Journals of Journaux the Senate du Sénat

Journals of Journaux the Senate du Sénat
Journals of
the Senate
Journaux
du Sénat
(Unrevised)
(Non révisé)
2nd Session, 41st Parliament
64 Elizabeth II
2e session, 41e législature
64 Elizabeth II
No 146
No 146
Tuesday, June 2, 2015
Le mardi 2 juin 2015
2:00 p.m.
14 heures
The Honourable LEO HOUSAKOS, Speaker
L’honorable LEO HOUSAKOS, Président
1896
SENATE JOURNALS
June 2, 2015
The Members convened were:
Les membres présents sont:
The Honourable Senators
Les honorables sénateurs
Andreychuk
Ataullahjan
Baker
Batters
Bellemare
Beyak
Black
Boisvenu
Campbell
Carignan
Chaput
Cools
Cordy
Cowan
Dagenais
Dawson
Day
Downe
Doyle
Dyck
Eggleton
Enverga
Fortin-Duplessis
Fraser
Frum
Furey
Gerstein
Greene
Hervieux-Payette
Housakos
Jaffer
Johnson
Lang
LeBreton
Lovelace Nicholas
MacDonald
Maltais
Manning
Marshall
Martin
Massicotte
McInnis
McIntyre
Merchant
Meredith
Mitchell
Mockler
Moore
Nancy Ruth
Neufeld
Ogilvie
Oh
Patterson
Plett
Poirier
Raine
Ringuette
Rivard
Runciman
Seidman
Sibbeston
Smith (Cobourg)
Smith (Saurel)
Stewart Olsen
Tannas
Tardif
Tkachuk
Unger
Wallace
Watt
Wells
White
The Members in attendance to business were:
Les membres participant aux travaux sont:
The Honourable Senators
Les honorables sénateurs
Andreychuk
Ataullahjan
Baker
Batters
Bellemare
Beyak
Black
Boisvenu
Campbell
Carignan
Chaput
Cools
Cordy
Cowan
Dagenais
Dawson
Day
Downe
Doyle
Dyck
Eggleton
Enverga
Fortin-Duplessis
Fraser
Frum
Furey
Gerstein
Greene
Hervieux-Payette
Housakos
Jaffer
Johnson
Lang
LeBreton
Lovelace Nicholas
MacDonald
Maltais
Manning
Marshall
Martin
Massicotte
McInnis
McIntyre
Merchant
Meredith
Mitchell
Mockler
Moore
Nancy Ruth
Neufeld
Ogilvie
Oh
Patterson
Plett
Poirier
Raine
Ringuette
Rivard
Runciman
Seidman
Sibbeston
Smith (Cobourg)
Smith (Saurel)
Stewart Olsen
Tannas
Tardif
Tkachuk
Unger
Wallace
Watt
Wells
White
The first list records senators present in the Senate Chamber
during the course of the sitting.
La première liste donne les noms des sénateurs présents
à la séance dans la salle du Sénat.
An asterisk in the second list indicates a senator who, while not
present during the sitting, was in attendance to business,
as defined in subsections 8(2) and (3) of the Senators Attendance
Policy.
Dans la deuxième liste, l’astérisque apposé à côté du
nom d’un sénateur signifie que ce sénateur, même s’il
n’était pas présent à la séance, participait aux travaux,
au sens des paragraphes 8(2) et (3) de la Politique relative à la
présence des sénateurs.
Le 2 juin 2015
JOURNAUX DU SÉNAT
1897
The Clerk at the Table informed the Senate that the
Honourable the Speaker was unavoidably absent.
Le greffier au Bureau informe le Sénat de l’absence forcée de
l’honorable Président.
The Honourable Senator Martin moved, seconded by the
Honourable Senator Fraser:
L’honorable sénatrice Martin, propose, appuyée par
l’honorable sénatrice Fraser,
That during the absence of the Honourable the Speaker,
the Honourable Senator Maltais do preside as Speaker.
Que, durant l’absence de l’honorable Président, l’honorable
sénateur Maltais préside le Sénat.
The question being put on the motion, it was adopted.
Whereupon the Honourable Senator Maltais took the Chair.
La motion, mise aux voix, est adoptée.
En conséquence, l’honorable sénateur Maltais assume la
présidence.
PRAYERS
PRIÈRE
SENATORS' STATEMENTS
DÉCLARATIONS DE SÉNATEURS
Some Honourable Senators made statements.
Des honorables sénateurs font des déclarations.
ROUTINE PROCEEDINGS
AFFAIRES COURANTES
Tabling of documents
Dépôt de documents
The Honourable Senator Martin tabled the following:
L’honorable sénatrice Martin dépose sur le bureau ce qui suit :
Délįnę Final Self-Government Agreement and the Délįnę Tax
Treatment Agreement.—Sessional Paper No. 2/41-1227.
Accord définitif sur l’autonomie gouvernementale de Délįnę et
l’Accord sur le traitement fiscal de Délįnę.—Document
parlementaire no 2/41-1227.
Presenting or Tabling Reports from Committees
Présentation ou dépôt de rapports de comités
The Honourable Senator White, Chair of the Standing
Committee on Rules, Procedures and the Rights of Parliament,
tabled its seventh report (interim) entitled: A Matter of Privilege:
A Discussion Paper on Canadian Parliamentary Privilege in the
21st Century.—Sessional Paper No. 2/41-1228S.
L’honorable sénateur White, président du Comité permanent
du Règlement, de la procédure et des droits du Parlement, dépose
le septième rapport (intérimaire) de ce comité intitulé Une question
de privilège : Document de travail sur le privilège parlementaire au
Canada au XXIe siècle.—Document parlementaire no 2/41-1228S.
The Honourable Senator White moved, seconded by the
Honourable Senator Dagenais, that the report be placed on the
Orders of the Day for consideration at the next sitting.
L’honorable sénateur White propose, appuyé par l’honorable
sénateur Dagenais, que le rapport soit inscrit à l’ordre du jour
pour étude à la prochaine séance.
The question being put on the motion, it was adopted.
La motion, mise aux voix, est adoptée.
8 8 8
8 8 8
The Honourable Senator White, Chair of the Standing
Committee on Rules, Procedures and the Rights of Parliament,
presented its eighth report (Bill C-586, An Act to amend the
Canada Elections Act and the Parliament of Canada Act
(candidacy and caucus reforms), without amendment).
L’honorable sénateur White, président du Comité permanent
du Règlement, de la procédure et des droits du Parlement,
présente le huitième rapport de ce comité (projet de loi C-586,
Loi modifiant la Loi électorale du Canada et la Loi sur le Parlement
du Canada (réformes visant les candidatures et les groupes
parlementaires), sans amendement).
The Honourable Senator White moved, seconded by the
Honourable Senator McIntyre, that the bill be placed on the
Orders of the Day for a third reading at the next sitting.
L’honorable sénateur White propose, appuyé par l’honorable
sénateur McIntyre, que le projet de loi soit inscrit à l’ordre du jour
pour la troisième lecture à la prochaine séance.
The question being put on the motion, it was adopted.
La motion, mise aux voix, est adoptée.
1898
SENATE JOURNALS
June 2, 2015
Introduction and First Reading of
Government Bills
Dépôt et première lecture de
projets de loi du gouvernement
A message was brought from the House of Commons with a
Bill C-42, An Act to amend the Firearms Act and the
Criminal Code and to make a related amendment and a
consequential amendment to other Acts, to which it desires the
concurrence of the Senate.
La Chambre des communes transmet un message avec le projet
de loi C-42, Loi modifiant la Loi sur les armes à feu et
le Code criminel et apportant des modifications connexe et
corrélative à d’autres lois, pour lequel elle sollicite l’agrément
du Sénat.
The bill was read the first time.
The Honourable Senator Martin moved, seconded by the
Honourable Senator Marshall, that the bill be placed on the
Orders of the Day for a second reading two days hence.
The question being put on the motion, it was adopted.
Le projet de loi est lu pour la première fois.
L’honorable sénatrice Martin propose, appuyée par
l’honorable sénatrice Marshall, que le projet de loi soit inscrit à
l’ordre du jour pour la deuxième lecture dans deux jours.
La motion, mise aux voix, est adoptée.
ORDERS OF THE DAY
ORDRE DU JOUR
GOVERNMENT BUSINESS
AFFAIRES DU GOUVERNEMENT
Bills — Messages from the House of Commons
Projets de loi — Messages de la
Chambre des communes
Order No. 1 was called and postponed until the next sitting.
L’article no 1 est appelé et différé à la prochaine séance.
Bills — Third Reading
Projets de loi — Troisième lecture
Resuming debate on the motion of the Honourable Senator
Runciman, seconded by the Honourable Senator Boisvenu, for
the third reading of Bill C-51, An Act to enact the Security of
Canada Information Sharing Act and the Secure Air Travel Act,
to amend the Criminal Code, the Canadian Security Intelligence
Service Act and the Immigration and Refugee Protection Act and
to make related and consequential amendments to other Acts.
Reprise du débat sur la motion de l’honorable sénateur
Runciman, appuyée par l’honorable sénateur Boisvenu, tendant
à la troisième lecture du projet de loi C-51, Loi édictant la Loi sur
la communication d’information ayant trait à la sécurité du
Canada et la Loi sur la sûreté des déplacements aériens, modifiant
le Code criminel, la Loi sur le Service canadien du renseignement
de sécurité et la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés
et apportant des modifications connexes et corrélatives à
d’autres lois.
After debate,
In amendment, the Honourable Senator Mitchell moved,
seconded by the Honourable Senator Lovelace Nicholas, that
the bill be not now read a third time, but that it be amended
Après débat,
En amendement, l’honorable sénateur Mitchell propose,
appuyé par l’honorable sénatrice Lovelace Nicholas, que le
projet de loi ne soit pas maintenant lu une troisième fois,
mais qu’il soit modifié :
(a) in clause 2, on page 5:
(i) by adding after line 15 the following:
‘‘(1.1) Each Government of Canada institution that
discloses information under subsection (1) must do so in
accordance with clearly established policies respecting
screening for relevance, reliability and accuracy of the
information.’’, and
(ii) by adding after line 18 the following:
‘‘(3) Prior to disclosing information under this section,
the Government of Canada institution must enter into a
written arrangement with the recipient Government of
Canada institution specifying principles governing
information sharing between the Government of
Canada institutions.
a) à l’article 2, à la page 5 :
(i) par adjonction, après la ligne 17, de ce qui suit :
« (1.1) L’institution fédérale qui communique des
renseignements en vertu du paragraphe (1) le fait
conformément à des politiques clairement établies visant
à vérifier la pertinence, la fiabilité et l’exactitude de ces
renseignements. »,
(ii) par adjonction, après la ligne 20, de ce qui suit :
« (3) Avant de communiquer de l’information en vertu
du présent article, l’institution fédérale doit conclure,
avec l’institution fédérale destinataire, une entente écrite
qui précise les principes régissant la communication
d’information entre elles.
Le 2 juin 2015
JOURNAUX DU SÉNAT
(4) The written arrangement entered into pursuant to
subsection (3) must be consistent with the principles
enumerated in section 4, and include provisions
respecting the circumstances under which shared
information is retained and destroyed, the confirmation
of the reliability of the shared information and future use
of the shared information.
1899
(4) L’entente écrite conclue en application du
paragraphe (3) respecte les principes énoncés à
l’article 4 et comporte des dispositions sur les modalités
de la conservation et de la destruction de l’information
partagée, la confirmation de la fiabilité de cette
information et son utilisation future.
(5) The Government of Canada institution must
(5) L’institution fédérale :
(a) notify the Privacy Commissioner of any written
arrangement into which the institution plans to enter;
and
a) avise le Commissaire à la protection de la vie privée
de toute entente écrite qu’elle prévoit conclure;
(b) give reasonable time to the Privacy Commissioner
to make observations.
b) accorde au Commissaire à la protection de la vie
privée un délai raisonnable pour formuler des
observations.
(6) A copy of any written arrangement entered into
pursuant to subsection (3) must be provided to the
Privacy Commissioner.’’;
(6) Copie de l’entente écrite conclue en application du
paragraphe (3) est fournie au Commissaire à la
protection de la vie privée. »;
(b) in clause 6,
(i) on page 8, by replacing line 31 with the following:
‘‘6. The portion of subsection 241(9) of’’, and
(ii) on page 9,
(A) by replacing line 2 with the following:
‘‘(b) designated taxpayer information, if there are
reason-’’, and
(B) by deleting lines 19 to 21;
(c) in clause 42, on page 49,
(i) by replacing lines 21 to 23 with the following:
‘‘measures will be contrary to’’, and
(ii) by replacing line 29 with the following:
b) à l’article 6 :
(i) à la page 8, par substitution, à la ligne 33, de ce qui suit :
« 6. Le passage du paragraphe 241(9) de »,
(ii) à la page 9 :
(A) par substitution, à la ligne 6, de ce qui suit :
« b) des renseignements confidentiels désignés, s’il »,
(B) par suppression des lignes 25 à 27;
c) à l’article 42, à la page 49 :
(i) par substitution, aux lignes 22 à 25, de ce qui suit :
« mesures qui seront contraires au droit canadien. »,
(ii) par substitution, à la ligne 28, de ce qui suit :
‘‘enforcement power or authorizes the Service to take
measures that will contravene a right or freedom
guaranteed by the Canadian Charter of Rights and
Freedoms.’’;
« d’application de la loi et ne l’autorise pas à prendre
des mesures qui porteront atteinte à un droit ou à une
liberté garantis par la Charte canadienne des droits et
libertés. »
(d) in clause 50, on page 55, by replacing line 1with the
following:
d) à l’article 50, à la page 55, par substitution, à la ligne 4,
de ce qui suit :
‘‘50. (1) Paragraph 38(1)(a) of the Act is amended by
striking out ‘‘and’’ at the end of subparagraph (vi), by
adding ‘‘and’’ at the end of subparagraph (vii) and by
adding the following after subparagraph (vii):
« 50. (1) L’alinéa 38(1)a) de la même loi est modifié par
adjonction, après le sous-alinéa (vii), de ce qui suit :
(viii) to review the use, retention and further disclosure
of any information disclosed by the Service to a
Government of Canada institution, as defined in
section 2 of the Security of Canada Information
Sharing Act, or to the government of a foreign state
or an institution thereof or an international
organization of states or an institution thereof;
(viii) examiner l’utilisation, la conservation et la
communication subséquente de toute information
communiquée par le Service à une institution
fédérale, au sens de l’article 2 de la Loi sur la
communication d’information ayant trait à la sécurité
du Canada, au gouvernement d’un État étranger ou à
l’une de ses institutions, ou à une organisation
internationale d’États ou à l’une de ses institutions;
(2) Section 38 of the Act is amended by’’;
(2) L’article 38 de la même loi est modifié »;
1900
SENATE JOURNALS
(e) on page 55, by adding after line 8 the following:
June 2, 2015
e) à la page 55, par adjonction, après la ligne 12, de ce qui suit :
‘‘50.1 Subsection 39(2) of the Act is amended by striking
out ‘‘and’’ at the end of paragraph (a), and by adding the
following after paragraph (b):
« 50.1 Le paragraphe 39(2) de la même loi est modifié
par adjonction, après l’alinéa b), de ce qui suit :
(c) during any review referred to in paragraph 38(1)(a)
(viii), to have access to any information under the
control of the Government of Canada institution
concerned that is relevant to the review; and
c) au cours des examens visés au sous-alinéa 38(1)a)
(viii), est autorisé à avoir accès aux informations qui se
rapportent à ces examens et qui relèvent de l’institution
fédérale concernée;
(d) during any review referred to in paragraph 38(1)(a)
(viii), to have access to any information under the
control of the government of a foreign state or an
institution thereof or an international organization of
states or an institution thereof that the government,
international organization or institution consents,
upon request by the Review Committee, to disclose
any information that is relevant to the review.
d) au cours des examens visés au sous-alinéa 38(1)a)
(viii), est autorisé à avoir accès aux informations qui se
rapportent à ces examens et qui relèvent du
gouvernement d’un État étranger ou de l’une de ses
institutions, ou d’une organisation internationale
d’États ou de l’une de ses institutions, sur demande
présentée au gouvernement, à l’organisation
internationale ou à l’institution concernés. »;
50.2 The Act is amended by adding the following after
section 39:
« 50.2 La même loi est modifié par adjonction,
après l’article 39, de ce qui suit :
39.1 (1) If on reasonable grounds the Review
Committee believes it necessary for the performance of
any of its functions under this Act, those of the
Commissioner of the Communications Security
Establishment under the National Defence Act, those of
the Civilian Review and Complaints Commission for the
Royal Canadian Mounted Police under the Royal
Canadian Mounted Police Act or those of the Privacy
Commissioner under the Privacy Act, the Review
Committee may convey any information that it itself is
empowered to obtain and possess under this Act to
39.1 (1) Si le comité de surveillance a des motifs
raisonnables de croire qu’il est nécessaire, pour l’exercice
des fonctions qui lui sont conférées en vertu de la présente
loi ou des fonctions attribuées au commissaire du Centre
de la sécurité des télécommunications par la Loi sur la
défense nationale, à la Commission civile d’examen et de
traitement des plaintes relatives à la Gendarmerie royale
du Canada par la Loi sur la Gendarmerie royale du
Canada ou au Commissaire à la protection de la vie
privée par la Loi sur la protection des renseignements
personnels, il peut communiquer toute information qu’il
peut obtenir ou avoir en sa possession sous le régime de la
présente loi :
(a) the Commissioner of the Communications Security
Establishment;
a) au commissaire du Centre de la sécurité des
télécommunications;
(b) the Civilian Review and Complaints Commission
for the Royal Canadian Mounted Police; or
b) à la Commission civile d’examen et de traitement
des plaintes relatives à la Gendarmerie royale du
Canada;
(c) the Privacy Commissioner.
c) au Commissaire à la protection de la vie privée.
(2) Before conveying any information referred to in
subsection (1), the Review Committee must notify the
Director and give reasonable time for the Director to
make submissions.
(2) Le comité de surveillance avise le directeur de son
intention de communiquer de l’information visée au
paragraphe (1) et lui donne un délai raisonnable pour
formuler des observations.
(3) In the event that the Director objects to the sharing
of information under this section, the Review Committee
may decline to share the information if persuaded on
reasonable grounds that the sharing of the information
would seriously injure the Service’s performance of its
duties and functions under this Act.
(3) Dans le cas où le directeur s’oppose à la
communication de l’information, le comité de
surveillance peut refuser de communiquer l’information
s’il est convaincu, sur le fondement de motifs
raisonnables, que cette communication causerait un
préjudice grave à l’exercice par le Service des fonctions
qui lui sont conférées en vertu de la présente loi.
(4) If the Review Committee dismisses the Director’s
objection, the Director may apply to a judge within 10
days for an order staying the information sharing.
(4) Dans le cas où le comité de surveillance ne tient pas
compte de l’opposition du directeur, ce dernier dispose de
dix jours pour demander à un juge de surseoir à la
communication de l’information.
Le 2 juin 2015
JOURNAUX DU SÉNAT
1901
(5) A judge may issue the stay order referred to in
subsection (4) if persuaded on reasonable grounds that
the sharing of the information at issue under this section
would seriously injure the Service’s performance of its
duties and functions under this Act.
(5) Le juge peut rendre l’ordonnance de sursis visée au
paragraphe (4) s’il est convaincu, sur le fondement de
motifs raisonnables, que la communication de
l’information causerait un grave préjudice à l’exercice
par le Service des fonctions qui lui sont conférées en vertu
de la présente loi.
(6) At any time, the Review Committee may apply to a
judge for a lifting of any stay issued under subsection (5)
on the basis of changed circumstances.
(6) Le comité de surveillance peut demander à un juge
de lever l’ordonnance de sursis au motif que les
circonstances ont changé.
(7) For greater certainty, the Review Committee may
request information it believes necessary for the
performance of any of its duties and functions under
this Act from the Commissioner of the Communications
Security Establishment, the Civilian Review and
Complaints Commission for the Royal Canadian
Mounted Police or the Privacy Commissioner.’’;
(7) Il est entendu que le comité de surveillance peut
demander au commissaire du Centre de la sécurité des
télécommunications, à la Commission civile d’examen et
de traitement des plaintes relatives à la Gendarmerie
royale du Canada ou au Commissaire à la protection de
la vie privée de lui communiquer l’information qu’il
estime nécessaire pour l’exercice des fonctions qui lui sont
conférées en vertu de la présente loi. ».
(f) on page 55, by adding after line 16 the following:
f) à la page 55, par adjonction, après la ligne 20, de ce qui suit :
‘‘51.1 The Act is amended by adding the following after
section 55:
« 51.1 La même loi est modifiée par adjonction, après
l’article 55, de ce qui suit :
PART III.1
PARTIE III.1
SECURITY OVERSIGHT COMMITTEE
OF PARLIAMENT
COMITÉ PARLEMENTAIRE SUR
LE CONTRÔLE DE LA SÉCURITÉ
55.1 (1) There is established a committee, to be known
as the Security Oversight Committee of Parliament,
which is to be composed of members of both Houses of
Parliament who are not ministers of the Crown or
parliamentary secretaries.
55.1 (1) Est constitué le Comité parlementaire sur le
contrôle de la sécurité, composé de membres des deux
chambres du Parlement, à l’exception des ministres et des
secrétaires parlementaires.
(2) Subject to subsection (3), the Committee is to be
composed of eight members, of whom four must be
members of the Senate and four must be members of the
House of Commons, and it shall include at least one
member of each of the parties recognized in the Senate
and in the House of Commons.
(2) Sous réserve du paragraphe (3), le Comité est
composé de huit membres, dont quatre sénateurs et
quatre députés, et comprend au moins un membre de
chacun des partis reconnus au Sénat et à la Chambre des
communes.
(3) If either of the two Houses of Parliament has more
than four recognized parties, the committee membership
must increase to include at least one member of each of
the parties recognized in the Senate and in the House of
Commons and to maintain an equal number of members
of the Senate and members of the House of Commons.
(3) Si l’une ou l’autre des deux chambres du Parlement
comprend plus de quatre partis reconnus, la composition
du Comité est augmentée afin de comprendre un membre
de chacun des partis reconnus au Sénat et à la Chambre
des communes et de maintenir un nombre égal de
sénateurs et de députés.
(4) Members of the Committee must be appointed by
the Governor in Council and hold office during pleasure
until the dissolution of Parliament following their
appointment.
(4) Les membres du Comité sont nommés par le
gouverneur en conseil et exercent leur charge à titre
amovible jusqu’à la dissolution du Parlement suivant leur
nomination.
(5) A member of either House belonging to an
opposition party recognized in that House may only be
appointed as a member of the Committee after
consultation with the leader of that party.
(5) Un membre provenant du Sénat ou de la Chambre
des communes appartenant à un parti de l’opposition
reconnu dans cette chambre ne peut être nommé au
Comité qu’après consultation du chef de ce parti.
(6) A member of either House may only be appointed
as a member of the Committee after approval of the
appointment by resolution of that House.
(6) Un membre provenant du Sénat ou de la Chambre
des communes ne peut être nommé au Comité qu’après
approbation par résolution de cette chambre.
(7) A member of the Committee ceases to be a member
on appointment as a minister of the Crown or
parliamentary secretary or on ceasing to be a member
of the Senate or the House of Commons.
(7) Les membres du Comité cessent d’occuper leur
poste s’ils sont nommés ministre ou secrétaire
parlementaire ou s’ils cessent d’être sénateur ou député.
1902
SENATE JOURNALS
June 2, 2015
(8) Every member of the Committee and every person
engaged by it must, before commencing the duties of
office, take an oath of secrecy and must comply with the
oath both during and after their term of appointment or
employment.
(8) Les membres du Comité et les personnes qu’il
engage sont tenus, avant d’entrer en fonctions, de prêter
le serment de secret et de s’y conformer à la fois lors de
leur mandat et après celui-ci.
(9) For purposes of the Security of Information Act,
every member of the Committee and every person
engaged by it is a person permanently bound to secrecy.
(9) Pour l’application de la Loi sur la protection de
l’information, chaque membre du Comité et chaque
personne qu’il engage est une personne astreinte au
secret à perpétuité.
(10) Despite any other Act of Parliament, members of
the Committee may not claim immunity based on
parliamentary privilege for the use or communication of
information that comes into their possession or
knowledge in their capacity as members of the
Committee.
(10) Malgré toute autre loi fédérale, les membres du
Comité ne peuvent invoquer l’immunité fondée sur le
privilège parlementaire en cas d’utilisation ou de
communication de renseignements qu’ils ont en leur
possession — ou dont ils prennent connaissance — en
leur qualité de membre du Comité.
(11) Meetings of the Committee must be held in
camera whenever a majority of members present
considers it necessary for the Committee to do so.
(11) Les réunions du Comité sont tenues à huis clos
lorsque la majorité des membres du Comité présents
l’estiment nécessaire.
(12) The mandate of the Committee is to review the
activities of the Service and the legislative, regulatory,
policy and administrative framework under which the
Service operates, and to report annually to each House of
Parliament on the reviews conducted by the Committee.
(12) Le Comité a pour mandat d’examiner les activités
du Service ainsi que les cadres législatif, réglementaire,
stratégique et administratif de celui-ci et d’en faire
rapport annuellement à chaque chambre du Parlement.
(13) The Committee has the power to summon before
it any witnesses, and to require them to
(13) Le Comité a le pouvoir d’assigner devant lui des
témoins et de leur enjoindre :
(a) give evidence orally or in writing, and on oath or, if
they are persons entitled to affirm in civil matters, on
solemn affirmation; and
a) de déposer oralement ou par écrit sous la foi du
serment ou d’une affirmation solennelle si ceux-ci en
ont le droit en matière civile;
(b) produce such documents and things as the
Committee deems requisite for the performance of its
duties and functions.
b) de produire les documents et pièces qu’il juge
nécessaires à l’exercice de ses fonctions.
(14) Despite any other Act of Parliament or any
privilege under the law of evidence, but subject to
subsection (15), the Committee is entitled to have access
to any information under the control of federal
departments and agencies that relates to the
performance of the duties and functions of the
Committee and to receive from their employees such
information, reports and explanations as the Committee
deems necessary for the performance of its duties and
functions.
(14) Malgré toute autre loi fédérale ou toute immunité
reconnue par le droit de la preuve, mais sous réserve du
paragraphe (15), le Comité est autorisé à avoir accès aux
renseignements qui se rattachent à l’exercice de ses
fonctions et qui relèvent d’un ministère ou d’un
organisme fédéral et à recevoir des employés les
informations, rapports et explications dont il juge avoir
besoin dans cet exercice.
(15) No information described in subsection (14), other
than a confidence of the Queen’s Privy Council for
Canada in respect of which subsection 39(1) of the
Canada Evidence Act applies, may be withheld from the
Committee on any grounds.
(15) À l’exception des renseignements confidentiels du
Conseil privé de la Reine pour le Canada visés par le
paragraphe 39(1) de la Loi sur la preuve au Canada,
aucune des informations visées au paragraphe (14) ne
peut, pour quelque motif que ce soit, être refusée au
Comité.
(16) The annual report required under subsection (12)
shall be submitted to the Speakers of the Senate and the
House of Commons, and the Speakers shall lay it before
their respective Houses on any of the next 15 days on
which that House is sitting after the Speaker receives the
report.
(16) Le rapport annuel visé au paragraphe (12) est
présenté au président de chaque chambre du Parlement,
qui le dépose devant la chambre qu’il préside dans les
quinze premiers jours de séance de celle-ci suivant la
réception du rapport.
(17) In this section, ‘‘Committee’’ means the Security
Oversight Committee of Parliament established by
subsection (1).
(17) Dans le présent article, « Comité » s’entend du
Comité parlementaire sur le contrôle de la sécurité
constitué au titre du paragraphe (1).
Le 2 juin 2015
JOURNAUX DU SÉNAT
RELATED AMENDMENTS
1903
MODIFICATIONS
CONNEXES
National Defence Act
Loi sur la défense nationale
51.2 The National Defence Act is amended by adding
the following after section 273.64:
51.2 La Loi sur la défense nationale est modifiée par
adjonction, après l’article 273.64, de ce qui suit :
273.641 (1) If on reasonable grounds the
Commissioner believes it necessary for the performance
of any of the Commissioner’s functions under this Act,
those of the Security Intelligence Review Committee
under the Canadian Security Intelligence Service Act,
those of the Civilian Review and Complaints
Commission for the Royal Canadian Mounted Police
under the Royal Canadian Mounted Police Act or those of
the Privacy Commissioner under the Privacy Act, the
Commissioner may convey any information that the
Commissioner is empowered to obtain and possess under
this Act to
273.641 (1) Si le commissaire a des motifs raisonnables
de croire qu’il est nécessaire, pour l’exercice des fonctions
que lui attribue la présente loi ou des fonctions attribuées
au comité de surveillance des activités de renseignement
de sécurité par la Loi sur le Service canadien du
renseignement de sécurité, à la Commission civile
d’examen et de traitement des plaintes relatives à la
Gendarmerie royale du Canada par la Loi sur la
Gendarmerie royale du Canada ou au Commissaire à la
protection de la vie privée par la Loi sur la protection des
renseignements personnels, il peut communiquer toute
information qu’il peut obtenir ou avoir en sa possession
sous le régime de la présente loi :
(a) the Security Intelligence Review Committee;
a) au Comité de surveillance des activités de
renseignement de sécurité;
(b) the Civilian Review and Complaints Commission
for the Royal Canadian Mounted Police; or
b) à la Commission civile d’examen et de traitement
des plaintes relatives à la Gendarmerie royale du
Canada;
(c) the Privacy Commissioner.
c) au Commissaire à la protection de la vie privée.
(2) Before conveying any information referred to in
subsection (1), the Commissioner must notify the Chief
and give reasonable time for the Chief to make
submissions.
(2) Le commissaire avise le chef de son intention de
communiquer de l’information visée au paragraphe (1) et
lui donne un délai raisonnable pour formuler des
observations.
(3) In the event that the Chief objects to the sharing of
information under this section, the Commissioner may
decline to share the information if persuaded on
reasonable grounds that the sharing of the information
would seriously injure the Establishment’s performance
of its duties and functions under this Act.
(3) Dans le cas où le chef s’oppose à la communication
de l’information, le commissaire peut refuser de
communiquer l’information s’il est convaincu, sur le
fondement de motifs raisonnables, que cette
communication causerait un préjudice grave à l’exercice
par le Centre des fonctions que lui attribue la présente loi.
(4) If the Commissioner dismisses the Chief’s
objection, the Chief may apply within 10 days to a
judge designated under section 2 of the Canadian Security
Intelligence Service Act for an order staying the
information sharing.
(4) Dans le cas où le commissaire ne tient pas compte
de l’opposition du chef, ce dernier dispose de dix jours
pour demander à un juge, au sens de l’article 2 de la Loi
sur le Service canadien du renseignement de sécurité, de
surseoir à la communication de l’information.
(5) The judge may issue the stay order referred to in
subsection (4) if persuaded on reasonable grounds that
the sharing of the information at issue in the application
would seriously injure the Establishment’s performance
of its duties and functions under this Act.
(5) Le juge peut rendre l’ordonnance de sursis visée au
paragraphe (4) s’il est convaincu, sur le fondement de
motifs raisonnables, que la communication de
l’information causerait un grave préjudice à l’exercice
par le Centre des fonctions que lui attribue la présente loi.
(6) At any time, the Commissioner may apply to a
judge for a lifting of any stay issued under subsection (5)
on the basis of changed circumstances.
(6) Le commissaire peut demander à un juge de lever
l’ordonnance de sursis au motif que les circonstances ont
changé.
(7) For greater certainty, the Commissioner may
request information the Commissioner believes
necessary for the performance of any of the
Commissioner’s functions under this Act from the
Security Intelligence Review Committee, the Civilian
Review and Complaints Commission for the Royal
Canadian Mounted Police or the Privacy Commissioner.
(7) Il est entendu que le commissaire peut demander au
comité de surveillance des activités de renseignement de
sécurité, à la Commission civile d’examen et de traitement
des plaintes relatives à la Gendarmerie royale du Canada
ou au Commissaire à la protection de la vie privée, de lui
communiquer l’information qu’il estime nécessaire pour
l’exercice des fonctions que lui attribue la présente loi.
1904
SENATE JOURNALS
June 2, 2015
Royal Canadian Mounted Police Act
Loi sur la Gendarmerie royale du Canada
51.3 The Royal Canadian Mounted Police Act is
amended by adding the following after section 45.47:
51.3 La Loi sur la Gendarmerie royale du Canada est
modifiée par adjonction, après l’article 45.47, de ce qui
suit :
45.471 (1) Despite any other provision in this Act, if on
reasonable grounds the Commission believes it necessary
for the performance of any of its functions under this Act,
those of the Security Intelligence Review Committee
under the Canadian Security Intelligence Service Act,
those of the Commissioner of the Communications
Security Establishment under the National Defence Act,
or those of the Privacy Commissioner under the Privacy
Act, the Commission may convey any information that it
itself is empowered to obtain and possess under this Act
to
45.471 (1) Malgré les autres dispositions de la présente
loi, si la Commission a des motifs raisonnables de croire
qu’il est nécessaire, pour l’exercice des fonctions que lui
attribue la présente loi ou des fonctions attribuées au
comité de surveillance des activités de renseignement de
sécurité par la Loi sur le Service canadien du
renseignement de sécurité, au commissaire du Centre de
la sécurité des télécommunications par la Loi sur la
défense nationale ou au Commissaire à la protection de la
vie privée par la Loi sur la protection des renseignements
personnels, elle peut communiquer toute information
qu’elle peut obtenir ou avoir en sa possession sous le
régime de la présente loi :
(a) the Commissioner of the Communications Security
Establishment;
a) au commissaire du Centre de la sécurité des
télécommunications;
(b) the Security Intelligence Review Committee; or
b) au comité de surveillance des activités de
renseignement de sécurité;
(c) the Privacy Commissioner.
c) au Commissaire à la protection de la vie privée.
(2) Before conveying any information referred to in
subsection (1), the Commission must notify the
Commissioner and give reasonable time for the
Commissioner to make submissions.
(2) La Commission avise le commissaire de son
intention de communiquer de l’information visée au
paragraphe (1) et lui donne un délai raisonnable pour
formuler des observations.
(3) In the event that the Commissioner objects to the
sharing of information under this section, the
Commission may decline to share the information if
persuaded on reasonable grounds that the sharing of the
information would seriously injure the Force’s
performance of its duties and functions under this Act.
(3) Dans le cas où le commissaire s’oppose à la
communication de l’information, la Commission peut
refuser de communiquer l’information si elle est
convaincue, sur le fondement de motifs raisonnables,
que cette communication causerait un préjudice grave à
l’exercice par la Gendarmerie des fonctions que lui
attribue la présente loi.
(4) If the Commission dismisses the Commissioner’s
objection, the Commissioner may apply within 10 days to
a judge designated under section 2 of the Canadian
Security Intelligence Service Act for an order staying the
information sharing.
(4) Dans le cas où la Commission ne tient pas compte
de l’opposition du commissaire, ce dernier dispose de dix
jours pour demander à un juge, au sens de l’article 2 de la
Loi sur le Service canadien du renseignement de sécurité, de
surseoir à la communication de l’information.
(5) The judge may issue the stay order referred to in
subsection (4) if persuaded on reasonable grounds that
the sharing of the information at issue in the application
would seriously injure the Force’s performance of its
duties and functions under this Act.
(5) Le juge peut rendre l’ordonnance de sursis visée au
paragraphe (4) s’il est convaincu, sur le fondement de
motifs raisonnables, que la communication de
l’information causerait un grave préjudice à l’exercice
par la Gendarmerie des fonctions que lui attribue la
présente loi.
(6) At any time, the Commission may apply to a judge
for a lifting of any stay issued under subsection (5) on the
basis of changed circumstances.
(6) La Commission peut demander à un juge de lever
l’ordonnance de sursis au motif que les circonstances ont
changé.
(7) For greater certainty, the Commission may request
information it believes necessary for the performance of
any of its functions under this Act from the
Commissioner of the Communications Security
Establishment, the Security Intelligence Review
Committee or the Privacy Commissioner.
(7) Il est entendu que la Commission peut demander
au commissaire du Centre de la sécurité des
télécommunications, au comité de surveillance des
activités de renseignement de sécurité ou au
Commissaire à la protection de la vie privée, de lui
communiquer l’information qu’elle estime nécessaire
pour l’exercice des fonctions que lui attribue la présente
loi.
Le 2 juin 2015
JOURNAUX DU SÉNAT
1905
Privacy Act
Loi sur la protection des renseignements personnels
51.4 The Privacy Act is amended by adding the
following after section 34:
51.4 La Loi sur la protection des renseignements
personnels est modifiée par adjonction, après l’article 34,
de ce qui suit :
34.1 (1) Despite any other provision in this Act, if on
reasonable grounds the Commissioner believes it
necessary for the performance of any of the Privacy
Commissioner’s functions under this Act, those of the
Security Intelligence Review Committee under the
Canadian Security Intelligence Service Act, those of the
Commissioner of the Communications Security
Establishment under the National Defence Act or those
of the Civilian Review and Complaints Commission for
the Royal Canadian Mounted Police under the Royal
Canadian Mounted Police Act, the Privacy Commissioner
may convey any information that it itself is empowered to
obtain and possess under this Act to
34.1 (1) Malgré les autres dispositions de la présente
loi, si le Commissaire à la protection de la vie privée a des
motifs raisonnables de croire qu’il est nécessaire, pour
l’exercice des fonctions que lui attribue la présente loi ou
des fonctions attribuées au comité de surveillance des
activités de renseignement de sécurité par la Loi sur le
Service canadien du renseignement de sécurité, au
commissaire du Centre de la sécurité des
télécommunications par la Loi sur la défense nationale
ou à la Commission civile d’examen et de traitement des
plaintes relatives à la Gendarmerie royale du Canada par
la Loi sur la Gendarmerie royale du Canada, il peut
communiquer toute information qu’il peut obtenir ou
avoir en sa possession sous le régime de la présente loi :
(a) the Commissioner of the Communications Security
Establishment;
a) au commissaire du Centre de la sécurité des
télécommunications;
(b) the Security Intelligence Review Committee; or
b) au comité de surveillance des activités de
renseignement de sécurité;
(c) the Civilian Review and Complaints Commission
for the Royal Canadian Mounted Police.
c) à la Commission civile d’examen et de traitement des
plaintes relatives à la Gendarmerie royale du Canada.
(2) Before conveying any information referred to in
subsection (1), the Privacy Commissioner must notify the
head of the government institution and give reasonable
time for the head to make submissions.
(2) Le Commissaire à la vie privée avise le responsable
de l’institution fédérale de son intention de communiquer
de l’information visée au paragraphe (1) et lui donne un
délai raisonnable pour formuler des observations.
(3) In the event that the head objects to the sharing of
information under this section, the Privacy Commissioner
may decline to share the information if persuaded on
reasonable grounds that the sharing of the information
would seriously injure the government institution’s
performance of its duties and functions.
(3) Dans le cas où le responsable de l’institution
s’oppose à la communication de l’information, le
Commissaire à la vie privée peut refuser de
communiquer l’information s’il est convaincue, sur le
fondement de motifs raisonnables, que cette
communication causerait un préjudice grave à l’exercice
par l’institution fédérale de ses fonctions.
(4) If the Privacy Commissioner dismisses the head’s
objection, the head may apply within 10 days to a judge
designated under section 2 of the Canadian Security
Intelligence Service Act for an order staying the
information sharing.
(4) Dans le cas où le Commissaire à la vie privée ne
tient pas compte de l’opposition de l’institution fédérale,
cette dernière dispose de dix jours pour demander à un
juge, au sens de l’article 2 de la Loi sur le Service canadien
du renseignement de sécurité, de surseoir à la
communication de l’information.
(5) The judge may issue the stay order referred to in
subsection (4) if persuaded on reasonable grounds that
the sharing of the information would seriously injure the
government institution’s performance of its duties and
functions.
(5) Le juge peut rendre l’ordonnance de sursis visée au
paragraphe (4) s’il est convaincu, sur le fondement de
motifs raisonnables, que la communication de
l’information causerait un grave préjudice à l’exercice
par l’institution fédérale de ses fonctions.
(6) At any time, the Privacy Commissioner may apply
to a judge for a lifting of any stay issued under subsection
(5) on the basis of changed circumstances.
(6) Le Commissaire à la vie privée peut demander à un
juge de lever l’ordonnance de sursis au motif que les
circonstances ont changé.
(7) For greater certainty, the Privacy Commissioner
may request information it believes necessary for the
performance of any of its functions under this Act from
the Commissioner of the Communications Security
Establishment, the Security Intelligence Review
Committee or the Civilian Review and Complaints
Commission for the Royal Canadian Mounted Police.’’;
(7) Il est entendu que le Commissaire à la protection de
la vie privée peut demander au commissaire du Centre de
la sécurité des télécommunications, au comité de
surveillance des activités de renseignement de sécurité
ou à la Commission civile d’examen et de traitement des
plaintes relatives à la Gendarmerie royale du Canada, de
lui communiquer l’information qu’il estime nécessaire
pour l’exercice des fonctions que lui attribue la présente
loi.
1906
SENATE JOURNALS
(g) in clause 57, on page 57, by deleting lines 4 to 33; and
(h) in clause 59, on page 57, by replacing line 43 with the
following:
‘‘85.4 (1) The’’.
June 2, 2015
g) à l’article 57, à la page 57, par suppression des lignes 4 à 31;
h) à l’article 59, à la page 57, par substitution, à la ligne 41,
de ce qui suit :
« 85.4 (1) Il ».
Ordered, That Order No. 1 under Other Business — Commons
Public Bills — Third Reading be brought forward.
Ordonné : Que l’article no 1, sous Autres Affaires — Projets de
loi d’intérêt public des Communes — Troisième lecture, soit avancé.
SPEAKER’S STATEMENT
DÉCLARATION DU PRÉSIDENT
Last Thursday Senator Bellemare raised a point of order as to
whether Bill C-377 must be accompanied by a Royal
Recommendation. I took the matter under advisement, not
because I felt there had been sufficient argument on the point of
order, which is an important and complicated one, but because no
other honourable senators rose to speak.
Jeudi dernier, la sénatrice Bellemare a invoqué le Règlement
pour savoir si le projet de loi C-377 exigeait une recommandation
royale. J’ai pris la question en délibéré, non pas parce que
j’estimais que l’on avait suffisamment débattu du rappel au
Règlement, qui est important et complexe, mais parce qu’aucun
autre honorable sénateur n’avait pris la parole.
Under rule 2-5(1), it is the Speaker who decides when there has
been sufficient argument on a point of order or question of
privilege. In this case our understanding of the issue would be
helped by resuming consideration of the point of order. I am
aware that there are a number of senators who would like to
speak to this matter. I therefore wish to inform honourable
colleagues that I will hear further argument when this item is next
called for consideration.
Aux termes de l’article 2-5(1) du Règlement, il incombe au
Président de décider quand les arguments présentés sont suffisants
pour en arriver à une décision sur un rappel au Règlement ou une
question de privilège. Dans le cas présent, la reprise de la
considération du rappel au Règlement aidera le Sénat à mieux
comprendre les enjeux. Je sais qu’il y a un certain nombre de
sénateurs qui veulent s’exprimer au sujet du rappel au Règlement.
Je tiens donc à aviser les honorables collègues que, la
prochaine fois que cet ordre est appelé pour étude, j’entendrai
de plus amples arguments sur le rappel au Règlement.
To be clear, we will at that time only be considering
Senator Bellemare’s point of order as to whether Bill C-377
requires a Royal recommendation. The Senate will not be
debating third reading of the bill at that time.
Je tiens à souligner que le débat à ce moment portera
uniquement sur le rappel au Règlement de la
sénatrice Bellemare pour savoir si le projet de loi C-377 exige
une recommandation royale. Le Sénat ne poursuivra pas à ce
moment l’étude du projet de loi à l’étape de la troisième lecture.
GOVERNMENT BUSINESS
AFFAIRES DU GOUVERNEMENT
Bills — Third Reading
Projets de loi — Troisième lecture
The Senate resumed debate on the motion of the Honourable
Senator Runciman, seconded by the Honourable Senator
Boisvenu, for the third reading of Bill C-51, An Act to enact
the Security of Canada Information Sharing Act and the Secure
Air Travel Act, to amend the Criminal Code, the Canadian
Security Intelligence Service Act and the Immigration and
Refugee Protection Act and to make related and consequential
amendments to other Acts;
Le Sénat reprend le débat sur la motion de l’honorable
sénateur Runciman, appuyée par l’honorable sénateur Boisvenu,
tendant à la troisième lecture du projet de loi C-51, Loi édictant la
Loi sur la communication d’information ayant trait à la sécurité
du Canada et la Loi sur la sûreté des déplacements aériens,
modifiant le Code criminel, la Loi sur le Service canadien du
renseignement de sécurité et la Loi sur l’immigration et la
protection des réfugiés et apportant des modifications connexes et
corrélatives à d’autres lois;
And on the motion in amendment of the Honourable
Senator Mitchell, seconded by the Honourable Senator
Lovelace Nicholas, that the bill be not now read a third time,
but that it be amended
Et sur la motion d’amendement de l’honorable sénateur
Mitchell, appuyée par l’honorable sénatrice Lovelace Nicholas,
que le projet de loi C-51 ne soit pas maintenant lu une
troisième fois, mais qu’il soit modifié :
(a) in clause 2, on page 5:
(i) by adding after line 15 the following:
‘‘(1.1) Each Government of Canada institution that
discloses information under subsection (1) must do so in
accordance with clearly established policies respecting
screening for relevance, reliability and accuracy of the
information.’’, and
a) à l’article 2, à la page 5 :
(i) par adjonction, après la ligne 17, de ce qui suit :
« (1.1) L’institution fédérale qui communique des
renseignements en vertu du paragraphe (1) le fait
conformément à des politiques clairement établies visant
à vérifier la pertinence, la fiabilité et l’exactitude de ces
renseignements. »,
Le 2 juin 2015
JOURNAUX DU SÉNAT
(ii) by adding after line 18 the following:
1907
(ii) par adjonction, après la ligne 20, de ce qui suit :
‘‘(3) Prior to disclosing information under this section,
the Government of Canada institution must enter into a
written arrangement with the recipient Government of
Canada institution specifying principles governing
information sharing between the Government of
Canada institutions.
« (3) Avant de communiquer de l’information en vertu
du présent article, l’institution fédérale doit conclure,
avec l’institution fédérale destinataire, une entente écrite
qui précise les principes régissant la communication
d’information entre elles.
(4) The written arrangement entered into pursuant to
subsection (3) must be consistent with the principles
enumerated in section 4, and include provisions
respecting the circumstances under which shared
information is retained and destroyed, the confirmation
of the reliability of the shared information and future use
of the shared information.
(4) L’entente écrite conclue en application du
paragraphe (3) respecte les principes énoncés à
l’article 4 et comporte des dispositions sur les modalités
de la conservation et de la destruction de l’information
partagée, la confirmation de la fiabilité de cette
information et son utilisation future.
(5) The Government of Canada institution must
(5) L’institution fédérale :
(a) notify the Privacy Commissioner of any written
arrangement into which the institution plans to enter;
and
a) avise le Commissaire à la protection de la vie privée
de toute entente écrite qu’elle prévoit conclure;
(b) give reasonable time to the Privacy Commissioner
to make observations.
b) accorde au Commissaire à la protection de la vie
privée un délai raisonnable pour formuler des
observations.
(6) A copy of any written arrangement entered into
pursuant to subsection (3) must be provided to the
Privacy Commissioner.’’;
(6) Copie de l’entente écrite conclue en application du
paragraphe (3) est fournie au Commissaire à la
protection de la vie privée. »;
(b) in clause 6,
(i) on page 8, by replacing line 31 with the following:
‘‘6. The portion of subsection 241(9) of’’, and
(ii) on page 9,
(A) by replacing line 2 with the following:
‘‘(b) designated taxpayer information, if there are
reason-’’, and
(B) by deleting lines 19 to 21;
(c) in clause 42, on page 49,
(i) by replacing lines 21 to 23 with the following:
‘‘measures will be contrary to’’, and
(ii) by replacing line 29 with the following:
b) à l’article 6 :
(i) à la page 8, par substitution, à la ligne 33, de ce qui suit :
« 6. Le passage du paragraphe 241(9) de »,
(ii) à la page 9 :
(A) par substitution, à la ligne 6, de ce qui suit :
« b) des renseignements confidentiels désignés, s’il »,
(B) par suppression des lignes 25 à 27;
c) à l’article 42, à la page 49 :
(i) par substitution, aux lignes 22 à 25, de ce qui suit :
« mesures qui seront contraires au droit canadien. »,
(ii) par substitution, à la ligne 28, de ce qui suit :
‘‘enforcement power or authorizes the Service to take
measures that will contravene a right or freedom
guaranteed by the Canadian Charter of Rights and
Freedoms.’’;
« d’application de la loi et ne l’autorise pas à prendre
des mesures qui porteront atteinte à un droit ou à une
liberté garantis par la Charte canadienne des droits et
libertés. »
(d) in clause 50, on page 55, by replacing line 1with the
following:
d) à l’article 50, à la page 55, par substitution, à la ligne 4, de ce
qui suit :
‘‘50. (1) Paragraph 38(1)(a) of the Act is amended by
striking out ‘‘and’’ at the end of subparagraph (vi), by
adding ‘‘and’’ at the end of subparagraph (vii) and by
adding the following after subparagraph (vii):
« 50. (1) L’alinéa 38(1)a) de la même loi est modifié par
adjonction, après le sous-alinéa (vii), de ce qui suit :
1908
SENATE JOURNALS
June 2, 2015
(viii) to review the use, retention and further disclosure
of any information disclosed by the Service to a
Government of Canada institution, as defined in
section 2 of the Security of Canada Information
Sharing Act, or to the government of a foreign state
or an institution thereof or an international
organization of states or an institution thereof;
(viii) examiner l’utilisation, la conservation et la
communication subséquente de toute information
communiquée par le Service à une institution
fédérale, au sens de l’article 2 de la Loi sur la
communication d’information ayant trait à la sécurité
du Canada, au gouvernement d’un État étranger ou à
l’une de ses institutions, ou à une organisation
internationale d’États ou à l’une de ses institutions;
(2) Section 38 of the Act is amended by’’;
(2) L’article 38 de la même loi est modifié »;
(e) on page 55, by adding after line 8 the following:
e) à la page 55, par adjonction, après la ligne 12, de ce qui suit :
‘‘50.1 Subsection 39(2) of the Act is amended by striking
out ‘‘and’’ at the end of paragraph (a), and by adding the
following after paragraph (b):
« 50.1 Le paragraphe 39(2) de la même loi est modifié
par adjonction, après l’alinéa b), de ce qui suit :
(c) during any review referred to in paragraph 38(1)(a)
(viii), to have access to any information under the
control of the Government of Canada institution
concerned that is relevant to the review; and
c) au cours des examens visés au sous-alinéa 38(1)a)
(viii), est autorisé à avoir accès aux informations qui se
rapportent à ces examens et qui relèvent de l’institution
fédérale concernée;
(d) during any review referred to in paragraph 38(1)(a)
(viii), to have access to any information under the
control of the government of a foreign state or an
institution thereof or an international organization of
states or an institution thereof that the government,
international organization or institution consents,
upon request by the Review Committee, to disclose
any information that is relevant to the review.
d) au cours des examens visés au sous-alinéa 38(1)a)
(viii), est autorisé à avoir accès aux informations qui se
rapportent à ces examens et qui relèvent du
gouvernement d’un État étranger ou de l’une de ses
institutions, ou d’une organisation internationale
d’États ou de l’une de ses institutions, sur demande
présentée au gouvernement, à l’organisation
internationale ou à l’institution concernés. »;
50.2 The Act is amended by adding the following after
section 39:
« 50.2 La même loi est modifié par adjonction, après
l’article 39, de ce qui suit :
39.1 (1) If on reasonable grounds the Review
Committee believes it necessary for the performance of
any of its functions under this Act, those of the
Commissioner of the Communications Security
Establishment under the National Defence Act, those of
the Civilian Review and Complaints Commission for the
Royal Canadian Mounted Police under the Royal
Canadian Mounted Police Act or those of the Privacy
Commissioner under the Privacy Act, the Review
Committee may convey any information that it itself is
empowered to obtain and possess under this Act to
39.1 (1) Si le comité de surveillance a des motifs
raisonnables de croire qu’il est nécessaire, pour l’exercice
des fonctions qui lui sont conférées en vertu de la présente
loi ou des fonctions attribuées au commissaire du Centre
de la sécurité des télécommunications par la Loi sur la
défense nationale, à la Commission civile d’examen et de
traitement des plaintes relatives à la Gendarmerie royale
du Canada par la Loi sur la Gendarmerie royale du
Canada ou au Commissaire à la protection de la vie
privée par la Loi sur la protection des renseignements
personnels, il peut communiquer toute information qu’il
peut obtenir ou avoir en sa possession sous le régime de la
présente loi :
(a) the Commissioner of the Communications Security
Establishment;
a) au commissaire du Centre de la sécurité des
télécommunications;
(b) the Civilian Review and Complaints Commission
for the Royal Canadian Mounted Police; or
b) à la Commission civile d’examen et de traitement
des plaintes relatives à la Gendarmerie royale du
Canada;
(c) the Privacy Commissioner.
c) au Commissaire à la protection de la vie privée.
(2) Before conveying any information referred to in
subsection (1), the Review Committee must notify the
Director and give reasonable time for the Director to
make submissions.
(2) Le comité de surveillance avise le directeur de son
intention de communiquer de l’information visée au
paragraphe (1) et lui donne un délai raisonnable pour
formuler des observations.
(3) In the event that the Director objects to the sharing
of information under this section, the Review Committee
may decline to share the information if persuaded on
reasonable grounds that the sharing of the information
would seriously injure the Service’s performance of its
duties and functions under this Act.
(3) Dans le cas où le directeur s’oppose à la
communication de l’information, le comité de
surveillance peut refuser de communiquer l’information
s’il est convaincu, sur le fondement de motifs
raisonnables, que cette communication causerait un
préjudice grave à l’exercice par le Service des fonctions
qui lui sont conférées en vertu de la présente loi.
Le 2 juin 2015
JOURNAUX DU SÉNAT
1909
(4) If the Review Committee dismisses the Director’s
objection, the Director may apply to a judge within 10
days for an order staying the information sharing.
(4) Dans le cas où le comité de surveillance ne tient pas
compte de l’opposition du directeur, ce dernier dispose de
dix jours pour demander à un juge de surseoir à la
communication de l’information.
(5) A judge may issue the stay order referred to in
subsection (4) if persuaded on reasonable grounds that
the sharing of the information at issue under this section
would seriously injure the Service’s performance of its
duties and functions under this Act.
(5) Le juge peut rendre l’ordonnance de sursis visée au
paragraphe (4) s’il est convaincu, sur le fondement de
motifs raisonnables, que la communication de
l’information causerait un grave préjudice à l’exercice
par le Service des fonctions qui lui sont conférées en vertu
de la présente loi.
(6) At any time, the Review Committee may apply to a
judge for a lifting of any stay issued under subsection (5)
on the basis of changed circumstances.
(6) Le comité de surveillance peut demander à un juge
de lever l’ordonnance de sursis au motif que les
circonstances ont changé.
(7) For greater certainty, the Review Committee may
request information it believes necessary for the
performance of any of its duties and functions under
this Act from the Commissioner of the Communications
Security Establishment, the Civilian Review and
Complaints Commission for the Royal Canadian
Mounted Police or the Privacy Commissioner.’’;
(7) Il est entendu que le comité de surveillance peut
demander au commissaire du Centre de la sécurité des
télécommunications, à la Commission civile d’examen et
de traitement des plaintes relatives à la Gendarmerie
royale du Canada ou au Commissaire à la protection de
la vie privée de lui communiquer l’information qu’il
estime nécessaire pour l’exercice des fonctions qui lui sont
conférées en vertu de la présente loi. ».
(f) on page 55, by adding after line 16 the following:
f) à la page 55, par adjonction, après la ligne 20, de ce qui suit :
‘‘51.1 The Act is amended by adding the following after
section 55:
« 51.1 La même loi est modifiée par adjonction, après
l’article 55, de ce qui suit :
PART III.1
PARTIE III.1
SECURITY OVERSIGHT COMMITTEE
OF PARLIAMENT
COMITÉ PARLEMENTAIRE SUR
LE CONTRÔLE DE LA SÉCURITÉ
55.1 (1) There is established a committee, to be known
as the Security Oversight Committee of Parliament,
which is to be composed of members of both Houses of
Parliament who are not ministers of the Crown or
parliamentary secretaries.
55.1 (1) Est constitué le Comité parlementaire sur le
contrôle de la sécurité, composé de membres des deux
chambres du Parlement, à l’exception des ministres et des
secrétaires parlementaires.
(2) Subject to subsection (3), the Committee is to be
composed of eight members, of whom four must be
members of the Senate and four must be members of the
House of Commons, and it shall include at least one
member of each of the parties recognized in the Senate
and in the House of Commons.
(2) Sous réserve du paragraphe (3), le Comité est
composé de huit membres, dont quatre sénateurs et
quatre députés, et comprend au moins un membre de
chacun des partis reconnus au Sénat et à la Chambre des
communes.
(3) If either of the two Houses of Parliament has more
than four recognized parties, the committee membership
must increase to include at least one member of each of
the parties recognized in the Senate and in the House of
Commons and to maintain an equal number of members
of the Senate and members of the House of Commons.
(3) Si l’une ou l’autre des deux chambres du Parlement
comprend plus de quatre partis reconnus, la composition
du Comité est augmentée afin de comprendre un membre
de chacun des partis reconnus au Sénat et à la Chambre
des communes et de maintenir un nombre égal de
sénateurs et de députés.
(4) Members of the Committee must be appointed by
the Governor in Council and hold office during pleasure
until the dissolution of Parliament following their
appointment.
(4) Les membres du Comité sont nommés par le
gouverneur en conseil et exercent leur charge à titre
amovible jusqu’à la dissolution du Parlement suivant leur
nomination.
(5) A member of either House belonging to an
opposition party recognized in that House may only be
appointed as a member of the Committee after
consultation with the leader of that party.
(5) Un membre provenant du Sénat ou de la Chambre
des communes appartenant à un parti de l’opposition
reconnu dans cette chambre ne peut être nommé au
Comité qu’après consultation du chef de ce parti.
(6) A member of either House may only be appointed
as a member of the Committee after approval of the
appointment by resolution of that House.
(6) Un membre provenant du Sénat ou de la Chambre
des communes ne peut être nommé au Comité qu’après
approbation par résolution de cette chambre.
1910
SENATE JOURNALS
June 2, 2015
(7) A member of the Committee ceases to be a member
on appointment as a minister of the Crown or
parliamentary secretary or on ceasing to be a member
of the Senate or the House of Commons.
(7) Les membres du Comité cessent d’occuper leur
poste s’ils sont nommés ministre ou secrétaire
parlementaire ou s’ils cessent d’être sénateur ou député.
(8) Every member of the Committee and every person
engaged by it must, before commencing the duties of
office, take an oath of secrecy and must comply with the
oath both during and after their term of appointment or
employment.
(8) Les membres du Comité et les personnes qu’il
engage sont tenus, avant d’entrer en fonctions, de prêter
le serment de secret et de s’y conformer à la fois lors de
leur mandat et après celui-ci.
(9) For purposes of the Security of Information Act,
every member of the Committee and every person
engaged by it is a person permanently bound to secrecy.
(9) Pour l’application de la Loi sur la protection de
l’information, chaque membre du Comité et chaque
personne qu’il engage est une personne astreinte au
secret à perpétuité.
(10) Despite any other Act of Parliament, members of
the Committee may not claim immunity based on
parliamentary privilege for the use or communication of
information that comes into their possession or
knowledge in their capacity as members of the
Committee.
(10) Malgré toute autre loi fédérale, les membres du
Comité ne peuvent invoquer l’immunité fondée sur le
privilège parlementaire en cas d’utilisation ou de
communication de renseignements qu’ils ont en leur
possession — ou dont ils prennent connaissance — en
leur qualité de membre du Comité.
(11) Meetings of the Committee must be held in
camera whenever a majority of members present
considers it necessary for the Committee to do so.
(11) Les réunions du Comité sont tenues à huis clos
lorsque la majorité des membres du Comité présents
l’estiment nécessaire.
(12) The mandate of the Committee is to review the
activities of the Service and the legislative, regulatory,
policy and administrative framework under which the
Service operates, and to report annually to each House of
Parliament on the reviews conducted by the Committee.
(12) Le Comité a pour mandat d’examiner les activités
du Service ainsi que les cadres législatif, réglementaire,
stratégique et administratif de celui-ci et d’en faire
rapport annuellement à chaque chambre du Parlement.
(13) The Committee has the power to summon before
it any witnesses, and to require them to
(13) Le Comité a le pouvoir d’assigner devant lui des
témoins et de leur enjoindre :
(a) give evidence orally or in writing, and on oath or, if
they are persons entitled to affirm in civil matters, on
solemn affirmation; and
a) de déposer oralement ou par écrit sous la foi du
serment ou d’une affirmation solennelle si ceux-ci en
ont le droit en matière civile;
(b) produce such documents and things as the
Committee deems requisite for the performance of its
duties and functions.
b) de produire les documents et pièces qu’il juge
nécessaires à l’exercice de ses fonctions.
(14) Despite any other Act of Parliament or any
privilege under the law of evidence, but subject to
subsection (15), the Committee is entitled to have access
to any information under the control of federal
departments and agencies that relates to the
performance of the duties and functions of the
Committee and to receive from their employees such
information, reports and explanations as the Committee
deems necessary for the performance of its duties and
functions.
(14) Malgré toute autre loi fédérale ou toute immunité
reconnue par le droit de la preuve, mais sous réserve du
paragraphe (15), le Comité est autorisé à avoir accès aux
renseignements qui se rattachent à l’exercice de ses
fonctions et qui relèvent d’un ministère ou d’un
organisme fédéral et à recevoir des employés les
informations, rapports et explications dont il juge avoir
besoin dans cet exercice.
(15) No information described in subsection (14), other
than a confidence of the Queen’s Privy Council for
Canada in respect of which subsection 39(1) of the
Canada Evidence Act applies, may be withheld from the
Committee on any grounds.
(15) À l’exception des renseignements confidentiels du
Conseil privé de la Reine pour le Canada visés par le
paragraphe 39(1) de la Loi sur la preuve au Canada,
aucune des informations visées au paragraphe (14) ne
peut, pour quelque motif que ce soit, être refusée au
Comité.
(16) The annual report required under subsection (12)
shall be submitted to the Speakers of the Senate and the
House of Commons, and the Speakers shall lay it before
their respective Houses on any of the next 15 days on
which that House is sitting after the Speaker receives the
report.
(16) Le rapport annuel visé au paragraphe (12) est
présenté au président de chaque chambre du Parlement,
qui le dépose devant la chambre qu’il préside dans les
quinze premiers jours de séance de celle-ci suivant la
réception du rapport.
Le 2 juin 2015
JOURNAUX DU SÉNAT
(17) In this section, ‘‘Committee’’ means the Security
Oversight Committee of Parliament established by
subsection (1).
RELATED AMENDMENTS
1911
(17) Dans le présent article, « Comité » s’entend du
Comité parlementaire sur le contrôle de la sécurité
constitué au titre du paragraphe (1).
MODIFICATIONS
CONNEXES
National Defence Act
Loi sur la défense nationale
51.2 The National Defence Act is amended by adding
the following after section 273.64:
51.2 La Loi sur la défense nationale est modifiée par
adjonction, après l’article 273.64, de ce qui suit :
273.641 (1) If on reasonable grounds the
Commissioner believes it necessary for the performance
of any of the Commissioner’s functions under this Act,
those of the Security Intelligence Review Committee
under the Canadian Security Intelligence Service Act,
those of the Civilian Review and Complaints
Commission for the Royal Canadian Mounted Police
under the Royal Canadian Mounted Police Act or those of
the Privacy Commissioner under the Privacy Act, the
Commissioner may convey any information that the
Commissioner is empowered to obtain and possess under
this Act to
273.641 (1) Si le commissaire a des motifs raisonnables
de croire qu’il est nécessaire, pour l’exercice des fonctions
que lui attribue la présente loi ou des fonctions attribuées
au comité de surveillance des activités de renseignement
de sécurité par la Loi sur le Service canadien du
renseignement de sécurité, à la Commission civile
d’examen et de traitement des plaintes relatives à la
Gendarmerie royale du Canada par la Loi sur la
Gendarmerie royale du Canada ou au Commissaire à la
protection de la vie privée par la Loi sur la protection des
renseignements personnels, il peut communiquer toute
information qu’il peut obtenir ou avoir en sa possession
sous le régime de la présente loi :
(a) the Security Intelligence Review Committee;
a) au Comité de surveillance des activités de
renseignement de sécurité;
(b) the Civilian Review and Complaints Commission
for the Royal Canadian Mounted Police; or
b) à la Commission civile d’examen et de traitement
des plaintes relatives à la Gendarmerie royale du
Canada;
(c) the Privacy Commissioner.
c) au Commissaire à la protection de la vie privée.
(2) Before conveying any information referred to in
subsection (1), the Commissioner must notify the Chief
and give reasonable time for the Chief to make
submissions.
(2) Le commissaire avise le chef de son intention de
communiquer de l’information visée au paragraphe (1) et
lui donne un délai raisonnable pour formuler des
observations.
(3) In the event that the Chief objects to the sharing of
information under this section, the Commissioner may
decline to share the information if persuaded on
reasonable grounds that the sharing of the information
would seriously injure the Establishment’s performance
of its duties and functions under this Act.
(3) Dans le cas où le chef s’oppose à la communication
de l’information, le commissaire peut refuser de
communiquer l’information s’il est convaincu, sur le
fondement de motifs raisonnables, que cette
communication causerait un préjudice grave à l’exercice
par le Centre des fonctions que lui attribue la présente loi.
(4) If the Commissioner dismisses the Chief’s
objection, the Chief may apply within 10 days to a
judge designated under section 2 of the Canadian Security
Intelligence Service Act for an order staying the
information sharing.
(4) Dans le cas où le commissaire ne tient pas compte
de l’opposition du chef, ce dernier dispose de dix jours
pour demander à un juge, au sens de l’article 2 de la Loi
sur le Service canadien du renseignement de sécurité, de
surseoir à la communication de l’information.
(5) The judge may issue the stay order referred to in
subsection (4) if persuaded on reasonable grounds that
the sharing of the information at issue in the application
would seriously injure the Establishment’s performance
of its duties and functions under this Act.
(5) Le juge peut rendre l’ordonnance de sursis visée au
paragraphe (4) s’il est convaincu, sur le fondement de
motifs raisonnables, que la communication de
l’information causerait un grave préjudice à l’exercice
par le Centre des fonctions que lui attribue la présente loi.
(6) At any time, the Commissioner may apply to a
judge for a lifting of any stay issued under subsection (5)
on the basis of changed circumstances.
(6) Le commissaire peut demander à un juge de lever
l’ordonnance de sursis au motif que les circonstances ont
changé.
(7) For greater certainty, the Commissioner may
request information the Commissioner believes
necessary for the performance of any of the
Commissioner’s functions under this Act from the
Security Intelligence Review Committee, the Civilian
Review and Complaints Commission for the Royal
Canadian Mounted Police or the Privacy Commissioner.
(7) Il est entendu que le commissaire peut demander au
comité de surveillance des activités de renseignement de
sécurité, à la Commission civile d’examen et de traitement
des plaintes relatives à la Gendarmerie royale du Canada
ou au Commissaire à la protection de la vie privée, de lui
communiquer l’information qu’il estime nécessaire pour
l’exercice des fonctions que lui attribue la présente loi.
1912
SENATE JOURNALS
June 2, 2015
Royal Canadian Mounted Police Act
Loi sur la Gendarmerie royale du Canada
51.3 The Royal Canadian Mounted Police Act is
amended by adding the following after section 45.47:
51.3 La Loi sur la Gendarmerie royale du Canada est
modifiée par adjonction, après l’article 45.47, de ce qui
suit :
45.471 (1) Despite any other provision in this Act, if on
reasonable grounds the Commission believes it necessary
for the performance of any of its functions under this Act,
those of the Security Intelligence Review Committee
under the Canadian Security Intelligence Service Act,
those of the Commissioner of the Communications
Security Establishment under the National Defence Act,
or those of the Privacy Commissioner under the Privacy
Act, the Commission may convey any information that it
itself is empowered to obtain and possess under this Act
to
45.471 (1) Malgré les autres dispositions de la présente
loi, si la Commission a des motifs raisonnables de croire
qu’il est nécessaire, pour l’exercice des fonctions que lui
attribue la présente loi ou des fonctions attribuées au
comité de surveillance des activités de renseignement de
sécurité par la Loi sur le Service canadien du
renseignement de sécurité, au commissaire du Centre de
la sécurité des télécommunications par la Loi sur la
défense nationale ou au Commissaire à la protection de la
vie privée par la Loi sur la protection des renseignements
personnels, elle peut communiquer toute information
qu’elle peut obtenir ou avoir en sa possession sous le
régime de la présente loi :
(a) the Commissioner of the Communications Security
Establishment;
a) au commissaire du Centre de la sécurité des
télécommunications;
(b) the Security Intelligence Review Committee; or
b) au comité de surveillance des activités de
renseignement de sécurité;
(c) the Privacy Commissioner.
c) au Commissaire à la protection de la vie privée.
(2) Before conveying any information referred to in
subsection (1), the Commission must notify the
Commissioner and give reasonable time for the
Commissioner to make submissions.
(2) La Commission avise le commissaire de son
intention de communiquer de l’information visée au
paragraphe (1) et lui donne un délai raisonnable pour
formuler des observations.
(3) In the event that the Commissioner objects to the
sharing of information under this section, the
Commission may decline to share the information if
persuaded on reasonable grounds that the sharing of the
information would seriously injure the Force’s
performance of its duties and functions under this Act.
(3) Dans le cas où le commissaire s’oppose à la
communication de l’information, la Commission peut
refuser de communiquer l’information si elle est
convaincue, sur le fondement de motifs raisonnables,
que cette communication causerait un préjudice grave à
l’exercice par la Gendarmerie des fonctions que lui
attribue la présente loi.
(4) If the Commission dismisses the Commissioner’s
objection, the Commissioner may apply within 10 days to
a judge designated under section 2 of the Canadian
Security Intelligence Service Act for an order staying the
information sharing.
(4) Dans le cas où la Commission ne tient pas compte
de l’opposition du commissaire, ce dernier dispose de dix
jours pour demander à un juge, au sens de l’article 2 de la
Loi sur le Service canadien du renseignement de sécurité, de
surseoir à la communication de l’information.
(5) The judge may issue the stay order referred to in
subsection (4) if persuaded on reasonable grounds that
the sharing of the information at issue in the application
would seriously injure the Force’s performance of its
duties and functions under this Act.
(5) Le juge peut rendre l’ordonnance de sursis visée au
paragraphe (4) s’il est convaincu, sur le fondement de
motifs raisonnables, que la communication de
l’information causerait un grave préjudice à l’exercice
par la Gendarmerie des fonctions que lui attribue la
présente loi.
(6) At any time, the Commission may apply to a judge
for a lifting of any stay issued under subsection (5) on the
basis of changed circumstances.
(6) La Commission peut demander à un juge de lever
l’ordonnance de sursis au motif que les circonstances ont
changé.
(7) For greater certainty, the Commission may request
information it believes necessary for the performance of
any of its functions under this Act from the
Commissioner of the Communications Security
Establishment, the Security Intelligence Review
Committee or the Privacy Commissioner.
(7) Il est entendu que la Commission peut demander
au commissaire du Centre de la sécurité des
télécommunications, au comité de surveillance des
activités de renseignement de sécurité ou au
Commissaire à la protection de la vie privée, de lui
communiquer l’information qu’elle estime nécessaire
pour l’exercice des fonctions que lui attribue la présente
loi.
Le 2 juin 2015
JOURNAUX DU SÉNAT
1913
Privacy Act
Loi sur la protection des renseignements personnels
51.4 The Privacy Act is amended by adding the
following after section 34:
51.4 La Loi sur la protection des renseignements
personnels est modifiée par adjonction, après l’article 34,
de ce qui suit :
34.1 (1) Despite any other provision in this Act, if on
reasonable grounds the Commissioner believes it
necessary for the performance of any of the Privacy
Commissioner’s functions under this Act, those of the
Security Intelligence Review Committee under the
Canadian Security Intelligence Service Act, those of the
Commissioner of the Communications Security
Establishment under the National Defence Act or those
of the Civilian Review and Complaints Commission for
the Royal Canadian Mounted Police under the Royal
Canadian Mounted Police Act, the Privacy Commissioner
may convey any information that it itself is empowered to
obtain and possess under this Act to
34.1 (1) Malgré les autres dispositions de la présente
loi, si le Commissaire à la protection de la vie privée a des
motifs raisonnables de croire qu’il est nécessaire, pour
l’exercice des fonctions que lui attribue la présente loi ou
des fonctions attribuées au comité de surveillance des
activités de renseignement de sécurité par la Loi sur le
Service canadien du renseignement de sécurité, au
commissaire du Centre de la sécurité des
télécommunications par la Loi sur la défense nationale
ou à la Commission civile d’examen et de traitement des
plaintes relatives à la Gendarmerie royale du Canada par
la Loi sur la Gendarmerie royale du Canada, il peut
communiquer toute information qu’il peut obtenir ou
avoir en sa possession sous le régime de la présente loi :
(a) the Commissioner of the Communications Security
Establishment;
a) au commissaire du Centre de la sécurité des
télécommunications;
(b) the Security Intelligence Review Committee; or
b) au comité de surveillance des activités de
renseignement de sécurité;
(c) the Civilian Review and Complaints Commission
for the Royal Canadian Mounted Police.
c) à la Commission civile d’examen et de traitement des
plaintes relatives à la Gendarmerie royale du Canada.
(2) Before conveying any information referred to in
subsection (1), the Privacy Commissioner must notify the
head of the government institution and give reasonable
time for the head to make submissions.
(2) Le Commissaire à la vie privée avise le responsable
de l’institution fédérale de son intention de communiquer
de l’information visée au paragraphe (1) et lui donne un
délai raisonnable pour formuler des observations.
(3) In the event that the head objects to the sharing of
information under this section, the Privacy Commissioner
may decline to share the information if persuaded on
reasonable grounds that the sharing of the information
would seriously injure the government institution’s
performance of its duties and functions.
(3) Dans le cas où le responsable de l’institution
s’oppose à la communication de l’information, le
Commissaire à la vie privée peut refuser de
communiquer l’information s’il est convaincue, sur le
fondement de motifs raisonnables, que cette
communication causerait un préjudice grave à l’exercice
par l’institution fédérale de ses fonctions.
(4) If the Privacy Commissioner dismisses the head’s
objection, the head may apply within 10 days to a judge
designated under section 2 of the Canadian Security
Intelligence Service Act for an order staying the
information sharing.
(4) Dans le cas où le Commissaire à la vie privée ne
tient pas compte de l’opposition de l’institution fédérale,
cette dernière dispose de dix jours pour demander à un
juge, au sens de l’article 2 de la Loi sur le Service canadien
du renseignement de sécurité, de surseoir à la
communication de l’information.
(5) The judge may issue the stay order referred to in
subsection (4) if persuaded on reasonable grounds that
the sharing of the information would seriously injure the
government institution’s performance of its duties and
functions.
(5) Le juge peut rendre l’ordonnance de sursis visée au
paragraphe (4) s’il est convaincu, sur le fondement de
motifs raisonnables, que la communication de
l’information causerait un grave préjudice à l’exercice
par l’institution fédérale de ses fonctions.
(6) At any time, the Privacy Commissioner may apply
to a judge for a lifting of any stay issued under subsection
(5) on the basis of changed circumstances.
(6) Le Commissaire à la vie privée peut demander à un
juge de lever l’ordonnance de sursis au motif que les
circonstances ont changé.
(7) For greater certainty, the Privacy Commissioner
may request information it believes necessary for the
performance of any of its functions under this Act from
the Commissioner of the Communications Security
Establishment, the Security Intelligence Review
Committee or the Civilian Review and Complaints
Commission for the Royal Canadian Mounted Police.’’;
(7) Il est entendu que le Commissaire à la protection de
la vie privée peut demander au commissaire du Centre de
la sécurité des télécommunications, au comité de
surveillance des activités de renseignement de sécurité
ou à la Commission civile d’examen et de traitement des
plaintes relatives à la Gendarmerie royale du Canada, de
lui communiquer l’information qu’il estime nécessaire
pour l’exercice des fonctions que lui attribue la présente
loi.
1914
SENATE JOURNALS
(g) in clause 57, on page 57, by deleting lines 4 to 33; and
(h) in clause 59, on page 57, by replacing line 43 with the
following:
‘‘85.4 (1) The’’.
June 2, 2015
g) à l’article 57, à la page 57, par suppression des lignes 4 à 31;
h) à l’article 59, à la page 57, par substitution, à la ligne 41,
de ce qui suit :
« 85.4 (1) Il ».
After debate,
The Honourable Senator Jaffer moved, seconded by the
Honourable Senator Cordy, that further debate on the motion
in amendment be adjourned until the next sitting.
The question being put on the motion, it was adopted.
Après débat,
L’honorable sénatrice Jaffer propose, appuyée par l’honorable
sénatrice Cordy, que la suite du débat sur la motion
d’amendement soit ajournée à la prochaine séance.
La motion, mise aux voix, est adoptée.
8 8 8
Order No. 2 was called and postponed until the next sitting.
Bills — Second Reading
Order No. 1 was called and postponed until the next sitting.
8 8 8
L’article no 2 est appelé et différé à la prochaine séance.
Projets de loi — Deuxième lecture
L’article no 1 est appelé et différé à la prochaine séance.
Reports of Committees — Other
Rapports de comités — Autres
Orders No. 1 to 3 were called and postponed until the
next sitting.
Les articles n os 1 à 3 sont appelés et différés à la
prochaine séance.
Inquiries
Interpellations
Order No. 2 was called and postponed until the next sitting.
Other
L’article no 2 est appelé et différé à la prochaine séance.
Autres affaires
Order No. 2 was called and postponed until the next sitting.
L’article no 2 est appelé et différé à la prochaine séance.
OTHER BUSINESS
AUTRES AFFAIRES
Senate Public Bills — Reports of Committees
Projets de loi d'intérêt public du Sénat —
Rapports de comités
Orders No. 1 to 3 were called and postponed until the
next sitting.
Les articles n os 1 à 3 sont appelés et différés à la
prochaine séance.
Commons Public Bills — Reports of Committees
Projets de loi d'intérêt public des Communes —
Rapports de comités
Order No. 1 was called and postponed until the next sitting.
L’article no 1 est appelé et différé à la prochaine séance.
Senate Public Bills — Second Reading
Projets de loi d'intérêt public du Sénat —
Deuxième lecture
Orders No. 1 to 5 were called and postponed until the
next sitting.
Les articles n os 1 à 5 sont appelés et différés à la
prochaine séance.
8 8 8
8 8 8
Le 2 juin 2015
JOURNAUX DU SÉNAT
1915
Resuming debate on the motion of the Honourable Senator
Nancy Ruth, seconded by the Honourable Senator Patterson,
for the second reading of Bill S-225, An Act to amend the
Criminal Code (physician-assisted death).
Reprise du débat sur la motion de l’honorable sénatrice
Nancy Ruth, appuyée par l’honorable sénateur Patterson,
tendant à la deuxième lecture du projet de loi S-225,
Loi modifiant le Code criminel (aide médicale à mourir).
After debate,
The Honourable Senator Martin, for the Honourable Senator
Doyle, moved, seconded by the Honourable Senator Marshall,
that further debate on the motion be adjourned until the
next sitting.
Après débat,
L’honorable sénatrice Martin propose, au nom de l’honorable
sénateur Doyle, appuyée par l’honorable sénatrice Marshall, que
la suite du débat sur la motion soit ajournée à la prochaine séance.
The question being put on the motion, it was adopted.
La motion, mise aux voix, est adoptée.
Commons Public Bills — Second Reading
Projets de loi d'intérêt public des Communes —
Deuxième lecture
Orders No. 1 and 2 were called and postponed until the
next sitting.
Les articles n os 1 et 2 sont appelés et différés à la
prochaine séance.
Reports of Committees — Other
Rapports de comités — Autres
Consideration of the fifth report of the Committee of Selection
(Nomination of a Speaker pro tempore), presented in the Senate
on May 28, 2015.
Étude du cinquième rapport du Comité de sélection
(désignation du président à titre intérimaire), présenté au Sénat
le 28 mai 2015.
The Honourable Senator Marshall moved, seconded by the
Honourable Senator Poirier, that the report be adopted.
L’honorable sénatrice Marshall propose, appuyée par
l’honorable sénatrice Poirier, que le rapport soit adopté.
The question being put on the motion, it was adopted.
La motion, mise aux voix, est adoptée.
8 8 8
Order No. 2 was called and postponed until the next sitting.
8 8 8
o
L’article n 2 est appelé et différé à la prochaine séance.
Motions
Motions
Orders No. 62, 60, 113, 47, 79, 73 and 8 were called and
postponed until the next sitting.
Les articles nos 62, 60, 113, 47, 79, 73 et 8 sont appelés et
différés à la prochaine séance.
8 8 8
8 8 8
Resuming debate on the motion of the Honourable
Senator Downe, seconded by the Honourable Senator Chaput:
Reprise du débat sur la motion de l’honorable sénateur
Downe, appuyée par l’honorable sénatrice Chaput,
That the Senate call upon the Members of the House of
Commons of the Parliament of Canada to join the Senate in its
efforts to increase transparency by acknowledging the
longstanding request of current and former Auditors General of
Canada to examine the accounts of both Houses of Parliament,
and thereby inviting the Auditor General of Canada to conduct a
comprehensive audit of House of Commons expenses, including
Members’ expenses, and
Que le Sénat exhorte les députés à la Chambre des communes
du Parlement du Canada à se rallier aux efforts du Sénat en
faveur d’une transparence accrue en prenant acte de la demande
de longue date des vérificateurs généraux du Canada actuel et
antérieurs d’examiner les comptes des deux Chambres du
Parlement, et en invitant le vérificateur général du Canada à
effectuer une vérification approfondie des dépenses de la
Chambre des communes, y compris des députés;
That the audits of the House of Commons and the Senate be
conducted concurrently, and the results for both Chambers of
Parliament be published at the same time.
Que les vérifications de la Chambre des communes et du Sénat
soient effectuées simultanément, et que les résultats concernant les
deux Chambres du Parlement soient publiés en même temps.
After debate,
The Honourable Senator Greene moved, seconded by the
Honourable Senator Seidman, that further debate on the motion
be adjourned until the next sitting.
Après débat,
L’honorable sénateur Greene propose, appuyé par l’honorable
sénatrice Seidman, que la suite du débat sur la motion soit
ajournée à la prochaine séance.
The question being put on the motion, it was adopted.
8 8 8
La motion, mise aux voix, est adoptée.
8 8 8
1916
SENATE JOURNALS
June 2, 2015
Orders No. 9, 66 and 56 were called and postponed until the
next sitting.
Les articles nos 9, 66 et 56 sont appelés et différés à la
prochaine séance.
Inquiries
Interpellations
Orders No. 47, 41, 44, 42, 43, 45, 34, 17, 13, 19 and 21 were
called and postponed until the next sitting.
Les articles nos 47, 41, 44, 42, 43, 45, 34, 17, 13, 19 et 21 sont
appelés et différés à la prochaine séance.
INQUIRIES
INTERPELLATIONS
The Honourable Senator Cools called the attention of the
Senate to the terms, conditions and tenure of office of the
Auditor General of Canada, pursuant to the Auditor General Act,
sections 3.(1) and 3.(1.1), that say:
L’honorable sénatrice Cools attire l’attention du Sénat sur les
termes, les conditions et le mandat du vérificateur général du
Canada, conformément aux articles 3(1) et 3(1.1) de la Loi sur le
vérificateur général, qui se lisent comme suit :
3. (1) The Governor in Council shall, by commission
under the Great Seal, appoint an Auditor General of
Canada after consultation with the leader of every
recognized party in the Senate and House of Commons
and approval of the appointment by resolution of the Senate
and House of Commons.
3. (1) Le gouverneur en conseil nomme un vérificateur
général du Canada par commission sous le grand sceau,
après consultation du chef de chacun des partis reconnus au
Sénat et à la Chambre des communes et approbation par
résolution du Sénat et de la Chambre des communes.
(1.1) The Auditor General holds office during good
behaviour for a term of 10 years but may be removed for
cause by the Governor in Council on address of the Senate
and House of Commons.
(1.1) Le vérificateur général occupe sa charge à titre
inamovible pour un mandat de dix ans, sauf révocation
motivée par le gouverneur en conseil sur adresse du Sénat et
de la Chambre des communes.
and, to his tenure in office, and the unique independence granted
to this officer as ‘‘the auditor of the accounts of Canada,’’ to
permit him to verify and certify that government spending is in
accord with the appropriation acts, as dictated and adopted by
the Commons House; and, to his constitutional duty to support
the Public Accounts Committee and the Commons House in their
pre-eminence in the national finance and their power in the
control of the public purse..
sur son mandat et l’indépendance unique qui lui est accordée à
titre de « vérificateur des comptes du Canada », afin de lui
permettre de vérifier et d’attester que les dépenses du
gouvernement sont conformes aux lois de crédit dictées et
adoptées par la Chambre des communes; sur son devoir
constitutionnel d’appuyer le Comité des comptes publics et la
Chambre des communes à l’égard de leur prééminence dans les
finances nationales et de leur pouvoir de contrôler les deniers
publics.
After debate,
The Honourable Senator Moore moved, seconded by the
Honourable Senator Chaput, that further debate on the inquiry
be adjourned until the next sitting.
Après débat,
L’honorable sénateur Moore propose, appuyé par l’honorable
sénatrice Chaput, que la suite du débat sur l’interpellation soit
ajournée à la prochaine séance.
The question being put on the motion, it was adopted.
La motion, mise aux voix, est adoptée.
8 8 8
8 8 8
The Honourable Senator Cools called the attention of the
Senate to:
L’honorable sénatrice Cools attire l’attention du Sénat sur :
(a) the Auditor General of Canada, the statutory officer, that
parliament did not, and never intended to give a power to
audit it’s houses, the Senate and the House of Commons;
and, to the predecessor auditor general who, until 1878,
was united and merged in the office of the deputy minister
of finance; and, to this parliament’s An Act to provide for
the better Auditing of the Public Accounts, which statute
was adopted here in 1878, to completely divide these two
offices and functions, and to absolutely separate the
auditor general from the finance department and the
government, so as to extract him from all government
business forever, all of which were for the purpose of
constituting the Auditor General of Canada as an wholly
independent officer, freed from, and free of, the control,
influence, and politics, of the government of the day; and
a) sur le vérificateur général, comme titulaire de charge créée
par une loi, pour exprimer que le Parlement n’a pas et n’a
jamais eu l’intention de lui donner le pouvoir de procéder à
la vérification de ses chambres, soit le Sénat et la Chambre
des communes; que, précédemment et jusqu’en 1878, le
poste de vérificateur général faisait partie du bureau du
sous-ministre des Finances; qu’en 1878, l’Acte pour
pourvoir à la meilleure audition des comptes publics a
été adopté pour séparer les deux bureaux et les deux postes
et pour dissocier le vérificateur général du ministère des
Finances et du gouvernement de façon à le retirer
indéfiniment de toutes les affaires gouvernementales,
dans le but de dégager le poste de vérificateur général de
toute influence, de tout contrôle et de toute pression
politique de la part du gouvernement en poste;
Le 2 juin 2015
JOURNAUX DU SÉNAT
1917
(b) to the sad and unfortunate fact, which the government
does not seem to note, that the unique independence
granted to this officer, the Auditor General of Canada as
the auditor of the public accounts, wholly forbids his
obedience to the government’s wishes in any way,
particularly its motions which, when adopted, become
house orders, that subject him to the contempt powers of
the houses; and, to the auditor general’s audit of the
Senate, the upper house, which is a hurtful and menacing
compromise of this officer’s independence, caused by the
fact that this overly-publicized Senate audit was not born
of senators, but was born of the Senate Government
Leader’s government business, at the instance of that
government leader’s government measure, moved here by
that government minister, and hastily adopted last June,
with little debate, in a government whipped vote; and, to
the fact that senators learned of the government’s
intention, and the auditor general’s agreement to audit
senators from that day’s media reports; and, to the terrible
fact that senators were the last to hear of this unilateral
development.
b) sur le constat — triste et malheureux — que le
gouvernement ne semble pas faire, que l’indépendance
singulière dont jouit le vérificateur général du Canada — à
titre de vérificateur des comptes publics — lui interdit
formellement d’obéir aux souhaits et désirs du
gouvernement, en particulier aux motions de ce dernier,
des motions qui — une fois adoptées — deviennent des
ordres de la Chambre soumettant le vérificateur au pouvoir
de sanction pour outrage par les chambres; que l’audit du
vérificateur général dont l’objet est le Sénat — la Chambre
haute — compromet gravement son indépendance, puisque
cette vérification — bien trop publicisée — n’a pas été
amorcée à la demande des sénateurs mêmes, mais plutôt à
la suite d’une proposition du leader du gouvernement au
Sénat, à la suite d’une mesure de ce dernier, rapidement
adoptée en juin, déposée par le ministre du gouvernement,
sans trop de débats, grâce à un vote dicté par le parti; que
les sénateurs ont appris les intentions du gouvernement
ainsi que l’accord du vérificateur général de procéder à une
vérification par les communiqués de la journée; qu’il est
terrible que les sénateurs aient été les derniers à être mis au
courant de cette décision unilatérale.
After debate,
The Honourable Senator Moore moved, seconded by the
Honourable Senator Lovelace Nicholas, that further debate on
the inquiry be adjourned until the next sitting.
Après débat,
L’honorable sénateur Moore propose, appuyé par l’honorable
sénatrice Lovelace Nicholas, que la suite du débat sur
l’interpellation soit ajournée à la prochaine séance.
The question being put on the motion, it was adopted.
La motion, mise aux voix, est adoptée.
REPORTS DEPOSITED WITH THE
CLERK OF THE SENATE PURSUANT
TO RULE 14-1(7):
RAPPORTS DÉPOSÉS AUPRÈS DU
GREFFIER DU SÉNAT CONFORMÉMENT
À L'ARTICLE 14-1(7) DU RÈGLEMENT
Summaries of the Corporate Plan for 2015-2016 to 2019-2020
and of the Operating and Capital Budgets for 2015-2016 of the
Standards Council of Canada, pursuant to the Financial
Administration Act, R.S.C. 1985, c. F-11, sbs. 125(4).—Sessional
Paper No. 2/41-1221.
Sommaires du plan d’entreprise de 2015-2016 à 2019-2020 et
des budgets d’exploitation et d’immobilisations de 2015-2016 du
Conseil canadien des normes, conformément à la Loi sur la
gestion des finances publiques, L.R.C. 1985, ch. F-11, par. 125(4).
—Document parlementaire no 2/41-1221.
Summaries of the Corporate Plan and the Operating and
Capital Budget for 2015-2016 to 2019-2020 of the Business
Development Bank of Canada, pursuant to the Financial
Administration Act, R.S.C. 1985, c. F-11, sbs. 125(4).—Sessional
Paper No. 2/41-1222.
Sommaires du plan d’entreprise et des budgets d’exploitation et
des dépenses de 2015-2016 à 2019-2020 de la Banque de
développement du Canada, conformément à la Loi sur la
gestion des finances publiques, L.R.C. 1985, ch. F-11,
par. 125(4).—Document parlementaire no 2/41- 1222.
Report of Operations under the International River
Improvements Act for the year 2014, pursuant to the Act,
R.S.C. 1985, c. I-20, s. 51.—Sessional Paper No. 2/41-1223.
Rapport sur les activités découlant de la Loi sur les ouvrages
destinés à l’amélioration des cours d’eau internationaux pour
l’année 2014, conformément à la Loi, L.R.C. 1985, ch. I-20,
art. 51.—Document parlementaire no 2/41- 1223.
Proposed Regulations Amending the Immigration and Refugee
Protection Regulations, pursuant to the Immigration and Refugee
Protection Act, S.C. 2001, c. 27, sbs. 5(2).—Sessional Paper
No. 2/41-1224.
Projet de règlement modifiant le Règlement sur l’immigration
et la protection des réfugiés, conformément à la Loi sur
l’immigration et la protection des réfugiés, L.C. 2001, ch. 27,
par. 5(2).—Document parlementaire no 2/41- 1224.
Proposed Regulations Amending the Immigration and Refugee
Protection Regulations, pursuant to the Immigration and Refugee
Protection Act, S.C. 2001, c. 27, sbs. 5(2).—Sessional Paper
No. 2/41-1225.
Projet de règlement modifiant le Règlement sur l’immigration
et la protection des réfugiés, conformément à la Loi sur
l’immigration et la protection des réfugiés, L.C. 2001, ch. 27,
par. 5(2).—Document parlementaire no 2/41- 1225.
Summaries of the Corporate Plan for 2015-2016 to 2019-2020
and of the Capital and Operating Budgets for 2015-2016 of
Defence Construction (1951) Limited, pursuant to the Financial
Administration Act, R.S.C. 1985, c. F-11, sbs. 125(4).—Sessional
Paper No. 2/41-1226.
Sommaires du plan d’entreprise de 2015-2016 à 2019-2020 et
des budgets de fonctionnement et d’investissement de 2015-2016
de Construction de Défense (1951) Limitée, conformément à la
Loi sur la gestion des finances publiques, L.R.C. 1985, ch. F-11,
par. 125(4).—Document parlementaire no 2/41-1226.
1918
SENATE JOURNALS
June 2, 2015
ADJOURNMENT
LEVÉE DE LA SÉANCE
The Honourable Senator Martin moved, seconded by the
Honourable Senator Poirier:
L’honorable sénatrice Martin propose, appuyée par
l’honorable sénatrice Poirier,
That the Senate do now adjourn.
Que la séance soit maintenant levée.
The question being put on the motion, it was adopted.
La motion, mise aux voix, est adoptée.
(Accordingly, at 5:12 p.m. the Senate was continued until
1:30 p.m. tomorrow.)
(En conséquence, à 17 h 12, le Sénat s’ajourne jusqu’à
13 h 30 demain.)
Changes in Membership of Committees
Pursuant to Rule 12-5
Modifications de la composition des comités
conformément à l'article 12-5 du Règlement
Standing Senate Committee on Aboriginal Peoples
Comité sénatorial permanent des peuples autochtones
The Honourable Senator Beyak replaced the Honourable
Senator Stewart Olsen (June 2, 2015).
The Honourable Senator Stewart Olsen replaced the
Honourable Senator Beyak (June 1, 2015).
L’honorable sénatrice Beyak a remplacé l’honorable
sénatrice Stewart Olsen (le 2 juin 2015).
L’honorable sénatrice Stewart Olsen a remplacé l’honorable
sénatrice Beyak (le 1er juin 2015).
Standing Senate Committee on Fisheries and Oceans
Comité sénatorial permanent des pêches et des océans
The Honourable Senator Hervieux-Payette, P.C., replaced the
Honourable Senator Munson (June 1, 2015).
L’honorable sénatrice Hervieux-Payette, C.P., a remplacé
l’honorable sénateur Munson (le 1er juin 2015).
Standing Senate Committee on National Security and Defence
Comité sénatorial permanent de la sécurité nationale et de la
défense
The Honourable Senator Day replaced the Honourable
Senator Moore (May 28, 2015).
L’honorable sénateur Day a remplacé l’honorable
sénateur Moore (le 28 mai 2015).
Standing Committee on Rules, Procedures and the Rights of
Parliament
Comité permanent du règlement, de la procédure et des droits du
Parlement
The Honourable Senator Housakos replaced the Honourable
Senator Seidman (June 2, 2015).
The Honourable Senator Fraser replaced the Honourable
Senator Joyal, P.C. (June 1, 2015).
The Honourable Senator Seidman replaced the Honourable
Senator Housakos (June 1, 2015).
L’honorable sénateur Housakos a remplacé l’honorable
sénatrice Seidman (le 2 juin 2015).
L’honorable sénatrice Fraser a remplacé l’honorable
sénateur Joyal, C.P. (le 1er juin 2015).
L’honorable sénatrice Seidman a remplacé l’honorable
sénateur Housakos (le 1er juin 2015).
Standing Senate Committee on Social Affairs, Science and
Technology
Comité sénatorial permanent des affaires sociales, des sciences et de
la technologie
The Honourable Senator Raine replaced the Honourable
Senator Lang (June 1, 2015).
The Honourable Senator Enverga replaced the Honourable
Senator Ngo (June 1, 2015).
The Honourable Senator Eggleton, P.C., replaced the
Honourable Senator Campbell (May 29, 2015).
L’honorable sénatrice Raine a remplacé l’honorable
sénateur Lang (le 1er juin 2015).
L’honorable sénateur Enverga a remplacé l’honorable
sénateur Ngo (le 1er juin 2015).
L’honorable sénateur Eggleton, C.P., a remplacé l’honorable
sénateur Campbell (le 29 mai 2015).
Published by the Senate
Publié par le Sénat
Available on the Internet: http://www.parl.gc.ca
Disponible sur internet: http://www.parl.gc.ca
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising