Canada Gazette du Part III

Canada Gazette du Part III
Vol. 28, no 5
Vol. 28, No. 5
Canada
Gazette
Gazette
du Canada
Part III
Partie III
OTTAWA, WEDNESDAY, JANUARY 25, 2006
OTTAWA, LE MERCREDI 25 JANVIER 2006
Statutes of Canada, 2005
Lois du Canada (2005)
Chapters 37 to 55
Chapitres 37 à 55
Acts assented to from 21 July, 2005
to 25 November, 2005
Lois sanctionnées du 21 juillet 2005
au 25 novembre 2005
NOTICE TO READERS
AVIS AU LECTEUR
The Canada Gazette Part III is published under the authority of
the Statutory Instruments Act. The purpose of Part III is to
publish public Acts as soon as is reasonably practicable after they
have received Royal Assent in order to expedite their distribution.
La Partie III de la Gazette du Canada, dont la publication est
régie par la Loi sur les textes réglementaires, a pour objet
d’assurer, dans les meilleurs délais suivant la sanction royale, la
diffusion des lois d’intérêt public.
Part III of the Canada Gazette contains the public Acts of
Canada and certain other ancillary publications, including a list of
Proclamations of Canada and Orders in Council relating to the
coming into force of Acts, from the date of the previous number
to the date shown above.
La Partie III de la Gazette du Canada présente en outre
certains textes complémentaires, comme la liste des décrets
d’entrée en vigueur et des proclamations du Canada ultérieurs au
numéro précédent.
The Canada Gazette Part III is available in most libraries for
consultation.
On peut consulter la Partie III de la Gazette du Canada dans la
plupart des bibliothèques.
For residents of Canada, the cost of an annual subscription
to the Canada Gazette Part III is $28.50 and single issues,
$4.50. For residents of other countries, the cost of a subscription
is US$28.50 and single issues, US$4.50. Orders should be
addressed to: Government of Canada Publications, Public Works
and Government Services Canada, Ottawa, Canada K1A 0S5.
Au Canada, le prix de l’abonnement annuel est fixé à 28,50 $,
et celui du numéro à 4,50 $ et, dans les autres pays, à 28,50 $US
et 4,50 $US respectivement. Prière d’adresser les commandes à :
Publications du gouvernement du Canada, Travaux publics et
Services gouvernementaux Canada, Ottawa, Canada K1A 0S5.
The Canada Gazette is also available free of charge on the
Internet at http://canadagazette.gc.ca. It is accessible in Portable
Document Format (PDF) and in HyperText Mark-up Language
(HTML) as the alternate format. The on-line PDF format of
Parts I, II and III is official since April 1, 2003, and is published
simultaneously with the printed copy.
La Gazette du Canada est aussi offerte gratuitement sur Internet au
http://gazetteducanada.gc.ca. La publication y est accessible en
format de document portable (PDF) et en langage hypertexte
(HTML) comme média substitut. Le format PDF en direct des
parties I, II et III est officiel depuis le 1er avril 2003 et est publié
en même temps que la copie imprimée.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, 2006
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2006
ISSN 1715-2224
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2006
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2006
Vol. 28, no 5
Vol. 28, No. 5
TABLE OF CONTENTS
TABLE DES MATIÈRES
1. Acts of the Parliament of Canada, from 21 July, 2005 to
25 November, 2005
Chap.
Title
Bill
No.
1. Lois du Parlement du Canada : 21 juillet 2005 —
25 novembre 2005
Chap.
Titre
Projet
de loi
37
Highway 30 Completion Bridges Act ............... S-31
37
Loi sur les ponts nécessaires au parachèvement
de l’autoroute 30 ........................................... S-31
38
Canada Border Services Agency Act ................ C-26
38
Loi sur l’Agence des services frontaliers du
Canada .......................................................... C-26
39
Spirit Drinks Trade Act..................................... S-38
39
Loi sur le commerce des spiritueux .................. S-38
40
An Act to amend the Criminal Code and the
Cultural Property Export and Import Act...... S-37
40
Loi modifiant le Code criminel et la Loi sur
l’exportation et l’importation de biens
culturels ........................................................ S-37
41
An Act to amend the Official Languages Act
(promotion of English and French) ............... S-3
41
Loi modifiant la Loi sur les langues officielles
(promotion du français et de l’anglais) ......... S-3
42
An Act to amend the Food and Drugs Act ........ C-28
42
Loi modifiant la Loi sur les aliments et drogues
43
An Act to amend the Criminal Code
(trafficking in persons).................................. C-49
43
Loi modifiant le Code criminel (traite des
personnes) ..................................................... C-49
44
An Act to amend the Criminal Code (proceeds
of crime) and the Controlled Drugs and
Substances Act and to make consequential
amendments to another Act........................... C-53
44
Loi modifiant le Code criminel (produits de la
criminalité) et la Loi réglementant certaines
drogues et autres substances et modifiant
une autre loi en conséquence ........................ C-53
45
Remote Sensing Space Systems Act ................. C-25
45
Loi sur les systèmes de télédétection spatiale... C-25
46
Public Servants Disclosure Protection Act........ C-11
46
Loi sur la protection des fonctionnaires
divulgateurs d’actes répréhensibles .............. C-11
47
An Act to establish the Wage Earner
Protection Program Act, to amend the
Bankruptcy and Insolvency Act and the
Companies’ Creditors Arrangement Act and
to make consequential amendments to other
Acts ............................................................... C-55
47
Loi édictant la Loi sur le Programme de
protection des salariés et modifiant la Loi
sur la faillite et l’insolvabilité, la Loi sur les
arrangements avec les créanciers des
compagnies et d’autres lois en conséquence C-55
48
First Nations Oil and Gas and Moneys
Management Act ........................................... C-54
48
Loi sur la gestion du pétrole et du gaz et des
fonds des Premières Nations......................... C-54
49
Energy Costs Assistance Measures Act ............ C-66
49
Loi sur les mesures d’aide liées au coût de
l’énergie ........................................................ C-66
50
An Act to amend the Telecommunications Act C-37
50
Loi modifiant la Loi sur les télécommunications .............................................................. C-37
C-28
Vol. 28, no 5
Vol. 28, No. 5
TABLE OF CONTENTS — Concluded
Chap.
Title
TABLE DES MATIÈRES — fin
Bill
No.
Chap.
Titre
Projet
de loi
51
An Act to amend the Export and Import of
Rough Diamonds Act.................................... S-36
51
Loi modifiant la Loi sur l’exportation et
l’importation des diamants bruts................... S-36
52
Internment of Persons of Ukrainian Origin
Recognition Act ............................................ C-331
52
Loi portant reconnaissance de l’internement de
personnes d’origine ukrainienne ................... C-331
53
First Nations Commercial and Industrial
Development Act .......................................... C-71
53
Loi sur le développement commercial et
industriel des premières nations.................... C-71
54
An Act to amend certain Acts in relation to
financial institutions ...................................... C-57
54
Loi modifiant certaines lois relatives aux
institutions financières .................................. C-57
55
An Act to amend the Excise Tax Act
(elimination of excise tax on jewellery) ........ C-259
55
Loi modifiant la Loi sur la taxe d’accise
(suppression de la taxe d’accise sur les
bijoux)........................................................... C-259
2. Proclamations of Canada and Orders in Council relating to
the coming into force of Acts — 25 August, 2005 to
28 December, 2005
2. Décrets d'entrée en vigueur des lois et proclamations du
Canada : 25 août 2005 — 28 décembre 2005
CHAPTER 37
CHAPITRE 37
HIGHWAY 30 COMPLETION BRIDGES ACT
LOI SUR LES PONTS NÉCESSAIRES AU
PARACHÈVEMENT DE L’AUTOROUTE 30
SUMMARY
SOMMAIRE
This enactment authorizes the construction of two bridges required for the
completion of Highway 30 in the Province of Quebec.
Le texte autorise la construction de deux ponts qui sont nécessaires au
parachèvement de l’autoroute 30 dans la province de Québec.
LEGISLATIVE HISTORY / HISTORIQUE
An Act to authorize construction and maintenance of a bridge over the St. Lawrence River and a bridge
over the Beauharnois Canal for the purpose of completing Highway 30 – Bill S-31
(Introduced by: Leader of the Government in the Senate)
Loi autorisant la construction et l’entretien d’un pont franchissant le fleuve Saint-Laurent et d’un pont franchissant
le canal de Beauharnois en vue du parachèvement de l’autoroute 30 – Projet de loi S-31
(Déposé par : Le leader du gouvernement au Sénat)
House of Commons / Chambre des communes
Bill Stage /
Étape du projet de loi
First Reading /
Première lecture
Date
2005-06-22
Debate(s) at Second Reading /
Débat(s) à la deuxième lecture
Second Reading /
Deuxième lecture
Committee of the Whole /
Comité plénier
2005-09-29
Debate(s) at Report Stage /
Débat(s) à l’étape du rapport
Report Stage /
Étape du rapport
2005-05-12
2005-05-16
2005-06-07
Second Reading /
Deuxième lecture
Committee / Comité
2005-06-07
Transport and
Communications /
Transports et
communications
Committee Report /
Rapport du comité
2005-06-08
2005-06-15
2005-06-16
Debate(s) at Report Stage /
Débat(s) à l’étape du rapport
2005-09-29
Debate(s) at Third Reading /
Débat(s) à la troisième lecture
Third Reading /
Troisième lecture
Date
First Reading /
Première lecture
Committee Meeting(s) /
Réunion(s) du comité
Committee Meeting(s) /
Réunion(s) du comité
Committee Report /
Rapport du comité
Bill Stage /
Étape du projet de loi
Debate(s) at Second Reading /
Débat(s) à la deuxième lecture
2005-09-29
Committee / Comité
Senate / Sénat
Report Stage /
Étape du rapport
Debate(s) at Third Reading /
Débat(s) à la troisième lecture
2005-09-29
Third Reading /
Troisième lecture
Royal Assent : November 3, 2005, Statutes of Canada, 2005, chapter 37
Sanction royale : 3 novembre 2005, Lois du Canada (2005), chapitre 37
2005-06-20
2005-06-21
2005-06-21
53-54 ELIZABETH II
53-54 ELIZABETH II
——————
——————
CHAPTER 37
CHAPITRE 37
An Act to authorize the construction and
maintenance of a bridge over the St.
Lawrence River and a bridge over the
Beauharnois Canal for the purpose of
completing Highway 30
Loi autorisant la construction et l’entretien d’un
pont franchissant le fleuve Saint-Laurent et
d’un pont franchissant le canal de Beauharnois en vue du parachèvement de
l’autoroute 30
[Assented to 3rd November, 2005]
[Sanctionnée le 3 novembre 2005]
Her Majesty, by and with the advice and
consent of the Senate and House of Commons
of Canada, enacts as follows:
Sa Majesté, sur l’avis et avec le consentement
du Sénat et de la Chambre des communes du
Canada, édicte :
Short title
1. This Act may be cited as the Highway 30
Completion Bridges Act.
1. Titre abrégé : Loi sur les ponts nécessaires
au parachèvement de l’autoroute 30.
Titre abrégé
Bridge over St.
Lawrence River
2. (1) The Province of Quebec is authorized
to construct and maintain a bridge for the
movement of persons and vehicles over the St.
Lawrence River between the municipality of
Les Cèdres and the city of Salaberry-deValleyfield (Saint-Timothée sector).
2. (1) La province de Québec est autorisée à
construire et à entretenir un pont destiné à
assurer la circulation des personnes et des
véhicules au-dessus du fleuve Saint-Laurent
entre la municipalité des Cèdres et la ville de
Salaberry-de-Valleyfield (secteur Saint-Timothée).
Pont franchissant
le fleuve SaintLaurent
Bridge over
Beauharnois
Canal
(2) The Province of Quebec is authorized to
construct and maintain a bridge for the movement of persons and vehicles over the Beauharnois Canal between the city of Salaberry-deValleyfield (Saint-Timothée sector) and the city
of Beauharnois.
(2) Elle est également autorisée à construire
et à entretenir un pont destiné à assurer la
circulation des personnes et des véhicules audessus du canal de Beauharnois entre la ville de
Salaberry-de-Valleyfield (secteur Saint-Timothée) et la ville de Beauharnois.
Pont franchissant
le canal de
Beauharnois
Ancillary works
(3) The Province of Quebec is also authorized to construct and maintain approaches and
other works ancillary to those bridges.
(3) Elle est en outre autorisée à construire et
à entretenir les voies d’accès de ces ponts et
d’autres ouvrages accessoires à ceux-ci.
Ouvrages
accessoires
Approval before
construction
3. (1) Construction of the bridges or ancillary works may not begin until
3. (1) La construction des ponts ou des
ouvrages accessoires ne peut commencer que
si les conditions suivantes sont réunies :
Approbation
préalable à la
construction
(a) the following documents have been
submitted to the Minister of Transport for
examination by the Governor in Council:
a) les documents ci-après ont été soumis au
ministre des Transports, en vue de leur
examen par le gouverneur en conseil :
2
C. 37
Highway 30 Completion Bridges
(i) plans and specifications for the proposed bridges and ancillary works, indicating in particular their vertical clearance and
geodesic reference,
(i) les plans et devis des ponts et ouvrages
accessoires projetés, indiquant notamment
leurs dégagements verticaux et leur référence géodésique,
(ii) a map indicating the proposed location
of the bridges and ancillary works, and
(ii) un plan indiquant l’emplacement projeté des ponts et ouvrages accessoires,
(iii) a bathymetric chart of the streams at
the proposed location of the bridges;
(iii) une carte bathymétrique des cours
d’eau à l’emplacement projeté des ponts;
(b) any other document or information necessary for a full examination of the proposed
construction of the bridges and ancillary
works has been provided to the Minister of
Transport; and
b) tout autre document ou renseignement
nécessaire à l’examen complet du projet de
construction a été communiqué au ministre
des Transports;
(c) the location of the bridges and ancillary
works, and the plans and specifications for
them, have been approved by the Governor in
Council.
53-54 ELIZ. II
c) l’emplacement et les plans et devis des
ponts et ouvrages accessoires ont été approuvés par le gouverneur en conseil.
Change in
location
(2) No change in the location of the bridges
may be made without a new approval of the
Governor in Council.
(2) L’emplacement des ponts ne peut être
modifié sans une nouvelle approbation du
gouverneur en conseil.
Modification de
l’emplacement
Change in plans
or specifications
(3) No substantial change in the plans or
specifications for the bridges or ancillary works
may be made without a new approval of the
Governor in Council.
(3) Aucune modification importante ne peut
être apportée aux plans et devis sans une
nouvelle approbation du gouverneur en conseil.
Modification des
plans et devis
Power to make
regulations
4. The Governor in Council may, for the
purposes of navigation and shipping on the St.
Lawrence River and the Beauharnois Canal,
make regulations respecting the construction
and maintenance of the bridges and ancillary
works authorized by this Act.
4. Le gouverneur en conseil peut, pour les
besoins de la navigation et du transport
maritime sur le fleuve Saint-Laurent et le canal
de Beauharnois, prendre des règlements concernant la construction et l’entretien des ponts et
ouvrages accessoires autorisés par la présente
loi.
Règlements
Application of
other Acts
5. For greater certainty, nothing in this Act
limits the application of the Canadian Environmental Assessment Act, the Navigable Waters
Protection Act or any other Act of Parliament in
respect of the construction and maintenance of
the bridges and ancillary works authorized by
this Act.
5. Il est entendu que la présente loi n’a pas
pour effet de porter atteinte à l’application de la
Loi canadienne sur l’évaluation environnementale, de la Loi sur la protection des eaux
navigables ni d’aucune autre loi fédérale en ce
qui concerne la construction et l’entretien des
ponts et ouvrages accessoires autorisés par la
présente loi.
Effet de la loi
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA © IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA
OTTAWA, 2005
CHAPTER 38
CHAPITRE 38
CANADA BORDER SERVICES AGENCY
ACT
LOI SUR L’AGENCE DES SERVICES
FRONTALIERS DU CANADA
SUMMARY
SOMMAIRE
This enactment establishes the Canada Border Services Agency, which was
first created by order in council on December 12, 2003. The Agency brings
together the border services of the Canada Customs and Revenue Agency, the
Canadian Food Inspection Agency and the Department of Citizenship and
Immigration. The enactment sets out the responsibilities, mandate, powers,
duties and functions of the Minister responsible for the Agency and its
President. It continues the Canada Customs and Revenue Agency under the
name of the Canada Revenue Agency and contains transitional provisions as
well as consequential amendments to other Acts.
Le texte constitue l’Agence des services frontaliers du Canada. Celle-ci
prend la suite de l’organisme du même nom constitué par décret le 12 décembre
2003. L’Agence est chargée de la prestation des services frontaliers qui
relevaient avant cette date de l’Agence des douanes et du revenu du Canada, de
l’Agence canadienne d’inspection des aliments et du ministère de la
Citoyenneté et de l’Immigration. Le texte précise les attributions du ministre
responsable de l’Agence et du président de celle-ci. Il proroge l’Agence des
douanes et du revenu du Canada sous le nom d’Agence du revenu du Canada,
prévoit des dispositions transitoires et apporte des modifications corrélatives à
plusieurs lois.
LEGISLATIVE HISTORY / HISTORIQUE
An Act to establish the Canada Border Services Agency – Bill C-26
(Introduced by: Minister of Public Safety and Emergency Preparedness)
Loi constituant l’Agence des services frontaliers du Canada – Projet de loi C-26
(Déposé par : La ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile)
House of Commons / Chambre des communes
Bill Stage /
Étape du projet de loi
First Reading /
Première lecture
2004-11-23
Debate(s) at Second Reading /
Débat(s) à la deuxième lecture
Second Reading /
Deuxième lecture
2004-12-13
2004-12-13
Committee / Comité
Committee Meeting(s) /
Réunion(s) du comité
Committee Report /
Rapport du comité
Justice, Human Rights,
Public Safety and
Emergency
Preparedness / Justice,
droits de la personne,
sécurité publique et
protection civile
2005-02-01
2005-02-16
2005-03-07
Debate(s) at Report Stage /
Débat(s) à l’étape du rapport
Report Stage /
Étape du rapport
2005-06-08
2005-06-08
Debate(s) at Third Reading /
Débat(s) à la troisième lecture
Third Reading /
Troisième lecture
Date
2005-06-08
2005-06-13
2005-06-13
Senate / Sénat
Bill Stage /
Étape du projet de loi
Date
First Reading /
Première lecture
2005-06-14
2005-06-16
2005-06-21
2005-06-28
2005-06-29
Debate(s) at Second Reading /
Débat(s) à la deuxième lecture
Second Reading /
Deuxième lecture
Committee / Comité
2005-06-29
National Security and
Defence / Sécurité
nationale et de la défense
Committee Meeting(s) /
Réunion(s) du comité
Committee Report /
Rapport du comité
2005-10-17
2005-11-01
Debate(s) at Report Stage /
Débat(s) à l’étape du rapport
Report Stage /
Étape du rapport
Debate(s) at Third Reading /
Débat(s) à la troisième lecture
Third Reading /
Troisième lecture
Royal Assent : November 3, 2005, Statutes of Canada, 2005, chapter 38
Sanction royale : 3 novembre 2005, Lois du Canada (2005), chapitre 38
2005-11-02
2005-11-02
1.
TABLE OF PROVISIONS
TABLE ANALYTIQUE
CANADA BORDER SERVICES AGENCY
ACT
LOI SUR L’AGENCE DES SERVICES
FRONTALIERS DU CANADA
SHORT TITLE
TITRE ABRÉGÉ
Short title
1.
Titre abrégé
INTERPRETATION
2.
Definitions
DÉFINITIONS
2.
Définitions
ESTABLISHMENT AND MANDATE OF THE AGENCY
CONSTITUTION ET MISSION DE L’AGENCE
3.
Agency established
3.
Constitution de l’Agence
4.
Head office
4.
Siège de l’Agence
5.
Mandate of Agency
5.
Mission de l’Agence
MINISTER
6.
Minister responsible
MINISTRE
6.
Responsabilité du ministre
PRESIDENT AND EXECUTIVE VICE-PRESIDENT
PRÉSIDENT ET PREMIER VICE-PRÉSIDENT
7.
Appointment
7.
Nomination
8.
Role of President
8.
Attributions du président
9.
Delegation by President
9.
Délégation par le président
10.
Remuneration
10.
Rémunération
HUMAN RESOURCES
11.
Officers and employees
RESSOURCES HUMAINES
11.
Pouvoir de nomination
POWERS OF THE AGENCY
POUVOIRS DE L’AGENCE
12.
Exercise of powers conferred on Minister
12.
Exercice de certaines attributions du ministre
13.
Agreements
13.
Accords
14.
Agreements to administer a tax
14.
Accords pour l’administration d’une taxe
EXPENDITURES
15.
Appropriation Acts
UTILISATION DES CRÉDITS
15.
ANNUAL REPORT
15.1
Annual report
Crédits non utilisés
RAPPORT ANNUEL
15.1
Rapport au Parlement
ii
16.
TRANSITIONAL PROVISIONS
DISPOSITIONS TRANSITOIRES
DEFINITIONS
DÉFINITIONS
Definitions
16.
Définitions
FORMER AGENCY
ANCIENNE AGENCE
17.
President and Executive Vice-president
17.
Président et premier vice-président
18.
Transfer of appropriations
18.
Transfert de crédits
19.
References
19.
Mentions
CANADA CUSTOMS AND REVENUE AGENCY
AGENCE DES DOUANES ET DU REVENU DU CANADA
20.
Positions
20.
Personnel
21.
Continuation of rights and property
21.
Gestion des droits et des biens
22.
Continuation of obligations and liabilities
22.
Maintien des dettes et obligations
23.
Real property, immovables and licences
23.
Immeubles et biens réels
24.
Continuation of legal proceedings: Canada Revenue
Agency
24.
Procédures en cours : Agence du revenu du Canada
25.
Validity of documents: Canada Revenue Agency
25.
Validité des documents : Agence du revenu du Canada
26.
Continuation of evidentiary presumption: Canada Revenue Agency
26.
Valeur probante des documents
27.
References
27.
Mentions
28.
References in documents and other provisions: Canada
Revenue Agency
28.
Mentions
ROYAL CANADIAN MINT ACT
29.
Royal Canadian Mint Act
MONNAIE ROYALE CANADIENNE
29.
CONSEQUENTIAL AMENDMENTS
30.
31-32.
33.
34-52.
53.
54-56.
Agriculture and Agri-Food Administrative Monetary Penalties Act
Air Travellers Security Charge Act
Canada Agricultural Products Act
Canada Customs and Revenue Agency Act
Canadian Food Inspection Agency Act
Canadian International Trade Tribunal Act
Loi sur la Monnaie royale canadienne
MODIFICATIONS CORRÉLATIVES
30.
31-32.
33.
34-52.
53.
54-56.
Loi sur les sanctions administratives pécuniaires en matière
d’agriculture et d’agroalimentaire
Loi sur le droit pour la sécurité des passagers du
transport aérien
Loi sur les produits agricoles au Canada
Loi sur l’Agence des douanes et du revenu du Canada
Loi sur l’Agence canadienne d’inspection des aliments
Loi sur le Tribunal canadien du commerce extérieur
57.
Department of Citizenship and Immigration Act
57.
Loi sur le ministère de la Citoyenneté et de l’Immigration
58.
Criminal Code
58.
Code criminel
59.
Cultural Property Export and Import Act
59.
Loi sur l’exportation et l’importation de biens culturels
60-85.
86.
87-89.
Customs Act
Customs and Excise Offshore Application Act
Customs Tariff
60-85.
86.
87-89.
Loi sur les douanes
Loi sur la compétence extracôtière du Canada pour les
douanes et l’accise
Tarif des douanes
iii
90.
Employment Insurance Act
90.
Loi sur l’assurance-emploi
91.
Excise Act
91.
Loi sur l’accise
92-98.
99-110.
Excise Act, 2001
92-98.
Loi de 2001 sur l’accise
Excise Tax Act
99-110.
Loi sur la taxe d’accise
111.
Family Orders and Agreements Enforcement Assistance Act
111.
Loi d’aide à l’exécution des ordonnances et des ententes
familiales
112.
Feeds Act
112.
Loi relative aux aliments du bétail
113.
Fertilizers Act
113.
Loi sur les engrais
114-115.
116.
117.
Loi sur l’inspection du poisson
Health of Animals Act
117.
Loi sur la santé des animaux
Meat Inspection Act
Plant Protection Act
Proceeds of Crime (Money Laundering) and Terrorist
Financing Act
Public Service Superannuation Act
129-130.
131.
Immigration and Refugee Protection Act
Income Tax Act
124-127.
128.
Loi sur la gestion des finances publiques
116.
121-122.
123.
114-115.
Fish Inspection Act
118-119.
120.
Financial Administration Act
Royal Canadian Mint Act
118-119.
120.
128.
Loi sur l’inspection des viandes
Loi sur la protection des végétaux
124-127.
Loi sur le recyclage des produits de la criminalité et le
financement des activités terroristes
Loi sur la pension de la fonction publique
129-130.
131.
Seeds Act
Loi de l’impôt sur le revenu
121-122.
123.
Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés
Loi sur la Monnaie royale canadienne
Loi sur les semences
132-137.
Special Import Measures Act
132-137.
Loi sur les mesures spéciales d’importation
138-143.
Terminology Changes
138-143.
Modifications terminologiques
DISPOSITIONS DE COORDINATION
COORDINATING AMENDMENTS
2003, c. 22
144.
2003, ch. 22
145.
Bill C-6
145.
Projet de loi C-6
146.
Bill C-22
146.
Projet de loi C-22
147.
Décret
144.
ENTRÉE EN VIGUEUR
COMING INTO FORCE
147.
Order in council
53-54 ELIZABETH II
53-54 ELIZABETH II
——————
——————
CHAPTER 38
CHAPITRE 38
An Act to establish the Canada Border Services
Agency
Loi constituant l’Agence des services frontaliers
du Canada
[Assented to 3rd November, 2005]
[Sanctionnée le 3 novembre 2005]
Her Majesty, by and with the advice and
consent of the Senate and House of Commons
of Canada, enacts as follows:
Sa Majesté, sur l’avis et avec le consentement
du Sénat et de la Chambre des communes du
Canada, édicte :
SHORT TITLE
TITRE ABRÉGÉ
1. This Act may be cited as the Canada
Border Services Agency Act.
1. Loi sur l’Agence des services frontaliers
du Canada.
INTERPRETATION
DÉFINITIONS
Definitions
2. The following definitions apply in this
Act.
2. Les définitions qui suivent s’appliquent à
la présente loi.
Définitions
“Agency”
« Agence »
“Agency” means the Canada Border Services
Agency established under subsection 3(1).
« Agence » L’Agence des services frontaliers du
Canada constituée par le paragraphe 3(1).
« Agence »
“Agency”
“Minister”
« ministre »
“Minister” means the Solicitor General of
Canada.
« législation frontalière » Tout ou partie d’une
autre loi fédérale ou de ses textes d’application :
“President”
« président »
“President” means the President of the Agency
appointed under subsection 7(1).
“program
legislation”
« législation
frontalière »
“program legislation” means any other Act of
Parliament or any instrument made under it, or
any part of such an Act or instrument,
a) dont le ministre, l’Agence, le président ou
un employé de l’Agence est autorisé par le
Parlement ou le gouverneur en conseil à
assurer et contrôler l’application, notamment
la Loi sur les douanes, le Tarif des douanes,
la Loi sur l’accise, la Loi de 2001 sur
l’accise, la Loi sur l’immigration et la
protection des réfugiés et la Loi sur les
mesures spéciales d’importation;
« législation
frontalière »
“program
legislation”
Short title
(a) that the Governor in Council or Parliament authorizes the Minister, the Agency, the
President or an employee of the Agency to
administer and enforce, including the Customs Act, the Customs Tariff, the Excise Act,
the Excise Act, 2001, the Immigration and
Refugee Protection Act and the Special
Import Measures Act;
b) dont le ministre, l’Agence, le président ou
un employé de l’Agence est autorisé par le
Parlement ou le gouverneur en conseil à
contrôler l’application, notamment la Loi sur
les sanctions administratives pécuniaires en
matière d’agriculture et d’agroalimentaire, la
Loi sur les produits agricoles au Canada, la
Loi relative aux aliments du bétail, la Loi sur
Titre abrégé
2
C. 38
(b) that the Governor in Council or Parliament authorizes the Minister, the Agency, the
President or an employee of the Agency to
enforce, including the Agriculture and AgriFood Administrative Monetary Penalties Act,
the Canada Agricultural Products Act, the
Feeds Act, the Fertilizers Act, the Fish
Inspection Act, the Health of Animals Act,
the Meat Inspection Act, the Plant Protection
Act and the Seeds Act;
53-54 ELIZ. II
les engrais, la Loi sur l’inspection du
poisson, la Loi sur la santé des animaux, la
Loi sur l’inspection des viandes, la Loi sur la
protection des végétaux et la Loi sur les
semences;
c) en vertu desquels le ministre ou un autre
ministre autorise l’Agence, le président ou un
employé de l’Agence à appliquer un programme ou à exercer une activité;
d) en vertu desquels des droits ou des taxes
versés et perçus au titre de la Loi sur les
douanes sont imposés.
(c) under which the Minister or another
minister authorizes the Agency, the President
or an employee of the Agency to administer a
program or carry out an activity; or
« ministre » Le solliciteur général du Canada.
« ministre »
“Minister”
(d) under which duties or taxes collected and
paid pursuant to the Customs Act are
imposed.
« président » Le président de l’Agence nommé
en application du paragraphe 7(1).
« président »
“President”
ESTABLISHMENT AND MANDATE OF THE
AGENCY
CONSTITUTION ET MISSION DE
L’AGENCE
Agency
established
3. (1) The Canada Border Services Agency
is established as a body corporate.
3. (1) Est constituée l’Agence des services
frontaliers du Canada, dotée de la personnalité
morale.
Constitution de
l’Agence
Agent of Her
Majesty
(2) The Agency is for all purposes an agent
of Her Majesty in right of Canada.
(2) Elle exerce ses pouvoirs uniquement à
titre de mandataire de Sa Majesté du chef du
Canada.
Mandataire de
Sa Majesté
Head office
4. The head office of the Agency is to be in
the National Capital Region described in the
schedule to the National Capital Act.
4. Son siège est fixé dans la région de la
capitale nationale délimitée à l’annexe de la Loi
sur la capitale nationale.
Siège de
l’Agence
Mandate of
Agency
5. (1) The Agency is responsible for providing integrated border services that support
national security and public safety priorities
and facilitate the free flow of persons and
goods, including animals and plants, that meet
all requirements under the program legislation,
by
5. (1) L’Agence est chargée de fournir des
services frontaliers intégrés contribuant à la
mise en oeuvre des priorités en matière de
sécurité nationale et de sécurité publique et
facilitant le libre mouvement des personnes et
des biens — notamment les animaux et les
végétaux — qui respectent toutes les exigences
imposées sous le régime de la législation
frontalière. À cette fin, elle :
Mission de
l’Agence
(a) supporting the administration or enforcement, or both, as the case may be, of the
program legislation;
(b) implementing agreements between the
Government of Canada or the Agency and a
foreign state or a public body performing a
function of government in a foreign state to
carry out an activity, provide a service or
administer a tax or program;
a) fournit l’appui nécessaire à l’application
ou au contrôle d’application, ou aux deux, de
la législation frontalière;
b) met en oeuvre tout accord conclu entre
elle ou le gouvernement fédéral et un État
étranger ou un organisme public remplissant
des fonctions gouvernementales dans un État
étranger et portant sur l’exercice d’une
2004-2005
Agence des services frontaliers du Canada
(c) implementing agreements between the
Government of Canada or the Agency and
the government of a province or other public
body performing a function of the Government in Canada to carry out an activity,
provide a service or administer a tax or
program;
(d) implementing agreements or arrangements between the Agency and departments
or agencies of the Government of Canada to
carry out an activity, provide a service or
administer a program; and
(e) providing cooperation and support, including advice and information, to other
departments and agencies of the Government
of Canada to assist them in developing,
evaluating and implementing policies and
decisions in relation to program legislation
for which they have responsibility.
ch. 38
3
activité, la prestation d’un service, l’administration d’une taxe ou l’application d’un
programme;
c) met en oeuvre tout accord conclu entre
elle ou le gouvernement fédéral et le
gouvernement d’une province ou un organisme public remplissant des fonctions gouvernementales au Canada et portant sur
l’exercice d’une activité, la prestation d’un
service, l’administration d’une taxe ou l’application d’un programme;
d) met en oeuvre tout accord ou entente
conclu entre elle et un ministère ou organisme
fédéral et portant sur l’exercice d’une activité,
la prestation d’un service ou l’application
d’un programme;
e) fournit aux autres ministères ou organismes fédéraux l’appui et la collaboration
nécessaires, notamment par la prestation
d’avis ou de renseignements, pour les aider
dans l’élaboration, l’examen et la mise en
oeuvre des orientations et des décisions
relatives à la législation frontalière qui relève
d’eux.
(2) The Agency may provide support,
through the provision of services, to departments and agencies for which the Minister is
responsible, in accordance with agreements or
arrangements entered into with those departments and agencies.
(2) Elle peut en outre appuyer, par la
prestation de services, les ministères ou organismes relevant du ministre, conformément à
tout accord ou entente conclu avec eux.
MINISTER
MINISTRE
Minister
responsible
6. (1) The Minister is responsible for the
Agency.
6. (1) Le ministre est responsable de l’Agence.
Responsabilité
du ministre
Delegation by
Minister
(2) The Minister may delegate to any person
any power, duty or function conferred on the
Minister under this Act or under the program
legislation.
(2) Il peut déléguer à toute personne les
attributions qui lui sont conférées sous le régime
de la présente loi ou de la législation frontalière.
Délégation par le
ministre
Exception
(3) Subsection (2) does not apply if an Act of
Parliament other than this Act authorizes the
Minister to delegate the power, duty or function
to any person or authorizes any person to
exercise or perform it.
(3) Le paragraphe (2) ne s’applique pas dans
le cas où une loi fédérale, autre que la présente
loi, autorise le ministre à déléguer les attributions en question ou une autre personne à les
exercer.
Non-application
Limitation
(4) Subsection (2) does not apply in respect
of a power to make regulations.
(4) Est exclu des attributions visées au
paragraphe (2) le pouvoir de prendre des
règlements.
Exception
Support
Assistance
4
C. 38
53-54 ELIZ. II
PRESIDENT AND EXECUTIVE VICEPRESIDENT
PRÉSIDENT ET PREMIER
VICE-PRÉSIDENT
Appointment
7. (1) The Governor in Council shall appoint
a President of the Agency to hold office during
pleasure for a term of not more than five years,
which term may be renewed for one or more
further terms.
7. (1) Le gouverneur en conseil nomme le
président de l’Agence à titre amovible pour un
mandat renouvelable d’au plus cinq ans.
Nomination
Executive Vicepresident
(2) The Governor in Council may appoint an
Executive Vice-president of the Agency to hold
office during pleasure for a term of not more
than five years, which term may be renewed for
one or more further terms.
(2) Le gouverneur en conseil peut nommer
un premier vice-président de l’Agence à titre
amovible pour un mandat renouvelable d’au
plus cinq ans.
Premier viceprésident
Role of President
8. (1) The President, under the direction of
the Minister, has the control and management of
the Agency and all matters connected with it.
8. (1) Le président, sous la direction du
ministre, est chargé de la gestion de l’Agence
et de tout ce qui s’y rattache.
Attributions du
président
Rank of deputy
head
(2) The President has the rank and all the
powers of a deputy head of a department.
(2) Le président a rang et statut d’administrateur général de ministère.
Rang et statut
Executive Vicepresident’s
powers
(3) The Executive Vice-president shall exercise the powers and perform the duties and
functions that the President may assign and shall
act as President if that office is vacant or if the
President is absent or incapacitated.
(3) Le premier vice-président exerce les
attributions que lui confie le président; en cas
d’absence ou d’empêchement de celui-ci ou de
vacance de son poste, il assume la présidence.
Attributions du
premier viceprésident
Delegation by
President
9. (1) The President may delegate to any
person any power, duty or function that the
President is authorized to exercise or perform
under this Act or any other enactment.
9. (1) Le président peut déléguer à toute
personne les attributions qu’il est lui-même
autorisé à exercer sous le régime de la présente
loi ou de tout autre texte législatif.
Délégation par le
président
Designation of
officers
(2) The President may designate any person,
or person within a class of persons,
(2) Il peut désigner toute personne, nommément ou au titre de son appartenance à une
catégorie donnée :
Désignation par
le président
(a) as an officer as defined in subsection 2(1)
of the Customs Act to exercise any powers or
perform any duties and functions of an officer
under that Act that the President may specify;
or
(b) as an inspector or a veterinary inspector
or other officer for the enforcement of any
Act or instrument made under it, or any part
of an Act or instrument, that the Governor in
Council or Parliament authorizes the Minister, the Agency, the President or an employee
of the Agency to enforce, including the
Agriculture and Agri-Food Administrative
Monetary Penalties Act, the Canada Agricultural Products Act, the Feeds Act, the
Fertilizers Act, the Fish Inspection Act, the
a) comme agent au sens du paragraphe 2(1)
de la Loi sur les douanes, en vue de
l’exercice des attributions de ce poste qu’il
peut préciser;
b) comme inspecteur — vétérinaire ou non
— ou autre agent d’exécution pour le
contrôle d’application de tout ou partie de
toute loi ou de ses textes d’application dont le
ministre, l’Agence, le président ou un employé de l’Agence est autorisé par le
Parlement ou le gouverneur en conseil à
contrôler l’application, notamment la Loi sur
les sanctions administratives pécuniaires en
matière d’agriculture et d’agroalimentaire, la
Loi sur les produits agricoles au Canada, la
Loi relative aux aliments du bétail, la Loi sur
les engrais, la Loi sur l’inspection du
2004-2005
Agence des services frontaliers du Canada
ch. 38
5
Health of Animals Act, the Meat Inspection
Act, the Plant Protection Act and the Seeds
Act.
poisson, la Loi sur la santé des animaux, la
Loi sur l’inspection des viandes, la Loi sur la
protection des végétaux et la Loi sur les
semences.
Designation
power
(3) The President may exercise any power
that the Minister has to designate officers under
subsection 6(1) of the Immigration and Refugee
Protection Act.
(3) Il peut exercer les pouvoirs de désignation des agents éventuellement conférés au
ministre en vertu du paragraphe 6(1) de la Loi
sur l’immigration et la protection des réfugiés.
Pouvoir de
désignation
Remuneration
10. (1) The President and the Executive
Vice-president shall be paid the remuneration
that is fixed by the Governor in Council.
10. (1) Le président et le premier viceprésident reçoivent la rémunération fixée par
le gouverneur en conseil.
Rémunération
Expenses
(2) The President and the Executive Vicepresident are entitled to be paid reasonable
travel and living expenses incurred by them in
the course of performing their duties while
absent from their ordinary place of work.
(2) Ils sont indemnisés des frais de déplacement et de séjour entraînés par l’accomplissement de leurs fonctions hors de leur lieu
habituel de travail.
Frais de
déplacement et
de séjour
Deemed
employment
(3) The President and the Executive Vicepresident are deemed to be employed in the
Public Service for the purposes of the Public
Service Superannuation Act and to be employed
in the public service of Canada for the purposes
of the Government Employees Compensation
Act and any regulations made under section 9 of
the Aeronautics Act.
(3) Ils sont réputés faire partie de la fonction
publique pour l’application de la Loi sur la
pension de la fonction publique et faire partie de
l’administration publique fédérale pour l’application de la Loi sur l’indemnisation des agents
de l’État et des règlements pris en vertu de
l’article 9 de la Loi sur l’aéronautique.
Assimilation
HUMAN RESOURCES
RESSOURCES HUMAINES
11. Officers and employees necessary for the
proper conduct of the work of the Agency shall
be appointed in accordance with the Public
Service Employment Act.
11. Le personnel nécessaire à l’exécution des
travaux de l’Agence est nommé conformément
à la Loi sur l’emploi dans la fonction publique.
POWERS OF THE AGENCY
POUVOIRS DE L’AGENCE
Exercise of
powers
conferred on
Minister
12. (1) Subject to any direction given by the
Minister, the Agency may exercise the powers,
and shall perform the duties and functions, that
relate to the program legislation and that are
conferred on, or delegated, assigned or transferred to, the Minister under any Act or
regulation.
12. (1) Sous réserve des instructions que
peut donner le ministre, l’Agence exerce les
attributions relatives à la législation frontalière
qui sont conférées, déléguées ou transférées à
celui-ci sous le régime d’une loi ou de
règlements.
Exercice de
certaines
attributions du
ministre
Officers and
employees
(2) An officer or employee of the Agency
may exercise any power or perform any duty or
function referred to in subsection (1) if the
officer or employee is appointed to serve in the
Agency in a capacity appropriate to the exercise
of the power or the performance of the duty or
(2) Les dirigeants ou employés de l’Agence
ayant, au sein de celle-ci, la compétence voulue
peuvent exercer les attributions visées au
paragraphe (1); le cas échéant, ils se conforment
aux instructions générales ou particulières du
ministre.
Dirigeants et
employés
Officers and
employees
Pouvoir de
nomination
6
C. 38
53-54 ELIZ. II
function, and, in so doing, shall comply with
any general or special direction given by the
Minister.
Exception
(3) Subsection (1) does not include
(a) any power, duty or function of the
Minister under this Act; or
(b) a power to make regulations.
(3) Sont exclus des attributions visées au
paragraphe (1) :
Exclusion
a) les attributions conférées au ministre par
la présente loi;
b) le pouvoir de prendre des règlements.
Non-application
of Statutory
Instruments Act
(4) A direction given by the Minister under
subsection (1) or (2) is not a statutory instrument for the purposes of the Statutory Instruments Act.
(4) Les instructions visées aux paragraphes
(1) et (2) ne constituent pas des textes
réglementaires au sens de la Loi sur les textes
réglementaires.
Statut des
instructions
Agreements
13. (1) Subject to section 38 of the Proceeds
of Crime (Money Laundering) and Terrorist
Financing Act, the Agency may, with the
approval of the Governor in Council, on the
recommendation of the Minister and the Minister of Foreign Affairs and International Trade,
enter into an agreement with a foreign state or
an international organization, for the purposes
of carrying out the mandate of the Agency.
13. (1) Sous réserve de l’article 38 de la Loi
sur le recyclage des produits de la criminalité et
le financement des activités terroristes, l’Agence peut dans le cadre de sa mission, avec
l’agrément du gouverneur en conseil donné sur
recommandation du ministre et du ministre des
Affaires étrangères et du Commerce international, conclure des accords avec un État étranger
ou toute organisation internationale.
Accords
Arrangements
and agreements
(2) The Agency may, for the purposes of
carrying out its mandate,
(2) Dans le cadre de sa mission, l’Agence
peut :
Ententes et
accords
(a) enter into an arrangement with a foreign
state or an international organization; or
a) conclure des ententes avec un État étranger ou toute organisation internationale;
(b) enter into an agreement or arrangement
with the government of a province, a
department or agency of the Government of
Canada or any person or organization.
b) conclure des accords ou des ententes avec
le gouvernement d’une province, un ministère ou un organisme fédéral ou toute
personne ou organisation.
Agreements to
administer a tax
14. (1) The Agency may enter into or amend
an agreement with a provincial or territorial
government to administer a tax or other fiscal
measure if the agreement is in accordance with
guidelines relating to agreements of that kind
established jointly by the Minister and the
Minister of Finance.
14. (1) L’Agence peut conclure des accords
avec le gouvernement d’une province ou d’un
territoire pour l’administration d’une taxe ou
d’une autre mesure fiscale, ou modifier de tels
accords, si ceux-ci sont conformes aux directives établies conjointement par le ministre et le
ministre des Finances relativement à ce type
d’accords.
Accords pour
l’administration
d’une taxe
Application of
the FederalProvincial
Fiscal
Arrangements
Act
(2) Parts III and III.1 of the FederalProvincial Fiscal Arrangements Act do not
apply to an agreement entered into or amended
under subsection (1).
(2) Les parties III et III.1 de la Loi sur les
arrangements fiscaux entre le gouvernement
fédéral et les provinces ne s’appliquent pas aux
accords visés au paragraphe (1).
Loi sur les
arrangements
fiscaux entre le
gouvernement
fédéral et les
provinces
EXPENDITURES
UTILISATION DES CRÉDITS
15. An appropriation Act may provide that
the balance of money appropriated by Parliament for the use of the Agency that remains
15. Une loi de crédits peut prévoir que la
partie non utilisée à la fin d’un exercice des
crédits affectés par le Parlement à l’usage de
Appropriation
Acts
Crédits non
utilisés
2004-2005
Agence des services frontaliers du Canada
ch. 38
7
unexpended at the end of the fiscal year, after
the adjustments referred to in section 37 of the
Financial Administration Act are made, lapses
at the end of the following fiscal year.
l’Agence, après le rapprochement visé à l’article
37 de la Loi sur la gestion des finances
publiques, est annulée à la fin de l’exercice
suivant.
ANNUAL REPORT
RAPPORT ANNUEL
Annual report
15.1 (1) The Minister shall, as soon as
possible after the end of each fiscal year but
no later than the end of the calendar year in
which that fiscal year ends, cause to be laid
before each House of Parliament a report of the
operations and performance of the Agency for
that fiscal year.
15.1 (1) Le ministre dépose devant chaque
chambre du Parlement le plus tôt possible après
la fin de chaque exercice et avant la fin de
l’exercice en cours, un rapport portant sur les
activités de l’Agence et les résultats obtenus par
celle-ci au cours de l’exercice précédent.
Rapport au
Parlement
Reports required
by Treasury
Board
(2) The obligation imposed by subsection (1)
may be satisfied by the tabling of any reports of
the operations and performance of the Agency
required by the Treasury Board that contain the
information required by that subsection.
(2) Le dépôt de tout rapport exigé par le
Conseil du Trésor sur les activités de l’Agence
et les résultats obtenus par celle-ci satisfait à
l’obligation prévue au paragraphe (1) si les
renseignements visés à ce paragraphe figurent
dans le rapport.
Rapports exigés
par le Conseil du
Trésor
TRANSITIONAL PROVISIONS
DISPOSITIONS TRANSITOIRES
DEFINITIONS
DÉFINITIONS
Definitions
16. The following definitions apply in
sections 17 to 19 and 21 to 28.
16. Les définitions qui suivent s’appliquent aux articles 17 à 19 et 21 à 28.
Définitions
“former agency”
« ancienne
agence »
“former agency” means the portion of the
public service of Canada known as the
Canada Border Services Agency.
« ancienne agence » Le secteur de l’administration publique fédérale appelé Agence des
services frontaliers du Canada.
« ancienne
agence »
“former agency”
“new agency”
« nouvelle
agence »
“new agency” means the Canada Border
Services Agency established under subsection
3(1).
« décret C.P. 2003-2064 » Le décret C.P.
2003-2064 du 12 décembre 2003 portant le
numéro d’enregistrement TR/2003-216.
« décret C.P.
2003-2064 »
“order P.C.
2003-2064”
“order P.C.
2003-2064”
« décret C.P.
2003-2064 »
“order P.C. 2003-2064” means Order in
Council P.C. 2003-2064 of December 12,
2003, registered as SI/2003-216.
« nouvelle agence » L’Agence des services
frontaliers du Canada constituée par le
paragraphe 3(1).
« nouvelle
agence »
“new agency”
FORMER AGENCY
ANCIENNE AGENCE
President and
Executive Vicepresident
17. (1) The persons occupying the positions of President and Executive Vice-president of the former agency on the day on
which this section comes into force become
the President and Executive Vice-president of
the new agency on that day and are deemed
to have been appointed under section 7.
17. (1) Les personnes qui occupent les
postes de président et de premier viceprésident de l’ancienne agence à la date
d’entrée en vigueur du présent article deviennent respectivement, à cette date, président et premier vice-président de la nouvelle
agence comme s’ils avaient été nommés à ces
postes en application de l’article 7.
Président et
premier viceprésident
Positions
(2) Nothing in this Act is to be construed
as affecting the status of an employee who,
immediately before the coming into force of
(2) La présente loi ne change rien à la
situation des fonctionnaires qui, à la date
d’entrée en vigueur du présent article,
Personnel
8
C. 38
53-54 ELIZ. II
this section, occupied a position in the former
agency, except that the employee shall, on the
coming into force of this section, occupy his
or her position in the new agency under the
direction of the President.
occupaient un poste à l’ancienne agence, à
cette différence près que, à compter de cette
date, ils l’occupent à la nouvelle agence sous
la direction du président.
Definition of
“employee”
(3) In subsection (2), “employee” has the
same meaning as in subsection 2(1) of the
Public Service Employment Act.
(3) Au paragraphe (2), « fonctionnaire »
s’entend au sens du paragraphe 2(1) de la Loi
sur l’emploi dans la fonction publique.
Définition de
« fonctionnaire »
Transfer of
appropriations
18. (1) Any amount appropriated, for the
fiscal year in which this section comes into
force, by an appropriation Act based on the
Estimates for that year for defraying the
charges and expenses of the public service of
Canada for the former agency that, on the
day on which this section comes into force, is
unexpended is deemed, on that day, to be an
amount appropriated for defraying the
charges and expenses of the public service
of Canada for the new agency.
18. (1) Les sommes affectées — mais non
engagées —, pour l’exercice en cours à la
date d’entrée en vigueur du présent article
par toute loi de crédits consécutive aux
prévisions budgétaires de cet exercice, aux
frais et dépenses de l’administration publique
fédérale à l’égard de l’ancienne agence sont
réputées être affectées aux frais et dépenses
de celle-ci à l’égard de la nouvelle agence.
Transfert de
crédits
Transfer of
powers, duties
and functions
(2) Wherever under any Act, order, rule
or regulation, or any contract, lease, licence
or other document, any power, duty or
function is vested in or exercisable by the
President of the former agency or an employee of the former agency, the power, duty or
function is vested in and shall be exercised by
the President of the new agency or an
employee of the new agency unless the
Governor in Council by order designates a
deputy minister or an officer of the public
service of Canada to exercise that power or
perform that duty or function.
(2) Les attributions conférées, en vertu
d’une loi, d’un règlement, d’un décret, d’un
arrêté, d’une ordonnance ou d’une règle, ou
au titre d’un contrat, bail, permis ou autre
document, au président de l’ancienne agence
ou à un fonctionnaire de celle-ci sont
transférées, selon le cas, au président ou au
fonctionnaire correspondant de la nouvelle
agence, sauf décret du gouverneur en conseil
chargeant de ces attributions un sous-ministre ou un fonctionnaire d’un secteur de
l’administration publique fédérale.
Transfert
d’attributions
Continuation of
proceedings
(3) Any action, suit or other legal or
administrative proceeding to which the former agency or its President is a party that is
pending on the coming into force of this
section may be continued by or against the
new agency or its President in a similar
manner and to the same extent as it would
have been continued by or against the former
agency or its President.
(3) La nouvelle agence et son président
succèdent, au même titre et dans les mêmes
conditions, à l’ancienne agence et à son
président, comme partie aux procédures
judiciaires ou administratives en cours à
l’entrée en vigueur du présent article et
auxquelles ceux-ci sont parties.
Procédures en
cours
Deeming
(4) Decisions made by the President of the
former agency are deemed to be decisions
made by the President of the new agency.
(4) Les décisions rendues par le président
de l’ancienne agence sont réputées être des
décisions du président de la nouvelle agence.
Maintien des
décisions
Validity of
documents
(5) All orders, rules, regulations, decisions,
determinations and re-determinations, directions, licences, authorizations, certificates,
(5) Tous les actes ou documents émanant
du président de l’ancienne agence — ou
d’une personne placée sous son autorité —
Validité des
documents :
nouvelle agence
2004-2005
Agence des services frontaliers du Canada
ch. 38
9
consents, approvals, declarations, designations, permits, registrations, rates or other
documents that are in force on the coming
into force of this section and that are made or
issued by the President of the former agency
or any person under his or her authority
continue in force as if they were made or
issued by the President of the new agency or
a person under his or her authority, as the
case may be, until they expire or are
repealed, replaced, rescinded or altered.
qui sont en vigueur à la prise d’effet du
présent article sont réputés émaner du
président de la nouvelle agence ou d’une
personne placée sous son autorité, selon le
cas, et demeurent en vigueur jusqu’à leur
expiration, modification, remplacement ou
annulation.
Continuation of
evidentiary
presumption
(6) Every affidavit sworn, or document
purporting to be certified, by an employee of
the former agency before the day on which
this section comes into force has the same
probative value as if it were sworn or
certified by an employee of the new agency
after that day.
(6) Tout affidavit signé ou document
paraissant avoir été certifié par un fonctionnaire de l’ancienne agence, avant la date
d’entrée en vigueur du présent article, a la
même valeur probante qu’un affidavit signé
ou document paraissant avoir été certifié par
un fonctionnaire de la nouvelle agence après
cette date.
Valeur probante
des documents
References
19. (1) A reference to the former agency
in any of the following is deemed to be a
reference to the new agency:
19. (1) La mention de l’ancienne agence
dans les textes ci-après vaut mention de la
nouvelle agence :
Mentions
(a) Schedule I to the Access to Information
Act under the heading “Other Government
Institutions”;
a) l’annexe I de la Loi sur l’accès à
l’information, sous l’intertitre « Autres
institutions fédérales »;
(b) the schedule to the Privacy Act;
b) l’annexe de la Loi sur la protection des
renseignements personnels;
(c) Part I of Schedule I to the Public
Service Staff Relations Act;
(d) any order of the Governor in Council
made under paragraph (b) of the definition
“head” in section 3 of the Access to
Information Act;
(e) any direction of the Governor in
Council made under subsection 24(3) of
the Auditor General Act;
(f) any order of the Governor in Council
made under paragraph 29(e) of the Canadian Security Intelligence Service Act;
(g) any order of the Governor in Council
made under paragraph (b) of the definition
“head” in section 3 of the Privacy Act; and
(h) any order of the Governor in Council
made under the definition “department” in
subsection 2(1) of the Public Service
Employment Act.
c) la partie I de l’annexe I de la Loi sur les
relations de travail dans la fonction publique;
d) tout décret pris en vertu de l’alinéa b)
de la définition de « responsable d’institution fédérale » à l’article 3 de la Loi sur
l’accès à l’information;
e) toute directive prise en vertu du paragraphe 24(3) de la Loi sur le vérificateur
général;
f) tout décret pris en vertu de l’alinéa 29e)
de la Loi sur le Service canadien du
renseignement de sécurité;
g) tout décret pris en vertu de l’alinéa b)
de la définition de « responsable d’institution fédérale », à l’article 3 de la Loi sur la
protection des renseignements personnels;
10
C. 38
53-54 ELIZ. II
h) tout décret pris en vertu de la définition
de « ministères » au paragraphe 2(1) de la
Loi sur l’emploi dans la fonction publique.
(2) The designation of a person as deputy
head of the former agency in any of the
following is deemed to be a designation of the
President of the new agency as deputy head
of that agency:
(2) La désignation de toute personne à
titre d’administrateur général de l’ancienne
agence dans les textes ci-après vaut désignation du président de la nouvelle agence à titre
d’administrateur général de celle-ci :
(a) any order of the Governor in Council
made under paragraph 29(e) of the Canadian Security Intelligence Service Act; and
a) tout décret pris en vertu de l’alinéa 29e)
de la Loi sur le Service canadien du
renseignement de sécurité;
(b) any order of the Governor in Council
made under the definition “deputy head”
in subsection 2(1) of the Public Service
Employment Act.
b) tout décret pris en vertu de la définition
de « administrateur général » au paragraphe 2(1) de la Loi sur l’emploi dans la
fonction publique.
CANADA CUSTOMS AND REVENUE AGENCY
AGENCE DES DOUANES ET DU REVENU DU
CANADA
Positions
20. Nothing in this Act shall be construed
as affecting the status of an employee who,
immediately before the coming into force of
this section, occupied a position in the
Canada Customs and Revenue Agency, except that the employee shall occupy that
position in the Canada Revenue Agency.
20. La présente loi ne change rien à la
situation des employés qui, à l’entrée en
vigueur du présent article, occupaient un
poste à l’Agence des douanes et du revenu du
Canada, à cette différence près que, à
compter de cette date, ils l’occupent à
l’Agence du revenu du Canada.
Personnel
Continuation of
rights and
property
21. (1) Subject to subsection (2), all rights
and property of the Canada Customs and
Revenue Agency continue as the rights and
property of the Canada Revenue Agency.
21. (1) Sous réserve du paragraphe (2),
les biens et les droits de l’Agence des douanes
et du revenu du Canada sont dévolus à
l’Agence du revenu du Canada.
Gestion des
droits et des
biens
Transfer to new
agency
(2) All rights and property of the Canada
Customs and Revenue Agency that are in
respect of those portions of the Canada
Customs and Revenue Agency the control
and supervision of which were transferred to
the former agency by order P.C. 2003-2064
are transferred to the new agency.
(2) Ceux des biens et des droits de
l’Agence des douanes et du revenu du
Canada qui se rapportent aux secteurs de
celle-ci dont la responsabilité a été transférée
à l’ancienne agence par le décret
C.P. 2003-2064 sont transférés à la nouvelle
agence.
Transfert à la
nouvelle agence
Continuation of
obligations and
liabilities
22. (1) Subject to subsection (2), all obligations and liabilities of the Canada Customs and Revenue Agency continue as
obligations and liabilities of the Canada
Revenue Agency.
22. (1) Sous réserve du paragraphe (2),
l’Agence du revenu du Canada assume, sans
solution de continuité, les dettes et obligations
de l’Agence des douanes et du revenu du
Canada.
Maintien des
dettes et
obligations
Transfer to new
agency
(2) All obligations and liabilities of the
Canada Customs and Revenue Agency that
were incurred in respect of those portions of
the Canada Customs and Revenue Agency
the control and supervision of which were
(2) Celles des dettes et des obligations de
l’Agence des douanes et du revenu du
Canada qui ont été contractées à l’égard
des secteurs de celle-ci dont la responsabilité
Transfert à la
nouvelle agence
Deputy head
Administrateur
général
2004-2005
Agence des services frontaliers du Canada
ch. 38
11
transferred to the former agency by order
P.C. 2003-2064 are transferred to the new
agency.
a été transférée à l’ancienne agence par le
décret C.P. 2003-2064 sont transférées à la
nouvelle agence.
Real property,
immovables and
licences
23. (1) The administration of any real
property or immovable, and the administrative responsibility for any licence in
respect of any real property or immovable,
that was under the administration or administrative responsibility of the Canada Customs and Revenue Agency immediately
before the coming into force of this section
and that was used for or in support of those
portions of the Canada Customs and Revenue Agency the control and supervision of
which were transferred to the former agency
by order P.C. 2003-2064 are transferred to
the Minister.
23. (1) Est transférée au ministre la gestion des immeubles et des biens réels — ainsi
que la responsabilité administrative des
permis afférents — dont la gestion relevait
de l’Agence des douanes et du revenu du
Canada à l’entrée en vigueur du présent
article et qui étaient utilisés dans le cadre du
fonctionnement des secteurs de cet organisme
dont la responsabilité a été transférée à
l’ancienne agence par le décret
C.P. 2003-2064.
Immeubles et
biens réels
List
(2) As soon as practicable after the coming
into force of this section, the Minister of
National Revenue shall publish in the Canada
Gazette a list of the real property and
immovables the administration of which
was transferred under subsection (1) in such
a way that each is sufficiently identified.
(2) Dans les meilleurs délais possible après
l’entrée en vigueur du présent article, le
ministre du Revenu national publie dans la
Gazette du Canada, à l’égard des immeubles
et des biens réels dont la gestion a été
transférée au titre du paragraphe (1), une
liste qui permet de les identifier facilement.
Liste
Title
(3) Where the title of any real property or
immovable was held in the name of the
Canada Customs and Revenue Agency immediately before the coming into force of this
section and that real property or immovable
was used for or in support of those portions
of the Canada Customs and Revenue Agency
the control and supervision of which were
transferred to the former agency by order
P.C. 2003-2064, the title to that real property
or immovable is deemed to be held in the
name of Her Majesty in right of Canada.
(3) Les titres de propriété qui, à l’entrée
en vigueur du présent article, étaient établis
au nom de l’Agence des douanes et du revenu
du Canada à l’égard des immeubles et des
biens réels de celle-ci qui étaient utilisés dans
le cadre du fonctionnement des secteurs de
cet organisme dont la responsabilité a été
transférée à l’ancienne agence par le décret
C.P. 2003-2064 sont réputés être établis au
nom de Sa Majesté du chef du Canada.
Titres de
propriété
Other real
property,
immovables and
licences —
Canada Revenue
Agency
(4) The administration of any real property or immovable, and the administrative
responsibility for any licence in respect of
any real property or immovable, that is not
referred to in subsection (1) and that was
under the administration or administrative
responsibility of the Canada Customs and
Revenue Agency immediately before the
coming into force of this section continues
under the administration or administrative
responsibility, as the case may be, of the
Canada Revenue Agency.
(4) Est dévolue à l’Agence du revenu du
Canada la gestion des immeubles et des biens
réels — ainsi que la responsabilité administrative des permis afférents — dont la gestion
relevait de l’Agence des douanes et du revenu
du Canada à l’entrée en vigueur du présent
article, à l’exception de ceux qui sont visés au
paragraphe (1).
Dévolution
12
C. 38
53-54 ELIZ. II
Continuation of
legal
proceedings:
Canada Revenue
Agency
24. (1) Subject to subsection (2), any
action, suit or other legal or administrative
proceeding to which the Canada Customs
and Revenue Agency is a party that is
pending on the coming into force of this
section may be continued by or against the
Canada Revenue Agency in the same manner
and to the same extent as it could have been
continued by or against the Canada Customs
and Revenue Agency.
24. (1) Sous réserve du paragraphe (2),
l’Agence du revenu du Canada succède, au
même titre et dans les mêmes conditions, à
l’Agence des douanes et du revenu du
Canada, comme partie aux procédures judiciaires ou administratives en cours à l’entrée
en vigueur du présent article et auxquelles
celle-ci est partie.
Procédures en
cours : Agence
du revenu du
Canada
Continuation of
legal
proceedings:
new agency
(2) Any action, suit or other legal or
administrative proceeding to which the Canada Customs and Revenue Agency is a
party that is pending on the coming into force
of this section may be continued by or against
the new agency in the same manner and to
the same extent as it could have been
continued by or against the Canada Customs
and Revenue Agency in respect of those
portions of the Canada Customs and Revenue Agency the control and supervision of
which were transferred to the former agency
by order P.C. 2003-2064.
(2) La nouvelle agence succède, au même
titre et dans les mêmes conditions, à l’Agence
des douanes et du revenu du Canada, comme
partie aux procédures judiciaires ou administratives, en cours à la date d’entrée en
vigueur du présent article, relativement aux
secteurs de celle-ci dont la responsabilité a été
transférée à l’ancienne agence par le décret
C.P. 2003-2064 et auxquelles l’Agence des
douanes et du revenu du Canada est partie.
Procédures en
cours : nouvelle
agence
Validity of
documents:
Canada Revenue
Agency
25. (1) Subject to subsection (2), all orders, rules, regulations, decisions, determinations and re-determinations, directions,
licences, authorizations, certificates, consents, approvals, declarations, designations,
permits, registrations, rates or other documents that are in force on the coming into
force of this section and that were made or
issued by the Minister of National Revenue
or by the Commissioner of Customs and
Revenue or any person under their authority
continue in force as if they were made or
issued by the Minister of National Revenue
or the Commissioner of Revenue or any
person under their authority, as the case may
be, until they expire or are repealed, replaced, rescinded or altered.
25. (1) Sous réserve du paragraphe (2),
les actes ou documents émanant du ministre
du Revenu national ou du commissaire des
douanes et du revenu ou d’une personne
placée sous l’autorité de l’un ou de l’autre
qui sont en vigueur à la prise d’effet du
présent article sont réputés émaner du
ministre du Revenu national, du commissaire
du revenu ou d’une personne placée sous
l’autorité de l’un ou de l’autre, selon le cas, et
demeurent en vigueur jusqu’à leur expiration, modification, remplacement ou annulation.
Validité des
documents :
Agence du
revenu du
Canada
Validity of
documents
(2) All orders, rules, regulations, decisions,
determinations and re-determinations, directions, licences, authorizations, certificates,
consents, approvals, declarations, designations, permits, registrations, rates or other
documents that are in force on the coming
into force of this section and that were made
or issued by the Minister of National
Revenue or by the Commissioner of Customs
(2) Tous les actes ou documents émanant
du ministre du Revenu national ou du
commissaire des douanes et du revenu ou
d’une personne placée sous l’autorité de l’un
ou de l’autre à l’égard d’un secteur de
l’Agence des douanes et du revenu du
Canada dont la responsabilité a été transférée à l’ancienne agence par le décret
C.P. 2003-2064 et qui sont en vigueur à la
Validité des
documents :
nouvelle agence
2004-2005
Agence des services frontaliers du Canada
ch. 38
13
and Revenue or any person under their
authority that are in respect of those portions
of the Canada Customs and Revenue Agency
the control and supervision of which were
transferred to the former agency by order
P.C. 2003-2064 continue in force as if they
were made or issued by the Minister, the
President of the new agency or a person
under their authority, as the case may be,
until they expire or are repealed, replaced,
rescinded or altered.
prise d’effet du présent article sont réputés
émaner du ministre, du président de la
nouvelle agence ou d’une personne placée
sous l’autorité de l’un ou de l’autre, selon le
cas, et demeurent en vigueur jusqu’à leur
expiration, modification, remplacement ou
annulation.
Continuation of
evidentiary
presumption:
Canada Revenue
Agency
26. (1) Subject to subsection (2), every
affidavit sworn, or document purporting to
be certified, by an employee of the Canada
Customs and Revenue Agency before the day
on which this section comes into force has the
same probative value as if it were sworn or
certified by an employee of the Canada
Revenue Agency after that day.
26. (1) Sous réserve du paragraphe (2),
tout affidavit signé ou document paraissant
avoir été certifié par un employé de l’Agence
des douanes et du revenu du Canada avant la
date d’entrée en vigueur du présent article a
la même valeur probante qu’un affidavit
signé ou document paraissant avoir été
certifié par un employé de l’Agence du
revenu du Canada après cette date.
Valeur probante
des documents
Continuation of
evidentiary
presumption:
Canada Border
Services Agency
(2) Every affidavit sworn, or document
purporting to be certified, by an employee of
the Canada Customs and Revenue Agency
before the day on which this section comes
into force that was sworn or was purported
to be certified in respect of those portions of
the Canada Customs and Revenue Agency
the control and supervision of which were
transferred to the former agency by order
P.C. 2003-2064 has the same probative value
as if it were sworn or certified by an
employee of the new agency after that day.
(2) Tout affidavit signé ou document
paraissant avoir été certifié par un employé
de l’Agence des douanes et du revenu du
Canada, avant la date d’entrée en vigueur du
présent article, à l’égard d’un secteur de
l’Agence des douanes et du revenu du
Canada dont la responsabilité a été transférée à l’ancienne agence par le décret
C.P. 2003-2064 a la même valeur probante
qu’un affidavit signé ou document paraissant
avoir été certifié par un fonctionnaire de la
nouvelle agence après cette date.
Valeur probante
des documents
References
27. (1) Subject to subsection (2), every
reference to the Canada Customs and Revenue Agency, the Commissioner of Customs
and Revenue, the Deputy Commissioner of
Customs and Revenue or any person under
their authority in a document issued in the
name of the Canada Customs and Revenue
Agency, the Commissioner of Customs and
Revenue or the Deputy Commissioner of
Customs and Revenue is to be read, unless
the context otherwise requires, as a reference
to the Canada Revenue Agency, the Commissioner of Revenue, the Deputy Commissioner
of Revenue or a person under their authority,
as the case may be.
27. (1) Sous réserve du paragraphe (2),
sauf indication contraire du contexte, dans
tous les documents établis au nom de
l’Agence des douanes et du revenu du
Canada, du commissaire des douanes et du
revenu ou du commissaire délégué des
douanes et du revenu, la mention de ces
derniers ou d’une personne placée sous leur
autorité vaut mention de l’Agence du revenu
du Canada, du commissaire du revenu, du
commissaire délégué du revenu ou d’une
personne placée sous leur autorité, selon le
cas.
Mentions
14
C. 38
53-54 ELIZ. II
References
(2) Every reference to the Canada Customs and Revenue Agency, the Commissioner of Customs and Revenue, the Deputy
Commissioner of Customs and Revenue or
any person under their authority in a
document issued in the name of the Canada
Customs and Revenue Agency, the Commissioner of Customs and Revenue or the
Deputy Commissioner of Customs and Revenue is to be read in respect of those
documents that relate to those portions of
the Canada Customs and Revenue Agency
the control and supervision of which were
transferred to the former agency by order
P.C. 2003-2064, unless the context otherwise
requires, as a reference to the new agency,
the President of the new agency, the Executive Vice-president of the new agency or a
person under their authority, as the case may
be.
(2) Sauf indication contraire du contexte,
dans tous les documents établis au nom de
l’Agence des douanes et du revenu du
Canada, du commissaire des douanes et du
revenu ou du commissaire délégué des
douanes et du revenu à l’égard d’un secteur
de l’Agence des douanes et du revenu du
Canada dont la responsabilité a été transférée à l’ancienne agence par le décret
C.P. 2003-2064, la mention de ces derniers
ou d’une personne placée sous leur autorité
vaut mention de la nouvelle agence ou du
président ou premier vice-président de celleci ou d’une personne placée sous leur autorité, selon le cas.
Mentions
References in
documents and
other provisions:
Canada Revenue
Agency
28. (1) Subject to subsection (2), any
expression referring to the Deputy Minister
of National Revenue, the Department of
National Revenue, the Commissioner of
Customs and Revenue or the Canada Customs and Revenue Agency in any document,
any instrument made under an Act of
Parliament or any provision of an Act of
Parliament not amended by this Act is to be
read, unless the context otherwise requires,
as a reference to the Commissioner of
Revenue or the Canada Revenue Agency, as
the case may be.
28. (1) Sous réserve du paragraphe (2) et
sauf indication contraire du contexte, dans
les dispositions des lois fédérales non modifiées par la présente loi, ainsi que dans les
textes d’application de toute loi fédérale et
dans tout autre document, la mention du
ministère du Revenu national ou de l’Agence
des douanes et du revenu du Canada vaut
mention de l’Agence du revenu du Canada et
la mention du commissaire des douanes et du
revenu ou du sous-ministre du Revenu
national vaut mention du commissaire du
revenu.
Mentions
References in
documents and
other provisions:
Canada Border
Services Agency
(2) Any expression referring to the Deputy
Minister of National Revenue, the Department of National Revenue, the Commissioner
of Customs and Revenue or the Canada
Customs and Revenue Agency in any document, any instrument made under an Act of
Parliament or any provision of an Act of
Parliament not amended by this Act and the
document, instrument or provision is in
respect of those portions of the Canada
Customs and Revenue Agency the control
and supervision of which were transferred to
the former agency by order P.C. 2003-2064 is
to be read, unless the context otherwise
(2) Sauf indication contraire du contexte,
dans les dispositions des lois fédérales non
modifiées par la présente loi, ainsi que dans
les textes d’application de toute loi fédérale et
dans tout autre document, la mention du
ministère du Revenu national, de l’Agence
des douanes et du revenu du Canada, du
sous-ministre du Revenu national ou du
commissaire des douanes et du revenu, à
l’égard d’un secteur de l’Agence des douanes
et du revenu du Canada dont la responsabilité a été transférée à l’ancienne agence par le
décret C.P. 2003-2064, vaut mention de la
nouvelle agence ou du président de celle-ci,
selon le cas.
Mentions
2004-2005
Agence des services frontaliers du Canada
ch. 38
15
requires, as a reference to the President of the
new agency or the new agency, as the case
may be.
Royal Canadian
Mint Act
1995, c. 40
“Minister”
« ministre »
ROYAL CANADIAN MINT ACT
MONNAIE ROYALE CANADIENNE
29. The Minister of National Revenue is
the Minister for the purposes of the Royal
Canadian Mint Act until another member of
the Queen’s Privy Council for Canada is
designated under section 2.1 of that Act, as
enacted by section 130 of this Act.
29. Pour l’application de la Loi sur la
Monnaie royale canadienne, la mention de
« ministre », dans cette loi, vaut mention du
ministre du Revenu national jusqu’à ce
qu’une désignation soit faite par le gouverneur en conseil en application de l’article 2.1
de cette loi, édicté par l’article 130 de la
présente loi.
CONSEQUENTIAL AMENDMENTS
MODIFICATIONS CORRÉLATIVES
AGRICULTURE AND AGRI-FOOD
ADMINISTRATIVE MONETARY PENALTIES
ACT
LOI SUR LES SANCTIONS ADMINISTRATIVES
PÉCUNIAIRES EN MATIÈRE D’AGRICULTURE
ET D’AGROALIMENTAIRE
30. The definition “Minister” in section 2
of the Agriculture and Agri-Food Administrative Monetary Penalties Act is replaced by
the following:
30. La définition de « ministre », à l’article
2 de la Loi sur les sanctions administratives
pécuniaires en matière d’agriculture et d’agroalimentaire, est remplacée par ce qui suit :
“Minister” means
« ministre » Soit le ministre de l’Agriculture et
de l’Agroalimentaire, soit, s’agissant des questions relatives aux procès-verbaux pour violation de la législation frontalière visée au
paragraphe 11(5) de la Loi sur l’Agence
canadienne d’inspection des aliments, le solliciteur général du Canada.
« ministre »
“Minister”
LOI SUR LE DROIT POUR LA SÉCURITÉ DES
2002, ch. 9, art. 5
(a) the Minister of Agriculture and AgriFood; or
(b) with respect to a notice of violation
issued in relation to the contravention of
program legislation referred to in subsection
11(5) of the Canadian Food Inspection
Agency Act, the Solicitor General of Canada.
2002, c. 9, s. 5
AIR TRAVELLERS SECURITY CHARGE ACT
Loi sur la
Monnaie royale
canadienne
1995, ch. 40
PASSAGERS DU TRANSPORT AÉRIEN
31. The definitions “Agency” and “Commissioner” in section 2 of the Air Travellers
Security Charge Act are replaced by the
following:
31. Les définitions de « Agence » et « commissaire », à l’article 2 de la Loi sur le droit
pour la sécurité des passagers du transport
aérien, sont respectivement remplacées par ce
qui suit :
“Agency”
« Agence »
“Agency” means the Canada Revenue Agency
continued by subsection 4(1) of the Canada
Revenue Agency Act.
« Agence » L’Agence du revenu du Canada,
prorogée par le paragraphe 4(1) de la Loi sur
l’Agence du revenu du Canada.
« Agence »
“Agency”
“Commissioner”
« commissaire »
“Commissioner” means the Commissioner of
Revenue appointed under section 25 of the
Canada Revenue Agency Act.
« commissaire » Le commissaire du revenu,
nommé en application de l’article 25 de la Loi
sur l’Agence du revenu du Canada.
« commissaire »
“Commissioner”
32. Subsection 83(8) of the Act is replaced
by the following:
32. Le paragraphe 83(8) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
16
C. 38
Proof of
documents
(8) Every document purporting to have been
executed under or in the course of the administration or enforcement of this Act over the
name in writing of the Minister, the Commissioner of Customs and Revenue, the Commissioner or an officer authorized to exercise the
powers or perform the duties of the Minister
under this Act is deemed to be a document
signed, made and issued by the Minister, the
Commissioner of Customs and Revenue, the
Commissioner or the officer, unless it has been
called into question by the Minister or a person
acting for the Minister or for Her Majesty.
(8) Tout document paraissant avoir été signé
en vertu de la présente loi, ou dans le cadre de
son exécution ou contrôle d’application, au nom
ou sous l’autorité du ministre, du commissaire
des douanes et du revenu, du commissaire ou
d’un préposé autorisé à exercer les pouvoirs ou
les fonctions du ministre en vertu de la présente
loi est réputé être un document signé, fait et
délivré par le ministre, le commissaire des
douanes et du revenu, le commissaire ou le
préposé, sauf s’il a été mis en doute par le
ministre ou par une autre personne agissant pour
lui ou pour Sa Majesté.
Preuve de
documents
R.S., c. 20
(4th Supp.)
CANADA AGRICULTURAL PRODUCTS ACT
LOI SUR LES PRODUITS AGRICOLES AU
CANADA
L.R., ch. 20
(4e suppl.)
1997, c. 6, s. 39
33. Subsection 19(2) of the Canada Agricultural Products Act is replaced by the
following:
33. Le paragraphe 19(2) de la Loi sur les
produits agricoles au Canada est remplacé
par ce qui suit :
1997, ch. 6,
art. 39
Designation
(1.1) The President of the Canada Border
Services Agency may designate inspectors
under paragraph 9(2)(b) of the Canada Border
Services Agency Act for the purposes of
enforcing this Act.
(1.1) Le président de l’Agence des services
frontaliers du Canada peut, en vertu de l’alinéa
9(2)b) de la Loi sur l’Agence des services
frontaliers du Canada, désigner des inspecteurs
chargés du contrôle d’application de la présente
loi.
Désignations
Certificate to be
produced
(2) Inspectors shall be given certificates in a
form established by the President of the
Canadian Food Inspection Agency or the
President of the Canada Border Services
Agency, as the case may be, attesting to their
designation and, on entering any place under
this Act, an inspector shall show the certificate
to the person in charge of the place on request.
(2) Chaque inspecteur reçoit un certificat
établi en la forme fixée par le président de
l’Agence canadienne d’inspection des aliments
ou par le président de l’Agence des services
frontaliers du Canada, selon le cas, et attestant
sa qualité, qu’il présente, sur demande, au
responsable des lieux qui font l’objet de sa
visite.
Production du
certificat
1999, c. 17
CANADA CUSTOMS AND REVENUE AGENCY
ACT
LOI SUR L’AGENCE DES DOUANES ET DU
REVENU DU CANADA
34. The long title of the Canada Customs
and Revenue Agency Act is replaced by the
following:
34. Le titre intégral de la Loi sur l’Agence
des douanes et du revenu du Canada est
remplacé par ce qui suit :
An Act to continue the Canada Revenue
Agency and to amend and repeal other
Acts as a consequence
Loi portant prorogation de l’Agence du revenu
du Canada, et modifiant et abrogeant
certaines lois en conséquence
35. Section 1 of the Act is replaced by the
following:
35. L’article 1 de la même loi est remplacé
par ce qui suit :
1. This Act may be cited as the Canada
Revenue Agency Act.
1. Loi sur l’Agence du revenu du Canada.
Short title
53-54 ELIZ. II
1999, ch. 17
Titre abrégé
2004-2005
Agence des services frontaliers du Canada
ch. 38
17
36. (1) The definition “législation fiscale
et douanière” in section 2 of the French
version of the Act is repealed.
36. (1) La définition de « législation fiscale
et douanière », à l’article 2 de la version
française de la même loi, est abrogée.
(2) The definition “Agency” in section 2 of
the Act is replaced by the following:
(2) La définition de « Agence », à l’article
2 de la même loi, est remplacée par ce qui
suit :
“Agency”
« Agence »
“Agency” means the Canada Revenue Agency
continued by subsection 4(1).
« Agence » L’Agence du revenu du Canada,
prorogée par le paragraphe 4(1).
« Agence »
“Agency”
2002, c. 22,
s. 322
(3) Paragraph (a) of the definition “program legislation” in section 2 of the English
version of the Act is replaced by the
following:
(3) L’alinéa a) de la définition de « program legislation », à l’article 2 de la version
anglaise de la même loi, est remplacé par ce
qui suit :
2002, ch. 22,
art. 322
(a) that the Governor in Council or Parliament authorizes the Minister, the Agency, the
Commissioner or an employee of the Agency
to administer or enforce, including the Air
Travellers Security Charge Act, the Customs
Act, the Excise Act, the Excise Act, 2001, the
Excise Tax Act and the Income Tax Act; or
(a) that the Governor in Council or Parliament authorizes the Minister, the Agency, the
Commissioner or an employee of the Agency
to administer or enforce, including the Air
Travellers Security Charge Act, the Customs
Act, the Excise Act, the Excise Act, 2001, the
Excise Tax Act and the Income Tax Act; or
(4) Section 2 of the French version of the
Act is amended by adding the following in
alphabetical order:
(4) L’article 2 de la version française de la
même loi est modifié par adjonction, selon
l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
« législation fiscale » Tout ou partie d’une autre
loi fédérale ou de ses textes d’application :
« législation fiscale » Tout ou partie d’une autre
loi fédérale ou de ses textes d’application :
a) dont le ministre, l’Agence, le commissaire
ou un employé de l’Agence est autorisé par le
Parlement ou le gouverneur en conseil à
assurer ou contrôler l’application, notamment
la Loi sur le droit pour la sécurité des
passagers du transport aérien, la Loi sur les
douanes, la Loi sur l’accise, la Loi de 2001
sur l’accise, la Loi sur la taxe d’accise et la
Loi de l’impôt sur le revenu;
a) dont le ministre, l’Agence, le commissaire
ou un employé de l’Agence est autorisé par le
Parlement ou le gouverneur en conseil à
assurer ou contrôler l’application, notamment
la Loi sur le droit pour la sécurité des
passagers du transport aérien, la Loi sur les
douanes, la Loi sur l’accise, la Loi de 2001
sur l’accise, la Loi sur la taxe d’accise et la
Loi de l’impôt sur le revenu;
b) en vertu desquels le ministre ou un autre
ministre autorise l’Agence, le commissaire ou
un employé de l’Agence à appliquer un
programme ou à exercer une activité.
b) en vertu desquels le ministre ou un autre
ministre autorise l’Agence, le commissaire ou
un employé de l’Agence à appliquer un
programme ou à exercer une activité.
37. The heading before section 4 of the Act
is replaced by the following:
37. L’intertitre précédant l’article 4 de la
même loi est remplacé par ce qui suit :
CONTINUATION AND MANDATE OF THE
AGENCY
PROROGATION ET MISSION DE
L’AGENCE
38. Subsection 4(1) of the Act is replaced
by the following:
38. Le paragraphe 4(1) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
2002, c. 22,
s. 322
« législation
fiscale »
“program
legislation”
2002, ch. 22,
art. 322
« législation
fiscale »
“program
legislation”
18
C. 38
53-54 ELIZ. II
Continuation
4. (1) The Canada Customs and Revenue
Agency is continued as a body corporate under
the name of the Canada Revenue Agency.
4. (1) L’Agence des douanes et du revenu du
Canada, dotée de la personnalité morale, est
prorogée sous le nom d’Agence du revenu du
Canada.
39. Paragraph 5(1)(a) of the French version of the Act is replaced by the following:
39. L’alinéa 5(1)a) de la version française
de la même loi est remplacé par ce qui suit :
a) de fournir l’appui nécessaire à l’application et au contrôle d’application de la
législation fiscale;
a) de fournir l’appui nécessaire à l’application et au contrôle d’application de la
législation fiscale;
40. (1) Paragraph 6(1)(a) of the Act is
repealed.
40. (1) L’alinéa 6(1)a) de la même loi est
abrogé.
(2) Subsection 6(1) of the Act is amended
by striking out the word “and” at the end of
paragraph (d) and by adding the following
after paragraph (d):
(2) Le paragraphe 6(1) de la même loi est
modifié par adjonction, après l’alinéa d), de
ce qui suit :
(d.1) the collection of debts due to Her
Majesty under Part V.1 of the Customs Act;
and
d.1) à la perception des créances de Sa
Majesté sous le régime de la partie V.1 de
la Loi sur les douanes;
2002, c. 22,
s. 323
41. Section 7 of the Act is replaced by the
following:
41. L’article 7 de la même loi est remplacé
par ce qui suit :
2002, ch. 22,
art. 323
Designation of
officers
7. The Minister may designate any person, or
person within a class of persons, as an officer as
defined in section 2 of the Excise Act or section
2 of the Excise Act, 2001 to exercise any powers
or perform any duties and functions of an officer
under those Acts that the Minister may specify.
7. Le ministre peut désigner toute personne,
nommément ou par catégorie, comme préposé
au sens de l’article 2 de la Loi sur l’accise ou de
l’article 2 de la Loi de 2001 sur l’accise en vue
de l’exercice des attributions de ces postes que
peut préciser le ministre.
Désignation par
le ministre
42. Section 9 of the French version of the
Act is replaced by the following:
42. L’article 9 de la version française de la
même loi est remplacé par ce qui suit :
Instructions sur
l’exercice des
attributions
9. Le ministre peut donner des instructions
au commissaire ou à toute autre personne sur
l’exercice de celles de ses attributions qui leur
sont confiées soit au titre des paragraphes 8(1)
ou (4), soit sous le régime de la législation
fiscale.
9. Le ministre peut donner des instructions
au commissaire ou à toute autre personne sur
l’exercice de celles de ses attributions qui leur
sont confiées soit au titre des paragraphes 8(1)
ou (4), soit sous le régime de la législation
fiscale.
Instructions sur
l’exercice des
attributions
2004, c. 16,
s. 4(F)
43. Subsection 26(1) of the Act is replaced
by the following:
43. Le paragraphe 26(1) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
2004, ch. 16,
art. 4(F)
Appointment
and tenure of
Deputy
Commissioner
26. (1) A Deputy Commissioner of Revenue
may be appointed by the Governor in Council to
hold office during pleasure for a term of not
more than five years, which term may be
renewed for one or more further terms of not
more than five years each.
26. (1) Le gouverneur en conseil peut nommer un commissaire délégué du revenu à titre
amovible pour un mandat maximal de cinq ans.
Celui-ci peut recevoir un ou plusieurs nouveaux
mandats d’au plus cinq ans chacun.
Nomination et
mandat du
commissaire
délégué
44. Section 33 of the French version of the
Act is replaced by the following:
44. L’article 33 de la version française de
la même loi est remplacé par ce qui suit :
Prorogation de
l’Agence
2004-2005
Fonctions
consultatives
Confidentialité
de certains
renseignements
Authorization by
Commissioner
Obligation de
renseigner les
organismes
fédéraux
Agence des services frontaliers du Canada
ch. 38
33. Il peut conseiller le ministre sur les
questions liées à l’application et au contrôle
d’application, en général, de la législation
fiscale.
33. Il peut conseiller le ministre sur les
questions liées à l’application et au contrôle
d’application, en général, de la législation
fiscale.
45. Paragraphs 34(a) and (b) of the French
version of the Act are replaced by the
following:
45. Les alinéas 34a) et b) de la version
française de la même loi sont remplacés par
ce qui suit :
a) à l’exercice des attributions soit qui leur
sont conférées ou déléguées sous le régime de
la législation fiscale ou d’une loi provinciale,
soit qu’ils sont autorisés à exercer au nom du
ministre sous le régime de la présente loi;
a) à l’exercice des attributions soit qui leur
sont conférées ou déléguées sous le régime de
la législation fiscale ou d’une loi provinciale,
soit qu’ils sont autorisés à exercer au nom du
ministre sous le régime de la présente loi;
b) à l’application ou au contrôle d’application de la législation fiscale.
b) à l’application ou au contrôle d’application de la législation fiscale.
46. Section 35 of the French version of the
Act is replaced by the following:
46. L’article 35 de la version française de
la même loi est remplacé par ce qui suit :
35. La présente loi n’a pas pour effet
d’autoriser la divulgation au conseil de renseignements qui, même indirectement, révèlent
l’identité de la personne, de l’organisation ou de
l’entreprise commerciale à laquelle ils ont trait
et qui ont été soit obtenus sous le régime de la
législation fiscale ou d’une loi provinciale, soit
préparés à partir de renseignements ainsi
obtenus.
35. La présente loi n’a pas pour effet
d’autoriser la divulgation au conseil de renseignements qui, même indirectement, révèlent
l’identité de la personne, de l’organisation ou de
l’entreprise commerciale à laquelle ils ont trait
et qui ont été soit obtenus sous le régime de la
législation fiscale ou d’une loi provinciale, soit
préparés à partir de renseignements ainsi
obtenus.
47. Subsection 37(1) of the Act is replaced
by the following:
47. Le paragraphe 37(1) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
37. (1) The Commissioner may authorize
any person, subject to any terms and conditions
that the Commissioner may specify, to exercise
or perform on behalf of the Commissioner any
power, duty or function of the Commissioner
under this Act or any other Act.
37. (1) Le commissaire peut autoriser toute
personne à exercer en son nom, selon les
modalités et dans les limites qu’il fixe, les
attributions qu’il exerce sous le régime de la
présente loi ou de toute autre loi.
48. Subsection 39(1) of the French version
of the Act is replaced by the following:
48. Le paragraphe 39(1) de la version
française de la même loi est remplacé par
ce qui suit :
39. (1) Sous réserve des dispositions de la
législation fiscale et de la Loi sur la protection
des renseignements personnels relatives à la
confidentialité, le commissaire est tenu de
fournir, aux ministères et organismes fédéraux
pour le compte desquels l’Agence applique un
programme ou exerce une activité, l’information
nécessaire à l’évaluation du programme ou de
l’activité et à l’élaboration des orientations
correspondantes.
39. (1) Sous réserve des dispositions de la
législation fiscale et de la Loi sur la protection
des renseignements personnels relatives à la
confidentialité, le commissaire est tenu de
fournir, aux ministères et organismes fédéraux
pour le compte desquels l’Agence applique un
programme ou exerce une activité, l’information
nécessaire à l’évaluation du programme ou de
l’activité et à l’élaboration des orientations
correspondantes.
19
Fonctions
consultatives
Confidentialité
de certains
renseignements
Autorisation du
commissaire
Obligation de
renseigner les
organismes
fédéraux
20
Obligation de
renseigner les
gouvernements
provinciaux
Restriction
Agreements to
administer a tax
1997, c. 6
Role of Canada
Border Services
Agency
C. 38
53-54 ELIZ. II
49. Subsection 40(1) of the French version
of the Act is replaced by the following:
49. Le paragraphe 40(1) de la version
française de la même loi est remplacé par
ce qui suit :
40. (1) Sous réserve des dispositions de la
législation fiscale et de la Loi sur la protection
des renseignements personnels relatives à la
confidentialité, le commissaire est tenu de
fournir aux gouvernements provinciaux pour le
compte desquels l’Agence applique un programme, administre une taxe ou un impôt ou
exerce une activité, l’information nécessaire à
l’évaluation du programme, de la taxe, de
l’impôt ou de l’activité et à l’élaboration des
orientations correspondantes.
40. (1) Sous réserve des dispositions de la
législation fiscale et de la Loi sur la protection
des renseignements personnels relatives à la
confidentialité, le commissaire est tenu de
fournir, aux gouvernements provinciaux
pour le compte desquels l’Agence applique un
programme, administre une taxe ou un impôt ou
exerce une activité, l’information nécessaire à
l’évaluation du programme, de la taxe, de
l’impôt ou de l’activité et à l’élaboration des
orientations correspondantes.
50. Subsection 60(3) of the French version
of the Act is replaced by the following:
50. Le paragraphe 60(3) de la version
française de la même loi est remplacé par
ce qui suit :
(3) Ne constituent pas des recettes d’exploitation les taxes, impôts, droits, pénalités et
intérêts perçus sous le régime de la législation
fiscale ou d’une loi provinciale, ni les sommes
perçues pour le compte d’un ministère, gouvernement ou organisme public.
(3) Ne constituent pas des recettes d’exploitation les taxes, impôts, droits, pénalités et
intérêts perçus sous le régime de la législation
fiscale ou d’une loi provinciale, ni les sommes
perçues pour le compte d’un ministère, gouvernement ou organisme public.
51. Subsection 63(1) of the Act is replaced
by the following:
51. Le paragraphe 63(1) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
63. (1) The Agency may enter into or amend
an agreement with a provincial, territorial or
aboriginal government to administer a tax or
other fiscal measure if the agreement is in
accordance with guidelines relating to agreements of that kind established jointly by the
Minister and the Minister of Finance.
63. (1) L’Agence peut conclure une entente
avec le gouvernement d’une province ou d’un
territoire ou un gouvernement autochtone pour
l’administration d’une taxe, d’un impôt ou
d’une autre mesure fiscale, ou modifier une
telle entente, si celle-ci est conforme aux
directives établies conjointement par le ministre
et le ministre des Finances relativement à ce
type d’entente.
52. Section 186 of the Act and the heading
before it are repealed.
52. L’article 186 de la même loi et
l’intertitre le précédant sont abrogés.
CANADIAN FOOD INSPECTION AGENCY ACT
LOI SUR L’AGENCE CANADIENNE
D’INSPECTION DES ALIMENTS
53. Section 11 of the Canadian Food
Inspection Agency Act is amended by adding
the following after subsection (4):
53. L’article 11 de la Loi sur l’Agence
canadienne d’inspection des aliments est
modifié par adjonction, après le paragraphe
(4), de ce qui suit :
(5) The Canada Border Services Agency is
responsible for the enforcement of the program
legislation referred to in paragraph (b) of the
definition “program legislation” in section 2 of
(5) L’Agence des services frontaliers du
Canada est chargée du contrôle d’application
de la législation frontalière visée à l’alinéa b) de
la définition de ce terme à l’article 2 de la Loi
Obligation de
renseigner les
gouvernements
provinciaux
Restriction
Entente pour
l’administration
d’une taxe ou
d’un impôt
1997, ch. 6
Agence des
services
frontaliers du
Canada
2004-2005
R.S., c. 47
(4th Supp.)
“President”
« président »
Agence des services frontaliers du Canada
ch. 38
the Canada Border Services Agency Act as that
program legislation relates to the delivery of
passenger and initial import inspection services
performed at airports and other Canadian border
points other than import service centres.
sur l’Agence des services frontaliers du Canada
en ce qui a trait à l’inspection en première ligne
des voyageurs et des produits importés dans les
aéroports et dans les postes frontaliers canadiens, à l’exclusion des centres de service à
l’importation.
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE
TRIBUNAL ACT
LOI SUR LE TRIBUNAL CANADIEN DU
54. Subsection 2(1) of the Canadian International Trade Tribunal Act is amended by
adding the following in alphabetical order:
54. Le paragraphe 2(1) de la Loi sur le
Tribunal canadien du commerce extérieur est
modifié par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
“President” means the President of the Canada
Border Services Agency appointed under subsection 7(1) of the Canada Border Services
Agency Act.
« président » Le président de l’Agence des
services frontaliers du Canada, nommé en
application du paragraphe 7(1) de la Loi sur
l’Agence des services frontaliers du Canada.
55. Every reference to the “Commissioner
of Customs and Revenue” or the “Commissioner” in the following provisions of the Act
is replaced by a reference to the “President”:
55. Dans les passages ci-après de la même
loi, « commissaire des douanes et du revenu » et « commissaire » sont remplacés par
« président » :
COMMERCE EXTÉRIEUR
(a) subsections 26(4) and (5);
a) les paragraphes 26(4) et (5);
(b) subsections 28(1) and (2); and
b) les paragraphes 28(1) et (2);
(c) paragraph 49(b).
c) l’alinéa 49b).
21
L.R., ch. 47
(4e suppl.)
« président »
“President”
Application
56. Subsections 2(1), 26(4) and (5) and
28(1) and (2) and paragraph 49(b) of the
Canadian International Trade Tribunal Act, as
amended by sections 54 and 55 of this Act,
apply to goods of a NAFTA country, as
defined in subsection 2(2) of that Act.
56. Les paragraphes 2(1), 26(4) et (5) et
28(1) et (2) et l’alinéa 49b) de la Loi sur le
Tribunal canadien du commerce extérieur,
modifiés par les articles 54 et 55 de la
présente loi, s’appliquent aux marchandises
d’un pays ALÉNA, au sens du paragraphe
2(2) de cette loi.
Application
1994, c. 31
DEPARTMENT OF CITIZENSHIP AND
IMMIGRATION ACT
LOI SUR LE MINISTÈRE DE LA
CITOYENNETÉ ET DE L’IMMIGRATION
1994, ch. 31
57. Section 4 of the Department of Citizenship and Immigration Act is replaced by the
following:
57. L’article 4 de la Loi sur le ministère de
la Citoyenneté et de l’Immigration est remplacé par ce qui suit :
4. The powers, duties and functions of the
Minister extend to and include all matters over
which Parliament has jurisdiction relating to
citizenship and immigration and that are not by
law assigned to any other department, board or
agency of the Government of Canada.
4. Les pouvoirs et fonctions du ministre
s’étendent de façon générale à tous les domaines
de compétence du Parlement liés à la citoyenneté et à l’immigration et non attribués de droit
à d’autres ministères ou organismes fédéraux.
Powers, duties
and functions of
Minister
Compétence
générale
22
C. 38
53-54 ELIZ. II
R.S., c. C-46
CRIMINAL CODE
CODE CRIMINEL
L.R., ch. C-46
2002, c. 22,
s. 324
58. (1) Paragraph (d) of the definition
“peace officer” in section 2 of the Criminal
Code is replaced by the following:
58. (1) L’alinéa d) de la définition de
« agent de la paix », à l’article 2 du Code
criminel, est remplacé par ce qui suit :
2002, ch. 22,
art. 324
(d) an officer within the meaning of the
Customs Act, the Excise Act or the Excise Act,
2001, or a person having the powers of such
an officer, when performing any duty in the
administration of any of those Acts,
d) tout fonctionnaire ou personne possédant
les pouvoirs d’un agent sous le régime de la
Loi sur les douanes ou d’un préposé sous le
régime de la Loi sur l’accise ou de la Loi de
2001 sur l’accise lorsqu’il exerce une fonction en application d’une de ces lois;
(d.1) an officer authorized under subsection
138(1) of the Immigration and Refugee
Protection Act,
2001, c. 41,
s. 2(2)
d.1) tout agent autorisé au titre du paragraphe 138(1) de la Loi sur l’immigration et
la protection des réfugiés;
(2) The definition “justice system participant” in section 2 of the Act is amended by
replacing subparagraph (b)(ix) with the
following:
(2) Le sous-alinéa b)(ix) de la définition de
« personne associée au système judiciaire », à
l’article 2 de la même loi, est remplacé par ce
qui suit :
(ix) an employee of the Canada Revenue
Agency who is involved in the investigation of an offence under an Act of
Parliament,
(ix) le membre du personnel de l’Agence
du revenu du Canada qui participe à une
enquête relative à une infraction à une loi
fédérale,
(ix.1) an employee of the Canada Border
Services Agency who is involved in the
investigation of an offence under an Act of
Parliament,
(ix.1) le membre du personnel de l’Agence des services frontaliers du Canada
qui participe à une enquête relative à une
infraction à une loi fédérale,
2001, ch. 41,
par. 2(2)
R.S., c. C-51
CULTURAL PROPERTY EXPORT AND
IMPORT ACT
LOI SUR L’EXPORTATION ET
L’IMPORTATION DE BIENS CULTURELS
L.R., ch. C-51
1999, c. 17,
s. 121
59. Section 5 of the Cultural Property
Export and Import Act is replaced by the
following:
59. L’article 5 de la Loi sur l’exportation et
l’importation de biens culturels est remplacé
par ce qui suit :
1999, ch. 17,
art. 121
Designation of
permit officers
5. The Minister, with the approval of the
Solicitor General of Canada, may designate any
persons or classes of persons employed by the
Canada Border Services Agency as permit
officers to receive applications for export
permits and to issue export permits under this
Act.
5. Le ministre peut, avec l’approbation du
solliciteur général du Canada, désigner, parmi le
personnel de l’Agence des services frontaliers
du Canada, des agents chargés de délivrer les
licences sur demande conformément à la
présente loi.
Désignation des
agents
R.S., c. 1
(2nd Supp.)
CUSTOMS ACT
LOI SUR LES DOUANES
1999, c. 17,
s. 123(2)
60. (1) The definition “Commissioner” in
subsection 2(1) of the Customs Act is
repealed.
60. (1) La définition de « commissaire »,
au paragraphe 2(1) de la Loi sur les douanes,
est abrogée.
L.R., ch. 1
(2e suppl.)
1999, ch. 17,
par. 123(2)
2004-2005
Agence des services frontaliers du Canada
ch. 38
23
2001, c. 25,
s. 1(2)
(2) The definitions “Agency” and “Minister” in subsection 2(1) of the Act are replaced
by the following:
(2) Les définitions de « Agence » et « ministre », au paragraphe 2(1) de la même loi,
sont remplacées par ce qui suit :
2001, ch. 25,
par. 1(2)
“Agency”
« Agence »
“Agency” means the Canada Border Services
Agency;
« Agence » L’Agence des services frontaliers du
Canada.
« Agence »
“Agency”
“Minister”
« ministre »
“Minister” means, except in Part V.1, the
Solicitor General of Canada;
« ministre » Sauf dans la partie V.1, le solliciteur
général du Canada.
« ministre »
“Minister”
(3) Subsection 2(1) of the Act is amended
by adding the following in alphabetical
order:
(3) Le paragraphe 2(1) de la même loi est
modifié par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
“President”
« président »
“President” means the President of the Canada
Border Services Agency appointed under subsection 7(1) of the Canada Border Services
Agency Act;
« président » Le président de l’Agence, nommé
en application du paragraphe 7(1) de la Loi sur
l’Agence des services frontaliers du Canada.
« président »
“President”
2001, c. 25,
s. 1(4)(F)
(4) Subsection 2(3) of the Act is replaced
by the following:
(4) Le paragraphe 2(3) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
2001, ch. 25,
par. 1(4)(F)
Powers, duties
and functions of
President
(3) Any power, duty or function of the
President under this Act may be exercised or
performed by any person, or by any officer
within a class of officers, authorized by the
President to do so and, if so exercised or
performed, is deemed to have been exercised or
performed by the President.
(3) Les attributions conférées au président
par la présente loi peuvent être exercées par
toute personne qu’il autorise à agir ainsi ou par
tout agent appartenant à une catégorie d’agents
qu’il autorise à agir ainsi. Les attributions ainsi
exercées sont réputées l’avoir été par le
président.
Attributions du
président
(5) Section 2 of the Act is amended by
adding the following after subsection (4):
(5) L’article 2 de la même loi est modifié
par adjonction, après le paragraphe (4), de ce
qui suit :
Delegation by
Minister
(5) The Minister may authorize a person
employed by the Canada Revenue Agency, or a
class of those persons, to exercise powers or
perform duties of the Minister, including any
judicial or quasi-judicial powers or duties of the
Minister, under this Act.
(5) Le ministre peut autoriser toute personne
employée par l’Agence du revenu du Canada,
nommément ou au titre de son appartenance à
une catégorie donnée, à exercer les pouvoirs et
fonctions, y compris les pouvoirs et fonctions
judiciaires ou quasi-judiciaires, qui lui sont
conférés en vertu de la présente loi.
Délégation par le
ministre
Delegation by
Minister of
National
Revenue
(6) The Minister of National Revenue may
authorize a person employed by the Canada
Revenue Agency or the Agency, or a class of
those persons, to exercise powers or perform
duties of that Minister, including any judicial or
quasi-judicial powers or duties of that Minister,
under this Act.
(6) Le ministre du Revenu national peut
autoriser toute personne employée par l’Agence
du revenu du Canada ou par l’Agence, nommément ou au titre de son appartenance à une
catégorie donnée, à exercer les pouvoirs et
fonctions, y compris les pouvoirs et fonctions
judiciaires ou quasi-judiciaires, qui lui sont
conférés en vertu de la présente loi.
Délégation par le
ministre du
Revenu national
2001, c. 25, s. 3
61. Subsection 3.3(1) of the Act is replaced
by the following:
61. Le paragraphe 3.3(1) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
2001, ch. 25,
art. 3
24
C. 38
53-54 ELIZ. II
Waiver of
penalty or
interest
3.3 (1) Except with respect to the collection
of any debt due to Her Majesty under Part V.1,
the Minister or any officer designated by the
President for the purposes of this section may at
any time waive or cancel all or any portion of
any penalty or interest otherwise payable by a
person under this Act.
3.3 (1) Sauf à l’égard de la perception de
toute créance de Sa Majesté sous le régime de la
partie V.1, le ministre ou l’agent que le président
charge de l’application du présent article peut,
en tout temps, annuler tout ou partie des
pénalités ou intérêts à payer par ailleurs par
une personne en application de la présente loi,
ou y renoncer.
Renonciation
aux pénalités ou
aux intérêts
1992, c. 28,
s. 2(1)
62. Subsection 3.4(1) of the Act is replaced
by the following:
62. Le paragraphe 3.4(1) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
1992, ch. 28,
par. 2(1)
Additional
security
3.4 (1) Where security has been given to the
Minister by a person under a provision of this
Act and the Minister or any officer (in this
section referred to as a “designated officer”)
designated by the President for the purposes of
this section determines that the security that has
been given is no longer adequate, the Minister
or a designated officer may, by notice served
personally or by registered or certified mail,
require additional security to be given by or on
behalf of the person within such reasonable time
as may be stipulated in the notice.
3.4 (1) Si le ministre ou l’agent que le
président charge de l’application du présent
article décide que la garantie qu’une personne a
donnée au ministre en application d’une disposition de la présente loi n’est plus suffisante, le
ministre ou l’agent peut, par avis signifié à
personne ou envoyé par courrier recommandé
ou certifié, exiger qu’une garantie supplémentaire soit donnée par la personne ou en son nom
dans le délai raisonnable fixé dans l’avis.
Garantie
supplémentaire
1992, c. 28,
s. 5(1)
63. Subsection 32(7) of the Act is replaced
by the following:
63. Le paragraphe 32(7) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
1992, ch. 28,
par. 5(1)
Authorization to
account
(7) The Minister or an officer designated by
the President for the purposes of this subsection
may authorize any person not resident in
Canada to account for goods under this section,
in such circumstances and under such conditions as may be prescribed, in lieu of the
importer or owner of those goods.
(7) Le ministre ou l’agent que le président
charge de l’application du présent paragraphe
peut autoriser une personne qui ne réside pas au
Canada à faire une déclaration en détail ou
provisoire de marchandises en vertu du présent
article, dans les circonstances et dans les
conditions prévues par règlement, au lieu de
leur importateur ou de leur propriétaire.
Autorisation
1992, c. 28,
s. 7(1)
64. Section 33.2 of the Act is replaced by
the following:
64. L’article 33.2 de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
1992, ch. 28,
par. 7(1)
Notice requiring
accounting
33.2 The Minister or any officer designated
by the President for the purposes of this section
may, by notice served personally or by registered or certified mail, require any person to
account, within such reasonable time as may be
stipulated in the notice, in the manner described
in paragraph 32(1)(a), for any goods as may be
designated in the notice.
33.2 Le destinataire d’une mise en demeure
du ministre ou de l’agent que le président charge
de l’application du présent article, signifiée à
personne ou envoyée par courrier recommandé
ou certifié, est tenu de faire, selon les modalités
visées à l’alinéa 32(1)a) et dans le délai
raisonnable fixé dans la mise en demeure, une
déclaration en détail des marchandises indiquées dans la mise en demeure.
Mise en demeure
de faire une
déclaration en
détail
1992, c. 28,
s. 7(1)
65. Section 33.5 of the Act is replaced by
the following:
65. L’article 33.5 de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
1992, ch. 28,
par. 7(1)
2004-2005
Agence des services frontaliers du Canada
ch. 38
25
Notice requiring
payment
33.5 The Minister or any officer designated
by the President for the purposes of this section
may, by notice served personally or by registered or certified mail, require any person to pay
any amount owing as duties, within such
reasonable time as may be stipulated in the
notice, on any goods as may be designated in
the notice.
33.5 Le destinataire d’une mise en demeure
du ministre ou de l’agent que le président charge
de l’application du présent article, signifiée à
personne ou envoyée par courrier recommandé
ou certifié, est tenu de verser, dans le délai
raisonnable fixé dans la mise en demeure, toute
somme due à titre de droits sur les marchandises
indiquées dans la mise en demeure.
Mise en demeure
de payer
1992, c. 28,
s. 7(1)
66. Subsection 33.7(1) of the Act is replaced by the following:
66. Le paragraphe 33.7(1) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
1992, ch. 28,
par. 7(1)
Extension of
time
33.7 (1) The Minister or any officer designated by the President for the purposes of this
section may at any time extend in writing the
time prescribed by the regulations made under
this Part for the accounting of goods or the
payment of any amount owing as duties.
33.7 (1) Le ministre ou l’agent que le
président charge de l’application du présent
article peut, en tout temps, proroger par écrit le
délai prévu par les règlements d’application de
la présente partie pour la déclaration en détail de
marchandises ou le paiement d’une somme due
à titre de droits.
Prorogation du
délai
1993, c. 44, s. 83
67. The portion of subsection 35.02(2) of
the Act before paragraph (a) is replaced by
the following:
67. Le passage du paragraphe 35.02(2) de
la même loi précédant l’alinéa a) est remplacé
par ce qui suit :
1993, ch. 44,
art. 83
Notice requiring
marking or
compliance
(2) The Minister or any officer designated by
the President for the purposes of this section
may, by notice served personally or by registered mail, require any person
(2) Le destinataire d’une mise en demeure du
ministre ou de l’agent que le président charge de
l’application du présent article, signifiée à
personne ou envoyée par courrier recommandé
ou certifié, est tenu :
Mise en demeure
de marquer
2001, c. 25, s. 32
68. The portion of subsection 42(2) of the
Act before paragraph (a) is replaced by the
following:
68. Le passage du paragraphe 42(2) de la
même loi précédant l’alinéa a) est remplacé
par ce qui suit :
2001, ch. 25,
art. 32
Inspections
(2) An officer, or an officer within a class of
officers, designated by the President for the
purposes of this section, may at all reasonable
times, for any purpose related to the administration or enforcement of this Act,
(2) L’agent chargé par le président, individuellement ou au titre de son appartenance à
une catégorie d’agents, de l’application du
présent article peut à toute heure convenable,
pour l’application et l’exécution de la présente
loi :
Enquêtes
2001, c. 25, s. 33
69. Section 42.01 of the Act is replaced by
the following:
69. L’article 42.01 de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
2001, ch. 25,
art. 33
Methods of
verification
42.01 An officer, or an officer within a class
of officers, designated by the President for the
purposes of this section may conduct a
verification of origin (other than a verification
of origin referred to in section 42.1), verification
of tariff classification or verification of value for
duty in respect of imported goods in the manner
that is prescribed and may for that purpose at all
reasonable times enter any prescribed premises.
42.01 L’agent chargé par le président, individuellement ou au titre de son appartenance à
une catégorie d’agents, de l’application du
présent article peut effectuer la vérification de
l’origine des marchandises importées, autres
que celles visées à l’article 42.1, ou la
vérification de leur classement tarifaire ou de
leur valeur en douane selon les modalités
Méthodes de
vérification
26
C. 38
53-54 ELIZ. II
réglementaires; à cette fin, il a accès aux lieux
désignés par règlement à toute heure convenable.
1997, c. 14, s. 38
70. The portion of subsection 42.1(1) of
the Act before paragraph (a) is replaced by
the following:
70. Le passage du paragraphe 42.1(1) de
la même loi précédant l’alinéa a) est remplacé
par ce qui suit :
1997, ch. 14,
art. 38
Methods of
verification
42.1 (1) Any officer, or any officer within a
class of officers, designated by the President for
the purposes of this section, or any person, or
any person within a class of persons, designated
by the President to act on behalf of such an
officer, may, subject to the prescribed conditions,
42.1 (1) L’agent chargé par le président,
individuellement ou au titre de son appartenance
à une catégorie d’agents, de l’application du
présent article ou la personne désignée par le
président, individuellement ou au titre de son
appartenance à une catégorie, pour agir pour le
compte d’un tel agent peut, sous réserve des
conditions réglementaires :
Méthodes de
vérification
2001, c. 25, s. 36
71. The portion of subsection 43.1(1) of
the Act before paragraph (a) is replaced by
the following:
71. Le passage du paragraphe 43.1(1) de
la même loi précédant l’alinéa a) est remplacé
par ce qui suit :
2001, ch. 25,
art. 36
Advance rulings
43.1 (1) Any officer, or any officer within a
class of officers, designated by the President for
the purposes of this section shall, before goods
are imported, on application by any member of
a prescribed class that is made within the
prescribed time, in the prescribed manner and
in the prescribed form containing the prescribed
information, give an advance ruling with respect
to
43.1 (1) L’agent chargé par le président,
individuellement ou au titre de son appartenance
à une catégorie d’agents, de l’application du
présent article est tenu, sur demande d’un
membre d’une catégorie réglementaire présentée dans le délai réglementaire, selon les
modalités réglementaires, en la forme et avec
les renseignements déterminés par le ministre,
de rendre, avant l’importation de marchandises,
une décision anticipée :
Décisions
anticipées
2001, c. 25,
s. 39(1)
72. Subsection 57.01(1) of the Act is
replaced by the following:
72. Le paragraphe 57.01(1) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
2001, ch. 25,
par. 39(1)
Marking
determination
57.01 (1) Any officer, or any officer within a
class of officers, designated by the President for
the purposes of this section may, at or before the
time goods imported from a NAFTA country are
accounted for under subsection 32(1), (3) or (5),
in the prescribed manner and subject to the
prescribed conditions, make a determination as
to whether the goods have been marked in the
manner referred to in section 35.01.
57.01 (1) L’agent chargé par le président,
individuellement ou au titre de son appartenance
à une catégorie d’agents, de l’application du
présent article, peut, au plus tard au moment de
la déclaration en détail des marchandises
importées d’un pays ALÉNA faite en vertu
des paragraphes 32(1), (3) ou (5), selon les
modalités réglementaires et sous réserve des
conditions réglementaires, décider si les marchandises ont été marquées conformément à
l’article 35.01.
Décision sur la
conformité des
marques
1997, c. 36,
s. 166
73. Subsection 58(1) of the Act is replaced
by the following:
73. Le paragraphe 58(1) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
1997, ch. 36,
art. 166
Determination
by officer
58. (1) Any officer, or any officer within a
class of officers, designated by the President for
the purposes of this section, may determine the
58. (1) L’agent chargé par le président,
individuellement ou au titre de son appartenance
à une catégorie d’agents, de l’application du
présent article peut déterminer l’origine, le
Détermination
de l’agent
2004-2005
Agence des services frontaliers du Canada
ch. 38
27
origin, tariff classification and value for duty of
imported goods at or before the time they are
accounted for under subsection 32(1), (3) or (5).
classement tarifaire et la valeur en douane des
marchandises importées au plus tard au moment
de leur déclaration en détail faite en vertu des
paragraphes 32(1), (3) ou (5).
2001, c. 25,
s. 41(1)
74. The portion of subsection 59(1) of the
Act before paragraph (a) is replaced by the
following:
74. Le passage du paragraphe 59(1) de la
même loi précédant l’alinéa a) est remplacé
par ce qui suit :
2001, ch. 25,
par. 41(1)
Re-determination or further redetermination
59. (1) An officer, or any officer within a
class of officers, designated by the President for
the purposes of this section may
59. (1) L’agent chargé par le président,
individuellement ou au titre de son appartenance
à une catégorie d’agents, de l’application du
présent article peut :
Révision et
réexamen
75. Section 97.21 of the Act is amended by
adding the following in alphabetical order:
75. L’article 97.21 de la même loi est
modifié par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
“Commissioner”
« commissaire »
“Commissioner” means the Commissioner of
Revenue appointed under section 25 of the
Canada Revenue Agency Act.
« commissaire » Le commissaire du revenu,
nommé en application de l’article 25 de la Loi
sur l’Agence du revenu du Canada.
« commissaire »
“Commissioner”
“Minister”
« ministre »
“Minister” means the Minister of National
Revenue.
« ministre » Le ministre du Revenu national.
« ministre »
“Minister”
76. The Act is amended by adding the
following after section 97.21:
76. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 97.21, de ce qui suit :
ANCILLARY POWERS
POUVOIRS DU MINISTRE
97.211 (1) The Minister may, for the purposes of administering or enforcing this Part,
exercise any of the following powers that are
necessary for the collection of debts due to Her
Majesty under this Part:
97.211 (1) Le ministre peut, pour l’application et le contrôle d’application de la présente
partie, exercer les pouvoirs ci- après nécessaires
à la perception des créances de Sa Majesté sous
le régime de la présente partie :
(a) the powers provided for in paragraphs (a)
and (b) of the definition “prescribed” in
subsection 2(1) as well as those provided for
in subsections 3.3(1) and (2), 43(1) and
115(1); and
a) les pouvoirs prévus aux alinéas a) et b) de
la définition de « réglementaire » au paragraphe 2(1), ainsi qu’aux paragraphes 3.3(1)
et (2), 43(1) et 115(1);
Ancillary powers
(b) any other powers that are conferred under
any provision of this Act that is specified by
the Governor in Council on the recommendation of the Minister and the Solicitor General
of Canada.
Pouvoirs du
ministre
b) ceux qui sont prévus dans les dispositions
de la présente loi précisées par le gouverneur
en conseil, sur recommandation du ministre
et du solliciteur général du Canada.
Publication
(2) An order made for the purpose of
subsection (1) must be published in Part II of
the Canada Gazette as soon as practicable after
it is made.
(2) Tout décret pris pour l’application du
paragraphe (1) est publié dans la partie II de la
Gazette du Canada dans les meilleurs délais
suivant sa prise.
Publication
2001, c. 25,
s. 58(1)
77. Subsection 97.22(3) of the Act is
replaced by the following:
77. Le paragraphe 97.22(3) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
2001, ch. 25,
par. 58(1)
28
C. 38
Amounts
demanded
(3) Any amount of money demanded under
paragraph 133(1)(c) or (1.1)(b) and any interest
payable under subsection 133(7), from and after
the time notice is served under subsection
131(2), is a debt due to Her Majesty in right
of Canada from the person who requested the
decision and the person shall pay the amount so
demanded or, if the person appeals the decision
of the Solicitor General of Canada under section
135, give security satisfactory to that Minister.
(3) Les sommes réclamées en vertu des
alinéas 133(1)c) ou (1.1)b), ainsi que l’intérêt
à payer au titre du paragraphe 133(7), constituent, dès la signification de l’avis prévu au
paragraphe 131(2), des créances de Sa Majesté.
Il incombe au demandeur de la décision
d’effectuer le paiement ou, en cas d’appel de
la décision prise par le solliciteur général du
Canada en vertu de l’article 135, de fournir la
garantie jugée satisfaisante par celui-ci.
Sommes
réclamées
2001, c. 25,
s. 58(1)
78. (1) Subsection 97.34(2) of the Act is
replaced by the following:
78. (1) Le paragraphe 97.34(2) de la
même loi est remplacé par ce qui suit :
2001, ch. 25,
par. 58(1)
Appeal to
Federal Court
(2) If a person has appealed a decision of the
Solicitor General of Canada to the Federal Court
under section 97.23 or 135, the Minister must
not take any action described in subsection (1)
to collect the amount in controversy before the
date of the decision of the Court or the day on
which the person discontinues the appeal.
(2) En cas d’appel d’une décision du solliciteur général du Canada auprès de la Cour
fédérale en vertu des articles 97.23 ou 135, le
ministre ne peut prendre les mesures visées au
paragraphe (1) à l’égard de la somme en litige
avant la date de la décision de cette cour ou, en
cas de désistement, la date de celui-ci.
Appel à la Cour
fédérale
2001, c. 25,
s. 58(1); 2002,
c. 8, s. 193
(2) Subsections 97.34(4) and (5) of the Act
are replaced by the following:
(2) Les paragraphes 97.34(4) et (5) de la
même loi sont remplacés par ce qui suit :
2001, ch. 25,
par. 58(1); 2002,
ch. 8, art. 193
Effect of appeal
(4) If a person has made a request under
section 60 or 129 or has appealed under section
67 or 68 and the person agrees in writing with
the Solicitor General of Canada to delay
proceedings on the request or appeal, as the
case may be, until judgment has been given in
another action before the Federal Court, the
Canadian International Trade Tribunal or the
Supreme Court of Canada, in which action the
issue is the same or substantially the same as
that raised in the request or appeal of the person,
the Minister may take any of the actions
described in subsection (1) for the purpose of
collecting the amount payable, or a part of the
amount payable, determined in a manner
consistent with the decision or judgment in the
other action at any time after the Solicitor
General of Canada notifies the person in writing
that
(4) Lorsque la personne qui a présenté une
demande en vertu des articles 60 ou 129 ou
interjeté un appel en vertu des articles 67 ou 68
convient par écrit avec le solliciteur général du
Canada de suspendre la demande ou l’appel
jusqu’à ce que le Tribunal canadien du commerce extérieur, la Cour fédérale, la Cour
d’appel fédérale ou la Cour suprême du Canada
rende jugement dans une autre action qui
soulève essentiellement la même question, le
ministre peut prendre les mesures visées au
paragraphe (1) pour recouvrer tout ou partie de
la cotisation à payer, compte tenu de la décision
ou du jugement rendu dans cette autre action,
après que le solliciteur général du Canada a
avisé la personne par écrit que, selon le cas :
Effet de l’appel
(a) the decision of the Canadian International
Trade Tribunal or Federal Court in that action
has been mailed to the Solicitor General of
Canada;
b) la Cour d’appel fédérale a rendu jugement
dans l’action;
(b) judgment has been pronounced by the
Federal Court of Appeal in that action; or
53-54 ELIZ. II
a) la décision du Tribunal canadien du
commerce extérieur ou de la Cour fédérale
dans l’action lui a été postée;
c) la Cour suprême du Canada a rendu
jugement dans l’action.
2004-2005
Agence des services frontaliers du Canada
ch. 38
29
(c) judgment has been delivered by the
Supreme Court of Canada in that action.
Effect of taking
security
(5) The Minister must not, for the purpose of
collecting an amount payable, or a part of an
amount payable, under this Act, take any of the
actions described in subsection (1) if a person
has given security to the Solicitor General of
Canada when requesting or appealing from a
decision of that Minister or the President.
(5) Le ministre ne peut, pour recouvrer tout
ou partie d’une somme à payer en vertu de la
présente loi, prendre une mesure visée au
paragraphe (1) si le débiteur a fourni au
solliciteur général du Canada une garantie en
présentant sa demande ou en interjetant appel de
la décision de celui-ci ou de celle du président.
Garantie
2001, c. 25,
s. 58(1)
79. Subsection 97.5(3) of the Act is replaced by the following:
79. Le paragraphe 97.5(3) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
2001, ch. 25,
par. 58(1)
How application
made
(3) The application must be made by delivering or mailing the application and a copy of the
notice of objection to the Chief of Appeals in a
Tax Services Office or Taxation Centre of the
Canada Revenue Agency.
(3) La demande, accompagnée d’un exemplaire de l’avis d’opposition, est envoyée ou
postée au chef des appels d’un bureau de
services fiscaux ou d’un centre fiscal de
l’Agence du revenu du Canada.
Modalités
2001, c. 25, s. 61
80. (1) Paragraph (a) of the definition
“customs information” in subsection 107(1)
of the Act is replaced by the following:
80. (1) L’alinéa a) de la définition de
« renseignement douanier », au paragraphe
107(1) de la même loi, est remplacé par ce qui
suit :
2001, ch. 25,
art. 61
(a) relates to one or more persons and is
obtained by or on behalf of
a) soit concerne une ou plusieurs personnes
et est obtenu, selon le cas :
(i) the Minister for the purposes of this Act
or the Customs Tariff, or
(i) par le ministre ou pour son compte
pour l’application de la présente loi ou du
Tarif des douanes,
(ii) the Minister of National Revenue for
the purposes of the collection of debts due
to Her Majesty under Part V.1;
2001, c. 25,
s. 61, c. 41,
s. 121
Authorized use
of customs
information by
official
(ii) par le ministre du Revenu national ou
pour son compte pour la perception des
créances de Sa Majesté sous le régime de la
partie V.1;
(2) Subsection 107(3) of the Act is replaced
by the following:
(2) Le paragraphe 107(3) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
2001, ch. 25,
art. 61, ch. 41,
art. 121
(3) An official may use customs information
(3) Le fonctionnaire peut utiliser un renseignement douanier :
Utilisation
autorisée de
renseignements —
fonctionnaire
(a) for the purposes of administering or
enforcing this Act, the Customs Tariff, the
Excise Act, 2001, the Special Imports Measures Act or Part 2 of the Proceeds of Crime
(Money Laundering) and Terrorist Financing
Act or for any purpose set out in subsection
(4), (5) or (7);
(b) for the purposes of exercising the powers
or performing the duties and functions of the
Solicitor General of Canada under the
a) pour l’application ou l’exécution de la
présente loi, du Tarif des douanes, de la Loi
de 2001 sur l’accise, de la Loi sur les mesures
spéciales d’importation ou de la partie 2 de la
Loi sur le recyclage des produits de la
criminalité et le financement des activités
terroristes ou à toute autre fin mentionnée
aux paragraphes (4), (5) ou (7);
b) pour l’exercice des attributions conférées
au solliciteur général du Canada sous le
régime de la Loi sur l’immigration et la
30
2001, c. 25,
s. 61, c. 41,
s. 121
C. 38
53-54 ELIZ. II
Immigration and Refugee Protection Act,
including establishing a person’s identity or
determining their inadmissibility; or
protection des réfugiés, notamment en matière d’identification de personnes et de
détermination de leur admissibilité;
(c) for the purposes of any Act or instrument
made under it, or any part of such an Act or
instrument, that the Governor in Council or
Parliament authorizes the Minister, the
Agency, the President or an employee of the
Agency to enforce, including the Agriculture
and Agri-Food Administrative Monetary
Penalties Act, the Canada Agricultural Products Act, the Feeds Act, the Fertilizers Act,
the Fish Inspection Act, the Health of
Animals Act, the Meat Inspection Act, the
Plant Protection Act and the Seeds Act.
c) pour l’application de tout ou partie de
toute loi ou de ses textes d’application dont le
ministre, l’Agence, le président ou un employé de l’Agence est autorisé par le
Parlement ou le gouverneur en conseil à
contrôler l’application, notamment la Loi sur
les sanctions administratives pécuniaires en
matière d’agriculture et d’agroalimentaire, la
Loi sur les produits agricoles au Canada, la
Loi relative aux aliments du bétail, la Loi sur
les engrais, la Loi sur l’inspection du
poisson, la Loi sur la santé des animaux, la
Loi sur l’inspection des viandes, la Loi sur la
protection des végétaux et la Loi sur les
semences.
(3) Paragraphs 107(4)(c) and (d) of the Act
are replaced by the following:
(3) Les alinéas 107(4)c) et d) de la même
loi sont remplacés par ce qui suit :
(c) may reasonably be regarded as necessary
solely for a purpose relating to the administration or enforcement of this Act, the
Customs Tariff, the Excise Act, the Excise
Act, 2001, the Excise Tax Act, the Export and
Import Permits Act, the Immigration and
Refugee Protection Act, the Special Import
Measures Act or Part 2 of the Proceeds of
Crime (Money Laundering) and Terrorist
Financing Act by an official of the Agency;
c) le renseignement peut raisonnablement
être considéré comme nécessaire uniquement
à l’application ou à l’exécution de la présente
loi, du Tarif des douanes, de la Loi sur
l’accise, de la Loi de 2001 sur l’accise, de la
Loi sur la taxe d’accise, de la Loi sur les
licences d’exportation et d’importation, de la
Loi sur l’immigration et la protection des
réfugiés, de la Loi sur les mesures spéciales
d’importation ou de la partie 2 de la Loi sur le
recyclage des produits de la criminalité et le
financement des activités terroristes par un
fonctionnaire de l’Agence;
(c.1) may reasonably be regarded as necessary solely for a purpose relating to the
enforcement of the Agriculture and AgriFood Administrative Monetary Penalties Act,
the Canada Agricultural Products Act, the
Feeds Act, the Fertilizers Act, the Fish
Inspection Act, the Health of Animals Act,
the Meat Inspection Act, the Plant Protection
Act and the Seeds Act by an official of the
Agency;
(c.2) may reasonably be regarded as necessary solely for a purpose relating to the
administration or enforcement of Part V.1 by
an official or a class of officials of the Canada
Revenue Agency designated by the Minister
of National Revenue;
c.1) le renseignement peut raisonnablement
être considéré comme nécessaire uniquement
à l’exécution de la Loi sur les sanctions
administratives pécuniaires en matière d’agriculture et d’agroalimentaire, de la Loi sur
les produits agricoles au Canada, de la Loi
relative aux aliments du bétail, de la Loi sur
les engrais, de la Loi sur l’inspection du
poisson, de la Loi sur la santé des animaux,
de la Loi sur l’inspection des viandes, de la
Loi sur la protection des végétaux ou de la
Loi sur les semences par un fonctionnaire de
l’Agence;
2001, ch. 25,
art. 61, ch. 41,
art. 121
2004-2005
Agence des services frontaliers du Canada
(d) may reasonably be regarded as necessary
solely for a purpose relating to the administration or enforcement of this Act, the Excise
Act, the Excise Act, 2001 or the Export and
Import Permits Act by a member of the Royal
Canadian Mounted Police;
ch. 38
31
c.2) le renseignement peut raisonnablement
être considéré comme nécessaire uniquement
à l’application ou à l’exécution de la partie
V.1 par un fonctionnaire de l’Agence du
revenu du Canada désigné par le ministre du
Revenu national, nommément ou au titre de
son appartenance à une catégorie donnée;
d) le renseignement peut raisonnablement
être considéré comme nécessaire uniquement
à l’application ou à l’exécution de la présente
loi, de la Loi sur l’accise, de la Loi de 2001
sur l’accise ou de la Loi sur les licences
d’exportation et d’importation par un membre de la Gendarmerie royale du Canada;
(4) Subsection 107(5) of the Act is
amended by adding the following after
paragraph (g):
(4) Le paragraphe 107(5) de la même loi
est modifié par adjonction, après l’alinéa g),
de ce qui suit :
(g.1) an official of the Canada Revenue
Agency solely for a purpose relating to the
administration or enforcement of the Canada
Pension Plan, the Employment Insurance
Act, the Excise Act, the Excise Act, 2001,
the Excise Tax Act or the Income Tax Act;
g.1) à un fonctionnaire de l’Agence du
revenu du Canada, uniquement pour l’application ou l’exécution du Régime de
pensions du Canada, de la Loi sur l’assurance-emploi, de la Loi sur l’accise, de la Loi
de 2001 sur l’accise, de la Loi sur la taxe
d’accise ou de la Loi de l’impôt sur le revenu;
(5) Subsection 107(5) of the Act is
amended by adding the following after
paragraph (j):
(5) Le paragraphe 107(5) de la même loi
est modifié par adjonction, après l’alinéa j),
de ce qui suit :
(j.1) an official of the Canadian Food
Inspection Agency for the purpose of administering or enforcing any Act referred to in
section 11 of the Canadian Food Inspection
Agency Act if the information relates to the
import, export or in-transit movement of
goods into or out of Canada;
j.1) à un fonctionnaire de l’Agence canadienne d’inspection des aliments, uniquement
pour l’application ou l’exécution d’une loi
mentionnée à l’article 11 de la Loi sur
l’Agence canadienne d’inspection des aliments si le renseignement concerne l’importation, l’exportation ou le mouvement en
cours de route de marchandises;
2001, c. 25, s. 61
(6) The portion of subsection 107(12) of
the Act before paragraph (a) is replaced by
the following:
(6) Le passage du paragraphe 107(12) de
la même loi précédant l’alinéa a) est remplacé
par ce qui suit :
2001, ch. 25,
art. 61
Appeal from
order to disclose
customs
information
(12) An order or direction that is made in the
course of or in connection with any legal
proceeding and that requires an official to give
or produce evidence relating to customs information may, by notice served on all interested parties, be immediately appealed by the
Minister or the Minister of National Revenue, as
the case may be, or by the person against whom
the order or direction is made
(12) Le ministre, le ministre du Revenu
national ou la personne contre laquelle une
ordonnance est rendue ou à l’égard de laquelle
une directive est donnée, dans le cadre d’une
instance judiciaire enjoignant à un fonctionnaire
de témoigner ou de produire quoi que ce soit
relativement à un renseignement douanier, peut
Appel —
ordonnance de
communication
d’un
renseignement
douanier
32
C. 38
53-54 ELIZ. II
sans délai, par avis signifié aux parties intéressées, interjeter appel de l’ordonnance ou de la
directive devant :
2001, c. 25, s. 68
81. The portion of subsection 127.1(1) of
the Act before paragraph (a) is replaced by
the following:
81. Le passage du paragraphe 127.1(1) de
la même loi précédant l’alinéa a) est remplacé
par ce qui suit :
2001, ch. 25,
art. 68
Corrective
measures
127.1 (1) The Minister, or any officer designated by the President for the purposes of this
section, may cancel a seizure made under
section 110, cancel or reduce a penalty assessed
under section 109.3 or an amount demanded
under section 124 or refund an amount received
under any of sections 117 to 119 within thirty
days after the seizure, assessment or demand, if
127.1 (1) Le ministre ou l’agent que le
président désigne pour l’application du présent
article peut annuler une saisie faite en vertu de
l’article 110, annuler ou réduire une pénalité
établie en vertu de l’article 109.3 ou une somme
réclamée en vertu de l’article 124 ou rembourser
un montant reçu en vertu de l’un des articles 117
à 119, dans les trente jours suivant la saisie ou
l’établissement de la pénalité ou la réclamation
dans les cas suivants :
Mesures de
redressement
2001, c. 25, s. 80
82. Section 149.1 of the Act is replaced by
the following:
82. L’article 149.1 de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
2001, ch. 25,
art. 80
Proof of no
appeal
149.1 An affidavit of an officer, sworn
before a commissioner or other person authorized to take affidavits, setting out that the officer
has charge of the appropriate records and has
knowledge of the practice of the Agency or the
Canada Revenue Agency, as the case may be,
and that an examination of the records shows
that a notice of assessment under Part V.1 was
mailed or otherwise sent to a person under this
Act and that, after careful examination and
search of the records, the officer has been
unable to find that a notice of objection or of
appeal from the assessment was received within
the time allowed for the notice, is evidence of
the statements contained in the affidavit.
149.1 Constitue la preuve des énonciations
qui y sont renfermées l’affidavit d’un fonctionnaire de l’Agence ou de l’Agence du revenu du
Canada — souscrit en présence d’un commissaire ou d’une autre personne autorisée à le
recevoir — indiquant qu’il a la charge des
registres pertinents, qu’il a connaissance de la
pratique de l’Agence ou de l’Agence du revenu
du Canada, selon le cas, qu’un examen des
registres démontre qu’un avis de cotisation
prévu à la partie V.1 a été posté ou autrement
envoyé à une personne un jour donné, en
application de la présente loi, et que, après avoir
fait un examen attentif des registres et y avoir
pratiqué des recherches, il lui a été impossible
de constater qu’un avis d’opposition ou d’appel
concernant la cotisation a été reçu dans le délai
imparti à cette fin.
Preuve de
l’absence
d’appel
1998, c. 7, s. 1
83. Subsection 163.4(1) of the Act is
replaced by the following:
83. Le paragraphe 163.4(1) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
1998, ch. 7, art. 1
Designation by
President
163.4 (1) The President may designate any
officer for the purposes of this Part and shall
provide the officer with a certificate of designation.
163.4 (1) Le président peut désigner des
agents des douanes pour l’application de la
présente partie; il leur remet alors un certificat
attestant leur qualité.
Désignation par
le président
84. Every reference to the “Minister” in
the following provisions of the Act is replaced
by a reference to the “Solicitor General of
Canada”:
84. Dans les passages ci-après de la même
loi, « ministre » est remplacé par « solliciteur
général du Canada » :
a) le paragraphe 97.22(2);
2004-2005
Agence des services frontaliers du Canada
(a) subsection 97.22(2);
b) l’article 97.23;
(b) section 97.23; and
c) l’article 97.27.
ch. 38
33
(b) section 97.27.
85. Every reference to “Commissioner” or
“Commissioner’s” in the following provisions
of the Act is replaced by a reference to
“President” or “President’s”, respectively:
(a) the heading before section 60;
(b) subsections 60(3) to (5);
(c) subsections 60.1(1) and (3) to (5);
85. Dans les passages ci-après de la même
loi, « commissaire » est remplacé par « président » :
a) l’intertitre précédant l’article 60;
b) les paragraphes 60(3) à (5);
c) les paragraphes 60.1(1) et (3) à (5);
d) les paragraphes 60.2(1) et (2);
(d) subsections 60.2(1) and (2);
e) les paragraphes 61(1) et (2);
(e) subsections 61(1) and (2);
f) le paragraphe 67(1);
(f) subsection 67(1);
g) le paragraphe 67.1(3);
(g) subsection 67.1(3);
h) le paragraphe 68(1);
(h) subsection 68(1);
i) le paragraphe 69(2);
(i) subsection 69(2);
(j) subsection 70(1);
j) le paragraphe 70(1);
k) le paragraphe 97.34(3);
(k) subsection 97.34(3);
l) le paragraphe 114(2);
(l) subsection 114(2);
m) l’article 128;
(m) section 128;
n) le paragraphe 130(1);
(n) subsection 130(1);
o) l’article 137;
(o) section 137; and
p) le paragraphe 141(1).
(p) subsection 141(1).
R.S., c. C-53
CUSTOMS AND EXCISE OFFSHORE
APPLICATION ACT
LOI SUR LA COMPÉTENCE EXTRACÔTIÈRE
DU CANADA POUR LES DOUANES ET
L’ACCISE
L.R., ch. C-53
1999, c. 17,
s. 129(1)
86. (1) Subsection 4(1) of the Customs and
Excise Offshore Application Act is replaced by
the following:
86. (1) Le paragraphe 4(1) de la Loi sur la
compétence extracôtière du Canada pour les
douanes et l’accise est remplacé par ce qui
suit :
1999, ch. 17,
par. 129(1)
Information and
documentation
4. (1) The President of the Canada Border
Services Agency may require from any person,
within any reasonable time that the President
stipulates, the production of any book, record,
writing or other document or any information
that the President considers necessary for
ascertaining whether any of sections 5 to 10
apply in any particular case.
4. (1) Le président de l’Agence des services
frontaliers du Canada peut demander à quiconque de lui communiquer, dans le délai
raisonnable qu’il fixe, les livres, registres, écrits
ou autres documents, ainsi que les renseignements, qu’il juge nécessaires pour lui permettre
de s’assurer de l’applicabilité des articles 5 à 10
à un cas particulier.
Règle générale
34
C. 38
53-54 ELIZ. II
1999, c. 17,
s. 129(2)(E)
(2) Subsection 4(2) of the English version
of the Act is replaced by the following:
(2) Le paragraphe 4(2) de la version
anglaise de la même loi est remplacé par ce
qui suit :
1999, ch. 17,
par. 129(2)(A)
Offence
(2) Every person who fails to comply with a
requirement of the President under subsection
(1) is guilty of an offence punishable on
summary conviction.
(2) Every person who fails to comply with a
requirement of the President under subsection
(1) is guilty of an offence punishable on
summary conviction.
Offence
1997, c. 36
CUSTOMS TARIFF
TARIF DES DOUANES
1997, ch. 36
1999, c. 17,
s. 130
87. The portion of subsection 68(3) of the
Act before paragraph (a) is replaced by the
following:
87. Le paragraphe 68(3) du Tarif des
douanes est remplacé par ce qui suit :
1999, ch. 17,
art. 130
Non-application
to goods in
transit
(3) The President of the Canada Border
Services Agency may relieve goods from
payment of a surtax imposed by an order under
subsection (1) if the President is of the opinion
that
(3) Le président de l’Agence des services
frontaliers du Canada peut exonérer des marchandises de la surtaxe imposée par décret pris
en vertu du paragraphe (1), s’il estime que
celles-ci ont été achetées pour importation,
avant l’entrée en vigueur du décret, par un
acheteur qui croyait de bonne foi que ce
paragraphe n’aurait pas été applicable à ces
marchandises, dans le cas où les marchandises
sont en transit à destination de l’acheteur au
Canada à la date d’entrée en vigueur du décret.
Non-application
du décret
88. Paragraph 108(c) of the Act is replaced by the following:
88. L’alinéa 108c) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
(c) in respect of goods of tariff item No.
9993.00.00, when the goods are destroyed in
the manner that the Solicitor General of
Canada directs or the destruction is certified
by a customs officer or another person
designated by the President of the Canada
Border Services Agency;
c) les marchandises du n o tarifaire
9993.00.00, au moment où celles-ci sont
détruites selon les instructions du solliciteur
général du Canada, ou si la destruction est
attestée par l’agent des douanes ou par une
autre personne désignée par le président de
l’Agence des services frontaliers du Canada;
89. Every reference to the “ministre du
Revenu national” in the following provisions
of the French version of the Act is replaced
by a reference to the “solliciteur général du
Canada”:
89. Dans la version française des dispositions ci-après de la même loi, « ministre du
Revenu national » est remplacé par « solliciteur général du Canada » :
a) l’alinéa 102b);
(a) paragraph 102(b);
b) l’alinéa 111a);
(b) paragraph 111(a);
c) l’alinéa 113(3)c);
(c) paragraph 113(3)(c); and
d) l’article 119.
(d) section 119.
2004-2005
Agence des services frontaliers du Canada
ch. 38
35
1996, c. 23
EMPLOYMENT INSURANCE ACT
LOI SUR L’ASSURANCE-EMPLOI
1996, ch. 23
1999, c. 17,
s. 133
90. Subsection 102(13) of the Employment
Insurance Act is replaced by the following:
90. Le paragraphe 102(13) de la Loi sur
l’assurance-emploi est remplacé par ce qui
suit :
1999, ch. 17,
art. 133
Proof of
documents
(13) Every document appearing to be an
order, direction, demand, notice, certificate,
requirement, decision, assessment, discharge of
mortgage, release of hypothec or other document executed under, or in the course of the
administration or enforcement of, this Part over
the name in writing of the Minister, the Deputy
Minister of National Revenue, the Commissioner of Customs and Revenue, the Commissioner of Revenue or an officer authorized to
exercise the powers or perform the duties of the
Minister under this Part, is deemed to be a
document signed, made and issued by the
Minister, the Deputy Minister, the Commissioner of Customs and Revenue, the Commissioner of Revenue or the officer unless it has
been called into question by the Minister or by a
person acting for the Minister or for Her
Majesty.
(13) Tout document paraissant être un ordre,
une instruction, une sommation, un avis, un
certificat, une décision, une évaluation, une
mainlevée d’hypothèque ou autre document et
comme étant signé en vertu de la présente partie
ou pour son application ou son contrôle
d’application au nom ou sous l’autorité du
ministre ou du sous-ministre du Revenu national, du commissaire des douanes et du revenu,
du commissaire du revenu ou d’un fonctionnaire
autorisé à exercer les pouvoirs ou fonctions du
ministre en vertu de la présente partie, est réputé
être un document signé, établi et délivré par le
ministre, le sous-ministre, le commissaire des
douanes et du revenu, le commissaire du revenu
ou le fonctionnaire en question à moins qu’il ne
soit contesté par le ministre ou par une personne
agissant pour lui ou pour Sa Majesté.
Preuve de
documents
EXCISE ACT
LOI SUR L’ACCISE
R.S., c. 1
(2nd Supp.),
s. 213(2) (Sch.
II, item 5(F));
1999, c. 17,
s. 139(5)
91. The definitions “collector” and “Commissioner” in section 2 of the Excise Act are
replaced by the following:
91. Les définitions de « commissaire » et
« receveur », à l’article 2 de la Loi sur l’accise,
sont respectivement remplacées par ce qui
suit :
L.R., ch. 1
(2e suppl.),
par. 213(2), ann.
II, no 5(F); 1999,
ch. 17,
par. 139(5)
“collector”
« receveur »
“collector” means every officer of excise who is
appointed to collect the duties imposed by this
Act in any defined district or excise division;
« commissaire » Le commissaire du revenu,
nommé en application de l’article 25 de la Loi
sur l’Agence du revenu du Canada.
« commissaire »
“Commissioner”
“Commissioner”
« commissaire »
“Commissioner” means the Commissioner of
Revenue appointed under section 25 of the
Canada Revenue Agency Act;
« receveur » Préposé de l’accise chargé de
recevoir les droits imposés par la présente loi,
dans un district ou une division d’accise
déterminée.
« receveur »
“collector”
EXCISE ACT, 2001
LOI DE 2001 SUR L’ACCISE
2002, ch. 22
92. The definitions “Agency”, “Commissioner” and “officer” in section 2 of the
Excise Act, 2001 are replaced by the following:
92. Les définitions de « Agence », « commissaire » et « préposé », à l’article 2 de la Loi
de 2001 sur l’accise, sont respectivement
remplacées par ce qui suit :
“Agency” means the Canada Revenue Agency
continued by subsection 4(1) of the Canada
Revenue Agency Act.
« Agence » L’Agence du revenu du Canada,
prorogée par le paragraphe 4(1) de la Loi sur
l’Agence du revenu du Canada.
R.S., c. E-14
2002, c. 22
“Agency”
« Agence »
L.R., ch. E-14
« Agence »
“Agency”
36
C. 38
53-54 ELIZ. II
“Commissioner”
« commissaire »
“Commissioner” means the Commissioner of
Revenue appointed under section 25 of the
Canada Revenue Agency Act.
« commissaire » Le commissaire du revenu,
nommé en application de l’article 25 de la Loi
sur l’Agence du revenu du Canada.
« commissaire »
“Commissioner”
“officer”
« préposé »
“officer” means, except in sections 167, 226 and
296,
« préposé »
« préposé »
“officer”
(a) a person who is appointed or employed in
the administration or enforcement of this Act;
a) Toute personne nommée ou employée
relativement à l’exécution ou au contrôle
d’application de la présente loi;
(b) a member of the Royal Canadian
Mounted Police or a member of a police
force designated under subsection 10(1); and
b) tout membre de la Gendarmerie royale du
Canada ou membre d’un corps de police
désigné au titre du paragraphe 10(1);
(c) with respect to imported goods that have
not been released under the Customs Act, an
officer as defined in subsection 2(1) of that
Act.
c) s’agissant de marchandises importées qui
n’ont pas été dédouanées en application de la
Loi sur les douanes, tout agent au sens du
paragraphe 2(1) de cette loi.
93. Section 9 of the Act is amended by
adding the following after subsection (2):
93. L’article 9 de la même loi est modifié
par adjonction, après le paragraphe (2), de ce
qui suit :
(3) The Solicitor General of Canada may
authorize a designated officer or agent, or a
class of officers or agents, to exercise powers
and perform duties of that Minister under
section 68.
(3) Le solliciteur général du Canada peut
autoriser des préposés ou des mandataires, à
titre individuel ou collectif, à exercer les
pouvoirs et les fonctions que lui confère l’article
68.
94. (1) Subsection 68(1) of the Act is
replaced by the following:
94. (1) Le paragraphe 68(1) de la même
loi est remplacé par ce qui suit :
68. (1) Any person who imports a product
that is reported under the Customs Act as being
denatured alcohol or specially denatured alcohol
shall make the product available for sampling
and the product is required to be sampled by the
Solicitor General of Canada before it is released
under that Act.
68. (1) Quiconque importe un produit déclaré à titre d’alcool dénaturé ou d’alcool
spécialement dénaturé en vertu de la Loi sur
les douanes doit en permettre l’échantillonnage.
Le solliciteur général du Canada doit prélever
un échantillon du produit avant le dédouanement de celui-ci.
(2) Subsections 68(3) and (4) of the Act are
replaced by the following:
(2) Les paragraphes 68(3) et (4) de la
même loi sont remplacés par ce qui suit :
Minister may
waive
(3) The Solicitor General of Canada may at
any time waive the requirement to sample an
imported product under subsection (1).
(3) Le solliciteur général du Canada peut, à
tout moment, renoncer à l’exigence de prélever
un échantillon d’un produit importé.
Renonciation
Fees
(4) The Solicitor General of Canada may fix
fees to be paid by the importer of the product
but those fees must not exceed an amount
determined by that Minister to be the costs to
Her Majesty in respect of the sampling and
testing.
(4) Le solliciteur général du Canada peut
fixer le prix à payer par l’importateur du produit
pour le prélèvement de l’échantillon et l’analyse, lequel prix ne peut excéder la somme,
déterminée par ce ministre, qui représente le
coût pour Sa Majesté de ces prélèvement et
analyse.
Facturation
95. (1) Subsection 188(6) of the Act is
replaced by the following:
95. (1) Le paragraphe 188(6) de la même
loi est remplacé par ce qui suit :
Authorization
Availability and
sampling of
imported DA
and SDA
Préposé désigné
Échantillonnage
d’alcool
dénaturé et
d’alcool
spécialement
dénaturé
importés
2004-2005
Limitation on
refunding
overpayments
Agence des services frontaliers du Canada
(6) An overpayment of duty payable for a
fiscal month of a person and interest on the
overpayment shall not be applied under paragraph (4)(b) or refunded under paragraph (4)(c)
unless the person has, before the day on which
notice of the assessment is sent to the person,
filed all returns or other records that the person
was required to file with
(a) the Minister under this Act, the Excise
Act, the Excise Tax Act and the Income Tax
Act; or
(b) the Solicitor General of Canada under the
Customs Act.
(6) Un paiement en trop de droits exigibles
pour le mois d’exercice d’une personne et les
intérêts afférents ne sont appliqués conformément à l’alinéa (4)b) ou remboursés conformément à l’alinéa (4)c) que si la personne a
produit, avant le jour où l’avis de cotisation lui
est envoyé, l’ensemble des déclarations et autres
registres qu’elle était tenue de présenter soit au
ministre en vertu de la présente loi, de la Loi sur
l’accise, de la Loi sur la taxe d’accise et de la
Loi de l’impôt sur le revenu, soit au solliciteur
général du Canada en vertu de la Loi sur les
douanes.
(2) Subparagraph 188(7)(b)(ii) of the Act
is replaced by the following:
(2) Le sous-alinéa 188(7)b)(ii) de la même
loi est remplacé par ce qui suit :
(ii) the person has, before the day on
which notice of the assessment is sent to
him or her, filed all returns or other records
that the person was required to file
(ii) la personne a produit, avant le jour où
l’avis de cotisation lui est envoyé, l’ensemble des déclarations et autres registres
qu’elle était tenue de présenter soit au
ministre en vertu de la présente loi, de la
Loi sur l’accise, de la Loi sur la taxe
d’accise et de la Loi de l’impôt sur le
revenu, soit au solliciteur général du
Canada en vertu de la Loi sur les douanes.
(A) with the Minister under this Act, the
Excise Act, the Excise Tax Act and the
Income Tax Act, or
(B) with the Solicitor General of Canada under the Customs Act.
Restriction
ch. 38
96. Subsection 189(4) of the Act is replaced by the following:
96. Le paragraphe 189(4) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
(4) A refund shall not be paid until the
person has filed with the Minister or the
Solicitor General of Canada, all returns or other
records that are required to be filed under this
Act, the Customs Act, the Excise Act, the Excise
Tax Act and the Income Tax Act.
(4) Un montant de remboursement n’est
versé qu’une fois présentés au ministre ou au
solliciteur général du Canada, selon le cas,
l’ensemble des déclarations et autres registres à
produire en vertu de la présente loi, de la Loi sur
les douanes, de la Loi sur l’accise, de la Loi sur
la taxe d’accise et de la Loi de l’impôt sur le
revenu.
97. The definition “confidential information” in subsection 211(1) of the Act is
amended by striking out the word “or” at
the end of paragraph (a) and by replacing
paragraph (b) with the following:
97. L’alinéa b) de la définition de « renseignement confidentiel », au paragraphe 211(1)
de la même loi, est remplacé par ce qui suit :
(a.1) obtained by or on behalf of the Solicitor
General of Canada for the purposes of section
68; or
a.1) est obtenu par le solliciteur général du
Canada ou en son nom pour l’application de
l’article 68;
(b) prepared from information referred to in
paragraph (a) or (a.1).
b) est tiré d’un renseignement visé aux
alinéas a) ou a.1).
37
Restriction —
paiements en
trop
Restriction
38
C. 38
53-54 ELIZ. II
98. Subsection 301(8) of the Act is replaced by the following:
98. Le paragraphe 301(8) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
Proof of
documents
(8) Every document purporting to have been
executed under or in the course of the administration or enforcement of this Act over the
name in writing of the Minister, the Commissioner of Customs and Revenue, the Commissioner or an officer authorized to exercise the
powers or perform the duties of the Minister
under this Act is deemed to be a document
signed, made and issued by the Minister, the
Commissioner of Customs and Revenue, the
Commissioner or the officer, unless it has been
called into question by the Minister or a person
acting for the Minister or for Her Majesty.
(8) Tout document paraissant avoir été signé
en vertu de la présente loi, ou dans le cadre de
son exécution ou contrôle d’application, au nom
ou sous l’autorité du ministre, du commissaire
des douanes et du revenu, du commissaire ou
d’un préposé autorisé à exercer les pouvoirs ou
les fonctions du ministre en vertu de la présente
loi est réputé être un document signé, fait et
délivré par le ministre, le commissaire des
douanes et du revenu, le commissaire ou le
préposé, sauf s’il a été mis en doute par le
ministre ou par une autre personne agissant pour
lui ou pour Sa Majesté.
Preuve de
documents
Proof of
documents:
Canada Border
Services Agency
(8.1) Every document purporting to have
been executed under or in the course of the
administration or enforcement of this Act over
the name in writing of the Solicitor General of
Canada, the President of the Canada Border
Services Agency or an officer authorized to
exercise the powers or perform the duties of that
Minister under this Act is deemed to be a
document signed, made and issued by that
Minister, the President or the officer, unless it
has been called into question by that Minister or
a person acting for that Minister or for Her
Majesty.
(8.1) Tout document paraissant avoir été
signé en vertu de la présente loi, ou dans le
cadre de son exécution ou contrôle d’application, au nom ou sous l’autorité du solliciteur
général du Canada, du président de l’Agence
des services frontaliers du Canada ou d’un
préposé autorisé à exercer les pouvoirs ou les
fonctions de ce ministre en vertu de la présente
loi est réputé être un document signé, fait et
délivré par ce ministre, le président ou le
préposé, sauf s’il a été mis en doute par ce
ministre ou par une autre personne agissant pour
lui ou pour Sa Majesté.
Preuve de
documents
R.S., c. E-15
EXCISE TAX ACT
LOI SUR LA TAXE D’ACCISE
L.R., ch. E-15
1999, c. 17,
s. 145(3)
99. The definitions “Agency” and “Commissioner” in subsection 2(1) of the Excise
Tax Act are replaced by the following:
99. Les définitions de « Agence » et « commissaire », au paragraphe 2(1) de la Loi sur la
taxe d’accise, sont respectivement remplacées
par ce qui suit :
1999, ch. 17,
par. 145(3)
“Agency”
« Agence »
“Agency” means the Canada Revenue Agency
continued by subsection 4(1) of the Canada
Revenue Agency Act;
« Agence » L’Agence du revenu du Canada,
prorogée par le paragraphe 4(1) de la Loi sur
l’Agence du revenu du Canada.
« Agence »
“Agency”
“Commissioner”
« commissaire »
“Commissioner” means the Commissioner of
Revenue appointed under section 25 of the
Canada Revenue Agency Act;
« commissaire » Le commissaire du revenu,
nommé en application de l’article 25 de la Loi
sur l’Agence du revenu du Canada.
« commissaire »
“Commissioner”
100. Subsection 59(2) of the Act is replaced by the following:
100. Le paragraphe 59(2) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
1993, ch. 27,
art. 1
(2) The Minister may authorize a designated
officer or agent, or officer or agent of a
designated class of officers or agents, to
(2) Le ministre peut autoriser un agent ou un
mandataire désigné ou un agent ou un mandataire appartenant à une catégorie d’agents ou de
mandataires désignée à exercer les pouvoirs et
Délégation de
pouvoirs
Delegation of
powers
2004-2005
Agence des services frontaliers du Canada
ch. 38
39
exercise powers or perform duties of the
Minister, including judicial or quasi-judicial
powers or duties, under this Act.
fonctions, y compris en matière judiciaire ou
quasi judiciaire, qui lui sont conférés en vertu de
la présente loi.
R.S., c. 7
(2nd Supp.),
s. 34(1); 1995,
c. 41, s. 114;
2002, c. 22,
s. 381(2)
101. Subsections 70(2) to (4) of the Act are
replaced by the following:
101. Les paragraphes 70(2) à (4) de la
même loi sont remplacés par ce qui suit :
L.R., ch. 7
(2e suppl.),
par. 34(1); 1995,
ch. 41, art. 114;
2002, ch. 22,
par. 381(2)
Specific sum
(2) The Minister may, under regulations of
the Governor in Council, pay a specific sum in
lieu of a drawback under subsection (1) in any
case where a specific sum in lieu of a drawback
of duties is granted under section 117 of the
Customs Tariff.
(2) Le ministre peut, en vertu de règlements
du gouverneur en conseil, payer une somme
spécifique au lieu d’accorder un drawback en
vertu du paragraphe (1) chaque fois que le
paiement d’une somme spécifique est effectué
au lieu d’un drawback des droits, accordé en
vertu de l’article 117 du Tarif des douanes.
Somme
spécifique
Drawback on
imported goods
(2.1) On application, the Solicitor General of
Canada may, under section 113 of the Customs
Tariff, grant a drawback of the tax imposed
under Part III and paid on or in respect of goods
imported into Canada.
(2.1) Le solliciteur général du Canada peut,
sur demande, en vertu de l’article 113 du Tarif
des douanes, accorder un drawback sur la taxe
imposée par la partie III et payée sur des
marchandises importées au Canada ou à l’égard
de telles marchandises.
Drawback sur les
marchandises
importées
Application for
drawback
(3) An application for a drawback under
subsection (1) shall be made in the prescribed
form and contain the prescribed information and
shall be filed with the Minister within such time
and in such manner as the Governor in Council
may, by regulation, prescribe.
(3) La demande de drawback prévue au
paragraphe (1) est établie selon les modalités
de forme et de contenu prescrites et est
présentée au ministre selon la procédure et les
modalités de temps prévues par règlement du
gouverneur en conseil.
Demande de
drawback
Evidence
(4) No drawback shall be granted under
subsection (1) unless the person applying for
the drawback provides such evidence in support
of the application as the Minister may require.
(4) L’octroi de drawbacks en application du
paragraphe (1) est subordonné à la production,
par la personne qui en fait la demande, des
éléments de preuve exigés par le ministre.
Preuve
R.S., c. 7
(2nd Supp.),
s. 50(1); 1999,
c. 17, par. 156(e)
102. (1) Subsections 105(6) of the Act is
replaced by the following:
102. (1) Le paragraphe 105(6) de la même
loi est remplacé par ce qui suit :
L.R., ch. 7
(2e suppl.),
par. 50(1); 1999,
ch. 17, al. 156e)
Proof of
documents
(5.1) An affidavit of an officer of the Canada
Border Services Agency, sworn before a
commissioner or other person authorized to
take affidavits, setting out
(5.1) L’affidavit d’un fonctionnaire de l’Agence des services frontaliers du Canada —
souscrit en présence d’un commissaire ou d’une
autre personne autorisée à le recevoir —
indiquant qu’il a la charge des registres
pertinents et qu’un document qui y est annexé
est un document, la copie conforme d’un
document ou l’imprimé d’un document électronique, fait par ou pour le solliciteur général
du Canada ou une autre personne exerçant les
pouvoirs de celui-ci, ou par ou pour une
personne, fait preuve de la nature et du contenu
du document.
Preuve de
documents
(a) that the officer has charge of the appropriate records, and
(b) that a document annexed to the affidavit
is a document or a true copy of a document,
or a print-out of an electronic document,
made by or on behalf of the Solicitor General
40
C. 38
53-54 ELIZ. II
of Canada or a person exercising the powers
of that Minister or by or on behalf of a
person,
is evidence of the nature and contents of the
document.
Proof of no
objection
(6) An affidavit of an officer of the Agency
or the Canada Border Services Agency, sworn
before a commissioner or other person authorized to take affidavits, setting out
(a) that the officer has charge of the appropriate records,
(b) that the officer has knowledge of the
practice of the Agency or the Canada Border
Services Agency, as the case may be,
(c) that an examination of the records shows
that a notice of determination or a notice of
assessment was sent to a person on a named
day pursuant to this Act, and
(d) that after careful examination of the
records the officer was unable to find that a
notice of objection to the determination or
assessment was received within the time
limited for it,
is evidence of the statements contained in the
affidavit.
(6) L’affidavit d’un fonctionnaire de l’Agence ou de l’Agence des services frontaliers
du Canada, fait sous serment en présence d’un
commissaire ou d’une autre personne autorisée
à recevoir des affidavits, constitue la preuve des
énoncés ci-après qui y sont contenus, à savoir :
Preuve
d’absence
d’opposition
a) qu’il est responsable des registres appropriés;
b) qu’il connaît la pratique de l’Agence ou
de l’Agence des services frontaliers du
Canada, selon le cas;
c) qu’un examen des registres indique qu’un
avis de détermination ou qu’un avis de
cotisation a été envoyé à une personne à
une date donnée en conformité avec la
présente loi;
d) qu’après un examen minutieux des registres, il a été incapable de constater qu’un avis
d’opposition à la détermination ou à la
cotisation a été reçu dans le délai prévu à
cette fin.
R.S., c. 7
(2nd Supp.),
s. 50(1); 1999,
c. 17, par. 156(e)
(2) Subsection 105(9) of the Act is replaced
by the following:
(2) Le paragraphe 105(9) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
L.R., ch. 7
(2e suppl.),
par. 50(1); 1999,
ch. 17, al. 156e)
Presumption
(9) Where evidence is offered under this
section by an affidavit from which it appears
that the person making the affidavit is an officer
of the Agency or the Canada Border Services
Agency, as the case may be, it is not necessary
to prove his or her signature or that the person is
such an officer, nor is it necessary to prove the
signature or official character of the person
before whom the affidavit was sworn.
(9) Lorsque, sous le régime du présent
article, une preuve est établie par un affidavit
d’où il ressort que la personne souscrivant
l’affidavit est un fonctionnaire de l’Agence ou
de l’Agence des services frontaliers du Canada,
selon le cas, il n’est pas nécessaire de prouver sa
signature ou sa qualité de fonctionnaire, ni de
prouver la signature ou le caractère officiel de la
personne devant qui l’affidavit a été souscrit.
Présomption
2001, c. 17,
s. 235
103. Subsection 106.1(1) of the Act is
replaced by the following:
103. Le paragraphe 106.1(1) de la même
loi est remplacé par ce qui suit :
2001, ch. 17,
art. 235
Presumption
106.1 (1) Every document purporting to be
an order, direction, notice, certificate, requirement, decision, determination, assessment, discharge of mortgage or acquittance of a
hypothecary claim or other document and
106.1 (1) Tout document paraissant être une
ordonnance, un ordre, un avis, un certificat, une
sommation, une décision, une détermination,
une cotisation, une quittance de créance hypothécaire ou un autre document et paraissant
Présomption
2004-2005
Agence des services frontaliers du Canada
ch. 38
41
purporting to have been executed under, or in
the course of the administration or enforcement
of, this Act or the regulations over the name in
writing of the Minister, the Deputy Minister of
National Revenue, the Commissioner of Customs and Revenue, the Commissioner or an
officer authorized by the Minister to exercise his
or her powers or perform his or her duties or
functions under this Act is deemed to be a
document signed, made and issued by the
Minister, Deputy Minister, Commissioner of
Customs and Revenue, the Commissioner or the
officer, unless called into question by the
Minister or by some person acting for the
Minister or Her Majesty.
avoir été signé — en vertu de la présente loi ou
des règlements ou dans le cadre de leur
application ou contrôle d’application — au
nom ou sous l’autorité du ministre, du sousministre du Revenu national, du commissaire
des douanes et du revenu, du commissaire ou
d’un fonctionnaire autorisé par le ministre à
exercer ses pouvoirs ou à exécuter ses devoirs
ou fonctions en vertu de la présente loi, est
réputé être un document signé, établi et délivré
par le ministre, le sous-ministre, le commissaire
des douanes et du revenu, le commissaire ou ce
fonctionnaire, sauf s’il est mis en doute par le
ministre ou par une personne agissant pour lui
ou pour Sa Majesté.
Presumption
(1.1) Every document purporting to be an
order, a direction, a notice, a certificate, a
requirement, a decision, a determination, an
assessment, a discharge of mortgage or an
acquittance of a hypothecary claim or other
document and purporting to have been executed
under, or in the course of the administration or
enforcement of, this Act or the regulations over
the name in writing of the Solicitor General of
Canada, the President of the Canada Border
Services Agency or an officer authorized by that
Minister to exercise his or her powers or
perform his or her duties or functions under
this Act is deemed to be a document signed,
made and issued by that Minister, the President
or the officer, unless called into question by that
Minister or by some person acting for that
Minister or Her Majesty.
(1.1) Tout document paraissant être une
ordonnance, un ordre, un avis, un certificat,
une sommation, une décision, une détermination, une cotisation, une quittance de créance
hypothécaire ou un autre document et paraissant
avoir été signé — en vertu de la présente loi ou
des règlements ou dans le cadre de leur
application ou contrôle d’application — au
nom ou sous l’autorité du solliciteur général
du Canada, du président de l’Agence des
services frontaliers du Canada ou d’un fonctionnaire autorisé par ce ministre à exercer ses
pouvoirs ou à exécuter ses devoirs ou fonctions
en vertu de la présente loi, est réputé être un
document signé, établi et délivré par ce ministre,
le président ou ce fonctionnaire, sauf s’il est mis
en doute par ce ministre ou par une personne
agissant pour lui ou pour Sa Majesté.
Présomption
1999, c. 17,
s. 152(2)
104. The definitions “Agency” and “Commissioner” in subsection 123(1) of the Act are
replaced by the following:
104. Les définitions de « Agence » et
« commissaire », au paragraphe 123(1) de la
même loi, sont respectivement remplacées
par ce qui suit :
1999, ch. 17,
par. 152(2)
“Agency”
« Agence »
“Agency” means the Canada Revenue Agency
continued by subsection 4(1) of the Canada
Revenue Agency Act;
« Agence » L’Agence du revenu du Canada,
prorogée par le paragraphe 4(1) de la Loi sur
l’Agence du revenu du Canada.
« Agence »
“Agency”
“Commissioner”
« commissaire »
“Commissioner” means the Commissioner of
Revenue appointed under section 25 of the
Canada Revenue Agency Act;
« commissaire » Le commissaire du revenu,
nommé en application de l’article 25 de la Loi
sur l’Agence du revenu du Canada.
« commissaire »
“Commissioner”
1993, c. 27,
s. 81(1)
105. (1) Paragraph 215.1(2)(b) of the Act
is replaced by the following:
105. (1) L’alinéa 215.1(2)b) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
1993, ch. 27,
par. 81(1)
42
C. 38
53-54 ELIZ. II
(b) the Solicitor General of Canada has,
under any of sections 73, 74 and 76 of the
Customs Act, granted an abatement or refund
of all or part of the duties paid on the goods,
b) le solliciteur général du Canada a accordé
un abattement ou un remboursement, en
application de l’un des articles 73, 74 et 76
de la Loi sur les douanes, de tout ou partie
des droits payés sur les produits;
(2) Paragraph 215.1(3)(b) of the Act is
replaced by the following:
(2) L’alinéa 215.1(3)b) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
(b) if the goods had been subject to duties
under the Customs Act, the Solicitor General
of Canada would, because of any of the
circumstances described in paragraph 73(a)
or (b) or 74(1)(a), (b) or (c) or subsection
76(1) of that Act, have granted, under section
73, 74 or 76 of that Act, an abatement or
refund of all or part of the duties paid on the
goods,
b) dans le cas où les produits ont été
assujettis aux droits prévus à la Loi sur les
douanes, le solliciteur général du Canada
aurait accordé, en vertu des articles 73, 74 ou
76 de cette loi, si les circonstances visées aux
alinéas 73a) ou b), 74(1)a), b) ou c) ou au
paragraphe 76(1) de cette loi s’appliquaient,
un abattement ou un remboursement de tout
ou partie des droits payés sur les produits;
1997, c. 10,
s. 41.1(1); 1999,
c. 17, par. 155(d)
106. Subsection 216(5) of the Act is
replaced by the following:
106. Le paragraphe 216(5) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
1997, ch. 10,
par. 41.1(1);
1999, ch. 17,
al. 155d)
Application of
Part IX and Tax
Court of Canada
Act
(5) The provisions of this Part and of the Tax
Court of Canada Act that apply to an appeal
taken under section 302 apply, with such
modifications as the circumstances require, to
an appeal taken under subsection 67(1) of the
Customs Act from a decision of the President of
the Canada Border Services Agency made under
section 60 or 61 of that Act in a determination
of the tax status of goods as if the decision of
the President were a confirmation of an
assessment or a reassessment made by the
Minister under subsection 301(3) or (4) as a
consequence of a notice of objection filed under
subsection 301(1.1) by the person to whom the
President is required to give notice under
section 60 or 61 of the Customs Act, as the
case may be, of the decision.
(5) Les dispositions de la présente partie et
de la Loi sur la Cour canadienne de l’impôt
concernant les appels interjetés en vertu de
l’article 302 s’appliquent, avec les adaptations
nécessaires, aux appels interjetés en vertu du
paragraphe 67(1) de la Loi sur les douanes
d’une décision du président de l’Agence des
services frontaliers du Canada rendue conformément aux articles 60 ou 61 de cette loi quant
au classement de produits, comme si cette
décision était la confirmation d’une cotisation
ou d’une nouvelle cotisation établie par le
ministre en application des paragraphes 301(3)
ou (4) par suite d’un avis d’opposition présenté
aux termes du paragraphe 301(1.1) par la
personne que le président est tenu d’aviser de
la décision selon les articles 60 ou 61 de la Loi
sur les douanes.
Application de la
partie IX et de la
Loi sur la Cour
canadienne de
l’impôt
1990, c. 45,
s. 12(1); 1999,
c. 17, s. 154,
par. 156(j)
107. Subsections 335(6) to (8) of the Act
are replaced by the following:
107. Les paragraphes 335(6) à (8) de la
même loi sont remplacés par ce qui suit :
1990, ch. 45,
par. 12(1); 1999,
ch. 17, art. 154 et
al. 156j)
Proof of
documents
(5.1) An affidavit of an officer of the Canada
Border Services Agency, sworn before a
commissioner or other person authorized to
take affidavits, setting out that the officer has
charge of the appropriate records and that a
document annexed to the affidavit is a document
(5.1) L’affidavit d’un fonctionnaire de l’Agence des services frontaliers du Canada —
souscrit en présence d’un commissaire ou d’une
autre personne autorisée à le recevoir —
indiquant qu’il a la charge des registres
pertinents et qu’un document qui y est annexé
Preuve de
documents
1993, c. 27,
s. 81(1)
1993, ch. 27,
par. 81(1)
2004-2005
Agence des services frontaliers du Canada
ch. 38
43
or a true copy of a document, or a printout of an
electronic document, made by or on behalf of
the Solicitor General of Canada or a person
exercising the powers of that Minister or by or
on behalf of a person, is evidence of the nature
and contents of the document.
est un document, la copie conforme d’un
document ou l’imprimé d’un document électronique, fait par ou pour le solliciteur général
du Canada ou une autre personne exerçant les
pouvoirs de celui-ci, ou par ou pour une
personne, fait preuve de la nature et du contenu
du document.
Proof of no
appeal
(6) An affidavit of an officer of the Agency
or the Canada Border Services Agency, sworn
before a commissioner or other person authorized to take affidavits, setting out that the officer
has charge of the appropriate records and has
knowledge of the practice of the Agency or the
Canada Border Services Agency, as the case
may be, and that an examination of the records
shows that a notice of assessment was mailed or
otherwise sent to a person on a particular day
under this Part and that, after careful examination and search of the records, the officer has
been unable to find that a notice of objection or
of appeal from the assessment, as the case may
be, was received within the time allowed, is
evidence of the statements contained in the
affidavit.
(6) L’affidavit d’un fonctionnaire de l’Agence ou de l’Agence des services frontaliers
du Canada — souscrit en présence d’un
commissaire ou d’une autre personne autorisée
à le recevoir — indiquant qu’il a la charge des
registres pertinents et qu’il a connaissance de la
pratique de l’Agence ou de l’Agence des
services frontaliers du Canada, selon le cas, et
qu’un examen des registres montre qu’un avis
de cotisation a été posté ou autrement envoyé à
une personne un jour donné, en application de la
présente partie, et que, après avoir fait un
examen attentif des registres et y avoir pratiqué
des recherches, il lui a été impossible de
constater qu’un avis d’opposition ou d’appel
concernant la cotisation a été reçu dans le délai
imparti à cette fin, constitue la preuve des
énonciations qui y sont renfermées.
Preuve de
l’absence
d’appel
Presumption
(7) Where evidence is offered under this
section by an affidavit from which it appears
that the person making the affidavit is an officer
of the Agency or the Canada Border Services
Agency, as the case may be, it is not necessary
to prove the signature of the person or that the
person is such an officer, nor is it necessary to
prove the signature or official character of the
person before whom the affidavit was sworn.
(7) Lorsqu’une preuve est donnée en vertu
du présent article par un affidavit d’où il ressort
que la personne le souscrivant est un fonctionnaire de l’Agence ou de l’Agence des services
frontaliers du Canada, selon le cas, il n’est pas
nécessaire d’attester sa signature ou de prouver
qu’il est un tel fonctionnaire, ni d’attester la
signature ou la qualité de la personne en
présence de laquelle l’affidavit a été souscrit.
Présomption
Proof of
documents
(8) Every document purporting to have been
executed under or in the course of the administration or enforcement of this Part over the
name in writing of the Minister, the Deputy
Minister of National Revenue, the Commissioner of Customs and Revenue, the Commissioner or an officer authorized to exercise the
powers or perform the duties of the Minister
under this Part, shall be deemed to be a
document signed, made and issued by the
Minister, the Deputy Minister, the Commissioner of Customs and Revenue, the Commissioner or the officer, unless it has been called in
(8) Tout document paraissant avoir été établi
en vertu de la présente partie, ou dans le cadre
de son application ou exécution, au nom ou sous
l’autorité du ministre, du sous-ministre du
Revenu national, du commissaire des douanes
et du revenu, du commissaire ou d’un fonctionnaire autorisé à exercer les pouvoirs ou les
fonctions du ministre en vertu de la présente
partie est réputé être un document signé, fait et
délivré par le ministre, le sous-ministre, le
commissaire des douanes et du revenu, le
commissaire ou le fonctionnaire, sauf s’il a été
mis en doute par le ministre ou par une autre
personne agissant pour lui ou pour Sa Majesté
du chef du Canada.
Preuve de
documents
44
C. 38
53-54 ELIZ. II
question by the Minister or a person acting for
the Minister or for Her Majesty in right of
Canada.
Proof of
documents
(8.1) Every document purporting to have
been executed under or in the course of the
administration or enforcement of this Part over
the name in writing of the Solicitor General of
Canada or the President of the Canada Border
Services Agency, or an officer authorized to
exercise the powers or perform the duties of that
Minister under this Part, shall be deemed to be a
document signed, made and issued by that
Minister, the President or the officer, unless it
has been called in question by that Minister or a
person acting for that Minister or for Her
Majesty in right of Canada.
(8.1) Tout document paraissant avoir été
établi en vertu de la présente partie, ou dans le
cadre de son application ou exécution, au nom
ou sous l’autorité du solliciteur général du
Canada, du président de l’Agence des services
frontaliers du Canada ou d’un fonctionnaire
autorisé à exercer les pouvoirs ou les fonctions
de ce ministre en vertu de la présente partie est
réputé être un document signé, fait et délivré par
ce ministre, le président ou le fonctionnaire,
sauf s’il a été mis en doute par ce ministre ou
par une autre personne agissant pour lui ou pour
Sa Majesté du chef du Canada.
Preuve de
documents
1992, c. 28,
s. 41(1)
108. Section 1 of Part X of Schedule VI to
the Act is replaced by the following:
108. L’article 1 de la partie X de l’annexe
VI de la même loi est remplacé par ce qui
suit :
1992, ch. 28,
par. 41(1)
1. A supply made by Canada Post Corporation of a service under an agreement made with
the Solicitor General of Canada under subsection 147.1(3) of the Customs Act.
1. La fourniture effectuée par la Société
canadienne des postes d’un service visé par un
accord conclu avec le solliciteur général du
Canada aux termes du paragraphe 147.1(3) de la
Loi sur les douanes.
109. Section 4 of Part I of Schedule X to
the Act is replaced by the following:
109. L’article 4 de la partie I de l’annexe X
de la même loi est remplacé par ce qui suit :
4. Arms, military stores and munitions of
war brought into a participating province by the
Government of Canada in replacement of or in
anticipation or actual exchange for similar
goods loaned to or exchanged or to be exchanged with the governments of a foreign
country designated by the Governor in Council
under heading No. 98.10 of Schedule I to the
Customs Tariff, under such regulations as the
Solicitor General of Canada may make for
purposes of heading No. 98.11 of that Act.
4. Les armes, approvisionnements militaires
et munitions de guerre transférés dans une
province participante par le gouvernement du
Canada en remplacement, dans l’attente ou pour
l’échange réel de marchandises semblables
prêtées, remises en échange ou à remettre en
échange au gouvernement d’un pays étranger
désigné par le gouverneur en conseil sous le
régime de la position 98.10 de l’annexe I du
Tarif des douanes, conformément aux règlements que peut prendre le solliciteur général du
Canada pour l’application de la position 98.11
de cette loi.
110. Section 6 of Part I of Schedule X to
the Act is replaced by the following:
110. L’article 6 de la partie I de l’annexe X
de la même loi est remplacé par ce qui suit :
6. Property, (other than advertising matter,
tobacco or an alcoholic beverage) that is a
casual donation sent by a person in a nonparticipating province to a person in a participating province, or brought into a particular
participating province by a person who is not
6. Les biens (sauf le matériel de réclame, le
tabac et les boissons alcoolisées) dont la juste
valeur marchande ne dépasse pas 60 $ et qui
représentent des cadeaux occasionnels envoyés
par une personne dans une province non
participante à une personne dans une province
1997, c. 10,
s. 254
1997, c. 10,
s. 254
1997, ch. 10,
art. 254
1997, ch. 10,
art. 254
2004-2005
Agence des services frontaliers du Canada
ch. 38
45
resident in the participating provinces as a gift
to a person in that participating province, where
the fair market value of the property does not
exceed $60, under such regulations as the
Solicitor General of Canada may make for
purposes of heading No. 98.16 of Schedule I to
the Customs Tariff.
participante, ou transférés dans une province
participante donnée par une personne ne
résidant pas dans une province participante à
titre de cadeau à une personne dans la province
participante donnée, conformément aux règlements que peut prendre le solliciteur général du
Canada pour l’application de la position 98.16
de l’annexe I du Tarif des douanes.
R.S., c. 4
(2nd Supp.)
FAMILY ORDERS AND AGREEMENTS
ENFORCEMENT ASSISTANCE ACT
LOI D’AIDE À L’EXÉCUTION DES
ORDONNANCES ET DES ENTENTES
FAMILIALES
1999, c. 31,
s. 9(F)
111. Section 15 of the Family Orders and
Agreements Enforcement Assistance Act is
replaced by the following:
111. L’article 15 de la Loi d’aide à
l’exécution des ordonnances et des ententes
familiales est remplacé par ce qui suit :
1999, ch. 31,
art. 9(F)
Information
banks that may
be searched
15. The information banks that may be
searched under this Part are the information
banks designated by the regulations from
among the information banks controlled by the
Department of Human Resources Development,
the Canada Revenue Agency and the Canada
Employment Insurance Commission.
15. Les fichiers susceptibles d’être consultés
au titre de la présente partie sont, parmi les
fichiers régis par le ministère du Développement
des ressources humaines, par l’Agence du
revenu du Canada et par la Commission de
l’assurance-emploi du Canada, ceux qui sont
désignés par règlement.
Fichiers visés
FEEDS ACT
LOI RELATIVE AUX ALIMENTS DU BÉTAIL
L.R., ch. F-9
1997, c. 6, s. 46
112. Subsection 6(2) of the Feeds Act is
replaced by the following:
112. Le paragraphe 6(2) de la Loi relative
aux aliments du bétail est remplacé par ce qui
suit :
1997, ch. 6,
art. 46
Designation
(1.1) The President of the Canada Border
Services Agency may designate inspectors
under paragraph 9(2)(b) of the Canada Border
Services Agency Act for the purposes of
enforcing this Act.
(1.1) Le président de l’Agence des services
frontaliers du Canada peut, en vertu de l’alinéa
9(2)b) de la Loi sur l’Agence des services
frontaliers du Canada, désigner des inspecteurs
chargés du contrôle d’application de la présente
loi.
Désignations
Certificate to be
produced
(2) Inspectors shall be given certificates in a
form established by the President of the
Canadian Food Inspection Agency or the
President of the Canada Border Services
Agency, as the case may be, attesting to their
designation and, on entering any place under
subsection 7(1), an inspector shall, if so
required, produce the certificate to the person
in charge of that place.
(2) Chaque inspecteur reçoit un certificat
établi en la forme fixée par le président de
l’Agence canadienne d’inspection des aliments
ou le président de l’Agence des services
frontaliers du Canada, selon le cas, et attestant
sa qualité, qu’il présente, sur demande, au
responsable de tout lieu visé au paragraphe
7(1).
Production du
certificat
FERTILIZERS ACT
LOI SUR LES ENGRAIS
L.R., ch. F-10
113. Subsection 6(2) of the Fertilizers Act is
replaced by the following:
113. Le paragraphe 6(2) de la Loi sur les
engrais est remplacé par ce qui suit :
R.S., c. F-9
R.S., c. F-10
1997, c. 6, s. 49
L.R., ch. 4
(2e suppl.)
1997, ch. 6,
art. 49
46
C. 38
Designation
(1.1) The President of the Canada Border
Services Agency may designate inspectors
under paragraph 9(2)(b) of the Canada Border
Services Agency Act for the purposes of
enforcing this Act.
(1.1) Le président de l’Agence des services
frontaliers du Canada peut, en vertu de l’alinéa
9(2)b) de la Loi sur l’Agence des services
frontaliers du Canada, désigner des inspecteurs
chargés du contrôle d’application de la présente
loi.
Désignations
Certificate to be
produced
(2) Inspectors shall be given certificates in a
form established by the President of the
Canadian Food Inspection Agency or the
President of the Canada Border Services
Agency, as the case may be, attesting to their
designation and, on entering any place under
subsection 7(1), an inspector shall, if so
required, produce the certificate to the person
in charge of that place.
(2) Chaque inspecteur reçoit un certificat
établi en la forme fixée par le président de
l’Agence canadienne d’inspection des aliments
ou le président de l’Agence des services
frontaliers du Canada, selon le cas, et attestant
sa qualité, qu’il présente, sur demande, au
responsable de tout lieu visé au paragraphe
7(1).
Production du
certificat
FINANCIAL ADMINISTRATION ACT
LOI SUR LA GESTION DES FINANCES
L.R., ch. F-11
R.S., c. F-11
53-54 ELIZ. II
PUBLIQUES
SOR/2003-431
114. Schedule I.1 to the Financial Administration Act is amended by striking out, in
column I, the reference to
Canada Border Services Agency
Agence des services frontaliers du Canada
114. L’annexe I.1 de la Loi sur la gestion
des finances publiques est modifiée par
suppression de ce qui suit :
Agence des services frontaliers du Canada
Canada Border Services Agency
and the corresponding reference in column II
to the Appropriate Minister for that Agency.
ainsi que de la mention du ministre compétent en regard de ce secteur.
115. Schedule II to the Act is amended by
adding the following in alphabetical order:
115. L’annexe II de la même loi est
modifiée par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
Agence des services frontaliers du Canada
Canada Border Services Agency
Canada Border Services Agency
Agence des services frontaliers du Canada
DORS/2003-431
FISH INSPECTION ACT
LOI SUR L’INSPECTION DU POISSON
1997, c. 6, s. 60
116. Subsection 17(2) of the Fish Inspection Act is replaced by the following:
116. Le paragraphe 17(2) de la Loi sur
l’inspection du poisson est remplacé par ce
qui suit :
1997, ch. 6,
art. 60
Designation
(1.1) The President of the Canada Border
Services Agency may designate inspectors
under paragraph 9(2)(b) of the Canada Border
Services Agency Act for the purposes of
enforcing this Act.
(1.1) Le président de l’Agence des services
frontaliers du Canada peut, en vertu de l’alinéa
9(2)b) de la Loi sur l’Agence des services
frontaliers du Canada, désigner des inspecteurs
chargés du contrôle d’application de la présente
loi.
Désignations
Certificate to be
produced
(2) Inspectors shall be given certificates in a
form established by the President of the
Canadian Food Inspection Agency or the
President of the Canada Border Services
Agency, as the case may be, attesting to their
(2) Chaque inspecteur reçoit un certificat
établi en la forme fixée par le président de
l’Agence canadienne d’inspection des aliments
ou le président de l’Agence des services
Production du
certificat
R.S., c. F-12
L.R., ch. F-12
2004-2005
Agence des services frontaliers du Canada
ch. 38
47
designation and, on entering any place under
subsection 4(1), an inspector shall, if so
required, produce the certificate to the person
in charge of that place.
frontaliers du Canada, selon le cas, et attestant
sa qualité, qu’il présente, sur demande, au
responsable du lieu qui fait l’objet de sa visite.
HEALTH OF ANIMALS ACT
LOI SUR LA SANTÉ DES ANIMAUX
1990, ch. 21
1997, c. 6, s. 68
117. Subsection 32(2) of the Health of
Animals Act is replaced by the following:
117. Le paragraphe 32(2) de la Loi sur la
santé des animaux est remplacé par ce qui
suit :
1997, ch. 6,
art. 68
Designation
(1.1) The President of the Canada Border
Services Agency may designate inspectors
under paragraph 9(2)(b) of the Canada Border
Services Agency Act for the purposes of
enforcing this Act.
(1.1) Le président de l’Agence des services
frontaliers du Canada peut, en vertu de l’alinéa
9(2)b) de la Loi sur l’Agence des services
frontaliers du Canada, désigner des inspecteurs
chargés du contrôle d’application de la présente
loi.
Désignations
Certificate to be
produced
(2) Inspectors, officers and veterinary inspectors shall be given certificates in a form
established by the President of the Canadian
Food Inspection Agency or the President of the
Canada Border Services Agency, as the case
may be, attesting to their designation and, on
entering any place under this Act, an inspector,
officer or veterinary inspector shall show the
certificate to the person in charge of the place if
the person requests proof of the designation.
(2) Chaque inspecteur — vétérinaire ou non
— et agent d’exécution reçoit un certificat établi
en la forme fixée par le président de l’Agence
canadienne d’inspection des aliments ou le
président de l’Agence des services frontaliers
du Canada, selon le cas, et attestant sa qualité,
qu’il présente, sur demande, au responsable des
lieux qui font l’objet de sa visite.
Production du
certificat
2001, c. 27
IMMIGRATION AND REFUGEE PROTECTION
ACT
LOI SUR L’IMMIGRATION ET LA
118. Section 4 of the Immigration and
Refugee Protection Act is replaced by the
following:
118. L’article 4 de la Loi sur l’immigration
et la protection des réfugiés est remplacé par
ce qui suit :
Minister of
Citizenship and
Immigration
4. (1) Subject to subsection (2), the Minister
of Citizenship and Immigration is responsible
for the administration of this Act.
4. (1) Sous réserve du paragraphe (2), le
ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration
est chargé de l’application de la présente loi.
Compétence
générale du
ministre de la
Citoyenneté et
de l’Immigration
Solicitor General
of Canada
(2) The Minister as defined in section 2 of
the Canada Border Services Agency Act is
responsible for the administration of this Act as
it relates to
(2) Le ministre, au sens de l’article 2 de la
Loi sur l’Agence des services frontaliers du
Canada, est chargé de l’application de la
présente loi relativement :
Compétence du
solliciteur
général du
Canada
1990, c. 21
(a) examinations at ports of entry;
(b) the enforcement of this Act, including
arrest, detention and removal;
2001, ch. 27
PROTECTION DES RÉFUGIÉS
a) au contrôle des personnes aux points
d’entrée;
b) aux mesures d’exécution de la présente
loi, notamment en matière d’arrestation, de
détention et de renvoi;
48
C. 38
(c) the establishment of policies respecting
the enforcement of this Act and inadmissibility on grounds of security, organized
criminality or violating human or international rights; or
(d) determinations under any of subsections
34(2), 35(2) and 37(2).
53-54 ELIZ. II
c) à l’établissement des orientations en
matière d’exécution de la présente loi et
d’interdiction de territoire pour raison de
sécurité ou pour atteinte aux droits humains
ou internationaux ou pour activités de
criminalité organisée;
d) à la prise des décisions au titre des
paragraphes 34(2), 35(2) ou 37(2).
(3) Subject to subsections (1) and (2), the
Governor in Council may specify
(3) Sous réserve des paragraphes (1) et (2), le
gouverneur en conseil peut préciser :
(a) which Minister referred to in subsections
(1) and (2) shall be the Minister for the
purposes of any provision of this Act; and
a) lequel des ministres visés à ces paragraphes est chargé de l’application de telle des
dispositions de la présente loi;
(b) that both Ministers may be the Minister
for the purposes of any provision of this Act
and the circumstances under which each
Minister shall be the Minister.
b) que les deux ministres sont chargés de
l’application de telle de ces dispositions,
chacun dans les circonstances qu’il prévoit.
Publication
(4) Any order made under subsection (3)
must be published in Part II of the Canada
Gazette.
(4) Tout décret pris pour l’application du
paragraphe (3) est publié dans la partie II de la
Gazette du Canada.
Publication
2004, c. 15, s. 72
119. (1) Paragraphs 150.1(1)(a) and (b) of
the Act are replaced by the following:
119. (1) Les alinéas 150.1(1)a) et b) de la
même loi sont remplacés par ce qui suit :
2004, ch. 15,
art. 72
(a) the collection, retention, use, disclosure
and disposal of information for the purposes
of this Act or for the purposes of program
legislation as defined in section 2 of the
Canada Border Services Agency Act; and
a) la collecte, la conservation, l’utilisation, le
retrait et la communication de renseignements
pour l’application de la présente loi ou de la
législation frontalière au sens de l’article 2 de
la Loi sur l’Agence des services frontaliers du
Canada;
Specification
(b) the disclosure of information for the
purposes of national security, the defence of
Canada or the conduct of international affairs,
including the implementation of an agreement or arrangement entered into under
section 5 of the Department of Citizenship
and Immigration Act or section 13 of the
Canada Border Services Agency Act.
Précisions du
gouverneur en
conseil
b) en matière de sécurité nationale, de
défense du Canada ou de conduite des
affaires internationales — y compris la mise
en oeuvre d’accords ou d’ententes conclus au
titre de l’article 5 de la Loi sur le ministère de
la Citoyenneté et de l’Immigration ou de
l’article 13 de la Loi sur l’Agence des services
frontaliers du Canada —, la communication
de renseignements.
2004, c. 15, s. 72
(2) Subsection 150.1(2) of the Act is
replaced by the following:
(2) Le paragraphe 150.1(2) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
2004, ch. 15,
art. 72
Conditions
(2) Regulations made under subsection (1)
may include conditions under which the collection, retention, use, disposal and disclosure may
be made.
(2) Ces règlements prévoient notamment les
conditions relatives à la collecte, la conservation, l’utilisation, le retrait et la communication
de renseignements.
Conditions
2004-2005
Agence des services frontaliers du Canada
ch. 38
49
INCOME TAX ACT
LOI DE L’IMPÔT SUR LE REVENU
120. Subsection 244(13) of the Income Tax
Act is replaced by the following:
120. Le paragraphe 244(13) de la Loi de
l’impôt sur le revenu est remplacé par ce qui
suit :
Proof of
documents
(13) Every document purporting to have
been executed under, or in the course of the
administration or enforcement of, this Act over
the name in writing of the Minister, the Deputy
Minister of National Revenue, the Commissioner of Customs and Revenue, the Commissioner of Revenue or an officer authorized to
exercise a power or perform a duty of the
Minister under this Act is deemed to have been
signed, made and issued by the Minister, the
Deputy Minister, the Commissioner of Customs
and Revenue, the Commissioner of Revenue or
the officer unless it has been called in question
by the Minister or by a person acting for the
Minister or Her Majesty.
(13) Tout document paraissant avoir été
établi en vertu de la présente loi, ou dans le
cadre de son application ou de sa mise à
exécution, au nom ou sous l’autorité du
ministre, du sous-ministre du Revenu national,
du commissaire des douanes et du revenu, du
commissaire du revenu ou d’un fonctionnaire
autorisé à exercer des pouvoirs ou fonctions
conférés au ministre par la présente loi est
réputé avoir été signé, fait et délivré par le
ministre, le sous-ministre, le commissaire des
douanes et du revenu, le commissaire du revenu
ou le fonctionnaire, à moins qu’il n’ait été
contesté par le ministre ou par une personne
agissant pour lui ou pour Sa Majesté.
Preuve de
documents
R.S., c. 25
(1st Supp.)
MEAT INSPECTION ACT
LOI SUR L’INSPECTION DES VIANDES
L.R., ch. 25
(1er suppl.)
1997, c. 6, s. 72
121. The definition “inspector” in subsection 2(1) of the Meat Inspection Act is
replaced by the following:
121. La définition de « inspecteur », au
paragraphe 2(1) de la Loi sur l’inspection
des viandes, est remplacée par ce qui suit :
1997, ch. 6,
art. 72
“inspector”
« inspecteur »
“inspector” means a person designated as an
inspector pursuant to subsection 12(1) or (1.1);
« inspecteur » Personne désignée à ce titre en
application des paragraphes 12(1) ou (1.1).
« inspecteur »
“inspector”
1997, c. 6, s. 73
122. Subsection 12(2) of the Act is replaced by the following:
122. Le paragraphe 12(2) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
1997, ch. 6,
art. 73
Designation
(1.1) The President of the Canada Border
Services Agency may designate inspectors
under paragraph 9(2)(b) of the Canada Border
Services Agency Act for the purposes of
enforcing this Act.
(1.1) Le président de l’Agence des services
frontaliers du Canada peut, en vertu de l’alinéa
9(2)b) de la Loi sur l’Agence des services
frontaliers du Canada, désigner des inspecteurs
chargés du contrôle d’application de la présente
loi.
Désignations
Certificate to be
produced
(2) Inspectors shall be given certificates in a
form established by the President of the
Canadian Food Inspection Agency or the
President of the Canada Border Services
Agency, as the case may be, attesting to their
designation and, on entering any place or
vehicle referred to in subsection 13(1), an
inspector shall, if so required, produce the
certificate to the person in charge of that place
or vehicle.
(2) Chaque inspecteur reçoit un certificat
établi en la forme fixée par le président de
l’Agence canadienne d’inspection des aliments
ou le président de l’Agence des services
frontaliers du Canada, selon le cas, et attestant
sa qualité, qu’il présente, sur demande, au
responsable du lieu ou du véhicule qui font
l’objet de sa visite.
Production du
certificat
R.S., c. 1
(5th Supp.)
L.R., ch. 1
(5e suppl.)
50
C. 38
53-54 ELIZ. II
PLANT PROTECTION ACT
LOI SUR LA PROTECTION DES VÉGÉTAUX
1990, ch. 22
1997, c. 6, s. 82
123. Subsection 21(2) of the Plant Protection Act is replaced by the following:
123. Le paragraphe 21(2) de la Loi sur la
protection des végétaux est remplacé par ce
qui suit :
1997, ch. 6,
art. 82
Designation
(1.1) The President of the Canada Border
Services Agency may designate inspectors
under paragraph 9(2)(b) of the Canada Border
Services Agency Act for the purposes of
enforcing this Act.
(1.1) Le président de l’Agence des services
frontaliers du Canada peut, en vertu de l’alinéa
9(2)b) de la Loi sur l’Agence des services
frontaliers du Canada, désigner des inspecteurs
chargés du contrôle d’application de la présente
loi.
Désignations
Certificate to be
produced
(2) Inspectors shall be given certificates in a
form established by the President of the
Canadian Food Inspection Agency or the
President of the Canada Border Services
Agency, as the case may be, attesting to their
designation and, on entering any place under
this Act, an inspector shall show the certificate
to the person in charge of the place if the person
requests proof of the inspector’s designation.
(2) Chaque inspecteur reçoit un certificat
établi en la forme fixée par le président de
l’Agence canadienne d’inspection des aliments
ou le président de l’Agence des services
frontaliers du Canada, selon le cas, et attestant
sa qualité, qu’il présente, sur demande, au
responsable des lieux qui font l’objet de sa
visite.
Production du
certificat
2000, c. 17;
2001, c. 41, s. 48
PROCEEDS OF CRIME (MONEY
LAUNDERING) AND TERRORIST FINANCING
ACT
LOI SUR LE RECYCLAGE DES PRODUITS DE
2000, ch. 17;
2001, ch. 41,
art. 48
124. (1) The definition “Commissioner”
in section 2 of the Proceeds of Crime (Money
Laundering) and Terrorist Financing Act is
repealed.
124. (1) La définition de « commissaire »,
à l’article 2 de la Loi sur le recyclage des
produits de la criminalité et le financement des
activités terroristes, est abrogée.
(2) The definition “Minister” in section 2
of the Act is replaced by the following:
(2) La définition de « ministre », à l’article
2 de la même loi, est remplacée par ce qui
suit :
“Minister” means, in relation to sections 25 to
39, the Solicitor General of Canada and, in
relation to any other provision of this Act, the
member of the Queen’s Privy Council for
Canada who is designated by the Governor in
Council as the Minister for the purposes of that
provision.
« ministre » Le solliciteur général du Canada,
pour l’application des articles 25 à 39, ou le
membre du Conseil privé de la Reine pour le
Canada chargé par le gouverneur en conseil de
l’application de telle autre disposition de la
présente loi.
(3) Section 2 of the Act is amended by
adding the following definition in alphabetical order:
(3) L’article 2 de la même loi est modifié
par adjonction, selon l’ordre alphabétique,
de ce qui suit :
“President” means the President of the Canada
Border Services Agency appointed under subsection 7(1) of the Canada Border Services
Agency Act.
« président » Le président de l’Agence des
services frontaliers du Canada, nommé en
application du paragraphe 7(1) de la Loi sur
l’Agence des services frontaliers du Canada.
125. Paragraph 38(1)(a) of the Act is
replaced by the following:
125. L’alinéa 38(1)a) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
1990, c. 22
“Minister”
« ministre »
“President”
« président »
LA CRIMINALITÉ ET LE FINANCEMENT DES
ACTIVITÉS TERRORISTES
« ministre »
“Minister”
« président »
“President”
2004-2005
Agence des services frontaliers du Canada
(a) information set out in reports made under
subsection 12(1) in respect of currency or
monetary instruments imported into Canada
from that state will be provided to a
department, institution or agency of that state
that has powers and duties similar to those of
the Canada Border Services Agency in
respect of the reporting of currency or
monetary instruments; and
a) les renseignements figurant dans les
déclarations faites au titre du paragraphe
12(1) à l’égard des espèces ou effets importés
de cet État au Canada sont communiqués à un
ministère ou organisme de cet État dont les
attributions sont similaires à celles de l’Agence des services frontaliers du Canada en
matière de déclarations à l’égard des espèces
ou effets importés;
126. (1) Paragraph 55(3)(b) of the Act is
replaced by the following:
126. (1) L’alinéa 55(3)b) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
(b) the Canada Revenue Agency, if the
Centre also determines that the information
is relevant to an offence of evading or
attempting to evade paying taxes or duties
imposed under an Act of Parliament administered by the Minister of National Revenue;
b) à l’Agence du revenu du Canada, s’il
estime en outre que les renseignements se
rapportent à une infraction, consommée ou
non, d’évasion fiscale — y compris le nonpaiement de droits — définie par une loi
fédérale dont l’application relève du ministre
du Revenu national;
(b.1) the Canada Border Services Agency, if
the Centre also determines that the information is relevant to an offence of evading or
attempting to evade paying taxes or duties
imposed under an Act of Parliament administered by the Agency; and
2001, c. 41,
s. 123(1)
Exception
ch. 38
51
b.1) à l’Agence des services frontaliers du
Canada, s’il estime en outre que les renseignements se rapportent à une infraction,
consommée ou non, d’évasion fiscale — y
compris le non-paiement de droits — définie
par une loi fédérale dont l’application relève
de l’Agence;
(2) Paragraph 55(3)(d) of the Act is
replaced by the following:
(2) L’alinéa 55(3)d) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
(d) the Canada Border Services Agency, if
the Centre also determines that the information would promote the objective set out in
paragraph 3(1)(i) of the Immigration and
Refugee Protection Act and is relevant to
determining whether a person is a person
described in sections 34 to 42 of that Act or to
an offence under any of sections 117 to 119,
126 or 127 of that Act.
d) à l’Agence des services frontaliers du
Canada, s’il estime en outre que les renseignements sont utiles pour promouvoir l’objectif visé à l’alinéa 3(1)i) de la Loi sur
l’immigration et la protection des réfugiés et
pour déterminer si une personne est une
personne visée aux articles 34 à 42 de cette
loi ou se rapportent à une infraction prévue
aux articles 117 à 119, 126 et 127 de cette loi.
(3) Section 55 of the Act is amended by
adding the following after subsection (3):
(3) L’article 55 de la même loi est modifié
par adjonction, après le paragraphe (3), de ce
qui suit :
(3.1) Paragraph (3)(b) or (b.1) does not apply
in respect of an offence relating to taxes or
duties imposed under a prescribed Act or a
prescribed portion of an Act.
(3.1) Les alinéas (3)b) ou b.1) ne s’appliquent pas aux infractions relatives aux taxes ou
aux droits imposés sous le régime de toute loi
ou partie de loi précisée par règlement.
127. Every reference to “Commissioner”
or “Commissioner’s” in the following provisions of the Act is replaced by a reference to
“President” or “President’s”, respectively:
127. Dans les passages ci-après de la même
loi, « commissaire » est remplacé par « président » :
2001, ch. 41,
par. 123(1)
Exception
52
R.S., c. P-36
C. 38
53-54 ELIZ. II
(a) section 20;
a) l’article 20;
(b) subsection 26(1);
b) le paragraphe 26(1);
(c) section 31;
c) l’article 31;
(d) subsections 32(3) and (4);
d) les paragraphes 32(3) et (4);
(e) subsection 35(1); and
e) le paragraphe 35(1);
(f) subsection 39(2).
f) le paragraphe 39(2).
PUBLIC SERVICE SUPERANNUATION ACT
LOI SUR LA PENSION DE LA FONCTION
L.R., ch. P-36
PUBLIQUE
128. Part I of Schedule I to the Public
Service Superannuation Act is amended by
adding the following in alphabetical order:
Canada Border Services Agency
Agence des services frontaliers du Canada
R.S., c. R-9
ROYAL CANADIAN MINT ACT
128. La partie I de l’annexe I de la Loi sur
la pension de la fonction publique est modifiée
par adjonction, selon l’ordre alphabétique,
de ce qui suit :
Agence des services frontaliers du Canada
Canada Border Services Agency
LOI SUR LA MONNAIE ROYALE
L.R., ch. R-9
CANADIENNE
129. The definition “Minister” in section 2
of the Royal Canadian Mint Act is repealed.
129. La définition de « ministre », à l’article 2 de la Loi sur la Monnaie royale
canadienne, est abrogée.
130. The Act is amended by adding the
following after section 2:
130. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 2, de ce qui suit :
DESIGNATION OF MINISTER
DÉSIGNATION DU MINISTRE
Power of
Governor in
Council
2.1 The Governor in Council may designate
a member of the Queen’s Privy Council for
Canada to be the Minister for the purposes of
this Act.
2.1 Le gouverneur en conseil peut désigner
tout membre du Conseil privé de la Reine pour
le Canada à titre de ministre pour l’application
de la présente loi.
R.S., c. S-8
SEEDS ACT
LOI SUR LES SEMENCES
L.R., ch. S-8
1997, c. 6, s. 88
131. Subsection 5(2) of the Seeds Act is
replaced by the following:
131. Le paragraphe 5(2) de la Loi sur les
semences est remplacé par ce qui suit :
1997, ch. 6,
art. 88
Designation
(1.1) The President of the Canada Border
Services Agency may designate inspectors
under paragraph 9(2)(b) of the Canada Border
Services Agency Act for the purposes of
enforcing this Act.
(1.1) Le président de l’Agence des services
frontaliers du Canada peut, en vertu de l’alinéa
9(2)b) de la Loi sur l’Agence des services
frontaliers du Canada, désigner des inspecteurs
chargés du contrôle d’application de la présente
loi.
Désignations
Certificate to be
produced
(2) Inspectors shall be given certificates in a
form established by the President of the
Canadian Food Inspection Agency or the
President of the Canada Border Services
Agency, as the case may be, attesting to their
designation and, on entering any place under
(2) Chaque inspecteur reçoit un certificat
établi en la forme fixée par le président de
l’Agence canadienne d’inspection des aliments
ou le président de l’Agence des services
Production du
certificat
Pouvoir du
gouverneur en
conseil
2004-2005
Agence des services frontaliers du Canada
ch. 38
53
subsection 6(1), an inspector shall show the
certificate to the person in charge of the place if
the person requests proof of the inspector’s
designation.
frontaliers du Canada, selon le cas, et attestant
sa qualité, qu’il présente, sur demande, au
responsable de tout lieu visé au paragraphe
6(1).
R.S., c. S-15
SPECIAL IMPORT MEASURES ACT
LOI SUR LES MESURES SPÉCIALES
D’IMPORTATION
L.R., ch. S-15
1999, c. 17,
s. 180(2)
132. (1) The definition “Commissioner”
in subsection 2(1) of the Special Import
Measures Act is repealed.
132. (1) La définition de « commissaire »,
au paragraphe 2(1) de la Loi sur les mesures
spéciales d’importation, est abrogée.
1999, ch. 17,
par. 180(2)
(2) The definition “Minister” in subsection
2(1) of the Act is replaced by the following:
(2) La définition de « ministre », au paragraphe 2(1) de la même loi, est remplacée par
ce qui suit :
“Minister” means the Solicitor General of
Canada;
« ministre » Le solliciteur général du Canada.
(3) Subsection 2(1) of the Act is amended
by adding the following in alphabetical
order:
(3) Le paragraphe 2(1) de la même loi est
modifié par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
“President”
« président »
“President” means the President of the Canada
Border Services Agency appointed under subsection 7(1) of the Canada Border Services
Agency Act;
« président » Le président de l’Agence des
services frontaliers du Canada, nommé en
application du paragraphe 7(1) de la Loi sur
l’Agence des services frontaliers du Canada.
« président »
“President”
1999, c. 17,
s. 182
133. Section 94 of the Act is replaced by
the following:
133. L’article 94 de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
1999, ch. 17,
art. 182
Ruling binding
94. A ruling given by the Tribunal on the
question of who is the importer in Canada of
any goods imported or to be imported into
Canada is binding on the President, and on
every person employed by the Canada Border
Services Agency in the administration or
enforcement of this Act, with respect to the
particular goods in relation to which the ruling
is given, unless the Tribunal is fraudulently
misled or, in the case only of goods to be
imported into Canada, material facts that are not
available to the President at the time the
Tribunal gives its ruling come to the President’s
attention after it is given.
94. La décision rendue par le Tribunal sur
l’identité de l’importateur lie le président ainsi
que toute personne employée par l’Agence des
services frontaliers du Canada pour la mise en
oeuvre ou l’exécution de la présente loi quant
aux marchandises objet de la décision sauf si le
Tribunal est induit en erreur par la fraude ou si,
dans le seul cas d’une importation future, des
faits importants dont ne disposait pas le
président au moment de la décision viennent
ensuite à sa connaissance.
Caractère
obligatoire de la
décision
134. Every reference to “Commissioner”
or “Commissioner’s” in the following provisions of the Act is replaced by a reference to
“President” or “President’s”, respectively:
134. Dans les passages ci-après de la même
loi, « commissaire » est remplacé par « président » :
“Minister”
« ministre »
(a) subparagraph (b)(iii) of the definition
“properly documented” in subsection 2(1);
(b) the definition “undertaking” or “undertakings” in subsection 2(1);
a) le sous-alinéa b)(iii) de la définition de
« dossier complet » au paragraphe 2(1);
b) la définition de « engagement » ou
« engagements » au paragraphe 2(1);
« ministre »
“Minister”
54
C. 38
53-54 ELIZ. II
(c) subsections 2(7.3), (7.4) and (9);
c) les paragraphes 2(7.3), (7.4) et (9);
(d) paragraph 4(2)(a);
d) l’alinéa 4(2)a);
(e) paragraph 5(b);
e) l’alinéa 5b);
(f) paragraphs 6(b) and (c);
f) les alinéas 6b) et c);
(g) subsection 7(1);
g) le paragraphe 7(1);
(h) subsections 8(1) to (2), (5) and (6);
h) les paragraphes 8(1) à (2), (5) et (6);
(i) the portion of subsection 9.2(1) before
paragraph (a);
i) le passage du paragraphe 9.2(1) précédant l’alinéa a);
(j) the portion of subsection 9.21(1) before
paragraph (a);
j) le passage du paragraphe 9.21(1) précédant l’alinéa a);
(k) the portion of section 9.3 before paragraph (a);
k) le passage de l’article 9.3 précédant
l’alinéa a);
(l) section 10;
l) l’article 10;
(m) subsections 12(2) and (3);
m) les paragraphes 12(2) et (3);
(n) subsections 13.2(1), (3) and (4);
n) les paragraphes 13.2(1), (3) et (4);
(o) paragraph 15(d);
o) l’alinéa 15d);
(p) paragraphs 16(1)(a) to (c);
p) les alinéas 16(1)a) à c);
(q) paragraph 16(2)(b);
q) l’alinéa 16(2)b);
(r) sections 17 to 20;
r) les articles 17 à 20;
(s) subsections 25(1) and (2);
s) les paragraphes 25(1) et (2);
(t) subsection 29(1);
t) le paragraphe 29(1);
(u) subsection 30.2(2);
u) le paragraphe 30.2(2);
(v) subsections 30.3(1) and (2);
v) les paragraphes 30.3(1) et (2);
(w) subsection 30.4(2);
w) le paragraphe 30.4(2);
(x) subsections 31(1) and (6) to (8);
x) les paragraphes 31(1) et (6) à (8);
(y) subsections 31.1(1) to (4);
y) les paragraphes 31.1(1) à (4);
(z) sections 32 to 39;
z) les articles 32 à 39;
(z.1) sections 41 to 41.2;
z.1) les articles 41 à 41.2;
(z.2) the portion of subsection 43(2) before
paragraph (a);
z.2) le passage du paragraphe 43(2) précédant l’alinéa a);
(z.3) the portion of section 46 after paragraph (b);
z.3) le passage de l’article 46 suivant
l’alinéa b);
(z.4) subsection 47(3);
z.4) le paragraphe 47(3);
(z.5) sections 49 and 50;
z.5) les articles 49 et 50;
(z.6) sections 51 to 52;
z.6) les articles 51 à 52;
(z.7) section 53;
z.7) l’article 53;
(z.8) section 53.1;
z.8) l’article 53.1;
2004-2005
Agence des services frontaliers du Canada
ch. 38
(z.9) subsection 55(1);
z.9) le paragraphe 55(1);
(z.10) the heading before section 56;
z.10) l’intertitre précédant l’article 56;
(z.11) section 57;
z.11) l’article 57;
(z.12) subsections 58(1.1) and (2);
z.12) les paragraphes 58(1.1) et (2);
(z.13) subsections 59(1) to (3.1) and (4);
z.13) les paragraphes 59(1) à (3.1) et (4);
(z.14) the portion of subsection 60(2)
before paragraph (a);
z.14) le passage du paragraphe 60(2)
précédant l’alinéa a);
(z.15) subsection 61(1);
z.15) le paragraphe 61(1);
(z.16) paragraph 62(1)(b);
z.16) l’alinéa 62(1)b);
(z.17) subsections 76.01(1) and (6);
z.17) les paragraphes 76.01(1) et (6);
(z.18) subsections 76.02(1) and (5);
z.18) les paragraphes 76.02(1) et (5);
(z.19) subsections 76.03(3) and (6) to (11);
z.19) les paragraphes 76.03(3) et (6) à (11);
(z.20) section 76.1;
z.20) l’article 76.1;
(z.21) the definition “appropriate authority” in subsection 77.01(1);
z.21) la définition de « autorité compétente » au paragraphe 77.01(1);
(z.22) paragraphs (a), (b) and (d) to (f.1) of
the definition “definitive decision” in subsection 77.01(1);
z.22) les alinéas a), b) et d) à f.1) de la
définition de « décisions finales » au paragraphe 77.01(1);
(z.23) the definition “appropriate authority” in subsection 77.1(1);
z.23) la définition de « autorité compétente » au paragraphe 77.1(1);
(z.24) paragraphs (a), (b) and (d) to (f.1) of
the definition “definitive decision” in subsection 77.1(1);
z.24) les alinéas a), b) et d) à f.1) de la
définition de « décisions finales » au paragraphe 77.1(1);
(z.25) the portion of subsection 78(1) after
paragraph (b);
z.25) le passage du paragraphe 78(1)
suivant l’alinéa b);
(z.26) subsections 78(3) to (5);
z.26) les paragraphes 78(3) à (5);
(z.27) subsection 81(1);
z.27) le paragraphe 81(1);
(z.28) sections 83 and 83.1;
z.28) les articles 83 et 83.1;
(z.29) paragraph 84(2)(b);
z.29) l’alinéa 84(2)b);
(z.30) the portion of subsection 84(3)
before paragraph (a);
z.30) le passage du paragraphe 84(3)
précédant l’alinéa a);
(z.31) subsection 84(3.1);
z.31) le paragraphe 84(3.1);
(z.32) sections 85 to 89;
z.32) les articles 85 à 89;
(z.33) paragraphs 91(1)(c) to (g);
z.33) les alinéas 91(1)c) à g);
(z.34) paragraph 91(3)(b);
z.34) l’alinéa 91(3)b);
(z.35) sections 95 and 96;
z.35) les articles 95 et 96;
(z.36) subsections 96.1(1) to (3) and (6);
z.36) les paragraphes 96.1(1) à (3) et (6);
(z.37) subsection 96.11(1);
z.37) le paragraphe 96.11(1);
55
56
C. 38
53-54 ELIZ. II
(z.38) section 96.2;
z.38) l’article 96.2;
(z.39) paragraphs 96.4(1)(a) and (b); and
z.39) les alinéas 96.4(1)a) et b);
(z.40) paragraphs 97(1)(k.3) and (k.4).
z.40) les alinéas 97(1)k.3) et k.4).
135. Every reference to “Commissioner”
in the following provisions of the English
version of the Act is replaced by a reference
to “President”:
(a) the definition “prescribed” in subsection 2(1);
135. Dans les passages ci-après de la
version anglaise de la même loi, « Commissioner » est remplacé par « President » :
a) la définition de « prescribed » au paragraphe 2(1);
b) le paragraphe 77.011(4);
(b) subsection 77.011(4);
c) le sous-alinéa 77.012(1)a)(ii);
(c) subparagraph 77.012(1)(a)(ii);
d) le paragraphe 77.013(3);
(d) subsection 77.013(3);
e) le paragraphe 77.11(3);
(e) subsection 77.11(3);
f) le sous-alinéa 77.12(1)a)(ii);
(f) subparagraph 77.12(1)(a)(ii);
g) le paragraphe 77.13(2);
(g) subsection 77.13(2);
h) l’intertitre précédant l’article 78;
(h) the heading before section 78;
i) l’alinéa 78(1)a);
(i) paragraph 78(1)(a);
j) le paragraphe 78(2);
(j) subsection 78(2);
k) les paragraphes 79(1) et (2);
(k) subsections 79(1) and (2); and
l) l’alinéa 84(1)b).
(l) paragraph 84(1)(b).
136. Every reference to “commissaire” in
the following provisions of the French
version of the Act is replaced by a reference
to “président”:
(a) subsection 13.2(2);
(b) subsection 56(1.01);
136. Dans les passages ci-après de la
version française de la même loi, « commissaire » est remplacé par « président » :
a) le paragraphe 13.2(2);
b) le paragraphe 56(1.01);
c) le paragraphe 56(1.1);
(c) subsection 56(1.1);
d) le paragraphe 77.021(2);
(d) subsection 77.021(2); and
e) le paragraphe 77.21(2).
(e) subsection 77.21(2).
Application
137. The provisions of the Special Import
Measures Act, as enacted or amended by
sections 132 to 136 and paragraph 145(2)(i)
of this Act, apply to goods of a NAFTA
country, as defined in subsection 2(1) of that
Act.
137. Les dispositions de la Loi sur les
mesures spéciales d’importation, édictées ou
modifiées par les articles 132 à 136 et l’alinéa
145(2)i) de la présente loi, s’appliquent aux
marchandises d’un pays ALÉNA, au sens du
paragraphe 2(1) de cette loi.
TERMINOLOGY CHANGES
MODIFICATIONS TERMINOLOGIQUES
138. Every reference to the “Canada
Customs and Revenue Agency” in the
following provisions is replaced by a reference to the “Canada Revenue Agency”:
138. Dans les passages ci-après, « Agence
des douanes et du revenu du Canada » est
remplacé par « Agence du revenu du Canada » :
Application
2004-2005
Agence des services frontaliers du Canada
ch. 38
(a) Schedule I to the Access to Information
Act;
a) l’annexe I de la Loi sur l’accès à
l’information;
(b) the schedule to the Auditor General
Act;
b) l’annexe de la Loi sur le vérificateur
général;
(c) in the Canada Pension Plan,
c) dans le Régime de pensions du Canada :
(i) subsection 25(12),
(i) le paragraphe 25(12),
(ii) the portion of subsection 26.1(1)
before paragraph (a),
(ii) le passage du paragraphe 26.1(1)
précédant l’alinéa a),
(iii) subsection 27.2(2),
(iii) le paragraphe 27.2(2),
(iv) subsection 41(6),
(iv) le paragraphe 41(6),
(v) subsection 103(3),
(v) le paragraphe 103(3),
(vi) paragraph 104.03(2)(a), and
(vi) l’alinéa 104.03(2)a),
(vii) subsection 104.03(3);
(vii) le paragraphe 104.03(3);
(d) paragraph 72(c) of the Canada Petroleum Resources Act;
d) l’alinéa 72c) de la Loi fédérale sur les
hydrocarbures;
(e) subsection 462.48(14) of the Criminal
Code;
e) le paragraphe 462.48(14) du Code
criminel;
(f) subsection 33(2) of the Cultural Property Export and Import Act;
f) le paragraphe 33(2) de la Loi sur
l’exportation et l’importation de biens culturels;
(g) in the Employment Insurance Act,
(i) paragraph 69(3)(f),
(ii) subsection 88(12),
(iii) the portion of subsection 90(1)
before paragraph (a),
(iv) subsection 93(2),
(v) subsection 102(1),
(vi) subsections 102(5) to (11),
(vii) subsection 102(18),
(viii) section 122, and
(ix) paragraph 131(1)(a);
(h) paragraph (a) of the definition “holiday” in section 2 of the Excise Act;
(i) paragraph (c) of the definition “information bank director” in section 2 of the
Family Orders and Agreements Enforcement Assistance Act;
(j) section 11 of the Farm Income Protection Act;
(k) in the Financial Administration Act,
g) dans la Loi sur l’assurance-emploi :
(i) l’alinéa 69(3)f),
(ii) le paragraphe 88(12),
(iii) le passage du paragraphe 90(1)
précédant l’alinéa a),
(iv) le paragraphe 93(2),
(v) le paragraphe 102(1),
(vi) les paragraphes 102(5) à (11),
(vii) le paragraphe 102(18),
(viii) l’article 122,
(ix) l’alinéa 131(1)a);
h) l’alinéa a) de la définition de « jour
férié » à l’article 2 de la Loi sur l’accise;
i) l’alinéa c) de la définition de « directeur
de fichier » à l’article 2 de la Loi d’aide à
l’exécution des ordonnances et des ententes
familiales;
j) l’article 11 de la Loi sur la protection du
revenu agricole;
57
58
C. 38
(i) subsection 41(2), and
(ii) Schedule II;
(l) paragraph 3(2)(g) of the Importation of
Intoxicating Liquors Act;
(m) in the Income Tax Act,
(i) subsection 165(2),
(ii) subsection 166.1(3),
(iii) subsection 231.4(1),
(iv) subsection 231.5(1),
(v) paragraph 237.1(5)(c),
(vi) subsection 244(1),
(vii) subsections 244(5) to (11), and
(viii) subsection 244(19);
(n) Schedule III to the Payments in Lieu of
Taxes Act;
53-54 ELIZ. II
k) dans la Loi sur la gestion des finances
publiques :
(i) le paragraphe 41(2),
(ii) l’annexe II;
l) l’alinéa 3(2)g) de la Loi sur l’importation
des boissons enivrantes;
m) dans la Loi de l’impôt sur le revenu :
(i) le paragraphe 165(2),
(ii) le paragraphe 166.1(3),
(iii) le paragraphe 231.4(1),
(iv) le paragraphe 231.5(1),
(v) l’alinéa 237.1(5)c),
(vi) le paragraphe 244(1),
(vii) les paragraphes 244(5) à (11),
(viii) le paragraphe 244(19);
(o) paragraph 33.03(2)(a) of the Old Age
Security Act;
n) l’annexe III de la Loi sur les paiements
versés en remplacement d’impôts;
(p) the schedule to the Privacy Act under
the heading “Other Government Institutions”;
o) l’alinéa 33.03(2)a) de la Loi sur la
sécurité de la vieillesse;
(q) in the Public Service Staff Relations
Act,
p) l’annexe de la Loi sur la protection des
renseignements personnels, sous l’intertitre
« Autres institutions fédérales »;
(i) paragraph (m) of the definition
“employee” in subsection 2(1),
q) dans la Loi sur les relations de travail
dans la fonction publique :
(ii) paragraph (c) of the definition
“managerial or confidential position”
in subsection 2(1), and
(i) l’alinéa m) de la définition de « fonctionnaire » au paragraphe 2(1),
(iii) Part II of Schedule I; and
(r) Part I of Schedule I to the Public
Service Superannuation Act.
(ii) l’alinéa c) de la définition de « poste
de direction ou de confiance » au paragraphe 2(1),
(iii) la partie II de l’annexe I;
r) la partie I de l’annexe I de la Loi sur la
pension de la fonction publique.
139. Every reference to the “Canada
Customs and Revenue Agency” in the
following provisions is replaced by a reference to the “Canada Border Services
Agency”:
(a) paragraph 4.81(4)(b) of the Aeronautics Act;
(b) section 44 of the Copyright Act;
139. Dans les passages ci-après, « Agence
des douanes et du revenu du Canada » est
remplacé par « Agence des services frontaliers du Canada » :
a) l’alinéa 4.81(4)b) de la Loi sur l’aéronautique;
b) l’article 44 de la Loi sur le droit
d’auteur;
2004-2005
Agence des services frontaliers du Canada
(c) section 42.1 of the Firearms Act; and
(d) paragraph 38(1)(b) of the Proceeds of
Crime (Money Laundering) and Terrorist
Financing Act.
140. Every reference to the “Commissioner of Customs and Revenue” in the
following provisions is replaced by a reference to the “Commissioner of Revenue”:
(a) in the Canada Customs and Revenue
Agency Act,
(i) the definition “Commissioner” in
section 2, and
(ii) section 25;
(b) the portion of subsection 462.48(3) of
the Criminal Code before paragraph (c);
(c) subsection 97(1) of the Employment
Insurance Act;
(d) section 63 of the Energy Administration
Act;
(e) in the Income Tax Act,
c) l’article 42.1 de la Loi sur les armes à
feu;
d) l’alinéa 38(1)b) de la Loi sur le recyclage
des produits de la criminalité et le financement des activités terroristes.
140. Dans les passages ci-après, « commissaire des douanes et du revenu » est
remplacé par « commissaire du revenu » :
a) dans la Loi sur l’Agence des douanes et
du revenu du Canada :
(i) la définition de « commissaire » à
l’article 2,
(ii) l’article 25;
b) le passage du paragraphe 462.48(3) du
Code criminel précédant l’alinéa a);
c) le paragraphe 97(1) de la Loi sur
l’assurance-emploi;
d) l’article 63 de la Loi sur l’administration
de l’énergie;
e) dans la Loi de l’impôt sur le revenu :
(i) le paragraphe 166.2(3),
(i) subsection 166.2(3),
(ii) les paragraphes 170(1) et (2),
(ii) subsections 170(1) and (2),
(iii) le paragraphe 220(1),
(iii) subsection 220(1), and
(iv) les paragraphes 232(5) à (7);
(iv) subsections 232(5) to (7); and
(f) in the Petroleum and Gas Revenue Act,
f) dans la Loi de l’impôt sur les revenus
pétroliers :
(i) subsection 19(2),
(i) le paragraphe 19(2),
(ii) subsections 22(2) and (3), and
(ii) les paragraphes 22(2) et (3),
(iii) subsection 29(1).
(iii) le paragraphe 29(1).
141. Every reference to the “Commissioner of Customs and Revenue” in the
following provisions of the Customs Tariff is
replaced by a reference to the “President of
the Canada Border Services Agency”:
ch. 38
141. Dans les passages ci-après du Tarif
des douanes, « commissaire des douanes et
du revenu » est remplacé par « président de
l’Agence des services frontaliers du Canada » :
(a) subsections 134(1) and (2); and
a) les paragraphes 134(1) et (2);
(b) the List of Tariff Provisions set out in
the schedule.
b) la Liste des dispositions tarifaires figurant à l’annexe.
142. Every reference to the “Minister of
National Revenue” in the following provisions is replaced by a reference to the
“Solicitor General of Canada”:
142. Dans les passages ci-après, « ministre
du Revenu national » est remplacé par
« solliciteur général du Canada » :
a) dans la Loi sur l’aéronautique :
59
60
C. 38
(a) in the Aeronautics Act,
(i) paragraph 4.81(3)(b), and
(ii) paragraph 4.81(4)(b);
(b) subsection 40(1.1) of the Canada Post
Act;
(c) in the Coasting Trade Act,
53-54 ELIZ. II
(i) l’alinéa 4.81(3)b),
(ii) l’alinéa 4.81(4)b);
b) le paragraphe 40(1.1) de la Loi sur la
Société canadienne des postes;
c) dans la Loi sur le cabotage :
(i) le paragraphe 2(3),
(i) subsection 2(3),
(ii) le paragraphe 4(1),
(ii) subsection 4(1),
(iii) l’article 5,
(iii) section 5, and
(iv) les paragraphes 6(1) et (3);
(iv) subsections 6(1) and (3);
(d) the definition “Minister” in section
44.1 of the Copyright Act;
(e) in the Customs Tariff,
d) la définition de « ministre » à l’article
44.1 de la Loi sur le droit d’auteur;
e) dans le Tarif des douanes :
(i) l’article 9,
(i) section 9,
(ii) le paragraphe 16(2.1),
(ii) subsection 16(2.1),
(iii) le paragraphe 18(2),
(iii) subsection 18(2),
(iv) le paragraphe 19(2),
(iv) subsection 19(2),
(v) l’article 88,
(v) section 88,
(vi) l’alinéa 89(3)d),
(vi) paragraph 89(3)(d),
(vii) le paragraphe 89(4),
(vii) subsection 89(4),
(viii) les paragraphes 90(1) et (2),
(viii) subsections 90(1) and (2),
(ix) l’article 91,
(ix) section 91,
(x) l’article 93,
(x) section 93,
(xi) le paragraphe 95(4),
(xi) subsection 95(4),
(xii) le passage de l’article 99 précédant
l’alinéa a),
(xii) the portion of section 99 before
paragraph (a),
(xiii) l’article 100,
(xiii) section 100,
(xiv) l’alinéa 101(3)b),
(xiv) paragraph 101(3)(b),
(xv) l’article 102,
(xv) paragraph 102(a),
(xvi) le paragraphe 105(2),
(xvi) subsection 105(2),
(xvii) les paragraphes 106(1) et (3) à (5),
(xvii) subsections 106(1) and (3) to (5),
(xviii) le passage de l’article 108 précédant l’alinéa a),
(xviii) the portion of section 108 before
paragraph (a),
(xix) le sous-alinéa 108f)(ii),
(xix) subparagraph 108(f)(ii),
(xx) l’alinéa 109c),
(xx) paragraph 109(c),
(xxi) l’article 112,
(xxi) section 112,
(xxii) l’alinéa 113(3)a),
(xxii) paragraph 113(3)(a),
2004-2005
Agence des services frontaliers du Canada
ch. 38
(xxiii) the portion of subsection 113(4)
before paragraph (a),
(xxiii) le passage du paragraphe 113(4)
précédant l’alinéa a),
(xxiv) subsection 115(1),
(xxiv) le paragraphe 115(1),
(xxv) section 117,
(xxv) l’article 117,
(xxvi) paragraph 118(1)(b),
(xxvi) l’alinéa 118(1)b),
(xxvii) paragraph 118(4)(a),
(xxvii) l’alinéa 118(4)a),
(xxviii) section 125,
(xxviii) l’article 125,
(xxix) subsection 126(1),
(xxix) le paragraphe 126(1),
(xxx) sections 129 and 130,
(xxx) les articles 129 et 130,
(xxxi) section 133,
(xxxi) l’article 133,
(xxxii) subsections 134(1) and (2), and
(xxxii) les paragraphes 134(1) et (2),
(xxxiii) the List of Tariff Provisions set
out in the schedule;
(xxxiii) la Liste des dispositions tarifaires figurant à l’annexe;
(f) section 52 of the Firearms Act;
f) l’article 52 de la Loi sur les armes à feu;
(g) subsection 16(1) of the Department of
Industry Act;
g) le paragraphe 16(1) de la Loi sur le
ministère de l’Industrie;
(h) in the Canada Shipping Act,
h) dans la Loi sur la marine marchande du
Canada :
(i) section 472, and
(ii) paragraph 596(2)(b);
(i) section 25 of the Statistics Act;
(j) the definition “Minister” in section 52
of the Trade Marks Act; and
(k) section 24 of the Visiting Forces Act.
61
(i) l’article 472,
(ii) l’alinéa 596(2)b);
i) l’article 25 de la Loi sur la statistique;
j) la définition de « ministre » à l’article
52 de la Loi sur les marques de commerce;
k) l’article 24 de la Loi sur les forces
étrangères présentes au Canada.
2003, c. 22
143. The reference to the “Minister of
National Revenue” in paragraph (a) of the
definition “prescribed” in subsection 2(1) of
the English version of the Customs Tariff is
replaced by a reference to the “Solicitor
General of Canada”.
143. À l’alinéa a) de la définition de
« prescribed », au paragraphe 2(1) de la
version anglaise du Tarif des douanes, « Minister of National Revenue » est remplacé par
« Solicitor General of Canada ».
COORDINATING AMENDMENTS
DISPOSITIONS DE COORDINATION
144. (1) If the definition “employee” in
subsection 2(1) of the Public Service Labour
Relations Act, as enacted by section 2 of the
Public Service Modernization Act, comes into
force before section 1 of this Act comes into
force, then, on the day on which section 1 of
this Act comes into force, subparagraph
138(q)(i) of this Act is repealed.
144. (1) Si la définition de « fonctionnaire », au paragraphe 2(1) de la Loi sur les
relations de travail dans la fonction publique,
dans sa version édictée par l’article 2 de la
Loi sur la modernisation de la fonction
publique, entre en vigueur avant l’article 1
de la présente loi, le sous-alinéa 138q)(i) de la
présente loi est abrogé à l’entrée en vigueur
de cet article 1.
2003, ch. 22
62
C. 38
2003, c. 22
(2) If the definition “managerial or confidential position” in subsection 2(1) of the
Public Service Labour Relations Act, as
enacted by section 2 of the Public Service
Modernization Act, comes into force before
section 1 of this Act comes into force, then, on
the day on which section 1 of this Act comes
into force, subparagraph 138(q)(ii) of this Act
is repealed.
(2) Si la définition de « poste de direction
ou de confiance », au paragraphe 2(1) de la
Loi sur les relations de travail dans la fonction
publique, dans sa version édictée par l’article
2 de la Loi sur la modernisation de la fonction
publique, entre en vigueur avant l’article 1 de
la présente loi, le sous-alinéa 138q)(ii) de la
présente loi est abrogé à l’entrée en vigueur
de cet article 1.
2003, ch. 22
2003, c. 22
(3) If section 11 of the Public Service
Modernization Act comes into force before
section 1 of this Act comes into force, then, on
the day on which section 1 of this Act comes
into force, subparagraph 138(q)(iii) of this
Act is repealed.
(3) Si l’article 11 de la Loi sur la modernisation de la fonction publique entre en
vigueur avant l’article 1 de la présente loi,
le sous-alinéa 138q)(iii) de la présente loi est
abrogé à l’entrée en vigueur de cet article 1.
2003, ch. 22
2003, c. 22
(4) On the later of the coming into force of
section 11 of the Public Service Modernization
Act and the coming into force of section 1 of
this Act,
(4) À l’entrée en vigueur de l’article 11 de
la Loi sur la modernisation de la fonction
publique ou à l’entrée en vigueur de l’article
1 de la présente loi, la dernière en date étant
à retenir :
2003, ch. 22
(a) the reference in Schedule V to the
Financial Administration Act to the “Canada Customs and Revenue Agency” is
replaced by a reference to the “Canada
Revenue Agency”; and
(b) Schedule IV to the Financial Administration Act is amended by adding the
following in alphabetical order:
53-54 ELIZ. II
a) la mention « Agence des douanes et du
revenu du Canada », à l’annexe V de la
Loi sur la gestion des finances publiques, est
remplacée par la mention « Agence du
revenu du Canada »;
Canada Border Services Agency
Agence des services frontaliers du Canada
b) l’annexe IV de la Loi sur la gestion des
finances publiques est modifiée par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui
suit :
Agence des services frontaliers du Canada
Canada Border Services Agency
2003, c. 22
(5) If section 1 of this Act comes into force
before subsection 49(1) of the Public Service
Modernization Act, then, on the day on which
section 1 of this Act comes into force, that
subsection is replaced by the following:
(5) Si l’article 1 de la présente loi entre en
vigueur avant le paragraphe 49(1) de la Loi
sur la modernisation de la fonction publique,
ce paragraphe, à l’entrée en vigueur de cet
article 1, est remplacé par ce qui suit :
2003, ch. 22
Legal officers
49. (1) For the purposes of the new Act,
including any application under section 58 of
the new Act, an employee who, on or after
the day on which the definition “managerial
or confidential position” in subsection 2(1) of
that Act comes into force, is employed as a
legal officer in the Department of Justice or
the Canada Revenue Agency is deemed not to
be included in any unit determined, in
49. (1) Pour l’application de la nouvelle
loi, notamment l’article 58 de celle-ci, le
fonctionnaire qui, à la date d’entrée en
vigueur de la définition de « poste de
direction ou de confiance » au paragraphe
2(1) de cette loi, ou par la suite, occupe un
poste de conseiller juridique du ministère de
la Justice ou de l’Agence du revenu du
Canada est réputé ne pas faire partie d’une
Conseillers
juridiques
2004-2005
Agence des services frontaliers du Canada
ch. 38
63
accordance with the former Act, to constitute
a unit of employees appropriate for collective
bargaining.
unité dont il a été déclaré, sous le régime de
l’ancienne loi, qu’elle constitue une unité
habile à négocier collectivement.
(6) If section 1 of this Act comes into force
before section 95 of the Public Service
Modernization Act, then, on the day on which
section 1 of this Act comes into force, that
section and the heading before it are replaced
by the following:
(6) Si l’article 1 de la présente loi entre en
vigueur avant l’article 95 de la Loi sur la
modernisation de la fonction publique, cet
article et l’intertitre le précédant, à l’entrée
en vigueur de cet article 1, sont remplacés
par ce qui suit :
Canada Revenue Agency Act
Loi sur l’Agence du revenu du Canada
95. Paragraph 16(2)(c) of the English
version of the Canada Revenue Agency Act
is replaced by the following:
95. L’alinéa 16(2)c) de la version anglaise
de la Loi sur l’Agence du revenu du Canada
est remplacé par ce qui suit :
(c) is employed on a full-time basis in the
federal public administration or the public
service of a province or territory.
(c) is employed on a full-time basis in the
federal public administration or the public
service of a province or territory.
2003, c. 22
(7) On the later of the coming into force of
section 224 of the Public Service Modernization Act and the coming into force of section 1
of this Act, subsection 10(3) of the English
version of this Act is replaced by the
following:
(7) À l’entrée en vigueur de l’article 224
de la Loi sur la modernisation de la fonction
publique ou à celle de l’article 1 de la présente
loi, la dernière en date étant à retenir, le
paragraphe 10(3) de la version anglaise de la
présente loi est remplacé par ce qui suit :
2003, ch. 22
Deemed
employment
(3) The President and the Executive Vicepresident are deemed to be employed in the
public service for the purposes of the Public
Service Superannuation Act and to be employed
in the federal public administration for the
purposes of the Government Employees Compensation Act and any regulations made under
section 9 of the Aeronautics Act.
(3) The President and the Executive Vicepresident are deemed to be employed in the
public service for the purposes of the Public
Service Superannuation Act and to be employed
in the federal public administration for the
purposes of the Government Employees Compensation Act and any regulations made under
section 9 of the Aeronautics Act.
Deemed
employment
2003, c. 22
(8) On the later of the coming into force of
section 224 of the Public Service Modernization Act and the coming into force of section 1
of this Act, a reference to the “public service
of Canada” in the following provisions of the
English version of this Act is replaced by a
reference to “federal public administration”:
(8) À l’entrée en vigueur de l’article 224
de la Loi sur la modernisation de la fonction
publique ou à celle de l’article 1 de la présente
loi, la dernière en date étant à retenir,
« public service of Canada » est remplacé
par « federal public administration » dans la
version anglaise des dispositions suivantes de
la présente loi :
2003, ch. 22
2003, c. 22
(a) the definition “former agency” in
section 16; and
(b) subsections 18(1) and (2).
a) la définition de « former agency » à
l’article 16;
b) les paragraphes 18(1) et (2).
2003, ch. 22
64
C. 38
2003, c. 22
(9) If section 1 of this Act comes into force
before section 224 of the Public Service
Modernization Act, then, on the day on which
section 1 of this Act comes into force,
paragraph 224(k) of that Act is replaced by
the following:
(9) Si l’article 1 de la présente loi entre en
vigueur avant l’article 224 de la Loi sur la
modernisation de la fonction publique, l’alinéa
224k) de cette loi, à l’entrée en vigueur de cet
article 1, est remplacé par ce qui suit :
(k) sections 21 and 66 of the Canada
Revenue Agency Act;
k) les articles 21 et 66 de la Loi sur
l’Agence du revenu du Canada;
(10) If section 1 of this Act comes into
force before section 229 of the Public Service
Modernization Act, then, on the day on which
section 1 of this Act comes into force, that
section and the heading before it are replaced
by the following:
(10) Si l’article 1 de la présente loi entre en
vigueur avant l’article 229 de la Loi sur la
modernisation de la fonction publique, cet
article et l’intertitre le précédant, à l’entrée
en vigueur de cet article 1, sont remplacés
par ce qui suit :
Canada Revenue Agency Act
Loi sur l’Agence du revenu du Canada
229. Subsection 55(1) of the Canada Revenue Agency Act is replaced by the following:
229. Le paragraphe 55(1) de la Loi sur
l’Agence du revenu du Canada est remplacé
par ce qui suit :
Mobility to
departments
55. (1) For the purpose of deployments or
appointments made, or advertised internal
appointment processes, under the Public Service
Employment Act, employees of the Agency
must be treated as if they were employees
within the meaning of the Public Service
Employment Act and had the rights of recourse
provided by that Act.
55. (1) En ce qui a trait aux processus de
nomination interne annoncés, aux mutations et
aux nominations prévus par la Loi sur l’emploi
dans la fonction publique, les employés de
l’Agence sont traités comme s’ils étaient des
fonctionnaires au sens de cette loi et peuvent se
prévaloir à cet égard des recours qui y sont
prévus.
Dotation au sein
de la fonction
publique
Bill C-6
145. (1) Subsections (2) and (3) apply if
Bill C-6, introduced in the 1st Session of the
38th Parliament and entitled the Department
of Public Safety and Emergency Preparedness
Act (in this section, the “other Act”), receives
royal assent.
145. (1) Les paragraphes (2) et (3) s’appliquent en cas de sanction du projet de loi
C-6, déposé au cours de la 1re session de la
38e législature et intitulé Loi sur le ministère
de la Sécurité publique et de la Protection
civile (appelé « autre loi » au présent article).
Projet de loi C-6
(2) On the later of the coming into force of
section 1 of this Act and section 1 of the other
Act, every reference to the “Solicitor General
of Canada” in the following provisions is
replaced by a reference to the “Minister of
Public Safety and Emergency Preparedness”:
(2) À l’entrée en vigueur de l’article 1 de
la présente loi ou à celle de l’article 1 de
l’autre loi, la dernière en date étant à retenir,
« solliciteur général du Canada » est remplacé par « ministre de la Sécurité publique
et de la Protection civile » dans les dispositions suivantes :
2003, c. 22
53-54 ELIZ. II
(a) the definition “Minister” in section 2 of
this Act;
(b) paragraph (b) of the definition “Minister” in section 2 of the Agriculture and
Agri-Food Administrative Monetary Penalties Act, as enacted by section 30 of this
Act;
a) la définition de « ministre » à l’article 2
de la présente loi;
b) la définition de « ministre », à l’article 2
de la Loi sur les sanctions administratives
pécuniaires en matière d’agriculture et
d’agroalimentaire, dans sa version édictée
par l’article 30 de la présente loi;
2003, ch. 22
2003, ch. 22
2004-2005
Agence des services frontaliers du Canada
(c) section 5 of the Cultural Property
Import and Export Act, as enacted by
section 59 of this Act;
(d) in the Customs Act,
(i) the definition “Minister” in subsection 2(1), as enacted by subsection 60(2)
of this Act,
(ii) subsection 97.211(1), as enacted by
section 76 of this Act,
(iii) subsection 97.22(3), as enacted by
section 77 of this Act,
(iv) subsection 97.34(2), as enacted by
subsection 78(1) of this Act,
(v) subsections 97.34(4) and (5), as
enacted by subsection 78(2) of this Act,
(vi) paragraph 107(3)(b), as enacted by
subsection 80(2) of this Act, and
(vii) subsection 97.22(2) and sections
97.23 and 97.27, as amended by section
84 of this Act;
(e) in the Customs Tariff,
(i) paragraph 108(c), as enacted by
section 88 of this Act, and
(ii) the provisions referred to in section
89 of this Act, as amended by that
section;
(f) in the Excise Act, 2001,
ch. 38
c) l’article 5 de la Loi sur l’exportation et
l’importation des biens culturels, dans sa
version édictée par l’article 59 de la
présente loi;
d) dans la Loi sur les douanes :
(i) la définition de « ministre » au paragraphe 2(1), dans sa version édictée par
le paragraphe 60(2) de la présente loi,
(ii) le paragraphe 97.211(1), dans sa
version édictée par l’article 76 de la
présente loi,
(iii) le paragraphe 97.22(3), dans sa
version édictée par l’article 77 de la
présente loi,
(iv) le paragraphe 97.34(2), dans sa
version édictée par le paragraphe 78(1)
de la présente loi,
(v) les paragraphes 97.34(4) et (5), dans
leur version édictée par le paragraphe
78(2) de la présente loi,
(vi) l’alinéa 107(3)b), dans sa version
édictée par le paragraphe 80(2) de la
présente loi,
(vii) le paragraphe 97.22(2) et les articles 97.23 et 97.27, dans leur version
modifiée par l’article 84 de la présente
loi;
e) dans le Tarif des douanes :
(i) subsection 9(3), as enacted by section
93 of this Act,
(i) l’alinéa 108c), dans sa version édictée
par l’article 88 de la présente loi,
(ii) subsection 68(1), as enacted by
subsection 94(1) of this Act,
(ii) les dispositions mentionnées à l’article 89 de la présente loi, dans leur
version modifiée par cet article;
(iii) subsections 68(3) and (4), as enacted
by subsection 94(2) of this Act,
f) dans la Loi de 2001 sur l’accise :
(iv) paragraph 188(6)(b), as enacted by
subsection 95(1),
(i) le paragraphe 9(3), dans sa version
édictée par l’article 93 de la présente loi,
(v) subparagraph 188(7)(b)(ii), as enacted by subsection 95(2) of this Act,
(ii) le paragraphe 68(1), dans sa version
édictée par le paragraphe 94(1) de la
présente loi,
(vi) subsection 189(4), as enacted by
section 96 of this Act,
(iii) les paragraphes 68(3) et (4), dans
leur version édictée par le paragraphe
94(2) de la présente loi,
65
66
C. 38
(vii) paragraph (a.1) of the definition
“confidential information” in subsection
211(1), as enacted by section 97 of this
Act, and
(viii) subsection 301(8.1), as enacted by
section 98 of this Act;
(g) in the Excise Tax Act,
(i) subsection 70(2.1) as enacted by
section 101 of this Act,
(ii) subsection 105(5.1), as enacted by
subsection 102(1) of this Act,
(iii) subsection 106.1(1.1), as enacted by
section 103 of this Act,
(iv) paragraph 215.1(2)(b), as enacted
by subsection 105(1) of this Act,
(v) paragraph 215.1(3)(b), as enacted by
subsection 105(2) of this Act,
(vi) subsections 335(5.1) and (8.1), as
enacted by section 107 of this Act,
(vii) section 1 of Part X of Schedule VI,
as enacted by section 108 of this Act,
(viii) section 4 of Part I of Schedule X,
as enacted by section 109 of this Act, and
(ix) section 6 of Part I of Schedule X, as
enacted by section 110 of this Act;
(h) the definition “Minister” in section 2 of
the Proceeds of Crime (Money Laundering)
and Terrorist Financing Act, as enacted by
subsection 124(2) of this Act;
(i) the definition “Minister” in subsection
2(1) of the Special Import Measures Act, as
enacted by subsection 132(2) of this Act;
and
(j) the provisions referred to in section 142
of this Act, as amended by that section.
53-54 ELIZ. II
(iv) le paragraphe 188(6), dans sa version édictée par le paragraphe 95(1) de
la présente loi,
(v) le sous-alinéa 188(7)b)(ii), dans sa
version édictée par le paragraphe 95(2)
de la présente loi,
(vi) le paragraphe 189(4), dans sa version édictée par l’article 96 de la
présente loi,
(vii) l’alinéa a.1) de la définition de
« renseignement confidentiel » au paragraphe 211(1), dans sa version édictée
par l’article 97 de la présente loi,
(viii) le paragraphe 301(8.1), dans sa
version édictée par l’article 98 de la
présente loi;
g) dans la Loi sur la taxe d’accise :
(i) le paragraphe 70(2.1), dans sa version édictée par l’article 101 de la
présente loi,
(ii) le paragraphe 105(5.1), dans sa
version édictée par le paragraphe
102(1) de la présente loi,
(iii) le paragraphe 106.1(1.1), dans sa
version édictée par l’article 103 de la
présente loi,
(iv) l’alinéa 215.1(2)b), dans sa version
édictée par le paragraphe 105(1) de la
présente loi,
(v) l’alinéa 215.1(3)b), dans sa version
édictée par le paragraphe 105(2) de la
présente loi,
(vi) les paragraphes 335(5.1) et (8.1),
dans leur version édictée par l’article
107 de la présente loi,
(vii) l’article 1 de la partie X de l’annexe
VI, dans sa version édictée par l’article
108 de la présente loi,
(viii) l’article 4 de la partie I de l’annexe
X, dans sa version édictée par l’article
109 de la présente loi,
(ix) l’article 6 de la partie I de l’annexe
X, dans sa version édictée par l’article
110 de la présente loi;
2004-2005
Agence des services frontaliers du Canada
ch. 38
67
h) la définition de « ministre », à l’article 2
de la Loi sur le recyclage des produits de la
criminalité et le financement des activités
terroristes, dans sa version édictée par le
paragraphe 124(2) de la présente loi;
i) la définition de « ministre » au paragraphe 2(1) de la Loi sur les mesures
spéciales d’importation, dans sa version
édictée par le paragraphe 132(2) de la
présente loi;
j) les dispositions mentionnées à l’article
142 de la présente loi, dans leur version
modifiée par cet article.
(3) On the later of the coming into force of
section 1 of this Act and section 1 of the other
Act, the reference to the “Solicitor General of
Canada” in paragraph (a) of the definition
“prescribed” in subsection 2(1) of the English
version of the Customs Tariff, as amended by
section 143 of this Act, is replaced by a
reference to the “Minister of Public Safety
and Emergency Preparedness”.
(3) À l’entrée en vigueur de l’article 1 de
la présente loi ou à celle de l’article 1 de
l’autre loi, la dernière en date étant à retenir,
« Solicitor General of Canada », à l’alinéa a)
de la définition de « prescribed » au paragraphe 2(1) de la version anglaise du Tarif des
douanes, dans sa version édictée par l’article
143 de la présente loi, est remplacé par
« Minister of Public Safety and Emergency
Preparedness ».
(4) On the later of the coming into force of
section 1 of this Act and section 1 of the other
Act, every reference to the “solliciteur
général du Canada” in the French version
of the provisions referred to in section 89 is
replaced by a reference to “ministre de la
Sécurité publique et de la Protection civile”.
(4) À l’entrée en vigueur de l’article 1 de
la présente loi ou à celle de l’article 1 de
l’autre loi, la dernière en date étant à retenir,
« solliciteur général du Canada » est remplacé par « ministre de la Sécurité publique
et de la Protection civile » dans la version
française des dispositions mentionnées à
l’article 89.
(5) If it comes into force after section 114
of this Act, paragraph 34(1)(m) of the other
Act is repealed on its coming into force.
(5) S’il entre en vigueur après l’article 114
de la présente loi, l’alinéa 34(1)m) de l’autre
loi est abrogé à son entrée en vigueur.
Bill C-22
146. If Bill C-22, introduced in the 1st
Session of the 38th Parliament and entitled
the Department of Social Development Act (in
this section, the “other Act”), receives royal
assent, then, on the later of the coming into
force of section 1 of this Act and section 2 of
the other Act, section 15 of the Family Orders
and Agreements Enforcement Assistance Act
is replaced by the following:
146. En cas de sanction du projet de loi
C-22, déposé au cours de la 1re session de la
38e législature et intitulé Loi sur le ministère
du Développement social (appelé « autre loi »
au présent article), à l’entrée en vigueur de
l’article 1 de la présente loi ou à celle de
l’article 2 de l’autre loi, la dernière en date
étant à retenir, l’article 15 de la Loi d’aide à
l’exécution des ordonnances et des ententes
familiales est remplacé par ce qui suit :
Projet de loi
C-22
Information
banks that may
be searched
15. The information banks that may be
searched under this Part are the information
banks designated by the regulations from
15. Les fichiers susceptibles d’être consultés
au titre de la présente partie sont, parmi les
fichiers régis par le ministère du Développement
Fichiers visés
68
Order in council
C. 38
53-54 ELIZ. II
among the information banks controlled by the
Department of Social Development, the Canada
Revenue Agency and the Canada Employment
Insurance Commission.
social, par l’Agence du revenu du Canada et par
la Commission de l’assurance-emploi du Canada, ceux qui sont désignés par règlement.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
147. This Act, except for sections 144 to
146, comes into force on a day to be fixed by
order of the Governor in Council.
147. La présente loi, à l’exception des
articles 144 à 146, entre en vigueur à la date
fixée par décret.
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA © IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA
OTTAWA, 2005
Décret
CHAPTER 39
CHAPITRE 39
SPIRIT DRINKS TRADE ACT
LOI SUR LE COMMERCE DES SPIRITUEUX
SUMMARY
SOMMAIRE
This enactment implements international trade commitments made by
Canada regarding the use of names of spirit drinks of foreign countries.
Le texte met en oeuvre des engagements commerciaux internationaux pris
par le Canada concernant l’utilisation de noms de spiritueux provenant de pays
étrangers.
LEGISLATIVE HISTORY / HISTORIQUE
An Act respecting the implementation of international trade commitments by Canada regarding spirit drinks
of foreign countries – Bill S-38
(Introduced by: Leader of the Government in the Senate)
Loi concernant la mise en oeuvre d’engagements commerciaux internationaux pris par le Canada concernant
des spiritueux provenant de pays étrangers – Projet de loi S-38
(Déposé par : Le leader du gouvernement au Sénat)
House of Commons / Chambre des communes
Bill Stage /
Étape du projet de loi
First Reading /
Première lecture
Date
2005-09-26
Debate(s) at Second Reading /
Débat(s) à la deuxième lecture
Second Reading /
Deuxième lecture
2005-10-06
2005-10-07
2005-10-07
Agriculture and Agri-Food /
Agriculture et
agroalimentaire
Committee / Comité
Committee Meeting(s) /
Réunion(s) du comité
Committee Report /
Rapport du comité
2005-10-27
2005-11-02
Debate(s) at Report Stage /
Débat(s) à l’étape du rapport
Report Stage /
Étape du rapport
Third Reading /
Troisième lecture
Bill Stage /
Étape du projet de loi
Date
First Reading /
Première lecture
2005-05-31
Debate(s) at Second Reading /
Débat(s) à la deuxième lecture
2005-06-08
2005-06-15
Second Reading /
Deuxième lecture
Committee / Comité
2005-06-15
Agriculture and Forestry /
Agriculture et forêts
Committee Meeting(s) /
Réunion(s) du comité
Committee Report /
Rapport du comité
Debate(s) at Report Stage /
Débat(s) à l’étape du rapport
2005-11-03
Debate(s) at Third Reading /
Débat(s) à la troisième lecture
Senate / Sénat
2005-11-03
2005-11-03
Report Stage /
Étape du rapport
Debate(s) at Third Reading /
Débat(s) à la troisième lecture
Third Reading /
Troisième lecture
Royal Assent : November 3, 2005, Statutes of Canada, 2005, chapter 39
Sanction royale : 3 novembre 2005, Lois du Canada (2005), chapitre 39
2005-06-21
2005-06-23
2005-06-23
2005-06-28
2005-06-28
2005-06-29
2005-07-18
53-54 ELIZABETH II
53-54 ELIZABETH II
——————
——————
CHAPTER 39
CHAPITRE 39
An Act respecting the implementation of
international trade commitments by Canada regarding spirit drinks of foreign
countries
Loi concernant la mise en oeuvre d’engagements commerciaux internationaux pris par
le Canada concernant des spiritueux provenant de pays étrangers
[Assented to 3rd November, 2005]
Preamble
WHEREAS Canada has made international
commitments regarding the use of names of
spirit drinks of foreign countries;
AND WHEREAS those commitments are
contained in the Agreement between Canada
and the European Community on trade in wines
and spirit drinks, signed on September 16, 2003,
and in side letters to that Agreement, in the
North American Free Trade Agreement, signed
on December 17, 1992, and in commitments
made by Canada at the Commonwealth Heads
of Government meeting in Nassau in 1985 to
establish an economic and trade development
program for the Commonwealth Caribbean
countries and territories;
[Sanctionnée le 3 novembre 2005]
Attendu :
Préambule
que le Canada a pris des engagements
internationaux concernant l’utilisation de
noms de spiritueux provenant de pays
étrangers;
que ces engagements sont pris aux termes de
l’Accord entre la Communauté européenne et
le Canada relatif au commerce des vins et des
boissons spiritueuses signé le 16 septembre
2003, et des lettres d’accompagnement de cet
accord, de l’Accord de libre-échange nordaméricain signé le 17 décembre 1992 et
d’engagements pris par le Canada à la
réunion des chefs d’État du Commonwealth
tenue à Nassau en 1985 pour mettre sur pied
un programme d’appui au développement
économique et commercial des pays et des
territoires des Caraïbes qui sont membres du
Commonwealth,
NOW, THEREFORE, Her Majesty, by and with
the advice and consent of the Senate and House
of Commons of Canada, enacts as follows:
Sa Majesté, sur l’avis et avec le consentement
du Sénat et de la Chambre des communes du
Canada, édicte :
Short title
1. This Act may be cited as the Spirit Drinks
Trade Act.
1. Titre abrégé : Loi sur le commerce des
spiritueux.
Titre abrégé
Definitions
2. The following definitions apply in this
Act.
2. Les définitions qui suivent s’appliquent à
la présente loi.
Définitions
“Minister”
« ministre »
“Minister” means the Minister of Agriculture
and Agri-Food.
« ministre » Le ministre de l’Agriculture et de
l’Agroalimentaire.
« ministre »
“Minister”
2
C. 39
Spirit Drinks Trade
53-54 ELIZ. II
“sell”
« vendre »
“sell” includes offer for sale, expose for sale and
have in possession for sale.
« vendre » Est assimilé à l’acte de vendre le fait
de mettre en vente, ou d’exposer ou d’avoir en
sa possession pour la vente.
« vendre »
“sell”
Prohibition
3. (1) No person shall use the name of a
spirit drink referred to in sections 1 to 5 of the
schedule to sell a product as a spirit drink except
in accordance with those sections.
3. (1) Il est interdit d’utiliser le nom d’un
spiritueux visé aux articles 1 à 5 de l’annexe
pour vendre un produit comme spiritueux sauf
en conformité avec ces articles.
Interdiction
Exception
(2) Subsection (1) does not prevent the use
of the name of a spirit drink to sell the spirit
drink if it has been blended or modified in
accordance with the laws of Canada.
(2) Le paragraphe (1) n’empêche pas l’utilisation du nom d’un spiritueux pour vendre
celui-ci s’il a été mélangé ou modifié en
conformité avec la législation canadienne.
Exception
Exception
(3) Subsection (1) does not prevent the use
of any registered trademark that was applied for
before January 1, 1996.
(3) Le paragraphe (1) n’empêche pas l’utilisation d’une marque de commerce enregistrée
qui a fait l’objet d’une demande d’enregistrement avant le 1er janvier 1996.
Exception
Prohibition
3.1 (1) No person shall use the name of a
spirit drink referred to in sections 6 to 14 of the
schedule to sell a product as that spirit drink
except in accordance with those sections.
3.1 (1) Il est interdit d’utiliser le nom d’un
spiritueux visé aux articles 6 à 14 de l’annexe
pour vendre un produit à ce titre sauf en
conformité avec ces articles.
Interdiction
Exception
(2) Subsection (1) does not prevent the use
of the name of a spirit drink to sell the spirit
drink if it has been blended or modified in
accordance with the laws of Canada.
(2) Le paragraphe (1) n’empêche pas l’utilisation du nom d’un spiritueux pour vendre
celui-ci s’il a été mélangé ou modifié en
conformité avec la législation canadienne.
Exception
Amendment of
schedule
4. The Governor in Council may, by order,
amend the schedule to implement Canada’s
international trade obligations regarding the use
of names of spirit drinks to sell products as spirit
drinks.
4. Le gouverneur en conseil peut, par décret,
modifier l’annexe pour donner suite aux obligations commerciales internationales du Canada
concernant l’utilisation de noms de spiritueux
pour la vente de produits à ce titre.
Modification de
l’annexe
Inspectors
5. (1) The Minister may designate any
persons, or classes of persons, as inspectors
for the purpose of the enforcement of this Act.
5. (1) Le ministre peut désigner quiconque,
individuellement ou au titre de son appartenance
à telle catégorie, comme inspecteur pour l’application de la présente loi.
Inspecteurs
Certificate to be
produced
(2) Every inspector shall be given a certificate in a form established by the Minister
attesting to the inspector’s designation and, on
entering any place under subsection 6(1), an
inspector shall, if so requested, produce the
certificate to the person in charge of that place.
(2) L’inspecteur reçoit un certificat en la
forme fixée par le ministre. Le certificat atteste
la qualité de l’inspecteur, qui le présente, sur
demande, au responsable de tout lieu visé au
paragraphe 6(1).
Production du
certificat
Powers of
inspectors
6. (1) An inspector may at any reasonable
time enter any place, including a conveyance
but excluding a dwelling-house, where the
inspector believes on reasonable grounds any
article to which this Act or the regulations apply
is manufactured, prepared, preserved, packaged
or stored, and may
6. (1) L’inspecteur peut, à toute heure
convenable, procéder à la visite de tout lieu, y
compris de tout moyen de transport, — à
l’exclusion toutefois d’un local d’habitation —
où, à son avis, sont fabriqués, préparés,
conservés, emballés ou emmagasinés des articles visés par la présente loi ou ses règlements.
Il peut en outre :
Pouvoirs de
l’inspecteur
2004-2005
Commerce des spiritueux
ch. 39
(a) examine the article and take samples of it,
and examine anything that the inspector
believes on reasonable grounds is used or
capable of being used for the article’s
manufacture, preparation, preservation,
packaging or storing;
a) examiner ces articles et en prélever des
échantillons, et examiner tout objet qui, à son
avis, est utilisé — ou susceptible de l’être —
pour la fabrication, la préparation, la conservation, l’emballage ou l’emmagasinage de
semblables articles;
(b) open and examine any receptacle or
package that the inspector believes on reasonable grounds contains any article to which
this Act or the regulations apply;
b) ouvrir et examiner tout contenant ou
emballage qui, à son avis, contient un article
visé par la présente loi ou ses règlements;
(c) examine and make copies of, or extracts
from, any books, documents or other records
found in any place referred to in this
subsection that the inspector believes on
reasonable grounds contain any information
with respect to any article to which this Act or
the regulations apply; and
(d) seize and detain for such time as may be
necessary any article by means of or in
relation to which the inspector believes on
reasonable grounds any provision of this Act
or the regulations has been contravened.
3
c) examiner tout livre, registre ou autre
document trouvé sur les lieux qui, à son avis,
contient des renseignements sur un article
visé par la présente loi ou ses règlements, et
en faire la reproduction totale ou partielle;
d) saisir et retenir aussi longtemps que
nécessaire tout article qui, à son avis, a servi
ou donné lieu à une infraction à la présente
loi ou à ses règlements.
L’avis de l’inspecteur doit dans tous les cas être
fondé sur des motifs raisonnables.
Assistance and
information to be
given inspector
(2) The owner or person in charge of a place
entered by an inspector under subsection (1) and
every person found in it shall give the inspector
all reasonable assistance and furnish the inspector with any information that they may
reasonably require.
(2) Le propriétaire ou le responsable du lieu
et quiconque s’y trouve sont tenus de prêter à
l’inspecteur toute l’assistance possible et de lui
donner les renseignements qu’il peut valablement exiger.
Assistance à
l’inspecteur
Obstruction and
false statements
7. (1) No person shall obstruct or hinder, or
knowingly make any false or misleading
statement either orally or in writing to, an
inspector while the inspector is carrying out
their duties or functions under this Act or the
regulations.
7. (1) Il est interdit d’entraver l’action de
l’inspecteur dans l’exercice de ses fonctions ou
de lui faire en connaissance de cause, oralement
ou par écrit, une déclaration fausse ou trompeuse.
Entrave et
fausses
déclarations
Prohibition
(2) Except with the authority of an inspector,
no person shall remove or alter in any way any
article seized under this Act.
(2) Il est interdit, sans autorisation de
l’inspecteur, de déplacer les articles saisis en
application de la présente loi, ou d’en modifier
l’état de quelque manière que ce soit.
Interdiction
Storage and
removal
8. Any article seized under this Act may, at
the option of an inspector, be kept or stored in
the place where it was seized or, at the direction
of an inspector, the article may be removed to
any other place.
8. Les articles saisis en application de la
présente loi peuvent être entreposés sur les lieux
par l’inspecteur; ils peuvent également, à son
appréciation, être transférés dans un autre lieu.
Entreposage
4
C. 39
Spirit Drinks Trade
53-54 ELIZ. II
Release of seized
articles
9. An inspector who has seized any article
under this Act shall release it when they are
satisfied that all the provisions of this Act and
the regulations with respect to it have been
complied with.
9. L’inspecteur, après avoir constaté que les
dispositions de la présente loi et de ses
règlements applicables à l’article qu’il a saisi
en vertu de la présente loi ont été respectées,
donne mainlevée de la saisie.
Mainlevée de
saisie
Destruction with
consent
10. (1) If an inspector seizes an article under
this Act and its owner or the person in whose
possession the article was at the time of seizure
consents to its destruction, the article is
immediately forfeited to Her Majesty and may
be destroyed or otherwise disposed of as the
Minister may direct.
10. (1) Le propriétaire ou le dernier possesseur de l’article saisi en application de la
présente loi peut consentir à sa destruction.
L’article est dès lors confisqué au profit de Sa
Majesté et il peut en être disposé, notamment
par destruction, conformément aux instructions
du ministre.
Destruction sur
consentement
Forfeiture
(2) If a person is convicted of a contravention of this Act or the regulations, the court
or judge may order that any article by means of
or in relation to which the offence was
committed, and any thing of a similar nature
belonging to or in the possession of the person
or found with the article, be forfeited. On the
making of the order, the article and thing are
forfeited to Her Majesty and may be disposed of
as the Minister may direct.
(2) En cas de déclaration de culpabilité de
l’auteur d’une infraction à la présente loi ou à
ses règlements, le tribunal ou le juge peut
prononcer la confiscation, au profit de Sa
Majesté, de l’article ayant servi ou donné lieu
à l’infraction, ainsi que des objets de nature
comparable dont l’auteur est le propriétaire ou
le possesseur ou qui ont été trouvés avec cet
article. Il peut dès lors en être disposé
conformément aux instructions du ministre.
Confiscation
Order for
forfeiture on
application of
inspector
(3) Without prejudice to subsection (2), a
judge of a superior court of the province in
which any article is seized under this Act may,
on the application of an inspector and on any
notice to those persons that the judge directs,
order that the article and any thing of a similar
nature found with it be forfeited to Her Majesty,
if the judge finds, after making any inquiry that
the judge considers necessary, that the article is
one by means of or in relation to which any of
the provisions of this Act or the regulations
have been contravened. On the making of the
order, the article or thing may be disposed of as
the Minister may direct.
(3) Le paragraphe (2) s’applique même en
l’absence de déclaration de culpabilité, la
confiscation et la disposition pouvant, à la
demande de l’inspecteur, être ordonnées par le
juge d’une cour supérieure de la province où
l’article a été saisi, sur préavis à toute personne
que ce juge désigne, s’il en vient à la
conclusion, à l’issue de l’enquête estimée
nécessaire, qu’il a servi ou donné lieu à la
perpétration d’une infraction à la présente loi ou
à ses règlements.
Ordonnance de
confiscation
Analysts
11. The Minister may designate any persons,
or classes of persons, as analysts for the purpose
of the enforcement of this Act.
11. Le ministre peut désigner quiconque,
individuellement ou au titre de son appartenance
à telle catégorie, comme analyste pour l’application de la présente loi.
Analystes
Analysis and
examination
12. (1) An inspector may submit to an
analyst for analysis or examination any article
seized by the inspector, any sample from it or
any sample taken by the inspector.
12. (1) L’inspecteur peut soumettre à l’analyste, pour analyse ou examen, les articles qu’il
a saisis ou des échantillons de ces articles ou les
échantillons qu’il a lui-même prélevés.
Analyse et
examen
2004-2005
Commerce des spiritueux
ch. 39
5
Certificate or
report
(2) An analyst after making the analysis or
examination may issue a certificate or report
setting out the results of the analysis or
examination.
(2) L’analyste peut, après analyse ou examen, délivrer un certificat ou un rapport où sont
donnés ses résultats.
Certificat ou
rapport
Regulations
13. The Governor in Council may, on the
recommendation of the Minister, make regulations for carrying out the purposes and provisions of this Act and, in particular, may make
regulations respecting the powers and duties of
inspectors and analysts and the taking of
samples and the seizure, detention, forfeiture
and disposition of articles.
13. Le gouverneur en conseil peut par
règlement, sur recommandation du ministre,
prendre les mesures nécessaires à l’application
de la présente loi, notamment en ce qui a trait
aux attributions des inspecteurs et des analystes,
ainsi qu’à la saisie, à la rétention, à la
confiscation et à l’aliénation d’articles.
Règlements
Contravention of
Act or
regulations
14. Every person who contravenes any
provision of this Act or the regulations is guilty
of an offence and liable
14. Quiconque contrevient à une disposition
de la présente loi ou des règlements commet une
infraction et encourt, sur déclaration de culpabilité :
Infraction
(a) on summary conviction, to a fine not
exceeding $50,000 or to imprisonment for a
term not exceeding six months or to both; and
(b) on conviction on indictment, to a fine not
exceeding $250,000 or to imprisonment for a
term not exceeding three years or to both.
a) par procédure sommaire, une amende
maximale de 50 000 $ et un emprisonnement
maximal de six mois, ou l’une de ces peines;
b) par mise en accusation, une amende
maximale de 250 000 $ et un emprisonnement
maximal de trois ans, ou l’une de ces peines.
Defence
15. No person shall be found guilty of an
offence under this Act, other than an offence
under section 7, if the person establishes that
they exercised all due diligence to prevent its
commission.
15. Nul ne peut être déclaré coupable d’une
infraction à la présente loi, autre que celles
visées à l’article 7, s’il établit qu’il a exercé
toute la diligence voulue pour l’empêcher.
Disculpation
Certificate of
analyst
16. (1) Subject to this section, in any
prosecution for an offence under this Act, a
certificate purporting to be signed by an analyst
and stating that an article, sample or substance
has been submitted to, and analysed or examined by, the analyst and stating the results of the
analysis or examination is admissible in evidence and, in the absence of evidence to the
contrary, is proof of the statements contained in
the certificate without proof of the signature or
official character of the person appearing to
have signed it.
16. (1) Dans les poursuites pour toute infraction visée à la présente loi et sous réserve
des autres dispositions du présent article, le
certificat censé signé par l’analyste, où il est
déclaré que celui-ci a analysé ou examiné tel
article, tel échantillon ou telle substance et où
sont donnés ses résultats, est admissible en
preuve et, sauf preuve contraire, fait foi de son
contenu sans qu’il soit nécessaire de prouver
l’authenticité de la signature qui y est apposée
ou la qualité officielle du signataire.
Certificat de
l’analyste
Requiring
attendance of
analyst
(2) The party against whom the analyst’s
certificate is produced may, with leave of the
court, require the attendance of the analyst for
the purposes of cross-examination.
(2) La partie contre laquelle est produit le
certificat peut, avec l’autorisation du tribunal,
exiger la présence de l’analyste pour contreinterrogatoire.
Présence de
l’analyste
6
C. 39
Spirit Drinks Trade
Notice of
intention to
produce
certificate
(3) No certificate shall be admitted in
evidence unless, before the trial, the party
intending to produce the certificate has given
reasonable notice of that intention, together with
a copy of the certificate, to the party against
whom it is intended to be produced.
(3) Le certificat n’est recevable en preuve
que si la partie qui entend le produire donne de
son intention à la partie qu’elle vise, avant le
procès, un préavis suffisant, accompagné d’une
copie du certificat.
Coming into
force
17. This Act comes into force on June 1,
2006.
17. La présente loi entre en vigueur le 1er
juin 2006.
53-54 ELIZ. II
Préavis
Entrée en
vigueur
2004-2005
Commerce des spiritueux — Annexe
ch. 39
7
SCHEDULE
(Sections 3, 3.1 and 4)
ANNEXE
(articles 3, 3.1 et 4)
USE OF SPIRIT DRINK NAMES
UTILISATION DES NOMS DE SPIRITUEUX
1. (1) A spirit drink may be sold using the name Grappa if it has
been produced exclusively in Italy.
1. (1) Le nom sous lequel un spiritueux peut être vendu peut
comporter le nom Grappa s’il a été fabriqué exclusivement en Italie.
(2) A spirit drink may be sold using the name Grappa di Ticino if
it has been produced in the Ticino region of Switzerland.
(2) Le nom sous lequel un spiritueux peut être vendu peut
comporter le nom Grappa di Ticino s’il a été fabriqué dans la région
du Tessin en Suisse.
2. A spirit drink may be sold using the name Jägertee, Jagertee or
Jagatee if it has been produced exclusively in Austria.
2. Le nom sous lequel un spiritueux peut être vendu peut
comporter les noms Jägertee, Jagertee ou Jagatee s’il a été fabriqué
exclusivement en Autriche.
3. A spirit drink may be sold using the name Korn or Kornbrand
if it has been produced exclusively in Germany or Austria.
3. Le nom sous lequel un spiritueux peut être vendu peut
comporter les noms Korn ou Kornbrand s’il a été fabriqué
exclusivement en Allemagne ou en Autriche.
4. A spirit drink may be sold using the name Ouzo or Oύζo if it
has been produced exclusively in Greece.
4. Le nom sous lequel un spiritueux peut être vendu peut
comporter les noms Ouzo ou Oύζo s’il a été fabriqué exclusivement
en Grèce.
5. A spirit drink may be sold using the name Pacharán if it has
been produced exclusively in Spain.
5. Le nom sous lequel un spiritueux peut être vendu peut
comporter le nom Pacharán s’il a été fabriqué exclusivement en
Espagne.
6. Scotch whisky may be sold under that name if it has been
distilled in Scotland as Scotch whisky for domestic consumption in
accordance with the laws of the United Kingdom.
6. Le whisky écossais peut être vendu à ce titre s’il a été distillé
en Écosse comme whisky écossais pour la consommation domestique, conformément aux lois du Royaume-Uni.
7. Irish whisky may be sold under that name if it has been
distilled in Northern Ireland or in the Republic of Ireland as Irish
whisky for domestic consumption in accordance with the laws of
Northern Ireland or the Republic of Ireland.
7. Le whisky irlandais peut être vendu à ce titre s’il a été distillé
en Irlande du Nord ou dans la République d’Irlande comme whisky
irlandais pour la consommation domestique, conformément aux lois
de l’Irlande du Nord ou de la République d’Irlande.
8. Armagnac brandy may be sold under that name if it has been
manufactured in the Armagnac district of France in accordance with
the laws of the French Republic for consumption in that country.
8. L’armagnac peut être vendu à ce titre s’il a été fabriqué dans la
région d’Armagnac, en France, conformément aux lois de la
République française pour la consommation dans ce pays.
9. Cognac brandy may be sold under that name if it has been
manufactured in the Cognac district of France in accordance with the
laws of the French Republic for consumption in that country.
9. Le cognac peut être vendu à ce titre s’il a été fabriqué dans la
région de Cognac, en France, conformément aux lois de la
République française pour la consommation dans ce pays.
10. Bourbon whiskey may be sold under that name if it has been
manufactured in the United States in accordance with the laws and
regulations of the United States governing the manufacture of
Bourbon whiskey.
10. Le whisky connu sous le nom de bourbon peut être vendu à ce
titre s’il a été fabriqué aux États-Unis conformément aux lois et
règlements des États-Unis régissant la fabrication des produits de ce
nom.
11. Tennessee whiskey may be sold under that name if it has been
manufactured in the United States in accordance with the laws and
regulations of the United States governing the manufacture of
Tennessee whiskey.
11. Le whisky connu sous le nom de Tennessee Whiskey peut être
vendu à ce titre s’il a été fabriqué aux États-Unis conformément aux
lois et règlements des États-Unis régissant la fabrication des produits
de ce nom.
12. Tequila may be sold under that name if it has been
manufactured in Mexico in accordance with the laws and regulations
of Mexico governing the manufacture of Tequila.
12. La tequila peut être vendue à ce titre si elle a été fabriquée au
Mexique conformément aux lois et règlements du Mexique régissant
la fabrication de ce produit.
8
C. 39
Spirit Drinks Trade — Schedule
53-54 ELIZ. II
13. Mezcal may be sold under that name if it has been
manufactured in Mexico in accordance with the laws and regulations
of Mexico governing the manufacture of Mezcal.
13. Le mezcal peut être vendu à ce titre s’il a été fabriqué au
Mexique conformément aux lois et règlements du Mexique régissant
la fabrication de ce produit.
14. (1) Caribbean rum may be sold under that name if it has been
14. (1) Le rhum antillais peut être vendu à ce titre dans les cas
suivants :
(a) made from sugar cane products of a Commonwealth
Caribbean country and distilled and fermented in a Commonwealth Caribbean country; or
(b) imported in bulk from a Commonwealth Caribbean country
for bottling and sale in Canada as Caribbean rum and blended or
modified by
(i) blending it with other rum of a Commonwealth Caribbean
country,
a) il a été obtenu des produits de la canne à sucre d’un pays des
Antilles du Commonwealth et distillé et fermenté sur place;
b) il a été importé en vrac d’un tel pays aux fins d’embouteillage
et de vente au Canada à ce titre, et, selon le cas :
(i) il a été mélangé avec d’autre rhum d’un pays des Antilles du
Commonwealth,
(ii) blending it with Canadian rum in proportions that result in
1 to 1.5% Canadian rum by volume in the final product,
(ii) il a été mélangé avec du rhum canadien de telle sorte que la
proportion de rhum canadien dans le produit final soit entre 1 et
1,5 pour cent par volume,
(iii) adding distilled or otherwise purified water to adjust the
rum to the strength stated on the label applied to the container,
or
(iii) il a été modifié par adjonction d’eau distillée ou autrement
purifiée pour le ramener au degré alcoolique indiqué sur
l’étiquette apposée sur le contenant,
(iv) adding caramel.
(iv) il a été modifié par adjonction de caramel.
(2) In this section, “Commonwealth Caribbean country” means
Anguilla, Antigua and Barbuda, the Bahamas, Barbados, Belize,
Bermuda, the British Virgin Islands, the Cayman Islands, Dominica,
Grenada, Guyana, Jamaica, Montserrat, St. Christopher and Nevis,
Saint Lucia, St. Vincent and the Grenadines, Trinidad and Tobago
and the Turks and Caicos Islands.
(2) Au présent article, « pays des Antilles du Commonwealth »
s’entend de Anguilla, Antigua-et-Barbuda, Bahamas, Barbade,
Belize, Bermudes, îles Caïmans, Dominique, Grenade, Guyana,
Jamaïque, Montserrat, Saint-Christophe-et-Nevis, Sainte-Lucie,
Saint-Vincent-et-les Grenadines, Trinité-et-Tobago, des îles Turques
et Caïques et des îles Vierges britanniques.
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA © IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA
OTTAWA, 2005
CHAPTER 40
CHAPITRE 40
AN ACT TO AMEND THE CRIMINAL CODE
AND THE CULTURAL PROPERTY
EXPORT AND IMPORT ACT
LOI MODIFIANT LE CODE CRIMINEL ET
LA LOI SUR L’EXPORTATION ET
L’IMPORTATION DE BIENS CULTURELS
SUMMARY
SOMMAIRE
This enactment amends the Criminal Code to prohibit certain offences,
including theft, robbery, mischief and arson against cultural property protected
under the 1954 Convention for the Protection of Cultural Property in the Event
of Armed Conflict. Those amendments allow for the prosecution of such
offences when committed outside Canada by Canadians.
Le texte modifie le Code criminel pour interdire notamment le vol, le vol
qualifié, les méfaits et les incendies criminels touchant les biens culturels
protégés aux termes de la Convention pour la protection des biens culturels en
cas de conflit armé (1954). Il prévoit aussi le pouvoir de poursuivre tout
Canadien qui commet une telle infraction à l’étranger.
It also amends the Cultural Property Export and Import Act to prohibit
Canadians from illegally exporting or otherwise removing protected cultural
property from an occupied territory. Those amendments allow for the
prosecution of such offences when committed outside Canada by Canadians
and provide for a mechanism for the restitution of cultural property.
Il modifie également la Loi sur l’exportation et l’importation de biens
culturels pour interdire l’exportation ou le retrait illégaux par un Canadien de
biens culturels protégés d’un territoire occupé. Finalement, le texte prévoit le
pouvoir de poursuivre tout Canadien qui commet une telle infraction à
l’étranger et prévoit un mécanisme de restitution de biens culturels.
LEGISLATIVE HISTORY / HISTORIQUE
An Act to amend the Criminal Code and the Cultural Property Export and Import Act – Bill S-37
(Introduced by: Leader of the Government in the Senate)
Loi modifiant le Code criminel et la Loi sur l'exportation et l'importation de biens culturels – Projet de loi S-37
(Déposé par : Le leader du gouvernement au Sénat)
House of Commons / Chambre des communes
Bill Stage /
Étape du projet de loi
First Reading /
Première lecture
Date
2005-09-26
Debate(s) at Second Reading /
Débat(s) à la deuxième lecture
Second Reading /
Deuxième lecture
2005-10-25
2005-10-25
Canadian Heritage /
Patrimoine canadien
Committee / Comité
Committee Meeting(s) /
Réunion(s) du comité
Committee Report /
Rapport du comité
2005-11-15
2005-11-16
Debate(s) at Report Stage /
Débat(s) à l’étape du rapport
Report Stage /
Étape du rapport
Third Reading /
Troisième lecture
Bill Stage /
Étape du projet de loi
Date
First Reading /
Première lecture
2005-05-19
Debate(s) at Second Reading /
Débat(s) à la deuxième lecture
2005-06-02
2005-06-15
Second Reading /
Deuxième lecture
Committee / Comité
2005-06-15
Foreign Affairs / Affaires
étrangères
Committee Meeting(s) /
Réunion(s) du comité
Committee Report /
Rapport du comité
2005-06-28
2005-06-29
Debate(s) at Report Stage /
Débat(s) à l’étape du rapport
2005-11-21
Debate(s) at Third Reading /
Débat(s) à la troisième lecture
Senate / Sénat
2005-11-21
2005-11-21
Report Stage /
Étape du rapport
Debate(s) at Third Reading /
Débat(s) à la troisième lecture
Third Reading /
Troisième lecture
Royal Assent: November 25, 2005, Statutes of Canada, 2005, chapter 40
Sanction royale : 25 novembre 2005, Lois du Canada (2005), chapitre 40
2005-06-30
2005-07-18
53-54 ELIZABETH II
53-54 ELIZABETH II
——————
——————
CHAPTER 40
CHAPITRE 40
An Act to amend the Criminal Code and the
Cultural Property Export and Import Act
Loi modifiant le Code criminel et la Loi sur
l’exportation et l’importation de biens
culturels
[Assented to 25th November, 2005]
[Sanctionnée le 25 novembre 2005]
Her Majesty, by and with the advice and
consent of the Senate and House of Commons
of Canada, enacts as follows:
Sa Majesté, sur l’avis et avec le consentement
du Sénat et de la Chambre des communes du
Canada, édicte :
R.S., c. C-46
CRIMINAL CODE
CODE CRIMINEL
L.R., ch. C-46
2001, c. 41,
s. 2(1)
1. (1) Paragraph (a) of the definition
“Attorney General” in section 2 of the
Criminal Code is replaced by the following:
1. (1) L’alinéa a) de la définition de
« procureur général », à l’article 2 du Code
criminel, est remplacé par ce qui suit :
2001, ch. 41,
par. 2(1)
(a) subject to paragraphs (b.1) to (f), with
respect to proceedings to which this Act
applies, means the Attorney General or
Solicitor General of the province in which
those proceedings are taken and includes his
or her lawful deputy,
a) Sous réserve des alinéas b.1) à f), à l’égard
des poursuites ou procédures visées par la
présente loi, le procureur général ou le
solliciteur général de la province où ces
poursuites sont intentées ou ces procédures
engagées ou leur substitut légitime;
(2) The definition “Attorney General” in
section 2 of the Act is amended by adding the
following after paragraph (b):
(2) La définition de « procureur général »,
à l’article 2 de la même loi, est modifiée par
adjonction, après l’alinéa b), de ce qui suit :
(b.1) with respect to proceedings in relation
to an offence under subsection 7(2.01), means
either the Attorney General of Canada or the
Attorney General or Solicitor General of the
province in which those proceedings are
taken and includes the lawful deputy of any
of them,
b.1) à l’égard des poursuites pour toute
infraction visée au paragraphe 7(2.01), le
procureur général du Canada ou le procureur
général ou le solliciteur général de la
province où ces poursuites sont intentées ou
le substitut légitime de l’un ou l’autre;
2. Section 7 of the Act is amended by
adding the following after subsection (2):
2. L’article 7 de la même loi est modifié
par adjonction, après le paragraphe (2), de ce
qui suit :
(2.01) Despite anything in this Act or any
other Act, a person who commits an act or
omission outside Canada that if committed in
(2.01) Malgré toute autre disposition de la
présente loi ou toute autre loi, quiconque
commet à l’étranger un acte — action ou
Offences in
relation to
cultural property
Infractions à
l’égard d’un bien
culturel
2
C. 40
Criminal Code and Cultural Property Export and Import
Canada would constitute an offence under
section 322, 341, 344, 380, 430 or 434 in
relation to cultural property as defined in Article
1 of the Convention, or a conspiracy or an
attempt to commit such an offence, or being an
accessory after the fact or counselling in relation
to such an offence, is deemed to have
committed that act or omission in Canada if
the person
Definition of
“Convention”
Mischief in
relation to
cultural property
R.S., c. C-51
omission — qui, s’il était commis au Canada,
constituerait une infraction visée à l’un des
articles 322, 341, 344, 380, 430 et 434 à l’égard
d’un bien culturel au sens de l’article premier de
la convention ou, relativement à une telle
infraction, un complot ou une tentative ou un
cas de complicité après le fait ou d’encouragement à la perpétration, est réputé commettre
l’acte au Canada si, selon le cas :
(a) is a Canadian citizen;
a) il a la citoyenneté canadienne;
(b) is not a citizen of any state and ordinarily
resides in Canada; or
b) il n’a la citoyenneté d’aucun État et réside
habituellement au Canada;
(c) is a permanent resident within the meaning of subsection 2(1) of the Immigration and
Refugee Protection Act and is, after the
commission of the act or omission, present
in Canada.
c) il est un résident permanent au sens du
paragraphe 2(1) de la Loi sur l’immigration et
la protection des réfugiés et se trouve au
Canada après la commission de l’acte.
(2.02) For the purpose of subsection (2.01),
“Convention” means the Convention for the
Protection of Cultural Property in the Event of
Armed Conflict, done at The Hague on May 14,
1954. Article 1 of the Convention is set out in
the schedule to the Cultural Property Export
and Import Act.
(2.02) Pour l’application du paragraphe
(2.01), « convention » s’entend de la Convention pour la protection des biens culturels en cas
de conflit armé, conclue à La Haye le 14 mai
1954 et dont l’article premier est reproduit à
l’annexe de la Loi sur l’exportation et l’importation de biens culturels.
3. Section 430 of the Act is amended by
adding the following after subsection (4.1):
3. L’article 430 de la même loi est modifié
par adjonction, après le paragraphe (4.1), de
ce qui suit :
(4.2) Every one who commits mischief in
relation to cultural property as defined in Article
1 of the Convention for the Protection of
Cultural Property in the Event of Armed
Conflict, done at The Hague on May 14,
1954, as set out in the schedule to the Cultural
Property Export and Import Act,
(4.2) Quiconque commet un méfait à l’égard
d’un bien culturel au sens de l’article premier de
la Convention pour la protection des biens
culturels en cas de conflit armé, conclue à La
Haye le 14 mai 1954, dont le texte est reproduit
à l’annexe de la Loi sur l’exportation et
l’importation de biens culturels, est coupable :
(a) is guilty of an indictable offence and
liable to imprisonment for a term not
exceeding ten years; or
a) soit d’un acte criminel passible d’un
emprisonnement maximal de dix ans;
(b) is guilty of an offence punishable on
summary conviction.
53-54 ELIZ. II
Définition de
« convention »
Méfait : bien
culturel
b) soit d’une infraction punissable sur déclaration de culpabilité par procédure sommaire.
CULTURAL PROPERTY EXPORT AND
IMPORT ACT
LOI SUR L’EXPORTATION ET
L’IMPORTATION DE BIENS CULTURELS
4. The Cultural Property Export and Import Act is amended by adding the following
after section 36:
4. La Loi sur l’exportation et l’importation
de biens culturels est modifiée par adjonction,
après l’article 36, de ce qui suit :
L.R., ch. C-51
2004-2005
Code criminel et Exportation et importation de biens culturels
ch. 40
3
CONVENTION FOR THE PROTECTION OF
CULTURAL PROPERTY IN THE EVENT OF
ARMED CONFLICT AND ITS PROTOCOLS
CONVENTION POUR LA PROTECTION
DES BIENS CULTURELS EN CAS DE
CONFLIT ARMÉ ET SES PROTOCOLES
Definitions
36.1 (1) The following definitions apply in
this section.
36.1 (1) Les définitions qui suivent s’appliquent au présent article.
Définitions
“Convention”
« convention »
“Convention” means the Convention for the
Protection of Cultural Property in the Event of
Armed Conflict, done at The Hague on May 14,
1954. Article 1 of the Convention is set out in
the schedule.
« convention » La Convention pour la protection
des biens culturels en cas de conflit armé,
conclue à La Haye le 14 mai 1954 et dont
l’article premier est reproduit à l’annexe.
« convention »
“Convention”
“First Protocol”
« premier
protocole »
“First Protocol” means the first protocol, done at
The Hague on May 14, 1954, to the Convention.
« deuxième protocole » Le deuxième protocole
relatif à la convention, conclu à La Haye le 26
mars 1999.
« deuxième
protocole »
“Second
Protocol”
“Second
Protocol”
« deuxième
protocole »
“Second Protocol” means the second protocol,
done at The Hague on March 26, 1999, to the
Convention.
« État partie » État qui est partie à la convention
et au premier ou deuxième protocole.
« État partie »
“State Party”
“State Party”
« État partie »
“State Party” means a state that is a party to the
Convention and the First or Second Protocol.
« premier protocole » Le premier protocole
relatif à la convention, conclu à La Haye le 14
mai 1954.
« premier
protocole »
“First Protocol”
Export or
removal of
cultural property
(2) No person shall knowingly export or
otherwise remove cultural property as defined in
subparagraph (a) of Article 1 of the Convention
from an occupied territory of a State Party to the
Second Protocol, unless the export or removal
conforms with the applicable laws of that
territory or is necessary for the property’s
protection or preservation.
(2) Il est interdit de sciemment exporter ou
autrement retirer du territoire occupé d’un État
partie au deuxième protocole un bien culturel,
au sens de l’alinéa a) de l’article premier de la
convention, sauf si l’exportation ou le retrait est
conforme au droit applicable dans le territoire
en cause ou est nécessaire à la protection ou à la
conservation du bien.
Exportation ou
retrait de biens
culturels
Offence outside
Canada deemed
in Canada
(3) Despite anything in this Act or any other
Act, a person who commits an act or omission
outside Canada that if committed in Canada
would constitute an offence under subsection
(2), or a conspiracy or an attempt to commit
such an offence, or being an accessory after the
fact or counselling in relation to such an
offence, is deemed to have committed that act
or omission in Canada if the person
(3) Malgré toute autre disposition de la
présente loi ou toute autre loi, quiconque
commet à l’étranger un acte — action ou
omission — qui, s’il était commis au Canada,
constituerait une infraction au paragraphe (2)
ou, relativement à une telle infraction, un
complot ou une tentative ou un cas de
complicité après le fait ou d’encouragement à
la perpétration, est réputé commettre l’acte au
Canada si, selon le cas :
Infraction
commise à
l’étranger
(a) is a Canadian citizen;
(b) is not a citizen of any state and ordinarily
resides in Canada; or
(c) is a permanent resident within the meaning of subsection 2(1) of the Immigration and
Refugee Protection Act and is, after the
commission of the act or omission, present
in Canada.
a) il a la citoyenneté canadienne;
b) il n’a la citoyenneté d’aucun État et réside
habituellement au Canada;
c) il est un résident permanent au sens du
paragraphe 2(1) de la Loi sur l’immigration et
la protection des réfugiés et se trouve au
Canada après la commission de l’acte.
4
C. 40
Criminal Code and Cultural Property Export and Import
Action for
recovery of
cultural property
(4) If the government of a State Party
submits a request in writing to the Minister for
the recovery and return of any cultural property
that has been exported from an occupied
territory of that State Party and that is in Canada
in the possession of or under the control of any
person, institution or public authority, the
Attorney General of Canada may institute an
action in the Federal Court or in a superior court
of a province for the recovery of the property by
the State Party.
(4) Sur requête, adressée par écrit au ministre
par le gouvernement d’un État partie, en vue de
la restitution de tout bien culturel qui se trouve,
à la suite de son exportation du territoire occupé
de l’État partie, au Canada en la possession ou
sous l’autorité d’une personne, d’un établissement ou d’une administration, le procureur
général du Canada peut intenter, en vue de
cette restitution, une action devant la Cour
fédérale ou une cour supérieure provinciale.
Action en
restitution de
biens culturels
Notice
(5) Notice of the commencement of an action
under this section on behalf of a State Party
shall be served by the Attorney General of
Canada on such persons and given in such
manner as is provided by the rules of the court
in which the action is taken, or, if the rules do
not so provide, served on such persons and
given in such manner as is directed by a judge
of the court.
(5) Avis qu’une action est intentée en vertu
du présent article est signifié ou donné par le
procureur général du Canada aux personnes et
de la manière que prévoient les règles du
tribunal saisi ou qu’indique un juge de ce
tribunal en l’absence de dispositions à cet effet
dans les règles.
Avis
Order for
recovery of
cultural property
(6) The court in which an action has been
taken under this section may, after affording all
persons that it considers to have an interest in
the action a reasonable opportunity to be heard,
make an order for the recovery of the property
in respect of which the action has been taken or
any other order sufficient to ensure the return of
the property to the State Party, if the court is
satisfied that the property was exported in
contravention of the applicable laws of the
occupied territory of the State Party or was
imported into Canada for its protection or
preservation and that the amount fixed under
subsection (7), if any, has been paid.
(6) Le tribunal saisi en vertu du présent
article d’une action intentée pour le compte d’un
État partie peut, après avoir donné à toutes les
personnes qu’il estime intéressées par l’action la
possibilité d’être entendues, rendre une ordonnance visant le recouvrement du bien en cause
ou toute autre ordonnance garantissant sa
restitution à l’État partie après constat, d’une
part, du fait qu’il a été exporté en contravention
avec le droit applicable dans le territoire occupé
de l’État partie ou qu’il a été importé au Canada
en vue de sa protection ou de sa conservation et,
d’autre part, du versement de l’indemnité
prévue au paragraphe (7), le cas échéant.
Ordonnance de
restitution
Compensation
(7) The court in which an action has been
taken under this section may fix any amount
that it considers just in the circumstances to be
paid as compensation by the State Party to a
person, institution or public authority that
establishes to the satisfaction of the court that
the person, institution or public authority is a
bona fide purchaser for value or has a valid title
to the property in respect of which the action
has been taken and had no knowledge at the
time the property was purchased or the title to
the property was acquired that the property
(7) Le tribunal saisi d’une action intentée en
vertu du présent article peut fixer l’indemnité
qu’il estime juste, compte tenu des circonstances, à verser par l’État partie à la personne,
l’établissement ou l’administration qui le
convainc, à la fois, de sa qualité d’acheteur de
bonne foi du bien en cause ou de la validité de
son titre de propriété sur le bien et de son
ignorance, au moment de l’achat ou de
l’acquisition du titre, du fait que le bien, selon
le cas :
Indemnité
a) a été exporté en contravention avec le
droit applicable dans le territoire occupé de
l’État partie;
53-54 ELIZ. II
2004-2005
Code criminel et Exportation et importation de biens culturels
(a) had been exported in contravention of the
applicable laws of the occupied territory of
the State Party; or
ch. 40
5
b) a été importé au Canada en vue de sa
protection ou de sa conservation.
(b) had been imported into Canada for its
protection or preservation.
Safe-keeping
(8) The court may, at any time in the course
of an action under this section, order that the
property in respect of which the action has been
taken be turned over to the Minister for safekeeping and conservation pending final disposition of the action.
(8) En tout état de cause, le tribunal peut, par
ordonnance, confier au ministre la garde et la
conservation du bien.
Garde
Permit to export
(9) The Minister shall, on receipt of a copy
of a court order made under subsection (6),
issue a permit authorizing any person authorized
by the State Party on behalf of which the action
was taken to export the property in respect of
which the order was made to that State.
(9) Sur réception de l’ordonnance rendue en
vertu du paragraphe (6), le ministre délivre un
permis habilitant toute personne qui y est
autorisée par l’État partie pour le compte duquel
l’action a été intentée à y exporter le bien en
cause.
Permis
Limitations
inapplicable
(10) Section 39 of the Federal Courts Act
does not apply in respect of any action taken
under this section.
(10) L’article 39 de la Loi sur les Cours
fédérales ne s’applique pas aux actions intentées
en vertu du présent article.
Prescription
5. The portion of subsection 45(1) of the
Act before paragraph (a) is replaced by the
following:
5. Le passage du paragraphe 45(1) de la
même loi précédant l’alinéa a) est remplacé
par ce qui suit :
45. (1) Every person who contravenes any
of the provisions of subsection 36.1(2) and
sections 40 to 44 is guilty of an offence and
liable
45. (1) Quiconque contrevient au paragraphe 36.1(2) ou à l’un des articles 40 à 44
commet une infraction et encourt, sur déclaration de culpabilité :
6. The Act is amended by adding, after
section 52, the schedule set out in the
schedule to this Act.
6. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 52, de l’annexe figurant à
l’annexe de la présente loi.
COORDINATING AMENDMENT
DISPOSITION DE COORDINATION
7. On the later of the coming into force of
this Act and the coming into force of section 1
of An Act to amend the Criminal Code (capital
markets fraud and evidence-gathering), chapter 3 of the Statutes of Canada, 2004,
paragraph (a) of the definition “Attorney
General” in section 2 of the Criminal Code is
replaced by the following:
7. À l’entrée en vigueur de l’article 1 de la
Loi modifiant le Code criminel (fraude sur les
marchés financiers et obtention d’éléments de
preuve), chapitre 3 des Lois du Canada
(2004), ou à celle de la présente loi, la
dernière en date étant à retenir, l’alinéa a)
de la définition de « procureur général », à
l’article 2 du Code criminel, est remplacé par
ce qui suit :
(a) subject to paragraphs (b.1) to (g), with
respect to proceedings to which this Act
applies, means the Attorney General or
a) Sous réserve des alinéas b.1) à g), à
l’égard des poursuites ou procédures visées
par la présente loi, le procureur général ou le
Offences and
punishment
2004, c. 3
Infractions et
peines
2004, ch. 3
6
C. 40
Criminal Code and Cultural Property Export and Import
Solicitor General of the province in which
those proceedings are taken and includes his
or her lawful deputy,
solliciteur général de la province où ces
poursuites sont intentées ou ces procédures
engagées ou leur substitut légitime;
53-54 ELIZ. II
2004-2005
Code criminel et Exportation et importation de biens culturels — Annexe
ch. 40
7
SCHEDULE
(Section 6)
ANNEXE
(article 6)
SCHEDULE
(Subsection 36.1(1))
ANNEXE
(paragraphe 36.1(1))
ARTICLE 1 OF THE CONVENTION FOR THE PROTECTION
OF CULTURAL PROPERTY IN THE EVENT OF ARMED
CONFLICT DONE AT THE HAGUE ON MAY 14, 1954
ARTICLE PREMIER DE LA CONVENTION POUR LA
PROTECTION DES BIENS CULTURELS EN CAS DE CONFLIT
ARMÉ CONCLUE À LA HAYE LE 14 MAI 1954
ARTICLE 1
ARTICLE PREMIER
DEFINITION OF CULTURAL PROPERTY
DÉFINITION DES BIENS CULTURELS
For the purposes of the present Convention, the term
“cultural property” shall cover, irrespective of origin or
ownership:
Aux fins de la présente Convention, sont considérés
comme biens culturels, quels que soient leur origine ou leur
propriétaire :
(a) movable or immovable property of great importance to
the cultural heritage of every people, such as monuments of
architecture, art or history, whether religious or secular;
archaeological sites; groups of buildings which, as a whole,
are of historical or artistic interest; works of art; manuscripts, books and other objects of artistic, historical or
archaeological interest; as well as scientific collections and
important collections of books or archives or of reproductions of the property defined above;
a) les biens, meubles ou immeubles, qui présentent une
grande importance pour le patrimoine culturel des peuples,
tels que les monuments d’architecture, d’art ou d’histoire,
religieux ou laïques, les sites archéologiques, les ensembles
de constructions qui, en tant que tels, présentent un intérêt
historique ou artistique, les œuvres d’art, les manuscrits,
livres et autres objets d’intérêt artistique, historique ou
archéologique, ainsi que les collections scientifiques et les
collections importantes de livres, d’archives ou de
reproductions des biens définis ci-dessus;
(b) buildings whose main and effective purpose is to
preserve or exhibit the movable cultural property defined in
subparagraph (a) such as museums, large libraries and
depositories of archives, and refuges intended to shelter, in
the event of armed conflict, the movable cultural property
defined in subparagraph (a);
(c) centres containing a large amount of cultural property
as defined in subparagraphs (a) and (b), to be known as
“centres containing monuments”.
b) les édifices dont la destination principale et effective est
de conserver ou d’exposer les biens culturels meubles
définis à l’alinéa a), tels que les musées, les grandes
bibliothèques, les dépôts d’archives, ainsi que les refuges
destinés à abriter, en cas de conflit armé, les biens culturels
meubles définis à l’alinéa a);
c) les centres comprenant un nombre considérable de biens
culturels qui sont définis aux alinéas a) et b), dits « centres
monumentaux ».
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA © IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA
OTTAWA, 2005
CHAPTER 41
CHAPITRE 41
AN ACT TO AMEND THE OFFICIAL
LANGUAGES ACT (PROMOTION OF
ENGLISH AND FRENCH)
LOI MODIFIANT LA LOI SUR LES
LANGUES OFFICIELLES (PROMOTION DU
FRANÇAIS ET DE L’ANGLAIS)
SUMMARY
SOMMAIRE
This enactment amends the Official Languages Act to enhance the
enforceability of the Government of Canada’s obligations under Part VII
of the Act.
Le texte modifie la Loi sur les langues officielles afin de renforcer le
caractère exécutoire des obligations qui incombent au gouvernement du
Canada aux termes de la partie VII de cette loi.
LEGISLATIVE HISTORY / HISTORIQUE
An Act to amend the Official Languages Act (promotion of English and French) – Bill S-3
(Introduced by: Senator Jean-Robert Gauthier)
Loi modifiant la Loi sur les langues officielles (promotion du français et de l'anglais) – Projet de loi S-3
(Déposé par : Le sénateur Jean-Robert Gauthier)
House of Commons / Chambre des communes
Bill Stage /
Étape du projet de loi
Date
First Reading /
Première lecture
2004-11-01
Placed on the Order of
Precedence / Inscription à l’Ordre
de priorité
2004-11-01
Debate(s) at Second Reading /
Débat(s) à la deuxième lecture
2005-02-17
2005-04-11
2005-04-13
Second Reading /
Deuxième lecture
2005-04-13
Official Languages /
Langues officielles
Committee / Comité
Committee Meeting(s) /
Réunion(s) du comité
Committee Report /
Rapport du comité
2005-04-21
2005-05-18
2005-05-31
2005-06-07
2005-06-09
2005-06-14
2005-06-16
2005-06-21
2005-09-28
2005-09-29
2005-10-04
2005-10-06
2005-10-20
2005-10-21
Debate(s) at Report Stage /
Débat(s) à l’étape du rapport
Report Stage /
Étape du rapport
Third Reading /
Troisième lecture
Bill Stage /
Étape du projet de loi
Date
First Reading /
Première lecture
2004-10-06
Debate(s) at Second Reading /
Débat(s) à la deuxième lecture
2004-10-06
2004-10-07
Second Reading /
Deuxième lecture
Committee / Comité
2004-10-07
Official Languages /
Langues officielles
Committee Meeting(s) /
Réunion(s) du comité
Committee Report /
Rapport du comité
2004-10-18
2004-10-20
2004-10-21
Debate(s) at Report Stage /
Débat(s) à l’étape du rapport
2005-10-27
Debate(s) at Third Reading /
Débat(s) à la troisième lecture
Senate / Sénat
2005-10-27
2005-11-17
2005-11-17
Report Stage /
Étape du rapport
Debate(s) at Third Reading /
Débat(s) à la troisième lecture
Third Reading /
Troisième lecture
Royal Assent: November 25, 2005, Statutes of Canada, 2005, chapter 41
Sanction royale : 25 novembre 2005, Lois du Canada (2005), chapitre 41
2004-10-21
2004-10-26
2004-10-26
53-54 ELIZABETH II
53-54 ELIZABETH II
_________
_________
CHAPTER 41
CHAPITRE 41
An Act to amend the Official Languages Act
(promotion of English and French)
Loi modifiant la Loi sur les langues officielles
(promotion du français et de l’anglais)
[Assented to 25th November, 2005]
[Sanctionnée le 25 novembre 2005]
Her Majesty, by and with the advice and
consent of the Senate and House of Commons
of Canada, enacts as follows:
Sa Majesté, sur l’avis et avec le
consentement du Sénat et de la Chambre des
communes du Canada, édicte :
1. Section 41 of the Official Languages Act
is renumbered as subsection 41(1) and is
amended by adding the following:
1. L’article 41 de la Loi sur les langues
officielles devient le paragraphe 41(1) et est
modifié par adjonction de ce qui suit :
Duty of federal
institutions
(2) Every federal institution has the duty to
ensure that positive measures are taken for the
implementation of the commitments under
subsection (1). For greater certainty, this
implementation shall be carried out while
respecting the jurisdiction and powers of the
provinces.
(2) Il incombe aux institutions fédérales de
veiller à ce que soient prises des mesures
positives pour mettre en oeuvre cet
engagement. Il demeure entendu que cette
mise en oeuvre se fait dans le respect des
champs de compétence et des pouvoirs des
provinces.
Obligations des
institutions
fédérales
Regulations
(3) The Governor in Council may make
regulations in respect of federal institutions,
other than the Senate, House of Commons,
Library of Parliament, office of the Senate
Ethics Officer or office of the Ethics
Commissioner, prescribing the manner in
which any duties of those institutions under
this Part are to be carried out.
(3) Le gouverneur en conseil peut, par
règlement visant les institutions fédérales
autres que le Sénat, la Chambre des
communes, la bibliothèque du Parlement, le
bureau du conseiller sénatorial en éthique et le
commissariat à l’éthique, fixer les modalités
d’exécution des obligations que la présente
partie leur impose.
Règlements
2. Subsection 77(1) of the Act is replaced
by the following:
2. Le paragraphe 77(1) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
R.S., c. 31,
(4th Supp.)
L.R., ch. 31
(4e suppl.)
2
Application for
remedy
C. 41
Official Languages
77. (1) Any person who has made a
complaint to the Commissioner in respect of a
right or duty under sections 4 to 7, sections 10
to 13 or Part IV, V or VII, or in respect of
section 91, may apply to the Court for a
remedy under this Part.
53-54 ELIZ. II
77. (1) Quiconque a saisi le commissaire
d’une plainte visant une obligation ou un droit
prévus aux articles 4 à 7 et 10 à 13 ou aux
parties IV, V, ou VII, ou fondée sur l’article
91, peut former un recours devant le tribunal
sous le régime de la présente partie.
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA © IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA
OTTAWA, 2005
Recours
CHAPTER 42
CHAPITRE 42
AN ACT TO AMEND THE FOOD AND
DRUGS ACT
LOI MODIFIANT LA LOI SUR LES
ALIMENTS ET DROGUES
SUMMARY
SOMMAIRE
This enactment would amend the Food and Drugs Act to provide the
Minister of Health with the authority to issue interim marketing authorizations
for foods that contain certain substances at specified levels, and to exempt the
foods from the applicable requirements of that Act and its regulations relating
to the sale of those foods.
Le texte modifie la Loi sur les aliments et drogues afin d’autoriser le ministre
de la Santé à délivrer des autorisations de mise en marché provisoire pour des
aliments qui contiennent certaines substances en des quantités fixées et
d’exempter ces aliments des exigences relatives à leur vente prévues dans cette
loi et ses règlements.
LEGISLATIVE HISTORY / HISTORIQUE
An Act to amend the Food and Drugs Act – Bill C-28
(Introduced by: Minister of Health)
Loi modifiant la Loi sur les aliments et drogues – Projet de loi C-28
(Déposé par : Le ministre de la Santé)
House of Commons / Chambre des communes
Bill Stage /
Étape du projet de loi
First Reading /
Première lecture
Date
2004-11-29
Debate(s) at Second Reading /
Débat(s) à la deuxième lecture
Second Reading /
Deuxième lecture
2004-12-14
2005-02-14
2005-02-14
Health / Santé
Committee / Comité
Committee Meeting(s) /
Réunion(s) du comité
Committee Report /
Rapport du comité
2005-04-11
2005-04-14
2005-05-10
2005-05-11
Debate(s) at Report Stage /
Débat(s) à l’étape du rapport
Report Stage /
Étape du rapport
Third Reading /
Troisième lecture
Bill Stage /
Étape du projet de loi
Date
First Reading /
Première lecture
2005-10-19
Debate(s) at Second Reading /
Débat(s) à la deuxième lecture
2005-10-26
2005-11-01
Second Reading /
Deuxième lecture
Committee / Comité
2005-11-01
Social Affairs, Science and
Technology / Affaires
sociales, sciences et
technologie
Committee Meeting(s) /
Réunion(s) du comité
Committee Report /
Rapport du comité
2005-11-16
2005-11-22
Debate(s) at Report Stage /
Débat(s) à l’étape du rapport
2005-10-07
Debate(s) at Third Reading /
Débat(s) à la troisième lecture
Senate / Sénat
2005-10-07
2005-10-18
Report Stage /
Étape du rapport
Debate(s) at Third Reading /
Débat(s) à la troisième lecture
Third Reading /
Troisième lecture
Royal Assent: November 25, 2005, Statutes of Canada, 2005, chapter 42
Sanction royale : 25 novembre 2005, Lois du Canada (2005), chapitre 42
2005-11-23
53-54 ELIZABETH II
53-54 ELIZABETH II
——————
——————
CHAPTER 42
CHAPITRE 42
An Act to amend the Food and Drugs Act
[Assented to 25th November, 2005]
R.S., c. F-27
Exemptions
Loi modifiant la Loi sur les aliments et drogues
[Sanctionnée le 25 novembre 2005]
Her Majesty, by and with the advice and
consent of the Senate and House of Commons
of Canada, enacts as follows:
Sa Majesté, sur l’avis et avec le consentement
du Sénat et de la Chambre des communes du
Canada, édicte :
1. Section 4 of the Food and Drugs Act is
renumbered as subsection 4(1) and is
amended by adding the following:
1. L’article 4 de la Loi sur les aliments et
drogues devient le paragraphe 4(1) et est
modifié par adjonction de ce qui suit :
(2) A food is not adulterated for the purposes
of paragraph (1)(d)
(2) Pour l’application de l’alinéa (1)d), un
aliment n’est pas tenu pour falsifié :
(a) by an agricultural chemical or its components or derivatives, if the sale of the food is
subject to an interim marketing authorization
issued under subsection 30.2(1) and the
amount of the agricultural chemical and the
components or derivatives, singly or in any
combination, in or on the food does not
exceed the maximum residue limit that is set
out in the authorization;
a) par un produit chimique agricole ou ses
composants ou dérivés, si la vente de
l’aliment fait l’objet d’une autorisation de
mise en marché provisoire accordée en vertu
du paragraphe 30.2(1) et la quantité de
résidus du produit chimique agricole et des
composants ou dérivés — seuls ou en
combinaison — dans l’aliment ou sur sa
surface ne dépasse pas la limite maximale de
résidu indiquée dans l’autorisation;
(b) by a veterinary drug or its metabolites, if
the sale of the food is subject to an interim
marketing authorization issued under subsection 30.2(1) and the amount of the veterinary
drug and the metabolites, singly or in any
combination, in the food does not exceed the
maximum residue limit that is set out in the
authorization; and
(c) by a pest control product as defined in
subsection 2(1) of the Pest Control Products
Act, chapter 28 of the Statutes of Canada,
2002, or its components or derivatives, if the
amount of the pest control product or the
components or derivatives in or on the food
b) par une drogue pour usage vétérinaire ou
ses métabolites, si la vente de l’aliment fait
l’objet d’une autorisation de mise en marché
provisoire accordée en vertu du paragraphe
30.2(1) et la quantité de résidus de la drogue
et des métabolites — seuls ou en combinaison — dans l’aliment ne dépasse pas la limite
maximale de résidu indiquée dans l’autorisation;
c) par un produit antiparasitaire — au sens
du paragraphe 2(1) de la Loi sur les produits
antiparasitaires, chapitre 28 des Lois du
Canada (2002) — ou ses composants ou
dérivés, si l’aliment vendu contient le produit
antiparasitaire, les composants ou les dérivés,
L.R., ch. F-27
Exceptions
2
C. 42
Food and Drugs
being sold does not exceed the maximum
residue limit specified under section 9 or 10
of that Act.
ou en est recouvert, en une quantité ne
dépassant pas la limite maximale de résidu
fixée en vertu des articles 9 ou 10 de cette loi.
2. Subsection 30(1) of the Act is amended
by striking out the word “and” at the end of
paragraph (o) and by adding the following
after paragraph (p):
2. Le paragraphe 30(1) de la même loi est
modifié par adjonction, après l’alinéa p), de
ce qui suit :
(q) defining “agricultural chemical”, “food
additive”, “mineral nutrient”, “veterinary
drug” and “vitamin” for the purposes of this
Act; and
q) définir les termes « additif alimentaire »,
« drogue pour usage vétérinaire », « minéral
nutritif », « produit chimique agricole » et
« vitamine » pour l’application de la présente
loi;
(r) respecting interim marketing authorizations, including applications for authorizations.
53-54 ELIZ. II
r) régir les autorisations de mise en marché
provisoire, y compris les demandes d’autorisation.
3. The Act is amended by adding the
following after section 30.1:
3. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 30.1, de ce qui suit :
Interim Marketing Authorizations
Autorisations de mise en marché provisoire
Interim
marketing
authorization
30.2 (1) The Minister may issue an interim
marketing authorization for a food that provides
for any matter referred to in subsection (2), and
may exempt the food from the application, in
whole or in part, of sections 5 to 6.1 and the
applicable requirements of the regulations, if the
Minister determines that the food would not be
harmful to the health of the purchaser or
consumer.
30.2 (1) Le ministre peut accorder une autorisation de mise en marché provisoire pour un
aliment, à l’égard de l’un des sujets mentionnés
au paragraphe (2), et exempter celui-ci de
l’application de tout ou partie des articles 5 à
6.1 et des dispositions réglementaires applicables, s’il conclut que l’aliment ne serait pas
nuisible à la santé de l’acheteur ou du
consommateur.
Autorisation de
mise en marché
provisoire
Types of
authorization
(2) An authorization may provide for any of
the following that are applicable to the food:
(2) L’autorisation peut prévoir, à l’égard d’un
aliment, s’il y a lieu :
Types
d’autorisation
(a) the maximum residue limit in respect of
an agricultural chemical and its components
or derivatives, singly or in any combination;
a) la limite maximale de résidu de tout
produit chimique agricole et de ses composants ou dérivés, seuls ou en combinaison;
(b) the maximum residue limit in respect of a
veterinary drug and its metabolites, singly or
in any combination;
b) la limite maximale de résidu de toute
drogue pour usage vétérinaire et de ses
métabolites, seuls ou en combinaison;
(c) the maximum level of use in respect of a
food additive; and
c) la limite de tolérance pour l’utilisation de
tout additif alimentaire;
(d) the minimum or maximum level, or both,
in respect of a vitamin, a mineral nutrient or
an amino acid.
d) la quantité minimale ou maximale de toute
vitamine, de tout minéral nutritif et de tout
acide aminé.
(3) An authorization may provide for a
maximum residue limit in respect of an
agricultural chemical or veterinary drug, or a
maximum level of use in respect of a food
additive, only if
(3) L’autorisation ne peut prévoir, à l’égard
d’un produit chimique agricole ou d’une drogue
pour usage vétérinaire, la limite maximale de
résidu, ou à l’égard d’un additif alimentaire, la
limite de tolérance, que dans les cas suivants :
Limitation
Limites
2004-2005
Aliments et drogues
ch. 42
(a) in the case of an agricultural chemical,
the regulations allow the agricultural chemical and its components or derivatives, singly
or in any combination, to be present in or on a
food at or below a prescribed maximum
residue limit and the authorization would
allow the agricultural chemical and its
components or derivatives, singly or in any
combination, to be present in or on the food
in an amount that exceeds that limit, or to be
present in or on a different food;
a) la présence du produit chimique agricole
et de ses composants ou dérivés — seuls ou
en combinaison — dans l’aliment ou sur sa
surface est permise par règlement jusqu’à la
limite maximale de résidu qui y est fixée, et
l’autorisation permettrait que le produit
chimique agricole et ses composants ou
dérivés soient présents — seuls ou en
combinaison — dans l’aliment en cause ou
sur sa surface au-delà de cette limite ou dans
un autre aliment ou sur sa surface;
(b) in the case of a veterinary drug, the
regulations allow the veterinary drug and its
metabolites, singly or in any combination, to
be present in a food at or below a prescribed
maximum residue limit and the authorization
would allow the veterinary drug and its
metabolites, singly or in any combination,
to be present in the food in an amount that
exceeds that limit, or to be present in a
different food; and
b) la présence de la drogue et de ses
métabolites — seuls ou en combinaison —
dans l’aliment est permise par règlement
jusqu’à la limite maximale de résidu qui y
est fixée, et l’autorisation permettrait que la
drogue et ses métabolites soient présents —
seuls ou en combinaison — dans l’aliment en
cause au-delà de cette limite ou dans un autre
aliment;
(c) in the case of a food additive, the
regulations allow the food additive to be
present in or on a food at or below a
prescribed maximum level of use and the
authorization would allow it to be used in or
on the food in an amount that exceeds that
level of use, or would allow it to be used in or
on a different food.
3
c) la présence de l’additif alimentaire dans
l’aliment ou sur sa surface est permise par
règlement jusqu’à la limite de tolérance qui y
est fixée pour son utilisation, et l’autorisation
permettrait qu’il soit utilisé au-delà de cette
limite dans l’aliment en cause, ou qu’il soit
utilisé dans un autre aliment ou sur la surface
d’un autre aliment.
Terms and
conditions
(4) An authorization may contain any terms
and conditions specified by the Minister.
(4) L’autorisation peut être assortie des
conditions spécifiées par le ministre.
Conditions de
l’autorisation
Exemption from
Statutory
Instruments Act
(5) An authorization and any notice cancelling the authorization
(5) L’autorisation et tout avis l’abrogeant
sont soustraits à l’application des articles 3, 5
et 11 de la Loi sur les textes réglementaires et
publiés dans la Gazette du Canada.
Dérogation à la
Loi sur les textes
réglementaires
(6) An authorization has effect beginning on
the day on which it is published in the Canada
Gazette, and ceases to have effect on the earliest
of
(6) L’autorisation prend effet dès sa publication dans la Gazette du Canada et cesse d’avoir
effet à la première en date des éventualités
suivantes :
Période de
validité
(a) the day on which a notice cancelling the
authorization is published in the Canada
Gazette,
a) la publication de son avis d’abrogation
dans la Gazette du Canada;
(a) are exempt from the application of
sections 3, 5 and 11 of the Statutory
Instruments Act; and
(b) shall be published in the Canada Gazette.
When effective
b) l’entrée en vigueur d’un règlement au
même effet pris en vertu de la présente loi;
4
C. 42
Food and Drugs
(b) the day on which a regulation made
under this Act, that has the same effect as the
authorization, comes into force, and
53-54 ELIZ. II
c) l’expiration d’une période de deux ans
suivant sa publication.
(c) two years after the day on which the
authorization is published.
Deeming
provision
4. A Notice of Interim Marketing Authorization that is issued under the Food and
Drug Regulations before the day on which
this section comes into force, in respect of any
matter referred to in subsection 30.2(2) of the
Food and Drugs Act, as enacted by section 3
of this Act, and that is in effect on the day on
which this section comes into force, is deemed
to be an interim marketing authorization
issued under subsection 30.2(1) of that Act.
4. L’autorisation de mise en marché provisoire accordée avant l’entrée en vigueur du
présent article en vertu du Règlement sur les
aliments et drogues à l’égard des sujets
mentionnés au paragraphe 30.2(2) de la Loi
sur les aliments et drogues, édicté par l’article
3 de la présente loi, est réputée être une
autorisation de mise en marché provisoire
accordée en vertu du paragraphe 30.2(1) de
cette loi, si elle a toujours effet le jour de
l’entrée en vigueur du présent article.
Présomption
Pest control
products
5. (1) The maximum residue limit established for an agricultural chemical and its
derivatives under the Food and Drug Regulations, as those regulations read immediately
before the coming into force of this subsection, is deemed, if the agricultural chemical is
a pest control product as defined in subsection 2(1) of the Pest Control Products Act,
chapter 28 of the Statutes of Canada, 2002, to
have been specified by the Minister under
section 9 or 10 of that Act as the maximum
residue limit for that agricultural chemical
and its derivatives.
5. (1) La limite maximale de résidu fixée
pour un produit chimique agricole et ses
dérivés dans le Règlement sur les aliments et
drogues, dans sa version antérieure à l’entrée
en vigueur du présent paragraphe, est
réputée avoir été fixée pour ce produit et
ces dérivés par le ministre en vertu des
articles 9 ou 10 de la Loi sur les produits
antiparasitaires, chapitre 28 des Lois du
Canada (2002), si le produit chimique agricole est un produit antiparasitaire au sens du
paragraphe 2(1) de cette loi.
Produits
antiparasitaires
Coming into
force
(2) Subsection (1) comes into force on the
later of the coming into force of sections 1 to
4 of this Act and the coming into force of
section 89 of the Pest Control Products Act,
chapter 28 of the Statutes of Canada, 2002.
(2) Le paragraphe (1) entre en vigueur à
la date d’entrée en vigueur des articles 1 à 4
de la présente loi ou, si cette date est
postérieure, à la date d’entrée en vigueur de
l’article 89 de la Loi sur les produits
antiparasitaires, chapitre 28 des Lois du
Canada (2002).
Entrée en
vigueur
Order in council
6. This Act, other than section 5, comes
into force on a day to be fixed by order of the
Governor in Council.
6. La présente loi, à l’exception de l’article
5, entre en vigueur à la date fixée par décret.
Décret
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA © IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA
OTTAWA, 2005
CHAPTER 43
CHAPITRE 43
AN ACT TO AMEND THE CRIMINAL CODE
(TRAFFICKING IN PERSONS)
LOI MODIFIANT LE CODE CRIMINEL
(TRAITE DES PERSONNES)
SUMMARY
SOMMAIRE
This enactment amends the Criminal Code to
Le texte modifie le Code criminel afin :
(a) create an offence of trafficking in persons that prohibits a person from
engaging in specified acts for the purpose of exploiting or facilitating the
exploitation of another person;
a) de créer une infraction de traite des personnes consistant à accomplir
certains actes en vue d’exploiter une personne ou de faciliter son
exploitation;
(b) create an offence that prohibits a person from receiving a financial or
other material benefit that they know results from the commission of the
offence of trafficking in persons;
b) d’ériger en infraction le fait, pour une personne, de recevoir un avantage
matériel, notamment pécuniaire, qu’elle sait provenir de la perpétration de
l’infraction de traite des personnes;
(c) create an offence that prohibits concealing, removing, withholding or
destroying travel documents or documents that establish or purport to
establish another person’s identity or immigration status for the purpose of
committing or facilitating the offence of trafficking in persons; and
c) d’ériger en infraction le fait de cacher, d’enlever, de retenir ou de détruire
tout document de voyage d’une personne ou tout document pouvant établir
ou censé établir l’identité ou le statut d’immigrant d’une personne en vue de
faciliter ou de perpétrer l’infraction de traite des personnes;
(d) establish that a person exploits another person if they cause them to
provide, or offer to provide, labour or a service by engaging in conduct that
could reasonably be expected to cause the other person to believe that their
safety or that of someone known to them would be threatened if they failed
to do so or if, by means of deception or the use or threat of force or of any
other form of coercion, they cause the other person to have an organ or tissue
removed.
d) de prévoir qu’une personne en exploite une autre lorsqu’elle l’amène à
fournir ou offrir de fournir son travail ou ses services, par des agissements
dont il est raisonnable de s’attendre, compte tenu du contexte, à ce qu’ils lui
fassent croire qu’un refus de sa part mettrait en danger sa sécurité ou celle
d’une personne qu’elle connaît ou lorsqu’elle l’amène, par la tromperie ou la
menace ou l’usage de la force ou de toute autre forme de contrainte, à se faire
prélever un organe ou des tissus.
LEGISLATIVE HISTORY / HISTORIQUE
An Act to amend the Criminal Code (trafficking in persons) – Bill C-49
(Introduced by: Minister of Justice and Attorney General of Canada)
Loi modifiant le Code criminel (traite des personnes) – Projet de loi C-49
(Déposé par : Le ministre de la Justice et procureur général du Canada)
House of Commons / Chambre des communes
Bill Stage /
Étape du projet de loi
First Reading /
Première lecture
Date
2005-05-12
Debate(s) at Second Reading /
Débat(s) à la deuxième lecture
Second Reading /
Deuxième lecture
2005-09-26
2005-09-27
2005-09-27
Justice, Human Rights,
Public Safety and
Emergency Preparedness
/ Justice, droits de la
personne, sécurité
publique et protection
civile
Committee / Comité
Committee Meeting(s) /
Réunion(s) du comité
Committee Report /
Rapport du comité
2005-10-04
2005-10-05
Debate(s) at Report Stage /
Débat(s) à l’étape du rapport
Report Stage /
Étape du rapport
Third Reading /
Troisième lecture
Bill Stage /
Étape du projet de loi
Date
First Reading /
Première lecture
2005-10-18
Debate(s) at Second Reading /
Débat(s) à la deuxième lecture
2005-10-25
2005-11-01
Second Reading /
Deuxième lecture
Committee / Comité
2005-11-01
Legal and Constitutional
Affairs / Affaires juridiques
et constitutionnelles
Committee Meeting(s) /
Réunion(s) du comité
Committee Report /
Rapport du comité
2005-11-23
2005-11-24
Debate(s) at Report Stage /
Débat(s) à l’étape du rapport
2005-10-17
Debate(s) at Third Reading /
Débat(s) à la troisième lecture
Senate / Sénat
2005-10-17
2005-10-17
Report Stage /
Étape du rapport
Debate(s) at Third Reading /
Débat(s) à la troisième lecture
Third Reading /
Troisième lecture
Royal Assent: November 25, 2005, Statutes of Canada, 2005, chapter 43
Sanction royale : 25 novembre 2005, Lois du Canada (2005), chapitre 43
2005-11-25
2005-11-25
53-54 ELIZABETH II
53-54 ELIZABETH II
——————
——————
CHAPTER 43
CHAPITRE 43
An Act to amend the Criminal Code (trafficking
in persons)
Loi modifiant le Code criminel (traite des
personnes)
[Assented to 25th November, 2005]
R.S., c. C-46
Her Majesty, by and with the advice and
consent of the Senate and House of Commons
of Canada, enacts as follows:
Sa Majesté, sur l’avis et avec le consentement
du Sénat et de la Chambre des communes du
Canada, édicte :
CRIMINAL CODE
CODE CRIMINEL
1. Paragraph (a) of the definition “offence” in section 183 of the Criminal Code is
amended by adding the following after
subparagraph (xlvii):
1. L’alinéa a) de la définition de « infraction », à l’article 183 du Code criminel, est
modifié par adjonction, après le sous-alinéa
(xlvii), de ce qui suit :
(xlvii.1) section 279.01 (trafficking in
persons),
(xlvii.1) l’article 279.01 (traite des personnes),
(xlvii.2) section 279.02 (material benefit),
(xlvii.2) l’article 279.02 (avantage matériel),
(xlvii.3) section 279.03 (withholding or
destroying documents),
R.S., c. 27
(1st Supp.),
s. 39(1)
Trafficking in
persons
[Sanctionnée le 25 novembre 2005]
L.R., ch. C-46
(xlvii.3) l’article 279.03 (rétention ou destruction de documents),
2. The heading before section 279 of the
Act is replaced by the following:
2. L’intertitre précédant l’article 279 de la
même loi est remplacé par ce qui suit :
KIDNAPPING, TRAFFICKING IN PERSONS,
HOSTAGE TAKING AND ABDUCTION
ENLÈVEMENT, TRAITE DES PERSONNES, PRISE
D’OTAGE ET RAPT
3. The Act is amended by adding the
following after section 279:
3. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 279, de ce qui suit :
279.01 (1) Every person who recruits, transports, transfers, receives, holds, conceals or
harbours a person, or exercises control, direction or influence over the movements of a
person, for the purpose of exploiting them or
facilitating their exploitation is guilty of an
indictable offence and liable
279.01 (1) Quiconque recrute, transporte,
transfère, reçoit, détient, cache ou héberge une
personne, ou exerce un contrôle, une direction
ou une influence sur les mouvements d’une
personne, en vue de l’exploiter ou de faciliter
son exploitation commet une infraction passible,
sur déclaration de culpabilité par voie de mise
en accusation :
L.R., ch. 27
(1er suppl.),
par. 39(1)
Traite des
personnes
2
C. 43
Criminal Code (trafficking in persons)
53-54 ELIZ. II
(a) to imprisonment for life if they kidnap,
commit an aggravated assault or aggravated
sexual assault against, or cause death to, the
victim during the commission of the offence;
or
a) d’un emprisonnement à perpétuité, s’il
enlève la personne, se livre à des voies de fait
graves ou une agression sexuelle grave sur
elle ou cause sa mort lors de la perpétration
de l’infraction;
(b) to imprisonment for a term of not more
than fourteen years in any other case.
b) d’un emprisonnement maximal de quatorze ans, dans les autres cas.
Consent
(2) No consent to the activity that forms the
subject-matter of a charge under subsection (1)
is valid.
(2) Ne constitue pas un consentement valable
le consentement aux actes à l’origine de
l’accusation.
Consentement
Material benefit
279.02 Every person who receives a financial or other material benefit, knowing that it
results from the commission of an offence under
subsection 279.01(1), is guilty of an indictable
offence and liable to imprisonment for a term of
not more than ten years.
279.02 Quiconque bénéficie d’un avantage
matériel, notamment pécuniaire, qu’il sait
provenir de la perpétration de l’infraction visée
au paragraphe 279.01(1) commet une infraction
passible, sur déclaration de culpabilité par voie
de mise en accusation, d’un emprisonnement
maximal de dix ans.
Avantage
matériel
Withholding or
destroying
documents
279.03 Every person who, for the purpose of
committing or facilitating an offence under
subsection 279.01(1), conceals, removes, withholds or destroys any travel document that
belongs to another person or any document that
establishes or purports to establish another
person’s identity or immigration status is guilty
of an indictable offence and liable to imprisonment for a term of not more than five years,
whether or not the document is of Canadian
origin or is authentic.
279.03 Quiconque, en vue de faciliter ou de
perpétrer l’infraction visée au paragraphe
279.01(1), cache, enlève, retient ou détruit tout
document de voyage d’une personne ou tout
document pouvant établir ou censé établir
l’identité ou le statut d’immigrant d’une personne, qu’il soit authentique ou non, canadien
ou étranger, commet une infraction passible, sur
déclaration de culpabilité par voie de mise en
accusation, d’un emprisonnement maximal de
cinq ans.
Rétention ou
destruction de
documents
Exploitation
279.04 For the purposes of sections 279.01
to 279.03, a person exploits another person if
they
279.04 Pour l’application des articles 279.01
à 279.03, une personne en exploite une autre si :
Exploitation
(a) cause them to provide, or offer to
provide, labour or a service by engaging in
conduct that, in all the circumstances, could
reasonably be expected to cause the other
person to believe that their safety or the safety
of a person known to them would be
threatened if they failed to provide, or offer
to provide, the labour or service; or
(b) cause them, by means of deception or the
use or threat of force or of any other form of
coercion, to have an organ or tissue removed.
1999, c. 25,
s. 2(1)
4. (1) Subsection 486(1.1) of the Act is
replaced by the following:
a) elle l’amène à fournir ou offrir de fournir
son travail ou ses services, par des agissements dont il est raisonnable de s’attendre,
compte tenu du contexte, à ce qu’ils lui
fassent croire qu’un refus de sa part mettrait
en danger sa sécurité ou celle d’une personne
qu’elle connaît;
b) elle l’amène, par la tromperie ou la
menace ou l’usage de la force ou de toute
autre forme de contrainte, à se faire prélever
un organe ou des tissus.
4. (1) Le paragraphe 486(1.1) de la même
loi est remplacé par ce qui suit :
1999, ch. 25,
par. 2(1)
2004-2005
Code criminel (traite des personnes)
ch. 43
3
Protection of
witnesses
under 18
(1.1) For the purposes of subsections (1) and
(2.3) and for greater certainty, the proper
administration of justice includes ensuring that
the interests of witnesses under the age of
eighteen years are safeguarded in proceedings in
which the accused is charged with a sexual
offence, an offence against any of sections 271
to 273 and 279.01 to 279.03 or an offence in
which violence against the person is alleged to
have been used, threatened or attempted.
(1.1) Pour l’application des paragraphes (1)
et (2.3), il demeure entendu que relève de la
bonne administration de la justice le fait de
veiller à ce que soit sauvegardé l’intérêt des
témoins âgés de moins de dix-huit ans dans les
procédures relatives à une infraction soit d’ordre
sexuel, soit visée à l’un des articles 271 à 273 et
279.01 à 279.03, ou encore dans laquelle est
alléguée l’utilisation, la tentative ou la menace
de violence.
Protection des
témoins de
moins de dixhuit ans
2002, c. 13, s. 20
(2) Subsection 486(2.1) of the Act is
replaced by the following:
(2) Le paragraphe 486(2.1) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
2002, ch. 13,
art. 20
Testimony
outside court
room
(2.1) Despite section 650, if an accused is
charged with an offence under section 151, 152,
153, 153.1, 155 or 159, subsection 160(2) or (3)
or section 163.1, 170, 171, 172, 173, 210, 211,
212, 213, 266, 267, 268, 271, 272, 273, 279.01,
279.02 or 279.03 and the complainant or any
witness, at the time of the trial or preliminary
inquiry, is under the age of eighteen years or is
able to communicate evidence but may have
difficulty doing so by reason of a mental or
physical disability, the presiding judge or
justice, as the case may be, may order that the
complainant or witness testify outside the court
room or behind a screen or other device that
would allow the complainant or witness not to
see the accused, if the judge or justice is of the
opinion that the exclusion is necessary to obtain
a full and candid account of the acts complained
of from the complainant or witness.
(2.1) Par dérogation à l’article 650, lorsqu’une personne est accusée d’une infraction
prévue aux articles 151, 152, 153, 153.1, 155 ou
159, aux paragraphes 160(2) ou (3) ou aux
articles 163.1, 170, 171, 172, 173, 210, 211,
212, 213, 266, 267, 268, 271, 272, 273, 279.01,
279.02 ou 279.03 et que le plaignant ou un
témoin est, au moment du procès ou de
l’enquête préliminaire, soit âgé de moins de
dix-huit ans, soit capable de communiquer les
faits dans son témoignage tout en pouvant
éprouver de la difficulté à le faire en raison
d’une déficience mentale ou physique, le juge
qui préside le procès ou le juge de paix peut
ordonner que le témoin ou le plaignant
témoigne à l’extérieur de la salle d’audience
ou derrière un écran ou un dispositif qui permet
au témoin ou au plaignant de ne pas voir
l’accusé s’il est d’avis que cela est nécessaire
pour obtenir du témoin ou du plaignant qu’il
donne un récit complet et franc des faits sur
lesquels est fondée l’accusation.
Exclusion
1999, c. 25,
s. 2(2)
(3) Subparagraph 486(3)(a)(i) of the Act is
replaced by the following:
(3) Le sous-alinéa 486(3)a)(i) de la même
loi est remplacé par ce qui suit :
1999, ch. 25,
par. 2(2)
(i) an offence under section 151, 152, 153,
153.1, 155, 159, 160, 170, 171, 172, 173,
210, 211, 212, 213, 271, 272, 273, 279.01,
279.02, 279.03, 346 or 347,
(i) une infraction prévue aux articles 151,
152, 153, 153.1, 155, 159, 160, 170, 171,
172, 173, 210, 211, 212, 213, 271, 272,
273, 279.01, 279.02, 279.03, 346 ou 347,
5. Paragraph (a) of the definition “primary designated offence” in section 487.04 of
the Act is amended by adding the following
after subparagraph (xvi):
5. L’alinéa a) de la définition de « infraction primaire », à l’article 487.04 de la même
loi, est modifié par adjonction, après le sousalinéa (xvi), de ce qui suit :
(xvi.1) section 279.01 (trafficking in persons),
(xvi.1) article 279.01 (traite des personnes),
4
1995, c. 22, s. 6
Bill C-2
C. 43
Criminal Code (trafficking in persons)
6. Paragraph (b) of the definition “designated offence” in subsection 490.011(1) of the
Act is amended by adding the following after
subparagraph (vii):
6. L’alinéa b) de la définition de « infraction désignée », au paragraphe 490.011(1) de
la même loi, est modifié par adjonction, après
le sous-alinéa (vii), de ce qui suit :
(vii.1) section 279.01 (trafficking in persons),
(vii.1) l’article 279.01 (traite des personnes),
7. Paragraph 738(1)(b) of the Act is
replaced by the following:
7. L’alinéa 738(1)b) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
(b) in the case of bodily or psychological
harm to any person as a result of the
commission of the offence or the arrest or
attempted arrest of the offender, by paying to
the person an amount not exceeding all
pecuniary damages incurred as a result of
the harm, including loss of income or
support, if the amount is readily ascertainable; and
b) dans le cas où les blessures corporelles ou
les dommages psychologiques infligés à une
personne sont imputables à la perpétration de
l’infraction ou à l’arrestation ou à la tentative
d’arrestation du délinquant, de verser à cette
personne des dommages-intérêts non supérieurs à la valeur des dommages pécuniaires
— notamment la perte de revenu — imputables aux blessures corporelles ou aux dommages psychologiques, si le montant peut en
être facilement déterminé;
COORDINATING AMENDMENTS
DISPOSITIONS DE COORDINATION
8. (1) Subsections (2) and (3) apply if Bill
C-2, introduced in the 1st Session of the 38th
Parliament and entitled An Act to amend the
Criminal Code (protection of children and
other vulnerable persons) and the Canada
Evidence Act (the “other Act”), receives royal
assent.
8. (1) Les paragraphes (2) et (3) s’appliquent en cas de sanction du projet de loi C-2,
déposé au cours de la 1re session de la 38e
législature et intitulé Loi modifiant le Code
criminel (protection des enfants et d’autres
personnes vulnérables) et la Loi sur la preuve
au Canada (appelé « autre loi » au présent
article).
(2) If section 15 of the other Act comes
into force before section 3 of this Act, then,
(2) Si l’entrée en vigueur de l’article 15 de
l’autre loi précède celle de l’article 3 de la
présente loi :
(a) section 4 of this Act is repealed; and
(b) on the coming into force of section 3 of
this Act,
(i) subsection 486(3) of the Criminal
Code is replaced by the following:
Reasons to be
stated
(3) If an accused is charged with an offence
under section 151, 152, 153, 153.1, 155 or 159,
subsection 160(2) or (3) or section 163.1, 171,
172, 172.1, 173, 212, 271, 272, 273, 279.01,
279.02 or 279.03 and the prosecutor or the
accused applies for an order under subsection
(1), the judge or justice shall, if no such order is
made, state, by reference to the circumstances of
the case, the reason for not making an order.
53-54 ELIZ. II
1995, ch. 22,
art. 6
Projet de loi C-2
a) l’article 4 de la présente loi est abrogé;
b) à l’entrée en vigueur de l’article 3 de la
présente loi :
(i) le paragraphe 486(3) du Code criminel est remplacé par ce qui suit :
(3) Si une personne est accusée d’une
infraction prévue aux articles 151, 152, 153,
153.1, 155 ou 159, aux paragraphes 160(2) ou
(3) ou aux articles 163.1, 171, 172, 172.1, 173,
212, 271, 272, 273, 279.01, 279.02 ou 279.03 et
qu’elle ou le poursuivant fait une demande pour
obtenir l’ordonnance prévue au paragraphe (1),
le juge ou le juge de paix doit, si aucune
Motifs
2004-2005
Code criminel (traite des personnes)
(ii) subparagraph 486.4(1)(a)(i) of the
Criminal Code is replaced by the following:
ch. 43
5
ordonnance n’a été rendue à la suite de cette
demande, en exposer les motifs en faisant appel
aux circonstances de l’espèce.
(ii) le sous-alinéa 486.4(1)a)(i) du Code
criminel est remplacé par ce qui suit :
(i) an offence under section 151, 152, 153,
153.1, 155, 159, 160, 162, 163.1, 170, 171,
172, 172.1, 173, 210, 211, 212, 213, 271,
272, 273, 279.01, 279.02, 279.03, 346 or
347,
(i) une infraction prévue aux articles 151,
152, 153, 153.1, 155, 159, 160, 162, 163.1,
170, 171, 172, 172.1, 173, 210, 211, 212,
213, 271, 272, 273, 279.01, 279.02,
279.03, 346 ou 347,
(3) If section 3 of this Act comes into force
before section 15 of the other Act, then, on
the coming into force of that section 3,
(3) Si l’entrée en vigueur de l’article 3 de
la présente loi précède celle de l’article 15 de
l’autre loi, à l’entrée en vigueur de l’article 3
de la présente loi :
(a) subsection 486(3) of the Criminal Code,
as enacted by section 15 of the other Act, is
replaced by the following:
Reasons to be
stated
(3) If an accused is charged with an offence
under section 151, 152, 153, 153.1, 155 or 159,
subsection 160(2) or (3) or section 163.1, 171,
172, 172.1, 173, 212, 271, 272, 273, 279.01,
279.02 or 279.03 and the prosecutor or the
accused applies for an order under subsection
(1), the judge or justice shall, if no such order is
made, state, by reference to the circumstances of
the case, the reason for not making an order.
(b) subparagraph 486.4(1)(a)(i) of the
Criminal Code, as enacted by section 15
of the other Act, is replaced by the
following:
2005, c. 25
a) le paragraphe 486(3) du Code criminel,
édicté par l’article 15 de l’autre loi, est
remplacé par ce qui suit :
(3) Si une personne est accusée d’une
infraction prévue aux articles 151, 152, 153,
153.1, 155 ou 159, aux paragraphes 160(2) ou
(3) ou aux articles 163.1, 171, 172, 172.1, 173,
212, 271, 272, 273, 279.01, 279.02 ou 279.03 et
qu’elle ou le poursuivant fait une demande pour
obtenir l’ordonnance prévue au paragraphe (1),
le juge ou le juge de paix doit, si aucune
ordonnance n’a été rendue à la suite de cette
demande, en exposer les motifs en faisant appel
aux circonstances de l’espèce.
Motifs
b) le sous-alinéa 486.4(1)a)(i) du Code
criminel, édicté par l’article 15 de l’autre
loi, est remplacé par ce qui suit :
(i) an offence under section 151, 152, 153,
153.1, 155, 159, 160, 162, 163.1, 170, 171,
172, 172.1, 173, 210, 211, 212, 213, 271,
272, 273, 279.01, 279.02, 279.03, 346 or
347,
(i) une infraction prévue aux articles 151,
152, 153, 153.1, 155, 159, 160, 162, 163.1,
170, 171, 172, 172.1, 173, 210, 211, 212,
213, 271, 272, 273, 279.01, 279.02,
279.03, 346 ou 347,
9. (1) If subsection 1(4) of An Act to
amend the Criminal Code, the DNA Identification Act and the National Defence Act (the
“other Act”), chapter 25 of the Statutes of
Canada, 2005, comes into force before this
Act receives royal assent, section 5 of this Act
is replaced by the following:
9. (1) Si le paragraphe 1(4) de la Loi
modifiant le Code criminel, la Loi sur
l’identification par les empreintes génétiques
et la Loi sur la défense nationale, chapitre 25
des Lois du Canada (2005), (appelée « autre
loi » au présent article), entre en vigueur
avant la date de sanction de la présente loi,
l’article 5 de celle-ci est remplacé par ce qui
suit :
2005, ch. 25
6
C. 43
Criminal Code (trafficking in persons)
5. Paragraph (a) of the definition “primary designated offence” in section 487.04 of
the Act is amended by adding the following
after subparagraph (vii):
5. L’alinéa a) de la définition de « infraction primaire », à l’article 487.04 de la même
loi, est modifié par adjonction, après le sousalinéa (vii), de ce qui suit :
(vii.1) section 279.01 (trafficking in persons),
(vii.1) article 279.01 (traite des personnes),
(2) If this Act receives royal assent before
the coming into force of subsection 1(4) of the
other Act, then on the coming into force of
that subsection, paragraph (a) of the definition “primary designated offence” in section
487.04 of the Criminal Code is amended by
adding the following after subparagraph
(vii):
(2) Si la présente loi est sanctionnée avant
l’entrée en vigueur du paragraphe 1(4) de
l’autre loi, à l’entrée en vigueur de ce
paragraphe, l’alinéa a) de la définition de
« infraction primaire », à l’article 487.04 du
Code criminel est modifié par adjonction,
après le sous-alinéa (vii), de ce qui suit :
(vii.1) section 279.01 (trafficking in persons),
(vii.1) article 279.01 (traite de personnes),
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA © IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA
OTTAWA, 2005
53-54 ELIZ. II
CHAPTER 44
CHAPITRE 44
AN ACT TO AMEND THE CRIMINAL CODE
(PROCEEDS OF CRIME) AND THE
CONTROLLED DRUGS AND SUBSTANCES
ACT AND TO MAKE CONSEQUENTIAL
AMENDMENTS TO ANOTHER ACT
LOI MODIFIANT LE CODE CRIMINEL
(PRODUITS DE LA CRIMINALITÉ) ET LA
LOI RÉGLEMENTANT CERTAINES
DROGUES ET AUTRES SUBSTANCES ET
MODIFIANT UNE AUTRE LOI EN
CONSÉQUENCE
SUMMARY
SOMMAIRE
This enactment amends the Criminal Code, and makes consequential
amendments to another Act, to provide a reverse onus of proof in proceeds of
crime applications involving offenders who have been convicted of a criminal
organization offence or certain offences under the Controlled Drugs and
Substances Act. The enactment provides that a court shall make an order of
forfeiture against any property of an offender that is identified in an application
if the court is satisfied that the offender has engaged in a pattern of criminal
activity or has an income unrelated to crime that cannot reasonably account for
all of the offender’s property. A court may not, however, make an order of
forfeiture against a property that the offender has shown, on a balance of
probabilities, not to be proceeds of crime. A court may also decline to make an
order of forfeiture against a property if the court considers it in the interests of
justice.
Le texte modifie le Code criminel pour prévoir le renversement du fardeau de
la preuve quant aux demandes de confiscation relatives aux produits de la
criminalité et visant un accusé déclaré coupable d’une infraction d’organisation
criminelle ou d’une infraction à certaines dispositions de la Loi réglementant
certaines drogues et autres substances, et modifie une autre loi en conséquence.
Il prévoit que le tribunal est tenu d’ordonner la confiscation des biens de
l’accusé précisés dans la demande s’il est convaincu soit que celui-ci s’est livré
à des activités criminelles répétées, soit que son revenu de sources non liées à
des infractions désignées ne peut justifier de façon raisonnable la valeur de son
patrimoine. Toutefois, il ne peut rendre une telle ordonnance à l’égard de ceux
de ces biens dont le contrevenant démontre, selon la prépondérance des
probabilités, qu’ils ne constituent pas des produits de la criminalité et peut
refuser, si l’intérêt de la justice l’exige, de rendre une telle ordonnance à l’égard
de tout bien.
The enactment also amends the Criminal Code to clarify the authority of the
Attorney General of Canada in regards to proceeds of crime and to clarify the
definition “designated offence” in regards to offences that may be prosecuted
by indictment or on summary conviction. It also amends a provision of the
Criminal Code to ensure the equivalency of the English and French versions.
Le texte modifie aussi le Code criminel en vue de clarifier les attributions du
procureur général du Canada à l’égard des produits de la criminalité et la
définition de « infraction désignée » à l’égard des infractions mixtes et en vue
d’assurer l’équivalence des deux versions d’une disposition.
The enactment also amends the Controlled Drugs and Substances Act to
clarify the authority of a justice under that Act to issue warrants in respect of
investigations of drug-related money laundering and the possession of property
obtained by drug-related crime.
Le texte modifie en outre la Loi réglementant certaines drogues et autres
substances en vue de permettre l’utilisation des mandats délivrés sous son
régime pour les enquêtes visant des infractions liées à la drogue et relatives au
blanchiment d’argent ou à la possession de biens criminellement obtenus.
LEGISLATIVE HISTORY / HISTORIQUE
An Act to Amend the Criminal Code (proceeds of crime) and the Controlled Drugs and Substances Act and to make consequential
amendments to another Act – Bill C-53
(Introduced by: Minister of Justice and Attorney General of Canada)
Loi modifiant le Code criminel (produits de la criminalité) et la Loi réglementant certaines drogues et autres substances et modifiant
une autre loi en conséquence – Projet de loi C-53
(Déposé par : Le ministre de la Justice et procureur général du Canada)
House of Commons / Chambre des communes
Bill Stage /
Étape du projet de loi
First Reading /
Première lecture
Date
2005-05-30
Debate(s) at Referral Stage /
Débat(s) à l’étape du renvoi
Referred to Committee /
Renvoi au comité
2005-09-27
2005-09-28
2005-09-28
Justice, Human Rights,
Public Safety and
Emergency Preparedness
/ Justice, droits de la
personne, sécurité
publique et protection
civile
Committee / Comité
Committee Meeting(s) /
Réunion(s) du comité
Committee Report /
Rapport du comité
2005-10-06
2005-11-01
2005-11-15
2005-11-16
Debate(s) at Report Stage and
Second Reading /
Débat(s) à l’étape du rapport et
deuxiéme lecture
Report Stage and Second Reading /
Étape du rapport et deuxième
lecture
Bill Stage /
Étape du projet de loi
Date
First Reading /
Première lecture
2005-11-22
Debate(s) at Second Reading /
Débat(s) à la deuxième lecture
2005-11-22
Second Reading /
Deuxième lecture
Committee / Comité
2005-11-22
Legal and Constitutional
Affairs / Affaires juridiques
et constitutionnelles
Committee Meeting(s) /
Réunion(s) du comité
Committee Report /
Rapport du comité
2005-11-24
2005-11-24
Debate(s) at Report Stage /
Débat(s) à l’étape du rapport
2005-11-21
Debate(s) at Third Reading /
Débat(s) à la troisième lecture
Third Reading /
Troisième lecture
Senate / Sénat
Report Stage /
Étape du rapport
Debate(s) at Third Reading /
Débat(s) à la troisième lecture
2005-11-21
Third Reading /
Troisième lecture
Royal Assent: November 25, 2005, Statutes of Canada, 2005, chapter 44
Sanction royale : 25 novembre 2005, Lois du Canada (2005), chapitre 44
2005-11-25
53-54 ELIZABETH II
53-54 ELIZABETH II
——————
——————
CHAPTER 44
CHAPITRE 44
An Act to amend the Criminal Code (proceeds
of crime) and the Controlled Drugs and
Substances Act and to make consequential
amendments to another Act
Loi modifiant le Code criminel (produits de la
criminalité) et la Loi réglementant certaines drogues et autres substances et modifiant une autre loi en conséquence
[Assented to 25th November, 2005]
[Sanctionnée le 25 novembre 2005]
Her Majesty, by and with the advice and
consent of the Senate and House of Commons
of Canada, enacts as follows:
Sa Majesté, sur l’avis et avec le consentement
du Sénat et de la Chambre des communes du
Canada, édicte :
CRIMINAL CODE
CODE CRIMINEL
2001, ch. 32,
s. 12(1), (5)(F)
and (6)(E)
1. (1) The definition “designated offence”
in subsection 462.3 (1) of the Criminal Code is
replaced by the following:
1. (1) La définition de « infraction désignée », au paragraphe 462.3(1) du Code
criminel, est remplacée par ce qui suit :
2001, ch. 32,
par. 12(1), (5)(F)
et (6)(A)
“designated
offence”
« infraction
désignée »
“designated offence” means
« infraction désignée »
« infraction
désignée »
“designated
offence”
R.S., c. C-46
(a) any offence that may be prosecuted as an
indictable offence under this or any other Act
of Parliament, other than an indictable
offence prescribed by regulation, or
(b) a conspiracy or an attempt to commit,
being an accessory after the fact in relation to,
or any counselling in relation to, an offence
referred to in paragraph (a);
a) Soit toute infraction prévue par la présente
loi ou une autre loi fédérale et pouvant être
poursuivie par mise en accusation, à l’exception de tout acte criminel désigné par
règlement;
L.R., ch. C-46
b) soit le complot ou la tentative en vue de
commettre une telle infraction ou le fait d’en
être complice après le fait ou d’en conseiller
la perpétration.
2001, c. 32,
s. 12(7)
(2) Subsection 462.3(3) of the Act is
replaced by the following:
(2) Le paragraphe 462.3(3) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
2001, ch. 32,
par. 12(7)
Powers of
Attorney
General of
Canada
(3) Despite the definition “Attorney General”
in section 2, the Attorney General of Canada
may
(3) Par dérogation à la définition de « procureur général » à l’article 2, le procureur
général du Canada :
Pouvoirs du
procureur
général du
Canada
(a) exercise all the powers and perform all
the duties and functions assigned to the
Attorney General by or under this Act in
respect of a designated offence if the alleged
offence arises out of conduct that in whole or
in part is in relation to an alleged contra-
a) a tous les pouvoirs et fonctions attribués
en vertu de la présente loi au procureur
général à l’égard d’une infraction désignée,
dans les cas où l’infraction présumée découle
de comportements constituant en tout ou en
partie une présumée contravention à une loi
2
C. 44
Criminal Code (proceeds of crime) and Controlled Drugs and Substances
vention of an Act of Parliament or a
regulation made under such an Act, other
than this Act or a regulation made under this
Act; and
(b) conduct proceedings and exercise all the
powers and perform all the duties and
functions assigned to the Attorney General
by or under this Act in respect of
(i) an offence referred to in section 354 or
462.31 if the alleged offence arises out of
conduct that in whole or in part is in
relation to an alleged contravention of an
Act of Parliament or a regulation made
under such an Act, other than this Act or a
regulation made under this Act, and
(ii) an offence under subsection
462.33(11) if the restraint order was made
on application of the Attorney General of
Canada.
53-54 ELIZ. II
fédérale — autre que la présente loi — ou aux
règlements d’application d’une telle loi
fédérale;
b) peut intenter des poursuites et a tous les
pouvoirs et fonctions attribués en vertu de la
présente loi au procureur général à l’égard :
(i) d’une infraction prévue aux articles 354
ou 462.31, dans les cas où l’infraction
présumée découle de comportements
constituant en tout ou en partie une
présumée contravention à une loi fédérale
— autre que la présente loi — ou aux
règlements d’application d’une telle loi
fédérale,
(ii) d’une infraction prévue au paragraphe
462.33(11), dans les cas où l’ordonnance
de blocage a été rendue à sa demande.
1997, c. 18,
s. 28(1)
2. The portion of subsection 462.31(1) of
the French version of the Act before paragraph (a) is replaced by the following:
2. Le passage du paragraphe 462.31(1) de
la version française de la même loi précédant
l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
1997, ch. 18,
par. 28(1)
Recyclage des
produits de la
criminalité
462.31 (1) Est coupable d’une infraction
quiconque — de quelque façon que ce soit —
utilise, enlève, envoie, livre à une personne ou à
un endroit, transporte ou modifie des biens ou
leurs produits, en dispose, en transfère la
possession ou prend part à toute autre forme
d’opération à leur égard, dans l’intention de les
cacher ou de les convertir sachant ou croyant
qu’ils ont été obtenus ou proviennent, en totalité
ou en partie, directement ou indirectement :
462.31 (1) Est coupable d’une infraction
quiconque — de quelque façon que ce soit —
utilise, enlève, envoie, livre à une personne ou à
un endroit, transporte ou modifie des biens ou
leurs produits, en dispose, en transfère la
possession ou prend part à toute autre forme
d’opération à leur égard, dans l’intention de les
cacher ou de les convertir sachant ou croyant
qu’ils ont été obtenus ou proviennent, en totalité
ou en partie, directement ou indirectement :
Recyclage des
produits de la
criminalité
2001, c. 32,
s. 14(1)
3. Subsection 462.32(1) of the Act is
replaced by the following:
3. Le paragraphe 462.32(1) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
2001, ch. 32,
par. 14(1)
Special search
warrant
462.32 (1) Subject to subsection (3), if a
judge, on application of the Attorney General, is
satisfied by information on oath in Form 1 that
there are reasonable grounds to believe that
there is in any building, receptacle or place,
within the province in which the judge has
jurisdiction or any other province, any property
in respect of which an order of forfeiture may be
made under subsection 462.37(1) or (2.01) or
462.38(2), in respect of a designated offence
alleged to have been committed within the
province in which the judge has jurisdiction, the
judge may issue a warrant authorizing a person
462.32 (1) Sous réserve du paragraphe (3),
le juge qui est convaincu, à la lumière des
renseignements qui, à la demande du procureur
général, lui sont présentés sous serment selon la
formule 1, qu’il existe des motifs raisonnables
de croire que des biens pourraient faire l’objet
d’une ordonnance de confiscation en vertu des
paragraphes 462.37(1) ou (2.01) ou 462.38(2)
parce qu’ils sont liés à une infraction désignée
qui aurait été commise dans la province où il est
compétent et qu’ils se trouvent dans un
bâtiment, contenant ou lieu situé dans cette
province ou dans une autre province peut
Mandat spécial
2004-2005
Code criminel (produits de la criminalité) et Loi réglementant certaines drogues et
autres substances
ch. 44
3
named in the warrant or a peace officer to search
the building, receptacle or place for that
property and to seize that property and any
other property in respect of which that person or
peace officer believes, on reasonable grounds,
that an order of forfeiture may be made under
that subsection.
décerner un mandat autorisant la personne qui y
est nommée ou un agent de la paix à
perquisitionner dans ce bâtiment, contenant ou
lieu et à saisir les biens en question ainsi que
tout autre bien dont cette personne ou l’agent de
la paix a des motifs raisonnables de croire qu’il
pourrait faire l’objet d’une telle ordonnance.
4. (1) Paragraph 462.33(2)(c) of the Act is
replaced by the following:
4. (1) L’alinéa 462.33(2)c) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
(c) the grounds for the belief that an order of
forfeiture may be made under subsection
462.37(1) or (2.01) or 462.38(2) in respect of
the property;
c) exposé des motifs de croire qu’une
ordonnance de confiscation pourrait être
rendue à l’égard du bien visé en vertu des
paragraphes 462.37(1) ou (2.01) ou
462.38(2);
2001, c. 32,
s. 15(1)
(2) Subsection 462.33(3) of the Act is
replaced by the following:
(2) Le paragraphe 462.33(3) de la même
loi est remplacé par ce qui suit :
2001, ch. 32,
par. 15(1)
Restraint order
(3) A judge who hears an application for a
restraint order made under subsection (1) may
— if the judge is satisfied that there are
reasonable grounds to believe that there exists,
within the province in which the judge has
jurisdiction or any other province, any property
in respect of which an order of forfeiture may be
made under subsection 462.37(1) or (2.01) or
462.38(2), in respect of a designated offence
alleged to have been committed within the
province in which the judge has jurisdiction —
make an order prohibiting any person from
disposing of, or otherwise dealing with any
interest in, the property specified in the order
otherwise than in the manner that may be
specified in the order.
(3) Le juge saisi de la demande peut rendre
une ordonnance de blocage s’il est convaincu
qu’il existe des motifs raisonnables de croire
qu’existent, dans la province où il est compétent
ou dans une autre province, des biens qui
pourraient faire l’objet, en vertu des paragraphes
462.37(1) ou (2.01) ou 462.38(2), d’une
ordonnance visant une infraction désignée qui
aurait été commise dans la province où il est
compétent; l’ordonnance prévoit qu’il est interdit à toute personne de se départir des biens
mentionnés dans l’ordonnance ou d’effectuer
des opérations sur les droits qu’elle détient sur
ceux-ci, sauf dans la mesure où l’ordonnance le
prévoit.
Ordonnance de
blocage
R.S., c. 42
(4th Supp.), s. 2
(3) Subsection 462.33(5) of the Act is
replaced by the following:
(3) Le paragraphe 462.33(5) de la même
loi est remplacé par ce qui suit :
L.R., ch. 42
(4e suppl.), art. 2
Notice
(5) Before making an order under subsection
(3) in relation to any property, a judge may
require notice to be given to and may hear any
person who, in the opinion of the judge, appears
to have a valid interest in the property unless the
judge is of the opinion that giving such notice
before making the order would result in the
disappearance, dissipation or reduction in value
of the property or otherwise affect the property
so that all or a part thereof could not be subject
to an order of forfeiture under subsection
462.37(1) or (2.01) or 462.38(2).
(5) Avant de rendre une ordonnance de
blocage, le juge peut exiger qu’en soient avisées
les personnes qui, à son avis, semblent avoir un
droit sur les biens visés; il peut aussi les
entendre. Le présent paragraphe ne s’applique
toutefois pas si le juge estime que le fait de
donner cet avis risquerait d’occasionner la
disparition des biens visés, une diminution de
leur valeur ou leur dissipation de telle façon
qu’il serait impossible de rendre à leur égard
une ordonnance de confiscation en vertu des
paragraphes 462.37(1) ou (2.01) ou 462.38(2).
Avis
R.S., c. 42
(4th Supp.), s. 2
L.R., ch. 42
(4e suppl.), art. 2
4
C. 44
R.S., c. 42
(4th Supp.), s. 2
(4) Paragraph 462.33(10)(c) of the Act is
replaced by the following:
(4) L’alinéa 462.33(10)c) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
(c) an order of forfeiture or restoration of the
property is made under subsection 462.37(1)
or (2.01), 462.38(2) or 462.41(3) or any other
provision of this or any other Act of
Parliament.
c) une ordonnance de confiscation ou de
restitution des biens est rendue en vertu des
paragraphes 462.37(1) ou (2.01), 462.38(2)
ou 462.41(3) ou d’une autre disposition de la
présente loi ou d’une autre loi fédérale.
1999, c. 5, s. 14
5. Section 462.341 of the Act is replaced by
the following:
5. L’article 462.341 de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
1999, ch. 5,
art. 14
Application of
property
restitution
provisions
462.341 Subsection 462.34(2), paragraph
462.34(4)(c) and subsections 462.34(5), (5.1)
and (5.2) apply, with any modifications that the
circumstances require, to a person who has an
interest in money or bank-notes that are seized
under this Act or the Controlled Drugs and
Substances Act and in respect of which
proceedings may be taken under subsection
462.37(1) or (2.01) or 462.38(2).
462.341 Le paragraphe 462.34(2), l’alinéa
462.34(4)c) et les paragraphes 462.34(5), (5.1)
et (5.2) s’appliquent, avec les adaptations
nécessaires, au détenteur d’un droit sur de
l’argent ou des billets de banque saisis en vertu
de la présente loi ou de la Loi réglementant
certaines drogues et autres substances et qui
peuvent faire l’objet des procédures prévues aux
paragraphes 462.37(1) ou (2.01) ou 462.38(2).
Application de
dispositions en
matière de
restitution
6. (1) Section 462.37 of the Act is
amended by adding the following after
subsection (2):
6. (1) L’article 462.37 de la même loi est
modifié par adjonction, après le paragraphe
(2), de ce qui suit :
(2.01) A court imposing sentence on an
offender convicted of an offence described in
subsection (2.02) shall, on application of the
Attorney General and subject to this section and
sections 462.4 and 462.41, order that any
property of the offender that is identified by
the Attorney General in the application be
forfeited to Her Majesty to be disposed of as
the Attorney General directs or otherwise dealt
with in accordance with the law if the court is
satisfied, on a balance of probabilities, that
(2.01) Dans le cas où l’accusé est déclaré
coupable d’une infraction mentionnée au paragraphe (2.02), le tribunal qui détermine la peine
à infliger est tenu, sur demande du procureur
général et sous réserve des autres dispositions
du présent article et des articles 462.4 et 462.41,
d’ordonner la confiscation au profit de Sa
Majesté des biens de l’accusé précisés par le
procureur général dans la demande et de prévoir
dans l’ordonnance qu’il est disposé de ces biens
selon les instructions du procureur général ou
autrement en conformité avec la loi, s’il est
convaincu, selon la prépondérance des probabilités, de l’un ou l’autre des faits suivants :
Order of
forfeiture —
particular
circumstances
Criminal Code (proceeds of crime) and Controlled Drugs and Substances
(a) within 10 years before the proceedings
were commenced in respect of the offence for
which the offender is being sentenced, the
offender engaged in a pattern of criminal
activity for the purpose of directly or
indirectly receiving a material benefit, including a financial benefit; or
(b) the income of the offender from sources
unrelated to designated offences cannot
reasonably account for the value of all the
property of the offender.
a) l’accusé s’est livré, dans les dix ans
précédant l’inculpation relative à l’infraction
en cause, à des activités criminelles répétées
visant à lui procurer, directement ou indirectement, un avantage matériel, notamment
pécuniaire;
b) le revenu de l’accusé de sources non liées
à des infractions désignées ne peut justifier de
façon raisonnable la valeur de son patrimoine.
53-54 ELIZ. II
L.R., ch. 42
(4e suppl.), art. 2
Confiscation —
circonstances
particulières
2004-2005
Offences
Code criminel (produits de la criminalité) et Loi réglementant certaines drogues et
autres substances
ch. 44
(2.02) The offences are the following:
(a) a criminal organization offence punishable by five or more years of imprisonment;
and
(b) an offence under section 5, 6 or 7 of the
Controlled Drugs and Substances Act — or a
conspiracy or an attempt to commit, being an
accessory after the fact in relation to, or any
counselling in relation to an offence under
those sections — prosecuted by indictment.
(2.02) Les infractions visées sont les suivantes :
5
Infractions
a) toute infraction d’organisation criminelle
passible d’un emprisonnement de cinq ans ou
plus;
b) toute infraction aux articles 5, 6 ou 7 de la
Loi réglementant certaines drogues et autres
substances — y compris le complot ou la
tentative de commettre une telle infraction, la
complicité après le fait à son égard ou le fait
de conseiller de la commettre — poursuivie
par voie de mise en accusation.
Offender may
establish that
property is not
proceeds of
crime
(2.03) A court shall not make an order of
forfeiture under subsection (2.01) in respect of
any property that the offender establishes, on a
balance of probabilities, is not proceeds of
crime.
(2.03) L’ordonnance visée au paragraphe
(2.01) ne peut être rendue à l’égard de biens
dont le contrevenant démontre, selon la prépondérance des probabilités, qu’ils ne constituent
pas des produits de la criminalité.
Biens qui ne sont
pas des produits
de la criminalité
Pattern of
criminal activity
(2.04) In determining whether the offender
has engaged in a pattern of criminal activity
described in paragraph (2.01)(a), the court shall
consider
(2.04) Pour décider si le contrevenant s’est
livré à des activités criminelles répétées, le
tribunal prend en compte :
Activités
criminelles
répétées
(a) the circumstances of the offence for
which the offender is being sentenced;
(b) any act or omission — other than an act
or omission that constitutes the offence for
which the offender is being sentenced — that
the court is satisfied, on a balance of
probabilities, was committed by the offender
and constitutes an offence punishable by
indictment under any Act of Parliament;
(c) any act or omission that the court is
satisfied, on a balance of probabilities, was
committed by the offender and is an offence
in the place where it was committed and, if
committed in Canada, would constitute an
offence punishable by indictment under any
Act of Parliament; and
a) les circonstances de la perpétration de
l’infraction en cause;
b) tout acte ou omission — autre que celui
relatif à l’infraction en cause — dont il est
convaincu, selon la prépondérance des probabilités, qu’il a été commis par le contrevenant et qu’il constitue une infraction à une loi
fédérale punissable par acte d’accusation;
c) tout acte ou omission dont il est convaincu, selon la prépondérance des probabilités,
qu’il a été commis par le contrevenant, qu’il
constitue une infraction dans le lieu où il a été
commis et qu’il constituerait, s’il était
commis au Canada, une infraction à une loi
fédérale punissable par acte d’accusation;
d) tout autre facteur qu’il juge pertinent.
(d) any other factor that the court considers
relevant.
Conditions —
pattern of
criminal activity
(2.05) A court shall not determine that an
offender has engaged in a pattern of criminal
activity unless the court is satisfied, on a
balance of probabilities, that the offender
committed, within the period referred to in
paragraph (2.01)(a),
(2.05) Toutefois, il ne peut se prononcer pour
l’affirmative que s’il est convaincu, selon la
prépondérance des probabilités, que l’une ou
l’autre des conditions suivantes est remplie :
a) le contrevenant a commis, au cours de la
période visée à l’alinéa (2.01)a), des actes ou
omissions — autres que celui relatif à
Conditions
6
C. 44
Criminal Code (proceeds of crime) and Controlled Drugs and Substances
(a) acts or omissions — other than an act or
omission that constitutes the offence for
which the offender is being sentenced —
that constitute at least two serious offences or
one criminal organization offence;
(b) acts or omissions that are offences in the
place where they were committed and, if
committed in Canada, would constitute at
least two serious offences or one criminal
organization offence; or
53-54 ELIZ. II
l’infraction en cause — qui constituent au
moins deux infractions graves ou une infraction d’organisation criminelle;
b) le contrevenant a commis, au cours de la
période visée à l’alinéa (2.01)a), des actes ou
omissions qui constituent une infraction dans
le lieu où ils ont été commis et qui, commis
au Canada, constitueraient au moins deux
infractions graves ou une infraction d’organisation criminelle;
(c) an act or omission described in paragraph
(a) that constitutes a serious offence and an
act or omission described in paragraph (b)
that, if committed in Canada, would constitute a serious offence.
c) les conditions énoncées aux alinéas a) et
b) sont toutes deux remplies, mais chacune à
l’égard d’une seule infraction grave.
Application
under subsection
(1) not prevented
(2.06) Nothing in subsection (2.01) shall be
interpreted as preventing the Attorney General
from making an application under subsection
(1) in respect of any property.
(2.06) Le paragraphe (2.01) n’a pas pour
effet d’empêcher le procureur général de faire
une demande au titre du paragraphe (1) à l’égard
de tout bien.
Mesure
n’empêchant pas
une demande au
titre du
paragraphe (1)
Exception
(2.07) A court may, if it considers it in the
interests of justice, decline to make an order of
forfeiture against any property that would
otherwise be subject to forfeiture under subsection (2.01). The court shall give reasons for its
decision.
(2.07) Le tribunal peut, s’il est d’avis que
l’intérêt de la justice l’exige, refuser d’ordonner
la confiscation de tout bien qui ferait par ailleurs
l’objet d’une confiscation au titre du paragraphe
(2.01). Il est tenu de motiver sa décision.
Limite
R.S., c. 42
(4th Supp.), s. 2
(2) Subsection 462.37(3) of the English
version of the Act is replaced by the
following:
(2) Le paragraphe 462.37(3) de la version
anglaise de la même loi est remplacé par ce
qui suit :
L.R., ch. 42
(4e suppl.), art. 2
Fine instead of
forfeiture
(3) If a court is satisfied that an order of
forfeiture under subsection (1) or (2.01) should
be made in respect of any property of an
offender but that the property or any part of or
interest in the property cannot be made subject
to an order, the court may, instead of ordering
the property or any part of or interest in the
property to be forfeited, order the offender to
pay a fine in an amount equal to the value of the
property or the part of or interest in the property.
In particular, a court may order the offender to
pay a fine if the property or any part of or
interest in the property
(3) If a court is satisfied that an order of
forfeiture under subsection (1) or (2.01) should
be made in respect of any property of an
offender but that the property or any part of or
interest in the property cannot be made subject
to an order, the court may, instead of ordering
the property or any part of or interest in the
property to be forfeited, order the offender to
pay a fine in an amount equal to the value of the
property or the part of or interest in the property.
In particular, a court may order the offender to
pay a fine if the property or any part of or
interest in the property
Fine instead of
forfeiture
(a) cannot, on the exercise of due diligence,
be located;
(a) cannot, on the exercise of due diligence,
be located;
(b) has been transferred to a third party;
(b) has been transferred to a third party;
(c) is located outside Canada;
(c) is located outside Canada;
2004-2005
Code criminel (produits de la criminalité) et Loi réglementant certaines drogues et
autres substances
ch. 44
7
(d) has been substantially diminished in
value or rendered worthless; or
(d) has been substantially diminished in
value or rendered worthless; or
(e) has been commingled with other property
that cannot be divided without difficulty.
(e) has been commingled with other property
that cannot be divided without difficulty.
7. Paragraph 462.4(a) of the Act is replaced by the following:
7. L’article 462.4 de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
L.R., ch. 42
(4e suppl.), art. 2
(a) prior to ordering property to be forfeited
under subsection 462.37(1) or (2.01) or
462.38(2), and
462.4 Avant d’ordonner la confiscation d’un
bien en vertu des paragraphes 462.37(1) ou
(2.01) ou 462.38(2) et dans le cas d’un bien visé
par une ordonnance de blocage rendue sous le
régime de l’article 462.33 à la condition que
celle-ci ait été signifiée en conformité avec le
paragraphe 462.33(8), le tribunal peut écarter
toute cession de ce bien survenue après la saisie
ou le blocage; le présent article ne vise toutefois
pas les cessions qui, pour contrepartie, ont été
faites de bonne foi à une personne qui ignorait
l’origine criminelle des biens.
Cessions
annulables
R.S., c. 42
(4th Supp.), s. 2
8. (1) Subsection 462.41(1) of the Act is
replaced by the following:
8. (1) Le paragraphe 462.41(1) de la
même loi est remplacé par ce qui suit :
L.R., ch. 42
(4e suppl.), art. 2
Notice
462.41 (1) Before making an order under
subsection 462.37(1) or (2.01) or 462.38(2) in
relation to any property, a court shall require
notice in accordance with subsection (2) to be
given to and may hear any person who, in the
opinion of the court, appears to have a valid
interest in the property.
462.41 (1) Avant de rendre une ordonnance
en vertu des paragraphes 462.37(1) ou (2.01) ou
462.38(2) à l’égard d’un bien, le tribunal doit
exiger qu’un avis soit donné à toutes les
personnes qui, à son avis, semblent avoir un
droit sur le bien; le tribunal peut aussi les
entendre.
Avis
(2) Subsection 462.41(3) of the Act is
amended by replacing the reference to
“subsection 462.37(1)” with a reference to
“subsection 462.37(1) or (2.01)”.
(2) Au paragraphe 462.41(3) de la même
loi, « 462.37(1) » est remplacé par
« 462.37(1) ou (2.01) ».
R.S., c. 42
(4th Supp.), s. 2;
2001, c. 32,
s. 23(1)
9. Subsection 462.42(1) of the Act is
replaced by the following:
9. Le paragraphe 462.42(1) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
2001, ch. 32,
par. 23(1)
Application by
person claiming
interest for relief
from forfeiture
462.42 (1) Any person who claims an interest in property that is forfeited to Her Majesty
under subsection 462.37(1) or (2.01) or
462.38(2) may, within thirty days after the
forfeiture, apply by notice in writing to a judge
for an order under subsection (4) unless the
person is
462.42 (1) Toute personne qui prétend avoir
un droit sur un bien confisqué au profit de Sa
Majesté en vertu des paragraphes 462.37(1) ou
(2.01) ou 462.38(2) — à l’exception de celle qui
est accusée de l’infraction désignée qui a mené à
la confiscation du bien, ou qui a été déclarée
coupable d’une telle infraction, ou de celle qui a
obtenu un titre ou un droit de possession sur ce
bien d’une personne accusée d’une telle infraction dans des circonstances telles qu’elles
permettent raisonnablement d’induire que
l’opération a été effectuée dans l’intention
Demandes des
tiers intéressés
R.S., c. 42
(4th Supp.), s. 2
(a) a person who is charged with, or was
convicted of, a designated offence that
resulted in the forfeiture; or
8
C. 44
Criminal Code (proceeds of crime) and Controlled Drugs and Substances
53-54 ELIZ. II
(b) a person who acquired title to or a right
of possession of the property from a person
referred to in paragraph (a) under circumstances that give rise to a reasonable
inference that the title or right was transferred
from that person for the purpose of avoiding
the forfeiture of the property.
d’éviter la confiscation des biens — peut dans
les trente jours suivant la confiscation demander, par écrit, à un juge de rendre en sa faveur
une ordonnance en vertu du paragraphe (4).
R.S., c. 42
(4th Supp.), s. 2
10. The portion of section 462.45 of the
Act before paragraph (a) is replaced by the
following:
10. Le passage de l’article 462.45 de la
même loi précédant l’alinéa a) est remplacé
par ce qui suit :
L.R., ch. 42
(4e suppl.), art. 2
Suspension of
forfeiture
pending appeal
462.45 Despite anything in this Part, the
operation of an order of forfeiture or restoration
of property under subsection 462.34(4),
462.37(1) or (2.01), 462.38(2) or 462.41(3) or
section 462.43 is suspended pending
462.45 Par dérogation aux autres dispositions de la présente partie, l’exécution d’une
ordonnance de confiscation ou de restitution de
certains biens en vertu des paragraphes
462.34(4), 462.37(1) ou (2.01), 462.38(2) ou
462.41(3) ou de l’article 462.43 est suspendue
jusqu’à :
Suspension
d’exécution
pendant un appel
R.S., c. 42
(4th Supp.), s. 2
11. Subsection 462.46(1) of the Act is
replaced by the following:
11. Le paragraphe 462.46(1) de la même
loi est remplacé par ce qui suit :
L.R., ch. 42
(4e suppl.), art. 2
Copies of
documents
returned or
forfeited
462.46 (1) If any document is returned or
ordered to be returned, forfeited or otherwise
dealt with under subsection 462.34(3) or (4),
462.37(1) or (2.01), 462.38(2) or 462.41(3) or
section 462.43, the Attorney General may,
before returning the document or complying
with the order, cause a copy of the document to
be made and retained.
462.46 (1) Le procureur général peut faire et
conserver une copie des documents saisis avant
de les remettre ou de se conformer à une
ordonnance, notamment de confiscation ou de
restitution, rendue en vertu des paragraphes
462.34(3) ou (4), 462.37(1) ou (2.01), 462.38(2)
ou 462.41(3) ou de l’article 462.43.
Copies des
documents
restitués ou
confisqués
2002, c. 13, s. 69
12. The portion of subsection 689(1) of the
Act before paragraph (a) is replaced by the
following:
12. Le passage du paragraphe 689(1) de la
même loi précédant l’alinéa a) est remplacé
par ce qui suit :
2002, ch. 13,
art. 69
Restitution or
forfeiture of
property
689. (1) If the trial court makes an order for
compensation or for the restitution of property
under section 738 or 739 or an order of
forfeiture of property under subsection
164.2(1) or 462.37(1) or (2.01), the operation
of the order is suspended
689. (1) Lorsqu’une ordonnance d’indemnisation ou de restitution de biens est rendue par
le tribunal de première instance en vertu des
articles 738 ou 739 ou qu’une ordonnance de
confiscation est rendue en vertu des paragraphes
164.2(1) ou 462.37(1) ou (2.01), l’application
de l’ordonnance est suspendue :
Restitution de
biens
CONTROLLED DRUGS AND
SUBSTANCES ACT
LOI RÉGLEMENTANT CERTAINES
DROGUES ET AUTRES SUBSTANCES
13. Paragraph 11(1)(d) of the Controlled
Drugs and Substances Act is replaced by the
following:
13. L’alinéa 11(1)d) de la Loi réglementant
certaines drogues et autres substances est
remplacé par ce qui suit :
1996, c. 19
1996, ch. 19
2004-2005
Code criminel (produits de la criminalité) et Loi réglementant certaines drogues et
autres substances
ch. 44
(d) any thing that will afford evidence in
respect of an offence under this Act or an
offence, in whole or in part in relation to a
contravention of this Act, under section 354
or 462.31 of the Criminal Code
1993, c. 37
9
d) une chose qui servira de preuve relativement à une infraction à la présente loi ou,
dans les cas où elle découle en tout ou en
partie d’une contravention à la présente loi, à
une infraction prévue aux articles 354 ou
462.31 du Code criminel.
CONSEQUENTIAL AMENDMENTS
MODIFICATIONS CORRÉLATIVES
SEIZED PROPERTY MANAGEMENT ACT
LOI SUR L’ADMINISTRATION DES BIENS
1993, ch. 37
SAISIS
14. Paragraph 10(1)(a) of the Seized Property Management Act is replaced by the
following:
14. L’alinéa 10(1)a) de la Loi sur l’administration des biens saisis est remplacé par ce
qui suit :
(a) the forfeiture to Her Majesty of property
pursuant to section 83.14, subsection
462.37(1), (2) or (2.01) or 462.38(2), subparagraph 462.43(c)(iii) or subsection
490.1(1) or 490.2(2) of the Criminal Code
or subsection 16(1) or 17(2) of the Controlled
Drugs and Substances Act;
a) la confiscation de biens au profit de Sa
Majesté en vertu de l’article 83.14, des
paragraphes 462.37(1), (2) ou (2.01) ou
462.38(2), du sous-alinéa 462.43c)(iii) ou
des paragraphes 490.1(1) ou 490.2(2) du
Code criminel ou des paragraphes 16(1) ou
17(2) de la Loi réglementant certaines
drogues et autres substances;
15. Subparagraph 11(a)(i) of the Act is
replaced by the following:
15. L’alinéa 11a) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
(i) property forfeited to Her Majesty
pursuant to section 83.14, subsection
462.37(1), (2) or (2.01) or 462.38(2),
subparagraph 462.43(c)(iii) or subsection
490.1(1) or 490.2(2) of the Criminal Code
or subsection 16(1) or 17(2) of the
Controlled Drugs and Substances Act, or
a) le produit de l’aliénation des biens
confisqués au profit de Sa Majesté en vertu
de l’article 83.14, des paragraphes 462.37(1),
(2) ou (2.01) ou 462.38(2), du sous-alinéa
462.43c)(iii) ou des paragraphes 490.1(1) ou
490.2(2) du Code criminel ou des paragraphes 16(1) ou 17(2) de la Loi réglementant
certaines drogues et autres substances et de
ceux qui sont ou ont été visés par une
ordonnance de prise en charge et qui ont été
confisqués au profit de Sa Majesté en vertu
du paragraphe 490(9) du Code criminel, ainsi
que sur le produit des biens qui ont été aliénés
par les gouvernements étrangers;
1997, c. 23, s. 25
16. Section 14 of the Act is replaced by the
following:
16. L’article 14 de la même loi est remplacé par ce qui suit :
1997, ch. 23,
art. 25
If costs are
greater than
proceeds
14. If the proceeds of disposition available to
Her Majesty from the forfeiture of any property
pursuant to subsection 462.37(1), (2) or (2.01)
or 462.38(2), subparagraph 462.43(c)(iii) or
subsection 490(9) of the Criminal Code or
subsection 16(1) or 17(2) of the Controlled
Drugs and Substances Act are insufficient to
cover the outstanding amounts charged to the
14. Sont portées au débit du compte des
biens saisis et portées au crédit du fonds de
roulement les sommes nécessaires pour couvrir
le déficit qui pourrait résulter de la différence
entre le produit de l’aliénation des biens
confisqués au profit de Sa Majesté — en
application des paragraphes 462.37(1), (2) ou
(2.01) ou 462.38(2), du sous-alinéa 462.43c)(iii)
Déficit
2000, c. 17,
s. 95; 2001,
c. 41, s. 110
2001, c. 41,
s. 137(4)
2000, ch. 17,
art. 95; 2001,
ch. 41, art. 110
2001, ch. 41,
par. 137(4)
10
C. 44
Criminal Code (proceeds of crime) and Controlled Drugs and Substances
Working Capital Account pursuant to subsection 12(2), and any interest on it, in respect of
the property, there shall be charged to the
Proceeds Account and credited to the Working
Capital Account, or to interest revenue, as the
case may be, an amount equal to the amount of
the shortfall.
ou du paragraphe 490(9) du Code criminel ou
des paragraphes 16(1) ou 17(2) de la Loi
réglementant certaines drogues et autres substances — et les dépenses relatives aux biens,
intérêts compris, portées au débit du fonds de
roulement en application du paragraphe 12(2).
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA © IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA
OTTAWA, 2005
53-54 ELIZ. II
CHAPTER 45
CHAPITRE 45
REMOTE SENSING SPACE SYSTEMS ACT
LOI SUR LES SYSTÈMES DE
TÉLÉDÉTECTION SPATIALE
SUMMARY
SOMMAIRE
This enactment regulates remote sensing space systems to ensure that their
operation is neither injurious to national security, to the defence of Canada, to
the safety of Canadian Forces or to Canada’s conduct of international relations
nor inconsistent with Canada’s international obligations.
Le texte a pour objet de régir les systèmes de télédétection spatiale afin que
leur exploitation ne porte pas atteinte à la sécurité nationale, à la défense du
Canada, à la sécurité des Forces canadiennes et à la conduite des relations
internationales du Canada, et ne soit pas incompatible avec les obligations
internationales du Canada.
In order to accomplish this, the enactment establishes a licensing regime for
remote sensing space systems and provides for restrictions on the distribution of
data gathered by means of them. In addition, the enactment gives special
powers to the Government of Canada concerning priority access to remote
sensing services and the interruption of such services.
Pour ce faire, il encadre l’exploitation de ces systèmes par l’attribution de
licences et prévoit des mesures restreignant la communication des données
obtenues au moyen de ceux-ci. De plus, il accorde au gouvernement du Canada
des pouvoirs spéciaux en matière d’accès prioritaire aux services de
télédétection spatiale et d’interruption de ceux-ci.
LEGISLATIVE HISTORY / HISTORIQUE
An Act governing the operation of remote sensing space systems – Bill C-25
(Introduced by: Minister of Foreign Affairs)
Loi régissant l'exploitation des systèmes de télédétection spatiale – Projet de loi C-25
(Déposé par : Le ministre des Affaires étrangères)
House of Commons / Chambre des communes
Bill Stage /
Étape du projet de loi
First Reading /
Première lecture
2004-11-23
Debate(s) at Second Reading /
Débat(s) à la deuxième lecture
Second Reading /
Deuxième lecture
2004-12-07
2004-12-07
Foreign Affairs and
International Trade /
Affaires étrangères et
commerce international
Committee / Comité
Committee Meeting(s) /
Réunion(s) du comité
Committee Report /
Rapport du comité
2005-02-01
2005-02-03
2005-02-10
2005-02-22
2005-02-24
2005-03-08
2005-03-10
2005-03-22
2005-03-24
2005-04-05
2005-04-06
Debate(s) at Report Stage /
Débat(s) à l’étape du rapport
Report Stage /
Étape du rapport
2005-06-13
2005-06-14
Debate(s) at Third Reading /
Débat(s) à la troisième lecture
Third Reading /
Troisième lecture
Date
2005-09-30
2005-10-04
2005-10-05
Senate / Sénat
Bill Stage /
Étape du projet de loi
Date
First Reading /
Première lecture
2005-10-18
Debate(s) at Second Reading /
Débat(s) à la deuxième lecture
2005-10-20
2005-11-01
Second Reading /
Deuxième lecture
Committee / Comité
2005-11-01
Foreign Affairs / Affaires
étrangères
Committee Meeting(s) /
Réunion(s) du comité
Committee Report /
Rapport du comité
2005-11-22
2005-11-23
2005-11-24
Debate(s) at Report Stage /
Débat(s) à l’étape du rapport
Report Stage /
Étape du rapport
Debate(s) at Third Reading /
Débat(s) à la troisième lecture
Third Reading /
Troisième lecture
Royal Assent: November 25, 2005, Statutes of Canada, 2005, chapter 45
Sanction royale : 25 novembre 2005, Lois du Canada (2005), chapitre 45
2005-11-25
2005-11-25
1.
TABLE OF PROVISIONS
TABLE ANALYTIQUE
REMOTE SENSING SPACE SYSTEMS ACT
LOI SUR LES SYSTÈMES DE
TÉLÉDÉTECTION SPATIALE
SHORT TITLE
TITRE ABRÉGÉ
Short title
1.
Titre abrégé
INTERPRETATION
2.
Definitions
3.
Power of Governor in Council
DÉFINITIONS
2.
Définitions
3.
Pouvoir du gouverneur en conseil
DESIGNATION OF MINISTER
DÉSIGNATION DU MINISTRE
APPLICATION OF ACT
4.
Binding on Crown
APPLICATION
4.
Obligation de Sa Majesté
OPERATION OF REMOTE SENSING SPACE SYSTEMS
EXPLOITATION DES SYSTÈMES DE TÉLÉDÉTECTION
SPATIALE
REQUIREMENT FOR LICENCE
OBLIGATION D’ÊTRE TITULAIRE D’UNE LICENCE
5.
System operator requires licence
5.
Licence obligatoire pour l’exploitant
6.
Activities outside Canada
6.
Activités menées à l’étranger
APPLICATIONS, LICENCES AND RELATED MATTERS
DÉLIVRANCE DES LICENCES ET QUESTIONS CONNEXES
7.
Applications regarding licences
7.
Demandes relatives aux licences
8.
Issuance, amendment or renewal of licences
8.
Délivrance, modification et renouvellement des licences
9.
System disposal plan and arrangements
9.
Plan et arrangements
AMENDMENT, SUSPENSION AND CANCELLATION OF LICENCES
10.
MODIFICATION, SUSPENSION ET RÉVOCATION DES LICENCES
Amendment of conditions on Minister’s initiative
10.
11.
Suspension of licence
11.
Suspension de la licence
12.
Cancellation of licence
12.
Révocation de la licence
13.
Measures ordered on suspension or termination of licence
13.
Mesures ordonnées par le ministre
14.
Minister’s order
14.
Ordre du ministre
INTERRUPTIONS OF SERVICE
INTERRUPTION DES SERVICES
PRIORITY ACCESS
15.
Minister’s order for priority access
Modification des conditions — initiative du ministre
ACCÈS PRIORITAIRE
15.
Ordre du ministre
ii
TRANSFER OF REMOTE SENSING SATELLITES
16.
Prohibition on transfer of control
TRANSFERT DE SATELLITES DE TÉLÉDÉTECTION
16.
Interdiction — contrôle du satellite
INSPECTION
INSPECTION
17.
Designation of inspectors
17.
Désignation d’inspecteurs
18.
Powers of inspectors
18.
Pouvoirs de l’inspecteur
REQUESTS FOR INFORMATION
19.
Notice for disclosure of information
20.
Regulations
DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS
19.
Avis de communication
20.
Règlements
REGULATIONS
RÈGLEMENTS
DELEGATION
21.
Minister
DÉLÉGATION
21.
Ministre
NO LIABILITY
22.
23.
No right to compensation
IMMUNITÉ
22.
Aucun droit à une indemnité
ADMINISTRATIVE MONETARY PENALTIES
VIOLATIONS ET PÉNALITÉS
VIOLATIONS
VIOLATIONS
Violations
23.
Violations
ENFORCEMENT OFFICERS
24.
Designation of enforcement officers
25.
Issuance and service
AGENTS VERBALISATEURS
24.
Désignation d’agents verbalisateurs
25.
Procès-verbal
NOTICES OF VIOLATION
PROCÈS-VERBAUX
DETERMINATION OF RESPONSIBILITY AND PENALTY
RESPONSABILITÉ ET PÉNALITÉ
Payment of Penalty
26.
Payment
Paiement de la pénalité
26.
Paiement
Making Representations
27.
Making of representations
Présentation des observations
27.
Observations
Responsibility
28.
Failure to act
Aveu de responsabilité
28.
Défaut
APPEAL TO MINISTER
29.
Right of appeal
APPEL AU MINISTRE
29.
Droit d’appel
iii
RÈGLES PROPRES AUX VIOLATIONS
RULES ABOUT VIOLATIONS
30.
Vicarious liability — acts of employees, agents and
mandataries
30.
Responsabilité indirecte — employés et mandataires
31.
Due diligence
31.
Prise de précautions
32.
Continuing violation
32.
Violation continue
33.
Limitation period
33.
Prescription
34.
Violation or offence
34.
Précision
35.
Admissibility of documents
35.
Admissibilité de documents
36.
Debts to Her Majesty
36.
Créance de Sa Majesté
37.
Certificate
37.
Certificat de non-paiement
38.
Contravention — section 5, 13 or 14 or subsection 16(1)
38.
Infraction — art. 5, 13 et 14 et par. 16(1)
39.
Jurisdiction — contravention outside Canada
39.
Infraction commise à l’étranger
40.
Liability of officers, directors, agents or mandataries
40.
Dirigeants, administrateurs ou mandataires
41.
Offences by employees, agents or mandataries
41.
Employés et mandataires
42.
Due diligence
42.
Prise de précautions
43.
Continuing offence
43.
Infraction continue
44.
Limitation period
44.
Prescription
45.
Injunctions
45.
Injonction
RECOVERY OF PENALTIES AND AMOUNTS
RECOUVREMENT DES PÉNALITÉS ET DES SOMMES
OFFENCES
INFRACTIONS
REVIEW AND REPORT
45.1
Independent review
EXAMEN ET RAPPORT
45.1
COORDINATING AMENDMENT
46.
Bill C-6
47.
Order in council
Examen indépendant
DISPOSITION DE COORDINATION
46.
Projet de loi C-6
47.
Décret
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
53-54 ELIZABETH II
53-54 ELIZABETH II
——————
——————
CHAPTER 45
CHAPITRE 45
An Act governing the operation of remote
sensing space systems
Loi régissant l’exploitation des systèmes de
télédétection spatiale
[Assented to 25th November, 2005]
[Sanctionnée le 25 novembre 2005]
Her Majesty, by and with the advice and
consent of the Senate and House of Commons
of Canada, enacts as follows:
Sa Majesté, sur l’avis et avec le consentement
du Sénat et de la Chambre des communes du
Canada, édicte :
SHORT TITLE
TITRE ABRÉGÉ
1. This Act may be cited as the Remote
Sensing Space Systems Act.
1. Loi sur les systèmes de télédétection
spatiale.
INTERPRETATION
DÉFINITIONS
Definitions
2. The following definitions apply in this
Act.
2. Les définitions qui suivent s’appliquent à
la présente loi.
Définitions
“controlled
activity”
« activité
contrôlée »
“controlled activity”, subject to subsection 8(6),
means any of the following activities in the
operation of a remote sensing space system:
« activité contrôlée » Sous réserve du paragraphe 8(6), l’une ou l’autre des activités ciaprès liées à l’exploitation d’un système de
télédétection spatiale :
« activité
contrôlée »
“controlled
activity”
Short title
(a) formulating or giving a command to a
remote sensing satellite of the system;
(b) receiving raw data from a remote sensing
satellite of the system;
a) la formulation ou le fait de donner des
commandes à tout satellite de télédétection
faisant partie du système;
(c) storing, processing or distributing raw
data from the system;
b) la réception de données brutes provenant
d’un tel satellite;
(d) establishing or using
c) le stockage, le traitement ou la distribution
de données brutes obtenues au moyen du
système;
(i) cryptography in communications with a
remote sensing satellite of the system, or
(ii) information assurance measures for the
system.
“information
assurance”
« assurance de
l’information »
“information assurance” means the protection of
information and information systems by ensuring their availability, integrity, authentication,
confidentiality and non-repudiation.
d) la mise en place ou l’emploi de procédés
de cryptographie en ce qui touche les
communications avec un tel satellite, ou de
mesures d’assurance de l’information à
l’égard du système.
Titre abrégé
2
C. 45
Remote Sensing Space Systems
“licence”
« licence »
“licence” means a licence issued under subsection 8(1).
“licensed
system”
« système
agréé »
“licensed system” means a remote sensing space
system for whose operation a licence has been
issued.
« assurance de l’information » Protection de
l’information et des systèmes d’information au
moyen de mesures en garantissant l’accessibilité, l’intégrité, l’authentification, la confidentialité et la non-répudiation.
« assurance de
l’information »
“information
assurance”
« données brutes » Les données de détection
obtenues au moyen d’un satellite de télédétection et les données auxiliaires nécessaires à la
production de produits dérivés à partir des
données de détection, qui ne sont pas devenues,
en raison de leur traitement, des produits
dérivés.
« données
brutes »
“raw data”
« licence » Licence délivrée en vertu du paragraphe 8(1).
« licence »
“licence”
« ministre » Sous réserve de l’article 3, le
ministre des Affaires étrangères.
« ministre »
“Minister”
« participant autorisé » Personne désignée dans
la licence aux termes de l’alinéa 8(5)b).
« participant
autorisé »
“system
participant”
« personne » Sont compris parmi les personnes
les sociétés de personnes, les gouvernements,
les organismes gouvernementaux et les organisations non dotées de la personnalité morale.
« personne »
“person”
« produit dérivé » Image ou donnée obtenue par
le traitement de données brutes.
« produit
dérivé »
“remote sensing
product”
« satellite de télédétection » Satellite qui peut
faire de la détection de la surface terrestre au
moyen d’ondes électromagnétiques.
« satellite de
télédétection »
“remote sensing
satellite”
(a) one or more remote sensing satellites and
the mission control centre and other facilities
used to operate the satellites; and
« système agréé » Système de télédétection
spatiale pour lequel une licence d’exploitation
a été délivrée.
« système
agréé »
“licensed
system”
(b) the facilities used to receive, store,
process or distribute raw data from the
satellites, even after the satellites themselves
are no longer in operation.
« système de télédétection spatiale » Système se
composant :
« système de
télédétection
spatiale »
“remote sensing
space system”
“licensee”
« titulaire de
licence »
“licensee” means a person who is the holder of a
licence.
“Minister”
« ministre »
“Minister”, subject to section 3, means the
Minister of Foreign Affairs.
“person”
« personne »
“person” includes a partnership, a government,
a government agency and an unincorporated
organization.
“prescribed”
Version anglaise
seulement
“prescribed” means prescribed by the regulations.
“raw data”
« données
brutes »
“raw data” means sensor data from a remote
sensing satellite, and any auxiliary data required
to produce remote sensing products from the
sensor data, that have not been transformed into
a remote sensing product.
“remote sensing
product”
« produit
dérivé »
“remote sensing product” means an image or
data produced from raw data in any way that
transforms the raw data.
“remote sensing
satellite”
« satellite de
télédétection »
“remote sensing satellite” means a satellite that
is capable of sensing the surface of the Earth
through the use of electromagnetic waves.
“remote sensing
space system”
« système de
télédétection
spatiale »
“remote sensing space system” means
“system
participant”
« participant
autorisé »
53-54 ELIZ. II
“system participant” means a person who is
designated in a licence condition referred to in
paragraph 8(5)(b).
a) d’une part, d’un ou de plusieurs satellites
de télédétection et du centre de contrôle de
mission ainsi que des autres installations
utilisées pour exploiter les satellites;
b) d’autre part, des installations utilisées
pour la réception, le stockage, le traitement
ou la distribution des données brutes obtenues au moyen des satellites, et ce même
après qu’ils ne sont plus exploités.
2004-2005
Systèmes de télédétection spatiale
ch. 45
3
“transform”, with respect to raw data, means,
having regard to the regulations, to so process
them that it is substantially impossible to
reconstitute them from the resulting remote
sensing product.
« titulaire de licence » Le détenteur de la licence.
« titulaire de
licence »
“licensee”
« traitement » Eu égard aux règlements, ce qui a
pour effet de rendre substantiellement impossible toute reconstitution des données brutes à
partir des produits dérivés obtenus au moyen de
celles-ci.
« traitement »
“transform”
DESIGNATION OF MINISTER
DÉSIGNATION DU MINISTRE
3. The Governor in Council may designate a
member of the Queen’s Privy Council for
Canada to be the Minister for the purposes of
this Act.
3. Le gouverneur en conseil peut désigner
tout membre du Conseil privé de la Reine pour
le Canada à titre de ministre pour l’application
de la présente loi.
APPLICATION OF ACT
APPLICATION
Binding on
Crown
4. (1) This Act binds Her Majesty in right of
Canada or a province.
4. (1) La présente loi lie Sa Majesté du chef
du Canada ou d’une province.
Obligation de Sa
Majesté
Order modifying
application of
Act to certain
systems
(2) The Governor in Council may make an
order with respect to a remote sensing space
system operated by the Department of National
Defence or the Canadian Space Agency providing that this Act and the regulations apply to
that system only in the manner and to the extent
provided for in the order. The order may adapt
any of the provisions of this Act or the
regulations for the purposes of that application.
(2) Le gouverneur en conseil peut prendre un
décret à l’égard d’un système de télédétection
spatiale exploité par le ministère de la Défense
nationale ou par l’Agence spatiale canadienne
selon lequel les dispositions de la présente loi et
des règlements ne s’appliquent au système que
selon les modalités et dans la mesure prévues
par le décret. Celui-ci peut adapter ces dispositions à cette application.
Application à
certains
systèmes
Exemption by
order
(3) The Minister may, by order, exempt any
person or remote sensing space system — or
any class of person, system or data — from the
application of any provisions of this Act or the
regulations. The exemption order may be
limited in scope or made subject to conditions.
It may be made only if the Minister is satisfied
that
(3) Le ministre peut, par arrêté, soustraire
toute personne ou tout système de télédétection
spatiale — ou toute catégorie de personnes, de
systèmes ou de données — à l’application de
tout ou partie de la présente loi ou des
règlements, l’exemption pouvant être de portée
limitée ou assortie de conditions. Il ne peut
accorder l’exemption que s’il est convaincu que
les conditions suivantes sont remplies :
Exemption par
arrêté
“transform”
« traitement »
Power of
Governor in
Council
(a) the exemption is neither injurious to
national security, to the defence of Canada,
to the safety of Canadian Forces or to
Canada’s conduct of international relations
nor inconsistent with Canada’s international
obligations;
(b) adequate provision will be made for the
protection of the environment, public health
and the safety of persons and property; and
(c) the interests of the provinces are protected.
a) l’exemption ne porte pas atteinte à la
sécurité nationale, à la défense du Canada, à
la sécurité des Forces canadiennes et à la
conduite des relations internationales du
Canada et n’est pas incompatible avec les
obligations internationales du Canada;
b) les mesures indiquées seront prises pour
protéger l’environnement et la santé publique
et assurer la sécurité des personnes et des
biens;
c) les intérêts des provinces sont protégés.
Pouvoir du
gouverneur en
conseil
4
C. 45
Remote Sensing Space Systems
53-54 ELIZ. II
OPERATION OF REMOTE SENSING SPACE
SYSTEMS
EXPLOITATION DES SYSTÈMES DE
TÉLÉDÉTECTION SPATIALE
REQUIREMENT FOR LICENCE
OBLIGATION D’ÊTRE TITULAIRE D’UNE
LICENCE
System operator
requires licence
5. No person shall operate a remote sensing
space system in any manner, directly or
indirectly, except under the authority of a
licence.
5. Nul ne peut exploiter directement ou
indirectement, de quelque manière que ce soit,
un système de télédétection spatiale à moins de
le faire au titre d’une licence.
Licence
obligatoire pour
l’exploitant
Activities
outside Canada
6. Section 5 applies also to the following
persons with respect to their activities outside
Canada:
6. L’article 5 s’applique aux personnes ciaprès en ce qui touche les activités qu’elles
mènent à l’étranger :
Activités menées
à l’étranger
(a) Canadian citizens;
a) les citoyens canadiens;
(b) permanent residents within the meaning
of subsection 2(1) of the Immigration and
Refugee Protection Act;
b) les résidents permanents au sens du
paragraphe 2(1) de la Loi sur l’immigration
et la protection des réfugiés;
(c) corporations that are incorporated or
continued under the laws of Canada or a
province; and
c) les personnes morales constituées ou
prorogées au titre du droit fédéral ou
provincial;
(d) members of any prescribed class of
persons having a substantial connection to
Canada related to remote sensing space
systems.
d) les personnes appartenant à toute catégorie visée par règlement qui ont des liens
significatifs avec le Canada en ce qui touche
les systèmes de télédétection spatiale.
APPLICATIONS, LICENCES AND RELATED
MATTERS
DÉLIVRANCE DES LICENCES ET QUESTIONS
Applications
regarding
licences
7. An application to the Minister to issue,
amend or renew a licence must be made in the
prescribed form and manner, be supported by a
proposed system disposal plan, proposed guarantee arrangements referred to in paragraph
9(1)(b) and any other prescribed information,
documents and undertakings and be accompanied by any prescribed application fee.
7. La demande de délivrance, de modification ou de renouvellement de licence se fait
selon les modalités réglementaires. Doivent être
fournis à l’appui de la demande le plan de
disposition du système, les arrangements visés à
l’alinéa 9(1)b) et les renseignements, documents
et engagements réglementaires, la demande
devant par ailleurs être accompagnée des droits
fixés par règlement.
Demandes
relatives aux
licences
Issuance,
amendment or
renewal of
licences
8. (1) On application, the Minister may,
having regard to national security, the defence
of Canada, the safety of Canadian Forces,
Canada’s conduct of international relations,
Canada’s international obligations and any
prescribed factors,
8. (1) Eu égard à la sécurité nationale, à la
défense du Canada, à la sécurité des Forces
canadiennes, à la conduite des relations internationales du Canada, aux obligations internationales du Canada et aux facteurs réglementaires,
le ministre peut, sur demande :
Délivrance,
modification et
renouvellement
des licences
(a) issue a provisional approval of a licence
application;
a) délivrer une approbation provisoire relativement à la demande de licence;
(b) issue a licence; or
b) délivrer une licence;
(c) amend or renew a licence.
c) modifier ou renouveler la licence.
CONNEXES
2004-2005
Systèmes de télédétection spatiale
ch. 45
5
Provisional
approval binding
(2) A provisional approval is binding on the
Minister for so long as the material facts on
which it was based remain substantially unchanged.
(2) L’approbation provisoire lie le ministre
tant que les faits importants sur lesquels elle est
fondée ne changent pas de façon marquée.
Valeur de
l’approbation
provisoire
Reasons for
refusal of
application
(3) The Minister shall, without delay, provide reasons to the applicant for any refusal of
an application.
(3) En cas de rejet de la demande, le ministre
en fournit sans délai les motifs au demandeur.
Motifs du rejet
de la demande
Conditions of
licences
(4) Every licence is subject to the conditions
referred to in subsections (5) to (7), any
prescribed conditions and the following conditions:
(4) Outre les conditions réglementaires et
celles visées aux paragraphes (5) à (7), la
licence est assortie des conditions suivantes :
Conditions de la
licence
(a) that the licensee keep control of the
licensed system;
(b) that the licensee not permit any other
person to carry on a controlled activity in the
operation of the system except in accordance
with the licence;
(c) that raw data and remote sensing products
from the system about the territory of any
country — but not including data or products
that have been enhanced or to which some
value has been added — be made available to
the government of that country within a
reasonable time, on reasonable terms and for
so long as the data or products have not been
disposed of, but subject to any licence
conditions under subsection (6) or (7)
applicable to their communication or provision;
(d) that the licensee keep control of raw data
and remote sensing products from the system
until they are disposed of in accordance with
this Act;
(e) that raw data from the system be communicated only to a government referred to in
paragraph (c), the licensee, a system participant or a person to whom they may be
communicated under subsection (6);
(f) that the licensee encourage a recipient of
raw data or a remote sensing product who has
entered into an agreement referred to in
paragraph (6)(b) or (7)(b) to comply with
the agreement; and
(g) that any prescribed fees be paid when
due.
a) le titulaire de la licence contrôle en tout
temps le système agréé;
b) le titulaire de la licence ne peut permettre
à quiconque de mener des activités contrôlées
en contravention de la licence;
c) les données brutes et les produits dérivés
obtenus au moyen du système — exception
faite des données et des produits qui ont été
améliorés ou auxquels une valeur a été
ajoutée — sont, dans un délai et selon des
conditions raisonnables, et ce tant qu’il n’en a
pas été disposé, mis à la disposition du
gouvernement du pays dont le territoire a fait
l’objet de la télédétection spatiale, sous
réserve de toute condition de la licence
applicable au titre des paragraphes (6) ou
(7) à la communication des données et à la
fourniture des produits;
d) le titulaire de la licence contrôle les
données brutes et les produits dérivés obtenus
au moyen du système jusqu’à ce qu’il en soit
disposé conformément à la présente loi;
e) les données brutes obtenues au moyen du
système ne sont communiquées qu’au gouvernement visé à l’alinéa c), au titulaire de la
licence, au participant autorisé ou à la
personne à qui elles peuvent être communiquées au titre du paragraphe (6);
f) le titulaire de la licence engage le destinataire des données brutes ou des produits
dérivés à se conformer aux dispositions de
l’accord visé aux alinéas (6)b) ou (7)b);
g) les droits réglementaires sont acquittés au
moment opportun.
6
C. 45
Remote Sensing Space Systems
Conditions
specified by
Minister
(5) In a licence, the Minister may specify any
other condition that the Minister considers
appropriate, including any condition
(5) Dans la licence, le ministre peut préciser
d’autres conditions qu’il juge indiquées, et
notamment des conditions :
(a) relating to the use of cryptography or
information assurance measures; or
a) concernant l’emploi de procédés de cryptographie et de mesures d’assurance de
l’information;
(b) designating any person as a system
participant and authorizing the licensee to
permit that person to carry on any controlled
activity in the operation of the licensed
system that the Minister specifies.
Conditions
specified by
Minister — raw
data
Conditions
specified by
Minister —
remote sensing
products
(6) Il peut aussi, aux conditions qu’il juge
indiquées, y autoriser la communication de
données brutes obtenues au moyen du système
agréé, ou de catégories de telles données, à toute
personne — ou catégorie de personnes — autre
que le titulaire de la licence ou le participant
autorisé; les conditions peuvent notamment
exiger que, dans certains cas ou circonstances,
la communication :
(a) be subject to the Minister’s prior approval; or
a) soit subordonnée à son approbation préalable;
(b) be done only under a legally enforceable
agreement, entered into in good faith, that
includes measures respecting their security or
their further communication.
b) ne soit faite qu’au titre d’un accord —
conclu de bonne foi et exécutoire —
prévoyant des mesures en ce qui touche la
sécurité des données et leur communication à
quiconque par le destinataire.
Conditions
précisées par le
ministre —
données brutes
Ne constitue pas une activité contrôlée la
réception, la communication, le traitement ou
le stockage de ces données par une telle
personne.
(7) In a licence, the Minister may restrict the
provision of remote sensing products or classes
of such products from the licensed system to
persons or classes of persons other than the
licensee or system participants on any conditions that the Minister considers appropriate.
The conditions may include requirements that,
in specified cases or circumstances, the provision of the remote sensing products
(7) Il peut aussi, aux conditions qu’il juge
indiquées, y restreindre la fourniture de produits
dérivés obtenus au moyen du système agréé, ou
de catégories de tels produits, à toute personne
— ou catégorie de personnes — autre que le
titulaire de la licence ou le participant autorisé;
les conditions peuvent notamment exiger que,
dans certains cas ou circonstances, la fourniture :
(a) be subject to the Minister’s prior approval; or
a) soit subordonnée à son approbation préalable;
(b) be done only under a legally enforceable
agreement, entered into in good faith, that
includes measures respecting their security or
their further provision.
Conditions
précisées par le
ministre
b) portant désignation de participants autorisés à qui le titulaire de la licence peut
permettre de mener, dans le cadre de
l’exploitation du système agréé, les activités
contrôlées qu’il précise.
(6) In a licence, the Minister may authorize
the communication of raw data or classes of raw
data from the licensed system to any persons or
classes of persons other than the licensee or
system participants on any conditions that the
Minister considers appropriate. The conditions
may include requirements that, in specified
cases or circumstances, the communication of
the raw data
The receipt, communication, processing or
storage of raw data by such persons is not a
controlled activity.
53-54 ELIZ. II
Conditions
précisées par le
ministre —
produits dérivés
2004-2005
Systèmes de télédétection spatiale
ch. 45
7
b) ne soit faite qu’au titre d’un accord —
conclu de bonne foi et exécutoire —
prévoyant des mesures en ce qui touche la
sécurité des produits et leur fourniture à
quiconque par le destinataire.
Term
(8) A licence is valid for the period that the
Minister considers appropriate and specifies in
it.
(8) La licence est valide pour la période que
le ministre juge indiqué de préciser.
Période de
validité
Non-transferable
(9) A licence is not transferable without the
Minister’s consent.
(9) La licence n’est transférable qu’avec le
consentement du ministre.
Incessibilité de
la licence
Non-application
of Statutory
Instruments Act
(10) The Statutory Instruments Act does not
apply to a licence.
(10) La Loi sur les textes réglementaires ne
s’applique pas à la licence.
Non-application
de la Loi sur les
textes
réglementaires
System disposal
plan and
arrangements
9. (1) The Minister may not issue a licence
without having approved
9. (1) Le ministre ne peut délivrer de licence
sans avoir approuvé :
Plan et
arrangements
(a) a system disposal plan for the licensed
system satisfactory to the Minister that,
among other things, provides for the protection of the environment, public health and the
safety of persons and property; and
a) le plan de disposition du système agréé
qu’il estime satisfaisant, lequel plan prévoit
notamment des mesures visant à protéger
l’environnement et la santé publique et à
assurer la sécurité des personnes et des biens;
(b) arrangements satisfactory to the Minister
relating to the guarantee of the performance
of the licensee’s obligations under the system
disposal plan.
b) les arrangements qu’il juge satisfaisants en
ce qui touche le respect par le titulaire de la
licence de ses obligations au titre du plan.
(2) A licensee and, in the case of a licence
that has terminated, the former licensee, shall
(2) Le titulaire de la licence — ou, en cas
d’expiration de celle-ci, l’ancien titulaire — est
tenu :
Obligations
regarding plan
and
arrangements
(a) ensure that the following things are
disposed of in accordance with the system
disposal plan approved by the Minister:
(i) every system satellite,
(ii) the things used in connection with the
cryptography and information assurance
measures of the system,
(iii) any raw data and remote sensing
products from the system that are under
the control of the licensee or former
licensee, and
(iv) anything else prescribed; and
(b) put into effect the guarantee arrangements approved by the Minister under
paragraph (1)(b) and keep them in effect
until the system disposal plan has been
carried out.
a) de disposer, conformément aux mesures
prévues dans le plan de disposition du
système agréé approuvé par le ministre :
(i) de tout satellite faisant partie du
système,
(ii) des choses employées dans le cadre de
l’application des procédés de cryptographie et des mesures d’assurance de l’information relativement au système,
(iii) des données brutes et des produits
dérivés obtenus au moyen du système qui
sont sous son contrôle,
(iv) de toute autre chose visée par règlement;
Obligations
relatives au plan
et aux
arrangements
8
C. 45
Remote Sensing Space Systems
53-54 ELIZ. II
b) de mettre en oeuvre les arrangements
approuvés par le ministre au titre de l’alinéa
(1)b) et de les maintenir en vigueur jusqu’à
exécution complète du plan.
Amendment of
system disposal
plan or
arrangements
(3) The Minister may, if the Minister is
satisfied that it is desirable to do so, having
regard to national security, the defence of
Canada, the safety of Canadian Forces, Canada’s conduct of international relations, Canada’s
international obligations and the protection of
the environment, public health and the safety of
persons and property and any prescribed factors,
(a) on application, amend a system disposal
plan or the guarantee arrangements approved
by the Minister under paragraph (1)(b); or
(b) on the Minister’s own initiative, on first
giving notice to the licensee or former
licensee that provides a reasonable opportunity to make representations, amend a system
disposal plan.
(3) S’il est convaincu que cela est souhaitable eu égard à la sécurité nationale, à la
défense du Canada, à la sécurité des Forces
canadiennes, à la conduite des relations internationales du Canada, aux obligations internationales du Canada, à la protection de
l’environnement et de la santé publique, à la
sécurité des personnes et des biens et aux
facteurs réglementaires, le ministre peut :
Modification du
plan de
disposition et
des
arrangements
a) sur demande, modifier le plan de disposition du système agréé ou les arrangements
qu’il a approuvés au titre de l’alinéa (1)b);
b) de sa propre initiative, modifier le plan sur
avis accordant d’abord au titulaire ou à
l’ancien titulaire de la licence la possibilité
de présenter ses observations.
AMENDMENT, SUSPENSION AND
CANCELLATION OF LICENCES
MODIFICATION, SUSPENSION ET RÉVOCATION
Amendment of
conditions on
Minister’s
initiative
10. (1) The Minister may on the Minister’s
own initiative, if the Minister is satisfied that the
amendment is desirable, having regard to
national security, the defence of Canada, the
safety of Canadian Forces, Canada’s conduct of
international relations, Canada’s international
obligations and any prescribed factors, amend a
licence with respect to any condition contemplated by any of subsections 8(5) to (7).
10. (1) S’il est convaincu que cela est
souhaitable eu égard à la sécurité nationale, à
la défense du Canada, à la sécurité des Forces
canadiennes, à la conduite des relations internationales du Canada, aux obligations internationales du Canada et aux facteurs réglementaires,
le ministre peut, de sa propre initiative, modifier
la licence relativement à toute condition visée à
l’un des paragraphes 8(5) à (7).
Modification des
conditions —
initiative du
ministre
Amendment —
s. 8(5)
(2) If the amendment concerns a condition
contemplated by subsection 8(5), the Minister
must first give to the licensee notice of the
proposed amendment and a reasonable opportunity to make representations regarding it.
(2) Dans le cas d’une condition visée au
paragraphe 8(5), le ministre donne d’abord avis
de la mesure au titulaire de la licence et lui
accorde la possibilité de présenter ses observations.
Modification —
par. 8(5)
Amendment —
s. 8(6) or (7)
(3) An amendment concerning a condition
contemplated by subsection 8(6) or (7) may be
effective immediately on notice to the licensee,
but the Minister shall give to the licensee an
opportunity — during a period of 15 days after
the notice or any longer period that the Minister
specifies — to make representations regarding
it.
(3) Dans le cas d’une condition visée aux
paragraphes 8(6) ou (7), le ministre donne avis
de la mesure au titulaire de la licence et lui
accorde la possibilité de présenter ses observations dans les quinze jours suivant l’avis ou
dans le délai plus long qu’il précise. L’avis peut
avoir un effet immédiat.
Modification —
par. 8(6) ou (7)
DES LICENCES
2004-2005
Suspension of
licence
Systèmes de télédétection spatiale
11. (1) The Minister may suspend a licence
in whole or in part for a period of up to 90 days
if the Minister is satisfied that the continued
operation of a licensed system is likely to be
(a) injurious to national security, the defence
of Canada, the safety of Canadian Forces or
Canada’s conduct of international relations;
or
(b) inconsistent with Canada’s international
obligations.
The suspension may be effective immediately
on notice to the person, but the Minister shall, in
the notice, set out the reasons for the suspension
and give to the person an opportunity — during
a period of 15 days after the notice or any longer
period that the Minister specifies — to make
representations regarding it.
ch. 45
11. (1) Le ministre peut suspendre tout ou
partie de la licence pour une période maximale
de quatre-vingt-dix jours s’il est convaincu que
la poursuite de l’exploitation du système agréé,
selon le cas :
9
Suspension de la
licence
a) portera vraisemblablement atteinte à la
sécurité nationale, à la défense du Canada, à
la sécurité des Forces canadiennes ou à la
conduite des relations internationales du
Canada;
b) sera vraisemblablement incompatible avec
les obligations internationales du Canada.
Il donne au titulaire de la licence un avis motivé
de la suspension et lui accorde la possibilité de
présenter ses observations dans les quinze jours
suivant l’avis ou dans le délai plus long qu’il
précise. L’avis peut avoir un effet immédiat.
Extension of
suspension
(2) If the licence is suspended for less than
90 days, the Minister may extend the suspension for any further period or periods to a
maximum total of 90 days if the Minister is
satisfied that there continues to be a reason for
the suspension under subsection (1).
(2) Dans le cas où il a suspendu la licence
pour une période de moins de quatre-vingt-dix
jours, le ministre peut prolonger la suspension
d’une ou de plusieurs périodes portant la
suspension à quatre-vingt-dix jours au plus s’il
est convaincu qu’il y a encore motif à
suspension.
Prolongation de
la suspension
Further
automatic
extension of
suspension
(3) If the Minister gives notice of a proposed
cancellation before the suspension expires, the
suspension continues, unless the Minister earlier
ends it, until the end of the period for making
representations regarding the proposed cancellation.
(3) Si, avant l’expiration de la période de
suspension, le ministre donne avis de son
intention de révoquer la licence, la suspension
est maintenue, à moins qu’il n’y mette fin avant,
jusqu’à l’expiration de la période prévue pour la
présentation d’observations concernant la révocation.
Prolongation
automatique de
la suspension
Cancellation of
licence
12. The Minister may cancel a licence if it is
suspended and a reason for the suspension
continues to exist or if, at any time, the Minister
is otherwise satisfied, having regard to national
security, the defence of Canada, the safety of
Canadian Forces, Canada’s conduct of international relations, Canada’s international obligations and any prescribed factors, that the licence
ought to be cancelled. But the Minister shall
first give to the licensee notice of the reasons for
the proposed cancellation and an opportunity —
during a period of 45 days after the notice or
any longer period that the Minister specifies —
to make representations regarding it.
12. Le ministre peut révoquer la licence
suspendue tant qu’il y a motif à suspension ou
toute licence dont il est convaincu qu’elle
devrait être révoquée eu égard à la sécurité
nationale, à la défense du Canada, à la sécurité
des Forces canadiennes, à la conduite des
relations internationales du Canada et aux
facteurs réglementaires. Il est d’abord tenu de
donner au titulaire de la licence un avis motivant
la mesure et de lui accorder la possibilité de
présenter ses observations dans les quarantecinq jours suivant l’avis ou dans le délai plus
long qu’il précise.
Révocation de la
licence
10
C. 45
Remote Sensing Space Systems
Measures
ordered on
suspension or
termination of
licence
13. (1) The Minister may make an order
requiring a person whose licence is suspended
or cancelled or has expired to take any measures
related to the operation of the remote sensing
space system that the Minister considers
advisable, having regard to
13. (1) En cas de suspension, de révocation
ou d’expiration de la licence, le ministre peut
ordonner à l’intéressé de prendre les mesures,
qu’il juge indiquées, concernant l’exploitation
du système de télédétection spatiale, eu égard :
53-54 ELIZ. II
Mesures
ordonnées par le
ministre
(a) national security, the defence of Canada,
the safety of Canadian Forces, Canada’s
conduct of international relations and Canada’s international obligations; and
a) à la sécurité nationale, à la défense du
Canada, à la sécurité des Forces canadiennes,
à la conduite des relations internationales du
Canada et aux obligations internationales du
Canada;
(b) the system disposal plan, including its
provisions for the protection of the environment, public health and the safety of persons
and property.
b) au plan de disposition du système,
notamment aux mesures visant à protéger
l’environnement et la santé publique et à
assurer la sécurité des personnes et des biens.
The order may be effective immediately on
notice to the person, but the Minister shall give
to the person an opportunity — during a period
of 15 days after the notice or any longer period
that the Minister specifies — to make representations regarding it.
Il donne à l’intéressé un avis de l’ordre et lui
accorde la possibilité de présenter ses observations dans les quinze jours suivant l’avis ou
dans le délai plus long qu’il précise. L’avis peut
avoir un effet immédiat.
(2) The Statutory Instruments Act does not
apply to an order made under this section.
(2) La Loi sur les textes réglementaires ne
s’applique pas à l’ordre.
INTERRUPTIONS OF SERVICE
INTERRUPTION DES SERVICES
Minister’s order
14. (1) The Minister may make an order
requiring a licensee to interrupt or restrict, for
the period specified in the order, any operation,
including the provision of any service, of the
licensed system if the Minister believes on
reasonable grounds that the continuation of that
operation would be injurious to Canada’s
conduct of international relations or inconsistent
with Canada’s international obligations.
14. (1) Le ministre peut ordonner au titulaire
de licence d’interrompre ou de limiter, pour la
période qu’il spécifie, l’exploitation du système
agréé, y compris la fourniture de services, s’il a
des motifs raisonnables de croire que la poursuite de l’exploitation porterait atteinte à la
conduite des relations internationales du Canada
ou serait incompatible avec les obligations
internationales du Canada.
Ordre du
ministre
Order of
Minister of
National
Defence
(2) The Minister of National Defence may
make an order requiring a licensee to interrupt
or restrict, for the period specified in the order,
any operation, including the provision of any
service, of the licensed system if the Minister of
National Defence believes on reasonable
grounds that the continuation of that operation
would be injurious to the defence of Canada or
the safety of Canadian Forces.
(2) Le ministre de la Défense nationale peut
en faire de même s’il a des motifs raisonnables
de croire que la poursuite de l’exploitation du
système agréé porterait atteinte à la défense du
Canada ou à la sécurité des Forces canadiennes.
Ordre du
ministre de la
Défense
nationale
Non-application
of Statutory
Instruments Act
(3) The Statutory Instruments Act does not
apply to an order made under this section.
(3) La Loi sur les textes réglementaires ne
s’applique pas à l’ordre.
Non-application
de la Loi sur les
textes
réglementaires
Non-application
of Statutory
Instruments Act
Non-application
de la Loi sur les
textes
réglementaires
2004-2005
Systèmes de télédétection spatiale
ch. 45
11
Non-disclosure
direction
(4) If the minister making an order under
subsection (1) or (2) is satisfied that the
substance of the order ought not to be disclosed
for the same reasons as those on which the order
is founded, that minister may include in the
order a direction that no person shall disclose its
substance to any other person except as required
by law or as necessary to give it effect.
(4) S’il est convaincu que la teneur de l’ordre
ne doit pas être communiquée, pour les mêmes
raisons que celles ayant motivé sa prise, le
ministre en question peut l’assortir de l’interdiction d’en communiquer la teneur, sauf si la
communication est soit légalement exigée, soit
nécessaire à son exécution.
Noncommunication
de la teneur de
l’ordre
Notice and
opportunity to
make
representations
(5) An order made under this section may
take effect immediately on notice to the
licensee, but the minister making the order shall
give to the licensee an opportunity — during a
period of 15 days after the notice or any longer
period that the minister specifies — to make
representations regarding it.
(5) Le ministre en question donne au titulaire
de licence un avis de l’ordre et lui accorde la
possibilité de présenter ses observations dans les
quinze jours suivant l’avis ou dans le délai plus
long qu’il précise. L’avis peut avoir un effet
immédiat.
Avis et
observations
PRIORITY ACCESS
ACCÈS PRIORITAIRE
Minister’s order
for priority
access
15. (1) The Minister may make an order
requiring a licensee to provide to Her Majesty in
right of Canada any service through the licensed
system that the Minister believes on reasonable
grounds is desirable for the conduct of international relations or the performance of Canada’s
international obligations.
15. (1) Le ministre peut ordonner au titulaire
de licence de fournir à Sa Majesté du chef du
Canada tout service au moyen du système agréé
s’il a des motifs raisonnables de croire que
l’obtention du service est souhaitable pour la
conduite des relations internationales du Canada
ou l’exécution par le Canada de ses obligations
internationales.
Ordre du
ministre
Order of
Minister of
National
Defence
(2) The Minister of National Defence may
make an order requiring a licensee to provide to
Her Majesty in right of Canada any service
through the licensed system that that minister
believes on reasonable grounds is desirable for
the defence of Canada or the safety of Canadian
Forces.
(2) Le ministre de la Défense nationale peut
en faire de même s’il a des motifs raisonnables
de croire que l’obtention d’un tel service est
souhaitable pour la défense du Canada ou la
sécurité des Forces canadiennes.
Ordre du
ministre de la
Défense
nationale
Order of
Solicitor General
(3) The Solicitor General of Canada may
make an order requiring a licensee to provide
any service through the licensed system
(3) Le solliciteur général du Canada peut
ordonner au titulaire de licence de fournir tout
service au moyen du système agréé :
Ordre du
solliciteur
général du
Canada
(a) to the Royal Canadian Mounted Police
that that minister believes on reasonable
grounds is desirable for the fulfilment of its
members’ responsibilities under subsection
6(1) of the Security Offences Act;
a) à la Gendarmerie royale du Canada, s’il a
des motifs raisonnables de croire que l’obtention du service est souhaitable pour
l’exercice par les membres de celle-ci des
fonctions visées au paragraphe 6(1) de la Loi
sur les infractions en matière de sécurité;
(b) to the Canadian Security Intelligence
Service that that minister believes on reasonable grounds is desirable for the fulfilment of
its duties and functions under the Canadian
Security Intelligence Service Act; or
b) au Service canadien du renseignement de
sécurité, s’il a des motifs raisonnables de
croire que l’obtention du service est souhaitable pour l’exercice par celui-ci des fonctions visées par la Loi sur le Service canadien
du renseignement de sécurité;
12
C. 45
Remote Sensing Space Systems
53-54 ELIZ. II
(c) to Her Majesty in right of Canada that
that minister believes on reasonable grounds
is desirable for critical infrastructure protection or emergency preparedness.
c) à Sa Majesté du chef du Canada, s’il a des
motifs raisonnables de croire que l’obtention
du service est souhaitable en ce qui touche la
protection des infrastructures essentielles ou
les mesures et interventions d’urgence.
Details of orders
(4) An order made under this section must
specify the period during which the service is to
be provided and may specify how and with what
priority it is to be provided.
(4) L’ordre prévoit la période pendant laquelle le service doit être fourni et peut en
préciser les modalités de fourniture et de priorité
d’accès.
Précisions
Non-application
of Statutory
Instruments Act
(5) The Statutory Instruments Act does not
apply to an order made under this section.
(5) La Loi sur les textes réglementaires ne
s’applique pas à l’ordre.
Non-application
de la Loi sur les
textes
réglementaires
Non-disclosure
direction
(6) If the minister making an order is
satisfied that the substance of the order ought
not to be disclosed for the same reasons as those
on which the order is founded, that minister may
include in the order a direction that no person
shall disclose its substance to any other person
except as required by law or as necessary to
give it effect.
(6) S’il est convaincu que la teneur de l’ordre
ne doit pas être communiquée, pour les mêmes
raisons que celles ayant motivé sa prise, le
ministre en question peut l’assortir de l’interdiction d’en communiquer la teneur, sauf si la
communication est soit légalement exigée, soit
nécessaire à son exécution.
Noncommunication
de la teneur de
l’ordre
Notice and
opportunity to
make
representations
(7) An order made under this section may
take effect immediately on notice to the
licensee, but the minister making the order shall
give to the licensee an opportunity — during a
period of 15 days after the notice or any longer
period that the minister specifies — to make
representations regarding it.
(7) Le ministre en question donne au titulaire
de licence un avis de l’ordre et lui accorde la
possibilité de présenter ses observations dans les
quinze jours suivant l’avis ou le délai plus long
qu’il précise. L’avis peut avoir un effet
immédiat.
Avis et
observations
TRANSFER OF REMOTE SENSING SATELLITES
TRANSFERT DE SATELLITES DE
TÉLÉDÉTECTION
Prohibition on
transfer of
control
16. (1) No licensee or former licensee shall
permit a command to a remote sensing satellite
of the remote sensing space system for which
the licence was issued to be given from outside
Canada or by any other person unless the
licensee or former licensee
(a) can override the command from Canada;
or
(b) has obtained the approval of the Minister.
16. (1) Le titulaire ou l’ancien titulaire d’une
licence ne peut permettre qu’une commande soit
donnée, à l’étranger ou par une autre personne,
à un satellite de télédétection faisant partie du
système de télédétection spatiale à l’égard
duquel la licence a été délivrée, sauf dans les
cas suivants :
Interdiction —
contrôle du
satellite
a) il peut prendre des mesures de surpassement à l’égard d’une telle commande à partir
du Canada;
b) il a obtenu l’approbation du ministre.
Factors for
approval
(2) In deciding whether to give an approval,
the Minister shall have regard to national
security, the defence of Canada, the safety of
(2) Pour décider s’il y a lieu de donner son
approbation, le ministre prend en considération
ce qui suit : la sécurité nationale, la défense du
Canada, la sécurité des Forces canadiennes, la
Facteurs
2004-2005
Systèmes de télédétection spatiale
ch. 45
13
Canadian Forces, Canada’s conduct of international relations, Canada’s international obligations and any prescribed factors.
conduite des relations internationales du Canada, les obligations internationales du Canada et
les facteurs réglementaires.
INSPECTION
INSPECTION
Designation of
inspectors
17. (1) The Minister may designate as
inspectors for the purposes of this Act persons
or classes of persons that the Minister considers
qualified.
17. (1) Pour l’application de la présente loi,
le ministre peut désigner à titre d’inspecteur
toute personne — soit individuellement, soit au
titre de son appartenance à une catégorie donnée
— qu’il estime qualifiée.
Désignation
d’inspecteurs
Certificate
(2) Every inspector is to be provided with a
certificate attesting to their designation, and
shall, at the request of any person appearing to
be in charge of any place entered by the
inspector, present the certificate to the person.
(2) L’inspecteur reçoit un certificat attestant
sa qualité qu’il présente, sur demande, à toute
personne apparemment responsable du lieu
visité.
Certificat
Powers of
inspectors
18. (1) Inspectors may, in carrying out their
duties and functions,
18. (1) L’inspecteur peut, dans le cadre de
ses fonctions :
Pouvoirs de
l’inspecteur
(a) subject to subsection (2), enter and
inspect, at any reasonable time, any place
owned by or under the control of a licensee, a
system participant or any other person who
the inspector reasonably believes may be
carrying on a controlled activity in the
operation of a remote sensing space system,
and in which the inspector believes on
reasonable grounds there is any document,
information or thing relevant to the administration or enforcement of this Act;
a) sous réserve du paragraphe (2), procéder,
à toute heure convenable, à la visite de tout
lieu appartenant au titulaire de licence, au
participant autorisé ou à toute autre personne
qui, à son avis fondé sur des motifs
raisonnables, mène des activités contrôlées
dans le cadre de l’exploitation d’un système
de télédétection spatiale — ou de tout lieu
placé sous leur responsabilité — où il croit,
pour des motifs raisonnables, se trouver des
documents, renseignements ou choses utiles à
l’exécution ou au contrôle d’application de la
présente loi;
(b) examine any document, information or
thing at the place or remove it for examination or copying;
(c) inspect any equipment at the place related
to the operation of a remote sensing space
system and perform tests of it;
(d) use or cause to be used any data
processing system at the place to examine
any data contained in or available to the
system;
(e) reproduce any record from those data or
cause it to be reproduced from them in the
form of a printout or other intelligible output
and remove the printout or other output for
examination or copying; and
(f) use or cause to be used any copying
equipment or means of communication
located at the place.
b) examiner les documents, renseignements
et choses s’y trouvant, et les emporter pour
examen et reproduction;
c) examiner le matériel s’y trouvant qui est
lié à l’exploitation du système de télédétection spatiale et procéder à des essais;
d) utiliser ou faire utiliser tout système
informatique s’y trouvant pour examiner les
données qu’il contient ou auxquelles il donne
accès;
e) à partir de ces données, reproduire ou faire
reproduire tout document sous forme d’imprimé ou toute autre forme intelligible qu’il
peut emporter pour examen ou reproduction;
14
C. 45
Remote Sensing Space Systems
53-54 ELIZ. II
f) utiliser ou faire utiliser le matériel de
reproduction et les moyens de communication du lieu.
Warrant required
to enter
dwelling-place
(2) An inspector may not enter a dwellingplace except with the consent of the occupant or
under the authority of a warrant issued under
subsection (3).
(2) L’inspecteur ne peut toutefois procéder à
la visite d’un local d’habitation sans l’autorisation de l’occupant que s’il est muni d’un
mandat.
Local
d’habitation
Authority to
issue warrant
(3) On ex parte application, a justice, as
defined in section 2 of the Criminal Code, may
issue a warrant authorizing an inspector named
in the warrant to enter a dwelling-place, subject
to any conditions specified in the warrant, if the
justice is satisfied by information on oath that
(3) Sur demande ex parte, le juge de paix, au
sens de l’article 2 du Code criminel, peut
délivrer un mandat autorisant, sous réserve des
conditions fixées, l’inspecteur qui y est nommé
à procéder à la visite d’un local d’habitation s’il
est convaincu, sur la foi d’une dénonciation
faite sous serment, que sont réunis les éléments
suivants :
Délivrance du
mandat
(a) the dwelling-place is a place described in
paragraph (1)(a);
(b) entry to the dwelling-place is necessary
for any purpose relating to the administration
or enforcement of this Act; and
(c) entry has been refused, there are reasonable grounds for believing that entry will be
refused or consent to entry cannot be
obtained from the occupant.
a) les circonstances prévues à l’alinéa (1)a)
existent;
b) la visite est nécessaire à l’exécution ou au
contrôle d’application de la présente loi;
c) soit un refus a été opposé à la visite, ou il
y a des motifs raisonnables de croire que tel
sera le cas, soit il n’est pas possible d’obtenir
le consentement de l’occupant.
Use of force
(4) An inspector executing a warrant issued
under subsection (3) shall not use force unless
the inspector is accompanied by a peace officer
and the use of force has been specifically
authorized in the warrant.
(4) L’inspecteur ne peut recourir à la force
dans l’exécution du mandat que si celui-ci en
autorise expressément l’usage et que s’il est
accompagné d’un agent de la paix.
Usage de la force
Assistance to
inspector
(5) The owner or other person in charge of a
place entered by an inspector under this section
shall give the inspector all reasonable assistance
in the power of that person and furnish the
inspector with any information that the inspector reasonably requires.
(5) Le propriétaire ou le responsable du lieu
visité est tenu de prêter à l’inspecteur toute
l’assistance possible et de lui donner les
renseignements qu’il peut valablement exiger.
Assistance à
l’inspecteur
Obstruction and
false information
(6) No person shall, with respect to an
inspector engaged in carrying out their duties
and functions,
(a) wilfully obstruct or hinder the inspector;
or
(b) knowingly make or provide to the
inspector any false or misleading statement
or information.
(6) Il est interdit :
a) d’entraver volontairement l’action de
l’inspecteur dans l’exercice de ses fonctions;
b) de lui faire sciemment une déclaration
fausse ou trompeuse ou de lui fournir des
renseignements faux ou trompeurs.
Entrave et
fausses
déclarations
2004-2005
Systèmes de télédétection spatiale
ch. 45
15
REQUESTS FOR INFORMATION
DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS
Notice for
disclosure of
information
19. (1) The Minister may send a notice to
any person who the Minister believes on
reasonable grounds has any information or
document relevant to the administration or
enforcement of this Act, requesting the person
to provide that information or document, within
any reasonable period that the Minister specifies, to the Minister or any person whom the
Minister designates.
19. (1) Le ministre peut demander, par avis,
à toute personne qu’il croit, pour des motifs
raisonnables, être en possession de renseignements ou de documents utiles à l’exécution ou
au contrôle d’application de la présente loi, de
les lui communiquer ou de les communiquer à
la personne qu’il désigne, et ce dans le délai
raisonnable précisé dans l’avis.
Avis de
communication
Application for
court order
(2) If a person objects to providing or fails to
provide the Minister or a designated person, as
the case may be, with any requested information
or document within the specified period, the
Minister may apply to a judge of a superior
court of a province or of the Federal Court for
an order requiring the person to provide it.
(2) Si la personne refuse ou omet de
s’exécuter dans le délai précisé, le ministre peut
demander à un juge de la cour supérieure d’une
province, ou de la Cour fédérale, de lui
ordonner d’effectuer la communication des
renseignements ou des documents.
Demande
d’ordonnance
judiciaire
Notice of
hearing
(3) The Minister shall give the person at least
seven days notice of the hearing of the
application.
(3) Le ministre donne à l’intéressé un préavis
d’au moins sept jours de l’audition de la
demande.
Préavis
Order
(4) On hearing the application, the judge
may order the person to provide the information
or documents if the judge concludes that
providing them is necessary for any purpose
relating to the administration or enforcement of
this Act and that the public interest in having the
information or documents provided outweighs
in importance any other interest, including
privacy interest, of the person.
(4) Le juge saisi de la demande peut rendre
l’ordonnance s’il conclut que la communication
des renseignements ou documents est nécessaire
à l’exécution ou au contrôle d’application de la
présente loi et que l’intérêt public l’emporte sur
les droits de l’intéressé, notamment son droit à
la vie privée.
Ordonnance
REGULATIONS
RÈGLEMENTS
20. (1) On the recommendation of the Minister, the Governor in Council may make
regulations
20. (1) Sur recommandation du ministre, le
gouverneur en conseil peut, par règlement :
Regulations
(a) prescribing a process or series of processes that is or is not to be considered to
transform raw data;
(b) prescribing classes of persons for the
purpose of paragraph 6(d);
(c) respecting the issuance, amendment and
renewal of licences, including
(i) prescribing the manner and form of
making applications,
a) préciser les opérations et séries d’opérations qui sont considérées comme étant ou
non des traitements de données brutes;
b) préciser les catégories de personnes pour
l’application de l’alinéa 6d);
c) régir la délivrance, la modification et le
renouvellement des licences, et notamment :
(i) prévoir les modalités de présentation
des demandes,
Règlements
16
C. 45
Remote Sensing Space Systems
(ii) respecting information, documents or
undertakings — including the system
disposal plan and arrangements referred
to in subsection 9(1) — to be provided in
support of applications,
(ii) régir les renseignements, documents
ou engagements — notamment le plan de
disposition du système et les arrangements
visés au paragraphe 9(1) — à fournir à
l’appui des demandes,
(iii) prescribing fees for applications or the
manner of calculating them,
(iii) établir les droits à acquitter à l’égard
des demandes, ou leur mode de calcul,
(iv) respecting security assessments of
proposed or actual licensees or system
participants, and
(iv) régir l’évaluation de sécurité des
titulaires de licence et des participants
autorisés, actuels et éventuels,
(v) prescribing conditions of licences;
(v) prévoir les conditions dont sont assorties les licences;
(d) requiring notice of any change — of
which the licensee has knowledge — in any
information that has been provided in connection with an application;
(e) respecting the suspension or cancellation
of licences;
(f) respecting the operation of licensed systems;
(g) requiring periodic or special reports
concerning licensed systems;
(g.1) respecting the archiving of raw data,
including the public access to the archived
data;
d) exiger notification de tout changement
dont les titulaires de licence ont connaissance
à l’égard des renseignements fournis relativement aux demandes;
e) régir la suspension et la révocation des
licences;
f) régir l’exploitation des systèmes agréés;
g) exiger la fourniture de rapports périodiques ou spéciaux concernant les systèmes
agréés;
g.1) régir l’archivage des données brutes
ainsi que l’accès du public à celles-ci;
(h) respecting the keeping of records;
h) régir la tenue des registres;
(i) prescribing fees, including periodic fees,
for a licence, or the manner of calculating
those fees, and when they are to be paid;
i) prévoir les droits périodiques et autres à
acquitter à l’égard des licences, ou leur mode
de calcul, et le moment de leur exigibilité;
(j) respecting the determination of amounts
that may be paid under subsection 22(2);
j) régir la fixation des sommes pouvant être
versées au titre du paragraphe 22(2);
(k) for carrying out sections 23 and 25,
including
k) prévoir les mesures d’application des
articles 23 et 25, et notamment :
(i) designating any provision of this Act or
of any regulation, order or direction made
under this Act or any requirement of such a
provision or any condition or class of
conditions of a licence or provision or class
of provisions of a system disposal plan as a
provision, requirement or condition whose
contravention may be proceeded with as a
violation,
(i) désigner comme texte dont la contravention constitue une violation toute disposition de la présente loi ou de ses textes
d’application, toute obligation imposée par
celle-ci ou ses textes, toute condition — ou
catégorie de conditions — d’une licence ou
toute mesure — ou catégorie de mesures
— du plan de disposition d’un système
agréé,
53-54 ELIZ. II
2004-2005
Systèmes de télédétection spatiale
ch. 45
(ii) prescribing the maximum administrative monetary penalty for a particular
violation, which maximum may not exceed
$5,000, in the case of an individual, and
$25,000, in any other case,
(ii) prévoir le montant maximal — plafonné, dans le cas des personnes physiques, à 5 000 $ et, dans les autres cas, à
25 000 $ — de la pénalité applicable à
chaque violation,
(iii) prescribing criteria to be taken into
account in determining the amount of a
proposed penalty,
(iii) prévoir les critères à prendre en
compte pour la détermination du montant
de la pénalité en cause,
(iv) respecting compliance agreements,
and
(iv) régir les transactions,
(v) respecting appeals;
17
(v) régir les appels;
(l) respecting the giving or service of notices
under this Act;
l) régir la façon de donner ou de signifier les
avis, préavis et procès-verbaux prévus par la
présente loi;
(m) respecting the making of representations
under this Act;
m) régir la présentation d’observations au
titre de la présente loi;
(n) prescribing anything that is to be prescribed under this Act; and
n) prendre toute autre mesure d’ordre réglementaire prévue par la présente loi;
(o) generally, for carrying out the purposes
and provisions of this Act.
o) prendre toute autre mesure d’application
de la présente loi.
Regulations may
vary
(2) Regulations made under subsection (1)
may vary according to any criterion or combination of criteria or by class of remote sensing
space system, operator or activity.
(2) Les règlements peuvent varier en fonction de certains critères ou des catégories de
systèmes de télédétection spatiale, d’exploitants
ou d’activités.
Variation des
règlements
Incorporation by
reference
(3) For greater certainty, a regulation made
under subsection (1) incorporating by reference
any classifications, standards, procedures, specifications or rules may incorporate them as they
are amended from time to time.
(3) Il est entendu qu’il peut être précisé, dans
le règlement qui incorpore des classifications,
normes, modalités, spécifications ou règles,
qu’elles sont incorporées avec leurs modifications successives.
Incorporation
par renvoi
DELEGATION
DÉLÉGATION
Minister
21. (1) The Minister
21. (1) Le ministre :
(a) may not delegate the exercise of the
Minister’s powers under subsection 4(3) or
14(1);
a) ne peut pas déléguer les pouvoirs prévus
aux paragraphes 4(3) et 14(1);
(b) may delegate only to his or her deputy
minister the exercise of the Minister’s powers
under subsection 15(1); and
(c) may delegate to any officer or class of
officers — or, with the consent of the
Minister of National Defence, a member or
class of members of the Canadian Forces —
the exercise of any other powers of the
Minister under this Act.
b) ne peut déléguer les pouvoirs prévus au
paragraphe 15(1) qu’au sous-ministre;
c) peut déléguer ses autres pouvoirs à tout
fonctionnaire ou, avec l’accord du ministre de
la Défense nationale, à tout membre des
Forces canadiennes, soit individuellement,
soit au titre de son appartenance à une
catégorie donnée.
Ministre
18
Minister of
National
Defence
C. 45
Remote Sensing Space Systems
(2) The Minister of National Defence
(2) Le ministre de la Défense nationale :
(a) may not delegate the exercise of that
minister’s powers under subsection 14(2);
and
a) ne peut pas déléguer les pouvoirs prévus
au paragraphe 14(2);
(b) may delegate only to his or her deputy
minister or the Chief of the Defence Staff the
exercise of that minister’s powers under
subsection 15(2).
Solicitor General
53-54 ELIZ. II
b) ne peut déléguer les pouvoirs prévus au
paragraphe 15(2) qu’au sous-ministre ou au
chef d’état-major de la défense.
(3) The Solicitor General of Canada may
delegate only to
(3) Le solliciteur général du Canada ne peut
déléguer :
(a) the Commissioner of the Royal Canadian
Mounted Police the exercise of that minister’s
powers under paragraph 15(3)(a);
a) les pouvoirs prévus à l’alinéa 15(3)a)
qu’au commissaire de la Gendarmerie royale
du Canada;
(b) the Director of the Canadian Security
Intelligence Service the exercise of that
minister’s powers under paragraph 15(3)(b);
and
b) les pouvoirs prévus à l’alinéa 15(3)b)
qu’au directeur du Service canadien du
renseignement de sécurité;
(c) the Deputy Solicitor General of Canada
the exercise of that minister’s powers under
paragraph 15(3)(c).
Ministre de la
Défense
nationale
Solliciteur
général du
Canada
c) les pouvoirs prévus à l’alinéa 15(3)c)
qu’au sous-solliciteur général du Canada.
NO LIABILITY
IMMUNITÉ
No right to
compensation
22. (1) No person is entitled to financial
compensation from Her Majesty in right of
Canada for any financial losses resulting from
any of the following actions taken in good faith:
the amendment of a system disposal plan or
arrangements under subsection 9(3); the amendment of a licence under section 10; the
suspension of a licence under section 11; the
cancellation of a licence under section 12; or,
the making of an order under section 13, 14 or
15.
22. (1) Sa Majesté du chef du Canada ne
peut être tenue d’indemniser quiconque pour les
pertes financières subies par suite de la prise —
faite de bonne foi — de l’une ou l’autre des
mesures suivantes : la modification du plan de
disposition du système agréé ou d’arrangements
au titre du paragraphe 9(3), la modification de la
licence au titre de l’article 10, sa suspension au
titre de l’article 11, sa révocation au titre de
l’article 12 et la prise d’un ordre au titre des
articles 13, 14 ou 15.
Aucun droit à
une indemnité
Authority to
make payment
(2) A minister may pay a licensee an amount
determined in accordance with the regulations
for the service provided as a result of an order
made by that minister under section 15.
(2) En cas de prise d’un ordre au titre de
l’article 15, le ministre en question peut verser
au titulaire de la licence, pour la fourniture du
service en cause, la somme déterminée conformément aux règlements.
Pouvoir de
verser une
somme
ADMINISTRATIVE MONETARY
PENALTIES
VIOLATIONS ET PÉNALITÉS
VIOLATIONS
VIOLATIONS
23. Every person who contravenes a provision, requirement or condition designated under
subparagraph 20(1)(k)(i) commits a violation
and is liable to an administrative monetary
23. Toute contravention à un texte désigné
sous le régime du sous-alinéa 20(1)k)(i) constitue une violation pour laquelle le contrevenant
s’expose à une pénalité dont le maximum peut
Violations
Violations
2004-2005
Systèmes de télédétection spatiale
ch. 45
19
penalty not exceeding the maximum prescribed
or, if no maximum has been prescribed, to a
penalty not exceeding $5,000, in the case of an
individual, and $25,000, in any other case.
être prévu par règlement; à défaut, la pénalité
maximale est de 5 000 $ dans le cas des
personnes physiques et de 25 000 $ dans les
autres cas.
ENFORCEMENT OFFICERS
AGENTS VERBALISATEURS
Designation of
enforcement
officers
24. (1) The Minister may designate as
enforcement officers for the purposes of this
Act persons or classes of persons that the
Minister considers qualified.
24. (1) Pour l’application de la présente loi,
le ministre peut désigner à titre d’agent
verbalisateur toute personne — soit individuellement, soit au titre de son appartenance à une
catégorie donnée — qu’il estime qualifiée.
Désignation
d’agents
verbalisateurs
Certification of
designated
persons
(2) Enforcement officers are to receive a
certificate attesting to their designation and
shall, on demand, present the certificate to any
person from whom they request information in
the course of their duties or functions.
(2) Chaque agent reçoit un certificat attestant
sa qualité qu’il présente sur demande à la
personne à qui il demande des renseignements.
Certificat
Status of
inspector
(3) Every enforcement officer is, in carrying
out their duties and functions, an inspector.
(3) Pour l’exercice de ses attributions, l’agent est un inspecteur.
Statut de l’agent
NOTICES OF VIOLATION
PROCÈS-VERBAUX
Issuance and
service
25. (1) If an enforcement officer believes on
reasonable grounds that a person has committed
a violation, the officer may issue, and shall
cause to be served on the person, a notice of
violation.
25. (1) L’agent verbalisateur qui a des motifs raisonnables de croire qu’une violation a été
commise peut dresser un procès-verbal qu’il fait
signifier à l’auteur présumé.
Procès-verbal
Contents of
notice
(2) The Minister may establish the form and
content of notices of violation, but each notice
of violation must
(2) Le ministre détermine la forme et la
teneur des procès-verbaux de violation. Tout
procès-verbal mentionne :
Contenu
(a) name the person believed to have committed a violation;
a) le nom de l’auteur présumé de la violation;
(b) identify the violation;
b) les faits reprochés;
(c) set out the penalty that the enforcement
officer proposes to impose;
c) la pénalité que l’agent a l’intention de lui
imposer;
(d) inform the person that they may, within
30 days after the notice is served or within
any longer period specified in the notice,
either pay the penalty set out in the notice or
make representations to the officer with
respect to the alleged violation or proposed
penalty — including any representations
about entering into a compliance agreement
— and set out the manner for doing so; and
d) la faculté qu’il a soit de payer la pénalité,
soit de présenter des observations à l’agent
relativement à la violation ou à la pénalité —
y compris en ce qui touche la conclusion
d’une transaction —, et ce dans les trente
jours suivant la signification du procès-verbal
ou dans le délai plus long précisé dans celuici, ainsi que les modalités d’exercice de cette
faculté;
(e) inform the person that, if they do not pay
the penalty or make representations in
accordance with the notice, they will be
e) le fait que le non-exercice de cette faculté
vaut aveu de responsabilité et permet à
l’agent d’imposer la pénalité.
20
C. 45
Remote Sensing Space Systems
53-54 ELIZ. II
considered to have committed the violation
and the officer may impose a penalty in
respect of it.
Criteria for
penalty
Payment
Making of
representations
(3) The amount of a proposed penalty is, in
each case, to be determined taking into account
the following matters:
(3) Pour la détermination du montant de la
pénalité, il est tenu compte des éléments
suivants :
(a) the degree of intention or negligence on
the part of the person who committed the
violation;
a) la nature de l’intention ou de la négligence
de l’auteur présumé de la violation;
(b) the harm done by the violation;
(c) the person’s history of prior violations or
convictions under this Act during the fiveyear period immediately before the violation;
c) les antécédents de l’auteur — violation ou
condamnation pour infraction à la présente loi
— au cours des cinq ans précédant la
violation;
(d) any prescribed criteria; and
d) tout critère prévu par règlement;
(e) any other relevant matter.
e) tout autre élément pertinent.
b) la gravité du tort causé;
DETERMINATION OF RESPONSIBILITY AND
PENALTY
RESPONSABILITÉ ET PÉNALITÉ
Payment of Penalty
Paiement de la pénalité
26. If the person pays the penalty proposed
in the notice of violation, the person is
considered to have committed the violation
and proceedings in respect of it are ended.
26. Le paiement de la pénalité mentionnée au
procès-verbal vaut aveu de responsabilité à
l’égard de la violation et met fin à la procédure.
Making Representations
Présentation des observations
27. (1) If the person alleged to have committed a violation makes representations, the
enforcement officer shall either
27. (1) Si l’auteur présumé de la violation
lui présente des observations, l’agent verbalisateur :
(a) enter into a compliance agreement with
the person on behalf of the Minister; or
a) soit conclut avec lui une transaction au
nom du ministre;
(b) decide on a balance of probabilities
whether the person committed the violation
and, if so, impose the penalty proposed, a
lesser penalty or no penalty, taking into
account the matters mentioned in subsection
25(3).
b) soit détermine, selon la prépondérance des
probabilités, sa responsabilité et, le cas
échéant, lui impose la pénalité mentionnée
au procès-verbal ou une pénalité réduite, ou
encore n’impose aucune pénalité, compte
tenu des éléments énumérés au paragraphe
25(3).
The enforcement officer shall cause notice of
any decision made under paragraph (b) to be
issued and served on the person together with
notice of the person’s right of appeal under
subsection 29(1).
Détermination
du montant de la
pénalité
Il lui fait signifier avis de la décision prise au
titre de l’alinéa b) et l’informe par la même
occasion de son droit d’interjeter appel au titre
du paragraphe 29(1).
Paiement
Observations
2004-2005
Compliance
agreements
Systèmes de télédétection spatiale
(2) In the course of the making of representations, an enforcement officer may, on behalf
of the Minister, enter into a compliance
agreement with the person alleged to have
committed a violation on any terms that the
officer considers satisfactory. The terms
(a) must provide for payment by the person
to the Receiver General of a specified amount
not greater than the penalty proposed in the
notice of violation if the person does not
comply with the agreement; and
(b) may provide for the giving of reasonable
security, in a form and an amount that the
officer considers satisfactory, for the person’s
performance of the agreement.
ch. 45
(2) Dans le cadre de la présentation d’observations, l’agent peut, au nom du ministre,
conclure avec l’auteur présumé de la violation
une transaction — assortie des modalités qu’il
estime indiquées — qui :
21
Conclusion
d’une transaction
a) exige de l’auteur qu’il verse au receveur
général une somme ne pouvant dépasser le
montant de la pénalité mentionné au procèsverbal s’il ne se conforme pas aux modalités
de la transaction;
b) peut prévoir la fourniture d’une sûreté
raisonnable — dont le montant et la nature
doivent agréer à l’agent — en garantie de
l’exécution de la transaction.
Agreement ends
proceedings
(3) Entry into a compliance agreement ends
the violation proceedings and precludes any
further violation or offence proceedings in
relation to the act or omission in question.
(3) La conclusion de la transaction met fin à
la procédure et fait obstacle à toute autre
procédure en violation ou procédure pénale à
l’égard de l’acte ou de l’omission en cause.
La transaction
met fin à la
procédure
If agreement not
complied with
(4) The Minister may issue and serve a
notice of default on a person who has entered
into a compliance agreement but has not
complied with it. On service of the notice, the
person is liable to pay without delay the amount
provided for in the agreement, failing which, the
Minister may realize or enforce any security for
the person’s performance of the agreement.
(4) Le cas échéant, le ministre peut signifier
à l’intéressé un avis du défaut d’exécution de la
transaction, et celui-ci paie sans délai la somme
prévue aux termes de la transaction, à défaut de
quoi le ministre peut réaliser la sûreté.
Avis de défaut
d’exécution
Responsibility
Aveu de responsabilité
28. A person who neither pays the penalty
nor makes representations in accordance with
the notice of violation is considered to have
committed the violation, and the enforcement
officer shall impose the penalty proposed and
notify the person of it.
28. Vaut aveu de responsabilité le nonexercice de la faculté prévue par le procèsverbal — paiement de la pénalité ou présentation d’observations — selon les termes de celuici. Le cas échéant, l’agent verbalisateur impose
la pénalité mentionnée au procès-verbal et en
donne avis à l’intéressé.
APPEAL TO MINISTER
APPEL AU MINISTRE
Right of appeal
29. (1) A person served with notice of a
decision made under paragraph 27(1)(b) may,
within 30 days after the notice is served, or
within any longer period that the Minister
allows, appeal the decision to the Minister.
29. (1) Il peut être interjeté appel auprès du
ministre de la décision prise en vertu de l’alinéa
27(1)b), dans les trente jours suivant sa
signification ou dans le délai supérieur que
celui-ci peut accorder.
Droit d’appel
Powers of
Minister
(2) On an appeal, the Minister may confirm,
set aside or vary the decision of the enforcement
officer.
(2) Le cas échéant, le ministre confirme,
annule ou modifie la décision.
Pouvoirs du
ministre
Failure to act
Défaut
22
C. 45
Remote Sensing Space Systems
53-54 ELIZ. II
RULES ABOUT VIOLATIONS
RÈGLES PROPRES AUX VIOLATIONS
Vicarious
liability — acts
of employees,
agents and
mandataries
30. A person is liable for a violation that is
committed by the person’s employee acting in
the course of the employment or the person’s
agent or mandatary acting within the scope of
their authority, whether or not the employee,
agent or mandatary who actually committed the
violation is identified or proceeded against.
30. L’employeur ou le mandant est responsable de la violation commise par son employé
ou son mandataire dans le cadre de son emploi
ou du mandat, que celui-ci soit ou non connu ou
poursuivi.
Responsabilité
indirecte —
employés et
mandataires
Due diligence
31. Due diligence is a defence in a proceeding in relation to a violation.
31. La prise des précautions voulues peut
être invoquée dans le cadre de toute poursuite
en violation.
Prise de
précautions
Continuing
violation
32. A violation that is committed or continued on more than one day constitutes a
separate violation for each day on which it is
committed or continued.
32. Il est compté une violation distincte pour
chacun des jours au cours desquels se commet
ou se continue la violation.
Violation
continue
Limitation
period
33. Any proceedings in respect of a violation
may be instituted at any time within, but not
later than, two years after the time when the
subject-matter of the proceedings arose.
33. Les poursuites en violation se prescrivent
par deux ans après le fait générateur en cause.
Prescription
Violation or
offence
34. (1) If it is possible to proceed with any
act or omission as a violation and it is also
possible to proceed with it as an offence,
proceeding in one manner precludes proceeding
in the other.
34. (1) L’acte ou l’omission qualifiable à la
fois de violation et d’infraction peut être réprimé
soit comme violation, soit comme infraction, les
poursuites en violation et celles pour infraction
s’excluant toutefois mutuellement.
Précision
Violations not
offences
(2) For greater certainty, a violation is not an
offence and, accordingly, section 126 of the
Criminal Code does not apply in respect of one.
(2) Il est entendu que les violations ne sont
pas des infractions; en conséquence, nul ne peut
être poursuivi à ce titre sur le fondement de
l’article 126 du Code criminel.
Précision
Admissibility of
documents
35. In the absence of evidence to the
contrary, a document that appears to be a notice
issued under subsection 25(1) or 27(1) or (4) or
given under section 28 or a certificate issued
under subsection 37(1) is presumed to be
authentic and is proof of its contents in any
proceeding in respect of a violation or a
prosecution for an offence.
35. Dans les poursuites en violation ou pour
infraction, le document qui paraît être un
procès-verbal signifié en vertu du paragraphe
25(1), un avis signifié en vertu des paragraphes
27(1) ou (4), un avis donné en vertu de l’article
28 ou un certificat de non-paiement établi en
vertu du paragraphe 37(1) fait foi, sauf preuve
contraire, de son authenticité et de son contenu.
Admissibilité de
documents
RECOVERY OF PENALTIES AND AMOUNTS
RECOUVREMENT DES PÉNALITÉS ET DES
SOMMES
Debts to Her
Majesty
36. (1) A penalty imposed under this Act
and an amount referred to in subsection 27(4)
each constitute a debt due to Her Majesty in
right of Canada and may be recovered in the
Federal Court or any other court of competent
jurisdiction.
36. (1) La pénalité et la somme visée au
paragraphe 27(4) constituent des créances de Sa
Majesté du chef du Canada, dont le recouvrement peut être poursuivi à ce titre devant la
Cour fédérale ou tout autre tribunal compétent.
Créance de Sa
Majesté
2004-2005
Systèmes de télédétection spatiale
ch. 45
23
Time limit
(2) No proceedings to recover such a debt
may be commenced later than seven years after
the debt became payable.
(2) Le recouvrement de la créance se prescrit
par sept ans à compter de la date à laquelle elle
est devenue exigible.
Prescription
Proceeds
payable to
Receiver
General
(3) Each such debt is payable to the Receiver
General.
(3) Les sommes en cause sont versées au
receveur général.
Receveur
général
Certificate
37. (1) The Minister may issue a certificate
certifying the unpaid amount of any debt
referred to in subsection 36(1).
37. (1) Le ministre peut établir un certificat
de non-paiement pour la partie impayée de toute
créance visée au paragraphe 36(1).
Certificat de
non-paiement
Registration in
Federal Court
(2) Registration in the Federal Court or in
any other court of competent jurisdiction of a
certificate issued under subsection (1) has the
same effect as a judgment of that Court for a
debt of the amount specified in the certificate
and all related registration costs.
(2) L’enregistrement à la Cour fédérale ou à
tout autre tribunal compétent confère au certificat valeur de jugement pour la somme visée et
les frais afférents.
Enregistrement
en Cour fédérale
OFFENCES
INFRACTIONS
38. (1) Every person who contravenes section 5 or subsection 16(1) or an order made
under section 13 or 14 is guilty of an offence
and liable on summary conviction
38. (1) Quiconque contrevient à l’article 5
ou au paragraphe 16(1) ou à un ordre donné en
vertu des articles 13 ou 14 commet une
infraction passible, sur déclaration de culpabilité
par procédure sommaire :
Contravention —
section 5, 13 or
14 or subsection
16(1)
(a) in the case of an individual, to a fine not
exceeding $50,000 or to imprisonment for a
term not exceeding 18 months, or to both;
and
(b) in any other case, to a fine not exceeding
$250,000.
Contravention —
section 15 or
subsection 18(5)
or (6)
(2) Every person who contravenes subsection 18(5) or (6) or an order made under section
15 is guilty of an offence and liable on summary
conviction
(a) in the case of an individual, to a fine not
exceeding $25,000 or to imprisonment for a
term not exceeding six months, or to both;
and
(b) in any other case, to a fine not exceeding
$125,000.
Jurisdiction —
contravention
outside Canada
39. (1) If a person is alleged to have
committed an act or omission that is a contravention of section 5 because of the application
of section 6, proceedings in relation to that
contravention may, whether or not the person is
in Canada, be commenced in any territorial
Infraction —
art. 5, 13 et 14 et
par. 16(1)
a) dans le cas d’une personne physique,
d’une amende maximale de 50 000 $ et d’un
emprisonnement maximal de dix-huit mois,
ou de l’une de ces peines;
b) dans tout autre cas, d’une amende maximale de 250 000 $.
(2) Quiconque contrevient aux paragraphes
18(5) ou (6) ou à un ordre donné en vertu de
l’article 15 commet une infraction passible, sur
déclaration de culpabilité par procédure sommaire :
Infraction —
art. 15 et
par. 18(5) et (6)
a) dans le cas d’une personne physique,
d’une amende maximale de 25 000 $ et d’un
emprisonnement maximal de six mois, ou de
l’une de ces peines;
b) dans tout autre cas, d’une amende maximale de 125 000 $.
39. (1) Lorsqu’un fait — acte ou omission
— constituant une infraction à l’article 5 en
raison de l’article 6 est imputé à une personne,
des poursuites peuvent être engagées à l’égard
de l’infraction dans toute circonscription territoriale au Canada, que cette personne soit ou
Infraction
commise à
l’étranger
24
C. 45
Remote Sensing Space Systems
53-54 ELIZ. II
division in Canada, and the person may be tried
and punished in respect of that offence in the
same manner as if it had been committed in that
territorial division.
non présente au Canada. Elle peut subir son
procès et être punie à l’égard de l’infraction
comme si elle l’avait commise dans cette
circonscription.
Appearance of
accused at trial
(2) The provisions of the Criminal Code,
including their exceptions, relating to requirements that an accused appear at and be present
during proceedings apply in respect of proceedings commenced in a territorial division under
subsection (1).
(2) Les dispositions du Code criminel
concernant l’obligation pour un accusé d’être
présent et de demeurer présent lors de toute
procédure visée au paragraphe (1) et les
exceptions à cette obligation s’appliquent en
l’espèce.
Comparution de
l’accusé lors du
procès
Offence dealt
with outside
Canada
(3) If a person is alleged to have committed
an act or omission referred to in subsection (1)
and the person has been dealt with outside
Canada for the contravention in a manner that, if
the person had been dealt with in Canada for the
contravention in that manner, would allow the
person to plead autrefois acquit, autrefois
convict or pardon, the person is deemed to have
been so dealt with in Canada.
(3) Lorsque la personne a été traitée à
l’étranger à l’égard du fait visé au paragraphe
(1) de manière que, si elle avait été traitée au
Canada, elle aurait pu invoquer les moyens de
défense d’autrefois acquit, d’autrefois convict
ou de pardon, elle est réputée avoir été ainsi
traitée au Canada.
Cas d’un
jugement
antérieur rendu à
l’étranger
Liability of
officers,
directors, agents
or mandataries
40. If a corporation commits an offence
under this Act, any officer, director, agent or
mandatary of the corporation who directed,
authorized, assented to, acquiesced in or
participated in the commission of the offence
is a party to and guilty of the offence and is
liable to the punishment provided for the
offence, whether or not the corporation has
been prosecuted or convicted.
40. En cas de perpétration par une personne
morale d’une infraction à la présente loi, ceux
de ses dirigeants, administrateurs ou mandataires qui l’ont ordonnée ou autorisée, ou qui y ont
consenti ou participé, sont considérés comme
des coauteurs de l’infraction et encourent, sur
déclaration de culpabilité, la peine prévue pour
l’infraction, que la personne morale ait été ou
non poursuivie ou déclarée coupable.
Dirigeants,
administrateurs
ou mandataires
Offences by
employees,
agents or
mandataries
41. In a prosecution for an offence under this
Act, it is sufficient proof of the offence to
establish that it was committed by an employee,
an agent or a mandatary of the accused, whether
or not the employee, agent or mandatary is
identified or has been prosecuted for the
offence.
41. Dans les poursuites pour infraction à la
présente loi, il suffit, pour établir la responsabilité pénale de l’accusé, de prouver que
l’infraction a été commise par son employé ou
son mandataire, qu’il ait été ou non identifié ou
poursuivi.
Employés et
mandataires
Due diligence
42. (1) Due diligence is a defence in a
prosecution for an offence under this Act.
42. (1) La prise des précautions voulues
peut être invoquée dans le cadre de toute
poursuite pour infraction à la présente loi.
Prise de
précautions
Section 126 of
Criminal Code
(2) No person shall be prosecuted under
section 126 of the Criminal Code for a contravention of subsection 9(2).
(2) Nul ne peut être poursuivi au titre de
l’article 126 du Code criminel pour avoir
contrevenu au paragraphe 9(2).
Art. 126 du
Code criminel
Continuing
offence
43. A contravention of this Act that is
committed or continued on more than one day
constitutes a separate offence for each day on
which it is committed or continued.
43. Il est compté une infraction distincte
pour chacun des jours au cours desquels se
commet ou se continue l’infraction.
Infraction
continue
2004-2005
Systèmes de télédétection spatiale
ch. 45
25
Limitation
period
44. Any proceedings by way of summary
conviction in respect of an offence under this
Act may be instituted at any time within, but not
later than, two years after the time when the
subject-matter of the proceedings arose.
44. La poursuite de toute infraction punissable par procédure sommaire se prescrit par
deux ans à compter de la perpétration.
Prescription
Injunctions
45. If a court of competent jurisdiction —
including the Federal Court — is satisfied, on
application by the Minister, that a contravention
of section 5 is being or is likely to be
committed, the court may grant an injunction,
subject to any conditions that the court
considers appropriate, ordering any person to
cease or refrain from any activity related to that
contravention, or ordering the person to take
any measure that a licensee could, under this
Act, be required to take.
45. S’il est convaincu qu’il y a contravention
ou risque de contravention à l’article 5, tout
tribunal compétent peut, sur demande du
ministre, accorder une injonction, assortie des
conditions qu’il juge indiquées, ordonnant à
quiconque de cesser toute activité liée à la
contravention, de s’en abstenir ou de prendre
toute mesure dont la prise peut être exigée du
titulaire de licence au titre de la présente loi. La
Cour fédérale est un tribunal compétent en
l’espèce.
Injonction
REVIEW AND REPORT
EXAMEN ET RAPPORT
Independent
review
45.1 (1) The Minister shall cause an independent review of the provisions and operation
of this Act to be conducted from time to time in
order to assess, in particular, its impact on
technological development and on the implementation of international agreements and
treaties.
45.1 (1) Le ministre fait procéder, à l’occasion, à un examen indépendant des dispositions
et de l’application de la présente loi afin
d’évaluer, notamment, sa pertinence quant au
développement technologique et à la mise en
vigueur d’ententes ou de traités internationaux.
Examen
indépendant
Report by
Minister
(2) The Minister shall cause the report on a
review conducted under subsection (1) to be
laid before each House of Parliament within five
years after the coming into force of this Act, and
within every five-year period after the tabling of
a report under this subsection.
(2) Au plus tard cinq ans après l’entrée en
vigueur de la présente loi et, par la suite, au plus
tard cinq ans après le dépôt du rapport
précédent, le ministre fait déposer devant
chacune des chambres du Parlement le rapport
de l’examen auquel il a fait procéder en
application du paragraphe (1).
Rapport du
ministre
COORDINATING AMENDMENT
DISPOSITION DE COORDINATION
46. If Bill C-6, introduced in the 1st
Session of the 38th Parliament and entitled
the Department of Public Safety and Emergency Preparedness Act (the “other Act”),
receives royal assent, then, on the later of the
coming into force of section 2 of the other Act
and the coming into force of subsection 15(3)
of this Act,
46. En cas de sanction du projet de loi C-6,
déposé au cours de la 1re session de la 38e
législature et intitulé Loi sur le ministère de la
Sécurité publique et de la Protection civile, à
l’entrée en vigueur de l’article 2 de cette loi
ou à celle du paragraphe 15(3) de la présente
loi, la dernière en date étant à retenir :
Bill C-6
(a) the expression “Solicitor General of
Canada” in subsections 15(3) and 21(3) of
this Act is replaced by the expression
“Minister of Public Safety and Emergency
Preparedness”; and
a) « solliciteur général du Canada » est
remplacé par « ministre de la Sécurité
publique et de la Protection civile » aux
paragraphes 15(3) et 21(3) de la présente
loi;
Projet de loi C-6
26
C. 45
Remote Sensing Space Systems
(b) the expression “Deputy Solicitor General of Canada” in subsection 21(3) of this
Act is replaced by the expression “Deputy
Minister of Public Safety and Emergency
Preparedness”.
Order in council
53-54 ELIZ. II
b) « sous-solliciteur général du Canada »
est remplacé par « sous-ministre de la
Sécurité publique et de la Protection
civile » au paragraphe 21(3) de la présente
loi.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
47. This Act, other than section 46, comes
into force on a day to be fixed by order of the
Governor in Council.
47. La présente loi, à l’exception de
l’article 46, entre en vigueur à la date fixée
par décret.
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA © IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA
OTTAWA, 2005
Décret
CHAPTER 46
CHAPITRE 46
PUBLIC SERVANTS DISCLOSURE
PROTECTION ACT
LOI SUR LA PROTECTION DES
FONCTIONNAIRES DIVULGATEURS
D’ACTES RÉPRÉHENSIBLES
SUMMARY
SOMMAIRE
This enactment establishes a procedure for the disclosure of wrongdoings in
the public sector and provides for the protection of persons who disclose the
wrongdoings.
Le texte a pour objet de prévoir un mécanisme de divulgation des actes
répréhensibles et de protection des divulgateurs dans le secteur public.
LEGISLATIVE HISTORY / HISTORIQUE
An Act to establish a procedure for the disclosure of wrongdoings in the public sector, including the protection of persons who
disclose the wrongdoings – Bill C-11
(Introduced by: President of the Treasury Board)
Loi prévoyant un mécanisme de dénonciation des actes répréhensibles et de protection de dénonciateurs dans le secteur public –
Projet de loi C-11
(Déposé par : Le président du Conseil du Trésor)
House of Commons / Chambre des communes
Bill Stage /
Étape du projet de loi
First Reading /
Première lecture
Date
2004-10-08
Debate(s) at Referral Stage /
Débat(s) à l’étape du renvoi
Referred to Committee /
Renvoi au comité
2004-10-14
2004-10-18
Government Operations
and Estimates /
Opérations
gouvernementales et
prévisions budgétaires
Committee / Comité
Committee Meeting(s) /
Réunion(s) du comité
Committee Report /
Rapport du comité
2004-10-21
2004-11-04
2004-11-18
2004-11-30
2004-12-07
2004-12-09
2004-12-14
2005-02-15
2005-02-17
2005-03-22
2005-03-24
2005-04-07
2005-06-21
2005-06-28
2005-09-27
Debate(s) at Report Stage and
Second Reading /
Débat(s) à l’étape du rapport et
deuxiéme lecture
2005-10-03
2005-10-04
Report Stage and Second Reading /
Étape du rapport et deuxième
lecture
2005-10-04
Debate(s) at Third Reading /
Débat(s) à la troisième lecture
2005-10-04
Third Reading /
Troisième lecture
2005-10-04
Senate / Sénat
Bill Stage /
Étape du projet de loi
Date
First Reading /
Première lecture
2005-10-18
Debate(s) at Second Reading /
Débat(s) à la deuxième lecture
2005-10-25
2005-10-26
2005-10-27
Second Reading /
Deuxième lecture
Committee / Comité
2005-10-27
National Finance /
Finances nationales
Committee Meeting(s) /
Réunion(s) du comité
Committee Report /
Rapport du comité
2005-11-23
2005-11-24
Debate(s) at Report Stage /
Débat(s) à l’étape du rapport
Report Stage /
Étape du rapport
Debate(s) at Third Reading /
Débat(s) à la troisième lecture
Third Reading /
Troisième lecture
Royal Assent: November 25, 2005, Statutes of Canada, 2005, chapter 46
Sanction royale : 25 novembre 2005, Lois du Canada (2005), chapitre 46
2005-11-25
2005-11-25
TABLE OF PROVISIONS
TABLE ANALYTIQUE
PUBLIC SERVANTS DISCLOSURE
PROTECTION ACT
LOI SUR LA PROTECTION DES
FONCTIONNAIRES DIVULGATEURS
D’ACTES RÉPRÉHENSIBLES
Preamble
Préambule
SHORT TITLE
1.
Short title
TITRE ABRÉGÉ
1.
Titre abrégé
INTERPRETATION
DÉFINITIONS
2.
Definitions
2.
Définitions
2.1
Authority to act for Commissioner of the Royal Canadian
Mounted Police
2.1
Sous-commissaire ou commissaire adjoint de la Gendarmerie
royale du Canada
3.
Amending the schedules
3.
Modification des annexes
AMENDING THE SCHEDULES
MODIFICATION DES ANNEXES
PROMOTING ETHICAL PRACTICES
4.
Promotion of ethical practices and dissemination of information
5.
SENSIBILISATION
4.
Diffusion de renseignements
Obligation to establish — Treasury Board
5.
Obligation du Conseil du Trésor
6.
Chief executives shall establish codes of conduct
6.
Pouvoir de l’administrateur général
7.
Application
7.
Application
CODE OF CONDUCT
CODE DE CONDUITE
WRONGDOINGS
ACTES RÉPRÉHENSIBLES
8.
Wrongdoings
8.
Actes répréhensibles
9.
Disciplinary action
9.
Sanction disciplinaire
DISCLOSURE OF WRONGDOINGS
DIVULGATION
10.
Establishment of internal disclosure procedures
10.
Mécanismes applicables aux divulgations
11.
Protection of identity
11.
Protection de l’identité
12.
Disclosure to supervisor or senior officer
12.
Divulgation au supérieur hiérarchique ou à l’agent supérieur
13.
When disclosure can be made to the Commissioner
13.
Divulgation au commissaire
14.
Disclosure concerning the Office of the Public Sector
Integrity Commissioner
14.
Divulgation concernant le Commissariat à l’intégrité du
secteur public
14.1
Restriction re portions named in Schedule 2
14.1
Éléments du secteur public figurant à l’annexe 2
15.
Application of ss. 12 to 14
15.
Application des art. 12 à 14
ii
15.1
Requirements when making a disclosure
15.1
Exigences
16.
Disclosure to public
16.
Divulgations publiques
17.
Exception — special operational information
17.
Exception : renseignements opérationnels spéciaux
18.
Saving — journalists with Canadian Broadcasting Corporation
18.
Exception : journalistes de la Société Radio-Canada
18.1
Other obligations to report
18.1
Obligation de faire rapport
PROTECTION DES DIVULGATEURS
PROTECTION OF PERSONS MAKING DISCLOSURES
19.
Prohibition against reprisal
19.
Interdiction
20.
Definition of “Board”
20.
Définition de « Conseil »
20.1
Procedures for RCMP
20.1
Règles s’appliquant à certains organismes
21.
Retroactivity
21.
Application rétroactive
21.1
Power to temporarily assign other duties
21.1
Assignation temporaire d’attributions
ATTRIBUTIONS DU COMMISSAIRE
DUTIES OF THE COMMISSIONER
22.
Duties
22.
Attributions
23.
Restriction — general
23.
Interdiction d’intervenir
24.
Right to refuse
24.
Refus d’intervenir
25.
Delegation
25.
Délégation
ENQUÊTES
INVESTIGATIONS
26.
Purpose of investigations
26.
Objet des enquêtes
27.
Notice to chief executive
27.
Avis à l’administrateur général
28.
Access
28.
Accès à donner au commissaire
29.
Powers
29.
Pouvoirs du commissaire
30.
Exception
30.
Exception
31.
Canadian Broadcasting Corporation
31.
Société Radio-Canada
32.
Self-incrimination
32.
Auto-incrimination
33.
Power to investigate other wrongdoings
33.
Enquête sur un autre acte répréhensible
34.
Information outside public sector
34.
Sources extérieures au secteur public
35.
Remittal of information
35.
Transmission des renseignements
RAPPORTS
REPORTS
Request for notice of action
36.
Avis au commissaire
37.
Report to appropriate Minister or governing council
37.
Rapport au ministre ou à l’organe de direction
38.
Preparation of report
38.
Établissement du rapport
36.
OFFICE OF THE PUBLIC SECTOR INTEGRITY
COMMISSIONER
COMMISSARIAT À L’INTÉGRITÉ DU SECTEUR PUBLIC
Public Sector Integrity Commissioner
Commissaire à l’intégrité du secteur public
39.
Appointment
39.
Nomination
39.1
Rank and powers
39.1
Rang et attributions
iii
39.2
39.2
Remuneration
Rémunération
Personnel
Staff
39.3
38.3
Staff
Personnel
INTERDICTIONS
PROHIBITIONS
40.
False statements
40.
Fausses déclarations
41.
Obstruction
41.
Entrave
42.
Destroying documents and things, etc.
42.
Destruction, falsification, etc.
Normes de sécurité
CARACTÈRE CONFIDENTIEL
CONFIDENTIALITY
43.
Security requirements
43.
44.
Confidentiality
44.
Secret
44.1
Canada Evidence Act
44.1
Loi sur la preuve au Canada
IMMUNITÉ
PROTECTION
45.
Protection
45.
Immunité
46.
Not compellable witness
46.
Absence de qualité pour témoigner
47.
Libel or slander
47.
Diffamation
DISPOSITIONS GÉNÉRALES
GENERAL
48.
Disclosure not waiver
48.
Absence de renonciation
49.
Restriction
49.
Communication interdite
50.
Personal information
50.
Renseignements personnels
51.
Saving
51.
Exception
Obligations
Pouvoir du gouverneur en conseil
ORGANISMES EXCLUS
EXCLUDED ORGANIZATIONS
52.
Obligation of excluded organizations
52.
53.
Order to make provisions of Act applicable
53.
EXAMEN QUINQUENNAL
FIVE-YEAR REVIEW
54.
54.
Review
Examen
DISPOSITIONS TRANSITOIRES
TRANSITIONAL
54.1
Transitional — staff
54.1
Maintien en poste : personnel
54.2
Transfer of appropriations
54.2
Transfert de crédits
54.3
Continuation
54.3
Continuité
55.
Access to Information Act
55.
Loi sur l’accès à l’information
56.
Canada Evidence Act
56.
Loi sur la preuve au Canada
MODIFICATIONS CORRÉLATIVES
CONSEQUENTIAL AMENDMENTS
iv
57.
58-58.1
Personal Information Protection and Electronic Documents
Act
57.
58-58.1
Privacy Act
59.
2003, c. 22
Loi sur la protection des renseignements personnels
DISPOSITIONS DE COORDINATION
COORDINATING AMENDMENTS
59.
Loi sur la protection des renseignements personnels et les
documents électroniques
2003, ch. 22
ENTRÉE EN VIGUEUR
COMING INTO FORCE
60.
Order in council
SCHEDULES 1-3
60.
Décret
ANNEXES 1-3
53-54 ELIZABETH II
53-54 ELIZABETH II
——————
——————
CHAPTER 46
CHAPITRE 46
An Act to establish a procedure for the
disclosure of wrongdoings in the public
sector, including the protection of persons
who disclose the wrongdoings
Loi prévoyant un mécanisme de divulgation des
actes répréhensibles et de protection des
divulgateurs dans le secteur public
[Assented to 25th November, 2005]
Preamble
[Sanctionnée le 25 novembre 2005]
Recognizing that
Attendu :
the public service of Canada is an important
national institution and is part of the essential
framework of Canadian parliamentary democracy;
que l’administration publique fédérale est une
institution nationale essentielle au fonctionnement de la démocratie parlementaire canadienne;
it is in the public interest to maintain and
enhance public confidence in the integrity of
public servants;
qu’il est dans l’intérêt public de maintenir et
d’accroître la confiance du public dans l’intégrité des fonctionnaires;
confidence in public institutions can be enhanced by establishing effective procedures for
the disclosure of wrongdoings and for protecting public servants who disclose wrongdoings,
and by establishing a code of conduct for the
public sector;
que la confiance dans les institutions publiques
ne peut que profiter de la création de mécanismes efficaces de divulgation des actes
répréhensibles et de protection des fonctionnaires divulgateurs, et de l’adoption d’un code de
conduite du secteur public;
public servants owe a duty of loyalty to their
employer and enjoy the right to freedom of
expression as guaranteed by the Canadian
Charter of Rights and Freedoms and that this
Act strives to achieve an appropriate balance
between those two important principles;
que les fonctionnaires ont un devoir de loyauté
envers leur employeur et bénéficient de la
liberté d’expression garantie par la Charte
canadienne des droits et libertés et que la
présente loi vise à atteindre l’équilibre entre ce
devoir et cette liberté;
the Government of Canada commits to establishing a Charter of Values of Public Service
setting out the values that should guide public
servants in their work and professional conduct;
que le gouvernement du Canada s’engage à
adopter une charte des valeurs du service public
énonçant les valeurs qui guident les fonctionnaires dans leur conduite et leurs activités
professionnelles,
Her Majesty, by and with the advice and consent
of the Senate and House of Commons of
Canada, enacts as follows:
Sa Majesté, sur l’avis et avec le consentement
du Sénat et de la Chambre des communes du
Canada, édicte :
Préambule
2
C. 46
Public Servants Disclosure Protection
53-54 ELIZ. II
SHORT TITLE
TITRE ABRÉGÉ
1. This Act may be cited as the Public
Servants Disclosure Protection Act.
1. Loi sur la protection des fonctionnaires
divulgateurs d’actes répréhensibles.
INTERPRETATION
DÉFINITIONS
Definitions
2. The following definitions apply in this
Act.
2. Les définitions qui suivent s’appliquent à
la présente loi.
Définitions
“chief
executive”
« administrateur
général »
“chief executive” means the deputy head or
chief executive officer of any portion of the
public sector, or the person who occupies any
other similar position, however called, in the
public sector.
« acte répréhensible » Acte visé à l’article 8.
« acte
répréhensible »
“wrongdoing”
« administrateur général » Sont assimilés à
l’administrateur général le premier dirigeant
d’un élément du secteur public et le titulaire
d’un poste équivalent.
« administrateur
général »
“chief executive”
« agent supérieur » Agent désigné en application
du paragraphe 10(2).
« agent
supérieur »
“senior officer”
« commissaire » Le commissaire à l’intégrité du
secteur public, nommé au titre du paragraphe
39(1).
« commissaire »
“Commissioner”
« divulgation protégée » Divulgation qui est
faite de bonne foi par un fonctionnaire, selon
le cas :
« divulgation
protégée »
“protected
disclosure”
Short title
“Commissioner”
« commissaire »
“Commissioner” means the Public Sector Integrity Commissioner appointed under subsection 39(1).
“member of the
Royal Canadian
Mounted Police”
« membre de la
Gendarmerie
royale du
Canada »
“member of the Royal Canadian Mounted
Police” means a person who is a member or a
special constable of the Royal Canadian
Mounted Police or who is employed by that
force under terms and conditions substantially
the same as those of one of its members.
“Minister”
« ministre »
“Minister” means, in respect of sections 4, 5 and
54, the Minister responsible for the Public
Service Human Resources Management Agency
of Canada.
“protected
disclosure”
« divulgation
protégée »
“protected disclosure” means a disclosure that is
made in good faith and that is made by a public
servant
(a) in accordance with this Act;
(b) in the course of a parliamentary proceeding;
(c) in the course of a procedure established
under any other Act of Parliament; or
(d) when lawfully required to do so.
“public sector”
« secteur
public »
“public sector” means
(a) the departments and other portions of the
public service of Canada named in Schedule I
to the Public Service Staff Relations Act;
(b) the bodies named in Schedules I.1, II and
III to the Financial Administration Act; and
(c) the Crown corporations and the other
public bodies named in Schedule 1.
Titre abrégé
a) en vertu de la présente loi;
b) dans le cadre d’une procédure parlementaire;
c) sous le régime d’une autre loi fédérale;
d) lorsque la loi l’y oblige.
« fonctionnaire » Toute personne employée dans
le secteur public, tout membre de la Gendarmerie royale du Canada et tout administrateur
général.
« fonctionnaire »
“public servant”
« membre de la Gendarmerie royale du Canada » Membre ou gendarme auxiliaire de la Gendarmerie royale du Canada, ou personne qui y
est employée sensiblement aux mêmes conditions que ses membres.
« membre de la
Gendarmerie
royale du
Canada »
“member of the
Royal Canadian
Mounted Police”
« ministre » Pour l’application des articles 4, 5 et
54, le ministre responsable de l’Agence de
gestion des ressources humaines de la fonction
publique du Canada.
« ministre »
“Minister”
« représailles » L’une ou l’autre des mesures ciaprès prises à l’encontre d’un fonctionnaire pour
le motif qu’il a fait une divulgation protégée ou
« représailles »
“reprisal”
2004-2005
Protection des fonctionnaires divulgateurs d’actes répréhensibles
However, subject to sections 52 and 53, “public
sector” does not include the Canadian Forces,
the Canadian Security Intelligence Service or
the Communications Security Establishment.
“public servant”
« fonctionnaire »
“reprisal”
« représailles »
“public servant” means every person employed
in the public sector, every member of the Royal
Canadian Mounted Police and every chief
executive.
“reprisal” means any of the following measures
taken against a public servant because the public
servant has made a protected disclosure or has,
in good faith, cooperated in an investigation
carried out under this Act:
(a) a disciplinary measure;
(b) the demotion of the public servant;
(c) the termination of employment of the
public servant, including, in the case of a
member of the Royal Canadian Mounted
Police, a discharge or dismissal;
(d) any measure that adversely affects the
employment or working conditions of the
public servant; and
(e) a threat to take any of the measures
referred to in any of paragraphs (a) to (d).
ch. 46
pour le motif qu’il a collaboré de bonne foi à
une enquête menée sous le régime de la présente
loi :
a) toute sanction disciplinaire;
b) la rétrogradation du fonctionnaire;
c) son licenciement et, s’agissant d’un membre de la Gendarmerie royale du Canada, son
renvoi ou congédiement;
d) toute mesure portant atteinte à son emploi
ou à ses conditions de travail;
e) toute menace à cet égard.
« secteur public »
b) les organismes figurant aux annexes I.1, II
et III de la Loi sur la gestion des finances
publiques;
c) les sociétés d’État et autres organismes
publics figurant à l’annexe 1.
Sous réserve des articles 52 et 53, la présente
définition ne s’applique toutefois pas au Service
canadien du renseignement de sécurité, au
Centre de la sécurité des télécommunications
et aux Forces canadiennes.
“senior officer” means a senior officer designated under subsection 10(2).
“wrongdoing”
« acte
répréhensible »
“wrongdoing” means a wrongdoing referred to
in section 8.
Authority to act
for Commissioner of the Royal
Canadian
Mounted Police
2.1 The Commissioner of the Royal Canadian Mounted Police may authorize a Deputy or
Assistant Commissioner of the Royal Canadian
Mounted Police to exercise the powers or
perform the duties and functions of the
Commissioner of the Royal Canadian Mounted
Police as a chief executive in respect of any of
paragraphs 22(g) and (h), subsections 26(1),
27(1) and (3), 28(1) and 29(3) and sections 36
and 50.
2.1 Le commissaire de la Gendarmerie
royale du Canada peut nommer un souscommissaire ou un commissaire adjoint de la
Gendarmerie royale du Canada afin qu’il exerce
les attributions du commissaire de la Gendarmerie royale du Canada lorsque celui-ci agit à
titre d’administrateur général en vertu des
alinéas 22g) et h), des paragraphes 26(1),
27(1) et (3), 28(1) et 29(3) et des articles 36 et
50.
AMENDING THE SCHEDULES
MODIFICATION DES ANNEXES
3. The Governor in Council may, by order,
amend
« secteur public »
“public sector”
a) Les ministères et secteurs de l’administration publique fédérale figurant à l’annexe I
de la Loi sur les relations de travail dans la
fonction publique;
“senior officer”
« agent
supérieur »
Amending the
schedules
3
3. Le gouverneur en conseil peut, par décret :
Souscommissaire ou
commissaire
adjoint de la
Gendarmerie
royale du
Canada
Modification des
annexes
4
C. 46
Public Servants Disclosure Protection
(a) Schedule 1 by adding or deleting the
name of any Crown corporation or other
public body;
a) ajouter à l’annexe 1 ou en retrancher le
nom de toute société d’État ou de tout
organisme public;
(b) Schedule 2 by adding or deleting the
name of any portion of the public sector that
has a statutory mandate to investigate other
portions of the public sector; and
b) ajouter à l’annexe 2 ou en retrancher le
nom de tout élément du secteur public
habilité par la loi à mener des enquêtes sur
d’autres éléments du secteur public;
(c) Schedule 3 by adding or deleting any
provision of any Act of Parliament.
c) ajouter à l’annexe 3 ou en retrancher toute
disposition de toute loi fédérale.
53-54 ELIZ. II
PROMOTING ETHICAL PRACTICES
SENSIBILISATION
4. The Minister must promote ethical practices in the public sector and a positive
environment for disclosing wrongdoings by
disseminating knowledge of this Act and
information about its purposes and processes
and by any other means that he or she considers
appropriate.
4. Le ministre encourage, dans les lieux de
travail du secteur public, des pratiques conformes à la déontologie et un environnement
favorable à la divulgation des actes répréhensibles, par la diffusion de renseignements sur la
présente loi, son objet et son processus d’application, ainsi que par tout autre moyen qui lui
semble indiqué.
CODE OF CONDUCT
CODE DE CONDUITE
Obligation to
establish —
Treasury Board
5. (1) The Treasury Board must establish a
code of conduct applicable to the public sector.
5. (1) Le Conseil du Trésor établit un code
de conduite applicable au secteur public.
Obligation du
Conseil du
Trésor
Other provisions
do not apply
(2) The Treasury Board’s obligation under
subsection (1) applies despite the provisions of
the Financial Administration Act and of any
other Act of Parliament that otherwise restrict
the powers of the Treasury Board.
(2) L’obligation du Conseil du Trésor
s’exerce par dérogation aux dispositions de la
Loi sur la gestion des finances publiques et de
toute autre loi fédérale qui limitent ses pouvoirs
de toute autre façon.
Dérogation
Consultation
with
organizations
(3) Before the code of conduct is established,
the Minister must consult with the employee
organizations certified as bargaining agents in
the public sector.
(3) Avant l’établissement du code de
conduite, le ministre consulte les organisations
syndicales accréditées à titre d’agents négociateurs dans le secteur public.
Consultation
Code to be
tabled
(4) The Minister must cause the code of
conduct established by the Treasury Board to be
tabled before each House of Parliament at least
30 days before it comes into force.
(4) Le ministre fait déposer le code de
conduite que le Conseil du Trésor établit devant
chaque chambre du Parlement au moins trente
jours avant sa date d’entrée en vigueur.
Dépôt du code
de conduite au
Parlement
Chief executives
shall establish
codes of conduct
6. (1) Every chief executive shall establish a
code of conduct applicable to the portion of the
public sector for which he or she is responsible.
6. (1) L’administrateur général établit un
code de conduite applicable à l’élément du
secteur public dont il est responsable.
Pouvoir de
l’administrateur
général
Consistency
(2) The codes of conduct established by chief
executives must be consistent with the code of
conduct established by the Treasury Board.
(2) Le code de conduite établi par l’administrateur général doit être compatible avec celui
qui est établi par le Conseil du Trésor.
Compatibilité
Promotion of
ethical practices
and
dissemination of
information
Diffusion de
renseignements
2004-2005
Protection des fonctionnaires divulgateurs d’actes répréhensibles
ch. 46
5
Application
7. (1) The codes of conduct applicable to a
portion of the public sector apply to every
public servant employed in that portion of the
public sector.
7. (1) Les codes de conduite applicables à
un élément du secteur public s’appliquent à tous
les fonctionnaires affectés à cet élément.
Application
Conflict —
RCMP
(2) In the event of a conflict between the
code of conduct established under subsection
5(1) or 6(1) and the code of conduct established
under section 38 of the Royal Canadian
Mounted Police Act, the code of conduct
established under that section prevails to the
extent of the conflict.
(2) En cas de conflit entre les dispositions
des codes de conduite établis en vertu des
paragraphes 5(1) ou 6(1) et celles du code établi
en vertu de l’article 38 de la Loi sur la
Gendarmerie royale du Canada, celles-ci l’emportent.
Incompatibilité — Gendarmerie royale du
Canada
WRONGDOINGS
ACTES RÉPRÉHENSIBLES
8. This Act applies in respect of the following wrongdoings in or relating to the public
sector:
8. La présente loi s’applique aux actes
répréhensibles ci-après commis au sein du
secteur public ou le concernant :
(a) a contravention of any Act of Parliament
or of the legislature of a province, or of any
regulations made under any such Act;
a) la contravention d’une loi fédérale ou
provinciale ou d’un règlement pris sous leur
régime;
(b) a misuse of public funds or a public asset;
b) l’usage abusif des fonds ou des biens
publics;
Wrongdoings
(c) a gross mismanagement in the public
sector;
(d) an act or omission that creates a substantial and specific danger to the life, health
or safety of persons, or to the environment,
other than a danger that is inherent in the
performance of the duties or functions of a
public servant;
(e) a serious breach of a code of conduct
established under section 5 or 6;
(f) the taking of a reprisal against a public
servant; and
(g) knowingly directing or counselling a
person to commit a wrongdoing set out in
any of paragraphs (a) to (f).
Disciplinary
action
9. In addition to, and apart from, any penalty
provided for by law, a public servant is subject
to appropriate disciplinary action, including
termination of employment, if he or she
commits a wrongdoing.
Actes
répréhensibles
c) les cas graves de mauvaise gestion dans le
secteur public;
d) le fait de causer — par action ou omission
— un risque grave et précis pour la vie, la
santé ou la sécurité humaines ou pour
l’environnement, à l’exception du risque
inhérent à l’exercice des attributions d’un
fonctionnaire;
e) la contravention grave d’un code de
conduite établi en vertu des articles 5 ou 6;
f) l’exercice de représailles contre un fonctionnaire;
g) le fait de sciemment ordonner ou conseiller à une personne de commettre l’un des
actes répréhensibles visés aux alinéas a) à f).
9. Indépendamment de toute autre peine
prévue par la loi, le fonctionnaire qui commet
un acte répréhensible s’expose à des sanctions
disciplinaires pouvant aller jusqu’au licenciement.
Sanction
disciplinaire
6
C. 46
Public Servants Disclosure Protection
53-54 ELIZ. II
DISCLOSURE OF WRONGDOINGS
DIVULGATION
Establishment of
internal
disclosure
procedures
10. (1) Each chief executive must establish
internal procedures to manage disclosures made
under this Act by public servants employed in
the portion of the public sector for which the
chief executive is responsible.
10. (1) L’administrateur général est tenu
d’établir des mécanismes internes pour s’occuper des divulgations que peuvent faire en vertu
de la présente loi les fonctionnaires faisant
partie de l’élément du secteur public dont il est
responsable.
Mécanismes
applicables aux
divulgations
Designation of
senior officer
(2) Each chief executive must designate a
senior officer to be responsible for receiving and
dealing with, in accordance with the duties and
powers of senior officers set out in the code of
conduct established by the Treasury Board,
disclosures of wrongdoings made by public
servants employed in the portion of the public
sector for which the chief executive is responsible.
(2) Il désigne un agent supérieur chargé de
prendre connaissance des divulgations et d’y
donner suite d’une façon qui soit compatible
avec les attributions qui lui sont conférées par le
code de conduite établi par le Conseil du Trésor.
Désignation de
l’agent supérieur
Senior officer
from other
portion of public
sector
(3) A chief executive may designate as a
senior officer for the portion of the public sector
for which the chief executive is responsible a
person who is employed in any other portion of
the public sector.
(3) L’agent supérieur désigné peut faire
partie d’un autre élément du secteur public
que celui dont l’administrateur général est
responsable.
Agent d’un autre
élément du
secteur public
Exception
(4) Subsections (1) and (2) do not apply to a
chief executive if he or she declares, after giving
notice to the Public Service Human Resources
Management Agency of Canada, that it is not
practical to apply those subsections given the
size of that portion of the public sector.
(4) Les paragraphes (1) et (2) ne s’appliquent
pas à l’administrateur général qui, après en avoir
donné avis à l’Agence de gestion des ressources
humaines de la fonction publique du Canada,
déclare que l’élément du secteur public dont il
est responsable ne se prête pas, en raison de sa
taille, à l’application efficace de ces paragraphes.
Exception
Protection of
identity
Disclosure to
supervisor or
senior officer
11. Each chief executive must
11. L’administrateur général veille à ce que :
(a) subject to any other Act of Parliament
and to the principles of procedural fairness
and natural justice, protect the identity of
persons involved in the disclosure process,
including that of persons making disclosures,
witnesses and persons alleged to be responsible for wrongdoings; and
a) sous réserve de toute autre loi fédérale
applicable, de l’équité procédurale et de la
justice naturelle, l’identité des personnes en
cause dans le cadre d’une divulgation soit
protégée, notamment celle du divulgateur,
des témoins et de l’auteur présumé de l’acte
répréhensible;
(b) establish procedures to ensure the confidentiality of information collected in relation to disclosures of wrongdoings.
b) des mécanismes visant à assurer la
protection de l’information recueillie relativement à une divulgation soient mis en place.
12. A public servant may disclose to his or
her supervisor or to the senior officer designated
for the purpose by the chief executive of the
portion of the public sector in which the public
servant is employed any information that the
public servant believes could show that a
wrongdoing has been committed or is about to
12. Le fonctionnaire peut faire une divulgation en communiquant à son supérieur hiérarchique ou à l’agent supérieur désigné par
l’administrateur général de l’élément du secteur
public dont il fait partie tout renseignement qui,
selon lui, peut démontrer qu’un acte répréhen-
Protection de
l’identité
Divulgation au
supérieur
hiérarchique ou à
l’agent supérieur
2004-2005
When disclosure
can be made to
the Commissioner
Protection des fonctionnaires divulgateurs d’actes répréhensibles
ch. 46
be committed, or that could show that the public
servant has been asked to commit a wrongdoing.
sible a été commis ou est sur le point de l’être,
ou qu’il lui a été demandé de commettre un tel
acte.
13. (1) A public servant may disclose information referred to in section 12 to the
Commissioner if
13. (1) Le fonctionnaire peut, dans les cas
ci-après, faire une divulgation en communiquant
au commissaire tout renseignement visé à
l’article 12 :
(a) the public servant believes on reasonable
grounds that it would not be appropriate to
disclose the information to his or her supervisor, or to the appropriate senior officer, by
reason of the subject-matter of the wrongdoing or the person alleged to have committed it;
(b) the public servant has already disclosed
the information to his or her supervisor or to
the appropriate senior officer and is of the
opinion that the matter has not been appropriately dealt with; or
(c) the portion of the public sector in which
the public servant is employed is subject to a
declaration made under subsection 10(4).
7
Divulgation au
commissaire
a) il a des motifs raisonnables de croire que,
en raison des personnes en cause ou de la
nature de la divulgation, celle-ci ne pourrait
être examinée comme il se doit par son
supérieur hiérarchique ou l’agent supérieur;
b) il l’a présentée à son supérieur hiérarchique ou à l’agent supérieur et est d’avis
qu’il n’y a pas été donné suite comme il se
doit;
c) l’élément du secteur public dont il fait
partie a fait l’objet d’une déclaration aux
termes du paragraphe 10(4).
Exception
(2) Nothing in this Act authorizes a public
servant to disclose to the Commissioner a
confidence of the Queen’s Privy Council for
Canada in respect of which subsection 39(1) of
the Canada Evidence Act applies or any
information that is subject to solicitor-client
privilege. The Commissioner may not use the
confidence or information if it is disclosed.
(2) La présente loi n’a pas pour effet
d’autoriser le fonctionnaire à communiquer au
commissaire des renseignements confidentiels
du Conseil privé de la Reine pour le Canada
visés par le paragraphe 39(1) de la Loi sur la
preuve au Canada ou des renseignements
protégés par le secret professionnel liant
l’avocat à son client. En cas de communication
de tels renseignements, le commissaire ne peut
pas les utiliser.
Restriction
Disclosure
concerning the
Office of the
Public Sector
Integrity
Commissioner
14. A disclosure that a public servant is
entitled to make under section 13 that concerns
the Office of the Public Sector Integrity
Commissioner may be made to the Auditor
General of Canada who has, in relation to that
disclosure, the powers, duties and protections of
the Commissioner under this Act.
14. Si la divulgation qui peut être faite au
titre de l’article 13 concerne le Commissariat à
l’intégrité du secteur public, le fonctionnaire
peut la porter devant le vérificateur général du
Canada; celui-ci a, à l’égard de cette divulgation, les attributions et immunités conférées au
commissaire par la présente loi.
Divulgation
concernant le
Commissariat à
l’intégrité du
secteur public
Restriction re
portions named
in Schedule 2
14.1 Despite sections 12 to 14, a public
servant employed in a portion of the public
sector that has a statutory mandate to investigate
other portions of the public sector and that is
named in Schedule 2 may disclose information
under any of those sections only if the wrongdoing to which the information relates involves
the portion of the public sector in which he or
she is employed.
14.1 Malgré les articles 12 à 14, le fonctionnaire faisant partie d’un élément du secteur
public qui est habilité par la loi à mener des
enquêtes sur d’autres éléments du secteur public
et dont le nom figure à l’annexe 2 ne peut
communiquer au titre de ces articles que des
renseignements liés à un acte répréhensible
mettant en cause l’élément du secteur public
dont il fait partie.
Éléments du
secteur public
figurant à
l’annexe 2
8
Application of
ss. 12 to 14
C. 46
Public Servants Disclosure Protection
15. Sections 12 to 14 apply despite
(a) section 5 of the Personal Information
Protection and Electronic Documents Act, to
the extent that that section relates to obligations set out in Schedule 1 to that Act relating
to the disclosure of information; and
(b) any restriction created by or under any
other Act of Parliament on the disclosure of
information, other than a restriction created
by or under any provision set out in Schedule
3.
Requirements
when making a
disclosure
Disclosure to
public
b) à toute restriction de communication de
renseignements prévue sous le régime d’une
autre loi fédérale, à l’exception de toute
restriction prévue sous le régime d’une
disposition visée à l’annexe 3.
15.1 Le fonctionnaire qui fait une divulgation au titre de la présente loi :
(a) provide no more information than is
reasonably necessary to make the disclosure;
and
a) ne communique que les renseignements
qui sont raisonnablement nécessaires pour
faire la divulgation;
(b) follow established procedures or practices for the secure handling, storage, transportation and transmission of information or
documents, including, but not limited to,
information or documents that the Government of Canada or any portion of the public
sector is taking measures to protect.
b) se conforme aux règles et procédures
relatives à la manipulation, la conservation,
le transport et la transmission de renseignements ou documents, notamment ceux à
l’égard desquels le gouvernement fédéral ou
un élément du secteur public prend des
mesures de protection.
16. (1) A disclosure that a public servant
may make under sections 12 to 14 may be made
to the public if there is not sufficient time to
make the disclosure under those sections and
the public servant believes on reasonable
grounds that the subject-matter of the disclosure
is an act or omission that
16. (1) La divulgation qu’un fonctionnaire
peut faire au titre des articles 12 à 14 peut être
faite publiquement s’il n’a pas suffisamment de
temps pour la faire au titre de ces articles et qu’il
a des motifs raisonnables de croire que l’acte ou
l’omission qui est visé par la divulgation
constitue, selon le cas :
(a) constitutes a serious offence under an Act
of Parliament or of the legislature of a
province; or
a) une infraction grave à une loi fédérale ou
provinciale;
(1.1) Subsection (1) does not apply in respect
of information the disclosure of which is subject
to any restriction created by or under any Act of
Parliament, including the Personal Information
Protection and Electronic Documents Act.
Application des
art. 12 à 14
a) à l’article 5 de la Loi sur la protection des
renseignements personnels et les documents
électroniques, dans la mesure où celui-ci a
trait aux obligations énoncées dans l’annexe 1
de cette loi relativement à la communication
de renseignements;
15.1 In making a disclosure under this Act, a
public servant must
(b) constitutes an imminent risk of a substantial and specific danger to the life, health
and safety of persons, or to the environment.
Limitation
15. Les articles 12 à 14 s’appliquent par
dérogation :
53-54 ELIZ. II
Exigences
Divulgations
publiques
b) un risque imminent, grave et précis pour
la vie, la santé ou la sécurité humaines ou
pour l’environnement.
(1.1) Le paragraphe (1) ne s’applique pas à
l’égard des renseignements dont la communication est restreinte sous le régime d’une loi
fédérale, notamment la Loi sur la protection des
renseignements personnels et les documents
électroniques.
Restriction
2004-2005
Protection des fonctionnaires divulgateurs d’actes répréhensibles
ch. 46
9
Rights not
affected
(2) Nothing in subsection (1) affects the
rights of a public servant to make to the public
in accordance with the law a disclosure that is
not protected under this Act.
(2) Le paragraphe (1) ne porte pas atteinte
aux droits d’un fonctionnaire de faire publiquement et conformément aux règles de droit en
vigueur une divulgation qui n’est pas protégée
sous le régime de la présente loi.
Droit de faire
une divulgation
Exception —
special
operational
information
17. Section 12, subsection 13(1) and sections
14 and 16 do not apply in respect of any
information that is special operational information within the meaning of subsection 8(1) of
the Security of Information Act.
17. L’article 12, le paragraphe 13(1) et les
articles 14 et 16 ne s’appliquent pas à l’égard
des renseignements opérationnels spéciaux au
sens du paragraphe 8(1) de la Loi sur la
protection de l’information.
Exception :
renseignements
opérationnels
spéciaux
Saving —
journalists with
Canadian
Broadcasting
Corporation
18. Nothing in this Act relating to the
making of disclosures is to be construed as
applying to the dissemination of news and
information by a person employed by the
Canadian Broadcasting Corporation for that
purpose.
18. Les dispositions de la présente loi
relatives à la divulgation d’actes répréhensibles
ne s’appliquent pas à la diffusion de nouvelles et
d’informations faite par une personne employée
par la Société Radio-Canada dans le cadre de
ses fonctions.
Exception :
journalistes de la
Société RadioCanada
Other
obligations to
report
18.1 Nothing in this Act relating to the
making of disclosures is to be construed as
affecting any obligation of a public servant to
disclose, report or otherwise give notice of any
matter under any other Act of Parliament.
18.1 Les dispositions de la présente loi
relatives à la divulgation d’actes répréhensibles
ne portent pas atteinte aux obligations d’un
fonctionnaire au titre d’une autre loi fédérale de
dénoncer un fait, d’en faire rapport ou d’en
donner avis.
Obligation de
faire rapport
PROTECTION OF PERSONS MAKING
DISCLOSURES
PROTECTION DES DIVULGATEURS
Prohibition
against reprisal
19. No person shall take any reprisal against
a public servant.
19. Il est interdit d’exercer des représailles
contre un fonctionnaire.
Interdiction
Definition of
“Board”
20. (1) In this section and section 21,
“Board” means,
20. (1) Pour l’application du présent article
et de l’article 21, « Conseil » s’entend :
Définition de
« Conseil »
(a) in relation to a public servant who is
employed in the Public Service Labour
Relations Board or a person whose complaint
relates to a reprisal taken while he or she was
so employed, the Canada Industrial Relations
Board;
a) dans le cas du fonctionnaire qui est ou
était employé au sein de la Commission des
relations de travail dans la fonction publique,
du Conseil canadien des relations industrielles;
(b) in relation to any other public servant
who is employed in any portion of the public
sector referred to in Schedule I to the Public
Service Staff Relations Act or a person whose
complaint relates to a reprisal taken while he
or she was so employed, the Public Service
Staff Relations Board; and
(c) in relation to any other public servant, the
Canada Industrial Relations Board.
b) dans le cas de tout autre fonctionnaire qui
fait — ou faisait — partie d’un élément du
secteur public figurant à l’annexe I de la Loi
sur les relations de travail dans la fonction
publique, de la Commission des relations de
travail dans la fonction publique;
c) dans tous les autres cas, du Conseil
canadien des relations industrielles.
10
C. 46
Public Servants Disclosure Protection
Complaint to
Board
(2) Subject to subsection (2.1), a public
servant, or former public servant, or a person
designated by a public servant or former public
servant for the purpose, who alleges that a
person has taken a reprisal against the public
servant may make a complaint in writing to the
Board in respect of the reprisal.
(2) Sous réserve du paragraphe (2.1), le
fonctionnaire ou l’ancien fonctionnaire — ou
la personne qu’il désigne à cette fin — peut
présenter une plainte écrite au Conseil au motif
qu’il est victime de représailles.
Plainte au
Conseil
Exception —
RCMP
(2.1) A member of the Royal Canadian
Mounted Police may not make a complaint
under subsection (2) in relation to any matter
that is the subject of an investigation or
proceeding under Part IV or V of the Royal
Canadian Mounted Police Act unless
(2.1) Le membre de la Gendarmerie royale
du Canada ne peut présenter une plainte à
l’égard d’une question qui fait l’objet d’une
enquête ou d’une procédure visée aux parties IV
ou V de la Loi sur la Gendarmerie royale du
Canada que si les conditions suivantes sont
réunies :
Exception —
Gendarmerie
royale du
Canada
(a) the member has exhausted every procedure available under that Act for dealing with
the matter; and
53-54 ELIZ. II
a) il a épuisé les recours prévus par cette loi;
b) il y est autorisé par le Conseil.
(b) the member has been granted leave by
the Board to make the complaint.
Conditions for
granting leave
(2.2) The Board may grant the leave only if
(a) the application for leave is made within
60 days after the procedures referred to in
paragraph (2.1)(a) have been exhausted; and
(b) the Board is of the opinion that the issue
of reprisal was not adequately dealt with by
those procedures.
(2.2) Le Conseil peut autoriser le membre à
présenter sa plainte si les conditions suivantes
sont réunies :
Autorisation
a) la demande d’autorisation a été présentée
dans les soixante jours suivant la date où le
membre a épuisé les recours visés à l’alinéa
(2.1)a);
b) il est d’avis que la question relative aux
représailles n’a pas été examinée comme il se
doit dans le cadre de ces recours.
Restriction
(2.3) The Board ceases to have jurisdiction if
an application for judicial review of any
decision relating to the procedures referred to
in paragraph (2.1)(a) is made by the member.
(2.3) Le Conseil n’est plus compétent si le
membre a présenté une demande en révision
judiciaire à l’égard des décisions rendues dans
le cadre des recours visés à l’alinéa (2.1)a).
Restriction
Time for making
complaint
(3) Subject to subsection (3.1), the complaint
must be made to the Board not later than
(3) Sous réserve du paragraphe (3.1), la
plainte est adressée au Conseil :
Délai relatif à la
plainte
(a) 60 days after the date on which the
complainant knew, or in the Board’s opinion
ought to have known, that the reprisal was
taken;
a) dans les soixante jours suivant la date où
le plaignant a connaissance — ou, selon le
Conseil, aurait dû avoir connaissance — des
représailles y ayant donné lieu;
(b) if the complainant has made a disclosure
to the Commissioner in respect of the reprisal
during the 60-day period referred to in
paragraph (a) and the Commissioner has
decided to deal with the disclosure, 60 days
after the Commissioner reports his or her
findings to the complainant and the appropriate chief executive; or
b) si le plaignant a divulgué les représailles
auprès du commissaire au cours de ces
soixante jours et que celui-ci a décidé de
donner suite à la divulgation, dans les
soixante jours suivant la date où celui-ci a
fait rapport de ses conclusions au plaignant et
à l’administrateur général concerné;
2004-2005
Protection des fonctionnaires divulgateurs d’actes répréhensibles
ch. 46
11
(c) if the complainant is a member of the
Royal Canadian Mounted Police and the
complaint is in relation to a matter referred
to in subsection (2.1), 60 days after the
member was granted leave.
c) dans les soixante jours suivant la date où
le plaignant qui est membre de la Gendarmerie royale du Canada et qui présente une
plainte à l’égard d’une question visée au
paragraphe (2.1), a été autorisé à présenter la
plainte.
Time extended
(3.1) The complaint may be made after the
periods referred to in subsection (3) if the Board
feels it is appropriate considering the circumstances of the complaint.
(3.1) La plainte peut être présentée après
l’expiration du délai mentionné au paragraphe
(3) si le Conseil l’estime approprié dans les
circonstances.
Délai : réserve
Exclusion of
arbitration
(4) Despite any law or agreement to the
contrary, a complaint made under this section
may not be referred by a public servant to
arbitration or adjudication.
(4) Malgré toute règle de droit ou toute
convention à l’effet contraire, le fonctionnaire
ne peut déférer sa plainte à l’arbitrage.
Exclusion de
l’arbitrage
Duty and power
of Board
(5) On receipt of a complaint, the Board may
assist the parties to the complaint to settle the
complaint. The Board must hear and determine
the complaint if it decides not to so assist the
parties or the complaint is not settled within a
period considered by the Board to be reasonable
in the circumstances.
(5) Sur réception de la plainte, le Conseil
peut aider les parties à régler le point en litige;
s’il décide de ne pas le faire ou si les parties ne
sont pas parvenues à régler l’affaire dans le délai
qu’il juge raisonnable dans les circonstances, il
l’instruit lui-même.
Attributions du
Conseil
Board orders
(6) If the Board determines that the complainant has been subject to a reprisal taken in
contravention of section 19, the Board may, by
order, require the employer or the appropriate
chief executive, or any person acting on behalf
of the employer or appropriate chief executive,
to take all necessary measures to
(6) S’il conclut que le plaignant a été victime
de représailles exercées en contravention avec
l’article 19, le Conseil peut, par ordonnance,
enjoindre à l’employeur, à l’administrateur
général concerné ou à toute personne agissant
en leur nom de prendre toutes les mesures
nécessaires pour :
Ordonnances du
Conseil
(a) permit the complainant to return to his or
her duties;
a) permettre au plaignant de reprendre son
travail;
(b) reinstate the complainant or pay damages
to the complainant in lieu of reinstatement if,
in the Board’s opinion, the relationship of
trust between the parties cannot be restored;
b) réintégrer le plaignant, ou lui verser une
indemnité, s’il estime que le lien de confiance
qui existait entre les parties ne peut être
rétabli;
(c) pay to the complainant compensation in
an amount not greater than the amount that, in
the Board’s opinion, is equivalent to the
remuneration that would, but for the reprisal,
have been paid to the complainant;
c) verser au plaignant une indemnité équivalant au plus, à son avis, à la rémunération qui
lui aurait été payée s’il n’y avait pas eu de
représailles;
(d) rescind any measure or action, including
any disciplinary action, and pay compensation to the complainant in an amount not
greater than the amount that, in the Board’s
opinion, is equivalent to any financial or
other penalty imposed on the complainant;
and
d) annuler toute mesure disciplinaire ou autre
prise à l’encontre du plaignant et lui payer
une indemnité équivalant au plus, à son avis,
à la sanction pécuniaire ou autre qui lui a été
imposée;
e) accorder au plaignant le remboursement
des dépenses et des pertes financières qui
découlent directement des représailles.
12
C. 46
Public Servants Disclosure Protection
53-54 ELIZ. II
(e) pay to the complainant an amount equal
to any expenses and any other financial losses
incurred by the complainant as a direct result
of the reprisal.
Royal Canadian
Mounted Police
Act
(6.1) The Board may make an order in
relation to a member of the Royal Canadian
Mounted Police despite subsections 42(4) and
(6), 45.16(7) and 45.26(6) of the Royal
Canadian Mounted Police Act.
(6.1) Les paragraphes 42(4) et (6), 45.16(7)
et 45.26(6) de la Loi sur la Gendarmerie royale
du Canada ne portent pas atteinte aux pouvoirs
du Conseil prévus au paragraphe (6).
Loi sur la
Gendarmerie
royale du
Canada
Standing
(7) The Commissioner has standing in any
proceedings under this section for the purpose
of making submissions.
(7) Le commissaire a qualité pour comparaître et présenter ses observations dans toute
procédure visée au présent article.
Intervention du
commissaire
Procedures for
RCMP
20.1 (1) After having consulted with the
Royal Canadian Mounted Police and taken its
security and confidentiality needs into account,
the Public Service Labour Relations Board shall
establish procedures for the processing and
hearing of complaints relating to reprisals
involving that organization.
20.1 (1) La Commission des relations de
travail dans la fonction publique doit, après
avoir consulté la Gendarmerie royale du Canada, établir les règles relatives au traitement et à
l’audition des plaintes qui la mettent en cause.
Ce faisant, la commission tient compte des
besoins de la Gendarmerie royale du Canada en
matière de sécurité et de confidentialité.
Règles
s’appliquant à
certains
organismes
Full-time
member to hear
complaint
(2) A complaint relating to a reprisal involving the Royal Canadian Mounted Police shall
not be heard or determined by any person other
than a full-time member of the Public Service
Labour Relations Board.
(2) Les plaintes visées au paragraphe (1) ne
peuvent être entendues et tranchées que par un
membre à temps plein de la Commission des
relations de travail dans la fonction publique.
Membre à temps
plein
Retroactivity
21. (1) A public servant who alleges that a
reprisal was taken against him or her by reason
that he or she, in good faith, disclosed a
wrongdoing in the course of a parliamentary
proceeding or an inquiry under Part I of the
Inquiries Act — after February 10, 2004 and
before the day on which section 20 comes into
force — may make a complaint under that
section in respect of the reprisal.
21. (1) Le fonctionnaire qui prétend avoir
fait l’objet de représailles pour avoir divulgué
de bonne foi, après le 10 février 2004 mais
avant l’entrée en vigueur de l’article 20, un acte
répréhensible dans le cadre d’une procédure
parlementaire ou d’une enquête publique tenue
sous le régime de la partie I de la Loi sur les
enquêtes est autorisé à présenter une plainte en
vertu de cet article.
Application
rétroactive
Time limit
(2) The public servant may make the complaint within 60 days after the later of
(2) La plainte est adressée au Conseil dans
les soixante jours suivant soit la date d’entrée en
vigueur de l’article 20, soit, si elle est
postérieure, la date où le fonctionnaire a eu
connaissance — ou, selon le Conseil, aurait dû
avoir connaissance — des représailles.
Délai relatif à la
plainte
21.1 (1) L’administrateur général peut assigner temporairement de nouvelles attributions à
un fonctionnaire s’il est d’avis, sur le fondement
de motifs raisonnables, que la mise en cause du
fonctionnaire dans une divulgation ou une
Assignation
temporaire
d’attributions
(a) the day on which section 20 comes into
force, and
(b) the day on which he or she knew or, in
the opinion of the Board, ought to have
known that the reprisal was taken.
Power to
temporarily
assign other
duties
21.1 (1) A chief executive may temporarily
assign other duties to a public servant who is
involved in a disclosure or a complaint in
respect of a reprisal if the chief executive
believes on reasonable grounds that the public
2004-2005
Public servants
who may be
assigned other
duties
Protection des fonctionnaires divulgateurs d’actes répréhensibles
ch. 46
servant’s involvement has become known in the
public servant’s workplace and that the temporary assignment is necessary to maintain the
effective operation of the workplace.
plainte relative à des représailles est généralement connue dans l’élément du secteur public
auquel il appartient et que l’assignation temporaire est nécessaire pour le bon déroulement des
opérations sur les lieux de travail.
(2) For the purposes of this section, the
public servants involved in a disclosure or a
complaint in respect of a reprisal are
(2) Peut faire l’objet d’une assignation temporaire d’attributions :
(a) the public servant who made the disclosure and every public servant who is the
subject of the disclosure;
(b) the public servant who filed the complaint and every public servant who is alleged
to have taken the reprisal to which the
complaint relates; and
(c) every public servant who is a witness or
potential witness in the investigation, if any,
relating to the disclosure or in any proceeding
dealing with the complaint.
a) le fonctionnaire qui fait la divulgation ou
celui qui est visé par celle-ci;
13
Personnes
pouvant faire
l’objet d’une
assignation
temporaire
d’attributions
b) celui qui effectue la plainte au titre de la
présente loi au motif qu’il est victime de
représailles ou celui qui aurait exercé les
représailles;
c) celui qui est mis en cause à titre de témoin,
ou pourrait l’être, dans le cadre d’une enquête
concernant une divulgation visée à l’alinéa a)
ou d’une plainte visée à l’alinéa b).
Duration
(3) The assignment may be for a period of up
to three months, but the chief executive may
renew the assignment one or more times if he or
she believes that the conditions giving rise to it
continue to exist on the expiry of a previous
period.
(3) L’assignation porte sur une période
maximale de trois mois et peut être renouvelée
si, de l’avis de l’administrateur général, les
conditions y ayant donné lieu existent encore au
moment de l’expiration de cette période.
Durée de
l’assignation
Duties
(4) Subject to subsection (6), the duties that
may be assigned must be in the same portion of
the public sector in which the public servant is
employed and must be comparable to the public
servant’s normal duties.
(4) Sous réserve du paragraphe (6), le
fonctionnaire qui fait l’objet d’une assignation
temporaire d’attributions demeure au sein du
même élément du secteur public et ses nouvelles
attributions sont comparables à ses attributions
régulières.
Assignation au
sein du même
élément du
secteur public
Consent
(5) Subsection (1) applies to a public servant
who made a disclosure under this Act, or who is
a witness or potential witness in any investigation relating to the disclosure or in any
proceeding dealing with a complaint in respect
of a reprisal, only if the public servant consents
in writing to the assignment. The assignment is
deemed not to be a reprisal if the public
servant’s consent is given.
(5) Le paragraphe (1) ne s’applique pas au
fonctionnaire qui fait une divulgation ou qui est
mis en cause à titre de témoin dans le cadre
d’une enquête ou d’une procédure relative à une
plainte, ou qui pourrait l’être, à moins qu’il n’y
consente par écrit. Le cas échéant, l’assignation
temporaire d’attributions ne constitue pas des
représailles.
Consentement
Duties in other
portion of the
public service
(6) The public servant may be temporarily
assigned duties in another portion of the public
sector if both the chief executive of that other
portion and the public servant consent to the
assignment and the duties are comparable to the
(6) Le fonctionnaire peut faire l’objet d’une
assignation temporaire d’attributions au sein
d’un autre élément du secteur public si l’administrateur de cet élément et le fonctionnaire y
consentent et que les nouvelles attributions de
Assignation —
autre élément du
secteur public
14
Duties
C. 46
Public Servants Disclosure Protection
public servant’s normal duties. The assignment
is deemed not to be a reprisal if the public
servant’s consent is given.
ce dernier sont comparables à ses attributions
régulières. Le cas échéant, l’assignation ne
constitue pas des représailles.
DUTIES OF THE COMMISSIONER
ATTRIBUTIONS DU COMMISSAIRE
22. The duties of the Commissioner under
this Act are to
22. Le commissaire exerce aux termes de la
présente loi les attributions suivantes :
(a) provide advice to public servants who are
considering making a disclosure under this
Act;
a) fournir des conseils aux fonctionnaires qui
envisagent de faire une divulgation en vertu
de la présente loi;
(b) receive, record and review disclosures of
wrongdoings in order to establish whether
there are sufficient grounds for further action;
b) recevoir, consigner et examiner les divulgations afin d’établir s’il existe des motifs
suffisants pour y donner suite;
(c) conduct investigations of disclosures
made in accordance with section 13, and
investigations referred to in section 33,
including to appoint persons to conduct the
investigations on his or her behalf;
c) mener les enquêtes sur les divulgations
visées à l’article 13 ou les enquêtes visées à
l’article 33, notamment nommer des personnes pour les mener en son nom;
(d) ensure that the right to procedural fairness and natural justice of all persons
involved in investigations is respected, including persons making disclosures, witnesses and persons alleged to be responsible
for wrongdoings;
(e) subject to any other Act of Parliament,
protect, to the extent possible in accordance
with the law, the identity of persons involved
in the disclosure process, including that of
persons making disclosures, witnesses and
persons alleged to be responsible for wrongdoings;
(f) establish procedures for processing disclosures and ensure the confidentiality of
information collected in relation to disclosures and investigations;
(g) review the results of investigations and
report his or her findings to the persons who
made the disclosures and to the appropriate
chief executives; and
(h) make recommendations to chief executives concerning the measures to be taken to
correct wrongdoings and review reports on
measures taken by chief executives in
response to those recommendations.
d) veiller à ce que les droits, en matière
d’équité procédurale et de justice naturelle,
des personnes mises en cause par une enquête
soient protégés, notamment ceux du divulgateur, des témoins et de l’auteur présumé de
l’acte répréhensible;
e) sous réserve de toute autre loi fédérale
applicable, veiller, dans toute la mesure du
possible et en conformité avec les règles de
droit en vigueur, à ce que l’identité des
personnes mises en cause par une divulgation
ou une enquête soit protégée, notamment
celle du divulgateur, des témoins et de
l’auteur présumé de l’acte répréhensible;
f) établir des procédures à suivre pour le
traitement des divulgations et assurer la
confidentialité des renseignements recueillis
relativement aux divulgations et aux enquêtes;
g) examiner les résultats des enquêtes et faire
rapport de ses conclusions aux divulgateurs et
aux administrateurs généraux concernés;
h) présenter aux administrateurs généraux
concernés des recommandations portant sur
les mesures correctives à prendre et examiner
les rapports faisant état des mesures correctives prises par les administrateurs généraux à
la suite des recommandations.
53-54 ELIZ. II
Attributions
2004-2005
Protection des fonctionnaires divulgateurs d’actes répréhensibles
ch. 46
15
Restriction —
general
23. (1) The Commissioner may not deal
with a disclosure under this Act or commence
an investigation under section 33 if a person or
body acting under another Act of Parliament is
dealing with the subject-matter of the disclosure
or the investigation other than as a law
enforcement authority.
23. (1) Le commissaire ne peut donner suite
à une divulgation faite en vertu de la présente loi
ou enquêter au titre de l’article 33 si une
personne ou un organisme — exception faite
d’un organisme chargé de l’application de la loi
— est saisi de l’objet de celle-ci au titre d’une
autre loi fédérale.
Interdiction
d’intervenir
Royal Canadian
Mounted Police
Act
(2) For the purpose of subsection (1), a
person or body dealing with a matter in the
course of an investigation or proceeding under
Part IV or V of the Royal Canadian Mounted
Police Act is deemed not to be dealing with the
matter as a law enforcement authority.
(2) Pour l’application du paragraphe (1), la
personne ou l’organisme saisi d’une question
concernant une enquête ou une procédure visées
aux parties IV ou V de la Loi sur la
Gendarmerie royale du Canada est réputé ne
pas agir à titre d’organisme chargé de l’application de la loi.
Loi sur la
Gendarmerie
royale du
Canada
Right to refuse
24. (1) The Commissioner may refuse to
deal with a disclosure or cease an investigation
if he or she is of the opinion that
24. (1) Le commissaire peut ne pas donner
suite à une divulgation ou refuser de poursuivre
une enquête s’il estime, selon le cas :
Refus
d’intervenir
(a) the subject-matter of the disclosure is one
that could more appropriately be dealt with,
initially or completely, according to a procedure provided for under another Act of
Parliament;
a) que la divulgation pourrait avantageusement être instruite, dans un premier temps ou
à toutes les étapes, selon la procédure prévue
par une autre loi fédérale;
(b) the subject-matter of the disclosure is not
sufficiently important or the disclosure is not
made in good faith;
(c) the length of time that has elapsed
between the date when the subject-matter of
the disclosure arose and the date when the
disclosure was made is such that dealing with
the disclosure would serve no useful purpose;
(d) the disclosure relates to a matter that
results from a balanced and informed decision-making process on a public policy issue;
or
b) que la divulgation n’est pas faite de bonne
foi ou n’est pas suffisamment importante;
c) que cela serait inutile en raison de la
période écoulée entre le moment où les actes
répréhensibles ont été commis et le moment
de leur divulgation;
d) que les faits visés par la divulgation
résultent de la mise en application d’un
processus décisionnel équilibré et informé;
e) que cela est opportun pour tout autre motif
justifié.
(e) there is a valid reason for not dealing with
the disclosure.
Adjudicative
decisions
(2) The Commissioner must refuse to deal
with a disclosure or must cease an investigation
if he or she is of the opinion that the subjectmatter of the disclosure relates solely to a
decision that was made in the exercise of an
adjudicative function under an Act of Parliament, including a decision of the Commissioner
of the Royal Canadian Mounted Police under
Part IV or V of the Royal Canadian Mounted
Police Act.
(2) Dans le cas où il estime qu’une divulgation porte sur une décision rendue au titre d’une
loi fédérale dans l’exercice d’une fonction
judiciaire ou quasi judiciaire, notamment une
décision rendue par le commissaire de la
Gendarmerie royale du Canada en vertu des
parties IV ou V de la Loi sur la Gendarmerie
royale du Canada, le commissaire est tenu de
refuser de donner suite à la divulgation ou de
poursuivre l’enquête.
Décision
judiciaire ou
quasi judiciaire
16
C. 46
Public Servants Disclosure Protection
Notice of refusal
or cessation of
investigation
(3) If the Commissioner refuses to deal with
a disclosure or ceases an investigation under this
Act, he or she must inform the person who
made the disclosure and give reasons why he or
she did so.
(3) En cas de refus d’ouvrir une enquête ou
de la poursuivre, le commissaire en donne au
divulgateur un avis motivé.
Avis au
divulgateur
Delegation
25. (1) The Commissioner may delegate to
any employee of the Office of the Public Sector
Integrity Commissioner any of his or her powers
and duties under this Act, except
25. (1) Le commissaire peut déléguer à toute
personne employée par le Commissariat à
l’intégrité du secteur public les attributions que
lui confère la présente loi, à l’exception de
celles qui suivent :
Délégation
(a) the power to delegate under this section;
(b) the duties in paragraphs 22(g) and (h) to
review the result of investigations, to report
findings and to make recommendations;
(c) the power in section 24 to refuse to deal
with a disclosure and the duty in that section
to provide reasons for the refusal;
(d) the power to issue, in the exercise of any
powers referred to in subsection 29(1), a
subpoena or other request or summons to
appear before the Commissioner or a person
appointed to conduct an investigation;
(e) the power in section 33 to commence
another investigation;
(f) the power in section 34 to refer a matter to
another authority;
(g) the power in subsection 35(1) to remit
information; and
(h) the duty or power in any of sections 36 to
38 in relation to making a report.
53-54 ELIZ. II
a) déléguer des attributions au titre du
présent article;
b) examiner les résultats des enquêtes, faire
rapport de conclusions et présenter des
recommandations en application des alinéas
22g) et h);
c) refuser de donner suite à une divulgation
et donner un avis de refus motivé au titre de
l’article 24;
d) convoquer, dans l’exercice des pouvoirs
visés au paragraphe 29(1), des témoins à
comparaître devant le commissaire ou la
personne qui mène une enquête, au moyen
d’assignations ou d’autres formes de convocation;
e) faire enquête en vertu de l’article 33;
f) saisir d’autres autorités en vertu de l’article
34;
g) remettre des renseignements en vertu du
paragraphe 35(1);
h) faire rapport au titre des articles 36 à 38.
Restriction
concerning
certain
investigations
(2) The Commissioner may not delegate the
conduct of any investigation that involves or
may involve information relating to international relations, national defence, national
security or the detection, prevention or suppression of criminal, subversive or hostile activities,
except to one of a maximum of four officers or
employees of the Office of the Public Sector
Integrity Commissioner specifically designated
by the Commissioner for the purpose of
conducting those investigations.
(2) Le commissaire ne peut déléguer qu’à un
des quatre cadres ou employés du Commissariat
à l’intégrité du secteur public qu’il désigne
spécialement à cette fin la tenue d’une enquête
qui met en cause, ou pourrait le faire, des
renseignements relatifs aux relations internationales ou à la défense ou à la sécurité nationales
ou à la détection, la prévention ou la répression
d’activités criminelles, subversives ou hostiles.
Restrictions
relatives à
certaines
enquêtes
2004-2005
Protection des fonctionnaires divulgateurs d’actes répréhensibles
ch. 46
17
INVESTIGATIONS
ENQUÊTES
Purpose of
investigations
26. (1) Investigations under this Act are for
the purpose of bringing the existence of wrongdoings to the attention of chief executives and
making recommendations concerning corrective
measures to be taken by them.
26. (1) Les enquêtes menées aux termes de
la présente loi ont pour objet de porter
l’existence d’actes répréhensibles à l’attention
des administrateurs généraux et de leur recommander des mesures correctives.
Objet des
enquêtes
Informality
(2) The investigations are to be conducted as
informally and expeditiously as possible.
(2) Les enquêtes sont menées, dans la
mesure du possible, sans formalisme et avec
célérité.
Absence de
formalisme
Notice to chief
executive
27. (1) When commencing an investigation
under this Act, the Commissioner must notify
the chief executive concerned and inform that
chief executive of the substance of the disclosure to which the investigation relates.
27. (1) Au moment de commencer une
enquête, le commissaire informe l’administrateur général concerné de la tenue de celle-ci et
lui fait connaître l’objet de la divulgation en
cause.
Avis à
l’administrateur
général
Notice to others
(2) The Commissioner, or the person conducting an investigation, may also notify any
other person he or she considers appropriate,
including every person whose acts or conduct
are called into question by the disclosure to
which the investigation relates, and inform that
person of the substance of the disclosure.
(2) Le commissaire ou la personne qui mène
l’enquête peut aussi informer toute personne,
notamment l’auteur présumé des actes répréhensibles visés par la divulgation, de la tenue de
l’enquête et lui faire connaître l’objet de la
divulgation en cause.
Avis aux autres
personnes
Opportunity to
answer
allegations
(3) It is not necessary for the Commissioner
to hold any hearing and no person is entitled as
of right to be heard by the Commissioner, but if
at any time during the course of an investigation
under this Act it appears to the Commissioner
that there may be sufficient grounds to make a
report or recommendation that may adversely
affect any individual or any portion of the public
sector, the Commissioner must, before completing the investigation, take every reasonable
measure to give to that individual or the chief
executive responsible for that portion of the
public sector a full and ample opportunity to
answer any allegation, and to be assisted or
represented by counsel, or by any person, for
that purpose.
(3) Le commissaire n’est pas obligé de tenir
d’audience, et nul n’est en droit d’exiger d’être
entendu par lui. Toutefois, si au cours de
l’enquête, il estime qu’il peut y avoir des motifs
suffisants pour faire un rapport ou une recommandation susceptibles de nuire à un particulier
ou à un élément du secteur public, il prend,
avant de clore l’enquête, les mesures indiquées
pour leur donner toute possibilité de répondre
aux allégations dont ils font l’objet et, à cette
fin, de se faire représenter par un conseiller
juridique ou par toute autre personne.
Droit de réponse
Access
28. (1) If the Commissioner so requests,
chief executives and public servants must
provide him or her, or the person conducting
an investigation, with any facilities, assistance,
information and access to their respective
offices that the Commissioner may require for
the carrying out of his or her duties under this
Act.
28. (1) Si le commissaire en fait la demande,
l’administrateur général et le fonctionnaire
doivent donner au commissaire ou à la personne
qui mène une enquête l’accès à leur bureau et lui
fournir les services, l’aide et les renseignements
qu’il peut exiger en vue de l’exécution de sa
mission au titre de la présente loi.
Accès à donner
au commissaire
18
C. 46
Public Servants Disclosure Protection
53-54 ELIZ. II
Application
(2) Subsection (1) applies despite any restriction created by or under any other Act of
Parliament on the disclosure of information.
(2) Le paragraphe (1) s’applique par dérogation à toute restriction de communication de
renseignements prévue sous le régime des autres
lois fédérales.
Application
Powers
29. (1) In conducting any investigation under this Act, the Commissioner has all the
powers of a commissioner under Part II of the
Inquiries Act.
29. (1) Pour les besoins de toute enquête
qu’il mène sous le régime de la présente loi, le
commissaire dispose des pouvoirs d’enquête
d’un commissaire nommé au titre de la partie II
de la Loi sur les enquêtes.
Pouvoirs du
commissaire
Subpoenas, etc.,
and right to be
represented
(2) Whenever the Commissioner issues a
subpoena or other request or summons to a
person in the exercise of any powers referred to
in subsection (1), he or she must allow that
person to be assisted or represented by counsel,
or by any person.
(2) La personne que le commissaire
convoque à témoigner dans l’exercice des
pouvoirs visés au paragraphe (1) peut se faire
représenter par un conseiller juridique ou par
toute autre personne.
Droit à la
représentation
Notice before
entering
premises
(3) Before entering the premises of any
portion of the public sector in the exercise of
any powers under subsection (1), the Commissioner must notify the chief executive of that
portion of the public sector.
(3) Le commissaire doit, avant de visiter,
dans l’exercice des pouvoirs visés au paragraphe (1), des lieux occupés par un élément du
secteur public, en informer l’administrateur
général responsable.
Avis de visite
Exception
30. (1) Sections 28 and 29 do not apply in
respect of a confidence of the Queen’s Privy
Council for Canada in respect of which
subsection 39(1) of the Canada Evidence Act
applies or information that is subject to solicitorclient privilege. The Commissioner may not use
the confidence or information if it is nevertheless received under section 28 or 29.
30. (1) Les articles 28 et 29 ne s’appliquent
pas aux renseignements confidentiels du
Conseil privé de la Reine pour le Canada visés
par le paragraphe 39(1) de la Loi sur la preuve
au Canada ou aux renseignements protégés par
le secret professionnel liant l’avocat à son client.
Le commissaire ne peut pas utiliser ces
renseignements s’ils lui sont communiqués dans
le cadre des articles 28 et 29.
Exception
Canada
Evidence Act
(2) Nothing in this Act is to be construed as
limiting the application of the Canada Evidence
Act to investigations conducted by the Commissioner.
(2) La présente loi n’a pas pour effet de
limiter l’application de la Loi sur la preuve au
Canada aux enquêtes menées par le commissaire.
Loi sur la preuve
au Canada
Canadian
Broadcasting
Corporation
31. With respect to the Canadian Broadcasting Corporation, in making a request
referred to in section 28 or in exercising the
powers in section 29, the Commissioner must
consider whether doing so will unduly disrupt
the gathering and dissemination of news and
information by the Corporation.
31. En ce qui touche la Société RadioCanada, le commissaire prend en considération
la question de savoir si la demande visée à
l’article 28 ou l’exercice des pouvoirs visés à
l’article 29 perturbera indûment la collecte et la
diffusion de nouvelles et d’informations par
celle-ci.
Société RadioCanada
Selfincrimination
32. No public servant shall be excused from
cooperating with the Commissioner, or with a
person conducting an investigation, on the
grounds that any information given by the
public servant may tend to incriminate the
public servant or subject him or her to any
proceeding or penalty, but the information, or
32. Le fonctionnaire n’est pas dispensé de
collaborer avec le commissaire ou la personne
nommée pour mener une enquête au motif que
les renseignements qu’il donne peuvent tendre à
l’incriminer ou à l’exposer à quelque procédure
ou pénalité; toutefois, ni les renseignements
donnés ni aucune preuve qui en provient ne
Autoincrimination
2004-2005
Protection des fonctionnaires divulgateurs d’actes répréhensibles
ch. 46
19
any evidence derived from it, may not be used
or received to incriminate the public servant in
any criminal proceeding against him or her,
other than a prosecution under section 132 or
136 of the Criminal Code.
peuvent être utilisés ou admis pour l’incriminer
dans le cadre de poursuites criminelles intentées
contre lui, sauf en ce qui concerne les poursuites
prévues aux articles 132 ou 136 du Code
criminel.
Power to
investigate other
wrongdoings
33. (1) If, during the course of an investigation or as a result of any information provided to
the Commissioner by a person who is not a
public servant, the Commissioner has reason to
believe that another wrongdoing, or a wrongdoing, as the case may be, has been committed,
he or she may, subject to sections 23 and 24,
commence an investigation into the wrongdoing
if he or she believes on reasonable grounds that
the public interest requires an investigation. The
provisions of this Act applicable to investigations commenced as the result of a disclosure
apply to investigations commenced under this
section.
33. (1) Si, dans le cadre d’une enquête ou
après avoir pris connaissance de renseignements
lui ayant été communiqués par une personne
autre qu’un fonctionnaire, le commissaire a des
motifs de croire qu’un acte répréhensible — ou,
dans le cas d’une enquête déjà en cours, un autre
acte répréhensible — a été commis, il peut, s’il
est d’avis sur le fondement de motifs raisonnables, que l’intérêt public le commande, faire
enquête sur celui-ci, sous réserve des articles 23
et 24; les dispositions de la présente loi
applicables aux enquêtes qui font suite à une
divulgation s’appliquent aux enquêtes menées
en vertu du présent article.
Enquête sur un
autre acte
répréhensible
Restriction
(2) The Commissioner may not, in the course
of an investigation commenced under subsection (1), use a confidence of the Queen’s Privy
Council for Canada in respect of which
subsection 39(1) of the Canada Evidence Act
applies, or information that is subject to
solicitor-client privilege, if the confidence or
information is disclosed to the Commissioner.
(2) Lorsqu’il fait enquête aux termes du
paragraphe (1), le commissaire ne peut utiliser
des renseignements confidentiels du Conseil
privé de la Reine pour le Canada visés par le
paragraphe 39(1) de la Loi sur la preuve au
Canada ou des renseignements protégés par le
secret professionnel liant l’avocat à son client en
cas de communication de tels renseignements.
Exception
Information
outside public
sector
34. If the Commissioner is of the opinion
that a matter under investigation would involve
obtaining information that is outside the public
sector, he or she must cease that part of the
investigation and he or she may refer the matter
to any authority that he or she considers
competent to deal with it.
34. Dans le cas où il estime que l’enquête
qu’il mène nécessite l’obtention de renseignements auprès de sources extérieures au secteur
public, le commissaire est tenu de mettre fin à
cette partie de son enquête et peut en saisir les
autorités qu’il estime compétentes en l’occurrence.
Sources
extérieures au
secteur public
Remittal of
information
35. (1) If the Commissioner has reasonable
grounds to suspect that information obtained in
the course of an investigation may be used in
the investigation or prosecution of an alleged
contravention of any Act of Parliament or of the
legislature of a province, he or she may, in
addition to or in lieu of continuing the
investigation, remit the information, at that
point in time, to a peace officer having
jurisdiction to investigate the alleged contravention or to the Attorney General of Canada.
35. (1) S’il a des motifs raisonnables de
soupçonner que les renseignements qu’il obtient
peuvent servir dans le cadre d’une enquête ou
de poursuites relatives à une infraction présumée à une loi fédérale ou provinciale, le
commissaire peut alors, au lieu ou en plus de
poursuivre son enquête, remettre les renseignements aux agents de la paix compétents pour
mener l’enquête ou au procureur général du
Canada.
Transmission
des
renseignements
20
C. 46
Public Servants Disclosure Protection
Restriction
(1.1) If the information relates to the Royal
Canadian Mounted Police, the Commissioner
may remit the information only to the Attorney
General of Canada.
(1.1) Lorsque les renseignements concernent
la Gendarmerie royale du Canada, le commissaire les remet exclusivement au procureur
général du Canada.
Procureur
général du
Canada
No further
remittal of
information
(2) To maintain the separation of investigations carried out under this Act and those carried
out for law enforcement purposes, after information has been remitted under subsection
(1) in relation to any matter, the Commissioner
may not — except in accordance with a prior
judicial authorization — remit to any peace
officer or to the Attorney General of Canada any
further information in relation to that matter that
the Commissioner obtains in the course of his or
her investigation into that matter and in respect
of which there is a reasonable expectation of
privacy.
(2) Afin de maintenir la séparation entre les
enquêtes menées sous le régime de la présente
loi et celles que mènent des organismes chargés
de l’application de la loi, le commissaire ne peut
plus, après avoir remis des renseignements en
vertu du paragraphe (1), communiquer aux
agents de la paix ou au procureur général du
Canada — à moins qu’il n’agisse en conformité
avec une autorisation judiciaire préalable —
d’autres renseignements obtenus dans le cadre
de son enquête qui portent sur la même question
et à l’égard desquels il existe une attente
raisonnable en matière de protection de la vie
privée.
Séparation des
enquêtes
REPORTS
RAPPORTS
Request for
notice of action
36. In making a report to a chief executive in
respect of an investigation under this Act, the
Commissioner may, if he or she considers it
appropriate to do so, request that the chief
executive provide the Commissioner, within a
time specified in the report, with notice of any
action taken or proposed to be taken to
implement the recommendations contained in
the report or reasons why no such action has
been or is proposed to be taken.
36. Lorsqu’il fait un rapport à l’égard d’une
enquête, le commissaire peut, s’il le juge à
propos, demander à l’administrateur général
concerné de lui donner avis, dans un délai
déterminé, soit des mesures prises ou envisagées
pour la mise en œuvre de ses recommandations,
soit des motifs invoqués pour ne pas y donner
suite.
Avis au
commissaire
Report to
appropriate
Minister or
governing
council
37. If the Commissioner considers it necessary, he or she may report a matter to the
Minister responsible for the portion of the
public sector concerned or, if the matter relates
to a Crown corporation, to its board or
governing council, including, but not limited
to, when the Commissioner is of the opinion
that
37. S’il l’estime nécessaire, le commissaire
peut faire rapport au ministre responsable de
l’élément du secteur public en cause ou au
conseil d’administration ou autre organe de
direction de la société d’État intéressée, selon le
cas, notamment dans les cas suivants :
Rapport au
ministre ou à
l’organe de
direction
(a) action has not been taken within a
reasonable time in respect of one of his or
her recommendations; and
(b) a situation that has come to his or her
attention in the course of carrying out his or
her duties exists that constitutes an imminent
risk of a substantial and specific danger to the
life, health or safety of persons, or to the
environment.
a) à son avis, il n’a pas été donné suite dans
un délai raisonnable à une recommandation
qu’il a faite;
b) il a pris connaissance, dans l’exercice de
ses attributions, d’une situation qui, à son
avis, présente un risque imminent, grave et
précis pour la vie, la santé ou la sécurité
humaines ou pour l’environnement.
53-54 ELIZ. II
2004-2005
Preparation of
report
Content
Protection des fonctionnaires divulgateurs d’actes répréhensibles
38. (1) Within three months after the end of
each financial year, the Commissioner must
prepare and submit to Parliament an annual
report in respect of the activities of the
Commissioner during that financial year.
ch. 46
38. (1) Dans les trois mois suivant la fin de
chaque exercice, le commissaire établit et
présente au Parlement un rapport annuel de
ses activités pendant l’exercice.
(2) The annual report must set out
(2) Le rapport annuel porte sur :
(a) the number of general inquiries relating
to this Act;
a) le nombre de demandes de renseignements généraux relatives à la présente loi;
(b) the number of disclosures received and
the number of those that were acted on and
those that were not acted on;
b) le nombre de divulgations reçues ainsi que
le nombre de divulgations auxquelles il a été
donné suite et auxquelles il n’a pas été donné
suite;
(c) the number of investigations commenced
under this Act;
(d) the number of recommendations that the
Commissioner has made and their status;
(e) whether there are any systemic problems
that give rise to wrongdoings;
(f) any recommendations for improvement
that the Commissioner considers appropriate;
and
21
Établissement du
rapport
Contenu du
rapport
c) le nombre d’enquêtes ouvertes au titre de
la présente loi;
d) le nombre et l’état des recommandations
que le commissaire a faites;
e) les problèmes systémiques qui donnent
lieu à des actes répréhensibles;
f) les recommandations d’amélioration qu’il
juge indiquées;
(g) any other matter that the Commissioner
considers necessary.
g) toute autre question qu’il estime pertinente.
Special reports
(3) The Commissioner may, at any time,
make a special report to Parliament referring to
and commenting on any matter within the scope
of his or her powers and duties under this Act if,
in his or her opinion, the matter is of such
urgency or importance that a report on it should
not be deferred until the time provided for
transmission of the annual report.
(3) Le commissaire peut, à toute époque de
l’année, présenter au Parlement un rapport
spécial sur toute question relevant de ses
attributions et dont l’urgence ou l’importance
sont telles, selon lui, qu’il serait contre-indiqué
d’en différer le compte rendu jusqu’au dépôt du
rapport visé au paragraphe (1).
Rapports
spéciaux
Transmission of
reports
(4) Every report to Parliament made by the
Commissioner shall be made by being transmitted to the Speaker of the Senate, and to the
Speaker of the House of Commons, for tabling
in those Houses.
(4) La présentation des rapports du commissaire au Parlement s’effectue par remise au
président du Sénat et à celui de la Chambre des
communes pour dépôt devant leurs chambres
respectives.
Remise des
rapports
Reference to
committee
(5) After it is transmitted for tabling, every
report of the Commissioner stands referred to
the committee of the Senate, the House of
Commons or both Houses of Parliament that
may be designated or established for the
purpose of reviewing the Commissioner’s
reports.
(5) Les rapports du commissaire sont, après
leur dépôt, renvoyés devant le comité, soit du
Sénat, soit de la Chambre des communes, soit
mixte, chargé de l’examen de ces rapports.
Renvoi en
comité
22
C. 46
Public Servants Disclosure Protection
53-54 ELIZ. II
OFFICE OF THE PUBLIC SECTOR
INTEGRITY COMMISSIONER
COMMISSARIAT À L’INTÉGRITÉ DU
SECTEUR PUBLIC
Public Sector Integrity Commissioner
Commissaire à l’intégrité du secteur public
Appointment
39. (1) The Governor in Council shall, by
commission under the Great Seal, appoint a
Public Sector Integrity Commissioner after
approval of the appointment by resolution of
the Senate and House of Commons.
39. (1) Le gouverneur en conseil nomme le
commissaire à l’intégrité du secteur public par
commission sous le grand sceau, après approbation par résolution du Sénat et de la Chambre
des communes.
Nomination
Tenure of office
and removal
(2) Subject to this section, the Commissioner
holds office during good behaviour for a term of
seven years, but may be removed by the
Governor in Council at any time on address of
the Senate and House of Commons.
(2) Sous réserve des autres dispositions du
présent article, le commissaire occupe sa charge
à titre inamovible pour un mandat de sept ans,
sauf révocation par le gouverneur en conseil sur
adresse du Sénat et de la Chambre des
communes.
Durée du mandat
et révocation
Re-appointment
(3) The Commissioner is eligible to be reappointed for a further term of not more than
seven years.
(3) Le mandat du commissaire est renouvelable pour une seule période maximale de sept
ans.
Renouvellement
du mandat
Absence or
incapacity
(4) In the event of the absence or incapacity
of the Commissioner, or if the office of
Commissioner is vacant, the Governor in
Council may appoint another qualified person
to hold office instead of the Commissioner for a
term of not more than six months, and that
person shall, while holding that office, have all
of the powers, duties and functions of the
Commissioner under this or any other Act of
Parliament and be paid the salary or other
remuneration and expenses that may be fixed by
the Governor in Council.
(4) En cas d’absence ou d’empêchement du
commissaire ou de vacance de son poste, le
gouverneur en conseil peut confier à toute
personne compétente, pour un mandat maximal
de six mois, les attributions conférées au
titulaire du poste par la présente loi ou une
autre loi fédérale et fixer la rémunération et les
frais auxquels cette personne aura droit.
Absence ou
empêchement
Rank and
powers
39.1 (1) The Commissioner has the rank,
and all the powers, of a deputy head of a
department.
39.1 (1) Le commissaire a rang et pouvoirs
d’administrateur général de ministère.
Rang et
attributions
Restriction on
other
employment or
activities
(2) The Commissioner shall not hold any
other office or employment in the public sector
or carry on any activity that is inconsistent with
his or her powers and duties.
(2) Le commissaire n’occupe ni n’accepte de
charge ou d’emploi dans le secteur public — ni
n’exerce d’activités — qui soient incompatibles
avec ses attributions.
Interdiction de
cumul
Remuneration
39.2 (1) The Commissioner is to be paid the
remuneration determined by the Governor in
Council.
39.2 (1) Le commissaire reçoit la rémunération fixée par le gouverneur en conseil.
Rémunération
Expenses
(2) The Commissioner is entitled to be paid
reasonable travel and other expenses incurred in
the course of his or her duties while absent from
his or her ordinary place of work if he or she has
been appointed to serve on a full-time basis or
(2) Le commissaire a droit aux frais de
déplacement et autres entraînés par l’accomplissement de ses fonctions hors de son lieu
habituel soit de travail, s’il est à temps plein,
soit de résidence, s’il est à temps partiel.
Frais de
déplacement
2004-2005
Protection des fonctionnaires divulgateurs d’actes répréhensibles
ch. 46
23
his or her ordinary place of residence if he or
she has been appointed to serve on a part-time
basis.
Application of
Public Service
Superannuation
Act
(3) The Commissioner is deemed to be
employed in the public service for the purposes
of the Public Service Superannuation Act.
(3) Le commissaire est réputé être employé
dans la fonction publique pour l’application de
la Loi sur la pension de la fonction publique.
Application de la
Loi sur la
pension de la
fonction
publique
Application of
other Acts
(4) The Commissioner is deemed to be
employed in the federal public administration
for the purposes of the Government Employees
Compensation Act and regulations made under
section 9 of the Aeronautics Act.
(4) Le commissaire est réputé appartenir à
l’administration publique fédérale pour l’application de la Loi sur l’indemnisation des agents
de l’État et des règlements pris en vertu de
l’article 9 de la Loi sur l’aéronautique.
Application
d’autres lois
Staff
Personnel
Staff
39.3 (1) The officers and employees that are
necessary to enable the Commissioner to perform his or her duties and functions are to be
appointed in accordance with the Public Service
Employment Act.
39.3 (1) La Loi sur l’emploi dans la fonction
publique s’applique au personnel dont le
commissaire a besoin pour l’exercice des
attributions que lui confère la présente loi.
Personnel
Technical
assistance
(2) The Commissioner may engage on a
temporary basis the services of persons having
technical or specialized knowledge of any
matter relating to the Commissioner’s work to
advise and assist the Commissioner in the
performance of his or her duties and functions
and, with the approval of the Treasury Board,
may fix and pay the remuneration and expenses
of those persons.
(2) Le commissaire peut retenir temporairement les services d’experts ou de spécialistes
dont la compétence lui est utile dans l’exercice
de ses attributions; il peut fixer, avec l’approbation du Conseil du Trésor, leur rémunération
et leurs frais.
Assistance
technique
PROHIBITIONS
INTERDICTIONS
False statements
40. No person shall, in a disclosure of a
wrongdoing or in the course of any investigation under this Act of a wrongdoing, knowingly
make a false or misleading statement, either
orally or in writing, to a supervisor, a senior
officer, the Commissioner or a person acting on
behalf of or under the direction of any of them.
40. Il est interdit, dans le cadre de la
divulgation d’un acte répréhensible ou d’une
enquête sous le régime de la présente loi, de
faire sciemment une déclaration fausse ou
trompeuse, oralement ou par écrit, à un
supérieur hiérarchique, à l’agent supérieur ou
au commissaire, ou aux personnes agissant en
leur nom ou sous leur autorité.
Fausses
déclarations
Obstruction
41. No person shall wilfully obstruct a senior
officer or the Commissioner, or any person
acting on behalf of or under the direction of a
senior officer or the Commissioner, in the
performance of the senior officer’s, or the
Commissioner’s, as the case may be, duties
under this Act.
41. Il est interdit d’entraver délibérément
l’action de l’agent supérieur ou du commissaire
— ou des personnes qui agissent en leur nom ou
sous leur autorité — dans l’exercice des
attributions que leur confère la présente loi.
Entrave
24
C. 46
Public Servants Disclosure Protection
Destroying
documents and
things, etc.
42. No person knowing that a document or
thing is likely to be relevant to an investigation
under this Act shall
(a) destroy, mutilate or alter the document or
thing;
(b) falsify the document or make a false
document;
(c) conceal the document or thing; or
(d) direct, counsel or cause, in any manner,
any person to do anything mentioned in any
of paragraphs (a) to (c), or propose, in any
manner, to any person that they do anything
mentioned in any of those paragraphs.
42. Il est interdit à quiconque sait qu’un
document ou une chose sera vraisemblablement
utile dans le cadre d’une enquête ouverte au titre
de la présente loi :
53-54 ELIZ. II
Destruction,
falsification, etc.
a) de détruire, de tronquer ou de modifier le
document ou la chose;
b) de falsifier le document ou de faire un
faux document;
c) de cacher le document ou la chose;
d) d’ordonner, de proposer ou de conseiller à
une personne de commettre un acte visé à
l’un des alinéas a) à c), ou de l’amener de
n’importe quelle façon à le faire.
CONFIDENTIALITY
CARACTÈRE CONFIDENTIEL
Security
requirements
43. The Commissioner and every person
acting on behalf of or under the direction of
the Commissioner who receives or obtains
information relating to an alleged wrongdoing
must, with respect to access to and the use of
that information, satisfy any security requirements applicable to persons who normally have
access to and use of that information and take
any oath of secrecy required to be taken by
them.
43. Le commissaire et les personnes agissant
en son nom ou sous son autorité, lorsqu’ils
reçoivent ou recueillent des renseignements liés
à un prétendu acte répréhensible, sont tenus,
quant à l’accès à ces renseignements et à leur
utilisation, de satisfaire aux normes applicables
en matière de sécurité et de prêter les serments
imposés à leurs usagers habituels.
Normes de
sécurité
Confidentiality
44. Unless the disclosure is required by law
or permitted by this Act, the Commissioner and
every person acting on behalf of or under the
direction of the Commissioner shall not disclose
any information that comes to their knowledge
in the performance of their duties under this
Act.
44. Sauf si la communication est faite en
exécution d’une obligation légale ou est autorisée par la présente loi, le commissaire et les
personnes agissant en son nom ou sous son
autorité sont tenus au secret en ce qui concerne
les renseignements dont ils prennent connaissance dans l’exercice des attributions que leur
confère la présente loi.
Secret
Canada
Evidence Act
44.1 Nothing in this Act is to be construed as
limiting the application of the Canada Evidence
Act to any disclosure, or proposed disclosure, of
information under this Act by the Commissioner
or any person acting on behalf of or under his or
her direction.
44.1 La présente loi n’a pas pour effet de
restreindre l’application de la Loi sur la preuve
au Canada à l’égard de la communication de
renseignements que le commissaire et les
personnes agissant en son nom ou sous son
autorité font ou envisagent de faire.
Loi sur la preuve
au Canada
PROTECTION
IMMUNITÉ
45. No criminal or civil proceedings lie
against the Commissioner, or against any person
acting on behalf of or under the direction of the
Commissioner, for anything done or omitted to
be done, or reported or said, in good faith in the
course of the exercise or performance, or
45. Le commissaire et les personnes qui
agissent en son nom ou sous son autorité
bénéficient de l’immunité en matière civile ou
pénale pour les gestes — actes ou omissions —
accomplis, les rapports ou comptes rendus
Protection
Immunité
2004-2005
Protection des fonctionnaires divulgateurs d’actes répréhensibles
ch. 46
25
purported exercise or performance, of any
power or duty of the Commissioner under this
Act.
établis et les paroles prononcées de bonne foi
dans l’exercice effectif ou censé tel de leurs
attributions au titre de la présente loi.
Not compellable
witness
46. The Commissioner or any person acting
on behalf of or under the direction of the
Commissioner is not a competent or compellable witness in any proceedings, other than a
prosecution for an offence under this Act, in
respect of any matter coming to the knowledge
of the Commissioner, or that person, as a result
of performing any duties under this Act.
46. En ce qui concerne les questions venues
à leur connaissance dans l’exercice des attributions que leur confère la présente loi, le
commissaire et les personnes qui agissent en
son nom ou sous son autorité n’ont qualité pour
témoigner ou ne peuvent y être contraints que
dans les poursuites intentées pour infraction à la
présente loi.
Absence de
qualité pour
témoigner
Libel or slander
47. For the purposes of any law relating to
libel or slander,
47. Ne peuvent donner lieu à des poursuites
pour diffamation verbale ou écrite :
Diffamation
(a) anything said, any information supplied
or any document or thing produced in the
course of an investigation under this Act by
or on behalf of the Commissioner is privileged if it was said, supplied or produced in
good faith; and
a) les paroles prononcées, les renseignements fournis ou les pièces produites de
bonne foi au cours d’une enquête menée au
titre de la présente loi par le commissaire ou
en son nom;
(b) any report under this Act made in good
faith by the Commissioner is privileged, and
any fair and accurate account of the report
made in good faith in a newspaper or any
other periodical publication or in a broadcast
is privileged.
b) les rapports ou comptes rendus établis de
bonne foi au titre de la présente loi par le
commissaire, ainsi que les relations qui en
sont faites de bonne foi par la presse écrite ou
audiovisuelle.
GENERAL
DISPOSITIONS GÉNÉRALES
Disclosure not
waiver
48. The disclosure of information to the
Commissioner under this Act does not, by
itself, constitute a waiver of any privilege that
may exist with respect to the information.
48. La transmission d’un renseignement sous
le régime de la présente loi au commissaire ne
constitue pas en soi une renonciation à la
protection dont peut faire l’objet le renseignement.
Absence de
renonciation
Restriction
49. (1) Subject to subsections (2) and (3),
when referring any matter under section 34 or
making a special or annual report under this
Act, the Commissioner shall not disclose any
information that the Government of Canada or
any portion of the public sector is taking
measures to protect, including, but not limited
to, information that
49. (1) Sous réserve des paragraphes (2) et
(3), lorsqu’il saisit une autre autorité en vertu de
l’article 34 ou lorsqu’il établit un rapport spécial
ou un rapport annuel au titre de la présente loi,
le commissaire ne peut communiquer des
renseignements à l’égard desquels le gouvernement fédéral ou un élément du secteur public
prend des mesures de protection, notamment :
Communication
interdite
(a) is a confidence of the Queen’s Privy
Council for Canada in respect of which
subsection 39(1) of the Canada Evidence
Act applies;
a) des renseignements confidentiels du
Conseil privé de la Reine pour le Canada
visés par le paragraphe 39(1) de la Loi sur la
preuve au Canada;
(b) is subject to solicitor-client privilege;
b) des renseignements protégés par le secret
professionnel liant l’avocat à son client;
26
C. 46
Public Servants Disclosure Protection
(c) is special operational information within
the meaning of subsection 8(1) of the
Security of Information Act;
c) des renseignements opérationnels spéciaux au sens du paragraphe 8(1) de la Loi
sur la protection de l’information;
(d) is subject to any restriction on disclosure
created by or under any other Act of
Parliament;
d) des renseignements qui font l’objet de
restriction de communication prévue sous le
régime d’une autre loi fédérale;
(e) could reasonably be expected to cause
injury to international relations, national
defence or national security, or to the
detection, prevention or suppression of criminal, subversive or hostile activities;
e) des renseignements dont la communication risquerait vraisemblablement de porter
atteinte aux relations internationales ou à la
défense ou à la sécurité nationales ou à la
détection, la prévention ou la répression
d’activités criminelles, subversives ou hostiles;
(f) could reasonably be expected to cause
injury to the privacy interests of an individual; or
(g) could reasonably be expected to cause
injury to commercial interests.
53-54 ELIZ. II
f) des renseignements dont la communication
risquerait vraisemblablement de porter atteinte au droit à la vie privée d’une personne;
g) des renseignements dont la communication risquerait vraisemblablement de porter
atteinte à des intérêts commerciaux.
Exception —
previously
disclosed
information or
consent
(2) The Commissioner may disclose any
information referred to in subsection (1) if it
has already been disclosed following a request
under the Access to Information Act or with the
consent of the relevant individual or an
authorized person in the organization that has
a primary interest in the information.
(2) Le commissaire peut communiquer des
renseignements de la nature de ceux qui sont
visés au paragraphe (1) si ces renseignements
ont déjà été communiqués sur demande présentée en vertu de la Loi sur l’accès à l’information, si la personne concernée par les renseignements y consent ou si une personne de
l’organisation concernée au premier chef par les
renseignements qui est autorisée à donner un tel
consentement y consent.
Exception
Exception —
disclosure
necessary for
referral or report
(3) The Commissioner may disclose any
information referred to in subsection (1) if, in
his or her opinion,
(3) Le commissaire peut communiquer des
renseignements de la nature de ceux qui sont
visés au paragraphe (1) lorsqu’à son avis, à la
fois :
Exception
(a) the disclosure is necessary to refer any
matter under section 34 or to establish the
grounds for any finding or recommendation
in a special or annual report under this Act;
and
(b) the public interest in making the disclosure clearly outweighs the potential harm
from the disclosure.
Compliance and
consultation
(4) Before disclosing any information as
permitted by subsection (3), the Commissioner
must
a) il est nécessaire de communiquer ces
renseignements afin de saisir une autre autorité en vertu de l’article 34 ou de motiver les
conclusions ou recommandations d’un rapport spécial ou d’un rapport annuel établi en
application de la présente loi;
b) l’intérêt du public à la communication
justifie clairement le préjudice pouvant résulter de celle-ci.
(4) Avant de communiquer les renseignements en vertu du paragraphe (3), le commissaire :
Conformité et
consultation
2004-2005
Protection des fonctionnaires divulgateurs d’actes répréhensibles
ch. 46
27
(a) comply with subsection 38.02(1.1) of the
Canada Evidence Act; and
a) se conforme au paragraphe 38.02(1.1) de
la Loi sur la preuve au Canada;
(b) except for information that only affects
the privacy interests of an individual, consult
with the organization that has a primary
interest in the information.
b) à moins que ceux-ci concernent exclusivement la vie privée d’une personne, consulte
l’organisation concernée au premier chef par
ces renseignements.
Personal
information
50. Despite section 5 of the Personal Information Protection and Electronic Documents
Act, to the extent that that section relates to
obligations set out in Schedule 1 to that Act
relating to the disclosure of information, and
despite any other Act of Parliament that restricts
the disclosure of information, a report by a chief
executive in response to recommendations made
by the Commissioner to the chief executive
under this Act may include personal information
within the meaning of subsection 2(1) of that
Act, or section 3 of the Privacy Act, depending
on which of those Acts applies to the portion of
the public sector for which the chief executive is
responsible.
50. Par dérogation à l’article 5 de la Loi sur
la protection des renseignements personnels et
les documents électroniques, dans la mesure où
celui-ci a trait aux obligations énoncées dans
l’annexe 1 de cette loi relativement à la
communication de renseignements, et malgré
toute restriction de communication de renseignements prévue sous le régime d’une autre loi
fédérale, le rapport de l’administrateur général
au commissaire sur les mesures prises à la suite
de recommandations que celui-ci lui a faites au
titre de la présente loi peut comporter des
renseignements personnels au sens du paragraphe 2(1) de cette loi ou de l’article 3 de la
Loi sur la protection des renseignements
personnels, selon celle de ces lois qui s’applique
à l’élément du secteur public dont l’administrateur général est responsable.
Renseignements
personnels
Saving
51. Subject to subsection 20(4), nothing in
this Act is to be construed as prohibiting
51. Sous réserve du paragraphe 20(4), la
présente loi ne porte pas atteinte :
Exception
(a) a person from presenting a grievance
under section 91 of the Public Service Staff
Relations Act; or
a) au droit du fonctionnaire de présenter un
grief en vertu de l’article 91 de la Loi sur les
relations de travail dans la fonction publique;
(b) an adjudicator from considering a complaint under section 242 of the Canada
Labour Code.
b) au droit de l’arbitre de procéder à l’instruction d’une plainte sous le régime de
l’article 242 du Code canadien du travail.
EXCLUDED ORGANIZATIONS
ORGANISMES EXCLUS
Obligation of
excluded
organizations
52. As soon as possible after the coming into
force of this section, the person responsible for
each organization that is excluded from the
definition of “public sector” in section 2 must
establish procedures, applicable to that organization, for the disclosure of wrongdoings,
including the protection of persons who disclose
the wrongdoings. Those procedures must, in the
opinion of the Treasury Board, be similar to
those set out in this Act.
52. Les responsables des organismes exclus
de la définition de « secteur public » à l’article 2
établissent, dans les meilleurs délais possible
après l’entrée en vigueur du présent article, un
mécanisme de divulgation des actes répréhensibles et de protection des divulgateurs jugé
similaire, par le Conseil du Trésor, à ceux
établis au titre de la présente loi.
Obligations
Order to make
provisions of
Act applicable
53. The Governor in Council may, by order,
direct that any provision of this Act applies,
with any modifications that may be specified in
53. Le gouverneur en conseil peut, par
décret, rendre applicable à l’un ou l’autre des
organismes exclus de la définition de « secteur
Pouvoir du
gouverneur en
conseil
28
C. 46
Public Servants Disclosure Protection
53-54 ELIZ. II
the order, in respect of any organization that is
excluded from the definition of “public sector”
in section 2.
public » à l’article 2 telle des dispositions de la
présente loi, avec les modifications nécessaires,
que le décret précise.
FIVE-YEAR REVIEW
EXAMEN QUINQUENNAL
54. Five years after this section comes into
force, the Minister must cause to be conducted
an independent review of this Act, and its
administration and operation, and must cause a
report on the review to be laid before each
House of Parliament on any of the first 15 days
on which that House is sitting after the review is
completed.
54. Cinq ans après l’entrée en vigueur du
présent article, le ministre veille à ce que la
présente loi et son application fassent l’objet
d’un examen indépendant, et fait déposer un
rapport de l’examen devant chaque chambre du
Parlement dans les quinze premiers jours de
séance de cette chambre suivant la fin de
l’examen.
TRANSITIONAL
DISPOSITIONS TRANSITOIRES
Transitional —
staff
54.1 (1) Each person employed in the Public
Service Human Resources Management Agency
of Canada in the administrative unit known as
the Office of the Public Service Integrity Officer
assumes, on the coming into force of this
section, a position in the Office of the Public
Sector Integrity Commissioner.
54.1 (1) Les personnes employées par l’Agence de gestion des ressources humaines de la
fonction publique du Canada qui font partie de
l’unité administrative connue sous le nom de
Bureau de l’intégrité de la fonction publique qui
sont en fonction à l’entrée en vigueur du présent
article sont maintenues en poste au Commissariat à l’intégrité du secteur public.
Maintien en
poste : personnel
Status
unchanged
(2) Nothing in subsection (1) is to be
construed as affecting the status of any person
who assumes a position in the Office of the
Public Sector Integrity Commissioner by reason
of that subsection.
(2) Le paragraphe (1) ne change rien à la
situation des employés qui occupent un poste au
Commissariat à l’intégrité du secteur public en
vertu de ce paragraphe.
Situation des
employés
Transfer of
appropriations
54.2 To the extent that the charges and
expenses are in relation to the Office of the
Public Service Integrity Officer, any amount
appropriated, for the fiscal year in which this
section comes into force, by an appropriation
Act based on the Estimates for that year for
defraying the charges and expenses of the
federal public administration within the portion
of the federal public administration known as
the Public Service Human Resources Management Agency of Canada, and that, on the day on
which this section comes into force, is unexpended is deemed, on that day, to be an
amount appropriated for defraying the charges
and expenses of the Office of the Public Sector
Integrity Commissioner.
54.2 En ce qui concerne les frais et dépenses
du Bureau de l’intégrité de la fonction publique,
les sommes affectées — mais non engagées —,
pour l’exercice en cours à la date d’entrée en
vigueur du présent article, par toute loi de
crédits consécutive aux prévisions budgétaires
de cet exercice, aux frais et dépenses de
l’administration publique fédérale à l’égard du
secteur de celle-ci connu sous le nom d’Agence
de gestion des ressources humaines de la
fonction publique du Canada sont réputées être
affectées, à cette date, aux frais et dépenses du
Commissariat à l’intégrité du secteur public
constitué par la présente loi.
Transfert de
crédits
Continuation
54.3 Disclosures under the Treasury Board
Policy on the Internal Disclosure of Information
Concerning Wrongdoing in the Workplace that
54.3 Toute divulgation engagée, à l’entrée en
vigueur du présent article, aux termes de la
politique du Conseil du Trésor intitulée Poli-
Continuité
Review
Examen
2004-2005
R.S., c. A-1
Public Servants
Disclosure
Protection Act
Protection des fonctionnaires divulgateurs d’actes répréhensibles
are being dealt with on the coming into force of
this section are to be continued as though they
had been made under this Act.
tique sur la divulgation interne d’information
concernant des actes fautifs est continuée
conformément à la présente loi.
CONSEQUENTIAL AMENDMENTS
MODIFICATIONS CORRÉLATIVES
ACCESS TO INFORMATION ACT
LOI SUR L’ACCÈS À L’INFORMATION
55. Section 16 of the Access to Information
Act is amended by adding the following after
subsection (1):
55. L’article 16 de la Loi sur l’accès à
l’information est modifié par adjonction,
après le paragraphe (1), de ce qui suit :
(1.1) If the record came into existence less
than five years before the request, the head of a
government institution may refuse to disclose
any record requested under this Act that
contains information
(1.1) Le responsable d’une institution fédérale peut refuser la communication de documents datés de moins de cinq ans lors de la
demande et contenant :
(a) prepared in relation to or as a result of a
disclosure or an investigation under the
Public Servants Disclosure Protection Act; or
(b) obtained by a supervisor or a senior
officer designated under subsection 10(2) of
that Act, or by the Public Sector Integrity
Commissioner, in relation to or as a result of a
disclosure or an investigation under that Act,
if the information identifies, or could reasonably be expected to lead to the identification
of, a public servant who made a disclosure
under that Act or who cooperated in an
investigation under that Act.
R.S., c. C-5
2000, c. 5
ch. 46
29
L.R., ch. A-1
Loi sur la
protection des
fonctionnaires
divulgateurs
d’actes
répréhensibles
a) des renseignements préparés dans le cadre
d’une divulgation d’actes répréhensibles faite
en vertu de la Loi sur la protection des
fonctionnaires divulgateurs d’actes répréhensibles ou d’une enquête menée sous le régime
de la même loi;
b) des renseignements obtenus par un supérieur hiérarchique, par un agent supérieur
désigné en application du paragraphe 10(2)
de la même loi ou par le commissaire à
l’intégrité du secteur public et ayant trait à
une telle divulgation ou enquête menée, si les
documents révèlent l’identité du fonctionnaire qui a fait la divulgation ou qui a
collaboré à l’enquête, ou sont susceptibles
d’en révéler l’identité.
CANADA EVIDENCE ACT
LOI SUR LA PREUVE AU CANADA
56. The schedule to the Canada Evidence
Act is amended by adding the following after
item 19:
56. L’annexe de la Loi sur la preuve au
Canada est modifiée par adjonction, après
l’article 19, de ce qui suit :
20. The Public Sector Integrity Commissioner, for the purposes of the Public Servants
Disclosure Protection Act.
20. Le commissaire à l’intégrité du secteur
public, pour l’application de la Loi sur la
protection des fonctionnaires divulgateurs d’actes répréhensibles.
PERSONAL INFORMATION PROTECTION
AND ELECTRONIC DOCUMENTS ACT
LOI SUR LA PROTECTION DES
RENSEIGNEMENTS PERSONNELS ET LES
DOCUMENTS ÉLECTRONIQUES
57. Subsection 9(3) of the Personal Information Protection and Electronic Documents
Act is amended by striking out the word “or”
57. Le paragraphe 9(3) de la Loi sur la
protection des renseignements personnels et
les documents électroniques est modifié par
adjonction, après l’alinéa d), de ce qui suit :
L.R., ch. C-5
2000, ch. 5
30
C. 46
Public Servants Disclosure Protection
53-54 ELIZ. II
at the end of paragraph (c.1), by adding the
word “or” at the end of paragraph (d) and by
adding the following after paragraph (d):
(e) the information came into existence less
than five years before it is requested and the
information was
e) les renseignements demandés datent de
moins de cinq ans lors de la demande et ont
été :
(i) prepared in relation to or as a result of a
disclosure or an investigation under the
Public Servants Disclosure Protection Act;
or
(i) préparés dans le cadre d’une divulgation d’actes répréhensibles faite en vertu de
la Loi sur la protection des fonctionnaires
divulgateurs d’actes répréhensibles ou
d’une enquête menée sous le régime de la
même loi;
(ii) collected or used by a supervisor or a
senior officer designated under subsection
10(2) of that Act, or by the Public Sector
Integrity Commissioner, in relation to or as
a result of a disclosure or an investigation
under that Act, if the information identifies, or could reasonably be expected to
lead to the identification of, a public
servant who made a disclosure under that
Act or who cooperated in an investigation
under that Act.
R.S., c. P-21
Public Servants
Disclosure
Protection Act
(ii) recueillis ou utilisés par un supérieur
hiérarchique, par un agent supérieur désigné en application du paragraphe 10(2)
de la même loi ou par le commissaire à
l’intégrité du secteur public et ont trait à
une telle divulgation ou enquête menée, si
les renseignements révèlent l’identité du
fonctionnaire qui a fait la divulgation ou
qui a collaboré à l’enquête, ou sont
susceptibles d’en révéler l’identité.
PRIVACY ACT
LOI SUR LA PROTECTION DES
RENSEIGNEMENTS PERSONNELS
58. Section 22 of the Privacy Act is
amended by adding the following after
subsection (1):
58. L’article 22 de la Loi sur la protection
des renseignements personnels est modifié par
adjonction, après le paragraphe (1), de ce qui
suit :
(1.1) If the information came into existence
less than five years before the request, the head
of a government institution may refuse to
disclose any personal information requested
under subsection 12(1) that was
(1.1) Le responsable d’une institution fédérale peut refuser la communication de renseignements personnels demandés en vertu du
paragraphe 12(1) datés de moins de cinq ans
lors de la demande et contenant :
(a) prepared in relation to or as a result of a
disclosure or an investigation under the
Public Servants Disclosure Protection Act; or
a) des renseignements préparés dans le cadre
d’une divulgation d’actes répréhensibles faite
en vertu de la Loi sur la protection des
fonctionnaires divulgateurs d’actes répréhensibles ou d’une enquête menée sous le régime
de la même loi;
(b) obtained by a supervisor or a senior
officer designated under subsection 10(2) of
that Act, or by the Public Sector Integrity
Commissioner, in relation to or as a result of a
disclosure or an investigation under that Act,
if the information identifies, or could reasonably be expected to lead to the identification
of, a public servant who made a disclosure
under that Act or who cooperated in an
investigation under that Act.
b) des renseignements obtenus par un supérieur hiérarchique, par un agent supérieur
désigné en application du paragraphe 10(2)
de la même loi ou par le commissaire à
l’intégrité du secteur public et ayant trait à
une telle divulgation ou enquête menée, si les
documents révèlent l’identité du fonction-
L.R., ch. P-21
Loi sur la
protection des
fonctionnaires
divulgateurs
d’actes
répréhensibles
2004-2005
Protection des fonctionnaires divulgateurs d’actes répréhensibles
ch. 46
31
naire qui a fait la divulgation ou qui a
collaboré à l’enquête, ou sont susceptibles
d’en révéler l’identité.
2003, c. 22
58.1 The schedule to the Act is amended
by adding the following in alphabetical order
under the heading “Other Government
Institutions”:
Office of the Public Sector Integrity Commissioner
Commissariat à l’intégrité du secteur public
58.1 L’annexe de la même loi est modifiée
par adjonction, selon l’ordre alphabétique,
sous l’intertitre « Autres institutions fédérales », de ce qui suit :
Commissariat à l’intégrité du secteur public
Office of the Public Sector Integrity Commissioner
COORDINATING AMENDMENTS
DISPOSITIONS DE COORDINATION
59. (1) On the later of the coming into
force of section 2 of the Public Service
Modernization Act and the coming into force
of subsection 20(1) of this Act,
59. (1) À l’entrée en vigueur de l’article 2
de la Loi sur la modernisation de la fonction
publique ou à celle du paragraphe 20(1) de la
présente loi, la dernière en date étant à
retenir :
(a) paragraph 20(1)(b) of this Act is
replaced by the following:
(b) in relation to any other public servant
who is employed in any portion of the public
sector referred to in Schedule I, IV or V to the
Financial Administration Act or a person
whose complaint relates to a reprisal taken
while he or she was so employed, the Public
Service Labour Relations Board; and
(b) paragraph 51(a) of this Act is replaced
by the following:
2003, ch. 22
a) l’alinéa 20(1)b) de la présente loi est
remplacé par ce qui suit :
b) dans le cas de tout autre fonctionnaire qui
fait — ou faisait — partie d’un élément du
secteur public figurant aux annexes I, IV ou V
de la Loi sur la gestion des finances
publiques, de la Commission des relations
de travail dans la fonction publique;
b) l’alinéa 51a) de la présente loi est
remplacé par ce qui suit :
(a) the presentation of an individual grievance under subsection 208(1) of the Public
Service Labour Relations Act; or
a) au droit du fonctionnaire de présenter un
grief individuel en vertu du paragraphe
208(1) de la Loi sur les relations de travail
dans la fonction publique;
2003, c. 22
(2) On the later of the coming into force of
section 11 of the Public Service Modernization
Act and the coming into force of section 2 of
this Act, the definition “public sector” in
section 2 of this Act is replaced by the
following:
(2) À l’entrée en vigueur de l’article 11 de
la Loi sur la modernisation de la fonction
publique ou à celle de l’article 2 de la présente
loi, la dernière en date étant à retenir, la
définition de « secteur public », à l’article 2 de
la présente loi, est remplacée par ce qui suit :
2003, ch. 22
“public sector”
« secteur
public »
“public sector” means
« secteur public »
« secteur public »
“public sector”
(a) the departments named in Schedule I to
the Financial Administration Act and the
other portions of the federal public administration named in Schedules I.1 to V to that
Act; and
a) Les ministères figurant à l’annexe I de la
Loi sur la gestion des finances publiques et
les autres secteurs de l’administration publique fédérale figurant aux annexes I.1 à V
de cette loi;
(b) the Crown corporations and the other
public bodies set out in Schedule 1.
b) les sociétés d’État et autres organismes
publics figurant à l’annexe 1.
32
C. 46
Public Servants Disclosure Protection
53-54 ELIZ. II
However, subject to sections 52 and 53, “public
sector” does not include the Canadian Forces,
the Canadian Security Intelligence Service or
the Communications Security Establishment.
Sous réserve des articles 52 et 53, la présente
définition ne s’applique toutefois pas au Service
canadien du renseignement de sécurité, au
Centre de la sécurité des télécommunications
et aux Forces canadiennes.
(3) On the later of the coming into force of
section 224 of the Public Service Modernization Act and the coming into force of section 1
of this Act, the reference to “public service of
Canada” in the preamble of the English
version of this Act is replaced by a reference
to “federal public administration”.
(3) À l’entrée en vigueur de l’article 224
de la Loi sur la modernisation de la fonction
publique ou à celle de l’article 1 de la présente
loi, la dernière en date étant à retenir, la
mention « public service of Canada », dans
la version anglaise du préambule de la
présente loi, est remplacée par la mention
« federal public administration ».
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
Order in council
60. (1) Subject to subsection (2), the provisions of this Act, other than section 59,
come into force on a day or days to be fixed
by order of the Governor in Council.
60. (1) Sous réserve du paragraphe (2),
les dispositions de la présente loi, à l’exception de l’article 59, entrent en vigueur à la
date ou aux dates fixées par décret.
Décret
Canada Pension
Plan Investment
Board
(2) The reference to the “Canada Pension
Plan Investment Board” in Schedule 1 comes
into force, in accordance with subsection
114(4) of the Canada Pension Plan, on a day
to be fixed by order of the Governor in
Council .
(2) La mention « Office d’investissement
du régime de pensions du Canada » figurant
à l’annexe 1 entre en vigueur, en conformité
avec le paragraphe 114(4) du Régime de
pensions du Canada, à la date fixée par
décret.
Office
d’investissement
du régime de
pensions du
Canada
2003, c. 22
2003, ch. 22
2004-2005
Protection des fonctionnaires divulgateurs d’actes répréhensibles — Annexe 1
ch. 46
33
SCHEDULE 1
(Section 2 and paragraph 3(a))
ANNEXE 1
(article 2 et alinéa 3a))
Bank of Canada
Banque du Canada
Canada Council for the Arts
Conseil des Arts du Canada
Canada Pension Plan Investment Board
Office d’investissement du régime de pensions du Canada
Canadian Broadcasting Corporation
Société Radio-Canada
Canadian Race Relations Foundation
Fondation canadienne des relations raciales
International Development Research Centre
Centre de recherches pour le développement international
National Arts Centre Corporation
Corporation du Centre national des Arts
Public Sector Pension Investment Board
Office d’investissement des régimes de pensions du secteur public
Telefilm Canada
Téléfilm Canada
Banque du Canada
Bank of Canada
Centre de recherches pour le développement international
International Development Research Centre
Conseil des Arts du Canada
Canada Council for the Arts
Corporation du Centre national des Arts
National Arts Centre Corporation
Fondation canadienne des relations raciales
Canadian Race Relations Foundation
Office d’investissement des régimes de pensions du secteur public
Public Sector Pension Investment Board
Office d’investissement du régime de pensions du Canada
Canada Pension Plan Investment Board
Société Radio-Canada
Canadian Broadcasting Corporation
Téléfilm Canada
Telefilm Canada
34
C. 46
Public Servants Disclosure Protection — Schedule 2
SCHEDULE 2
(Paragraph 3(b) and section 14.1)
Office of the Auditor General of Canada
Bureau du vérificateur général du Canada
Office of the Commissioner of Official Languages
Commissariat aux langues officielles
Office of the Information Commissioner of Canada
Commissariat à l’information au Canada
Office of the Privacy Commissioner of Canada
Commissariat à la protection de la vie privée au Canada
53-54 ELIZ. II
ANNEXE 2
(alinéa 3b) et article 14.1)
Bureau du vérificateur général du Canada
Office of the Auditor General of Canada
Commissariat aux langues officielles
Office of the Commissioner of Official Languages
Commissariat à l’information
Office of the Information Commissioner
Commissariat à la protection de la vie privée
Office of the Privacy Commissioner
2004-2005
Protection des fonctionnaires divulgateurs d’actes répréhensibles — Annexe 3
SCHEDULE 3
(Paragraph 3(c) and section 15)
Canadian Security Intelligence Service Act, section 18
DNA Identification Act, section 6
Sex Offender Information Registration Act, section 16
Witness Protection Program Act, section 11
Youth Criminal Justice Act, section 129
ch. 46
35
ANNEXE 3
(alinéa 3c) et article 15)
Loi sur l’enregistrement de renseignements sur les délinquants
sexuels, article 16
Loi sur l’identification par les empreintes génétiques, article 6
Loi sur le programme de protection des témoins, article 11
Loi sur le Service canadien du renseignement de sécurité, article 18
Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents, article 129
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA © IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA
OTTAWA, 2005
CHAPTER 47
CHAPITRE 47
AN ACT TO ESTABLISH THE WAGE
EARNER PROTECTION PROGRAM ACT,
TO AMEND THE BANKRUPTCY AND
INSOLVENCY ACT AND THE COMPANIES’
CREDITORS ARRANGEMENT ACT AND
TO MAKE CONSEQUENTIAL
AMENDMENTS TO OTHER ACTS
LOI ÉDICTANT LA LOI SUR LE
PROGRAMME DE PROTECTION DES
SALARIÉS ET MODIFIANT LA LOI SUR LA
FAILLITE ET L’INSOLVABILITÉ, LA LOI
SUR LES ARRANGEMENTS AVEC LES
CRÉANCIERS DES COMPAGNIES ET
D’AUTRES LOIS EN CONSÉQUENCE
SUMMARY
SOMMAIRE
This enactment establishes the Wage Earner Protection Program Act. That
Act provides for the payment of wages to individuals whose employment is
terminated and who are owed wages by employers who are bankrupt or subject
to receivership. It sets out the conditions of eligibility to receive payments, the
maximum amount covered by the Program, the application, review and appeal
process of the Program and the administrative arrangements for its
implementation, including enforcement mechanisms. The Act provides
regulation-making powers for carrying out the purposes of the Act and it
provides for a review of the Act five years after its coming into force.
Le texte édicte la Loi sur le Programme de protection des salariés. Cette loi
vise à indemniser les personnes physiques dont l’emploi a pris fin et qui sont
titulaires de créances salariales sur un employeur qui est en faillite ou fait
l’objet d’une mise sous séquestre. Elle établit les conditions d’admissibilité à
l’indemnisation, la somme maximale pouvant être versée dans le cadre du
programme, le processus de demande, d’examen et d’appel et les modalités
administratives de sa mise en oeuvre, ainsi que des mécanismes d’exécution.
Enfin elle autorise la prise des règlements d’application nécessaires et prévoit
un examen de ses dispositions cinq ans après son entrée en vigueur.
This enactment also contains amendments to the Bankruptcy and Insolvency
Act. Those amendments include changes to the appointment and oversight
functions of the Superintendent of Bankruptcy, as well as to the obligations and
powers of trustees in bankruptcy, interim receivers and receivers. The
amendments also expand the Act to cover income trusts. Also, new provisions
regarding corporate proposals are created to address, among other things, the
treatment of contracts, collective agreements, interim financing and governance
arrangements. Changes are made to the priority of charges, including in respect
of wages and pension contributions. The scope of application of consumer
proposals is expanded. New provisions are introduced to deal with bankrupts
with high income tax debts and those with surplus income, to exempt registered
retirement savings plans from seizure, and to allow for the automatic discharge
of second-time bankrupts. The period of eligibility of discharge of student debts
is reduced. There are changes to the treatment of preferences as well as
numerous technical changes. The amendments also provide for a review of the
Act after five years.
Le texte apporte aussi des modifications à la Loi sur la faillite et
l’insolvabilité. Il modifie le mode de nomination et les fonctions de surveillance
du surintendant des faillites, ainsi que les obligations et les pouvoirs des
syndics de faillite, des séquestres intérimaires et des séquestres. Il élargit aussi
la portée de la loi pour couvrir les fiducies de revenu. De nouvelles dispositions
sont ajoutées sur les propositions présentées par les entreprises et, entre autres,
le traitement des contrats, les conventions collectives, le financement provisoire
et les accords de gouvernance. Des changements sont apportés au rang des
charges, notamment à l’égard des salaires et des cotisations aux régimes de
retraite. Par ailleurs, la portée de l’application des propositions de
consommateur est élargie. Enfin, sont ajoutées de nouvelles dispositions visant
à traiter les dettes fiscales élevées et les situations de revenu excédentaire, à
exempter les régimes enregistrés d’épargne-retraite de la saisie et à autoriser la
libération d’office du failli en cas de deuxième faillite. La période
d’admissibilité à la libération du failli pour ses dettes d’étude est réduite. Des
modifications sont apportées au traitement des préférences, ainsi que des
modifications de forme à de nombreuses dispositions de la loi. Le texte prévoit
enfin un examen de la loi cinq ans après son entrée en vigueur.
This enactment also contains amendments to the Companies’ Creditors
Arrangement Act. Many of the amendments parallel those made to provisions
dealing with corporate proposals in the Bankruptcy and Insolvency Act. The
amendments also expand the Act to cover income trusts. The scope of
application of the initial stay is clarified, notably regarding regulatory measures.
New provisions are introduced regarding the treatment of contracts, collective
agreements, interim financing and governance arrangements. The appointment
and role of the monitor are further clarified and made subject to the oversight of
the Superintendent of Bankruptcy. A new Part on cross-border insolvencies is
added. The amendments also provide for a review of the Act after five years.
Le texte apporte aussi un certain nombre de modifications à la Loi sur les
arrangements avec les créanciers des compagnies. Bon nombre des
modifications vont dans le sens de celles qui sont apportées aux dispositions
relatives aux propositions présentées par les entreprises dans la Loi sur la
faillite et l’insolvabilité. La loi est élargie pour couvrir les fiducies de revenu.
La portée de la demande de suspension initiale est clarifiée, notamment en ce
qui concerne les mesures de réglementation. Sont prévues de nouvelles
dispositions portant sur le traitement des contrats, les conventions collectives, le
financement provisoire et les accords de gouvernance. La nomination et le rôle
du contrôleur sont clarifiés, et celui-ci est assujetti à la surveillance du
surintendant des faillites. Le texte comporte une nouvelle partie portant sur
l’insolvabilité en contexte international. Il prévoit enfin un examen de la loi
cinq ans après son entrée en vigueur.
LEGISLATIVE HISTORY / HISTORIQUE
An Act to establish the Wage Earner Protection Program Act, to amend the Bankruptcy and Insolvency Act and the
Companies' Creditors Arrangement Act and to make consequential amendments to other Acts – Bill C-55
(Introduced by: Minister of Industry)
Loi édictant la Loi sur le Programme de protection des salariés et modifiant la Loi sur la faillite et l'insolvabilité, la Loi sur les
arrangements avec les créanciers des compagnies et d'autres lois en conséquence – Projet de loi C-55
(Déposé par : Le ministre de l'Industrie)
House of Commons / Chambre des communes
Bill Stage /
Étape du projet de loi
First Reading /
Première lecture
Date
2005-06-03
Debate(s) at Second Reading /
Débat(s) à la deuxième lecture
Second Reading /
Deuxième lecture
2005-09-28
2005-09-29
2005-10-04
2005-10-05
2005-10-05
Industry, Natural
Resources, Science and
Technology / Industrie,
ressources naturelles,
sciences et technologie
Committee / Comité
Committee Meeting(s) /
Réunion(s) du comité
Committee Report /
Rapport du comité
2005-11-01
2005-11-17
2005-11-21
Debate(s) at Report Stage /
Débat(s) à l’étape du rapport
Report Stage /
Étape du rapport
Bill Stage /
Étape du projet de loi
Date
First Reading /
Première lecture
2005-11-22
Debate(s) at Second Reading /
Débat(s) à la deuxième lecture
2005-11-23
Second Reading /
Deuxième lecture
Committee / Comité
2005-11-23
Banking Trade and
Commerce / Banques et
commerce
Committee Meeting(s) /
Réunion(s) du comité
Committee Report /
Rapport du comité
2005-11-23
2005-11-24
2005-11-24
Debate(s) at Report Stage /
Débat(s) à l’étape du rapport
2005-11-21
Debate(s) at Third Reading /
Débat(s) à la troisième lecture
Third Reading /
Troisième lecture
Senate / Sénat
Report Stage /
Étape du rapport
Debate(s) at Third Reading /
Débat(s) à la troisième lecture
2005-11-21
Third Reading /
Troisième lecture
Royal Assent: November 25, 2005, Statutes of Canada, 2005, chapter 47
Sanction royale : 25 novembre 2005, Lois du Canada (2005), chapitre 47
2005-11-25
2005-11-25
1.
TABLE OF PROVISIONS
TABLE ANALYTIQUE
AN ACT TO ESTABLISH THE WAGE
EARNER PROTECTION PROGRAM ACT,
TO AMEND THE BANKRUPTCY AND
INSOLVENCY ACT AND THE COMPANIES’
CREDITORS ARRANGEMENT ACT AND
TO MAKE CONSEQUENTIAL
AMENDMENTS TO OTHER ACTS
LOI ÉDICTANT LA LOI SUR LE
PROGRAMME DE PROTECTION DES
SALARIÉS ET MODIFIANT LA LOI SUR LA
FAILLITE ET L’INSOLVABILITÉ, LA LOI
SUR LES ARRANGEMENTS AVEC LES
CRÉANCIERS DES COMPAGNIES ET
D’AUTRES LOIS EN CONSÉQUENCE
Wage Earner Protection Program Act
1.
Loi sur le Programme de protection des salariés
AN ACT TO ESTABLISH A PROGRAM FOR MAKING
PAYMENTS TO INDIVIDUALS IN RESPECT OF WAGES OWED
TO THEM BY EMPLOYERS WHO ARE BANKRUPT OR
SUBJECT TO A RECEIVERSHIP
LOI ÉTABLISSANT UN PROGRAMME PRÉVOYANT LE
VERSEMENT DE PRESTATIONS AUX TITULAIRES DE
CRÉANCES SALARIALES SUR UN EMPLOYEUR QUI EST EN
FAILLITE OU FAIT L’OBJET D’UNE MISE SOUS SÉQUESTRE
SHORT TITLE
TITRE ABRÉGÉ
1.
Wage Earner Protection Program Act
1.
INTERPRETATION
2.
Meaning of “wages”
3.
Power of Governor in Council
Loi sur le Programme de protection des salariés
DISPOSITIONS INTERPRÉTATIVES
2.
Sens de « salaire »
3.
Pouvoir du gouverneur en conseil
DESIGNATION OF MINISTER
DÉSIGNATION DU MINISTRE
PROGRAM ESTABLISHED
4.
Establishment
ÉTABLISSEMENT DU PROGRAMME
4.
ELIGIBILITY FOR PAYMENTS
Établissement
ADMISSIBILITÉ AUX PRESTATIONS
5.
Conditions of eligibility
5.
Conditions d’admissibilité
6.
Exceptions
6.
Exceptions
AMOUNTS COVERED BY PROGRAM
7.
Amount of payment
PRESTATIONS VISÉES PAR LE PROGRAMME
7.
Montant des prestations
APPLICATION FOR PAYMENT
DEMANDE DE PRESTATIONS
8.
Application
8.
Demande
9.
Minister’s determination
9.
Décision du ministre
10.
Notification
10.
Notification
REVIEW AND APPEAL
RÉVISION ET APPEL
11.
Request for review
11.
Demande de révision
12.
Review decision
12.
Décisions à l’issue de la révision
13.
Review decision is final
13.
Caractère définitif des décisions
ii
14.
Appeal of review decision
14.
Appel
15.
Appointment of adjudicator
15.
Désignation d’un arbitre
16.
Appeal on the record
16.
Appel sur dossier
17.
Adjudicator’s decision
17.
Décision de l’arbitre
18.
Copies of decision
18.
Remise de la décision
19.
Decision is final
19.
Caractère définitif des décisions
20.
No review by certiorari, etc.
20.
Interdiction de recours extraordinaire
ADMINISTRATION
ADMINISTRATION
DUTIES OF TRUSTEES AND RECEIVERS
FONCTIONS DES SYNDICS ET DES SÉQUESTRES
21.
General duties
21.
Obligations générales
22.
Fees and disbursements
22.
Honoraires et dépenses
POWERS OF MINISTER
POUVOIRS DU MINISTRE
23.
Directions to trustees and receivers
23.
Instructions aux syndics et séquestres
24.
Power to summon, etc.
24.
Pouvoir d’assigner des témoins, etc.
25.
Inspections
25.
Inspections
26.
Duty to assist
26.
Obligation de prêter assistance
27.
Information to be made available to Minister
27.
Accès aux renseignements
28.
Information that the Minister may disclose
28.
Communication de renseignements
29.
Social Insurance Number
29.
Numéro d’assurance sociale
30.
Delegation
30.
Délégation
31.
Audit of applications
31.
Vérification des demandes
32.
Determination of overpayment
32.
Trop-perçu
33.
Garnishment
33.
Saisie-arrêt
34.
No payment or partial payment
34.
Non-versement ou versement partiel des prestations
35.
Payments out of C.R.F.
35.
Prélèvement sur le Trésor
36.
Subrogation
36.
Subrogation
37.
Amount not assignable
37.
Incessibilité
FINANCIAL PROVISIONS
DISPOSITIONS FINANCIÈRES
OFFENCES AND PENALTIES
INFRACTIONS ET PEINES
38.
Offences
38.
Infractions
39.
Obstruction
39.
Obstruction
40.
Punishment
40.
Peine
REGULATIONS
41.
Regulations
RÈGLEMENTS
41.
Règlements
iii
EXAMEN
REVIEW OF ACT
42.
42.
Review
Examen
2-123.
Bankruptcy And Insolvency Act
2-123.
Loi sur la faillite et l’insolvabilité
124-131.
Companies’ Creditors Arrangement Act
124-131.
Loi sur les arrangements avec les créanciers des
compagnies
DISPOSITIONS TRANSITOIRES
TRANSITIONAL PROVISIONS
132.
Transitional
132.
Disposition transitoire
133.
Transitional
133.
Disposition transitoire
134.
Transitional
134.
Disposition transitoire
135.
Transitional
135.
Disposition transitoire
MODIFICATIONS CORRÉLATIVES
CONSEQUENTIAL AMENDMENTS
136.
Canada Labour Code
136.
Code canadien du travail
137.
Canada Pension Plan
137.
Régime de pensions du Canada
138.
Employment Insurance Act
138.
Loi sur l’assurance-emploi
139.
Income Tax Act
139.
Loi de l’impôt sur le revenu
DISPOSITION DE COORDINATION
COORDINATING AMENDMENT
140.
140.
Bill C-23
Projet de loi C-23
ENTRÉE EN VIGUEUR
COMING INTO FORCE
141.
Order in council
141.
Décret
53-54 ELIZABETH II
53-54 ELIZABETH II
——————
——————
CHAPTER 47
CHAPITRE 47
An Act to establish the Wage Earner Protection
Program Act, to amend the Bankruptcy and
Insolvency Act and the Companies’ Creditors Arrangement Act and to make consequential amendments to other Acts
Loi édictant la Loi sur le Programme de
protection des salariés et modifiant la Loi
sur la faillite et l’insolvabilité, la Loi sur les
arrangements avec les créanciers des
compagnies et d’autres lois en conséquence
[Assented to 25th November, 2005]
Short title
Meaning of
“wages”
[Sanctionnée le 25 novembre 2005]
Her Majesty, by and with the advice and
consent of the Senate and House of Commons
of Canada, enacts as follows:
Sa Majesté, sur l’avis et avec le consentement
du Sénat et de la Chambre des communes du
Canada, édicte :
WAGE EARNER PROTECTION
PROGRAM ACT
LOI SUR LE PROGRAMME DE
PROTECTION DES SALARIÉS
1. The Wage Earner Protection Program
Act is enacted as follows:
1. Est édictée la Loi sur le Programme de
protection des salariés, dont le texte suit :
An Act to establish a program for making
payments to individuals in respect of
wages owed to them by employers who
are bankrupt or subject to a receivership
Loi établissant un programme prévoyant le
versement de prestations aux titulaires de
créances salariales sur un employeur qui
est en faillite ou fait l’objet d’une mise
sous séquestre
SHORT TITLE
TITRE ABRÉGÉ
1. This Act may be cited as the Wage Earner
Protection Program Act.
1. Loi sur le Programme de protection des
salariés.
INTERPRETATION
DISPOSITIONS INTERPRÉTATIVES
2. (1) In this Act, “wages” includes salaries,
commissions, compensation for services rendered, vacation pay and any other amounts
prescribed by regulation but does not include
severance or termination pay.
2. (1) Dans la présente loi, sont assimilés au
salaire les gages, la commission, la rémunération pour services fournis, l’indemnité de
vacances et toute autre somme prévue par
règlement. Est toutefois exclue l’indemnité de
départ ou de cessation d’emploi.
Titre abrégé
Sens de
« salaire »
Wage Earner Protection, Bankruptcy and Insolvency and Companies’ Creditors
Arrangement
2
C. 47
Employers
subject to a
receivership
(2) For the purposes of this Act, an employer
is subject to a receivership when any property of
the employer is under the possession or control
of a receiver.
(2) Pour l’application de la présente loi, fait
l’objet d’une mise sous séquestre l’employeur
dont tout bien est en la possession ou sous la
responsabilité d’un séquestre.
Employeur
faisant l’objet
d’une mise sous
séquestre
Meaning of
“receiver”
(3) In this Act, “receiver” means a receiver
within the meaning of subsection 243(2) of the
Bankruptcy and Insolvency Act.
(3) Dans la présente loi, « séquestre » s’entend au sens du paragraphe 243(2) de la Loi sur
la faillite et l’insolvabilité.
Sens de
« séquestre »
Words and
expressions
(4) Unless otherwise provided, words and
expressions used in this Act have the same
meaning as in the Bankruptcy and Insolvency
Act.
(4) Sauf disposition contraire, les termes de
la présente loi s’entendent au sens de la Loi sur
la faillite et l’insolvabilité.
Terminologie
DESIGNATION OF MINISTER
DÉSIGNATION DU MINISTRE
3. The Governor in Council may designate a
member of the Queen’s Privy Council for
Canada to be the Minister for the purposes of
this Act.
3. Le gouverneur en conseil peut désigner
tout membre du Conseil privé de la Reine pour
le Canada à titre de ministre pour l’application
de la présente loi.
PROGRAM ESTABLISHED
ÉTABLISSEMENT DU PROGRAMME
4. The Wage Earner Protection Program is
established to make payments to individuals in
respect of wages owed to them by employers
who are bankrupt or subject to a receivership.
4. Est établi le Programme de protection des
salariés prévoyant le versement de prestations
aux personnes physiques titulaires de créances
salariales sur un employeur qui est en faillite ou
fait l’objet d’une mise sous séquestre.
ELIGIBILITY FOR PAYMENTS
ADMISSIBILITÉ AUX PRESTATIONS
5. An individual is eligible to receive a
payment if
5. Toute personne physique est admissible au
versement de prestations si les conditions
suivantes sont réunies :
Power of
Governor in
Council
Establishment
Conditions of
eligibility
(a) the individual’s employment with an
employer was terminated, within the meaning
of the regulations;
Exceptions
53-54 ELIZ. II
Pouvoir du
gouverneur en
conseil
Établissement
Conditions
d’admissibilité
a) son emploi auprès d’un employeur a pris
fin, au sens des règlements;
(b) the former employer is bankrupt or
subject to a receivership;
b) son ancien employeur est en faillite ou fait
l’objet d’une mise sous séquestre;
(c) the individual is owed wages by the
former employer; and
c) elle est titulaire d’une créance salariale sur
son ancien employeur;
(d) the wages that are owed were earned
during the six months immediately before the
date of the bankruptcy or the first day on
which there was a receiver in relation to the
former employer.
d) le salaire qui lui est dû a été gagné au
cours de la période de six mois précédant la
date de la faillite ou celle à laquelle le
séquestre commence à agir.
6. (1) An individual is ineligible to receive a
payment if, at the date of his or her former
employer’s bankruptcy, or the first day on
which there was a receiver in relation to the
former employer, the individual had been
employed by the former employer for a period
6. (1) La personne n’est pas admissible au
versement de prestations si, à la date de la
faillite de son ancien employeur ou celle à
laquelle le séquestre commence à agir, elle était
au service de l’employeur depuis trois mois ou
Exceptions
2004-2005
Other exceptions
Protection des salariés, Faillite et insolvabilité et Arrangements avec les créanciers des
compagnies
ch. 47
of three months or less or, in relation to any
category of wage earners specified by the
regulations, any shorter period specified in the
regulations.
moins ou, si elle faisait partie d’une catégorie de
salariés réglementaire, durant la période plus
courte prévue par règlement.
(2) An individual is ineligible to receive a
payment in respect of any wages earned during
a period in which the individual
(2) La personne n’est pas admissible non
plus au versement de prestations à l’égard de
tout salaire gagné au cours d’une période durant
laquelle, selon le cas :
(a) was an officer or a director of the former
employer;
(b) had a controlling interest, within the
meaning of the regulations, in the business
of the former employer; or
(c) occupied a managerial position, within
the meaning of the regulations, with the
former employer.
3
Autres
exceptions
a) elle occupait un poste de dirigeant ou
d’administrateur auprès de son ancien employeur;
b) elle avait un bloc de contrôle, au sens des
règlements, dans les affaires de son ancien
employeur;
c) elle occupait un poste de cadre, au sens
des règlements, auprès de son ancien employeur.
AMOUNTS COVERED BY PROGRAM
PRESTATIONS VISÉES PAR LE
PROGRAMME
Amount of
payment
7. (1) The amount that may be paid under
this Act to an eligible individual is the amount
of wages owing to the individual that were
earned in the six months immediately before the
date of bankruptcy or the first day on which
there was a receiver in relation to the former
employer less any deductions applicable to the
payment under a federal or provincial law.
7. (1) Le montant des prestations à verser à
la personne admissible au titre de la présente loi
est le montant du salaire qui lui est dû et a été
gagné au cours de la période de six mois
précédant la date de la faillite ou celle à laquelle
le séquestre commence à agir, défalcation faite
des déductions applicables aux prestations qui
sont prévues par la législation fédérale ou
provinciale.
Montant des
prestations
Maximum
(2) The maximum amount that may be paid
under this Act to an eligible individual in
respect of any particular bankruptcy or receivership is the greater of
(2) Le plafond du montant des prestations à
verser à une personne admissible au titre de la
présente loi à l’égard d’une même faillite ou
mise sous séquestre est égal à la plus élevée des
sommes ci-après, défalcation faite des déductions prévues par la législation fédérale ou
provinciale :
Plafond
(a) $3,000, and
(b) an amount equal to four times the
maximum weekly insurable earnings under
the Employment Insurance Act;
less any deductions applicable under a federal or
provincial law.
Allocation of
payments
(3) Unless otherwise prescribed by regulation, payments made under this Act to an
individual are to be allocated to vacation pay
a) 3 000 $;
b) la somme correspondant à quatre fois le
maximum de la rémunération hebdomadaire
assurable, au sens de la Loi sur l’assuranceemploi.
(3) Sauf disposition réglementaire contraire,
les prestations versées au titre de la présente loi
sont attribuées à l’indemnité de vacances en
dernier lieu, après attribution à tous les autres
éléments du salaire.
Attribution des
prestations
4
C. 47
Wage Earner Protection, Bankruptcy and Insolvency and Companies’ Creditors
Arrangement
53-54 ELIZ. II
only after payments are first allocated to all
other components of wages owing to the
individual.
APPLICATION FOR PAYMENT
DEMANDE DE PRESTATIONS
Application
8. To receive a payment, an individual must
apply to the Minister in the form and manner,
and within the period, provided for in the
regulations.
8. Pour recevoir des prestations, la personne
présente une demande au ministre selon les
modalités — de temps et autres — prévues par
règlement.
Demande
Minister’s
determination
9. If the Minister determines that the applicant is eligible for a payment, the Minister must
approve the making of the payment.
9. S’il juge que le demandeur est admissible
à des prestations, le ministre en approuve le
versement.
Décision du
ministre
Notification
10. The Minister must inform the applicant
of the Minister’s determination.
10. Le ministre informe le demandeur de sa
décision.
Notification
REVIEW AND APPEAL
RÉVISION ET APPEL
Request for
review
11. An applicant who is the subject of a
determination may, in accordance with the
regulations, request a review of the determination.
11. Le demandeur visé par la décision peut,
conformément aux règlements, en demander la
révision.
Demande de
révision
Review decision
12. After considering the request for a
review, the Minister may confirm, vary or
rescind the determination.
12. Après examen de la demande de révision, le ministre peut confirmer, modifier ou
infirmer la décision en cause.
Décisions à
l’issue de la
révision
Review decision
is final
13. Subject to the right of appeal under
section 14, the review decision is final and may
not be questioned or reviewed in any court.
13. Sous réserve du droit d’appel prévu à
l’article 14, les décisions rendues à l’issue de la
révision sont définitives et insusceptibles de
recours judiciaires.
Caractère
définitif des
décisions
Appeal of review
decision
14. An applicant may appeal a review
decision to an adjudicator only on a question
of law or a question of jurisdiction. An appeal
must be made in accordance with the regulations.
14. Le demandeur peut interjeter appel de la
décision rendue à l’issue de la révision à un
arbitre, et ce uniquement sur une question de
droit ou de compétence; l’appel est interjeté
conformément aux règlements.
Appel
Appointment of
adjudicator
15. An appeal is to be heard by an
adjudicator appointed by the Minister.
15. L’appel est entendu par un arbitre
désigné par le ministre.
Désignation
d’un arbitre
16. L’appel est tranché sur la base du dossier.
Appeal on the
record
16. An appeal is an appeal on the record.
Adjudicator’s
decision
17. After considering an appeal, the adjudicator may confirm, vary or rescind the review
decision.
17. Après examen de l’appel, l’arbitre peut
confirmer, modifier ou infirmer la décision
frappée d’appel.
Décision de
l’arbitre
Copies of
decision
18. The adjudicator must send a copy of his
or her decision, and the reasons for it, to each
party to the appeal.
18. L’arbitre transmet une copie de sa
décision motivée aux parties à l’appel.
Remise de la
décision
Decision is final
19. The adjudicator’s decision is final and
may not be questioned or reviewed in any court.
19. Les décisions de l’arbitre sont définitives
et insusceptibles de recours judiciaires.
Caractère
définitif des
décisions
Appel sur
dossier
2004-2005
No review by
certiorari, etc.
General duties
Protection des salariés, Faillite et insolvabilité et Arrangements avec les créanciers des
compagnies
ch. 47
20. No order shall be made, process entered
or proceeding taken in any court — whether by
way of injunction, certiorari, prohibition, quo
warranto or otherwise — to question, review,
prohibit or restrain an adjudicator in any
proceedings of the adjudicator.
20. Il n’est admis aucun recours — notamment par voie d’injonction, de certiorari, de
prohibition ou de quo warranto — visant à
contester, réviser, empêcher ou limiter l’action
de l’arbitre exercée dans le cadre de l’appel dont
il est saisi.
ADMINISTRATION
ADMINISTRATION
DUTIES OF TRUSTEES AND RECEIVERS
FONCTIONS DES SYNDICS ET DES SÉQUESTRES
21. (1) For the purposes of this Act, every
trustee and receiver shall
21. (1) Pour l’application de la présente loi,
il incombe au syndic et au séquestre :
(a) identify each individual who is owed
wages by a bankrupt or insolvent employer,
as the case may be, that were earned during
the period of six months immediately before
the date of the bankruptcy or the first day on
which there was a receiver in relation to the
employer;
a) d’identifier chaque personne qui est titulaire d’une créance sur l’employeur en faillite
ou insolvable, au titre du salaire gagné au
cours de la période de six mois précédant la
date de la faillite ou celle à laquelle le
séquestre commence à agir;
(b) determine the amount of wages owing to
each individual in respect of that six-month
period;
(c) inform each individual of the existence of
the program established by section 4 and the
conditions under which payments may be
made under this Act;
(d) provide the Minister and each individual,
in accordance with the regulations, with
information prescribed by the regulations in
relation to the individual and the amount of
wages owing to the individual in respect of
the six-month period; and
(e) inform the Minister
(i) in the case of a trustee, when he or she
is discharged, and
5
Interdiction de
recours
extraordinaire
Obligations
générales
b) de déterminer, pour chaque personne, le
montant du salaire qui lui est dû à l’égard de
la période de six mois;
c) d’informer chaque personne de l’existence
du programme établi à l’article 4 et des
conditions auxquelles les prestations peuvent
être versées au titre de la présente loi;
d) de transmettre au ministre et à la personne,
conformément aux règlements, les renseignements réglementaires concernant la personne
et le montant du salaire qui lui est dû à
l’égard de la période de six mois;
e) d’informer le ministre :
(i) s’agissant du syndic, du moment où il
est libéré,
(ii) s’agissant du séquestre, du moment où
il cesse d’occuper ses fonctions.
(ii) in the case of a receiver, when the
receiver has completed his or her duties as
receiver.
Compliance with
directions
(2) A trustee or receiver must comply with
any directions of the Minister relating to the
administration of this Act.
(2) Le syndic et le séquestre sont tenus de se
conformer à toute instruction donnée par le
ministre relativement à l’application de la
présente loi.
Obligation de se
conformer aux
instructions
Fees and
disbursements
22. (1) A trustee or receiver who performs
duties for the purposes of this Act may charge
reasonable fees and disbursements for the
performance of those duties.
22. (1) Le syndic et le séquestre peuvent
exiger les honoraires entraînés par l’accomplissement des fonctions visées par la présente loi,
ainsi que le remboursement des dépenses
afférentes.
Honoraires et
dépenses
Wage Earner Protection, Bankruptcy and Insolvency and Companies’ Creditors
Arrangement
6
C. 47
Payment
(2) The fees and disbursements are to be paid
out of the property or estate of the bankrupt or
insolvent employer.
(2) Les honoraires et dépenses sont à payer
sur les biens ou l’actif de l’employeur en faillite
ou insolvable, selon le cas.
POWERS OF MINISTER
POUVOIRS DU MINISTRE
Directions to
trustees and
receivers
23. (1) The Minister may give directions to
trustees and receivers in respect of the performance of their duties under this Act.
23. (1) Le ministre peut donner aux syndics
et séquestres des instructions relativement à
l’exercice de leurs fonctions au titre de la
présente loi.
Instructions aux
syndics et
séquestres
Directions not
statutory
instruments
(2) A direction given by the Minister is not a
statutory instrument within the meaning of the
Statutory Instruments Act.
(2) Ces instructions ne sont pas des textes
réglementaires au sens de la Loi sur les textes
réglementaires.
Caractère non
réglementaire
Power to
summon, etc.
24. (1) For the purposes of the administration of this Act, the Minister may
24. (1) Pour l’application de la présente loi,
le ministre peut :
Pouvoir
d’assigner des
témoins, etc.
(a) summon any person before him or her
and require the person to give evidence,
orally or in writing, and on oath or, if the
person is entitled to affirm in civil matters, on
solemn affirmation;
a) assigner des témoins et les contraindre à
déposer, oralement ou par écrit, sous la foi du
serment, ou d’une affirmation solennelle si
ceux-ci en ont le droit en matière civile;
(b) require any person to provide the Minister with any information or document that the
Minister considers necessary; and
(c) require any person to provide an affidavit
or a statutory declaration attesting to the truth
of any information provided by the person.
53-54 ELIZ. II
Paiement
b) exiger de toute personne tout document ou
renseignement qu’il estime nécessaire;
c) exiger que la personne fournisse un
affidavit ou une déclaration solennelle attestant la véracité des renseignements qu’elle
fournit.
Taking oaths,
etc.
(2) Any person, if designated by the Minister
for the purpose, may administer oaths and take
and receive affidavits, statutory declarations and
solemn affirmations for the purpose of or
incidental to the administration of this Act.
Every person so designated has, with respect to
any such oath, affidavit, declaration or affirmation, all the powers of a commissioner for
administering oaths or taking affidavits.
(2) Toute personne désignée par le ministre à
cette fin peut faire prêter les serments et recevoir
les affidavits et les déclarations ou affirmations
solennelles exigés pour l’application de la
présente loi, ou qui en découlent. À cet effet,
elle dispose des pouvoirs d’un commissaire aux
serments.
Serments, etc.
Acceptance of
oaths, etc.
(3) The Minister may, for the purposes of
administering this Act, accept any oath administered or any affidavit, statutory declaration or
solemn affirmation taken or received by any
person who has the powers of a commissioner
for taking affidavits and who is an officer or
employee of
(3) Le ministre peut, pour l’application de la
présente loi, accepter les serments, affidavits et
déclarations ou affirmations solennelles reçus
par tout cadre ou fonctionnaire — disposant des
pouvoirs d’un commissaire aux serments —
d’un ministère ou d’un autre secteur de
l’administration publique fédérale mentionné à
l’une des annexes I, IV et V de la Loi sur la
gestion des finances publiques ou d’un ministère provincial.
Prestation de
serments
(a) a department or other portion of the
federal public administration specified in any
of Schedules I, IV and V to the Financial
Administration Act; or
2004-2005
Protection des salariés, Faillite et insolvabilité et Arrangements avec les créanciers des
compagnies
ch. 47
7
(b) a department of the government of a
province.
Inspections
25. (1) A person designated by the Minister
for the purpose may, at any reasonable time,
enter any place in which he or she reasonably
believes there is any information or document
relevant to the administration of this Act and
may, in that place,
25. (1) Toute personne désignée par le
ministre à cette fin peut, à toute heure
convenable, pénétrer dans tout lieu où elle a
des motifs raisonnables de croire que se
trouvent des renseignements ou des documents
relatifs à l’application de la présente loi et peut :
(a) inspect any books, records, electronic
data or other documents that he or she
reasonably believes may contain information
that is relevant to the administration of this
Act;
a) examiner les livres, registres, données
électroniques ou autres documents se trouvant sur place dont elle a des motifs
raisonnables de croire qu’ils peuvent contenir
des renseignements relatifs à l’application de
la présente loi;
(b) use or cause to be used any computer
system to examine any data contained in or
available to the computer system;
(c) reproduce or cause to be reproduced any
record from the data in the form of a print-out
or other intelligible output;
(d) take any document or other thing from
the place for examination or, in the case of a
document, for copying; and
(e) use or cause to be used any copying
equipment to make copies of any documents.
Inspections
b) utiliser ou faire utiliser les systèmes
informatiques se trouvant sur place afin de
prendre connaissance des données qui y sont
contenues ou auxquelles ces systèmes donnent accès;
c) à partir de ces données, reproduire ou faire
reproduire un document sous forme d’imprimé ou toute autre forme intelligible;
d) emporter tout document ou toute autre
chose se trouvant sur place pour examen ou,
dans le cas d’un document, reproduction;
e) utiliser ou faire utiliser les appareils de
reprographie se trouvant sur place pour faire
des copies de tout document.
Prior
authorization
(2) If any place referred to in subsection (1)
is a dwelling-house, the designated person may
not enter the dwelling-house without the consent of the occupant, except under the authority
of a warrant issued under subsection (3).
(2) Si le lieu visé au paragraphe (1) est un
local d’habitation, la personne désignée ne peut
y pénétrer sans la permission de l’occupant, à
moins d’y être autorisée par un mandat décerné
en application du paragraphe (3).
Autorisation
préalable
Warrant to enter
dwelling-house
(3) A judge may issue a warrant authorizing
the designated person to enter a dwelling-house
subject to the conditions specified in the warrant
if, on ex parte application, the judge is satisfied
by information on oath that
(3) Sur requête ex parte, le juge saisi peut
décerner un mandat autorisant la personne
désignée à pénétrer dans un local d’habitation
aux conditions précisées dans le mandat, s’il est
convaincu, sur la foi d’une dénonciation faite
sous serment, que les éléments suivants sont
réunis :
Mandat
(a) there are reasonable grounds to believe
that the dwelling-house is a place referred to
in subsection (1);
(b) entry into the dwelling-house is necessary for any purpose related to the administration of this Act; and
a) il existe des motifs raisonnables de croire
que le local d’habitation est un lieu visé au
paragraphe (1);
b) il est nécessaire d’y pénétrer pour l’application de la présente loi;
8
Orders if entry
not authorized
C. 47
Wage Earner Protection, Bankruptcy and Insolvency and Companies’ Creditors
Arrangement
(c) entry into the dwelling-house has been, or
there are reasonable grounds to believe that
entry will be, refused.
c) un refus d’y pénétrer a été opposé, ou il est
raisonnable de croire qu’il le sera.
(4) If the judge is not satisfied that entry into
the dwelling-house is necessary for any purpose
related to the administration of this Act, the
judge may, to the extent that access was or may
be expected to be refused and that information
or documents are or may be expected to be kept
in the dwelling-house,
(4) Dans la mesure où un refus de pénétrer
dans un local d’habitation a été opposé ou
pourrait l’être et où des renseignements ou
documents y sont gardés ou pourraient l’être, le
juge, s’il n’est pas convaincu qu’il est nécessaire
de pénétrer dans le local d’habitation pour
l’application de la présente loi peut, à la fois :
(a) order the occupant of the dwelling-house
to provide the Minister, or a person designated by the Minister for the purpose, with
reasonable access to any information or
document that is or should be kept in the
dwelling-house; and
a) ordonner à l’occupant du local d’habitation de permettre au ministre ou à la personne
qu’il désigne à cette fin un accès raisonnable
à tous renseignements ou documents qui y
sont gardés ou devraient l’être;
(b) make any other order that is appropriate
in the circumstances to carry out the purposes
of this Act.
Duty to assist
26. The owner or person in charge of a place
that is entered by the designated person and
every person found there must
(a) give the designated person all reasonable
assistance to enable him or her to exercise his
or her powers and perform his or her duties;
and
53-54 ELIZ. II
Ordonnance en
cas de refus
b) rendre toute autre ordonnance indiquée en
l’occurrence pour l’application de la présente
loi.
26. Le propriétaire ou le responsable du lieu,
ainsi que quiconque s’y trouve, sont tenus de
prêter à la personne désignée toute l’assistance
possible dans l’exercice de ses attributions et de
lui donner les renseignements qu’elle exige pour
l’application de la présente loi.
Obligation de
prêter assistance
(b) provide the designated person with any
information relevant to the administration of
this Act that he or she requires.
Information to
be made
available to
Minister
27. Despite section 127 and subsection
139(5) of the Employment Insurance Act,
personal information relating to an applicant
that is collected or obtained by the Canada
Employment Insurance Commission must, if
requested by the Minister, be made available to
the Minister to determine the applicant’s eligibility to receive a payment under this Act.
27. Malgré l’article 127 et le paragraphe
139(5) de la Loi sur l’assurance-emploi, en vue
de déterminer l’admissibilité du demandeur au
versement de prestations au titre de la présente
loi, le ministre est en droit d’avoir accès, sur
demande, aux renseignements personnels
concernant le demandeur, recueillis ou obtenus
par la Commission de l’assurance-emploi du
Canada.
Accès aux
renseignements
Information that
the Minister may
disclose
28. Personal information that has been collected or obtained by the Minister in the
administration of this Act may be disclosed by
the Minister to any person or body, to the extent
that the disclosure is necessary in order for the
Minister to obtain information required for the
administration of this Act.
28. Le ministre peut communiquer les renseignements personnels qu’il a recueillis ou
obtenus dans le cadre de l’application de la
présente loi à toute personne ou tout organisme,
dans la mesure nécessaire pour obtenir tout
renseignement nécessaire à l’application de la
présente loi.
Communication
de
renseignements
2004-2005
Protection des salariés, Faillite et insolvabilité et Arrangements avec les créanciers des
compagnies
ch. 47
9
Social Insurance
Number
29. No person shall knowingly use, communicate or allow to be communicated the Social
Insurance Number of an individual that was
obtained for a purpose related to an application
for a payment under this Act except for the
purpose of the administration or enforcement of
this Act or the Income Tax Act.
29. Nul ne peut sciemment utiliser, communiquer ou permettre que soit communiqué le
numéro d’assurance sociale d’une personne qui
a été obtenu à une fin liée à une demande de
prestations au titre de la présente loi, si ce n’est
pour l’application de la présente loi ou de la Loi
de l’impôt sur le revenu.
Numéro
d’assurance
sociale
Delegation
30. The Minister may delegate to any person
the exercise of any power or the performance of
any duty or function that may be exercised or
performed by the Minister under this Act.
30. Le ministre peut autoriser toute personne
à exercer tout ou partie des attributions que lui
confère la présente loi.
Délégation
Audit of
applications
31. (1) Subject to subsections (2) to (4), the
Minister may, on his or her initiative, conduct an
audit of any application for payment under this
Act.
31. (1) Sous réserve des paragraphes (2) à
(4), le ministre peut, de sa propre initiative,
procéder à la vérification des demandes de
prestations présentées au titre de la présente loi.
Vérification des
demandes
Applications
with payment
(2) An audit of an application in respect of
which a payment was made may be conducted
at any time within three years after the day on
which the payment was made.
(2) La vérification d’une demande ayant
donné lieu au versement de prestations peut
être effectuée dans les trois ans suivant la date
du versement.
Demande suivie
du versement de
prestations
Exception
(3) If the Minister has reasonable grounds to
believe that a payment was made on the basis of
any false or misleading information, an audit of
the application in respect of which the payment
was made may be conducted at any time within
six years after the payment was made.
(3) S’il a des motifs raisonnables de croire
que des prestations ont été versées sur la foi
d’une déclaration ou de renseignements faux ou
trompeurs, le ministre peut procéder à la
vérification de la demande dans les six ans
suivant la date du versement.
Exception
Other
applications
(4) An audit of an application in respect of
which no payment was made may be conducted
at any time within three years after the day on
which the applicant was sent a notice informing
the applicant that he or she was not eligible to
receive a payment.
(4) La vérification de toute demande n’ayant
pas donné lieu au versement de prestations peut
être effectuée dans les trois ans suivant la date à
laquelle le ministre a envoyé au demandeur un
avis l’informant qu’il n’était pas admissible au
versement de prestations.
Autres demandes
Determination of
overpayment
32. (1) If the Minister determines that an
individual who received a payment was not
eligible to receive the payment or has received a
payment in an amount greater than the amount
the individual was eligible to receive, the
Minister shall send to the individual a notice
32. (1) S’il conclut qu’une personne a reçu
un trop-perçu, le ministre lui fait parvenir un
avis écrit :
Trop-perçu
a) l’informant de sa décision;
b) précisant le montant du trop-perçu.
(a) informing the individual of the determination; and
(b) specifying the amount that the individual
was not eligible to receive.
Debt due to Her
Majesty
(2) The amount specified in the notice may
be recovered from the individual as a debt due
to Her Majesty in right of Canada.
(2) La somme précisée dans l’avis peut être
recouvrée auprès de la personne à titre de
créance de Sa Majesté du chef du Canada.
Créance de Sa
Majesté
Wage Earner Protection, Bankruptcy and Insolvency and Companies’ Creditors
Arrangement
10
C. 47
Certificate of
default
(3) The amount of any debt referred to in
subsection (2) that remains unpaid 30 days after
the notice referred to in that subsection is sent
may be certified by the Minister, and registration of the certificate in the Federal Court has
the same effect as a judgment of that Court for a
debt of the amount specified in the certificate
and all related registration costs.
(3) Le ministre peut établir un certificat de
non-paiement pour toute partie de la créance
visée au paragraphe (2) qui demeure impayée à
l’expiration d’un délai de trente jours suivant la
date d’envoi de l’avis visé à ce paragraphe.
L’enregistrement à la Cour fédérale confère au
certificat la valeur d’un jugement de cette
juridiction pour la somme visée et les frais
d’enregistrement.
Certificat de
non-paiement
Garnishment
33. If the Minister is of the opinion that a
person is or is about to become liable to make a
payment to a person who is liable to Her
Majesty under section 32, the Minister may, by
written notice, order the first person to pay to
the Receiver General, on account of the second
person’s liability, all or part of the money
otherwise payable to the second person.
33. S’il estime qu’une personne doit ou va
bientôt devoir verser une somme à une personne
qui elle-même est redevable d’une créance au
titre de l’article 32, le ministre peut, par avis
écrit, ordonner que la première personne remette
au receveur général, à valoir sur la somme dont
la deuxième personne est débitrice, tout ou
partie de la somme par ailleurs due à celle-ci.
Saisie-arrêt
No payment or
partial payment
34. If the Minister determines that an
individual has not received a payment that he
or she is eligible to receive, or has not received
the full amount that he or she is eligible to
receive, the Minister shall approve a payment to
the individual in an amount equal to the amount
that the individual did not receive.
34. Si le ministre conclut qu’une personne
n’a pas reçu tout ou partie des prestations
auxquelles elle était admissible, il approuve le
versement à celle-ci d’une somme égale aux
prestations manquantes.
Non-versement
ou versement
partiel des
prestations
FINANCIAL PROVISIONS
DISPOSITIONS FINANCIÈRES
Payments out of
C.R.F.
35. There may be paid out of the Consolidated Revenue Fund all payments authorized to
be made under this Act.
35. Peuvent être prélevées sur le Trésor
toutes les prestations dont le versement est
autorisé en vertu de la présente loi.
Prélèvement sur
le Trésor
Subrogation
36. (1) If a payment is made under this Act
to an individual in respect of unpaid wages, Her
Majesty in right of Canada is, to the extent of
the amount of the payment, subrogated to any
rights the individual may have in respect of
those unpaid wages against
36. (1) Lorsque des prestations sont versées
au titre de la présente loi à une personne qui est
titulaire d’une créance salariale, Sa Majesté du
chef du Canada est subrogée, jusqu’à concurrence de la somme versée, dans les droits du
titulaire de la créance salariale contre les
personnes suivantes :
Subrogation
(a) the bankrupt or insolvent employer; and
(b) if the bankrupt or insolvent employer is a
corporation, a director of the corporation.
Maintaining an
action
(2) For the purposes of subsection (1), Her
Majesty in right of Canada may maintain an
action against a bankrupt or insolvent employer,
or a director, either in the name of the individual
referred to in that subsection or in the name of
Her Majesty in right of Canada.
53-54 ELIZ. II
a) l’employeur en faillite ou insolvable;
b) si l’employeur en faillite ou insolvable est
une personne morale, les administrateurs de
celle-ci.
(2) Pour l’application du paragraphe (1), Sa
Majesté du chef du Canada peut ester en justice
sous son propre nom ou celui de la personne
visée à ce paragraphe contre l’employeur en
faillite ou insolvable ou les administrateurs.
Actions en
justice
2004-2005
Amount not
assignable
Offences
Protection des salariés, Faillite et insolvabilité et Arrangements avec les créanciers des
compagnies
ch. 47
37. An amount that is payable under this Act
is not capable of being assigned, charged,
attached, anticipated or given as security and
any transaction appearing to do so is void or, in
the Province of Quebec, null.
37. Nulle somme à verser au titre de la
présente loi ne peut être cédée, grevée, saisie,
assortie d’un exercice anticipé ni donnée en
garantie, et toute opération en ce sens est nulle.
OFFENCES AND PENALTIES
INFRACTIONS ET PEINES
38. (1) Every person commits an offence
who
38. (1) Commet une infraction quiconque,
selon le cas :
(a) makes a false or deceptive entry, or omits
to enter a material particular, in any record or
book of account that contains information
that supports an application under this Act;
a) fait une inscription fausse ou trompeuse
dans les registres ou les livres comptables qui
contiennent des renseignements à l’appui
d’une demande présentée au titre de la
présente loi, ou omet d’y inscrire un détail
essentiel;
(b) in relation to an application under this
Act, makes a representation that the person
knows to be false or misleading;
(c) in relation to an application under this
Act, makes a declaration that the person
knows is false or misleading because of the
non-disclosure of facts;
(d) being required under this Act to provide
information, provides information or makes a
representation that the person knows to be
false or misleading;
(e) obtains a payment under this Act by false
pretence;
(f) being the payee of any cheque issued as a
payment under this Act, knowingly negotiates or attempts to negotiate it knowing that
the person is not entitled to the payment or
any part of the payment; or
(g) participates in, assents to or acquiesces in
an act or omission mentioned in any of
paragraphs (a) to (f).
11
Incessibilité
Infractions
b) relativement à une demande présentée au
titre de la présente loi, fait une déclaration
qu’il sait être fausse ou trompeuse;
c) relativement à une demande présentée au
titre de la présente loi, fait une déclaration
qu’il sait être fausse ou trompeuse en raison
de la dissimulation de certains faits;
d) étant requis en vertu de la présente loi de
fournir des renseignements, fait une déclaration ou fournit un renseignement qu’il sait
être faux ou trompeur;
e) obtient des prestations au titre de la
présente loi par de faux-semblants;
f) sciemment négocie ou tente de négocier un
chèque établi à son nom pour le paiement de
prestations au titre de la présente loi sachant
qu’il n’y a pas droit en tout ou en partie;
g) participe, consent ou acquiesce à la
perpétration d’une infraction prévue à l’un
ou l’autre des alinéas a) à f).
Trustees and
receivers
(2) Every person who fails to comply with
any of the requirements of subsection 21(1)
commits an offence.
(2) Commet une infraction quiconque néglige de se conformer aux exigences du
paragraphe 21(1).
Syndics et
séquestres
Limitation of
prosecutions
(3) A prosecution for an offence under
subsection (1) or (2) may be commenced at
any time within six years after the time when the
subject-matter of the prosecution arose.
(3) Les poursuites pour infraction aux paragraphes (1) ou (2) se prescrivent par six ans à
compter du fait générateur.
Prescription
Obstruction
39. (1) Every person commits an offence
who delays or obstructs a person in the exercise
of his or her powers or the performance of his or
her duties under this Act.
39. (1) Commet une infraction quiconque
retarde ou entrave l’action de toute personne
dans l’exercice des attributions conférées à
celle-ci sous le régime de la présente loi.
Obstruction
Wage Earner Protection, Bankruptcy and Insolvency and Companies’ Creditors
Arrangement
12
C. 47
Limitation of
prosecutions
(2) A prosecution for an offence under
subsection (1) may be commenced at any time
within two years after the time when the
subject-matter of the prosecution arose.
(2) Les poursuites pour infraction au paragraphe (1) se prescrivent par deux ans à compter
du fait générateur.
Prescription
Punishment
40. Every person who is guilty of an offence
under section 38 or 39 is liable on summary
conviction to a fine of not more than $5,000 or
to imprisonment for a term of not more than six
months, or to both.
40. Quiconque commet une infraction aux
articles 38 ou 39 est passible, sur déclaration de
culpabilité par procédure sommaire, d’une
amende maximale de 5 000 $ et d’un emprisonnement maximal de six mois, ou de l’une de ces
peines.
Peine
REGULATIONS
RÈGLEMENTS
41. (1) The Governor in Council may make
regulations generally for carrying out the
purposes of this Act, including regulations
41. (1) Le gouverneur en conseil peut prendre des règlements pour l’application de la
présente loi, notamment pour :
(a) prescribing any amounts to be wages for
the purposes of this Act;
a) préciser les sommes à assimiler au salaire
pour l’application de la présente loi;
(b) defining what constitutes a termination of
employment for the purposes of paragraph
5(a);
b) définir ce qui constitue la fin d’un emploi
pour l’application de l’alinéa 5a);
Regulations
(c) specifying categories of wage earners and
periods of time for the purposes of subsection
6(1);
(d) defining the expressions “controlling
interest” and “managerial position” for the
purposes of subsection 6(2);
(e) respecting the period within which, and
the manner and form in which, applications
for payments are to be made;
(f) respecting the period within which and
the manner in which payments are to be
made;
(g) respecting the period within which, and
the manner and form in which, a review of a
determination may be requested or an appeal
may be made from a review decision;
(h) prescribing the information that is to be
provided by trustees and receivers to the
Minister and to individuals for the purposes
of paragraph 21(1)(d); and
(i) respecting the period within which, and
the manner and form in which, trustees and
receivers are to provide the information
referred to in paragraph (h).
c) préciser les catégories de salariés et les
périodes pour l’application du paragraphe
6(1);
d) définir les termes « bloc de contrôle » et
« poste de cadre » pour l’application du
paragraphe 6(2);
e) régir les modalités — de temps et autres
— applicables à la présentation des demandes
de prestations;
f) régir les modalités — de temps et autres —
applicables au versement des prestations;
g) régir les modalités — de temps et autres
— applicables aux demandes de révision et à
la formation des appels;
h) préciser les renseignements que le syndic
ou le séquestre est tenu de transmettre au
ministre et à la personne pour l’application de
l’alinéa 21(1)d);
i) régir les modalités — de temps et autres —
applicables à la transmission des renseignements visés à l’alinéa h).
53-54 ELIZ. II
Règlements
2004-2005
Allocation of
payments
Review
“court”
« tribunal »
Protection des salariés, Faillite et insolvabilité et Arrangements avec les créanciers des
compagnies
ch. 47
13
(2) The Governor in Council may make
regulations respecting the allocation of payments under this Act to the different components of wages for the purposes of subsection
7(3).
(2) Le gouverneur en conseil peut, par
règlement, régir l’attribution des prestations
versées au titre de la présente loi aux différents
éléments du salaire pour l’application du
paragraphe 7(3).
REVIEW OF ACT
EXAMEN
42. Within five years after the day on which
this section comes into force, the Minister must
cause a review of this Act and its administration
and operation to be conducted, and cause a
report on the review to be laid before each
House of Parliament on any of the first 15 days
on which that House is sitting after the review is
completed.
42. Dans les cinq ans suivant la date d’entrée
en vigueur du présent article, le ministre veille à
ce que la présente loi et son application fassent
l’objet d’un examen et fait déposer un rapport
de l’examen devant chaque chambre du Parlement dans les quinze premiers jours de séance
de celle-ci suivant la fin de l’examen.
AMENDMENTS TO THE BANKRUPTCY
AND INSOLVENCY ACT
MODIFICATION DE LA LOI SUR LA
FAILLITE ET L’INSOLVABILITÉ
2. (1) The definition “settlement” in section 2 of the Bankruptcy and Insolvency Act is
repealed.
2. (1) La définition de « disposition », à
l’article 2 de la Loi sur la faillite et
l’insolvabilité, est abrogée.
(2) The definition “localité d’un débiteur”
in section 2 of the French version of the Act is
repealed.
(2) La définition de « localité d’un débiteur », à l’article 2 de la version française de
la même loi, est abrogée.
(3) The definitions “court”, “creditor”,
and “person” in section 2 of the Act are
replaced by the following:
(3) Les définitions de « créancier », « personne » et « tribunal », à l’article 2 de la
même loi, sont respectivement remplacées
par ce qui suit :
“court”, except in paragraphs 178(1)(a) and
(a.1) and sections 204.1 to 204.3 , means a court
referred to in subsections 183(1) and (1.1) or a
judge of that court, and includes a registrar
when exercising the powers of the court
conferred on a registrar under this Act;
« créancier » Personne titulaire d’une réclamation prouvable à ce titre sous le régime de la
présente loi.
« créancier »
“creditor”
« personne » Sont assimilés à des personnes :
« personne »
“person”
“creditor”
« créancier »
“creditor” means a person having a claim
provable as a claim under this Act;
“person”
« personne »
“person” includes a partnership, an unincorporated association, a corporation, a cooperative
society, an organization or an income trust, the
successors of a partnership, of an association, of
a corporation, of a society, of an organization or
of an income trust, and the heirs, executors,
liquidators of the succession, administrators or
other legal representative of a person;
Attribution des
prestations
Examen
a) les sociétés de personnes, associations non
constituées en personne morale, personnes
morales, sociétés, organisations coopératives
et fiducies de revenu, ainsi que leurs
successeurs;
b) les héritiers, liquidateurs de succession,
exécuteurs testamentaires et administrateurs
et autres représentants légaux de toute
personne.
« tribunal » Sauf aux alinéas 178(1)a) et a.1) et
aux articles 204.1 à 204.3, tout tribunal
mentionné aux paragraphes 183(1) et (1.1). Y
est assimilé tout juge de ce tribunal ainsi que le
« tribunal »
“court”
14
C. 47
Wage Earner Protection, Bankruptcy and Insolvency and Companies’ Creditors
Arrangement
53-54 ELIZ. II
greffier ou le registraire de celui-ci, lorsqu’il
exerce les pouvoirs du tribunal qui lui sont
conférés au titre de la présente loi.
(4) The definition “locality of a debtor” in
section 2 of the English version of the Act is
replaced by the following:
(4) La définition de « locality of a debtor »,
à l’article 2 de la version anglaise de la même
loi, est remplacée par ce qui suit :
“locality of a debtor” means the principal place
“locality of a debtor” means the principal place
(a) where the debtor has carried on business
during the year immediately preceding the
date of the initial bankruptcy event,
(a) where the debtor has carried on business
during the year immediately preceding the
date of the initial bankruptcy event,
(b) where the debtor has resided during the
year immediately preceding the date of the
initial bankruptcy event, or
(b) where the debtor has resided during the
year immediately preceding the date of the
initial bankruptcy event, or
(c) in cases not coming within paragraph (a)
or (b), where the greater portion of the
property of the debtor is situated;
(c) in cases not coming within paragraph (a)
or (b), where the greater portion of the
property of the debtor is situated;
(5) Section 2 of the Act is amended by
adding the following in alphabetical order:
(5) L’article 2 de la même loi est modifié
par adjonction, selon l’ordre alphabétique,
de ce qui suit :
“bargaining
agent”
« agent
négociateur »
“bargaining agent” means any trade union that
has entered into a collective agreement on
behalf of the employees of a person;
« actif à court
terme »
“current assets”
“collective
agreement”
« convention
collective »
“collective agreement”, in relation to an insolvent person, means a collective agreement
within the meaning of the jurisdiction governing
collective bargaining between the insolvent
person and a bargaining agent;
« actif à court terme » L’encaisse non affectée et
les autres éléments d’actif qui, dans le cours
normal de l’activité commerciale, seront vraisemblablement réalisés ou utilisés pour produire
des revenus dans l’année ou au cours du cycle
normal des opérations si celui-ci est supérieur à
un an.
« administrateur » S’entend notamment de toute
personne physique, quel que soit son titre,
exerçant des fonctions analogues à celles de
l’administrateur d’une personne morale.
« administrateur »
“director”
« agent négociateur » Syndicat ayant conclu une
convention collective pour le compte des
employés d’une personne.
« agent
négociateur »
“bargaining
agent”
« convention collective » S’agissant d’une personne insolvable, s’entend au sens donné à ce
terme par les règles de droit applicables aux
négociations collectives entre elle et l’agent
négociateur.
« convention
collective »
“collective
agreement”
« date de la faillite » S’agissant d’une personne,
la date :
« date de la
faillite »
“date of the
bankruptcy”
“locality of a
debtor”
« localité »
“current assets”
« actif à court
terme »
“date of the
bankruptcy”
« date de la
faillite »
“current assets” means unrestricted cash, or any
other asset that, in the normal course of
operations, is expected to be converted into
cash or consumed in the production of income
within one year or within the normal operating
cycle when it is longer than a year;
“date of the bankruptcy”, in respect of a person,
means the date of
(a) the granting of a bankruptcy order against
the person,
(b) the filing or making of an assignment by
or in respect of the person, or
(c) the event that causes an assignment by
the person to be deemed;
“director”
« administrateur »
“director” includes any individual, however
designated, acting in any capacity that is similar
to that of a director of a corporation;
a) soit de l’ordonnance de faillite la visant;
b) soit du dépôt d’une cession de biens la
visant;
“locality of a
debtor”
« localité »
2004-2005
“income trust”
« fiducie de
revenu »
Protection des salariés, Faillite et insolvabilité et Arrangements avec les créanciers des
compagnies
ch. 47
“income trust” means a trust
(a) that has assets in Canada, and
(b) the units of which are traded on a
prescribed stock exchange;
“time of the
bankruptcy”
« moment de la
faillite »
“time of the bankruptcy”, in respect of a person,
means the time of
(a) the granting of a bankruptcy order against
the person,
(b) the filing of an assignment by or in
respect of the person, or
(c) the event that causes an assignment by
the person to be deemed;
“transfer at
undervalue”
« opération
sous-évaluée »
« localité »
“locality of a
debtor”
Designation of
beneficiary
“transfer at undervalue” means a transaction in
which the consideration received by a person is
conspicuously less than the fair market value of
the property or services sold or disposed of by
the person in the transaction;
“entity”
« entité »
c) soit du fait sur la base duquel elle est
réputée avoir fait une cession de biens.
« fiducie de revenu » Fiducie qui possède un
actif au Canada et dont les parts sont transigées
sur une bourse de valeurs mobilières visée par
règlement.
« fiducie de
revenu »
“income trust”
« moment de la faillite » S’agissant d’une
personne, le moment :
« moment de la
faillite »
“time of the
bankruptcy”
a) soit du prononcé de l’ordonnance de
faillite la visant;
b) soit du dépôt d’une cession de biens la
visant;
c) soit du fait sur la base duquel elle est
réputée avoir fait une cession de biens.
« opération sous-évaluée » Toute opération dans
le cadre de laquelle le débiteur reçoit une
contrepartie manifestement inférieure à la juste
valeur marchande des biens ou services dont il
dispose, notamment par vente.
(6) Section 2 of the French version of the
Act is amended by adding the following in
alphabetical order:
(6) L’article 2 de la version française de la
même loi est modifié par adjonction, selon
l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
« localité » En parlant d’un débiteur, le lieu
principal où, selon le cas :
« localité » En parlant d’un débiteur, le lieu
principal où, selon le cas :
a) il a exercé ses activités au cours de l’année
précédant l’ouverture de sa faillite;
a) il a exercé ses activités au cours de l’année
précédant l’ouverture de sa faillite;
b) il a résidé au cours de l’année précédant
l’ouverture de sa faillite;
b) il a résidé au cours de l’année précédant
l’ouverture de sa faillite;
c) se trouve la plus grande partie de ses
biens, dans les cas non visés aux alinéas a) ou
b).
c) se trouve la plus grande partie de ses
biens, dans les cas non visés aux alinéas a) ou
b).
3. Section 2.1 of the Act is replaced by the
following:
3. L’article 2.1 de la même loi est remplacé
par ce qui suit :
2.1 A change in the designation of a
beneficiary in an insurance contract is deemed
to be a disposition of property for the purpose of
this Act.
2.1 La modification de la désignation du
bénéficiaire d’une police d’assurance est réputée
être une disposition de biens pour l’application
de la présente loi.
4. Section 3 of the Act is repealed.
15
« opération sousévaluée »
“transfer at
undervalue”
« localité »
“locality of a
debtor”
Désignation de
bénéficiaires
4. L’article 3 de la même loi est abrogé.
5. (1) Subsection 4(1) of the Act is
amended by adding the following in alphabetical order:
5. (1) Le paragraphe 4(1) de la même loi
est modifié par adjonction, selon l’ordre
alphabétique, de ce qui suit :
“entity” means a person other than an individual;
« entité » Personne autre qu’une personne physique.
« entité »
“entity”
16
C. 47
Wage Earner Protection, Bankruptcy and Insolvency and Companies’ Creditors
Arrangement
(2) Paragraphs 4(2)(b) and (c) of the Act
are replaced by the following:
(b) an entity and
(2) Les alinéas 4(2)b) et c) de la même loi
sont remplacés par ce qui suit :
b) soit une entité et, selon le cas :
(i) a person who controls the entity, if it is
controlled by one person,
(i) la personne qui la contrôle, si elle est
contrôlée par une seule personne,
(ii) a person who is a member of a related
group that controls the entity, or
(ii) toute personne qui est membre du
groupe lié qui la contrôle,
(iii) any person connected in the manner
set out in paragraph (a) to a person
described in subparagraph (i) or (ii); or
(iii) toute personne unie de la manière
indiquée à l’alinéa a) à une personne visée
aux sous-alinéas (i) ou (ii);
(c) two entities
c) soit, selon le cas, deux entités :
(i) both controlled by the same person or
group of persons,
(i) contrôlées par la même personne ou le
même groupe de personnes,
(ii) each of which is controlled by one
person and the person who controls one of
the entities is related to the person who
controls the other entity,
(ii) dont chacune est contrôlée par une
seule personne et si la personne qui
contrôle l’une d’elles est liée à celle qui
contrôle l’autre,
(iii) one of which is controlled by one
person and that person is related to any
member of a related group that controls the
other entity,
(iii) dont l’une est contrôlée par une seule
personne qui est liée à un membre du
groupe lié qui contrôle l’autre,
(iv) one of which is controlled by one
person and that person is related to each
member of an unrelated group that controls
the other entity,
(v) one of which is controlled by a related
group a member of which is related to each
member of an unrelated group that controls
the other entity, or
(vi) one of which is controlled by an
unrelated group each member of which is
related to at least one member of an
unrelated group that controls the other
entity.
(iv) dont l’une est contrôlée par une seule
personne qui est liée à chacun des
membres du groupe non lié qui contrôle
l’autre,
(v) dont l’une est contrôlée par un groupe
lié dont l’un des membres est lié à chacun
des membres du groupe non lié qui
contrôle l’autre,
(vi) dont l’une est contrôlée par un groupe
non lié dont chaque membre est lié à au
moins un membre du groupe non lié qui
contrôle l’autre.
(3) Paragraphs 4(3)(a) to (d) of the Act are
replaced by the following:
(3) Les alinéas 4(3)a) à d) de la même loi
sont remplacés par ce qui suit :
(a) if two entities are related to the same
entity within the meaning of subsection (2),
they are deemed to be related to each other;
a) lorsque deux entités sont liées à la même
entité au sens où l’entend le paragraphe (2),
elles sont réputées liées entre elles;
(b) if a related group is in a position to
control an entity, it is deemed to be a related
group that controls the entity whether or not it
is part of a larger group by whom the entity is
in fact controlled;
b) lorsqu’un groupe lié est en mesure de
contrôler une entité, il est réputé être un
groupe lié qui contrôle l’entité, qu’il fasse ou
non partie d’un groupe plus considérable par
lequel l’entité est en fait contrôlée;
53-54 ELIZ. II
2004-2005
Protection des salariés, Faillite et insolvabilité et Arrangements avec les créanciers des
compagnies
ch. 47
17
(c) a person who has a right under a contract,
in equity or otherwise, either immediately or
in the future and either absolutely or
contingently, to, or to acquire, ownership
interests, however designated, in an entity, or
to control the voting rights in an entity, is,
except when the contract provides that the
right is not exercisable until the death of an
individual designated in the contract, deemed
to have the same position in relation to the
control of the entity as if the person owned
the ownership interests;
c) la personne qui a, en vertu d’un contrat, en
equity ou autrement, un droit de participation
aux capitaux propres d’une entité, soit
immédiatement, soit à l’avenir, et de façon
absolue ou conditionnelle, ou le droit d’acquérir un tel droit, ou de contrôler ainsi les
droits de vote de l’entité, est réputée, sauf si
le contrat stipule que le droit ne peut être
exercé qu’au décès d’une personne qui y est
désignée, occuper la même position à l’égard
du contrôle de l’entité que si elle était titulaire
de ce droit;
(d) if a person has ownership interests in two
or more entities, the person is, as holder of
any ownership interest in one of the entities,
deemed to be related to himself or herself as
holder of any ownership interest in each of
the other entities;
d) la personne qui détient un droit de
participation aux capitaux propres de deux
ou plusieurs entités est réputée être liée à ellemême à titre de titulaire du droit de
participation dans chacune de ces entités;
(4) Section 4 of the Act is amended by
adding the following after subsection (3):
(4) L’article 4 de la même loi est modifié
par adjonction, après le paragraphe (3), de ce
qui suit :
Question of fact
(4) It is a question of fact whether persons
not related to one another were at a particular
time dealing with each other at arm’s length.
(4) La question de savoir si des personnes
non liées entre elles n’avaient pas de lien de
dépendance, à tel ou tel moment, est une
question de fait.
Question de fait
Presumption
(5) Persons related to each other are deemed
not to deal with each other at arm’s length while
so related.
(5) Les personnes liées entre elles sont
réputées avoir un lien de dépendance tant
qu’elles sont ainsi liées.
Présomption
6. (1) Subsection 5(1) of the Act is replaced by the following:
6. (1) Le paragraphe 5(1) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
Appointment
5. (1) The Governor in Council shall appoint
a Superintendent of Bankruptcy to hold office
during good behaviour for a term of not more
than five years, but the Superintendent may be
removed from office by the Governor in
Council for cause. The Superintendent’s term
may be renewed for one or more further terms.
5. (1) Le gouverneur en conseil nomme à
titre inamovible un surintendant des faillites
pour un mandat renouvelable d’au plus cinq
ans, sous réserve de révocation motivée de la
part du gouverneur en conseil.
Nomination
Salary
(1.1) The Superintendent shall be paid the
salary that the Governor in Council may fix.
(1.1) Le surintendant des faillites reçoit le
traitement que fixe le gouverneur en conseil.
Traitement
(2) Subsection 5(3) of the Act is amended
by adding the following after paragraph (a):
(2) Le paragraphe 5(3) de la même loi est
modifié par adjonction, après l’alinéa a), de
ce qui suit :
(b) monitor the conditions that led to a
trustee being issued a licence to determine
whether those conditions continue to exist
b) contrôle l’observation constante par le
syndic des conditions de délivrance de sa
licence et, s’il constate une inobservation,
prend les mesures qu’il estime indiquées;
18
C. 47
Wage Earner Protection, Bankruptcy and Insolvency and Companies’ Creditors
Arrangement
53-54 ELIZ. II
after the licence has been issued and take the
appropriate action if he or she determines that
the conditions no longer exist;
Outside
investigations
Investigations or
inquiries by
Superintendent
(3) Paragraph 5(3)(e) of the Act is replaced by the following:
(3) L’alinéa 5(3)e) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
(e) from time to time, make or cause to be
made any inquiry or investigation of estates
or other matters to which this Act applies,
including the conduct of a trustee or a trustee
acting as a receiver, within the meaning of
subsection 243(2), or as an interim receiver,
that the Superintendent considers appropriate,
and for the purpose of the inquiry or
investigation the Superintendent or any
person appointed by the Superintendent for
the purpose shall have access to and the right
to examine and make copies of all books,
records, data, including data in electronic
form, documents and papers, that are relevant
to an inquiry or investigation pertaining or
relating to any estate or other matter to which
this Act applies;
e) effectue ou fait effectuer, au sujet de tout
actif ou toute affaire régie par la présente loi,
et notamment la conduite des syndics ou des
syndics agissant comme séquestres au sens
du paragraphe 243(2) ou séquestres intérimaires, les investigations ou les enquêtes
qu’il peut juger opportunes et, pour les
besoins de celles-ci, lui-même ou la personne
qu’il nomme à cet effet a accès à tous livres,
registres, données sur support électronique ou
autre, documents ou papiers pertinents se
rattachant ou se rapportant à un actif ou à
toute autre affaire régie par la présente loi, et
a droit de les examiner et d’en tirer des
copies;
(4) Subsection 5(4) of the Act is amended
by striking out the word “and” at the end of
paragraph (d) and by adding the following
after paragraph (d):
(4) Le paragraphe 5(4) de la même loi est
modifié par adjonction, après l’alinéa d), de
ce qui suit :
(d.1) issue directives respecting the rules
governing hearings for the purposes of
section 14.02; and
d.1) donner des instructions régissant les
règles applicables aux audiences visées à
l’article 14.02;
7. Subsection 6(1) of the English version of
the Act is replaced by the following:
7. Le paragraphe 6(1) de la version
anglaise de la même loi est remplacé par ce
qui suit :
6. (1) The Superintendent may engage any
persons that the Superintendent considers advisable to conduct any inquiry or investigation
or to take any other necessary action outside of
the office of the Superintendent, and the cost
and expenses of those persons shall, when
certified by the Superintendent, be payable out
of the appropriation for the office of the
Superintendent.
6. (1) The Superintendent may engage any
persons that the Superintendent considers advisable to conduct any inquiry or investigation
or to take any other necessary action outside of
the office of the Superintendent, and the cost
and expenses of those persons shall, when
certified by the Superintendent, be payable out
of the appropriation for the office of the
Superintendent.
8. (1) Subsection 10(1) of the Act is
replaced by the following:
8. (1) Le paragraphe 10(1) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
10. (1) If, on information supplied by an
official receiver, trustee or other person, the
Superintendent suspects, on reasonable grounds,
that a person has, in connection with any estate
10. (1) Lorsque, sur la base de renseignements fournis par un séquestre officiel, un
syndic ou une autre personne, il a des motifs
raisonnables de soupçonner qu’une personne a
Outside
investigations
Investigations ou
enquêtes du
surintendant
2004-2005
Examination
Non-eligibility
Protection des salariés, Faillite et insolvabilité et Arrangements avec les créanciers des
compagnies
ch. 47
or matter to which this Act applies, committed
an offence under this or any other Act of
Parliament, the Superintendent may, if it appears
to the Superintendent that the alleged offence
might not otherwise be investigated, make or
cause to be made any inquiries or investigations
that the Superintendent considers appropriate.
commis, relativement à tout actif ou toute
affaire régis par la présente loi, une infraction
à celle-ci ou à toute autre loi fédérale, le
surintendant peut, s’il lui apparaît que la
prétendue infraction peut par ailleurs n’être
l’objet d’aucune investigation ou enquête,
effectuer ou faire effectuer les investigations
ou enquêtes qu’il estime opportunes.
(2) Subsection 10(3) of the Act is replaced
by the following:
(2) Le paragraphe 10(3) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
(3) If, on the application of the Superintendent or the Superintendent’s authorized
representative, a subpoena has been issued by
the court, the Superintendent may, for the
purpose of an inquiry or investigation under
subsection (1), examine or cause to be examined
under oath before the registrar of the court or
other authorized person, the trustee, the debtor,
any person who the Superintendent suspects, on
reasonable grounds, has knowledge of the
affairs of the debtor, or any person who is or
has been an agent or a mandatary, or a clerk, a
servant, an officer, a director or an employee of
the debtor or the trustee, with respect to the
conduct, dealings and transactions of the debtor,
the causes of the bankruptcy or insolvency of
the debtor, the disposition of the debtor’s
property or the administration of the estate,
and may order any person liable to be so
examined to produce any books, records, data,
including data in electronic form, documents or
papers in the person’s possession or under the
person’s control.
(3) Sur assignation à comparaître délivrée à
la demande du surintendant ou de son délégué,
le surintendant peut, pour les besoins des
investigations ou enquêtes prévues au paragraphe (1), interroger ou faire interroger sous
serment devant le registraire du tribunal ou toute
autre personne autorisée le syndic, le débiteur,
toute personne dont il a des motifs raisonnables
de soupçonner qu’elle a connaissance des
affaires de ce dernier ou toute personne qui est
ou a été un mandataire, commis, préposé,
dirigeant, administrateur ou employé du syndic
ou du débiteur au sujet de la conduite, des
négociations et des transactions de ce dernier,
des causes de sa faillite ou de son insolvabilité,
de la disposition de ses biens ou de l’administration de l’actif, et peut ordonner à toute
personne susceptible d’être ainsi interrogée de
produire les livres, registres, données sur
support électronique ou autre, documents ou
papiers en sa possession ou sous sa responsabilité.
9. Subsection 13(3) of the Act is replaced
by the following:
9. Le paragraphe 13(3) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
(3) The Superintendent may refuse to issue a
licence to an applicant who is insolvent or has
been found guilty of an indictable offence that,
in the Superintendent’s opinion, is of a character
that would impair the trustee’s capacity to
perform his or her fiduciary duties.
(3) Le surintendant peut refuser de délivrer
une licence si le demandeur est insolvable ou
s’il a été reconnu coupable d’un acte criminel
dont la nature, selon lui, le rend inapte à agir
comme fiduciaire.
10. Paragraph 13.2(5)(a) of the Act is
replaced by the following:
10. L’alinéa 13.2(5)a) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
19
Interrogatoire
Inéligibilité
20
C. 47
Wage Earner Protection, Bankruptcy and Insolvency and Companies’ Creditors
Arrangement
53-54 ELIZ. II
(a) if the trustee has been found guilty of an
indictable offence that, in the Superintendent’s opinion, is of a character that would
impair the trustee’s capacity to perform his or
her fiduciary duties;
a) si le syndic a été reconnu coupable d’un
acte criminel dont la nature, selon lui, le rend
inapte à agir comme fiduciaire;
11. (1) Section 13.3 of the Act is amended
by adding the following after subsection (1):
11. (1) L’article 13.3 de la même loi est
modifié par adjonction, après le paragraphe
(1), de ce qui suit :
(1.1) A trustee who applies for the permission of the court for the purposes of subsection
(1) shall without delay send a copy of the
application to the Superintendent.
(1.1) S’il demande l’autorisation du tribunal
visée au paragraphe (1), le syndic en donne avis
sans délai au surintendant.
(2) Paragraph 13.3(2)(b) of the Act is
replaced by the following:
(2) L’alinéa 13.3(2)b) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
(b) the receiver, within the meaning of
subsection 243(2), or the liquidator of the
property of any person related to the debtor,
b) le séquestre au sens du paragraphe 243(2)
ou le liquidateur des biens d’une personne
liée au débiteur.
12. Subsection 13.4(1) of the Act is replaced by the following:
12. Le paragraphe 13.4(1) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
13.4 (1) No trustee shall, while acting as the
trustee of an estate, act for or assist a secured
creditor of the estate to assert any claim against
the estate or to realize or otherwise deal with the
security that the secured creditor holds, unless
the trustee has obtained a written opinion of
legal counsel who has not acted for the secured
creditor in the previous two years and is not
related to the trustee that the security is valid
and enforceable as against the estate.
13.4 (1) Le syndic d’un actif ne peut,
pendant qu’il exerce ses fonctions, agir pour le
compte d’un créancier garanti ni lui prêter son
concours dans le but de faire valoir une
réclamation contre l’actif ou d’exercer un droit
afférent à la garantie détenue par ce créancier,
notamment celui de la réaliser, sauf s’il a
obtenu, sur la validité de cette garantie, l’avis
écrit d’un conseiller juridique auquel il n’est pas
lié et qui n’a pas représenté le créancier garanti
au cours des deux dernières années.
13. Sections 13.5 and 13.6 of the Act are
replaced by the following:
13. Les articles 13.5 et 13.6 de la même loi
sont remplacés par ce qui suit :
Code of Ethics
13.5 A trustee shall comply with the prescribed Code of Ethics.
13.5 Les syndics sont tenus de se conformer
au code de déontologie prescrit.
Code de
déontologie
Persons
disqualified from
working for
trustee
13.6 A trustee shall not engage the services
of a person
13.6 Le syndic ne peut retenir les services
d’une personne :
Interdiction
(a) whose trustee licence has been cancelled
under paragraph 13.2(5)(a) or subsection
14.01(1); or
a) soit dont le surintendant a annulé la
licence aux termes de l’alinéa 13.2(5)a) ou
du paragraphe 14.01(1);
(b) who is the subject of a direction made by
the Superintendent under paragraph
14.03(1)(d).
b) soit qui est visée par une instruction
donnée par le surintendant en vertu de
l’alinéa 14.03(1)d).
Copy of
application to
Superintendent
Trustee may act
for secured
creditor on
certain
conditions
Avis au
surintendant
Possibilité pour
le syndic d’agir
pour un
créancier garanti
2004-2005
Protection des salariés, Faillite et insolvabilité et Arrangements avec les créanciers des
compagnies
ch. 47
21
14. Subsection 14.01(1) of the Act is
amended by striking out the word “and” at
the end of paragraph (e), by adding the word
“and” at the end of paragraph (f) and by
adding the following after paragraph (f):
14. Le paragraphe 14.01(1) de la même loi
est modifié par adjonction, après l’alinéa c),
de ce qui suit :
(g) require the trustee to do anything that the
Superintendent considers appropriate and that
the trustee has agreed to.
d) ordonner au syndic de prendre toute
mesure qu’il estime indiquée et que celui-ci
a agréée.
15. Subsection 14.02(1) of the Act is
replaced by the following:
15. Le paragraphe 14.02(1) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
Notice to trustee
14.02 (1) Before deciding whether to exercise any of the powers referred to in subsection
14.01(1), the Superintendent shall send the
trustee written notice of the powers that the
Superintendent may exercise and the reasons
why they may be exercised and afford the
trustee a reasonable opportunity for a hearing.
14.02 (1) Avant de décider de prendre l’une
ou plusieurs des mesures visées au paragraphe
14.01(1), le surintendant envoie au syndic un
avis écrit et motivé de la ou des mesures qu’il
peut prendre et lui donne la possibilité de se
faire entendre.
Avis au syndic
Subpoena or
summons
(1.1) The Superintendent may, for the purpose of the hearing, issue a subpoena or other
request or summons, requiring and commanding
any person named in it
(1.1) Il peut, aux fins d’audition, convoquer
des témoins au moyen d’assignations leur
enjoignant de :
Convocation de
témoins
(a) to appear at the time and place mentioned
in it;
(b) to testify to all matters within his or her
knowledge relative to the subject-matter of
the investigation into the conduct of the
trustee; and
(c) to bring and produce any books, records,
data, including data in electronic form,
documents or papers in the person’s possession or under the person’s control relative to
the subject-matter of the investigation.
a) comparaître aux date, heure et lieu
indiqués;
b) témoigner sur tous faits connus d’eux se
rapportant à l’enquête sur la conduite du
syndic;
c) produire tous livres, registres, données sur
support électronique ou autre, documents ou
papiers, utiles à l’enquête, dont ils ont la
possession ou la responsabilité.
Effect
throughout
Canada
(1.2) A person may be summoned from any
part of Canada by virtue of a subpoena, request
or summons issued under subsection (1.1).
(1.2) Les convocations visées au paragraphe
(1.1) ont effet sur tout le territoire canadien.
Effet
Fees and
allowances
(1.3) Any person summoned under subsection (1.1) is entitled to receive the like fees and
allowances for so doing as if summoned to
attend before the Federal Court.
(1.3) Toute personne assignée reçoit les frais
et indemnités accordés aux témoins assignés
devant la Cour fédérale.
Frais et
indemnité
16. (1) The portion of subsection 14.03(1)
of the Act before paragraph (a) is replaced by
the following:
16. (1) Le passage du paragraphe 14.03(1)
de la même loi précédant l’alinéa a) est
remplacé par ce qui suit :
Wage Earner Protection, Bankruptcy and Insolvency and Companies’ Creditors
Arrangement
22
C. 47
Conservatory
measures
14.03 (1) Subject to subsection (2), the
Superintendent may, for the protection of an
estate, the rights of the creditors or the debtor,
14.03 (1) Pour assurer la sauvegarde d’un
actif ou des droits des créanciers ou du débiteur,
le surintendant peut, sous réserve du paragraphe
(2) :
(2) Paragraph 14.03(2)(b) of the Act is
replaced by the following:
(2) L’alinéa 14.03(2)b) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
(b) the Superintendent makes or causes to be
made any inquiry or investigation under
paragraph 5(3)(e);
b) la tenue par lui de l’investigation ou de
l’enquête prévues à l’alinéa 5(3)e);
(3) Paragraph 14.03(2)(f) of the Act is
replaced by the following:
(3) L’alinéa 14.03(2)f) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
(f) a trustee has been found guilty of an
indictable offence that, in the Superintendent’s opinion, is of a character that would
impair the trustee’s capacity to perform the
trustee’s fiduciary duties, or has failed to
comply with any of the conditions or
limitations to which the trustee’s licence is
subject; or
f) le syndic a été reconnu coupable d’un acte
criminel dont la nature, selon lui, le rend
inapte à agir comme fiduciaire ou il n’a pas
observé l’une des conditions ou restrictions
de sa licence;
17. Subsections 14.06(1.1) and (1.2) of the
Act are replaced by the following:
17. Les paragraphes 14.06(1.1) et (1.2) de
la même loi sont remplacés par ce qui suit :
(1.1) In subsections (1.2) to (6), a reference
to a trustee means a trustee in a bankruptcy or
proposal and includes
(1.1) Les paragraphes (1.2) à (6) s’appliquent
également aux syndics agissant dans le cadre
d’une faillite ou d’une proposition ainsi qu’aux
personnes suivantes :
Application
(a) an interim receiver;
(b) a receiver within the meaning of subsection 243(2); and
(c) any other person who has been lawfully
appointed to take, or has lawfully taken,
possession or control of any property of an
insolvent person or a bankrupt that was
acquired for, or is used in relation to, a
business carried on by the insolvent person or
bankrupt.
Non-liability in
respect of certain
matters
(1.2) Despite anything in any federal or
provincial law, if a trustee carries on in that
position the business of the debtor or continues
the employment of the debtor’s employees, the
trustee is not by reason of that fact personally
liable in respect of any claim against the debtor
or related to a requirement imposed on the
debtor to pay an amount if the claim is in
relation to a debt or liability, present or future, to
which the debtor is subject on the day on which
the trustee is appointed.
53-54 ELIZ. II
Mesures
conservatoires
Application
a) les séquestres intérimaires;
b) les séquestres au sens du paragraphe
243(2);
c) les autres personnes qui sont habilitées
nommément, conformément à la loi, à
prendre — ou ont pris — la possession ou
la responsabilité de tout bien d’une personne
insolvable ou d’un failli acquis ou utilisé dans
le cadre de ses affaires.
(1.2) Par dérogation au droit fédéral et
provincial, le syndic qui, ès qualités, continue
l’exploitation de l’entreprise du débiteur ou lui
succède comme employeur est dégagé de toute
responsabilité personnelle découlant de toute
réclamation contre le débiteur ou liée à
l’obligation de celui-ci de payer une somme si
la réclamation est liée à toute dette ou
obligation, présente ou future, à laquelle il est
assujetti à la date de sa nomination.
Immunité en
matière de
réclamations
2004-2005
Protection des salariés, Faillite et insolvabilité et Arrangements avec les créanciers des
compagnies
ch. 47
23
18. Subsection 19(3) of the Act is repealed.
18. Le paragraphe 19(3) de la même loi est
abrogé.
19. Section 21 of the Act is replaced by the
following:
19. L’article 21 de la même loi est remplacé par ce qui suit :
21. The trustee shall verify the bankrupt’s
statement of affairs referred to in paragraph
158(d).
21. Le syndic vérifie le bilan du failli
mentionné à l’alinéa 158d).
20. (1) Subsection 25(1) of the Act is
replaced by the following:
20. (1) Le paragraphe 25(1) de la même
loi est remplacé par ce qui suit :
25. (1) When acting under the authority of
this Act, a trustee shall, without delay, deposit in
a bank all funds received for an estate in a
separate trust account for each estate.
25. (1) Lorsqu’il exerce les pouvoirs que lui
confère la présente loi, le syndic dépose sans
délai dans une banque tous les fonds reçus pour
le compte de chaque actif dans un compte en
fiducie ou en fidéicommis distinct.
(2) Subsections 25(1.1) to (1.3) of the
English version of the Act are replaced by
the following:
(2) Les paragraphes 25(1.1) à (1.3) de la
version anglaise de la même loi sont remplacés par ce qui suit :
Other deposittaking
institutions must
be insured
(1.1) The trustee may deposit the funds in a
deposit-taking institution, other than a bank as
defined in section 2, only if deposits held by
that institution are insured or guaranteed under a
provincial or federal enactment that provides
depositors with protection against the loss of
funds on deposit with that institution.
(1.1) The trustee may deposit the funds in a
deposit-taking institution, other than a bank as
defined in section 2, only if deposits held by
that institution are insured or guaranteed under a
provincial or federal enactment that provides
depositors with protection against the loss of
funds on deposit with that institution.
Other deposittaking
institutions must
be insured
Foreign funds
(1.2) If the funds are situated in a country
other than Canada, the trustee may, if authorized
by the Superintendent, deposit them in a
financial institution in that country that is
similar to a bank.
(1.2) If the funds are situated in a country
other than Canada, the trustee may, if authorized
by the Superintendent, deposit them in a
financial institution in that country that is
similar to a bank.
Foreign funds
Permission
needed for
certain acts
(1.3) The trustee shall not withdraw any
funds from the trust account of an estate without
the permission in writing of the inspectors or, on
application, the court, except for the payment of
dividends and charges incidental to the administration of the estate.
(1.3) The trustee shall not withdraw any
funds from the trust account of an estate without
the permission in writing of the inspectors or, on
application, the court, except for the payment of
dividends and charges incidental to the administration of the estate.
Permission
needed for
certain acts
(3) Section 25 of the Act is amended by
adding the following after subsection (1.3):
(3) L’article 25 de la même loi est modifié
par adjonction, après le paragraphe (1.3), de
ce qui suit :
(1.4) A trustee may, with the permission of
the court, invest the funds in short-term
securities of the Government of Canada or the
government of a province held in trust for the
estate.
(1.4) Les fonds peuvent, avec l’autorisation
du tribunal, être placés dans des valeurs
mobilières à court terme du Canada ou d’une
province et à détenir en fiducie.
(4) Subsection 25(3) of the Act is replaced
by the following:
(4) Le paragraphe 25(3) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
Verifying
bankrupt’s
statement of
affairs
Trust account
Investments in
government
securities
Vérification du
bilan du failli
Compte en
fiducie
Placements
autorisés
Wage Earner Protection, Bankruptcy and Insolvency and Companies’ Creditors
Arrangement
24
C. 47
Not in private
account
(3) The trustee shall not deposit any funds
received by the trustee when acting under the
authority of this Act in any banking account
kept by the trustee for the trustee’s personal use.
(3) Le syndic ne peut verser à son compte de
banque personnel les fonds qu’il a reçus dans
l’exercice des pouvoirs que lui confère la
présente loi.
21. The portion of subsection 28(1) of the
Act before paragraph (a) is replaced by the
following:
21. Le passage du paragraphe 28(1) de la
même loi précédant l’alinéa a) est remplacé
par ce qui suit :
28. (1) The trustee shall, without delay after
their receipt or preparation, send to the Superintendent, in the prescribed manner, true copies
of the documents referred to in section 155 and
a true copy of
28. (1) Après leur réception ou préparation,
le syndic expédie au surintendant, sans délai et
de la manière prescrite, une copie conforme des
documents mentionnés à l’article 155 et une
copie conforme des documents suivants :
22. Subsection 29(2) of the Act is repealed.
22. Le paragraphe 29(2) de la même loi est
abrogé.
23. Section 30 of the Act is amended by
adding the following after subsection (2):
23. L’article 30 de la même loi est modifié
par adjonction, après le paragraphe (2), de ce
qui suit :
If no inspectors
(3) If no inspectors are appointed, the trustee
may do all or any of the things referred to in
subsection (1).
(3) Si aucun inspecteur n’est nommé, le
syndic peut prendre de son propre chef les
mesures visées au paragraphe (1).
Absence
d’inspecteur
Sale or disposal
to related
persons
(4) The trustee may sell or otherwise dispose
of any of the bankrupt’s property to a person
who is related to the bankrupt only with the
court’s authorization.
(4) Le syndic ne peut disposer — notamment
par vente — les biens du failli en faveur d’une
personne liée à celui-ci qu’avec l’autorisation du
tribunal.
Disposition en
faveur de
personnes liées
Related persons
(5) For the purpose of subsection (4), in the
case of a bankrupt other than an individual, a
person who is related to the bankrupt includes a
person who controls the bankrupt, a director or
an officer of the bankrupt and a person who is
related to a director or an officer of the
bankrupt.
(5) Pour l’application du paragraphe (4), sont
considérés comme liés au failli qui n’est pas une
personne physique le dirigeant et l’administrateur de celui-ci, la personne qui le contrôle et la
personne liée à un tel dirigeant ou administrateur.
Personnes liées
Factors to be
considered
(6) In deciding whether to grant the authorization, the court must consider, among other
things,
(6) Pour décider s’il doit accorder l’autorisation, le tribunal prend en considération, entre
autres, les facteurs suivants :
Facteurs à
prendre en
considération
(a) whether the process leading to the
proposed sale or disposal of the property
was reasonable in the circumstances;
a) la justification des circonstances ayant
mené au projet de disposition;
Documents to be
forwarded to
Superintendent
(b) the extent to which the creditors were
consulted in respect of the proposed sale or
disposal;
(c) the effects of the proposed sale or
disposal on creditors and other interested
parties;
b) la suffisance des consultations menées
auprès des créanciers;
c) les effets du projet de disposition sur les
droits de tout intéressé, notamment les
créanciers;
d) le caractère juste et raisonnable de la
contrepartie reçue pour les biens compte tenu
de leur valeur marchande;
53-54 ELIZ. II
Versement au
compte
personnel
interdit
Documents à
remettre au
surintendant
2004-2005
Protection des salariés, Faillite et insolvabilité et Arrangements avec les créanciers des
compagnies
ch. 47
(d) whether the consideration to be received
for the property is reasonable and fair, taking
into account the market value of the property;
e) la suffisance des efforts déployés pour
disposer des biens en faveur d’une personne
qui n’est pas liée au failli;
(e) whether good faith efforts were made to
sell or dispose of the property to persons who
are not related to the bankrupt; and
f) le fait que la contrepartie qui est offerte
pour les biens est supérieure à celle qui
découlerait des autres offres reçues à l’égard
de ceux-ci.
(f) whether the consideration to be received
is superior to the consideration that would be
received under all other offers actually
received in respect of the property.
25
24. Subsections 31(1) and (2) of the Act
are replaced by the following:
24. Les paragraphes 31(1) et (2) de la
même loi sont remplacés par ce qui suit :
Borrowing
powers with
permission of
court
31. (1) With the permission of the court, an
interim receiver, a receiver within the meaning
of subsection 243(2) or a trustee may make
necessary or advisable advances, incur obligations, borrow money and give security on the
debtor’s property in any amount, on any terms
and on any property that may be authorized by
the court and those advances, obligations and
money borrowed must be repaid out of the
debtor’s property in priority to the creditors’
claims.
31. (1) Avec la permission du tribunal, le
séquestre intérimaire, le séquestre au sens du
paragraphe 243(2) ou le syndic peut consentir
des avances nécessaires ou opportunes, contracter des obligations, emprunter de l’argent et
donner une garantie sur les biens du débiteur
aux montants, selon les conditions et sur les
biens que le tribunal autorise. Ces avances,
obligations et emprunts sont remboursés sur les
biens du débiteur et ont priorité sur les
réclamations des créanciers.
Pouvoir
d’emprunter
avec la
permission du
tribunal
Security under
Bank Act
(2) For the purpose of giving security under
section 427 of the Bank Act, the interim
receiver, receiver or trustee, when carrying on
the business of the bankrupt, is deemed to be a
person engaged in the class of business
previously carried on by the bankrupt.
(2) En vue de donner une garantie en vertu
de l’article 427 de la Loi sur les banques, le
séquestre intérimaire, le séquestre ou le syndic,
s’il continue le commerce du failli, est réputé
être une personne engagée dans le genre de
commerce antérieurement exercé par le failli.
Garantie d’après
la Loi sur les
banques
25. Section 33 of the Act is replaced by the
following:
25. L’article 33 de la même loi est remplacé par ce qui suit :
33. The court may make an order providing
for the sale of any or all of the assets of the
estate of the bankrupt, either by tender, private
sale or public auction, setting out the terms and
conditions of the sale and directing that the
proceeds from the sale are to be used for the
purpose of reimbursing the trustee in respect of
any costs that may be owing to the trustee or of
any moneys the trustee may have advanced as
disbursements for the benefit of the estate.
33. Le tribunal peut rendre une ordonnance
visant la vente de la totalité ou d’une partie des
avoirs de l’actif du failli, soit par soumission,
vente de gré à gré ou enchère publique. Cette
ordonnance énonce les conditions de la vente et
prescrit que le produit de celle-ci soit utilisé afin
de rembourser le syndic de tous frais qui
peuvent lui être dus ou de toutes sommes
d’argent qu’il peut avoir avancées à titre de
débours dans l’intérêt de l’actif.
26. Section 34 of the Act is amended by
adding the following after subsection (2):
26. L’article 34 de la même loi est modifié
par adjonction, après le paragraphe (2), de ce
qui suit :
Reimbursement
only of trustee’s
disbursement
advances
Remboursement
des avances du
syndic
Wage Earner Protection, Bankruptcy and Insolvency and Companies’ Creditors
Arrangement
26
C. 47
Notice to
Superintendent’s
division office
(3) The trustee must send notice to the
Superintendent’s division office of the day and
time when any application for directions made
under subsection (1) is to be heard and of the
day and time when the trustee intends to report
to the court as required by the Superintendent
under subsection (2).
(3) Le syndic envoie au bureau de la division
un avis de la date et de l’heure de l’audition de
la demande d’instructions visée au paragraphe
(1) et de la présentation du rapport visé au
paragraphe (2).
27. Subsection 35(3) of the Act is replaced
by the following:
27. Le paragraphe 35(3) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
(3) If a bankrupt is an individual, a notice
referred to in subsection (1) is operative only
during the three-month period immediately after
the date of the bankruptcy unless the court, on
application, extends that period on any terms
that it considers fit.
(3) Si le failli est une personne physique,
l’avis n’est valide que pour les trois mois qui
suivent la date de la faillite, sauf si le tribunal,
sur demande, accorde une prorogation aux
conditions qu’il estime indiquées.
28. Subsection 36(1) of the Act is replaced
by the following:
28. Le paragraphe 36(1) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
36. (1) On the appointment of a substituted
trustee, the former trustee shall without delay
pass his or her accounts before the court and
deliver to the substituted trustee all the property
of the estate, together with all books, records
and documents of the bankrupt and of the
administration of the estate, as well as a
statement of receipts and disbursements that
contains a complete account of all moneys
received by the trustee out of the property of the
bankrupt or otherwise, the amount of interest
received by the trustee, all moneys disbursed
and expenses incurred and the remuneration
claimed by the trustee, together with full
particulars, description and value of all the
bankrupt’s property that has not been sold or
realized, setting out the reason why the property
has not been sold or realized and the disposition
made of the property.
36. (1) À la nomination d’un syndic substitué, le syndic qui l’a précédé soumet immédiatement ses comptes au tribunal et remet au
syndic substitué tous les biens de l’actif, avec
tous les livres, registres et documents du failli et
de l’administration. Il lui remet également un
état des recettes et des débours contenant un
relevé complet de toutes les sommes qu’il a
reçues sur les biens du failli ou autrement, le
montant des intérêts qu’il a reçus, les sommes
qu’il a déboursées et les dépenses qu’il a subies
et la rémunération qu’il réclame, ainsi que tous
les détails, la description et la valeur de la
totalité des biens du failli qui n’ont pas été
vendus ou réalisés, en indiquant le motif pour
lequel ces biens n’ont pas été vendus ou
réalisés, ainsi que la façon dont il en a été
disposé.
29. Subsection 40(1) of the Act is replaced
by the following:
29. Le paragraphe 40(1) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
40. (1) Any property of a bankrupt that is
listed in the statement of affairs referred to in
paragraph 158(d) or otherwise disclosed to the
trustee before the bankrupt’s discharge and that
is found incapable of realization must be
returned to the bankrupt before the trustee’s
application for discharge, but if inspectors have
been appointed, the trustee may do so only with
their permission.
40. (1) Tout bien qui, avant la libération du
failli, est révélé au syndic — notamment par
mention dans le bilan prévu à l’alinéa 158d) —
et qui est trouvé non réalisable est retourné au
failli avant la demande de libération du syndic.
Si des inspecteurs ont été nommés, ce dernier ne
peut retourner le bien qu’avec leur permission.
Time limitation
Duty of former
trustee on
substitution
Disposal of
unrealizable
property
53-54 ELIZ. II
Envoi au bureau
de la division
Durée de validité
Fonctions de
l’ancien syndic à
la substitution
Aliénation des
biens non
réalisables
Protection des salariés, Faillite et insolvabilité et Arrangements avec les créanciers des
compagnies
ch. 47
2004-2005
Appointment of
interim receiver
30. (1) Subsection 47(1) of the Act is
replaced by the following:
30. (1) Le paragraphe 47(1) de la même
loi est remplacé par ce qui suit :
47. (1) If the court is satisfied that a notice is
about to be sent or has been sent under
subsection 244(1), it may, subject to subsection
(3), appoint a trustee as interim receiver of all or
any part of the debtor’s property that is subject
to the security to which the notice relates until
the earliest of
47. (1) S’il est convaincu qu’un préavis est
sur le point d’être — ou a été — envoyé aux
termes du paragraphe 244(1), le tribunal peut,
sous réserve du paragraphe (3), nommer un
syndic à titre de séquestre intérimaire de tout ou
partie des biens du débiteur faisant l’objet de la
garantie sur laquelle porte le préavis. Ce
séquestre intérimaire demeure en fonctions
jusqu’à celui des événements ci-après qui se
produit le premier :
(a) the appointment of a receiver within the
meaning of subsection 243(2) in respect of
any of the debtor’s property,
(b) the filing of or making of an assignment
by or in respect of the debtor,
(c) the granting of a bankruptcy order against
the debtor,
(d) the filing of or making of a proposal by
or in respect of the debtor,
(e) the filing of a notice of intention by the
debtor, and
(f) the expiry of 60 days after the appointment, or any period specified by the court.
Appointment of
interim receiver
Duration of
appointment
Nomination d’un
séquestre
intérimaire
a) la nomination d’un séquestre au sens du
paragraphe 243(2) de tout ou partie des biens
du débiteur;
b) le dépôt d’une cession de biens visant le
débiteur;
c) le dépôt d’une ordonnance de faillite le
visant;
d) le dépôt d’une proposition le visant;
e) le dépôt par lui d’un avis d’intention;
f) l’expiration de la période de soixante jours,
ou de la période précisée par le tribunal,
suivant sa nomination.
(2) Subsection 47(2) of the Act is amended
by adding the word “and” at the end of
paragraph (a), by striking out the word
“and” at the end of paragraph (b) and by
repealing paragraph (c).
(2) L’alinéa 47(2)c) de la même loi est
abrogé.
31. (1) The portion of subsection 47.1(1)
of the Act before paragraph (a) is replaced by
the following:
31. (1) Le passage du paragraphe 47.1(1)
de la même loi précédant l’alinéa a) est
remplacé par ce qui suit :
47.1 (1) If a notice of intention has been
filed under section 50.4 or a proposal has been
filed under subsection 62(1), the court may at
any time after the filing, subject to subsection
(3), appoint as interim receiver of all or any part
of the debtor’s property,
47.1 (1) Après le dépôt d’un avis d’intention
aux termes de l’article 50.4 ou d’une proposition aux termes du paragraphe 62(1) et sous
réserve du paragraphe (3), le tribunal peut
nommer à titre de séquestre intérimaire de tout
ou partie des biens du débiteur :
(2) Section 47.1 of the Act is amended by
adding the following after subsection (1):
(2) L’article 47.1 de la même loi est
modifié par adjonction, après le paragraphe
(1), de ce qui suit :
(1.1) The appointment expires on the earliest
(1.1) Le séquestre intérimaire demeure en
fonctions jusqu’à celui des événements ci-après
qui se produit le premier :
of
27
Nomination d’un
séquestre
intérimaire
Durée des
fonctions
28
C. 47
Wage Earner Protection, Bankruptcy and Insolvency and Companies’ Creditors
Arrangement
(a) the appointment of a receiver within the
meaning of subsection 243(2) in respect of
any of the debtor’s property,
a) la nomination d’un séquestre au sens du
paragraphe 243(2) de tout ou partie des biens
du débiteur;
(b) the filing of or making of an assignment
by or in respect of the debtor,
b) le dépôt d’une cession de biens visant le
débiteur;
(c) the event that causes an assignment by
the debtor to be deemed,
c) tout fait qui rend réputée une telle cession;
(d) the granting of a bankruptcy order against
the debtor, and
(e) the day on which the court approves the
proposal.
Sworn statement
Documents to be
filed
53-54 ELIZ. II
d) le dépôt d’une ordonnance de faillite le
visant;
e) l’approbation de la proposition par le
tribunal.
(3) Subsection 47.1(2) of the Act is
amended by adding the word “and” at the
end of paragraph (b), by striking out the
word “and” at the end of paragraph (c) and
by repealing paragraph (d).
(3) L’alinéa 47.1(2)d) de la même loi est
abrogé.
32. Paragraph 47.2(3)(a) of the Act is
replaced by the following:
32. Le paragraphe 47.2(3) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
(a) the form and content of their accounts,
including their final statement of receipts and
disbursements,
(3) La forme et le contenu des comptes — y
compris l’état définitif des recettes et des
débours — du séquestre intérimaire nommé
aux termes des articles 46, 47 ou 47.1 et la
procédure à suivre pour leur préparation et leur
taxation, ainsi que pour la libération du
séquestre intérimaire sont déterminés par les
Règles générales.
33. Subsection 49(2) of the Act is replaced
by the following:
33. Le paragraphe 49(2) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
(2) The assignment must be accompanied by
a sworn statement in the prescribed form
showing the debtor’s property that is divisible
among his or her creditors, the names and
addresses of all his or her creditors and the
amounts of their respective claims.
(2) La cession est accompagnée d’une déclaration sous serment dans la forme prescrite,
indiquant les biens du débiteur susceptibles
d’être partagés entre ses créanciers, les noms et
adresses de tous ses créanciers et les montants
de leurs réclamations respectives.
34. (1) Subsection 50(2) of the Act is
replaced by the following:
34. (1) Le paragraphe 50(2) de la même
loi est remplacé par ce qui suit :
(2) Subject to section 50.4, proceedings for a
proposal shall be commenced, in the case of an
insolvent person, by filing with a licensed
trustee, and in the case of a bankrupt, by filing
with the trustee of the estate,
(2) Sous réserve de l’article 50.4, les procédures relatives à une proposition commencent,
dans le cas d’une personne insolvable, par le
dépôt, auprès d’un syndic autorisé, et, dans le
cas d’un failli, par le dépôt, auprès du syndic de
l’actif, d’une copie de la proposition indiquant
les termes de la proposition et les détails des
garanties ou cautions proposées, et signée par
Comptes et
libération du
séquestre
intérimaire
Déclaration sous
serment
Documents à
déposer
2004-2005
Protection des salariés, Faillite et insolvabilité et Arrangements avec les créanciers des
compagnies
ch. 47
(a) a copy of the proposal in writing setting
out the terms of the proposal and the
particulars of any securities or sureties
proposed, signed by the person making the
proposal and the proposed sureties if any; and
29
l’auteur de la proposition et les cautions
proposées, le cas échéant, ainsi qu’une copie
du bilan prescrit.
(b) the prescribed statement of affairs.
Filing of
documents with
the official
receiver
Effect of
declaration
Notice of
intention
(2.1) Copies of the documents referred to in
subsection (2) must, at the time the proposal is
filed under subsection 62(1), also be filed by the
trustee with the official receiver in the locality
of the debtor.
(2.1) Le syndic envoie les documents visés
au paragraphe (2) au séquestre officiel de la
localité du débiteur au moment du dépôt de la
proposition en application du paragraphe 62(1).
(2) Paragraph 50(6)(a) of the Act is
replaced by the following:
(2) L’alinéa 50(6)a) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
(a) a statement indicating, on a weekly basis,
the projected cash-flow of the insolvent
person (in this section referred to as the
“cash-flow statement”), or a revised cashflow statement if a cash-flow statement had
previously been filed under subsection
50.4(2) in respect of that insolvent person,
prepared by the person making the proposal,
reviewed for its reasonableness by the trustee
and signed by the trustee and the person
making the proposal;
a) un état — ou une version révisée d’un tel
état lorsqu’on en a déjà déposé un, à l’égard
de la même personne, aux termes du
paragraphe 50.4(2) —, appelé « l’état » au
présent article, portant, projections à l’appui,
sur l’évolution hebdomadaire de l’encaisse de
la personne insolvable, établi par l’auteur de
la proposition, révisé par le syndic en ce qui a
trait à son caractère raisonnable et signé par
celui-ci et l’auteur de la proposition;
(3) Subsection 50(10) of the Act is
amended by striking out the word “and” at
the end of paragraph (a) and by adding the
following after paragraph (a):
(3) Le paragraphe 50(10) de la même loi
est modifié par adjonction, après l’alinéa a),
de ce qui suit :
(a.1) send a report about the material adverse
change to the creditors without delay after
ascertaining the change; and
a.1) d’envoyer aux créanciers un rapport sur
le changement visé au sous-alinéa a)(i) dès
qu’il le note;
(4) Section 50 of the Act is amended by
adding the following after subsection (12):
(4) L’article 50 de la même loi est modifié
par adjonction, après le paragraphe (12), de
ce qui suit :
(12.1) If the court declares that the proposal
is deemed to have been refused by the creditors,
paragraphs 57(a) to (c) apply.
(12.1) Si le tribunal déclare que la proposition est réputée avoir été refusée par les
créanciers, les alinéas 57a) à c) s’appliquent.
35. (1) The portion of subsection 50.4(1)
of the English version of the Act before
paragraph (a) is replaced by the following:
35. (1) Le passage du paragraphe 50.4(1)
de la version anglaise de la même loi
précédant l’alinéa a) est remplacé par ce
qui suit :
50.4 (1) Before filing a copy of a proposal
with a licensed trustee, an insolvent person may
file a notice of intention, in the prescribed form,
with the official receiver in the insolvent
person’s locality, stating
50.4 (1) Before filing a copy of a proposal
with a licensed trustee, an insolvent person may
file a notice of intention, in the prescribed form,
with the official receiver in the insolvent
person’s locality, stating
Envoi au
séquestre officiel
Effet de la
déclaration
Notice of
intention
30
Trustee to notify
creditors
C. 47
Wage Earner Protection, Bankruptcy and Insolvency and Companies’ Creditors
Arrangement
(2) Paragraph 50.4(2)(a) of the Act is
replaced by the following:
(2) L’alinéa 50.4(2)a) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
(a) a statement indicating, on a weekly basis,
the projected cash-flow of the insolvent
person (in this section referred to as the
“cash-flow statement”), prepared by the
insolvent person, reviewed for its reasonableness by the trustee under the notice of
intention, and signed by the trustee and the
insolvent person;
a) un état — appelé « l’état » au présent
article — portant, projections à l’appui, sur
l’évolution hebdomadaire de l’encaisse de la
personne insolvable, établi par celle-ci, révisé, en ce qui a trait à son caractère
raisonnable, par le syndic désigné dans l’avis
d’intention et signé par celui-ci et la personne
insolvable;
(3) Subsection 50.4(6) of the Act is replaced by the following:
(3) Le paragraphe 50.4(6) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
(6) Within five days after the filing of a
notice of intention under subsection (1), the
trustee named in the notice shall send to every
known creditor, in the prescribed manner, a
copy of the notice including all of the information referred to in paragraphs (1) (a) to (c).
(6) Dans les cinq jours suivant le dépôt de
l’avis d’intention, le syndic qui y est nommé en
fait parvenir à tous les créanciers connus, de la
manière prescrite, une copie contenant les
renseignements mentionnés aux alinéas (1)a) à
c).
(4) Subsection 50.4(7) of the Act is
amended by striking out the word “and” at
the end of paragraph (a), by adding the word
“and” at the end of paragraph (b) and by
adding the following after paragraph (b):
(4) Le paragraphe 50.4(7) de la même loi
est modifié par adjonction, après l’alinéa b),
de ce qui suit :
(c) shall send a report about the material
adverse change to the creditors without delay
after ascertaining the change.
c) envoie aux créanciers un rapport sur le
changement visé au sous-alinéa b)(i) dès qu’il
le note.
(5) Paragraph 50.4(8)(b) of the Act is
replaced by the following:
(5) L’alinéa 50.4(8)b) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
(b) the trustee shall, without delay, file with
the official receiver, in the prescribed form, a
report of the deemed assignment;
b) le syndic en fait immédiatement rapport,
en la forme prescrite, au séquestre officiel;
(b.1) the official receiver shall issue a
certificate of assignment, in the prescribed
form, which has the same effect for the
purposes of this Act as an assignment filed
under section 49; and
Extension of
time for filing
proposal
53-54 ELIZ. II
Notification
b.1) le séquestre officiel délivre, en la forme
prescrite, un certificat de cession ayant, pour
l’application de la présente loi, le même effet
qu’une cession déposée en conformité avec
l’article 49;
(6) The portion of subsection 50.4(9) of the
Act before paragraph (a) is replaced by the
following:
(6) Le passage du paragraphe 50.4(9) de la
même loi précédant l’alinéa a) est remplacé
par ce qui suit :
(9) The insolvent person may, before the
expiry of the 30-day period referred to in
subsection (8) or of any extension granted
under this subsection, apply to the court for an
extension, or further extension, as the case may
be, of that period, and the court, on notice to any
interested persons that the court may direct, may
(9) La personne insolvable peut, avant l’expiration du délai de trente jours — déjà prorogé,
le cas échéant, aux termes du présent paragraphe — prévu au paragraphe (8), demander au
tribunal de proroger ou de proroger de nouveau
ce délai; après avis aux intéressés qu’il peut
désigner, le tribunal peut acquiescer à la
Prorogation de
délai
2004-2005
Interim
financing
Protection des salariés, Faillite et insolvabilité et Arrangements avec les créanciers des
compagnies
ch. 47
grant the extensions, not exceeding 45 days for
any individual extension and not exceeding in
the aggregate five months after the expiry of the
30-day period referred to in subsection (8), if
satisfied on each application that
demande, pourvu qu’aucune prorogation n’excède quarante-cinq jours et que le total des
prorogations successives demandées et accordées n’excède pas cinq mois à compter de
l’expiration du délai de trente jours, et pourvu
qu’il soit convaincu, dans le cas de chacune des
demandes, que les conditions suivantes sont
réunies :
36. The Act is amended by adding the
following after section 50.5:
36. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 50.5, de ce qui suit :
50.6 (1) A court may, on the application of a
debtor, other than an individual, in respect of
whom a notice of intention has been filed under
section 50.4 or a proposal has been filed under
subsection 62(1), make an order, on any
conditions that the court considers appropriate,
declaring that the debtor’s property is subject to
a security or charge in favour of any person
specified in the order who agrees to lend to the
debtor an amount that is approved by the court
as being required by the debtor, having regard to
the debtor’s cash-flow statement referred to in
paragraph 50(6)(a) or 50.4(2)(a), as the case
may be,
50.6 (1) Sur demande d’un débiteur autre
qu’une personne physique, à l’égard duquel a
été déposé un avis d’intention aux termes de
l’article 50.4 ou une proposition aux termes du
paragraphe 62(1), le tribunal peut, par ordonnance, aux conditions qu’il estime indiquées,
déclarer que les biens du débiteur sont grevés
d’une charge ou sûreté en faveur de la personne
nommée dans l’ordonnance, qui accepte de
prêter au débiteur la somme qu’il approuve
compte tenu de l’état — visé à l’alinéa 50(6)a)
ou 50.4(2)a), selon le cas — de l’évolution de
l’encaisse de celui-ci et des besoins de celui-ci :
(a) for the period of 30 days after the filing
of the notice of intention;
(b) for the period of 30 days after the filing
of the proposal, if no notice of intention has
been filed under section 50.4 in respect of the
debtor; or
31
Financement
temporaire
a) durant les trente jours suivant le dépôt de
l’avis d’intention;
b) durant les trente jours suivant le dépôt de
la proposition, si aucun avis d’intention n’a
été déposé aux termes de l’article 50.4 à son
égard;
(c) for any period specified in the order, if
notice of the application has been given to the
secured creditors likely to be affected by the
security or charge.
c) durant la période précisée dans l’ordonnance, si un préavis de la demande a été
donné aux créanciers garantis qui seront
vraisemblablement touchés par la charge ou
sûreté.
Rank
(2) The court may specify in the order that
the security or charge ranks in priority over the
claim of any secured creditor of the debtor.
(2) Il peut préciser, dans l’ordonnance, que la
charge ou sûreté a priorité sur toute réclamation
des créanciers garantis du débiteur.
Priorité
Other orders
(3) The court may, in the order, specify that
the security or charge ranks in priority over any
security or charge arising from a previous order
made under subsection (1) only with the consent
of the person in whose favour the previous order
was made.
(3) Il peut également y préciser que la charge
ou sûreté n’a priorité sur toute autre charge ou
sûreté grevant les biens du débiteur au titre
d’une ordonnance déjà rendue en vertu du
paragraphe (1) que sur consentement de la
personne en faveur de qui cette ordonnance a
été rendue.
Autres
ordonnances
Factors to be
considered
(4) In deciding whether to make the order,
the court must consider, among other things,
(4) Pour décider s’il rend l’ordonnance, le
tribunal prend en considération, entre autres, les
facteurs suivants :
Facteurs à
prendre en
considération
32
C. 47
Wage Earner Protection, Bankruptcy and Insolvency and Companies’ Creditors
Arrangement
(a) the period the debtor is expected to be
subject to proceedings under this Act;
(b) how the debtor’s business and financial
affairs are to be governed during the
proceedings;
(c) whether the debtor’s management has the
confidence of its major creditors;
(d) whether the loan agreement will enhance
the debtor’s prospects as a going concern if
the proposal is approved;
(e) the nature and value of the debtor’s
property;
(f) whether any creditor will be materially
prejudiced as a result of the debtor’s
continued operations; and
(g) if notice of the application was given to
the secured creditors, whether the debtor has
provided a cash-flow statement for the period
ending 120 days after the making of the
application for the order.
Limitation
regarding vote
on a proposal
53-54 ELIZ. II
a) la durée prévue des procédures intentées à
l’égard du débiteur sous le régime de la
présente loi;
b) la façon dont les affaires financières et
autres du débiteur seront menées au cours de
ces procédures;
c) la question de savoir si ses dirigeants ont
la confiance de ses créanciers les plus
importants;
d) la question de savoir si le prêt permettra
d’accroître ses chances de survie en cas
d’acceptation de la proposition;
e) la nature et la valeur de ses biens;
f) la question de savoir si la poursuite de son
exploitation causera un préjudice sérieux à
l’un ou l’autre de ses créanciers;
g) dans le cas où un préavis de la demande a
été donné aux créanciers garantis, la question
de savoir si le débiteur a fourni l’état de
l’évolution de l’encaisse et si celui-ci couvre
les cent vingt jours suivant la présentation de
la demande.
37. (1) Subparagraph 54(2)(a)(i) of the
Act is replaced by the following:
37. (1) L’alinéa 54(2)a) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
(i) all unsecured creditors, other than a
creditor having a claim against the debtor
arising from the rescission of a purchase or
sale of a share or unit of the debtor — or a
claim for damages arising from the purchase or sale of a share or unit of the
debtor, and
a) tous les créanciers non garantis — autres
que ceux dont la réclamation à l’égard du
débiteur découle de l’annulation de l’achat ou
de la vente d’une action ou d’une participation au capital du débiteur ou porte sur des
dommages découlant d’un tel achat ou d’une
telle vente —, ainsi que les créanciers
garantis dont les réclamations garanties ont
fait l’objet de la proposition, ont le droit de
voter s’ils ont prouvé leurs réclamations;
(2) Section 54 of the Act is amended by
adding the following after subsection (4):
(2) L’article 54 de la même loi est modifié
par adjonction, après le paragraphe (4), de ce
qui suit :
(5) Unless the court orders otherwise, a vote
on a proposal may not be held until all
disallowances of claims that could have an
impact on the outcome of the vote have been
dealt with by the court or until all appeal periods
have elapsed.
(5) Sauf ordonnance contraire du tribunal, le
vote sur la proposition ne peut être tenu avant
que le tribunal ait statué sur les décisions de
rejeter telles des réclamations susceptibles
d’avoir une incidence sur le résultat du vote
ou avant l’expiration de tous les délais d’appel
de ces décisions.
Absence de vote
2004-2005
Claims acquired
after filing of
notice of
intention or
proposal
Protection des salariés, Faillite et insolvabilité et Arrangements avec les créanciers des
compagnies
ch. 47
(6) No person is entitled to vote on a claim
acquired after the filing of a notice of intention
in respect of a debtor or, if no such notice was
filed, after the filing of a proposal in respect of
the debtor, unless the entire claim is acquired.
(6) Personne n’a droit de voter du chef d’une
réclamation acquise après le dépôt de l’avis
d’intention à l’égard d’un débiteur ou, en
l’absence d’un tel avis, après le dépôt d’une
proposition, à moins que la réclamation n’ait été
acquise en entier.
38. Paragraph 57(b) of the Act is replaced
by the following:
38. L’alinéa 57b) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
(b) the trustee shall, without delay, file with
the official receiver, in the prescribed form, a
report of the deemed assignment;
b) le syndic en fait immédiatement rapport,
en la forme prescrite, au séquestre officiel;
(b.1) the official receiver shall issue a
certificate of assignment, in the prescribed
form, which has the same effect for the
purposes of this Act as an assignment filed
under section 49; and
Proposals by
employers —
prescribed
pension plans
33
Créance obtenue
après le dépôt
d’un avis
d’intention ou
d’une
proposition
b.1) le séquestre officiel délivre, en la forme
prescrite, un certificat de cession ayant, pour
l’application de la présente loi, le même effet
qu’une cession déposée en conformité avec
l’article 49;
39. (1) Paragraph 60(1.3)(a) of the Act is
replaced by the following:
39. (1) L’alinéa 60(1.3)a) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
(a) it provides for payment to the employees
and former employees, immediately after
court approval of the proposal, of amounts
at least equal to the amounts that they would
be qualified to receive under paragraph
136(1)(d) if the employer became bankrupt
on the date of the filing of the notice of
intention, or proposal if no notice of intention
was filed, as well as wages, salaries,
commissions or compensation for services
rendered after that date and before the court
approval of the proposal, together with, in the
case of travelling salespersons, disbursements
properly incurred by them in and about the
bankrupt’s business during the same period;
and
a) celle-ci prévoit que sera effectué le
paiement aux employés — actuels et anciens
—, dès son approbation, de sommes égales
ou supérieures, d’une part, à celles qu’ils
seraient en droit de recevoir en application de
l’alinéa 136(1)d) si l’employeur avait fait
faillite à la date du dépôt de l’avis d’intention
ou, à défaut, de la proposition et, d’autre part,
au montant des gages, salaires, commissions
ou rémunérations pour services fournis entre
cette date et celle de son approbation, y
compris les sommes que le voyageur de
commerce a régulièrement déboursées dans
l’entreprise du failli ou relativement à celle-ci
entre ces dates;
(2) Section 60 of the Act is amended by
adding the following after subsection (1.4):
(2) L’article 60 de la même loi est modifié
par adjonction, après le paragraphe (1.4), de
ce qui suit :
(1.5) No proposal in respect of an employer
who participates in a prescribed pension plan for
the benefit of its employees shall be approved
by the court unless
(1.5) Le tribunal ne peut approuver la
proposition visant un employeur qui participe
à un régime de pension prescrit institué pour ses
employés que si, à la fois :
(a) the proposal provides for payment of the
following amounts that are unpaid to the fund
established for the purpose of the pension
plan:
a) la proposition prévoit que seront effectués
des paiements correspondant au total des
sommes ci-après qui n’ont pas été versées au
fonds établi dans le cadre du régime de
pension :
Propositions
d’employeurs —
régime de
pension
34
C. 47
Wage Earner Protection, Bankruptcy and Insolvency and Companies’ Creditors
Arrangement
(i) an amount equal to the sum of all
amounts that were deducted from the
employees’ remuneration for payment to
the fund,
(ii) if the prescribed pension plan is
regulated by an Act of Parliament,
(A) an amount equal to the normal cost,
within the meaning of subsection 2(1) of
the Pension Benefits Standards Regulations, 1985, that was required to be paid
by the employer to the fund, and
(B) an amount equal to the sum of all
amounts that were required to be paid by
the employer to the fund under a defined
contribution provision, within the meaning of subsection 2(1) of the Pension
Benefits Standards Act, 1985; and
(iii) in the case of any other prescribed
pension plan,
(A) an amount equal to the amount that
would be the normal cost, within the
meaning of subsection 2(1) of the
Pension Benefits Standards Regulations,
1985, that the employer would be
required to pay to the fund if the
prescribed plan were regulated by an
Act of Parliament, and
(B) an amount equal to the sum of all
amounts that would have been required
to be paid by the employer to the fund
under a defined contribution provision,
within the meaning of subsection 2(1) of
the Pension Benefits Standards Act,
1985, if the prescribed plan were
regulated by an Act of Parliament; and
53-54 ELIZ. II
(i) les sommes qui ont été déduites de la
rémunération des employés pour versement au fonds,
(ii) dans le cas d’un régime de pension
prescrit régi par une loi fédérale :
(A) les coûts normaux, au sens du
paragraphe 2(1) du Règlement de 1985
sur les normes de prestation de pension,
que l’employeur est tenu de verser au
fonds,
(B) les sommes que l’employeur est
tenu de verser au fonds au titre de toute
disposition à cotisations déterminées au
sens du paragraphe 2(1) de la Loi de
1985 sur les normes de prestation de
pension,
(iii) dans le cas de tout autre régime de
pension prescrit :
(A) la somme égale aux coûts normaux,
au sens du paragraphe 2(1) du Règlement de 1985 sur les normes de
prestation de pension, que l’employeur
serait tenu de verser au fonds si le
régime était régi par une loi fédérale,
(B) la somme égale au total des sommes
que l’employeur serait tenu de verser au
fonds au titre de toute disposition à
cotisations déterminées au sens du
paragraphe 2(1) de la Loi de 1985 sur
les normes de prestation de pension si le
régime était régi par une loi fédérale;
b) il est convaincu que l’employeur est en
mesure d’effectuer, et effectuera, les paiements prévus à l’alinéa a).
(b) the court is satisfied that the employer
can and will make the payments as required
under paragraph (a).
Non-application
of subsection
(1.5)
(1.6) Despite subsection (1.5), the court may
approve a proposal that does not allow for the
payment of the amounts referred to in that
subsection if it is satisfied that the relevant
parties have entered into an agreement, approved by the relevant pension regulator,
respecting the payment of those amounts.
(1.6) Par dérogation au paragraphe (1.5), le
tribunal peut approuver la proposition qui ne
prévoit pas le versement des sommes mentionnées à ce paragraphe s’il est convaincu que les
parties en cause ont conclu un accord sur les
sommes à verser et que l’autorité administrative
responsable du régime de pension a consenti à
l’accord.
Non-application
du paragraphe
(1.5)
2004-2005
Protection des salariés, Faillite et insolvabilité et Arrangements avec les créanciers des
compagnies
ch. 47
40. Paragraph 61(2)(b) of the Act is
replaced by the following:
40. L’alinéa 61(2)b) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
(b) the trustee shall, without delay, file with
the official receiver, in the prescribed form, a
report of the deemed assignment;
b) le syndic en fait immédiatement rapport,
en la forme prescrite, au séquestre officiel;
(b.1) the official receiver shall issue a
certificate of assignment, in the prescribed
form, which has the same effect for the
purposes of this Act as an assignment filed
under section 49; and
Filing of
proposal
On whom
approval binding
When insolvent
person is
released from
debt
Removal of
directors
35
b.1) le séquestre officiel délivre, en la forme
prescrite, un certificat de cession ayant, pour
l’application de la présente loi, le même effet
qu’une cession déposée en conformité avec
l’article 49;
41. (1) Subsection 62(1) of the Act is
replaced by the following:
41. (1) Le paragraphe 62(1) de la même
loi est remplacé par ce qui suit :
62. (1) If a proposal is made in respect of an
insolvent person, the trustee shall file with the
official receiver a copy of the proposal and the
prescribed statement of affairs.
62. (1) Le syndic dépose, auprès du séquestre officiel, une copie de toute proposition visant
une personne insolvable ainsi que du bilan
prescrit.
(2) Subsection 62(2) of the Act is replaced
by the following:
(2) Le paragraphe 62(2) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
(2) Subject to subsection (2.1), a proposal
accepted by the creditors and approved by the
court is binding on creditors in respect of
(2) Une fois acceptée par les créanciers et
approuvée par le tribunal, la proposition lie ces
derniers relativement :
(a) all unsecured claims; and
a) à toutes les réclamations non garanties;
(b) the secured claims in respect of which the
proposal was made and that were in classes in
which the secured creditors voted for the
acceptance of the proposal by a majority in
number and two thirds in value of the secured
creditors present, or represented by a proxyholder, at the meeting and voting on the
resolution to accept the proposal.
b) aux réclamations garanties qui en faisaient
l’objet et dont les créanciers ont voté, par
catégorie, en faveur de l’acceptation par une
majorité en nombre et une majorité des deux
tiers en valeur des créanciers garantis présents
personnellement ou représentés par fondé de
pouvoir à l’assemblée et votant sur la
résolution proposant son acceptation.
(2.1) A proposal accepted by the creditors
and approved by the court does not release the
insolvent person from any particular debt or
liability referred to in subsection 178(1) unless
the proposal explicitly provides for the compromise of that debt or liability and the creditor in
relation to that debt or liability has assented to
the proposal.
(2.1) Toutefois, l’acceptation d’une proposition par les créanciers et son approbation par le
tribunal ne libère la personne insolvable d’une
dette ou d’un engagement visés au paragraphe
178(1) que si la proposition prévoit expressément une transaction sur cette dette ou cet
engagement et que le créancier intéressé a
accepté la proposition.
42. The Act is amended by adding the
following after section 63:
42. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 63, de ce qui suit :
64. (1) The court may, on the application of
any person interested in the matter, make an
order removing from office any director of a
debtor in respect of whom a notice of intention
has been filed under section 50.4 or a proposal
64. (1) Sur demande d’un intéressé, le
tribunal peut, par ordonnance, révoquer tout
administrateur d’un débiteur à l’égard duquel a
été déposé un avis d’intention aux termes de
l’article 50.4 ou une proposition aux termes du
Dépôt d’une
proposition
Personnes liées
par l’approbation
Cas où la
personne
insolvable est
libérée d’une
dette
Révocation des
administrateurs
36
C. 47
Wage Earner Protection, Bankruptcy and Insolvency and Companies’ Creditors
Arrangement
53-54 ELIZ. II
has been filed under subsection 62(1) if the
court is satisfied that the director is unreasonably impairing or is likely to unreasonably
impair the possibility of a viable proposal being
made in respect of the debtor or is acting or is
likely to act inappropriately as a director in the
circumstances.
paragraphe 62(1) s’il est convaincu que l’administrateur, sans raisons valables, compromet ou
compromettra vraisemblablement la possibilité
de faire une proposition viable ou agit ou agira
vraisemblablement de façon inacceptable dans
les circonstances.
Filling vacancy
(2) The court may, by order, fill any vacancy
created under subsection (1).
(2) Le tribunal peut, par ordonnance, combler toute vacance découlant de la révocation.
Vacances
Security or
charge relating
to director’s
indemnification
64.1 (1) The court may, on the application
of a person in respect of whom a notice of
intention has been filed under section 50.4 or a
proposal has been filed under subsection 62(1),
make an order declaring that the assets of the
person are subject to a security or charge, in an
amount that the court considers appropriate, in
favour of any director or officer of the person to
indemnify the director or officer against obligations and liabilities that he or she may incur as a
director or an officer of the person after the
filing of the notice of intention or the proposal,
as the case may be.
64.1 (1) Sur demande de la personne à
l’égard de laquelle a été déposé un avis
d’intention aux termes de l’article 50.4 ou une
proposition aux termes du paragraphe 62(1), le
tribunal peut, par ordonnance, déclarer que les
biens de celle-ci sont grevés d’une charge ou
sûreté — au montant qu’il estime indiqué — en
faveur d’un ou plusieurs de ses administrateurs
ou dirigeants pour l’exécution des obligations
qu’ils peuvent contracter en cette qualité après
le dépôt de l’avis d’intention ou de la
proposition.
Biens grevés
d’une charge ou
sûreté pour
indemniser
l’administrateur
Rank
(2) The court may specify in the order that
the security or charge ranks in priority over the
claim of any secured creditor of the person.
(2) Il peut préciser, dans l’ordonnance, que la
charge ou sûreté a priorité sur toute réclamation
des créanciers garantis de la personne.
Priorité
Restriction —
indemnification
insurance
(3) The court shall not make the order if in its
opinion the person could obtain adequate
indemnification insurance for the director or
officer at a reasonable cost.
(3) Il ne peut toutefois rendre une telle
ordonnance s’il estime que la personne peut
souscrire, à un coût qu’il juge juste, à une
assurance permettant d’indemniser adéquatement les administrateurs ou dirigeants.
Restriction —
assurance
Declaration in
cases of gross
negligence, etc.
(4) The court shall make an order declaring
that the security or charge does not apply in
respect of a specific obligation or liability
incurred by a director or an officer if it is of
the opinion that the obligation or liability was
incurred as a result of the director’s or officer’s
gross negligence or wilful misconduct or, in the
Province of Quebec, the director’s gross or
intentional fault.
(4) Il déclare, dans l’ordonnance, que la
charge ou sûreté ne couvre pas les obligations
que l’administrateur ou le dirigeant assume,
selon lui, par suite de sa négligence grave ou de
son inconduite délibérée ou, dans la province de
Québec, par sa faute lourde ou intentionnelle.
Déclaration en
cas de
négligence grave
Court may order
security or
charge to cover
certain costs
64.2 (1) The court may make an order
declaring that property of a person, other than
an individual, in respect of whom a notice of
intention has been filed under section 50.4 or a
proposal has been filed under subsection 62(1)
is subject to a security or charge, in an amount
that the court considers appropriate, in respect
of
64.2 (1) Le tribunal peut, par ordonnance,
déclarer que les biens de la personne autre
qu’une personne physique, à l’égard de laquelle
a été déposé un avis d’intention aux termes de
l’article 50.4 ou une proposition aux termes du
paragraphe 62(1), sont grevés d’une charge ou
sûreté — au montant qu’il estime indiqué —
pour couvrir :
Biens grevés
d’une charge ou
sûreté pour
couvrir certains
frais
2004-2005
Protection des salariés, Faillite et insolvabilité et Arrangements avec les créanciers des
compagnies
ch. 47
(a) the costs of the interim receiver, the
receiver-manager and the trustee, including
their legal costs;
a) les frais de justice et autres engagés par le
séquestre intérimaire, le séquestre-gérant ou
le syndic;
(b) the person’s costs incurred in relation to
the remuneration and expenses of any
financial, legal or other experts engaged by
the person for the purpose of any proceedings
under this Division; and
b) ceux engagés par la personne relativement
à la rémunération et aux frais des experts,
notamment des conseillers financiers ou
juridiques, dont il a retenu les services dans
le cadre des procédures intentées sous le
régime de la présente section;
(c) the costs of any interested party incurred
in relation to the remuneration and expenses
of any financial, legal or other experts
engaged by the party, if the court is satisfied
that the incurring of those costs is necessary
for the effective participation of the interested
party in the proceedings under this Division
in relation to the person.
Rank
Certain rights
limited
c) ceux engagés pour la même raison par tout
intéressé, si à son avis, il était nécessaire qu’il
les engage pour participer pleinement aux
procédures intentées sous le régime de la
présente section relativement à la personne.
(2) The court may specify in the order that
the security or charge ranks in priority over the
claim of any secured creditor of the person.
(2) Il peut préciser, dans l’ordonnance, que la
charge ou sûreté a priorité sur toute réclamation
des créanciers garantis de la personne.
43. (1) The portion of subsection 65.1(1)
of the Act before paragraph (a) is replaced by
the following:
43. (1) Le paragraphe 65.1(1) de la même
loi est remplacé par ce qui suit :
65.1 (1) If a notice of intention or a proposal
has been filed in respect of an insolvent person,
no person may terminate or amend any agreement, including a security agreement, with the
insolvent person, or claim an accelerated
payment, or a forfeiture of the term, under any
agreement, including a security agreement, with
the insolvent person, by reason only that
65.1 (1) En cas de dépôt d’un avis d’intention ou d’une proposition à l’égard d’une
personne insolvable, il est interdit de résilier
ou de modifier un contrat — notamment de
garantie — conclu avec cette personne ou de se
prévaloir d’une clause de déchéance du terme
figurant dans un tel contrat, au seul motif que la
personne en question est insolvable ou qu’un
avis d’intention ou une proposition a été déposé
à son égard.
(2) Subsection 65.1(4) of the Act is
amended by striking out the word “or” at
the end of paragraph (a), by adding the word
“or” at the end of paragraph (b) and by
adding the following after paragraph (b):
(2) Le paragraphe 65.1(4) de la même loi
est modifié par adjonction, après l’alinéa b),
de ce qui suit :
(c) as preventing a lessor of aircraft objects
under an agreement with the insolvent person
from taking possession of the aircraft objects
c) d’empêcher le bailleur d’un bien aéronautique au titre d’un contrat conclu avec la
personne insolvable de prendre possession du
bien :
(i) if, after the commencement of proceedings under this Act, the insolvent person
defaults in protecting or maintaining the
aircraft objects in accordance with the
agreement,
37
(i) si, après l’introduction d’une procédure
au titre de la présente loi, la personne
manque à l’obligation prévue au contrat de
préserver ou d’entretenir le bien,
Priorité
Limitation de
certains droits
38
Disclaimer or
resiliation of
agreements
C. 47
Wage Earner Protection, Bankruptcy and Insolvency and Companies’ Creditors
Arrangement
53-54 ELIZ. II
(ii) 60 days after the commencement of
proceedings under this Act unless, during
that period, the insolvent person
(ii) si, à l’expiration d’un délai de soixante
jours suivant l’introduction d’une procédure au titre de la présente loi :
(A) remedied the default of every other
obligation under the agreement, other
than a default constituted by the commencement of proceedings under this
Act or the breach of a provision in the
agreement relating to the insolvent
person’s financial condition,
(A) elle n’a pas remédié aux manquements aux autres obligations prévues au
contrat, exception faite du manquement
résultant de l’introduction d’une telle
procédure ou de la contravention d’une
stipulation du contrat relative à sa
situation financière,
(B) agreed to perform the obligations
under the agreement, other than an
obligation not to become insolvent or
an obligation relating to the insolvent
person’s financial condition, until the
day on which proceedings under this Act
end, and
(B) elle ne s’est pas engagée à se
conformer jusqu’à la date de conclusion
des procédures à toutes les obligations
qui sont prévues au contrat, sauf l’obligation de ne pas devenir insolvable ou
toute autre obligation relative à sa
situation financière,
(C) agreed to perform all the obligations
arising under the agreement after the
proceedings under this Act end, or
(C) elle ne s’est pas engagée à se
conformer après cette date à toutes les
obligations prévues au contrat,
(iii) if, during the period that begins on the
expiry of the 60-day period and ends on
the day on which proceedings under this
Act end, the insolvent person defaults in
performing an obligation under the agreement, other than an obligation not to
become insolvent or an obligation relating
to the insolvent person’s financial condition.
(iii) si, pendant la période commençant à
l’expiration du délai de soixante jours et se
terminant à la date de conclusion des
procédures intentées au titre de la présente
loi, elle manque à l’une des obligations
prévues au contrat, sauf l’obligation de ne
pas devenir insolvable ou toute autre
obligation relative à sa situation financière.
44. The Act is amended by adding the
following after section 65.1:
44. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 65.1, de ce qui suit :
65.11 (1) A debtor, other than an individual,
in respect of whom a notice of intention has
been filed under section 50.4 or a proposal has
been filed under subsection 62(1) may, subject
to subsection (3), disclaim or resiliate any
agreement to which the debtor is a party on
the date the notice of intention or the proposal
was filed by giving 30 days notice to the other
parties to the agreement in the prescribed
manner.
65.11 (1) Le débiteur autre qu’une personne
physique, à l’égard duquel a été déposé un avis
d’intention aux termes de l’article 50.4 ou une
proposition aux termes du paragraphe 62(1),
peut, sous réserve du paragraphe (3), résilier
tout contrat auquel il est partie à la date du dépôt
de l’avis ou de la proposition sur préavis de
trente jours donné de la manière prescrite aux
autres parties au contrat.
Résiliation de
contrats
(2) Subsection (1) does not apply in respect
(2) Le paragraphe (1) ne s’applique pas aux
contrats suivants :
Exceptions
(a) an eligible financial contract within the
meaning of subsection 65.1(8);
a) les contrats financiers admissibles au sens
du paragraphe 65.1(8);
(b) a lease referred to in subsection 65.2(1);
b) les baux visés au paragraphe 65.2(1);
Exceptions
of
2004-2005
Protection des salariés, Faillite et insolvabilité et Arrangements avec les créanciers des
compagnies
ch. 47
39
(c) a collective agreement;
c) les conventions collectives;
(d) a financing agreement if the debtor is the
borrower; and
d) les accords de financement au titre
desquels le débiteur est l’emprunteur;
(e) a lease of real property or an immovable
if the debtor is the lessor.
e) les baux d’immeubles ou de biens réels au
titre desquels le débiteur est le locateur.
Party may
challenge
(3) Within 15 days after being given notice
of the disclaimer or resiliation, a party to the
agreement may apply to the court for a
declaration that subsection (1) does not apply
in respect of the agreement, and the court, on
notice to any parties that it may direct, shall,
subject to subsection (4), make that declaration.
(3) Sur demande de toute partie au contrat,
faite dans les quinze jours suivant le préavis, et
sur préavis aux parties qu’il estime indiqué
d’informer, le tribunal déclare le paragraphe (1)
inapplicable au contrat en question.
Contestation
Circumstances
for not making
declaration
(4) No declaration under subsection (3) shall
be made if the court is satisfied that a viable
proposal could not be made in respect of the
debtor without the disclaimer or resiliation of
the agreement and all other agreements that the
debtor has disclaimed or resiliated under subsection (1) or 65.2(1).
(4) Le tribunal ne peut prononcer la déclaration s’il est convaincu que, sans la résiliation du
contrat et de tout autre contrat résilié en
application des paragraphes (1) ou 65.2(1),
une proposition viable ne pourrait être faite à
l’égard du débiteur.
Réserve
Intellectual
property
(5) If the debtor has, in any agreement,
granted the use of any intellectual property to
a party to the agreement, the disclaimer or
resiliation of the agreement does not affect the
party’s right to use the intellectual property so
long as that party continues to perform its
obligations in relation to the use of the
intellectual property.
(5) Si le débiteur a autorisé par contrat une
personne à utiliser un droit de propriété
intellectuelle, la résiliation du contrat n’empêche pas la personne de l’utiliser à condition
qu’elle respecte ses obligations à cet égard.
Propriété
intellectuelle
Deemed claim of
other party
(6) If an agreement is disclaimed or resiliated, every other party to the agreement is
deemed to have a claim for damages as an
unsecured creditor.
(6) En cas de résiliation du contrat, toute
partie à celui-ci est réputée avoir une réclamation pour dommages à titre de créancier non
garanti.
Réclamation
présumée des
autres parties au
contrat
Application for
authorization to
serve a notice to
bargain
65.12 (1) An insolvent person in respect of
whom a notice of intention is filed under section
50.4 or a proposal is filed under subsection
62(1) who is a party to a collective agreement
and who is unable to reach a voluntary
agreement with the bargaining agent to revise
any of its provisions may, on giving five days
notice to the bargaining agent, apply to the court
for an order authorizing the insolvent person to
serve a notice to bargain under the laws of the
jurisdiction governing collective bargaining
between the insolvent person and the bargaining
agent.
65.12 (1) Si la personne insolvable à l’égard
de laquelle a été déposé un avis d’intention aux
termes de l’article 50.4 ou une proposition aux
termes du paragraphe 62(1) est partie à une
convention collective à titre d’employeur et
qu’elle ne peut s’entendre librement avec
l’agent négociateur sur la révision de tout ou
partie de la convention collective, elle peut, sur
préavis de cinq jours à l’agent négociateur,
demander au tribunal de l’autoriser, par ordonnance, à transmettre à l’agent négociateur un
avis de négociations collectives en vue de la
révision de la convention collective conformément aux règles de droit applicables aux
négociations entre les parties.
Demande pour
que le tribunal
autorise l’avis de
négociations
collectives
Wage Earner Protection, Bankruptcy and Insolvency and Companies’ Creditors
Arrangement
40
C. 47
Conditions for
issuance of order
(2) The court may issue the order only if it is
satisfied that
(2) Le tribunal ne rend l’ordonnance que s’il
est convaincu que, à la fois :
(a) the insolvent person would not be able to
make a viable proposal, taking into account
the terms of the collective agreement;
a) la personne insolvable ne pourrait faire de
proposition viable compte tenu des dispositions de la convention collective;
(b) the insolvent person has made good faith
efforts to renegotiate the provisions of the
collective agreement; and
b) elle a tenté de bonne foi d’en négocier de
nouveau les dispositions;
(c) the failure to issue the order is likely to
result in irreparable damage to the insolvent
person.
53-54 ELIZ. II
Cas où
l’autorisation est
accordée
c) elle subirait vraisemblablement des dommages irréparables s’il ne la rendait pas.
No delay on vote
on proposal
(3) The vote of the creditors in respect of a
proposal may not be delayed solely because the
period provided in the laws of the jurisdiction
governing collective bargaining between the
insolvent person and the bargaining agent has
not expired.
(3) Le vote des créanciers sur la proposition
ne peut être retardé pour la seule raison que le
délai imparti par les règles de droit applicables
aux négociations collectives entre les parties à la
convention collective n’a pas expiré.
Vote sur la
proposition
Claims arising
from revision of
collective
agreement
(4) If the parties to the collective agreement
agree to revise the collective agreement after
proceedings have been commenced under this
Act in respect of the insolvent person, the
bargaining agent that is a party to the agreement
has a claim, as an unsecured creditor, for an
amount equal to the value of concessions
granted by the bargaining agent with respect
to the remaining term of the collective agreement.
(4) Si les parties acceptent de réviser la
convention collective après que des procédures
ont été intentées sous le régime de la présente
loi à l’égard d’une personne insolvable, l’agent
négociateur en cause est réputé avoir une
réclamation à titre de créancier non garanti pour
une somme équivalant à la valeur des concessions accordées pour la période non écoulée de
la convention.
Réclamation
consécutive à la
révision
Order to disclose
information
(5) On the application of the bargaining
agent and on notice to the person to whom the
application relates, the court may, subject to any
terms and conditions it specifies, make an order
requiring the person to make available to the
bargaining agent any information specified by
the court in the person’s possession or control
that relates to the insolvent person’s business or
financial affairs and that is relevant to the
collective bargaining between the insolvent
person and the bargaining agent. The court
may make the order only after the insolvent
person has been authorized to serve a notice to
bargain under subsection (1).
(5) Sur demande de l’agent négociateur
partie à la convention collective et sur avis
aux personnes intéressées, le tribunal peut
ordonner à celles-ci de communiquer au demandeur, aux conditions qu’il précise, tous
renseignements qu’elles ont en leur possession
ou à leur disposition — sur les affaires et la
situation financière de la personne insolvable —
qui ont un intérêt pour les négociations
collectives. Le tribunal ne peut rendre l’ordonnance qu’après l’envoi à l’agent négociateur de
l’avis de négociations collectives visé au
paragraphe (1).
Ordonnance
visant la
communication
de
renseignements
Unrevised
collective
agreements
remain in force
(6) For
agreement
bargaining
remains in
(6) Il est entendu que toute convention
collective que la personne insolvable et l’agent
négociateur n’ont pas convenu de réviser
demeure en vigueur.
Maintien en
vigueur des
conventions
collectives
greater certainty, any collective
that the insolvent person and the
agent have not agreed to revise
force.
2004-2005
Protection des salariés, Faillite et insolvabilité et Arrangements avec les créanciers des
compagnies
ch. 47
41
Parties
(7) For the purpose of this section, the parties
to a collective agreement are the insolvent
person and the bargaining agent who are bound
by the collective agreement.
(7) Pour l’application du présent article, les
parties à la convention collective sont la
personne insolvable et l’agent négociateur liés
par elle.
Parties
Restriction on
disposal of
certain assets
65.13 (1) An insolvent person, other than an
individual, in respect of whom a notice of
intention is filed under section 50.4 or a
proposal is filed under subsection 62(1) may
not sell or otherwise dispose of assets outside
the ordinary course of business unless authorized to do so by a court.
65.13 (1) Il est interdit à la personne insolvable, autre qu’une personne physique, à
l’égard de laquelle a été déposé un avis
d’intention aux termes de l’article 50.4 ou une
proposition aux termes du paragraphe 62(1) de
disposer — notamment par vente — d’éléments
d’actif hors du cours ordinaire des affaires sans
l’autorisation du tribunal.
Restriction à la
disposition de
certains actifs
Notice to
secured creditors
(2) An insolvent person who applies to the
court for the authorization must give notice of
the application to all secured creditors who are
likely to be affected by the proposed sale or
disposal of the assets to which the application
relates.
(2) La personne qui demande l’autorisation
au tribunal en avise les créanciers garantis qui
peuvent vraisemblablement être touchés par le
projet de disposition.
Avis aux
créanciers
garantis
Factors to be
considered
(3) In deciding whether to grant the authorization, the court must consider, among other
things,
(3) Pour décider s’il doit accorder l’autorisation, le tribunal prend en considération, entre
autres, les facteurs suivants :
Facteurs à
prendre en
considération
(a) whether the process leading to the
proposed sale or disposal of the assets was
reasonable in the circumstances;
a) la justification des circonstances ayant
mené au projet de disposition;
(b) whether the trustee approved the process
leading to the proposed sale or disposal of the
assets;
c) le dépôt par celui-ci d’un rapport précisant
que, à son avis, la disposition des éléments
d’actif permettra le dépôt d’une proposition
viable plus avantageuse pour les créanciers
que si la disposition était faite dans le cadre
de la faillite;
(c) whether the trustee has filed with the
court a report stating that in his or her opinion
the sale or disposal of the assets is necessary
for a viable proposal that will provide a better
result for creditors than if the assets were sold
or disposed of under a bankruptcy;
(d) the extent to which the creditors were
consulted in respect of the proposed sale or
disposal;
(e) the effects of the proposed sale or
disposal on creditors and other interested
parties; and
(f) whether the consideration to be received
for the assets is reasonable and fair, taking
into account the market value of the assets.
b) l’acquiescement du syndic, le cas échéant;
d) la suffisance des consultations menées
auprès des créanciers;
e) les effets du projet de disposition sur les
droits de tout intéressé, notamment les
créanciers;
f) le caractère juste et raisonnable de la
contrepartie reçue pour les éléments d’actif
compte tenu de leur valeur marchande.
Wage Earner Protection, Bankruptcy and Insolvency and Companies’ Creditors
Arrangement
42
C. 47
Additional
factors
(4) In addition to taking the factors referred
to in subsection (3) into account, if the proposed
sale or disposal is to a person who is related to
the insolvent person, the court may grant the
authorization only if it is satisfied that
(4) Si la personne projette de disposer des
éléments d’actif en faveur d’une personne avec
laquelle elle est liée, le tribunal, après avoir pris
ces facteurs en considération, ne peut accorder
l’autorisation que s’il est convaincu :
(a) good faith efforts were made to sell or
dispose of the assets to persons who are not
related to the person proposing to sell or
dispose of them; and
a) d’une part, que les efforts voulus ont été
faits pour disposer des éléments d’actif en
faveur d’une personne qui n’est pas liée à la
personne insolvable;
(b) the consideration to be received is superior to the consideration that would be
received under all other offers actually
received in respect of the assets.
b) d’autre part, que la contrepartie à recevoir
pour les éléments d’actif est supérieure à celle
qui découlerait des autres offres reçues à
l’égard de ceux-ci.
Related persons
(5) For the purpose of subsection (4), a
person who is related to the insolvent person
includes a person who controls the insolvent
person, a director or an officer of the insolvent
person and a person who is related to a director
or an officer of the insolvent person.
(5) Pour l’application du paragraphe (4), sont
considérés comme liés à la personne insolvable
le dirigeant et l’administrateur de celle-ci, la
personne qui la contrôle et la personne liée à un
tel dirigeant ou administrateur.
Personnes liées
Direction that
assets may be
disposed of free
of charges, etc.
(6) In granting an authorization for the sale
or disposal of assets, the court may order that
the assets may be sold or disposed of free and
clear of any security, charge or other restriction,
but if it so orders, it shall also order that the
proceeds realized from the sale or disposal of
the assets are subject to a security, charge or
other restriction in favour of the creditors whose
security, charges or other restrictions are
affected by the order.
(6) Lorsqu’il autorise la disposition des
éléments d’actif, le tribunal ne peut ordonner
la purge des charges ou sûretés ou autres
restrictions qui grèvent les éléments d’actif
que si le produit de la disposition est lui-même
assujetti à une charge, sûreté ou autre restriction
en faveur des créanciers touchés par la purge.
Autorisation de
disposer des
actifs en les
libérant de
restrictions
45. Section 66 of the Act is amended by
adding the following after subsection (1):
45. L’article 66 de la même loi est modifié
par adjonction, après le paragraphe (1), de ce
qui suit :
Assignments
(1.1) For the purposes of subsection (1), in
deciding whether to make an assignment under
subsection 84.1(1), the court must, in addition to
the factors referred to in subsection 84.1(4), also
consider whether the insolvent person would
not be able to make a viable proposal without
the assignment.
(1.1) Pour l’application du paragraphe (1), le
tribunal, pour décider s’il doit céder les droits et
obligations en vertu du paragraphe 84.1(1),
prend en considération, en plus des facteurs
visés au paragraphe 84.1(4), la question de
savoir si, sans la cession, la personne insolvable
ne pourrait faire de proposition viable.
Cession
Final statement
of receipts and
disbursements
(1.2) For the purposes of subsection (1), the
trustee is to prepare the final statement of
receipts and disbursements referred to in section
151 without delay after
(1.2) Pour l’application du paragraphe (1), le
syndic prépare l’état définitif des recettes et des
débours visé à l’article 151 sans délai après :
État définitif des
recettes et des
débours
(a) the debtor files or is deemed to have filed
an assignment;
a) le dépôt — effectif ou présumé — par le
débiteur d’une cession de ses biens;
53-54 ELIZ. II
Autres facteurs
2004-2005
Protection des salariés, Faillite et insolvabilité et Arrangements avec les créanciers des
compagnies
ch. 47
(b) the trustee informs the creditors and the
official receiver of a default made in the
performance of any provision in a proposal;
or
(c) the trustee gives the certificate referred to
in section 65.3 in respect of the proposal.
Examination by
official receiver
“consumer
debtor”
« débiteur
consommateur »
Restriction
43
b) avoir informé les créanciers et le séquestre
officiel qu’il y a défaut d’exécution d’une des
dispositions de la proposition;
c) avoir remis le certificat prévu à l’article
65.3 relativement à la proposition.
(1.3) For the purposes of subsection (1), the
examination under oath by the official receiver
under subsection 161(1) is to be held, on the
attendance of the person who has filed a notice
of intention under section 50.4 or a proposal,
before the proposal is approved by the court or
the person becomes bankrupt.
(1.3) Pour l’application du paragraphe (1),
l’interrogatoire prévu au paragraphe 161(1) a
lieu lorsque la personne qui a déposé un avis
d’intention aux termes de l’article 50.4 ou une
proposition se présente devant le séquestre
officiel, avant l’approbation de la proposition
par le tribunal ou sa mise en faillite.
46. The definition “consumer debtor” in
section 66.11 of the Act is replaced by the
following:
46. La définition de « débiteur consommateur », à l’article 66.11 de la même loi, est
remplacée par ce qui suit :
“consumer debtor” means an individual who is
bankrupt or insolvent and whose aggregate
debts, excluding any debts secured by the
individual’s principal residence, are not more
than $250,000 or any other prescribed amount;
« débiteur consommateur » Personne physique
qui est un failli ou est insolvable et dont la
somme des dettes, à l’exclusion de celles qui
sont garanties par sa résidence principale,
n’excède pas deux cent cinquante mille dollars
ou tout autre montant prescrit.
47. Subsection 66.12(2) of the English
version of the Act is replaced by the
following:
47. Le paragraphe 66.12(2) de la version
anglaise de la même loi est remplacé par ce
qui suit :
(2) A consumer debtor who has filed a notice
of intention or a proposal under Division I may
not make a consumer proposal until the trustee
appointed in respect of the notice of intention or
proposal under Division I has been discharged.
(2) A consumer debtor who has filed a notice
of intention or a proposal under Division I may
not make a consumer proposal until the trustee
appointed in respect of the notice of intention or
proposal under Division I has been discharged.
48. Paragraph 66.13(2)(d) of the Act is
replaced by the following:
48. L’alinéa 66.13(2)d) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
(d) subject to subsection (3), file with the
official receiver a copy of the consumer
proposal, signed by the consumer debtor, and
the prescribed statement of affairs.
d) sous réserve du paragraphe (3), de déposer
auprès du séquestre officiel une copie de la
proposition, signée par le débiteur consommateur, et une copie du bilan prescrit de ce
dernier.
49. (1) Paragraph 66.14(a) of the Act is
amended by adding the word “and” at the
end of subparagraph (ii) and by repealing
subparagraph (iii).
49. (1) Le sous-alinéa 66.14a)(iii) de la
même loi est abrogé.
(2) Subparagraph 66.14(b)(i) of the Act is
replaced by the following:
(2) Le sous-alinéa 66.14b)(i) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
Interrogatoire
par le séquestre
officiel
« débiteur
consommateur »
“consumer
debtor”
Restriction
44
Effect of assent
or dissent
On whom
approval binding
When consumer
debtor is
released from
debt
Deemed
annulment —
default of
payment
C. 47
Wage Earner Protection, Bankruptcy and Insolvency and Companies’ Creditors
Arrangement
(i) a copy of the consumer proposal and a
copy of the statement of affairs referred to
in paragraph 66.13(2)(d),
(i) une copie de la proposition et du bilan
visé à l’alinéa 66.13(2)d),
50. Subsection 66.17(2) of the Act is
replaced by the following:
50. Le paragraphe 66.17(2) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
(2) Unless it is rescinded, any assent or
dissent received by the administrator at or
before a meeting of creditors has effect as if
the creditor had been present and had voted at
the meeting.
(2) À moins qu’elle ne soit annulée par la
suite, l’approbation ou la désapprobation reçue
par l’administrateur avant l’assemblée des
créanciers ou lors de celle-ci a le même effet
que si son auteur avait été présent et avait voté à
l’assemblée.
51. Subsection 66.28(2) of the Act is
replaced by the following:
51. Le paragraphe 66.28(2) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
(2) Subject to subsection (2.1), a consumer
proposal accepted, or deemed accepted, by the
creditors and approved, or deemed approved, by
the court is binding on creditors in respect of
(2) Une fois acceptée — ou présumée telle
— par les créanciers et approuvée — ou
présumée telle — par le tribunal, la proposition
lie ces derniers relativement :
(a) all unsecured claims; and
a) à toutes les réclamations non garanties;
(b) secured claims for which proofs of claim
have been filed in the manner provided for in
sections 124 to 134.
b) aux réclamations garanties pour lesquelles
des preuves de réclamation ont été produites
conformément aux articles 124 à 134.
(2.1) A consumer proposal accepted, or
deemed accepted, by the creditors and approved, or deemed approved, by the court does
not release the consumer debtor from any
particular debt or liability referred to in subsection 178(1) unless the consumer proposal
explicitly provides for the compromise of that
debt or liability and the creditor in relation to
that debt or liability has assented to the
consumer proposal.
(2.1) Toutefois, l’acceptation effective ou
présumée d’une proposition par les créanciers
et son approbation effective ou présumée par le
tribunal ne libère la personne insolvable d’une
dette ou d’un engagement visés au paragraphe
178(1) que si la proposition prévoit expressément une transaction sur cette dette ou cet
engagement et que le créancier intéressé a
accepté la proposition.
52. Section 66.31 of the Act is replaced by
the following:
52. L’article 66.31 de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
66.31 (1) Unless the court has previously
ordered otherwise or unless an amendment to
the consumer proposal has previously been
filed, a consumer proposal is deemed to be
annulled on
66.31 (1) À moins que le tribunal n’en ait
décidé autrement ou qu’une modification de la
proposition n’ait été déposée antérieurement, la
proposition de consommateur est réputée être
annulée :
(a) in the case when payments under the
consumer proposal are to be made monthly or
more frequently, the day on which the
consumer debtor is in default for an amount
that is equal to or more than the amount of
three payments; or
a) dans le cas où les paiements prévus par la
proposition doivent être effectués mensuellement ou plus fréquemment, le jour où le
débiteur est en défaut pour une somme
correspondant à au moins trois de ces
paiements;
53-54 ELIZ. II
Effet
Personnes liées
par l’approbation
Cas où la
personne
insolvable est
libérée d’une
dette
Annulation
présumée —
défaut de
paiement
2004-2005
Protection des salariés, Faillite et insolvabilité et Arrangements avec les créanciers des
compagnies
ch. 47
45
(b) in the case when payments under the
consumer proposal are to be made less
frequently than monthly, the day that is three
months after the day on which the consumer
debtor is in default in respect of any payment.
b) dans le cas où les paiements doivent être
effectués moins fréquemment que mensuellement, à l’expiration d’un délai de trois mois
suivant le jour où le débiteur est en défaut par
rapport à n’importe quel paiement.
Deemed
annulment —
amendment
withdrawn or
refused
(2) If an amendment to a consumer proposal
filed before the deemed annulment of the
consumer proposal under subsection (1) is
withdrawn or refused by the creditors or the
court, the consumer proposal is deemed to be
annulled on the day on which the amendment is
withdrawn or refused.
(2) La proposition est réputée annulée dès le
retrait ou le rejet, par les créanciers ou le
tribunal, de toute modification qui lui est
apportée et déposée avant l’annulation présumée visée au paragraphe (1).
Annulation
présumée —
retrait ou rejet
d’une
modification
Duties of
administrator in
relation to
deemed
annulment
(3) Without delay after a consumer proposal
is deemed to be annulled, the administrator shall
(3) En cas d’annulation présumée de la
proposition, l’administrateur doit, sans délai,
en informer les créanciers et en faire rapport, en
la forme prescrite, au séquestre officiel.
Avis de
l’annulation
présumée
(4) When a consumer proposal made by a
bankrupt is deemed to be annulled,
(4) Sur annulation présumée de la proposition faite par un failli :
(a) the consumer debtor is deemed to have
made an assignment on the date of the
deemed annulment;
a) le débiteur consommateur est réputé avoir
fait cession de ses biens à la date de
l’annulation présumée;
Effets de
l’annulation
présumée de la
proposition faite
par un failli
(b) the trustee who is the administrator of the
consumer proposal shall, within five days
after the deemed annulment, send notice of
the meeting of creditors under section 102, at
which meeting the creditors may by ordinary
resolution, despite section 14, affirm the
appointment of the trustee or appoint another
trustee in lieu of that trustee; and
b) le syndic agissant dans le cadre de la
proposition convoque, dans les cinq jours,
une assemblée des créanciers au titre de
l’article 102, assemblée à laquelle les créanciers peuvent, par résolution ordinaire, malgré l’article 14, confirmer sa nomination ou
lui substituer un autre syndic;
(a) file with the official receiver, in the
prescribed form, a report in relation to the
deemed annulment; and
(b) send a notice to the creditors informing
them of the deemed annulment.
Effects of
deemed
annulment —
consumer
proposal made
by a bankrupt
(c) the trustee shall, without delay, file with
the official receiver, in the prescribed form, a
report of the deemed annulment and the
official receiver shall, without delay, issue a
certificate of assignment, in the prescribed
form, which has the same effect for the
purposes of this Act as an assignment filed
under section 49.
Validity of
things done
before deemed
annulment
(5) A deemed annulment of a consumer
proposal does not prejudice the validity of any
sale, disposition of property or payment duly
made, or anything duly done under or in
pursuance of the consumer proposal, and
despite the deemed annulment, a guarantee
c) le syndic en fait rapport sans délai, en la
forme prescrite, au séquestre officiel, qui doit
alors délivrer, en la forme prescrite, un
certificat de cession ayant, pour l’application
de la présente loi, le même effet que la
cession déposée au titre de l’article 49.
(5) L’annulation présumée est sans effet sur
la validité des mesures — vente ou autre forme
de disposition, paiements et autres — prises en
vertu de la proposition ou conformément à
celle-ci; malgré l’annulation présumée de la
Validité des
mesures prises
avant
l’annulation
présumée
46
C. 47
Wage Earner Protection, Bankruptcy and Insolvency and Companies’ Creditors
Arrangement
53-54 ELIZ. II
given under the consumer proposal remains in
full force and effect in accordance with its
terms.
proposition, toute garantie donnée conformément à celle-ci conserve son plein effet
conformément à ses conditions.
Notice of
possibility of
consumer
proposal being
automatically
revived
(6) If the administrator, in the case of a
deemed annulment of a consumer proposal
made by a person other than a bankrupt,
considers it appropriate to do so in the
circumstances, he or she may, with notice to
the official receiver, send to the creditors, within
10 days after the day on which the consumer
proposal was deemed to be annulled, a notice in
the prescribed form informing them that the
consumer proposal will be automatically revived 45 days after the day on which it was
deemed to be annulled unless one of them files
with the administrator a notice of objection, in
the prescribed manner, to the revival.
(6) S’il l’estime indiqué dans les circonstances, l’administrateur peut, sur avis au
séquestre officiel et dans les dix jours suivant
la date de l’annulation présumée de la proposition faite par un débiteur consommateur autre
qu’un failli, envoyer aux créanciers un avis en la
forme prescrite les informant que la proposition
sera rétablie d’office quarante-cinq jours après
la date d’annulation à moins que l’un d’eux ne
l’avise, de la manière prescrite, qu’il s’y oppose.
Avis du
rétablissement
d’office de la
proposition
Automatic
revival
(7) If the notice is sent by the administrator
and no notice of objection is filed during the 45day period, the consumer proposal is automatically revived on the expiry of those 45 days.
(7) Si l’administrateur envoie l’avis prévu au
paragraphe (6) et si, dans le délai de quarantecinq jours, aucun avis d’opposition ne lui a été
donné, la proposition est rétablie d’office à
l’expiration de ce délai.
Rétablissement
d’office
Notice if no
automatic
revival
(8) If a notice of objection is filed with the
administrator during the 45-day period, the
administrator must, without delay, send to the
official receiver and to each creditor a notice in
the prescribed form informing them that the
consumer proposal is not going to be automatically revived on the expiry of the 45-day
period.
(8) Si un avis d’opposition est donné à
l’administrateur dans le délai de quarante-cinq
jours, l’administrateur envoie sans délai au
séquestre officiel et à chaque créancier un avis
en la forme prescrite les informant que la
proposition ne sera pas rétablie d’office à
l’expiration de ce délai.
Avis :
rétablissement
d’office
Administrator
may apply to
court to revive
consumer
proposal
(9) The administrator may at any time apply
to the court, with notice to the official receiver
and the creditors, for an order reviving any
consumer proposal of a consumer debtor who is
not a bankrupt that has been deemed to be
annulled, and the court, if it considers it
appropriate to do so in the circumstances, may
make an order reviving the consumer proposal,
on any terms that the court considers appropriate.
(9) L’administrateur peut, en tout temps,
demander au tribunal, sur préavis aux créanciers
et au séquestre officiel, d’ordonner le rétablissement de la proposition présumée annulée d’un
débiteur consommateur qui n’est pas en faillite;
le cas échéant, le tribunal peut faire droit à la
demande, s’il l’estime opportun dans les
circonstances, aux conditions qu’il juge indiquées.
Pouvoir du
tribunal de
rétablir la
proposition
Duty of
administrator if
consumer
proposal is
revived
(10) Without delay after a consumer proposal
is revived, the administrator shall
(10) En cas de rétablissement de la proposition, l’administrateur doit, sans délai, en informer les créanciers et en faire rapport, en la
forme prescrite, au séquestre officiel.
Avis du
rétablissement
(a) file with the official receiver, in the
prescribed form, a report in relation to the
revival; and
(b) send a notice to the creditors informing
them of the revival.
2004-2005
Validity of
things done
before revival
Rétablissement
des droits
Certain rights
limited
Amendment to
consumer
proposal
Protection des salariés, Faillite et insolvabilité et Arrangements avec les créanciers des
compagnies
ch. 47
(11) The revival of a consumer proposal does
not prejudice the validity of anything duly done
— between the day on which the consumer
proposal is deemed to be annulled and the day
on which it is revived — by a creditor in the
exercise of any rights revived by subsection
66.32(2).
(11) Le rétablissement d’une proposition est
sans effet sur la validité des mesures dûment
prises par le créancier, entre la date de
l’annulation présumée de la proposition et la
date de son rétablissement, dans l’exercice des
droits qui sont rétablis en application du
paragraphe 66.32(2).
53. Subsection 66.32(2) of the French
version of the Act is replaced by the
following:
53. Le paragraphe 66.32(2) de la version
française de la même loi est remplacé par ce
qui suit :
(2) En cas d’annulation — effective ou
présumée — de la proposition, les droits des
créanciers sont rétablis jusqu’à concurrence du
montant de leurs réclamations, déduction faite
toutefois des dividendes reçus.
(2) En cas d’annulation — effective ou
présumée — de la proposition, les droits des
créanciers sont rétablis jusqu’à concurrence du
montant de leurs réclamations, déduction faite
toutefois des dividendes reçus.
54. Section 66.33 of the Act is repealed.
54. L’article 66.33 de la même loi est
abrogé.
55. The portion of subsection 66.34(1) of
the Act before paragraph (a) is replaced by
the following:
55. Le paragraphe 66.34(1) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
66.34 (1) If a consumer proposal has been
filed in respect of a consumer debtor, no person
may terminate or amend any agreement,
including a security agreement, with the consumer debtor, or claim an accelerated payment,
or the forfeiture of the term, under any
agreement, including a security agreement, with
the consumer debtor, by reason only that
66.34 (1) Il est interdit de résilier ou de
modifier un contrat — notamment de garantie
— conclu avec un débiteur consommateur ou de
se prévaloir d’une clause de déchéance du terme
figurant dans un tel contrat, au seul motif qu’il
est insolvable ou qu’une proposition de
consommateur a été déposée à son égard, et ce
jusqu’à ce que la proposition soit retirée, rejetée
par les créanciers ou le tribunal ou annulée ou
réputée telle.
56. Sections 66.37 and 66.38 of the Act are
replaced by the following:
56. Les articles 66.37 et 66.38 de la même
loi sont remplacés par ce qui suit :
66.37 If an administrator files an amendment
to a consumer proposal before the withdrawal,
refusal, approval or deemed approval by the
court of the consumer proposal, or after the
approval or deemed approval by the court of the
consumer proposal and before it has been fully
performed or annulled or deemed annulled, the
provisions of this Division apply to the
consumer proposal and the amended consumer
proposal, with any modifications that the
circumstances require, and, for that purpose,
the definition “consumer debtor” in section
66.11 is to be read as follows:
66.37 Dans les cas où l’administrateur dépose une modification de la proposition de
consommateur soit avant le retrait de celle-ci,
son rejet ou son approbation effective ou
présumée par le tribunal, soit après son
approbation effective ou présumée par le
tribunal, mais avant son exécution intégrale ou
son annulation effective ou présumée, les
dispositions de la présente section s’appliquent,
avec les adaptations nécessaires, à la modification et à la proposition de consommateur
modifiée et, à cette fin, « débiteur consommateur », contrairement à la définition qu’en donne
l’article 66.11, ne s’entend que d’une personne
physique insolvable.
“consumer debtor” means an individual who is
insolvent;
47
Validité des
mesures prises
avant le
rétablissement
Rétablissement
des droits
Limitation de
certains droits
Modification de
la proposition de
consommateur
Wage Earner Protection, Bankruptcy and Insolvency and Companies’ Creditors
Arrangement
48
C. 47
Certificate if
consumer
proposal
performed
66.38 (1) If a consumer proposal is fully
performed, the administrator shall issue a
certificate to that effect, in the prescribed form,
to the consumer debtor and to the official
receiver.
66.38 (1) En cas d’exécution intégrale de la
proposition de consommateur, l’administrateur
remet, en la forme prescrite, un certificat à cet
effet au débiteur consommateur et au séquestre
officiel.
Certificat
d’exécution
Effect if
counselling
refused
(2) Subsection (1) does not apply in respect
of a consumer debtor who has refused or
neglected to receive counselling provided under
paragraph 66.13(2)(b).
(2) Le paragraphe (1) ne s’applique pas si le
débiteur consommateur a refusé ou omis de se
prévaloir des consultations offertes aux termes
de l’alinéa 66.13(2)b).
Refus de se
prévaloir des
consultations
57. (1) Paragraphs 67(1)(b) and (b.1) of
the Act are replaced by the following:
57. (1) Les alinéas 67(1)b) et b.1) de la
même loi sont remplacés par ce qui suit :
(b) any property, other than property in a
registered retirement savings plan or a
registered retirement income fund, as those
expressions are defined in the Income Tax
Act, or in any prescribed plan, that as against
the bankrupt is exempt from execution or
seizure under any laws applicable in the
province within which the property is situated
and within which the bankrupt resides,
b) les biens — autres que les biens qui sont
détenus dans un régime enregistré d’épargneretraite ou un fonds enregistré de revenu de
retraite, au sens de la Loi de l’impôt sur le
revenu — qui, selon le droit applicable dans
la province dans laquelle ils sont situés et où
réside le failli, ne peuvent faire l’objet d’une
mesure d’exécution ou de saisie contre le
failli;
(b.1) goods and services tax credit payments
that are made in prescribed circumstances to
the bankrupt and that are not property
referred to in paragraph (a) or (b),
b.1) dans les circonstances prescrites, les
paiements faits au failli au titre de crédits de
taxe sur les produits et services;
(b.2) prescribed payments relating to the
essential needs of an individual that are made
in prescribed circumstances to the bankrupt
and that are not property referred to in
paragraph (a) or (b),
(b.3) subject to any prescribed conditions
and limitations, property in a registered
retirement savings plan or a registered
retirement income fund, as those expressions
are defined in the Income Tax Act, other than
property contributed to any such plan or fund
in the 12 months, or in any longer period that
the court may specify, before the date of
bankruptcy,
b.2) dans les circonstances prescrites, les
paiements prescrits qui sont faits au failli
relativement aux besoins essentiels de personnes physiques et qui ne sont pas visés aux
alinéas a) et b);
b.3) sous réserve des conditions et restrictions prescrites, les biens détenus dans un
régime enregistré d’épargne-retraite ou un
fonds enregistré de revenu de retraite, au sens
de la Loi de l’impôt sur le revenu, à
l’exception des cotisations au régime ou au
fonds effectuées au cours des douze mois
précédant la date de la faillite ou de la période
plus longue précisée par le tribunal,
(2) Paragraph 67(1)(c) of the Act is
replaced by the following:
(2) L’alinéa 67(1)c) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
(c) all property wherever situated of the
bankrupt at the date of the bankruptcy or
that may be acquired by or devolve on the
bankrupt before his or her discharge, including any refund owing to the bankrupt under
the Income Tax Act in respect of the calendar
year — or the fiscal year of the bankrupt if it
c) tous les biens, où qu’ils soient situés, qui
appartiennent au failli à la date de la faillite,
ou qu’il peut acquérir ou qui peuvent lui être
dévolus avant sa libération, y compris les
remboursements qui lui sont dus au titre de la
Loi de l’impôt sur le revenu relativement à
l’année civile — ou à l’exercice lorsque
53-54 ELIZ. II
2004-2005
Protection des salariés, Faillite et insolvabilité et Arrangements avec les créanciers des
compagnies
ch. 47
49
is different from the calendar year — in
which the bankrupt became a bankrupt,
except the portion of any such refund that is
not subject to the operation of this Act, and
celui-ci diffère de l’année civile — au cours
de laquelle il a fait faillite, mais à l’exclusion
de la partie de ces remboursements qui sont
soustraits à l’application de la présente loi;
58. (1) Subsections 68(1) to (7) of the Act
are replaced by the following:
58. (1) Les paragraphes 68(1) à (7) de la
même loi sont remplacés par ce qui suit :
Directives re
surplus income
68. (1) The Superintendent shall, by directive, establish in respect of the provinces or one
or more bankruptcy districts or parts of bankruptcy districts, the standards for determining
the surplus income of an individual bankrupt
and the amount that a bankrupt who has surplus
income is required to pay to the estate of the
bankrupt.
68. (1) Le surintendant fixe, par instruction,
pour les provinces ou pour un ou plusieurs
districts ou parties de district, des normes visant
l’établissement du revenu excédentaire du failli
qui est une personne physique et de la somme
que celui-ci doit verser à l’actif de la faillite.
Instructions du
surintendant —
revenu
excédentaire
Definitions
(2) The following definitions apply in this
section.
(2) Les définitions qui suivent s’appliquent
au présent article.
Définitions
“surplus
income”
« revenu
excédentaire »
“surplus income” means the portion of the total
income of an individual bankrupt that exceeds
that which is necessary to enable the bankrupt to
maintain a reasonable standard of living, having
regard to the applicable standards established
under subsection (1).
« revenu excédentaire » Le montant du revenu
total d’une personne physique en faillite qui
excède ce qui est nécessaire au maintien d’un
niveau de vie raisonnable, compte tenu des
normes applicables mentionnées au paragraphe
(1).
« revenu
excédentaire »
“surplus
income”
“total income”
« revenu total »
“total income”, for the purposes of the definition “surplus income”,
« revenu total » Pour l’application de la définition de « revenu excédentaire », le revenu total
d’un failli comprend, malgré les alinéas 67(1)b)
et b.1), les revenus de toute nature ou source
qu’il reçoit entre la date de sa faillite et celle de
sa libération — y compris les sommes reçues
entre ces dates à titre de dommages-intérêts
pour congédiement abusif ou de règlement en
matière de parité salariale ou en vertu d’une loi
fédérale ou provinciale relative aux accidents du
travail — mais ne comprend pas les gains
inattendus qu’il reçoit entre ces dates, notamment les sommes acquises par donation, legs ou
succession.
« revenu total »
“total income”
(3) Le syndic décide, conformément aux
normes applicables et compte tenu des charges
familiales et de la situation personnelle du failli,
si celui-ci a un revenu excédentaire. Il prend
notamment cette décision lorsqu’il a connaissance de tout changement important de la
Décision du
syndic quant au
revenu
excédentaire
(a) includes, despite paragraphs 67(1)(b) and
(b.1), all of a bankrupt’s revenues from
whatever nature or source that are received
by the bankrupt between the date of the
bankruptcy and the date of the bankrupt’s
discharge, including any amounts received as
damages for wrongful dismissal, as a pay
equity settlement or under any Act of
Parliament or Act of the legislature of a
province that relates to workers’ or workmen’s compensation; but
(b) does not include any amounts received
by the bankrupt between the date of the
bankruptcy and the date of the bankrupt’s
discharge, as a gift, a legacy or an inheritance
or as any other windfall.
Determination of
trustee re surplus
income
(3) The trustee shall, having regard to the
applicable standards and to the personal and
family situation of the bankrupt, determine
whether the bankrupt has surplus income. The
determination must also be made
50
C. 47
Wage Earner Protection, Bankruptcy and Insolvency and Companies’ Creditors
Arrangement
(a) whenever the trustee becomes aware of a
material change in the bankrupt’s financial
situation; and
53-54 ELIZ. II
situation financière du failli et lorsqu’il est tenu
de préparer le rapport visé au paragraphe
170(1).
(b) whenever the trustee is required to
prepare a report referred to in subsection
170(1).
Duties of trustee
relating to
determination
(4) Whenever the trustee is required to
determine whether the bankrupt has surplus
income, the trustee shall
(a) if the trustee determines that there is
surplus income,
(i) fix, having regard to the applicable
standards, the amount that the bankrupt is
required to pay to the estate of the
bankrupt,
(ii) inform, in the prescribed manner, the
official receiver, and every creditor who
has requested such information, of the
amount fixed under subparagraph (i), and
(4) Lorsqu’il prend cette décision, le syndic :
a) s’il conclut que le failli a un revenu
excédentaire, fixe, conformément aux normes
applicables, la somme que celui-ci doit verser
à l’actif de la faillite, en avise de la manière
prescrite le séquestre officiel et les créanciers
qui en font la demande et prend les mesures
indiquées pour que le failli s’exécute;
Obligations du
syndic par suite
de la décision
b) dans le cas contraire, en avise de la
manière prescrite le séquestre officiel et les
créanciers qui en font la demande.
(iii) take reasonable measures to ensure
that the bankrupt complies with the
requirement to pay; and
(b) if the trustee determines that there is no
surplus income, inform, in the prescribed
manner, the official receiver, and every
creditor who has requested such information,
of that determination.
Official receiver
recommendation
(5) If the official receiver determines that the
amount required to be paid by the bankrupt is
substantially not in accordance with the applicable standards, the official receiver shall
recommend to the trustee and to the bankrupt
an amount required to be paid that the official
receiver determines is in accordance with the
applicable standards.
(5) S’il conclut que le montant de la somme
à verser par le failli diffère sensiblement de celui
qu’entraînerait l’application des normes visées
au paragraphe (1), le séquestre officiel recommande au syndic et au failli le montant qu’il
estime conforme à celles-ci.
Recommandation du séquestre
officiel
Trustee may fix
another amount
(5.1) On receipt of the official receiver’s
recommendation, the trustee may fix, having
regard to the applicable standards, another
amount as the amount that the bankrupt is
required to pay to the estate of the bankrupt, and
if the trustee does so, the trustee shall
(5.1) Sur réception de la recommandation du
séquestre officiel, le syndic peut, conformément
aux normes applicables, fixer à un autre
montant la somme que le failli doit verser à
l’actif de la faillite et, le cas échéant, en avise le
séquestre officiel et les créanciers de la manière
prescrite et prend les mesures indiquées pour
que le failli s’exécute.
Établissement
d’un autre
montant à verser
(a) inform the official receiver and every
creditor, in the prescribed manner, of the
amount fixed under this subsection; and
2004-2005
Protection des salariés, Faillite et insolvabilité et Arrangements avec les créanciers des
compagnies
ch. 47
51
(b) take reasonable measures to ensure that
the bankrupt complies with the requirement
to pay.
Trustee may
request
mediation
(6) If the trustee and the bankrupt are not in
agreement with the amount that the bankrupt is
required to pay under subsection (4) or (5.1), the
trustee shall, without delay, in the prescribed
form, send to the official receiver a request that
the matter be determined by mediation and send
a copy of the request to the bankrupt.
(6) À défaut d’entente avec le failli sur le
montant de la somme à verser en application des
paragraphes (4) et (5.1), le syndic transmet sans
délai au séquestre officiel, en la forme prescrite,
une demande de médiation et en expédie une
copie au failli.
Demande de
médiation par le
syndic
Creditor may
request
mediation
(7) On a creditor’s request made within 30
days after the trustee has informed the creditor
of the amount fixed under subsection (4) or
(5.1), the trustee shall, within five days after the
30-day period, send to the official receiver a
request, in the prescribed form, that the matter
of the amount that the bankrupt is required to
pay be determined by mediation and send a
copy of the request to the bankrupt and the
creditor.
(7) Sur demande du créancier faite dans les
trente jours suivant la date où le syndic l’avise
qu’un montant a été fixé en application des
paragraphes (4) ou (5.1), celui-ci transmet au
séquestre officiel, dans les cinq jours suivant
l’expiration des trente jours, une demande de
médiation en la forme prescrite relativement au
montant de la somme que le failli doit verser à
l’actif, et en expédie une copie au failli et au
créancier.
Demande de
médiation par le
créancier
(2) Subsection 68(10) of the Act is replaced
by the following:
(2) Le paragraphe 68(10) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
(10) The trustee may, in any of the following
circumstances — and shall apply if requested to
do so by the official receiver in the circumstances referred to in paragraph (a) — apply to
the court to fix, by order, in accordance with the
applicable standards, and having regard to the
personal and family situation of the bankrupt,
the amount that the bankrupt is required to pay
to the estate of the bankrupt:
(10) Le syndic peut, d’office si l’une ou
l’autre des conditions ci-après sont remplies, ou
doit, sur demande du séquestre officiel dans le
cas prévu à l’alinéa a), demander au tribunal
d’établir, par ordonnance, le montant du revenu
que le failli doit verser à l’actif de la faillite,
compte tenu des normes fixées par le surintendant et des charges familiales et de la situation
personnelle du failli :
(a) if the trustee has not implemented a
recommendation made by the official receiver
under subsection (5);
a) le syndic ne met pas en oeuvre la
recommandation du séquestre officiel;
(b) if the matter submitted to mediation has
not been resolved by the mediation; or
c) le failli a omis d’effectuer ses paiements.
Application to
court to fix
amount
Établissement
par le tribunal
b) il y a échec de la médiation;
(c) if the bankrupt has failed to comply with
the requirement to pay as determined under
this section.
Modification of
order
(3) Subsection 68(12) of the Act is replaced
by the following:
(3) Le paragraphe 68(12) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
(12) On the application of any interested
person, the court may, at any time, amend an
order made under this section to take into
account material changes that have occurred in
the financial situation of the bankrupt.
(12) Sur demande de tout intéressé, le
tribunal peut modifier l’ordonnance rendue au
titre du présent article pour tenir compte de tout
changement important de la situation financière
du failli.
Modification de
l’ordonnance
52
C. 47
Wage Earner Protection, Bankruptcy and Insolvency and Companies’ Creditors
Arrangement
53-54 ELIZ. II
(4) Subsection 68(14) of the Act is replaced
by the following:
(4) Le paragraphe 68(14) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
Property
included for
enforcement
purposes
(14) For the purpose of this section, a
requirement that a bankrupt pay an amount to
the estate of the bankrupt is enforceable against
all the bankrupt’s property, including property
referred to in paragraphs 67(1)(b) and (b.1).
(14) Pour l’application du présent article, la
somme à verser à l’actif de la faillite peut être
recouvrée par voie d’exécution contre les biens
du failli, y compris les biens visés aux alinéas
67(1)b) et b.1).
Biens pouvant
faire l’objet
d’une exécution
When obligation
to pay ceases
(15) If an opposition to the automatic
discharge of an individual bankrupt who is
required to pay an amount to the estate of the
bankrupt is filed, the bankrupt’s obligation
under this section ceases on the day on which
the bankrupt would have been automatically
discharged had the opposition not been filed,
but nothing in this subsection precludes the
court from determining that the bankrupt is
required to pay an amount that the court
considers appropriate to the estate of the
bankrupt.
(15) En cas d’opposition à la libération
d’office d’un failli qui est une personne
physique et est tenu, aux termes du présent
article, de faire des versements à l’actif de la
faillite, cette obligation de faire des versements
cesse le jour où le failli aurait été libéré d’office
n’eût été l’avis d’opposition, mais rien n’empêche le tribunal de décider que celui-ci est
toujours tenu de verser à l’actif la somme qu’il
estime indiquée.
Cessation des
versements
59. Subsection 68.1(2) of the Act is replaced by the following:
59. Le paragraphe 68.1(2) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
(2) An assignment of existing or future
amounts receivable as payment for or commission or professional fees in respect of services
rendered by a debtor who is an individual before
the debtor became bankrupt is of no effect in
respect of such amounts earned or generated
after the bankruptcy.
(2) La cession de sommes — échues ou à
percevoir — à titre de paiement, de commission
ou d’honoraires professionnels pour la prestation de services, faite par un débiteur qui est une
personne physique avant qu’il ne fasse faillite,
est sans effet sur les sommes de même
provenance qui sont gagnées après sa faillite.
60. (1) The portion of paragraph 69(2)(d)
of the Act before subparagraph (i) is replaced
by the following:
60. (1) Le passage de l’alinéa 69(2)d) de la
même loi précédant le sous-alinéa (i) est
remplacé par ce qui suit :
(d) to prevent a creditor who holds security
on aircraft objects under an agreement with
the insolvent person from taking possession
of the aircraft objects
d) d’empêcher le créancier titulaire, au titre
d’un contrat conclu avec la personne insolvable, d’une garantie portant sur un bien
aéronautique de prendre possession de celuici :
(2) Subparagraph 69(2)(d)(i) of the English version of the Act is replaced by the
following:
(2) Le sous-alinéa 69(2)d)(i) de la version
anglaise de la même loi est remplacé par ce
qui suit :
(i) if, after the commencement of proceedings under this Act, the insolvent person
defaults in protecting or maintaining the
aircraft objects in accordance with the
agreement,
(i) if, after the commencement of proceedings under this Act, the insolvent person
defaults in protecting or maintaining the
aircraft objects in accordance with the
agreement,
Assignment of
book debts
Cession de
créances
comptables
2004-2005
Protection des salariés, Faillite et insolvabilité et Arrangements avec les créanciers des
compagnies
ch. 47
53
61. (1) The portion of paragraph
69.1(2)(d) of the Act before subparagraph
(i) is replaced by the following:
61. (1) Le passage de l’alinéa 69.1(2)d) de
la même loi précédant le sous-alinéa (i) est
remplacé par ce qui suit :
(d) to prevent a creditor who holds security
on aircraft objects under an agreement with
the insolvent person from taking possession
of the aircraft objects
d) d’empêcher le créancier titulaire, au titre
d’un contrat conclu avec la personne insolvable, d’une garantie portant sur un bien
aéronautique de prendre possession de celuici :
(2) Subparagraph 69.1(2)(d)(i) of the English version of the Act is replaced by the
following:
(2) Le sous-alinéa 69.1(2)d)(i) de la version
anglaise de la même loi est remplacé par ce
qui suit :
(i) if, after the commencement of proceedings under this Act, the insolvent person
defaults in protecting or maintaining the
aircraft objects in accordance with the
agreement,
(i) if, after the commencement of proceedings under this Act, the insolvent person
defaults in protecting or maintaining the
aircraft objects in accordance with the
agreement,
62. (1) Subsection 69.3(1) of the Act is
replaced by the following:
62. (1) Le paragraphe 69.3(1) de la même
loi est remplacé par ce qui suit :
Stays of
proceedings —
bankruptcies
69.3 (1) Subject to subsections (1.1) and (2)
and sections 69.4 and 69.5, on the bankruptcy of
any debtor, no creditor has any remedy against
the debtor or the debtor’s property, or shall
commence or continue any action, execution or
other proceedings, for the recovery of a claim
provable in bankruptcy.
69.3 (1) Sous réserve des paragraphes (1.1)
et (2) et des articles 69.4 et 69.5, à compter de la
faillite d’un débiteur, les créanciers ne peuvent
exécuter aucune voie de droit contre le débiteur
ou contre ses biens et ne peuvent intenter ou
continuer aucune action, mesure d’exécution ou
autre procédure en vue du recouvrement de
réclamations prouvables en matière de faillite.
Suspension des
procédures en
cas de faillite
End of stay
(1.1) Subsection (1) ceases to apply in
respect of a creditor on the day on which the
trustee is discharged.
(1.1) Le paragraphe (1) cesse de s’appliquer
à tout créancier le jour de la libération du
syndic.
Fin de la
suspension
(2) The portion of subsection 69.3(2) of the
Act before paragraph (a) is replaced by the
following:
(2) Le passage du paragraphe 69.3(2) de la
même loi précédant l’alinéa a) est remplacé
par ce qui suit :
(2) Subject to subsection (3), sections 79 and
127 to 135 and subsection 248(1), the bankruptcy of a debtor does not prevent a secured
creditor from realizing or otherwise dealing with
his or her security in the same manner as he or
she would have been entitled to realize or deal
with it if this section had not been passed, unless
the court otherwise orders, but in so ordering the
court shall not postpone the right of the secured
creditor to realize or otherwise deal with his or
her security, except as follows:
(2) Sous réserve du paragraphe (3), des
articles 79 et 127 à 135 et du paragraphe
248(1), la faillite d’un débiteur n’a pas pour
effet d’empêcher un créancier garanti de réaliser
sa garantie ou de faire toutes autres opérations à
son égard tout comme il aurait pu le faire en
l’absence du présent article, à moins que le
tribunal n’en décide autrement. Tout report
ordonné à cet égard doit toutefois être conforme
aux règles suivantes :
(3) Subsection 69.3(3) of the Act is replaced by the following:
(3) Le paragraphe 69.3(3) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
Secured
creditors
Créanciers
garantis
Wage Earner Protection, Bankruptcy and Insolvency and Companies’ Creditors
Arrangement
54
C. 47
Secured
creditors —
aircraft objects
(3) If a secured creditor who holds security
on aircraft objects under an agreement with the
bankrupt is postponed from realizing or otherwise dealing with that security, the order under
which the postponement is made is terminated
(a) if, after the order is made, the trustee
defaults in protecting or maintaining the
aircraft objects in accordance with the agreement;
b) si, à l’expiration d’un délai de soixante
jours suivant son prononcé :
(i) remedied the default of every other
obligation under the agreement, other than
a default constituted by the commencement
of proceedings under this Act or the breach
of a provision in the agreement relating to
the bankrupt’s financial condition, and
(i) il n’a pas remédié aux manquements
aux autres obligations prévues au contrat,
exception faite du manquement résultant
de l’introduction d’une procédure intentée
au titre de la présente loi ou de la
contravention d’une stipulation du contrat
relative à la situation financière du failli,
(c) if, during the period that begins 60 days
after the day on which the order is made and
ends on the day on which the secured creditor
is able to realize or otherwise deal with his or
her security, the trustee defaults in performing
an obligation under the agreement, other than
the bankrupt’s obligation not to become
insolvent or an obligation relating to the
bankrupt’s financial condition.
Créanciers
garantis — biens
aéronautiques
a) si, après son prononcé, le syndic manque à
l’obligation prévue au contrat de préserver ou
d’entretenir le bien;
(b) 60 days after the day on which the order
is made unless, during that period, the trustee
(ii) agreed to perform the obligations
under the agreement, other than the bankrupt’s obligation not to become insolvent
or an obligation relating to the bankrupt’s
financial condition, until the day on which
the secured creditor is able to realize or
otherwise deal with his or her security; or
Costs
(3) Dans le cas où le créancier titulaire, au
titre d’un contrat conclu avec le failli, d’une
garantie portant sur un bien aéronautique voit
reporter son droit de réaliser sa garantie ou de
faire toutes autres opérations à son égard,
l’ordonnance opérant le report prend fin :
53-54 ELIZ. II
(ii) il ne s’est pas engagé à se conformer
jusqu’à la date où le créancier peut réaliser
sa garantie ou faire toutes autres opérations
à son égard à toutes les obligations qui sont
prévues au contrat, sauf l’obligation du
failli de ne pas devenir insolvable ou toute
autre obligation relative à la situation
financière de celui-ci;
c) si, pendant la période commençant à
l’expiration du délai de soixante jours et se
terminant à la date où le créancier peut
réaliser sa garantie ou faire toutes autres
opérations à son égard, il manque à l’une des
obligations prévues au contrat, sauf l’obligation du failli de ne pas devenir insolvable ou
toute autre obligation relative à sa situation
financière.
63. Subsection 70(2) of the English version
of the Act is replaced by the following:
63. Le paragraphe 70(2) de la version
anglaise de la même loi est remplacé par ce
qui suit :
(2) Despite subsection (1), one bill of costs
of a barrister or solicitor or, in the Province of
Quebec, an advocate, including the executing
officer’s fees and land registration fees, shall be
payable to the creditor who has first attached by
way of garnishment or filed with the executing
officer an attachment, execution or other
process against the property of the bankrupt.
(2) Despite subsection (1), one bill of costs
of a barrister or solicitor or, in the Province of
Quebec, an advocate, including the executing
officer’s fees and land registration fees, shall be
payable to the creditor who has first attached by
way of garnishment or filed with the executing
officer an attachment, execution or other
process against the property of the bankrupt.
Costs
2004-2005
Caveat may be
filed
How claim
disposed of
Require proof of
claim
Protection des salariés, Faillite et insolvabilité et Arrangements avec les créanciers des
compagnies
ch. 47
64. Subsection 74(3) of the English version
of the Act is replaced by the following:
64. Le paragraphe 74(3) de la version
anglaise de la même loi est remplacé par ce
qui suit :
(3) If a bankrupt owns any real property or
immovable or holds any charge registered in a
land registry office or has or is believed to have
any interest, estate or right in any of them, and
for any reason a copy of the bankruptcy order or
assignment has not been registered as provided
in subsection (1), a caveat or caution may be
filed with the official in charge of the land
registry by the trustee, and any registration
made after the filing of the caveat or caution in
respect of the real property, immovable or
charge is subject to the caveat or caution unless
it has been removed or cancelled under the
provisions of the Act under which the real
property, immovable, charge, interest, estate or
right is registered.
(3) If a bankrupt owns any real property or
immovable or holds any charge registered in a
land registry office or has or is believed to have
any interest, estate or right in any of them, and
for any reason a copy of the bankruptcy order or
assignment has not been registered as provided
in subsection (1), a caveat or caution may be
filed with the official in charge of the land
registry by the trustee, and any registration
made after the filing of the caveat or caution in
respect of the real property, immovable or
charge is subject to the caveat or caution unless
it has been removed or cancelled under the
provisions of the Act under which the real
property, immovable, charge, interest, estate or
right is registered.
65. (1) Subsection 81(2) of the Act is
replaced by the following:
65. (1) Le paragraphe 81(2) de la même
loi est remplacé par ce qui suit :
(2) The trustee with whom a proof of claim is
filed under subsection (1) shall within 15 days
after the filing of the claim or within 15 days
after the first meeting of creditors, whichever is
the later, either admit the claim and deliver
possession of the property to the claimant or
send notice in the prescribed manner to the
claimant that the claim is disputed, with the
trustee’s reasons for disputing it, and, unless the
claimant appeals the trustee’ decision to the
court within 15 days after the sending of the
notice of dispute, the claimant is deemed to
have abandoned or relinquished all his or her
right to or interest in the property to the trustee
who may then sell or dispose of the property
free of any right, title or interest of the claimant.
(2) Lorsqu’il reçoit une preuve de réclamation produite en vertu du paragraphe (1), le
syndic doit, dans les quinze jours qui suivent la
réception ou, si elle est postérieure, la première
assemblée de créanciers, soit admettre la
réclamation et mettre le réclamant en possession
des biens, soit informer ce dernier, par avis
envoyé de la manière prescrite, qu’il conteste la
réclamation, moyens à l’appui; à moins que le
réclamant n’en appelle au tribunal dans les
quinze jours qui suivent l’envoi de l’avis de
contestation, il est censé avoir délaissé ou
abandonné tout droit ou intérêt sur ces biens
en faveur du syndic, qui peut dès lors les vendre
ou les aliéner sans que le réclamant retienne
quelque droit, titre ou intérêt en l’espèce.
(2) Subsection 81(4) of the Act is replaced
by the following:
(2) Le paragraphe 81(4) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
(4) The trustee may send notice in the
prescribed manner to any person to prove his
or her claim to or in property under this section,
and, unless that person files with the trustee a
proof of claim, in the prescribed form, within 15
days after the sending of the notice, the trustee
may then, with the leave of the court, sell or
dispose of the property free of any right, title or
interest of that person.
(4) Le syndic peut, par avis envoyé de la
manière prescrite, demander à toute personne de
prouver sa réclamation sur des biens en vertu du
présent article; à moins que cette personne ne
produise au syndic une preuve de réclamation
en la forme prescrite, dans les quinze jours qui
suivent l’envoi de l’avis, le syndic peut dès lors,
55
Caveat may be
filed
Comment
disposer de la
réclamation
produite
Production de la
preuve
56
C. 47
Wage Earner Protection, Bankruptcy and Insolvency and Companies’ Creditors
Arrangement
53-54 ELIZ. II
avec l’autorisation du tribunal, vendre ce bien
ou l’aliéner sans que cette personne retienne
quelque droit, titre ou intérêt en l’espèce.
Right of unpaid
supplier to
repossess goods
66. (1) The portion of subsection 81.1(1)
of the Act before paragraph (c) is replaced by
the following:
66. (1) Le passage du paragraphe 81.1(1)
de la même loi précédant l’alinéa c) est
remplacé par ce qui suit :
81.1 (1) Subject to this section, if a person
(in this section referred to as the “supplier”) has
sold to another person (in this section referred to
as the “purchaser”) goods for use in relation to
the purchaser’s business and delivered the
goods to the purchaser or to the purchaser’s
agent or mandatary, and the purchaser has not
fully paid for the goods, the supplier may have
access to and repossess the goods at the
supplier’s own expense, and the purchaser,
trustee or receiver, or the purchaser’s agent or
mandatary, as the case may be, shall release the
goods, if
81.1 (1) Sous réserve des autres dispositions
du présent article, le fournisseur qui a vendu à
un acheteur, qui ne les lui a pas payées au
complet, des marchandises destinées à être
utilisées dans le cadre des affaires de celui-ci
et qui les a livrées à celui-ci ou à son mandataire
peut avoir accès à ces marchandises —
l’acheteur, le syndic, le séquestre ou le mandataire étant tenu d’accorder mainlevée à cet égard
— et en reprendre possession à ses propres frais,
lorsque les conditions suivantes sont réunies :
(a) the supplier presents a written demand
for repossession to the purchaser, trustee or
receiver, in the prescribed form and containing the details of the transaction, within a
period of 15 days after the day on which the
purchaser became bankrupt or became a
person who is subject to a receivership;
Droit du
fournisseur
impayé
a) dans les quinze jours suivant la date à
laquelle l’acheteur fait faillite ou fait l’objet
d’une mise sous séquestre, il présente à
l’acheteur, au syndic ou au séquestre, en la
forme prescrite, une demande écrite à cet
effet contenant les détails de la transaction;
b) les marchandises ont été livrées dans les
trente jours précédant cette date;
(b) the goods were delivered within 30 days
before the day on which the purchaser
became bankrupt or became a person who
is subject to a receivership;
(2) Subsections 81.1(4) and (5) of the Act
are replaced by the following:
(2) Les paragraphes 81.1(4) et (5) de la
même loi sont remplacés par ce qui suit :
If notice of
intention or
proposal was
filed
(4) If a notice of intention under section 50.4
or a proposal was filed in respect of the
purchaser after the delivery of the goods to the
purchaser and before the purchaser became
bankrupt or became a person who is subject to a
receivership, the 30-day period referred to in
paragraph (1)(b) is the 30-day period before the
filing of the notice of intention or, if there was
no notice of intention, the filing of the proposal.
(4) En cas de dépôt, à l’égard de l’acheteur,
d’un avis d’intention aux termes de l’article
50.4 ou d’une proposition après la livraison des
marchandises à celui-ci, mais avant qu’il fasse
faillite ou fasse l’objet d’une mise sous
séquestre, la date visée à l’alinéa (1)b) est
réputée être celle du dépôt de l’avis ou de la
proposition, selon la première des deux éventualités à survenir.
Dépôt d’un avis
d’intention ou
d’une
proposition
Expiry of
supplier’s right
(5) A supplier’s right to repossess goods
under this section expires if not exercised within
the 15-day period referred to in paragraph
(1)(a), unless the period is extended before its
expiry by the trustee or receiver, or by the court.
(5) Le droit de reprise de possession accordé
au fournisseur par le présent article s’éteint s’il
n’a pas été exercé dans le délai de quinze jours
visé à l’alinéa (1)a); ce délai peut toutefois être
prorogé avant expiration par le syndic, le
séquestre ou le tribunal.
Extinction des
droits
2004-2005
Protection des salariés, Faillite et insolvabilité et Arrangements avec les créanciers des
compagnies
ch. 47
57
(3) Section 81.1 of the Act is amended by
adding the following after subsection (11):
(3) L’article 81.1 de la même loi est
modifié par adjonction, après le paragraphe
(11), de ce qui suit :
Definitions
(12) The following definitions apply in this
section.
(12) Les définitions qui suivent s’appliquent
au présent article.
Définitions
“person who is
subject to a
receivership”
« mise sous
séquestre »
“person who is subject to a receivership” means
a person in respect of whom any property is
under the possession or control of a receiver.
« mise sous séquestre » En parlant d’une
personne, mise de tout bien de celle-ci en la
possession ou sous la responsabilité d’un
séquestre.
« mise sous
séquestre »
“person who is
subject to a
receivership”
“receiver”
« séquestre »
“receiver” means a receiver within the meaning
of subsection 243(2).
« séquestre » Séquestre au sens du paragraphe
243(2).
« séquestre »
“receiver”
67. The Act is amended by adding the
following after section 81.2:
67. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 81.2, de ce qui suit :
Security for
unpaid wages,
etc. —
bankruptcy
81.3 (1) The claim of a clerk, servant,
travelling salesperson, labourer or worker who
is owed wages, salaries, commissions or
compensation by a bankrupt for services
rendered during the six months immediately
before the date of bankruptcy is secured, as of
that date, to the extent of $2,000, by security on
all the current assets of the bankrupt on that
date.
81.3 (1) La réclamation de tout commis,
préposé, voyageur de commerce, journalier ou
ouvrier à qui le failli doit des gages, salaires,
commissions ou rémunérations pour services
fournis au cours des six mois précédant la date
de la faillite est garantie, à compter de cette date
et jusqu’à concurrence de deux mille dollars,
par une sûreté portant sur les éléments d’actif à
court terme appartenant au failli à cette date.
Sûreté relative
aux salaires non
payés — faillite
Commissions
(2) For the purposes of subsection (1),
commissions payable when goods are shipped,
delivered or paid for, if shipped, delivered or
paid for within the six month period referred to
in that subsection, are deemed to have been
earned in those six months.
(2) Pour l’application du paragraphe (1), les
commissions payables sur expédition, livraison
ou paiement de marchandises sont réputées,
dans le cas où celles-ci ont été expédiées, livrées
ou payées pendant la période de six mois en
question, avoir été gagnées pendant cette
période.
Commissions
Security for
disbursements —
bankruptcy
(3) The claim of a travelling salesperson who
is owed money by a bankrupt for disbursements
properly incurred in and about the bankrupt’s
business during the six months immediately
before the date of bankruptcy is secured, as of
that date, to the extent of $1,000, by security on
all the bankrupt’s current assets on that date.
(3) La réclamation de tout voyageur de
commerce à qui le failli est redevable des
sommes qu’il a régulièrement déboursées pour
son entreprise ou relativement à celle-ci au
cours des six mois précédant la date de la faillite
est garantie, à compter de cette date et jusqu’à
concurrence de mille dollars, par une sûreté
portant sur les éléments d’actif à court terme
appartenant au failli à cette date.
Sûreté relative
aux déboursés
non payés —
faillite
Rank of security
(4) A security under this section ranks above
every other claim, right, charge or security
against the bankrupt’s current assets, regardless
of when that other claim, right, charge or
security arose, except rights under sections
81.1 and 81.2 and amounts referred to in
subsection 67(3) that have been deemed to be
held in trust.
(4) La sûreté visée au présent article a
priorité sur tout autre droit, sûreté, charge ou
réclamation — peu importe la date à laquelle ils
ont pris naissance — grevant les éléments
d’actif à court terme en cause, à l’exception
des droits prévus aux articles 81.1 et 81.2 et des
sommes mentionnées au paragraphe 67(3) qui
sont réputées être détenues en fiducie.
Priorité
Wage Earner Protection, Bankruptcy and Insolvency and Companies’ Creditors
Arrangement
58
C. 47
53-54 ELIZ. II
Liability of
trustee
(5) If the trustee disposes of current assets
covered by the security, the trustee is liable for
the claim of the clerk, servant, travelling
salesperson, labourer or worker to the extent
of the amount realized on the disposition of the
current assets, and is subrogated in and to all
rights of the clerk, servant, travelling salesperson, labourer or worker of the amounts paid
to that person by the trustee.
(5) Le syndic qui dispose d’éléments d’actif
à court terme grevés par la sûreté est responsable de la réclamation du commis, du préposé,
du voyageur de commerce, du journalier ou de
l’ouvrier jusqu’à concurrence du produit de la
disposition, et est subrogé dans tous leurs droits
jusqu’à concurrence des sommes ainsi payées.
Responsabilité
du syndic
Meaning of
“compensation”
(6) For the purpose of this section and
section 81.4, “compensation” includes vacation
pay but does not include termination or
severance pay.
(6) Pour l’application du présent article et de
l’article 81.4, « rémunération » s’entend notamment de l’indemnité de vacances mais ne vise
pas l’indemnité de départ ou de cessation
d’emploi.
Définition de
« rémunération »
Proof by
delivery
(7) A claim referred to in this section is
proved by delivering to the trustee a proof of
claim in the prescribed form.
(7) Toute réclamation visée au présent article
est prouvée par la remise, au syndic, d’une
preuve de la réclamation selon la forme
prescrite.
Remise de
preuve
Security for
unpaid wages,
etc. —
receivership
81.4 (1) The claim of a clerk, servant,
travelling salesperson, labourer or worker who
is owed wages, salaries, commissions or
compensation by a person who is subject to a
receivership for services rendered during the six
months immediately before the first day on
which there was a receiver in relation to the
person is secured, as of that day, to the extent of
$2,000, by security on all the person’s current
assets that are in the possession or under the
control of the receiver.
81.4 (1) La réclamation de tout commis,
préposé, voyageur de commerce, journalier ou
ouvrier à qui la personne faisant l’objet d’une
mise sous séquestre doit des gages, salaires,
commissions ou rémunérations pour services
fournis au cours des six mois précédant la date à
laquelle le séquestre commence à agir est
garantie, à compter de cette date et jusqu’à
concurrence de deux mille dollars, par une
sûreté portant sur les éléments d’actif à court
terme en cause qui sont en la possession ou sous
la responsabilité du séquestre.
Sûreté relative
aux salaires non
payés — mise
sous séquestre
Commissions
(2) For the purposes of subsection (1),
commissions payable when goods are shipped,
delivered or paid for, if shipped, delivered or
paid for within the six-month period referred to
in that subsection, are deemed to have been
earned in those six months.
(2) Pour l’application du paragraphe (1), les
commissions payables sur expédition, livraison
ou paiement de marchandises sont réputées,
dans le cas où celles-ci ont été expédiées, livrées
ou payées pendant la période de six mois en
question, avoir été gagnées pendant cette
période.
Commissions
Security for
disbursements —
receivership
(3) The claim of a travelling salesperson who
is owed money by a person who is subject to a
receivership for disbursements properly incurred in and about the person’s business during
the six months immediately before the first day
on which there was a receiver in relation to the
person is secured, as of that day, to the extent of
$1,000, by security on all the person’s current
assets that are in the possession or under the
control of the receiver.
(3) La réclamation de tout voyageur de
commerce à qui la personne faisant l’objet
d’une mise sous séquestre est redevable des
sommes qu’il a régulièrement déboursées pour
son entreprise ou relativement à celle-ci au
cours des six mois précédant la date à laquelle le
séquestre commence à agir est garantie, à
compter de cette date et jusqu’à concurrence
de mille dollars, par une sûreté portant sur les
Sûreté relative
aux déboursés
non payés —
mise sous
séquestre
2004-2005
Protection des salariés, Faillite et insolvabilité et Arrangements avec les créanciers des
compagnies
ch. 47
59
éléments d’actif à court terme en cause qui sont
en la possession ou sous la responsabilité du
séquestre.
Rank of security
(4) A security under this section ranks above
every other claim, right, charge or security
against the person’s current assets, regardless of
when that other claim, right, charge or security
arose, except rights under sections 81.1 and
81.2.
(4) La sûreté visée au présent article a
priorité sur tout autre droit, sûreté, charge ou
réclamation — peu importe la date à laquelle ils
ont pris naissance — grevant les éléments
d’actif à court terme en cause, à l’exception
des droits prévus aux articles 81.1 et 81.2.
Priorité
Liability of
receiver
(5) If the receiver takes possession or in any
way disposes of current assets covered by the
security, the receiver is liable for the claim of
the clerk, servant, travelling salesperson, labourer or worker to the extent of the amount
realized on the disposition of the current assets,
and is subrogated in and to all rights of the
clerk, servant, travelling salesperson, labourer
or worker of the amounts paid to that person by
the receiver.
(5) Le séquestre qui prend possession ou
dispose des éléments d’actif à court terme
grevés par la sûreté est responsable de la
réclamation du commis, du préposé, du voyageur de commerce, du journalier ou de l’ouvrier
jusqu’à concurrence du produit de la disposition, et est subrogé dans tous leurs droits jusqu’à
concurrence des sommes ainsi payées.
Responsabilité
du syndic
Proof by
delivery
(6) A claim referred to in this section is
proved by delivering to the receiver a proof of
claim in the prescribed form.
(6) Toute réclamation visée au présent article
est prouvée par la remise, au séquestre, d’une
preuve de la réclamation selon la forme
prescrite.
Remise de
preuve
Definitions
(7) The following definitions apply in this
section.
(7) Les définitions qui suivent s’appliquent
au présent article.
Définitions
“person who is
subject to a
receivership”
« personne
faisant l’objet
d’une mise sous
séquestre »
“person who is subject to a receivership” means
a person in respect of whom any property is
under the possession or control of a receiver.
« personne faisant l’objet d’une mise sous
séquestre » Personne dont tout bien est en la
possession ou sous la responsabilité d’un
séquestre.
« personne
faisant l’objet
d’une mise sous
séquestre »
“person who is
subject to a
receivership”
“receiver”
« séquestre »
“receiver” means a receiver within the meaning
of subsection 243(2).
« séquestre » Séquestre au sens du paragraphe
243(2).
« séquestre »
“receiver”
Security for
unpaid amounts
re prescribed
pensions plan —
bankruptcy
81.5 (1) If the bankrupt is an employer who
participated or participates in a prescribed
pension plan for the benefit of the bankrupt’s
employees, the following amounts that are
unpaid on the date of bankruptcy to the fund
established for the purpose of the pension plan
are secured by security on all the assets of the
bankrupt:
81.5 (1) Si le failli est un employeur qui
participe ou a participé à un régime de pension
prescrit institué pour ses employés, les sommes
ci-après qui, à la date de la faillite, n’ont pas été
versées au fonds établi dans le cadre de ce
régime sont garanties, à compter de cette date,
par une sûreté sur les éléments d’actif du failli :
Sûreté relative
aux régimes de
pension
prescrits —
faillite
(a) an amount equal to the sum of all
amounts that were deducted from the employees’ remuneration for payment to the fund;
(b) if the prescribed pension plan is regulated
by an Act of Parliament,
a) les sommes qui ont été déduites de la
rémunération des employés pour versement
au fonds;
b) dans le cas d’un régime de pension
prescrit régi par une loi fédérale :
60
C. 47
Wage Earner Protection, Bankruptcy and Insolvency and Companies’ Creditors
Arrangement
(i) an amount equal to the normal cost,
within the meaning of subsection 2(1) of
the Pension Benefits Standards Regulations, 1985, that was required to be paid by
the employer to the fund, and
(ii) an amount equal to the sum of all
amounts that were required to be paid by
the employer to the fund under a defined
contribution provision, within the meaning
of subsection 2(1) of the Pension Benefits
Standards Act, 1985; and
(c) in the case of any other prescribed
pension plan,
(i) an amount equal to the amount that
would be the normal cost, within the
meaning of subsection 2(1) of the Pension
Benefits Standards Regulations, 1985, that
the employer would be required to pay to
the fund if the prescribed plan were
regulated by an Act of Parliament, and
(ii) an amount equal to the sum of all
amounts that would have been required to
be paid by the employer to the fund under
a defined contribution provision, within the
meaning of subsection 2(1) of the Pension
Benefits Standards Act, 1985, if the
prescribed plan were regulated by an Act
of Parliament.
Rank of security
(2) A security under this section ranks above
every other claim, right, charge or security
against the bankrupt’s assets, regardless of when
that other claim, right, charge or security arose,
except
(i) les coûts normaux, au sens du paragraphe 2(1) du Règlement de 1985 sur les
normes de prestation de pension, que
l’employeur est tenu de verser au fonds,
(ii) les sommes que l’employeur est tenu
de verser au fonds au titre de toute
disposition à cotisations déterminées au
sens du paragraphe 2(1) de la Loi de 1985
sur les normes de prestation de pension;
c) dans le cas de tout autre régime de pension
prescrit :
(i) la somme égale aux coûts normaux, au
sens du paragraphe 2(1) du Règlement de
1985 sur les normes de prestation de
pension, que l’employeur serait tenu de
verser au fonds si le régime était régi par
une loi fédérale,
(ii) les sommes que l’employeur serait
tenu de verser au fonds au titre de toute
disposition à cotisations déterminées au
sens du paragraphe 2(1) de la Loi de 1985
sur les normes de prestation de pension si
le régime était régi par une loi fédérale.
(2) La sûreté visée au présent article a
priorité sur tout autre droit, sûreté, charge ou
réclamation — peu importe la date à laquelle ils
ont pris naissance — grevant les biens du failli,
à l’exception :
(a) rights under sections 81.1 and 81.2;
a) des droits prévus aux articles 81.1 et 81.2;
(b) amounts referred to in subsection 67(3)
that have been deemed to be held in trust; and
b) des sommes mentionnées au paragraphe
67(3) qui sont réputées être détenues en
fiducie;
(c) securities under sections 81.3 and 81.4.
53-54 ELIZ. II
Priorité
c) de la sûreté prévue aux articles 81.3 et
81.4.
Liability of
trustee
(3) If the trustee disposes of assets covered
by the security, the trustee is liable for the
amounts referred to in subsection (1) to the
extent of the amount realized on the disposition
of the assets, and is subrogated in and to all
rights of the fund established for the purpose of
the pension plan in respect of those amounts.
(3) Le syndic qui dispose d’éléments d’actif
grevés par la sûreté est responsable des sommes
mentionnées au paragraphe (1) jusqu’à concurrence du produit de la disposition, et est subrogé
dans tous les droits du fonds établi dans le cadre
du régime de pension jusqu’à concurrence des
sommes ainsi payées.
Responsabilité
du syndic
2004-2005
Security for
unpaid amounts
re prescribed
pensions plan —
receivership
Protection des salariés, Faillite et insolvabilité et Arrangements avec les créanciers des
compagnies
ch. 47
81.6 (1) If a person who is subject to a
receivership is an employer who participated or
participates in a prescribed pension plan for the
benefit of the person’s employees, the following
amounts that are unpaid immediately before the
first day on which there was a receiver in
relation to the person are secured by security on
all the person’s assets:
(a) an amount equal to the sum of all
amounts that were deducted from the employees’ remuneration for payment to the fund;
(b) if the prescribed pension plan is regulated
by an Act of Parliament,
(i) an amount equal to the normal cost,
within the meaning of subsection 2(1) of
the Pension Benefits Standards Regulations, 1985, that was required to be paid by
the employer to the fund, and
(ii) an amount equal to the sum of all
amounts that were required to be paid by
the employer to the fund under a defined
contribution provision, within the meaning
of subsection 2(1) of the Pension Benefits
Standards Act, 1985; and
(c) in the case of any other prescribed
pension plan,
(i) an amount equal to the amount that
would be the normal cost, within the
meaning of subsection 2(1) of the Pension
Benefits Standards Regulations, 1985, that
the employer would be required to pay to
the fund if the prescribed plan were
regulated by an Act of Parliament, and
(ii) an amount equal to the sum of all
amounts that would have been required to
be paid by the employer to the fund under
a defined contribution provision, within the
meaning of subsection 2(1) of the Pension
Benefits Standards Act, 1985, if the
prescribed plan were regulated by an Act
of Parliament.
Rank of security
(2) A security under this section ranks above
every other claim, right, charge or security
against the person’s assets, regardless of when
that other claim, right, charge or security arose,
except rights under sections 81.1 and 81.2 and
securities under sections 81.3 and 81.4.
81.6 (1) Si la personne faisant l’objet d’une
mise sous séquestre est un employeur qui
participe ou a participé à un régime de pension
prescrit institué pour ses employés, les sommes
ci-après qui, à la date à laquelle le séquestre
commence à agir, n’ont pas été versées au fonds
établi dans le cadre de ce régime sont garanties,
à compter de cette date, par une sûreté sur les
éléments d’actif de la personne :
61
Sûreté relative
aux régimes de
pension
prescrits — mise
sous séquestre
a) les sommes qui ont été déduites de la
rémunération des employés pour versement
au fonds;
b) dans le cas d’un régime de pension
prescrit régi par une loi fédérale :
(i) les coûts normaux, au sens du paragraphe 2(1) du Règlement de 1985 sur les
normes de prestation de pension, que
l’employeur serait tenu de verser au fonds,
(ii) les sommes que l’employeur est tenu
de verser au fonds au titre de toute
disposition à cotisations déterminées au
sens du paragraphe 2(1) de la Loi de 1985
sur les normes de prestation de pension;
c) dans le cas de tout autre régime de pension
prescrit :
(i) la somme égale aux coûts normaux, au
sens du paragraphe 2(1) du Règlement de
1985 sur les normes de prestation de
pension, que l’employeur serait tenu de
verser au fonds si le régime était régi par
une loi fédérale,
(ii) les sommes que l’employeur serait
tenu de verser au fonds au titre de toute
disposition à cotisations déterminées au
sens du paragraphe 2(1) de la Loi de 1985
sur les normes de prestation de pension si
le régime était régi par une loi fédérale.
(2) La sûreté visée au présent article a
priorité sur tout autre droit, sûreté, charge ou
réclamation — peu importe la date à laquelle ils
ont pris naissance — grevant les biens de la
Priorité
62
C. 47
Wage Earner Protection, Bankruptcy and Insolvency and Companies’ Creditors
Arrangement
53-54 ELIZ. II
personne, à l’exception des droits prévus aux
articles 81.1 et 81.2 et de la sûreté prévue aux
articles 81.3 et 81.4.
Liability of
receiver
(3) If the receiver disposes of assets covered
by the security, the receiver is liable for the
amounts referred to in subsection (1) to the
extent of the amount realized on the disposition
of the assets, and is subrogated in and to all
rights of the fund established for the purpose of
the pension plan in respect of those amounts.
(3) Le séquestre qui dispose d’éléments
d’actif grevés par la sûreté est responsable des
sommes mentionnées au paragraphe (1) jusqu’à
concurrence du produit de la disposition, et est
subrogé dans tous les droits du fonds établi dans
le cadre du régime de pension jusqu’à concurrence des sommes ainsi payées.
Responsabilité
du séquestre
Definitions
(4) The following definitions apply in this
section.
(4) Les définitions qui suivent s’appliquent
au présent article.
Définitions
“person who is
subject to a
receivership”
« personne
faisant l’objet
d’une mise sous
séquestre »
“person who is subject to a receivership” means
a person in respect of whom any property is
under the possession or control of a receiver.
« personne faisant l’objet d’une mise sous
séquestre » Personne dont tout bien est en la
possession ou sous la responsabilité d’un
séquestre.
« personne
faisant l’objet
d’une mise sous
séquestre »
“person who is
subject to a
receivership”
“receiver”
« séquestre »
“receiver” means a receiver within the meaning
of subsection 243(2).
« séquestre » Séquestre au sens du paragraphe
243(2).
« séquestre »
“receiver”
68. The Act is amended by adding the
following after section 84:
68. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 84, de ce qui suit :
Assignments
84.1 (1) The court may, on application by an
insolvent person or a trustee, make an order
assigning the rights and obligations of the
insolvent person under any agreement to any
person, specified by the court, who has agreed
to the assignment.
84.1 (1) Sur demande de la personne insolvable ou du syndic, le tribunal peut, par
ordonnance, céder à toute autre personne qu’il
précise et qui y a consenti les droits et
obligations de la personne insolvable découlant
de tout contrat.
Cessions
Notice
(2) The applicant must give notice of the
assignment, in the prescribed manner, to every
party to the agreement.
(2) Le demandeur donne avis de la cession,
de la manière prescrite, aux autres parties au
contrat.
Avis
Exceptions
(3) Subsection (1) does not apply in respect
of rights and obligations
(3) Le paragraphe (1) ne s’applique pas aux
droits et obligations qui, de par leur nature, ne
peuvent être cédés ni à ceux qui découlent de
tout contrat financier admissible au sens du
paragraphe 65.1(8), de tout bail visé au
paragraphe 65.2(1) ou de toute convention
collective.
Exceptions
(4) Pour décider s’il doit céder les droits et
obligations, le tribunal vérifie notamment :
Facteurs à
prendre en
considération
(a) under an eligible financial contract within
the meaning of subsection 65.1(8);
(b) under a lease referred to in subsection
65.2(1);
(c) under a collective agreement; and
(d) that are not assignable by reason of their
nature.
Factors to be
considered
(4) In deciding whether to make an assignment, the court must consider, among other
things,
a) si la personne à qui les droits et
obligations seraient cédés serait en mesure
d’exécuter les obligations;
Protection des salariés, Faillite et insolvabilité et Arrangements avec les créanciers des
compagnies
ch. 47
2004-2005
(a) whether the person to whom the rights
and obligations are to be assigned would be
able to perform the obligations; and
63
b) s’il est indiqué de céder les droits et
obligations à cette personne.
(b) whether it would be appropriate to assign
the rights and obligations to that person.
Restriction
(5) The court may not make the assignment
if the court is satisfied that the insolvent person
is in default under the agreement.
(5) Il ne peut faire la cession s’il est
convaincu que la personne insolvable est en
défaut relativement au contrat.
Restriction
Certain rights
limited
84.2 (1) No person may terminate or amend
any agreement, including a security agreement,
with an individual bankrupt, or claim an
accelerated payment, or a forfeiture of the term,
under any agreement, including a security
agreement, with the bankrupt, by reason only
of the bankruptcy.
84.2 (1) Il est interdit de résilier ou de
modifier un contrat — notamment de garantie
— conclu avec un failli qui est une personne
physique ou de se prévaloir d’une clause de
déchéance du terme figurant dans un tel contrat,
au seul motif qu’il a fait faillite.
Limitation de
certains droits
Lease
(2) If the agreement referred to in subsection
(1) is a lease, the lessor may not terminate or
amend the lease by reason only of the bankruptcy or that the bankrupt has not paid rent in
respect of any period before the date of
bankruptcy.
(2) Lorsque le contrat visé au paragraphe (1)
est un bail, l’interdiction prévue à ce paragraphe
vaut également dans le cas où le failli n’a pas
payé son loyer à l’égard d’une période antérieure à la date de la faillite.
Baux
Public utilities
(3) No public utility may discontinue service
to an individual bankrupt by reason only of the
bankruptcy or that the bankrupt has not paid for
services rendered, or material provided, before
the date of bankruptcy.
(3) Il est interdit à toute entreprise de service
public d’interrompre la prestation de ses
services auprès d’un failli qui est une personne
physique au seul motif qu’il a fait faillite ou
qu’il n’a pas payé certains services ou du
matériel fournis, avant la date de la faillite.
Entreprise de
service public
Certain acts not
prevented
(4) Nothing in this section is to be construed
(4) Le présent article n’a pas pour effet :
(a) prohibiting a person from requiring
payments to be made in cash for goods,
services, use of leased property or other
valuable consideration provided after the date
of bankruptcy; or
a) d’empêcher une personne d’exiger que
soient effectués des paiements en espèces
pour la fourniture de marchandises ou de
services, l’utilisation de biens loués ou la
fourniture de toute autre contrepartie de
valeur, pourvu que la fourniture ou l’utilisation ait eu lieu après la date de la faillite;
as
(b) requiring the further advance of money or
credit.
Exceptions
b) d’exiger la prestation de nouvelles avances de fonds ou de nouveaux crédits.
Provisions of
section override
agreement
(5) Any provision in an agreement that has
the effect of providing for, or permitting,
anything that, in substance, is contrary to this
section is of no force or effect.
(5) Le présent article l’emporte sur les
dispositions incompatibles de tout contrat,
celles-ci étant sans effet.
Incompatibilité
Powers of court
(6) The court may, on application by a party
to an agreement, declare that this section does
not apply, or applies only to the extent declared
by the court, if the applicant satisfies the court
(6) À la demande de l’une des parties à un
contrat, le tribunal peut déclarer le présent
article inapplicable, ou applicable uniquement
dans la mesure qu’il précise, s’il est établi par le
Pouvoirs du
tribunal
64
Statutory Crown
securities
C. 47
Wage Earner Protection, Bankruptcy and Insolvency and Companies’ Creditors
Arrangement
that the operation of this section would likely
cause the applicant significant financial hardship.
demandeur que son application lui causerait
vraisemblablement de sérieuses difficultés financières.
69. The portion of paragraph 86(2)(a) of
the Act before subparagraph (i) is replaced
by the following:
69. L’alinéa 86(2)a) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
(a) to claims that are secured by a security or
charge of a kind that can be obtained by
persons other than Her Majesty or a workers’
compensation body
a) les réclamations garanties par un type de
charge ou de sûreté dont toute personne, et
non seulement Sa Majesté ou l’organisme,
peut se prévaloir au titre de dispositions
législatives fédérales ou provinciales n’ayant
pas pour seul ou principal objet l’établissement de mécanismes garantissant les réclamations de Sa Majesté ou de l’organisme, ou
au titre de toute autre règle de droit;
70. Subsection 87(1) of the Act is replaced
by the following:
70. Le paragraphe 87(1) de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
87. (1) A security provided for in federal or
provincial legislation for the sole or principal
purpose of securing a claim of Her Majesty in
right of Canada or of a province or of a workers’
compensation body is valid in relation to a
bankruptcy or proposal only if the security is
registered under a prescribed system of registration before the date of the initial bankruptcy
event.
87. (1) Les garanties créées aux termes
d’une loi fédérale ou provinciale dans le seul
but — ou principalement dans le but — de
protéger des réclamations mentionnées au
paragraphe 86(1) ne sont valides, dans le cadre
d’une faillite ou d’une proposition, que si elles
ont été enregistrées, conformément à un système
d’enregistrement prescrit, avant l’ouverture de
la faillite.
71. Section 91 of the Act and the heading
before it are replaced by the following:
71. L’article 91 de la même loi et l’intertitre le précédant sont remplacés par ce qui
suit :
PREFERENCES
TRAITEMENT PRÉFÉRENTIEL
72. Section 94 of the Act is repealed.
53-54 ELIZ. II
Garanties créées
par législation
72. L’article 94 de la même loi est abrogé.
73. Section 96 of the Act is replaced by the
following:
73. L’article 96 de la même loi est remplacé par ce qui suit :
Creditor — not
at arm’s length
96. If the transfer, charge, payment, obligation or judicial proceeding referred to in section
95 has the effect of giving a creditor who is not
at arm’s length a preference over other creditors,
the period referred to in subsection 95(1) is one
year instead of three months.
96. Lorsque le transfert, la charge, le paiement, l’obligation ou l’instance que mentionne
l’article 95 a pour effet de procurer à un
créancier qui a un lien de dépendance avec la
personne insolvable une préférence sur d’autres
créanciers, le délai fixé au paragraphe 95(1) est
de un an au lieu de trois mois.
Créanciers ayant
un lien de
dépendance
Examination of
consideration in
a transfer
96.1 (1) If a debtor has entered into a
transaction with another party, the court may,
on the application of the trustee, inquire into
96.1 (1) Le tribunal peut, sur demande du
syndic, enquêter en vue de décider si telle
opération conclue par le débiteur avec une autre
personne est sous-évaluée et s’il existe un lien
de dépendance entre eux.
Opération sousévaluée
2004-2005
Protection des salariés, Faillite et insolvabilité et Arrangements avec les créanciers des
compagnies
ch. 47
65
whether the transaction was a transfer at undervalue and whether or not the other party was at
arm’s length with the debtor.
Judgment for
difference — at
arm’s length
(2) If the court finds that the other party in
the transaction was at arm’s length with the
debtor and that the transaction was a transfer at
undervalue, the court may give judgment to the
trustee against the other party to the transaction,
against any other person being privy to the
transaction with the debtor or against all those
persons for the difference between the actual
consideration given or received by the debtor
and the fair market value, as determined by the
court, of the property or services concerned in
the transaction, if
(a) the transaction occurred during the period
that begins on the day that is one year before
the date of the initial bankruptcy event and
that ends on the date of the bankruptcy; and
(b) the debtor was insolvent at the time of, or
was rendered insolvent by, the transaction,
and the debtor intended to defeat the interests
of creditors.
Judgment for
difference — not
at arm’s length
(3) If the court finds that the other party in
the transaction was not at arm’s length with the
debtor and that the transaction was a transfer at
undervalue, the court may give judgment to the
trustee against the other party to the transaction,
against any other person being privy to the
transaction with the debtor or against all those
persons for the difference between the actual
consideration given or received by the debtor
and the fair market value, as determined by the
court, of the property or services concerned in
the transaction, if the transaction occurred
during the period
(a) that begins on the day that is one year
before the date of the initial bankruptcy event
and ends on the date of the bankruptcy; or
(2) S’il décide que l’opération est sousévaluée mais qu’elle a été effectuée avec une
personne sans lien de dépendance avec le
débiteur, le tribunal peut accorder au syndic
un jugement contre cette personne ou contre
toute autre personne intéressée par l’opération,
ou contre toutes ces personnes, pour la différence entre la contrepartie réellement donnée ou
reçue par le débiteur et la juste valeur
marchande — déterminée par le tribunal —
des biens ou services en cause lorsque :
Jugement pour la
différence :
personnes sans
lien de
dépendance
a) d’une part, l’opération est survenue au
cours de la période commençant le premier
jour de l’année précédant l’ouverture de la
faillite et se terminant à la date de la faillite;
b) d’autre part, le débiteur était insolvable au
moment de l’opération, ou l’est devenu en
raison de celle-ci, et avait l’intention de nuire
aux intérêts des créanciers.
(3) S’il décide que l’opération est sousévaluée et qu’elle a été effectuée avec une
personne qui a un lien de dépendance avec le
débiteur, le tribunal peut accorder au syndic un
jugement contre cette personne, contre toute
autre personne intéressée par l’opération, ou
contre toutes ces personnes, pour la différence
entre la contrepartie réellement donnée ou reçue
par le débiteur et la juste valeur marchande —
déterminée par le tribunal — des biens ou
services en cause lorsque l’opération est survenue au cours de la période :
a) soit commençant le premier jour de
l’année précédant l’ouverture de la faillite et
se terminant à la date de la faillite;
(b) that begins five years before the date of
the initial bankruptcy event and that ends one
day before one year before the date of the
initial bankruptcy event in the case where
b) soit commençant le premier jour de la
cinquième année précédant l’ouverture de la
faillite et se terminant la veille du premier
jour de l’année précédant l’ouverture de la
faillite dans le cas où, selon le cas :
(i) the debtor was insolvent at the time of,
or was rendered insolvent by, the transaction, or
(i) le débiteur était insolvable au moment
de l’opération ou l’est devenu en raison de
celle-ci,
Jugement pour la
différence :
personnes ayant
un lien de
dépendance
66
C. 47
Wage Earner Protection, Bankruptcy and Insolvency and Companies’ Creditors
Arrangement
53-54 ELIZ. II
(ii) the debtor intended to defeat the
interests of creditors.
(ii) le débiteur avait l’intention de nuire
aux intérêts des créanciers.
(4) In making the application referred to in
this section, the trustee shall state what, in the
trustee’s opinion, was the fair market value of
the property or services concerned in the
transaction and what, in the trustee’s opinion,
was the value of the actual consideration given
or received by the debtor in the transaction, and
the values on which the court makes any finding
under this section are the values so stated by the
trustee unless other values are proved.
(4) Lorsqu’il présente la demande prévue par
le présent article, le syndic doit déclarer quelle
était à son avis la juste valeur marchande des
biens ou services visés par l’opération et quelle
était à son avis la valeur de la contrepartie
réellement donnée ou reçue par le débiteur, et
les valeurs sur lesquelles le tribunal rend une
décision en conformité avec le présent article
sont, en l’absence de preuve contraire, les
valeurs ainsi déclarées par le syndic.
74. The portion of subsection 97(1) of the
Act before paragraph (a) is replaced by the
following:
74. Le passage du paragraphe 97(1) de la
même loi précédant l’alinéa a) est remplacé
par ce qui suit :
97. (1) No payment, contract, dealing or
transaction to, by or with a bankrupt made
between the date of the initial bankruptcy event
and the date of the bankruptcy is valid, except
the following, which are valid if made in good
faith, subject to the provisions of this Act with
respect to the effect of bankruptcy on an
execution, attachment or other process against
property, and subject to the provisions of this
Act respecting preferences and transfers at
undervalue:
97. (1) Les paiements, remises, transports ou
transferts, contrats, marchés et transactions
auxquels le failli est partie et qui sont effectués
entre l’ouverture de la faillite et la date de la
faillite ne sont pas valides; sous réserve, d’une
part, des autres dispositions de la présente loi
quant à l’effet d’une faillite sur une procédure
d’exécution, une saisie ou autre procédure
contre des biens et, d’autre part, des dispositions
de la présente loi relatives aux préférences et
aux opérations sous-évaluées, les opérations ciaprès sont toutefois valides si elles sont
effectuées de bonne foi :
75. The Act is amended by adding the
following after section 98:
75. La même loi est modifiée par adjonction, après l’article 98, de ce qui suit :
General
assignments of
book debts
ineffective
98.1 (1) If a person engaged in any trade or
business makes an assignment of their existing
or future book debts, or any class or part of
those debts, and subsequently becomes bankrupt, the assignment of book debts is void as
against, or, in the Province of Quebec, may not
be set up against, the trustee with respect to any
book debts that have not been paid at the date of
the bankruptcy.
98.1 (1) Lorsqu’une personne se livrant à un
métier ou commerce fait une cession de ses
créances comptables actuelles ou futures, ou
d’une catégorie ou d’une partie de ces créances,
et devient par la suite en faillite, la cession des
créances comptables est inopposable au syndic
en ce qui concerne les créances comptables qui
n’ont pas été acquittées à la date de la faillite.
Nullité des
cessions
générales de
créances
comptables
Foregoing
provisions not to
apply in some
cases
(2) Subsection (1) does not apply to an
assignment of book debts that is registered
under any statute of any province providing for
the registration of assignments of book debts if
the assignment is valid in accordance with the
laws of the province.
(2) Le paragraphe (1) ne s’applique pas dans
le cas d’une cession de créances comptables
enregistrée conformément à une loi provinciale
pourvoyant à l’enregistrement de cette cession,
si celle-ci est valide aux termes des lois de la
province.
Les dispositions
précédentes ne
s’appliquent pas
dans certains cas
Establishing
values
Protected
transactions
Établissement
des valeurs
Transactions
protégées
2004-2005
Protection des salariés, Faillite et insolvabilité et Arrangements avec les créanciers des
compagnies
ch. 47
67
Other cases
(3) Nothing in subsection (1) renders void or,
in the Province of Quebec, null any assignment
of book debts due at the date of the assignment
from specified debtors, or of debts growing due
under specified contracts, or any assignment of
book debts included in a transfer of a business
made in good faith and for adequate valuable
consideration.
(3) Le paragraphe (1) n’a pas pour effet
d’annuler une cession de créances comptables
exigibles, à la date de la cession, de débiteurs
spécifiés, ou de créances à échoir en vertu de
contrats spécifiés, ni une cession de créances
comptables comprises dans un transfert d’un
commerce fait de bonne foi et pour contrepartie
de valeur et suffisante.
Autres cas où le
présent article
n’annule pas les
cessions
Definition of
“assignment”
(4) For the purposes of this section, “assignment” includes assignment by way of security,
hypothec and other charges on book debts.
(4) Pour l’application du présent article,
« cession » s’entend notamment de l’hypothèque, de la cession en garantie et des autres
charges sur les créances comptables.
Définition de
« cession »
76. Section 100 of the Act is repealed.
Information and
notice
Notice of
subsequent
meetings
Minutes of
meeting
76. L’article 100 de la même loi est abrogé.
77. Subsection 102(3) of the Act is replaced by the following:
77. Le paragraphe 102(3) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
(3) In the case of the bankruptcy of an
individual, the trustee shall set out in the notice,
in the prescribed form, information concerning
the financial situation of the bankrupt and the
obligation of the bankrupt, if any, to make
payments required under section 68 to the estate
of the bankrupt.
(3) Dans le cas de la faillite d’une personne
physique, le syndic est tenu de donner, dans
l’avis de faillite présenté en la forme prescrite,
les renseignements sur la situation financière du
failli et sur l’obligation de celui-ci de faire des
versements à l’actif aux termes de l’article 68.
78. Subsection 104(1) of the Act is replaced by the following:
78. Le paragraphe 104(1) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
104. (1) Meetings of creditors other than the
first shall be called by sending a notice of the
time and place of the meeting together with an
agenda outlining the items for discussion with a
reasonable explanation of what is expected to be
discussed for each item, not less than five days
before the time of each meeting to each creditor
at the address given in the creditor’s proof of
claim.
104. (1) Les assemblées de créanciers autres
que la première sont convoquées par envoi, à
chaque créancier à l’adresse indiquée dans sa
preuve de réclamation, d’un préavis d’au moins
cinq jours indiquant les date, heure et lieu de
l’assemblée et donnant l’ordre du jour avec une
explication suffisante de chacun des points qui y
sont inscrits.
79. Subsection 105(4) of the Act is replaced by the following:
79. Le paragraphe 105(4) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
(4) The chair of any meeting of creditors
shall, within a reasonable time after each
meeting, cause minutes of the proceedings at
the meeting to be prepared. The minutes shall be
signed by the chair or by the chair of the next
meeting and shall be retained as part of the
books, records and documents referred to in
section 26 relating to the administration of the
estate.
(4) Dans un délai raisonnable suivant la date
de l’assemblée, le président fait rédiger un
procès-verbal des délibérations de celle-ci,
lequel est signé par lui ou par le président de
l’assemblée suivante et conservé dans les livres,
registres et documents faisant état de l’administration de l’actif visés à l’article 26.
Renseignements
et avis à fournir
Avis des
assemblées
subséquentes
Procès-verbal de
l’assemblée
68
C. 47
Wage Earner Protection, Bankruptcy and Insolvency and Companies’ Creditors
Arrangement
53-54 ELIZ. II
80. (1) Subsection 109(1) of the English
version of the Act is replaced by the
following:
80. (1) Le paragraphe 109(1) de la version
anglaise de la même loi est remplacé par ce
qui suit :
109. (1) A person is not entitled to vote as a
creditor at any meeting of creditors unless the
person has duly proved a claim provable in
bankruptcy and the proof of claim has been duly
filed with the trustee before the time appointed
for the meeting.
109. (1) A person is not entitled to vote as a
creditor at any meeting of creditors unless the
person has duly proved a claim provable in
bankruptcy and the proof of claim has been duly
filed with the trustee before the time appointed
for the meeting.
(2) Subsections 109(6) and (7) of the Act
are replaced by the following:
(2) Les paragraphes 109(6) et (7) de la
même loi sont remplacés par ce qui suit :
(6) If, in respect of the vote on any particular
matter at a meeting of creditors, the chair is of
the opinion that the outcome of the vote was
determined by the vote of a person who did not
deal with the debtor at arm’s length at any time
within the period that begins on the day that is
one year before the date of the initial bankruptcy
event and that ends on the date of the
bankruptcy, the chair shall redetermine the
outcome of the vote by not including the votes
of all such creditors, and that new outcome, as
redetermined by the chair, is the outcome of the
vote, unless an application is made to the court
within 10 days by one of the creditors whose
vote was not included and the court, if it decides
to include the vote of the applicant, determines
another outcome for the vote.
(6) S’il estime, relativement au vote pris sur
une question lors d’une assemblée de créanciers,
que le vote d’un créancier ayant eu, à tout
moment au cours de la période commençant le
premier jour de l’année précédant l’ouverture de
la faillite et se terminant à la date de la faillite,
un lien de dépendance avec le débiteur, a eu une
incidence sur le résultat du vote, le président
établit un nouveau résultat du vote en excluant
les votes de tous les créanciers ayant ainsi eu un
lien de dépendance; ce nouveau résultat est le
résultat définitif du vote, à moins que l’un de
ces créanciers ne saisisse le tribunal de la
question dans les dix jours et que celui-ci, s’il
décide que le vote du demandeur doit être
compté, n’y substitue un nouveau résultat.
81. Subsection 110(1) of the Act is replaced by the following:
81. Le paragraphe 110(1) de la même loi
est remplacé par ce qui suit :
110. (1) No person is entitled to vote on a
claim acquired after the date of bankruptcy in
respect of a debtor unless the entire claim is
acquired.
110. (1) Personne n’a droit de voter du chef
d’une réclamation acquise après l’ouverture de
la faillite d’un débiteur, à moins que la
réclamation n’ait été acquise en entier.
82. (1) Subsections 113(1) and (2) of the
Act are replaced by the following:
82. (1) Les paragraphes 113(1) et (2) de la
même loi sont remplacés par ce qui suit :
Trustee may vote
113. (1) If the trustee is a proxyholder for a
creditor, the trustee may vote as a creditor at any
meeting of creditors.
113. (1) Lorsqu’il est fondé de pouvoir d’un
créancier, le syndic peut voter à titre de
créancier à toute assemblée des créanciers.
Le syndic peut
voter
Trustee’s vote
not to count in
respect of certain
resolutions
(2) The vote of the trustee — or of the
partner, clerk or legal counsel of the trustee, or
of the clerk of the legal counsel of the trustee —
as proxyholder for a creditor, shall not be
counted in respect of any resolution affecting
the remuneration or conduct of the trustee.
(2) Le vote du syndic — ou de son associé,
de son clerc, de son conseiller juridique ou du
clerc de son conseiller juridique — à titre de
fondé de pouvoir d’un créancier, ne peut être
compté dans le cadre de l’adoption d’une
résolution concernant sa rémunération ou sa
conduite.
Le vote du
syndic ne
compte pas dans
certains cas
Right of creditor
to vote
Vote of creditors
not dealing at
arm’s length
Claims acquired
after date of
bankruptcy
Right of creditor
to vote
Votes des
créanciers ayant
un lien de
dépendance
Créance obtenue
après l’ouverture
de la faillite
2004-2005
Persons not
entitled to vote
Resolution
respecting
inspectors
Obligation of
trustee when
inspectors fail to
exercise their
powers
Duty of
inspectors
Who may
examine proofs
Protection des salariés, Faillite et insolvabilité et Arrangements avec les créanciers des
compagnies
ch. 47
(2) The portion of subsection 113(3) of the
Act before paragraph (a) is replaced by the
following:
(2) Le passage du paragraphe 113(3) de la
même loi précédant l’alinéa a) est remplacé
par ce qui suit :
(3) The following persons are not entitled to
vote on the appointment of a trus