Qualité du lin de l’Ouest canadien 2011 ISSN 1700-2087

Qualité du lin de l’Ouest canadien 2011 ISSN 1700-2087
ISSN 1700-2087
Qualité du lin
de l’Ouest canadien
2011
Ann S. Puvirajah
Oléagineux
Contact : Ann S. Puvirajah
Oléagineux
Tél. : 204-983-3354
Courriel :
ann.puvirajah@grainscanada.gc.ca
Téléc. : 204-983-0724
Qualité
Innovation
Laboratoire de recherches sur les grains
Commission canadienne des grains
303, rue Main, pièce 1404
Winnipeg (Manitoba) R3C 3G8
www.grainscanada.gc.ca
Service
Table des matières
Introduction ........................................................................................................................................4 Sommaire ............................................................................................................................................5 Bilan des conditions météorologiques et de production ................................................................6 Échantillons utilisés aux fins de l’enquête sur la récolte .................................................................7 Qualité du lin de l’Ouest canadien – 2011 ........................................................................................8 Teneur en huile.....................................................................................................................................................................................10 Teneur en protéines............................................................................................................................................................................11 Teneur en acides gras libres.............................................................................................................................................................12 Composition en acides gras.............................................................................................................................................................13 Tableaux
Tableau 1 – Tableau 1 – Lin, Ouest canadien no 1
Données qualitatives de l’enquête sur la récolte de 2011........................................................................... 4
Tableau 2 – Lin, Ouest canadien no 1
Composition en acides gras obtenue de l’enquête sur la récolte de 2011............................................ 4
Tableau 3 – Superficie ensemencée et production de lin dans l’Ouest canadien....................................................... 6
Tableau 4 – Lin, Ouest canadien no 1
Données qualitatives de l’enquête sur la récolte de 2011........................................................................... 7
Tableau 5 – Lin, Ouest canadien no 1
Composition en acides gras libres et teneur en acides gras obtenues de l’enquête
sur la récolte de 2011 ............................................................................................................................................... 8
Tableau 6 – Lin, Ouest canadien no 1
Comparaison des données qualitatives obtenues de l’enquête sur la récolte
de 2011 et de celles des exportations récentes............................................................................................... 8
Figures
Figure 1 –
Carte de l’Ouest canadien indiquant les régions productrices traditionnelles de lin ........................ 3
Figure 2 –
Lin, Ouest canadien no 1
Teneur en huile des échantillons de l’enquête sur la récolte, 1990-2011 .............................................. 9
Figure 3 –
Lin, Ouest canadien no 1
Teneur en protéines des échantillons de l’enquête sur la récolte, 1990-2011 ...................................10
Figure 4 –
Lin, Ouest canadien no 1
Teneur en acides gras libres des échantillons de l’enquête sur la récolte, 2000–2011....................11
Figure 5 –
Lin, Ouest canadien no 1
Teneur en acide α-linolénique des échantillons de l’enquête sur la récolte, 1990–2011 ...............13
Commission canadienne des grains
2
Qualité du lin de l’Ouest canadien – 2011
Figure 6 –
Lin, Ouest canadien no 1
Indice d’iode des échantillons de l’enquête sur la récolte, 1990-2011..................................................13
Commission canadienne des grains
3
Qualité du lin de l’Ouest canadien – 2011
Introduction
Le présent rapport fournit des données qualitatives et des renseignements tirés
de l’enquête menée par la Commission canadienne des grains (CCG) sur le lin
récolté dans l’Ouest canadien en 2011. Les données sur la qualité portent sur la
teneur en huile, en protéines et en acides gras libres, sur la composition en acides
gras et sur l’indice d’iode des échantillons de l’enquête sur la récolte. Ces
échantillons ont été soumis par les producteurs et les sociétés céréalières tout au
long de la période de récolte. La carte ci-dessous montre les régions productrices
traditionnelles de lin dans l’Ouest canadien.
.
Figure 1 – Carte de l’Ouest canadien indiquant les régions
productrices traditionnelles de lin
Régions
productrices
de lin
Source : Flax Council of Canada
Commission canadienne des grains
4
Qualité du lin de l’Ouest canadien – 2011
Sommaire
L’enquête menée par la CCG sur le lin récolté en 2011 dans l’Ouest canadien révèle
des teneurs en huile et en protéines supérieures, mais un indice d’iode inférieur, par
rapport au lin récolté en 2010. En 2011, la teneur en huile est de 45,9 %, soit une
hausse de 1,0 % par rapport à 2010 et de 0,6 % par rapport à la moyenne décennale.
De son côté, la teneur en protéines est de 21,9 % en 2011, soit une hausse de 0,8 %
par rapport à l’année dernière, mais une baisse de 1,2 % par rapport à la moyenne
décennale.
Les facteurs environnementaux peuvent jouer un rôle important dans les teneurs en
huile et en protéines ainsi que dans la composition en acides gras. L’an dernier, en
raison des conditions d’humidité excessive ayant prévalu en Saskatchewan, d’où
provient la majorité des échantillons reçus, l’ensemencement n’était terminé qu’à
73 % à la première semaine de juin, alors qu’il était terminé à 82 % cette année à
pareille date (Saskatchewan Crop Report 2011). L’ensemencement hâtif semble avoir
entraîné une teneur en huile plus élevée et des grains de plus grande taille,
contrairement à l’ensemencement tardif (Flax Council, http://www.flaxcouncil.ca/).
Les températures quotidiennes et la saturation du sol peuvent également avoir une
incidence sur les teneurs en huile et en protéines. Ainsi, des températures plus
fraîches ont tendance à stimuler la croissance de grains à teneur en huile plus
élevée et à teneur en protéines moins élevée. Cependant, il est prouvé que
l’humidité excessive du sol nuit à la capacité des plants d’absorber les nutriments
nécessaires à leur développement et à leur croissance.
Tableau 1 – Lin, Ouest canadien no 1
Données qualitatives de l’enquête sur la récolte de 2011
Paramètres qualitatifs
2011
2010
Moyenne 2001-2010
Teneur en huile1, %
Teneur en protéines2, %
Acides gras libres, %
Indice d’iode
45,9
21,9
0,20
192,5
44,9
21,1
0,20
194,6
45,3
23,1
0,24
191,1
1
2
Base sèche.
N x 6,25; teneur en eau de 8,5 %.
Tableau 2 – Lin, Ouest canadien no 1
Composition en acides gras obtenue de l’enquête sur la récolte de
2011
Acides gras1, % de l’huile
2011
2010
Moyenne
2001-2010
Acide palmitique (C16:0)
Acide stéarique (C18:0)
Acide oléique (C18:1)
Acide linoléique (C18:2)
Acide -linolénique (C18:3)
5,1
3,4
17,9
15,1
57,6
5,2
3,2
16,8
15,2
58,8
5,0
3,4
18,3
15,5
56,8
1
Pourcentage du total des acides gras suivants : palmitique (C16:0), stéarique (C18:0),
Commission canadienne des grains
5
Qualité du lin de l’Ouest canadien – 2011
oléique (C18:1), linoléique (C18:2) et linolénique (C18:3).
Bilan des conditions météorologiques et de
production
Conditions météorologiques, semis et croissance
En 2011, la saison de croissance du lin s’est caractérisée par des conditions
météorologiques extrêmes dans l’ensemble des Prairies. En mai et juin, les régions
du Sud des Prairies ont connu des pluies abondantes, qui ont dépassé les 60 mm à
certains endroits et inondé d’importantes régions productrices de lin dans le Sud du
Manitoba et le Sud-Est de la Saskatchewan. À l’opposé, les régions du Centre et du
Nord des Prairies sont demeurées relativement sèches, ayant reçu moins de 3040 mm de pluie. En mai, les températures moyennes étaient de 1 ou 2 degrés
inférieures à la normale dans le Sud des Prairies, alors qu’elles étaient de 1 ou
2 degrés supérieures à la normale dans le Centre et le Nord-Ouest de l’Alberta.
En juillet et août, le temps a été relativement chaud et sec dans les régions du Sud,
qui ont reçu moins de 20 mm de pluie. De leur côté, les régions du Centre et du
Nord ont connu du temps frais et humide. Il est tombé entre 20 et 30 mm de pluie à
certains endroits et jusqu’à 60 mm dans le Centre-Nord de l’Alberta.
En septembre, les températures ont atteint 3 ou 4 degrés de plus que la normale
pour ce mois, mais une forte gelée est survenue à la mi-septembre. Le temps chaud
et sec s’est poursuivi jusqu’en octobre, ce qui a permis à la récolte d’être à 90 %
terminée avant la première semaine d’octobre.
Il est possible d’obtenir des détails sur la saison de croissance de 2011 à l’adresse
http://www4.agr.gc.ca/DW-GS/historicalhistoriques.jspx?lang=fra&jsEnabled=true. Le Service de météorologie et de
surveillance des récoltes de la Commission canadienne du blé et AAC ont fourni la
plupart des renseignements sur les conditions météorologiques pour l’enquête
sur la campagne de 2011.
Information sur la production et les grades
Les agriculteurs de l’Ouest canadien ont ensemencé 281 000 hectares (ha) en lin en
2011 (tableau 3), soit beaucoup moins que les 374 000 hectares ensemencés en
2010. Le rendement de 2011 est estimé à 1 300 kg/ha, ce qui est supérieur au
rendement de 2010 (1 200 kg/ha) et à la moyenne décennale (1 205 kg/ha). Dans
l’ensemble, la production totale de lin de l’Ouest canadien a diminué par rapport à
2010 : de 423 000 tonnes métriques, elle est passée à 368 000 tonnes métriques. Le
Manitoba n’en a produit que 38 000 tonnes métriques et la Saskatchewan, que
279 000 tonnes métriques, soit une baisse par rapport à 2010, tandis que l’Alberta a
augmenté sa production à 51 000 tonnes métriques, comme l’indiquent les
estimations de novembre de Statistique Canada parues dans la Série de rapports sur
les grandes cultures no 8. La Saskatchewan est responsable de 76 % de la
production de lin, alors que le Manitoba et l’Alberta sont à l’origine de 10 % et de
14 % de cette production, respectivement.
Commission canadienne des grains
6
Qualité du lin de l’Ouest canadien – 2011
Plus de 98 % des échantillons reçus par la CCG dans le cadre de l’enquête sur la
récolte de 2011 étaient constitués de Lin, Ouest canadien no 1.
Tableau 3 – Superficie ensemencée et production de lin dans l’Ouest canadien
Production1
Superficie ensemencée
2011
2010
2011
en milliers d’hectares
Manitoba
Saskatchewan
Alberta
Ouest canadien
1
2
38
217
26
281
Production moyenne2
2010
2001-2010
en milliers de tonnes
71
287
16
374
38
279
51
368
en milliers de tonnes
81
311
31
423
162
567
29
758
o
Source : Série de rapports sur les grandes cultures, n 8, 6 décembre 2011; Statistique Canada.
Source : Série de rapports sur les grandes cultures, estimations finales révisées pour 2001-2010.
Échantillons utilisés aux fins de l’enquête sur
la récolte
Les échantillons utilisés par la CCG pour l’enquête sur la récolte de lin sont reçus,
puis nettoyés avant d’être analysés pour en retirer les impuretés. Les analyses
servent ensuite à déterminer la teneur en huile et en protéines et l’indice d’iode
au moyen d’un spectromètre à balayage dans le proche infrarouge de modèle
NIRSystems 6500. L’étalonnage de l’appareil et la contre-vérification de
l’étalonnage se font en fonction de la méthode de référence pertinente. Des
échantillons composites servent à analyser la teneur en acides gras libres et la
composition en acides gras. Les échantillons composites sont préparés en
mélangeant les échantillons de lin par district agricole pour chaque grade.
L’enquête sur la récolte de cette année porte sur 176 échantillons de lin,
comparativement à 240 en 2010. Le Manitoba a soumis 42 échantillons, la
Saskatchewan, 115, et l’Alberta, 16, au cours de la période de récolte, soit du
1er septembre au 1er décembre 2011. Des facteurs de pondération sont utilisés
pour calculer les moyennes provinciales et celles de l’Ouest canadien.
Commission canadienne des grains
7
Qualité du lin de l’Ouest canadien – 2011
Qualité du lin de l’Ouest canadien – 2011
Les tableaux 4 et 5 fournissent des données détaillées sur la qualité des grades
supérieurs de lin de l’Ouest canadien récolté en 2011. Presque tous les
échantillons de lin (98 %) envoyés au LRG se sont vus attribuer le grade Lin, Ouest
canadien no 1, et les 2 % restants, les grades Lin, Ouest canadien no 2 et Lin,
Échantillon Canada. Le nombre d’échantillons reçus de chaque province ne
reflète pas nécessairement de manière fidèle la production et la répartition des
grades. Cependant, la CCG disposait d’un nombre suffisant d’échantillons pour
obtenir des données représentatives de la qualité du lin dans chaque province.
Pour calculer les valeurs moyennes de l’Ouest canadien, les moyennes
provinciales sont pondérées à partir de la production estimée par Statistique
Canada et d’une estimation de la répartition des grades.
Les teneurs en huile et en protéines donnent une indication du rendement des
graines en huile et de la valeur protéique du tourteau destiné à l’alimentation
animale. L’acide α-linolénique est un acide gras oméga-3 (ω-3) auquel on attribue
des bienfaits pour la santé humaine et animale. C’est pour cette raison que les
graines de lin (entières ou moulues) sont de plus en plus utilisées dans les
céréales et les produits de boulangerie, et que l’huile de lin est de plus en plus
utilisée dans les vinaigrettes. Des graines de lin sont également ajoutées aux
aliments pour animaux, notamment à ceux des poules pondeuses pour ainsi
obtenir des œufs ω-3. L’indice d’iode renseigne sur l’insaturation générale des
huiles; cet indice est calculé à partir de la composition en acides gras. Les huiles
qui présentent des indices d’iode plus élevés, c’est-à-dire une insaturation plus
importante, se polymérisent plus rapidement lorsqu’elles sont exposées à l’air.
Dans le cas du lin, l’indice d’iode est directement lié à la quantité d’acides
α-linoléniques présente dans l’huile. L’acide α-linolénique constitue un des
facteurs de qualité importants pour l’utilisation industrielle du lin, puisque c’est à
cet acide gras qu’on attribue la plupart des propriétés siccatives de l’huile de lin.
Tableau 4 – Lin, Ouest canadien no 1
Données qualitatives de l’enquête sur la récolte de 2011
Province
Nbre
d’échantillons
Teneur en huile1, %
Teneur en protéines2, %
Indice d’iode
moy.
min.
max.
moy.
min.
max.
moy.
min.
max.
Manitoba
Saskatchewan
Alberta
42
115
16
45,4
46,1
46,2
41,3
41,8
43,0
48,5
49,5
47,7
22,6
21,6
22,1
18,4
17,4
19,2
26,9
25,7
24,8
192,2
192,4
193,8
184,3
182,7
189,2
209,9
209,0
197,7
Ouest canadien3
173
45,9
41,3
49,5
21,9
17,4
26,9
192,5
182,7
209,9
1
2
3
Base sèche.
N x 6,25; base sèche.
Les valeurs moyennes sont des moyennes pondérées en fonction de la production estimée par province
(Statistique Canada).
Commission canadienne des grains
8
Qualité du lin de l’Ouest canadien – 2011
Tableau 5 – Lin, Ouest canadien no 1
Composition en acides gras libres et teneur en acides gras obtenues de l’enquête sur la
récolte de 2011
Composition en acides gras libres, %1
Province
Manitoba
Saskatchewan
Alberta
Ouest canadien2
1
2
Nbre
d’échantillons
C16:0
C18:0
C18:1
C18:2
C18:3
Acides gras libres
42
115
16
173
5,1
5,1
5,0
5,1
3,4
3,4
3,5
3,4
18,0
17,9
17,4
17,9
15,1
15,1
15,0
15,1
57,5
57,6
58,4
57,6
0,26
0,16
0,10
0,20
Pourcentage du total des acides gras présents dans l’huile, y compris les acides suivants : palmitique (C16:0),
stéarique (C18:0), oléique (C18:1), linoléique (C18:2) et linolénique (C18:3).
Les valeurs moyennes sont des moyennes pondérées en fonction de la production estimée par province
(Statistique Canada).
Le Tableau 6 fournit une comparaison entre la qualité des exportations récentes
de lin et les données de l’enquête sur la récolte de l’année courante. Les données
de l’enquête sur la récolte proviennent d’échantillons nettoyés de leurs
impuretés. Par contre, le lin récemment exporté à partir de Thunder Bay et de
Vancouver contenait de 0,8 % à 7,7 % d’impuretés. La présence d’impuretés influe
sur les facteurs de qualité comme la teneur en huile et en acides gras libres ainsi
que l’indice d’iode. À cet égard, les exportations de lin renfermant plus de 2,5 %
d’impuretés ne sont pas considérées comme commercialement propres.
Tableau 6 – Lin, Ouest canadien no 1
Comparaison des données qualitatives obtenues de l’enquête sur la
récolte de 2011 et de celles des exportations récentes
Paramètres qualitatifs
Teneur en huile1, %
Teneur en protéines2, %
Acides gras libres, %
Indice d’iode
Acide palmitique, % de l’huile
Acide stéarique, % de l’huile
Acide oléique, % de l’huile
Acide linoléique, % de l’huile
Acide α-linolénique, % de l’huile
Nombre d’échantillons
1
2
Enquête
de 2011
Exportations
de 2011
45,5
21,9
0,2
192,5
5,1
3,4
17,9
15,1
57,6
43,9
20,1
0,5
193,5
5,1
3,2
17,5
15,7
57,8
173
10
Base sèche.
N x 6,25; base sèche.
Commission canadienne des grains
9
Qualité du lin de l’Ouest canadien – 2011
Teneur en huile
La teneur moyenne en huile (45,9 %) du Lin, Ouest canadien no 1 dans le cadre de
l’enquête sur la récolte de 2011 est supérieure à celle de 2010 (44,9 %). La teneur
en huile des échantillons du Manitoba (45,4 %) est inférieure à celle des
échantillons provenant de la Saskatchewan et de l’Alberta, laquelle est de 46,1 %
et de 46,2 % respectivement. Comparativement à 2010, la teneur moyenne en
huile du lin récolté en 2011 est en hausse de 1,0 % pour le Manitoba et la
Saskatchewan, et en hausse de 0,4 % pour l’Alberta. La teneur en huile des
échantillons de Lin, Ouest canadien no 1 soumis par les producteurs de cette
partie du pays varie de 41,3 % à 49,5 %.
Figure 2 – Lin, Ouest canadien no 1
Teneur en huile des échantillons de l’enquête sur la récolte, 1990-2011
Teneur en huile (%, base sèche)
46.5
46.0
45.5
45.0
44.5
44.0
43.5
43.0
42.5
42.0
41.5
1990
1992
1994
1996
1998
2000
2002
2004
2006
2008
2010
Année
Moyenne de 2011 ....................................45,9 %
Moyenne de 2010 ....................................44,9 %
Moyenne 2001-2010...............................45,3 %
Commission canadienne des grains
10
Qualité du lin de l’Ouest canadien – 2011
Teneur en protéines
La teneur moyenne en protéines (21,9 %) obtenue du Lin, Ouest canadien no 1
dans le cadre de l’enquête sur la récolte de 2011 est en hausse de 0,8 % par
rapport à celle enregistrée en 2010, mais en baisse de 1,2 % par rapport à la
moyenne décennale (23,1 %). La teneur moyenne en protéines des échantillons
du Manitoba est de 22,6 %, un résultat supérieur à celui des échantillons de
l’Alberta (22,1 %) et de la Saskatchewan (21,6 %). Par rapport à 2010, la teneur
moyenne en protéines des échantillons du Manitoba et de la Saskatchewan de
2011 a augmenté de 0,7 % et de 0,9 % respectivement, mais celle des échantillons
de l’Alberta est demeurée semblable, ne présentant qu’une très légère baisse de
0,1 %. La teneur en protéines des échantillons de Lin, Ouest canadien no 1 soumis
par les producteurs de cette partie du pays varie de 17,4 % à 26,9 %.
Comme l’indique le Tableau 6, la teneur en protéines des exportations de Lin,
Ouest canadien no 1 effectuées au cours de la saison d’expédition de 2010-2011
se situait en moyenne à 21,2 %. La teneur en protéines des exportations de lin de
2011-2012 devrait être semblable à celle des exportations de la saison
précédente.
Teneur en protéines (%, base sèche)
Figure 3 – Lin, Ouest canadien no 1
Teneur en protéines des échantillons de l’enquête sur la récolte, 19902011
28.0
26.0
24.0
22.0
20.0
1990
1992
1994
1996
1998
2000
2002
2004
2006
2008
2010
Année
Moyenne de 2011 ....................................21,9 %
Moyenne de 2010 ....................................21,1 %
Moyenne 2001-2010 ...............................23,1 %
Commission canadienne des grains
11
Qualité du lin de l’Ouest canadien – 2011
Teneur en acides gras libres
Les échantillons de lin du grade supérieur prélevés dans le cadre de l’enquête sur
la récolte de 2011 ont une teneur moyenne en acides gras libres (AGL) de 0,20 %,
soit pareille à celle de 2010, mais inférieure à la moyenne décennale (0,24 %). La
teneur moyenne en AGL des échantillons du Manitoba (0,26 %) est supérieure à
celle des échantillons de la Saskatchewan (0,16 %) et de l’Alberta (0,17 %). Une
teneur en AGL supérieure s’explique surtout par les dommages subis par les
semences à la suite d’une exposition à l’humidité et à l’oxygène, notamment lors
d’une récolte effectuée dans des conditions humides ou d’un entreposage
inadéquat.
Les échantillons de lin de grade inférieur (Lin, Ouest canadien no 2 et Lin,
Échantillon Canada) présentent une teneur moyenne en AGL de 1,00 %.
La teneur en AGL des exportations de Lin, Ouest canadien no 1 en 2010-2011 est
de 0,50 %.
Teneur en acides gras libres de l’huile (AGL, %)
Figure 4 – Lin, Ouest canadien no 1
Teneur en acides gras libres des échantillons de l’enquête sur
la récolte, 2000–2011
0.80
0.60
0.40
0.20
0.00
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
Année
Moyenne de 2011 ....................................0,20 %
Moyenne de 2010 ....................................0,20 %
Moyenne 2001-2010 ...............................0,24 %
Commission canadienne des grains
12
Qualité du lin de l’Ouest canadien – 2011
Composition en acides gras
La teneur moyenne en acide α-linolénique des échantillons de Lin, Ouest
canadien no 1 prélevés dans le cadre de l’enquête sur la récolte 2011, soit 57,6 %,
est en baisse par rapport à celle de 2010 (58,8 %), mais en hausse par rapport à la
moyenne décennale (56,8 %). Comparativement à 2010, la teneur moyenne en
acide α-linolénique a augmenté de 0,4 % dans les échantillons du Manitoba, mais
elle a diminué de 1,7 % et de 5,0 % dans les échantillons de la Saskatchewan et de
l’Alberta, respectivement. La teneur en acide linolénique des échantillons de Lin,
Ouest canadien no 1 soumis par les producteurs de cette partie du pays varie de
51,6 % à 61,6 %.
L’indice d’iode moyen de l’huile tirée du Lin, Ouest canadien no 1 est de
192,5 unités. L’indice d’iode représente la valeur du degré total d’insaturation de
l’huile; dans le cas du lin, cette valeur est fortement influencée par la teneur en
acide linolénique de l’huile. L’indice d’iode de 2011 est inférieur de 2,1 unités à
celui de 2010, mais supérieur de 1,4 unité à la moyenne décennale (191,1 unités).
L’indice d’iode moyen a augmenté de 0,8 unité dans les échantillons du
Manitoba, mais il a diminué de 3,6 et 4,5 unités dans les échantillons de la
Saskatchewan et de l’Alberta, respectivement. Les échantillons de Lin, Ouest
canadien no 1 soumis par les producteurs en 2011 comportent des indices d’iode
allant de 182,7 à 209,9 unités.
Les huiles ayant un indice d’iode supérieur à 188 unités sont recherchées par les
fabricants de peinture, de vernis et d’encre, tandis que l’industrie du linoléum
s’intéresse davantage aux huiles ayant une valeur d’environ 183 unités. L’indice
d’iode, tout comme la teneur en huile, est affecté par les températures qui
règnent durant la période de croissance et par la durée d’éclairement.
Les données sur les exportations 2010-2011 affichées au Tableau 6 indiquent une
teneur en acide α-linolénique de 58,0 % et un indice d’iode de 194,2 unités. On
s’attend à ce que le Lin, Ouest canadien no 1 exporté donne une huile ayant un
indice d’iode de 190 unités et plus. Les exportations de lin qui ne sont pas
commercialement propres pourraient présenter un indice d’iode inférieur à celui
des exportations qui sont nettoyées de manière à contenir moins de 2,5 %
d’impuretés.
Commission canadienne des grains
13
Qualité du lin de l’Ouest canadien – 2011
Figure 5 – Lin, Ouest canadien no 1
Teneur en acide α-linolénique des échantillons de l’enquête sur la récolte,
1990–2011
Acide -linolénique de l’huile (%)
62.0
60.0
58.0
56.0
54.0
52.0
50.0
1990
1992 1994
1996
1998 2000
2002 2004
2006 2008
2010
Année
Moyenne de 2011 ....................................57,6 %
Moyenne de 2010 ....................................58,8 %
Moyenne 2001-2010 ...............................56,8 %
Figure 6 – Lin, Ouest canadien no 1
Indice d’iode des échantillons de l’enquête sur la récolte, 1990-2011
205.0
Indice d’iode (unites)
200.0
195.0
190.0
185.0
180.0
175.0
170.0
1990
1992
1994
1996
1998
2000
2002
2004
2006
2008
2010
Année
Moyenne de 2011..................................... 192,5
Moyenne de 2010...................................... 194,6
Moyenne 2001-2010................................. 191,1
Commission canadienne des grains
14
Qualité du lin de l’Ouest canadien – 2011
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising