Fisheries AND OCEANS Pêches ET DES OCÉANS

Fisheries AND OCEANS Pêches ET DES OCÉANS
First Session
Forty-first Parliament, 2011
Première session de la
quarante et unième législature, 2011
Proceedings of the Standing
Senate Committee on
Délibérations du Comité
sénatorial permanent des
Fisheries AND OCEANS
Pêches ET DES OCÉANS
Chair:
The Honourable FABIAN MANNING
Président :
L’honorable FABIAN MANNING
Tuesday, October 18, 2011 (in camera)
Tuesday, October 25, 2011
Tuesday, November 1, 2011
Le mardi 18 octobre 2011 (à huis clos)
Le mardi 25 octobre 2011
Le mardi 1er novembre 2011
Issue No. 2
Fascicule no 2
Third meeting on:
Troisième réunion concernant :
The study on issues relating to the federal government’s
current and evolving policy framework for managing
Canada’s fisheries and oceans
L’étude sur les questions relatives au cadre stratégique
en évolution du gouvernement fédéral pour la gestion
des pêches et des océans du Canada
and
et
First and second meetings on:
Première et deuxième réunions concernant :
The study on the management of the grey
seal population off Canada’s East Coast
L’étude de la gestion de la population de phoques
gris au large de la côte est du Canada
INCLUDING:
THE FOURTH REPORT OF THE COMMITTEE
(Special study budget 2011-12 — The federal
government’s framework for managing
Canada’s fisheries and oceans)
Y COMPRIS :
LE QUATRIÈME RAPPORT DU COMITÉ
(Budget pour étude spéciale 2011-2012 — Le cadre
stratégique du gouvernement fédéral pour
la gestion des pêches et des océans)
WITNESSES:
(See back cover)
TÉMOINS :
(Voir à l’endos)
49091-49128-49156
STANDING SENATE COMMITTEE ON
FISHERIES AND OCEANS
COMITÉ SÉNATORIAL PERMANENT DES
PÊCHES ET DES OCÉANS
The Honourable Fabian Manning, Chair
Président : L’honorable Fabian Manning
The Honourable Elizabeth Hubley, Deputy Chair
Vice-présidente : L’honorable Elizabeth Hubley
and
et
The Honourable Senators:
Les honorables sénateurs :
Cochrane
* Cowan
(or Tardif)
* LeBreton, P.C.
(or Carignan)
Losier-Cool
Lovelace Nicholas
MacDonald
Oliver
Patterson
Poirier
Poy
Raine
Watt
Cochrane
* Cowan
(ou Tardif)
* LeBreton, C.P.
(ou Carignan)
Losier-Cool
Lovelace Nicholas
MacDonald
Oliver
Patterson
Poirier
Poy
Raine
Watt
*Ex officio members
(Quorum 4)
* Membres d’office
(Quorum 4)
Changes in membership of the committee:
Modifications de la composition du comité :
Pursuant to rule 85(4), membership of the committee was
amended as follows:
Conformément à l’article 85(4) du Règlement, la liste des
membres du comité est modifiée, ainsi qu’il suit :
The Honourable Senator Losier-Cool replaced the Honourable
Senator Hervieux-Payette, P.C. (October 26, 2011).
L’honorable sénateur Losier-Cool a remplacé l’honorable
sénateur Hervieux-Payette, C.P. (le 26 octobre 2011).
The Honourable Senator Poirier replaced the Honourable
Senator Frum (October 26, 2011).
L’honorable sénateur Poirier a remplacé l’honorable sénateur
Frum (le 26 octobre 2011).
The Honourable Senator Hervieux-Payette, P.C., replaced the
Honourable Senator Losier-Cool (October 25, 2011).
L’honorable sénateur Hervieux-Payette, C.P., a remplacé
l’honorable sénateur Losier-Cool (le 25 octobre 2011).
The Honourable Senator Frum replaced the Honourable Senator
Poirier (October 25, 2011).
L’honorable sénateur Frum a remplacé l’honorable sénateur
Poirier (le 25 octobre 2011).
The Honourable Senator Poirier replaced the Honourable
Senator Marshall (October 19, 2011).
L’honorable sénateur Poirier a remplacé l’honorable sénateur
Marshall (le 19 octobre 2011).
The Honourable Senator Marshall replaced the Honourable
Senator Poirier (October 18, 2011).
L’honorable sénateur Marshall a remplacé l’honorable sénateur
Poirier (le 18 octobre 2011).
Published by the Senate of Canada
Available on the Internet: http://www.parl.gc.ca
Publié par le Sénat du Canada
Disponible sur internet: http://www.parl.gc.ca
1-11-2011
Pêches et océans
2:3
ORDRE DE RENVOI
ORDER OF REFERENCE
Extract from the Journals of the Senate, Thursday, October 20, 2011:
Extrait des Journaux du Sénat du jeudi 20 octobre 2011 :
The Honourable Senator Manning moved, seconded by
the Honourable Senator Smith (Saurel):
L’honorable sénateur Manning propose, appuyé par
l’honorable sénateur Smith (Saurel),
That the Standing Senate Committee on Fisheries and
Oceans be authorized to examine and report on the
management of the grey seal population off Canada’s East
Coast; and
Que le Comité sénatorial permanent des pêches et des
océans soit autorisé à étudier, afin d’en faire rapport, la
gestion de la population de phoques gris au large de la côte
est du Canada;
That the committee report from time to time to the
Senate but no later than June 30, 2012, and that the
committee retain all powers necessary to publicize its
findings until December 31, 2012.
Que le comité fasse de temps à autre rapport au Sénat,
mais au plus tard le 30 juin 2012, et qu’il conserve, jusqu’au
31 décembre 2012, tous les pouvoirs nécessaires pour diffuser
ses conclusions.
The question being put on the motion, it was adopted.
La motion, mise aux voix, est adoptée.
Le greffier du Sénat,
Gary W. O’Brien
Clerk of the Senate
2:4
Fisheries and Oceans
MINUTES OF PROCEEDINGS
PROCÈS-VERBAUX
OTTAWA, Tuesday, October 18, 2011
(5)
OTTAWA, le mardi 18 octobre 2011
(5)
[English]
1-11-2011
[Traduction]
The Standing Senate Committee on Fisheries and Oceans met
in camera this day at 6:10 p.m., in room 505, Victoria Building,
the chair, the Honourable Fabian Manning, presiding.
Le Comité sénatorial permanent des pêches et des océans
se réunit aujourd’hui, à huis clos, à 18 h 10, dans la pièce 505
de l’édifice Victoria, sous la présidence de l’honorable Fabian
Manning (président).
Members of the committee present: The Honourable Senators
Cochrane, Hubley, Losier-Cool, MacDonald, Manning,
Marshall, Patterson and Raine (8).
Membres du comité présents : Les honorables sénateurs
Cochrane, Hubley, Losier-Cool, MacDonald, Manning,
Marshall, Patterson et Raine (8).
Other senator present: The Honourable Senator Baker, P.C. (1).
Autre sénateur présent : L’honorable sénateur Baker, C.P. (1).
In attendance: Claude Emery, Analyst, Parliamentary
Information and Research Services, Library of Parliament; and
Ceri Au, Communications Officer, Communications Directorate
of the Senate.
Également présents : Claude Emery, analyste, Service
d’information et de recherche parlementaires, Bibliothèque du
Parlement; et Ceri Au, agente de communications, Direction des
communications du Sénat.
Pursuant to the order of reference adopted by the Senate on
Sunday, June 26, 2011, the committee continued to examine
issues relating to the federal government’s current and evolving
policy framework for managing Canada’s fisheries and oceans.
(For complete text of the order of reference, see proceedings of the
committee, Issue No. 1.)
Conformément à l’ordre de renvoi adopté par le Sénat le
dimanche 26 juin 2011, le comité poursuit son étude sur les
questions relatives au cadre stratégique en évolution du
gouvernement fédéral pour la gestion des pêches et des océans
du Canada. (Le texte intégral de l’ordre de renvoi figure au
fascicule no 1 des délibérations du comité.)
Pursuant to rule 92(2)(e), the committee considered a draft
agenda (future business).
Conformément à l’article 92(2)e) du Règlement, le comité
examine un projet d’ordre du jour (travaux futurs).
At 7:49 p.m., the committee adjourned to the call of the chair.
À 19 h 49, le comité s’ajourne jusqu’à nouvelle convocation de
la présidence.
ATTEST:
OTTAWA, Tuesday, October 25, 2011
(6)
[English]
ATTESTÉ :
OTTAWA, le mardi 25 octobre 2011
(6)
[Traduction]
The Standing Senate Committee on Fisheries and Oceans met
this day at 5:10 p.m., in room 9, Victoria Building, the chair, the
Honourable Fabian Manning, presiding.
Le Comité sénatorial permanent des pêches et des océans se
réunit aujourd’hui, à 17 h 10, dans la pièce 9 de l’édifice Victoria,
sous la présidence de l’honorable Fabian Manning (président).
Members of the committee present: The Honourable Senators
Cochrane, Frum, Hervieux-Payette, P.C., Hubley, MacDonald,
Manning, Oliver, Patterson and Raine (9).
Membres du comité présents : Les honorables sénateurs
Cochrane, Frum, Hervieux-Payette, C.P., Hubley, MacDonald,
Manning, Oliver, Patterson et Raine (9).
Other senators present: The Honourable Senators Baker, P.C.,
and Harb (2).
Autres sénateurs présents : Les honorables sénateurs Baker, C.P.,
et Harb (2).
In attendance: Claude Emery, Analyst, Parliamentary
Information and Research Services, Library of Parliament; and
Ceri Au, Communications Officer, Communications Directorate
of the Senate.
Également présents : Claude Emery, analyste, Service
d’information et de recherche parlementaires, Bibliothèque du
Parlement; et Ceri Au, agente de communications, Direction des
communications du Sénat.
1-11-2011
Pêches et océans
2:5
Pursuant to the order of reference adopted by the Senate on
Thursday, October 20, 2011, the committee began to examine and
report on the management of the grey seal population off
Canada’s East Coast.
Conformément à l’ordre de renvoi adopté par le Sénat le jeudi
20 octobre 2011, le comité entreprend son étude, en vue d’en faire
rapport, sur la gestion de la population de phoques gris au large
de la côte est du Canada.
WITNESSES:
TÉMOINS :
Fisheries and Oceans Canada:
Pêches et Océans Canada :
David Balfour, Senior Assistant Deputy Minister, Ecosystems
and Fisheries Management;
David Balfour, sous-ministre adjoint principal, Écosystèmes et
gestion des pêches;
Siddika Mithani, Assistant Deputy Minister, Ecosystems and
Oceans Science Sector;
Siddika Mithani, sous-ministre adjointe, Secteur des sciences,
des écosystèmes et des océans.
Patrice Simon, Director, Environment and Biodiversity
Science.
Patrice Simon, directeur, Sciences de l’environnement et de la
biodiversité.
Mr. Balfour and Ms. Mithani made a statement and, together
with Mr. Simon, answered questions.
M. Balfour et Mme Mithani font chacun une déclaration puis,
avec M. Simon, répondent aux questions.
At 6:50 p.m., the committee adjourned to the call of the chair.
À 18 h 50, le comité s’ajourne jusqu’à nouvelle convocation de
la présidence.
ATTEST:
OTTAWA, Tuesday, November 1, 2011
(7)
[English]
ATTESTÉ :
OTTAWA, le mardi 1er novembre 2011
(7)
[Traduction]
The Standing Senate Committee on Fisheries and Oceans met
this day at 6:05 p.m., in room 9, Victoria Building, the deputy
chair, the Honourable Elizabeth Hubley, presiding.
Le Comité sénatorial permanent des pêches et des océans se
réunit aujourd’hui, à 18 h 5, dans la pièce 9 de l’édifice Victoria,
sous la présidence de l’honorable Elizabeth Hubley (vice-présidente).
Members of the committee present: The Honourable Senators
Cochrane, Hubley, MacDonald, Oliver, Patterson, Poirier and
Raine (7).
Membres du comité présents : Les honorables sénateurs
Cochrane, Hubley, MacDonald, Oliver, Patterson, Poirier et
Raine (7).
Other senators present: The Honourable Senators Harb and
Martin (2).
Autres sénateurs présents : Les honorables sénateurs Harb et
Martin (2).
In attendance: Claude Emery, Analyst, Parliamentary
Information and Research Services, Library of Parliament; and
Ceri Au, Communications Officer, Communications Directorate
of the Senate.
Également présents : Claude Emery, analyste, Service
d’information et de recherche parlementaires, Bibliothèque du
Parlement; et Ceri Au, agente de communications, Direction des
communications du Sénat.
Pursuant to the order of reference adopted by the Senate on
Thursday, October 20, 2011, the committee continued to examine
and report on the management of the grey seal population off
Canada’s East Coast. (For complete text of the order of reference,
see proceedings of the committee, Issue No. 2.)
Conformément à l’ordre de renvoi adopté par le Sénat le jeudi
20 octobre 2011, le comité étudie, en vue d’en faire rapport, la
gestion de la population de phoques gris au large de la côte est
du Canada. (Le texte intégral de l’ordre de renvoi figure au
fascicule no 2 des délibérations du comité.)
WITNESSES:
TÉMOINS :
Fisheries Resource Conservation Council:
Conseil pour la conservation des ressources halieutiques :
Gerard Chidley, Former Chairman;
Gerard Chidley, ancien président;
Donald Walker, Former Vice Chairman;
Donald Walker, ancien vice-président;
Mike Calcutt, Acting Executive Director.
Mike Calcutt, directeur exécutif intérimaire.
2:6
Fisheries and Oceans
1-11-2011
Mr. Chidley made a statement and, together with Mr. Walker
and Mr. Calcutt, answered questions.
M. Chidley fait une déclaration puis, avec MM. Walker et
Calcutt, répond aux questions.
At 7:07 p.m., the committee adjourned to the call of the chair.
À 19 h 7, le comité suspend ses travaux jusqu’à nouvelle
convocation de la présidence.
ATTEST:
ATTESTÉ :
La greffière du comité,
Danielle Labonté
Clerk of the Committee
1-11-2011
Pêches et océans
2:7
RAPPORT DU COMITÉ
REPORT OF THE COMMITTEE
Thursday, October 27, 2011
Le jeudi 27 octobre 2011
The Standing Senate Committee on Fisheries and Oceans has
the honour to present its
Le Comité sénatorial permanent des pêches et des océans a
l’honneur de présenter son
FOURTH REPORT
QUATRIÈME RAPPORT
Your Committee, which was authorized by the Senate on
Sunday, June 26, 2011 to examine and to report on issues relating
to the federal government’s current and evolving policy framework
for managing Canada’s fisheries and oceans, respectfully requests
funds for the fiscal year ending March 31, 2012, and requests, for
the purpose of such study, that it be empowered:
Votre comité a été autorisé par le Sénat le dimanche 26 juin 2011
à examiner, afin d’en faire rapport, les questions relatives au
cadre stratégique actuel et en évolution, du gouvernement fédéral
pour la gestion des pêches et des océans du Canada, demande
respectueusement des fonds pour l’exercice financier se terminant
le 31 mars 2012 et demande qu’il soit, aux fins de ses travaux,
autorisé à :
(a) to engage the services of such counsel, technical, clerical
and other personnel as may be necessary;
a) embaucher tout conseiller juridique et personnel technique,
de bureau ou autre dont il pourrait avoir besoin;
(b) to adjourn from place to place within Canada; and
b) s’ajourner d’un lieu à l’autre au Canada; et
(c) to travel inside Canada.
c) voyager à l’intérieur du Canada.
Pursuant to Chapter 3:06, section 2(1)(c) of the Senate
Administrative Rules, the budget submitted to the Standing
Committee on Internal Economy, Budgets and Administration
and the report thereon of that committee are appended to this
report.
Conformément au Chapitre 3:06, article 2(1)c) du Règlement
administratif du Sénat, le budget présenté au Comité permanent
de la régie interne, des budgets et de l’administration ainsi que le
rapport s’y rapportant, sont annexés au présent rapport.
Respectueusement soumis,
Respectfully submitted,
Le président,
FABIAN MANNING
Chair
2:8
Fisheries and Oceans
1-11-2011
STANDING SENATE COMMITTEE ON
FISHERIES AND OCEANS
COMITÉ SÉNATORIAL PERMANENT DES
PÊCHES ET DES OCÉANS
SPECIAL STUDY ON THE FEDERAL GOVERNMENT’S
CURRENT AND EVOLVING POLICY FRAMEWORK FOR
MANAGING CANADA’S FISHERIES AND OCEANS
L’ÉTUDE SPÉCIALE SUR LES QUESTIONS RELATIVES
AU CADRE STRATÉGIQUE ACTUEL ET EN ÉVOLUTION,
DU GOUVERNEMENT FÉDÉRAL POUR LA GESTION DES
PÊCHES ET DES OCÉANS DU CANADA
APPLICATION FOR BUDGET AUTHORIZATION
FOR THE FISCAL YEAR ENDING MARCH 31, 2012
DEMANDE D’AUTORISATION DE BUDGET POUR
L’EXERCICE FINANCIER SE TERMINANT
LE 31 MARS 2012
Extract from the Journals of the Senate, Sunday, June 26, 2011:
Extrait des Journaux du Sénat le dimanche 26 juin 2011 :
The Honourable Senator Manning moved, seconded by
the Honourable Senator Smith (Saurel):
L’honorable sénateur Manning propose, appuyé par
l’honorable sénateur Smith (Saurel),
That the Standing Senate Committee on Fisheries and
Oceans be authorized to examine and to report on issues
relating to the federal government’s current and evolving
policy framework for managing Canada’s fisheries and
oceans;
Que le Comité sénatorial permanent des pêches et des
océans soit autorisé à examiner, afin d’en faire rapport,
les questions relatives au cadre stratégique actuel et en
évolution, du gouvernement fédéral pour la gestion des
pêches et des océans du Canada;
That the papers and evidence received and taken and
work accomplished by the committee on this subject since
the beginning of the Third Session of the Fortieth
Parliament be referred to the committee; and
Que les documents reçus, les témoignages entendus et les
travaux accomplis par le comité à ce sujet depuis le début de
la troisième session de la quarantième législature soient
renvoyés au comité;
That the committee report from time to time to the
Senate but no later than September 30, 2012, and that the
Committee retain all powers necessary to publicize its
findings until December 31, 2012.
Que le comité fasse de temps à autre rapport au Sénat,
mais au plus tard le 30 septembre 2012, et qu’il conserve,
jusqu’au 31 décembre 2012, tous les pouvoirs nécessaires
pour diffuser ses conclusions.
The question being put on the motion, it was adopted.
La motion, mise aux voix, est adoptée.
Le greffier du Sénat,
Gary W. O’Brien
Clerk of the Senate
1-11-2011
Pêches et océans
SUMMARY OF EXPENDITURES
Professional and Other Services
Transportation and Communications
All Other Expenditures
TOTAL
2:9
SOMMAIRE DES DÉPENSES
$7,800
130,732
42,700
$181,232
Services professionnels et autres
Transports et communications
Autres dépenses
TOTAL
7800 $
130 732
42 700
181 232 $
The above budget was approved by the Standing Senate
Committee on Fisheries and Oceans on Tuesday, October 4, 2011.
Le budget ci-dessus a été approuvé par le Comité sénatorial
permanent des pêches et des océans le mardi 4 octobre 2011.
The undersigned or an alternate will be in attendance on the date
that this budget is considered.
Le soussigné ou son remplaçant assistera à la séance au cours de
laquelle le présent budget sera étudié.
Date
Fabian Manning
Chair, Standing Senate Committee on
Fisheries and Oceans
Date
Fabian Manning
Président du Comité sénatorial permanent
des pêches et des océans
Date
David Tkachuk
Chair, Standing Senate Committee on
Internal Economy, Budgets and
Administration
Date
David Tkachuk
Président du Comité permanent de la régie
interne, des budgets et de l’administration
2:10
Fisheries and Oceans
1-11-2011
STANDING SENATE COMMITTEE ON
FISHERIES AND OCEANS
SPECIAL STUDY ON THE FEDERAL GOVERNMENT’S CURRENT AND EVOLVING POLICY
FRAMEWORK FOR MANAGING CANADA’S FISHERIES AND OCEANS
EXPLANATION OF BUDGET ITEMS
APPLICATION FOR BUDGET AUTHORIZATION
FOR THE FISCAL YEAR ENDING MARCH 31, 2012
GENERAL EXPENSES
PROFESSIONAL AND OTHER SERVICES
1.
Editing/Revision Services (0446)
(10 days, $500/day)
Sub-total
5,000
$5,000
Total of General Expenses
$5,000
ACTIVITY 1: MAGDALEN ISLANDS, QUEBEC AND SOUTHWEST COAST OF NEWFOUNDLAND PUBLIC HEARINGS AND FACT-FINDING (MARCH 2012)
23 participants: 12 Senators, 11 staff
PROFESSIONAL AND OTHER SERVICES
1.
Hospitality - meals (0410)
Sub-total
1,000
$1,000
TRANSPORTATION AND COMMUNICATIONS
TRAVEL
Hotel accommodation
12 senators, $150/night, 5 nights (0222)
11 staff, $150/night, 5 nights (0226)
2.
Per diem
12 senators, $73/day, 6 days (0221)
11 staff, $73/day, 6 days (0225)
3.
Working meals (travel) (0231)
4.
Taxis
12 senators x $200 (0223)
11 staff x $200 (0232)
5.
Charter bus (0228)
(6 days, $600/day)
6.
Charter flight (sole source) (0233)
Sub-total
1.
17,250
10,074
6,400
4,600
3,600
65,000
$106,924
ALL OTHER EXPENDITURES
1.
2.
OTHER
Advertising (0319)
Miscellaneous costs associated with travel (0229)
3.
COURIER
Courier Charges (0261)
15,000
1,000
150
1-11-2011
Pêches et océans
2:11
4.
TELECOMMUNICATIONS
Telephone services (0270)
150
5.
PRINTING
Printing (0321)
250
RENTALS
Rental office space (meeting rooms) (0540)
(3 days, $750/day)
7.
Rental - interpretation equipment (0504)
(3 days, $7,800/day)
Sub-total
6.
2,250
23,400
$42,200
Total of Activity 1
$150,124
ACTIVITY 2: CONFERENCE - BOSTON SEAFOOD SHOW (MARCH 11-13, 2012)
The International Boston Seafood Show/Seafood Processing America conference program is designed
to keep stakeholders on top of what’s going on in the seafood industry today, and abreast of what’s in
store for the future.
4 participants: 4 Senators
PROFESSIONAL AND OTHER SERVICES
1.
Conference fees (0406)
(4 participants x $450)
Sub-total
1,800
$1,800
TRANSPORTATION AND COMMUNICATIONS
TRAVEL
1.
Transportation - air
4 senators x $4,500 (0224)
2.
Hotel accommodation
4 senators, $300/night, 3 nights (0222)
3.
Per diem
4 senators, $88/day, 4 days (0221)
4.
Taxis
4 senators x $200 (0223)
Sub-total
18,000
3,600
1,408
800
$23,808
ALL OTHER EXPENDITURES
1.
Miscellaneous costs associated with travel (0229)
Sub-total
500
$500
Total of Activity 2
$26,108
Grand Total
$181,232
The Senate administration has reviewed this budget application.
Heather Lank, Principal Clerk,
Committees Directorate
Date
Nicole Proulx, Director of Finance and Procurement
Date
2:12
Fisheries and Oceans
1-11-2011
COMITÉ SÉNATORIAL PERMANENT DES
PÊCHES ET DES OCÉANS
L’ÉTUDE SPÉCIALE SUR LES QUESTIONS RELATIVES AU CADRE STRATÉGIQUE ACTUEL ET EN ÉVOLUTION, DU
GOUVERNEMENT FÉDÉRAL POUR LA GESTION DES PÊCHES ET DES OCÉANS DU CANADA
EXPLICATION DES ITEMS BUDGÉTAIRES
DEMANDE D’AUTORISATION DE BUDGET POUR
L’EXERCICE FINANCIER SE TERMINANT
LE 31 MARS 2012
DÉPENSES GÉNÉRALES
SERVICES PROFESSIONNELS ET AUTRES
1.
Services d’édition/révision (0446)
(10 jours, 500 $/jour)
Sous-total
5 000
5 000 $
Total des dépenses générales
5 000 $
ACTIVITÉ 1 : ILES DE LA MADELEINE, QUÉBEC ET LA CÔTE SUD-OUEST DE TERRE-NEUVE-ETLABRADOR - AUDIENCES PUBLIQUES ET MISSION D’ÉTUDE (MARS 2012)
23 participants: 12 sénateurs, 11 employés
SERVICES PROFESSIONNELS ET AUTRES
1.
Frais d’accueil - repas (0410)
Sous-total
TRANSPORTS ET COMMUNICATIONS
DÉPLACEMENTS
1.
Hébergement
12 sénateurs, 150 $/nuit, 5 nuits (0222)
11 employés, 150 $/nuit, 5 nuits (0226)
2.
Indemnité journalière
12 sénateurs, 73 $/jour, 6 jours (0221)
11 employés, 73 $/jour, 6 jours (0225)
3.
Repas de travail (voyage) (0231)
4.
Taxis
12 sénateurs x 200 $ (0223)
11 employés x 200 $ (0232)
5.
Affréter - autobus (0228)
(6 jours, 600 $/jour)
6.
Vol nolisé (fournisseur unique) (0233)
Sous-total
AUTRES DÉPENSES
AUTRES
1.
Publicité (0319)
2.
Divers coûts liés aux déplacements (0229)
MESSAGERIE
3.
Frais de messagerie (0261)
TÉLÉCOMMUNICATIONS
4.
Services téléphoniques (0270)
1 000
1 000 $
17 250
10 074
6 400
4 600
3 600
65 000
106 924 $
15 000
1 000
150
150
1-11-2011
5.
Pêches et océans
2:13
IMPRESSION
Impressions (0321)
LOCATIONS
Location d’espace (salles de réunion) (0540)
(3 jours, 750 $/jour)
7.
Location - équipement d’interprétation (0504)
(3 jours, 7 800 $/jour)
Sous-total
Total de l’Activité 1
250
6.
2 250
23 400
42 200 $
150 124 $
ACTIVITÉ 2 : CONFÉRENCE - LE BOSTON SEAFOOD SHOW (DU 11 AU 13 MARS 2012)
Le programme de la conférence International Boston Seafood Show/Seafood Processing America est conçu de sorte à
tenir informer les parties intéressées des nouveautés du jour dans l’industrie des produits de la mer ainsi que des
innovations à venir dans ce domaine.
4 participants: 4 sénateurs
SERVICES PROFESSIONNELS ET AUTRES
1.
Frais d’inscription (0406)
(4 participants x 450 $)
Sous-total
TRANSPORTS ET COMMUNICATIONS
DÉPLACEMENTS
1.
Transport - aérien
4 sénateurs x 4 500 $ (0224)
2.
Hébergement
4 sénateurs, 300 $/nuit, 3 nuits (0222)
3.
Indemnité journalière
4 sénateurs, 88 $/jour, 4 jours (0221)
4.
Taxis
4 sénateurs x 200 $ (0223)
Sous-total
1 800
1 800 $
18 000
3 600
1 408
800
23 808 $
AUTRES DÉPENSES
1.
Divers coûts liés aux déplacements (0229)
Sous-total
500
500 $
Total de l’Activité 2
26 108 $
Grand Total
181 232 $
L’administration du Sénat a examiné la présente demande d’autorisation budgétaire.
Heather Lank, greffière principale,
Direction des comités
Date
Nicole Proulx, directrice des Finances et de
l’approvisionnement
Date
2:14
Fisheries and Oceans
1-11-2011
ANNEXE (B) AU RAPPORT
APPENDIX (B) TO THE REPORT
Thursday, october 27, 2011
Le jeudi 27 octobre 2011
The Standing Committee on Internal Economy, Budgets and
Administration has examined the budget presented to it by the
Standing Senate Committee on Fisheries and Oceans for the
proposed expenditures of the said Committee for the fiscal year
ending March 31, 2012, for the purpose of its special study on the
evolving policy framework for managing Canada’s fisheries and
oceans, as authorized by the Senate on Sunday, June 26, 2011.
The approved budget is as follows:
Le Comité permanent de la régie interne, des budgets et de
l’administration a examiné le budget qui lui a été présenté par le
Comité sénatorial permanent des pêches et des océans concernant
les dépenses projetées dudit Comité pour l’exercice se terminant le
31 mars 2012, aux fins de leur étude spéciale du cadre stratégique
en évolution pour la gestion des pêches et des océans du Canada,
tel qu’autorisé par le Sénat le dimanche 26 juin 2011. Le budget
approuvé se lit comme suit:
Professional and Other Services
Transportation and Communications
All Other Expenditures
$
6,000
106,924
42,200
Total
$ 155,124
(includes funds for public hearings, factfinding missions, as well
as approval for sole source for charter flights)
Services professionnels et autres
Transports et communications
Autres dépenses
6 000 $
106 924
42 200
Total
155 124 $
(y compris des fonds pour des audiences publiques, des missions
d’étude, ainsi que pour l’approbation pour un fournisseur unique
pour des vols nolisé)
Respectueusement soumis,
Respectfully submitted,
Le président,
DAVID TKACHUK
Chair
1-11-2011
Pêches et océans
2:15
EVIDENCE
TÉMOIGNAGES
OTTAWA, Tuesday, October 25, 2011
OTTAWA, le mardi 25 octobre 2011
The Standing Senate Committee on Fisheries and Oceans met
this day at 5:10 p.m. to study the management of the grey seal
population off Canada’s East Coast.
Le Comité sénatorial permanent des pêches et des océans se
réunit aujourd’hui, à 17 h 10, pour faire une étude de la gestion de
la population de phoques gris au large de la côte Est du Canada.
Senator Fabian Manning (Chair) in the chair.
[English]
Le sénateur Fabian Manning (président) occupe le fauteuil.
[Traduction]
The Chair: Good evening, I call the meeting to order. My name
is Senator Fabian Manning from Newfoundland and Labrador.
I will ask the members of the committee first if they will introduce
themselves, and we will start with Senator Cochrane.
Le président : Bonsoir, la séance est ouverte. Je suis le sénateur
Fabian Manning, de Terre-Neuve-et-Labrador. Je vais d’abord
demander aux membres du comité de bien vouloir se présenter, en
commençant par le sénateur Cochrane.
Senator Cochrane: I am Senator Cochrane from Newfoundland
and Labrador as well.
Le sénateur Cochrane : Je suis le sénateur Cochrane, également
de Terre-Neuve-et-Labrador.
Senator Hubley: I am Senator Hubley from Prince Edward
Island.
Le sénateur Hubley : Je suis le sénateur Hubley, de l’Île-duPrince-Édouard.
Senator Frum: I am Senator Frum from Ontario.
Le sénateur Frum : Je suis le sénateur Frum, de l’Ontario.
Senator Baker: I am Senator Baker from Newfoundland and
Labrador as well.
Le sénateur Baker : Je suis le sénateur Baker, également de
Terre-Neuve-et-Labrador.
Senator Harb: I am Senator Harb from Ontario. I am not a
member of this committee, but I am attending the meeting.
Le sénateur Harb : Je suis le sénateur Harb, de l’Ontario. Je ne
suis pas membre de ce comité, mais j’assiste à cette séance.
The Chair: We will be having other senators joining us shortly,
I believe.
Le président : Je crois que d’autres sénateurs se joindront
bientôt à nous.
This is the Standing Senate Committee on Fisheries and
Oceans. Today we begin our study on the management of the grey
seal population off Canada’s East Coast.
Cette séance est celle du Comité sénatorial permanent des
pêches et des océans. Nous commençons aujourd’hui notre étude
de la gestion de la population de phoques gris au large de la côte
est du Canada.
As today is our first meeting, we have invited some officials
from the Department of Fisheries and Oceans to give us
information on the status of the grey seal population at the
present time. Thank you for taking the time to join us. If you
would be so kind, please introduce yourselves and then we will
start the process.
Comme c’est notre première séance, nous avons invité des
fonctionnaires du ministère des Pêches et des Océans à venir nous
renseigner sur la situation actuelle de la population de phoques
gris. Nous vous remercions d’avoir pris le temps de venir. Je vous
demanderais de bien vouloir vous présenter, après quoi nous
pourrons commencer.
David Balfour, Senior Assistant Deputy Minister, Ecosystems
and Fisheries Management, Fisheries and Oceans Canada: Thank
you, Mr. Chair, it is a pleasure for us to be here this evening. I am
David Balfour, Senior Assistant Deputy Minister of Ecosystems
and Fisheries Management with the Department of Fisheries and
Oceans. With me are my colleagues, Siddika Mithani, Assistant
Deputy Minister, Ecosystems and Oceans Science Sector; and
Patrice Simon, Director, Environment and Biodiversity Science
with the Department of Fisheries and Oceans.
David Balfour, sous-ministre adjoint principal, Écosystèmes et
gestion des pêches, Pêches et Océans Canada : Merci, monsieur le
président. C’est un plaisir pour nous d’être ici ce soir. Je suis
David Balfour, sous-ministre adjoint principal des Écosystèmes et
de la gestion des pêches au ministère des Pêches et des Océans. Je
suis accompagné de mes collègues, Siddika Mithani, sous-ministre
adjointe, Secteur des sciences, des écosystèmes et des océans et
Patrice Simon, directeur, Sciences de l’environnement et de la
biodiversité au ministère des Pêches et des Océans.
The Chair: We are just joined by another senator; would you
introduce yourself?
Le président : Un autre sénateur vient de se joindre à nous;
pouvez-vous vous présenter?
Senator MacDonald: I am Senator MacDonald from Nova
Scotia.
Le sénateur MacDonald : Je suis le sénateur MacDonald, de
Nouvelle-Écosse.
2:16
Fisheries and Oceans
1-11-2011
The Chair: My understanding, Mr. Balfour, is you have some
opening remarks or a presentation you would like to make and
then we will invite some questions from the senators. You can
start your presentation now.
Le président : Je crois, monsieur Balfour, que vous avez une
déclaration à nous faire ou un exposé à nous présenter. Ensuite,
nous inviterons les sénateurs à vous poser des questions. La
parole est à vous.
Mr. Balfour: By way of introduction, we have a presentation
this evening on grey seals in Atlantic Canada. We will touch on
the implications arising from the grey seal population for cod
recovery — in particular, the southern Gulf of St. Lawrence cod
stock.
M. Balfour : Je dirais d’abord que nous allons vous présenter,
ce soir, un exposé sur les phoques gris de la région de l’Atlantique.
Nous aborderons les effets de cette population sur le
rétablissement des stocks de morue, et plus particulièrement
dans la partie sud du golfe du Saint-Laurent.
We will begin first with Ms. Mithani, who will provide an
overview on the science on grey seals and report on the peerreviewed science work that has been completed on the
relationship of grey seals’ predation to rebuilding cod stocks. I
will offer some highlights on the state of the commercial grey seal
hunt — a little bit on the market outlook — and conclude with
some comments about future considerations.
Nous allons commencer par Mme Mithani qui va vous donner
un aperçu général des données scientifiques concernant le phoque
gris et qui parlera des recherches scientifiques évaluées par les
pairs établissant le lien entre la prédation des phoques gris et le
rétablissement des stocks de morue. Je parlerai un peu de la chasse
commerciale au phoque gris et des perspectives de ce marché et je
terminerai par quelques observations au sujet de l’avenir?
Siddika Mithani, Assistant Deputy Minister, Ecosystems and
Oceans Science Sector, Fisheries and Oceans Canada: I would like
to thank the committee for giving us the opportunity to come here
and speak about some of these issues. As Mr. Balfour mentioned,
we are looking at the grey seal issue more from a perspective with
respect to cod recovery; therefore, our science has focused on
looking at grey seals and their role as predators of groundfish to
better understand the role of grey seals in the ecosystem.
Siddika Mithani, sous-ministre adjointe, Secteur des sciences,
des écosystèmes et des océans, Pêches et Océans Canada : Je
voudrais remercier le comité de nous avoir invités à venir ici parler
de certaines de ces questions. Comme l’a mentionné M. Balfour,
nous examinons surtout la question du phoque gris du point de
vue du rétablissement des stocks de morue; par conséquent, nos
recherches portaient sur le rôle de prédateur du phoque gris pour
mieux comprendre le rôle qu’il joue dans l’écosystème.
Before I get into my slides, one other piece of context is that
although today’s conversation is about grey seals, it is important
to note that there are six species of seals in Canada. They are the
grey seals, hooded seals, harp seals, ring seals, harbour seals and
bearded seals. In Atlantic Canada, we mainly have grey seals,
together with hooded seals and harp seals.
Avant de commencer, je dois mentionner que même si nous
parlons aujourd’hui du phoque gris, il ne faut pas oublier qu’il y a
six espèces de phoques au Canada. Il s’agit du phoque gris, du
phoque à capuchon, du phoque du Groenland, du phoque annelé,
du phoque commun et du phoque barbu. Dans la région de
l’Atlantique, nous avons surtout des phoques gris ainsi que des
phoques à capuchon et des phoques du Groenland.
When we look at the grey seal herd locations, there are three
Canadian herds. The largest one is Sable Island. There is a herd of
55,000 to 70,000 animals in the southern Gulf of St. Lawrence.
On Sable Island there are 300,000 animals, and the coastal Nova
Scotia herd is around 20,000 animals. Grey seals are also found in
Europe, but their population is much smaller.
Si nous examinons l’emplacement des troupeaux de phoques
gris, il y a trois troupeaux canadiens. Le plus important est celui
de l’île de Sable. Il y a un troupeau de 55 000 à 70 000 têtes dans
le sud du golfe du Saint-Laurent. Le troupeau de l’île de Sable
compte 300 000 phoques et celui des côtes de Nouvelle-Écosse,
environ 20 000. Il y a également des phoques gris en Europe, mais
leur population est beaucoup plus limitée.
Slide 3 gives you a brief shot of grey seal population trends in
the last 40 years. It is important to note that very little is known
about the historical abundance of grey seals. We have values from
about 1960 or 1970. The current population size is the largest we
have ever observed systematically. It is also important to note —
and it is of significance — that the population is increasing.
However, population growth rates have slowed in recent years.
From the models we use in science — when we estimate the
average annual rates of population increase — the rate of increase
was 12 per cent in the 1980s. It was 9 per cent in the 1990s and
6 per cent in the 2000s. What we are looking at now is a slow
down, but it is still 4 per cent. It gives you a trend. The
À la page 3, vous avez un petit aperçu des tendances observées
dans la population de phoques gris au cours des 40 dernières
années. Je dois souligner qu’on ne sait pas grand-chose au sujet de
l’abondance historique des phoques gris. Nous avons des données
à compter de 1960 ou 1970. La population actuelle est la plus
importante qui ait jamais été observée de façon systématique. Il
faut également souligner — et c’est important — que cette
population est en expansion. Toutefois, son taux de croissance a
ralenti ces dernières années. D’après les modèles que nous
utilisons en science — pour estimer le taux moyen annuel de
croissance d’une population — la croissance a été de 12 p. 100
dans les années 1980. Elle a été de 9 p. 100 dans les années 1990 et
1-11-2011
Pêches et océans
2:17
population is increasing, however the rate of increase has slowed
down a little.
de 6 p. 100 dans les années 2000. Nous assistons à un
ralentissement, mais la croissance est encore de 4 p. 100. Cela
vous donne la tendance. La population augmente, mais son taux
de croissance a ralenti un peu.
To give it another bit of context, in the 1960s we had about
10,000 seals. In the 1970s we were looking at 30,000 seals. In 201011 we are looking at 400,000 seals.
Pour vous renseigner un peu plus sur le contexte, dans les
années 1960, nous avions environ 10 000 phoques. Dans les
années 1970, il y en avait 30 000. En 2010-2011, nous avons
400 000 phoques.
I want to talk a bit about the science program at DFO. Before I
get into the science being done in the department, it is important
to remember that the ecosystem is a very complex one. There are
interactions at various functional levels between a large number
of groups of organisms. Determining the cause and effect
relationships between two populations is challenging because
there is an inherent complexity in trying to untangle the effects of
the multiple stressors you see in an ecosystem. Although we do
not understand all of the interactions of the ecosystems, our
science program has provided valuable insight in recent years. We
are able to provide some recommendations from science to
resource management.
Je voudrais parler un peu du programme scientifique du MPO.
Avant de décrire les recherches scientifiques qui sont faites au
ministère, je dois vous rappeler qu’il s’agit d’un écosystème très
complexe. Il y a des interactions à divers niveaux fonctionnels
entre un grand nombre de groupes d’organismes. Il n’est pas facile
de déterminer le rapport de cause à effet entre deux populations,
car il est difficile de distinguer les effets des multiples stresseurs
présents dans un écosystème. Même si nous ne comprenons pas
toutes les interactions des écosystèmes, notre programme
scientifique nous a fourni de précieux renseignements ces
dernières années. La science nous permet de faire certaines
recommandations pour la gestion de la ressource.
Our grey seal research program at DFO has three elements.
The first is population dynamics. What I mean by population
dynamics is assessing the population of grey seals. We do visual
surveys every three years and we look at reproductive rates that
we estimate based on models. Based on that, we can say there are
about 400,000 seals in 2010-11. The photograph depicts some of
the visual surveys that we do and the counting that is done in
order to ascertain the population of grey seals.
Le programme de recherche sur le phoque gris du MPO
comporte trois éléments. Il y a d’abord les dynamiques de la
population. J’entends par là l’évaluation de la population de
phoques gris. Nous faisons des relevés visuels tous les trois ans et
nous tenons compte des taux de reproduction que nous estimons
d’après les modèles. Sur cette base, nous pouvons dire qu’il y a
environ 400 000 phoques en 2010-2011. La photographie
représente un exemple des relevés visuels que nous effectuons et
du comptage qui est fait pour évaluer la population de phoques
gris.
The second element of the science is the diet. DFO has done a
significant amount of work in studying seal diets. We do an
analysis of the feces, stomach content and fatty acids. From these
studies we have ascertained that the grey seal diet is varied. It
generally consists of fish, including sand lance, cod, herring, skate
and other small aquatic organisms. An example of the
information we have from the diet studies is that cod represents
anywhere between 1 and 24 per cent of the grey seal diet. That is
an important number to remember.
Le deuxième élément du programme de recherche est le régime
alimentaire. Le MPO a beaucoup étudié le régime alimentaire des
phoques. Nous faisons une analyse des fèces, du contenu de
l’estomac et des acides gras. À partir de ces études, nous avons
établi que le régime alimentaire du phoque gris est varié. Il se
compose généralement de poisson, notamment le lançon, la
morue, le hareng, la raie et d’autres petits organismes aquatiques.
Pour vous donner un exemple des renseignements tirés de nos
études sur le régime alimentaire, la morue représente entre
1 p. 100 et 24 p. 100 de l’alimentation du phoque gris. C’est un
chiffre qu’il ne faut pas perdre de vue.
The third element we look at in the science program is the
distribution, migration and overlap with prey species. To
understand where grey seals are feeding we do an aggregation
study, some satellite tagging to look at where seals aggregate,
where the cod aggregates, and do the overlap. We do some of the
studying there, and it provides us with an understanding of what
the grey seal role is in the ecosystem.
Le troisième élément sur lequel porte notre programme de
recherche est la répartition, la migration et le chevauchement avec
les espèces proies. Pour comprendre où les phoques gris se
nourrissent, nous faisons une agrégation, un marquage par
satellite pour voir où les phoques se regroupent, où la morue se
rassemble et où il y a chevauchement. Nous faisons certaines de
ces études et cela nous permet de comprendre le rôle que le
phoque gris joue dans l’écosystème.
2:18
Fisheries and Oceans
1-11-2011
As a result of these studies, there have been certain conclusions
reached and concerns identified with respect to the negative
impacts of the growing seal population on ground fish. Cod
stocks are basically at low levels and show limited signs of
recovery.
Ces recherches ont permis de tirer certaines conclusions quant
aux répercussions négatives de l’augmentation de la population de
phoques sur les poissons démersaux. Les stocks de morue sont
peu élevés et montrent peu de signes de rétablissement.
As I mentioned earlier, cod are an important part of the grey
seal diet, so it is critical to understand the relationship between
grey seals and cod. The cod stocks in the northern gulf, southern
gulf, the Scotian shelf and the western Scotian shelf have
decreased significantly over the last few decades. The cod stocks
are so low they have been assessed by COSEWIC as being
endangered.
Comme je l’ai déjà mentionné, la morue est un élément
important du régime alimentaire du phoque et il est donc essentiel
de comprendre les échanges entre les deux populations. Les stocks
de morue ont nettement diminué au nord du golfe, au sud du
golfe, sur le plateau néo-écossais et dans la partie ouest de ce
plateau au cours des décennies. Les stocks de morue sont si bas
que le COSEPAC les a déclarés en voie de disparition.
On the other hand, grey seals are at an all-time high and
continue to grow. There is also the issue that there are seal worms.
The seal worm content in cod is also increasing, which is an added
issue as far as this interaction goes.
Par contre, la population de phoques gris atteint un niveau
record et continue de croître. Cela pose aussi le problème du vers
du phoque. La teneur de la morue en vers du phoque augmente
également, ce qui constitue un problème supplémentaire en ce qui
concerne cette interaction.
In order to look at the findings of the studies we have done, we
conducted an evaluation — a zonal advisory process — where we
conducted a large review of all the data that was available on the
cod/seal interaction.
Pour examiner les résultats de nos études, nous avons fait une
évaluation — selon le processus d’évaluation zonale — qui
consistait à examiner l’ensemble des données disponibles sur
l’interaction morue-phoque.
The zonal advisory process is all about getting experts together.
In this case, we had 57 Canadian and international experts
around the table for a five-day meeting, deliberating on the results
and the findings from 31 documents that were reviewed within
this particular zonal advisory.
Le processus d’évaluation zonale consiste à réunir des experts.
Dans ce cas-ci, nous avons rassemblé 57 experts canadiens et
internationaux pour une réunion de cinq jours pendant lesquels ils
ont examiné les résultats et les conclusions des 31 documents
étudiés dans le cadre de ce processus d’évaluation zonale.
Some of the documents that were reviewed were on topics such
as grey seal pup production, diet, population estimates, fish
population trends and distribution and geographical overlap of
grey seal feeding areas and cod distribution. This group
deliberated over five days and came up with science
recommendations for the department.
Certains des documents étudiés portaient sur des sujets comme
la production de jeunes phoques gris, le régime alimentaire, les
estimations de la population, les tendances et la répartition de la
population de poisson et le chevauchement géographique des aires
d’alimentation du phoque gris et de la morue. Ce groupe a
délibéré pendant cinq jours et a adressé des recommandations
scientifiques au ministère.
The science advice on the effects of grey seal on cod was as
follows: For the eastern Scotian shelf, seal predation contributed
to increased mortality in cod, but the magnitude of this impact
relative to that of other sources remains unknown. With respect
to the remaining Scotian Shelf, comparable information was not
available for the mortality inflicted by grey seals on cod in these
regions. In the southern Gulf of St. Lawrence, predation by grey
seals was found to be the greatest contributor to the increased
mortality in large southern gulf cod. Those were some of the
conclusions of the zonal advisory process.
L’avis scientifique émis au sujet des effets du phoque gris sur la
morue était le suivant : à l’est du plateau néo-écossais, la
prédation par le phoque a contribué à l’augmentation de la
mortalité chez la morue, mais on ne connaît pas l’ampleur de cet
impact comparativement à celui des autres sources. Pour le reste
du plateau néo-écossais, il n’y a pas d’information comparative
sur la mortalité causée par le phoque gris chez la morue dans ces
régions. Au sud du golfe du Saint-Laurent, la prédation par le
phoque gris a été le principal facteur d’augmentation de la
mortalité chez les grosses morues du sud du golfe. Tels étaient
certains des résultats du processus d’évaluation zonale.
Science was at the time asked if the recovery of cod would be
positively impacted by lowering the grey seal predation. Based on
this, it was concluded that only for the Gulf of St. Lawrence, a
decrease in grey seal population would likely decrease cod
mortality and therefore assist in cod stock recovery. This is the
conclusion that the zonal advisory process came up with.
On a demandé aux experts scientifiques de dire si la diminution
de la prédation du phoque gris aurait des effets positifs sur le
rétablissement des stocks de morue. À partir de ces analyses, nous
avons conclu que seulement dans le golfe du Saint-Laurent, une
réduction de la population de phoques gris diminuerait
probablement la mortalité de la morue et favoriserait donc le
rétablissement du stock. Telle est la conclusion que le processus
d’évaluation zonale a permis de tirer.
1-11-2011
Pêches et océans
I will pass it over to Mr. Balfour to talk about management.
2:19
Je vais céder la parole à M. Balfour, qui va vous parler de la
gestion.
Mr. Balfour: As has been mentioned earlier, the current
population of grey seals is estimated at approximately 400,000
animals. This has increased from a population of 30,000 in the
1970s. For 2011, a total allowable harvest of grey seals was
established at 60,000 animals, of which 200 grey seals were
harvested commercially in the Cape Breton area last winter. There
are a relatively small number of commercial harvesters of grey
seals. That is as much a reflection of the market opportunity that
is presented to them. There were 49 professional harvesters in our
gulf region, which comprises the gulf side of Cape Breton, New
Brunswick and Prince Edward Island, and 130 in our maritime
regions in Nova Scotia. These are individuals that have been
trained as professional harvesters of grey seals out of a total of
14,000 professional seal harvesters, the majority of which are
historically targeting the harvest of harp seals.
M. Balfour : Comme nous l’avons déjà mentionné, on estime
que la population de phoques gris est d’environ 400 000 têtes.
Cela représente une augmentation par rapport à une population
totale d’environ 30 000 dans les années 1970. Pour 2011, le total
autorisé de captures de phoques gris a été fixé à 60 000. Sur ce
nombre, 200 phoques gris ont été chassés commercialement dans
la région du Cap-Breton, l’hiver dernier. Les participants à la
chasse commerciale au phoque gris sont en nombre relativement
limité. Cela reflète les débouchés commerciaux qui s’offrent à eux.
Il y avait 49 chasseurs professionnels dans la région du golfe, ce
qui comprend le Cap-Breton, le Nouveau-Brunswick et l’Île-duPrince-Édouard, et 130 dans les régions maritimes de la NouvelleÉcosse. Ce sont des personnes qui ont reçu une formation de
chasseur professionnel de phoques gris sur un nombre total de
40 000 chasseurs de phoques professionnels dont la majorité a
l’habitude de chasser le phoque du Groenland.
The last significant commercial harvest was in 2008 on Hay
Island in Cape Breton, where approximately 1,200 grey seals were
taken over three days. However, it is fair to say that there has
been a very modest harvest of grey seals due to the market interest
historically.
La dernière chasse commerciale d’importance a eu lieu en
février 2008 sur l’île de Hay, où 16 participants ont abattu
1 200 phoques gris en trois jours. Toutefois, on peut dire que la
chasse au phoque gris a été très limitée en raison du manque de
débouchés commerciaux.
With respect to the grey seal market, commercial interest has
been primarily for pelts and blubber from juvenile seals in the
past. The absence of a market and few areas of accessible seal
concentrations have kept the grey seal hunt at minimum levels.
The market situation remains a major constraint to a viable
commercial harvest.
En ce qui concerne le marché pour le phoque gris, l’intérêt
commercial visait principalement les peaux et le lard des phoques
juvéniles. En raison de l’absence de marchés et du faible nombre
de lieux de concentration de phoques accessibles, la chasse
aux phoques gris reste une activité minime. Le manque actuel
de marchés est une contrainte importante pour la chasse
commerciale viable.
The harvest that does occur has had a low commercial value.
In the last year, harp seal pelts were valued at approximately $20.
Historically, grey seal pelts are of lesser value than that in terms of
prices paid to harvesters.
La chasse aux phoques gris qui a lieu a une très faible valeur
commerciale. L’année dernière, les peaux de phoques du
Groenland valaient environ 20 $. Les prix que les chasseurs
obtiennent pour les peaux de phoques gris sont moins élevés.
The department is working with provinces to encourage
investment in the area of product and market development. The
role of the department with respect to those efforts is very much
that of the regulator of the harvest, as well as facilitating projects
to create product opportunities and markets.
Le ministère collabore avec les provinces pour favoriser
l’investissement dans les domaines du développement des
produits et des marchés. Le rôle du ministère consiste
principalement à réglementer la chasse et à faciliter les projets
qui permettront de créer des débouchés et des marchés.
That included last January 2011, where a cooperation
agreement was initialled with the government of China, with the
prospect of importing meat and oil products. That is still under
review by China, but that does potentially hold some promise for
market development for commercial harvesters.
Par exemple, en janvier 2011, nous avons paraphé une entente
de coopération avec le gouvernement chinois pour l’importation
de viande et d’huile. La Chine n’a pas encore finalisé l’entente,
mais cela pourrait offrir certains débouchés aux chasseurs
professionnels pour développer leurs marchés.
There has also been a federal-provincial working group that
has been established under the auspices of the Atlantic Council of
Fisheries and Aquaculture Ministers to coordinate efforts
between the Department of Fisheries and Oceans and provinces
respecting seal product development in markets. That working
group is currently focusing on a research and development
strategy for product innovation.
D’autre part, un groupe de travail fédéral-provincial a été
établi sous le parrainage du Conseil des ministres des Pêches et de
l’Aquaculture de l’Atlantique, afin de coordonner les efforts entre
le ministère des Pêches et des Océans et les provinces pour le
développement des produits du phoque. Ce groupe de travail
centre actuellement ses efforts sur une stratégie de recherchedéveloppement pour l’innovation de produits.
2:20
Fisheries and Oceans
1-11-2011
The department’s role with respect to the harvest of seals is,
first and foremost, to monitor the harvest to ensure that it is
sustainable, humane, orderly and well managed; to enforce the
regulations and reporting on the harvest — that is the primary
role of our fisheries officers; and to ensure that the three-step
process is utilized fully and effectively during the harvest.
Le rôle du ministère dans la gestion de la chasse aux phoques
consiste d’abord et avant tout à surveiller la chasse pour s’assurer
qu’elle est durable, sans cruauté, ordonnée et bien gérée; à
appliquer les règlements et à produire des rapports sur la chasse
— c’est le principal rôle de nos agents des pêches; et de veiller à ce
que le processus en trois étapes soit suivi entièrement et
efficacement pendant la chasse.
This is a process of stunning seals, either by striking them or
shooting them, checking for palpitations and ensuring that the
cranium has been crushed. Then there the carotid artery is cut and
the seals are bled before processing them.
Ce processus consiste à abattre l’animal en l’assommant ou par
balle puis à palper le crâne pour s’assurer qu’il est bien fracassé. Il
faut ensuite inciser la carotide pour saigner le phoque avant
d’enlever sa peau.
The department also is involved in engagement with seal
harvesters with respect to the development of integrated harvest
management plans for seals, both at the regional level and on an
Atlantic-wide basis. That would be an integrated plan that would
cover the three species that Ms. Mithani had mentioned in terms
of grey, harp and hooded seals.
Le ministère collabore également avec les chasseurs de phoques
pour l’élaboration d’un plan intégré de gestion de la chasse au
niveau à la fois des régions et de l’ensemble de la région de
l’Atlantique. Il s’agit d’un plan qui couvrirait les trois espèces
dont Mme Mithani a parlé soit le phoque gris, le phoque du
Groenland et le phoque à capuchon.
As well, under this plan, we implement management measures
such as the total allowable harvest for each of the species, closed
areas where appropriate, and opening and closing dates. For
example, for grey seals, the season is open from the end of
February through to the end of December annually. It is closed
during the birthing season.
Ce plan comprend également des mesures de gestion visant, par
exemple, le total autorisé des captures pour chaque espèce, la
fermeture de secteurs lorsque c’est nécessaire ainsi que les dates
d’ouverture et de fermeture de la chasse. Par exemple, pour le
phoque gris, la saison est ouverte de la fin février à la fin
décembre. Elle est fermée pendant la saison de mise-bas.
In terms of some further considerations, as has been noted, last
winter peer-review science was carried out regarding grey seal
predation on cod in the southern gulf. It led to recommendations
involving the targeted removal of 70,000 seals over five years.
There have also been recommendations that were included in the
most recent Fisheries Resource Conservation Council report that
was published in September, which called for a reduction of
70,000 grey seals. Last week, the house SCOFO committee in
their crab report also recommended measures to reduce grey seal
populations.
Pour ce qui est des autres questions à examiner, comme nous
l’avons mentionné, l’hiver dernier, nous avons organisé un examen
par les pairs des recherches concernant la prédation du phoque gris
sur la morue au sud du golfe. Cet examen a débouché sur des
recommandations portant sur le prélèvement ciblé de 70 000 phoques
sur cinq ans. Il y a également eu des recommandations qui ont été
incluses dans le dernier rapport du Conseil pour la conservation des
ressources halieutiques, publié en septembre, qui préconisait une
réduction de 70 000 phoques gris. La semaine dernière, le Comité
permanent des pêches et océans de la Chambre a également
recommandé, dans son rapport sur le crabe, des mesures pour
réduire les populations de phoques gris.
In terms of looking forward on the possibility of removing such
a number of seals, it is worth noting that the department has not
in the past had experience in carrying out such an endeavour; this
would be entirely new. We would need to develop the capacity
and the techniques to be able to harvest significant numbers of
seals.
En ce qui concerne la possibilité d’éliminer ce nombre de
phoques, il faut mentionner que le ministère ne s’est jamais encore
lancé dans ce genre d’entreprise et que ce serait entièrement
nouveau. Il faudrait que nous nous dotions des moyens et des
méthodes voulus pour pouvoir abattre un nombre important de
phoques.
We also would need to be able to conduct such measures so
that the removal of seals was targeted at those seals that were
predating on cod, since the purpose of this effort would be to
allow the cod in the southern gulf to be able to break free of the
predation and maybe overcome the barriers to rebuilding which
predation by grey seals currently exposes them to. We would need
to ensure that what would be done in terms of a reduction would
be done humanely. It would have to respect international
standards for culling marine animals and would require the
likely use of professional seal harvesters who are expert in killing
seals.
Il faudrait aussi que nous puissions prendre ces mesures de
façon à ce que ce prélèvement vise les phoques qui se nourrissent
de morue étant donné que le but de cette intervention serait de
permettre à la morue du sud du golfe d’échapper à la prédation et
de surmonter les obstacles à son rétablissement que représente
actuellement la prédation des phoques gris. Nous devrions faire
en sorte que ce soit fait sans cruauté. Il faudrait que cela respecte
les normes internationales pour la chasse aux animaux marins et
cela exigerait probablement de recourir à des chasseurs de
phoques professionnels qui savent comment tuer les phoques.
1-11-2011
Pêches et océans
2:21
If a program of this sort was to be carried out, it would need to
be well supervised, orderly and monitored. There would be the
need to be able to do the follow-up science work in conjunction
with such a measure to ensure that we had a way to determine and
report that the removal of the grey seals made a difference in
terms of the recovery of cod. That would be its purpose and we
would need to be able to determine whether that was being served.
Si ce genre d’intervention avait lieu, il faudrait qu’elle soit bien
supervisée et contrôlée. Il faudrait pouvoir faire le travail
scientifique de suivi afin de pouvoir établir si le prélèvement des
phoques gris a eu un effet sur le rétablissement des stocks de
morue. Ce serait le but de cette mesure et il faut que nous
puissions établir s’il a été atteint.
In doing anything in this area, we would need to seek out the
collaboration of the fish harvester organizations, fish harvesters
and provinces to be able to carry out an endeavour of this sort on
a comprehensive basis. As well, the department would continue to
work with the sealing industry to cooperate with them on any
opportunities that they would see in developing seal markets or
seal products in order that there would be the opportunity to
establish a sustainable seal hunt that would provide commercial
benefits.
Pour faire quoi que ce soit, il faudrait que nous obtenions la
collaboration des associations de pêcheurs, des pêcheurs et des
gouvernements provinciaux pour pouvoir réaliser ce genre
d’entreprise sur des bases solides. Le ministère continuerait
également de collaborer avec le secteur de la chasse aux
phoques pour l’aider à exploiter les débouchés qui se
présenteraient pour le développement des marchés ou des
produits du phoque, afin qu’il soit possible d’établir une chasse
aux phoques durable qui rapportera des avantages commerciaux.
Mr. Chair, we would conclude at this point and respond to any
questions that you may have for us.
Monsieur le président, nous allons nous arrêter là et répondre
aux questions que vous voudrez nous poser.
The Chair: Thank you for your presentations. There is some
great information there, and we look forward to some questions.
Le président : Merci pour ces exposés. C’était très intéressant et
nous avons hâte de vous poser des questions.
Before we get into questions, could you make a comment on
the status of Sable Island? I realize it has been put forward as a
national park reserve; what impact would that have? It is also my
understanding that the greatest population of grey seals is
possibly in that area.
Avant de passer aux questions, pourriez-vous nous dire quelle
est la situation à l’île de Sable? Je sais qu’on a proposé d’en faire
une réserve de parc national; quels effets cela aurait-il? Je crois
également que c’est peut-être là que se trouve la population de
phoques gris la plus importante.
Mr. Balfour: The creation of Sable Island as a national park is
proceeding through a series of steps. What it would mean for the
harvest of grey seals is that as a park, the commercial harvest on
the island would no longer be permitted. However, it is our
understanding that if we were to carry out a reduction effort on
grey seals, if we were targeting on the Sable Island population,
that would be permissible in the park.
M. Balfour : La création d’un parc national à l’île de Sable se
fait étape par étape. En ce qui concerne la chasse aux phoques
gris, la chasse commerciale ne sera plus autorisée dans ce parc.
Néanmoins, à notre connaissance, si nous menons une campagne
de réduction de la population de phoques gris, nous pourrons
cibler les phoques de l’île de Sable.
The Chair: I am sure we will be discussing that in the future.
Le président : Je suis certain que nous en discuterons à l’avenir.
Senator Hubley: Regarding the targeted reduction you spoke
of, which was 70,000 over five years, what percentage of the herd
would that be?
Le sénateur Hubley : En ce qui concerne la réduction ciblée
dont vous parlez, qui est de 70 000 animaux sur cinq ans, quel
pourcentage du troupeau cela représente-t-il?
Mr. Balfour: The herd is estimated at 400,000 animals, so that
would be 70,000 animals over five years. However, as was pointed
out, there is still a natural increase in the size of the herd. I do not
know if we have a calculation in terms of how that factors out. It
is the view that 70,000 animals being removed would be at a level
that would give the cod the opportunity to have a break from the
heavy predation. As I understand it, the predation is on larger
cod, so these cod would have the opportunity of spawning.
M. Balfour : Le troupeau est estimé à 400 000 têtes et il
s’agirait de 70 000 phoques sur cinq ans. Néanmoins, comme
nous l’avons souligné, la taille du troupeau continue d’augmenter.
Je ne sais pas si nous avons des chiffres à ce sujet. On estime que le
prélèvement de 70 000 phoques donnerait à la morue la possibilité
d’échapper à une lourde prédation. Je crois que la prédation
touche les grosses morues qui auraient donc la possibilité de
frayer.
Ms. Mithani: It is important to note that we are talking about
only the southern gulf. It is exactly that area, rather than
everywhere. We are talking about 70,000 in the area of the
southern gulf, where clearly the science data has shown that
overlap. It is also shown that in the southern gulf, the grey seal
diet is up to 25 per cent cod. As well, southern gulf grey seals
Mme Mithani : Je dois mentionner que nous parlons seulement
du sud du golfe. C’est précisément cette zone et non pas le reste
qui est visé. Nous parlons d’environ 70 000 animaux dans le
secteur du sud du golfe où les données scientifiques démontrent
clairement un chevauchement. On constate également que, dans le
sud du golfe, le régime alimentaire du phoque gris se compose à
2:22
Fisheries and Oceans
1-11-2011
prefer larger cod, which brings everything together. That is how,
by deduction, the conclusion was made by the zonal advisory
process.
25 p. 100 de morue. Également, les phoques gris du sud du golfe
préfèrent les grosses morues, ce qui établit le lien. Voilà comment,
par déduction, on en est arrivé à cette conclusion à l’issue du
processus d’évaluation zonale.
Senator Hubley: The crux of the question is will the 70,000 —
the targeted reduction over five years — in fact make the
difference that we require?
Le sénateur Hubley : Ce qu’il faudrait savoir c’est si
l’élimination de 70 000 animaux — l’objectif de réduction sur
cinq ans — aura effectivement l’impact nécessaire?
Ms. Mithani: We had 57 experts. We reviewed all the data.
Science is always uncertain. However, based on the data, the
scientific estimate from those deliberations was that 70,000 over
five years in the southern gulf would be the area where it would
assist in cod recovery. As Mr. Balfour said, this is a question of
being able to monitor appropriately during those five years and
make any modifications as scientific data becomes available.
Mme Mithani : Nous avons réuni 57 experts. Nous avons
examiné toutes les données. La science est toujours incertaine.
Cependant, à partir des données, ces délibérations ont permis aux
chercheurs de conclure qu’une réduction de 70 000 individus sur
cinq ans dans le sud du golfe contribuerait au rétablissement du
stock de morue. Comme l’a dit M. Balfour, il va falloir être en
mesure de suivre comme il faut l’évolution de la situation pendant
ces cinq ans et apporter des modifications au fur et à mesure que
nous obtiendrons des données scientifiques.
Senator Hubley: Is the targeted reduction a cull? Do you use
that terminology anymore?
Le sénateur Hubley : Cette réduction ciblée est-elle un
abattage? Vous n’utilisez plus cette terminologie?
Ms. Mithani: We have talked about removal.
Mme Mithani : Nous avons parlé de prélèvement.
Patrice Simon, Director, Environment and Biodiversity Science,
Fisheries and Oceans Canada: The action of removing 70,000 seals
will not lead to a decrease of the overall population of grey seals.
Usually, culls are made to decrease an entire population. What is
proposed now is a very selective action in some areas. We have
been calling it a targeted population reduction in specific areas
where we believe it could make a difference for cod survival.
Patrice Simon, directeur, Sciences de l’environnement et de la
biodiversité, Pêches et Océans Canada : Le prélèvement de 70 000
phoques n’entraînera pas une diminution de la population globale
de phoques gris. En général, les abattages sont faits pour réduire
toute une population. Ce que l’on propose ici est une action très
sélective dans certaines zones. Nous appelons cela une réduction
ciblée de la population dans des zones précises où nous estimons
que cela pourrait améliorer la survie de la morue.
Senator Cochrane: My question is also related to the grey seal.
On page 11 of your brief, you mention how DFO is working with
provinces to encourage investments in the areas of product and
market development. Could you update us on your discussions
with the provinces?
Le sénateur Cochrane : Ma question concerne également le
phoque gris. À la page 11 de votre mémoire, vous mentionnez que
le MPO collabore avec les provinces pour favoriser
l’investissement dans le développement des produits et des
marchés. Pourriez-vous nous dire où en sont vos discussions
avec les provinces?
Mr. Balfour: At the last meeting of the Atlantic Council of
Fisheries and Aquaculture Ministers in Iqaluit in September, we
established and confirmed that we would come together to create
a cooperative committee of federal and provincial officials. This is
to work with industry about the elaboration of plans for product
innovation and market access. As I mentioned, there is work that
is being carried out on a strategy. The strategy would be for more
than just grey seal. It would also include harp seal, and
opportunities to access market and to innovate with product.
The department was involved last year, along with the province of
Nova Scotia, on a project with the Northeast Coast Sealers
Cooperative in Newfoundland. It was on the heart of some grey
seals in Cape Breton that were then used for testing and sampling
for quality of meat for human consumption, and the development
of oil products. This cooperative has developed samples and is
looking for opportunities to promote into various markets.
M. Balfour : À la dernière réunion du Conseil des ministres des
Pêches et de l’Aquaculture de l’Atlantique, qui a eu lieu à Iqaluit,
en septembre, nous avons décidé et confirmé que nous allions
nous entendre pour créer un comité conjoint composé de
fonctionnaires fédéraux et provinciaux. C’est pour travailler
avec le secteur à l’élaboration de plans pour l’innovation de
produits et l’accès aux marchés. Comme je l’ai mentionné, une
stratégie est en cours d’élaboration. Cette stratégie ne viserait pas
seulement le phoque gris. Elle s’appliquerait aussi au phoque du
Groenland et aux possibilités d’ouvrir des marchés et d’innover
du côté des produits. L’année dernière, le ministère a participé,
avec la province de la Nouvelle-Écosse, à un projet avec la
Northeast Coast Sealers Cooperative, à Terre-Neuve. Cela
concernait le cœur de certains phoques gris du Cap-Breton qui
a été utilisé pour tester et échantillonner la qualité de la viande
destinée à la consommation humaine ainsi que pour l’élaboration
de produits à base d’huile de phoque. Cette coopérative a mis au
point des échantillons et cherche des débouchés sur divers
marchés.
1-11-2011
Pêches et océans
2:23
It has been about responding to interests on the part of
industry and seeing how we could facilitate working
collaboratively with provinces — those that have a role in fish
and seafood product development and market promotion — to
support growing market opportunity for seal products.
Nous avons cherché à répondre aux intérêts du secteur et à voir
comment nous pouvions faciliter une collaboration avec les
provinces — celles qui jouent un rôle dans le développement des
produits et la promotion des marchés pour le poisson et les fruits
de mer — de façon à soutenir l’élargissement des débouchés
commerciaux pour les produits dérivés du phoque.
Senator Cochrane: Those discussions are ongoing and there has
not been anything final coming from it?
Le sénateur Cochrane : Ces discussions se poursuivent et n’ont
pas encore eu de résultats définitifs?
Mr. Balfour: Yes, those discussions on ongoing.
M. Balfour : Oui, ces discussions se poursuivent.
Senator Cochrane: Do they agree with the 70,000 grey seals that
will be removed?
Le sénateur Cochrane : Les provinces sont-elles d’accord pour
l’élimination de 70 000 phoques gris?
Mr. Balfour: We have not had discussions with the province
about their view on the removal of 70,000 seals. At this point we
are not at the stage of elaborating a program response to carry
out a removal or reduction. However, if we were to proceed with
that, it would be our view that we would need to do that in a
cooperative way with the provinces. We would seek their
involvement in the design and delivery of such a program —
working cooperatively with them in engaging with sealer
organizations and fish harvester organizations — so that they
would be able to play a role in the execution of such a program.
M. Balfour : Nous n’avons pas discuté avec les provinces de ce
qu’elles pensaient de l’élimination de 70 000 phoques. Nous
n’avons pas encore commencé à élaborer un programme pour
réaliser une élimination ou une réduction. Toutefois, si nous
donnons suite à ce projet, il faudrait, selon nous, que ce soit en
collaboration avec les provinces. Nous demanderions qu’elles
participent à la conception et à l’exécution de ce programme, nous
travaillerions avec elles pour rallier les associations de chasseurs
de phoques et de pêcheurs, afin qu’elles puissent jouer un rôle
dans l’exécution du programme.
Senator Cochrane: You do not see anything final in regards to
this seal harvest time for the winter of this year?
Le sénateur Cochrane : Pensez-vous qu’une décision définitive
pourrait être prise à l’égard de cette chasse aux phoques à temps
pour l’hiver prochain?
Mr. Balfour: Not at this time.
M. Balfour : Pas pour cette année.
Senator Harb: As you know, I tried on a number of occasions
to introduce a bill in the Senate and was not able to speak. I want
to thank the committee for their brave position in allowing me to
express my views and ask a few questions.
Le sénateur Harb : Comme vous le savez, j’ai essayé à de
nombreuses reprises de présenter un projet de loi au Sénat, mais je
n’ai pas pu avoir la parole. Je tiens à remercier le comité d’avoir
eu la bravoure de m’autoriser à exprimer mes opinions et à poser
quelques questions.
It is not a secret where I stand on the issue of seals and the seal
hunt. From what you said, Ms. Mithani, the grey seal diet is
complex. That is interesting. In fact, they eat a number of things,
and one of them is herring. Do grey seals eat the predators of the
cod stock or the fish stock?
Ma position à l’égard des phoques et de la chasse aux phoques
n’est un secret pour personne. D’après ce que vous dites, madame
Mithani, le régime alimentaire du phoque gris est complexe. C’est
intéressant. En fait, ces phoques mangent un certain nombre de
choses et notamment du hareng. Les phoques gris mangent-ils les
prédateurs des stocks de morue ou des stocks de poisson?
Mr. Simon: As Ms. Mithani said, it is a very complex
ecosystem. Seal will eat some herring, and herring are known to
eat cod eggs. That was evaluated when we looked at the advice.
Despite this, and despite the fact that if we go ahead with a
population reduction, we consider the side effects that may
happen. There is still the belief that the effort could lead to a
decrease of cod mortality that would lead to a recovery.
M. Simon : Comme l’a dit Mme Mithani, c’est un écosystème
très complexe. Le phoque mange du hareng et on sait que le
hareng mange des œufs de morue. L’avis scientifique en a tenu
compte. Malgré cela, et même si nous décidons de procéder à la
réduction de la population de phoques, nous examinerons les
effets secondaires que cela pourrait avoir. Nous restons
convaincus que cette mesure pourrait réduire la mortalité de la
morue et donc permettre son rétablissement.
What we conclude in our science assessment is that the
mortality of cod, especially in the southern Gulf of St. Lawrence,
if it stays as high as it is, the cod will — the stock will disappear.
What we conclude as well is that the major reason for this high
mortality is seal predation.
Notre évaluation scientifique nous permet de conclure que si la
mortalité de la morue reste aussi élevée, surtout dans le sud du
golfe du Saint-Laurent, le stock disparaîtra. Nous concluons
également que la principale raison de cette forte mortalité est la
prédation du phoque.
2:24
Fisheries and Oceans
1-11-2011
Senator Harb: An important point is that when the department
invited those experts, they invited them with the understanding
that they were looking at the negative impact of grey seals on cod.
Has the department looked at the positive impact of seals on cod?
Should the department look at that as an option, or should the
committee, for example, invite some witnesses who might tell
them about the positive impact of grey seals on cod?
Le sénateur Harb : Il faut souligner que lorsque le ministère a
invité ces experts, c’était pour qu’ils se penchent sur les effets
négatifs du phoque gris sur la morue. Le ministère a-t-il étudié
l’impact positif du phoque sur la morue? Le ministère ne devrait-il
pas étudier cette possibilité ou le comité, ne pourrait-il pas inviter
certains témoins qui pourraient lui parler des effets positifs des
phoques gris sur la morue?
Before I conclude, the United Nations Environment
Programme protocol for the scientific evaluation of proposals
to cull marine mammals is in place. Has the department done, or
do they plan on doing, the proper scientific analysis as outlined by
the United Nations before proceeding with any decision to cull
any grey seals?
Avant de terminer, je mentionnerais que le protocole du
programme des Nations Unies pour l’environnement concernant
l’évaluation scientifique des projets d’abattage de mammifères
marins est en place. Le ministère a-t-il fait, ou compte-t-il faire
l’analyse scientifique appropriée décrite par les Nations Unies
avant de prendre toute décision d’abattre des phoques gris?
Mr. Simon: With respect to the invitees for this science
advisory process that took place, we took great care to invite
people with various expertises coming from various backgrounds.
We did have a lot of seal experts — from Canada, from academia
and internationally. We had people from various fishing
industries and people that are more on the ground. We also had
people from ENGOs, which often come with a different
perspective to this issue.
M. Simon : En ce qui concerne les participants à la réunion
consultative scientifique qui a eu lieu, nous avons pris soin
d’inviter des personnes ayant des champs de spécialisation divers
et des antécédents différents. Nous avions un bon nombre
d’experts du phoque, du Canada, du milieu universitaire et du
monde entier. Nous avions des gens de divers secteurs de la pêche
et des personnes qui travaillent davantage sur le terrain. Il y avait
aussi des représentants d’ONG qui souvent abordent cette
question sous un angle différent.
I was at the meeting and it was a balance. There was some
lively discussion and people had the opportunity to express their
views and present their information. At the end, looking at the
evidence that was presented, the conclusion was reached with this
balanced participation.
J’ai assisté à cette réunion et les points de vue étaient équilibrés.
Il y a eu quelques vives discussions et les participants ont eu
l’occasion d’exprimer leurs opinions et de présenter leurs données.
C’est à partir des données qui ont été présentées, avec cette
participation équilibrée, que cette conclusion a été tirée.
Regarding your second point, you are correct that UNEP has a
process to follow for people considering a population reduction of
marine mammals. In the science advice that was provided, we
indicated that should such an action take place, it would be
important to have a monitoring process in place to look at the
effectiveness of the action.
Pour ce qui est de votre deuxième remarque, vous avez raison
de dire que le PNUE a établi un protocole à suivre pour la
réduction d’une population de mammifères marins. Dans l’avis
scientifique qui a été donné, nous avons dit que si cette mesure
était prise, il serait important de mettre en place un processus de
surveillance pour vérifier l’efficacité de la mesure en question.
The UNEP protocol basically says three things: First, look to
see if your actions have the desired effects, so let us monitor the
cod population; second, let us monitor so that your actions do not
put a species at risk, in this case the grey seal; and third, have in
place a monitoring system that can tell you about other effects
that may happen.
Le protocole du PNUE dit trois choses : premièrement, vérifiez
si vos mesures ont les effets désirés, alors surveillons la population
de morue; deuxièmement, vérifiez si vos mesures ne mettent pas
une espèce en péril, dans ce cas-ci le phoque gris, et
troisièmement, mettez en place un système de surveillance qui
pourra vous signaler les autres effets qui pourraient survenir.
Senator Harb: Senator Baker asked a very important question
during the last meeting of the committee about the 200-mile limit
and whether or not what was depleting the stock was the
overfishing by 24 countries. I looked in the minutes and no one
seemed to have answered Senator Baker’s point about the
overfishing by the international community at the 200-mile limit.
Le sénateur Harb : Le sénateur Baker a posé une question très
importante au cours de la dernière séance du comité au sujet de la
limite de 200 milles en demandant si ce n’était pas la surpêche de
24 pays qui épuisait le stock. J’ai cherché dans le procès-verbal,
mais personne ne semble avoir répondu à la question du sénateur
Baker concernant la surpêche de la communauté internationale à
la limite de 200 milles.
It strikes me as what we are doing here is taking the easy way.
We are killing the grey seals, not for their meat, not for their fur,
but because we think — we are not sure — that it might solve the
problem.
J’ai la nette impression que nous cherchons la solution de
facilité. Nous tuons les phoques gris, non pas pour leur viande ou
pour leur fourrure, mais parce que nous pensons — sans en être
certains — que cela pourrait résoudre le problème.
1-11-2011
Pêches et océans
I think the department may have thought of this, but has the
minister thought of the horrendous impact that the killing will
have on Canada’s international reputation and the
embarrassment that it will cause Canada on the international
scene? That is something that I believe this committee and this
government should consider very seriously before they make a
decision based not on scientific credentials and evidence, but
based on opinion that was biased, unsubstantiated and politically
motivated just to respond to the political position of the minister.
These people who came to this workshop were not people who
were there to give an objective opinion.
The Chair: Get to your question.
2:25
Le ministère y a peut-être pensé, mais le ministre a-t-il réfléchi
aux conséquences terribles que cette tuerie aura sur la réputation
internationale du Canada et l’embarras que cela causera pour le
Canada sur la scène internationale? C’est une chose à laquelle le
comité et le gouvernement devraient songer très sérieusement
avant de prendre une décision fondée non pas sur des
connaissances et des données scientifiques, mais sur une opinion
non étayée et fondée sur des considérations politiques,
simplement pour répondre à la position politique du ministre.
Les personnes qui ont participé à cet atelier n’étaient pas là pour
donner un avis objectif.
Le président : Posez votre question.
Senator Harb: The question is this: Has the minister thought
about the horrendous damage it will cause Canada’s reputation in
the slaughtering of hundreds of thousands of grey seals
unnecessarily and unfairly?
Le sénateur Harb : Ma question est la suivante : Le ministre at-il pensé au tort considérable que l’abattage inutile et injustifié de
centaines de milliers de phoques gris causera pour la réputation
du Canada?
Mr. Balfour: I will start and then turn to my colleagues to add
to this.
M. Balfour : Je vais commencer et je vais demander à mes
collègues de compléter ma réponse.
First, we have been clear that a removal of grey seals would
target the southern Gulf of St. Lawrence. That is a cod stock that
has been closed since 2009 and is currently subject to a
moratorium.
Premièrement, nous avons bien précisé que le prélèvement des
phoques gris se ferait au sud du golfe du Saint-Laurent. Il y a là
un stock de morue qui a été fermé depuis 2009 et qui fait
actuellement l’objet d’un moratoire.
We have taken every measure we can, where we are now
completely eliminating all fishing mortality. However, as has been
set out here this evening, we are still on a track with grey seal
predation where we are on the road to seeing the extirpation of
that resource.
Nous avons pris toutes les mesures possibles et nous éliminons
maintenant toute mortalité résultant de la pêche. Néanmoins,
comme nous l’avons dit ici ce soir, nous sommes encore
confrontés à la prédation des phoques gris qui risque
d’entraîner l’extinction de la ressource.
The cod stock in the southern Gulf of St. Lawrence is also a
stock that is fully fished by Canadians; it always has been since
the extension of the EEZ. We are doing everything we can in
terms of a moratorium and ensuring that we minimize bycatch of
this stock. However, we are seeing a situation where in the
absence of further action, we will not see the rebuilding of the cod
stock. That will mean that all of the communities that have
depended historically on that resource for their livelihoods will
have no prospect of seeing the possibility of the stock rebuilding
and being able to resume fishing and have the opportunity of
processing the resource in their communities in the future.
Le stock de morue du sud du golfe du Saint-Laurent est
également un stock dont la pêche est entièrement réservée aux
Canadiens et cela depuis l’élargissement de la ZEE. Nous faisons
le maximum en imposant un moratoire et en veillant à réduire le
plus possible les captures accessoires. Néanmoins, nous en
sommes au point où en l’absence d’autres mesures, il n’y aura
pas de rétablissement de la morue. Cela signifie que toutes les
collectivités dont le gagne-pain a toujours reposé sur cette
ressource ne pourront pas espérer un rétablissement du stock et
une reprise de la pêche et elles ne pourront pas non plus
transformer la ressource.
Ms. Mithani: We had an independent scientific process that
truly withstands all kinds of scrutiny. There were people there
that were international experts as well. This has been scientific
advice that has been given, which is independent and objective.
Mme Mithani : Il y a eu un processus d’évaluation scientifique
indépendant d’une rigueur irréprochable. Il y avait également là
des experts internationaux. Tel est l’avis scientifique qui a été
donné et c’est un avis indépendant et objectif.
[Translation]
Senator Hervieux-Payette: First of all, I would like some
general information: how big are adult grey seals? How long do
they live? And what are their predators? Because any animal,
normally, has a predator ensuring balanced growth that doesn’t
go beyond the limits of the space or the ecosystem.
[Français]
Le sénateur Hervieux-Payette : Tout d’abord, j’aimerais avoir
des informations générales : quelle est la taille des phoques gris
adultes? Quelle est leur durée de vie? Et quels sont leurs prédateurs?
Parce que pour n’importe quel animal, normalement, il y a un
prédateur qui permet d’avoir une croissance équilibrée n’allant pas
au-delà des limites de l’espace ou de l’écosystème.
2:26
Fisheries and Oceans
1-11-2011
After I get this information, I will have some other questions,
but I think we really have to establish the life span of these
animals and the size of an adult seal. We are very touched when
we see baby seals but, when they are grown up, they look a lot less
like pets.
Après ces trois renseignements, j’aurai d’autres questions mais
je crois qu’on doit établir effectivement la durée de vie de ces
animaux et la grosseur d’un phoque adulte. On s’attendrit
beaucoup sur le phoque naissant mais à taille adulte, ils sont
beaucoup moins comme un animal de compagnie.
Finally I would like to know what risk they run when they eat
fish that’s been contaminated by a parasite? Because a health
problem from contamination might prevent seal meat from being
marketed.
Finalement, j’aimerais savoir quel danger courent-ils lorsqu’ils
mangent du poisson ayant été contaminé par un parasite? Parce
qu’un problème de santé par contamination pourrait peut-être
empêcher la commercialisation de la viande de phoque.
I would like to have these basic data because, if we want to
have an intelligent discussion, we have to know the composition
of this population.
J’aimerais avoir ces données de base, parce que si on veut
discuter intelligemment, il faut connaître la composition de cette
population.
Mr. Simon: I can answer your questions. The male grey seal
can weigh about 300 kilos and the female about 200 kilos. They
live from 30 to 40 years, though this can vary a lot. They do not
have many predators. In the past, there were killer whales, which
are no longer very abundant in Eastern Canada. There are also
different types of shark, which are not very numerous either. So
grey seal predators are fairly limited.
M. Simon : Je peux vous répondre. Le phoque mâle gris va
peser environ 300 kilos et la femelle environ 200 kilos. Ils vivent
de 30 à 40 ans, ça varie beaucoup. Ils n’ont pas beaucoup de
prédateurs. Dans le passé, il y avait les épaulards, qui ne sont pas
très abondants présentement dans l’Est du Canada. Il y a aussi
différentes espèces de requins qui sont également peu nombreux.
Donc les prédateurs du phoque gris sont assez limités.
As regards parasites, this problem mainly affects cod. We do
not think they have a negative effect on the health of the cod, but
it’s a parasite that is found in the cod’s flesh. It is mainly
significant when it comes time to cut fillets and so on; it is not a
product that sells well. Processing costs are increased.
En ce qui concerne les parasites, ce problème est surtout
présent pour la morue. On ne pense pas que cela affecte
négativement la santé de la morue, mais c’est un parasite qui va
se loger dans la chair de la morue. C’est surtout quand vient le
temps de faire les filets et tout, ce n’est pas un produit qui se vend
bien. Cela augmente les coûts de transformation.
Senator Hervieux-Payette: But for the seal concerned, does this
spoil its dietary properties? Because when we talk about 300 kilos,
we are talking about an animal that weighs 600 pounds; that is
bigger than a cow. I have seen small seals in Nunavut, which
do not amount to very many meals of meat. But if we take the
flesh of an adult seal to feed other animals, would this meat be
contaminated?
Le sénateur Hervieux-Payette : Mais pour le phoque en
question, est-ce que cela enlève ses propriétés alimentaires?
Parce que lorsqu’on parle de 300 kilos, on parle d’un animal de
600 livres, c’est plus gros qu’une vache. J’ai vu des petits phoques
au Nunavut, qui eux, ne représentent pas plusieurs repas de
viande. Mais si on prend la chair d’un phoque adulte pour nourrir
d’autres animaux, est-ce que ce serait une viande qui est
contaminée?
Mr. Simon: In terms of parasites, this is mostly an intestinal
parasite that has only one life cycle within the seal. It does not
harm the meat.
M. Simon : Au point de vue des parasites, c’est un parasite
plutôt intestinal qui n’a qu’un cycle de vie à l’intérieur du phoque.
Cela ne va pas endommager la viande.
In terms of contamination, according to the studies I have
read, there’s not a high level of contamination. But I think work is
still being done on this to find out about contamination in
different age groups and in seals from various places.
Du point de vue contaminant, d’après ce que j’ai lu des études,
il n’y a pas un haut niveau de contaminant. Mais je crois qu’on
fait encore des travaux là-dessus pour connaître la contamination
dans différents groupes d’âge et de phoques provenant de
différents endroits.
[English]
Mr. Balfour: To add briefly, the seal worm in cod is not a food
safety issue. It is an aesthetic issue. It means that in order to sell
fish — as part of the processing with additional labour — it is
required they candle the cod fillets to be able to identify the worm
in the fillet. Then they physically remove the portion of the fillet
with the worm, and that reduces the weight available for sale.
[Traduction]
M. Balfour : J’ajouterais brièvement que le ver du phoque qui
se retrouve dans la morue ne pose pas un problème de salubrité
alimentaire. C’est un problème esthétique. Cela veut dire que pour
vendre le poisson, lors de la transformation, il faut examiner à
contre-jour les filets de morue pour pouvoir détecter le ver. On
doit ensuite enlever la partie du filet où se trouve le ver, ce qui
réduit le poids du produit à vendre.
1-11-2011
Pêches et océans
2:27
It is a concern from a commercial and value standpoint. It is
prices paid to fishermen and prices that processers and marketers
can obtain for cod product that has this parasite.
Cela pose un problème du point de vue commercial. Cela réduit
le prix payé aux pêcheurs et les prix que les transformateurs et les
commerçants peuvent obtenir pour la morue qui contient ce
parasite.
In some of the work carried out under projects that have had
some involvement with the department — like the project that I
referred to in my remarks that occurred last winter in Cape
Breton — samples of meat were taken. It has been tested in labs,
confirmed as not carrying any contaminants or heavy metals, and
that they are fit for human consumption. That has been a critical
step for the industry to go through in order to be able to promote
the sale of that product into markets.
Dans le cadre des projets auxquels le ministère a participé —
comme celui dont j’ai parlé qui a eu lieu l’hiver dernier, au CapBreton — des échantillons de viande ont été prélevés. Ils ont été
testés en laboratoire et les tests ont confirmé que la viande ne
contenait pas de contaminants ou de métaux lourds et qu’elle était
bonne pour la consommation humaine. C’était une étape critique
que le secteur devait franchir pour pouvoir promouvoir la vente
de ce produit sur les marchés.
[Translation]
[Français]
Senator Hervieux-Payette: I would like one last question. I
think that we have a harmonious natural resource making it
possible to continue preserving all species, not just one species.
Because, if we just have seals, one day we may no longer have
enough fish to feed them. So we have to maintain a certain
balance among the various animal species.
Le sénateur Hervieux-Payette : J’aurais une dernière question.
Je pense que nous avons une ressource naturelle harmonieuse qui
permet de continuer à préserver toutes les espèces, pas juste une
sorte d’espèce. Parce que si on a seulement des phoques, on n’aura
peut-être, à un moment donné, plus assez de poissons pour les
nourrir. Donc, il faut garder un certain équilibre entre les
différentes espèces animales.
In Quebec, we have a place called Anticosti Island, where deerhunting is allowed in order to control the population
scientifically, because the space can feed only a certain number
of deer. There are fixed quotas. I see an analogy here between the
two populations.
Au Québec, on a un endroit qui s’appelle l’île d’Anticosti où la
chasse aux chevreuils est permise afin de contrôler la population
de façon scientifique, parce que l’espace peut nourrir seulement
un certain nombre de chevreuils. Il y a des quotas déterminés. Je
vois ici une comparaison entre les deux populations.
What interests me is the maximum use of the product once
70,000 seals have been killed. That is not a lot annually. And if we
do not look at the products that can be derived from them, the
market is far less interesting. Here we are talking about the skin
for fur, the fat.
Ce qui m’intéresse, c’est l’utilisation maximale du produit une
fois les 70 000 phoques tués. Cela ne fait pas beaucoup par année,
et si on ne regarde pas les produits qui peuvent en émaner, le
marché est beaucoup moins intéressant. On parle ici de la peau
pour la fourrure, le gras.
I would like to know whether there is the same percentage of
fat because this can be very high in seals. The grey seal has a huge
amount of fat that provides omega-3 oils and meat that could be
used as animal feed. Is there someone in your department or
another department who is interested in making optimum use
from the slaughter of these seals so as to both control the
population and at the same time make good use of the ones that
are slaughtered?
J’aimerais savoir s’il y a le même pourcentage de gras, parce
que c’est quand même très important chez certains phoques. Le
phoque gris contient énormément de gras qui donne des oméga-3
ainsi que de la viande qui pourrait éventuellement être utilisée
comme nourriture pour animaux. Est-ce que quelqu’un dans votre
ministère ou un autre ministère s’intéresse à l’utilisation optimale
de l’abattage de ces phoques, qui pourrait à la fois contrôler la
population mais en même temps faire un bon usage des phoques
qui seraient abattus?
[English]
[Traduction]
Mr. Balfour: It would be highly desirable if a market were
available to allow for a hunt to occur. In terms of looking for
opportunity, this is an area we have been endeavouring to work
with provinces and other federal partners on. That has been a real
challenge faced by the industry.
M. Balfour : Il serait très souhaitable qu’un marché soit ouvert
pour qu’on autorise la chasse. Pour ce qui est de la recherche de
débouchés, nous y avons travaillé avec les provinces et nos autres
partenaires du gouvernement fédéral. Le secteur a été confronté à
un sérieux problème sur ce plan-là.
The total allowable harvest of 60,000 animals that is currently
available would permit a continued sustainable level of
population and probably an increase of population. What is
being looked at here in terms of cod in the southern gulf — if one
was to take up the advice from science — would be a targeted
removal. The cod would get a break and possibly be able to break
Le total autorisé des captures de 60 000 animaux actuellement
disponible permettrait à la population de se maintenir à son
niveau actuel, mais il est probable que ce niveau augmenterait. Ce
que l’on envisage pour la morue dans le sud du golfe — si nous
suivons l’avis des scientifiques — c’est un prélèvement ciblé. Le
stock de morue obtiendrait un répit et pourrait peut-être cesser de
2:28
Fisheries and Oceans
1-11-2011
out of the sink that they are currently in. They may also be able to
have the ability to reproduce at a rate where — if we went back to
a normal kind of posture — they would be able to withstand the
predation by grey seals and rebuild as a resource. I think that is
the focus of this advice, as opposed to the opportunity of
commercializing grey seals. That is something that will continue
at the same time as a priority. It would also be important to see a
resource that is sustainable, that can be harvested humanely and
responsibly, and that can be utilized to provide economic benefits
to coastal communities.
diminuer comme c’est le cas actuellement. La morue pourrait
peut-être aussi se reproduire à un rythme qui lui permettrait de
faire face à la prédation des phoques gris et de redevenir une
ressource exploitable si les choses revenaient à la normale. C’était,
je pense, le but de cet avis plutôt que la possibilité de
commercialiser le phoque gris. C’est une chose qui restera une
priorité. Il serait également important d’avoir une ressource
durable, qui peut être exploitée sans cruauté et de façon
raisonnable, et qui peut servir à apporter des avantages
économiques aux localités côtières.
Senator Patterson: Mr. Chair, as you know, I represent the
Nunavut territory in the Senate. One of my concerns about any
discussions of seals in this country is that those who participate
are often driven by emotion and extreme rhetoric of the animal
rights movement. Setting aside science — and we saw an example
of that tonight at this committee — I could get very emotional
about the damage done to the spirit and pride of the Inuit people
who have depended on the seal for their very survival, food and
clothing. However, I will not be driven or provoked to going
down that path.
Le sénateur Patterson : Monsieur le président, comme vous le
savez, je représente le territoire du Nunavut au Sénat. Une chose
qui m’inquiète lorsqu’on parle du phoque au Canada est que ceux
qui participent à la discussion sont souvent influencés par leurs
émotions et les discours extrémistes du mouvement pour la
défense des droits des animaux. L’aspect scientifique mis à part —
et nous en avons vu un exemple ce soir au comité — je pourrais
parler avec beaucoup d’émotions des torts causés aux sentiments
et à la fierté du peuple inuit qui dépendait du phoque pour
survivre, pour se nourrir et pour se vêtir. Je me garderai toutefois
de suivre cette voie.
I would like to thank the witnesses and welcome them. First,
can you describe this animal and the size? I know it is perhaps a
difficult question to answer definitively, but what kind of weight
would one of these creatures consume in a day? Is that possible to
estimate?
Je voudrais remercier les témoins et leur souhaiter la
bienvenue. Premièrement, pouvez-vous décrire cet animal et sa
taille? Je sais qu’il est parfois difficile de donner une réponse
précise à cette question, mais quel poids de nourriture une de ces
créatures consomme-t-elle dans une journée? Est-il possible de
l’évaluer?
Mr. Simon: Yes. I can tell you that the size is much larger than
the ring seal. An adult male weighs about 300 kilograms. They are
big animals. They live for about 30 to 40 years. They start to
reproduce at about five years of age.
M. Simon : Oui. Je peux vous dire que sa taille est beaucoup
plus grande que celle du phoque annelé. Un mâle adulte pèse
environ 300 kilogrammes. Ce sont de gros animaux. Ils vivent
environ 30 à 40 ans. Ils commencent à se reproduire vers l’âge de
cinq ans.
What they eat varies quite a bit with the age of the animal. The
estimate is about five kilograms of fish a day. It comes to about
one or two tonnes per seal, per year. Those are very crude
estimates. If they eat food with higher energy content, they have
to eat less of it, and then the reverse is true. We were asked for
these amounts, but I put them out here with a wide confidence
interval around them because it varies a great deal.
Ce qu’ils mangent varie beaucoup selon l’âge de l’animal. On
estime qu’ils mangent à peu près cinq kilos de poisson par jour.
Cela revient à environ une ou deux tonnes par phoque et par
année. Ce sont des estimations très approximatives. S’ils mangent
une nourriture très énergétique, ils en consomment moins et vice
versa. On nous demande de préciser les quantités, mais celles que
je vous donne sont très approximatives car c’est très variable.
Senator Patterson: I understood from Mr. Balfour that the
issue of saving our cod stocks — particularly in the gulf, where
fishing is not allowed — has been examined already by the
Fisheries Resource Conservation Council, and I believe you spoke
of a house committee with an acronym. Could you expand on
that, and what they recommended?
Le sénateur Patterson : J’ai compris, d’après ce qu’a dit
M. Balfour, que la sauvegarde de nos stocks de morue, surtout
dans le golfe où la pêche est interdite, a déjà été examinée par le
Conseil pour la conservation des ressources halieutiques et je crois
que vous avez désigné un comité de la Chambre par un acronyme.
Pourriez-vous nous dire quelles recommandations ont été
formulées?
Mr. Balfour: The Fisheries Resource Conservation Council,
which is an industry based entity that was established to examine
conservation and sustainability questions and provide advice to
the minister, was asked to bring forward advice on approaches to
secure rebuilding of groundfish, with a particular emphasis on
cod. They had carried out their reviews and consultations and
produced a report in September. I think they had taken into
M. Balfour : Le Conseil pour la conservation des ressources
halieutiques, qui est une entité du secteur de la pêche établi pour
examiner les questions de conservation et de durabilité et
conseiller le ministre, a été chargé de donner son avis sur les
moyens de rétablir les stocks de poissons de fond et plus
particulièrement de morue. Le conseil a mené son examen et ses
consultations et a produit un rapport en septembre. Je pense qu’il
1-11-2011
Pêches et océans
2:29
account the results of the peer-reviewed science that was discussed
here earlier this evening, which made recommendations for the
removal of 70,000 grey seals over five years. They included that
and brought that forward as part of the recommendations that
they put out in their report.
a tenu compte des résultats des évaluations scientifiques dont il a
été question tout à l’heure, et qui recommandaient l’élimination
de 70 000 phoques gris sur une période de cinq ans. Cela faisait
donc partie des recommandations figurant dans son rapport.
The House of Commons Standing Committee on Fisheries and
Oceans last week promulgated its work on snow crab. As part of
the report, they also included a similar recommendation to see a
removal of 70,000 grey seals.
Le Comité permanent des pêches et océans de la Chambre des
communes a publié son rapport sur le crabe des neiges la semaine
dernière. Il y a également inclus une recommandation similaire en
vue du prélèvement de 70 000 phoques gris.
Senator Patterson: There was a UN body mentioned tonight,
UNEP. Is Canada involved with that organization, and do they
tell us how we should manage our fishery? Could I have some
background on that organization, please?
Le sénateur Patterson : Un organisme des Nations Unies, le
PNUE, a été mentionné ce soir. Le Canada fait-il partie de cette
organisation et nous dicte-t-elle comment nous devrions gérer
notre pêche? Pourriez-vous me donner quelques renseignements
au sujet de cet organisme, s’il vous plaît?
Mr. Simon: I have limited background on UNEP and
Canada’s role within it. It was mentioned here because one of
the documents that UNEP prepared was to provide guidelines to
countries or jurisdictions that may wish to implement a
population reduction or a cull. They convened a group of
experts that review the management option of culling — when it
should be done, how it should be done and what type of
monitoring should be put in place, if someone decides to do it.
M. Simon : Je n’ai pas beaucoup de renseignements au sujet du
PNUE et du rôle que le Canada y joue. Il en a été question ici
parce qu’un des documents du PNUE donne des lignes directrices
aux pays qui veulent réduire ou abattre une population
d’animaux. Cet organisme a réuni un groupe d’experts qui
examine la gestion de l’abattage, quand il doit être fait et
comment, et quel type de surveillance doit être mis en place.
They do not supervise people doing it; they just produce a
guideline that various countries may wish to consider if they
decide to implement such a management action.
Il ne supervise pas l’abattage; il se contente de produire des
lignes directrices que divers pays peuvent envisager de suivre s’ils
décident de mettre en œuvre ce genre de mesure de gestion.
Senator Patterson: What does it stand for?
Mr. Simon: United Nations Environment Programme.
Le sénateur Patterson : Que signifie ce sigle?
M. Simon : Programme des Nations Unies pour
l’environnement.
Senator Frum: Are there other European countries that have
these kinds of programs in place?
Le sénateur Frum : Y a-t-il d’autres pays européens qui ont mis
en place ce genre de programmes?
Mr. Simon: Marine animal culls were implemented in various
parts of the world over the last many decades. The monitoring
program they put in place to determine whether or not it was
successful was mixed. It is difficult to look at the place, especially
on marine mammals — that we can just look and say this is an
example we want to follow.
M. Simon : Il y a eu des abattages d’animaux marins dans
diverses régions du monde au cours des dernières décennies. Le
programme de surveillance mis en place pour déterminer si cela a
été un succès ou non a donné des résultats mitigés. Il est difficile,
surtout pour les mammifères marins, de dire que ce qui a été fait
dans un pays est un exemple à suivre.
Population reduction programs were implemented on
terrestrial populations, and there are some good examples out
there where it achieved its objectives. What the UNEP did was to
look at the available information and provide guidelines on what
was known. One of them is the monitoring. If someone decides to
invest time and resources into doing this, it is important to
monitor whether or not you achieve your desired objectives.
Il y a eu des programmes de réduction de populations terrestres
et il y a de bons exemples de réussite. Le PNUE s’est basé sur les
renseignements disponibles pour établir des lignes directrices.
L’une d’elles prévoit une surveillance. Si quelqu’un décide
d’investir du temps et des ressources pour prendre ce genre de
mesure, il est important de vérifier si les objectifs souhaités sont
atteints ou non.
Senator Frum: Are there other countries with large grey seal
populations in particular?
Le sénateur Frum : Y a-t-il d’autres pays qui ont d’importantes
populations de phoques gris?
Mr. Simon: Not in terms of the grey seal. Seals are harvested,
Canada is an important one, but most of the Scandinavian
countries harvest seals as well. Namibia has fur seals and they
have a harvest of about 70,000 animals per year. I am not an
expert on the Namibian harvest. Some people have called it a cull,
M. Simon : Pas pour ce qui est du phoque gris. Il y a une
chasse aux phoques importante au Canada, mais la plupart des
pays scandinaves chassent également le phoque. La Namibie a des
phoques à fourrure et récolte environ 70 000 animaux par année.
Je ne suis pas un expert de la récolte de cette ressource en
2:30
Fisheries and Oceans
1-11-2011
but I know they are trying to use a product too, because I see they
also are trying to develop pelt and oil products out of their
harvest.
Namibie. Certaines personnes parlent d’abattage, mais je sais
qu’on essaie également d’exploiter le phoque, car je vois qu’on
cherche à commercialiser sa fourrure et son huile.
Senator Frum: How do we account for this explosion in
population? Is it because we used to have culls in the past and
stopped doing it? Why are there so many seals?
Le sénateur Frum : À quoi attribuez-vous cette explosion de la
population de phoques? Est-ce parce que nous avons cessé de les
chasser? Pourquoi y a-t-il autant de phoques?
Mr. Simon: We do not understand it fully but two reasons were
brought forward. One was the end of hunting; there used to be
various bounty programs on grey seals. The other one is the
improved habitat for them. The ice pattern we find now in the
gulf and on Sable Island is a great habitat for them. We believe
these two things together contribute to the high population
increase but there may be other factors we have not fully
described yet.
M. Simon : Nous ne comprenons pas entièrement le
phénomène, mais deux raisons ont été avancées. L’une est la fin
de la chasse; il y a eu divers programmes de primes pour la chasse
au phoque gris. L’autre est l’amélioration de leur habitat. L’état
actuel des glaces dans le golfe et l’île de Sable leur fournit un
excellent habitat. Nous croyons que ces deux facteurs contribuent,
ensemble, à l’augmentation de la population, mais il y a peut-être
d’autres facteurs que nous n’avons pas encore entièrement établis.
Senator Frum: Mr. Balfour, you mentioned the marketing
efforts in China. What organization or group of people would be
leading those efforts and how does that work?
Le sénateur Frum : Monsieur Balfour, vous avez mentionné les
efforts de commercialisation en Chine. Quel organisme ou groupe
de gens dirige ces efforts et comment cela fonctionne-t-il?
Mr. Balfour: That would be work that would be led by Foreign
Affairs and International Trade. It would be a collaboration with
the Canadian Food Inspection Agency, DFO and sealer
organizations themselves to be able to then, on the basis of this
protocol, see the import of seal products into China that would
meet Chinese standards of safety for human consumption.
M. Balfour : Ces activités sont dirigées par le ministère des
Affaires étrangères et du Commerce international. C’est en
collaboration avec l’Agence canadienne d’inspection des
aliments, le MPO et les associations de chasseurs de phoques
pour que les produits du phoque puissent, à partir de ce
protocole, être exportés vers la Chine en répondant aux normes
chinoises de salubrité pour la consommation humaine.
Senator Frum: That must be tough.
Le sénateur Frum : Ce doit être difficile.
Senator MacDonald: I want to preface my remarks by saying
that when it comes to wildlife in general, I find this a very difficult
topic. I am an animal lover. I do not like to see any animal killed.
On the other hand, I do not hunt but I like venison, and there are
some realities in life.
Le sénateur MacDonald : Je dirais d’abord qu’en ce qui
concerne la faune en général, je trouve ce sujet très difficile à
aborder. J’aime beaucoup les animaux. Je n’aime pas voir tuer un
animal. D’un autre côté, je ne chasse pas, mais j’aime le gibier et il
faut accepter certaines réalités de la vie.
One of them is when it comes to marine life, we have to be very
careful with it. If you look at the history of marine life on the East
Coast of Canada, it is hard to believe today, but the walruses used
to be native to Cape Breton. It was a breeding ground for them
300 or 400 years ago. They have been extirpated in Atlantic
Canada and now are confined to the eastern Arctic archipelago.
L’une d’elles est qu’en ce qui concerne la vie marine, nous
devons être très prudents. Si vous prenez l’histoire de la vie marine
sur la côte est, c’est difficile à croire aujourd’hui, mais nous avions
des morses au Cap-Breton. C’était une aire de reproduction pour
ces animaux il y a 300 ou 400 ans. Ils ont disparu de la région de
l’Atlantique et sont maintenant confinés à l’archipel Arctique
oriental.
You can go to the Great Auk. There are so many instances
where the ridiculous destruction of animals has led us to the point
where we lose the animals. There is great pressure on marine
animals all over the world today.
Prenez également le grand pingouin. Il y a tellement de cas où
la destruction ridicule des animaux a entraîné leur extinction. Il y
a de fortes pressions sur les animaux marins sur l’ensemble de la
planète à l’heure actuelle.
However, when it comes to seals, not only the grey seal, but the
harp seal population has exploded on the East Coast up toward
the Arctic. There is now somewhere between 9, 11, 12 million
harp seals. Why are seals, not just the grey seal, in general
exploding in population when there is so much pressure on other
animals, whether it is whales or others? Why is all the pressure
downward on them, when there seems to be so much growth in
the seal populations? It must be more than just ice and a few other
things.
Toutefois, pour ce qui est du phoque, non seulement le phoque
gris, mais le phoque du Groenland, leur population a explosé sur
la côte est, jusqu’à l’Arctique. Il y a maintenant environ 9, 11 ou
12 millions de phoques du Groenland. Pourquoi la population de
phoques, pas seulement de phoques gris, explose-t-elle alors qu’il
y a tellement de pression sur les autres animaux, que ce soit les
baleines ou les autres? Pourquoi subissent-ils cette pression à la
baisse alors que les populations de phoques semblent si
florissantes? Ce ne doit pas être seulement à cause de la glace et
de quelques autres facteurs.
1-11-2011
Pêches et océans
2:31
Mr. Simon: There are many unknowns about why they are
increasing so quickly, but we know that both populations’ growth
rates, the harp seal and also the grey seal, has started to slow
down. It seems they may be stabilizing, whether at this level or it
may go down. It is difficult to know. Sometimes wildlife
populations reach a very high level and they go very fast. We
saw that with caribou in Northern Quebec; they increase quickly
and then they go down to a low level.
M. Simon : Il y a de nombreuses inconnues quant aux raisons
de leur augmentation si rapide, mais nous savons que le rythme de
croissance de ces deux populations, celles des phoques du
Groenland et des phoques gris a commencé à ralentir. Il semble
qu’il pourrait se stabiliser à ce niveau ou diminuer. Il est difficile
de le savoir. Parfois, les populations fauniques atteignent un
niveau très élevé qui retombe très rapidement. Nous l’avons
constaté pour le caribou dans le Nord du Québec; les troupeaux
s’accroissent rapidement et retombent à un bas niveau.
There are many things we do not fully understand. We have
been following these populations for 30 years, or 50 years even
that we have information on them, but we only see one side of the
equation. I think for some of these populations we need very long
monitoring programs on them to start to understand what
influences their growth, but also what influences maybe their
decline at some point as well.
Il y a de nombreuses choses que nous ne comprenons pas
entièrement. Nous avons suivi ces populations depuis 30 ou
50 ans et même si nous possédons des renseignements à leur sujet,
nous ne voyons qu’un côté de l’équation. Je crois que pour
certaines de ces populations, nous avons besoin de très longs
programmes de surveillance pour commencer à comprendre ce
qui influence leur croissance, mais aussi ce qui influence leur
déclin, à un moment donné.
Senator MacDonald: In regard to the total allowable catches
and the landings, there is quite a discrepancy between the
allowable and what is coming in. In 2010 seven grey seals were
harvested. I know fishermen at home who shoot that many in one
day because they are tearing up all their nets and are around their
boats. Why are there so few culls? Why is there so little response
to the TACs?
Le sénateur MacDonald : En ce qui concerne le total autorisé
des captures et les débarquements, il y a un écart assez important
entre ce qui est autorisé et ce qui est débarqué. En 2010, sept
phoques gris ont été abattus. Chez moi, je connais des pêcheurs
qui abattent autant de phoques en une journée parce qu’ils
déchirent leurs filets et restent autour de leurs bateaux. Pourquoi
la chasse est-elle aussi limitée? Pourquoi les TAC sont-ils aussi
peu utilisés?
Mr. Balfour: It is because the market does not have an interest
in these animals, and as a consequence there is no reward to the
harvesters.
M. Balfour : C’est parce que le marché ne s’intéresse pas à ces
animaux et que ce n’est donc pas payant pour les chasseurs.
Senator MacDonald: Do we need a bounty? Have we ever had
one?
Le sénateur MacDonald : Devons-nous instituer une prime?
Y en a-t-il déjà eu une?
Mr. Balfour: There have been bounties in the past, but that is
another variation of population control.
M. Balfour : Il y a eu des primes par le passé, mais c’est une
autre variante de la régulation des populations.
Senator MacDonald: You say there have been bounties in the
past though?
Le sénateur MacDonald : Vous dites qu’il y a eu des primes par
le passé?
Mr. Balfour: In the distant past.
M. Balfour : Il y a très longtemps.
Senator MacDonald: With the lack of a market, it would
appear the only way to reduce these levels would be to put a
bounty on it, would it not?
Le sénateur MacDonald : Compte tenu de l’absence d’un
marché, il semblerait que la seule façon de réduire cette
population serait d’offrir une prime, n’est-ce pas?
Mr. Balfour: A bounty, or you could, as is suggested by the
science, do a targeted removal of animals that would allow for a
rebuilding of the southern gulf cod stock where there is clear
scientific evidence that there is a causal relationship between seal
predation and the state of that stock.
M. Balfour : Une prime ou, comme l’ont suggéré les
chercheurs, on pourrait procéder à un prélèvement ciblé des
animaux pour rétablir le stock de morue dans le sud du golfe où
les données scientifiques démontrent clairement un rapport de
cause à effet entre la prédation des phoques et l’état de ce stock.
It is not the same situation as was laid out in the presentation
with respect to the cod stocks on the Scotian Shelf. We are not in
a position of having the same scientific evidence that would
inform any programmatic approach to reducing the size of the
herds. Besides that, as I had said earlier, we would endeavour and
we want to encourage and work with seal harvesters, commercial
harvesters, to develop products that respond to market interest
and to develop markets in order that that outlook would be
La situation n’est pas la même que celle qui était décrite dans
notre exposé à l’égard des stocks de morue du plateau néoécossais. Nous ne sommes pas en mesure d’obtenir les mêmes
preuves scientifiques pour l’établissement d’un programme visant
à réduire la taille des troupeaux. D’autre part, comme je l’ai déjà
dit, nous voulons collaborer avec les chasseurs de phoques
professionnels au développement de produits qui répondent aux
intérêts du marché et développer des marchés pour utiliser les
2:32
Fisheries and Oceans
1-11-2011
available to utilize the resource that is there and to create a
contribution to incomes of professional harvesters and their
communities.
ressources disponibles et créer une source de revenus
supplémentaires pour les chasseurs professionnels et leurs
collectivités.
Senator MacDonald: It would appear that if something is not
done the cod stock along the coast is going to disappear. What
sort of a timetable are we looking at? If these seals wipe out the
cod stocks, what do they wipe out after that? Where do they go
next? They have to eat. Do they go after lobster, herring, mackerel
or pollock?
Le sénateur MacDonald : Apparemment, si rien n’est fait, le
stock de morue de la côte va disparaître. Quelle échéance
envisagez-vous? Si ces phoques anéantissent les stocks de
morue, que vont-ils anéantir ensuite? Où iront-ils après? Ils
doivent manger. Vont-ils s’attaquer au homard, au hareng, au
maquereau ou à la goberge?
Ms. Mithani: White hake and winter skate.
Mme Mithani : À la merluche et à la raie tachetée.
Mr. Simon: They have a very diverse diet. If cod are less
abundant, it is easy for seals to move to something else.
M. Simon : Ils ont un régime alimentaire très diversifié. Si le
stock de morue est moins abondant, il leur est facile de passer à
autre chose.
Along with the negative impact that grey seals have in the
Southern Gulf of St. Lawrence on cod, there are other two species
at risk, white hake and winter skate. We have studied this less, but
there is indication that the mortality imposed by grey seal on these
species is sufficient to keep them at a low level and may contribute
to their further decline.
En plus des effets négatifs que les phoques gris ont sur la morue
dans la partie sud du golfe du Saint-Laurent, il y a deux autres
espèces en péril, la merluche blanche et la raie tachetée. Nous les
avons moins étudiées, mais il semble que la mortalité causée par le
phoque gris soit suffisante pour maintenir ces populations à un
bas niveau qui pourrait encore baisser.
It is a complex situation, but despite this complexity not
everywhere in Atlantic Canada, but in the southern gulf, and not
for every species, because there was some effort on the role of the
harp seal, and in other areas the role of the hooded seal. The
complexity and the science was not ever able to reach such a
conclusion as the one we reached in the southern Gulf of
St. Lawrence where it was clear enough that the group felt they
could provide the science advice they did.
C’est une situation complexe. Cependant, cette complexité ne
concerne pas toutes les régions de l’Atlantique, mais la partie sud
du golfe et pas toutes les espèces, car certains efforts ont été faits
en ce qui concerne le rôle du phoque du Groenland et, dans
d’autres zones, le rôle du phoque à capuchon. La science n’a
jamais pu tirer de conclusion comme celle que nous avons tirée
dans la partie sud du golfe du Saint-Laurent où il était
suffisamment évident que le groupe de chercheurs pouvait
donner l’avis scientifique qu’il a donné.
Senator MacDonald: I guess there will be more questions in the
future. Thank you.
Le sénateur MacDonald : Je suppose que nous aurons d’autres
questions à vous poser plus tard. Merci.
Senator Oliver: I received an email this afternoon from Sheryl
Fink for the International Fund for Animal Welfare about the
study of the management of the grey seal population off Canada’s
East Coast. Among other things, the email says the following:
‘‘The cull is being recommended based on the assumption that the
removal of grey seals will assist in the recovery of cod stocks. Such
a cull involving hundreds of thousands of animals will
undoubtedly be inhumane and, contrary to what the report
claims, is not supported by any available science.’’ Could you
comment on the phrases ‘‘will undoubtedly be inhumane,’’ and
‘‘not supported by any available science’’?
Le sénateur Oliver : J’ai reçu, cet après-midi, un courriel de
Sheryl Fink, du Fonds international pour la protection des
animaux, au sujet de l’étude de la gestion de la population de
phoques gris au large de la côte est du Canada. Dans son message,
elle dit notamment ceci : « L’abattage est recommandé selon
l’hypothèse que l’élimination des phoques gris facilitera le
rétablissement des stocks de morue. Cet abattage, qui porte sur
des centaines de milliers d’animaux, sera forcément cruel et,
contrairement à ce que prétend le rapport, il n’est pas justifié par
des preuves scientifiques ». Pourriez-vous répondre à ses
affirmations selon lesquelles ce sera « forcément cruel » et ce
n’est pas « justifié par des preuves scientifiques »?
My second question relates to the fact that you told us a grey
seal weighs 300 kilos, lives 30 to 40 years, reproduces after 5 years
and eats 5 kilos of fish a day. How long is it before a cod can
reproduce? One, two, three, four years, before they can
reproduce? Are the seals eating young cod before they can
reproduce, or are they just waiting for the adults that are bigger?
Ma deuxième question concerne le fait que vous nous avez dit
qu’un phoque gris pèse 300 kilos, vit 30 à 40 ans, se reproduit à
compter de l’âge de cinq ans et mange cinq kilos de poissons par
jour. À partir de quel âge une morue peut-elle se reproduire? Un
an, deux ans, trois ans, quatre ans? Les phoques mangent-ils des
jeunes morues avant qu’elles ne puissent se reproduire ou
attendent-ils simplement qu’elles atteignent leur taille adulte?
1-11-2011
Pêches et océans
2:33
My third question is this: In your report when you spoke of
future considerations, you said DFO is open to facilitate
alternative arrangements which would support the development
of an economically prosperous grey seal harvest. This would be of
what form, what type, and the sale of what types of products?
Ma troisième question est la suivante. Dans votre rapport, à
propos des questions à examiner pour l’avenir, vous dites que le
MPO est ouvert à la possibilité de faciliter d’autres arrangements
qui appuieraient la création d’une chasse aux phoques prospère
sur le plan économique. Quelle forme cela revêtirait-il, de quelle
sorte d’arrangement s’agirait-il et pour la vente de quels types de
produits?
Mr. Simon: Ms. Fink from IFAW has shared similar views
with the department many times as well. I want to note that at the
science review process there were two people from the same
organization, which was IFAW, who participated. One of them
was their science adviser. They are part of the broad group that
participates and voices their concerns, but agreed with the final
conclusion.
M. Simon : Mme Fink, de l’IFAW, a également fait part
d’opinions similaires au ministère à de nombreuses reprises. Je
tiens à souligner que deux membres de cet organisme ont participé
au processus d’évaluation scientifique. L’un d’eux était le
conseiller scientifique de la fondation. Ces personnes font partie
du groupe qui émet des objections, mais elles ont été d’accord
avec la conclusion finale.
In terms of the humaneness of the hunt, there is regulation
called the three-step process to which Mr. Balfour referred. This
way of killing animals and dealing with killing them was reviewed
by a group of veterinarians, and this group was also well
balanced, with Europeans and Americans. They also concluded
that, if done properly, and according to the regulation, it is a very
humane way of killing animals.
En ce qui concerne la cruauté de la chasse, la réglementation
prévoit le processus en trois étapes dont M. Balfour a parlé. Un
groupe de vétérinaires a étudié cette façon de tuer les animaux et
ce groupe était également bien équilibré, composé à la fois
d’Européens et d’Américains. Ces vétérinaires ont aussi conclu
que si c’est fait comme il faut et conformément à la
réglementation, cette façon de tuer les animaux est sans cruauté.
In terms of the fact that it is not supported by science, I think it
is a complex environment out there. To be able to give advice with
100 per cent certainty, we do not live in that world. We talked
about the process that took place: the review of 31 different
research documents, having more than 50 international experts in
the room, they debate these results back and forth. The
conclusion that they reach, that is what we call the science
advice. It is scientific, peer-reviewed advice that followed an
agreed-upon process at Fisheries and Oceans in order to provide
such advice.
Pour ce qui est de l’absence de justification scientifique, je
pense qu’il s’agit d’un environnement complexe. Nous ne pouvons
pas faire des recommandations avec 100 p. 100 de certitude. Nous
avons parlé du processus qui a été suivi : 31 documents de
recherche différents ont été examinés par une cinquantaine
d’experts internationaux qui ont discuté entre eux des résultats.
La conclusion qu’ils ont tirée est ce que nous appelons un avis
scientifique. C’est un avis scientifique évaluée par les pairs qui ont
suivi un processus établi à Pêches et Océans pour donner cet avis.
More specifically about the cod, I am less of a cod expert, but
they would start to reproduce at about five years old. The seal will
eat all age classes. In some areas they will focus on the juvenile.
Areas that we are really concerned about are areas where they will
target adult reproductive animals. That is where they have the
greatest impact, by removing these animals important for the
productivity of the cod.
En ce qui concerne la morue plus précisément, je connais moins
bien ce domaine, mais les morues commencent à se reproduire
vers l’âge de cinq ans. Les phoques les mangent quel que soit leur
âge. Dans certaines zones, ils mangent surtout les juvéniles. Les
secteurs qui nous inquiètent vraiment sont ceux où ils s’attaquent
aux adultes reproducteurs. C’est là que le phoque a le plus
d’impact en éliminant les sujets importants pour la productivité de
la morue.
Senator Oliver: Would not the same be true if they ate all the
little ones before five years, before they could ever reproduce at
all?
Le sénateur Oliver : Le résultat ne serait-il pas le même si les
phoques mangeaient toutes les jeunes morues, avant l’âge de cinq
ans, avant qu’elles ne puissent se reproduire?
Mr. Simon: It is important but not equally important because
animals that reproduce are more important to the growth of the
population than the juvenile ones. Not all juveniles will
necessarily survive to become adults, but once we have a
reproductive animal, those are the most precious, if you want to
say it that way, to the productivity of the cod stock.
M. Simon : L’impact est important, mais pas autant, car la
croissance de la population dépend davantage des animaux
reproducteurs que des juvéniles. Les juvéniles ne survivent pas
tous jusqu’à l’âge adulte, mais une fois que nous avons des
animaux reproducteurs, ce sont eux qui sont les plus précieux, si
vous voulez, pour la productivité du stock de morue.
Mr. Balfour: To be clear, in terms of the reference to hundreds
of thousands of animals that has been recommended by science,
with respect to the southern gulf it is 70,000 animals over five
years.
M. Balfour : Pour être clair, en ce qui concerne la mention de
centaines de milliers d’animaux dont l’abattage a été recommandé
par les scientifiques, en ce qui concerne la partie sud du golfe, il
s’agit de 70 000 phoques sur une période de cinq ans.
2:34
Fisheries and Oceans
1-11-2011
If we were to proceed with a program of reduction, it would be
of critical importance to ensure that the removal of the seals was
done in a humane manner using the three-step process, which has
also been peer reviewed by an international group of veterinarians
that have confirmed that it is a humane method for the killing of
seals.
Si nous procédions à un programme de réduction, il serait
essentiel de veiller à ce que le prélèvement des phoques soit fait
sans cruauté en suivant le processus en trois étapes. Ce processus
a également été examiné par un groupe international de
vétérinaires qui ont confirmé qu’il s’agissait d’une méthode
permettant de tuer les phoques sans cruauté.
We would also want to ensure that those involved operated
within a professional standard, and that we were able to conduct
this activity in a very orderly and closely monitored manner to
ensure that we were able to comply with international standards.
It would obviously be important for us to be able to demonstrate
that we proceeded in a very responsible and considered manner.
Nous devrons aussi nous assurer que les participants
respecteront une norme professionnelle et que nous pourrons
exécuter cette opération de façon très ordonnée et sous une
surveillance étroite pour être certains de nous conformer aux
normes internationales. Bien entendu, il sera important pour nous
de démontrer que nous procédons de façon raisonnable et
prudente.
With respect to the development of grey seal product, they
would, generally speaking, take the form of pelt, which is a
traditional product form, meat or oil. Seals are rich in omega acid
oils and they do hold great promise for being able to provide that
kind of nutrient. There has been some work done by a Quebecbased interest in looking at things like the use of seal heart valves
as a replacement for human heart valves, as an alternative to
swine heart valves. Work is being conducted in that area too.
Pour ce qui est du développement des produits de phoques gris,
ils revêtiraient la forme de peaux, qui est un produit traditionnel,
de viande ou d’huile. Le phoque est riche en acide gras oméga
dont il pourrait devenir une excellente source. Une entreprise du
Québec a étudié, par exemple, la possibilité d’utiliser les valvules
cardiaques du phoque pour remplacer celles du cœur humain au
lieu d’utiliser les valvules cardiaques du porc. Des recherches sont
également réalisées dans ce domaine.
There is activity, but it is about finding a market, informing
that market in terms of the quality of the product, and developing
the market. That is not an overnight situation and it does present
a challenge.
Le travail a commencé, mais il s’agit de trouver un marché,
d’informer ce marché sur le plan de la qualité du produit et de le
développer. Cela ne se fait pas du jour au lendemain et ce n’est pas
sans difficulté.
Senator Baker: As Senator Patterson has said, he is from an
area similar to mine. I represent the northeast coast of
Newfoundland from where all of the sealers who conduct the
hunt regularly originate. There are a few of us on Parliament Hill,
although not very many, who have lived with seal meat as a
regular part of our diet. We know, as Senator Patterson knows,
how nutritious seal meat is and the effects it has on people. We
also know of the recent development of what is called the
antifreeze protein found in the blood of deep-water fish that is
now used to sustain organ transplants for human beings. It
lengthens the time period that the organs can remain viable before
being transplanted.
Le sénateur Baker : Comme l’a dit le sénateur Patterson, il
vient d’une région semblable à la mienne. Je représente la côte
nord-est de Terre-Neuve d’où viennent tous ceux qui chassent
régulièrement le phoque. Sur la Colline du Parlement, certains
d’entre nous, pas très nombreux, ont l’habitude de manger de la
viande de phoque. Nous savons, comme le sénateur Patterson,
combien la viande de phoque est nutritive et quels sont ses effets
sur les gens. Nous sommes également au courant de la découverte
récente de ce qu’on appelle la protéine antigel dans le sang des
poissons qui vivent en eau profonde et dont on se sert maintenant
pour faciliter la transplantation d’organes. Cette protéine allonge
la période de temps pendant laquelle les organes peuvent être
conservés avant d’être transplantés.
I am surprised to see Dr. Mithani here this evening because she
is an internationally recognized and respected
psychopharmacological expert.
Je m’étonne de voir Mme Mithani ici ce soir, car c’est un expert
en psychopharmacologie de réputation internationale.
Ms. Mithani: Yes.
Senator Baker: You must have recently joined Fisheries and
Oceans.
Ms. Mithani: Yes, I have been here for two years.
Senator Baker: This is incredible, Mr. Balfour. If I were in your
position, I would assign her immediately to investigate the values
of seal meat and what is in the product that produces the results
that Senator Patterson and I have seen with peoples in the North.
Mme Mithani : Oui.
Le sénateur Baker : Vous devez travailler à Pêches et Océans
depuis peu de temps.
Mme Mithani : En effet, je suis là depuis deux ans.
Le sénateur Baker : C’est incroyable, monsieur Balfour. Si
j’étais à votre place, je la chargerais immédiatement d’examiner
les propriétés de la viande de phoque et ce qui lui permet de
produire des résultats que le sénateur Patterson et moi avons
constatés chez les gens du Nord.
1-11-2011
Pêches et océans
Dr. Mithani, I do not know if you have had enough time to get
orientated to the department. You were always with Health and
Welfare Canada, were you not, and before that you worked
internationally?
Ms. Mithani: Yes.
2:35
Madame Mithani, je ne sais pas si vous avez eu le temps de
vous familiariser avec le ministère. Vous étiez à Santé et Bien-être
Canada, n’est-ce pas, et avant cela, vous avez travaillé sur la scène
internationale?
Mme Mithani : Oui.
Senator Baker: Will you have a role in this? Will the
department now do something very intelligent and set you loose
to find out the real values of seal products?
Le sénateur Baker : Allez-vous jouer un rôle sur ce plan? Le
ministère va-t-il agir intelligemment en vous laissant établir quelle
est la valeur réelle des produits du phoque?
Ms. Mithani: The mandate of the ecosystems and ocean science
sector for which I am responsible does not have the authority or
the responsibility of looking at medical uses of seal products, so I
am afraid that this is not what I will be doing. However, I can tell
you that the scientific conclusions that have come from the
advisory process are very sound.
Mme Mithani : Le mandat du secteur des sciences, des
écosystèmes et des océans dont je suis chargée n’a pas le
pouvoir ou la responsabilité de se pencher sur les utilisations
médicales des produits du phoque et j’ai donc bien peur que ce ne
soit pas ce que je vais faire. Néanmoins, je peux vous dire que les
conclusions scientifiques résultant du processus consultatif sont
tout à fait valides.
Senator Baker: That is very encouraging. You have Ph.D.s and
all kinds of authority behind your name. You are an expert in
how drugs or food would affect your mind and your body.
Le sénateur Baker : C’est très encourageant. Vous avez des
doctorats et une grande crédibilité. Vous êtes une spécialiste des
effets que les médicaments ou les aliments peuvent avoir sur votre
cerveau et votre organisme.
Mr. Balfour, I really think you should consider a new
assignment for Dr. Mithani.
Monsieur Balfour, je pense vraiment que vous devriez songer à
confier une nouvelle mission à Mme Mithani.
As Senator Patterson will tell you, after you eat seal meat there
is almost an instant increase of energy.
Comme le sénateur Patterson pourra vous le dire, après avoir
mangé du phoque, vous sentez votre énergie augmenter presque
instantanément.
Is that not correct, senator?
N’est-ce pas exact, sénateur?
Senator Patterson: Yes, it warms you up in the cold like
nothing else.
Le sénateur Patterson : Oui, rien d’autre ne vous réchauffe
autant quand il fait froid.
Senator Baker: Yes, that is one of the incredible things about
this food.
Le sénateur Baker : Oui, c’est une des propriétés incroyables de
cet aliment.
Mr. Balfour, as I understand it, there is an offer from a
fisherman’s co-op on the northeast coast of Newfoundland and
Labrador with which the chairman, Senator Manning, is very
familiar, to handle some of the meat. Did the former Minister of
Fisheries not go to China and arrange for markets for that
product?
Monsieur Balfour, si je comprends bien, une coopérative de
pêcheurs de la côte nord-est de Terre-Neuve-et-Labrador, que le
président, le sénateur Manning, connaît très bien, a offert de se
charger d’une partie de la viande. L’ancien ministre des Pêches
n’était-il pas allé en Chine afin d’ouvrir des marchés pour ce
produit?
Mr. Balfour: Our former minister was in China last
January where there was the initialing of a cooperation
arrangement that is now under review by the Chinese
government. When they complete their review, it will hopefully
permit the import into China of seal meat and oils for use there.
M. Balfour : Notre ancien ministre est allé en Chine, en janvier
dernier, pour parapher une entente de coopération que le
gouvernement chinois est maintenant en train d’examiner.
Lorsqu’il aura terminé son examen, nous espérons qu’il
autorisera les importations de viande et d’huile de phoque qui
seront utilisées en Chine.
The department and the Province of Nova Scotia collaborated
with the northeast coast sealers cooperative last year on a project.
They arranged to have the approximately 200 grey seals that were
harvested last year on Hay Island stabilized and brought to
Newfoundland where they were used for testing on oils and seal
meat. It involved some work at the Prince Edward Island
veterinarian college, for example. The Canadian Food Inspection
Agency was involved to confirm that there were no contaminants
in the meat and that it is of high quality and suitable for human
use. This cooperative has developed samples and they are looking
Le ministère et la province de Nouvelle-Écosse ont collaboré à
un projet avec les chasseurs de phoques de la côte nord-est,
l’année dernière. Ils ont pris des dispositions pour qu’environ
200 phoques gris soient abattus sur l’île Hay et transportés à
Terre-Neuve où ils ont été utilisés pour faire des tests portant sur
l’huile et la viande de phoque. Il y a eu une certaine participation
du collège vétérinaire de l’Île-du-Prince-Édouard, par exemple.
L’Agence canadienne d’inspection des aliments a joué un rôle
pour confirmer qu’il n’y avait pas de contaminants dans la viande
et qu’elle était de haute qualité et propre à la consommation
2:36
Fisheries and Oceans
1-11-2011
at opportunities to penetrate the Chinese and other Asian markets
with those products when they open up. It does hold some
promise.
humaine. Cette coopérative a préparé des échantillons et cherche
la possibilité de pénétrer le marché chinois et les autres marchés
asiatiques avec ces produits. C’est assez prometteur.
Senator Baker: As the chairman knows, the seal pelts
themselves are used for clothing and shoes. Big-shot golfers in
Florida and other places are using seal skin shoes that cost about
$2,000 a pair because it is the ideal thing for golfing. The entire
product can be used, as the chairman has attested to many times.
Le sénateur Baker : Comme le sait le président, les pelleteries de
phoque servent à fabriquer des vêtements et des chaussures. Les
golfeurs professionnels de Floride et d’ailleurs portent des
chaussures en peau de phoque qui coûtent environ 2 000 $ la
paire parce que c’est la matière idéale pour le golfe. Le phoque
peut être utilisé entièrement, comme le président l’a déclaré si
souvent.
The Chair: Thank you, Senator Baker. It is great to be
discussing grey seals with your colour commentary.
Le président : Merci, sénateur Baker. Il est très agréable de
parler du phoque gris en écoutant vos commentaires imagés.
With regard to the markets, you touched on the efforts going
into creating a market in China for seal meat and other seal
products. Are there any other ongoing efforts with other countries
similar to what we are doing in China with regard to developing a
market for products?
Pour ce qui est des marchés, vous avez mentionné les efforts
qui sont actuellement déployés pour ouvrir le marché chinois à la
viande de phoque et aux autres produits dérivés du phoque.
Dirige-t-on les mêmes efforts vers d’autres pays que la Chine pour
créer un marché?
Mr. Balfour: I am not aware of other specific initiatives at this
point in time. As I noted earlier, there is a working group that has
been formed to carry out collaboration with the provinces under
the auspices of the Atlantic Council of Fisheries and Aquaculture
Ministers. It is to develop an innovation, strategy and market
strategy with the industry to be able to continue efforts — with
respect to grey seal and harp seal — to look for other product
forms and market opportunities.
M. Balfour : Je ne suis pas au courant d’autres initiatives pour
le moment. Comme je l’ai mentionné, un groupe de travail a été
constitué pour collaborer avec les provinces sous l’égide du
Conseil des ministres des Pêches et de l’Aquaculture de
l’Atlantique. C’est pour élaborer une stratégie d’innovation et
de commercialisation avec le secteur pour qu’il puisse poursuivre
ses efforts — en ce qui concerne le phoque gris et le phoque du
Groenland — afin de trouver d’autres formes de produits et
d’autres débouchés commerciaux.
The Chair: Is there anyone in the department who is working
towards heart valves and other products of the seals? Is there any
concentration within the department on trying to find something
of that nature?
Le président : Y a-t-il quelqu’un au ministère qui s’occupe des
valvules cardiaques et des autres produits dérivés du phoque?
Fait-on des efforts de ce côté-là, au ministère?
Mr. Balfour: In terms of fish or seafood product development,
promotion or market access, it is not the kind of work that DFO
is mandated to do. We have been playing a facilitating role, as
much as we can, to help coordinate efforts that would involve
provinces equipped with such capacities. There is collaboration
with the Canadian Food Inspection Agency. Agriculture and
Agri-Food Canada has the seafood promotion program, and of
course there is Foreign Affairs and International Trade. As far as
trying to bring that together, we are centred on our role about
managing the harvest seals and the science. We do not do any
work with product development as a department, with respect to
any species of fish or marine mammal.
M. Balfour : Pour ce qui est du développement, de la
promotion ou de la commercialisation du poisson ou des fruits
de mer, ce n’est pas le genre de travail pour lequel le MPO est
mandaté. Nous avons joué un rôle de facilitateur, dans la mesure
du possible, pour coordonner les efforts avec les provinces qui
possèdent ces moyens. Il y a une collaboration avec l’Agence
canadienne d’inspection des aliments. Agriculture et
Agroalimentaire Canada a un programme de promotion des
fruits de mer et, bien entendu, il y a le ministère des Affaires
étrangères et du Commerce international. Pour ce qui est
d’essayer de réunir le tout, nous nous concentrons sur notre
rôle qui est de gérer la pêche au phoque et la recherche
scientifique. Notre ministère ne s’occupe pas du développement
des produits, que ce soit pour n’importe quelle espèce de poisson
ou pour les mammifères marins.
The Chair: Has your department, or some other department of
government, been approached in relation to the heart valves? Are
you aware of any efforts?
Le président : Votre ministère ou un autre a-t-il été contacté au
sujet des valvules cardiaques? Savez-vous si quelque chose a été
fait à cet égard?
Mr. Balfour: The department has not been approached, other
than to provide consideration of developmental quota for harp
seal. That would allow for the taking of harp seal outside of the
normal hunt and to be able to provide a source of animals to
M. Balfour : Le ministère n’a pas été contacté à part une
demande de quota de développement pour le phoque du
Groenland. Ce quota doit permettre d’abattre des phoques du
Groenland en dehors de la saison normale de pêche et d’avoir
1-11-2011
Pêches et océans
2:37
develop those kinds of products. We have been involved from that
perspective, and have endeavoured to be cooperative. Quite
frankly, the commercial sealing industry has as well. It has
provided for a set-aside of developmental quota for any kind of
innovative product development off the top of what was available
for the total allowable harvest of harp seals.
ainsi une source d’animaux pour mettre au point ce genre de
produits. Nous sommes intervenus sur ce plan-là et nous nous
sommes efforcés d’être coopératifs. Je dois dire que le secteur de la
chasse commerciale aux phoques en a fait autant. Il a accepté de
prélever un quota de développement pour la mise au point de
produits d’innovation sur le TAC disponible pour le phoque du
Groenland.
Senator Raine: I apologize for being late. I will read the
minutes of the meeting.
Le sénateur Raine : Veuillez m’excuser pour mon arrivée
tardive. Je lirai le procès-verbal de la réunion.
I hope this has not been asked already, but in what I have
reviewed it seems to me that we need to do a reduction in the
stock to balance nature. If we are going to remove 73,000 grey
seals, how many jobs would that create? What would be the best
way to go about it? I cannot see going and hiring an army to do
that. It seems more logical to use people who already know how
to hunt seals, and pay them to hunt. Could we do this
expeditiously? We are playing catch-up because it has gotten
out of control.
J’espère que cette question n’a pas déjà été posée, mais d’après ce
que j’ai lu, j’ai l’impression que nous devons réduire la population
pour équilibrer la nature. Si nous éliminons 73 000 phoques gris,
combien d’emplois cela va-t-il créer? Quelle serait la meilleure façon
de procéder? Je ne pense pas que nous puissions lever une armée
pour le faire. Il semble plus logique de recourir aux personnes qui
savent déjà comment chasser le phoque et de les payer pour chasser.
Pourrions-nous le faire rapidement? Nous avons du rattrapage à
faire car la situation est intenable.
Mr. Balfour: I would agree with you. If we were to proceed
with the target removal of grey seals in the southern Gulf of
St. Lawrence, we would be looking to have a targeted strategy so
we are concentrating on animals predating on cod. The intention
would be to use professional seal harvesters to carry out the
activity. They are trained and experienced in the humane killing
of seals, and that would be a critical part of doing this.
M. Balfour : Je suis d’accord avec vous. Si nous procédons à
l’élimination de phoques gris dans la partie sud du golfe du SaintLaurent, nous devrons avoir une stratégie ciblée afin de
concentrer nos efforts sur les prédateurs de la morue. Nous
avons l’intention de recourir à des chasseurs de phoques
professionnels pour l’exécution de ce programme. Ils ont la
formation et l’expérience voulues pour tuer des phoques sans
cruauté, ce qui est un élément essentiel.
It would be done at a scale that would be such that the
department could assure itself that it would be well-managed,
well-monitored, and controlled. We would have to ensure that the
removals were targeted where we believed that it would make
the best result in terms of achieving the objectives.
Cela se ferait à une échelle permettant au ministère de s’assurer
lui-même de la bonne gestion, de la bonne surveillance et du
contrôle de l’opération. Nous devrons veiller à ce que l’élimination
soit ciblée là où nous estimons qu’elle donnera les meilleurs résultats
pour atteindre les objectifs visés.
Senator Raine: What would happen to the carcasses when this
removal of the seals was being done?
Le sénateur Raine : Que deviendront les carcasses une fois que
cette élimination des phoques aura eu lieu?
Mr. Balfour: When the seal has been dispatched, and after it
has been bled, we would likely see the need to open up the body
cavity of the seal so it could then sink. Then it would be become a
part of ecosystem.
M. Balfour : Lorsque le phoque aura été tué et saigné, il faudra
lui ouvrir le ventre afin qu’il puisse couler au fond de l’eau. Il fera
alors partie de l’écosystème.
Ideally, if there was an opportunity for the use of these
animals — for production of a meal or some sort of a reduction —
that would be something we would be interested in examining if it
could operate on a commercial basis.
S’il était possible d’utiliser ces animaux pour produire un repas
quelconque ou un produit dérivé, c’est une chose que nous serions
prêts à envisager si c’était exploitable sur des bases commerciales.
Senator Raine: Even if we removed 73,000 seals, we would
probably still have lots left for developing a commercial harvest
and new products. It is not like we are going to run out of them.
Le sénateur Raine : Même si nous éliminons 73 000 phoques, il
en restera sans doute beaucoup pour établir une chasse
commerciale et développer de nouveaux produits. Nous ne
risquons pas d’en manquer.
Mr. Balfour: Absolutely not. I will let the scientists speak to this,
but the removal of the 70,000 animals over the five years would not
have any impact on what would otherwise be the total allowable
harvest available for commercial seal harvesters. That is currently at
60,000 animals. The population will be able to replace itself. The
intention is we would be giving the cod a rest. In all likelihood, we
M. Balfour : Absolument pas. Je vais laisser les scientifiques en
parler, mais le prélèvement de ces 70 000 phoques sur cinq ans
n’aurait aucune incidence sur le total autorisé des captures établi pour
la chasse commerciale. Le TAC est actuellement de 60 000 animaux.
La population pourra se remplacer. Notre but est de donner un répit
à la morue. Il est probable que les phoques repeupleront les zones du
2:38
Fisheries and Oceans
1-11-2011
could anticipate he seals would ultimately repopulate the areas of the
gulf we would be removing them from. It would hopefully be done so
the cod will have broken out of the circumstances it is in currently
and has the facility to reproduce and withstand the mortality from
seal predation.
golfe où nous allons les éliminer. Nous espérons que ce sera lorsque la
morue se sera rétablie et pourra se reproduire et faire face à la
prédation des phoques.
Senator Hervieux-Payette: As you know, I have been called all
sorts of names by Madam Bardot because I was supporting the
seal hunters. I do not want to deny that great reputation she has
given me. However, I think that now they are doing control of the
population with the Danish government. They are killing and
burning, and that is why I am here tonight. I am not usually on
this committee. I might be interested to continue to study this
question. I am much more scandalized by the Europeans who are
going before the World Trade Organization to fight Canada on
this issue while they are also allowing the killing of all sorts of
animals. I do not think it is a very humane way of killing animals,
but it is done in every European country.
Le sénateur Hervieux-Payette : Comme vous le savez,
Mme Bardot m’a traitée de toutes sortes de noms parce que
j’appuyais les chasseurs de phoques. Peu m’importe la belle
réputation qu’elle m’a faite. Néanmoins, je crois que les
Européens limitent la population de phoques avec le
gouvernement danois. Ils font de l’abattage à grande échelle et
c’est pourquoi je suis ici ce soir. Je ne siège pas habituellement à ce
comité. J’aimerais peut-être continuer d’étudier cette question. Je
suis beaucoup plus scandalisée par les Européens qui vont devant
l’Organisation mondiale du commerce pour s’opposer au Canada
sur cette question pendant qu’ils autorisent qu’on tue toutes
sortes d’animaux. Je ne pense pas que ce soit une façon très
acceptable de le faire, mais cela se fait dans tous les pays
d’Europe.
I hope that our government will continue to fight and that we
will denounce other governments that are not doing it. I do not
question the way they are killed. I do not know how they are
killing them. I just know that they are not using them. That was
my concern. I am here to ensure that if it is not your department,
it is another department that will work in using these animals in a
sustainable way.
J’espère que notre gouvernement continuera de se battre et que
nous dénoncerons les autres gouvernements qui ne le font pas. Je
ne mets pas en doute la façon dont les animaux sont tués. Je ne
sais pas comment les Européens les tuent. Je sais seulement qu’ils
ne les utilisent pas. Voilà ce qui me préoccupe. Je suis ici pour
m’assurer que si ce n’est pas votre ministère ce sera un autre
ministère qui s’efforcera d’utiliser ces animaux de façon durable.
I would like to have the graph of your year by year projections
after we kill 70,000, as well as the reproduction rate in order to see
what will happen to the population — the birth rate, the death
rate and the fact that we will remove 14,000 animals per year. We
need that. People know I am not a very conservative person, but I
will defend this policy and also congratulate your department for
the work that is being done. We rely on you for scientific
evidence.
Je voudrais avoir le graphique de vos prévisions, année par
année, après l’abattage de 70 000 phoques, ainsi que leur taux de
reproduction afin de voir comment cette population évoluera, son
taux de natalité, son taux de mortalité et le fait que nous
éliminerons 14 000 animaux par année. Nous avons besoin de ces
données. Les gens savent que je ne suis pas très conservatrice,
mais je vais défendre cette politique et également féliciter votre
ministère pour le travail que vous accomplissez. Nous comptons
sur vous pour les données scientifiques.
I know that the Government of Nunavut will be here. I hope
that they will also sign the agreement to do the harvesting in a
humane way. We have developed a code of conduct with the
industry and the provinces that goes beyond your regulations. It is
a state of mind; it is people understanding what they are doing,
and it is done in the best interests of all the species on this planet,
including us.
Je sais que le gouvernement du Nunavut va venir ici. J’espère
qu’il signera également l’entente pour que l’abattage soit fait sans
cruauté. Nous avons établi un code de conduite avec le secteur et
les provinces qui va au-delà de votre réglementation. C’est un état
d’esprit; les gens comprennent ce qu’ils font et c’est fait au mieux
des intérêts de toutes les espèces vivantes de cette planète, y
compris nous-mêmes.
Do you agree with me? Shall we get this information?
Ms. Mithani: We have very sound scientific rationale for
targeted removal of a certain number in a particular area.
There was deliberation with respect to whether the removal of
70,000 would cause any collateral damage to the grey seals. This
was also deliberated on by the zonal advisory process. Their
conclusion, based on their calculations, was that both the direct
and the indirect evidence in our science program shows that they
do not anticipate collateral damage to the seal population.
Êtes-vous d’accord avec moi? Allons-nous obtenir ces
renseignements?
Mme Mithani : Nous avons des arguments scientifiques
parfaitement valides pour faire un prélèvement ciblé d’un
certain nombre de phoques dans une zone donnée. On a étudié
si le prélèvement de 70 000 animaux causerait des dommages
collatéraux aux phoques gris. Le processus d’évaluation zonale a
également délibéré à ce sujet. La conclusion des participants est
qu’ils ne s’attendent pas à des dommages collatéraux pour la
population de phoques, d’après leurs calculs et les preuves directes
et indirectes de notre programme scientifique.
1-11-2011
Pêches et océans
2:39
It is also important to note that if the science advice is taken
and we move forward with this management action, there would
be science monitoring and modification, as required, as scientific
data becomes available.
Il est également important de souligner que si nous suivons
l’avis des scientifiques et que nous prenons cette mesure de
gestion, il y aura une surveillance scientifique et des modifications
seront apportées selon les besoins, au fur et à mesure que nous
recueillerons des données scientifiques.
We have put in place a lot of security nets for moving forward,
and there is a true science rationale for this.
Nous avons mis en place un bon nombre de filets de sécurité
pour donner suite à ces recommandations et cela s’appuie sur des
arguments scientifiques valides.
Senator Patterson: I would like to acknowledge Senator
Hervieux-Payette’s commitment to understanding the traditional
seal harvest in Northern Canada. Also, I think it is terrific that we
have on our committee a senator who has eaten seal and
understands its enormous nutritional value. However, I digress.
Le sénateur Patterson : Je voudrais rendre hommage au
sénateur Hervieux-Payette pour sa compréhension de la chasse
au phoque traditionnelle dans le Nord. Je trouve également
formidable que nous ayons au comité un sénateur qui a mangé du
phoque et qui comprends sa valeur nutritive considérable.
Néanmoins, je m’écarte du sujet.
You mentioned that there are six species of seals in what I
would call the southern waters. We talked about the grey seals’
predation on cod. Of the other seal species, do we know much
about what they eat? Do we know whether they eat cod as well?
Vous avez mentionné qu’il y a six espèces de phoques dans ce
que j’appellerais les eaux du sud. Nous avons parlé de la
prédation du phoque gris à l’égard de la morue. En ce qui
concerne les autres phoques des autres espèces, savons-nous ce
qu’ils mangent? Savons-nous s’ils mangent également de la
morue?
Mr. Simon: Yes, we have some information. The two other
species that are most abundant in the Atlantic region are the
hooded seal and the harp seal, and we have studied their diet a
great deal. We never reached a conclusion on either of them
similar to what we found for the grey seal. The harp and hooded
seal were the focus of a panel appointed by a previous minister.
They looked at it, but due to the complexity they could not reach
a conclusion. They say that harp seals eat a large quantity of fish,
including a large quantity of cod, but they did not have enough
information to conclude that if the population of harp seals were
reduced it would benefit the cod. The uncertainty is due to the
other factors that contribute to cod mortality.
M. Simon : Oui, nous avons certaines données. Les deux autres
espèces qui sont les plus abondantes dans la région de l’Atlantique
sont le phoque à capuchon et le phoque du Groenland dont nous
avons beaucoup étudié le régime alimentaire. Nous n’avons pas
tiré les mêmes conclusions pour ces deux espèces que pour le
phoque gris. Le phoque du Groenland et le phoque à capuchon
ont été étudiés par un groupe de chercheurs nommé par un
ministre précédent. Ils ont examiné la situation, mais en raison de
sa complexité, ils n’ont pas pu tirer de conclusion. Ils ont dit que
le phoque du Groenland mange une grande quantité de poisson, y
compris une grande quantité de morue, mais qu’ils n’avaient pas
suffisamment de renseignements pour conclure que si la
population de phoques du Groenland était réduite, la morue en
bénéficierait. L’incertitude est due à d’autres facteurs qui
contribuent à la mortalité de la morue.
The hooded seal is a very large animal. They eat fish as well,
but we know a bit less about their diet. We know what they eat,
but to know what impact they could have on the populations they
prey on we would need more information.
Le phoque à capuchon est un très gros animal. Il mange
également du poisson, mais nous sommes un peu moins
renseignés sur son régime alimentaire. Nous savons ce qu’il
mange, mais pour savoir quel est son impact sur les populations
dont il est le prédateur, nous aurions besoin de plus de données.
Senator Patterson: The hooded seal and the harp seal are larger
than the grey seals at maturity; is that correct?
Le sénateur Patterson : Le phoque à capuchon et le phoque du
Groenland sont plus gros que le phoque gris à l’âge adulte, n’estce pas?
Mr. Simon: No. The hooded seal are the largest and then the
grey seal and then the harp seal.
M. Simon : Non. Le phoque à capuchon est le plus gros et vous
avez ensuite le phoque gris, puis le phoque du Groenland.
Senator Oliver: How much do they weigh?
Mr. Simon: You are testing me. The harp seal weighs about
200 kilos and the hooded seal will go up to 460 kilos.
Le sénateur Oliver : Combien pèsent-ils?
M. Simon : Vous mettez mes connaissances à l’épreuve. Le
phoque du Groenland pèse environ 200 kilos et le phoque à
capuchon pèse jusqu’à 460 kilos.
2:40
Fisheries and Oceans
The Chair: I want to thank the witnesses for coming tonight.
You have provided a great deal of information. As I said, this was
our first session. We reserve the right to call you back if we need
clarification on some issues. We look forward to an interesting
debate over the next couple of months as we try to find some
middle ground. As you see today, we have people who are strong
on both sides of the issue. We look forward to Senator Harb
telling us of some positive impact that the grey seals have on the
cod. The only thing I can think of is that they make them swim
faster. We will decide where that goes.
1-11-2011
Le président : Je tiens à remercier les témoins d’être venus ce
soir. Vous nous avez fourni beaucoup de renseignements. Comme
je l’ai dit, c’était notre première séance. Nous nous réservons le
droit de vous rappeler si nous avons besoin d’éclaircissements sur
certaines questions. Nous pensons que nous aurons un débat
intéressant au cours des deux prochains mois pour essayer de
trouver une solution satisfaisante. Comme vous l’avez vu
aujourd’hui, les gens ont des opinions bien arrêtées dans un
sens ou dans l’autre. Nous comptons sur le sénateur Harb pour
nous parler des effets positifs que les phoques gris ont sur la
morue. La seule chose à laquelle je peux penser c’est qu’ils les font
nager plus vite. Nous verrons où cela nous mènera.
Thank you for your presence here today.
Je vous remercie pour votre présence ici aujourd’hui.
(The committee adjourned.)
(La séance est levée.)
OTTAWA, Tuesday, November 1, 2011
OTTAWA, le mardi 1er novembre 2011
The Standing Senate Committee on Fisheries and Oceans met
this day at 6:05 p.m. to study the management of the grey seal
population off Canada’s East Coast.
Le Comité sénatorial permanent des pêches et des océans
se réunit aujourd’hui, à 18 h 5 pour étudier la gestion de la
population de phoque gris au large de la côte est du Canada.
Senator Elizabeth Hubley (Deputy Chair) in the chair.
[English]
Le sénateur Elizabeth Hubley (vice-présidente) occupe le
fauteuil.
[Traduction]
The Deputy Chair: Senators, it is my pleasure to welcome you
to the meeting of the Standing Senate Committee on Fisheries and
Oceans. My name is Elizabeth Hubley, a senator from Prince
Edward Island, and I am the deputy chair of this committee.
La vice-présidente : Chers collègues, je suis heureuse de vous
accueillir à la réunion du Comité sénatorial permanent des pêches
et des océans. Je suis Elizabeth Hubley, sénateur de l’Île-duPrince-Édouard et vice-présidente du comité.
Before I introduce the witnesses, I would like to invite members
of the committee to introduce themselves. I will start on my right.
Avant de présenter les témoins, j’aimerais inviter les membres
du comité à se présenter. Nous commencerons à ma droite.
Senator Patterson: Senator Patterson from Nunavut.
Senator Cochrane: Senator Cochrane from Newfoundland and
Labrador.
Senator Harb: Senator Mac Harb.
Senator Martin: Yonah Martin from Vancouver, B.C.
Senator Raine: Senator Nancy Greene Raine from British
Columbia.
Senator Poirier: Senator Poirier from New Brunswick.
Le sénateur Patterson : Sénateur Patterson, du Nunavut.
Le sénateur Cochrane : Sénateur Cochrane, de Terre-Neuve-etLabrador.
Le sénateur Harb : Sénateur Mac Harb.
Le sénateur Martin : Yonah Martin, de Vancouver, en
Colombie-Britannique.
Le sénateur Raine : Sénateur Nancy Greene Raine, de la
Colombie-Britannique.
Le sénateur Poirier : Sénateur Poirier, du Nouveau-Brunswick.
The Deputy Chair: The Fisheries Resource Conservation
Council published a report in September entitled Towards
Recovered and Sustainable Groundfish Fisheries in Eastern
Canada. Representatives of the council accepted the committee’s
invitation to appear this evening to discuss their report and their
findings related to the committee’s study on the management of
the grey seal population off Canada’s East Coast.
La vice-présidente : Le Conseil pour la conservation des
ressources halieutiques a publié en septembre un rapport intitulé
Vers le rétablissement des poissons de fond et d’une pêche durable
dans l’Est du Canada. Des représentants du conseil ont accepté de
venir discuter avec nous ce soir de ce rapport et de leurs
constatations relativement à l’étude du comité sur la gestion de la
population de phoque gris au large de la côte Est du Canada.
I am pleased to welcome you this evening and I thank you for
your patience. I would like to welcome Gerard Chidley, who is
the former chairman of the council; Donald Walker, former
vice-chair; and Mike Calcutt, acting executive director.
Je suis heureuse de vous accueillir ce soir et je vous remercie de
votre patience. J’aimerais souhaiter la bienvenue à Gerard
Chidley, ancien président du conseil, à Donald Walker, ancien
vice-président, et à Mike Calcutt, directeur exécutif intérimaire.
1-11-2011
Pêches et océans
2:41
On behalf of the members of the committee, I thank you for
accepting the invitation to appear today. You now have the floor,
and the senators will have an opportunity to ask questions later.
Au nom des membres du comité, je vous remercie d’avoir
accepté notre invitation à comparaître aujourd’hui. Je vous cède
maintenant la parole. Les sénateurs pourront vous poser des
questions plus tard.
Gerard Chidley, Former Chairman, Fisheries Resource
Conservation Council: Thank you, madam chair. Before we
start, I will give a little personal background for myself. As you
said earlier, I am the former chairman of Fisheries Resource
Conservation Council. I currently own and operate an offshore
fishing vessel in Newfoundland and Labrador.
Gerard Chidley, ancien président, Conseil pour la conservation
des ressources halieutiques : Merci, madame la présidente. Avant
de commencer, j’aimerais me présenter brièvement. Comme vous
l’avez dit, je suis l’ancien président du Conseil pour la
conservation des ressources halieutiques ou CCRH. Je suis
propriétaire-exploitant d’un bateau de pêche en haute mer à
Terre-Neuve-et-Labrador.
[Translation]
Donald Walker, Former Vice Chairman, Fisheries Resource
Conservation Council: My name is Donald Walker. I’m an inshore
fisherman from the Gaspésie region, in Quebec, and the former
Vice-President of the Fisheries Resource Conservation Council,
the FRCC.
[English]
[Français]
Donald Walker, ancien vice-président, Conseil pour la
conservation des ressources halieutiques : Mon nom est Donald
Walker. Je suis un pêcheur côtier de la région de la Gaspésie, à
Québec, et je suis ancien vice-président du Conseil pour la
conservation des ressources halieutiques, le CCRH.
[Traduction]
Mike Calcutt, Acting Executive Director, Fisheries Resource
Conservation Council: I am a public servant with the Department
of Fisheries and Oceans and was the acting executive director for
the duration of the production of this assignment.
Mike Calcutt, directeur exécutif intérimaire, Conseil pour la
conservation des ressources halieutiques : Je suis fonctionnaire au
ministère des Pêches et des Océans ou MPO, et j’étais directeur
exécutif intérimaire pour la durée du mandat.
Mr. Chidley: Thank you for the opportunity to appear before
you this evening. We understand that the committee is currently
studying the management of the grey seal population on Canada’s
East Coast. As such, we have been invited to appear before you to
answer questions concerning our report that you referenced
earlier, Towards Recovered and Sustainable Groundfish Fisheries in
Eastern Canada.
M. Chidley : Je vous remercie de me donner l’occasion de
témoigner ce soir. Nous croyons comprendre que le comité étudie
actuellement la gestion de la population de phoque gris sur la côte
Est du Canada. C’est pourquoi on nous a invités à comparaître
pour répondre aux questions concernant notre rapport intitulé
Vers le rétablissement des poissons de fond et d’une pêche durable
dans l’Est du Canada.
This report was released on September 15, 2011. I believe that
committee members have been provided copies of the report in
advance. Before we address specific questions on the report, I
would like to provide you with a short overview for the purpose
of providing background and context.
Ce rapport a été rendu public le 15 septembre 2011. Je crois
qu’il a été distribué à l’avance aux membres du comité. Avant de
répondre à vos questions sur ce rapport, j’aimerais vous donner
un aperçu du contexte.
The FRCC was a 12-member independent advisory body
established by the Minister of Fisheries and Oceans in 1993 in
response to requests from stakeholders for more participation
in the decision-making process regarding groundfish stocks in
Atlantic Canada. The council’s mandate was concluded on
October 13, 2011.
Le CCRH était un comité consultatif indépendant formé de
12 membres créé par le ministre des Pêches et des Océans en 1993
en réponse aux demandes des groupes d’intérêt qui souhaitaient
participer plus activement à la prise de décision concernant les
stocks de poisson de fond dans le Canada atlantique. Le mandat
du conseil a pris fin le 13 octobre 2011.
In carrying out its latest assignment, the council was to
consider the conditions necessary for the long-term success in
the groundfish fisheries, with an emphasis on cod, and the
requirements to meet them and to provide advice on moving
forward.
En dernier, le conseil devait se pencher sur les conditions
nécessaires au succès à long terme de la pêche au poisson de fond,
en particulier la morue, et les mesures à prendre pour remplir ces
conditions, puis formuler des conseils pour l’avenir.
In order to fulfill its mandate, the council consulted with
stakeholders through various means, including 27 consultations in
communities across Atlantic Canada, Quebec and Nunavut, a
workshop focused on the precautionary approach, reviewing
26 written briefs submitted to the council and holding discussions
with biologists and managers from the department. The impact of
Dans l’exercice de son mandat, le CCRH a consulté de
différentes façons les parties intéressées. Il a tenu 27 consultations
dans des collectivités du Canada atlantique, du Québec et du
Nunavut, il a organisé un atelier sur l’approche de précaution, il a
étudié 26 mémoires soumis au conseil et il a eu des discussions
avec des biologistes et des gestionnaires du ministère. L’incidence
2:42
Fisheries and Oceans
1-11-2011
seals on groundfish recovery was a dominant theme throughout
the consultations. In fact, two of the major harvesting
organizations made a decision during the gulf groundfish
meeting to boycott the FRCC consultations, thereby voicing
their displeasure with the lack of action to curb the impact of the
grey seals.
des phoques sur le rétablissement des poissons de fond a dominé
les consultations. En fait, deux grandes entreprises de pêche ont
décidé, durant la rencontre sur le poisson de fond dans le golfe, de
boycotter les consultations du CCRH pour exprimer leur
mécontentement envers l’absence de mesures visant à contrer les
effets néfastes du phoque gris.
The council’s report includes chapters on the mandate, terms
of reference, the history, current status of groundfish stocks and a
summary of the stakeholder consultations. These are followed by
chapters which focus on the ecosystem considerations, seals, the
precautionary approach, governance and socio-economics, and
markets.
Le rapport du conseil contient des chapitres sur le mandat, le
cadre de référence, 1’historique et l’état actuel des stocks de
poisson de fond, ainsi qu’un résumé des consultations. Suivent des
chapitres sur les considérations écosystémiques, les phoques,
l’approche de précaution, la gouvernance, la situation
socioéconomique et les marchés.
In the chapter on seals, the council has made four specific
recommendations. You will find them on page 35 in the report in
the English version, and page 40 to 41 in the French version of the
report.
Dans le chapitre sur les phoques, le conseil a fait quatre
recommandations. Elles figurent aux pages 40 et 41 de la version
française du rapport et à la page 35 de la version anglaise.
These recommendations include the following: The FRCC
recommends that efforts start immediately on an experimental
reduction of grey seals in the southern Gulf of St. Lawrence to
maintain the number of seals foraging in that area at less than
31,000 animals, and that comprehensive monitoring of the effects
of groundfish and ecosystem parameters be continued for a time
sufficient to definitely test the effect on groundfish population
processes and parameters in that area. This recommendation
stems from the zonal advisory process held last year to study the
impacts of grey seals on fish populations in Eastern Canada. That
is listed on the DFO website as SAR document 2010/071.
Ces recommandations sont les suivantes : Le CCRH
recommande que des efforts soient déployés immédiatement en
vue de la réduction expérimentale des phoques gris dans le sud du
golfe du Saint-Laurent, de façon à maintenir le nombre de phoques
qui se nourrissent dans cette zone à moins de 31 000 bêtes, et
qu’une surveillance exhaustive de l’effet sur les poissons de fond et
les paramètres de l’écosystème soit assurée pendant une période
suffisante pour évaluer de façon définitive les répercussions sur les
processus et les paramètres des populations de poisson de fond
dans cette région. Cette recommandation découle du processus
consultatif de zone de l’année dernière, dont l’objectif était
d’étudier « les impacts des phoques gris sur les populations de
poissons dans l’Est du Canada ». Cet avis scientifique est publié sur
le site Web du MPO sous le numéro 2010/071.
The FRCC also recommends that a set of scientific meetings be
convened to extend and explore hypotheses about whether
reductions of grey seals, harps and hooded would enable or
enhance the recovery of groundfish stocks on the western Scotian
Shelf, and also in the northern Gulf of St. Lawrence and on the
shelf off Labrador and eastern Newfoundland.
Le CCRH recommande qu’une série de réunions scientifiques
soient organisées, afin d’élargir et examiner les hypothèses à
propos des possibilités qu’une réduction des phoques (phoque
gris, du Groenland et à capuchon) permette ou améliore le
rétablissement des stocks de poisson de fond dans l’ouest de la
plate-forme néo-écossaise, dans le nord du golfe du Saint-Laurent
et sur le plateau du Labrador et de l’est de Terre-Neuve.
The FRCC recommends the funding of a targeted research
effort designed to provide key missing information on seal diets,
functional responses to prey availability, foraging ranges,
behaviours and efficiencies and methods of population control.
Le CCRH recommande le financement d’un effort de recherche
ciblé conçu pour apporter l’information clé manquante sur
l’alimentation des phoques, leurs réponses fonctionnelles à la
disponibilité des proies, leurs aires d’alimentation, leurs
comportements et leur efficacité, ainsi que les méthodes de
réduction des populations.
The FRCC also recommends that the strategic removal of grey
seals be undertaken in specific areas so as to limit the expansion of
foraging, parasitism and colonization ranges into new regions.
Le CCRH recommande d’entreprendre le prélèvement
stratégique des phoques gris dans des zones précises afin de
limiter l’expansion des activités de recherche de nourriture, le
parasitisme et la colonisation de nouvelles régions.
The first and fourth recommendations are specific to grey seals,
while the second and third recommendations, which are targeted
research, are applicable generally to the grey, harp and hooded
seals in Eastern Canada. We believe it is important for each
Les première et quatrième recommandations visent
spécifiquement les phoques gris, tandis que la deuxième et la
troisième s’appliquent de façon générale aux phoques gris, aux
phoques du Groenland et aux phoques à capuchon de l’Est
1-11-2011
Pêches et océans
2:43
recommendation to be read in the context of the report. Lead-up
and follow-up text helps to underscore and clarify the significance
of each recommendation.
du Canada. Nous estimons qu’il est important de lire chaque
recommandation dans le contexte dans lequel elle apparaît dans le
rapport. Le texte qui précède et qui suit sert à souligner et à
éclairer l’importance de chacune.
Madam chair, those are our opening remarks, and we will
endeavour to answer any questions that senators may have for us.
Madame la présidente, ma déclaration est terminée. Nous
sommes prêts à répondre à vos questions.
The Deputy Chair: Thank you very much for your
presentation.
La vice-présidente : Merci beaucoup pour votre présentation.
Senator Harb: Gentlemen, I very much appreciate the fact that
you were upfront right at the outset and indicated that you are
working in the fishing industry and therefore you have a specific
interest in the issue. That is commendable.
Le sénateur Harb : Messieurs, j’apprécie le fait que vous ayez
dit franchement dès le départ que vous travailliez pour l’industrie
de la pêche, et que, par conséquent, cette question vous intéressait
tout particulièrement. Voilà qui est louable.
I have a little bit of an issue. You mentioned that this is an
independent advisory council, yet we have people on this advisory
board who are in the industry. One should really, in fairness, say
that these are people, many of whom work in the industry.
Cela me pose cependant un petit problème. Vous dites que le
conseil consultatif était un organisme indépendant, mais certains
des membres travaillaient dans l’industrie. Disons, en toute
honnêteté, que la plupart des membres du conseil travaillaient
dans l’industrie.
Having said that, I did go over your report and I was troubled
by a number of elements in it. First, on page 22, if you do not
mind looking at it, in March 2010, the Gulf Groundfish Advisory
Committee called for a boycott of your meeting. Right at the
outset you were upfront and indicated that this impacted your
study. Over and over again they were trying to shift the focus of
the advisory group from that of looking at groundfish to that of
looking at the seal population. They wanted you to just go after
the seals. Whether there is science-based evidence or not, that is
what they wanted you to look at and they were angry with you.
Cela étant dit, j’ai lu votre rapport et j’ai été troublé par
certains éléments qu’on y trouve. Premièrement, à la page 25, si
vous voulez bien vous y rendre, on dit qu’en mars 2010, le Comité
consultatif du poisson de fond du golfe a demandé le boycottage
de votre réunion. D’entrée de jeu, vous avez été honnêtes et avez
souligné que ça a eu des répercussions sur votre étude. Ils ont
tenté sans relâche de détourner l’attention du groupe consultatif,
afin qu’il mette l’accent sur la population de phoque plutôt que
sur le poisson de fond. Ils voulaient que vous vous attaquiez aux
phoques. Que des preuves scientifiques existent ou non, c’est ce
qu’ils souhaitaient, et c’est la raison pour laquelle ils étaient en
colère contre vous.
On page 31, you nicely stated about the current context:
À la page 36, vous présentez joliment le contexte actuel :
Seals have been evolutionarily and ecologically significant
predators in eastern Canadian marine and coastal
ecosystems for millions of years. Their rights of place are
unequivocal, but we do not yet understand the significance
of their contributions to the stability and resilience of these
ecosystems.
Pendant des millions d’années, les phoques ont occupé une
place importante en tant que prédateurs dans l’évolution et
l’écologie des écosystèmes marins et côtiers de l’Est du
Canada. Leur importance est sans équivoque, mais nous ne
comprenons pas encore l’ampleur de leur contribution à la
stabilité et à la résilience de ces écosystèmes.
That is a telling statement. Throughout the report you go back to
saying that this is an experiment. We still do not know the facts.
C’est une déclaration lourde de sens. Tout au long du rapport,
vous dites qu’il s’agit d’une expérience. Nous ne connaissons
toujours pas les faits.
On page 35, your group clearly states the importance of:
. . . scientific meetings (workshops and ZAPs) be convened
to extend and explore hypotheses about whether reductions
of seals (grey, harp and hooded) would enable or enhance
the recovery of groundfish stocks on the western Scotian
Shelf, in the northern Gulf of St. Lawrence and on the shelf
off Labrador and eastern Newfoundland.
À la page 41, votre groupe souligne clairement qu’il est
important qu’une :
[...] série de réunions scientifiques (ateliers et processus
consultatif zonal) soient organisées, afin d’élargir et
examiner les hypothèses à propos des possibilités qu’une
réduction des phoques (phoque gris, du Groenland et à
capuchon) permette ou améliore le rétablissement des stocks
de poisson de fond dans l’ouest de la plate-forme néoécossaise, dans le nord du golfe du Saint-Laurent et sur le
plateau du Labrador et de l’est de Terre-Neuve.
2:44
Fisheries and Oceans
1-11-2011
You make another recommendation to do more research in
order to determine whether or not these grey seals are the ones
responsible for eating the groundfish.
Une autre de vos recommandations propose de réaliser plus de
recherches afin de déterminer si c’est bien le phoque gris qui
mange le poisson de fond.
However, in the same report you recommend the removal of
grey seals to the tune of 70,000. You clearly state that, once you
do that, let us go and have a look at whether or not they were
responsible for eating the fish.
Cependant, dans le même rapport, vous recommandez
l’élimination de 70 000 phoques gris. Vous dites clairement
qu’une fois que ce sera fait, on pourra déterminer si cette espèce
était bien la coupable.
You commit to the killing and then you want to find out the
facts after, rather than doing it the other way around.
Vous vous engagez à les tuer pour établir les faits, plutôt qu’à
faire le contraire.
In this entire report I do not see anywhere where you guys have
looked at the overfishing in the 200-mile limit. In the international
community, over 24 countries are now overfishing. I do not see
anything in the report where you people have looked at that, yet
you decided you wanted to go after the seals. Could you comment
on that?
On ne mentionne nulle part dans le rapport la surpêche au-delà
de la limite de 200 milles. Pourtant, plus de 24 pays font de la
surpêche. Vous n’abordez pas cette question dans le rapport, mais
vous décidez quand même de vous attaquer aux phoques.
Qu’avez-vous à dire là-dessus?
Mr. Chidley: Senator, it is a job to pick a question out of what
you asked, but I will endeavour to do it in short answer.
M. Chidley : Monsieur le sénateur, il est difficile de tirer des
questions de ce que vous venez de dire, mais je tenterai d’y
répondre brièvement.
The whole idea of the boycott from MFU and the FFAW at
the groundfish level was the impact of grey seals that were seen by
harvesters and groundfish recovery. That was the whole idea of
the boycott. They said unless something is done about grey seals,
then it is useless. The industry has taken itself off the water since
1992 on the East Coast, and the last few years in the gulf region.
Industry has done what it can.
Le boycottage par l’UPM et le FFAW entourant le poisson de
fond était directement lié à l’incidence du phoque gris observée
par les pêcheurs et au rétablissement du poisson de fond. C’était le
but du boycottage. Ils ont dit que si on ne s’attaquait pas au
phoque gris, ça ne servirait à rien. L’industrie a abandonné la côte
Est en 1992 et la région du golfe depuis quelques années.
L’industrie a fait ce qu’elle a pu.
The reference to our seal harvest strategy is actually in the
southern Gulf of St. Lawrence. While one is going ahead, the
other recommendation, as we spoke of earlier, actually cover
initiatives that could be done to collect data, which is the missing
link, possibly, in the other region. The southern Gulf of
St. Lawrence is where the targeted removals on forage animals
were the focus.
Notre stratégie de chasse au phoque touche la partie sud du
golfe du Saint-Laurent. Pendant qu’on procéderait au
prélèvement, l’autre recommandation, dont nous avons parlé
plus tôt, serait mise en oeuvre, soit des initiatives visant à recueillir
des données, l’élément manquant, dans l’autre région. Le sud du
golfe du Saint-Laurent est la région ciblée pour réduire le nombre
d’animaux qui cherchent de la nourriture.
I wrote down some of the stuff you mentioned. Everything is
based on the ecosystem. The council also recognizes that when you
reduce animals, it has to be done in a sustainable harvesting
method. This is one of the things: While we have four
recommendations here, only one — the zoning target removals —
considers the southern Gulf of St. Lawrence.
J’ai noté certaines choses que vous avez dites. Tout est basé sur
l’écosystème. Le conseil reconnaît aussi que lorsqu’on réduit la
population d’un animal, on doit le faire en suivant une méthode
d’exploitation durable. C’est un des aspects : bien que nous
proposions quatre recommandations, une seule — la réduction
ciblée — porte sur le sud du golfe du Saint-Laurent.
That is the control identified with weighted evidence by science
for close to 10 years now. There has been data collected over time,
and the symposium held in 2010 that I referenced earlier, the SAR
document that came out, all the data saying we cannot question
the science data. Science provided the magnitude of numbers that
would be needed to create the interaction necessary for grey seals
to improve the recovery of cod. We did the recommendations on
what needs to be done.
C’est la méthode de contrôle établie par des preuves
scientifiques depuis près de 10 ans. Des données ont été
recueillies au fil du temps, et le symposium qui a eu lieu en
2010 dont j’ai parlé plus tôt, l’avis scientifique qui a été publié, et
toutes les autres données selon lesquelles il est impossible de
remettre les données scientifiques en question. Le nombre
de phoques gris à prélever pour accélérer le rétablissement de la
morue provient de ces données. Nous avons basé nos
recommandations sur les mesures à prendre.
I think your other question was on the independence of the
FRCC. I do not know if there is any 12-member body more
independent that you could put together or of any other thing you
Je crois que votre autre question portait sur l’indépendance du
CCRH. Je ne sais pas s’il existe un organisme de 12 membres plus
indépendant, ni s’il est possible de réunir 12 personnes sans
1-11-2011
Pêches et océans
2:45
can say in regard to how you could put 12 people together and not
have someone who can actually be identified some way with a
group that would have specific interests or the lack thereof. I
think I covered most of your questions.
qu’aucune d’elle ne soit liée à un groupe ayant ou non des intérêts
particuliers. Je crois que j’ai répondu à la plupart de vos
questions.
Senator Harb: My understanding is that there were a number
of scientists who attended some of those meetings and they have
objected to the report. They wrote an open letter to the minister.
You are aware of those five prominent scientists. Looking at your
report, I do not see anywhere where you reflect their views. Why
is that? Why did you not elaborate on the fact that there was no
consensus in the report that you prepared?
Le sénateur Harb : Je crois savoir que des scientifiques ayant
assisté à certaines réunions ont dénoncé le rapport. Ils ont rédigé
une lettre ouverte à l’intention du ministère. Vous savez qui sont
ces cinq scientifiques réputés. Votre rapport ne fait aucunement
état de leur point de vue. Pourquoi? Pourquoi ne pas avoir
mentionné que vous n’étiez pas parvenu à un consensus dans
votre rapport?
Mr. Chidley: We actually took the conclusion of the report that
came out of the science report and looked at what the conclusion
was. I am unaware of whether those scientists objected at the table
in the process of that forum. We did open consultations, and
every stakeholder involved in this industry had an opportunity to
come and make a presentation before us. That did not happen.
M. Chidley : Nous avons en fait pris la conclusion du rapport
scientifique, et nous l’avons examinée. Je ne sais pas si ces
scientifiques se sont ouvertement opposés au rapport pendant la
réunion. Nous avons tenu des consultations ouvertes, où chaque
partie intéressée de l’industrie a eu la chance de s’adresser à nous.
Il n’y a pas eu d’opposition.
Senator Patterson: With regard to the zonal advisory process
organized by DFO in October 2010 referred to in the report, there
were some 57 Canadian and international experts in the field of
marine mammals and experts in predatory-prey relations. Did
members of the FRCC participate in that process? If so, what are
your views on that process?
Le sénateur Patterson : Le processus d’évaluation zonale
organisé par le MPO en octobre 2010, dont il est question dans
le rapport, a réuni 57 experts canadiens et étrangers en
mammifères marins et en relations entre les prédateurs et leurs
proies. Les membres du CCRH ont-ils participé à ce processus?
Dans l’affirmative, que pensez-vous de ce processus?
Mr. Chidley: Members privately participated in that process
from other walks of life. We had people from universities, from
the processing and harvesting industry, and from science. They
participated in that meeting, but not as members.
M. Chidley : Certains membres de différents secteurs ont
participé à ce processus, mais à titre personnel. Il y avait des
universitaires, des membres des industries de la transformation et
de la pêche, et des scientifiques. Ils ont participé à cette réunion,
mais pas en tant que membres du conseil.
Mr. Calcutt: To clarify, four members of the FRCC
participated in some way, shape or form in that workshop. Two
were invited in their own right as scientists. I audited, or I
participated as an observer, as did one other council member who
is a member of the fishing industry in southwest Nova Scotia.
M. Calcutt : Pour être plus précis, quatre membres du CCRH
ont participé d’une façon ou d’une autre à l’atelier. Deux d’entre
eux ont été invités à titre de scientifiques. J’ai moi-même été
vérificateur ou observateur, tout comme un autre de nos
membres, aussi membre de l’industrie de la pêche du sud-ouest
de la Nouvelle-Écosse.
Senator Patterson: There has been a suggestion that the
scientists who participated, when they looked at the issue of
grey seals, that they only looked at the negative effects of the grey
seals and they did not look at the positive effects. I cannot
imagine what the positive effects might be.
Le sénateur Patterson : Certains ont suggéré que les
scientifiques qui y ont participé ont seulement abordé les effets
négatifs liés au phoque gris, sans se pencher sur les effets positifs.
Je me demande quels seraient les effets positifs.
Do you have any comments concerning the allegation of
animal welfare advocates that the scientists had an agenda going
into the zonal advisory process and that they did not take a
balanced approach?
Avez-vous des commentaires concernant l’allégation des
défenseurs du bien-être des animaux selon laquelle les
scientifiques avaient des intentions cachées en participant au
processus d’évaluation zonale, et selon laquelle la méthode qu’ils
ont utilisée n’était pas équilibrée?
Mr. Chidley: To my knowledge, there was nothing of that
nature. Scientists are professional people.
M. Chidley : À ma connaissance, il n’y a rien eu de la sorte. Les
scientifiques sont des professionnels.
Mr. Calcutt: I cannot really speak to the allegation, but what I
would do is refer to the introduction on the Science Advisory
Report 2010/071, which gives a summary of the terms of reference
for that workshop. I would not care to paraphrase it, but you
M. Calcutt : Je ne peux pas vraiment parler des allégations,
mais je vous parlerai de l’introduction de l’avis scientifique
2010/071, qui résume l’objectif de cet atelier. Je ne veux pas
paraphraser, mais vous pourrez tirer vos propres conclusions en
2:46
Fisheries and Oceans
1-11-2011
would possibly be able to make up your mind for yourself, in
looking at the terms of reference, whether or not there was any
predisposition to one point of view or another.
examinant l’objectif, déterminer s’il y avait un parti pris dans un
sens ou dans l’autre.
Senator Patterson: Putting aside the scientists, you,
Mr. Chidley, work on the water; you are a fisherman of some
experience, I gather.
Le sénateur Patterson : Laissons les scientifiques de côté. Vous,
monsieur Chidley, travaillez sur l’eau; vous êtes pêcheur depuis
longtemps, je crois.
Mr. Chidley: Thirty-nine years.
M. Chidley : Depuis 39 ans.
Senator Patterson: Your organization did extensive
consultation with fishers, people like yourself, who work on the
water. I think they have a lot of knowledge that is valuable to us,
and I would like to ask you to summarize.
Le sénateur Patterson : Votre organisme a tenu de vastes
consultations auprès de pêcheurs qui, comme vous, travaillent sur
l’eau. Je crois qu’ils possèdent des connaissances qui pourraient
nous être utiles, et j’aimerais que vous les résumiez.
Putting aside the scientific evidence, what is the belief of
fishermen as to the role of the grey seal in the decimation of our
cod stocks? What do they say and think?
Si on laisse la preuve scientifique de côté, que pensent les
pêcheurs du rôle joué par le phoque gris dans la disparition des
stocks de morue? Que disent-ils et que pensent-ils?
Mr. Chidley: While the organizations were absent in terms of
input, members did participate in the meetings. Depending on the
fishing season, sometimes attendance was low and sometimes it
was good, but the quality of the information was good.
M. Chidley : Les organismes n’ont pas exprimé leur opinion,
mais leurs membres ont participé aux réunions. Ils étaient plus ou
moins nombreux selon la saison, si la pêche était ouverte ou non,
mais l’information qu’ils ont donnée était de bonne qualité.
The fishermen were saying that the grey seal impact on the
recovery of groundfish is significant. They see what the seals have
been doing to the fishing industry. There is no cod coming back.
There is no fishing taking place in those areas. The concern right
now is that we need to get the grey seal population under control.
Les pêcheurs ont dit que le phoque gris avait des effets
importants sur le rétablissement du poisson de fond. Ils voient ce
que le phoque gris a fait à l’industrie de la pêche. La morue n’est
pas revenue. Il n’y a plus de pêche dans ces régions. Selon eux, il
faut absolument contrôler la population de phoque gris.
In a healthy ecosystem, there is quite a good balance. In the
1960s, there were maybe 10,000 grey seals in the gulf region; in the
1970s or 1980s, there were around 30,000. At that same time,
there was a bounty on grey seals. At a low population level, a
bounty works. However, fishermen are saying that with the
magnitude of the population increase in the grey seals, there is no
way that the fish can recover. Their fear now is that it is not just
the finfish. Their next fear is actually the shellfish. That is the
biggest concern.
Dans un écosystème en santé, l’équilibre est bon. Dans les
années 1960, il y avait environ 10 000 phoques gris dans la région
du golfe; dans les années 1970 et 1980, il y en avait environ 30 000.
À l’époque, il y avait une prime pour la chasse au phoque gris.
Une prime peut fonctionner si la population est peu élevée.
Cependant, les pêcheurs estiment que la population de poisson ne
pourra pas se rétablir à cause de l’augmentation importante du
nombre de phoques gris. Ils craignent maintenant que la
diminution ne touche pas seulement les poissons à nageoires.
En effet, ils pensent que les mollusques et les crustacés sont aussi
menacés. C’est leur plus grande crainte.
Science has studied the impact and analyzed the diets and the
foraging ranges to the point that there is an opportunity now if we
are serious about groundfish recovery. I have always said that
industry are natural scientists because they are the ones on the
water and they are ones who will determine whether they will fish
in the morning by looking at the clouds. I do not see any scientific
people putting that forward to them. They notice what is
happening on the water, so they are the ones coming forward
all the time saying that the seal’s impact is significant. This is an
opportunity to actually test this hypothesis in the southern gulf.
Les scientifiques ont étudié ces répercussions ainsi que
l’alimentation et les aires de recherche de nourriture à un point
tel que l’occasion de rétablir le poisson de fond est là, si on le veut
vraiment. J’ai toujours dit que les membres de l’industrie étaient
des scientifiques naturels, car ils travaillent sur l’eau et peuvent
déterminer, juste en observant les nuages le matin, s’ils iront à la
pêche. Ils n’ont pas besoin des scientifiques pour le savoir. Ce sont
eux qui observent ce qui se passe dans l’eau, et ce sont eux qui
disent que l’incidence du phoque gris est importante. Nous avons
l’occasion de vérifier cette hypothèse dans le sud du golfe.
Senator Patterson: I think you said that in the southern gulf
there is no fishing going on, but we have heard our colleague say
there are 24 countries gobbling up fish. Is there foreign fishing
going on in the gulf that impacts the cod population?
Le sénateur Patterson : Je crois que vous avez dit qu’il n’y avait
aucune pêche dans le sud du golfe, mais selon un de nos collègues,
24 pays pêchent le poisson en très grande quantité. Y a-t-il des
activités de pêche dans le golfe qui ont des répercussions sur la
population de morue?
1-11-2011
Pêches et océans
2:47
Mr. Chidley: Absolutely not. We have some foreign fishing
outside the 200-mile zone, plus we have some joint country
agreements. There is the Saint-Pierre-Canada agreement. SaintPierre/France has some quota in the 3Ps zone. That is not the
southern gulf. On the Labrador coast there is joint Canada/
NAFO management of 2+3KLNO turbot but no foreign fishing
inside the 200-mile limit. All those multilateral agreements do not
impact the southern gulf whatsoever. Seals do not seem to be
operating with the precautionary approach; I will tell you that.
M. Chidley : Absolument pas. Des étrangers pêchent en dehors
de la zone de 200 milles, et nous avons conclu des ententes avec
d’autres pays, notamment l’entente Saint-Pierre-Canada. SaintPierre (France) a des quotas dans la zone 3Ps. Cette zone ne se
trouve pas dans le sud du golfe. Sur la côte du Labrador, le
Canada et l’OPANO gèrent conjointement le turbot dans la zone
2 et les divisions 3KLNO, mais les étrangers ne pêchent pas à
l’intérieur de la limite de 200 milles. Aucune de ces ententes
multilatérales n’a de répercussions sur le sud du golfe. Les
phoques ne suivent pas de méthode de précaution, je peux vous
l’assurer.
The Deputy Chair: Why was the bounty on the grey seal
discontinued?
La vice-présidente : Pourquoi la prime sur le phoque gris a-telle été abolie?
Mr. Chidley: I really could not say, unless there were a lot of
cutbacks in government. We looked at whether it was government
cutbacks. A similar thing is happening now with reduction in
services. Whether that was looked at, I am not sure.
M. Chidley : Je ne pourrais pas vous le dire, peut-être que le
gouvernement avait décidé de réduire les dépenses. Nous avons
cherché à savoir si c’était ça. On constate des réductions
semblables dans les services aujourd’hui. Je ne suis pas certain
que quelqu’un s’y soit attardé.
Mr. Calcutt: I do not know the background, but I believe it
concluded in the early 1980s, so its effect has been nonexistent for
quite a while now.
M. Calcutt : Je ne connais pas le contexte, mais je crois qu’on y
a mis fin au début des années 1980. Ses effets sont donc
inexistants depuis un certain temps.
Senator Raine: It is obvious that this is a problem that has been
getting worse and worse, and if we do not do something about it,
the prognosis is not very good for the cod.
Le sénateur Raine : Il est évident que le problème ne fait
qu’empirer, et que si nous n’agissons pas, la morue ne s’en
remettra pas.
My question is really because I am not a fisherman and I do
not understand how it happens. What would be the most efficient
and humane way to cull this grey seal herd?
Je vous pose cette question parce que je ne suis pas pêcheuse et
que je ne sais pas comment on s’y prend. Quelle serait la façon la
plus efficace d’abattre ce troupeau de phoques gris sans cruauté?
Mr. Chidley: That is something that would have to be worked
out with the science body and DFO management. The FRCC has
a tendency to stay at the 25,000-foot level and not get down into
the operational end of that. We have many professional seal
harvesters in Atlantic Canada, and I am sure that if an initiative
were taken, they could certainly partake in an education process
and get this done in a humane way. We have not gone into the
operational end of it.
M. Chidley : Il faudrait le déterminer avec des scientifiques et
la direction du MPO. Le CCRH s’est maintenu à 25 000 pieds et
ne s’est pas mêlé de l’aspect opérationnel. Il y a beaucoup de
chasseurs de phoque expérimentés dans le Canada atlantique, et je
suis certain que si on lançait une initiative, ils pourraient
participer au volet éducatif et nous aider à trouver une façon
non cruelle de les abattre. Nous n’avons pas étudié l’aspect
opérationnel.
Senator Raine: I just have to look at the charts, and I am sure
you have seen these charts. It is obvious that this is not a normal
population growth; it is out of control, for one reason or another.
We will have to work hard to get it back into control. If we do
not, what do you think will happen to the cod and the other
groundfish?
Le sénateur Raine : Il me suffit de consulter les tableaux, et je
suis certaine que vous l’avez fait vous aussi. Il est évident qu’il ne
s’agit pas d’une croissance normale; la situation échappe à tout
contrôle, pour une raison ou pour une autre. Nous devrons
travailler fort pour la redresser. Si on ne le fait pas, que pensezvous qu’il arrivera à la morue et aux autres poissons de fond?
Mr. Chidley: We risk having, especially in the southern gulf,
most groundfish species listed as endangered under the species at
risk legislation. If that happens, it will impact every fishery that
participates in the gulf. Depending on the level of threat, you will
end up having certain requirements that will not allow bycatch.
Currently, there are some species that are threatened but that you
will get allowable harm for. The shellfish fisheries are the heart of
the economy in Atlantic Canada as well as the East Coast of our
province. That will be curbed because you will not be able to do
business as normal, and that is the threat there.
M. Chidley : On risque de voir la plupart des espèces de
poisson de fond, surtout celles du sud du golfe, sur la liste des
espèces menacées selon la Loi sur les espèces en péril. Le cas
échéant, toute pêche effectuée dans le golfe sera touchée. En
fonction du niveau de menace, il y aura des restrictions visant la
capture accessoire. Actuellement, on a établi un niveau de
dommage admissible pour certaines espèces menacées. La pêche
de mollusques et de crustacés est au coeur de l’économie du
Canada atlantique et de la côte Est de notre province. L’économie
sera freinée, car les entreprises ne pourront pas fonctionner
comme avant, et c’est là la vraie menace.
2:48
Fisheries and Oceans
1-11-2011
Senator Raine: If we removed 73,000 grey seals from the
southern gulf area, is there any risk at all with regard to the
population of grey seals?
Le sénateur Raine : Si on éliminait 73 000 phoques gris dans le
sud du golfe, mettrait-on en péril la population de phoque gris?
Mr. Chidley: None whatsoever. From what the scientific data
has shown, the herd is sustainable. These are foraging animals;
this is not the main herd. The main herd is on Sable Island,
300,000-plus animals. The foraging animals are on the southern
gulf. It is only about 10 per cent of the transients from Sable
Island that go into the southern gulf area. We are not talking
about an interaction on Sable Island; we are talking about
keeping the herd from spreading. That is the whole target here, to
keep the herd contained.
M. Chidley : D’aucune façon. Selon ce que nous avons appris
des données scientifiques, le troupeau est durable. Les animaux
que nous souhaitons éliminer sont ceux qui cherchent de la
nourriture; ils ne font pas partie du troupeau principal. Celui-ci,
composé de plus de 300 000 phoques, se trouve sur l’île de Sable.
Les animaux en quête de nourriture se trouvent dans le sud du
golfe. Quelque 10 p. 100 seulement des phoques nomades de l’île
de Sable se rendent dans le sud du golfe. Il n’est pas question ici
d’intervenir sur l’île de Sable; il est question d’empêcher le
troupeau de se propager. C’est notre principal objectif, de
contenir le troupeau.
To tell you the truth, most fishermen have actually given up
Sable Island to the grey seals. If it is going to be their home, that is
fine, but they do not want to see them curbing their livelihood to
the rest of Atlantic Canada, which is why this is happening now.
In fact, grey seals are starting to show up in the Northeastern U.S.
The seals also like lobster.
À vrai dire, la plupart des pêcheurs ont cédé l’île de Sable aux
phoques gris. S’ils souhaitent s’y établir, parfait, mais les pêcheurs
ne veulent pas voir leur gagne-pain disparaître dans le reste du
Canada atlantique. C’est ce qui explique ce qui arrive. En fait, on
commence à voir des phoques gris dans le nord-est des ÉtatsUnis. Ils aiment aussi le homard.
Senator Raine: I am from British Columbia. Maybe 10 years
ago we had an outbreak of the pine beetle in a park. The park
officials decided to let nature take its course. This pine beetle
epidemic grew and came out of the park and has now decimated
the pine forests across Western Canada.
Le sénateur Raine : Je viens de la Colombie-Britannique. Il y a
environ 10 ans, nous avons été touchés par une épidémie de
dendroctone dans un de nos parcs. Les responsables du parc ont
décidé de laisser la nature agir. L’épidémie s’est propagée en
dehors du parc, et les forêts de pin de l’Ouest du Canada ont été
décimées.
We really have to take into consideration that humans are also
part of the ecosystem, and what we do to manage wildlife and fish
stock is very important. I certainly got the message loud and clear.
I guess everybody is just waiting for some action now.
Nous devons absolument tenir compte du fait que les humains
font aussi partie de l’écosystème, et du fait que ce que nous faisons
pour gérer les animaux sauvages et les stocks de poisson est très
important. J’ai bien compris le message. J’imagine qu’on attend
tous maintenant que des mesures soient prises.
Mr. Chidley: I agree with you. Industry has now taken itself off
the water. Environmental conditions are changing, and humans
are part of the ecosystem. The interaction of all must be looked at.
You cannot do a harvesting removal to the magnitude we are
talking about without looking downstream and seeing what the
effects will be. That is why you are recommending this. It is also
based on the scientific evidence that this does not harm. The herd
will be sustainable long after this is done. Groundfish, on the
other hand, if it is not done, will not be.
M. Chidley : Je suis d’accord avec vous. L’industrie s’est retirée
de l’eau. Les conditions environnementales changent, et les
humains font partie de l’écosystème. Le rôle de chacun doit être
examiné. On ne peut pas prélever une telle quantité de phoques
sans tenir compte des effets éventuels en aval. D’où votre
recommandation. Les preuves scientifiques montrent aussi que
ça ne fera aucun tort. Le troupeau sera durable bien après. Le
poisson de fond, par contre, ne le sera pas si on ne fait rien.
Senator Cochrane: I must tell you that about 10 or 15 years
ago, when Senator Jack Marshall from Newfoundland was still
here, he also advocated that we do something with the seals. This
is a long time now, and we are still hassling with the problem,
which is awful.
Le sénateur Cochrane : Je dois vous dire qu’il y a environ 10 ou
15 ans, lorsque le sénateur Jack Marshall, de Terre-Neuve-etLabrador, était encore ici, il voulait que quelque chose soit fait à
propos des phoques. C’était il y a longtemps, et le problème
persiste toujours, ce qui est très malheureux.
We do know that seals transmit parasites to the fish, not just to
cod but to other seafood species. These parasites compromise the
quality and value of our seafood products once they go on the
market. Has anyone looked at the various parasites in the seafood
products that come from seals? Has anyone ever looked at this
and been able to determine the cost of these parasites on the
seafood industry?
Nous savons que les phoques transmettent des parasites aux
poissons, autant à la morue qu’aux autres espèces de poissons et
fruits de mer. Ces parasites compromettent la qualité et la valeur
des produits de la mer une fois sur le marché. Quelqu’un s’est-il
attardé aux parasites provenant des phoques qui s’attaquent aux
produits de la mer? Quelqu’un a-t-il déterminé combien il en coûte
à l’industrie des poissons et fruits de mer?
1-11-2011
Pêches et océans
2:49
Mr. Chidley: We had the privilege of having two processors on
the council. One was involved in the production of salt fish such
as one can find in the Nova Scotia region, and the other one was
involved with the 3Ps groundfish fishery. They produce a cod
loin, three- and four-ounce sections for the French market. The
incurred cost at the plant for removal of the worms takes them off
the market. If it gets any worse, it will be to the point that it is a
zero sum game. That is what is happening.
M. Chidley : Nous avons eu le privilège d’avoir deux membres
de l’industrie de la transformation au sein du conseil. Un était
spécialisé dans la production de poisson salé comme celui qu’on
trouve dans la région de la Nouvelle-Écosse, et l’autre, dans la
pêche au poisson de fond dans la zone 3Ps. Ils produisent des
longes de morue, en tranches de trois ou quatre onces, destinées
au marché français. Le coût de l’enlèvement en usine des vers rend
ces produits non concurrentiels. Si la situation empire, ce sera un
jeu à somme nulle. C’est ce qui est en train de se passer.
We do not put fish on the market with parasites in them. The
parasites are removed at the plant site. With salt fish, they remove
only what they can see because they do not remove the skin. The
fresh fish that is in filleted form down the lines is all candled and
the parasites are removed.
Nous ne pouvons pas mettre sur le marché du poisson qui
contient des parasites. Les parasites doivent être retirés à l’usine.
Avec le poisson salé, on ne peut enlever que ce qu’on voit, car la
peau n’est pas retirée. Les poissons frais découpés en filets doivent
être mirés pour qu’on puisse retirer les parasites.
The market itself does not see it, but the cost of production is
tremendous. There is data available on that, and I am sure we
could get that for you, if that was something you required.
Le marché ne s’en rend pas compte, mais le coût de production
est très élevé. Il y a des données là-dessus, et je suis certain que
nous pourrions vous les fournir si vous le souhaitez.
Senator Cochrane: That is a good idea.
Le sénateur Cochrane : C’est une bonne idée.
Mr. Chidley: We will make a note of that and provide it.
M. Chidley : Nous en prenons note et vous les fournirons.
Senator Cochrane: Do you believe the sealing industry can and
should be revitalized? If so, how would you like to see this
achieved? What steps can government take to support this vision
for the industry?
Le sénateur Cochrane : Croyez-vous que l’industrie de la chasse
au phoque peut ou doit être revitalisée? Dans l’affirmative,
comment doit-on procéder? Que peut faire le gouvernement pour
soutenir cette vision au nom de l’industrie?
Mr. Chidley: Senator, to date, there have been several overseas
excursions to try to expand markets, but let us not try to blindfold
the devil in the dark here. The IFAWs of the world have certainly
put their mark and curbed a lot of the markets available for harp
seals, and that must be overcome. A sustainable herd for
harp seals used to be around 3 million, and we are now at 9 to
10 million. When you look at management of that or if you
wanted to employ the old FO.1 rule, you would be harvesting
900,000 seals, but there is really no market for it.
M. Chidley : Madame le sénateur, à ce jour, plusieurs missions
à l’étranger ont été organisées pour tenter d’élargir les marchés,
mais nous devons regarder les choses en face. Les organismes de
protection des animaux de ce monde ont certainement fait leur
marque et ont beaucoup nui au marché du phoque du Groenland,
et on doit mettre fin à cette situation. On estime qu’un troupeau
de phoques comptant environ 3 millions de bêtes est durable, et,
aujourd’hui, il en compte de 9 à 10 millions. Si on envisage la
gestion de ce troupeau, ou si on applique la règle FO.1, on
chasserait 900 000 phoques, mais il n’y a aucun marché pour ce
produit.
I really believe that the work that the department is doing must
be continued, and joint provincial-federal agreements must be
recognized in that it is the only way forward. Do your strategies
and see if this comes up. The only way this industry will survive is
with those strategies; you have to be a joint program to go
forward.
Je crois fermement que le ministère doit poursuivre son travail,
et qu’on doit reconnaître que les accords fédéraux-provinciaux
sont le seul moyen de progresser. Préparez vos stratégies, et vous
verrez si cette question ressort. Le seul moyen pour que cette
industrie survive, ce sont ces stratégies. Il faut un programme
commun pour aller de l’avant.
Senator Cochrane: You recommend 31,000 grey seals are
needed in order to maintain the number of seals in that area. Tell
us how you reach figures like that. With respect to an
experimental reduction of the grey seals, how did you come up
with the figure of 31,000?
Le sénateur Cochrane : Selon vos recommandations, il faut
31 000 phoques gris pour que la population de phoque se
maintienne dans cette région. Expliquez-nous comment vous en
êtes arrivés à ce chiffre. En vue de la réduction expérimentale des
phoques gris, comment en êtes-vous arrivés à 31 000 bêtes?
Mr. Chidley: That is a number that would be left as foraging
animals in the southern gulf after strategic removal of 70,000 seals,
whether that takes one year or two. However, this would have to be
done within a couple of years for that number to be proven
unequivocal. Every year there are recruitments within the seal herd.
M. Chidley : C’est le nombre de phoques en quête de nourriture
qu’il resterait dans le sud du golfe après le prélèvement stratégique
de 70 000 phoques, que ça prenne un an ou deux. Cependant, il
faudrait procéder à cette réduction en un an ou deux pour qu’il n’y
ait pas d’équivoque quant au nombre. Des recrues se joignent au
2:50
Fisheries and Oceans
1-11-2011
The longer you delay, the number grows and it does not get any
better by waiting. That is the problem.
troupeau chaque année. Plus vous attendez, plus le nombre de
bêtes augmente, et les choses n’iront pas en s’améliorant. C’est là le
problème.
This was the number that was arrived at by the number of seals
there. Tagging work was done and also looking at the number of
seals that go to certain areas to forage. That was the number seen
in the southern gulf.
C’est le chiffre auquel nous sommes parvenus compte tenu du
nombre de phoques dans cette zone. Nous avons procédé au
marquage et nous avons observé le nombre de phoques qui se
rendent dans certaines zones pour se nourrir. C’est le nombre que
nous avons observé dans le sud du golf.
Senator Cochrane: Were scientists involved in the process of
coming to this number?
Le sénateur Cochrane : Est-ce que des scientifiques ont aidé à
déterminer ce chiffre?
Mr. Chidley: Very much so. Scientists have been involved with
all of this and over a long period of time, but this is probably the
first time that we have seen weighted evidence. There are always
recommendations to do something with seals, but this is the first
time there has been weighted evidence to the fact that there is a
significant impact in the southern Gulf of St. Lawrence on
groundfish stocks.
M. Chidley : Tout à fait. Des scientifiques participent à ce
processus, et depuis longtemps, mais c’est probablement la
première fois que nous obtenons des données pondérées. On dit
souvent qu’il faut faire quelque chose à propos des phoques, mais
c’est la première fois qu’on nous fournit des preuves pondérées de
leur incidence manifeste sur les stocks de poisson de fond dans le
sud du golfe du Saint-Laurent.
Senator Cochrane: That has been noted for years, but nothing
has been done.
Le sénateur Cochrane : C’est un fait connu depuis longtemps,
mais rien n’a jamais été fait.
Senator Poirier: I have a couple of questions, and maybe it is
more to hear your thoughts on things.
Le sénateur Poirier : J’ai quelques questions, ou plutôt
j’aimerais connaître vos impressions sur certains points.
I have read science statements that say there is no evidence
between the growth of the grey seal population and the decline in
cod or in the lack of rebuilding. I would like to know your
thoughts on that statement.
J’ai lu des rapports scientifiques où il était dit qu’il n’existait
aucune corrélation entre la croissance de la population de
phoque gris et l’effondrement de la morue ni avec son faible
rétablissement. J’aimerais savoir ce que vous en pensez.
Also, if it is not the growing population of the grey seal that is
declining the cod, then what are your thoughts on what would be
affecting the cod at this point?
Aussi, si l’effondrement de la morue n’est pas attribuable à
l’accroissement rapide de la population de phoque, d’après vous,
qu’est-ce qui le serait?
Mr. Chidley: I will get to your first question, and I will try that
one. You are probably referencing a document that came out for
the Eastern Scotian Shelf that said that grey seals were not having
an impact because there is a growth in the cod stocks in that area.
In fact, a longer look shows about a 30 per cent decline. That was
only one index that was put forward, and it was put forward
testing a hypothesis that because of the lower cod stocks, the
pelagics had picked up, and now they were eating the cod eggs.
That is a stretch at best, but the evidence is that there was
certainly a decrease in that stock. That is all I can comment on
because that was also like a scientific paper testing the hypothesis.
That is all I can say.
M. Chidley : Je vais commencer par votre première question, et
je tenterai d’y répondre. Vous faites probablement référence au
document sur les stocks à l’est de la plateforme néo-écossaise dans
lequel on pouvait lire que les phoques gris n’avaient pas
d’incidence puisqu’on constatait une croissance des stocks de
morue dans cette région. En fait, si on y regarde de plus près, on
constate une baisse de 30 p. 100. On n’a utilisé qu’un seul indice,
et c’était pour vérifier une hypothèse selon laquelle la diminution
des stocks de morue avait entraîné une augmentation de la
population de poissons pélagiques, qui mangent maintenant les
oeufs de morue. C’est un peu poussé, mais le fait est qu’on avait
constaté une diminution de ce stock. C’est tout ce que je peux dire
sur ce point, car il s’agit d’un document scientifique visant à
vérifier cette hypothèse. C’est tout ce que je peux dire.
Senator Poirier: Do you believe anything out there other than
the grey seal could also be affecting the cod?
Le sénateur Poirier : D’après vous, est-ce qu’autre chose
pourrait avoir un effet sur les populations de morue, mis à part
le phoque gris?
Mr. Chidley: Environmental conditions, because industry has
taken itself off the water and reduced fishing to the point where
there is no gain in groundfish anymore. If Mother Nature sees it
fit, we will have a cod fishery again, but I do not know how many
of us will be around to see it.
M. Chidley : L’environnement, car l’industrie s’est retirée des
eaux et a diminué ses activités de pêche à tel point qu’elle
n’enregistre même plus de gain pour le poisson de fond. Si dame
nature le juge bon, la pêche à la morue reprendra un jour, mais je
ne sais pas combien d’entre nous serons encore là pour le voir.
1-11-2011
Pêches et océans
2:51
Senator Poirier: From your point of view, if something is not
done to reduce the population of the grey seal, how many years
do you think it will take before we actually see something? How
long a time frame do you think we have?
Le sénateur Poirier : Selon vous, si on ne fait rien pour réduire
la population de phoque gris, combien d’années faudra-t-il avant
de constater un changement? De combien de temps dispose-t-on?
Mr. Chidley: That is more of a scientific question, but some of
the stocks now, I believe, are up for study under the SARA, so
you may see some action very soon. My problem with not doing
anything is that you will be back here wondering what you are
going to do about the shellfish in the very near future.
M. Chidley : C’est une question plutôt scientifique, mais je
crois que certains stocks font actuellement l’objet d’une étude
dans le cadre de la LEP. Donc, je pense que les choses vont
bouger sous peu. Le problème, si on ne fait rien, c’est que vous
serez très bientôt confrontés au même problème avec les
mollusques et les crustacés.
Senator MacDonald: Gentlemen, I first want to say that it is
devastating to see these biomass numbers. I am from the fishing
community of Louisbourg, full of Newfoundlanders, by the way,
including my brother-in-law, who is an accomplished fishing
captain. In the late 1980s, he was the fishing captain on the Gadus
Atlantica, which did all the scientific work for the Government of
Canada. Sitting down with him at that time, I remember asking
him about the future of these cod stocks. He has a great feel for
this. He and his five brothers did it, as did his father. He knows
the ocean so well and follows the fish stocks around. He said if we
leave them alone, there may be a fishery again in 25 years.
Le sénateur MacDonald : Messieurs, j’aimerais dire,
premièrement, que je suis profondément désolé par les données
sur la biomasse. Je viens d’une communauté de pêcheurs de
Louisbourg, où, d’ailleurs, il y a beaucoup de Terre-Neuviens, y
compris mon beau-frère, un capitaine de pêche accompli. À la fin
des années 1980, il était capitaine de pêche sur le Gadus Atlantica,
qui faisait tout le travail scientifique pour le gouvernement du
Canada. Je me souviens lui avoir demandé à l’époque ce qu’il
adviendrait de la morue. Il a ça dans le sang. Ses frères, et son
père avant lui, ont tous été pêcheurs. Il connaît l’océan par coeur,
et il suit les stocks de poisson partout. Selon lui, si on laissait le
poisson tranquille, la pêche pourrait peut-être reprendre 25 ans
plus tard.
Well, that was 1988, almost 25 years ago, and you can see from
the biomass that the cod stock has been devastated. Successive
governments spend so much time discussing how they can justify
or try to establish a market for seals. We do not eat seals; we eat
cod. There is no real market for these seals. I think we have to
come to grips with a huge problem, and if we have to, unilaterally
go after this and start thinning out the huge number of seals,
particularly the grey seals that are devastating the cod stock in the
southern gulf and off the East Coast of Canada.
Eh bien, c’était en 1988, il y a près de 25 ans, et on peut
constater par la biomasse que les stocks de morue ont été ravagés.
Les gouvernements se sont succédé, et ils ont perdu un temps
précieux à discuter pour tenter de justifier ou d’établir un marché
pour le phoque. Nous ne mangeons pas de phoque, nous
mangeons de la morue. Il n’y a pas vraiment de marché pour
ces phoques. Je crois que nous nous heurtons à un problème de
taille, et que si c’est nécessaire, nous devons agir unilatéralement
et commencer à réduire le nombre de phoques, surtout le phoque
gris qui ravage les stocks de morue dans le sud du golfe et au large
de la côte Est du Canada.
I would like some clarification on the grey seals. Do they go up
to where the northern cod are spawning?
J’aimerais avoir quelques précisions sur le phoque gris. Est-ce
qu’on en trouve là où la morue du Nord se reproduit?
Mr. Chidley: Their ranges right now, senator, have actually
taken them out to Belle Isle, which is on the northeast coast.
Fishermen call them ‘‘coyotes of the sea.’’ They clear cut like the
old days of the forest, before reforestation came in. They will clear
cut and move on.
M. Chidley : Leurs aires de répartition, monsieur le sénateur,
les ont menés hors du détroit de Belle Isle, qui se trouve sur la côte
Nord. Les pêcheurs les surnomment « coyotes de la mer ». Ils
rasent tout, comme au temps des coupes à blanc en foresterie,
avant l’ère de la reforestation. Ils vont tout raser et poursuivre
leur chemin.
Senator MacDonald: They will go after the northern cod.
Le sénateur MacDonald : Ils s’en prendront à la morue du
Nord.
Mr. Chidley: They will go after whatever. They are not fussy.
They will go after whatever is there to eat. They clear cut around
and they move on. There are areas on the bottom around some of
the islands where there is nothing left, right down to the sea
urchins. They are gone. That is a tough thing to eat.
M. Chidley : Ils s’en prennent à n’importe quoi. Ils ne sont pas
difficiles. Ils mangent tout ce qui leur tombe sous la dent. Ils
rasent tout et poursuivent leur chemin. Il y a des zones de fond, au
pied de certaines îles, où il ne reste plus rien, ni même des oursins.
Ils ont disparu, et ils ne sont pourtant pas faciles à manger.
Senator MacDonald: They have to eat. They run out of one
species, and then they start on another.
Le sénateur MacDonald : Ils ont besoin de manger. S’ils
épuisent une espèce, ils passent à la suivante.
2:52
Fisheries and Oceans
1-11-2011
Mr. Chidley: They just keep moving. That is the problem with
the greys, and they are land-based. They breed on land, as
opposed to the harps and the hoods that are ice-based and go
back north. At least there is a little bit of relief sometime, out sight
out of mind, but the greys are not out of sight and out of mind.
M. Chidley : Ils se déplacent tout le temps. C’est là le problème
avec les phoques gris, et ils vivent près des côtes. Ils se
reproduisent sur la terre, contrairement au phoque du
Groenland et au phoque à capuchon, qui vivent sur la glace et
qui remontent vers le Nord. Au moins, ils nous donnent parfois
un peu de répit. Loin des yeux, loin du coeur. Toutefois, on ne
peut pas dire la même chose du phoque gris.
Senator MacDonald: The main mass of grey seals is still on
Sable Island, and you said the fishermen have turned that over to
the seals in that stay there and create more seals and eat.
Obviously, once numbers get to a certain critical mass, they are
going to become a problem in the rest of the gulf as well. If we are
going to cull these seals that are out foraging, eventually we will
have to go after that huge number of seals around Sable Island as
well. Will that be complicated by the fact that Sable Island has
now been partly made a national environmental park?
Le sénateur MacDonald : Le principal troupeau de phoques
gris se trouve encore sur l’île de Sable, et vous dites que les
pêcheurs ont cédé l’île aux phoques, que les phoques peuvent y
rester pour se reproduire et se nourrir. De toute évidence, s’ils
deviennent trop nombreux, ils deviendront un problème pour le
reste du golfe aussi. Si nous sommes pour abattre les phoques en
quête de nourriture, il faudra un jour s’attaquer aux phoques de
l’île de Sable. Est-ce que le fait qu’une partie de l’île soit
maintenant un parc national viendra compliquer les choses?
Mr. Chidley: It is complicated, but we are of the understanding
that if it is a scientific program that is done, it will be allowed
there. The whole idea is when you work on this harvest strategy or
removals in the southern gulf, it will continue. It will not have to
be to the same magnitude, but it will be continued. When I
referred to the 31,000 animals, that is what that herd should be to
be sustainable as foraging animals in that southern gulf. You
would have to do a yearly reduction of production to ensure that
it stays at that.
M. Chidley : C’est compliqué, mais je crois que si ça se fait
dans le cadre d’un programme scientifique, ça sera permis là-bas.
L’idée, c’est que si on lance cette stratégie d’exploitation ou de
prélèvement dans le sud du golfe, elle se poursuivra. Elle n’aura
pas nécessairement la même ampleur, mais elle se poursuivra.
Quand je dis 31 000 bêtes, c’est la taille que devrait avoir le
troupeau de phoques en quête de nourriture pour permettre le
rétablissement des populations de poisson dans le sud du golfe. Il
faudrait continuer à prélever des phoques chaque année pour
contenir la population.
Senator MacDonald: I think it is fair to say that time is of the
essence. We should have started yesterday.
Le sénateur MacDonald : Je pense qu’il est juste de dire que le
temps presse. Il aurait fallu commencer hier.
Mr. Chidley: Time is of the essence.
Senator MacDonald: When I say ‘‘yesterday,’’ I mean many
months or years ago.
Mr. Chidley: Time is of the essence with this.
M. Chidley : Le temps presse.
Le sénateur MacDonald : Quand je dis « hier », je veux dire il y
a des mois, des années même.
M. Chidley : Il n’y a plus un moment à perdre.
Senator MacDonald: I think it is obvious what we should do. I
do not think there is a lot of reason to ask a lot of questions about
this. I think we should get down and get it done.
Le sénateur MacDonald : Je crois que nous savons ce qu’il faut
faire. Je ne pense pas qu’il soit nécessaire de se poser plein de
questions. Je crois qu’il faut passer à l’action.
Senator Oliver: I am interested in uses for the product of a seal,
if it were killed. It is my belief that there is always a use for any
product you can grow or that grows and has life. I do know that
certain species of fish, if they are not good enough for humans to
eat, can be used as bait for lobsters, for cat food or dog food, or
you can manufacture them and use them for feeding mink at mink
farms. A variety of things can be done with the product of certain
fish species.
Le sénateur Oliver : J’aimerais connaître les utilisations
possibles des produits du phoque si on en faisait l’abattage.
Selon moi, il y a un usage à tout ce qu’on peut faire pousser ou qui
pousse et qui est vivant. Je sais que certaines espèces de poisson
qui ne sont pas propres à la consommation humaine peuvent
servir d’appât pour le homard, de nourriture pour les chats ou les
chiens. Ou encore, on peut en élever pour nourrir le vison dans les
visonnières. Une multitude de choses peuvent être faites avec
certaines espèces de poisson.
What would you recommend for this committee to look at in
terms of use of the product if there needs to be a cull? For
instance, do we need to have more federal research on what can be
done with the meat product of the grey seal? Are there
government agencies now doing various forms of research on
just what can be done? At what stage is that? Do you need this
committee to make certain recommendations in relation to it?
D’après vous, si on devait procéder à l’abattage, que devrait
envisager le comité quant à l’utilisation des produits du phoque?
Par exemple, l’administration fédérale devrait-elle faire des
recherches sur les débouchés des produits de viande de phoque
gris? Est-ce que des organismes gouvernementaux font
actuellement des recherches sur ce qui peut être fait exactement?
Où en est-on? Ce comité devrait-il faire des recommandations à ce
sujet?
1-11-2011
Pêches et océans
2:53
Is any of the meat being used now for things like mink farms,
cat food, dog food or bait for fishermen to use?
Est-ce qu’on utilise déjà cette viande dans les visonnières, dans
la nourriture pour chats ou pour chiens, ou comme appât pour la
pêche?
Mr. Chidley: Senator, to date, I believe there were only 200 to
300 hundred grey seals harvested to look at what was available in
products that could be utilized last year. Previously, there were
probably 1,200 or so harvested on Hay Island to do some work
with it, and development of that market will take time. I fully
believe that what you are saying is that the uses of the animal or
the uses of any animal or species should be first and foremost. The
Senate committee may want to take that up with some industry
folks and get some heads together to ask about the uses. Ours was
a groundfish issue. We just happened to run into grey seals when
we were doing this. Ours was a groundfish strategy, just parallel
to grey seals. You have a big task ahead of you if you are looking
at grey seal management.
M. Chidley : Sénateur, à ce jour, je crois que seulement 200 ou
300 phoques gris ont été prélevés l’an dernier pour examiner quels
produits on pourrait en tirer. Auparavant, je dirais qu’environ
1 200 phoques ont été prélevés sur Hay Island pour étudier ces
possibilités, et le développement de ce marché prendra du temps.
Je crois sincèrement que ce que vous dites, c’est que l’utilisation de
tout animal ou de toute espèce doit passer avant tout. Le comité
sénatorial pourrait rencontrer des gens de l’industrie et réunir
quelques cerveaux pour réfléchir aux débouchés. Nous avions un
problème avec le poisson de fond. Nous sommes tombés par
hasard sur le phoque gris pendant notre étude. Notre stratégie
porte sur le poisson de fond, et le phoque gris a un rôle à jouer làdedans. Vous avez du pain sur la planche si vous envisagez de
faire la gestion du phoque gris.
Senator Oliver: We know the world’s population has now
exceeded 7 billion. We know that by 2050 we will have another
billion people, and those people have to be fed. There is valuable
protein in seals. With millions of people around the world, not
just in Africa, dying for lack of food, surely there must be some
scientific things we can do to utilize this valuable protein.
Le sénateur Oliver : Nous savons que la population mondiale
dépasse maintenant 7 milliards d’humains. Nous savons que d’ici
2050, nous serons un milliard de plus, et qu’il faudra nourrir tout
ce beau monde. Le phoque est une excellente source de protéines.
Il y a des millions de personnes qui meurent de faim, et pas
seulement en Afrique. Il doit certainement y avoir une solution
scientifique qui permettrait de tirer profit de ces protéines.
When you say that there was some research done and then
another 1,200, who was doing that research? When was it being
done and where, and with that results?
Vous avez dit que des recherches avaient été faites sur des
phoques, puis sur 1 200 autres. Qui a mené ces recherches? Quand
ont-elles été faites, et quels ont été les résultats?
Mr. Calcutt: I believe last year the 200 animals harvested for
test purposes and a look at various different products was
initiated by a couple of industry entities. I am not sure of the level
of assistance that may have been provided.
M. Calcutt : Je crois que l’an dernier, 200 bêtes ont été
capturées pour faire des tests et pour étudier différents débouchés
à l’initiative d’un ou deux membres de l’industrie. Je ne sais pas
trop s’ils ont reçu de l’aide.
Senator Oliver: In what province was this?
Le sénateur Oliver : Dans quelle province était-ce?
Mr. Calcutt: Newfoundland was one.
M. Calcutt : Terre-Neuve, notamment.
Senator Oliver: Do you know if any of it is being used now for
bait?
Mr. Chidley: I am unsure.
Le sénateur Oliver : Savez-vous si on utilise actuellement le
phoque comme appât?
M. Chidley : Je n’en suis pas certain.
Senator, I will tell you that we have, as an industry, had to be
very careful of what we use for bait, especially in shellfish fishery.
The technology that we use for transportation of those species
now to get them to land is that we carry them in refrigerated
seawater tanks. If the scent of the seal is into our crab or lobster,
then you have to really worry about the impacts on the markets.
The uses for mink food or pet food should totally be entertained.
That would be something for industry to look at it.
Monsieur le sénateur, vous devez savoir que nous devons, en
tant qu’industrie, faire très attention à ce que nous utilisons
comme appât, particulièrement pour la pêche aux mollusques et
aux crustacés. Sur le plan de la technologie, pour transporter ces
espèces et les ramener à terre, nous utilisons des réservoirs d’eau
de mer réfrigérée. Si l’odeur du phoque devait imprégner le crabe
ou le homard, il faudrait s’inquiéter de l’effet sur les marchés.
L’option de l’utiliser dans la nourriture pour le vison et les
animaux de compagnie devrait très certainement être explorée.
L’industrie alimentaire devrait se pencher là-dessus.
We are engaged in the harvesting of fish, but the sealing
industry itself, there is a fairly large industry. It is just that it has
been curbed the last 10 or 15 years because of market issues.
Certainly it is something that would be worthwhile having
someone from the Northeast Coast Sealers Cooperative and the
De notre côté, nous exploitons le poisson, mais l’industrie du
phoque est une industrie relativement importante. Mais elle
connaît un ralentissement depuis 10 ou 15 ans à cause de
problèmes associés au marché. Il serait certainement utile d’avoir
des gens de la Northeast Coast Sealer’s Cooperative Society et de
2:54
Fisheries and Oceans
1-11-2011
Newfoundland Sealers Association. I think Robert Courtney
could enlighten people on what to do with seals. Anyway, there is
certainly something to look at.
la Newfoundland Sealers Association. Je pense que Robert
Courtney pourrait nous éclairer sur ce qu’on doit faire avec les
phoques. Bref, il y a vraiment matière à réflexion.
Senator Oliver: You have been on the sea now, you told us, for
39 years. Have you ever eaten grey seal yourself?
Le sénateur Oliver : Vous dites que vous travaillez en mer
depuis maintenant 39 ans. Avez-vous déjà mangé du phoque gris?
Mr. Chidley: No, sir, but harps, harbours and hoods, yes; not
grey.
M. Chidley : Non, monsieur, mais j’ai déjà mangé du phoque
du Groenland, du phoque commun et du phoque à capuchon,
mais pas du phoque gris.
Senator Oliver: Tell me why.
Le sénateur Oliver : Pourquoi?
Mr. Chidley: They were not predominant in our area of
Newfoundland. We had the harp seals, when the ice comes up,
and the harbour seals and things like that. I still like the seal oil
capsules, two a day. It is wonderful; not for my hair colour, by the
way.
M. Chidley : Il n’y en avait pas en abondance dans notre région
de Terre-Neuve. Nous avions du phoque du Groenland, quand les
glaces montaient, et du phoque commun, et ainsi de suite. Je
prends encore des capsules d’huile de phoque, deux par jour. C’est
un produit merveilleux, et ce n’est pas pour la couleur de mes
cheveux, en passant.
Senator Oliver: Apart from use in mink farms or for large
manufacturers of dog food and cat food, can you think of any
other potential use for the meat of the grey seal?
Le sénateur Oliver : Mis à part les visonnières ou les grands
producteurs de nourriture pour chiens et chats, avez-vous des
idées sur ce qu’on pourrait faire avec la viande de phoque gris?
Mr. Chidley: For the meat, it is actually a food product. If
there was some way that the diets of the African people, as you
mentioned, could absorb it, it is such high protein. It would take
time to actually get them accustomed to that type of food. That is
something that would have to be developed. We may be able to
do it in some form but there would have to be a lot of research.
M. Chidley : Dans le cas de la viande, on parle d’un produit
alimentaire. S’il existait une façon de l’intégrer au régime
alimentaire des Africains, comme vous l’avez dit, elle contient
beaucoup de protéines. Il faudrait du temps pour qu’ils
s’habituent à ce genre de nourriture. C’est une possibilité qu’il
faudrait étudier. Nous y arriverions peut-être dans une certaine
mesure, mais il faudrait beaucoup de recherche.
The oil from the seals is for pharmaceuticals, but we are talking
big animals here. We are talking 300 kilogram animals. It is an
animal that, when the decision is made to hunt it, it has to be very
strategic because the whole idea is to actually get the animal, to be
able to retrieve it. There are only certain times of the year that you
can do a retrieval of the animal if it is shot in the water, because of
the blubber content. Other times it is like a rock. The same thing
happens to a ‘‘dog‘‘ hood on the Labrador coast. If you do not
harvest them at the time when the blubber content floats them,
then you do not get them.
L’huile de phoque pourrait servir en pharmaceutique, mais
c’est un gros animal. Il peut peser jusqu’à 300 kilogrammes. Si on
décidait de le chasser, il faudrait être très stratégique, car il faut
être capable de l’attraper, de le récupérer. Il y a seulement certains
moments dans l’année où c’est possible de récupérer l’animal
après l’avoir tué dans l’eau, par rapport à la teneur en petit lard.
Le reste du temps, il coule comme une roche. C’est la même chose
pour le phoque à capuchon mâle sur la côte du Labrador. Si vous
n’attendez pas le moment où il flotte grâce au petit lard, vous ne
pourrez pas le récupérer.
Senator Oliver: What months would that be when the blubber
is up?
Le sénateur Oliver : Durant quels mois le lard est-il le plus
épais?
Mr. Chidley: I am not sure. I know some people who have been
hunting the hoods in early spring have actually hunted on Hay
Island. They talk about the same thing. It is such a big animal. It
is not something like a harp seal. A big harp seal is 100 pounds,
but those fellows are monsters.
M. Chidley : Je ne suis pas certain. Je connais des personnes
qui chassaient le phoque à capuchon au début du printemps,
notamment sur Hay Island. Ils tiennent les mêmes propos. C’est
un gros animal. Ce n’est pas comme un phoque du Groenland.
Un gros phoque du Groenland peut peser environ 100 livres, mais
les phoques gris sont monstrueux.
Senator Oliver: How much would those monsters eat in terms
of pounds or kilos of fish a day?
Le sénateur Oliver : Quelle quantité de poisson, en kilos ou en
livres, ces monstres peuvent-ils consommer en une journée?
Mr. Chidley: Patrice Simon gave us some information at one
time. It would be around 10 pounds a day. That would be close to
two tonnes a year, or a tonne and a bit a year. When you look at
the number that are there, it is not surprising why the cod or the
M. Chidley : Patrice Simon nous a déjà fourni des données
là-dessus. C’est environ 10 livres par jour, c’est-à-dire près de
deux tonnes par année, ou un peu plus d’une tonne par année.
Quand on pense à la population actuelle, il n’est pas étonnant que
1-11-2011
Pêches et océans
2:55
groundfish stocks are affected, too, with the magnitude. That is
what they know of. There is higher capacity than that in the
southern gulf and that is why that area is so important to try this.
les stocks de morue ou de poisson de fond soient touchés, à cause
du nombre. C’est ce qu’on sait. Les chiffres pourraient être plus
élevés dans le sud du golfe, et c’est pourquoi il est capital de faire
des essais dans cette région.
Senator Oliver: Can you tell me what grey seals feed on around
Sable Island? What do they eat?
Le sénateur Oliver : Pouvez-vous me dire de quoi se nourrit le
phoque gris près de l’île de Sable? Qu’est-ce qu’il mange?
Mr. Chidley: I could not tell you offhand, but I know Sable
Island has some wonderful currents, nutrients in the water that
attract all species of fish. That is why they are staying there. It is
like a buffet; it comes to them every year.
M. Chidley : Je ne pourrais pas vous dire comme ça, mais je
sais qu’il y a à l’île de Sable des courants extraordinaires, et que
les nutriments qu’on trouve dans l’eau attirent toutes sortes
d’espèces de poisson. C’est pourquoi les phoques restent là. C’est
comme un buffet qui s’offre à eux chaque année.
Mr. Calcutt: If I could add a bit of information to that, I think
the science advisory report, which looked at stomach contents of
animals from various different regions, may elaborate on exactly
what the diet was compromised of.
M. Calcutt : J’aimerais donner des précisions sur ce point. Je
pense que l’avis scientifique, pour lequel on a étudié le contenu de
l’estomac d’animaux de différentes régions, pourrait nous dire
plus exactement de quoi se compose leur régime.
Going back to your question about potential uses, there have
been some test shipments done with respect to grey seal meat as
protein and they are in the evaluation stages of those. I believe
CFIA has been involved with that. That is part and parcel with
having signed the agreement with China in terms of trying to open
that market for various different products.
Pour revenir à votre question sur les débouchés éventuels, des
échantillons de viande de phoque gris ont été envoyés pour qu’on
détermine la teneur en protéines, et ils en sont à l’étape de
l’évaluation. Je crois que l’ACIA y participe. C’est une partie
intégrante de l’entente signée avec la Chine concernant l’ouverture
de ce marché à différents produits.
Senator Martin: I feel a bit like an interloper, and yet this is
such an interesting topic and one that I can see having a great
economic impact or devastation on a region of Canada. As a
Canadian from the West Coast, this is far removed geographically
from me, but it has really got my attention from your presentation
today and from this report.
Le sénateur Martin : Je me sens un peu comme un intrus, et
pourtant, c’est un sujet si passionnant, qui pourrait avoir des
répercussions économiques importantes ou qui pourraient être
dévastatrices pour une région du Canada. En tant que Canadien
de la côte Ouest, cette situation touche une région très éloignée de
la mienne, mais vous avez vraiment retenu toute mon attention
durant votre déclaration et avec ce rapport.
My question is in regard to this important and comprehensive
report. I know it is advising the minister, but what about the
public awareness or engagement of the public and how much
interest it has garnered? That is an important part of moving,
whether it is government or society, in the direction. Would you
just speak to the kind of attention this has received?
Ma question porte sur ce rapport majeur et exhaustif. Je sais
qu’il visait à informer le ministre, mais qu’en est-il d’informer et
de sensibiliser la population, et quel intérêt a-t-il suscité? C’est
important pour faire avancer les choses, au sein du gouvernement
ou de la société. Pouvez-vous nous en dire plus sur l’intérêt qu’il a
suscité?
Mr. Chidley: Senator, when this is presented to the general
public, the minister gets it the same day. It is a very transparent
process, actually. After the department has this document for six
weeks or two or three months to really look at it and analyze it, if
there is something they see that they want to move on the
recommendations, they would engage science and industry to
look at how to move forward on it.
M. Chidley : Sénateur, le ministre a pris connaissance du
rapport le jour où il a été rendu public. En fait, c’est un processus
très transparent. Ensuite, le ministère peut étudier le document
pendant six semaines, ou deux ou trois mois, pour déterminer si
certains points devraient faire l’objet de recommandations. Le cas
échéant, le ministère consulte des scientifiques et l’industrie pour
établir les mesures à prendre.
At that time, I would think that there would be somewhat of a
further consultation process with key groups of how to move
forward. From the FRCC standpoint, once we release the report,
other than for clarity reasons, we are done with it, other than to
pick up the phone two months down the stream and find out from
the department where the report is. We will not be there in two
months time. Our term ended in October. We are done. We are
just delighted to be here to provide you with some information.
À cette étape, je pense qu’il y aurait d’autres consultations avec
les principaux groupes de personnes intéressées pour décider de la
marche à suivre. Du point de vue du CCRH, une fois le rapport
rendu public, sauf s’il faut clarifier certains points, le travail est
terminé. On peut toujours, après deux mois, appeler le ministère
pour savoir où en sont les choses. Nous ne serons plus là dans
deux mois. Notre mandat se terminait en octobre. Notre travail
est terminé, mais nous sommes ravis d’être ici pour vous informer.
Senator Martin: I can see how this is important to the study
being undertaken.
Le sénateur Martin : Je comprends pourquoi c’est important
pour l’étude que nous entreprenons.
2:56
Fisheries and Oceans
Section 9 is on socio-economics and markets. Senator Oliver
touched on my question regarding the potential of future markets
or opportunities. I was also interested to know if there are any
figures on the kind of economic impact or devastation that there
would be, but I guess that was not necessarily in the scope of your
study.
Mr. Chidley: No.
1-11-2011
Le chapitre 9 traite de la situation socioéconomique et des
marchés. Le sénateur Oliver a effleuré ma question en parlant de
marchés ou de débouchés éventuels. J’aimerais aussi savoir s’il
existe des prévisions sur les retombées économiques ou les ravages
possibles, même si je sais que ce n’était pas nécessairement
l’objectif de votre étude.
M. Chidley : Non.
Senator Martin: I am sure that information is out there. I am
curious about the urgency, because Senator Cochrane said that
even 10 or 15 years ago this was an issue. I can only imagine the
economic devastation that has occurred over the past 10 or
15 years and how urgent this is. I was looking for some numbers
or some charts.
Le sénateur Martin : Je suis certain que ces données existent.
Ce qui m’intéresse, c’est l’urgence de la situation, car le sénateur
Cochrane a dit que c’était déjà un problème il y a 10 ou 15 ans. Je
n’ose pas imaginer la gravité du désastre économique qui s’est
produit au cours de ces 10 à 15 années, ni à quel point la situation
est pressante. Je me demandais s’il y avait des chiffres ou des
tableaux.
Mr. Chidley: We were not charged with putting that piece
forward, other than what we thought was causing the lack of
recovery of groundfish. This was one thing. We did not do a fullscale analysis of the overall economic loss. We just looked at what
the potential could be. We believe that if something is not done
about the grey seals it will be a big issue.
M. Chidley : Ce n’était pas dans notre mandat, mis à part
trouver ce qui empêchait le rétablissement des stocks de poisson
de fond. C’était une chose. Nous n’avons pas fait une analyse
complète des pertes économiques. Nous avons seulement cherché
à établir les pertes potentielles. Nous sommes d’avis que si on ne
s’attaque pas au problème des phoques gris, on sera aux prises
avec un grave problème.
Senator Cochrane: Mr. Chidley, I just pulled up a clip from the
CBC News, which says:
Le sénateur Cochrane : Monsieur Chidley, j’ai ici un extrait de
CBC News. Je cite :
A New Democratic MP said Monday that the federal
government has shut down an advisory body that collected
the views of fishermen to help make better science decisions.
Un nouveau député démocrate a déclaré lundi que le
gouvernement fédéral venait d’abolir un organisme
consultatif chargé de recueillir l’avis des pêcheurs pour
éclairer la prise de décisions ayant des répercussions
scientifiques.
Would you like to comment on that?
Qu’en pensez-vous?
Mr. Chidley: That is us. It was a bit of a surprise because we
did not consider the FRCC work to be done. However, when a
department’s budget is cut and it has strategic initiatives to carry
out, those who are at arm’s length are usually the first to go. We
always saw the FRCC as trying to work ourselves out of a job,
because if all our recommendations on what the industry should
do were followed, everything would be good.
M. Chidley : C’est de nous dont il est question. Nous avons été
un peu surpris, car selon nous, le travail du CCRH n’était pas
terminé. Cependant, quand un ministère subit des compressions
budgétaires et qu’il doit prendre des décisions stratégiques, les
organismes indépendants sont souvent les premiers à disparaître.
Nous avons toujours eu l’impression que le CCRH creusait sa
propre tombe, parce que si toutes nos recommandations sur ce
que l’industrie devrait faire étaient mises en oeuvre, tout irait bien.
The department feels that it is ready to move on some of their
new initiatives, such as the sustainable fisheries framework and
the consultation process. I just hope that a gap has not been
created. We are looking forward to seeing how things proceed
from here. As of now, our job is done and we look forward to
seeing what will happen in the very near future.
Le ministère se sent prêt à lancer certaines de ses nouvelles
initiatives, comme le cadre stratégique pour la pêche durable et le
processus de consultation. J’espère seulement qu’un vide ne s’est
pas créé. Nous avons hâte de voir ce qui va arriver maintenant.
Notre travail est terminé, et nous avons hâte de voir ce qui va se
passer dans l’immédiat.
Senator Cochrane: You feel satisfied now?
Mr. Chidley: We produced a good report, as the other FRCC
reports were good. The reports are actually the voice of Atlantic
Canada and the East Coast of Canada. They are not focused only
on the Quebec or Newfoundland region, for example. People were
consulted throughout Atlantic Canada. They freely gave their
views on how the industry should look and what their issues are
Le sénateur Cochrane : Êtes-vous satisfaits?
M. Chidley : Nous avons produit un bon rapport, et les autres
rapports du CCRH étaient bons aussi. Ces rapports expriment le
point de vue du Canada atlantique et de la côte Est du Canada. Ils
ne portent pas seulement sur le Québec ou sur la région de TerreNeuve, par exemple. Nous avons consulté des gens dans tout le
Canada atlantique. Ils ont pu dire librement à quoi ils aimeraient
1-11-2011
Pêches et océans
2:57
with the industry. That was the strength of the FRCC. It was an
avenue for input from the natural scientists and fishermen in
Atlantic Canada.
que l’industrie ressemble et parler des problèmes qu’ils ont avec
l’industrie. C’était la force du CCRH. C’était un moyen de
connaître l’avis des biologistes et des pêcheurs du Canada
atlantique.
Senator Poirier: Senator Oliver asked whether there was a
possibility of marketing grey seal products. From my
understanding, we do not know yet because not a lot of work
has been done on that. That tells me that it could be years before
we have those answers. However, I do not think we can wait for
years before starting to deal with the problem of the grey seal.
Le sénateur Poirier : Le sénateur Oliver a demandé s’il y avait
des débouchés pour les produits du phoque. D’après ce que j’ai
compris, nous ne le savons pas encore, car peu d’études ont été
faites sur la question. J’en déduis qu’il faudra des années avant de
trouver des réponses à ces questions. Toutefois, je ne pense pas
qu’on puisse se permettre d’attendre des années avant de
s’attaquer au problème des phoques gris.
If we need to reduce the population of the grey seal and we
cannot wait years for this work to be done, what would we do
with the animals?
S’il faut réduire la population de phoque gris, mais qu’on ne
peut pas attendre les résultats de ces études, que fera-t-on de ces
animaux?
Mr. Chidley: That would be something for DFO management,
science and industry to decide, because market impacts on other
species would have to be considered as well as what to do with the
animals and how much of the animal can be utilized. Many things
would have to be worked out. Sometimes it is easy to sit at
20,000 or 30,000 feet and make the recommendation. We have
thought a lot about what has to happen. If there is a will to do
something about rebuilding of groundfish, I think we will find a
way to accommodate those things.
M. Chidley : C’est à la direction du MPO, aux scientifiques et à
l’industrie de décider. Il faut étudier les répercussions du marché
sur d’autres espèces, tout comme ce qu’on va faire des bêtes et
quelles parties de l’animal peuvent être utilisées. Plusieurs questions
doivent être réglées. C’est facile de faire des recommandations à
20 000 ou 30 000 pieds. Nous avons beaucoup réfléchi à ce qui doit
se passer. Si on a la volonté d’agir, de rétablir les poissons de fond,
je pense qu’on trouvera le moyen de s’adapter.
The Deputy Chair: Towards Recovered and Sustainable
Groundfish Fisheries in Eastern Canada was a report to the
Minister of Fisheries and Oceans. Have you received a public
response from the minister on your recommendations?
La vice-présidente : Vers le rétablissement des poissons de fond
et d’une pêche durable dans l’Est du Canada est un rapport qui a
été soumis au ministre des Pêches et des Océans. Avez-vous reçu
une réponse du ministre à vos recommandations?
Mr. Chidley: Not to date.
M. Chidley : Pas encore.
The Deputy Chair: Do you expect a response from the minister?
La vice-présidente : Vous attendez-vous à une réponse du
ministre?
Mr. Chidley: If we were still active, we would follow up. I hope
that the minister will issue a statement in the near future. For us it
is not all about the response to the report but about how it is used
and if the recommendations are acted upon. I would sooner have
some of the recommendations acted upon than to have headlines
in the paper saying that the Minister of Fisheries and Oceans
accepts them all.
M. Chidley : Si nous étions toujours en poste, nous ferions un
suivi. J’espère que le ministre fera une déclaration prochainement.
Pour nous, ce qui compte, ce n’est pas de recevoir une réponse,
c’est de voir comment le rapport sera utilisé et si les
recommandations seront mises en oeuvres. Je préférerais qu’on
donne suite à certaines recommandations plutôt que de voir des
grands titres dans les journaux disant que le ministre des Pêches et
des Océans les a toutes acceptées.
The Deputy Chair: I thank you very much for being here this
evening. You have answered all our questions. It has been a
rewarding evening.
La vice-présidente : Je vous remercie sincèrement de votre
présence ici ce soir. Vous avez répondu à toutes nos questions. La
soirée a été enrichissante.
(The committee adjourned.)
(La séance est levée.)
WITNESSES
TÉMOINS
Tuesday, October 25, 2011
Le mardi 25 octobre 2011
Fisheries and Oceans Canada:
Pêches et Océans Canada :
David Balfour, Senior Assistant Deputy Minister, Ecosystems and
Fisheries Management;
David Balfour, sous-ministre adjoint principal, Écosystèmes et
gestion des pêches;
Siddika Mithani, Assistant Deputy Minister, Ecosystems and
Oceans Science Sector;
Siddika Mithani, sous-ministre adjointe, Secteur des sciences, des
écosystèmes et des océans;
Patrice Simon, Director, Environment and Biodiversity Science.
Patrice Simon, directeur, Sciences de l’environnement et de la
biodiversité et des océans.
Tuesday, November 1, 2011
Le mardi 1er novembre 2011
Fisheries Resource Conservation Council:
Conseil pour la conservation des ressources halieutiques :
Gerard Chidley, Former Chairman;
Gerard Chidley, ancien président;
Donald Walker, Former Vice Chairman;
Donald Walker, ancien vice-président;
Mike Calcutt, Acting Executive Director.
Mike Calcutt, directeur exécutif intérimaire.
Available on the Internet: http://www.parl.gc.ca
Disponible sur internet: http://www.parl.gc.ca
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising