Manual 18149084

Manual 18149084
La carte de Ia page couverture a été établie d'après Ia projection de
Peters et non celle de Mercator a laquelle nous sommes plus habitués.
La projection de Peters innove de plusieurs facons representation exacte des superficies a Ia surface de Ia terre, y compris les poles; situation de
l'équateur au milieu de Ia projection et deformation des contours limitée aux
zones intertropicales et polaires. Cette representation graphique de la Terre
permet, croit-on, une meilleure comparaison des regions les plus peuplées du
globe.
Arno Peters, professeur a l'Université de Brême, nous a aimablement
autorisé a utiliser cette carte.
©Centre de recherches pour le developpement international, 1985
Adresse postale: C.P. 8500, Ottawa, Canada K1G 3F19
Siege: 60, rue Queen, Ottawa
CRDI, Ottawa CA
IDRC-003/85e,f
Rapport annuel CR1)! 1984-1985. Ottawa, Ont., CRDI, 1985. 90 p.
/Rapport annuel!, ICRDII - /recherche pour le developpernent/, /projets
de recherche/.
CDU: 338.001
Edition microfiche sur demande
ISBN: 0-88936-447-8
Rapport annuel 1984-1985
Centre de recherches pour Ic développement
international
Le Centre de recherches pour le développement international
(CRDI) est une corporation instituée en 1970 par le Parlement du
Canada pour encourager et subventionner des recherches techniques et
scientifiques réalisées par les pays moms avancés, pour leur propre
bénéfice.
Les domaines d'étude auxquels le Centre préte une aide
professionnelle et financière concernent: l'agriculture l'entreposage, le
traitement et la distribution des vivres Ia foresterie les peches. Ia
zootechnie ; l'energie les maladies tropicales l'approvisionnement en
eau les services de sante ; l'éducation ; Ia demographie ; l'economie les communications; les politiques urbaines les politiques scientifiques et technologiques ; et les systCmes d'information.
Bien que les fonds du CRDI proviennent totalement d'une
subvention du gouvernement du Canada, le Centre est dirige par un
Conseil des gouverneurs international. formé de 21 personnes. Aux
termes de sa loi constitutive, le président, le vice-président et neuf
gouverneurs doivent être de citoyenneté canadienne : parmi les dix
autres gouverneurs. en fait six sont des ressortissants de pays en
developpement.
Les programmes du Centre aident les pays en developpement a se
doter des capacités et des institutions scientifiques requises pour
résoudre le urs propres problemes.
Le CRDI met en evidence le rOle du scientifique dans le
developpement international et encourage les pays du Tiers-Monde a
faire appel aux capacités de leur propre communauté scientifique. Les
projets de recherche subventionnés par le Centre sont proposes, élaborés,
diriges et administrCs par les chercheurs du Tiers-Monde dans leurs
propres pays, en fonction de leurs propres priorités.
Le Centre aide a Ia creation et au soutien de réseaux de
recherche internationaux qui permettent aux pays en developpement de
profiter mutuellement de leurs travaux, de mettre en commun leur
experience et d'effectuer des recherches visant un méme but. 11 favorise
egalement Ia cooperation entre les chercheurs des pays en developpement et leurs homologues canadiens.
Le Centre, qui a son siege a Ottawa, a six bureaux regionaux
Dakar. Senegal: Afrique centrale et occidentale
Le Caire, Egypte: Moyen-Orient et Afrique du Nord
Nairobi, Kenya: Afrique orientale et australe
Singapour: Asie du Sud-Est, de l'Est et pays du Pacifique
New Delhi, Inde : Asie du Sud
Bogota, Colombie: Amerique latine et Antilles
1
S ommaire
Lettre de transmission du Rapport par Ia presidente du Conseil
3
Introduction
5
Le Conseil des gouverneurs
26
Cadres supérleurs et Directeurs régionaux
27
Projets ayant fait lobjet d'affectation de fonds au cours de l'annêe budgetaire
1984-1985
28
Sciences de lagriculture. de lalimentation et de Ia nutrition
34
Communications
35
Programmes de cooperation
37
Division des bourses
39
Sciences de Ia sante
43
Sciences de l'information
46
Bureau de planification et d'évaluation
46
Sciences sociales
54
Activités speciales de programme
56
Projets préliminaires des divisions
2
Exposé financier et faits saillants
58
Rapport du vérificateur
67
Bourses
78
Publications et films
89
INTERNATIONAL DEVELOPMENT RESEARCH CENTRE
CENTRE DE RECHERCHES POUR LE DVELOPPEMENT INTERNATIONAL
le
1er
1985
Le très hon. Joe Clark, C.P., Député
Secrétaire d'Etat aux Affaires extérieures
Ministêre des Affaires extérieures
Ottawa, Ontario
Monsieur le Ministre,
Conforménient aux dispositions de l'article 22 de la loi
constitutive du Centre de recherches pour le développement
international, j'ai 1 'honneur de vous faire parvenir, sous
ce ph, le Rapport annuel du Centre de recherches pour le
développement international pour 1 'exercice financier ayant
pris fin le 31 mars 1985 comprenant les états financiers du
Centre et le rapport du Vérificateur qénéral.
Je vous prie d'agrêer, Monsieur he Ministre, 1 'assurance
de ma haute consideration.
Présidente
Conseil des gouverneurs
Janet M. Wardlaw
Head Office/siege social: 60 Queen St/rue Queen, P.O. Box/C.P. 8500, Ottawa, Canada MG 3H9
Telex/Telex: 053-3753
Tel/Tél.: (613) 236-6163
Cable/Cable: RECENTRt
3
Introduction
Au cours de Ia dernière année, les Canadiens ont sans cesse été
témoins de la dure réalité dont souffrent les pays les plus pauvres du
monde. La famine ëthiopienne a retenu l'attention, et ce de Ia facon Ia plus
saisissante qui soit. La télévision a enregistré cette tragédie en braquant ses
cameras sur des corps que Ia faim avait ravages et des visages que le desespoir
figeait. Cette souffrance d'octobre 1984 n'existait pas dans un lointain
monde imaginaire die était bel et bien présente jusque dans nos foyers. La
reaction des Canadiens fut généreuse. En plus de fournir leurs contributions,
ils voulaient savoir pourquoi de telles tragedies survenaient encore dans
certaines regions du moride, tandis qu'ailleurs on avait remarquablement
réussi a maitriser les technologies de Ia production et de Ia distribution
alimentaires.
Méme si une immense vague de compassion est apparue au moment
de Ia famine africaine, la prise de conscience de nombreux Canadiens
remontait a des événements plus anciens.
La dette
La reunion des ministres des Finances du Commonwealth a Toronto, en
septembre 1984, constitue un de ces événements, egalement suivi de près
par les médias, Ia télévision et Ia radio ayant assure une bonne couverture des
travaux. Les chiffres de la dette dun grand nombre de pays en
développement sont d'autant plus renversants que Ion prend conscience que.
parmi les pays les plus endettés, plusieurs comme le Brésil et le Mexique
possedent de nombreuses ressources naturelles. II y a 10 ans, ces pays
semblalent pourtant sur le point d'atteindre un haut niveau économique.
Jusqu'a un certain point. leur situation fait oublier que le fardeau de Ia dette
compromet aussi l'avenir dun grand nombre de pays ayant moms de
potentiel pour redresser leur économie. Les chiffres publiés par Ia Banque
mondiale révèlent que 22 pays ont une dette exterieure qui s'élève a plus
de 50 % de leur produit national brut. Or, 16 de ces pays sont africains.
Une preoccupation a inévitablement fait surface: les banques canadiennes pourraient étre en danger si les pays endettés se voyaient forces de
cesser leurs paiements. Plusieurs Canadiens se demandaient aussi comment
on avait pu en arriver a une telle situation. Les systémes financiers et
commerciaux mis en place a Ia fin des années 40 n'avaient-ils pas permis a
l'activité économique internationale de prendre un essor extraordinaire
pendant plus de deux décennies, et méme de resister aux premiers
contrecoups de Ia hausse des prix du petrole dans les annees 70 ?
Nombreux sont les Canadiens qui croyaient que ces systémes comportaient
des mécanismes de maintien de I'equilibre : ils ont ete consternés
d'apprendre a quel point cet equilibre avait été renversé.
5
Les chiffres montrent que les prix des marchandises exportées par les pays
en developpement avaient nettement chute en même temps que
grimpaient les prix a l'importation. De toute evidence, ii est injuste tant
moralement qu'economiquement, que le commerce international accentue
davantage Ia pauvreté des populations déjà pauvres. 11 ne suffit donc pas
simplement de refinancer ou même d'effacer les dettes impayables, mais de
savoir comment changer les regles du commerce pour qu'à l'avenir elies soient
plus equitables.
La pression demographique
La Conference internationale sur la population, tenue a Mexico en aoQt
1984, a mis en evidence une autre série d'enjeux. Au cours des 10 années
qui se sont écoulées depuis Ia premiere conference du genre a Bucarest,
l'espêce humaine a réussi a accroItre son espérance de vie moyenrie,
cherchant aussi a equiiibrer cette dernière avec une baisse de fécondité. Or, de
tels progrès dans certaines parties du monde, surtout en Asie, n'ont encore
Pu se réaliser dans l'ensemble de l'Afrique oO, il est vrai, des services de sante
améliorés ont augmenté l'esperance de vie dans Ia plupart des pays mais
06, en general, le taux de natalité demeure très élevé et l'utilisation des
ressources disponibles ne cesse de croitre. Au cours des 10 dernières
années, l'esperance de vie au Kenya, par exempie, est passée de 50,3 a 55,9
ans, alors que le taux de natalité demeurait a peu près stable a 53 pour
milie.
On comprend que les parents qui ont tout juste de quoi vivre voient
l'avantage d'avoir plusieurs enfants: le travail manuel, seraitce celui d'un
jeune enfant, vaut plus que ce que l'enfant lui-même consomme. Au
Canada, nous connaissons bien cette situation, car ies premiers immigrants
invoquaient les mêmes raisons pour fonder des families nombreuses.
Cependant, les Canadiens s'inquiètent aussi des previsions de croissance
toujours rapide de la population mondiale au cours des 50 prochaines
années, et par la possibilite qu'eclatent des conflits au sujet de l'accès a des
ressources limitées. Bien que les réalisations de certaines regions du moride
soient pour les Canadiens autant de signes encourageants, ceux-ci désirent
ardemment voir ies autres regions du monde susceptibles d'en profiter
s'engager sur Ia voie de réalisations semblables.
L'insécurité politique
Parmi toutes les images que les téléviseurs nous transmettent en
provenance des pays en developpement, Ia plus fréquente est celle du
conflit armé. Si, d'une part, nous pouvons deplorer le fait que les journalistes
n' accordent pas une plus grande attention aux réalisations tangibles, d' autre
part, nous devons admettre que ies conflits existent et qu'ils ont des
consequences désastreuses pour ies pays qui ont peiné pour que progresse
chez eux la vie économique et sociale.
La guerre civile est le plus destructeur de tous les maux qui risquent
d'affliger une société. D'un point de vue historique, nous restons abasourdis
devant l'absurde tuerie des combats de gladiateurs et des guerres religieuses.
L'humanité sera-t-eIIe epargnée d'une egale stupefaction aujourd'hui, face
aux cruautés guenières engendrees par les rivalités ideologiques ? De tels
conflits sont souvent Ia consequence d'une insécurité économique et
sociale sur le plan intérieur; puis Ia violence est exacerbée jusqu'a Ia
6
catastrophe lorsque les combattants sont couverts d'etiquettes ideologiques,
et qu'ils sont percus comme des mandataires dans le conflit opposant les
superpuissances.
Les guerres civiles en Afghanistan, au Nicaragua et au El Salvador sont
aujourd'hui interpretëes comme des conflits ideologiques Est-Ouest et
entretenues par les interventions de tierces parties. Mais, dans tous les cas, les
conflits ont éclaté pour des raisons d'insecurite politique interne, celle-ci
étant causée par Ia pauvreté et l'exploitation economique. L'Afrique n'a pas
ete epargnee : des guerres civiles se poursuivent u Tchad, en Ethiopie,
Soudan, en Angola, au Mozambique et dans l'ancien Sahara espagnol. Une
dimension ideologique a éte ajoutée, a des degres divers, a tous ces
conifits, le point le plus revelateur demeure cependant que guerre et famine se
donnent ici la main, chacun consolidant l'autre. Nombreux sont les
Canadiens qui pensent que, si de tels conflits peuvent être évités a l'avenir, il
faut redoubler d'efforts pour garantir une distribution plus equitable des
ressources entre les pays et dans chacun d'eux.
Les liens
On ne peut isoler aucune de ces preoccupations, chacune étant liee aux
autres; le sous-developpement a de nombreuses facettes. Aujourd'hui
encore l'attention se porte davantage sur la famine africaine, que beaucoup de
Canadiens comprennent, essentiellement, comme un probleme environnemental. Alors que le manque de pluie constitue Ia cause immediate de Ia
famine, l'on sait au Canada que Ia production alimentaire ne doit pas être
entièrement a la merci des fluctuations climatiques. Notre propre experience de
sécheresses desastreuses dans les annees 30 nous a obliges a trouver des
moyens pour faire face a l'incidence environnementale de tels evenements.
Face aux problèmes de l'Afrique, Ia diversite des specialistes engendre
une variete des points de vue. Les ingénieurs parlent du besoin de mettre
en reserve l'eau de ruissellement ou de capter l'eau souterraine. Les
pédologues voient le probléme comme une consequence de l'érosion et en
rejettent la responsabilite sur Ia deforestation ou sur les depredations par les
animaux domestiques. Les specialistes des sciences sociales mettent en
cause les mouvements demographiques qua connus l'Afrique, de même que
les nouveaux comportements qui resultent de l'abandon d'un style de vie
traditionnel. La television nous montre le desespoir des refugies africains, mais
Ia reaction canadienne affirme l'espoir que Ion puisse faire face a de telies
situations, et le fait qu'en ce monde d'interdépendance il est de notre devoir
de travailler, de concert avec les Africains, a bannir le spectre de la famine.
Un effort de longue haleine
Les Canadiens sont d'avis que nous devrions aider; mais ils se
demandent, toutefois, si nous sommes capables d'apporter une aide
efficace. Bien sCir, plusieurs programmes d'aide mis sur pied n'ont pas atteint
leurs objectifs. II y a cependant des réalisations tangibles. Depuis 20 ans,
le taux d'alphabétisation des pays en developpement a grimpe. Les services
de sante sont encore inadequats, mais l'esperance de vie s'est accrue dans
Ia plupart des pays; on a jugule Ia variole. Les communications se sont
ameliorees, et Ia radio a transistors est accessible a tous ou presque.
Maintenant, les populations des pays en developpernent savent qu'elles ne
7
sont pas condamnées a Ia grande misère, et cette conscience même
constitue un stimulant qui mobilise leurs propres efforts de développement.
11 y a 30 ans, lorsqu'on nous parlait de famine, ii s'agissait presque
toujours de l'Asie du Sud. Or aujourd'hui, l'Inde, par exemple, a atteint
l'autosuffisance alimentaire et se transforme en un pays industriel important. II
y a 30 ans, ii y avait sans doute des famines locales en Afrique, mais
peut-être avons-nous alors appris leur existence trop tard pour organiser les
secours.
Ainsi, le developpement se realise autant a court terme qu'a long terme.
Quand Ia famine frappe, il faut envoyer des céréales pour aider ceux qui
sont touches. Quand un pays est incapable de payer ses dettes, on ne peut le
traiter comme une société commerciale, que l'on met en faillite et
dissout; les institutions financieres doivent changer leurs procedures et créer de
nouvelles formes d'aide. Quand des conflits intérieurs menacent de détruire
le tissu social, Ia communauté internationale doit intervenir par la voie
diplomatique pour éviter toute pression extérleure qui ferait obstacle a un
reglement pacifique. Mais il n'existe pas de solutions a court terme pour les
problèmes fondamentaux: l'alimentation insuffisante, la maladie débilitante, le manque d'éducation, la croissance incontrôlée de la population, Ia
détérioration de 1' environnement, les structures commerciales défavorables.
Pour qu'apparaissent des ameliorations en ces domaines, nous devons prévoir
des periodes de 20 ou de 30 ans.
En ces domaines fondamentaux, les progrès dependent souvent de
l'application de connaissances acquises 20 ans plus tot. En lnde, la mise
en place d'une agriculture autosuffisante a été rendue possible en grande
partie par l'utilisation de variétés de blé et de riz a haut rendement que des
phytogeneticiens avaient produites dans les années 50 et au debut des
années 60. La recherche sur l'éducation des enfants et des adultes, menée
au cours de Ia même periode, est a l'origine des plus récents succès de
l'alphabetisation. Produits dans les années 50, les radios a transistors ne se
sont géneralisees dans les communautés rurales du monde que dans les
années 70 lorsque leur prix eut baissé au point de les mettre a leur portee.
Jenner a inventé le vaccin en 1796, mais ii a fallu presque deux siècles avant
que ne soit jugulee La variole. La réhydratation orale, une technique simple
mais efficace pour traiter les maladies diarrheiques graves, a étê mise au point
a la fin des années 60, mais faute d'application des millions d'enfants
meurent chaque année.
Le CRDI
Le Centre de recherches pour le developpement international n'a pas été
crêê pour apporter des secours d'urgence dans des situations de crise. Mais
dans la mesure oQ 11 possède des connaissances et une experience
applicables, il se tient prêt a donner des avis professionnels aux
gouvernements et aux organismes bénévoles qui ont Ia responsabilite des
mesures d' urgence.
Le CRDI a êtê créê pour subventionner la recherche et, donc, pour
amasser les connaissances suffisantes sur lesquelles s'appuiera le developpement a long terme. C'est ainsi que l'on peut affirmer qu'en tout temps il
existe au CRDI un certain ensemble de connaissances établies, en reserve
et prêtes a être appliquees. Au fur et a mesure que celles-ci sont utilisées, c'est
8
comme si s'épuisait son actif. Or si Ic developpement a long terme doit
poursuivre son patient effort. ii faut reconstituer cet actif. La mission principale
du CRDI est de subventionner La recherche, surtout Ia recherche appliquee.
dans les pays en développement, pour recréer cet actif.
Par Son action dune part. Ic CRDI renforce Ia capacité des pays en
developpement a effectuer de Ia recherche et. d'autre part. subventionne
des projets portant sur des problemes particuliers. Les pages qui suivent
décrivent tous les secteurs d'activité du CRDI. Chacun de ceux-ci, pris
isolément, n'apporte que très peu a La reserve de connaissances nécessaires
pour l'avenir.
Le CRDI ne pretend pas posséder une série de recettes fiables qui
garantirait des résultats utiles a toutes les activités de recherche. Comme
dans toute entreprise scientifique. ii nous faut souvent proceder par
tâtonnements le CRDI tente de tirer profit autant de ses échecs que de ses
succès. On rapport annuel ne contient que les programmes qui ont été lances
au cours de I' année écoulée. Mais le modele de travail évolue : en gardant
un esprit de dCcouverte et d'ouverture face aux idées nouvelles, Ic CRDI
aspire a utiliser ses ressources pour favoriser le plus possible Ic processus de
développement a long terme. Ces ressources proviennent des contributions
des Canadiens, telles qu'autorisées par un vote du Parlement. Demain,
aucun résultat ne fera Ia manchette, mais, si l'holocauste nuclëaire nous est
épargné, il se pourrait que la vie soit meilleure pour des millions de
personnes a l'approche du 21e siècle.
Division des bourses
22 projets, 2,6 millions de dollars
L'objectif general de là Division demeure Ia formation et Ic perfectionnement de chercheurs, de gestionnaires en recherche et du personnel
administratif des pays en developpement, afin daider a la croissance d'une
force autochtone de recherche dans le Tiers-Monde. L'effort porte donc
principalement sur les chercheurs de ces pays. méme si La Division assure
toujours une certaine forme d'appui aux chercheurs canadiens.
La Division continue de diversifier ses programmes pour repondre aux
besoins de formation et aux priorités des regions.
Deux nouveaux mécanismes ont ete créés : lecleveIoppement
institutionnel et les nouvelles initiatives. Le premier permet de s'attaquer aux
besoins de formation dune manière plus exhaustive, par le biais de projets
en collaboration avec des universités, des organismes subventionnaires et
autres institutions de pays en developpement. Cette nouvelle forme de
developpement a permis a la Division d'appuyer le Visayas State College of
Agriculture, un établissement scolaire regional des Philippines chargé
d'organiser et de coordonner Ia recherche sur les tubercules alimentaires dans
ce pays, et d'améliorer les compétences de son personnel par le biais de
cours de formation sanctionnés ou non par un diplôme.
Le mécanisme des nouvelles initiatives a pour sa part permis a la
Division d'explorer de nouveaux domaines tels que La recherche sur là
formation, là formation en gestion de Ia recherche, les besoins en formation
de la Chine et autres types de formation qui nécessitent un système plus
9
souple et plus receptif. Ce mécanisme a egalement permis a Ia Division de
financer Ia formation, au niveau du baccalaurëat et de Ia maltrise en sciences,
du personnel du Departement d'agriculture du Bhoutan. Ce projet vise a
former un groupe capable de mener, dans les stations de recherche et sur la
ferme, un programme coordonnê de recherche sur le riz, culture vivrière
vitale du pays.
En 1983-1984 venait s'ajouter un nouveau mecanisme, celui du
cofinancement de projets de formation en collaboration avec les autres
divisions de programme du Centre. Cette collaboration s'est accrue en
1984-1985 et a débouche sur le financement d'activités telles que la
formation, en recherche demographique. de 10 étudiants d'Afrique. du
Moyen-Orient et d'Asie, au Centre de demographie du Caire. en Egypte. Ces
fonctionnaires de niveau junior et intermédiaire suivront des cours
sancfionnés par un diplOme touchant notamment la recherche sur les taux de
nuptialite et de natalité.
Veuillez consulter la liste complete des bourses a Ia page
78.
Communications
16 projets, 1,1 million de dollars
Les activités de programme de Ia Division des communications. qui
s'inscrivent dans I'optique de soutien de l'ensemble des efforts de
developpement, favorisent une meilleure diffusion des résultats des travaux de
recherche valables réalisés dans le Tiers-Monde.
Ces activités se situent dans deux domaines: Ia communication
scientifique et le developpement des médias. Les projets qui relévent de Ia
communication scientifique visent a aider les centres de recherche
nationaux et régionaux a mieux diffuser les résultats de leurs travaux de
recherche aux scientifiques des pays en developpement et aux vulgarisateurs, enseignants et autres personnes susceptibles de tirer profit de ces
résultats, tels quels ou modifies, dans leur travail. Ils mettent I' accent sur La
creation de solides programmes d'édition. mais n'excluent pas l'aide a
lamélioration dautres moyens de diffusion des résultats de recherche.
Quant aux initiatives de développement des niëdios. elles aident les
journalistes de Ia presse écrite et electronique dans le Tiers-Monde a faire
état des resultats des travaux scientifiques et de leurs effets sur Ia vie des gens
qui forment leurs publics. et a les leur expliquer. Les efforts de la Division
ont porte sur la formation en vulgarisation scientifique de journalistes de Ia
presse parlée et écrite et sur le soutien de Ia preparation de reportages
scientifiques pour le Tiers-Monde par des agences de presse des pays en
developpement ou d'ailleurs.
La Division finance des projets dans tout Ic Tiers-Monde. En Asic. die
a aide La Royal Nepal Academy of Science and Technology (RONAST) a
diffuser les résultats de travaux de recherche pertinents a La population
alphabetisée et non alphabetisee au moyen dun service regulier de reportages
scientifiques pour Ia presse écrite locale et dun service complementaire de
reportages scientifiques radiodiffusés. Au nombre des autres projets d'importance finances en Asie au cours de l'annee. mentionnons la formation en
redaction scientifique de 17 journalistes asiatiques de Ia radio qui s'est donnee
au Asia Pacific Institute for Broadcasting Development en collaboration
10
avec l'equipe de redaction et de production de l'émission scientifique
radiophonique Quirks and Quarks de Ia SociétC Radio-Canada un
programme de formation en redaction scientifique pour les journalistes
philippins dirige par Ia Philippines News Agency et le lancement d'un
important projet de collaboration entre l'Institut international de recherches sur
le riz (IRRI) et les Presses de l'Université de Toronto. qui consistera a former
48 rêdacteurs-réviseurs de centres de recherche nationaux du Tiers-Monde a
Ia revision et a Ia publication d'ouvrages et de brochures scientifiques.
En Amerique latine. Ia Pontificia Universidad CatOlica du Chili a
produit, grace a une subvention, trois bandes magnetoscopiques sur les
techniques améliorëes de peche et de commercialisation du poisson. qui
ont été utilisées dans des programmes de formation coordonnés par les
cooperatives locales de pecheurs. La Universidad Javeriana a dirige. a
l'intention des enseignants des ecoles andines de communication. un
programme de formation qui portait sur la methodologie de la formation.
l'elaboration de programmes d'enseignement et l'enseignement de Ia
vulgarisation scientifique. Par ailleurs. des fonds ont ete octroyés au Centro
Regional para el Fomento del Libro en America Latina pour etudier lindustrie
de I' edition et les habitudes de lecture au Venezuela et au Pérou dans le
cadre des efforts nationaux deployes pour appliquer des politiques d'encouragement de Ia production et de l'utilisation de livres.
En Afrique, Ia Division a appuye un certain nombre de programmes de
formation en redaction scientifique a lintention de journalistes africains
francophones et anglophones. Mentionnons notamment le projet de
collaboration avec le Centre d'études des sciences et techniques de
l'information (CESTI) a Dakar et le Studio-Ecole de Ia Voix du Zaire
(SEVOZA) a Kinshasa qui a permis d'offrir une formation a 13 journalistes de
Ia radio de l'Afrique centrale et occidentale : en Tanzanie, Ic projet de
formation en vulgarisation scientifique organise par le ministère de I' Information
et de Ia Culture a l'intention de 30 personnes des médias et des services
d'information du gouvernement et le programme mis sur pied avec Ia
Nigerian Mass Communications Association pour offrir une formation
specialisee en vulgarisation scientifique a 20 journalistes du Cameroun. de Ia
Gambie, du Ghana, du Liberia, du Nigeria et de Ia Sierra Leone. La Division
a par ailleurs finance un important atelier a Dakar portant sur I'edition savante
en Afrique occidentale. 11 visait a determiner les contraintes que subit ce
type d'édition et a formuler des plans daction destines a les éliminer. Cet
atelier donnera sans doute lieu a l'elaboration de plusieurs projets au cours
de l'annee prochaine.
Programmes de cooperation
29 projets, 6,3 millions de dollars1
Crees au cours de l'exercice 1980-1981. les Programmes de
cooperation sont devenus une division autonome en 1983-1984.
Lobjectif principal de cette Division est de promouvoir Ia collaboration entre
les milieux canadiens de recherche et ceux des pays en developpement
dans Ia mise en oeuvre de projets touchant divers problemes de developpement. A cet objectif majeur sajoutent trois autres objectifs importants: premiè1. En outre. 28 autres projets. totalisant 7.3 millions de dollars, sont suhventionns par les
Programmes de cooperation mais administrds par dautres divisions,
11
rement, développer Ia force de recherche scientifique et technique des
institutions participantes du Tiers-Monde ; deuxièmement, créer des
mécanismes de communication entre les scientifiques; et troisièmement,
inciter des groupes canadiens de recherche a s'intéresser de facon tangible aux
problemes de plus en plus nombreux et divers du Tiers-Monde.
Les affectations budgétaires se présentent sous deux aspects bien
distincts: les activités de recherche en cooperation avec les divisions de
programme du Centre et les activités de recherche menées sous la direction
méme de Ia Division des programmes de cooperation.
Le premier domaine de spécialisation créé par Ia Division est celui des
sciences de Ia terre. Les principaux points d'intérét sont la geologie, Ia
geophysique des dépôts meubles, 1' hydrologie, 1' hydrogeologie et Ia
geotechnique appliquee a l'ingenierie.
L'étude agrogeologique menée en Tanzanie est un projet type dans ce
domaine de specialisation. Dans Ia plupart des pays en developpement, le
maintien de Ia fertilité du sol pose un grave probleme et la substitution des
engrais aux éléments nutritifs des végetaux est coQteuse. Cependant,
I' utilisation de minéraux locaux peut permettre la liberation de petites
quantites d' éléments nutritifs selon un processus analogue a celui de Ia
decomposition des roches. Des chercheurs du Departement d'études sur les
terres de l'Université de Guelph, au Canada, et du Departement de pedologie
de la Sokoine University of Agriculture, en Tanzanie, etudieront la
possibilite d'utiliser des phosphates, des carbonates et certains types de roches
ignées comme engrais en Tanzanie. Les résultats du projet pourraient
profiter directement aux petits producteurs de mats et de haricots, qui se
verraient offrir une nouvelle source d'engrais peu coCiteuse.
La Division a créé un deuxième domaine de specialisation en
1984-1985, a savoir Ia technologie pour les entreprises locales. Ce
programme met l'accent sur Ia recherche appliquee et le developpement
technique au profit des petites et moyennes entreprises des pays en
developpement. Ii porte principalement sur l'innovation et l'amélioration des
produits et des méthodes, la gestion des changements technologiques et
enfin, les problemes environnementaux lies aux entreprises locales.
Un projet novateur, auquel collaborent l'Université de Ia Saskatchewan, a Saskatoon, et la Fundacao Sousa Marques de Rio de Janeiro, au
Brésil, portera sur l'étude des alliages d'acier industriels. Les autoclaves,
tuyaux et autres éléments exposés a des temperatures élevées et a des
conditions de stress peuvent subir une deformation appelee fluage. Cette
deformation se produit Iorsque les métaux sont soumis pendant de longues
periodes a de très fortes pressions; 11 s'agit de l'un des facteurs determinant
la durée de vie utile des composantes industrielles. Les deux equipes de
recherche étudieront les méthodes actuelles de mesure du fluage et, en
utilisant la meilleure, évalueront les dommages et la duree de vie restante de
certaines composantes industrielles au Brésil. Les resultats du projet
permettront au Brésil de prévoir le remplacement des composantes et de gérer
plus efficacement les installations existantes.
Outre ces deux programmes, Ia Division appuie d'autres domaines de
recherche, tels que déterminés par les institutions des pays en developpement,
12
en fonction de leurs propres priorités. La participation canadienne aux
projets de recherche en cooperation subventionnés par Ic CRDI ne se limite
pas aux universités, elle intéresse egalement les institutions de recherche
gouvernementales. Un projet intéressant, entrepris conjointement par Ia Royal
Scientific Society de Jordanie et le Centre environnemental d'Environnement Canada, porte sur Ia misc au point et sur l'essai dun système efficace
de surveillance de La pollution de lair assorti non seulement aux besoins de
La Jordanie. mais egalement a ceux des autres pays en développement
utilisant Ic materiel mis au point par Environnement Canada. Les projets
doivent s'inscrire dans les domaines de specialisation du Canada. La Division
met egalement l'accent sur La formation de scientifiques de pays en
developpement, particulièrement sur La formation en cours d'emploi.
Sciences de l'agriculture, de l'alimentation et de Ia nutrition
89 projets, 22,0 millions de dollars
Depuis Ic debut des années 70, Ic CRDI subventionne des recherches
innovatrices sur les systèmes culturaux bases sur Ic riz. Par Ic biais de
l'Institut international de recherches sur Ic riz, il a appuyé Ic Réseau asiatique
de recherche sur les systèmes culturaux (ACSN), et finance directement six
pays membres de cc réseau. soit le Bangladesh, La Chine, l'Indonésie, les
Philippines, Ic Sri Lanka et Ia Thailande. La creation du programme
national de recherche aux Philippines est un bon exemple de l'expansion des
travaux du rèseau sur les systèmes culturaux.
Depuis 1972, avec l'appui du CRDI. l'Universitè des Philippines a Los
Banos (UPLB) effectue des recherches sur La polyculture et l'adoption de cc
système dans six communautés rurales. Les agriculteurs. enthousiastes, ont
vite adopte les techniques de polyculture proposCes. amèliorant ainsi
sensiblement La productivitè et Ia situation nutritionnelle des communautés
visées. Entre 1972 et 1976. Ic nombre d'agriculteurs intéressCs est passé de
29 a 656. Parallèlement, l'indice d'intensité des cultures passait de 1,65 a
2,1 et Ic pourcentage de La surface ainsi cultivée, de 48 a 75 %. Le projet
s'est deroulé sur trois phases et les Philippines possèdent maintenant leur
propre rèseau de recherche sur les systémes culturaux. En 1984, plus de 100
sites de recherche avaient été établis au pays.
Grace a l'approche holistique de La recherche adoptee par I'ACSN, les
scientifiques ont vite compris l'importance de l'elevage en riziculture, tant
pour La traction animale qu'au plan economique, vu qu'il représente de 20 a
40 % du revenu de la ferme. Des Ic milieu de 1982, les scientifiques de
I'ACSN étaient suffisamment confiants pour envisager La participation de
zootechniciens. Le réseau a mis sur pied plusieurs projets sur les systèmes
intégres de culture et d'elevage et I'ACSN est alors devenu Ic Réseau
asiatique de recherche sur les systemes d'exploitation agricole (AFSN). Le
premier projet subventionné par Ic CRDI au scm de I'AFSN a débuté en avril
1984 aux Philippines.
L'huile vegetale est un Clement essentiel du régime alimentaire,
pourtant bien des pays en developpement en manquent. L'importation
d'huiles comestibles absorbe de grandes quantitCs de devises etrangeres qui
Se font déjà rares. Malgré cela, les graines oleagineuses, a l'exception des
arachides et des fèves de soja. font L'objet de peu de recherche a l'échelle
13
internationale. Dans le but de promouvoir Ia collaboration dans ce domaine et
partant renforcer les programmes nationaux de recherche sur les graines
oleagineuses, le CRDI a créé, en 1981, un réseau international de recherche
dont le conseiller est en poste en Ethiopie. Ce réseau dessert tous les pays
de l'Afrique orientate et australe, du Moyen-Orient et de l'Asie du Sud, et
regroupe 12 projets finances par le CRDI en Egypte, en Ethiopie, en Inde,
au Malawi, au Mozambique, au Sri Lanka, au Soudan et en Tanzanie. Le Oil
Crops Newsletter dont le premier numéro, paru en juin 1984, a été
largement diffuse a des scientifiques de l'Afrique, de l'Asie et d'ailleurs,
contenait des reportages scientifiques et autres, ainsi que des comptes
rendus de plusieurs projets entrepris au sein du réseau. Le second numéro
devrait paraltre bientôt. Par ailleurs, le premier atelier sur les graines
oleagineuses, qui a eu lieu au Caire en septembre 1983, réunissait 25
participants représentant 10 pays. Les actes de l'atelier ont été publiés par
le CRDI (IDRCMR93e). Le second atelier, qui s'est tenu a Hyderabad, en
Inde, en févner 1985, a porte sur deux graines oleagineuses importantes
mais generalement négligées: le sesame et le safran. Pendant 4 jours, 38
scientifiques venus de 12 pays ont revu les derniers résultats de recherche
sur le sujet et étudié les moyens a prendre pour que les agriculteurs s'y
intéressent et pour les diffuser aux communautés agricoles.
A ce réseau de recherche sur les graines oleagineuses vient s'ajouter un
projet innovateur faisant appel a Ia collaboration de scientifiques de Ia Station
de recherche d'Agriculture Canada, a Ottawa, et de scientifiques d'Afrique
et d'Asie, rattachés au réseau. Le projet vise Ia mise au point de méthodes
fiables de culture de l'ovule ou du pollen de l'anthère pour Ia production de
variétés diploldes de sesame, de safran et de guizotia. La creation de
techniques valables de culture tissulaire que pourront utiliser les producteurs
de graines oleagineuses des pays en développement accroItra considerablement l'utilité de leurs travaux.
Les pâturages et les cultures fourrageres sont la source d'alimentation Ia
plus abondante et la plus economique des ruminants. Même si l'Amerique
latine consacre environ 80 % des terres au paturage, la productivité par tête
est generalement peu êlevée, soit environ 30 % de celle de l'Amerique du
Nord. La solution reside dans l'introduction de graminées, de légumineuses,
d'arbrisseaux et d'arbres améliorés, plus productifs, sapides et nutritifs, et dans
l'adoption de meilleures méthodes de gestion. Le processus de recherche
sur les pâturages est toutefois long et coQteux. II doit, pour que les résultats
soient les plus fiables et les mieux applicables, comprendre une étude de Ia
productivite animale. Malheureusement, vu le coOt et la complexité des essais
sur Ies pâturages, cette étude est souvent mise de côté dans les pays en
developpement. C'est pourquoi le CRDI accorde des fonds considérables a Ia
recherche sur Ies pâturages et les cultures fourrageres. 11 appuie actuellement,
en Amenque latine et dans les Antilles, cinq programmes de recherche
nationaux lies au Réseau de recherche sur les pâturages tropicaux que
coordonne le Centre international d'agriculture tropicale (CIAT), en Colombie.
Depuis le debut de 1982, le CRDI finance directement le CIAT pour
appuyer les activités du réseau : cette aide a été renouvelée pour une
deuxième phase, en 1984, pour Ia mise au point de methodes normalisécs
d'évaluation systématique des pâturages, allant de l'introduction de genotypes
sur de petites parcelles, a des essais d'envergure sur les animaux. Plusieurs
membres du réseau utilisent ces méthodes avec succès. En outre, on procède
14
a l'application et a l'évaluation, dans différents écosystèmes de Ia region,
du materiel genetique sélectionné au CIAT et dans les centres nationaux.
Douze scientifiques de l'Amérique latine et des Antilles ant, par ailleurs,
reçu une formation intensive et les membres du réseau organisent
regulierement des ateliers leur permettant d' echanger leurs résultats.
Depuis 1978, l'Universidad Nacional Agraria La Molina du Pérou
recoit également I'aide du CRDI en ce domaine. L'ivraie et le trèfle en
culture associée, produisent, en sal irrigué, jusqu'à 18 tonnes de matière
séche et 15,2 % de protéines brutes. Cette association a servi de base aux
modules d'engraissement des moutons, grace auxquels on a pu obtenir une
densité d'occupation de 25 tètes par hectare et un gain quotidien de poids vif
de 200 g, par rapport a 1 animal par hectare et un gain de poids de 100 g,
dans les pâturages non imgués. Ce projet a egalement permis de dispenser
une formation très valable, 15 étudiants ayant Pu rediger une these au
cours du projet.
Le programme des pêches poursuit son aide a Ia recherche sur
l'accroissement de l'approvisionnement en poissons des populations. L'aquiculture en Asie, y compris la mariculture et la peche continentale, est un
domaine oQ 1' aide soutenue a Ia recherche pourrait, a long terme, permettre de
remplacer les méthodes aquicoles traditionnelles (fondées sur le tâtonnement) par des méthodes scientifiques et rationnelles de production alimentaire.
Dans certains cas, on peut accroItre les rendements grace a Ia technologie
existante, dans d'autres, la technologie moderne offre de meilleures perspectives.
Le programme s'intéresse aux éléments essentiels de toute exploitation
aquicole ensemencement, alimentation, amelioration genétique et lutte
contre les maladies. II a par consequent poursuivi son appui au projet sur
les chanidés mené au Departement d'aquiculture du Centre de developpement des pêches de l'Asie du Sud-Est (SEAFDEC) aux Philippines, ainsi
qu'aux deux projets thaIlandais d'amelioration génetique des poissons d'eau
douce et d'utilisation des plantes aquatiques dans l'alimentation des
poissons. L'aide accrue a la recherche sur les maladies des poissons et le
contrôle des quarantaines s'est traduite par le financement de nouveaux
projets en Thallande et aux Philippines, qui completent les projets en cours
dans d'autres pays membres de l'Association des nations de l'Asie du
Sud-Est (ASEAN).
Le programme des péches a approuvé durant les dernières années
différents projets sur l'utilisation de divers types de bassins simples d'elevage.
Ces travaux prennent de l'expansion dans un certain nombre de regions a
travers le monde. Les systèmes d'elevage a petite échelle offrent de
nombreuses possibilites aux petits mariculteurs ou exploitants possedant
peu de terre ou de ressources du genre. Puisqu'il s'agit d'exploiter les masses
d'eau, le coQt total d'exploitation devrait être mains élevé que celui de
l'elevage en etangs ou d'un elevage de plus grande envergure, et ne
demander aucune méthode de gestion perfectionnee. Les travaux portent
sur Ia mise au point et I'essai, sur place, de différentes installations (flottantes,
a filets et fixes) appropriees aux conditions environnementales et aux
espèces de poisson. L'alimentation complete des poissons, l'apport ou non de
supplements, selon le niveau de matiêres nutritives du milieu naturel sont
d'importants sujets de recherche. Enfin, il convient de faire une étude
15
socio-économique de ces systèmes, afin de determiner leur rentabilité selon
les conditions locales comme source d'emplois permanents ou temporaires
pour les populations vivant près des plans d'eau.
Au Caire, en gypte, le CRDI a tenu un atelier pour l'élaboration
d'autres projets semblables dans la region. Un atelier, organisé précedemment
en Asie, a permis de réaliser des projets en Indonésie, en Malaisie, au
Nepal, aux Philippines, a Singapour et au Sri Lanka. Dans nombre de pays
tropicaux, les pêches artisanales exercent de plus en plus de pression sur les
ressources. En raison de la conscientisation plus grande, les gouvernements et
les organisrnes régionaux et internationaux consacrent des efforts croissants
pour résoudre ces nombreux problèmes. Le programme des peches accorde
donc un soutien accru a ce secteur. Un atelier, finance récemment par le
CRDI a Santiago, au Chili, a débouché sur des avant-projets pour la region de
l'Amérique latine, qui seront relies a un réseau latino-américain de recherche
sur le sujet et qui viendront completer des projets en cours au Bélize, au Chili
et en Colombie. Des travaux semblables sont en vole d'élaboration en
Afrique et en Asie. On accorde Ia priorité aux travaux visant a determiner le
niveau des ressources halieutiques et le volume des prises, et a maximiser
les revenus des divers groupes vivant de cette ressource. Les données de plus
en plus nombreuses sur le cycle de vie des poissons, leur migration et
l'accroissement des stocks, ont permis de mettre au point des systèmes de
gestion pour les fropiques.
Peu de recherches sur l'amêlioration des méthodes de selection des
espêces de Poisson ont donné des résultats aussi positifs que ceux obtenus
dans le domaine de l'elevage et de l'agriculture. Les chercheurs s'intëressent
davantage a cette question, aussi plusieurs projets ont-ils été entrepris
récemment au Chili, en Indonésie et en Thaulande, sur 1' huitre, la carpe et
le tilapia respectivement. Un cours regional de formation de 2 semaines
vient d'être dispense a Singapour, avec la collaboration du personnel de
l'Université Dalhousie. Même si l'on parle déjà d'élever, dans l'avenir, des
especes supérieures de poisson, il faut intensifier la recherche appliquee
dans les stations experimentales et les étangs d'aquiculture. II est maintenant
propose de créer un réseau de projets, a l'échelle de l'Asie. Cette
proposition s'inspire, en partie, des résultats obtenus en Tha1ande, a savoir un
taux de croissance de 5 a 10 % plus élevë chez le tilapia.
Une nouvelle initiative a vu le jour au sein du programme de foresterie.
Ii s'agit d'un cours de formation en gestion de Ia recherche forestiêre, qui a
pour objet d'accroItre les compétences en estion, ainsi que les connaissances generates, d'experts dans le domaine. A Ia fin de 1984, 30 participants
représentant 10 pays asiatiques, y compris la Chine, ont suivi un cours de
3 semaines a 1' Université nationale de Singapour. La plupart d' entre eux
étaient des directeurs d'institutions de recherche en foresterie ou des doyens
de facultés de foresterie.
Depuis 1981, la recherche appliquée sur le bambou et le rotin en Asie
constitue un domaine prioritaire d'appui du programme de foresterie. Les
progres sont considérables dans ce domaine. La nomination, l'an dernier,
d'un coordonnateur a temps partiel est venue consolider le vaste réseau
informel de projets sur le bambou et le rotin qui comprend 10 projets actifs
et interreliés se déroulant dans sept pays asiatiques.
16
Le séchage ou la déshydratation est un important moyen de
conservation des produits alimentaires. 11 empêche les céréales, les tubercules,
les fruits, les legumes, le Poisson et Ia viande de moisir, de fermenter et de
se putrefier. Le séchage est l'une des méthodes traditionnelles de conservation
des aliments les plus utilisées dans les regions rurales du monde en
developpement. Le plus souvent on expose les aliments au soleil et au vent
jusqu'a ce que soit atteint un état d'equilibre entre l'eau contenue dans les
aliments et dans l'air de sechage. Cette méthode convient particulièrement
aux petites quantités de produits récoltés pendant Ia saison sèche, lorsque
le temps est ensoleillé. Cependant, les grandes quantités de produits
commercialisables, destinés aux populations urbaines toujours plus nombreuses, doivent être stockées dans un milieu contrôlë ou subir un sechage
mécanique, afin de réduire les pertes et maintenir Ia qualite des produits.
Le processus de détérioration est rapide et il faut proceder au sechage
des la récolte terminée. On fait alors face a deux problèmes: d'une part,
chaque produit possède ses propres caractéristiques de sechage, ce qui
suppose l'utilisation d'appareils souples et controlables; d'autre part, le coüt
du sèchage artificiel est élevé. Un projet, mené a l'IRRI, étudie en partie ces
problèmes. Un ingénieur coréen de l'lnstitut a mis au point un séchoir
adaptable qui peut être fabrique a partir de matériaux locaux et qui brQle les
balles de riz et autres résidus végétaux. Le CRDI a aide au perfectionnement,
a l'essai et a l'application en Asie de ce séchoir dont La principale
caractéristique est une machine a tourbillon, qui chasse l'humidité de Ia
chambre de sechage sans l'aide d'un ventilateur et d'un moteur, pièces
indispensables des séchoirs traditionnels dont le coQt est trop élevé pour les
agriculteurs. Une fois que l'on aura perfectionne l'appareil et établi son
système de fonctionnement et de gestion, ii y a tout lieu de croire qu'il pourra
être largement diffuse. L'appareil est économique, fait de matérlaux locaux,
adaptable a divers produits, atouts qui en assurent le succès.
Les travaux sur les systèmes de post-production portent toujours sur
l'introduction et l'essai, au niveau des villages, de systèmes de mouture,
notamment du decortiqueur créé, avec l'appui du CRDI, a l'Institut de
biotechnologie vegetale du Conseil national de recherches a Saskatoon, au
Canada. Les travaux sont menés principalement dans les regions
semi-andes de l'Afrique, oQ les populations rurales se nournissent surtout de
sorgho et de mil, plantes resistant a La sécheresse. Le taux de consommation a néanmoins diminue, même dans les regions oü ces cultures sont bien
adaptees aux conditions et ou elles ont La preference des consommateurs,
car leur décorticage manuel est devenu un processus trop long et dispendieux.
La mise au point et l'introduction d'un système de mouture rural et
économique, y compris un decortiqueur, une meule et autres éLéments
périphériques, favoriseraient Ia commercialisation et l'utilisation des cultures
céréalieres traditionnelles. Les femmes des regions rurales répondent inevitablement avec enthousiasme aux avantages que présente l'appareil de
decorticage.
Au cours de l'annee écoulée, La Division a approuvé Ia réaLisation, au
Botswana, en Gambie, au Senegal et en Ouganda, de projets portant sur
l'essai et l'introduction, au niveau local, de systèmes de decorticage et de
mouture. Le projet du Botswana vise a perfectionner La technique des
decortiqueurs introduits avec succès au pays. Les projets de La Gambie et
17
du Senegal prevoient la fabrication, sur place, de ces appareils, ainsi que leur
introduction. Chacun de ces projets assure la creation et Ia formation de
groupes d' intervention compêtents pouvant determiner la demande locale en
matiêre de decorticage, aider les collectivités a installer les appareils de
mouture, former des opérateurs locaux, et fournir un service de depannage. En
outre, on a organisé un atelier visant a ëtudier l'utilisation du decortiqueur
dans les pays ott il a fait l'objet d'essais. Les résultats seront bientôt publiés
sous forme d'un rapport technique sur les connaissances et l'expérience
acquises des petits appareils de decorticage mecanique des cérëales traditionnelles.
Dans les pays en developpement, Ia manutention et Ia transformation
de grandes quantités d'aliments relèvent de petites entreprises locales qui
assurent emplois et revenus, de même que des services a nombre de
producteurs et de consommateurs. Les producteurs eux-mémes assurent
quelquefois Ia transformation des produits. 11 s' agit habituellement d' entreprises familiales qui utilisent des méthodes manuelles simples et traditionnelles
et qui emploient jusqu'à 25 travailleurs. Les produits sont de faible qualite,
les mëthodes de production inefficaces et les revenus marginaux. L'introduction de nouveaux appareils ou méthodes de transformation pour l'amélioration des operations va souvent au-delà de l'introduction et de l'application de
changements technologiques. Aussi le programme des systèmes de
post-production a-t-il adopte une approche methodologique qui consiste a
permettre aux chercheurs de visiter les entreprises et de mesurer
eux-mêmes l'étendue des problemes. Les chercheurs déterminent le degre
d'importance des contraintes, définissent les essais nécessaires pour trouver
des solutions rapides, et aident les proprietaires et les travailleurs des
entreprises a appliquer les nouvelles méthodes.
La Division a récemment approuvé plusieurs projets semblables. Au
Guatemala, les pluies diluviennes, pendant le temps de la recolte, posent des
problèmes de séchage aux petites cooperatives de cafe forcees cle vendre
leur produit humide, a bas prix, a des usines de transformations eloignees. Le
CRDI a donc finance 1' Institut centroamericain de recherche et de
technologie industrielle (ICAITI), un centre regional de recherche et de
developpement industriel, pour qu'il aide les cooperatives a mettre au
point et a adopter de petits sechoirs et des methodes de gestion qui leur
permettront de vendre du cafe seche et d'accroitre leurs revenus. Le
même institut a reçu une autre subvention en vue d'élaborer, au profit
d'une cooperative de producteurs de bananes du Honduras, des méthodes
de transformation des bananes que l'on rejette. Au Chili, l'Universidad
Austral a tenté, en collaboration avec de petits éleveurs de coquillages,
d'améliorer les méthodes de manutention et de transformation, de creer de
nouveaux produits transformés, et de les commercialiser. En Malaisie des
travaux sont en cours sur l'amélioratiort des methodes et des produits des
petits producteurs de biscuits a base de poisson, et aux Philippines,
nombre de petits producteurs de sauces de Poisson devraient bCnéficier des
résultats des travaux visant a modifier les methodes traditionnelles, afin
d'accélérer le processus de transformation et ameliorer les conditions
d'hygiene dans les usines.
Un programme de travaux en économie agricole a vu le jour au sein
de la Division des SAAN, au cours de Ia derniêre annee. II a pour objet de
faire participer des agroéconomistes aux activités de recherche des
18
divisions des SAAN et des Sciences sociales. Au cours de l'exercice
1984-1985, sept projets auxquels participent des agroêconomistes et
des experts en biologie et en physiologie, ont étë approuvés. La majorité
s'inscrivent dans le cadre de réseaux régionaux ou nationaux de
recherche.
Sciences de l'information
44 projets, 7,8 millions de dollars
Les besoins des pays du Tiers-Monde en information sont aussi varies et
importants que leurs problèmes de dêveloppement. Aujourd'hui, les
mesures efficaces et les bonnes solutions a des problèmes, quels qu'ils soient.
ne sauraient se faire sans information. Les programmes et les projets de Ia
Division des sciences de 1' information portent sur une grande gamme de sujets
et servent de nombreux types dusagers dans le Tiers-Monde. depuis les
pecheurs indonësiens jusqu'aux médecins colombiens en passant par les
ministres du gouvernement togolais. Les programmes se rêpartissent en trois
grands groupes : Finformation scientifique et technique, l'information socioeconomique et les outils et les méthodes d'information.
Dans le domaine des sciences et de Ia technologie, l'information
agronomique reliëe a Ia production alimentaire demeure prioritaire. Au nombre
des 14 projets touchant l'agriculture cette annêe, on compte les projets de
collaboration avec les centres suivants : centre d'information des Philippines
sur les tubercules alimentaires; centre de Ia câte ivoirienne sur Ia gestion
post-recolte des aliments centre regional égyptien specialise en information
sur l'amelioration et Ia recuperation des terres et le Centre international
d'amelioration du mals et du ble (CUvIMYT), centre mexicain de recherche
agricole de renommëe mondiale, sur ses activités d'information sur le ble et
les petites cereales. Le programme d'information technologique. mis en
veilleuse ces dernieres annees, redëmarre. Un projet, réalisé en collaboration
avec Ia Banque de developpement des Caraibes, mettra des services de
consultation technologique a Ia disposition d'entrepreneurs locaux et
contribuera a accroItre Ia productivite et améliorer Ia qualite, les prix et La
commercialisation des produits. Outre les projets plus importants dans
d'autres domaines, des travaux preliminaires susceptibles daboutir a Ia mise
sur pied de projets ont ete subventionnés en information sur l'énergie, sur
l'oceanologie et sur les sciences de Ia terre.
Les problemes economiques et sociaux du Tiers-Monde s'aggravent. et
pour les resoudre, les dirigeants des pays ont besoin dinformations qui leur
permettront de prendre les decisions qui s'imposent. En collaboration avec
le Secretariat du Commonwealth, des travaux ont ete executes pour mettre au
point et a l'essai un logiciel qui aidera les pays de petite et de moyenne
taille a rassembler. traiter et analyser des informations sur la dette extérieure
aux fins de planification et de gestion financieres. L'ëtude pilote démarrera
bientOt au Sri Lanka. Le ministère du Plan. de l'lndustrie et de Ia Reforme
administrative du Togo reorganise ses services d'information pour creer des
liens efficaces avec le Système panafricain de documentation et d'information
(PADIS) afin de favoriser l'utilisation par les fonctionnaires des informations
socio-économiques pertinentes au Togo et de diffuser ces informations au
public.
19
Les programmes d'information sur Ia sante mettent l'accent sur les
services de sante, l'approvisionnement en eau et l'hygiene. Dans toute Ia
Thai'lande. les techniciens mêdicaux se perfectionnent par Ia lecture des
bulletins et des autres documents d'information produits grace a notre projet.
Les autoritès nationales de l'eau et de l'hygiène du Pérou changent les
habitudes sanitaires de Ia population grace aux meilleurs services d'information
queues offrent aux administrations locales. En information sur Ia population. des projets ont été subventionnés au BrCsil, au Chili. au Mexique et au
Pérou. au profit des centres nationaux qui participent au Système de
documentation sur Ia population en Amerique latine (DOCPAL). coordonné
par Ia Commission êconomique pour l'Amerique latine (CEPAL).
Même si Ia diffusion et l'utilisation de l'information sont, le plus
souvent, les principaux rCsultats des projets en Sciences de l'information, les
outils et /es méthodes d'information sont tout aussi importants. Des
méthodes d'utilisation d'indicateurs locaux pour prévoir les famines sont en
train d'être mises au point et a l'essai pour le Soudan. Outre le logiciel sur
Ia dette extéheure. Ia Division subventionne des travaux au Chili pour
lutilisation des micro-ordinateurs afin d'exploiter des donnCes demographiques tirêes de grandes bases de données regionales pour Ia planification locale
et nationale. Avec l'aide de Ia Division, les Chinois travaillent a Ia mise au
point de systCmes bibliographiques capables de traiter des informations en
caractères chinois et romains.
Les milieux de 1' information que Ic CRDI dessert au nom du Canada
se trouvent dans le Tiers-Monde leurs besoins priment. Cependant. les
milieux canadiens de I'information ont toujours étê disposes a s'associer au
travail du CRDI dans Ce domaine tant au plan de Ia consultation, de la
formation et de I'êvaluation qua celui de l'information même et de Ia
technologie. Cette volontC se reflète dans les projets de notre programme de
cooperation. Par exemple. des institutions universitaires. privèes. provinciales
et fédérales participent a un projet de télCdétection pour Ia Chine et lAsie du
Sud-Est. L'Universite de Waterloo aide l'Université de Lagos au Nigeria a
cartographier le bassin de Ia rivière Sokoto-Rima afin de favoriser une meilleure
utilisation des terres dans le nord-est aride du Nigeria. Au Québec. Ia
Sociétê encyclopedie d'administration publique aide a la preparation d'un
thesaurus trilingue en administration publique internationale axe sur Ic
développement.
En matière d'information. les besoins des pays en developpement sont
effectivement varies et urgents. La situation économique interdisant toujours
l'affectation de fonds suffisants a cc domaine, Ia Division continuera a
appuyer, dans Ic Tiers-Monde. les activitCs d'information qui permettront de
doter les pays en developpement dune plus grande autonomie et de leur
donner Ia capacité d'amCliorer a long terme leur propre condition grace a une
utilisation plus efficace de 1' information.
Sciences de Ia sante
56 projets, 7,5 millions de dollars
La sante fait partie intégrante du developpement. Les maladies et les
conditions de vie insalubres qui sont Ic lourd fardeau des populations des
pays en developpement entravent tout effort de progrès social et economique.
20
Sous les tropiques, les maladies se propagent et les populations
défavorisées des regions rurales et urbaines toujours plus nombreuses se
disputent, mais en vain, l'acces aux services de sante.
L'amélioration de Ia condition sociale et physique des populations
défavorisées du Tiers-Monde nécessite des recherches visant a identifier et a
évaluer de nouvelles méthodes de conscientisation des collectivités aux
questions de sante, et a étudier les divers moyens qu'emploient les
populations pour mettre en place et utiliser des services de sante. 11 faut
egalement créer les outils dont les populations rurales ont besoin pour obtenir
et maintenir des conditions sanitaires acceptables. La Division des sciences
de Ia sante se penche sur ces questions par l'entremise de quatre secteurs
interreliés: hygiene maternelle et infantile, maladies tropicales et infectieuses, approvisionnement en eau et services d'hygiene, et hygiene du travail et
toxicologie environnementale.
Le secteur de l'hygiene matemelle et infantile s'est intéressé davantage
aux recherches sur Ia sante perinatale et les grossesses a hauts risques,
l'allaitement maternel et les autres modes d'alimentation des nourrissons,
l'incidence sur la sante de l'apport de supplements de substances nutritives
lorsqu'il y a insuffisance et, enfin, l'epidemiologie des maladies diarrheiques
qui restent une cause majeure de morbidité et de mortalite dans le monde en
developpement.
Au Brésil, dans une region economiquement defavorisée, un projet
porte sur l'identification des facteurs maternels et environnernentaux responsables du faible poids du nouveau-ne et de la mortalité perinatale, dans le
but de trouver des moyens de réduire et de prevenir de telles situations. Dans
le sud du pays, un autre projet étudie l'influence des divers modes
d'alimentation sur Ia mortalité infantile due aux maladies diarrheiques, surtout
en ce qui concerne l'allaitement maternel, l'utilisation de substituts au lait
maternel et les méthodes de sevrage.
En Indonésie, la Division finance, en collaboration avec d'autres
organismes, une etude des effets de l'addition de vitamine A aux glutamates
de sodium, couramment utilisés dans Ia cuisson, sur Ia morbidité infantile
et, particulièrement, la cécité et la mortalité. Toujours en Indonésie, une autre
etude tente d'identifier les facteurs determinant les grossesses a hauts
risques.
Au Mali, un projet est en cours sur Ia determination des divers facteurs qui
influent sur le moment et les méthodes de sevrage, dans le but d'élaborer
des moyens appropriés pour réduire le taux de mortalité infantile.
Les maladies diarrhéiques font l'objet de nombreux travaux. Au Chili,
les chercheurs étudieront les effets de l'addition de supplements de fer aux
mélanges de lait, afin de determiner si cette methode, dont l'objet est
d'améliorer l'état nutritionnel des enfants atteints de diarrhée, n'augmenterait
pas plutôt la gravité de Ia maladie.
Au cours de l'année écoulée, Ia Division s'est intéressée davantage aux
secteurs de l'hygiene maternelle et infantile et des maladies causees par la
malnutrition, comme en font foi les projets subventionnés. Les travaux sur
la contraception et Ia planification familiale en fonction de leurs consequences
sur Ia sante ont quelque peu diminué.
21
Le Secteur des maladies tropicales et infectieuses a pour sa part
finance des projets de recherche dans quatre sous-secteurs généraux: maladies
tropicales, maladies infectieuses, maladies sexuelles transmissibles, et etudes
sur les vaccins.
Au Kenya se déroule une étude immunologique de Ia maladie du
sommeil africaine, dans le cadre d'un programme de recherche en collaboration entre l'Université de Victoria, en Colombie-Britannique, et la Kenya
Trypanosomiasis Research Organization. D'autre part, un projet brésilien de
recherche sur Ia tuberculose, qul tire a sa fin, évalue les traitements
intermittents de chimiotherapie de courte durée et procède a urie étude de
coQt-efficacité de divers traitements. Dans le cadre du réseau latinoaméricain de recherche sur les maladies sexuelles transmissibles, un nouveau
projet sur le Neisseria gonorrhoeae producteur de penicillinase vient d'être
entrepris a Cuba.
En Thallande, un projet mené conjointement par l'Agence de
developpement international (AID) et l'Organisation mondiale de Ia sante
(OMS) est a mettre sur pied un centre experimental de vaccination, le
premier établissement du genre en Asie du Sud-Est.
En outre, le secteur a poursuivi son appui au Programme de lutte
contre les maladies diarrheiques de l'OMS, ainsi qu'au Programme de
formation et de recherche sur les maladies diarrheiques du Programme des
Nations Unies pour le developpement (PNUD), de Ia Banque mondiale et de
l'OMS, qui a fait des progres remarquables depuis sa mise sur pied en
1977.
Plusieurs projets, subventionnes a l'êchelle internationale, visent
l'accroissement de I'approvisionnement en eau potable, mais peu s'intéressent
a Ia qualite de cette eau. Les méthodes traditionnelles d'évaluation de la
qualite de l'eau et les systêmes de classification des sources d'eau peuvent
s'avérer coCiteux et requierent souvent du materiel de laboratoire perfectionné et du personnel competent auxquels plusieurs pays en developpement
n'ont pas facilement accès. Le secteur de l'approvisionnement en eau et des
services d'hygiene a par consequent subventionné, en 1984, de.s recherches
touchant le contrôle de Ia qualite de l'eau.
Des chercheurs de l'Université de Singapour, de l'Université Malaya, en
Malaisie, et de 1' Université Mahidol, en Thallande, étudient actuellement
l'efficacité de deux méthodes innovatrices, I' une permettant l'analyse de
l'eau, l'autre, la classification des sources d'eau. us mettront également au
point une trousse d'analyse et un guide d'utilisation pour Ia meilleure
méthode. Des projets semblables devraient bientôt être entrepris en Amerique
latine et en Afrique du Nord.
L'approvisionnement en eau potable, dans les collectivités et les
menages, constitue un autre domaine d'intérêt. Au Botswana, des chercheurs
du Centre d'innovation pour les industries rurales étudient le fonctionnement de six distillateurs solaires portatifs servant a dessaler les eaux de surface
en vue de leur consommation, et apprennent aux nomades du desert de
Kalahari a assembler, opérer et entretenir les distillateurs. En Tha1ande, des
travaux sont en cours a l'Université Chiangmai sur l'efficacité des rayons
solaires comme moyen économique de stériliser l'eau, sans avoir a la bouillir
ou a la purifier.
22
Le role des femmes comme administratrices, chercheuses, rOalisatrices
et bénéficiaires dans le cadre de projets dapprovisionnement en eau et
d'hygiêne a fait l'objet de discussions au cours dun colloque parrainé sur
ce sujet par Ic secteur de l'approvisionnement en eau et services d'hygiéne
(AESH). a Manille, aux Philippines. en septembre 1984. Les 43
participantes, dont les travaux de plusieurs reçoivent l'appui du CRDI, ont
convenu de La nécessité de mener plus de recherches appliquees sur Ic role
des femmes dans ce domaine. Plusieurs projets de recherche élaborés au cours
du colloque recevront probablement l'appui du secteur de I'AESH.
Les pays du Tiers-Monde en voie d'industrialisation continuent de
s'intéresser davantage au problème des accidents de travail et des maladies
professionnelles. Parmi les activités qu'il finance. Ic secteur de l'hygiene du
travail et de la toxicologie environnementale compte deux projets au Kenya,
dont l'un porte sur les causes des accidents chez les débardeurs du port de
Mombasa afin d'améliorer les reglements et les méthodes de travail. et lautre,
sur le niveau d'exposition des travailleurs aux solvants. poisons industriels
trés importants que Ion retrouve dans les industries de l'édition, de
l'imprimerie et de Ia peinture.
Dans Ic domaine de Ia toxicologie environnementale, une étude se
poursuit en Colombie sur les effets de l'utilisation de l'herbicide paraquat.
cause de maladies respiratoires. Bien qu'un seul projet ait été finance dans
ce domaine au cours de l'année écoulée. on s'attend que d'autres projets
verront Ic jour. les effets des herbicides sur La sante éveillant de plus en plus
d' intérét.
En 1983, il a été propose de créer un secteur de recherche sur les
services de sante qul appuierait des projets portant notamment sur Ia prestation
de services de soins de sante, sur leur gestion et leur planification et sur
l'application de Ia technologie au système de sante. Au cours de l'année
écoulée, ces activités ont été administrCes par les secteurs existants.
L'expansion du secteur propose fera l'objet de plus amples discussions.
Sciences sociales
124 projets, 12,4 millions de dollars
La Division des sciences sociales a consacré l'essentiel de ses energies
au developpement et a Ia gestion des projets elle a cependant surtout mis
I'accent sur l'organisation d'ateliers et de rencontres connexes aux activités
de projets de recherche.
Comme par Ic passé, Ia Division a continue a subventionner des
projets s'attaquant a des problemes spCcifiques au developpement. et dont les
résultats pourront profiter directement aux populations du Tiers-Monde. Que
Ion cherche a mieux comprendre une réalitè sociale, a prévoir les effets dune
situation presente ou anticipée, ou bien a colliger des informations utiles sur
un theme specifique. Ia Division s'assure que Ia methodologie retenue
convient a l'objectif fondamental de chacune des initiatives de recherche.
La Division s'est davantage consacrée cette année a l'Afrique. tant par
ses efforts que le nombre de projets. De méme, I'Amérique centrale a été
l'objet de nouvelles activités de recherche. L'objectif de Ia Division est bien
23
sUr d'être presente dans les regions en développement du monde oQ les
besoins sont les plus pressants.
L'orientation fondamentale du CRDI a toujours été d'axer les efforts de
recherche sur les besoins des populations rurales du Tiers-Monde. Mais force
nous est de constater que l'urbanisation du Tiers-Monde augmente très
rapidement au point oü a l'heure actuelle, en Amérique latine, les deux tiers
de Ia population vivent en milieu urbain. Dc même, en Afrique et en Asie,
l'exode rural et la croissance de Ia population entrainent une urbanisation
rapide de ces deux continents. Le Centre doit s'adapter a ces tendances,
d'oü l'essor du programme de po!itiques urbaines.
Le programme de politiques urbaines compte un certain nombre de
projets de recherche portant sur l'impact et la qualité des infrastructures
urbaines au Tiers-Monde. A Dakar au Senegal, de vastes quartiers de la
ville ont trés peu d'équipements et de services alors que d'autres sont
nettement suréquipés. Le Centre de recherches pour l'habitat, l'urbanisme
et l'amenagement du territoire identifiera ces disparités de service et présentera
au gouvernement une étude approfondie et a jour. De même, l'Institut des
etudes environnementales de I'Llniversité de Khartoum au Soudan insistera,
pour sa part, sur les lacunes des prestations des services de sante du grand
Khartoum. En Bolivie, on tentera d'étudier Ia vulnérabilité des villes de Potosi
et de Santa Cruz face aux catastrophes naturelles qui ont déjà rudement
éprouvé Ia population. Sans qu'on puisse les prêdire, les risques seront a tout
le moms mieux connus et il sera possible de mieux se preparer.
Le Centre de recherche en architecture et en urbanisme de l'Université
d'Abidjan en Côte d'Ivoire tentera de mieux cerner Ia problematique du
developpement urbain de ce pays. Ces données seront regroupées avec
d'autres projets de recherche sur Ia croissance urbaine en Afrique sous l'egide
de I' Institute of Environmental Studies de l'Université de Toronto grace a
un appui des programmes de cooperation.
La section économie de la Division a continue a deployer ses efforts
autant sur les etudes macroéconomiques que microéconomiques dans toutes
ses activités d'appui. Des équipes de recherche des Philippines, de Ia
Malaisie, de Ia Thailande et d'autres pays, coordonnées par I' Institute of South
East Asian Studies (ISEAS) de Singapour avec Ia participation de l'Institut
Nord-Sud d'Ottawa essaient de mieux comprendre l'mncidence des restrictions
qu'imposent les pays industrialisés en matière d'echanges sur Ies perspectives industrielies et commerciales des economies développées et en
developpement.
Egalement en Asie, un réseau de chercheurs en sciences sociales et
biologiques se consacrera, a une échelle plus restreinte, a I'amélioration de la
pêche artisanale. Des efforts similaires sont egalement engages en Amerique
latine et en Afrique.
La section education s'est chargée d'organiser plusieurs rencontres dans
les regions du Sud et du Sud-Est asiatique dans le but de mieux cerner
l'apport des organismes non gouvernementaux (ONG) a leurs communautés respectives. Devrait-on entreprendre des programmes complets de recherche
pour évaluer et mieux connaitre les incidences de l'action des ONG ?
L'lnstitut de recherche, d'éducation et d'mnformations sociales et économiques
de Djakarta en Indonésie tentera par quatre etudes de cas portant sur
24
l'éducation des groupes ruraux et urbains défavorisés de ce pays d'amorcer
cette démarche. Egalement en Asie, un réseau ponctuel d'equipes de
recherche explorera les réalisations d'universités libres >> entre autres en
Malaisie, en Indonésie et en Thailande.
Dans le but d'appuyer les initiatives de recherche déjà amorcées dans
ce secteur, le programme de recherche sur Ia population et le developpement
a tenu une rencontre thematique concernant Ia maind'cuvre étrangère
contractuelle. Des etudes similaires sont en cours au Pakistan et au
Moyen-Orient. D'autre part, le probleme des réfugiés exige toujours une
attention soutenue, surtout en Asie qui en compte des populations de longue
date et en Afrique avec ses cinq millions de réfugiés sur le continent, On
tente présentement de mieux determiner les caracteristiques de ces populations
et de queue facon la recherche émanant de ces milieux mêmes pourrait
améliorer leur sort.
L'unité science et technologies a regroupé des équipes de recherche
de l'Argentine, du Costa Rica, de la Chine et des Philippines dans le but
d'analyser et de comparer des méthodes d'évaluation et d'innovation
technologiques utilisées dans les campagnes en matière d'energie dans ces
pays. Cette démarche vise a mieux comprendre la nature et l'étendue des
besoins en énergie et de comparer des choix énergetiques et technologiques
fort varies visant a satisfaire plusieurs besoins. Les habitudes et les choix
énergétiques actuels des usagers servent de prémisses a cette recherche. Enfin,
le Groupe de recherche sur l'energie (GRE), finance par le Centre et
l'Université des Nations Unies, a complete Ia mise sur pied de son secretariat,
recu plus de 100 rapports commandés et amassé une documentation de
plus de 4 000 ouvrages. Le GRE terminera. a l'automne 1985 un rapport sur
ses travaux découlant entre autres de deux rencontres tenues au cours de
l'année, une premiere au printemps a Singapour et une deuxième a Ottawa,
en décembre.
25
Le Conseil des gouverneurs
Allison A. Ayida
Lagos (Nigeria)
**Piene Bauchet
Paris (France)
Gelia T. Castillo
Laguna (Philippines)
Margaret Catley-Carison
Hull (Canada)
Norman T. Currie
Toronto, Canada
(Fin du mandat: 15 octobre 1984)
Frank A. DeMarco
Windsor, Canada
(Fin du mandat: 15 octobre 1984)
Liliane Filion-Laporte
Vice-présidente
Montréal (Canada)
Louis-Edmond Hamelin
Sillery (Canada)
Jorge E. Hardoy
Buenos Aires (Argentine)
Ivan L. Head
Directeur généra!
Ottawa (Canada)
**CarlGoran Hedén
Stockholm (Suede)
Francis Keppel
Cambridge, E.-U.
(Fin du mandat: 15 octobre 1984)
**Peter A. Larkin
Vancouver (Canada)
David J. Lawless
Winnipeg, Canada
(Fin du mandat: 15 octobre 1984)
J. Maurice LeClair
Montréal, Canada
(Démission : 2 mai 1984)
**Comite de direction
*Comité des finances et de Ia verification
26
Hadj Mokhtar Louhibi
Alger (Algérie)
Alexander A. MacDonald
Antigonish (Canada)
L'honorable Donald S. Macdonald
Toronto, Canada
(Démission 4 avnl 1984)
**yelavarthy Nayudamma
Madras (Inde)
L'honorable Rex M. Nettleford, O.M.
Kingston, Jamaique
(Fin du mandat: 15 octobre 1984)
Rolland P. Poirier
Ste-Foy (Canada)
John B Stewart
Antigonish, Canada
(Démission : 2 mai 1984)
**Janet M. Wardlaw
Présidente
Guelph (Canada)
Sir Geoffrey Wilson
Oxford, Ang!eterre
(Fin du mandat: 24 octobre 1984)
Cadres supérieurs
Directeurs régionaux
Ivan L. Head
Directeur general
L. Fernando Chaparro
Amerique latine et Antilles (Bogota)
Raymond J. Audet
Vice-directeur general. Ressources
Jacques Diouf
Joseph H Hulse
Jingjai Hanchanlash
Asie du Sud-Est et de lEst (Singapour)
Vice-directeur general.
Programmes de recherche
James Mullin
Vice -directeur general,
Program mes de collaboration
John E. Woolston
Vice-directeur general
Robert Auger
Secretaire et conseillerjuridique
Gerald R. Bourrier
Directeur. Ressources humaines
W. Douglas Daniels
Directeur, Planification et evaluation
Vernon G. Jorssen
Contrôleur general et tresorier
Reginald L. Macintyre
Directeur. Communications
Afrique centrale et occidentale (Dakar)
Fawzy Kishk
Mo yen-Orient et Afrique du Nord (Le Caire)
Vijay Pande
Asie du Sud (New Delhi)
R. Bruce Scott
Afrique orientale et australe (Nairobi)
J. Allan Rix
Directeur, Bourses
David W. Steedman
Directeur, Sciences sociales
Martha B. Stone
Directrice, Sciences de linformation
Mousseau Tremblay
Directeur, Programmes de cooperation
Richard Wilson
Directeur, Sciences de Ia sante
Hubert G. Zandstra
Directeur. Sciences de l'agriculture.
de I'alimentation et de Ia nutrition
27
Projets ayant fait l'objet d'affectation de fonds au
cours de l'année budqêtaire 1984-1985
Sciences de I'agriculture, de
l'atimentation et de Ia nutrition
83-0123 LEGUMINEUSES ALIMENTAIRES
EN AFRIQUE DU NORD (ICARDA)
Centre international de recherche agricole dans las
zones andes (ICARDA), Alep. Sync. Mettre au
point des cultivars ameliorës de feverole, de pois
chiche et de lentilles, et encourager leur adoption.
ainsi que celle de mdthodes culturales ameliorees. par
las cultivateurs de leguminauses. 599 300 $ - 36
mois.
83-0141 PLANTATIONS D'ARBRES - BOIS
DE CHAUFFAGE (ZAMBIE)
Ministère des Terres et des Ressources naturelles,
Lusaka. Identifier des especes darbres a croissance
rapide at mettre au point des methodes de gestion
amdliorees convenant a des plantations de grande
échelle. 192 200 $ - 36 mois.
83-0227 TROIS TYPES DE FOURRAGE
(INDONESIE)
Universitas Udayana, Denpaser. Afin de permettre au
Depantement de nutrition et des sciences des
fourrages tropicaux de mettre au point at devaluar un
systeme amélioré de gestion des terres, des
cultures at da lelevage a Bali. 216 000 $ - 60 mois.
83-0282 ENGRAIS PHOSPHATES (IFDC/
AFRIQUE OCCIDENTALE) - PHASE II
Centre de developpement des engrais (IFDC). Muscle
Shoals, Etats-Unis. Identification da bons engrais
phosphates. adaptes agronomiquernent at socioeconomiquement au Mali. qui peuvent étre
produits a partir des gisaments locaux de phosphate.
322 500 $ - 24 mois.
83-0287 MALADIES DES POISSONS
(PHILIPPINES)
Bureau des pêcheries at des ressources aquatiques.
Quezon City. Misc en place dun programme da
recharche national pour accroitre Ia production da
poissons eleves en eau douce ou saumätre, grace
a Ia prevention. au contrOla at au traitement des
maladies des poissons. 501 600 $ - 36 mois.
1. L'asterisqus indique que l'accord antra Ic CR01 at a
bénéficiaire na peut-étre pas eta signe.
28
83-0291 DEVELOPPEMENT DES PECHES
(COLOMBIE)
Fondo Colombiano da Invastigaciones Cientificas y
Proyactos Especiales Francisco Jose de Caldas.
Bogota. Misc a jour da linformation sur létat des
ressourcas halieutiques. les operations de pêche at
linfrastructure de commercialisation sur Ia cOte nordest des Antilles atm de mettre au point un modèla
pratique de developpement de Ia péche pour les
petites collectivitCs. 187 200 $ - 18 mois.
83-0300 CENTRE REGIONAL
DAPPROVISIONNEMENT EN GRAINES
(ZIMBABWE)
Zimbabwe Forestry Commission. Harare. Approvisionncr Ia Zimbabwe. le Botswana. Ia Kenya. Madagascar, Ic Malawi. Ic Rwanda. Ic Swaziland. Ia
Tanzania. lOuganda at Ia Zambia en samances
forestieras certifiecs a des fins de recherche at de
developpement en mettarit sur pied des installations permettant de traiter. cia stocker. de tester et de
distribuer. dans las regions. des graines de qualite
d'origine connue. 340 950 $ - 36 mois.
84-0015 ENTREPOSAGE DU RIZ DE
MONTAGNE (SIERRA LEONE) - PHASE II
Ministere de lAgricultura et des Ressources naturelles.
Freetown. Permettre au Rica Research Station de
mattra au point des systémes améliorés dentreposage
du nz a Ia ferme. da determiner at de diminuer les
pertes post-production. 110 100 $ 36 mois.
84-0016 MISE AU POINT D'UN
DECORTIQUEUR (SENEGAL)*
Societe industnielle sahelienne de mecaniques de
materiel agnicole at de representations, Dakar. ci Ic
Centre national de recherches agronomiques. Bambay. Misc au point dun decortiqueur qui repondrait aux besoins de traitemant des grains recoltes
localement pour un village at qui pourrait être
fabnique au Senegal. 303 200 $ - 36 mois
84-0020 TECHNIQUES POST-RECOLTE DU
RIZ (THAILANDE)
Ministere de rAgnicultura at des Cooperatives. Bangkok. [valuer at promouvoir las nouvelles techni-
ques de sechage du paddy. d'usinage at d'entrepo-
sage du riz, dans les diverses conditions do Ia
region. 370 600 $ - 36 mois.
84-0021 SYSTEMES CULTURAUX
(JAMAIQUE)
Instituto Interamericano de le cooperaciOn pare Ia
Agricultura, San José, Costa Rica. Permettre au
ministère de l'Agriculture du Gouvornement de Ia
Jamaique d'dlaborer et d'appliquer un programme
de recherche sur los systèmes culturaux dans deux
zones ecologiques de Ia region relevant do Ia
competence de l'Office des terres de Sainte-Cathorine.
375 700 $ - 36 mois.
84-0024 TRANSFORMATION DE LA
VIANDE (PAKISTAN)
Pakistan Council of Scientific and Industrial Research.
Karachi. Mettre au point et amèliorer un système
do production d'aliments sèchès dèrivès de Ia viando
de boeuf a l'aide de sèchoirs mècaniques et
solaires. 181 600 $ - 48 mois.
84-0026 SYSTEMES DE RIZICULTURE
(IRRIBI-IOUTAN)
Institut international do recherche sur Ic riz (IRRI), Los
Banos, Philippines. Pour quo le Bhoutan dèveloppe et adopte des technologies appropnèes afin
d'accroitre Ia productivitè des rizières et d'amCliorer
le revenu et l'ètat nutritionnel des petits fermiers.
690 200 $ - 60 mois.
84-0027 CULTURE INTERCALAIRE
(NIGERIA) - PHASE II
Centre international do I'èlevage pour l'Afrique. AddisAbaba, Ethiopie. Elaboration do systèmos integrCs
de culture intercalaire, dostinès aux rècoltes et au
bètail, pour los petites exploitations agricoles
dAfrique occidentale. 251 500 $ - 24 mois.
84-0028 RESEAU DE RECHERCHE SUR
LES SOUS-PRODUITS (CIEA)
Centre international pour l'èlevage en Afrique (CIEA).
Addis-Ababa. Ethiopie. Misc sur pied dun rèseau
afncain pour encourager Ia rechorche sur Futilisation
des rèsidus de culture et des sous-produits agroindustriels pour Ia production animale. 405 100 $ 36 mois.
84-0039 AMELIORATION DES GRAINES
OLEAGINEUSES DES HAUTES TERRES
(ETHIOPIE) - PHASE II
Institut do recherche agricole. Addis-Ababa. Misc au
point de techniques do production et do mèthodes
culturales amèliorèes, ainsi quo do variètès a rondomont plus èlevè et stable, convonant S Ia fois aux
producteurs et aux consommateurs. 337 500 $ - 36
mois.
84-0040 SYSTEMES D'EXPLOITATION
AGRICOLE (ETHIOPIE)
Institut do recherche agricole, Addis-Ababa. Concevoir
une methodologie pour sèloctionner et implanter
des systèmes agricoles innovateurs dostines a augmenter Ia production animale et los rondements
agricoles. 325 400 $ - 36 mois.
84-0044 BOISEMENT DES HAUTES
TERRES (PEROU) - PHASE III
Instituto Nacional Forestal y do Fauna, Lima. Dèterminor los essences forestières approprieos ot mettre au
point des techniques pour l'etablissement do plantations sur dos exploitations marginalos situèes dans
los hautes terres andinos. 340 920 $ - 36 mois.
84-0045 BOISEMENT DES ZONES ARIDES
(PEROU)
Instituto Nacional Forestal y do Fauna, Lime. Mottre
au point des techniques approprièos pour l'ètablissement do plantations forostières irrigueos destinees a
produire du bois et du fourrage, a servir d'abri ci a
contrôler l'èrosion des basses terres andes du littoral
pèruvien. 247 040 $ - 36 mois.
84-0046 CULTURE DE TISSUS/ROTIN
(MALAISIE)
Ministere des Industries primaires, Kuala Lumpur.
Permettre au Forest Research Institute, Kepong. do
mettre au point des techniques efficacos do distribution massive de rotin commercial afin do rèpondre
a Ia demande croissanto do materiel do plantation.
120 690 $ - 36 mois.
84-0047 AMELIORATION DES HABITATIONS
EN BAMBOU (BANGLADESH)*
Bangladesh Agricultural Research Council, Dhaka.
Permettre au Forest Research Institute do mettre au
point des techniques simplos et pou coOtouses
capables do prolonger Ia durèe do vie des maisons
84-0031 SOUS-PRODUITS (EGYPTE) -
katcha et des habitations rurales. 78 850 $ - 36
PHASE Ill
Universitè d'Alexandrie. Conception do meilleurs
systèmes de production animale pour deux villages
situès dens Ic delta egyptien en utilisant des rations
alimentaires bon marchè preparèes avec des
sous-produits locaux. 299 600 $ - 36 mois.
mois.
84-0048 PRESERVATION DU BAMBOU
(INDONESIE) - PHASE II
Universitas Gadjah Macla, Yogyakarta. Misc au point
de techniques amCliorees et peu coUtouses pour
rendre los produits do bambou plus durables. 55 400 $
84-0038 ETUDE PEDOLOGIQUE (IBSRAM)
- 36 mois.
Australian Centre for International Agricultural Research, Canberra. Permettre au Centre do contribuer aux frais de base engages par I' International
Board for Soil Research and Management )lBSRAM), Canada, au cours do Ia premiere annèe.
84-0066 RESEAU AFRICAIN DE
RECHERCHE EN AGROFORESTERIE (CIRAF)
100 000 $ - 18 mois.
Conseil international pour Ia rocherche on agroforesterio )CIRAF). Nairobi. Kenya. Renforcer Ia capacité
des instituts d'agniculture et do forestorie do I'Afniquo
inter-tropicale pour èlaborer do bonnos technologies
29
destinées a ameliorer les systémes actuels d' utilisation
des térres. 521 080 $ - 24 mois.
84-0075 ELEVAGE DES CHEVRES ET DES
MOUTONS (ZIMBABWE)
Université du Zimbabwe, Harare, Permettre au Departement de zootechnie d'élaborer des techniques
améliordes d'elevage de moutons et de chevres
susceptibles d'être adoptées par les agriculteurs des
communes du Zimbabwe. 236 600 $ - 36 mois.
84-0076 SYSTEMES D'ELEVAGE DU
BETAIL (TANZANIE)
Livestock Production Research Institute, Mpwapwa.
Améliorer Ia gestion des paturages, êlaborer des
méthodes d'alimentation du bétail, de composition
des troupeaux et de gestion susceptibles d'être
adoptdes par les fermiers du secteur agricole traditionnet de Ia Tanzanie centrale. 317 700 $ - 36
mois.
84-0081 TRANSFORMATION DE LA
BANANE (HONDURAS)
Instituto Centro Americano de lnvestigación y Tecnologia Industrial, Guatemala City. Etudier Ia possibilite d'implantation dune usine de transformation de Ia
banane dans une cooperative rurale de production
de bananes au Honduras. 97 100 $ - 12 mois.
84-0088 SYMBIOSE RACINAIRE (SIERRA
LEONE)
Université de Sierra Leone, Freetown. Permettre au
Département d'agronomie du Njala University
College de sélectionner des legumineuses arborescentes a croissance rapide, aptes a fixer efficacement
l'azote et le phosphore, afin de les intégrer aux
systémes agroforestiers de Sierra Leone. 43 400 $
- 36 mois.
84-0091 AIDE A L'ETABLISSEMENT DU
SACCAR
Ministêre des Finances et de Ia Planification du
Développement, Gabore, Bostwana. Mettre a Ia
disposition du ministère de l'Agriculture un directeur
de recherche intérimaire qui, en collaboration avec
les Etats membres du Comité de coordination du
developpement de l'Afrique australe, mettra sur
pied le Centre sud-africain de cooperation en recher-
che agricole (SACCAR). 124 100 $ - 8 mois.
84-0105 SOUS-PRODUITS (CAMEROUN)*
Ministere de I' Enseignement supérieur et de (a
Recherche scientifique, Cameroun. Permettre a
l'Institut de recherches zootechniques d'étudier les
systèmes de production de petits ruminants dans
Ia Province du Nord-Ouest du Cameroun et de
determiner les techniques d'alimentation des moutons et des chevres qui conviennent le mieux aux
petits fermiers. 124 900 $ - 36 mois.
84-0112 AMELIORATION DU TRAITEMENT
(PHILIPPINES)
National Institute of Science and Technology, Manille.
Permettre aux responsables du Programme de
recherche sur Ia technologie alimentaire d'amêliorer les
operations, Ia productivite et Ia rentabilité des
30
petites usines de production de sauce de poisson
fermenté aux Philippines. 119 100 $ - 36 mois.
84-0113 SCOLYTE DES CERISES DE CAFÉ
(CIBCMEXIQUE)
Institut du Commonwealth pour Ia lutte biologique
(CIBC), Curepe, Trinidad et Tobago. Elaboration
de méthodes de lutte biologique afin de réduire les
dommages causes par le scolyte des cerises de
cafe, au Mexique. 329 500 $ - 36 mois.
84-0114 METHODES CULTURALES ET
PHOSPHATES NATURELS (IFDC/CIAT) PHASE II
Pour que le Centre international de developpement
des engrais (IFDC(, Muscle Shoals, Etats-Unis.
puisse, en collaboration avec le Centre international
d'agriculture tropicale (CIAT), Cali, Colombie.
mettre au point des engrais phosphates peu coUteux
et efficaces a base de phosphates naturels locaux.
ainsi que des méthodes appropriees de gestion pour
les petits fermiers andins des zones tropicales de
moyenne et haute altitude. 755 000 $ - 36 mois.
84-0115 AMELIORATION DU TRAITEMENT
(MALAISIE)
Institiut Penyelidikan dan Kernajuan Perusahaan
Malaysia Berhad, Kuala Lumpur. Ameliorer les
operations, et par consequent, Ia productivite, Ia
rentabilité et Ia qualite des produits des petites
usines de keropok (biscuits a base de poisson( en
Malaisie. 141 800 $ - 36 mois.
84-0119 ARBRES AUTOCHTONES (MALI)
Ministére du Developpement rural, Mali. Permettre a
l'lnstitut national de Ia recherche zootechnique,
forestiere et hydrobiologique de mettre au point des
espéces forestières autochtones afin de les insérer
dans les programmes nationaux de reboisement.
118950$ 36 mois.
84-0120 SOUS-PRODUITS (NIGERIA)
Université d'Ife, Ile-Ife. Permettre au Departement de
zootechnie de Ia Faculté d'agriculture de mettre au
point et d'experimenter, sur Is ferme, des rations a
base de gousses de cacao et d'ecorces de racines
de manioc. 125 600 $ - 36 mois.
84-0121 ELEVAGE DE CHEVRES
(SWAZILAND)
Universite du Swaziland, Kwaluseni. Etudier les
systemes traditionnels d'elevage de chevres afin de
determiner les difficultés sociales et techniques et
mettre au point de rneilleures méthodes de
gestion. 15 500 $ - 18 mois.
84-0122 TRAITEMENT DU CAFE
(GUATEMALA)
Pour que l'lnstitut centroaméricain de recherche et de
technologie industrielle du Guatemala, en collaboration avec Ia FederaciOn de Cooperativas Agricolas
de Productores de Café de Guatemala, puisse
mettre au point des techniques améliorées de traitement du café pour Ies cooperatives de petits
planteurs de café. 174 340 $ - 36 mois.
84-0127 SYSTEMES CULTURAUX
(HONDURAS) - PHASE III
Centre agronomique de recherche et d'enseignement.
Costa Rica. Permettre au Secretariat des richesses
naturelles, Honduras, d'accroitre les rendements agricolas et les revenus des patits fermiers en rdduisant
les obstacles a Ia production de systémes culturaux
importants. 442 500 $ - 36 mois.
84-0129 SYSTEMES DE PRODUCTION
LAITIERE (CHILI)
Universitd catholique du Chili, Santiago. Permettre a
Ia Faculté d'agriculture de mettre au point des
systemes de production du bétail laitier pour amdliorer
Ia condition socio-economique des petits fermiers
de La region de La Union et de regions semblables.
374 500 $ - 36 mois.
84-0130 SYSTEMES DE PRODUCTION:
BETAIL LAITIER (GUATEMALA)
Instituto Interamericano de CooperaciOn para La
Agricultura, San Jose, Costa Rica. Permetire a
I' Instituto de Ciencia y Tecnologia Agricola at a
l'Universite de San Carlos (Guatemala) d'améLiorer
les systemes de production du bdtail Laitier dans les
petites fermes de deux regions du Guatemala.
380 000 $ - 36 rnois.
84-0132 SYMBIOSES RACINAIRES (ZAIRE)
Universite de Kinshasa. Permettre au Departemerit de
biologie de Ia Faculté des sciences d'évaluer La
possibilite d'utiliser l'inoculation mycorhizienne pour
augmenter Ia productivite des plantes vivriéres et
forestiCres at d'appiiquer las techniques d'inoculation
aux champs, a titre experimental. 170 460 $ 36 rnois.
84-0133 ARBRES A USAGES MULTIPLES
(ETHIOPIE)
Forestry and Wildlife Conservation Development
Authority, Addis-Ababa. Afin de permattre au
Departement de recherche forestiere de determiner Les
especes d'arbres at d'arbrisseaux a usages multiples qui conviennent le mieux aux systemes agropastoraux des hautes terres de l'Ethiopie. 309 480 $
- 36 mois.
84-0134 ALIMENTATION DES POISSONS
(SRI LANKA)
Universite de Ruhuna, Matara. Permettre au Departement de zoologie de determiner las besoins
nutritionnels du tilapia (Sarotherdon niloticus) dans
des conditions d'elevage intensif, au Sri Lanka, at
d'evaluer les ailments disponibles localement comme
substituts aux aliments pour poissons de plus an
plus rares et coOtaux. 210 820 $ - 36 mois.
84-0136 ARACHIDES (MALAWI) - PHASE
II
Institut international de racherche sur las cultures des
zones tropicales semi-arides, Hyderabad, Inde.
Consolider le programme regional de recherche sur
l'arachide en Afrique australe at appuyer les
programmes nationaux en favorisant Ia cooperation au
sein de Ia region. 752 400 $ - 24 mois.
84-0137 GRAINES OLEAGINEUSES
(SOUDAN) - PHASE II
Ministere de l'Agriculture, de l'Ahmantation at des
Richessas naturelles, Wad Medani. Permettre a La
Societe de recherche agricole de mattra au point des
techniques agronomiquas at des varietes améLiorees des principales graines oleagineuses du Soudan,
d'accroitre at de stabiliser las rendements.
aIm
309 740 $ - 36 mois.
84-0139 EVALUATION DU TRANSFERT DE
LA TECHNOLOGIE (PHILIPPINES)
Ministére de l'Agriculture, Quezon City. Permettre au
Bureau de recherche agricole de mesurer l'efficacité
etla rentabilite de Ia méthode mise au point par
l'Equipe provinciale de verification de Ia tachnologie pour transferer cette technologie aux fermiars.
129 300 $
48 mois.
84-0149 CULTURES AMELIOREES POUR
LES PETITS FERMIERS (CHILI)
Universidad Austral de Chile, Valdivia. Misa au point,
dans Ia region de San Juan, de varietes ameliorees
et de meilleures techniques de culture des pommes da
terre at des cereales aIm d'accroitre La revenu des
petits fermiers. 307 200 $ - 36 mois.
84-0152 RECHERCHE SUR LA FERME
(KENYA)*
Centre international de l'elevage pour l'Afrique, AddisAbaba, Ethiopia at Station nationala de rechercha
sur La culture en sols arides du ministère du Developpement de l'Elevage, Nairobi, Kenya. Mettre au
point at experimenter des techniques amelioreas da
culture at de production animale dans lest du
Kenya. 412 800 $ - 36 mois.
84-0175 ECONOMIE DE L'INDUSTRIE DE
L'ARACHIDE (PHILIPPINES)
National Food Authority, Quezon City, at Universite
d'Etat Isabella. Permettre d'identifier las principales
difficultes rencontrées lors de Ia production, de Ia
récolte at de Ia manutention da l'arachide. au nord
des Philippines. 49 910 $ - 12 mois.
84-0210 PRODUCTION LAITIERE
(GUYANE) - PHASE II
Caribbean Agricultural Research and Development
Institute, Georgetown. Améliorer les systemes
d'ëlevage du betail sur las petites fermes at las fermes
d'Etat dens La savane intermédiaire at Ia region
côtiére de Ia Guyana. 506 000 $ - 36 mois.
84-0212 INDUSTRIE COQUILLIERE (CHILI)
Permettre a l'Universidad Austral de Chile, Valdivia,
de définir las meilleures methodes de manutantion, de traitement at de commercialisation des huitres
at moules d'éLevage pour les communautés de lila
de Chiloé, 90 730 $ - 24 mois.
84-0214 GESTION DES STOCKS DE
CONQUES (BELIZE) - PHASE II
Ministére de La Sante, du Logement at des Cooperatives, Belize. Afin de permettre a La Division des
peches d' élaborer des méthodes de geslion pour Ia
conservation at La recuperation des stocks de
conques at d'étudier Ia possibilite d'utilisar d'autres
31
especes afin de diversifler l'elevage. 200 000 $ 36 mois.
ameliorees do traitomont et do conservation du
Poisson séché et fume. 193 500 $ - 36 mois.
84-0215 MARICULTURE (PANAMA) -
84-0260 TRAITEMENT DE LA FEVEROLE
PHASE II
Ministerio de Desarrollo Agropecuario, Panama. Permettre a Ia Dirección Nacional de Acuicultura do
concevoir un système biologique et economique
approprie pour Velevage, a Panama, des crevettos
et poissons locaux dans les systemes do polyculture.
302 300 $ - 36 mois.
84-0218 SYSTEME DE CULTURE ET
(EGYPTE)*
Univorsité d'Alexandrio. Permottro a l'Universitd
d'Alexandrio do rediger un rapport sur Ia production, Ia
consommation, Ia valour nutritive et los methodos
do transformation do quatre produits alimontairos a
base do fdverole. L'aider egaloment a corner los
difficultes economiques ot do réalisation et a préconiser le typo do rocherche pour los eliminer.
D'ELEVAGE (INDONESIE)
Central Research Institute for Food Crops, Bogor.
Permettre a I'lnstitut central de recherche sur los
cultures vivrières en collaboration avec l'lnstitut central
de recherche en zootechnie do mettre au point des
méthodes et des technologies appropriees aux systémos
de culture et d'elevago dans les hautes torres
pluviales atm d'accroitre Ia productivite des petites
fermes et Ia stabilitd dans los regions do migration
46 000 $ - 9 mois.
de l'lndonesie. 424 000 $ - 36 mois.
84-0270 PISCICULTURE (TOGO) - PHASE
84-0219 SORGHO/MIL (OUGANDA) -
II
PHASE IV
Ministére de Ia Cooperation regionale, Kampala.
Consolidation du programme do recherche do
l'Ouganda visant a mettre au point do moilleuros
variétés do sorgho et do mil. et a améliorer los
rnéthodes do gestion des cultures. 382 500 $ - 48
mois.
84-0220 SYSTEMES CULTURAUX (MALI) PHASE III
Institut d'économio rurale du ministCre do lAgriculturo.
Bamako. Amelioration do Ia production agricolo ot
animale ainsi quo des cultures do ronte dans lo sud du
Mali gréce a une utilisation rationnello des ressources disponibles miso au point dune methodologio
do recherche sur los systémes culturaux applicable
dans Ia region étudiée ot dons d'autres regions du
pays. 475 500 $ - 24 mois.
84-0224 RESEAU SUR LA BANANE ET LA
BANANE PLANTAIN (INIBAP)
Réseau international pour lamelioration do Ia banano
et do Ia banane plantain (INIBAP) Montpellior.
France. Permettre a un groupe d'organismes donateurs
do financer Ia miso sur pied dun Réseau international pour l'amelioration do Ia banano ot do Ia
banane plantain (INIBAP). 75 000 $ - 6 mois,
84-0231 ELEVAGE DU BETAIL (BURUNDI)5
Ministéro do l'Agriculture ot do l'Elevago. Bujumburo.
Mise au point do meillours systemos d'elovago
pour los potits fermiors dos regions do Kisozi ot do
Mahwa. au Burundi. afin d'accroitre Ia production
laitière et agricole. 129 300 $ - 36 mois.
84-0244 TRAITEMENT DU POISSON
(INDONESIE) - PHASE II
Université Brawidjaya. Malang. Pormottro au Departomont do Ia technologie et do Ia science do
lalimentation do developper. mettre a l'essai et
promouvoir au nivoau du village des methodes
32
84-0269 OSTREICULTURE (SOUDAN) -.
PHASE 11*
Ministére do l'Agriculture, do l'Alimentation ot dos
Ressources naturelles. Rdtablir Ia culture commorcialo do l'huitre perliéro lo long des cOtos do Ia mor
Rouge et rdduire Ic taux élevé do mortalité choz
los huitres porlieros cultivéos. 310 600 $ - 36 mois.
Ministère du Developpoment rural. Lomé. Miso au
point do techniques d'elevago en cage permottant
d'accroitre Ia production togolaiso do poissons d'oau
douce. 166 500 $ - 36 mois.
84-0271 MECANISATION DE LA CULTURE
DES LENTILLES (ICARDA)
Centre international do recherche agricolo dans los
zones andes (ICARDA), Alop, Syrie. Définir,
mettre au point ot tester des systemos mécanisCs pour
Ia récolte des lontilles. Ces systémos devront
satisfaire les petits 01 moyens productours do Ia Syrie,
de Ia Jordanie ot do Ia Turquio. 226 900 $ - 36
mois.
84-0272 MODULES DE PRODUCTION EN
MILIEU RURAL (MEXIQUE)*
Institut national do rechercho forestièro, Secretarial do
l'agrtculturo 01 dos rossourcos hydrauliques (INIF).
Mexico. Elaborer, pour los zones andes et semi-andes
du nord du Mexique, dos systémes intégrds do
gostion des ressources naturelles afin do rajeunir of
d'accroitre Ia production locale d'aliments. do bois
do feu. do fourrage et do produits forestiers d'impor-
lance secondaire. 275 600 $ - 36 mois.
84-0273 ROTIN (CHINE)
Academie chinoise do foresterie. Beijing. Permettro a
lInstitut do recherche sur los forêts tropicales
didentifier des especes do rotin acclimatables et do
bonne qualite, ot d'élaborer dos techniques do
culture a grando échelle pour es provinces australos
de Ia Chine. 226 600 $ - 36 mois.
84-0286 INTENSIFICATION DES CULTURES
(SYRIE) - PHASE 111*
Ministéro do I'Agriculture et do Ia Réformo agraine.
Damas. Améliorer lassolemont et en assurer Ia
permanence, en vue dune production maximalo do
ble dons los deux zones de Ia Sync oü los pluios
abondent. 176 000 $ - 30 mois.
84-0288 AMELIORATION DES PATURAGES
(SWAZILAND)*
Permettre au ministère de l'Agriculture et des Coopera-
tives. Mbabane. en collaboration avec l'Universitd
du Swaziland d'ameliorer Ia production des pãturaqes
par l'identification des varidtes de cultures fourrageres indigenes et exotiques et ddlaborer des techniques
d'ensemencement, de gestion et d'exploitation
des pãturages. 150 500 $ - 48 mois.
84-0306 RESEAU DE RECHERCHE SUR LE
BAMBOU ET LE ROTIN (ASIE)*
Division des sciences de l'agriculture, de l'alimentation
et de Ia nutrition (CRDI). Pour aider a recruter un
coordonnateur du rdseau qui assurera Ic lien entre les
projets appuyes par le Centre sur Ic bambou et Ic
rotin en Asic et lui apportera l'assistance technique
nécessaire. 47 000 $ - 12 mois.
84-0309 ECONOMIE DE LA
TRANSFORMATION DES TUBERCULES
ALIMENTAIRES (PHILIPPINES)
VISCA Foundation for Agricultural and Rural Development (VIFARD), Baybay. Permettre au Visayas
Stale College of Agriculture (VISCA) de determiner les
ameliorations a apporter aux technologies de
transformation des tubercules alimentaires. 5 100 $
7 mois.
84-0311 MOUTURE DU RIZ (INDE)*
National Productivity Council (NPC). New Delhi. Pour
permettre de fournir des donndes susceptibles
d'ameliorer les systemes de mouture du riz afin de
faire une meilleure utilisation du son de riz aux fins
de production d'huiles comestibles. 54 400 $ - 18
mois.
84-0312 DECORTIQUEURS AMELIORES
(BOTSWANA)
Promotions des industries rurales, Gaborone. Permettre
au Centre de promotion des industries rurales de
mettre au point des techniques et des systèmes visani
a ameliorer Ie rendement des petites meuneries du
Botswana et de rediger un rapport sur les changements techniques qui ont eu lieu. 13 300 $ - 24
mois.
84-0315 DECORTICAGE DES GRAINS
(OUGANDA)*
Ministére du Plan et du Ddveloppement ec000mique.
Kampala. Permettre au Conseil national de recherches de promouvoir Ia transformation en milieu rural
des cdreales locales par l'dtude, Ia fabrication et
l'experimentation du decortiqueur du RIIC/LRP (Centre de promotion des industries rurales / Laboratoire
de recherches des Prairies), et en evaluant l'ampleur
de Ia diffusion eventuelle de ce type d'appareil en
Ouganda. 81 200 $ - 24 mois.
84.0316 ECONOMIE DE LA PRODUCTION
DES HARICOTS (BRESIL)
Secretariá de Agricultura e Abastecimento, São Paulo.
Permettre au Secretaria de determiner les facteurs
agro-dconomiques qui restreignent Ia production de
haricots et mettre sur pied un programme visant a
accroitre Ia production de cette culture dans l'Etat de
São Paulo. 74000 $ - 18 mois.
84-0321 MINI-DECORTIQUEIJR5 (GAMBlE)5
Service de secours catholique (CRS). Banjul. Permettre Ia mise au point dun decortiqueur pouvant dire
fabrique localement et utilise dans les villages, en
Gambie. 91100 $ - 30 mois.
84-0342 COMMERCIALISATION DES
CULTURES LEGUMIERES (THAILANDE)
Universitd Chiang ivlai. Permettre a l'Universitd de
determiner les debouches commerciaux et les
obstacles du marche concernant les legumes frais ou
transformds du nord de Ia Thailande. 9 800 $ - 6
mois.
84-0344 MALADIES DES POISSONS
MARINS (MALAISIE)*
Universiti Sains Malaysia, Penang (Malaisie). Permettre
a l'Universiti de fournir. au Departement des
peches de Ia Malaisie. les donnees nécessaires a
l'identification, a Ia prevention, au contrOle ci au
traitement des maladies de deux poissons elevds en
nasses: le bar et Ic mérou. 64 000 $ - 24 mois.
84-1006 STILBOSE DU CAFEIER
(CANADA-COSTA RICA)
Universidad de Costa Rica et Universitd de l'Alberta.
Mise au point de mdthodes pratiques de lutte
contre Ia stilbose du cafeier (ojo de gallo) grace a
l'etude de Ia chimie, de Ia biologic et de l'dcologie
du pathogene Mycena citricolor et de ses hOles.
382 800 $ - 36 mois.
84-1012 SALMONIDES (CHILICANADA)
Permettre a Hatfields Consultants Limited, Vancouver,
Colombie-Britannique et au Sous-secrdtariat des
péches du Ministere de Ia Reconstruction et du
Developpement dconomiques, Chili, de faire une
selection definitive des cours d'eau dens deux regions
du sud du Chili afin que Ic programme d'elevage
de peuplements viables de salmonides puisse ddmar-
rer. 96800 $ - 14 mois.
84-1019 UTILISATION DU HARICOT
(INCAP-CANADA)
Permetire a l'Instituto de NutriciOn pare Centro
Amenca y Panama (INCAP) Guatemala ci au
Departement d'alimentation et de nutrition de I'Universitd du Manitoba, Canada, d'dtablir les preferences des consommateurs et den tenir comptc dens les
programmes de recherche visant a accroitre Ia
production, Ia consommation, et Ia valeur nutritive des
hancots grace a de petites installations de traite-
ment amelioré. 467 900 $ - 24 mois.
84-1020 RHIZOBIUM DU SOYA
(THAILANDE-CANADA)
Centre de recherche et de developpement sur las
legumes en Asic (AVRDC(. Bangkok at Agriculture
Canada Lethbridge. Permettre a des scicntifiques de
collaborer a I'application de methodes d'élablissement du taux de dilution d'isotope, afin den
améliorer Ia fixation par symbiose soja-rhizobium.
dens les sols asiatiques. 483 000 $ - 48 mois.
33
84-1035 PATHOLOGIE DE LA FEVE
(ICARDACANADA) - PHASE III
Centre international de recherche agricole dens les
zones andes (ICARDA), Alep. Sync et UniversitC
du Manitoba. Pour leur perrnettre de poursuivre et
d'Ctendre leur recherche en collaboration sur Ia
multiplication et Ia pathologie de Ia féve. 648 500 $
- 36 mois.
84-1042 PLANTS HAPLOIDES DE
LENTILLES (ICARDA_CANADA)*
Centre international de recherche agricole dans les
zones andes (ICARDA). Alep, Syne et Université
du Manitoba [laborer des methodes de production
de ligndes de lentilles hornozygotes par Ia production de plantes haploides a l'aide de pollen ou
d'antheres. Ces méthodes seront appliquees dens
les programmes de selection des lentilles. 146 600 $
84-1055 POLUNISATION CHEZ LES
FEVEROLES (ICARDACANADA)
Centre international de recherche agricole dens les
zones andes (ICARDA). Alep. Syrie ci Université
du Manitoba. Winnipeg. Permetire a l'IJniversité et a
I'ICARDA d'améliorer les techniques de selection
vegetale appliquées aux feveroles apres identification
et étude des méthodes de contrôle de Ia féconda-
tion. 99 000 $ - 24 mois.
84-1058 TUBERCULES ALIMENTAIRES
(COTE D'IVOIRECANADA)
Université d'Abidjan ci Université de Montréal. Permettre aux universités de mettre au point des
techniques de culture tissulatre et autres methodes
biotechnologiques connexes. aIm d'améliorer. de
multiplier, de sélectionner et de tester des variétCs
d'igname et den accroitre Ia production. 96 200 $
- 24 mois.
- 36 mois.
84-1043 EMBRYONS D'HUITRES
(JAMAIQUECANADA)*
Communications
Université des Indes occidentales (UWI). Kingston et
Université Daihousie. Halifax. Etablir un système
de production d'huitres d'ensemencement et de
reduction de Ia montalitd des huitres au cours de
leur croissance. Augmenter Ia capacité du Département de zoologie de I'Université des Indes
occidentales a poursuivre une recherche appliquec sur
les huitres et autres bivalves a potentiel économi-
83-0336 FORMATION EN REDACTION ET EN
EDITION (ASIECANADA)
que élevé. 215 900 $ - 36 mois.
84-1050 PISCICIDES (THAILANDECANADA)*
Université Prince of Songkla, Haad-Yai et Université
de Ia Colombie-Bntannique. Vancouver Mise au
point de pesticides et moluscicides sUns. efficaces et
economiques, a partir d'especes de plantes lacilement
disponibles et reproductibles en Thailande. en vue
dun usage aquicole. 433 600 $ - 24 mois.
84-1053 CULTURE D'ANTHERES DE
GRAINES OLEAGINEUSES (RESEAUCANADA)
Université Carleton. Ottawa et Agriculture Canada.
Mise au point de methodes fiables de culture
d'ovules ou d'anthères en vue de Ia production a
grande échelle de plantes haploides de sesame. de
carthame et de guizotia. Ces mdthodes seront
transrnises a I' ensemble du réseau afftlié au Centre
et permettront l'amelioratiori des graines oleagineuses
en Asic et en Alrique. 86 700 $ - 24 mots.
84-1054 RESISTANCE AU CHARANON
(CIMMYTCANADA)
Université d'Ottawa, Canada. Permettre au Centre
d'études supéneures ci de recherches en biologie
Ottawa-Carleton en collaboration avec le Centre
international d'amélioration du maTs ci du blé
(CIMMYT). Mexico. détudier. aux points de vue
biologtque. physique ci chirnique. Ia résistance au
Sitophilus. de certaines variétés locales de grains de
maTs et d'autres vanétés provenant du CIMMYT
96900 $ - 18 mois.
34
lnstitut international de recherches sur Ic riz )IIRR),
Manille, en collaboration avec les Presses de
I'Université de Toronto. Concevoir ci offrir un cours
intensif de 16 semaines sur Ia redaction ella
production de publications scientifiques et de vulgani-
sation. 578 314 $ - 36 mois.
84-0030 ECHANGE DINFORMATIONS
AVEC LES ENFANTS (KENYA) - PHASE II
Permetire a l'Institut Mazingira, Nairobi. de preparer un
cahier documentaire intitulé Les enlants, Ic soin
des enlants et Ia population, a l'iritention de Ia revue
Rainbow. 30 138 $ - 12 mois.
84-0077 SERVICE DE NOUVELLES GEMINI
NewsConcern International Foundation, Londres.
Angleterre. Permettre au Service de nouvelles
Gemini de diffuser plus de reportages scientiliques au
cours dune periode de 3 ans ci d'elaborer un
cours destine a des journalistes de pays en developpement charges d'écrire des articles scientifiques ci
technologiques. 68 215 $ - 36 mois.
84-0078 FORMATION EN JOURNALISME
SCIENTIFIQUE (MALAISIE)
Permettre a Ia BERNAM.A. Kuala Lumpur, en collaboration avec le Malaysian Press Institute d'etablir un
programme de formation a l'intention de 16 jounnalistes d'agences de presse nattonales de I'Asie du
Sud-Est. Ce programme a pour objectif I'apprentissage
des techniques de diffusion de nouvelles scientifiques
ci technologiques dans Ia presse écnte. 17 386 $ - 3
mois.
84-0102 FORMATION DE PROFESSEURS
DE JOURNALISME SCIENTIFIQUE (AMERIQUE
LAT1NE)
Permettre a Ia Pontificia Universidad Javeriana, Bogota. Colombie. d'olfrir un coors de lormation en
enseignement du journaltsme scientifique a un groupe
de professeurs venant des facultés de communica-
tions d'universités établies dans las pays andins.
29 875 $ - 6 mois.
84-0126 SUPERVISION ET GESTION DE LA
FORMATION ET DES ACTIVITES EN
COMMUNICATION (THAILANDE)
Ministère de l'Agriculture at des Cooperatives. Bangkok. Permettre au Departement de vulgarisation
agricole d'organiser at d'offrir. avec iaide de 'Universite Kasetsart, un cours de 5 semaines visant a
former les professionnels de Ia vulgansation a l'utilisation
des medias de communication a des fins de
vulgarisation agricole. 62 069 $ - 9 mois.
84-0171 FORMATION EN JOURNALISME
SCIENTIFIQUE (TANZANIE)
Ministere de 'Information et de Ia Culture. Dar as
Salaam. Permettre a Ia Division des services
d'information d'offnr un cours national de redaction
sur Ia science at a developpement a 30 journalistes
de Ia pressa at de Ia radio. 22 364 $ - 6 mois.
84-0181 SERVICE DE REPORTAGES
SCIENTIFIQUES ET TECHNOLOGIQUES
(KENYA)
All Africa Press Service (APS). Nairobi. Permettre de
mettre sur pied un service de reportages scientifi-
ques at technologiques, 12 527 $ - 12 mois.
84-0191 PROMOTION I)U JOURNALISME
SCIENTIFIQUE (ESASWA)*
Eastern and Southern Africa Science Writers Association (ESASWA). Dar Es Salaam. Permettre de
rëunir trimestriellement des nouvelles ci des reportages
scientifiques at de les faire parvenir aux journaux.
revues. êcoles de journalisme. stations de radio at da
television, institutions de recherche at conseils
nationaux sciantifiques de Ia region. 17 756 $ - 12
mois,
84-0206 PUBLICATION DE LIVRES
(VENEZUELAPEROU)
Centro Regional para el Fomanto del Libro an
Amdrica Latina (CERLAL). Bogota. Permettra de
mener des etudes sur l'industria du livre et les
habitudes de lecture au Venezuela et au Pdrou.
10 165$
12 mois.
84-0262 VIDEOCASSETTES SUR LES
PECHES ARTISANALES (CHILI)
Pontificia Universidad CatOuica de Chile. Talcahuano.
Permettre au Departamento de Biologia y Tecnologia del Mar da produire trois vidëocassettes dducatiyes sur des questions nationales jugees prioritaires
Ia pêche au chinchard. Ia peche artisanale a Ia sardine
commune at las problêmes da commercialisation
des produits de Ia peche artisanale. L'utilitd de ces
vidéocassattes sera egalemeni evaluee. 12 120 $
9 mois
84-0265 ATELIER RADIO EN
VULGARISATION SCIENTIFIQUE
(SENEGALZAIRE)
Association interinstitutionnelle pour Ia communication
(AICOM). Dakar. Parmettre a FAssociation interinstitutionnelle pour Ia communication. Dakar. Senegal
at au Studio-Ecole da Ia Voix du Zaire de realiser
un ateliar sur Ia vulgarisation de Ia racherche scientifi-
que sur las ondas radiophoniquas. 47 460 $ - 6
mois
84-0297 POPULARISATION DES
SCIENCES (NEPAL)
Academia royale de science at technologie du Nepal.
Katmandou. Permattra de planifier et de mettre en
oeuvra un programme pilote da vulgarisation scientifique pour le Nepal, qui sara realise en collaboration
avec Ia presse at Ia radio nationales. 61 830 $ - 26
mois,
84-0334 FORMATION EN REDACTION
SCIENTIFIQUE (PHILIPPINES)
Association des communications de masse du Nigeria.
Lagos. Permettra a lAssociation des communications de masse du Nigeria. at au Departemant des
communications de masse da lUniversite de
Lagos de tenir un ataliar de formation en redaction
sciantifique au profit de 20 journalistas afncains.
40 089 $ - 6 mois.
84-0334 FORMATION EN REDACTION
SCIENTIFIQUE (PHILIPPINES)*
Philippines News Agency. Manille. Permettre a Ia PNA
d'offnr a 20 journalistes philippins un stage dune
duree da 14 (ours, consacre a Ia vulgarisation et a Ia
redaction d'articlas scientifiques, technologiques ci
sur las activites de recherche at de devaloppement.
16 523 $ - 7 mois.
84-1011 FORMATION EN DIFFUSION DE
PROGRAMMES SCIENTIFIQUES (ASIECANADA)
Asia Pacific Institute for Broadcasting Development
(AIBD). Kuala Lumpur. Malaisia. Permettre a l'Asia
Pacific Institute for Broadcasting Development at a Ia
Societe Radio-Canada. Ottawa, de collaborer a Ia
misc en oeuvra d'un cours intensif de 3 semaines a
l'intantion des professionnels de Ia radio. 64 242 $
- 6 mois.
Programmes de cooperation
84-1001 ETUDE DE GESTION DE LA REGION
COTIERE (JAMA1QUE CANADA)
Universite des Indes occidentales. Kingston. at
Univarsite Dalhousia, Halifax. Etude des effets du
developpemant economique de Ia region cOtiêre
d'Hellshire at definition de regles visant a preserver
catte zone at celles des Carai'oes. 555 469 $ - 36
mois
84-1002 TRAITEMENT DES DONNEES:
(CIMMYT) - PHASE II
Centro Internacional de Mejoramiento de Maiz y Tngo
(CIMMYT), Mexico, en collaboration avec Agriculture Canada. Mattre au point des systemas de gestion
des donnees. des analyses statistiques at faciliter Ia
racharche biologique Offrir un stage de formation sur
Ia terrain ci favoriser l'emploi dun specialiste des
logiciels pour 'application des systemas. 216 500 $
- 24 mois.
35
84-1003 GESTION DE COOPERATIVES:
ÉTUDE DE CAS (TANZANIE-CANADA) PHASE II
College cooperatif. Moshi et Universite York, Toronto.
Concevoir des strategies qui permettront aux
cooperatives de prendre des initiatives aux niveaux
national et local. Elaborer et evaluer un modele de
recherche et d'action conjugues qui puisse étre utile a
d'autres projets de recherche entrepris conjoinie-
ment par le Nord et le Sud. 475 830 $ - 28 mois.
84-1007 AWAGES D'ACIER INDUSTRIELS
(BRESIL-CANADA)
Permettre a Ia Fundacao Souza Marques, Rio de
Janciro ci a l'UniversitC de Saskatchewan. Saskatoon, de collaborer a l'etude du grave probleme
industriel que pose Ia défaillance des alliages
d'acier lorsqu'il sont soumis a une temperature et one
pression elevées. 94 000 $ - 24 mole.
84-1026 CONSTRUCTION D'UN METRO
AU CAIRE (EGYPTE-CANADA)
Université Am Shams, Le Caire, ci Universite d'Alberia, Edmonton. Apprendre aux chercheurs egyptiens a se servir d'instrumcnts de mesure du mouvemeni des sols dans les cavitCs souterraines. Fournir
on exemple-iype d'inieraction de Ia composition des
sols lors des operations de creusagc de Ia ligne
souterraine do metro du Caire. 94 640 $ - 12 mois.
84-1027 RADAR METEOROLOGIQUE
(CHINE-CANADA)
Pcrmettre a I'Institut Lanzhou, Chine, et a l'Universite
McGill, Montreal, de mener des etudes meteorologiques dans Ia Province de Gansu, en Chine, au
moycn dun radar meteorologique muni d'un
apparcil d'analysc et d'cnrcgisiremcnt numeriquc.
L'objeciif csi dc localiser les averses de grele
désastreuses, de prevoir les crucs subitcs ci de metire
en application des systemes d'irrigaiion. 224 090 $
84-1008 DETECTION DES ZONES
- 36 mois.
KARSTIQUES (MALAISIE-CANADA)
Universiti Malaya, Koala Lumpur et Commission
geologique do Canada, Ottawa. Misc au point de
methodes permeltani d'analyser et de dresser des
cartes de Ia topographic irreguliere du sous-sol aux
fins de travaux de genie et d'exploitation miniere.
84-1028 TRANSPORTS (CHILI-
95 800 $ - 12 mois.
84-1010 SECRETARIAT POUR LE
DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL (CANADA)
Association des universités ci colleges do Canada
(AUCC). Ottawa. Permeitre au Secretariat pour le
developpement international de continuer a promouvoir Ic role des universiids canadiennes dans Ic
domaine du developpement international. 63 000 $
- 12 mois.
84-1014 TRANSPORT EN COMMUN (SRI
LANKA-CANADA)
Universite de Moratuwa ci Universite de Calgary. Misc
au point ci adoption d'un système permettant de
determiner a l'avance Ic taux d'utilisation des divers
modes de transport inter-urbain au Sri Lanka.
242 900 $ - 36 mois.
84-1016 POLLUTION DE L'AIR
(JORDANIE-CANADA)
Societe scientifique royale, Amman, et Environnement
Canada, Ottawa. Definir des normes nationales sur
le taux de pollution ci Ia qualite de lair, en Jordanie,
apres misc au point et experimentation dun
système rentable de contrOle de Ia pollution de lair.
adapté aux conditions des pays en developpement.
407 899 $ - 36 mois.
84-1017 AGROGEOLOGIE (TANZANIECANADA)
Sokoinc University of Agriculture, Morogoro, ci Universite de Guelph. AccroItrc Ia fertilité de ceriains
types de sols tropicaux en utilisant les matières
geologiques ci organiqucs disponibles sur place
comme les phosphates, les carbonates ct les roches
ignees. 455 636 $ -, 36 molS.
36
CANADA)
Pontificia Universidad Caiólica dc Chile, Santiago et
Universite de Montréal. Misc au point ci modification de modeles ci de méihodes pour l'analysc ci Ia
planification de sysièmes de transport urbain au
Chili afin de fournir aux planificaicurs ci aux décideurs
des donnecs sous une forme utilisable. 349 500 $
- 36 mois.
84-1030 UTILISATION DES CENDRES
VOLANTES DANS LA FABRICATION DU
BETON (ARGENTINE-CANADA)
Laboraiorio de Entrenamiento Multidisciplinario para Ia
InvcstigaciOn TccnolOgica, La Plata, ci Centre
canadien de Ia icchnologic des mineraux et dc
I'encrgic. Obtenir des donnécs précises cur l'efficacite d'utilisation des cendres volantes dans Ia fabrication du béton, en Argentine ci dans d'autres pays
latino-americains. 226 905 $ - 36 mois.
84-1031 AMELIORATION DU LIGNITE
(TURQUIE_CANADA)*
Université de Cukurova ci Univcrsiié de Shcrbrooke.
Eiudicr Ia faisabilite economique d'ameliorer Ics
propriétes de cokéfaction des charbons de qualité
inféricure au moycn dun système cbs ci pressurise utilisant les gaz des haute fourneaux combines a
dc Ia vapeur. 346 463 $ - 36 mois.
84-1032 CHARBON ACTIVE (COLOMBIECANADA)*
Univcrsiie nationale de Colombie. Medellin ci College
militaire royal, Kingston. Eiudier Ia faisabilité
technique ci economique d'obienir do charbon active,
a un coOt raisonnable, au moyen de technologies
appropriècs. 209 200 $ - 36 mois.
84-1034 TECHNIQUE DE LA FONDERIE
(ARGENTINE_CANADA)*
Laboraiorio dc Entrenamiento Multidisciplinario para Ia
lnvcsiigaciOn Tecnologica, La Plata ci Université
de Ia Colombie-Britannique, Vancouver. Elaboration,
en Argentine ci eventuellement dans iouic lAmé-
rique latine. de méthodes appropnées pour Ia prdparation, dans las cubilots. de fonte contenant du
graphite cristallin. 232 250 $ - 36 mois.
84-1037 ISOLATION AU GAZ
(CHINECANADA)*
Universitd Xi'an Jiaotong. Xi'an at Université du
Manitoba. Créer une capacitd de recherche at de
développement a lUniversité Xi'an Jiaotong dans le
domaine des systémes isolés au gaz compnmé.
232 271 $ - 36 mois.
84-1038 MOBILIER MULTI-USAGES (HONG
KONGCANADA)
Perrnettre au Hong Kong Polytechnic. Kowloon at a
'Ontario College of Art. Toronto. de concevoir un
nouveau mobilier tout usage. afin dassurer une
meilleure utilisation da l'espaca restraint des
logaments publics de Hong Kong. 97 350 $ - 12
mois
84-1039 MATERIAUX DE SOUDURE
CONSOMPTIBLES (ARGENTINE CANADA)*
Universitri de 'Alberta, Edmonton. at Université de
Mar del Plate Creation de maténaux de soudure
consomptibles. avec un noyau de fondant. a l'intenlion des petites at moyennes industries de metallurgia at de soudure en Argentine. Amelioration de
refficacite at de Ia qualite des travaux de soudure
dans las aciéries argentines. 254 500 $ - 24 mois,
84-1040 ARGILES GONFLANTES
MAROCAINES (MAROC_CANADA)*
École Mohammadia d'ingenieurs. Rabat. at Univarsitd
de Sherbrooke. Determiner Ia gravite specifique
des argiles gonflantes. définir leurs caracteristiques
geotechniques at suggerer des méthodes appropriées pour en prevoir Ia comportement. 315 000 $ 36 mois.
84-1041 GEOTECHNIQUE URBAINE SFAX (TUNISIE_CANADA)*
[cole nationale d'ingeniaurs, Sfax. et Universite de
Sherbrooke. Identifier, cartographier. analyser at
interpreter las pnncipaux problemes geotechniques de
Ia region urbaina de Sfax afin de fournir des
solutions techniques viables. 135 500 $ - 36 mois.
84-1044 GEOLOGIE URBAINE
(THAILANDECANADA)
Institut asiatique de technologie, Bangkok. et Universite McGill, Montréal. Etude des propriëtés geotechniques des sediments du quaternaire de Ia plaine
centrale de Ia Thailande. Identification des principaux problèmes geotechniques lies a Ia subsidence
des sediments du quaternaire. 296 800 $ - 36
84-1047 PLANIFICATION ET GESTION DES
PEUPLEMENTS HUMAINS (FLASCOCANADA)
Facultad Latinoamericana de Ciancias Sociales
(FLASCO). Buenos Aires, at UniversitC York.
Toronto. Rassemblar. analyser at comparer las récentes
démarches entrapnses an Ameriqua latine pour
mieux adapter Ia planification des peuplements
humains aux basoins at conditions des populations
qu'elle est censée sarvir. 118 700$ - 12 mois.
84-1048 ADOPTION DE TECHNOLOGIES
PAR LES PME (MALAISIE)*
lnstitiut Teknologi Mara. at Univarsité Partanian
Malaysia. Selangor, Université de Ia Saskatchewan
at Conseil d Ia recherche da Ia Saskatchewan,
Saskatoon. [valuer Ia capacité d'acquisition at
dutilisation de nouvelles technologies dans las petitas
at moyennes entreprises de Ia Malaisie. 129 881 $
- 12 mois.
84-1051 SOCIETES SAVANTES
CANADIENNES
Association canadienne des etudes latino-americaines
et caraibes. Association canadienne des etudes
asiatiques et Association canadienne des etudes
africaines, Universite Carleton, Ottawa. Permettra a
ces sociétés da couvrir laurs coOts doperatiori actuels.
94 000 $ - 12 mois.
84-1052 SECRETARIAT POUR LE
DEVELOPPEMENT (CANADA)
Association des universités at colleges du Canada.
Ottawa. Permettre au Sacrétariat pour Ia developpement international de continuer a accroitre Ia rOle
des universités canadiennes dans Ia domaine du
developpement international. 67 000 $ - 12 mois.
84-1056 HYDROGEOLOGIE QUATERNAIRE
(BENIN_CANADA)*
Permattre a l'Université nationale du BCnin, Cotonou
at a l'Univarsité du Québec a Montréal dentreprendre des racherches sur Ia geologia at l'hydrogeologie dans Ia bassin cOtier quaternaire du Bénin.
98 224 $ - 12 mois.
84-1057 MATERIAUX COMPOSITES
RENFORCES DL FIBRES (MEXIQUECANADA)*
Univarsidad AutOnoma Metropolitana, Mexico. at
Metallurgical Consulting Services Ltd., Saskatoon.
mois.
Etudier, aux niveaux economiqua at technique, Ia
possibilité de remplacar las ressorts a lames d'acier
conventionnels, generalement amployés dans I'industria automobile, par des ressorts mixtes polymeras
renforcés de fibres. 86 900 $ - 30 mois.
84-1045 COUVERTURE RENFORCEE DE
FIBRES (ETHIOPIECANADA)
Division des bourses
Universite dAddis-Ababa et Université d'Ottawa.
Rassembler des donnees de performance globale
permettant l'utilisation d'un ciment ranforcé de fibres
dans Ia production da feuillas ondulées pour las
toitures at dautres éléments de construction, en
Ethiopia at dans d'autres pays en developpement.
106 800 $ - 36 mois.
84-0012 COURS DE FORMATION
SUPERIEURE EN GEOLOGIE
PRECAMBRIENNE (ETHIOPIECANADA)
Univarsite Addis-Ababa. Permettra au Departament de
geologie de lUniversité d'Addis-Ababa at au
Centre d'étudas geologiques dOttawa-Carlaton de
37
I'Université Carleton, Ottawa, d'élaborer et d'offrir.
en collaboration, un cours de formation en geologie
6 mois.
prëcambrienne. 96 450 $
84-0035 COURS DE FORMATION:
GESTION AGRO-INDUSTRIELLE (PHILIPPINES)
Académie de développement des Philippines. Manille.
lermettre au Centre de productivite et de developpment d'offrir un cours de formation aux directeurs
d'industries de transformation alimentaire établies
dans des pays de I'Asie et du Pacifique. 46 500 $ 8 mois.
84-0036 COURS DE FORMATION SUR LES
CENTRES DE COLLECTE ET D'ANALYSE DE
L'INFORMATION SPECIALISES (ASIE)
Permettre a l'lnstitut asiatique de technologie. Bangkok, Thailande, d'élaborer et d'offrir un cours de
formation aux administrateurs de centres d'information
specialisés de l'Asie, aim de leur enseigner les
connaissances et les techniques nécessaires a l'établissement et a l'administration de ces centres.
64 380 $ - 3 mois.
84-0037 COURS DE FORMATION : LA
GESTION DES RECHERCHES EN FORESTERIE
(SINGAPOUR)
Université nationale de Singapour. Of frir un coors de
formation en gestion des recherches et du développement forestiers, et créer, au sein des instituts de
Ia region, les conditions nécessaires pour assurer
une formation continue dans ce domaine. 93 000 $
- 7 mois.
FORMATION MENANT A UN
DIPLOME: SYSTEMES DE RIZICULTURE
84-005 1
(BHOUTAN)
Institut international de recherche sur le riz (IRRI), Los
Banos, Philippines. Financement des employes du
ministére de l'Agriculture de Bhoutan désireux de
poursuivre des etudes au niveau du baccalauréat
et de Ia maitrise en sciences, a l'IRRI. 172 880 $ 36 mois.
84-0092 ATELIER DE FORMATION:
RECHERCHE QUALITATIVE EN EDUCATION
(CHILI)
Programa Interdisciplinario de Investigaciones en
Educación de l'Academia de Humanismo Cristiano.
Santiago. Formation des chercheurs rattachés au
réseau de recherche qualitative en education, aux
techniques nécessaires a l'etude des questions de
culture, d'enseignement et d'evolution dans les
écoles. 49 300 $ - 16 mois.
84-0103 ATELIER DE FORMATION:
RECHERCHE QUANTITATIVE EN EDUCATION
(AMERIQUE LATINE)
Division des bourses du CRDI. Formation de jeunes
chercheurs rattachés a des institutions de recherche
educationnelle financées par le CRDI et du personnel
des ministères de I' Education do Pérou, du
Mexique et de Ia Colombie, aux methodes de
recherche quantitative et devaluation de programmes
en matière de recherche éducationnelle. 23 960 $ 12 mois.
38
84-0104 COURS DE FORMATION:
SYSTEMES DE PRODUCTION ANIMALE
(CATIE)
Centro Agronomico Tropical de Investigacion y
Ensenanza (CATIE), Turrialba. Costa Rica. Offrir
un cours de formation pratique sur les systèmes
d'elevage aux 10 participants du Reseau latinoaméricain de projets sur les systémes d'elevage
finance par le CRDI. 31 460 $ - 6 mois.
84-0138 SEMINAIRE DE FORMATION EN
METHODES DE RECHERCHE QUALITATIVE
EN EDUCATION (KENYA)
Kenyatta University College, Nairobi. Enseigner les
méthodes de recherche qualitative a des professionnels, debutants ou en cours de carrière. charges des
programmes de recherche et d'enseignement ainsi
que de l'elaboration de politiques et de programmes
d'études dans des établissements de lEst et du
Sud de l'Afrique. 41 320 $ - 6 mois.
84-0144 PROGRAMME DE RECHERCHE ET
DE FORMATION (CAIRE) - PHASE II
Centre demographique du Caire (CDC). Octroi de
bourses 5 10 étudiants de l'Afrique, du MoyenOrient et de l'Asie déjà inscrits au CDC, a des cours
sanctionnés par un diplôme. 131 000 $ - 12
mois.
84-0163 AIDE A LA FORMATION EN
RECHERCHE AGROFORESTIERE (KENYA)
Conseil international pour Ia recherche en agroforestetie, Nairobi. Renforcement des capacités de scientifiques et de planificateurs du developpement venant
d'instituts nationaux de recherche agricole et
forestiere, a poursuivre des activités de recherche et de
developpement en agroforestene. 144 000 $ - 24
mois.
84-0180 ATELIER DE FORMATION:
METHODES DE RECHERCHES APPLIQUEES
EN SCIENCES DE LA SANTE (ZIMBABWE)
Ministére de Ia Sante, Harare. Perrnettre au Blair
Research Laboratory de familiariser de jeunes
chercheurs ainsi que des chercheurs et conseillers
éventuels avec les méthodes de base de Ia
recherche appliquee en sciences de Ia sante et les
sensibiliser a l'importance de ce type de recherche.
91 000 $ - 6 mois.
84-0203 FORMATION EN GESTION DE
L'INFORMATION SUR LA RECHERCI-IE
(KENYA)
Permettre a l'lnstitut Mazingira. Nairobi, d'acquerir les
capacités nécessaires pour concevoir, installer et
exploiter des micro-ordinateurs en vue de Ia gestion
de linformation sur Ia recherche. 9 680 $ - 12
mois.
84-0225 FORMATION EN AQUICULTURE
(PHILIPPINES)
Centre de developpement des pêches de l'Asie du
Sud-Est - Departement d'aquiculture. Manille.
Accroitre le nombre de chercheurs et techniciens dans
l'industrie de l'aquiculture en Asie du Sud-Est, en
leur offrant une formation a court terme dans Ic
84-1023 JEUNES CHERCHEURS
domaine. 268 260 $ - 24 mois.
84-0230 PERFECTIONNEMENT DU
PERSONNEL: FORMATION ET RECHERCHE
CANADIENS
Division des bourses do CRDI. Favoriser Ia participa-
SUR LES TUBERCULES ALIMENTAIRES
(PHILIPPINES)
Visayas State College of Agriculture. Baybay. Perfectionner las membres du Centre philippin de
formation et de recherche sur las tubercules alimentaires par des programmes de maitrise et d'études
non sanctionnées par on diplOme. 72 000 $ - 48
mois.
84-0235 FONDATION INTERNATIONALE
POUR LA SCIENCE (SUEDE)
Fondation internationale pour Ia science. Stockholm.
Octroyer de petites bourses de recherche a 40
jeunes scientifiques de pays en vole de developpement effectuant des recherches dans leurs propres
pays. 350 000 $ - 12 mois.
84-0240 BOURSE DE RECHERCHE:
WAI-ON PHOON (SINGAPOUR)
Division des bourses clii CRDI. Octroi dune bourse de
recherche a M. Wai-On Phoon pour Iui permettre
de travailler ci d'êtudier au Departement d'hygiene du
travail a l'UniversitC McMaster. Hamilton. Canada.
19 580 $ - 3 mois.
84-0241 BOURSE DE RECHERCHE:
AC. ESPIRITU (PHILIPPINES)*
Division des bourses do CRDI. Octroi d'une bourse a
M. A.C. Espiritu. Manille. pour lui permettre de
travailler au Centre de recherche ci d'enseignement sur
les droits de Ia personne de l'Université d'Ottawa.
sur on projet de recherche intitulé La declaration
internationale des droits de Ia personne at le droit
naissant au développement étude comparative de Ia
dynamique do développement et de Ia pratique
des droits de Ia personne dans le monde occidental et
au Tiers-Monde. 76900 $ - 12 mois.
84-0243 PROGRAMME DE FORMATION
SUPERIEURE EN RECHERCHE
Université du Pacifique Sod. Suva, Fidji. Octroi de 12
bourses d'études a des étudiants désireux de faire
des etudes superieures dans les sciences de l'agriculture. de lalimentation et de Ia nutrition. 266 600 $
- 36 mois.
84-0255 PROGRAMME DE FORMATION
SUPERIEURE ET DE RECHERCI-IE EN
HYDROLOGIE (INDE)
Permettre a FUniversite de Roorkee, de former en
hydrologie 12 ingénieors et scientifiques en prove-
nance des pays en devaloppement. 64 100 $ - 40
mois.
84-0308 BOURSE DE RECHERCHE: CLIVE
THOMAS (GUYANE)
Division des bourses do CRDI. Octroi dune bourse de
rechercha a M. Clive Thomas, Georgetown, pour
lui permettre de poursuivra des travaux at des etudes
au Centre for Research on Latin America and the
Caribbean a l'liniversité York, Toronto. 28 450 $ - 6
mois.
tion de jeunes chercheurs canadiens a des
recherches sur Ia Tiers-Monde en leur donnarit Ia
possibilite d'aller dans las institutions do TiersMonde. 450 000 $ - 12 mois.
Sciences de Ia sante
83-0307 DISTOMATOSES HEPATHIQUES
(THAILANDE)
UniversitC Mahidol. Bangkok. Permettre a Ia Faculté
de mCdecine tropicale de décaler les cas d'infections causries par l'Opisthorchis dans las regions do
nord-est de Ia Thailande et de concevoir on
programme pour prévenir Ia maladie. 173 330 $ 24
mois.
83-0311 PETITS APPAREILS DE
DESSALEMENT (BOTSWANA)
Promotions des industries rurales, Gaborone. Permettre
au Centre d'innovation pour las industries rurales.
Kanya. d'entreprendra one recherche technique at
socto-economiqoe sur l'utilité des prototypes de
petits distillateurs pour les groupes de Bushmen vivant
dans Ia desert de Kalahari. 213 400 $ - 36 mois.
84-0001 RUBEOLE (INDONESIE)
Université d'Indonésie. Jakarta. Determiner si Ic
nombre de cas de rubeole chez las nooveau-nés
est assez élevé en Indonésie pour qo'un programme
national d'immunisation soil mis sur pied. 53 910 $
- 17 mois.
84-0002 MORTALITE PERINATALE
(MEXIQUE)
Universidad Nacional AutOnoma de Mexico. Permettre
au Centro de Investigaciones en Salud Publica
d'Ctudier I'incidence de Ia qualite variable des soins
perinataux sur Ia mortalité perinatale. 99 500 $ 12 mois.
84-0003 GROSSESSES A HAUTS RISQUES
(INDONESIE)
Yayasan Atma Jaya, Jakarta. Maitre au point at
évaluer one méthode permettant de dCceler et de
suivre les cas de grossesses a hauts risqocs dans on
qoartier défavorise do nord-ouest de Jakarta.
66 510 $ - 19 mois.
84-0004 MORTALITE PERINATALE
(BRESIL)
Fundacao Norte-Riograndense de Pesquisa a Cultura.
Natal. Permettre au Departament d'obstetriqua at
de gynecologie de I'Universidade Federal do Rio
Granda do Norte d'adoptar one nouvelle approche
epidemiologique, economlqoe et applicable sur one
grande échelle pour I'évaluation des grossesses a
risques élevés. 156 080 $ - 20 mois.
84-0013 STERII]SATION DE L'EAU PAR LE
SOLEIL (TI-IAILANDE)
Permettre a I'Université Chiang Mai d'Ctudier lefficacite des rayons du soleil comma méthode peu
39
coQteuse de sterilisation de l'eau. 65 885 $ - 18
mois.
84-0022 COLLECTE DES EAUX PLUVIALES
(MALAISIE)
Permettre a I'Université Kebangsaan Selangor. de
reconsiderer les connaissances, les attitudes et les
habitudes face aux mdthodes de collecte des eaux
pluviales afin dameliorer et de repandre ces
demiêres. 27 500 $ - 18 mois.
84-0029 ALCOOLISME (BOTSWANA)
Université du Botswana et du Swaziland. Gaborone.
Evaluer Ia gravite des problemes de Ia consommalion d'alcool au Bostwana. 213 930 $ - 24 mols.
84-0032 LA SYPHILIS ET LA GROSSESSE
(THAILANDE)
Université Chulalongkorn. Bangkok. Mise sur pied
d'un programme global de detection et de
traitement de Ia syphilis a l'intention des patientes de
Ia clinique de soins prénataux de lUniversité.
79417 $ - 24 mois.
84-0033 EPIDEMIOLOGIE DE LA DENGUE
(MALAISIE)
Université Malaya, Kuala Lumpur. Permettre au
Département de microbiologie de mener a bien des
etudes epidemiologiques et serologiques pour lutter
contre le virus de Ia dengue dans les regions oCi Ia
maladie est endemique et determiner les facteurs qui
favorisent le developpement de Ia dengue hemor-
ragique. 143 675 $ - 36 mois.
84-0042 PROGRAMME D'EDUCATION
SANITAIRE (LESOTHO)
Bureau central de plariification et de developpement.
Maseru. Elaborer, mettre en oeuvre et évaluer un
programme d'enseignement sanitaire visant a changer
les connaissarices, les attitudes et les habitudes en
rapport avec Ia construction. I'utilisation et l'entretien
des installations sanitaires. 217 000 $ - 36 mois.
84-0052 DYSPLASIE CERVICALE (KENYA)
Kenya Medical Research Institute, Nairobi. Evaluation
de I'état de sante des Kenyennes des regions
rurales relativement a Ia dysplasie cervicale et autres
infections genitales. 47 090 $ - 12 mois.
prévenir ainsi le developpement de Ia cécité qu'entraine Ia malnutrition. 96 240 $ - 19 mois.
84-0060 GASTRO-ENTERITE (CHILI) PHASE II
Instituto de NutriciOn y Tecnologia de los Alimentos
de l'Université du Chili, Santiago. Etude des
consequences du relogement des families des quartiers
de taudis dans de nouvelles habitations salubres
sous deux aspects: l'epidemiologie de diarrhèe aigue
et l'etat de nutrition. 191 260 $ - 24 mois.
84-0061 ETUDE DE LA LACTATION
(THAILANDE)
Université Chiang Mai. Permettre a l'lnstitut de
recherches sur les sciences de Ia sante de mettre a
l'essai sur place, Ia tétine de latex et d'étudier es liens
qui existent entre le volume et Ia composition du
lait, Ia croissance et le developpementldéfaillance du
nourrisson airisi que d'autres variables comme les
supplements alimentaires. 204 695 $ - 36 mois.
84-0072 DIARRHEE INFANTILE (KENYA)
Kenya Medical Research Institute, Nairobi. Etude de
Ia faisabilité et de l'efficacité de divers modes de
traitement qui pourraient ètre utilisés dans le cadre du
Programme national de lutte contre Ia diarrhée au
Kenya. 307 280 $ - 30 mois.
84-0074 FACTEURS DE MALNUTRITION
(PHILIPPINES)
University of the Philippines, Los Baflos. Permettre au
College of Human Ecology de determiner l'importance que peuvent avoir divers niveaux de malnutrition sur Ia morbidité et Ia mortalitè des enfants de
12 a 60 mois. 110 880 $ - 36 mois.
84-0079 CENTRE EXPERIMENTAL DE
VACCINATION (THAILANDE)
Université Mahidol, Bangkok. Appuyer Ia creation
dun centre experimental de vaccination en Thailande qui pourrait devenir un centre regional de
formation et de recherche du TiersMonde.
191 435 $ - 12 mois.
84-0080 POLLUTION DES EAUX (TUNISIE)
84-0054 VACCIN ANTITUBERCULEUX
Ministere de Ia Sante publique. Tunis. Permettre a Ia
Direction de I'hygiene du milieu et de Ia pollution
de l'environnement d'evaluer Ia nature et le niveau de
pollution des eaux de Ia rivière Medjerda. 59 840 $
(KENYA)
- 18 mois.
Institut de recherches medicales du Kenya. Permettre
au Centre de recherches sur Ia tuberculose du
Kenya d'evaluer l'efficacité du vaccin antituberculeux
chez les enfants ages de 4 ans et moms et de
determiner I'incidence et les caracteristiques de Ia
tuberculose chez les enfants du méme groupe
d'ages qui sont exposes a des cas nouveaux de
tuberculose pulmonaire confirmee bacteriologique-
ment. 93 630 $ - 36 mois.
84-0059 ADDITION DE VITAMINE A AUX
GLUTAMATES DE SODIUM (INDONESIE)
Helen Keller International Inc., New York, Etats-Unis.
Mesurer l'efficacité de l'utilisation des glutamates
de sodium comme moyen d'integrer Ia vitamine A a
l'alimentation des enfants a hauts risques et
40
84-0099 PRESENCE DU ROTAVIRUS CHEZ
LES NOUVEAU-NES (CHILI)
Instituto de NutriciOn y Tecnologia de los Alimentos
(INTA), Universitè du Chili, Santiago. Dresser le
tableau clinique de Ia presence du rotavirus dans les
selles des nouveau-nés et determiner si Ia methode d'accouchement favoiise I'infection. 81 840 $
- 15 mois.
84-0111 ÉTUDE ET CLASSEMENT DES
MACROINVERTEBRES (REPUBLIQUE DE
COREE)
Yonsei University College of Medicine. Seoul. Permettre a l'Institut de médecine tropicale de mettre au
point une methode devaluation qualitative de l'eau.
reposant sur l'etude des macroinvertebrds (arthro24 mois.
podes et mollusques). 68 375 $
84-0116 L'AVORTEMENT EN MILIEU
RURAL (NEPAL)
Permettre aux Systemes de developpement intCqrCs.
Katmandou. de determiner le nombre d'avortements et le taux inherent de mortalite et de morbiditO
dans les regions rurales du Nepal. donnees qui
permettront de revoir les lois actuelles concernant
l'avortement. 69 400 $ - 12 mois.
84-0135 GUERISSEURS TRADITIONNELS
ET PROFESSIONNELS DE LA SANTE
(PHILIPPINES)
Permettre a Ia Central Philippines University. Iloilo
City, de faire une etude comparative des croyances
et pratiques des guerisseurs traditionnels et des
professionnels de Ia sante de Ia province de Ilolo.
35300 $ - 12 mois.
84-0140 SUPPLEMENT DE FER! DIARRHEE
(CHILI)
Instituto de NutrtciOn y Tecnologia de los Alimentos
(INTA) Santiago. Examiner Ic lien entre l'apport de
supplements de fer dans les laitages et lincidence des
maladies diarrheiques chez les enfants non anemiques ages de moms de 2 ans. 271 060 $ - 18 mois.
84-0141 PESE-BEBE - PATH (GLOBAL)
Permettre au Programme de technologie appropriee
pour Ia sante, Seattle, Etats-Unis, de perfectionner
Ia balance electronique misc au point pour determiner
Ic poids et l'etat de nutrition des nouveau-nes
dans les pays en developpement. et de mettre cette
technologie a Ia portee du plus grand nombre.
45 675 $ - 6 mois.
84-0148 EVALUATION DES PRATICIENS
EN MILIEU RURAL (COREE)
Universite Yonsei. Seoul. Permettre au College des
infirmieres d'exammner Ic role actuel des praticiens
en milieu rural afmn d'ameliorer Ia prestation des soins
de sante primaires dans les regions rurales de Ia
Coree. 99 470 $ - 20 mois.
84-0154 SYPHILIS (ZAMBIE) - PHASE II
Ministere de Ia Sante. Lusaka et University Teaching
Hospital de Ia Zambie. Elaboration et misc en
oeuvre dun programme de depistage prenatal ci
d'education sanitaire. Evaluation de son efficacitC
a limiter l'incidence de Ia syphilis sur Ia grossesse.
242 100 $ - 24 mois.
84-0155 TYPHOIDE (CHILI)
Instituto de NutriciOn y Tecnologia de los Alimentos,
Universite du Chili, Santiago. Determiner les
facteurs socio-culturels qui favorisent l'apparition de
cas de typhoide chez les enfants. 105 010 $ 30 mois.
84-0159 LUTIE CONTRE LA
SCHISTOSOMIASE: UNE APPROCHE
COMMUNAUTAIRE (ZIMBABWE)
Ministère de Ia Sante. Harare. Permettre au Blair
Research Laboratory d'elaborer. de mettre en
oeuvre et d'évaluer un programme communautaire
mntegre de lutte contre Ia schistosomiase. Ce
programme sera insere dans Ic systeme actuel de soins
de santC primaires. 470 740 $ - 36 mois.
84-0174 LES MODES DE SEVRAGE (MALI)
Permettre a l'Institut national de recherche en sante
publique, Bamako. de recenser les modes de
sevrage en pratique chez trois communautes rurales au
Mali. 77 680 $ - 12 mois.
84-0177 ACCIDENTS DE TRAVAIL DES
DEBARDEURS (KENYA)
Ministère de Ia Main-d'oeuvre. Nairobi. Perrnettre a ses
inspecteurs d'usmnes de trouver des moyens de
reduire les accidents et d'accroitre Ia securite au travail
a Kilmndini (port de Mombasa). 44 930 $ - 24
mois.
84.0178 SANTE DES TRAVAILLEURS
EXPOSES AUX SOLVANTS (KENYA)
Mmnistere de Ia Main-d'oeuvre, Nairobi. Permettre a
son Inspection des usines de fournir aux autorites
et au grand public des donnëes precises sur Ic danger
que pose l'exposition aux solvants des travailleurs
dans les imprimeries. maisons d'edition et usines de
fabrication de peinture. L'ob)ectif est l'elaboration
de politiques visant Ia protection des travailleurs.
93 200 $ - 24 mois.
84-0185 DEJECTIONS ANIMALES (COREE)
Permettre au National Environmental Protection Institute, Seoul, d'evaluer les consequences des
operations de I'elevage des bovins ci des porcins sur
les ressources hydriques. 94 900 $ - 18 mois.
84-0187 CONDITIONS D'HYGIENE
(NEPAL)*
Ministere de Ia Sante. Katmandou. Recueillir ci
analyser des données de base sur les conditions ci
pratiques d'hygiene actuelles a Katmandou. 46 100 $
- 24 mois.
84-0200 ALIMENTATION/MORTALITE
INFANTILE (BRESIL)
Universidade Federal de Pelotas. Etude du role des
divers modes d'alimentation dans Ia mortalite
infantile due a Ia diaryhee et autres maladies infantiles.
98 160 $ - 24 mois.
84-0208 EPURATION DES EAUX STRYCHNOS POTATORUM' (INDE)5
Christian Medical College and Hospital. Tamil Nadu.
Permettre a Ia Division rurale de Ia sante ci des
affaires sociales detudier l'utilisation ci I'efficacitC des
gramnes de Strychnos potatorum comme agents
d'epuration de l'eau. 5 205 $ - 12 mois.
84-0216 MALADIES SEXUELLES
TRANSMISSIBLES (CUBA)
Mmnistere de Ia Sante publique, La Havane. DCtermincr I'existence et l'incidence des maladies transmises sexuellement. en particulier Ia blennorragie. en vue
de Ia mise en place dun programme national de
lutte contre ces maladies. 182 560 $ - 24 mois.
84-0226 XEROPHTALMIE/CECITE (ZAMBIE)
Commission nationale de l'alimentation et de Ia
nutrition, Lusaka. Determiner Ia presence de cas
41
de cécité et leurs principales causes dans Ia vallée de
Luapula. 241 990 $ - 24 mois.
84-0227 SERVICES DE SOINS DE SANTE
PRIMAIRES DANS LES TRIBUS (PHILIPPINES)
Université De La Salle, Manilla. Permettre au Centre
de recherche intégrée d'établir Ia faisabilité et
l'efficacite de l'engagement communautaire dans Ia
fourniture de services de sante preventifs, incitateurs et curatifs. 150 460 $ - 30 mois.
84-0228 DIARRHEE/EDUCATION SANITAIRE
(PHILIPPINES)
Institut de recherche sur Ia médecine tropicale.
Manille. Mise en oeuvre d'un programme efficace
d'éducation sur les soins de sante primairas, afin de
prevenir las maladies diarrheiques at promouvoir
l'hygiene maternelle at infantile. 174 775 $ - 36
mois.
84-0242 EPIDEMIOLOGIE DE LA
DIARRHEE AIGUE (COLOMBIE)
Parmettre a l'Hospital Infantil Universitario Lorencita
Villegas de Santos, Bogota, d'étudier l'association
diarrhea-malnutrition at de determiner si cette
association ne serait pas attribuabla a des anomalies du systeme immunitaire, 70 470 $ - 16 mois.
84-0245 TRAITEMENT DES EAUX USEES
- PROGRAMME DE LOGEMENT BLISS
(PHILIPPINES)
National Environmental Protection Council, Quezon
City. Mise au point at experimentation dune
installation da traitemant des eaux usées a prix
modique, facile d'antretien at acceptable localement dans Ia cadre du programme de logament
BLISS (Bagong Lipunan Sites and Services),
62 940 $ - 24 mois.
84-0247 SERO-IMMUNITE CONTRE LA
POLIOMYELITE/DCT (JAMAIQUE)*
Ministere de Ia Sante, Kingston. Evaluation de Ia
séro-immunité des anfants jamaicains contre Ia
polio at las DCI (diphterie, coqualuche at tétanos).
main en PVC (chlorure de polyvinyle) mises au point
par Ia CRDI at l'Universite de Malaya. 72 800 $
- 18 mois.
84-0278 SOINS PSYCHIATRIQUES EN
MILIEU RURAL (INDE)*
Fondation Iribhuvandas, Anand. Permettre a Ia
Fondation at a deux autres organismes participants
d'evaluer at d'ameliorer las soins qua dispensent. dens
Ia district da Kaira, en Inde, las praticiens et
guerissaurs traditionnals aux personnes atteintes de
maladies mantalas graves. 62 630 $ - 24 mois,
84-0279 INTOXICATION AU PARAQUAT
(COLOMBIE)*
Instituto Nacional de Salud, Bogota. Evaluation de Ia
frequence at de Ia gravite des maladies associées a
I'usaga generalise da l'herbicide Paraquat dans Ia
commune rurale da Carmen de Viboral, en
Colombia. 247 090 $ - 16 mois.
84-0280 PROGRAMME DE LUUE CONTRE
LES MALADIES DIARRHEIQUES (GLOBAL) PHASE III
Organisation mondiale da Ia sante, Geneva, Suisse.
Permettre a I'OMS da promouvoir son Programme
da lutta contra las maladies diarrheiques afin de
reduira Ia taux da mortalite due aux maladies
diarrheiquas aigues, chez les nourrissons at las jeunes
anfants. Donner aux differents pays las moyens
d'entraprandre aux-mémes Ia lutta contra las maladies
diarrheiques. 300 000 $ - 24 mois.
84-0283 RECHERCHE SUR L'HYGIENE EN
MILIEU RURAL (SIERRA LEONE) - PHASE 11*
Community Development Council, Bo. Application
des strategies utilisees durant Ia Phase I pour
encourager las efforts personnels dens Ia planification,
La construction at l'entretien d'installations sanitaires at d'approvisionnament en eau, at evaluation des
effets de cas strategies sur I'état de sante da Ia
population cible. 386 000 $ - 36 mois.
77 770 $ - 15 mois.
84-0292 IDENTIFICATION D'ANOPHELES
84-0254 INSTALLATIONS SANITAIRES
(ZIMBABWE)
(BANGLADESH)*
Centre de racherchas du village Clean, Dhaka.
Conception, mise en oauvre et evaluation d'un
programme d'hygiene de l'environnement base sur
une étude da Ia population d'un petit village du
Bangladesh. 53 310 $ - 24 mois.
84-0266 MISE AU POINT DE METHODES
CONTRACEPTIVES - ICCR (GLOBAL) PHASE V
Conseil da Ia population, New York, Etats-Unis.
Parmettre au Comite international de racherchas
sur las methodas anticonceptionnelles da poursuivra,
en 1985, son programme da mise au point de
methodes contraceptives et d'obtenir l'appui d'autras
donataurs. 400 000 $ - 12 mois.
84-0274 FABRICATION DE POMPES A
MAIN (INDONESIE)*
Yayasan Dian-Desa, Djogjakarta. Etude du bien-fonde
at da l'acceptabilite an Indonesia des pompes a
42
Ministère da Ia Sante publique, Harara. Permettre au
laboratoire de recherche Blair da concavoir une
méthode plus precise servant a identifier las facteurs
de transmission de Ia malaria au Zimbabwe an
ameliorant le programme da lutta contre Ia maladie
dans ce pays. 16 615 $ - 12 mois.
84-0333 ONCHOCERCIASIS (SIERRA
LEONE)*
Universite de Sierra Leone, Freetown. Permettre au
College universitaire Njala d'etudiar las manifestations da I'onchocerciasis dans Ia region etudiee et de
determiner las caracteristiques de I'insacta porteur
de Ia maladie at du parasite. 90 185 $ - 24 mois.
84-0336 DRACUNCULOSE (TOGO)*
Universite du Bénin, Lomé, Etude da Ia dracunculosa.
maladie parasitique, par rapport a sa manifestation
at a sas effets auprés de La population exposee, afin
de mettre en place des moyans de lutte appropries.
77 405 $ - 36 mois.
84-0339 PARASITOSES INTESTINALES
du Togo. 23 315 $ - 9 mois.
84-0063 RESEAIJ LATINO-AMERICAIN
D'INFORMATION SUR LE COMMERCE
(SUISSE)
Permettre au Centre de commerce international,
Suisse, en collaboration avec Ic Gouvernement
des Pays-Bas de renforcer Ic Réseau latino-americain
d'information sur Ic commerce (RELIC) en fournissant une aide de base aux trois pays es moms
developpes du RELIC (Bolivie, Honduras et
Sciences de l'information
Nicaragua). 337 000 $ - 24 mois.
84-0067 SYSTEME D'INFORMATION SUR
LA RECHERCHE EN APPROVISIONNEMENT
EN EAU ET EN HYGIENE (AMERIQUE
(TOGO)*
Ministëre de Ia Sante publique. des Affaires sociales et
de Ia Promotion feminine, Lomé. Etude des
manifestations des parasitoses intestinales dues aux
protozoaircs et aux helminthes, plus specifiquement aux ankylostomes, et de leurs effets sur Ia sante
des populations des zones sub-urbaines et rurales
83-0308 SERVICE NATIONAL PHILIPPIN
D'INFORMATION SUR LES TUBERCULES
ALIMENTAIRES (SNPIT)
College agncole de Farchipel des Visayas. Baybay.
Permettre au Centre national philippin de formation ci de recherche sur les tubercules alimentaires de
mettre sur pied un centre d'analyse de Finformation specialisee sur es tubercules alimentaires. a
l'intention des scientifiques nationaux et des
vulgarisateurs. 238 730 $ - 36 mois.
83-0320 SERVICE D'INFORMATION SUR
LE BLE El AUTRES CEREALES A PETITS
GRAINS (MEXIQUE)
Centro Internacional de Mejoramiento de Matz y
Trigo, Mexico. Offre dun service d'information aux
etablissements et aux individus dans les pays en
developpement relativement a Ia recherche sur Ic
ble et autres cereales a petits grains et a I'application
des connaissances scientifiques pour accroitre Ia
production de ces cultures. 388 655 $ - 36 mois.
84-0043 MANGROVES ET TELEDETECTION
(INDONESIE)*
Universite Gadjah Mada. D)ogjakarta. Pour lui permettre d'ètablir une section de recherche sur les
mangroves et une methodologie d'analyse des
donnèes recueillies par tèlCdètection. et de determiner
ci d'expliquer les changements dans certaines forêts
de paletuviers. 168 415 $ - 30 mois.
84-0053 RESEAU D'INFORMATION DE LA
PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINEE
Universitè de Ia Papouasie-Nouvelle-Guinee, Port
Moresby. Constitution dune base de donnees des
documents de Ia Nouvelle-Guinée, distribution des
documents consignes sur microfiches dans cinq
endroits strategiques du pays et misc en route du
processus d'automatisation des activités de classe-
ment de Ia bibliotheque de I'Université. 301 740 $ 24 mois.
84-0057 RESEAIJ NATIONAL
D'INFORMATION SUR LA SANTE (COLOMBIE)
Federación Panamericana de Asociaciones de Facultades de Medicina, Bogota. Misc sur pied dun
rèseau national d'information sur Ia sante pour Ia
Colombie dans Ic cadre du système regional
coordonné par Ia Biblioteca Regional de Medicina y
Ciencias de Ia Salud (BIREME). São Paulo, Brèsil
200 000 $
24 mois,
LATINE)
Organisation panamèricainc de a sante, Washington,
D.C., Etats-Unis. Permettre au Centro Panamericana de Ingenierfa Sanitaria y ciencias del Ambiente.
Lima, Perou, dc mettre au point une mèthodologie d'enquete afin d'Cvaluer Ia situation et les
tendances actuelles en matière d'approvismonnement en eau et d'hygiene en Amenque Latine. II
s'agira ensuite den dèmontrer l'efficacité pour Ia
promotion de programmes et de politiques de
recherche nationaux dans des pays donnes et.
enfin. d'ètablir un système d'information sur Ia
recherche regionale. 140 000 $ - 21 mois.
84-0073 RESEAU D'INFORMATION
LATINO-AMERICAIN SUR LA SANTE
Organisation panamericaine de Ia sante. Washington.
D.C.. Etats-Unis. Permettre a Ia Biblioteca Regional de Medicina y Ciencias de Ia Salud. São Paulo,
Bresil, de jeter les bases dun reseau regional de
promotion de Ia sante publique et damèliorer les
services d'information biomedicale dispenses en
Amerique latine et aux Antilles. 392 600 $ - 24
mois.
84-0097 SERVICE ARABE REGIONAL
D'INFORMATION SUR LA RECUPERATION ET
LE PEUPLEMENT DES TERRES (EGYPTE)
Permetire au International Centre for Rural Development, Alexandrie, d'ètablir un centre regional de
documentation sur Ia recuperation et Ic peuplement
des terres, 92 880 $ - 36 mois.
84-0142 RESEAU ANTILLAIS DE SERVICES
D'EXPERTS EN TECHNOLOGIE
Banque de developpement des Caraibes, Bridgetown,
(La Barbade). Augmentation de Ia capacite des
pays antillais pour mettre au point les technologies
nècessaires au fonctionnement efficace des industries existantes at a I' expansion de nouvelles entreprises productives. 621 490 $ - 36 mois.
84-0146 SYSTÈME D'INFORMATION SUR
LES PECHES DE L'INDONESIE
Direction generalc des peches du ministère de
l'Agriculture. Jakarta. Renforcement du rèseau
national d'information sur es pêches de l'Indonèsie
afin qu'il repondc plus efficacement aux besoins
des usagers, en rassemblant, organisant et diffusant Ia
documentation locale et en condensant Ia documentation etrangere (ugec utile au pays. 173 020 $
- 36 mois.
43
84-0147 BIBLIOTHEQUE ET CENTRE
REGIONAL DE DOCUMENTATION
(TI-IAILANDE)
Institut asiatique de technologie. Bangkok. Permettre
a sa bibliotheque et a son centre regional de
documentation de renforcer laur programme de dill usion attn que les services et les ouvrages de leurs
centres d'information spécialisès sur Ia geotechnique et
le ferrociment soient offerts au plus grand nombre
d'utilisateurs possibles dans Ia region. 237 950 $ 36 mois.
84-0153 NORD-EST DE LA THAILANDE:
DIFFUSION DE L'INFORMATION AGRICOLE
Universitè Khon Kaen, Muang Khon Kaen. Amelioration des services d'information et partant. garantie
dune meilleure participation et utilisation du rdseau
national AGRIS. en Thafiande. 45 590 $ - 24
mois.
84-0158 DEVSIS (TOGO)
Ministëre du Plan, de l'Industrie et de Ia Réforme
administrative, Lomè. Permettre au Centre de
documentation technique de mettre en place et de
developper un système plus elficace d'information
de type DEVSIS et d' elargir les capacitès nationales
grace a Ia participation du pays au système
d'inlormation et de documentation panafricain.
183 180 $ - 24 mois.
84-0160 INFOPLAN : BRESIL (PHASE
PRELIMINAIRE)
Instituto de Pianejamento Económico a Social. Rio de
Janeiro. Effectuer las travaux prèliminaires S
l'ètablissement dun rëseau national d'information sur
Ia planification au profit des institutions participant
au processus de planification du pays. Ce rèseau
participera activement au Système regional dinformation sur Ia pianification. 135 365 $ - 24 mois.
Antilles, Santiago. Permettre au Centro Latinoamericano de Demografia de maitre sa collection d'ouvragas sur microfiches at den approvisionner le
Système de documentation sur Ia population du
Bresil, centre national bresilien participant au
Système de documentation sur Ia population de
l'Amèrique Latine (DOCPAL). 25 435 $ -
12
mois.
84-0195 DOCPAL (PEROU)
Consejo Nacional de PoblaciOn (CNP) Lima. Misc sur
pied dun réseau national d'information sur Ia
population pour Ia Pèrou qui sara reliè au Système
latino-américain de documentation sur Ia population (DOCPAL) du Centre latino-américain de demo-
graphie, Santiago, Chili. 80 215 $ - 24 mois.
84-0196 DOCPAL (MEXIQUE)
Consejo Nacional de PoblaciOn. Mexico. Misc sur
pied dun Centre national d' information bibliographique sur Ia population atlas lemmas. qui sara relié
au Système latino-americaifl de documentation sur
Ia population (DOCPAL). 51 655 $ - 18 mois,
84-0197 DOCPAL - CREATION D'UN
RESEAU BRESILIEN
Permettre a Ia Fundacao Sistema Estadual de AnSlise
de Dados. São Paulo. de maitre sur pied un
rèseau decentralisé dinformation sur Ia population au
Bresil. 96 625 $ - 24 mois.
84-0207 RESEAU ANTILLAIS
D'INFORMATION (CHILI)
Commission economiqua pour l'Amenqua latine at las
Antilles. Santiago. Automatisation des services da
production at de traitement des donnéas at elargissament du système antillais d' information déjà an
place en y intègrant un système regional sect onel
d'information sur las brevets. 478 520 $ - 24
84-0166 BULLETIN DES LABORATOIRES
DE MEDECINE (THAILANDE)
mois.
Permettre a l'liniversitè Chiang Mai de couvnr las frais
de publication du Bulletin des laboratoires da
84-02 17 SYSTÈME ANTILLAIS
D'INFORMATION AGRICOLE
médecine. 27 965 $ - 36 mois.
Université des Indes occidantales, St. Augustine.
Trinitè at Tobago. Creation dun centre regional de
coordination du Système antillais d'information agncole at misc sur pied, dans chacun des pays
anglophones. hispanophones at francophones. dun
centre national clé qui participara a cc système.
84-0182 SYSTÈME DE GESTION ET
DENREGISTREMENT DES DEUES
Secretariat du Commonwealth. 1_ondras. RoyaumaUni Permettra au Groupe consuitatil technique de
poursuivre Ia conception. Ia programmation at l'essai
du logiciel dont fait partie le Système de gestion at
d'enregistrament des dettes. at de le mettre a Ia
disposition des pays en dèveloppemant. 63 000 $
- 12 mois.
84-0183 CENTRE NATIONAL AGRIS
(THAILANDE) - PHASE II
Université Kasetsart. Bangkok. Soutian des activités
du Centre national AGRIS de Ia Thaliande en lui
permetiant d'utiliser las installations informatiqueS du
Centre international d'information sur le buffle.
49 195 $ - 24 mois.
84-0194 ECHANGE DE MICROFICHES DOCPAL (CHILI)
Commission economique de l'Amenque latina at des
44
380 655 $ - 36 mois.
84-0229 LOGICIEL DE MICROORDINATEUR POUR L'EXTRACTION DE
DONNEES PORTANT SUR DE PETITES
REGIONS GEOGRAPHIQUES (CHILI)
Commission economique pour l'Amenqua latine at las
Antilles. Santiago at Centre fatino-améncain da
demographic. Parmattre aux agances de planilication.
de services sociaux at aux autres agances gouvarnamantales at privéas d'obtanir. da lacon rapida at
economique. des donnéas quantitativas préciscs
sur Ia recensament da Ia population pour toute petite
region geographiqua donnée. 141 330 $ - 16
mois.
84-0232 CENTRE DE DOCUMENTATION
ET D'INFORMATION SUR LES ACTIVITES
POST-RECOLTES (COlE D'IVOIRE)
84-0298 LES FEMMES DANS LES
ANTILLES: SYSTÈME DE RECHERCHE
Centre ivoirien de recherches technologiques, Abidjan.
Mise en place dun centre de documentation
capable de fournir une information specialisee sur Ia
post-recolta afin de rendre las travaux des chercheurs du centre et des charcheurs d'autres instituts
beaucoup plus efficaces. 172 975 $ - 36 mois.
Universite des Indas occiclantales Cave Hill, Barbade.
Permettra a l'lnstituta of Social and Economic
Research d'ancourager a poursuite de Ia recherche et
da l'analyse fondeas sur las donnees racueillies au
cours da Ia réalisation du projet sur las fammes dans
las Antilles at da donner a l'Institut las moyens da
faire d'autras travaux at den diffuser las résultats,
84-0233 RESEAU AFRICAIN D'INFORMATION
SUR LA GESTION (ANAl): ÉTUDE DE
FAISABILITE
Centre africain de formation et de recharches admin istratives pour le developpement, Tanger. Maroc.
Etude de Ia possibilite de rdalisation d'un réseau
africain d'information sur Ia gestion en mettant sur
pied un projet pilote auquel participeront environ 10
institutions nationales. 209 500 $ - 36 mois.
84-0234 SERVICE REGIONAL
D'INFORMATION SUR LE LIVRE (AMERIQUE
LATINE ET ANTILLES)
Centre regional pour Ia promotion du livra en
Amerique latine et aux Antilles. Bogota, Colombie. Amelioration, grace a l'automatisation, des
services aux usagers du service d'information
regional sur l'édition de livres. 127 200 $ - 24 mois.
84-0263 AUTOMATISATION DES
SERVICES DU PDIN (INDONESIE)
Pusat Dokumentasi Ilmiah Nasional, Jakarta. Mise en
place dun système d'information automatise at
efficace qui englobera les services de documentation
et de bibliotheque. 94 340 $ - 24 mois.
84-0268 CENTRE D'INFORMATION SUR
LA NOIX DE COCO (SRI LANKA) PHASE II
Permettre a l'lnstitut de racharche sur Ia noix de coco.
Lunuwila, de maitre l'accent sur Ia diffusion de
services at de documents d'information d'actualité at
de synthèse, at de faciliter aux chercheurs sur Ia
noix de coco l'acces aux donnees de recharcha
courantes. 62 460 $ - 36 mois.
84-0287 CATALOGUE COLLECTIF DES
PERIODIQUE5 SCIENTIFIQUES El
TECHNIQUES CHINOIS
DOCUMENTAIRE
183 800 $ - 24 mois.
84-0304 SYSTÈME DE GESTION ET
D'ENREGISTREMENT DES DETfES (SRI
LANKA)
Departament des rassourcas extériaures, Colombo.
Permattra a Ia Division da Ia gestion at de
I'enregistrament des dattes at da l'utilisation de aide
extériaura de maitre a l'essai, dans des conditions
réelles, las methodologies at Ia logicial du CS-DRMS
(logiciel du Secretariat du Commonwealth) avant
de las mettra a Ia disposition d'autras pays, at da
fournir au Sri Lanka un ragistra cantralise da toutes
las subventions venant de l'etranger at de Ia dette
extèrieura contractée a Ia fois par Ia secteur public
at le sactaur prive. 83 300 $ - 24 mois,
84-0319 PARLERS CREOLES El
DEVELOPPEMENT SOCIAL: UNE ETUDE
PRELIMINAIRE
Commission économiqua pour I'Amerique latine atlas
Antilles, Santiago, Chili. Realisation dune étude
préliminaire des institutions, des organismes publics.
des politiquas officielles at des usages relies a
I'utilisation du creole a base francaisa dans las
Antilles. 78 800 $ - 12 mois.
84-0322 REPIDISCA (PEROU)*
Service national d'hygiena at d'approvisionnemant en
eau, Lima. Misa a Ia disposition de chercheurs,
planificataurs, décisionnairas at autras utilisataurs
d'informations nationales at intarnationales sur les
systèmas sanitairas at las sciences de l'anvironnament.
59 800 $ - 36 mois.
84-0323 THESAURUS INTER.EAU
Institut des relations at de Ia cooperation internationalas de China (IRCIC), Beijing. Parmattra a Finstitut
de preparer un catalogue collectif des periodiquas
scientifiquas at techniques an langua chinoisa qui
sa trouvent a l'Institut même at dans 70 autras
institutions chinoisas. 88 200 $ - 36 mois.
Centre international de reference pour l'approvisionnement des collactivites en aau collective at l'hyglena, Rijswijk, Pays-Bas. Parmaitre au centre da
produire dans Ia cadre du Programme d'echange at
de transfert da l'information, un thesaurus multilingue
general sur l'approvisionnamant en aau at sur
I' hygiene en milieu rural. 92 800 $ - 12 mois.
84-0293 REMIN-REMIC: UN SYSTÈME
84-0324 MOYENS D'INFORMATION POUR
D'INFORMATION SUR LES MANGROVES
POUR L'ASIE El LE PACIFIQUE
Centre de gestion des rassourcas naturallas, Quezon
City, Philippines. Consolidation d'un Réseau
regional d'information sur las mangrovas, mise sur
pied at gestion dun Centre regional d'information
sur las mangrovas pour l'Asia at Ia Pacifique.
352 900 $ - 36 mois,
L'ANIMATION RURALE (CAMEROUN)*
Institut africain pour Ia devaloppament économiqua el
social (INADES), Yaounde, Amelioration des
conditions at de Ia qualite des services offerts aux
jaunes Camerounais cherchant a s'integrer dans Ia
monda rural, an améliorant at en diversifiani las
moyans de diffusion da l'information aux agents
du developpemant. 95 840 $ - 24 mois.
45
84-0346 INDICATEURS PREVISIONNELS DE
LA FAMINE: ÉTUDE DE CAS*
École de sante at de mëdecine tropicale de Londres.
Angleterre. Permettre a Ia section de recherche sur
les famines de mettra au point un ensemble dindicateurs et de méthodes efficaces et peu coOteux
pour aider es gouvernements des pays en developpement a prévoir longtemps a l'avance les cas de
famine. 34 300 $ - 12 mois.
84-1009 THESAURUS INTERNATIONAL EN
ADMINISTRATION PUBLIQUE (CANADA)
Encyclopedia d'administration publique. Ste-Foy.
Creation dun thesaurus international trilingue
(anglais. francais, espagnol) en administration publique a lusage des centres de documentation
nationaux et règionaux pour ranalyse, lechange et Ia
recherche documantaire. 94 600 $ - 18 mois.
84-1022 RECHERCHE EN TELEDETECTION
ET FORMATION EN TRAITEMENT
NUMERIQUE D'IMAGES (CHINECANADA)
State Science and Technology Commission, Beijing.
et Université de Waterloo, Developpar les capacités de recharche et de formation de Ia Chine en
traitement numènque d'images obtenues par
télèdètection at ètablir des liens plus ètroits dens ce
domaine entre les scientifiques chinois et cane-
diens. 365 000 $ - 30 mois.
84-1024 REVUES SCIENTIFIQUES
CANADIENNES - ESSAI D'UN SYSTEME DE
DISTRIBUTION (CANADA)
Organisation canadienne pour 'education au service
du developpement. Ottawa. Fournir a environ 100
institutions choisies de pays en dèvelopparnent des
exemplaires da 12 revues sciantifiques canadiannes publièes par Ia Conseil national de recherches afin
d'etudiar le système de distribution et d'évaluer
l'utilité de 'information scientifique canadienne pour
les chercheurs de ces pays. 200 000 $ - 36 mois.
84-1046 ESSAI D'UN SYSTÈME DE
CONSERVATION DES MICROFORMES
(INDONESIECANADA)
Pusal Dokumentasi llmiah Nasional (PDIN). Jakarta.
et Banque du Canada. Etude de Ia possibilite
d'appliquer. en Indonésie, un système peu coQteux
de conservation des microformes dans da petits
sacs fermés hermetiquement. 62 850 $ - 18 mois.
84-1049 CARTOGRAPHIE DES RESSOURCES
- BASSIN DE SOKOTO-RIMA
(NIGERIACANADA)
Universilë de Lagos at Université de Waterloo. Fournir
a Ia Sokoto Rima River Basin Development
Authority des caries mises a jour sur l'utilisation et le
potential de mise en valeur des terres. Permettre
aux étudiants at aux cherchaurs da rUniversite de
Lagos d'acceder plus facilement a Ia technologie
moderna comme Ia traitamant numerique at Ia
télédétection at da leur en faciliter l'apprentissage.
328 530 $ - 36 mois.
46
Bureau de planification et
d'ëvaluation
84-0172 ETUDE DES SYSTEMES
DEVALUATION (THAILANDE)
Permettre au Kasetsart University Research and Development Institute. Bangkok, de recueillir. réunir at
évaluer des donnees sur les evaluations passees at
actuelles des programmes de recherche sur las
ressourcas agricoles at las richesses naturelles en
Thailande. 32 717 $ - 18 mois.
Sciences sociales
83-0267 POLITIQUE MACROECONOMIQUE
(TURQUIE)*
Bogazici Universitesi. Istanbul. Elaboration dune
stratégie macro-èconomiqua pour Ia Turquie.
portant tout particulierement sur Ia stabilisation a court
tarme de l'économie. l'expansion du secteur des
finances at lévaluation du système protectionniste.
66650 $ - 18 mois.
83-0346 AIDE AUX INSTITUTIONS CEDES (ARGENTINE)
Permettre au Cantro de Estudios de Estado y
Sociedad. Buenos Aires, d'entreprendre un grand
nombre d'activités da recherche, de formation at da
diffusion, dans Ia but da ranforcer son infrastructure
de recherche. 93 750 $ - 24 mois
83-0348 MIGRATION INTERNATIONALE
DE LA MAIN-D'OEUVRE CONTRACTUELLE
(THAILANDE)
Univarsite Chiang Mai at Université Khon Kaen.
Muang Khon Keen. Etude des caracteristiquas de
Ia migration temporaire de Ia main-d'oeuvre. da Ia
Thailande vers Ia Moyen-Onant. ainsi qua de son
incidence économiqua at sociale sur les regions de
depart. 86 600 $ - 30 mois.
83-1030 ENTREPRISES COOPERATIVES
ET DEVELOPPEMENT RURAL (INDE)
Université McGill. Montréal, at Universite da Delhi.
Analyse des facteurs da succès ou d'insuccés des
divers types da cooperatives dens diverses regions de
linde at evaluation de l'apport des antreprisas
cooperatives au devaloppement rural. 320 300 $ 36 mois.
84-0005 SERVICES DE SANTE EN MILIEU
URBAIN (KHARTOUM)
Université da Khartoum. Parmattra a l'lnstitut des
etudes de l'environnament, Addis-Ababa, de
verifier si, dans l'agglomeration da Khartoum. las
services de sante sont assures convenablament.
Cetia étude, réalisee dans un contexta da croissance
urbaina rapide, a pour but l'amélioration des
prestations de services de sante a Ia population a
faible revenu. 60 600 $ - 18 mois.
84-0006 GESTION DE LA CROISSANCE
URBAINE (COTE D'IVOIRE)
Univarsité d'Abidjan. Permattre au Centre de racharches architacturalas at urbaines d'appronfondir Ia
connaissance du cadre institutionnel. administratif et
financier dans lequel s'inscrit Ia gestion de Ia
croissance urbaine en COte d'Ivoire. 45 900 $ - 18
mois.
Paulo. L'etude sara faita conjointement par a Centre
des etudes de Ia culture contemporaine, São
Paulo, at par Ia Departemant interunion des statistiques et des etudes socio-économiques. 80 000 $
84-0007 AIDE AU SADRA (AFRIQUE
- 12 mois.
AUSTRALE)*
84-0019 CONSOMMATION ALIMENTAIRE
DE LA POPULATION URBAINE DEFAVORISEE
Universite nationale de Lesotho, Rome. Permettre a
'Association de recherche sur le developpement
de l'Afrique australe de s'établir comme organisme
credible de promotion et de planification de Ia
recherche en sciences sociales dans cette region.
30 000 $ - 24 mois.
84-0008 AIDE A L'OSSREA (AFRIQUE
ORIENTALE) - PHASE II
Permettre a l'Organisation de Ia recherche en sciences
sociales en Afrique orientale, Addis-Ababa, Ethiopie, de continuer a promouvoir et a planifier Ia
recherche en sciences sociales en Afrique orientale.
(BOLl VIE)
Permettre au Cantro da Estudios de Ia Realidad
Economica y Social. La Paz, d'étudier l'alimentation de Ia population défavorisee de La Paz.
57000 $ - 12 mois.
84-0023 FINANCES PUBLIQUES
(MOYEN-ORIENT)
Permetfte a l'Istituto Affari Intarnazionali, Rome, Italia,
de confier a d'eminents cherchaurs arabes Ia
réalisation d'une séria d'etudes comparatives des
finances publiquas dans Ia monde araba. 63 600 $
85 300 $ - 24 mois.
- 12 mois.
84-0009 GESTION DE LA CROISSANCE
84-0025 SERVICES OFFERTS AUX
OUVRIERS D'USINES URBAINES (COREE)
URBAINE (ZAIRE)
Departement des travaux publics et de l'amenagement du territoire, Kinshasa. Permettre au Bureau
d'études d'amenagaments urbains d'analysar Ia gestion des services collactifs de base a Kinshasa.
33 100 $ - 18 mois.
84-0010 CATASTROPHES NATURELLES El
SERVICES URBAINS (BOLIVIE)
Centro de lnvestigacion y Consultoria, La Paz.
Analyse de l'incidence des catastrophes naturalles
sur les services urbains et les conditions de via dans
les villas de Potosi et de Santa Cruz. 46 200 $ 9 mois.
84-0011 LES EQUIPEMENTS URBAINS A
DAKAR (SENEGAL)
Ministere de l'Urbanisme, de l'Habitat et de l'Environ-
nement, Dakar. Permettre au Centre de recherches
pour Phabitat, l'urbanisma et l'amenagamant du
territoire de mettre au point et d'encouragar
l'utilisation de normes en matière d'equipamants afin
d'améliorer Ia planification urbaine. 48 600 $ 18 mois.
84-0014 POLITIQUE DU LOGEMENT El DE
LA POPULATION URBAINE (BRESIL)
Instituto Universitario de Pesquisas de Rio de Janairo.
Analyse des récentes politiques gouvernementalas
du logemant touchant Ia population a faible revenu
de Ia region de Rio de Janeiro. 65 000 $ - 18
mois.
84-0017 POLITIQUE NATIONALE DE
COMMUNICATIONS (BRESIL)
Centro Brasilairo de Estudos Latino-Americanos. Rio
de Janeiro. Analyse du rOle social et cultural des
médias au Bresil de 1978 a 1984. 16300 $
18
Universite Han-Yang, Seoul. Permettre au Departement de sociologia de dresser un profil statistique
at analytique sur lequel il sara possible da fonder des
politiques at des programmes d'amélioration des
services offerts aux ouvriers d'usinas urbainas en
Corée. 67 500 $ - 18 mois.
84-0041 INCIDENCE SOCIO-ECONOMIQUE
REGIONALE DES ZONES DE
TRANSFORMATION DES PRODUITS
D'EXPORTATION (ASIE)
Univarsité nationala de Seoul, Corée. Université des
Philippines, Quezon City, at Centre des etudes
economiquesde Hong Kong at da Macao. Guangzhou, Chine. Etude de 'impact socio-economique
at des retombées possibles du devaloppament des
zones de traitement des axportations. Préconisation
de cartaines politiquas aupres des dirigeants at des
planificateurs. 231 400 $ - 18 mois.
84-0049 DETERMINANTS SOCIOECONOMIQUES DE L'ALIMENTATION DE
L'ENFANT (ARGENTINE)
Sociedad de Salud PUblica de Cordoba. Etude des
determinants biologiques, intellectuals, socioeconomiques at culturals da Ia malnutrition chronique
chez las anfants afin da lancer da nouveaux
programmes visant a reduire Ia malnutrition. 93 800 $
- 18 mois.
84-0055 CHANGEMENTS DANS LA
STRUCTURE DE LA CLASSE MOVENNE
(CHILI)
Permattra au SUR, Profesionales Consultores Ltda.,
Santiago, d'analysar las changamants dans Ia
structure at las aspirations da Ia classa moyenna du
Chili, au cours des dix darnièras annéas. 81 800 $
mois.
- 18 mois.
84-0018 CONDITIONS DE VIE DE LA
CLASSE OUVRIERE DE SÃO PAULO (BRESIL)
84-0056 RESTRUCTURATION DE
Estatistica a Estudos Socio-Economicos. Analyse des
conditions da vie de Ia classe ouvrière de São
L'ECONOMIE (URUGUAY)
Cantro de Invastigacionas EconOmicas, Montevideo.
Réalisation da recherchas detailleas sur Ia restructu-
47
Quito, Equateur. Analyse, a l'aide d'une mOthode
comparative, de sept cooperatives de logement
dans six pays de l'Amerique latine. 67 200 $ - 12
ration economique en Uruguay et exploration dun
certain nombre d'orientations possibles pour l'avenir du pays. 182 400 $ - 24 mois.
mois.
84-0058 ACTION DES MEDIAS DANS
L'EVOLUTION DE LA POPULATION DE
MONTEVIDEO
Centro Latinoamericano de Economia Humana.
Montevideo. Etude du role de Ia television sur les
attitudes, les opinions et les attentes de divers groupes
sociaux. 26 600 $ - 12 mois.
84-0062 SUBVENTION DE SOUDURE A
84-0085 LOGEMENTS POPULAIRES A
AREQUIPA (PEROU)
Centro de Estudios para el Desarrollo Regional,
Arequipa. Etude des aspects techniques, economiques, sociaux et organisationnels des logements
populaires des quartiers defavorises d'Arequipa.
42 200 $ - 12 mois.
L'ICRISAT (AFRIQUE DE L'OUEST)
Institut international de recherche sur les cultures des
zones tropicales semi-andes, Hyderabad. Poursuivre, pendant un an, l'aide a Ia recherche sur
l'economie rurale en Afrique de l'Ouest afin de
permettre l'elaboration d' une proposition satisfaisante
de Ia Phase II. 200 000 $ - 12 mois.
84-0086 POLITIQUES CULTURELLES
84-0064 PERSPECTIVES TECI-INOLOGIQUES
(AMERIQUE LATINE)
Permettre a l'United Nations University, Tokyo,
Japon, d'appuyer un rdseau de chercheurs, en
Amerique latine, qui entreprennent des etudes preliminaires visant a determiner les strategies scientifiques
et technologiques a long terme pour Ia region.
COMMUNICATION (BOLIVIE)
Centro de Investigacion y Consultoria, La Paz.
Formulation de recommandations concernant les
politiques relatives aux medias en se fondant sur les
resultats de I' analyse des autres moyens de
97 150$ 18 mois.
84-0089 PROJET DE DEVELOPPEMENT DE
LA RECHERCHE EDUCATIONNELLE (AFRIQUE
DE L'OUEST)
84-0068 LE PEUPLEMENT DU NORD-EST
IVOIRIEN (COTE D'IVOIRE)
Universite d'Abidjan. Permettre a l'Institut de geographie tropicale de faire de Ia recherche appliquee
afin d'élucider le probleme de dispersion de Ia
population dans Ia region du nord-est. 128 900 $
- 24 mois.
84-0070 MORTALITE INFANTILE (ASIE DU
SUD-EST)
Conseil de Ia population, New York, Etats-Unis.
Augmentation des connaissances scientifiques sur
les facteurs determinant Ia mortalite infantile dans le
Sud-Est asiatique. 300 000 $ - 36 mois.
84-0071 DEVELOPPEMENT URBAIN ET
POLITIQUE (EQUATEUR)
Centro de Investigaciones Ciudad, Quito. Analyser les
politiques et le ddveloppement urbain de l'Equateur et donner des conseils appropries. 246 000 $ 36 mois.
84-0083 LES FEMMES ET LA
PARTICIPATION DES MENAGES A FAIBLE
REVENU A LA PRESTATION DES SERVICES
-
84-0084 EVALUATION DES COOPERATIVES
DE LOGEMENT (AMERIQUE LATINE)
Asociacion Latino Americana para Ia PromociOn del
Habitat. del Urbanismo y de Ia Arquitectura,
48
des vingt dernières annees. 32 700 $ - 7 mois.
84-0087 MEDIAS ET AUTRES MOYENS DE
communication utilises en Bolivie, 37 200 $ - 12
mois.
Permettre a Ia Division des sciences sociales du CRDI
de financer et d'entreprendre Ia recherche et es
activites connexes visant a renforcer le dynamisme de
Ia communaute de recherche en Afrique occidentale.
88 700 $ - 24 mois.
84-0090 ETUDES DES ENTREPRISES
ARTISANALES V (MALAISIE)
Malaysian Handicrafts Development Corporation, Kuala
Lumpur. Etude de Ia contribution des entreprises
artisanales a I'economie nationale ainsi que des
facteurs limitant Ia croissance de ces entrepnises.
81 400$ - 12 mois.
84-0093 ASSOCIATIONS AGRICOLES
(BRESIL CHILI)
Facultad Latinoamericana de Ciencias Sociales, Santiago. Etude de Ia structure et des activités des
associations qui representent Ies grandes exploitations
agnicoles. 49 800 $ - 18 mois.
84-0094 INCIDENCE DES STRATEGIES DE
URBAINS (PEROU)
Instituto de Estudios SocioeconOmicos y Fomento del
Desarrollo, Lima. Permettre au groupe de travail
Services urbains et femmes a faible revenu" de fournir
de l'information sur Ia participation des femmes a
Ia prestation des services sociaux urbains. 71 600 $
19 mois.
(PEROU)
Permettre au Grupo de Estudios para el Desarrollo.
Lima, de determiner et d'analyser les politiques
culturelles appliquees par le gouvernement au cours
DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL SUR LA
DEMANDE El L'APPROVISIONNEMENT EN
ENERGIE (CHILI)
Conporacion de PromociOn Universitania, Santiago.
Analyse et comparaison des strategies de rechange
pour le developpement industriel en s'attachant
surtout a leurs repercussions sun Ia demande et
l'approvisionnement en energie. 82 300 $ - 18
mois.
84-0095 NOUVELLES FORMES
D'INVESTISSEMENTS (YOUGOSLAVIE)
Research Centre for Co-operation with Developing
Countries, Ljubljana. Etude des motivations et du
comportement des entreprises yougoslaves qui
investissent dans les pays en developpement.
29 300$ - 12 mois.
84-0096 ETUDES DES ENTREPRISES
ARTISANALES VI (INDONESIE)
Universite Gadjah Mada, Yogyakarta, Universite
Udayana, Denpaser et Lembaga Pengambangan
Teknologi Pedesaan, Java. Etude de Ia contribution
des entreprises artisanales a l'économie nationale
de l'Indonésie ainsi que des facteurs limitant Ia
croissance de ces entreprises. 88 550 $ - 12
mois.
84-0098 INCIDENCE DE LA MALARIA
DANS LA REGION AMAZONIENNE DE
COLONISATION (BRESIL)
Centro de Desenvolvimento e Planejamento Regional, Belo Horizonte. Mise au point et experimentation dune méthode d'analyse des effets sociaux.
economiques, culturels et environnementaux de Ia
malaria, maladie qui sévit dans une partie de Ia region
amazonienne du Bresil. 94 300 $ - 18 mois.
84-0100 ECHEC DES POLITIQUES
TECI-INOLOGIQUES (NIGERIA)
Nigerian Institute of Social and Economic Research.
Lagos. Examiner les diverses politiques technologiques qui ont ete mises en oeuvre dens diffdrents
secteurs, au cours de Ia derniére décennie, afin
d'etablir les raisons de leur échec. 35 800 $ - 18
mois.
84-0101 ENQUETE SUR LES TECHNIQUES
AGRICOLES DES PAYSANS (PARAGUAY) PHASE II
Permettre au Centro Paraguayo de Estudios SociolOgicos, Asuncion, de financer une analyse plus
poussde et une diffusion plus large des données
recueillies au cours de Ia Phase I de ce projet.
97 000 $ - 15 mois,
84-0107 INTERRELATIONS ENTRE
L'AGRICULTURE ET LA POPULATION PROVINCE DE L'EST (ZAMBIE)
Universite de Ia Zambie, Lusaka. Permettre au Bureau
d'etudes sur le developpement rural d'analyser les
interrelations entre l'agriculture ella population dens Ia
Province de lEst de Ia Zambie. 91 000 $ - 30
mois.
84-0108 POLITIQUE TECHNOLOGIQUE
SUR LE COMBUSTIBLE A BASE D'ALCOOL
(KENYA ET AUTRES PAYS AFRICAINS)
Aider le Public Law Institute, Nairobi, a mieux
comprendre Ia technologie et les politiques energetiques qu'implique le developpement de carburant a
84-0110 SECTEUR MANUFACTURIER
(LESOTHO)
Universite nationale du Lesotho, Rome. Permettre a
I'Institut des etudes sud-africaines d'analyser et
d'évaluer Ia politique industrielle touchant le secteur
manufacturier au Lesotho. 33 500 $ - 12 mois.
84-0118 PROGRAMMES RADIOPHONIQUES
DE CI-IANSONS EN QUECHUA (PEROU)
Permettre au Centro Peruano de Estudios Sôciales.
Lima, de faire une compilation systematique des
chansons quechuas au Pérou. 30 100 $ - 12 mois.
84-0123 EVALUATION DE PROGRAMMES
RADIOPHONIQUES EDUCATIONNELS
(PEROU)
Centro Peruano de estudios Sociales, Lime. Mesure
de l'efficacite des nouveaux types de programmes
radiophoniques diffuses dens les regions rurales du
Perou, 24 000 $ - 6 mois.
84-0124 ETUDE DU MONTENEGRO
(YOUGOSLAVIE)
Institut Poljoprivredni, Titograd. Enquete sur les
ressources et Ia production agricoles dans Ia
Republique du Montenegro, en Yougoslavie. 65 500 $
- 36 mois.
84-0125 PROGRES TECHNIQUE DANS LA
CONSTRUCTION DE CAMIONS (TURQUIE)
Part Pazar Arastirma A. S., Istanbul. Amelioration des
données sur le progrés technique du secteur
manufacturier des pays en developpement en comparant les méthodes de fabrication de camions dans
divers types d'entreprises. 36 000 $ - 30 mois.
84-0131 CONSOMMATION ENERGETIQUE
DES MENAGES DANS LES BIDONVILLES DE
RIO (BRESIL)
Colegio da America Latina, Rio de Janeiro. Determiner Ia consommation energetique des menages
vivant dans les bidonvilles de Rio de Janeiro.
24 300 $ - 9 mois.
84-0145 L'ECOLE El LA TRANSMISSION
DES VALEURS CIVIQUES (PEROU)
Pontificia Universidad Católica, Lime. Permettre au
Departement des sciences sociales d'examiner les
connaissances et les valeurs d'ordre social, économique et politique transmises dens les écoles
secondaires du Pérou. 134 000 $ - 18 mois.
84-0150 BOURSES DE RECHERCHE
SPECIALES (AMERIQUE CENTRALE)
ConfederaciOn Universitaria Centroamericana, San
Jose. Fournir a des chercheurs de I'Amerique
centrale l'aide dont ils ont besoin pour poursuivre leurs
recherches sur les problémes sociaux et économi-
ques de Ia region. 181 900 $ - 24 mois.
84-0109 INCIDENCE DU DEVELOPPEMENT
URBAIN (JORDANIE)
Municipalite d'Amman, Jordanie. Permettre au Departement du developpement urbain d'evaluer I'incidence de ses programmes dans cinq zones de
84-0151 PARCELLES ASSAINIES El
AMENAGEMENT DES BIDONVILLES
(SENEGAL) - PHASE 111*
Office des habitations a Ioyer modique, Dakar. Permettre au Bureau devaluation du projet parcelles
assainies d'aboutir a un bilan et a une evaluation
complets et définitifs sur Ia mise en oeuvre de ce
squatters a Amman. 82 500 $ - 18 mois.
projet a Dakar. 30 400 $ - 24 mois.
base d'alcool. 74 000 $ - 18 mois.
49
84-0157 PROGRAMME DE RECHERCHE
SUR LA POLITIQUE SCIENTIFIQUE El
TECHNOLOGIQUE (MEXIQUE)
théâtre populaire comme methode d'éducation des
adultes, sur des problemes de developpement de
Colegto de Mexico, Mexico. Appui au programme de
recherche et des activitds connexes qu'entreprend
actuellement le Programa de Ciencia, Tecnologia y
Desarrollo. 455 800 $ - 36 mois.
84-0179 PARTICIPATION DES
AUTOCHTONES A LA GESTION DES
RESSOURCES DE L'AMAZONIE
COLOMBIENNE (COLOMBIE)
84-0161 L'ENSEIGNEMENT DE LA
LECTURE DANS DES CLASSES BILINGUES
Permettre a Ia FundaciOn EstaciOn Biologica de Puerto
Rastrojo. Bogota. de trouver les moyens de faire
participer les communautés autochtones au processus
de developpement de l'Amazonie colombienne.
(PARAGUAY)
Centro Paraguayo de Estudios SociolOgicos, Asunción. Etude du milieu sociolinguistique de certaines regions bilingues du Paraguay en vue d'ameliorer
l'enseignement de Ia lecture a l'éldmentaire.
80300 $ - 18 mois.
84-0164 RESEAU D'ETUDES SUR LA
POLITIQUE TECHNOLOGIQUE (AFRIQUE DE
L'OUEST)
Division des sciences sociales du CRDI. Permettre a
des chercheurs ouest-africains d'examiner les queslions de politique technologique et de se réunir
regulierement pour discuter des travaux en cours et
des resultats de recherche. 294 000 $ - 30 mois.
84-0165 LES ECOLES ET LA
COMMUNAUTE (BOLIVIE) - PHASE III
Centro Boliviano de InvestigaciOn y Accion Educativas, La Paz. Entreprendre on programme systdmatique de recherche, de formation pedagogique et de
diffusion, en vue d'elaborer et d'experimenter de
nouveaux modes d'enseignement. 122 600 $ - 24
mois.
84-0167 EVALUATION DE L'ENSEIGNEMENT
RURAL (SIERRA LEONE)
Universite de Sierra Leone, Freetown. Permettre au
Science Curriculum Development Centre du Njala
University College d'analyser un important programme
d'éducation pilote, institué par le ministère de
l'Education et repondant mieux aux besoins des
regions rurales. 172 400 $ - 36 mois.
l'Afrique. 20 500 $ - 12 mois.
98 700 $ - 24 mois.
84-0184 PROGRAMME DE FORMATION ET
METHODOLOGIE DE LA RECHERCHE
(INDONESIE) - PHASE II
Université Gadjah Mada, Yogyakarta. Permettre au
Centre d'etudes demographiques d'offrir une série
d'ateliers de recherche visant a renforcer les capacites
de chercheurs rattachés a des universités et menant
des etudes sur Ia population et le developpement.
60 000 $ - 24 mois.
84-0189 ECONOMIE DES CEREALES
ALIMENTAIRES (COlE D'IVOIRE)
Universite d'Abidjan. Etude de Ia production, de Ia
commercialisation et de Ia consommation de maTs.
sorgho et mil dans le nord de Ia Côte d'lvoire.
52 000 $ - 24 mois.
84-0190 INCIDENCE DES PROGRAMMES
DE POPULATION INTEGRES - PHASE II
Permettre a l'Universite Malaya, Kuala Lumpur,
d'evaluer l'incidence socio-economique et demographique des programmes de population sur les
menages dans les regions rurales traditionnelles. les
regions rurales du Service federal du developpement
des terres et les regions urbaines défavorisees.
91 500 $ - 18 mois.
84-0192 POLITIQUE DE TAUX DE CHANGE
ET FACTEURS DETERMINANT L'EPARGNE
DES MENAGES (PEROU)
84-0168 AIDE AUX INSTITUTIONS
(ACADEMIA DE HUMANISMO CRISTIANO.
CHILI) - PHASE II
Grupo de Análisis para el Desarrollo, Lima. Appui des
recherches sur les facteurs determinants de l'épargne des mdnages et sur le lien entre l'inflation et Ic
Soutien des activités de base de l'Academia de
Humanismo Cristiano, Santiago, et de l'organisa-
déclin de I'economie du Pérou. 76 700 $ - 18
lion de son travail dans son ensemble. 300 000 $ -
84-0198 PROGRAMMES DE FORMATION
POUR LES DELINQUANTS A BREVE
INCARCERATION (ZIMBABWE)
36 mois.
84-0169 BOURSES DE RECHERCHE EN
DEMOGRAPHIE ET DEVELOPPEMENT
(EGYPTE) - PHASE III
Conseil de Ia population, New York, Etats-Unis.
Continuer a promouvoir, au moyen de bourses de
recherche et de services d'assistance technique Ic
developpement des connaissances et des capacités de recherche en matière de population et de
developpement au Moyen-Orient et en Afrique du
Nord. 165 000 $ - 24 mois.
84-0176 THEATRE POPULAIRE AU SERVICE
DU DEVELOPPEMENT (CAMEROUN)
Permettre a l'Universite de Yaoundé de mettre au
point, perfectionner et appliquer es techniques du
50
mois.
Zimbabwe Association for Crime Prevention and
Rehabilitation of the Offender. Harare. Etude de Ia
viabilite des programmes de formation pour délinquants de breve incarceration ci de leur incidence.
14050 $ - 10 mois.
84-0199 APTITUDE A LA LECTURE DES
ELEVES DES ECOLES SECONDAIRES
(TANZANIE)*
Universite de Dar es Salaam. Analyse des difficultés
qu'ont les eleves des ecoles secondaires tanzaniennes a lire et a comprendre les ouvrages recommandes dans les divers cours du programme
scolaire. 21 240 $ - 18 mois.
84-0201 MILIEU ET CAPACITE DE
RECI-IERCHE EN EDUCATION (SRI LANKA)
Institut Marga, Colombo. Reahsation dun bilan
complet sur Ic milieu, les capacites de recherche et
Ies réalisations en education au Sri Lanka. 18 500 $
- 18 mois.
84-0204 GESTION DE L'ENSEIGNEMENT
PRIMAIRE OBLIGATOIRE (INDONESIE)*
Universite Sebelas Maret, Surakarta. Recueillir des
donnees de base, les analyser et les utiliser pour Ia
mise au point et l'evaluation de systèmes appropries
de gestion de I'enseignement primaire obligatoire
dans certaines regions de I'Indonesie. 95 000 $ - 36
mois.
84-0205 COURBES DE LA FECONDITE ET
METHODES DE CONTRACEPTION (BRESIL)
Instituto Oswaldo Cruz, Rio de Janeiro. Permettre a Ia
Escola Nacional de Salude Publica de determiner
les raisoris de Ia baisse du taux de fécondité dans le
Sud-Est du Bresil, de 1960 a 1980. 20 600 $ 18 mois.
84-0209 RECHERCHE MACROECONOMIQUE
(BRESIL) - PHASE El
Pontificia Universidade Catolica, Rio de Janeiro.
Permettre au Departement d'economie de poursulvre des travaux sur Ia creation dun modèle de
politique economique pour le Bresil et d'entreprendre une étude du système financier du pays.
94550 $ - 18 mois.
84-0211 RESEAU DES SCIENCES
SOCIALES SUR LES PECHES - PHASE II
International Center for Living Aquatic Resources
Management, Metro Manille, Philippines. Soutien
du rèseau elargi d'institutions du Sud-Est asiatique qui
etudieront les facteurs des influant sur l'expansion
de Ia peche et de l'aquiculture. 600 000 $ - 36
mois.
84-0221 POLITIQUES DE RECHANGE
POUR L'INDUSTRIE MINIERE (BOLIVIE)
Permettre a I'Instituto de FormaciOn y CapacitaciOn.
Cochabamba, de proposer de nouvelles politiques
de gestion pour I'industrie de l'étain et d'êtudier. des
points de vue economique et politique, Ia possibi]ité
d'appliquer ces recommandations. 59 320 $ - 12
mois.
84-0223 INDICATEURS EN MATIERE
D'INFORMATIQUE (AMERIQUE LATINE)
Bureau intergouvernemental d'informatique/Centre régional pour l'Amerique latine et les Antilles,
Mexique. Revision et redefinition des indicateurs en
matière de systemes automatisés d'information et
suggestions quant a leur amelioration et a celle de Ia
définir et d'élaborer une politique en matière
informatique en Argentine. 169 700 $ - 12 mois.
84-0238 AIDE AUX INSTITUTIONS (CISEA)
- PHASE II
Centro de Investigaciones Sociales sobre el estado y
Ia Administración, Buenos Aires. Argentine. Maintien des activités courantes par le renforcement des
capacites de recherche, d'infrastructure et de
gestion. 330 000 $ - 36 mois.
84-0239 FORMATION, RECRUTEMENT ET
RENDEMENT DES ENSEIGNANTS DES
ECOLES TECHNIQUES SECONDAIRES
(ETHIOPIE'
Université d'Addis-Ababa. Etude du rendement et de
I'utilisation faite des diplomes en enseignement
technique. II s'agit egalement de determiner si leur
formation est suffisante pour enseigner dans des
écoles techniques et professionnelles. 41 475 $ - 24
mois.
84-0246 INTERACTION ENTRE LA
FAMILLE ET L'ECOLE (ARGENTINE)
Facultad Latinoamericana de Ciencias Sociales, Buenos Aires. Définir le role des parents, des enselgnants et des dirigeants d'ecoles dans I'éducation des
enfants. Egalement, suggerer des méthodes pour
améliorer les relations ecole-famille. 95 500 $ - 34
mois.
84-0248 INDUSTRIE RURALE
(BURKINA-FASO)
Centre d'etude, de documentation et de recherches
économiques et sociales de I' Université de Ouagadougou. Etude de Ia viabilite et du potentiel de
petites industries rurales, et plus particulierement de
leurs moyens de transformation des noix de karité et
des cacahuètes. 68 160 $ - 18 mois,
84-0249 PROGRES TECHNIQUE ET
POLITIQUE REGIONALE (BRESIL)
Fundacao de Ensino Superior de Pernambuco,
Recite. Perrnettre a I'Universite de Pernambuco de
mesurer les effets des programmes d'aide industrielle
sur Ia modernisation de Ia technologie dans les
industries textiles, metallurgiques et petrochimiques du
Nord-Est du Bresil. 62 600 $ - 12 mois.
84-0250 EVALUATION DE LA
CONSOMMATION ET DES SYSTEMES DE
PRODUCTION D'ENERGIE DANS
CERTAINES REGIONS DE LA GUYANE*
Université de Ia Guyane, Georgetown. Perrnettre a
l'Institut des etudes sur le developpement d'évaluer Ia consommation d'energie et les systemes de
production energetique dans certaines regions.
L'encourager a emettre des suggestions concernant Ia
politique energetique et Ia conservation de I' énergie.
methode de regroupement. 203 500 $ - 24
42 800 $ - 24 mois.
mois.
84-0251 LE TRAVAIL DES ENFANTS ET
LEUR EDUCATION DANS LES REGIONS
RURALES DU CHILI
Facultad Latinoamericana de Ciencias Sociales Santiago. Etude de Ia relation entre le travail des
enfants et Ic domportement a l'école en prenant en
84-0236 COMISION NACIONAL
INFORMATICA (ARGENTINE)
AsociaciOn Argentina para el Desarrollo TecnolOgico.
Buenos Aires. Soutien accordé a trois etudes
d'orientation connexes qui permettront de mieux
51
consideration divers facteurs absenteisme. aban-
don des etudes, redoubiement de classes et succès
scolaires chez les enfants des families rurales.
67 900 $ - 18 mois.
84.0252 REFORME FISCALE (COLOMBIE)
FundaciOn para Ia EducaciOn Superior y el Desarrollo.
Bogota. Etude de Ia formulation et de Ia mise en
application de Ia réforme fiscale en Colombie, ainsi
que des modifications qui y ont ètè apportees de
1974 a 1983, atm de mettre sur pied une nouvelle
reforme fiscale. 62 900 $ - 12 mois.
84-0253 POLITIQUE INDUSTRIELLE
(PEROU)
Universidad del Pacifico, Lima. Analyse de l'incidence
des politiques néo-libérales imposees au secteur
industxiel de 1980 a 1984. 88 600 $ - 24 mois.
84-0256 POLITIQUE DE MISE EN VALEUR
DU TERRAIN FORESTIER (PHILIPPINES)
Philippine Institute of Development Studies. Makati.
Permettre au Center for Policy and Development
Studies de FUniversite des Philippines a Los Banos
de terminer un programme d'études qui permettra
d'établir un ensemble de politiques publiques globales
et économiquement rationnelles pour Ia mise en
valeur du terrain forester. 44 800 $ - 24 mois.
84-0259 RESTRUCTURATION DU
SECTEUR INDUSTRIEL (INDE)
Permettre a l'lndian Council for Research on international Economic Relations, New Delhi, d'èlaborer
plus en detail Ia nature et Ia methodologie de l'étude
qu'elle se propose de mener sur Ia restructuration
du secteur industrial atm d'encourager les exportations.
66 000 $ - 6 mois.
84-0264 INCIDENCE SOCIO-ECONOMIQUE
DE LA MIGRATION SUR LES FEMMES DES
REGIONS DE DEPART (NIGERIA)*
Universite d'Ibadan. Permettre de determiner l'incidence de l'emigration sur les exploitations agricoles
familiales oQ las femmes sont chefs de famille et
producteurs agricoles. 93 800 $ - 21 mois.
84-0276 LOGICIEL DE MICROORDINATEUR APPLIQUE A LA RECHERCHE
SUR LES PECI-IES ARTISANALES (CHILI)
Université catholique de Valparaiso. Mise au point
dune sèrie de Iogiciels de micro-ordinateur atm
d'analyser les donnees foumies par les programmes de
recherche sur Ia peche artisanale, au Chili mème et
ailleurs en Amerique latine. 46 475 $ - 6 mois.
84-0277 RESEAU DE RECHERCHEACTION AU SERVICE DE L'EDUCATION El
DU DEVELOPPEMENT (INDONESIE)*
Institut pour l'èducation, l'information et Ia recherche
socio-économique, Jakarta. Donner aux organismes de developpement non gouvernementaux dindonésie les moyens de mener avec succès des
activités de recherche-action en vue d'accroItrc limpact
et l'efficacite de leurs programmes de developpement
et d'éducation collectifs. 160 000 $ - 30 mois.
52
COURS PARTICULIERS OFFERTS
PAR L'UNIVERSITE LIBRE (INDONESIE)
Universite libre d'Indonésie, Jakarta. Permettre au
Centre pour Ia recherche et les services publics
d'etudier divers aspects du système de cours particuhers offerts par l'Universite hbre afin d'amèliorer Ia
qualite at l'efficacite de ce système. 55 000 $ - 24
84-028 1
mois.
84-0282 PROGRAMME D'ETUDES EN
DEVELOPPEMENT (LESOTHO)
Universitè nationale du Lesotho. Roma. Aider I' Institut
des etudes sud-africaines de I' Universitè a etudier
les effets des modifications apportées par les enseignants aux processus d'enseignement et d'apprentissage traditionnels. 11 400 $ - 12 mois.
84-0284 ANALYSE MACROECONOMIQUE
(PEROU)
Universidad del Pacifico, Lima. Conception dun
modèle macroeconomique de I'economie du
Pérou qui tienne compte de differemts élémemts
structurels et institutionnehs. 69 400 $ - 18 mois.
84-0285 EPARGNES. INVESTISSEMENT El
MARCHES FINANCIERS (AMERIQUE LATINE)
Centro de Estudios de Estado y Sociedad. Buenos
Aires, Argentine. Centrahisation des projets de
recherche finances par le CRDI dans les domaines de
I'epargne et de I'investissement financiers en
Amerique latine atm d'emcourager une collaboration
systematique aux niveaux de l'analyse des orientations, de Ia thèorie economique et de Ia recherche
apphiquee. 67 000 $ - 18 mois.
84-0290 ROLE DU PRINCIPAL DANS LES
ECOLES PRIMAIRES (LIBERIA)
Universite du Liberia, Monrovia. Determiner dams
quelle mesure le niveau de formation offert au
principal Iui permet de s'acquitter des taches qui lui
incombent. 31100 $ - 15 mois.
84-0295 ÉTUDE DES REFORMES
EDUCATIONNELLES (JAMAIQUE)
Institut de recherches socio-economiques. Umiversité
des Indes occidentales, Mona. Etude des rapports
qui ont prevahu durant les periodes critiques de
I'histoire jamaiquaine, et plus particuhierememt ces
30 dermieres annèes, entre l'économie, les classes
sociales et I'educatiom. 54 500 $ - 12 mois.
84-0296 MIGRATION El ADAPTATION DE
LA COMMUNAUTE (PEROLJ)
Permettre au Centro Peruamo de Estudios Sociales,
Lima, de faire des recherches sur he developpement regional et ha reaction des collectivites. Ces
recherches serviront a Ia phanification et a I'implan-
tatiom dun programme au Pérou. 66 800 $ - 12
mois.
84-0299 AGRICULTURE SOUS CONTRAT
(GHANA)*
Umiversite du Ghana. Legom. Accra. Permettre au
Departement de sciences politiques d'etudier Ic
système d'exploitation de trois enterprises de production
d'huile de pahme au Ghana. Selon ce système,
une unite centrale de traitement et d'exportation
achête les rdcoltes des agriculteurs independants et
leur fournit du credit, Ia location dequipement et des
conseils techniques. 74 200 $ - 12 mois.
84-0300 MARCHES FINANCIERS
(ARGENTINE) - PHASE II
Centro de Estudios de Estado y Sociedad, Buenos
Aires. Permettre de poursuivre l'analyse du marché
financier en Argentine et mettre au point des
mécanismes permettant d'ameliorer Ic rendement
du marché et l'efficacité de Ia politique macro-
economique. 87 600 $ - 18 mois.
84-0301 EVALUATION DU PROGRAMME DE
FORMATION PEDAGOGIQUE (JAMAIQUE)*
Université des Indes occidentales, Mona. Permettre a
l'Ecole de formation de l'université de determiner
si le nouveau programme de formation pedagogique
de Ia Jamaique a été mis en cuvre de facon
efficace et devaluer les compétences des enseignants
diplômes. 29 700 $ .
30 mois.
84-0303 INCIDENCE DE L'ALPHABETISATION
DES ADULTES (KENYA)*
Ministere de Ia Culture et des Services sociaux.
Nairobi. Permettre au ministere en collaboration
avec le College universitaire Kenyatta et l'Universite
de Nairobi de determiner dans quelle mesure le
programme d'alphabetisation du Kenya a une incidence sur Ia vie des adultes qui y participent.
59 400 $ - 24 mois.
84-0307 PROGRAMMES DE FORMATION
SPECIALISEE ET EMPLOI (INDONESIE)*
Université Kristen Satya Wacana. Salatiga. Etablir Ic
lien entre Ia formation specialisee dispensee dans
les ecoles secondaires et les programmes d'enseignement non officiels particuliers dune part et les
débouchés qu'offre Ic marchd du travail et Ia situation
de l'emploi, d'autre part. 44 000 $ - 12 mois.
84-0313 TERMES DE L'ECHANGE DES
COMMUNAUTES RURALES DU SRI LANKA
Marga Institute. Colombo. Fournir aux responsables sri
lankais des informations sur les chanqements dans
les revenus et Ic pouvoir d'achat du secteur rural.
72 600 $ - 36 mois.
84-0314 CARACTERISTIQUES DES
ETUDIANTS INSCRITS AU PROGRAMME
HORS-CAMPUS (MALAISIE)*
Universiti Sains Malaysia, Minden. Penang. Etablir le
profil des adultes inscrits au programme horscampus et comparer les données recueillies avec leurs
resultats universitaires. 55 000 $ - 24 mois.
84-0317 IRRIGATION, DEVELOPPEMENT
ET CHANGEMENTS DEMOGRAPHIQUES
(INDE)*
Université de Mysore. Examen des consequences
sociales et economiques des nouveaux modes de
migration, de peuplement, dutilisation des terres et de
devefoppement agricole dans Ia region d'irrigation
de Tungabbadra. 84 200 $ - 24 mois.
84-0318 LE MARCHE LAITIER (SRI
LANKA)
Université de Peradeniya. Analyse du coOt et de
l'efficacite de politiques et programmes visant a
accroitre Ia consommation de loft et de produits laitiers
chez Ia population pauvre et sous-alimentée.
23 800 $ - 24 mois.
84-0320 STRUCTURE AGRAIRE ET
POLITIQUE AGRICOLE AU PARAIBA (BRESIL)5
Universidade Federal da Paraiba. Campina Grande.
Description et analyse de l'evolution de Ia structure
agraire du Paraiba. Mesure des effets des principaux
instruments de Ia politique federale dans Ic secteur
agricole. 83 310 $ - 24 mois.
84-0325 SEDENTARISATION DES
NOMADES (MALI)*
Office malien du bétail et de Ia viande, Bamako.
Etude du phenomene de Ia sedentarisation des
nomades et analyse de ses repercussions aux niveaux
demographique, social et economique. 78 500 $
- 21 mois.
84-0326 LE DROIT COUTUMIER ET LA
FAMILLE CONGOLAISE (CONGO)5
Direction generale de Ia recherche scientifique ci
technique, Brazzaville, Republique du Congo.
Collecte de donnees permettant Ia creation dun code
familial qui tiendra compte des modes de vie
actuels et anciens. 44 200 $ - 21 mois.
84-0327 TRAVAILLEURS INDEPENDANTS
EN MILIEU URBAIN (BOLIVIE)*
Centro de InformaciOn y DocumentaciOn para el
Desarrollo Regional. Cochabamba. Analyse des
caracteristiques socio-demographiques des travailleurs
a leur compte ainsi que des caracteristiques
economiques de leurs entreprises familiales dans les
villes de La Paz, Cochabamba et Santa Cruz.
97 000 $ - 24 mois.
84-0328 AMELIORATION DU BETAIL DES
PETITS ELEVEURS (THALLANDE)5
Universite Kasetsart. Bangkok. Permettre a lUniversité
d'introduire des entreprises d'engraissement du
bétail comme complement ou substitut partiel des
systemes integres de culture et d'elevage actuels
des petits fermiers thallandais. 76 700 $ - 36 mois.
84-0332 ETUDES AGRO-INDUSTRIELLES
(RIVE OCCIDENTALE)*
Universite AI-Najah. Nablus. Pour Iui permettre de
faire un maximum de six etudes de faisabilite socioeconomiques sur les agro-industries qul semblent Ic
plus susceptible de stabiliser Ics marches agricoles sur
Ia nyc occidentale et a Gaza. 95 500 $ - 24 mois,
84-0335 PECI-IES ARTISANALES (KENYA)
Universite de Nairobi. Pour obtenir de linformation
sur Ics problemes de Ia petite industnie de Ia péche en
eau douce dans Ia region du lac Victoria et pour contribuer a definir Ics politiques qui favoriscraient Ia
meilleure exploitation de cette industric. 37 150 $ 26 mois.
53
84-0337 DEBOUCHES PROFESSIONNELS
84-1005 GESTION DE LA CROISSANCE
QU'OUVRE L'UNIVERSITE LIBRE
URBAINE (AFRIQUE)
Université da Toronto. Parmettre a l'lnstttute for
Environmental Studies de consolider at da promouvoir ses travaux de recherche an urbanisation
subventionnes par Ia CRDI at d'améliorar Ia
diffusion des résultats. 327 600 $ - 24 mois.
84-1021 L'ECHEC SCOLAIRE DANS LES
CARAIBES FRANCOPHONES (HAITI,
MARTINIQUE ET GUADELOUPE)*
Univarsité d'Etat d'Haiti, Universitd Antilles-Guyana
da Ia Guadeloupe et de Ia Martinique at Univarsité
de Montreal Rassemblement da donnCes comparatives sur las échecs scolaires, incluant las aspects
socio-economiques, linguistiquas at l'étuda des cornportements. 165 700 $
24 mois.
(THAILANDE)*
UniversitC Open Thammathirat Sukhothai. Bangkok.
Permettra au Bureau de recherche sur las institutions
dévaluer dans queue masure las étudiants de 2 at
3 cycles utilisant adequatement las connaissances
theoriques at pratiques du programme pour faire valoir
laurs compétences at leur statut professionnels.
59900 $ - 18 mois.
84-0341 EVALUATION [Mi PROGRAMME
DE FORMATION PEDAGOGIQUE PRATIQUE
(PAKISTAN)*
Fondation Aga Khan. Genéve. Suisse, en collaboration avec l'lnstitut national de psychologie. Pakis-
tan. Définir dans qualla mesure un programme de
formation pratique influe sur Ia qualite de l'enseignament lorsque les diplômes reviennent a leurs
écolas respectives. 41 300 $ - 13 mois.
84-0343 PROGRES TECHNIQUE ET
UTILISATION DE LA MAIN-D'(EUVRE
(AMERIQUE LATINE) - PHASE 1*
Division des sciences socialas du CRDI. Permettra a
quatre charchaurs de revoir méthodes et dléments
de comparaison attn d'évaluer les effets éventuels des
technologies micro-electroniquas sur l'emploi. les
compétancas at Ia reorganisation des tãchas dans un
certain nombre d'usines. 48 000 $ - 6 mois.
84-0345 COUTS D'OPPORTUNITE DE
L'ENSEIGNEMENT PRIMAIRE (BANGLADESH)5
Univarsité de Dhaka. Parmettre a rUnivarsite de
determiner las coUts at par consequent Ia manque
a gagner de l'enseignement primaire dispense aux
enfants d'age scolaire vivant dans las regions du
Bangladesh oil le taux de frequentation scolaire est
peu dlevd. 42 500 $ - 18 mois.
84-0347 LES ONG ET L'AIDE AU
LOGEMENT (GLOBAL)*
Institut international de l'environnement at du dévaloppement. Londres. Anglaterre. Analyse et mise
en valeur du role actuel et éventuel des organismes
non gouvernementaux dans Ia construction dhabitations, leur amelioration at leur entretien dans les
pays en developpement. 65 600 $ - 12 mois.
84-0348 PLANIFICATION ENERGETIQUE
ET ETUDES SUR L'ENERGIE RURALE (INDE)
lnstitut de recherche energetiqua Tata, New Delhi.
Appui a une série de cinq coors consacrés a Ia
planificatton energCtiqua. au devaloppement des
ressourcas de gaz naturel récemment découvert at
aux problemes de I'utiltsation de Fenergie dans las
zones ruralas. 90 200 $
18 mois.
84-1025 STRATEGIE ECONOMIQUE
(TUNISIE) - PHASE II
Mintstere du Plan. Tunis, at Universite de Montreal.
Permattre a l'lnstitut d'économia quantitative do
ministéra at au Centre de recherche en devaloppemant economique da l'Univarsité d'étudier plus a
fond l'efficacité da Ia repartition des ressourcas an
Tunisia, de poursuivre Ia racharche dun modéla
economique at d'étudiar Ia marché de Ia maind'oeuvre. 355 000 $ -- 24 mois.
84-1036 COMMERCE. PROTECTIONNISME
ET REFORME INDUSTRIELLE (ASIE DU
SUD-EST)
Institut Nord-Sud. Ottawa, at lnstitut des etudes du
Sud-Est asiatique. Singapour. Etude da l'incidence
sur las perspectives industnelles at commerciales des
pays axportateurs du Tiars-Monde at des economies
développees, des restrictions qu'imposent las economies
da marche devaloppeas, en se penchant particulieremant sur l'Asie da lEst, l'Asie do Sud-Est at
'Amerique du Nord. 417 175 $ - 18 mots.
Activités spéciales de programme
84-0106 LOI AGRAIRE ET DEVELOPPEMENT
RURAL (INDONESIE)
Untversité Hasanuddin. Ujung Pandang. Permettra a
Ia Faculté da droit d'étudier las effets do droit
agraire sur las ententas coutumières de partage da Ia
production antra las propriétaires fonciers et las
metayers dans Ie sud do Sulawesi. 36 000 $ - 14
mois.
84-0117 SECHOIRS A USAGES MULTIPLES
(IRRI)
84-1004 RECHERCHE EDUCATIONNELLE
EN COLLABORATION (CHILI ET CANADA)
Parmettre a l'lnstitut international de racherches sur Ia
riz, Los Banos. Philippines. de perfectionner et
d'axperimenter on prototype de systéma de sechage
at d'antreposage a usages multiples, mis au point
par I'Institut. 447 800 $ - 36 mois.
Centro da InvestigaciOn y Desarrollo de Ia EducaciOn.
Santiago. Academia da Humanismo Cristiano.
84-0128 BOURSES DE FORMATION EN
RECHERCHE ENERGETIQUE - PHASE II
Santiago. at Institut d'étudas pedagogiquas de rontario. Toronto. Examan de certains problémes
éducationnals at tentatives pour trouver des solutions.
Parmettre a Ia Division des boursas d'accorder. grace
aux fonds du Programme energetique do CRDI,
des bourses de formation individuelles pour aider las
chercheurs at instituts da pays en developpamant
266 600 $ - 24 mois.
54
a entreprendre des recherches dans Is domaine de
l'énergie. 140 000 $ - 12 mois.
84-0186 POMPES A EAU EOLIENNES
(ZAIRE)*
Universite de Lubumbashi, Zaire. Permettre a Ia
Facultd polytechnique de tester sur Ic terrain un
prototype de pompe éolienne atm den évaluer Ia
performance technique. 62 095 $ - 28 mois.
84-0222 ECOLES POLYTECI-INIQUES EN
MILIEU RURAL (KENYA)*
Permettre a l'Action Aid, Nairobi, de promouvoir Ia
croissance ella stabilite des écoles polytechniques
en milieu rural (Centres de formation professionnelle(
en clarifiant leur statut jundique et leur mode
d'administration. 13 340 $ - 6 mois.
84-0257 LIBERTE D'ASSOCIATION (ASIE)
PROCESS, Manille, Philippines. Etude de Ia liberté
d'association en Asic accent mis sur son impor-
tance aupres des organismes populaires. 30 800 $ 12 mois.
84-0258 BELIERS HYDRAULIQUES
(OUGANDA)*
Ministere des Terres, Minéraux et Ressources aquati-
ques, Entebbe. Permettre au ministère en collaboration avec I' Institute of Production Innovation de
l'Université de Dar-es-Salaam d'dvaluer le potentiel
d'utilisation des <bdliers hydrauliques en Ouganda. et
de mettre au point un nouveau modele de béliers
légers, de fabrication locale. 173 420 $ - 24 mois.
84-0275 POELE A BOIS POUR LES
ETABLISSEMENTS PUBLICS (KENYA)
Kenya Energy Non-Governmental Organizations Association, Nairobi. Mise sur pied de meilleurs
appareils de cuisson et de chauffage au bois pour les
institutions publiques kenyennes. 137 550 $ 36 mois.
84-0289 DEFENSE ET DEVELOPPEMENT
EN ASIE DU SUD-EST
Institute of Southeast Asian Studies, Singapour.
Apporter de nouvelles perspectives a l'analyse de
Ia 'défense et du développement économique>>.
domaine de recherche important mais ddlicat.
268 960 $ - 36 mois.
84-0291 RETAIN: RESEAU D'ETUDE SUR
L'INNOVATION ET L'EVALUATION DE LA
TECHNOLOGIE RURALE (GLOBAL)*
Science Policy Research Unit de l'Université de
Sussex, Angleterre, Instituto de Economia Energetica, Argentine, Institut d'analyse techno-économique
et des systemes énergétiques, Universitd de Tsinghua, Chine, Centro de Investigaciones Sociales.
Ambientales y Tecnologicas, Costa Rica et Institut
asiatique de gestion, Philippines. Analyse et comparaison des méthodes devaluation et d'innovation de
Ia technologie energétique rurale dans les pays en
developpement. 528 500 $ - 30 mois.
84-0330 LOl SUR LA PROTECTION DU
CONSOMMATEUR (MALAISIE) - PHASE II
Association des consommateurs de Penang. Poursuite
de l'analyse de Ia Ioi et mise en place dune
réforme dans divers domaines intdressant directement
le consommateur, 70 860 $ - 12 mois.
84-0331 REDACTION DE GUIDES DE
FORMATION
Centre international sur Ia physiologic et I'ecologie des
insectes, Nairobi. Redaction et adaptation de
guides de formation destinds a un cours sur Ia gestion
des installations, du materiel et de I'inventaire.
86 000 $ - 12 mois.
55
Proj ets préliminaires des divisions
Outre les activités énumérées precedemment, Ic Centre subventionne de
nombreux projets relativement modestes pour apppuyer dune facon ou dune
autre les activités en cours des divisions, par exemple : ateliers ou séminaires visant a
determiner les recherches prioritaires dans une region ou un domaine en particulier,
participation de chercheurs de pays en developpement a des reunions internationales
d'experts dans diflérentes parties du monde, consultations d'experts dun pays a un
autre dans le cadre de projets donnés.
La plupart de ces projets preliminaires couvrent les depenses de reunions ou de
consultation directement ou indirectement liées aux recherches financées par Ic
Centre dans les pays en developpement. Au cours de l'année financiére ecoulee. le
Centre a approuve 716 projets preliminaires au coüt total de 5441 117$. Voici
quelques exernples de projets preliminaires
Un symposium sur Ia sécheresse en Afrique. organise en collaboration avec
l'Agence canadienne de developpement international et Ic Conseil international des unions scientifiques, atm d'étudier l'incidence de Ia secheresse, ainsi que
les moyens d'action concertée a long terme qu'il faudra prendre pour remCdier
a une telle situation.
Un séminaire a Manille pour determiner Ia façon de valoriser Ic role des
femmes dans les activités d'approvisionnement en eau et d'hygiene.
Une étude nationale sur I' introduction des poêles a bois au Guatemala, puis
un atelier visant a discuter des contraintes et problemes et a proposer une
strategie nationale en cc domaine.
Un atelier a Dakar rOunissant des rCdacteurs et editeurs de l'Afrique francophone,
aim
de cerner les contraintes et etablir un plan de travail concernant la
parution de publications savantes dans Ia region.
Une conference a Abidjan, rCunissant des hauts fonctionnaires et des experts de
l'Afrique de l'Ouest, atm d'étudier d'importantes questions locales en matiêre
d'informatique et de telematique, et d'aider a Ia creation de l'Union africaine des
professionnels de l'informatique.
Une evaluation des activités de recherche et operations financières de lUniversite
Sokoine d'agriculture, en Tanzanie, atm d'aider létablissement a mettre au
point des politiques et des plans de recherche. ainsi que des méthodes de
gestion efficaces, en conformite avec Ia politique nationale de recherche.
Un atelier en Tanzanie, a l'intention des chercheurs de l'Afrique orientale et
australe, pour discuter des questions de stockage. de traitement et d'utilisation
dans les programmes d'arnelioration du sorgho et du mil, echanger des
connaissances scientifiques et Ctablir des priorités pour les projets de recherche
menés individuellement et en collaboration.
Des séminaires a I intention de chercheurs en sciences sociales et de hauts
fonctionnaires du Senegal, de Ia COte d'Ivoire et de Ia Republique du
Congo, atm de mieux dCfinir les priorités en matière de developpement national
56
et de determiner par quels moyens le CRDI pourrait aider a atteindre les
objectifs visés.
Un atelier a Lahore (Pakistan), organise conjointement par le CRDI et le
Pakistan Council for Scientific and Industrial Research, afin de determiner les
recherches prioritaires touchant l'accroissement de lefficacitë et de Ia productivite
des petites et moyennes entreprises dans les pays en developpement.
57
Exposé financier et faits saillants
En 1984-1985, l'enveloppe que Ic Centre de recherches pour Ic développement
international a recue du Gouvernement du Canada a augmenté par rapport aux années
précédentes. Cependant, les ressources susceptibles d'être imputées aux programmes ont été
substantiellement inférieures ace qui avait été prévu. Cette reduction a suivi lannonce par Ic
gouvernement, en novembre 1984, que Ia situation économique courante I'avait force a
revoir Ic programme de laide publique au développemcnt (APD) et a reconsidérer Ia cadence
de progression de cette aide vers l'objectifde 0,7 % du produit national brut (PNB). L'objec-
tif révisé de 1985-1986 est de 0,5 % du PNB et l'atteinte de lobjectif de 0.7 / du PNB
est reportée de 1991 a 1995. Suite a cette decision. l'enve!oppe du CRDI pour 1985-1986
a Cté réduite de I millions de dollars, soit a 86 mill ions de dollars au lieu des 97 millions
prévus.
En réponse a ces changements. Ia direction du CRDI a modifiC substantiellement cer
tains de ses plans tant pour I'exercice de 1984-1985 que cclui de 1985-1986. Les plus
Importantes modifications ont été les suivantes
reduction de 15,9 millions de dollars des affectations pour 1984-1985
elimination de 30 nouveaux postes prCvus pour 1985-1986
decision de fermer deux bureaux de liaison en 1985-1986.
Le budget communiqué a Ia Chambre des Communes par Ic Ministre des Finances Ic 23
mai 1985 prCvoit Ic recouvrement de IS millions de dollars du CRDI en 1985-1986. Le
CRDI discute en cc moment cette transaction avec Ic Gouverncment du Canada.
Au coors de l'année, Ia direction du CRDI a répondu a Ia demandc du Conseil des
gouverneurs de s'attarder davantage a Ia croissance de Ia Division des sciences de Ia sante.
Les objectifs fixes dans cette optique indiquent que Ia part des affectations totales du CRDI
revenant a cette division passera de 10 % en 1984-1985 a 11.9 (/( en 1985-1986 ct a
18 % en 1989-1990. II a egalement été decide que Ic Programme de recherche sur
l'énergie serait réduit et définitivement interrompu en 1987-1988.
En 1984-1985, Ia direction du CRDI a cntrcpris une étude des beaux du siege a
Ottawa. Elle a fait faire une analyse coUts-avantages visant unc période de 10 ans pour
determiner si Ic CRDI devait déménager ou non. Sc fondant sur les recommandations de
l'étude, Ic Conseil des gouverneurs a approuvC Ic deménagcmcnt du siege du CRDI en
janvier 1987.
Revenus
La subvention du Parlement pour 1984-1985. dun montant de 81 millions dc dollars, y compris Ia somme de 9,1 millions de dollars affectée aux programmes de cooperation.
représente one augmentation de 13,6 millions de dollars comparativement a l'année précCden-
te. Le revenu total du CRDI en 1984-1985. a l'exclusion des funds prCvus pour les
contrats de recherche. s'est élevC a 84,2 millions de dollars. soit unc progression de 20.2 %
comparativement a 1983-1984.
Les profits des placements de 3.2 millions de dollars et Ics autres revenus réalisés au
cours de 1984-1985 ont depassé l'objectif fixé a 2.5 millions de dollars dc 0.7 million de
58
dollars. Cet écart favorable sexplique surtout par une moyenne mensuelle plus élevée des
placements pendant l'exercice et une moyenne relle de rendement de II. I e/ au lieu de
9.5 % prévue. Les autres revenus proviennent des droits de licence de MINISIS. suit 126 0(8) 5
et 18 750 5 de Ia vente de publications.
Le CRDI s'attend a cc que Ia subvention totale du Parlement aux fins des programmes
reguliers pour I985H986 s'élève a 75.2 millions de dollars. une augmentation de 4.6
11 s'attend également a cc que Ia subvention aux programmes de cooperation soit de 10.8
millions. une augmentation de 18.7 e/1 Les previsions d'augnientation du revenu gCnCral du
CRDI sont de 6 %.
Recherche en développement et dépenses connexes
Le CRDI s'efforce de conserver a un niveau Clevé les credits qu'il atlecte a Ia recherche
en développement et aux domaines eonnexes. Ctant donnC que ces tonds vont directement au
soutien de Ia recherche scientifique et technique des pays en developpement. La recherche
en développement englobe Ic soutien des proets du CRDI et des rCseaux internationaux de
reeherche aussi bien quc Ic soutien de projets dCfinis. élahorCs Ct gérCs par des chercheurs de
pays en dCveloppement. Les activitCs reliées a Ia recherche comprennent Ic soutien dune
hihliothequc sur Ia recherche en développement. qui dessert a communaute canadienne de
dCveloppement ainsi que Ic personnel et es projets du CRDI. l'octroi de tonds poor Ia
I'appui des aetivitCs
diffusion de 'information comme Ic financement de petits projets
réguliCres des divisions de programme.
1
En 1984-1985. les dépenses rattachées directement a a recherche en dCveloppement
ont atteint 48.9 millions de dollars, suit une augmentation dc 17.8 (/ tandis que les dCpenses
d'activités reliCes a Ia recherche se sont ClevCcs i 7.7 millions de dollars. en augmentation de
25.2 C/
DEPENSES (en millions de dollars)
Réelles
Budget
%du
%du
1986
Recherche en
dCveloppement
ActivitCs reliCes
total
1985
total
1984
%du
total
%du
1983
total
%du
1982
total
61
S 54.2
58.7
5 48.9
58.1
S 41.5
59.2
S 34.7
58.7
S 30.3
i
7.5
8.1
7.7
9.2
6.2
8.9
5.3
9.0
4.1
8.3
Services techniques ci
activitCs des hureaux
regionaux
17.6
19.1
15.2
18.1
12.2
17.4
10.2
17.2
8.2
16.5
Total des dépenses de
recherche ci
dépenses connexes
79.3
85.9
71.8
85.4
59.9
85.5
50.2
85.9
4.0
8.3
4.7
9.9
3.0
5.9
$ 84.1
100.0
4.7
3.3
6.9
9.8
70.1 100.0
84.9
5.1
10.0
42.6
4.2
4.6
8.8
9.5
92.3
100.0
$
$ 59.1
100.0
larecherche
Gestion des divisions
Administration
Total general
Le,s cIontiées eidevsus ii, ln(Iuen! pus Ies (o,i!ruts
(IC
$
4.6
2.3
4.7
9.5
$ 49.6 100.0
fl( Iie, lie -
Services techniques et activités des bureaux régionaux
Cette categoric comprend les coüts du personnel aftectC aux programmes. dont Ic rOle
consiste a Claborcr de nouveaux projets. a suivre les projets en cours et a tournir des conseils
techniques pour les procts. Elle comprend aussi es cocits des six hurcaux rCgionaux qui
59
aident Ic CRDI a majritenir de meilleurs contacts avec Ies hCnCficiaircs des subventions Ct
mieux répondre aux besoins du Tiers-Monde. Le total de ces dépenses en 1984-1985 a été
de
15.1
millions de dollars, une augmentation de 24.2 c/( par rapport a 1983-1984.
Cependant. cette categoric qui représente 18 7c du total des dCpenses n'accuse qu'une faible
augmentation par rapport aux 17.4 % de l'annCc derniCre.
Le nombre des professionnels de programme requis pour élaborer des pro jets Ct pour
assurer les services techniques aux projets en cours est fonction du niveau des dépenses pour
Ia recherche en développement. Etant donné que seule one croissance restreinte des program-
mes de recherche n'est prévue pour 1985-1986. aucune augmentation du personnel n'a
été inscrite au budget. Par consequent. cette categoric de dépenses n'augmentera probablement que de 16.1 %. a environ 17.6 millions de dollars en 1985-1986.
Gestion des divisions
Cette categoric de dépenses comprend les coüts opCrationnels des divisions de program-
me du CRDI et, en particulier. les coüts de Ia gestion. de l'Claboration et du eontrôle des
programmes. En 1984-1985, ces dépenses se sont élevées a 4 millions de dollars, en
augmentation de 18,4 % comparativement a 1983-1984. ElIes représentent 4.8 C/c des
dCpenses totales du CRDI pour 1984-1985.
En 1985-1986, les dépenses consacrées a Ia gestion des divisions de programme ne
dcvraient augmenter que de 5,2 % pour atteindre environ 4,2 millions de dollars.
Dépenses d'administration
Les operations du CRDI. dans leur ensemble. nécessitent one politique. une direction
ainsi que des fonctions administratives et de services. Ces fonctions sont assumCcs en l'occur-
rence par Ic Conseil des gouverneurs. les hureaux de direction. du SecrCtaire et conseiller
juridique. du Contrôleur general et trCsorier et des Ressources hurnatnes.
Les dépenses d'administration ont atteint 8,3 millions de dollars en 1984-1985, a
savoir one augmentation de 19,6 % par rapport a l'excrcice précédent. Cette augmentation
est comparable a l'augmentation moyenne de 19.8 % des dCpenses des autres categories. 11
en résulte done que les dépenses d'administration reprCsentent pour cet exercice. comme pour
Ic prCcCdent, 9,9 % des dépenses totales du CRDI.
Au cours de 1984-1985. les dCpenses d'administration ont reprCsentC 104 % do
budget de 7.9 millions de dollars. Ces dépenses supplCmentaires sont principalement attribuables a un changement de Ia mCthode comptable pour Ic calcul de l'amortissement. Les
coüts des logiciels ne sont plus imputes aux operations. Ce changcnicnt a etC fait pour rcrtCter
Ia vie utile dun progiciel Ct aussi pour traiter de facon plus ratiorinelle et cohérente tant les
dCpenses de logiciels que leur elaboration.
11 est prévu que les dépenses d'administration se limiteront a 8.8 millions de dollars en
1985-1986, soit une augmentation de 6 % seulement. Ct ainsi dies passeront 9.5 % des
dépenses totales du CRDI. En réussissant a maintenir I'augmentation de ces dépenses a un
niveau faible, le CRDI pourra affecter plus de fonds au financement d'activités de recherche
en développement.
Contrats de recherche
Le CRDI administre des projets de recherche pour Ic compte d'autrcs organismes donateurs. Les fonds. qui sont fournis par Ic donateur, sont inscrits dans les Iivres du CRDI au
moment de leur utilisation. Tout solde créditeur est porte au passif du bilan. Pour 'exercice
1984-1985, les dépenses do poste des contrats de recherche ont atteint 0.5 million de
dollars.
60
Avoir du Canada
L'avoir du Canada a augmentC de 0. I million de dollars pour atteindre un total de S
millions au 31 mars 1985. Dc cc total, 1.3 million intCresse Ic fonds des programmes de
cooperation
Effectifs
Au 31 mars 1985. Ic CRDI comptait un total de 439 postes comparativement aux 466
prévus. Les effectifs demeureront a 466 en 1985-1986, escornpte-t-on. Il ny aura pas
d'augmcntation de postes au siege en raison du programme de restrictions budgétaires.
Programmes de cooperation
La subvention du Parlcment du Canada comprend une enveloppe de 9.1 millions de
dollars pour les programmes de cooperation afin de soutenir Ia collaboration entre les chercheurs canadiens et ceux des pays en développement. Ces credits ont été acceptés sous Ia
reserve expresse que ces programmes n'éloigneraient pas Ic CRDI de ses objectifs propres. et
n'engageraient pas de ressources financiCres ou humaines au-delà des fonds alloués a ces
programmes.
En conformité avec cette convention. Ic CRDI a adopte one méthode d'information qui
indique les dCpenses directes des programmes de cooperation Ct les sommes affectées au
soutien du CRDI. La somme inscrite au poste de laide opérationnelle a Ia recherche. qui
couvre les services fournis par Ics divisions de programme Ct les divisions administratives du
CRDI participant aux programmes de cooperation, a Cté calculée suivant Ic rapport entre les
coüts de I'assistance au programme do CRDI. dune part. et les dCpenses directes aux
programmes de recherche et les frais relies a Ia recherche du CRDI, d'autre part.
En 1985-1986, Ia subvention du Parlement aux programmes de cooperation s'élCvera a 10,8 millions de dollars, et devrait permettre un niveau d'affectations de l'ordre de 17.8
millions. Un état financier complet des programmes de cooperation est prCsente ci-après. Le
solde net des revenus est a Ia disposition des programmes de cooperation pour leurs futures
activités.
Revenus
1985
1984
$ 9,100,000
$ 5,179,782
Subvention
Intéréts
9.100,000
5,000.000
179.782
Dépenses
Recherche et soutien
Programmes de cooperation
Autres divisions
DCpenses de gestion generale allouécs
8,754,699
4,334,300
3,804.074
4,120,704
829.921
2.351,707
1.556.588
426,005
Excédent des revenus sur les depenses
Solde de I'exercice précédent
345,301
1,000,118
845,482
154,636
Total des fonds disponibles reportés a
I'exercice suivant
$ 1,345,419
$ 1,900,118
Ce tableau refléte Ic changement de politique entré en vigueur Ic 1'r avril 1984 se/on lequel
les revenus d'intérCt ne sont plus alloués aux programmes de cooperation.
61
PROGRAMMES DE COOPERATION - RESUME DtJ CENTRE
RESUME DES AFFECTATIONS (000 $1
au 31 mars 1985
Projets de cooperation
Budget
AfIcta-
rCvisC
1984-1985
lions
approuvées
$ 15,200
$ 13,780
$ 13,608
3, 100
675
I .200
3.400
3.352
230
I .885
IX
500
450
9(X)
45(1
25
420
6.495
1985-1986
Budget
approu ye
1984-1985
$ 14.100
4.000
Budget
approuve
Solde
$
172
Sciences de I'aoriculture. de
lalimentation et de Ia nutrition
Sciences de La sante
Sciences sociales
700
1.300
800
700
Sciences de Iintorrnation
Bourses
Communications
100
6.5(X)
Programmes de cooperation
9.250
48
212
(IS
I .900
1.267
(3671
451)
404
6.217
16
278
Pro,jets préliminaires des
divisions
$
1,035
$
1,235
$
963
$
923
$
40
Sciences de 'agriculture. de
l'alimentation et de Ia nutntion
Sciences de Ia sante
Sciences sociales
Sciences de l'information
Programmes de cooperation
65
130
160
35
130
80
600
80
830
16(1
Services techniques
Programmes de cooperation
Autres divisions (coOt impute)
$
Gestion des divisions
Programmes de cooperation
$
1,361
540
Autres divisions (coOt imputC)
506
$
610
1,088
614
174
$
539
$
1,088
614
474
$
539
$
406
369
369
10))
17(1
17))
Administration (coOt imputC(
$
Total
$ 17.770
62
$
821
160
35
130
28
768
$
708
$ 18.770
$
708
S 17.078
162
(2)
29
100
30
602
30
(2)
1,200
$ (112)
6
8
5Q3
21
(133)
607
$
582
$
(43)
II
355
227
57)
830
$ (122)
$ 17.143
$
(65)
TOTAUX POUR LE CENTRE
FAITS SAILLANTS FINANCIERS 0)00 $)
1984 vs
Budget
Reels
1985
1985
Ecar
en %
du budget
Reels
1984
0.8
$ 70,039
20.2
5.2
52.0
19.8
1985
(evolution
en %)
OPERATIONS FINANCIERES
Revenus
Subvention du Parlement du
Canada
Programmes de cooperation
Placements Ct autres revenus
Dépenses
Projets existants
Nouveaux projets
Bureaux régionaux et de liaison
Services techniques
Gestion des divisions
Administration
$ 83,500
$ $4,164
71.900
9.100
2.500
71.900
9.100
3.64
26.6
62.400
5.000
2.639
$ 85,200
$ 84,055
1.3
$70,174
34.600
23,200
4.300
11.200
4.000
7.900
33,690
22.933
4.456
10.676
3.997
8.303
29.! 32
I 8.542
3.478
8.704
3,377
6.94!
2.6
I.!
(3.6)
4.7
0.!
(5.!)
19.9
16(1
23.!
28.!
22.7
18.4
19.6
Excédent des revenus
sur les dëpenses
(dépensessurlesrevenus)
180.7
$ (1,700)
$
109
106.4
$ 120,000
92.600
4.300
$ 102,778
75.346
14.4
$ 93,498
18.6
13.6)
4.7
0.!
70.998
3.478
8.704
3.377
(5.1)
6.94!
28.1
22.7
18.4
19.6
1.3
$ 88,011
19.9
1.8
65.511
3.478
8.704
3.377
19.2
28. I
$
(135)
ACTIVITES DE PROGRAMME
Affectations
Nouveaux projets
Bureaux régionaux et de liaison
Services techniques
Gestion des divisions
Administration
Engagements
Projets
Bureaux régionaux Ct de liaison
Services techniques
Gestion des divisions
Administration
11.200
4.000
7.900
4.456
1)676
3,997
8.303
$ 106,900 $ 105,495
79.500
78.063
4.300
4.456
11.200
4,0(X)
7,900
10.676
3,997
8,303
(3.6)
4.7
0.!
(5.!)
6.94!
9.9
6.!
22.7
18.4
19.6
Les données ci-dessus fl inelueni pa.s /es conirot,s do recherolie.
63
TOTAUX POUR LE CENTRE
FAITS SAILLANTS FINANCIERS (000 $1
Budget
Reels
Reels
Reels
Reels
1986
1985
1984
1983
1982
RESULTATS DES OPERATIONS
Revenus
Subvention du Parlement du Canada
Programmes de cooperation
Placements et autres revenus
Dépenses
Recherche en développement
Activités rejiées a Ia recherche
Aide opérationnelle a Ia recherche
Administration
$ 88,900
$
75.200
84.164 5 70,039
71900
62,400
5 62,146 $ 50,507
56,700
5.000
2.639
2.5(X)
46.20(1
1.000
2946
3.307
84,055 $ 70,174
$ 59,117
$ 49,612
34.662
5.335
30.276
4,134
21.8(X)
7.731
19.129
41.499
6.175
5.559
13,255
10.467
8.800
8.303
6.941
5.865
4.735
9.100
3.164
10.800
2.900
$ 92,300
$
54.200
7.500
Excédent des revenus sur les dépenses
(dépenses sur les revenus)
$ (3,400)
48.892
$
109 $
(135)
5
3,029
$
895
ACTIVITES DE PROGRAMME
Affectations
Nouveaux projets
Bureaux régionaux et de liaison
Services techniques
Gestion des divisions
Administration
Engagements
Projets
Bureaux régionaux et de liaison
Services techniques
Gestion des divisions
Administration
5 108,800
78.200
5.0(X)
12.600
4.200
8,800
$ 105,600
75.(X)0
5.000
12.600
4.200
8.800
$ 102,778 $ 93,498
75.346
4.456
10.676
3.997
8.303
70.998
3.478
8.704
3.377
6.941
$ 105,495 $ 88,011
78.063
4.456
10.676
3.997
8.303
65.511
3.478
8.704
3.377
6.941
Engagements en cours
$ 92,800 $ 79,400 $ 64,000
Les données ci-dessus n'incluent pus les controls de recherche.
64
$ 74,395 $ 60,784
45,582
55.275
2.764
2.340
7.446
5.787
2.340
3.045
5,865
4.735
$ 67,842 $ 55,216
48.722
40.014
2.764
2.340
7.446
5.787
3.045
2.340
4.735
5.865
$ 49,100
$ 41,380
42
18
10
42
18
10
tO
Les donnée
Total
466
-
466.75
1
2
439
-
18
442.25
411
2
4
1.25
IS
4.75
20
87
18
144
16.25
93.25
19.5
20
153.75
41
j-dessus 0 jfl(/uen( pus Irs emp/oves rini wiles stir irs iieux par irs bureaux régl0000x ,ii irs conseillers Lie pro jets.
Congé d'études/sabbatique
2
17
5
89
93.5
17
21
19.75
20
93
153
42.5
9
404.25
2.25
4.25
14.5
87
19.25
13
138
41.75
9
8
9,25
10.75
11.25
7.75
II
10.75
44
10
12
14
10
9
10
46
28
43.75
20.25
46.25
264
Annéespersonnes
17
20
Détachements
31.75
43.75
19
5
26
45
29
46
43
23
47
49.5
265
Effectifs
30
45
3!
39
287.25
Annéespersonnes
Effectifs
31 mars 1984
51
286
EtTeetifs
Effectifs
31 mars 1985
19
Bureau de direction
Bureau du Secrétaire et conseitler juridique
Bureau du Contrôleur général et trésorier
Division des ressources humaines
Verification interne
154
Gestion générale
154.25
II
45
II
45
10
38
52.5
34
49
309.5
53
34
49
38
310
Bourses
Communications
Sciences de l'agriculture, de l'alimentation
et de Ia nutrition
Sciences de Ia sante
Sciences sociales
Sciences de I'information
Personnel rattaché aux projets
Programmes de cooperation
Bureau de planification Ct d'évaluation
Bureaux régionaux et de liaison
Divisions de programme
Autorisés
1985-1986
AnnéesEffectifs
personnes
NIVEAUX DES POSTES ET PREVISIONS
CENTRE DE RECHERCHES POUR LE DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL
Responsabilité pour les états financiers
Les états financiers ont été préparés par Ia direction contorniément aux pnncipes Coiliptables generalement reconnus qui conviennent dans les circonstances. La direction assume
égalemcnt Ia responsahilite pour toutes cs aUtres intormations contenues dans Ic rapport
annuel. qui concordent. s'd y a lieu. avec celles contcnues dans es états bnanciers. Pour hien
s'acquitter de ccttc responsahilité. Ia direction s'appuie sur des méthodes et des svstèmes de
contrOle financiers et gestionnels qui garantissent. de nianièrc raisonnahic. Ia fiahilité des
inRrniations financières. Ia protection des hiens et l'efficacité d'exécution des aciivités. Le
CRDI a un service de verification interne dont es fonctions normales comprennent Ia revision
des contrOles financiers internes et cur application.
Le Conseil des gouverneurs est charoC de s'assurer que Ia direction assume ses responsa-
hilités de communication de 'information financiCre et de controle interne. II Ic fait par
l'cntrcmisc du ComjtC des finances et de Ia verification. dont a maiorite des membres ne sont
pas des employes du CRDI. Le Comité rcncontre reguliCrement a direction. es vCrificateurs
internes et les vCrificateurs externcs.
Le vCrificateur génCral du Canada fait un examen inclCpendant des Ctats linanciei's
conformément aux normes de verification oCnCralement reconnues et donne son opinion sur
ces états. Son examen comprend une étude et une evaluation du système de controle du CRDI
et Ia conduite de sondages et 'application de mCthodes qui I'autorisent a faire Ctat de Ia
justesse de Ia presentation des Ctats financiers. Le ComitC des tinances et de a verification du
Conseil est a l'entiCrc disposition des vCrilicateurs externes.
66
OFFICE OF THE AUDITOR GENERAL
BUREAU DU VERIFICATEUR GENERAL
CaNaDa
RAPPORT DU VERIFICATEUR
Le Centre de recherches pour le
développement international
et
Le très honorable Charles Joseph Clark, C.P., député
Secrétaire d'Etat aux Affaires extdrieures
J'ai vdrifid le bilan du Centre de recherches pour le developpement international au 31 mars 1985 ainsi que les dtats des rdsultats, de
l'avoir du Canada et de l'dvolution de la situation financière pour
l'exercice terminé
cette date. Ma verification a été effectude
conformément aux normes de verification gendralement reconnues, et a
comporté par consequent les sondages et autres procédes que j'ai juges
nécessaires dans les circonstances.
A mon avis, ces états financiers prdsentent fidèlement la
situation financière du Centre au 31 mars 1985 ainsi que les résultats de
son exploitation et lévolution de sa situation financière pour l'exercice
termind a cette date solon les principes comptables generalernent reconnus,
appliqués de la même manière qu'au cours de l'exercice précédent.
Le vérificateur general
Canada
c
Kenneth M. Dye, F.C.A.
Ottawa, Canada
le 14 uin 1985
67
CENTRE 1)E RFCHF;RCHFS POLR I.E IwvEI.Ol'I'E1EN'F INTERNATIONAL
131 LAN
an 31 mars 1985
1984
1985
AC1'IF'
A CoUrt terme
Encaisse
Placements (note 3)
467.7!
S
Déhiteurs
Frais paves davance
DepOts reeouvrahles
S
292.65
4.765. 56!
444.556
I 6.379 705
655.257
527519
16.509.047
(6! .244
18,018.374
435.329
I 52.506
3.35(1.611
3.51)! .636
$ 20.294,987
$ 21.702.816
Immohilisations (note 4)
PASS IF
A court terme
CrCditeurs ci (rats courus note 5
Fonds pour les eontrats de recherehes
5
9.453.247
5
1)1.736.463
265.10))
357.985
69.903
9.791,250
55.966
11,183,414
275.33!
2.199.754
2.475,115
12.266,365
345.233
2.255.458
2,600,691
13,784,105
Obligation en vertu dun eontrat de
cc at Ion-aeq UI sit ion
A long terme
Oh I eat ion en ye rtu d Uil con t rat de
Ioeation-acq UI SIt ton I note 6)
Indemnites eourues de cessation deniploi
AVOIR
Avoir du Canada
$
8.028,622
20,294,987
Approuve
(ontrOleur gCnCral
ci Iresorier
68
Ic PrCsident
$
7,918.711
21,702,816
CENTRE DE RECHERCHES POUR LE 1)EVELA)PPEMENT INTERNATIONAL.
ErA'! I)ES RESUL.TAI'S
pour l'exercice terminé Ic 31 mars 1985
1985
1984
DE PEN S ES
Recherches en développemeni
Subventions de projets
Pro jets du Centre
42.69K.341
6.102.636
48,890,977
35,02'L345
6.470,$02
41.499,147
4.543729
3,197.026
1.975,359
1 .39.57l
l.2l2.l9
!.I3.760
7.731.286
6,175,357
l0.675.Y7
$704,415
4.456,076
3,997.117
19,129,180
3.477,706
3.376.$09
15,558,930
494,900
436,935
76.246.343
8.303.128
83,549.471
63,670,369
6,940,920
70.611.289
81,000,000
3.164,482
494,900
84.659.382
67,400.000
2,638.579
436,935
70.475,514
$
Activités reliées a Ia recherehe
Elaboration et financement de projets
Diffusion de I 'miorniation
Bihliothèque spécialisde en recherche
en développenient
Aide Ia recherche operationnelle
Assistance technique
Bureaux regionaux et de liaison
Gestion des divisions
Contrats de recherches
l'otal des dépenses de recherches ci de
soutien (annexe 1)
Dépenses d'administration (annexe 2)
RE VEN US
Subvention du Parlement du Canada
Intérét sur placements et autres revenus
Contrats de recherches
EXCEDENT DES REVENUS StiR L.ES DF.PENSES
(DEPENSES StiR IES REVENUS)
$
109,911
$
(135,775)
69
CENTRE DE RECHERCHES POUR LE DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL
ETAT I)E L'AVOIR flU (ANAI)A
pour I'exercice terminé le 31 mars 1985
AVOIR AU DEBUT I)E L'EXERCICE
Excédent des revenus sur les dépcnscs
(dépenses sur es revenus)
AVOIR A LA FIN DE L'EXERCICE
70
1985
1984
$ 7,918,711
$ 8,054,486
109.911
(135.775)
$ 8,928,622
$ 7,918.711
CENTRE DL RE('HERCHES POI.JR LE IWVELOI'PENIENT INTERNATIONAL
E1'AT DL L'EVOLUTION DL LA Sl'l'IIAi'ION FINANCIERI
pour I'cxercice terinine Ic 31 mars 1985
1984
1985
PROVENANCE DES FONDS
Exploitation
ExcCdent des ievenus sur les ddpenses
)ddpcnses sur es rcvcnus)
S
109.911
S
(135.775)
Postcs n ' imp! iq u ant auc un nl ou ye nlcnt de fond
645.832
875.896
358.378
250.893
Aillort issenlent
Radiation du logicicl
IndemnitCs de cessation d'emploi
(Gain) perte lors dc I al idnation
200.514
365
(52.333)
d' immohi I isations
Produ t (IC a! idn at on ii 1 m mohi Ii sat ions
Aug nie mat ion des postes cou it tc rifle except on
faite de I 'encaisse et des placements
I
1.542.745
70.936
83,820
5.099
2.286,133
Oblication en veitu (I un contrat de
366 .5 74
beat loll- acqu sit ion
1.626,565
3,378,742
1.318.068
1.114.735
306.568
252.523
1,315.196
347.993
29.648
69.902
21.341
3,961,796
1,714.178
(DIMINUTION) AUGMENTATION I)ES FON I)S
(1,435,231)
1,664,564
FONDS AU DEBUT DL L'EXERCICE
16,671,873
15,907,309
S 15,236,642
$ 16,671,873
tJTILISATION DES FONDS
Diminution des postes ii court temnie exception
faite de l'encaissc et des placements
Acquisition d' immohilisations
Paicment d indeninitds de cessation d'cmploi
Augmentation des depOts recous rabIes
Dim in Ut ion de I obligation en vertu d u n
contrat de toe at ion - acquisition
FONDS A LA FIN DL L'EXERCICE
Constitues comme suit
Encaissc
Placements
5
467,781
14.768,861
$ 15,236,642
5
292,165
16.379,708
5 16,671,873
71
CENTRE DE RECHERCHES POUR LE DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL
NOTES AFFERENTES AUX ETATS FINANCIERS
du 31 mars 1985
Statuts et objectif
Le Centre de recherches pour Ic développement international est une sOclété sans capital-
actions. créée en 1970 par une Ioi du Parlernent du Canada appelée Ia Lol or le Centre de
recherches pour le deve/oppernent international. Le Centre a reçu une subvention annuelle du
Parlement du Canada en contormite avec les Credits 60 Ct 45 rlu ministCre des Aftaires
extCrieures.ceci pour les exercices terminCs Ic 31 mars 1985 Ct le 3! mars 1984 respectivement.
Le Centre a pour objet dentreprendre. d'encourager. de soutenir et de poursuivre des
recherches sur les problCmes des regions du monde en dCveloppement et sur les moye
d'application Ct d'adaptation des connaissances scientifiques. techniques et autres au progrès
cconomiquc et social de ces regions.
Principales conventions comptables
Les états financiers ont été prCparés conformCment aux principes comptables gCnCralement reconnus au Canada Ct traduisent les conventions suivantes
Immobilisations
Les immobilisations sont comptabilisées au prix coütant et sont amorties sur Ia durée
estimative d'utilisation des biens. Les ameliorations locatives sont amorties scIon Ia durée des
contrats de location respectifs. Les mCthodes comptables et les taux annuels prCvus poor
I'amortisscment des immobilisations sont comme suit
Méthode
Ordinateur
Ameliorations locatives
LinCaire
LinCaire
Mobilier et materiel de bureau
Véhicules
Solde degressif
Solde déizrcssif
Materiel sous location-acquisition
Linéaire
Taux
20 %
62A - 33'A
20 %
'/c
30 9
20 %
Dépenses de recherches
Certatnes déperises pour Ia recherche en ddveloppement. les activités reliées a Ia recherche et les contrats de recherches sont imputées aux comptcs au moment du déboursé et aux
échéances prévucs dans Ics ententes contractuelles. Toute autre dépense pour a recherche est
inscrite scIon Ia mCthode de Ia comptabilite d'exercice.
Contrats de recherches
Le Centre a conclu des accords Iui permettant d'effectuer des recherches a contrat au
nom de plusieurs organismes donateurs. Le Centre comptabilise les revenus des contrats de
recherchcs au moment ou es depenses affCrentes sont engagCes. Les tonds reçus en sus des
dépenses engagCcs pour les contrats de rccherches sont indiqués sous Ic passif a court termc.
72
Coüt des regimes de retraite
Les employes du Centre participent au Régime de pension de retraite de Ia Fonction
publique fédérale administré par Ic gouvernement du Canada. L'employé et Ic Centre doivent
cotiser au Régime. Ces eotisations représentent Ia totaiitc de Ia responsahilite du Centre et
dies sont eomptabiiisees aux comptes sur une base courante.
Lmpôts sur le revenu
Le Centre est exempt des impOts sur Ic revenu.
Conversion des devises étrangères
L'actif et Ic passit monétaircs sont convcrtis en dollars canadiens au taux de change en
vigueur a Ia fin de i'exercice. Lactif non monetaire est convert! en dollars canadiens au taux
de change en vigueur au moment ou es transactions sont effectuées. La conversion des
devises étrangères en dollars canadiens se lait scion un taux de change moven qui est trés prés
du taux de change en vigueur ii Ia date de 'operation. Les gains ct cs pertes rCahsCs lors des
operations de change sont imputes aux rCsuitats de I'cxercice courant.
Placements
Les placements constituent des dCpôts et des billets a court terme et des hons du TrCsor.
comme suit
Banqucs a charte canadiennes
Gouvernements Ct entreprises gouverncmcntales
Entreprises commerciales
Compagnies hypothCcaires et de fiducics
1985
1984
$ 12.194.159
$9,448,940
1.084.412
990.290
500.000
5.949.218
981.550
$ 14,768,861
$ 16,379,708
Immobilisations
1984
1985
AmorCoüt
Ordinateur
tissement
cumulC
Net
Net
materiel
et logicici
Ameliorations locatives
Mobilier et materiel
de bureau
VChiculcs
Materiel sous locationacquisition
719.164
1.072.452
$ 1.084.550
702,951
$ 1.245.541
852.480
1.471.662
684.776
707.264
271,272
764,398
413,504
637.476
328.208
472.794
87.586
385,208
437.931
$ 6,208,349
$2,857,738
$3,350,611
$ 3,501,636
S 1.803.714
1.775,403
S
Le Centre a radié a fraction non amortie de $239.4 IS relative aux coOts du logieiel
acquis au cours des excrciccs antCricurs de mCme quc les achats dc Iogieicl de l'exercicc
courant au montant de SI 18.963. Les codts tuturs reliCs au Iogieiel seront passes aux dCpenses au moment de I'aehat. L'amortissemcnt pour l'exercice terminC Ic 31 mars 1985 s'Ctahlit
a $875,896 ($645,832 en 1984).
73
Créditeurs et frais
COW'US
1984
1985
Frais courus - projcts
S 6.475,773
Prestations accumulées de congés
annuels et autres congés
7.491,383
S
I .287.894
1.689,580
1.42! .118
1.823,962
$ 9,453,247
$ 10,736,463
Autres
Obligation a long terme en vertu d'un contrat de location-acquisition
Les loyers minimums futurs sétablissent comme suit:
Exercice se terminant Ic 3! mars
1985
1984
1985
108,636
108.636
108.636
108.636
108.636
108.636
108.636
108.636
108.636
434.544
543,180
89.310
138.98 I
345.234
404.199
S
1986
1987
1988
1989
Total des Ioyers minimums futurs
Moms Ia sommc des intéréts a 13.5 %
Valcur actuelle dc I'obligation
Moms Ia portion a court terme
$
S
69.903
275,331
S
58.966
345,233
L'obligation en vertu du contrat de location-acquisition est comptabiIisc scion un
montant égai a Ia valcur actucile des palements minimums au titre du ioycr. cn utilisant Ic
taux d'intérêt impiicite de 13.5 % contenu dans Ic bail.
Contrats de location - exploitation
Le Centre a conclu différents contrats de location dc hureaux, dc matriei Ct dc Iogemcnt
du personnel tant au Canada que dans plusteurs autres pays. En vertu des contrats de location.
les engagements du Centre sont les suivants
Exercice se terminant Ic 3! mars
1986
1987
1988
1989
Autre
5 2.733.558
2.048.974
766,965
-
16.300
$ 5,565,797
Engagements contractuels - subventions de projets et elaboration
Le Centre s'est engage a vcrser des suhvcntions totalisant $79,400,000 au cours des
quatrc prochains exercices. a condition quc Ic Parlemcnt du Canada mctte es fonds nécessaires a sa disposition Ct condition que les ncipiendaires se conlornicnt aux modaittes de
74
subvention des projets. Le Centre a igaleiiient ottert de laçon utticielle des subentions i des
récipiendaires susceptibles de Ics recevoir. pour un montant total de 25 .300.18)0 : ii attend
I acccptation de ces ottres.
Evenement postérieur a Ia date du bilan
Un recouvretnent dc
l5 millions du Centre a étt propose par Ic pro jet hudgtaire dont Ia
Chambre des communes a été saisie Ic 23 mat 1985 par Ic Ministre des Finances. Cette
proposition cst I objet de discussions avec Ic Gouvernement tederal.
Eventualités
Le Centre est Ic défendeur dans une poursuite concernant des dommages Ct des frais que
Ic demandeur pretend avoir subis. La Direction et le Conseiller uridique soot davis que Ic
demandeur n'a aucun recours contre Ic Centre. Par consequent. aucune provision na etc
comptabilisCc dans les Ctats financiers.
75
Bureaux régionaux, de liaison Ct
unite de coordination
Diffusion de 'information
Activités des Programmes spCciaux
Bibliothèque spCcialiséc en recherche
endévcloppement
Liaison et relations extérieures
Activités reliées aux programmes
Sciences sociales
Sciences de l'information
Sciences de Ia sante
Bourses
Programmes de cooperation
Programmess
Sciences de l'agriculture, de
lalinientation et de Ia nutrition
633.699
1.975.358
569.012
1,212.198
359.423
$ 7,731,286
27.053
$ 48,890,977
501.457
134.723
424.162
792,641
577,572
359.500
1,339.093
11.392.867
6.780.358
6.595.751
3,868.803
2.356.322
1985
558,257
4,553.863
1,500,650
3.775,770
3,187.609
2,054,305
1,884.192
666.848
947.686
42,906
-
48,527
143,229
75,848
74.800
-
Total
$ 76.246,343
1,212,198
987,639
5,187,562
3,884,035
2.051.334
15.447,917
9,412,235
8,979.953
4,670,374
3.805,465
$ 109.590 5 20,607,631
$ 19,129,180 $ 494,900
S
Aide de Ia
reliées a
recherche
Contrats
Ia recherche opérationnelle recherches
Activités
5 16,171.230 $551 .041
Recherches
en developpement
DEPENSES DE RECHERCHES ET DE SOUTIEN
pour I'exercice terminé le 31 mar 1985
CENTRE DE RECHERCHES POUR LE DEVELOPPEMENT INTERNATIONL
$ 63,670,369
1,138,760
806.428
1,288.851
3,965.729
3,274.622
14,286,766
7,742,052
7,308.020
3.631.499
2.375.303
$ 17,852,339
Total
1984
Annexe 1
Annexe 2
CENTRE DE RECHERCHES POUR 1E I)EVELOPPEMENT IN'1'ERNATIONAL
DEPENSES I)'AE)MINISTRATION
pour I'exereice terminé Ic 31 mars 1985
Traiternents Ct prestations
Amortissernent
Locaux
Bureaux et divers
Déplacements
Reunions des Gouverneurs
Services protessionnels Ct spCclaux
TClCcommunieations
IntCrCts
Assurances
1985
1984
S 5.445.313
692.153
S 4.623.727
355,925
515.445
615.341
473,652
457.114
246.279
195.149
III .792
49.67!
1ft664
$ 8,303,128
49(1,553
414.663
171.256
21)3.255
23.55(1
23.924
14.959
$ 6.940,920
77
Bourses
L'objectif général de Ia Division des bourses est d'aider les chercheurs.
gestionnaires et planificateurs a se perfectionner et a acquerir des connaissances dans
les domaines scientifiques qui relèvent du mandat general du CRDI. Le programme
vise a augmenter leurs capacités de recherche et ainsi a renforcer les institutions de
recherche du Tiers-Monde.
La Division tend a atteindre ses objectifs en offrant diverses categories de
bourses qui peuvent varier en nature et en nombre, selon les besoins changeants. tels
qu'ils sont perçus par le CRDI. Le programme sadresse principalement aux
chercheurs des pays les moms developpes, et vise davantage le developpement
professionnel que Ia formation de base. Les activités se déroulent dans des
institutions réputées qui sont situées. par ordre de priorité : dans Ia localité, Ia region. au
Canada, ou dans un autre pays mndustrialisé. Les boursiers du CEDI sont censés
retourner dans leur pays sitôt le temps de leur bourse terminé.
Bien que le programme vise particulierement la formation et le perfectionnement des scientifiques et du personnel professionnel des pays en developpement dans
des domaines qui recoupent les principaux secteurs d'intërèt du CRDI. ii s'adresse
egalement aux spécialistes canadiens du developpement ou de domaines connexes,
surtout depuis que le Centre sest engage a mettre les competences canadiennes au
service des pays en developpement grace a un système de recherche en cooperation.
Les categories de bourses accordées en 1984-1985 étaient les suivantes
Bourses de recherche
Bourses Pearson
Bourses accordees dans le cadre des programmes
Bourses accordees dans le cadre des projets
Bourses <<Jeunes chercheurs canadiens ".
En plus des bourses individuelles enumerees ci-dessus, le Centre a finance
l'inscription a l'Academie de droit international de La Flaye de 20 jeunes juristes
des pays en developpement.
De plus, la Division a finance 11 programmes de formation de groupe, dont
les details sont donnes dans les résumés de projet. a Ia page 37.
Bourses de recherche
Les bourses de recherche ont permis a des chercheurs chevronnés de pays en
developpement et du Canada de se livrer, pendant au plus 12 mois, a des
travaux interessant conjointement le CRDI et les chercheurs et beneficiant a toutes les
parties. Bien que l'exercice 1983-1984 a ete Ia dernière annee au cours de
laquelle ces bourses ont ete octroyees. la Division des bourses a dü respecter, au cours
de Ia presente annee. les engagements pris auparavant. Trois chercheurs ont donc
obtenu une bourse et sorit mentionnés dans Ia partie reservee aux résumés de projet.
qui Se trouve a Ia page
78
39.
Bourses Pearson
Du nom de l'ancien Premier ministre du Canada. Lester B. Pearson. qui fut
president du Conseil des gouverneurs du CRDI de 1970 jusqu'ã sa mort en
decembre 1972. ces bourses sont offertes a do jeunes fonctionnaires de pays en
developpement a l'emploi de leur gouvernement depuis au moms 3 ans. Les
candidats sont choisis par los missions canadiennes a l'etranger et les bureaux
regionaux du CRDI. Les boursiers Pearson demeurent au Canada de 9 a 12
mois pour y suivre un programme associant un stage a des cours universitaires qui ne
sont pas sanctionnés par un diplôme. Au cours de 1984-1985, 12 bourses
ont été octroyees.
Shahida Akhter, Pakistan
Ob3et: Planification et gestion de Ia recherche agricole
Lieu: Station do recherches de Ia region
des Prairies, Agriculture Canada. Morden
(Canada)
Francis Mbewe, Zambie
Objet: Etudiant special en économie agri-
DH.K G. Dolamulla. Sri Lanka
Objet: Analyse de politiques
Lieu: Institute of Policy Analysis (Economics and Computer Science), Universite
do Toronto, Toronto (Canada)
Manote Mitrsomwang. Thailande
German S. Escorcia, Colombie
Objet : Prmncipes fondamentaux des communications, do Ia gestion de l'information et de l'informatique
Lieu: Department of Computer Science.
Universite de Waterloo, Waterloo (Canada)
C Orlando Mora, Colombie
Objet : Planification et gestion. au niveau
superieur, dans le domaine du developpement des peches
Lieu : Institute of Animal Resource Ecology. Universite de Ia ColombieBritannique, Vancouver (Canada)
Jia Huan-guang. Chine
Objet : Etudes post-doctorales en epidemiologie
Lieu: Ecole de médecine, Departement de
l'epidemiologie et de Ia rnedecine sociale. Universite d'Ottawa. Ottawa (Canada)
Pamphile Kantabaze. Burundi
Objet : Sciences do Ia sante et sante
communautaire
Lieu : Departement do medecirie sociale et
preventive, Universite Laval, Quebec
(Canada)
Ellard 5. Malindi. Malawi
Objet: Etudiant special du groupe de Ia
maitrise en économme du developpement
Lieu : Centre for Development Projects.
Universite Dalhousie. Halifax (Canada)
cole et education permanente
Lieu: School of Agricultural Economics
and Extension Education, Universite do
Guelph, Guelph (Canada)
Objet: Information et communication aspects legaux
Lieu : Departement des communications.
Universite de Montréal, Montreal (Canada)
Dahuku Pore, Togo
Objet: Planification, changements et progres - objectifs et evaluation
Lieu : Faculte des sciences de l'education,
Universite Laval, Quebec (Canada)
Byas J. Poudel, Nepal
Objet: Etudiant special du groupe de Ia
maIthse en économie du developpement
Lieu: Centre for Development Projects,
Universite Daihousie, Halifax (Canada)
Abhijit Sengupta. mdc
Objet: Etudiant special en administration
publique
Lieu: School of Public Administration.
Universite Carleton, Ottawa (Canada)
79
Bourses accordées dans le cadre des programmes
Les bourses octroyées dans le cadre des programmes visent a augmenter les
ressources en personnel des institutions de recherche du Tiers-Monde. Elles sont
offertes aussi bien au personnel administratif et financier qu'aux chercheurs eux-mêmes.
Les programmes de formation proposes, qui n'excedent generalement pas 24 mois.
doivent ëtre acceptës par les institutions dont relêvent les candidats. us varient du stage
aux cours universitaires sanctionnés par un diplome (etudes supérieures. de
preference au niveau de Ia maitrise). Les travaux peuvent se derouler dans un pays du
Tiers-Monde, au Canada, ou. exceptionnellement. dans un pays industrialisé autre
que le Canada. Le personnel des bureaux rOgionaux du Centre ritudie les demandes et
fait les recommandations nécessaires. Apres consultation avec le personnel des
programmes a Ottawa, Ia Division des bourses donne l'approbation finale. En
1984-1985. les personnes suivantes ont obtenu une de ces bourses:
Tereso A. Abella, Philippines
Objet ; Formation en genetique piscicole
Lieu : Cours de formation en genetique
piscicole, Universite nationale de Singapour (Singapour)
Ramon Agbayani. Philippines (SEAFDEC)
Objet: Cinquieme programme de formation en aquaculture menant a une
maitrise en sciences, a 'intention d'experts
dans le domaine
Lieu : Regional Lead Centre. Universite des
Philippines, Visayas (Philippines)
H. Ahsan, Pakistan
Objet: Programme de formation en pisciculture integree du NACA et du RLCC
Lieu : Regional Lead Centre. Wuxi, Province de Jiangsu (Chine)
Jose Fernando Araya Sanchez, Anselmo
Castaneda Cowoh, Wilbert Phillips Mora. Herbert Yañez Mendez, Rafael Fajardo King.
Phanor Hoyos Garces, Jorge Pardo Tasies et
Tirso Maldonado Ulloa, CATIE
Objet: Maitrise en sciences (agriculture)
Lieu : Centre agronomique de recherche et
d' enseignement, Turrialba (Costa Rica)
R.P. Arcilla, Philippines
Objet: Programme de formation en pisciculture integree du NACA et du RLCC
Lieu: Regional Lead Centre. Wuxi. Province de Jiangsu (Chine)
L.K.S.W. Balasuriya, Sri Lanka
Objet: Diplome en ichtyopathobiologie
Lieu : Institute of Aquaculture. Universitri
de Stirling, Stirling (Royaume-Uni)
Elinor Batezat, Zimbabwe
Objet : Maitrise ês arts (etudes en developpement)
80
Lieu : Institute of Social Studies. La Haye
(Pays-Bas)
Geletu Bejiga. Ethiopie
Objet : Doctorat en sciences de l'agriculture
Lieu : Institut international de recherche sur
les cultures des zones tropicales semiandes. Universite agncole d'Andhra Pradesh. Hyderabad (Inde)
Cao Xin Guang. Chine
Objet: Loi economique internationale
Lieu : Faculty of Law, Universitê Queen,
Kingston (Canada)
5K. Chandiwana, Zimbabwe
Objet: Septième cours international de
formation de groupe sur les elements
essentiels a de bonnes methodes de lutte,
au plan ecologique, contre les insectes
nuisibles et des vecteurs.
Lieu : Centre international sur Ia physiologie et lecologie des insectes. Nairobi
(Kenya)
Beatrice Chimwanza Malawi
Objet : Atelier sur Ic sechage solaire des
produits agricoles
Lieu : Atelier sur le sechage solaire des
produits agricoles. Nairobi (Kenya)
Chuah Hean Peng. Malaisie
Objet: Formation en génetique piscicole
Lieu . Cours de formation en genetique
piscicole. Universite nationale de Singapour (Singapour)
Chutima Tuntikitti. Thailande
Objet. Cours de formation en économie
des peches
Lieu : Universiti Pertanian Malaysia. Serdang, Selangor (Malaisie)
Carlos Manuel Crespo, Equateur
Objet: Maltrise en education
Lieu: Universidad Estudial de Campinas.
São Paulo (Brésil)
Walter R. da Costa Porto, Brésil
Objet: Programme integré de management
pour les cadres etrangers
Lieu: Ecole nationale d'administration publique, Université du Québec,
Sainte-Foy (Canada)
Carlos V.D. da Silva, Brésil
Objet : Programme intégré de management
pour les cadres étrangers
Lieu: Ecole nationale d'administration publique, Université du Québec,
Sainte-Foy (Canada)
Suhardjo Danusastro, Indonésie
Objet : Formation de chercheurs en gestion
de Ia recherche et du développement
Lieu: Lembaga Ilmu Pengetahuan Indonesia, Jakarta, Selatan (Indonésie)
Lucas Dharma, Indonésie
Objet : Formation en génetique piscicole
Lieu: Cours de formation en génétique
piscicole, Université nationale de Singapour (Singapour)
Papa El Hassan Diop, Senegal
Objet : Maitrise en sciences (médecine
vétérinaire clinique)
Lieu: Faculté de medecine vétérinaire,
Université de Montréal, Sainte-Hyacinthe
(Canada)
Josefina N. Domingo, Philippines
Objet: Formation pratique en elaboration
de recherches, planification de Ia col-
lecte et de l'analyse des données, et
programmation de base
Lieu: Department of Social Medicine and
Public Health, Université nationale de
Singapour (Singapour)
Mercedes L. Espinal, République dominicaine
Objet: Cours de formation sur les ménages, les sexes et les ages
Lieu: Instituto Universitario de Pesquisas,
Rio de Janeiro (Brésil)
Maria L. Fernandes, Cap-Vert
Objet: Cours regional intensif en demographie
Lieu: Centre lafino-américain de demographie, San José (Costa Rica)
M.W. Girthagama, Sri Lanka
Objet: Programme de formation en pisciculture intégrée du NACA et du RLCC
Lieu: Regional Lead Centre, Wuxi, Province de Jiangsu (Chine)
Isabel M.C. Guglieomone de Urioste. Bolivie
Objet: These de doctorat sur les program-
mes ruraux de developpement et denseignement dans l'Altiplano bolivien
Lieu : Université de Paris VII, Paris (France)
Bambang Guritno, Indonésie
Objet: Formation de chercheurs en gestion
de Ia recherche et du developpement
Lieu : Lembaga Ilmu Pengetahuan Indonesia, Jakarta, Selatan (Indonésie)
Roman 1-labtu, Ethiopie
Objet: These de doctorat en macroéconomie
Lieu : Université du Massachusetts, Amherst (Etats-Unis)
Hamrolie, Indonesie
Objet: Maitrise en sciences (economie des
peches)
Lieu: Faculty of Resource Economics and
Agribusiness, Universiti Pertanian Malaysia, Serdang, Selangor (Malaisie)
Han Jin, Chine
Objet: Gestion et planification en education
Lieu: Programme de formation supérieure,
Institut international de planification de
l'education, Paris (France)
1-lardiman, Indonésie
Objet: Formation de chercheurs en gestion
de Ia recherche et du developpement
Lieu: Lembaga Ilmu Pengetahuan Indonesia, Jakarta, Selatan (Indonésie)
Nuhu Hatibu, Republique unie de Tanzanie
Objet: Maitrise en sciences (genie agricole)
Lieu: Universite de Newcastle-upon-Tyne,
Newcastle-upon-Tyne (Royaume-Uni)
1-leng Hock Heang, Singapour
Objet: Formation en genetique piscicole
Lieu : Cours de formation en génétique
piscicole, Universite nationale de Singapour (Singapour)
Hong Yuping, Chine
Objet: Cours sur le système canadien de
prestation de soins de sante et les
principes de gestion en matière de sante, et
cours d'anglais
Lieu: Universite d'Ottawa, Ottawa (Canada)
81
Parnsri Jarimopas, Thailande
Objet: Formation en génétique piscicole
Lieu: Cours de formation en génetique
piscicole, Université nationale de Singapour (Singapour)
Li Sifa, Chine
Rodriguez C. Joaquin, Panama
Objet: Cours sur l'élaboration et Ia mise en
oeuvre d'activités didactiques utilisant Ia
radiodiffusion, l'audiovisuel et l'imprime
Lieu : AcciOn Cultural Popular, Bogota
Denier St. C. Little, Jamaique
Objet: Formation spéciale en droit maritime
Lieu: Groupe d'assistance technique, Secrétariat du Commonwealth, Londres
(Royaume-Uni)
(Colombie)
Kamaruzzaman bin Abu Samah, Malaisie
Objet: MaItrise en sciences (économie des
peches)
Lieu: Faculty of Resource Economics and
Agribusiness, Universiti Pertanian Malaysia, Serdang, Selangor (Malaisie)
P. Kantamaturapoj, Thailande
Objet: Programme de formation en pisciculture intégrée du NACA et du RLCC
Lieu: Regional Lead Centre, Wuxi, Province de Jiangsu (Chine)
Joseph Karangwa, Rwanda
Objet: Travaux de doctorat en macroéconomie
Lieu: Université Laval, Sainte-Foy (Canada)
Naomi B. Katuzi, Republique unie de
Tanzanie
Objet: Doctorat en etudes de programmes
scolaires
Lieu : Université de Calgary, Calgary
(Canada)
K. Kularatne, Sri Lanka
Objet: Programme de formation en pisciculture intégrée du NACA et du RLCC
Lieu: Regional Lead Centre, Wuxi, Province de Jiangsu (Chine)
Ketut Lana, Indonésie
Objet: Formation de chercheurs en gestion
de Ia recherche et du développement
Lieu: Lembaga Ilmu Pengetahuan Indonesia, Jakarta, Selatan (Indonésie)
Li Hui, Chine
Objet: Formation en génétique piscicole
Lieu: Cours de formation en génétique
piscicole, Université nationale de Singapour (Singapour)
Li Linjia, Chine
Objet: Maltrise en sciences (bibliothéconomie)
Lieu: Elbourne College, Université de Wes-
tern Ontario, London (Canada)
82
Objet: Formation en génétique piscicole
Lieu: Cours de formation en génétique
piscicole, Université nationale de Singapour (Singapour)
Liu Tie-I-lu, Chine
Objet: Droit économique international
Lieu: Faculty of Law, Université Queen,
Kingston (Canada)
Somsak Luanprida, Thailande
Objet: Formation en génétique piscicole
Lieu: Cours de formation en génétique
piscicole, Université nationale de Singapour (Singapour)
Tn S. Martoyuwono, Indonésie
Objet: Formation de chercheurs en gestion
de Ia recherche et du developpement
Lieu: Lembaga Ilmu Pengetahuan Indonesia, Jakarta, Selatan (Indonésie)
Gervais Mbarga, Cameroun
Objet: Maitnse ès arts (sociologie)
Lieu: Université Laval, Québec (Canada)
Moses D. Mengu, Ghana
Objet: Gestion de Ia recherche et du
developpement internationaux
Lieu : Secretariat de l'Association mondiale
des organisations de recherche industrielle et technologique, Stockholm (Suede)
Miao Wei-Min, Chine (SEAFDEC)
Objet: Cinquieme programme de formation en aquaculture menant a une
maIfrise en sciences, a I'intention d'experts
dans le domaine
Lieu: Regional Lead Centre, Universite des
Philippines, Visayas (Philippines)
Maria del Carmen Midaglia, Uruguay (CIESU)
Objet: Maitrise en sciences (sociologie)
Lieu: Instituto Universitario de Pesquisas,
Rio de Janeiro (Brésil)
Yunus Mochamad, Indonésie (SEAFDEC)
Objet: Cinquieme programme de forma-
tion en aquaculture menant a une
maitrise en sciences, a I'intention d'experts
dans le domaine
Lieu: Regional Lead Centre, Université des
Philippines, Visayas (Philippines)
I. Mudannayake, Sri Lanka
Objet: Maitrise en sciences (bibliotheconomie)
Lieu : Institute of Library Science, Universite des Philippines, Diliman, Quezon
(Philippines)
S. Mutambu, Zimbabwe
Objet: Septième cours international de
formation de groupe sur les éléments
essentiels a de bonnes méthodes de lutte,
au plan ecologique, contre les insectes
nuisibles et des vecteurs
Lieu : Centre international sur Ia physiologie et l'ecologie des insectes, Nairobi
(Kenya)
E.S.K. Muwanga-Zake, Ouganda
Objet: Travaux de doctorat en économie
agricole
Lieu : Universite d'East Anglia, Norwich
(Royaume-Uni)
Thiendou Niang, Senegal
Objet : Sciences de I'information et des
communications
Lieu : lnstitut national des techniques de Ia
documentation, Conservatoire national
des arts et métiers, Paris (France)
LM. Nitis, Indonésie
Objet : Formation de chercheurs en gestion
de Ia recherche et du developpement
Lieu: Lembaga Ilmu Pengetahuan Indonesia, Jakarta, Selatan (Indonésie)
Geoffrey Ochieng-Mbuye, Ouganda
Objet : Maltrise en sciences (production et
gestion agricoles)
Lieu : Université des Philippines, Los Baños (Philippines)
Akinyi W. Oyuko, Kenya
Objet : Formation en graphisme et en
edition
Lieu : Institut international de recherches
sur le riz, Manille (Philippines)
Paiboon Bunliputaan, Thallande (SEAFDEC)
Objet: Cinquieme programme de formation en aquaculture menant a une
maitrise en sciences, a l'intention d'experts
dans le domaine
Lieu : Regional Lead Centre, Université des
Philippines, Visayas (Philippines)
Jorge B. Papadopulos, Uruguay (CIESU)
Objet : Maitrise en sciences (sociologie)
Lieu : Instituto Universitario de Pesquisas.
Rio de Janeiro (Brésil)
Park Chung-YilI, Republique de Coree
Objet: Billet de retour a Seoul, en Corée, a
l'achevement du cours menant a un
diplôme en hygiene du travail a I'Universite
de Toronto (Canada)
Peng Wei-ping, Chine
Objet: Gestion et planification en education
Lieu : Programme de formation superieure,
Institut international de planification de
l'education, Paris (France)
Jose D. Peralta, Panama
Objet: Cours sur I'élaboration et la mise en
oeuvre d'activites didactiques utilisant la
radiodiffusion, l'audiovisuel et l'imprimé
Lieu: AcciOn Cultural Popular, Bogota
(Colombie)
Piyawat Boon-Long, Thailande
Objet : Recherche sur le refroidissement
passif a rayonnement
Lieu: Department of Engineering, Universite de Reading, Reading (Royaume-Uni)
leda Poernomo, Indonesie
Objet: Formation de chercheurs en gestion
de Ia recherche et du développement
Lieu: Lembaga Ilmu Pengetahuan Indonesia, Jakarta, Selatan (Indonésie)
Ghislaine Poitevien, HaTh
Objet: Maitrise en sciences (bibliotheconomie)
Lieu : School of Library and Information
Science, Université de Western Ontario,
London (Canada)
Konda Reddy, Singapour
Objet: Formation en genetique piscicole
Lieu : Cours de formation en genetique
piscicole, Universite nationale de Singapour (Singapour)
Priscilla Regaspi, Philippines (SEAFDEC)
Objet: Cinquieme programme de formation en aquaculture menant a une
maitrise en sciences, a l'intention d'experts
dans le domaine
Lieu : Regional Lead Centre, Université des
Philippines, Visayas (Philippines)
Pascual Remetio, Philippines
Objet: Programme de formation en pisciculture integrée du NACA et du RLCC
Lieu: Regional Lead Centre, Wuxi, Province de Jiangsu (Chine)
Fernando da Costa Rodrigues, Angola
Objet: Cours regional intensif en demographie
83
Lieu: Centre latino-américain de demographie, San José (Costa Rica)
P. Roonpliboolsopit, Thailande
Objet: Programme de formation en pisciculture intégrée du NACA et du RLCC
Lieu: Regional Lead Centre, Wuxi, Province de Jiangsu (Chine)
Mussi Bin Samingin, Malaisie
Sumitr Sutra, Thailande
Objet: Formation et travaux en epidemiologie
Lieu : International Clinical Epidemiology
Program, Université McMaster, Hamilton
(Canada)
Robinson Tarigan, Indonésie
Objet: Formation de chercheurs en gestion
de Ia recherche et du developpement
Lieu: Lembaga Ilmu Pengetahuan Indonesia, Jakarta, Selatan (Indonésie)
Objet: Programme de formation en pisciculture intégrée du NACA et du RLCC
Lieu: Regional Lead Centre, Wuxi, Province de Jiangsu (Chine)
Marvin E. Taylor, Costa Rica
Objet: Maltrise és arts (affaires internationa-
Sanirn Bunasor, Indonésie
Objet: Recherche et collecte de données
les - questions de developpement)
Lieu: Norman Patterson School of Interna-
dans le cadre d'un doctorat en économie forestiere - Etude des industries
indonésiennes technologiques et de
transformation du bois, et de leur rendement économique
Lieu: Université des Philippines a Los
Baños, College, Laguna (Philippines)
Anton Soedjarwo, Indonésie
Objet: Formation de chercheurs en gestion
de Ia recherche et du developpement
Lieu: Lembaga Ilmu Pengetahuan Indonesia, Jakarta, Selatan (Indonésie)
Kuntoro Soegiarso, Indonésie
Objet: Formation de chercheurs en gestion
de Ia recherche et du développement
Lieu: Lembaga Ilmu Pengetahuan Indonesia, Jakarta, Selatan (Indonésie)
M.H.W. Soetopo, Indonésie
Objet: Formation de chercheurs en gestion
de Ia recherche et du développement
Lieu: Lembaga Ilmu Pengetahuan Indonesia, Jakarta, Selatan (Indonésie)
Susana E. Sommer, Argentine
Objet: Cours de formation sur les ménages, les sexes et les ages
Lieu: Instituto Universitario de Pesquisas,
Rio de Janeiro (Brésil)
Sudarto, Indonésie
Objet: Formation en génétique piscicole
Lieu: Cours de formation en génétique
piscicole, Université nationale de Singapour (Singapour)
Sumarno, Indonésie
Objet: Formation de chercheurs en gestion
de Ia recherche et du développement
Lieu: Lembaga Ilmu Pengetahuan Indonesia, Jakarta, Selatan (Indonésie)
84
tional Affairs, Université Carleton, Ottawa (Canada)
Gustavo da Gloria Teofilo Pious, Mozambique
Objet: Cours regional intensif en demographie
Lieu: Centre latino-américain de demographie, San José (Costa Rica)
Matilda A. Thorpe, Gamble
Objet: Diplôme en enseignement supérieur
Lieu: Loughborough Technical College,
Loughborough (Royaume-Uni)
Supattra Uraiwan, Thailande
Objet: Formation en genetique piscicole
Lieu: Cours de formation en genétique
piscicole, Universite nationale de Singapour (Singapour)
Mauricio B. Valderrama Barco, Colombie
Objet: Cours de formation en limnologie
Lieu: Centro de Estudios Limnologicos,
Secretaria de Agricultura y Recursos
Hidraülicos, Mexico (Mexique)
Carlos R. Valenzuela, Bolivie
Objet: Etudes superieures (doctorat) en
télédétection et systèmes d'information
géographique
Lieu: Laboratory for Application of Remote
Sensing, Universite Purdue, Lafayette
(Etats-Unis)
Pablo Vergara, Panama
Objet: Cours sur les techniques de naissage et d'alevinage, a petite echelle, des
crevettes roses
Lieu: Centre de developpement des péches de I'Asie du Sud-Est, Manille
(Philippines)
Upananda Vidanapathirana, Sri Lanka
Objet: Programme de recherche (doctorat)
sur les strategies d'industrialisation axées
sur les exportations
Lieu: Institute of Development Studies,
IJniversité du Sussex. Brighton (RoyaumeUni)
C. Villegas, Philippines
Objet : Formation en génetique piscicole
Lieu: Cours de formation en génétique
piscicole. Université nationale de Singapour (Singapour)
Paul K. Wainaina, Kenya
Objet: Achevement dune these de doctorat en philosophie de l'éducation
Lieu: Department of Educational Foundations, Université de l'Alberta, Edmonton
(Canada)
Wang Cui-hua, Chine
Objet : Cours sur le système canadien de
prestation de soins de sante et les
principes de gestion en matière de sante, et
cours d'anglais
Lieu: Universite d'Ottawa, Ottawa (Canada)
CF. Watimena, Indonésie
Objet: Formation de chercheurs en gestion
de Ia recherche et du développement
Lieu: Lembaga Ilmu Pengetahuan Indonesia, Jakarta, Selatan (Indonésie)
Widyatmika, Indonésie
Objet: Formation de chercheurs en gestion
de Ia recherche et du developpement
Lieu : Lembaga Ilmu Pengetahuan Indonesia, Jakarta, Selatan (Indonésie)
Dorodjatun K. Yakiti, Indonésie
Objet: Formation de chercheurs en gestion
de Ia recherche et du developpement
Lieu : Lembaga Ilmu Pengetahuan Indonesia, Jakarta, Selatan (Indonésie)
0. Yambi, République unie de Tanzanie
Objet: Etudes de doctorat
Lieu : Division of Nutritional Sciences, Université Cornell, Ithaca (Etats-Unis)
Zultanawar, Indonésie
Objet: Formation de chercheurs en gestion
de Ia recherche et du developpement
Lieu: Lembaga Ilmu Pengetahuan Indonesia, Jakarta, Selatan (Indonésie)
Bourses accordées dans le cadre des projets
Les bourses accordees dans le cadre des projets du CRDI sont offertes a des
chercheurs qui ont été ou qui seront associés a des projets du Centre. Les
programmes de formation varient de cours intensifs axes sur les besoins dun projet a
des cours universitaires sanctionnés par un diplôme (etudes supérieures, de
préférence au niveau de Ia maitrisej. Tout comme Ie programme de bourses accordées
dans le cadre des programmes, les travaux peuvent se dérouler dans un pays du
Tiers-Monde, au Canada, ou, exceptionnellement, dans un pays industrialisé autre que
le Canada. La durée du programme n'excéde generalement pas 24 mois.
Les directeurs de programme recommandent les candidats et 1' approbation finale revient
aux responsables de Ia Division des bourses.
Romano Andrande, Costa Rica
Objet : Maltrise en sciences (chimie)
Lieu : Université de l'Alberta, Edmonton
(Canada)
Rodrigo F. Cantarero, Nicaragua
Objet: Etudiant special en économie
Lieu: Département d'économie, UniversitC
McGill, Montréal (Canada)
Suleman A. Chambo, Republique unie de
Tanzanie
Objet: Maitrise en gestion de cooperatives
Lieu: Université York, Downsview (Canada)
Malay Chaudhuri, Inde
Objet: Etude des techniques de culture
cellulaire, des méthodes de manipulation des virus intestinaux, et des techniques
de concentration des virus dans de
grandes quantités d'eau traitée
Lieu: Departement de microbiologie et
d'immunologie, Université d'Ottawa.
Ottawa (Canada)
F. Conley, Chili
Objet: Formation en evaluation et techni-
ques d'amélioration des péches
85
Lieu: i-Iatfield Consultants Ltd., Vancouver
(Canada)
Boris Contreras del Rio, Chili
Objet: Elaboration et mise en oeuvre d'un
programme de formation et de transfert
de technologie
Lieu: Hatfield Consultants Ltd., Vancouver
(Canada)
Souleymane Coulibaly, Câte d' Ivoire
Objet: Formation en techniques documentaires, en information scientifique et
dans l'utilisation de l'informatique dans ces
domaines
Lieu: Universite Claude Bernard, Lyon
(France)
Mathew L.N. Diyamett, Republique unie de
Tanzanie
Objet: Maitrise ès arts (gestion de coopé-
Objet: Doctorat en demographie
Lieu: Departement de demographie, College Jacques Leclercq, IJniversite catho-
lique de Louvain, Louvain-la-Neuve
(Belgique)
P.A. Kowa, Republique unie de Tanzanie
Objet: Maitrise ès arts (gestion de cooperatives)
Lieu: Universite York, Downsview (Canada)
John M. Micah, Ghana
Objet: Doctorat a l'Université de Cape
Coast
Lieu: Science Policy Research Unit, Universite du Sussex, Brighton (RoyaumeUni)
F.C. Migire, Republique unie de Tanzanie
Objet: Maltrise és arts (gestion de coope-
ratives)
ratives)
Lieu: Université York, Downsview (Canada)
Lieu: Université York, Downsview (Canada)
Fabian A. Ehikhamenor, Nigeria
Objet: Doctorat en bibliothéconomie et
sciences de l'information
Lieu: Université Drexel, Philadelphie
(Etats-Unis)
Shirley Evelyn, Trinite et Tobago
Objet: Formation et orientation en sciences
de l'information au Royaume-Uni, AGRIS
(Vienne) et FAO (Rome)
Lieu : Association for Information Management (Royaume-Uni)
David Nicolas Herrera Pinedo, Bolivie
Objet: Maitrise en sciences (genie forestier)
Lieu: Universidade Federal do Parana,
Curitiba (Brésil)
Andres I. l-Iohlberg, Chili
Objet: Maltrise en sciences (sciences de
l'alimentation)
Lieu: Department of Food Sciences, Universitê de Guelph, Guelph (Canada)
Ennio G. Innocenti, Chili
Objet: Maltrise en sciences (zoologie et
aviculture)
Lieu: Animal and Poultry Sciences Department, Université de Guelph, Guelph
(Canada)
Pato Daniel Kabore, Burkina Faso
Objet: Doctorat en êconomie
Lieu: Faculte des sciences économiques,
Université d'Abidjan, Abidjan (Côte
d'Ivoire)
86
Nzita Kikhela, Zaire
Abdouba Ndongo, Senegal
Objet: Techniques audiovisuelles
Lieu: Institut international de communication, Montreal (Canada)
Antonio B. Omay, Philippines
Objet: Quinzieme cours international sur
les techniques d'amélioration des plantes
Lieu: International Agriculture Centre,
Wageningen (Pays-Bas)
Khasa Phambu, Zaire
Objet: Maltrise en sciences (foresterie)
Lieu: Faculte de foresterie et de geodesie,
Universite Laval, Sainte-Foy (Canada)
Morgiana Pinto Bandeira, Bresil
Objet: Maitrise en sciences (developpement rural)
Lieu: Universite centrale du Venezuela,
Maracay (Venezuela)
Roberto Ramos Diaz, Chili
Objet: Systemes de polyculture (crevettespoissons)
Lieu: Estación Experimental de Aguas
Salobres (Enrique Ensenat, ingenieur),
DirecciOn Nacional de Acuicultura, Panama
(Panama)
Patricia Reyes Marchant, Chili
Objet: Elaboration et mise en oeuvre d'un
programme de formation et de transfert
de technologie
Lieu: Hatfield Consultants Ltd., Vancouver
(Canada)
Arnoldo Ruiz Valverde, Costa Rica
Objet: Doctorat (zoologie et aviculture)
Lieu: Animal and Poultry Sciences Department. Université de Guelph, Guelph
(Canadaj
A. Lucia Salamea Palacios, Equateur
Objet: Doctorat en sociologie
Lieu: Department of Sociology, Universite
de Manchester, Manchester (RoyaumeUni)
J.P. Semiono. Republique unie de Tanzanie
Objet : Maitrise és arts (gestion de cooperatives)
Lieu: Universite York, Downsview (Canada)
Susan A. Strasdine, Canada
Objet : MaItnse en sciences (gestion des
ressources)
Lieu: UniversitC de Ia Colombie-Britannique,
Vancouver (Canada)
Mutawakila A. Tiamiyu, Nigeria
Objet: Maltrise en bibliotheconomie
Lieu: Université de Western Ontario, London (Canada)
Jorge J. Tominic, Chili
Objet: Maitrise en sciences (aquaculture)
Lieu: Centre de developpement des pé-
ches de l'Asie du Sud-Est, Iloilo
(Philippines)
Juan Carlos Uribe Barichivich, Chili
Objet: Elaboration et mise en oeuvre d'un
programme de formation et de transfert
de technologie
Lieu: Hatfield Consultants Ltd., Vancouver
(Canada)
Wang Fang-ju, Chine
Objet: Maitrise en planification regionale et
developpement des ressources
Lieu: Department of Geography, Universite
de Waterloo, Waterloo (Canada)
Wang Jinfei, Chine
Objet: Maithse en geographic et teledetection
Lieu: Department of Geography, Universite
de Waterloo. Waterloo (Canada)
Widharto, Indonésie
Objet : Maitrise en sciences (bibliotheconomie)
Lieu: Universite des Philippines, Quezon
(Philippines)
Eugenlo R. Yokota Bueret, Chili
Objet: Formation en evaluation et techniques d'amelioration des peches
Lieu : Hatfield Consultants Ltd., Vancouver
(Canada)
Jeunes chercheurs canadiens
Les jeunes chercheurs canadiens sont normalement des etudiants qui poursuivent
des etudes de doctorat dans une universite canadienne. Le but de ce programme
est de favoriser leur engagement dans les domaines scientifiques oCt oeuvre Ic CRDI, et
de leur faire prendre conscience des problemes du Tiers-Monde. Les candidats
etudiant dans les domaines suivants sont admissibles: agriculture. alimentation et
nutrition, sante, information, sociologic, etudes politiques, economic, education,
communications, energie, sciences de La terre, finances, administration et autres
domaines connexes. Les etudiants de maitrise peuvent benéficier du programme
dans les domaines des sciences de Ia sante, des finances, de l'administration et des
communications. Les etudes, les stages et les recherches qu'ils se proposent
d'entreprendre doivent avoir lieu dans un pays du Tiers-Monde et sont d'une duree de
12 mois au maximum. Le personnel des divisions de programme du CRDI et
celui de Ia Division des bourses choisissent ensemble les boursiers.
Michelle M.S. Carr, Canada
Objet: Travaux de doctorat en economique politique (Ic regime foncier urbain et
les ruraux defavorises de Quito, en Equateurj a La Faculte latinoamericaine de
sciences sociales, Buenos Aires (Argentine)
Department of Political Economy, Universite de Toronto, Toronto (Canada)
Jan E. Conn, Canada
Objet: Travaux de these de doctorat au
ministere de Ia Sante et du Bien-etre
social, Departement de l'onchocercose (Guatemala) et Gorgas Memorial Library
(Panama)
Botany Department, Université de Toronto,
Toronto (Canada)
87
Josée d'Astous, Canada
Objet: Cours en médecine tropicale et
parasitologie a l'lnstitut de médecine
tropicale, Anvers (Belgique) et travaux au
Rwanda
Département d'anthropologie, Université de
Montréal, Montréal (Canada)
James M. Farrow, Canada
Objet: Maitrise en sciences (sante communautaire), London School of Tropical
Medicine, Londres (Royaume-Uni)
Villia M. Jefremovas, Canada
Objet: Travaux de doctorat en anthropologie au Cordillera Studies Centre, Universite des Philippines, Baguio (Philippines) et
a 1' Institut des sciences agronomiques
de Rwanda (Rwanda)
Department of Anthropology, Université de
Toronto, Toronto (Canada)
Paul C. Kersey, Canada
Objet: Recherches en vue d'une these de
doctorat (Caciques et Socialitas : politique nationale et reaction face a I' influence
socio-économique extérieure) au El Colegio de Michoacán, Zamora, Michoacán
(Mexique)
Department of Anthropology, Université de
Toronto, Toronto (Canada)
David R. Kuhi, Canada
Objet: Etude de l'utilisation du feu au
Lesotho afin de determiner les principales causes des brülures chez les enfants et
de mettre en oeuvre un programme de
formation en traitement des brülures, en
collaboration avec Ia Maseru School of
Nursing
Université McMaster, Hamilton (Canada)
Jean L. Kuhl, Canada
Objet: Etude de l'utilisation du feu au
Lesotho, afin de determiner les principales causes des brUlures chez les enfants et
de mettre en oeuvre un programme de
formation en traitement des brülures, en
collaboration avec Ia Maseru School of
Nursing
88
Chedoke-McMaster Hospitals, Hamilton
(Canada)
Louise Lahaye, Canada
Objet: Travaux de doctorat en education a
Cotonou (Bénin)
Faculté des sciences de l'éducation, Universite de Montréal, Montréal (Canada)
Dana C. Lynge, Canada
Objet: Etude clinique des maladies infectieuses a Ia Ortum Mission Hospital,
Kitale (Kenya)
Université McGill, Montréal (Canada)
lain R. McLellan, Canada
Objet: Evaluation, au Cameroun, en Cote
d'lvoire, au Nigeria et au Canada, des
projets de communications au service du
developpement, afin d'aider a l'élaboration d'emissions télévisées éducatives non
institutionnelles au Cameroun
Ecole supérieure des sciences et techniques
de l'information, Université de Yaoundé
Kelly McParland, Canada
Objet: Etude de la censure appliquee a Ia
presse, en comparant Ia presentation des
nouvelles dans The Nation, Nairobi
(Kenya) et The Herald, Harare (Zimbabwe)
Gemini News Service, Londres (RoyaumeUni)
Laurel Waddell, Canada
Objet: Etude de I' utilisation du feu au
Lesotho, afin de determiner les principales causes des brQlures chez les enfants et
de mettre en oeuvre un programme de
formation en traitement des brOlures, en
collaboration avec Ia Maseru School of
Nursing
Hospital for Sick Children, Toronto (Canada)
Dwight J. Watson, Canada
Objet: Travaux de doctorat en zoologie,
sur l'epigenese des poissons, a l'Universite Hasaddin, Ujung Pandang, Sud du
Sulawesi (Indonésie)
Department of Zoology, Universite de
Guelph, Guelph (Canada)
Publications et films
Las activités de programme de Ia Division des communications visent a Ia
diffusion des résultats de recharche dans Ia Tiers-Monde. Les activités de support a
l'interieur du Centre commandant Ia publication dune vaste gamma d'ouvrages
scientifiques et techniques.
En 1984-1985. Ia Division a publié 42 ouvrages portant sur Las nombreux
domaines de recherche subventionnés par las divisions da programme du CRDI. La
Division assure aussi un service d'information pour le Centre. Ce service vise a
expliquer a certains publics, tant au pays qua l'étranger, le role de Ia recherche dans le
développement. Un des éléments des de ce service est Ia revue The IDRC
Reports/Le CRDI Explore/El CuD Informa qui parait tous les trimestres en trois Iangues.
Ella fait connaitre a ses lecteurs les travaux du Centre at fournit une tribune oO sont
discutéas des questions vitales pour Ia devaloppemant. A catte revue sajoutent les
films techniques at d'intérét general produits par Ia Division.
°uhlications du Centre
La lecteur trouvera a Ia page 83 de Ia section anglaise de Ce rapport une liste
des publications at des films produits par Ia Centre ou resultant directement de
racherches subventionneas par ca darnier. Las titras des ouvragas sont donnes dans
La langue da publication. Las catalogues des publications at des films sont fournis sur
damanda.
The IDRC Reports/Le CRDI Explore/El GIlD Informa
La CRD! Explore ast une revue trimestrielle consacrée aux travaux finances par
Ia Centre de recherchas pour le devaloppamant international at aux activités connexas
dans le domaina du clevaloppement international. La tirage de chaqua numéro est
denviron 23 500 exemplaires
editions anglaisa. française at espagnole
dont
a peu pres 50 % sont distribués dans las pays en developpement, 30 % au Canada
et Ia reste dans des pays industrialises. Catte revue parait en janvier, avril. juillat at
octobre.
L'Echo
L'Echo est Ia bulletin du personnel du CRDI. Cetta publication bilingue a pour
but d'informer las employes du Centre, tant au siege social qua dans las bureaux
régionaux, des questions et des événamants qui pourraient las intéresser.
Films
Pas 0 pas, 16 mm, 29 mm., expose las difficultés des campesinos (petits
paysans dAmerique latine) at montra La facon dont des groupes de recherche
latino-americains, constitués en résaau, etudiant touta une gamma de questions at
de techniques qui font partie intégrante du mode de vie des cam pesinos. Instruments
aratoiras. nourriture, techniques de construction de maisons, organisation sociale at
communication ne sont qua qualquas-uns des sujets abordés.
Publications et textes rediqês par les cadres du Centre
Le personnel du CRDI est souvent sollicité pour participer a des ateliars at
séminaires, pour prendre Ia parole a des conferences at pour collaborer a des revues
89
scientifiques. De plus, un grand nombre de projets de recherche subventionnés par le
Centre débouchent sur Ia publication de documents. rapports ou bulletins
d'information qui, bien que non publiés et distribués par le Centre, constituent une part
importante des efforts deployés pour diffuser aussi largement que possible les
résultats obtenus par les chercheurs. Le lecteur trouvera a Ia page 85 de Ia section
anglaise de ce rapport Ia liste de toutes les publications parues au moment de Ia
redaction du present rapport. Toute personne dësireuse de se procurer des exemplaires
de ces documents est priee de s'adresser a Ia source (auteurs, institutions.
bibliotheques. librairies) ; le Centre s'efforcera cependant de fournir ces documents
lorsqu'ils ne seront pas disponibles ailleurs. Les documents en voie d'epuisement
seront adresses de préférence aux chercheurs des pays en developpement.
Autres publications
Le lecteur trouvera également sur les pages inverses de ce rapport une liste des
publications et recherches subventionnées par le CRDI ainsi que d'autres publications
et textes.
90
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising