Manual 18149094

Manual 18149094
IDRC-003/75 e, I
ISBN 0-88936-064-2
1975: Centre de Recherches
pour le Développement International
Adresse postale: B.P. 8500, Ottawa
Canada K1G 3H9
Siege social: 60, rue Queen, Ottawa
Prix $1 (Edition sur microfiche $1)
Centre de Recherches
pour le
Développement
International
Le Centre de recherches pour le développement
international est une corporation pubhque, créée par
Ioi du Parlement canadien, dont es buts sont 'd'entreprendre, d'encourager, de soutenir et de poursuivre des recherches sur es problèmes des regions
du monde en voie de développement et sur les
moyens d'application etd'adaptation des connaissances scientifiques, techniques et autres au progrès
économique et social de ces regions et, dans Ia
réalisation de ces objets,
de s'assurer les services de scientifiques et technidens des sciences naturelles et des sciences
sociales tant du Canada que de I'étranger;
d'aider les regions en voie de développement a se
livrer a a recherche scientifique, a acquérir les
techniques innovatrices et les institutions requises pour résoudre leurs problèmes;
d'encourager en général Ia coordination de Ia
recherche pour Ic développement international;
et
de promouvoir a cooperation en matière de
recherche portant sur les problèmes de developpement entre les regions développées et les régions en voie de développement, a leur avantage
réciproque."
Siege Social:
CR 8500, Ottawa
Canada, K1G 3H9
I
T6
Rapport Annuel 1974-75
Centre de Recherches pour le Développement International
Table des matières
Lettre du président du Conseil transmettant le Rapport
Le Conseil des Gouverneurs
Avant-propos
Liste des projets ayant fad l'objet d'affectation de fonds
au cours de I'exercise 1974-1975
Sciences de l'Agriculture, de I'Alimentation et de Ia Nutrition
9
9
Sciences de 'Information
13
Sciences de Ia Population et de Ia Sante
15
Sciences Sociales et Ressources Humaines
19
Analyse financière
23
Bi!ans financiers
27
Projets préliniinaires aux programmes
31
Ressources humaines
33
L'élément humain
39
Publications
40
INTERNATIONAL DEVELOPMENT RESEARCH CENTRE
CENTRE DE RECHERCFIES POUR LE DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL
LOUIS RASMINSKY
BOX 8500
OTTAWA, CANADA
CHAIRMAN
K1G 3H9
le 14 juillet 1975
L'Honorable Allan 3. MacEachen
Secrtaire d'Etat aux Affaires Extérieures
Ministre des Affaires Extrieures
Ottawa, Canada
Insieur:
J'ai l'honneur de vous faire parvenir, sous
ce ph, he Rapport Annuel du Centre de Recherches pour
he Développement International pour l'année financire
qul se termine he 31 mars 1975, af in qu'ih soit présenté
au Parletnent selon ce qui est stipulé a itarticle 22 de
ha loi sur he Centre de Recherches pour he Développement
International (Statuts révisés du Canada, 1970, ler supplément, chapitre 21).
Je vous prie d'agréer, Monsieur, l'expression
de mes sentiments hes plus distingués.
.
Louis Rasminsky
Président du Conseil
1'
2
Le Conseil des Gouverneurs
tLouis Rasminsky
Président du Conseil des Gouverneurs
Ottawa, Canada
Peter G. Green
Halifax, Canada
°llunga Kabongo
°Louis Berlinguet
Vice-Président du Conseil des Gouverneurs
Président du Comité de Direction
Québec, Canada
tW. David Hopper
Président et Administrateur en Chef
Ottawa, Canada
**Manuchehr Agah
Téhéran, Iran
°Aklilu Habte
Addis-Abeba, Ethiopie
Pierre Bauchet
Paris, France
*C. Fred Bentley
Edmonton, Canada
°1 Roger A. Blais
Montréal, Canada
* Roberto Cam pos
Rio de janeiro, Brési I
Sir John Crawford
Deakin, Australie
tNorman T. Currie
Président du Corn ité des Finances
Toronto, Canada
*A L. Dias
Calcutta, lode
Paul Gérin-Lajoie
Ottawa, Canada
Kinshasa, Zaire
°tArchie R. Micay
Winnipeg, Canada
R. Stephen Milne
Vancouver, Canada
°Rex M. Nettleford
Kingston, JamaIque
°T. W. Schultz
Chicago, E.-U.
Dr. Soedjatmoko
Djakarta, Indonésie
VictorL. Urquidi
Mexique
°Sir Geoffrey Wilson
Londres, Angleterre
°William C. Winegard
Guelph, Ontario
*Retraité en Octobre 1974
*Nommé en mars 1975
°Membre du Comité de Direction au 31 mars 1)75
tMembre du Comité des Finances au 31 mars 1975
3
ILr
T6
1
Avant-propos
Nous avons réparti cette année es matières du Rapport annuel en deux Iivres distincts. Le document
unique qui es réunissait précédemment avait pris en
effet des proportions trop importantes sans pour
autant répondre aux besoins des divers groupes de
lecteurs appelés i le lire. Certains de ces groupes voudront cerles députés, pour ne citer qu'eux
tainement se pencher sur les details des recherches
que nous avons financées, es bourses de recherches
accordées et es dépenses engagées. Le present Iivre
répondra a leurs questions. D'autres categories de
lecteurs seront moms intéressées par les chiffres, mais
voudront se représenter le cadre général des recherclies financées par le CRDI. C'est pourquoi Ia
Revue del'année 1974-1975 ui fait pendant. Avec
plus de méthode qu'on ne pourrait en user dans Ic
cadre plus étroit du Rapport annuel, es auteurs de ce
livre se donnent pour tâche de brosser Ic tableau de Ia
recherche, d'en dessiner les grands traits, dy situer
les réseaux qui y collaborent, d'ombrer les secteurs
de concentration particulière; et, au moyen d'une
description plus détaillée de quelques projets, d'ajouter de Ia couleur et des details a l'ensemble du
tableau. Les deux livres ne se chevauchent que dans
one faible mesure; us sont destinés se completer.
Les statistiques sont ici, les descriptions dans l'autre
tome.
Parlons donc statistiques. Pendant l'année 19741975, Ic Conseil des Gouverneurs a approuvé 98
projets appelant des credits de 23,600,000 dollars.
On arrive ainsi, après quatre ans et demi d'activité du
Centre, a 252 projets de recherche distincts intéressant 75 pays, au coCt global de 50,100,000 dollars.
Des programmes découlant de ces projets, 38 ont
recu ace jour une execution complete. II importe de
noter que, nombreux étant les programmes qui se
déroulent sur deux années ou plus, et es allocations
de fonds de recherche se faisant periodiquement sur
presentation de rapports financiers par les directeurs
de recherche, cette somme de 23,600,000 dollars
n'a pas été déboursée entièrement pendant l'exercice 1974-1975. On trouvera plus loin Ic detail
des déboursés actuels, sous a rubrique Analyse
fin anc ière.
Une autre somme, de 1,980,000 dollars celle-là, a été
affectée au titre de 'an née sous étude aux Projets
Préliminaires aux Programmes. II s'agit d'un groupe
d'activités telles que des consultations, des conférences, des ateliers de travail, qui sont menées a un
stade préliminaire afin d'assurer des fondations solides a un futur projet de rechercbe. II y a eu 217 de
ces projets durant I'année, dont un certain nombre
apparaltront dans cc rapport sous une breve description.
Dc par sa structure, Ic Centre finance Ia recherche
scion les domaines, et non les secteurs géographiques. Les titres des Divisions 'indiquent clairement:
Sciences de l'Agriculture, de l'Alimentation etde Ia
Nutrition; Sciences de Ia Population et de Ia Sante;
Sciences de I'Information; Sciences Sociales et Ressources Humaines; et Publications. Les bénéfices
retires d'un travail de recherche peuvent avoir un
retentissement mondial: c'est cc qu'a bien compris Ic
Centre en se donnant pour tâche prioritaire Ia création de réseaux de chercheurs, de façon a sortir ces
derniers de leur isolement et a leur permettre de
travailler en collaboration avec des chercheurs d'autres pays ou regions du globe. Qu'un groupe de
scientifiques d'un pays quelconque avance une
proposition de recherche qui rentre dans Ic cadre
général des activités définies par Ic Centre et qui
porte en dIe Ia promesse d'une large application,
c'est ace pays qu'iront les fonds destinés a cette
recherche. Ainsi il ny a pas de sommes fixes arrêtées
au titre d'une année financière pour être réparties
entre les différents pays.
4
Nous étantexpliqués sur ce point, ii convient maintenant d'attirer 'attention de nos lecteurs sur es
domaines d'intérêt et les secteurs géographiques vers
lesquels sont allées laplus grande partie de nos
subventions. Le lecteur trouvera plus loin des tableaux indiquant les chiffres pour l'année 1974-75
ainsi que les totaux cumulatils depuis depuis l'année
1970. II en ressort que près de 38 pour cent des fonds
depuis Ia creation du Centre (42 pour cent pour Ia
seule année 1974-75) sont allés a des projets proposes par Ia Division des Sciences de 'Agriculture,
de I'Alimentation et de a Nutrition; etque Ia plus
grande partie des fonds (33.4 pour cent et 39.6 pour
cent, respectivement, pour les périodes considérées
ci-dessus) est allée a des projets qui se déroulent en
Asie. Le Centre a fait de I'amélioration des conditions
économiques et sociales en milieu rural son premier
souci. La premiere chose a faire, évidemment, est
d'assurer aces populations les moyens de se procurer
une nourriture suffisante. II s'ensuit qu'il fallait secourir en priorité Ia partie Ia plus populeuse du
monde, mais le Centre veille constamment ace que,
dans toute Ia mesure possible, le Tiers Monde bénéficie dans son ensemble de Ia recherche entreprise
dans une region déterminée.
L'aide du CRDI se partage entre les centres internationaux de recherche et les petits groupes de
chercheurs disséminés a travers le monde. II existe
huit ou neuf centres internationaux de recherche
agricole oO se trouvent concentrés des installations et
un rassemblement de cerveaux scientifiques propres
a promouvoir vraisemblablement d'importantes
découvertes dans ce domaine. Mais ces découvertes
devant, pour leur application, passer au banc
d'épreuve de climats, d'environnements et de facteurs locaux différents, le Centre a contribué a Ia
recherche expérimentale tant dans ces grands centres
qu'en maints autres lieux de "rayonnement" oO des
variétés améliorées de culture sont essayées sur le
terrain.
Citons, en exemple, les travaux qui visent a améliorer
Ia culture des céréales qui sont Ia base de l'aliment
principal des habitants des regions tropicales semiandes: le sorgho et le mil, et les legumineusesgrain telles que le pois cajan et le pois chiche. Le
CRDI a contribué largement (environ 1,500,000 dollars au total) aux travaux et a l'expérimentation de ces
cultures diriges par des centres en Inde, au Liban, au
Nigeria et au Mexique. II a contribué pour une
somme peu près égale aux travaux de départements
universitaires d'agronomie et d'institutions
gouvernementales dans toute une gamme de pays:
(a Trinité, I'Algérie, le Sénégal, l'Ethiopie, Ia Tanzanie, Ia Thailande, Ia Papouasie Nouvelle-Guinée.
On y procède a des travaux de recherche appropriés
aux conditions locales, avec des semences
améliorées fournies par les centres internationaux.
Des réseaux semblables se sont étendus trois continents avec un autre but cette fois, celui de faire du
triticale un succédané du blé dans les terres mar-
ginales, d'améliorer le manioc tant dans son utilisation humaine qu'animale, et de coordonner Ia recherche cette fin. Le Centre a publié pendant
1974-75 des articles résumant les progrès obtenus.
Grace aux publications scientifiques ou suite a un
échange de correspondance, des chercheurs
spécialisés dans un domaine donné ont pu communiquer valablement avec d'autres collègues, sans
oublier de parler de l'utilité des séminaires comme le
séminaire sur le manioc tenu en février 1975, en
Colombie, avec Ia participation du Centre.
5
Au cours de l'annéefinancière 1974-1975 leCentre a
encore poussé l'intérêt qu'il porte aux regimes
d'exploitation agricole. L'hypothèse de base voudrait
que les agriculteurs vivraient mieux si, au lieu d'obtenir des résultats plus que satisfaisants d'une seule
culture, us s'avisaient de rechercher des résultats
moyennement bons d'une gamme de cultures, assurant ainsi a leurfamille un régime alimentaire bien
plus équulibré eta eux-mêmes un revenu immédiat.
La recherche dans ce domaine est presque achevée
en Colombie, dans a region des hauts-plateaux, et
elle commence en certaines parties d'Asie, notamment au Bangladesh et en lridonésie. Un regain
d'intérêt s'est manifesté dans un autre domaine, celui
de a conservation des récoltes, pour réduire les
pertes subies a toutes les phases, depuis Ia récolte
proprement dite, le séchage, le battage, Ia mouture,
I'entreposage, Ia commercialisation jusqu'à Ia consommation des produ its. Procédant a Ia synthèse de
plusieurs etudes patronnées par le Centre sur es
systèmes de conservation après récolte, le directeur
des SAAN, M. J.H. Hulse, a lu un document sur cette
question Ia Conference des ministres de 'Agriculture du Commonwealth, tenue a Londres en mars
1975. II y a lieu d'ajouter que le Centre subventionne
aussi, en Asie et en Afrique, des projets ayant pour
objet l'amélioration de ces techniques de
conservation.
L'année sous étude a vu progresser Ia plan ification de
Ia recherche en aquiculture. Le Centre préconise
cette forme d'elevage plutôt que les procédés de
"prise", vu que les perspectives d'une production
accrue de Poisson destine aux pays en voie de
développement, particulièrement ceux du Sud-Est
asiatique, indiquent clairement le besoin de procéder
a une recherche sur le poisson élevé dans les étangs
ou dans les eaux côtiéres. Une initiative importante a
cet égard a été Ia subvention de 826,000 dollars
accordée au Southeast Asia Fisheries Development
Centre (Centre de développement des pêcheries du
sud-est asiatique) aux Philippines. Cette subvention
permettra de commencer des recherches sur les
chanidés, qui sont une importante source de
protéines pour les habitants de Ia region.
La recherche forestière s'est concentrée sur les régions semi-andes de l'Afrique. Les projets correspondants visent directement a augmenter Ia production
alimentaire soit par Ia plantation de rideaux d'arhres
protecteurs des cultures, soit par le boisement des
terres marginales et Ia conversion a l'agriculture de
bonnes terres présentement boisées.
L'utilisation de Ia main-d'oeuvre feminine en agriculture suscite de plus en plus d'intérét. En Afrique, par
exemple, un réseau de spécialistes étudient les
méthodes de traitement domestique des céréales et
des légumineuses des regions tropicales semi-andes.
Dans son programme "Information sur le developpement" Ia Division des Sciences de I/n formation
prenait Ian passé une initiative de taille en facilitant
Ia creation d'un système de cooperation internationale pour le rassemblement et Ia dissemination
d'informations relatives aux projets, plans, programmes et réalisations dans le développement économique et social (DEVSIS). Au debut de cette année
1975 le directeur de cette Division, M. John
Woolston, a été détaché pour une période d'environ
six mois a Genève oO ii dirigera les travaux d'un
groupe d'études chargé de faire passer DEVSIS de Ia
phase conceptuelle a Ia phase opérationnelle. Les
autres réseaux internationaux d'information coopérative n'en ont pas moms continue a recevoir un fort
appui dans leurs domaines sectoriels respectifs, cet
appui consistant a fournir aux institutions des pays en
voie de développement les moyens d'y participer, en
certains cas par l'octroi de fonds ou Ia fourniture
d'une assistance technique aux coordonnateurs de
ces réseaux.
6
développement ont exprimées en aott 1974, a a
Conference Mondiale sur Ia Population tenue a
Bucarest. Dans ce domaine, comme dans celui de Ia
production alimentaire, 1 Centre s'est associé a des
organismes internationaux eta d'autres organismes
donateurs
l'Organisation Mondiale de Ia Sante, le
pour
Conseil de Ia Population, Ia Fondation Ford
financer les activités de nombreux gouvernements
nationaux et d'institutions régionales.
Dans le cadre du programme 'Information destinée
au développement" les institutions régionales, en
Amérique latine et en Asie du Sud-Est, ont commence
a recueillirdans les publications locales les informations de caractère agricole et a les transmettre a
'AGRIS, un système international d'information sur
les sciences et Ia technologie agricoles dirigé par
l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation
et l'agriculture. Au sein de Ia OAA même a été créé
un service qui permettra aux institutions des pays en
voie de développement de contribuer au
fonctionnement de I'AGRIS avant même qu'elles ne
soientcapables d'utiliser des ordinateurs. II a été
procédé ala creation de deux centres d'information
agricole très spécialisés, l'un dans le domaine des
légumineuses-grain, l'autre dans celui de Ia science et Ia technologie de 'irrigation. Une aide a été
apportée a un réseau d'information sur les innovations en matière éducationnelle dans les pays en voie
de développement.
Le réseau Technonet-Asia, service de consultation
s'adressant aux petites industries, a élargi ses cadres
pour recevoir des institutions venant de huit pays du
Sud-Est asiatique. A Ia premiere reunion de son
conseil, qui s'est tenue en cotobre 1974 au centre de
coordination du bureau regional du CRDI a Singapour, ii a lance un programme qui met fortement
l'accent sur Ia formation locale d'ingénieurs en consultation industrielle. Le financement de travaux cartographiques tenant Ia planification du développement est allé principalement a l'Afrique bien qu'un
nouveau projet de 1974-75, le relevé cartographique
des richesses naturelles a partir des mesures prises
par satellite, ait débuté en Bolivie etau Soudan.
Les liens entre population, sante et développement
ont été mis en evidence par de vastes travaux de
recherche et le Centre, par l'organe de sa Division
des Sciences de Ia Population et de Ia Sante, partageait les vues que a plupart des pays en voie de
Au plan international, le Centre s'est intéressé financièrement a Ia découverte de procédés plus efficaces
de contraception et a l'amélioration de Ia gestion des
programmes de planning familial. Un certain nombre
de projets au niveau national ont visé Ia découverte et
l'appréciation des variables qui agissent sur le cornportement en matière de fécondité: l'éducation, le
revenu familial, le degré d'instruction, les valeurs
culturelles, de facon a mieux comprendre l'attitude
des individus en Ia matière. Plusieurs de ces projets
avaient pour objet direct d'assurer aux gouvernements des informations susceptibles de leur faciliter
l'établissement de politiques en matière de population. L'un de ces projets porte sur Ia creation d'un
consortium d'organismes marquants du continent
latino-américain qui mettent en place, dans leurs
regions respectives, des réseaux cohérents de recherche et de séminaires.
Les travaux d'experimentation en distribution des
services de sante en milieu rural ont continue, 'Iran
apportant les résultats les plus encourageants. Un
programme a également été initié dans un domaine
important, quoique jusqu'ici généralement negligé,
celui de l'approvisionnement en eau et de Laménagement sanitaire des localités rurales. Un autre
domaine de recherche a été celui de Ia lutte contre
certaines maladies tropicales. Dans ces deiix derniers
domaines, le Centre a pris part a Ia creation des
réseaux de recherche internationaux plus étendus.
La Division des Sciences Sociales et des Ressources
Humaines a continue a encourager es travaux visant
Ia découverte des moyens qui faciliteraient l'évolution vers Ia modernisation et le progrès qui s'impose a
I'humanité. Le travail de défrichemerit qui a été fait
au sein de Ia Commission du Pacte des Andes en
matière de transfert technologique en est maintenant
a un second stade et le travail se fait en contact étroit
avec un réseau d'organisations établies sur trois continents pour étudier le mécanisme d'application
d'une politique possible en matiére de science et de
technologie. ['application de principes de gestion
au phénomène du développement (Ia gestion du
développement) et es difficultés de cette application
sont devenus un sujet de preoccupation majeure dans
beaucoup de pays, notamment dans es pays
asiatiques et le Centre a réagi a ce problème en
finançant des etudes sur le rendement des entreprises
d'Etat de méme que sur celui d'organismes d'un
caractère local et même rural.
7
En matière de sciences sociales appliquées, plusieurs
projets ont atteint ou approché avec succès le
stade de I'exécution complete en 1974-75. Parmi
ceux-ci se trouve I'étude sur les colporteurs et
etalagistes et sur leur role économique dans Ia vie de
six villes asiatiques et celui qui traite du besoin
d'édifier des immeubles a loyers modiques dans huit
pays de l'Asie. line étude sur cette mOme question a
débuté en Amérique latine. La recherche dans le
domaine de l'éducation s'est concentrée sur les
moyens a prendre pour améliorer Ia distribution de
l'éducation primaire en milieu rural.
L'année en cours a vu l'extension du programme de
bourses octroyées au titre des Ressources Humaines,
tant a des Canadiens qu'à des étrangers, a différents
niveaux de connaissance dans le domaine du développement international. L'action Ia plus importante
dans ce domaine consiste dans a creation d'une
nouvelle catégorie de bourses, appelées bourses aux
associés de recherche senior, dont 10 au plus peuvent être accordées chaque année a des candidats du
Canada ou des pays en voie de développement ayant
des connaissances professionnelles trés poussées.
Une autre série de bourses a été créée en vue de
faciliter l'accès aux programmes deformation a des
chercheurs qui ont été ou seront probablement engages dans 'execution de projets finances par le
CRDI. Ce programme s'intitule: Bourses de formation ante-post projet. On trouvera plus loin dans ce
rapport Ia liste des bourses qui ontété accordées en
1974-1975.
En septembre le Conseil des Gouverneurs a décidé de
créer une Division des Publications, soit une cmquième Division au sein du Centre. Des l'origine le
Centre s'était montré extrêniement actif dans Ia publication de rapports techniques et de textes d'intérêt
plus général. C'est en partie en reconnaissance de
cette activité croissante, en partie également pour
permettre au Centre de financer, dans les pays en
voie de développement, des projets qui pourraient
être groupés sous le titre général de "Communications sur le développement" que cette Division est
venue s'ajouter aux quatre premieres. La direction en
a été conuiée i M. David Spurgeon, rédacteur scientifique ayant une reputation hien établie au Canada
depuis plusieurs années et qui a occupé au Centre,
depuis 1971, des postes importants.
Au debut de 'année, le poste de Vice-Président
International est allé a Cheikh Hamidou Kane, du
Senegal, qui a été pendant 10 ans fonctionnaire
supérieur de I'UNICEF en Afrique de l'Ouest. Le
Cabinet du Vice-Président International a resserré ses
liens avec es gouvernements et les organismes de
recherche des pays en voie de développement durant
l'exercise financier 1974-1 975. Au siege d'Ottawa a
eu lieu Ia nomination de deux agents de liaison, l'un
pour I'Amérique latine, l'autre pour l'Afrique, venant
respectivement de chacune de ces regions. Les
bureaux régionaux sont maintenant au nombre de
quatre. Après Singapour, Bagota et Dakar, le Bureau
de Beyrouth, dont 'ouverture officielle a eu lieu en
novembre, étendra son activité au Moyen-Orient eta
l'Afrique du Nord. La direction en est assurée par
Salah Dessouki, d'Egypte, précédemment directeur
regional du Programme de l'Environnement des Nations Unies. Stanislas Adotevi, du Dahomey, est
maintenant directeur de notre Bureau regional de
Dakar (Afrique de 'Quest); son prédécesseur, Tony
Price, sera le directeur du Bureau regional pour
l'Afrique de VEst que nous ouvrirons a Nairobi vers Ia
mi-i 975. C'est a notre Bureau de Singapour que s'est
tenue l'assemblée du Conseil des Gouverneurs, en
mars de cette année. Les bureaux de Singapour,
Bogota et Dakar prennent toujours de 'extension et
les Divisions responsables des programmes y ont
nommé plus de représentants (en majorité de 'endroit( de facon a rester en contact étroit avec les
travaux découlant des projets adoptés et a explorer
es possibilités de recherche ultérieure.
8
M. Lucien Michaud, qui étaitvice-recteurde l'Université de Sudbury et plus tard directeur de Ia Recherche et des Programmes internationaux de LAssociation des Universités et Colleges du Canada, a
pris en novembre le poste de Vice-Président, Relations Canadiennes et avec Organismes Donateurs. La
collaboration entre le CRDI et es organismes
donateurs
gouvernements étrangers, fondations,
organisations internationales - doit aller de pair
avec le nombre croissant des programmes. Du côté
canadien, bien que le Centre ait mis a profit es
ressources intellectuelles de nombreux départements
universitaires mobilisées pour effectuer des travaux
de recherche fondamentale, travaux qui appuient les
projets de recherche dans les pays du Tiers Monde, il
faut assurément, pour tirer le plus de bénéfices possibles de quelques futures entreprises communes,
aborder les problémes de collaboration dans une
perspective plus vaste et avec une connaissance plus
complete des ressources, activités et orientations
un iversitaires.
II est important également d'assurer une bonne
liaison entre le Centre et les ministères fédéraux et
provinciaux. La liaison qu'on renforcera d'autre part
avec les gouvernements étrangers, les fondations
privées, les organisations internationales et non
gouvernementales dans le domaine de Ia recherche
pour le développement international appellera le
Centre a développer l'aspect de collaboration et de
coordination des travaux de recherche avec les autres
organismes donateurs, a réduire es lacunes et les
chevauchements constatés présentement et a permettre aux cadres supérieurs du Centre un rapide
accès aux informations recueillies sur l'activité des
autres organismes donateurs dans les domaines
d'intérêt du Centre. Le cabinet de M. Michaud aura
un role iniportant a jouer dans le resserrement de ces
différents liens.
Dans Ia partie suivante, le lecteur trouvera une breve
description des projets de recherche approuvés par le
Conseil des Gouverneurs en 1974-1 975.
9
g1
IL
T5
Cultures des regions semi-andes (Thailande)
Faculté d'agriculture, université Khon Kaen. Développer et adapter des variétés améliorées de sorgho,
de soja et d'arachides, mettre au point des méthodes
de culture pour ces variétés et assurer a formation de
chercheurs locaux dans les domaines de Ia phytoselection et de I'agronomie.
$311 000-Sans
Résistance a Ia sécheresse (Laval), Phase II
Faculté d'agriculture, Université Laval, Québec.
Améliorer et normaliser les méthodes de selection du
Projets qui ont été approuvés
durant I'année fiscale 1974-75
sorgho pour ses qualités de résistance S Ia sécheresse
et es étendre au mil S chandelles.
$80 500- 2 ans
Farines corn posées (Manitoba), Phase II
Sciences de i'Agriculture, de
I'Alimentation etde a Nutrition
Sorgho (CIMMYT), Phase II
Centro Internacional de Mejoramiento de MaIz y
Trigo (CIMMYT), Mexico. Poursuivre et développer
es recherches entreprises sur les variétés de sorgho
resistant aux basses temperatures, et encourager les
fermiers a es adopter grace a des programmes de
formation pratique et de demonstration.
$124 700 - 2 ans
Sorgho/maIs (Papouasie Nouvelle-Guinée)
Université de Papouasie Nouvelle-Guinée. Sélectionner des variétés hâtives fort rendement de
sorgho et de mals, étudier a possibilité de les cuitiver
avec Ia patate douce et former des étudiants diplômés
et du personnel de terrain aux méthodes de sélectionnement et de culture.
$140 200-2 ans
Université du Manitoba. tudier de quelle maniére le
mélange de farines a base de plantes tropicales telles
Ic manioc et Ic sorgbo S des farines de blC diminue a
qualité du pain fabriqué par es machines manuelles
et rudimentaires utilisées dans Ia preparation de a
pâte.
$9300- 1 an
Mouture et utilisation des grains (Nigeria),
Supplement
Ministére de I'Agriculture et des Richesses naturelles
du gouvernement du Nigeria. Apporter des modifications S l'équipement des minoteries et en verifier
soigneusement l'état et instruire une économiste
ménagère nigériane sur le fonctionnement de Ia
cuisine d'essai et des installations de contrôle de Ia
qualité mises en place récemment.
$15 000
Mouture et utilisation des grains (Nigeria), Phase II
Ministère de l'Agriculture et des Ressources natureles du gouvernement du Nigeria. Créer un systéme de
mouture propre S Ia preparation, S partir de céréales
locales, de farines mixtes et de base pour a fabrication do pain, des pates alimentaires, des nourritures
pour enfants et autres.
$160 000-2 ans
Alfa (Tunisie)
Institut national de recberches forestières, ministére
de l'Agriculture, Ariana. Effectuer des recherches
dans le but d'augmenter a production de l'alfa et de
mettre au point un petit équipement mécanique pour
arrachage.
$204 800 - 3 ans
STRIGA (Sussex), Supplement
Université de Sussex. Retenir les services d'un assistant de recherche S temps p1cm affecté au programme
de testage d'une mauvaise herbe parasite appelee
Striga, défrayer le coCt de materiel supplementaire et
es frais de déplacement du chercheur aux Iieux des
essais outre-mer.
$19000-i an
10
Lutte contre l'Orobanche (ALAD)
Programme de développement aricole des terres
andes (ALAD), Beyrouth, Liban. Etablir 'efficacité de
nouveaux composes chimiques destinés a lutter contre l'Orobanche, herbe parasite qui nuit sérieusement
aux récoltes, surtout au Proche-Orient et en Afrique
du Nord.
$48 000 - 3 ans
Triticale (Kenya)
Ministère des Finances et de Ia Planification du
gouvernement do Kenya. Sélectionner, en collaboration avec des institutions du Mexique et du Manitoba,
des variétés de triticale a fort rendement et tester leur
résistance a Ia rouille, et apporter son concours a
l'adoption do triticale comme céréale écoriomique
en Afrique de l'Est.
$87 000 3 ans
Triticale (Inde)
Conseil indien de recherche agricole, New-Delhi.
Permettre a l'université G.B. Pant d'entreprendre des
recherches sur le triticale en vue d'augmenter Ia
production alimentaire dans es plaines et sur les
collines pluviales et plus précisément mettre au point
des variétés, des méthodes agricoles et des techniques de conservation convenant aux conditions du
milieu.
Manioc (Nigeria)
Université de Ife, lIe-lie. Determiner les sources de
protéines convenant a l'établissement de rations
animales équilibrées et composées principalement de
manioc, et établir des paramètres écononiiques suivant lesquels le manioc deviendrait un élément utile
dans les rations alimentaires destinées aux animaux
au Nigeria.
$241 785-3ans
$114100 2 ans
Manioc (Malaysia)
lnstitut malais de recherche et de développement
agricole (MARDI) du gouvernement de Ia Malaysia,
Selangor. Recherches sur le manioc, avec programme
deformation considerable pour les hommes de science et les techniciens de Ia Malaysia et des pays
environnants.
$320000 4 ans
Qualités nutritives du manioc (ThaIlande)
Faculté d'agriculture, université Khon Kaen. Determiner Ia valeur du manioc pour I'alimentation
animale et étudier les aspects technologique et économique de l'utilisation des produits du manioc
thaIlandais dans l'industrie nationale de I'alimentation animale.
$153 000 3 ans
Brülure bactérienne (Nigeria)
Institut international d'agriculture tropicale (IITA),
Ibadan. Etudier Ia biologie et l'épidémiologie de Ia
brtlure bactérienne du manioc, mettre au point des
méthodes de lutte pratiques, et former dans es pays
oO cette maladie est endémique des spécialistes
pouvant Ia combattre.
$180 000-3 ans
Transformation du man bc (ThaIlande)
Institut asiatique de technologie, Bangkok. Mettre au
point des méthodes améliorées de transformation,
d'entreposage et d'emballage des cossettes et des
granules de manioc et mettre a Ia portée des fabricants et agriculteurs de Ia Thai'lande et des autres
regions de I'Asie les résultats de leurs recherches.
$16800i an
11
Traitement des légumineuses (Philippines)
Université des Philippines, Los Baños. Découvrir
et mettre a l'essai l'équipement nécessaire au décorticage et a Ia mouture des doliques et autres
legumineuses-grain et étudier l'emploi des farines a
base de légumineuses dans les plats traditionnels et
'alimentation moderne.
Technologie forestière (Pacte des Andes)
Junta del Acuerdo de Cartagena, Lima, Pérou. Determiner les qualites industrielles d'au moms 100
espèces de bois tropicaux de a region relativement
peu connus.
$988 420 - 2 1/2 ans
$21 000-2ans
Boisement (Kenya)
Service forestier, ministère des Richesses naturelles,
Nairobi. Effectuer des recherches sur le boisement
des terres andes et marginales ne convenant pas a
'agriculture dans le but de pouvoir éventueblement
répondre a Ia demande locale accrue en produits
forestiers.
Iégumineuses de prairies (CaraIbes), Phase II
Université des West Indies, Saint-Augustin, a Trinité.
Entreprendre des recherches sur es légumineuses de
pâturage a Belize, a Antigua eta Ia Trinité.
$197000 2 ans
$199 500-4 ans
Aquiculture (Inde)
Conseil de recherches agricoles du gouvernement de
lInde. Mettre au point et établir des systémes
expérimentaux productifs de pisciculture mixte dans
des étangs de villages en Orissa et au Bengale Occidental.
$324 000 - 3 ans
Chanidés (S[AFDEC)
Centre de développement des pêcheries du Sud-Est
asiatique (SEAFDEC), Rizal, Philippines. Permettre a
son service de pisciculture a bib d'entreprendre un
programme de recherche sur l'élevage en vue de Ia
reproduction et de l'alevinage du chanos (chanidés).
$826 000-3 ans
Récupération des terres (Soudan)
Institut d'éducation et de recherches forestières do
ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des
Richesses naturelles du Soudan. Créer des espèces
forestières appropriées et mettre au point des
méthodes de gestion devant permettre l'amenagement de cordons boisés dans des regions desertiques
et semi-désertiques.
$165000Sans
4J4
Sous-produits (Mexique)
Conseil national de Ia science et de Ia technologie
(CONACYT), Mexico. Financer, dans cinq institutions
mexicaines, des recherches portant sur Ia creation et
I'essai de méthodes d'abimentation du bétail utibisant
Ia canne a sucre et ses sous-produits, étudier bes
résultats et établir es consequences économiques de
cette alimentation animae S base de canne S sucre.
$362 900 - 2 ans
Technologie après récolte (Inde)
Conseib indien des recherches agricoles (ICAR),
New-Delhi. Mettre au point des méthodes de conservation après récolte dans le but de réduire es pertes
et d'amébiorer a quabité, Ie traitement et Ia distribution des graines céréabières et légummneuses cubtivées
dans bes petites fermes de lInde et pour en augmenter
a quantité.
$360 000 - 3 ans
Technique de traitement du ru après récolte
(Singapour)
Institute of Standards and Industrial Research,
Singapour. Mettre au point et verifier le mode le
plus économique d'entreposage en sacs du riz
broyé.
$38 000 - 2 ans
Systèmes de culture (Bangladesh)
Institut international de recherche sur be riz (IRRI),
Manille, Philippines. Permettre de financer l'Institut
de recherche sur be riz du Bangladesh dans ses
recherches et ses programmes deformation sur Ia
creation de systèmes d'expboitation agricole covenant aux petits fermiers, et en particubier ceux qui
utilisent Ia culture intercabaire do riz et d'autres
récobtes vivrières.
$418 200-4 ans
12
Systèmes de culture (IRRI)
Institut international de recherche sur le riz (IRRI),
Manille, Philippines. Etendre ses programmes de
recherche sur les systèmes culturaux a d'autres pays
du Sud-Est asiatique, faire l'essai, dans diverses conditions agroclimatiques, de nouveaux systèmes culturaux améliorés, former dans les pays en voie de
développement des chercheurs et des responsables
dans ledit domaine et mettre sur pied un programme
déchange d'iriformation.
$1 303 760-2ans
Potyculture (IRRI), Supplement
Institut international de recherche sur le riz (IRRI),
Manille, Philippines. Payer les frais supplémentaires
occasionnés par l'affectation d'un agro-économiste
au projet.
$7 553.16
Selection variétale (Philippines)
Institut international de recherche sur le riz (IRRII,
Manille, Philippines. Permettre a l'université des
Philippines, a Los Baños, d'effectuer un programme
de selection de diverses céréales, de determiner
celles qui conviennent le mieux aux systèmes de
polyculture en Asie, et de faire l'essai, en collaboration avec l'IRRI, des genotypes les plus prometteurs
dans plusieurs zones agroclimatiques.
$288 000-4 ans
Sciences de I'Agriculture,
de l'Alimentation
et de Ia Nutrition
Programmes desApprouvés au
de I'exercise :.
(en mifliers de d
A..
(ycom
envoies.
(en milIiersdedollars
Afrique
1,125
Asie
5,015
5,714
7,945
1,476
4,022
19
168
90
1,125
7,725
18,974
Caraibes &°
Amérique latine
Divers
Canada
Total
%dutotal
36.1%
37.8
13
Malaysia. Localiser, rassembler et permettre Ia consultation de tous les documents existant sous microforme dans le Sud-Est asiatique.
$33 000-2 ans
Service international d'information sur
l'ense igneme nt
Bureau international d'éducation (IBE), Genève,
Suisse. Recueillir, traiter et diffuser l'information sur
les innovations en matière d'enseignement et parrainer de nouvelles etudes en vue de combler es
lacunes dans Ia documentation actuelle.
$130000 3 ans
Service d'information industrielle et technique (Sill)
Sciences de I'Information
Centre d'inforniation sur les legumineuses-grain
Institut international d'agriculture tropicale (llTA),
Ibadan, Nigeria. Etablir un centre d'information
spécialisé dans les doliques et autres legumineusesgrain.
$222 500 - 3 ans
Centre d'information sur le genie pedologique,
Supplement
Institut asiatique de technologie, Bangkok,
Thailande. Payer le traitement du personnel supplémenta ire et l'augmentation du coét des matières
premieres et assurer un travail de prospection indispensable si l'on veut que tous es utilisateurs potentiels du Centre d'information asiatique sur les etudes
géotechniques prennent conscience de son existence
et puissent en utiliser les services.
$44
300 3 ans
Bibliographie sur l'ostréiculture
Dr D. B. Quayle, Nanalmo, Colombie britannique.
Preparer une bibliographie sur les travaux d'ostréiculture et permettre au Centre de Ia publier dans a série
des monographies du CRDI.
$4 900 6 mois
Catalogue ICTA
Division des Sciences de 'Information du Centre de
Recherches pour le Développement International, en
collaboration avec I'université des West Indies. Financer Ia publication du Catalogue du College impérial d'agriculture tropicale (ICTA) et sa distribution
dans des bibliotheques choisies des pays en voie de
déve loppement.
$35 000-8 mois
Liste maltresse de microdocuments (Sud-Est
asiatique)
Division régionale pour le Sud-Est asiatique du Conseil international des archives (SARBICA) de Ia
Ministère de I'Industrie, du Commerce et du
Tourisme du gouvernement de Ia Bolivie, La Paz.
Mettre sur pied et exploiter un service d'information
industrielle et technique pour les petites et moyennes
industries boliviennes.
$49 500 - 1 an
Documentation sur Ia recherche en communication
(CIESPAL)
Centro Internacional de Educacidn Superior en
Periodismo para America Latina (CIESPAL), Quito,
Equateur. Se procurer et répertorier, dans le but de
publier une premiere bibliographie accompagnée de
résumés, tous les travaux importants parus depuis
1960 sur les sciences de a communication
appliquéesen Amérique latine.
$49 900 1 an
Unite centrale de traitement de I'AGRIS
Organisation pour I'alimentation et I'agriculture des
Nations Unies (OAA). Etablir, a Vienne, une petite
unite de traitement des données qui soit en étroite
relation avec I'Agence internationale de I'energie
atomique (IAEA) et qui fasse partie intégrante de son
système international d'information sur 'agriculture
(AGRIS).
$170 800-2 ans
L'AGRiS en Amérique latine (travaux préliminaires)
Centro Interamericano de Documentacidn e Informacian Agricola de l'Instituto Interamericano de
Ciencias Agrlcolas (IICA-CIDIA), San José, Costa
Rica. Atm qu'il puisse être, dans le cadre du système
mondial d'information sur I'agriculture (AGRIS) de
I'oAA, le centre d'enregistrement et de sortie des
données pour 'Amérique latine.
$250000 3 ans
Periodique africain sur Ia sante familiale
Division des Sciences de I'Information, Centre de
Recherches pour le Développement International.
Financer a publication, en Afrique francophone,
d'une revue illustrée intitulée "Famille et Developpement" et qui traite de domaines tels Ia sante
familiale, Ia nutrition et I'hygiène, le planning
familial, etc.
$644 000 - 3 ans
14
D[VSIS: étude de factibilité
Unesco. Former un Comité de direction et une
équipe d'études dans le but d'examiner Ia practicabilité et 'elaboration du système DEVSIS et permettre au CRDI de confier a des institutions
spécialisées Ia tâche de faire des recherches et de
recueillir des données pour alimenter le système.
$220 000 - 1 an
1e DEVSIS en Amérique latine: phase préliminaire
Commission économique des Nations Unies pour
l'Amérique latine (CEPAL). Permettre au Centre
latino-américain de documentation èconomique et
sociale (CLADES), a Santiago, Chili, de dresser un
inventaire et de publier un repertoire des principaux
centres d'information d'Anieriqoe latine et des Carai'bes qui traitent de Ia documentation sociale et
économique et, afin de preparer le CLADES a devenir
éventuellement le centre regional DEVSIS, pour
entreprendre un projet-pilote visant a créer one base
automatisée de données sur des documents émanant
d'organismes régionaux qui soot en faveur de
l'intégration économique.
$187 100-20mois
DEVSIS: enquête de I'Institut asiatique
Institut asiatique poor le développement et Ia planification économiques, Bangkok, Thailande. Delimiter
et explorer en Asic les principales activités en matière
de collecte, de mise en mémoire et de diffusion de
documentation sur le développement, analyser les
données recueillieseten publier les résultats résumés
dans un repertoire.
$44 000-8 mois
Carte sismique de I'Ethiopie
Centre de Recherches pour Ic Développement International. Financer I'Observatoire geophysique de
I'université Hailé Sélassié I pour qo'il puisse obtenir
one aide informatique du "Global Seismological
Unit" d'Edimbourg et ainsi preparer et publier des
cartes sismiques de I'Ethiopie.
ERTS: Soudan
Ministère de 'Agriculture, de I'Alimentation etdes
Ressources naturelles du gouvernement du Soudan,
Khartoum. Créer un service d'application de I'ERTS
(Satellite tec hno log ique des ressources terrestres)
capable de répondre aux besoins particuliers de
cartographie thématique des ministères qui s'occupent do développement national, particulièrement
dans des regions rurales, et pour former sur place du
personnel a cette technique d'information.
$180 768-18 mois
ERTS: rivière Desaguadero (Bolivie)
Programa del Satelite Tecnolbgico de Recursos
Naturales (PSTRN), La Paz. Dresser one série de
cartes thématiques do bassin de Ia rivière Desaguadero, former sur place do personnel a I'analyse
aotomatisée des dossiers de I'ERTS (Satellite technologique des ressources terrestres) et publier on rapport sor ce projet.
$70089lan
Centre d'information sur l'irrigation (Israel)
Centre international d'information sur l'irrigation
(CIII), Bet Dagan. Payer les frais sopplémentaires du
projet.
$50 100
Système d'information automatisé (ISIS)
Pour l'exploitation do système téléinformatique ISIS
(Integrated Set of Information Systems) au Centre de
Recherches poor Ic Développement International, et
pour couvrir les frais des services qu'il rend a Ia
bibliothèqoe.
$300 000
Services de bibliothèque et d'information interne
En vue de Ia gestion d'une bibliothèque specialisee
do Centre dans es domaines touchant aux grands
secteors d'activité do Centre, a 'intention de son
personnel et des spécialistes de l'extérieur.
$500 000
$25 700 l8mois
Sciences de ('Information
Programmes des projets
Approuvés au cours
de I'exercise 74-75
(en milliers de dollars)
Programmes des projets
Approuvés au 31 mars 1975
(y coropris des ,ltteCtdtIOflS
en vole d'approbation)
en fl illiers (le dollars)
Afrique
644
1,237
Asie
328
1,401
Amérique latine
607
683
Divers
778
1,150
5
.1,169
5,640
CaraIbes &
Canada
Total
% du total
2,362
11.0%
11.3
15
Roles et fécondité des femmes (Sud-Est asiatique)
institut d'études du Sud-Est asiatique a Singapour.
Elaborer et publier une bibliographie sur Ic role et les
aspects sociaux, familiaux et juridiques du statut des
femmes, ainsi que sur le comportement en matiére de
fécondité dans le Sud-Est asiatique, en Formose et en
Corée.
$6 400-6 mois
Sciences de Ia Population et
de Ia Sante
Stérilité - sous-fécondité (Nigeria)
Urdversités de Lagos et d'Ibadan. Etudier, dans les
regions rurales et urbaines du Nigeria, les facteurs
d'ordre socio-économique, clinique et pathologique, qui provoquent a stérilité et Ia sousfécondité et recommander des moyens d'aborder ce
problème a I'avenir.
$84 800 - 18 mois
Recherche sur Ia fécondité (Asie du Sud-Est)
Départements d'obstetrique et de gynecologie, universités de Singapour, de a Malaysia et de Sumatra
Utara, indonésie. Mettre au point un réseau de recherches et deformation dans Ic domaine de Ia
génétique humaine et établir un secretariat central
pour Ia collecte de données et Ia coordination des
activités du réseau.
$263 600 3 ans
Recherche sur le contrôle de Ia fécondité (Inde)
Conseil indien de Ia recherche médicale, New-Delhi.
Etudier lestaux de mortalité etde morbidité, etles
effets secondaires de a ligature des trompes sur les
femmes indiennes. Faire une étude comparative de Ia
stérilisation par les voies vaginale et abdominale.
$273 285 - 2 ans
Anaiphabétisme et fécondité chez Ia femme
(Turquie)
Centre d'études de Ia population, université Hacettepe, Ankara. Etudier les facteurs économiques,
sociaux, culturels et geographiques qui sont a
l'origine du faible taux d'alphabétisation des jeunes
filles turques vivant en milieu rural et indirectement
leurs effets sur Ia fécondité. (Projet des SPS et SSRH)
$66 800 - 18 mois
Étude sur I'incitation a Ia regulation des naissances
(Singapour)
Université de Singapour. Permettre a son Département de sociologic de faire une enquête sur l'attitude
des jeunes families de Singapour face aux nombreuses families dans le contexte de mesures legislatives adoptées récemment par le pays pour décourager les naissances, etdedéterminer l'influencede
ces mesures sur Ia future famille.
$43 000 - 3 ans
Valeur des enfants (Singapour)
Institut d'études du Sud-Est asiatique a Singapour.
Appliquer le tableau de l'entrevue-témoin qu'ont
élaboré les enquêteurs sur Ia valeur des enfants en
Asie a un echantillonnage choisi i Singapour, en vue
de rechercher leurs avis sur les satisfactions qu'apportent les enfants aux parents et ce qu'ils leur coCtent,
ainsi que les motivations qui les poussent avoir des
en fa nts.
$32 000 - 2 ans
Micro-économie de Ia fécondité (ThaIlande)
Université Mahidol, Bangkok, Etude-pilote des
budgets des foyers, particulièrement du coét de 'entretien des enfants compare a Ia contribution économique qu'ils apportent ala famille, avec évaluation chiffrée du rapport coét/bénéfices, quand elle est
possible, etcomparaison avec Ic budget familial et
l'integration sociale et économique des enfants dans
Ia vie familiale.
$27 600-18 mois
Variables demographiques et enquêtes-budgets
(Sénégal), Supplement
Ministère des Finances et des Affaires économiques
du gouvernement du Sénégal. Défrayer l'augmentation des salaires, des déplacements du personnel
affecté aux travaux pratiques, de I'entretien des voitures et du materiel de bureau.
$64 800
Sociétés de Ia Croix-Rouge
Ligue des Sociétés de Ia Croix-Rouge, Genève. Effectuer dans 30 pays une étude visant a determiner le
rOle, les moyens et Ic potentiel actuels d'un échantillonnage représentatif des Sociétés nationalesde Ia
Croix-Rouge.
$10000i an
16
Fonds special de I'OMS pour Ia recherche sur Ia
reproduction humaine, Supplement
Organ isation mondiale de Ia sante, Geriève. Payer
l'augmentation du coit des honoraires et des avantages sociaux verses aux termes du contrat original
signé avec le consultant canadien affecté au Programme élargi de recherche, de développement et de
formation a Ia recherche en reproduction humaine de
I'OMS.
$42 000
Production de soins médicaux de niveau
intermédiare (Nigeria)
Institut de 'hygiene, Zaria. Mettre au point et apprécier un projet experimental de soins médicaux et
faire des recommandations aux autorités compétentes sur l'amélioration a apporter aux programmes
deformation en soins auxiliaires.
Politiques en matière de population et de developpement (Amérique latine), Supplement
Centro Latinoamericano de Demografia (CELADE),
Santiago, Chili. Poursuivre l'étude entreprke sur I'mfluence démographique des projets et des plans de
développement du Brésil, de Cuba, de Costa Rica et
du Chili.
$26 275
Politiques en matière de population - role de Ia
femme (Colombie)
Association colombienne pour l'étude de a population, Bogota, Colombie. Etudier les caractéi'istiques
de Ia participation feminine, tant au niveau de Ia
famille qu'à celui des institutions, dans plwieurs
secteurs de Ia vie socio-économique et établir des
comparaisons avec d'autres pays de Ia region.
$60000 18 mois
$283 515 3 ans
Programme d'appui biomedical (Amérique latine)
Corporación Centro Regional de Poblacidn, Bogota,
Colombie. AccroItre Ia capacité de recherche de
jeunes scientifiques dans le domaine du contrôle de
Ia fécondité grace a un programme d'octroi de
bourses.
$330000 2 ans
Comité d'études comparatives de comportement en
matière de population (CCBSP)
Comité d'études comparatives de comportement en
matière depopulation (CCBSP). Dresser une liste
d'individus et d'institutions asiatiques engages dans
a recherche en science du comportement, etfaciliter
Ia coordination et Ia mise en oeuvre de projets de
recherche et Ia diffusion des données recueillies.
$24 000 2 ans
Comité international de gestion des programmes en
matière de population (ICOMP)
Fondation du Centre de Ia population. Permettre au
Comité international de gestion des programmes en
matière depopulation (ICOMP), Manille, Philippines,
d'améliorer Ia gestion des programmes actuels de
planning familial et de population dans les pays en
voie de développement et d'encourager Ia creation et
Ia mise en oeuvre de meilleurs programmes par
l'application de concepts et de techniques modernes
de gestion.
$50 000 - 3 ans
Comité international de recherche appliquée sur Ia
population (ICARP), Phase II
Conseil de Ia population, New York. Permettre
a l'ICARP de poursuivre et de développer ses
recherches dans les domaines de Ia population
etdu planning familial dans les pays en voie de
développement.
$260000 2 ans
Recherche sur Ia politique en matière de population
(Amérique latine), Phase II
Consejo Latinoamericano de Ciencias Sociales
(CLACSO). Par I'entremise du Colegio de Véxico,
permettre au Programme PISPAL (recherches sociales
sur les problemes de politique de population en
Amérique latine), de poursuivre etde développer ses
recherches concernant I'élaboration de politiques
latino-américaines nationales en matière de
population.
$500000 3 ans
Fnquête démographique nationale (Boliviic)
Institut national de statistique de Ia Paz. Entreprendre en Bolivie, en se servant de Ia méthodologie
RETROEDEN, une enquête demographique nationale
de base (Encuesta Demográfica Nacional Retrospectiva) qui assurerait Ia formation et I'expérirrentation
sur place et procurerait les renseignements nécessaires pour le recensement qui doit avoir lieu a a fin
de 1976, etserviraiten mêmetemps àéprojver Ia
valeur de Ia methodologie RETROEDEN dans le contexte d'un pays qui ne dispose que de peu de données
demographiques.
$50000 8 mois
Migrations/publication/CCRP
Corporación Centro Regional de Población (CCRP),
Bogota, Colombie. Terminer Ia publication des
travaux de Ia Conference sur 'elaboration cle politiques en matière de migration, d'urbanisation et de
repartition de Ia population en Amérique latine,
tenue a Sochagota, Colombie, en septembre 1973,
grace au concours du CRDI.
$6 500-6 mois
17
Distribution de contraceptifs au niveau des villages
(ThaIlande)
Université Mahidol, Bangkok. Elaborer des méthodes
appropriées pour a distribution de contraceptifs dans
les villages avec 'aide de volontaires et determiner
le nombre des nouvelles acceptations, leur taux annuel de continuation et leur coOt annuel unitaire.
$42 500 - 2 ans
Usine de traitement des eaux (Pérou)
Organisation panaméricaine de Ia sante (PAHO),
Washington, D.C.. Permettre au Centre panamèricain
de technologie sanitaire et des sciences de 'environnement (CEPIS), Lima, de mesurer Ic rendement de
l'usine de traitement des eaux El Imperial et de
proposer tout changement susceptible de réduire les
frais d'exploitation et de construction.
$14 700-15 mois
Programme de planning familial (Mali), Phase II
Département de Sante familiale du gouvernement du
Mali. Etendre a tout le pays Ic programme-pilote de
planning familial en ouvrant 12 cliniques et en etablissant des programmes deformation, et pour faire
des recherchessur les méthodesde planning familial
utilisées et l'effet du programme sur Ia demographie.
$243 500 - 2 ans
Sante et planning familial en milieu rural (Haiti)
Centre d'hygiène familiale, Départernent de Ia Sante
publique et de Ia population, Port-au-Prince, Haiti.
Fonds fiduciaire de l'adduction d'eau et de
l'assainissement dans les campagnes
Fonds fiduciaire pour le Corn itè ad-hoc d'adduction
d'eau et d'assainissement dans les campagnes
qu'administre l'Organisation mondiale de Ia sante.
Poursuivre l'examen des besoins d'extension du
programme international d'information et étudier
ceux des centres internationaux, régionaux et
nationaux, ainsi que ceux d'un centre international
de consultation.
$50 000 - 18 mois
Entreprendre les recherches, Ia formation et les
evaluations nécessaires a Ia mise sur pied d'un
programme-pilote de trois ans sur Ia sante et a
population dans es regions rurales.
$233 000 -3 ans
Nouvelles méthodes d'élimination des déchets
humains (Tanzanie)
Conseil national de Ia recherche scientifique, Dar
es-Salaam, Tanzanie. Adapter aux conditions et au
climat tropicaux un système d'èlimination des
déchets connu sous le nom de "compostage" (qui
s'appuie sur Ia decomposition organique des déchets
humains et des ordures mènagères organiques) en se
servant de matériaux trouvès sur place, et pour faire
des etudes comparatives concernant les méthodes
traditionnelles d'èlimination des déchets.
$223 500-2 1/2 ans
Sciences de Ia Population
et de Ia Sante
Programmes des pro jets
Approuvés au cours
de I'exercise 74-75
(en milliers de dollars)
Programmes des projets
Approuvésau 31 mars 1975
(y compris des affectations
en voie d'approbation)
(en milliers de dollars(
900
2,429
Asie
1,382
2,298
Caralbes &
Amérique latine
1,503
3,606
412
1,244
0
74
Afrique
Divers
Canada
Total
% du total
4,196
19.7%
9,651
19.2
19
Étude économique et de gestion (Nepal),
Supplement
Management Consultants & Co., Katmandou. Payer
les dépenses supplémentaires encourues au cours de
a durée originale prévue pour réaliser le projet et de
Ia periode de temps supplémentaire accordée.
$2 756
Organisation scientiIique de Ia recherche (Asie)
Centre regional d'études supérieures et de recherches
Sciences Soc iales et
Ressources Humaines
Documentation et analyse des programmes de
développement au Canada
Development Associates, Edmonton, Alberta. Rassembler l'information sur les experiences canadiennes en matière de développement, experiences
applicables aux pays en voie de développement, et
dresser le repertoire des Canadiens engages dans des
projets de développement couronnés de succès.
$9 400 - 1 an
Mise en oeuvre des programmes de développement
(EROPA), Supplement
Eastern Regional Organization for Public Administration (EROPA), Manille, Philippines. Publier un ouvrage consacré a cinq etudes regionales financées par
le Centre et portant sur Ia mise en oeuvre de projets
de développement en Inde, en Iran, en Corée, au
Nepal et a Sri Lanka.
$4 500 - 6 mois
en agriculture du Sud-Est asiatique (SEARCA), Los
Baños, Philippines. Assurer dans cinq pays Ia coordination d'un programme de séminaires et de cours de
formation destine a créer des compétences en administration de Ia recherche qui puissent favoriser
l'adoption de techniques agricoles modernes. (Les
pays participants: Ia Formose, l'Indonésie, Ia
Malaysia, les Philippines et Ia ThaIlande).
$248 000 - 3 ans
Rendement des entreprises d'Etat en Asie
Institut des etudes sur le développement du
Bangladesh, Dacca; Bureau des entreprises d'Etat du
gouvernement de l'lnde, New-Delhi; Institut coréen
de developpement, Seoul; lnstitutde developpement
des Philippines, Rizal; Institut national d'administration de Sri Lanka, Colombo; lnstitut national pour
l'administration du développement(NIDA), Bangkok,
Thallande, et deux récipiendaires non-choisis.
Décrire methodiquement le secteur des entreprises
d'Etat de chacun de ces pays, établir, suivant les
objectifs nationaux, des critères de rendement et
recommander des mesures précises pour l'amélioration du rendement des entreprises d'Etat dans chaque
pays; et, a l'lnstitut de developpement de Ia Corée,
Seoul, pour créer le bureau du coordonnateur du
projet qui sera chargé de Ia surveillance d'ensemble
de l'avancementdu projet, de l'organisation des
reunions, de Ia diffusion d'information et de renseignements parmi les participants et des dispositions a prendre en matière deformation et de mise en
commun des connaissances.
Influence socio-économique des routes (Malaysia)
Université Nanyang, Singapour. Etudier l'influence
de Ia Trans-Sarawak sur es regions avoisinantes, tout
particulièrement en ce qui a trait aux changements
socio-culturels amenés par a creation de cette autoroute, et voir dans quel sens certaines des principales villes côtières et autres villes desservies par a
Trans-Sarawak se sont développées ou au contraire
$576 190 2 ans
ont régressé.
$48 600 - 2 ans
Développement rural (Kenya)
Université de Nairobi. Etudier les modèles de direction, Ia repartition des ressources et Ia centralisation
des pouvoirs dans Ia plan ification et Ia mise en
oeuvre de programmes de developpement rural au
Kenya.
$49 500-18 mois
Progrès techniques et sociaux (Indonésie et
Malaysia), Supplement
Université Sains Malaysia, Universitas Syiah Kuala,
Indonésie, et Liniversité Laval, Québec. Procéder a
de nouvelles analyses des données recueillies au
cours de a phase initiale du projet et en diffuser es
résultats, et former des chercheurs autochtones aux
méthodes de recherche comparatives.
$47 878 - 1 an
Collaboration de développement regional (Asie du
Sud-Est), Supplement
Centre de Recherches pour le Développement International. Défrayer i'augmentation des tarifs aériens et
les frais de séjour des participants aux deux dernières
reunions consacrées au projet ci-haut mentionné et
d'en augmenter le nombre.
$45 000
20
Migration rurale-urbaine (Papouasie NouvelleGuinée)
Université de Papouasie Nouveile-Guinée. Permettre
a son Comité de recherches en économie ruraleurbaine et Ia Station de recherche sur Ia Papouasie
Nouvelle-Guinée de I'université nationale d'Australie
d'étudier Ia nature, Jes raisons et les consequences
économiques de Ia migration des populations rurales
vers les centres urbains de Papouasie NouvelleGuinée.
$34000 18 mois
t!emploi des techniques d'enseignement,
Supplement
Association des universités et instituts de recherche
des Caralbes (UNICA), Kingston, JamaIque. Participer
a a creation d'un système qui assurerait Ia réalisation
des programmes actuels et encouragerait Ia mise en
Système de distribution (lies du Paciuique
Université nationale australienne, Canberra, et université du Pacifique Sud, Suva, lies Fidji. Eludier les
systèmes de distribution des produits alimentaires et
d'autres denrées des lies Tonga, des lies Fidji et des
Nouveiles-Hébrides et mettre a Ia disposition des
dirigeants locaux es résuitats de I'étude.
$160 000-2 1/2ans
Réseau de recherche agro-économique sur le riz
Institut international des recherche sur le riz (IRRI),
Manille, Philippines. Determiner les facteurs responsabies des variations existant entre Ia production
actuelle et potentieile du riz de certaines eploitations agricoies, et les mesures qui doiveni étre prises
pour enrayer les facteurs freinant Ia production dans
des milieux agricoles précis.
$600 000 - 3 ans
valeur permanente des ressources régionales.
$71 000l5mois
ECIEL - Questions économiques dans le domaine de
I'éducation
Estud ios Conjuntos sobre I ntegración Econcimica
Latinoaniericana (ECIEL), Rio de Janeiro, Brésil. Permettre a 20 institutions membres de l'ECIEL d'étudier
le rapport existant entre I'éducation et le développement économique et social de leurs pays respectifs.
$125 000-4 ans
Habitations a ioyers modiques (Amérique latine)
Sociedad Interamericana de PIanificacicin (SlAP),
Bogota, Colombie. Financer une étude entreprise par
des institutions de recherche de sept pays d'Amérique
latine dans le but de proposer des politiques et des
programmes visant a améliorer Ia situation des habitants a loyers modiques.
Institutions participantes: Universidad de los Andes,
Colombie; Liniversidad de Costa Rica; instituto para
el Desarrollo Econdmico Social de America Central,
Guatemala; Centro Operacional de Vivienda y Pobamiento, Mexique; Universidad de Panama; Fundacic5n Salvadorena de Desarroilo y Vivienda Minima,
El Salvador; Oficina de Estudios Económicos,
Venezuela.
$345 000-21 mois
Habitations a loyers modiques (Sud-Est asiatique),
Supplement
Centre de Recherches pour le Développement International. Défrayer I'augmentation des tarifs aériens et
les frais de déplacement et de séjour de nouveaux
participants aux deux dernières reunions consacrées
au projet Habitations a Ioyers mod iques (Sud-Est
asiatique).
$50 000
Incidence des changements apportés a Ia culture du
riz (Asie), Supplement
Institut international de recherche sur le ri2:, Manille,
Philippines. Permettre Ia publication des résultats de
ce projet.
$10000 lOmois
Systèmes d'irrigation (Indonésie)
institut de recherches en sciences sociales ie I'université chrétienne Wacana, Salatiga, Java. Etudier ies
différents systèmes d'irrigation actuellement en usage
en Java Centrale eta I'iIe de Bali dans ie but de
formuier des propositions concernant les meitleures
méthodes pour irriguer Ies rizièresdes fermiers
locaux.
$9 200-9 mois
Étude sur les politiques technologiques dais les
CaraIbes
Institut d'études sur le développement de i'université
de Guyane, Georgetown, et Institut de reclerches
sociaies etéconomiques de I'université des West
Indies, Kingston, JamaIque. Etudier les métiodes
grace auxquelies des techniques ont été transmises
aux Caralbes du Commonwealth, évaluer Iurs effets
et proposer des moyens d'en augmenter ie avantages
économiques et sociaux.
$302 549-2 ans
21
Institut de recherches pour une politique internal ionale de I'alimentation
Centre de Recherches pour Ic Développement International. Financer, en collaboration avec les fondations Ford et Rockefeller, Ia creation a Washington,
D.C., de I'Institut de recherches pour une politique
internationale de l'alimentation, qui sera une organisation abut non lucratifdirigee par un conseil
international de l'alimentation, qui s'engagera: (a) a
augmenter Ia production alimentaire mondiale,
notamment chez les nations faibles revenus; (b) a
fixer et a faire connaItre es actions et les politiques
possibles, de nature a provoquer une augmentation
permanente des reserves alimentaires mondiales; et
(c) fournir des renseignements et des analyses
objectives sur les problémes alimentaires mondiaux,
et a proposer des solutions possibles.
Réseau de recherches sur les facilités accordées aux
étudiants
$2 250 000-3 ans
(CAMS) - I
Division des Sciences Sociales et Ressources
Humaines du Centre de Recherches pour le Développement International. Appuyer un programme de
recherche visant a fournir des participants
d'Ethiopie, d'lndonésie, du Nepal, des Philippines,
du Sri Lanka et de ThaIlande l'occasion de se réunir et
d'analyser des renseignements sur des programmes
de facilités accordées aux étudiants, d'élaborer un
réseau d'echange de renseignements et de presenter
des recommandations en vue de l'amélioration de
programmes existants de facilités accordées aux
étudiants.
$492 360 18 mois
Conseil d'études asiatiques sur Ia main-d'oeuvre
Conseil d'études asiatiques sur Ia main-d'oeuvre
(CAMS), Makati, Philippines. Financer les projets de
recherche de deux comités du CAMS: Comité II Emploi et repartition des revenus; Comité V
Commerce et emploi.
$32 000 1 an
Développement des ressources humaines
Centre de Recherches pour le Développement International. Poursuivre, pour une cinquième année, son
programme de bourses destinées a encourager eta
promouvoir es aptitudes individuelles dans Ic
domaine du développement.
$1 793 500
22
Sciences Sociales
et Ressources Humaines
Programmes des projets
Approuvés au cours
de I'exercise 74-75
(en milliers de dollars)
Programmes des pro jets
Approuvés au 31 mars 1975
(y compris des affectations
en vole d'approbation)
(en milliersdedollars)
Afrique
2,080
Asie
CaraIbes &
Amérique latine
1,529
Divers
Canada
Total
% dutotal
4,128
6,401
9
1,786
7,109
15,876
31.7
33.2%
% du total
Total
Totaux
rassembks
Afrique
Programmes des projets Programmes des projets
Approuvés au cours
Approuvés au 31 mars 1975
de l'exercise 74.75
y compris des affectations
en voie dapprobation)
(en milliers de dollars)
(en milliersde dollars)
Programmes des projets Programmes des projets
Approuvés au cours
Approuvés au 31 mars 1975
de l'exercise 74-75
(y compris des affectations
(en milliers de dollars) en voie dapprolation)
(en milliers ded4dlars)
2,717
8,805
10,435
12.7
16,749
41.2
20.8
33.4
Amérique latine
4,430
9,840
20.7
19.6
Divers
5,337
8,963
24.9
17.9
104
4,154
0.5
8.3
21,393
50,141
100%
100%
Asie
Caraibes &
Canada
Total
% du total
23
gI
ILL-
T5
Analyse Financière
Budget 1974-1975
LeCentre prévoyaitdes revenus liquides, pour
l'année financière 1974-1975, s'élevant a
24,833,000 dollars et provenant des ressources
suivantes: une subvention du Parlement de 19 millions de dollars, un report des surplus des années
précédentes de 4,590,000 dollars et des gains en
intérêts, selon les previsions, de 1,243,000 dollars.
Sur Ia base de ces revenus escomptés, le Conseil des
Gouverneurs était en mesure de decider des affectalions d'un montant total de 34,256,000 dollars cc qui
représentait une augmentation de 16 pour cent
sur les previsions budgétaires initiates de l'année
précédente.
II était prévu en outre que, sur ce budget, les engage-
ments atleindraient officiellement 29,528,000 dollars
dont 26,263,000 dollars seraient attribués au soutien
financier des programmes, tandis que 3,265,000 dollars iraierit a 'administration generale. Les engagements de l'année en cours et ceux des années
précédentes emploieraient 21,100,000 dollars mats,
une fois terminées, les activités entreprises aux
termes de ces engagements, Ic Centre se retrouverait
avec un surplus en caisse de 3,733,000 dollars a Ia fin
activités, Ic Centre a fail preuve de bonnes aptitudes
administratives comme en lémoigne Ic faible écart
eritre les previsions budgetaires et les sommes reellement dépensées. Les trois indices, ci-dessus étudies, opposes a ceux de l'année dernière indiquent
clairement une solide base de croissance, au cours de
l'année sous étude; les affectations ont augmenté de
43 pour cent, les engagements de 60 pour cent et les
dépenses de 56 pour cent, par comparaison avec
l'année 1973-1974.
II découle de ces activités, que Ic Centre a terminé
son année financière avec des affectations non
suivies d'engagements de 11,521,000 dollars, des
engagements en cours de 18,754,000 dollars et une
encaisse excédentaire de 4,629,000 dollars. Ccl
excédent résulte d'une somme de 896,000 dollars au
litre de dépenses non effectuées et d'une autre de
48,000 dollars au litre de gains en intérêts plus
importants que prévus.
Frais de gestion générale
Pour Ia premiere fois en trois ans les frais d'administration générale n'ont pas été touches dans une
mesure importante par les dépenses extraordinaires
dues a l'installation du Centre dans ses nouveaux
locaux. Les dépenses en 1974-1975 ont élé de
3,509,000 dollars (2,856,000 dollars en 1973-1974).
Cette augmentation de 23 pour cent environ, reflète
les augmentations de personnel ainsi que l'escalade
des salaires et des frais d'exploitation. Maintenant
que l'infrastruclure du Centre est pratiquement terminée, it y a lieu de croire quc les frais d'administation augmenterontdorenavant a un taux plus modéré.
La part des frais de gest ion générale dans les depenses
totales représente 17.3 pour cent, alors que Ic budget
I'avaitestimée a 16 pour cent.
Les depenses de Ia gestion des divisions se sont
élevées a 3,409,000 dollars (ou 16.9 pour cent) des
dépenses totales; Ic budget les avail estimées a 16
pour cent.
Le coLt de I'administration des quatre bureaux
régionaux (1,150,000 dollars) représente 5.6 pour
cent de I'ensemble des dépenses.
de son an née fiscale.
Programme du Centre pour I'année 1974-1975
Dans Ia misc en oeuvre de son programme pour
l'année 1974-1975, Ic Centre réussit de très près a se
tenir dans les limites de son budget. Un total de
32,213,000 dollars d'affectations furent approuvées,
soit 94 pour cent du budget. Dccc montant,
28,704,000 dollars, ou 89 pour cent du total, sont
allés au soutien des operations entreprises par es
Divisions. Les engagements formels pris au cours de
l'année ont porte sur 29,1 84,000 dollars, soil 99 pour
cent du budget. Les dépenses se sont élevées a
20,227,000 dollars, soil 96 pour cent du montant
prévu ace litre. II y a lieu de noter que, compte tenu
de l'ampleur du programme et de a diversité de ses
Projels spéciaux
Le CRDI administre a litre d'agcnt de l'Agence
canadiennc pour Ic Développement international
(ACDI) Ic projet de recherche sur Ic triticale etcelui
du Manioc/Porcs. Au cours de I'année 1974-1 975,
les dépenses de soutien de ces deux programmes Se
sont élevécs a 2,009,921 dollars, pendant que d'autre
programmes réclamaient on appui financier de
45,761 dollars. Aux termes de I'arrangcmcnt conclu
entre les deux organismes, les frais d'adminislration
de ces deux projets sont supportées par Ic CRDI. Its se
sontélevés a quelque 28,720 dollars pour Ia présente
année financière.
24
Les tableaux I et II font ressortir certains des plus
importants aspects financiers de l'activité du Centre
pour l'année en cours.
pour 1975-1 976. Ces chiffres révèlent clairement Ia
vigoureuse tendance a Ia croissance que présente le
Centre actuellement.
Le tableau Ill établit une comparaison entre les résultats reels de l'année financière et les estimations
budgetaires; il montre également les résultats reels de
l'année 1973-1974 avec indication des estimations
Le tableau IV est un graphique de Ia ventilation des
ressources du Centre entre ses diverses Divisions,
avec indication des dépenses réelles encourues pour
'an née.
Tableau I
Rapport de gestion
(en milliers de dollars)
(A l'exclusion des Projets spéclaux)
Solde
disponible
Secteur/Activité
1. Activités des Programmes
Sciences de lAgriculture de l'Alimentation
et de Ia Nutrition
Sciences de l'lndustrie et de I'Ingénierie
Sciencesde l'lnforrnation
Sciences de Ia Population et de Ia Sante
Sciences Sociales et Ressources Humaines
2. Liaison et Relations Extérieures
3. Administration
Gestion Générale
Reserve non aftectée du Centre
Total
Budget
approuvé
pour
affectation
Affectations
approuvées
9,370
8,900
100
4,976
6,630
5,139
8,692
(470)
70
1,345
1,491
(997)
1,842
(77)
30
3,631
7,695
1,765
-
3,615
575
3,509
106
575
34,256
32,213
2,043
Tableau II
Affectation des revenus aux projets et I 'administration - 1974-75 et 1973-74
(en milliers de dollars)
Affectations approuvées
Activités du CRDI
1974-75
Projets des Programmes
Projets Préliminaires des Divisions
Bureaux régiorràux
Administration des Programmes
68.5
6.4
3.6
10.6
10.9
15,577
1,278
Administration Générale
22,066
2,083
1,146
3,409
3,509
2,329
2,856
5.6
2.5
10.4
12.6
TOTAL
32,213
100.0
22,581
100.0
%
1973-74
541
9
68.9
25
Pour les douze moisse terminant le 31 mars
Engagements
cumulatifs
1974-75
-
Engagements
Versements
de
riuméraires
au cours
de1974-75
9,642
14,107
5,426
28
30
4,591
25
4;219
2,225
3,626
3,639
1,777
7,037
7,826
5,141
4,803
1,842
1,881
-
3,509
29,184
-
3,509
3,509
38,981
20,227
%
au3l mars 1975
Credits
non engages
Engagements
en cours
-
2,527
11,521
Engagements cumulatifs
1974-75
%
197374
28,244
2,673
1,146
3,409
3,509
72.4
6.9
2.9
8.8
9.0
15,571
1,495
541
38,981
100.0
11,208
8,681
1,465
1,795
5,734
Total des
imputations
5
5
2,366
3,831
3,411
4,187
5,206
9,921
104
104
-
-
18,754
30,275
Dépenses courantes
197475
9
%
1973-74
%
6,442
826
49.6
6.4
541
4.1
17.9
22.0
2,329
2,856
68.3
6.6
2.4
10.2
12.5
10,480
1,683
1,146
3,409
3,509
51.8
8.3
5.7
16.9
17.3
2,329
2,856
22,792
100.0
20,227
100.0
12,994
V
100.0
26
Centre de Recherches pour le Développement International
Tableau Ill
1974-75 Mise en oeuvre du budget
(en millions de dollars)
1974-75
975-76
reelles
Budget
evisions
22.6
32.2
34.3
47 1
18.2
29.2
29.5
41 2
9.2
11.5
13.9
19.8
Revenus
148
203
202
28.6
Dépenses
130
203
211
29.5
46
46
37
2.8
1973-74
1974-75
Depenses
reelles
DepenSes
Affectations
Engagements
Affectation non suivies
d'engagements
Encaisse excédentaire
Centre de Recherches pour le Développement International
Tableau IV
1974 75 Engagements reels compares au budget
(en millions de dollars)
8.7
5.4
3.6
.8
SPS
SI
Gestion
Genérale
Relations
Extérieures
Publicatioc
511
27
Centre de Recherches pour le
Développement International
et
L'honorable Allan J. MacFachen, C.P., député
Secrétaire d'Etat aux Affaires Extérieures
Ottawa
Messieurs,
J'ai examine le bilan du Centre de Recherches pour le Développement International au
31 mars 1975, airisi que l'étatdes revenus etdépenses, et l'état de 'evolution de Ia situation
financière pour l'année terminée a cette date. Mon examen a comporté une revue générale
des méthodes de comptabilité et les sondages de registres comptables et de pièces
justificatives que j'ai jugés nécessaires dans les circonstances.
A mon avis, ces ètats financiers prèsentent un aperçu juste et fidèle de Ia situation
financière du Centre au 31 mars 1975, ainsi que les résultats de son exploitation et
l'èvolution de sa situation financière pour l'annèe terminée a cette date, conformément aux
principes comptables généralement reconnus, et appliqués de Ia même manière qu'au
cours de l'année précédente.
De plus, je declare que le Centre, a mon avis, a tenu des Iivres de comptabilité
appropriés, que les états financiers sont conformes aces derniers et que les operations dont
j'ai eu connaissance ont éte effectuées dans le cadre de ses pouvoirs statutaires.
Je vous prie d'agreer, Messieurs, l'assurance de ma très haute consideration.
J. J. Macdonell
L'Auditeur général du Canada
28
CENTRE DE RECHERCHES
POUR LE DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL
(Institué par Ia Loi sur le Centre de Recherches pour le Développement International)
Bilan au 31 mars 1975
Actif
1974
1975
Encaisse
51,551
140,390
59,590
89,096
4,959,561
51,551
80,146
26,261
166,675
33,280
44,084
20,480
$5,526,042
S5,271 ,1 79
$
Dépôts a court terme et intérêts courus
Bonds d'Epargne du Canada et intérêts courus
Comptes d'effets a recevoir
Dépenses payées d'avance
Propriétés: prix cocitant
Moms: amortissement accumulé
143,068
4,931,488
S
$171,084
4,409
Dépôts en garantie
Les notes ci-jointes font partie intégrante des états financiers.
Certifié vrai:
R. J. Audet
Trésorier
Approuvé:
Lucien F. Michaud
pour le Président
Passif et Excédents
1974
1975
Comptes d'effets a payer et passif couru
Fonds fournis par d'autres pour projets spéciaux
Excédents:
Solde au debut de l'année
Plus: Excédent des revenus sur les dépenses
Solde a Ia fin de I'anriée
$ 808,890
88,363
603,839
77,795
4,628,789
4,589,545
$5,526,042
$5,271,179
$
$4,589,545
39,244
J'ai examine le bilan ci-dessus ainsi que l'état des revenus et dépenses et l'état de l'évolution de a situation
financière y relatifetj'ai adressé, en date du 25 juin 1975, un rapport ace sujet au Centre de Recherches pour le
Développement International et au Secrétaire d'Etat aux Affaires Extérieures.
j. J. Macdonell
Auditeur Général du Canada
29
Etat des revenus et dépenses pour I'année terminée le 31 mars 1975
1975
1974
Revenus:
Octroi recu en conform ité du:
credit no 30 des Affaires Extérieures
(credit no 25 en 1973-74)
$1 9,000,000
Jntérêts gagnés
1,291,161
2,314
Revenus divers
$1 4,000,000
825,127
-
20,293,475
14,825,127
5,424,868
3,638,347
3,625,534
2,225,471
1,777,245
3,242,426
2,629,058
25,101
39,093
28,720
25,900
16,745,286
10,162,981
1,674,691
584,368
215,302
159,664
156,154
143,719
141,827
111,916
105,131
1,010,854
896,462
99,646
159,112
209,570
171,858
111,547
83,351
63,289
50,781
3,508,945
2,856,470
20,254,231
13,019,451
39,244
$ 1,805,676
Dépenses:
Programmes
Sciences de 'Agriculture, de I'Alimentation
et de Ia Nutrition
Sciences Sociales et Ressources Humaines
Sciences de Ia Population et de Ia Sante
Sciences de l'lnformation
Liaison et Relations Extérieures
Sciences de l'lndustrie
etdel'Ingenierie
Projets spéciaux
Moms: Fourni par l'Agence Canadienne de
Développement International
Autres
2,1 78,436
1,152,754
895,314
$2,084,402
2,009,921
45,761
2,055,682
Administration
Traitements, allocations et avantages sociaux
Logement
Déplacements et déménagements du personnel
Communications
Fournitures et materiel de bureau
Services professionnels et services spéciaux
Impression et reproduction
Assemblées des Gouverneurs, honoraires et déplacements
Approvisionnements de bureau
Divers
Excédents des revenus sur es dépenses
Les notes ci-jointes font partie intégrante des états financiers.
21 6,1 73
$
30
Etat de I'évolution de Ia situation financière pour I'année terminée le 31 mars 1975
1975
Fonds provenant de:
Résultats des operations
Excédent des revenus sur es dépenses
Plus: amortissement accumulé
Augmentation du passif
Comptes d'effets a payer et passif couru
Fonds extérieurs pour projets spéclaux
1974
$ 39,244
$1,805,676
4,167
242
43,411
1,805,918
205,051
10,568
-
116,897
Diminution de l'actif
Placements a court terme
28,073
287,103
1,922,815
60,244
33,329
126,758
12,800
1,484,580
14,398
19,363
44,326
17,514
Fonds destinés a:
Augmentation de l'actif
Placements a court terme
Comptes a recevoir
Dépenses avancées
Ac hat de logement pour le personnel
Dépôts en garantie
Diminution du passif
Fonds extérieurs pour projets spéciaux
Augmentation nette du solde comptant
Solde comptant au debut de l'année
Soldecomptantau3l mars 1975
293,903
233,131
1,874,084
53,972
89,096
48,731
40,365
$1 43,068
89,096
Les notes ci-jointes font partie intégrante des états financiers.
Notes aux états financiers
Les immobilisations sont passées en corn pte dans
ment, le Centre s'est engage a faire de contributions totalisant $1 8,514,228. Ace montant, ii y a
lieu d'ajouter, d'une part, $920,809 représentant
des offres fermes faites par le Centre mais non
encore acceptées par es intéressés, et d'autre
part $2,191,697, montant d'engagements pris
par le Centre devant être assures avec des fonds
fournis par l'Agence Canadienne pour le Développement International en vertu d'accords
portant sur deux projets de recherche pour le
développement.
l'année de leur acquisition, a l'exception des
deux maisons de rapport qui sont comptabilisées
a leur prix cotant avec amortissement fixe de
4% l'an.
Traitements des cadres supérieurs
Des traitements totalisant $337,039 orit été payés
aux 11 cadres supérieurs.
31 mars 1975
1.
Engagements
Sous reserve de Ia remise de fonds par le Parle-
Méthode de comptabilisation
Les frais d'administration du Centre sont passes
suivant un système de comptabilité d'exercice.
Cependant pour certains des frais relatifs aux
projets, es dépenses effectuées en vertu d'un
contrat ne sont passées qu'à Ia date effective du
paiement.
31
LJ
1Z5
Au cours de l'exercise 1 974-75, un montant de
1 ,980,673 dollars a été affecté aux projets
préliminaires aux programmes. Le tableau suivant expose l'affectation de ces fonds répartis par
programme:
Projets préliminaires
aux programmes
Ies projets préliminaires aux programmes consistent
en deux genres d'activités principales:
Les consultations, soit a court terme en vue de Ia
preparation de projets déterminés, soit pour différentes périodes de temps pour le développement de
questions intéressant le Centre dans I'organisation de
son programme général. A ces fins, le Centre a passé
cette année 85 contrats de consultance.
Reunions, seances de travail et colloques organisés soitdans l'intention d'aider des projets précis,
soit pour explorer de nouvelles possibilités pouvant
se concrétiser par des projets. Au cours de l'année, le
Centre a participé a 132 reunions qu'il a par ailleurs
subvention nées.
au3lmars.1975
Seances de travail
Total
$ 51,912
$ 454,034
$
Sciencesde l'lnformation
64 196
332 999
Sciences de l'lndustrie et de l'lngenierie
1 7 250
Programme des divisions
onsultances
Sciences de l'Agriculture, de l'Ahmentatuon
etdelaNutrition
-
505,946
397 195
1 7,250
217 075
168 887
385 962
Sciences Socialeset Ressources Humaines
95 267
331 347
426 614
Vice President, International
12 000
59 206
71 206
1 76,500
176,500
$1,522,973
$1,980,673
Sciences de Ia Population et de Ia Sante
Vice President, Relations Canadiennes
et avec Organismes Donateurs
Totalgeneral
$457,700
32
Consultations
Le Centre passé des contrats avec des conseillers qui
ont recu mission de voyager et de faire des rapports
dans un grand nombre de domaines. II en est résulté
85 contrats de consultation qui ont coté au Centre,
pendant l'année considérée, 457,700 dollars. Voici
quelques exemples de ces consultations:
La determination, par un phytologue canadien,
des priorités de recherche en matière d'herbages et
de pâturages au Mexique.
La participation d'un expert canadien a un
séminaire tenu a Dakar en décembre 1974 sur l'utilisation de l'énergie solaire, permettant ainsi au Centre
de suivre es développements dans ce domaine.
L'aide financière apportée a des écrivains estafricains, qui préparent une étude sur les essais de
planning familial au Kenya, en Tanzanie et en Ouganda; cette étude paraItra dans une publication de
l'année 1975 du Conseil de Ia Population traitant de
ce problème a l'échelle mondiale.
Le voyage d'un expert coréen a travers quatre
pays d'Asie, pour sa participation a Ia preparation de
propositions de recherche en vue d'un projet regional
sur Ia gestion des sociétés d'intérêt public.
La participation d'un nutritionniste asiatique a
l'établissement d'un programme d'enseignement visant a l'amélioration des méthodes de traitement et de
stockage du manioc en ThaIlande.
L'enquête menée par deux experts latirioaméricains en information industrielle et commerciale sur Ia possibilité, pour le Centre, de participer a
Ia creation d'un Centre national d'information et de
documentation en matière d'industrie et de commerce, en Bolivie.
L'assistance fournie a M. Myer Cohen pour ui
permettre de presider le Comité technique sur l'approvision nement en eau et les problèmes sanitaires
dans les regions rurales et d'aider les chercheurs dans
leurs efforts en vue d'une action internationale en Ia
matière.
Les consultations entre un phytologue canadien,
l'lnstitut international de recherches sur Ie riz et le
Centre, sur les reactions allopathes observées sur es
plantes dans les cultures intercalaires.
Une étude des programmes et des priorités de
base en matière d'éducation en Nigeria, en Zambie et
en Tanzanie, pour assister le Centre dans Ia détermination des recherches prioritaires.
Réun ions
Le Centre a egalement finance, seul ou avec le
concours d'autres institutions, des colloques, des
ateliers de travail, des conferences, dont voici seulement quelques exemples:
Trois colloques de chercheurs et de dirigeants
consacrés aux recherches qui s'imposent dans le
domaine de l'éducation. Tenus en Afrique, en Asie et
en Amérique latine, ces colloques étaient organisés
par le Centre pour le compte d'un groupe d'organismes donateurs intéressés a voir leurs contributions,
relativement modestes, produire les meilleurs résultats possibles dans le cadre des grandes dépenses
consacrées par es pays du Tiers Monde au domaine
de l'éducation.
Un séminaire itinerant de 10 jours sur Ia distribution des soins médicaux dans es campagnes a permis
Ia reunion de responsables de sept pays d'Amerique
latine en vue de faire mieux connaItre les services
assures par es auxiliaires médicaux de niveau secondaire et élémentaire aux habitants des regions rurales.
Une série d'ateliers de travail est venue faire suite aux
visites rendues aux sites de developpement des programmes existants d'hygiene et de sante rurales au
Venezuela, a Panama et au Guatemala.
Un atelier sur les produ its halieutiques en vue de
découvrir le moyen de rédu ire Ia perte encourue
habituellement dans le traitement du Poisson en zone
tropicale. Des techniciens de treize pays ont Pu
determiner les produ its spécifiques qui n'exigent pas
de réfrigération et qul peuvent être conserves daris
des emballages sirs et bon marché.
Vingt-six auteurs et directeurs de publications
scientifiques de I'Asie du Sud-Est réunis a Manille
pour discuter des moyens de faire plus de place aux
matières scientifiques dans les media d'information et
de créer ainsi une ambiance favorable aux programmes de développement. Le séminaire était
présidé par a Fondation de Ia Presse de I'Asie.
Un atelier de travail tenu a Ottawa en collaboration avec le "International Potato Centre of Peru" a
titre de premiere étape sur Ia voie de l'établissement
de méthodes simples qui permettraient aux petits
cultivateurs de conserver leurs pommes de terre au
cours d'un entreposage prolonge.
33
1 -i;
Z5
Ces bénéficiaires de bourses sont des hommes de
métier de niveau supérieur qui ont travaillé et travailleront encore dans le domaine du développement. La
catégorie des "fellows de recherche" est désormais
réservée a des chercheurs éminents. Une autre
nouvelle catégorie, 'bourses deformation ante-post
projet", s'adresse a des personnes originaires de pays
en voie de développement qui ont été ou seront
vraisemblablement ameriées a collaborer a des projets finances par le CRDI.
On trouvera dans les pages suivantes un exposé sur
les sept categories de bourses c i-dessous énoncées,
de même qu'une liste des candidats qui bénéficieront
d'une bourse au cours de l'année prochaine:
Bourses de recherches - these de doctorat
Ressources humaines
Fidèle ala ligne de conduite qu'il s'esttracée a cet
egard, le Centre prend soin d'inclure dans Ia presque
totalité des projets qu'iI finance des fonds spedfiquement affectés a Ia formation de jeunes
spécialistes et au développement de Ieur talent.
En complement de cette formation prévue dans le
cadre des projets, le Centre finance d'autres programmes destinés a promouvoir Ia competence professionnelle d'hommes de science dans les pays en
voie de développement. En 1974, a été approuvé un
troisième renouvellement du Programme regional de
recherche et deformation en Asie que le Centre
finance en association avec le Conseil de developpement agricole. Le programme répond au besoin
d'améliorer et de mettre a jour Ia formation de jeunes
universitaires, de determiner des secteurs importants
de recherche et de découvrir les chercheurs correspondants dans le domaine des "sciences sociales
rurales". De plus, en janvier 1975, ont été octroyées
les 13 premieres bourses a de jeunes Asiatiques
spécialistes des sciences sociales pour leur permettre
d'entreprendre des travaux en matière de population,
et ce en vertu d'un Programme de recherche sur les
problèmes de population dans l'Asie du Sud-Est
(SEAPRAP).
Le programme de bourses au titre des Ressources
Humaines a été renouvelé pour une cinquième année
par le Centre. II se propose deux objectifs: d'une part
de venir en aide a des chercheurs du Tiers Monde,
d'autre part d'augmenter au Canada même le nombre
de personnes de niveau dit professionnel initiées aux
problèmes de développement. II y a eu cependant
des changemerits au programme durant 1974-1975:
une nouvelle catégorie, celle des "associés de recherche senior" s'ajoute a celle des "associés de
recherche" a Ia fois pour le Canada et pour les pays
en voie de développement.
Bourses de recherches et de voyages
Bourses aux associés de recherche (Canada)
Bourses aux associés de recherche (pays en voie
de développement)
Bourses aux associés de recherche senior
Fellows de recherche
Bourses de formation ante-post projet
On trouvera de plus un résumé sur les travaux
entrepris par les boursiers de l'année 1974-1975.
34
Bourses de recherches these de doctorat
Files visent a permettre au boursier, une fois terminées es etudes prescrites, de faire des recherches
pour Ia preparation d'une these de doctorat. Elles
sont réservées aux diplômés universitaires canadiens
qui, de par Ic choix du sujet de leur these, se trouverit
déjà engages dans Ic domaine du développement. En
general a recherche aura lieu dans un pays en vole
de developpement.
mis a Ia disposition du Directeur de these pour lui
permettre de rencontrer le boursier sur place. En
agissant ainsi, le Centre espère, d'une part assurer
aux bénéficlaires des bourses Ia direction ci le contrôle nécessaires, et d'autre part, consolider les liens
qul unissent es universitaires canadiens a ceux du
monde en voie de développement.
En 1974-1 975 six diplomés ont été recomn'andés
pour cc type de bourse et une bourse a été accordée a
un autre diplômé:
Ces bourses sont accordées a des citoyens canadiens
ou a des immigrants recus depuis trois ans, a a suite
d'un concours annuel. Lemontant de chacune de ces
bourses annuelles comprerid des emoluments s'élevant a 5,500 dollars, une allocation de 1,000 dollars
au maximum pour es frais occasionnés par Ia recherche et en plus, les frais de déplacement allerretour au site du travail. Par ailleurs, des fonds sont
Bourse accordée
Boursier
Nicole Pariseau
Montréal, Québec
Sujet de these
Les structures de communication comme rroyen et
Université
Département d'Anthropologie
Université de Montréal
Lieu d'attache
Centre de recherches caraIbes de Forids St-lacques
(Martinique) etCentre d'études de géograpHie
tropicale (Bordeaux, France)
objet de transformation socioéconomique en milieu
rural: Ic cas de Marie-Galante
Bourses recommandées
Boursier
Johannes L. Bakker
Toronto, Ontario
Daniel 1. C. Hazlett
Guelph, Ontario
S. Ragnar Johnson
Mississauga, Ontario
Johanna M. Lanfranco
Hamilton, Ontario
Chukuma F. Nwachuku
Waterloo, Ontario
Denis Turcotte
Québec, Québec
Département et université
Département de Sociologie
Université de Toronto
Département d'Etudes vétérinaires
Université de Guelph
institut d'Anthropologie sociale
Université Oxford
Département des Sciences politiques
Université McMaster
Département de Ia Systématique
Université de Waterloo
Département des Sciences pol itiques
Université Laval
35
Bourses de recherches et de voyages
Ces bourses sont destinées, dans l'esprit du Centre, a
donner des connaissances pratiques a de jeunes
professeurs qui Se sont intéressés aux problèmes de
développement international dans le cours de leur vie
universitaire. Its auront été membres du corps enseignant pendant cinq ans au plus. Ils se chargeront
alors de toute a recherche en cours dans un pays en
voie de développement ou y effectueront des recherches partielles. II leur est alloué jusqu'à 1,500
dollars pour frais de déplacement et de recherche.
Généralement il s'agit de travaux finances par d'autres institutions mais, sans l'aide du Centre, ils ne
pourraient se rendre sur es lieux. Une dizaine de
bourses sont ainsi disponibles chaque année.
En 1974-1 975 une bourse du genre a été accordée et
deux candidats ontété proposes:
Bourse accordée
Boursier
Raymond F. Currie
Winnipeg, Manitoba
Sujet
Projet d'observation des programmes de développe-
Lieu d'attache
Panama, Colombie,
Pérou, Equateur
Département et université
Département de Sociologie
Université du Manitoba
ment finances par 'Développement et Paix"
(CCODB) dans plusieurs pays d'Amerique latine
Bourses recommandées
Boursier
Paul S. Sachdev
St-Jean, Terre-Neuve
Florian Sauvageau
Québec, Québec
Département et université
Département du Travail social
Université Memorial, Terre-Neuve
Département du Journalisme
Université Laval
36
Bourses aux associés de recherche
(Canada)
Le Centre s'est attaché a améliorer Ies connaissances
de certains Canadiens de niveau professionnel qui
ont consacré une dizaine d'années de leur vie active
a une carrière déterminée. En offrant aces personnes
Ia possibilité de se livrer pendant un an a des travaux
de recherche, souvent accompagnés de formation, le
Centre espère fournir a des Canadiens qul s'intéressent au développement international, Ia possibilité de
parfaire leurs connaissances et d'aiguiser leurs aptitudes pendant qu'il encourage ceux qui ont peu ou
pas d'expérience des pays en vole de développement
a explorer ce champ d'activité. Les bourses offrent
donc les moyens matériels d'un an de recherche, de
formation spécialisée ou d'enquete sur les problèmes
des pays en vole de développement.
Dix bourses sont accordées chaque année a des
Canadiens ou a des immigrants recus ayant déjà trois
années de residence au Canada. Chaque bourse
comprend des emoluments qui peuvent allerjusqu'a
17,500 dollars, es frais de deplacement dii boursier
et de sa famille et les frais de déplacement professionnel, ainsi que les frais de recherche et de formation jusqu'à concurrence de 2,000 dollars. II y a eu
depuis 1971 42 bourses accordées (voir rapports
précédents) et, cette année, II y a eu dix recommandations, dont Ia liste apparaIt ci-dessous:
Bourses recomandées
Boursier
Mon ique Gauthier
Laval-des-Rapides, Québec
Alan M. Grant
Kingston, jamaIque
Zdenek Kalensky
Ottawa, Ontario
Alain Maillard
Ste-Foy, Québec
Norman B. McLeod
Toronto, Ontario
Profession
Biologiste des pêches
Conseiller technique a l'ACDI, College ofAis,
Science & Technology, Kingston (Jamaique)
Chercheur scientifique, Institut d'aménagement
forestier, Mm istère de l'Environnement (Ottawa)
Expert en cooperation avec l'extérieur du ministère
de l'Education du Québec; directeur du Centre de
recherches arch itecturales et urbaines, Université
d'Abidjan
Ministre du culte,
Bloor Street United Church, Toronto
RobertJ. Ogle
Saskatoon, Saskatchewan
Michael J. Porter, M.D.
Prêtre, Egl se catho I ique romaine, Saskatoon
Thornh ill, Ontario
John Ritchie
Hudson, Québec
H. Miriam Ross
Springhill, Nouvelle Ecosse
Dermatologue
Etudiant a l'Université Carleton
École des Affaires internationales (M.A.)
Etudiante, cours pour les titulaires de maItri;e,
École des Infirmières, Université de Washington
Gaétan Sirois
Ste-Foy, Québec
Ingénieur conseil, sciences forestières
37
Bourses aux associés de recherche
(pays en voie de développement)
Les bourses de cette catégorie visent a assister des
personnes de niveau professionnel qui oeuvrent pour
le développement de leur pays en leur permettant de
se consacrer pendant un an, soit a Ia recherche, soit a
leur formation, selon les besoins de leur carrière. Les
bourses sont accordées par nomination et selection,
non par concours public comme c'est le cas pour es
Canadiens. Depuis a creation de ces bourses en
1973, 14 bourses ont été octroyées. Ci-après les cinq
bourses accordées en 1974-75 et les deux recommandations cette même année:
Bourses accordées
Boursier
Mrne Meena Acharya
Nepal
Mme Banke Akerele
L iberia
Jonathan 0. Dipeolu
Nigeria
Au A. Mazrui
Kenya
D. I. Obeyesekere
Sri Lanka
Sujet de Ia recherche
Recherche sur Ia mobilisation des ressources et les
modes de développement économique au Nepal.
Etude sur l'elargissementdes possibilités d'emploi de
jeunes africaines instruites dans le secteur moderne
du pays.
Recherche en vue d'édifier une bibliographie étendue (avec retrospective) sur le Nigeria.
Recherche en vue d'établir Ia base d'une monographie de 'incidence des changements politiques
sur es structures et valeurs sociales en Afrique.
Etudes a l'Ecole de Commerce de
l'Université Columbia.
Lieu d'attache
Institute of Social Sciences
La Haye et Nepal
Université Northwestern
Evanston, Illinois, U.S.A.
Université de Boston
Boston, Mass., U.S.A.
Institute of Development Studies
Angleterre et Kenya
Université Columbia
New York, U.S.A.
Bourses recommandées
Boursier
Ashok Vaiji Desai
I nde
Jahangir Mehrbanpour
Iran
Bourses aux associés de recherche senior
Cette nouvelle bourse s'ajoute a Ia bourse accordée
aux associés de recherche. Elle est octroyée a des
professionnels senior qui ont été longtemps actifs
dans le domaine du développement et elle intéresse
es deux categories d'associes (Canadiens et nonCanadiens). Comme dans le cas des associés de
recherche appartenant aux pays en voie de developpement, es titulaires seront choisis et nommés par un
comité présidé par le président du Conseil des
Gouverneurs, et non par concours public. On octroiera jusqu'à dix bourses annuelles qui comprendront
des emoluments de base de 25,000 dollars par
bourse. Bien qu'il n'y ait pas eu octroi de bourses de
ce genre durant l'année 1 974-1 975, les noms d'un
certain nombre de personnes ont été avancés et Ia
selection aura lieu dans les prochains mois.
38
Fellows de recherche
Outre 'encouragement qu'il apporte aux jeunes scieritifiques et autres personnes de niveau professionnel en vue de développer leurs aptitudes, le Centre a
voulu reconnaItre, par ses bourses au fellows de
recherche, les hauts niveaux atteints et les contributions capitales apportées par certaines personnalités
dans le domaine du développement. Ces bourses leur
procurent a possibilité de tirer le meilleur parti de
leur experience passée grace a une année de recherche, de réflexion et decomposition d'ouvrages.
La nature des travaux et le lieu d'attache sont a
l'entière discretion du bénéficiaire. Les nominations
- cinq au maximum - sontfaites par le Comité de
Gerald Fortin, directeur du Centre de recherches
urbaines et régionales de l'Université du Québec a
Montréal. M. Fortin analyse l'influence possible de
l'organisation spatiale au coeur des grandes villes
d'Amérique latine sur es structures sociales et les
systèmes de valeurs dans les diverses localités.
Gerard K. Helleiner, professeur d'écortomie politique
a l'Université de Toronto. M. Helleiner entreprend
des travaux de recherche sur l'ordre éconoriique
international, notamment une étude sur les importateurs nord-américains, les barrières douari ières et
es produits manufactures exportés par les pays moms
industrialisés.
Direction du Conseil des Gouverneurs sur recommandationdu Président. Depuis 1971 treize fellows
de recherche, dont les noms ont paru dans de
précédents rapports, ont terminé leurs travaux. Les
fellows de recherche pour cette arinée sont au
nombre de deux:
Bourses de formation ante-post projet
Cette nouvelle catégorie de bourse, créée en 19741975, vise, d'une part, a pousser Ia formation de
personnes originaires de pays en voie de développement qui ont collaboré a des projets finances par le
CRDI et, d'autre part, a assurer a formation d'autres
personnes prealablement a leur participation aux
projets subventionnés par le Centre. La presentation
des candidats et leur selection soot effectuées par Ia
Division intéressée en collaboration avec a Division
des Sciences Sociales etdes Ressources Humaines.
Le nombre de bourses annuelles est variable, comme
le sont leur montant. La nature du travail et le lieu
d'attache varient évidemment d'après les candidats
choisis. Les deux premieres bourses octroyées en
1974-1975 sontalléesà:
Bourse de formation ante-projet
Bourse de formation post-projet
Boursier
lshwarduth Topsy
lIe Maurice
Victor E. Paner
Philippines
Sujet de Ia recherche
Programme deformation de 3 ans
en bibliothéconomie
Etudes de doctorat en horticulture
Lieu d'attache
Université des West Indies
Kingston, Jamaique
Université de Guelph
Guelph, Ontario
39
ILr -V
T6
gI
I
rencontre de chercheurs et de technocrates qui, autrement, seraient restés isolés les uns des autres.
Ces activités extérieures, trop nombreuses pour être
énumérées ici en detail, sont l'une des voies qu'emprunte le Centre a a poursuite de 'un des objectifs
qui lui ont été assignés par sa loi constitutive en
1970, soit: "d'encourager en général Ia coordination de Ia recherche pour le développement
international".
Cadres supérieurs du Centre
Président
W. David Hopper
Vice-Président, Relations Canadiennes
et avec Organ ismes Donateurs
Lucien Michaud
L'élément humain
Jusqu'à maintenant les statistiques publiéesdans le
Rapport annuel ont reflété l'activité du Centre dans le
domaine des projets et de leur financement, mais
cette activité possède une autre dimension au moms
aussi importante que les deux premieres: il s'agit de
son élément humain.
Malgré sa montée spectaculaire des cinq dernières
années, le Centre est petit si on le compare a
beaucoupc!'autres organisations internationales. A Ia
fin de Ia dernière année financière, il employait
quelque 330 personnes, dont 252 a son siege social,
sis a Ottawa. Comme il se doit, puisqu'il s'agit d'une
organisation internationale, environ 20 pour cent de
son personnel n'est pasde nationalité canadienne: en
tout quelque 64 personnes représentant 26 pays dont
beaucoup appartiennent au Tiers Monde.
Ce sont là les statistiques "humaines" du Centre.
Comme Ia plupart des statistiques, elles ne montrent
qu'une partie de Ia réalité. Comment calculer statistiquement, en effet, le résultat du remarquable travail
exécuté par des membres du Centre pour le compte
d'autres organismes de développement, aussi bien au
Canada qu'à l'étranger?
A cet égard le Centre s'est trouvé participer, directement ou non, a beaucoup de ces grandes conferences
telles que Ia Conference Mondiale sur l'Alimentation
et Ia Conference Mondiale sur Ia Population qui se
sont déroulées sur Ia scene internationale. On parle
moms, bien qu'elles ne le cèdent en rien aux autres
en importance, des activités de beaucoup de ces
petits comités ou groupes de travail hautement
spécialisés. Là aussi le Centre est present.
Vice-Président, International
Cheikh Hamidou Kane
Directeur de l'Administration
John J. Comeau
Sec réta ire
James C. Pfeifer
Trésorier
Raymond J. Audet
Directeur, Sciencesde l'Agriculture,
de l'Alimentation etde Ia Nutrition
Joseph J. Hulse
Directeur, Sciences de l'lnformation
John E. Woolston
Directeur, Sciences de Ia Population et de Ia Sante
George F. Brown
Directeur, Sciences Sociales et Ressources Humaines
Ruth K. Zagorin
Directeur, Publications
David Spurgeon
Directeurs régionaux
Bureau regional pour 'Asie
Nihal Kappagoda
Bureau regional pour l'Afrique de l'Ouest
E. Anthony Price
(jusqu'à mai 1975)
Stan islas Adotevi
(a partir dejuin 1975)
Bureau regional pour l'Amérique latine
Henrique Tono T.
En acceptant de devenir membre de tels organismes,
le Centre permet a ses spécialistes de faire prouiter
leurs collègues de leurs connaissances propres et de
celles que le Centre a pu répertorier. II peuvent même
Bureau regional pour le Moyen-Orient
et I'Afrique du Nord
parfoisjouer le role de catalyseurs en facilitant a
Salah Dessouki
40
PUBLICATIONS
La liste complete des ouvrages publiéspar le Centre
au cours de cette année se trouve sur es pages inverses de ce Rapport. Cette liste comprend, avec
titres en anglais, en francais et en espagnol, es titres
de a série des monographies du CRDI, es 3utres
publications du CRDI, ainsi que les publications
ayant bénéficlé de l'aide financière du Centre et
toutes autres publications redigees par es cadres et
lesconseillersdu Certre en 1974-75.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising