HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA 41

HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA 41
HOUSE OF COMMONS OF CANADA
41st PARLIAMENT, 2nd SESSION
CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA
41e LÉGISLATURE, 2e SESSION
Journals
Journaux
No. 81
No 81
Tuesday, May 6, 2014
Le mardi 6 mai 2014
10:00 a.m.
10 heures
PRAYERS
PRIÈRE
DAILY ROUTINE OF BUSINESS
AFFAIRES COURANTES ORDINAIRES
TABLING
DÉPÔT
OF
DOCUMENTS
DE DOCUMENTS
The Speaker laid upon the Table, — Report of the Auditor
General of Canada to the House of Commons (Spring 2014),
together with an addendum, pursuant to the Auditor General Act,
R.S. 1985, c. A-17, sbs. 7(5). — Sessional Paper No. 8560-412-6402. (Pursuant to Standing Order 108(3)(g), permanently referred
to the Standing Committee on Public Accounts)
Le Président dépose sur le Bureau, — Rapport du Vérificateur
général du Canada à la Chambre des communes (printemps 2014),
ainsi qu'un addenda, conformément à la Loi sur le vérificateur
général, L.R. 1985, ch. A-17, par. 7(5). — Document parlementaire
no 8560-412-64-02. (Conformément à l'article 108(3)g) du
Règlement, renvoi en permanence au Comité permanent des
comptes publics)
PRESENTING REPORTS
PRÉSENTATION
FROM
COMMITTEES
DE RAPPORTS DE COMITÉS
me
Ms. LeBlanc (LaSalle—Émard), from the Standing Committee
on the Status of Women, presented the Third Report of the
Committee (Main Estimates 2014-15 — Votes 1 and 5 under
OFFICE OF THE CO-ORDINATOR, STATUS OF WOMEN). —
Sessional Paper No. 8510-412-72.
M LeBlanc (LaSalle—Émard), du Comité permanent de la
condition féminine, présente le troisième rapport du Comité
(Budget principal des dépenses 2014-2015 — crédits 1 et 5 sous
la rubrique BUREAU DE LA COORDONNATRICE DE LA
SITUATION DE LA FEMME). — Document parlementaire
no 8510-412-72.
A copy of the relevant Minutes of Proceedings (Meeting No.
20) was tabled.
Un exemplaire des procès-verbaux pertinents (réunion no 20)
est déposé.
PRESENTING PETITIONS
PRÉSENTATION
Pursuant to Standing Order 36, petitions certified correct by the
Clerk of Petitions were presented as follows:
Conformément à l'article 36 du Règlement, des pétitions
certifiées correctes par le greffier des pétitions sont présentées :
— by Mr. Hsu (Kingston and the Islands), one concerning the
electoral system (No. 412-2642);
— par M. Hsu (Kingston et les Îles), une au sujet du système
électoral (no 412-2642);
— by Mr. Donnelly (New Westminster—Coquitlam), one
concerning the fishing industry (No. 412-2643);
— par M. Donnelly (New Westminster—Coquitlam), une au sujet
de l'industrie de la pêche (no 412-2643);
— by Mr. MacAulay (Cardigan), one concerning the grain industry
(No. 412-2644);
— par M. MacAulay (Cardigan), une au sujet de l'industrie
céréalière (no 412-2644);
— by Ms. Nash (Parkdale—High Park), one concerning budget
measures (No. 412-2645) and one concerning science policy
(No. 412-2646);
— par Mme Nash (Parkdale—High Park), une au sujet des mesures
budgétaires (no 412-2645) et une au sujet de la politique
scientifique (no 412-2646);
DE PÉTITIONS
May 6, 2014
Le 6 mai 2014
— by Ms. May (Saanich—Gulf Islands), one concerning
environmental assessment and review (No. 412-2647) and one
concerning international agreements (No. 412-2648);
— par Mme May (Saanich—Gulf Islands), une au sujet de l'examen
et des évaluations environnementales (no 412-2647) et une au sujet
des accords internationaux (no 412-2648);
— by Mr. Easter (Malpeque), one concerning the Criminal Code of
Canada (No. 412-2649) and one concerning health care services
(No. 412-2650);
— par M. Easter (Malpeque), une au sujet du Code criminel du
Canada (no 412-2649) et une au sujet des services de santé (no 4122650);
— by Mr. Kellway (Beaches—East York), two concerning budget
measures (Nos. 412-2651 and 412-2652) and three concerning the
Canada Post Corporation (Nos. 412-2653 to 412-2655);
— par M. Kellway (Beaches—East York), deux au sujet des
mesures budgétaires (nos 412-2651 et 412-2652) et trois au sujet de
la Société canadienne des postes (nos 412-2653 à 412-2655);
— by Ms. Sitsabaiesan (Scarborough—Rouge River), one
concerning national parks (No. 412-2656);
— par Mme Sitsabaiesan (Scarborough—Rouge River), une au
sujet des parcs nationaux (no 412-2656);
— by Mr. Toone (Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine), one
concerning the Canada Post Corporation (No. 412-2657) and five
concerning VIA Rail (Nos. 412-2658 to 412-2662);
— par M. Toone (Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine), une au sujet de
la Société canadienne des postes (no 412-2657) et cinq au sujet de
VIA Rail (nos 412-2658 à 412-2662);
— by Mr. Cotler (Mount Royal), one concerning crimes of
violence (No. 412-2663);
— par M. Cotler (Mont-Royal), une au sujet des crimes avec
violence (no 412-2663);
— by Mr. Boulerice (Rosemont—La Petite-Patrie), two concerning
health care services (Nos. 412-2664 and 412-2665);
— par M. Boulerice (Rosemont—La Petite-Patrie), deux au sujet
des services de santé (nos 412-2664 et 412-2665);
— by Mr. Hyer (Thunder Bay—Superior North), one concerning
the protection of the environment (No. 412-2666);
— par M. Hyer (Thunder Bay—Superior-Nord), une au sujet de la
protection de l'environnement (no 412-2666);
— by Mr. Lamoureux (Winnipeg North), one concerning Old Age
Security benefits (No. 412-2667).
— par M. Lamoureux (Winnipeg-Nord), une au sujet des
prestations de sécurité de la vieillesse (no 412-2667).
QUESTIONS
QUESTIONS
884
ON THE
ORDER PAPER
INSCRITES AU
FEUILLETON
Pursuant to Standing Order 39(7), Mr. Lukiwski (Parliamentary
Secretary to the Leader of the Government in the House of
Commons) presented the returns to the following questions made
into Orders for Return:
Conformément à l'article 39(7) du Règlement, M. Lukiwski
(secrétaire parlementaire du leader du gouvernement à la Chambre
des communes) présente les réponses aux questions suivantes,
transformées en ordres de dépôt de documents :
Q-323 — Mr. Byrne (Humber—St. Barbe—Baie Verte) —
With regard to the recognition of the Qalipu Mi’kmaq First
Nation Band under the Indian Act, and the administration of the
enrollment of applicants in the Founding Members list: (a) how
many applications for enrollment in the Band were received by
the Enrollment Clerks and by the Enrollment Committee,
broken down by month from December 2008 to November
2012; (b) how many applications were accepted for
membership by the Enrollment Committee, broken down by
month from December 2008 to May 2013; (c) broken down by
month from December 2008 to May 2013, (i) how many
applications were rejected for membership by the Enrollment
Committee, and of these, (ii) how many were appealed by the
applicant to the Appeals Master, (iii) how many were
overturned by the Appeals Master, (iv) how many were
confirmed by the Appeals Master; (d) how many applications
that were approved by the Enrollment Committee were
appealed by Canada to the Appeals Master, broken down by
month from December 2008 to May 2013; (e) how many of the
applications were rejected by Canada under the provisions of
4.2.16 of the 2008 Qalipu Mi’kmaq Recognition Agreement,
broken down by month from December 2008 to May 2013; (f)
broken down by month from December 2008 to May 2013, (i)
how many of the applications which were rejected by Canada,
under the provisions of 4.2.16 of the 2008 Qalipu Mi’kmaq
Recognition Agreement concerning Canadian Aboriginal
Ancestry, were appealed to the Appeals Master, (ii) how
many of these rejections were overturned by the Appeals
Q-323 — M. Byrne (Humber—St. Barbe—Baie Verte) — En
ce qui concerne la reconnaissance de la bande de la Première
Nation Qalipu Mi’kmaq aux termes de la Loi sur les Indiens et
l’administration de l’inscription des demandeurs à la liste des
membres fondateurs : a) combien de demandes d’inscription à
la bande les commis à l’inscription et le comité d’inscription
ont-ils reçues, ventilées par mois, de décembre 2008 à
novembre 2012; b) combien de demandes d’inscription le
comité d’inscription a-t-il acceptées, ventilées par mois, de
décembre 2008 à mai 2013; c) ventilées par mois, de décembre
2008 à mai 2013, (i) combien de demandes d’inscription le
comité d’inscription a-t-il refusées et, de ce nombre, (ii)
combien ont fait l’objet d’un appel présenté par le demandeur
devant le responsable des appels, (iii) combien celui-ci en a-t-il
infirmées, (iv) combien en a-t-il confirmées; d) combien de
demandes approuvées par le comité d’inscription ont fait l’objet
d’un appel présenté par le Canada devant le responsable des
appels, ventilées par mois, de décembre 2008 à mai 2013; e)
combien de demandes ont été refusées par le Canada
conformément aux dispositions de l’article 4.2.16 de l’Accord
de reconnaissance de 2008 des Qalipu Mi’kmaq, ventilées par
mois, de décembre 2008 à mai 2013; f) ventilées par mois, de
décembre 2008 à mai 2013, (i) combien de demandes refusées
par le Canada, conformément aux dispositions de l’article
4.2.16 de l’Accord de reconnaissance de 2008 des Qalipu
Mi’kmaq sur l’ascendance autochtone canadienne, ont fait
l’objet d’un appel devant le responsable des appels, (ii)
combien de ces demandes celui-ci a-t-il infirmées, (iii)
May 6, 2014
Le 6 mai 2014
885
Master, (iii) how many were confirmed by the Appeals Master;
(g) how many internal or external audits or reviews were
conducted by the government that included matters of the
enrollment process between December 2008 and March 2014,
(i) what is the government’s document reference number for
each of these audits or reviews, (ii) when were these audits or
reviews completed; (h) on what date did the government first
make contact with the Qalipu Mi’kmaq First Nation Band or the
Federation of Newfoundland Indians to register or express
concerns about the enrollment process; (i) what are the total
expenses paid to, or on behalf of, Mr. Fred Caron in relation to
his work on Qalipu Mi’kmaq First Nation Band enrollment
process and other issues from December 2008 to March 2014,
broken down by (i) professional fees, (ii) travel and related
disbursements, (iii) support services, (iv) other expenses; (j)
how many applicants were informed that their applications were
deemed invalid by reason of failure to provide a long form birth
certificate as part of the applicants' application package, broken
down by month from December 2008 to March 2014; and (k)
how many applications were deemed invalid by reason of the
applicant’s failure to sign the application in all required
locations of the membership application form, broken down
by month from December 2008 to March 2014? — Sessional
Paper No. 8555-412-323.
combien en a-t-il confirmées; g) combien de vérifications ou
d’examens internes ou externes portant notamment sur le
processus d’inscription le gouvernement a-t-il effectués de
décembre 2008 à mars 2014, (i) quel est le numéro de référence
du gouvernement pour chaque vérification ou examen, (ii)
quand ces vérifications ou examens ont-ils été complétés; h) à
quelle date le gouvernement a-t-il communiqué pour la
première fois avec la bande de la Première Nation Qalipu
Mi’kmaq ou la Fédération des Indiens de Terre-Neuve pour
manifester ou exprimer ses préoccupations à l’égard du
processus d’inscription; i) quel est le montant total versé à M.
Fred Caron, ou à son nom, pour son travail sur le processus
d’inscription de la bande de la Première Nation Qalipu
Mi’kmaq et d’autres questions, de décembre 2008 à mars
2014, ventilé par (i) honoraires professionnels, (ii) frais de
déplacement et frais connexes, (iii) services de soutien, (iv)
autres dépenses; j) combien de demandeurs ont été avisés que
leur demande avait été jugée invalide parce qu’ils avaient omis
de fournir un acte de naissance détaillé avec leur dossier de
demande, ventilés par mois, de décembre 2008 à mars 2014; k)
combien de demandes ont été jugées invalides parce que le
demandeur n’avait pas signé le formulaire de demande
d’inscription partout où cela était requis, ventilées par mois,
de décembre 2008 à mars 2014? — Document parlementaire
no 8555-412-323.
Q-324 — Mr. Byrne (Humber—St. Barbe—Baie Verte) —
With regard to the administration of all government
departments, crown corporations and agencies as well as
other entities within federal jurisdiction that offer goods or
services to parliamentarians, to parliamentarians' staff, to the
spouses or dependents of parliamentarians, or more generally to
the offices of parliamentarians, hereafter referred to as “eligible
parliamentary persons”, at either no cost or at a reduced cost
compared to the rate normally charged to a member of the
general public who might seek the provision of the same or a
similar good or service from the government: without
consideration or inclusion of any occasional discounts or
promotions for fiscal years 2009-2010, 2010-2011, 2011-2012,
and 2012-2013, and not including those goods or services
provided directly to any eligible parliamentary persons under
the normal rules of the administration of the House of
Commons, the Senate or by the Library of Parliament, (a)
which federal entities provided goods or services to those
eligible parliamentary persons at either no cost or at a reduced
cost; (b) what is each respective good or service thus provided,
and what is the rationale for offering such no-cost goods or
services or discounts to eligible parliamentary persons; (c)
broken down by each such individual product or service, what
is the cost to each federal entity, as measured in revenue that
would otherwise not have been lost, of providing such goods or
services to eligible parliamentary persons, calculated for each
fiscal year and using the undiscounted rate that would be
normally charged to members of the general public as the
comparative basis for such a calculation; (d) what was the net
financial position of each federal crown corporation or
operating agency providing such goods or services before the
provision of federal subsidies are considered in each fiscal
year? — Sessional Paper No. 8555-412-324.
Q-324 — M. Byrne (Humber—St. Barbe—Baie Verte) — En
ce qui concerne l’administration de tous les ministères, sociétés
d’État et agences, de même que des autres entités qui relèvent
du gouvernement fédéral qui offrent des biens ou des services
aux parlementaires, aux employés des parlementaires, aux
conjoints ou aux personnes à charge des parlementaires ou, de
façon plus générale, aux bureaux des parlementaires, ci-après
appelés « personnes parlementaires admissibles », à titre
gracieux ou à prix réduit par rapport au prix courant
normalement exigé des membres du grand public qui
chercheraient à obtenir des biens ou des services identiques
ou comparables auprès du gouvernement, sans inclure les rabais
et les promotions occasionnels, pour les exercices 2009-2010,
2010-2011, 2011-2012 et 2012-2013, et sans inclure les biens et
les services fournis directement aux personnes parlementaires
admissibles en vertu des règles de fonctionnement habituelles
de la Chambre des communes, du Sénat ou de la Bibliothèque
du Parlement, a) quelles entités fédérales ont fourni des biens
ou des services aux personnes parlementaires admissibles à titre
gracieux ou à prix réduit; b) quels sont les biens ou services
fournis et pour quelle raison les a-t-on fournis à titre gracieux
ou à prix réduit aux personnes parlementaires admissibles; c)
pour chaque bien ou service, quel est le coût assumé par chaque
entité fédérale, mesuré en revenus perdus, pour fournir ces
biens ou services aux personnes parlementaires admissibles,
coût calculé pour chaque exercice et en utilisant comme point
de référence le prix courant qui est normalement exigé des
membres du grand public; d) quelle était la situation financière
nette de chaque société d’État ou agence qui a fourni ces biens
ou services avant qu’elle n’ajoute à ses revenus annuels les
subventions fédérales qu’elle a reçues? — Document
parlementaire no 8555-412-324.
886
May 6, 2014
Le 6 mai 2014
Q-328 — Mr. McKay (Scarborough—Guildwood) — With
regard to any contracting paid for by the budgets of each
Minister's Office since May 1, 2011, what are the details of all
contracts over $500 including (i) the name of the supplier,
vendor or individual who received the contract, (ii) the date on
which the contract was entered into, (iii) the date the contract
terminated, (iv) a brief description of the good or service
provided, (v) the amount of payment initially agreed upon for
the contract, (vi) the final amount paid for the contract? —
Sessional Paper No. 8555-412-328.
Q-328 — M. McKay (Scarborough—Guildwood) — En ce qui
concerne les contrats financés par les budgets des bureaux des
ministres depuis le 1er mai 2011, quels sont les détails de
chaque contrat de plus de 500 $, notamment (i) le nom du
fournisseur, du vendeur ou de la personne qui a reçu le contrat,
(ii) la date de passation du contrat, (iii) la date de cessation du
contrat, (iv) une brève description des biens ou services fournis,
(v) le montant du contrat conclu au départ, (vi) le montant final
payé pour le contrat? — Document parlementaire no 8555-412328.
Q-331 — Mr. Dewar (Ottawa Centre) — With regard to the
purchase, sale and renovation of diplomatic properties by the
Department of Foreign Affairs, Trade and Development: (a)
how many properties have been purchased in each of the last
ten fiscal years; (b) how many properties have been sold in each
of the last ten fiscal years; (c) what were the locations and
prices of all properties valued over $250 000 purchased in each
of the last ten fiscal years; (d) what were the locations and
prices of all properties valued over $250 000 sold in each of the
last ten fiscal years; (e) are property purchases or sales above a
certain value subject to ministerial approval, and if so, what is
the threshold; (f) for each of the properties in (c) and (d), what
were (i) their respective cost at the time of purchase, (ii) the
year in which they were purchased; (g) what proportion of
properties are rented by the government and what is the average
value of all rented properties; (h) what proportion of properties
are owned by the government and what is the average value of
all owned properties; and (i) how much has been spent on
property renovations in each of the last ten years? — Sessional
Paper No. 8555-412-331.
Q-331 — M. Dewar (Ottawa-Centre) — En ce qui concerne
l’achat, la vente et la rénovation de propriétés diplomatiques par
le ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du
Développement : a) combien de propriétés ont été achetées au
cours de chacun des dix derniers exercices; b) combien de
propriétés ont été vendues au cours de chacun des dix derniers
exercices; c) quels étaient l’adresse et le prix de toutes les
propriétés évaluées à plus de 250 000 $ que le Ministère a
achetées au cours de chacun des dix derniers exercices; d) quels
étaient l’adresse et le prix de toutes les propriétés évaluées à
plus de 250 000 $ que le Ministère a vendues au cours de
chacun des dix derniers exercices; e) est-ce que l’achat ou la
vente d’une propriété au-delà d’une certaine valeur nécessite
l’approbation du ministre et, dans l’affirmative, quelle est la
valeur minimale requise; f) pour chacune des propriétés
énumérées en réponse aux points c) et d), (i) quel était leur
prix d’achat respectif, (ii) en quelle année a-t-elle été achetée; g)
quelle proportion des propriétés sont louées par le
gouvernement et quelle est la valeur moyenne de toutes les
propriétés louées; h) quelle proportion des propriétés
appartiennent au gouvernement et quelle est la valeur
moyenne de toutes les propriétés qui lui appartiennent; i)
combien d'argent a été consacré à la rénovation de ces
propriétés au cours de chacun des dix derniers exercices? —
Document parlementaire no 8555-412-331.
Q-332 — Mr. Simms (Bonavista—Gander—Grand Falls—
Windsor) — With regard to Elections Canada, what are the file
numbers of all ministerial briefings or departmental
correspondence between the government and Elections
Canada since January 23, 2006, broken down by (i) minister
or department, (ii) relevant file number, (iii) correspondence or
file type, (iv) date, (v) purpose, (vi) origin, (vii) intended
destination, (viii) other officials copied or involved? —
Sessional Paper No. 8555-412-332.
Q-332 — M. Simms (Bonavista—Gander—Grand Falls—
Windsor) — En ce qui concerne Élections Canada, quels sont
les numéros de dossier de tous les documents d’information du
ministre ou de toute correspondance ministérielle entre le
gouvernement et Élections Canada depuis le 23 janvier 2006,
ventilés par (i) ministère ou portefeuille ministériel, (ii) numéro
de dossier pertinent, (iii) type de correspondance ou de dossier,
(iv) date, (v) objet, (vi) expéditeur, (vii) destinataire prévu, (viii)
autres représentants concernés ou en copie conforme? —
Document parlementaire no 8555-412-332.
Q-333 — Mr. Cotler (Mount Royal) — With regard to the
government’s consultations about prostitution-related offences:
(a) what goals have been established for the consultations; (b)
what goals have been established for the online consultation; (c)
whose input did the government seek through online
consultation; (d) which individuals wrote the discussion paper
for the online consultation; (e) which individuals with expertise
in prostitution-related offences participated in the development
of the discussion paper in (d); (f) which individuals with
expertise in prostitution-related offences reviewed the
discussion paper in (d); (g) which individuals with legal
expertise participated in the development of the discussion
paper in (d); (h) which individuals with legal expertise reviewed
Q-333 — M. Cotler (Mont-Royal) — En ce qui concerne la
consultation du gouvernement sur les infractions liées à la
prostitution : a) quels sont les objectifs établis pour la
consultation; b) quels sont les objectifs établis pour la
consultation en ligne; c) de qui le gouvernement souhaitait-il
obtenir des commentaires au moyen de la consultation en ligne;
d) qui sont ceux qui ont rédigé le document de consultation aux
fins de la consultation en ligne; e) qui sont les spécialistes des
infractions liées à la prostitution qui ont participé à l’élaboration
du document de consultation mentionné au point d); f) qui sont
les spécialistes des infractions liées à la prostitution qui ont
examiné le document de consultation mentionné au point d); g)
qui sont les spécialistes du droit qui ont participé à l’élaboration
May 6, 2014
Le 6 mai 2014
887
the discussion paper in (d); (i) what experts in survey
methodology, research methods, or statistics participated in
the development of the discussion paper in (d); (j) what experts
in survey methodology, research methods, or statistics reviewed
the discussion paper in (d); (k) which individuals developed the
online consultation questions; (l) which individuals with
expertise in prostitution-related offences participated in the
development of the online consultation questions; (m) which
individuals with expertise in prostitution-related offences
reviewed the online consultation questions; (n) which
individuals with legal expertise participated in the
development of the online consultation questions; (o) which
individuals with legal expertise reviewed the online
consultation questions;
du document de consultation mentionné au point d); h) qui sont
les spécialistes du droit qui ont examiné le document de
consultation mentionné au point d); i) qui sont les spécialistes
des techniques d’enquête, des méthodes de recherche ou de la
statistique qui ont participé à l’élaboration du document de
consultation mentionné au point d); j) qui sont les spécialistes
des techniques d’enquête, des méthodes de recherche ou de la
statistique qui ont examiné le document de consultation
mentionné au point d); k) qui sont ceux qui ont rédigé les
questions de consultation en ligne; l) qui sont les spécialistes
des infractions liées à la prostitution qui ont participé à
l’élaboration des questions de consultation en ligne; m) qui sont
les spécialistes des infractions liées à la prostitution qui ont
examiné les questions de consultation en ligne; n) qui sont les
spécialistes du droit qui ont participé à l’élaboration des
questions de consultation en ligne; o) qui sont les spécialistes
du droit qui ont examiné les questions de consultation en ligne;
(p) what experts in survey methodology, research methods, or
statistics participated in the development of the online
consultation questions; (q) what experts in survey
methodology, research methods, or statistics reviewed the
online consultation questions; (r) how many responses did the
government receive through the online form; (s) how many
responses were sent directly to consultations.
prostitution@justice.gc.ca; (t) how many responses were sent
directly to consultation-prostitution@justice.gc.ca; (u) what
was or will be done with responses sent to consultations.
prostitution@justice.gc.ca that are written in whole or in part in
a language other than English; (v) what was or will be done
with responses sent to consultation-prostitution@justice.gc.ca
that are written in whole or in part in a language other than
French; (w) why are answers in the online form limited to 500
words; (x) what is the limit to the length of submissions sent
directly to consultations.prostitution@justice.gc.ca or
consultation-prostitution@justice.gc.ca; (y) in what ways did
the government make Canadians aware of the online
consultation process; (z) how much money was allocated to
advertise the online consultation process; (aa) how much
money was spent to advertise the online consultation process;
(bb) where did each advertisement of the online consultation
process appear; (cc) when did each advertisement in (bb)
appear; (dd) who has read the responses to the online
consultation; (ee) who will read the responses to the online
consultation; (ff) will each response to the online consultation
have been read by one or more employees of the Department of
Justice (DOJ); (gg) which employees of the DOJ have read or
will read the responses to the online consultation; (hh) will any
responses to the online consultation have been seen in whole or
in part by individuals not in the employ of the DOJ; (ii) which
individuals not in the employ of the DOJ have seen or will see
responses to the online consultation, in whole or in part; (jj) will
each response to the online consultation have been read by one
or more individuals in the office of the Minister of Justice;
p) qui sont les spécialistes des techniques d’enquête, des
méthodes de recherche ou de la statistique qui ont participé à
l’élaboration des questions de consultation en ligne; q) qui sont
les spécialistes des techniques d’enquête, des méthodes de
recherche ou de la statistique qui ont examiné les questions de
consultation en ligne; r) combien de réponses le gouvernement
a-t-il reçues au moyen du formulaire en ligne; s) combien de
réponses ont été envoyées directement à l’adresse consultations.
prostitution@justice.gc.ca; t) combien de réponses ont été
envoyées directement à l’adresse consultationsprostitution@justice.gc.ca; u) qu’a-t-on fait ou que fera-t-on
des réponses envoyées à l’adresse consultations.
prostitution@justice.gc.ca qui sont rédigées en tout ou en
partie dans une langue autre que l’anglais; v) qu’a-t-on fait ou
que fera-t-on des réponses envoyées à l’adresse consultationsprostitution@justice.gc.ca qui sont rédigées en tout ou en partie
dans une langue autre que le français; w) pourquoi les réponses
transmises en ligne sont-elles limitées à 500 mots; x) quelle est
la longueur limite des observations envoyées directement à
l’adresse consultations.prostitution@justice.gc.ca ou
consultations-prostitution@justice.gc.ca; y) par quels moyens
le gouvernement a-t-il informé les Canadiens du processus de
consultation en ligne; z) combien d’argent a été affecté à la
publicité concernant le processus de consultation en ligne; aa)
combien d’argent a été dépensé pour annoncer le processus de
consultation en ligne; bb) où est parue chacune des annonces du
processus de consultation en ligne; cc) quand chacune des
annonces mentionnées au point bb) est-elle parue; dd) qui a lu
les réponses à la consultation en ligne; ee) qui lira les réponses à
la consultation en ligne; ff) chaque réponse à la consultation en
ligne sera-t-elle lue par un ou plusieurs employés du ministère
de la Justice; gg) quels employés du ministère de la Justice ont
lu ou liront les réponses à la consultation en ligne; hh) des
réponses à la consultation en ligne seront-elles vues, en totalité
ou en partie, par des personnes qui ne sont pas des employés du
ministère de la Justice; ii) qui sont les personnes qui ne sont pas
des employés du ministère de la Justice qui ont vu ou verront
les réponses à la consultation en ligne, en totalité ou en partie;
jj) chaque réponse à la consultation en ligne sera-t-elle lue par
un ou plusieurs employés du cabinet du ministre de la Justice;
(kk) which individuals in the office of the Minister of Justice
have read or will read responses to the online consultation; (ll)
has the Minister of Justice read any of the responses to the
online consultation; (mm) will the Minister of Justice read any
of the responses to the online consultation; (nn) what proportion
kk) qui sont les employés du cabinet du ministre de la Justice
qui ont lu ou liront les réponses à la consultation en ligne; ll) le
ministre de la Justice a-t-il lu des réponses à la consultation en
ligne; mm) le ministre de la Justice lira-t-il des réponses à la
consultation en ligne; nn) quelle proportion des réponses à la
888
May 6, 2014
Le 6 mai 2014
of the responses to the online consultation does the Minister of
Justice intend to read; (oo) will submissions sent directly to
consultations.prostitution@justice.gc.ca or consultationprostitution@justice.gc.ca be read in their entirety, regardless
of length; (pp) by what means are submissions assessed; (qq) by
what process or processes are responses to the online
consultation reviewed; (rr) who has assessed or will assess
the responses to the online consultation; (ss) what metrics have
been or will be applied with respect to the online consultation as
a whole; (tt) broken down by question for the online
consultation, what scoring or metrics have been developed
with respect to assessing responses; (uu) have responses to the
online consultation been screened, evaluated, reviewed or
monitored by computer in any way; (vv) will responses to the
online consultation be screened, evaluated, reviewed or
monitored by computer in any way; (ww) what keywords or
standards have been or will be used in computer screening,
evaluation, review, or monitoring of responses to the online
consultation; (xx) what scoring mechanisms or criteria have
been or will be applied with respect to the screening,
evaluation, review or monitoring of responses to the online
consultation; (yy) how is the value of responses to the online
consultation determined; (zz) by whom or by what is the value
of responses to the online consultation determined;
consultation en ligne le ministre de la Justice a-t-il l’intention de
lire; oo) les observations envoyées directement à l’adresse
consultations.prostitution@justice.gc.ca ou consultationsprostitution@justice.gc.ca seront-elles lues en entier, peu
importe leur longueur; pp) par quels moyens les observations
sont-elles évaluées; qq) quels sont les processus d’examen des
réponses à la consultation en ligne; rr) qui a évalué ou évaluera
les réponses à la consultation en ligne; ss) quels sont les
paramètres appliqués aux résultats de la consultation en ligne
dans son ensemble; tt) par question de consultation en ligne,
quelles cotes ou quels paramètres ont été mis au point pour
évaluer les réponses; uu) les réponses à la consultation en ligne
ont-elles été filtrées, évaluées, examinées ou surveillées par
ordinateur d’une manière quelconque; vv) les réponses à la
consultation en ligne seront-elles filtrées, évaluées, examinées
ou surveillées par ordinateur d’une manière quelconque; ww)
quels sont les mots-clés employés pour filtrer, évaluer,
examiner ou surveiller les réponses à la consultation en ligne;
xx) quels sont les mécanismes ou critères de notation appliqués
pour filtrer, évaluer, examiner ou surveiller les réponses à la
consultation en ligne; yy) comment détermine-t-on la valeur des
réponses à la consultation en ligne; zz) par qui ou par quel
moyen la valeur des réponses à la consultation en ligne est-elle
déterminée;
(aaa) what processes or guidelines have been established for
determining the value of responses to the online consultations;
(bbb) how is the relevance of responses to the online
consultation determined; (ccc) by whom or by what is the
relevance of responses to the online consultation determined;
(ddd) what processes or guidelines have been established for
determining the relevance of responses to the online
consultations; (eee) how is the probative value of responses
to the online consultation determined; (fff) by whom or by what
is the probative value of responses to the online consultation
determined; (ggg) what processes or guidelines have been
established for determining the probative value of responses to
the online consultations; (hhh) how is the legal validity of
suggestions received through the online consultation process be
assessed; (iii) how are responses to the online consultation
evaluated for factual accuracy; (jjj) have any responses to the
online consultation been discarded or ignored; (kkk) will any
responses to the online consultation be discarded or ignored;
(lll) based on what criteria are responses to the online
consultation discarded or ignored; (mmm) are responses to the
online form considered if not all of the questions are answered;
(nnn) what processes, metrics, or other criteria are used to
determine whether a response to the online consultation
constitutes spam; (ooo) what process exists to verify the
identity of an individual or group that has responded to the
online consultation;
aaa) quels sont les processus ou lignes directrices établis pour
déterminer la valeur des réponses à la consultation en ligne;
bbb) comment détermine-t-on la pertinence des réponses à la
consultation en ligne; ccc) par qui ou par quel moyen la
pertinence des réponses à la consultation en ligne est-elle
déterminée; ddd) quels sont les processus ou lignes directrices
établis pour déterminer la pertinence des réponses à la
consultation en ligne; eee) comment la valeur probante des
réponses à la consultation en ligne est-elle déterminée; fff) par
qui ou par quel moyen la valeur probante des réponses à la
consultation en ligne est-elle déterminée; ggg) quels sont les
processus ou lignes directrices établis pour déterminer la valeur
probante des réponses à la consultation en ligne; hhh) comment
la validité juridique des suggestions reçues au moyen du
processus de consultation en ligne est-elle évaluée; iii)
comment l’exactitude factuelle des réponses à la consultation
en ligne est-elle évaluée; jjj) des réponses à la consultation en
ligne ont-elles été écartées ou non prises en compte; kkk) des
réponses à la consultation en ligne seront-elles écartées ou non
prises en compte; lll) selon quels critères des réponses à la
consultation en ligne sont-elles écartées ou non prises en
compte; mmm) les formulaires en ligne sont-ils pris en compte
si les réponses à certaines questions sont omises; nnn) quels
sont les processus, paramètres ou autres critères utilisés pour
déterminer si une réponse à une consultation en ligne constitue
un pourriel; ooo) quel processus permet de vérifier l’identité
d’une personne ou d’un groupe ayant répondu à la consultation
en ligne;
(ppp) what process or measures exist to determine whether an
individual or group that responds to the online consultation is
Canadian; (qqq) in what way does the government consider
responses to the online consultation by individuals or groups
that are not Canadian; (rrr) by what date does the government
intend to have reviewed all of the responses to the online
consultation; (sss) will all of the responses to the online
consultation be made available to the public in their entirety;
(ttt) who determines whether certain responses or parts of
responses to the online consultation will not be made available
ppp) quel processus ou quelle mesure permet de déterminer si
un individu ou un groupe qui répond à la consultation en ligne
est canadien; qqq) de quelle manière le gouvernement tient-il
compte des réponses à la consultation en ligne provenant
d’individus ou de groupes qui ne sont pas canadiens; rrr) à
quelle date le gouvernement compte-t-il terminer l’examen de
toutes les réponses à la consultation en ligne; sss) les réponses à
la consultation en ligne seront-elles toutes rendues publiques
intégralement; ttt) qui détermine si certaines réponses ou parties
de réponses à la consultation en ligne ne seront pas rendues
May 6, 2014
Le 6 mai 2014
889
to the public; (uuu) based on what criteria are the
determinations in (ttt) made; (vvv) how will the responses to
the online consultation be made available to the public; (www)
when will the responses to the online consultation be made
available to the public; (xxx) since 2006, apart from this year’s
online consultations on the DOJ website, with what groups,
government agencies, individuals, and other governments has
the government consulted; (yyy) when did each of the
consultations in (xxx) occur; (zzz) through what medium did
each of the consultations in (xxx) occur; (aaaa) who within the
government carried out each of the consultations in (xxx);
(bbbb) apart from online consultations on the DOJ website,
with what groups, government agencies, individuals, and other
governments does the government intend to consult before
introducing new legislation in response to the Supreme Court of
Canada’s decision in Bedford v. Attorney General of Canada;
(cccc) when will the government carry out the consultations in
(bbbb); (dddd) through what medium will the government carry
out each of the consultations in (bbbb);
publiques; uuu) quels sont les critères utilisés à cette fin; vvv)
comment les réponses à la consultation publique seront-elles
rendues publiques; www) quand les réponses à la consultation
publique seront-elles rendues publiques; xxx) depuis 2006, la
consultation en ligne de cette année sur le site Web du ministère
de la Justice mise à part, quels sont les groupes, organismes
publics, particuliers et autres administrations que le
gouvernement a consultés; yyy) à quel moment chacune des
consultations mentionnées au point xxx) a-t-elle eu lieu; zzz) par
quel moyen chacune des consultations mentionnées au point
xxx) a-t-elle été menée; aaaa) qui au sein du gouvernement a
mené chacune des consultations mentionnées au point xxx);
bbbb) les consultations en ligne sur le site Web du ministère de
la Justice mises à part, quels sont les groupes, organismes
publics, particuliers et autres administrations que le
gouvernement a l’intention de consulter avant de présenter de
nouvelles dispositions législatives en réponse à l’arrêt de la
Cour suprême Bedford c. Procureur général du Canada; cccc) à
quel moment le gouvernement mènera-t-il les consultations
mentionnées au point bbbb); dddd) par quel moyen le
gouvernement mènera-t-il chacune des consultations
mentionnées au point bbbb);
(eeee) who within the government will carry out the
consultations in (bbbb); (ffff) based on what criteria does the
government select the groups, government agencies,
individuals, and other governments with which it consults;
(gggg) since the Supreme Court of Canada's decision in
Bedford v. Attorney General of Canada, which groups,
government agencies, individuals, and other governments
have asked to be consulted by the government; (hhhh) with
which groups, government agencies, individuals or other
governments in (gggg) has the government agreed to consult;
(iiii) with which groups, government agencies, individuals or
other governments in (gggg) has the government declined to
consult; (jjjj) what studies has the government ordered; (kkkk)
what studies does the government intend to order; (llll) what
studies has the government consulted; (mmmm) what studies
does the government intend to consult; (nnnn) based on what
criteria does the government determine whether to conduct
online public consultations on a given subject; (oooo) does the
government have the capacity to record the individual IP
address of each user who visits the online consultation page;
(pppp) has the government stored the IP address of each
submission through the online consultation, and, if so (i) for
what purpose, (ii) how long will such data be stored, (iii) who
will have access to it, (iv) what privacy protections are in place,
(v) how was the decision to track such data made, by whom, on
what date, and with what authority; (qqqq) have any
submissions been rejected on the basis of IP address; (rrrr)
for what reasons were the submissions in (qqqq) rejected; (ssss)
were multiple submissions received from any IP addresses; (tttt)
is each submissions from a single IP address considered
individually; (uuuu) what efforts did the government make, if
any, to assist sex workers in participating in or completing the
online consultation; (vvvv) is the government aware of any
groups that assisted sex workers in participating in the online
consultation;
eeee) qui au sein du gouvernement mènera les consultations
mentionnées au point bbbb); ffff) sur quels critères se base le
gouvernement pour choisir les groupes, les organismes publics,
les particuliers et les autres administrations qu’il consulte;
gggg) depuis l’arrêt de la Cour suprême dans Bedford c.
Procureur général du Canada, quels sont les groupes,
organismes publics, particuliers et autres administrations qui
ont demandé à être consultés par le gouvernement; hhhh) quels
sont les groupes, organismes publics, particuliers ou autres
administrations mentionnés au point gggg) que le
gouvernement a accepté de consulter; iiii) quels sont les
groupes, organismes publics, particuliers et autres
administrations mentionnés au point gggg) que le
gouvernement a refusé de consulter; jjjj) quelles études le
gouvernement a-t-il commandées; kkkk) quelles études le
gouvernement a-t-il l’intention de commander; llll) quelles
études le gouvernement a-t-il consultées; mmmm) quelles
études le gouvernement a-t-il l’intention de consulter; nnnn)
sur quels critères se base le gouvernement pour déterminer s’il
convient de mener des consultations publiques sur un sujet
donné; oooo) le gouvernement dispose-t-il de la capacité
d’enregistrer l’adresse IP individuelle de chacun des utilisateurs
qui visite la page de consultation en ligne; pppp) le
gouvernement a-t-il conservé l’adresse IP de chaque
observation reçue à la consultation en ligne et, dans
l’affirmative, (i) à quelle fin; (ii) pendant combien de temps
ces données seront-elles conservées; (iii) qui y aura accès; (iv)
quelles mesures de protection de la vie privée ont été mises en
place, (v) comment la décision de conserver ces données a-telle été prise, par qui, à quelle date et en vertu de quelle
autorité; qqqq) des observations ont-elles été rejetées en raison
de leur adresse IP; rrrr) pour quelles raisons des observations
ont été rejetées; ssss) des observations multiples ont-elles été
reçues des adresses IP; tttt) est-ce que les observations
provenant d’une seule et même adresse IP seront prises
chacune en considération; uuuu) quelles mesures le
gouvernement a-t-il prises pour aider les travailleuses du sexe
à participer à la consultation en ligne ou à répondre au
890
May 6, 2014
Le 6 mai 2014
questionnaire en ligne; vvvv) le gouvernement sait-il si des
groupes ont aidé des travailleuses du sexe à participer à la
consultation en ligne;
(wwww) in what way, if any, are submissions from groups
considered differently than submissions from individuals;
(xxxx) does the government have the capacity to track the
number of individuals who visited the online consultation page
each day; (yyyy) with respect to the online consultation page, (i)
how many visits did the page receive during each day of the
survey period, (ii) how many visits did the English version of
the page receive during each day of the survey period, (iii) how
many visits did the French version of the page receive during
each day of the survey period, (iv) how many submissions were
submitted on each of those days, (v) how does the government
account for any fluctuation in visitation or participation rates;
(zzzz) with respect to in-person consultations, (i) in which cities
have such consultations occurred, (ii) on what dates did such
consultations occur, (iii) in which cities will such consultations
occur, (iv) on what dates will such consultations occur; (aaaaa)
with respect to the consultations in (zzzz), broken down by city
and date, (i) which groups and individuals were invited, (ii)
which groups and individuals attended; (bbbbb) how are groups
selected for participation in in-person consultations; (ccccc) for
each consultation in (zzzz), who attended from the DOJ and on
behalf of the Minister of Justice; (ddddd) what was the format
of each in-person consultation; (eeeee) what specific questions
were given to participants to discuss, if any; (fffff) how much
time was allotted for each in-person consultation; (ggggg) given
the number of individuals and groups at each consultation,
approximately how much time did each group have to speak (i)
to each question, (ii) in total; (hhhhh) with respect to answers or
submissions at in-person consultations, (i) how were they
recorded, (ii) by whom, (iii) will they be made publicly
available in their entirety; (iiiii) what weight are comments from
the in-person consultations given relative to responses from the
online consultation; (jjjjj) how was the period of time for the
online consultation determined; (kkkkk) on what basis was the
length of time for the online consultation determined to be
adequate; (lllll) how long does the government estimate that it
will take to compile and analyze the results of (i) in-person
consultations, (ii) the online consultation, (iii) the totality of its
consultative efforts on this file; (mmmmm) will the government
produce a final report on its consultative efforts; (nnnnn) when
does the government expect that the report in (mmmmm) will be
made publicly available; (ooooo) what will be included in the
report in (mmmmm); (ppppp) by when will a bill be introduced
in the House of Commons or Senate reflecting the result of
consultations; (qqqqq) in what ways will the consultations
influence the government’s policy-making in this regard; (rrrrr)
has any percent or measure been set as a threshold beyond
which a particular approach, enjoying plurality favour by those
consulted, will automatically be reflected in the government’s
legislative response to Bedford v. Attorney General of Canada;
(sssss) under what circumstances would the government’s
approach differ from that recommended by the plurality of
consultation participants; (ttttt) what measures are in place to
ensure that the government’s legislative approach is reflective
of the consultation results; (uuuuu) what is the total cost of
consultations thus far, and what is the breakdown of this figure;
(vvvvv) what is the projected total cost of consultations, and
what is the breakdown of this figure; and (wwwww) what
wwww) les observations provenant de groupes sont-elles
examinées différemment des observations provenant de
particuliers et, le cas échéant, de quelle façon le sont-elles;
xxxx) le gouvernement dispose-t-il de la capacité de chiffrer le
nombre de personnes qui ont visité chaque jour la page de
consultation en ligne; yyyy) en ce qui concerne la page de
consultation en ligne, (i) combien de fois la page a-t-elle été
consultée chaque jour au cours de la période de consultation;
(ii) combien de fois a-t-on consulté les pages de la version
anglaise chaque jour de la période de consultation, (iii) combien
de fois a-t-on consulté les pages de la version française chaque
jour de la période de consultation, (iv) combien d’observations
a-t-on reçues chaque jour, (v) comment le gouvernement
explique-t-il toute fluctuation des taux de visite ou de
participation; zzzz) en ce qui concerne les consultations en
personne, (i) dans quelles villes de telles consultations ont-elles
eu lieu, (ii) quand ces consultations ont-elles eu lieu, (iii) dans
quelles villes de telles consultations auront-elles lieu, (iv) quand
ces consultations auront-elles lieu; aaaaa) en ce qui concerne
les consultations mentionnées au point zzzz), selon la ville et la
date, (i) quels sont les groupes et les particuliers qui y ont été
invités, (ii) quels sont les groupes et les particuliers qui s’y sont
présentés; bbbbb) comment choisit-on les groupes invités à
participer aux consultations en personne; ccccc) pour chacune
des consultations visées au point zzzz), qui a représenté le
ministère de la Justice et qui y a assisté au nom du ministre de
la Justice; ddddd) quelle était la structure de chacune des
consultations en personne; eeeee) si des questions de discussion
précises ont été soumises aux participants, quelles étaient-elles;
fffff) combien de temps a été alloué à chaque consultation en
personne; ggggg) compte tenu du nombre de particuliers et de
groupes présents à chaque consultation, de combien de temps
environ a disposé chaque groupe pour intervenir (i) sur chaque
question, (ii) en tout; hhhhh) en ce qui concerne les réponses ou
les observations présentées à la suite des consultations en
personne, (i) comment ont-elles été consignées, (ii) par qui, (iii)
seront-elles rendues publiques intégralement; iiiii) quel poids
relatif accordera-t-on aux commentaires formulés lors des
consultations en personne et aux réponses à la consultation en
ligne; jjjjj) comment a-t-on déterminé la durée de la période de
consultation en ligne; kkkkk) sur quels critères s’est-on fondé
pour déterminer que cette durée était adéquate; lllll) combien de
temps le gouvernement estime-t-il qu’il faudra pour compiler et
analyser les résultats (i) des consultations en personne, (ii) de la
consultation en ligne, (iii) de l’ensemble de ses efforts de
consultation dans ce dossier; mmmmm) le gouvernement
produira-t-il un rapport définitif sur ses activités de
consultation; nnnnn) à quel moment le gouvernement prévoitil rendre public le rapport visé au point mmmmm); ooooo)
quelle sera la teneur du rapport visé au point mmmmm); ppppp)
à quel moment présentera-t-on à la Chambre des communes ou
au Sénat un projet de loi tenant compte des résultats des
consultations; qqqqq) de quelles façons les résultats des
consultations influenceront-ils la politique du gouvernement
dans ce dossier; rrrrr) a-t-on fixé un pourcentage ou un seuil à
partir duquel une approche particulière – qui jouit de l’appui
d’une majorité relative des personnes consultées – fera
automatiquement partie de la réponse législative du
gouvernement à l’arrêt Bedford c. Procureur général du
May 6, 2014
Le 6 mai 2014
891
alternatives to online and in-person consultations were
considered and why were these found inadequate? —
Sessional Paper No. 8555-412-333.
Canada; sssss) dans quelles circonstances l’approche du
gouvernement différerait-elle de celle recommandée par une
majorité relative des participants aux consultations; ttttt) quelles
sont les dispositions en place pour faire en sorte que l’approche
législative du gouvernement tienne compte des résultats des
consultations; uuuuu) quel est le coût total des consultations
jusqu’à présent, et quelle est la ventilation de ce montant;
vvvvv) quel est le coût total projeté des consultations et quelle
est la ventilation de ce montant; wwwww) quelles autres
solutions ont été envisagées à part les consultations en ligne et
en personne, et pourquoi ces solutions ont-elles été jugées
inadéquates? — Document parlementaire no 8555-412-333.
Q-334 — Mr. Cotler (Mount Royal) — With regard to
bijuralism and harmonization: (a) what measures are in place
to ensure legislative bijuralism across all departments; (b) since
the adoption of the “Policy on Legislative Bijuralism”, how has
the Department of Justice (i) ensured that all legal counsel in the
Department are made aware of the requirements of legislative
bijuralism in order for them to be able to take it into account
when advising client departments on legislative reforms, (ii)
enhanced the capacity of the Legislative Services Branch to
draft bijural legislative texts, (iii) undertook, in drafting both
versions of every bill and proposed regulation that touches on
provincial or territorial private law, to take care to reflect the
terminology, concepts, notions and institutions of both of
Canada’s private law systems; (c) since the adoption of the
“Policy for Applying the Civil Code of Quebec to Federal
Government Activities”, what measures are in place to ensure
(i) changes to Quebec’s Civil Code are known and monitored
by the government, (ii) assessment of federal legislation relative
to changes to Quebec’s Civil Code, (iii) federal legislation is
introduced to reflect, where necessary, changes to the Civil
Code of Quebec; (d) with respect to the “Index of Bijuralism
and Harmonization Caselaw” found online and indicating its
most recent update was June 12, 2012, (i) how often is this page
updated, (ii) given that some cases thereupon are from 2013,
when was this page last updated, (iii) whose responsibility is it
to update this page, (iv) what cases are currently being
monitored for potential addition to this page; (e) with respect to
cases involving bijuralism and harmonization, (i) in what ways
are these made known to the Department, (ii) whose
responsibility it is to monitor these cases, (iii), what role does
the Federal government play in these cases if a party, (iv) what
role does the government play if not a party, (v) who makes the
determination and as to when the government should intervene
if not a party and how is this decision made;
Q-334 — M. Cotler (Mont-Royal) — En ce qui concerne le
bijuridisme et l’harmonisation : a) quelles sont les mesures en
place pour assurer le bijuridisme législatif dans tous les
ministères; b) depuis l’adoption de la « Politique sur le
bijuridisme législatif », comment le ministère de la Justice s’y
est-il pris (i) pour s’assurer que tous les avocats du Ministère
sont au courant des exigences du bijuridisme législatif afin d’en
tenir compte lorsqu’ils conseillent des ministères clients sur des
réformes législatives, (ii) pour améliorer la capacité de la
Direction des services législatifs à rédiger des textes législatifs
bijuridiques, (iii) pour veiller à ce que la rédaction des deux
versions de chaque projet de loi ou de règlement touchant le
droit privé des provinces ou des territoires tienne compte de la
terminologie, des concepts, des notions et des institutions des
deux systèmes de droit privé du Canada; c) depuis l’adoption de
la « Politique d’application du Code civil du Québec à
l’administration publique fédérale », quelles mesures ont été
mises en place pour s’assurer que (i) les changements apportés
au Code civil du Québec sont connus et suivis par le
gouvernement, (ii) les lois fédérales sont évaluées à la
lumière des modifications au Code civil du Québec, (iii) des
lois fédérales sont déposées pour tenir compte, lorsque c’est
nécessaire, des changements dans le Code civil du Québec; d)
pour ce qui est du « Répertoire de jurisprudence sur le
bijuridisme et l’harmonisation » que l’on trouve sur Internet et
dont la plus récente mise à jour remonte au 12 juin 2012, (i) à
quelle fréquence cette page est-elle actualisée, (ii) étant donné
que certains des cas auxquels il y est fait référence datent de
2013, quand cette page a-t-elle été mise à jour pour la dernière
fois, (iii) qui est responsable de la mise à jour de cette page, (iv)
quels cas sont actuellement examinés dans le but d’être
éventuellement ajoutés au répertoire de cette page; e) pour ce
qui est des cas concernant le bijuridisme et l’harmonisation, (i)
comment ces cas sont-ils portés à la connaissance du Ministère,
(ii) qui est responsable de leur suivi, (iii), quel rôle le
gouvernement fédéral joue-t-il dans ces cas lorsqu’il est
partie, (iv) quel rôle le gouvernement joue-t-il lorsqu’il n’est
pas partie, (v) qui le décide, et qui détermine si le gouvernement
doit intervenir lorsqu’il n’est pas partie, et comment la décision
est-elle prise;
(f) with respect to Bijurilex, whose website at http://www.
bijurilex.gc.ca/ appeared not to function as of March 17, 2014,
(i) is this website still available, (ii) if not, when was it taken
off-line and why, (iii) where can its former contents be found;
(g) what resources exist to provide information about the
implications and challenges of bijuralism as it relates to
legislation; (h) with respect to the bijuralism publication of the
Department entitled “THE LINK”, (i) how often is it published,
(ii) when is it next expected, (iii) what causes it to be published,
f) en ce qui concerne le Bijurilex, dont le site Web, à l’adresse
http://www.bijurilex.gc.ca/, ne semblait pas fonctionner en date
du 17 mars 2014, (i) ce site Web est-il toujours actif, (ii) si ce
n’est pas le cas, quand a-t-il été mis hors service et pourquoi,
(iii) où peut-on trouver ce qu’il contenait; g) quelles sont les
ressources disponibles pour obtenir de l’information sur les
effets et les défis du bijuridisme en matière législative; h) en ce
qui concerne la publication sur le bijuridisme du Ministère
intitulée « LE LIEN », (i) à quelle fréquence paraît-elle, (ii)
892
May 6, 2014
Le 6 mai 2014
(iv) who prepares it, (v) how is it disseminated and to whom; (i)
what specialized consultative services are offered to the
government with regard to bijuralism issues; (j) when were
the most recent services in (i) sought and provided, and at what
cost; (k) what studies have been undertaken within the last five
years regarding (i) the relationship between federal law and the
law of the provinces and territories, (ii) between the common
law and civil law legal traditions, (iii) between these legal
traditions and Aboriginal law; (l) what studies are presently
being undertaken regarding (i) the relationship between federal
law and the law of the provinces and territories, (ii) between the
common law and civil law legal traditions, (iii) between these
legal traditions and Aboriginal law; (m) what training courses
on bijuralism and comparative law have been developed for
Justice Canada’s legislative drafters, (i) how often are they
offered, (ii) how many participate, (iii) are they open to
individuals from other departments; (n) what bijural drafting
notes and course material for training on bijuralism have been
developed in the past five years and by what means are these
accessible (i) within the Department of Justice, (ii) across the
government, (iii) to the legal community, (iv) to the public; (o)
what issues and challenges of legislative bijuralism has the
government most recently identified and how does it seek to
address these; (p) what issues and challenges of harmonization
has the government most recently identified and how does it
seek to address these; (q) what is the content of the
departmental policy on the application of Quebec civil law to
the government; (r) what was the mandate and role of the Civil
Code Section upon its creation and how did the role and
mandate change over time; (s) in what ways does the
government review any situation in which legal rights are in
issue or proceeding under Quebec civil law which concerns the
government;
quand le prochain numéro sortira-t-il, (iii) pour quelles raisons
la publie-t-on, (iv) qui en assure la rédaction, (v) comment estelle diffusée et auprès de qui; i) quels sont les services
consultatifs spécialisés offerts au gouvernement en matière de
bijuridisme; j) quand les plus récents services en i) ont-ils été
demandés et fournis, et à quel prix; k) au cours des cinq
dernières années, quelles études ont été réalisées au sujet (i) des
liens entre les lois fédérales et les lois provinciales et
territoriales, (ii) entre les traditions juridiques de la common
law et du droit civil, (iii) entre ces traditions juridiques et le
droit autochtone; l) quelles sont les études menées actuellement
au sujet (i) des liens entre les lois fédérales et les lois
provinciales et territoriales, (ii) entre les traditions juridiques de
la common law et du droit civil, (iii) entre ces traditions
juridiques et le droit autochtone; m) quels cours sur le
bijuridisme et le droit comparé ont été élaborés pour la
formation des rédacteurs législatifs de Justice Canada, (i) à
quelle fréquence ces cours sont-ils dispensés, (ii) combien y
participent, (iii) sont-ils ouverts aux employés d’autres
ministères; n) au cours des cinq dernières années, quelles
notes et quel matériel de cours pour la formation en rédaction
bijuridique ont été produits et comment peut-on se les procurer
(i) lorsqu’on est au ministère de la Justice, (ii) ailleurs au
gouvernement, (iii) dans le milieu juridique (iv) lorsqu’on est
membre du public; o) quels sont les plus récents enjeux et défis
du bijuridisme législatif pour le gouvernement et comment
entend-il les traiter; p) quels sont les plus récents enjeux et défis
de l’harmonisation pour le gouvernement et comment entend-il
les traiter; q) quelle est la teneur de la politique ministérielle sur
l’application du droit civil du Québec au gouvernement; r)
quels étaient le mandat et le rôle de la Section du Code civil à sa
création, et comment ce mandat et ce rôle ont-ils évolué au fil
du temps; s) comment le gouvernement s’y prend-il pour
examiner les situations dans lesquelles les droits légaux sont
mis en question ou quand l’application du droit civil québécois
préoccupe le gouvernement;
(t) in what ways has the government ensured inclusion of
Quebec civil law in the curriculum of the Departmental
continuing education programs; (u) with respect to the
Department’s recognition that “si le bijuridisme vise d’abord
le respect et la prise en compte du droit civil et de la common
law dans le contexte fédéral, notamment en matière de
rédaction et d’interprétation des textes législatifs fédéraux, il
n’exclut aucunement le respect et l’intégration d’autres règles
propres au droit fédéral, la prise en compte d’autres sources,
notamment en matière de droit international, ni le respect
d’autres cultures juridiques, plus particulièrement les cultures
autochtones” (i) what other rules has the government found to
apply to it, (ii) what sources of law has the government
recognized other than civil, common, aboriginal, and
international law, (iii) what other cultures has the government
sought to respect in this regard and how; (v) with which
international law sources has the government sought to
harmonize its laws and how so; (w) with what aboriginal law
sources has the government sought to harmonize its laws and
how so; (x) how may the Bijural Terminology Records
Research Index be accessed and how often is it updated; (y)
of what cases is the government currently aware where the
matter at issue is one of bijuralism or harmonization; (z) what
statutes would benefit from modification to respect best
practices with respect to bijuralism and harmonization; (aa)
what statutes have been identified as having bijuralism issues
t) de quelles façons le gouvernement s’est-il assuré d’inclure le
droit civil du Québec dans les cours du programme de
formation continue du Ministère; u) en ce qui concerne la
reconnaissance du Ministère selon laquelle « si le bijuridisme
vise d’abord le respect et la prise en compte du droit civil et de
la common law dans le contexte fédéral, notamment en matière
de rédaction et d’interprétation des textes législatifs fédéraux, il
n’exclut aucunement le respect et l’intégration d’autres règles
propres au droit fédéral, la prise en compte d’autres sources,
notamment en matière de droit international, ni le respect
d’autres cultures juridiques, plus particulièrement les cultures
autochtones » (i) quelles autres règles le gouvernement a-t-il
trouvées et qui seraient applicables, (ii) quelles sources de droit
le gouvernement reconnaît-il, outre le droit civil, la common
law, le droit des Autochtones et le droit international, (iii)
quelles autres cultures le gouvernement cherche-t-il à respecter
à cet égard, et de quelle manière; v) avec quelles sources de
droit international le gouvernement cherche-t-il à harmoniser
ses lois, et de quelle manière; w) avec quelles sources de droit
des Autochtones le gouvernement cherche-t-il à harmoniser ses
lois, et de quelle manière; x) comment peut-on accéder à l’Index
de recherche des fiches terminologiques bijuridiques, et à quelle
fréquence l’index est-il mis à jour; y) de quels cas où la question
en litige concerne le bijuridisme ou l’harmonisation le
gouvernement a-t-il connaissance actuellement; z) quelles lois
serait-il bon de modifier afin de tenir compte des pratiques
May 6, 2014
Le 6 mai 2014
893
and how have they been so identified; (bb) what statutes require
amendment to conform with the solutions proposed in the
Bijural Terminology Records Research Index; (cc) is a new
Federal Law – Civil Law Harmonization Act being prepared;
exemplaires relatives au bijuridisme et à l’harmonisation; aa)
quelles lois considère-t-on comme présentant des questions
relatives au bijuridisme, et comment ces lois ont-elles été
cernées; bb) quelles lois exigent d’être modifiées pour être
conformes aux solutions proposées dans l’Index de recherche
des fiches terminologiques bijuridiques; cc) une nouvelle Loi
d’harmonisation du droit fédéral avec le droit civil est-elle en
cours de rédaction;
(dd) what efforts have been made to identify whether a new
Federal Law – Civil Law Harmonization Act is necessary and
what determines its necessity; (ee) how is proposed legislation
vetted or otherwise checked to ensure conformity with
bijuralism and harmonization best practices; (ff) in what ways
are existing statutes checked to ensure conformity with
bijuralism and harmonization best practices; (gg) what
prompts the introduction of legislation to address an issue of
bijuralism / harmonization; (hh) in what Federal-ProvincialTerritorial (FPT)) meetings have bijuralism issues been raised
and in what context; (ii) in what FPT meetings have
harmonization issues been raised and in what context; (jj) in
what ways is Quebec’s new Code of Civil Procedure being
analysed by the government, (i) by whom, (ii) with what
mandate, (iii) with what purpose; (kk) does Quebec’s new Code
of Civil Procedure – fully coming into force in 2015 – suggest
any need for legislative response on the part of the Government
of Canada to ensure federal law harmonization with civil law
practice in Quebec; (ll) does the review of government
legislation under the Department of Justice Act include in any
way the review of legislation for any issues of bijuralism and, if
so, how and to what extent; (mm) does the review of
government legislation under the Department of Justice Act
include in any way the review of legislation for any issues of
harmonization and, if so how, how and to what extent; (nn) to
what extent and in what ways are regulations reviewed to
ensure conformity with bijuralism best practices; (oo) to what
extent has cabinet been informed of the importance of
bijuralism, by what means and on what dates; (pp) is
bijuralism assessed in any way when filling vacancies at the
Department of Justice and, if so, how; (qq) what grants and
other programs exist to promote bijuralism (i) within the
Department of Justice, (ii) across government, (iii) within the
legal community, (iv) at law schools, (v) to the broader public;
(rr) what involvements and engagements are being undertaken
with respect to bijuralism internationally;
dd) qu’a-t-on fait jusqu’ici pour déterminer si une nouvelle Loi
d’harmonisation du droit fédéral avec le droit civil était
nécessaire, et sur quoi cette nécessité repose-t-elle; ee) quel
examen ou quelle vérification fait on subir à la loi proposée
pour s’assurer qu’elle respecte les pratiques exemplaires
relatives au bijuridisme et à l’harmonisation; ff) de quelles
façons vérifie-t-on que les lois actuelles respectent les pratiques
exemplaires relatives au bijuridisme et à l’harmonisation; gg)
qu’est ce qui entraîne la présentation d’une mesure législative
destinée à régler une question de bijuridisme ou
d’harmonisation; hh) dans le cadre de quelles réunions
fédérales provinciales territoriales (FPT) a-t-on soulevé des
questions relatives au bijuridisme, et quel était le contexte; ii)
dans le cadre de quelles réunions FPT a-t-on soulevé des
questions relatives à l’harmonisation, et quel était le contexte;
jj) comment le gouvernement analyse-t-il le nouveau Code de
procédure civile du Québec, (i) qui fait cette analyse, (ii) quel
en est le mandat, (iii) quel est l’objectif visé; kk) le nouveau
Code de procédure civile du Québec – qui entre en vigueur en
2015 – entraîne-t-il le besoin, pour le gouvernement du Canada,
de prendre une mesure législative afin d’assurer
l’harmonisation de la loi fédérale avec le droit civil appliqué
au Québec; ll) l’examen des lois gouvernementales effectué en
vertu de la Loi sur le ministère de la Justice comprend-il, d’une
façon ou d’une autre, l’examen de lois mené afin de mettre en
lumière des questions relatives au bijuridisme et, si c’est le cas,
de quelle manière et dans quelle mesure; mm) l’examen des lois
gouvernementales effectué en vertu de la Loi sur le ministère de
la Justice comprend-il, d’une façon ou d’une autre, l’examen de
lois mené afin de mettre en lumière des questions relatives à
l’harmonisation et, si c’est le cas, de quelle manière et dans
quelle mesure; nn) dans quelle mesure et de quelles façons
examine-t-on la réglementation afin de vérifier sa conformité
aux pratiques exemplaires relatives au bijuridisme; oo) dans
quelle mesure a-t-on fait prendre conscience au Cabinet de
l’importance du bijuridisme, de quelle manière s’y est-on pris et
à quelles dates; pp) le bijuridisme entre-t-il en ligne de compte
d’une façon quelconque lorsque des postes vacants sont dotés
au ministère de la Justice, et si c’est le cas, comment; qq) quels
programmes de subvention ou autres mesures servent à
promouvoir le bijuridisme (i) au sein du ministère de la
Justice, (ii) dans l’ensemble du gouvernement, (iii) au sein de la
communauté juridique, (iv) dans les facultés de droit, (v) auprès
du grand public; rr) quelles initiatives ou mesures ont-elles lieu
à l’échelle internationale en matière de bijuridisme;
(ss) in what ways and forums has Canada shared its bijuralism
expertise and experience with other countries; (tt) does a review
of legislation for harmonization issues include any
consideration of provincial implementation cost; (uu) in what
ways are coming into force provisions used, if any, to assist
with harmonization; (vv) is there any federal legislation that has
not been reviewed for bijuralism or harmonization issues in any
way and, if so, how and why is this so; (ww) are private
member’s bills reviewed for issues of bijuralism and
ss) de quelles façons et sur quelles tribunes le Canada fait-il
bénéficier les autres pays de son expertise et de son expérience
en matière de bijuridisme; tt) l’examen des lois mené afin de
mettre en lumière des questions relatives à l’harmonisation
tient-il compte d’une façon quelconque du coût de mise en
œuvre pour les provinces; uu) comment se sert-on des
dispositions sur l’entrée en vigueur pour faciliter
l’harmonisation, le cas échéant; vv) y a-t-il des lois fédérales
qui n’ont fait l’objet d’aucun examen visant à mettre en lumière
894
May 6, 2014
Le 6 mai 2014
harmonization and, if so (i) by whom, (ii) in what context, (iii)
with what mandate, (iv) to what extent, (v) reporting to whom,
(vi) with what work product, (vii) at what point or points in the
Parliamentary process, (vii) with what consequence if an issue
is spotted; (xx) with respect to the gap between publications
dated 2006 and prior and the most recent publication in 2013 on
the “Bijuralism and Harmonization” webpage at http://www.
justice.gc.ca/eng/rp-pr/csj-sjc/harmonization/index.html, (i)
why does this gap exist, (ii) were any reports or studies
conducted during this time, (iii) if so, were they published and
if not, why not, (iv) what materials are being presently prepared
or research that may be published on this page; (yy) in what
ways does the Department seek to promote contact between the
civil law and common law traditions; and (zz) with respect to
Canada’s four legal audiences (anglophone common law
lawyers, francophone common law lawyers, anglophone
Quebec civilian lawyers and francophone Quebec civilian
lawyers), in what ways does the department ensure it has the
means and resources adequate to address the unique concerns of
each with respect to bijuralism and harmonization, and what
issues and challenges have been identified? — Sessional Paper
No. 8555-412-334.
des questions relatives au bijuridisme ou à l’harmonisation, et si
c’est le cas, qu’en est-il au juste et quelle en est la raison; ww)
les projets de loi émanant d’un député font-ils l’objet d’un
examen visant à mettre en lumière des questions relatives au
bijuridisme ou à l’harmonisation, et si c’est le cas (i) qui fait cet
examen, (ii) dans quel contexte, (iii) en fonction de quel
mandat, (iv) dans quelle mesure, (v) de qui relève ceux qui
effectuent l’examen, (vi) quel est le document de travail utilisé,
(vii) à quelle étape ou quelles étapes du processus parlementaire
l’examen se fait-il, (vii) qu’arrive-t-il si une question est mise
en lumière; xx) en ce qui concerne l’absence de publications
entre 2006 et 2013, année de la publication la plus récente, dans
le site Web « Bijuridisme et harmonisation » situé à l’adresse
http://www.justice.gc.ca/fra/rp-pr/csj-sjc/harmonization/index.
html, (i) qu’est-ce qui explique cet écart, (ii) des rapports ont-ils
été produits et des études ont-elles été menées au cours de cette
période, (iii) si c’est le cas, les rapports ont-ils été publiés, et si
non, pourquoi, (iv) quels documents ou travaux de recherche en
cours de préparation pourraient être publiés sur ce site Web; yy)
de quelles manières le ministère cherche-t-il à promouvoir les
liens entre les traditions du droit civil et de la common law; zz)
en ce qui concerne les quatre auditoires juridiques du Canada
(les avocats de common law anglophones, les avocats de
common law francophones, les civilistes québécois
anglophones et les civilistes québécois francophones), de
quelles manières le ministère s’assure-t-il qu’il dispose des
moyens et des ressources nécessaires pour répondre aux
préoccupations propres à chaque groupe en matière de
bijuridisme et d’harmonisation, et quelles questions et
difficultés ont été relevées? — Document parlementaire
no 8555-412-334.
Q-336 — Mr. McGuinty (Ottawa South) — With regard to the
value and condition of real property held by the government
and with respect to any and all built structures, including but
not limited to, offices, military bases, armouries, laboratories,
canals, depots, residences, garages, communication towers,
storage facilities, lighthouses, bridges, hospitals, wharves,
weather stations, warehouses, data centres, prisons, border
crossings, etc., what are, for each department listed in Schedule
I of the Financial Administration Act, and for Parks Canada,
Revenue Canada, the Canadian Food Inspection Agency, and
Canada Border Services Agency, the following: (a) the number
and current value of all built structures; (b) the number and
percentage of the facilities referenced in (a), with building
condition reports conducted in the past five years; (c) the
number of building condition reports and the number of
facilities they reference, by Treasury Board category (good, fair,
poor, critical, unknown); (d) the list of, and addresses for, all
facilities in “poor” or “critical” condition; (e) the annual
departmental expenditures for real property repair and
maintenance for fiscal years 2010-2011, 2011-2012 and 20122013; (f) the annual budgets for real property repair and
maintenance for fiscal years 2013-2014, 2014-2015 and 20152016; and (g) estimates of costs to bring all facilities/built
structures in each department’s inventory, to “good” condition
within 5 years? — Sessional Paper No. 8555-412-336.
Q-336 — M. McGuinty (Ottawa-Sud) — En ce qui concerne la
valeur et l’état des biens immobiliers détenus par le
gouvernement, et en ce qui concerne toutes les structures
bâties, y compris, mais sans s'y limiter, les bureaux, les bases
militaires, les manèges militaires, les laboratoires, les canaux,
les dépôts, les résidences, les garages, les tours de transmission,
les installations d’entreposage, les phares, les ponts, les
hôpitaux, les quais, les stations météorologiques, les
entrepôts, les centres informatiques, les prisons, les postes
frontaliers, etc., quels sont, pour chaque ministère figurant à
l’annexe I de la Loi sur la gestion des finances publiques, ainsi
que pour Parcs Canada, l’Agence du revenu du Canada,
l’Agence canadienne d’inspection des aliments et l’Agence des
services frontaliers du Canada : a) le nombre total de structures
bâties et leur valeur actuelle; b) le nombre et le pourcentage
d’installations indiquées au point a) qui ont fait l’objet de
rapports sur l’état des immeubles au cours des cinq dernières
années; c) le nombre de rapports sur l’état des immeubles et le
nombre d’installations que ces rapports concernent, classés
selon les catégories établies par le Conseil du Trésor (bon,
moyen, faible, critique, inconnu); d) la liste et l’adresse de
toutes les installations dont l’état est jugé « faible » ou «
critique »; e) les dépenses ministérielles annuelles relatives aux
travaux de réparation et d’entretien pour les exercices 20102011, 2011-2012 et 2012-2013; f) les budgets annuels consacrés
à la réparation et à l’entretien des biens immobiliers pour les
exercices 2013-2014, 2014-2015 et 2015-2016; g) les coûts
estimés pour remettre en « bon » état toutes les installations/
structures bâties de chaque inventaire ministériel d’ici 5 ans? —
Document parlementaire no 8555-412-336.
May 6, 2014
Q-337 — Ms. Ashton (Churchill) — With regard to women in
Crown Corporations: (a) what is the total number of women
currently serving as the head of a crown corporation appointed
through a governor in council appointment, broken down by
organization; (b) for each of the last five years, what is the total
number of women appointed as the head of a crown corporation
though a governor in council appointment, broken down by
organization; (c) for each crown corporation, what is the total
number of positions on the senior management team and how
many of those positions are currently staffed by women; (d)
what is the total number of women currently serving as the
chairperson of the Board of Directors appointed through a
governor in council appointment, broken down by organization;
(e) for each of the last five years, what is the total number of
governor in council appointments for chairperson and how
many of those positions were filled by women; (f) for each
crown corporation, what is the total current number of positions
on the board of directors and how many of those positions are
currently staffed by women; (g) for each of the last five years,
how many vacancies on the board of directors were filled
through governor in council appointments and how many
vacancies were filled by women; (h) what is the total percentage
of women currently serving on crown corporations appointed
though governor in council appointments; and (i) what is the
total percentage of women appointed through governor in
council appointment for each year of the last five years? —
Sessional Paper No. 8555-412-337.
Le 6 mai 2014
895
Q-337 — Mme Ashton (Churchill) — En ce qui concerne la
présence des femmes dans les sociétés d’État : a)quel est le
nombre total actuel de femmes qui sont à la tête d’une société
d’État et qui ont été nommées par décret, ventilé par
organisation; b) pour chacune des cinq dernières années, quel
est le nombre total de femmes qui ont été nommées à la tête
d’une société d’État au moyen d’un décret, ventilé par
organisation; c) pour chaque société d’État, quel est le
nombre total de postes de l’équipe de la haute direction et
combien de ces postes sont actuellement occupés par des
femmes; d) quel est le nombre total de femmes qui exercent
actuellement la fonction de présidente du conseil
d’administration et qui ont été nommées par décret, ventilé
par organisation; e) pour chacune des cinq dernières années,
quel est le nombre total de nominations par décret au poste de
président du conseil et combien de femmes ont occupé cette
fonction; f) pour chaque société d’État, quel est le nombre total
de postes au conseil d’administration et combien de ces postes
sont actuellement occupés par des femmes; g) pour chacune des
cinq dernières années, combien de postes vacants au conseil
d’administration ont été comblés au moyen d’une nomination
par décret et combien de ces postes ont été remplis par des
femmes; h) quel est le pourcentage total de femmes servant
dans une société d’État et nommées par décret; i) quel est le
pourcentage total de femmes nommées par décret pour chacune
des cinq dernières années? — Document parlementaire
no 8555-412-337.
BUSINESS OF SUPPLY
TRAVAUX DES SUBSIDES
The Order was read for the consideration of the Business of
Supply.
Il est donné lecture de l'ordre portant prise en considération des
travaux des subsides.
Mr. McCallum (Markham—Unionville), seconded by Mr.
MacAulay (Cardigan), moved, — That the House recognize that
the current Temporary Foreign Worker Program is broken, and call
on the government to implement measures to significantly reduce
the intake of Temporary Foreign Workers over time and return the
program back to its original purpose, which should include: (a) an
immediate and full review of the program by the Auditor General;
(b) the disclosure of Labour Market Opinion applications and
approvals for Temporary Foreign Workers; (c) a tightening of the
Labour Market Opinion approval process to ensure that only
businesses with legitimate needs are able to access the program;
and (d) the implementation of stronger rules requiring that
employers applying to the program demonstrate unequivocally
that they exhausted all avenues to fill job vacancies with Canadian
workers, particularly young Canadians.
M. McCallum (Markham—Unionville), appuyé par M.
MacAulay (Cardigan), propose, — Que la Chambre reconnaisse
que le Programme des travailleurs étrangers temporaires actuel ne
fonctionne plus et demande au gouvernement de prendre des
mesures afin de réduire considérablement et progressivement le
contingent de travailleurs étrangers temporaires et de le ramener à
son objectif original, à savoir, notamment : a) un examen immédiat
et complet du programme par le vérificateur général; b) la
publication des demandes et des autorisations d’avis relatives au
marché du travail pour des travailleurs étrangers temporaires; c) un
resserrement du processus d’autorisation des avis relatifs au
marché du travail afin de garantir que seules les entreprises ayant
des besoins légitimes puissent faire appel à ce programme; d) la
mise en œuvre de règles plus strictes exigeant que les employeurs
qui font appel au programme fassent la preuve sans équivoque
qu’ils ont épuisé tous les autres recours pour combler les postes
vacants avec des travailleurs canadiens et, plus particulièrement, de
jeunes Canadiens.
Debate arose thereon.
STATEMENTS BY MEMBERS
Pursuant to Standing Order 31, Members made statements.
Il s'élève un débat.
DÉCLARATIONS DE DÉPUTÉS
Conformément à l'article 31 du Règlement, des députés font des
déclarations.
ORAL QUESTIONS
QUESTIONS ORALES
Pursuant to Standing Order 30(5), the House proceeded to Oral
Questions.
Conformément à l'article 30(5) du Règlement, la Chambre
procède à la période de questions orales.
896
May 6, 2014
Le 6 mai 2014
MOTIONS
MOTIONS
By unanimous consent, it was ordered, — That,
notwithstanding any Standing Order or usual practice of the
House, when the House adjourns on Thursday, May 8, 2014, it
shall stand adjourned until Monday, May 12, 2014, provided that,
for the purposes of Standing Order 28, it shall be deemed to have
sat on Friday, May 9, 2014.
Du consentement unanime, il est ordonné, — Que, nonobstant
tout article du Règlement ou usage habituel de la Chambre, lorsque
la Chambre s'ajournera le jeudi 8 mai 2014, elle restera ajournée
jusqu’au lundi 12 mai 2014, pourvu que, pour les fins de l’article
28 du Règlement, elle soit réputée avoir siégé le vendredi 9 mai
2014.
BUSINESS OF SUPPLY
TRAVAUX DES SUBSIDES
The House resumed consideration of the motion of Mr.
McCallum (Markham—Unionville), seconded by Mr. MacAulay
(Cardigan), in relation to the Business of Supply.
La Chambre reprend l’étude de la motion de M. McCallum
(Markham—Unionville), appuyé par M. MacAulay (Cardigan),
relative aux travaux des subsides.
Le débat se poursuit.
The debate continued.
At 5:15 p.m., pursuant to Standing Order 81(16), the Speaker
interrupted the proceedings.
À 17 h 15, conformément à l'article 81(16) du Règlement, le
Président interrompt les délibérations.
The question was put on the motion and, pursuant to Standing
Order 45, the recorded division was deferred until Wednesday,
May 7, 2014, at the expiry of the time provided for Government
Orders.
La motion est mise aux voix et, conformément à l'article 45 du
Règlement, le vote par appel nominal est différé jusqu'au mercredi
7 mai 2014, à la fin de la période prévue pour les Ordres émanant
du gouvernement.
DEFERRED RECORDED DIVISIONS
VOTES PAR APPEL NOMINAL DIFFÉRÉS
BUSINESS
TRAVAUX
OF
SUPPLY
DES SUBSIDES
Pursuant to Standing Order 45, the House proceeded to the
taking of the deferred recorded division on the motion of Ms. Borg
(Terrebonne—Blainville), seconded by Mr. Angus (Timmins—
James Bay), — That, in the opinion of the House, the government
should follow the advice of the Privacy Commissioner and make
public the number of warrantless disclosures made by
telecommunications companies at the request of federal
departments and agencies; and immediately close the loophole
that has allowed the indiscriminate disclosure of the personal
information of law-abiding Canadians without a warrant.
Conformément à l'article 45 du Règlement, la Chambre procède
au vote par appel nominal différé sur la motion de Mme Borg
(Terrebonne—Blainville), appuyée par M. Angus (Timmins—Baie
James), — Que, de l’avis de la Chambre, le gouvernement devrait
suivre la recommandation de la commissaire à la protection de la
vie privée et rendre public le nombre de divulgations sans mandat
qui ont été réalisées par les entreprises de télécommunications à la
demande des agences et ministères fédéraux; et immédiatement
corriger les lacunes qui ont permis la divulgation sans mandat des
renseignements personnels de citoyens respectueux de la loi.
The question was put on the motion and it was negatived on the
following division:
La motion, mise aux voix, est rejetée par le vote suivant :
(Division No. 111 — Vote no 111)
POUR : 131, CONTRE : 148
YEAS: 131, NAYS: 148
YEAS — POUR
Allen (Welland)
Atamanenko
Bennett
Blanchette-Lamothe
Boutin-Sweet
Byrne
Chisholm
Comartin
Cullen
Del Mastro
Donnelly
Duncan (Etobicoke North)
Eyking
Fry
Andrews
Aubin
Benskin
Boivin
Brahmi
Caron
Choquette
Côté
Cuzner
Dewar
Doré Lefebvre
Duncan (Edmonton—Strathcona)
Fortin
Garneau
Angus
Ayala
Bevington
Borg
Brison
Casey
Christopherson
Cotler
Davies (Vancouver Kingsway)
Dion
Dubé
Dusseault
Freeland
Garrison
Ashton
Bélanger
Blanchette
Boulerice
Brosseau
Chicoine
Cleary
Crowder
Day
Dionne Labelle
Dubourg
Easter
Freeman
Genest
May 6, 2014
Genest-Jourdain
Gravelle
Hsu
Jones
Larose
Leslie
Marston
May
Le 6 mai 2014
Giguère
Groguhé
Hughes
Julian
Latendresse
Liu
Martin
McGuinty
Morin (Saint-Hyacinthe—Bagot)
Nantel
Pacetti
Plamondon
Rathgeber
Rousseau
Scott
Mourani
Nash
Papillon
Quach
Ravignat
Saganash
Sellah
Godin
Harris (Scarborough Southwest)
Hyer
Kellway
LeBlanc (Beauséjour)
MacAulay
Masse
McKay (Scarborough—
Guildwood)
Morin (Notre-Dame-de-Grâce—
Lachine)
Mulcair
Nicholls
Péclet
Rafferty
Raynault
Sandhu
Sgro
Sims (Newton—North Delta)
Stoffer
Tremblay
Sitsabaiesan
Sullivan
Turmel
St-Denis
Thibeault
Valeriote — 131
Moore (Abitibi—Témiscamingue) Morin (Chicoutimi—Le Fjord)
897
Goodale
Harris (St. John's East)
Jacob
Lamoureux
LeBlanc (LaSalle—Émard)
Mai
Mathyssen
Michaud
Morin (Laurentides—Labelle)
Murray
Nunez-Melo
Pilon
Rankin
Regan
Scarpaleggia
Simms (Bonavista—Gander—
Grand Falls—Windsor)
Stewart
Toone
NAYS — CONTRE
Ablonczy
Alexander
Ambrose
Ashfield
Benoit
Blaney
Breitkreuz
Bruinooge
Cannan
Chong
Daniel
Dreeshen
Fantino
Galipeau
Goguen
Gourde
Hawn
Hoback
Aglukkaq
Allen (Tobique—Mactaquac)
Anders
Aspin
Bergen
Block
Brown (Leeds—Grenville)
Butt
Carmichael
Clarke
Davidson
Duncan (Vancouver Island North)
Findlay (Delta—Richmond East)
Gallant
Goldring
Grewal
Hayes
Holder
Albas
Allison
Anderson
Baird
Bernier
Boughen
Brown (Newmarket—Aurora)
Calandra
Carrie
Clement
Dechert
Dykstra
Finley (Haldimand—Norfolk)
Gill
Goodyear
Harper
Hiebert
James
Keddy (South Shore—St.
Margaret's)
Kramp (Prince Edward—Hastings)
Leitch
Lobb
MacKenzie
McLeod
Moore (Fundy Royal)
O'Connor
O'Toole
Raitt
Richards
Shea
Sopuck
Sweet
Truppe
Van Loan
Kenney (Calgary Southeast)
Kerr
Albrecht
Ambler
Armstrong
Bateman
Bezan
Braid
Brown (Barrie)
Calkins
Chisu
Crockatt
Devolin
Falk
Fletcher
Glover
Gosal
Harris (Cariboo—Prince George)
Hillyer
Kamp (Pitt Meadows—Maple
Ridge—Mission)
Komarnicki
Lauzon
Lemieux
Lukiwski
Maguire
Menegakis
Nicholson
Oliver
Payne
Rajotte
Ritz
Shipley
Sorenson
Toet
Uppal
Vellacott
Lebel
Leung
Lunney
Mayes
Merrifield
Norlock
O'Neill Gordon
Poilievre
Reid
Schellenberger
Shory
Stanton
Trost
Valcourt
Wallace
Leef
Lizon
MacKay (Central Nova)
McColeman
Miller
Obhrai
Opitz
Preston
Rempel
Seeback
Smith
Strahl
Trottier
Van Kesteren
Warawa
898
May 6, 2014
Warkentin
Watson
Wilks
Yelich
Williamson
Young (Oakville)
Le 6 mai 2014
Weston (West Vancouver—
Sunshine Coast—Sea to Sky
Country)
Wong
Young (Vancouver South)
Weston (Saint John)
Woodworth
Zimmer — 148
PAIRED — PAIRÉS
Nil—Aucun
MOTIONS
MOTIONS
By unanimous consent, it was ordered, — That, during the
debate on Wednesday, May 7, 2014 on the Business of Supply
pursuant to Standing Order 81(4), no quorum calls, dilatory
motions or requests for unanimous consent shall be received by the
Chair and, within each 15-minute period, each party may allocate
time to one or more of its Members for speeches or for questions
and answers, provided that, in the case of questions and answers,
the Minister's answer approximately reflect the time taken by the
question, and provided that, in the case of speeches, Members of
the party to which the period is allocated may speak one after the
other.
Du consentement unanime, il est ordonné, — Que, pendant le
débat du mercredi 7 mai 2014 relatif aux travaux des subsides
conformément à l'article 81(4) du Règlement, la présidence ne
reçoive ni demande de quorum, ni motion dilatoire, ni demande de
consentement unanime et que, à l’intérieur de chaque période de 15
minutes, chaque parti puisse allouer du temps à un ou plusieurs de
ses députés pour des discours ou des questions et réponses, à
condition que, dans le cas des questions et réponses, la réponse du
ministre corresponde approximativement au temps pris par la
question, et que, dans le cas des discours, les députés du parti
auquel la période est consacrée puissent parler les uns après les
autres.
PRIVATE MEMBERS' BUSINESS
AFFAIRES ÉMANANT DES DÉPUTÉS
At 6:02 p.m., pursuant to Standing Order 30(7), the House
proceeded to the consideration of Private Members' Business.
À 18 h 2, conformément à l'article 30(7) du Règlement, la
Chambre aborde l'étude des Affaires émanant des députés.
The House resumed consideration of the motion of Mr.
Goldring (Edmonton East), seconded by Mr. Payne (Medicine
Hat), — That, in the opinion of the House, one nationally
standardized “point in time” should be recommended for use in all
municipalities in carrying out homeless counts, with (a) nationally
recognized definitions of who is homeless; (b) nationally
recognized methodology on how the count takes place; and (c)
the same agreed-upon criteria and methodology in determining
who is considered to be homeless. (Private Members' Business M455)
La Chambre reprend l'étude de la motion de M. Goldring
(Edmonton-Est), appuyé par M. Payne (Medicine Hat), — Que, de
l’avis de la Chambre, il faudrait recommander à toutes les
municipalités qui recensent les sans-abri une « période de
référence » normalisée à l’échelle nationale qui soit assortie a)
d’une définition d’un sans-abri reconnue à l’échelle nationale; b)
d’une méthode de recensement reconnue à l’échelle nationale; c)
de critères et d’une méthodologie convenus d’un commun accord
pour établir qui doit être considéré comme sans-abri. (Affaires
émanant des députés M-455)
The debate continued.
Le débat se poursuit.
The question was put on the motion and, pursuant to Standing
Order 93(1), the recorded division was deferred until Wednesday,
May 7, 2014, immediately before the time provided for Private
Members' Business.
La motion est mise aux voix et, conformément à l'article 93(1)
du Règlement, le vote par appel nominal est différé jusqu'au
mercredi 7 mai 2014, juste avant la période prévue pour les
Affaires émanant des députés.
RETURNS AND REPORTS DEPOSITED WITH THE CLERK
OF THE HOUSE
ÉTATS ET RAPPORTS DÉPOSÉS AUPRÈS DE LA
GREFFIÈRE DE LA CHAMBRE
Pursuant to Standing Order 32(1), papers deposited with the
Clerk of the House were laid upon the Table as follows:
Conformément à l'article 32(1) du Règlement, des documents
remis à la Greffière de la Chambre sont déposés sur le Bureau de la
Chambre comme suit :
— by Ms. Raitt (Minister of Transport) — Report of VIA Rail
Canada Inc., together with the Auditor General's Report, for the
year ended December 31, 2013, pursuant to the Financial
Administration Act, R.S. 1985, c. F-11, sbs. 150(1). — Sessional
Paper No. 8560-412-128-01. (Pursuant to Standing Order 32(5),
permanently referred to the Standing Committee on Transport,
Infrastructure and Communities)
— par Mme Raitt (ministre des Transports) — Rapport de VIA Rail
Canada Inc., ainsi que le rapport du Vérificateur général y afférent,
pour l'année terminée le 31 décembre 2013, conformément à la Loi
sur la gestion des finances publiques, L.R. 1985, ch. F-11, par. 150
(1). — Document parlementaire n o 8560-412-128-01.
(Conformément à l'article 32(5) du Règlement, renvoi en
permanence au Comité permanent des transports, de
l'infrastructure et des collectivités)
May 6, 2014
Le 6 mai 2014
— by Ms. Raitt (Minister of Transport) — Report of the Laurentian
Pilotage Authority, together with the Auditor General's Report, for
the year 2013, pursuant to the Financial Administration Act, R.S.
1985, c. F-11, sbs. 150(1). — Sessional Paper No. 8560-412-41601. (Pursuant to Standing Order 32(5), permanently referred to the
Standing Committee on Transport, Infrastructure and
Communities)
— par Mme Raitt (ministre des Transports) — Rapport de
l'Administration de pilotage des Laurentides, ainsi que le rapport
du Vérificateur général y afférent, pour l'année 2013,
conformément à la Loi sur la gestion des finances publiques, L.
R. 1985, ch. F-11, par. 150(1). — Document parlementaire
n o 8560-412-416-01. (Conformément à l'article 32(5) du
Règlement, renvoi en permanence au Comité permanent des
transports, de l'infrastructure et des collectivités)
PETITIONS FILED WITH THE CLERK OF THE HOUSE
PÉTITIONS DÉPOSÉES AUPRÈS DE LA GREFFIÈRE DE LA
CHAMBRE
Pursuant to Standing Order 36, petitions certified correct by the
Clerk of Petitions were filed as follows:
Conformément à l'article 36 du Règlement, des pétitions
certifiées correctes par le greffier des pétitions sont déposées :
— by Mr. Duncan (Vancouver Island North), two concerning the
grain industry (Nos. 412-2668 and 412-2669);
— par M. Duncan (Île de Vancouver-Nord), deux au sujet de
l'industrie céréalière (nos 412-2668 et 412-2669);
— by Mrs. Glover (Saint Boniface), two concerning the Divorce
Act (Nos. 412-2670 and 412-2671).
— par Mme Glover (Saint-Boniface), deux au sujet de la Loi sur le
divorce (nos 412-2670 et 412-2671).
ADJOURNMENT PROCEEDINGS
DÉBAT D'AJOURNEMENT
At 6:55 p.m., pursuant to Standing Order 38(1), the question
“That this House do now adjourn” was deemed to have been
proposed.
À 18 h 55, conformément à l'article 38(1) du Règlement, la
motion « Que la Chambre s'ajourne maintenant » est réputée
présentée.
After debate, the question was deemed to have been adopted.
Accordingly, at 7:24 p.m., the Speaker adjourned the House
until tomorrow at 2:00 p.m., pursuant to Standing Order 24(1).
899
Après débat, la motion est réputée agréée.
En conséquence, à 19 h 24, le Président ajourne la Chambre
jusqu'à demain, à 14 heures, conformément à l'article 24(1) du
Règlement.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising