ADMINISTRATION DE PILOTAGE DES GRANDS LACS

ADMINISTRATION DE PILOTAGE DES GRANDS LACS
ADMINISTRATION DE PILOTAGE DES GRANDS LACS
2ième Étage, 202 rue Pitt
Cornwall (Ontario)
K6H 5R9
(613)933-2991
www.glpa-apgl.com
SOMMAIRE
DU PLAN D'ENTREPRISE
2006 à 2010
Comprend :
Budget d’exploitation – 2006
Budget d’immobilisations – 2006
2
ADMINISTRATION DE PILOTAGE DES GRANDS LACS
SOMMAIRE DU PLAN D' ENTREPRISE 2006-2010
MANDAT
Les buts de l'Administration sont d'établir, d'exploiter, d'entretenir et d'administrer
un service de pilotage sûr et efficace dans les eaux canadiennes désignées. La Loi sur le pilotage
énonce que les tarifs doivent être justes, raisonnables et suffisants de manière à permettre à
l'Administration, avec tout revenu provenant d'autres sources, d'assurer son autonomie
financière.
CONSTITUTION
L'Administration de pilotage des Grands Lacs, Limitée a été établie en février
1972 en vertu de la Loi sur le pilotage, constituée en société à responsabilité limitée en mai 1972
et maintenue en vertu de la Loi canadienne sur les sociétés par actions. Jusqu'au 1er octobre
1998, elle exerçait son activité sous le nom d'Administration de pilotage des Grands Lacs,
Limitée. Conformément à la Loi maritime du Canada qui a reçu la sanction royale le 11 juin
1998, elle a acquis le nom d’Administration de pilotage des Grands Lacs et est réputée avoir été
établie en vertu du paragraphe 3(1) de la Loi sur le pilotage. L'Administration est une société
d'État et est désignée à l'annexe III, première partie, de la Loi sur la gestion des finances
publiques. Le 1er octobre 1998, l'Administration a cessé d'être une filiale de l'Administration de
la voie maritime du Saint-Laurent et a amorcé un processus visant à abandonner sa charte en
vertu de la Loi canadienne sur les sociétés par actions.
POUVOIRS
Pour s'acquitter de ses responsabilités, l'Administration a promulgué des
règlements, approuvés par décret, en vertu de la Loi sur le pilotage, concernant :
1.
l'établissement de zones de pilotage obligatoire;
2.
la prescription des navires ou des catégories de navires soumis au pilotage
obligatoire;
3.
la prescription des catégories de brevets et de certificats de pilotage qui
peuvent être attribués;
4.
la prescription des tarifs des droits de pilotage à verser à l'Administration
pour les services de pilotage.
3
ADMINISTRATION DE PILOTAGE DES GRANDS LACS
SOMMAIRE DU PLAN D' ENTREPRISE 2006-2010
En vertu de la Loi sur le pilotage, l'Administration est aussi investie des pouvoirs
suivants :
1.
Embaucher des cadres et des employés, y compris des pilotes brevetés, au
besoin.
2.
Conclure des contrats avec une personne morale pour les services de pilotes
brevetés.
3.
Établir des règlements régissant la gestion de ses affaires internes.
4.
Acheter, prendre à bail ou acquérir par d'autres moyens des terrains, des
bâtiments, des bateaux-pilotes et d'autres biens, au besoin, et disposer de
ces biens acquis.
5.
Contracter des emprunts pour acquitter ses dépenses.
6.
Sous réserve de l’approbation du ministre des Finances, placer en
obligations émises ou garanties par Sa Majesté du chef du Canada des fonds
dont elle n’a pas un besoin immédiat et des bons du trésor provinciaux
garantis par les gouvernements provinciaux.
OBJECTIFS DE L’ADMINISTRATION
Les objectifs généraux de l'Administration se résument ainsi :
Χ dispenser des services de pilotage et des services connexes rentables, sûrs,
fiables et complets dans la région dont elle est chargée;
Χ promouvoir l'utilisation efficace de ses installations, de son équipement et de
son expertise en appliquant ces ressources de façon productive dans les
domaines et les régions géographiques qu'elle juge appropriés, et ce, à des fins
de sécurité pour la navigation;
Χ fournir les services énumérés ci-dessus dans un contexte commercial où le but
consiste à atteindre et à maintenir l’autonomie financière, tout en assurant le
meilleur coût possible aux usagers;
ADMINISTRATION DE PILOTAGE DES GRANDS LACS
4
SOMMAIRE DU PLAN D' ENTREPRISE 2006-2010
Χ être sensible aux politiques écologiques, sociales et économiques établies par
le gouvernement.
DESCRIPTION DES ACTIVITÉS
À des fins de sécurité, l'Administration exploite un service de pilotage maritime
dans toutes les eaux canadiennes des provinces d'Ontario, du Manitoba et de Québec, au sud de
l'entrée septentrionale de l'écluse de Saint-Lambert.
Pour assurer ce service, l'Administration affecte des pilotes, qu'elle embauche,
aux navires qui entrent dans la région et qui sont soumis au pilotage obligatoire. Ce travail est
effectué à l'aide de bateaux-pilotes obtenus par contrat et de services de répartition, ces deux
interventions étant contrôlées depuis l'administration centrale de pilotage à Cornwall, Ontario.
L'Administration doit coordonner ses efforts et ses activités avec d'autres
organismes, dont la Corporation de gestion de la voie maritime du Saint-Laurent et la United
States Seaway Development Corporation, qui assurent le fonctionnement des écluses et le
maintien des systèmes de contrôle de la navigation dans la région; la Garde côtière canadienne,
qui fournit des aides à la navigation; la Garde côtière des États-Unis, qui s'occupe du pilotage
américain dans les eaux internationales.
La région de pilotage des Grands Lacs comprend :
Χ la circonscription de Cornwall
Χ la circonscription internationale no 1
Χ le lac Ontario
Χ la circonscription internationale no 2 (y compris le canal Welland)
Χ la circonscription internationale no 3 (y compris les lacs Huron, Michigan et
Supérieur)
Χ le Port de Churchill, Manitoba
GOUVERNANCE DE L’ADMINISTRATION
La gouvernance de l’Administration est le processus d’établissement et de
surveillance des politiques et des procédures devant assurer la gestion adéquate des affaires de
l’Administration, ainsi que sa viabilité financière.
ADMINISTRATION DE PILOTAGE DES GRANDS LACS
5
SOMMAIRE DU PLAN D' ENTREPRISE 2006-2010
Le conseil d’administration de l’Administration est composé d’un président, de
deux représentants des pilotes, de deux représentants de l’industrie du transport maritime et de
deux représentants du public. Cette structure permet une communication efficace entre les
parties
et facilite la compréhension des besoins des principaux utilisateurs des services offerts.
Le Conseil consultatif maritime canadien a recommandé que la Loi sur le pilotage soit
modifiée pour que la structure actuelle du conseil d’administration y soit inscrite.
Le président et deux membres du conseil d’administration sont également
nommés au comité de vérification. À l’occasion de réunions mensuelles, ce comité examine les
résultats financiers de l’Administration. Une fois cet examen terminé, les états financiers doivent
être acceptés officiellement par le conseil d’administration lors de sa réunion mensuelle
.
En 2005, le conseil d’Administration a retenu les services d’un cabinet d'expertscomptables professionnels pour procéder à la vérification interne de l’organisme.
L’Administration respecte les directives du Conseil du Trésor sur les pratiques de
gouvernance des sociétés d’État.
RÉSUMÉ
Les buts généraux de l'Administration se résument ainsi :
Χ dispenser des services de pilotage et des services connexes rentables, sûrs,
fiables et complets dans la région dont elle est chargée;
Χ promouvoir l'utilisation efficace de ses installations, de son équipement et de
son expertise en appliquant ces ressources de façon productive dans les
domaines et les régions géographiques qu'elle juge appropriés, et ce, à des fins
de sécurité pour la navigation;
Χ fournir les services énumérés ci-dessus dans un contexte commercial où le but
consiste à atteindre et à maintenir l’autonomie financière, tout en assurant le
meilleur coût possible aux usagers;
Χ être sensible aux politiques écologiques, sociales et économiques établies par
le gouvernement.
ADMINISTRATION DE PILOTAGE DES GRANDS LACS
6
SOMMAIRE DU PLAN D' ENTREPRISE 2006-2010
L’Administration de pilotage des Grands Lacs (APGL) vient de terminer une
période de cinq ans pendant laquelle tout l’excédent qu’elle avait accumulé durant la période de
1993-2000 a été absorbé pour couvrir les pertes. Durant la période des excédents de
fonctionnement, l’APGL a réduit l’ensemble de ses tarifs de 3 p. 100 alors que l’inflation était de
12 p. 100. Les hausses tarifaires de 32 p. 100 imposées depuis 2002 ont généré une hausse
annuelle moyenne de 2,5 p. 100, si l’on s’en tient aux années après 1993, année de la dernière
hausse tarifaire. L’Administration prévoit atteindre le seuil de rentabilité en 2005, selon la
comptabilité de caisse.
Les recettes de l’Administration ont été réduites depuis 2002, en partie à cause de
la dépréciation de la monnaie américaine, dont elle se servait pour facturer les droits tarifaires
dans les quatre (4) circonscriptions internationales, qui sont situées en eaux américaines. En
faisant le rajustement des tarifs récemment, l’Administration a éliminé les incertitudes associées
à la prévision des revenus basées sur le dollar américain et a repris la pratique d’exiger tous ses
frais de pilotage en dollars canadiens. Elle a ainsi éliminé les pertes d’un million de dollars par
année associées à la dépréciation du dollar américain.
Les volumes de circulation en 2004, 2005 et 2006 ont atteint un niveau qui
permettra à l’Administration de fonctionner sans avoir à réduire ses effectifs ni prendre
d’importantes mesures de réduction de coûts.
En 1999, le ministre des Transports a accepté la recommandation de l’Office des
transports du Canada voulant que le Règlement de pilotage des Grands Lacs soit modifié pour
tenir compte des exigences accrues à l’égard des dispenses de pilotage obligatoire pour les
navires canadiens dans la région des Grands Lacs. Le ministre des Transports a demandé à
l’Administration d’effectuer une analyse des risques liés à cette question et d’élaborer des
modifications en réponse aux résultats de cette analyse.
L’analyse a été faite et les modifications proposées sont en voie d’être publiées
dans la Partie I de la Gazette du Canada. L’Administration prévoit que la publication se fera en
2006, et qu’elle ne l’obligera pas de prendre des mesures importantes sur les plans financier et
opérationnel pour assurer la mise en oeuvre des modifications en vue de la saison de navigation
de 2007. Les modifications permettront à la plupart des officiers canadiens de piloter leurs
navires dans la région des Grands Lacs une fois qu’ils auront obtenu un certificat de pilotage.
Un certificat de pilotage leur sera délivré à condition que ces officiers démontrent qu’ils
possèdent les qualifications et l’expérience requises pour conduire leur navire en toute sécurité
dans la région. Le système actuel n’oblige pas ces officiers de faire preuve de leurs
connaissances ou de leurs compétences pour naviguer dans les eaux des Grands Lacs. L’objectif
principal de
ADMINISTRATION DE PILOTAGE DES GRANDS LACS
7
SOMMAIRE DU PLAN D' ENTREPRISE 2006-2010
l’Administration en 2006 sera de mettre en œuvre, de façon efficace et rentable, le système
proposé de certification des pilotes.
Les exigences actuelles du Conseil du Trésor en ce qui concerne les vérifications
internes obligeront l’Administration d’examiner toutes ses principales fonctions opérationnelles
ainsi que les risques qui leur sont associés. Cet examen a été entamé et s’est poursuivi pendant
la période de planification, un premier rapport ayant été publié au printemps 2005.
L’Administration a examiné les résultats présentés dans ce rapport sur la vérification interne et a
établi un plan d’action pour la mise en œuvre de toutes les recommandations. Cette mise en
oeuvre débutera à la fin de 2005 et se poursuivra en 2006.
On prévoit que la hausse tarifaire prévue en 2006 permettra à l’Administration de
générer un léger excédent d’exploitation qui servira à financer les indemnités de cessation
d’emploi à payer de l’Administration, lesquelles se chiffraient à 3,2 millions de dollars au 31
décembre 2004.
Les plans d’exploitation de l’APGL pour 2006 et au-delà tiennent compte de la
hausse du coût du mazout comme représentant la somme de 100 000 $, qui a été ajoutée aux
dépenses liées aux déplacements des pilotes entre les postes d’embarquement de même qu’à la
hausse du coût d’exploitation des bateaux-pilotes en raison du prix plus élevé du carburant. Bien
que cette hausse ne soit pas significative en soi, elle exige néanmoins l’imposition d’une hausse
tarifaire de 1 p. 100 par année.
Enfin, l’Administration compte aliéner son édifice et ses terres à Port Weller en
2006, ayant rassemblé tous ses services (administratifs et de répartition) en un endroit, soit à
Cornwall en Ontario. Il est prévu que moins de 200 000 $ seront générés par l’aliénation du
bâtiment à Port Weller, et cette somme sera versée au budget général de fonctionnement de
l’Administration.
REVENU ET TRAFIC
L’Administration travaille dans un environnement où plusieurs facteurs peuvent
influer de façon significative sur ses activités. Certains de ces facteurs sont les exportations de
grain, les importations/exportations d’acier, les économies canadienne et américaine, le facteur
Chine et la valeur du dollar canadien. L’un ou l’autre de ces facteurs peut influer sur les recettes
provenant du pilotage ainsi que la rentabilité de l’Administration. Seuls ou en combinaison les
uns avec les autres, ces facteurs ne peuvent être prévus avec exactitude, ce qui oblige
ADMINISTRATION DE PILOTAGE DES GRANDS LACS
SOMMAIRE DU PLAN D' ENTREPRISE 2006-2010
8
l’Administration d’attendre afin d’en connaître les conséquences. L’industrie et les usagers ont
indiqué qu’ils sont prêts à financer le pilotage durant les périodes de faible demande puisqu’ils
ne peuvent se permettre des délais lorsque la demande augmente. Nous avons constaté que
même une faible hausse de la demande (1 %) peut accroître les délais, ce qui peut coûter très
cher aux usagers. En outre, l’Administration doit tenir compte des conventions collectives, des
marchés de service et des ententes de location durant la période de planification, tel qu’expliqué
dans la présente section.
L’Administration prévoit un taux d’inflation de 2,25 % par année pour la période
de planification ainsi que les mêmes taux d’intérêt qu’en 2005. L’Administration prévoit le trafic
de 2006 à 6 600 affectations.
CONVENTIONS COLLECTIVES
L'Administration a conclu cinq conventions collectives dont quatre avec les
corporations de pilotes et une avec l'Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC), qui
représente le personnel de bureau et les répartiteurs au service de l'Administration. Les quatre
conventions collectives conclues avec les associations de pilotes ont été ratifiées et seront en
vigueur jusqu’au 31 mars 2007. L’Administration et les pilotes ont également convenu de
renoncer à leur droit de faire la grève et de refuser d’offrir des services pour une période de cinq
ans (31 mars 2006). La convention collective conclue avec les employés de l'AFPC a été ratifiée
et sera en vigueur jusqu’au 30 juin 2006.
CONTRATS DE BATEAUX-PILOTES
L'Administration passe des contrats pour les services de bateaux-pilotes à Port
Weller et à Port Colborne. Des contrats ont été conclus et demeureront en vigueur jusqu’à la
saison 2005.
Les deux bateaux-pilotes (y compris l’équipage) sont offerts à un taux mensuel
fixe. Le coût de ce service est d'environ 450 000 $ par année pour les deux contrats.
CONTRATS DE TRANSPORT TERRESTE
Le contrat pour les services de transport terrestre assurant le déplacement des
ADMINISTRATION DE PILOTAGE DES GRANDS LACS
SOMMAIRE DU PLAN D' ENTREPRISE 2006-2010
9
pilotes entre Saint-Lambert et Beauharnois (Québec) et Cornwall (Ontario) expirera le 31
décembre 2006. Le contrat pour les services de transport terrestre assurant le déplacement des
pilotes entre Cornwall (Ontario) et l’écluse Snell (États-Unis), St-Lambert (Québec) et Cape
Vincent (New York) expireront le 31 décembre 2006. Le contrat pour les services de transport
terrestre assurant le déplacement des pilotes dans la région du canal Welland expirera le 31
décembre 2006.
Le coût de ces services, qui est estimé à 300 000 $ pour 2006, sera directement lié
au nombre d'affectations.
Il est possible que ces coûts augmentent au cours de la période de planification à
cause de la hausse des prix de l’huile et de l’essence. L’effet exact de ces augmentations ne peut
être prévu en ce moment.
BAIL
L'Administration a déménagé son social siège en 1994, ce qui lui a permis
d'économiser environ 15 000 $ par année. Le bureau du siège social est assujetti à un bail de cinq
(5) ans qui expirera en 2009. Ce bail représente un coût annuel d’environ 52 000 $ en 2005, coût
qui augmentera en fonction de l’Indice canadien des prix à la consommation de 2006 à 2010.
SOUTIEN INFORMATIQUE
L’Administration a conclu une entente de soutien visant les logiciels et le soutien
pour l’exploitation du site Web avec Klein Systems de Vancouver (Colombie-Britannique), au
coût annuel fixe de 21 000 $ par année. Comme cette entente est en vigueur pendant un an
seulement, elle peut être résiliée sans frais à tout moment.
10
ADMINISTRATION DE PILOTAGE DES GRANDS LACS
SOMMAIRE DU PLAN D' ENTREPRISE 2006-2010
ÉTAT DES RESSOURCES EN MAIN-D'OEUVRE
2000-2010
ADMINISTRATION DE PILOTAGE DES GRANDS LACS
PLAN D'ENTREPRISE
ÉTAT DES RESSOURCES EN MAIN-D'OEUVRE
À LA FIN DE L'EXERCICE
RÉEL
2000
RÉEL
2001
RÉEL
2002
RÉEL
2003
RÉEL
2004
2005
2006
2007
2008
2009
2010
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
5
5
5
5
4
4
5
5
5
5
5
ADMINISTRATION
PRÉSIDENT
CADRES
ADMINISTRATIFS
PERSONNEL DE SOUTIEN
ADMINISTRATIF
4,5
4,5
4,5
4,5
3,5
3,5
3,5
3,5
3,5
3,5
3,5
10,5
10,5
10,5
10,5
8,5
8,5
9,5
9,5
9,5
9,5
9,5
PILOTES À TEMPS PLEIN
63
64
64
60
60
59
60
60
60
60
60
PILOTES CONTRACTUELS
8
9
9
5
4
1
2
2
2
2
2
TOTAL
EXPLOITATION
RÉPARTITEURS
9
9
9
9
9
9
9
9
9
9
9
TOTAL
76
77,5
77,5
71,5
71
68,5
70
70
70
70
70
86,5
88,0
88,0
82,0
79,5
77,0
79,5
79,5
79,5
79,5
79,5
RESSOURCES TOTALES
EN MAIN-D'OEUVRE
11
ADMINISTRATION DE PILOTAGE DES GRANDS LACS
SOMMAIRE DU PLAN D' ENTREPRISE 2006-2010
ÉTAT DES REVENUS ET DÉPENSES
2004-2010
ADMINISTRATION DE PILOTAGE DES GRANDS LACS
PLAN D'ENTREPRISE
(en milliers)
RÉEL
PRÉVISION
BUDGET
PRÉVISION
PRÉVISION
PRÉVISION
PRÉVISION
2004
2005
2006
2007
2008
2009
2010
RECETTES
DROITS DE PILOTAGE
PLACEMENTS
DIVERS
TOTAL
13 403 $
105
81
13 589 $
14 836 $
22
75
14 933 $
16 212 $
8
75
16 295 $
16 617 $
12
75
16 704 $
17 032 $
16
75
17 123 $
17 458 $
20
75
17 553 $
17 894 $
24
75
17 993 $
7 155 $
1 387
1 020
1 687
709
158
999
577
378
175
50
64
125
48
14 532 $
6 830 $
1 320
1 143
1 612
610
132
975
600
390
300
50
60
125
68
14 215 $
7 105 $
1 219
1 135
1 693
685
178
985
650
395
315
44
60
108
75
14 647 $
7 265 $
1 246
1 161
1 731
700
182
1 007
665
404
322
45
60
110
75
14 973 $
7 428 $
1 274
1 187
1 770
716
186
1 030
680
413
329
45
60
110
75
15 303 $
7 595 $
1 303
1 213
1 810
732
190
1 053
695
422
337
45
60
110
75
15 640 $
7 766 $
1 332
1 241
1 851
749
195
1 077
711
432
344
45
60
110
75
15 988 $
(943) $
718 $
1 648 $
1 731 $
1 820 $
1 913 $
2 005 $
457 $
111
470 $
115
481 $
116
491 $
119
503 $
122
514 $
125
526 $
128
60
56
60
60
60
65
65
14
62
95
92
14
50
105
79
1 139 $
14
62
75
85
14
47
90
66
26
1 120 $
14
62
75
85
15
50
75
45
25
1 103 $
14
62
75
85
15
52
85
40
25
1 123 $
12
62
75
85
15
54
85
40
18
1 131 $
12
62
75
85
15
56
85
40
14
1 148 $
12
62
75
85
15
58
85
40
10
1 161 $
(2 082) $
(402) $
545 $
608 $
689 $
765 $
844 $
DÉPENSES
SALAIRES - PILOTES
SALAIRES - SURTEMPS
SALAIRES - PRODUCTIVITÉ
AVANTAGES SOCIAUX - PILOTES
SALAIRES - EXPLOITATION
AVANTAGES SOCIAUX - EXPLOITATION
FRAIS DE DÉPLACEMENT
BATEAUX-PILOTES
TRANSPORT TERRESTRE
PRESTATIONS DE CESSATION D'EMPLOI
COMMUNICATIONS
SERVICES DE RÉPARTITION
SERVICES PUBLICS ET FOURNITURES
FORMATION
TOTAL
MARGE D'EXPLOITATION
DÉPENSES ADMINISTRATIVES
SALAIRES
AVANTAGES SOCIAUX
SERVICES PUBLICS ET LOYER
EMPLOYÉS RETRAITÉS
JETONS DE PRÉSENCE
FRAIS DE DÉPLACEMENT - CONSEIL
FRAIS DE DÉPLACEMENT - ADMINISTRATION
COMMUNICATIONS
PRESTATIONS DE CESSATION D'EMPLOI
SERVICES PROFESSIONNELS
AMORTISSEMENT
FRAIS D'INTÉRÊT
PROFIT NET (PERTE)
12
ADMINISTRATION DE PILOTAGE DES GRANDS LACS
SOMMAIRE DU PLAN D' ENTREPRISE 2006-2010
BILAN
2004-2010
ADMINISTRATION DE PILOTAGE DES GRANDS LACS
PLAN D'ENTREPRISE
BILAN
(en milliers)
RÉEL
PRÉVISION
BUDGET
PRÉVISION
PRÉVISION
PRÉVISION
PRÉVISION
2004
2005
2006
2007
2008
2009
2010
ACTIF
ACTIF COURANT
CAISSE
PLACEMENTS À COURT TERME
COMPTES DÉBITEURS
PLACEMENTS À LONG TERME
PLACEMENTS À LONG TERME
PLACEMENTS - PRESTATIONS DE
CESSATION D'EMPLOI
BIENS IMMOBILISÉS
MOINS : AMORTISSEMENT
CUMULÉ
TOTAL DE L'ACTIF
618 $
1 250
2 549
4 417
135 $
1 550
2 625
4 310
115 $
1 830
2 700
4 645
137 $
2 100
2 775
5 012
149 $
2 465
2 850
5 464
147 $
2 920
2 925
5 992
133 $
3 465
3 000
6 598
320
320
650
650
985
985
1 330
1 330
1 685
1 685
1 184
1 259
1 334
1 409
-
-
1 039
1 059
1 109
(882)
157
4 574 $
(948)
111
4 421 $
(993)
116
5 081 $
(1 033)
151
5 813 $
(1 073)
186
6 635 $
(1 113)
221
7 543 $
(1 153)
256
8 539 $
4 673 $
4 700 $
4 750 $
4 800 $
4 850 $
4 900 $
4 950 $
2 977
3 199
3 264
3 338
3 421
3 514
3 616
7 650
7 899
8 014
8 138
8 271
8 414
8 566
-
-
-
-
-
-
-
PASSIF
COMPTES CRÉDITEURS ET
CHARGES À PAYER
PRESTATIONS DE CESSATION D'EMPLOI
CONSTATÉES PAR RÉGULARISATION
TOTAL DU PASSIF
AVOIR DES ACTIONNAIRES
ACTIONS ORDINAIRES
CAPITAL D'APPORT
BÉNÉFICES NON RÉPARTIS
TOTAL DU PASSIF ET DE L'AVOIR
82
(3 158)
(3 076)
4 574 $
82
(3 560)
(3 478)
4 421 $
82
(3 015)
(2 933)
5 081 $
82
(2 407)
(2 325)
5 813 $
82
(1 718)
(1 636)
6 635 $
82
82
(953)
(871)
7 543 $
(109)
(27)
8 539 $
13
ADMINISTRATION DE PILOTAGE DES GRANDS LACS
SOMMAIRE DU PLAN D' ENTREPRISE 2006-2010
ÉTAT DES FLUX DE TRÉSORERIE
2004-2010
ADMINISTRATION DE PILOTAGE DES GRANDS LACS
PLAN D'ENTREPRISE
ÉTAT DES FLUX DE TRÉSORERIE
(en milliers)
RÉEL
2004
PRÉVISION
2005
BUDGET
2006
PRÉVISION
2007
PRÉVISION
2008
PRÉVISION
2009
PRÉVISION
2010
ENCAISSE EN PROVENANCE DES (UTILISÉE POUR LES):
ACTIVITÉS D`EXPLOITATION
SURPLUS (PERTE) NETTE POUR L`EXERCISE
ÉLÉMENTS SANS INCIDENCE SUR L`ENCAISSE
AVANTAGES SOCIAUX FUTURS
AMORTISSEMENT
VARIATION NETTE DES COMPOSANTES DU FONDS
DE ROULEMENT AUTRES QUE L`ENCAISSE
(2 082) $
(7)
79
(402) $
545 $
608 $
689 $
765 $
222
66
65
45
74
40
83
40
93
40
844 $
102
40
1 092
(918) $
(49)
(163) $
(25)
630 $
(25)
697 $
(25)
787 $
(25)
873 $
(25)
961 $
(1 250)
1 853
(36)
567 $
(1 550)
1 250
(20)
(320) $
(2 150)
1 550
(50)
(650) $
(2 750)
2 150
(75)
(675) $
(3 450)
2 750
(75)
(775) $
(4 250)
3 450
(75)
(875) $
(5 150)
4 250
(75)
(975) $
ACTIVITÉS D`INVESTISSEMENT
ACHAT DES TITRES DE PLACEMENT
DISPOSITION DES PLACEMENTS
ACQUISITIONS D`IMMOBILISATIONS
(351)
(483)
(20)
22
12
(2)
(14)
ENCAISSE AU DÉBUT DE L`EXERCICE
AUGMENTATION (DIMINUTION) DE L`ENCAISSE
969
618
135
115
137
149
147
ENCAISSE À LA FIN DE L`EXERCICE
618 $
135 $
115 $
137 $
149 $
147 $
133 $
14
ADMINISTRATION DE PILOTAGE DES GRANDS LACS
SOMMAIRE DU PLAN D' ENTREPRISE 2006-2010
ÉTAT DES IMMOBILISATIONS
2004-2010
ADMINISTRATION DE PILOTAGE DES GRANDS LACS
PLAN D'ENTREPRISE
ÉTAT DES IMMOBILISATIONS
(000'S)
PRÉVISION
2005
RÉELS
2004
ÉDIFICE
MATÉRIEL INFORMATIQUE
ÉQUIPEMENT DE COMMUNICATION
MATÉRIEL ET MOBILIER DE BUREAU
-
$
29
7
36 $
-
$
20
20 $
PRÉVISION
2006
-
$
50
50 $
PRÉVISION
2007
-
PRÉVISION
2008
$
-
PRÉVISION
2009
$
60
-
PRÉVISION
2010
$
60
60
-
-
-
15
75 $
15
75 $
15
75 $
-
$
60
15
75 $
L'Administration projette dépenser 60 000$ en 2006 pour améliorer son
système informatique de répartition, de facturation et de comptes à recevoir. Des montants de
75 000$ par année ont été budgétés pour la période de 2007 à 2010 pour moderniser le système
informatique et équipement informatique de l`Administration et pour une base de donnée pour la
formation de pilote.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising