Baisse du taux d’inoccupation à Kitchener

Baisse du taux d’inoccupation à Kitchener
r
apport sur le
Marché locatif RMR de KITCHENER
OCTOBRE 2005
Baisse du taux d’inoccupation à Kitchener
FAITS SAILLANTS
Le marché locatif de la région métropolitaine de recensement (RMR) de
Kitchener s’est resserré cette année. De 3,5 % en 2004, le taux d’inoccupation
dans les immeubles locatifs d’initiative privée comptant trois appartements ou
plus est tombé à 3,3 % en 2005, selon les résultats de l’Enquête sur les logements
locatifs réalisée en octobre 2005.
La demande de logements locatifs a été stimulée par la croissance exceptionnelle
de l’emploi et l’important afflux migratoire dans la région. La progression de la
demande a été quelque peu freinée par les bas taux hypothécaires, qui ont permis
à beaucoup de ménages locataires d’accéder à la propriété.
3,3 %
I S TO W E L
S A WM
IL
L
U NI
LO BS IN GE R
7
Y
R S IT
NA
T
O
C ED
AR
M YE
UE
CL
YD E
RS
8
TH
ES
NCH
NO R
BR A
GRA ND
A
G
SP
R
LA
ER
4,1 % Taux d'inoccupation de la zone 01 pourL2005
Y
IG E
TO N
U
U MB
Légende
WR
ER
AY R
VIL LE
N
AV E
IO
N
K IE
LO C
V
ER
E
RO S
RO
A GE
SL
GE
O
BL AI R
VIL L
C
1
E
US
Zone 01
4,1%
L IN
Zone 05
2,5%
G
8
8
WN
TR
BR ID
K IN
GA
TO
TO
CO
S
NE
K
A IN
NT
Zone 02
4,3%
40
LE
B
OU
IL
V
F
ER
GU
EL P
H
Zone 03 R IA
Zone 04
O
Insert
Optional
or Chart
H Here
CT
3,6%V IGraph
1,8%
UT
SS
401
RB
E
S
1 Baisse du taux d’inoccupation à
Kitchener
2 Légère hausse de la demande
d’appartements locatifs
3 L’offre de logements locatifs s’accroît
3 Le taux d’inoccupation fléchit
3 Les loyers moyens augmentent
4 Croissance de la demande
d’appartements de deux chambres
4 Les grands appartements affichent un
taux d’inoccupation élevé
4 Baisse du taux de disponibilité des
appartements locatifs
4 Waterloo : le marché locatif le plus serré
de la RMR
5 Aperçu national
7 Perspectives du marché locatif en 2006
1.1.1 Taux d’inocc., appart.
1.1.2 Loyers moyens, appart.
1.1.3 Univers et unités vacantes, appart.
1.1.4 Taux de dispon., appart.
1.2.1 Taux d’inocc., appart., selon l’année de
construction
1.2.2 Loyers moyens, appart., selon l’année
de construction
1.3.1 Taux d’inocc., appart., selon la taille de
l’immeuble
1.3.2 Loyers moyens, appart., selon la taille
de l’immeuble
1.3.3 Taux d’inocc., appart., selon la taille de
l’immeuble et la zone
1.4 Taux d’inocc., appart., selon le loyer
2.1.1 Taux d’inocc., log. en rangée
2.1.2 Loyers moyens, log. en rangée
2.1.3 Univers et unités vacantes, log. en
rangée
2.1.4 Taux de dispon., log. en rangée
3.1.1 Taux d’inocc., appart. et log. en rangée
3.1.2 Loyers moyens, appart. et log. en
rangée
3.1.3 Univers et unités vacantes, appart. et
log. en rangée
3.1.4 Taux de dispon., appart. et log. en
rangée
Zone 06 *
5,1%
VE
KRE SS LE R
L
Analyse
TABLEAUX STATISTIQUES
FLO RADA LE
Le taux d'inoccupation
de la RMR de Kitchener
en 2005 est de :
SOMMAIRE
Taux d'inoccupation en 2005 Nsupérieur
à celui de 2004R I
D
Taux d'inoccupation en 2005 inférieur à celui de 2004
Taux d'inoccupation en 2005 égal à celui de 2004
* Comparaison avec l'année précédente non disponible
0
1
2
4
6
Km
Légère hausse de la
demande d’appartements
locatifs
RMR de Kitchener,
taux d'inoccupation moyen
2.0%
2.3%
2.2%
1.8%
1.5%
1.9%
1.5%
1.0%
1.0%
0.5%
0.7%
0.9%
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
1996
1995
0.0%
Source : SCHL
Le marché des logements pour
propriétaire-occupant concurrence
le marché locatif
renchérissement des prix des
habitations et ils ont incité un grand
nombre d’accédants à la propriété et
de ménages locataires à devenir
propriétaires. Beaucoup de locataires
se sont rendu compte que le loyer
d’un grand appartement de deux ou
trois chambres est comparable au
coût de possession d’un logement.
En conséquence, un flot constant de
locataires ont accédé à la propriété.
L’accroissement de la demande de
logements locatifs cette année a été
quelque peu atténué par les faibles
coûts d’emprunt disponibles aux
acheteurs d’habitations. Les bas taux
hypothécaires ont maintenu le
principal et les charges d’intérêts à
un niveau peu élevé malgré le
L’assouplissement des critères
relatifs à la mise de fonds pour les
prêts hypothécaires assurés, ainsi
que l’accès aux fonds détenus dans
des régimes enregistrés d’épargneretraite pour effectuer ce paiement
initial, ont permis à un grand nombre
d’acheteurs de devenir propriétaires.
favorisent la demande de logements
locatifs. Lorsque les immigrants
internationaux décrochent un
emploi, obtiennent une cote de
crédit et épargnent suffisamment
pour une mise de fonds, ils sont plus
à même d’accéder à la propriété.
Les habitations restent abordables à Kitchener
2,050 $
1,850 $
1,650 $
1,450 $
1,250 $
1,050 $
Calcul : mise de fonds de 25 %, prêt amorti sur 25 ans, taux à cinq ans, prix S.I.A.® moyen
2 Rapport sur le marché locatif, RMR de Kitchener  Octobre 2005
2005(P)
Sources : ACI, Banque du Canada, prévisions consensuelles, prévisions de la SCHL
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
1996
850 $
1995
Au cours des cinq dernières années,
beaucoup de migrants
internationaux ont élu domicile dans
la RMR de Kitchener. Cette forte
immigration s’est poursuivie
en 2005, progressant de 45 % par
rapport à 2004. Les immigrants, qui
ont tendance à louer à leur arrivée,
3.3%
2.5%
1994
Les données publiées par Statistique
Canada montrent que le nombre de
migrants qui s’installent dans la RMR
de Kitchener a bondi de plus de
50 % l’an dernier, ce qui a entraîné
une vive demande de logements
locatifs.
3.5%
3.2%
1993
La migration a accru la demande de
logements locatifs
3.0%
1992
Les niveaux d’emplois chez les
jeunes sont d’un intérêt particulier,
vu la forte propension de ces
derniers à louer. Le taux d’emploi à
temps plein chez les 15-24 ans a
légèrement augmenté cette année.
3.5%
1991
La forte croissance de l’emploi dans
la RMR de Kitchener a fait monter la
demande de logements locatifs. Les
personnes occupant un emploi sont
plus susceptibles d’acheter ou de
louer une habitation.
D’octobre 2004 à octobre 2005,
l’emploi a fait un gain notable de 5 %,
plus de deux fois supérieur au taux
moyen de création d’emplois
enregistré dans la région de
Kitchener au cours des dix
dernières années.
4.0%
1990
L’amélioration de l’emploi stimule la
demande de logements locatifs
4.5%
Paiements mensuels (principal et intérêt)
corrigés de l'inflation (dollars de 2005)
Après avoir diminué et entraîné une
hausse des taux d’inoccupation
durant quatre années d’affilée, la
demande de logements locatifs a
repris dans la RMR de Kitchener.
Quoiqu’en léger recul cette année, le
taux d’inoccupation y demeure
nettement supérieur à la moyenne
historique de cette région. Un
certain nombre de facteurs (abordés
ci-dessous) ont favorisé le
raffermissement de la demande de
logements locatifs.
Baisse du taux d'inoccupation dans la RMR de Kitchener
Les offres incitatives attirent les
locataires
Dans une certaine mesure, les
incitatifs offerts par les firmes de
gestion immobilière et les
propriétaires-bailleurs ont réussi à
retenir et à attirer des locataires. Ces
incitatifs vont du mois de loyer
gratuit à un programme de
récompense donnant la chance de
gagner un gros lot de 25 000 $ en
crédits de loyer.
L’offre de logements
locatifs s’accroît
Des appartements locatifs neufs se
sont ajoutés au parc locatif de la
région de Kitchener en 2005.
Durant les neuf premiers mois de
l’année, 561 appartements locatifs
ont été achevés, dans les villes de
Kitchener et de Waterloo pour la
plupart.
Le taux d’inoccupation
fléchit
La hausse de la demande de
logements locatifs entraînée par la
croissance exceptionnelle de
l’emploi et la forte immigration a plus
que compensé le flux de locataires
ayant accédé à la propriété. En raison
du faible accroissement de l’offre
d’appartements neufs sur le marché
locatif, le taux d’inoccupation de la
RMR de Kitchener est descendu à
3,3 % cette année.
commodités, ont été ajoutés à
l’Enquête de 2005 et ont contribué
à faire monter le loyer moyen des
appartements de deux chambres.
Le loyer moyen des appartements
de trois chambres ou plus ont
augmenté de 11 % dans la RMR de
Kitchener en 2005. Cette hausse est
survenue exclusivement dans la ville
de Waterloo (zone 4), où le loyer
moyen de ce type d’appartements a
bondi de près de 30 %. D’après des
renseignements anecdotiques,
certains propriétaires-bailleurs
louent à des étudiants des chambres
situées dans de grands
appartements de quatre ou cinq
chambres. Cette pratique, conjuguée
à l’augmentation de l’offre
d’appartements de quatre ou cinq
chambres, a entraîné une hausse
substantielle du loyer moyen des
appartements de trois chambres ou
plus cette année.
Le loyer moyen des appartements
de une chambre s’est alourdi de 4 %
en 2005 pour atteindre 677 $. S’il
s’est accru, c’est notamment parce
que des appartements neufs haut de
gamme se sont ajoutés à l’univers de
l’Enquête cette année. Les
appartements de une chambre plus
récents sont plus spacieux et
possèdent une meilleure finition et
davantage de commodités. Les
logements de construction récente
Dans la catégorie des studios, les
taux d’inoccupation ont été
supérieurs à la moyenne, de sorte
que les loyers n’ont affiché qu’une
légère hausse de moins de 1 %.
Cette année, pour la première fois
en trois ans, les loyers se sont accrus
dans une proportion supérieure au
taux d’inflation global.
Croissance de la
demande d’appartements
de deux chambres
Le taux d’inoccupation des
appartements de deux chambres
ayant diminué et celui des logements
de une chambre étant resté stable, la
proportion moyenne
d’appartements vacants a reculé
dans la région en 2005. Les
appartements de une et de deux
chambres représentent plus de
90 % du parc des appartements
locatifs dans la RMR de Kitchener.
Ainsi, toute variation du taux
d’inoccupation de ces appartements
influe directement sur le taux
d’inoccupation global de la région.
Le taux d’inoccupation des
appartements de deux chambres est
descendu de 4 %, en octobre 2004, à
3,7 %, un an plus tard. Certains
locataires ont profité des incitatifs
Hausse de la demande d'appartements de grande taille
Les loyers moyens
augmentent
5.0
2004
2005
4.0
Taux d'inoccupation (%)
Le loyer moyen des appartements
de deux chambres est monté à
811 $, affichant une progression de
6 % par rapport à octobre 2004.
Cette hausse est intervenue
exclusivement dans les grands
immeubles de 100 à 199
appartements, les loyers dans les
ensembles de 100 appartements ou
moins étant demeurés
pratiquement inchangés cette année.
Des immeubles d’appartements
neufs haut de gamme, qui offrent des
logements de qualité et de multiples
ont donc tendance à avoir un loyer
plus élevé que ceux du marché.
3.0
2.0
1.0
Studios
1 chambre
2 chambres
3 chambres et +
Source : Enquête sur les logements locatifs de la SCHL
Rapport sur le marché locatif, RMR de Kitchener  Octobre 2005 3
offerts afin de quitter leur petit
appartement pour emménager dans
un logement plus spacieux.
Les grands appartements
affichent un taux
d’inoccu-pation élevé
Les taux d’inoccupation des
appartements de deux et de trois
chambres accusent un léger repli
cette année, mais demeurent
nettement supérieurs à la moyenne.
Les bas taux hypothécaires ont
grandement contribué à maintenir à
un niveau élevé les taux
d’inoccupation des appartements de
grande taille. Vu le faible écart entre
les coûts de location et de
possession d’une habitation,
beaucoup de locataires et
d’accédants à la propriété ont choisi
de devenir propriétaires.
Les ventes d’habitations enregistrées
par les chambres immobilières de
Kitchener-Waterloo et de
Cambridge sont un indicateur de la
tendance à l’accession à la propriété.
Dans ces deux secteurs, elles ont
établi de nouveaux records cette
année. Par ailleurs, Kitchener est une
des rares RMR de l’Ontario à avoir
connu une hausse des mises en
chantier de logements cette année.
La ville de Waterloo possède le marché locatif le plus
tendu de la RMR
2.0%
Ville de Cambridge
2.5%
2.5%
Taux d'inocc. moyen en 2004
Taux d'inocc. moyen en 2005
Moyenne sur 15 ans
2.1%
Ville de Waterloo
1.8%
1.3%
4.3%
Ville de Kitchener
4.0%
2.8%
Source : Enquête sur les logements locatifs de la SCHL
pourcentage d’appartements qui
sont inoccupés ou dont le locataire a
donné ou reçu un avis de
déménagement et pour lesquels
aucun nouveau locataire n’a signé de
bail.
Le taux de disponibilité illustre de
manière un peu plus large les
tendances de l’offre de logements
locatifs à court terme. C’est
pourquoi il tend à être légèrement
plus élevé que le taux
d’inoccupation.
Les appartements haut de gamme
affichent de hauts taux
d’inoccupation. Ceux dont le loyer
mensuel dépasse 900 $ demeurent à
risque de voir leurs locataires
accéder à la propriété. Le taux
d’inoccupation de ces unités a
beaucoup augmenté, passant de 3,2 à
4,4 % entre octobre 2004 et 2005.
Le taux de disponibilité selon le
nombre de chambres suit
étroitement l’évolution des taux
d’inoccupation. La proportion de
logements disponibles a diminué par
rapport à octobre 2004 dans les
catégories des appartements de une,
de deux et de trois chambres, tandis
qu’elle a bondi dans le cas des
studios.
Baisse du taux de
disponibilité des
appartements locatifs
Waterloo : le marché
locatif le plus serré de la
RMR
La demande accrue de logements
locatifs a fait baisser le taux de
disponibilité cette année. Selon les
résultats de l’Enquête sur les
logements locatifs, 6 % des
appartements locatifs étaient
disponibles en octobre. Le taux de
disponibilité correspond au
Le taux d’inoccupation moyen de la
RMR de Kitchener a diminué
en 2005, mais ce ne fut pas le cas
dans toutes les zones.
La croissance du bassin de locataires
potentiels s’est traduite par une
demande accrue de logements
4 Rapport sur le marché locatif, RMR de Kitchener  Octobre 2005
locatifs à Waterloo (zone 4). Le taux
d’inoccupation y a glissé sous 2 %
cette année, reflétant en grande
partie la vigoureuse demande
provenant des étudiants. Selon un
rapport de Statistique Canada publié
plus tôt cette année, le nombre
d’inscriptions dans les universités
canadiennes a connu pendant
l’année scolaire 2003-2004 sa
hausse la plus importante en 28 ans.
Les universités de la région de
Waterloo ont suivi la tendance.
Une forte proportion (plus de 60 %)
des appartements de la RMR de
Kitchener se trouvent dans la ville
même (zones 1-3). Dans ce secteur,
le taux d’inoccupation s’est quelque
peu replié, passant de 4,3 à 4 %
entre octobre 2004 et 2005. Il
demeure tout de même nettement
supérieur à sa moyenne des
15 dernières années, preuve que la
demande de logements locatifs reste
plutôt faible dans la ville.
Le marché locatif est relativement
serré dans la ville de Cambridge
(zone 5). En octobre 2005, le taux
d’inoccupation moyen y était de
2,5 %, ce qui correspond à la
moyenne des 15 dernières années,
signe de la stabilité de la demande de
logements locatifs.
Le taux d’inoccupation
national des
appartements se stabilise
Cette année encore, le taux
d’inoccupation moyen des
appartements locatifs dans les
28 principaux centres urbains1 du
Canada s’est chiffré à 2,7 % en
octobre, après avoir affiché trois
hausses annuelles de suite
entre 2002 et 2004. Il reste inférieur
à la moyenne de 2,8 % calculée pour
la période allant de 1995 à 2004.
Grâce à la vigueur de l’économie et à
la forte création d’emplois, il s’est
formé beaucoup de ménages depuis
quelque temps, ce qui a stimulé aussi
bien la demande d’habitations pour
propriétaire-occupant que celle de
logements locatifs. La stabilisation du
taux d’inoccupation dans les
28 centres réunis résulte d’un
certain nombre de facteurs.
Premièrement, étant donné que la
majorité des nouveaux arrivants
emménagent d’abord dans des
habitations à louer, les niveaux élevés
d’immigration ont grandement
alimenté la demande de logements
locatifs depuis un an. Deuxièmement,
dans la plupart des centres, les
locataires sont aujourd’hui plus
nombreux à continuer de vivre à
loyer, car l’écart entre les frais de
possession et les loyers s’est creusé
en 2005. Ces deux facteurs ont
exercé des pressions à la baisse sur
les taux d’inoccupation au cours de
la dernière année.
En revanche, la demande
d’habitations pour propriétaireoccupant est restée très intense,
comme en témoigne le nombre
record de ventes conclues en 2005
sur le marché de l’existant. Cette
vive demande continue de tirer vers
le haut les taux d’inoccupation. Qui
plus est, il s’achève beaucoup de
copropriétés dans certains centres.
Les habitations en copropriété sont
des types de logements assez
abordables pour lesquels bien des
ménages locataires optent lorsqu’ils
accèdent à la propriété. Il arrive
parfois que les copropriétés
ajoutent au marché locatif,
puisqu’elles peuvent être acquises
par des investisseurs qui les offrent
en location. De ce fait, les
importants volumes d’achèvement
de logements en copropriété ont
créé de la concurrence pour le
marché locatif ainsi que des
pressions à la hausse sur les taux
d’inoccupation.
Même si le taux d’inoccupation
moyen des appartements locatifs a
augmenté ces dernières années,
l’abordabilité continue d’être un
problème pour de multiples
ménages partout au pays. Il leur
faudrait ou bien emménager dans
une habitation moins chère, ou
bien obtenir de l’aide
supplémentaire pour que leurs
frais de logement mensuels soient
plus abordables. Dans certains cas
toutefois, il n’y a pas suffisamment
d’unités vacantes pour tous les
ménages éprouvant des besoins
impérieux en matière de logement.
La nécessité de produire des
logements abordables reste donc
bien présente.
Les taux d’inoccupation les plus
élevés en 2005 ont été observés à
Windsor (10,3 %), Saint John (N.B.) (5,7 %), Saskatoon (4,6 %),
Thunder Bay (4,6 %), Edmonton
(4,5 %), St. John’s (T.-N.-L.) (4,5 %)
et Saguenay (4,5 %), et les plus bas,
à Victoria (0,5 %), Sherbrooke
(1,2 %), Québec (1,4 %), Vancouver
(1,4 %), Trois-Rivières (1,5 %),
Calgary (1,6 %) et dans le
Grand Sudbury (1,6 %).
Le loyer moyen des appartements
de deux chambres s’est accru dans
25 des 28 principaux centres
urbains. Cependant, dans 15 des
25 centres où les loyers ont monté,
l’augmentation a été minime. Les
plus fortes hausses ont eu lieu à
Kitchener (6,0 %), Victoria (4,8 %) et
Québec (4,2 %). Le loyer moyen des
appartements de deux chambres
dans les 28 grands centres réunis a
progressé de 1,6 % entre
octobre 2004 et octobre 2005.
C’est à Toronto, Vancouver et Ottawa
que les appartements de deux
chambres se louent le plus cher en
moyenne (soit respectivement
1 052 $, 1 004 $ et 920 $ par mois)
et à Trois-Rivières et Saguenay qu’ils
sont les plus abordables (474 $
et 472 $).
Taux d'inoccupation des
appartements (%)
par grand centre
2004 2005
Abbotsford
Calgary
Edmonton
Gatineau
Grand Sudbury
Halifax
Hamilton
Kingston
Kitchener
London
Montréal
Oshawa
Ottawa
Québec
Regina
Saguenay
Saint John
Saskatoon
Sherbrooke
St. Catharines-Niagara
St. John's
Thunder Bay
Toronto
Trois-Rivières
Vancouver
Victoria
Windsor
Winnipeg
Tous les centres
2,8
4,3
5,3
2,1
2,6
2,9
3,4
2,4
3,5
3,7
1,5
3,4
3,9
1,1
2,7
5,3
5,8
6,3
0,9
2,6
3,1
5,0
4,3
1,2
1,3
0,6
8,8
1,1
2,7
3,8
1,6
4,5
3,1
1,6
3,3
4,3
2,4
3,3
4,2
2,0
3,3
3,3
1,4
3,2
4,5
5,7
4,6
1,2
2,7
4,5
4,6
3,7
1,5
1,4
0,5
10,3
1,7
2,7
Les principaux centres urbains correspondent aux régions métropolitaines de recensement (RMR) définies par
Statistique Canada, exception faite de la RMR d’Ottawa-Gatineau, qui est considérée comme deux centres distincts
pour les besoins de l’Enquête sur les logements locatifs.
1
Rapport sur le marché locatif, RMR de Kitchener  Octobre 2005 5
FLO R ADAL E
LI
S TOW EL
KRES SLER
Woolwich
S AWM
ILL
U NI V
7
ER
LO BSIN G ER
SI T Y
Waterloo
A
S
IL
F
OU
LE
KO
UT
H
W
TO
A IN
NT
B
ER
SS
H
RI
E LP
B
V
TO
GU
ER
V IC
8
NE
8
NL I
K I NG
40
1
SS
E
CED
M YE
DE
RS
8
N CH
Y
GL E
W RI
LO C
R
04 - Waterloo
UE
G
SP
RA
S
TO N
North Dumfries
03 - Kitchener Ouest
05 - Cambridge
AR
C LY
B RA
01 - Kitchener Est
02 - Kitchener Centre
GRAND
AYR
V ILL
UE
KI E
E
R
401
LE
BR
E
RO S
EN
IO AV
N
AG E
U
ZONES ID G E
Kitchener
B LA I R
Cambridge
RO
NA
T
V I LL
TR
CO
RI
V
06 - Deux cantons :Woolwich
et N. Dumfries
Frontières municipales *
*D'après
le Recensement de 2001, Statistique Canada
6 Rapport sur le marché locatif, RMR de Kitchener  Octobre 2005
2.5
1.25
0
2.5
5
7.5
Km
Zone 1
Zone 2
Zone 3
Zones 1-3
Zone 4
Zone 5
Zone 6
Zones 1-6
DESCRIPTION DES ZONES – RMR DE KITCHENER
Kitchener Est : ch. Highland Ouest, rue Mill, av. Victoria (nord), limite de N. Dumfries (ch. New Dundee) (sud), canton de
Woolwich (Grand River), Cambridge, route 401 (est), ch. Trussler (ouest).
Kitchener Centre : av. Victoria (nord), ch. Highland Ouest, rue Mill (sud), prom. Conestoga (est), av. Lawrence (ouest).
Kitchener Ouest : limite de la ville de Waterloo (nord), ch. Highland Ouest, rue Mill, av. Victoria (sud), canton de
Woolwich (Grand River) (est), ligne Wilmot/limite du canton de Wilmot (ouest).
Ville de Kitchener
Waterloo : limite du canton de Woolwich (nord), limite de la ville de Kitchener (sud), canton de Woolwich (Grand River)
(est), ligne Wilmot (ouest).
Cambridge : limite du canton de Woolwich (nord), limite du canton de N. Dumfries (sud), ch. Town Line (canton de N.
Dumfries, canton de Puslinch) (est), limite de la ville de Kitchener (ouest).
Deux cantons : Woolwich : ville de Waterloo, limite de la ville de Cambridge (sud), canton de Puslinch (est), route
régionale 16, ville de Waterloo, ville de Kitchener (ouest); N. Dumfries : ville de Kitchener (nord), limite de la ville de
Cambridge (est), ch. Trussler (ouest).
RMR de Kitchener
Redécoupage des zones et révision des secteurs de recensement
Pour un certain nombre de centres, les zones ont été redécoupées afin de les faire mieux correspondre aux quartiers existants
(voir description des zones) et, dans certains cas, leur numérotation a été modifiée. Du même coup, on a procédé à une révision
des secteurs de recensement (dont sont constituées les zones) pour qu’ils soient conformes aux limites établies par Statistique
Canada pour le Recensement de 2001. Ces deux exercices ont eu les conséquences suivantes : il est possible que la taille de
l’univers, le taux d’inoccupation et le loyer moyen indiqués pour l’année 2004 dans les publications sur le marché locatif de
2004 soient différents des chiffres pour 2004 qui apparaissent dans les rapports de 2005.
Perspectives du marché locatif en 2006
Le marché locatif devrait se resserrer quelque peu
en 2006 dans la RMR de Kitchener. La demande de
logements locatifs sera stimulée par une forte
croissance de l’emploi et de l’immigration.
L’économie de Kitchener continuera de favoriser la
progression de l’emploi, laquelle se chiffrera à 3,6 %
l’an prochain. Dans la RMR, l’emploi chez les jeunes
suivra cette tendance à la hausse. La vigoureuse
croissance de l’emploi dans ce groupe d’âge se
traduira par une augmentation de la demande de
logements locatifs en 2006.
Les bonnes perspectives d’emploi, conjuguées à une
vibrante économie locale, attireront beaucoup de
migrants dans la région. En outre, le gouvernement
fédéral a relevé sa cible d’immigration pour 2006.
L’afflux de migrants va générer une forte demande de
logements, et certains de ces nouveaux arrivants
choisiront de louer.
Les propriétaires continueront d’offrir des incitatifs
pour essayer de retenir leurs locataires et d’en attirer
de nouveaux. Cette stratégie réduira le nombre de
logements vacants dans la région.
Le resserrement du marché de la revente en 2006
accentuera la pression à la hausse sur les prix des
logements. Les taux hypothécaires devraient
augmenter légèrement l’an prochain. L’appréciation
des habitations et le relèvement des taux
hypothécaires vont faire grimper les coûts mensuels
de possession, de sorte qu’un moins grand nombre
de locataires vont accéder à la propriété en 2006.
La vigueur accrue de la demande de logements
locatifs et la hausse des coûts de possession vont
peser sur les taux d’inoccupation des appartements
d’initiative privée l’an prochain, ce qui fera descendre
le taux d’inoccupation moyen à 3,1 % dans la RMR de
Kitchener en 2006.
Comme la proportion de logements locatifs vacants
dans la RMR de Kitchener demeure bien supérieure à
la moyenne historique, il y aura encore une certaine
marge de manœuvre sur le marché locatif. En
conséquence, les propriétaires-bailleurs n’auront pas
beaucoup de pouvoir sur les prix l’an prochain. Les
hausses de loyer en 2006 seront conformes au taux
d’augmentation légal de 2,1 % établi par le ministère
des Affaires municipales et du logement.
Rapport sur le marché locatif, RMR de Kitchener  Octobre 2005 7
Tableaux compris dans les Rapports sur le marché locatif
Fournis dans TOUS les Rapports sur le marché locatif
Données sur les appartements d'initiative privée
1.1.1
1.1.2
1.1.3
1.1.4
1.2.1
1.2.2
1.3.1
1.3.2
1.4
Taux d'inoccupation (%), selon la zone et le nombre de chambres
Loyer moyen ($), selon la zone et le nombre de chambres
Univers et nombre d'unités vacantes, selon la zone et le nombre de chambres
Taux de disponibilité (%), selon la zone et le nombre de chambres
Taux d'inoccupation (%), selon l'année de construction et le nombre de chambres
Loyer moyen ($), selon l'année de construction et le nombre de chambres
Taux d'inoccupation (%), selon la taille de l'immeuble et le nombre de chambres
Loyer moyen ($), selon la taille de l'immeuble et le nombre de chambres
Taux d'inoccupation (%), selon la fourchette de loyers et le nombre de chambres
Fournis dans CERTAINS des Rapports sur le marché locatif
Données sur les appartements d'initiative privée
1.3.3
Taux d'inoccupation (%), selon la zone et le nombre de logements dans l'immeuble
Données sur les maisons en rangée d'initiative privée
2.1.1
2.1.2
2.1.3
2.1.4
Taux d'inoccupation (%), selon la zone et le nombre de chambres
Loyer moyen ($), selon la zone et le nombre de chambres
Univers et nombre d'unités vacantes, selon la zone et le nombre de chambres
Taux de disponibilité (%), selon la zone et le nombre de chambres
Données sur les appartements et les maisons en rangée d'initiative privée
3.1.1
3.1.2
3.1.3
3.1.4
Taux d'inoccupation (%), selon la zone et le nombre de chambres
Loyer moyen ($), selon la zone et le nombre de chambres
Univers et nombre d'unités vacantes, selon la zone et le nombre de chambres
Taux de disponibilité (%), selon la zone et le nombre de chambres
8 Rapport sur le marché locatif, RMR de Kitchener  Octobre 2005
1.1.1 Taux d'inoccupation (%) des appartements d'initiative privée
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Studios
2004
2005
0,0
2,2
4,3
5,5
0,0
3,0
1,0
3,3
**
**
4,7
5,1
0,0
0,0
2,1
3,6
Zone
Zone 1 - Kitchener Est
Zone 2 - Kitchener Centre
Zone 3 - Kitchener Ouest
Ville de Kitchener
Zone 4 - Ville de Waterloo
Zone 5 - Ville de Cambridge
Zone 6 - Deux cantons
Kitchener (RMR)
1 chambre
2004
2005
3,6
2,7
3,1
3,8
1,7
2,7
2,9
2,9
2,2
1,2
1,7
2,0
**
11,1
2,6
2,6
2 chambres
2004
2005
5,5
4,8
6,2
4,6
4,3
4,3
5,3
4,6
1,8
2,1
2,0
2,4
**
0,5
4,0
3,7
3 chambres +
2004
2005
5,7
4,6
**
4,9
**
**
5,4
4,3
2,9
1,8
1,6
5,7
a.l.e.
**
4,1
3,8
Tous les log.
2004
2005
4,8
4,1
5,1
4,3
3,1
3,6
4,3
4,0
2,1
1,8
2,0
2,5
**
5,1
3,5
3,3
1.1.2 Loyer moyen ($) des appartements d'initiative privée
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Studios
2004
2005
Zone
Zone 1 - Kitchener Est
Zone 2 - Kitchener Centre
Zone 3 - Kitchener Ouest
Ville de Kitchener
Zone 4 - Ville de Waterloo
Zone 5 - Ville de Cambridge
Zone 6 - Deux cantons
Kitchener (RMR)
575
**
**
547
**
499
537
541
583
496
555
552
**
506
518
544
1 chambre
2004
2005
649
642
661
651
669
624
**
651
667
667
692
675
676
670
**
677
2 chambres
2004
2005
768
776
761
768
808
703
**
765
782
830
821
800
868
783
**
811
3 chambres +
2004
2005
935
**
**
959
1 160
776
a.l.e.
990
950
**
**
957
1 506
782
**
1 099
1.1.3 Univers des appartements d'initiative privée et nombre d'unités vacantes en octobre 2005
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Studios
1 chambre
2 chambres
3 chambres +
Tous les log.
Vacants Univers Vacants Univers Vacants Univers Vacants Univers Vacants Univers
Zone
Zone 1 - Kitchener Est
Zone 2 - Kitchener Centre
Zone 3 - Kitchener Ouest
Ville de Kitchener
Zone 4 - Ville de Waterloo
Zone 5 - Ville de Cambridge
Zone 6 - Deux cantons
Kitchener (RMR)
5
8
5
19
**
4
0
26
236
149
171
555
**
78
7
713
81
46
51
178
19
26
17
240
2 977
1 226
1 872
6 074
1 579
1 276
153
9 083
274
70
120
464
69
67
1
601
5 705
1 527
2 768
10 000
3 324
2 814
188
16 326
30
4
**
38
8
12
**
58
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l’univers a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l’échantillon
644
86
**
886
436
205
**
1 533
390
129
181
699
99
109
18
925
9 561
2 987
4 967
17 515
5 413
4 372
355
27 655
s.o. : Sans objet
Rapport sur le marché locatif, RMR de Kitchener  Octobre 2005 9
1.1.4 Taux de disponibilité (%) des appartements
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Studios
2004
2005
0,4
5,5
8,4
6,2
3,4
6,8
3,3
6,1
**
**
11,4
6,4
20,6
0,0
4,8
6,5
Zone
Zone 1 - Kitchener Est
Zone 2 - Kitchener Centre
Zone 3 - Kitchener Ouest
Ville de Kitchener
Zone 4 - Ville de Waterloo
Zone 5 - Ville de Cambridge
Zone 6 - Deux cantons
Kitchener (RMR)
1 chambre
2004
2005
6,0
4,8
4,8
6,2
4,2
6,4
5,2
5,6
5,6
3,1
4,6
3,8
**
11,8
5,2
5,0
2 chambres
2004
2005
8,0
8,4
11,1
6,6
7,9
7,1
8,5
7,7
4,2
4,6
4,4
4,6
**
3,4
6,9
6,5
3 chambres +
2004
2005
8,6
7,7
**
11,1
**
**
8,2
7,9
3,5
1,8
4,5
7,1
a.l.e.
**
6,3
6,0
Tous les log.
2004
2005
7,3
7,2
8,6
6,5
6,2
6,8
7,2
7,0
4,6
4,0
4,6
4,5
**
6,9
6,3
6,0
1.2.1 Taux d'inoccupation (%) des appartements d'initiative privée
selon l'année de construction et le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Studios
2004
2005
Année de construction
Kitchener (RMR)
Avant 1960
1960 à 1974
1975 à 1989
1990 ou après
Tous les immeubles
6,4
1,6
0,0
**
2,1
1 chambre
2004
2005
6,7
2,8
2,6
a.l.e.
3,6
4,4
2,7
2,6
**
2,6
2 chambres
2004
2005
7,3
2,1
2,2
2,2
2,6
2,1
3,5
3,5
8,0
4,0
3 chambres +
2004
2005
4,0
2,9
3,3
**
3,7
**
5,0
3,2
**
4,1
Tous les log.
2004
2005
**
3,7
5,7
**
3,8
3,3
3,3
3,2
5,6
3,5
1.2.2 Loyer moyen ($) des appartements d'initiative privée
selon l'année de construction et le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Année de construction
Kitchener (RMR)
Avant 1960
1960 à 1974
1975 à 1989
1990 ou après
Tous les immeubles
Studios
2004
2005
438
529
**
**
541
1 chambre
2004
2005
450
535
**
a.l.e.
544
550
649
692
**
651
559
661
708
**
677
2 chambres
2004
2005
659
752
811
**
765
670
756
823
**
811
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l’univers a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l’échantillon
10 Rapport sur le marché locatif, RMR de Kitchener  Octobre 2005
3 chambres +
2004
2005
**
932
**
**
990
**
945
1 009
**
1 099
s.o. : Sans objet
5,6
2,7
3,1
5,9
3,3
1.3.1 Taux d'inoccupation (%) des appartements d'initiative privée
selon la taille de l'immeuble et le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Studios
2004
2005
Taille
Kitchener (RMR)
3 à 5 unités
6 à 19 unités
20 à 49 unités
50 à 99 unités
100 à 199 unités
200 unités et +
Tous les immeubles
**
5,6
0,0
0,0
0,0
**
2,1
**
6,4
3,7
2,7
0,8
**
3,6
1 chambre
2004
2005
3,3
3,9
2,7
2,2
1,6
1,8
2,6
4,0
5,0
1,3
2,5
1,6
1,1
2,6
2 chambres
2004
2005
1,7
3,3
3,7
3,8
4,3
7,0
4,0
4,0
3,1
4,5
2,3
2,9
7,4
3,7
3 chambres +
2004
2005
**
3,7
4,4
7,1
1,3
5,7
4,1
Tous les log.
2004
2005
0,0
0,7
5,4
3,7
9,1
2,4
3,8
2,1
3,6
3,4
3,4
3,1
5,0
3,5
3,4
3,8
3,5
2,4
2,7
4,7
3,3
1.3.2 Loyer moyen ($) des appartements d'initiative privée
selon la taille de l'immeuble et le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Studios
2004
2005
Taille
Kitchener (RMR)
3 à 5 unités
6 à 19 unités
20 à 49 unités
50 à 99 unités
100 à 199 unités
200 unités et +
Tous les immeubles
**
464
513
**
**
**
541
**
468
518
567
615
**
544
1 chambre
2004
2005
558
586
626
695
**
**
651
568
610
636
716
757
**
677
2 chambres
2004
2005
686
698
731
813
847
**
765
682
699
745
807
987
**
811
3 chambres +
2004
2005
**
980
826
**
**
**
990
**
1 300
1 136
946
1 037
**
1 099
1.3.3 Taux d'inoccupation (%) des appartements d'initiative privée
selon la zone et le nombre de logements dans l'immeuble
RMR de Kitchener
Zone
Zone 1 - Kitchener Est
Zone 2 - Kitchener Centre
Zone 3 - Kitchener Ouest
Ville de Kitchener
Zone 4 - Ville de Waterloo
Zone 5 - Ville de Cambridge
Zone 6 - Deux cantons
Kitchener (RMR)
3-5
6-19
20-49
50-99
100-199
200+
2004 2005 2004 2005 2004 2005 2004 2005 2004 2005 2004 2005
3,2
4,3
4,9
4,1
3,9
3,6
4,4
2,5
4,4
4,4
7,2
6,7
**
**
3,7
8,2
**
2,9
4,5
**
**
3,0
**
**
4,7
3,4
4,1
5,9
4,4
5,1
**
2,2
**
2,3
0,6
2,6
3,3
3,7
4,5
5,2
4,0
3,9
4,7
2,6
3,8
3,2
5,3
5,3
**
**
1,6
1,8
3,7
2,2
1,2
1,2
1,8
1,6
**
**
0,0
2,1
3,7
2,8
1,4
3,5
1,7
1,7
**
**
a.l.u.
a.l.u.
**
**
**
0,7
a.l.e.
**
a.l.e.
**
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
2,1
3,4
3,6
3,8
3,4
3,5
3,4
2,4
3,1
2,7
5,0
4,7
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l’univers a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l’échantillon
s.o. : Sans objet
Rapport sur le marché locatif, RMR de Kitchener  Octobre 2005 11
1.4 Taux d'inoccupation (%) des appartements d'initiative privée
selon la fourchette de loyers
RMR de Kitchener
Studios
2004
2005
Fourchette de loyers
Kitchener (RMR)
Moins de 500 $
500 à 599 $
600 à 699 $
700 à 799 $
800 à 899 $
900 $ et +
Toutes les fourchettes
2,3
3,9
**
**
**
a.l.e.
2,1
5,4
3,8
**
**
a.l.e.
a.l.e.
3,6
1 chambre
2004
2005
1,1
2,5
4,4
2,1
9,0
**
2,6
0,9
3,6
3,7
1,8
0,9
**
2,6
2 chambres
2004
2005
**
1,0
2,9
5,9
4,4
1,9
4,0
**
1,2
2,4
4,5
3,4
4,4
3,7
3 chambres +
2004
2005
**
**
**
3,1
5,6
5,3
4,1
Tous les log.
2004
2005
**
**
**
3,3
3,3
3,9
3,8
1,7
2,3
3,6
4,9
4,8
3,2
3,5
3,2
3,2
3,1
3,7
3,0
4,4
3,3
2.1.1 Taux d'inoccupation (%) des maisons en rangée d'initiative privée
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Studios
2004
2005
Zone
Zone 1 - Kitchener Est
Zone 2 - Kitchener Centre
Zone 3 - Kitchener Ouest
Ville de Kitchener
Zone 4 - Ville de Waterloo
Zone 5 - Ville de Cambridge
Zone 6 - Deux cantons
Kitchener (RMR)
a.l.u.
**
a.l.u.
**
**
a.l.u.
a.l.u.
**
a.l.u.
**
a.l.u.
**
**
a.l.u.
a.l.u.
**
1 chambre
2004
2005
**
a.l.u.
a.l.u.
**
**
**
**
**
**
a.l.u.
a.l.u.
**
**
**
**
**
2 chambres
2004
2005
6,0
**
**
5,3
**
1,4
**
3,1
6,5
a.l.u.
**
5,5
2,3
2,0
**
3,4
3 chambres +
2004
2005
3,0
**
**
2,6
**
6,6
**
4,3
Tous les log.
2004
2005
2,9
**
**
2,8
1,6
2,6
**
2,4
4,0
1,4
**
3,5
**
2,9
**
3,7
2.1.2 Loyer moyen ($) des maisons en rangée d'initiative privée
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Zone
Zone 1 - Kitchener Est
Zone 2 - Kitchener Centre
Zone 3 - Kitchener Ouest
Ville de Kitchener
Zone 4 - Ville de Waterloo
Zone 5 - Ville de Cambridge
Zone 6 - Deux cantons
Kitchener (RMR)
Studios
2004
2005
a.l.u.
a.l.u.
**
**
a.l.u.
a.l.u.
**
**
a.l.e.
**
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
**
**
1 chambre
2004
2005
**
**
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
**
**
**
**
**
**
**
**
**
**
2 chambres
2004
2005
**
833
a.l.e.
a.l.u.
**
**
**
839
**
854
659
675
**
**
778
773
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l’univers a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l’échantillon
12 Rapport sur le marché locatif, RMR de Kitchener  Octobre 2005
3 chambres +
2004
2005
**
888
**
**
**
**
857
892
**
989
757
766
**
**
889
906
s.o. : Sans objet
5,4
**
**
4,7
1,7
2,4
**
3,2
2.1.3 Univers des maisons en rangée d'initiative privée et nombre d'unités vacantes en octobre 2005
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Zone
Zone 1 - Kitchener Est
Zone 2 - Kitchener Centre
Zone 3 - Kitchener Ouest
Ville de Kitchener
Zone 4 - Ville de Waterloo
Zone 5 - Ville de Cambridge
Zone 6 - Deux cantons
Kitchener (RMR)
Studios
1 chambre
2 chambres
3 chambres +
Tous les log.
Vacants Univers Vacants Univers Vacants Univers Vacants Univers Vacants Univers
a.l.u.
a.l.u.
**
**
30
472
20
680
64
1 188
**
**
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
**
**
**
**
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
**
**
**
**
**
**
**
**
**
**
30
553
25
884
69
1 479
**
**
**
**
8
324
9
539
16
958
a.l.u.
a.l.u.
**
**
11
535
7
253
19
798
a.l.u.
a.l.u.
**
**
**
**
**
**
**
**
**
**
**
**
49
1 428
40
1 682
104
3 258
2.1.4 Taux de disponibilité (%) des maisons en rangée
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Studios
2004
2005
Zone
Zone 1 - Kitchener Est
Zone 2 - Kitchener Centre
Zone 3 - Kitchener Ouest
Ville de Kitchener
Zone 4 - Ville de Waterloo
Zone 5 - Ville de Cambridge
Zone 6 - Deux cantons
Kitchener (RMR)
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
a.l.u.
**
a.l.u.
**
**
a.l.u.
a.l.u.
**
1 chambre
2004
2005
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
**
a.l.u.
a.l.u.
**
**
**
**
**
2 chambres
2004
2005
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
10,0
a.l.u.
**
9,2
4,0
4,3
**
6,1
3 chambres +
2004
2005
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
Tous les log.
2004
2005
5,1
**
**
4,8
2,8
3,7
**
4,0
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
8,0
**
**
7,2
2,9
4,2
**
5,2
3.1.1 Taux d'inoccupation (%) des appartements et des maisons en rangée d'initiative privée
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Studios
2004
2005
Zone
Zone 1 - Kitchener Est
Zone 2 - Kitchener Centre
Zone 3 - Kitchener Ouest
Ville de Kitchener
Zone 4 - Ville de Waterloo
Zone 5 - Ville de Cambridge
Zone 6 - Deux cantons
Kitchener (RMR)
0,0
4,1
0,0
1,0
**
4,7
0,0
2,1
2,2
5,3
3,0
3,3
**
5,1
0,0
3,6
1 chambre
2004
2005
3,6
3,1
1,7
2,9
2,2
1,7
**
2,6
3,1
3,8
2,7
3,1
1,1
2,1
11,0
2,8
2 chambres
2004
2005
5,5
6,2
4,3
5,3
1,8
1,9
**
3,9
4,9
4,6
4,2
4,7
2,1
2,3
0,5
3,7
3 chambres +
2004
2005
4,3
**
0,9
3,9
4,9
4,2
**
4,2
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l’univers a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l’échantillon
Tous les log.
2004
2005
3,7
4,3
2,8
3,6
1,7
4,0
**
3,1
4,7
5,0
3,0
4,3
2,5
2,1
**
3,5
4,2
4,3
3,5
4,0
1,8
2,5
4,8
3,3
s.o. : Sans objet
Rapport sur le marché locatif, RMR de Kitchener  Octobre 2005 13
3.1.2 Loyer moyen ($) des appartements et des maisons en rangée d'initiative privée
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Studios
2004
2005
575
583
**
498
**
555
547
552
**
**
499
506
537
518
541
544
Zone
Zone 1 - Kitchener Est
Zone 2 - Kitchener Centre
Zone 3 - Kitchener Ouest
Ville de Kitchener
Zone 4 - Ville de Waterloo
Zone 5 - Ville de Cambridge
Zone 6 - Deux cantons
Kitchener (RMR)
1 chambre
2004
2005
649
667
642
667
661
692
651
675
670
683
624
669
**
**
651
678
2 chambres
2004
2005
771
786
776
830
775
822
773
802
811
867
695
763
**
748
766
807
3 chambres +
2004
2005
894
921
**
995
**
**
910
928
1 056
1 237
766
773
**
**
937
1 005
3.1.3 Univers des appartements et des maisons en rangée d'initiative privée et nombre d'unités vacantes
en octobre 2005, selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Studios
1 chambre
2 chambres
3 chambres +
Tous les log.
Vacants Univers Vacants Univers Vacants Univers Vacants Univers Vacants Univers
Zone
Zone 1 - Kitchener Est
Zone 2 - Kitchener Centre
Zone 3 - Kitchener Ouest
Ville de Kitchener
Zone 4 - Ville de Waterloo
Zone 5 - Ville de Cambridge
Zone 6 - Deux cantons
Kitchener (RMR)
5
8
5
19
**
4
0
26
236
154
171
560
**
78
7
719
95
46
51
192
19
27
17
255
3 014
1 226
1 872
6 111
1 674
1 285
155
9 225
304
70
120
494
76
78
1
649
6 176
1 527
2 849
10 553
3 648
3 349
205
17 754
49
4
10
63
17
18
**
99
1 323
99
348
1 770
975
459
**
3 215
454
129
186
768
115
127
18
1 029
10 749
3 005
5 240
18 994
6 371
5 170
378
30 913
3.1.4 Taux de disponibilité (%) des appartements et des maisons en rangée d'initiative privée
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Kitchener
Studios
2004
2005
Zone
Zone 1 - Kitchener Est
Zone 2 - Kitchener Centre
Zone 3 - Kitchener Ouest
Ville de Kitchener
Zone 4 - Ville de Waterloo
Zone 5 - Ville de Cambridge
Zone 6 - Deux cantons
Kitchener (RMR)
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
5,5
6,0
6,8
6,0
**
6,4
0,0
6,5
1 chambre
2004
2005
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
5,2
6,2
6,4
5,8
2,9
3,9
11,7
5,1
2 chambres
2004
2005
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
8,5
6,6
7,0
7,8
4,5
4,5
3,2
6,5
3 chambres +
2004
2005
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l’univers a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l’échantillon
14 Rapport sur le marché locatif, RMR de Kitchener  Octobre 2005
Tous les log.
2004
2005
6,4
10,7
4,8
6,3
2,4
5,2
**
4,9
s.o. : Sans objet
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
7,3
6,5
6,7
7,0
3,8
4,4
6,5
5,9
MÉTHODE D’ENQUÊTE
La Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) mène l’Enquête sur les logements locatifs (ELL) chaque année en
octobre pour mesurer les forces en présence sur le marché locatif. L’Enquête porte sur un échantillon de logements pris dans tous les
centres urbains de 10 000 habitants ou plus. Seuls les immeubles qui comptent au moins trois logements locatifs et qui sont sur le
marché depuis au moins trois mois sont inclus. Les données sont recueillies par secteur d’initiative (publique ou privée) et par type de
logements (appartements ou maisons en rangée). Les enquêteurs obtiennent des données sur les unités vacantes pour tous les
immeubles compris dans l’échantillon. Les données sur les loyers du marché ne se rapportent qu’aux immeubles d’initiative privée, et
les données sur la disponibilité sont recueillies seulement pour les ensembles d’appartements ou de maisons en rangée d’initiative
privée. La plupart des résultats diffusés dans la présente publication portent sur les immeubles d’appartements d’initiative privée.
L’Enquête se fait par téléphone ou sur place, et l’information est obtenue du propriétaire, du gestionnaire ou du concierge. L’Enquête a
lieu pendant les deux premières semaines d’octobre, et ses résultats reflètent la conjoncture du marché à ce moment-là.
Définitions
Logement disponible : Un logement locatif est considéré comme étant disponible si le locataire actuel a envoyé ou reçu un avis de
déménagement officiel et qu’aucun nouveau locataire n’a signé de bail, ou encore si le logement est vacant (voir la définition de
« logement vacant »).
Loye r : Montant réel que les locataires paient pour leur logement. Aucun rajustement n’est fait selon que des commodités et services,
comme le chauffage, l’éclairage, le stationnement et l’eau chaude, sont inclus ou non dans le loyer. Dans le cas des logements
disponibles ou vacants, le loyer correspond au montant demandé par le propriétaire.
Les chiffres sur les loyers moyens figurant dans la présente publication donnent une bonne indication du montant que paient les
locataires selon la taille des logements et le secteur géographique. Les services comme le chauffage, l’éclairage et l’eau chaude peuvent
être inclus ou non dans le loyer. Le loyer moyen peut varier sans qu’il y ait eu hausse ou baisse des loyers exigés dans un immeuble
donné. Toute variation du loyer moyen d’une année à l’autre n’est pas nécessairement significative sur le plan statistique à cause
d’autres facteurs, notamment la variabilité des loyers.
Immeuble d’appartements locatifs : Tout immeuble comptant au moins trois logements offerts en location, dont un ou plus n’a pas
d’entrée privée. Les habitations occupées par les propriétaires n’entrent pas dans le nombre total de logements locatifs compris dans
les immeubles.
Ensemble de logements en rangée locatifs : Tout immeuble comptant au moins trois logements contigus avec entrée privée qui
sont offerts en location. Les habitations occupées par les propriétaires n’entrent pas dans le nombre total de logements locatifs
compris dans les ensembles. Les logements (ou maisons) en rangée sont parfois appelés logements en bande.
Logement vacant : Un logement est considéré comme étant vacant s’il n’est pas occupé au moment de l’enquête et qu’il pourrait
l’être immédiatement.
Définition des secteurs de recensement utilisés dans la présente publication
Une région métropolitaine de recensement (RMR) ou une agglomération de recensement (AR) est formée d’une ou de plusieurs
municipalités adjacentes situées autour d’une grande région urbaine (appelée noyau urbain). Un noyau urbain doit compter au moins
10 000 habitants pour former une AR et au moins 100 000 habitants pour former une RMR. Pour être incluses dans une RMR ou une
AR, les municipalités adjacentes doivent avoir un degré d’intégration élevé avec la région urbaine centrale, lequel est déterminé par le
pourcentage de navetteurs établi d’après les données du recensement sur le lieu de travail. Les RMR et les AR englobent des
municipalités ou des subdivisions de recensement.
Toutes les données figurant dans la présente publication sont fondées sur les définitions du Recensement de 2001 de Statistique
Canada.
Remerciements
L’Enquête sur les logements locatifs n’aurait pas pu être effectuée sans la collaboration des propriétaires, gestionnaires et concierges
d’immeubles des différentes régions du Canada. La SCHL apprécie grandement leur travail acharné ainsi que l’aide qu’ils lui apportent
en fournissant de l’information exacte en temps voulu. Grâce à leur contribution, la SCHL est en mesure de diffuser de l’information
qui profitera à l’ensemble du secteur de l’habitation.
Rapport sur le marché locatif, RMR de Kitchener  Octobre 2005 15
Renseignem ents et abonnem ents
Pour obtenir plus de renseignements sur la présente publication ou sur d’autres rapports sur le marché de l’habitation,
veuillez communiquer avec l’administratrice des produits par téléphone, au 1 800 493-0059 ou au (416) 218-3317, ou par
courriel, à ntrivino@cm hc-schl.gc.ca
Pour en savoir davantage sur les produits et services du Centre d'analyse de marché ou pour vous abonner à une de nos
publications, visitez le www.schl.ca/infomarche/magasin /
Pour obtenir des renseignements sur d'autres produits et services offerts par la SCHL, visitez
le www.schl.ca
This publication is also available in English under the title Rental Market Report.
RAPPORTS ÉLECTRONIQUES GRATUITS
Grâce à la SCHL, vous pouvez désormais rester au fait de l’évolution du marché de l’habitation au Canada, et ce, tout à fait
gratuitement! Les rapports nationaux électroniques du Centre d’analyse de marché vous donnent les renseignements les plus
exacts, complets et actuels qui soient. Nos rapports électroniques gratuits sont la meilleure source pour trouver des données
sur le marché de l'habitation faisant autorité, ainsi que des analyses, observations et prévisions fiables. Abonnez-vous aux
publications en format PDF afin de recevoir automatiquement chaque numéro par courriel, le jour même de leur diffusion, aussi
longtemps que vous le désirez. Vous pouvez également choisir de consulter individuellement les plus récentes éditions. Il est
possible de télécharger, d’ouvrir, de sauvegarder ou d’imprimer les éditions électroniques des rapports suivants :
- Perspectives du marché de l’habitation, Canada
- Actualités habitation, Canada
- Statistiques mensuelles sur l’habitation
- Bulletin mensuel d’information sur le logement, volumes A à K
- Intentions d’achat ou de rénovation des consommateurs — faits saillants des principaux marchés et tableaux statistiques détaillés
- Statistiques du logement au Canada — Tableaux individuels seulement
- Tableaux de données provisoires sur les mises en chantier, options A, B, C (A et B)
- Perspectives du marché de l’habitation, grands centres urbains — 27 rapports
- Actualités habitation — 5 rapports régionaux
- Actualités habitation, grands centres urbains — 10 rapports mensuels et 17 rapports trimestriels
- Rapport sur le marché locatif — 28 rapports sur les grands centres
- Rapport sur le marché locatif : Faits saillants — 10 rapports provinciaux, plus un rapport pour Yellowknife
Où trouver tout cela?
Pour consulter ou télécharger gratuitement un rapport, ou pour vous abonner, visitez le
www.schl.ca/infomarche/magasin/
Rapport sur les maisons de retraite de l'Ontario, édition 2005
Vous désirez en savoir davantage sur le dynamique marché des maisons de retraite privées de l'Ontario? Le Rapport sur les maisons
de retraite 2005 couvre en détail l'ensemble du marché de l'Ontario. On y découvre, par marché, quels sont les taux
d'inoccupation, les tarifs quotidiens par catégorie de lits et les taux d'attraction. On y trouve également des données sur les
nouvelles maisons de retraite, les taux d'inoccupation des chambres privées par fourchette de prix et la répartition selon les tarifs.
Pour en savoir davantage sur le contenu de ce rapport, veuillez communiquer avec :
Ken Sumnall, directeur, Enquêtes sur le marché du logement par téléphone, au (519) 873-2410, ou par courriel, à
ksumnall@schl.ca
Pour commander le rapport, veuillez communiquer avec :
Norma Trivino par téléphone, au 1 800 493-0059, ou par courriel, à ntrivino@schl.ca
© 2005 Société canadienne d’hypothèques et de logement. Tous droits réservés. La reproduction, le stockage dans un système de recherche documentaire ou la
transmission d’un extrait quelconque de cette publication, par quelque procédé que ce soit, tant électronique que mécanique, par photocopie, enregistrement ou autre
moyen, sont interdits sans l’autorisation préalable écrite de la Société canadienne d’hypothèques et de logement. Sans que ne soit limitée la généralité de ce qui
précède, il est de plus interdit de traduire un extrait de cette publication sans l’autorisation préalable écrite de la Société canadienne d’hypothèques et de logement. Les
renseignements, analyses et opinions contenus dans cette publication sont fondés sur des sources jugées fiables, mais leur exactitude ne peut être garantie, et ni la
Société canadienne d’hypothèques et de logement ni ses employés n’en assument la responsabilité.
16 Rapport sur le marché locatif, RMR de Kitchener  Octobre 2005
07/ 12/ 2005
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising