Second Session Deuxième session de la Forty-first Parliament, 2013-14

Second Session Deuxième session de la Forty-first Parliament, 2013-14
Second Session
Forty-first Parliament, 2013-14
Deuxième session de la
quarante et unième législature, 2013-2014
Proceedings of the Standing
Senate Committee on
Délibérations du Comité
sénatorial permanent des
National Finance
Finances nationales
Chair:
The Honourable JOSEPH A. DAY
Président :
L’honorable JOSEPH A. DAY
Tuesday, February 11, 2014
Wednesday, February 12, 2014
Le mardi 11 février 2014
Le mercredi 12 février 2014
Issue No. 6
Fascicule no 6
Fifth and sixth meetings on:
Cinquième et sixième réunions concernant :
Main Estimates for the fiscal year ending
March 31, 2014
Le Budget principal des dépenses pour l’exercice
se terminant le 31 mars 2014
WITNESSES:
(See back cover)
TÉMOINS :
(Voir à l’endos)
51209-51212
STANDING SENATE COMMITTEE ON
NATIONAL FINANCE
COMITÉ SÉNATORIAL PERMANENT DES
FINANCES NATIONALES
The Honourable Joseph A. Day, Chair
Président : L’honorable Joseph A. Day
The Honourable Larry W. Smith (Saurel), Deputy Chair
Vice-président : L’honorable Larry W. Smith (Saurel)
and
et
The Honourable Senators:
Les honorables sénateurs :
Bellemare
Callbeck
* Carignan, P.C.
(or Martin)
Chaput
* Cowan
(or Fraser)
Doyle
Eaton
Gerstein
Hervieux-Payette, P.C.
Mockler
Runciman
Seth
Bellemare
Callbeck
* Carignan, C.P.
(ou Martin)
Chaput
* Cowan
(ou Fraser)
Doyle
Eaton
Gerstein
Hervieux-Payette, C.P.
Mockler
Runciman
Seth
* Ex officio members
(Quorum 4)
* Membres d’office
(Quorum 4)
Changes in membership of the committee:
Modifications de la composition du comité :
Pursuant to rule 12-5, membership of the committee was
amended as follows:
Conformément à l’article 12-5 du Règlement, la liste des membres
du comité est modifiée, ainsi qu’il suit :
The Honourable Senator Runciman replaced the Honourable
Senator Buth (February 11, 2014).
L’honorable sénateur Runciman a remplacé l’honorable
sénatrice Buth (le 11 février 2014).
The Honourable Senator Buth replaced the Honourable
Senator Ataullahjan (February 6, 2014).
L’honorable sénatrice Buth a remplacé l’honorable
sénatrice Ataullahjan (le 6 février 2014).
The Honourable Senator Eaton replaced the Honourable
Senator Neufeld (February 6, 2014).
L’honorable sénatrice Eaton a remplacé l’honorable
sénateur Neufeld (le 6 février 2014).
The Honourable Senator Mockler replaced the Honourable
Senator Maltais (February 6, 2014).
L’honorable sénateur Mockler a remplacé l’honorable
sénateur Maltais (le 6 février 2014).
Published by the Senate of Canada
Available on the Internet: http://www.parl.gc.ca
Publié par le Sénat du Canada
Disponible sur internet: http://www.parl.gc.ca
12-2-2014
Finances nationales
MINUTES OF PROCEEDINGS
PROCÈS-VERBAUX
OTTAWA, Tuesday, February 11, 2014
(21)
OTTAWA, le mardi 11 février 2014
(21)
[English]
6:3
[Traduction]
The Standing Senate Committee on National Finance met this
day at 10:30 a.m., in room 9, Victoria Building, the deputy chair,
the Honourable Larry W. Smith (Saurel), presiding.
Le Comité sénatorial permanent des finances nationales
se réunit aujourd’hui, à 10 h 30, dans la pièce 9 de l’édifice
Victoria, sous la présidence de l’honorable Larry W. Smith
(Saurel) (vice-président).
Members of the committee present: The Honourable
Senators Bellemare, Buth, Callbeck, Chaput, Eaton,
Hervieux-Payette, P.C., Mockler, Seth and Smith (Saurel) (9).
Membres du comité présents : Les honorables sénateurs
Bellemare, Buth, Callbeck, Chaput, Eaton, Hervieux-Payette, C.P.,
Mockler, Seth et Smith (Saurel) (9).
In attendance: Sylvain Fleury and Raphaëlle Deraspe,
Analysts, Parliamentary Information and Research Service,
Library of Parliament.
Également présents : Sylvain Fleury et Raphaëlle Deraspe,
analystes, Service d’information et de recherche parlementaires,
Bibliothèque du Parlement.
Also in attendance: The official reporters of the Senate.
Aussi présents : Les sténographes officiels du Sénat.
Pursuant to the order of reference adopted by the Senate on
Thursday, November 7, 2013, the committee continued its
examination of the Main Estimates for the fiscal year ending
March 31, 2014. (For complete text of the order of reference,
see proceedings of the committee, Issue No. 4.)
Conformément à l’ordre de renvoi adopté par le Sénat
le jeudi 7 novembre 2013, le comité poursuit son étude du
Budget principal des dépenses pour l’exercice se terminant
le 31 mars 2014. (Le texte intégral de l’ordre de renvoi figure au
fascicule no 4 des délibérations du comité.)
WITNESSES:
TÉMOINS :
Foreign Affairs, Trade and Development Canada:
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada :
Nadir Patel, Assistant Deputy Minister and Chief Financial
Officer, Corporate Planning, Finance and Information
Technology;
Nadir Patel, sous-ministre adjoint et dirigeant principal des
finances, Planification ministérielle, finances et technologies
de l’information;
Arun Thangaraj, Director General, Financial Resource
Planning and Management Bureau.
Arun Thangaraj, directeur général, Direction générale de la
gestion et de la planification des ressources financières.
Employment and Social Development Canada:
Emploi et Développement social Canada :
Alain P. Séguin, Chief Financial Officer;
Alain P. Séguin, dirigeant principal des finances;
Catherine Demers, Executive Director, Federal, Provincial,
Territorial Partnerships, Employment Programs and
Partnerships Skills Employment Branch;
Catherine Demers, directrice exécutive, Gestion des partenariats
fédéral, provincial, territorial, Programmes d’emploi et
partenariats, Direction générale des compétences et de
l’emploi;
Jacques Paquette, Senior Assistant Deputy Minister, Income
Security and Social Development Branch.
Jacques Paquette, sous-ministre adjoint principal, Direction
générale de la sécurité du revenu et du développement social.
Canada Mortgage and Housing Corporation:
Société canadienne d’hypothèques et de logement :
Brian Naish, Chief Financial Officer;
Brian Naish, chef des finances;
Debra Darke, Acting Vice President, Regional Operations and
Assisted Housing.
Debra Darke, vice-présidente intérimaire, Activités régionales
et aide au logement.
Mr. Patel, Mr. Naish and Mr. Séguin made a statement and,
together with Mr. Thangaraj, Ms. Darke, Mr. Paquette and
Ms. Demers, answered questions.
M. Patel, M. Naish et M. Séguin font chacun un exposé, puis,
avec M. Thangaraj, Mme Darke, M. Paquette et Mme Demers,
répondent aux questions.
At 11:36 a.m., it was agreed that the committee adjourn to the
call of the chair.
À 11 h 36, il est convenu que le comité s’ajourne jusqu’à
nouvelle convocation de la présidence.
ATTEST:
ATTESTÉ :
6:4
National Finance
12-2-2014
OTTAWA, le mercredi 12 février 2014
(22)
OTTAWA, Wednesday, February 12, 2014
(22)
[Traduction]
[English]
The Standing Senate Committee on National Finance met this
day at 6:45 p.m., in room 9, Victoria Building, the chair,
the Honourable Joseph A. Day, presiding.
Le Comité sénatorial permanent des finances nationales
se réunit aujourd’hui, à 18 h 45, dans la pièce 9 de l’édifice
Victoria, sous la présidence de l’honorable Joseph A. Day
(président).
Members of the committee present: The Honourable
Senators Bellemare, Callbeck, Chaput, Day, Eaton, HervieuxPayette, P.C., Mockler, Runciman, Seth and Smith (Saurel) (10).
Membres du comité présents : Les honorables sénateurs
Bellemare, Callbeck, Chaput, Day, Eaton, Hervieux-Payette, C.P.,
Mockler, Runciman, Seth et Smith (Saurel) (10).
In attendance: Sylvain Fleury and Raphaëlle Deraspe,
Analysts, Parliamentary Information and Research Service,
Library of Parliament.
Également présents : Sylvain Fleury et Raphaëlle Deraspe,
analystes, Service d’information et de recherche parlementaires,
Bibliothèque du Parlement.
Aussi présents : Les sténographes officiels du Sénat.
Also in attendance: The official reporters of the Senate.
Pursuant to the order of reference adopted by the Senate on
Thursday, November 7, 2013, the committee continued its
examination of the Main Estimates for the fiscal year ending
March 31, 2014. (For complete text of the order of reference,
see proceedings of the committee, Issue No. 4.)
Conformément à l’ordre de renvoi adopté par le Sénat
le jeudi 7 novembre 2013, le comité poursuit son étude du
Budget principal des dépenses pour l’exercice se terminant
le 31 mars 2014. (Le texte intégral de l’ordre de renvoi figure au
fascicule no 4 des délibérations du comité.)
WITNESSES:
TÉMOINS :
Public Service Commission of Canada:
Commission de la fonction publique du Canada :
Anne-Marie Robinson, President;
Anne-Marie Robinson, présidente;
Gerry Thom, Acting Senior Vice President, Policy;
Gerry Thom, vice-président principal intérimaire, Politiques;
Jacqueline Bogden, Vice President, Audit and Data Services.
Jacqueline Bogden, vice-présidente, Vérification et services de
données.
Ms. Robinson made a statement and, together with Mr. Thom
and Ms. Bogden, answered questions.
Mme Robinson fait un exposé, puis, avec M. Thom et
Mme Bogden, répond aux questions.
At 8 p.m., it was agreed that the committee adjourn to the call
of the chair.
À 20 heures, il est convenu que le comité s’ajourne jusqu’à
nouvelle convocation de la présidence.
ATTEST:
ATTESTÉ :
La greffière du comité,
Jodi Turner
Clerk of the Committee
12-2-2014
Finances nationales
6:5
EVIDENCE
TÉMOIGNAGES
OTTAWA, Tuesday, February 11, 2014
OTTAWA, le mardi 11 février 2014
The Standing Senate Committee on National Finance met this
day at 10:30 a.m. to study the expenditures set out in the
Main Estimates for the fiscal year ending March 31, 2014.
Le Comité sénatorial permanent des finances nationales
se réunit aujourd’hui, à 10 h 30, pour étudier la teneur les
dépenses prévues dans le Budget principal des dépenses pour
l’exercice se terminant le 31 mars 2014.
Senator Larry W. Smith (Deputy Chair), in the chair.
[Translation]
The Deputy Chair: Good morning and welcome to this hearing
of the Senate Standing Committee on National Finance. This
morning we are going to continue this morning our study of the
expenditures set out in the Main Estimates for the fiscal year
ending March 31, 2014.
[English]
Le sénateur Larry W. Smith (vice-président) occupe le fauteuil.
[Français]
Le vice-président : Bonjour et bienvenue à la séance du Comité
sénatorial permanent des finances nationales. Ce matin nous
allons continuer notre étude du budget pour les dépenses prévues
dans le Budget principal des dépenses pour l’exercice se terminant
le 31 mars 2014.
[Traduction]
We are pleased to welcome this morning a number of officials
from Foreign Affairs, Trade and Development Canada. We
welcome Nadir Patel, Assistant Deputy Minister and Chief
Financial Officer, Corporate Planning, Finance and Information
Technology; and Arun Thangaraj, Director General, Financial
Resource Planning and Management Bureau.
Nous sommes ravis d’accueillir ce matin des représentants
d’Affaires étrangères, du Commerce et du Développement Canada.
Nous souhaitons la bienvenue à Nadir Patel, sous-ministre adjoint
et dirigeant principal des finances, Planification ministérielle,
finances et technologies de l’information; et Arun Thangaraj,
directeur général, Gestion et planification des ressources
financières.
From the Canada Mortgage and Housing Corporation, we
welcome Brian Naish, Chief Financial Officer; and Debra Darke,
Acting Vice President, Regional Operations and Assisted
Housing.
De la Société canadienne d’hypothèques et de logement, nous
accueillons Brian Naish, chef des finances; et Debra Darke,
vice-présidente intérimaire, Activités régionales et aide au
logement.
From Employment and Social Development Canada, we
welcome Alain P. Séguin, Chief Financial Officer.
D’Emploi et Développement social Canada, nous accueillons à
nouveau Alain P. Séguin, dirigeant principal des finances.
I understand one spokesperson from each organization has a
brief opening statement. Mr. Patel, I would ask that you begin,
and then we will proceed to Mr. Naish and Mr. Séguin, if that’s
okay with everyone.
Je crois qu’un porte-parole de chaque organisation fera un bref
exposé préliminaire. Monsieur Patel, je vais vous demander de
commencer, et puis nous passerons à M. Naish et M. Séguin, si
cela vous convient.
Nadir Patel, Assistant Deputy Minister and Chief Financial
Officer, Corporate Planning, Finance and Information Technology,
Foreign Affairs, Trade and Development Canada: Good morning.
Thank you for the invitation to appear before this committee. It is
certainly a pleasure to be here again. I will make a brief opening
statement. After my colleagues present their statements, I would
be happy to answer questions.
Nadir Patel, sous-ministre adjoint et dirigeant principal des
finances, Planification ministérielle, finances et technologies de
l’information, Affaires étrangères, Commerce et Développement
Canada : Bonjour. Je vous remercie de m’avoir invité à
comparaître devant le comité. C’est avec plaisir que je me
présente de nouveau devant vous. Je vais prononcer un bref mot
d’ouverture. Après que mes collègues aient prononcé le leur, je
serai heureux de répondre à vos questions.
Our last appearance before this committee to discuss the
estimates was in the latter part of last fiscal year, in early
March 2013. Since that time, there have been significant
developments that have contributed to the current context.
La dernière fois que nous avons comparu devant ce comité
pour discuter du budget était à la fin du dernier exercice, au début
mars 2013. Depuis, d’importants développements ont eu cours qui
ont contribué à la situation actuelle.
On June 26, 2013, the Budget Implementation Act, Bill C-60,
received Royal Assent, formalizing the amalgamation of the
Canadian International Development Agency, CIDA as we refer
to it, and Foreign Affairs and International Trade Canada, or
DFAIT as we used to refer to it, to create the new Department of
Foreign Affairs, Trade and Development Canada. The acronym
La loi d’exécution du budget, le projet de loi C-60, a reçu la
sanction royale le 26 juin 2013, ce qui a officialisé la fusion de
l’Agence canadienne de développement international, que l’on
appelle l’ACDI, et le ministère des Affaires étrangères et du
Commerce international, qu’on appelait le MAECI, pour créer le
nouveau ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du
6:6
National Finance
12-2-2014
that we go by internally is DFATD. I will let you decide if you
want to use that or not, but I will refer to that every now and then
in my remarks.
Développement. L’acronyme que nous utilisons est le MAECD.
Je vous laisse décider s’il vous plaît, mais je l’utiliserai à quelques
reprises dans mon exposé.
The mandate of the new department is outlined in the
Department of Foreign Affairs, Trade and Development
Canada Act and can be summarized as follows: manage
Canada’s diplomatic and consular relations with foreign
governments and international organizations; engage and
influence international players to advance Canada’s political
and economic interests and the values of freedom, democracy,
human rights and the rule of law; improve and maintain market
access for Canadian businesses through the negotiation and
management of international trade agreements; provide advice
and services to help Canadian businesses succeed abroad; foster
foreign direct investment in Canada and support international
innovation, science and technology; deliver consular services and
travel information to Canadians to help them travel safely
abroad; support global peace and stability and lead coordinated
Canadian responses to crises and natural disasters abroad,
including the provision of humanitarian assistance; and alleviate
global poverty and enhance prosperity and stability in the
developing world through the management of Canada’s Official
Development Assistance to deliver sustainable development
programming.
Le mandat du nouveau ministère est décrit dans la Loi sur le
ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du
Développement et peut être résumé comme suit: gérer les
relations diplomatiques et consulaires du Canada avec les
gouvernements étrangers et les organisations internationales;
mobiliser et influencer les intervenants internationaux afin de
promouvoir les intérêts politiques et économiques du Canada,
ainsi que ses valeurs en matière de liberté, de démocratie, de droits
humains et de primauté du droit; maintenir et améliorer l’accès
aux marchés pour les entreprises canadiennes grâce à la
négociation et à la gestion d’accords commerciaux
internationaux; fournir des conseils et des services en vue
d’aider les entreprises canadiennes à réussir à l’étranger;
favoriser les investissements directs étrangers au Canada et
soutenir la collaboration internationale en matière d’innovation,
de science et de technologie; fournir des services consulaires et de
l’information sur les déplacements aux Canadiens pour les aider à
voyager en toute sécurité à l’étranger; appuyer la paix et la
stabilité mondiale et coordonner les interventions canadiennes en
cas de crise et de catastrophe naturelle à l’étranger en fournissant,
notamment, de l’aide humanitaire; et réduire la pauvreté
mondiale, et accroître la prospérité et la stabilité dans les pays
en développement grâce à l’aide publique au développement afin
d’offrir des programmes de développement durable.
DFATD also manages Canada’s international platform, a
global network of 172 missions in 105 countries abroad, providing
a range of services to Canadians and Canadian businesses, while
also supporting the international work of 26 federal departments
and agencies, Crown corporations and provincial governments.
Le MAECD gère également la plateforme internationale du
Canada, un réseau mondial de 172 missions dans 105 pays
étrangers qui offrent divers services aux Canadiens et aux
entreprises canadiennes, et qui soutient le travail international
de 26 ministères et organismes fédéraux, sociétés d’État et
gouvernements provinciaux.
As reflected by the breadth and scope of the department’s
mandate, DFATD remains one of the most complex departments
in the Government of Canada.
Comme en témoignent l’étendue et la portée du mandat du
ministère, le MAECD demeure l’un des ministères les plus
complexes du gouvernement du Canada.
The department continues to face a wide range of challenges
arising from uncertainty and volatility in the international
environment in which it operates, such as natural disasters,
conflicts and security threats.
Le ministère continue de faire face à un nombre important de
défis découlant de l’incertitude et de la volatilité de
l’environnement international dans lequel il opère, tel que les
catastrophes naturelles, les conflits et les menaces à la sécurité.
Given the department’s international operations, its annual
expenditures are often influenced by fluctuations in foreign
currencies, varying rates of foreign inflation, and changes in
assessed contributions related to memberships in international
organizations.
En raison de la portée mondiale des activités du ministère, ses
dépenses annuelles varient souvent en fonction des fluctuations
des devises étrangères, des taux variables de l’inflation à l’étranger
et des modifications des quotes-parts exigées pour l’adhésion du
Canada à des organisations internationales.
Against this backdrop of complexity and volatility and
combined with an expanded mandate through the
amalgamation of two former departments, the new department
continues to place a strong and unwavering emphasis on prudent
and careful financial management to deliver its mandate in a
sustainable, effective and efficient manner.
Dans ce contexte de complexité et de volatilité, et avec un
mandat élargi suite à la fusion de deux anciens ministères, le
nouveau ministère continue à déployer les efforts nécessaires pour
assurer une gestion financière prudente et attentive afin de
s’acquitter de son mandat de manière durable et efficace.
12-2-2014
Finances nationales
6:7
The 2013-14 Main Estimates were tabled before the
announcement of the amalgamation of the former departments
CIDA and DFAIT. Those departments’ respective Main
Estimates were tabled separately on February 25, 2013, and
received Royal Assent on June 20, 2013.
Le Budget principal des dépenses 2013-2014 a été déposé avant
l’annonce de la fusion des anciens ministères de l’ACDI et du
MAECI. Le Budget principal des dépenses de chacun de ces
ministères a été déposé le 25 février 2013 et a reçu la sanction
royale le 20 juin 2013.
Specifically, the Main Estimates for the former DFAIT were
$2.311 billion, a net decrease from the previous year of
$270.5 million. This net decrease is comprised of a net decrease
of $152.7 million in grants and contributions, vote 10; a net
decrease of $99.3 million in operating, vote 1; a net decrease of
$33.7 million in capital, vote 5; a net increase of $14.6 million in
respect of pensions for employees locally engaged outside of
Canada, vote 15; as well as a small increase of $500,000 for
statutory items such as contributions to employee benefit plans.
Plus spécifiquement, le Budget principal des dépenses 20132014 du MAECI était de 2,311 milliards de dollars, une
diminution nette de 270,5 millions de dollars par rapport à
l’exercice précédent. Cette diminution nette de 270,5 millions de
dollars est composée d’une diminution nette de 152,7 millions de
dollars en subventions et contributions, le crédit 10; d’une
diminution nette de 99,3 millions de dollars en exploitation, le
crédit 1; d’une diminution nette de 33,7 millions de dollars en
immobilisations, le crédit 5; d’une augmentation nette de
14,6 millions de dollars en paiements relatifs aux pensions des
employés recrutés sur place à l’extérieur du Canada, le crédit 15 et
d’une augmentation de 0,5 million de dollars pour les postes
législatifs tels que les cotisations aux régimes d’avantages sociaux
des employés.
Specifically with respect to the former CIDA, its 2013-14 Main
Estimates were $3.159 billion, a net decrease of $252 million from
the previous fiscal year. This net decrease of $252 million is
attributable to a decrease of $234.7 million in grants and
contributions, vote 30; a net decrease of $13 million in
operating, vote 25; as well as a decrease of $4.7 million for
statutory items such as contributions to employee benefit plans
and payments to international financial institutions.
En ce qui concerne l’ancien ministère de l’ACDI, son Budget
principal des dépenses 2013-2014 était de 3,159 milliards de
dollars, soit une diminution nette de 252 millions de dollars par
rapport à l’exercice précédent. La diminution nette de
252 millions de dollars est attribuable à une diminution de
234,7 millions de dollars en subventions et contributions, le
crédit 30; une diminution nette de 13 millions de dollars en
exploitation, le crédit 25; et à une diminution de 4,7 millions de
dollars pour des postes législatifs tels que les cotisations aux
régimes d’avantages sociaux des employés et les versements aux
institutions financières internationales.
As mentioned earlier, Bill C-60 formally created the new
department DFATD and, through that legislation, both former
departments’ appropriations were brought together. Bringing it
all together today, the total authorities for this fiscal year 2013-14,
including any amounts approved through supplementary
estimates, are $5.172 billion.
Comme on l’a mentionné, le projet de loi C-60 a officiellement
créé le nouveau ministère MAECD en réunissant les crédits des
deux anciens ministères. Par conséquent, les autorisations totales
pour l’exercice 2013-2014, incluant les montants approuvés dans
le Budget supplémentaire des dépenses, sont de 5,172 milliards de
dollars.
These appropriations are comprised of $3.256 billion in grants
and contributions, vote 10. The vote was renamed based on the
former DFAIT vote, which includes assessed contributions and
development programming in that amount. Also, $1.471 billion in
operating, vote 1; $229 million in capital, vote 5, which is largely
for real property projects such as the Canadian High Commission
in London consolidation project; and $65 million for payments in
respect of pensions for employees locally engaged outside of
Canada, vote 15; and $150 million for statutory items.
Ces crédits sont composés de 3,256 milliards de dollars en
subventions et contributions, le crédit 10. Cet ancien crédit du
MAECI a été renommé, et comprend les quotes-parts et les
programmes de développement. De plus, il y a 1,471 milliard de
dollars en fonctionnement, le crédit 1; 229 millions de dollars en
immobilisations, le crédit 5, qui sont en grande partie pour des
projets immobiliers tels que le projet de consolidation du Hautcommissariat du Canada à Londres; 65 millions de dollars en
paiements relatifs aux pensions des employés recrutés sur place à
l’extérieur du Canada, le crédit 15; et 150 millions de dollars pour
des postes législatifs.
I should mention for reference that the first three months of
expenditures of the former CIDA’s operations which occurred
prior to the effective date of amalgamation are not included in the
$5.172 billion figure that I just mentioned. These expenditures,
which will be reported separately in the Public Accounts for this
year, amounted to $663 million.
Je tiens à faire remarquer que les trois premiers mois de
dépenses liées aux activités de l’ancien ministère de l’ACDI qui
ont eu lieu avant la date d’effet de la fusion ne sont pas compris
dans les 5,172 milliards de dollars mentionnés précédemment. Ces
dépenses, qui seront présentées séparément dans les comptes
publics de 2013-2014, se sont élevées à 663 millions de dollars.
6:8
National Finance
12-2-2014
To conclude, a word on amalgamation: The amalgamation of
two former departments into one provides a rare and unique
opportunity to build a new department, to bring together
strengths and best practices, and to leverage a broader pool of
talent and resources. We are moving quickly to fully integrate our
corporate and administrative functions to ensure that the
department continues to manage its resources through a
departmental ecosystem of sound, robust financial management
policies and frameworks.
Pour conclure, je parlerai un peu de la fusion. La fusion de
deux anciens ministères offre l’occasion rare et unique de
constituer un nouveau ministère, de regrouper leurs forces et
leurs meilleures pratiques, et de tirer parti d’un plus grand bassin
de talent et d’expertise. Nous agissons rapidement pour intégrer
pleinement nos fonctions générales et administratives afin de nous
assurer que le ministère continue de gérer ses ressources grâce à un
écosystème ministériel, ainsi que de solides politiques et cadres de
gestion financière.
With its expanded mandate and a corresponding increase in
appropriations, we place an even greater emphasis on effective
internal controls, on a robust risk management framework and a
strong performance measurement capacity. At the same time,
however, we concurrently focus on delivering high-quality
support to our programs and operations in Canada and abroad.
Un mandat élargi et une hausse correspondante de crédits nous
permettent de réaliser des contrôles internes plus efficaces, de
bénéficier d’un cadre de gestion des risques plus robuste et de
profiter d’une meilleure capacité de mesure du rendement.
Parallèlement, nous nous efforçons d’offrir un soutien continu
et de haute qualité à nos programmes et à nos activités au Canada
et à l’étranger.
I will conclude by emphasizing that as we look ahead, the
department remains committed to the ongoing, responsible
stewardship of resources and sound financial management in
order to ensure that its priorities are met, its goals are fulfilled and
its program results are achieved in support of a vision that strives
to continuously find better ways to serve Canadians, promote our
values and interests, solve global challenges and bring prosperity
to Canada and the world.
J’aimerais conclure en précisant que nous sommes résolument
tournés vers l’avenir et que le ministère demeure engagé à la
gestion responsable des ressources et à une bonne gestion des
finances afin d’assurer le respect de ses priorités, l’atteinte de ses
objectifs et la réalisation des résultats de programme. Ces efforts
permettront de soutenir une vision qui cherche constamment à
trouver de nouvelles façons de mieux servir les Canadiens, de
promouvoir nos valeurs et nos intérêts, de résoudre les défis
mondiaux et d’apporter la prospérité au Canada et dans le
monde.
Thank you very much, Mr. Chair, for allowing me the
opportunity to make a statement.
Monsieur le président, merci beaucoup de m’avoir permis de
faire cette déclaration.
The Deputy Chair: Mr. Naish, can you give us your opening
comments, please?
Le vice-président : Monsieur Naish, pourrions-nous entendre
votre mot d’ouverture, s’il vous plaît?
Brian Naish, Chief Financial Officer, Canada Mortgage and
Housing Corporation: I’m pleased to be here on behalf of the
Canada Mortgage and Housing Corporation. I’m joined by my
colleague Debra Darke, Vice President of Regional Operations
and Assisted Housing.
Brian Naish, chef des finances, Société canadienne d’hypothèques
et de logement : Je suis ravi d’être ici au nom de la Société
canadienne d’hypothèques et de logement. Je suis accompagné de
ma collègue Debra Darke, vice-présidente aux activités régionales
et à l’aide au logement.
As Canada’s national housing agency, Canada Mortgage and
Housing Corporation has a mandate to improve housing quality,
choice and affordability for all Canadians. It accomplishes this by
supporting Canada’s market-based housing system and
addressing gaps in the system to help ensure that Canadians
have access to safe and affordable housing.
À titre d’organisme responsable de l’habitation au Canada, la
Société canadienne d’hypothèques et de logement a pour mandat
d’améliorer la qualité, le choix et l’abordabilité en matière de
logement pour tous les Canadiens. Pour cela, elle soutient le
système canadien de l’habitation axé sur le marché et comble les
lacunes de ce dernier afin de veiller à ce que tous les Canadiens
aient accès à des logements sûrs et abordables.
The housing needs of some 80 per cent of Canadian
households are met through the marketplace, many supported
by CMHC’s housing finance activities. This includes mortgage
loan insurance, which helps borrowers obtain financing at
competitive interest rates, and securitization programs that
enhance the supply of low-cost funds for mortgage lending.
Environ 80 p. 100 des ménages canadiens trouvent un
logement qui leur convient sur le marché, et un bon nombre
grâce aux activités de financement de l’habitation de la SCHL. Je
pense notamment à l’assurance prêt hypothécaire, qui aide les
emprunteurs à obtenir du financement à des taux d’intérêt
concurrentiels, et au programme de titrisation, qui accroît
l’offre de fonds à faible coût pour l’octroi de prêts hypothécaires.
CMHC is also responsible for the administration of the
Covered Bond Legal Framework, which is helping lenders
further diversify their sources of funding.
La SCHL est également chargée de l’administration du Cadre
juridique des obligations sécurisées, qui permet aux prêteurs de
diversifier davantage leurs sources de financement.
12-2-2014
Finances nationales
6:9
All of these activities promote and contribute to the stability of
the financial system in Canada, and they are delivered at no cost
to Canadian taxpayers.
Toutes ces activités favorisent la stabilité du système financier
au Canada, sans qu’il n’en coûte un sou aux contribuables.
For those households whose needs cannot be met by the
marketplace, CMHC works with the provinces, territories, First
Nations communities and other stakeholders to provide housing
assistance. The federal investment is provided under various
housing programs and initiatives on and off reserve, which are
funded through appropriations voted by Parliament.
Dans le cas des ménages qui ne sont pas en mesure de combler
leurs besoins sur le marché, la SCHL travaille en collaboration
avec les provinces, les territoires, les communautés des Premières
nations et d’autres intervenants afin de fournir de l’aide. Les
investissements du fédéral se font dans le cadre de divers
programmes et initiatives de logement mis en œuvre à l’intérieur
et à l’extérieur des réserves, qui sont financés par l’entremise de
crédits votés par le Parlement.
In 2013-14, CMHC is estimating budgetary expenditures of
$2.1 billion. Just over $2 billion of this amount will be used to
provide assistance to Canadians in housing need, including lowincome families, seniors, people with disabilities, Aboriginal
people and victims of family violence. This funding supports
close to 600,000 households living in existing social housing.
Pour 2013-2014, la SCHL prévoit des dépenses budgétaires de
l’ordre de 2,1 milliards de dollars. Un peu plus de 2 milliards de
dollars de ce montant serviront à fournir de l’aide aux Canadiens
éprouvant des besoins en matière de logement, notamment les
familles à faible revenu, les aînés, les personnes handicapées, les
Autochtones et les victimes de violence familiale. Cet
investissement soutient près de 600 000 ménages vivant dans des
logements sociaux.
The balance of CMHC’s voted appropriations from
Parliament will support our housing market analysis work, and
policy, research and information transfer activities.
Le reste des crédits de la SCHL approuvés par le Parlement
servira à appuyer les travaux d’analyse du marché de l’habitation
et d’élaboration de politiques, de recherche et de diffusion de
l’information que mène la SCHL.
CMHC’s estimated budgetary expenditures for 2013-14
represent a net decrease of $39.2 million from last year’s Main
Estimates. The decrease is mainly due to savings as a result of
Budget 2012 reductions, reduced expenditures due to the
maturing of long-term housing project operating agreements,
and changes in the timing of funding requirements for new
commitments of affordable housing.
Les dépenses budgétaires estimatives de la SCHL pour 20132014 représentent une réduction nette de 39,2 millions de dollars
par rapport au Budget principal des dépenses de l’année dernière.
Cette différence découle principalement des économies provenant
des réductions du budget 2012, de la baisse de dépenses
attribuable à l’arrivée à échéance des accords d’exploitation
d’ensembles de logements à long terme, et des changements dans
le calendrier des besoins de financement pour les nouveaux
engagements dans le cadre des initiatives concernant le logement
abordable.
The Main Estimates also reflect non-budgetary expenditures
for CMHC. The number in the estimates is negative, as we will
repay more than we borrow from the Consolidated Revenue
Fund in 2013-14. CMHC is estimating non-budgetary repayments
of $41.9 billion this fiscal year, primarily due to loan repayments
under the Insured Mortgage Purchase Program.
Le Budget principal des dépenses indique également des
dépenses non budgétaires pour la SCHL. Le chiffre présenté est
négatif, puisque le montant que nous rembourserons sera
supérieur au montant que nous avons emprunté au Trésor en
2013-2014. La SCHL prévoit des remboursements non
budgétaires de 41,9 milliards de dollars au cours de cet exercice,
en raison surtout des remboursements de prêts aux termes du
Programme d’achat de prêts hypothécaires assurés.
The IMPP was a temporary measure introduced by the
government at the height of the global economic downturn.
Under the IMPP, CMHC purchased, on behalf of the
Government of Canada, $69.4 billion worth of insured
mortgage pools to help Canadian financial institutions raise
longer term funds and make them available to consumers,
homebuyers and businesses in Canada.
Le PAPHA était une mesure temporaire instaurée par le
gouvernement au creux de la crise économique mondiale. Dans le
cadre de ce programme, la SCHL a acheté, au nom du
gouvernement du Canada, des blocs de créances hypothécaires
assurées d’une valeur de 69,4 milliards de dollars afin d’aider les
établissements financiers du Canada à réunir du financement à
plus long terme à l’intention des consommateurs, des acheteurs
d’habitation et des entreprises.
A large portion of the IMPP activity took place in late 2008
and the first half of 2009, with borrowing terms of five years. As a
result, corresponding repayments are due in 2013-14.
Une grande partie de l’activité de ce programme a eu lieu à la
fin de 2008 et au premier semestre de 2009, pour des termes
d’emprunt de cinq ans. Par conséquent, les remboursements
correspondants sont dus en 2013-2014.
6:10
National Finance
Thank you again for the opportunity to be here. My colleague
and I would be pleased to answer any questions the committee
may have.
Merci encore de m’avoir donné l’occasion de m’adresser à
vous. Ma collègue et moi serons ravis de répondre aux questions
que le comité pourrait avoir.
The Deputy Chair: Thank you, Mr. Naish.
Le vice-président : Merci, monsieur Naish.
Mr. Séguin, it’s your turn.
Monsieur Séguin, c’est à votre tour.
[Translation]
Alain P. Séguin, Chief Financial Officer, Employment and
Social Development Canada: Mr. Chair and members of the
committee, I am pleased to appear before you in my capacity as
Chief Financial Officer for the Department of Employment and
Social Development. The department I represent helps Canadians
at crucial stages in their lives, whether they are still in school or
raising a family, looking for a job or retiring from the workforce.
Our department is also responsible for delivering high-quality
services that are timely and accessible, through Service Canada.
We also have the mandate to maintain productive, healthy and
competitive workplaces within the federal jurisdiction through the
labour program.
[English]
12-2-2014
[Français]
Alain P. Séguin, dirigeant principal des finances, Emploi et
Développement social Canada : Monsieur le président et membres
du comité, je suis heureux de comparaître devant vous en tant que
dirigeant principal des finances du ministère de l’Emploi et du
Développement social du Canada. Le ministère que je représente
vient en aide aux Canadiens et aux Canadiennes à des points
tournants de leur vie, qu’ils soient aux études, occupés à élever
une famille, à la recherche d’un emploi ou sur le point de prendre
leur retraite. Notre ministère est aussi chargé de fournir, en temps
opportun, des services de haute qualité, accessibles par l’entremise
de Service Canada. Nous avons également le mandat de maintenir
des environnements de travail productifs, sains et concurrentiels
au niveau de la juridiction fédérale par l’entremise du programme
de travail.
[Traduction]
Allow me to offer the committee an overview on ESDC’s
2013-14 Main Estimates tabled on February 25, 2013.
Permettez-moi de donner au comité un aperçu de la section
relative à EDSC du Budget principal des dépenses de 2013-2014
déposé le 25 février 2013.
The 2013-14 Main Estimates for ESDC amount to $50.5 billion.
Of this, $48.1 billion, or more than 95 per cent, will directly benefit
Canadians through statutory transfer payment programs such as
the Old Age Security program, the Universal Child Care Benefit,
Canada Student Loans grants, Canada Education Savings
Program, Canada Disability Savings Program, and the Wage
Earner Protection Program.
Le Budget principal des dépenses de 2013-2014 d’EDSC
totalise 50,5 milliards de dollars. De cette somme, 48,1 milliards
de dollars, ou plus de 95 p. 100, aideront directement la
population canadienne par l’entremise du Programme de la
sécurité de la vieillesse, de la Prestation universelle pour la garde
d’enfants, de Prêts et bourses canadiens aux étudiants, du
Programme canadien pour l’épargne-études, du Programme
canadien pour l’épargne invalidité et du Programme de
protection des salariés.
Statutory items are included in the estimates for information
only, as Parliament has already approved the purpose of the
expenditures, and the terms and conditions under which they may
be made, through other legislation.
Des postes législatifs figurent dans le budget des dépenses à
titre indicatif seulement étant donné que le Parlement a déjà
approuvé les fins auxquelles sont destinées les dépenses et les
conditions auxquelles elles peuvent être engagées par l’entremise
d’autres lois.
You will note that the forecasted spending on the Old Age
Security program increases year after year because of our aging
population and the planned increase in the amount of the average
monthly benefit. It is estimated that between 2009 and 2016, there
will be an increase of more than 1 million beneficiaries for both
the Canada Pension Plan and the Old Age Security programs.
Vous remarquerez que les dépenses prévues au titre du
Programme de la sécurité de la vieillesse augmentent chaque
année en raison du vieillissement de la population et de
l’augmentation prévue du montant de la prestation mensuelle
moyenne. On estime que de 2009 à 2016, le nombre de
bénéficiaires des prestations du Régime de pensions du Canada
et de la Sécurité de la vieillesse augmentera de plus d’un million.
In addition to statutory items, the 2013-14 Main Estimates
include voted appropriations, which consist of two votes for
ESDC: vote 1, operating expenditures; and vote 5, grants and
contributions.
En plus des postes législatifs, le Budget principal des dépenses
de 2013-2014 comprend des crédits votés constitués de deux
crédits pour EDSC: le crédit 1, dépenses de fonctionnement; et le
crédit 5, subventions et contributions.
12-2-2014
Finances nationales
6:11
In relation to vote 1, operating expenditures, the department
spent $769 million in 2011-12 and $654 million in 2012-13, a
decrease of $115 million, and plans to spend $627 million in 201314, a further decrease of $27 million.
Pour le crédit 1, les dépenses de fonctionnement, le ministère a
dépensé 769 millions de dollars en 2011-2012 et 654 millions de
dollars en 2012-2013, une diminution de 115 millions de dollars,
et prévoit dépenser 627 millions de dollars en 2013-2014, une
diminution supplémentaire de 27 millions de dollars.
The total decrease of $142 million is mainly attributed to the
transfer of activities to Shared Services Canada, some $31 million,
and the allocation from Treasury Board central votes of 2011-12
to cover off expenditures such as immediate settlement payments
for severance pay due to revisions of specified collective
agreements, some $84 million.
La diminution totale de 142 millions de dollars est
principalement attribuable au transfert d’activités à Services
partagés Canada, environ 31 millions de dollars, et à
l’affectation des crédits centraux du Conseil du Trésor en
2011-2012 pour couvrir les dépenses comme le règlement
immédiat d’indemnités de départ à la suite des modifications
apportées à des conventions collectives désignées, soit environ
84 millions de dollars.
[Translation]
[Français]
As for vote 5, grants and contributions, the 2013-2014 Main
Estimates level is $1,762 billion, an increase of $1 million from the
2012-2013 Main Estimates. This variance is mainly due to
announcements in the 2012 Economic Action Plan such as the
Youth Employment Strategy to assist more young people in
gaining tangible skills and experience. These increases are offset
by reductions attributable to the ending of programs and to the
2010 Strategic Review.
Pour le crédit 5, subventions et contributions, des dépenses de
1,762 milliard de dollars sont prévues au Budget principal des
dépenses 2013-2014, ce qui représente une augmentation d’un
million de dollars comparativement au Budget principal des
dépenses 2012-2013. Cet écart est principalement attribuable à des
initiatives annoncées dans le Plan d’action économique de 2012,
telle que la stratégie emploi jeunesse pour aider un plus grand
nombre de jeunes à acquérir des compétences et de l’expérience
concrète. Ces hausses sont compensées par des réductions
attribuables à l’échéance de certains programmes et à l’examen
stratégique de 2010.
Through grants and contributions, the department provides
funding to other administrations and organizations in the
volunteer sector and the private sector to support projects
which meet the needs of Canadians in the workforce and in
social development. Please note that the funding of some of these
programs is of limited duration, which can lead to variances in
fiscal years in the case of a program that has not yet been
extended.
Au moyen des subventions et des contributions, le ministère
accorde du financement à d’autres administrations et
organisations du secteur bénévole et du secteur privé pour
appuyer les projets qui répondent aux besoins des Canadiens au
chapitre du marché du travail et du développement social.
Veuillez noter que le financement de certains de ces
programmes est d’une durée limitée, ce qui peut engendrer des
écarts entre les exercices, dans le cas d’un programme qui n’a pas
encore été prolongé.
For instance, the 2010 budget allocated $45 million over three
years to the extension of the Enabling Accessibility Fund which
finances the capital costs for construction and renovation work to
make facilities more accessible to disabled persons. The fund
expired on March 31, 2013. As proposed in the 2013 Economic
Action Plan, the Enabling Accessibility Fund was made
permanent and allocated $15 million a year.
Par exemple, le budget de 2010 a consacré 45 millions de
dollars sur trois ans à la prolongation du fonds pour
l’accessibilité, qui finance le coût des capitaux touchant les
travaux de construction et de rénovation visant à rendre les
installations plus accessibles aux personnes handicapées. Le fonds
est venu à échéance le 31 mars 2013. Tel que proposé dans le Plan
d’action économique 2013, le fonds pour l’accessibilité est
maintenant permanent et 15 millions de dollars y sont affectés
par année.
[English]
Since the tabling of the 2013-14 Main Estimates, Supplementary
Estimates (A) and (B) were tabled in Parliament on May 10, 2013,
and November 7, 2013. Supplementary estimates present
information on spending requirements that either were not
sufficiently developed in time for inclusion in the Main Estimates
or have subsequently been refined to account for developments in
particular programs and services.
[Traduction]
Depuis le dépôt du Budget principal des dépenses de
2013-2014, les Budgets supplémentaires des dépenses (A) et (B)
ont été déposés au Parlement le 10 mai 2013 et le
7 novembre 2013 respectivement. Le Budget supplémentaire des
dépenses présente de l’information sur les besoins qui n’étaient
pas suffisamment définis pour être inclus dans le Budget principal
ou qui ont ultérieurement été précisés afin de tenir compte de
l’évolution de programmes et de services en particulier.
6:12
National Finance
12-2-2014
For ESDC, adjustments were approved in the supplementary
estimates mainly to fund the renewal of The Enabling
Accessibility Fund, for grants and contribution agreements of
the Homelessness Partnering Strategy, for training to on-reserve
income assistance clients to support 5,000 more paid internships
for recent post-secondary graduates, and for the Skills and
Partnership Fund for innovative Aboriginal labour market
development projects.
Des ajustements pour EDSC ont été approuvés dans ces
budgets supplémentaires des dépenses, principalement pour
financer le renouvellement du Fonds de l’accessibilité, pour des
ententes de subventions et de contributions pour la Stratégie des
partenariats de lutte contre l’itinérance, pour la formation aux
clients de l’aide au revenu vivant dans les réserves, pour appuyer
5 000 stages rémunérés pour des récents diplômés postsecondaires
et pour le Fonds pour les compétences et les partenariats afin de
financer des projets novateurs de développement du marché du
travail pour les Autochtones.
Through Supplementary Estimates (A) and (B), Parliament
approved a total increase of $64 million, or less than 3 per cent of
the Main Estimates’ level of $2.4 billion for votes 1 and 5.
Dans le cadre des Budgets supplémentaires des dépenses (A) et
(B), le Parlement a approuvé une hausse totale de 64 millions de
dollars, ou moins de 3 p. 100 comparativement au niveau de
2,4 milliards de dollars pour les crédits 1 et 5 du Budget principal
des dépenses.
I believe it is important to point out that several changes were
made to the format of the 2013-14 Main Estimates in order to
increase the amount of information provided and the overall
usefulness of that publication. For instance, information on real
expenditures for 2011-12 and up-to-date estimates for 2012-13 are
provided to put the 2013-14 figures in context.
Je crois qu’il est important de mentionner que plusieurs
modifications ont été apportées à la présentation du Budget
principal des dépenses de 2013-2014, afin d’augmenter la quantité
des renseignements présentés et d’améliorer l’utilité du document
dans son ensemble. Par exemple, des renseignements sur les
dépenses réelles de 2011-2012 et les budgets des dépenses à ce jour
pour 2012-2013 ont été ajoutés au document pour placer les
montants de 2013-2014 en contexte.
[Translation]
[Français]
In the case of ESDC, you will note that Employment Insurance
Benefits and Canada Pension Plan benefits are excluded from the
department’s Main Estimates. The Employment Insurance
Operating Account and the Canada Pension Plan Account are
two specified purpose accounts. The Employment Insurance
Operating Account is included in the consolidated data of the
Government of Canada.
Dans le cas d’EDSC, il est à noter que les prestations
d’assurance-emploi et du Régime de pensions du Canada sont
exclues du Budget principal des dépenses du ministère. Le compte
des opérations de l’assurance-emploi et du Régime de pensions du
Canada sont tous deux des comptes à fin déterminée. Le compte
des opérations de l’assurance-emploi fait partie des comptes
consolidés du gouvernement du Canada.
The Canada Pension Plan is not incorporated into the
Government’s financial statements, since it is under joint
control of the federal government and the participating
provinces and territories.
Le Régime de pensions du Canada n’est pas un compte
consolidé dans les états financiers du gouvernement du Canada,
parce qu’il relève conjointement du gouvernement fédéral et des
gouvernements provinciaux et territoriaux principaux.
I hope this overview has given you a better understanding of
the Main Estimates for our department. My colleagues and I
would be pleased to answer your questions. Thank you.
J’espère que cet aperçu vous a permis de mieux comprendre le
Budget principal des dépenses de notre ministère. C’est avec
plaisir que mes collègues et moi allons répondre à vos questions.
Merci.
The Deputy Chair: Thank you, Mr. Séguin.
[English]
The Deputy Chair: Just to alert senators, we have 40 minutes
left at this particular time because we have a shortened version of
our session today.
[Translation]
I suggest that senators ask specific questions in order to obtain
the proper responses.
Le vice-président : Merci, monsieur Séguin.
[Traduction]
Le vice-président : Je vous signale qu’il ne reste que 40 minutes
à cette séance puisqu’elle sera écourtée aujourd’hui.
[Français]
Je suggère aux sénateurs de poser des questions précises afin
qu’ils puissent obtenir les réponses appropriées.
12-2-2014
Finances nationales
[English]
6:13
[Traduction]
So I would ask that everybody frame your questions so we can
have good interaction between the three groups today.
Alors je demanderais à tout le monde de préciser leurs
questions afin d’avoir de bonnes discussions avec les trois
groupes présents aujourd’hui.
Without further ado, someone who put her hand up very early
in the debate, Senator Eaton.
Sans plus attendre, passons à quelqu’un qui a levé sa main très
tôt, la sénatrice Eaton.
Senator Eaton: Because there is so much material.
La sénatrice Eaton : C’est parce qu’il y a tellement
d’information.
The Deputy Chair: There is.
Le vice-président : C’est vrai.
Thank you for your presentations.
Merci pour vos exposés.
Senator Eaton: Mr. Patel, with Canada perhaps signing an
agreement with Korea, with other TPP countries with the
European Union, how do you think that will affect your
ministry? Do you foresee greater costs in the future because you
will have a lot more to administer?
La sénatrice Eaton : Monsieur Patel, le Canada signera peutêtre un accord avec la Corée, avec d’autres pays membres du
partenariat et avec l’Union européenne. Quelles en seront les
conséquences pour votre ministère? Croyez-vous qu’il y aura des
coûts plus élevés parce que vous aurez plus de choses à gérer?
Mr. Patel: The trade negotiations agenda for the department
has increased quite dramatically in the past few years. You’ve
named a few examples of negotiations that are underway: either
concluded in principle or where significant progress has been
made.
M. Patel : Le programme de négociations commerciales du
ministère a augmenté de façon spectaculaire au cours des
dernières années. Vous avez donné quelques exemples, soit de
négociations en cours qui ont connu d’importants progrès ou
d’ententes de principes qui ont été conclues.
Even leading up to where we’re at now, those negotiations
would cost additional funds, whether it’s travel, whether it’s
making sure that the number of rounds are fully supported by our
experts and whatnot. When I go back to my opening remarks, we
talk a bit about the need to ensure we have good internal
management practices around financial management. One thing
we do is reallocate resources internally to align with our priorities.
Même pour en arriver là, ces négociations ont exigé des fonds
supplémentaires, que ce soit pour les déplacements, pour faire en
sorte que les rondes étaient bien appuyées par nos experts, et tout
le reste. Pour en revenir à mon exposé préliminaire, j’ai parlé du
besoin d’avoir des bonnes pratiques de gestion internes des
finances. Une des choses que nous faisons, c’est de réaffecter les
ressources à l’interne afin qu’elles correspondent à nos priorités.
So when we look at our priorities or programs as a department,
if there’s one program — the trade negotiations — that’s going to
need additional resources, we will constantly revisit how we
optimize our resources across the department, either on an annual
basis, multi-year basis or even on an in-year basis. That leads up
to the fact that we’ve had an ambitious trade negotiations agenda,
and we’ve been able to fund internally through reallocating or
optimizing our resources.
Donc lorsque nous examinons les priorités et les programmes
du ministère, s’il y a un programme — en l’occurrence les
négociations commerciales — qui a besoin de ressources
supplémentaires, nous examinons comment nous pouvons
optimiser les ressources de l’ensemble du ministère, soit sur une
base annuelle, pluriannuelle ou même dans une même année.
C’est ainsi que nous avons pu trouver les fonds à l’interne, grâce à
une réaffectation ou une optimisation de nos ressources pour
mettre en œuvre le programme ambitieux de négociations
commerciales.
Going forward, as we conclude, it will be a bit of a mix. Some
of those negotiations and the negotiating work will have been
concluded. It would move to a different type of a stage. There
could be a legal scrub before they’re ratified, so that would
require a different type of investment of resources.
À l’avenir, avec la conclusion des accords, la situation variera.
Certaines négociations, assorties de leurs travaux connexes auront
été terminées. Nous passerons à une autre étape. Il se pourrait
qu’il y ait des derniers détails à régler par les avocats avant la
ratification, ce qui nécessiterait d’autres sortes de ressources.
Beyond that, once they’re fully ratified and approved and in
force, the amount of work and expenditures for the department
would be less down the road, foreseeably, except when you get
into maybe dispute resolution and things like that.
Une fois les ententes ratifiées, approuvées et en vigueur, le
volume de travail et de dépenses du ministère devrait diminuer
sauf s’il y a des différends à régler ou d’autres choses comme ça.
Then, long term, we would take those resources and reallocate
those to other priorities and departments. We look at that in the
context of a longer term up and down.
Enfin, à long terme, nous réaffecterons ces ressources vers
d’autres priorités et ministères. Nous prévoyons donc des hausses
et des baisses à long terme.
6:14
National Finance
12-2-2014
That was a bit of a long answer, but the short answer is I don’t
foresee any significant financial challenges as a result of
concluding those negotiations. In fact, I see potential
opportunities to reallocate some of those resources to other
areas. They could be other trade negotiations, other trade
priorities or other departmental priorities aligned with our
corporate priorities as a full department.
C’était la version détaillée de la réponse, mais pour résumer, je
ne prévois pas de graves difficultés financières à cause de la
conclusion de ces négociations. En fait, je vois la possibilité de
réaffecter certaines de ces ressources vers d’autres domaines. Il
pourrait s’agir d’autres négociations commerciales, d’autres
priorités commerciales ou des priorités qui correspondent à
l’ensemble des activités du ministère.
Senator Buth: Mr. Séguin, in terms of the grant and
contribution agreements for the Homelessness Partnering
Strategy, does that include the Housing First initiative, and can
you give me more detail about that? I understand that we’re
expecting a report on those programs. Can you tell me when that
might be expected?
La sénatrice Buth : Monsieur Séguin, en ce qui concerne les
accords de subventions et de contributions pour la Stratégie des
partenariats de lutte contre l’itinérance, est-ce que cela comprend
l’initiative intitulée le Logement d’abord, et pourriez-vous me
donner plus de détails à ce sujet? Je crois que nous attendons un
rapport sur ces programmes. Pourriez-vous me dire quand il sera
disponible?
Mr. Séguin: Just give me a few minutes here. My partner will
help me out here.
M. Séguin : Donnez-moi quelques minutes. Mon partenaire
pourra m’aider.
The Deputy Chair: You have a partner in crime. What is your
name, please?
Le vice-président : Vous avez un complice. Comment vous
appelez-vous?
Jacques Paquette, Senior Assistant Deputy Minister, Income
Security and Social Development Branch, Employment and Social
Development Canada: I’m Jacques Paquette, the Senior Assistant
Deputy Minister for Income Security and Social Development.
Jacques Paquette, sous-ministre adjoint principal, Direction
générale de la sécurité du revenu et du développement social,
Emploi et Développement social Canada : Je m’appelle Jacques
Paquette et je suis sous-ministre adjoint principal pour la sécurité
du revenu et le développement social.
The Deputy Chair: Thank you, Mr. Paquette.
Le vice-président : Merci, monsieur Paquette.
Mr. Paquette: Thank you for your question.
M. Paquette : Merci de votre question.
The first answer is that the current program that is ending in
April doesn’t include the Housing First approach, per se. What
was announced in the last budget is that the renewal of the
program, starting April 1, will then include an emphasis on the
Housing First approach. At the moment, we’re discussing with
the communities how to implement this and put it as one of their
main priorities of the program.
Premièrement, le programme actuel qui se termine en avril ne
porte pas sur l’approche du Logement d’abord. Le
renouvellement du programme annoncé dans le cadre du
dernier budget permettra de donner la priorité sur le Logement
d’abord, à partir du 1er avril. Présentement, nous discutons avec
les collectivités pour mettre en œuvre cette approche et pour
qu’elle soit une des priorités du programme.
On your second question concerning the report, the Mental
Health Commission of Canada conducted five pilot projects over
five years in five different cities. This was a way to research and
look at this model. The final report of these projects will be
coming this year. In fact, in the few coming months we should
have the final report on the results. It was based on research. They
were comparing, I would say, business as usual versus the
Housing First approach. They have already identified very
positive outcomes.
Au sujet de votre deuxième question concernant le rapport, la
Commission de la santé mentale du Canada a mené cinq projets
pilotes dans cinq villes différentes sur une période de cinq ans. Il
s’agissait d’une façon de faire de la recherche sur ce modèle et de
l’examiner. Le rapport final sur ces projets sera publié cette année.
En fait, nous devrions avoir le rapport final sur les résultats dans
les prochains mois. Le rapport s’est fondé sur la recherche et
comparaît, je dirais, l’approche habituelle par rapport à
l’approche du Logement d’abord. La commission a constaté des
résultats très positifs.
That’s why the government has decided to put some emphasis
in the next Homelessness Partnering Strategy program, to use that
knowledge and, based on these positive outcomes, be able to
pursue that even further.
Sur la base de ces résultats positifs, le gouvernement a décidé
de mettre un certain accent sur cette approche lors du prochain
programme de la Stratégie des partenariats de lutte contre
l’itinérance, afin de profiter de ces connaissances et de pouvoir
aller plus loin.
Senator Buth: What a ratio do you expect in terms of the
program going forward, or Housing First versus some of the
traditional things we have done?
La sénatrice Buth : À quel ratio vous attendez-vous pour le
programme à l’avenir, à savoir le programme le Logement
d’abord par rapport aux activités habituelles?
12-2-2014
Finances nationales
6:15
Mr. Paquette: What the minister has indicated is, first of all,
some of the ratios of the targets, if I can use that term. There are
two elements. One will depend on the size of the community. We
have said that for the big communities, what we call the big 10,
basically, the major cities across the country, over one year, we
want to see a shift of the HPS funding. That’s really the federal
funding, because there’s also funding coming from communities
and partners and so on. But we would be asking that up to
65 per cent of the federal money be put towards this.
M. Paquette : Premièrement, le ministre a parlé des ratios pour
les cibles, si je peux dire. Il y a deux éléments. L’un dépendra de la
taille de la collectivité. Nous avons dit que pour les grandes
collectivités, en gros les 10 plus grandes villes, nous aimerions voir
des changements au financement de la Stratégie des partenariats
de lutte contre l’itinérance pendant la première année. Il s’agit
vraiment du financement fédéral, parce qu’il y a aussi du
financement provenant des collectivités et des partenaires. Mais
nous demanderions que jusqu’à 65 p. 100 des fonds du
gouvernement fédéral soient utilisés pour cette approche.
There’s a combination of two priorities, in fact. On the one side
there’s Housing First, but also we want to put an emphasis on
those homeless people who are chronically or episodically
homeless, so people who have been on the street at least six
months per year. What we’ve noticed is that even though the
percentages are relatively small, they are also drawing a lot of
social resources from the shelters and so on. We think that the
first focus on this will probably help to address the issue and lead
to some reduction.
Il s’agit en fait de la combinaison de deux priorités. D’un côté,
il y a l’approche du Logement d’abord, mais nous voulons aussi
cibler ceux qui sont chroniquement ou périodiquement itinérants,
les gens qui sont dans la rue pendant au moins six mois par année.
Nous avons remarqué que même si ce pourcentage est
relativement petit, ces gens utilisent beaucoup les ressources
sociales que leur offrent les refuges et d’autres organismes. Nous
croyons qu’en nous concentrant sur cette situation nous pourrons
résoudre le problème et voir une certaine réduction.
For smaller communities, the target is more 40 per cent. For
very small communities there’s no target, per se. People are
encouraged to look at this, but it goes with what is available in the
market, and the big cities also have much more leverage that they
can use to achieve this result.
Dans les plus petites collectivités, la cible est plutôt de
40 p. 100. Pour les très petites collectivités, il n’y a pas de cible
en tant que telle. On encourage les gens à examiner cette
approche, mais cela dépend de ce qui est disponible sur le
marché, alors que les grandes villes disposent de beaucoup plus de
moyens pour atteindre ce résultat.
Senator Buth: Thank you. I think it is a really important
program, so it’s good to see that it’s progressing.
La sénatrice Buth : Merci. Je pense qu’il s’agit d’un programme
vraiment important, alors je suis contente de voir qu’il y a des
progrès.
[Translation]
[Français]
Senator Hervieux-Payette: My question is addressed to the
CMHC witnesses.
La sénatrice Hervieux-Payette : Ma question s’adresse aux
témoins de la SCHL.
You said that $69,350 billion of the mortgages you bought
back from our banks and other financial institutions would be
reimbursed in 2013-14. I would like to know with which money
and where that money came from. You certainly did not borrow
that money from the banks since they were the ones who needed
it. Did this money come from the Bank of Canada? And will you
now be paying it back over a five-year period?
Vous dites que la somme de 69 350 milliards des hypothèques
que vous auriez rachetées à nos banques et autres institutions
financières serait remboursée en 2013-2014. Je voudrais savoir
avec quel argent et d’où venait cet argent. Vous n’avez
certainement pas emprunté cette somme aux banques puisque ce
sont elles qui avaient besoin de ces montants. Est-ce la Banque du
Canada qui vous a avancé cette somme? Et vous la remboursez
maintenant sur un échéancier de cinq ans?
How will you reimburse it? By borrowing on Canadian
markets, foreign markets?
Vous la remboursez de quelle façon? En empruntant sur les
marchés canadiens, étrangers?
[English]
Mr. Naish: Thank you for the question, honourable senator.
When we borrowed the funds to fund the initial purchase of these
mortgages, those funds were borrowed from the Government of
Canada through the Consolidated Revenue Fund. The terms
of those borrowings were matched to the repayment terms
associated with the underlying mortgage pools. So there is a
match between the repayment that comes to us from the financial
institutions and the maturity of the debt and our payment to the
Government of Canada.
[Traduction]
M. Naish : Merci pour cette question, madame la sénatrice. La
somme que nous avons empruntée pour financer l’achat initial de
ces hypothèques provenait du Trésor du gouvernement du
Canada. Les conditions de ces emprunts reflétaient les
conditions de remboursement des créances hypothécaires sousjacentes. Il y a donc correspondance entre le remboursement
provenant des institutions financières et la maturité de la dette et
nos paiements au gouvernement du Canada.
6:16
National Finance
[Translation]
Senator Hervieux-Payette: That does not answer my question.
Where did this money come from? You talk about the
‘‘consolidated fund,’’ which means it was sitting in a vault
somewhere waiting to be lent out. Where did this considerable
amount of $69 billion come from? Are these taxpayer funds?
Where did the money come from? And to whom will you be
reimbursing it? To the Department of Finance? To the Bank of
Canada? To whom?
[English]
Mr. Naish: The Minister of Finance.
[Translation]
Senator Hervieux-Payette: How much money will be saved by
pushing the age of retirement forward from 65 to 67?
[English]
Mr. Naish: CMHC sponsors our —
[Translation]
12-2-2014
[Français]
La sénatrice Hervieux-Payette : Cela ne répond pas à ma
question. Où avez-vous pris cette somme? Vous parlez du « fonds
consolidé », cela signifie donc que c’était dans une voûte quelque
part et que cela attendait d’être prêté. D’où venait donc cette
somme substantielle de 69 milliards? Est-ce que vous l’avez reçue
des taxes payées par les contribuables? D’où venait cette somme
d’argent? Et à qui allez-vous la rembourser? Au ministre des
Finances? À la Banque du Canada? À qui?
[Traduction]
M. Naish : Au ministre des Finances.
[Français]
La sénatrice Hervieux-Payette : Quelles sont les économies que
nous réaliserons en faisant passer l’âge de la pension de vieillesse
de 65 à 67 ans?
[Traduction]
M. Naish : La SCHL parraine notre...
[Français]
Senator Hervieux-Payette: No, no. I am talking about old age
pensions, not CMHC.
La sénatrice Hervieux-Payette : Non, non. Je parle des
pensions de vieillesse et non de la SCHL.
M. Séguin: This question should be asked of Employment and
Social Development Canada.
M. Séguin : Ce serait plutôt une question pour Emploi et
Développement social Canada.
Senator Hervieux-Payette: As I am told I do not have much
time left, my questions are addressed to all three.
La sénatrice Hervieux-Payette : On me dit que je n’ai pas
beaucoup de temps, mes questions s’adressent donc aux trois.
[English]
The Deputy Chair: We’re into rapid fire, so Mr. Séguin and
Mr. Paquette, please go ahead.
[Translation]
[Traduction]
Le vice-président : La cadence s’accélère, alors, messieurs Séguin
et Paquette, répondez s’il vous plaît.
[Français]
M. Paquette: Here is a short answer to your short question.
M. Paquette : Je vais fournir une réponse courte à votre
question courte.
According to assessments published by the Department of
Finance, based on projections that include amounts identified by
the chief actuary, that would be some $10 billion by the year 2030,
if we are talking about the money saved by changing the age of
retirement from 65 to 67 for Old Age Security.
Selon les évaluations publiées par le ministère des Finances
basées sur les projections, incluant ce que l’actuaire en chef a
identifié, ce serait de l’ordre des 10 milliards de dollars en 2030, si
on parle de l’économie réalisée à la suite du changement d’âge de
65 à 67 ans pour la Sécurité de la vieillesse.
Senator Hervieux-Payette: And when will this begin?
M. Paquette: It has been announced that the change will be
gradually introduced, beginning in the year 2023 and will take
place over six years. The announcement was made 10 years before
the change is to be implemented, and in the budget — and it is
also on the websites — you can see precisely the speed at which
the changes will take place, which is to say one month every three
months, for example, over a six-year period.
La sénatrice Hervieux-Payette : Et cela commence à quelle date?
M. Paquette : Ce qui a été annoncé, c’est que le changement
sera introduit par phases, commençant en 2023 et effectué sur six
ans. L’annonce a été faite 10 ans avant que le changement ne
débute, et dans le budget — et c’est sur les sites web, aussi —, on
peut voir exactement la vitesse à laquelle les changements se font,
c’est-à-dire un mois par trois mois, par exemple, sur une période
de six ans.
12-2-2014
Finances nationales
Senator Hervieux-Payette: My last question is addressed to the
Department of Foreign Affairs and has to do with the recent
announcement of aid for Palestine made by the Prime Minister
during his trip to Israel. Are such announcements, whether they
be for Somalia, Syria, et cetera planned in advance or do they
come out of supplementary estimates? Are these amounts already
in your budget? Or do you say: we will give this amount and then
we will go before the Finance Committee?
[English]
6:17
La sénatrice Hervieux-Payette : Ma dernière question s’adresse
au ministère des Affaires étrangères et concerne la récente
annonce d’aide à la Palestine faite par le premier ministre lors
de son voyage en Israël. Est-ce que ces annonces qui sont faites,
que ce soit pour la Somalie, la Syrie, et cetera, sont planifiées
d’avance ou viennent-elles d’un budget supplémentaire? Est-ce
que ces sommes sont déjà dans votre budget? Ou bien dites-vous:
on va donner cette somme et on ira ensuite au Comité des
finances?
[Traduction]
Mr. Patel: These are planned in advance. We would have a
number of different projects in the pipeline that we would propose
for consideration. In the case where we would have a minister or a
Prime Minister or a high-level visit, it would be an opportunity to
either reconfirm or announce those projects that are currently in
the pipeline.
M. Patel : Elles sont planifiées à l’avance. Nous avons toujours
plusieurs projets dans le circuit, projets dont nous pourrions
proposer l’étude. Si la visite était faite par un ministre, le premier
ministre ou un haut fonctionnaire, nous en profiterions soit pour
les confirmer soit pour les annoncer.
Some things are planned well in advance and some midway
through the fiscal year, depending on what is happening in the
international environment. If you take examples like Syria, where
so much is happening on an in-year basis, we would be able to
adjust on the fly.
Certains projets sont planifiés bien à l’avance, d’autres en
milieu d’exercice, selon la conjoncture internationale. Si l’on
prend l’exemple de la Syrie, où la situation évolue très
rapidement, nous rajusterions le tir en cours de route.
It’s typically within the department’s appropriations that have
already been provided. I mentioned a 3 point some odd billion
dollars in grants and contributions as an example. That’s where it
would be.
Typiquement, les projets sont financés grâce aux crédits
existants. J’ai parlé de quelque 3 milliards de dollars en
subventions et contributions. C’est de cette enveloppe-là que
proviendrait le financement.
Occasionally, we would have additional funds we would
request through supplementary estimates. This year, for
example, in Supplementary Estimates (B), we requested some
additional funding for Syria. That happens occasionally, but
largely it’s planned in advance. It’s not something we would
mobilize on a short notice type of basis, particularly as we deal
with the flow-through channels, delivery partners, those types of
mechanisms, which would typically require well-planned,
advanced mechanisms.
De temps en temps, nous présentons des demandes aux termes
du Budget supplémentaire des dépenses, comme nous l’avons fait
d’ailleurs dans le cas de la Syrie, mais en général, tout est planifié
à l’avance. Il est en effet très difficile de se mobiliser au pied levé,
car nous devons tenir compte de nos partenaires qui, eux, exigent
une planification bien à l’avance.
[Translation]
[Français]
Senator Bellemare: I will ask all my questions right away, and
the witnesses will be able to answer me in turn. That will give
them time to think of their answers.
La sénatrice Bellemare : Je vais poser mes questions tout de
suite, et les témoins pourront me répondre tour à tour. Ils auront
ainsi du temps pour réfléchir à leur réponse.
My first question is for the Department of Foreign Affairs and
International Trade. In the expenditures forecast in the Main
Estimates, with respect to grants and contributions, at the time of
tabling this document, expenditures were projected at $695 million.
However, I understand that CIDA is now included in your
operations, and that in supplementary estimates, grants and
contributions now amount to $3,256 billion. I would like to
know a bit more about this.
Ma première question s’adresse au ministère des Affaires
étrangères et du Commerce international. Dans les dépenses
projetées dans le budget des dépenses, au niveau des subventions
et contributions, lors du dépôt du document, on prévoyait que ces
dépenses devaient atteindre 695 millions de dollars. Mais je
comprends que l’ACDI est incorporée maintenant dans vos
opérations, et dans le budget supplémentaire, les subventions et
contributions atteignent désormais, je crois, 3 256 milliards de
dollars. J’aimerais donc avoir un peu plus de détails à ce sujet.
All the more so since when we looked at CIDA’s budget, as
forecasted last year in the Main Estimates, we can see that the
total estimated budget was $3,159 billion.
D’autant plus que lorsqu’on regarde le budget de l’ACDI,
tel qu’il était prévu l’année dernière dans le budget des dépenses,
on se rend compte qu’on avait un budget total prévu de
3 159 milliards de dollars.
6:18
National Finance
12-2-2014
Are cuts being planned for CIDA in the grants they will
receive? That being the case, how will they take place?
Y a-t-il des coupures prévues à l’ACDI dans les subventions
données? Le cas échéant, comment sont-elles effectuées?
For example, yesterday on the Téléjournal, a great deal was
being said about subsidy cutbacks in the former CIDA’s
programs. There were stories about programs with which will
no longer exist. I would like to hear your general comments about
the choices that were made.
À titre d’exemple, hier, au Téléjournal, on faisait grand cas des
réductions de subventions dans les programmes de l’ancienne
ACDI. Il y avait des reportages notamment sur des programmes
qui ne pouvaient plus se faire. Je voulais avoir vos commentaires
globalement sur les choix qui sont faits.
My next question is addressed to Mr. Séguin. Your budget
mainly has to do with legislative measures; these measures will
therefore not be subject to a vote, and pensions make up the lion’s
share of the increases.
Ma prochaine question s’adresse à M. Séguin. Le gros de votre
budget comprend des mesures législatives; ce ne sont donc pas des
mesures sur lesquelles on vote, et les pensions prennent une
grande part de l’augmentation.
With respect to pensions, I would like to know whether these
increased expenditures are mainly due to the guaranteed income
supplement or to the universal pension plan? Do you have the
details on the demographic group made up of people 65 years and
over who receive the guaranteed supplement?
En ce qui concerne les pensions, j’aimerais savoir si les
augmentations de ces dépenses sont surtout liées au Supplément
de revenu garanti ou à la pension universelle? Et avez-vous des
détails sur la population de 65 ans et plus qui reçoit le supplément
garanti?
We know that recently in Quebec, 46.5 per cent — if memory
serves me well — of people aged 65 years and over were receiving
the guaranteed income supplement whereas that number is a bit
lower in other provinces. Is that percentage rising?
On sait que dernièrement, au Québec, 46,5 p. 100 — si ma
mémoire est exacte — de la population âgée de 65 ans et plus
recevait le Supplément de revenu garanti, alors que c’est un peu
moins dans d’autres provinces. Est-ce que ce pourcentage est à la
hausse?
[English]
[Traduction]
Mr. Patel: You were referring to the tabled Main Estimates for
the former Department of Foreign Affairs and International
Trade, where we had a $695 million amount in our vote 10 at that
time. That $695 million reflects just the DFAIT portion, if I use
DFAIT in the tone and text of the former department.
M. Patel : Vous faites allusion au Budget principal des
dépenses déposé pour le ministère des Affaires étrangères et du
Commerce international, qui prévoyait 695 millions de dollars en
vertu du crédit 10. Cette somme correspond strictement à la
portion attribuée au MAECI, c’est-à-dire l’ancien ministère.
Of that $695 million, approximately $515 million reflects
assessed contributions to international organizations; for
example, our membership in the United Nations, the World
Health Organization, et cetera, and they are all listed in the
mains. The remaining amount to get to that $695 million would
be different programming money, which would include various
programs.
Sur cette somme, environ 515 millions de dollars correspondent
aux quotes-parts à verser aux organisations internationales dont
nous sommes membres comme les Nations Unies, l’Organisation
mondiale de la santé, et cetera, et dont la liste figure dans le Budget
principal des dépenses. Le reliquat correspond au financement de
divers programmes.
Then what happens is the amalgamation, and as you’ve
reflected, through the supplementary estimates, that was the first
time you would have seen the new departments’ appropriations
come together, as I mentioned in my initial remarks. So that vote
10 now jumps to about $3.1 billion. I’m using approximations to
illustrate the fact. That 695 remained the same, and the jump from
the 695 to the $3.1 billion would have been the 2 point something
billion, and that would have reflected the former CIDA’s
programming money, for development programming, not
including what would have been spent for the first three months
of the fiscal year. Because the amalgamation took effect
June 26 — April, May, June — it would have been separate. It
comes together in there. So that two point some odd billion would
have been the remaining CIDA programming money for the rest
of this fiscal year; hence, you have the $3.1 billion amount.
Ensuite, il y a eu la fusion, reflétée dans les crédits
supplémentaires, et c’était la première fois que l’on voyait cette
fusion des budgets, comme je le disais dans mes remarques
préliminaires. Ainsi, le crédit 10 passe maintenant à 3,1 milliards
de dollars. J’arrondis les chiffres tout simplement pour illustrer.
L’enveloppe de 695 millions de dollars est demeurée la même,
mais si le crédit passe à 3,1 milliards, c’est qu’on y ajoute quelque
2 milliards de dollars qui correspondaient au budget de l’ACDI
pour les programmes de développement. Mais cela exclurait les
sommes dépensées pendant les trois premiers mois de l’exercice.
Comme la fusion a eu lieu le 26 juin, les mois d’avril, de mai et la
première partie du mois de juin auraient été budgétisés à part. Les
budgets ne sont consolidés qu’à partir du 26 juin. Ainsi, les
2 milliards de dollars supplémentaires correspondent au reliquat
du budget de programmation de l’ACDI pour le reste de
l’exercice; c’est ainsi qu’on en arrive à 3,1 milliards de dollars.
12-2-2014
Finances nationales
6:19
There were no additional reductions as a result of
amalgamation or since the Main Estimates were tabled. From
the previous fiscal year to the current fiscal year, there was a
decrease in the overall appropriations, and there was a reason for
that. About $180 million of that relates to the Budget 2012
spending review reduction. There was a three-year profile. That
was the amount that would take effect the second year.
Il n’y a pas eu d’autres réductions de budget à la suite de la
fusion ou depuis le dépôt du Budget principal des dépenses. D’un
exercice à l’autre, on constate une réduction des budgets globaux,
à savoir 180 millions de dollars, mais cette réduction correspond à
l’exercice de compressions budgétaires pangouvernementales de
2012. Le gouvernement s’est livré à un exercice de compressions
de trois ans, et ce montant correspond à la réduction prévue pour
la deuxième année.
Then there were programs that would have sunsetted over a
period of time. For example, we also had money in the reference
levels for something we refer to as the ‘‘quick-release mechanism.’’
It’s money made available to respond rapidly to natural disasters
that we would bring forward again for approval in future years.
Ensuite, il y a les programmes qui devaient prendre fin pendant
cette période. Par exemple, il y a dans les niveaux de référence des
crédits qui ressortent d’un « mécanisme de décaissement rapide »,
par exemple en cas de catastrophe naturelle, et qui seraient
reportés sur les années suivantes.
In summary, there were no reductions as a result of
amalgamation or what you saw in the Supplementary Estimates
(B). It’s basically accounting for everything, bringing it together,
but you wouldn’t have seen the first three months in there, which
is why the amount looks a bit lower than it might otherwise.
Bref, il n’y a eu aucune réduction imputable à la fusion dans le
Budget supplémentaire des dépenses (B). On y trouve les mêmes
sommes, fusionnées, sauf pour les trois premiers mois de
l’exercice, ce qui explique les montants un peu inférieurs.
To the senator’s point, there were the Budget 2012 spending
review reductions, which began two fiscal years ago, went through
the current fiscal year and will end at the end of the next fiscal
year. That total amount was $319 million over the course of those
three fiscal years, so that $180 million reduction from last year to
this year is a portion of that. That would be it, but there were no
further reductions as a result of amalgamation over this fiscal
year.
Pour revenir à la question de la sénatrice, il y a eu les
compressions des dépenses générales prévues dans le budget de
2012. Elles ont commencé il y a deux exercices, se poursuivent
pendant celui-ci et se termineront à la fin du prochain. Le
montant total des compressions était de 319 millions de dollars
sur trois ans. Ainsi, la réduction de 180 millions de dollars à partir
de l’an dernier jusqu’à cette année fait partie de ces compressions.
Ce serait la seule réduction prévue, mais elle n’a rien à voir avec la
fusion.
[Translation]
Senator Bellemare: Were the programs that were cut mainly
humanitarian programs? Yesterday, on television, they were
discussing programs combatting child slavery in certain countries
and other humanitarian issues. The approach was rather high
profile.
[English]
[Français]
La sénatrice Bellemare : Les programmes qui ont été coupés
étaient des programmes humanitaires surtout? On parlait hier, à
la télévision, de programmes de lutte contre l’esclavage des
enfants dans certains pays et de questions humanitaires.
L’approche était plutôt médiatique.
[Traduction]
Mr. Patel: I will answer that. I would also just mention
something because the senator asked a follow-up question that I
didn’t address about some of the media reports, which I’ve also
read, regarding further cuts. I can see why that might imply that
there were some further reductions this year. The reality is that
there were no further reductions. At the end of last fiscal year, if
we don’t spend the entire envelope of money — there is certainly
no concerted effort not to spend the entire envelope of money, but
we will spend it in a responsible manner. If the committee is
interested, I can walk through the breakdown of the money that
we didn’t spend.
M. Patel : Je vais vous répondre. Mais j’aimerais tout d’abord
répondre à la question que la sénatrice a posée au sujet des articles
des médias, que j’ai d’ailleurs lus, concernant des compressions
supplémentaires. Il est vrai que certains des articles laissent
entendre qu’il y aurait d’autres réductions cette année. En fait, il
n’y a pas eu d’autres réductions. S’il reste de l’argent à la fin de
l’exercice — et bien qu’on ne fasse pas d’effort particulier pour ne
pas utiliser toute l’enveloppe —, on le dépense de façon
responsable. Si le comité le souhaite, je peux passer en revue les
sommes qui n’ont pas été dépensées.
The Deputy Chair: Maybe what you could do is write it down
and send it to our clerk so that we can distribute it, if that’s okay.
Le vice-président : Vous pourriez peut-être le faire par écrit et
envoyer le document à notre greffière, qui le distribuera.
Mr. Patel: That’s causing some confusion in the sense that it is
taken to be an actual cut to our spending, but in fact it isn’t. If
you look at the approximately $290 million or so on the
development side last year, when you break it down, there is
M. Patel : Ça peut mener à confusion car l’on pense qu’il s’agit
d’une réduction des dépenses, mais en fait ce n’est pas vrai. Si
vous prenez l’enveloppe de 290 millions de dollars pour les
programmes de développement de l’année dernière et si vous en
6:20
National Finance
12-2-2014
money there that we only use for international crises that
wouldn’t be spent or that we weren’t able to spend because our
due diligence wasn’t done or we weren’t satisfied with our due
diligence or the risk assessment wasn’t substantial enough to
support money going out the door. We won’t just put money out
the door. We will do it in a prudent manner, but the following
year, the full amount of the budget is made available in our
reference levels.
faites la ventilation, vous verrez que cela correspond aux sommes
qui avaient été réservées en cas de crises internationales. Or, ces
sommes n’ont pas été dépensées soit parce qu’on n’a pas fait
preuve de diligence raisonnable, soit que nous n’étions pas
satisfaits de cette diligence, soit encore que l’évaluation du risque
n’était pas assez étoffée pour justifier les dépenses. Bref, on ne
jette pas l’argent par les fenêtres. Nous dépensons de façon
prudente, et l’année suivante, le montant au complet est à
nouveau disponible.
That’s an explanation of what’s been in the media. It’s reflected
that there have been cuts, but in fact there haven’t been any.
Voilà qui répond aux affirmations des médias. On a dit qu’il y
a eu des compressions, alors que ce n’est pas vrai.
The Deputy Chair: We’ll move on to the next response.
[Translation]
Mr. Paquette: As to your question about Old Age Security and
the guaranteed supplement, these budget numbers show that a
small portion of the increase is related to the cost of living index.
So that shows an increase. As for the rest, in mainly concerns an
increase in the number of beneficiaries.
Senator Bellemare: Of the pension?
Le vice-président : Passons maintenant à la prochaine réponse.
[Français]
M. Paquette : Concernant votre question sur la Sécurité de la
vieillesse et le supplément garanti, dans les chiffres qui figurent
aux budgets ici on voit une petite partie de l’augmentation reliée à
l’indice du coût de la vie. On voit donc une croissance. Pour le
reste, il s’agit principalement d’une augmentation du nombre de
bénéficiaires.
La sénatrice Bellemare : De la pension?
Mr. Paquette: I will provide you with specific numbers for
both. For the pension itself, the number of recipients, according
the forecast, will go from 5.1 million to 5.3 million. That
represents the number of people who receive Old Age Security. In
terms of costs, that explains the $1.2 billion increase.
M. Paquette : Je vais vous donner les chiffres spécifiques pour
les deux. Pour la pension comme telle, le nombre de bénéficiaires,
selon les prévisions, passe de 5,1 millions à 5,3 millions. C’est le
nombre de personnes qui reçoivent la Sécurité de la vieillesse. En
termes de coûts, cela explique l’augmentation de 1,2 milliard de
dollars.
For the guaranteed income supplement, the number of
recipients will go from 1.7 million to 1.8 million, which
translates to an increase of $536 million. You can see at the
same time that a little over 5 million people receive the entire
pension whereas 1.8 million receive the guaranteed income
supplement, so just a small fraction.
Pour le supplément garanti, le nombre de bénéficiaires passe de
1,7 million à 1,8 million, ce qui représente une augmentation de
536 millions de dollars. Vous pouvez voir en même temps qu’un
peu plus de 5 millions de personnes reçoivent l’ensemble de la
pension et 1,8 million de personnes ne reçoivent que le supplément
garanti. C’est donc une fraction.
We have the advantage of seeing the chief actuary’s long-term
projections, which project the number of people who will receive
Old Age Security as opposed to the guaranteed income
supplement. The Minister of Finance uses these projections to
make his own forecasts. From one year to the next, the numbers
pretty well match what the chief actuary had projected. There are
some fluctuations, but nothing major.
Nous avons l’avantage d’avoir les projections à long terme de
l’actuaire en chef, qui projette le nombre de personnes qui
recevront la Sécurité de la vieillesse par rapport au supplément
garanti. C’est ce sur quoi le ministère des Finances se base pour
faire ses prévisions. Les chiffres, d’une année à l’autre,
correspondent pas mal à ce que l’actuaire en chef a prévu. On
voit des fluctuations, mais rien de majeur.
To answer your question more specifically, I would say that
obviously, the guaranteed income supplement is provided to
seniors who have little or no income. The number may vary from
one region or one province to another. However, over the last few
years, we have seen a decrease in the number of people who
request the GIS. This is largely due to the arrival of women on the
job market. Many of them are nearing the end of their career, in
one way or another, and far more women have income — which
was not the case previously. This explains the slowed growth. One
does see a growth nonetheless, but the rate of growth is
decreasing.
Pour répondre spécifiquement à votre question, je vous dirais
que, évidemment, le supplément garanti est donné aux aînés qui
ont peu ou pas de revenu. Le chiffre peut varier d’une région ou
d’une province à l’autre. Par contre, depuis plusieurs années, on
remarque une baisse de la croissance du nombre de personnes qui
demandent le supplément garanti. Cela est en bonne partie dû à
l’arrivée des femmes sur le marché du travail. Or, elles arrivent en
fin de carrière, en quelque sorte, et beaucoup plus de femmes ont
des revenus — ce qui n’était pas le cas autrefois. Ceci explique la
diminution de la croissance. On voit quand même une croissance,
mais on remarque une diminution de cette croissance.
12-2-2014
Finances nationales
[English]
The Deputy Chair: Mr. Paquette, in answer to that last
question, you rapid-fired back to us dans la langue de Molière.
It would be great to have a consolidated, one- or two-paragraph
response that you could send to our clerk because those are the
types of questions that people are being asked when they go back
to their geographic areas of responsibility. People ask, ‘‘What’s
the impact of having to work two extra years? What’s it costing
the government? What does it mean to me?’’ If you were able to
give us some information, I think that would be really helpful for
the senators to be able to talk to their constituents. Thank you.
Senator Callbeck: Thank you all for being here today.
6:21
[Traduction]
Le vice-président : Monsieur Paquette, en réponse à cette
dernière question, vous répondez très rapidement dans la langue
de Molière. Nous aimerions avoir une réponse résumée en un ou
deux paragraphes, que vous pourriez envoyer à notre greffière,
car c’est précisément le genre de questions que l’on se fait
demander dans nos circonscriptions. On nous demande : « Quelle
est l’incidence de ces deux années de travail supplémentaire? Quel
est le coût pour le gouvernement? Qu’est-ce que cela veut dire
pour moi? » Si vous pouviez nous donner cette information, ce
serait très utile pour les sénateurs afin qu’ils puissent répondre à
leurs commettants. Merci.
La sénatrice Callbeck : Merci à tous d’être venus aujourd’hui.
The first question I want to ask is to the Canada Mortgage and
Housing Corporation. If I recall correctly, last summer
agreements were signed or completed — maybe they’re not
signed yet — regarding several programs. I think that we have
maybe 40 programs with the federal government. One of them, I
believe, was this affordable housing program. My understanding
of the deal was that it would be the same amount of money.
According to the estimates here, you’re going to have $20 million
less for that program. Am I right in assuming that P.E.I. is going
to get the same amount of money?
Ma première question s’adresse à la Société canadienne
d’hypothèques et de logement. Si je m’en souviens bien, l’été
dernier, des accords ont été signés, ou du moins convenus —
peut-être ne sont-ils pas encore signés — relativement à divers
programmes. Je pense qu’environ 40 programmes relevaient du
gouvernement fédéral. L’un d’entre eux portait sur le logement
abordable. J’avais cru comprendre que les sommes allaient rester
les mêmes. Or, d’après le budget ici présenté, il y a 20 millions de
dollars de moins. Puis-je présumer que l’Île-du-Prince-Édouard va
recevoir le même montant?
Mr. Naish: The reason you’re seeing that $20 million decrease
is strictly due to the timing of expenditures in 2012 relative to
2013. We’ve just got a blip. The actual pot of money being
allocated, under both the new investment for affordable housing
and the old, is exactly the same, but there is a timing blip between
the two years.
M. Naish : Cette soi-disant réduction de 20 millions de dollars
témoigne en fait d’une différence dans les calendriers de dépenses
en 2012 par rapport à 2013. C’est en fait un petit chevauchement
entre les deux années. Le montant global est le même, les
nouveaux investissements et les investissements existants pour le
logement abordable ne changent pas, c’est tout simplement qu’il y
a un petit accrochage entre les deux années.
Senator Callbeck: Okay.
La sénatrice Callbeck : D’accord.
I also see in the estimates that you’re saving 24.2 as a result of
the federal budget Deficit Reduction Action Plan. Could you
provide an outline of that to the committee later on, a breakdown
of the programs and by what amount each of the programs is
affected so that we know exactly what’s being cut?
Je constate également des économies de 24,2 comme résultat du
plan d’action pour les réductions du déficit. Pourriez-vous fournir
au comité, ultérieurement, une ventilation des programmes, ainsi
que les réductions appliquées à ces programmes, de façon que
nous puissions savoir ce qui sera réduit?
Mr. Naish: We can provide that, although I have the answer
here. Of that $24 million that you’re speaking to, $13 million
relates to the cessation of Canada Mortgage and Housing
International. It doesn’t relate to any social housing programs
that are delivered to Canadians. A further $7 million reduction is
related to our Housing Policy, Research and Information
Transfer program. Again, it does not affect low-income
Canadians. It’s a focus of our research activities only on highpriority items.
M. Naish : Bien sûr, mais je peux également vous donner ma
réponse tout de suite. Sur les 24 millions de dollars, 13 millions
correspondent à l’abolition de la Société canadienne
d’hypothèques et de logement internationale. Cette organisation
n’administre aucun programme au Canada. Ensuite, 7 millions de
dollars correspondent au programme de recherche et de diffusion
de l’information sur les politiques de logement. Là encore, cela ne
touche pas les Canadiens à faible revenu. C’est tout simplement
que désormais, nos activités de recherche se concentreront sur des
dossiers prioritaires.
The remainder of $3 million relates to efficiencies gained in the
administration of the programs. There are no cuts to the
programs themselves.
Le reliquat, de 3 millions de dollars, est le résultat d’effiences
réalisées dans l’administration de ces programmes. Les
programmes même n’ont pas été sabrés.
Senator Callbeck: All right, no cuts to the programs.
La sénatrice Callbeck : D’accord, vous m’assurez qu’il n’y a
pas eu de compressions dans les programmes.
6:22
National Finance
12-2-2014
Something I hear a lot about on the Island and about which
there is a great deal of concern concerns the agreements that the
co-op housing authorities have with you. I know they’re not going
to run out until 2018, but there is a lot of concern because there
are rumours out there that they’re going to be cut completely or
by a certain amount. I think we have 13 of these co-ops on the
Island. They provide over a hundred units for low-income
families. When will you start to talk to the province about these
agreements?
Sur l’île, il y a un sujet qui inquiète beaucoup, je veux parler des
accords conclus entre le fédéral et les autorités de logement
coopératif. Je sais que ces accords n’expireront pas avant 2018,
mais, n’empêche, les gens s’inquiètent et des rumeurs circulent
selon lesquelles ces accords seront abolis, ou du moins réduits
sensiblement. Je pense que nous avons sur l’île 13 coopératives
qui offrent des logements à une centaine de familles à faible
revenu. Quand allez-vous commencer à parler à la province de ces
accords?
Mr. Naish: It’s true that the long-term commitments for
funding that the federal government made — and typically
those are made over periods up to 50 years — will eventually
expire, and some of them are expiring in the short term, as you
pointed out.
M. Naish : Il est vrai que certains engagements de financement
à long terme qu’a entrepris le gouvernement fédéral — et ils
peuvent aller jusqu’à 50 ans — arrivent bientôt à échéance,
comme vous venez de le dire.
As those agreements expire, one of two things can happen. One
is that the program in particular, or the sponsor, is self-sustaining,
in which case it’s no longer in need of federal or provincial
subsidy. The other scenario is that it is, in fact, in need of federal
and provincial subsidy.
Lorsque ces accords se terminent, il peut se produire deux
scénarios. Le premier est que le programme en question, ou le
parrain, s’autofinance et qu’il n’a plus besoin d’une aide fédérale
ou provinciale. Dans le second scénario, la participation de la
province ou du fédéral demeure nécessaire.
In the latter case, there is the Investment in Affordable
Housing initiative, which was renewed in the summer last year for
this $250 million per annum. In terms, though, of timing with
specific discussions with the provinces and territories, perhaps
Debra could make a comment.
Dans ce dernier cas, l’on se rabat sur l’initiative
d’investissement dans le logement abordable, qui a été
renouvelée l’été dernier au coût de 250 millions de dollars par
année. Maintenant, en ce qui concerne les discussions du fédéral
avec les provinces et territoires, Debra pourra peut-être répondre.
Debra Darke, Acting Vice President, Regional Operations and
Assisted Housing, Canada Mortgage and Housing Corporation:
The agreement you are talking about that was announced last
year was the investment in affordable housing.
Debra Darke, vice-présidente intérimaire, Activités régionales et
aide au logement, Société canadienne d’hypothèques et de
logement : L’accord dont vous parlez avait été annoncé l’année
dernière, il s’agissait d’investissements dans le logement
abordable.
Senator Callbeck: Right.
La sénatrice Callbeck : C’est cela.
Ms. Darke: Budget 2013 announced a five-year extension of
the current funding. The funding begins in the 2014-15 fiscal year,
so it doesn’t apply to 2013-14.
Mme Darke : On annonçait dans le budget de 2013 une
prolongation de cinq ans du financement actuel. Comme le
financement commence dans l’exercice 2014-2015, il ne s’applique
pas à l’exercice 2013-2014.
Right now we’re in the process of discussing the extension to
the existing Investment in Affordable Housing agreement with
provinces and territories, including P.E.I. Those agreements will
be signed. I think we’ll begin to have announcements and signings
in the not-too-distant future, and under the extension, money will
start to flow after the end of March of this year.
Nous sommes en train de discuter des modalités de
prolongation des investissements existants dans les accords sur
le logement abordable avec les provinces et territoires, y compris
l’Île-du-Prince-Édouard. Ces accords seront signés sous peu, et il
y aura des annonces dans un avenir rapproché. En vertu de ces
prolongations, l’argent commence à être déboursé après la fin du
mois de mars de cette année.
Senator Callbeck: Yes, I’m aware of that. I know they’ve been
signed and I’m sure that money will come through. I’m
disappointed that it hasn’t been increased.
La sénatrice Callbeck : Oui, je le sais. Je sais que ces accords
ont été signés et j’imagine que l’argent arrivera bientôt.
Seulement, je suis déçue que les sommes n’aient pas été
augmentées.
My concern is for these co-op housing authorities. When are
you going to start talking to them about these agreements that I
understand come up in 2018? There are a lot of rumours out there
and a lot of people are really worried.
Je m’inquiète de ces autorités de logements coopératifs. Quand
allez-vous lancer les pourparlers au sujet de ces accords qui
viennent à échéance en 2018? Les rumeurs vont bon train et les
gens sont très inquiets.
12-2-2014
Finances nationales
6:23
Mr. Naish: It is fair to say that we can come up with specific
information on co-ops on P.E.I. With that said, the agreements
with the co-ops, I believe, are with the provinces and territories,
and we provide funding to the provinces and territories as they
negotiate those agreements.
M. Naish : Il est vrai qu’on peut obtenir de l’information au
sujet des coopératives sur l’Île-du-Prince-Édouard. Ceci dit, les
accords concernant les coops sont généralement conclus avec les
provinces et territoires. Le fédéral verse donc de l’argent aux
provinces et territoires, qui négocient avec les coops.
The Deputy Chair: Perhaps you can do that, Mr. Naish,
because I think the senator has a question that’s very important.
It would be helpful to get as much information as we could so that
Senator Callbeck can report back to her constituents.
Le vice-président : Si vous pouviez nous envoyer cette
information, monsieur Naish, ça nous serait très utile, car la
question de la sénatrice est très importante. Il serait bon d’obtenir
autant d’information que possible afin que Mme Callbeck puisse
répondre aux questions de ses commettants.
Senator Seth: Mr. Séguin, as I understand it, Human
Resources and Skills Development Canada and Service Canada
handle the Temporary Foreign Worker Program, yet it is not
mentioned in the Main Estimates 2013-14. Can you please
describe how much money will be going to this program out of the
$50.5 million that’s in your budget?
La sénatrice Seth : Monsieur Séguin, d’après ce que j’ai
compris, c’est Ressources humaines et Développement des
compétences Canada en partenariat avec Services Canada qui
gère le Programme de travailleurs étrangers temporaires, or, on
n’en parle pas dans le Budget principal des dépenses de 2013-2014.
Pourriez-vous nous dire combien d’argent est consacré à ce
programme sur les 50,5 millions de dollars dans votre budget?
Mr. Séguin: It’s not separated out in the estimates document.
It’s a program that exists operating within the organization. I’ll
have to provide you that information separately.
M. Séguin : En effet, ce n’est pas ventilé dans ce document. Il
s’agit d’un programme parmi d’autres de notre organisation. Il va
falloir que je vous fournisse l’information ultérieurement.
So it’s part of the operating budget of the department, and it’s
not separated out in the estimates, along with many operating
programs in the organization. I’ll have to provide that separately.
I do not have the exact details.
Bref, ce programme est financé par le budget de
fonctionnement du ministère, et n’est pas mentionné à part dans
le Budget supplémentaire, comme c’est le cas d’ailleurs d’un grand
nombre d’autres programmes de mon organisation. Il va falloir
que je fournisse ces données par écrit, car je n’ai pas les détails
sous la main.
Senator Seth: Mr. Patel, in your main budget, I notice that
there is an increase of $20 million in support of Canada’s
engagement in Afghanistan for security detainees monitoring and
also counter-narcotics. There is a lot to do with this $20 million.
What programs are specifically being funded with this money?
Counting all programs, how much money does the Department of
Foreign Affairs transfer to Afghanistan yearly, and how is this
money monitored after transfer?
La sénatrice Seth : Monsieur Patel, dans votre budget
principal, je constate une augmentation de 20 millions de
dollars à l’appui de l’engagement du Canada en Afghanistan,
notamment pour la sécurité des détenus et la lutte contre les
stupéfiants. Il y a beaucoup à faire avec ces 20 millions de dollars.
Je voudrais donc savoir quels programmes exactement seront
financés à l’aide de cet argent? En tenant compte de tous les
programmes, combien d’argent le ministère des Affaires
étrangères envoie-t-il en Afghanistan chaque année, et comment
cet argent est-il contrôlé après ce transfert?
Mr. Patel: With regard to the level of detail in terms of the
total number of dollars that go to Afghanistan for various levels
of programming, I do not have all of that with me, but that is
provided very easily. We can do that within a day or so, so very
quickly.
M. Patel : Je n’ai pas les détails sur les enveloppes destinées
aux divers programmes en Afghanistan, mais cette information
peut vous être fournie très facilement en un jour ou deux.
However, in terms of how we measure results and follow up,
when we do have development programming dollars in
Afghanistan or any other country around the world, a part of
the strategy on every dollar that goes out is we do actually
earmark some funding for evaluation and monitoring of results.
It’s done through a combination of our own development officers
on the ground where there are programs under way with partners.
We’ll work with those partners and with recipients to ensure that
the money is flowing where it’s supposed to be going, and we
assess the results.
En ce qui concerne l’évaluation des résultats et le suivi, chaque
fois que l’on dépense de l’argent en Afghanistan ou ailleurs au
monde, une partie de l’argent est réservée à l’évaluation et au suivi
des résultats. Ces tâches sont assumées par nos agents de
développement sur le terrain, de concert avec les partenaires des
programmes. Nous collaborons avec nos partenaires et avec les
bénéficiaires de façon à nous assurer que l’argent va bien là où il
est censé aller, et ensuite nous évaluons les résultats.
6:24
National Finance
12-2-2014
It’s also done very formally. At the conclusion of programs or
sometimes at a midpoint, at various intervals, we will actually
send out folks to do a type of evaluation or a recipient audit,
depending on the type of program, to see what the results were of
that and what was the impact of those dollars. We use that
information to inform other programs either in that country or in
other parts of the world. If we have a partner that we’re working
with in more than one country, it tailors some of our
recommendations in terms of how we work with that partner.
C’est un processus très formel. À la conclusion du programme,
ou encore à mi-chemin ou à divers intervalles, nous envoyons des
gens sur le terrain pour effectuer une vérification auprès du
bénéficiaire, selon le type de programme, pour voir quels ont été
les résultats, ou les retombées de ce financement. Nous nous
servons de cette information pour améliorer les autres
programmes dans le pays ou ailleurs dans le monde. Si nous
avons un partenaire qui est présent dans plus d’un pays, nous
dégageons des recommandations précises pour améliorer notre
façon de travailler avec ce partenaire.
That’s the formal part of things. That’s very important because
it feeds back into our planning process, where we do look at these
things well in advance. We use that information to help ensure
that our dollars are spent wisely, and it is actually resulting in an
impact.
Voilà pour la partie officielle de nos programmes. Cette partie
officielle est très importante car elle alimente notre processus de
planification, planification qui est faite très longtemps à l’avance.
De cette façon, nous faisons en sorte que l’argent soit dépensé
judicieusement et qu’il donne les résultats escomptés.
The $20 million in the Main Estimates is the result of a multiyear, approved package of funds that goes back a few years, and I
think that $20 million represents a number of specific programs.
There is additional programming as well that’s not reflected there
because it’s already built into the overall grants and contributions
vote. That level of detail I will provide you very quickly.
Les 20 millions de dollars prévus dans le Budget principal des
dépenses sont compris dans une enveloppe pluriannuelle qui
remonte à plusieurs années. Ces 20 millions de dollars couvrent
plusieurs programmes. Mais il y a d’autres programmes qui ne
sont pas inclus dans cette somme car ils font déjà partie du crédit
des subventions et contributions. Mais je peux vous fournir ces
détails dans des délais très brefs.
Mr. Séguin: I do have some information that answers the
question on the temporary foreign workers, if I may just provide
that.
M. Séguin : J’ai de l’information qui pourra répondre à la
question sur les travailleurs étrangers temporaires, si vous pouvez
me permettre de répondre.
The Deputy Chair: If you could, quickly.
Mr. Séguin: This could change, obviously. Currently in our
reference, we’ve attributed some $16 million in salary for the
Temporary Foreign Worker Program in operating costs and 8
million non-salary, for roughly $24 million. That’s our current
allocation for the Temporary Foreign Worker Program on an
operating basis. That could change, but that’s the way it is now.
The Deputy Chair: Thank you.
If it’s okay with the group, we’ll take an extra five minutes of
overtime and we’ll be out of here at 11:35. Do we have agreement
on that?
Hon. Senators: Agreed.
[Translation]
Senator Chaput: My two questions are addressed to
Mr. Séguin. Your department had Main Estimates totalling
$50.5 billion, and in your presentation you stated that
95 per cent of that amount goes directly to the Canadian
population through the six programs you mentioned: Old Age
Security, day care, student grants, education savings plans,
disability savings plans, and the wage earner protection program.
Le vice-président : Oui, soyez bref.
M. Séguin : Cette information pourra changer, bien entendu.
Pour l’instant, nous avons attribué 16 millions de dollars en
salaires pour les coûts de fonctionnement du programme des
travailleurs étrangers temporaires, et 8 millions de dollars pour les
coûts non salariaux, pour un total de 24 millions de dollars. C’est
l’enveloppe globale du fonctionnement du programme des
travailleurs étrangers temporaires. Ces sommes pourraient
changer, ce sont les chiffres que nous avons pour l’instant.
Le vice-président : Merci.
Si vous êtes tous d’accord, nous allons prendre cinq minutes de
plus et partir à 11 h 35. Qu’en pensez-vous?
Des voix : D’accord.
[Français]
La sénatrice Chaput : Mes deux questions s’adressent à
M. Séguin. Votre ministère a un Budget principal des dépenses
de 50,5 milliards de dollars, et vous dites dans votre présentation
que 95 p. 100 de ce montant va directement à la population
canadienne par l’entremise de six programmes que vous avez
nommés: Sécurité de la vieillesse, garde d’enfants, bourses aux
étudiants, épargne-études, épargne-invalidité et Programme de
protection des salariés.
12-2-2014
Finances nationales
Could you provide us with the following information: what
percentage of that 95 per cent is earmarked by program, and how
many people are eligible for it? The answer could be provided to
us in writing if you wish, Mr. Deputy Chair.
[English]
The Deputy Chair: If you feel comfortable sending that back in
writing, it would be appreciated.
Mr. Séguin: Yes, we can do that; no problem.
[Translation]
6:25
Pourriez-vous nous remettre l’information suivante? Quel
pourcentage de ce 95 p. 100 est identifié par programme et quel
est le nombre des personnes qui y ont droit. La réponse pourrait
nous être envoyée par écrit si vous désirez, Monsieur le viceprésident.
[Traduction]
Le vice-président : Si cela ne vous dérange pas de nous
répondre par écrit, ce serait très apprécié.
M. Séguin : Oui, pas de problème.
[Français]
Senator Chaput: My second question has to do with payments
to provinces and territories under labour market agreements
aimed at increasing participation. I think I saw a decrease from
$542 to $531 million. How do you explain these lower payments
to provinces and territories?
La sénatrice Chaput : Ma deuxième question concerne les
paiements aux provinces et territoires en vertu des ententes sur le
marché du travail pour accroître la participation. Je crois avoir vu
qu’il y a une baisse de 542 à 531 millions de dollars. Qu’est-ce qui
explique cette baisse de paiements aux provinces et territoires?
Mr. Séguin: If you do not mind, I will just look for the
information.
M. Séguin : Je vais juste m’orienter un peu, si vous me
permettez.
[English]
The Deputy Chair: You have someone who is moving forward
to assist you. What is your name and position?
[Translation]
[Traduction]
Le vice-président : Quelqu’un s’approche de la table pour vous
aider à répondre. Quel est votre nom et poste s’il vous plaît?
[Français]
Catherine Demers, Executive Director, Federal, Provincial,
Territorial Partnerships, Employment Programs and Partnerships
Skills Employment Branch, Employment and Social Development
Canada: My name is Catherine Demers and I am Executive
Director of Federal-Provincial-Territorial Partnerships. With
respect to funds allocated to the provinces under the labour
market agreement, the amounts have been the same since 2007,
that is $500 million per year. There was an additional $250 million
allocated during the years associated with the economic action
plan. That may explain the differences over those two years.
Catherine Demers, directrice exécutive, Gestion des partenariats
fédéral, provincial, territorial, Programmes d’emploi et
partenariats, Direction générale des compétences et de l’emploi,
Emploi et Développement social Canada : Je suis Catherine
Demers, directrice exécutive des partenariats fédérauxprovinciaux/territoriaux. Pour ce qui est des allocations aux
provinces pour les ententes sur le marché du travail, ce sont les
mêmes, soit 500 millions de dollars par année depuis 2007. Il y a
eu un supplément de 250 millions de dollars pendant les années
liées au Plan d’action économique. C’est peut-être ce qui peut
expliquer la différence sur deux ans.
Senator Chaput: So if I understand you correctly, payments to
provinces and territories have not been reduced?
La sénatrice Chaput : Si je comprends bien, il n’y a pas de
baisse de paiements aux provinces et aux territoires?
Ms. Demers: No.
Senator Chaput: So the provinces and territories are not
receiving less money to increase labour market participation?
Mme Demers : Non.
La sénatrice Chaput : Il n’y a pas moins d’argent qui est remis
aux provinces et aux territoires pour accroître la participation au
marché du travail?
Ms. Demers: The amounts have remained consistent.
Mme Demers : Les montants sont restés constants.
Senator Chaput: They are consistent.
La sénatrice Chaput : Ils sont constants.
Senator Chaput: There was no reduction, but there was a
supplement during the economic action plan years. Why was
there a supplement?
La sénatrice Chaput : Il n’y a pas eu de baisse, mais on a vu un
supplément pendant les années du Plan d’action économique.
Pourquoi y a-t-il eu un supplément?
Mr. Séguin: The supplement was linked to agreements under
which the provinces did not spend all the funds. Those funds were
therefore brought forward to the following year. That increased
the amount for that year and this is why you see a difference.
M. Séguin : Le supplément était lié aux ententes en vertu
desquelles les provinces n’ont pas dépensé tous les fonds. Ils ont
donc été devancés et reportés à l’année suivante. Cela a augmenté
le montant d’une année et c’est pourquoi il y a une différence.
6:26
National Finance
Senator Chaput: How many provinces participated? All of the
provinces and territories?
Ms. Demers: Yes, all the provinces and territories.
12-2-2014
La sénatrice Chaput : Combien de provinces ont participé?
Toutes les provinces et territoires?
Mme Demers : Oui, toutes les provinces et territoires.
Senator Mockler: Would it be possible to obtain from Human
Resources Canada the percentage of programs that dealt with
urban regions as opposed to rural regions in Canada? You may
provide that information through the clerk.
Le sénateur Mockler : Serait-il possible d’obtenir de Ressources
humaines Canada le pourcentage en termes de programmes
concernant les régions urbaines par rapport aux régions rurales
du Canada? Vous pouvez nous le faire parvenir par le biais de la
greffière.
One small program that strikes a chord is the $10-million
program to support the income of parents whose child has been
killed or kidnapped. Could you provide us with more information
on that initiative? Are you the only department to manage these
funds that will be distributed? Or are there other departments
responsible for distributing these funds under that program?
Un petit programme qui touche des cordes sensibles est celui au
montant de 10 millions de dollars pour le soutien du revenu des
parents d’enfants assassinés ou disparus. Pourriez-vous nous
donner plus d’informations sur cette initiative? Êtes-vous le seul
ministère à gérer ces fonds qui seront distribués, ou y a-t-il
d’autres ministères qui sont chargés de la distribution des fonds
dans le cadre de ce programme?
[English]
[Traduction]
Senator Eaton: Mr. Naish, could you send me the answer on
the cost to the federal government of housing assistance for First
Nations and of the money in the 2013 estimates, what proportion
will be used to address the housing problems by First Nations?
We keep hearing horror stories, so it would be nice to put it into
context.
La sénatrice Eaton : Monsieur Naish, pourriez-vous m’envoyer
par écrit votre réponse sur le coût de l’aide au logement pour les
Premières nations? Par ailleurs, quelle proportion du budget de
2013 sera consacrée aux problèmes du logement sur les réserves
des Premières nations? On nous raconte toutes sortes d’histoire
d’horreur, il serait donc intéressant d’avoir un contexte.
Senator Callbeck: My question is addressed to the Department
of Foreign Affairs, Trade and Development with regard to
Passport Canada. I see that in the 2011-12 Main Estimates the
figure was $19 million. In 2012-13, it was $67 million and then it
went to $70 million. So there’s an increase of $3 million. Is any of
that $3 million going to Prince Edward Island to help us Islanders
get an emergency passport in our own province without having to
go to Nova Scotia or New Brunswick?
La sénatrice Callbeck : Ma question s’adresse au ministère des
Affaires étrangères, du Commerce et du Développement, et concerne
Passeport Canada. Je vois que dans le budget de 2011-2012, on lui
attribuait 19 millions de dollars. En 2012-2013, ce montant passait à
67 millions et ensuite à 70 millions. C’est une augmentation de
3 millions de dollars. Une proportion de ces 3 millions de dollars estelle destinée à l’Île-du-Prince-Édouard afin de permettre aux gens de
l’île d’obtenir un passeport d’urgence dans notre province sans avoir
à voyager jusqu’en Nouvelle-Écosse ou au Nouveau-Brunswick?
Mr. Patel: I can’t offer an answer on that because we
transferred responsibility of Passport Canada from the
Department of Foreign Affairs, Trade and Development to
Citizenship and Immigration Canada, and to Employment and
Social Development Canada, the Service Canada element. That
was done on July 2, 2013.
M. Patel : Je ne peux pas répondre, car la responsabilité de
Passeport Canada est passée du ministère des Affaires étrangères,
du Commerce et du Développement, à celui de Citoyenneté et
Immigration, ainsi qu’à Emploi et Développement social
Canada, pour ce qui est de Service Canada. Ce transfert a eu
lieu le 2 juillet 2013.
I can comment on what we would have been doing related to
Prince Edward Island at that time, but since then I’m not sure
what changes may have been made.
Je peux vous dire ce que nous faisions pour l’Île-du-PrinceÉdouard jusqu’à cette date, mais je ne sais pas ce qui s’est passé
depuis.
The Deputy Chair: That reminds me of a great pass in the
1976 Grey Cup game that was made from Tom Clements to
Tony Gabriel. I’m not sure if you can answer that, Mr. Séguin.
Le vice-président : Cela me rappelle une super passe faite entre
Tom Clements et Tony Gabriel dans la partie de la Coupe Grey
de 1976. Je ne sais pas si vous pouvez y répondre,
monsieur Séguin.
Mr. Séguin: I will have to get back to you.
The Deputy Chair: If you could get back to us that would be
great.
M. Séguin : Il va falloir que je réponde ultérieurement.
Le vice-président : Ce serait parfait.
12-2-2014
Finances nationales
6:27
Our time is up. Committee members may not have been aware
of this, but we were not able to get more time with our panel
today, which is unfortunate because, as you can see, a lot of great
questions were asked and there is probably significantly more
information that our group would like to get from you.
Notre temps est écoulé. Les membres du comité ne le savaient
peut-être pas, mais nous n’avons pas pu obtenir davantage de
temps avec notre groupe de témoins aujourd’hui, ce qui est
dommage car, comme nous avons pu le voir, un grand nombre
d’excellentes questions ont été posées et auraient encore pu être
posées.
We hope to be able to bring you back in the near term. We
thank you again for your participation today.
Cependant, nous espérons pouvoir vous revoir très bientôt.
Merci de votre participation.
(The committee adjourned.)
(La séance est levée.)
OTTAWA, Wednesday, February 12, 2014
OTTAWA, le mercredi 12 février 2014
The Standing Senate Committee on National Finance met this
day at 6:45 p.m. to study the expenditures set out in the
Main Estimates for the fiscal year ending March 31, 2014.
Le Comité sénatorial permanent des finances nationales se
réunit aujourd’hui, à 18 h 45, pour étudier la teneur des dépenses
prévues dans le Budget principal des dépenses pour l’exercice
se terminant le 31 mars 2014.
Senator Joseph A. Day (Chair) in the chair.
[Translation]
The Chair: Good evening and welcome to the Standing Senate
Committee on National Finance. This evening we will continue
our study of the Main Estimates for the fiscal year ending
March 31, 2014.
[English]
Le sénateur Joseph A. Day (président) occupe le fauteuil.
[Français]
Le président : Bonsoir et bienvenue à la séance du Comité
sénatorial permanent des finances nationales. Ce soir, nous allons
continuer notre étude du Budget principal des dépenses pour
l’exercice se terminant le 31 mars 2014.
[Traduction]
This evening we are pleased to welcome the President of the
Public Service Commission of Canada, Ms. Anne-Marie
Robinson. The president is accompanied by Gerry Thom, who
is Acting Senior Vice President, Policy — Mr. Thom, welcome
back — and Jacqueline Bogden, who is the Vice President, Audit
and Data Services. This is, I think, your first visit here in this
capacity with the Public Service Commission of Canada. We
welcome you.
Ce soir, nous avons le plaisir d’accueillir la présidente de la
Commission de la fonction publique du Canada, Mme AnneMarie Robinson. Elle est accompagnée du vice-président
principal intérimaire aux Politiques, Gerry Thom — content de
vous revoir, monsieur Thom — et de la vice-présidente à la
Vérification et aux services de données, Jacqueline Bogden. Si je
ne m’abuse, il s’agit de votre première comparution au nom de la
Commission de la fonction publique du Canada. Nous vous
souhaitons la bienvenue.
We typically would have the Public Service Commission once a
year after your report is out, and if you have more than one report
we will have you back for the other special report. We are a little
slow in getting you here this time because we had a number of
other things, but we are glad you made yourselves available to
talk about what the Public Service Commission does, how you fit
into the overall structure and any items you wish to highlight in
your report that came out this fall.
Généralement, nous recevons les représentants de la
Commission de la fonction publique une fois par année, après
la publication de son rapport; mais si jamais vous produisez plus
d’un rapport, nous pourrons vous demander de revenir pour en
discuter. Nous avons quelque peu tardé avant d’organiser la
réunion de ce soir, parce que nous étions pris dans toutes sortes
d’autres choses, mais nous y voilà, et nous sommes ravis que vous
ayez pu vous déplacer pour nous parler du travail de la
Commission de la fonction publique, de sa place dans l’appareil
gouvernemental et des faits saillants du rapport que vous avez
publié cet automne.
Honourable senators, we have set aside one hour for this
session. If we run over a little bit, we will have to ask permission
from Ms. Robinson to do so. I understand there are Olympic
sports on television that she’d like to get to see.
Honorables sénateurs, la séance d’aujourd’hui va durer une
heure. Si nous prévoyons dépasser ce délai, il va nous falloir
demander la permission de Mme Robinson, car je crois qu’elle est
impatiente de se retrouver devant son téléviseur pour regarder les
Jeux olympiques.
Ms. Robinson, you have the floor.
À vous la parole, madame Robinson.
6:28
National Finance
12-2-2014
Anne-Marie Robinson, President, Public Service Commission of
Canada: Thank you very much, Mr. Chair. Maybe I’ll start by
saying that the mandate of the Public Service Commission is to
promote and safeguard merit-based appointments and, in
collaboration with other stakeholders, to protect the nonpartisan nature of the public service.
Anne-Marie Robinson, présidente, Commission de la fonction
publique du Canada : Merci beaucoup, monsieur le président. Je
crois que je vais commencer en disant que la Commission de la
fonction publique a pour mandat de promouvoir et de préserver le
mérite dans les nominations et, en collaboration avec d’autres
intervenants, de protéger l’impartialité de la fonction publique.
Again, I would like to thank you for the opportunity today to
meet to discuss our Main Estimates and our report on plans and
priorities for 2013-14.
J’aimerais vous remercier encore une fois de m’avoir offert
cette occasion de vous rencontrer pour discuter de notre Budget
principal des dépenses et de notre Rapport sur les plans et les
priorités pour 2013-2014.
In our Main Estimates, the PSC is authorized to spend
$89.9 million and, in addition, it has the authority to recover up
$14 million of the costs of our staffing and assessment services
and products related to federal organizations.
Le Budget principal des dépenses de la CFP autorise cette
dernière à dépenser 89,9 millions de dollars. Elle peut aussi
recouvrer jusqu’à 14 millions de dollars des coûts associés aux
produits et services de dotation et d’évaluation qu’elle offre aux
ministères et organismes fédéraux.
As a result of the Spending Review 2012, our budget is being
reduced by $8.9 million to be implemented over three years. Last
year our reductions were $2.2 million, with another $2.2 million
this year and $4.5 million next year.
Par suite de l’examen des dépenses de 2012, notre budget doit
être réduit de 8,9 millions de dollars étalés sur trois exercices
financiers. L’an dernier, notre budget a été réduit de 2,2 millions
de dollars et sera réduit du même montant cette année. L’an
prochain, il sera réduit de 4,5 millions de dollars.
Now I would like to turn to our strategic priorities. They
remain to provide ongoing, independent assurance to Parliament
in relation to the performance of the staffing system. I would like
to explain that since 2005 we operate largely under a delegated
staffing model, so the appointment authority rests with the
commission. The commission delegates that authority to
departments and agencies, and then our operations largely
consist of oversight activities, investigations, audit monitoring,
reporting and studies.
J’aimerais maintenant discuter de nos priorités stratégiques.
Nos priorités restent les mêmes. Nous allons continuer de fournir
au Parlement une assurance indépendante sur l’efficacité du
système de dotation. Je tiens à dire que, depuis 2005, nous
fonctionnons surtout selon un modèle de délégation de la
dotation, ce qui veut dire que les pouvoirs de nomination euxmêmes demeurent entre les mains de la commission, et qu’elle les
délègue aux ministères et aux organismes. Nos responsabilités
touchent surtout la surveillance, les enquêtes, la vérification, la
production de rapports et les études.
We also have as a priority the need to continue to enhance the
priority administration program and to work with stakeholders to
foster increased awareness of non-partisanship as a core value of
the public service.
Nous avons aussi pour priorité de continuer d’améliorer le
Programme d’administration des priorités et de travailler avec les
intervenants concernés pour sensibiliser davantage les
fonctionnaires à l’impartialité politique comme valeur
fondamentale de la fonction publique.
[Translation]
[Français]
The PSC’s annual report was tabled on December 6. Based on
all our oversight and feedback mechanisms, which includes
monitoring, audits and investigations, the commission
concluded that the management of staffing in departments and
agencies continued to improve in 2012-13.
Le rapport annuel de la CFP a été déposé au Parlement le
6 décembre. Compte tenu des mécanismes de rétroaction dont les
activités de surveillance, les vérifications et les enquêtes, la
commission a déterminé que la gestion des activités de dotation
au sein des ministères et organismes a continué de s’améliorer en
2012-2013.
The 12 audits the PSC conducted this year found that most of
the key elements of effective staffing management were in place.
Dans le cadre de ses 12 vérifications cette année, la CFP a
observé que la plupart des éléments clés d’une gestion efficace de
la dotation étaient en place.
12-2-2014
Finances nationales
6:29
Furthermore, deputy heads and managers respected their
delegated authority. However, some areas still require further
attention. For example, some organizations need to continue to
improve their internal monitoring of appointment processes,
which allows them to detect and correct issues in a timely way.
De plus, nous avons déterminé que les administrateurs généraux,
ainsi que les gestionnaires, respectent les pouvoirs qui leur ont été
délégués. Cependant, certains enjeux persistent. Par exemple,
certaines organisations doivent continuer d’améliorer leur
processus de suivi interne en matière de nominations. Ce
processus leur permet d’identifier et de corriger rapidement les
problèmes.
This brings me to our investigations. This year, 44 cases were
founded. We saw more cases involving fraud, for instance, the use
of false educational or professional credentials. Many of these
cases were detected as a result of improved monitoring by
departments and agencies as well as by the PSC.
C’est ce qui m’amène à vous parler de nos enquêtes. Cette
année, nous avons trouvé 44 cas fondés. Nous avons observé un
plus grand nombre de cas de fraude, notamment des cas où les
candidats avaient présenté de faux diplômes ou de faux titres de
compétence. Bon nombre de ces cas ont été identifiés grâce aux
activités de surveillance améliorées des ministères et des
organismes, ainsi que de la CFP.
However, I would like to note that the number of founded
investigations and problematic transactions is actually very low in
the context of the more than 100,000 hiring and staffing activities
conducted on average each year.
J’aimerais toutefois mentionner que le nombre de transactions
problématiques et d’enquêtes fondées est, en fait, très faible dans
le contexte des 100 000 activités de dotation et d’embauche
menées en moyenne chaque année.
[English]
[Traduction]
With respect to hiring activities, this certainly was an unusual
year in many ways as departments and agencies focused their
efforts on redeploying employees and placing persons affected by
workforce adjustment, thereby altering normal staffing patterns.
En ce qui concerne les activités d’embauche, la dernière année
était différente des années précédentes. Les ministères et
organismes ont concentré leurs efforts à réaffecter des employés
et à placer les personnes touchées par le réaménagement des
effectifs. Cette situation a modifié les tendances normales liées à la
dotation.
Overall hiring to the public service declined by 28.3 per cent.
This includes indeterminate, specified term, and casual, as well as
the hiring of students. With fewer hires and more departures, the
overall population that is covered by the Public Service
Employment Act declined by 5.4 per cent.
En général, les activités d’embauche à la fonction publique ont
diminué de 28,3 p. 100. Ces activités comprennent l’embauche
d’employés permanents, d’employés nommés pour une période
déterminée, d’employés occasionnels et d’étudiants. Étant donné
le nombre réduit d’activités d’embauche et le nombre accru de
départs, l’effectif visé par la Loi sur l’emploi dans la fonction
publique a diminué de 5,4 p. 100.
Public service hiring declined throughout the country, but
more particularly in the National Capital Region. While student
hiring was down, over 9,500 students were still hired for part-time
and summer employment. They represented 31 per cent of all
hiring to the public service, a percentage that has consistently
increased over the last four years.
L’embauche à la fonction publique a diminué dans tout le pays,
mais a diminué davantage dans la région de la capitale nationale.
Même s’il y a eu une réduction du nombre d’étudiants embauchés,
plus de 9 500 étudiants ont quand même été embauchés pour des
emplois à temps partiel et des emplois d’été. Les étudiants
représentaient 31 p. 100 de l’ensemble des embauches effectuées à
la fonction publique. Ce pourcentage a augmenté de façon
constante au cours des quatre dernières années.
We also saw enhanced access to public service jobs. The
national area of selection continues to allow more Canadians to
apply for jobs no matter where they live. As well, Canadians
without any previous work experience in the public service
accounted for 41.7 per cent of new permanent hires — the largest
component for the first time in over a decade.
Nous avons aussi observé un accès plus grand aux emplois à la
fonction publique. La zone nationale de sélection continue de
permettre à un plus grand nombre de Canadiens de postuler des
emplois, peu importe l’endroit où ils vivent. De plus, 41,7 p. 100
des nouvelles personnes embauchées de façon permanente ne
possédaient aucune expérience de travail à la fonction publique.
Cette proportion est la plus élevée au cours des 10 dernières
années.
Mr. Chairman, I would now like to turn to public service
renewal. Fewer graduates entered the public service in 2012-13.
There are also fewer employees aged 35 years of age and younger
in the public service. They represented 18.4 per cent of permanent
Monsieur le président, j’aimerais maintenant parler du
renouvellement de la fonction publique. Un moins grand
nombre de diplômés ont été embauchés à la fonction publique
en 2012-2013. De plus, il y a moins d’employés de 35 ans et moins
6:30
National Finance
12-2-2014
employees in March 2013, down from 21.4 per cent in
March 2010. In this context, a focus on renewal and the
recruitment of new employees will gain greater importance as
the public service moves forward.
à la fonction publique: en mars 2013, ce groupe d’âge ne
représentait que 18,4 p. 100 des employés permanents,
comparativement à 21,4 p. 100 en mars 2010. Dans ce contexte,
le renouvellement et le recrutement de nouveaux employés vont
devenir de plus en plus importants à mesure que la fonction
publique évolue.
Future recruitment must also take into account our
increasingly diverse population. According to the most recent
population data published by the Treasury Board Secretariat,
overall we are making progress with regard to the representation
of employment equity groups in the public service. However, we
still have work to do.
Le recrutement futur doit aussi tenir compte de la population
de plus en plus diversifiée du Canada. Selon les données les plus
récentes sur la population, publiées par le Secrétariat du Conseil
du Trésor, il y a en général une bonne représentation des groupes
visés par l’équité en emploi à la fonction publique. Cependant, il y
a encore du travail à faire.
This year, the PSC conducted further research to better
understand the challenges that the employment equity groups
experience and to use the findings to better target areas for
specific action.
Cette année, la CFP a réalisé des travaux de recherche pour
mieux comprendre les défis auxquels les groupes visés par l’équité
en emploi font face. Nous avons utilisé ces observations pour
mieux cibler les secteurs nécessitant des mesures particulières.
Now I would like to turn to the priority administration
program. Since April 2012, working in close collaboration with
departments and agencies, the PSC has placed more than
2,000 priority persons. The majority were surplus employees.
J’aimerais maintenant discuter du Programme
d’administration des priorités. Depuis avril 2012, en travaillant
de près avec les ministères et les organismes, la CFP a pu placer
plus de 2 000 bénéficiaires de priorité. La plupart étaient des
employés excédentaires.
At the same time, the PSC has seen a drop in the placement of
persons in other priority categories, including a significant decline
in the placement of Canadian Armed Forces veterans who have
been medically released. At the request of Veterans Affairs, the
PSC provided technical options to address this issue for their
consideration.
En même temps, la CFP a observé une diminution du
placement des personnes faisant partie d’autres catégories de
priorité. Cette diminution comprend une réduction importante du
placement d’anciens combattants libérés des Forces canadiennes
pour des raisons médicales. À la demande d’Anciens Combattants
Canada, la CFP a fourni à ce ministère, aux fins d’examen, des
solutions techniques possibles.
The government has recently introduced Bill C-11, an act to
amend the Public Service Employment Act with respect to
priority hiring for medically released veterans. Should Parliament
approve the proposed amendments, the PSC is ready to
implement them.
Le gouvernement a récemment présenté le projet de loi C-11,
Loi modifiant la Loi sur l’emploi dans la fonction publique, lié à
la priorité d’embauche des anciens combattants libérés pour des
raisons médicales. Si le Parlement approuve les modifications
proposées, la commission sera prête à les mettre en œuvre.
[Translation]
[Français]
On the innovation front, the PSC continues to leverage our
technology and expertise. We have expanded the use of e-testing,
unsupervised Internet testing and computer-generated testing.
These tools are a valuable link in enhancing access to public
service jobs and allowing organizations to effectively manage high
volumes of applicants.
En matière d’innovation, la CFP continue de miser sur ses
outils technologiques et son expertise. Nous faisons davantage
l’utilisation de tests électroniques, notamment les tests en ligne
non supervisés et les tests générés par ordinateur. Ces outils
novateurs permettent d’améliorer l’accès du public aux emplois à
la fonction publique et de gérer efficacement un grand nombre de
candidatures.
I would now like to turn to the issue of non-partisanship. Our
staffing survey found that employees’ awareness continued to
increase. Seventy-three per cent of respondents were aware of
their rights and responsibilities with respect to political activities,
up from 69 per cent found in last year’s survey. We will continue
to collaborate with all stakeholders to find ways of sustaining this
momentum.
J’aimerais maintenant vous parler de la question de
l’impartialité politique. Notre sondage sur la dotation nous a
permis de déterminer que la sensibilisation des employés à cette
question a continué de s’améliorer. Dans une proportion de
73 p. 100, les répondants étaient conscients de leurs droits et
responsabilités concernant les activités politiques. Cela représente
une augmentation par rapport à 69 p. 100 dans le sondage de
l’année précédente. Nous allons continuer de travailler avec tous
les intervenants afin de trouver des façons de maintenir cet élan.
12-2-2014
Finances nationales
[English]
6:31
[Traduction]
It has been eight years since the implementation of the Public
Service Employment Act, and we have a unique opportunity to
take fuller advantage of our experience and to improve our
processes. In this context, we are working with departments and
agencies to help them build a stronger culture of prevention and
compliance, while we can continue to deliver on our fundamental
responsibility to provide independent oversight and assurance to
Parliament.
La Loi sur l’emploi dans la fonction publique est maintenant
en vigueur depuis huit ans. Cette situation nous offre une
occasion unique de tirer pleinement profit de notre expérience à ce
jour pour améliorer nos processus. Ainsi, nous travaillons très
étroitement avec les ministères et organismes pour leur permettre
de développer une culture solide de prévention et de conformité.
En outre, nous allons continuer d’assumer notre responsabilité
fondamentale, soit de fournir une surveillance indépendante et
une assurance au Parlement.
Finally, Mr. Chair, you may have noticed that the PSC itself
was among the 12 organizations that were audited in 2012-13. The
commission put robust measures in place to mitigate risks
concerning possible conflicts of interest. The findings and the
three recommendations in the audit are being addressed through
the implementation of a detailed action plan.
Enfin, monsieur le président, vous avez dû constater que la
CFP elle-même figurait parmi les 12 organisations que nous
avons vérifiées en 2012-2013. La commission a mis en place des
mesures solides pour atténuer les risques liés à des conflits
d’intérêts éventuels. De plus, nous donnons suite aux résultats et
aux trois recommandations découlant de la vérification, au moyen
de la mise en œuvre d’un plan d’action détaillé.
Now, Mr. Chair, I would be very pleased to respond to your
questions.
Il me fera maintenant plaisir de répondre à vos questions,
monsieur le président.
The Chair: Ms. Robinson, thank you very much. When you
indicate you were audited, that’s by the Auditor General?
Le président : Merci beaucoup, madame Robinson. Quand
vous dites que votre organisation a été vérifiée, vous voulez dire
par le vérificateur général?
Ms. Robinson: No, Mr. Chairman. The PSC itself had an audit
by the Public Service Commission, because, under the act, the
PSC is a department that has delegated staffing authority; and so
we also had an audit by the commission. If you wish, at some
point we can talk about the measures and the controls that were
put in place to ensure and to manage both the issue around the
conflict of interest, as well as the results of the audit.
Mme Robinson : Non, monsieur le président. La CFP ellemême a fait l’objet d’une vérification par la Commission de la
fonction publique, puisqu’aux termes de la loi, elle est considérée
comme un ministère à qui sont délégués les pouvoirs de dotation.
Nous avons donc fait l’objet d’une vérification de la part de la
commission. Si vous le souhaitez, nous pourrons parler des
mesures et des mécanismes de contrôle qui ont été mis en place
concernant autant les conflits d’intérêts que les résultats de la
vérification.
The Chair: That’s interesting. That will be an interesting
discussion.
Le président : Intéressant. Voilà qui promet.
Before going to the list that I have developed of senators who
have indicated an interest in entering into dialogue with you, I
wonder if you could explain the priority administration in a bit
more detail so senators will understand.
Avant de consulter la liste des sénateurs qui souhaitent discuter
avec vous, je me demande si vous pourriez nous expliquer un peu
plus le principe de l’administration des priorités, afin que les
sénateurs comprennent bien de quoi il s’agit.
You talked about displaced employees and that you tried to
find new positions for them. There are certain statutory
requirements; you also have regulatory requirements; and you
have also talked about Bill C-11 for injured, retired military
personnel who are not veterans. Could you explain how that is
handled? For you handle that, or is that handled by the various
departments and you just oversee to make sure it is being done?
Vous avez parlé d’employés réaffectés à qui vous avez tenté de
trouver un nouveau poste. La loi établit un certain nombre
d’exigences à respecter, et les règlements aussi. Vous avez aussi
parlé du projet de loi C-11 et de ce qu’il fera pour les militaires
retraités et blessés qui ne sont pas des anciens combattants.
Pourriez-vous nous expliquer comment ça marche, tout ça? Est-ce
que c’est votre organisation qui s’en occupe, ou est-ce que chaque
ministère s’occupe de ses dossiers et vous vous contentez de
vérifier que tout le monde fait ce qu’il doit faire?
Ms. Robinson: Thank you for the question. That is a program
that is centrally managed by the commission and overseen by the
commission.
Mme Robinson : Merci pour cette question. Le Programme
d’administration des priorités est géré centralement par la
commission, qui en assure aussi la surveillance.
6:32
National Finance
12-2-2014
The priority system works in that there are two different levels
of priority. There is the statutory priority, which consists of three
groups of people: an organization’s own surplus employees,
employees who are on a leave of absence for more than a year
whose positions have been filled behind them, and persons who
have been laid off. Those statutory priorities are in the legislation
and so they take precedence over what we refer to as another
group of regulatory priorities and those are priorities created by
the commission’s regulations.
Il y a deux niveaux de priorités. Il y a d’abord les priorités
légales, qui visent trois groupes de personnes: les employés
excédentaires d’une organisation donnée, les employés en congé
durant plus d’un an dont le poste a été comblé en leur absence, et
les personnes mises en disponibilité. Les priorités légales sont
définies dans la loi, et les bénéficiaires ont préséance sur les
bénéficiaires des autres types de priorités, c’est-à-dire celles qui
ont été créées en vertu des règlements de la commission.
The reason why that order is important is because, according
to the statute, the commission must appoint the statutory
priorities before we appoint the regulatory ones. So, when I
made reference to the medically released veterans, the medically
released veterans are a regulatory priority. In the last year or year
and a half, with the influx of surplus workers, those persons were
placed prior to the medically released veterans because of the
order of priorities that exist within the legislation.
L’ordre n’est pas sans importance, parce que, selon la loi, la
commission doit nommer les bénéficiaires de priorités légales
avant les bénéficiaires de priorités réglementaires. Quant aux
anciens combattants libérés pour des raisons médicales, ils font
partie des bénéficiaires de priorités réglementaires. Depuis un an
et demi, beaucoup d’employés sont devenus excédentaires, et tous
ces gens passaient avant les anciens combattants libérés pour des
raisons médicales, parce que c’est l’ordre qui est inscrit dans la loi.
The Chair: If Bill C-11 is passed, they will become statutory
priority?
Le président : Et si le projet de loi C-11 est adopté, ils vont
devenir des bénéficiaires de priorités légales?
Ms. Robinson: That is correct. If Bill C-11 is passed, the group
of medically released priorities who were released — I believe the
expression was for service-related reasons — those persons would
be at the top of the list and be made statutory priorities.
Mme Robinson : C’est exact. Si le projet de loi C-11 est adopté,
les bénéficiaires de priorités libérés pour des raisons médicales —
je crois que le terme exact est « pour des raisons liées au
service » — vont se retrouver au haut de la liste, puisqu’ils
deviendront des bénéficiaires de priorités légales.
This is a system where there is a good degree of control
exercised by the commission. Before a department or agency can
staff a vacant position and hold a competition, they must first
come to the commission and seek permission. What we essentially
do is first require them to look in the priority system to see if
someone is available before we would give them clearance to hold
a competition and staff that position.
La commission exerce un bon niveau de contrôle sur le
système. Avant qu’un ministère ou qu’un organisme puisse doter
un poste vacant et lancer un concours, ils doivent demander
l’autorisation de la commission. Essentiellement, nous leur
demandons de vérifier dans le système d’administration des
priorités s’il y a déjà quelqu’un de disponible. Ce n’est qu’une fois
cette étape franchie que nous leur donnons l’autorisation de
lancer un concours.
The Chair: Thank you. That’s helpful. There may be other
questions from honourable senators.
Le président : Je vous remercie. C’est très utile. Les sénateurs
auront peut-être d’autres questions à vous poser sur le sujet.
At page 2-295 in the Main Estimates, one can see your
expenditures broken down by votes. You indicated almost
$90 million plus $14 million that you can charge out in services
and be reimbursed for. Senators will know that the Senate budget
is roughly $90 million as well. We will have to find a way to
charge out some of our services to bring in more money for our
department. That’s a good trick.
À la page 2-295 du Budget principal des dépenses, vos dépenses
sont ventilées par crédits. Vous avez indiqué près de 90 millions
de dollars, plus 14 millions à récupérer en vous faisant
rembourser les services que vous offrez. Les sénateurs doivent
savoir que le budget du Sénat se situe lui aussi aux environs de
90 millions de dollars. Il faudrait que nous trouvions le moyen de
facturer nos services nous aussi, comme ça nous pourrions
renflouer nos coffres. Bonne idée.
How many employees?
Ms. Robinson: We currently have approximately 750 employees
on staff. The number in our Main Estimates is higher. That’s
because we are, like many departments, moving towards a lower
budget next year, so we’ve had to do our own round of declaring
persons surplus to prepare for our budget level next year, and we
have some vacant positions, as well.
Combien d’employés votre organisation compte-t-elle?
Mme Robinson : À peu près 750 à l’heure où on se parle. Le
chiffre qui figure dans le Budget principal des dépenses est plus
élevé, mais c’est que, comme bien des ministères, notre budget va
diminuer l’an prochain, alors nous avons dû nous aussi désigner
un certain nombre de personnes « employés excédentaires » afin
de respecter les prévisions budgétaires. Un certain nombre de
postes sont aussi demeurés vacants.
12-2-2014
Finances nationales
The Chair: Some departments are managing the vacancies to
meet the financial reductions, we understand.
Ms. Robinson: Yes.
6:33
Le président : Certains ministères choisissent de gérer les postes
vacants comme moyen de se conformer aux réductions
budgétaire, si j’ai bien compris.
Mme Robinson : Effectivement.
The Chair: A total figure for the number of public servants
under the various departments that you audit?
Le président : Et le nombre total de fonctionnaires travaillant
pour les différents ministères pouvant faire l’objet d’une de vos
vérifications?
Ms. Robinson: There are I think 200,250 persons now who are
under the jurisdiction of the commission. It’s in the range of 84 or
85 departments.
Mme Robinson : Actuellement, il y a — je crois —
200 250 personnes qui sont sous la responsabilité de la
commission. On parle de 84 ou 85 ministères.
The Chair: Thank you. I’ll begin with Senator Eaton, who is a
senator from Toronto.
Le président : Merci. Nous allons commencer par la sénatrice
Eaton, de Toronto.
Senator Eaton: You run a huge department, obviously. It is a
great responsibility. When I was growing up, the public service
was a great Canadian brand. If you belonged to the public service
in Canada, you enjoyed a very high reputation. Does the public
service still enjoy that reputation? This is not a sarcastic question.
I just want to know how you see your brand.
La sénatrice Eaton : Je ne vous apprendrai rien en vous disant
que vous dirigez un gros ministère. C’est une responsabilité
importante. Quand j’étais jeune, la fonction publique faisait la
renommée du Canada. Les fonctionnaires canadiens étaient
toujours très bien vus. La fonction publique jouit-elle toujours
de la même réputation? Et je ne pose pas la question de façon
sarcastique. Je veux seulement connaître votre point de vue.
Ms. Robinson: Senator, thank you for the question. I would
say that I would look to the applicants that we get for jobs. When
we post, as one of the main recruiters for the public service, we
still see still large numbers of applicants really interested in
working for the federal public service. Myself, I go out from time
to time to universities and talk to students, and I see that they are
very excited and interested in the diverse range of careers we have
for the public service.
Mme Robinson : Je vous remercie de votre question, sénatrice.
J’aurais tendance à me fier, pour vous répondre, au nombre de
personnes qui nous envoient leur candidature. Nous figurons
parmi les principaux organismes d’embauche de la fonction
publique, et quand nous lançons un concours, nous recevons
encore un très grand nombre de candidatures de la part de gens
qui veulent vraiment faire carrière dans la fonction publique
fédérale. Moi-même, je me rends parfois dans les universités pour
parler aux étudiants, et je constate que la perspective de travailler
dans la fonction publique les intéresse et les emballe.
Senator Eaton: Did I read or hear you say in your speech that a
lower number of graduates were applying?
La sénatrice Eaton : N’ai-je pas lu quelque part, ou est-ce que
vous ne disiez pas, tout à l’heure, qu’il y avait moins de diplômés
qui postulaient?
Ms. Robinson: What I said is that there are lower numbers
applying, I think largely because there have been fewer jobs
available during this time when the public service has been
downsizing. Having said that, when we look forward at the
demographics, we know that we will have some 10,000 or so
public servants continue to retire every year, so we actually
anticipate that recruitment will continue to go up even if the
public service remains the size it is now, because of just the
demographics and people retiring and leaving the public service.
Mme Robinson : Je disais que nous recevons moins de
candidatures, oui, mais je crois que c’est surtout dû au fait
qu’en cette période de réduction des effectifs, il y a moins de
postes à combler. Cela étant dit, avec la population qui vieillit,
nous savons qu’environ 10 000 fonctionnaires font continuer de
partir à la retraite chaque année. Nous prévoyons donc que le
recrutement va se poursuivre, même si la fonction publique en
général ne devrait pas compter plus d’employés, à cause,
justement, du vieillissement de la population et des nombreux
départs — que ce soit à la retraite ou pour une autre raison.
Senator Eaton: I guess there was a bit of talk a while back that
there was a sort of gap. You were looking for people that you
could train or bring on at the deputy minister level, the higher
levels of the public service. Is that still true, or are there people
waiting to take those jobs?
La sénatrice Eaton : Il a déjà été question du fait qu’il y avait
une sorte de fossé: vous cherchiez des gens que vous pourriez
former ou embaucher afin qu’ils deviennent sous-ministre, soit le
plus haut échelon de la fonction publique. Est-ce toujours le cas?
Ou bien y a-t-il des fonctionnaires qui espèrent pourvoir ces
postes?
Ms. Robinson: Human resource planning is more in the
domain of the department of the Treasury Board. Having said
that, we are seeing from the perspective of the commission that
Mme Robinson : La planification des ressources humaines
relève davantage du Conseil du Trésor. Cela étant dit, la
commission a constaté que la plupart des gens qui sont nommés
6:34
National Finance
12-2-2014
most of the appointments to the senior public service come from
within the public service, because there are large pools of people.
We do see efforts increasingly from time to time in shortage areas,
for example, where the public service does reach out to also try to
diversify its workforce and seek expertise from outside of the
public service.
hauts fonctionnaires proviennent de la fonction publique, parce
que le bassin de candidats y est plus grand. Des efforts sont
effectivement déployés de temps à autre quand il y a des pénuries,
notamment lorsque la fonction publique essaie de diversifier sa
main-d’œuvre et cherche des gens qualifiés dans le privé.
I would say when we look generally at the numbers of
applicants for jobs, we still have healthy numbers. In fact, in the
last two years, with the shrinking of the public service, we have
seen some significant decrease in internal mobility. There are
people in the public service who have perhaps been in jobs a little
bit longer than they had historically, and I think we are well
positioned for some movement and for some promotion within
the ranks of the public service.
De façon générale, les chiffres concernant le nombre de
demandes d’emploi sont encore satisfaisants. En fait, au cours
des deux dernières années, l’amenuisement de la fonction publique
a fait en sorte que la mobilité interne a considérablement diminué.
Des fonctionnaires ont peut-être occupé des postes pendant un peu
plus longtemps qu’auparavant, et je pense que la situation est
propice, dans une certaine mesure, à la mobilité et aux promotions
au sein même de la fonction publique.
[Translation]
[Français]
Senator Hervieux-Payette: Earlier you mentioned that you had
750 employees. You look after employees up to what level in the
public service? You are not responsible for deputy ministers or
assistant deputy ministers. Are you responsible for directors?
Up to what level do you recruit and look after defining tasks and
conducting cooperative analyses, among other things?
La sénatrice Hervieux-Payette : Tantôt vous avez dit que vous
aviez 750 employés. Vous vous occupez des employés jusqu’à quel
niveau dans la fonction publique? Ni les sous-ministres ni les sousministres adjoints ne relèvent de vous. Les directeurs relèvent-ils
de votre niveau de compétence? À quel niveau faites-vous le
recrutement et vous occupez-vous de définir les tâches et de faire
les analyses coopératives et autres?
Ms. Robinson: Pursuant to the Public Service Employment
Act, we appoint people up to the position of assistant deputy
minister, EX-5.
Mme Robinson : Suivant la Loi sur l’emploi dans la fonction
publique, nous nommons les gens jusqu’à la position de sousministre adjoint, EX-5.
Senator Hervieux-Payette: Could you elaborate on what you
mean when you say, about employment equity on page 3, that
our population is increasingly diverse? Do you have specific
objectives for persons with disabilities and Aboriginal people? Do
you have a management policy that addresses some biases in our
private system?
La sénatrice Hervieux-Payette : Pourriez-vous donner plus de
détails quand vous dites que, dans le cas de l’équité en matière
d’emploi, à la page 3, la population est de plus en plus diversifiée?
Avez-vous des objectifs précis en ce qui concerne la question des
handicapés et des Autochtones? Avez-vous une politique de
gestion qui rétablit certaines distorsions dans notre système privé?
Ms. Robinson: In general, that is the proportion of people
available on the job market. It is our objective for equity groups. I
would also like to point out that we are using 2006 data, because
we are expecting new data from Statistics Canada soon. That
said, it is the commission’s responsibility to ensure that there are
no obstacles to the appointment process and that everyone has
access to public service competitions.
Mme Robinson : En général, c’est la proportion des gens qui
sont disponibles sur le marché du travail. C’est notre objectif pour
les groupes d’équité en emploi. J’aimerais aussi mettre l’accent sur
le fait que nous en sommes maintenant à utiliser les données de
2006, parce que nous attendons les nouvelles données de
Statistique Canada bientôt. Cela dit, c’est notre responsabilité, à
la commission, de nous assurer qu’il n’y ait pas d’obstacles au
processus de nomination et que tout le monde puisse avoir accès
aux concours de la fonction publique.
Senator Hervieux-Payette: There are some minority groups
that are at a disadvantage in the system. Earlier we spoke about
veterans, but there are also Aboriginal people. Some groups may
be less informed. In the public service, you do not only recruit
people with doctorates, but you also people who do manual
labour, whether at public works or elsewhere. Do you do any
positive discrimination or anything else to ensure that members of
minority groups that have the most challenges become involved in
the public service?
La sénatrice Hervieux-Payette : Il y a des groupes qui sont
minoritaires, plus défavorisés par le système. On a parlé plus tôt
des vétérans, mais il y a aussi les Autochtones. Des groupes dans
la population sont peut-être moins bien informés. Dans la
fonction publique, vous ne recrutez pas que des gens qui ont
des doctorats, mais aussi des gens qui font du travail manuel,
que ce soit à Travaux publics ou ailleurs. Faites-vous une
« discrimination positive » ou un effort quelconque pour vous
assurer que les groupes minoritaires qui ont plus de difficultés
puissent être insérés dans la fonction publique?
12-2-2014
Finances nationales
6:35
Ms. Robinson: The Public Service Employment Act has some
tools. For example, we can limit the areas of selection for certain
groups if the department has noted a disparity.
Mme Robinson : Certains outils sont disponibles grâce à la Loi
sur l’emploi dans la fonction publique. Par exemple, on peut
limiter les zones de sélection pour certains groupes si, selon le plan
du ministère, il existe un écart.
Senator Hervieux-Payette: I want to get back to your ratio. If,
for example, your objective in 2006 was 48 per cent women and
52 per cent men on the job market, is your objective still the
same?
La sénatrice Hervieux-Payette : Je reviens à votre ratio. Si, par
exemple, votre objectif en 2006 était de 48 p. 100 de femmes et de
52 p. 100 d’hommes sur le marché du travail, demeure-t-il
toujours le même?
Ms. Robinson: Yes, it is 52.3 per cent.
Senator Hervieux-Payette: On page 4, how do you deal with
people in the public service? We have an election coming up.
Candidates have had bad experiences, for example, when they
were declaring their candidacy, they found the process long and
complicated, and they were treated differently than other citizens.
Is there a manual to explain the process? As for their duties, do
they receive any pressure? Is there a complaints and appeals
process regarding how candidates are treated?
Ms. Robinson: Mr. Thom will explain our programs.
Mme Robinson : Oui, c’est 52,3 p. 100.
La sénatrice Hervieux-Payette : Page 4, comment administrezvous la question des gens dans la fonction publique? On approche
des élections. Des candidats ont eu des mauvaises expériences, à
savoir que pour déclarer leur candidature, le processus était
compliqué, long et qu’ils n’étaient pas traités comme les autres
citoyens dans le reste de la société. Existe-t-il un manuel pour
expliquer le processus? Quant à leurs fonctions, subissent-ils des
pressions de quelque façon? Y a-t-il un processus de plaintes et
d’appels en ce qui concerne la façon dont les candidats sont
traités?
Mme Robinson : Monsieur Thom va vous expliquer nos
programmes.
Gerry Thom, Acting Senior Vice President, Policy, Public
Service Commission of Canada: There are two sides. People can
come to the commission to ask for permission to run as a
candidate. Any federal government employee must ask for
permission to run as a candidate at all levels of government:
municipal, provincial and federal. There is also the other side.
People may want to have some kind of involvement in political
activity but may not necessarily want to run as a candidate.
Gerry Thom, vice-président principal intérimaire, Politiques,
Commission de la fonction publique du Canada : Il y a deux côtés.
Les gens peuvent venir à la commission pour demander la
permission d’être candidat. Tout employé du gouvernement
fédéral doit demander la permission pour être candidat à tous
les paliers de gouvernement: municipal, provincial et fédéral. Il y a
aussi l’autre côté. Les gens qui veulent peut-être faire du travail
dans le cadre d’activités politiques quelconques, mais qui ne
veulent pas nécessairement être candidats.
Over the years we have developed a guide. We have a guide on
our website, which provides information, with questions and
answers. We have a test, a self-assessment, which gives the
employee an idea of whether they are able to be involved in
certain political activities. There’s a quiz. We have a network of
representatives in all the departments that are very familiar with
the policy and who are able to provide advice. We also have a 1800 number. There are a number of resources.
Oui, nous avons développé au fil des années un guide. Nous
avons donc un guide qui est sur notre site web, et qui fournit des
informations, avec des questions et réponses. Nous avons un test,
un examen d’autoévaluation, qui donne une idée à l’employé
quant à savoir s’il peut mener certaines activités politiques; il y a
un quizz. Dans tous les ministères nous avons un réseau de
représentants qui connaissent très bien la politique et qui sont en
mesure de donner avis et conseils. Nous avons aussi un
numéro1-800. Donc plusieurs outils sont en place.
Every year we do a staffing survey, and last year we noted that
73 per cent of people who responded to the survey said that they
were aware of their rights and responsibilities. That number is
increasing every year. It started at around 57 per cent, and now it
is 73 per cent.
Nous faisons un sondage de dotation chaque année, et nous
avons remarqué, l’an passé, le pourcentage de gens qui ont
répondu au sondage en disant qu’ils comprennent leurs
responsabilités et leurs droits; ce pourcentage était de 73 p. 100.
Cela augmente chaque année; ça a commencé à environ 57 p. 100,
nous en sommes rendus à 73 p. 100.
We have a team that provides advice, so there is always
someone available. We will provide help if anyone who truly
wants to become a candidate needs help filling out the forms. Our
service standard is to provide a response within 30 days, so that
we do not impede their candidacy campaign.
Il y a toujours quelqu’un de disponible, nous avons une équipe
qui fournit avis et conseils. Et pour les gens qui veulent vraiment
être candidats et qui doivent remplir des formulaires, on les aide
au besoin. Notre norme de service prévoit qu’on leur donne une
réponse dans les 30 jours, de façon à ne pas nuire à leur campagne
de candidature.
6:36
National Finance
12-2-2014
Senator Hervieux-Payette: I would like to hear why people are
refused, since every year you have sent people home, so there is
more work to be done for those who remain. I talk to public
servants, and many of them tell me that they have never worked
so hard in their life, at the expense of their health and their family
life. Some employees had planned on taking time off for their
children’s winter break and then had to cancel their vacation and
ask for a refund.
La sénatrice Hervieux-Payette : Vous allez me dire les raisons
pour lesquelles vous allez refuser, car, chaque année maintenant,
vous renvoyez des gens chez eux, donc il y a plus d’ouvrage à faire
pour ceux qui restent. Je parle à des fonctionnaires, et beaucoup
d’entre eux me disent qu’ils n’ont jamais travaillé aussi fort de leur
vie, au point de nuire à leur santé et à leur vie de famille. Il y a des
employés présentement qui auraient dû prendre des vacances pour
le congé d’hiver des enfants, et qui ont dû annuler leur congé et
demander un remboursement parce qu’ils avaient prévu une
semaine de classe de neige.
My question is the following. If these people are forced to stay
at work because they have so much to do, and everyone is in the
same boat, how will you be able to authorize people to run if
everyone is indispensable and we need them to work? You cannot
keep cutting staff and think that the remaining people will be able
to take on the extra work of those who are leaving. That is why I
want to know what your primary criteria will be to allow someone
to run as a candidate. The principle is the same, whether we are
talking about the municipal, provincial or federal level.
Je me pose la question; si ces gens-là sont obligés de rester au
travail parce qu’ils sont débordés, et que tout le monde l’est,
comment allez-vous pouvoir autoriser des personnes à concourir,
si tout le monde est indispensable et est obligé de travailler à ce
niveau-là? Vous ne pouvez pas continuer à réduire sans arrêt les
effectifs et penser que les gens qui restent peuvent assumer le
fardeau de ceux qui partent. C’est pour cela que je veux savoir
quels seront vos critères objectifs pour permettre à une personne
de se présenter comme candidat. Que ce soit au municipal, au
provincial ou au fédéral, le principe s’applique aux trois niveaux.
Mr. Thom: Absolutely. I cannot speak to the work at each
department, since it depends on the department, their
organization and how they manage their resources. As the
president mentioned, the Public Service Commission has done a
good job managing our budget cuts. There were not necessarily
cuts in all areas, for example, in dealing with people involved in
political activities. The team there is the same one that was there
before any cuts were made at the commission. In theory, I think
we have the resources we need to provide services to employees,
so that they can get an answer within a reasonable amount of time
about whether they can run as a candidate or whether there are
conditions. I hope that answers your question.
M. Thom : Tout à fait. Au point de vue du niveau de travail qui
existe dans chaque ministère, je ne peux pas vraiment en parler;
cela dépend de chaque département, de leur organisation et de la
gestion de leurs ressources. Pour ce qui est de la Commission de la
fonction publique, comme la présidente l’a mentionné, nous
avons bien géré nos coupures budgétaires. Dans certains
domaines, entre autres le domaine des gens qui travaillent dans
les activités politiques, il n’y a pas nécessairement eu de coupures.
Donc, l’équipe qui est là est la même que celle qu’il y avait avant
que ne s’appliquent les coupures à la commission. Donc, en
théorie, je pense que nous avons les ressources nécessaires pour
pouvoir fournir le service aux employés afin qu’ils puissent
obtenir une réponse dans un délai respectable quant à savoir s’ils
peuvent se présenter comme candidat ou s’il y a des conditions.
J’espère que je réponds à votre question.
Senator Bellemare: I have two questions. The first has to do
with the Public Service Commission’s budget spending. In the
2013-14 Main Estimates, the budget was $89 million and some
change — so we will say $90 million — which was lower than in
the 2012-13 budget. However, in the supplementary estimates,
this was increased to $95 million, which is more than in recent
years. Can you tell us where this extra $5 million went? What
positions or programs was it allocated to?
La sénatrice Bellemare : J’ai deux questions : la première a trait
aux dépenses budgétaires de la Commission de la fonction
publique. On voit que, dans le budget des dépenses principales
en 2013-2014, le budget a été de 89 millions et quelques — disons
90 millions pour arrondir —, en baisse par rapport au budget
2012-2013. Mais là, avec les budgets supplémentaires, on l’a
augmenté à 95 millions. Ce qui est plus que les dernières années.
Pouvez-vous nous décrire un peu à quoi ces 5 millions
supplémentaires ont été alloués, à quels postes ou programmes?
Ms. Robinson: Thank you very much for that question. I may
ask for some assistance from my colleague who is responsible for
our finances. However, I can say that, overall, as part of the plan
to reduce the deficit, our budget will go down by about $9 million.
Last year it was reduced by $2.2 million. This year it was reduced
by $2.2 million. Next year it will be reduced by $4.5 million.
Mme Robinson : Merci beaucoup pour la question. Je vais
peut-être demander l’aide de mon collègue qui est responsable de
nos finances. Je peux toutefois dire que, en général, nos budgets, à
cause de la mise en œuvre du plan de réduction des déficits, va être
diminué d’environ 9 millions de dollars. L’année dernière, il a été
réduit de 2,2 millions de dollars; cette année de 2,2 millions;
l’année prochaine cela va être de 4,5 millions de dollars.
12-2-2014
Finances nationales
6:37
Senator Bellemare: What I was wondering was that I see these
decreases, but at the same time I see that you needed extra money
in the supplementary estimates, since the amount was increased to
$95 million. I would like to know how that happens.
La sénatrice Bellemare : C’est ce que je me demandais; je vois
ces diminutions, mais en même temps je vois que, dans les budgets
supplémentaires, vous avez besoin d’argent supplémentaire,
puisqu’on est rendu à 95 millions. Donc, je voulais savoir
comment cela se fait.
Ms. Robinson: Mr. Chair, I must apologize, but I do not have
that information with me. I can send you a written response to
explain these changes. Different departments transfer money to
the commission to manage a program for our staffing systems,
which may explain that, but I would like to take some time to
provide a good answer.
Mme Robinson : Monsieur le président, je vous prie de m’en
excuser, je n’ai pas cette information avec moi, mais je suis prête à
vous envoyer une réponse écrite pour expliquer ces changements.
Il y a des fonds qui sont transférés à la commission pour gérer un
programme pour nos systèmes de dotation par les différents
ministères; c’est peut-être l’explication, mais j’aimerais avoir le
temps de vous donner une bonne réponse.
Senator Bellemare: Perfect. My second question is related to
the discussion we had with the Parliamentary Budget Officer
about the impact of the cuts on productivity. We spoke a bit
about productivity and he told us that it was hard for his office to
assess the real impact of spending on services and productivity. I
would like to ask you the same question. Since you see a number
of sectors in the federal public service, could you give us some
information on what kind of innovation is out there? If we cut
staff but keep providing the same services, innovation is needed.
Could you tell us what kind of innovation stood out to you the
most and, in particular, the best practices?
La sénatrice Bellemare : Parfait. Ma deuxième question est un
peu en lien avec la discussion que nous avons eue, justement, sur
l’impact des coupures sur la productivité, avec le bureau du
directeur parlementaire du budget. On a parlé un peu de
productivité, et il nous disait qu’il était difficile pour son bureau
d’évaluer l’impact réel des dépenses sur les services et sur la
productivité. Je voudrais vous poser la même question: étant
donné que vous voyez plusieurs secteurs dans la fonction publique
fédérale, pouvez-vous donner des détails sur les innovations
faites? Car si on réduit le personnel tout en rendant les mêmes
services, c’est qu’il y a des innovations qui doivent être faites.
Pouvez-vous nous en dire plus sur le type d’innovations qui vous
ont le plus marquée, et notamment les meilleures pratiques?
Ms. Robinson: Thank you for the question. I will start by
saying that the commission sent the Parliamentary Budget Officer
the information he asked for. As for innovation, under
Ms. Barrados, our former president, the commission
implemented some technological innovations. I think the most
important thing for us is that we are increasingly using e-testing
for people who are interested in working in the public service. We
have used computer testing, so that someone can take a test from
home if they are interested in participating in a public service
competition. I think that is the most significant innovation for us,
to effectively manage our programs and to ensure that Canadians
have access to all the positions available in the public service.
Mme Robinson : Merci pour la question. Je commencerai en
disant que la commission a envoyé au directeur parlementaire du
budget l’information qu’il avait demandée. En ce qui concerne le
côté de l’innovation, grâce au travail réalisé par Mme Barrados,
notre ancienne présidente, la commission a mis en œuvre certaines
innovations technologiques. Je pense que la chose la plus
importante pour nous est que nous avons utilisé de plus en plus
les tests électroniques pour les gens qui sont intéressés à travailler
dans la fonction publique. Nous avons utilisé les tests par
ordinateur, ainsi, une personne peut passer un test depuis son
domicile si elle est intéressée à participer à un concours de la
fonction publique. Je pense que c’est l’innovation la plus
importante pour nous, pour gérer les programmes efficacement
et aussi pour veiller à ce que les Canadiens peuvent avoir accès à
tous les postes disponibles dans la fonction publique.
Senator Bellemare: Do these tests affect the potential for fraud
or make it easier for people to provide false information?
La sénatrice Bellemare : Ces tests n’ont pas d’impact sur la
possibilité d’avoir plus de fraudes, de donner de faux renseignements?
Ms. Robinson: That is an excellent question, and my team and I
wondered the same thing. The initial tests taken via computer at
home, for example, are used to test a large number of candidates.
Then, a smaller group of candidates is chosen, and they will be
tested again in person to confirm the results of the original test.
This is an effective method, and that is what we use to ensure that
our competitions are fair.
Mme Robinson : C’est une question excellente, je me la suis
posée moi-même ainsi que mon équipe. Les tests qui sont utilisés
en premier lieu par ordinateur à domicile, par exemple, sont
utilisés pour tester un grand nombre de candidats. Mais ensuite,
un groupe plus petit de postulants est sélectionné, qui vont être
testés de nouveau en personne pour vérifier le résultat du test
original. C’est une méthode efficace, c’est celle qui est utilisée
pour faire en sorte que nos concours soient justes.
Senator Bellemare: Thank you very much.
La sénatrice Bellemare : Merci beaucoup.
The Chair: Thank you, Senator Bellemare.
Le président : Merci, sénatrice Bellemare.
6:38
National Finance
[English]
12-2-2014
[Traduction]
The Chair: You understand what Senator Bellemare was
getting to. It must have been in Supplementary Estimates (A),
which I don’t have in front of me. You have been talking about
$89 million, whereas total estimates to date are up to $95 million,
and we’re looking for why there is the additional $6 million. Was
it for something extraordinary? It doesn’t seem logical to talk
about a $2 million reduction and a $6 million increase, unless
there is an explanation for it.
Le président : Vous comprenez certainement où la sénatrice
Bellemare voulait en venir. Elle devait renvoyer au Budget
supplémentaire des dépenses (A), que je n’ai pas avec moi. Vous
avez parlé de 89 millions de dollars, alors que le budget total à
jour s’élève à 95 millions de dollars; nous souhaitons donc savoir
pourquoi ces 6 millions supplémentaires ont été ajoutés au
budget. Visaient-ils une mesure spéciale? Il ne semble pas
logique de dire que le budget a diminué de 2 millions de dollars
et augmenté de 6 millions, à moins que vous puissiez nous
l’expliquer.
Ms. Robinson: Again, my apologies for not having that here
today, but, senator, I would be very happy to send that very
quickly.
Mme Robinson : Je m’excuse encore de ne pas être en mesure
de vous donner cette information aujourd’hui, mais, mesdames et
messieurs les sénateurs, c’est avec plaisir que je vous ferai parvenir
une réponse très rapidement.
The Chair: If you could send that to our clerk, Ms. Turner,
she’ll make sure we all get it in both official languages.
Le président : Si vous pouviez l’envoyer à notre greffière,
Mme Turner, elle veillerait à ce que nous recevions votre réponse
dans les deux langues officielles.
Senator Runciman: I was curious about the self-audit and why
you made the decision to conduct a self-audit. Is there no one on
the outside that could perform that kind of function? How did
you feel comfortable about ensuring there wasn’t any conflict,
and who made that determination?
Le sénateur Runciman : La vérification interne que vous avez
menée m’intéresse, et je suis curieux de savoir pourquoi vous avez
décidé de mener pareille vérification. Aucun organisme externe
n’aurait pu s’en occuper? Comment vous êtes-vous assurée qu’il
n’y aurait aucun conflit d’intérêts, et qui a pris cette décision?
Ms. Robinson: As I’m sure you’re aware, as deputy head of the
organization, I am responsible for the management and
operations of the commission. Like other deputy heads that fall
under the act, the commission delegates appointment authority to
me as the deputy head.
Mme Robinson : Comme vous le savez, je suis la présidente de
l’organisation, et je suis donc responsable de la gestion et des
activités de la commission. À l’instar des autres administrateurs
généraux d’organismes visés par la loi, la commission me délègue
les pouvoirs de nomination.
I also have a role, both as PSC president, which I just talked
about, but also as a commissioner on the commission, which
includes overseeing the audits done by the PSC, so that’s where
you have the conflict.
J’ai deux rôles à la Commission de la fonction publique: j’en
suis la présidente et j’en suis aussi la commissaire, ce qui veut dire
qu’il m’incombe de superviser les vérifications que la commission
effectue, et c’est là que le bât blesse.
For the conduct of the audit, obviously these two roles could
not be easily reconciled. That’s why, at the very outset of the
process, I removed myself from all discussions around the
governance, the conduct of the audit, who would do the audit
and how the audit would be done. My fellow commissioners —
the commission is a body of three — include Susan Cartwright
and Dan Tucker, who joined sometime after the audit started but
before it was completed. They assumed those responsibilities as
the commission.
Manifestement, ces deux rôles étaient difficilement conciliables
dans le cadre de la vérification. Voilà pourquoi, dès le début du
processus, je me suis abstenue de participer à toute discussion
portant sur la façon dont la vérification serait menée et sur le
choix des vérificateurs. Mes collègues commissaires — la
commission compte trois commissionnaires —, Susan
Cartwright et Dan Tucker, sont entrés en fonction après le
début de la vérification, mais avant qu’elle soit terminée. Ce sont
donc eux qui ont assumé le rôle que la commission doit jouer.
Because of that, my colleague Ms. Bogden will talk about how
her team worked with the commission in a model where I had
recused myself to oversee the conduct of the audit.
Et voilà pourquoi je laisse la parole à Mme Bodgen, qui vous
expliquera comment son équipe a collaboré avec la commission,
puisque je me suis abstenue de participer à la vérification.
Jacqueline Bogden, Vice President, Audit and Data Services,
Public Service Commission of Canada: As Anne-Marie mentioned,
she recused herself and the two commissioners took over to
ensure independence in the conduct of the audit — the planning
and all stages of the audit.
Jacqueline Bogden, vice-présidente, Vérifications et services de
données, Commission de la fonction publique du Canada : Comme
Anne-Marie l’a dit, elle s’est retirée du processus, et les deux
commissaires ont pris le relais afin d’assurer l’indépendance de la
vérification, et ce, tant lors de la planification qu’à toutes les
autres étapes de la vérification.
12-2-2014
Finances nationales
6:39
They also consulted with some outside members of the
commission to get independent feedback from others — both
auditors and non-auditors, and deputy ministers across the
system — about any additional measures that the commission
should probably take to ensure the independence and make sure
that the governance was robust. One of the several measures that
we took was to hire an independent firm to come and assess the
quality of the audit and the measures that were put in place,
including the independent governance, and give us a third-party
report to assure us of that.
On a aussi consulté des membres externes de la commission
afin d’obtenir l’avis de tiers — tant des vérificateurs que des nonvérificateurs ainsi que des administrateurs généraux de l’ensemble
du réseau — afin d’établir si la commission devrait prendre
d’autres mesures pour assurer l’indépendance et la rigueur de la
vérification. Plusieurs mesures ont été prises. Nous avons
notamment retenu les services d’un cabinet indépendant pour
qu’il évalue la qualité de la vérification et les mesures qui avaient
été prises, notamment en ce qui concerne l’indépendance des
vérificateurs, et ce tiers a produit un rapport afin de nous en
assurer.
We established an independent committee of senior public
servants involved in audit as well as human resources to give the
commissioners direct advice at all the key stages of the conduct of
the audit.
Nous avons créé un comité indépendant composé de hauts
fonctionnaires qui exercent des activités dans le domaine de la
vérification et de responsables des ressources humaines afin qu’il
conseille directement les commissaires à toutes les étapes clés de la
vérification.
Of course, our audit team was completely insulated and
isolated from any contact with the president. During the conduct
or on any of the aspects of the audit, we dealt directly with the
two commissioners.
Bien entendu, notre équipe de vérification travaillait en vase
clos et n’avait absolument aucun contact avec la présidente. Dans
le cadre de la vérification, nous avons traité directement avec les
deux commissaires.
Senator Runciman: I was on the committee a couple of years
ago and asked your predecessor about the time to staff
indeterminate staff positions. I think at the time, if memory
serves, it was about six months and it doesn’t seem to have
changed a lot. You have a priority staffing pool to draw on. So
what is the ongoing problem with respect to the timelines? Are
you happy with that timeline of five and a half months, or is there
a goal to reduce that? What’s causing it and is there an effort to
reduce that?
Le sénateur Runciman : Je siégeais au comité il y a quelques
années, et j’ai demandé à votre prédécesseur combien de temps
cela prenait pour pourvoir les postes permanents. Si je me
souviens bien, il fallait compter au moins six mois à l’époque, et
les choses ne semblent pas avoir beaucoup changé. Vous disposez
d’une liste de priorité, pourquoi le problème persiste-t-il alors,
pourquoi est-ce encore si long? Ce délai de cinq mois et demi vous
satisfait-il, ou bien cherchez-vous à le réduire? Quelle en est la
cause, et que faites-vous pour essayer de l’écourter?
Ms. Robinson: There are a few things there. We’re always
trying to improve the time to staff, because I think we have a
constant obligation to ensure that the public service is responsive
and meets the needs of Canadians. That is about getting people in
the job as quickly as we can.
Mme Robinson : La question touche quelques éléments. Nous
essayons toujours d’améliorer la durée du processus de dotation,
parce que nous avons l’obligation de faire en sorte que la fonction
publique réponde aux besoins des Canadiens. Il faut donc que les
gens entrent en poste le plus rapidement possible.
We also want to make sure, as well, that the process is robust
and based on merit, so it’s about trying to find that balance.
Nous voulons aussi nous assurer que le processus est rigoureux
et fondé sur le mérite, nous devons par conséquent essayer
d’établir un équilibre entre ces deux impératifs.
We have done a review of some of the systemic issues, for
example, that we found in our audits, and it is giving us more
insight into how we can administratively simplify the staffing
process. We’re taking what we’re learning from our audits and
trying to make the process operate more efficiently.
Nous avons mené un examen sur les problèmes systémiques
que nous avons notamment cernés dans nos vérifications; nous
comprenons mieux comment nous pourrions simplifier, sur le
plan administratif, le processus de dotation. Nous tenons compte
de ce que nos vérifications nous apprennent, et nous essayons de
rendre le processus plus efficace possible.
Having said that, it’s very difficult to look at the 2012-13 data
because that was certainly an unusual year in the public service.
As you mentioned yourself, it was a year where a lot of people
were redeployed into existing positions. Those redeployments
don’t necessarily show up in the time-to-staff data. In fact, it was
mentioned earlier by the president of the committee that there was
vacancy management being done across the public service. In
some cases people started competitions and then waited to fill
those to see if there were persons, for example, in the priority
Cela étant dit, nous ne pouvons pas vraiment nous fier aux
données de 2012-2013, parce que cet exercice sortait de l’ordinaire
dans la fonction publique. Comme vous l’avez vous-même
mentionné, beaucoup de fonctionnaires ont été réaffectés dans
des postes existants. Or, les données sur la durée du processus de
dotation ne tiennent pas nécessairement compte de ces
réaffectations. En fait, et le président du comité l’a dit plus tôt,
on a procédé à un processus de gestion des postes vacants dans
l’ensemble de la fonction publique. Dans certains cas, des
6:40
National Finance
12-2-2014
systems or other affected workers who could have been
redeployed into those systems. That certainly makes the data
for 2012-13 unique.
gestionnaires ont lancé des concours, puis ils ont attendu pour
voir si, par exemple, des gens faisant partie de la liste de priorité
ou d’autres travailleurs touchés pourraient être réaffectés dans ces
postes. Voilà pourquoi les données de l’exercice 2012-2013 sont
uniques.
Having said that, this has been a long-term problem and so,
like my predecessor, we continue to look for ways to bring that
number down.
Cela étant dit, il s’agit d’un problème récurrent, et, tout comme
mon prédécesseur l’avait fait, nous continuons d’essayer de
réduire les délais.
Senator Runciman: How rigid is merit-based hiring? If someone
meets the posted qualifications and the academic credentials, but
has the personality of Attila the Hun, what kind of flexibility is
permitted to recognize those concerns or issues?
Le sénateur Runciman : Dans quelle mesure le régime fondé sur
le mérite est-il contraignant? Si une personne possède les
compétences et les diplômes nécessaires, mais qu’elle a la
personnalité d’Attila le Hun, avez-vous la flexibilité nécessaire
pour tenir compte de ce problème?
Ms. Robinson: Under the act, the person, in essence, has to
meet the qualifications for the job as part of the qualifications, as
well as some of the harder credentials, like having a certain degree
or certain types of job experience. We also look at things often
referred to as behavioural competencies or personal suitability.
Somebody could specify that we have to test for collaboration.
Mme Robinson : Selon la loi, la personne, pour résumer, doit
posséder les compétences exigées pour le poste, ainsi que quelques
autres qualifications pointues, comme un diplôme donné ou de
l’expérience dans un type de travail. Nous tenons aussi compte de
ce qu’on appelle souvent les compétences comportementales ou
les qualités personnelles. On pourrait notamment exiger la preuve
que le candidat est capable de travailler en équipe.
Senator Runciman: Those are subjective though, aren’t they?
Le sénateur Runciman : Il s’agit par contre de critères
subjectifs, non?
Ms. Robinson: The PSC has a state-of-the-art personnel
psychology centre. We have tools available, developed by
psychologists, which can be used by people in the public service.
In our merit-based processes, we also put a lot of emphasis on
ensuring procedural fairness and that the process is done in a
consistent way.
Mme Robinson : La Commission de la fonction publique s’est
dotée d’un Centre de psychologie du personnel à la fine pointe de
l’innovation. Nous mettons à la disposition des fonctionnaires des
outils qui ont été élaborés par des psychologues. Dans le cadre des
processus de dotation fondés sur le mérite, nous mettons aussi
beaucoup l’accent sur le respect de l’équité procédurale et sur
l’uniformité du processus.
You’re right: there is some level of interpretation in the
process, so we try to make sure there is a certain amount of rigour
to ensure there is fair application, including training of managers.
Managers who are delegated staffing authority have to go
through a certain amount of training, and most of the time
there are HR experts on the board. It’s the combination of those
things that make the appointment system work.
Vous avez raison: il y a une certaine marge de manœuvre dans
le processus, et c’est pourquoi nous essayons d’insuffler une
certaine dose de rigueur afin d’en assurer l’équité, notamment
grâce à la formation des gestionnaires. Les gestionnaires à qui des
pouvoirs de dotation sont délégués doivent participer à des
formations, et, la plupart du temps, le jury de sélection compte des
experts en ressources humaines. C’est la combinaison de ces
éléments qui assure le bon fonctionnement du système de
dotation.
Senator Runciman: What happens if, in the view of the
commission, someone violates that policy? You’ve reached a
determination, and what’s the process that follows that and what
action can you take?
Le sénateur Runciman : Qu’arrive-t-il si, de l’avis de la
commission, quelqu’un viole cette politique? Admettons qu’une
telle conclusion a déjà été tirée, qu’advient-il par la suite, et
quelles mesures pouvez-vous prendre?
Ms. Robinson: The action we can take is up to and including
dismissal. For example, we use our audit function to look at
whether the systems and structures are working in departments.
We also sample transactions. We also have an investigation
function where sometimes things come to that function through
an audit process. Sometimes people come to the commission and
bring forward issues they want the commission to look at, so they
come forward through a number of ways. We can conduct
investigations, and in some cases we revoke appointments to
people.
Mme Robinson : Nous pouvons aller jusqu’au congédiement.
Par exemple, nos vérifications nous permettent d’établir si les
systèmes et les structures fonctionnent correctement au sein des
ministères. Nous faisons aussi des vérifications ponctuelles. Notre
pouvoir d’enquête nous permet d’intervenir si c’est nécessaire
dans le cadre des vérifications. Des gens souhaitent parfois que la
commission se penche sur certains dossiers, et ils communiquent
avec la commission de diverses façons. Nous pouvons donc mener
des enquêtes, et des nominations sont parfois annulées.
12-2-2014
Finances nationales
Senator Runciman: Is there an appeal process?
6:41
Le sénateur Runciman : Existe-t-il un processus d’appel?
Ms. Robinson: Our investigation decisions are subject to
judicial review before the Federal Court.
Mme Robinson : Les décisions rendues à l’issue des enquêtes
peuvent faire l’objet d’un contrôle judiciaire en Cour fédérale.
The Chair: Ms. Robinson, you mentioned two commissioners.
Perhaps, to clarify the record, you could explain the role of the
two commissioners in addition to yourself.
Le président : Vous avez parlé de deux commissaires, madame
Robinson. Pour clarifier les choses, pourriez-vous nous expliquer
votre rôle et celui des deux autres commissaires?
Ms. Robinson: The commission functions as a body, so I run
the day-to-day operations of the commission, but when it comes
to most of the substantive decisions, like the results of our audit,
the results of our investigations, our major policy directions, those
decisions are taken by a commission which is a body of three
persons. All of the commissioners are equal. We work on the basis
of developing a consensus for making decisions and that is the
model, I believe. It’s in the legislation, but that also makes us
more representative and I think it helps us to balance our
decisions.
Mme Robinson : La commission fonctionne ainsi: je m’occupe
des activités quotidiennes de la commission, mais les décisions
majeures, notamment en ce qui a trait aux vérifications, aux
résultats des enquêtes ou aux grandes orientations, sont prises en
concertation par les trois commissaires, qui sont tous égaux. Nous
misons sur le consensus, et c’est ce qu’il convient de faire à mon
avis. C’est ce que la loi prévoit, et cette façon de procéder nous
permet d’être plus représentatifs et d’assurer un certain équilibre
dans nos décisions.
The Chair: Are the commissioners full-time employees?
Ms. Robinson: The commissioners are part-time. We have a
meeting usually one day a month, and for certain other
transactions we might meet periodically.
Le président : Les commissaires travaillent-ils à temps plein?
Mme Robinson : Ils sont à temps partiel. Nous nous
rencontrons d’ordinaire une fois par mois, et nous tenons des
réunions ponctuelles pour certains dossiers.
The Chair: Are they order-in-council appointments?
Le président : S’agit-il de nomination par décret?
Ms. Robinson: That’s correct.
Mme Robinson : Oui.
Senator Callbeck: I wanted to come back to those
investigations. You said a minute ago there were 44, and you
mentioned in your presentation that some were cases involving
fraud: the use of false educational or professional credentials. I
just assumed those people would be gone if that happened but,
from what you said, maybe they’re not.
La sénatrice Callbeck : Revenons sur les enquêtes. Vous avez
dit il y a quelques instants que 44 enquêtes avaient été menées à
terme et qu’il y avait eu de la fraude, notamment des cas où les
candidats avaient présenté de faux diplômes ou de faux titres de
compétence. Je tenais pour acquis que les fraudeurs étaient
écartés, mais, selon ce que vous avez dit, ce n’est peut-être pas le
cas.
Ms. Robinson: Normally there is a whole bunch of different
things that can happen following an investigation. The fraud
findings are of the most serious ones. Normally if somebody has
presented false credentials or a false diploma, the normal response
from the commission would be to revoke that appointment.
Mme Robinson : Différentes mesures peuvent être prises à la
suite d’une enquête. Nulle autre infraction n’est plus grave que la
fraude. D’ordinaire, si quelqu’un fournit de faux titres de
compétence ou de faux diplômes, la commission annule la
nomination.
I’m trying to find the data here, but there are a number of
appointments that are revoked every year by the commission.
Je suis incapable de trouver les chiffres, mais la commission
annule un certain de nominations chaque année.
Senator Callbeck: In your presentation you talked about
student hiring. You said it was down. How much has it been
down over the year compared to the previous year?
La sénatrice Callbeck : Dans votre intervention vous avez parlé
du recrutement d’étudiants. Vous avez dit qu’il y avait de moins
en moins d’étudiants embauchés. Dans quelle mesure le nombre
d’étudiants recrutés cette année a-t-il diminué en comparaison
avec l’année dernière?
Ms. Robinson: Thank you for that question. There are several
different programs that relate to student hiring. The one that is
probably the most well-known to students is what’s referred to as
FSWEP, the Federal Student Work Experience Program. Last
year we hired 8,305 persons and in 2012-13 we hired 5,835, so that
was down quite a bit.
Mme Robinson : Merci de cette question. Plusieurs
programmes ont été instaurés pour favoriser le recrutement
d’étudiants. Le plus connu est probablement le Programme
fédéral d’expérience de travail étudiant. Lors du dernier exercice,
8 305 étudiants ont été embauchés, et en 2012-2013 nous en avons
embauché 5 835, ce qui constitue une diminution considérable.
The second largest is the co-op education program. That was
4,520 in 2011-12 and was reduced to 3,408. I would be very
pleased to send this data to the committee. Overall, it’s a
Le Programme de stages d’enseignement coopératif est le
deuxième en importance. En 2011-2012, 4 520 étudiants y étaient
inscrits, alors qu’il n’y en avait que 3 408 l’exercice suivant. Je
6:42
National Finance
12-2-2014
reduction of several thousand students from the year before, but
having said that, this was in the context of a shrinking public
service. What was optimistic in the data was that student hiring
represented 31 per cent, which was an increasing share of overall
hiring.
serais très heureuse de faire parvenir ces données au comité. Dans
l’ensemble, des milliers d’étudiants de moins ont été embauchés en
comparaison avec l’exercice précédent, mais, cela étant dit, il faut
tenir compte du contexte: la fonction publique subissait une cure
minceur. Ces données refermaient tout de même un élément
positif: 31 p. 100 des gens embauchés étaient des étudiants, et, si
l’on tient compte de l’ensemble des embauches, la proportion
d’étudiants recrutés a augmenté.
We are taking careful note of this, because, as I said before, the
public service does need to renew itself. While we understandably
had a reduction during a downsizing time, the commission will be
looking to work with departments to ensure we are able to recruit
the students we need to meet our future needs.
Nous en prenons bonne note, car, comme je l’ai déjà dit, la
fonction publique doit se renouveler. La réduction des effectifs a
bien entendu entraîné une diminution des embauches d’étudiants,
mais la commission entend collaborer avec les ministères afin que
nous soyons capables de recruter des étudiants pour répondre à
nos besoins futurs.
Senator Callbeck: Do you see another reduction coming this
year?
La sénatrice Callbeck : Pensez-vous qu’il y aura une autre
réduction cette année?
Ms. Robinson: The reductions are made by the government, so
that’s not something the commission would have information
about. According to our discussions with departments for the
student campaign — Gerry, my colleague, worked with
departments in his previous job — we launched a new
campaign in September, and we saw certainly greater interest in
the campaign that’s going on right now than in the previous year,
so it’s hard to predict. It depends on departmental budgets, but
I’m cautiously optimistic that the hiring will be going up in the
future. When we look at the general demographics, it would
signal that we will continue to need to hire a good number of
students.
Mme Robinson : C’est du ressort du gouvernement, la
commission n’est donc pas au courant. Si l’on se fie aux
discussions que nous avons eues avec des fonctionnaires dans le
cadre de la nouvelle campagne de recrutement que nous avons
lancée en septembre — et mon collègue, Gerry, a collaboré avec
les ministères dans ses fonctions précédentes —, les ministères ont
manifesté beaucoup plus d’intérêts cette année que l’année
dernière. C’est difficile de le prévoir, ça dépend des budgets des
ministères, mais je suis modérément optimiste, et je pense qu’il y
aura davantage d’embauches à l’avenir. Compte tenu du
vieillissement de la population, nous devrons continuer à
recruter un grand nombre d’étudiants.
Senator Callbeck: I would hope so. Students are having a tough
time out there.
La sénatrice Callbeck : Je l’espère bien. Les temps sont durs
pour les étudiants.
On page 295, there is a line in there that talks about the
decrease — and you mentioned it — of $4.5 million, resulting
from savings. Maybe you haven’t got that information here this
evening. If you have, fine. If you haven’t, could you send us a
detailed outline as to what is represented by that $4.5 million?
À la page 157, on mentionne, comme vous l’avez dit, que des
économies de 4,5 millions de dollars seront réalisées. Peut-être
n’avez-vous pas ces renseignements sous la main — tant mieux si
vous les avez, mais si vous ne les avez pas, pourriez-vous nous
faire parvenir une description détaillée de ce que comportent ces
économies de 4,5 millions de dollars?
Ms. Robinson: Thank you for the question. I could give you an
outline of the total cuts for the deficit reduction action plan. We
implement them over a period of three years.
Mme Robinson : Je vous remercie de votre question. Je peux
vous donner les grandes lignes de l’ensemble des compressions
prévues dans le plan d’action pour la réduction du déficit, qui
seront appliquées sur une période de trois ans.
In order to reach our overall reduction as a result of the deficit
reduction action plan, we closed the PSC’s physical library and
moved to an electronic system for accessing data and information.
I mentioned before the fact that we’re leveraging technology,
particularly for Internet-based testing.
Afin d’atteindre l’objectif général fixé dans le plan d’action
pour la réduction du déficit, nous avons fermé la bibliothèque
physique de la CFP et l’avons remplacée par un système
électronique qui permet d’accéder à des données et des
renseignements. J’ai mentionné plus tôt le fait que nous
exploitons la technologie, notamment dans le domaine des
examens en ligne.
Senator Callbeck: Do you have the figures to go with each one?
La sénatrice Callbeck : Avez-vous les chiffres associés à
chacune de ces mesures?
12-2-2014
Finances nationales
6:43
Ms. Robinson: I do. We have the figures not necessarily by that
description, but I have them by branch so I could send it to the
committee in a number of ways.
Mme Robinson : Je les ai. Les données ne sont pas
nécessairement colligées selon cette description. J’ai toutefois
accès aux données des directions générales et il m’est possible de
les faire parvenir sous différentes formes au comité.
Another thing we have done is to close two regional offices. I
could give you specific figures for those as well. I could send you a
breakdown of the specific cuts by program and then by what was
changed in each of those programs.
Nous avons aussi fermé les portes de deux bureaux régionaux;
je peux vous transmettre les chiffres associés à ceux-ci, de même
qu’une liste détaillée des coupes par programme, assortie des
changements apportés à chacun de ces programmes.
Senator Callbeck: Okay. That would be fine.
La sénatrice Callbeck : D’accord. Ce serait très bien.
Senator Seth: Thank you for your description. I see here the
Public Service Commission’s 2012-2013 Annual Report suggests
that persons with a disability, whether a man or a woman, had
significantly low chances of promotion compared to other groups.
I wonder why and how it can be fixed.
La sénatrice Seth : Je vous remercie de votre description. On
rapporte dans le Rapport annuel 2012-2013 de la Commission de
la fonction publique que, comparativement à d’autres groupes, les
personnes handicapées, hommes ou femmes, ont beaucoup moins
de chances d’être promues. Pourquoi en est-il ainsi et comment
peut-on remédier à la situation?
Ms. Robinson: Thank you very much for that question. I’m
very pleased to have the opportunity to talk about this because
you would see from a study that we have done — I’m not sure if
it’s been posted yet, but will soon be — that it was the first time
the commission did a study looking at the chances of promotion
by the different employment equity groups. The part of the study
that was the most worrisome for the commission was when we
looked at persons with disabilities and the chances of promotion
for the members of that group were significantly lower than other
comparable groups. I would say that study was for one year, so
the very first thing we’re going to do is look to repeat the study,
because we need to figure out if this was something that was
anomalous for one year or if this is a pattern. That’s the first thing
we are going to do.
Mme Robinson : Je vous remercie de votre question. Je me
réjouis d’avoir l’occasion d’aborder ce sujet. En effet, nous avons
mené une étude — qui sera bientôt diffusée, si ce n’est déjà fait —
sur les occasions de promotion des différents groupes d’équité en
emploi. Les résultats de l’étude les plus inquiétants pour la
commission concernent les personnes handicapées: leurs chances
de promotion sont significativement plus faibles que celles des
autres groupes. Je souligne que cette étude portait sur les données
d’une seule année; nous allons donc reprendre l’étude, afin de
déterminer s’il s’agit d’une anomalie propre à l’année en question
ou d’une véritablement d’une tendance. C’est ce que nous allons
faire en premier lieu.
We are also going to disaggregate that information to better
understand the career progression of persons in that group, which
will give us more insight into their career progression. Beyond
that, we need to validate the study to see whether or not it’s an
ongoing trend or a one-time thing.
Nous allons également ventiler les données, afin de mieux
comprendre le cheminement de carrière des personnes
appartenant à ce groupe. Par ailleurs, nous devons valider les
données de l’étude afin de déterminer s’il s’agit d’une tendance qui
se maintient ou d’un phénomène propre à l’année de l’étude.
Having said that, we are significantly concerned about this, so
we have also launched a program of outreach where Mr. Thom
and his staff are going out, for example, to talk to the universities
and work with persons in the community to find out what their
experiences are like working with our recruitment and
appointment system so we can work with people on the ground
to understand what any of barriers might be.
Ceci étant dit, ces résultats nous paraissent très préoccupants.
C’est pourquoi nous avons lancé un programme d’approche, dans
le cadre duquel M. Thom et son personnel communiquent avec
les universités et des membres de la collectivité, par exemple, afin
de mieux connaître leurs expériences relativement à notre système
de recrutement et de nomination, de façon à ce que les gens sur le
terrain nous expliquent les barrières qui existent à leurs yeux.
Then, of course, within the public service, we have shared the
results of this study for all of the employment equity groups with
the respective champions and chairs of the employment equity
committees and government, and we have a dialogue going on
inside government to try bring some interpretation to why we are
seeing this so we can target the right response.
Pour ce qui est de la fonction publique, nous avons transmis
tous les résultats de l’étude à tous les champions et les présidents
des comités pour chaque groupe visé par l’équité en emploi, et les
avons fait circuler dans l’ensemble du gouvernement. Des
discussions sont amorcées au sein de la fonction publique afin
de tenter d’interpréter les résultats observés et de déterminer la
meilleure façon d’y répondre.
Senator Seth: Do you have any idea of the percentage of
disabled people that are working?
La sénatrice Seth : Avez-vous une idée du pourcentage de
personnes handicapées qui travaillent dans la fonction publique?
Ms. Robinson: In terms of the representation?
Mme Robinson : Sur le plan de la représentation?
6:44
National Finance
Senator Seth: Yes.
Ms. Robinson: Yes, according to the latest Treasury Board
study, persons with disabilities in the public service, according to
the 2011-12, data represent 5.7 per cent of the population. The
workforce availability, again using the 2006 data, was 4 per cent,
so we see overall they’re representative in a higher level. That’s the
overall population. However, our study looked at their chances of
being promoted. It is one thing to have people in the public
service, but you want to ensure people have the same opportunity
for promotion within the public service. That is the element that
we’re currently looking at as part of our study.
[Translation]
Senator Chaput: You mentioned that there were approximately
200,250 employees under the commission’s jurisdiction. That is
what I understood. You said that they come from about 74 or
75 departments. Is that correct?
Ms. Robinson: Yes.
12-2-2014
La sénatrice Seth : Oui.
Mme Robinson : Oui, selon les données de 2011-2012, soit la
plus récente étude du Conseil du Trésor, les personnes
handicapées représentent 5,7 p. 100 de la fonction publique.
Selon des données qui datent de 2006, la disponibilité dans la
population active est de 4 p. 100; on constate donc que la
représentation des personnes handicapées est plus élevée dans la
fonction publique que dans la population en général. Toutefois,
notre étude se penchait sur les chances de promotion. C’est une
chose de recruter des personnes dans la fonction publique, mais il
faut aussi garantir à tous les fonctionnaires les mêmes chances
d’avancement. C’est cet élément que nous examinons
actuellement dans le cadre notre étude.
[Français]
La sénatrice Chaput : Vous avez mentionné qu’il y avait
environ 200 250 employés sous la juridiction de la commission.
C’est ce que j’ai compris. Vous avez dit qu’ils proviennent de
plusieurs ministères; 74 ou 75, environ. C’est bien cela?
Mme Robinson : Oui.
Senator Chaput: What role does the commission play and what
are its responsibilities with respect to hiring these employees?
La sénatrice Chaput : Quels sont le rôle et les responsabilités de
la commission à l’égard de l’embauche de ces employés?
Ms. Robinson: Staffing authority is delegated to the
departments. We have developed policies, rules and guidelines
to ensure that the authorities delegated to the departments are in
line with the commission’s policy. The department is also able to
develop its policies based on the principles found in the
commission’s policy. Since staffing is managed by the
department, we also oversee the process through our auditing
programs and we can occasionally conduct investigations.
Mme Robinson : Le pouvoir de dotation est délégué aux
ministères. Nous avons mis en place des politiques, des règles et
des lignes directrices pour nous assurer que nos pouvoirs délégués
aux ministères font l’objet d’un suivi de politique mis en place par
la commission. Le ministère a aussi la chance de développer ses
politiques en utilisant les principes contenus dans la politique de
la commission. Comme la dotation est gérée par le ministère, nous
effectuons également une surveillance par le truchement de nos
programmes de vérification et nous pouvons de temps en temps
effectuer des enquêtes.
Senator Chaput: Is there is a language policy — created by you
and given to the departments, or created with the departments —
to ensure that services can be offered in both official languages?
La sénatrice Chaput : Il y a donc une politique linguistique —
qu’elle soit développée par vous et remise au ministère, ou
développée avec les ministères — qui existe afin que les services
puissent être offerts dans les langues officielles?
Ms. Robinson: The Public Service Commission is responsible
for official language policies related to staffing. However, the
Treasury Board policy is what determines whether a position is
bilingual.
Mme Robinson : Les politiques en ce qui concerne les langues
officielles au chapitre de l’embauche relèvent de la Commission de
la fonction publique. Mais la détermination du bilinguisme des
postes relève de la politique du Conseil du Trésor.
Senator Chaput: I looked at the questions I asked you when
you visited last October. This means that you do not determine
whether a position should be staffed as bilingual imperative or
non-imperative? It would be the Treasury Board?
La sénatrice Chaput : J’ai regardé les questions que je vous ai
posées lors de votre visite, en octobre dernier. Ce n’est donc pas
vous qui déterminez si un poste doit être doté avec bilinguisme
impératif ou non impératif, ce serait plutôt le Conseil du Trésor?
Ms. Robinson: The department determines that using the
Treasury Board’s policy.
Mme Robinson : C’est le ministère qui détermine cela en
utilisant la politique établie par le Conseil du Trésor.
Senator Chaput: Thank you. Are you able to tell us how many
positions are bilingual imperative, or what percentage of public
service jobs are bilingual imperative?
La sénatrice Chaput : Très bien. Êtes-vous en mesure de me
dire combien il y a de postes avec bilinguisme impératif, ou
encore, le pourcentage des postes de la fonction publique qui
demande le bilinguisme impératif?
12-2-2014
Finances nationales
Ms. Robinson: Based on the data published by the Treasury
Board, in 2011-12, 42.5 per cent of positions were bilingual.
Senator Chaput: Imperative?
6:45
Mme Robinson : Selon les données publiées par le Conseil du
Trésor, en 2011-2012, 42,5 p. 100 des postes étaient bilingues.
La sénatrice Chaput : Impératif?
Ms. Robinson: I am talking about bilingual, compared to
unilingual. I think Mr. Thom has the breakdown between
bilingual imperative and bilingual non-imperative.
Mme Robinson : C’est « bilingue » comparé à « unilingue ».
Mais pour ce qui est de la ventilation entre « bilinguisme
impératif » et « bilinguisme non impératif », je pense que M.
Thom a cette donnée.
Senator Chaput: You mentioned it last year and I did not
understand.
La sénatrice Chaput : Parce que vous en aviez parlé l’an dernier
et je n’avais pas bien compris.
Mr. Thom: There are positions classified as ‘‘bilingual’’ or
‘‘unilingual.’’ The terms ‘‘non-imperative’’ and ‘‘imperative’’ are
used when a position is staffed. If a position is staffed as ‘‘bilingual,’’
people must decide if they want to staff it as ‘‘imperative’’ — in
which candidates must meet the requirements — or to staff it as
‘‘non-imperative’’ — in which candidates have a period of two years
to meet the requirements. That is what I will talk about.
M. Thom : Il y a des postes qui sont classés « bilingues » et
d’autres « unilingues ». Quand on parle de « non impératif » et
d’« impératif », c’est la façon de doter le poste. Donc, lorsque le
poste est doté « bilingue », les gens doivent décider s’ils vont le
doter « impératif » — poste où les gens doivent satisfaire aux
exigences —, ou le doter « non impératif » — poste où les gens
ont une période de deux ans pour atteindre les exigences. C’est ce
dont je vais vous parler.
In 2011-12, 3.6 per cent of positions were staffed as
non-imperative. The rest of the positions were staffed as
imperative. What I find interesting and what I would like to
point out is that even among the 3.6 per cent — which is a
relatively low number — 82 per cent of the people who applied
for these positions already spoke the language and did not need
language training. I think that is an important point.
Dans les postes bilingues qui ont été dotés « non impératif »,
en 2011-2012, on parlait de 3,6 p. 100. Le reste des postes était
doté « impératif ». Ce qui est intéressant et que j’aimerais
mentionner, c’est que même dans le cadre du 3,6 p. 100 — ce
qui n’est pas tellement élevé —, 82 p. 100 des gens qui ont postulé
à ces postes maîtrisaient déjà la langue et n’avaient pas besoin de
formation linguistique. Je pense que c’est un point important.
Senator Chaput: Do you know how many positions that is in
total?
La sénatrice Chaput : Savez-vous de combien de postes on
parle en tout?
Mr. Thom: For staffing?
M. Thom : Dans la dotation?
Senator Chaput: Yes, approximately.
La sénatrice Chaput : Oui, environ.
Ms. Robinson: Based on the information I have here,
in 2012-13, 439 positions were staffed as non-imperative.
Mme Robinson : Selon les données que j’ai ici, pour 2012-2013,
il y a 439 postes qui étaient dotés « non impératif ».
Senator Chaput: And the total of imperative?
La sénatrice Chaput : Et « impératif », pour le total?
Ms. Robinson: I could send you that information.
Mme Robinson : Je pourrais vous envoyer cette information.
Senator Chaput: Okay. Do we know the nature of these
bilingual positions, whether they are imperative or non-imperative?
Are they full-time, permanent positions, determinate or occasional?
If you do not have that information, would you be able to send it
to us?
La sénatrice Chaput : D’accord. Est-ce qu’on connaît la nature
des postes bilingues, que ce soit « impératif » ou « non
impératif »? Est-ce que ce sont des postes à temps plein,
permanents, pour une période déterminée ou occasionnels? Si
vous n’avez pas ces informations, pourriez-vous nous les faire
parvenir?
Mr. Thom: It depends. The positions are staffed by the
departments. They are delegated. We get the percentage at the
end of the year. They would be both permanent and term
positions. I do not think we could get that information for the
various departments.
M. Thom : Ça dépend. Les postes sont dotés par les ministères.
Donc, ils sont délégués. On a le pourcentage qui va sortir à la fin
de l’année. Quant à savoir s’il s’agit de postes permanents ou de
postes à terme, ce seraient vraiment les deux. Je ne pense pas
qu’on puisse avoir cette information pour les différents ministères.
Senator Chaput: Could you send me the information?
Mr. Thom: Yes, we will check.
Senator Chaput: The reason I am asking is that last year, we
were hearing more and more that departments were offering
contracts for professional services. Instead of replacing people
La sénatrice Chaput : Est-ce que vous pourriez nous envoyer
l’information?
M. Thom : Oui, on va vérifier.
La sénatrice Chaput : La raison pour laquelle je vous pose cette
question, c’est que l’an dernier, dans les ministères, on parlait de
plus en plus d’une tendance à offrir des contrats de services
6:46
National Finance
12-2-2014
they were offering contracts, with a start and end. I was
wondering if that trend has continued. That is why I wanted to
see the numbers. If departments continue with contracting, it
could create a problem.
professionnels. Donc, au lieu de remplacer, on offrait des
contrats, avec un début et une fin. Et je me demandais si cette
tendance continuait. C’est pourquoi je voulais les nombres. Parce
que si le contrat se continuait, ça peut être problématique.
Ms. Robinson: If it involves occasional workers or people who
work on contract or work for agencies, the commission will see a
decrease in the percentage of people hired for occasional
positions.
Mme Robinson : Si cela concerne les travailleurs occasionnels
ou encore les personnes qui travaillaient à contrat ou pour les
agences, nous allons voir à la commission une diminution dans le
pourcentage des gens embauchés de façon occasionnelle.
The commission does not have the data for people who work
for agencies or who work on contract because the program falls
under the mandate of the Treasury Board and public works.
However, we can try to find that information.
Pour les gens qui travaillaient pour les agences ou à contrat,
cette donnée n’est pas disponible à la commission parce que ce
programme est sous le mandat du Conseil du Trésor et de
Travaux publics. Mais nous pouvons tenter de trouver cette
information.
The old commission had a study and a screenshot to compare.
It got information from the department, but this information is
not in our database since it is not part of the appointment system.
The commission normally uses the staffing and appointment data.
L’ancienne commission a fait une étude et un instantané
d’écran pour comparer. Ils ont ainsi obtenu l’information du
ministère, mais ces données ne sont pas dans notre banque
puisqu’elles ne font pas partie du système de nomination. Les
données utilisées par la commission normalement sont les
données pour la dotation et les nominations.
Senator Chaput: The Public Service Commission of Canada is
involved; there is the Treasury Board; you just mentioned public
works. Approximately how many other departments are involved
in hiring and staffing?
La sénatrice Chaput : On a la Commission de la fonction
publique du Canada qui est impliquée, on a le Conseil du Trésor;
vous venez de mentionner Travaux publics. Combien d’autres
ministères sont impliqués dans l’embauche et la dotation,
environ?
Mr. Thom: The Public Service Commission of Canada is
responsible for staffing, which we delegate to the deputy minister.
We meet with the deputy ministers individually, they sign a
contract with us, and we ensure that they fully understand their
responsibilities with respect to the Public Service Employment
Act and the policies we have developed.
M. Thom : Quand on parle de dotation d’employés, la
délégation revient à la Commission de la fonction publique du
Canada. Et nous, on la délègue au sous-ministre. Donc, on
rencontre les sous-ministres individuellement, ils signent un
contrat avec nous et on s’assure qu’ils comprennent très bien
leurs responsabilités envers la Loi sur l’emploi dans la fonction
publique et envers les politiques qu’on a développées.
Senator Chaput: That is the deputy minister for each
department?
La sénatrice Chaput : Et c’est le sous-ministre de chaque
ministère?
Mr. Thom: Yes. It starts with the commission, we have the
delegation, but we have the right to delegate it pursuant to the
Public Service Employment Act.
M. Thom : En effet. Ça commence avec la commission, c’est
nous qui avons la délégation, mais on a le droit de la déléguer
selon la Loi sur l’emploi dans la fonction publique.
When we are talking about contracts, we do not have any
contact with the people who are hired — I do not like that word,
but they are hired through different staffing firms — because they
are not employees. It is the departments. They sign a contract as
though they were purchasing a product, except they are
purchasing services. They purchase an employee’s services
through various agencies or consultants, for example. We have
nothing to do with it.
Quand on parle de contrats, on n’a pas de lien avec les gens qui
sont embauchés — je n’aime pas ce mot, mais ils le sont à travers
les différentes agences de personnel — parce que ce ne sont pas
des employés. Ce sont les ministères; il s’agit d’un contrat comme
on achèterait un produit, sauf qu’ils achètent des services. Donc
ils achètent les services d’employés par l’intermédiaire des
différentes agences ou des consultants, par exemple. On n’a rien
à voir là-dedans.
Senator Chaput: Would it be possible for a department’s figures
to not only show a decrease in employees to save money, but also
show an increase in contracts, and we would not be able to tell
whether these were employees who were hired? Do you
understand what I’m saying?
La sénatrice Chaput : Est-ce qu’il pourrait arriver que les
chiffres d’un ministère démontrent une diminution d’employés
parce que c’est une économie, mais, par ailleurs, une
augmentation de contrats sans qu’on puisse savoir si ce sont des
employés qui ont été embauchés? Vous comprenez ce que je veux
dire?
Mr. Thom: Yes.
M. Thom : Oui.
12-2-2014
Finances nationales
Senator Chaput: That can happen?
6:47
La sénatrice Chaput : Ça peut arriver?
Mr. Thom: We would have to check with each department. It
depends on their salary budget compared to their non-salary
budget.
M. Thom : Il faudrait vérifier avec chaque ministère. Cela
dépend de leur budget salarial par rapport à leur budget non
salarial.
Senator Chaput: You delegate to the ministers and deputy
ministers, then you have your say in the policies. Ms. Robinson, I
think you said that you also had an oversight responsibility. What
is that responsibility? How do you oversee things?
La sénatrice Chaput : Vous déléguez aux ministres et sousministres, ensuite vous avez votre mot à dire dans les politiques.
Madame Robinson, je crois que vous avez dit que vous aviez aussi
une responsabilité de surveillance. Quelle est cette responsabilité
de surveillance? Comment faites-vous cette surveillance?
Ms. Robinson: The commission does four things to fulfill its
oversight responsibility. We have an audit program and we can
investigate certain transactions based on the provisions set out in
the act.
Mme Robinson : Quatre choses peuvent être faites par la
commission afin que nous puissions remplir notre responsabilité
de surveillance. Nous avons un programme de vérification et nous
avons aussi le pouvoir d’enquêter sur certaines transactions selon
certaines dispositions qui sont précisées dans la loi.
We have also conducted studies to examine trends across the
system. We have used reports. Each department must send us
information every year, so that we can observe trends. They must
also send us other studies, as I have mentioned, regarding persons
with disabilities and their opportunities for promotion, which is
another example of the kind of oversight the commission has to
ensure that the system is working properly.
Nous avons également fait des études pour examiner les
tendances à travers le système. Nous avons utilisé des rapports.
Chaque ministère doit envoyer, annuellement, certains
renseignements à la commission afin que nous puissions
observer certaines tendances. Ils doivent également nous
envoyer d’autres études, comme j’en ai déjà discuté, en ce qui
concerne les personnes handicapées et leur chance de recevoir une
promotion, et c’est un autre exemple du type de surveillance faite
par la commission afin de veiller à ce que le système fonctionne
bien.
Senator Chaput: Do you have anything to add?
Mr. Thom: The first type of oversight we do, as our president
mentioned, is reports. That is really the first contact with the
department and it is very important. We ask them to tell us what
they have done with respect to certain criteria. For example, with
respect to priorities and the cuts in 2012 and 2013-14, we spoke to
the departments and asked them to explain how they had
managed their priorities within the department. We do that for
different criteria and essentially give them a report card that
indicates their strengths and weaknesses or what they need to
improve. The goal of this is to help them improve and do a better
job with staffing in the future. Audits or investigations may be
requested when there are serious problems.
[English]
La sénatrice Chaput : Avez-vous quelque chose à ajouter?
M. Thom : La première surveillance que l’on fait, qui a été
mentionnée par la présidente, ce sont les rapports. C’est vraiment
le premier contact avec le ministère. Ce qui est très important. On
leur demande de nous dire ce qu’ils ont fait dans le cadre de
certains éléments, certains critères. Par exemple, dans le cadre des
priorités, des compressions de 2012, en 2013-2014, nous avons
parlé aux ministères et nous leur avons demandé de nous
expliquer comment ils avaient géré leurs priorités au sein de leur
ministère. On le fait pour différents critères et on leur donne plus
ou moins un bulletin de rendement qui indique les forces et
faiblesses; ce qu’ils doivent améliorer. Tout cela a pour but de les
aider à s’améliorer pour faire un meilleur travail en matière de
dotation à l’avenir. Lorsqu’il y a de sérieux problèmes, c’est là où
des enquêtes ou des vérifications peuvent être demandées.
[Traduction]
The Chair: You have quite a long list of things you’re going to
undertake to produce for us.
Le président : Il y a donc une liste considérable de choses que
vous nous ferez parvenir.
So that honourable senators have a feeling for the priorities
that we were talking about earlier, individuals that fit into a
special priority hiring, could you just make a list of those, starting
with the statutory ones and then down to the regulatory ones?
Have you made an assessment as to how many are waiting in
these various priority lists? If you have that, it would be helpful
for us to have that list, and then we can study it.
Pour que les honorables sénateurs aient une meilleure idée des
priorités dont nous parlions tout à l’heure, c’est-à-dire les
personnes qui peuvent se faire accorder un droit de priorité
d’emploi, pourriez-vous dresser la liste de celles-ci, en
commençant par les priorités obligatoires et ensuite les priorités
réglementaires? Avez-vous évalué combien de personnes font
partie de ces diverses listes de priorités? Si vous avez une telle liste,
il nous serait utile de l’obtenir pour que nous puissions l’étudier.
6:48
National Finance
Ms. Robinson: I have the lists, and I can give you a snapshot as
at a certain date. Of course, we’re daily placing people in the
system and getting new people in. If I could say, Mr. Chairman,
there are 2,310 people as of February 5 in the priority system.
The Chair: In all categories?
12-2-2014
Mme Robinson : J’ai ces listes et je peux vous en fournir un
aperçu. Celui-ci a été établi à une certaine date et change
quotidiennement, au gré des affectations et des priorités qui sont
accordées. Je peux vous dire, monsieur le président, que le
5 février dernier, la liste des priorités comptaient 2 310 personnes.
Le président : Toutes catégories confondues?
Ms. Robinson: In all categories. The normal level before the
downsizing exercise was between 1500 and 1800, which is what we
call the normal level of people in the priority system. It went up to
almost 3,000. Then, with all of the in and the out, it’s now steadily
coming down and we’re at, as I said, 2,310.
Mme Robinson : Oui. Normalement, la liste de priorités
compte entre 1 500 et 1 800 personnes. Ce chiffre s’est élevé à
presque 3 000 après l’exercice de réduction des effectifs. Par la
suite, avec toutes les entrées et les sorties, le nombre de personnes
a décru progressivement et nous en sommes maintenant à 2 310,
comme je l’ai mentionné.
The Chair: Senator Runciman was interested earlier in the
question of how long. They may go down because these people
have gone off and found a job somewhere else. Senator
Runciman, you had a follow-up?
Le président : Le sénateur Runciman s’est demandé un peu plus
tôt combien de temps ces personnes demeurent sur la liste. Le
nombre de personnes diminue peut-être parce qu’elles ont quitté
la fonction publique et ont trouvé un emploi ailleurs. Sénateur
Runciman, vous aviez une question supplémentaire à ce sujet?
Senator Runciman: I have a supplementary in terms of the
statutory change and priority for the medically injured veterans. I
haven’t looked at the legislation. Has it been introduced?
Le sénateur Runciman : J’ai une question supplémentaire
concernant le changement législatif et la priorité d’emploi
accordée aux anciens combattants blessés. Je n’ai pas lu le
projet de loi. A-t-il été déposé?
Ms. Robinson: Bill C-11 has been introduced.
Mme Robinson : Le projet de loi C-11 a été présenté.
Senator Runciman: Does that give them top priority, and how
does that relate to merit? You have certain set qualifications for a
position, and you have a wounded vet. How do you rationalize
that?
Le sénateur Runciman : Selon ce projet de loi, auraient-ils la
priorité absolue? Qu’en est-il du principe du mérite? D’un côté, il
y a les compétences essentielles au poste et d’un autre, un ancien
combattant blessé. Comment peut-on concilier les deux?
Ms. Robinson: All of the appointments are based on merit. Just
to answer the first part of your question, the medically released
priority is according to that piece of legislation. There will be
two categories. The persons who are released for service-related
reasons would be at the top of the priority list, so those persons
would be the first to be considered for any job. Then there is a
process where we match the qualifications of the veteran to see if
they’re qualified for the position. So you still do an assessment to
make sure the person appointed is meeting the qualifications, and
that is an appointment based on merit.
Mme Robinson : Toutes les nominations sont basées sur le
mérite. Pour répondre à la première partie de votre question, le
projet de loi en question prévoit accorder la priorité aux militaires
libérés pour motifs médicaux. Il y existera deux catégories. Les
personnes libérées pour des raisons attribuables au service seront
au sommet de la liste des priorités et seront donc considérées en
premier pour tout poste à combler. Vient ensuite le processus par
lequel on compare les exigences du poste aux compétences de
l’ancien combattant, afin d’établir si ce dernier peut s’acquitter
des fonctions en question. Une évaluation a donc lieu, afin
d’assurer que la personne nommée répond aux exigences et que la
nomination est basée sur le mérite.
We know from our experience, because we’ve had a program in
place, up to the influx of surplus persons in the priority system, up
to the point of March or April 2012, when the medically released
veterans were in the category of regulatory priorities, we had a
placement rate in the range of 72 per cent. We saw that the
medically released veterans had the skills the public service needs
and there are many jobs in the public service across the country.
The federal government has a large number of jobs with a large
footprint where departments were very pleased to appoint
medically released veterans because they had the skills they
needed. We were able to match. If you put those medically
released veterans higher up in the priority system, we would
Jusqu’en mars ou avril 2012, soit jusqu’à ce qu’un surplus de
personnes afflue dans le système des priorités, nous avions un
programme en place et nous savons par expérience que le taux de
placement des anciens combattants désignés priorité
réglementaire se situait aux environs de 72 p. 100. Nous avons
observé que les anciens combattants libérés pour motifs médicaux
possèdent les habiletés dont la fonction publique a besoin dans ses
nombreux postes disponibles partout au pays. Le gouvernement
fédéral compte un très grand nombre de postes sur un vaste
territoire. Les ministères sont très heureux d’embaucher des
anciens combattants libérés pour motifs médicaux, parce qu’ils
possèdent les habiletés recherchées. Nous avons été en mesure de
12-2-2014
Finances nationales
6:49
anticipate even more referrals and more matching and a good rate
of appointment.
faire des jumelages. Si on accorde une plus grande priorité à ces
anciens combattants libérés pour motifs médicaux, nous
anticipons une augmentation des présentations de candidatures
et des jumelages, et un bon taux de nomination.
The Chair: To illustrate how you function generally, not the
priority system that you centrally operate, as you indicated, are
there any instances where you have delegated to a department
within the civil service an authority and then taken it back or red
flagged it and said, ‘‘You are just not doing this the right way’’?
Le président : Afin d’illustrer votre fonctionnement général —
ce qui ne correspond pas à la gestion du système des priorités, qui
est centrale, comme vous l’avez indiqué —, pourriez-vous nous
dire s’il vous a été nécessaire de retirer à un ministère un pouvoir
que vous lui aviez délégué, ou lui lancer un avertissement, parce
que le ministère en question ne s’y prenait pas de la bonne façon?
Ms. Robinson: Thank you for the question. That is another
feature of our oversight regime. When we go in and audit an
organization, if we find that there are serious problems in how the
organization is functioning, in the past, the commissioner has —
and could in the future, as we have the ability through the
legislation — either put a condition on that delegation, and a
condition could be something like asking the department instead
of sending an annual report to us about their performance to send
it quarterly, for example, or in some cases we have put people in a
department to provide more capacity and expertise and to help
them rebuild parts of their appointment system that may not be
functioning well. We have a whole range of interventions that we
can put into place, which I believe gives the system a great deal of
ability.
Mme Robinson : Je vous remercie de votre question. C’est là un
autre volet de notre système de surveillance. Lorsque, à la suite
d’une vérification, de graves problèmes sont découverts dans la
façon dont une organisation procède, le commissaire a certains
recours, qu’il a d’ailleurs utilisés par le passé, chose qui pourrait se
reproduire puisque la loi nous le permet. Ainsi, le commissaire
peut imposer une condition à la délégation des pouvoirs; il peut
s’agir, par exemple, de produire un rapport trimestriel, plutôt
qu’annuel, à la commission. Dans certains cas, des employés de la
commission ont été envoyés dans un ministère, afin d’en améliorer
la capacité et l’expertise, et l’aider à rebâtir certains aspects non
conformes de son système de nominations. Il existe toute une
gamme d’interventions possibles, ce qui contribue à l’efficacité du
système, selon moi.
Our job is to ensure that we, in a timely manner, uncover any
problems as they’re going on, and then to intervene using a range
of options, including helping the departments get their staffing
back on its feet if there are problems. After all, departments need
to function well so they can hire public servants to serve
Canadians.
Notre travail consiste à déceler rapidement les problèmes et à
intervenir en utilisant divers moyens, qui vont jusqu’à aider un
ministère qui doit redresser son système de dotation. Après tout, il
faut que les ministères fonctionnent adéquatement pour
embaucher les fonctionnaires qui serviront les Canadiens.
The Chair: Has your fee for service remained roughly around
$14 million a year for the last several years?
Le président : Le montant perçu par le biais de vos services
tarifés est-il demeuré à peu près le même au cours des dernières
années, soit 14 millions de dollars?
Ms. Robinson: In fact, it’s gone down as a result of the
downsizing activity in the public service. The rate of regular
hiring, of course, has declined, as we said in our report in the
context of a shrinking public service. Because of that, we have two
types of services that are on cost recovery. One was the staffing
services for departments. This was an optional service. If
departments had capacity issues in their own organization, they
could come to the commission and we could provide staffing
services on a cost recovery basis. Sometimes it is used by smaller
departments who find that, rather than build up their own service,
they can rely on a service provider to do their staffing. That
service has dropped substantially.
Mme Robinson : En fait, il a diminué, en raison de la réduction
des effectifs dans la fonction publique. Le taux d’embauche a
fléchi, comme nous l’avons mentionné dans le rapport, étant
donné le rétrécissement de la fonction publique. Dans ce contexte,
nous avons deux types de services à recouvrement de coûts. Tout
d’abord, le service de dotation pour les ministères. Il s’agit d’un
service optionnel: les ministères dont la capacité est insuffisante en
matière de dotation peuvent recourir à la commission, qui leur
fournit des services de dotation selon le principe de recouvrement
de coûts. Ce sont surtout de petits ministères qui se prévalaient de
ce service, parce qu’ils le jugeaient préférable à la création de leur
propre équipe de dotation. La demande pour ce service a chuté
considérablement.
The part that continues to grow, and I am pleased to see it is
growing, is our services by our personnel psychology centre using
science-based assessments. When you are in the business of
wanting to do merit-based appointments, it is important that the
tools that are used by managers are valid tools and are really well
designed to test the competencies and qualifications that we want
Par ailleurs, les services offerts par notre centre de psychologie
du personnel, qui sont fondés sur des données scientifiques, sont
de plus en plus recherchés, ce qui me réjouit. Pour que les
nominations soient basées sur le mérite, il est important de fournir
aux gestionnaires des outils valides et conçus pour véritablement
évaluer les compétences et les qualifications valorisées par la
6:50
National Finance
in the public service. Again, that’s something that’s picking up.
Some of our language testing services are picking up and, of
course, we offer specialized services in accommodation as well.
[Translation]
12-2-2014
fonction publique. Je le répète, ce service est pleine croissance.
Certains des services d’évaluation de la langue seconde
connaissent aussi un essor. Bien sûr, nous offrons également des
services spécialisés en adaptation.
[Français]
Senator Chaput: Who looks after training for employees who
need to work on their official languages and who have two years
to do so? Is it the department or you?
La sénatrice Chaput : Qui doit assurer le perfectionnement
d’employés qui doivent perfectionner leurs langues officielles et
qui ont deux ans pour le faire? Le ministère ou vous?
Ms. Robinson: The department. I am not sure, but I think it is
done in accordance with the Treasury Board policy. The
departments and deputy ministers are responsible for training
their employees. The commission is responsible for ensuring that
public servants abide by the two-year period to achieve the
required level of language.
Mme Robinson : C’est le ministère. Je ne suis pas certaine, mais
je crois que c’est selon la politique établie par le Conseil du
Trésor; ce sont les ministères et leurs sous-ministres qui ont la
responsabilité de former leurs employés. À la commission, il est de
notre responsabilité de nous assurer que les fonctionnaires
respectent la période de deux ans pour obtenir le niveau
linguistique nécessaire.
Senator Chaput: If I understand correctly, there are now
agreements with colleges and universities to offer training or
development for the department. That is possible.
La sénatrice Chaput : Si je comprends bien, il y a maintenant
des ententes avec des collèges et universités qui peuvent offrir la
formation ou le perfectionnement pour le ministère. C’est
possible.
Ms. Robinson: Yes, it is possible, but I’m not sure.
[English]
The Chair: Ms. Robinson, Mr. Thom, and Ms. Bogden, one of
our responsibilities as the Standing Senate Committee on
National Finance is the machinery of government. You are
where it starts, and you keep an eye on it all for us. We should be
meeting and talking to you on a regular basis, which we try to do.
We thank you very much for being with us here this evening. It
was very helpful.
Mme Robinson : Oui c’est possible, mais je ne suis pas certaine.
[Traduction]
Le président : Madame Robinson, monsieur Thom, et
madame Bogden, le mandat du Comité sénatorial permanent
des finances nationales porte en partie sur les rouages de
l’appareil gouvernemental. Vous en êtes le fondement et vous le
surveillez pour nous. Nous devrions nous rencontrer et discuter
régulièrement, ce que nous essayons de faire. Je vous remercie de
votre présence ici ce soir. Ce fut très utile.
Colleagues, the meeting is now concluded.
Chers collègues, la séance est levée.
(The committee adjourned.)
(La séance est levée.)
WITNESSES
TÉMOINS
Tuesday, February 11, 2014
Le mardi 11 février 2014
Foreign Affairs, Trade and Development Canada:
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada:
Nadir Patel, Assistant Deputy Minister and Chief Financial Officer,
Corporate Planning, Finance and Information Technology;
Nadir Patel, sous-ministre adjoint et dirigeant principal des
finances, Planification ministérielle, finances et technologies de
l’information;
Arun Thangaraj, Director General, Finance Resource Planning and
Management Bureau.
Arun Thangaraj, directeur général, Direction générale de la gestion
et de la planification des ressources financières.
Employment and Social Development Canada:
Emploi et Développement social Canada:
Alain P. Séguin, Chief Financial Officer;
Alain P. Séguin, dirigeant principal des finances;
Catherine Demers, Executive Director, Federal, Provincial,
Territorial Partnerships, Employment Programs and
Partnerships Skills Employment Branch;
Catherine Demers, directrice exécutive, Gestion des partenariats
fédéral, provincial, territorial, Programmes d’emploi et
partenariats, Direction générale des compétences et de l’emploi;
Jacques Paquette, Senior Assistant Deputy Minister, Income
Security and Social Development Branch.
Jacques Paquette, sous-ministre adjoint principal, Direction
générale de la sécurité du revenu et du développement social.
Canada Mortgage and Housing Corporation:
Société canadienne d’hypothèques et de logement:
Brian Naish, Chief Financial Officer;
Brian Naish, chef des finances;
Debra Darke, Acting Vice President, Regional Operations and
Assisted Housing.
Debra Darke, vice-présidente intérimaire, Activités régionales et
aide au logement.
Wednesday, February 12, 2014
Le mercredi 12 février 2014
Public Service Commission of Canada:
Commission de la fonction publique du Canada:
Anne-Marie Robinson, President;
Anne-Marie Robinson, présidente;
Gerry Thom, Acting Senior Vice President, Policy;
Gerry Thom, vice-président principal intérimaire, Politiques;
Jacqueline Bogden, Vice President, Audit and Data Services.
Jacqueline Bogden, vice-présidente, Vérification et services de
données.
Available on the Internet: http://www.parl.gc.ca
Disponible sur internet: http://www.parl.gc.ca
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Related manuals

Download PDF

advertising