registration
SOR/98-271
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-271
30 April, 1998
Enregistrement
DORS/98-271 30 avril 1998
IMMIGRATION ACT
LOI SUR L’IMMIGRATION
Regulations Amending the Humanitarian
Designated Classes Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les
catégories d’immigrants précisées pour des motifs
d’ordre humanitaire
P.C. 1998-709
C.P. 1998-709
30 April, 1998
30 avril 1998
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Citizenship and Immigration,
pursuant to subsections 114(1)a and (10)a of the Immigration Act,
hereby makes the annexed Regulations Amending the Humanitarian Designated Classes Regulations.
Sur recommandation de la ministre de la Citoyenneté et de
l’Immigration et en vertu des paragraphes 114(1)a et (10)a de la
Loi sur l’immigration, Son Excellence le Gouverneur général en
conseil prend le Règlement modifiant le Règlement sur les catégories d’immigrants précisées pour des motifs d’ordre humanitaire, ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE HUMANITARIAN
DESIGNATED CLASSES REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES
CATÉGORIES D’IMMIGRANTS PRÉCISÉES POUR DES
MOTIFS D’ORDRE HUMANITAIRE
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. (1) Paragraph (a) of the definition “member of the source
country class” in section 1 of the Humanitarian Designated
Classes Regulations1 is replaced by the following:
(a) who is residing in the immigrant’s country of citizenship
or of habitual residence, where the immigrant’s country of
citizenship or of habitual residence is a source country set
out in the schedule;
(2) Section 1 of the Regulations is amended by adding the
following in alphabetical order:
“accompanying dependant”, with respect to a person, means a
dependant of that person to whom a visa is issued at the time a
visa is issued to that person for the purpose of enabling the dependant to accompany or follow that person to Canada.
(personne à charge qui l’accompagne)
“daughter” has the same meaning as in subsection 2(1) of the
Immigration Regulations, 1978. (fille)
“dependant”, in respect of a member of the country of asylum
class or a member of the source country class, means
(a) the member’s spouse;
(b) a dependent son or dependent daughter of the member or
of the member’s spouse; or
(c) a dependent son or dependent daughter of a son or
daughter referred to in paragraph (b). (personne à charge)
“dependent daughter” has the same meaning as in subsection 2(1)
of the Immigration Regulations, 1978. (fille à charge)
“dependent son” has the same meaning as in subsection 2(1) of
the Immigration Regulations, 1978. (fils à charge)
“son” has the same meaning as in subsection 2(1) of the Immigration Regulations, 1978. (fils)
“source country” means a country
(a) where persons are in a refugee-like situation as a result of
civil or armed conflict or because their fundamental human
rights are not respected;
1. (1) L’alinéa a) de la définition de « personne de pays
source », à l’article 1 du Règlement sur les catégories
d’immigrants précisées pour des motifs d’ordre humanitaire1,
est remplacé par ce qui suit :
a) il réside dans le pays de sa citoyenneté ou de sa résidence
habituelle, lequel pays source est visé à l’annexe;
———
a
1
S.C. 1992, c. 49, s. 102
SOR/97-183
1586
(2) L’article 1 du même règlement est modifié par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
« conjoint » S’entend au sens du paragraphe 2(1) du Règlement
sur l’immigration de 1978. (spouse)
« fille » S’entend au sens du paragraphe 2(1) du Règlement sur
l’immigration de 1978. (daughter)
« fille à charge » S’entend au sens du paragraphe 2(1) du Règlement sur l’immigration de 1978. (dependent daughter)
« fils » S’entend au sens du paragraphe 2(1) du Règlement sur
l’immigration de 1978. (son)
« fils à charge » S’entend au sens du paragraphe 2(1) du Règlement sur l’immigration de 1978. (dependent son)
« pays source » Pays, à la fois :
a) où une guerre civile, un conflit armé ou le non-respect des
droits fondamentaux de la personne font en sorte que les
personnes qui s’y trouvent sont dans une situation assimilable à celle de réfugiés;
b) où un agent d’immigration travaille ou fait des visites de
routine dans le cadre de son travail et est en mesure de traiter
les demandes de visas sans compromettre sa sécurité, celle
des demandeurs ou celle du personnel de l’ambassade du
Canada;
c) où les circonstances nécessitent une intervention d’ordre
humanitaire de la part du ministère de la Citoyenneté et de
l’Immigration pour mettre en œuvre les stratégies humanitaires globales du gouvernement canadien, laquelle
———
a
1
L.C. 1992, ch. 49, art. 102
DORS/97-183
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-271
(b) where an immigration officer works or makes routine
working visits and is able to process visa applications without endangering their own safety, the safety of applicants or
the safety of Canadian embassy staff;
(c) where circumstances warrant humanitarian intervention
by the Department of Citizenship and Immigration to implement overall Canadian government humanitarian strategies, which intervention is in keeping with the work of the
United Nations High Commissioner for Refugees; and
(d) that has been designated by the Minister as a source
country, after consultation with the Department of Foreign
Affairs and International Trade and non-governmental organizations concerned with the sponsoring of immigrants
who are in a refugee-like situation. (pays source)
“spouse” has the same meaning as in subsection 2(1) of the Immigration Regulations, 1978. (conjoint)
2. Paragraphs 4(4)(a) and (b) of the Regulations are replaced by the following:
(a) at the time the application for admission is received by a
visa officer, the accompanying dependant, except if the dependant is the person’s spouse, meets the criteria set out in
paragraph (a), (b) or (c) of the definition “dependent son” or
“dependent daughter” in subsection 2(1) of the Immigration
Regulations, 1978, as the case may be; and
(b) at the time the visa is issued, the accompanying dependant,
except if the dependant is the person’s spouse, meets the criteria referred to in paragraph (a), except for the one respecting
age set out in paragraph (a) of the definition “dependent son”
or “dependent daughter” in subsection 2(1) of the Immigration
Regulations, 1978, as the case may be.
3. (1) The portion of subsection 5(1) of the Regulations before paragraph (a) is replaced by the following:
5. (1) Subject to subsections (2) and (3), an application for
admission of a member of the country of asylum class or a member of the source country class, and the member’s accompanying
dependants, may be sponsored by
(2) The portion of subsection 5(2) of the Regulations before
paragraph (b) is replaced by the following:
(2) Subject to subsection (3), the conditions under which a
group or corporation referred to in subsection (1) may sponsor an
application for the admission of a member of the country of asylum class or a member of the source country class, and the member’s accompanying dependants, are the following:
(a) in the case of a group, the group has given a joint undertaking signed by each member of the group to the Minister, in the
form fixed by the Minister, for a period of not less than one
year and not more than two years, as determined by an immigration officer based on the recommendation of a visa officer
who has taken into consideration the factors referred to in
paragraph 4(1)(c);
(3) Section 5 of the Regulations is amended by adding the
following after subsection (2):
(3) If a member of the country of asylum class or a member of
the source country class and their accompanying dependants intend to reside in the Province of Quebec, the group or corporation
referred to in subsection (1) must meet the sponsorship
intervention est en accord avec le travail accompli par le
Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés;
d) que le ministre a désigné à titre de pays source après consultation du ministère des Affaires étrangères et du Commerce international et des organismes non gouvernementaux
qui s’occupent de parrainer des immigrants qui sont dans
une situation assimilable à celle de réfugiés. (source country)
« personne à charge » À l’égard d’une personne de pays d’accueil
ou d’une personne de pays source :
a) son conjoint;
b) le fils à sa charge ou la fille à sa charge, ou le fils à la
charge ou la fille à la charge de son conjoint;
c) le fils à la charge ou la fille à la charge du fils ou de la
fille visée à l’alinéa b). (dependant)
« personne à charge qui l’accompagne » À l’égard d’une personne, la personne à sa charge à qui un visa est délivré en
même temps que le sien pour lui permettre de l’accompagner
ou de la suivre au Canada. (accompanying dependant)
2. Les alinéas 4(4)a) et b) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
a) d’une part, au moment où un agent des visas reçoit la demande d’admission, cette personne à charge, autre que le conjoint, répond aux critères énoncés aux alinéas a), b) ou c) des
définitions de « fille à charge » ou « fils à charge », selon le
cas, au paragraphe 2(1) du Règlement sur l’immigration de
1978;
b) d’autre part, au moment où le visa est délivré, cette personne
à charge, autre que le conjoint, répond aux critères visés à
l’alinéa a), sauf celui concernant l’âge énoncé à l’alinéa a) des
définitions de « fille à charge » ou « fils à charge », selon le
cas, au paragraphe 2(1) du Règlement sur l’immigration de
1978.
3. (1) Le passage du paragraphe 5(1) du même règlement
précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
5. (1) Sous réserve des paragraphes (2) et (3), le parrainage de
la demande d’admission d’une personne de pays d’accueil ou
d’une personne de pays source, ainsi que des personnes à sa
charge qui l’accompagnent, peut être fait par :
(2) Le passage du paragraphe 5(2) du même règlement précédant l’alinéa b) est remplacé par ce qui suit :
(2) Sous réserve du paragraphe (3), le parrainage, par un
groupe ou une personne morale visés au paragraphe (1), de la
demande d’admission d’une personne de pays d’accueil ou d’une
personne de pays source, ainsi que des personnes à sa charge qui
l’accompagnent, est assujetti aux conditions suivantes :
a) dans le cas d’un groupe, le groupe a remis au ministre un
engagement collectif, établi en la forme déterminée par celui-ci
et signé par chacun de ses membres, pour la période d’au
moins un an et d’au plus deux ans fixée par l’agent
d’immigration d’après la recommandation de l’agent des visas
qui a tenu compte des facteurs visés à l’alinéa 4(1)c);
(3) L’article 5 du même règlement est modifié par adjonction, après le paragraphe (2), de ce qui suit :
(3) Dans le cas où la personne de pays d’accueil ou la personne
de pays source et les personnes à sa charge qui l’accompagnent
entendent résider au Québec, le groupe ou la personne morale
visés au paragraphe (1) se conforment aux exigences de
1587
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-271
requirements of regulations made under An Act respecting immigration to Québec, R.S.Q., c. I-0.2, as amended from time to
time.
(4) Subsections (1), (2) and (3) are retroactive and apply in respect of all applications for landing made by members of the
country of asylum class and members of the source country class
that are pending on May 1, 1998.
4. Section 7 of the Regulations is replaced by the following:
7. These Regulations cease to have effect on December 31,
1998.
5. The schedule to the Regulations is replaced by the following:
parrainage prévues par les règlements d’application de la Loi sur
l’immigration au Québec, L.R.Q., ch. I-0.2, compte tenu de leurs
modifications successives.
(4) Les paragraphes (1), (2) et (3) s’appliquent rétroactivement
aux demandes d’établissement présentées par des personnes de
pays d’accueil et des personnes de pays source qui sont pendantes
au 1er mai 1998.
4. L’article 7 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
7. Le présent règlement cesse d’avoir effet le 31 décembre
1998.
5. L’annexe du même règlement est remplacée par ce qui
suit :
SCHEDULE
(Section 1)
ANNEXE
(article 1)
SOURCE COUNTRIES
PAYS SOURCE
Bosnia-Herzegovina
Cambodia
Colombia
Croatia
El Salvador
Guatemala
Liberia
Sudan
Bosnie-Herzégovine
Cambodge
Colombie
Croatie
El Salvador
Guatemala
Libéria
Soudan
COMING INTO FORCE
6. These Regulations come into force on May 1, 1998.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
(This statement is not part of the Regulations.)
Description
The Immigration Act authorizes the creation of classes of immigrants who, although they are not Convention refugees, are to
be selected in accordance with Canada’s humanitarian traditions.
Such classes have been a central part of Canada’s immigration
program for many years. However, until the Humanitarian Designated Classes Regulations came into force in May of 1997,
these classes were responsive in nature and usually limited in
application to one world area or to a particular refugee or refugeelike movement. An example of such a class was the Indochinese
Designated Class created in response to the “boat people” movement of the late 1970s and early 1980s.
While this and other special measures programs were successful, it was recognized that this reactive, narrowly focused approach did not meet the needs of a rapidly changing world. The
necessity of drafting and implementing a separate set of designated class regulations, geared to the special circumstances of
each refugee crisis, inhibited timely response by Canada to the
plight of those in need. Similarly, when such crises abated, individuals who were no longer in need continued to be admitted to
Canada, while Citizenship and Immigration Canada worked
through the slow process of rescinding the regulations.
1588
ENTRÉE EN VIGUEUR
6. Le présent règlement entre en vigueur le 1er mai 1998.
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
La Loi sur l’immigration autorise la création de catégories
d’immigrants qui, même s’ils ne sont pas des réfugiés au sens de
la Convention, doivent être sélectionnés conformément à la tradition humanitaire du Canada. Depuis de nombreuses années ces
catégories sont un élément central du programme d’immigration
du Canada. Toutefois, avant que le Règlement sur les catégories
d’immigrants précisées pour des motifs d’ordre humanitaire
n’entre en vigueur en mai 1997, ces catégories visaient à réagir à
une situation donnée, et leur champ d’application se limitait habituellement à une région du monde ou à un groupe particulier de
réfugiés ou de quasi-réfugiés. La catégorie désignée
d’Indochinois est un exemple d’une telle catégorie créée pour
venir en aide aux « réfugiés de la mer » à la fin des années 1970
et au début des années 1980.
L’adoption de cette catégorie ainsi que d’autres programmes
analogues de mesures spéciales ont donné de bons résultats, mais
on s’est rendu compte que cette approche réactive, étroitement
définie, ne répondait pas aux besoins d’un monde en évolution
rapide. La nécessité de rédiger et de mettre en œuvre un ensemble
distinct de dispositions réglementaires sur une catégorie désignée,
adaptées aux circonstances spéciales de chaque crise concernant
des réfugiés, empêchait le Canada de réagir rapidement à la situation critique de gens dans le besoin. Par ailleurs, quand la crise
s’estompait, des personnes qui n’avaient plus besoin d’aide
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-271
The Government’s response to these weaknesses in the existing
humanitarian immigration program was the creation of the
Humanitarian Designated Classes Regulations (HDC). The HDC
Regulations comprise two components: the Country of Asylum
Class and the Source Country Class.
Those eligible for the Country of Asylum Class are persons
outside their country of citizenship or habitual residence who are:
seriously and personally affected by civil war or armed conflict;
or who are suffering from massive violations of human rights and
for whom there is no possibility of a durable solution within a
reasonable period of time.
The Source Country Class includes persons residing in their
country of citizenship or habitual residence: who are seriously
and personally affected by civil war or armed conflict; or who are
suffering serious deprivation of the right of freedom of expression, the right to dissent or to engage in trade union activity and
who have been detained or imprisoned as a consequence; or who,
having not left their country, do not meet the refugee definition,
but are nevertheless suffering a well founded fear of persecution
for reasons of race, religion, nationality, political or membership
in a particular social group and for whom there is no possibility
of a durable solution within a reasonable period of time.
Eligibility for the Source Country Class is restricted to citizens
or habitual residents of countries listed in the Schedule to the
Regulations. For a country to be included on the Source Country
Schedule, not only must there exist conditions within the country
concerned which produce members of the Source Country Class,
but also Canada must be able to process applicants from within
the country. The inclusion of the country on the Schedule must
also be consistent with overall Canadian humanitarian strategies.
The safety of embassy staff is but one of a number of significant
factors which must be taken into consideration.
The initial list of the countries included Bosnia-Herzegovina,
Croatia, Guatemala, El Salvador and Sudan. The Regulations
contain a requirement for an annual review of the Source Country
Schedule for the purpose of keeping it current with present needs.
The Humanitarian Designated Classes Regulations include a
“sunset” clause to allow for a review of the effectiveness of the
classes. The Regulations will expire on May 1, 1998, unless they
are amended.
continuaient souvent d’être admises au Canada, pendant que
Citoyenneté et Immigration Canada appliquait le long processus
d’abrogation des dispositions réglementaires.
Afin de combler les lacunes de l’actuel programme
d’immigration pour des motifs humanitaires, le gouvernement a
créé le Règlement sur les catégories d’immigrants précisées pour
des motifs d’ordre humanitaire (CIPMH). Ce Règlement comprend deux composantes : la catégorie de personnes de pays
d’accueil et la catégorie de personnes de pays source.
Pour appartenir à la catégorie de personnes de pays d’accueil,
l’immigrant doit se trouver à l’extérieur de son pays de citoyenneté ou de résidence habituelle, être gravement et personnellement
affecté par une guerre civile ou un conflit armé, ou faire l’objet
de violations massives des droits de la personne et n’avoir aucune
possibilité de solution durable dans un laps de temps raisonnable.
Appartient à la catégorie de personnes de pays source,
l’immigrant qui réside dans le pays de sa citoyenneté ou de sa
résidence habituelle et qui est : gravement et personnellement
affecté par une guerre civile ou un conflit armé; ou privé du droit
à la liberté d’expression, du droit à la dissidence ou du droit
d’exercer des activités syndicales, et qui a été détenu ou emprisonné pour cette raison; ou qui n’ayant pas quitté son pays, ne
satisfait pas à la définition d’un réfugié, mais craint néanmoins
avec raison d’être persécuté du fait de sa race, de sa religion, de
sa nationalité, de ses opinions politiques ou de son appartenance
à un groupe social particulier, et pour qui il n’existe aucune possibilité d’une solution durable dans un laps de temps raisonnable.
L’admissibilité à la catégorie de personnes de pays source se
limite aux citoyens et aux résidents habituels des pays énumérés à
l’annexe du Règlement. Pour qu’un pays figure dans la liste des
pays sources, il faut non seulement qu’il existe dans le pays en
question des conditions telles que des personnes en viennent à
faire partie de la catégorie des personnes de pays source, mais
aussi que le Canada soit en mesure de traiter les demandes dans le
pays même. Il faut en outre que l’inscription du pays dans la liste
soit conforme aux stratégies globales adoptées par le Canada dans
le domaine humanitaire. La sécurité du personnel de l’ambassade
n’est qu’un facteur parmi tant d’autres qui doivent être pris en
considération.
La liste initiale de ces pays comprenait la Bosnie-Herzégovine,
la Croatie, le Guatemala, le Salvador et le Soudan. Le Règlement
prévoit que la liste des pays sources doit être révisée chaque année afin de répondre aux besoins du moment.
Le Règlement sur les catégories d’immigrants précisées pour
des motifs d’ordre humanitaire comporte une disposition de
« temporarisation » afin de permettre l’examen de son efficacité.
Le Règlement viendra à expiration le 1er mai 1998 à moins qu’il
ne soit modifié.
Purpose of the Amendments
Objet des modifications
Changes are being made to both the Humanitarian Designated
Classes Regulations (HDC) and the Immigration Regulations,
1978, regarding the acceptance of Convention refugees seeking
resettlement.
Des modifications sont apportées tant au Règlement sur les
catégories d’immigrants précisées pour des motifs d’ordre humanitaire (CIPMH) qu’au Règlement sur l’immigration de 1978
concernant l’acceptation des réfugiés au sens de la Convention
cherchant à se réinstaller.
Changes to the Humanitarian Designated Classes Regulations
Modification du Règlement sur les catégories d’immigrants
précisées pour des motifs d’ordre humanitaire
The amendments to the Humanitarian Designated Classes
Regulations have several purposes. These provisions extend the
“sunset” date of the HDC Regulations until December 31, 1998,
La modification du Règlement sur les catégories d’immigrants
précisées pour des motifs d’ordre humanitaire poursuit plusieurs
objectifs. Les dispositions ont pour effet de proroger la
1589
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-271
and amend the Schedule of countries to which the Source Country Class may be applied. As well, a definition of Source Country
will be included in the Regulations.
The changes also clarify the wording of that section of the
HDC Regulations (subsection 4(4)) which relates to the application of dependency criteria to the children of members of the
Humanitarian Designated Classes. The current wording does not
specify that the provisions should apply to dependent sons and
dependent daughters but not to spouses. Changes to this subsection are designed to ensure that the application of selection criteria is consistent with the definitions of dependent son and dependent daughter as found in subsection 2(1) of the Immigration
Regulations, 1978, as was the original policy intent.
Amendments to paragraphs 5(2)(a) and (b) of the Humanitarian Designated Classes Regulations bring these provisions, concerning the private sponsorship of HDC class members, into conformity with the Canada-Québec Accord Relating to Immigration
and Temporary Admission of Aliens (the Canada-Québec Accord). The current provision does not distinguish between the
requirements for sponsors who wish to sponsor in the Province of
Quebec and those who wish to sponsor in other provinces. The
Canada-Québec Accord gives the province the right to select
immigrants destined to Quebec. This includes the authority for
the enforcement of sponsorship undertakings. The primacy of the
province in this area is not reflected in the current wording. These
changes will make it clear that an undertaking by a Quebec group
to sponsor Convention refugees seeking resettlement, and their
dependents, will be signed with the province and will be submitted to provincial officials in a form approved by the Government
of Quebec.
A housekeeping amendment will clarify that all members of a
“Group of Five”, sponsoring a member of an HDC class, will be
required to sign a single joint sponsorship undertaking rather than
submitting separate individual undertakings.
Extending the HDC Regulations will enable Canada to continue responding to international “refugee” crises in a timely and
flexible manner. To ensure that the application of the Source
Country Class remains current and can be applied in those situations where a humanitarian response by Canada is most urgently
needed, the list of countries to which they apply (the Schedule)
must be continually reviewed. These amendments represent the
outcome of the first review of the Source Country Schedule.
Colombia, Liberia, and Cambodia are being added to the Schedule because they now meet the criteria, while BosniaHerzegovina, Croatia, Guatemala, El Salvador and Sudan will
continue to be included.
The eight month extension of the HDC Regulations, extended
until December 31, 1998, rather than to May 1, 1999, is to bring
the process of reviewing the Source Country list into line with the
Department’s annual planning cycle.
1590
disposition de « temporarisation » du Règlement sur les CIPMH
jusqu’au 31 décembre 1998 et de modifier la liste des pays à
laquelle la catégorie des pays sources peut être appliquée. Une
définition de l’expression « pays source » sera par ailleurs ajoutée
au Règlement.
Les changements clarifient également le libellé de la disposition du Règlement sur les CIPMH (paragraphe 4(4)) qui concerne
l’application de critères de dépendance aux enfants des immigrants des catégories précisées pour des motifs d’ordre humanitaire. Le libellé actuel ne précise pas que les dispositions devraient s’appliquer aux fils et aux filles à charge, mais non aux
conjoints. Les modifications à ce paragraphe visent à faire en
sorte que l’application des critères de sélection soit conforme aux
définitions de fils et de fille à charge que donne le paragraphe 2(1) du Règlement sur l’immigration de 1978, ainsi qu’il était
originalement prévu.
Les modifications aux alinéas 5(2)a) et b) du Règlement sur les
catégories d’immigrants précisées pour des motifs d’ordre humanitaire ont pour effet de rendre conformes à l’Accord CanadaQuébec relatif à l’immigration et à l’admission temporaire des
aubains (l’Accord Canada-Québec) ces dispositions qui concernent le parrainage, par des groupes privés, d’immigrants des
CIPMH. Les dispositions actuelles ne font pas de distinction entre
les exigences imposées aux répondants qui désirent parrainer
dans la province de Québec et ceux qui désirent parrainer dans
d’autres provinces. Or, en vertu de l’Accord Canada-Québec, le
Québec a le droit de sélectionner les immigrants qui ont
l’intention de s’établir sur son territoire. Ce droit comprend le
pouvoir de faire exécuter les engagements de parrainage. Le libellé actuel ne reflète pas la primauté de la province dans ce domaine. Avec les présentes modifications, il sera bien clair que
l’engagement pris par un groupe du Québec en vue de parrainer
des réfugiés au sens de la Convention cherchant à se réinstaller,
ainsi que les personnes à leur charge, sera conclu et signé avec la
province et sera présenté aux autorités provinciales selon les modalités approuvées par le gouvernement du Québec.
Une modification d’ordre administratif permettra de clarifier
que tous les membres d’un « groupe de cinq personnes » parrainant une personne appartenant aux CIPMH devront signer une
entente conjointe de parrainage plutôt que des ententes individuelles distinctes.
La prorogation de l’application du Règlement sur les CIPMH
permettra au Canada de continuer de réagir aux crises de « réfugiés » qui se manifestent à l’échelle internationale, avec rapidité
et souplesse. Pour que les dispositions réglementaires sur la catégorie de personnes de pays source demeurent actuelles et puissent
s’appliquer aux situations exigeant une réponse humanitaire du
Canada de toute urgence, la liste des pays qui sont visés par cette
catégorie (l’annexe) doit être régulièrement révisée. Les présentes
modifications sont le résultat de la première révision de l’annexe
des pays sources. La Colombie, le Libéria et le Cambodge sont
ajoutés à la liste parce qu’ils répondent maintenant aux critères; la
Bosnie-Herzégovine, la Croatie, le Guatemala, le Salvador et le
Soudan continueront d’y figurer.
La prorogation de huit mois du Règlement sur les CIPMH prévue par ces dispositions, jusqu’au 31 décembre 1998 plutôt que
jusqu’en mai 1999, a pour but d’aligner la révision de la liste des
pays sources sur le cycle de planification annuel du Ministère.
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-271
Changes to the Immigration Regulations, 1978 affecting
Convention refugees seeking resettlement
Modifications au Règlement sur l’immigration de 1978
touchant les réfugiés au sens de la Convention qui cherchent à
se réinstaller
The changes being made to the Immigration Regulations, 1978
closely parallel those proposed to the HDC Regulations with respect to the selection and private sponsorship of members of
those classes. The provisions in question govern the selection of
Convention refugees seeking resettlement and the private sponsorship of such refugees. Again, the purpose of such changes is to
clarify, rather than amend, current government policy or administrative practice.
Les modifications apportées au Règlement sur l’immigration de
1978 suivent de près celles qu’il est proposé d’apporter au Règlement sur les CIPMH relativement à la sélection et au parrainage des membres de ces catégories par le secteur privé. Les dispositions dont il est question régissent la sélection de réfugiés au
sens de la Convention cherchant à se réinstaller ainsi que le parrainage de ces réfugiés par le secteur privé. L’objectif de ces
modifications est de clarifier, plutôt que de modifier, la politique
actuelle du gouvernement ou les pratiques administratives.
Les changements apportés clarifient le libellé du paragraphe 7(4) du Règlement sur l’immigration de 1978 qui traite de
l’application des critères de sélection aux fils et aux filles à
charge de réfugiés au sens de la Convention cherchant à se réinstaller. Ces dispositions renferment actuellement la même imprécision que les dispositions analogues contenues dans le Règlement sur les CIPMH.
D’autres changements aux alinéas 7.1(2)a) et b) rendent conformes à l’Accord Canada-Québec les dispositions du Règlement
sur l’immigration de 1978 régissant le parrainage, par le secteur
privé, de réfugiés au sens de la Convention cherchant à se réinstaller. Comme dans le cas du Règlement sur les CIPMH, la disposition actuelle n’établit pas de distinction entre les exigences
imposées aux parrains qui désirent parrainer au Québec et à ceux
qui désirent parrainer dans d’autres provinces.
Une modification d’ordre administratif analogue à celle qui est
apportée au Règlement sur les CIPMH précisera que tous les
membres d’un « groupe de cinq personnes » parrainant un réfugié
au sens de la Convention cherchant à se réinstaller devront signer
une entente conjointe de parrainage plutôt que des ententes individuelles.
The amendments clarify the wording of subsection 7(4) of the
Immigration Regulations, 1978, which relates to the application
of selection criteria to dependent sons and dependent daughters of
Convention refugees seeking resettlement. The same imprecision
currently exists in these provisions as exists in the similar provisions in the HDC Regulations.
Other changes to paragraphs 7.1(2)(a) and (b) bring the provisions of the Immigration Regulations, 1978 governing the private
sponsorship of Convention refugees seeking resettlement into
conformity with the Canada-Québec Accord. As with the HDC
Regulations, the current provision does not distinguish between
the requirements for sponsors who wish to sponsor in the Province of Quebec and those who wish to sponsor in other provinces.
A housekeeping amendment, similar to that being made to the
HDC Regulations, will clarify that all members of a “Group of
Five” sponsoring a Convention refugee seeking resettlement will
be required to sign a single joint sponsorship undertaking rather
than submitting separate individual undertakings.
Alternatives
Solutions envisagées
The alternatives to extending the Humanitarian Designated
Classes Regulations are to resort to the former approach of responding to each emerging refugee crisis reactively, by creating
separate designated class regulations aimed exclusively at that
crisis, or to refrain from creating such regulatory classes at all. A
return to the creation of narrowly defined, situation-specific designated classes is rejected for the same reasons its continuation
was rejected in 1997. The creation of such classes is a timeconsuming procedure which precludes the kind of flexibility that
is needed in today’s turbulent world. Moreover, in the past, it
proved difficult to eliminate such classes when the need for resettlement had passed.
Plutôt que de proroger le Règlement sur les catégories
d’immigrants précisées pour des motifs d’ordre humanitaire, on
pourrait envisager de recourir à l’ancienne approche qui consistait
à réagir à chaque nouvelle crise mettant en cause des réfugiés, en
créant des règlements distincts sur des catégories désignées exclusivement en fonction de la crise en question, ou bien s’abstenir
de créer de telles catégories réglementaires. Le retour à des catégories désignées étroitement définies et particulières à des situations précises est rejeté pour les mêmes raisons qui en ont motivé
le rejet en 1997. La création de ces catégories demande beaucoup
de temps et manque de la souplesse nécessaire pour faire face à
l’agitation du monde d’aujourd’hui. En outre, dans le passé, il
s’est avéré difficile d’éliminer ces catégories une fois le besoin de
réinstallation disparu.
Si on éliminait entièrement la possibilité de réagir par réglementation aux crises humanitaires, cela réduirait grandement notre capacité de répondre efficacement à de telles situations, en
nous contraignant à aider les personnes qui peuvent satisfaire à la
définition restrictive de « réfugiés au sens de la Convention ».
Un examen complet de l’application du Règlement sur les catégories d’immigrants précisées pour des motifs d’ordre humanitaire est prévu plus tard en 1998 avant un deuxième prolongement de ce Règlement et la révision de la liste des pays sources.
D’ici décembre, le Ministère compte avoir suffisamment de données et d’expérience avec ces nouvelles catégories pour que cet
examen soit utile.
Overall, eliminating the possibility of a regulatory response to
humanitarian crises would greatly reduce our capacity to respond
effectively to such situations by restricting us to helping those
individuals who can meet the restrictive definition of a
“Convention refugee”.
A full review of the operation of the Humanitarian Designated
Classes Regulations is planned for later in 1998 before a second
extension and Source Country Review is required. By December,
the Department expects to have sufficient data and experience
with the new classes to make such a review meaningful.
1591
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-271
Benefits and Costs
Avantages et coûts
While it is true the Humanitarian Designated Classes have not
yet reached their full potential in terms of the number of immigrants landed, due mainly to underutilization in the first seven
months of their existence, the Department remains convinced of
the potential of this approach. It should be kept in mind that the
Country of Asylum Class is entirely driven by private sponsorships. It was anticipated that there might be an increase in the
number of privately sponsored refugees but thus far this has not
materialized. Since the program’s inception there have been only
twenty-six Country of Asylum Class landings. The universalistic
approach of these Regulations does not engender the kind of outpouring of humanitarian concern that often follows media reporting of mass refugee movements from specific countries, and the
very routineness of the approach may not have caught the imagination of the general public. The Department continues to believe, however, that it represents the best approach to involving
the public in refugee resettlement and will begin to revitalize private sponsorship in the near future.
Il est vrai que les catégories d’immigrants précisées pour des
motifs d’ordre humanitaire n’ont pas encore atteint leur plein
potentiel pour ce qui est du nombre d’immigrants autorisés à
s’établir au Canada, en raison surtout de la sous-utilisation de ces
catégories dans les sept premiers mois de leur existence, mais le
Ministère demeure convaincu que cette approche offre des possibilités. Il ne faut pas oublier que la catégorie de personnes de
pays d’accueil dépend entièrement du parrainage privé. On avait
prévu qu’il y aurait peut être une hausse du nombre des réfugiés
parrainés par le secteur privé, mais jusqu’à maintenant ce n’est
pas le cas. Depuis l’entrée en vigueur du programme, il n’y a eu
que vingt-six immigrants admis dans la catégorie de personnes de
pays d’accueil. L’universalité de ce Règlement ne provoque pas
le genre d’effusions humanitaires qui suivent souvent les comptes
rendus que font les médias de mouvements massifs de réfugiés
d’un pays particulier, et le caractère très ordinaire de l’approche
peut ne pas avoir frappé l’imagination du grand public. Le Ministère continue de croire, toutefois, qu’il s’agit là de la meilleure
façon de faire participer le public à la réinstallation des réfugiés,
et que l’approche en question commencera à revitaliser le parrainage privé dans un proche avenir.
Jusqu’à présent, les avantages du Règlement sur les catégories
d’immigrants précisées pour des motifs d’ordre humanitaire demeurent surtout théoriques, mais le Règlement n’a pas entraîné de
coûts, et aucun problème réel d’application ne s’est posé. À ce
jour, il n’y a pas eu de coûts additionnels pour le Ministère ni
pour ce qui est des ressources consacrées à l’étranger afin
d’atteindre les niveaux prévus pour ces catégories ni pour ce qui
est des activités au titre du programme de parrainage privé des
réfugiés. Par suite de l’établissement de nouvelles catégories désignées, il n’y a pas eu non plus d’augmentation pour CIC des
coûts d’aide à l’installation des réfugiés parrainés par le gouvernement sous forme de dépenses plus élevées d’aide à
l’adaptation.
Although thus far the benefits of the Humanitarian Designated
Classes Regulations remain largely theoretical, they have been
cost neutral and no real flaws in their operation have yet materialized. To date there have been no additional costs to the Department either in terms of resources devoted overseas to securing the
levels set aside for the HDC classes or for activity in the Private
Sponsorship of Refugee Program. Likewise, there has been no
increase in CIC settlement costs for government-assisted refugees
in the form of higher Adjustment Assistance expenditures as a
result of the establishment of the new designated classes.
Consultation
Consultations
No specific consultations were undertaken concerning the decision to extend the class. It was felt that there has not been sufficient experience with the new classes to permit meaningful consultations on their effectiveness to date. The original regulations
were developed after broad consultations with advocacy groups.
Following their publication in the Canada Gazette Part I in January of 1997, several organizations commented that the
HDC Regulations were a “welcome step forward” in refugee
protection and addressed many of the concerns raised by refugee
advocacy groups. The main concerns expressed by these groups
were addressed in the Regulations which came into force on
May 1, 1997.
Il n’y a pas eu de consultation particulière au sujet de la décision de proroger ce Règlement. On a estimé n’avoir pas acquis
suffisamment d’expérience dans l’utilisation de ces nouvelles
catégories pour pouvoir tenir de véritables consultations sur leur
efficacité. Le Règlement original a été élaboré après une vaste
consultation des groupes de défense des personnes concernées.
Après la publication du Règlement dans la Gazette du Canada
Partie I en janvier 1997, plusieurs organisations ont indiqué qu’il
s’agissait d’un réel progrès dans le domaine de la protection des
réfugiés et que le Règlement répondait à bien des préoccupations
soulevées par les groupes de défense des réfugiés. On a donné
suite aux principales préoccupations soulevées par ces groupes
dans le Règlement qui est entré en vigueur le 1er mai 1997.
Le Comité mixte (organisations non-gouvernementales/gouvernement) sur le parrainage de réfugiés par le secteur privé constitue un mécanisme permettant aux groupes de défense des réfugiés
de faire régulièrement connaître leur opinion. Le Ministère est
toujours ouvert aux suggestions ainsi qu’aux commentaires de
ceux qui s’intéressent à l’immigration à caractère humanitaire. À
ce jour, aucune préoccupation n’a été exprimée au sujet du Règlement sur les CIPMH.
The non-governmental organisations-Government Committee
on the Private Sponsorship of Refugees provides an ongoing forum for input from the refugee advocacy community. The Department remains open to the concerns of and suggestions from
those interested in humanitarian immigration issues. No concerns
have to date been expressed about the HDC Regulations.
1592
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Contact
Rick Herringer
Director, Refugee Resettlement
Citizenship and Immigration Canada
17th Floor, Jean Edmonds Tower South
365 Laurier Avenue West
Ottawa, Ontario
K1A 1L1
Tel.: (613) 957-5833
FAX: (613) 957-5836
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-271
Personne-ressource
Rick Herringer
Directeur, Réétablissement des réfugiés
Citoyenneté et Immigration Canada
17e étage, Tour Jean Edmonds sud
365, avenue Laurier Ouest
Ottawa (Ontario)
K1A 1L1
Téléphone : (613) 957-5833
TÉLÉCOPIEUR : (613) 957-5836
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
1593
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Registration
SOR/98-272
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-272
30 April, 1998
Enregistrement
DORS/98-272 30 avril 1998
INSURANCE COMPANIES ACT
LOI SUR LES SOCIÉTÉS D’ASSURANCES
Regulations Amending the Regulatory Capital
(Insurance Companies) Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur le capital
réglementaire (sociétés d’assurances)
P.C. 1998-710
C.P. 1998-710
30 April, 1998
30 avril 1998
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Finance, pursuant to the definition “regulatory capital”a in subsection 2(1) and section 703b of
the Insurance Companies Actc, hereby makes the annexed Regulations Amending the Regulatory Capital (Insurance Companies)
Regulations.
Sur recommandation du ministre des Finances et en vertu de la
définition de « capital réglementaire »a au paragraphe 2(1) et de
l’article 703b de la Loi sur les sociétés d’assurancesc, Son Excellence le Gouverneur général en conseil prend le Règlement modifiant le Règlement sur le capital réglementaire (sociétés
d’assurances), ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE REGULATORY
CAPITAL (INSURANCE COMPANIES) REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LE
CAPITAL RÉGLEMENTAIRE (SOCIÉTÉS
D’ASSURANCES)
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. (1) Paragraph 3(1)(d) of the Regulatory Capital
(Insurance Companies) Regulations1 is replaced by the following:
(d) in respect of a property and casualty company, the amount
equal to the total value of the assets of the company, when determined in accordance with the accounting principles referred
to in subsection 331(4) of the Act or when determined on the
basis of the market value of those assets, whichever way produces the greater total value, less the total value of the assets
required to be maintained by the company under section 516 of
the Act,
(2) Subsection 3(2)2 of the Regulations is replaced by the
following:
(2) The amounts referred to in paragraphs (1)(a) to (c) and the
amount of goodwill referred to in subsection (1) are the amounts
that, at a particular time, would be reported on the financial
statements of the company prepared as at that time in accordance
with the accounting principles referred to in subsection 331(4) of
the Act.
1. (1) L’alinéa 3(1)d) du Règlement sur le capital réglementaire (sociétés d’assurances)1 est remplacé par ce qui suit :
d) dans le cas d’une société d’assurances multirisques, le
montant représentant la valeur totale des éléments d’actif de la
société, déterminée en conformité avec les principes comptables visés au paragraphe 331(4) de la Loi ou en fonction de
leur valeur marchande, selon ce qui donne le résultat le plus
élevé, diminuée de la valeur totale des éléments d’actif qu’elle
doit maintenir conformément à l’article 516 de la Loi.
(2) Le paragraphe 3(2)2 du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(2) Les montants visés aux alinéas (1)a) à c) et le montant de
l’achalandage visé au paragraphe (1) sont ceux qui, à une date
donnée, seraient compris dans les états financiers de la société
s’ils étaient établis à cette date selon les principes comptables
visés au paragraphe 331(4) de la Loi.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. These Regulations come into force on April 30, 1998.
2. Le présent règlement entre en vigueur le 30 avril 1998.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
The Regulations Amending the Regulatory Capital (Insurance
Companies) Regulations, made pursuant to the definition of
Le Règlement modifiant le Règlement sur le capital réglementaire (sociétés d’assurances), pris en vertu de la définition de
———
a
b
c
1
2
S.C. 1996, c. 6, s. 66(1)
S.C. 1997, c. 15, s. 330
S.C. 1991, c. 47
SOR/92-529
SOR/94-67
1594
———
a
b
c
1
2
L.C. 1996, ch. 6, par. 66(1)
L.C. 1997, ch. 15, art. 330
L.C. 1991, ch. 47
DORS/92-529
DORS/94-67
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-272
The above-mentioned amendment has been agreed to by the
industry during the extensive consultation process leading up to
the promulgation of Bill C-82.
« capital réglementaire » au paragraphe 2(1) et à l’article 703 de
la Loi sur les sociétés d’assurances, modifie la méthode
d’évaluation de l’actif dont se servent les sociétés d’assurances
multirisques, conformément à l’alinéa 3(1)d) du Règlement sur le
capital réglementaire (sociétés d’assurances).
Par suite de l’adoption du projet de loi C-82, l’article 666 de la
Loi sur les sociétés d’assurances a été supprimé, de sorte que les
sociétés d’assurances multirisques ne peuvent plus se fonder sur
cette disposition pour déterminer la valeur de leur actif.
L’évaluation de l’actif, qui est essentielle à la détermination du
capital réglementaire requis, devra désormais être effectuée conformément aux principes comptables mentionnés au paragraphe 331(4) de la Loi sur les sociétés d’assurances.
L’industrie a convenu de la modification susmentionnée au
cours des vastes consultations qui ont précédé l’adoption du projet de loi C-82.
Alternatives
Should the Government choose not to go forward with the proposed amendments, property and casualty companies would have
no basis on which to determine the value of their assets for regulatory capital purposes. It is clear that no other alternative is
available.
Solutions de rechange
Si le gouvernement devait décider de ne pas apporter la modification proposée, les assureurs multirisques ne disposeraient plus
de méthode d’évaluation de l’actif aux fins de la détermination du
capital réglementaire. De toute évidence, il n’existe aucune solution de rechange.
Benefits and Costs
The implementation of the amendments will generate no additional costs to either OSFI or to property and casualty companies.
Avantages et coûts
La mise en oeuvre des modifications n’entraînera pas de coûts
supplémentaires pour le BSIF ou les sociétés d’assurances multirisques.
Consultation
Property and casualty companies were kept abreast of the Government’s intent to change the means of assets valuation for the
purpose of determining required regulatory capital [i.e. revoke
section 666 and base the assets valuation on subsection 334(1)]
during the extensive consultation process leading up to the
promulgation of Bill C-82. No objections were received.
Consultations
Les sociétés d’assurances multirisques ont été tenues au courant de l’intention du gouvernement de modifier la méthode
d’évaluation de l’actif aux fins de la détermination du capital
réglementaire requis [c.-à-d. de son intention de révoquer
l’article 666 et de fonder l’évaluation de l’actif sur le paragraphe 334(1)] au cours des vastes consultations qui ont précédé
l’adoption du projet de loi C-82. Aucune objection n’a été soulevée.
L’industrie a bien accueilli la modification proposée, de sorte
qu’aucune consultation ultérieure ne sera nécessaire.
“regulatory capital” in subsection 2(1) and section 703 of the
Insurance Companies Act, amend the basis on which property
and casualty companies are to determine the value of their assets
as referred to in paragraph 3(1)(d) of the Regulatory Capital
(Insurance Companies) Regulations.
As a result of the promulgation of Bill C-82, section 666 of the
Insurance Companies Act was deleted and, accordingly, property
and casualty companies can no longer determine the value of their
assets based on that section. Assets valuation, which is an integral
part in the determination of required regulatory capital, is now to
be determined in accordance with accounting principles referred
to in subsection 331(4) of the Insurance Companies Act.
The industry was supportive of the proposed change to the determination of assets valuation. No further consultations with
property and casualty companies are necessary.
There was no need to consult other federally regulated financial institutions given the fact that they were not involved or affected.
The Regulations were prepublished in the Canada Gazette,
Part I, on November 8, 1997. No adverse comments were received in response to prepublication.
Compliance and Enforcement
These changes will not have a material impact on OSFI’s resources or on its ability to supervise FRFIs.
Contact
Mr. Charles P. Johnston
Legislation Officer
Legislation and Precedents Division
Office of the Superintendent of Financial Institutions
255 Albert Street
Ottawa, Ontario
K1A 0H2
Tel.: (613) 990-7472
FAX: (613) 998-6716
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
Il n’a pas été nécessaire de consulter les autres institutions financières fédérales, vu que la modification proposée ne les touchait pas.
Le Règlement a fait l’objet d’un préavis dans la Gazette du
Canada Partie I du 8 novembre 1997. Aucune observation négative n’a été reçue par la suite.
Conformité et exécution
La modification n’aura aucune incidence importante sur les
ressources du BSIF ou sur sa capacité de surveiller les IFF.
Personne-ressource
M. Charles P. Johnston
Agent de législation
Division de la législation et des précédents
Bureau du surintendant des institutions financières
255, rue Albert
Ottawa (Ontario)
K1A 0H2
Téléphone : (613) 990-7472
TÉLÉCOPIEUR : (613) 998-6716
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
1595
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Registration
SOR/98-273
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-273
30 April, 1998
Enregistrement
DORS/98-273 1 janvier 1998
CANADA BUSINESS CORPORATIONS ACT
LOI CANADIENNE SUR LES SOCIÉTÉS PAR ACTIONS
Regulations Amending the Canada Business
Corporations Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les sociétés
par actions de régime fédéral
P.C. 1998-711
C.P. 1998-711
30 April, 1998
30 avril 1998
Whereas, pursuant to subsection 261(2) of the Canada Business Corporations Acta, a copy of the proposed Regulations
Amending the Canada Business Corporations Regulations, substantially in the form annexed hereto, was published in the
Canada Gazette, Part I, at least sixty days before the proposed
effective date and a reasonable opportunity was thereby afforded
to interested persons to make representations with respect thereto;
Therefore, His Excellency the Governor General in Council, on
the recommendation of the Minister of Industry, pursuant to section 261b of the Canada Business Corporations Acta, hereby
makes the annexed Regulations Amending the Canada Business
Corporations Regulations.
Attendu que, en vertu du paragraphe 261(2) de la Loi canadienne sur les sociétés par actionsa, le projet de Règlement modifiant le Règlement sur les sociétés par action de régime fédéral,
conforme en substance au texte ci-après, a été publié dans la
Gazette du Canada Partie I au moins soixante jours avant la date
envisagée pour son entrée en vigueur et que les intéressés ont
ainsi eu la possibilité de présenter leurs observations à cet égard,
À ces causes, sur recommandation du ministre de l’Industrie et
en vertu de l’article 261b de la Loi canadienne sur les sociétés par
actionsa, Son Excellence le Gouverneur général en conseil prend
le Règlement modifiant le Règlement sur les sociétés par actions
de régime fédéral, ci-après.
REGULATIONS AMENDING THE CANADA BUSINESS
CORPORATIONS REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES
SOCIÉTÉS PAR ACTIONS DE RÉGIME FÉDÉRAL
AMENDMENTS
1
1. Section 29 of the Canada Business Corporations Regulations2 is replaced by the following:
29. (1) Subject to subsection (2), a report that is required to be
sent to the Director pursuant to section 127 of the Act by an insider who owns or exercises control or direction over any securities of the corporation shall be in accordance with Schedule I.1 or
in the form prescribed under the securities laws of any of the
provinces of Canada.
(2) In the case of a corporation whose securities are not distributed to the public in Canada, a report that is required to be
sent to the Director by an insider may instead be in the form prescribed under the federal securities laws of the United States for
such a report, insofar as the information required therein is substantially similar to the information required in Schedule I.1.
2. Section 31.13 of the Regulations and the heading3 before
it are repealed.
3. (1) Subsection 32(3) of the Regulations is replaced by the
following:
(3) A form of proxy, an accompanying management proxy circular or a dissident’s proxy circular shall state, in bold-faced type,
that the shareholder may appoint a proxyholder, other than a person designated in the form of proxy, to attend and act on the
shareholder’s behalf at the meeting, and shall contain instructions
as to the manner in which the shareholder may do so.
———
a
b
1
2
3
S.C. 1994, c. 24, s. 1
S.C. 1994, c. 24, s. 27
SOR/95-532
SOR/79-316; SOR/89-323
SOR/89-323
1596
MODIFICATIONS
1
1. L’article 29 du Règlement sur les sociétés par actions de
régime fédéral2 est remplacé par ce qui suit :
29. (1) Sous réserve du paragraphe (2), le rapport visé à
l’article 127 de la Loi, que doit envoyer au directeur tout initié
qui est propriétaire de valeurs mobilières de la société ou qui
exerce le contrôle ou a la haute main sur celles-ci est établi soit
selon l’annexe I.1, soit en la forme prescrite par les lois sur les
valeurs mobilières de toute province du Canada.
(2) À l’égard de la société dont les valeurs mobilières ne sont
pas émises par voie de souscription publique au Canada, le rapport que doit envoyer un initié au directeur peut également être
établi en la forme prescrite par les lois fédérales sur les valeurs
mobilières des États-Unis pour de tels rapports, dans la mesure où
les renseignements à fournir sont à toutes fins utiles similaires à
ceux de l’annexe I.1.
2. L’article 31.13 du même règlement et l’intertitre3 le précédant sont abrogés.
3. (1) Le paragraphe 32(3) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(3) Le formulaire de procuration, la circulaire de procuration de
la direction qui y est jointe ou la circulaire de procuration de dissident porte une mention, en caractères gras, précisant que
l’actionnaire peut nommer un fondé de pouvoir autre qu’une personne désignée dans le formulaire de procuration pour assister et
agir en son nom à l’assemblée et contient des instructions quant à
la façon dont il peut ainsi procéder.
———
a
b
1
2
3
L.C. 1994, ch. 24, art. 1
L.C. 1994, ch. 24, art. 27
DORS/95-532
DORS/79-316; DORS/89-323
DORS/89-323
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-273
(2) Subsection 32(5)3 of the Regulations is replaced by the
following:
(5) A form of proxy shall provide a means for the shareholder
to specify that the shares registered in the shareholder’s name are
to be voted for or against each matter or group of related matters
identified in the notice of meeting or in a management proxy circular, dissident’s proxy circular or proposal under section 137 of
the Act, other than the appointment of an auditor and the election
of directors.
(3) Subsections 32(7) and (8) of the Regulations are replaced by the following:
(7) A form of proxy shall provide a means for the shareholder
to specify that the shares registered in the shareholder’s name are
to be voted or withheld from voting in respect of the appointment
of an auditor or the election of directors.
(8) A form of proxy, an accompanying management proxy circular or a dissident’s proxy circular shall state that the shares
represented by the proxy will be voted or withheld from voting, in
accordance with the instructions of the shareholder, on any ballot
that may be called for and that, if the shareholder specified a
choice under subsection (5) or (7), with respect to any matter to
be acted upon, the shares will be voted accordingly.
4. (1) Paragraphs 35(a) to (c)3 of the Regulations are replaced by the following:
(a) a statement of the right of the shareholder to revoke a proxy
under subsection 148(4) of the Act and of the method by which
the shareholder may exercise that right;
(b) a statement to the effect that the solicitation is made by or
on behalf of the management of the corporation;
(c) the name of any director of the corporation who has informed the management, in writing, that the director intends to
oppose any action intended to be taken by the management and
the nature of the action that the director intends to oppose;
(2) Paragraphs 35(g)3 and (h) of the Regulations are replaced by the following:
(g) the record date as of which the shareholders entitled to vote
at the meeting will be determined or particulars as to the closing of the security transfer register, as the case may be, and, if
the right to vote is not limited to shareholders of record as at a
specified record date, any conditions in respect of that right to
vote;
(3) Paragraph 35(i)3 of the Regulations is replaced by the
following:
(i) if the giving of any financial assistance, in circumstances
permitted by subsection 44(1) or referred to in paragraph 44(2)(e) of the Act, was material to the corporation or
any of its affiliates or to the recipient of the assistance, details
of that financial assistance by the corporation since the beginning of its last completed financial year in relation to
(i) a shareholder of the corporation or any of its affiliates
who is not a director, officer or employee thereof, or to an
associate of any such shareholder, or
(ii) any person, in connection with a purchase of shares issued or to be issued by the corporation;
(2) Le paragraphe 32(5)3 du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(5) Le formulaire de procuration doit permettre à l’actionnaire
d’y indiquer que les droits de vote afférents aux actions enregistrées en son nom, pour des questions autres que la nomination
d’un vérificateur ou l’élection des administrateurs, seront exercés
affirmativement ou négativement relativement à chaque sujet ou
catégorie de sujets connexes mentionnés dans l’avis d’assemblée,
dans la circulaire de procuration de la direction, dans la circulaire
de procuration de dissident ou dans la proposition qui est présentée en vertu de l’article 137 de la Loi.
(3) Les paragraphes 32(7) et (8) du même règlement sont
remplacés par ce qui suit :
(7) Le formulaire de procuration doit permettre à l’actionnaire
d’y indiquer que les droits de vote afférents aux actions enregistrées en son nom seront ou non exercés lors de la nomination
d’un vérificateur ou de l’élection des administrateurs.
(8) Le formulaire de procuration, la circulaire de procuration de
la direction qui y est jointe ou la circulaire de procuration de dissident porte une mention précisant que les droits de vote afférents
aux actions représentées par la procuration seront ou non exercés,
conformément aux instructions de l’actionnaire, lors d’un scrutin
qui peut avoir lieu et que, si l’actionnaire indique un choix en
vertu des paragraphes (5) ou (7) quant à un sujet pour lequel des
mesures doivent être prises, les droits de vote afférents aux actions s’exercent en conséquence.
4. (1) Les alinéas 35a) à c)3 du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
a) une déclaration du droit d’un actionnaire de révoquer une
procuration en vertu du paragraphe 148(4) de la Loi et la manière dont il peut exercer ce droit;
b) une déclaration portant que la sollicitation est faite par la direction de la société ou en son nom;
c) le nom de tout administrateur de la société qui a informé la
direction par écrit de son intention de s’opposer à une mesure
que la direction se propose de prendre et la nature de la mesure;
(2) Les alinéas 35g)3 et h) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
g) la date de référence selon laquelle seront identifiés les actionnaires habiles à exercer un droit de vote à l’assemblée ou
des précisions sur la clôture du registre de transfert des valeurs
mobilières, selon le cas, et, si l’exercice du droit de vote n’est
pas limité aux actionnaires inscrits à compter d’une date de référence donnée, les conditions applicables à l’exercice de leur
droit de vote;
(3) L’alinéa 35i)3 du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
i) si l’aide financière donnée par une société dans les cas permis au paragraphe 44(1) ou celle visée à l’alinéa 44(2)e) de la
Loi, depuis le début de son dernier exercice complet, était
d’une nature substantielle pour la société ou pour une société
de son groupe ou est d’une telle nature pour la personne qui la
reçoit, les détails de cette aide, relativement aux personnes suivantes :
(i) un actionnaire de la société ou d’une société de son
groupe qui n’en est pas un administrateur, dirigeant ou employé, ou une personne ayant des liens avec cet actionnaire,
(ii) une personne, en rapport avec un achat d’actions émises
par la société ou à être émises par elle;
1597
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-273
(4) Subparagraph 35(k)(i) of the Regulations is replaced by
the following:
(i) the amount or, where there is a comprehensive liability
policy, the approximate amount of premium paid by the corporation in respect of directors as a group and officers as a
group or for both groups on an aggregate basis,
(4) Le sous-alinéa 35k)(i) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(i) le montant ou, lorsqu’il s’agit d’une police d’assurance
globale de responsabilité civile, le montant approximatif de
la prime acquittée par la société pour les administrateurs et
pour les dirigeants, en tant que groupes distincts, ou pour les
deux groupes globalement,
(5) Subparagraph 35(k)(iii) of the Regulations is replaced
by the following:
(iii) the total amount of insurance purchased in respect of
each such group or for both groups on an aggregate basis,
and
(5) Le sous-alinéa 35k)(iii) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(iii) le montant total de l’assurance souscrite pour chacun
des groupes ou pour les deux groupes globalement,
(6) Paragraphs 35(l)3 and (m) of the Regulations are replaced by the following:
(m) the name of each person who, to the knowledge of the directors or officers of the corporation, beneficially owns directly
or indirectly, or exercises control or direction over, shares carrying more than 10 per cent of the votes attached to any class
of shares of the corporation entitled to vote in connection with
any matters being proposed for consideration at the meeting,
the approximate number of the shares so owned, controlled or
directed by each such person and the percentage of the class of
voting shares of the corporation represented by the number of
shares so owned, controlled or directed;
(6) Les alinéas 35l)3 et m) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
m) le nom de chaque personne qui, à la connaissance des administrateurs ou dirigeants de la société, est, soit directement,
soit indirectement, le véritable propriétaire d’actions ou exerce
un contrôle ou a la haute main sur celles-ci, lesquelles confèrent plus de 10 pour cent des droits de vote afférents à toute
catégorie d’actions de la société et pouvant être exercés relativement à tout sujet soumis à l’assemblée, le nombre approximatif des actions ainsi détenues par chaque personne ou faisant
l’objet d’un contrôle ou de la haute main par elle et le pourcentage de la catégorie des actions conférant un droit de vote de la
société représenté par le nombre d’actions ainsi détenues ou
faisant l’objet d’un contrôle ou de la haute main;
(7) Paragraphs 35(n) to (p) of the Regulations are replaced
by the following:
(o) the percentage of votes required for the approval of any
matter that is to be submitted to a vote of shareholders at the
meeting other than the election of directors;
(p) if action is to be taken with respect to the appointment of an
auditor, the name of the proposed auditor, the name of each
auditor appointed within the preceding five years and the date
on which each auditor was first appointed;
(7) Les alinéas 35n) à p) du même règlement sont remplacés
par ce qui suit :
o) le pourcentage des votes requis pour l’approbation de tout
sujet qui doit être soumis au vote des actionnaires à
l’assemblée, autre que l’élection d’administrateurs;
p) si des mesures doivent être prises relativement à la nomination d’un vérificateur, le nom du vérificateur proposé, ainsi que
le nom de chaque vérificateur nommé durant les cinq années
antérieures et la date initiale de sa nomination;
(8) Subparagraphs 35(r)(i) to (v) of the Regulations are replaced by the following:
(i) the name of each person, the time when the person’s term
of office or the term of office for which the person is a proposed nominee will expire and the last major position or office with the corporation or the corporation’s holding body
corporate held by the person, indicating whether the person
is a proposed nominee for election as a director at the meeting,
(ii) the present principal occupation or employment of each
such person, giving the name and principal business of any
body corporate or other organization in which the occupation or employment is carried on and the same information
in respect of all principal occupations or employments held
by the person within the five preceding years, unless the person is now a director and was elected to the present term of
office by a vote of shareholders at a meeting the notice of
which was accompanied by a proxy circular containing that
information,
(iii) if the person is or has been a director of the corporation,
the period or periods during which the person has so served,
(iv) the number of shares of each class of voting shares of
the corporation and the corporation’s holding body corporate
and any of the corporation’s subsidiaries beneficially owned,
(8) Les sous-alinéas 35r)(i) à (v) du même règlement sont
remplacés par ce qui suit :
(i) le nom de chaque personne, le moment auquel son mandat ou le mandat pour lequel elle est un candidat proposé
expirera et la dernière fonction ou position importante
qu’elle a occupée dans la société ou dans la société mère, y
compris, le cas échéant, le fait qu’elle est proposée comme
candidat pour l’élection des administrateurs à l’assemblée,
(ii) l’occupation ou l’emploi principal actuel de chaque personne, accompagné du nom et de l’entreprise principale de
toute personne morale ou de toute autre organisation au sein
de laquelle l’occupation ou l’emploi est exercé et ces mêmes
renseignements quant aux occupations ou emplois principaux exercés par elle au cours des cinq années antérieures, à
moins qu’elle ne soit présentement un administrateur et n’ait
été élu relativement à ce mandat par un vote des actionnaires
à une assemblée dont l’avis était accompagné d’une circulaire de procuration contenant ces renseignements,
(iii) si la personne est présentement un administrateur de la
société ou l’a déjà été, la ou les périodes durant lesquelles
elle a occupé ce poste,
(iv) le nombre d’actions de chaque catégorie d’actions conférant un droit de vote de la société ainsi que de la société
mère et de toute filiale de la société, détenues à titre de
1598
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-273
directly or indirectly, or over which control or direction is
exercised, by each such person, and
(v) if the voting shares beneficially owned, directly or indirectly or subject to control or direction by the person and the
person’s associates are equal to more than 10 per cent of the
votes attached to all voting shares of the corporation, the
corporation’s holding body corporate or any of the corporation’s subsidiaries, the approximate number of each class of
shares so owned, directly or indirectly, or subject to the control or direction of the associates and the name of each associate;
(9) Section 35 is amended by adding the following after
paragraph (r):
(r.1) whether the corporation has an executive committee of its
board of directors or is required to have an audit committee
and, if so, the names of those directors who are members of
each such committee;
(10) Subparagraph 35(v)(i)4 of the Regulations is replaced
by the following:
(i) a statement setting out the largest aggregate amount of
debt, except for indebtedness that has been entirely repaid on
or before the date of the management proxy circular and for
routine indebtedness, that has been outstanding since the
beginning of the corporation’s last completed financial year,
the nature of the indebtedness, the amount of debt that is
currently outstanding, details of the transaction in which it
was incurred, and the rate of interest paid or charged
thereon, in respect of the following persons who are or have
been indebted to the corporation or any of its subsidiaries
since the beginning of the last completed financial year in an
aggregate amount that exceeds $25,000, namely,
(A) a director or officer of the corporation,
(B) a person proposed by management as a nominee for
election as a director of the corporation, and
(C) an associate of any person referred to in clause (A)
or (B),
(11) Paragraph 35(v) of the Regulations is amended by
adding the word “or” at the end of subparagraph (ii) and by
adding the following after subparagraph (ii):
(iii) for the purposes of this paragraph, “routine indebtedness” means indebtedness described in any of the following
clauses,
(A) if a corporation makes loans to employees of the corporation generally, whether or not in the ordinary course
of business, these loans are considered routine indebtedness if made on terms, including those as to interest rate
and security, no more favourable to the borrower than the
terms on which loans are made by the corporation to employees generally, but the amount of any remaining unpaid loans to any one director, officer or person proposed
as a nominee, and his or her associates, that is considered
as routine indebtedness under this clause during the last
completed financial year must not exceed $25,000,
(B) whether or not the corporation makes loans in the ordinary course of business, a loan made by it to one of its
directors or officers is considered routine indebtedness if
———
4
SOR/94-419
véritable propriétaire, soit directement, soit indirectement,
par la personne, ou sur lesquelles elle exerce un contrôle ou
a la haute main,
(v) si les actions conférant un droit de vote détenues à titre
de véritable propriétaire, soit directement, soit indirectement,
par la personne et par les personnes avec lesquelles celle-ci a
des liens, ou faisant l’objet d’un contrôle ou de la haute
main par elles correspondent à plus de 10 pour cent des votes afférents à toutes les actions conférant un droit de vote de
la société, de la société mère ou de toute filiale de la société,
le nombre approximatif d’actions de chaque catégorie ainsi
détenues, soit directement, soit indirectement, par ces personnes liées ou faisant l’objet d’un contrôle ou de la haute
main par elles, ainsi que le nom de chaque personne liée;
(9) L’article 35 du même règlement est modifié par adjonction, après l’alinéa r), de ce qui suit :
r.1) le fait que le conseil d’administration de la société a un
comité de direction ou que la société est tenue d’avoir un comité de vérification et le nom des administrateurs qui font partie
de ces comités, le cas échéant;
(10) Le sous-alinéa 35v)(i)4 du même règlement est remplacé par ce qui suit :
(i) soit une déclaration indiquant le solde le plus élevé de
l’endettement au cours du dernier exercice complet de la
société, à l’exception des dettes entièrement remboursées au
plus tard à la date de la circulaire de procuration de la direction et de l’endettement courant, ainsi que la nature de
l’endettement, le solde actuel de l’endettement, les détails de
la transaction qui y a donné lieu et le taux d’intérêt payé ou
exigé, à l’égard de chacune des personnes suivantes dont
l’endettement envers la société ou l’une de ses filiales, depuis le début du dernier exercice complet, est ou était d’un
montant supérieur à 25 000 $ :
(A) les administrateurs ou dirigeants de la société,
(B) les personnes proposées par la direction comme candidats à un poste d’administrateur de la société,
(C) les personnes ayant des liens avec une personne visée
aux divisions (A) ou (B),
(11) L’alinéa 35v) du même règlement est modifié par adjonction, après le sous-alinéa (ii), de ce qui suit :
(iii) aux fins du présent alinéa, « endettement courant »
s’entend de l’une des situations suivantes :
(A) lorsque la société consent de façon générale des prêts
à ses employés, dans le cadre de son activité commerciale
normale ou non, ces prêts sont réputés être des sources
d’endettement courant si leurs modalités, notamment
quant au taux d’intérêt et aux garanties, ne sont pas plus
favorables à l’emprunteur que les modalités applicables
aux prêts généralement consentis par la société à ses employés, mais le solde de tout prêt qui demeure impayé, qui
est considéré comme de l’endettement courant au cours du
dernier exercice complet en vertu de la présente division
et qui est consenti à un administrateur, un dirigeant ou une
personne proposée comme candidat ainsi qu’à une personne ayant des liens avec ceux-ci, ne doit pas excéder
25 000 $,
(B) que la société consente ou non des prêts dans le cadre
de son activité commerciale normale, un prêt consenti par
———
4
DORS/94-419
1599
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-273
(I) the borrower is a full-time employee of the corporation,
(II) the loan is fully secured against the residence of the
borrower, and
(III) the amount of the loan does not exceed the annual
salary of the borrower,
(C) if the corporation makes loans in the ordinary course
of business, a loan is considered routine indebtedness if
made to a person other than a full-time employee of the
corporation or to any other body corporate, and if the loan
(I) is made on substantially the same terms, including
those as to interest rate and security, as loans made to
other customers of the corporation with comparable
credit ratings, and
(II) involves no more than usual risks of collectibility,
or
(D) indebtedness arising from purchases made on usual
trade terms or from ordinary travel or expense advances,
or for similar reasons, is considered routine indebtedness
if the repayment arrangements are in accord with usual
commercial practice;
(12) Paragraph 35(w)3 of the Regulations is replaced by the
following:
(w) in any transaction since the beginning of the corporation’s
last completed financial year or in any proposed transaction
that has materially affected or could materially affect the corporation or any of its subsidiaries,
(i) where not previously disclosed, the details, including,
where practicable, the approximate amount of any material
interest, direct or indirect, of
(A) a director or officer of the corporation,
(B) a director or officer of a body corporate that is itself
an insider or subsidiary of the corporation,
(C) a person proposed by management as a nominee for
election as a director of the corporation,
(D) a shareholder required to be named under paragraph (m),
(E) an associate or affiliate of any of the persons referred
to in clauses (A) to (D), and
(ii) unless the interest of the person arises solely from the
beneficial ownership, direct or indirect, of less than
10 per cent of any class of voting shares of another body
corporate, or one of its subsidiaries, furnishing services to
the corporation, the amounts and other details of transactions
not referred to in subparagraph (i) that involve remuneration
paid, directly or indirectly, to any of the persons referred to
in clauses (i)(A) to (E) for services in any capacity,
(iii) an interest arising from the ownership of securities of
the corporation, where the security holder receives an advantage not shared rateably by all holders of the same class of
security or all holders of the same class of security who are
resident in Canada, but the interest may be omitted, if
1600
elle à un administrateur ou à un dirigeant est réputé être
une source d’endettement courant, si les conditions suivantes sont réunies :
(I) l’emprunteur est un employé à temps plein de la société,
(II) le prêt est assorti d’une garantie hypothécaire le garantissant entièrement et grevant la résidence de
l’emprunteur,
(III) le montant du prêt n’excède pas le salaire annuel
de l’emprunteur,
(C) lorsque la société consent des prêts dans le cadre de
son activité commerciale normale, un prêt est réputé être
une source d’endettement courant s’il est consenti à une
personne qui n’est pas un employé à temps plein de cette
société ou d’une autre personne morale et si le prêt :
(I) est consenti à des modalités qui sont sensiblement
les mêmes que celles qui s’appliquent aux prêts consentis aux autres clients de la société jouissant d’une
évaluation de crédit comparable, notamment quant au
taux d’intérêt et aux garanties,
(II) ne comporte pas de risques inhabituels quant au
remboursement,
(D) les dettes afférentes à des achats assujettis aux conditions commerciales habituelles ou à des avances de
voyage ou avances sur notes de frais habituelles ou les
dettes contractées pour des raisons similaires sont réputées
être une source d’endettement courant, si les modalités de
leur remboursement sont conformes aux modalités commerciales usuelles;
(12) L’alinéa 35w)3 du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
w) pour toute transaction depuis le début du dernier exercice
complet de la société ou pour toute transaction projetée qui a
eu un effet important sur la société ou l’une de ses filiales ou
pourrait avoir un tel effet :
(i) les détails de chaque transaction, lorsqu’ils n’ont pas déjà
été communiqués, y compris, si possible, le montant approximatif de tout intérêt important, direct ou indirect, de
chacune des personnes suivantes :
(A) les administrateurs ou dirigeants de la société,
(B) les administrateurs ou dirigeants d’une personne morale qui est elle-même un initié ou une filiale de la société,
(C) les personnes proposées par la direction comme candidats à un poste d’administrateur de la société,
(D) les actionnaires dont le nom est exigé en vertu de
l’alinéa m),
(E) les personnes morales appartenant au même groupe
que l’une des personnes visées aux divisions (A) à (D) ou
les personnes ayant des liens avec l’une des personnes visées aux divisions (A) à (D),
(ii) les montants et autres détails de toute transaction non visée au sous-alinéa (i) qui comporte une rémunération payée,
directement ou indirectement, à l’une des personnes mentionnées aux divisions (i)(A) à (E) pour des services, à quelque titre que ce soit, à moins que l’intérêt de la personne
provienne uniquement de la propriété directe ou indirecte, à
titre de véritable propriétaire, de moins de 10 pour cent de
toute catégorie d’actions conférant un droit de vote d’une
autre personne morale ou de l’une de ses filiales fournissant
des services à la société;
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-273
(A) the rate or charges involved are fixed by law or determined by competitive bids,
(B) the interest of the person in the transaction is solely
that of a director of another body corporate that is a party
to the transaction,
(C) the transaction involves services as a bank or other
depository of funds, transfer agent, registrar, trustee under
a trust indenture or under similar services, or
(D) the transaction does not involve, directly or indirectly,
remuneration for services and the interest of the person results from the beneficial ownership, direct or indirect, of
less than 10 per cent of any class of voting shares of another body corporate that is a party to the transaction, the
transaction is in the ordinary course of business of the
corporation or one of its subsidiaries and the amount of
the transaction or series of transactions is less than
10 per cent of the total sales or purchases, as the case may
be, of the corporation and its subsidiaries for their last
completed financial year;
(13) Paragraph 35(y) of the Regulations is replaced by the
following:
(y) where a transaction referred to in paragraph (w) involves
the purchase or sale of assets by the corporation or any of its
subsidiaries or holding bodies corporate otherwise than in the
ordinary course of business, the cost of the assets to the purchaser and the cost of the assets to the seller, if the assets were
acquired by the seller within the two years prior to the transaction;
(14) Paragraph 35(z) of the French version of the Regulations is replaced by the following:
z) les détails d’un rabais ou d’une commission importants
d’une souscription à forfait à l’égard de la vente de valeurs
mobilières par la société, lorsqu’une personne mentionnée à
l’alinéa w) a passé ou passera un contrat avec la société à
l’égard d’une souscription à forfait, appartient au groupe d’une
personne qui a passé ou passera un tel contrat ou a des liens
avec celle-ci;
(15) Paragraph 35(aa) of the Regulations is replaced by the
following:
(aa) where a person other than the directors or officers of the
corporation or any of its subsidiaries or holding bodies corporate manage the corporation or any of its subsidiaries, subject
to the requirements of subparagraph (vi), the following information:
(i) details of the management agreement or arrangement, including the name and address of every person who is a party
to the agreement or arrangement or who is responsible for its
performance,
(ii) the name and full address, or, alternatively, solely the
municipality of residence or postal address, of each insider
of every body corporate with which the corporation or any of
its subsidiaries has a management agreement or arrangement,
(iii) un intérêt découlant de la propriété de valeurs mobilières de la société lorsque le détenteur d’une valeur mobilière
reçoit un avantage qui n’est pas attribué aux mêmes conditions aux autres détenteurs de la même catégorie de valeurs
mobilières ou de la même catégorie qui résident au Canada,
mais l’intérêt peut être omis si, selon le cas :
(A) le taux ou les frais que comporte la transaction sont
fixés par la loi ou déterminés par des offres concurrentielles,
(B) l’intérêt de la personne dans la transaction est seulement celui d’un administrateur d’une autre personne morale qui est partie à la transaction,
(C) la transaction porte sur des services comme ceux
d’une banque ou d’un autre dépositaire de fonds, d’un
agent de transfert, d’un registraire, d’un fiduciaire en
vertu d’un acte de fiducie ou autres services analogues,
(D) la transaction ne comporte pas, directement ou indirectement, de rémunération pour des services, et l’intérêt
de la personne résulte de la propriété directe ou indirecte,
à titre de véritable propriétaire, de moins de 10 pour cent
de toute catégorie d’actions conférant un droit de vote
d’une autre personne morale qui est partie à la transaction,
la transaction est dans le cadre de l’activité commerciale
normale de la société ou de l’une de ses filiales, et le
montant de la transaction ou de la série de transactions est
inférieur à 10 pour cent de la totalité des ventes ou des
achats, selon le cas, de la société et de ses filiales pour
leur dernier exercice complet;
(13) L’alinéa 35y) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
y) lorsqu’une transaction mentionnée à l’alinéa w) porte sur
l’achat ou la vente d’actifs par la société ou par l’une de ses filiales ou sociétés mères, autrement que dans le cadre de
l’activité commerciale normale, le coût des actifs pour
l’acheteur et le coût des actifs pour le vendeur, si celui-ci les a
acquises dans les deux années précédant la transaction;
(14) L’alinéa 35z) de la version française du même règlement est remplacé par ce qui suit :
z) les détails d’un rabais ou d’une commission importants
d’une souscription à forfait à l’égard de la vente de valeurs
mobilières par la société, lorsqu’une personne mentionnée à
l’alinéa w) a passé ou passera un contrat avec la société à
l’égard d’une souscription à forfait, appartient au groupe d’une
personne qui a passé ou passera un tel contrat ou a des liens
avec celle-ci;
(15) L’alinéa 35aa) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
aa) lorsqu’une personne autre qu’un administrateur ou dirigeant de la société ou de l’une de ses filiales ou sociétés mères
dirige la société ou l’une de ses filiales, sous réserve des principes énoncés au sous-alinéa (vi), les renseignements suivants :
(i) les détails de l’accord ou de la convention de direction, y
compris les nom et adresse de chaque personne qui en est
partie, ou qui est chargée de l’exécuter,
(ii) le nom des initiés de chaque personne morale avec
laquelle la société ou l’une de ses filiales a conclu un accord
ou une convention de direction et soit leur adresse complète
soit seulement le nom de la municipalité où ils résident ou
leur adresse postale,
1601
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-273
(iii) the amounts paid or payable by the corporation and any
of its subsidiaries to each person named pursuant to subparagraph (i) since the beginning of the corporation’s last
completed financial year,
(iv) details of any debt owed to the corporation or any of its
subsidiaries by a person referred to in this paragraph, or by
that person’s associates or affiliates, that was outstanding at
any time since the beginning of the corporation’s last completed financial year, and
(v) details of any transaction or arrangement, other than one
referred to in subparagraphs (i) to (iv), entered into with the
corporation or any of its subsidiaries or holding bodies corporate since the beginning of the corporation’s last completed financial year, in which a person referred to in subparagraph (i) or (ii) has a material interest that would
otherwise be required to be disclosed under subparagraphs (i)
to (iv),
(vi) for the purposes of this paragraph,
(A) “details” of debt include the largest aggregate amount
of debt outstanding at any time during the corporation’s
last completed financial year, the nature of the indebtedness, details of the transaction in which it was incurred,
the amount presently outstanding and the rate of interest
paid or charged thereon,
(B) an amount owing for purchases, subject to usual trade
terms, for ordinary travel and expense advances or for
other transactions in the ordinary course of business may
be omitted in determining debt, and
(C) any matter that is not material may be omitted;
(16) Paragraph 35(bb) of the Regulations is replaced by the
following:
(bb) in any matter to be acted upon at the meeting other than
the election of directors or the appointment of an auditor, details of any material interest, direct or indirect, by way of
beneficial ownership of securities or otherwise, of
(i) each director or officer of the corporation at any time
since the beginning of its last completed financial year,
(ii) each person proposed by management as a nominee for
election as a director of the corporation, and
(iii) each affiliate or associate of any of the persons referred
to in subparagraph (i) or (ii);
(17) Subparagraph 35(dd)(v) of the Regulations is replaced
by the following:
(v) all other information material to the proposed modification or exchange, including, where the corporation is a distributing corporation, information required to be included in
a prospectus or other similar document under the securities
laws of any of the provinces of Canada, unless an exemption
from such laws is available or a waiver of such laws or
similar relief is granted by the relevant provincial securities
regulator;
1602
(iii) les montants payés ou payables par la société et toute filiale de celle-ci à chaque personne nommée conformément
au sous-alinéa (i) depuis le début du dernier exercice complet de la société,
(iv) les détails de toute dette due à la société ou à l’une de
ses filiales par une personne mentionnée au présent alinéa,
une personne de son groupe ou ayant des liens avec elle, qui
était impayée à tout moment depuis le début du dernier
exercice complet de la société,
(v) les détails de toute transaction ou convention, autre que
celles mentionnées au sous-alinéas (i) à (iv), conclue avec la
société ou l’une de ses filiales ou sociétés mères depuis le
début du dernier exercice complet de la société et dans
laquelle une personne mentionnée aux sous-alinéas (i) ou (ii)
possède un intérêt important dont la divulgation serait autrement requise en vertu des sous-alinéas (i) à (iv),
(vi) les principes suivants s’appliquent aux fins du présent
alinéa :
(A) les détails d’une dette comprennent le solde impayé le
plus élevé à tout moment durant le dernier exercice complet de la société, la nature de l’endettement, les détails de
la transaction au cours de laquelle elle a été contractée, le
solde actuellement impayé et le taux d’intérêt payé ou
exigé,
(B) le montant dû pour des achats, assujettis aux conditions commerciales habituelles, pour des avances de
voyage et avances sur notes de frais habituelles ou pour
d’autres transactions effectuées dans le cadre de l’activité
commerciale normale peut être omis lors de la détermination du montant de la dette,
(C) un sujet qui n’est pas important peut être omis;
(16) L’alinéa 35bb) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
bb) à l’égard de tout sujet pour lequel des mesures doivent être
prises à l’assemblée, autre que l’élection d’administrateurs ou
la nomination d’un vérificateur, les détails de tout intérêt important, direct ou indirect, qu’a, à titre de véritable propriétaire
de valeurs mobilières ou autrement, chacune des personnes
suivantes :
(i) les administrateurs ou dirigeants de la société à tout moment depuis le début du dernier exercice complet,
(ii) les personnes proposées par la direction comme candidats à un poste d’administrateur de la société,
(iii) les personnes appartenant au groupe de l’une des personnes visées aux sous-alinéas (i) ou (ii) ou ayant des liens
avec celle-ci;
(17) Le sous-alinéa 35dd)(v) du même règlement est remplacé par ce qui suit :
(v) tout autre renseignement important sur la modification ou
l’échange projetés, y compris, lorsque la société a fait appel
au public, les renseignements dont les lois de toute province
du Canada en matière de valeurs mobilières exigent la divulgation dans un prospectus ou dans un autre document semblable, à moins que ces lois prévoient une dispense à cet
égard ou que l’autorité réglementaire provinciale compétente
en matière de valeurs mobilières ait renoncé à cette exigence
ou ait accordé une dispense semblable;
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-273
(18) The portion of paragraph 35(ee) of the Regulations before subparagraph (i) is replaced by the following:
(ee) the material features of a plan, including the reasons for it
and its general effect on the rights of existing security holders,
if action is to be taken with respect to that plan and the plan is
for
(19) The portion of paragraph 35(ee) of the Regulations after subparagraph (iv) is repealed.
(20) The portion of paragraph 35(ff) of the Regulations before subparagraph (i) is replaced by the following:
(ff) if action is to be taken with respect to a plan referred to in
subparagraph (ee)(i), a statement containing, with respect to the
corporation and the other body corporate,
(21) Subparagraph 35(ff)(iv) of the Regulations is replaced
by the following:
(iv) the existing and pro forma share and loan capital in
tabular form,
(22) Paragraphs 35(gg) and (hh) of the Regulations are replaced by the following:
(gg) if action is to be taken with respect to a plan referred to in
paragraph (ee), such financial statements of the corporation as
would be required to be included in a prospectus under the
laws of any of the jurisdictions referred to in paragraph 60(a),
unless an exemption from such laws is available or a waiver of
such laws or similar relief is granted by the relevant provincial
securities regulator;
(hh) if action is to be taken with respect to a plan referred to in
paragraph (ff), such financial statements of the other corporation as would be required to be included in a prospectus under
the laws of any of the jurisdictions referred to in paragraph 60(a), unless an exemption from such laws is available
or a waiver of such laws or similar relief is granted by the relevant provincial securities regulator;
(23) Paragraph 35(jj) of the Regulations is replaced by the
following:
(jj) if action is to be taken with respect to any matter other than
the approval of financial statements, including alterations of
share capital, amendments to articles, property disposition,
amalgamation, rearrangements or reorganizations, the substance of each such matter or group of related matters, to the
extent it has not been described in paragraphs (a) to (ii) in sufficient detail to permit shareholders to form a reasoned judgment concerning the matter, and if any such matter is not required to be submitted to a vote of the shareholders, the reasons for so submitting it and the action intended to be taken by
management in the event of a negative vote by the shareholders; and
5. Sections 361 and 37 of the Regulations are replaced by
the following:
36. A management proxy circular sent to the Director shall be
submitted with a statement, signed by a director or officer, that a
copy of the circular has been sent to each director, each shareholder whose proxy is solicited and the auditor of the corporation.
(18) Le passage de l’alinéa 35ee) du même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par ce qui suit :
ee) les particularités importantes de chacun des projets suivants, y compris ses raisons et son effet général sur les droits
des détenteurs actuels de valeurs mobilières, lorsque des mesures doivent être prises relativement au projet et qu’il s’agit d’un
projet :
(19) Le passage de l’alinéa 35ee) du même règlement suivant le sous-alinéa (iv) est abrogé.
(20) Le passage de l’alinéa 35ff) du même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par ce qui suit :
ff) lorsque des mesures doivent être prises à l’égard d’un projet
mentionné au sous-alinéa ee)(i), une déclaration contenant les
renseignements suivants, à l’égard de la société et de l’autre
personne morale :
(21) Le sous-alinéa 35ff)(iv) du même règlement est remplacé par ce qui suit :
(iv) le capital-actions et le capital d’emprunt existants et pro
forma, sous forme de tableau,
(22) Les alinéas 35gg) et hh) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
gg) si des mesures doivent être prises à l’égard d’un projet visé
à l’alinéa ee), les états financiers de la société à inclure dans un
prospectus en vertu des lois de toute autorité législative spécifiée à l’alinéa 60a), à moins que ces lois prévoient une dispense à cet égard ou que l’autorité réglementaire provinciale
compétente en matière de valeurs mobilières ait renoncé à cette
exigence ou ait accordé une dispense semblable;
hh) si des mesures doivent être prises à l’égard d’un projet visé
à l’alinéa ff), les états financiers de l’autre société à inclure
dans un prospectus en vertu des lois de toute autorité législative spécifiée à l’alinéa 60a), à moins que ces lois prévoient
une dispense à cet égard ou que l’autorité réglementaire provinciale compétente en matière de valeurs mobilières ait renoncé à cette exigence ou ait accordé une dispense semblable;
(23) L’alinéa 35jj) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
jj) si des mesures doivent être prises à l’égard de tout sujet autre que l’approbation des états financiers, notamment la modification du capital-actions, la modification des statuts,
l’aliénation de biens, des fusions, des arrangements ou des réorganisations, la substance de chacun de ces sujets ou catégories de sujets connexes, dans la mesure où elle n’a pas été décrite aux alinéas a) à ii) de façon suffisamment détaillée pour
permettre aux actionnaires de s’en faire une opinion raisonnable, et, s’il n’est pas exigé qu’un tel sujet soit soumis à un vote
des actionnaires, les raisons justifiant le fait de le soumettre et
les mesures que la direction envisage de prendre advenant un
vote négatif des actionnaires;
5. Les articles 361 et 37 du même règlement sont remplacés
par ce qui suit :
36. La circulaire de procuration de la direction envoyée au directeur doit être accompagnée d’une déclaration, signée par un
administrateur ou dirigeant, indiquant qu’une copie de la circulaire a été envoyée à chaque administrateur, à chaque actionnaire
dont la procuration est sollicitée et au vérificateur de la société.
1603
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-273
DISSIDENT’S PROXY CIRCULAR
CIRCULAIRE DE PROCURATION DE DISSIDENT
37. For the purposes of section 38, “dissident” means any person, other than the management of the corporation and its affiliates and associates, by or on behalf of whom a solicitation is
made, and includes a committee or group that solicits proxies, any
member of such committee or group, and any person whether or
not named as a member, who, acting alone or with one or more
other persons, directly or indirectly, takes the initiative or engages
in organizing, directing or financing any such committee or
group, except
(a) a person who contributes not more than $250 and who is
not otherwise a person by whom or on whose behalf the solicitation is made;
(b) a bank or other lending institution or a broker or dealer that,
in the ordinary course of business, lends money or executes orders for the purchase or sale of shares and is not otherwise a
person by whom or on whose behalf the solicitation is made;
(c) a person retained or employed by a person by whom or on
whose behalf a solicitation is made to solicit proxies and who
is not otherwise a person by whom or on whose behalf a solicitation is made;
(d) a person who only transmits proxy soliciting material or
performs administrative or clerical duties in connection with
the solicitation;
(e) a person employed or retained by a person by whom or on
whose behalf a solicitation is made in the capacity of lawyer,
accountant, publicity agent, financial or public relations adviser, and whose activities are limited to the performance of
duties in the course of such employment or retainment;
(f) a person regularly employed as an officer or employee of the
corporation or any of its affiliates who is not otherwise a person by whom or on whose behalf a solicitation is made; and
(g) an officer or director of, or a person employed by, a person
by or on behalf of whom a solicitation is made, if the officer,
director or employee is not otherwise a person by whom or on
whose behalf a solicitation is made.
37. Aux fins de l’article 38, « dissident » désigne toute personne, autre que la direction de la société, les sociétés de son
groupe et les personnes qui ont des liens avec elle, par qui ou
pour le compte de qui une sollicitation est faite, notamment un
comité ou un regroupement qui sollicite des procurations, un
membre de ce comité ou regroupement, et toute personne, qu’elle
soit ou non nommée membre qui, agissant seule ou avec une ou
plusieurs autres personnes, directement ou indirectement, prend
l’initiative d’organiser, de diriger ou de financer un tel comité ou
regroupement ou participe à son organisation, à sa direction ou à
son financement, à l’exception des personnes suivantes :
a) une personne qui contribue 250 $ ou moins et qui n’est pas
par ailleurs une personne par qui ou pour le compte de qui la
sollicitation est faite;
b) une banque ou autre institution de prêt, ou un courtier ou
négociant qui, dans le cadre de l’activité commerciale normale,
prête de l’argent ou exécute des ordres pour l’achat ou la vente
d’actions et qui n’est pas par ailleurs une personne par qui ou
pour le compte de qui une sollicitation est faite;
c) une personne dont les services sont retenus ou qui est employée par une personne par qui ou pour le compte de qui une
sollicitation est faite, pour solliciter des procurations et qui
n’est pas par ailleurs une personne par qui ou pour le compte
de qui une sollicitation est faite;
d) une personne qui ne fait que transmettre les documents de
sollicitation ou qui remplit des fonctions administratives ou
d’écriture en rapport avec la sollicitation;
e) une personne dont les services sont retenus ou qui est employée par une personne par qui ou pour le compte de qui une
sollicitation est faite, en qualité d’avocat, de comptable,
d’agent de publicité, de conseiller en finances ou en relations
publiques et dont les activités se limitent à l’exécution de
fonctions liées à cet emploi ou à la prestation de ces services;
f) une personne employée régulièrement à titre de dirigeant ou
d’employé de la société ou d’une société de son groupe et qui
n’est pas par ailleurs une personne par qui ou pour le compte
de qui une sollicitation est faite;
g) un dirigeant, administrateur ou employé d’une personne par
qui ou pour le compte de qui une sollicitation est faite, si ce
dirigeant, cet administrateur ou cet employé n’est pas par
ailleurs une personne par qui ou pour le compte de qui une
sollicitation est faite.
6. (1) L’alinéa 38a) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
a) le nom de la société à laquelle se rapporte la sollicitation;
6. (1) Paragraph 38(a) of the Regulations is replaced by the
following:
(a) the name of the corporation to which the solicitation relates;
(2) Subparagraphs 38(c)(i) to (v)5 of the Regulations are
replaced by the following:
(i) the dissident’s name and address,
(ii) the dissident’s present principal occupation or employment and the name, principal business and address of any
body corporate or other person in which the occupation or
employment is carried on, and
(iii) all convictions in connection with violations of any corporate or securities laws or criminal convictions in a matter
of an economic nature, such as fraud or market manipulation, during the preceding 10 years, for which a pardon has
———
5
SOR/82-187
1604
(2) Les sous-alinéas 38c)(i) à (v)5 du même règlement sont
remplacés par ce qui suit :
(i) ses nom et adresse,
(ii) son occupation ou son emploi principal actuel ainsi que
le nom, l’entreprise principale et l’adresse de toute personne
morale ou autre personne au sein de laquelle l’occupation ou
l’emploi est exercé,
(iii) les condamnations prononcées à l’égard d’infractions à
des lois sur les sociétés ou sur les valeurs mobilières ou à
l’égard d’infractions criminelles de nature économique,
comme la fraude ou la manipulation de marché, au cours des
———
5
DORS/82-187
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-273
not been granted, and the date and nature of each conviction,
the name and location of the court and the sentence imposed;
(3) Paragraphs 38(d) and (e) of the Regulations are repealed.
(4) The portion of paragraph 38(f) of the Regulations before subparagraph (ii) is replaced by the following:
(f) details of any material interest of the dissident, direct or indirect, by way of beneficial ownership of securities or otherwise, in any matter to be acted upon and the interest of the dissident in the securities of the corporation to which the solicitation relates, including
(i) the number of shares in each class of shares of the corporation and of the corporation’s affiliates and associates that
the dissident beneficially owns or over which the dissident
exercises control or direction,
(5) Subparagraphs 38(f)(iv) to (vi) of the Regulations are
replaced by the following:
(iv) whether the dissident is, or was within the preceding
year, a party to a contract, arrangement or understanding
with any person in respect of securities of the corporation,
including joint ventures, loans or option arrangements, puts
or calls, guarantees against loss or guarantees of profit, division of losses or profits and the giving or withholding of
proxies, and if so, the names of the parties to, and the details
of, the contract, arrangement or understanding, and
(v) the number of shares in each class of shares of the corporation or an affiliate of the corporation that any associate of
the dissident beneficially owns, directly or indirectly, or exercises control or direction over, as well as the name and address of each such associate;
(6) Paragraphs 38(g) to (i) of the Regulations are replaced
by the following:
(g) if directors are to be elected, the information required by
paragraphs 35(r), (s), (w) and (bb), in respect of each nominee
proposed by the dissident for election as a director and in respect of the associates of each such nominee;
(h) the information required by paragraphs 35(w) and (bb), in
respect of each dissident and each dissident’s associates; and
(i) the details of any contract, arrangement or understanding,
including the names of the parties, between a dissident, or any
of the dissident’s associates, and any other person, with respect
to
(i) future employment by the corporation or any of its affiliates, or
(ii) future transactions to which the corporation or any of its
affiliates will or may be a party.
7. Sections 39 and 40 of the Regulations are replaced by the
following:
39. If a dissident is a partnership, body corporate, association
or other organization, the information required by paragraphs 38(c) and (f) to be included in a dissident’s proxy circular
shall be given in respect of each partner, officer and director of,
dix dernières années et pour lesquelles un pardon n’a pas été
accordé, ainsi que la date et la nature de chaque condamnation, le nom et l’endroit du tribunal et la peine infligée;
(3) Les alinéas 38d) et e) du même règlement sont abrogés.
(4) Le passage de l’alinéa 38f) du même règlement précédant le sous-alinéa (ii) est remplacé par ce qui suit :
f) les détails relatifs à tout intérêt important, direct ou indirect,
qu’a le dissident, à titre de véritable propriétaire de valeurs
mobilières ou autrement, dans tout sujet à l’égard duquel des
mesures doivent être prises, ainsi que les détails relatifs à
l’intérêt du dissident dans les valeurs mobilières de la société à
laquelle se rapporte la sollicitation, y compris :
(i) le nombre d’actions de chaque catégorie d’actions de la
société et des sociétés de son groupe ou personnes ayant des
liens avec elle que le dissident détient à titre de véritable
propriétaire ou sur lesquelles il exerce un contrôle ou a la
haute main,
(5) Les sous-alinéas 38f)(iv) à (vi) du même règlement sont
remplacés par ce qui suit :
(iv) si le dissident est ou a été, au cours de l’année précédente, partie à un contrat, convention ou entente avec une
personne à l’égard de valeurs mobilières de la société, y
compris les entreprises en participation, les conventions de
prêt ou d’option, les options d’achat ou les options de vente,
les garanties contre la perte ou les garanties de profit, la division des pertes ou des profits ou le don ou la retenue de
procurations, les noms des parties au contrat, à la convention
ou à l’entente et les détails de ce contrat, convention ou entente,
(v) le nombre d’actions de chaque catégorie d’actions de la
société ou des sociétés de son groupe que toute personne
ayant des liens avec le dissident détient, soit directement,
soit indirectement, à titre de véritable propriétaire ou sur lesquelles elle exerce un contrôle ou a la haute main, ainsi que
ses nom et adresse;
(6) Les alinéas 38g) à i) du même règlement sont remplacés
par ce qui suit :
g) si des administrateurs doivent être élus, les renseignements
exigés par les alinéas 35r), s), w) et bb) à l’égard de chaque
candidat proposé par le dissident au poste d’administrateur et à
l’égard des personnes ayant des liens avec ce candidat;
h) les renseignements exigés par les alinéas 35w) et bb) à
l’égard de chaque dissident et des personnes ayant des liens
avec lui;
i) les détails de tout contrat, convention ou entente, y compris
les noms des parties, conclu entre un dissident, ou toute personne ayant des liens avec lui, et toute autre personne à
l’égard :
(i) soit d’un emploi futur auprès de la société ou d’une société de son groupe,
(ii) soit de transactions futures auxquelles la société ou une
société de son groupe sera ou pourra être partie.
7. Les articles 39 et 40 du même règlement sont remplacés
par ce qui suit :
39. Si le dissident est une société de personnes, une personne
morale, une association ou autre organisation, les renseignements
dont l’inclusion dans une circulaire de procuration de dissident
est exigée par les alinéas 38c) et f) doivent être donnés à l’égard
1605
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-273
and each person who controls, the dissident but who is not a dissident.
40. Information that is not known to a dissident and that cannot
be ascertained by the dissident on reasonable enquiry may be
omitted from a dissident’s proxy circular, but the circumstances
that render the information unavailable shall be disclosed therein.
8. Subsection 41(1) of the Regulations is replaced by the
following:
41. (1) A dissident’s proxy circular shall contain a statement,
signed by a dissident or a person authorized by the dissident, that
the contents and the sending of the circular have been approved
by the dissident.
9. Sections 443 and 453 of the Regulations are replaced by
the following:
44. The financial statements referred to in paragraph 155(1)(a)
of the Act shall, except as otherwise provided by this Part, be
prepared in accordance with generally accepted accounting principles as set out in the Handbook of the Canadian Institute of
Chartered Accountants.
45. The auditor’s report referred to in section 169 of the Act
shall, except as otherwise provided by this Part, be prepared in
accordance with generally accepted auditing standards as set out
in the Handbook of the Canadian Institute of Chartered Accountants.
10. Section 473 of the Regulations and the heading before it
are repealed.
11. Section 583 of the Regulations is replaced by the following:
58. For the purposes of paragraph (b) of the definition “exempt
offer” in section 194 of the Act, an offer to purchase shares
through a stock exchange made in accordance with the by-laws,
regulations, rules or policies, if any, governing the stock exchange is an exempt offer where a copy of every document sent
to the stock exchange or published in a newspaper, in connection
with the offer, is sent concurrently to the Director.
12. (1) The portion of section 593 of the Regulations before
paragraph (c) is replaced by the following:
59. (1) Subject to subsections (2) and 63(1), a take-over bid
circular referred to in subsection 198(1) of the Act shall contain
the following information:
(a) the name and a brief description of the activities of the offeror;
(a.1) the name of the offeree corporation;
(a.2) the class of shares that are the subject of the take-over bid
and a description of the rights of the holders of any other class
of shares who have a right to participate in the take-over bid;
(b) a statement
(i) of the withdrawal rights of offerees under paragraphs 195(a) and 197(a) of the Act,
(ii) of the dates before which and after which offerees who
deposit their shares may exercise those rights, and
(iii) that a notice of withdrawal of securities deposited must
be given in a manner such that the depositary designated under the take-over bid receives a written or printed copy;
1606
de chacun des associés, dirigeants et administrateurs du dissident
et à l’égard de chaque personne contrôlant le dissident, qui ne
sont pas des dissidents.
40. Des renseignements qui ne peuvent pas être connus du dissident après une recherche raisonnable peuvent être omis de la
circulaire de procuration de dissident, mais les circonstances qui
ont empêché le dissident de connaître ces renseignements doivent
y être divulguées.
8. Le paragraphe 41(1) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
41. (1) La circulaire de procuration de dissident doit contenir
une déclaration, signée par le dissident ou une personne autorisée
par lui, portant que le contenu et l’envoi de la circulaire ont été
approuvés par le dissident.
9. Les articles 443 et 453 du même règlement sont remplacés
par ce qui suit :
44. Les états financiers mentionnés à l’alinéa 155(1)a) de la
Loi doivent, sauf disposition contraire de la présente partie, être
établis suivant les principes comptables généralement reconnus
qui sont énoncés dans le Manuel de l’Institut canadien des
comptables agréés.
45. Le rapport du vérificateur mentionné à l’article 169 de la
Loi doit, sauf disposition contraire de la présente partie, être
établi suivant les principes de vérification généralement reconnus
qui sont énoncés dans le Manuel de l’Institut canadien des
comptables agréés.
10. L’article 473 du même règlement et l’intertitre le précédant sont abrogés.
11. L’article 583 du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
58. Pour l’application de l’alinéa b) de la définition de « offre
franche » à l’article 194 de la Loi, la pollicitation visant à acheter
des actions en bourse, faite conformément aux règlements administratifs, règlements, règles ou politiques régissant la bourse, le
cas échéant, est une offre franche lorsqu’une copie de chaque
document envoyé à la bourse ou publié dans un journal, en rapport avec l’offre, est envoyée concurremment au directeur.
12. (1) Le passage de l’article 593 du même règlement précédant l’alinéa c) est remplacé par ce qui suit :
59. (1) Sous réserve des paragraphes (2) et 63(1), la circulaire
d’offre d’achat visant à la mainmise mentionnée au paragraphe 198(1) de la Loi contient les renseignements suivants :
a) le nom et une brève description des activités du pollicitant;
a.1) le nom de la société pollicitée;
a.2) la catégorie d’actions faisant l’objet de l’offre d’achat visant à la mainmise et une description des droits des détenteurs
de toute autre catégorie d’actions qui ont le droit de participer à
l’offre;
b) une déclaration précisant à la fois :
(i) les droits de retrait des pollicités en vertu des alinéas 195a) et 197a) de la Loi,
(ii) les dates avant et après lesquelles les pollicités qui déposent leurs actions peuvent exercer ces droits,
(iii) le fait qu’il doit être donné avis du retrait des valeurs
mobilières déposées de façon que le dépositaire désigné dans
l’offre d’achat visant à la mainmise en reçoive copie écrite
ou imprimée;
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-273
(2) Paragraphs 59(1)(e) to (g) of the Regulations are replaced by the following:
(e) the terms of the take-over bid and, where the obligation of
the offeror to take up and pay for shares under the take-over
bid is conditional, the details of such conditions;
(f) if no securities of the offeree corporation are owned by, or
are subject to the control or direction of a person referred to in
any of subparagraphs (i) to (iv), a statement to that effect, or, in
any other case, the number, without duplication, the designation and the percentage of any securities of the offeree corporation which are beneficially owned or over which control or
direction is exercised, directly or indirectly, by
(i) the offeror,
(ii) each director and each officer of the offeror,
(iii) where ascertainable by the offeror on reasonable enquiry, each associate or holding body corporate of the offeror, and each associate of the directors and officers of the
offeror, and
(iv) where ascertainable by the offeror on reasonable enquiry, any person who beneficially owns or exercises control
or direction over more than 10 per cent of the offeror’s voting shares,
(g) if no securities of the offeree corporation were traded by a
person referred to in paragraph (f) during the six months preceding the date of the take-over bid, a statement to that effect,
or, in any other case, where ascertainable by the offeror on reasonable enquiry, the number and designation of the securities
of the offeree corporation traded by a person referred to in that
paragraph during that six months period, including the purchase or sale price and the date of each transaction;
(3) Paragraphs 59(1)(l) and (m)3 of the Regulations are replaced by the following:
(k.1) where a valuation is provided pursuant to a legal requirement or for any other reason,
(i) a summary of the valuation, setting out the basis of computation, the scope of review, the extent to which any advantage accruing to a shareholder on completion of the
take-over bid has been considered in the valuation, the relevant factors and their values, and the key assumptions on
which the valuation is based,
(ii) details of where copies of the valuation are available for
inspection, and
(iii) a statement that a copy of the valuation will be sent to
each registered holder of securities of the offeree that are
sought to be acquired, upon payment of a charge sufficient
to cover copying and postage;
(l) any plans or proposals that the offeror has to liquidate the
offeree corporation, to sell, lease or exchange all or substantially all its assets or to amalgamate it with any other body corporate, or to make any other major change in its business, corporate structure, management or personnel;
(m) if the offeror intends to purchase shares of the offeree corporation other than pursuant to the take-over bid, a statement
of the offeror’s intention to do so and a summary of the provisions of paragraph 197(f) of the Act;
(2) Les alinéas 59(1)e) à g) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
e) les modalités de l’offre d’achat visant à la mainmise et, lorsque l’obligation du pollicitant de prendre possession des actions et de les payer en vertu de l’offre est conditionnelle, les
détails des conditions;
f) si aucune des personnes visées aux sous-alinéas (i) à (iv) ne
détient de valeurs mobilières de la société pollicitée ou n’en a
le contrôle ou la haute main, une déclaration à cet effet ou,
dans tout autre cas, le nombre, sans répétition, la désignation et
le pourcentage des valeurs mobilières de la société pollicitée
détenues à titre de véritable propriétaire ou faisant l’objet d’un
contrôle ou de la haute main, soit directement, soit indirectement, par chacune des personnes suivantes :
(i) le pollicitant,
(ii) les administrateurs et dirigeants du pollicitant,
(iii) lorsqu’elles peuvent être connues du pollicitant après
une recherche raisonnable, les personnes ayant des liens
avec le pollicitant et ses administrateurs et dirigeants ou avec
les sociétés mères de ceux-ci,
(iv) lorsqu’elles peuvent être connues du pollicitant après
une recherche raisonnable, les personnes qui détiennent à titre de véritables propriétaires plus de 10 pour cent des actions du pollicitant conférant un droit de vote ou qui exercent un contrôle ou ont la haute main sur celles-ci;
g) si aucune des personnes visées à l’alinéa f) n’a négocié de
valeurs mobilières de la société pollicitée au cours des six mois
précédant la date de l’offre d’achat visant à la mainmise, une
déclaration à cet effet ou, dans tout autre cas, lorsque ces renseignements peuvent être connus du pollicitant après une recherche raisonnable, le nombre et la désignation des valeurs
mobilières de la société pollicitée négociées par une personne
mentionnée à cet alinéa au cours de ces six mois, y compris le
prix d’achat ou de vente et la date de chaque transaction;
(3) Les alinéas 59(1)l) et m)3 du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
k.1) lorsqu’une évaluation est déposée en conformité avec une
obligation légale ou pour une autre raison :
(i) un résumé de l’évaluation indiquant la base du calcul, la
portée de l’examen, la mesure dans laquelle il a été tenu
compte, dans l’évaluation, des avantages qu’un actionnaire
tirera de la réalisation de l’offre d’achat visant à la mainmise, les facteurs pertinents et leur valeur ainsi que les principales hypothèses sur lesquelles l’évaluation repose,
(ii) les détails relatifs à l’endroit où peuvent être inspectés
des exemplaires de l’évaluation,
(iii) une déclaration portant qu’un exemplaire de l’évaluation
sera envoyé à chaque détenteur inscrit des valeurs mobilières
du pollicité que l’on cherche à acquérir, sur paiement de
frais suffisants pour couvrir le coût de la copie et de
l’affranchissement;
l) les projets ou propositions du pollicitant visant à liquider la
société pollicitée, de vendre, louer ou échanger la totalité ou la
quasi-totalité de ses actifs ou de la fusionner avec une autre
personne morale, ou d’effectuer tout autre changement majeur
dans ses activités commerciales, sa structure, sa direction ou
son personnel;
m) le cas échéant, une déclaration du pollicitant portant qu’il a
l’intention d’acheter des actions de la société pollicitée hors du
cadre de l’offre d’achat visant à la mainmise et un résumé de
l’alinéa 197f) de la Loi;
1607
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-273
(4) Paragraphs 59(1)(o) to (q) of the Regulations are replaced by the following:
(n.1) where the offeree corporation is a distributing corporation
and the offeror anticipates that a going private transaction,
other than pursuant to a statutory right of acquisition, will follow the take-over bid, the legal considerations of the proposed
transaction, along with the information, if any, that is required
in that connection under the securities laws of the relevant
provinces;
(o) where the offeree corporation is a distributing corporation
and where the information referred to below is ascertainable by
the offeror on reasonable enquiry, a summary showing, in reasonable detail, for the six months preceding the date of the
take-over bid,
(i) the volume of trading and price range of the shares sought
to be acquired pursuant to the take-over bid,
(ii) the principal market or markets for the shares of the offeree corporation sought to be acquired pursuant to the
take-over bid and any change in a principal market that is
planned following the bid, including listing or de-listing on a
stock exchange, and
(iii) the date that the take-over bid was announced to the
public and the market price of the shares immediately before
that announcement;
(p) particulars of any information, ascertainable by the offeror
on reasonable enquiry, that indicates a material change in the
financial position or prospects of the offeree corporation since
the date of the most recent publicly filed interim or annual financial statements of the offeree corporation;
(q) a statement of whether any person has been retained by or
on behalf of the offeror to make solicitations in respect of the
take-over bid and, if so, the particulars of the person’s remuneration;
(r) the date of the take-over bid circular; and
(s) all other material facts concerning the shares of the offeree
corporation, including any other matter not disclosed pursuant
to any of paragraphs (a) to (r) that has not previously been
generally disclosed, is known to the offeror and would reasonably be expected to affect the decision of the shareholders
of the offeree to accept or reject the offer.
(5) Section 59 of the Regulations is amended by adding the
following after subsection (1):
(2) Where the corporation is required by the laws of a jurisdiction set out in column I of an item of Schedule V to file the form
or information, with respect to a take-over bid, that is described in
the legislation referred to in column II of that item, the take-over
bid circular may, instead of the information required under subsection (1), contain such form or information.
13. Section 606 of the Regulations is replaced by the following:
60. (1) Subject to subsection (2), where a take-over bid states
that the consideration for the shares of the offeree corporation is
———
6
SOR/95-407
1608
(4) Les alinéas 59(1)o) à q) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
n.1) lorsque la société pollicitée a fait appel au public et que le
pollicitant prévoit que l’offre d’achat visant à la mainmise sera
suivie d’une opération de fermeture autrement que par une opération fondée sur un droit d’acquisition prévu par la loi, les
considérations d’ordre juridique reliées à l’opération proposée
ainsi que les renseignements, le cas échéant, prescrits à cet
égard par les lois relatives aux valeurs mobilières des provinces
en cause;
o) lorsque la société pollicitée a fait appel au public et lorsque
ces renseignements peuvent être connus du pollicitant après
une recherche raisonnable, un résumé établissant les renseignements suivants avec suffisamment de détail pour les six
mois antérieurs à la date de l’offre d’achat visant à la mainmise :
(i) le volume des transactions et les variations des cours des
actions que l’on cherche à acquérir en vertu de l’offre
d’achat visant à la mainmise,
(ii) le ou les marchés principaux des actions de la société
pollicitée que l’on cherche à acquérir en vertu de l’offre
d’achat visant à la mainmise et tout projet de modification
d’un marché principal à la suite de l’offre d’achat, notamment l’inscription en bourse ou la radiation de la bourse,
(iii) la date à laquelle l’offre d’achat visant à la mainmise a
été annoncée au public et le cours des actions immédiatement avant cette annonce;
p) les détails des renseignements, s’ils peuvent être connus du
pollicitant après une recherche raisonnable, qui indiquent un
changement important dans la situation ou les perspectives financières de la société pollicitée depuis la date de ses états financiers intérimaires ou annuels les plus récents qui ont été déposés publiquement;
q) une indication que les services d’une personne ont ou non
été retenus par le pollicitant, ou pour son compte, pour faire de
la sollicitation en rapport avec l’offre d’achat visant à la
mainmise et, le cas échéant, les détails relatifs à sa rémunération;
r) la date de la circulaire d’offre d’achat visant à la mainmise;
s) les autres faits importants concernant les actions de la société pollicitée, y compris les renseignements non communiqués
en application de l’un des alinéas a) à r) qui n’ont pas été généralement divulgués, qui sont connus du pollicitant et qui sont
raisonnablement susceptibles d’avoir une incidence sur la décision des actionnaires du pollicité d’accepter ou de rejeter
l’offre d’achat visant à la mainmise.
(5) L’article 59 du même règlement est modifié par adjonction, après le paragraphe (1), de ce qui suit :
(2) Lorsque la société est tenue, sous le régime des lois d’une
autorité législative énumérée à la colonne I de l’annexe V, de
déposer, relativement à une offre visant à la mainmise, la formule
ou l’information précisée dans la législation visée à la colonne II,
la circulaire peut comporter, à la place des renseignements prévus
au paragraphe (1), cette formule ou cette information.
13. L’article 606 du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
60. (1) Sous réserve du paragraphe (2), lorsqu’une offre
d’achat visant à la mainmise précise que la contrepartie pour les
———
6
DORS/95-407
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-273
to be, in whole or in part, securities of the offeror or any other
body corporate, the take-over bid circular shall contain, in addition to the information required by section 59, the following information:
(a) the information that may be required to be included in a
take-over bid circular under the laws of
(i) Alberta,
(ii) British Columbia,
(iii) Manitoba,
(iv) Ontario,
(v) Quebec,
(vi) Saskatchewan, or
(vii) the United States, if the bid is made in the United
States;
(b) where the offeree corporation has publicly filed audited financial statements under section 160 of the Act within the
12 months preceding the date of the take-over bid circular and
where these statements are material for the purposes of the
take-over, a pro forma balance sheet and income statement of
the offeror as at the date of the offeror’s financial statement
giving effect to the take-over bid, based on the information in
the most recent publicly filed audited financial statements of
the offeree corporation;
(c) where financial statements were prepared pursuant to paragraph (b), the basis or method of preparation of the pro forma
financial statements; and
(d) where financial statements were prepared pursuant to paragraph (b), per-share figures for basic and fully diluted earnings,
prepared in accordance with Part V and on the basis of the pro
forma financial statements.
(2) Where the corporation is required by the laws of a jurisdiction set out in column I of an item of Schedule V to file the form
or information, with respect to a take-over bid, that is described in
the legislation referred to in column II of that item, the take-over
bid circular may, instead of the information required under subsection (1), contain such form or information.
14. Sections 61 and 623 and of the Regulations are repealed.
15. (1) The portion of subsection 63(1) of the Regulations
before paragraph (a) is replaced by the following:
63. (1) Subject to subsection (3), where a take-over bid is made
by a corporation to repurchase its own shares, the take-over bid
circular shall contain, instead of the information required under
section 59, the following information:
(2) Paragraphs 63(1)(b) to (i) of the Regulations are replaced by the following:
(b) the information required by paragraphs 59(a.2) to (e), (h)
to (j) and (m) and 68(1)(r);
(c) where such information is ascertainable by the directors or
officers of the corporation on reasonable enquiry, a summary
showing, in reasonable detail, for the 12 months preceding the
date of the take-over bid,
(i) the name of each stock exchange or other principal market on which the shares sought were or are traded,
(ii) the volume of trading and price range of the shares
sought to be acquired,
(iii) the date that the take-over bid to which the circular relates was announced to the public and the market price of
actions de la société pollicitée sera constituée, en tout ou en partie, de valeurs mobilières du pollicitant ou d’une autre personne
morale, la circulaire d’offre d’achat visant à la mainmise doit
contenir, en sus des renseignements exigés par l’article 59 :
a) les renseignements dont l’inclusion dans une circulaire
d’offre d’achat visant à la mainmise peut être exigée en vertu
des lois de l’une des autorités législatives suivantes :
(i) l’Alberta,
(ii) la Colombie-Britannique,
(iii) le Manitoba,
(iv) l’Ontario,
(v) le Québec,
(vi) la Saskatchewan,
(vii) les États-Unis d’Amérique, si l’offre y est faite;
b) lorsque, en vertu de l’article 160 de la Loi, la société pollicitée a déposé publiquement des états financiers vérifiés dans les
12 mois précédant la date de la circulaire d’offre d’achat visant
à la mainmise et lorsque ces renseignements sont importants
aux fins de la mainmise, le bilan et l’état des résultats pro forma du pollicitant à la date de ses états financiers donnant effet
à l’offre d’achat visant à la mainmise, d’après les renseignements des états financiers vérifiés les plus récents de la société
pollicitée qui ont été déposés publiquement;
c) lorsque des états financiers ont été établis en application de
l’alinéa b), la base ou méthode de préparation des états financiers pro forma;
d) lorsque des états financiers ont été établis en application de
l’alinéa b), les chiffres des bénéfices de base et des bénéfices
dilués par action préparés conformément à la partie V et basés
sur les états financiers pro forma.
(2) Lorsque la société est tenue, sous le régime des lois d’une
autorité législative énumérée à la colonne I de l’annexe V, de
déposer, relativement à une offre d’achat visant à la mainmise, la
formule ou l’information précisée dans la législation visée à la
colonne II, la circulaire peut comporter, à la place des renseignements prévus au paragraphe (1), cette formule ou cette information.
14. Les articles 61 et 623 du même règlement sont abrogés.
15. (1) Le passage du paragraphe 63(1) du même règlement
précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
63. (1) Sous réserve du paragraphe (3), lorsqu’une offre
d’achat visant à la mainmise est faite par une société pour racheter ses propres actions, la circulaire d’offre d’achat visant à la
mainmise contient, au lieu des renseignements requis par
l’article 59, les renseignements suivants :
(2) Les alinéas 63(1)b) à i) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
b) les renseignements exigés par les alinéas 59a.2) à e), h) à j)
et m), et 68(1)r);
c) lorsque ces faits peuvent être connus des administrateurs ou
dirigeants de la société après une recherche raisonnable, un résumé suffisamment détaillé fournissant les renseignements suivants, pour les 12 mois précédant la date de l’offre d’achat visant à la mainmise :
(i) le nom de chaque bourse ou de chaque autre marché
principal où les actions qu’on cherche à acquérir ont été ou
sont négociées,
(ii) le volume des transactions et les variations des cours des
actions qu’on cherche à acquérir,
1609
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-273
the shares of the corporation immediately before that announcement, and
(iv) any change in a principal market that is planned following the take-over bid;
(d) where no securities of a corporation are beneficially owned
by, or are subject to the control or direction of, a person referred to in any of subparagraphs (i) to (iii), a statement to that
effect, or, in any other case, the number, without duplication,
designation and the percentage of any securities of the corporation which are beneficially owned, or over which control or
direction is exercised, directly or indirectly, by
(i) each director and each officer of the corporation,
(ii) where ascertainable by the directors or officers of the
corporation on reasonable enquiry, each associate or holding
body corporate of the corporation and of the corporation’s
directors and officers, and
(iii) where ascertainable by the directors or officers of the
corporation on reasonable enquiry, any person holding
shares of the corporation carrying more than 10 per cent of
the votes attached to shares of the corporation;
(e) where ascertainable by the directors or officers of the corporation on reasonable enquiry, the number and designation of
shares of the corporation traded by any person referred to in
paragraph (d) during the 12 months preceding the date of the
take-over bid, including the purchase or sale price and the date
of each transaction;
(f) the number and designation of any shares of the corporation,
excluding shares purchased or sold pursuant to the exercise of
employee stock options, warrants and conversion rights, traded
by the corporation during the 12 months preceding the date of
the take-over bid, including their purchase or sale price, the
date and the purpose of each transaction;
(g) where ascertainable by the directors or officers of the corporation on reasonable enquiry, a statement as to whether any
person referred to in paragraph (d) has accepted or intends to
accept the offer in respect of any shares of the corporation and,
if so, the number of shares in respect of which the person has
accepted or intends to accept the offer;
(h) details of the direct and indirect benefits of the take-over
bid to the corporation, the persons referred to in paragraph (d)
and the offerees;
(i) the purpose of the take-over bid and, if it is anticipated that
the take-over bid will be followed by a going private transaction, a description of the proposed transaction;
(i.1) the particulars of any plans or proposals for material
changes in the affairs of the corporation, including any contract
or agreement under negotiation, any proposal to liquidate the
corporation, to sell, lease or exchange all or substantially all or
a substantial part of its assets or to amalgamate it with any
other body corporate, or to make any other material change in
its business, corporate structure, management or personnel;
(i.2) if any subsequent material changes or transactions are
contemplated, as described in paragraph (i) or (j), a statement,
if the information is ascertainable by the directors or officers of
the corporation on reasonable enquiry, of any specific benefit
that may occur from such changes or transactions to any of the
persons referred to in paragraph (d);
1610
(iii) la date à laquelle a été annoncée publiquement l’offre
d’achat visant à mainmise sur laquelle porte la circulaire et
le cours des actions de la société immédiatement avant cette
annonce,
(iv) tout projet de modification d’un marché principal à la
suite de l’offre d’achat visant à la mainmise;
d) si aucune des personnes visées aux sous-alinéas (i) à (iii) ne
détient, à titre de véritable propriétaire, de valeurs mobilières
de la société ou n’en a le contrôle ou la haute main, une déclaration à cet effet ou, dans tout autre cas, le nombre, sans répétition, la désignation et le pourcentage des valeurs mobilières
de la société détenues à titre de véritable propriétaire ou faisant
l’objet d’un contrôle ou de la haute main, soit directement, soit
indirectement, par chacune des personnes suivantes :
(i) les administrateurs et dirigeants de la société,
(ii) lorsque ce renseignement peut être connu des administrateurs ou dirigeants de la société après une recherche raisonnable, les personnes ayant des liens avec la société et avec
ses administrateurs et dirigeants ou les sociétés mères de la
société et de ses administrateurs et dirigeants,
(iii) lorsque ce renseignement peut être connu des administrateurs ou dirigeants de la société après une recherche raisonnable, les détenteurs d’actions de la société conférant
plus de 10 pour cent des votes afférents aux actions de la
société;
e) lorsqu’ils peuvent être connus des administrateurs ou dirigeants de la société après une recherche raisonnable, le nombre
et la désignation des actions de la société négociées par toute
personne mentionnée à l’alinéa d) au cours des 12 mois précédant la date de l’offre d’achat visant à la mainmise, y compris
le prix d’achat ou de vente et la date de chaque transaction;
f) le nombre et la désignation des actions de la société, à
l’exclusion des actions achetées ou vendues sous un régime
d’actionnariat des employés ou dans l’exercice d’un bon de
souscription ou de droits de conversion, qui ont été négociées
par la société au cours des 12 mois précédant la date de l’offre
d’achat visant à la mainmise, y compris le prix d’achat ou de
vente, la date et l’objet de chaque transaction;
g) lorsque ce renseignement peut être connu des administrateurs ou dirigeants de la société après une recherche raisonnable, la mention, le cas échéant, que l’une des personnes mentionnées à l’alinéa d) a accepté ou entend accepter l’offre à
l’égard d’actions de la société et le nombre d’actions en cause;
h) des détails sur les avantages directs et indirects de l’offre
d’achat visant à la mainmise pour la société, pour les personnes
mentionnées à l’alinéa d) et pour les pollicités;
i) l’objet de l’offre d’achat visant à la mainmise et, s’il est prévu qu’elle sera suivie d’une opération de fermeture, la description de celle-ci;
i.1) les détails de tout projet ou proposition de modification
importante des affaires internes de la société, notamment des
contrats ou ententes en cours de négociation, toute proposition
visant à liquider la société, à vendre, à louer ou à échanger la
totalité, la quasi-totalité ou une fraction substantielle de ses actifs, à la fusionner avec une autre personne morale ou à faire
tout autre changement important dans ses activités commerciales, sa structure, sa direction ou son personnel;
i.2) si des modifications ou opérations postérieures importantes
au sens des alinéas i) ou j) sont envisagées, un énoncé de tout
avantage précis que celles-ci pourraient procurer aux personnes
mentionnées à l’alinéa d), si ce renseignement peut être connu
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-273
des administrateurs ou dirigeants de la société après une recherche raisonnable;
(3) Paragraph 63(1)(n) of the Regulations is replaced by the
following:
(m.1) where the offeree corporation is a distributing corporation and the take-over bid provides that the consideration for
the shares of the corporation is to be, in whole or in part, different securities of a corporation, the information required by
section 60;
(m.2) where the take-over bid is part of a transaction, or is to be
followed by a transaction, requiring the approval of minority
shareholders, details of the nature of the approval required;
(n) if the shares of the class subject to the take-over bid were
offered to the public by the corporation or a shareholder of the
corporation during the five years preceding the date of the
take-over bid, the offering price per share, and the aggregate
proceeds received by the corporation or the selling shareholder;
(3) L’alinéa 63(1)n) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
m.1) lorsque la société pollicitée est une société ayant fait appel
au public et que l’offre d’achat visant à la mainmise prévoit
que la contrepartie des actions de la société consistera, en totalité ou en partie, en différentes valeurs mobilières d’une société, les renseignements exigés par l’article 60;
m.2) lorsque l’offre d’achat visant à la mainmise fait partie
d’une transaction ou doit être suivie d’une transaction exigeant
l’approbation des actionnaires minoritaires, des précisions sur
la nature de l’approbation;
n) si des actions de la catégorie sujette à l’offre d’achat visant à
la mainmise ont été offertes au public par la société ou par un
actionnaire de la société au cours des cinq années précédant la
date de l’offre, le prix offert par action et le produit total reçu
par la société ou par l’actionnaire;
(4) Paragraphs 63(1)(q) to (s) of the Regulations are replaced by the following:
(q) the identity of all persons employed or retained by the corporation to make solicitations in respect of the take-over bid,
the material features of any contract or arrangement for the solicitation, the parties to the contract or arrangement and the
cost or anticipated cost thereof;
(r) a statement of the expenses incurred or expected to be incurred in connection with the take-over bid;
(s) the date of the take-over bid circular; and
(t) any other matter not disclosed in any of paragraphs (a) to (s)
that has not previously been generally disclosed and is known
to the offeror and would reasonably be expected to affect the
decision of the shareholders of the offeree to accept or reject
the offer.
(4) Les alinéas 63(1)q) à s) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
q) l’identité de toutes les personnes qui sont employées par la
société ou dont les services sont retenus par elle en vue de solliciter le dépôt d’actions en réponse à l’offre d’achat visant à la
mainmise, ainsi que les caractéristiques importantes de tout
contrat ou convention visant la sollicitation, les parties au contrat ou à la convention et le coût réel ou prévu;
r) un état des dépenses engagées ou à engager en rapport avec
l’offre d’achat visant à la mainmise;
s) la date de la circulaire d’offre d’achat visant à la mainmise;
t) les autres faits non communiqués en application des alinéas a) à s), qui n’ont pas été généralement divulgués, qui sont
connus du pollicitant et qui sont raisonnablement susceptibles
d’influer sur la décision des actionnaires de la société pollicitée
d’accepter ou de rejeter l’offre.
(5) Section 63 of the Regulations is amended by adding the
following after subsection (2):
(3) Where the corporation is required by the laws of a jurisdiction set out in column I of an item of Schedule V to file the form
or information with respect to an issuer bid that is set out in the
legislation referred to in column II of that item, the take-over bid
circular may, instead of the information required under subsection (1), contain such form or information.
(5) L’article 63 du même règlement est modifié par adjonction, après le paragraphe (2), de ce qui suit :
(3) Lorsque la société est tenue, sous le régime des lois d’une
autorité législative énumérée à la colonne I de l’annexe V, de
déposer, relativement à une offre publique de rachat, la formule
ou l’information précisée dans la législation visée à la colonne II,
la circulaire d’offre d’achat visant à la mainmise peut comporter,
à la place des renseignements visés au paragraphe (1), cette formule ou cette information.
16. Section 66 of the Regulations is renumbered as subsection 66(1) and is amended by adding the following:
(2) A take-over bid must be accompanied by a statement that
shall
(a) be signed
(i) where the take-over bid is made by or on behalf of a body
corporate that has made a distribution to the public, by the
chief executive officer, the chief financial officer of the body
corporate and, on behalf of its board of directors, by any two
directors of the body corporate other than the foregoing, all
duly authorized to sign,
(ii) where the take-over bid is made by a non-distributing
body corporate, by one or more directors of the body corporate who are duly authorized to sign on behalf of the board,
or
16. L’article 66 du même règlement devient le paragraphe 66(1) et est modifié par adjonction de ce qui suit :
(2) La circulaire d’offre d’achat visant à la mainmise doit être
accompagnée d’une déclaration qui :
a) d’une part, porte les signatures suivantes :
(i) lorsque l’offre est faite par ou pour le compte d’une personne morale qui a fait appel au public, celle du chef de la
direction ainsi que du directeur des finances de la personne
morale et, au nom du conseil d’administration de celle-ci, de
deux administrateurs de celle-ci autres que les personnes
précédemment mentionnées, tous dûment autorisés à signer,
(ii) lorsque l’offre est faite par une personne morale n’ayant
pas fait appel au public, celle d’un ou de plusieurs administrateurs de celle-ci, dûment autorisés à signer au nom du
conseil d’administration,
1611
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-273
(iii) where the take-over bid is made by or on behalf of an
individual, by the individual; and
(b) be worded as follows:
“The foregoing contains no untrue statement of a material
fact and does not omit to state a material fact that is required
to be stated or that is necessary to make a statement not
misleading in light of the circumstances in which it was
made.”
17. Section 673 of the Regulations is replaced by the following:
67. (1) Subject to subsection (4), sections 59 to 66 apply to an
amendment of the terms of a take-over bid circular, including a
notice under subparagraph 197(f)(ii) of the Act.
(2) Where, before the expiry of a take-over bid or after expiry
of the take-over bid but before the expiry of all rights to withdraw
the relevant shares, a change has occurred in the information
contained in a take-over bid circular or in any amendment to a
take-over bid circular that would reasonably be expected to affect
the decision of holders of the shares of the offeree to accept or
reject the offer, an amendment to the take-over bid circular shall
be delivered to every person who was entitled to the take-over bid
circular and whose shares were not taken up at the time of the
occurrence of the change.
(3) Subsection (2) does not apply to a change that is not within
the control of the offeror, or of an affiliate of the offeror unless it
is a change in a material fact relating to the securities being offered in exchange for shares of the offeree corporation.
(4) It is not necessary to repeat in an amendment to a take-over
bid circular any information contained in the circular that continues to be accurate, other than
(a) the date up to which shares may be deposited;
(b) the date by which shares deposited must be taken up by the
offeror; and
(c) shareholders’ rights of withdrawal.
18. (1) The portion of section 683 of the Regulations before
paragraph (f) is replaced by the following:
68. (1) Subject to subsection (2), a directors’ circular referred
to in subsection 201(1) of the Act shall contain the following
information:
(a) where no securities of the offeree corporation are beneficially owned by, or are subject to the control or direction of, a
person referred to in any of subparagraphs (i) to (iii), a statement to that effect, or, in any other case, the number, without
duplication, the designation and the percentage of any securities of the offeree corporation which are beneficially owned, or
over which control or direction is exercised, by
(i) each director and each officer of the offeree corporation,
(ii) where ascertainable by the directors or officers of the
corporation on reasonable enquiry, each associate of a director or officer of the offeree corporation, and
(iii) where ascertainable by the directors or officers of the
corporation on reasonable enquiry, any person who beneficially owns or exercises control or direction over shares of
the offeree corporation carrying more than 10 per cent of the
votes attached to shares of the offeree corporation;
1612
(iii) lorsque l’offre est faite par un particulier ou pour son
compte, celle du particulier;
b) d’autre part, est ainsi rédigée :
« Le présent document ne comporte aucune fausse déclaration
relative à un fait important et il n’omet aucun fait important qui
doit être déclaré ou dont la mention est nécessaire pour que la
déclaration ne soit pas trompeuse, compte tenu des circonstances dans lesquelles elle a été faite. »
17. L’article 673 du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
67. (1) Sous réserve du paragraphe (4), les articles 59 à 66
s’appliquent à une modification des conditions d’une circulaire
d’offre d’achat visant à la mainmise, y compris un avis fait conformément au sous-alinéa 197f)(ii) de la Loi.
(2) Lorsque, avant l’expiration d’une offre d’achat visant à la
mainmise, ou après cette expiration mais avant l’expiration des
droits de retrait applicables aux actions visées, les renseignements
contenus dans la circulaire de l’offre d’achat visant à la mainmise
ou dans une modification apportée à celle-ci subissent un changement raisonnablement susceptible d’influer sur la décision des
détenteurs des actions du pollicité d’accepter ou de rejeter l’offre,
une modification de la circulaire d’offre d’achat visant à la
mainmise doit être envoyée à chaque personne en droit de recevoir la circulaire et dont les actions n’ont pas été livrées à la date
où survient le changement.
(3) Le paragraphe (2) ne s’applique pas à un changement indépendant de la volonté du pollicitant ou d’une société de son
groupe, à moins qu’il ne s’agisse d’un changement portant sur un
fait important ayant trait aux valeurs mobilières offertes en
échange des actions de la société pollicitée.
(4) Il n’est pas nécessaire de répéter dans une modification
d’une circulaire d’offre d’achat visant à la mainmise des renseignements contenus dans la circulaire qui demeurent exacts, exception faite des renseignements suivants :
a) la date jusqu’à laquelle les actions peuvent être déposées;
b) la date à laquelle le pollicitant doit avoir pris livraison des
actions déposées;
c) les droits de retrait des actionnaires.
18. (1) Le passage de l’article 683 du même règlement précédant l’alinéa f) est remplacé par ce qui suit :
68. (1) Sous réserve du paragraphe (2), la circulaire des administrateurs mentionnée au paragraphe 201(1) de la Loi contient
les renseignements suivants :
a) si aucune des personnes visées aux sous-alinéas (i) à (iii) ne
détient, à titre de véritable propriétaire, de valeurs mobilières
de la société pollicitée ou n’en a le contrôle ou la haute main,
une déclaration à cet effet ou, dans tout autre cas, le nombre,
sans répétition, la désignation et le pourcentage des valeurs
mobilières de la société pollicitée détenues à titre de véritable
propriétaire ou faisant l’objet d’un contrôle ou de la haute main
par chacune des personnes suivantes :
(i) les administrateurs et dirigeants de la société pollicitée,
(ii) lorsque ce renseignement peut être connu des administrateurs ou dirigeants de la société après une recherche raisonnable, les personnes ayant des liens avec un administrateur
ou un dirigeant de la société pollicitée,
(iii) lorsque ce renseignement peut être connu des administrateurs ou dirigeants de la société après une recherche raisonnable, les personnes qui détiennent à titre de véritable
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-273
(a.1) the name of the offeror;
(a.2) the name of the offeree corporation;
(a.3) the names of the directors and officers of the offeree corporation;
(b) where the offeror is a body corporate, the number, without
duplication, the designation and the percentage of any securities of the offeror beneficially owned by, or subject to the control or direction of
(i) the offeree corporation,
(ii) each director and each officer of the offeree corporation,
(iii) where ascertainable by the directors or officers of the
corporation on reasonable enquiry, each associate of a director or officer of the offeree corporation, and
(iv) where ascertainable by the directors or officers of the
corporation on reasonable enquiry, each person who beneficially owns or exercises control or direction over shares of
the offeree corporation carrying more than 10 per cent of the
votes attached to shares of the offeree corporation;
(c) the number and designation of any shares of the offeree
corporation traded, their purchase or sale price and the date of
each transaction during the six months preceding the date of
the directors’ circular, by
(i) the offeree corporation,
(ii) each director and officer of the offeree corporation, and
(iii) where ascertainable by the directors or officers of the
corporation on reasonable enquiry,
(A) each associate of a director or officer of the offeree
corporation, and
(B) any person who beneficially owns or exercises control
or direction over shares of the offeree corporation carrying
more than 10 per cent of the votes attached to shares of
the offeree corporation;
(d) the number and price of shares of the offeree corporation
that are of the class of shares subject to the bid or convertible
into shares of that class, that have been issued to the directors
and officers of the offeree corporation during the two years
preceding the date of the take-over bid circular; and
(2) The portion of paragraph 68(1)(g) of the Regulations
before subparagraph (i) is replaced by the following:
(g) where ascertainable by the directors or officers of the corporation on reasonable enquiry, a statement of whether one of
the following persons has accepted or intends to accept the offer in respect of any shares of the offeree corporation, and the
number of shares in respect of which such person has accepted
or intends to accept the offer:
(3) Paragraphs 68(1)(h) to (j) of the Regulations are replaced by the following:
(h) a statement as to whether any of the following persons has
an interest in any material contract to which the offeror is a
propriétaire des actions de la société pollicitée conférant plus
de 10 pour cent des votes afférents aux actions de la société
pollicitée ou qui en ont le contrôle ou la haute main;
a.1) le nom du pollicitant;
a.2) le nom de la société pollicitée;
a.3) le nom des administrateurs et des dirigeants de la société
pollicitée;
b) lorsque le pollicitant est une personne morale, le nombre,
sans répétition, la désignation et le pourcentage des valeurs
mobilières du pollicitant détenues à titre de véritable propriétaire ou qui font l’objet d’un contrôle ou de la haute main par
chacune des personnes suivantes :
(i) la société pollicitée,
(ii) les administrateurs et dirigeants de la société pollicitée,
(iii) lorsque ce renseignement peut être connu des administrateurs ou dirigeants de la société après une recherche raisonnable, les personnes ayant des liens avec un administrateur ou un dirigeant de la société pollicitée,
(iv) lorsque ce renseignement peut être connu des administrateurs ou dirigeants de la société après une recherche raisonnable, les personnes qui détiennent à titre de véritable
propriétaire des actions de la société pollicitée conférant plus
de 10 pour cent des votes afférents aux actions de la société
pollicitée ou qui en ont le contrôle ou la haute main;
c) le nombre et la désignation des actions négociées de la société pollicitée ainsi que leur prix d’achat ou de vente et la date
des transactions à leur égard réalisées au cours des six mois
précédant la date de la circulaire des administrateurs, par chacune des personnes suivantes :
(i) la société pollicitée,
(ii) les administrateurs et dirigeants de la société pollicitée,
(iii) lorsque ce renseignement peut être connu des administrateurs ou dirigeants de la société après une recherche raisonnable :
(A) d’une part, les personnes ayant des liens avec un administrateur ou un dirigeant de la société pollicitée,
(B) d’autre part, les personnes qui détiennent à titre de
véritable propriétaire des actions de la société pollicitée
conférant plus de 10 pour cent des votes afférents aux actions de la société pollicitée ou qui en ont le contrôle ou la
haute main;
d) le nombre et le prix des actions de la société pollicitée qui
appartiennent à la catégorie d’actions visée par l’offre ou qui
peuvent être converties en actions de cette catégorie et qui ont
été émises aux administrateurs et aux dirigeants de la société
pollicitée au cours des deux ans précédant la date de la circulaire d’offre d’achat visant à la mainmise;
(2) Le passage de l’alinéa 68(1)g) du même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par ce qui suit :
g) lorsque ce renseignement peut être connu des administrateurs ou dirigeants de la société après une recherche raisonnable, la mention, le cas échéant, que l’une des personnes suivantes a accepté ou entend accepter l’offre quant à des actions de
la société pollicitée et le nombre d’actions en cause :
(3) Les alinéas 68(1)h) à j) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
h) une déclaration portant que l’une des personnes suivantes
possède ou non un intérêt dans un contrat important auquel le
1613
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-273
party and, if so, the details of the nature and the extent of that
interest:
(i) a director or officer of the offeree corporation or an associate of such director or officer, or
(ii) where ascertainable by the directors or officers of the
corporation on reasonable enquiry, any person who beneficially owns or exercises control or direction over, shares of
the offeree corporation carrying more than 10 per cent of the
votes attached to shares of the offeree corporation;
(i) details of any arrangement or agreement made or proposed
to be made between the offeree corporation and any of the directors or officers of the offeree corporation, pursuant to which
a payment or other benefit is to be made or given by way of
compensation for losing, remaining in or retiring from office if
the take-over bid is successful;
(4) Paragraphs 68(1)(k) and (l) of the Regulations are replaced by the following:
(k) details of any agreement or arrangement made or proposed
to be made between the offeror and any of the directors or officers of the offeree corporation, including details of any payment or other benefit proposed to be made or given by way of
compensation for losing, remaining in or retiring from office if
the take-over bid is successful and, if any directors or officers
of the offeree corporation are also directors or officers of the
offeror or any subsidiary or holding body corporate of the offeror, the names of such persons;
(5) Paragraph 68(1)(m) of the Regulations is replaced by
the following:
(m) where such information is ascertainable by the directors or
officers of the corporation on reasonable enquiry and where it
is not disclosed in the take-over bid circular, or if, in the opinion of the directors or officers of the offeree corporation, such
information is not adequately disclosed therein, a summary
showing, in reasonable detail, for the six months preceding the
date of the take-over bid,
(i) the volume of trading and the price range of the shares
sought to be acquired pursuant to the take-over bid, and
(ii) where the offeree corporation is a distributing corporation,
(A) the principal markets for the shares of the offeree corporation sought to be acquired pursuant to the take-over
bid,
(B) any change in a principal market that is planned for
after the bid, including a listing or de-listing on a stock
exchange,
(C) the date that the take-over bid was announced to the
public, and
(D) the market price of the shares immediately before the
announcement of the take-over bid;
(6) Paragraphs 68(1)(p) to (s)3 of the Regulations are replaced by the following:
(p) particulars of any information, ascertainable by a director or
officer of the offeree corporation on reasonable enquiry, that
indicates any material change in the financial position or prospects of the offeree corporation since the date of its last interim
or annual financial statements;
1614
pollicitant est partie et, le cas échéant, les détails de la nature
de l’intérêt et l’étendue de celui-ci :
(i) un administrateur ou un dirigeant de la société pollicitée
ou une personne ayant des liens avec lui,
(ii) lorsque ce renseignement peut être connu des administrateurs ou dirigeants de la société après une recherche raisonnable, une personne qui détient à titre de véritable propriétaire des actions de la société pollicitée conférant plus de
10 pour cent des votes afférents aux actions de la société
pollicitée ou qui en a le contrôle ou la haute main;
i) les détails de tout accord ou convention intervenu ou proposé
entre la société pollicitée et l’un de ses administrateurs ou dirigeants, sous le régime duquel un paiement ou une autre prestation sera effectué ou donné en guise d’indemnité pour la perte,
le maintien ou le retrait du poste de l’administrateur ou du dirigeant, advenant le succès de l’offre d’achat visant à la mainmise;
(4) Les alinéas 68(1)k) et l) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
k) les détails de tout accord ou convention intervenu ou proposé entre le pollicitant et l’un des administrateurs ou dirigeants
de la société pollicitée, y compris les détails de tout paiement
ou autre prestation que l’on se propose d’effectuer ou de donner en guise d’indemnité pour la perte, le maintien ou le retrait
du poste de l’administrateur ou du dirigeant, advenant le succès
de l’offre d’achat visant à la mainmise, et si des administrateurs ou des dirigeants de la société pollicitée sont également
administrateurs ou dirigeants du pollicitant, d’une filiale ou
d’une société mère du pollicitant, le nom de ces personnes;
(5) L’alinéa 68(1)m) du même règlement est remplacé par
ce qui suit :
m) lorsque ces faits peuvent être connus des administrateurs ou
dirigeants de la société après une recherche raisonnable et
qu’ils ne sont pas divulgués dans la circulaire d’offre d’achat
visant à la mainmise ou si, de l’avis des administrateurs ou dirigeants de la société pollicitée, ils n’y sont pas suffisamment
divulgués, un résumé suffisamment détaillé fournissant les renseignements suivants, pour les six mois précédant la date de
l’offre d’achat visant à la mainmise :
(i) le volume des transactions et les variations des cours des
actions qu’on cherche à acquérir selon l’offre d’achat visant
à la mainmise,
(ii) lorsque la société pollicitée a fait appel au public :
(A) les principaux marchés des actions de la société pollicitée que l’on cherche à acquérir selon l’offre d’achat visant à la mainmise,
(B) tout projet de modification d’un marché principal à la
suite de l’offre d’achat, notamment l’inscription ou bourse
ou la radiation de la bourse,
(C) la date à laquelle l’offre d’achat visant à la mainmise a
été annoncée au public,
(D) le cours des actions immédiatement avant l’annonce
de l’offre d’achat visant à la mainmise;
(6) Les alinéas 68(1)p) à s)3 du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
p) des détails sur tout renseignement qui peut être connu d’un
administrateur ou dirigeant de la société pollicitée après une
recherche raisonnable, indiquant un changement important
dans la situation ou les perspectives financières de la société
pollicitée depuis la date de ses derniers états financiers intermédiaires ou annuels;
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-273
(q) if any information required to be disclosed in the take-over
bid circular prepared by the offeror was presented incorrectly
or is misleading, any additional information, ascertainable by
any director or officer of the offeree corporation on reasonable
enquiry, that would make the information in the take-over bid
circular correct or not misleading;
(r) a statement made by a director of the offeree corporation
under subsection 201(5) of the Act;
(s) details of any transaction, board resolution, agreement in
principle or signed contract of the offeree corporation in response to the offer;
(t) disclosure as to whether there are any negotiations under
way, or full particulars of any agreement in principle in response to the offer, as the case may be, that relate to or would
result in
(i) an extraordinary transaction, such as a merger or reorganization involving the offeree corporation or a subsidiary,
(ii) the purchase, sale or transfer of a material amount of assets by the offeree corporation or a subsidiary,
(iii) a take-over bid or other acquisition of shares by or of the
offeree corporation, or
(iv) any material change in the present capitalization or dividend policy of the offeree corporation;
(u) the date of the directors’ circular; and
(v) all other material facts known to the directors or officers of
the offeree corporation which would reasonably be expected to
affect the decision of the shareholders of the offeree corporation to accept or reject the offer.
(7) Section 68 of the Regulations is amended by adding the
following after subsection (1):
(2) Where the directors of the corporation are required by the
laws of a jurisdiction set out in column I of an item of Schedule V
to file the form or information, with respect to the directors’
circular, that is set out in the legislation referred to in column II
of that item, the directors’ circular may, instead of the information required by subsection (1), contain such form or information.
19. Subsection 69(1) of the Regulations is amended by
striking out the word “and” at the end of paragraph (a), by
adding the word “and” at the end of paragraph (b) and by
adding the following after paragraph (b):
(c) a statement advising shareholders not to tender their shares
until they receive any further written communication from the
directors.
20. Subsection 70(2) of the Regulations is replaced by the
following:
(2) The financial statements referred to in subsection (1), if not
accompanied by a report by the auditor of the corporation, shall
be accompanied by a report by the chief financial officer of the
corporation stating whether the financial statements present fairly
the financial position of the offeree corporation and the results of
its operations for the period under review.
21. The Regulations are amended by adding the following
after section 73:
q) si un renseignement à communiquer dans la circulaire
d’offre d’achat visant à la mainmise préparée par le pollicitant
a été incorrectement présenté ou prête à confusion, tout renseignement supplémentaire qui peut être connu d’un administrateur ou dirigeant de la société pollicitée après une recherche
raisonnable et qui corrigerait l’erreur ou dissiperait la confusion;
r) une déclaration faite par un administrateur de la société pollicitée en vertu du paragraphe 201(5) de la Loi;
s) des détails sur toute transaction, toute résolution du conseil
d’administration ou tout accord de principe ou contrat signé de
la société pollicitée faisant suite à l’offre;
t) la divulgation de la tenue de négociations en cours ou des
précisions complètes sur tout accord de principe faisant suite à
l’offre, le cas échéant, dont l’objet ou l’effet serait l’un des
suivants :
(i) une transaction extraordinaire, tel un regroupement ou
une réorganisation visant la société pollicitée ou une filiale,
(ii) l’achat, la vente ou le transfert d’actifs importants par la
société pollicitée ou une filiale,
(iii) une offre d’achat visant à la mainmise ou une autre acquisition d’actions de la société pollicitée ou par elle,
(iv) toute modification importante de la structure de capital
existante de la société pollicitée ou de sa politique en vigueur en matière de dividendes;
u) la date de la circulaire des administrateurs;
v) tout autre fait important connu des administrateurs ou dirigeants de la société pollicitée qui est raisonnablement susceptible d’influer sur la décision des actionnaires de la société
pollicitée d’accepter ou de rejeter l’offre.
(7) L’article 68 du même règlement est modifié par adjonction, après le paragraphe (1), de ce qui suit :
(2) Lorsque les administrateurs de la société sont tenus, sous le
régime des lois d’une autorité législative énumérée à la colonne I
de l’annexe V, de déposer, relativement à la circulaire des administrateurs, la formule ou l’information précisée dans la législation visée à la colonne II, la circulaire peut comporter, à la place
des renseignements visés au paragraphe (1), cette formule ou
cette information.
19. Le paragraphe 69(1) du même règlement est modifié
par adjonction, après l’alinéa b), de ce qui suit :
c) une déclaration informant les actionnaires de ne pas déposer
leurs actions tant qu’ils n’auront reçu aucune autre communication écrite des administrateurs.
20. Le paragraphe 70(2) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(2) Si un rapport du vérificateur de la société n’est pas joint
aux états financiers mentionnés au paragraphe (1), ceux-ci sont
accompagnés d’un rapport du directeur des finances de la société
portant qu’ils présentent fidèlement la situation financière de la
société pollicitée ainsi que les résultats de ses transactions pour la
période visée.
21. Le même règlement est modifié par adjonction, après
l’article 73, de ce qui suit :
1615
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-273
73.1 A directors’ circular that is sent to the Director shall:
(a) be accompanied by a certificate that is signed
(i) in the case of a distributing corporation, by two directors
of the offeree corporation duly authorized to sign on behalf
of the board, and
(ii) in the case of a non-distributing corporation, by one or
more directors of the offeree corporation duly authorized to
sign on behalf of the board; and
(b) contain the following wording:
“The foregoing contains no untrue statement of a material
fact and does not omit to state a material fact that is required
to be stated or that is necessary to make a statement not
misleading in light of the circumstances in which it was
made.”
22. These Regulations are amended by adding the following
after Schedule IV:
73.1 La circulaire des administrateurs envoyée au directeur
doit :
a) d’une part, être accompagné d’un certificat signé :
(i) dans le cas d’une société ayant fait appel au public, par
deux administrateurs de la société pollicitée dûment autorisés à signer au nom du conseil d’administration,
(ii) dans le cas d’une société n’ayant pas fait appel au public,
par un ou plusieurs administrateurs de la société pollicitée
dûment autorisés à signer au nom du conseil
d’administration;
b) d’autre part, être ainsi rédigé :
« Le présent document ne comporte aucune fausse déclaration
relative à un fait important et il n’omet aucun fait important qui
doit être déclaré ou dont la mention est nécessaire pour que la
déclaration ne soit pas trompeuse, compte tenu des circonstances dans lesquelles elle a été faite. »
22. Le même règlement est modifié par adjonction, après
l’annexe IV, de ce qui suit :
SCHEDULE V
(Subsections 59(2), 60(2), 63(3) and 68(2))
ANNEXE V
(paragraphes 59(2), 60(2), 63(3) et 68(2))
TAKE-OVER BID CIRCULAR
CIRCULAIRES D’OFFRE D’ACHAT VISANT À LA
MAINMISE
Column I
Column II
Item
Jurisdiction
Legislation
1.
Ontario
2.
Quebec
3.
Nova Scotia
4.
Manitoba
5.
British Columbia
6.
Saskatchewan
7.
Alberta
8.
Newfoundland
9.
United States
Securities Act, R.S.O. 1990, C. S-5 as amended
from time to time
Securities Act, R.S.Q. 1990, c. V-1.1 as amended
from time to time
Securities Act, R.S.N.S. 1989, c. 418 as amended
from time to time
Securities Act, R.S.M. 1988, C. 550 as amended
from time to time
Securities Act, S.B.C. 1985, c. 83 as amended
from time to time
Securities Act, S.S. 1988, c. S-42.2 as amended
from time to time
Securities Act, S.A. 1981, c. S-6.1 as amended
from time to time
Securities Act, R.S.N. 1990, S-13 as amended
from time to time
Securities Exchange Act of 1934, as amended
from time to time
Colonne I
Colonne II
Article
Autorité législative
Législation
1.
Ontario
2.
Québec
3.
Nouvelle-Écosse
4.
Manitoba
5.
Colombie-Britannique
6.
Saskatchewan
7.
Alberta
8.
Terre-Neuve
9.
États-Unis
Loi sur les valeurs mobilières, S.R.O. 1990,
ch. S-5, avec ses modifications successives
Loi sur les valeurs mobilières, L.R.Q. 1990,
ch. V-1.1, avec ses modifications successives
Securities Act, R.S.N.S. 1989, ch. 418, avec
ses modifications successives
Loi sur les valeurs mobilières S.R.M. 1988,
ch. 550, avec ses modifications successives
Securities Act, S.B.C. 1985, ch. 83, avec
ses modifications successives
Securities Act, S.S. 1988, ch. S-42.2, avec
ses modifications successives
Securities Act, S.A. 1981, ch. S-6.1, avec
ses modifications successives
Securities Act, R.S.N. 1990, ch. S-13, avec
ses modifications successives
Securities Exchange Act of 1934, avec
ses modifications successives
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
23. These Regulations come into force on April 30, 1998.
23. Le présent règlement entre en vigueur le 30 avril 1998.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
Parts III, IV, V and VIII of the Canada Business Corporations
Regulations (“Regulations”) concerning insider trading, proxies
and proxy solicitation, financial disclosure and take-over bids
respectively have been amended. These Parts and the key
amendments to the Regulations are discussed in Appendix A
attached.
In order to identify which sections of the Regulations were to
be amended, a detailed study of the Regulations, provincial statutes and regulations, national or local policies, and stock
Les parties III, IV, V et VIII du Règlement sur les sociétés par
actions de régime fédéral (le Règlement) en ce qui a trait aux
transactions entre initiés, aux procurations et à la sollicitation de
procurations, à la divulgation financière et aux offres d’achat
visant à la mainmise ont été modifiées. Ces parties et les principales modifications sont commentées à l’annexe A ci-jointe.
Afin de connaître les dispositions du Règlement qui devaient
être modifiées, une étude détaillée du Règlement, des lois et règlements provinciaux, des politiques nationales et locales ainsi
1616
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-273
exchange requirements, was performed. Also, public consultations showed that most parties consulted generally supported the
amendments and the objectives of the review to harmonize with
applicable provincial securities legislation. Most of the
60 amendments are technical in nature and non-controversial. For
this reason, all the changes will not be itemized, but rather key
amendments are set out in Appendix A.
que des exigences des bourses a été faite. De plus, une consultation a été menée. La plupart des commentateurs qui ont participé
à la consultation étaient d’accord avec la majorité des modifications proposées et ont exprimé leur appui à l’égard des objectifs
de l’examen. Plus de 60 modifications tirées de l’étude et de la
consultation ont été apportées. La plupart sont des modifications
de nature technique qui ne suscitent pas de controverse. C’est
pourquoi il n’y a pas lieu de décrire de façon détaillée tous les
changements, mais plutôt de résumer, à l’annexe A, les principales modifications apportées.
The detailed study of the Regulations was initiated following
complaints from corporations incorporated under the Canada
Business Corporations Act who are required to comply with
CBCA Regulations that are not consistent with provincial regulations and which do not seem to benefit shareholders. In general,
the amendments will eliminate unduly burdensome requirements,
harmonize the Regulations with concurrent provincial securities
legislation, and improve the level of disclosure required in these
areas. The amendments specifically eliminate items of disclosure
which are not in provincial regulation and which do not appear to
be of material interest to shareholders. They also adopt wording
that is more consistent with provincial regulation, where warranted, as well as require additional items of disclosure of material interest currently in provincial legislation but lacking in the
Regulations. Furthermore, special consideration has been given to
ensuring that certain disclosure items do not extend to private
companies when the information is only of material interest to
shareholders of a public company.
L’étude exhaustive du Règlement a été entreprise par suite des
plaintes reçues de sociétés régies par la Loi canadienne sur les
sociétés par actions (« LCSA ») et obligées de se conformer au
Règlement susmentionné qui sont incompatibles avec les règlements provinciaux et qui ne semblent pas bénéficier aux actionnaires. De façon générale, les modifications visent à éliminer des
exigences trop contraignantes, à harmoniser le Règlement avec
les lois et règlements provinciaux applicables en matière de valeurs mobilières et à améliorer le degré de divulgation exigé dans
ces domaines. Plus précisément, le Règlement est modifié afin
d’éliminer la divulgation des renseignements qui n’est pas exigée
par les règlements provinciaux, lorsque ces renseignements ne
semblent pas avoir une grande importance pour les actionnaires.
Le Règlement est également modifié afin d’adopter une formulation plus compatible avec les règlements provinciaux, lorsque
cette mesure est justifiée, et d’exiger la divulgation de certains
autres renseignements importants, que prescrivent actuellement
les lois provinciales mais non le Règlement. Par ailleurs, on a
veillé de façon particulière à ce que certaines exigences en matière de divulgation ne s’appliquent pas aux sociétés fermées
lorsque les renseignements en question sont importants uniquement pour les actionnaires d’une société ayant fait appel au
public.
Alternatives
Solutions de rechange
The alternative to maintaining the status quo is not satisfactory
because complying with conflicting regulations is costly for corporations and does not provide commensurate benefits for shareholders in CBCA corporations. The status quo is also not acceptable as it requires disclosure of information that is no longer useful or of material interest to shareholders.
Le maintien du statu quo ne constitue pas une solution de rechange satisfaisante, parce que le respect de règlements différents
est coûteux pour les sociétés, sans donner d’avantages correspondants à ceux qui investissent dans des sociétés assujetties à la
LCSA. Le statu quo n’est pas acceptable non plus lorsqu’il exige
la divulgation de renseignements qui ne sont plus utiles ou ne
présentent plus un intérêt important pour les actionnaires.
Benefits and Costs
Coûts et avantages
The difficulties in the present Regulations and the solutions offered by the amendments are listed below under generic headings
referring to the rationale for the amendments. Most of these solutions will benefit CBCA corporations and their investors, as well
as other interested parties such as insiders and dissident shareholders. A few changes may impose additional costs to a corporation, but these costs are modest in relation to the benefits they
may generate, as described below:
Les difficultés que posait le Règlement et les solutions présentées dans les modifications apportées sont énumérées ci-après
sous des rubriques générales qui renvoient à la raison d’être des
modifications. La plupart de ces solutions seront avantageuses
pour les sociétés régies par la LCSA et leurs investisseurs ainsi
que pour d’autres parties intéressées comme les initiés et les actionnaires dissidents. Il se peut que certains changements occasionnent des coûts additionnels pour une société, mais ces coûts
sont minimes comparativement aux avantages pouvant découler
des mesures en question. Ces avantages et ces coûts sont décrits
de façon plus détaillée plus loin.
1. Harmonize to improve regulatory requirements
1. Harmonisation visant à améliorer les exigences réglementaires
The lack of harmonization between overlapping provisions can
create difficulty for corporations incorporated under the CBCA
which are also subject to provincial securities legislation. Under
the present Regulations, a CBCA corporation may have to comply with conflicting requirements that require a court or
Le manque d’harmonisation entre les dispositions qui se chevauchent peut créer des problèmes pour les sociétés constituées
sous le régime de la LCSA et assujetties aux lois provinciales sur
les valeurs mobilières. Avant les modifications, une société assujettie à la LCSA pouvait être tenue de se conformer à des
1617
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-273
regulatory order to resolve, if such exemptive relief is even available. For example, in share-for-share take-over bids, section 60 of
the Regulations requires the preparation of pro forma financial
statements. The securities laws only require pro forma statements
where the information is material. The costs for a corporation to
prepare pro forma statements under the CBCA Regulations or to
apply to court for an exemption order pursuant to section 204 can
be considerable, particularly if the information is of limited interest because the transaction has no significant effect. This is particularly true when the corporation is exempted from preparing
pro forma statements under the securities laws in similar
circumstances.
The amendments are beneficial since they harmonize the
Regulations with provincial securities legislation by using common wording and similar definitions, providing similar exclusions, and eliminating possible sources of conflicting interpretation. Costs should be minimal since the Regulations will ensure
that distributing and non-distributing corporations are treated
differently in certain circumstances. Thus, the amendments are
not introducing new costs for corporations not otherwise required
to comply with securities regulatory requirements.
exigences contradictoires qui devaient être résolues par une dispense administrative ou une exemption judiciaire, si toutefois ce
recours était disponible. Ainsi, dans le cas des offres d’achat visant à la mainmise avec échange d’actions, l’article 60 du Règlement exigeait en tout temps la préparation d’états financiers pro
forma. Cependant, les lois sur les valeurs mobilières n’exigent ces
états que lorsque les renseignements sont importants. Les frais
qu’encourait une société pour préparer ces états aux termes du
Règlement ou pour demander à un tribunal de rendre une ordonnance d’exemption aux termes de l’article 204 pouvaient être
considérables, surtout si les renseignements ont peu d’intérêt
parce que la transaction n’est pas importante. C’est notamment le
cas lorsque la société n’est pas tenue de préparer des états pro
forma selon les lois sur les valeurs mobilières dans des circonstances similaires.
Les modifications sont avantageuses, étant donné qu’elles
permettent d’harmoniser le Règlement avec la législation provinciale sur les valeurs mobilières en favorisant l’utilisation de termes communs et de définitions semblables, en prévoyant des
exclusions similaires et en éliminant des sources possibles de
conflit d’interprétation. Le coût devrait être minime, puisque le
Règlement assurera un traitement différent des sociétés ayant fait
appel au public et des autres sociétés dans certaines circonstances. Les modifications n’occasionneront donc pas de frais supplémentaires pour les sociétés qui ne sont pas tenues par ailleurs
de se conformer aux exigences des règlements sur les valeurs
mobilières.
2. Revoke unnecessary and burdensome regulatory requirements
2. Abolition d’exigences réglementaires contraignantes et non
nécessaires
Prior to being amended, some sections of the Regulations
added to the regulatory burden of corporations without providing
shareholders with information of material interest. Also, some
sections which provided useful information did not allow sufficient flexibility to enable less disclosure in certain circumstances
explained later on in Appendix A. Moreover, some sections imposed an unnecessary disclosure burden which did not add any
material benefit for investors. The layering of additional requirements without clear justification created unnecessary compliance
costs, which the amended Regulations address.
Certaines anciennes dispositions du Règlement alourdissaient
la tâche des sociétés sans permettre aux actionnaires d’obtenir des
renseignements importants. Certains articles qui concernent la
communication de renseignements utiles n’étaient pas suffisamment souples pour permettre une divulgation moins étendue dans
certains cas. De plus, certaines dispositions exigaient inutilement
la divulgation de renseignements qui n’offrent pas d’avantages
importants pour les investisseurs. La superposition d’exigences
supplémentaires qui ne semblent pas nettement justifiées entraîne
des coûts inutiles que le projet de règlement vise à éliminer.
3. Modernize the wording and make it more user friendly
3. Modernisation et simplification de la formulation
The amended sections use wording that is clearer and easier to
understand.
Les modifications apportent une formulation plus claire et plus
facile à comprendre.
4. Introduce new items of disclosure of material interest to the
shareholders
4. Ajout de renseignements importants à divulguer aux
actionnaires
There are provisions in provincial securities legislation that are
of potential material interest to a shareholder of a CBCA corporation. These provisions have been added to the Regulations.
There are also a few new items of disclosure that have been
added.
Because of these regulatory amendments, some CBCA corporations may need to amend their disclosure procedures to comply
with the modified requirements. However, these costs, if they
exist (since most affected corporations already prepare the information that will be requested for at least one other regulator), will
be offset by savings realized from harmonization.
Certaines dispositions susceptibles d’intéresser l’actionnaire
n’étaient pas intégrées dans le Règlement et y ont été ajoutées.
Bon nombre de ces nouvelles dispositions figurent déjà dans les
lois sur les valeurs mobilières, tandis que d’autres concernent de
nouveaux renseignements à divulguer.
En raison de ces modifications réglementaires, certaines sociétés assujetties à la LCSA devront peut-être modifier leurs procédures de divulgation pour les rendre conformes aux exigences
modifiées. Cependant, les coûts afférents, s’ils existent (la plupart
des sociétés touchées préparant déjà les renseignements qui seront exigés pour au moins un autre organisme de réglementation),
seront contrebalancés par les économies découlant de l’harmonisation.
Ces révisions du Règlement n’occasionneront pas de coûts
additionnels au chapitre de l’application.
These revisions to the Regulations do not require any additional enforcement costs.
1618
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-273
Consultation
Consultations
Early notice was provided through the 1997 Federal Regulatory
Plan, proposal no. IC/96-13-L.
Letters requesting comment were sent to more than 70 associations and legal counsel representing corporations that could be
affected by this initiative. Comments were also solicited through
the publication of notices or requests for comments in the
Ontario Securities Bulletin, the Quebec Securities Bulletin and
the Canada Corporations Bulletin. There has been no expressed
opposition to the proposal. To date, almost all commentators expressed strong support for the proposal on the grounds that it will
provide corporations with relief from current regulatory burdens.
However, some commentators did suggest we exercise caution in
order that not only corporations benefit from this proposal but
also the public. The regulatory amendment balances the corporation’s needs with those of persons seeking information about
corporation filings now deposited with the Director.
Interested parties had a further opportunity to respond to the
proposed regulations following publication of the proposals in the
Canada Corporations Bulletin and in the Canada Gazette, Part I
as required by subsection 261(2) of the CBCA. No comments
were received as a result of these publications.
Un préavis a été donné dans les Projets de réglementation fédérale 1997, proposition no IC/96-13-F.
Des lettres ont été envoyées à plus de 70 associations et conseillers juridiques représentant des sociétés susceptibles d’être
touchées par cette mesure afin d’obtenir leurs commentaires. Des
commentaires ont également été demandés par la publication
d’avis ou de demandes de commentaires dans le Bulletin des valeurs mobilières de l’Ontario, le Bulletin de la Commission des
valeurs mobilières du Québec et le Bulletin des corporations.
Nous avons reçu plusieurs commentaires qui, de façon générale,
appuyaient les modifications au Règlement. Les commentateurs
nous ont fait part de remarques et de recommandations dont bon
nombre ont été intégrées dans le projet de règlement.
Compliance and Enforcement
Conformité et application de la loi
There will be no change in the compliance and enforcement
currently used, except staff responsible for ensuring compliance
will need to be trained about any new requirements.
Il n’y aura pas de changement aux moyens d’assurer la conformité et l’application de la loi. Cependant, il faudra former le
personnel chargé d’assurer la conformité et mettre à jour les ressources conformément aux nouvelles exigences.
Contact
Marc Leblanc
Corporations Directorate
Department of Industry
10th Floor, Jean Edmonds Tower South
365 Laurier Ave. West
Ottawa, Ontario
Tel.: (613) 941-5753
FAX: (613) 941-5781
Personne-ressource
Marc Leblanc
Direction générale des corporations
Ministère de l’Industrie
10e étage, Tour Jean Edmonds sud
365, avenue Laurier ouest
Ottawa (Ontario)
Téléphone : (613) 941-5753
TÉLÉCOPIEUR : (613) 941-5781
APPENDIX A
Les parties intéressées ont encore eu l’occasion de formuler des
observations au sujet du projet de règlement dans le cadre de la
publication des propositions dans le Bulletin des corporations et
dans la Gazette du Canada Partie I, conformément au paragraphe 261(2) de la LCSA. Aucune observation n’a été faite suite
à ces publications.
ANNEXE A
Part III - Insider Trading
Partie III - Transactions entre initiés
Part III (sections 29 to 31.1) of the Regulations prescribes the
report which must be filed by insiders of the corporation (i.e.,
directors, officers, shareholders owning more than 10% of a corporation’s voting shares, and corporations acquiring their own
securities) concerning purchases or sales of securities of the corporation of which they are insiders, as well as the notice which
must be filed by a corporation which proposes to purchase its
own shares.
- The amendments allow insiders to send insider reports using
either Form 24 in Schedule I.1 of the Regulations or the insider
report form prescribed under any provincial securities laws.
La partie III (articles 29 à 31.1) du Règlement prescrit le rapport que doivent déposer les initiés de la société (essentiellement
les administrateurs, les dirigeants, les actionnaires propriétaires
de plus de 10 % des actions comportant droit de vote d’une société et les sociétés qui acquièrent leurs propres valeurs mobilières)
au sujet de l’achat ou de la vente de valeurs mobilières de la société dont ils sont des initiés ainsi que l’avis que doit déposer une
société ayant l’intention d’acheter ses propres actions.
- Le Règlement permet maintenant aux initiés d’envoyer des rapports d’initiés à l’aide de l’annexe I.1 ou du rapport d’initié prescrit par les lois sur les valeurs mobilières de l’une ou l’autre des
provinces du Canada.
- Les initiés des sociétés ouvertes, qui sont assujetties à la LCSA
et qui n’ont pas distribué leurs valeurs mobilières au Canada,
peuvent dorénavant déposer des rapports d’initiés américains,
afin d’éliminer les frais liés à la préparation de rapports d’initiés
supplémentaires (requis par la LCSA) ou à la demande de dispense fondée sur le paragraphe 127(8) de la LCSA.
- The amendments allow insiders of CBCA public corporations
which have not distributed their securities in Canada to file U.S.
insider reports. This eliminates the cost of preparing additional
insider reports (for reporting under the CBCA) or of applying for
an exemption under subsection 127(8) of the CBCA.
1619
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-273
- Paragraph 31.1, requiring corporations with fifteen or more
shareholders to advertise the fact that they propose to purchase or
otherwise acquire their own shares, has been revoked. This requirement is unnecessary given the fact that there are already
adequate provisions under the stock exchange rules in this regard
with respect to listed corporations. The amendment eliminates
altogether the expensive and unduly burdensome requirement of
publishing a notice in the newspapers with respect to private corporations with 15 or more shareholders.
- Le paragraphe 31.1, qui impose aux sociétés comptant au moins
quinze actionnaires l’obligation d’annoncer leur intention
d’acheter ou d’acquérir leurs propres actions, est abrogé. Cette
exigence n’est pas nécessaire, en raison de l’existence de dispositions appropriées à cet égard dans les règles des bourses en ce qui
a trait aux sociétés cotées. La modification élimine à toutes fins
pratiques l’exigence liée à la publication d’un avis dans les journaux dans le cas des sociétés fermées comptant au moins 15 actionnaires, laquelle exigence est coûteuse et trop contraignante.
Part IV - Proxies and Proxy Solicitation
Partie IV - Procurations et sollicitation de procurations
Part IV (sections 32 to 43) of the Regulations prescribes the
contents of the proxy documents referred to in sections 149
and 150(1) of the (CBCA). Sections 149 and 150 require the
management to send a form of proxy and proxy circulars to
shareholders when holding a meeting of shareholders. Section 150 also requires dissidents to send a dissident proxy circular, if they solicit proxies.
La partie IV (articles 32 à 43) du Règlement prescrit le contenu
des documents de procuration mentionnés à l’article 149 et au
paragraphe 150(1) de la LCSA. Les articles 149 et 150 imposent à
la direction l’obligation d’envoyer un formulaire de procuration
et des circulaires de procuration aux actionnaires lors de la tenue
d’une assemblée d’actionnaires. En outre, selon l’article 150, les
dissidents doivent faire parvenir une circulaire de procuration de
dissident lorsqu’ils sollicitent des procurations.
Contents of management proxy circular
Contenu de la circulaire de procuration de la direction
- The amendments delete the provision requiring disclosure of the
general nature of constrained share provisions if the corporation
has amended its articles to constrain the issue or transfer of its
voting shares (paragraph 35(g)). This amendment is predicated on
section 52 of the CBCA Regulations already requiring disclosure
of constrained share provisions.
- L’exigence relative à la divulgation de la nature générale des
dispositions concernant les actions à participation restreinte lorsque la société a modifié ses statuts pour restreindre l’émission ou
le transfert de ses actions votantes (alinéa 35g)) a été supprimée.
Cette modification repose sur le fait que l’article 52 du Règlement exige déjà la divulgation des dispositions concernant les
actions à participation restreinte.
- La divulgation de certains renseignements prévus au Règlement,
notamment ceux qui sont mentionnés aux alinéas 35r) et aa), est
maintenant restreinte aux « filiales et aux sociétés mères » plutôt
qu’aux sociétés du groupe, dont la portée est plus large. Cette
mesure facilite la divulgation en restreignant le nombre des sociétés visées et sera plus compatible avec les dispositions des lois
provinciales sur les valeurs mobilières qui, dans la plupart des
cas, renvoient aux « filiales ». Le renvoi aux « sociétés mères »
est nécessaire à notre avis pour assurer la divulgation
de renseignements présentant un intérêt important pour les
actionnaires.
- Les modifications éliminent l’obligation de divulguer le nom de
la personne qui acquiert le contrôle, ainsi que la date et une description de la transaction en cas de changement dans le contrôle
effectif de la société (alinéa 35n)). Cette modification vise à éliminer une exigence réglementaire qui constitue un fardeau pour
la société sans permettre aux actionnaires d’obtenir des renseignements importants. De plus, les renseignements exigés par cette
disposition peuvent, dans l’ensemble, être obtenus par d’autres
moyens, notamment dans le cadre de la divulgation aux actionnaires détenant plus de 10 % des actions comportant droit de vote.
- Pour les raisons indiquées au dernier paragraphe, la disposition
qui exige la divulgation de l’emploi occupé au cours des cinq
années antérieures pour tous les administrateurs en poste et ceux
dont la candidature est proposée est modifiée. Les sociétés ne
seraient tenues de divulguer les emplois antérieurs que dans le cas
des administrateurs dont la candidature est proposée (sousalinéa 35r)(ii)).
- La disposition relative à la divulgation dans le cas des personnes
endettées envers une société par actions est modifiée. La divulgation de la « dette courante », selon la définition qui est donnée à
cette expression, ne sera plus requise (alinéa 35v)). Cette modification a pour but d’abolir une exigence qui ne permet pas aux
- The amendments restrain the scope of disclosure with respect to
various items in the Regulations, such as paragraphs 35(r)
and (aa), to “subsidiaries and holding bodies corporate”, instead
of the larger web of companies defined by the term “affiliates”.
This will facilitate disclosure by reducing the scope of companies
caught and be more in line with the provisions of the provincial
securities laws which refer to “subsidiaries” in most cases. The
reference to “holding bodies corporate” is in our view necessary
to ensure disclosure of information of material interest to shareholders.
- The amendments revoke the disclosure required with regard to
the name of the person who acquires control, the date and a description of the transaction if there is a change in the effective
control of the corporation (paragraph 35(n)). The purpose of this
amendment is to eliminate a regulatory requirement which is a
regulatory burden to the corporation without providing shareholders with information of material interest. Also, the information required by this section is largely available through other
means including the inclusion of disclosure as to shareholders
holding more than 10% of the voting shares.
- For the same reason as mentioned in the last paragraph, the disclosure of a five-year employment history for all continuing and
proposed directors is now required. Corporations would only be
required to disclose employment history for proposed directors
(subparagraph 35(r)(ii)).
- The disclosure provision dealing with the persons indebted to a
corporation has been amended. The disclosure of “routine indebtedness”, as will be defined, will no longer be required (paragraph 35(v)). The purpose of this amendment is to revoke a requirement that does not provide to the shareholders information
1620
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-273
of material interest. Furthermore, the threshold of outstanding
debt which must be disclosed in the proxy circular has been increased to $25,000 from $10,000.
- A provision was added requiring the management proxy circular
to state whether the reporting issuer has an executive committee
of its Board of Directors or is required to have an audit committee
and, if so, to name those directors who are members of each such
committee. This provision will provide information of material
interest to the shareholders and it will also harmonize the requirement with provincial securities legislation.
actionnaires d’obtenir des renseignements importants. De plus,
les modifications augmentent le seuil de la dette impayée qui doit
être divulguée dans la circulaire de procuration de 10 000 $ à
25 000 $.
- Une disposition est ajoutée en vue d’exiger de la direction
qu’elle indique dans la circulaire de procuration si l’émetteur
assujetti compte un comité de direction au sein de son conseil
d’administration ou si elle est tenue de former un comité de vérification et, dans l’affirmative, qu’elle nomme les administrateurs
qui sont membres de ce comité. Cette proposition permettra aux
actionnaires d’obtenir des renseignements importants et d’assurer
l’harmonisation avec l’exigence qui existe à cet égard dans les
lois provinciales sur les valeurs mobilières.
Contents of dissident’s proxy circular
Contenu de la circulaire de procuration de dissident
- The amount of information that a dissident must disclose was
reduced by eliminating many provisions under section 38. Some
of the requirements with regard to details of the identity and
background of each dissident were repealed, where more comprehensive information is required from dissidents than of directors in management proxy circulars (subparagraph 38(c)(iii)).
- Les modifications réduisent la quantité de renseignements que le
dissident doit divulguer en éliminant bon nombre de dispositions
de l’article 38. Quelques-unes des exigences en ce qui a trait aux
détails de l’identité et des antécédents de chaque dissident sont
abolies, particulièrement dans les cas où l’on exige des renseignements plus complets des dissidents que des administrateurs
dans les circulaires de procuration de la direction (sousalinéa 38c)(iii)).
- La disposition exigeant la divulgation du fait qu’une personne a
déjà été dissidente à l’égard d’une autre société (sousalinéa 38c)(iv)) est abolie. Cette exigence représentait un fardeau
pour le dissident et ne communiquait pas aux autres actionnaires
des renseignements importants.
- Le sous-alinéa 38c)(v) a été modifié de façon à obliger les dissidents à indiquer s’ils ont déjà été reconnus coupables d’un crime
de nature économique comme la fraude ou la manipulation du
marché.
- Disclosure of the fact that a person has previously been a dissident in respect of another corporation (subparagraph 38(c)(iv))
has been repealed. This requirement is a regulatory burden for a
dissident without providing other shareholders with information
of material interest.
- Subparagraph 38(c)(v) was amended so that dissidents must
disclose whether they have been convicted of crimes of an economic nature such as fraud or market manipulation.
Part V - Financial Disclosure
Partie V - Divulgation financière
Part V (sections 44 to 47) of the Regulations prescribes the
standards, contents and reporting classes of business for financial
statements required by section 155 of the CBCA related to financial statements.
Section 47 which requires separate disclosure of financial information by reporting classes of business has been revoked.
Disclosure should rather be based on the requirements under the
CICA Handbook.
La partie V (articles 44 à 47) du Règlement prescrit les normes
de préparation et le contenu des états financiers exigés par
l’article 155 de la LCSA ainsi que la divulgation par catégorie
d’entreprise.
L’article 47, qui exige la divulgation distincte de renseignements financiers par catégorie d’entreprises, a été abrogée. La
divulgation devra plutôt être fondée sur les exigences énoncées au
Manuel de l’ICCA.
Part VIII - Take-over Bids
Partie VIII - Offres d’achat visant à la mainmise
Part VIII (sections 58 to 73) of the Regulations prescribes the
contents of take-over bid circulars and directors’ circulars required under Part XVII of the CBCA.
La partie VIII (articles 58 à 73) du Règlement prescrit le contenu des circulaires d’offres d’achat visant à la mainmise et des
circulaires des administrateurs qui sont requises aux termes de la
partie XVII de la LCSA.
Exempt offer - circumstances prescribed
Offre franche - circonstances prescrites
- With regard to an exempt offer in a take-over bid situation, section 58 of the Regulations, which requires a corporation in certain
circumstances, among other things, to place detailed advertisements in newspapers, was amended. This section was amended
by requiring corporations which comply with the rules under recognized stock exchanges to simply send to the Director a copy of
the documents filed pursuant to the stock exchange rules. This
will confirm the actual administrative practice and will address
concerns raised by interested parties. Section 58 is also amended
to eliminate the reference to the rules under the over-the-counter
market as a possible source of exemption on the basis that there
- Dans le cas d’une offre franche dans le cadre d’une offre
d’achat visant à la mainmise, l’article 58 du Règlement, qui
oblige une société par actions, dans certaines circonstances, à
publier des annonces détaillées dans les journaux, a été modifié.
Cette disposition a été allégée en obligeant simplement les personnes morales qui se conforment aux règles des bourses reconnues à envoyer au directeur une copie des documents déposés
conformément aux dites règles. Cette exigence aura pour effet de
confirmer la pratique administrative actuelle et de répondre aux
préoccupations soulevées par les parties intéressées. L’article 58 a
également été modifié de façon à éliminer le renvoi aux règles du
1621
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-273
are no recognized rules dealing with take-over bids under such a
regime.
marché hors cote comme source possible d’exemption au motif
qu’il n’existe pas de règles reconnues concernant les offres
d’achat visant à la mainmise selon ce régime.
Take-over bid circular under subsection 198(1) of the Act
Circulaire d’offre d’achat visant à la mainmise aux termes du
paragraphe 198(1) de la Loi
- In the Regulations, two of the items to be contained in a takeover bid circular are the identity and business background of the
offeror. The wording of these provisions has been clarified by
requiring simply the name and a brief description of the activities
of the offeror (section 59).
- Selon l’ancien Règlement, la circulaire d’offre d’achat visant à
la mainmise devait comporter une mention, notamment, de
l’identité et des antécédents d’affaires du pollicitant. La formulation a été clarifiée en exigeant simplement le nom et une courte
description des activités du pollicitant (article 59).
Take-over bid circular under section 200 of the Act
Circulaire d’offre d’achat visant à la mainmise aux termes de
l’article 200 de la Loi
- The Regulations require that a take-over bid circular contain the
financial statements of an offeror on a pro forma basis, a description of the financial statements of the offeree corporation relied
upon, as well as the basis of preparation of the pro forma statements, and basic and fully diluted earnings per share figures. The
CBCA Regulations were harmonized with parallel provincial
securities provisions which do not require pro forma financial
statements unless these statements would disclose a material
change in the financial statements of the offeror arising as a result
of the offer (section 60). This exception would result in substantive savings for offerors in circumstances where “pro forma”
statements are not necessary on the basis of materiality.
- Le Règlement exige qu’une circulaire d’offre d’achat visant à la
mainmise renferme les états financiers du pollicitant établis sur
une base pro forma, une description des états financiers de la
société pollicitée sur lesquels on se fonde, une description de la
base de préparation des états pro forma ainsi que les chiffres des
bénéfices de base et des bénéfices dilués par action. Le Règlement de la LCSA est maintenant harmonisé avec les dispositions
parallèles des lois provinciales sur les valeurs mobilières qui
n’exigent pas d’états financiers pro forma, sauf si ceux-ci indiquent un changement important touchant la situation financière
du pollicitant par suite de l’offre (article 60). Cette exception
donnera lieu à des économies importantes pour les pollicitants
lorsque les états pro forma ne sont pas nécessaires, eu égard à la
pertinence des renseignements.
Certificate required
Attestation requise
- In order to provide for more assurance that the information
provided in a take-over bid circular is complete and not misleading, offerors are now required to certify that no misrepresentation
has been made in the take-over bid circular.
- Afin de veiller à ce que les renseignements fournis dans une
circulaire d’offre d’achat visant à la mainmise soient complets et
ne soient pas trompeurs, les pollicitants auront dorénavant
l’obligation d’attester qu’aucune fausse déclaration n’a été formulée (article 66A proposé) dans la circulaire en question.
Amendment to take-over bid
Modification de l’offre d’achat visant à la mainmise
- In order to provide to shareholders information of material interest, a bidder is now required to prepare an amendment to a
take-over bid circular in the event that there are changes to material statements in the initial take-over bid circular (section 67). In
addition, the CBCA Regulations now adopt the provincial securities law threshold of preparing an amendment to a take-over bid
only if the change “would reasonably be expected to affect the
decision of the holders of securities”.
- Afin de permettre aux actionnaires d’obtenir des renseignements
importants, les modifications imposent expressément au pollicitant l’obligation de préparer une modification à une circulaire
d’offre d’achat visant à la mainmise en cas de changements touchant des déclarations importantes contenues dans la circulaire
initiale (article 67). De plus, les modifications adoptent
l’obligation minimale prévue dans les lois provinciales sur les
valeurs mobilières, selon laquelle la préparation d’une modification n’est nécessaire que dans les cas où le changement est raisonnablement susceptible de toucher la décision des détenteurs de
valeurs mobilières.
Contents of director’s circulars
Contenu des circulaires d’administrateur
- The disclosure requirements were amended by deleting certain
requirements of less significance and adding new provisions
which will provide shareholders with information of material
interest (paragraphs 68(p) to (z)).
- Les exigences relatives à la divulgation ont été modifiées en
éliminant certaines exigences moins importantes et en ajoutant de
nouvelles dispositions qui permettront aux actionnaires d’obtenir
les renseignements importants (alinéas 68p) à z)).
Certificate required
Attestation requise
- In order to provide for more assurance that the information
provided in a directors’ circular is complete and not misleading,
the directors of offeree corporations are now required to certify
that no misrepresentation has been made in the directors’ circular.
- Afin de veiller à ce que les renseignements fournis dans une
circulaire des administrateurs soient complets et ne soient pas
trompeurs, les administrateurs d’une société pollicitée doivent
dorénavant attester que la circulaire des administrateurs ne comporte aucune fausse déclaration (article 73A).
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
1622
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Registration
SOR/98-274
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-274
30 April, 1998
Enregistrement
DORS/98-274 30 avril 1998
CANADA BUSINESS CORPORATIONS ACT
SEALS ACT
LOI CANADIENNE SUR LES SOCIÉTÉS PAR ACTIONS
LOI SUR LES SCEAUX
Regulations Amending Certain Regulations
(Department of Industry)
Règlement modifiant certains règlements
(ministère de l’Industrie)
P.C. 1998-716
C.P. 1998-716
30 April, 1998
30 avril 1998
His Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Industry, pursuant to section 261a
of the Canada Business Corporations Actb and section 4 of the
Seals Act, hereby makes the annexed Regulations Amending
Certain Regulations (Department of Industry).
Sur recommandation du ministre de l’Industrie et en vertu de
l’article 261a de la Loi canadienne sur les sociétés par actionsb et
de l’article 4 de la Loi sur les sceaux, Son Excellence le Gouverneur général en conseil prend le Règlement modifiant certains
règlements (ministère de l’Industrie), ci-après.
REGULATIONS AMENDING CERTAIN REGULATIONS
(DEPARTMENT OF INDUSTRY)
RÈGLEMENT MODIFIANT CERTAINS RÈGLEMENTS
(MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE)
CANADA BUSINESS CORPORATIONS ACT
LOI CANADIENNE SUR LES SOCIÉTÉS PAR ACTIONS
Canada Business Corporations Regulations
Règlement sur les sociétés par action de régime fédéral
1
1. Form 3 of Schedule I of the Canada Business Corporations Regulations2 is replaced by the following:
———
a
b
1
2
S.C. 1994, c. 24, s 27
S.C. 1994, c. 24, s. 1
SOR/94-691
SOR/79-316
1. La formule 31 de l’annexe I du Règlement sur les sociétés
par actions de régime fédéral2 est remplacée par ce qui suit :
———
a
b
1
2
L.C. 1994, ch. 24, art. 27
L.C. 1994, ch. 24, art. 1
DORS/94-691
DORS/79-316
1623
13/5/98
1624
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-274
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-274
2. Form 171 of Schedule I of the Regulations is replaced by
the following:
2. La formule 171 de l’annexe I du même règlement est
remplacée par ce qui suit :
1625
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-274
3. Schedule I.13 to the Regulations is amended by replacing
the “CCA/P-PU-092” with “IC/PPU-049”.
3. Dans l’annexe I.13 du même règlement, « CCA/P-PU-092 »
est remplacé par « IC/PPU-049 ».
SEALS ACT
LOI SUR LES SCEAUX
Formal Document Regulations
Règlement sur les documents officiels
4. Subsection 6(4) of the Formal Document Regulations4 is
repealed.
5. (1) Subsection 7(4) of the Regulations is repealed.
(2) Subsections 7(6) and (7) of the Regulations are repealed.
4. Le paragraphe 6(4) du Règlement sur les documents officiels4 est abrogé.
5. (1) Le paragraphe 7(4) du même règlement est abrogé.
(2) Les paragraphes 7(6) et (7) du même règlement sont
abrogés.
6. (1) Les paragraphes 9(1) et (3) du même règlement sont
abrogés.
(2) Les paragraphes 9(5) et (6) du même règlement sont
abrogés.
6. (1) Subsections 9(1) and (3) of the Regulations are repealed.
(2) Subsections 9(5) and (6) of the Regulations are repealed.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
7. These Regulations come into force on April 30, 1998.
7. Le présent règlement entre en vigueur le 30 avril 1998.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
The Canada Business Corporations Regulations are amended
by repealing Form 17 (Articles of Dissolution) and replacing it
with a new Form 17 (Articles of Dissolution). No new information is being collected on the new Form 17. Instead the new form
should be clearer, simpler and easier to fill out properly. The objective is to reduce the number of forms completed improperly.
Le Règlement sur les sociétés par actions de régime fédéral est
modifié par l’abrogation de la formule 17 (clauses de dissolution)
et son remplacement par une nouvelle formule 17 (clauses de
dissolution). À noter que la nouvelle formule 17 ne requiert pas
de nouveaux renseignements. Elle vise plutôt à être plus claire,
plus simple et plus facile à bien remplir. L’objectif est de réduire
le nombre de formules remplies incorrectement.
Le Règlement sur les sociétés par actions de régime fédéral est
modifié par l’abrogation de la formule 3 (avis de désignation ou
de changement du siège social) et son remplacement par une nouvelle formule 3 (avis de désignation ou de changement du siège
social). À noter que la nouvelle formule 3 ne requiert pas de nouveaux renseignements. Elle vise plutôt à être plus claire, plus
simple et plus facile à bien remplir. L’objectif est de réduire le
nombre de formules remplies incorrectement.
Le Règlement sur les sociétés par actions de régime fédéral est
aussi modifié par la mise à jour du renvoi au numéro de la banque
fédérale de renseignements personnels, qui passe de
« CCA/P-PU-082 » à « IC/PPU-049 ». Le numéro de la banque a
été changé lorsque le ministère de la Consommation et des Corporations a été fusionné avec le ministère de l’Industrie.
Le Règlement sur les documents officiels pris aux termes de la
Loi sur les sceaux est modifié par la suppression de certains types
de documents de la liste des documents qui doivent être délivrés
sous le grand sceau du Canada. L’objectif est de simplifier les
fonctions du Registraire général du Canada et d’éliminer la
transmission non nécessaire de documents au Registraire.
The Canada Business Corporations Regulations are amended
by repealing Form 3 (Notice of Registered Office or Notice of
Change of Registered Office) and replacing it with a new Form 3
(Notice of Registered Office or Notice of Change of Registered
Office). No new information is being collected on the new
Form 3. Instead the new form should be clearer, simpler and easier to fill out properly. The objective is to reduce the number of
forms completed improperly.
The Canada Business Corporations Regulations are also
amended by updating the reference to the federal personal information bank number from “CCA/P-PU-082” to “IC/PPU-049”.
The bank number was changed when the Department of Consumer and Corporate Affairs was merged into the Department of
Industry.
The Formal Document Regulations under the Seals Act are
amended to remove references to certain types of documents from
the list of documents that have to be issued under the Great Seal
of Canada. The objective is to streamline the Registrar General of
Canada’s duties and eliminate unnecessary registration or filing
of documents with the Registrar.
———
3
4
SOR/95-532
C.R.C., c. 1331
1626
———
3
4
DORS/95-532
C.R.C., ch. 1331
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-274
All of the amendments to these Regulations are of a technical
nature. They do not reflect substantive changes to the regulations
they modify, but:
• correct minor errors in format, syntax, spelling, punctuation;
• correct typographical errors, archaisms, anomalies, renumbering;
• correct inconsistencies between the English and French versions;
• make minor non-substantive clarifications; and
• repeal spent regulations.
It is expected that these changes will have little impact on Canadians. The Miscellaneous Amendments Regulations were developed to streamline the regulatory process as well as to reduce
costs.
Contact
Cheryl Ringor
Corporations Directorate
Department of Industry
9th Floor, Jean Edmonds Tower South
365 Laurier Ave. West
Ottawa, Ontario
K1A 0C8
Telephone: (613) 941-5720
FAX: (613) 941-5781
E-mail: ringor.cheryl@ic.gc.ca
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
Tous les changements apportés à ce règlement sont de nature
technique. Ces changements ne sont pas substantiels, mais ils
sont destinés à :
• corriger des erreurs mineures de disposition, de syntaxe,
d’orthographe et de ponctuation;
• corriger des fautes de frappe, des archaïsmes, des anomalies,
la numérotation;
• corriger des incohérences entre les versions anglaise et française;
• apporter des précisions d’ordre mineur;
• abroger un règlement périmé.
Ces changements devraient avoir une faible incidence sur les
Canadiens. Le règlement correctif vise à rationaliser le processus
de réglementation ainsi qu’à réduire les coûts.
Personne-ressource
Cheryl Ringor
Direction des corporations
Ministère de l’Industrie
9e étage, Tour Jean Edmonds sud
365, avenue Laurier ouest
Ottawa (Ontario)
K1A 0C8
Téléphone : (613) 941-5720
TÉLÉCOPIEUR : (613) 941-5781
Courrier électronique : ringor.cheryl@ic.gc.ca
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
1627
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Registration
SOR/98-275
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-275
30 April, 1998
Enregistrement
DORS/98-275 30 avril 1998
PUBLIC SERVICE EMPLOYMENT ACT
LOI SUR L’EMPLOI DANS LA FONCTION PUBLIQUE
Regulations Amending the Public Service
Employment Regulations, 1993
Règlement modifiant le Règlement sur l’emploi
dans la fonction publique (1993)
The Public Service Commission, pursuant to subsections 10(2)a
and 35(2)b of the Public Service Employment Act, hereby makes
the annexed Regulations Amending the Public Service Employment Regulations, 1993.
Ottawa, Ontario, April 23, 1998
En vertu des paragraphes 10(2)a et 35(2)b de la Loi sur l’emploi
dans la fonction publique, la Commission de la fonction publique
prend le Règlement modifiant le Règlement sur l’emploi dans la
fonction publique (1993), ci-après.
Ottawa (Ontario), le 23 avril 1998
REGULATIONS AMENDING THE PUBLIC SERVICE
EMPLOYMENT REGULATIONS, 1993
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR
L’EMPLOI DANS LA FONCTION PUBLIQUE (1993)
AMENDMENTS
1
MODIFICATIONS
1
1. Paragraph 4(2)(g) of the Public Service Employment
Regulations, 19932 is replaced by the following:
(g) where an employee whose name is in an assistant deputy
minister prequalification pool established in accordance with
section 4.1 is to be appointed to a position at the level of an
assistant deputy minister.
2. Paragraph 4.1(2)(a)3 of the Regulations is replaced by the
following:
(a) assess employees against a standard of competence established for positions at the level of an assistant deputy minister
and place the names of employees qualified at that level in a
pool from which appointments to positions at that level may be
made;
3. Section 274 of the Regulations is replaced by the following:
27. Section 21 of the Act and sections 17 to 26 of these Regulations do not apply where an appointment is made or about to be
made
(a) of an employee in the executive group to another position
in that group; or
(b) in the circumstances described in paragraph 4(2)(g).
1. L’alinéa 4(2)g) du Règlement sur l’emploi dans la fonction publique (1993)2 est remplacé par ce qui suit :
g) la nomination, à un poste du niveau de sous-ministre adjoint, d’un fonctionnaire inscrit au répertoire de préqualification des sous-ministres adjoints établi en vertu de l’article 4.1.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. L’alinéa 4.1(2)a)3 du même règlement est remplacé par
ce qui suit :
a) évaluer des fonctionnaires en se fondant sur les normes de
compétence fixées pour les postes du niveau de sous-ministre
adjoint et inscrire les noms des fonctionnaires qui se qualifient
pour ce niveau dans un répertoire à partir duquel les nominations aux postes de ce niveau peuvent être faites;
3. L’article 274 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
27. L’article 21 de la Loi et les articles 17 à 26 du présent règlement ne s’appliquent pas à la nomination, effective ou imminente :
a) d’un fonctionnaire du groupe de la direction à un autre poste
de ce groupe;
b) faite dans les circonstances visées à l’alinéa 4(2)g).
4. These Regulations come into force on April 30, 1998.
———
a
b
1
2
3
4
S.C. 1992, c. 54, s. 10
S.C. 1992, c. 54, s. 23
SOR/97-142
SOR/93-286
SOR/97-352
SOR/95-568
1628
4. Le présent règlement entre en vigueur le 30 avril 1998.
———
a
b
1
2
3
4
L.C. 1992, ch. 54, art. 10
L.C. 1992, ch. 54, art. 23
DORS/97-142
DORS/93-286
DORS/97-352
DORS/95-568
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-275
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement.)
Description
Description
Under the authority provided by subsections 10(2) and 35(2) of
the Public Service Employment Act, the Public Service Commission is making several amendments to the Public Service Employment Regulations, 1993.
A change is being made to one of the prescribed circumstances
that provide for merit to be based on the competence of an employee as measured by a standard of competence rather than as
measured against the competence of other individuals. This
amendment will enable the consideration of a larger candidate
population in selection processes for positions at the level of assistant deputy minister.
Under the existing provision, the names of qualified employees
in the Executive Group are placed in a pool from which appointments may be made to positions at the level of assistant deputy
minister. Names may also be removed from the pool for reasonable cause or if the individuals are not appointed within two years
from the date their names were placed in the pool. The amendment will extend these same measures to candidates not in the
Executive Group who may be found qualified for inclusion in the
pool.
En vertu du pouvoir accordé par les paragraphes 10(2) et 35(2)
de la Loi sur l’emploi dans la fonction publique, la Commission
de la fonction publique propose certaines modifications au Règlement sur l’emploi dans la fonction publique (1993).
Une modification sera apportée à une des circonstances prescrites pour que la sélection au mérite soit fondée sur des normes de
compétence, plutôt que sur un examen comparatif des candidats.
Cette modification permettra la considération d’un plus grand
bassin de candidats lors des processus de sélection pour des postes de niveau de sous-ministre adjoint.
Appointments of employees to the Executive Group are subject
to right of appeal, although appointments of employees within the
Executive Group to other positions in that group are not. A further change is being made to similarly exclude from appeal rights
the appointments of persons who are not in the Executive Group
to positions at the level of assistant deputy minister. This will
ensure that all candidates for assistant deputy minister positions
are treated in an equal manner.
En vertu de la disposition actuelle, les noms des fonctionnaires
qualifiés faisant partie du groupe de la direction sont inscrits dans
un répertoire à partir duquel se font les nominations aux postes de
niveau de sous-ministre adjoint. Les noms peuvent être radiés de
ce répertoire soit pour motif raisonnable, ou soit parce que les
fonctionnaires n’ont pas fait l’objet d’une nomination dans les
deux ans suivant la date de leur inscription au répertoire. La modification étendra ces mêmes dispositions aux fonctionnaires qui
ne font pas partie du groupe de la direction mais qui se sont qualifiés pour être inscrits dans le répertoire.
La nomination des fonctionnaires au groupe de la direction est
assujettie au droit d’appel, tandis que la nomination des fonctionnaires faisant déjà partie du groupe de la direction à un autre
poste de ce groupe ne l’est pas. Une modification sera ainsi introduite pour exclure du droit d’appel la nomination des fonctionnaires des autres groupes aux postes de niveau de sous-ministre adjoint, ce qui assurera que tous les candidats à des postes de niveau
de sous-ministre adjoint seront traités de façon équitable.
Alternatives
Solutions envisagées
These amendments do not represent new regulations but rather
an enhancement to existing regulations.
Ces modifications ne doivent pas être considérées comme des
nouveaux règlements, mais plutôt comme un ajout aux dispositions existantes.
En étendant ces dispositions aux fonctionnaires faisant partie
des autres groupes, nous reconnaissons que ces derniers possèdent des qualifications comparables, peu importe le groupe professionnel du poste qu’ils occupent actuellement. Les sousministres désirent être en mesure de considérer le meilleur bassin
de candidats possible lors de la sélection de candidats pour combler des postes éventuels de niveau de sous-ministre adjoint.
Extending these measures to employees in other groups recognizes the fact that employees outside of the Executive Group may
possess comparable qualifications, regardless of the classification
of the position they currently occupy. Deputy heads wish to consider the best available talent pool when staffing assistant deputy
minister positions that may become vacant in the future.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The provisions will increase accessibility to, as well as provide
an efficient and effective means to finding highly qualified candidates for, positions at the level of assistant deputy minister.
Ces dispositions augmenteront l’accès aux postes de niveau de
sous-ministre adjoint, tout en offrant des moyens efficaces et
efficients pour trouver des individus hautement qualifiés pour
combler ces postes.
Aucune augmentation des coûts n’est prévue pour la mise en
oeuvre de ces mesures.
No increased costs are expected to implement these measures.
Consultation
Consultations
Through the Joint Consultation Committee and the Committee
of Senior Officials, as well as other briefing sessions to senior
departmental representatives, the Public Service Commission
consulted departments and all certified bargaining agents when
Lors du développement de ces dispositions, la Commission de
la fonction publique a consulté les ministères et les syndicats, par
l’entremise du Comité consultatif mixte de la fonction publique
du Canada, du Comité des hauts fonctionnaires et lors des
1629
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-275
preparing these amendments to the Regulations, and gave them
the opportunity to express their views. No concerns were expressed with regard to the amendments and departmental representatives were in favour of the changes that are being made.
sessions d’information aux représentants ministériels, afin de leur
donner l’opportunité d’exprimer leur réaction à l’égard des modifications proposées. La Commission n’a reçu que des commentaires positifs des représentants ministériels, tandis que les représentants syndicaux n’ont manifesté aucune préoccupation.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
Through its Resourcing and Learning Branch and Policy, Research and Communications Branch, the Public Service Commission monitors and audits the staffing practices followed in
applying the Regulations.
Par l’entremise de sa Direction générale des programmes de
renouvellement du personnel et de l’apprentissage, ainsi que de sa
Direction générale des politiques, de la recherche et des communications, la Commission de la fonction publique surveille et
vérifie les pratiques de dotation suivies pour l’application du Règlement.
Contact
Edith Kehoe
Policy Advisor
Resourcing Policy and Legislation Directorate
(613) 947-9871
Personne-ressource
Edith Kehoe
Conseiller en politiques
Direction de la législation et des politiques de renouvellement
du personnel
(613) 947-9871
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
1630
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-276
Registration
SOR/98-276 1 May, 1998
Enregistrement
DORS/98-276 1 mai 1998
PUBLIC SERVICE EMPLOYMENT ACT
LOI SUR L’EMPLOI DANS LA FONCTION PUBLIQUE
Public Service Official Languages Exclusion
Approval Order, amendment
Public Service Official Languages Appointment
Regulations, amendment
Décret d’exclusion sur les langues officielles dans
la Fonction publique — Modification
Règlement sur les langues officielles lors de
nominations dans la Fonction publique —
Modification
P.C. 1998-769
C.P. 1998-769 1 mai 1998
1 May, 1998
Whereas, pursuant to subsection 41(2) of the Public Service
Employment Act, the Public Service Commission has, on
April 17, 1998, amended the Public Service Official Languages
Exclusion Approval Ordera, in accordance with the schedule
hereto, effective May 1, 1998;
Whereas, pursuant to subsection 37(1) of the Public Service
Employment Act, the Public Service Commission recommends
that the Governor in Council amend the Public Service Official
Languages Appointment Regulationsb, effective May 1, 1998, in
accordance with the schedule hereto;
Therefore, His Excellency the Governor General in Council,
(a) on the recommendation of the Minister of Canadian Heritage, pursuant to subsection 41(2) of the Public Service Employment Act, hereby approves the amendment to the Public
Service Official Languages Exclusion Approval Order made on
April 17, 1998 by the Public Service Commission, in accordance with the schedule hereto, effective May 1, 1998; and
(b) on the recommendation of the Minister of Canadian Heritage and the Public Service Commission, pursuant to subsection 37(1) of the Public Service Employment Act, hereby
amends the Public Service Official Languages Appointment
Regulations, in accordance with the schedule hereto, effective
May 1, 1998.
Attendu que, en vertu du paragraphe 41(2) de la Loi sur
l’emploi dans la fonction publique, la Commission de la fonction
publique a, le 17 avril 1998, modifié conformément à l’annexe ciaprès, le Décret d’exclusion sur les langues officielles dans la
Fonction publiquea, à compter du 1er mai 1998;
Attendu que, en vertu du paragraphe 37(1) de la Loi sur
l’emploi dans la fonction publique, la Commission de la fonction
publique recommande que le gouverneur en conseil modifie, à
compter du 1er mai 1998, conformément à l’annexe ci-après, le
Règlement sur les langues officielles lors de nominations dans la
Fonction publiqueb,
À ces causes, Son Excellence le Gouverneur général en conseil :
a) sur recommandation de la ministre du Patrimoine canadien
et en vertu du paragraphe 41(2) de la Loi sur l’emploi dans la
fonction publique, approuve, conformément à l’annexe ciaprès, la modification apportée par la Commission de la fonction publique le 17 avril 1998 au Décret d’exclusion sur les
langues officielles dans la Fonction publique;
b) sur recommandation de la ministre du Patrimoine canadien
et de la Commission de la fonction publique et en vertu du paragraphe 37(1) de la Loi sur l’emploi dans la fonction publique, modifie, à compter du 1er mai 1998, conformément à
l’annexe ci-après, le Règlement sur les langues officielles lors
de nominations dans la Fonction publique.
SCHEDULE
ANNEXE
1. The Public Service Official Languages Exclusion Approval Order is amended by adding the following after subsection 4(3):
4.1 Paragraph 2(2)(a) and subsection 4(2) do not apply when
staffing positions in the executive group.
4.2 Paragraph 4(1)(c) does not apply when staffing positions at
the assistant deputy minister level and, in the National Capital
Region and regions designated under subsection 35(2) of the Official Languages Act, other positions in the executive group.
1. Le Décret d’exclusion sur les langues officielles dans la
Fonction publique est modifié par l’adjonction, après le paragraphe 4(3), de ce qui suit :
4.1 L’alinéa 2(2)a) et le paragraphe 4(2) ne s’appliquent pas
lors de la dotation de postes du groupe de la direction.
4.2 L’alinéa 4(1)c) ne s’applique pas lors de la dotation de
postes au niveau de sous-ministre adjoint et, dans la région de la
Capitale nationale et les régions désignées en vertu du paragraphe 35(2) de la Loi sur les langues officielles, d’autres postes du
groupe de la direction.
2. Le décret est également modifié par l’adjonction, après le
paragraphe 6d), de ce qui suit :
6.1 Les alinéas 6a) et d) ne s’appliquent pas, à compter du
1er avril 2001, aux personnes qui occupent un poste au niveau de
sous-ministre adjoint et, dans la région de la Capitale nationale et
2. The Order is also amended by adding the following after
subsection 6(d):
6.1 From April 1, 2001, paragraphs 6(a) and (d) do not apply to
persons occupying a position at the assistant deputy minister level
and, in the National Capital Region and regions designated under
———
a
b
SOR/81-787 and SI/96-48
SOR/81-787
———
a
b
DORS/81-787 et TR/96-48
DORS/81-787
1631
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-276
6.2 From April 1, 2001, paragraph 6(b) does not apply to persons described in paragraph 4(1)(c) occupying a position at the
assistant deputy minister level and, in the National Capital Region
and regions designated under subsection 35(2) of the Official
Languages Act, to persons occupying any other position in the
executive group.
6.3 Persons described in sections 6.1 and 6.2 are excluded from
the operation of section 20 of the Act in so far as the knowledge
and use of both official languages is required for a period of two
years as of April 1, 2001.
3. The Public Service Official Languages Appointment
Regulations are amended by adding the following after subsection 4(b):
4.1 Paragraph 4(b) does not apply when staffing positions in
the executive group.
les régions désignées en vertu du paragraphe 35(2) de la Loi sur
les langues officielles, aux personnes qui occupent un autre poste
du groupe de la direction.
6.2 L’alinéa 6b) ne s’applique pas, à compter du 1er avril 2001,
aux personnes visées à l’alinéa 4(1)c) qui occupent un poste au
niveau de sous-ministre adjoint et, dans la région de la Capitale
nationale et les régions désignées en vertu du paragraphe 35(2) de
la Loi sur les langues officielles, aux personnes qui occupent un
autre poste du groupe de la direction.
6.3 Les personnes visées aux articles 6.1 et 6.2 sont exemptées
de l’application de l’article 20 de la Loi dans la mesure où la
connaissance et l’usage des deux langues officielles sont requis
pour une période de deux ans à compter du 1er avril 2001.
3. Le Règlement sur les langues officielles lors de nominations dans la Fonction publique est modifié par l’adjonction,
après le paragraphe 4b), de ce qui suit :
4.1 L’alinéa 4b) ne s’applique pas lors de la dotation de postes
du groupe de la direction.
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Order nor the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du décret ni du règlement.)
subsection 35(2) of the Official Languages Act, to persons occupying any other position in the executive group.
Description
Description
One of the objectives of the Official Languages Act is to ensure
that the Public Service work environment is conducive to the
effective use of both official languages in the National Capital
Region and in regions designated as bilingual for language-ofwork purposes under that Act.
It is government policy that, as a general principle, members of
the Executive Group (EX) working in these regions must be able
to carry out their duties in both official languages. To this effect,
the Treasury Board, as the body responsible for the general direction and coordination of policies and programs of the Government of Canada under Parts IV, V and VI of the Official Languages Act, has recently approved the Policy concerning the language requirements for members of the Executive Group. To
implement this policy, effective May 1, 1998, it is necessary to
amend on the same date the Public Service Official Languages
Exclusion Approval Order and the Public Service Official Languages Appointment Regulations.
L’un des objectifs de la Loi sur les langues officielles est
d’assurer que la fonction publique soit un milieu de travail propice à l’usage effectif des deux langues officielles dans la région
de la Capitale nationale et les régions désignées bilingues aux fins
de la langue de travail conformément à cette loi.
Le gouvernement a pour politique que, en règle générale, les
membres du groupe de la direction qui travaillent dans ces régions doivent être en mesure d’exercer leurs fonctions dans les
deux langues officielles. À cet effet, le Conseil du Trésor, à titre
d’organisme responsable de l’orientation et de la coordination
générales des principes et programmes fédéraux d’application des
Parties IV, V et VI de la Loi sur les langues officielles, a récemment adopté la Politique concernant les exigences linguistiques
pour les membres du groupe de la direction. La mise en oeuvre de
cette politique, à compter du 1er mai 1998, nécessite que le Décret
d’exclusion sur les langues officielles dans la Fonction publique
et le Règlement sur les langues officielles lors de nominations
dans la Fonction publique soient modifiés à compter de cette
même date.
Le décret, adopté en 1973 et modifié par la suite, soustrait de
l’application des dispositions de la Loi sur l’emploi dans la fonction publique concernant le mérite, en ce qui a trait à la connaissance et à l’usage de leur seconde langue officielle au moment de
leur nomination et durant leur emploi
• les personnes qui sont âgées de 55 ans ou plus,
• les titulaires de postes unilingues qui sont réidentifiés bilingues
et les titulaires de postes bilingues dont le niveau de compétence en langue seconde est rehaussé.
The original 1973 Public Service Official Languages Exclusion
Order and its successors provided for the exclusion of
• persons 55 years of age or more; and,
• those whose unilingual positions were re-identified as bilingual
or positions for which the language proficiency requirement
was raised;
from the operation of the merit provisions of the Public Service
Employment Act in respect of the knowledge and use of their
second official language at the time of appointment and during
their employment.
The new policy of the Treasury Board raises the language requirements for all Assistant Deputy Minister level positions as
well as those for most other Executive Group positions in the
regions designated as bilingual for language-of-work purposes
1632
La nouvelle politique du Conseil du Trésor rehausse les exigences de compétence en langue seconde de tous les postes au
niveau de sous-ministre adjoint de même que, dans les régions
désignées bilingues aux fins de la langue de travail conformément
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-276
under the Official Languages Act. The amendments herein are
needed to give effect to that policy. They remove, as of
April 2003, the right for unilingual executives to remain in positions whose language requirements they do not meet, while also
making it possible for them in the meantime to acquire the required second language proficiency. They also remove the right
of unilingual candidates of any age in the same designated regions to be appointed to bilingual positions in the Executive
Group without having to undergo language training at government expense for attaining the level of second language competency required for the bilingual position. These amendments will
also facilitate their access to this training by removing their obligation to demonstrate at the outset, their potential for secondlanguage learning.
à la Loi sur les langues officielles, de la plupart des autres postes
du groupe de la direction. Les présentes modifications sont nécessaires à la mise en oeuvre de cette politique. Elles éliminent, à
compter du mois d’avril 2003, le droit des cadres supérieurs unilingues de continuer d’occuper leurs postes sans satisfaire aux
exigences linguistiques, tout en leur permettant dans l’intervalle
d’acquérir le niveau de compétence requis en langue seconde.
Elles éliminent également le droit de candidats unilingues de tout
âge d’être nommés à des postes bilingues du groupe de la direction dans les régions susmentionnées sans avoir à acquérir, au
moyen de cours de langue dispensés aux frais de l’État, le niveau
de compétence en langue seconde requis pour le poste bilingue
visé. Les présentes modifications facilitent également leur admissibilité aux cours de langue en éliminant l’obligation de démontrer, avant d’être nommés, leur aptitude à réussir ces cours.
Alternatives
Solutions envisagées
The adoption of these amendments is the sole possible means
of giving effect to the new Treasury Board policy.
L’adoption de ces modifications est la seule mesure permettant
la mise en oeuvre de la nouvelle politique du Conseil du Trésor.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
These amendments are essential. There are no new costs associated with them.
Ces modifications sont essentielles. Leur adoption ne comporte
aucun coût additionnel.
Consultation
Consultations
Since persons affected by the amendments have no union representation, no union consultation was necessary. During the development of the new policy, the Treasury Board Secretariat consulted departments through various committees and meetings.
Puisque les personnes visées par les modifications ne sont représentées par aucun syndicat, aucune consultation syndicale n’a
été menée. Au cours de l’élaboration de la nouvelle politique, le
Secrétariat du Conseil du Trésor a consulté les ministères au
moyen de divers comités et réunions.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
Through its Resourcing and Learning Programs Branch, Policy,
Research and Communications Branch, and Recourse Branch, the
Public Service Commission monitors and audits the staffing
practices followed by departments.
La Commission de la fonction publique surveille et vérifie par
l’entremise de sa direction générale du Renouvellement du personnel et de l’Apprentissage, sa direction générale des Politiques,
de la Recherche et des Communications, et sa direction générale
des Recours les pratiques de dotation suivies par les ministères.
Contact
Régis Gaudreault
Policy Advisor
Resourcing Policy and Legislation Directorate
Policy Research and Communications Branch
Public Service Commission of Canada
(613) 992-9706
Personne-ressource
Régis Gaudreault
Conseiller en politiques
Direction des Politiques de renouvellement du personnel et de
la Législation
Direction générale des Politiques, de la Recherche
et des Communications
Commission de la fonction publique du Canada
(613) 992-9706
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
1633
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-277
Registration
SOR/98-277 1 May, 1998
Enregistrement
DORS/98-277 1 mai 1998
AGRICULTURAL PRODUCTS MARKETING ACT
LOI SUR LA COMMERCIALISATION DES PRODUITS
AGRICOLES
Quebec Wood Producers’ Levies (Interprovincial
and Export Trade) Order
Ordonnance sur les contributions exigibles des
producteurs de bois de la région de Québec
(marchés interprovincial et international)
The Quebec Region Wood Producers’ Syndicate, pursuant to
sections 3a and 4 of the Quebec Wood Order, 1983, made by Order in Council P.C. 1983-2885 of September 22, 1983b, hereby
makes the annexed Quebec Wood Producers’ Levies
(Interprovincial and Export Trade) Order.
En vertu des article 3a et 4 du Décret de 1983 sur le bois du
Québec, pris par le décret C.P. 1983-2885 du 22 septembre
1983b, le Syndicat des producteurs de bois de la région de Québec
prend l’Ordonnance sur les contributions exigibles des producteurs de bois de la région de Québec (marchés interprovincial et
international), ci-après.
Québec (Québec), le 19 décembre 1997
Quebec City, Quebec, December 19, 1997
QUEBEC WOOD PRODUCERS’
LEVIES (INTERPROVINCIAL AND
EXPORT TRADE) ORDER
ORDONNANCE SUR LES CONTRIBUTIONS
EXIGIBLES DES PRODUCTEURS DE BOIS DE LA
RÉGION DE QUÉBEC (MARCHÉS
INTERPROVINCIAL ET INTERNATIONAL)
INTERPRETATION
DÉFINITIONS
1. The definitions in this section apply in this Order.
“buyer” means a person who acquires or receives wood that is
subject to the Plan from a producer. (acheteur)
“Commodity Board” means the Quebec Region Wood Producers’
Syndicate. (Syndicat)
“Plan” means the Quebec Region Wood Producers’ Joint Plan,
R.R.Q., 1981, c. M-35, r. 57, as amended from time to time.
(Plan)
“producer” means a producer who is subject to the Plan and engaged in the production or marketing of wood. (producteur)
“wood” means wood that is produced in the Quebec Region and
that is subject to the Plan. (bois)
1. Les définitions qui suivent s’appliquent à la présente ordonnance.
« acheteur » Personne qui acquiert ou reçoit d’un producteur le
bois visé par le Plan. (buyer)
« bois » Bois produit dans la région de Québec et visé par le Plan.
(wood)
« Plan » Le Plan conjoint des producteurs de bois de la région de
Québec, R.R.Q., 1981, ch. M-35, r. 57, avec ses modifications
successives. (Plan)
« producteur » Tout producteur visé par le Plan qui se livre à la
production ou à la commercialisation du bois. (producer)
« Syndicat » Le Syndicat des producteurs de bois de la région de
Québec. (Commodity Board)
LEVIES
CONTRIBUTIONS
2. Every producer shall pay to the Commodity Board, for all
wood marketed by the producer in interprovincial and export
trade, the applicable levies fixed or imposed in the following
regulations as amended from time to time:
(a) Règlement sur les contributions des producteurs de bois de
la région de Québec, R.R.Q. 1981, c. M-35, r. 56;
(b) Règlement sur la mise en marché du bois des producteurs
de bois de la région de Québec, as approved by the Régie des
marchés agricoles et alimentaires du Québec pursuant to decision 6038 dated March 18, 1994 (1994, 126 G.O. II, p. 2757);
and
(c) Règlement des producteurs de bois de la région de Québec
sur le fonds d’aménagement forestier, as approved by the
Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec pursuant to decision 4343 dated July 10, 1986 (1986, 118 G.O. II,
p. 3269).
2. le producteur doit payer au Syndicat, pour le bois qu’il
commercialise sur les marchés interprovincial et international, les
contributions fixées ou imposées par les règlements suivants,
compte trenu de leurs modifications successives :
a) le Règlement sur les contributions des producteurs de bois
de la région de Québec, R.R.Q., 1981, ch. M-35, r. 56;
b) le Règlement sur la mise en marché du bois des producteurs
de bois de la région de Québec, approuvé par la régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec par sa décision 6038
du 18 mars 1994 (1994, 126 G.O. II, p. 2757);
c) le Règlement des producteurs de bois de la région de
Québec sur le fonds d’aménagement forestier, approuvé par la
régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec par sa
décision 4343 du 10 juillet 1986 (1986, 118 G.O. II, p. 3269).
———
a
b
SOR/85-1067
SOR/83-713
1634
———
a
b
DORS/85-1067
DORS/83-713
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SOR/DORS/98-277
METHOD OF COLLECTION
MODE DE PERCEPTION
3. The producer shall pay all levies payable pursuant to section 2 to the Commodity Board at its headquarters in Quebec City
within the time limits set out in the applicable regulations referred
to in that section.
4. A buyer shall deduct from the purchase price payable to a
producer for wood all levies payable by the producer to the
Commodity Board pursuant to section 2 and shall remit the
levies directly to the Commodity Board at its headquarters in
Quebec City.
3. Le producteur doit payer au Syndicat, à son siège situé à
Québec, les contributions payables aux termes de l’article 2, dans
les délais prévus par les règlements applicables qui y sont mentionnés.
4. L’acheteur doit déduire du prix d’achat du bois les contributions payables par le producteur au Syndicat aux termes de
l’article 2 et les verser directement au Syndicat à son siège situé à
Québec.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
5. This Order comes into force on May 1, 1998.
5. La présente ordonnance entre en vigueur le 1er mai 1998.
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Order.)
(La présente note ne fait pas partie de l’ordonnance.)
This Order imposes a levy on producers of wood in the Quebec
Region in the Province of Quebec, for wood produced in that
region and marketed by the producers in interprovincial and export trade.
L’ordonnance vise à imposer une contribution aux producteurs
de bois de la région de Québec, dans la province de Québec, pour
le bois qu’ils produisent dans cette région et qu’ils commercialisent sur les marchés interprovincial et international.
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
1635
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SI/TR/98-57
Registration
SI/98-57 13 May, 1998
Enregistrement
TR/98-57 13 mai 1998
OTHER THAN STATUTORY AUTHORITY
AUTORITÉ AUTRE QUE STATUTAIRE
Proclamation recognizing the outstanding service
to Canadians by employees in the public service of
Canada in times of natural disaster
Proclamation reconnaissant le service exceptionnel
fourni aux Canadiens par les employés de la
fonction publique du Canada lors de catastrophes
naturelles
ROMÉO LEBLANC
[L.S.]
ROMÉO LEBLANC
[L.S.]
Canada
Canada
Elizabeth the Second, by the Grace of God of the United Kingdom, Canada and Her other Realms and Territories QUEEN,
Head of the Commonwealth, Defender of the Faith.
To All To Whom these Presents shall come or whom the same
may in any way concern,
Greeting:
Elizabeth Deux, par la Grâce de Dieu, REINE du Royaume-Uni,
du Canada et de ses autres royaumes et territoires, Chef du
Commonwealth, Défenseur de la Foi.
À tous ceux à qui les présentes parviennent ou qu’icelles peuvent
de quelque manière concerner,
Salut :
GEORGE THOMSON
Deputy Attorney General
Sous-procureur général
GEORGE THOMSON
A Proclamation
Proclamation
Whereas employees in the public service of Canada are committed to serving Canada and Canadians with dedication, professionalism, and efficiency;
Whereas Canadians have recently experienced the devastation
of natural disasters, including the Saguenay flood, the Manitoba
flood and the ice storm which affected regions of Ontario
and Quebec;
Whereas, through the extraordinary efforts of employees in the
public service of Canada as well as those of members of the Canadian Forces and Royal Canadian Mounted Police, Canadians
have received remarkable support and assistance to cope with the
effects and aftermath of recent natural disasters;
Attendu que les employés de la fonction publique du Canada
ont à cœur de servir le Canada et les Canadiens avec dévouement,
professionnalisme et efficacité;
Attendu que les Canadiens ont connu récemment les ravages
causés par des catastrophes naturelles, dont les inondations du
Saguenay, les inondations du Manitoba et la tempête de verglas
qui a touché des régions de l’Ontario et du Québec;
Attendu que, grâce aux efforts extraordinaires déployés par les
employés de la fonction publique du Canada ainsi que les membres des Forces canadiennes et de la Gendarmerie royale du
Canada, les Canadiens ont reçu un soutien et une aide remarquables pour faire face aux effets et aux contre-coups de catastrophes
naturelles;
Attendu que le service exceptionnel fourni à des communautés
canadiennes par les employés de la fonction publique du Canada
lors de catastrophes naturelles mérite d’être reconnu à l’échelle
nationale,
Sachez que, sur et avec l’avis de Notre Conseil privé pour le
Canada, Nous, par Notre présente proclamation, reconnaissons le
service exceptionnel fourni aux Canadiens par les employés de la
fonction publique du Canada lors de catastrophes naturelles.
De ce précède, Nos féaux sujets et tous ceux que les présentes
peuvent concerner sont par les présentes requis de prendre connaissance et d’agir en conséquence.
En Foi de Quoi, Nous avons fait émettre Nos présentes lettres
patentes et à icelles fait apposer le grand sceau du Canada. Témoin : Notre très fidèle et bien-aimé Roméo A. LeBlanc,
Membre de Notre Conseil privé pour le Canada, Chancelier et
Compagnon principal de Notre Ordre du Canada, Chancelier et
Commandeur de Notre Ordre du Mérite militaire, Gouverneur
général et Commandant en chef du Canada.
And whereas the outstanding service to Canadian communities
provided by employees in the public service of Canada in times
of natural disaster is worthy of recognition on a national basis;
Now Know You that We, by and with the advice of Our Privy
Council for Canada, do by this Our Proclamation recognize the
outstanding service to Canadians by employees in the public
service of Canada in times of natural disaster.
Of All Of Which Our Loving Subjects and all others whom
these Presents may concern are hereby required to take notice and
to govern themselves accordingly.
In Testimony Whereof, We have caused these Our Letters to be
made Patent and the Great Seal of Canada to be hereunto affixed. Witness: Our Right Trusty and Well-beloved Roméo A.
LeBlanc, a Member of Our Privy Council for Canada, Chancellor and Principal Companion of Our Order of Canada, Chancellor and Commander of Our Order of Military Merit, Governor
General and Commander-in-Chief of Canada.
1636
13/5/98
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
At Our Government House, in Our City of Ottawa, this twentythird day of April in the year of Our Lord one thousand nine
hundred and ninety-eight and in the forty-seventh year of Our
Reign.
By Command,
KEVIN G. LYNCH
Deputy Registrar General of Canada
GEORGE THOMSON
Deputy Attorney General of Canada
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SI/TR/98-57
À Notre Hôtel du Gouvernement, en Notre ville d’Ottawa, ce
vingt-troisième jour d’avril de l’an de grâce mil neuf cent quatre-vingt-dix-huit, quarante-septième de Notre règne.
Par ordre,
Sous-registraire général du Canada
KEVIN G. LYNCH
Sous-procureur général du Canada
GEORGE THOMSON
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
1637
13/5/98
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SI/TR/98-58
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Registration
SI/98-58 13 May, 1998
Enregistrement
TR/98-58 13 mai 1998
PUBLIC SERVICE EMPLOYMENT ACT
LOI SUR L’EMPLOI DANS LA FONCTION PUBLIQUE
Exclusion Approval Order for Certain Employees
and Positions in the Royal Canadian Mounted
Police
Décret d’exemption de certaines personnes et de
certains postes de la Gendarmerie royale du
Canada
P.C. 1998-702
C.P. 1998-702
30 April, 1998
Whereas, pursuant to subsection 41(1) of the Public Service
Employment Act, the Public Service Commission has decided that
it is neither practicable nor in the best interests of the Public
Service to apply certain provisions of that Act to certain persons
and to certain positions in the Royal Canadian Mounted Police,
and has, on April 2, 1998, excluded, as of May 1, 1998, from the
operation of sections 10 and 28, and subsections 29(3), 30(1)
and (2) and 39(3) and (4) of that Act and from the operation of
any regulations made under paragraph 35(2)(a) of that Act, certain employees of the Provinces of Alberta, Manitoba and
Saskatchewan, and of the Northwest Territories and the positions
in the Royal Canadian Mounted Police to which persons referred
to in the schedule will be appointed;
Therefore, His Excellency the Governor General in Council, on
the recommendation of the Minister of Canadian Heritage, pursuant to subsection 41(1) of the Public Service Employment Act,
hereby approves the exclusion made on April 2, 1998 by the Public Service Commission, effective May 1, 1998, from the operation of sections 10 and 28, and subsections 29(3), 30(1) and (2)
and 39(3) and (4) of that Act and from the operation of any regulations made under paragraph 35(2)(a) of that Act, of certain
employees of the Provinces of Alberta, Manitoba and
Saskatchewan, and of the Northwest Territories and the positions
in the Royal Canadian Mounted Police to which persons referred
to in the schedule will be appointed.
30 avril 1998
Attendu que, en vertu du paragraphe 41(1) de la Loi sur
l’emploi dans la fonction publique, la Commission de la fonction
publique estime qu’il est difficilement réalisable et contraire aux
intérêts de la fonction publique d’appliquer certaines dispositions
de cette loi à certaines personnes et à certains postes de la Gendarmerie royale du Canada, et a, le 2 avril 1998, exempté, à
compter du 1er mai 1998, de l’application des articles 10 et 28 et
des paragraphes 29(3), 30(1) et (2), et 39(3) et (4) de cette loi,
ainsi que de l’application des règlements pris en vertu de
l’alinéa 35(2)a) de celle-ci, certains fonctionnaires des provinces
de l’Alberta, du Manitoba et de la Saskatchewan, ainsi que des
Territoires du Nord-Ouest et les postes de la Gendarmerie royale
du Canada identifiés en annexe auxquels seront nommées les
personnes dont le nom apparaît à cette même annexe,
À ces causes, Son Excellence le Gouverneur général en conseil, sur recommandation de la ministre du Patrimoine canadien et
en vertu du paragraphe 41(1) de la Loi sur l’emploi dans la fonction publique, approuve l’exemption de l’application, à compter
du 1er mai 1998, des articles 10 et 28 et des paragraphes 29(3),
30(1) et (2), et 39(3) et (4) de cette loi, ainsi que de l’application
des règlements pris en vertu de l’alinéa 35(2)a) de celle-ci, accordée par la Commission de la fonction publique le 2 avril 1998 à
certains fonctionnaires des provinces de l’Alberta, du Manitoba et
de la Saskatchewan, ainsi que des Territoires du Nord-Ouest et
aux postes de la Gendarmerie royale du Canada identifiés en annexe auxquels seront nommées les personnes dont le nom apparaît à cette même annexe.
SCHEDULE / ANNEXE
Names/Noms
Group and Level/Groupe et niveau
Position Number/Numéro de poste
Tenure/Durée des fonctions
Manitoba
Chappel, Frank
Duncan, Keith
Stoick, Carol
Walters, Dixie
PM-02
PM-04
CR-03
AS-01
ID-716T
ID-702T
ID-714T
ID-713T
Term/Déterminée
Indeterminate/Indéterminée
Indeterminate/Indéterminée
Indeterminate/Indéterminée
Saskatchewan
Flaman, Elsie
Gabel, Cheryl
Nichols, June
Terry, Allan
Yee, Lois
CR-03
CR-03
CR-03
PM-04
AS-01
ID-718T
ID-719T
ID-708T
ID-701T
ID-717T
Term/Déterminée
Indeterminate/Indéterminée
Term/Déterminée
Indeterminate/Indéterminée
Indeterminate/Indéterminée
Alberta
Bland, Wallace
Colwell, Audrey
Cooney, Heather
Mack, Shirley
Reid, George
Williston, Sheryl
Wills, Priscilla
PM-02
CR-04
CR-03
AS-01
PM-04
CR-03
CR-03
ID-710T
ID-709T
ID-705T
ID-704T
ID-703T
ID-706T
ID-707T
Indeterminate/Indéterminée
Indeterminate/Indéterminée
Term/Déterminée
Indeterminate/Indéterminée
Indeterminate/Indéterminée
Indeterminate/Indéterminée
Indeterminate/Indéterminée
1638
13/5/98
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10 SI/TR/98-58
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
Names/Noms
Group and Level/Groupe et niveau
Position Number/Numéro de poste
Tenure/Durée des fonctions
Northwest Territories /
Territoires du Nord-Ouest
Kruse, Torsten
Mercredi, Jane
Overbo, Emily
PM-02
CR-04
PM-03
ID-711T
ID-712T
ID-700T
Indeterminate/Indéterminée
Term/Déterminée
Indeterminate/Indéterminée
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Order.)
(La présente note ne fait pas partie du décret.)
This Exclusion Approval Order is needed to ensure the implementation and administration of the new Firearms Act in the
Provinces of Alberta, Manitoba, and Saskatchewan, and in the
Northwest Territories.
The federal Minister of Justice has been informed by the governments of these jurisdictions that they were opting out of the
administration of this act. They also indicated that they were
withdrawing from the administration of the relevant provisions of
Part III of the Criminal Code concerning firearms control and
other weapons.
The Royal Canadian Mounted Police (RCMP) has recently
agreed to the proposal made by the federal Department of Justice
to act as service provider in accordance with the Memorandum of
Understanding signed by both parties. It has become clear that the
only viable option to ensure continuity of current and up-coming
operations is to transfer existing provincial and territorial staff to
the RCMP.
The hiring of the provincial and territorial employees listed in
the schedule to the Order is considered by the RCMP to be crucial. They bring with them a valuable expertise and contacts with
local intervenors which are both required to ensure program continuity under the current legislation, and to assist in planning and
implementing the new Firearms Act. These employees meet the
Standards for Selection and Assessment established by the Public
Service Commission of Canada, and they are fully qualified for
the positions to which they will be appointed.
Ce décret d’exemption est nécessaire à la mise en oeuvre
et à l’administration de la nouvelle Loi sur le contrôle des armes
à feu dans les provinces de l’Alberta, du Manitoba et de la
Saskatchewan, ainsi que dans les Territoires du Nord-Ouest.
Les gouvernements de ces provinces et territoires ont informé
le ministre fédéral de la Justice de leur intention de ne pas assurer
l’administration de cette loi. Ils lui ont également fait savoir
qu’ils cesseraient d’administrer les dispositions pertinentes de la
partie III du Code criminel ayant trait au contrôle des armes.
The Order excludes these persons and the positions to which
they will be appointed from the operation of the sections of the
Public Service Employment Act and Regulations pertaining to
rights to be appointed in priority. It also excludes them from section 28 of the same act which provides for probation, and from
section 10 concerning merit. The latter is necessary to limit access
to the targeted positions to these persons, and because their respective qualifications will not be assessed against those of other
persons.
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a récemment accepté
la proposition du ministère fédéral de la Justice de fournir les
services nécessaires dans ces provinces et territoires, conformément à l’entente conclue entre les deux parties. Il appert que la
seule option viable qui puisse assurer la continuité des opérations
courantes et à venir, soit le transfert de fonctionnaires provinciaux et territoriaux à l’effectif de la GRC.
La GRC estime qu’il est crucial d’embaucher les fonctionnaires provinciaux et territoriaux dont les noms sont énumérés dans
l’annexe du décret. En effet, ils possèdent l’expertise voulue et ils
ont établi des rapports avec les intervenants locaux, qui sont nécessaires tant à la poursuite de l’administration des dispositions
juridiques existantes, qu’à la planification et à la mise en oeuvre
de la nouvelle Loi sur le contrôle des armes à feu. Ces fonctionnaires satisfont aux Normes de sélection et d’évaluation fixées
par la Commission de la fonction publique du Canada et ils possèdent toutes les compétences que requièrent les postes auxquels
ils seront nommés.
Le décret exempte ces personnes et les postes auxquels elles
seront nommées des dispositions de la Loi et du Règlement sur
l’emploi dans la fonction publique ayant trait aux droits de nomination en priorité. Il les exempte également de l’article 28 de la
même loi, portant sur la période de stage, et de l’article 10 ayant
trait au mérite. Cette dernière exemption est nécessaire du fait
qu’on doit limiter les candidatures à ces personnes et qu’il n’y
aura pas d’examen comparatif de leurs compétences.
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
1639
13/5/98
SOR/98-246—277
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
TABLE OF CONTENTS
SOR:
SI:
SI/98-57—58
Statutory Instruments (Regulations)
Statutory Instruments and Other Documents (Other than Regulations)
Registration
No.
P.C.
1998
Department
Name of Statutory Instrument or Other Document
Page
SOR/98-246
625
Fisheries and Oceans
Alberta Fishery Regulations, 1998 ...............................................................
1454
SOR/98-247
626
Fisheries and Oceans
Regulations Amending the Manitoba Fishery Regulations, 1987 .................
1471
SOR/98-248
627
Foreign Affairs
Order Amending the Export Control List......................................................
1478
SOR/98-249
628
Foreign Affairs
Order Amending the Import Control List......................................................
1481
SOR/98-250
629
Finance
Regulations Amending the Income Tax Regulations ....................................
1484
SOR/98-251
630
Finance
Order Amending the Schedule to the Customs Tariff, 1998-1......................
1486
SOR/98-252
631
Canadian Heritage
Regulations Amending the National Parks General Regulations ..................
1495
SOR/98-253
648
Justice
Regulations Amending the Contraventions Regulations ...............................
1499
SOR/98-254
649
Justice
Regulations Amending the Contraventions Regulations ...............................
1515
SOR/98-255
650
Justice
Regulations Amending the Contraventions Regulations ...............................
1526
SOR/98-256
651
Justice
Order Designating the Province of New Brunswick for the Purposes of
the Definition “applicable guidelines” in Subsection 2(1) of the Divorce
Act ................................................................................................................
1529
1532
SOR/98-257
652
National Revenue
Shur-Co Canada Ltd. Remission Order.........................................................
SOR/98-258
653
National Revenue
Regulations Amending the Canada Pension Plan Regulations......................
1534
SOR/98-259
654
National Revenue
Regulations Amending the Income Tax Regulations ....................................
1538
SOR/98-260
666
Solicitor General
Treasury Board
Regulations Repealing the Royal Canadian Mounted Police Canadian
Police College Fees Regulations...................................................................
1540
SOR/98-261
672
Indian Affairs and
Northern Development
Order Authorizing Certain Employees of the Government of Canada to
Acquire Interests in Territorial Lands in the Northwest Territories (Order
No. 1, 1998)..................................................................................................
1544
SOR/98-262
677
Solicitor General
Regulations Amending the Royal Canadian Mounted Police Regulations,
1988 (Miscellaneous Program).....................................................................
1547
SOR/98-263
687
Natural Resources
Regulations Amending the Canadian Wheat Board Regulations ..................
1549
Foreign Affairs
General Export Permit No. 37 - Toxic Chemicals and Precursors to the
United States.................................................................................................
1552
SOR/98-264
SOR/98-265
Foreign Affairs
General Export Permit No. 38 - CWC Toxic Chemical and Precursor
Mixtures........................................................................................................
1555
SOR/98-266
Foreign Affairs
General Import Permit No. 108 - CWC Toxic Chemicals and Precursors ....
1558
SOR/98-267
National Energy Board
Regulations Amending the National Energy Board Cost Recovery
Regulations ...................................................................................................
1561
Canadian Heritage
Regulations amending the National Parks Fishing Regulations....................
1571
SOR/98-268
701
SOR/98-269
704
Industry
Regulations Amending the Canada Business Corporations Regulations.......
1580
SOR/98-270
708
Citizenship and Immigration Regulations Amending the Immigration Regulations, 1978 .........................
1584
SOR/98-271
709
Citizenship and Immigration Regulations Amending the Humanitarian Designated Classes Regulations..
1586
SOR/98-272
710
Finance
Regulations Amending the Regulatory Capital (Insurance Companies)
Regulations ...................................................................................................
1594
SOR/98-273
711
Industry
Regulations Amending the Canada Business Corporations Regulations.......
1596
SOR/98-274
716
Industry
Regulations Amending Certain Regulations (Department of Industry)........
1623
Public Service Commission
Regulations Amending the Public Service Employment Regulations,
1993..............................................................................................................
1628
Canadian Heritage
Public Service
Commission
Public Service Official Languages Exclusion Approval Order, amendment
Public Service Official Languages Appointment Regulations, amendment..
1631
SOR/98-275
SOR/98-276
769
SOR/98-277
Agriculture and Agri-Food
Quebec Wood Producers’ Levies (Interprovincial and Export Trade) Order
1634
SI/98-57
Prime Minister
Proclamation recognizing the outstanding service to Canadians by
employees in the public service of Canada in times of natural disaster .......
1636
i
13/5/98
SOR/98-246—277
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
SI/98-57—58
TABLE OF CONTENTS—Continued
Registration
No.
P.C.
1998
SI/98-58
702
Department
Name of Statutory Instruments or Other Document
Page
Canadian Heritage
Public Service
Commission
Exclusion Approval Order for Certain Employees and Positions in the
Royal Canadian Mounted Police...................................................................
1638
ii
13/5/98
SOR/98-246—277
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
INDEX
SOR:
SI:
SI/98-57—58
Abbreviations: e — erraturm
n — new
r — revises
x — revokes
Statutory Instruments (Regulations)
Statutory Instruments and Other Documents (Other than Regulations)
Regulations
Statutes
Registration
No.
Date
Page
Alberta Fishery Regulations, 1998.............................................................................
Fisheries Act
SOR/98-246
23/4/98
1454
Canada Business Corporations Regulations—Regulations Amending.......................
Canada Business Corporations Act
SOR/98-269
30/4/98
1580
Canada Business Corporations Regulations—Regulations Amending.......................
Canada Business Corporations Act
SOR/98-273
30/4/98
1596
Canada Pension Plan Regulations—Regulations Amending ......................................
Canada Pension Plan
SOR/98-258
23/4/98
1534
Canadian Wheat Board Regulations—Regulations Amending...................................
Canadian Wheat Board Act
SOR/98-263
23/4/98
1549
Contraventions Regulations—Regulations Amending ...............................................
Contraventions Act
SOR/98-253
23/4/98
1499
Contraventions Regulations—Regulations Amending ...............................................
Contraventions Act
SOR/98-254
23/4/98
1515
Contraventions Regulations—Regulations Amending ...............................................
Contraventions Act
SOR/98-255
23/4/98
1526
Customs Tariff, 1998-1—Order Amending the Schedule ..........................................
Customs Tariff
SOR/98-251
23/4/98
1486
SI/98-58
13/5/98
1638
SOR/98-248
23/4/98
1478
SOR/98-264
23/4/98
1552
n
General Export Permit No. 38 - CWC Toxic Chemical and Precursor Mixtures .......
Export and Import Permits Act
SOR/98-265
23/4/98
1555
n
General Import Permit No. 108 - CWC Toxic Chemicals and Precursors .................
Export and Import Permits Act
SOR/98-266
23/4/98
1558
n
Humanitarian Designated Classes Regulations—Regulations Amending ..................
Immigration Act
SOR/98-271
30/4/98
1586
Immigration Regulations, 1978—Regulations Amending..........................................
Immigration Act
SOR/98-270
30/4/98
1584
Import Control List—Order Amending......................................................................
Export and Import Permits Act
SOR/98-249
23/4/98
1481
Income Tax Regulations—Regulations Amending.....................................................
Income Tax Act
SOR/98-250
23/4/98
1484
Income Tax Regulations—Regulations Amending.....................................................
Income Tax Act
SOR/98-259
23/4/98
1538
Manitoba Fishery Regulations, 1987—Regulations Amending .................................
Fisheries Act
SOR/98-247
23/4/98
1471
National Energy Board Cost Recovery Regulations—Regulations Amending...........
National Energy Board Act
SOR/98-267
23/4/98
1561
National Parks Fishing Regulations—Regulations amending ....................................
National Parks Act
SOR/98-268
30/4/98
1571
National Parks General Regulations—Regulations Amending ..................................
National Parks Act
SOR/98-252
23/4/98
1495
SOR/98-261
23/4/98
1544
Exclusion Approval Order for Certain Employees and Positions in the Royal
Canadian Mounted Police.....................................................................................
Public Service Employment Act
Export Control List—Order Amending......................................................................
Export and Import Permits Act
General Export Permit No. 37 - Toxic Chemicals and Precursors to the United
States ....................................................................................................................
Export and Import Permits Act
Order Authorizing Certain Employees of the Government of Canada to Acquire
Interests in Territorial Lands in the Northwest Territories (Order No. 1, 1998) ...
Territorial Lands Act
iii
Comments
n
n
n
13/5/98
SOR/98-246—277
Canada Gazette Part II, Vol. 132, No. 10
SI/98-57—58
INDEX—Continued
Regulations
Statutes
Registration
No.
Date
Page
Order Designating the Province of New Brunswick for the Purposes of the
Definition “applicable guidelines” in Subsection 2(1) of the Divorce Act ...........
Divorce Act
SOR/98-256
23/4/98
1529
Proclamation recognizing the outstanding service to Canadians by employees in
the public service of Canada in times of natural disaster.....................................
Other Than Statutory Authority
SI/98-57
13/5/98
1636
SOR/98-275
30/4/98
1628
SOR/98-276
1/5/98
1631
Quebec Wood Produders’ Levies (Interprovincial and Export Trade) Order .............
Agricultural Products Marketing Act
SOR/98-277
1/5/98
1634
Regulations Amending Certain Regulations (Department of Industry) .....................
Canada Business Corporations Act
Seals Act
SOR/98-274
30/4/98
1623
Regulatory Capital (Insurance Companies) Regulations—Regulations Amending....
Insurance Companies Act
SOR/98-272
30/4/98
1594
Royal Canadian Mounted Police Canadian Police College Fees Regulations—
Regulations Repealing ..........................................................................................
Financial Administration Act
SOR/98-260
23/4/98
1540
Royal Canadian Mounted Police Regulations, 1988 (Miscellaneous Program)—
Regulations Amending..........................................................................................
Royal Canadian Mounted Police Act
SOR/98-262
23/4/98
1547
SOR/98-257
23/4/98
1532
Public Service Employment Regulations, 1993—Regulations Amending .................
Public Service Employment Act
Public Service Official Languages Exclusion Approval Order, amendment
Public Service Official Languages Appointment Regulations, amendment..........
Public Service Employment Act
Shur-Co Canada Ltd. Remission Order ......................................................................
Customs Tariff
iv
Comments
n
n
x
n
13/5/98
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10
TABLE DES MATIÈRES DORS:
TR:
DORS/98-246—277
TR/98-57—58
Textes réglementaires (Règlements)
Textes réglementaires et autres documents (Autres que les Règlements)
No d'enregistrement.
C.P.
1998
Ministère
Titre du texte réglementaire ou autre document
Page
DORS/98-246
625
Pêches et Océans
Règlement de pêche de l’Alberta (1998) ......................................................
1454
DORS/98-247
626
Pêches et Océans
Règlement modifiant le Règlement de pêche du Manitoba de 1987 .............
1471
DORS/98-248
627
Affaires étrangères
Décret modifiant la Liste des marchandises d’exportation contrôlée............
1478
DORS/98-249
628
Affaires étrangères
Décret modifiant la Liste des marchandises d’importation contrôlée ...........
1481
DORS/98-250
629
Finances
Règlement modifiant le Règlement de l’impôt sur le revenu ........................
1484
1486
DORS/98-251
630
Finances
Décret modifiant l’annexe du Tarif des Douanes, 1998-1 ............................
DORS/98-252
631
Patrimoine canadien
Règlement modifiant le Règlement général sur les parcs nationaux .............
1495
DORS/98-253
648
Justice
Règlement modifiant le Règlement sur les contraventions ...........................
1499
DORS/98-254
649
Justice
Règlement modifiant le Règlement sur les contraventions ...........................
1515
DORS/98-255
650
Justice
Règlement modifiant le Règlement sur les contraventions ...........................
1526
DORS/98-256
651
Justice
Décret désignant la province du Nouveau-Brunswick pour l’application
de la définition de « lignes directrices applicables » au paragraphe 2(1)
de la Loi sur le divorce .................................................................................
1529
DORS/98-257
652
Revenu national
Décret de remise visant Shur-Co Canada Ltd. ..............................................
1532
DORS/98-258
653
Revenu national
Règlement modifiant le Règlement sur le Régime de pensions du Canada...
1534
DORS/98-259
654
Revenu national
Règlement modifiant le Règlement de l’impôt sur le revenu ........................
1538
DORS/98-260
666
Solliciteur général
Conseil du Trésor
Règlement abrogeant le Règlement sur les prix à payer pour l’inscriptrion
au Collège canadien de police (Gendarmerie royale du Canada)..................
1540
DORS/98-261
672
Affaires indiennes et
du Nord canadien
Décret autorisant des agents de l’État à acquérir des droits sur des terres
territoriales situées dans les Territoires du Nord-Ouest (Décret no 1,
1998) ............................................................................................................
1544
DORS/98-262
677
Solliciteur général
Règlement correctif visant le Règlement de la Gendarmerie royale du
Canada (1988) ..............................................................................................
1547
DORS/98-263
687
Ressources naturelles
Règlement modifiant le Règlement sur la Commission canadienne du blé...
1549
Affaires étrangères
Licence générale d’exportation no 37 - Produits chimiques toxiques et
précurseurs exportés vers les États-Unis.......................................................
1552
DORS/98-264
o
DORS/98-265
Affaires étrangères
Licence générale d’exportation n 38 - Mélanges de produits chimiques
toxiques et précurseurs CAC ........................................................................
1555
DORS/98-266
Affaires étrangères
Licence générale d’importation no 108 - Produits chimiques toxiques et
précurseurs CAC ..........................................................................................
1558
Office national de l’énergie
Règlement modifiant le Règlement sur le recouvrement des frais de
l’Office national de l’énergie........................................................................
1561
1571
DORS/98-267
DORS/98-268
701
Partrimoine canadien
Règlement modifiant le Règlement sur la pêche dans les parcs nationaux ...
DORS/98-269
704
Industrie
Réglement modifiant le Règlement sur les sociétés par actions de régime
fédéral...........................................................................................................
1580
DORS/98-270
708
Citoyenneté et Immigration
Règlement modifiant le Règlement sur l’immigration de 1978 ...................
1584
DORS/98-271
709
Citoyenneté et Immigration
Règlement modifiant le Règlement sur les catégories d’immigrants
précisées pour des motifs d’ordre humanitaire .............................................
1586
DORS/98-272
710
Finances
Règlement modifiant le Règlement sur le capital réglementaire (sociétés
d’assurances) ................................................................................................
1594
DORS/98-273
711
Industrie
Règlement modifiant le Règlement sur les sociétés par actions de régime
fédéral...........................................................................................................
1596
Industrie
Règlement modifiant certains règlements (ministère de l’Industrie).............
1623
Commission de la fonction
publique
Règlement modifiant le Règlement sur l’emploi dans la fonction publique
(1993) ...........................................................................................................
1628
Patrimoine canadien
Commission de la fonction
publique
Décret d’exclusion sur les langues officielles dans la Fonction publique—
Modification
Règlement sur les langues officielles lors de nominations dans la Fonction
publique—Modification ...............................................................................
1631
DORS/98-274
716
DORS/98-275
DORS/98-276
769
v
13/5/98
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10
DORS/98-246—277
TR/98-57—58
TABLE DES MATIÈRES—Suite
No d'enregistrement
P.C.
1998
Ministère
Titre du texte de réglementaire ou autre document
Page
DORS/98-277
Agriculture et
Agroalimentaire
Ordonnance sur les contributions exigibles des producteurs de bois de la
région de Québec (marchés interprovincial et international) ........................
1634
TR/98-57
Premier ministre
Proclamation reconnaissant le service exceptionnel fourni aux Canadiens
par les employés de la fonction publique du Canada lors de catastrophes
naturelles ......................................................................................................
1636
Patrimoine canadien
Commission de la fonction
publique
Décret d’exemption de certaines personnes et de certains postes de la
Gendarmerie royale du Canada.....................................................................
1638
TR/98-58
702
vi
13/5/98
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10
INDEX
DORS/98-246—277
DORS: Textes réglementaires (Règlements)
TR: Textes réglementaires et autres documents (Autres que les Règlements)
TR/98-57—58
Abbréviations: e — erratum
n — nouveau
r — revise
a— abroge
Règlements
Lois
Enregistrement
No
Date
Page
Capital réglementaire (sociétés d’assurances)—Règlement modifiant le Règlement .....
Sociétés d’assurances (Loi)
DORS/98-272
30/4/98
1594
DORS/98-271
30/4/98
1586
Commission canadienne du blé — Règlement modifiant le Règlement .....................
Commission canadienne du blé (Loi)
DORS/98-263
23/4/98
1549
Contraventions — Règlement modifiant le Règlement ..............................................
Contraventions (Loi)
DORS/98-253
23/4/98
1499
Contraventions — Règlement modifiant le Règlement ..............................................
Contraventions (Loi)
DORS/98-254
23/4/98
1515
Contraventions — Règlement modifiant le Règlement ..............................................
Contraventions (Loi)
DORS/98-255
23/4/98
1526
Contributions exigibles des producteurs de bois de la région de Québec (marchés
interprovincial et international)—Ordonnance .....................................................
Commercialisation des produits agricoles (Loi)
DORS/98-277
1/5/98
1634
Décret autorisant des agents de l’État à acquérir des droits sur des terres
territoriales situées dans les Territoires du Nord-Ouest (Décret no 1, 1998).........
Terres territoriales (Loi)
DORS/98-261
23/4/98
1544
n
DORS/98-256
23/4/98
1529
n
DORS/98-275
30/4/98
1628
DORS/98-276
1/5/98
1631
TR/98-58
13/5/98
1638
Gendarmerie royale du Canada (1988) — Règlement correctif visant le Règlement .
Gendarmerie royale du Canada (Loi)
DORS/98-262
23/4/98
1547
Immigration de 1978—Règlement modifiant le Règlement .......................................
Immigration (Loi)
DORS/98-270
30/4/98
1584
Impôt sur le revenu — Règlement modifiant le Règlement........................................
Impôt sur le revenu (Loi)
DORS/98-250
23/4/98
1484
Impôt sur le revenu — Règlement modifiant le Règlement........................................
Impôt sur le revenu (Loi)
DORS/98-259
23/4/98
1538
Licence générale d’exportation no 37 - Produits chimiques toxiques et précurseurs
exportés vers les États-Unis..................................................................................
Licences d’exportation et d’importation (Loi)
DORS/98-264
23/4/98
1552
n
Licence générale d’exportation no 38 - Mélanges de produits chimiques toxiques et
précurseurs CAC ..................................................................................................
Licences d’exportation et d’importation (Loi)
DORS/98-265
23/4/98
1555
n
Licence générale d’importation no 108 - Produits chimiques toxiques et
précurseurs CAC ..................................................................................................
Licences d’exportation et d’importation (Loi)
DORS/98-266
23/4/98
1558
n
Liste des marchandises d’exportation contrôlée — Décret modifiant ........................
Licences d’exportation et d’importation (Loi)
DORS/98-248
23/4/98
1478
Liste des marchandises d’importation contrôlée — Décret modifiant........................
Licences d’exportation et d’importation (Loi)
DORS/98-249
23/4/98
1481
Catégories d’immigrants précisées pour des motifs d’ordre humanitaire—
Règlement modifiant le Règlement.......................................................................
Immigration (Loi)
Décret désignant la province du Nouveau-Brunswick pour l’application de la
définition de « lignes directrices applicables » au paragraphe 2(1) de la Loi sur
le divorce ..............................................................................................................
Divorce (Loi)
Emploi dans la fonction publique (1993)—Règlement modifiant le Règlement ........
Emploi dans la fonction publique (Loi)
Exclusion sur les langues officielles dans la Fonction publique—Règlement—
Modification
Langues officielles lors de nominations dans la Fonction publique—Décret—
Modification .........................................................................................................
Emploi dans la fonction publique (Loi)
Exemption de certaines personnes et de certains postes de la Gendarmerie royale
du Canada—Décret...............................................................................................
Emploi dans la fonction publique (Loi)
vii
Commentaires
n
13/5/98
Gazette du Canada Partie II, Vol. 132, No 10
DORS/97-246—277
TR/97-57—58
INDEX—Suite
Règlements
Lois
Enregistrement
No
Date
Page
Parcs nationaux — Règlement modifiant le Règlement général.................................
Parcs nationaux (Loi)
DORS/98-252
23/4/98
1495
Pêche dans les parcs nationaux—Règlement modifiant le Règlement .......................
Parcs nationaux (Loi)
DORS/98-268
30/4/98
1571
Pêche de l’Alberta (1998) — Règlement ...................................................................
Pêches (Loi)
DORS/98-246
23/4/98
1454
Pêche du Manitoba de 1987 — Règlement modifiant le Règlement ..........................
Pêches (Loi)
DORS/98-247
23/4/98
1471
Prix à payer pour l’inscriptrion au Collège canadien de police (Gendarmerie royale
du Canada) — Règlement abrogeant le Règlement ..............................................
Gestion des finances publiques (Loi)
DORS/98-260
23/4/98
1540
Proclamation reconnaissant le service exceptionnel fourni aux Canadiens par les
employés de la fonction publique du Canada lors de catastrophes naturelle........
Autorité autre que statutaire
TR/98-57
13/5/98
1636
Recouvrement des frais de l’Office national de l’énergie — Règlement modifiant
le Règlement .........................................................................................................
Office national de l’énergie (Loi)
DORS/98-267
23/4/98
1561
Régime de pensions du Canada — Règlement modifiant le Règlement .....................
Régime de pensions du Canada
DORS/98-258
23/4/98
1534
Règlement modifiant certains règlements (ministère de l’Industrie) ..........................
Sociétés par action (Loi)
Sceaux (Loi)
DORS/98-274
30/4/98
1623
Shur-Co Canada Ltd — Décret de remise. .................................................................
Tarif des douanes
DORS/98-257
23/4/98
1532
Sociétés par actions de régime fédéral—Règlement modifiant le Règlement ............
Sociétés par actions (Loi canadienne)
DORS/98-269
30/4/98
1580
Sociétés par actions de régime fédéral—Règlement modifiant le Règlement ............
Sociétés par actions (Loi canadienne)
DORS/98-273
30/4/98
1596
Tarif des Douanes, 1998-1 — Décret modifiant l’annexe..........................................
Tarif des douanes
DORS/98-251
23/4/98
1486
viii
Commentaires
n
a
n
If undelivered, return COVER ONLY to:
Canadian Government Publishing
Public Works and Government Services
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
En cas de non-livraison,
retourner cette COUVERTURE SEULEMENT à :
Les Éditions du gouvernement du Canada
Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
Available from Canadian Government Publishing
Public Works and Government Services Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
En vente : Les Éditions du gouvernement du Canada
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising