Rapport sur le marchÉ Locatif Faits saillants

Rapport sur le marchÉ Locatif Faits saillants
L e
m a r c h É
d e
l ’ h a b i t a t i o n
Rapport sur le marchÉ Locatif
RMR de Kitchener et RMR de Guelph
Société canadienne d’hypothèques et de logement
Date de diffusion : 2007
Faits saillants
Table des matières
•
La demande de logements locatifs a augmenté tant dans la région
métropolitaine de recensement (RMR) de Kitchener que dans celle de Guelph.
•
Le taux d’inoccupation moyen de la RMR de Kitchener est descendu à 2,7 %.
Dans la RMR de Guelph, le taux d’inoccupation moyen était de 1,9 %.
•
À la lumière d’un échantillon fixe d’immeubles qu’ont en commun l’Enquête sur
les logements locatifs de 2006 et celle de 2007, le loyer moyen des logements
de deux chambres a augmenté de 1,6 %, à Kitchener comme à Guelph.
1
Faits saillants
2
Le marché locatif se resserre
8
Perspectives du marché locatif :
2008
Figure 1
N
Le taux d'inoccupation des
app. de la RMR de Kitchener
en 2007 est de : 2,7%
10 Cartes des zones de l’ell
14 Tableaux
06
5,2%
04
0,9%
03
2,3%
02
3,6%
01
3,2%
37 Méthode de l’enquête
Abonnez-vous
maintenant
05
3,6%
Légende
3,2% Taux d'inoccupation de la Zone 01 pour 2007
Taux d'inoccupation en 2007 égal à celui de 2006
Taux d'inoccupation en 2007 supérieur à celui de 2006
Taux d'inoccupation en 2007 inférieur à celui de 2006
0
2.5
5
10 Km
à cette publication et à d’autres rapports du CAM
en passant par le Bureau de commandes, à
l’adresse www.schl.ca/marchedelhabitation.
C’est pratique et rapide! Vous pouvez consulter,
imprimer ou télécharger les publications, ou encore vous y abonner et les recevoir par courriel,
le jour même où elles sont diffusées. Mieux encore, la version électronique des produits
nationaux standards est maintenant gratuite.
AU CŒUR DE L’HABITATION
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
Figure 2
Taux d'inoccupation des
appartements (%)
par grand centre
Abbotsford
Barrie
oct.06 oct.07
2,0
2,1
2,8
N
Le taux d'inoccupation des
app. de la RMR de Guelph
en 2007 est de : 1,9%
3,2
Brantford
2,3
2,9
Calgary
0,5
1,5
Edmonton
1,2
1,5
Gatineau
4,2
2,9
Grand Sudbury
Guelph
1,2
2,8
0,6
1,9
Halifax
3,2
3,1
Hamilton
4,3
3,5
Kelowna
0,6
0,0
Kingston
2,1
3,2
Kitchener
3,3
2,7
London
3,6
3,6
Moncton
5,6
4,3
Montréal
2,7
2,9
Oshawa
4,1
3,7
Ottawa
2,3
2,3
Peterborough
Québec
2,8
1,5
2,8
1,2
Regina
3,3
1,7
Saguenay
4,1
2,8
Saint John
6,8
5,2
Saskatoon
3,2
0,6
Sherbrooke
1,2
2,4
St. Catharines-Niagara
4,3
4,0
St. John's
5,1
2,6
Thunder Bay
4,9
3,8
Toronto
3,2
3,2
01
2,7%
03
3,0%
2,7% Taux d'inoccupation de la Zone 01 pour 2007
Taux d'inoccupation en 2007 égal à celui de 2006
Taux d'inoccupation en 2007 supérieur à celui de 2006
Taux d'inoccupation en 2007 inférieur à celui de 2006
1,0
1,5
0,7
Victoria
Windsor
0,5
10,4
0,5
12,8
4,5%
3,5%
1,5
2,6
5 Km
Le marché locatif se resserre dans les RMR de
Kitchener et de Guelph
4,0%
Taux d'inoccupation
1,3
2.5
Figure 3
0,7
2,6
1.25
privée est passé sous la barre des 3 %
pour la première fois en cinq ans dans
la RMR de Kitchener : il est descendu
de 3,3 % en octobre 2006 à 2,7 % en
octobre 2007. Dans la RMR de
Guelph, la proportion de logements
locatifs inoccupés était la plus faible
depuis 2001 : elle est passée de 2,8 %
l’an dernier à 1,9 % cette année.
Le marché locatif des RMR de
Kitchener et de Guelph est devenu
plus tendu en 2007. Le taux
d’inoccupation moyen des
appartements locatifs d’initiative
Vancouver
Tous les centres
0
Le marché locatif se
resserre
Trois-Rivières
Winnipeg
02
0,6%
Légende
3,0%
2,5%
2,0%
1,5%
1,0%
0,5%
0,0%
01
02
03
04
05
06
Kitchener
07
01
02
03
04
05
06
07
Guelph
Source : SCHL (Enquête sur les logements locatifs)
Société canadienne d’hypothèques et de logement
2
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
Plusieurs facteurs ont contribué à
l’accroissement de la demande
locative, y compris une population
plus jeune, une forte immigration et le
niveau élevé de l’emploi, de même que
les divers incitatifs financiers offerts
par les propriétairesbailleurs, par
exemple un mois de location gratuite.
La demande locative est
appuyée par des facteurs
démographiques
On compte davantage de locataires
parmi les jeunes qu’au sein d’autres
groupes d’âge. La jeunesse de la
population locale est un facteur clef
du resserrement des marchés locatifs
cette année.
La croissance démographique de la
catégorie des jeunes de 15 à 29 ans a
été plus rapide que l’expansion
globale de la population de la RMR de
Kitchener entre 2001 et 2006.
Kitchener et Guelph occupent
respectivement la première et la
troisième place dans le classement des
RMR de l’Ontario en ordre croissant
de l’âge médian de leur population. La
quantité de jeunes au sein de ces deux
villes s’explique en partie par la
présence dans la région de plusieurs
universités et collèges, ainsi que d’un
dynamique secteur de la haute
technologie.
La croissance démographique de la
région de Kitchener-Guelph est
étayée depuis plusieurs années par un
solde migratoire résolument positif :
celuici a dépassé 3 600 nouveaux
arrivants pour la période de juillet
2005 à juin 2006 dans la seule RMR
de Kitchener. Dans le comté de
Wellington, la population s’est
1
parallèlement enrichie de 1 400
personnes. Le moteur de cette
croissance a été l’immigration.
Bien qu’il ait faibli en 2007, l’afflux
migratoire vers la région de
Kitchener-Guelph a favorisé la
demande de logements locatifs. Ces
trois dernières années, près de 13 000
immigrants ont élu domicile dans la
RMR de Kitchener, tandis que 4 000
autres se sont installés dans le comté
de Wellington. Les nouveaux
Canadiens sont en grande majorité
locataires. D’après l’Enquête
longitudinale auprès des immigrants
du Canada effectuée par Statistique
Canada, 75 % des ménages qui
viennent vivre au pays décident dans
un premier temps d’habiter en location. Lorsque les immigrants
internationaux décrochent un emploi,
obtiennent une cote de crédit et
épargnent suffisamment pour une
mise de fonds, ils sont plus à même
d’accéder à la propriété.
La conjoncture
économique locale
L’activité économique dans la région de
Kitchener-Guelph a ralenti en 2007,
mais le niveau d’emploi est demeuré
élevé. Il se peut que l’incertitude
entourant la situation de l’emploi ait
retardé la décision de certains
locataires d’acheter un logement. Le
secteur des biens pèse sur l’économie.
Les mises à pied se poursuivent dans
plusieurs entreprises manufacturières
de la région en raison des forts coûts
de production; par contre, l’emploi
dans le secteur des services n’a eu
cesse de progresser, ce qui a compensé
la plupart de ces pertes.
Le taux d’emploi chez les 15 à 24 ans
est en hausse. L’emploi des jeunes est
essentiel à la formation de ménages et
à la demande de logements locatifs.
Les jeunes sont particulièrement
enclins à louer.
L’offre locative reste
pratiquement inchangée
Le nombre d’appartements destinés à
la location qui ont été achevés dans la
RMR de Kitchener depuis octobre
2006 est légèrement plus élevé que la
normale : il a atteint 756, alors que sa
moyenne annuelle des cinq dernières
années se chiffre à environ 650.
Malgré la hausse du volume des
achèvements, l’univers d’appartements
locatifs d’initiative privée ne s’est
accru que de 201 unités; cette faible
augmentation s’explique par le fait
qu’un certain nombre d’appartements
ont été convertis en prévision de
servir à d’autres fins1. L’an prochain, le
nombre de logements achevés devrait
redescendre plus près de la moyenne
à long terme. Dans la RMR de Guelph,
aucun appartement locatif n’a été
achevé depuis plus d’un an, de sorte
que l’univers locatif s’y est un tant soit
peu contracté.
La demande
d’appartements de une et
de deux chambres
s’intensifie
Les unités de une et de deux
chambres représentent près de 93 %
de l’univers des appartements locatifs
d’initiative privée dans les RMR de
Kitchener et de Guelph. La demande
pour ces types d’unités, les plus
recherchées, a progressé cette année.
Une partie des unités retirées de l’univers des appartements locatifs d’initiative privée étaient des appartements uniquement axés sur la population étudiante dont les chambres étaient louées séparément. Ces appartements sont inclus dans la catégorie des résidences pour étudiants aux
fins de l’Enquête sur les logements locatifs réalisée par la SCHL.
Société canadienne d’hypothèques et de logement
3
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
Figure 4
L’augmentation des loyers
est inférieure à l’inflation
Les appartements comptant une chambre ont le
plus bas taux d'inoccupation
Taux d'inoccupation (%)
5
Kitchener
4
L’évolution des loyers est estimée d’après
un échantillon fixe
Guelph
3
2
1
0
Studios
1 chambre
2 chambres
3 chambres ou +
Source : SCHL (Enquête sur les logements locatifs)
Alors même que l’univers des
appartements de une et de deux
chambres a pris de l’ampleur cette
année, la progression de la demande
locative a dépassé celle de l’offre.
Dans la RMR de Kitchener, la plupart
des appartements qui se sont ajoutés
à l’univers locatif en octobre étaient
des unités de deux chambres. La
demande spontanée pour ces
dernières et les encouragements
offerts par les propriétairesbailleurs
en vue de louer des unités plus
anciennes ont contribué à faire
descendre le taux d’inoccupation de
3,4 % l’an dernier à 2,9 % cette année.
La proportion d’unités de deux
chambres vacantes à Guelph est
passée de 3,3 à 2,1 %. Le creusement
de l’écart entre le paiement moyen du
principal et de l’intérêt à prévoir pour
l’achat d’un logement existant et le
loyer moyen d’un logement de deux
chambres s’est ressenti sur la capacité
de certains locataires à accéder à la
propriété. Malgré la multiplication des
options de financement hypothécaire,
il y a plus de 300 $ de différence entre
les charges de remboursement
hypothécaire moyennes et le loyer
moyen d’un logement de deux
chambres dans la région.
En 2007, le taux d’inoccupation le plus
faible dans les deux RMR était celui
des appartements de une chambre. La
demande émanant de jeunes adultes a
influé sur la baisse de ce taux par
rapport à 2006. D’une année à l’autre,
la proportion de logements locatifs
vacants dans cette catégorie est
passée de 2,9 à 2,2 % à Kitchener, et
de 2,0 % à 1,1 % à Guelph.
Le taux d’inoccupation des
appartements de trois chambres et
plus est élevé, mais la demande pour
ces logements de taille supérieure a
grimpé cette année dans la RMR de
Kitchener. Les plus de 200 nouvelles
unités qui se sont ajoutées à l’univers
locatif l’an dernier sont présentement
louées. Dans le même temps, la
différence entre les coûts liés au
logement en propriété et ceux liés à
la location de ces appartements plus
chers d’au moins trois chambres a
facilité la décision de certains
ménages locataires dans les deux
RMR d’acheter un logement.
L’an dernier, une nouvelle mesure
permettant d’estimer l’évolution des
loyers d’après un échantillon fixe a été
instaurée. Elle est ici fondée sur une
estimation effectuée uniquement à
partir des immeubles qu’avaient en
commun les échantillons des Enquêtes
sur les logements locatifs de 2006 et
de 2007. La limitation aux immeubles
existants nous permet d’éliminer
l’effet des unités nouvellement
construites venues enrichir l’univers
locatif entre les enquêtes et celui des
unités supprimées à l’issue d’une
conversion ou de l’exclusion des
chambres louées à des étudiants. La
section « Méthode de l’Enquête » à la
fin de ce rapport contient des
renseignements plus détaillés sur
cette mesure. Dans la RMR de
Kitchener comme dans celle de
Guelph, le taux de variation du loyer
moyen calculé pour un échantillon fixe
d’immeubles est de 1,6 % en ce qui
concerne les appartements de deux
chambres. Ce chiffre se situe bien en
dessous du taux légal d’augmentation
des loyers de 2,6 % établi pour 2007
en application de la Loi de 2006 sur la
location à usage d’habitation. Il est
également inférieur au taux d’inflation.
La demande est la plus
forte à Waterloo et
Guelph Sud
S’il est vrai qu’en 2007, le taux
d’inoccupation a fléchi dans les deux
RMR globalement, l’inverse a par
contre été observé dans certaines
zones. Les plus faibles proportions de
Société canadienne d’hypothèques et de logement
4
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
Figure 5
gamme des nouveaux ensembles
construits à Cambridge n’ont pas
encore tous trouvé preneurs.
La ville de Waterloo possède le marché locatif le
plus tendu
1,9%
Ville de Guelph
2,2%
Ville de Cambridge
Ville de Waterloo
2,8%
3,3%
2,7%
0,9%
2007
2006
Moy. de 15 ans
1,9%
1,4%
3,6%
3,0%
Ville de Kitchener
2,7%
3,7%
Source : SCHL (Enquête sur les logements locatifs)
Le taux d’inoccupation dans la ville de
Waterloo (zone 4) est demeuré bien
inférieur à celui de toutes les autres
zones de la RMR de Kitchener. Il est
passé de 1,9 %, en octobre 2006, à 0,9
%, cette année. La forte demande
d’habitations locatives à Waterloo est
attribuable à la vaste population
universitaire de cette ville, de même
qu’à la croissance de l’emploi dans le
secteur de la haute technologie. Le
marché locatif de Waterloo a par
ailleurs gagné en attrait aux yeux des
locataires grâce au déclin des loyers
moyens qui y est observé pour
l’ensemble des logements depuis
octobre 2006.
Le taux d’inoccupation dans la ville de
Kitchener (zones 1 à 3) a fléchi : il
s’est établi à 3,0 % en octobre 2007,
alors qu’il se situait à 3,7 % un an
auparavant. La ville de Kitchener
renferme plus de 60 % de toute l’offre
locative de la RMR. La vague
d’accession à la propriété y est restée
forte, mais le parc de logements
locatifs récents aux loyers modérés a
attiré des locataires vers la région.
Dans la ville même, la demande a été
la plus forte à Kitchener Ouest (zone
3). Les logements locatifs de la ville de
Cambridge (zone 5) se sont avérés
moins populaires cette année, avec
pour conséquence que leur taux
d’inoccupation est monté à 3,6 % cet
octobre, alors qu’il était de 3,3 % l’an
dernier. Les logements locatifs haut de
La demande se raffermit
du côté des appartements
anciens
Exception faite des immeubles
construits après 1989 dans la RMR de
Guelph, les taux d’inoccupation ont
reculé dans les RMR de Kitchener et
Guelph pour tout le parc locatif, sans
distinction d’âge. Dans la RMR de
Kitchener, le taux d’inoccupation le
plus bas, soit 1,5 %, a été enregistré à
Figure 6
4,0
Taux d'inoccupation (%)
logements vacants ont été
enregistrées dans la ville de Waterloo
et à Guelph Sud, ce qui témoigne
d’une demande robuste dans ces
sous-marchés.
C’est à Guelph Sud (zone 2) que la
demande locative a été la plus
importante dans la RMR de Guelph : le
taux d’inoccupation y est descendu de
1,1 % en octobre 2006 à 0,6 % cette
année. Les deux principaux facteurs
qui soutiennent la robustesse de cette
demande sont une vaste population
universitaire et la proximité immédiate
des grandes autoroutes. Le taux
d’inoccupation a affiché son déclin le
plus marqué à Guelph Ouest, où il est
passé de 4,1 % à 2,7 %.
Les plus bas taux d'inoccupation sont observés dans
les immeubles de taille intermédiaire
Kitchener
Guelph
3,0
2,0
1,0
0,0
3-5
6-19
20-49
50-99
100-199
Nombre de logements par immeuble
200+
Tous
immeubles
confondus
Note : Il n'y a pas d'immeubles de 200 logements ou plus à Guelph
Source : SCHL (Enquête sur les logements locatifs)
Société canadienne d’hypothèques et de logement
5
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
l’égard des ensembles locatifs
construits entre 1975 et 1989. Bien
que les loyers moyens y soient plus
élevés qu’ailleurs, ces ensembles assez
récents séduisent les locataires en
raison des installations qu’ils y
trouvent et pour lesquelles ils sont
prêts à payer. Dans la RMR de Guelph,
les immeubles construits durant cette
même période ont vu leur taux
d’inoccupation reculer le plus : il était
de 2,1 % cette année, contre 3,5 % en
octobre dernier.
Dans la RMR de Kitchener, la proportion de logements vacants est en
général plus forte dans les ensembles
locatifs datant d’avant 1975, tandis que
dans la RMR de Guelph, l’inverse est
vrai. Ces ensembles ayant plus de 30
ans d’âge renferment audelà de 60 %
du parc locatif des deux RMR.
Le parc de logements locatifs des
deux RMR est ancien. Seulement 13 %
des ensembles locatifs d’initiative
privée de la RMR de Kitchener et 1,5
% de ceux de la RMR de Guelph ont
été achevés en 1990 ou à une date
plus récente.
Les immeubles de
moyenne hauteur ont la
faveur des locataires
Cette année, les immeubles de
moyenne hauteur ont gagné en
popularité auprès des ménages
locataires. Le taux d’inoccupation
enregistré à l’égard des ensembles de
50 à 99 unités est inférieur à celui des
immeubles renfermant plus ou moins
d’appartements dans les deux RMR.
Les appartements de une et de deux
chambres situés dans les ensembles
de cette catégorie affichent une baisse
considérable de leur taux
d’inoccupation. Une bonne partie des
immeubles locatifs construits dans la
RMR de Kitchener cette année
comptent entre 50 et 99 unités. Les
logements dans les immeubles de
construction récente sont très
recherchés. Les ensembles locatifs
ayant 100 à 199 unités se sont aussi
avérés plus populaires que ceux qui
en ont moins de 50. Plus les
immeubles sont grands, plus les loyers
y sont élevés, mais les installations qui
vont de pair avec leur taille
compensent le coût de location
additionnel.
La demande faiblit à
l’endroit du haut de
gamme
La demande reste forte dans le
segment haut de gamme, mais les
appartements qui se louent à plus de
1 000 $ ont vu leur taux
d’inoccupation monter cette année.
Dans la RMR de Kitchener, 2,8 % de
ces unités étaient vacantes, tandis que
dans la RMR de Guelph, cette proportion était de 1,3 %. Le taux
d’inoccupation le plus considérable
était, dans la RMR de Kitchener, celui
des unités dont le loyer se situe entre
900 et 999 $ et, dans la RMR de
Guelph, celui des unités louées entre
600 et 699 $. La diminution de l’écart
de coûts entre la propriété d’une
habitation et la location d’un de ces
appartements de catégorie supérieure
a permis à certains ménages locataires
d’acheter un logement.
Le taux de disponibilité
fléchit
Tout comme les taux d’inoccupation,
le taux de disponibilité s’est inscrit à
la baisse dans les RMR de Kitchener
et de Guelph. Selon les résultats de
l’Enquête sur les logements locatifs
réalisée par la SCHL, 4,9 % des
appartements de location étaient
considérés disponibles en octobre
2007 dans la RMR de Kitchener,
contre 5,6 % un an auparavant. Dans
la RMR de Guelph, la proportion de
logements locatifs disponibles est
passée de 4,3 % en octobre 2006 à
3,4 % cette année.
Le taux de disponibilité tient compte
des logements vacants, ainsi que de
ceux pour lesquels le locataire actuel
a donné ou reçu un avis de
déménagement officiel et pour
lesquels aucun nouveau locataire n’a
signé de bail. Les taux de disponibilité
fournissent une mesure plus générale
de ce que les propriétaires
d’immeubles locatifs ont à offrir aux
locataires éventuels. Par définition, les
taux de disponibilité sont toujours
plus élevés que les taux
d’inoccupation. Dans les RMR de
Kitchener et de Guelph, leur
supériorité est d’ordinaire minime, ce
qui laisse entendre que les
propriétairesbailleurs parviennent à
relouer leurs appartements en peu de
temps.
En général, le taux de disponibilité suit
étroitement l’évolution des taux
d’inoccupation. Dans la RMR de
Kitchener, le nombre d’appartements
disponibles a diminué cette année,
sauf en ce qui concerne ceux de trois
chambres ou plus. Dans la RMR de
Guelph, l’offre de logements de une et
de deux chambres a rétréci. La progression de la disponibilité des
appartements de trois chambres et
plus à Kitchener comme à Guelph
illustre que le mouvement des
ménages locataires vers l’accession à
la propriété se poursuit à un rythme
Société canadienne d’hypothèques et de logement
6
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
Figure 7
Le marché de Kitchener devient moins abordable
20,0 %
130
120
110
0,0 %
100
Variation du loyer médian
-10,0 %
90
Variation de la moyenne triennale mobile des
revenus médians
Indicateur de l'abordabilité des logements locatifs
Indicateur
Variation en %
10,0 %
80
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
70
1997
-20,0 %
Sources : Statistique Canada (Enquête sur la dynamique du travail et du revenu), SCHL
soutenu. Elle pourrait de ce fait être
un indicateur précurseur de
l’évolution des taux d’inoccupation.
Les maisons en rangée
vacantes sont plus
nombreuses
Le taux d’inoccupation des maisons
en rangée locatives d’initiative privée
est en hausse aussi bien dans la RMR
de Kitchener que dans celle de
Guelph. À Kitchener, la proportion de
maisons en rangée vacantes sur le
marché locatif s’est établie à 4,2 %
cette année, tandis qu’elle était de 3,9
% l’an dernier. À Guelph, où elle était
de 4,0 % en octobre 2006, elle a
atteint 7,1 % en 2007.
La concurrence entre les divers types
de logements collectifs pour
propriétaireoccupant et les maisons
en rangée locatives a eu pour effet de
relever le taux d’inoccupation des
habitations en rangée de trois
chambres ou plus. La demande des
acheteurs intéressés à acquérir un
logement collectif a progressé cette
année, à en juger par la quantité des
achèvements et des transactions sur
le marché de la revente touchant des
jumelés, des logements en rangée et
des appartements en copropriété, et
ce, tant à Kitchener qu’à Guelph. Qui
plus est, l’écart entre le coût de
propriété d’une maison en rangée
existante acquise à prix moyen et le
coût de location d’un logement en
rangée de trois chambres se situe aux
alentours de 100 $. La propriété
demeure donc accessible à bon
nombre de ménages locataires.
Le nouvel indicateur de
l’abordabilité des
logements locatifs
L’indicateur de l’abordabilité des
logements locatifs sert à déterminer
dans quelle mesure un marché locatif
est abordable pour les ménages qui y
sont locataires. Il est généralement
admis qu’un ménage devrait consacrer
au logement moins de 30 % de son
revenu brut. Ainsi, le nouvel indicateur
compare la moyenne triennale mobile
des revenus médians des ménages
locataires et le loyer médian des
appartements de deux chambres pour
un même centre urbain. Plus
précisément, on calcule d’abord
combien doit gagner un ménage
locataire pour être en mesure de
payer le loyer médian des
appartements de deux chambres sans
y consacrer plus de 30 % de son
revenu. Ensuite, on divise la moyenne
mobile des revenus médians des
ménages par le revenu minimum
requis. Le quotient est multiplié par
100, et le produit devient notre
indicateur. Si ce dernier se chiffre à
100, c’est signe que le loyer médian
des appartements de deux chambres
correspond à 30 % du revenu médian
des ménages locataires. L’indicateur
sera supérieur à 100 si moins de 30 %
du revenu est requis, et inférieur si 30
% du revenu ne suffit pas à payer le
loyer médian des appartements de
deux chambres. En général, l’indicateur
augmentera si un marché devient plus
abordable et diminuera dans le cas
contraire.
D’après ce nouvel indicateur de la
SCHL, le marché locatif de Kitchener
est devenu moins abordable cette
année. Le coût de location d’un
appartement de deux chambres de
prix médian a augmenté de 1,5 % en
2007, alors que le revenu médian des
ménages locataires a reculé de 1,4 %.
L’indicateur de l’abordabilité des
logements locatifs de Kitchener se
chiffre à 98 cette année, soit au niveau
le plus bas observé dans cette ville au
cours des douze années pour
lesquelles cette mesure a pu être
établie. Aucun chiffre n’est disponible
pour la ville de Guelph, faute des
données requises pour procéder aux
calculs.
Société canadienne d’hypothèques et de logement
7
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
Perspectives du
marché locatif :
2008
La demande locative va progresser
davantage en 2008. Le taux
d’inoccupation descendra à 2,5 % dans
la RMR de Kitchener et à 1,8 % dans
celle de Guelph.
En 2008, la demande de logements
locatifs sera stimulée par l’immigration,
l’emploi et le ralentissement du
mouvement vers l’accession à la
propriété qu’entraîne la hausse des
prix des habitations. La vigueur de
l’économie locale va continuer
d’attirer de nouveaux arrivants vers la
région de Kitchener-Guelph. L’afflux de
migrants dans la RMR de Kitchener
restera important et entraînera un
solde migratoire positif estimé à plus
de 3 000 personnes en 2007 et 2008, y
compris de nombreux immigrants
étrangers qui choisissent en général de
louer leur logement. La croissance de
l’emploi a été plutôt morose ces deux
dernières années, mais on s’attend à
une légère relance en 2008 dont tous
les groupes d’âge devraient bénéficier.
L’augmentation du nombre de jeunes
employés se traduira par une demande
locative accrue. La vague d’accession à
la propriété ralentira en 2008, à
mesure que la différence entre le loyer
moyen et les charges de
remboursement hypothécaire
moyennes s’accentuera. Les locataires
seront moins nombreux à faire
l’acquisition d’une première habitation.
L’intérêt accru pour les logements
locatifs et la décélération du
mouvement vers l’accession à la
propriété feront reculer le taux
d’inoccupation. En ce qui concerne
l’offre locative dans la RMR de
Kitchener, plus de 500 nouveaux
appartements de location devraient
être achevés l’année prochaine, ce qui
compensera en partie l’accroissement
de la demande. On ne s’attend à
aucune augmentation de l’offre
locative dans la RMR de Guelph.
La forte concurrence sur le marché,
associée au taux d’inoccupation
toujours exceptionnellement élevé, ne
laisse guère de marge pour un
relèvement des loyers. Les augmentations de loyer se situeront en 2008 au
taux légal établi en application de la
Loi de 2006 sur la location à usage
d’habitation pour les unités occupées,
soit 1,4 %.
Note technique :
Différence entre la variation en pourcentage des loyers moyens (immeubles neufs et existants) ET la
variation en pourcentage des loyers moyens de l’échantillon fixe (immeubles existants seulement)
Variation en pourcentage des loyers moyens (immeubles neufs et existants) : Le résultat (hausse ou
baisse) du calcul de la variation en pourcentage des loyers moyens d’une année à une autre (par exemple :
dans le cas d’un loyer moyen qui passerait de 500 $ en 2006 à 550 $ en 2007, le résultat serait une hausse
de 10 %) est influencé par l’évolution de la composition de l’univers des logements locatifs (par exemple,
l’ajout à l’univers de l’Enquête d’ensembles neufs de logements locatifs luxueux, la rénovation ou la
modernisation d’unités locatives et le roulement des locataires peuvent faire monter les loyers moyens
par rapport à l’année précédente) et par la variation du niveau des loyers (c’est-à-dire par les hausses et
les baisses du niveau des loyers exigés par les propriétaires-bailleurs).
Variation en pourcentage des loyers moyens de l’échantillon fixe (immeubles existants seulement) : Cette
mesure permet d’estimer la variation du niveau des loyers. Cette estimation est effectuée à partir
d’immeubles qu’ont en commun les échantillons des Enquêtes sur les logements locatifs menées à
l’automne de 2006 et celui de 2007. Par contre, le résultat est quand même influencé, dans une certaine
mesure, par l’évolution de la composition de l’univers des logements locatifs (par exemple, par la
rénovation ou la modernisation d’unités locatives et le roulement des locataires, des facteurs qui ne sont
pas mesurés par l’Enquête, les données recueillies n’étant pas assez détaillées).
Société canadienne d’hypothèques et de logement
8
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
Le taux d’inoccupation national des appartements locatifs reste
inchangé à 2,6 % en octobre 2007
Le taux d’inoccupation moyen des immeubles locatifs
comptant au moins trois appartements dans les
34 principaux centres urbains1 du Canada était le même
en octobre 2007 qu’un an auparavant, soit 2,6 %. Les
centres urbains présentant les taux d’inoccupation les
plus élevés en 2007 sont Windsor (12,8 %), Saint John
(5,2 %) et Moncton (4,3 %), et ceux où l’on a relevé les
taux les plus bas sont Kelowna (0,0 %),Victoria (0,5 %),
le Grand Sudbury (0,6 %) et Saskatoon (0,6 %).
La forte croissance de l’emploi, la bonne progression du
revenu et les importants volumes d’immigration ont
continué de maintenir vigoureuse aussi bien la demande
d’habitations pour propriétaire-occupant que celle de
logements locatifs. Cette dernière est demeurée intense également à cause de l’écart grandissant entre les
frais de possession et les loyers. Cependant, le petit
nombre de logements locatifs construits et la concurrence accrue du marché de la copropriété ont
neutralisé l’effet de la vive demande d’appartements à
louer, de sorte que le taux d’inoccupation est resté le
même qu’un an auparavant. Les habitations en
copropriété sont des types de logement assez
abordables pour les ménages locataires qui veulent
devenir propriétaires. En outre, certains appartements
en copropriété appartiennent à des investisseurs qui les
offrent en location. De ce fait, le nombre considérable
de logements en copropriété dont on a achevé la
construction a créé de la concurrence pour le marché
locatif et exercé des pressions à la hausse sur les
taux d’inoccupation.
Par ordre décroissant, les loyers mensuels moyens les
plus élevés pour les appartements de deux chambres,
immeubles neufs et existants confondus, ont été
observés à Calgary (1 089 $),Vancouver (1 084 $),
Toronto (1 061 $), Ottawa (961 $), Edmonton (958 $)
et Barrie (934 $). C’est à Trois-Rivières (487 $) et
Saguenay (490 $) que ces appartements se louent le
moins cher.
Une comparaison des loyers sur une base annuelle peut
être un peu trompeuse, car les logements neufs ont
1
tendance à se louer plus cher que ceux de construction
moins récente. Mais en excluant les immeubles neufs,
nous pouvons nous faire une meilleure idée de
l’augmentation réelle que subissent les locataires. Le
loyer moyen des appartements de deux chambres
existants s’est accru dans tous les grands centres, sauf à
Windsor, où il est resté à peu près inchangé pour une
deuxième année de suite. Les plus fortes majorations
ont été pratiquées dans les marchés où les taux
d’inoccupation sont très bas. Les loyers ont augmenté
de 18,8 % à Edmonton, de 15,3 % à Calgary, de 13,5 % à
Saskatoon, de 7,7 % dans le Grand Sudbury et de 7,0 %
à Kelowna. Dans les 34 grands centres urbains réunis, le
loyer moyen des appartements de deux chambres
existants a progressé de 3,5 % entre octobre 2006 et
octobre 2007.
L’Enquête sur les logements locatifs que la SCHL a
menée en octobre 2007 englobe aussi les appartements
en copropriété offerts en location dans les centres
suivants : Vancouver, Calgary, Edmonton, Toronto, Ottawa, Montréal et Québec. En 2007, le taux
d’inoccupation de ces appartements était inférieur à
1 % dans quatre des sept agglomérations à l’étude.
C’est Vancouver qui affichait le taux le plus bas, 0,2 %,
tandis que Québec et Montréal enregistraient les plus
hauts, soit respectivement 2,4 et 3,8 %. Les résultats de
l’Enquête révèlent que, cette année, les taux
d’inoccupation des appartements en copropriété offerts
en location étaient inférieurs à ceux des logements du
marché locatif traditionnel à Vancouver, Calgary, Toronto
et Ottawa, qu’ils étaient les mêmes à Edmonton, et plus
élevés à Québec et Montréal. C’est à Toronto, Vancouver et Calgary que les appartements en copropriété de
deux chambres se louaient le plus cher en moyenne
(soit respectivement 1 533, 1 435 et 1 217 $ par mois).
En 2007, dans tous les centres visés par l’enquête, les
loyers mensuels moyens des appartements de deux
chambres étaient plus considérables dans le cas des
copropriétés que dans celui des logements locatifs
traditionnels d’initiative privée.
Les principaux centres urbains correspondent aux régions métropolitaines de recensement (RMR) définies par Statistique Canada, exception
faite de la RMR d’Ottawa-Gatineau, qui est considérée comme deux centres distincts pour les besoins de l’Enquête sur les logements locatifs.
Société canadienne d’hypothèques et de logement
9
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
6
N
W
O
O
D
LA
W
N
RD
Woolwich
E
RU
VI C
R
TO
IA
N
Waterloo
HIG
N
CO
TO
ES
HW
AY
PK Y
GA
8
Kitchener
H IG
Cambridge
&8
HWAY 7
H IG
ZONES
1
North Dumfries
HW
AY
8
HW Y
01 - Kitchener Est
H
40
BRANTF ORD
G
HI
AY
W
02 - Kitchener Centre
03 - Kitchener Ouest
04 - Ville de Waterloo
05 - Ville de Cambridge
06 - Deux cantons:
Woolwich et N. Dumfries
Frontières municipales*
* D'après le Recensement de 2006, Statistique Canada
0
1.25
2.5
5
7.5
Km
Société canadienne d’hypothèques et de logement
10
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
N
GU EL
PH
7
Guelph/Eramosa
HI
AY
W
GH
W
AY
GH
HI
YO
RK
RD
HIG
HW
AY
7
6
HA
N
LO
N
PK
Y
W
O
O
D
LA
W
N
RD
W
O
O
D
LA
W
N
RD
W
Guelph
H
AN
LO
N
PK
Y
H
IG
H
W
AY
6
HIG
40 1
AY
HW
ZONES
01 - Ouest
02 - Sud
03 - Est
Frontières municipales *
* D'après le Recensement de 2006, Statistique Canada
0 0.5 1
2
3
Km
Société canadienne d’hypothèques et de logement
11
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
Zone 1
Zone 2
Zone 3
Zones 1-3
Zone 4
Zone 5
Zone 6
Zones 1-6
DESCRIPTION DES ZONES DE L'ELL – RMR DE KITCHENER
Kitchener Est : ch. Highland Ouest, rue Mill, av. Victoria (nord), limite de N. Dumfries (ch. New Dundee) (sud), canton de
Woolwich (Grand River), Cambridge, route 401 (est), ch. Trussler (ouest).
Kitchener Centre : av. Victoria (nord), ch. Highland Ouest, rue Mill (sud), prom. Conestoga (est), av. Lawrence (ouest).
Kitchener Ouest : limite de la ville de Waterloo (nord), ch. Highland Ouest, rue Mill, av. Victoria (sud), canton de
Woolwich (Grand River) (est), ligne Wilmot/limite du canton de Wilmot (ouest).
Ville de Kitchener
Waterloo : limite du canton de Woolwich (nord), limite de la ville de Kitchener (sud), canton de Woolwich (Grand River)
(est), ligne Wilmot (ouest).
Cambridge : limite du canton de Woolwich (nord), limite du canton de N. Dumfries (sud), ch. Town Line (canton de N.
Dumfries, canton de Puslinch) (est), limite de la ville de Kitchener (ouest).
Deux cantons : Woolwich : ville de Waterloo, limite de la ville de Cambridge (sud), canton de Puslinch (est), route
régionale 16, ville de Waterloo, ville de Kitchener (ouest); N. Dumfries : ville de Kitchener (nord), limite de la ville de
Cambridge (est), ch. Trussler (ouest).
RMR de Kitchener
Société canadienne d’hypothèques et de logement
12
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
Zone 1
Zone 2
Zone 3
Zones 1-3
DESCRIPTION DES ZONES DE L'ELL – RMR DE GUELPH
Ouest - Secteurs de recensement 0009.03, 0009.04, 0009.05, 0009.06, 0010.01, 0010.02, 0011.00, 0014.00 et 0015.00.
Description : portion de la ville de Guelph qui est située au sud de la rivière Speed et à l'ouest des rues Norwich, Suffolk et
Paisley, et partie du canton de Guelph-Eramosa située au sud de Jones Baseline.
Sud - Secteurs de recensement 0001.02, 0001.03, 0001.05, 0001.06, 0001.07, 0001.08, 0001.09, 0002.00, 0006.00, 0007.00 et
0008.00. Description : portion de la ville de Guelph qui est située au sud des rivières Eramosa et Speed et à l'est des rues
Norwich, Suffolk et Paisley.
Est - Secteurs de recensement 0003.00, 0004.01, 0004.02, 0004.03, 0005.00, 0012.00, 0013.01, 0013.02 et 0100.00.
Description : portion de la ville de Guelph qui est située au nord et à l'ouest des rivières Eramosa et Speed, et partie du
canton de Guelph-Eramosa située au nord de Jones Baseline.
RMR de Guelph
Société canadienne d’hypothèques et de logement
13
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
Tableaux compris dans les Rapports
sur le marché locatiF
Fournis dans TOUS les Rapports sur le marché locatif
Données sur les appartements d'initiative privée
1.1.1
Taux d'inoccupation (%), selon la zone et le nombre de chambres
1.1.2
Loyer moyen ($), selon la zone et le nombre de chambres
1.1.3
Univers et nombre d'unités vacantes, selon la zone et le nombre de chambres
1.1.4
Taux de disponibilité (%), selon la zone et le nombre de chambres
1.1.5
Variation en % estimative du loyer moyen
1.2.1
Taux d'inoccupation (%), selon l'année de construction et le nombre de chambres
1.2.2
Loyer moyen ($), selon l'année de construction et le nombre de chambres
1.3.1
Taux d'inoccupation (%), selon la taille de l'immeuble et le nombre de chambres
1.3.2
Loyer moyen ($), selon la taille de l'immeuble et le nombre de chambres
1.4
Taux d'inoccupation (%), selon la fourchette de loyers et le nombre de chambres
Fournis dans CERTAINS des Rapports sur le marché locatif
Données sur les appartements d'initiative privée
1.3.3
Taux d'inoccupation (%), selon la zone et le nombre de logements dans l'immeuble
Données sur les maisons en rangée d'initiative privée
2.1.1
Taux d'inoccupation (%), selon la zone et le nombre de chambres
2.1.2
Loyer moyen ($), selon la zone et le nombre de chambres
2.1.3
Univers et nombre d'unités vacantes, selon la zone et le nombre de chambres
2.1.4
Taux de disponibilité (%), selon la zone et le nombre de chambres
2.1.5
Variation en % estimative du loyer moyen
Données sur les appartements et les maisons en rangée d'initiative privée
3.1.1
Taux d'inoccupation (%), selon la zone et le nombre de chambres
3.1.2
Loyer moyen ($), selon la zone et le nombre de chambres
3.1.3
Univers et nombre d'unités vacantes, selon la zone et le nombre de chambres
3.1.4
Taux de disponibilité (%), selon la zone et le nombre de chambres
3.1.5
Variation en % estimative du loyer moyen
Fournis dans les rapports de Québec, Montréal, Ottawa, Toronto, Edmonton, Calgary et Vancouver
Données sur les appartements en copropriété offerts en location *
4.1.1
App. en coprop. offerts en location et app. d'initiative privée visés par l'ELL - Taux d'inoccupation (%)
4.1.2
Loyer moyen ($) des app. en coprop. offerts en location et des app. d'initiative privée visés par l'ELL - nbre de chambres
4.1.3
Loyer moyen ($) des appartements en copropriété offerts en location
4.2.1
Appartements en coprop. offerts en location et app. d'initiative privée visés par l'ELL, Taux d'inoccupation global (%)
- taille de l'immeuble
4.3.1
Univers des coprop., nbre d'unités offertes en location, pourcentage d'app. en coprop. offerts en location et taux
d'inoccupation, Appartements en copropriété.
4.3.2
Univers des coprop., nbre d'unités offertes en location, pourcentage d'app. en coprop. offerts en location et taux d'inoccupation, Appartements
en copropriété - taille de l'immeuble
Fournis dans les rapports de Montréal, Toronto, Vancouver, St. John’s, Halifax, Québec, Barrie, Ottawa, Calgary,
Edmonton, Abbotsford et Kelowna
Données sur les logements locatifs du marché secondaire *
5.1
Loyer moyen ($) des logements locatifs du marché secondaire selon le type de logement
5.2
Nbre et pourcentage estimatifs de ménages occupant des log. locatifs du marché secondaire selon le type de log.
*
Nouvelles enquêtes - consulter la section Méthodologie pour obtenir des renseignements additionels.
Société canadienne d’hypothèques et de logement
14
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
1.1.1 Taux d'inoccupation (%) des appartements d'initiative privée
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Studios
Zone
oct.06
Zone 1 - Kitchener Est
1 chambre
oct.07
oct.06
oct.07
2 chambres
oct.06
oct.07
3 chambres +
oct.06
oct.07
Tous les log.
oct.06
oct.07
**
3,6 d
3,1 b
2,1 a
4,8 b
3,7 b
5,0 b
3,0 b
4,2 a
3,2 a
Zone 2 - Kitchener Centre
Zone 3 - Kitchener Ouest
Ville de Kitchener
6,7 c
**
4,1 c
**
**
3,6 c
3,9 b
2,7 a
3,1 a
3,4 b
1,7 a
2,2 a
3,4 b
2,5 a
4,0 a
3,7 b
2,7 a
3,4 a
2,9 c
5,2 d
4,9 b
0,0 c
3,0 c
2,8 a
3,8 b
2,7 a
3,7 a
3,6 b
2,3 a
3,0 a
Zone 4 - Ville de Waterloo
0,0 d
1,0 d
1,8 c
1,1 a
1,9 b
0,5 a
2,4 c
**
1,9 b
0,9 a
Zone 5 - Ville de Cambridge
**
**
2,9 a
3,4 c
3,2 b
3,7 b
**
**
3,3 b
3,6 b
Zone 6 - Deux cantons
0,0 a
0,0 a
3,8 d
2,9 a
3,0 c
6,9 a
**
**
3,3 c
5,2 a
Kitchener (RMR)
3,9 d
3,5 c
2,9 a
2,2 a
3,4 a
2,9 a
4,1 b
3,4 c
3,3 a
2,7 a
L e s le ttr e s su iv a n te s in d iq u e n t le d e g r é d e fia b ilité d e s d o n n é e s e stim a tiv e s :
a – E x c e lle n t, b – T r è s b o n , c – B o n , d – P a ssa b le (u tilise r a v e c p r u d e n c e )
** D o n n é e n o n fo u r n ie p o u r d e s r a iso n s d e c o n fid e n tia lité o u d e fia b ilité sta tistiq u e .
a .l.u . : A u c u n lo ge m e n t d e c e tte c a té g o r ie d a n s l'u n iv e r s
a .l.e . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o r ie d a n s l'é c h a n tillo n
s.o . : S a n s o b je t
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
ableaux
1.1.2 Loyer moyen ($) des appartements d'initiative privée
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Studios
oct.06 oct.07
Zone
1 chambre
oct.06 oct.07
2 chambres
oct.06 oct.07
3 chambres +
oct.06 oct.07
942 a
Tous les log.
oct.06 oct.07
Zone 1 - Kitchener Est
592 b
553 b
675 a
686 a
789 a
795 a
954 a
760 a
764 a
Zone 2 - Kitchener Centre
Zone 3 - Kitchener Ouest
Ville de Kitchener
522 b
570 a
568 a
536 b
560 b
551 a
701 a
694 a
687 a
669 a
719 a
692 a
849 b
839 a
812 a
866 b
928 c 1 226 d
825 a 1 012 b
907 a
813 a
954 a
952 a
771 b
773 a
766 a
768 a
779 a
769 a
Zone 4 - Ville de Waterloo
Zone 5 - Ville de Cambridge
551 b
527 a
550 b
531 a
692 a
679 a
688 a
692 a
885 a
805 a
866 a 1 654 b 1 021 b
845 b
791 a
826 a
932 b
763 a
807 a
798 a
Zone 6 - Deux cantons
527 a
523 a
746 b
625 a
726 a
731 a
Kitchener (RMR)
563 a
548 a
688 a
690 a
824 a
829 a 1 212 b
**
**
732 a
693 a
940 a
798 a
781 a
Les logements dont les chambres sont louées exclusivement à des étudiants ne sont plus visés par l'enquête. En conséquence, le loyer moyen des logements de trios chambres ou plus en octobre 2007 n'en tient pas compte.
L e s le ttr e s su iv a n te s in d iq u e n t le d e g r é d e fia b ilité d e s d o n n é e s e s tim a tiv e s (c v = c o e ffic ie n t d e v a r ia tio n ) :
a – E x c e lle n t ( 0 ≤ c v ≤ 2 , 5 ), b – T r è s b o n ( 2 , 5 < c v ≤ 5 ), c – B o n ( 5 < c v ≤ 7 , 5 ),
d – P a s s a b le (u tilis e r a v e c p r u d e n c e ) ( 7 , 5 < c v ≤ 1 0 )
* * D o n n é e n o n fo u r n ie p o u r d e s r a is o n s d e c o n fid e n tia lité o u d e fia b ilité s ta tis tiq u e .
a .l.u . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o r ie d a n s l'u n iv e r s
a .l.e . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o r ie d a n s l'é c h a n tillo n
s .o . : S a n s o b je t
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
ableaux
Société canadienne d’hypothèques et de logement
15
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
1.1.3 Univers des appartements d'initiative privée et nombre d'unités vacantes en octobre 2007
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Studios
Zone
1 chambre
3 chambres +
2 chambres
Tous les log.
Vacants Univers Vacants Univers Vacants Univers Vacants Univers Vacants Univers
10 d
267
57 a
2 759
225 b
6 170
18 b
614
311 a
9 810
Zone 1 - Kitchener Est
Zone 2 - Kitchener Centre
Zone 3 - Kitchener Ouest
**
**
145
175
42 b
30 a
1 250
1 778
57 b
77 a
1 525
2 840
0 c
6 c
69
211
108 b
116 a
2 989
5 003
Ville de Kitchener
Zone 4 - Ville de Waterloo
21 c
1 d
587
101
129 a
20 a
5 787
1 772
359 a
18 a
10 535
3 356
25 a
**
893
174
535 a
51 a
17 802
5 403
Zone 5 - Ville de Cambridge
Zone 6 - Deux cantons
**
0 a
67
6
43 c
3 a
1 256
104
113 b
12 a
3 104
178
**
**
198
**
166 b
15 a
4 626
294
26 c
761
195 a
8 919
1 272
767 a
28 125
Kitchener (RMR)
502 a 17 174
43 c
1.1.4 Taux de disponibilité (%) des appartements d'initiative privée
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Studios
oct.06 oct.07
Zone
1 chambre
oct.06 oct.07
2 chambres
oct.06 oct.07
3 chambres +
oct.06 oct.07
Tous les log.
oct.06 oct.07
Zone 1 - Kitchener Est
Zone 2 - Kitchener Centre
4,0 d
13,6 c
5,1 c
**
5,3 a
6,8 a
3,9 a
6,6 b
7,3 a
5,3 a
5,8 a
6,7 b
6,2 b
6,1 c
4,6 b
0,0 c
6,5 a
6,4 a
5,2 a
6,7 b
Zone 3 - Kitchener Ouest
Ville de Kitchener
**
7,7 c
4,6 c
6,1 b
4,6 b
5,3 a
3,2 b
4,3 a
5,3 a
6,4 a
5,0 a
5,7 a
5,2 d
6,0 b
5,9 c
4,6 b
5,1 a
6,1 a
4,4 a
5,2 a
Zone 4 - Ville de Waterloo
Zone 5 - Ville de Cambridge
Zone 6 - Deux cantons
0,0 d
**
0,0 a
**
**
0,0 a
4,0 c
5,3 b
4,7 c
3,9 c
5,0 b
3,9 a
4,6 b
5,9 b
4,3 b
2,7 a
5,8 b
7,5 a
3,2 d
7,4 c
**
**
**
**
4,2 b
5,8 a
4,3 b
3,3 b
5,8 b
5,9 a
Kitchener (RMR)
7,1 c
5,5 b
5,1 a
4,3 a
6,0 a
5,2 a
5,1 b
5,9 b
5,6 a
4,9 a
L e s le ttre s su iv a n te s in d iq u e n t le d e g ré d e fia b ilité d e s d o n n é e s e stim a tiv e s :
a – E x c e lle n t, b – T rè s b o n , c – B o n , d – P a ssa b le (u tilise r a v e c p ru d e n c e )
** D o n n é e n o n fo u rn ie p o u r d es ra iso n s d e c o n fid e n tia lité o u d e fia b ilité sta tistiq u e .
a .l.u . : A u c u n lo ge m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'u n iv e rs
a .l.e . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'é c h a n tillo n
s.o . : S a n s o b je t
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
ableaux
Société canadienne d’hypothèques et de logement
16
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
1.1.5 Variation en % estimative du loyer moyen des appartements d'initiative privée 1
selon le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Studios
oct.05
à
oct.06
Centre
Zone 1 - Kitchener Est
1,6 c
1 chambre
oct.06
à
oct.07
oct.05
à
oct.06
2 chambres
oct.06
à
oct.07
**
1,7 a
oct.05
à
oct.06
1,6 a
1,5 a
3 chambres +
oct.06
à
oct.07
1,3 a
oct.05
à
oct.06
2,0 c
Tous les log.
oct.06
à
oct.07
1,7 c
oct.05
à
oct.06
oct.06
à
oct.07
1,3 a
1,8 a
Zone 2 - Kitchener Centre
**
**
1,5 d
++
2,0 c
++
**
**
2,0 b
++
Zone 3 - Kitchener Ouest
Ville de Kitchener
**
3,8 d
**
++
1,9 a
1,7 a
1,2 a
0,9 a
1,9 b
1,7 a
1,2 a
1,0 a
**
2,0 b
**
1,7 b
1,9 a
1,6 a
1,3 a
0,9 a
Zone 4 - Ville de Waterloo
**
**
1,1 a
0,9 d
1,3 a
3,2 d
0,9 d
**
1,2 a
++
Zone 5 - Ville de Cambridge
**
**
1,9 b
2,2 b
1,9 b
2,2 a
++
4,3 d
2,1 b
2,0 b
Zone 6 - Deux cantons
Kitchener (RMR)
**
**
**
**
**
**
**
**
**
**
3,6 d
++
1,5 a
1,1 a
1,6 a
1,6 b
1,6 c
1,9 b
1,5 a
0,8 a
(1) L'estimation du pourcentage de changement constitue une mesure de l'évolution du marché et est fondée sur les structures qui ont fait partie de l'échantillon les deux années
Les lettres suivantes indiquent le degré de fiabilité des données estimatives :
a – Excellent, b – Très bon, c – Bon, d – Passable (utiliser avec prudence)
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
++ La variation du loyer n'est pas statistiquement significative.Autrement dit, elle
n'est pas différente de zéro (0) sur le plan statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l'univers
a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l'échantillon
s.o. : Sans objet
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
ableaux
1.2.1 Taux d'inoccupation (%) des appartements d'initiative privée
selon l'année de construction et le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Année de construction
Kitchener (RMR)
Avant 1960
1960 à 1974
1975 à 1989
1990 ou après
Tous les immeubles
Studios
oct.06 oct.07
**
3,0 d
1,5 c
**
3,9 d
**
4,5 c
2,0 c
**
3,5 c
1 chambre
oct.06 oct.07
5,4
3,0
1,5
2,4
2,9
c
a
a
b
a
4,5
2,3
1,0
1,8
2,2
d
a
a
a
a
2 chambres
oct.06 oct.07
3,8
3,5
1,9
6,0
3,4
d
b
a
b
a
3,4
3,5
1,5
3,0
2,9
d
b
a
a
a
3 chambres +
oct.06 oct.07
0,0
6,1
2,1
1,7
4,1
d
b
a
c
b
0,0
3,5
3,5
3,7
3,4
d
c
c
d
c
Tous les log.
oct.06 oct.07
4,8
3,5
1,8
4,6
3,3
c
a
a
b
a
3,6
3,1
1,5
2,7
2,7
c
a
a
a
a
L e s le ttre s su iv a n te s in d iq u e n t le d e g ré d e fia b ilité d e s d o n n é e s e stim a tiv e s :
a – E x c e lle n t, b – T rè s b o n , c – B o n , d – P a ssa b le (u tilise r a v e c p ru d e n c e )
** D o n n é e n o n fo u rn ie p o u r d es ra iso n s d e c o n fid e n tia lité o u d e fia b ilité sta tistiq u e .
a .l.u . : A u c u n lo ge m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'u n iv e rs
a .l.e . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'é c h a n tillo n
s.o . : S a n s o b je t
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
ableaux
Société canadienne d’hypothèques et de logement
17
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
1.2.2 Loyer moyen ($) des appartements d'initiative privée
selon l'année de construction et le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Année de construction
Kitchener (RMR)
Avant 1960
1960 à 1974
1975 à 1989
1990 ou après
Tous les immeubles
Studios
oct.06 oct.07
471
559
641
**
563
a
a
b
a
472
546
645
a.l.e.
548
b
a
b
a
1 chambre
oct.06 oct.07
562
674
720
872
688
a
a
a
a
a
573
682
719
833
690
2 chambres
oct.06 oct.07
a
676
a
771
a
834
a 1 181
a
824
a
677
a
784
a
841
b 1 148
a
829
3 chambres +
oct.06 oct.07
Tous les log.
oct.06 oct.07
a
778 b
718 b
613
a
944 a
922 a
742
a 1 003 a 1 038 a
805
b 2 073 b
**
1 240
a 1 212 b
940 a
798
a
620
a
751
a
808
b 1 060
a
781
a
a
a
b
a
L e s le ttr e s su iv a n te s in d iq u e n t le d e g r é d e fia b ilité d e s d o n n é e s e s tim a tiv e s (c v = c o e ffic ie n t d e v a r ia tio n ) :
a – E x c e lle n t ( 0 ≤ c v ≤ 2 , 5 ), b – T r è s b o n ( 2 , 5 < c v ≤ 5 ), c – B o n ( 5 < c v ≤ 7 , 5 ),
d – P a s s a b le (u tilis e r a v e c p r u d e n c e ) ( 7 , 5 < c v ≤ 1 0 )
* * D o n n é e n o n fo u r n ie p o u r d e s r a is o n s d e c o n fid e n tia lité o u d e fia b ilité s ta tis tiq u e .
a .l.u . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o r ie d a n s l'u n iv e r s
a .l.e . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o r ie d a n s l'é c h a n tillo n
s .o . : S a n s o b je t
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
ableaux
1.3.1 Taux d'inoccupation (%) des appartements d'initiative privée
selon la taille de l'immeuble et le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Taille
Kitchener (RMR)
3 à 5 unités
Studios
oct.06
1 chambre
oct.07
oct.06
oct.07
2 chambres
oct.06
oct.07
3 chambres +
oct.06
oct.07
Tous les log.
oct.06
oct.07
**
**
5,1 d
5,6 d
3,2 d
2,0 c
**
**
4,0 c
3,8 c
6 à 19 unités
20 à 49 unités
**
3,9 d
**
4,1 d
4,3 d
2,8 a
3,0 d
2,3 a
3,5 c
3,0 a
3,5 c
3,4 a
3,9 d
4,7 c
**
3,4 c
3,9 c
3,0 a
3,3 c
3,0 a
50 à 99 unités
2,3 a
**
2,3 a
1,8 a
3,4 a
2,0 a
4,0 b
2,7 c
3,1 a
1,9 a
100 à 199 unités
**
3,1 a
1,5 a
1,4 a
1,7 a
2,2 a
4,2 d
3,9 a
1,8 a
2,0 a
200 unités et +
**
2,1 a
2,3 a
1,5 a
8,0 a
4,6 a
4,1 a
3,4 a
5,6 a
3,4 a
3,9 d
3,5 c
2,9 a
2,2 a
3,4 a
2,9 a
4,1 b
3,4 c
3,3 a
2,7 a
Tous les immeubles
L e s le ttre s su iv a n te s in d iq u e n t le d e g ré d e fia b ilité d e s d o n n é e s e stim a tiv e s :
a – E x c e lle n t, b – T rè s b o n , c – B o n , d – P a ssa b le (u tilise r a v e c p ru d e n c e )
** D o n n é e n o n fo u rn ie p o u r d es ra iso n s d e c o n fid e n tia lité o u d e fia b ilité sta tistiq u e .
a .l.u . : A u c u n lo ge m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'u n iv e rs
a .l.e . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'é c h a n tillo n
s.o . : S a n s o b je t
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
ableaux
Société canadienne d’hypothèques et de logement
18
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
1.3.2 Loyer moyen ($) des appartements d'initiative privée
selon la taille de l'immeuble et le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Studios
Taille
oct.06
1 chambre
oct.07
oct.06
oct.07
2 chambres
oct.06
oct.07
3 chambres +
oct.06
Tous les log.
oct.07
oct.06
oct.07
Kitchener (RMR)
3 à 5 unités
494 b
472 a
564 a
587 a
687 a
710 a
1 339 d
**
728 b
670 a
6 à 19 unités
493 a
487 b
612 a
623 a
714 a
735 a
1 540 d
798 b
734 a
687 a
20 à 49 unités
534 a
541 a
649 a
665 a
754 a
769 a
1 105 c
846 a
737 a
733 a
50 à 99 unités
570 a
575 a
721 a
713 a
828 a
837 a
972 a
948 a
798 a
801 a
100 à 199 unités
637 a
643 a
770 a
772 a
985 a
1 005 a
1 031 b
1 030 a
902 a
923 a
200 unités et +
**
680 a
797 a
808 a
936 b
939 b
1 055 a
1 055 a
896 a
899 a
563 a
548 a
688 a
690 a
824 a
829 a
1 212 b
940 a
798 a
781 a
Tous les immeubles
L e s le ttr e s su iv a n te s in d iq u e n t le d e g r é d e fia b ilité d e s d o n n é e s e s tim a tiv e s (c v = c o e ffic ie n t d e v a r ia tio n ) :
a – E x c e lle n t ( 0 ≤ c v ≤ 2 , 5 ), b – T r è s b o n ( 2 , 5 < c v ≤ 5 ), c – B o n ( 5 < c v ≤ 7 , 5 ),
d – P a s s a b le (u tilis e r a v e c p r u d e n c e ) ( 7 , 5 < c v ≤ 1 0 )
* * D o n n é e n o n fo u r n ie p o u r d e s r a is o n s d e c o n fid e n tia lité o u d e fia b ilité s ta tis tiq u e .
a .l.u . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o r ie d a n s l'u n iv e r s
a .l.e . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o r ie d a n s l'é c h a n tillo n
s .o . : S a n s o b je t
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
ableaux
1.3.3 Taux d'inoccupation (%) des appartements d'initiative privée
selon la zone et le nombre de logements dans l'immeuble
RMR de Kitchener
3-5
oct.06 oct.07
Zone
6-19
oct.06 oct.07
20-49
oct.06 oct.07
50-99
oct.06 oct.07
100-199
oct.06 oct.07
200+
oct.06 oct.07
Zone 1 - Kitchener Est
Zone 2 - Kitchener Centre
5,7 d
**
4,1 d
**
4,2 d
4,0 c
2,7 c
5,7 d
3,0 a
4,8 a
3,8 a
1,8 c
3,6 a
**
2,4 a
0,0 a
2,2 a
3,1 a
2,1 a
3,6 a
8,9 a
**
5,1 a
**
Zone 3 - Kitchener Ouest
Ville de Kitchener
6,6 c
6,1 c
2,9 c
4,5 c
**
4,7 c
5,1 d
3,9 c
3,5 b
3,4 a
2,6 b
3,2 a
1,5 a
3,1 a
1,7 a
2,1 a
0,9 a
2,0 a
0,7 a
2,1 a
1,0 a
5,7 a
1,8 a
3,9 a
Zone 4 - Ville de Waterloo
Zone 5 - Ville de Cambridge
Zone 6 - Deux cantons
**
0,7 b
**
**
**
6,3 a
**
5,3 c
1,8 c
**
4,5 d
5,1 b
2,4 b
2,6 a
**
1,2 a
3,6 a
**
2,0 a
3,5 a
**
0,1 a
2,9 a
**
1,4 a
** a
a.l.u.
1,1 a
3,6 a
a.l.u.
Kitchener (RMR)
4,0 c
3,8 c
3,9 c
3,3 c
3,0 a
3,0 a
3,1 a
1,9 a
1,8 a
2,0 a
**
a.l.u.
a.l.u.
5,6 a
**
a.l.u.
a.l.u.
3,4 a
L e s le ttre s su iv a n te s in d iq u e n t le d e g ré d e fia b ilité d e s d o n n é e s e stim a tiv e s :
a – E x c e lle n t, b – T rè s b o n , c – B o n , d – P a ssa b le (u tilise r a v e c p ru d e n c e )
** D o n n é e n o n fo u rn ie p o u r d es ra iso n s d e c o n fid e n tia lité o u d e fia b ilité sta tistiq u e .
a .l.u . : A u c u n lo ge m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'u n iv e rs
a .l.e . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'é c h a n tillo n
s.o . : S a n s o b je t
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
ableaux
Société canadienne d’hypothèques et de logement
19
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
1.4 Taux d'inoccupation (%) des appartements d'initiative privée
selon la fourchette de loyers
RMR de Kitchener
Fourchette de loyers
Kitchener (RMR)
Moins de 600 $
600 à 699 $
700 à 799 $
800 à 899 $
900 à 999 $
1000 $ et +
Toutes les fourchettes
Studios
oct.06
1 chambre
oct.07
2 chambres
oct.06
oct.07
3,3
2,3
3,4
1,9
3,7 d
**
**
**
4,7 d
3,0 b
**
a.l.e.
3,1
3,2
3,0
3,0
d
b
b
c
a.l.e.
a.l.e.
3,9 d
**
a.l.e.
3,5 c
5,6 d
**
2,9 a
oct.06
3 chambres +
oct.07
oct.06
oct.07
d
b
b
b
**
3,0 b
3,7 b
3,5 c
0,0
2,5
4,0
3,5
d
c
b
c
**
0,0 d
**
8,7 c
a.l.e.
**
**
4,8 d
0,8 a
**
2,2 a
4,6 c
2,5 b
3,4 a
5,2 c
3,1 c
2,9 a
**
1,9 c
4,1 b
**
2,5 a
3,4 c
Total
oct.06
oct.07
3,1
3,1
3,6
4,0
3,3
2,4
3,8
3,3
c
b
b
b
5,0 c
2,3 b
3,3 a
c
b
b
b
5,4 c
2,8 a
2,7 a
2.1.1 Taux d'inoccupation (%) des maisons en rangée d'initiative privée
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Studios
Zone
1 chambre
2 chambres
oct.07
oct.06
oct.07
Tous les log.
oct.07
oct.06
oct.07
Zone 1 - Kitchener Est
Zone 2 - Kitchener Centre
Zone 3 - Kitchener Ouest
Ville de Kitchener
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
**
**
a.l.u.
**
**
a.l.e.
a.l.e.
**
7,0 a
a.l.u.
**
6,0 b
2,1 a
a.l.u.
2,1 a
2,1 a
2,8 a
**
**
2,5 b
6,5 c
**
2,2 a
5,3 c
4,4 b
**
**
3,9 b
4,3 b
**
2,2 a
3,8 b
Zone 4 - Ville de Waterloo
Zone 5 - Ville de Cambridge
Zone 6 - Deux cantons
**
a.l.u.
a.l.u.
**
a.l.u.
a.l.u.
**
**
**
**
**
**
2,6 a
4,5 c
**
1,1 a
6,3 c
0,0 a
2,3 b
**
**
2,9 c
9,8 c
**
2,2 a
5,9 c
**
1,9 c
7,4 c
4,3 a
**
**
4,6 d
0,0 d
4,6 b
3,4 b
3,1 b
5,4 b
3,9 b
4,2 b
Kitchener (RMR)
oct.06
3 chambres +
oct.06
oct.06
oct.07
L e s le ttre s su iv a n te s in d iq u e n t le d e g ré d e fia b ilité d e s d o n n é e s e stim a tiv e s :
a – E x c e lle n t, b – T rè s b o n , c – B o n , d – P a ssa b le (u tilise r a v e c p ru d e n c e )
** D o n n é e n o n fo u rn ie p o u r d es ra iso n s d e c o n fid e n tia lité o u d e fia b ilité sta tistiq u e .
a .l.u . : A u c u n lo ge m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'u n iv e rs
a .l.e . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'é c h a n tillo n
s.o . : S a n s o b je t
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
ableaux
Société canadienne d’hypothèques et de logement
20
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
2.1.2 Loyer moyen ($) des maisons en rangée d'initiative privée
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Studios
oct.06 oct.07
Zone
1 chambre
oct.06 oct.07
2 chambres
oct.06 oct.07
Zone 1 - Kitchener Est
Zone 2 - Kitchener Centre
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
**
**
**
a.l.e.
815 a
a.l.u.
834 a
a.l.u.
Zone 3 - Kitchener Ouest
Ville de Kitchener
Zone 4 - Ville de Waterloo
Zone 5 - Ville de Cambridge
Zone 6 - Deux cantons
a.l.u.
a.l.u.
**
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
**
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
**
**
665 c
**
a.l.e.
**
**
**
**
945
843
860
697
601
933
846
870
746
618
**
**
710 b
822 c
790 a
Kitchener (RMR)
b
a
a
a
b
3 chambres +
oct.06 oct.07
859 a 1 077 a
**
**
b
926
a
872
a 1 022
a
787
b
**
809 a
b 1 041 a
a 1 065 a
a 1 012 a
a
886 b
**
917 a 1 017 a
Tous les log.
oct.06 oct.07
835 a
**
935
854
952
717
644
963 a
**
b 1 019 a
a
975 a
a
943 a
a
793 a
b
662 b
848 a
915 a
L e s le ttr e s su iv a n te s in d iq u e n t le d e g r é d e fia b ilité d e s d o n n é e s e s tim a tiv e s (c v = c o e ffic ie n t d e v a r ia tio n ) :
a – E x c e lle n t ( 0 ≤ c v ≤ 2 , 5 ), b – T r è s b o n ( 2 , 5 < c v ≤ 5 ), c – B o n ( 5 < c v ≤ 7 , 5 ),
d – P a s s a b le (u tilis e r a v e c p r u d e n c e ) ( 7 , 5 < c v ≤ 1 0 )
* * D o n n é e n o n fo u r n ie p o u r d e s r a is o n s d e c o n fid e n tia lité o u d e fia b ilité s ta tis tiq u e .
a .l.u . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o r ie d a n s l'u n iv e r s
a .l.e . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o r ie d a n s l'é c h a n tillo n
s .o . : S a n s o b je t
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
ableaux
2.1.3 Univers des maisons en rangée d'initiative privée et nombre d'unités vacantes en octobre 2007
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Studios
1 chambre
2 chambres
3 chambres +
Tous les log.
Vacants Univers Vacants Univers Vacants Univers Vacants Univers Vacants Univers
a.l.u.
a.l.u.
**
**
10 a
457
37 c
567
46 b
1 066
a.l.u.
a.l.u.
a.l.e.
a.l.e.
a.l.u.
a.l.u.
**
**
**
**
Zone
Zone 1 - Kitchener Est
Zone 2 - Kitchener Centre
Zone 3 - Kitchener Ouest
Ville de Kitchener
Zone 4 - Ville de Waterloo
Zone 5 - Ville de Cambridge
a.l.u.
a.l.u.
**
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
**
a.l.u.
a.l.e.
**
**
**
a.l.e.
**
**
9
Zone 6 - Deux cantons
a.l.u.
a.l.u.
**
**
**
Kitchener (RMR)
0 d
2
12
3
32
a
a
a
c
97
554
329
514
4
41
14
25
**
0 a
18
**
162
48 b
1 415
a
c
c
c
81 b
181
766
489
259
6
52
18
58
a
b
c
c
278
1 362
930
781
**
1 a
23
1 518
129 b
3 096
L e s le ttre s su iv a n te s in d iq u e n t le d e g ré d e fia b ilité d e s d o n n é e s e stim a tiv e s :
a – E x c e lle n t, b – T rè s b o n , c – B o n , d – P a ssa b le (u tilise r a v e c p ru d e n c e )
** D o n n é e n o n fo u rn ie p o u r d es ra iso n s d e c o n fid e n tia lité o u d e fia b ilité sta tistiq u e .
a .l.u . : A u c u n lo ge m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'u n iv e rs
a .l.e . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'é c h a n tillo n
s.o . : S a n s o b je t
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
ableaux
Société canadienne d’hypothèques et de logement
21
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
2.1.4 Taux de disponibilité (%) des maisons en rangée d'initiative privée
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Studios
oct.06 oct.07
Zone
1 chambre
oct.06 oct.07
2 chambres
oct.06 oct.07
Zone 1 - Kitchener Est
Zone 2 - Kitchener Centre
Zone 3 - Kitchener Ouest
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
**
**
a.l.u.
**
a.l.e.
a.l.e.
8,6 a
a.l.u.
**
Ville de Kitchener
Zone 4 - Ville de Waterloo
Zone 5 - Ville de Cambridge
Zone 6 - Deux cantons
a.l.u.
**
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
**
a.l.u.
a.l.u.
**
**
**
**
**
**
**
**
**
**
5,9 c
0,6 b
Kitchener (RMR)
3 chambres +
oct.06 oct.07
Tous les log.
oct.06 oct.07
3,9 b
a.l.u.
2,1 a
3,4 b
**
**
8,6 b
**
5,8 a
5,5 a
**
5,0 d
6,3 b
**
4,5 b
8,3 a
4,3 a
6,8 b
**
3,6
2,7
7,5
0,0
b
a
c
a
3,6 c
4,4 b
**
**
7,7 b
4,9 d
11,2 d
**
5,6 b
3,9 b
8,1 b
**
5,8
3,6
8,7
4,3
6,7 a
4,8 b
4,7 b
7,4 b
5,7 a
5,9 b
b
c
c
a
L e s le ttre s su iv a n te s in d iq u e n t le d e g ré d e fia b ilité d e s d o n n é e s e stim a tiv e s :
a – E x c e lle n t, b – T rè s b o n , c – B o n , d – P a ssa b le (u tilise r a v e c p ru d e n c e )
** D o n n é e n o n fo u rn ie p o u r d es ra iso n s d e c o n fid e n tia lité o u d e fia b ilité sta tistiq u e .
a .l.u . : A u c u n lo ge m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'u n iv e rs
a .l.e . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'é c h a n tillo n
s.o . : S a n s o b je t
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
ableaux
2.1.5 Variation en % estimative du loyer moyen des maisons en rangée d'initiative privée 1
selon le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Studios
oct.05 oct.06
à
à
oct.06 oct.07
Centre
1 chambre
oct.05 oct.06
à
à
oct.06 oct.07
**
**
**
**
**
**
++
a.l.u.
**
++
**
3,0 c
**
a.l.u.
**
**
++
1,7 c
3 chambres +
oct.05 oct.06
à
à
oct.06 oct.07
**
**
**
++
1,5 b
2,8 c
**
**
**
2,5 c
0,9 a
2,9 c
Tous les log.
oct.05 oct.06
à
à
oct.06 oct.07
Zone 1 - Kitchener Est
Zone 2 - Kitchener Centre
Zone 3 - Kitchener Ouest
Ville de Kitchener
Zone 4 - Ville de Waterloo
Zone 5 - Ville de Cambridge
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
**
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
**
a.l.u.
Zone 6 - Deux cantons
a.l.u.
a.l.u.
**
**
**
**
**
**
**
**
**
**
**
**
0,8 a
2,1 c
1,1 a
1,9 b
1,1 a
1,7 b
Kitchener (RMR)
**
**
a.l.u.
**
**
**
2 chambres
oct.05 oct.06
à
à
oct.06 oct.07
++
**
**
++
1,1 a
2,4 b
**
**
**
2,2 c
0,7 a
2,5 c
(1) L'estimation du pourcentage de changement constitue une mesure de l'évolution du marché et est fondée sur les structures qui ont fait partie de l'échantillon les deux années
Les lettres suivantes indiquent le degré de fiabilité des données estimatives :
a – Excellent, b – Très bon, c – Bon, d – Passable (utiliser avec prudence)
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
++ La variation du loyer n'est pas statistiquement significative.Autrement dit, elle
n'est pas différente de zéro (0) sur le plan statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l'univers
a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l'échantillon
s.o. : Sans objet
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
ableaux
Société canadienne d’hypothèques et de logement
22
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
3.1.1 Taux d'inoccupation (%) des appartements et des maisons en rangée d'initiative privée
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Studios
Zone
oct.06
1 chambre
oct.07
oct.06
2 chambres
oct.07
oct.06
3 chambres +
oct.07
oct.06
oct.07
Tous les log.
oct.06
oct.07
Zone 1 - Kitchener Est
Zone 2 - Kitchener Centre
**
6,7 c
3,6 d
**
3,1 b
4,0 b
2,0 a
3,4 b
5,0 b
3,4 b
3,5 b
3,7 b
3,9 b
2,5 c
4,7 b
0,0 d
4,3 a
3,8 b
3,3 a
3,6 b
Zone 3 - Kitchener Ouest
Ville de Kitchener
Zone 4 - Ville de Waterloo
**
4,1 c
0,0 d
**
3,6 c
1,0 d
2,7 a
3,1 a
1,7 c
1,7 a
2,2 a
1,1 a
2,5 a
4,1 a
2,0 a
2,7 a
3,3 a
0,6 a
3,3 d
3,7 b
2,3 b
2,6 a
3,9 b
4,0 d
2,7 a
3,7 a
2,0 a
2,3 a
3,1 a
1,1 a
Zone 5 - Ville de Cambridge
Zone 6 - Deux cantons
**
0,0 a
**
0,0 a
3,2 b
3,8 d
3,4 c
2,9 a
3,4 b
2,8 b
4,0 b
6,3 a
7,1 c
**
6,8 c
**
3,7 b
3,1 c
4,1 b
5,1 a
Kitchener (RMR)
3,9 d
3,5 c
2,9 a
2,2 a
3,5 a
3,0 a
3,6 b
4,5 b
3,4 a
2,9 a
L e s le ttre s su iv a n te s in d iq u e n t le d e g ré d e fia b ilité d e s do n n é e s e stim a tiv e s :
a – E x c e lle n t, b – T rè s b o n , c – B o n , d – P a ssa b le (u tilise r a v e c p ru d e n c e )
** D o n n é e n o n fo u rn ie p o u r d es ra iso n s d e c o n fid e n tia lité o u d e fia b ilité sta tistiq u e .
a .l.u . : A u c u n lo ge m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'u n iv e rs
a .l.e . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'é c h a n tillo n
s.o . : S a n s o b je t
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
ableaux
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
3.1.2 Loyer moyen ($) des appartements et des maisons en rangée d'initiative privée
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Studios
Zone
1 chambre
2 chambres
oct.06
Zone 1 - Kitchener Est
Zone 2 - Kitchener Centre
Zone 3 - Kitchener Ouest
Ville de Kitchener
592
522
570
568
553
536
560
551
675
701
694
687
Zone 4 - Ville de Waterloo
Zone 5 - Ville de Cambridge
Zone 6 - Deux cantons
554 b
527 a
527 a
551 b
531 a
523 a
694 a
679 a
745 b
699 a
691 a
624 a
883 a
784 a
716 a
866 a 1 374 b 1 015 a
830 a
789 a
859 a
723 a
**
**
935 a
755 a
727 a
826 a
797 a
691 a
Kitchener (RMR)
563 a
548 a
688 a
692 a
821 a
827 a 1 079 a
803 a
794 a
b
b
b
a
a
a
a
a
685
669
719
691
a
a
a
a
oct.06
oct.07
oct.06
791
849
844
814
798
866
828
815
905
907
973
918
a
b
a
a
a
b
a
a
oct.07
Tous les log.
oct.07
b
b
a
a
oct.07
3 chambres +
oct.06
a 1 018 a
b 1 193 d
b
974 a
a 1 009 a
982 a
oct.06
oct.07
768
771
781
772
784
768
795
784
a
b
a
a
a
a
a
a
.
Les logements dont les chambres sont louées exclusivement à des étudiants ne sont plus visés par l'enquête. En conséquence, le loyer moyen des logements de trios chambres ou plus en octobre 2007 n'en tient pas compte
L e s le ttr e s su iv a n te s in d iq u e n t le d e g r é d e fia b ilité d e s d o n n é e s e s tim a tiv e s (c v = c o e ffic ie n t d e v a r ia tio n ) :
a – E x c e lle n t ( 0 ≤ c v ≤ 2 , 5 ), b – T r è s b o n ( 2 , 5 < c v ≤ 5 ), c – B o n ( 5 < c v ≤ 7 , 5 ),
d – P a s s a b le (u tilis e r a v e c p r u d e n c e ) ( 7 , 5 < c v ≤ 1 0 )
* * D o n n é e n o n fo u r n ie p o u r d e s r a is o n s d e c o n fid e n tia lité o u d e fia b ilité s ta tis tiq u e .
a .l.u . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o r ie d a n s l'u n iv e r s
a .l.e . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o r ie d a n s l'é c h a n tillo n
s .o . : S a n s o b je t
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
ableaux
Société canadienne d’hypothèques et de logement
23
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
3.1.3 Univers des appartements et des maisons en rangée d'initiative privée et nombre d'unités vacantes
en octobre 2007, selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Studios
Zone
Zone 1 - Kitchener Est
1 chambre
2 chambres
3 chambres +
Tous les log.
Vacants Univers Vacants Univers Vacants Univers Vacants Univers Vacants Univers
10 d
267
57 a
2 801
235 b
6 627
55 b
1 181
357 a
10 876
Zone 2 - Kitchener Centre
Zone 3 - Kitchener Ouest
**
**
145
175
42 b
30 a
1 250
1 778
57 b
79 a
1 525
2 937
0 d
10 a
87
391
108 b
122 a
3 007
5 281
Ville de Kitchener
Zone 4 - Ville de Waterloo
Zone 5 - Ville de Cambridge
21 c
1 d
**
587
102
67
129 a
20 a
43 c
5 830
1 882
1 265
371 a
21 a
146 b
11 088
3 686
3 618
65 b
27 d
31 c
1 659
664
456
587 a
69 a
224 b
19 164
6 333
5 407
0 a
6
3 a
105
12 a
196
**
16 a
317
26 c
762
195 a
9 081
2 790
896 a
31 221
Zone 6 - Deux cantons
Kitchener (RMR)
550 a 18 588
**
124 b
3.1.4 Taux de disponibilité (%) des appartements et des maisons en rangée d'initiative privée
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Studios
Zone
oct.06
1 chambre
oct.07
oct.06
oct.07
2 chambres
oct.06
oct.07
3 chambres +
oct.06
oct.07
Tous les log.
oct.06
oct.07
Zone 1 - Kitchener Est
Zone 2 - Kitchener Centre
4,0 d
13,6 c
5,1 c
**
5,3 a
7,0 a
3,8 a
6,6 b
7,4 a
5,3 a
5,7 a
6,7 b
4,8 b
6,3 c
6,5 b
0,0 d
6,4 a
6,5 a
5,3 a
6,6 b
Zone 3 - Kitchener Ouest
Ville de Kitchener
**
7,7 c
4,6 c
6,1 b
4,6 b
5,4 a
3,2 b
4,2 a
5,4 a
6,5 a
4,9 a
5,6 a
4,5 d
4,8 b
5,8 b
6,0 a
5,1 a
6,1 a
4,4 a
5,2 a
Zone 4 - Ville de Waterloo
Zone 5 - Ville de Cambridge
0,0 d
**
**
**
3,8 c
5,7 b
3,7 c
5,0 b
4,6 b
6,0 a
2,7 a
6,1 b
3,7 c
8,8 c
5,9 d
10,3 d
4,2 b
6,2 a
3,3 b
6,2 b
Zone 6 - Deux cantons
0,0 a
0,0 a
4,6 c
3,8 a
3,9 b
6,8 a
**
**
4,0 b
5,8 a
Kitchener (RMR)
7,1 c
5,5 b
5,1 a
4,2 a
6,0 a
5,1 a
4,9 b
6,7 b
5,7 a
5,0 a
L e s le ttre s su iv a n te s in d iq u e n t le d e g ré d e fia b ilité d e s do n n é e s e stim a tiv e s :
a – E x c e lle n t, b – T rè s b o n , c – B o n , d – P a ssa b le (u tilise r a v e c p ru d e n c e )
** D o n n é e n o n fo u rn ie p o u r d es ra iso n s d e c o n fid e n tia lité o u d e fia b ilité sta tistiq u e .
a .l.u . : A u c u n lo ge m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'u n iv e rs
a .l.e . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'é c h a n tillo n
s.o . : S a n s o b je t
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
ableaux
Société canadienne d’hypothèques et de logement
24
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
3.1.5 Variation en % estimative du loyer moyen des appartements et des maisons en rangée d'initiative privée
1
selon le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Studios
oct.05 oct.06
à
à
oct.06 oct.07
Centre
1 chambre
oct.05 oct.06
à
à
oct.06 oct.07
2 chambres
oct.05 oct.06
à
à
oct.06 oct.07
3 chambres +
oct.05 oct.06
à
à
oct.06 oct.07
Tous les log.
oct.05 oct.06
à
à
oct.06 oct.07
Zone 1 - Kitchener Est
Zone 2 - Kitchener Centre
Zone 3 - Kitchener Ouest
1,6 c
**
**
**
**
**
1,7 a
1,5 d
1,9 a
1,4 a
++
1,2 a
1,3 a
2,0 c
1,9 b
1,5 a
++
1,2 a
1,6 c
**
**
1,9 c
**
**
1,1 a
2,0 b
1,9 a
1,8 a
++
1,4 a
Ville de Kitchener
Zone 4 - Ville de Waterloo
Zone 5 - Ville de Cambridge
Zone 6 - Deux cantons
3,8 d
**
**
**
++
**
**
**
1,7 a
1,3 a
1,9 b
**
0,8 a
0,8 d
2,2 b
**
1,6 a
1,2 a
2,0 b
**
1,2 a
2,8 c
2,2 a
**
1,7 c
1,2 a
1,0 a
**
1,8 b
1,0 a
4,0 c
**
1,5 a
1,2 a
2,1 a
**
1,0 a
++
2,1 b
**
Kitchener (RMR)
3,5 d
++
1,5 a
1,0 a
1,5 a
1,6 b
1,5 a
1,9 b
1,5 a
0,9 a
(1) L'estimation du pourcentage de changement constitue une mesure de l'évolution du marché et est fondée sur les structures qui ont fait partie de l'échantillon les deux années
Les lettres suivantes indiquent le degré de fiabilité des données estimatives :
a – Excellent, b – Très bon, c – Bon, d – Passable (utiliser avec prudence)
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
++ La variation du loyer n'est pas statistiquement significative.Autrement dit, elle
n'est pas différente de zéro (0) sur le plan statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l'univers
a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l'échantillon
s.o. : Sans objet
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
ableaux
Société canadienne d’hypothèques et de logement
25
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
1.1.1 Taux d'inoccupation (%) des appartements d'initiative privée
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Guelph
Zone
Zone 1 - Ouest
Studios
oct.06
**
1 chambre
oct.07
oct.06
oct.07
2 chambres
oct.06
oct.07
3 chambres +
oct.06
oct.07
**
Tous les log.
oct.06
oct.07
4,5 a
3,0 a
1,4 a
4,4 a
2,8 a
9,1 b
4,1 a
2,7 a
Zone 2 - Sud
Zone 3 - Est
1,5 a
0,0 c
2,4 c
0,0 c
0,6 a
2,9 c
0,3 a
2,6 b
1,4 a
3,8 c
0,5 a
3,3 b
1,1 a
**
1,0 a
**
1,1 a
3,5 b
0,6 a
3,0 b
Guelph (RMR)
1,5 a
2,5 c
2,0 a
1,1 a
3,3 a
2,1 a
4,2 c
5,3 d
2,8 a
1,9 a
L e s le ttre s su iv a n te s in d iq u e n t le d e g ré d e fia b ilité d e s do n n é e s e stim a tiv e s :
a – E x c e lle n t, b – T rè s b o n , c – B o n , d – P a ssa b le (u tilise r a v e c p ru d e n c e )
** D o n n é e n o n fo u rn ie p o u r d es ra iso n s d e c o n fid e n tia lité o u d e fia b ilité sta tistiq u e .
a .l.u . : A u c u n lo ge m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'u n iv e rs
a .l.e . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'é c h a n tillo n
s.o . : S a n s o b je t
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
ableaux
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
1.1.2 Loyer moyen ($) des appartements d'initiative privée
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Guelph
Zone
Studios
oct.06 oct.07
1 chambre
oct.06 oct.07
2 chambres
oct.06 oct.07
3 chambres +
oct.06 oct.07
Tous les log.
oct.06 oct.07
Zone 1 - Ouest
Zone 2 - Sud
Zone 3 - Est
572 b
581 a
573 b
619 b
590 b
533 b
741 a
766 a
659 a
757 a
750 a
668 a
835 a
877 a
779 a
848 a
978 a
943 b
878 a 1 326 a 1 155 a
799 a
901 b
927 b
805 a
858 a
762 a
818 a
825 a
770 a
Guelph (RMR)
578 a
588 a
744 a
743 a
839 a
848 a 1 143 a 1 015 b
820 a
812 a
Les logements dont les chambres sont louées exclusivement à des étudiants ne sont plus visés par l'enquête. En conséquence, le loyer moyen des logements de trios chambres ou plus en octobre 2007 n'en tient pas compte.
L e s le ttr e s su iv a n te s in d iq u e n t le d e g r é d e fia b ilité d e s d o n n é e s e s tim a tiv e s (c v = c o e ffic ie n t d e v a r ia tio n ) :
a – E x c e lle n t ( 0 ≤ c v ≤ 2 , 5 ), b – T r è s b o n ( 2 , 5 < c v ≤ 5 ), c – B o n ( 5 < c v ≤ 7 , 5 ),
d – P a s s a b le (u tilis e r a v e c p r u d e n c e ) ( 7 , 5 < c v ≤ 1 0 )
* * D o n n é e n o n fo u r n ie p o u r d e s r a is o n s d e c o n fid e n tia lité o u d e fia b ilité s ta tis tiq u e .
a .l.u . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o r ie d a n s l'u n iv e r s
a .l.e . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o r ie d a n s l'é c h a n tillo n
s .o . : S a n s o b je t
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
ableaux
Société canadienne d’hypothèques et de logement
26
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
1.1.3 Univers des appartements d'initiative privée et nombre d'unités vacantes en octobre 2007
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Guelph
Zone
Zone 1 - Ouest
Zone 2 - Sud
Zone 3 - Est
Guelph (RMR)
3 chambres +
Tous les log.
Studios
1 chambre
2 chambres
Vacants Univers Vacants Univers Vacants Univers Vacants Univers Vacants Univers
2 a
49
14 a
988
49 a
1 743
**
100
77 a
2 880
3 c
127
3 a
999
7 a
1 312
1 a
102
14 a
2 540
0 c
32
8 b
325
25 b
766
**
69
36 b
1 193
5 c
208
26 a
2 313
82 a
3 821
14 d
271
127 a
6 613
1.1.4 Taux de disponibilité (%) des appartements d'initiative privée
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Guelph
Zone
Studios
oct.06 oct.07
1 chambre
oct.06 oct.07
2 chambres
oct.06 oct.07
3 chambres +
oct.06 oct.07
Tous les log.
oct.06 oct.07
Zone 1 - Ouest
Zone 2 - Sud
Zone 3 - Est
5,9 d
3,0 a
0,0 c
9,0 a
3,2 d
0,0 c
4,1 a
1,9 a
6,0 c
3,1 a
2,3 a
3,1 c
6,4 a
2,2 a
5,7 b
4,6 a
1,6 a
4,4 b
10,9 c
1,7 a
**
12,3 d
4,0 a
**
5,8 a
2,1 a
5,7 b
4,4 a
2,1 a
3,9 b
Guelph (RMR)
3,2 c
4,1 c
3,4 a
2,8 a
4,8 a
3,5 a
5,4 b
6,8 c
4,3 a
3,4 a
L e s le ttre s su iv a n te s in d iq u e n t le d e g ré d e fia b ilité d e s d o n n é e s e stim a tiv e s :
a – E x c e lle n t, b – T rè s b o n , c – B o n , d – P a ssa b le (u tilise r a v e c p ru d e n c e )
** D o n n é e n o n fo u rn ie p o u r d es ra iso n s d e c o n fid e n tia lité o u d e fia b ilité sta tistiq u e .
a .l.u . : A u c u n lo ge m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'u n iv e rs
a .l.e . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'é c h a n tillo n
s.o . : S a n s o b je t
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
ableaux
Société canadienne d’hypothèques et de logement
27
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
1.1.5 Variation en % estimative du loyer moyen des appartements d'initiative privée 1
selon le nombre de chambres
RMR de Guelph
Studios
oct.05
à
oct.06
Centre
Zone 1 - Ouest
Zone 2 - Sud
**
1,7 a
Zone 3 - Est
Guelph (RMR)
1 chambre
oct.06
à
oct.07
**
**
oct.05
à
oct.06
0,7 a
1,8 a
oct.06
à
oct.07
1,5 a
1,5 a
2 chambres
oct.05
à
oct.06
0,8 a
1,5 a
oct.06
à
oct.07
1,2 a
1,5 a
3 chambres +
oct.05
à
oct.06
**
2,5 b
oct.06
à
oct.07
**
++
Tous les log.
oct.05
à
oct.06
oct.06
à
oct.07
0,7 a
1,6 a
1,4 a
1,3 a
**
**
**
1,6 b
**
2,6 b
**
**
1,6 c
2,8 b
2,9 c
4,2 c
1,8 b
1,5 a
1,1 a
1,6 a
1,5 b
1,2 d
1,2 a
1,6 a
(1) L'estimation du pourcentage de changement constitue une mesure de l'évolution du marché et est fondée sur les structures qui ont fait partie de l'échantillon les deux années
Les lettres suivantes indiquent le degré de fiabilité des données estimatives :
a – Excellent, b – Très bon, c – Bon, d – Passable (utiliser avec prudence)
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
++ La variation du loyer n'est pas statistiquement significative.Autrement dit, elle
n'est pas différente de zéro (0) sur le plan statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l'univers
a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l'échantillon
s.o. : Sans objet
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
ableaux
1.2.1 Taux d'inoccupation (%) des appartements d'initiative privée
selon l'année de construction et le nombre de chambres
RMR de Guelph
Année de construction
Studios
oct.06
Guelph (RMR)
Avant 1960
4,6 d
1960 à 1974
1975 à 1989
1,1 d
0,0 a
1990 ou après
Tous les immeubles
a.l.u.
1,5 a
1 chambre
oct.07
**
0,0 c
5,3 a
a.l.u.
2,5 c
oct.06
oct.07
2 chambres
oct.06
oct.07
3 chambres +
oct.06
oct.07
Tous les log.
oct.06
oct.07
1,5 a
1,9 b
3,4 c
1,2 a
3,1 d
3,1 a
2,8 b
1,7 a
1,7 a
2,3 a
1,2 a
0,8 a
2,7 a
4,4 a
1,9 a
2,7 a
7,5 c
5,4 c
**
**
2,6 a
3,5 a
1,9 a
2,1 a
**
**
**
3,3 d
0,0 a
**
0,9 d
1,5 a
2,0 a
1,1 a
3,3 a
2,1 a
4,2 c
5,3 d
2,8 a
1,9 a
L e s le ttre s su iv a n te s in d iq u e n t le d e g ré d e fia b ilité d e s d o n n é e s e stim a tiv e s :
a – E x c e lle n t, b – T rè s b o n , c – B o n , d – P a ssa b le (u tilise r a v e c p ru d e n c e )
** D o n n é e n o n fo u rn ie p o u r d es ra iso n s d e c o n fid e n tia lité o u d e fia b ilité sta tistiq u e .
a .l.u . : A u c u n lo ge m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'u n iv e rs
a .l.e . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'é c h a n tillo n
s.o . : S a n s o b je t
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
ableaux
Société canadienne d’hypothèques et de logement
28
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
1.2.2 Loyer moyen ($) des appartements d'initiative privée
selon l'année de construction et le nombre de chambres
RMR de Guelph
Année de construction
Studios
oct.06
1 chambre
oct.07
oct.06
oct.07
2 chambres
oct.06
oct.07
3 chambres +
oct.06
oct.07
Tous les log.
oct.06
oct.07
Guelph (RMR)
Avant 1960
496 b
479 b
631 a
633 a
752 a
772 a
977 b
992 a
696 a
697 a
1960 à 1974
564 b
589 a
720 a
724 a
808 a
821 a
915 a
939 b
782 a
794 a
643 a
a.l.u.
680 b
a.l.u.
798 a
**
797 a
**
909 a
**
904 a 1 063 a 1 049 a
861 a
873 b 1 469 a
**
1 399 b
858 a
982 c
578 a
588 a
744 a
743 a
839 a
848 a 1 143 a 1 015 b
812 a
1975 à 1989
1990 ou après
Tous les immeubles
820 a
L e s le ttr e s su iv a n te s in d iq u e n t le d e g r é d e fia b ilité d e s d o n n é e s e s tim a tiv e s (c v = c o e ffic ie n t d e v a r ia tio n ) :
a – E x c e lle n t ( 0 ≤ c v ≤ 2 , 5 ), b – T r è s b o n ( 2 , 5 < c v ≤ 5 ), c – B o n ( 5 < c v ≤ 7 , 5 ),
d – P a s s a b le (u tilis e r a v e c p r u d e n c e ) ( 7 , 5 < c v ≤ 1 0 )
* * D o n n é e n o n fo u r n ie p o u r d e s r a is o n s d e c o n fid e n tia lité o u d e fia b ilité s ta tis tiq u e .
a .l.u . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o r ie d a n s l'u n iv e r s
a .l.e . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o r ie d a n s l'é c h a n tillo n
s .o . : S a n s o b je t
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
ableaux
1.3.1 Taux d'inoccupation (%) des appartements d'initiative privée
selon la taille de l'immeuble et le nombre de chambres
RMR de Guelph
Taille
Guelph (RMR)
3 à 5 unités
Studios
oct.06
**
1 chambre
oct.07
0,0 c
oct.06
1,2 d
oct.07
1,9 c
2 chambres
oct.06
5,7 b
oct.07
1,3 a
3 chambres +
oct.06
3,1 d
oct.07
5,9 c
Tous les log.
oct.06
oct.07
4,2 b
2,0 b
6 à 19 unités
2,2 c
1,1 d
4,0 d
2,2 b
2,8 b
3,0 a
**
**
3,1 c
2,7 a
20 à 49 unités
0,0 a
4,4 a
0,3 a
0,3 a
1,8 a
1,6 a
4,4 a
10,4 a
1,7 a
2,0 a
50 à 99 unités
0,0 a
5,5 a
1,9 a
0,3 a
4,3 a
2,3 a
3,0 b
0,0 c
3,2 a
1,5 a
**
2,2 a
2,2 a
2,7 a
1,4 a
**
2,6 a
1,8 a
2,0 a
1,1 a
3,3 a
2,1 a
5,3 d
2,8 a
1,9 a
100 unités et +
Tous les immeubles
**
1,5 a
2,5 c
**
4,2 c
L e s le ttre s su iv a n te s in d iq u e n t le d e g ré d e fia b ilité d e s d o n n é e s e stim a tiv e s :
a – E x c e lle n t, b – T rè s b o n , c – B o n , d – P a ssa b le (u tilise r a v e c p ru d e n c e )
** D o n n é e n o n fo u rn ie p o u r d es ra iso n s d e c o n fid e n tia lité o u d e fia b ilité sta tistiq u e .
a .l.u . : A u c u n lo ge m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'u n iv e rs
a .l.e . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'é c h a n tillo n
s.o . : S a n s o b je t
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
ableaux
Société canadienne d’hypothèques et de logement
29
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
1.3.2 Loyer moyen ($) des appartements d'initiative privée
selon la taille de l'immeuble et le nombre de chambres
RMR de Guelph
Studios
Taille
oct.06
1 chambre
oct.07
Guelph (RMR)
3 à 5 unités
494 b
494 c
oct.06
oct.07
644 a
680 b
2 chambres
oct.06
oct.07
764 a
3 chambres +
oct.06
oct.07
751 a
859 a
907 b
936 a
Tous les log.
oct.06
oct.07
731 a
735 a
6 à 19 unités
583 b
584 b
637 a
631 a
748 a
768 a
990 b
731 a
736 a
20 à 49 unités
524 b
508 c
713 a
698 a
813 a
817 a 1 325 a 1 033 c
864 a
796 a
50 à 99 unités
635 a
668 a
772 a
785 a
895 a
911 a 1 077 a 1 067 a
847 a
859 a
100 unités et +
Tous les immeubles
**
578 a
**
588 a
781 a
744 a
791 a
743 a
886 a
839 a
893 a
**
**
848 a 1 143 a 1 015 b
844 a
820 a
853 a
812 a
L e s le ttr e s su iv a n te s in d iq u e n t le d e g r é d e fia b ilité d e s d o n n é e s e s tim a tiv e s (c v = c o e ffic ie n t d e v a r ia tio n ) :
a – E x c e lle n t ( 0 ≤ c v ≤ 2 , 5 ), b – T r è s b o n ( 2 , 5 < c v ≤ 5 ), c – B o n ( 5 < c v ≤ 7 , 5 ),
d – P a s s a b le (u tilis e r a v e c p r u d e n c e ) ( 7 , 5 < c v ≤ 1 0 )
* * D o n n é e n o n fo u r n ie p o u r d e s r a is o n s d e c o n fid e n tia lité o u d e fia b ilité s ta tis tiq u e .
a .l.u . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o r ie d a n s l'u n iv e r s
a .l.e . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o r ie d a n s l'é c h a n tillo n
s .o . : S a n s o b je t
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
ableaux
1.3.3 T aux d'ino ccupatio n (% ) des appartem ents d'initiative privée
selo n la zo ne et le no m bre de lo gem ents dans l'im m euble
R M R de G uelph
Zone
3 -5
oct.0 6
6 -1 9
oct.0 7
oct.0 6
2 0 -4 9
oct.0 7
oct.0 6
5 0 -9 9
oct.0 7
oct.0 6
100+
oct.0 7
oct.0 6
Z o ne 1 - O uest
2,3 b
3,3 c
0,4 b
2,1 a
3,7 a
3,3 a
5,2 a
2,4 a
4,5 a
Z o ne 2 - Sud
7,4 b
1,4 a
1,8 a
0,3 a
0,9 a
1,2 a
0,1 a
0,1 a
1,0 a
Z o ne 3 - Est
1,4 d
1,4 d
5,1 c
4,0 b
1,3 a
2,2 c
**
**
G ue lph (RM R)
4 ,2 b
2 ,0 b
3 ,1 c
2 ,7 a
1 ,7 a
2 ,0 a
3 ,2 a
1 ,5 a
oct.0 7
a.l.u.
2 ,6 a
3,3 a
0,5 a
a.l.u.
1 ,8 a
L e s le ttre s su iv a n te s in d iq u e n t le d e g ré d e fia b ilité d e s d o n n é e s e stim a tiv e s :
a – E x c e lle n t, b – T rè s b o n , c – B o n , d – P a ssa b le (u tilise r a v e c p ru d e n c e )
** D o n n é e n o n fo u rn ie p o u r d es ra iso n s d e c o n fid e n tia lité o u d e fia b ilité sta tistiq u e .
a .l.u . : A u c u n lo ge m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'u n iv e rs
a .l.e . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'é c h a n tillo n
s.o . : S a n s o b je t
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
ableaux
Société canadienne d’hypothèques et de logement
30
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
1.4 Taux d'inoccupation (%) des appartements d'initiative privée
selon la fourchette de loyers
RMR de Guelph
Fourchette de loyers
Guelph (RMR)
Moins de 600 $
600 à 699 $
Studios
oct.06
1 chambre
oct.07
3,1 d
0,0 c
**
1,0 d
0,0 c
3,7 d
1,6 b
3,0 c
0,7 a
2,1 c
**
**
**
**
900 à 999 $
1000 $ et +
a.l.e.
a.l.e.
a.l.e.
a.l.e.
1,5 a
oct.07
**
**
700 à 799 $
800 à 899 $
Toutes les fourchettes
oct.06
2,5 c
2 chambres
oct.06
**
**
oct.07
**
**
3,0 c
3,0 b
3,0 c
2,5 b
3 chambres +
Total
oct.06
oct.07
oct.06
oct.07
a.l.e.
**
a.l.e.
a.l.e.
2,2 c
1,5 a
0,4 b
3,6 d
**
**
**
**
2,2 b
3,5 b
1,7 b
3,2 c
**
**
**
**
5,1 b
0,0 d
2,9 b
1,2 d
**
1,8 c
**
**
4,7 b
1,1 a
2,8 b
1,3 a
2,0 a
1,1 a
3,3 a
2,1 a
4,2 c
5,3 d
2,8 a
1,9 a
2.1.1 Taux d'inoccupation (%) des maisons en rangée d'initiative privée
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Guelph
Zone
Studios
1 chambre
2 chambres
oct.07
oct.06
oct.07
Tous les log.
oct.07
oct.06
oct.07
Zone 1 - Ouest
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
**
**
**
16,1 a
**
15,4 a
Zone 2 - Sud
Zone 3 - Est
a.l.u.
**
a.l.u.
**
a.l.u.
**
a.l.u.
**
0,4 a
**
1,9 a
**
3,1 a
**
5,2 a
**
2,1 a
**
4,0 a
**
**
**
**
**
2,0 b
3,3 a
5,0 c
8,8 a
4,0 b
7,1 a
Guelph (RMR)
oct.06
3 chambres +
oct.06
oct.06
oct.07
L e s le ttre s su iv a n te s in d iq u e n t le d e g ré d e fia b ilité d e s d o n n é e s e stim a tiv e s :
a – E x c e lle n t, b – T rè s b o n , c – B o n , d – P a ssa b le (u tilise r a v e c p ru d e n c e )
** D o n n é e n o n fo u rn ie p o u r d es ra iso n s d e c o n fid e n tia lité o u d e fia b ilité sta tistiq u e .
a .l.u . : A u c u n lo ge m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'u n iv e rs
a .l.e . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'é c h a n tillo n
s.o . : S a n s o b je t
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
ableaux
Société canadienne d’hypothèques et de logement
31
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
2.1.2 Loyer moyen ($) des maisons en rangée d'initiative privée
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Guelph
Zone
Studios
oct.06
1 chambre
oct.07
oct.06
oct.07
2 chambres
oct.06
Zone 1 - Ouest
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
**
Zone 2 - Sud
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
980 a
Zone 3 - Est
**
**
**
**
**
Guelph (RMR)
**
**
**
**
982 a
oct.07
**
3 chambres +
oct.06
oct.07
Tous les log.
oct.06
1 068 b 1 022 a 1 060 b
oct.07
1 014 a
987 a 1 150 a 1 204 a 1 087 a 1 122 a
**
**
**
**
**
979 a 1 130 a 1 156 a 1 080 a 1 095 a
L e s le ttr e s su iv a n te s in d iq u e n t le d e g r é d e fia b ilité d e s d o n n é e s e s tim a tiv e s (c v = c o e ffic ie n t d e v a r ia tio n ) :
a – E x c e lle n t ( 0 ≤ c v ≤ 2 , 5 ), b – T r è s b o n ( 2 , 5 < c v ≤ 5 ), c – B o n ( 5 < c v ≤ 7 , 5 ),
d – P a s s a b le (u tilis e r a v e c p r u d e n c e ) ( 7 , 5 < c v ≤ 1 0 )
* * D o n n é e n o n fo u r n ie p o u r d e s r a is o n s d e c o n fid e n tia lité o u d e fia b ilité s ta tis tiq u e .
a .l.u . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o r ie d a n s l'u n iv e r s
a .l.e . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o r ie d a n s l'é c h a n tillo n
s .o . : S a n s o b je t
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
ableaux
2.1.3 Univers des maisons en rangée d'initiative privée et nombre d'unités vacantes en octobre 2007
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Guelph
Zone
Zone 1 - Ouest
Zone 2 - Sud
Zone 3 - Est
Guelph (RMR)
Studios
1 chambre
2 chambres
3 chambres +
Tous les log.
Vacants Univers Vacants Univers Vacants Univers Vacants Univers Vacants Univers
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
**
**
33 a
205
38 a
246
a.l.u.
**
a.l.u.
**
a.l.u.
**
a.l.u.
**
5 a
**
257
**
22 a
**
425
**
27 a
**
682
**
**
**
**
**
10 a
300
58 a
662
68 a
964
L e s le ttre s su iv a n te s in d iq u e n t le d e g ré d e fia b ilité d e s d o n n é e s e stim a tiv e s :
a – E x c e lle n t, b – T rè s b o n , c – B o n , d – P a ssa b le (u tilise r a v e c p ru d e n c e )
** D o n n é e n o n fo u rn ie p o u r d es ra iso n s d e c o n fid e n tia lité o u d e fia b ilité sta tistiq u e .
a .l.u . : A u c u n lo ge m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'u n iv e rs
a .l.e . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'é c h a n tillo n
s.o . : S a n s o b je t
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
ableaux
Société canadienne d’hypothèques et de logement
32
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
2.1.4 Taux de disponibilité (%) des maisons en rangée d'initiative privée
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Guelph
Studios
Zone
1 chambre
2 chambres
oct.07
oct.06
Tous les log.
oct.07
oct.06
oct.07
Zone 1 - Ouest
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
**
**
11,8 d
18,0 a
10,8 d
17,1 a
Zone 2 - Sud
Zone 3 - Est
a.l.u.
**
a.l.u.
**
a.l.u.
**
a.l.u.
**
2,0 a
**
4,7 a
**
6,4 a
**
8,0 a
**
4,7 a
**
6,7 a
**
**
**
**
**
3,2 c
5,7 a
8,0 a
11,2 a
6,4 b
9,4 a
Guelph (RMR)
oct.06
3 chambres +
oct.06
oct.07
oct.06
oct.07
L e s le ttre s su iv a n te s in d iq u e n t le d e g ré d e fia b ilité d e s d o n n é e s e stim a tiv e s :
a – E x c e lle n t, b – T rè s b o n , c – B o n , d – P a ssa b le (u tilise r a v e c p ru d e n c e )
** D o n n é e n o n fo u rn ie p o u r d es ra iso n s d e c o n fid e n tia lité o u d e fia b ilité sta tistiq u e .
a .l.u . : A u c u n lo ge m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'u n iv e rs
a .l.e . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'é c h a n tillo n
s.o . : S a n s o b je t
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
ableaux
2.1.5 Variation en % estimative du loyer moyen des maisons en rangée d'initiative privée 1
selon le nombre de chambres
RMR de Guelph
Studios
1 chambre
2 chambres
oct.06
à
oct.07
oct.05
à
oct.06
oct.06
à
oct.07
Tous les log.
oct.06
à
oct.07
oct.05
à
oct.06
oct.06
à
oct.07
Zone 1 - Ouest
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
**
**
**
-4,1 a
**
-4,1 a
3,3 a
Centre
oct.05
à
oct.06
3 chambres +
oct.05
à
oct.06
oct.05
à
oct.06
oct.06
à
oct.07
Zone 2 - Sud
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
1,3 a
0,8 a
-2,6 a
4,9 a
-0,8 a
Zone 3 - Est
**
**
**
**
**
**
**
**
**
**
Guelph (RMR)
**
**
**
**
2,0 b
-0,2 a
++
2,5 c
++
1,7 b
(1) L'estimation du pourcentage de changement constitue une mesure de l'évolution du marché et est fondée sur les structures qui ont fait partie de l'échantillon les deux années
Les lettres suivantes indiquent le degré de fiabilité des données estimatives :
a – Excellent, b – Très bon, c – Bon, d – Passable (utiliser avec prudence)
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
++ La variation du loyer n'est pas statistiquement significative.Autrement dit, elle
n'est pas différente de zéro (0) sur le plan statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l'univers
a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l'échantillon
s.o. : Sans objet
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
ableaux
Société canadienne d’hypothèques et de logement
33
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
3.1.1 Taux d'inoccupation (%) des appartements et des maisons en rangée d'initiative privée
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Guelph
Studios
oct.06 oct.07
Zone
Zone 1 - Ouest
**
1 chambre
oct.06 oct.07
2 chambres
oct.06 oct.07
3 chambres +
oct.06 oct.07
Tous les log.
oct.06 oct.07
4,5 a
3,0 a
1,4 a
4,5 a
3,0 a
9,0 c
14,5 a
4,5 a
3,7 a
Zone 2 - Sud
Zone 3 - Est
1,5 a
0,0 c
2,4 c
0,0 c
0,6 a
2,9 c
0,3 a
2,6 b
1,3 a
3,7 c
0,8 a
3,3 b
2,4 a
**
4,4 a
5,2 d
1,3 a
3,4 b
1,3 a
3,2 b
Guelph (RMR)
1,5 a
2,5 c
2,0 a
1,1 a
3,2 a
2,2 a
4,7 b
7,8 a
3,0 a
2,6 a
L e s le ttre s su iv a n te s in d iq u e n t le d e g ré d e fia b ilité d e s do n n é e s e stim a tiv e s :
a – E x c e lle n t, b – T rè s b o n , c – B o n , d – P a ssa b le (u tilise r a v e c p ru d e n c e )
** D o n n é e n o n fo u rn ie p o u r d es ra iso n s d e c o n fid e n tia lité o u d e fia b ilité sta tistiq u e .
a .l.u . : A u c u n lo ge m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'u n iv e rs
a .l.e . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'é c h a n tillo n
s.o . : S a n s o b je t
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
ableaux
3.1.2 Loyer moyen ($) des appartements et des maisons en rangée d'initiative privée
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Guelph
Zone
Studios
oct.06
oct.07
1 chambre
oct.06
oct.07
2 chambres
oct.06
oct.07
3 chambres +
oct.06
oct.07
Tous les log.
oct.06
oct.07
Zone 1 - Ouest
572 b
619 b
741 a
757 a
840 a
851 a 1 039 b
990 a
827 a
832 a
Zone 2 - Sud
Zone 3 - Est
581 a
554 c
590 b
525 b
766 a
658 a
750 a
667 a
893 a
779 a
897 a 1 210 a 1 194 a
798 a
989 b 1 019 c
905 a
774 a
891 a
779 a
Guelph (RMR)
576 a
585 a
744 a
743 a
850 a
858 a 1 135 a 1 110 a
854 a
848 a
Les logements dont les chambres sont louées exclusivement à des étudiants ne sont plus visés par l'enquête. En conséquence, le loyer moyen des logements de trios chambres ou plus en octobre 2007 n'en tient pas compte.
L e s le ttr e s su iv a n te s in d iq u e n t le d e g r é d e fia b ilité d e s d o n n é e s e s tim a tiv e s (c v = c o e ffic ie n t d e v a r ia tio n ) :
a – E x c e lle n t ( 0 ≤ c v ≤ 2 , 5 ), b – T r è s b o n ( 2 , 5 < c v ≤ 5 ), c – B o n ( 5 < c v ≤ 7 , 5 ),
d – P a s s a b le (u tilis e r a v e c p r u d e n c e ) ( 7 , 5 < c v ≤ 1 0 )
* * D o n n é e n o n fo u r n ie p o u r d e s r a is o n s d e c o n fid e n tia lité o u d e fia b ilité s ta tis tiq u e .
a .l.u . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o r ie d a n s l'u n iv e r s
a .l.e . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o r ie d a n s l'é c h a n tillo n
s .o . : S a n s o b je t
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
ableaux
Société canadienne d’hypothèques et de logement
34
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
3.1.3 Univers des appartements et des maisons en rangée d'initiative privée et nombre d'unités vacantes
en octobre 2007, selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Guelph
Zone
Zone 1 - Ouest
Zone 2 - Sud
Zone 3 - Est
Guelph (RMR)
Studios
1 chambre
2 chambres
3 chambres +
Tous les log.
Vacants Univers Vacants Univers Vacants Univers Vacants Univers Vacants Univers
2 a
49
14 a
988
54 a
1 784
44 a
305
115 a
3 126
3 c
127
3 a
999
12 a
1 569
23 a
527
41 a
3 222
0 c
33
8 b
326
25 b
768
5 d
101
39 b
1 229
5 c
209
26 a
2 314
92 a
4 121
72 a
933
195 a
7 577
3.1.4 Taux de disponibilité (%) des appartements et des maisons en rangée d'initiative privée
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Guelph
Zone
Studios
oct.06 oct.07
1 chambre
oct.06 oct.07
2 chambres
oct.06 oct.07
3 chambres +
oct.06 oct.07
Tous les log.
oct.06 oct.07
Zone 1 - Ouest
5,9 d
9,0 a
4,1 a
3,1 a
6,4 a
4,8 a
11,5 c
16,2 a
6,3 a
5,4 a
Zone 2 - Sud
Zone 3 - Est
3,0 a
0,0 c
3,2 d
0,0 c
1,9 a
6,0 c
2,3 a
3,1 c
2,2 a
5,6 b
2,1 a
4,4 b
4,9 a
**
7,2 a
5,2 d
2,6 a
5,5 b
3,1 a
4,0 b
Guelph (RMR)
3,1 c
4,1 c
3,4 a
2,8 a
4,7 a
3,7 a
7,1 a
9,9 a
4,6 a
4,2 a
L e s le ttre s su iv a n te s in d iq u e n t le d e g ré d e fia b ilité d e s d o n n é e s e stim a tiv e s :
a – E x c e lle n t, b – T rè s b o n , c – B o n , d – P a ssa b le (u tilise r a v e c p ru d e n c e )
** D o n n é e n o n fo u rn ie p o u r d es ra iso n s d e c o n fid e n tia lité o u d e fia b ilité sta tistiq u e .
a .l.u . : A u c u n lo ge m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'u n iv e rs
a .l.e . : A u c u n lo g e m e n t d e c e tte c a té g o rie d a n s l'é c h a n tillo n
s.o . : S a n s o b je t
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
ableaux
Société canadienne d’hypothèques et de logement
35
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
3.1.5 Variation en % estimative du loyer moyen des appartements et des maisons en rangée d'initiative privée
1
selon le nombre de chambres
RMR de Guelph
Centre
Zone 1 - Ouest
Zone 2 - Sud
Zone 3 - Est
Guelph (RMR)
Studios
oct.05 oct.06
à
à
oct.06 oct.07
1 chambre
oct.05 oct.06
à
à
oct.06 oct.07
2 chambres
oct.05 oct.06
à
à
oct.06 oct.07
3 chambres +
oct.05 oct.06
à
à
oct.06 oct.07
Tous les log.
oct.05 oct.06
à
à
oct.06 oct.07
**
1,7 a
**
**
0,7 a
1,8 a
1,5 a
1,5 a
1,1 a
1,4 a
0,9 a
1,3 a
1,6 c
++
**
3,9 a
0,9 a
1,0 a
1,0 a
1,8 a
**
**
**
1,6 b
**
2,6 b
**
**
1,5 c
2,7 b
2,9 c
4,2 c
1,8 b
1,5 a
1,2 a
1,3 a
++
1,7 b
1,0 a
1,6 a
(1) L'estimation du pourcentage de changement constitue une mesure de l'évolution du marché et est fondée sur les structures qui ont fait partie de l'échantillon les deux années
Les lettres suivantes indiquent le degré de fiabilité des données estimatives :
a – Excellent, b – Très bon, c – Bon, d – Passable (utiliser avec prudence)
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
++ La variation du loyer n'est pas statistiquement significative.Autrement dit, elle
n'est pas différente de zéro (0) sur le plan statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l'univers
a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l'échantillon
s.o. : Sans objet
leaux sur la ffiabilité
iabilité des données pour en savoir davantage.
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tab
ableaux
Société canadienne d’hypothèques et de logement
36
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
MÉTHODE DE L’ENQUÊTE SUR LES LOGEMENTS LOCATIFS
La Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) mène l’Enquête sur les logements locatifs (ELL) chaque année en
avril et en octobre pour mesurer les forces en présence sur le marché locatif. L’Enquête porte sur un échantillon de logements pris
dans tous les centres urbains de 10 000 habitants ou plus. Seuls les immeubles d’initiative privée qui comptent au moins trois logements
locatifs et qui sont sur le marché depuis au moins trois mois sont inclus. Les enquêteurs obtiennent des données sur les loyers du
marché, les unités disponibles et les unités vacantes pour tous les immeubles compris dans l’échantillon. La plupart des résultats diffusés
dans la présente publication portent sur les immeubles d’appartements d’initiative privée.
L’Enquête se fait par téléphone ou sur place, et l’information est obtenue du propriétaire, du gestionnaire ou du concierge. L’Enquête a
lieu pendant les deux premières semaines des mois d’avril et octobre, et ses résultats témoignent de la conjoncture du marché à
ce moment-là.
L’Enquête sur les logements locatifs que mène la SCHL permet de connaître les taux d’inoccupation, les taux de disponibilité et les
loyers moyens des logements neufs ou existants. En octobre 2006, la SCHL a adopté une nouvelle mesure qui permet d’estimer le taux
de variation des loyers dans les immeubles existants seulement. Cette mesure tient compte d'immeubles qu’ont en commun les
échantillons des enquêtes de l’année en cours et de l’année précédente. En examinant comment évoluent les loyers dans les immeubles
existants, on fait abstraction de l’incidence que peuvent avoir les immeubles neufs, les immeubles convertis et le renouvellement de
l’échantillon sur le pourcentage de variation des loyers. Les estimations relatives aux immeubles existants sont diffusées dans le Rapport
sur le marché locatif : Faits saillants pour le Canada, dans les Rapports sur le marché locatif : Faits saillants de chaque province ainsi que dans
les Rapports sur le marché locatif de différentes localités. Les loyers pratiqués dans les immeubles neufs et dans les immeubles existants y
figurent également. Les données que la SCHL publie sur la variation des loyers dans les immeubles existants sont statistiquement
significatifs, ce qui ne sera pas nécessairement le cas des chiffres résultant d’éventuels calculs effectués à l’aide des loyers des logements
neufs et existants.
MÉTHODE DE L’ENQUÊTE SUR LE MARCHÉ LOCATIF SECONDAIRE
Chaque année en septembre et en octobre, la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) mène l’Enquête sur le
marché locatif secondaire (EMLS) pour mesurer les forces en présence sur ce marché. Ce dernier englobe les logements qui ne
sont pas visés par l’Enquête sur les logements locatifs (ELL). Voici les types de logement que la SCHL inclut dans l’EMLS :
•
•
•
•
•
•
•
maisons individuelles offertes en location;
maisons jumelées offertes en location (maisons situées dans un ensemble comptant deux logements de taille comparable qui
partagent un seul toit et qui sont situés soit côte à côte, soit l'un derrière l'autre);
maisons en rangée en propriété absolue offertes en location;
appartements offerts en location dans un duplex (immeuble comptant deux logements superposés);
appartements accessoires offerts en location (logements distincts situés à l’intérieur d’une habitation);
logements en copropriété offerts en location (catégorie pouvant comprendre plusieurs types de logement, mais
essentiellement composée d'appartements);
appartements situés dans un bâtiment commercial ou un autre type d'immeuble renfermant un ou deux logements.
L’EMLS est effectuée dans certaines régions métropolitaines de recensement (RMR). Elle comporte trois volets :
• l’Enquête auprès des ménages sur les loyers;
• l’Enquête sur les loyers des appartements en copropriété (menée auprès des ménages locataires);
• l’Enquête sur les taux d’inoccupation des appartements en copropriété (menée auprès des propriétaires).
Les trois enquêtes se font par téléphone. Dans l’Enquête sur les taux d’inoccupation des appartements en copropriété, les données
sont obtenues du propriétaire, du gestionnaire ou du concierge et peuvent être recueillies sur place si aucun contact téléphonique n’a
pu être établi. Dans les deux autres enquêtes, l’information est recueillie auprès d’un adulte faisant partie du ménage. Les trois enquêtes
ont lieu en septembre et en octobre, et les résultats témoignent de la conjoncture du marché à ce moment-là.
Dans le cas de l’Enquête sur les taux d’inoccupation des appartements en copropriété, la SCHL publie des données sur le nombre
d’unités louées et sur les taux d’inoccupation. Dans le cas de l’Enquête sur les loyers des appartements en copropriété et de l’Enquête
auprès des ménages sur les loyers, elle publie des données sur les loyers moyens. Chaque estimation fournie est assortie d’un code à
une lettre indiquant son degré de fiabilité statistique (déterminé selon le coefficient de variation, ou c.v.). En 2007, les appartements en
copropriété offerts en location ont fait l'objet de l’EMLS dans les RMR suivantes : Vancouver, Calgary, Edmonton, Toronto, Ottawa,
Montréal et Québec. D'autres logements du marché locatif secondaire ont été visés par l’EMLS à Abbotsford, Barrie, Calgary,
Edmonton, Halifax, Montréal, Ottawa, Québec, St. John’s, Kelowna, Toronto et Vancouver.
Société canadienne d’hypothèques et de logement
37
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
Définitions
F
Logement disponible : Un logement locatif est considéré comme étant disponible si le locataire actuel a envoyé ou reçu
un avis de déménagement officiel et qu’aucun nouveau locataire n’a signé de bail, ou encore si le logement est vacant (voir
la définition de « logement vacant »).
Loyer : Montant réel que les locataires paient pour leur logement. Aucun rajustement n’est fait selon que des commodités
et services, comme le chauffage, l’électricité, le stationnement et l’eau chaude, sont inclus ou non dans le loyer. Dans le cas
des logements disponibles ou vacants, le loyer correspond au montant demandé par le propriétaire.
Les chiffres sur les loyers moyens figurant dans la présente publication donnent une bonne indication du montant que paient
les locataires selon la taille des logements et le secteur géographique. Les services comme le chauffage, l’électricité et l’eau
chaude peuvent être inclus ou non dans le loyer.
Immeuble d’appartements locatifs : Tout immeuble comptant au moins trois logements offerts en location, dont un ou
plus n’a pas d’entrée privée. Les habitations occupées par les propriétaires n’entrent pas dans le nombre total de logements
locatifs compris dans les immeubles.
Ensemble de logements en rangée locatifs : Tout immeuble comptant au moins trois logements contigus avec entrée
privée qui sont offerts en location. Les habitations occupées par les propriétaires n’entrent pas dans le nombre total de
logements locatifs compris dans les ensembles. Les logements (ou maisons) en rangée sont parfois appelés logements en
bande.
Logement vacant : Un logement est considéré comme étant vacant s’il n’est pas occupé au moment de l’Enquête et qu’il
pourrait l’être immédiatement.
Définition des secteurs de recensement utilisés dans la présente publication
Une région métropolitaine de recensement (RMR) ou une agglomération de recensement (AR) est formée d’une ou de
plusieurs municipalités adjacentes situées autour d’une grande région urbaine (appelée noyau urbain). Un noyau urbain doit,
selon les données du recensement de la population, compter au moins 10 000 habitants pour former une AR et au moins
100 000 habitants pour former une RMR. Pour être incluses dans une RMR ou une AR, les municipalités adjacentes doivent
avoir un degré d’intégration élevé avec la région urbaine centrale, lequel est déterminé par le volume de navetteurs établi
d’après les données du recensement sur le lieu de travail. Les RMR et les AR englobent des municipalités ou des subdivisions
de recensement.
Toutes les données d’octobre 2006 figurant dans les publications de la SCHL sont fondées sur les secteurs définis aux fins du
Recensement de 2001 de Statistique Canada. Toutes les données d’octobre 2007 figurant dans les publications de la SCHL
sont fondées sur les secteurs définis aux fins du Recensement de 2006 de Statistique Canada.
Remerciements
L’Enquête sur les logements locatifs et l’Énquête sur le marché locatif secondaire n’auraient pas pu être effectuées sans la collaboration des
propriétaires, gestionnaires et concierges d’immeubles, ainsi que des ménages, des différentes régions du Canada. La SCHL apprécie
grandement leur travail acharné ainsi que l’aide qu’ils lui apportent en fournissant de l’information exacte en temps voulu. Grâce à leur
contribution, la SCHL est en mesure de diffuser de l’information qui profitera à l’ensemble du secteur de l’habitation.
L’indicateur de l’abordabilité des logements locatif
La Société canadienne d’hypothèques et de logement a élaboré un nouvel indicateur de l’abordabilité des logements locatifs afin
d’évaluer dans quelle mesure un marché locatif est abordable pour les ménages qui y sont locataires. On calcule d’abord combien un
ménage locataire doit gagner pour être en mesure de payer le loyer médian des appartements de deux chambres sans y consacrer
plus de 30 % de son revenu. Ensuite, on divise la moyenne triennale mobile des revenus médians des ménages par le revenu minimum
requis. Le quotient est multiplié par 100, et le produit devient notre indicateur. Ce dernier sera supérieur à 100 si moins de 30 % du
revenu est requis, et inférieur si 30 % du revenu ne suffit pas à payer le loyer médian des appartements de deux chambres. En
général, l’indicateur augmentera si un marché devient plus abordable et diminuera dans le cas contraire.
Les chiffres estimatifs dont se sert la SCHL dans le cas du revenu médian des ménages locataires sont fondés sur les résultats de
l’Enquête sur la dynamique du travail et du revenu, de Statistique Canada. Des données sont disponibles pour la période allant
de 1994 à 2005. La SCHL a établi des prévisions pour les deux années subséquentes.
Société canadienne d’hypothèques et de logement
38
Rapport sur le marché locatif - RMR de Kitchener et RMR de Guelph - Date de diffusion : 2007
La SCHL : Au cœur de l’habitation
La Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) est l’organisme national responsable de l’habitation au Canada, et ce
depuis plus de 60 ans.
En collaboration avec d’autres intervenants du secteur de l’habitation, elle contribue à faire en sorte que le système canadien de
logement demeure l’un des meilleurs du monde. La SCHL aide les Canadiens à accéder à un éventail de logements durables,
abordables et de qualité, favorisant ainsi la création de collectivités et de villes dynamiques et saines partout au pays.
Pour obtenir des renseignements supplémentaires, veuillez consulter le site Web de la SCHL à l’adresse suivante : www.schl.ca
Vous pouvez aussi communiquer avec nous par téléphone : 1-800-668-2642 ou par télécopieur : 1-800-245-9274.
De l’extérieur du Canada : 613-748-2003; télécopieur : 613-748-2016.
La Société canadienne d’hypothèques et de logement souscrit à la politique du gouvernement fédéral sur l’accès des personnes
handicapées à l’information. Si vous désirez obtenir la présente publication sur des supports de substitution, composez le 1-800-668-2642.
La gamme complète des publications nationales standards du Centre d’analyse de marché (CAM) est désormais offerte
gratuitement, en format électronique, sur le site Web de la SCHL. Vous pouvez maintenant consulter, imprimer ou télécharger les
éditions déjà parues, ou encore vous abonner aux futures éditions et recevoir automatiquement, par courriel, de l’information sur le
marché le jour même où elle est diffusée : c’est rapide et pratique! Visitez le www.schl.ca/marchedelhabitation
Pour en savoir davantage au sujet du CAM et de la mine de renseignements sur le marché de l’habitation qu’il met à votre
disposition, rendez-vous au www.schl.ca/marchedelhabitation
Pour vous abonner à la version papier (payante) des publications du CAM, veuillez composer le 1 800 668-2642.
©2007 Société canadienne d’hypothèques et de logement. Tous droits réservés. La SCHL autorise toute utilisation raisonnable du contenu de
la présente publication, à la condition toutefois que ce soit à des fins personnelles, pour des recherches d’affaires ou d’intérêt public, ou encore
dans un but éducatif. Elle accorde le droit d’utiliser le contenu à titre de référence générale dans des analyses écrites ou dans la présentation de
résultats, de conclusions ou de prévisions, et de citer de façon limitée les données figurant dans la présente publication. La SCHL autorise
également l’utilisation raisonnable et restreinte du contenu de ses rapports dans des publications commerciales, sous réserve des conditions
susmentionnées. Elle conserve toutefois le droit d’exiger, pour une quelconque raison, l’interruption d’une telle utilisation.
Chaque fois que le contenu d’une publication de la SCHL est utilisé, y compris les données statistiques, il faut en indiquer la source comme suit :
Source : SCHL (ou, selon le cas, « Adaptation de données provenant de la SCHL »), titre de la publication, année et date de diffusion.
À défaut de quoi ledit contenu ne peut être reproduit ni transmis à quiconque. Lorsqu’une organisation se procure une publication, elle ne doit
pas en donner l’accès à des personnes qui ne sont pas à son emploi. La publication ne peut être affichée, que ce soit en partie ou en totalité,
dans un site Web qui serait ouvert au public ou accessible à des personnes qui ne travaillent pas directement pour l’organisation. Pour obtenir la
permission d’utiliser le contenu d’une publication d’analyse de marché de la SCHL à des fins autres que celles susmentionnées ou de
reproduire de grands extraits ou l’intégralité des publications d’analyse de marché de la SCHL, veuillez communiquer avec le Centre canadien
de documentation sur l’habitation (CCDH) ; courriel : chic@schl.ca – téléphone : 613-748-2367 ou 1 800 668-2642.
Veuillez fournir les informations suivantes au CCDH :
Titre de la publication, année et date de diffusion
Sans limiter la portée générale de ce qui précède, il est interdit de traduire un extrait de publication sans l’autorisation préalable écrite de la
Société canadienne d’hypothèques et de logement.
Les renseignements, analyses et opinions contenus dans cette publication sont fondés sur diverses sources jugées fiables, mais
leur exactitude ne peut être garantie, et ni la Société canadienne d’hypothèques et de logement ni ses employés n’en assument la
responsabilité.
Société canadienne d’hypothèques et de logement
39
soyez au fait du
marché de l’habitation!
Prenez des décisions éclairées grâce aux données les plus récentes sur les
tendances du marché de l'habitation au Canada et les occasions à saisir.
Rapports gratuits en ligne :
Les rapports électroniques du
Centre d’analyse de marché de la
SCHL procurent une foule de
renseignements détaillés sur les
marchés national, provinciaux,
régionaux et locaux.
Prévisions et analyses :
renseignements sur les
tendances futures du marché
de l’habitation aux échelles
locale, régionale et nationale.
Données et statistiques :
renseignements sur les différents
aspects du marché de l’habitation
– mises en chantier, loyers,
taux d’inoccupation, et
beaucoup plus!
Statistiques du logement au Canada
Bulletin mensuel d'information sur le logement
Perspectives du marché de l'habitation, Canada
Perspectives du marché de l'habitation : Faits saillants - Canada
et les régions
Perspectives du marché de l'habitation, grands centres urbains
Actualités habitation, Canada
Actualités habitation, grands centres urbains
Actualités habitation, régions
Statistiques mensuelles sur l'habitation
Perspectives du marché, Nord du Canada
Tableaux de données provisoires sur les mises en chantier
Rapport sur la rénovation et l’achat de logements
Rapport sur le marché locatif : Faits saillants
Rapport sur le marché locatif, grands centres urbains
Statistiques sur le marché locatif
Rapports régionaux gratuits aussi disponibles :
Enquête sur le logement des aînés, Colombie-Britannique
Rapport sur les maisons de retraite, Ontario
Les résidences pour personnes âgées - Étude de marché, centres
urbains du Québec
Tableaux de données sur le marché de l'habitation : Quelques
centres urbains du Centre-Sud de l'Ontario
Construction résidentielle en bref, centres urbains des Prairies
Analyse du marché de la revente, centres urbains du Québec
Obtenez tout de suite l'information dont vous avez besoin!
Cliquez sur www.schl.ca/marchedelhabitation pour consulter,
imprimer, télécharger ou vous abonner.
64401_2007_A01
Le cycle 2008 du programme des Prix d'excellence en habitation de la SCHL est amorcé!
Si vous avez créé une solution unique afin d’améliorer l’abordabilité du logement au Canada, il est temps que vous
receviez la reconnaissance nationale qui vous revient! La SCHL souhaite recevoir des demandes décrivant des
pratiques exemplaires qui ont amélioré l’abordabilité du logement. Il peut s'agir d'initiatives de petite ou de
grande envergure qui démontrent diverses façons de créer des logements abordables pour combler les besoins
du milieu. Pour plus de renseignements cliquez sur programme des Prix d'excellence en habitation de la SCHL.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising