Second Session Deuxième session de la Forty-first Parliament, 2013-14

Second Session Deuxième session de la Forty-first Parliament, 2013-14
Second Session
Forty-first Parliament, 2013-14
Deuxième session de la
quarante et unième législature, 2013-2014
SENATE OF CANADA
SÉNAT DU CANADA
Proceedings of the Standing
Senate Committee on
Délibérations du Comité
sénatorial permanent des
Social Affairs,
Science and
Technology
Affaires sociales,
des sciences et
de la technologie
Chair:
The Honourable KELVIN KENNETH OGILVIE
Président :
L’honorable KELVIN KENNETH OGILVIE
Wednesday, October 8, 2014
Thursday, October 9, 2014
Le mercredi 8 octobre 2014
Le jeudi 9 octobre 2014
Issue No. 21
Fascicule no 21
Fifth and sixth (final) meetings on:
Cinquième et sixième (dernière) réunions concernant :
Bill C-17, An Act to amend the
Food and Drugs Act
Le projet de loi C-17, Loi modifiant la
Loi sur les aliments et drogues
INCLUDING:
THE FOURTEENTH REPORT OF THE COMMITTEE
(Bill C-17)
Y COMPRIS :
LE QUATORZIÈME RAPPORT DU COMITÉ
(Projet de loi C-17)
APPEARING:
The Honourable Rona Ambrose, P.C., M.P.,
Minister of Health
COMPARAÎT :
L’honorable Rona Ambrose, C.P., députée,
ministre de la Santé
WITNESSES:
(See back cover)
TÉMOINS :
(Voir à l’endos)
51628-51634
STANDING SENATE COMMITTEE ON
SOCIAL AFFAIRS, SCIENCE
AND TECHNOLOGY
COMITÉ SÉNATORIAL PERMANENT
DES AFFAIRES SOCIALES, DES SCIENCES
ET DE LA TECHNOLOGIE
The Honourable Kelvin Kenneth Ogilvie, Chair
Président : L’honorable Kelvin Kenneth Ogilvie
The Honourable Art Eggleton, P.C., Deputy Chair
Vice-président : L’honorable Art Eggleton, C.P.
and
et
The Honourable Senators:
Les honorables sénateurs :
* Carignan, P.C.
(or Martin)
Chaput
Cordy
* Cowan
(or Fraser)
Nancy Ruth
Ngo
Oh
Seidman
Seth
Smith, P.C. (Cobourg)
Stewart Olsen
Wells
* Carignan, C.P.
(ou Martin)
Chaput
Cordy
* Cowan
(ou Fraser)
Nancy Ruth
Ngo
Oh
Seidman
Seth
Smith, C.P. (Cobourg)
Stewart Olsen
Wells
* Ex officio members
(Quorum 4)
* Membres d’office
(Quorum 4)
Changes in membership of the committee:
Modifications de la composition du comité :
Pursuant to rule 12-5, membership of the committee was
amended as follows:
Conformément à l’article 12-5 du Règlement, la liste des membres
du comité est modifiée, ainsi qu’il suit :
The Honourable Senator Ngo replaced the Honourable Senator
Enverga (October 9, 2014).
L’honorable sénateur Ngo a remplacé l’honorable sénateur
Enverga (le 9 octobre 2014).
The Honourable Senator Oh was added to the membership of the
committee (October 9, 2014).
L’honorable sénateur Oh a été ajouté à la liste des membres du
comité (le 9 octobre 2014).
The Honourable Senator Wells was added to the membership of
the committee (October 9, 2014).
L’honorable sénateur Wells a été ajouté à la liste des membres du
comité (le 9 octobre 2014).
The Honourable Senator Enverga replaced the Honourable
Senator Oh (October 9, 2014).
L’honorable sénateur Enverga a remplacé l’honorable sénateur
Oh (le 9 octobre 2014).
The Honourable Senator Smith, P.C. (Cobourg), replaced the
Honourable Senator Merchant (October 8, 2014).
L’honorable sénateur Smith, C.P. (Cobourg), a remplacé
l’honorable sénatrice Merchant (le 8 octobre 2014).
The Honourable Senator Oh replaced the Honourable Senator
Enverga (October 7, 2014).
L’honorable sénateur Oh a remplacé l’honorable sénateur
Enverga (le 7 octobre 2014).
Published by the Senate of Canada
Available on the Internet: http://www.parl.gc.ca
Publié par le Sénat du Canada
Disponible sur internet: http://www.parl.gc.ca
9-10-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
MINUTES OF PROCEEDINGS
PROCÈS-VERBAUX
OTTAWA, Wednesday, October 8, 2014
(46)
OTTAWA, le mercredi 8 octobre 2014
(46)
[English]
21:3
[Traduction]
The Standing Senate Committee on Social Affairs, Science and
Technology met this day at 4:13 p.m., in room 2, Victoria
Building, the chair, the Honourable Kelvin Kenneth Ogilvie,
presiding.
Le Comité sénatorial permanent des affaires sociales, des
sciences et de la technologie se réunit aujourd’hui, à 16 h 13, dans
la pièce 2 de l’édifice Victoria, sous la présidence de l’honorable
Kelvin Kenneth Ogilvie (président).
Members of the committee present: The Honourable Senators
Chaput, Cordy, Eggleton, P.C., Nancy Ruth, Ogilvie, Oh,
Seidman, Seth and Stewart Olsen (9).
Membres du comité présents : Les honorables sénateurs
Chaput, Cordy, Eggleton, C.P., Nancy Ruth, Ogilvie, Oh,
Seidman, Seth et Stewart Olsen (9).
In attendance: Sonya Norris, Analyst, Parliamentary
Information and Research Service.
Également présente : Sonya Norris, analyste, Service
d’information et de recherche parlementaires.
Also in attendance: The official reporters of the Senate.
Aussi présents : Les sténographes officiels du Sénat.
Pursuant to the order of reference adopted by the Senate on
Thursday, September 18, 2014, the committee continued its study
of Bill C-17, An Act to amend the Food and Drugs Act. (For
complete text of the order of reference, see proceedings of the
committee, Issue No. 19.)
Conformément à l’ordre de renvoi adopté par le Sénat le jeudi
18 septembre 2014, le comité poursuit son étude du projet de
loi C-17, Loi modifiant la Loi sur les aliments et drogues.
(Le texte intégral de l’ordre de renvoi figure au fascicule no 19 des
délibérations du comité.)
APPEARING:
COMPARAÎT :
The Honourable Rona Ambrose, P.C., M.P., Minister of
Health.
L’honorable Rona Ambrose, C.P., députée, ministre de la
Santé.
WITNESSES:
TÉMOINS :
Health Canada:
Santé Canada :
Anne Lamar, Associate Assistant Deputy Minister, Health
Products and Food Branch;
Anne Lamar, sous-ministre adjointe déléguée, Direction
générale des produits de santé et des aliments;
David K. Lee, Director, Office of Legislative and Regulatory
Modernization, Health Products and Food Branch.
David K. Lee, directeur, Bureau de la modernisation des lois et
des règlements, Direction générale des produits de santé et
des aliments.
The chair made a statement.
Le président fait une déclaration.
The minister made a statement and, together with Ms. Lamar
and Mr. Lee, answered questions.
La ministre fait un exposé puis, avec Mme Lamar et M. Lee,
répond aux questions.
At 5:19 p.m., the committee adjourned to the call of the chair.
À 17 h 19, le comité s’ajourne jusqu’à nouvelle convocation de
la présidence.
ATTEST:
OTTAWA, Thursday, October 9, 2014
(47)
[English]
The Standing Senate Committee on Social Affairs, Science
and Technology met this day at 10:29 a.m., in room 2, Victoria
Building, the chair, Honourable Kelvin Kenneth Ogilvie,
presiding.
ATTESTÉ :
OTTAWA, le jeudi 9 octobre 2014
(47)
[Traduction]
Le Comité sénatorial permanent des affaires sociales, des
sciences et de la technologie se réunit aujourd’hui, à 10 h 29, dans
la pièce 2 de l’édifice Victoria, sous la présidence de l’honorable
Kelvin Kenneth Ogilvie (président).
21:4
Social Affairs, Science and Technology
9-10-2014
Members of the committee present: The Honourable Senators
Chaput, Cordy, Eggleton, P.C., Nancy Ruth, Ngo, Ogilvie,
Oh, Seidman, Seth, Smith, P.C. (Cobourg), Stewart Olsen and
Wells (12).
Membres du comité présents : Les honorables sénateurs
Chaput, Cordy, Eggleton, C.P., Nancy Ruth, Ngo, Ogilvie,
Oh, Seidman, Seth, Smith, C.P. (Cobourg), Stewart Olsen et
Wells (12).
In attendance: Sonya Norris, Analyst, Parliamentary
Information and Research Service.
Également présente : Sonya Norris, analyste, Service
d’information et de recherche parlementaires.
Also in attendance: The official reporters of the Senate.
Pursuant to the order of reference adopted by the Senate on
Thursday, September 18, 2014, the committee continued its study
of Bill C-17, An Act to amend the Food and Drugs Act. (For
complete text of the order of reference, see proceedings of the
committee, Issue No. 19.)
The chair made a statement.
It was agreed that the committee proceed to clause-byclause consideration of Bill C-17, An Act to amend the Food
and Drugs Act.
Aussi présents : Les sténographes officiels du Sénat.
Conformément à l’ordre de renvoi adopté par le Sénat le jeudi
18 septembre 2014, le comité poursuit son étude du projet de
loi C-17, Loi modifiant la Loi sur les aliments et drogues. (Le
texte intégral de l’ordre de renvoi figure au fascicule no 19 des
délibérations du comité.)
Le président fait une déclaration.
Il est convenu de procéder à l’étude article par article du projet
de loi C-17, Loi modifiant la Loi sur les aliments et drogues.
It was agreed that the title stand postponed.
Il est convenu de reporter l’étude du titre.
It was agreed that the preamble stand postponed.
Il est convenu de reporter l’étude du préambule.
It was agreed that clause 1, which contains the short title, stand
postponed.
Il est convenu de reporter l’étude de l’article 1, qui contient le
titre abrégé.
It was agreed that clause 2 shall carry.
Il est convenu d’adopter l’article 2.
The chair asked whether clause 3 shall carry.
Le président demande si l’article 3 est adopté.
The Honourable Senator Eggleton, P.C., moved that Bill C-17
be amended in clause 3,
(a) on page 3,
(i) by replacing line 28 with the following:
‘‘of injury to human health, the Minister shall’’,
(ii) by replacing lines 30 and 31 with the following:
‘‘information that is in the person’s control if the Minister
believes it is necessary to’’, and
(iii) by adding after line 40 the following:
‘‘(2.1) If the Minister believes that a therapeutic product
may present a serious risk of injury to human health,
the Minister shall make public any information about
the product that is in the interest of public health and
safety.’’;
(b) on page 4,
(i) by replacing line 25 with the following:
‘‘21.2 The Minister shall, if he or she believes’’, and
(ii) by replacing line 34 with the following:
‘‘shall order a person who sells the product to’’; and
(c) on page 6, by adding after line 8 the following:
‘‘21.51 (1) All clinical trials and investigational tests
involving human subjects shall be registered with the
Minister.
L’honorable sénateur Eggleton, C.P., propose que le projet de
loi C-17 soit modifié à l’article 3 :
a) à la page 3 :
(i) par substitution, à la ligne 27, de ce qui suit :
« à la santé humaine, le ministre ordonne à »,
(ii) par substitution, à la ligne 29, de ce qui suit :
« relevant d’elle lorsqu’il l’estime nécessaire pour »,
(iii) par adjonction, après la ligne 38, de ce qui suit :
« (2.1) S’il estime qu’un produit thérapeutique peut
présenter un risque grave de préjudice à la santé
humaine, le ministre rend public tout renseignement
concernant le produit dont la communication est dans
l’intérêt de la santé ou de la sécurité publiques. »;
b) à la page 4 :
(i) par substitution, à la ligne 24, de ce qui suit :
« préjudice à la santé, le ministre ordonne au »,
(ii) par substitution, à la ligne 32, de ce qui suit :
« préjudice à la santé, le ministre ordonne à »;
c) à la page 6, par adjonction, après la ligne 6, de ce qui suit :
« 21.51 (1) Les essais cliniques ou expérimentaux sur des
sujets humains sont enregistrés auprès du ministre.
9-10-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
21:5
(2) The Minister may not issue a therapeutic product
authorization unless the applicant has complied with
subsection (1).
(2) Le ministre ne peut délivrer une autorisation relative à
un produit thérapeutique qu’au demandeur qui s’est
conformé au paragraphe (1).
(3) The results of all clinical trials and investigational tests
shall be provided to the Minister no later than one year
after the completion of the trial or test.
(3) Les résultats des essais cliniques ou expérimentaux sont
fournis au ministre au plus tard un an après la fin des
essais.
(4) It is a condition of every authorization that the Minister
be provided with the results of all clinical trials and
investigational tests involving human subjects within
the specified period.
(4) Chaque autorisation est conditionnelle à ce que le
ministre ait reçu les résultats des essais cliniques ou
expérimentaux sur des sujets humains dans le délai
prévu.
(5) If no therapeutic product authorization is issued, the
applicant shall still provide to the Minister the results of
all clinical trials and investigational tests no later than
six months after the Minister’s decision not to issue the
authorization.
(5) En cas de refus par le ministre de délivrer une
autorisation, le demandeur est néanmoins tenu de
fournir à celui-ci les résultats des essais cliniques ou
expérimentaux au plus tard six mois après ce refus.
21.52 (1) The Minister shall make the following information
publicly available on the Department’s Internet site:
21.52 (1) Le ministre publie les renseignements suivants
sur le site Internet du ministère :
(a) all clinical trials and investigational tests involving
human subjects registered under subsection 21.51(1);
a) les essais cliniques ou expérimentaux sur des
sujets humains enregistrés en application du
paragraphe 21.51 (1);
(b) the results of clinical trials and investigational
tests involving human subjects referred to in
paragraph (a);
b) les résultats des essais cliniques ou expérimentaux sur
des sujets humains visés à l’alinéa a);
(c) the decisions respecting the issuance or refusal of
issuance of authorizations by the Minister and the
reasons for them;
c) les décisions de délivrer ou de refuser de délivrer une
autorisation et les motifs à l’appui;
(d) the terms and conditions imposed on an
authorization and any amendment to them;
d) les conditions assorties à l’autorisation et leurs
modifications;
(e) the decisions respecting the suspensions and
revocations of authorizations and the reasons for
them;
e) les décisions de suspendre ou de révoquer une
autorisation et les motifs à l’appui;
(f) the recalls of a therapeutic product and the reasons
for them; and
f) les rappels de produits thérapeutiques et les motifs à
l’appui;
(g) all information received about any serious adverse
drug reaction that involved a therapeutic product.
g) les renseignements reçus concernant une réaction
indésirable grave à une drogue relativement à un
produit thérapeutique.
(2) The information posted under subsection (1) shall not
be used to gain an unfair commercial advantage.’’.
(2) Les renseignements affichés en application du
paragraphe (1) ne peuvent servir à tirer un avantage
commercial indu. ».
After debate, the question being put on the motion, it was
negatived on the following vote:
Après débat, la motion, mise aux voix, est rejetée par le vote
suivant :
YEAS
POUR
The Honourable Senators
Les honorables sénateurs
Chaput, Cordy, Eggleton, Smith (Cobourg) — 4
Chaput, Cordy, Eggleton, Smith (Cobourg) — 4
NAYS
CONTRE
The Honourable Senators
Les honorables sénateurs
Nancy Ruth, Ngo, Oh, Seidman, Seth, Stewart Olsen, Wells — 7
Nancy Ruth, Ngo, Oh, Seidman, Seth, Stewart Olsen, Wells — 7
21:6
Social Affairs, Science and Technology
9-10-2014
It was agreed that clause 3 shall carry.
Il est convenu d’adopter l’article 3.
It was agreed that clause 4 shall carry.
Il est convenu d’adopter l’article 4.
The chair asked whether clause 5 shall carry.
Le président demande si l’article 5 est adopté.
The Honourable Senator Eggleton, P.C., moved that Bill C-17
be amended in clause 5, on page 7, by adding after line 16 the
following:
L’honorable sénateur Eggleton, C.P., propose que le projet de
loi C-17 soit modifié à l’article 5, à la page 7, par adjonction,
après la ligne 21, de ce qui suit :
‘‘5.1 The Act is amended by adding the following after
section 29.2:
« 5.1 La même loi est modifiée par adjonction, après
l’article 29.2, de ce qui suit :
Immunity
Immunité
29.3 Despite any other Act of Parliament, no civil or
criminal proceedings lie against the Minister or any
person acting on behalf of, or under the direction of, the
Minister for anything done or omitted to be done in
good faith in the exercise or performance of any
powers, duties or functions that under this Act are
intended or authorized to be exercised or performed.’’.
29.3 Malgré toute autre loi fédérale, le ministre et les
personnes qui agissent en son nom ou sous son autorité
bénéficient de l’immunité en matière civile ou pénale
pour les faits — actes ou omissions — accomplis de
bonne foi dans l’exercice effectif ou censé tel des
attributions qui leur sont conférées en vertu de la
présente loi. »
After debate, the question being put on the motion, it was
negatived on the following vote:
Après débat, la motion, mise aux voix, est rejetée par le vote
suivant :
YEAS
POUR
The Honourable Senators
Les honorables sénateurs
Chaput, Cordy, Eggleton, Smith (Cobourg), Nancy Ruth — 5
Chaput, Cordy, Eggleton, Smith (Cobourg), Nancy Ruth — 5
NAYS
CONTRE
The Honourable Senators
Les honorables sénateurs
Ngo, Oh, Seidman, Seth, Stewart Olsen, Wells — 6
Ngo, Oh, Seidman, Seth, Stewart Olsen, Wells — 6
It was agreed that clause 5 shall carry.
Il est convenu d’adopter l’article 5.
It was agreed that clause 6 shall carry.
Il est convenu d’adopter l’article 6.
It was agreed that clause 7 shall carry.
Il est convenu d’adopter l’article 7.
It was agreed that clause 8 shall carry.
Il est convenu d’adopter l’article 8.
It was agreed that clause 9 shall carry.
Il est convenu d’adopter l’article 9.
It was agreed that clause 10 shall carry.
Il est convenu d’adopter l’article 10.
It was agreed that clause 11 shall carry.
Il est convenu d’adopter l’article 11.
It was agreed that clause 12 shall carry.
Il est convenu d’adopter l’article 12.
It was agreed that clause 13 shall carry.
Il est convenu d’adopter l’article 13.
It was agreed that clause 14 shall carry.
Il est convenu d’adopter l’article 14.
It was agreed that clause 15 shall carry.
Il est convenu d’adopter l’article 15.
It was agreed that clause 1 carry.
Il est convenu d’adopter l’article 1.
It was agreed that the preamble, carry.
Il est convenu d’adopter le préambule.
It was agreed that the title carry.
Il est convenu d’adopter le titre.
It was agreed that the bill carry.
Il est convenu d’adopter le projet de loi.
The chair asked whether the committee wished to append
observations to the report.
Le président demande si le comité souhaite annexer des
observations au rapport.
The Honourable Senator Eggleton, P.C., moved that following
observation be appended to the report:
L’honorable sénateur Eggleton, C.P., propose d’annexer
l’observation suivante au rapport :
9-10-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
21:7
That the regulations for Bill C-17 be expedited and
presented to the Senate Standing Committee on Social
Affairs, Science and Technology for a brief review and
comment before they are proclaimed and implemented.
Que la rédaction des dispositions réglementaires relatives
au projet de loi C-17 soit accélérée et présentée au Comité
sénatorial permanent des affaires sociales, des sciences et de
la technologie pour examen rapide et commentaires avant
leur adoption et leur mise en œuvre.
After debate, the question being put on the motion, it was
negatived on the following vote:
Après débat, la motion, mise aux voix, est rejetée par le vote
suivant :
YEAS
POUR
The Honourable Senators
Les honorables sénateurs
Chaput, Cordy, Eggleton, Smith (Cobourg), Nancy Ruth — 5
Chaput, Cordy, Eggleton, Smith (Cobourg), Nancy Ruth — 5
NAYS
CONTRE
The Honourable Senators
Les honorables sénateurs
Ngo, Oh, Seidman, Seth, Stewart Olsen, Wells — 6
Ngo, Oh, Seidman, Seth, Stewart Olsen, Wells — 6
The Honourable Senator Eggleton, P.C. moved that following
observation be appended to the report:
L’honorable sénateur Eggleton, C.P., propose d’annexer
l’observation suivante au rapport :
That in the preparation of regulations, openness and
transparency of information to the public, health-care
professionals and researchers be maximized for both preand post- approval studies and reviews. This is an issue that
can be found throughout the Senate Standing Committee on
Social Affairs, Science and Technology’s four reports on our
review of prescription pharmaceuticals in Canada, tabled
between 2012 and 2014. The extent of openness and
transparency should be no less than is what is publicly
available from the Federal Drug Administration in the
United States and the European Medical Agency in the
European Union.
Que, au cours de la préparation des dispositions
réglementaires, soit maximisée la transparence de
l’information auprès de la population, des professionnels
de la santé, et des chercheurs dans le cadre des études et
examens précédant et suivant 1’approbation. Il s’agit d’une
question abordée par le Comité sénatorial permanent des
affaires sociales, des sciences et de la technologie dans ses
quatre rapports sur notre étude des produits thérapeutiques
sur ordonnance au Canada, déposés de 2012 à 2014. Cette
transparence doit être au moins aussi étendue que celle que
l’on retrouve à la Federal Drug Administration des ÉtatsUnis et à 1’Agence européenne des médicaments de 1’Union
européenne.
After debate, the question being put on the motion, it was
negatived on the following vote:
Après débat, la motion, mise aux voix, est rejetée par le vote
suivant :
YEAS
POUR
The Honourable Senators
Les honorables sénateurs
Chaput, Cordy, Eggleton, Smith (Cobourg), Nancy Ruth — 5
Chaput, Cordy, Eggleton, Smith (Cobourg), Nancy Ruth — 5
NAYS
CONTRE
The Honourable Senators
Les honorables sénateurs
Ngo, Oh, Seidman, Seth, Stewart Olsen, Wells — 6
Ngo, Oh, Seidman, Seth, Stewart Olsen, Wells — 6
The Honourable Senator Eggleton, P.C. moved that following
observation be appended to the report:
L’honorable sénateur Eggleton, C.P., propose d’annexer
l’observation suivante au rapport :
That the Government of Canada ensure that the
necessary funding be provided to Health Canada to fully
implement Bill C-17 as soon as the regulations are
proclaimed in effect. We draw attention to
recommendation 4 found in the Senate Standing
Committee’s report Prescription Pharmaceuticals in
Canada: Post-Approval Monitoring of Safety and
Effectiveness. It states:
Que le gouvernement du Canada veille à ce que Santé
Canada dispose du financement nécessaire à la mise en
application du projet de loi C-17 dès l’entrée en vigueur des
dispositions réglementaires. Nous soulignons
particulièrement la recommandation 4 figurant dans le
rapport du Comité sénatorial permanent, intitulé Les
produits pharmaceutiques sur ordonnance au Canada : Suivi
post-approbation effectué pour en assurer l’innocuité et
l’efficacité :
21:8
Social Affairs, Science and Technology
9-10-2014
The committee therefore recommends that the Minister
of Health work to achieve equal funding for both pre- and
post-approval drug regulatory activities and ensure that
post-approval resources are adequate for implementation of
a comprehensive life-cycle approach to drug management.
Le comité recommande donc que le ministre de la Santé
s’emploie à établir un financement égal pour les activités de
réglementation des médicaments pré-approbation et postapprobation et veille à ce que les ressources postapprobation soient suffisantes pour la mise en place d’une
approche globale axée sur le cycle de vie en matière de
gestion des médicaments.
After debate, the question being put on the motion, it was
negatived on the following vote:
Après débat, la motion, mise aux voix, est rejetée par le vote
suivant :
YEAS
POUR
The Honourable Senators
Les honorables sénateurs
Chaput, Cordy, Eggleton, Smith (Cobourg), Nancy Ruth — 5
Chaput, Cordy, Eggleton, Smith (Cobourg), Nancy Ruth — 5
NAYS
CONTRE
The Honourable Senators
Les honorables sénateurs
Ngo, Oh, Seidman, Seth, Stewart Olsen, Wells — 6
Ngo, Oh, Seidman, Seth, Stewart Olsen, Wells — 6
The Honourable Senator Eggleton, P.C. moved that following
observation be appended to the report:
L’honorable sénateur Eggleton, C.P., propose d’annexer
l’observation suivante au rapport :
That where the Minister, pursuant to new section 21.31 and
21.32 of the Act, instructs the holder of a therapeutic product to:
(1) conduct an assessment of the therapeutic product to which the
authorizations relates, and provide the Minister with the results of
the assessment; and (2) compile information, conduct tests or
studies or monitor experience in respect of the therapeutic
product; that the Drug Safety and Effectiveness Network, or an
alternative arms-length entity, provide oversight to ensure the
proper conduct and accuracy of results of the investigation.
Que, lorsque le ministre, conformément aux nouveaux
articles 21.31 et 21.32 de la Loi, demande au titulaire d’un
produit thérapeutique (1) d’effectuer une évaluation du produit
thérapeutique sur lequel porte l’autorisation et de lui en fournir
les résultats et (2) de compiler des renseignements, de mener des
essais ou des études ou de surveiller l’expérience portant sur le
produit thérapeutique, le Réseau sur l’innocuité et l’efficacité des
médicaments assure la surveillance pour garantir le déroulement
adéquat des expériences et 1’exactitude des résultats.
After debate, the question being put on the motion, it was
negatived on the following vote:
Après débat, la motion, mise aux voix, est rejetée par le vote
suivant :
YEAS
POUR
The Honourable Senators
Les honorables sénateurs
Chaput, Cordy, Eggleton, Nancy Ruth — 4
Chaput, Cordy, Eggleton, Nancy Ruth — 4
NAYS
CONTRE
The Honourable Senators
Les honorables sénateurs
Ngo, Oh, Seidman, Seth, Stewart Olsen, Wells — 6
Ngo, Oh, Seidman, Seth, Stewart Olsen, Wells — 6
It was agreed that the chair report Bill C-17 to the Senate.
Il est convenu que le président fasse rapport du projet de
loi C-17 au Sénat.
At 11:42 a.m., the committee adjourned to the call of the chair.
À 11 h 42, le comité s’ajourne jusqu’à nouvelle convocation de
la présidence.
ATTEST:
ATTESTÉ :
La greffière du comité,
Jessica Richardson
Clerk of the Committee
9-10-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
21:9
RAPPORT DU COMITÉ
REPORT OF THE COMMITTEE
Thursday, October 9, 2014
Le jeudi 9 octobre 2014
The Standing Senate Committee on Social Affairs, Science and
Technology has the honour to present its
Le Comité sénatorial permanent des affaires sociales, des
sciences et de la technologie a l’honneur de présenter son
FOURTEENTH REPORT
QUATORZIÈME RAPPORT
Your committee, to which was referred Bill C-17, An Act to
amend the Food and Drugs Act, has, in obedience to the order of
reference of Thursday, September 18, 2014, examined the said bill
and now reports the same without amendment.
Votre comité, auquel a été renvoyé le projet de loi C-17, Loi
modifiant la Loi sur les aliments et drogues, a, conformément à
l’ordre de renvoi du jeudi 18 septembre 2014, examiné ledit projet
de loi et en fait maintenant rapport sans amendement.
Respectueusement soumis,
Respectfully submitted,
Le président,
KELVIN K. OGILVIE
Chair
21:10
Social Affairs, Science and Technology
9-10-2014
EVIDENCE
TÉMOIGNAGES
OTTAWA, Wednesday, October 8, 2014
OTTAWA, le mercredi 8 octobre 2014
The Standing Senate Committee on Social Affairs, Science and
Technology met this day at 4:13 p.m. to continue its study of
Bill C-17, An Act to amend the Food and Drugs Act.
Le Comité sénatorial permanent des affaires sociales, des
sciences et de la technologie se réunit aujourd’hui, à 16 h 13, pour
poursuivre son étude du projet de loi C-17, Loi modifiant la Loi
sur les aliments et drogues.
Senator Kelvin Kenneth Ogilvie (Chair) in the chair.
[Translation]
The Chair: Welcome to the Standing Senate Committee on
Social Affairs, Science and Technology.
[English]
Le sénateur Kelvin Kenneth Ogilvie (président) occupe le
fauteuil.
[Français]
Le président : Je vous souhaite la bienvenue au Comité
sénatorial permanent des affaires sociales, des sciences et de la
technologie.
[Traduction]
I am Kelvin Ogilvie, from Nova Scotia, chair of the committee.
I will invite my colleagues to introduce themselves.
Je suis Kelvin Ogilvie, de la Nouvelle-Écosse, et je suis le
président du comité. J’inviterais mes collègues à se présenter.
Senator Eggleton: Art Eggleton, a senator from Toronto,
deputy chair of the committee.
Le sénateur Eggleton : Art Eggleton, sénateur de Toronto,
vice-président du comité.
[Translation]
Senator Chaput: Maria Chaput, from the province of
Manitoba.
[English]
[Français]
La sénatrice Chaput : Maria Chaput, de la province du
Manitoba.
[Traduction]
Senator Nancy Ruth: Nancy Ruth, Ontario.
La sénatrice Nancy Ruth : Nancy Ruth, de l’Ontario.
Senator Oh: Senator Oh, Ontario.
Le sénateur Oh : Sénateur Oh, de l’Ontario.
Senator Seth: Asha Seth, Ontario.
La sénatrice Seth : Asha Seth, de l’Ontario.
Senator Stewart Olsen: Carolyn Stewart Olsen,
New Brunswick.
La sénatrice Stewart Olsen : Carolyn Stewart Olsen, du
Nouveau-Brunswick.
Senator Seidman: Judith Seidman from Montreal, Quebec.
La sénatrice Seidman : Judith Seidman, de Montréal, au
Québec.
The Chair: We’re dealing today with a piece of legislation,
Bill C-17, an act to amend the Food and Drugs Act, also known
as Protecting Canadians from Unsafe Drugs Bill, or Vanessa’s
Law.
Le président : Nous examinons aujourd’hui un projet de loi, le
C-17, Loi modifiant la Loi sur les aliments et drogues, aussi
appelée Loi visant à protéger les Canadiens contre les drogues
dangereuses ou Loi de Vanessa.
We are delighted to have with us today the
Honourable Rona Ambrose, Minister of Health. With her, from
Health Canada’s Health Products and Food Branch, are
Anne Lamar, Associate Assistant Deputy Minister; and
David Lee, Director, Office of Legislative and Regulatory
Modernization.
Nous sommes ravis d’accueillir aujourd’hui
l’honorable Rona Ambrose, ministre de la Santé. Elle est
accompagnée d’Anne Lamar, sous-ministre adjointe déléguée,
Direction générale des produits de santé et des aliments, et de
David Lee, directeur, Bureau de la modernisation des lois et des
règlements, à Santé Canada.
My understanding is that the minister has until about 5:15, but
the officials will stay longer, as necessary. With that, minister,
once again, I’m delighted to welcome you to the committee, and I
invite you to speak to us.
Je crois comprendre que la ministre sera avec nous jusqu’à
17 h 15 environ, mais que ses collaborateurs demeureront plus
longtemps si c’est nécessaire. Madame la ministre, encore une
fois, je suis ravi de vous accueillir au comité, et sur ce, je vous cède
la parole.
Hon. Rona Ambrose, P.C., M.P., Minister of Health: Thank
you so much, Mr. Chair. It’s a pleasure to be here with all of you.
Thank you for the invitation to speak to you about an issue I
L’honorable Rona Ambrose, C.P., députée, ministre de la Santé :
Merci beaucoup, monsieur le président. C’est un plaisir pour moi
d’être ici aujourd’hui avec vous tous. Je vous remercie de
9-10-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
21:11
know has been researched very well by this committee, not just
with this piece of legislation but for many years, from what I
understand. I commend you for your efforts to deal with patient
safety.
l’invitation à venir vous parler d’un sujet sur lequel le comité s’est
beaucoup penché, si je ne me trompe pas, et pas seulement dans le
cadre du projet de loi, mais depuis de nombreuses années. Je vous
félicite de vos efforts pour accroître la sécurité des patients.
I am pleased to be joined by David Lee and Anne Lamar. You
have already introduced them, so I won’t do that.
Je suis heureuse d’avoir avec moi David Lee et Anne Lamar. Je
n’ai pas à les présenter puisque c’est déjà fait.
As you said, this piece of legislation is an important one
because we know it will make a difference in the health of many,
many Canadians. It was very encouraging for me to see this
legislation receive all-party support. Of course, it was very
encouraging for Terence Young, MP, who has been the driving
force behind this legislation as well. It was also heartening for
those like David and Anne who worked on this piece of
legislation. I thank you for seeing it through the upper house
quickly, but obviously you are still doing a thorough job, so I
commend you for that.
Comme vous le savez, ce projet de loi est important parce que
nous savons qu’il aura un effet positif sur la santé d’un très grand
nombre de Canadiens. J’ai trouvé très encourageant de voir qu’il
avait l’appui de tous les partis. C’était aussi très encourageant
naturellement pour le député Terence Young qui en est
l’instigateur. C’était aussi très stimulant pour des gens comme
David et Anne qui y ont contribué. Je vous remercie de vous être
rapidement penchés sur ce projet de loi, et de toute évidence, vous
faites un travail minutieux, alors je vous en félicite.
As you all know well, especially after the piece in the
National Post today, which was a wonderful article, this bill is
named after Vanessa Young, who tragically died of a heart attack
while on a prescription drug that was later deemed to be not safe
and then removed from the market. Vanessa’s loss is obviously a
terrible tragedy, and a story like hers reminds us all of the very
serious consequences that pharmaceutical drugs can have and of
the need for all governments to ensure that we have the strongest
possible safety systems in place.
Comme vous le savez tous, en particulier si vous avez lu
l’excellent article paru dans le National Post aujourd’hui, le projet
de loi doit son nom à Vanessa Young, qui est tragiquement
décédée d’une crise cardiaque après avoir pris un médicament
d’ordonnance qui a par la suite été jugé dangereux et retiré du
marché. Le décès de Vanessa est bien sûr une terrible tragédie et
une histoire comme la sienne nous rappelle les conséquences très
graves que peuvent avoir les médicaments pharmaceutiques et
l’importance pour tous les gouvernements de mettre en place les
systèmes les plus sûrs qui soient.
As I’m sure all senators would agree, it’s critical for Canada’s
drug safety regulator to be doing as much as possible to ensure
that we are preventing other families and patients from having to
suffer such a terrible loss as the Young family.
Tous les sénateurs, j’en suis certaine, sont d’accord avec l’idée
qu’il faut que l’organisme de réglementation des médicaments au
Canada mette tout en œuvre pour empêcher que d’autres
subissent la même perte terrible que la famille Young.
I understand that this committee had the opportunity to hear
from my colleague, Terence Young, Vanessa’s father, and I would
encourage senators to give his thoughts due and careful
consideration. As you all know, he is a person who has devoted
much of his life to this issue and is what I would call an expert in
the area. I’m so pleased to have his support for this bill. Of course,
he was instrumental during the House of Commons’ Health
Committee study as well. I thank you for inviting him to this
committee.
Je crois savoir que le comité a eu l’occasion d’entendre le
témoignage de mon collègue Terence Young, le père de Vanessa.
J’encourage les sénateurs à accorder à ses propos toute l’attention
nécessaire. Comme vous le savez, il a consacré une bonne partie
de sa vie à cette question et il est en quelque sorte un expert dans
ce domaine. Je suis tellement heureuse d’avoir son appui. Bien
sûr, il a aussi joué un rôle très important lorsque le Comité de la
santé de la Chambre des communes a examiné le projet de loi. Je
vous remercie de l’avoir invité à comparaître.
Senators, what it really comes down to for me is this: Canadian
families expect when they go to a pharmacy or hospital that the
drugs that they receive are safe, of high quality and effective,
which is of course very important in treating their condition.
Sénateurs, pour moi la question se résume ainsi : lorsque les
Canadiens vont à la pharmacie ou à l’hôpital, ils s’attendent à
recevoir des médicaments sûrs, de haute qualité et efficaces, et
c’est un élément très important bien sûr pour réussir à les soigner.
The Food and Drugs Act has not been substantially updated in
over 50 years. In that time, the world has changed significantly.
The changes in this law are long overdue. Rapid advances in
science, medicine and the ways in which information is both
communicated and accessed were simply not anticipated half a
century ago.
La Loi sur les aliments et drogues n’a pas fait l’objet d’une mise
à jour importante depuis plus de 50 ans. Pendant ce temps, le
monde a évolué considérablement. Les modifications proposées
dans le projet de loi s’imposent donc depuis longtemps. Les
avancées rapides qu’ont connues la science, la médecine et les
communications n’ont tout simplement pas été prévues il y a
50 ans.
21:12
Social Affairs, Science and Technology
9-10-2014
Because of shortcomings in our current laws, as Minister of
Health — I say this often, and I think it shocks people — I have
the authority to recall a bag of potato chips if evidence shows that
it is unsafe, but I cannot right now require a pharmaceutical
company to recall a drug. When there’s a safety concern and a
drug should not be on the market, Health Canada has few options
other than to negotiate with the manufacturer in the hopes that
they will voluntarily come to the right decision. While Health
Canada does have tools available that can force companies to
stop importing products or revoke a licence in order to stop
operating within Canada, these powers are very blunt instruments
that were not designed to provide the department with the
flexible, modern tools that are required to keep Canadians safe.
Ainsi, en raison de failles dans la loi — je raconte cela souvent
et je pense que les gens en sont scandalisés —, j’ai le pouvoir, à
titre de ministre de la Santé, de rappeler un sac de croustilles si j’ai
la preuve qu’il présente un danger, mais je ne peux pas forcer une
entreprise pharmaceutique à rappeler un médicament. Si un
médicament pourrait être dangereux et ne devrait pas se trouver
sur le marché, Santé Canada n’a guère d’autre choix que de
négocier avec le fabricant en espérant qu’il prenne volontairement
la bonne décision. Le ministère dispose bien d’outils pour forcer
une entreprise à arrêter d’importer un produit ou pour révoquer
un permis de vente ou de fabrication au Canada, mais ses
pouvoirs sont très limités et ne sont pas les outils souples et
modernes dont le ministère a besoin pour bien protéger les
Canadiens aujourd’hui.
That is why Vanessa’s Law has been brought forward. It will
provide Health Canada, as a regulator, with exactly the kind of
precise authorities that are required to oversee Canada’s modern
drug system. For example, even if the department were to impose
a stop sale order or an import ban on a supplying company, it
currently has no authority to recall the products that already exist
on pharmacy shelves. Similar to the recall of a car or other
consumer products, a recall is used to remove a defective product
from the marketplace or take action to correct the defect. For
example, a certain lot may be found to be substandard and may
not provide the desired effect or may cause harm. Normally we
expect companies to act quickly to remedy those types of
situations; but I’m sad to say that’s not always the case.
Ce sont les raisons qui sont à l’origine de la Loi de Vanessa.
Cette loi procurera en effet à Santé Canada, à titre d’organisme de
réglementation, les pouvoirs dont il a précisément besoin pour
contrôler le système de médicaments moderne du Canada. Par
exemple, à l’heure actuelle, même si le ministère impose une
ordonnance de vente interdite ou une interdiction d’importation à
un fournisseur, il n’a pas le pouvoir de rappeler les produits qui se
trouvent déjà sur les tablettes des pharmacies. Un rappel est
utilisé, comme dans le cas des automobiles ou d’un autre produit
de consommation, pour retirer un produit défectueux du marché
ou pour faire corriger un problème. Par exemple, on peut se
rendre compte qu’un lot d’un produit ne répond pas aux normes
et ne produit pas les effets désirés ou est nocif. Quand cela se
produit, on s’attend à ce que l’entreprise réagisse rapidement,
mais je dois dire que ce n’est malheureusement pas toujours le cas.
Indeed, most Canadians would be surprised to know that their
government does not currently have the authority to order a recall
of a drug that could cause serious harm to patients. Vanessa’s
Law will enable Health Canada to order a manufacturer to take
immediate action to recall a product if it poses a serious or
imminent risk to human health. This means that unsafe products
will no longer sit on any shelves at pharmacies while Health
Canada attempts to negotiate a recall with a company that may
be reluctant to comply.
Bien des Canadiens seraient surpris d’apprendre que leur
gouvernement n’a pas les pouvoirs en ce moment d’ordonner le
rappel d’un médicament qui risque d’être dangereux pour les
patients. La Loi de Vanessa permettra donc à Santé Canada
d’ordonner à un fabricant de prendre des mesures sur-le-champ
pour rappeler un produit s’il présente un risque grave ou
imminent pour la santé humaine. Cela veut donc dire que les
produits qui sont dangereux ne resteront pas sur les tablettes des
pharmacies pendant que Santé Canada tente de négocier un
rappel avec un fabricant qui pourrait se montrer réticent à agir.
With the support of all parties behind it, Vanessa’s Law will
deliver new powers to do just that. It will protect Canadians from
unsafe drugs by enabling the government to recall unsafe
products quickly, requiring health care institutions to report
adverse drug reactions, imposing tough new penalties for unsafe
products, compelling drug companies to revise labels, if needed,
and very importantly compelling them to do further testing when
issues are identified with a certain at-risk population, such as
children, regarding a particular drug.
Avec l’appui de tous les partis, la Loi de Vanessa protégera
mieux les Canadiens en conférant au gouvernement des pouvoirs
qui lui permettront de rappeler rapidement les médicaments
dangereux, d’exiger des établissements de santé qu’ils signalent les
réactions indésirables aux médicaments, d’imposer de nouvelles
peines sévères pour les produits dangereux, d’obliger les
entreprises pharmaceutiques à modifier leurs étiquettes au
besoin, et un élément très important, de forcer les entreprises à
procéder à de nouveaux tests lorsqu’un problème surgit avec une
population à risque, notamment les enfants, au sujet d’un
médicament particulier.
I was also pleased to see, since being introduced last
December and after hearing from MPs of all parties and from
various expert witnesses, that Vanessa’s Law was further
strengthened with transparency amendments advanced by
J’ai été aussi heureuse de constater qu’à la suite des
commentaires de députés de tous les partis et d’experts depuis
son dépôt en décembre dernier, la Loi de Vanessa a été renforcée
grâce aux amendements sur la transparence proposés par
9-10-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
21:13
Terrence Young and adopted by the Standing Committee on
Health of the House of Commons. These amendments further
enhance the patient safety elements included in this bill by making
more information publicly available. This includes publicly
disclosing safety decisions regarding companies’ applications to
sell medical products in Canada and the reasons behind those
decisions, the disclosure of information related to clinical trials
and greater clarity concerning the scope and disclosure of
confidential business information. The transparency and
openness of all regulatory authorities is of key importance in
the 21st century. Canadians rightfully expect to be able to access
detailed information about how and why Health Canada is
making decisions that affect their health.
Terrence Young et adoptés par le Comité permanent de la santé
de la Chambre des communes. Ces amendements permettront en
effet de renforcer le volet protection des patients grâce à la
publication d’un plus grand nombre de renseignements,
notamment les décisions, avec motifs, sur l’innocuité d’un
produit qu’une entreprise veut vendre au Canada et les
renseignements sur les essais cliniques, et grâce aux précisions
apportées sur la communication des renseignements commerciaux
confidentiels. La transparence et l’ouverture des autorités de
réglementation sont d’une grande importance au XXIe siècle. Les
Canadiens s’attendent de bon droit à pouvoir obtenir des
renseignements détaillés sur les décisions que prend Santé
Canada et qui touchent leur santé.
As I’m sure senators are aware, I have already begun to make
some great strides to meet those expectations. In announcing the
regulatory openness and transparency framework for Health
Canada, I committed to making more information available
regarding key safety decisions by the department and to continue
making more information available each and every year. The
amendments brought forward by Mr. Young are in the same
spirit and will help to ensure that Canadians are better informed
than ever about the important drug safety decisions that Health
Canada is responsible for. While the transparency measures will
be a great improvement in their own right, truly the most
important thing about Vanessa’s Law remains its new measures to
strengthen safety oversight of therapeutic products throughout
their life-cycles.
Les sénateurs savent sans aucun doute que j’ai déjà commencé
à prendre des mesures importantes pour répondre à ces attentes.
Lorsque j’ai fait l’annonce du cadre réglementaire de transparence
et d’ouverture de Santé Canada, je me suis engagée à publier plus
d’information sur les grandes décisions prises par le ministère sur
l’innocuité des produits, et à en publier de plus en plus chaque
année. M. Young a proposé des amendements qui vont dans ce
sens et qui feront en sorte que les Canadiens seront mieux
informés que jamais sur les grandes décisions prises par Santé
Canada sur l’innocuité des médicaments. Les mesures visant à
accroître la transparence sont certainement en soi un grand pas en
avant, mais l’élément clé de la Loi de Vanessa demeure sans nul
doute les nouvelles mesures qui serviront à renforcer la
surveillance de l’innocuité des produits thérapeutiques tout au
long de leur cycle de vie.
These measures are intended to improve Health Canada’s
ability to collect post-market safety information and to take
appropriate action when a serious health risk is identified.
Vanessa’s Law will allow Health Canada to order drug or
medical device companies to make changes to their labels or their
packages. This will speed up the communication of important
safety information to Canadians. Currently, when Health Canada
becomes aware of a new safety issue that requires a new warning
on the label, officials first have to contact the manufacturer and
then spend sometimes countless hours persuading them to add a
new warning to their label. This process can also become lengthy,
as it is dependent upon the manufacturer agreeing with the
department and taking action to update their own labels. In the
meantime, potential harm to patients can continue to occur.
Ces mesures visent en fait à mieux outiller Santé Canada pour
recueillir des données après la mise en marché et pour agir en cas
de risque grave pour la santé. En effet, grâce à la Loi de Vanessa,
Santé Canada pourra ordonner à une entreprise qui fabrique des
instruments médicaux de modifier son étiquette ou son emballage.
Les Canadiens seront ainsi informés plus rapidement des
problèmes importants. À l’heure actuelle, lorsque Santé Canada
est informé d’un nouveau problème qui nécessite un avertissement
sur l’étiquette, le ministère doit tout d’abord communiquer avec le
fabricant, puis passer souvent un nombre incalculable d’heures à
tenter de le convaincre d’ajouter un nouvel avertissement sur
l’étiquette de son produit. Le processus peut être très long, car il
faut que le fabricant accepte de le faire. Pendant ce temps, les
patients ne sont pas à l’abri des effets néfastes du produit.
To increase the reporting of safety information that Health
Canada uses to determine whether a label change or a recall is
needed, Vanessa’s Law also introduces stronger requirements for
serious adverse drug reactions and medical device incident
reporting by health care institutions. Currently, only drug
companies must report serious side effects to Health Canada.
This information is critical as it allows the department to take
action to prevent them from happening to others. This is why
Vanessa’s Law will require health care institutions to report
serious adverse drug reactions and medical incidents directly to
Par ailleurs, pour améliorer la déclaration des renseignements
sur l’innocuité que Santé Canada utilise pour établir si l’étiquette
d’un produit doit être modifiée ou si le produit doit faire l’objet
d’un rappel, la Loi de Vanessa prévoit également d’imposer aux
établissements de santé des exigences plus sévères en matière de
déclaration des réactions indésirables graves aux drogues et des
incidents liés à des instruments médicaux. À l’heure actuelle,
seules les entreprises pharmaceutiques sont tenues de déclarer les
effets indésirables graves de leur produit à Santé Canada. Ces
renseignements sont toutefois cruciaux pour que le ministère
21:14
Social Affairs, Science and Technology
9-10-2014
Health Canada. Health Canada will also continue to encourage
voluntary reporting of adverse drug reaction by health care
professionals, patients and consumers.
puisse prendre des mesures afin d’empêcher que cela ne se répète.
C’est pourquoi la Loi de Vanessa exigera que les établissements de
santé signalent directement à Santé Canada toute réaction
indésirable grave aux drogues ou tout incident lié à des
instruments médicaux. Santé Canada continuera aussi
d’encourager les professionnels de la santé, les patients et les
consommateurs à déclarer volontairement tout effet indésirable
d’un médicament.
Finally, and this promises to be one of the more visible
instruments at Health Canada’s disposal, Vanessa’s Law
introduces tougher measures for those who do not comply. The
current fines and penalties simply do not reflect the severity and
nature of offences that can occur. Previously, the fine was
$5,000 a day. To put this in perspective, that’s the same amount
that a person can be fined for littering under some municipal
bylaws. That will now change under Vanessa’s Law to
$5 million a day.
Enfin — et ce sera sans doute l’un des instruments les plus
concrets dont disposera Santé Canada —, la Loi de Vanessa
punira plus sévèrement ceux qui ne respectent pas la loi, car en ce
moment, les amendes et les sanctions ne reflètent tout simplement
pas la gravité et la nature des infractions. Auparavant, l’amende
était de 5 000 $ par jour. À titre de comparaison, une personne
qui pollue peut recevoir une amende de ce montant en vertu de
certains règlements municipaux. La Loi de Vanessa portera donc
l’amende à 5 millions de dollars par jour.
In closing, let me again state that our government has listened
to the experts on this and, of course, to Mr. Young, whom I
would also call an expert. We agree with health care professionals
that we need a strengthened drug safety system. Drug safety is not
an issue that should become the victim of rhetoric. I’m so pleased
that the bill has proceeded to this stage with the support of all
parties in the house. I know Canadians expect this issue to be
taken seriously, as we all do, and so it is fitting to have a second
parliamentary study undertaken by this committee, which has
done so much work examining drug safety in our country.
En terminant, permettez-moi de répéter que notre
gouvernement a tenu compte de l’avis des experts et bien sûr de
celui de M. Young, que je considère aussi comme un expert. Nous
pensons comme les professionnels de la santé que le régime de
surveillance de l’innocuité des médicaments doit être renforcé.
L’innocuité des médicaments n’est pas un sujet qui doit faire
l’objet de discours creux. Je suis tellement heureuse de voir que le
projet de loi est arrivé là où il est actuellement avec l’appui de tous
les partis à la Chambre des communes. Je sais que la population,
comme nous tous, s’attend à ce que cette question soit prise au
sérieux, et c’est pourquoi il est de mise que le projet de loi fasse
l’objet d’un deuxième examen par votre comité, qui s’est déjà si
souvent penché sur la question de l’innocuité des médicaments au
pays.
I thank you for all of your work. We are happy to take any
questions you may have.
Je vous remercie de vos efforts. Nous serons heureux de
répondre à vos questions.
The Chair: Thank you, minister. I will open the floor to
questions from my colleagues. I will begin, by earlier agreement,
with the sponsor of the bill in the Senate, Senator Seidman, to be
followed by Senator Eggleton.
Le président : Merci, madame la ministre. Nous allons
maintenant passer aux questions. Comme il a été convenu, je
vais d’abord céder la parole à la marraine du projet de loi au
Sénat, la sénatrice Seidman, puis ce sera au tour du sénateur
Eggleton.
Senator Seidman: Thank you, minister, for being here. We have
heard from many witnesses these last few weeks. Without
exception all have praised this bill, which is long overdue. It
brings important enhancements, as you have said, for the safety of
Canadians as for prescription pharmaceuticals. Many thanks to
you, minister, and to Terrence Young, who, as you said, has
worked long and hard to bring this bill to fruition.
La sénatrice Seidman : Merci, madame la ministre, d’être avec
nous. Nous avons entendu de nombreux témoins au cours des
dernières semaines. Tous, sans exception, ont loué le projet de loi,
qui se faisait attendre depuis trop longtemps. Il améliorera de
beaucoup, comme vous l’avez mentionné, l’innocuité des
médicaments sur ordonnance et la sécurité des Canadiens. Je
vous en remercie sincèrement, madame la ministre, et je remercie
aussi Terrence Young qui, comme vous l’avez dit, a travaillé
d’arrache-pied pendant longtemps pour présenter ce projet de loi.
I would like to ask for clarification of some issues brought
forward by witnesses during these hearings. Several witnesses
have raised concerns with regard to the department’s capacity to
fulfill its new obligations under this proposed legislation.
However, we have also heard about the amount of time that
Health Canada currently spends negotiating safety issues with
J’aimerais maintenant avoir des précisions sur quelques points
soulevés par les témoins qui ont comparu devant nous. Plusieurs
témoins ont dit douter de la capacité du ministère à s’acquitter des
nouvelles responsabilités qui sont prévues dans le projet loi.
Toutefois, nous avons aussi appris que Santé Canada consacre
beaucoup de temps aux négociations avec les entreprises sur les
9-10-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
21:15
companies. Could you comment on how you think Vanessa’s Law
would impact the staff and resources currently being used to
ensure drug safety?
questions d’innocuité. Pourriez-vous nous parler des
répercussions que la Loi de Vanessa aura sur les ressources
humaines et financières que le ministère consacre actuellement
pour veiller à l’innocuité des médicaments?
Ms. Ambrose: I am happy to take that question. Health
Canada officials work very hard to be as efficient as possible when
making drug safety decisions. To that point, and you alluded to it
in your question, Health Canada currently spends a significant
amount of its time and resources negotiating with companies to
resolve and address safety issues related to drugs and medical
devices. I have been a part of that. I have seen how long it has
taken at times for us to see movement from a company. Vanessa’s
Law will free up all the resources as it will give to officials the
tools they need to act quickly, decisively and to move on. The key
to it is that they will have the authority to take that kind of swift
action.
Mme Ambrose : Je suis heureuse de répondre à votre question.
Les fonctionnaires de Santé Canada travaillent d’arrache-pied
pour être le plus efficaces possible lorsqu’ils prennent des
décisions liées à l’innocuité des médicaments. En ce moment, et
vous y avez fait allusion dans votre question, Santé Canada
consacre beaucoup de temps et d’énergie à négocier avec les
entreprises pour régler des problèmes liés à l’innocuité des
médicaments et des instruments médicaux. J’y ai participé et j’ai
constaté combien de temps il faut parfois pour amener une
entreprise à passer à l’action. Le ministère disposera maintenant
de toutes les ressources nécessaires puisque la Loi de Vanessa
permettra aux fonctionnaires de prendre rapidement les mesures
nécessaires. La clé du succès réside dans le fait qu’ils auront les
pouvoirs pour passer rapidement à l’action.
I expect that the simple presence of these powers in the
legislation will also improve the compliance of drug
manufacturers. They know the lay of the land. They know that
currently they have wiggle room and they use it. We know that.
Even the fact that this bill has been discussed for the last couple of
months, and some of them are not happy about it, they obviously
know it will pass and they accept it. I’m sure they will comply with
it. It has already sent a very strong message about what they
should expect from the department. When the time comes to
enforce these new powers, I know Health Canada will not hesitate
to use them. They have wanted these authorities for a long time.
Je m’attends aussi à ce que le simple fait que ces pouvoirs
soient prévus dans la loi force les fabricants de médicaments à
agir. À l’heure actuelle, ils savent qu’ils ont une marge de
manœuvre et ils s’en servent. Nous le savons. Ils savent que le
projet de loi est à l’étude depuis quelques mois, et certains n’en
sont pas heureux, mais ils savent qu’il sera adopté et ils
l’acceptent. Je suis convaincue qu’ils se plieront aux nouvelles
exigences. Ils savent déjà très concrètement à quoi s’attendre du
ministère, et je sais que Santé Canada n’hésitera pas à utiliser ses
nouveaux pouvoirs lorsque le projet de loi sera adopté. Il attend
ces nouveaux pouvoirs depuis longtemps.
I hope that the increased level of fines and penalties will also
serve as a deterrent, another compliance mechanism to have drug
manufacturers act more responsibly and be more responsive to
some of these patient safety issues. We always assess the capacity
and resources for the department, but at this time the indication
I’m getting is that this law will free up a great deal of resources
and time that are currently spent negotiating.
J’espère aussi que les amendes et les sanctions plus sévères
seront un autre mécanisme qui forcera les fabricants de
médicaments à agir de façon plus rapide et plus responsable
pour protéger les patients. Nous évaluons toujours les capacités et
les ressources du ministère et les informations que j’ai en ce
moment indiquent que la loi réduira considérablement le temps et
les ressources nécessaires pour les négociations.
An interesting fact is that approximately 1 in 10 label change
submissions require more than 100 hours of review effort, often
due to protracted negotiations with the manufacturer. People
assume we ask them to do things and companies jump to it; but
that is not the case. Imagine these valuable people spending
100 hours to have a label changed with the manufacturer.
Il est intéressant de savoir qu’environ une fois sur dix lorsque
Santé Canada demande à un fabricant de modifier une étiquette,
le ministère doit consacrer plus de 100 heures de travail au
dossier, souvent en raison de négociations qui n’en finissent plus
avec le fabricant. Les gens pensent que nous présentons une
demande et que les entreprises agissent sur-le-champ, mais ce n’est
pas le cas. C’est incroyable de penser que nos gens consacrent
100 heures de leur précieux temps à obtenir d’un fabricant qu’il
apporte des modifications à l’étiquette de son produit.
I think it will make a big difference. On average, the review of a
submission for a safety-related label change requires 37 hours of
work by the department. So you can see why my understanding is
that having this law come into effect will free up a lot of resources
and time for these good people to focus on safety issues to the
public as opposed to negotiating with companies. I hope that
answers your question.
Je pense que le projet de loi fera une grande différence. Le
ministère consacre en moyenne 37 heures à une demande de
changement sur une étiquette. Vous comprenez donc pourquoi je
pense que la loi permettra à nos gens de consacrer plus de temps et
d’énergie à la protection de la population parce qu’ils en
consacreront moins à négocier avec les entreprises. J’espère
avoir répondu à votre question.
Senator Seidman: Yes, it certainly does.
La sénatrice Seidman : Oui, très certainement.
21:16
Social Affairs, Science and Technology
9-10-2014
The pharmaceutical industry expressed pretty significant
concerns with some of the transparency amendments that were
added to this bill during its study in the House of Commons. They
claim that the new provisions will grant you too much authority
to disclose confidential business information and suggest that the
threshold for disclosing such information requires an ‘‘imminent
risk.’’
L’industrie pharmaceutique a exprimé de sérieuses réserves au
sujet de certains amendements liés à la transparence qui ont été
apportés lors de l’étude du projet de loi par la Chambre des
communes. Ses représentants sont d’avis que les nouvelles
dispositions vous confèrent trop de pouvoirs en matière de
divulgation des renseignements commerciaux confidentiels et ils
ont proposé que l’élément déclencheur soit « le risque imminent ».
Can you comment on whether you feel the transparency
measures now in the bill will withstand possible challenges by the
pharmaceutical industry?
Êtes-vous d’avis que les nouvelles mesures de transparence
contenues dans le projet de loi sauront résister à de possibles
contestations de l’industrie pharmaceutique?
Ms. Ambrose: I’m told they will and that we are on good
ground. David might like to speak to that in a moment. I would
say I’m familiar with the charge from the pharmaceutical
companies that they’re concerned there’s an inconsistency with
our international obligations in terms of current laws, but I have
also heard they feel we should only release safety information
where there is ‘‘imminent risk.’’ I know they have made these
claims, but the information I have received is that we are in line
with international obligations and appropriate laws, in terms of
our WTO requirements, NAFTA requirements, as they relates to
intellectual property.
Mme Ambrose : On m’a dit que ce serait le cas et que nous
avons de solides arguments. David pourrait vous en parler un peu
plus tard. Je dirais que je suis au courant des plaintes de
l’industrie pharmaceutique voulant que cela aille à l’encontre de
nos obligations internationales et des lois en vigueur et aussi que
l’industrie croit que l’on ne devrait divulguer les renseignements
liés à la sécurité que s’il existe « un risque imminent ». Je sais que
c’est ce que l’industrie affirme, mais selon les informations que j’ai
reçues, les dispositions du projet de loi respectent nos obligations
internationales et les lois applicables en matière de propriété
intellectuelle, qu’il s’agisse de l’OMC ou de l’ALENA.
We took great care in drafting this bill. David is the one who
drafted it. I know they have a concern, but I don’t think it is
founded. I think it is important that we be able to use this
information should it be required for a decision around public
safety. David might like to follow up specifically on that clause.
Nous avons rédigé ce projet de loi avec le plus grand soin.
David est celui qui l’a rédigé. Je sais que l’industrie a des
inquiétudes, mais je ne crois pas qu’elles soient fondées. Il est
important à mon avis que nous puissions utiliser ces
renseignements si nous en avons besoin pour prendre une
décision liée à la sécurité publique. David pourrait vous
apporter des précisions sur cette disposition.
David K. Lee, Director, Office of Legislative and Regulatory
Modernization, Health Products and Food Branch, Health Canada:
I can confirm, Mr. Chair, that the minister is exact in all of that
description. I would add that when it comes to the word
‘‘imminent,’’ we would worry about that because if you have a
safety issue — a Canadian is going to be harmed and you need to
give confidential information that normally you wouldn’t give out
to competitors to mitigate that safety issue — it doesn’t matter if
that event is going to happen right away or they’re going to have a
stroke in six months. Imminent would be a very difficult word in
that threshold.
David K. Lee, directeur, Bureau de la modernisation des lois et
des règlements, Direction générale des produits de santé et des
aliments, Santé Canada : Je peux confirmer, monsieur le
président, que la ministre a très bien décrit la situation.
J’ajouterais que nous avons des réserves au sujet du mot
« imminent », car s’il s’agit d’une question de sécurité —
c’est-à-dire qu’un Canadien subira un préjudice et qu’il faut
fournir de l’information confidentielle qui ne serait pas
normalement dévoilée aux concurrents pour diminuer les
risques —, il importe peu que le risque soit imminent ou que la
personne ait une crise dans six mois. Le mot imminent poserait de
sérieux problèmes dans ce contexte.
Senator Eggleton: Thank you very much for introducing this
legislation. I agree with Senator Seidman that most of the people
that who here as witnesses agreed this legislation should be put
through, and it is good legislation. Most people around this
table — maybe all — think this is a step in the right direction.
Le sénateur Eggleton : Je vous remercie beaucoup d’avoir
présenté ce projet de loi. Comme la sénatrice Seidman, je pense
que la plupart des témoins qui ont comparu sont d’avis qu’il s’agit
d’un bon projet de loi et qu’il doit être adopté. La plupart des gens
autour de la table, sans doute tous, conviennent qu’il s’agit d’un
pas dans la bonne direction.
Virtually everyone who appeared as a witness said they
thought there could be some improvement, from one
perspective or another, and of course the House of Commons
committee did provide some improvements, so perhaps some
further things will be considered by this committee.
Presque tous les témoins ont dit aussi qu’il est possible d’y
apporter quelques améliorations, sous un point de vue ou un
autre, et bien sûr la Chambre des communes en a apporté
quelques-unes, et il se pourrait donc que le comité en apporte
aussi quelques autres.
9-10-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
21:17
One of the witnesses said, ‘‘Well, what about the regulations?’’
Because regulations are really what you need to get this all into
force and effect. I have a couple of questions about the
regulations. First, what is the timetable for them? Second, could
this committee have a look at the proposed regulations before
they’re put into force and effect, just briefly, because I think we all
want to see this done as quickly as possible. As one witness said,
you know that old phrase ‘‘the devil is in the details.’’ If we could
see the regulations prior to them being put into force and effect,
that would be great.
Un des témoins a demandé : « Eh bien, qu’en est-il de la
réglementation? », car ce sont les règlements qui nous permettent
vraiment d’appliquer la loi. J’ai donc quelques questions au sujet
des règlements. Premièrement, quand seront-ils adoptés?
Deuxièmement, le comité pourrait-il y jeter un coup d’œil avant
qu’ils entrent en vigueur, très brièvement, car je crois que nous
voulons tous voir le tout mis en œuvre le plus rapidement
possible. Comme un témoin l’a mentionné, nous connaissons tous
le vieux dicton qui dit que « le diable est dans les détails ». Si nous
pouvions jeter un coup d’œil aux règlements avant qu’ils entrent
en vigueur, ce serait bien.
Ms. Ambrose: The Prime Minister has said to me that we want
to see these regulations as quickly as possible, for obvious
reasons. Some of the authorities come into force immediately,
others will have to come through regulation and some have been
worked on already and are ready to go. Others are being worked
on and will take a little more time, but I can turn to David — he’s
the drafter of all of this — if he wants to speak to that.
Mme Ambrose : Le premier ministre m’a dit qu’il souhaitait
voir les règlements adoptés aussitôt que possible pour des raisons
évidentes. Certains pouvoirs vont prendre effet tout de suite,
tandis que d’autres nécessiteront l’adoption de règlements.
Certains de ces règlements sont prêts tandis que d’autres
devront être peaufinés, mais je peux demander à David — qui
rédige le tout — s’il aimerait ajouter quelque chose.
Senator Eggleton: Sure.
Le sénateur Eggleton : Certainement.
Mr. Lee: Mr. Chair, we will be very busy over the next few
years, certainly. The minister is right. A lot of this does come into
force right away and then we’ll need to catch up with regulations
to put them in place to support it. A lot of them will be
procedural. We need to be transparent from the beginning. Will
we give notice? Will we get right of representation? And then we
will follow in with regulations so a lot of this can operate right
away. We are looking at other contexts to draw down some of the
key provisions in the bills, in our work on rare diseases, for
example, and we have been working very hard on that framework.
M. Lee : Monsieur le président, nous serons certainement très
occupés au cours des prochaines années. La ministre a raison.
Nombre de dispositions vont entrer en vigueur immédiatement, et
il faudra ensuite s’empresser d’adopter les règlements d’appui.
Dans bien des cas, cela concerne la procédure. La transparence
s’impose dès le début. Allons-nous publier des avis? Y aura-t-il
droit de représentation? Nous allons ensuite mettre en place les
règlements pour qu’une bonne partie fonctionne sur-le-champ.
Nous examinons les dispositions clés de lois dans d’autres
contextes — notre travail sur les maladies rares, par exemple
—, et nous travaillons très fort pour préparer le cadre.
So in terms of regulations coming in, they will come in in stages
and there’s quite a volume that will come in under the bill. You
won’t see them all at once. They’ll likely come in different ways.
Donc, pour ce qui est des règlements, ils seront introduits par
étapes, et ils seront très nombreux. Ils ne seront pas tous publiés
en même temps, mais à différents moments.
Senator Eggleton: Will we see substantive ones perhaps come
here for our review? You can determine what is substantive and
what’s routine.
Le sénateur Eggleton : Pourra-t-on examiner ceux qui sont
importants? Vous pouvez séparer les importants des courants.
Mr. Lee: In terms of the operation of the regulations, again, if
you look at the book, it is an incredibly thick book. We’re talking
about entire frameworks.
M. Lee : En ce qui a trait aux règlements, encore une fois, si
vous regardez le cahier, il est incroyablement épais. On parle de
cadres complets.
Senator Eggleton: All right.
Le sénateur Eggleton : Très bien.
Mr. Lee: It’s not just drugs, it is also medical devices. That is a
clear volume. Having said that, we have been very faithful to the
Senate recommendations throughout. We have been studying
very carefully, even in the design as we have been going along,
both for the bill and the regulations. We will be very faithful to
observations made here.
M. Lee : Il n’y a pas que les médicaments, il y a aussi tous les
instruments médicaux. C’est un gros volume. Cela étant dit, nous
sommes très fidèles aux recommandations du Sénat. Nous
examinons tout très attentivement — nous l’avons fait même
pendant la conception — aussi bien pour le projet de loi que pour
les règlements. Nous serons très fidèles aux observations faites ici.
Senator Eggleton: I will try to slip in three questions very
quickly, and put me down for a second round if we get one,
because I have a few more.
Le sénateur Eggleton : Je vais tenter de poser trois questions
très rapidement, et veuillez ajouter mon nom à la liste pour le
deuxième tour, s’il y en a un, car j’en ai d’autres.
21:18
Social Affairs, Science and Technology
Proposed new section 21.31 authorizes the minister to:
. . . order the holder of a therapeutic product authorization
to conduct an assessment of the therapeutic product to
which the authorization relates and provide the Minister
with the results of the assessment.
Proposed new section 21.31(a) authorizes the minister to:
9-10-2014
L’article 21.31 autorise le ministre à :
ordonner au titulaire d’une autorisation relative à un
produit thérapeutique d’effectuer une évaluation de ce
produit et de lui en fournir les résultats.
L’alinéa 21.31a) autorise le ministre à lui ordonner :
. . . compile information, conduct tests or studies or
monitor experience in respect of the therapeutic product . . .
de compiler des renseignements, de mener des essais ou des
études ou de surveiller l’expérience portant sur le produit
thérapeutique.
Well, yes, the industry does have a wealth of information, and
we certainly want to help them. For them to conduct tests that
you authorized them to do, as a result of some issue that arises,
the concern is that the industry has a conflict of interest. So
shouldn’t we be having either a third party doing these tests or at
least a third party monitoring the tests? Maybe the Drug Safety
and Effectiveness Network or some alternative to it could be
doing that.
Oui, bien sûr, l’industrie possède une mine d’information et
nous voulons certainement les aider. Toutefois, le fait pour
l’industrie de mener ces tests, à la suite d’un problème, ne la
place-t-il pas en conflit d’intérêts? Ne serait-il pas préférable de
mandater une tierce partie pour faire ces tests ou du moins pour
en assurer le contrôle? On pourrait en confier la tâche au Réseau
sur l’innocuité et l’efficacité des médicaments ou à un autre
organisme.
My point here, minister, is we need to have some oversight of
what the industry does, in terms of its study, to make sure that in
fact it is accurate and fair. The safety of Canadians is what is at
stake.
Madame la ministre, ce que je veux faire valoir ici, c’est qu’il
faut qu’il y ait une forme quelconque de surveillance des études
menées par l’industrie pour en assurer l’exactitude et l’équité.
C’est la sécurité des Canadiens qui est en jeu.
Ms. Ambrose: Sorry. Are you proposing a particular —
Mme Ambrose : Désolée. Proposez-vous...
Senator Eggleton: I mentioned the Drug Safety and
Effectiveness Network. They could do it, if you authorize.
There needs to be an oversight. The industry has information.
That’s valuable. But they can’t be the ones to completely do these
studies without some oversight.
Le sénateur Eggleton : J’ai mentionné le Réseau sur
l’innocuité et l’efficacité des médicaments. Il pourrait s’en
charger. Il faut qu’il y ait une surveillance. L’industrie possède
des renseignements. C’est très utile. Toutefois, elle ne peut mener
les études au complet sans qu’il y ait une surveillance.
Ms. Ambrose: That is a good point. Anne wants to speak to
that.
Mme Ambrose : C’est un bon point. Anne voudrait dire
quelques mots à ce sujet.
Anne Lamar, Associate Assistant Deputy Minister, Health
Products and Food Branch, Health Canada: Thank you for that,
minister. I have a couple of points. There are different ways we
can obtain this information, whether it is working through the
Drug Safety and Effectiveness Network, putting special
committees in place or oversight to see some of this research
done. As well, with our new authorities, we will be able to direct
the type of research, the line of questioning that we may want to
see. There would be some oversight from Health Canada. I will
ask David if he wants to add to that.
Anne Lamar, sous-ministre adjointe déléguée, Direction générale
des produits de santé et des aliments, Santé Canada : Je vous
remercie, madame la ministre. J’ai quelques éléments à souligner.
Nous pouvons nous procurer l’information de différentes
manières, soit en travaillant avec le Réseau sur l’innocuité et
l’efficacité des médicaments, soit en mettant en place des comités
spéciaux ou de surveillance pour s’en occuper. De plus, grâce aux
nouveaux pouvoirs que nous aurons, nous pourrons déterminer le
type de recherche que nous voulons voir mener ou les questions
auxquelles nous voulons avoir une réponse. Il y aura donc une
forme de contrôle par Santé Canada. Je vais demander à David
s’il aimerait ajouter quelque chose.
Mr. Lee: These are going to be very carefully designed studies.
If we see something wrong with the product — there’s a big range
in there — we may want a utilization study, who is on the drug?
We can design exactly what we want the company to report back
on. That’s pretty precise. If we’re looking for another event, let’s
say there’s a harm that is happening and we need a confirmatory
study, it has to be well-constructed. In those cases, we can often
get experts in that can talk about clinical trial design, what is
M. Lee : Ce seront des études très bien conçues. Si nous
constatons un problème par rapport au produit — il en existe un
vaste éventail —, nous voudrons peut-être mener une étude sur la
consommation pour savoir qui utilise ce médicament. Nous
pouvons déterminer avec précision les aspects sur lesquels nous
voulons que la société fasse rapport. C’est très précis. Si nous
nous penchons sur un autre incident, comme un effet secondaire
qui nécessite la tenue d’une étude de confirmation, cette étude doit
9-10-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
21:19
appropriate to look for and vet what we are putting in place to
make sure that that’s going to be a very sure-footed report from
an evidence point of view and the science is good around it.
être bien conçue. Souvent, dans de tels cas, nous avons recours à
des experts qui peuvent parler de la conception des essais
cliniques, déterminer ce qu’il convient d’étudier et approuver les
mesures que nous mettons en place pour nous assurer que le
rapport est fondé sur des preuves et que les données scientifiques
sont bonnes.
The intention with this power is you do put in studies that are
going to answer very important questions and get you that
answer. So it is in that design and the exercise of the power that
you will see quite a bit of oversight.
Ce pouvoir vise à permettre la tenue d’études qui répondront à
des questions très importantes et à s’assurer d’obtenir cette
réponse. Donc, une importante surveillance découle de la
conception et de l’exercice de ce pouvoir.
Ms. Ambrose: To Anne’s point, it doesn’t preclude us from
working with organizations like the one that you refer to, the
Drug Safety and Effectiveness Network. There’s that
opportunity.
Mme Ambrose : Concernant le point soulevé par Anne, cela ne
nous empêche pas de travailler avec des organismes comme celui
dont vous avez parlé, le Réseau sur l’innocuité et l’efficacité des
médicaments. C’est une possibilité.
Senator Eggleton: You mentioned this article in the
National Post today about Terrence Young and one of the
quotes in here about the bill is:
Le sénateur Eggleton : Vous avez parlé d’un article paru
aujourd’hui dans le National Post au sujet de Terrence Young.
Voici une citation sur le projet de loi tirée de cet article :
The drug industry has given the bill cautious support,
even though Mr. Young says it is ‘‘doing its very best to
undermine it.’’
L’industrie des médicaments appuie le projet de loi avec
réserves, même si M. Young affirme qu’elle « met tout en
œuvre pour miner le projet de loi. »
I think we’ve got to keep all of that in mind.
Je pense que nous devons garder cela à l’esprit.
Finally, I’ll ask you about financial resources. I realize
Senator Seidman asked you about that, but a lot of people who
came before the committee did express a concern about the
capacity of the department to be able to do that. I must say that
this committee, in its studies on pharmaceuticals, has been
underwhelmed, to say the least, about some of the inactivity of the
department. I noticed in some Toronto Star articles that you’re
taking some action on some of the issues that they raise, which are
similar to issues that have been raised previously at this
committee.
En terminant, j’aimerais vous parler des ressources financières.
Je suis conscient que la sénatrice Seidman vous a posé des
questions à ce sujet, mais beaucoup de gens venus témoigner au
comité se sont dits préoccupés par la capacité du ministère d’être
en mesure de le faire. Je dois dire que dans ses études sur les
produits pharmaceutiques, le comité a été stupéfait — c’est le
moins qu’on puisse dire — de l’inertie du ministère à certains
égards. J’ai lu dans certains articles du Toronto Star que vous
prenez des mesures concernant certains problèmes qui ont été
soulevés, qui ressemblent aux problèmes soulevés précédemment
au comité.
Look at the Auditor General’s report. The Auditor General
said that the department hadn’t met its inspection targets of
2 per cent in clinical trials. This might have been the previous
Auditor General. He or she points out that when inspections
turned up a non-compliance issue, it took Health Canada between
56 and 142 days to notify the parties of the problem. They talked
about the poor record of inspecting foreign drug manufacturing
sites, doing very little compared to what the United States does.
Of course this committee learned a lot about the Ranbaxy
pharmaceuticals from India. On top of all that, the federal budget
in 2012 cut 275 positions, I understand, from the health products
division of Health Canada.
Prenez le rapport du vérificateur général, par exemple. Le
vérificateur général a indiqué que le ministère n’a pas atteint son
objectif d’inspection des centres d’essais cliniques, qui est établi à
2 p. 100. C’était peut-être un rapport de la vérificatrice générale
alors en exercice. Le vérificateur — ou la vérificatrice — a indiqué
que lorsque des rapports d’inspection faisaient état d’une cote de
non-conformité, Santé Canada avait mis de 56 à 142 jours pour
aviser les parties concernées du problème. Il a été question du
piètre bilan en matière d’inspection des usines de fabrication de
médicaments à l’étranger; le nombre d’inspections est de loin
inférieur au nombre d’inspections menées par les États-Unis.
Évidemment, le comité a beaucoup entendu parler des produits
Ranbaxy en provenance de l’Inde. À cela s’ajoute le fait que le
budget fédéral de 2012 a entraîné, d’après ce que j’ai compris, la
suppression de 275 postes à la division des produits de santé de
Santé Canada.
All of this would indicate that there is going to be a challenge.
Notwithstanding what you’re saying about less negotiation time,
there’s still an awful lot of time to-ing and fro-ing in the
Tout cela porte à croire que ce sera difficile. En dépit de ce que
vous dites sur la réduction du temps de négociation, il reste
toujours énormément de temps pour tergiverser avant qu’une
21:20
Social Affairs, Science and Technology
9-10-2014
discussions before a decision about recall or suspension might be
made. There is a lot of concern that the department needs more
resources to be able to do this.
décision soit prise sur un rappel ou une suspension. On se
préoccupe beaucoup du fait que le ministère pourrait avoir besoin
de plus de ressources pour le faire.
Ms. Ambrose: First of all, Anne just told me that there was
nothing cut, so that’s some misinformation. She can always
elaborate on it off-line with you, if you’d like.
Mme Ambrose : Premièrement, Anne vient de m’indiquer qu’il
n’y a eu aucune suppression. C’est donc de la désinformation. Elle
pourra toujours vous donner plus de renseignements après la
réunion, si vous voulez.
Health Canada officials are focused and committed to health
and safety, but they do not have the necessary authorities to deal
with some of these issues quickly, as I think Canadians would like
us to do. Even though there are limitations to the actions Health
Canada can take, we have tried, or I’ve tried in the last year,
through our openness and transparency framework and other
measures we’ve instituted at the department to bring in more
robust measures so we can at least fill that gap and deal with some
of these issues, as we did recently with Apotex and another
company, as quickly as we possibly can.
Les fonctionnaires de Santé Canada sont axés sur la santé et la
sécurité, mais ils n’ont pas les autorisations requises pour régler
rapidement certains de ces problèmes, comme les Canadiens le
voudraient, je crois. Même si Santé Canada est limité dans les
mesures qu’il peut prendre, nous avons essayé — ou du moins, j’ai
essayé de le faire l’an dernier — d’adopter des mesures plus
rigoureuses grâce à notre cadre d’ouverture et de transparence et à
d’autres mesures que nous avons mises en place au ministère.
Notre objectif était à tout le moins de combler cette lacune et de
régler certains des problèmes le plus rapidement possible, comme
nous l’avons fait récemment avec Apotex et une autre société.
Again, I go back to the fact that a great deal of time and energy
is spent negotiating with companies, because we have very blunt
instruments, whether it’s to ban imports or do a stop sale order. If
that’s where we have to go but it’s not actually necessary, that can
create a ripple effect where it could impact the availability of drug
supplies. We could end up with a drug shortage. It impacts the
provinces. It impacts the patient. We may not need to recall a
drug. There may not be a safety issue with a particular product
but there may be a safety issue with the manufacturing. These are
all complex issues. For that reason, the regulatory authority needs
much more complex instruments and authorities. That’s what this
bill provides.
Encore une fois, je reviens au fait que l’on consacre beaucoup
de temps et d’énergie à négocier avec les entreprises, parce que
nous avons des mesures très musclées, comme l’interdiction de
l’importation ou de la vente. Si c’est ce que nous sommes tenus de
faire même si ce n’est pas vraiment nécessaire, il pourrait y avoir
un effet d’entraînement qui pourrait nuire à l’approvisionnement
en médicaments. Nous pourrions nous retrouver avec une pénurie
de médicaments, ce qui toucherait les provinces et les patients. Le
rappel d’un médicament n’est peut-être pas nécessaire. Le
problème de sécurité pourrait ne pas être lié à un produit précis,
mais plutôt à la fabrication. Ce sont des enjeux complexes. Voilà
pourquoi l’organisme de réglementation a besoin d’outils et de
pouvoirs plus complexes. C’est ce qu’offre le projet de loi.
I really appreciate the work you’re doing on this, and I hope we
can pass this bill as quickly as possible so we don’t have these
kinds of issues arise. It concerns me that it affects the reputation
or the confidence people may have in the work that these good
people do. I know they’re very committed, but they do need our
support and they need this kind of support. I think we’re moving
in the right direction, and I hope, for all their background and
education, and many of them are highly educated, that they don’t
have to spend 100 hours negotiating with a pharmaceutical
company to change a label, which is frankly ridiculous.
Je vous suis vraiment reconnaissante du travail que vous faites
à cet égard, et j’espère que nous pourrons adopter le projet de loi
le plus rapidement possible de façon à ce que ce genre de
problèmes ne survienne pas. Je m’inquiète du fait que cela porte
atteinte à la réputation de ces bonnes gens ou que cela mine la
confiance de la population à l’égard du travail qu’ils font. Je sais
qu’ils sont très dévoués, mais ils ont besoin de notre appui et c’est
sous cette forme que nous devons leur offrir. Je pense que nous
allons dans la bonne direction et j’espère, étant donné leurs
antécédents et leur formation — certains d’entre eux sont
hautement qualifiés —, qu’ils n’auront pas à consacrer une
centaine d’heures pour négocier avec une société pharmaceutique
afin de modifier une étiquette, ce qui est franchement ridicule.
On resources, as we move through this, we’ll continue to assess
whether or not we need further resources. At this time, the
indication is that we’re okay.
En ce qui concerne les ressources, nous continuerons d’évaluer
si nous avons besoin de plus de ressources tout au long de ce
processus. Actuellement, tout indique que nous avons les
ressources nécessaires.
The Chair: Thank you, minister. Before I move to other
colleagues, I’d like to follow up on the second question that
Senator Eggleton asked you with regard to assurance that the
Le président : Merci, madame la ministre. Avant de donner la
parole à d’autres collègues, j’aurais une question complémentaire
concernant la deuxième question qui vous a été posée par le
9-10-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
follow-up studies would be clear and effective. Perhaps, minister,
I could address my question to Mr. Lee, if that’s okay with you.
Ms. Ambrose: I would be very comfortable with that.
21:21
sénateur Eggleton et qui portait sur les garanties que les études de
suivi seraient claires et efficaces. Si cela vous convient, madame la
ministre, je pourrais poser ma question à M. Lee.
Mme Ambrose : Cela ne me pose pas problème.
The Chair: It’s my understanding that the authority that is
given here authorizes up to essentially a further clinical trial. We
could call it essentially a clinical trial. Mr. Lee, normally is it not
the case that even back when a company has a drug that they
think they will bring to market, the company devises a clinical
trial and interacts with the health authority to ensure that the
outline of the trial is something that the authority would be
willing to consider the evidence from? That’s the first question I
want to ask you. Is that assumption correct?
Le président : Je crois comprendre que le pouvoir que l’on
accorde ici est essentiellement l’autorisation de demander d’autres
essais cliniques. Nous pourrions appeler cela un essai clinique.
Monsieur Lee, habituellement, une société qui envisage de
commercialiser un médicament ne prépare-t-elle pas un essai
clinique et ne collabore-t-elle pas avec l’autorité sanitaire pour
s’assurer que l’essai sera conçu de façon à fournir des données
pouvant être examinées par l’autorité sanitaire? Voilà ma
première question. Est-ce exact?
Mr. Lee: That’s absolutely correct, Mr. Chair. In fact, in order
to conduct that study, they have to bring all the information to
Health Canada and get approval from our clinical trial
regulations.
M. Lee : C’est tout à fait exact, monsieur le président. En fait,
pour mener cette étude, les entreprises doivent fournir toutes les
informations à Santé Canada et obtenir une autorisation en vertu
de nos règlements sur les essais cliniques.
The Chair: Thank you very much. I’m assuming the same
would be true with the follow-up authority that the minister
would have.
Le président : Merci beaucoup. Je présume que cela
s’appliquerait aussi aux pouvoirs dont disposerait la ministre
pour les études de suivi.
Mr. Lee: That’s correct.
M. Lee : C’est exact.
The Chair: Thank you. So there is that involvement, and then
Health Canada will evaluate the results of the study, as it does for
the clinical trial.
Le président : Merci. Donc, il y a ce rôle, puis Santé Canada
examinera les résultats de l’étude comme il le fait pour l’essai
clinique.
Furthermore, under this legislation, is it not now the case that
the results of all clinical trials will be transparent, which is the big
issue with regard to the previous issue? In actual fact, does this bill
not bring us to a point where the evidence will not only be
available perhaps to, say, the Drug Safety and Effectiveness
Network, but it will be available in a transparent fashion to the
experts anywhere to look at the results of this; is that correct?
De plus, en vertu de cette mesure législative, ne prévoit-on pas
que les résultats de tous les essais cliniques devront être publiés, ce
qui était la principale lacune par rapport au problème précédent?
En réalité, le projet de loi ne nous amène-t-il pas à un point où les
résultats ne seront pas seulement divulgués au Réseau sur
l’innocuité et l’efficacité des médicaments, par exemple, mais
seront aussi accessibles de manière transparente pour que les
experts puissent les étudier? Est-ce exact?
Mr. Lee: That’s correct, Mr. Chair. The intention of the
registration provision is really to make sure that, once a trial is
entered into, it’s posted, and then positive and negative results at
the conclusion are put up, summaries are put up, in that register.
M. Lee : C’est exact, monsieur le président. L’intention de la
disposition sur l’enregistrement est de s’assurer que tout essai
clinique que l’on entreprend, les résultats — qu’ils soient positifs
ou négatifs — et le résumé figurent dans ce registre.
Senator Eggleton: This is post-approval?
Le sénateur Eggleton : Est-ce après l’autorisation?
Mr. Lee: That’s even for Phase IV.
M. Lee : Cela s’applique même aux études de phase IV.
The Chair: Exactly. Essentially, it’s a Phase IV, or it’s the life
cycle approach to looking at a drug. Anything authorized here
will be part of the authority under this bill.
Le président : Exactement. Essentiellement, c’est une étude de
phase IV, ou encore une approche axée sur le cycle de vie pour
l’étude d’un médicament. Le pouvoir prévu dans le projet de loi
concerne toutes les autorisations.
Mr. Lee: If I may clarify a little, Mr. Chair, not all studies will
be of that kind of clinical trial-like study, but we think if it’s that
important to ask, then it’s that important to bring back through
the trial oversight and that transparency.
M. Lee : Permettez-moi d’apporter une précision, monsieur le
président. Les études ne sont pas toutes des essais cliniques, mais
nous estimons que s’il est important de demander une étude, il est
alors important d’en obtenir les résultats grâce à la surveillance
des essais et à la transparence.
The Chair: Thank you. So we understand it will be transparent
in that sense.
Le président : Merci. Donc, nous comprenons qu’il y aura une
transparence à cet égard.
Mr. Lee: That’s correct, Mr. Chair.
M. Lee : C’est exact, monsieur le président.
21:22
Social Affairs, Science and Technology
The Chair: Thank you very much.
9-10-2014
Le président : Merci beaucoup.
Senator Seth: Thank you, minister, for being here. I’m so
happy. I certainly support this bill. I know it is so important for
drug safety, efficacy and transparency, which are important for
the citizens. I understand this law is named after a child, Vanessa.
Could you elaborate on how Bill C-17 will benefit children?
La sénatrice Seth : Madame la ministre, merci d’être ici. J’en
suis très heureuse. Je vais certainement appuyer ce projet de loi. Je
sais qu’il a une grande importance relativement à l’innocuité et
l’efficacité des médicaments, ainsi qu’à la transparence; ce sont
des aspects importants pour la population. Je crois comprendre
que l’on donne à cette loi le nom d’une enfant, Vanessa. Pouvezvous nous dire en quoi le projet de loi C-17 sera avantageux pour
les enfants?
Ms. Ambrose: I think this bill will benefit everyone, because
obviously all of us, many millions of Canadians, use
pharmaceutical products. Of course, they’re necessary, and most
importantly we want them to be effective, but we want them also
to be safe, and we want our regulator to be involved in the process
every step of the way so that there is that level of oversight.
Mme Ambrose : Je pense que ce projet de loi sera avantageux
pour tout le monde, car manifestement, nous utilisons tous des
produits pharmaceutiques; on parle de plusieurs millions de
Canadiens. Évidemment, les médicaments sont nécessaires. Nous
voulons surtout qu’ils soient efficaces, mais nous voulons qu’ils
soient sécuritaires et nous voulons que notre organisme de
réglementation participe à toutes les étapes du processus afin
d’exercer une surveillance.
In terms of the safety of children, in particular, one of the
things that the bill allows us to do is further studies. That’s an
issue that was raised to me by cancer researchers and those who
are treating children with cancer. We included that in the bill.
What they said to me was that there are products on the market
that have never been tested on children for certain reasons.
Sometimes it’s difficult to run clinical trials with children. Having
said that, drugs that have only ever really been used on adults are
being used on children with sometimes quite harmful effects. Of
course, physicians want to try what’s out there, but it would be
nice for them to have some sense if there’s further information on
how this could affect a child if they’re treating them.
En ce qui concerne la sécurité des enfants, en particulier, le
projet de loi nous autorise notamment à mener davantage
d’études. C’est un problème dont m’ont parlé des chercheurs en
oncologie et des gens qui soignent les enfants atteints d’un cancer.
Nous avons inclus cela d’un projet de loi. On m’a indiqué qu’il
existe sur le marché des produits qui n’ont jamais été testés sur des
enfants, pour diverses raisons. Il est parfois difficile de mener des
essais cliniques avec les enfants. Cela dit, on utilise pour des
enfants des médicaments qui n’avaient été utilisés que pour des
adultes, en réalité, ce qui a parfois des effets très nocifs.
Évidemment, les médecins veulent essayer les médicaments qui
sont offerts, mais s’ils doivent traiter les enfants, il serait bien
qu’ils aient plus d’informations sur les effets possibles chez les
enfants.
One of the things I thought was excellent to include in the bill is
this notion that we could ask a pharmaceutical company that has
a drug on the market to do further testing to show the safety of
that particular product as it applies to children, because that
hasn’t been done with many drugs that are used on children
today. This was in the context specifically of drugs for cancer
treatment. I don’t know if that answers your question, but that’s
one specific area that relates concretely to the bill as it applies to
children.
L’une des choses que je trouvais important d’inclure dans le
projet de loi est l’idée de nous permettre de demander à une
société pharmaceutique qui a commercialisé un médicament de
mener des études plus poussées quant à l’innocuité de ce produit
précis chez les enfants, parce que cela n’a pas été fait pour de
nombreux médicaments que l’on utilise actuellement pour les
enfants. Cela vise en particulier les médicaments utilisés dans le
traitement du cancer. Je ne sais pas si cela répond à votre
question, mais c’est l’un des aspects précis du projet de loi qui
s’applique concrètement aux enfants.
Senator Seth: That’s perfect. Thank you.
La sénatrice Seth : C’est parfait. Merci.
Senator Cordy: Thank you, minister, for being here. As
Canadians, we owe a debt of gratitude to Terence Young for
advocating over many years for changes to the Food and Drugs
Act; and, Minister, you also deserve credit. I only met Mr. Young
after he was elected in 2008, while you are the minister who has
brought forward the changes. Congratulations.
La sénatrice Cordy : Merci d’être ici, madame la ministre. La
population canadienne doit une profonde reconnaissance à
M. Terence Young pour avoir fait la promotion de
modifications à la Loi sur les aliments et drogues pendant de
nombreuses années. Madame la ministre, il convient aussi de
souligner votre travail. Je n’ai rencontré M. Young qu’après son
élection, en 2008. Vous êtes la ministre qui a proposé les
modifications. Toutes mes félicitations.
Following up on Senator Eggleton’s questions, we heard from
a number of witnesses concerning the resources of Health Canada
in order to deal with this bill. If we’re all in favour of the bill, it
Mes questions sont dans la même veine que celles du sénateur
Eggleton. Plusieurs témoins nous ont parlé des ressources de
Santé Canada pour la mise en œuvre des dispositions de ce projet
9-10-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
21:23
would be a shame if we felt that the resources aren’t there for it.
Witnesses who appeared before us felt that they aren’t there. I
know you addressed it with Senator Eggleton, but we heard from
Ms. Janet Currie, who said her concern was that Health Canada
currently does not have the resources to support the bill. We
heard from Dr. Joel Lexchin, who said that Health Canada needs
more resources to encourage the monitoring of pharmaceuticals.
We heard from others but those are two names that I happened to
jot down.
de loi. Si nous sommes tous favorables au projet de loi, il serait
malheureux d’avoir le sentiment que l’on n’a pas les ressources
pour le mettre en œuvre. Je sais que vous avez abordé la question
avec le sénateur Eggleton, mais dans son témoignage,
Mme Janet Currie s’est dite préoccupée par le fait que Santé
Canada n’a pas actuellement les ressources pour appuyer le projet
de loi. Le Dr Joel Lexchin nous a dit que Santé Canada doit avoir
plus de ressources pour favoriser la surveillance des produits
pharmaceutiques. D’autres l’ont souligné aussi, mais ce sont les
deux noms que j’ai notés.
Can you give us some reassurance that the resources are there
so that we’re not bringing forward a bill that has all-party
approval only to find it in the never-never land of bureaucracy?
How can we feel reassured that the resources are there?
Pouvez-vous nous confirmer que les ressources existent afin
d’éviter que nous adoptions un projet de loi qui a l’appui de tous
les partis pour finalement constater qu’il se retrouve dans les
dédales de l’administration? Que pouvez-vous nous dire pour que
nous ayons le sentiment que les ressources existent?
Ms. Ambrose: First, just the very presence of the bill is helpful,
in terms of compliance by the pharmaceutical companies, whether
it’s the elevated fines, jail time or the recall powers, and the fact
that Health Canada has new authorities. That will make a
difference.
Mme Ambrose : Premièrement, l’existence même du projet de
loi est utile, en ce qui concerne la conformité des sociétés
pharmaceutiques, ne serait-ce qu’en raison des amendes élevées,
des peines d’emprisonnement, des pouvoirs de rappel et du fait
que Santé Canada détient de nouveaux pouvoirs. Cela changera la
donne.
Second, and I’ve mentioned it a few times, is the huge amount
of time that is spent negotiating with companies often when we
want to make changes to a label or to encourage a voluntary
quarantine or a voluntary recall, because we can’t do a mandatory
recall now. There’s a lot of back and forth with many lawyers and
letter writing. You can ask Terence about when he was involved
with this issue for his daughter. He has a stack of letters this high
that the pharmaceutical company wrote back and forth to Health
Canada at the time. They kept delaying and delaying the
negotiations, hoping to keep their product on the shelf for
another week. Those two things right off the bat will make a
difference. The presence of the proposed legislation and, as David
said, the powers and authorities will come into effect immediately
after the bill receives Royal Assent.
Deuxièmement — et je l’ai mentionné quelques fois —, il y a le
temps considérable que l’on doit souvent consacrer pour négocier
avec les entreprises lorsque nous voulons apporter des
modifications à une étiquette ou pour encourager une mise en
quarantaine volontaire ou encore un rappel volontaire, parce que
nous ne pouvons actuellement délivrer un ordre de rappel
obligatoire. Cela exige beaucoup de négociations et de
correspondance avec de nombreux avocats. Vous pouvez
demander à Terence de vous dire ce qu’il a vécu lorsqu’il a eu
ce problème par rapport au dossier de sa fille. Il a une pile de
lettres; ce sont les échanges entre la société pharmaceutique et
Santé Canada, à l’époque. La société ne cessait de retarder les
négociations dans l’espoir que son produit demeure en vente une
semaine de plus. Deux choses changeront la donne d’entrée de
jeu : l’existence même du projet de loi et, comme David l’a
indiqué, les pouvoirs et les compétences qui entreront
immédiatement en vigueur dès que le projet de loi aura reçu la
sanction royale.
A huge volume of regulations will move through the system. As
we do that, by all means we will continue to assess the capacity. If
there is need for further resources, we will address that. At this
time, I’ve been told that we are okay. I have to take that advice
from my deputy minister. As I said, we’ll continue to assess it. The
regulations will take a phased-in approach, and if further
resources are needed, we’ll look at it.
Beaucoup de règlements seront visés. De toute évidence, nous
continuerons d’évaluer la capacité tout au long du processus. Si
nous avons besoin de plus de ressources, nous ferons le nécessaire.
Actuellement, on me dit que nous avons ce qu’il faut. Je dois me
fier à mon sous-ministre. Comme je l’ai indiqué, nous
continuerons d’évaluer la situation. La réglementation sera
adoptée de façon graduelle; si nous avons besoin de plus de
ressources, nous étudierons la question.
Senator Cordy: I’ll do a two-for-one question so I can get them
both in. We also heard that technology may not be there within
the department. Mr. Theo suggested to us that there should be
more funds for Canada Health Infoway for electronic technology
in order to get everybody talking to one another. Witnesses before
this committee have said that there are computers even within
La sénatrice Cordy : Je poserai une question à deux volets afin
que l’on puisse traiter des deux aspects. Nous avons aussi entendu
dire que le ministère n’a pas peut-être pas la technologie
nécessaire. M. Theo a laissé entendre que l’on devrait accroître
le financement de l’Inforoute santé du Canada pour la
technologie électronique afin que tous puissent communiquer.
21:24
Social Affairs, Science and Technology
9-10-2014
hospitals that don’t talk to one another. How do we ensure that
information gets quickly to the people who need it from Health
Canada?
Les témoins venus au comité ont indiqué qu’il arrive que dans un
même hôpital, les ordinateurs ne communiquent pas entre eux.
Comment pouvons-nous nous assurer que Santé Canada transmet
rapidement l’information aux gens qui en ont besoin?
We also heard so many times in our study, and you referred to
it earlier, about the lack of transparency in Health Canada and
that people are going online to the Federal Drug Administration
website to get information on pharmaceuticals. Some committee
members tried to access that website but couldn’t as the website
was down. For those who did get on, the jargon was so heavy that
an average Canadian could never work through the minefield of
trying to find out whether a drug has a problem.
De plus, pendant notre étude, nous avons si souvent entendu
parler — et vous y avez fait allusion plus tôt — du manque de
transparence à Santé Canada et du fait que les gens consultent
plutôt le site web de la Federal Drug Administration pour obtenir
des renseignements sur les produits pharmaceutiques. Certains
membres du comité ont essayé d’accéder au site web, mais n’ont
pu le faire puisqu’il n’était pas accessible. Ceux qui sont parvenus
à le consulter ont constaté que le jargon qu’on y utilise est si
spécialisé qu’un Canadien ordinaire aurait tant de difficulté à s’y
retrouver qu’il ne parviendrait jamais à savoir si un médicament
présente un problème.
Since this bill is before us, and I know it’s not part of the bill
but certainly would make it more helpful to Canadians, the
website for Health Canada could be clearer and the information
more transparent so people don’t need a doctoral degree to
understand it. Also, the website should not be down for long
periods of time, which was the case of our committee trying to
access it.
Étant donné que nous sommes saisis de ce projet de loi — et je
sais que cela ne fait pas partie du projet de loi, mais ce serait
certainement utile aux Canadiens —, le site web de Santé Canada
pourrait être plus clair et les informations pourraient être plus
transparentes, de sorte que les gens n’auraient pas besoin d’un
doctorat pour les comprendre. De plus, le site web ne devrait pas
être hors ligne sur de longues périodes, ce qui était le cas lorsque le
comité a tenté de le consulter.
Ms. Ambrose: I’m not aware of any outage of the website, but
we’ve taken a number of steps in the last year to address
transparency. It’s an important principle for our government and
for me. It’s important, I believe, to build the necessary confidence
in the department as a regulator. People need to have complete
confidence that those who are looking at the safety of these
products are doing so in a transparent way. As I said, many
months ago, we introduced the openness and transparency
framework for Health Canada. In fact, when it comes to drug
safety reviews and summaries, we are now ahead of the FDA in
terms of the amount of information we release; and we’re ahead
of the EU. I would say that we are making great progress. We’re
also starting to post inspections of plants done by our drug safety
folks.
Mme Ambrose : Je ne suis pas au courant qu’il y ait eu des
pannes du site web, mais nous avons adopté l’an dernier une série
de mesures concernant la transparence. C’est un principe
important pour notre gouvernement et pour moi. J’estime qu’il
est important de faire du ministère un organisme respecté en tant
qu’organisme de réglementation. Les gens doivent être assurés
que ceux qui sont chargés de veiller à l’innocuité de ces produits le
font de manière transparente. Comme je l’ai indiqué, Santé
Canada a adopté un Cadre d’ouverture et de transparence il y a
plusieurs mois. En fait, nous sommes maintenant en avance sur la
FDA pour ce qui est de la quantité de renseignements que nous
publions sur les examens et les sommaires sur l’innocuité des
médicaments; nous sommes aussi en avance sur l’Union
européenne. Je dirais que nous faisons des progrès énormes.
Nous avons commencé à publier les résultats des inspections
d’usines réalisées par notre personnel chargé de l’innocuité des
médicaments.
We will continue to add to the transparency framework and
not just on drug safety summaries. We lead the world in terms of
the amount of information we release publicly. We want to be
world leaders in as many ways as we can. If there’s something you
think we should be doing more of, by all means let us know. We
are striving to have the most transparent system that we can have.
Nous continuerons de bonifier le cadre de transparence; cela ne
visera pas seulement les sommaires sur l’innocuité des
médicaments. Nous sommes des chefs de file à l’échelle
mondiale quant à la quantité d’informations que nous
divulguons. Nous voulons être un chef de file mondial de toutes
les façons possibles. S’il y a quelque chose que vous aimeriez nous
voir augmenter, n’hésitez pas à nous le faire savoir. Nous visons à
avoir le système le plus transparent possible.
In terms of adverse drug reactions, the provinces and territories
were part of the consultation with regard to this bill. They
understand their responsibilities in terms of reporting adverse
drug reactions through hospitals to Health Canada directly.
There isn’t a great deal of advance technology needed to fill out a
form and send it to Health Canada. By all means, we’ll be
En ce qui concerne les effets indésirables des médicaments, les
provinces et les territoires ont participé aux consultations sur ce
projet de loi et comprennent leurs responsabilités en matière de
signalement des effets indésirables des médicaments, soit que les
hôpitaux doivent en aviser Santé Canada directement. Remplir un
formulaire et l’envoyer à Santé Canada ne requiert pas une
9-10-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
assessing whether we have everything ready to receive all that
information, because it’s critically important that we can analyze
it quickly and over time so we can make decisions about drug
safety.
technologie de pointe. Évidemment, nous vérifions si nous avons
ce qu’il faut pour recevoir toutes ces informations, parce qu’il
importe tout autant de les analyser rapidement, en continu, de
façon à faciliter les décisions relatives à l’innocuité des
médicaments.
Was there anything else?
Y avait-il autre chose?
Senator Cordy: Technology.
La sénatrice Cordy : La technologie.
Ms. Ambrose: Technology is a whole other debate; but I will
say that Infoway, in particular, has completed most of its
mandate in terms of projects across the country. Some Northern
jurisdictions and Atlantic jurisdictions still have projects
underway that are being implemented. They’ve done excellent
work and they’ve withstood a serious audit. Their projects seem
to be implemented very well. I know the provinces and territories
really appreciate the support of the federal government through
Infoway for the funding of technology. Absolutely, technology is
key to making sure we’re speaking to all jurisdictions. As you
know, even within a city there are different platforms.
Senator Cordy: Even within a hospital?
21:25
Mme Ambrose : La technologie, c’est un tout autre débat. Je
dirais toutefois qu’au pays, presque tous les projets liés à
l’Inforoute sont terminés. Certains projets dans le Nord et dans
les provinces de l’Atlantique sont à l’étape de la mise en œuvre.
On y a fait un excellent travail; les projets ont fait l’objet d’une
vérification rigoureuse; leur mise en œuvre semble s’être très bien
déroulée. Je sais que les provinces et territoires sont heureux de
l’appui offert par le gouvernement fédéral pour le financement de
la technologie par l’intermédiaire de l’Inforoute. La technologie
joue certes un rôle important pour la communication avec toutes
les administrations compétentes. Comme vous le savez, même les
villes ont diverses plateformes.
La sénatrice Cordy : Même dans un hôpital?
Ms. Ambrose: Even within a hospital there are different
platforms. Everyone is struggling with their next phase of IT
strategy; but we don’t foresee problems with hospitals being able
to send us that information. In terms of the safety summaries and
making them understandable for Canadians, some summaries are
hundreds of pages long. They’re available should somebody want
to look at them, but we’ve tried hard to make them
understandable, relevant and easy to read for someone who is
just going onto the website, as you did, to get that quick
information about the safety of a product.
Mme Ambrose : Même les hôpitaux ont diverses plateformes.
Tout le monde éprouve des difficultés par rapport à la prochaine
étape de la stratégie de TI, mais nous estimons que les hôpitaux
n’auront aucune difficulté à nous transmettre les informations. En
ce qui concerne les sommaires sur l’innocuité et la nécessité de les
rendre intelligibles pour les Canadiens, il faut savoir que certains
sommaires comptent des centaines de pages. Ils peuvent être
consultés par ceux qui le désirent, mais nous nous sommes
efforcés de les rendre intelligibles, pertinents et faciles à lire pour
toute personne qui consulte le site web pour obtenir rapidement
des informations sur l’innocuité d’un produit, comme vous l’avez
fait.
By all means, this is new and we just started doing this in the
last year. We’re striving to do more and to be as transparent as we
can.
Or, c’est quelque chose de nouveau; nous avons commencé l’an
dernier. Nous aspirons à en faire plus, avec la plus grande
transparence possible.
The Chair: In this regard, I know the regulations will have a
great deal to do with how effective the issue is with transparency
of trial results. We’re certainly hoping that those will fully support
the intent of the bill.
Le président : À cet égard, je sais que les règlements joueront
un rôle important sur l’efficacité des mesures liées à la
transparence des essais cliniques. Nous espérons donc qu’ils
correspondront pleinement à l’intention du projet de loi.
Senator Oh: Minister, I would like to praise you for this
wonderful bill, and Terence Young for raising this in C-17. I fully
support this bill.
Le sénateur Oh : Madame la ministre, je tiens à vous féliciter de
ce formidable projet de loi, et je félicite M. Terence Young d’avoir
soulevé cet enjeu dans le projet de loi C-17. J’appuie sans réserve
ce projet de loi.
I just want to know, with any new drugs that have come onto
the shelves, is the department monitoring any feedback on side
effects, sickness, complaints, so that at any time you can recall the
drugs off the shelf?
Je veux simplement savoir si le ministère exerce une
surveillance des commentaires — les effets secondaires, les
maladies et les plaintes — suite à la commercialisation de
nouveaux produits pour pouvoir procéder au rappel du
médicament en tout temps.
Ms. Ambrose: Well, right now we do have adverse drug
reaction information that we collect from the manufacturer. It is
not mandatory from health care institutions like hospitals. That’s
Mme Ambrose : Eh bien, nous recueillons actuellement des
données sur les effets indésirables des médicaments auprès des
fabricants. Les établissements de soins de santé comme les
21:26
Social Affairs, Science and Technology
9-10-2014
what is different and good about this bill, because if someone is
going into the emergency room and there was an adverse drug
reaction, we want to know about it. There will be forms to fill out,
sent in to Health Canada directly, which we don’t necessarily get
now in a consistent way. The experts at Health Canada will be
able to analyze that information to see if there’s a trend, if there’s
potential harm that a drug is creating and then be able to either
change a label or potentially recall that drug more quickly. That’s
a big change, and it’s an important one.
hôpitaux n’y sont pas tenus. C’est ce qu’il y a de différent dans ce
projet de loi, et c’est une bonne chose, parce que nous voulons
être au courant si quelqu’un se présente à l’urgence et souffre d’un
effet indésirable d’un médicament. Il y aura des formulaires à
remplir et à envoyer directement à Santé Canada, ce que nous
n’obtenons pas nécessairement avec régularité actuellement. Les
experts de Santé Canada pourront analyser ces données afin de
déceler une tendance ou déterminer si le médicament présente un
effet indésirable potentiel. Ils pourront alors modifier une
étiquette ou procéder plus rapidement à un rappel du
médicament. C’est un gros changement, un changement
important.
Senator Oh: How long a period are you entitled to monitor the
drug for? One year, two years?
Le sénateur Oh : Pendant combien de temps avez-vous le droit
de surveiller un médicament? Un an? Deux ans?
Ms. Ambrose: How long would we monitor one for?
Senator Oh: A lifetime?
Mme Ambrose : Pendant combien de temps allons-nous le
surveiller?
Le sénateur Oh : Toujours?
Ms. Ambrose: In perpetuity. As long as it is there we would
continue to receive information about it should there be an
adverse drug reaction. Many pharmaceutical products do not
cause adverse drug reactions, but for those that do right now, we
don’t collect the information in a consistent way from those who
are seeing it on the front lines.
Mme Ambrose : Indéfiniment. Nous continuerons à recevoir de
l’information au sujet du médicament s’il a un effet indésirable.
Bon nombre de produits pharmaceutiques n’ont pas d’effet
indésirable, mais concernant ceux qui en ont, à l’heure actuelle,
nous ne recueillons pas de renseignements sur ce plan de façon
constante auprès des gens sur le terrain.
Importantly, some people thought we should do this with
doctors, not hospital institutions. That was my first reaction; we
should have the doctors send in forms as well. But the experts
advised us that it is at the hospital setting where you see the
serious adverse drug reactions and that’s where we want to collect
the information, so that’s what we have done.
Qui plus est, aux dires de certaines personnes, c’est avec les
médecins que nous devrions coopérer à cet égard plutôt qu’avec
les établissements hospitaliers. C’est ce que je pensais moi aussi au
départ; à mon sens, nous devions demander aux médecins
d’envoyer des formulaires également. Toutefois, les spécialistes
ont émis l’avis que c’est dans le contexte hospitalier que l’on
constate les effets indésirables d’un médicament et que c’est là que
nous voudrons obtenir l’information, et c’est donc ce que nous
appliquons.
Senator Oh: I think this bill will not only benefit Canadians,
but you will be setting a precedent for many countries that look to
Canada for this.
Le sénateur Oh : Je crois que non seulement le projet de loi sera
bon pour les Canadiens, mais qu’il créera un précédent pour bien
des pays qui se tournent vers le Canada à ce sujet.
Ms. Ambrose: I hope so.
Mme Ambrose : Je l’espère.
Senator Stewart Olsen: This is something that bears repeating.
Questions that have come up all along are questioning whether
Health Canada has the resources, et cetera. For me, I would think
that this is the first change that’s been made in 50 years. Perhaps
you could reassure us one more time that the ongoing assessment
is going to be very important. I would assume, if you are assessing
on an ongoing basis, you would notice if you didn’t have
resources. You would notice if it wasn’t working and would take
steps to fix it, because I have great confidence that that’s what is
happening right now within the department.
La sénatrice Stewart Olsen : Je crois qu’il vaut la peine de le
répéter. Tout au long du processus, des gens se sont demandé si
Santé Canada a les ressources qu’il faut, et cetera. Il me semble
que c’est le premier changement en 50 ans. J’aimerais que vous
nous rassuriez et que vous nous disiez une fois de plus que
l’évaluation régulière sera très importante. Je présume que si des
évaluations ont lieu régulièrement, on le saura si les ressources ne
sont pas suffisantes. On le saura si cela ne fonctionne pas, et des
mesures seront prises, car je suis convaincue que c’est ce qui se
passe au ministère présentement.
Ms. Ambrose: Absolutely. This is a phased-in approach. As I
said, resources will be freed up because of the huge amount of
time that’s wasted, to a certain extent, negotiating with companies
for something as simple as a label change.
Mme Ambrose : Absolument. Il s’agit d’une approche par
étape. Comme je l’ai dit, on disposera de toutes les ressources
nécessaires, compte tenu du temps considérable qu’on perd, dans
une certaine mesure, à négocier avec les compagnies pour quelque
chose d’aussi simple que la modification des étiquettes.
9-10-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
21:27
As I said, this is a phased-in approach with the amount of
regulations that you will see coming through. As they come into
force, which is when the department and officials will be dealing
with these issues, by all means, we will continue to assess it as it
rolls out. I’m sure I will hear from them if they need more
resources.
Je le répète, il s’agit d’une approche par étape concernant la
réglementation. Lorsqu’elle entrera en vigueur, c’est-à-dire
lorsque le ministère et les fonctionnaires s’occuperont de ces
questions, nous continuerons certainement d’évaluer la situation
au fur et à mesure. Je suis sûre que les gens me le diront s’ils ont
besoin de ressources supplémentaires.
Senator Seidman: I have one more question. Some questions
have arisen here in witness testimony regarding the definition of a
prescribed institution or a prescribed time when it comes to
establishing the regulations around mandatory adverse drug
reaction reporting.
La sénatrice Seidman : J’ai une autre question. Des témoins ont
soulevé des questions concernant la définition d’un établissement
désigné ou des modalités réglementaires de temps lorsqu’il s’agit
d’établir les règlements relatifs au signalement d’un effet
indésirable.
As the department defines these terms in the regulatory phase,
will it work with stakeholders and provincial and territorial
governments to ensure that these regulations comply with
international standards while also minimizing the additional
administrative burden to be placed on the so-called prescribed
institutions?
À mesure que le ministère définira ces conditions dans l’étape
de réglementation, travaillera-t-il avec des intervenants et les
gouvernements provinciaux et territoriaux pour s’assurer que les
règlements sont conformes aux normes internationales tout en
réduisant au minimum le fardeau administratif supplémentaire
qui sera imposé à ces établissements désignés?
Ms. Ambrose: Yes. That issue did come up with the institutions
themselves, their concern about this being a burden. At the end of
the day everybody recognizes, whether or not it is another form to
fill out, it is critically important. We did have the support of those
in the province and at the institutional level to move forward.
Mme Ambrose : Oui. La question a été soulevée par les
établissements eux-mêmes, qui ont dit craindre que ce soit un
fardeau. Au bout du compte, tout le monde est conscient que c’est
extrêmement important, qu’il s’agisse ou non de remplir un
formulaire supplémentaire. Nous avons eu le soutien des
établissements et un soutien à l’échelle provinciale.
In terms of the reporting, we have spoken to both the provinces
and people at the institutional level. We committed to them that
as we move forward through the regulations, we would continue
to speak to them so that they understand what their obligations
are. I feel confident that everyone is supportive and understands
why this is necessary.
Sur le plan des signalements, nous avons parlé aux provinces et
aux gens des établissements. Nous leur avons promis que nous
continuerions à communiquer avec eux tout au long du processus
de sorte qu’ils sachent quelles sont leurs obligations. Je suis
convaincue que tout le monde nous appuie et comprend pourquoi
c’est nécessaire.
Let’s hope that we can make it as simple as possible. Maybe we
can have an app, something through technology that makes it
simple for physicians working in the ER. We will explore those
options and work with them. They’re in a unique position to
report these kinds of incidents. Without them, we can’t do this.
We will try to make it as easy for them as possible so they can get
that information to us consistently and clearly, and I know they
agree that this is incredibly important. By all means, they have
been included in the discussions.
Espérons que nous puissions simplifier les choses le plus
possible. Nous pourrions peut-être utiliser une application, un
outil technologique qui faciliterait la vie des médecins qui
travaillent dans les salles d’urgence. Nous examinerons les
options et nous collaborerons avec eux. Ils sont dans une
situation unique pour signaler ce type d’incidents. Nous ne
pouvons pas le faire sans eux. Nous essayerons de simplifier le
plus possible les choses pour eux, de sorte qu’ils puissent nous
fournir l’information systématiquement et clairement, et je sais
qu’ils conviennent que c’est extrêmement important. Bien sûr, ils
participent aux discussions.
Senator Eggleton: In regard to counterfeit drugs, there haven’t
been any successful prosecutions of illegal online pharmacies by
Health Canada. Some of these operations are selling falsified,
dangerous and counterfeit drugs abroad, too, not only here.
However, several Canadians have been successfully prosecuted,
through the efforts of the FDA in the United States, for operating
such websites and selling counterfeit drugs.
Le sénateur Eggleton : En ce qui concerne les médicaments de
contrefaçon, Santé Canada n’a pas poursuivi avec succès des
cyberpharmacies illégales. Certaines de ces pharmacies vendent
des médicaments de contrefaçon falsifiés et dangereux non
seulement ici, mais aussi à l’étranger. Cependant, grâce au
travail de la FDA aux États-Unis, plusieurs Canadiens ont été
poursuivis avec succès pour avoir exploité de tels sites Web et
avoir vendu des médicaments de contrefaçon.
A few years ago, Bill C-51, a predecessor of the bill we have in
front of us now in many respects, included a provision for dealing
with counterfeit drugs. This one doesn’t.
Il y a quelques années, le projet de loi C-51, une version
antérieure du projet de loi actuel à bien des égards, contenait une
disposition portant sur les médicaments de contrefaçon. Celui-ci
n’en contient pas.
21:28
Social Affairs, Science and Technology
9-10-2014
You may argue there’s a new bill called C-8, which is the
Combating Counterfeit Products Bill. I’m not clear how that’s
going to operate in this connection and whether it will result in
something more significant being done. The RCMP, when they
came here, indicated that there had been some referrals, they did
some investigations, they gave us some statistics, but again no
prosecution.
Vous me direz peut-être qu’il y a un nouveau projet de loi, le
C-8, Loi visant à combattre la contrefaçon de produits. Je ne sais
pas comment les choses fonctionneront de ce côté-là et s’il en
résultera quelque chose de plus significatif. Lorsque la GRC a
comparu devant nous, son représentant a indiqué que la GRC
avait reçu des signalements, qu’elle avait mené quelques enquêtes.
Il nous a fourni des statistiques, mais, je le répète, aucune
poursuite n’a abouti.
One of the things that both they and the Canadian Border
Services Agency were concerned about was just who was in charge
of all of this, and I think at the end of the day they concluded it is
really Health Canada that should be in charge of it.
L’une des choses qui préoccupaient la GRC et l’Agence des
services frontaliers du Canada, c’était de déterminer qui est
responsable de tout cela, et je crois qu’au bout du compte, les
deux organismes ont conclu que c’est vraiment Santé Canada qui
devrait s’en charger.
Is this going to get straightened out? Will we deal with these
people who are engaged in alleged criminal activities, doing things
that are a danger to the Canadian public? By the way, these are
the kind of people who should be getting long-term jail sentences
but the bill reduces the jail sentence from previously three years
down to two years. Anyway, since there’s no successful
prosecution to date, then that doesn’t really mean an awful lot.
Réglera-t-on la situation? Lutterons-nous contre les gens qui
participent à des activités criminelles présumées qui mettent la
population canadienne en danger? Soit dit en passant, c’est le
genre de personnes qui devraient être incarcérées à long terme,
mais le projet de loi réduit la peine d’emprisonnement à deux ans,
alors qu’elle était de trois ans. Quoi qu’il en soit, étant donné qu’il
n’y a pas eu de poursuite fructueuse jusqu’à maintenant, cela ne
veut vraiment pas dire grand-chose.
What’s going to happen in this case of counterfeit drugs, illegal
online pharmacies?
Que se passera-t-il dans les cas de médicaments de contrefaçon
et de cyberpharmacies illégales?
Ms. Ambrose: That issue is addressed already in current law,
both through the Copyright Act and through the Food and Drugs
Act. There are prohibitions in place for us to deal with that.
Mme Ambrose : C’est déjà couvert par des lois, soit la Loi sur
le droit d’auteur et la Loi sur les aliments et drogues. Des
interdictions existent déjà à cet égard.
When there is an incident of suspected counterfeit products, it
is referred to the RCMP for investigation and we play a
supporting role in those investigations. I can ask David,
because I know he’s involved in these issues, to give you a bit
more information about how it works.
Lorsqu’on soupçonne un cas de vente de produits de
contrefaçon, on le signale à la GRC pour qu’elle fasse enquête
et notre rôle est de l’appuyer dans les enquêtes. Je peux demander
à David de vous expliquer un peu comment cela fonctionne, car je
sais qu’il participe à ces dossiers.
Mr. Lee: Counterfeiting is a serious issue. You are correct. It
was introduced in Bill C-51 some time ago. Having said that,
right now with counterfeiting, the minister is correct, there are
prohibitions for selling drugs that are not approved. Counterfeit
drugs are, first of all, not approved by Health Canada. We can
effect seizures, to make sure the product doesn’t go out into the
market.
M. Lee : La contrefaçon est une question sérieuse. Vous avez
raison. Elle était incluse dans le projet de loi C-51 il y a quelque
temps. Cela dit, la ministre a raison. Il existe des interdictions
concernant la vente de médicaments de contrefaçon, de
médicaments qui ne sont pas approuvés. Tout d’abord, les
médicaments contrefaits ne sont pas reconnus par Santé Canada.
Nous pouvons effectuer des saisies, pour nous assurer que le
produit n’entre pas sur le marché.
The other thing — and this is in regard to the terms — is that
the Criminal Code is available to the Crown for counterfeiters,
and they can go there and use the 14-year maximum sentences
under that instrument for that kind of behaviour. It is lateral to
the Food and Drugs Act, but it is available to them, especially if
somebody is harmed and it is a very serious incident. The two are
meant to work together, or can work together in those cases.
Par ailleurs — par rapport à la durée — la Couronne dispose
du Code criminel pour les contrefacteurs, et elle peut y recourir et
utiliser la peine maximale de 14 ans aux termes de ce texte
réglementaire dans le cas de ce type de comportement. C’est
latéral à la Loi sur les aliments et drogues, mais on peut y
recourir, surtout si une personne subit des préjudices et qu’il s’agit
d’un incident très grave. Les deux sont censés s’appliquer de pair,
ou c’est possible dans ces cas.
Senator Eggleton: You haven’t successfully prosecuted
anybody. Yet the United States has.
Le sénateur Eggleton : Vous n’avez encore poursuivi personne
en justice avec succès. Les États-Unis, eux, l’ont fait.
Ms. Ambrose: Did you press the RCMP?
Mme Ambrose : Avez-vous insisté auprès de la GRC?
9-10-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
21:29
Senator Eggleton: The RCMP says they’re doing the best they
can under the circumstances, same with the border services
people, but they’re pointing their fingers at Health Canada.
Le sénateur Eggleton : La GRC dit qu’elle fait tout son possible
dans les circonstances et il en est de même du côté des gens des
services frontaliers, mais ils pointent Santé Canada du doigt.
Mr. Lee: I would need to check for you on details because it
was some time ago, forgive me, but in Hamilton some time ago a
pharmacist was selling a hard drug that had talcum powder in it
and there was a coroner’s inquiry around that. My impression,
and please take it as a memory, is that there was a discussion
around using the code in that particular instance. So, first of all,
we seize.
M. Lee : Je devrai vérifier l’information exacte pour vous, car
cela fait quelque temps, et veuillez m’en excuser, mais à Hamilton,
un pharmacien vendait une drogue dure qui contenait de la
poudre de talc et une enquête du coroner a eu lieu. Si ma mémoire
est bonne, il y a eu une discussion sur l’utilisation du code dans ce
cas en particulier. Donc, en premier lieu, nous faisons une saisie.
The important thing, from our perspective, is that’s not going
out and being consumed by Canadians. We are on guard on that
point.
Ce qui est important, à notre point de vue, c’est que les
Canadiens ne consomment pas ces produits. À cet égard, nous
surveillons la situation.
If you need to follow up with prosecution, go after people who
are doing this. My impression is the Criminal Code is available.
Si l’on doit poursuivre des gens qui mènent ces activités, je
crois comprendre que le Code criminel est là.
Senator Eggleton: Well, no successful prosecutions. I hope you
can catch up with the FDA.
Le sénateur Eggleton : Eh bien, il n’y a pas eu de poursuites
fructueuses. J’espère que l’on rattrapera le retard sur la FDA.
Anyway, let me ask you about the fact that much of this bill
uses the word ‘‘may’’ as opposed to the word ‘‘shall.’’ Actually, I
had this conversation with Mr. Lee, so I would like the minister
to respond to this.
Quoi qu’il en soit, j’aimerais vous demander pourquoi dans la
majeure partie du projet de loi, on utilise le verbe « pouvoir »,
plutôt que des mots ayant un caractère obligatoire. En fait,
puisque j’en ai déjà discuté avec M. Lee, j’aimerais que la ministre
me réponde.
People have indicated a concern about this, feeling that we
need to have tighter language and not so much discretionary
language in it. I think these same people are concerned that
ultimately we have talked about openness and transparency, and
a lot of people continue to indicate they’re concerned about that.
Des gens se sont dits préoccupés par cela. Ils ont le sentiment
que nous devons employer davantage des mots ayant une valeur
d’obligation, plutôt que des mots qui indiquent la possibilité. Je
pense que ces mêmes gens sont préoccupés, et au bout du compte,
nous parlons d’ouverture et de transparence, et je crois qu’encore
bien des gens indiquent que cela les préoccupe.
I realize you said in answer to another question, minister, that,
well, the department is doing its best to have this stuff made open
and transparent, but a lot of people who came here as witnesses
don’t agree with that. They talked about the kind of things that
Senator Cordy talked about, that it is confusing; it is hard to get;
you have to dig down deep; or it is better to go to the FDA site or
somebody else’s site to get more information. They talked about
the summary basis of decision documents, which, they said,
‘‘That’s all very nice that it’s put forward as an improvement, but
it fails to provide adequate information.’’
Madame la ministre, je comprends que vous avez dit, en
réponse à une autre question, que le ministère fait de son mieux
sur le plan de l’ouverture et de la transparence, mais une grande
partie des gens qui sont venus témoigner ne sont pas d’accord
avec vous. Ils ont parlé du genre de problèmes que la sénatrice
Cordy a soulevés. Ils disent que c’est déroutant, que c’est difficile,
qu’il faut creuser ou qu’il est préférable d’aller sur le site de la
FDA ou sur un autre site pour obtenir l’information. Ils ont parlé
des documents du sommaire des motifs de décision, et ils ont dit
que c’est très bien qu’on présente cela comme une amélioration,
mais on ne présente pas les renseignements nécessaires.
It is not just information for the public in general, but it is also
information for the professional people who badly need it.
Il ne s’agit pas seulement d’information destinée à l’ensemble
de la population, mais aussi d’information destinée à des
professionnels qui en ont vraiment besoin.
Why aren’t we making these powers mandatory? It is also one
of the reasons I asked you about the regulations, because if
they’re not going to be mandatory here, they’re going to be
discretionary. Then we should be able to see the regulations to
make sure that it ends up being the way that we want it to be and
you want it to be — open and transparent.
Pourquoi ne rendons-nous pas ces pouvoirs obligatoires? C’est
également l’une des raisons pour lesquelles je vous ai interrogée au
sujet des règlements, car s’ils ne sont pas obligatoires, ils sont
discrétionnaires. Nous devrions pouvoir voir les règlements pour
nous assurer qu’en fin de compte, comme nous le souhaitons
et comme vous le souhaitez, il y a cette ouverture et cette
transparence.
21:30
Social Affairs, Science and Technology
9-10-2014
Ms. Ambrose: Of course, the regulations go through the
Gazette process. You will be more than welcome to look at
them. They will be transparent, and, obviously, there’s going to be
a consultation process with the regulations, so people will be able
to see them.
Mme Ambrose : Bien sûr, les règlements sont publiés dans la
Gazette. Vous avez parfaitement le droit de les consulter. Ils
seront transparents et, évidemment, feront l’objet de
consultations, de sorte que les gens pourront également les
consulter.
I know there’s been a lot of discussion about certain sections of
the bill in terms of wording around ‘‘may release information’’ to
one of ‘‘shall release information.’’ I have been, right from the
beginning, open to any expert advice and was willing and happy
to amend the bill at the Health Committee to create more
transparency.
Je sais qu’il y a eu beaucoup de discussions au sujet du libellé
de certains articles du projet de loi : « peut communiquer des
renseignements » plutôt que « communique des renseignements ».
Depuis le début, je suis ouverte aux conseils de spécialistes, et j’ai
été ravie d’apporter au projet de loi les amendements sur la
transparence qui ont été adoptés par le Comité de la santé.
I spoke with Terence Young about this and said, ‘‘Are there
any concerns around this criticism?’’ and he said no. I have not
heard it from other experts that I have asked for advice on.
J’en ai parlé à Terence Young et je lui ai demandé si cette
critique pose problème. Il m’a dit qu’à son avis, ce n’était pas le
cas. Aucun autre spécialiste à qui j’ai demandé des conseils n’a
soulevé cette préoccupation.
When you look at the amount of information that is required
to be shared, whether it is information, changing a label, safety
assessments or forcing a recall, all of these are publicly disclosed.
On these points, there’s absolutely no discretion. Those are the
points that the experts, at least, have advised that are the most
important thing.
Quand on pense à la quantité de renseignements qui doivent
être communiqués, qu’il s’agisse d’information, de la modification
d’une étiquette, d’évaluations de la sécurité ou d’un rappel, tous
ces renseignements sont rendus accessibles au public. Sur ces
questions, il n’y a pas de latitude. De l’avis des spécialistes, du
moins, ce sont les éléments les plus importants.
Of course, the legislation requires the public registration of all
clinical trials, another thing that experts said they wanted to make
sure was included, and we amended the bill for that reason.
Bien entendu, les mesures législatives exigent l’enregistrement
de tous les essais cliniques, autre élément auquel tenaient les
spécialistes, et nous avons modifié le projet de loi pour cette
raison.
When it comes to the areas that are worded as an authority for
the minister to exercise, rather than an obligation for the
department, I’m confident, after speaking to experts in the area,
that these sections would dramatically improve transparency. The
Health Committee gave these sections due consideration, and they
have also been carefully vetted by the department to ensure that
they are compliant with our trade obligations, which I know is
one of the issues raised as well under NAFTA and the WTO.
Pour ce qui est des éléments qui, selon la formulation, sont
présentés comme étant ce que le ou la ministre est autorisé à faire,
plutôt que comme une obligation pour le ministère, je suis
certaine, après avoir discuté avec des spécialistes, qu’ils améliorent
considérablement la transparence. Le Comité de la santé les a
examinés comme il se doit, et le ministère les a soigneusement
étudiés pour s’assurer qu’ils respectent nos obligations
commerciales, ce qui, je le sais, constitue l’une des questions qui
a été soulevées concernant l’ALENA et l’Accord sur l’OMC.
In terms of that specific section, they’re worded that way to
provide the minister with as much authority as possible to disclose
confidential business information, without creating unnecessary
legal risks or operational burdens on the department.
En ce qui concerne l’article en particulier, il est formulé de cette
façon de sorte que le ministre en poste soit le plus possible habilité
à communiquer les renseignements commerciaux confidentiels
sans que cela comporte de risques juridiques ou crée un fardeau
opérationnel pour le ministère.
I know David has already spoken to this issue, but
operationally, if we change the ‘‘shall,’’ it would impose an
ongoing duty to disclose all confidential information in respect to
a product in question. This would operationally place a huge
burden on Health Canada and would slow our ability to provide
timely risk information to physicians and patients when a risk has
been identified.
Je sais que David en a déjà parlé, mais sur le plan opérationnel,
si nous changeons le libellé, nous imposerons un devoir
permanent de communiquer tous les renseignements
confidentiels sur un produit. Sur le plan opérationnel, cela
constituerait un fardeau supplémentaire pour Santé Canada et
minerait notre capacité de fournir en temps opportun de
l’information sur les risques à des médecins et à des patients
lorsqu’on détermine qu’il y a un risque.
We have listened very clearly to this specific criticism, and I
believe that we have addressed it. The department feels
comfortable with it; Terence feels comfortable with it; other
experts do. When it comes to the areas where there is a clear
requirement, an obligation, it is in those areas we want to see
J’ai bien écouté cette critique, et je crois que nous en avons
réagi. Le ministère est satisfait, Terence aussi, et d’autres
spécialistes également. Pour ce qui est des éléments pour
lesquels il y a clairement une exigence, une obligation, c’est
pour ceux-là que nous voulons que des mesures concrètes soient
9-10-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
21:31
action, which is changing labels, recalling a product, requiring
further studies, and, of course, requiring the registration of
clinical trials. I feel comfortable we have addressed that criticism.
prises : modification des étiquettes, rappel d’un produit,
demandes d’études supplémentaires et bien sûr, enregistrement
des essais cliniques. Je crois vraiment que nous avons réagi à la
critique.
The Chair: Minister, I realize we are at the time that you had
available. I would like to ask my colleagues if they have further
questions for the officials here today. They’re prepared to stay
longer if senators have questions. They don’t have further
questions.
Le président : Madame la ministre, je me rends compte que le
temps que vous aviez à nous consacrer est presque écoulé.
J’aimerais savoir si mes collègues ont d’autres questions à poser
aux représentants du ministère. Ils peuvent rester plus longtemps
si les sénateurs ont des questions à leur poser. Il n’y a pas d’autres
questions.
In that case, minister, I want to express my satisfaction that
our country is bringing forward this bill to bring the legislation
some 50 years forward in this area. I am perhaps as aware as
anybody of the nature of the issues over the last 50 years. That
spans my career time in these areas, and I believe this is a very
significant improvement and benefit to Canadians.
Dans ce cas, madame la ministre, je veux vous dire que je suis
très satisfait que notre pays propose le projet de loi pour modifier
des dispositions législatives qui n’avaient pas été mises à jour
depuis 50 ans. Je connais peut-être aussi bien que n’importe qui la
nature des questions soulevées au cours des 50 dernières années.
Cela couvre ma carrière, et je crois que le projet de loi constitue
une amélioration très importante qui sera avantageuse pour les
Canadiens.
Clearly, we could all imagine more things to be added to the
bill, and I’m hopeful that you will continue to monitor the issues
and the issues that have been raised during the discussion of the
bill, and, where necessary, not hesitate to bring forward further
amendments that are essential to Canadians.
De toute évidence, nous pourrions tous penser à d’autres
éléments à ajouter au projet de loi, et j’espère que vous
continuerez à surveiller les problèmes et à suivre ceux qui ont
été soulevés au cours des discussions sur le projet de loi. J’espère
aussi que lorsque ce sera nécessaire, vous n’hésiterez pas à
apporter d’autres modifications qui sont essentielles pour les
Canadiens.
I have to say that in the past when I have been frustrated with
some of the issues under the existing legislation, when I read it in
detail, I saw nothing but an opportunity to frustrate the officials
who would have to enforce the current legislation. We have seen
an example of that in very recent times.
Je dois dire que, par le passé, j’ai été exaspéré par certains des
problèmes que posaient les dispositions actuelles. Lorsque je les
lisais, je ne voyais rien d’autre qu’une occasion de contrarier les
personnes chargées de les faire appliquer. Nous en avons vu un
exemple récemment.
One of the things that this bill does is it gives the authority to
move forward. I am also somewhat aware of how long it takes for
a single letter to be drafted and approved within a bureaucracy.
When Terence can show a thick file of letters back and forth, we
can easily speculate on the amount of time that is there and to
have the authority to move forward and deal with this.
Le projet de loi permet entre autres d’agir. De plus, je sais en
quelque sorte qu’il faut du temps pour rédiger une seule lettre et la
faire approuver dans la bureaucratie. Si Terence peut montrer un
dossier volumineux de lettres, d’échanges, nous pouvons nous
interroger sur le temps et sur le pouvoir d’agir.
Furthermore, your authorities under the recall now allow you
to recall perhaps simply a batch, or, on the other hand, recall
gives you the authority to recall all of it, where a suspension did
not. You simply suspended, but you could not remove drugs from
inventory and so on.
De plus, vos pouvoirs concernant le rappel vous permettent
maintenant de rappeler un lot ou, d’autre part, de tout rappeler,
ce que ne permettait pas une suspension. Vous suspendiez
simplement le produit, mais vous ne pouviez pas le retirer de
l’inventaire, et cetera.
While there are those who have suggested other things that
could be included, I do want to congratulate you and to express
my appreciation for your leadership in bringing this bill forward
to us. The committee will decide tomorrow how we will
recommend on it, but I’m speaking in terms of bringing the bill
forward to us and through the process to this stage. As a
committee, we are very pleased this bill has come to us. We have
spent some time looking into these areas, and for that, I’m very
appreciative of my colleagues for the knowledge that they have in
dealing with this.
Certes, des gens ont fait d’autres propositions qui pourraient
être incluses, mais je veux vous féliciter et vous remercier de nous
avoir présenté le projet de loi. Demain, les membres du comité
détermineront ce qu’ils recommanderont, mais je parle de la
présentation du projet de loi et du processus jusqu’à cette étape-ci.
Notre comité est vraiment ravi qu’on lui ait présenté le projet de
loi. Nous avons passé beaucoup de temps à examiner ces
éléments, et en cela, je remercie beaucoup mes collègues d’avoir
mis leurs connaissances à profit.
21:32
Social Affairs, Science and Technology
With that, minister, Mr. Lee and Ms. Lamar, I want to thank
you very much for being here with us today.
Ms. Ambrose: Thank you very much.
The Chair: I thank you on behalf of the committee. With that, I
declare the meeting adjourned.
(The committee adjourned.)
9-10-2014
Cela dit, madame la ministre, monsieur Lee et madame Lamar,
je vous remercie beaucoup d’être venus comparaître devant nous
aujourd’hui.
Mme Ambrose : Merci beaucoup.
Le président : Au nom du comité, je vous remercie. Cela dit, la
séance est levée.
(La séance est levée.)
OTTAWA, Thursday, October 9, 2014
OTTAWA, le jeudi 9 octobre 2014
The Standing Senate Committee on Social Affairs, Science
and Technology met this day, at 10:29 a.m., to give clause-byclause consideration to Bill C-17, An Act to amend the Food and
Drugs Act.
Le Comité sénatorial permanent des affaires sociales, des
sciences et de la technologie se réunit aujourd’hui, à 10 h 29, pour
faire l’étude article par article du projet de loi C-17, Loi modifiant
la Loi sur les aliments et drogues.
Senator Kelvin Kenneth Ogilvie (Chair) in the chair.
[Translation]
The Chair: Welcome to the Standing Senate Committee on
Social Affairs, Science and Technology.
[English]
Le sénateur Kelvin Kenneth Ogilvie (président) occupe le
fauteuil.
[Français]
Le président : Je vous souhaite la bienvenue au Comité
sénatorial permanent des affaires sociales, des sciences et de la
technologie.
[Traduction]
I am Kelvin Ogilvie from Nova Scotia, chair of the committee.
I’m going to ask my colleagues to introduce themselves, starting
on my right.
Je suis Kelvin Ogilvie, je viens de la Nouvelle-Écosse et je suis
président du comité. J’aimerais demander à mes collègues de se
présenter. Nous allons commencer à ma droite.
Senator Seidman: Judith Seidman from Montreal, Quebec.
La sénatrice Seidman : Judith Seidman, de Montréal, au
Québec.
Senator Stewart Olsen: Carolyn Stewart Olsen,
New Brunswick.
La sénatrice Stewart Olsen : Carolyn Stewart Olsen, du
Nouveau-Brunswick.
Senator Seth: Asha Seth, Ontario.
La sénatrice Seth : Asha Seth, de l’Ontario.
Senator Wells: David Wells, Newfoundland and Labrador.
Le sénateur Wells : David Wells, de Terre-Neuve-et-Labrador.
Senator Oh: Victor Oh, Ontario.
Le sénateur Oh : Victor Oh, de l’Ontario.
Senator Ngo: Thanh Hai Ngo, Ontario.
Le sénateur Ngo : Thanh Hai Ngo, de l’Ontario.
Senator Nancy Ruth: Nancy Ruth, Ontario.
La sénatrice Nancy Ruth : Nancy Ruth, de l’Ontario.
[Translation]
Senator Chaput: Maria Chaput from Manitoba.
[English]
[Français]
La sénatrice Chaput : Maria Chaput, du Manitoba.
[Traduction]
Senator D. Smith: David Smith, Toronto.
Le sénateur D. Smith : David Smith, de Toronto.
Senator Cordy: Jane Cordy, Nova Scotia.
La sénatrice Cordy : Jane Cordy, de la Nouvelle-Écosse.
Senator Eggleton: Art Eggleton, Toronto, and deputy chair of
the committee.
Le sénateur Eggleton : Art Eggleton, de Toronto. Je suis
également vice-président du comité.
9-10-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
21:33
The Chair: Colleagues, I want to remind you that we are here
today to deal with clause-by-clause consideration of Bill C-17, An
Act to amend the Food and Drugs Act, otherwise known as the
proposed Protecting Canadians from Unsafe Drugs Bill or
Vanessa’s Law.
Le président : Chers collègues, j’aimerais vous rappeler que
nous sommes ici pour l’étude article par article du projet de
loi C-17, Loi modifiant la Loi sur les aliments et drogues, aussi
connue sous le nom de Loi visant à protéger les Canadiens contre
les drogues dangereuses, ou Loi de Vanessa.
The sole item in our agenda today is clause-byclause consideration of the bill, and I will inform the committee
that the experts are in the audience in the event that there are
questions that require their input and they would then be invited
to the table by the committee to help clarify any issues that might
arise.
Le seul point à l’ordre du jour est l’étude article par article du
projet de loi, et j’aimerais informer les membres du comité que des
experts assistent à la réunion au cas où il y aurait des questions
qui nécessitent leur contribution. Le cas échéant, le comité les
invitera à s’asseoir à la table pour clarifier les points soulevés.
With that, is it agreed by the committee that we proceed to
clause-by-clause consideration of Bill C-17, An Act to amend the
Food and Drugs Act?
Convient-il au comité de procéder à l’étude article par
article du projet de loi C-17, Loi visant à modifier la Loi sur les
aliments et drogues?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord
The Chair: That is agreed. Thank you.
Le président : D’accord. Merci.
Shall the title stand postponed, agreed or not?
L’étude du titre est-elle réservée?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: Agreed. Thank you. Shall the preamble stand
postponed?
Le président : D’accord. Merci. L’étude du préambule est-elle
réservée?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: That’s agreed.
Le président : D’accord.
Shall the short title in clause 1 stand postponed?
L’étude de l’article 1, qui contient le titre abrégé, est-elle
réservée?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: That’s agreed. Thank you.
Le président : D’accord. Merci.
Shall clause 2 carry?
L’article 2 est-il adopté?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: That’s carried. Shall clause 3 carry?
Senator Eggleton?
Le président : Adopté. L’article 3 est-il adopté?
Sénateur Eggleton?
Senator Eggleton: Mr. Chair, colleagues, this bill is a good
start, as I said at second reading in the Senate. It is the biggest
change that has been made to the Food and Drugs Act in some
50 years and we all know that it’s long overdue. How do we know
that? Because we’ve been studying pharmaceuticals in this
committee for the last two, two and a half years, and we’ve
been trying hard to get these kinds of changes and finally these
changes are coming.
Le sénateur Eggleton : Monsieur le président, chers collègues,
ce projet de loi représente un bon début, comme je l’ai dit à l’étape
de la deuxième lecture au Sénat. C’est le plus grand changement
qui a été apporté à la Loi sur les aliments et drogues depuis
environ 50 ans et nous savons tous qu’il était grand temps.
Pourquoi? Parce que notre comité étudie les produits
pharmaceutiques depuis deux ans ou deux ans et demi, et
pendant ce temps, nous nous sommes efforcés d’obtenir ces
types de changements. Ils seront enfin apportés sous peu.
But we have heard from a number of witnesses, and the
witnesses all told us this bill can be improved. One of the things
they said that needed improvement was to make it a greater sense
of certainty that this is in fact going to be implemented. They were
concerned, as they expressed it, by the usage of the word ‘‘may’’
— may do this, may do that, which also means may not do this or
may not do that — as opposed to ‘‘shall,’’ which makes it far more
Toutefois, nous avons entendu plusieurs témoins, et ils nous
ont tous dit qu’on pouvait améliorer le projet de loi. Par exemple,
l’une des améliorations qu’ils ont mentionnées, c’est qu’il fallait
veiller à établir une plus grande certitude que cette loi sera
vraiment mise en œuvre. Ils étaient préoccupés, comme ils l’ont
dit, par l’utilisation du verbe « peut », c’est-à-dire peut faire ceci,
peut faire cela — ce qui signifie également qu’on peut ne pas le
21:34
Social Affairs, Science and Technology
9-10-2014
instructed by the people in Parliament to the department that they
must carry this out. That’s the kind of message I think we clearly
need to send to the department.
faire —, contrairement au verbe « doit », qui signifie que les
parlementaires donnent au ministère des directives selon lesquelles
les employés doivent mettre en œuvre les dispositions. À mon avis,
c’est le message qu’il faut envoyer au ministère.
The minister has all the good intent in the word; we heard from
her yesterday. But you all know that we have had difficulties with
the department in terms of delivering on many of the things that
we felt that they needed to deliver on. Remember, at the end of
the day, this gets implemented by the department.
La ministre a toutes les bonnes intentions du monde, et nous
l’avons entendue hier. Mais vous savez tous que le ministère n’a
pas toujours mis en œuvre un grand nombre de dispositions qui,
selon nous, devraient l’être. N’oubliez pas qu’au bout du compte,
cette loi sera mise en œuvre par le ministère.
I think we need a cultural change in that department and I
think we need to start by being more prescriptive in terms of the
kind of changes that should be made.
Je crois que nous devons amorcer un changement culturel au
sein du ministère, et je crois que nous devons commencer par
renforcer la nécessité de mettre en œuvre les changements qui
devraient être apportés.
That’s what this is. This is a motion. It’s an amendment to
clause 3. It starts on page 3. It replaces some lines, the word
‘‘may’’ with the word ‘‘shall.’’ It goes on to page 4 and on to
page 6 as well, and provides for:
Je propose donc une motion pour amender l’article 3. Elle vise
d’abord la page 3 et remplace certaines lignes, et le verbe « peut »
par le verbe « doit ». Elle vise également la page 4 et la page 6, et
prévoit ce qui suit :
All clinical trials and investigational tests involving
human subjects shall be registered with the Minister.
Les essais cliniques ou expérimentaux sur des sujets
humains sont enregistrés auprès du ministre.
This is something we have advocated for and it’s time that we
had it delivered, and made it ‘‘shall’’ as opposed to ‘‘may,’’ and so
on and so forth down this page and into the next page in terms of
a more prescriptive direction to the ministry on this matter.
Nous l’avons déjà demandé et il est temps qu’on nous
l’accorde, qu’on donne à cette directive un caractère plus
normatif, et qu’on continue tout au long de la page et sur la
page suivante en remplaçant le verbe « peut » par le verbe
« doit » dans les directives données au ministère à cet égard.
So that’s the first motion I would move, Mr. Chair.
C’est donc la première motion que je présente, monsieur le
président.
The Chair: Thank you, senator. All senators have copies of
this. I want to make sure you understand it. I recognize Senator
Seidman.
Le président : Merci, sénateur. Tous les sénateurs ont un
exemplaire de la motion. Je veux m’assurer que vous la
comprenez. Je reconnais la sénatrice Seidman.
Senator Seidman: Thank you, chair. If I recall correctly, we did
discuss the use of the word ‘‘shall’’ and the use of the word ‘‘may’’
with the minister yesterday. She said that all the legal advice was
to use the word ‘‘may,’’ that it allows the minister a step-by-step
approach, stepped up, including voluntary measures, as opposed
to the heavy hand, ‘‘thou should immediately do this,’’ so that it
provides an opportunity, and if you use the word ‘‘shall’’ it
removes the option for that, those escalating options that the
minister has at her disposal.
La sénatrice Seidman : Merci, monsieur le président. Si je me
souviens bien, nous avons discuté, hier, de l’utilisation du verbe
« doit » et du verbe « peut » avec la ministre. Elle a dit que tous
les avis juridiques reçus conseillaient d’utiliser le verbe « peut »,
car cela permet à la ministre d’adopter une approche par étape, et
d’y aller graduellement, y compris pour les mesures volontaires,
au lieu d’utiliser la manière forte et d’ordonner aux gens de faire
immédiatement certaines choses. Elle a ajouté que cela fournit
l’occasion de procéder par étape, et que l’utilisation du verbe
« doit » empêche la ministre d’avoir recours à cette option.
There are other issues around the use of the word ‘‘may,’’
which in the legal sense is an authoritative term and it grants the
minister the authority to use discretion, which is important when
discerning potential risks and deciding how to proceed.
Il y a d’autres enjeux liés à l’utilisation du verbe « peut » qui,
dans son sens juridique, est un verbe autoritaire qui confère au
ministre un pouvoir discrétionnaire, ce qui est important
lorsqu’on évalue les risques potentiels et qu’on décide de la
marche à suivre.
I would be against this amendment.
The Chair: I think I should inform all members of the
committee to make certain they know that Senator Seidman is the
sponsor of the bill in the Senate and Senator Eggleton is not only
deputy chair but is also the critic of the bill.
Je suis donc contre cet amendement.
Le président : Je crois que je devrais préciser à tous les membres
du comité que la sénatrice Seidman est la marraine du projet de
loi au Sénat et que le sénateur Eggleton n’est pas seulement viceprésident du comité, mais également porte-parole du projet de loi.
9-10-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
21:35
Senator Cordy: In light of the study that we’ve been doing over
the past few years related to pharmaceuticals, and before I say
that I want to say that I agree wholeheartedly, as I said at every
hearing regarding this bill, that I want to thank Terence Young
for the work that he has done in bringing forward this legislation
because, as Senator Eggleton said, it is a great start and it is long
overdue.
La sénatrice Cordy : À la lumière de l’étude que nous menons
ces dernières années sur les produits pharmaceutiques — et avant
de poursuivre, je tiens à préciser que je suis tout à fait d’accord,
comme je l’ai dit à toutes les réunions sur le projet de loi, pour
remercier Terence Young du travail qu’il a accompli en présentant
le projet de loi, car comme l’a dit le sénateur Eggleton, c’est un
bon début, et il y a longtemps que cela aurait dû être fait.
I think it needs a little bit more oomph to it. I was concerned
when I first read it by the number of times I saw the word ‘‘may.’’
In our study of pharmaceuticals with Health Canada particularly
we heard over and over again about the lack of action by Health
Canada, and to use the word ‘‘may’’ causes me some concern. I
look at the amendment on page 4, for example:
Toutefois, je crois que le projet de loi doit être un peu plus
convaincant. La première fois que je l’ai lu, j’ai été préoccupée par
la fréquence du verbe « peut ». Au cours de notre étude sur les
produits pharmaceutiques, on nous a très souvent répété que
Santé Canada n’agissait pas assez, et l’utilisation du verbe
« peut » me préoccupe un peu. Par exemple, selon
l’amendement de la page 4 :
The Minister may, if he or she believes that doing so is
necessary to prevent injury to health, order the holder of a
therapeutic product authorization that authorizes the
import or sale of a therapeutic product to modify the
product’s label . . .
S’il l’estime nécessaire pour prévenir un préjudice à la
santé, le ministre peut ordonner au titulaire d’une
autorisation relative à un produit thérapeutique qui
permet l’importation ou la vente d’un produit
thérapeutique de modifier l’étiquette de ce produit...
Why wouldn’t that be ‘‘shall’’? I would think that if it’s going
to prevent injury to somebody’s health that it should be ‘‘shall,’’
that they should have to do it. It should not just be, well, maybe
we will, maybe we won’t. I think if we’re looking at somebody’s
health that that is something that the department and the minister
have to take full charge of.
Pourquoi n’utilise-t-on pas le verbe « doit »? Je pense que si
l’on cherche à prévenir les préjudices à la santé des personnes, il
faut utiliser le verbe « doit », car cela signifie que le ministre doit
le faire. On ne devrait pas se dire qu’il le fera peut-être. Je crois
que s’il s’agit de la santé d’une personne, il faut que le ministère et
le ministre soient totalement responsables.
I know yesterday that the minister was fully supportive and
said that the department would do all these things, but we’ve been
around this table for quite a while. Ministers come and go. While
I do trust the word of the minister, she may not be the minister in
six months or six years, so I think when it’s legislation we have to
ensure that the legislation actually gives the minister the power to
deal with these matters accordingly.
Hier, la ministre a donné son appui complet et elle a dit que le
ministère ferait toutes ces choses, mais nous nous réunissons
autour de cette table depuis longtemps. Les ministres vont et
viennent. Même si je fais confiance à la parole de la ministre, elle
ne sera peut-être pas la ministre dans six mois ou dans six ans, et
je crois donc que nous devons veiller à ce que la loi donne au
ministre le pouvoir de traiter ces enjeux en conséquence.
Senator Chaput: There is no doubt this is a good bill, and it’s
going in the right direction, and that’s what we heard from all
witnesses. There is no doubt of the minister’s will to make it
happen; we heard from her yesterday. But I believe that because
we are dealing with the safety of Canadians, that by changing this
word, we will make the legislation stronger. Thank you.
La sénatrice Chaput : Il ne fait aucun doute qu’il s’agit d’un
bon projet de loi, et qu’il va dans la bonne direction, et c’est ce
que nous ont dit tous les témoins. Il ne fait également aucun doute
que la ministre souhaite vraiment le mettre en œuvre; elle nous l’a
dit hier. Toutefois, je crois qu’étant donné qu’il s’agit de la santé
des Canadiens, on pourrait renforcer le projet de loi en modifiant
ce verbe. Merci.
The Chair: Seeing no other interventions — Senator Seidman?
Le président : Puisqu’il n’y a pas d’autres interventions...
Madame la sénatrice Seidman?
Senator Seidman: I understand what you’re saying, totally, in
the common sense use of the words ‘‘may’’ and ‘‘shall.’’ In daily
common usage, you make sense, but in legal usage, for purposes
of legislation, it’s very clearly different. The word ‘‘may’’ has a
very clear legal usage, and this is the proper usage of the word
‘‘may.’’
La sénatrice Seidman : Je comprends parfaitement ce que vous
dites en ce qui concerne l’utilisation liée au sens courant des
verbes « peut » et « doit ». Dans l’usage courant, vous avez
raison, mais dans le domaine juridique, à des fins législatives, c’est
clairement très différent. Le verbe « peut » a une utilisation
juridique très précise, et c’est l’utilisation appropriée de ce verbe.
I would also suggest that this bill doesn’t depend or hinge on a
particular minister. This current minister, of course, made an
excellent case yesterday, but a piece of legislation is a piece of
legislation. It’s not legislation for a particular minister; it’s
legislation for every minister.
Je ferais également valoir que le projet de loi ne dépend pas
d’un ministre en particulier. La ministre actuelle, évidemment, a
très bien fait valoir son point hier, mais un texte législatif est un
texte législatif. Ce n’est pas une loi pour un ministre en particulier.
C’est une loi pour tous les ministres.
21:36
Social Affairs, Science and Technology
9-10-2014
So, clearly, in this legislation, the incremental steps are
absolutely necessary. The use of the word ‘‘may’’ is an
authoritative usage, perfectly in accord with every piece of
legislation that has been put forward, and it allows the minister
the option of incremental steps, but it doesn’t in any way lessen
her powers to take the necessary steps to protect the health of
Canadians.
Donc, manifestement, dans le projet de loi, les étapes
graduelles sont tout à fait nécessaires. L’utilisation du verbe
« peut » confère un certain pouvoir, tout à fait en accord avec
tous les textes législatifs qui ont été présentés, et elle permet au
ministre d’agir par étape sans diminuer son pouvoir de prendre les
mesures nécessaires pour protéger la santé des Canadiens.
Senator Eggleton: I was not going to speak a second time, but
since Senator Seidman did, I wanted to make a couple of points. I
know she used the phrase ‘‘heavy hand.’’ We’re here, in fact, as
legislators, to provide for a legal framework, so I don’t consider it
to be a heavy hand, and it’s not something that should be left on a
volunteer basis of maybe yes or maybe no. That’s the point of all
of this.
Le sénateur Eggleton : Je n’allais pas prendre la parole une
deuxième fois, mais étant donné que la sénatrice Seidman l’a fait,
j’aimerais faire valoir quelques points. Elle a utilisé les mots « la
manière forte ». Nous sommes ici, en fait, en tant que législateurs,
pour fournir un cadre juridique, et je ne considère donc pas qu’il
s’agit de la manière forte, et ce n’est pas quelque chose qui devrait
être laissé à la volonté des personnes. C’est le but de tout cela.
It’s not that ‘‘shall’’ isn’t used in legislation. It is used in
legislation, not in every piece, but in fact, even in this one, there
were some prescriptive requirements put in by the House of
Commons committee on the initiative of Terence Young. They
were put in here.
Ce n’est pas que le verbe « doit » n’est pas utilisé dans les lois.
Il l’est, mais pas dans chaque loi, et même dans ce projet de loi, le
comité de la Chambre des communes a ajouté certaines exigences
normatives à la suite de l’initiative de Terence Young.
So what I’m suggesting here is going to bring that all in line in
terms of the prescriptive nature of it and our desire to have a
system that is open and transparent and that, in fact, does provide
for the necessary safety and protection of Canadians.
Je suggère donc d’harmoniser tout cela à sa nature normative
et à notre désir d’avoir un système ouvert et transparent qui
fournit la protection et la sécurité nécessaire aux Canadiens.
The Chair: Thank you, senator. Are you ready for the
question?
Le président : Merci, sénateur. Êtes-vous prêts à mettre la
question aux voix?
Some Hon. Senators: Question.
The Chair: A question has been called and we will have a
recorded vote. Is that agreed?
Hon. Senators: Agreed.
The Chair: Thank you. We shall have a recorded vote. I will
ask the clerk to poll the committee.
Des voix : Oui.
Le président : Une question a été mise aux voix et nous aurons
un vote par appel nominal. Êtes-vous d’accord?
Des voix : D’accord.
Le président : Merci. Nous aurons un vote par appel nominal.
J’aimerais demander à la greffière de sonder le comité.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Chaput?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Chaput?
Senator Chaput: For.
La sénatrice Chaput : Je suis pour.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Cordy?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Cordy?
Senator Cordy: Yes.
La sénatrice Cordy : Oui.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Eggleton?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Eggleton?
Senator Eggleton: Yes.
Le sénateur Eggleton : Oui.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Nancy Ruth?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Nancy Ruth?
Senator Nancy Ruth: No.
La sénatrice Nancy Ruth : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Ngo?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Ngo?
Senator Ngo: No.
Le sénateur Ngo : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Oh?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Oh?
Senator Oh: No.
Le sénateur Oh : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Seidman?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Seidman?
Senator Seidman: No.
La sénatrice Seidman : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Seth?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Seth?
9-10-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
Senator Seth: No.
La sénatrice Seth : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Smith?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Smith?
21:37
Senator D. Smith: I shall vote — ‘‘shall’’ vote yes.
Le sénateur D. Smith : Je dois voter — « dois » voter oui.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Stewart Olsen?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Stewart Olsen?
Senator Stewart Olsen: No.
La sénatrice Stewart Olsen : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Wells?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Wells?
Senator Wells: No.
Le sénateur Wells : Non.
Ms. Richardson: Yeas, 4; nays, 7.
Mme Richardson : L’amendement est rejeté par 7 voix contre 4.
The Chair: The amendment is defeated by a vote of 7 to 4. So I
shall return and ask you again, shall clause 3 carry?
Le président : L’amendement est rejeté par 7 voix contre 4. Je
dois donc vous redemander si l’article 3 est adopté?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: That’s agreed. Carried.
Le président : D’accord. Adopté.
Shall clause 4 carry?
L’article 4 est-il adopté?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: Clause 4 is carried. Shall clause 5 carry?
Le président : L’article 4 est adopté. L’article 5 est-il adopté?
Senator Eggleton: This is my second amendment, and beyond
that I get into some observations that don’t affect the bill at all.
Le sénateur Eggleton : Il s’agit de mon deuxième amendement,
et j’ai également quelques observations qui n’ont aucune
répercussion sur le projet de loi.
On page 7, this would be a new clause, 5.1, by adding the
following after section 29.2. This is to protect the minister and to
protect Health Canada from taking actions that it does. It says
here that we add in an immunity clause:
À la page 7, on ajouterait un nouvel article, c’est-à-dire
l’article 5.1, en ajoutant ce qui suit après l’article 29.2. Cela vise
à protéger le ministre et Santé Canada lors de la prise de mesures.
On dit ici que nous ajoutons une clause d’immunité :
29.3 Despite any other Act of Parliament, no civil or
criminal proceedings lie against the Minister or any persons
acting on behalf of, or under the direction of, the Minister
for anything done or omitted to be done in good faith in the
exercise or performance of any powers, duties or functions
that under this Act are intended or authorized to be
exercised or performed.
29.3 Malgré toute autre loi fédérale, le ministre et les
personnes qui agissent en son nom ou sous son autorité
bénéficient de l’immunité en matière civile ou pénale pour
les faits — actes ou omissions — accomplis de bonne foi
dans l’exercice effectif ou censé tel des attributions qui leur
sont conférées en vertu de la présente loi.
This is not, I take it, frequently done in the federal context —
this kind of immunity provision — but it is done by other
governments. The point here, we’re dealing with an industry
that’s very litigious. There are numerous lawsuits at the drop of
the hat that are put out there against one party or another,
relevant to pharmaceutical products. In fact, one was recently
launched by Eli Lilly. It’s a $500 million lawsuit against Canada
because of a court decision that invalidated patents. The
proceeding is being taken under Chapter 11 of the North
American Free Trade Agreement.
Je présume que l’adoption de ce type de clause d’immunité
n’est pas courante dans le contexte fédéral, mais d’autres
gouvernements le font. Il faut souligner, dans ce cas-ci, que
nous avons affaire à une industrie très litigieuse. En effet, de
nombreuses poursuites concernant des produits pharmaceutiques
sont intentées pour tout et pour rien contre une partie ou une
autre. En fait, une poursuite a récemment été intentée par
Eli Lilly. Il s’agit d’une poursuite de 500 millions de dollars contre
le Canada, car une décision du tribunal a invalidé des brevets. La
poursuite est intentée aux termes du chapitre 11 de l’Accord de
libre-échange nord-américain.
I only use that to illustrate that, in fact, the minister and the
department, by nature, are going to be very cautious before they
issue a recall notice or some other provision for the safety of
Canadians to make sure they’re not going to be vulnerable to a
lawsuit. It creates a chilling effect.
J’ai seulement utilisé cet exemple pour illustrer qu’en fait, la
ministre et le ministère, par nature, seront très prudents avant
d’émettre un avis de rappel ou de prendre une autre mesure visant
la sécurité des Canadiens, afin de veiller à ne pas se rendre
vulnérable à une poursuite. Cela crée un effet paralysant.
21:38
Social Affairs, Science and Technology
9-10-2014
We’re dealing with a big enterprise. In the pharmaceutical
industry, the revenue of their top 10 is higher than the total
revenue of the Government of Canada, so you’re dealing with a
pretty powerful, very heavily financed group of organizations. I
think this immunity provision is necessary.
Nous avons affaire à une grosse industrie. En effet, le revenu
des 10 plus grosses entreprises de l’industrie pharmaceutique est
plus élevé que le revenu total du gouvernement du Canada. Nous
avons donc affaire à un groupe d’organismes puissants et
extrêmement bien financés. Je crois donc que cette clause
d’immunité est nécessaire.
I’ve talked with Mr. Lee about it. Obviously, he does not agree
with that. He thinks the provision is okay, but I don’t agree with
him. So I am offering this immunity provision to protect the
minister, to make sure that she does not fetter her discretion when
she finds that there is a need to protect the safety of Canadians.
J’en ai parlé avec M. Lee. Manifestement, il n’est pas d’accord
avec cela. Selon lui, c’est une bonne disposition, mais je ne suis
pas d’accord avec lui. C’est pourquoi je propose cette clause
d’immunité pour protéger la ministre, pour veiller à ce qu’elle
n’hésite pas à utiliser son pouvoir discrétionnaire lorsqu’elle juge
qu’il est nécessaire de protéger la sécurité des Canadiens.
Senator Seidman: Clearly, you’re showing generosity and
goodwill in proposing this. It’s not that there is anything
offensive about it in any way.
La sénatrice Seidman : Manifestement, vous démontrez une
grande générosité et une bonne volonté dans cette proposition. Ce
n’est pas insultant du tout.
However, it’s also very clear, as we heard yesterday, that all the
lawyers had been consulted on this piece of legislation, and one of
the questions asked was whether it was necessary to have such a
clause in this bill, liability insurance or something against the
federal minister, and they all said it was not a problem or it would
have been put in the bill. The lawyers consulted said, ‘‘No, not
necessary, not done in federal legislation at the federal level.’’ In
fact, it parallels the Safe Food for Canadians Act. The Safe Food
for Canadians Act uses ‘‘may’’ and not ‘‘shall,’’ so this is really not
necessary.
Toutefois, il est également très clair, comme nous l’avons
entendu hier, qu’on a consulté tous les avocats au sujet du projet
de loi, et l’une des questions qu’on leur a posées cherchait à savoir
s’il est nécessaire d’ajouter une telle disposition au projet de loi,
c’est-à-dire une assurance responsabilité ou quelque chose de ce
genre pour le ministre fédéral, et ils ont tous répondu que ce
n’était pas un problème, et que dans le cas contraire, on aurait
ajouté une telle disposition au projet de loi. Les avocats consultés
ont répondu que ce n’était pas nécessaire et qu’on ne faisait pas
cela dans les lois fédérales. En fait, on peut établir un parallèle
avec la Loi sur la salubrité des aliments au Canada. En effet, le
libellé de cette loi contient le verbe « peut » et non le verbe
« doit », et ce n’est donc pas vraiment nécessaire.
The Chair: Thank you. Any further interventions?
Le président : Merci. Y a-t-il d’autres interventions?
Senator Cordy: I think that the amendment proposed by
Senator Eggleton is certainly one that we should consider. I think
human nature being what it is, somebody in the department,
before making a recommendation against a pharmaceutical
company — which are inclined to sue, as we all know — might
think twice about it. I think by having this particular aspect added
to the bill, that the minister and officials in the department would
know that they are protected.
La sénatrice Cordy : Je crois que l’amendement proposé par le
sénateur Eggleton mérite certainement qu’on l’examine. Je crois
que la nature humaine étant ce qu’elle est, un employé du
ministère pourrait y penser deux fois avant de faire une
recommandation contre une entreprise pharmaceutique — ce
type d’entreprise a tendance à intenter des poursuites, comme
nous le savons tous. Je crois qu’en ajoutant cet élément particulier
au projet de loi, la ministre et les fonctionnaires du ministère
sauraient qu’ils sont protégés.
The Chair: Thank you. Is there any further intervention? Are
you ready for the question?
Le président : Merci. Y a-t-il d’autres interventions? Êtes-vous
prêts à mettre la question aux voix?
Some Hon. Senators: Question.
The Chair: The question has been called on the proposed
amendment to clause 5. A recorded vote has been requested. I’m
going to ask the clerk to poll the committee.
Des voix : Oui.
Le président : L’amendement proposé à l’article 5 est mis aux
voix. On a demandé un vote par appel nominal. Je demande donc
à la greffière de sonder le comité.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Chaput?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Chaput?
Senator Chaput: Yes.
La sénatrice Chaput : Oui.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Cordy?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Cordy?
Senator Cordy: Yes.
La sénatrice Cordy : Oui.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Eggleton?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Eggleton?
Senator Eggleton: Yes.
Le sénateur Eggleton : Oui.
9-10-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
Ms. Richardson: The Honourable Senator Nancy Ruth?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Nancy Ruth?
Senator Nancy Ruth: Yes.
La sénatrice Nancy Ruth : Oui.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Ngo?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Ngo?
Senator Ngo: No.
Le sénateur Ngo : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Oh?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Oh?
Senator Oh: No.
Le sénateur Oh : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Seidman?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Seidman?
Senator Seidman: No.
La sénatrice Seidman : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Seth?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Seth?
Senator Seth: No.
La sénatrice Seth : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Smith, P.C.
(Cobourg)?
21:39
Mme Richardson : L’honorable sénateur Smith, C.P.
(Cobourg)?
Senator D. Smith: Yes.
Le sénateur D. Smith : Oui.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Stewart Olsen?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Stewart Olsen?
Senator Stewart Olsen: No.
La sénatrice Stewart Olsen : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Wells?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Wells?
Senator Wells: No.
Le sénateur Wells : Non.
Ms. Richardson: Yeas, five; nays, six.
Mme Richardson : L’amendement est rejeté par 6 voix contre 5.
The Chair: From the results of the clerk, the amendment is
defeated by a vote of 6 to 5. I declare the amendment defeated.
Le président : D’après ce résultat, l’amendement est rejeté par
6 voix contre 5.
I shall now put to you, shall clause 5 carry?
Je mets maintenant l’article 5 aux voix. Est-il adopté?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: Carried. Thank you.
Le président : Adopté. Merci.
Shall clause 6 carry?
L’article 6 est-il adopté?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: Carried. Thank you.
Le président : Adopté. Merci.
Shall clause 7 carry?
L’article 7 est-il adopté?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: Carried. Thank you.
Le président : Adopté. Merci.
Shall clause 8 carry?
L’article 8 est-il adopté?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: Carried. Thank you.
Le président : Adopté. Merci.
Shall clause 9 carry?
L’article 9 est-il adopté?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: Carried.
Le président : Adopté.
Shall clause 10 carry?
L’article 10 est-il adopté?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: Carried. Thank you.
Le président : Adopté. Merci.
Shall clause 11 carry?
L’article 11 est-il adopté?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
21:40
Social Affairs, Science and Technology
The Chair: Carried. Thank you.
Le président : Adopté. Merci.
Shall clause 12 carry?
L’article 12 est-il adopté?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: Carried.
Le président : Adopté.
Shall clause 13 carry?
L’article 13 est-il adopté?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: Carried.
Le président : Adopté.
Shall clause 14 carry?
L’article 14 est-il adopté?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: Carried.
Le président : Adopté.
Shall clause 15 carry?
L’article 15 est-il adopté?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: Carried.
Le président : Adopté.
Shall clause 1 carry?
L’article 1 est-il adopté?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: Carried.
Le président : Adopté.
Shall the preamble carry?
Le préambule est-il adopté?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: Carried.
Le président : Adopté.
Shall the title carry?
Le titre est-il adopté?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: Carried.
Le président : Adopté.
Shall the bill carry?
Le projet de loi est-il adopté?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: Carried. Thank you.
Le président : Adopté. Merci.
9-10-2014
Does the committee wish to consider appending observations
to the report? I hear mixed views, and I hear a comment from
Senator Eggleton.
Le comité désire-t-il joindre des observations au rapport? Les
opinions semblent mitigées. Écoutons l’opinion du sénateur
Eggleton.
Senator Eggleton: I understand the decision on the two
amendments. I can count the numbers, but I would hope that
those on the government side would be more favourably disposed
to observations. Remember, observations don’t amend the bill.
They are simply statements that we make. Sometimes they are
looked at favourably by a minister and sometimes they’re
ignored, but I think these are worth making.
Le sénateur Eggleton : Je comprends la décision sur les deux
amendements. Je sais ce que les chiffres veulent dire, mais j’espère
que les sénateurs du parti ministériel seront mieux disposés à
l’égard des observations. Rappelez-vous, une observation ne
modifie pas le projet de loi. Il s’agit tout simplement d’une
déclaration qui, parfois, est bien reçue par le ministre. Parfois
aussi, elle est ignorée, mais je pense qu’elle mérite d’être faite.
I’ve got four of them. We’ll do them one at a time then. They’re
different subjects.
J’en ai quatre. Nous les proposerons une à la fois. Elles portent
sur des sujets différents.
The first observation is:
That the regulations of Bill C-17 be expedited and
presented to the Standing Senate Committee on Social
Affairs, Science and Technology for a brief review and
comment before they are proclaimed and implemented.
Voici la première :
Que la rédaction des dispositions réglementaires relatives
au projet de loi C-17 soit accélérée et présentée au Comité
sénatorial permanent des affaires sociales, des sciences et de
la technologie pour examen rapide et commentaires avant
leur adoption et leur mise en œuvre.
9-10-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
21:41
I remember Mr. Lee saying yesterday that there were a number
of minor or technical kinds of amendments. I’m not talking about
those kinds of things. Those kinds of things should proceed apace.
Je me rappelle que M. Lee a dit, hier, qu’il y avait un certain
nombre d’amendements mineurs ou de nature technique. Ce n’est
pas d’eux dont je parle. On devrait s’en occuper rapidement.
I also heard him say that there would be some consultation in
this process. Well, I’m saying this committee is a good place to
start a consultation process. We’ve spent two and a half years on
pharmaceuticals, and I think we have something of value to add.
Je l’ai aussi entendu dire que ce processus serait assorti de
consultations. Eh bien, j’affirme que notre comité est un bon
endroit pour les entreprendre. Nous avons consacré deux années
et demie aux produits pharmaceutiques, et je pense que nous
avons une opinion valide à exprimer.
On the major issues that come before the department in terms
of the regulations, I think we should have that involvement. He
mentioned one of them yesterday, for example, this matter of
defining what a serious or imminent risk is. Particularly the word
‘‘imminent’’ is not going to be easy to define, yet this whole bill is
going to stand or fall on the regulations that are put into effect,
the regulations that have yet to be written. They’re in process but
they have yet to be adopted or finalized. It’s going to stand or fall
on those regulations and the implementation of them by the
department. This is the same department that we’ve had some
concerns about in terms of implementation of the laws and
regulations as they stand in this area of pharmaceuticals.
Sur les questions importantes de réglementation dont le
ministère est saisi, je pense que nous devrions participer à ce
processus. Il a mentionné, hier, l’une de ces questions, par
exemple la définition de risque grave ou imminent. Le mot
« imminent », particulièrement, ne sera pas facile à définir.
Pourtant, le sort du projet de loi sera décidé par les règlements
qui seront promulgués, des règlements qu’il reste encore à rédiger.
Le processus est entamé, mais il faut encore les adopter ou les
mettre sous forme finale. Ces règlements décideront du sort du
projet de loi, qui dépendra aussi de la mise en œuvre de ces
règlements par le ministère, le même qui nous faisait concevoir des
craintes pour l’application des lois et des règlements visant les
produits pharmaceutiques.
I go back to that old phrase, the devil is in the details.
Regulations are the details, and they’re very important to making
this bill work.
Je reviens au vieux dicton : le diable gît dans les détails. Les
règlements constituent les détails et ils sont très importants pour
l’efficacité de ce projet de loi.
That’s the first observation. It’s not an amendment to the bill,
it’s an observation.
Voilà pour la première observation. Ce n’est pas un
amendement du projet de loi.
The Chair: Thank you, senator. Just for clarity for the
committee, I would like to note the following. First, in order
for the Senate standing committee to actually carry this out it
would need to get an order of reference from the Senate itself.
Second, because of the terms of the bill there would be no
requirement on the minister or anyone else to pay attention to the
report, should we make one. Finally, the consultation on
regulations is a public consultation and any member of this
committee, or even a group of members of this committee, would
have every opportunity to give input to that process.
Le président : Merci. Dans un simple souci de clarté, sachez
d’abord, chers membres du comité, que, pour que notre comité
puisse faire cela, il doit obtenir un ordre de renvoi du Sénat luimême. Ensuite, en raison du libellé du projet de loi, le ministre ni
personne d’autre n’est obligé de prêter attention à notre éventuel
rapport. Enfin, les consultations sur les règlements étant
publiques, un membre du comité ou même un groupe de
membres du comité a toutes les chances de participer à ce
processus.
As we heard yesterday, regulations occur in a variety of steps
from almost immediate to taking a considerable period of time.
That’s simply for the information of the committee.
Comme nous l’avons entendu hier, la promulgation de
règlements peut être presque immédiate ou prendre un temps
considérable. Je tenais simplement à ce que le comité le sache.
Senator Seidman, did you wish to comment?
Sénatrice Seidman, aviez-vous quelque chose à ajouter?
Senator Seidman: Sure. Actually, just for the information of the
committee, and we all know this, there is already, in addition to
the points that you made, chair, the Joint Committee for the
Scrutiny of Regulations, House of Commons and Senate, that
looks over these matters. It seems rather superfluous to me.
La sénatrice Seidman : Bien sûr. En fait, je rappelle simplement
aux membres du comité, qui le savent déjà, que, en plus de ce que
vous venez de dire, monsieur le président, le Comité mixte
d’examen de la réglementation, de la Chambre et du Sénat,
s’occupe déjà de ces questions. Cela me semble donc superflu.
Senator Eggleton: This committee has the expertise. It has been
dealing with these issues for two and a half years.
Le sénateur Eggleton : Notre comité possède les compétences.
Depuis deux ans et demi, il examine ces questions.
Senator Seidman: I think all the other aspects that the chair
already put out there speak to that point.
La sénatrice Seidman : Je pense que toutes les autres
observations qu’a formulées le président répondent à ce que
vous venez de dire.
21:42
Social Affairs, Science and Technology
9-10-2014
Senator Eggleton: If you’re trying to block it, yes, I guess so. If
you want to facilitate it, then this resolution can be put in a form
or can in fact be developed in such a way that it meets whatever
requirement of the Senate rules and regulations. I think it’s
appropriate that this committee continue to deal with this issue.
We’re the ones that have developed the expertise. Do you deny
that?
Le sénateur Eggleton : Si vous essayez de multiplier les
obstacles, je suppose que oui. Si, au contraire, vous voulez
faciliter son application, on peut formuler la résolution de
manière à ce qu’elle réponde à toutes les exigences du Sénat. Je
pense qu’il convient au Sénat de continuer à s’occuper de cette
question. C’est nous qui avons acquis l’expertise. Le nieriez-vous?
Senator Seidman: I don’t deny we’ve had a two-year study on
these matters and our reports are out there. As the minister said
yesterday, she has enormous respect for the work that this
committee has done and she consults and has consulted the
recommendations in those reports and has in fact put forward
changes based on those recommendations, so I have no doubt
that those reports are taken extremely seriously.
La sénatrice Seidman : Je ne nie pas que nous ayons étudié ces
questions pendant deux ans et demi. Nos rapports le prouvent.
Comme la ministre l’a dit hier, elle éprouve un immense respect
pour le travail accompli par le comité et elle consulte
continuellement les recommandations que renferment ces
rapports. En fait, elle a apporté des modifications inspirées de
ces recommandations. Je suis donc convaincue qu’on prend ces
rapports très au sérieux.
Senator Cordy: Scrutiny of Regulations, to my recollection,
and I only sat on it a couple of times, deals specifically with the
legality of the regulations that are brought in.
La sénatrice Cordy : Le Comité d’examen de la réglementation,
à ce que je sache, et je n’y ai siégé que quelques fois, s’occupe
précisément de la légalité des règlements soumis à son analyse.
I think what Senator Eggleton is saying is, because of the
expertise that our committee has developed over the past few
years relating to pharmaceuticals, that our committee would be in
an excellent position to look at things like definitions and how the
regulations would in fact make the bill proceed in a successful
manner. The idea that the regulations, as much as possible, be
expedited is an excellent comment, an excellent observation to put
on the bill.
Je pense que le sénateur Eggleton veut dire que, à cause des
compétences qu’il a acquises, ces dernières années, en matière de
produits pharmaceutiques, notre comité serait en excellente
posture pour examiner, par exemple, les définitions et la
contribution des règlements à l’aboutissement réussi du projet
de loi. L’idée d’accélérer la rédaction des dispositions
réglementaires, dans la mesure du possible, est excellente, c’est
une excellente observation à faire sur le projet de loi.
I certainly want the bill to be dealt with quickly. I certainly
want the regulations to be brought forward as quickly as possible.
We’ve waited 50 years for a bill similar to this. I would like the
regulations put in place quickly.
Il est sûr que je veux que le projet de loi soit examiné
rapidement, que les règlements soient promulgués le plus
rapidement possible. Cela fait 50 ans que nous attendons un
projet de loi semblable à celui-là. Je voudrais que les règlements
soient promulgués rapidement.
The minister, as you said, has tremendous — the word she used
was ‘‘enormous’’ — respect for this committee, and I can’t see
why the minister or the department would take any offence to
having the regulations come before our committee for discussion
and consultation.
La ministre, comme vous avez dit, éprouve un immense respect
pour notre comité et je ne vois pas pourquoi elle ou le ministère
s’offenserait que les règlements soient revus par notre comité,
pour discussion et consultation.
Senator D. Smith: And enlightenment.
Le sénateur D. Smith : Et clarification.
Senator Cordy: And enlightenment.
La sénatrice Cordy : Et clarification.
The Chair: I want to get a sense of the committee, unless
Senator Eggleton wishes to make a motion? Senator Eggleton is
formally moving that his first proposed observation be appended
to the bill. Does everyone understand that? Are you ready for the
question on it?
Hon. Senators: Question.
The Chair: The question has been called. Senator Eggleton
requests a recorded vote. Is that correct?
Senator Eggleton: Yes.
[Translation]
Ms. Richardson: The Honourable Senator Chaput?
Le président : Je tiens à connaître l’opinion du comité, à moins
que le sénateur Eggleton ne souhaite proposer une motion? Le
sénateur Eggleton propose officiellement que sa première
observation soit jointe au projet de loi. Est-ce que tous
comprennent cela? Êtes-vous prêts à vous prononcer?
Des voix : Nous sommes prêts.
Le président : La question est mise aux voix. Le sénateur
Eggleton demande un vote par appel nominal. Est-ce exact?
Le sénateur Eggleton : Oui.
[Français]
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Chaput?
9-10-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
Senator Chaput: Yes.
[English]
La sénatrice Chaput : Oui.
[Traduction]
Ms. Richardson: The Honourable Senator Cordy?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Cordy?
Senator Cordy: Yes.
La sénatrice Cordy : Oui.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Eggleton?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Eggleton?
Senator Eggleton: Yes.
Le sénateur Eggleton : Oui.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Nancy Ruth?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Nancy Ruth?
Senator Nancy Ruth: Yes.
La sénatrice Nancy Ruth : Oui.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Ngo?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Ngo?
Senator Ngo: No.
Le sénateur Ngo : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Oh?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Oh?
Senator Oh: No.
Le sénateur Oh : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Seidman?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Seidman?
Senator Seidman: No.
La sénatrice Seidman : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Seth?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Seth?
Senator Seth: No.
La sénatrice Seth : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Smith, P.C.
(Cobourg)?
21:43
Mme Richardson : L’honorable sénateur Smith, C.P.
(Cobourg)?
Senator D. Smith: Yes.
Le sénateur D. Smith : Oui.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Stewart Olsen?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Stewart Olsen?
Senator Stewart Olsen: No.
La sénatrice Stewart Olsen : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Wells?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Wells?
Senator Wells: No.
Le sénateur Wells : Non.
Ms. Richardson: Yeas, 5; nays, 6.
Mme Richardson : La motion est rejetée par 6 voix contre 5.
The Chair: The results from the clerk are that the motion to
append the first observation on the list from Senator Eggleton has
been defeated by a vote of 6 to 5. I declare the motion defeated.
Senator Eggleton?
Le président : D’après le résultat du vote, la motion pour
joindre la première observation figurant sur la liste du sénateur
Eggleton est rejetée par 6 voix contre 5. Sénateur Eggleton?
Senator Eggleton: The second one deals with openness and
transparency — two words that have been used so much in the
last couple of years and two words that indicate a concern that we
have had about the department.
Le sénateur Eggleton : La deuxième observation concerne la
transparence, un mot qu’on a tellement entendu ces quelques
dernières années et qui traduit notre inquiétude au sujet du
ministère.
The department, we have heard from many witnesses, has just
been too secretive and has not provided a lot of information that
people in medical practice and researchers need. This is an effort
to emphasize it. I know the minister wants to do this, but I think
we should emphasize it in the terms of the regulations by saying:
Le ministère, d’après de nombreux témoins, cultive
excessivement le secret et a été avare des renseignements dont
les professionnels de la santé et les chercheurs ont besoin. Il s’agit
de maximiser la transparence. Je sais que c’est le désir de la
ministre, mais je pense que nous devons insister là-dessus,
relativement à la réglementation, en affirmant :
That in the preparation of the regulations, openness and
transparency of information to the public, health-care
professionals and researchers be maximized for both preand post-approval studies and reviews. This is an issue that
can be found throughout the Standing Senate Committee on
Que, au cours de la préparation des dispositions
réglementaires, soit maximisée la transparence de
l’information auprès de la population, des professionnels
de la santé, et des chercheurs dans le cadre des études et
examens précédant et suivant l’approbation. Il s’agit d’une
21:44
Social Affairs, Science and Technology
9-10-2014
Social Affairs, Science and Technology’s four reports on our
review of prescription pharmaceuticals in Canada, tabled
between 2012 and 2014.
question abordée par le Comité sénatorial permanent des
affaires sociales, des sciences et de la technologie dans ses
quatre rapports sur notre étude des produits thérapeutiques
sur ordonnance au Canada, déposés de 2012 à 2014.
There is one more to come this year. The observation
continues:
Un rapport de plus est à venir, cette année. Voici la suite de
l’observation :
The extent of openness and transparency should be no less
than what is publicly available from the Federal Drug
Administration in the United States and the European
Medical Agency in the European Union.
Cette transparence doit être au moins aussi étendue que celle
que l’on retrouve à la Federal Drug Administration des
États-Unis et à l’Agence européenne des médicaments de
l’Union européenne.
Sometimes we hear that in some cases we may have a little more
information than they do — I think we heard a bit of that
yesterday. However, the preponderance of the expert witnesses
before this committee, time and time again, is that no, we don’t
have the same degree of openness and transparency as the FDA
does in the United States or the EMA does in the European
Union.
Parfois, nous entendons dire que, dans certains cas, nous
pouvons être un peu mieux informés qu’on l’est là-bas — je pense
que nous l’avons entendu amplement hier. Cependant, d’après la
prépondérance des nombreux témoignages des spécialistes devant
notre comité, nous ne jouissons pas du degré de transparence
qu’offre la FDA aux États-Unis ou l’agence, dans l’Union
européenne.
This observation is to emphasize this point and to draw the
attention to the drafters of the regulations what we have already
said in our reports. How can we argue with a resolution that deals
with what we have already said in our reports?
Cette observation vise à souligner ce point et à attirer
l’attention des rédacteurs des règlements sur ce que nous avons
déjà dit dans nos rapports. Comment pouvons-nous nous opposer
à une résolution qui reprend ce que nous avons déjà écrit dans nos
rapports?
Senator Seidman: First, the committee has already made this
recommendation. It has already been taken seriously. In fact, as
you can see in the amendment in this bill, the amendments
proposed enhance transparency concerning Health Canada’s
regulatory decisions, information regarding clinical trials and
the scope of confidential business information and disclosure.
This transparency is built into the bill. In fact, requiring further
studies, as we heard yesterday — for example, clinical trials and
then publishing the results, whether they be positive or
negative — is an authority now mandated to the minister. This
is in the bill. I don’t think there is any need for going beyond since
it is already there in the bill. It seems redundant.
La sénatrice Seidman : D’abord, le comité a déjà fait cette
recommandation. Elle a déjà été prise au sérieux. En fait, comme
vous pouvez le voir dans la modification du projet de loi, les
amendements proposés maximisent la transparence des décisions
réglementaires de Santé Canada, de l’information sur les essais
cliniques et de la portée des dispositions sur les renseignements
commerciaux confidentiels et leur divulgation. Cette transparence
fait partie intégrante du projet de loi. En fait, le pouvoir d’exiger
d’autres études, comme nous l’avons entendu hier — par exemple
des essais cliniques, puis la publication des résultats, qu’ils soient
positifs ou négatifs — est désormais accordé au ministre. C’est
dans le projet de loi. Je ne pense pas qu’il faille en faire plus,
puisque c’est déjà là. Cela semble redondant.
Senator Cordy: Senator Seidman, you said earlier, in relation to
the first observation brought forward by Senator Eggleton, that if
we wanted to do so, we could all go before the department and
listen and engage in the development of the regulations.
La sénatrice Cordy : Chère collègue, vous l’avez dit plus tôt, sur
la première observation proposée par le sénateur Eggleton, que si
nous voulions le faire, nous pourrions tous nous présenter devant
le ministère, écouter, et nous engager dans l’élaboration des
règlements.
The problem is that we have heard, over and over again —
everybody on this committee — continuously from witnesses who
appeared before this committee, about the lack of transparency at
Health Canada. We have heard that Canadians are going to
websites — in the United States the FDA and the European
Medical Association — to get their information. That is wrong.
Les témoins qui ont comparu devant nous ont continuellement
martelé le problème de Santé Canada, son manque de
transparence. On nous a dit que, pour s’informer, les Canadiens
fréquentent des sites web, celui de la FDA, aux États-Unis, et
celui de l’European Medical Association. C’est anormal.
Senator Eggleton is asking that these procedures and
preparations for the regulations be done in an open and
transparent way so that the average Canadian, or a Canadian
senator, will know when this is taking place, where it is taking
place and that they are able to go and be a part of those
discussions. I think that is a pretty straightforward observation to
Le sénateur Eggleton demande la transparence des procédures
et de la préparation des dispositions réglementaires pour que le
Canadien moyen ou un sénateur canadien sache à quel moment et
où elles ont lieu et qu’il leur sera possible de participer à ces
discussions. C’est une observation assez simple. Quel mal y a-t-il à
autoriser un processus transparent? Ces trois dernières années,
9-10-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
21:45
make. I can’t see the harm in allowing the process to be open and
transparent. Certainly from what I have heard in the past three
years studying pharmaceuticals, that has not been Health
Canada’s nature to be open and transparent. This is simply an
observation that in the process, in the preparation, it be open and
transparent.
dans l’étude des produits pharmaceutiques, j’ai entendu dire que
ce n’était sûrement pas de la nature de Santé Canada d’être
transparent. Voilà simplement une observation pour qu’il le soit,
dans le processus, dans la préparation des dispositions
réglementaires.
Senator Chaput: This issue is of utmost importance. It can be
found throughout at least four reports of this committee. I
understand that it has already been said, been made and been
taken seriously, but Canadians need to know and need to be part
of the process. We need to communicate the information to
Canadians. We need to work harder, so I don’t see any problem in
repeating this even if it has already been said because more work
needs to be done.
La sénatrice Chaput : Cette question est d’une importance
extrême. Les quatre derniers rapports du comité en sont
imprégnés. Je pense que cela a déjà été dit, pris au sérieux et
qu’on y a donné suite, mais les Canadiens ont besoin de savoir et
de participer au processus. Nous devons les informer. Nous
devons nous y appliquer davantage, et je ne vois donc pas de
contre-indication à le répéter, parce qu’il reste encore du travail à
faire.
The Chair: Given some of the comments made here today,
which I know are all constructive in light of the things that we
have all heard in the past, I think it is important that we bring it
up to the bill itself.
Le président : Vu certaines des observations formulées
aujourd’hui, qui, je sais, sont toutes constructives à la lumière
de ce que nous avons tous entendu dans le passé, je pense qu’il
importe de les ramener au projet de loi même.
What this bill actually does is it provides the access that we
have requested all along. Not only that, it goes further than some
of the other jurisdictions because we had an amendment proposed
by industry, when they appeared before us, to put in language
that would restrict the minister’s ability to move on this by
imposing words that would be subject to considerable legal
challenge such as ‘‘imminent,’’ and so on. We have heard that this
bill makes access to information more accessible as a result of
that.
Le projet de loi, en fait, permet d’obtenir ce que nous avons
tout le temps demandé. Ce n’est pas tout. Il va même plus loin que
les lois d’autres pays, parce que l’industrie nous a proposé un
amendement, quand elle a comparu devant nous, pour l’insertion
d’une disposition qui restreindrait la capacité du ministre d’agir à
cet égard en imposant un libellé qui était exposé à une vigoureuse
contestation juridique, par exemple le mot « imminent » et ainsi
de suite. On nous a dit que, à cause de cela, le projet de loi rend
l’information plus accessible.
With regard to the department — and, we have certainly had a
great deal of interaction with them along the lines that have been
indicated — the fact that they have anticipated, with this bill
moving forward, an openness and transparency program into
which this bill will fit indicates, hopefully, that there is a
significant change in their attitude and that they are now being
given a tool to do something which they did not have before. That
is simply a comment that I would like to put on the record.
En ce qui concerne le ministère — et nous avons certainement
eu beaucoup d’interactions avec lui, suivant le point de vue qui a
été exprimé —, le fait qu’il a prévu, avec ce projet de loi, un
programme de transparence dans le cadre duquel s’insérerait le
projet de loi, signifie, je l’espère, que son attitude a sensiblement
changé et qu’on lui confie désormais un outil qui lui permettra de
faire ce qu’il n’a jamais eu encore. Je tenais simplement à le
préciser.
Senator Eggleton: Thank you for that. However, I would point
out that we have had the department, many times in the past —
before this bill — come and tell us how open and transparent they
were. They are a couple of words.
Le sénateur Eggleton : Merci. Cependant, je ferai remarquer
que le ministère a souvent comparu devant nous dans le passé,
avant l’étude du projet de loi, pour nous dire à quel point il était
transparent. Paroles, paroles.
In the bill, since you didn’t take my amendment, there is still a
lot of ‘‘may’’ in there — may do it; may not do it. I am talking
about the regulations here, too, where the devil is in the details,
remember? I want to make sure this is still front and centre with
them.
Dans le projet de loi, puisque vous n’avez pas adopté mon
amendement, il subsiste beaucoup de « peut » et de « peuvent ».
Je parle ici encore des règlements, où le diable gît dans les détails,
vous vous rappelez? Je tiens à m’assurer que le ministère ne
l’oubliera pas.
You say, Senator Seidman, that the point has already been
made. Well, we have made the point many times about electronic
health records. Remember that? We felt that we had to keep
repeating things until they were actually implemented. That is
why I think we need to keep repeating this until it actually gets
implemented. Openness and transparency will help the health care
professionals and the public to be able to steer away from serious
Vous dites, sénatrice Seidman, que cela a déjà été dit. Eh bien,
nous nous sommes répétés de nombreuses fois au sujet des
dossiers de santé électroniques. Vous vous rappelez? Nous
estimions qu’il fallait le faire sans cesse pour obtenir un résultat.
La transparence aidera les professionnels de la santé et le public à
éviter les problèmes graves que posent les médicaments puisqu’ils
en comprendront les répercussions. Chaque année, des personnes
21:46
Social Affairs, Science and Technology
9-10-2014
drug problems as they will understand the impact. People die in
this country every year from abuse or misuse of drugs. We all
know that. It is a big safety issue. That is my case.
meurent, au Canada, à cause d’une consommation excessive ou
d’une mauvaise utilisation des médicaments. Nous le savons tous.
C’est un important problème de sécurité. C’est ce que j’avais à
dire.
Senator Cordy: I guess I see this particular observation as being
a red flag. That is, take note. We have mentioned it before in our
reports. We have heard from the witnesses who appeared before
our committee that there has been a lack of openness and
transparency on the part of Health Canada. What we are saying,
again, is put a little red flag on it, as we have talked about should
be put on pharmaceuticals when people get them, as a
notification. Let us put it in here.
La sénatrice Cordy : Je considère cette observation comme une
mise en garde, un élément à prendre en note. Nous l’avons déjà
souligné dans nos rapports. Des témoins qui ont comparu devant
nous ont parlé du manque d’ouverture et de transparence à Santé
Canada. Tout ce que nous disons encore une fois, c’est qu’il faut
une mise en garde, comme celle que nous avons parlé d’apposer
sur les produits pharmaceutiques pour avertir les gens. C’est ce
que nous devrions faire.
I don’t see the problem. These are observations. This isn’t
changing the bill or stopping the bill from going forward. Can’t
we have a bit of collegiality in saying yes, it is an observation? Let
us have a red flag to say that openness, accountability and
transparency have to be recognized as being extremely important.
Je ne vois pas quel est le problème. Ce sont là des observations,
qui ne modifient en rien le projet de loi et qui n’arrêtent pas sa
progression. Pouvons-nous faire preuve d’un peu de collégialité et
accepter cette observation? Faisons en sorte de souligner que
l’ouverture, la reddition de comptes et la transparence doivent
être considérées comme étant extrêmement importantes.
Senator Stewart Olsen: I hear what you are saying about
observations but I did sit here yesterday and listened to the
minister, who repeated time after time that her focus is on
openness and transparency and moving this forward within the
department. Therefore, I’m not certain, and because it is within
the bill itself, and because she herself stated they want to move
this legislation forward expeditiously and I take her at her word, I
trust that and I think the Senate has put it in reports and we’re
very much there. However, I would like to say that I take you at
your word that you’re moving forward on this.
La sénatrice Stewart Olsen : Je comprends ce que vous dites au
sujet des observations, mais j’ai écouté la ministre hier, qui a
répété à maintes reprises qu’elle souhaite mettre l’accent sur
l’ouverture et la transparence au sein du ministère. Cela se trouve
dans le projet de loi et la ministre a affirmé qu’elle souhaite que ce
projet de loi soit adopté rapidement. Je la crois sur parole. Je sais
que le Sénat a abordé la question dans ses rapports, mais
j’aimerais qu’on la croie sur parole.
I’m also not comfortable with the Senate comparing our health
department with the United States and with the European Union
in a public document. I will leave that with you.
Je n’aime pas beaucoup que le Sénat compare notre ministère
de la Santé à des organismes américains et européens dans un
document public. Je vais m’arrêter là.
[Translation]
Senator Chaput: Here is what I am wondering. Has this
committee not already issued the same recommendations in its
report to place further emphasis on this issue and ensure that
actions are taken? So I see no problem with repeating this if it has
already been said. I also do not see how this could not be
considered as something positive for the minister and for the bill.
Thank you.
[English]
[Français]
La sénatrice Chaput : Je me pose la question suivante : ce
comité n’a-t-il pas par le passé émis, par l’entremise de son
rapport, les mêmes recommandations afin de mettre davantage
d’accent sur ce sujet et de s’assurer que des actions soient prises?
Je ne verrais alors pas de problèmes à le répéter si on l’a déjà dit.
De plus, je ne vois pas comment ceci ne pourrait pas être
considéré comme positif pour la ministre et pour le projet de loi.
Merci.
[Traduction]
Senator D. Smith: I’ll be brief. I’m not a member of this
committee and this is the first time I’ve sat on it.
Le sénateur D. Smith : Je serai bref. Je ne suis pas un membre
du comité. C’est la première fois que j’y siège.
Speaking as a lawyer — and not all lawyers would agree with
me — I like clarity and I think this enhances clarity. I see no
downside to it whatsoever. I have known the minister for many
years and I accept everything she says, but if this enhances clarity
I think it is a good idea so I shall vote yes.
En tant qu’avocat — et je dois dire que ce ne sont pas tous les
avocats qui seraient d’accord avec moi —, j’aime la clarté et je
crois que ceci rehausse la clarté. Je n’y vois pas de points négatifs.
Je connais la ministre depuis de nombreuses années et je suis
d’accord sur tout ce qu’elle dit, mais si cela contribue à rehausser
la clarté, je crois que c’est une bonne idée, alors je vais voter en
faveur de la motion.
9-10-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
Senator Eggleton: Senator Stewart Olsen, I heard your
objection to the comparison with the FDA in the United States
and the European Medical Association. If that part were removed
would you be supportive of the balance of the observation?
21:47
Le sénateur Eggleton : Madame la sénatrice Stewart Olsen, je
comprends que vous ne souhaitez pas qu’on fasse une
comparaison avec la FDA des États-Unis et l’Association
médicale européenne. Si cette partie était retirée, seriez-vous
d’accord sur le reste de l’observation?
Senator Stewart Olsen: No, I would not.
La sénatrice Stewart Olsen : Non, je ne serais pas d’accord.
Senator Eggleton: Thank you.
Le sénateur Eggleton : Merci.
Senator Stewart Olsen: That is good enough? Okay.
La sénatrice Stewart Olsen : Est-ce que ça va? D’accord.
The Chair: I believe that Senator Eggleton would like this put
to a vote.
Senator Eggleton: Everything.
The Chair: Each one. It is understood that Senator Eggleton
has moved the proposed observation listed as No. 2 on the sheet
before you; is that understood by the committee?
Le président : Je crois que le sénateur Eggleton aimerait que
nous passions au vote.
Le sénateur Eggleton : Oui, un vote sur tout.
Le président : Sur chaque point. Le sénateur Eggleton propose
l’observation no 2, qui figure sur la feuille que vous avez en main;
est-ce bien compris?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: Are you ready for the question?
Le président : Êtes-vous prêts pour le vote?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: The question has been called. Senator Eggleton
would like a recorded vote. I approach the clerk.
[Translation]
Le président : Nous allons donc passer au vote. Le sénateur
Eggleton aimerait un vote par appel nominal. Je laisse la parole à
la greffière.
[Français]
Ms. Richardson: The Honourable Senator Chaput?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Chaput?
Senator Chaput: Yes.
La sénatrice Chaput : Oui.
[English]
[Traduction]
Ms. Richardson: The Honourable Senator Cordy?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Cordy?
Senator Cordy: Yes.
La sénatrice Cordy : Oui.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Eggleton, P.C.?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Eggleton, C.P.?
Senator Eggleton: Yes.
Le sénateur Eggleton : Oui.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Nancy Ruth?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Nancy Ruth?
Senator Nancy Ruth: Yes.
La sénatrice Nancy Ruth : Oui.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Ngo?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Ngo?
Senator Ngo: No.
Le sénateur Ngo : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Oh?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Oh?
Senator Oh: No.
Le sénateur Oh : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Seidman?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Seidman?
Senator Seidman: No.
La sénatrice Seidman : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Seth?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Seth?
Senator Seth: No.
La sénatrice Seth : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Smith, P.C.
(Cobourg)?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Smith, C.P.
(Cobourg)?
Senator D. Smith: Yes.
Le sénateur D. Smith : Oui.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Stewart Olsen?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Stewart Olsen?
21:48
Social Affairs, Science and Technology
Senator Stewart Olsen: No.
La sénatrice Stewart Olsen : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Wells?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Wells?
9-10-2014
Senator Wells: No.
Le sénateur Wells : Non.
Ms. Richardson: Yeas 5; nays 6.
Mme Richardson : La motion est rejetée par 6 voix contre 5.
The Chair: According to the clerk the motion has been defeated
by a vote of 6 to 5. I declare the motion defeated.
Senator Eggleton: The third one is:
That the Government of Canada ensure that necessary
funding be provided to Health Canada to fully implement
Bill C-17 as soon as the regulations are proclaimed in effect.
We draw attention to recommendation 4 found in the Senate
Standing Committee’s report ‘‘Prescription Pharmaceuticals
in Canada: Post-Approval Monitoring of Safety and
Effectiveness’’. It states:
And the Senate agreed.
The committee therefore recommends that the Minister of
Health work to achieve equal funding for both pre- and
post-approval drug regulatory activities and ensure that
post-approval resources are adequate for implementation of
a comprehensive life-cycle approach to drug management.
We used the ‘‘life cycle’’ before Health Canada did.
Le président : La greffière nous informe que la motion a été
rejetée par un vote de 6 contre 5. Je déclare la motion rejetée.
Le sénateur Eggleton : La troisième est la suivante :
Que le gouvernement du Canada veille à ce que Santé
Canada dispose du financement nécessaire à la mise en
application du projet de loi C-17 dès l’entrée en vigueur
des dispositions réglementaires. Nous soulignons
particulièrement la recommandation 4 figurant dans le
rapport du Comité sénatorial permanent, intitulé « Les
produits pharmaceutiques sur ordonnance au Canada :
Suivi post-approbation effectué pour en assurer l’innocuité
et l’efficacité », qui se lit comme suit :
Et le Sénat l’a approuvée.
Le comité recommande donc que le ministre de la Santé
s’emploie à établir un financement égal pour les activités
de réglementation des médicaments préapprobation et
post-approbation et veille à ce que les ressources postapprobation soient suffisantes pour la mise en place d’une
approche globale axée sur le cycle de vie en matière de
gestion des médicaments.
Nous avons utilisé le terme « cycle de vie » avant que Santé
Canada ne l’emploie.
This observation was discussed yesterday. I presented the case
where the Auditor General had said that the inspections quota
had not been reached in terms of clinical trials. The target at
2 per cent had not been reached. The Auditor General was also
critical of how long it took Health Canada to notify parties of a
problem in a non-compliance issue. It took between 56 and
142 days to notify the parties about a problem. We’re talking
about drug safety for the public.
Nous avons discuté de cette observation hier. J’ai mentionné
que le vérificateur général avait indiqué que les quotas
d’inspection n’avaient pas été respectés en ce qui concerne les
essais cliniques. L’objectif de 2 p. 100 n’avait pas été atteint. Le
vérificateur général a aussi critiqué le fait que Santé Canada a mis
du temps à avertir les parties concernées d’un problème de nonconformité. Il lui a fallu entre 56 et 142 jours. Il est question
d’assurer l’innocuité des médicaments pour le public.
We all know about the poor record of the inspection of foreign
drug manufacturing sites. It got a lot of attention in The Toronto
Star not too long ago and the minister responded to it. I give her
credit for that. She responded and took some action on that.
However, we knew that months ago because that was here at the
committee. We were hearing months ago about substandard
pharmaceuticals and the fact that there wasn’t sufficient
inspection.
Nous connaissons tous le piètre bilan en matière d’inspection
des médicaments fabriqués à l’étranger. Le Toronto Star en a
beaucoup parlé récemment, et la ministre a réagi à cela. Je lui en
suis reconnaissant. Elle a décidé de prendre des mesures à cet
égard. Toutefois, cela faisait des mois que nous étions au courant,
car nous en discutions au comité. Cela faisait des mois qu’on
entendait parler de médicaments qui ne respectent pas les normes
et du fait qu’il n’y a pas suffisamment d’inspections.
What does all that indicate? I will give them the benefit of the
doubt that they’re trying their best but what it indicates is maybe
they don’t have the resources that they need to be able to do their
job now. If they don’t have the resources to do their job now do
they have the resources to implement this bill, which takes
everything a few steps further?
Qu’est-ce que tout cela nous indique? Je ne doute pas que le
ministère fait de son mieux, mais cela signifie peut-être qu’il ne
dispose pas des ressources dont il a besoin pour accomplir son
travail. Si c’est le cas, a-t-il les ressources nécessaires pour mettre
en œuvre ce projet de loi, qui va un peu plus loin à tous les
niveaux?
9-10-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
21:49
In finishing that comment yesterday and that question to the
minister I said:
Hier, pour terminer ma discussion avec la ministre, j’ai dit
ceci :
On top of all that, the federal budget in 2012 cut
275 positions, I understand, from the health products
division of Health Canada.
À cela s’ajoute le fait que le budget fédéral de 2012 a
entraîné, d’après ce que j’ai compris, la suppression de
275 postes à la division des produits de santé de Santé
Canada.
To which the minister said:
La ministre a répondu ceci :
First of all, Anne just told me that there was nothing cut,
so that’s some misinformation. She can always elaborate on
it off-line with you, if you’d like.
Premièrement, Anne vient de m’indiquer qu’il n’y a eu
aucune suppression. C’est donc de la désinformation. Elle
pourra toujours vous donner plus de renseignements après
la réunion, si vous voulez.
She is referring to the Assistant Deputy Minister who was
sitting beside her and who I think is here, so I talked with her this
morning about it.
La ministre faisait référence à la sous-ministre adjointe qui
était à ses côtés. Elle est ici aujourd’hui, alors je lui en ai parlé tout
à l’heure.
Where does this 275 come from? Well, it comes from a
departmental document. It comes from their departmental
performance report or DPR. Going specifically to the Health
Products Division, it says that Human Resources FTAs
plan 2,174, actual 1,899. That’s a difference of 275. That is
where the 275 comes from, so it’s 275 fewer positions were
actually used.
D’où vient ce chiffre de 275 postes? Il provient d’un document
ministériel, précisément du rapport ministériel sur le rendement.
Pour ce qui est de la Direction générale des produits de santé, il
est indiqué qu’il y avait 2 174 postes et qu’il y en a maintenant
1 899. Il y a donc un écart de 275, alors voilà d’où provient ce
chiffre. Cela signifie que 275 postes ont été abolis.
When I did talk to the assistant deputy minister I was told that
this is all relevant to revenues — I might get this wrong — roughly
relevant to revenues, and it says that, in fact, on the document
‘‘mainly due to lower projected revenues based on actual demand
for regulatory reviews.’’ Actual demand for regulatory reviews
when the Auditor General says they’re not doing what they’re
supposed to be doing? There’s a disconnect here somewhere.
Lorsque j’ai parlé à la sous-ministre adjointe, elle m’a dit que
c’était entièrement lié aux revenus — j’ai peut-être mal compris —
c’est peut-être lié en partie aux revenus. Le document indique
effectivement que c’est principalement attribuable aux revenus
moins élevés que prévus en raison de la demande actuelle pour des
examens réglementaires. Pourtant, le vérificateur général affirme
que Santé Canada ne fait pas ce qu’il est censé faire. Il y a quelque
chose qui ne concorde pas.
That is what the 275 figure comes from. Interestingly enough,
there was a presentation made, this document here, ‘‘Health
Products and Food Branch’’ on May 8 of 2012, in which the
director, Bureau of Pharmaceutical Sciences put on a slide
presentation and said in one of the slides that savings were
realized primarily through consolidation of activities. He was
talking about the impact of the budget, which is what I was
talking about, the impact of Budget 2012. He says that
approximately 190 people across the branch were affected. It
says right here, 190 people. Now, they do go on to say that there
were no reductions to operational areas, the drug medical device
review.
Voilà donc d’où provient ce chiffre de 275. Ce que je trouve
assez intéressant, c’est un document produit par la Direction
générale des produits de santé et des aliments, daté du 8 mai 2012.
Ce document a été utilisé lors d’un exposé présenté par le
directeur du Bureau des sciences pharmaceutiques. On pouvait
lire que des économies ont été réalisées principalement grâce à la
consolidation des activités. Il parlait des répercussions du budget
de 2012. C’est ce à quoi je faisais référence. Il a dit qu’environ
190 personnes au sein de la direction générale étaient touchées.
C’était bien écrit 190 personnes. Pourtant, on continue de dire
qu’il n’y a eu aucune compression.
Well, maybe they aren’t making changes to the frontline
workers but the support staff can be just as important. Consider
all of us at this table to be front line and somebody comes along
and says we’re cutting all your support services. How effectively
do you think you could do your job? The support services are all
part of it as well. There is other documentation that came out of
Budget 2012 that indicated in the health department as many as
1,416 number of FTA reductions were to be made as part of the
budget cuts and now we see a report this week whereby the
Peut-être qu’il n’y a pas eu de changements au niveau des
travailleurs de première ligne, mais le personnel de soutien peut
être tout aussi important. Si nous supposons que tous les gens
assis à cette table sont des employés de première ligne, que
ferions-nous si on devait couper tous nos services de soutien.
Dans quelle mesure pourrions-nous accomplir notre travail
efficacement? Les services de soutien jouent un rôle. D’autres
documents découlant du budget de 2012 indiquaient qu’au
ministère de la Santé jusqu’à 1 416 postes allaient être abolis, et
21:50
Social Affairs, Science and Technology
9-10-2014
number of cuts in the public service are going up to even higher
numbers than they were in 2012 — 35,000 public service jobs,
according to a report in the Ottawa Citizen.
cette semaine, on apprenait que le nombre de postes supprimés au
sein de la fonction publique allait être encore plus élevé qu’il l’a
été en 2012 — 35 000 postes d’après un article paru dans l’Ottawa
Citizen.
I think there is justification for concern about the ability of the
department to do the job and having the necessary resources to do
it. It comes from their material and government documents.
Je crois qu’il est justifié de s’inquiéter de la capacité du
ministère d’accomplir son travail et d’obtenir les ressources
nécessaires. Tous ces chiffres proviennent de documents
émanant du ministère et du gouvernement.
I move the third amendment to say to the government as a
whole — not just the minister — that they need to pay attention
to this, to make sure the department has the resources, and to not
scrimp on it. Don’t do what we found in the Food Inspection
Agency, where we had all sorts of problems crop up with tainted
meats and things like that after there had been cutbacks. We don’t
want that kind of thing to happen here because, again, we are
dealing with the health and safety of Canadians.
Je propose ce troisième amendement pour faire valoir que le
gouvernement dans son ensemble — et non pas seulement la
ministre — doit veiller à ce que le ministère dispose des ressources
dont il a besoin. Il ne doit pas chercher à réaliser des économies à
cet égard. Il ne faut pas faire les mêmes compressions qui ont été
faites à l’Agence d’inspection des aliments, car nous nous sommes
retrouvés avec toutes sortes de problèmes, notamment de la
viande contaminée. Nous ne voulons pas que ce genre de situation
se reproduise, car, je le répète, il en va de la santé et de la sécurité
des Canadiens.
It is a simple observation to say, please ensure the necessary
funding. That’s all.
C’est une observation simple. Il faut les fonds nécessaires. C’est
tout ce que j’avais à dire.
The Chair: I just need to correct the language.
Senator Eggleton meant that he was moving that the
observation be appended; he was not moving an amendment.
Le président : Je veux seulement apporter une correction. Le
sénateur Eggleton voulait dire qu’il propose que cette observation
soit ajoutée; il ne propose pas un amendement.
Senator Eggleton: Yes, the observation.
The Chair: That is for clarity of the record.
Le sénateur Eggleton : Oui, c’est exact.
Le président : Je voulais simplement clarifier cela aux fins du
compte rendu.
Senator Seidman: I am sure that almost every single person
around this table yesterday asked the minister this very question
when she was here. It is quite remarkable. Maybe four or five of
us asked the question about resources because it was a concern.
The minister answered that question over and over again, very
clearly, and said:
La sénatrice Seidman : Je suis certaine que presque chaque
personne qui était présente hier a posé cette même question à la
ministre. C’est assez remarquable. Nous avons été environ quatre
ou cinq à l’interroger au sujet des ressources, car c’est une
préoccupation. Elle a répondu très clairement à maintes reprises.
Elle a notamment dit ceci :
Health Canada currently spends a significant amount of
their time and resources negotiating with companies to
resolve and address safety issues related to drugs and
medical devices. I have been a part of that. I have seen how
long it has taken at times for us to see movement from a
company. Vanessa’s Law will free up all the resources as it
will give to officials the tools they need to act quickly,
decisively and to move on. The key to it is that they will have
the authority to take that kind of swift action.
Santé Canada consacre beaucoup de temps et d’énergie à
négocier avec les entreprises pour régler des problèmes liés à
l’innocuité des médicaments et des instruments médicaux.
J’y ai participé et j’ai constaté combien de temps il faut
parfois pour amener une entreprise à passer l’action. Le
ministère disposera maintenant de toutes les ressources
nécessaires puisque la Loi de Vanessa permettra aux
fonctionnaires de prendre rapidement les mesures
nécessaires. La clé du succès réside dans le fait qu’ils
auront les pouvoirs pour passer rapidement à l’action.
The problem now is they spend hours and hours negotiating
these things. She is saying very clearly that this will help to ensure
that companies comply with this new law. It sends a strong
message about what they should expect from the department, and
she knows that Health Canada will not hesitate to use these new
powers. Therefore, this will ensure that officials spend far less
time trying to enforce things.
Le problème à l’heure actuelle, c’est qu’ils consacrent beaucoup
d’heures à la négociation. La ministre a dit très clairement que
cela aidera les compagnies pharmaceutiques à se conformer à la
nouvelle loi. C’est un message clair à propos de ce à quoi elles
devraient s’attendre de la part du ministère, et la ministre sait que
Santé Canada n’hésitera pas à utiliser ces nouveaux pouvoirs. Par
conséquent, les fonctionnaires consacreront beaucoup moins de
temps à essayer de faire respecter les dispositions.
9-10-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
21:51
She says that Vanessa’s Law will have a huge impact and will
free up a lot of resources and time for departmental officials to
spend on the safety issue as opposed to on time negotiating with
companies. Again, Vanessa’s Law has anticipated these issues and
has built into the bill the opportunity to spend far less time
negotiating and far more time enforcing proper safety for
Canadians.
La ministre a affirmé que la loi de Vanessa aura un grand
avantage, car un grand nombre de fonctionnaires pourront
consacrer plus de temps aux problèmes liés à l’innocuité au lieu
d’être accaparés par la négociation avec les compagnies. Je le
répète, la loi de Vanessa vise à faire en sorte que les fonctionnaires
passent beaucoup moins de temps à négocier et qu’ils s’emploient
davantage à faire respecter les règles en matière de sécurité.
I also suggest that the minister said clearly yesterday that she
would continually reassess to ensure that the resources were
adequate. She stated that to all of us who asked that question of
her, namely that this was a work in progress, that she wouldn’t be
afraid at any point in the process to ensure that resources were
adequate, and that this would be an ongoing process for her.
Je tiens aussi à dire que la ministre a affirmé clairement hier
qu’elle va continuer de vérifier régulièrement si les ressources sont
suffisantes. Elle a répondu à tous ceux qui l’ont interrogée sur le
sujet qu’il s’agit d’un processus et qu’elle n’hésiterait pas à fournir
les ressources nécessaires à n’importe quel moment, car pour elle
il s’agit d’un processus en constante évolution.
Senator D. Smith: I wasn’t here yesterday to hear what she
said, but I have known her for many years. She is a longtime
friend and I believe what she says. But this isn’t in here. This
observation says the ‘‘Government of Canada as a whole.’’ In
fact, it might reinforce her muscle a bit if she’s running into
problems down the road. What vibe would this send off? A good
vibe. You can’t talk the talk unless you walk the walk, so you
better walk the walk. I think this message reinforces her in the
event she needs a little muscle from time to time. It is a good
observation, so I am for it.
Le sénateur D. Smith : Je n’étais pas ici hier pour entendre ce
que la ministre a dit, mais je peux dire que je la connais depuis de
nombreuses années, car c’est une amie de longue date, et je crois
ce qu’elle dit. Dans l’observation, on parle du gouvernement du
Canada. Cela pourrait lui offrir une justification si elle éprouve
des difficultés. Quel genre d’effet cela a-t-il? Un effet positif. Il est
essentiel de joindre le geste à la parole. Je pense que cette
observation lui donne des munitions au cas où elle en aurait
besoin de temps à autre. C’est une bonne observation, et je
l’approuve.
Senator Cordy: Senator Eggleton has brought in observations
to help make the implementation of this bill better. Everyone
around this table is in favour of Vanessa’s Law. We have said this
from the very beginning. We congratulated Terence Young on his
initiative and his tenacity in sticking with it since becoming a
member of Parliament in 2008. These are observations. The
suggestion that someone made earlier that it might slow the bill
down is totally incorrect. It is an observation. It is sort of like a
‘‘take note.’’ these are things that we heard during our discussions.
These are things that we heard from our witnesses. These are
things that we heard even before we had the bill in our study of
pharmaceuticals.
La sénatrice Cordy : Le sénateur Eggleton a présenté ces
observations pour améliorer la mise en œuvre du projet de loi.
Tout le monde ici présent est en faveur de la Loi de Vanessa. Nous
l’avons dit dès le début. Nous avons félicité Terence Young pour
cette initiative et pour avoir persisté depuis qu’il est devenu député
en 2008. Il s’agit là d’observations. Quelqu’un tout à l’heure a dit
qu’elles risquent de ralentir la progression du projet de loi, mais
c’est totalement faux. Ce sont des observations qui visent à attirer
l’attention sur ce que nous avons entendu durant nos discussions.
C’est ce que nous ont dit nos témoins. Ce sont des éléments dont
nous avons entendu parler même avant que nous nous penchions
sur le projet de loi.
Senator Eggleton has brought forward an observation related
to openness and transparency. We have heard that over and over.
It was voted down. He brought forward an observation that the
regulations be brought forward to this committee. That was voted
down. He brought forward an observation that the regulations be
expedited — that we have the regulations in a hurry. It is pretty
self-evident to me that that should be accepted. That was voted
down. Now he brings forward an observation or a ‘‘take note’’
that the necessary funding be provided to Health Canada to
implement this bill. The bill that we are all in favour of, he wants
to ensure that the Government of Canada ensures that the
necessary funding is there so this bill that we all want is
implemented in a timely way. Yet, we are being told, ‘‘Don’t
worry about openness and transparency. Don’t worry about the
resources. Everything will be there. Life will be wonderful. Be
happy.’’ Why are we afraid to put observations to make the
implementation of this bill better? I just can’t understand that.
Le sénateur Eggleton a présenté une observation concernant
l’ouverture et la transparence. Ce sujet est sans cesse revenu sur le
tapis. Nous avons rejeté cette observation. Il a présenté une
observation pour que le règlement soit présenté au comité. Elle a
aussi été rejetée. Il a également présenté une observation pour que
le règlement soit adopté rapidement, et il me semblait très évident
que cette observation devait être acceptée, mais elle a été rejetée.
Maintenant, il présente une observation pour que Santé Canada
dispose du financement nécessaire à la mise en application du
projet de loi. Il veut s’assurer que le gouvernement du Canada
octroie les fonds nécessaires au ministère pour que ce projet de loi,
que nous approuvons tous, puisse être mis en œuvre rapidement.
On nous dit : « Ne vous en faites pas avec l’ouverture et la
transparence ni avec les ressources. Tout est prévu. La vie est
belle. Soyez sans crainte. » Pourquoi hésitons-nous à approuver
des observations qui visent à améliorer la mise en application du
projet de loi? Je ne comprends tout simplement pas.
21:52
Social Affairs, Science and Technology
9-10-2014
Senator Chaput: I agree with this observation. Many of our
witnesses talked about the resources. Many of them talked about
‘‘additional resources.’’ I had a problem with that because I
wasn’t sure if additional resources were needed.
La sénatrice Chaput : Je suis d’accord avec cette observation.
De nombreux témoins ont parlé des ressources, précisément de
ressources supplémentaires. Je n’étais pas certaine par contre si
des ressources supplémentaires étaient nécessaires.
Yesterday, we heard from the minister. Today, we have this
observation which says ‘‘necessary funding.’’ the minister will
ensure that the necessary funding is there. I am really at ease with
this and I vote for that.
Hier, nous avons entendu la ministre. Aujourd’hui, nous
sommes saisis de cette observation qui porte sur le financement
nécessaire. La ministre fera en sorte que le financement requis soit
attribué. Cette observation ne me pose aucun problème et je vais
l’approuver.
Senator Eggleton: I appreciate the comments of my colleagues.
Le sénateur Eggleton : Je remercie mes collègues pour leurs
commentaires.
I want to tackle a couple of things here that Senator Seidman
said. First, on this question of negotiating, we have never been
presented with any evidence as to how much time is spent on
negotiating. When you get into dialogues with pharmaceutical
companies, there is a lot of back and forth just to get information
that takes up a fair bit of staff time before you even get into what
you might formally call a negotiation. Maybe less time will be
spent on that. I am not sure it will be completely eliminated, given
that we are not giving protection to the minister for the immunity
of law suits, and there could be some hesitancy to jump on the
recall provision before there is some discussion about it. I don’t
know how much time, really, they will save on that so they can
focus on investigations. We haven’t been given any evidence to
that effect.
Je veux revenir sur quelques points qu’a fait valoir la sénatrice
Seidman. Premièrement, pour ce qui est de la négociation, on ne
nous a jamais prouvé que les fonctionnaires y consacrent
beaucoup de temps. Lorsqu’on entame un dialogue avec des
compagnies pharmaceutiques, il y a beaucoup d’échanges qui
visent à simplement obtenir de l’information, alors il faut un
certain temps avant d’entamer la négociation proprement dite.
Peut-être qu’on y consacrera donc moins de temps. Toutefois, je
doute que ce sera complètement éliminé étant donné que la
ministre n’est pas protégée contre les poursuites et qu’on pourrait
hésiter à recourir à la disposition relative aux rappels avant qu’il
n’y ait une discussion à cet égard. Je ne sais pas dans quelle
mesure les fonctionnaires auront davantage de temps à consacrer
aux enquêtes. On ne nous a rien dit à ce sujet.
You also said that the department would have no hesitation to
use the new powers. The powers already there they haven’t used
very well. Look at Ranbaxy and the fact that they were still
allowing medications in pharmacies in Canada when the United
States had banned them. The FDA had taken them off the
shelves. In fact, they were convicted — criminal conviction in the
United States — on substandard drugs.
Vous avez également dit que le ministère utiliserait les
nouveaux pouvoirs sans hésiter. Il n’a pas fait bon usage des
pouvoirs existants. On n’a qu’à regarder le cas de Ranbaxy et le
fait qu’il autorisait toujours la vente de médicaments en
pharmacie au Canada alors que les États-Unis les avaient
interdits. La FDA les avait retirés du marché. En fait,
l’entreprise a été condamnée — on parle d’une condamnation
criminelle aux États-Unis — pour avoir vendu des médicaments
non conformes aux normes.
So they won’t hesitate to use the new power? Well, I hope
you’re right; I hope that’s the way it works out. But it’s going to
require some cultural change.
Donc, le ministère n’hésitera pas à utiliser le nouveau pouvoir?
Eh bien, j’espère que vous avez raison; j’espère que c’est ce qui se
passera. Toutefois, il devra y avoir un changement de culture.
Finally, there is this question that she would ensure that
resources are adequate. As Senator Smith points out, this isn’t
directed specifically at her; it’s directed at the Government of
Canada. Both Senator Smith and I have been ministers of the
government at a previous time, and we know that you’ve got to go
— it’s the Finance Minister who has the biggest control when it
comes to resources, or the Prime Minister, and you need every
support you can get when you go to cabinet to try to get your
money.
Enfin, il y a la question de savoir si elle s’assurerait que les
ressources sont adéquates. Comme le sénateur Smith l’a indiqué,
on ne vise pas la ministre elle-même; on vise le gouvernement du
Canada. Le sénateur Smith et moi avons tous deux occupé la
fonction de ministre à une certaine époque, et nous savons qu’il
faut aller... C’est le ministre des Finances qui a le plus de pouvoir
sur l’affectation des ressources, ou le premier ministre, et vous
devez avoir tous les appuis possibles lorsque vous demandez des
fonds au Cabinet.
So let’s give some support to her by saying that the
Government of Canada should provide the necessary funding.
This is supportive of Minister Ambrose.
Donc, appuyons la ministre en disant que le gouvernement du
Canada doit fournir le financement nécessaire. Il s’agit d’un appui
à la ministre Ambrose.
The Chair: I’m going to put the question to you in a moment,
but I think there are a couple of pieces of information for
clarification. First, there is a substantial difference between the
Le président : Je vais mettre la question aux voix dans quelques
instants, mais je pense qu’il est nécessaire de présenter deux
informations à titre de précision. Premièrement, il y a une
9-10-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
21:53
authority of the minister under this bill with regard to recall and
dealing with anything that is problematic, versus the old
legislation that simply allowed for suspension on an ongoing
basis.
différence marquée entre les pouvoirs conférés au ministre dans le
projet de loi concernant les rappels et les mesures à prendre en cas
de problème et l’ancienne mesure législative qui ne permettait
qu’une suspension sur une base permanente.
Second, I take great pride in the fact that our report has been
referred to as being a significant contributor to the language of
this bill and the life-cycle approach — our term — in terms of a
report that this committee took to the Senate and had this very
recommendation in it. The report was passed by the Senate and
requires the minister to respond, which I believe is a far more
powerful contribution than just the observation here today, which
I think would be redundant.
Deuxièmement, je suis très fier du fait que l’on considère que
notre rapport a été une importante source d’inspiration pour le
libellé du projet de loi et l’approche fondée sur le cycle de vie —
une expression de notre cru. C’est un rapport que le comité a
représenté au Sénat et qui contenait cette même recommandation.
Le rapport a été adopté par le Sénat et la ministre est tenue de
donner une réponse, ce qui est, je pense, un outil beaucoup plus
puissant que le commentaire dont il est question aujourd’hui, qui
serait redondant, à mon avis.
With that, I’m going to have the clerk call for the vote on the
motion to add the observation identified as observation 3 on the
sheet provided by Senator Eggleton.
Cela dit, je vais demander à la greffière de procéder au vote sur
la motion visant l’ajout de l’observation identifiée comme
l’observation no 3 sur le document fourni par le sénateur
Eggleton.
Senator Cordy: Just for clarification —
The Chair: I have no further comment. I’m calling the vote.
Clerk, would you call the vote?
La sénatrice Cordy : Simplement à titre de précision...
Le président : Je n’ai pas d’autre commentaire. Je vais mettre la
question aux voix. Madame la greffière, pourriez-vous procéder
au vote?
Ms. Richardson: The Honourable Senator Chaput?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Chaput?
Senator Chaput: Yes.
La sénatrice Chaput : Oui.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Cordy?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Cordy?
Senator Cordy: Yes.
La sénatrice Cordy : Oui.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Eggleton, P.C.?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Eggleton, C.P.?
Senator Eggleton: Yes.
Le sénateur Eggleton : Oui.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Nancy Ruth?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Nancy Ruth?
Senator Nancy Ruth: Yes.
La sénatrice Nancy Ruth : Oui.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Ngo?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Ngo?
Senator Ngo: No.
Le sénateur Ngo : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Oh?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Oh?
Senator Oh: No.
Le sénateur Oh : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Seidman?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Seidman?
Senator Seidman: No.
La sénatrice Seidman : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Seth?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Seth?
Senator Seth: No.
La sénatrice Seth : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Smith, P.C.
(Cobourg)?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Smith, C.P.
(Cobourg)?
Senator D. Smith: Yes.
Le sénateur D. Smith : Oui.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Stewart Olsen?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Stewart Olsen?
Senator Stewart Olsen: No.
La sénatrice Stewart Olsen : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Wells?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Wells?
Senator Wells: No.
Le sénateur Wells : Non.
21:54
Social Affairs, Science and Technology
Ms. Richardson: Yeas 5, nays 6.
9-10-2014
Mme Richardson : La motion est rejetée par 6 voix contre 5.
The Chair: According to the information of the clerk, the
motion was defeated in a vote of 6 to 5. I therefore declare that
the motion to add observation No. 3, proposed by
Senator Eggleton, has been defeated.
Le président : Selon les informations fournies par la greffière, la
motion a été rejetée par 6 voix contre 5. Par conséquent, je déclare
que la motion visant à ajouter l’observation no 3, proposée par le
sénateur Eggleton, a été rejetée.
Senator Eggleton: This is the last one. Maybe this one will be
more successful.
Le sénateur Eggleton : Voici la dernière. On lui réservera peutêtre un meilleur sort.
I understand the desire of senators on the government side to
support the minister and support the bill. It is a good bill, and I’ve
said that. It’s a good start.
Je comprends que les sénateurs du côté du gouvernement
veuillent appuyer la ministre et appuyer le projet de loi. C’est un
bon projet de loi, et je l’ai souligné. C’est un bon début.
But we’ve had witness after witness here — not all of you were
here for those witnesses — who have said it needs improvement.
Every witness said ‘‘improvement.’’ Maybe some of the
improvements suggested we might not like, and I certainly
haven’t exhausted the list of improvements.
Or, l’un après l’autre, les témoins nous ont dit qu’il doit être
amélioré. Vous n’étiez pas tous ici lorsqu’ils sont venus témoigner.
Tous les témoins ont parlé d’amélioration. Il est possible que nous
n’aimions pas certaines améliorations proposées, et je n’ai
certainement pas épuisé la liste des améliorations.
The Chair: Which ones?
Senator Eggleton: I haven’t exhausted the list of improvements
here. Even though Senator Smith has had to leave, maybe this is
the one that somebody else will support and maybe we will get
this one through. Let me tell you what this one is about.
It reads:
Le président : Lesquelles?
Le sénateur Eggleton : Je n’ai pas épuisé la liste des
améliorations que j’ai ici. Même si le sénateur Smith a été
obligé de partir, cette amélioration aura peut-être l’appui de tout
le monde et pourra être adoptée. Permettez-moi de vous expliquer
de quoi il s’agit.
La motion est la suivante :
That where the Minister, pursuant to new section 21.31
and 21.32 of the Act, instructs the holder of a therapeutic
product to: (1) conduct an assessment of the therapeutic
product to which the authorization relates, and provide the
Minister with the results of the assessment; and (2) compile
information, conduct tests or studies or monitor experience
in respect of the therapeutic product; that the Drug Safety
and Effectiveness Network, or an alternative arms-length
entity, provide oversight to ensure the proper conduct and
accuracy of results of the investigation.
Que, lorsque le ministre, conformément aux nouveaux
articles 21.31 et 21.32 de la Loi, demande au titulaire d’un
produit thérapeutique (1) d’effectuer une évaluation du
produit thérapeutique sur lequel porte l’autorisation et de
lui en fournir les résultats et (2) de compiler des
renseignements, de mener des essais ou des études ou de
surveiller l’expérience portant sur le produit thérapeutique,
le Réseau sur l’innocuité et l’efficacité des médicaments
assure la surveillance pour garantir le déroulement adéquat
des expériences et l’exactitude des résultats.
I mentioned this to the minister yesterday and she said, ‘‘Well,
there are openness and transparency provisions.’’ Yes, except that
you need to have somebody who understands what the studies are
going to say to be able to evaluate whether they have been done
properly. Remember, the pharmaceutical industry has a conflict
of interest in this. They’re not going to come out with a report
that says, ‘‘This is all bad, and we shouldn’t have done it’’ or
whatever. They want to see a report that helps keep that product
on the market or reinstates it through the market, as the case may
be.
J’en ai parlé à la ministre hier et elle a répondu qu’il existe des
dispositions sur l’ouverture et la transparence. J’en conviens, sauf
que pour déterminer si une étude a été réalisée de façon adéquate,
il faut pouvoir compter sur quelqu’un qui la comprend. Rappelezvous que l’industrie pharmaceutique est en conflit d’intérêts à cet
égard. Les gens de l’industrie ne présenteront pas un rapport qui
conclut que tout a été mal fait et que l’industrie n’aurait pas dû le
faire, ou peu importe. L’industrie veut un rapport qui l’aide à
maintenir un produit en marché ou qui favorise son retour sur le
marché, selon le cas.
All I’m saying here is that there needs to be an oversight
mechanism, and if it’s going to be the Drug Safety and
Effectiveness Network, that’s fine by me. That’s why I spelled it
out specifically there.
Je dis simplement qu’il faut un mécanisme de surveillance. S’il
s’agit du Réseau sur l’innocuité et l’efficacité des médicaments,
cela me convient. Voilà pourquoi l’organisme est mentionné dans
la motion.
That’s my final observation.
C’était mon dernier commentaire.
The Chair: Senator Seidman?
Le président : Sénatrice Seidman?
9-10-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
21:55
Senator Seidman: It’s my understanding from what we heard
yesterday, and from everything we know about requests to do
further testing — so the request is made to the company — there
is some issue here, and you need to do further testing. That’s what
you’re referring to. The fact is that the company has to submit a
study plan to Health Canada. So if it’s a trial or whatever
mechanism they use, they have to submit the study plan with a
clear design. And that must be approved by Health Canada.
Health Canada has to then say whether this will answer their
question or resolve their problem about this particular drug.
La sénatrice Seidman : D’après ce que nous avons entendu hier
et d’après tout ce que nous savons concernant les demandes
d’analyses plus poussées — donc, une demande présentée à
l’entreprise —, je crois comprendre que cela pose problème et
qu’il faut mener d’autres essais. Voilà de quoi vous parlez. Le fait
est que l’entreprise doit présenter un plan d’étude à Santé Canada.
Donc, s’il s’agit d’un essai clinique ou de tout autre mécanisme
auquel on pourrait avoir recours, les entreprises doivent présenter
un plan d’étude ayant une conception claire. Ce plan doit être
approuvé par Santé Canada. Puis, Santé Canada doit indiquer si
cela répond à la question ou à ses préoccupations au sujet de ce
médicament précis.
So it’s already built in; the oversight that you’re asking for is
already built in by Health Canada, because they use experts. They
have to approve the study design and specifically say to the
company, ‘‘Yes, this will answer the question,’’ or ‘‘No, it won’t
answer the question.’’
Donc, cela en fait déjà partie. La surveillance que vous
demandez a déjà été mise en place par Santé Canada, car le
ministère fait appel à des experts, qui doivent approuver la
conception de l’étude et indiquer à l’entreprise si cela permettra de
répondre à la question ou non.
Therefore, I don’t think we need an observation when it’s built
into the process as it stands.
Par conséquent, je ne pense pas qu’une observation soit
nécessaire alors que cela existe dans le processus actuel.
Senator Eggleton: I don’t think so. What I’m saying is that we
need an arm’s-length third-party observation of this. Health
Canada could well have approved this product in the first place,
so they obviously have an interest in all of this, as well. I’m
looking for an arm’s-length third party, and I think the Drug
Safety and Effectiveness Network would be a good one. It could
be another one if the minister so suggests, but I think we need to
make this a little more arm’s length, is what I’m saying.
Le sénateur Eggleton : Je ne suis pas de cet avis. Ce que je dis,
c’est qu’il faut une surveillance indépendante par une tierce partie.
Santé Canada pourrait très bien avoir approuvé ce produit au
départ; le ministère aurait donc manifestement un intérêt dans
cette affaire. Je cherche une tierce partie indépendante et je pense
que le Réseau sur l’innocuité et l’efficacité des médicaments
pourrait bien remplir ce rôle. Cela pourrait être un autre
organisme proposé par le ministre, mais je pense que nous
devons avoir un peu plus d’indépendance. Voilà ce que je dis.
Senator Seidman: We are talking about a Phase 4 approach
here, because you have an adverse reaction or you have some
problem. So Health Canada goes to the company and says, ‘‘You
need to do further testing, whether it be on a subpopulation
group’’ or whatever it is. The company then has to submit the
study design — the plan — and Health Canada’s experts — and
they may indeed consult DSEN or whomever it is they consult —
to say find out whether that study design will answer the problem
observed.
La sénatrice Seidman : On parle d’une étude de phase 4, parce
qu’une personne a eu un effet indésirable ou un problème
quelconque. Donc, Santé Canada demande à l’entreprise de
mener d’autres essais sur un sous-groupe de population, par
exemple. L’entreprise doit alors présenter la méthodologie de
l’étude, le plan, puis les experts de Santé Canada — qui
pourraient en effet consulter le RIEM ou tout autre organisme
qu’ils consultent habituellement — détermineront si l’étude, par
sa conception, permettra de trouver des réponses au problème qui
a été observé.
So there is that oversight that this observation asks for already
built in to a process.
Donc, la surveillance demandée dans cette observation existe
déjà.
Senator Eggleton: I don’t think so.
Le sénateur Eggleton : Je ne suis pas de cet avis.
The Chair: Okay. Are you finished?
Le président : Très bien. Avez-vous terminé?
Senator Eggleton: I’m finished.
Le sénateur Eggleton : Oui.
[Translation]
Senator Chaput: Mr. Chair, I do not understand why this
observation cannot be included in the committee’s report. I do
not see anything negative about including that observation. I see
it as something that will strengthen the bill. I do not understand
why we cannot include it.
[Français]
La sénatrice Chaput : Monsieur le président, je ne comprends
pas pourquoi cette observation ne peut pas être incluse dans le
rapport du comité. Je ne vois pas d’éléments négatifs à inclure
cette observation. Je la vois comme venant renforcer le projet de
loi. Je ne comprends pas pourquoi on ne peut pas l’inclure.
21:56
Social Affairs, Science and Technology
[English]
The Chair: I think Senator Seidman gave her response to that.
The committee is ready for the question? I’m calling the question
on the observation listed as No. 4, proposed by Senator Eggleton,
who has made a motion to include that observation in our report.
I am going to put the question to you through a recorded vote. I
will ask the clerk to poll the committee.
[Translation]
[Traduction]
Le président : Je pense que la sénatrice Seidman a répondu à
cette question. Le comité est-il prêt à passer au vote? Je vais
demander le vote sur l’observation no 4, proposée par le sénateur
Eggleton, qui a présenté une motion visant à inclure cette
observation dans notre rapport. Je vais mettre la question aux
voix et nous procéderons par appel nominal. Je demanderais à la
greffière de procéder au vote.
[Français]
Ms. Richardson: The Honourable Senator Chaput?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Chaput?
Senator Chaput: Yes.
La sénatrice Chaput : Oui
[English]
9-10-2014
[Traduction]
Ms. Richardson: The Honourable Senator Cordy?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Cordy?
Senator Cordy: Yes.
La sénatrice Cordy : Oui.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Eggleton, P.C.?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Eggleton, C.P.?
Senator Eggleton: Yes.
Le sénateur Eggleton : Oui.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Nancy Ruth?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Nancy Ruth?
Senator Nancy Ruth: Yes.
La sénatrice Nancy Ruth : Oui.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Ngo?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Ngo?
Senator Ngo: No.
Le sénateur Ngo : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Oh?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Oh?
Senator Oh: No.
Le sénateur Oh : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Seidman?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Seidman?
Senator Seidman: No.
La sénatrice Seidman : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Seth?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Seth?
Senator Seth: No.
La sénatrice Seth : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Stewart Olsen?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Stewart Olsen?
Senator Stewart Olsen: No.
La sénatrice Stewart Olsen : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Wells?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Wells?
Senator Wells: No.
Le sénateur Wells : Non.
Ms. Richardson: Yeas, 4; nays, 6.
Mme Richardson : La motion est rejetée par 6 voix contre 4.
The Chair: Okay. According to the information provided by
the clerk, the motion to append Item No. 4 as an observation to
our report was defeated. I declare that motion defeated.
Le président : Très bien. Selon l’information fournie par la
greffière, la motion visant à annexer le point no 4 à notre rapport
à titre d’observation est rejetée. Je déclare la motion rejetée.
I will now return to the script and ask you, is it agreed that I
report this bill to the Senate?
Je vais maintenant revenir au texte établi et vous demander si
vous êtes d’accord pour que la présidence fasse rapport de ce
projet de loi au Sénat.
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: That’s agreed. I believe that completes the formal
requirement.
Le président : C’est d’accord. Je crois que cela satisfait aux
exigences officielles.
I would like to say to the committee that I believe this bill is a
very substantial improvement and benefit to Canadians. I think
this committee can take considerable pride in the fact that it has
Je tiens à dire au comité que j’estime que ce projet de loi
constitue une amélioration importante et qu’il sera avantageux
pour les Canadiens. Je pense que le comité peut être très fier
9-10-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
21:57
contributed to the understanding of the issues. It has made
recommendations formally to the government, through the
minister, largely, and Health Canada, a number of which are
reflected in this bill. Whether or not we influenced it directly, they
reflect the issues we raised, and I think it will move things forward
substantially.
d’avoir contribué à la compréhension des enjeux. Il a fait des
recommandations officielles au gouvernement — principalement
par l’intermédiaire de la ministre — et à Santé Canada. Un certain
nombre de ces recommandations se reflètent dans le projet de loi.
Que nous ayons eu une incidence directe ou non, elles reflètent les
enjeux que nous avons soulevés et je pense que cela fera beaucoup
avancer les choses.
I didn’t disagree with the issues that Senator Eggleton was
raising. I personally felt that we had covered them one way or
another, absolutely, including, as I indicated in the last one, a
specific recommendation and a specific report that has been
approved by the Senate. It’s a formal contribution to, or request
forward, with regard to a very critical issue, the life cycle
approach.
Je n’étais pas en désaccord sur les enjeux soulevés par le
sénateur Eggleton. Personnellement, j’avais le sentiment que nous
avions abordé ces questions d’une façon ou d’une autre,
notamment à l’aide d’une recommandation précise et d’un
rapport précis qui a été approuvé par le Sénat, comme je l’ai
indiqué dans le dernier cas. Il s’agit d’une contribution officielle,
ou une demande, à l’égard d’un enjeu crucial, l’approche fondée
sur le cycle de vie.
I do understand the issue of the process in the last one, and
that’s why I questioned Mr. Lee yesterday, and he confirmed my
detailed understanding, which Senator Seidman has summarized
very well today. It is a major step forward with regard to the life
cycle approach to monitoring prescription pharmaceuticals for
Canadians.
Certes, je comprends la question liée au processus dans le
dernier cas, et c’est pourquoi j’ai posé des questions à ce sujet à
M. Lee, hier. Il a confirmé que j’en avais une compréhension
approfondie. La sénatrice Seidman en a fait une excellente
synthèse aujourd’hui. Il s’agit d’un progrès important concernant
l’approche fondée sur le cycle de vie pour la surveillance des
produits pharmaceutiques sur ordonnance pour les Canadiens.
In spite of the differences with regard to observations, I would
like to acknowledge the contribution of the entire committee over
its studies in terms of contributing, we hope, to what all of us
consider a major advance in this area.
Malgré les divergences d’opinions concernant les observations,
je tiens à souligner la participation de l’ensemble du comité au fil
de nos études qui, nous l’espérons, nous auront permis de
contribuer à ce que nous considérons tous comme un progrès
remarquable à cet égard.
With that, I declare the meeting adjourned.
La séance est levée.
(The committee adjourned.)
(La séance est levée.)
APPEARING
Wednesday, October 8, 2014
COMPARAÎT
Le mercredi 8 octobre 2014
The Honourable Rona Ambrose, P.C., M.P., Minister of Health.
L’honorable Rona Ambrose, C.P., députée, ministre de la Santé.
WITNESSES
TÉMOINS
Wednesday, October 8, 2014
Le mercredi 8 octobre 2014
Health Canada:
Santé Canada :
Anne Lamar, Associate Assistant Deputy Minister, Health
Products and Food Branch;
Anne Lamar, sous-ministre adjointe déléguée, Direction générale
des produits de santé et des aliments;
David K. Lee, Director, Office of Legislative and Regulatory
Modernization, Health Products and Food Branch.
David K. Lee, directeur, Bureau de la modernisation des lois et des
règlements, Direction générale des produits de santé et des
aliments.
Available on the Internet: http://www.parl.gc.ca
Disponible sur internet: http://www.parl.gc.ca
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising