Second Session Deuxième session de la Forty-first Parliament, 2013-14

Second Session Deuxième session de la Forty-first Parliament, 2013-14
Second Session
Forty-first Parliament, 2013-14
Deuxième session de la
quarante et unième législature, 2013-2014
Proceedings of the Standing
Senate Committee on
Délibérations du Comité
sénatorial permanent des
Social Affairs,
Science and
Technology
Affaires sociales,
des sciences et de
la technologie
Chair:
The Honourable KELVIN KENNETH OGILVIE
Président :
L’honorable KELVIN KENNETH OGILVIE
Tuesday, June 17, 2014
Wednesday, June 18, 2014
Le mardi 17 juin 2014
Le mercredi 18 juin 2014
Issue No. 18
Fascicule no 18
First (final) meeting on:
Première (dernière) réunion :
Bill C-24, An Act to amend the Citizenship Act
and to make consequential amendments to other Acts
Le projet de loi C-24, Loi modifiant la Loi
sur la citoyenneté et d’autres lois en conséquence
First (final) meeting on:
Première (dernière) réunion :
Bill S-218, An Act respecting
National Fiddling Day
Le projet de loi S-218, Loi instituant la Journée
nationale du violon traditionnel
INCLUDING:
THE TWELFTH REPORT OF THE COMMITTEE
(Bill C-24)
THE THIRTEENTH REPORT OF THE COMMITTEE
(Bill S-218)
Y COMPRIS :
LE DOUZIÈME RAPPORT DU COMITÉ
(Projet de loi C-24)
LE TREIZIÈME RAPPORT DU COMITÉ
(Projet de loi S-218)
WITNESSES:
(See back cover)
TÉMOINS :
(Voir à l’endos)
51541-51550
STANDING SENATE COMMITTEE ON
SOCIAL AFFAIRS, SCIENCE AND
TECHNOLOGY
COMITÉ SÉNATORIAL PERMANENT DES
AFFAIRES SOCIALES, DES SCIENCES ET
DE LA TECHNOLOGIE
The Honourable Kelvin Kenneth Ogilvie, Chair
Président : L’honorable Kelvin Kenneth Ogilvie
The Honourable Art Eggleton, P.C., Deputy Chair
Vice-président : L’honorable Art Eggleton, C.P.
and
et
The Honourable Senators:
Les honorables sénateurs :
* Carignan, P.C.
(or Martin)
Chaput
Cordy
* Cowan
(or Fraser)
Eaton
Enverga
Merchant
Nancy Ruth
Seidman
Seth
Stewart Olsen
* Carignan, C.P.
(ou Martin)
Chaput
Cordy
* Cowan
(ou Fraser)
Eaton
Enverga
Merchant
Nancy Ruth
Seidman
Seth
Stewart Olsen
* Ex officio members
(Quorum 4)
* Membres d’office
(Quorum 4)
Changes in membership of the committee:
Modifications de la composition du comité :
Pursuant to rule 12-5, membership of the committee was
amended as follows:
Conformément à l’article 12-5 du Règlement, la liste des membres
du comité est modifiée, ainsi qu’il suit :
The Honourable Senator Merchant replaced the Honourable
Senator Munson (June 18, 2014).
L’honorable sénatrice Merchant a remplacé l’honorable sénateur
Munson (le 18 juin 2014).
The Honourable Senator Chaput replaced the Honourable
Senator Hubley (June 18, 2014).
L’honorable sénatrice Chaput a remplacé l’honorable sénatrice
Hubley (le 18 juin 2014).
The Honourable Senator Demers was removed from the
membership of the committee, replacement pending (June 18, 2014).
L’honorable sénateur Demers a été retiré de la liste des membres
du comité, remplacement à venir (le 18 juin 2014).
The Honourable Senator Hubley replaced the Honourable
Senator Chaput (June 17, 2014).
L’honorable sénatrice Hubley a remplacé l’honorable sénatrice
Chaput (le 17 juin 2014).
The Honourable Senator Demers was added to the membership
of the committee (June 17, 2014).
L’honorable sénateur Demers a été ajouté à la liste des membres
du comité (le 17 juin 2014).
The Honourable Senator Enverga replaced the Honourable
Senator Lang (June 12, 2014).
L’honorable sénateur Enverga a remplacé l’honorable sénateur
Lang (le 12 juin 2014).
Published by the Senate of Canada
Available on the Internet: http://www.parl.gc.ca
Publié par le Sénat du Canada
Disponible sur internet: http://www.parl.gc.ca
18-6-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
ORDERS OF REFERENCE
18:3
ORDRES DE RENVOI
Extract from the Journals of the Senate, of Tuesday,
April 29, 2014:
Extrait des Journaux du Sénat du mardi 29 avril 2014 :
Second reading of Bill S-218, An Act respecting National
Fiddling Day.
Deuxième lecture du projet de loi S-218, Loi instituant la
Journée nationale du violon traditionnel.
The Honourable Senator Hubley moved, seconded by the
Honourable Senator Stewart Olsen, that the bill be read the
second time.
L’honorable sénatrice Hubley propose, appuyée par
l’honorable sénatrice Stewart Olsen, que le projet de loi
soit lu pour la deuxième fois.
After debate,
Après débat,
The question being put on the motion, it was adopted.
La motion, mise aux voix, est adoptée.
The bill was then read the second time.
Le projet de loi est alors lu pour la deuxième fois.
The Honourable Senator Hubley moved, seconded by the
Honourable Senator Stewart Olsen, that the bill be referred
to the Standing Senate Committee on Social Affairs, Science
and Technology.
L’honorable sénatrice Hubley propose, appuyée par
l’honorable sénatrice Stewart Olsen, que le projet de loi
soit renvoyé au Comité sénatorial permanent des affaires
sociales, des sciences et de la technologie.
The question being put on the motion, it was adopted.
Extract from the Journals of the Senate, of Tuesday,
June 17, 2014:
La motion, mise aux voix, est adoptée.
Extrait des Journaux du Sénat du mardi 17 juin 2014 :
Second reading of Bill C-24, An Act to amend the
Citizenship Act and to make consequential amendments to
other Acts.
Deuxième lecture du projet de loi C-24, Loi modifiant la
Loi sur la citoyenneté et d’autres lois en conséquence.
The Honourable Senator Eaton moved, seconded by the
Honourable Senator Wallace, that the bill be read the
second time.
L’honorable sénatrice Eaton propose, appuyée par
l’honorable sénateur Wallace, que le projet de loi soit lu
pour la deuxième fois.
After debate,
Après débat,
The question being put on the motion, it was adopted, on
division.
The bill was then read the second time, on division.
The Honourable Senator Eaton moved, seconded by the
Honourable Senator Rivard, that the bill be referred to the
Standing Senate Committee on Social Affairs, Science and
Technology.
La motion, mise aux voix, est adoptée avec dissidence.
Le projet de loi est alors lu pour la deuxième fois, avec
dissidence.
L’honorable sénatrice Eaton propose, appuyée par
l’honorable sénateur Rivard, que le projet de loi soit
renvoyé au Comité sénatorial permanent des affaires
sociales, des sciences et de la technologie.
The question being put on the motion, it was adopted.
La motion, mise aux voix, est adoptée.
Le greffier du Sénat,
Gary W. O’Brien
Clerk of the Senate
18:4
Social Affairs, Science and Technology
18-6-2014
MINUTES OF PROCEEDINGS
PROCÈS-VERBAUX
OTTAWA, Tuesday, June 17, 2014
(39)
OTTAWA, le mardi 17 juin 2014
(39)
[Traduction]
[English]
The Standing Senate Committee on Social Affairs, Science and
Technology met this day at 7:01 p.m., in room 2, Victoria
Building, the chair, the Honourable Kelvin Kenneth Ogilvie,
presiding.
Le Comité sénatorial permanent des affaires sociales, des
sciences et de la technologie se réunit aujourd’hui, à 19 h 1, dans
la pièce 2 de l’édifice Victoria, sous la présidence de l’honorable
Kelvin Kenneth Ogilvie (président).
Members of the committee present: The Honourable Senators
Cordy, Demers, Eaton, Eggleton, P.C., Enverga, Hubley,
Munson, Nancy Ruth, Ogilvie, Seidman, Seth and Stewart
Olsen (12).
Membres du comité présents : Les honorables sénateurs Cordy,
Demers, Eaton, Eggleton, C.P., Enverga, Hubley, Munson,
Nancy Ruth, Ogilvie, Seidman, Seth et Stewart Olsen (12).
In attendance: Julie Béchard, Analyst, Parliamentary
Information and Research Service.
Également présente : Julie Béchard, analyste, Service
d’information et de recherche parlementaires, Bibliothèque du
Parlement.
Also in attendance: The official reporters of the Senate.
Aussi présents : Les sténographes officiels du Sénat.
Pursuant to the order of reference adopted by the Senate on
Tuesday, June 3, 2014, the committee began its study of Bill C-24,
An Act to amend the Citizenship Act and to make consequential
amendments to other Acts.
Conformément à l’ordre de renvoi adopté par le Sénat le
mardi 3 juin 2014, le comité entreprend son étude sur le projet de
loi C-24, Loi modifiant la Loi sur la citoyenneté et d’autres lois en
conséquence.
The chair asked whether the committee shall proceed to clauseby-clause consideration of Bill C-24, An Act to amend the
Citizenship Act and to make consequential amendments to other
Acts.
Le président demande si le comité doit amorcer l’étude
article par article du projet de loi C-24, Loi modifiant la Loi
sur la citoyenneté et d’autres lois en conséquence.
The Honourable Senator Eggleton, P.C., moved that the
committee defer clause-by-clause consideration of the bill and
that it conduct further hearings and receive more input from
Canadians across this country.
L’honorable sénateur Eggleton, C.P., propose que le comité
reporte l’étude article par article et qu’il tienne d’autres audiences
à travers le pays afin de recueillir les avis d’un plus grand nombre
de Canadiens.
After debate, the question being put on the motion, it was
negatived on the following vote:
Après débat, la motion, mise aux voix, est rejetée par le vote
suivant :
YEAS
POUR
The Honourable Senators
Les honorables sénateurs
Cordy, Eggleton, Hubley, Munson — 4
Cordy, Eggleton, Hubley, Munson — 4
NAYS
CONTRE
The Honourable Senators
Les honorables sénateurs
Demers, Eaton, Enverga, Nancy Ruth, Seidman,
Seth, Stewart Olsen — 7
Demers, Eaton, Enverga, Nancy Ruth, Seidman,
Seth, Stewart Olsen — 7
It was agreed that the committee proceed to clause-byclause consideration of Bill C-24, An Act to amend the
Citizenship Act and to make consequential amendments to
other Acts, on division.
Il est convenu que le comité procède à l’étude article par
article du projet de loi C-24, Loi modifiant la Loi sur la
citoyenneté et d’autres lois en conséquence, avec dissidence.
It was agreed that the title stand postponed.
It was agreed that clause 1, which contains the short title, stand
postponed.
Il est convenu de reporter l’adoption du titre.
Il est convenu de reporter l’adoption de l’article 1, qui contient
le titre abrégé.
It was agreed that clause 2 carry.
Il est convenu d’adopter l’article 2.
The chair asked whether clause 3 shall carry.
Le président demande si l’article 3 est adopté.
18-6-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
18:5
The Honourable Senator Eggleton, P.C., moved that Bill C-24,
in clause 3, be amended by deleting lines 7 to 22 on page 11 and
by deleting lines 31 and 32 on page 14.
L’honorable sénateur Eggleton, C.P., propose que le projet de
loi C-24, soit modifié à l’article 3, par suppression des lignes 11
à 26, page 11, et par suppression des lignes 26 et 27, page 14.
After debate, the question being put on the motion, it was
negatived on the following vote:
Après débat, la motion, mise aux voix, est rejetée par le vote
suivant :
YEAS
POUR
The Honourable Senators
Les honorables sénateurs
Cordy, Eggleton, Hubley, Munson — 4
Cordy, Eggleton, Hubley, Munson — 4
NAYS
CONTRE
The Honourable Senators
Les honorables sénateurs
Demers, Eaton, Enverga, Nancy Ruth, Seidman,
Seth, Stewart Olsen — 7
Demers, Eaton, Enverga, Nancy Ruth, Seidman,
Seth, Stewart Olsen — 7
The Honourable Senator Eggleton, P.C., moved that Bill C-24,
in clause 3, be amended:
L’honorable sénateur Eggleton, C.P., propose que le projet de
loi C-24, soit modifié à l’article 3 :
(a) by replacing line 23 on page 11 with the following:
‘‘(d) if under 55 years of age at the date of his’’; and,
(b) by replacing line 27 on page 11 with the following:
‘‘(e) if under 55 years of age at the date of his’’.
After debate, the question being put on the motion, it was
negatived on the following vote:
a) par substitution, à la ligne 27, page 11, de ce qui suit :
« d) si elle a moins de 55 ans à la date de sa »;
b) par substitution, à la ligne 30, page 11, de ce qui suit :
« e) si elle a moins de 55 ans à la date de sa ».
Après débat, la motion, mise aux voix, est rejetée par le vote
suivant :
YEAS
POUR
The Honourable Senators
Les honorables sénateurs
Cordy, Eggleton, Hubley, Munson — 4
Cordy, Eggleton, Hubley, Munson — 4
NAYS
CONTRE
The Honourable Senators
Les honorables sénateurs
Demers, Eaton, Enverga, Nancy Ruth, Seidman,
Seth, Stewart Olsen — 7
Demers, Eaton, Enverga, Nancy Ruth, Seidman,
Seth, Stewart Olsen — 7
The Honourable Senator Eggleton, P.C., moved that Bill C-24,
in clause 3, be amended by adding after line 4 on page 12 the
following:
L’honorable sénateur Eggleton, C.P., propose que le projet de
loi C-24, à l’article 3, soit modifié par adjonction, après la ligne 4,
page 12, de ce qui :
‘‘(1.011) For the purposes of paragraph (1)(c), for every
day during which the person was resident in Canada before
his or her lawful admission to Canada for permanent
residence the person shall be deemed to have accumulated
one-half of a day of physical presence in Canada.’’.
« (1.011) Pour l’application de l’alinéa (1)c), il est compté
un demi-jour de présence effective au Canada pour chaque
jour de résidence au Canada de la personne avant son
admission à titre de résident permanent. »
After debate, the question being put on the motion, it was
negatived on the following vote:
Après débat, la motion, mise aux voix, est rejetée par le vote
suivant :
YEAS
POUR
The Honourable Senators
Les honorables sénateurs
Cordy, Eggleton, Hubley, Munson — 4
Cordy, Eggleton, Hubley, Munson — 4
NAYS
CONTRE
The Honourable Senators
Les honorables sénateurs
Demers, Eaton, Enverga, Nancy Ruth, Seidman,
Seth, Stewart Olsen — 7
Demers, Eaton, Enverga, Nancy Ruth, Seidman,
Seth, Stewart Olsen — 7
18:6
Social Affairs, Science and Technology
18-6-2014
It was agreed that clause 3 carry, on division.
Il est convenu d’adopter l’article 3, avec dissidence.
With leave, it was agreed that the committee group clauses 4-7.
Avec permission, il est convenu de grouper les articles 4 à 7.
It was agreed that clauses 4-7 carry, on division.
Il est convenu d’adopter les articles 4 à 7, avec dissidence.
The chair asked whether clause 8 shall carry.
Le président demande si l’article 8 est adopté.
The Honourable Senator Eggleton, P.C., moved that Bill C-24,
in clause 8, be amended by adding after line 5 on page 25 the
following:
L’honorable sénateur Eggleton, C.P., propose que le projet de
loi C-24, à l’article 8, soit modifié par adjonction, après la ligne 5,
page 25, de ce qui suit :
‘‘10.61 An appeal lies to the Federal Court from any
decision of the Minister made under section 10.’’.
« 10.61 Est susceptible d’appel devant la Cour fédérale la
décision du ministre prise aux termes de l’article 10. »
After debate, the question being put on the motion, it was
negatived on the following vote:
Après débat, la motion, mise aux voix, est rejetée par le vote
suivant :
YEAS
POUR
The Honourable Senators
Les honorables sénateurs
Cordy, Eggleton, Hubley, Munson — 4
Cordy, Eggleton, Hubley, Munson — 4
NAYS
CONTRE
The Honourable Senators
Les honorables sénateurs
Demers, Eaton, Enverga, Nancy Ruth, Seidman,
Seth, Stewart Olsen — 7
Demers, Eaton, Enverga, Nancy Ruth, Seidman,
Seth, Stewart Olsen — 7
It was agreed that clause 8 carry, on division.
With leave, it was agreed that the committee group
clauses 9-26.
It was agreed that clauses 9-26 carry, on division.
With leave, it was agreed that the committee group
clauses 27-46.
Il est convenu d’adopter l’article 8, avec dissidence.
Avec permission, il est convenu de grouper les articles 9 à 26.
Il est convenu d’adopter les articles 9 à 26, avec dissidence.
Avec permission, il est convenu de grouper les articles 27 à 46.
It was agreed that clauses 27-46 carry, on division.
Il est convenu d’adopter les articles 27 à 46, avec dissidence.
It was agreed that clause 1 carry, on division.
Il est convenu d’adopter l’article 1, avec dissidence.
It was agreed that the title carry.
Il est convenu d’adopter le titre.
It was agreed that the bill carry, on division.
Il est convenu d’adopter le projet de loi, avec dissidence.
The chair asked whether the committee wished to append any
observations to its report on the bill.
Le président demande si le comité souhaite annexer des
observations à son rapport sur le projet de loi.
The Honourable Senator Eggleton, P.C., moved that the
following observation be appended to the report:
L’honorable sénateur Eggleton, C.P., propose d’annexer
l’observation suivante au rapport :
‘‘Since citizenship application fees can be onerous for low
income families the Minister should consider creating a
procedure of reducing or waiving fees for low income
permanent residents that are applying to become citizens.’’.
« Étant donné que les frais de demande de citoyenneté
peuvent être coûteux pour les familles à faible revenu, le
ministre devrait envisager de créer une mesure de réduction
ou d’exemption des frais à l’intention des résidents
permanents à faible revenu qui présentent une demande de
citoyenneté. »
It was agreed that the observation be appended to the
committee’s report on the bill.
Il est convenu d’annexer l’observation au rapport du comité
sur le projet de loi.
It was agreed that the Subcommittee on Agenda and Procedure
be authorized to approve any minor changes that may be needed
to be made to the observation.
Il est convenu que le Sous-comité du programme et de la
procédure soit autorisé à approuver les changements mineurs
nécessaires à l’observation.
It was agreed that the chair report Bill C-24 with observations,
to the Senate, on division.
Il est convenu que le président fasse rapport du projet de
loi C-24, avec observations, au Sénat, avec dissidence.
18-6-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
At 7:56 p.m., the committee adjourned to the call of the chair.
18:7
À 19 h 56, le comité s’ajourne jusqu’à nouvelle convocation de
la présidence.
ATTEST:
ATTESTÉ :
OTTAWA, Wednesday, June 18, 2014
(40)
[English]
OTTAWA, le mercredi 18 juin 2014
(40)
[Traduction]
The Standing Senate Committee on Social Affairs, Science and
Technology met this day at 4:35 p.m., in room 2, Victoria
Building, the chair, the Honourable Kelvin Kenneth Ogilvie,
presiding.
Le Comité sénatorial permanent des affaires sociales, des
sciences et de la technologie se réunit aujourd’hui, à 16 h 35, dans
la pièce 2 de l’édifice Victoria, sous la présidence de l’honorable
Kelvin Kenneth Ogilvie (président).
Members of the committee present: The Honourable Senators
Chaput, Cordy, Eaton, Eggleton, P.C., Enverga, Merchant,
Nancy Ruth, Ogilvie, Seidman, Seth and Stewart Olsen (11).
Membres du comité présents : Les honorables sénateurs
Chaput, Cordy, Eaton, Eggleton, C.P., Enverga, Merchant,
Nancy Ruth, Ogilvie, Seidman, Seth and Stewart Olsen (11).
Other senator present: The Honourable Senator Hubley (1).
Autre sénatrice présente : L’honorable sénatrice Elizabeth
Hubley (1).
In attendance: Sonya Norris, Analyst, Parliamentary
Information and Research Service.
Également présente : Sonya Norris, analyste, Service
d’information et de recherche parlementaires, Bibliothèque du
Parlement.
Also in attendance: The official reporters of the Senate.
Aussi présents : Les sténographes officiels du Sénat.
Pursuant to the order of reference adopted by the Senate on
Tuesday, April 29, 2014 the committee began its study of
Bill S-218, An Act respecting National Fiddling Day.
Conformément à l’ordre de renvoi adopté par le Sénat le
mardi 29 avril 2014, le comité entreprend son étude sur le
projet de loi S-218, Loi instituant la Journée nationale du violon
traditionnel.
WITNESSES:
TÉMOINS :
The Honourable Senator Elizabeth Hubley, sponsor of the bill.
As individuals:
L’honorable sénatrice Elizabeth Hubley, marraine du projet de
loi.
À titre personnel :
Sherry Johnson, Professor, York University;
Sherry Johnson, professeure, Université York;
Kelli Trottier, Musician;
Kelli Trottier, musicienne;
Ivan Hicks, Fiddler;
Ivan Hicks, violoneux;
Calvin Vollrath, Fiddler.
Calvin Vollrath, violoneux.
The chair made a statement.
La présidence prend la parole.
The Honourable Senator Hubley and Ms. Johnson each made
a statement. Ms. Trottier, Mr. Hicks and Mr. Vollrath each
made a statement and demonstrated styles of Canadian fiddle
music. Together, the witnesses answered questions.
L’honorable sénatrice Hubley et Mme Johnson font chacune
une déclaration. Mme Trottier, M. Hicks et M. Vollrath font
chacun une déclaration et montrent des styles de violon
traditionnel canadiens. Ensemble, les témoins répondent aux
questions.
At 5:19 p.m., it was agreed that the committee proceed to
clause-by-clause consideration of S-218, An Act respecting
National Fiddling Day.
À 17 h 19, il est convenu que le comité procède à l’étude
article par article du projet de loi S-218, Loi instituant la Journée
nationale du violon traditionnel.
It was agreed that the title stand postponed.
Il est convenu de reporter l’adoption du titre.
It was agreed that the preamble stand postponed
Il est convenu de reporter l’adoption du préambule.
18:8
Social Affairs, Science and Technology
It was agreed that clause 1, which contains the short title, stand
postponed.
Il est convenu de reporter l’adoption de l’article 1, qui contient
le titre abrégé.
It was agreed that clause 2 carry
Il est convenu d’adopter l’article 2.
It was agreed that clause 3 carry.
Il est convenu d’adopter l’article 3.
It was agreed that clause 1 carry.
Il est convenu d’adopter l’article 1.
The chair asked whether the preamble shall carry.
Le président demande si préambule est adopté.
The Honourable Senator Stewart Olsen moved that Bill S-218
be amended in the preamble, on page 1, by replacing line 14 with
the following:
18-6-2014
L’honorable sénateur Stewart Olsen propose que le projet de
loi S-218 soit modifié dans le préambule, à la page 1, par
substitution, à la ligne 19, de ce qui suit :
« Antonio Stradivari ».
‘‘history of fiddle music, and in honour of Antonio’’.
The question being put on the motion, it was adopted.
La motion, mise aux voix, est adoptée.
It was agreed that the preamble, as amended, carry.
Il est convenu d’adopter le préambule, tel qu’amendé.
It was agreed that the title carry.
Il est convenu d’adopter le titre.
It was agreed that the bill carry.
Il est convenu d’adopter le projet de loi.
It was agreed that no observations be appended to the report
on the bill.
Il est convenu qu’aucune observation ne soit annexée au
rapport sur le projet de loi.
It was agreed that the chair report Bill S-218, as amended, to
the Senate.
Il est convenu que la présidence fasse rapport du projet de
loi S-218, tel qu’amendé, au Sénat.
At 5:22 p.m., the committee adjourned to the call of the chair.
À 17 h 22, le comité s’ajourne jusqu’à nouvelle convocation de
la présidence.
ATTEST:
ATTESTÉ :
La greffière du comité,
Jessica Richardson
Clerk of the Committee
18-6-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
REPORTS OF THE COMMITTEE
18:9
RAPPORTS DU COMITÉ
Wednesday, June 18, 2014
Le mercredi 18 juin 2014
The Standing Senate Committee on Social Affairs, Science and
Technology has the honour to present its
Le Comité sénatorial permanent des affaires sociales, des
sciences et de la technologie a l’honneur de présenter son
TWELFTH REPORT
DOUZIÈME RAPPORT
Your committee, to which was referred Bill C-24, An Act to
amend the Citizenship Act and to make consequential
amendments to other Acts, has, in obedience to the order of
reference of Tuesday, June 17, 2014, examined the said bill and
now reports the same the same without amendment but with an
observation which is appended to this report.
Votre comité, auquel a été renvoyé le projet de loi C-24, Loi
modifiant la Loi sur la citoyenneté et d’autres lois en conséquence,
a, conformément à l’ordre de renvoi du mardi 17 juin 2014,
examiné ledit projet de loi et en fait maintenant rapport sans
amendement, mais avec une observation qui est annexée au
présent rapport.
Respectfully submitted,
Respectueusement soumis,
Le président,
KELVIN K. OGILVIE
Chair
OBSERVATION
OBSERVATION
to the Twelfth Report of the
Standing Senate Committee on
Social Affairs, Science and Technology
annexée au douzième rapport du
Comité sénatorial permanent des affaires sociales,
des sciences et de la technologie
Since citizenship application fees can be onerous for low
income families the Minister should consider creating a procedure
of reducing or waiving fees for low income permanent residents
that are applying to become citizens.
Étant donné que les frais de demande de citoyenneté peuvent
être coûteux pour les familles à faible revenu, le ministre devrait
envisager de créer une mesure de réduction ou d’exemption des
frais à l’intention des résidents permanents à faible revenu qui
présentent une demande de citoyenneté.
Thursday, June 19, 2014
Le jeudi 19 juin 2014
The Standing Senate Committee on Social Affairs, Science and
Technology has the honour to present its
Le Comité sénatorial permanent des affaires sociales, des
sciences et de la technologie a l’honneur de présenter son
THIRTEENTH REPORT
TREIZIÈME RAPPORT
Your committee, to which was referred Bill S-218, An Act
respecting National Fiddling Day, has, in obedience to the order
of reference of Tuesday, April 29, 2014, examined the said bill
and now reports the same with the following amendment:
Votre comité, auquel a été renvoyé le projet de loi S-218, Loi
instituant la Journée nationale du violon traditionnel, a,
conformément à l’ordre de renvoi du mardi 29 avril 2014,
examiné ledit projet de loi et en fait maintenant rapport avec la
modification suivante :
Préambule, page 1 : Remplacer la ligne 19 par ce qui suit :
Preamble, page 1: Replace line 14 with the following:
« Antonio Stradivari; ».
‘‘history of fiddle music, and in honour of Antonio’’.
Respectueusement soumis,
Respectfully submitted,
Le président,
KELVIN K. OGILVIE
Chair
18:10
Social Affairs, Science and Technology
18-6-2014
EVIDENCE
TÉMOIGNAGES
OTTAWA, Tuesday, June 17, 2014
OTTAWA, le mardi 17 juin 2014
The Standing Senate Committee on Social Affairs, Science and
Technology met this day, at 7:01 p.m., for the clause-byclause consideration of Bill C-24, An Act to amend the
Citizenship Act and to make consequential amendments to
other Acts.
Le Comité sénatorial permanent des affaires sociales, des
sciences et de la technologie se réunit aujourd’hui, à 19 h 1, pour
faire l’étude article par article du projet de loi C-24, Loi
modifiant la Loi sur la citoyenneté et d’autres lois en conséquence.
Senator Kelvin Kenneth Ogilvie (Chair) in the chair.
[Translation]
The Chair: Welcome to the Standing Senate Committee on
Social Affairs, Science and Technology.
[English]
Le sénateur Kelvin Kenneth Ogilvie (président) occupe le
fauteuil.
[Français]
Le président : Je vous souhaite la bienvenue au Comité
sénatorial permanent des affaires sociales, des sciences et de la
technologie.
[Traduction]
I’m Kelvin Ogilvie, a senator from Nova Scotia and chair of
the committee. I invite my colleagues to introduce themselves.
Je m’appelle Kelvin Ogilvie, sénateur de la Nouvelle-Écosse et
président du comité. J’invite mes collègues à se présenter.
Senator Eggleton: Art Eggleton, senator from Toronto and
deputy chair of the committee.
Le sénateur Eggleton : Art Eggleton, sénateur de Toronto et
vice-président du comité.
Senator Cordy: I’m Jane Cordy, a senator from Nova Scotia.
La sénatrice Cordy : Je m’appelle Jane Cordy, sénatrice de la
Nouvelle-Écosse.
Senator Hubley: Elizabeth Hubley, senator from Prince
Edward Island.
La sénatrice Hubley : Elizabeth Hubley, sénatrice de l’Île-duPrince-Édouard.
Senator Munson: Jim Munson, Ontario.
Le sénateur Munson : Jim Munson, de l’Ontario.
Senator Enverga: Tobias Enverga, Ontario.
Le sénateur Enverga : Tobias Enverga, de l’Ontario.
Senator Demers: Jacques Demers, Quebec.
Le sénateur Demers : Jacques Demers, du Québec.
Senator Seth: Asha Seth, Toronto.
La sénatrice Seth : Asha Seth, de Toronto.
Senator Nancy Ruth: Nancy Ruth, Ontario.
La sénatrice Nancy Ruth : Nancy Ruth, de l’Ontario.
Senator Eaton: Nicky Eaton, Toronto.
La sénatrice Eaton : Nicky Eaton, de Toronto.
Senator Stewart Olsen: Carolyn Stewart Olsen, New
Brunswick.
La sénatrice Stewart Olsen : Carolyn Stewart Olsen, du
Nouveau-Brunswick.
Senator Seidman: I’m Judith Seidman from Montreal, Quebec.
La sénatrice Seidman : Je m’appelle Judith Seidman, je suis de
Montréal, au Québec.
The Chair: Thank you, colleagues. We are here this evening
dealing with the document the Senate has referred to us, and that
is Bill C-24, An Act to amend the Citizenship Act and to make
consequential amendments to other Acts.
Le président : Merci. Nous sommes ici, ce soir, pour étudier le
document que le Sénat nous a renvoyé, c’est-à-dire le projet de
loi C-24, Loi modifiant la Loi sur la citoyenneté et d’autres lois en
conséquence.
The agenda calls for one item, and that is clause-byclause consideration of this bill. I would advise the committee
that we have officials in the audience who are prepared to answer
questions, should questions arise that are in their areas.
Le programme de la réunion n’a qu’un seul point, soit l’étude
article par article du projet de loi. J’informe les membres du
comité que nous avons des fonctionnaires dans l’auditoire qui
sont disposés à répondre à nos questions, pour peu qu’elles
portent sur leur domaine de spécialité.
From Citizenship and Immigration Canada, we welcome
Nicole Girard, Director General, Citizenship and
Multiculturalism Branch; Alexandra Hiles, Acting Director,
De Citoyenneté et Immigration Canada, nous accueillons
Nicole Girard, directrice générale, Direction du programme de la
Citoyenneté et du Multiculturalisme; Alexandra Hiles, directrice
18-6-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
Citizenship Program Delivery and Promotion; and Mary-Ann
Hubers, Former Acting Director, Legislation and Program
Policy, Citizenship and Multiculturalism Branch.
From Justice Canada, we have Karen Hamilton, Counsel.
18:11
par intérim, Prestation du programme de la citoyenneté et
promotion, et Mary-Ann Hubers, anciennement directrice
intérimaire, Législation et politique du programme, Direction
du programme de la Citoyenneté et du Multiculturalisme.
De Justice Canada, nous accueillons Karen Hamilton, avocate.
Thank you, officials, for being here and being prepared to
assist us, if necessary, this evening. Without further ado, I will
take us to the subject of the agenda for tonight. Is it agreed that
the committee proceed to clause-by-clause consideration of the
subject matter of Bill C-24, An Act to amend the Citizenship Act
and to make consequential amendments to other Acts?
Mesdames les fonctionnaires, merci d’être ici ce soir et d’être
prêtes à nous prêter main-forte si l’occasion se présente. Sans plus
tarder, je vais m’attaquer au seul point à l’ordre du jour de notre
réunion. Plaît-il au comité de procéder à l’étude article par
article du projet de loi C-24, Loi modifiant la Loi sur la
citoyenneté et d’autres lois en conséquence?
Senator Eggleton: Yes. If I could speak to that, we did agree we
would do clause-by-clause consideration tonight, but I think
we’ve heard a lot of evidence over the last while from people who
were witnesses before our committee about many of the
difficulties with this bill. I think this bill is headed nowhere,
even if it’s passed. It’s going to go to the Supreme Court of
Canada. We already know that it’s going to be challenged. We
heard today from our foremost constitutional expert, Senator
Joyal, about this matter. I think that’s really misleading the
citizens of this country and it is wasting a lot of time.
Le sénateur Eggleton : Oui. À propos de cela, nous avons
effectivement convenu de faire l’étude article par article ce soir,
mais je crois que nous avons entendu beaucoup de témoins
exposer les nombreuses difficultés du projet de loi. Même si le
projet de loi est adopté, je crois qu’il n’ira nulle part, si ce n’est en
Cour suprême. Nous savons déjà qu’il sera remis en question.
Notre plus éminent constitutionnaliste, le sénateur Joyal, nous a
parlé de cela pas plus tard qu’aujourd’hui. Je crois que ces
mesures législatives sont très déroutantes pour les citoyens du
pays et qu’elles nous font perdre beaucoup de temps.
We would be better off trying to come to grips with the needed
changes of this bill so that it can work. There are some good
provisions in it, and with a few other changes it can work a lot
better than it will.
Nous serions mieux avisés de nous attaquer aux modifications
qui doivent être apportées à ce projet de loi pour qu’il fonctionne.
Certaines dispositions méritent d’être gardées, et quelques
modifications additionnelles pourraient le rendre tellement
meilleur que ce qu’il est dans sa forme actuelle.
I don’t know what it is; I don’t know whether the government
just decides on a path it wants to go on or whether officials are
leading them down the garden path with their advice, but we’ve
seen so many bills end up at the Supreme Court of Canada. It is
not good for this country to have that happen. I’d rather we take
more time, try to sort these things out and see what we can do to
improve this bill.
Je ne sais pas ce qui se passe. Je ne sais pas si c’est le
gouvernement qui décide d’une orientation donnée ou si ce sont
les fonctionnaires qui le mènent sur une voie douteuse avec leurs
conseils, mais nous avons vu tellement de projets de loi aboutir en
Cour suprême. Ce n’est pas une bonne chose pour le pays. Je
préfèrerais que nous prenions plus de temps pour essayer de
mettre de l’ordre là-dedans et de voir comment le projet de loi
pourrait être amélioré.
I would add that the revocation clauses, the language issues,
the fees and some of the other things need to have further
attention. I welcome other responses from committee members as
to how we should proceed.
J’ajouterais que les articles sur les révocations, les questions de
langue, les droits et sur quelques autres aspects méritent plus
d’attention. Je serai heureux d’entendre les suggestions d’autres
membres du comité sur la façon de procéder en la matière.
The Chair: Thank you, senator. You had a very impressive
speech in that regard in the chamber.
Le président : Merci, sénateur. Vous avez fait une intervention
très remarquée à ce sujet, en Chambre.
Senator Eaton, you spoke in favour of the bill today with a
very well-articulated speech. Would you like to comment?
Sénatrice Eaton, plus tôt dans la journée, vous avez parlé de
façon élogieuse et éloquente du projet de loi. Souhaitez-vous
réagir aux propos du sénateur Eggleton?
Senator Eaton: I have to disagree with my honourable
colleague. I felt this bill was thoroughly thought out. I think
there are certain steps for every step along the way. The officials
presented it very well. Anybody facing revocation of their
citizenship has the court system to fall back on. I strongly
disagree with you.
La sénatrice Eaton : Je suis en désaccord avec mon honorable
collègue. J’estime que ce projet de loi a été mûrement réfléchi. Je
crois qu’il y a une marche à suivre pour chacun des aspects
soulevés dans le projet de loi. Les fonctionnaires les ont très bien
présentées. Toute personne dont la citoyenneté risque d’être
révoquée peut recourir aux tribunaux. Je suis en complet
désaccord avec vous.
18:12
Social Affairs, Science and Technology
18-6-2014
If there are challenges to this bill, so be it. I don’t believe there
will be because I think when people read the bill carefully and
they don’t have a conflict of interest the way some of our
witnesses seem to have because it involves their business, it will go
much more smoothly than you think it will, senator.
Si le projet de loi est remis en question, soit. Je ne crois pas que
cela se produise, car je pense que lorsque les gens le liront
attentivement et sans parti pris — ce qui ne semblait pas être le cas
de nombreux témoins qui y ont vu une menace à leurs intérêts
commerciaux — les choses se passeront beaucoup plus en douceur
que ce à quoi vous vous attendez, sénateur.
I think we should proceed to clause-by-clause, and if it goes to
the Supreme Court, well, then it will be in the hands of the
Canadian justices to decide.
Je crois que nous devrions procéder à l’étude article par article.
Si le projet de loi se retrouve néanmoins en Cour suprême, eh
bien, ce sera aux juges de trancher.
The Chair: Thank you, senator.
Le président : Merci, madame.
Senator Cordy: A couple of years ago we talked about cutting
all the funding out for refugee health care and how this would be
so much better. Now we’re finding out that what in fact is
happening after we passed that legislation, which was part of an
omnibus bill, is that it’s actually costing our system more because
people are only going into the emergency rooms; they’re not
getting the basic care. I have a fear that this is the same kind of
thing. This has been the first major overhaul of the Citizenship
Act for many years, and I think it’s a positive thing that the bill
was looked at.
La sénatrice Cordy : Il y a deux ans, il a été question d’arrêter
de financer les soins de santé offerts aux réfugiés, et cela a été
vanté comme une amélioration de taille. Mais ce que nous
constatons maintenant, c’est que l’adoption de cette mesure —
qui s’est faite à la valeur d’un projet de loi omnibus — s’est en fait
traduite par une augmentation des coûts pour le système puisque
les gens ne vont désormais plus qu’aux urgences faute de recevoir
les soins de base. Je crains que nous soyons dans le même type de
dynamique. C’est la première réforme en profondeur de la Loi sur
la citoyenneté depuis de nombreuses années, et je crois que c’est
une bonne chose que le projet de loi ait fait l’objet d’un examen.
It’s unfortunate that yet once again we have not had any
consultation around this bill. This is a major overhaul.
Citizenship and immigration is extremely important to our
country, and I think that the department, the minister, had a
responsibility to do an examination of how best to make the
changes.
C’est dommage qu’il n’y ait eu aucune consultation à propos de
ce projet de loi, comme cela est arrivé auparavant à plus d’une
reprise. Nous sommes devant un remaniement en profondeur. La
citoyenneté et l’immigration sont des enjeux cruciaux pour notre
pays, et j’estime que le ministère et le ministre avaient la
responsabilité d’examiner quelles étaient les meilleures façons
d’apporter ces modifications.
There are good things in the bill, and Senator Eggleton and
Senator Eaton today talked about the good things that are in the
bill. The ‘‘Lost Canadians,’’ the shortened wait times are very
positive things in this regard.
Ce projet de loi contient quelques bonnes mesures, et je crois
que le sénateur Eggleton et la sénatrice Eaton en ont parlé
aujourd’hui. Cette question des « Canadiens dépossédés de leur
citoyenneté » et les temps d’attente moins longs sont des aspects
très positifs de ce projet de loi.
But the intent-to-reside aspect troubles me. I know the minister
said not to worry. I have no doubt that while he’s the minister, he
would accept that dual citizens, new citizens could actually travel,
but that’s not what I read when I read the bill. I’m troubled by
that.
Mais cette question de l’intention de résider me dérange. Je sais
que le ministre a dit qu’il ne faut pas s’inquiéter. Je suis convaincu
que, tant qu’il sera ministre, il acceptera que les citoyens ayant
une double nationalité et les nouveaux citoyens puissent
effectivement voyager, mais ce n’est pas ce que je comprends
quand je lis le projet de loi, et c’est quelque chose qui me dérange.
With the revoking of citizenship, now we’ll have two classes of
Canadian citizens. That troubles me. I compare it to having two
groups of Canadians, one group living in a house they own, one
living in a home they rent. If you’re in the rental property, then
you could be asked to leave Canada at any time. That’s not what
Canadian citizenship should mean to any new Canadian.
Avec la révocation de la citoyenneté, nous nous retrouverons
avec deux catégories de citoyens canadiens, une situation
bouleversante, s’il en est. C’est un peu comme si nous allions
nous retrouver avec deux groupes de Canadiens, soit un qui vit
dans sa propre maison et un autre qui vit dans une maison louée.
Ceux qui seront sur une propriété louée pourront se faire
demander à tout moment de quitter le pays. Ce n’est pas ce que
la citoyenneté canadienne devrait signifier pour les nouveaux
Canadiens.
If somebody does something wrong, they should be penalized.
They should go through the judicial system and be penalized
because they are Canadians.
Ceux qui font des choses répréhensibles devraient être punis. Ils
devraient avoir à passer par le système judiciaire et être punis
comme tout le monde puisque ce sont des Canadiens.
The Chair: Any further observations?
Le président : Avez-vous d’autres commentaires à formuler?
18-6-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
Senator Eggleton: I better put it to the test, then. If no one else
is going to speak, I move that we defer clause-byclause consideration and that we conduct further hearings and
receive more input from Canadians across this country. That’s
what was done in 1977; we actually went across the country and
asked Canadians what they thought about changes to the
Citizenship Act. I think we got pretty good input. We had a lot
of changes in 1977 as a result of it, some of which are being
reversed now.
So I move that we defer and have further hearings.
The Chair: Thank you, senator. The motion is in order, and I
will put it to the committee. Do you want a recorded vote?
Senator Eggleton: Yes, please.
18:13
Le sénateur Eggleton : Je vais donc tenter cela. Si personne n’a
quoi que ce soit à ajouter, je propose que nous reportions l’étude
article par article et que nous tenions d’autres audiences à travers
le pays afin de recueillir les avis d’un plus grand nombre de
Canadiens. C’est ce qui s’est fait en 1977. Nous avons
effectivement traversé le pays et nous avons demandé aux
Canadiens ce qu’ils pensaient des modifications proposées à la
Loi sur la citoyenneté. Je crois que l’exercice nous avait permis à
l’époque d’entendre des choses très intéressantes en la matière et
d’apporter beaucoup de modifications, dont certaines sont
maintenant renversées.
C’est pourquoi je propose un report et la tenue de nouvelles
audiences.
Le président : Merci, sénateur. La motion est recevable, et je
vais la mettre aux voix. Souhaitez-vous un vote par appel
nominal?
Le sénateur Eggleton : Oui, je vous prie.
The Chair: The vote will be recorded. I will ask the clerk to poll
the committee.
Le président : Ce sera donc un vote par appel nominal. Je vais
demander à la greffière de sonder le comité.
Jessica Richardson, Clerk of the Committee: The Honourable
Senator Cordy?
Jessica Richardson, greffière du comité : L’honorable sénatrice
Cordy?
Senator Cordy: I agree with the senator. I’m not sure if you can
read the motion again? I agree with Senator Eggleton.
La sénatrice Cordy : Je suis d’accord avec le sénateur. Je ne sais
pas s’il vous est possible de lire la motion de nouveau? Je suis
d’accord avec le sénateur Eggleton.
The Chair: To make sure everyone understands, essentially the
senator has put a motion forward that the bill be deferred and
subjected to further consideration by the committee.
Le président : Je veux m’assurer que tout le monde comprend.
Essentiellement, le sénateur a proposé une motion pour que le
projet de loi soit reporté et que le comité continue à en étudier la
teneur.
Senator Cordy: I agree that the bill should be deferred.
La sénatrice Cordy : Je suis d’accord pour que le projet de loi
soit reporté.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Demers?
Mme Richardson : Honorable sénateur Demers?
Senator Demers: No.
Le sénateur Demers : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Eaton?
Mme Richardson : Honorable sénatrice Eaton?
Senator Eaton: No.
La sénatrice Eaton : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Eggleton?
Mme Richardson : Honorable sénateur Eggleton?
Senator Eggleton: Yes.
Le sénateur Eggleton : Oui.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Enverga?
Mme Richardson : Honorable sénateur Enverga?
Senator Enverga: No.
Le sénateur Enverga : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Hubley?
Mme Richardson : Honorable sénatrice Hubley?
Senator Hubley: Yes.
La sénatrice Hubley : Oui.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Munson?
Mme Richardson : Honorable sénateur Munson?
Senator Munson: Obviously it should be deferred, yes.
Le sénateur Munson : De toute évidence, le projet de loi devrait
être reporté, oui.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Nancy Ruth?
Mme Richardson : Honorable sénatrice Nancy Ruth?
Senator Nancy Ruth: No.
La sénatrice Nancy Ruth : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Seidman?
Mme Richardson : Honorable sénatrice Seidman?
18:14
Social Affairs, Science and Technology
Senator Seidman: No.
La sénatrice Seidman : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Seth?
Mme Richardson : Honorable sénatrice Seth?
18-6-2014
Senator Seth: No.
La sénatrice Seth : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Stewart Olsen?
Mme Richardson : Honorable sénatrice Stewart Olsen?
Senator Stewart Olsen: No.
La sénatrice Stewart Olsen : Non.
Ms. Richardson: Yeas, 4; nays, 7.
Mme Richardson : Pour : 4; contre : 7.
The Chair: I declare the motion defeated by a vote of 7 to 4.
Le président : Je déclare la motion rejetée par sept voix contre
quatre.
We will now proceed in the normal order.
Nous allons maintenant procéder selon l’ordre normal.
Shall the title stand postponed? Agreed or not?
L’étude du titre est-elle reportée?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: Shall the short title in clause 1 stand postponed?
Agreed or not?
Le président : L’étude de l’article 1, qui contient le titre abrégé,
est-elle reportée?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: Shall clause 2 carry?
Le président : L’article 2 est-il adopté?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: That’s carried.
Le président : C’est adopté.
Shall clause 3 carry?
L’article 3 est-il adopté?
Senator Eggleton: I have three amendments to clause 3. You
should have them in front of you. The first of them will occur on
page 11 and page 14. The first deals with the question of the
intent-to-reside provisions. I move:
That Bill C-24, in clause 3, be amended:
Le sénateur Eggleton : J’ai trois amendements à proposer à
l’article 3. Vous devriez les avoir sous les yeux. Le premier
touchera à la page 11 et à la page 14 et il concerne les dispositions
sur l’intention de résider. Je propose :
Que le projet de loi C-24, à l’article 3, soit modifié :
(a) by deleting lines 7 to 22 on page 11.
a) par suppression des lignes 11 à 26, page 11.
(b) by deleting lines 31 and 32 on page 14.
b) par suppression des lignes 26 et 27, page 14.
This would delete the intent-to-reside provisions. In a
globalized world, many people may have to leave a country for
jobs that are overseas, as I indicated second reading debate of the
bill today. They may work for a company that asks them to
transfer to another part of the world; they may do a fair bit of
that. People might also go abroad to study, which happens quite
frequently as well. We should not take away their citizenship
because they are doing that.
Now, I’m sure the minister and others will say —
Senator Eaton: They’re not taking it away.
Senator Eggleton: Well, no, this is the intent-to-reside
provision. It’s different from the issue of four of six years.
Senator Eaton: It’s before you get citizenship.
Ces amendements visent à supprimer les dispositions sur
l’intention de résider. Comme je l’ai indiqué dans le débat en
deuxième lecture qui s’est tenu aujourd’hui, dans un contexte de
mondialisation, de nombreuses personnes peuvent être appelées à
quitter leur pays pour occuper des emplois à l’étranger. Certains
travaillent pour des entreprises qui les enverront dans une autre
partie du monde, et il se peut que cela se produise assez souvent. Il
arrive aussi très fréquemment que les gens vont étudier à
l’étranger. Ce ne devrait pas être une raison pour leur enlever
leur citoyenneté.
Bien entendu, je suis convaincu que le ministre et les autres
diront...
La sénatrice Eaton : Qu’ils ne l’enlèveront pas.
Le sénateur Eggleton : Eh bien, non, cela concerne la
disposition sur l’intention de résider. Ce n’est pas la même
chose que la question des quatre ans sur six.
La sénatrice Eaton : Cela s’applique avant de recevoir la
citoyenneté.
18-6-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
18:15
Senator Eggleton: No. The first thing is that you’ve got to do
the four years out of six years, which I’m not very happy about
either. It’s three years now but we’d be going to four years. Now
you get four out of six, and you have to have 183 days for each of
those four years.
Le sénateur Eggleton : Non. La première des choses est que
vous devez passer quatre ans sur six, ce qui ne me plaît pas
beaucoup non plus. À l’heure actuelle, c’est trois ans, mais le
projet de loi fera passer cela à quatre ans. Dorénavant, vous
devrez passer quatre ans sur six au Canada, à raison d’au moins
183 jours par an pour chacune de ces quatre années.
After that, then there is an intent ’’to continue to reside in
Canada,’’ and that’s on page 11. I’m speaking specifically to that.
Après cela, vous devez avoir l’intention « de continuer à résider
au Canada », tel que cela est écrit en page 11. C’est de cela que je
parle.
One of our witness, Lorne Waldman, pointed out that this bill
is creating two classes of citizens: Those who are born here and
are free to travel, take jobs, go have their education wherever they
want, stay as long they want; and then there are those who are
naturalized citizens, who could be accused of misrepresenting
their intent to reside and as a result could lose their citizenship.
L’un de nos témoins, Lorne Waldman, a fait remarquer que le
projet de loi créait deux catégories de citoyens : ceux qui sont nés
ici et qui sont libres de voyager, d’accepter des emplois à
l’étranger, d’étudier où bon leur semble, de rester à l’extérieur
aussi longtemps qu’ils le souhaitent; et les autres, les citoyens
naturalisés qui pourraient être accusés d’avoir présenté sous un
faux jour leur intention de résider au pays et qui risquent de
perdre leur citoyenneté à cause de cela.
You may say, ‘‘Well, that’s not going to happen; there’s no
intention of doing that.’’ I heard the minister say that if people
aren’t intent on residing here, then they could be and should be
removed. How do you prove this intent? When the person
becomes a citizen, they may have every intention to reside here.
Then, suddenly, they’re overseas on a job here or a job there;
they’re not in the country for a period of time and some
bureaucrat says, ‘‘I think they must have misrepresented. I think
there’s a case here for having misrepresented their expression of
intent to reside.’’ It’s quite possible that that could happen. That
really creates two classes of citizens: one for the naturalized citizen
and one for the person who’s born here who could do anything
they want, any time they want.
Vous pourriez dire : « Eh bien, cela n’arrivera pas; la loi n’a
aucune intention d’aller dans ce sens-là. » J’ai entendu le ministre
affirmer que les gens qui n’ont pas l’intention de résider ici
pourraient et devraient être mis de côté. Comment peut-on
prouver cette intention? Lorsqu’une personne acquiert sa
citoyenneté, il se peut qu’elle ait toutes les intentions du monde
de résider au pays. Puis, tout à coup, une ou deux occasions
d’emploi à l’étranger se présentent. Alors, la personne s’absente
du pays pendant une certaine période, et un quelconque
bureaucrate établit qu’elle a probablement présenté son
intention de résider sous un faux jour. Ce genre de scénario est
très plausible. Il y aura donc deux catégories de citoyens : une
pour les citoyens naturalisés et une pour ceux qui sont nés ici et
qui peuvent faire ce qui leur plaît, quand il leur plaît.
That is not the kind of equality we’re used to having in terms of
our citizenship, and I think it creates a chill. Obviously, until
there’s some case law that indicates to the contrary, some lawyers
will advise their clients, ‘‘You better be cautious about it.’’ You
tell the client who is a naturalized citizen they better be cautious
of it, but you don’t tell that to the one who’s born here. What
does that tell you? That tells you it’s a two-class system. It creates
a chill.
Ce n’est pas le genre d’égalité auquel nous avons été habitués
en matière de citoyenneté, et je crois que cela crée un froid. Bien
entendu, en attendant d’avoir un cas de jurisprudence qui vient
établir le contraire, certains avocats vont conseiller à leurs clients
d’être sur leurs gardes à cet égard. Alors les citoyens naturalisés se
font dire d’être prudents, mais ceux qui sont nés ici ne sont pas
inquiétés. Qu’allez-vous en retenir? Qu’il s’agit d’un système à
deux vitesses. Et cela crée un froid.
I think this part of it is totally unnecessary. Not only that, I
think it’s unconstitutional and probably will be challenged.
Mr. Galati indicated he’s going to challenge this, and we all
know how successful he was in the Nadon case, which obviously
the government didn’t get right.
Je crois que cette partie du projet de loi est tout à fait inutile. Je
crois en outre qu’elle est inconstitutionnelle et qu’elle sera
probablement remise en cause. M. Galati a dit qu’il allait la
contester, et nous connaissons tous le succès qu’il a eu dans
l’affaire Nadon, dont, de toute évidence, le gouvernement n’a rien
retenu.
I think we need to take out the intent-to-reside part of this —
not the four out of six years. I’m not terribly happy with all of
that, but I’ll leave that.
Je crois que cette partie sur l’intention de résider doit être
retirée du projet de loi — pas la question des quatre ans sur six. Je
ne suis pas particulièrement heureux de cette disposition, mais je
n’y toucherai pas.
That’s my amendment.
Voilà l’amendement que je propose.
18:16
Social Affairs, Science and Technology
18-6-2014
The Chair: Before I go to Senator Eaton, I remind the
committee that, to be very clear, the motion put forward by
Senator Eggleton will remove the section dealing with intent to
reside, which occurs in two places, as he has clearly outlined on
the written motion he presented to you.
Le président : Avant de laisser la parole à la sénatrice Eaton et
par souci de clarté, je rappelle au comité que la motion proposée
par le sénateur Eggleton vise à supprimer les deux passages sur
l’intention de résider, comme cela est clairement expliqué dans la
version écrite de sa motion, dont vous tenez copie.
Senator Eaton: Colleagues, I think the minister and the officials
were very clear: When you fill out your application to become a
Canadian citizen, they ask you the question, ‘‘Do you intend to
reside here?’’ which is a fair question. ‘‘If you’re becoming a
citizen of Canada, do you intend to reside here?’’
La sénatrice Eaton : Chers collègues, je pense que le ministre et
les fonctionnaires ont été très clairs à cet égard : lorsque vous
remplissez votre demande pour devenir citoyen canadien, on vous
demande si vous avez l’intention de résider au pays, qui est une
question qui mérite d’être posée. « Si vous devenez citoyen
canadien, avez-vous l’intention de résider au pays? »
Once you become a citizen of Canada, if you get offered a job
the next day to go and work in Ghana, you can do so. You’re like
everybody else.
Une fois que vous avez obtenu la citoyenneté, si vous
décrochez dès le lendemain un emploi au Ghana, vous pouvez y
aller. Vous êtes comme tout le monde.
I’m sorry. You heard the minister and the officials: ‘‘intends, if
granted citizenship,’’ when you fill out your application form.
Once you have fulfilled your conditions and you have done your
four out of six years, you are as free as any born Canadian; you
can come and go as you please. In fact, there’s no way CIC can
track you, and they don’t track people. Once you’re a Canadian
citizen, they don’t track you. The CRA might track you for
income tax purposes. The Ministry of Health in your province
might ask how often you live here for your OHIP card, but CIC
couldn’t give a darn.
Je m’excuse. Vous avez entendu le ministre et les
fonctionnaires : « a l’intention, si elle obtient la citoyenneté »,
lorsque vous remplissez votre demande. Une fois que vous avez
rempli ces conditions et que vous avez passé quatre ans sur six au
pays, vous êtes aussi libre que n’importe quel Canadien de
naissance; vous pouvez aller et venir comme bon vous semble. En
fait, CIC n’a aucun moyen de suivre vos déplacements et ce n’est
pas ce qu’il fait de toute façon. Une fois que vous devenez citoyen
canadien, on ne vous suit plus. L’ARC peut essayer de vous
retrouver aux fins d’impôt. Le ministère de la Santé de votre
province peut vous poser des questions sur votre présence au pays
pour les besoins de la carte d’assurance-maladie, mais CIC s’en
fiche comme de l’an 40.
Senator Cordy: I go back to what I said earlier about the two
classes of citizens —
La sénatrice Cordy : Je reviens à ce que j’ai dit tantôt sur les
deux catégories de citoyens...
Senator Eaton: We just keep repeating the same argument.
La sénatrice Eaton : Nous ne faisons que répéter le même
argument.
The Chair: Senator Eaton. Please.
Le président : Sénatrice Eaton, je vous en prie.
Senator Cordy: Thank you, chair.
La sénatrice Cordy : Merci, monsieur le président.
I go back to what I mentioned earlier at the beginning: This bill
creates two classes of citizens. I guess we have what the minister
would call ‘‘true Canadians’’ and those who are the new
Canadians or those who have dual citizenship. That troubles me
greatly.
Je reviens à ce que j’ai dit au début : ce projet de loi crée deux
catégories de citoyens. Je présume qu’il y aura ce que le ministre
appellerait les « vrais Canadiens » et les autres, les nouveaux
Canadiens ou ceux qui ont la double citoyenneté. Je trouve cela
très préoccupant.
I know the minister said last week that this wouldn’t matter;
that once they’re citizens, they can travel wherever they want to.
Canadian citizens have a right to mobility, and this generation is
more mobile than any other generation. I’m sure we can look at
our children and our friends’ children who have travelled the
world.
Je sais que le ministre a dit cette semaine que cela ne changeait
rien à rien; qu’une fois citoyen, vous pouvez voyager où bon vous
semble. Les citoyens canadiens ont le droit de se déplacer, et la
présente génération se déplace plus que toute autre génération
avant elle. Nous n’avons qu’à penser à nos enfants et aux enfants
de nos amis qui voyagent partout dans le monde.
That’s not what the bill says. The bill says in proposed
paragraph 5(1)(c.1) ‘‘intends, if granted citizenship.’’ If granted is
past tense, so they’re going to be a citizen; and (i) says ‘‘to
continue to reside in Canada.’’
Ce n’est pas ce que dit le projet de loi. L’alinéa 5(1) proposé
indique « c.1) a l’intention, si elle obtient la citoyenneté ». Il est
ici question d’une condition préalable, ce qui signifie que la
personne va obtenir sa citoyenneté et qu’elle devra « (i) (...)
continuer de résider au Canada ».
18-6-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
18:17
I know what the minister said, but in 20 years’ time, when a
minister is looking at the legislation, it says that if you are granted
citizenship, you have to continue to reside in Canada.
Je sais ce que le ministre a dit, mais, dans 20 ans, quand un
autre ministre jettera un coup d’œil à cette formulation, il verra
qu’on y dit que vous devez continuer à résider au Canada si vous
obtenez votre citoyenneté.
I’ve had emails — and I’m assuming that everybody else on the
committee got them as well — from the gentleman who is an
engineer and who, because of his job, was expected to travel.
When this bill passes, his feeling is that he will not be able to take
a contract in London, England, which is where part of his
business is. I’m not pulling this out of the air. We had a number of
witnesses who said that this intent to reside is going to create two
classes of citizens.
J’ai reçu des courriels — et je présume que tous les autres
membres du comité en ont reçu des semblables — de cet ingénieur
qui doit se déplacer en raison de son travail. Or, si le projet de loi
est adopté, il craint qu’il ne puisse plus accepter de contrats à
Londres, en Angleterre, où il fait une partie de ses affaires. Je
n’invente rien. Un certain nombre de témoins nous ont dit que
cette intention de résider allait créer deux catégories de citoyens.
I wish that every witness who came before us had said, ‘‘Don’t
worry about that; the minister said it’s wonderful.’’ It’s like the
elections bill; the minister said it was terrific. No changes to any
bills. It’s wonderful that every piece of legislation that comes
through does not require sober second thought.
J’aurais bien aimé que tous les témoins nous aient dit : « Ne
vous inquiétez pas de cela; le ministre a dit que tout est
merveilleux. » C’est comme le projet de loi sur les élections; le
ministre avait dit que c’était formidable. Aucun projet de loi n’a
besoin d’amendement. C’est formidable de voir qu’aucune mesure
législative que nous étudions n’a besoin d’un second examen
objectif.
Clause 3 in this bill clearly states that if granted citizenship, you
have to continue to reside in Canada.
L’article 3 du projet de loi stipule clairement que si une
personne obtient la citoyenneté, elle doit continuer à résider au
Canada.
Senator Seidman: For me, it’s very clear what the minister said.
I have his words right in front of me from the transcripts, which
I’d like to read back to remind us, if I might. He said clearly:
La sénatrice Seidman : À mon avis, ce que le ministre a dit était
très clair. J’ai la transcription de ses paroles sous les yeux, et je
vais vous la lire pour vous rappeler ce qu’il a dit, si vous me le
permettez. Il a clairement dit ce qui suit :
There’s no requirement for a citizen of Canada to remain
physically in Canada once granted citizenship, so there is no
question of interpretation here.
Il n’y a aucune obligation pour un citoyen du Canada de
rester physiquement au Canada une fois qu’il a obtenu sa
citoyenneté, alors il n’y a ici aucune question
d’interprétation.
If granted citizenship, the person will be in Canada or will have
been in Canada for four years out of six. That’s the intention
referred to.
Si une personne obtient la citoyenneté, c’est qu’elle a résidé au
Canada pendant quatre ans sur six. Voilà l’intention à laquelle on
fait allusion.
He said:
Il a dit ceci :
The mobility rights in the Charter of Rights and
Freedoms apply to all of us. There has always been a
residency requirement to receive citizenship, and what we
are doing is asking people to confirm their intent to reside in
order to meet those requirements.
La liberté de circulation garantie par la Charte
canadienne des droits et libertés s’applique à chacun
d’entre nous. L’obtention de la citoyenneté a toujours été
assujettie à l’exigence de résidence, et ce que nous cherchons
à faire est de demander aux gens de confirmer qu’ils ont
l’intention de résider pour remplir ces conditions.
He then asked the lawyer from the department to talk about
these mobility rights in the Charter of Rights and Freedoms or to
clarify because he said he’s not a lawyer. The lawyer, Ms. Girard,
said:
Le ministre a alors demandé à l’avocate du ministère de parler
de la liberté de circulation prévue aux termes de la Charte des
droits et libertés, ou pour y apporter des précisions, parce qu’il
n’est pas avocat. Mme Girard l’avocate a dit ceci :
The only thing I would add to what the minister has
already said, and I think he’s been very clear on this point, is
that the language that you’re reading in the drafting of the
bill has to be read in the larger context of what these
requirements are.
La seule chose que je pourrais ajouter à ce que le ministre
a déjà dit — et je crois qu’il a été très clair à ce sujet —, c’est
que le texte que vous lisez dans le projet de loi doit être
compris dans la perspective plus large de ce que sont ces
exigences.
She said ‘‘in the larger context,’’ so beyond the bill.
Ella a dit « dans la perspective plus large » — donc au-delà du
libellé du projet de loi.
18:18
Social Affairs, Science and Technology
18-6-2014
These are requirements to become a citizen of Canada.
They are requirements that can apply only up until the point
that you are found to have met them and become a citizen of
Canada. All of the changes to the requirements in the bill
and the requirements in the current legislation cannot be
applied once someone obtains that grant of citizenship, and
I think the minister’s been quite clear on that score.
Il est ici question des exigences pour devenir un citoyen
du Canada. Ce sont des exigences qui s’appliquent jusqu’au
moment où il est reconnu que vous les avez respectées et que
vous devenez citoyen canadien. Aucune des modifications
des exigences mises de l’avant dans le projet de loi ou des
exigences de la loi ne s’applique une fois la citoyenneté
obtenue, et je crois que le ministre a été très clair là-dessus.
That was the lawyer from the department talking about the
larger context within which we have to see this bill.
Voilà ce que l’avocate du ministère a dit au sujet de la
perspective plus large dans laquelle il faut comprendre ce projet de
loi
The Chair: Senator Eggleton, a final comment?
Le président : Sénateur Eggleton, voulez-vous faire une
dernière remarque?
Senator Eggleton: Remember that you can revoke citizenship
on the basis of fraud. You can do that now. Misrepresentation
could constitute that — if you misrepresent yourself. Somebody
could argue that somebody misrepresented themselves when they
agreed to the intent to continue to reside in Canada. It’s what the
law says, not what the minister. We don’t operate on the basis of
how the minister sees this; we operate on the basis of the word of
law.
Le sénateur Eggleton : Souvenez-vous que la citoyenneté peut
être révoquée pour des raisons de fraude. À l’heure actuelle, il est
possible de faire cela. Le fait de faire une fausse déclaration à son
propre sujet pourrait constituer une fraude. Quelqu’un pourrait
faire valoir qu’une personne a fait une fausse déclaration quand
elle a convenu qu’elle avait l’intention de continuer à résider au
Canada. C’est ce que dit la loi qui compte, pas ce que dit le
ministre. Nous n’appliquons pas la loi en fonction de
l’interprétation du ministre, mais bien en fonction de ce que dit
la loi.
As Senator Cordy has pointed out, it says ‘‘intent, if granted
citizenship.’’ This has to do with what happens after you get the
citizenship. If what you say is true and we follow what the
minister says, this means that they will be able to travel, then just
take this out because this only deals with intent after. It doesn’t
deal with the four out of six years. Just take it out. That’s what
my motion is. Why would you leave it in if there’s no intention to
restrict anybody?
Comme la sénatrice Cordy l’a souligné, le projet de loi dit ceci :
« si elle obtient la citoyenneté. » Cette intention concerne ce qui
arrivera après l’obtention de la citoyenneté. Si ce que vous dites
est vrai, et si nous suivons la logique du ministre, cela voudrait
dire que ces personnes auront le droit de voyager. Par conséquent,
autant retirer ces mots du projet de loi puisque cela concerne
seulement l’intention de la personne après qu’elle obtiendra la
citoyenneté. Cela ne concerne pas ce qui arrive pendant les quatre
ans sur six. Éliminez donc cette phrase. Voilà ce que ma motion
propose de faire. Pourquoi laisser ces mots dans le projet de loi s’il
n’y a aucune intention de restreindre la liberté de circulation des
gens?
Senator Eaton: We keep going around in circles.
La sénatrice Eaton : Nous tournons en rond.
The Chair: At this point it’s clear there are two points of view
on this. We’ve heard them clearly articulated.
Le président : Bon. Il est clair qu’il existe deux points de vue à
ce sujet, qui ont été très bien présentés.
Is there a different point of view? If not, I’m going to call the
question. I assume you will want a recorded vote.
Est-ce que quelqu’un aimerait exprimer un autre point de vue?
Sinon, je vais mettre la motion aux voix. Je présume que vous
voulez procéder à un vote par appel nominal.
The question is called. Clerk, please poll the committee.
La question est mise aux voix. Madame la greffière, pourriezvous prendre note des votes.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Cordy?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Cordy?
Senator Cordy: I’m in favour of the amendment.
La sénatrice Cordy : Je suis en faveur de l’amendement.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Demers?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Demers?
Senator Demers: Not in favour.
Le sénateur Demers : Pas en faveur.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Eaton?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Eaton?
Senator Eaton: Not in favour.
La sénatrice Eaton : Pas en faveur.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Eggleton?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Eggleton?
18-6-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
18:19
Senator Eggleton: In favour.
Le sénateur Eggleton : Je suis en faveur.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Enverga?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Enverga?
Senator Enverga: No.
Le sénateur Enverga : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Hubley?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Hubley?
Senator Hubley: In favour of the amendment.
La sénatrice Hubley : Je suis en faveur de l’amendement.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Munson?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Munson?
Senator Munson: In the interests of equity, in favour.
Le sénateur Munson : Dans l’intérêt de l’équité, je suis en
faveur.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Nancy Ruth?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Nancy Ruth?
Senator Nancy Ruth: Opposed.
La sénatrice Nancy Ruth : Je m’y oppose.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Seidman?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Seidman?
Senator Seidman: Opposed.
La sénatrice Seidman : Je m’y oppose.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Seth?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Seth?
Senator Seth: Not in favour.
La sénatrice Seth : Pas en faveur.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Stewart Olsen?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Stewart Olsen?
Senator Stewart Olsen: Opposed.
La sénatrice Stewart Olsen : Je m’y oppose.
Ms. Richardson: For, 4; against, 7.
Mme Richardson : Pour, 4; contre, 7.
The Chair: I declare the motion in amendment defeated by a
vote of 7 to 4.
Le président : Je déclare que la motion est rejetée par 7 voix
contre 4.
Senator Eggleton, you have a further amendment.
Sénateur Eggleton, vous avez un autre amendement à
présenter.
Senator Eggleton: I have a second amendment. I move:
Le sénateur Eggleton : J’ai un deuxième amendement. Je
propose :
That Bill C-24, in clause 3, be amended:
(a) by replacing line 23 on page 11 with the following:
(d) ‘‘if under 55 years of age at the date of his’’
(b) by replacing line 27 on page 11 with the following:
(e) ‘‘If under 55 years of age at the date of his’’
Que le projet de loi C-24, à l’article 3, soit modifié :
a) par substitution, à la ligne 27, page 11, de ce qui
suit :
« d) si elle a moins de 55 ans à la date de sa »
b) par substitution, à la ligne 30, page 11, de ce qui
suit :
« e) si elle a moins de 55 ans à la date de sa »
This has to do with the language requirement. I want to get it
back to the status quo certainly for the senior end. I don’t think
this is necessary for older people. I think all of us know people
who have immigrated to this country in their later years as part of
family reunification, maybe parents or grandparents. They don’t
come here to be big employees in the economy necessarily; they
come here as part of their family reunification.
Il est question ici des exigences linguistiques. J’aimerais revenir
au statu quo pour les aînés. Je ne crois pas que cela soit nécessaire
pour les personnes plus âgées. Je crois que nous connaissons tous
des personnes qui ont immigré au pays plus tard dans la vie dans
le cadre d’une réunification familiale, peut-être des parents ou des
grands-parents. Elles ne viennent pas ici pour être des employés et
participer nécessairement beaucoup à l’économie; elles viennent
ici pour être réunies avec leurs familles.
I remember my years both on city council in Toronto and as an
MP. I always represented communities with a very heavy ethnocultural population. I’ve known many people who have become
good citizens of the country, but they struggle a bit with the
language. You can have a bit of a conversation but not a big one.
Je me souviens que, quand j’étais conseiller municipal à
Toronto et député, je représentais toujours des collectivités à très
fortes populations ethnoculturelles. J’ai connu bien des gens qui
sont devenus de bons citoyens au pays, mais qui éprouvaient un
peu de difficulté avec la langue. Il était possible d’avoir une
conversation avec eux, mais pas pendant très longtemps.
18:20
Social Affairs, Science and Technology
18-6-2014
Many of those people — all of you must know of these people
— would be afraid of doing a written and an oral test. A lot of
them have limited literacy in their own language. I don’t see why
we need to make this change to particularly visit this problem
upon older people.
Beaucoup de ces personnes — et vous devez tous en connaître
quelques-unes — auraient très peur de passer un examen écrit ou
oral. Beaucoup d’entre elles ont de la peine à lire et à écrire dans
leur propre langue. Je ne vois pas pourquoi cette modification
devrait s’appliquer aux aînés.
You will remember we heard from one lady — I forget her
name — who said, ‘‘We have many women coming out of
vulnerable situations, whether or not they’re coming out of a
refugee camp and whether or not they’ve experienced torture; so
Canada has offered protection. To then expect those folks who
may not even be literate in their first language to learn an official
language, either English or French, and have to sit for a test we
believe is unnecessary and unfair.’’ I quite agree with that. These
people could still be good citizens even if they are incapable of
doing the CLB 4 test. I move the amendment with those people in
mind.
Souvenez-vous de ce qu’une dame nous a dit — j’oublie son
nom. Elle a dit ceci : « Beaucoup de femmes se remettent d’une
situation où elles étaient vulnérables. Elles arrivent peut-être d’un
camp de réfugiés. Elles ont peut-être été torturées. Quoi qu’il en
soit, le Canada leur a offert sa protection. Or, on ne peut pas
s’attendre à ce que ces personnes qui ne savent peut-être même
pas comment lire et écrire dans leur langue maternelle apprennent
une langue officielle et réussissent un examen écrit. Selon nous,
c’est aussi inutile qu’injuste. » Je suis tout à fait d’accord avec elle.
Ces personnes pourraient être de très bons citoyens même si elles
sont incapables de réussir un examen NCLC de niveau 4. Je
propose cet amendement en pensant à ces personnes.
The Chair: To make sure everybody understands, this is a
motion in amendment that would revert the age requirement for
a language test back to the existing 55 years from the age of
65 years proposed in the bill.
Le président : Je tiens à m’assurer que tout le monde comprend
qu’il s’agit d’une motion d’amendement visant à ramener à 55 ans
le seuil au-dessous duquel une personne est tenue de passer un
examen linguistique — comme c’est le cas actuellement — au lieu
de hausser le seuil à 65 ans, comme le propose le projet de loi.
I have Senator Cordy — actually, I should ask Senator Eaton:
Would you like to comment on this?
J’ai la sénatrice Cordy — en fait, je devrais poser la question à
la sénatrice Eaton. Aimeriez-vous faire une remarque à ce sujet?
Senator Eaton: I’d just like to say on the record that I think
people of 64 or 65 are very able to do what a 55-year-old can do
today. I think it addresses specifically women who are often left at
home and don’t go out to the workplace or to clubs or to schools.
They are left at home, unable to communicate, and I think this
encourages people who at 64 are well able to do what a 55-yearold did by making them learn a very rudimentary bit of language.
La sénatrice Eaton : J’aimerais simplement m’assurer que ceci
figure au compte rendu et dire que, à mon avis, de nos jours, les
personnes de 64 ou 65 ans sont parfaitement capables de faire ce
que fait une personne de 55 ans. Selon moi, cet article vise tout
particulièrement les femmes qui sont souvent laissées à la maison
et qui ne travaillent pas, ne sont pas membres de groupes à
l’extérieur du foyer et ne vont pas à l’école. Elles sont laissées à la
maison sans être en mesure de communiquer. À mon avis, cette
disposition encourage les personnes qui, à l’âge de 64 ans, sont
parfaitement capables de faire ce que faisait une personne de
55 ans, en leur enseignant des éléments très rudimentaires de la
langue.
Senator Cordy: Your comments, Senator Eaton, make me
believe in this amendment even more. When I was a teacher and
had students moving in who didn’t speak English or French, the
students learned very quickly because they were young. The
fathers, in many cases, were in the workforce. They learned the
language. It was English and it was in Nova Scotia. They learned
the language very quickly. But it was the mothers who were at
home with few resources to learn a second language. They were
the ones who had the challenges.
La sénatrice Cordy : Madame la sénatrice Eaton, vos
remarques me convainquent encore plus de l’utilité de cet
amendement. À l’époque où j’étais enseignante, il m’arrivait
d’avoir de nouveaux élèves qui ne parlaient ni l’anglais ni le
français. Ces élèves apprenaient très rapidement parce qu’ils
étaient jeunes. Dans bien des cas, les pères avaient un emploi et
apprenaient la langue — c’était l’anglais, parce que nous étions en
Nouvelle-Écosse. Ils apprenaient la langue très rapidement.
Toutefois, ce sont les mères qui restaient à la maison qui
avaient le moins de ressources pour apprendre une deuxième
langue. Ce sont elles qui éprouvaient de la difficulté.
I was very struck by the testimony from Loly Rico and Janet
Dench, from the Canadian Council for Refugees, from Debbie
Douglas, who is Executive Director of the Ontario Council of
Agencies Serving Immigrants. They spoke about the challenges
for the age requirement, moving it up from 55. Afterwards I spoke
with Debbie Douglas and said that this is a concern. She said that
J’ai été très frappée par le témoignage de Loly Rico et de Janet
Dench, du Conseil canadien pour les réfugiés, et de Debbie
Douglas, qui est directrice exécutive de l’Ontario Council of
Agencies Serving Immigrants. Elles ont parlé des problèmes qui
seraient causés par le fait de hausser la limite d’âge, qui est
maintenant à 55 ans. Après la réunion, j’ai parlé avec Debbie
18-6-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
18:21
she has women who were new immigrants and they have written
the test — one lady three times — and couldn’t pass it. She was
saying, ‘‘But I’m almost 55; then I can apply to become a
Canadian citizen,’’ but she can’t now. She has to wait until she is
10 years older to become a Canadian citizen.
Douglas au sujet de ce problème préoccupant. Elle a dit qu’elle
connaissait de nouvelles immigrantes qui avaient passé l’examen
écrit — l’une d’entre elles l’a passé trois fois —, mais n’ont pas
obtenu la note de passage. Cette femme en particulier disait
ceci : « Ce n’est pas grave, j’ai presque 55 ans, ce qui veut dire que
je pourrai bientôt présenter une demande de citoyenneté
canadienne. » Or, maintenant elle ne pourra pas le faire. Elle va
devoir attendre 10 ans de plus pour présenter sa demande de
citoyenneté.
I think it’s easy to say that age doesn’t diminish capabilities of
learning a new language, and for most people that may be true,
but we’ve got women refugees who’ve come to Canada who don’t
have the educational background that we are fortunate enough to
have in this committee; nor did they have the abilities or the
opportunity to learn a second language and to get a lot of
education. They come to Canada and they are not able to become
a Canadian citizen now until the age of 65, unless they learn one
of our official languages.
À mon avis, il est facile de dire que les capacités
d’apprentissage d’une nouvelle langue ne diminuent pas avec
l’âge; c’est peut-être vrai pour la plupart des gens. Les femmes
réfugiées qui arrivent au Canada n’ont pas forcément le niveau de
scolarité que nous, au comité, avons le privilège d’avoir, ni les
capacités ou les occasions d’apprendre une deuxième langue et de
s’instruire davantage. Désormais, ces femmes ne pourront pas
obtenir la citoyenneté canadienne avant l’âge de 65 ans à moins
d’apprendre l’une de nos langues officielles.
In a utopian society it would be wonderful if everybody learned
a second language and learned English and French very quickly,
but it’s not utopia; it’s reality. And some of these — I say women,
but we’ll talk about all immigrants and refugees — have
particular challenges in learning either English or French as a
language.
Dans une société utopique, ce serait merveilleux si tout le
monde apprenait une langue seconde et apprenait l’anglais ou le
français très rapidement, mais nous ne vivons pas dans une
utopie; nous vivons dans la réalité. D’ailleurs, certaines de ces
femmes — je dis « femmes », mais parlons de tous les immigrants
et de tous les réfugiés — éprouvent certaines difficultés bien
précises sur le plan de l’apprentissage de l’anglais ou du français.
The Chair: Thank you.
I think the intent of this amendment is clearly understood. It
has been moved that the age requirement be reduced from 65
to 55. Seeing nothing further, I’m going to put the question. I’m
going to ask the clerk to poll the committee. You will either say
you are in favour of the amendment or opposed.
Le président : Merci.
À mon avis, l’objet de cet amendement est bien compris. Il a été
proposé que l’exigence liée à l’âge passe de 65 à 55 ans. Puisque je
ne vois pas d’autres intervenants, je vais mettre l’amendement aux
voix. Je vais demander à la greffière de prendre note des votes des
membres du comité. Il vous suffira de dire si vous êtes en faveur
de l’amendement ou si vous vous y opposez.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Cordy?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Cordy?
Senator Cordy: I am in favour of the amendment.
La sénatrice Cordy : Je suis en faveur de l’amendement.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Demers?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Demers?
Senator Demers: Opposed to the amendment.
Le sénateur Demers : Je m’oppose à l’amendement.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Eaton?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Eaton?
Senator Eaton: Opposed.
La sénatrice Eaton : Je m’y oppose.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Eggleton?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Eggleton?
Senator Eggleton: In favour.
Le sénateur Eggleton : Je suis en faveur.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Enverga?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Enverga?
Senator Enverga: Opposed.
Le sénateur Enverga : Je m’y oppose.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Hubley?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Hubley?
Senator Hubley: In favour.
La sénatrice Hubley : Je suis en faveur.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Munson?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Munson?
Senator Munson: In favour. It makes sense to me.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Nancy Ruth?
Le sénateur Munson : Je suis en faveur. L’amendement me
paraît logique.
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Nancy Ruth?
18:22
Social Affairs, Science and Technology
Senator Nancy Ruth: Opposed.
La sénatrice Nancy Ruth : Je m’y oppose.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Seidman?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Seidman?
18-6-2014
Senator Seidman: Opposed.
La sénatrice Seidman : Je m’y oppose.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Seth?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Seth?
Senator Seth: Not in favour.
La sénatrice Seth : Je ne suis pas en faveur.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Stewart Olsen?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Stewart Olsen?
Senator Stewart Olsen: Opposed.
La sénatrice Stewart Olsen : Je m’y oppose.
Ms. Richardson: Yeas, 4; nays, 7.
Mme Richardson : Pour, 4; contre, 7.
The Chair: I declare the motion in amendment defeated by a
vote of 7 to 4.
Le président : Je déclare que la motion d’amendement est
rejetée par 7 voix contre 4.
Senator Eggleton: I have one more amendment in clause 3 to
propose. I move:
Le sénateur Eggleton : J’aimerais présenter un autre
amendement à l’article 3. Je propose :
That Bill C-24, in clause 3, be amended by adding after
line 4 on page 12 the following:
Que le projet de loi C-24, à l’article 3, soit modifié par
adjonction, après la ligne 4, page 12 de ce qui suit :
‘‘(1.011) For the purposes of paragraph (1)(c), for
every day during which the person was resident in
Canada before his or her lawful admission to Canada
for permanent residence the person shall be deemed to
have accumulated one-half of a day of physical
presence in Canada.’’
« (1.011) Pour l’application de l’alinéa (1)c), il est
compté un demi-jour de présence effective au Canada
pour chaque jour de résidence au Canada de la
personne avant son admission à titre de résident
permanent. »
Now, this is to reinstate something that has already been in the
act, and that is to allow for pre-permanent resident time credit.
This is currently done in the case of temporary workers, student
workers, and a lot of live-in caregivers. I specifically mentioned
students and live-in caregivers. Live-in caregivers are people who
have come to this country, a lot of them from places like the
Philippines, and a lot of them live with families. They learn a lot
about this country and adapt very well. They live in that family
atmosphere to be able to become citizens.
Cet amendement sert à conserver une condition qui figure
actuellement dans la loi, c’est-à-dire tenir compte de la présence
effective au Canada avant l’admission à titre de résident
permanent. Cette possibilité est offerte actuellement aux
travailleurs temporaires, aux étudiants et à de nombreuses aides
familiales. J’ai pris soin de mentionner les étudiants et les aides
familiales. Les aides familiales sont des gens qui sont venus au
Canada des Philippines, par exemple, et qui vivent souvent chez
les familles. Ces personnes en apprennent beaucoup sur notre
pays et s’adaptent très bien. Elles vivent dans une ambiance
familiale en vue d’obtenir la citoyenneté.
We keep saying that we want to attract the best and the
brightest in terms of students into this country, and that it’s a
competitive situation out there. I mentioned Jason Kenney, the
former Minister of Citizenship and Immigration, in my secondreading speech today and that, yes, this is a very important thing
to do to attract those people.
Nous continuons à dire que nous voulons attirer la fine fleur
des étudiants au Canada et que la concurrence est féroce. J’ai
mentionné Jason Kenney, l’ancien ministre de la Citoyenneté et
de l’Immigration, dans mon discours lors de la deuxième lecture
du projet de loi aujourd’hui et je vous affirme que cette mesure
s’avère fort utile pour attirer cette catégorie de personnes.
Now we’re removing this credit. We’re saying that’s no longer
of any significance, and it’s being moved on the basis that it levels
the playing field and makes everybody the same. Well, I think
we’re out to get people to become citizens. We’ve always gone the
extra mile to give people the opportunity to become citizens. We
want them to become citizens of this country. We shouldn’t be
now putting these roadblocks in their way as we’re doing in this
provision.
Nous allons maintenant enlever cette possibilité aux gens.
Nous leur disons que la présence effective ne compte plus, et nous
leur retirons cette possibilité en prétextant la nécessité d’appliquer
les mêmes règles de jeu à tout le monde. Moi, je crois que nous
voulons trouver des citoyens. Nous avons toujours fait notre
possible pour aider les gens à devenir citoyens. Nous voulons
qu’ils deviennent Canadiens. Nous ne devrions pas placer ces
obstacles sur leur chemin comme le fait cette disposition.
It’s a competitive world market for those best and brightest
and keeping the credit for that time — I think it’s up to one year;
it’s half a day, as I said, up to one year — would help out our
competitive position. It recognizes the value of working and
Le marché mondial est fort concurrentiel pour ce qui est
d’attirer la fine fleur des travailleurs et le fait d’offrir la possibilité
de faire reconnaître la présence effective aiderait beaucoup. Je
crois qu’il y a une période maximale d’un an reconnue par demi-
18-6-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
18:23
studying in Canada and certainly encourages people to become a
permanent resident and then a citizen. I think we should continue
to have this and my amendment is to reinstate it.
journée de présence. On reconnaîtrait ainsi la valeur des études et
du travail au Canada et encouragerait certainement les gens à
devenir résidents permanents et ensuite citoyens. Nous devrions
continuer à offrir cette possibilité et mon amendement vise à
rétablir les conditions nécessaires.
The Chair: Senator Stewart Olsen, did you want a point of
clarification?
Le président : Madame Stewart Olsen, souhaitez-vous obtenir
un éclaircissement?
Senator Stewart Olsen: I do. Thank you.
Just for my own purposes, are these people you’re speaking
about illegal immigrants?
Senator Eggleton: No. These are people that are here under
permits or work visas.
The Chair: Student visas.
La sénatrice Stewart Olsen : Oui. Merci.
Pour ma propre gouverne, s’agit-il d’immigrants illégaux?
Le sénateur Eggleton : Non. Il s’agit de gens qui sont ici en
vertu d’un permis ou d’un visa de travail.
Le président : Des visas d’étudiant.
Senator Eggleton: Student visas, yes. These are people who are
in the country. We attract students and we want them to stay
here. We want them to become citizens. That’s part of our
encouragement, and part of our encouragement is to say, ‘‘Well,
for your time here you’ll get credit for some of it, not all of it.’’
Why would we now take that away if our objective is to have
more people stay here?
Le sénateur Eggleton : Des visas d’étudiant, bien sûr. Il s’agit
de gens qui sont ici au pays. Nous attirons des étudiants et nous
voulons qu’ils restent et qu’ils deviennent citoyens. Pour les
encourager, nous leur disons : « Nous allons reconnaître une
partie de votre temps de résidence ici au pays, mais seulement une
partie. » Pourquoi leur retirer cette possibilité si notre objectif
consiste à encourager les gens à rester?
The Chair: To be sure everybody is clear, the amendment is
intended to give credit to those who are in the country on special
permits for being in the country and not permanent residents,
okay?
Le président : J’aimerais préciser que l’amendement vise à
reconnaître le temps passé par certaines personnes qui sont au
pays en vertu d’un permis spécial, et non les résidents permanents,
est-ce bien compris?
Senator Cordy.
Senator Cordy: I just assumed Senator Eaton was going to
speak.
The Chair: I looked at her and she said no.
Madame Cordy.
La sénatrice Cody : Je croyais que la sénatrice Eaton allait
parler.
Le président : Je viens de la regarder et elle m’a fait signe que
non.
Senator Eaton: No, no. I mean, I can correct the record; but
that’s fine, we can proceed.
La sénatrice Eaton : Non. Si vous voulez, je peux le préciser
pour le procès-verbal. Nous pouvons continuer.
Senator Cordy: I agree with Senator Eggleton that the prepermanent resident time credit should be restored. I think we have
heard the terminology ‘‘the best and the brightest Canada wants.’’
We’ve got the best and the brightest who are here on student
visas. Let’s make it easier for them to stay.
La sénatrice Cordy : Je suis d’accord avec le sénateur Eggleton.
Il faudrait rétablir la reconnaissance de la présence effective. Nous
savons que le Canada recherche la fine fleur du monde. Déjà,
cette fine fleur vient étudier ici au Canada. Donnons-lui un coup
de main pour lui permettre de rester.
Live-in caregiver is another group that comes to Canada.
Many of them are well educated but come to Canada because they
can get a work visa to work as a live-in caregiver, so why wouldn’t
we give them time credit under the Citizenship Act? I agree with
Senator Eggleton.
Les aides familiales constituent une autre catégorie de
personnes qui viennent au Canada. Bon nombre d’entre elles
sont bien éduquées, et elles viennent au Canada au moyen d’un
visa de travail pour devenir aide familiale. Pourquoi ne pas
reconnaître leur présence effective en vertu de la Loi sur la
citoyenneté? Je suis d’accord avec le sénateur Eggleton.
The Chair: Sponsor of the bill?
Senator Eaton: I think what we’re trying to establish is that
Canadian citizenship has great value, is highly prized and we
shouldn’t just sell it as cheaply as possible.
Le président : Qu’en dit le parrain du projet de loi?
La sénatrice Eaton : Je crois que le projet de loi cherche à
établir que la citoyenneté canadienne a une valeur énorme et est
très recherchée. Nous ne devrions pas tout simplement la vendre
au moins offrant.
18:24
Social Affairs, Science and Technology
18-6-2014
We are not asking anything from anybody that our peer
nations, such as the U.S., Australia, New Zealand, the U.K, don’t
demand, that or more. So I’m quite happy with this, and, in fact,
they will end up getting their citizenship faster if we get things
moving the way we’d like to.
Nous n’en demandons pas plus que d’autres pays comparables,
comme les États-Unis, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et le
Royaume-Uni. Je suis très satisfaite des dispositions actuelles et
en fait, ces gens obtiendront leur citoyenneté plus rapidement si
nous réussissons à faire adopter le projet de loi.
Senator Eggleton: Just one more closing point on this. They
won’t get it faster because now it’s four out of six years to start
with.
Le sénateur Eggleton : Un dernier point avant de conclure. Ces
gens n’obtiendront pas la citoyenneté plus rapidement parce que
désormais, ils devront passer quatre des six dernières années au
Canada avant de présenter une demande.
Senator Eaton: But the processing time will be quicker.
La sénatrice Eaton : Oui, mais le temps de traitement des
demandes sera plus court.
Senator Cordy: They won’t have the credit.
La sénatrice Cordy : Mais on ne reconnaîtra pas la présence
effective.
Senator Eggleton: They won’t get the credit.
Le sénateur Eggleton : C’est ça.
Senator Eaton: Yes, senator, if they’re serious about becoming
a Canadian citizen.
La sénatrice Eaton : Si, sénateur, lorsqu’il s’agit de gens qui
souhaitent vraiment devenir Canadiens.
Senator Cordy: But you can’t say the time will be shorter.
La sénatrice Cordy : Mais vous ne pouvez pas affirmer que le
délai sera plus court.
The Chair: It’s good to put things one at a time, but I think we
understand this one. I think we’ve had the comments here, so,
senators, I’m going to call the question.
Le président : Il est utile de discuter des points un à un, mais je
crois que nous avons fait le tour de la question. Les gens ont pu se
prononcer et je vous demande donc, chers collègues, de voter.
To be certain that everybody understands, those who are in
favour of the motion will say ‘‘yea’’; those who are contrary to the
amendment will say ‘‘nay.’’ I’m going to ask the clerk to poll the
committee.
Afin d’être sûr que tout le monde comprenne, j’aimerais que
tous ceux qui sont pour l’amendement disent « oui », et que tous
ceux qui s’y opposent disent « non ». Je demanderai à la greffière
de poser la question.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Cordy?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Cordy?
Senator Cordy: I am in favour of the amendment, yea.
La sénatrice Cordy : Je suis pour l’amendement, donc oui.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Demers?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Demers?
Senator Demers: Nay.
Le sénateur Demers : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Eaton?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Eaton?
Senator Eaton: Nay.
La sénatrice Eaton : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Eggleton?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Eggleton?
Senator Eggleton: Yea.
Le sénateur Eggleton : Oui.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Enverga?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Enverga?
Senator Enverga: Nay.
Le sénateur Enverga : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Hubley?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Hubley?
Senator Hubley: Yea.
La sénatrice Hubley : Oui.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Munson?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Munson?
Senator Munson: It would be nice, one day, to all vote as
individuals on another common sense amendment.
Le sénateur Munson : Un jour, ce serait formidable de pouvoir
s’exprimer en tant que particuliers sur un autre amendement
fondé sur le gros bon sens.
Yes.
Oui.
Senator Eaton: Oh, my, my, aren’t we being sanctimonious.
La sénatrice Eaton : Oh là là, on fait la leçon aux autres.
The Chair: Senators?
Le président : Mesdames, messieurs?
Ms. Richardson: The Honourable Senator Nancy Ruth?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Ruth?
18-6-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
Senator Nancy Ruth: Nay.
La sénatrice Ruth : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Seidman?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Seidman?
Senator Seidman: Nay.
La sénatrice Seidman : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Seth?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Seth?
Senator Seth: Nay.
La sénatrice Seith : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Stewart Olsen?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Stewart Olsen?
Senator Stewart Olsen: Nay.
La sénatrice Stewart Olsen : Non.
Senator Eaton: May I console Senators Eggleton and Cordy?
Ms. Richardson: Yeas 4; nays 7.
The Chair: I declare the amendment defeated by a vote of 7
to 4.
Senator Eaton, did you have an intervention?
Senator Eaton: A consoling note to them both. Less than
15 per cent of applicants currently rely on non-permanent
resident time.
The Chair: Thank you.
I am going back to clause 3. The amendments were defeated. I
see no further amendments on clause 3. I will now put to you:
Shall clause 3 carry?
La sénatrice Eaton : Puis-je consoler les sénateurs Eggleton et
Cordy?
Mme Richardson : Quatre oui et sept non.
Le président : L’amendement est donc rejeté par 7 voix
contre 4.
Sénatrice Eaton, souhaitez-vous intervenir?
La sénatrice Eaton : J’aimerais fournir un renseignement pour
consoler mes deux collègues. Moins de 15 p. 100 des demandeurs
actuels font référence à la présence active à titre de résident non
permanent.
Le président : Merci.
Revenons à l’article 3. Les amendements ont été rejetés et il n’y
a plus d’amendements. Je vous pose donc la question : l’article 3
est-il adopté?
Some Hon. Senators: Agreed.
Des voix : Oui.
The Chair: Carried?
Le président : Adopté.
Senator Eggleton: On division.
Le sénateur Eggleton : Avec dissidence.
The Chair: Carried, on division.
Le président : L’article 3 est adopté, avec dissidence.
By agreement with the deputy chair, I am going to put the next
clauses, 4 to 7, as a block. Shall clauses 4 to 7 carry?
18:25
Avec le consentement du vice-président, je vais présenter les
prochains articles en bloc, soit les articles 4 à 7. Les articles 4 à 7
sont-ils adoptés?
Some Hon. Senators: Carried.
Des voix : Oui.
Senator Eggleton: On division.
Le sénateur Eggleton : Avec dissidence.
The Chair: Carried, on division.
Le président : Les articles sont adoptés, avec dissidence.
Shall clause 8 carry? Senator Eggleton?
L’article 8 est-il adopté? Le sénateur Eggleton?
Senator Eggleton: I move:
Le sénateur Eggleton : Je propose ce qui suit :
That Bill C-24, in clause 8, be amended by adding after
line 5 on page 25 the following:
Que le projet de loi C-24, à l’article 8, soit modifié par
adjonction, après la ligne 5, page 25, de ce qui suit :
‘‘10.61 An appeal lies to the Federal Court from any
decision of the Minister made under section 10.’’
« 10.61 Est susceptible d’appel devant la Cour fédérale
la décision du ministre prise aux termes de
l’article 10. »
This deals with this whole question of being able to appeal a
revocation proceeding. The way this is being set up is so that it’s
done administratively. It’s done by the minister or his officials. A
written document goes out saying, ‘‘I’m revoking your citizenship;
30 days to respond in writing; no guarantee of hearing.’’ The
minister can ask for one, but there’s no guarantee of it.
L’amendement porte sur la capacité d’en appeler d’une
décision de révocation. La disposition prévoit une procédure
administrative effectuée par le ministre ou ses représentants. Un
document est donc envoyé indiquant que la citoyenneté sera
révoquée et que le destinataire a 30 jours pour répondre par écrit,
sans garantie d’audience. Le ministre peut en prévoir une, mais il
n’y a aucune garantie.
18:26
Social Affairs, Science and Technology
18-6-2014
Leaving this totally in the hands of the minister and officials I
think is dead wrong. There needs to be a full appeal process. As
Senator Eaton was pointing out today, at second reading, there is
a provision for a judicial review, but a judicial review is not the
same thing as a full appeal with a full hearing and new testimony.
A judicial review, first of all, requires leave to appeal. So it’s a
very legalistic procedure, and we find out that leave is only
granted 15 to 20 per cent of the time to start with. There’s no
physical appearance. It’s decided by a paper review process. No
reasons are given when leave is denied. It’s just denied and that’s
the end of it. If leave was granted, it would be granted on the basis
of some bigger issue than just the issue of the individual involved.
They can’t present new evidence at a judicial review. They cannot
make arguments for humanitarian, compassionate grounds in a
judicial review, and the judge cannot substitute his or her own
decision but, instead, refers the matter back to a different decision
maker for redetermination. A judicial review is not sufficient in
this case. A full appeal process is needed to give that person the
opportunity to make their case.
Je crois que l’on a tort de confier la décision au ministre et à ses
représentants. Il faut prévoir une procédure d’appel en bonne et
due forme. Comme la sénatrice Eaton l’a dit plus tôt lors de la
deuxième lecture, il y a une disposition qui prévoit la possibilité
d’un examen judiciaire, mais un examen judiciaire ne constitue
pas un appel en bonne et due forme avec audience et la possibilité
de présenter des témoignages. Tout d’abord, il faut demander le
droit d’appel dans le cadre d’un examen judiciaire. Il s’agit d’une
procédure juridique et il s’avère que le droit d’appel est seulement
conféré dans 15 à 20 p. 100 des cas. Il n’y a aucune comparution
physique. Tout se passe sur papier et aucune raison n’est fournie
lorsque l’appel est rejeté. La demande est rejetée sans explication.
Si le droit d’appel est accordé, ce sera pour un motif de plus
grande portée que tout simplement les droits de la personne
concernée. L’appelant ne peut présenter de nouvelles preuves dans
le cadre d’un examen judiciaire. Il ne peut invoquer des motifs
d’ordre humanitaire, et le juge ne peut pas prononcer de décision
de son propre cru, mais doit plutôt renvoyer le dossier à une autre
instance qui tranchera. Un examen judiciaire est insuffisant dans
de tels cas. Il faut prévoir une pleine procédure d’appel qui permet
à la personne de défendre sa cause.
You can say, ‘‘We’re criminalizing things like espionage,
treason and stuff like that. Who would want any of those
people?’’ I think the difficulty here is that terms like ‘‘terrorism’’
are not all that well defined. This is terrorism with five years, and
it could be five years that’s done internationally. I cited the case
today. What if this fellow, Fahmy, a Canadian-Egyptian
journalist being held in Egypt, is found guilty? Maybe the
minister would say, ‘‘Yes, but those Egyptian courts, I’m not sure
they’ve gotten it right,’’ but who knows.
On peut bien affirmer : « Nous criminalisons des choses
comme l’espionnage, la trahison et ainsi de suite. Qui voudrait
de ces gens? » Reste la difficulté des termes comme le
« terrorisme » qui ne sont pas si bien définis. Il peut s’agir
d’une personne trouvée coupable de terrorisme ayant purgé une
peine de cinq ans, peut-être à l’étranger. J’en ai cité un cas
aujourd’hui. Qu’arriverait-il si ce journaliste canado-égyptien,
M. Fahmy, qui est actuellement détenu en Égypte, était trouvé
coupable? Il se peut que le ministre dise : « Oui, mais je ne crois
pas que le tribunal égyptien ait raison », mais qui sait.
This leaves a lot open to the minister’s discretion without the
proper third-party hearing guaranteed, and that’s what we need.
That’s the court system, and that’s part of our Canadian tradition
of doing things in fairness. No matter how bad that person may
have been, they still have this right.
Cela laisse donc beaucoup de discrétion au ministre sans
garantie d’audience menée par une tierce partie, alors que c’est
bien cela dont il nous faut. Nous avons besoin d’un système
judiciaire qui s’inscrit dans notre tradition canadienne d’équité.
Quels que soient les crimes commis par la personne, elle aura
toujours ce droit.
Also, as Senator Joyal pointed out today, this is a double
whammy or a second punishment because the person gets
punished under the Criminal Code to start with, and then this
is a further severe punishment. It is a severe punishment that will
affect not only them but their families as well.
De plus, comme l’a indiqué le sénateur Joyal aujourd’hui, il
s’agit d’un couteau à double tranchant ou d’une deuxième
punition, car la personne est punie aux termes du Code criminel
tout d’abord et ensuite est frappée d’une punition encore plus
sévère. Il s’agit d’une punition draconienne qui aura une incidence
sur non seulement la personne, mais également sa famille.
So I think, in the interests of doing things the proper way, we
need to have a full and complete right of appeal to the courts.
This particular amendment not only covers the appeal in the case
of a criminal conviction but also the intent to reside. If that gets
questioned and the minister decides somebody loses their
citizenship on that basis, this also provides that. This is a full
appeal to the Federal Court in citizenship revocation hearings.
Surely, we can all agree on that.
Il me semble donc que si nous voulons faire les choses
correctement, il faut prévoir un réel droit d’appel devant les
tribunaux. Mon amendement prévoit non seulement le droit
d’appel dans le cas d’une personne ayant un casier judiciaire, mais
également en cas d’examen de l’intention de résidence. Si cette
intention est remise en question et le ministre décide de retirer la
citoyenneté à quelqu’un pour ce motif, mon amendement en tient
compte. Il prévoit le droit d’appel devant la Cour fédérale en cas
de révocation de la citoyenneté. Il me semble que nous pouvons
tous nous entendre là-dessus.
18-6-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
The Chair: Okay, so I think the amendment is very clear in its
intent. It adds an additional level of appeal to the existing
document.
Le président : D’accord, je crois que nous avons tous bien
compris l’intention de l’amendement. Il vise à fournir un droit
d’appel qui n’est pas prévu dans le projet de loi actuel.
Senator Cordy?
La sénatrice Cordy?
Senator Cordy: Thank you very much.
La sénatrice Cordy : Merci beaucoup.
I guess it still goes back to creating two levels of Canadians,
two classes. I believe that all Canadians, whether they were born
in Canada or not, whether they were dual citizens or not, if they
are Canadian citizens, they should have the right to a full appeal
process. That’s the Canadian way.
The Chair: Thank you.
I see no further intervention. I will ask the clerk to call the
question. You are either in favour or opposed to the amendment
before you. I will ask the clerk to poll the committee.
Pour moi, il s’agit de créer deux catégories ou deux classes de
Canadiens. Je crois que tous les Canadiens, qu’ils soient nés au
pays ou non, qu’ils aient la double nationalité ou non, s’ils sont
citoyens canadiens ils devraient avoir droit à une procédure
d’appel en bonne et due forme. C’est notre tradition.
Le président : Merci.
Personne ne souhaite intervenir. Je demande donc à la greffière
de soumettre la question aux voix. Vous êtes ou bien pour ou
contre l’amendement. La greffière vous posera la question.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Cordy?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Cordy?
Senator Cordy: I am in favour of the amendment.
La sénatrice Cordy : Je suis pour.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Demers?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Demers?
Senator Demers: Nay.
Le sénateur Demers : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Eaton?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Eaton?
Senator Eaton: Opposed.
La sénatrice Eaton : Je suis contre.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Eggleton?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Eggleton?
Senator Eggleton: In favour.
Le sénateur Eggleton : Je suis pour.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Enverga?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Enverga?
Senator Enverga: Opposed, or nay.
Le sénateur Enverga : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Hubley?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Hubley?
Senator Hubley: In favour.
La sénatrice Hubley : Pour.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Munson?
Mme Richardson : L’honorable sénateur Munson?
Senator Munson: In favour. Going into overtime; Jacques
Demers would like that.
18:27
Le sénateur Munson : Pour. Nous dépassons l’heure prévue, ce
qui fera plaisir à Jacques Demers.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Nancy Ruth?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Ruth?
Senator Nancy Ruth: No.
La sénatrice Ruth : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Seidman?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Seidman?
Senator Seidman: Opposed.
La sénatrice Seidman : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Seth?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Seth?
Senator Seth: Opposed.
La sénatrice Seth : Non.
Ms. Richardson: The Honourable Senator Stewart Olsen?
Mme Richardson : L’honorable sénatrice Stewart Olsen?
Senator Stewart Olsen: Opposed.
La sénatrice Stewart Olsen : Non.
Senator Munson: Come on; just one.
Le sénateur Munson : Allez, osez une fois.
Ms. Richardson: In favour 4; opposed 7.
Mme Richardson : Quatre oui et sept non.
The Chair: The amendment is defeated by a vote of 7 to 4.
Le président : L’amendement est rejeté par 7 voix contre 4.
I have no further amendments on this clause, so I will now ask
you: Shall clause 8 carry?
Il n’y a plus d’amendement pour cet article et je vous pose donc
la question suivante : l’article 8 est-il adopté?
18:28
Social Affairs, Science and Technology
Some Hon. Senators: Agreed.
Des voix : Oui.
Senator Eggleton: On division.
Le sénateur Eggleton : Avec dissidence.
The Chair: Carried, on division.
Le président : L’article est adopté, avec dissidence.
I’ve looked through the list of remaining clauses. I have no
further motions on the table for amendment and I’ve spoken with
the deputy chair. Are you agreed that I lump together clauses 9
to 26 inclusive for a single question?
18-6-2014
J’ai consulté la liste des amendements qu’il nous reste. Je n’ai
pas reçu d’autres motions concernant des amendements et j’ai
consulté le vice-président. Êtes-vous d’accord pour que je
regroupe les articles 9 à 26 inclusivement afin de vous poser une
seule question?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: Shall clauses 9 to 26 carry?
Le président : Les articles 9 à 26 sont-ils adoptés?
Some Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
Senator Eggleton: On division.
Le sénateur Eggleton : Avec dissidence.
The Chair: Clauses 9 to 26 are carried, on division.
Le président : Les articles 9 à 26 sont adoptés, avec dissidence.
That takes us to clause 27. Do I have your permission to lump
together clauses 27 to 46?
Nous en sommes donc à l’article 27. Ai-je votre permission de
regrouper les articles 27 à 46?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: Shall clauses 27 to 46 carry?
Le président : Les articles 27 à 46 sont-ils adoptés?
Some Hon. Senators: Agreed.
Des voix : Oui.
Senator Eggleton: On division.
Le sénateur Eggleton : Avec dissidence.
The Chair: Carried, on division, clauses 27 to 46.
Le président : Les articles 27 à 46 sont adoptés, avec dissidence.
Now I go back to ask you: Shall clause 1 carry?
Je vous pose maintenant la question suivante : l’article 1 est-il
adopté?
Some Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
Senator Cordy: On division.
La sénatrice Cordy : Avec dissidence.
The Chair: Carried, on division.
Le président : L’article 1 est adopté, avec dissidence.
Shall the title carry?
Le titre est-il adopté?
Some Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: The title is carried.
Le président : Le titre est adopté.
Shall the bill carry?
Le projet de loi est-il adopté?
Some Hon. Senators: Agreed.
Des voix : Oui.
Senator Eggleton: On division.
Le sénateur Eggleton : Avec dissidence.
The Chair: Carried, on division.
Le président : Le projet de loi est adopté, avec dissidence.
Does the committee wish to consider appending observations
to the report?
Le comité souhaite-t-il inclure des observations en annexe au
rapport?
Senator Eggleton: This is an observation. You can feel a little
freer because you’re not affecting the bill that you’ve sworn up
and down you’re going to support. This is an observation and it
comes on this question of fees. The fees that come into this issue
are quite substantially in the discussions, and the minister raised it
as well. It’s in all the documentation from the department, but it’s
not part of the bill. It’s something that was already put into effect
pursuant to previous legislation. It was put into effect by
regulation earlier this year, but it’s double the fees.
Le sénateur Eggleton : Voici une observation. Vous pouvez
vous sentir un peu plus libre, car vous ne modifierez pas le projet
de loi que vous avez juré d’appuyer. Mon observation porte sur la
question des droits. On en a beaucoup parlé dans les discussions,
et le ministre a soulevé la question également. La question figure
dans la documentation ministérielle, mais elle n’est pas abordée
dans le projet de loi. Une modification avait déjà été apportée
dans une version précédente et le règlement a été modifié plus tôt
cette année de façon à doubler les droits.
18-6-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
18:29
Let me go through the math for you. The basic requirement for
an application is $300 for an adult, but in addition to that there’s
a thing called ‘‘the right to citizenship fee,’’ and that’s $100. That’s
a total of $400 per adult, and that’s double. The child application
is $100, but there’s also that $100 fee for the right to citizenship,
so that’s $200. If you consider a family of five, two adults and
three children, for two adults, that’s $400 each, so $800; three
children at $200 each, $600; that’s $1,400. So it’s $1,400 just to
apply to become a citizen, and if they are rejected they forfeit the
money.
Permettez-moi de vous faire un petit cours de mathématiques.
Afin de présenter une demande de citoyenneté, il faut prévoir
300 $ pour un adulte, mais il y a également ce qu’on appelle le
droit à la citoyenneté qui coûte 100 $. Cela fait donc 400 $ par
adulte, soit le double. Pour un enfant, il faut prévoir 100 $ en plus
de 100 $ pour le droit à la citoyenneté, ce qui fait 200 $. Pour une
famille constituée de deux adultes et de trois enfants, il faut
prévoir 400 $ pour chaque adulte, donc 800 $, en plus de 200 $
par enfant, ce qui fait 600 $ et un total de 1 400 $ pour la famille.
Il coûte donc 1 400 $ pour présenter une simple demande de
citoyenneté, et si la demande est rejetée, aucun argent n’est
remboursé.
Now some people can afford this, but there are a lot of people
that can’t, particularly if they happen to be refugees, or if they are
a large family with low incomes. Remember that a lot of
immigrants in recent times have had low incomes and have not
done as well as some immigrants have been able to do in past.
That’s pretty formidable, $1,400 for a family of five.
Il se peut que certaines gens puissent se le permettre, mais ce
n’est pas le cas de nombreuses personnes, surtout quand il s’agit
de réfugiés ou d’une famille nombreuse à revenu faible. Souvenezvous que récemment, de nombreux immigrés ont des revenus plus
modestes et ne gagnent pas leur vie aussi bien que les immigrants
dans le passé. C’est tout de même une somme imposante, 1 400 $
pour une famille de cinq personnes.
On top of that, since you now insist that people have got to still
have the language test up to and including 64 years of age, they’re
probably going to need training, and that can cost upwards of
$200.
À cela s’ajoute, puisque vous insistez maintenant que les gens
jusqu’à l’âge de 64 ans passent des tests linguistiques, une
formation qui peut coûter plus de 200 $.
Senator Eaton: No; there are free language classes.
La sénatrice Eaton : Non, les cours de langue sont gratuits.
The Chair: Please let him finish.
Le président : Je vous en prie, permettez-lui de finir.
Senator Eggleton: Okay. Make sure you get that in an
observation, free language classes.
Le sénateur Eggleton : D’accord. Assurez-vous de le
mentionner dans une des observations, le fait qu’il y ait des
cours de langue gratuits.
Earlier today Senator Eaton said, as did the minister, in fact,
that fees are lower than in other countries. Well, in the United
States that’s true. They are lower here, but the United States also
has the provision to waive fees for lower-income people. We don’t
have it, so hence the observation.
Plus tôt aujourd’hui, la sénatrice Eaton a indiqué, tout comme
le ministre, qu’en fait les droits exigés sont inférieurs à ceux
imposés par d’autres pays. C’est vrai dans le cas des États-Unis.
Nos frais sont plus bas, mais les États-Unis offrent une exemption
aux personnes à faible revenu. Nous ne le faisons pas, d’où mon
observation.
The observation is this: Since citizenship application fees can
be onerous for low-income families, the minister should consider
creating a procedure of reducing or waiving fees for low-income
permanent residents that are applying to become citizens.
Mon observation est la suivante : puisque les droits de
demande de citoyenneté peuvent coûter cher aux familles à
faible revenu, le ministre devrait songer à prévoir une procédure
pour réduire ou éliminer les droits dans le cas des résidents
permanents à faible revenu qui présentent une demande de
citoyenneté.
Senator Eaton: I’m fine with that, Senator Eggleton; that’s fine.
La sénatrice Eaton : Cela me va, sénateur Eggleton, tout à fait.
Senator Eggleton: Okay, thank you.
Le sénateur Eggleton : D’accord, merci.
The Chair: I will go back, then.
Le président : Je vous pose donc la question.
Is the committee prepared to accept the observation put
forward by Senator Eggleton?
Le comité est-il prêt à annexer l’observation énoncée par le
sénateur Eggleton?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: We’re agreed.
Le président : Nous sommes d’accord.
The Chair: In the event that when the clerk takes this forward
there is a required change in the translation, are you prepared to
give the steering committee authority to approve that change?
Le président : S’il faudra modifier la traduction une fois que la
greffière aura déposé le rapport, consentez-vous à ce que le comité
directeur approuve ces changements?
18:30
Social Affairs, Science and Technology
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : Oui.
The Chair: Thank you.
Le président : Merci.
With that, is it agreed that I report the decision of this
committee to the Senate?
Puis-je donc faire rapport de notre décision au Sénat?
Some Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
Senator Eggleton: On division.
Le sénateur Eggleton : Avec dissidence.
The Chair: On division, and with the observation agreed to?
Le président : Avec dissidence, donc, et en incorporant
l’observation approuvée?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: That’s agreed.
Le président : Entendu.
Thank you, committee. I believe that takes care of all the
business.
(The committee adjourned.)
18-6-2014
Merci, mesdames et messieurs. Nous avons épuisé l’ordre du
jour.
(La séance est levée.)
OTTAWA, Wednesday, June 18, 2014
OTTAWA, le mercredi 18 juin 2014
The Standing Senate Committee on Social Affairs, Science and
Technology met this day, at 4:35 p.m., to continue its study on the
subject matter of Bill S-218, An Act respecting National Fiddling
Day.
Le Comité sénatorial permanent des affaires sociales, des
sciences et de la technologie se réunit aujourd’hui, à 16 h 35, pour
poursuivre son étude sur la teneur du projet de loi S-218, Loi
instituant la Journée nationale du violon traditionnel.
Senator Kelvin Kenneth Ogilvie (Chair) in the chair.
[Translation]
The Chair: Welcome to the Standing Senate Committee on
Social Affairs, Science and Technology.
[English]
I am Kelvin Ogilvie from Nova Scotia, chair of the committee.
I will ask my colleagues to introduce themselves, starting on my
right.
Le sénateur Kelvin Kenneth Ogilvie (président) occupe le
fauteuil.
[Français]
Le président : Je vous souhaite la bienvenue au Comité
sénatorial permanent des affaires sociales, des sciences et de la
technologie.
[Traduction]
Je suis Kelvin Ogilvie, de la Nouvelle-Écosse, et je suis le
président du comité. Je demanderais à mes collègues de se
présenter, en commençant à ma droite.
Senator Seidman: Judith Seidman from Montreal, Quebec.
La sénatrice Seidman : Judith Seidman, de Montréal, Québec.
Senator Eaton: Nicky Eaton from Toronto.
La sénatrice Eaton : Nicky Eaton, de Toronto.
Senator Enverga: Tobias Enverga from Ontario.
Le sénateur Enverga : Tobias Enverga, de l’Ontario.
Senator Seth: Asha Seth from Toronto.
La sénatrice Seth : Asha Seth, de Toronto.
Senator Stewart Olsen: Carolyn Stewart Olsen from New
Brunswick.
La sénatrice Stewart Olsen : Carolyn Stewart Olsen, du
Nouveau-Brunswick.
Senator Hubley: Elizabeth Hubley from Prince Edward Island.
La sénatrice Hubley : Elizabeth Hubley, de l’Île-du-PrinceÉdouard.
Senator Chaput: Maria Chaput from Manitoba.
La sénatrice Chaput : Maria Chaput, du Manitoba.
Senator Merchant: Pana Merchant from Saskatchewan.
La sénatrice Merchant : Pana Merchant, de la Saskatchewan.
Senator Cordy: Jane Cordy from Nova Scotia, but I grew up in
Cape Breton and I love to see those fiddles here today.
La sénatrice Cordy : Jane Cordy, de la Nouvelle-Écosse, mais
j’ai grandi au Cap-Breton et je suis ravie de voir ces violons
traditionnels ici aujourd’hui.
18-6-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
Senator Eggleton: Art Eggleton, senator from Ontario and
deputy chair of the committee. I am anxious to hear the fiddling.
The Chair: Thank you, colleagues.
18:31
Le sénateur Eggleton : Art Eggleton, sénateur de l’Ontario et
vice-président du comité. J’ai hâte d’entendre la musique.
Le président : Merci, chers collègues.
We are used to dealing with true expertise and today we have
exceptional expertise as witnesses. I am moving quickly because
we are in the midst of a series of bells and we definitely want you
on the record.
Nous avons l’habitude de recevoir de vrais spécialistes, et
aujourd’hui, ce sont des témoins au talent exceptionnel qui nous
rendent visite. Je passe rapidement parce que nous avons plusieurs
votes au programme, et nous voulons absolument pouvoir vous
entendre.
We are here today to deal with Bill S-218, ‘‘An Act respecting
National Fiddling Day.’’ We have with us the sponsor of the bill,
the Honourable Elizabeth Hubley and, as an individual, Sherry
Johnson, Professor from York University. I understand she will
be doing the presentation and summaries after the senator has
made her opening remarks. We have Kelli Trottier, a musician
who will be demonstrating for us, from Kingston — Ontario, I am
sorry to say; Ivan Hicks from New Brunswick, who will be
demonstrating as well; and Calvin Vollrath, a fiddler from
Alberta who will also be demonstrating.
Nous sommes ici aujourd’hui pour étudier le projet de loi S218, Loi instituant la Journée nationale du violon traditionnel.
Nous recevons la marraine du projet de loi, l’honorable Elizabeth
Hubley, et à titre personnel, Sherry Johnson, professeure à
l’Université York. Elle fera la présentation après la déclaration
préliminaire de la sénatrice. Nous accueillons également Kelli
Trottier, une musicienne qui nous offrira une prestation. Elle est
de Kingston, en Ontario. Nous aurons aussi en prestation Ivan
Hicks, du Nouveau-Brunswick, et Calvin Vollrath, un violoneux
de l’Alberta.
Without further ado, Senator Hubley, we are pleased to have
you with us to be the presenter of this bill and I would ask you to
proceed.
Sans plus tarder, sénatrice Hubley, nous sommes heureux de
vous recevoir à titre de marraine du projet de loi. La parole est à
vous.
Hon. Elizabeth Hubley, sponsor of the bill: Thank you very
much. I am delighted. It is an honour to be here with these
fiddlers and it is actually quite thrilling for me. These are some of
Canada’s finest fiddlers and we are fortunate to have them as our
witnesses.
L’honorable Elizabeth Hubley, marraine du projet de loi : Merci
beaucoup. Je suis ravie. Je suis honorée d’être ici avec ces
violoneux, et c’est vraiment un moment palpitant pour moi. Ils
sont parmi les plus talentueux du Canada et nous avons de la
chance de les avoir avec nous.
This is truly a unique committee hearing. My sincere thanks to
the chair, the committee members and the clerks for making this
day possible, and to the critic, Senator Carolyn Stewart Olsen
from New Brunswick, for her enthusiasm and support of the bill.
Il s’agit d’une séance réellement inhabituelle. Mes sincères
remerciements au président, aux membres du comité et aux
greffiers d’avoir fait de ce jour une réalité, et à la porte-parole, la
sénatrice Carolyn Stewart Olsen, du Nouveau-Brunswick, pour
son enthousiasme et son soutien au projet de loi.
Honourable senators, allow me to begin by addressing why I
have chosen to introduce this bill at this particular time. First,
2014 marks the twenty-fifth anniversary of the Canadian Grand
Masters Fiddling Association. The CGMFA is comprised of
people from all over Canada who are committed to keeping
fiddling alive and well in our country. A National Fiddling Day
will further focus on this mandate.
Honorables sénateurs, permettez-moi d’abord de vous
expliquer pourquoi j’ai choisi de présenter ce projet de loi
maintenant. Premièrement, l’année 2014 marque le
25e anniversaire de l’Association canadienne des grands maîtres
violoneux. L’association regroupe des membres d’un peu partout
au Canada et a pour mission de garder bien vivant le violon
traditionnel dans notre pays. Instituer une Journée nationale du
violon traditionnel viendra appuyer ce mandat.
Second, 2014 is a significant year for our country and its
history as we celebrate the one hundred and fiftieth anniversary of
the Charlottetown Conference. I ask you, honourable senators,
what better time to recognize a form of music which binds our
country together and which factored so prominently in putting
our Founding Fathers in the appropriate frame of mind to set
aside petty differences and come together as a country.
Deuxièmement, 2014 est une année importante pour le Canada
et son histoire, car il célèbre le 150e anniversaire de la Conférence
de Charlottetown. Je vous demande, honorables sénateurs, s’il y
aurait meilleur moment pour reconnaître une forme de musique
qui unit le pays et qui a grandement contribué à mettre nos pères
fondateurs dans le bon état d’esprit pour oublier leurs petits
différends et former un pays.
Third, World Fiddle Day was celebrated last year for the very
first time, following an extensive campaign on the part of a
number of world-renown fiddle players to encourage its
recognition and to celebrate the beauty and history of fiddle
music around the world. A National Fiddling Day would go a
Troisièmement, la Journée mondiale du violon traditionnel a
été soulignée pour la toute première fois l’an dernier, suivant une
vaste campagne menée par différents violoneux de renommée
internationale, dans le but de favoriser la reconnaissance et de
célébrer la beauté et l’histoire de la musique du violon traditionnel
18:32
Social Affairs, Science and Technology
18-6-2014
step beyond and recognize both the historic significance of
fiddling in Canada and the dedicated musicians who embrace the
instrument.
aux quatre coins du monde. Instituer une Journée nationale du
violon traditionnel serait un pas de plus vers la reconnaissance de
l’importance historique du violon traditionnel au Canada et des
musiciens dévoués qui ont adopté cet instrument.
Since introducing this bill in April, I have been very
encouraged by the level of interest and support, but one area of
interest that many people have asked me for greater clarification
on are the different styles of fiddle playing. I hope with today’s
witnesses that you will garner a better understanding of the
variations in style across our country.
Depuis le dépôt du projet de loi en avril, j’ai été ravie de voir
tout l’intérêt et l’appui qu’il a suscité. Beaucoup de gens m’ont
toutefois demandé ce qui distinguait les différents styles de violon.
Je pense que les prestations de nos invités d’aujourd’hui pourront
vous donner une meilleure idée des différents styles présents chez
nous.
Now I would like to introduce our fantastic witnesses: From
St. Paul, Alberta, we have Calvin Vollrath. Calvin has been
recognized over and over again for his amazing stage
performances and his ability to bring his audience to their feet.
He is a true musical prodigy. To date, he has composed over
500 tunes and has to his credit 60 of his own albums.
J’aimerais maintenant vous présenter nos fantastiques invités :
de St. Paul, en Alberta, nous recevons Calvin Vollrath. Calvin a
maintes et maintes fois récolté des honneurs pour ses étonnantes
prestations sur scène et sa capacité de soulever les foules. C’est un
véritable prodige de la musique. À ce jour, il a composé plus de
500 pièces et compte à son actif une soixantaine d’albums.
From Toronto, we have Dr. Sherry Johnson. Dr. Johnson
grew up step dancing and playing the fiddle and is currently an
Associate Professor of Music at York University. Her PhD
dissertation in ethnomusicology was on how fiddlers within the
Ontario fiddle and step dancing contest circuit conceptualize
‘‘tradition.’’ At this time, she has worked on two projects. The
first explores the link between step dancing in Britain and Ireland
with that of various regions of Canada; the second examines the
role of fiddling and step dancing in the Canadian North.
De Toronto, nous avons Sherry Johnson. Mme Johnson
pratique le « step dancing » et joue du violon traditionnel
depuis son enfance, et elle est actuellement professeure agrégée
de musique à l’Université York. Sa thèse au doctorat en
ethnomusicologie portait sur la conceptualisation des
« traditions » par les violoneux du milieu des concours de
violon traditionnel et de step dancing. Elle a travaillé sur deux
projets. Le premier explore les liens entre le step dancing de la
Grande-Bretagne et de l’Irlande et celui de diverses régions du
Canada. Le deuxième porte sur le rôle du violon traditionnel et du
step dancing dans le Nord canadien.
From Kingston, Ontario, we have Kelli Trottier. Kelli is a
champion fiddler and step dancer as well as a singer and
songwriter, performing and teaching across Canada. She has
toured internationally with the sensational string ensemble
Bowfire for nine years and has performed on four tours for our
Canadian military in the Far North and the Middle East.
De Kingston, en Ontario, nous recevons Kelli Trottier. Kelli
est une championne du violon traditionnel et du step dancing, et
auteure-compositeure-interprète. Elle présente des spectacles et
enseigne un peu partout au Canada. Depuis neuf ans, elle fait des
tournées internationales avec le sensationnel ensemble à cordes
Bowfire; elle a également pris part à quatre tournées à l’intention
des militaires canadiens dans le Grand Nord et au Moyen-Orient.
From Moncton, New Brunswick, we have Ivan Hicks. With
over 68 years of playing old-time music, Ivan is an award-winning
fiddler known throughout North America for his contributions to
the preservation and promotion of old-time fiddling. His wife
Vivian is in the audience today and has accompanied Ivan for
many years on the piano.
De Moncton, au Nouveau-Brunswick, nous accueillons Ivan
Hicks. Jouant de la musique d’antan depuis plus de 68 ans, Ivan
est un violoneux primé connu à la grandeur de l’Amérique du
Nord pour sa contribution à la préservation et à la promotion du
violon traditionnel. Son épouse Vivian est dans la salle
aujourd’hui et elle a accompagné Ivan au piano pendant de
nombreuses années.
I would like to note that Patti Lemoureux had wanted to be
here today but had a prior engagement teaching the fine art of the
Metis fiddle in Manitoba.
Je tiens à souligner que Patti Lamoureux voulait être ici
aujourd’hui, mais elle avait déjà un engagement. Elle enseigne le
bel art du violon traditionnel métis au Manitoba.
As well, internationally acclaimed fiddler Natalie McMaster
sent her regrets to the committee. She is unable to be with us
today as she recently gave birth to her sixth child. Natalie is a
strong supporter of the bill and provided the following quote:
Aussi, la violoneuse de renommée internationale Natalie
McMaster transmet ses regrets au comité. Elle ne peut se
joindre à nous aujourd’hui, car elle a récemment donné
naissance à son sixième enfant. Natalie est une fervente
partisane du projet de loi et a soumis la déclaration suivante :
18-6-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
18:33
When I’m touring Canada, I am always amazed at how
our country is united coast to coast to coast by the fiddle. It
is part of so many unique traditions and every culture. I am
proud to support this proposal for a National Fiddling Day.
Lors de mes tournées au Canada, il est toujours
incroyable pour moi de constater à quel point l’ensemble
du pays est uni par le violon traditionnel. Il appartient à
tellement de traditions uniques et est au coeur de toutes les
cultures. Je suis fière d’appuyer la proposition d’instaurer la
Journée nationale du violon traditionnel.
There is hardly a time when the fiddle is not played at an
important Canadian event. Just last week, the fiddle was played at
the RCMP funeral in Moncton, New Brunswick. From sombre
occasions to joyous events, the fiddle captures the emotions of the
occasion.
Il est bien rare qu’on n’entende pas la musique du violon
traditionnel lors d’un important événement canadien. La semaine
dernière, on a pu l’entendre aux funérailles des agents de la GRC
à Moncton, au Nouveau-Brunswick. Des jours sombres aux
occasions joyeuses, le violon traditionnel rend bien les émotions
du moment.
One of today’s witnesses, Calvin Vollrath, was commissioned
to compose five fiddle tunes for the Vancouver Winter Olympics
2010 opening ceremonies to represent the various styles of
fiddling our country has to offer.
Un des témoins d’aujourd’hui, Calvin Vollrath, a eu
commande de composer cinq pièces de violon pour
cérémonies d’ouverture des Jeux olympiques d’hiver
Vancouver en 2010, afin de représenter les différents styles
violon qu’on peut entendre au Canada.
The different styles of fiddling serve to illustrate the regional
diversity of our great land. Just as each of our founding cultures is
unique and singular, so too are our fiddle styles reflective of the
people from whom we come and who we have become.
Les différents styles de violon traditionnel illustrent la diversité
régionale de notre grand pays. Tout comme chacune de nos
cultures fondatrices sont uniques en soi, nos différents styles de
violon sont le reflet des gens qui étaient nos ancêtres et des gens
que nous sommes devenus.
Despite our regional differences, we all share a commonality
and oneness that allows us to respect and honour our history, our
lineage and our cultural roots.
Malgré nos différences régionales, nous partageons une identité
commune qui nous permet de respecter et d’honorer notre
histoire, notre descendance et nos racines culturelles.
Honourable senators, if this bill passes, I envision a ‘‘National
Fiddling Day’’ where fiddlers give back to their communities by
entertaining and sharing their talents to make people happy, to
lift their spirits and to celebrate the unifying nature of this country
through the magic of music and the universality of this beautiful
instrument.
Honorables sénateurs, si ce projet de loi est adopté, j’entrevois
une « Journée nationale du violon traditionnel » où les violoneux
redonnent à la collectivité en divertissant les gens et mettent leurs
talents à contribution pour rendre les gens heureux, les mettre de
bonne humeur et célébrer la nature rassembleuse de notre pays
grâce à la magie de la musique et à l’universalité de ce bel
instrument.
I envision ‘‘National Fiddling Day’’ as an opportunity not
only to celebrate the fiddle as an instrument but also to celebrate
fiddling itself — the men and women who bring this music to life;
the entertainment; the coming together of family, friends and
community; and the celebration of our unique and distinctive
culture which finds such a melodic expression through the fiddle.
Je vois la « Journée nationale du violon traditionnel » comme
l’occasion de célébrer non seulement l’instrument, mais aussi l’art
d’en jouer — les hommes et les femmes qui donnent vie à cet
instrument; le divertissement; le rassemblement des familles, des
amis et des communautés; et la célébration de notre culture
unique et distincte, qui s’exprime de manière tellement mélodieuse
avec le violon traditionnel.
We now have some terrific music to listen to. I hope you will all
enjoy it, so I will turn things over to Dr. Johnson. Thank you.
Nous allons maintenant pouvoir écouter de l’excellente
musique. J’espère que vous aimerez. Je cède donc la parole à
Mme Johnson. Merci.
Sherry Johnson, Professor, York University, as an individual:
Good afternoon, honourable senators. As you previously heard
from Senators Hubley and Stewart Olsen, fiddling has a long
history in this country. The earliest settlers — British Columbia
and French — introduced the instrument to the continent, where
it was eagerly adopted by Inuit, Metis and First Nations societies
who have since made it their own. Immigration continued to
bring new styles, tunes and accompanying dances that influenced
Canadian fiddling. Since, in many rural communities, members of
different ethnic groups join together to attend the same dances,
Sherry Johnson, professeure, Université York, à titre personnel :
Bon après-midi, honorables sénateurs. Comme les sénatrices
Hubley et Stewart Olsen l’ont dit tout à l’heure, le violon
traditionnel a une longue histoire au Canada. Les premiers colons
— britanniques et français — ont fait découvrir l’instrument sur le
continent, où les Inuits, les Métis et les Premières Nations l’ont
adopté avec enthousiasme et se le sont approprié depuis.
L’immigration a permis d’intégrer de nouveaux styles, de
nouvelles mélodies et de nouvelles danses, qui ont influencé l’art
du violon traditionnel au Canada. Depuis, dans bien des
la
les
de
de
18:34
Social Affairs, Science and Technology
18-6-2014
weddings and celebrations, the repertoires of dance music mixed
easily. Less integration of repertoire occurred in urban settings
initially, where higher concentrations of each ethnic group made it
easier for immigrants to socialize only within their own ethnic
communities. With a few exceptions, there was and continues to
be considerable interaction among the musicians of the various
regional and ethnic styles found across Canada. While each
region has a recognizable style and repertoire of tunes and steps
— and the fiddlers here today will demonstrate some of these
styles — there are many more local sub-styles and many instances
of musical collaboration and sharing.
collectivités rurales, les membres de différents groupes ethniques
se réunissent pour prendre part aux mêmes danses, mariages et
célébrations, puisque les répertoires s’amalgament facilement. En
milieu urbain, l’intégration s’est faite plus graduellement, car la
densité des groupes ethniques en ville fait en sorte que les
immigrants ont plus tendance à socialiser avec leur propre
communauté ethnique. Sauf quelques exceptions, les musiciens
issus des différents styles régionaux et ethniques du Canada
continuent à s’influencer les uns les autres. Bien que chaque
région ait son propre style et son propre répertoire de mélodies et
de pas — et nos invités vont vous en démontrer quelques-uns —,
il existe beaucoup plus de styles locaux encore, et de nombreux
exemples de collaboration musicale.
While the history of fiddling in Canada is important to
understand the development of the wide variety of styles that
currently exist, its historical importance is not sufficient to
support a national day of fiddling. Rather, I believe it is its role as
a dynamic, ever-developing, contemporary tradition that attracts
musicians of all ages and from all parts of Canada that makes this
musical activity worthy of formal recognition.
Si l’histoire du violon traditionnel au Canada est importante
pour comprendre le développement des nombreux styles actuels,
son importance historique ne suffit pas pour justifier la tenue
d’une Journée nationale du violon traditionnel. Je crois plutôt que
ce qui fait du violon traditionnel une activité musicale digne d’une
reconnaissance officielle, c’est son rôle à titre de tradition
contemporaine, dynamique et en constante évolution qui attire
les musiciens de tous les âges et de toutes les régions du Canada.
Let me share with you now a few of the many scenarios I have
seen that prove to me that fiddling has a strong presence and
future in our country.
Permettez-moi de vous parler de quelques-uns des exemples
dont j’ai été témoin et qui me font dire que le violon traditionnel a
une forte présence et un avenir certain au pays.
About 30 or more children — the youngest just 3 years old —
signed up for the 8 and under fiddle class in a fiddle contest; a
multi-generation gathering of family and friends, gathered in a
campground until the wee hours of the morning with food, drink,
fiddles and a dancing board; a university fiddle-based ensemble
that has to cap enrolment because of its popularity amongst
students; fiddle teachers with waiting lists and teachers driving
hundreds of kilometres to teach students in areas without a local
teacher; and programs like Strings Across the Sky, which teaches
fiddling to young people in over 17 communities of the high
Arctic.
Une trentaine d’enfants — le plus jeune étant tout juste âgé de
trois ans — se sont inscrits à un concours de violon traditionnel
dans la catégorie des huit ans et moins. C’est un rassemblement
multigénérationnel de familles et d’amis qui célèbrent sur un
terrain de camping jusqu’aux petites heures du matin; on mange,
on boit, on joue du violon et on danse. C’est un ensemble
universitaire de violoneux qui doit limiter le nombre d’inscriptions
vu sa grande popularité auprès des étudiants. C’est des
professeurs de violon qui ont des listes d’attente, et d’autres qui
font des centaines de kilomètres pour aller enseigner dans des
régions où il n’y a pas de professeur. C’est aussi des programmes
comme Strings Across the Sky, qui enseigne le violon traditionnel
à des jeunes dans plus de 17 collectivités du Grand Nord.
Young people are playing the fiddle. They are taking lessons,
attending fiddle camps, competing in contests, composing tunes,
playing in bands and jamming with friends. In some cases, older
styles are dying away and being replaced by new styles based on
those older styles that are attractive to these young musicians. In
other cases, there is a strong emphasis on tradition and playing
just like their elders. The presence of old and new provides today’s
fiddlers with a rich, dynamic tradition within which they can
develop and to which they can contribute.
Des jeunes jouent du violon traditionnel. Ils prennent des
cours, vont à des camps de violon, participent à des concours,
composent des chansons, jouent dans des groupes et improvisent
des mélodies avec leurs amis. Dans certains cas, les styles plus
anciens sont remplacés par de nouveaux styles influencés par les
mélodies d’antan, et c’est ce qui attire les jeunes musiciens.
Parfois, les traditions sont sacrées et ils tiennent à jouer comme
leurs ancêtres. La présence de styles anciens et nouveaux offre aux
musiciens d’aujourd’hui une tradition riche et dynamique qui leur
permet de développer leur talent et d’enrichir le patrimoine.
One of the few things that might be said to be common to
fiddling across the country is its intimate relationship with dance,
both social and step dancing. Even in performance contexts in
which the audience is primarily a listening one — as at concerts or
media broadcasts — the tunes usually come from dance repertoire
and are used in other contexts as an accompaniment to dance. A
variety of step dancing styles has developed across the country,
Un des quelques points communs que partagent tous les styles
de violon qu’on trouve au pays est qu’ils sont intimement liés à la
danse, tant à la danse sociale qu’au step dancing. Même dans les
prestations s’adressant principalement à un auditoire passif —
comme les concerts ou les radiodiffusions —, les pièces sont
généralement tirées d’un répertoire de danse et sont utilisées dans
d’autres contextes en accompagnement à la danse. Toute une
18-6-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
18:35
each remaining relatively contained within geographic or cultural
boundaries. Similarly, while some couples and group dances such
as the waltz, the polka, and square dancing are performed across
the country, regional variations exist in the way partners hold
each other, foot work and preferred tempos and tunes.
gamme de styles de step dancing ont vu le jour à l’échelle du pays,
chacun demeurant relativement près de leurs limites
géographiques ou culturelles. De la même façon, tandis que
certaines danses en couple ou en groupe, comme la valse, la polka
et la danse carrée, sont pratiquées à l’échelle du pays, des
variantes régionales se distinguent par la prise des partenaires, les
pas, la cadence et les airs favoris.
The last point I want to make today is to highlight the
worldwide acknowledgement of Canadian fiddling. In addition to
the recognition provided by Senators Hubley and Stewart Olsen
for Canadian fiddlers who are in high demand as performers and
teachers around the world, I can offer a few examples of the
esteem for Canadian fiddling from the academic world.
En terminant, j’aimerais parler de la reconnaissance
internationale dont bénéficie le violon traditionnel canadien. En
plus de la reconnaissance offerte par les sénatrices Hubley et
Stewart Olsen aux violoneux canadiens qui sont en grande
demande à l’échelle mondiale pour leurs talents d’artiste et
d’enseignant, voici quelques exemples de l’estime que les
violoneux canadiens inspirent au milieu académique.
First, both scholars and musicians come from around the
world to Canada to study our fiddle traditions. There are many,
many publications — both popular and scholarly — about
Canadian fiddle styles, contexts, performers and tunes. My
current bibliography of research on Canadian fiddling has over
400 publications.
Premièrement, les universitaires et les musiciens arrivent de
partout dans le monde pour étudier les traditions entourant le
violon au Canada. Il existe d’innombrables publications —
populaires et académiques — sur les styles de violon
traditionnel au Canada, les contextes, les artistes et les mélodies.
Actuellement, ma bibliographie de recherche sur le violon
traditionnel canadien compte plus de 400 publications.
Second, the Research Centre for Music, Media and Place,
located at Memorial University in Newfoundland, recognized the
interest, both national and international, in Canadian fiddling
and asked me to edit a two-CD set and accompanying book on
fiddling across Canada. Scholars of regional fiddle styles across
Canada worked with local musicians to identify historically
significant tracks from archival collections, personal collections
and out-of-print commercial recordings, resulting in a rich
assortment of tracks with which no one individual could have
been familiar. This publication Bellows & Bows is a first attempt
to use historical research, ethnographic research and musical
analysis to collaboratively examine a wide variety of fiddle styles
and musicians from across Canada.
Deuxièmement, le Research Centre for Music, Media and
Place, de l’Université Memorial de Terre-Neuve, a reconnu
l’intérêt national et international voué au violon traditionnel
canadien et m’a demandé de monter un coffret de deux CD et un
livret sur le violon traditionnel des quatre coins du Canada. Des
érudits des styles régionaux de violon d’un peu partout au pays
ont travaillé avec des musiciens locaux pour dénicher des pièces
d’importance historique d’après des collections d’archives, des
collections personnelles et des enregistrements commerciaux
épuisés. Il en est résulté un assortiment de pièces riche et inédit.
Le coffret Bellows & Bows est une première tentative de
l’utilisation de la recherche historique, de la recherche
ethnographique et de l’analyse musicale pour examiner en
collaboration une vaste gamme de styles de violon traditionnel
et de musiciens de partout au Canada.
Finally, the North Atlantic Fiddle Convention is a unique
conference that brings together academics and musicians from all
over the world to share fiddle and related dance research, as well
as performances and workshops. Its founder is very particular
about making sure the local hosts are able to provide strong
community support in terms of both audience and participants,
and it has been held outside of his hometown, Aberdeen,
Scotland, only three times since its inception in 2001. It will be
held next year in Sydney, Cape Breton, the second time in its short
history that it has been hosted by Canada.
Finalement, la North Atlantic Fiddle Convention est une
conférence unique qui réunit des universitaires et des musiciens de
partout dans le monde pour échanger des connaissances sur le
violon traditionnel et les danses connexes; on y offre également
des prestations et des ateliers. Le fondateur tient mordicus à ce
que les hôtes locaux soient en mesure d’offrir tout le soutien voulu
en fait d’auditoire et de participants. Depuis sa création en 2001,
la conférence n’a eu lieu que trois fois à l’extérieur de la ville
natale du fondateur, Aberdeen, en Écosse. L’an prochain, elle se
tiendra à Sydney, au Cap-Breton, et ce sera la deuxième fois de sa
courte histoire qu’elle sera accueillie par le Canada.
With this brief introduction to fiddling in Canada, I turn the
presentation over now to three of Canada’s most beloved and
popular fiddlers, and I bet you won’t be able to keep your toes
still.
Sur cette brève introduction du violon traditionnel au Canada,
je cède la parole à l’un des trois violoneux les plus aimés et connus
du Canada, et je parie que vous ne pourrez pas vous empêcher de
taper du pied.
18:36
Social Affairs, Science and Technology
Ivan Hicks, Fiddler, as an individual: Thank you, Sherry.
18-6-2014
Ivan Hicks, violoneux, à titre personnel : Merci, Sherry.
Good afternoon, honourable senators. I am Ivan Hicks from
the Moncton area of New Brunswick. I’m so pleased and
honoured to be here this afternoon to tell you a little bit about
fiddling in Eastern Canada and to look at a couple of different
styles that we have in the East.
Bon après-midi, honorables sénateurs. Je m’appelle Ivan
Hicks, et je suis de la région de Moncton, au NouveauBrunswick. Je suis très heureux et honoré d’être ici aujourd’hui
pour vous parler du violon traditionnel dans l’Est canadien et
explorer avec vous quelques styles qui lui sont propres.
I came from a musical family. My dad was a fiddler, so Ivan
became a fiddler, too. I played my first dance with my dad when I
was six years old. That’s why I’ve been in it 68 years, I guess.
Je viens d’une famille de musiciens. Mon père était violoneux,
alors Ivan est devenu violoneux lui aussi. J’avais six ans quand j’ai
joué à une danse pour la première fois avec mon père. C’est pour
cette raison que je suis violoneux depuis 68 ans, j’imagine.
When I grew up, the main fiddling in our area was the Don
Messer style. I think many of you are familiar with that name. He
came from the little community of Tweedside in New Brunswick
and made his home in Prince Edward Island for a number of
years. That’s where Don Messer and the Islanders came from.
That was for radio. When television came along, he moved to
Halifax and played his music out of Halifax. He built his home
there and passed away there.
Quand j’étais jeune, le principal style de violon traditionnel
dans notre région était celui de Don Messer. Je crois que bon
nombre d’entre vous avez déjà entendu ce nom. Il était originaire
de la petite collectivité de Tweedside au Nouveau-Brunswick, et il
a vécu à l’Île-du-Prince-Édouard pendant de nombreuses années.
C’est de là que vient le nom « Don Messer and the Islanders ».
C’était pour la radio. Lorsque la télévision est arrivée, il s’est
installé à Halifax et a joué sa musique là-bas. Il a construit sa
maison là-bas et y est demeuré jusqu’à sa mort.
The Don Messer style of music is a basic style. There is nothing
too difficult about it. He took Irish, Scottish and FrenchCanadian tunes and did them in his way. But because of his
recordings and radio and television, and his tours across Canada,
fiddlers growing up in his time learned his style of music. It still
exists today, but it is losing ground somewhat to certain other
styles that are coming into play.
Le style de Don Messer est un style assez élémentaire. Il n’y a
rien de trop compliqué là-dedans. Il a repris à sa manière des
pièces irlandaises, écossaises et franco-canadiennes. Mais à cause
de ses albums, de ses émissions à la radio et à la télévision et de ses
tournées pancanadiennes, les violoneux de son époque ont appris
à jouer son style de musique. C’est un style qui est toujours vivant,
mais il perd quelque peu de terrain au profit d’autres styles qui
ont fait leur apparition.
I would like to play for you a little bit of Don Messer. I’m sure
many of you will remember this first piece of music that I’m going
to play for you.
J’aimerais vous jouer un peu de Don Messer. Je suis sûr que
plusieurs vont se rappeler de la première pièce que je vais vous
interpréter.
[Live presentation]
[Prestation en direct]
Hon. Senators: Hear, hear!
Des voix : Bravo!
Mr. Hicks: I guess that style of music put a lot of music under
people’s feet for a number of years.
M. Hicks : Je crois que ce style de musique a fait danser les
gens pendant de nombreuses années.
The second style I would like to look at — and I know Senator
Cordy is going to enjoy this one — I have a great appreciation for
the Cape Breton style of Scottish music. I don’t know whether
you realize this, but it’s probably the oldest form of Scottish
music in Cape Breton, to the point that Scotland even sends their
fiddlers and other folks over to Cape Breton to learn what the old
style was like.
Le deuxième style que j’aimerais vous présenter — et je sais que
la sénatrice Cordy va l’aimer — est le style écossais du CapBreton, que j’affectionne beaucoup. Vous ne le savez peut-être
pas, mais c’est probablement la forme de musique écossaise la
plus ancienne au Cap-Breton, à un point tel que des violoneux
écossais viennent au Cap-Breton pour en apprendre davantage
sur le style d’antan.
I got to meet and play with many of the fiddlers from Cape
Breton like Natalie, of course — I know Natalie very well — and
Ashley, and of course Buddy MacMaster and Jerry Holland and
many others.
J’ai eu l’occasion de rencontrer bon nombre de violoneux du
Cap-Breton et de jouer avec eux, comme Natalie, bien sûr — je la
connais très bien —, Ashley et, évidemment, Buddy MacMaster et
Jerry Holland et bien d’autres.
Celtic music in the last few decades has come on strongly
because of people like Natalie and Ashley. It is now throughout
Canada, throughout North America, and it’s in various parts of
our world.
La musique celtique a connu une grande popularité au cours
des dernières décennies grâce à des gens comme Natalie et Ashley.
Elle est maintenant répandue dans l’ensemble du Canada et de
l’Amérique du Nord, et elle est également présente dans
différentes parties du monde.
18-6-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
18:37
I would like to do a little strathspey for you and then go into a
reel. This will demonstrate a little of the Cape Breton style.
J’aimerais maintenant vous jouer un peu de strathspey, puis un
reel. Cela vous donnera une idée du style du Cap-Breton.
[Live Presentation]
[Prestation en direct]
Hon. Senators: Hear, hear!
Des voix : Bravo!
Mr. Hicks: Thank you very much.
M. Hicks : Merci beaucoup.
Kelli Trottier, Musician, as an individual: Good afternoon,
honourable senators. I want to thank Senator Hubley for her
opening remarks. What you, Senator Stewart Olsen and Sherry
have described is exactly what I experienced first-hand most of my
life. You have captured the essence and spirit of Canadian fiddle
music. It’s an honour for me to be here to demonstrate today and
to be able to travel across the country to share my experiences and
my knowledge of fiddle music in Canada, through performances
and through teaching.
Kelli Trottier, musicienne, à titre personnel : Bon après-midi,
honorables sénateurs. Je tiens à remercier la sénatrice Hubley
pour son introduction. La sénatrice Hubley, la sénatrice Stewart
Olsen et Sherry ont su décrire exactement ce que j’ai vécu pendant
une bonne partie de ma vie. Vous avez saisi l’essence et l’esprit de
l’art du violon traditionnel au Canada. C’est un honneur pour
moi d’être ici aujourd’hui et de pouvoir jouer pour vous. J’ai aussi
le privilège de voyager aux quatre coins du Canada pour faire part
de mon expérience et de mes connaissances sur le violon
traditionnel au Canada, par l’entremise de prestations ou par
l’enseignement.
I’m going to start by doing a bit of a demonstration of
Québécois fiddle music. I will apologize for not speaking French.
I practised for a while and I thought we could be here all day if I
attempted that, so instead I will talk about it.
Je vais d’abord vous faire une courte démonstration du violon
traditionnel québécois. Pardonnez-moi si je ne parle pas français.
Je me suis pratiquée un peu, puis j’en ai conclu que nous y
passerions l’après-midi si j’essayais, alors je vais l’expliquer
autrement.
Québécois fiddle music is very rhythmic and has a great driving
beat to it. It’s great for dancing and you will often find Quebec
fiddlers sitting while they play because they do this little foot
thing, similar to other styles of music, but they will often change
the rhythm of their feet to match the phrasing of any particular
tune.
Le violon traditionnel québécois est une musique très rythmée,
très entraînante. C’est parfait pour danser. Souvent, vous verrez
les violoneux québécois jouer assis, car ils tapent aussi du pied,
comme dans d’autres styles de musique, mais ils vont changer le
rythme de leurs pieds pour suivre les paroles de la pièce.
Another thing that is quite popular in Québécois fiddle music is
that they will change the time signature within a piece of music.
Some people might understand that and some might not. It’s an
interesting way of giving something a little twist.
Une autre chose qui est aussi très populaire chez les violoneux
québécois, c’est qu’ils vont changer la cadence dans une même
pièce musicale. Certains l’apprécient, d’autres pas. C’est une
bonne façon de rendre les choses intéressantes.
I’m going to play a tune called ‘‘Porteau Blanc.’’ In the B part
or second part of this tune, if you listen carefully you may hear
what I am talking about. I won’t do the foot thing; it might throw
me off.
Je vais vous interpréter une pièce qui s’appelle « Porteau
Blanc ». Dans la deuxième partie de la pièce, si vous portez
attention, vous allez comprendre de quoi je parle. Je ne vais pas
taper du pied, cela pourrait me distraire.
[Live Presentation]
[Prestation en direct]
Hon. Senators: Hear, hear!
Des voix : Bravo!
Ms. Trottier: Thank you. I’m not sure if you heard that or not.
Mme Trottier : Merci. Je ne sais pas si vous l’avez bien
entendu.
I’ll move on to Ottawa Valley-style fiddle music. I had the
influence of the Ottawa Valley on one side when I was growing up
and Québécois on the other. Yet, I grew up in a hotbed of Scottish
music in Glengarry County. I’m not sure what I was left with
other than a melting pot of everything. Because I am an Ottawa
Valley step dancer, the Ottawa Valley probably had a little more
influence on my playing. The most important element we look for
in Ottawa Valley play is danceability, because we’re often playing
for step dancers or square dancers or some sort of dance. We try
to put a lot of lift and flow into our music and there are a lot of
Je vais passer au style de la vallée de l’Outaouais. Dans mon
enfance, j’ai eu l’influence de la vallée de l’Outaouais d’un côté, et
du Québec de l’autre. J’ai pourtant grandi dans le comté de
Glengarry, où la musique écossaise était très populaire. C’est
probablement un mélange de tout cela qui me reste aujourd’hui.
Parce que je pratique le step dancing dans la vallée de l’Outaouais,
c’est sûrement ce style qui a le plus influencé ma musique.
L’aspect le plus important de la musique dans la vallée de
l’Outaouais est qu’elle soit propice à la danse, car nous jouons
souvent pour des danseurs de step, de danse carrée ou d’un style
18:38
Social Affairs, Science and Technology
18-6-2014
great melodies, too. There is great lift and flow in all types of
fiddle music, but it’s something that we try to create to entice any
dancer to get up.
quelconque de danse. Nous tentons d’intégrer beaucoup d’entrain
et de fluidité dans notre musique, et beaucoup de belles mélodies.
Il y a beaucoup d’entrain et de fluidité dans tous les styles de
violon traditionnel, mais nous voulons ce petit « oumph » qui va
pousser les gens à danser.
One tune I’m going to play is a little jig. I’m choosing to do a
jig that is in 6/8 time because jigs are a very popular dance for our
Ottawa Valley step dancers and it’s not as common in other parts
of Canada to dance to a jig. This is a Graham Townsend tune.
Graham Townsend was a great Ontario fiddler and composer.
This tune is called ‘‘My Dungannon Sweetheart.’’ I will play this
jig for you. After that, I’m going to ask Calvin to swing into a bit
of a reel so I can demonstrate a bit of Ottawa Valley step dancing
as well.
Je vais vous jouer une petite gigue. J’ai choisi une gigue de
mesure 6/8, car ces gigues sont très populaires auprès des danseurs
traditionnels de la vallée d’Ottawa. Elles ne sont pas aussi
populaires ailleurs au pays. Il s’agit d’un air de Graham
Townsend, un grand violoniste et compositeur ontarien. La
pièce s’intitule « My Dungannon Sweetheart. » Je vais vous
l’interpréter, et je demanderai ensuite à Calvin de jouer un reel
afin que je puisse vous faire quelques pas de danse traditionnelle.
[Live Presentation]
[Prestation en direct]
Hon. Senators: Hear, hear!
Des voix : Bravo!
Calvin Vollrath, Fiddler, as an individual: I come from St. Paul,
Alberta and I’m a third-generation fiddle player. My father was a
fiddle player and his father was a fiddle player. There were
10 kids. My dad had nine brothers and sisters and they all played
the fiddle. He passed it on to me and I have passed it on to my
three children; I hope they pass it on to their children. I’m doing
my part in trying to inspire the grandchildren as well.
Calvin Vollrath, violoneux, à titre personnel : Je suis originaire
de St. Paul, en Alberta. Je suis un violoniste de troisième
génération. Mon père et son père avant lui étaient aussi
violonistes. Mon père et ses neuf frères et soeurs jouaient aussi
du violon. Mon père m’a appris à jouer et j’ai fait la même chose
avec mes trois enfants. J’espère qu’ils apprendront à leurs enfants
à jouer du violon. Je fais ce que je peux pour inspirer également
mes petits-enfants.
In 1988, I was hired to teach at the first fiddle camp in Canada,
in Emma Lake, Saskatchewan. I just play by ear; I’m not a
trained musician. I learned in the kitchen from my dad. I said, ‘‘I
don’t think I can teach because I don’t know how to do it; I just
do it by ear,’’ but they convinced me to do it. I thoroughly
enjoyed it.
En 1988, on a embauché pour enseigner le violon au premier
camp de violon au pays, à Emma Lake, en Saskatchewan. Je joue
par oreille; je ne sais pas lire la musique. Mon père m’a appris à
jouer dans la cuisine chez nous. J’ai dit aux responsables du
camp : « Je ne crois pas pouvoir enseigner le violon, car j’ignore
comment; je joue par oreille. » Mais, ils m’ont convaincu et j’ai
beaucoup aimé l’expérience.
The great story about the fiddle camps now is that they’ve
spread all over the country; there are many of them. In 1996, a
fellow from Sherridon, Manitoba, was teaching in a one-room
schoolhouse, Grade 1 to Grade 8, 24 students, and he thought it
would be wonderful to teach fiddle to the kids. He didn’t play
himself, but he knew lots of the kids came from troubled homes
and lives. So he came to the Emma Lake Fiddle Camp in 1996. He
stopped and bought a fiddle on the way and took the beginner
class. At the end of the week, he stopped at the music store in
Prince Albert, on his way back to Manitoba, and bought 24
fiddles to go teach the kids in northern Manitoba. After teaching
them for a couple of months, he invited me to come up for a week
and do what I could to help with the kids. He then got a fellow
from Winnipeg to come up and teach the kids for a week.
La bonne nouvelle, c’est qu’aujourd’hui, on trouve des camps
de violon un peu partout au pays. Il y en a beaucoup. En 1996, un
enseignant de Sherridon, au Manitoba, enseignait à 24 élèves de la
première à la huitième année dans une école à classe unique. Il
s’est dit que ce serait une bonne idée de leur enseigner le violon. Il
ne jouait pas de l’instrument, mais savait que beaucoup de ses
élèves avaient une vie familiale tourmentée. Il s’est donc rendu au
camp de violon d’Emma Lake, s’arrêtant en chemin pour acheter
un violon, pour participer à la classe de débutants. Une semaine
plus tard, alors qu’il retournait chez lui au Manitoba, il s’est
arrêté dans un magasin de musique à Prince Albert pour y acheter
24 violons afin d’enseigner le violon à ses élèves. Après quelques
mois d’enseignement, il m’a invité pour une semaine afin d’aider
les enfants dans leur apprentissage. Ensuite, il a invité un homme
de Winnipeg à venir enseigner le violon aux enfants pendant une
autre semaine.
The kids’ lives started to change. It wasn’t just about the fiddle
music. They would take the kids out to play for different
communities in the area. The kids learned confidence and all
about being social. The other schools started seeing what was
going on.
La vie de ces enfants a changé. Ce n’était pas seulement une
question de musique. Les enfants allaient jouer dans les
différentes collectivités de la région. Ils ont appris à avoir
confiance en eux, à avoir une vie sociale. Les autres écoles ont
commencé à remarquer le changement.
18-6-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
18:39
In the Frontier School Division in northern Manitoba, this
program has caught on and it is being taught in every school in
northern Manitoba. There are 5,000 kids being taught in northern
Manitoba. It’s absolutely wonderful. They have a jamboree at the
end of May every year and they pick probably 500 of the most
advanced students because they can only hold that many in one
school. This year it was held in Norway House. They had 500 kids
and 37 instructors from all across Canada. Of the 37 instructors,
12 or 15 of them were former students in the program. It has
really changed their lives and it’s nice to see.
Dans la division scolaire Frontier, dans le Nord du Manitoba,
ce programme a attiré l’attention des autres écoles. Aujourd’hui,
toutes les écoles de la région enseignent le violon. Ils sont
5 000 enfants dans le Nord du Manitoba à apprendre le violon.
C’est tout à fait merveilleux. Chaque année, à la fin mai, il y a un
jamboree. En raison de la taille des salles disponibles, seulement
environ 500 élèves parmi les plus avancés sont choisis. Cette
année, le jamboree a lieu à la Norway House. Il y avait 500 jeunes
et 37 professeurs d’un peu partout au pays. Parmi ces professeurs,
12 ou 15 étaient d’anciens étudiants du programme. Ce
programme a vraiment changé leur vie. C’est agréable de voir
cela.
When I was young and you went to a fiddle contest or to
something involving the fiddle, it was all older people and not
very many young ones. In today’s world, however, we’re not in
any jeopardy of losing our culture with the fiddle. That makes me
happy.
Quand j’étais jeune, lorsqu’on participait à une compétition de
violon ou à une quelconque activité liée au violon, il n’y avait que
des personnes plus âgées avec nous; il y avait très peu de jeunes.
Aujourd’hui, nous ne risquons pas de perdre la culture du violon.
Ça me rend heureux.
Lots of the kids in northern Manitoba are from the Metis
culture, so I’m going to play an old Metis tune — probably the
oldest tune in the culture — called the ‘‘Red River Jig.’’ This is
what they call their Metis national anthem. Kelli talked about
how you sit and clog; that was the old Metis way. I will sit on a
chair over there with the board and clog my feet.
Beaucoup de jeunes dans le Nord du Manitoba sont Métis. Je
vais donc vous interpréter un vieil air métis — probablement le
plus vieil air de cette culture — intitulé « Red River Jig. » C’est ce
qu’ils appellent l’hymne national métis. Kelli a parlé de s’asseoir
et de taper du pied au rythme de la musique; c’est ce que font les
Métis depuis des générations. Je vais donc m’asseoir sur une
chaise et taper du pied sur une planche.
[Live Presentation]
[Prestation en direct]
Hon. Senators: Hear, hear!
Des voix : Bravo!
Mr. Vollrath: When we grew up, as Ivan said, the Don Messer
music was all across Canada, so that was part of our life — Andy
DeJarlis, Don Messer, Graham Townsend and Al Cherney — but
Metis was a regional style that was played all across Western
Canada as well. The Ukrainian people settled in Western Canada
so there was lots of Ukrainian music. When you went to
weddings, there would be Ukrainian bands. On the radio every
Saturday night would be the Ukrainian hour and we would hear
lots of Ukrainian music and still do to this day. I will do my best
to play a Ukrainian style — dance, if you wish!
M. Vollrath : Comme le soulignait Ivan, lorsqu’on était jeune,
on pouvait entendre la musique de Don Messer partout au pays.
Cela faisait partie de notre quotidien — Andy DeJarlis, Don
Messer, Graham Townsend et Al Cherney —, mais on pouvait
aussi entendre le style régional métis partout dans l’ouest du pays.
Les immigrants ukrainiens se sont installés dans l’ouest du pays. Il
y avait donc beaucoup de musique ukrainienne. Les mariages
avaient des orchestres ukrainiens. Tous les samedis soir, à la
radio, il y avait l’heure ukrainienne où l’on pouvait entendre
beaucoup de musique ukrainienne. C’est encore le cas
aujourd’hui. Je vais faire de mon mieux pour jouer un air de
musique ukrainienne. Vous pouvez danser, si vous le voulez!
[Live Presentation]
[Prestation en direct]
Hon. Senators: Hear, hear!
Des voix : Bravo!
Mr. Vollrath: At this time, I think it would be wonderful if we
three fiddle players grabbed our fiddles and had a jam session and
some step dancing. If there are any fiddlers out here who would
like to grab their fiddles and join us, by all means! Let’s play a bit
of ‘‘St. Anne’s Reel.’’
M. Vollrath : Je crois que ce serait merveilleux si les trois
violonistes se réunissaient pour un petit concert improvisé et
quelque pas de danse traditionnelle. Si d’autres violonistes veulent
se joindre à nous, ils sont les bienvenus! Jouons un peu du Reel de
St. Anne.
[Live Presentation]
[Prestation en direct]
Hon. Senators: Hear, hear!
The Chair: Please return to the table. We are still in committee,
may I remind you, senators!
Des voix : Bravo!
Le président : Veuillez revenir à la table. Je tiens à rappeler aux
membres du comité que nous sommes encore en séance!
18:40
Social Affairs, Science and Technology
18-6-2014
[Laughter]
[Rire]
At this stage in the meeting, after we have had the
presentations from witnesses, the chair opens the floor up for
questions. We have senators who already have indicated they wish
to ask questions. I will go then to the deputy chair.
Maintenant que les présentations sont terminées, nous allons
passer aux questions des membres. Certains ont déjà indiqué qu’il
voulait intervenir. Je vais donc laisser la parole au vice-président.
Senator Eggleton: I was going to ask the question ‘‘Is there a
Toronto style?’’ but I won’t ask. I never heard them play the
fiddle on Bay Street. They fiddle around but. . .
Le sénateur Eggleton : J’allais vous demander s’il y a un style
Toronto, mais je vais laisser tomber. Je n’ai jamais entendu les
gens qui travaillent sur Bay Street jouer du violon. Ils s’amusent,
mais...
Anyway, I’m very impressed. This is the first time that music as
opposed to words has convinced me to vote for a bill. I just think
it’s terrific. Thank you.
J’ai été très impressionné. C’est la première fois que c’est la
musique qui me convainc de voter pour un projet de loi, et non
des mots. C’est super. Merci.
I don’t have a question.
The Chair: That’s good, on this day, because we are under
some constraints here.
Senator Merchant: I, too, don’t have a question.
Calvin, you gave us a taste of Metis music. I come from
Saskatchewan and we have John Arcand. He is a well-known
fiddler and I thought I would be remiss if I didn’t mention him. I
know that he has received many awards and that he also is a third
generation fiddler of Metis background. I know he received the
Order of Canada and a variety of things.
In 2013, James Steele won the grand master concert.
I just wanted to make mention of Saskatchewan, but in the
meantime you demonstrated the Metis music. Thank you very
much.
Mr. Vollrath: They are dear friends of mine.
Je n’ai pas de questions.
Le président : C’est bien, car nous sommes un peu limités dans
le temps.
La sénatrice Merchant : Moi non plus, je n’ai pas de questions.
Calvin, vous nous avez donné une idée de ce qu’est la musique
métisse. Je suis originaire de la Saskatchewan où nous avons John
Arcand, un violoniste bien connu. Je m’en voudrais de ne pas
souligner son nom. Je sais qu’il a reçu de nombreux prix et qu’il
était, lui aussi, un violoniste de troisième génération d’origine
métisse. Il s’est vu décerner l’Ordre du Canada, notamment.
En 2013, James Steele a remporté la Grand Master
Competition.
Je voulais simplement parler de la Saskatchewan. Vous nous
avez donné un bon exemple de la musique métisse. Merci
beaucoup.
M. Vollrath : Ce sont de bons amis à moi.
Senator Eaton: I wish all our committee meetings were like this.
La sénatrice Eaton : J’aimerais que toutes les séances du comité
soient comme celle-ci.
Educate a poor city girl. What is the difference between a violin
and a fiddle?
Je vous demanderais d’éduquer la pauvre citadine que je suis.
Quelle est la différence entre un violon et ce que l’on appelle en
anglais un « fiddle »?
Mr. Hicks: I guess just the way they’re played. The two are the
same, basically. A violin is classical and the fiddle is more
parochial or local.
M. Hicks : C’est essentiellement la même chose. Tout dépend
de la façon dont l’instrument est joué. Le violon, c’est pour la
musique classique, alors que le « fiddle », c’est pour la musique
plus paroissiale ou locale.
Senator Eaton: It’s just the way they are played and what you
play?
La sénatrice Eaton : Ça dépend de la façon dont l’instrument
est joué et de la musique que l’on joue?
Mr. Vollrath: It’s the same. Itzhak Perlman, who is probably
the most renowned violinist in the world, calls it a fiddle and a
stick.
M. Vollrath : C’est la même chose. Itzhak Perlman,
probablement un des violonistes les mieux connus au monde,
parle d’un « fiddle and a stick. »
Senator Cordy: I guess that’s the difference between growing up
in Cape Breton and Toronto because in Cape Breton it was
always a fiddle. I don’t know how old I was before I realized that
it was actually a violin. At the Cruise Pavilion in Sydney, where
the cruise ships land, there’s an art gallery and restaurant. It’s a
lovely place, and outside of it is a huge fiddle. It has now become
a marker for people as to where they meet. It’s not in Cape
La sénatrice Cordy : J’imagine que c’est la différence entre
grandir au Cap-Breton et grandir à Toronto, car au Cap-Breton,
on appelle toujours cela un « fiddle ». J’ignore quel âge j’avais
lorsque j’ai compris qu’il s’agissait en réalité d’un violon. Au
Cruise Pavilion, à Sydney, là où les paquebots de croisière
accostent, il y a une galerie d’art et un restaurant. C’est un très bel
endroit. Devant ces commerces, il y a un énorme violon. C’est
18-6-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
18:41
Breton, no. It’s a marker, so people will say, ‘‘I’ll meet you down
by the fiddle,’’ or ‘‘How far away is that hotel from the fiddle?’’ It
has really become a big marker. Of course Celtic Colours has
really revitalized Scottish music and fiddle music in Cape Breton.
devenu une sorte de point de repère où les gens se donnent rendezvous. Non, ce n’est pas au Cap-Breton. C’est un point de repère.
Les gens disent : « Je te rejoins devant le violon » ou « Où se
trouve cet hôtel par rapport au violon? » C’est devenu un énorme
point de repère. Bien entendu, le festival Celtic Colours a
vraiment redonné vie à la musique écossaise et au violon au
Cap-Breton.
As you said earlier, people from Scotland are actually coming
back to Cape Breton to learn the historical parts of playing the
fiddle. I remember going to Scotland and arriving home and
seeing that Cape Breton is actually more Scottish than Scotland.
The President of the Gaelic College is a former premier and
fiddler, Rodney MacDonald. Certainly, we have a long history.
Comme vous l’avez souligné plus tôt, les Écossais viennent au
Cap-Breton pour apprendre le violon folklorique. Je me souviens,
après un voyage en Écosse, d’avoir remarqué que le Cap-Breton
était plus écossais que l’Écosse. Le président du Gaelic College,
Rodney MacDonald, est un ancien premier ministre et violoniste.
Il est clair que nous avons une histoire riche.
If we pass this bill really fast, would we have time for them to
play another tune?
Si nous adoptons ce projet de loi rapidement, nous restera-t-il
suffisamment de temps pour les entendre nous jouer un autre air?
The Chair: We will move towards that objective, with the
cooperation of my colleagues.
Le président : Avec la coopération de mes collègues, c’est
possible.
Senator Enverga: Thank you very much for that great
presentation. I wish all committees could be like this. I’m pretty
sure this day will open up a whole new kind of multicultural event
that will not only go from east to west but go around the world.
Congratulations to our sponsors. I wish that you could fiddle all
day today.
Le sénateur Enverga : Merci beaucoup pour cette excellente
prestation. J’aimerais que toutes les séances soient comme celle-ci.
J’ai bien l’impression que cette journée ouvrira la porte à une
toute nouvelle sorte d’événement multiculturel, non seulement
d’est en ouest, mais partout dans le monde. Félicitations à la
marraine du projet de loi. J’aimerais vous entendre jouer du
violon toute la journée.
Senator Seth: I must say I enjoyed it very much. After a long
session, we can laugh and dance a little bit. It’s wonderful.
La sénatrice Seth : Je dois dire que j’ai bien aimé votre
prestation. Après une longue session, il est agréable de rire et de
danser un peu. C’est merveilleux.
How does this merge with non-Anglo Saxon styles? How do
you present in non-Anglo Saxon fiddle styles? Any music is music;
any dance is dance; any fiddling is fiddling; but again, how do you
merge into that?
Comment ce style fusionne-t-il aux styles non anglo-saxons?
Comment faites-vous pour jouer des styles non anglo-saxons? La
musique, c’est la musique; la danse, c’est la danse; le violon, c’est
du violon; mais comment faites-vous pour fusionner tout ça?
Senator Eggleton: The Indian fiddle.
Le sénateur Eggleton : Le violon indien.
Ms. Johnson: There is a lot of collaboration between different
multicultural groups, particularly in urban centres where Celtic
and Indian are mixing together or African rhythms with Celtic.
This kind of merging is happening all over now.
Mme Johnson : Il y a beaucoup de collaboration entre les
différents groupes multiculturels, notamment dans les régions
urbaines où les styles celtiques et indiens ou africains se
mélangent. Ce genre de fusion se fait partout.
Senator Seth: Music is music, whatever the style of fiddling.
Dance is dance. So you enjoy. I love this. Thank you. I love
dancing.
La sénatrice Seth : La musique, c’est la musique, peu importe le
style. La danse, c’est la danse. On l’apprécie, on l’aime. Merci.
J’aime danser.
Senator Chaput: I want to thank the sponsors and also the
witnesses for this experience today. It brings back so many
memories. I’m from Manitoba where we have a large Metis
community, from St. Laurent and other places; and when we go
there, this is what we hear. One of those Metis was the lieutenantgovernor of the province of Manitoba for quite a few years. I can
tell you that in that white house in Manitoba, there was fiddling
when he was there. Thank you again.
La sénatrice Chaput : Je tiens à remercier la marraine du projet
de loi ainsi que les témoins pour l’expérience que nous venons de
vivre. Ça me rappelle de nombreux souvenirs. Je suis originaire du
Manitoba où nous avons une grande collectivité métisse,
notamment à Saint-Laurent. C’est le genre de musique qu’on y
entend. Un des lieutenants-gouverneurs du Manitoba, qui a servi
pendant de nombreuses années, était Métis. Je peux vous assurer
que dans sa demeure, on y jouait beaucoup de violon. Merci
encore.
18:42
Social Affairs, Science and Technology
18-6-2014
Senator Stewart Olsen: I wanted to add one thing. I’m not sure
everyone knows, and this is more for television, but at the end, the
senator who is sponsoring the bill actually joined the fiddlers and
is a fiddler herself, and well known. I think that’s the inception.
We enjoyed you as well.
La sénatrice Stewart Olsen : J’aimerais ajouter une chose.
J’ignore si tout le monde le sait, et je m’adresse ici à nos
téléspectateurs, à la fin de la prestation, la marraine du projet de
loi s’est jointe aux violonistes. Elle aussi est une violoniste bien
connue. Je crois que c’est le lancement. Nous avons bien aimé
votre présentation.
The Chair: I’m going to invite our guests to stay where they are
for the next part of our meeting, which is clause-byclause consideration of the bill. Before I do, I want to say to
you that I, too, have enjoyed this greatly. I’m from rural Nova
Scotia. All my cousins on my father’s side are fiddling all the time
at jams continuously. It has been a part of our family experience
and enjoyment since as long as I can remember. This has been a
remarkable event here in the Senate. I consider myself to be
extremely fortunate to be a country kid who has had a chance to
chair this amazing meeting in the Senate of Canada.
Le président : Je demanderais à nos invités de rester pour la
prochaine partie de la séance, soit l’étude article par article du
projet de loi. Avant de procéder, j’aimerais dire que j’ai moi aussi
beaucoup aimé votre prestation. Je viens d’une région rurale de la
Nouvelle-Écosse. Tous mes cousins du côté de mon père
participent régulièrement à des concerts de violon. Cela fait
partie de notre famille depuis aussi longtemps que je me
souvienne. Nous venons de vivre une expérience remarquable
au Sénat. J’ai grandi à la campagne, et je me considère
extrêmement chanceux d’avoir pu présider cette merveilleuse
séance.
With that, is it agreed that the committee proceed to clause-byclause consideration of Bill S-218, An Act respecting National
Fiddling Day?
Cela dit, plaît-il au comité de procéder à l’étude article par
article du projet de loi S-218, Loi instituant la Journée nationale
du violon traditionnel?
Hon. Senators: Agreed.
The Chair: I will alert the committee that a minor amendment
needs to be introduced to correct a certain aspect of the bill. It will
be introduced at the appropriate time.
Des voix : D’accord.
Le président : Je tiens à souligner aux membres qu’un
amendement mineur sera proposé afin de corriger un élément
du projet de loi. Cet amendement sera proposé en temps et lieu.
Shall the title stand postponed? Agreed or not?
L’étude du titre est-elle réservée? Êtes-vous d’accord?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: Shall the preamble stand postponed? Agreed?
Le président : Le préambule est-il réservé? Êtes-vous d’accord?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: Shall the short title in clause 1 stand postponed?
Agreed or not?
Le président : L’étude de l’article un, le titre abrégé, est-elle
réservée? Êtes-vous d’accord?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: Shall clause 2 carry?
Le président : L’article 2 est-il adopté?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: Carried.
Le président : Adopté.
Shall clause 3 carry?
L’article 3 est-il adopté?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: Carried.
Le président : Adopté.
Shall clause 1 carry?
L’article 1 est-il adopté?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: Carried.
Le président : Adopté.
Shall the preamble carry? Senator Stewart Olsen?
Le préambule est-il adopté? Madame la sénatrice Stewart
Olsen, vous avez la parole.
Senator Stewart Olsen: I have one small amendment, a
correction. I move:
La sénatrice Stewart Olsen : J’aurais un amendement mineur à
proposer, une correction. Je propose :
That Bill S-218 be amended in the preamble, on page 1,
by replacing line 14 with the following:
Que le projet de loi S-218 soit modifié dans le préambule,
à la page 1, par substitution, à la ligne 19, de ce qui suit :
18-6-2014
Affaires sociales, sciences et technologie
‘‘history of fiddle music, and in honour of Antonio’’.
The Chair: We have that in both official languages. You’re
moving that amendment, senator?
Senator Stewart Olsen: Yes, I am.
18:43
« Antonio Stradivari; »
Le président : La motion est présentée dans les deux langues
officielles. Madame la sénatrice, vous proposez cet amendement?
La sénatrice Stewart Olsen : Oui.
The Chair: That amendment is on the floor. Is there discussion?
Le président : L’amendement est proposé. Y a-t-il des questions
ou commentaires?
Senator Eggleton: It’s a spelling correction.
Le sénateur Eggleton : C’est pour corriger une faute
d’orthographe.
The Chair: That’s correct.
Are there any further questions or comments? Are you ready
for the question?
Le président : C’est exact.
Y a-t-il d’autres questions ou commentaires? Êtes-vous prêts à
mettre la motion aux voix?
An Hon. Senator: Question.
Une voix : Mettons la motion aux voix.
The Chair: All in favour signify?
Le président : Que tous ceux qui sont pour l’indiquent.
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: Any contrary? Any abstentions?
Le président : Quelqu’un s’y oppose? Y a-t-il des abstentions?
That’s unanimous. Thank you very much.
Le vote est unanime. Merci beaucoup.
Shall the preamble carry as amended?
Le préambule, tel que modifié, est-il adopté?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: Carried, as amended.
Le président : Le préambule, tel que modifié, est adopté.
Shall the title carry?
Le titre est-il adopté?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: Carried.
Le président : Adopté.
Shall the bill carry?
Le projet de loi est-il adopté?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: Carried.
Le président : Adopté.
Does the committee wish to consider appending observations
to the report?
Hearing none, is it agreed that I report this bill, as amended, to
the Senate?
Le comité désire-t-il joindre des observations au rapport?
Non? Dans ce cas, plaît-il au comité que je fasse rapport de ce
projet de loi, dans sa forme modifiée, au Sénat?
Hon. Senators: Agreed.
Des voix : D’accord.
The Chair: Thank you very much, colleagues.
Le président : Merci beaucoup, chers collègues.
I am now going to move to the final act of the formal
committee meeting. I understand that some people will be able to
stay for a bit and that we will go into an informal use of this
room, shall we say, following the official use.
(The committee adjourned.)
Je vais maintenant passer à la dernière partie de la séance
officielle du comité. Je crois comprendre que certains pourront
rester un peu plus longtemps et que nous allons utiliser cette pièce
de façon informelle, disons, une fois la séance officielle terminée.
(La séance est levée.)
WITNESSES
Wednesday, June 18, 2014
The Honourable Senator Elizabeth Hubley, sponsor of the bill.
As individuals:
TÉMOINS
Le mercredi 18 juin 2014
L’honorable sénatrice Elizabeth Hubley, marraine du projet de loi.
À titre personnel :
Sherry Johnson, Professor, York University;
Sherry Johnson, professeure, Université York;
Kelli Trottier, Musician;
Kelli Trottier, musicienne;
Ivan Hicks, Fiddler;
Ivan Hicks, violoneux;
Calvin Vollrath, Fiddler.
Calvin Vollrath, violoneux.
Available on the Internet: http://www.parl.gc.ca
Disponible sur internet: http://www.parl.gc.ca
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising