RMR de Winnipeg Rapport Sur le marchÉ Locatif Faits saillants

RMR de Winnipeg Rapport Sur le marchÉ Locatif Faits saillants
L e
m a r c h É
d e
l ’ h a b i t a t i o n
Rapport Sur le marchÉ Locatif
RMR de Winnipeg
Société canadienne d’hypothèques et de logement
Table des matières
Date de diffusion : automne 2011
2 Enquête sur les logements
locatifs,Winnipeg
Faits saillants
5
„„ Dans
la région métropolitaine de recensement (RMR) de Winnipeg, le taux
d’inoccupation des appartements d’initiative privée a légèrement progressé :
de 0,8 % en octobre 2010, il est passé à 1,1 % en octobre 2011.
„„ Toujours
dans la RMR de Winnipeg, le loyer mensuel moyen des
appartements de deux chambres, qui était de 837 $ en octobre 2010, a
atteint 875 $ au même mois cette année.
Enquête surle marché locatif
secondaire
6 Perspectives du marché
locatif
7
Indicateur de l’abordabilité
des logements locatifs
8 Aperçu national
9 Carte de zone
10 Descriptions de zone
Figure 1
Le taux d'inoccupation des
app. de la RMR de Winnipeg
en 2011 est de : 1,1%
06
0,5%
04
2,0%
07
0,5%
08
2,6%
­
­
02
03 1,9%
1,1%
05
1,2%
­
­
­
­
30 Méthodologie
N
01
0,9%
12
0,5%
­
11
0,7%
­
­
13
**
09
1,8%
10
1,0%
Légende
0,9% Taux d'inoccupation de la Zone 01 pour 2011
ç
­
1.5
3
6 Km
­
0
Taux d'inoccupation en 2011 égal à celui de 2010
Taux d'inoccupation en 2011 supérieur à celui de 2010
Taux d'inoccupation en 2011 inférieur à celui de 2010
* *Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
Marché de l’habitation : notre savoir à votre service
A B O N N E Z - VO U S
MAINTENANT!
à cette publication et à d’autres
rapports du CAM en passant par le
Bureau de commandes, à l’adresse
www.schl.ca/marchedelhabitation.
C’est pratique et rapide! Vous pouvez
consulter, imprimer ou télécharger
les publications, ou encore vous y
abonner et les recevoir par courriel,
le jour même où elles sont diffusées.
Mieux encore, la version électronique
des produits nationaux standards est
maintenant gratuite.
AU CŒUR DE L’HABITATION
Rapport sur le marché locatif - RMR de Winnipeg - Date de diffusion - automne 2011
Le taux d’inoccupation
s’est accru à Winnipeg en
2011
D’après les résultats de l’Enquête sur
les logements locatifs (ELL) réalisée
par la Société canadienne
d’hypothèques et de logement
(SCHL), la proportion d’appartements
vacants1 dans la RMR de Winnipeg a
légèrement progressé : de 0,8 % en
octobre 2010, elle est passée à 1,1 %
au même mois en 2011. Ce
pourcentage est bien inférieur à la
moyenne nationale de 2,2 %. Parmi les
34 RMR canadiennes, seule Regina,
avec un taux de 0,6 %, a connu un
pourcentage d’inoccupation plus bas
que celui de Winnipeg.
Même si la proportion de logements
vacants s’est accrue entre l’enquête
d’octobre 2010 et celle d’octobre
2011, les résultats indiquent que, pour
la onzième année de suite, le taux
d’inoccupation est inférieur à 2,0 %
dans la RMR de Winnipeg. Du côté de
l’offre, l’univers des appartements
locatifs d’initiative privée a diminué
pendant sept des onze dernières
années, alors qu’il est demeuré stable
en octobre 2011. Au fil des ans, des
unités locatives ont été supprimées de
façon définitive de l’univers par suite
de démolitions et de conversions en
copropriétés. Bien que le rythme de
production ait été relativement
vigoureux récemment sur le marché
locatif, l’activité n’a ni neutralisé les
pertes subies, ni eu beaucoup
Figure 2
Taux d’inoccupation des appartements locatifs,RMR de Winnipeg
7%
6%
5%
4%
3%
2%
1%
0%
19
92
19
93
19
94
19
95
19
96
19
97
19
98
19
99
20
00
20
01
20
02
20
03
20
04
20
05
20
06
20
07
20
08
20
09
20
10
20
11
Enquête sur les
logements locatifs à
Winnipeg
Source : SCHL (Enquête sur les logements locatifs)
d’incidence sur le taux d’inoccupation
global.
La hausse du taux d’inoccupation
cette année s’explique par un léger
relâchement de la demande de
logements locatifs depuis l’ELL
d’octobre 2010. Le solde migratoire
du Manitoba a régressé de 10 % d’une
année sur l’autre au cours du premier
semestre de 2011, pour s’établir à
5 398. L’immigration internationale est
demeurée vigoureuse, mais
l’intensification de l’émigration au
profit des autres provinces a fait
contrepoids aux gains réalisés à cet
égard. Le Manitoba affichait une perte
nette de 1 879 personnes au
deuxième trimestre de 2011– presque
le double du total observé un an plus
taux. Puisque le gros de la population
de la province se trouve à Winnipeg, la
RMR a aussi subi une modeste baisse
de son solde migratoire, ce qui
explique le repli du nombre de
nouveaux locataires sur le marché
depuis l’enquête de 2010.
Outre le fléchissement du solde
migratoire, d’autres facteurs ont
continué à favoriser l’accession à la
propriété au cours de la dernière
année. Au début de 2011, la population
active a augmenté à Winnipeg en
raison de la création de nouveaux
postes à temps plein. Par ailleurs, la
plus forte hausse observée au chapitre
de l’emploi a été dans le groupe des
25 à 44 ans, une tranche d’âge qui
compte des accédants à la propriété.
Cette conjoncture, qui s’accompagnait
de taux hypothécaires
exceptionnellement bas, a encouragé
des locataires à devenir propriétaires
Le taux de disponibilité est
resté pratiquement
inchangé
Compte tenu de la légère progression
du taux d’inoccupation, le taux de
disponibilité2 à Winnipeg est demeuré
L’Enquête porte sur les immeubles d’initiative privée qui comptent au moins trois appartements locatifs.
Un logement locatif est considéré comme étant disponible si le locataire actuel a envoyé ou reçu un avis de déménagement, et qu’aucun nouveau locataire n’a signé de
bail, ou encore si le logement est vacant. Étant donné que, par définition, les logements disponibles englobent les logements vacants, le taux de disponibilité sera toujours
égal ou supérieur au taux d’inoccupation. Le taux de disponibilité peut aider à mieux comprendre les conditions sur le marché locatif, en ce sens qu’il rend compte des
intentions à court terme des locataires et des propriétaires-bailleurs.
1
2
Société canadienne d’hypothèques et de logement
2
Rapport sur le marché locatif - RMR de Winnipeg - Date de diffusion - automne 2011
à peu près inchangé. Puisqu’il rend
compte des intentions à court terme
des locataires et des propriétairesbailleurs, le taux de disponibilité peut
servir à donner un aperçu des
conditions sur le marché locatif. En
octobre 2011, le taux de disponibilité
des appartements locatifs de Winnipeg
s’est établi à 1,6 % comparativement à
1,4 % à pareil mois en 2010.
Le taux d’inoccupation a
progressé en banlieue
Le taux d’inoccupation des
appartements locatifs a enregistré les
plus fortes hausses en banlieue. Dans
la plupart des huit zones situées en
périphérie de Winnipeg, le
pourcentage de logements vacants a
augmenté en glissement annuel, à
l’exception de East Kildonan. En effet,
dans cette dernière zone, la
proportion de logements vacants est
descendue, de 0,7 %, en octobre 2010,
à 0,5 % en octobre 2011. Cette baisse
tient au repli de l’offre locative, car
East Kildonan a essuyé une perte de
248 unités depuis l’ELL d’octobre
2010. Résultat : l’univers locatif a chuté
de 3,2 %, ce qui représente la
diminution la plus marquée parmi les
zones situées en banlieue. Dans le
noyau urbain, la proportion de
logements vacants a augmenté à
Centennial : elle est passée de 0,8 %
en octobre 2010 à 1,9 % un an plus
tard.
En octobre 2011, le taux
d’inoccupation le plus élevé a été
relevé à Transcona, soit 2,6 %. Cette
zone a aussi enregistré la plus forte
hausse, puisqu’elle ne comptait aucun
logement vacant en octobre 2010. Il
faut toutefois faire preuve de
prudence au moment d’interpréter
ces résultats, car Transcona est la zone
qui compte le moins d’unités dans les
limites de la ville. Par conséquent,
toute variation, même petite, de
Figure 3
Taux d’inoccupation selon la zone, RMR de Winnipeg
Fort Rouge
2011
2010
Centennial
Midland
Lord Selkirk
St. James
West Kildonan
East Kildonan
Transcona
St. Boniface
St. Vital
Fort Garry
Assiniboine Park
0%
1%
2%
3%
4%
Source : SCHL (Enquête sur les logements locatifs)
l’univers peut avoir d’importantes
incidences sur le taux d’inoccupation.
En règle générale, le taux
d’inoccupation était plus bas dans les
zones situées en banlieue (0,9 %) par
comparaison à celles dans le noyau
urbain (1,4 %).
Le tableau 1.2.1 présente les données
sur l’univers selon l’année de
construction de l’immeuble locatif. On
constate que les immeubles construits
après 1990 ont enregistré le taux
d’inoccupation le plus élevé, à savoir
2,4 %, ce qui représente une
augmentation de 1,4 point de
pourcentage par rapport au taux de
1,0 % relevé en octobre 2010. De
même, le taux d’inoccupation est plus
élevé dans les unités où le loyer
mensuel dépasse 1 095 $. En
comparaison des immeubles anciens,
les bâtiments de construction
relativement récente exigent
habituellement des loyers plus élevés.
Les unités neuves ajoutées à l’univers
de l’enquête d’octobre 2011 ont aussi
influé sur le taux d’inoccupation dans
ces immeubles. Bien que ces unités
aient été achevées avant l’enquête, un
grand nombre n’avaient pas encore
été écoulées en octobre 2011.
Sur le marché locatif de Winnipeg, les
unités qui ne sont pas visées par le
taux légal provincial d’augmentation
des loyers, soit celles bâties et
ajoutées à l’univers après 2001 et
celles se louant plus de 1 120 $ par
mois, présentent un intérêt particulier.
Il convient de noter que cet
échantillon n’englobe pas
nécessairement les logements non
visés par le taux légal en raison d’une
remise en état de l’immeuble
effectuée dans le cadre d’un
programme de rénovation. Parmi les
unités dont le loyer mensuel dépassait
1 120 $, le taux d’inoccupation s’est
fixé à un niveau considérablement plus
élevé (2,8 %) que celui calculé pour
l’ensemble de l’univers locatif (1,1 %).
Le pourcentage d’unités vacantes dans
les ensembles construits dernièrement
donne une indication du niveau
d’occupation dans les immeubles bâtis
après les modifications apportées aux
règlements provinciaux. Les
logements produits après 2001
affichaient un taux d’inoccupation de
2,5 %, contre 1,1 % un an auparavant.
Société canadienne d’hypothèques et de logement
3
Rapport sur le marché locatif - RMR de Winnipeg - Date de diffusion - automne 2011
L’univers des logements
locatifs est stable en 2011
À Winnipeg, l’univers des
appartements locatifs d’initiative
privée a subi des modifications, mais le
nombre d’ajouts correspondaient
pratiquement à celui des suppressions.
De ce fait, le total d’unités dans
l’univers locatif est demeuré inchangé
lors de l’enquête de 2011, s’établissant
à 52 319. Au total, 1 320 unités ont
été ajoutées à l’univers global des
maisons en rangée et des
appartements entre les enquêtes de
l’automne de 2010 et de 2011. De ce
nombre, 906 ont été remises sur le
marché après avoir été rénovées. Les
logements neufs ajoutés étaient au
nombre de 414 à la même période. La
construction de logements locatifs a
repris de la vigueur en 2010 et est
demeurée vigoureuse tout au long de
2011. Par conséquent, des unités
neuves continueront d’être ajoutées
au parc locatif de Winnipeg. La
rénovation reste le principal facteur
qui entraine le retrait temporaire de
logements de l’univers. Selon les
résultats de l’enquête d’octobre 2011,
764 unités ne pouvaient être louées
pour cette raison. L’univers locatif de
Winnipeg continue en outre à subir
des pertes définitives : 292 logements
locatifs ont été convertis en
Figure 4
Univers des logements locatifs, RMR de Winnipeg
Nombre d’unités
58 000
57 000
56 000
55 000
54 000
53 000
52 000
51 000
50 000
19
92
19
93
19
94
19
95
19
96
19
97
19
98
19
99
20
00
20
01
20
02
20
03
20
04
20
05
20
06
20
07
20
08
20
09
20
10
20
11
De plus, le loyer mensuel moyen des
logements de deux chambres dans les
bâtiments relativement récents
s’établissait à 1 033 $; c’est 287 $ de
plus que le loyer moyen de 843 $
relevé dans ce segment de l’univers
global d’unités bâties avant 2002 à
Winnipeg.
Source : SCHL
copropriétés et 29 autres, supprimés
par suite de démolitions.
Les loyers poursuivent leur
ascension
Dans la RMR de Winnipeg, le loyer
mensuel moyen des appartements de
deux chambres a monté de 38 $ en
octobre; il est ainsi passé de 837 $ en
2010 à 875 $ en 2011. Dans
l’ensemble de la ville, il s’est établi
dans une fourchette allant de 630 $
dans le secteur de Lord Selkirk à 963
$ dans celui de Fort Rouge.
Le loyer moyen des logements
existants de l’échantillon fixe3 s’est
accru de 4,6 % entre octobre 2010 et
octobre 2011. Ce pourcentage est
supérieur à la hausse maximale
permise, qui est de 1,5 % en 2011.
Plusieurs facteurs expliquent le fait
que l’augmentation dépasse la
majoration maximale allouée. Entre
autres choses, les propriétairesbailleurs qui choisissent de remettre
en état leurs immeubles dans le cadre
d’un programme de rénovation
peuvent, afin de récupérer une partie
de leurs coûts, présenter une requête
en augmentation de loyer supérieure
au taux légal, et ce, pendant un
maximum de cinq ans. La hausse peut
ainsi être échelonnée sur cette
période.
Entre 2005 et 2009, les requêtes
présentées à la Direction de la
location à usage d’habitation en vue
d’obtenir des exemptions dans le
cadre d’un programme de rénovation
représentaient près de 5 000 unités4 ,
ou environ 9,0 % de l’univers global.
Depuis 2002, les logements neufs sont
aussi exempts du taux légal
d’augmentation des loyers. Au total,
2 459 unités ont été achevées et
Lorsqu’on compare l’évolution des loyers moyens d’une année sur l’autre, il faut prendre en considération l’âge de l’immeuble, car les unités de construction récente ont
tendance à se louer plus cher que celles de construction moins récente. En comparant les loyers d’unités faisant partie de l’échantillon qu’ont en commun l’Enquête sur les
logements locatifs d’octobre 2010 et celle d’octobre 2011, on obtient une meilleure indication de la hausse réelle assumée par la plupart des locataires.
4
Rapports annuels diffusés par la Direction de la location à usage d’habitation de la province du Manitoba, de 2005 à 2009
3
Société canadienne d’hypothèques et de logement
4
Rapport sur le marché locatif - RMR de Winnipeg - Date de diffusion - automne 2011
Enquête Sur Le
Marché Locatif
Secondaire:
Appartements En
Copropriété
Figure 5
Loyer moyen des appartements de deux chambres RMR de Winnipeg
900 $
800 $
700 $
Le taux d’inoccupation
est faible dans le segment
des appartements en
copropriété
600 $
19
92
19
93
19
94
19
95
19
96
19
97
19
98
19
99
20
00
20
01
20
02
20
03
20
04
20
05
20
06
20
07
20
08
20
09
20
10
20
11
500 $
RMR de Winnipeg – Immeubles d’initiative privée comptant au moins trois logements
(enquêtes d’octobre)
Source : SCHL
ajoutées à l’univers locatif depuis ce
temps. Par conséquent, la proportion
d’unités faisant l’objet d’une
exemption du taux légal dans l’univers
locatif global s’est accrue. En outre, les
propriétaires-bailleurs peuvent, s’ils
doivent assumer une hausse des frais
d’entretien et des coûts de l’énergie,
demander une exemption. De façon
générale, entre 25 et 30 % des unités
qu’englobe le parc locatif font, avec
succès, l’objet d’une telle requête.
La proportion de maisons
en rangée locatives
vacantes est stable
À l’encontre de la situation sur le
marché des appartements locatifs, le
pourcentage d’unités vacantes dans les
ensembles de maisons en rangée
d’initiative privée est demeuré
pratiquement inchangé à Winnipeg : il
s’est établi à 0,5 % en octobre 2011
contre 0,6 % un an plus tôt. En
banlieue, il est passé à 0,4 % en
octobre dernier alors qu’il avait
atteint 0,9 % au même mois en 2010.
En octobre 2011, on a dénombré
1 148 maisons en rangée d’initiative
privée dans l’univers locatif
comparativement à 1 203 à pareil
mois l’an dernier. Le loyer moyen des
unités de l’échantillon fixe s’est accru
de 5,8 % en glissement annuel, alors
qu’il avait monté de 3,9 % en 2010.
Enquête sur le
Marché Locatif
Secondaire
Dans le cadre de son Enquête sur le
marché locatif secondaire, la SCHL
recueille des données sur les types de
logements suivants mis en location :
appartements en copropriété, maisons
individuelles, jumelés, duplex et
appartements accessoires. Cette
enquête a été réalisée pour la
première fois dans la RMR de
Winnipeg en octobre 2011.
Selon les résultats de l’enquête menée
par la SCHL, l’univers global des
copropriétés englobait 13 289 unités
en octobre. De ce nombre, 1 828
unités ont été recensées comme étant
des logements appartenant à des
investisseurs et mis en location. Ce
chiffre représente 13,8 % de l’univers
global des logements en copropriété.
Dans la RMR de Winnipeg, le taux
d’inoccupation des appartements en
copropriété offerts en location était
de 1,8 % en octobre 2011, soit un peu
plus que celui des appartements
construits expressément pour le
marché locatif.
Cet écart tient en partie au loyer
moyen plus élevé exigé pour les
logements en copropriété par rapport
aux unités expressément destinées au
marché locatif. En effet, le loyer moyen
d’un appartement en copropriété
typique de deux chambres est de
917 $ par mois, ce qui représente
42 $ de plus que celui des unités
destinées au marché locatif. Les
appartements en copropriété se
louent habituellement plus cher que
les logements locatifs traditionnels
comparables, car ils sont souvent de
construction plus récente et offrent
Société canadienne d’hypothèques et de logement
5
Rapport sur le marché locatif - RMR de Winnipeg - Date de diffusion - automne 2011
Au tableau 5.1 figurent les loyers
moyens selon le type d’habitation sur
le marché locatif secondaire. Toutes
catégories confondues, le loyer moyen
s’est établi à 827 $ en octobre 2011.
Dans le segment des maisons
individuelles locatives, il était de 882 $,
alors qu’il s’est fixé à 843 $ pour
l’ensemble des jumelés, maisons en
rangée et duplex.
Perspectives du
Marché Locatif
Légère hausse du taux
d’inoccupation prévue en
2012
Le pourcentage de logements vacants
à Winnipeg est inférieur à 2 % depuis
2001. L’univers locatif ne devrait guère
évoluer, et on peut s’attendre à un flux
constant de nouveaux locataires. La
demande se contractera cependant
dans une certaine mesure, de sorte
que le taux d’inoccupation
Nombre de personnes
9 000
7 000
5 000
3 000
1 000
-1 000
-3 000
20
11
P
20
10
20
09
20
08
20
07
20
06
20
05
20
04
20
03
20
02
20
01
20
00
-5 000
19
99
En octobre 2011, on a estimé à 24 234
le nombre de ménages qui louaient
des unités sur le marché locatif
secondaire de Winnipeg. Le tableau
5.2 présente plus de détails à cet
égard selon le type de logement. En
2011, 9 532 ménages louaient une
maison individuelle, et un nombre
presque égal, soit 9 298, louaient un
jumelé, une maison en rangée ou un
duplex. Le reste des ménages
locataires habitaient des appartements
accessoires.
Solde migratoire, RMR de Winnipeg
19
98
Marché Locatif
Secondaire: Autres
Types De Logements
Figure 6
19
97
davantage de caractéristiques, comme
plusieurs appareils ménagers et un
garage souterrain.
Sources : Statistique Canada, SCHL (prévisions)
progressera un peu en octobre 2012.
Bon nombre des conditions ayant
contribué à la hausse du taux
d’inoccupation pendant la période
visée par l’enquête d’octobre 2011
persisteront au cours de la prochaine
année. La conjoncture économique
favorable qui se caractérise par la
stabilité de l’emploi et l’accroissement
des gains, ainsi que les bas taux
hypothécaires, continueront
d’encourager les locataires à devenir
propriétaires. Ceux qui choisiront
d’acheter un logement bénéficieront
en outre de conditions avantageuses
sur le marché de la revente, compte
tenu de la hausse prévue du nombre
d’inscriptions et du repli de la montée
des prix. Aussi, les nouveaux locataires
qui s’ajouteront au marché seront un
peu moins nombreux que par le passé,
vu le recul de la migration nette à
Winnipeg au cours de la période de
prévisions.
Des logements continueront d’être
supprimés de façon définitive de
l’univers locatif par suite de
démolitions et de conversions en
copropriétés. La production d’unités
locatives a repris de la vigueur au
cours des deux dernières années, ce
qui donne à penser que les prochaines
enquêtes feront état d’ajouts au parc
locatif de Winnipeg. Cependant, les
unités ajoutées ne constitueront
qu’une faible proportion de l’univers
locatif de sorte qu’elles n’auront pas
beaucoup d’incidences sur le taux
d’inoccupation.
La montée des loyers se
poursuivra en 2012
Chaque année, la Direction de la
location à usage d’habitation établit le
taux légal d’augmentation des loyers,
qui s’applique à la majorité du parc
locatif de Winnipeg. En 2012, ce taux
sera de 1,0 %. On prévoit toutefois
que la progression des loyers moyens
dépassera le taux prescrit parce que
les propriétaires-bailleurs qui
assument une augmentation des coûts
peuvent présenter une requête en vue
d’obtenir une exemption. Aussi, le
pourcentage d’immeubles exemptés
en raison de leur âge ou parce qu’ils
ont fait l’objet d’une remise en état
récemment ne cesse de croître. De
Société canadienne d’hypothèques et de logement
6
Rapport sur le marché locatif - RMR de Winnipeg - Date de diffusion - automne 2011
plus, les unités neuves et rénovées
ajoutées à l’univers au cours de
l’année à venir se loueront plus cher,
ce qui exercera des pressions à la
hausse sur le loyer moyen global. En
conséquence, on peut s’attendre à ce
que les loyers progressent de près de
3,0 % d’ici à octobre 2012.
Indicateur de
l’abordabilité des
logements locatifs
D’après l’indicateur de l’abordabilité
conçu par la SCHL, le marché locatif
de Winnipeg est devenu moins
abordable cette année : de 93 en 2010,
ce chiffre est passé à 91 en 2011. Le
recul tient au fait que l’accroissement
du revenu des ménages locataires a
été inférieur à la majoration des
loyers. On estime que le revenu
médian moyen des ménages locataires
a augmenté de 1,8 % d’octobre 2010 à
octobre 2011, alors que, durant la
même période, le loyer médian des
appartements de deux chambres a
augmenté de 3,6 %.
5
Figure 7
Indicateur de l’abordabilité RMR de Winnipeg
Variation annuelle
Indicateur
8%
140
6%
120
4%
100
2%
80
0%
60
-2%
Revenu médian
-4%
40
Loyer médian
20
Indicateur de l'abordabilité des
logements locatifs
-6%
-8%
0
2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
2010
2011
Sources : Statistique Canada (Enquête sur la dynamique du travail et du revenu), SCHL
Veuillez consulter la section sur la méthode d’enquête pour en savoir davantage.
Société canadienne d’hypothèques et de logement
7
Rapport sur le marché locatif - RMR de Winnipeg - Date de diffusion - automne 2011
Taux d'inoccupation des
appartements (%)
par grand centre
Abbotsford
Barrie
Brantford
Calgary
Edmonton
Gatineau
Grand Sudbury
Guelph
Halifax
Hamilton
Kelowna
Kingston
Kitchener-Cambridge-Waterloo
London
Moncton
Montréal
Oshawa
Ottawa
Peterborough
Québec
Regina
Saguenay
Saint John
Saskatoon
Sherbrooke
St. Catharines-Niagara
St. John's
Thunder Bay
Toronto
Trois-Rivières
Vancouver
Victoria
Windsor
Winnipeg
Tous les centres
oct
oct
2010 2011
6,5
3,4
3,7
3,6
4,2
2,5
3,0
3,4
2,6
3,7
3,5
1,0
2,6
5,0
4,2
2,7
3,0
1,6
4,1
1,0
1,0
1,8
5,1
2,6
4,6
4,4
1,1
2,2
2,1
3,9
1,9
1,5
10,9
0,8
2,6
6,7
1,7
1,8
1,9
3,3
2,2
2,8
1,1
2,4
3,4
3,0
1,1
1,7
3,8
4,3
2,5
1,8
1,4
3,5
1,6
0,6
1,4
5,9
2,6
4,7
3,2
1,3
1,7
1,4
3,9
1,4
2,1
8,1
1,1
2,2
Le taux
d’inoccupation des
logements locatifs
au Canada est
descendu en octobre
2011
Dans les 35 grands centres urbains6
du Canada, le taux d’inoccupation
moyen des appartements locatifs de
deux chambres a diminué en octobre
2011 par rapport à un an plus tôt : il
est passé de 2,6 à 2,2 %. L’immigration
et la hausse de l’emploi chez les
jeunes de moins de 25 ans continuent
de favoriser la demande de logements
locatifs.
Parmi les grands centres urbains, les
plus bas taux d’inoccupation en
octobre 2011 ont été relevés à Regina
(0,6 %), Winnipeg, Kingston, Guelph
(1,1 % dans les trois cas) et St. John’s
(1,3 %), et les plus hauts, à Windsor
(8,1 %), Abbotsford (6,7 %), Saint John
(5,9 %), Sherbrooke (4,7 %) et
Moncton (4,3 %).
Au Canada, le loyer moyen des
logements de deux chambres est
passé de 860 $ en octobre 2010 à
883 $ en octobre 2011. À l’échelle
des régions métropolitaines de
recensement (RMR), les loyers
mensuels moyens les plus élevés dans
la catégorie des appartements de
deux chambres (immeubles neufs et
existants confondus) ont été
enregistrés à Vancouver (1 237 $),
Toronto (1 149 $), Ottawa (1 086 $),
Calgary (1 084 $),Victoria (1 045 $),
Edmonton (1 034 $) et Barrie
(1 001 $). Il s’agit des seuls grands
centres où le loyer mensuel moyen
atteignait ou dépassait 1 000 $. Les
loyers moyens les plus bas, toujours
parmi les appartements de deux
chambres, ont été observés à TroisRivières (547 $), Saguenay (557 $) et
Sherbrooke (577 $).
Dans les 35 grands centres urbains
réunis, le loyer moyen des
appartements de deux chambres dans
les immeubles existants a augmenté
de 2,2 % d’octobre 2010 à octobre
20113, soit environ au même rythme
que durant les 12 mois précédents
(2,4 %) et à un taux se rapprochant de
celui de l’inflation (2,9 %).
L’Enquête sur les logements locatifs
que la SCHL a menée en octobre
2011 visait aussi les appartements en
copropriété5 offerts en location dans
les centres suivants :Victoria,
Vancouver, Calgary, Edmonton, Regina,
Saskatoon, Winnipeg, Toronto, Ottawa,
Montréal et Québec. Dans sept de ces
onze centres, le taux d’inoccupation
des appartements en copropriété à
louer ne dépassait pas 2,0 %. Sur le
marché des copropriétés à louer, les
plus bas taux d’inoccupation ont été
relevés à Saskatoon (0,4 %), Regina
(0,6 %) et Vancouver (0,9 %), et les
plus hauts, à Calgary (5,7 %),
Edmonton (3,7 %) et Montréal (2,8 %).
6
Les grands centres urbains correspondent aux régions métropolitaines de recensement (RMR) définies par Statistique Canada. Font exception la RMR d’OttawaGatineau, qui est considérée comme deux centres distincts pour les besoins de l’Enquête sur les logements locatifs, et Charlottetown, qui est une agglomération de
recensement (AR).
Société canadienne d’hypothèques et de logement
8
N
RD
236
ZONES
HIGHWAY 2
HIGHWAY
6
PERIMETER
INKSTER BLVD
Frontières municipales *
09 - St. Boniface
10 - St. Vital
04 - Lord Selkirk
05 - St. James
* D'après
13 - Reste de la RMR
08 - Transcona
03 - Midland
le Recensement de 2006, Statistique Canada
12 - Assiniboine Park
07 - East Kildonan
02 - Centennial
PROVINCIAL RD 334
06 - West Kildonan
HWY
R
MA
AN
CH
Winnipeg
D
BROADWAY
RD
Y
01 - Fort Rouge
11 - Fort Garry
Macdonald
Rosser
SASK ATCHEWAN AVE
SE R
RD
RO
S
HARRIS RD
Headingley
DOD DS RD
BOBI CHE ST
PROVINCIAL
3
HW
H IG
HW
AY
0
IN
MB
PE
RD 33
PR
OV
IN
CI
AL
West St.
Paul
OT
T
D
Ritchot
R
S
East St.
Paul
HO
DD
IN
L
PROVIN C
IAL
H
75
RS
ON
ND
E
HE
HW
Y
HA
MA
LA
HIGHWAY
RD
ST M A RYS
RD
DUMAINE RD
N
1.25
BRULE RD
0
SO
GH
Taché
DA
W
HI
1
RIVER
2.5
RD
W
AY
DUGALD RD
Springfield
GARVEN RD
RD
5
206
RD
PROVIN CIAL
RMR de Winnipeg
7.5
Km
Rapport sur le marché locatif - RMR de Winnipeg - Date de diffusion - automne 2011
Y
WA
IGH
59
RD 200
A
Société canadienne d’hypothèques et de logement
9
POIRER RD
DEACON RD
Rapport sur le marché locatif - RMR de Winnipeg - Date de diffusion - automne 2011
Zone 1
Zone 2
Zone 3
Zone 4
Zone 1-4
Zone 5
Zone 6
Zone 7
Zone 8
Zone 9
DESCRIPTION DES ZONES DE L'ELL – RMR DE WINNIPEG
Fort Rouge - Limite nord : rivière Assiniboine; limite est : rivière Rouge; limite sud : avenue Jubilee et avenue Parker; limite ouest :
rue Waverley.
Centennial - Limite nord : gare de triage de CP Rail; limite est : rivière Rouge; limite sud : rivière Assiniboine jusqu'à la rue
Osborne, vers le nord sur Osborne jusqu'à l'avenue du Portage; de l'avenue du Portage jusqu'à la rue Sherbrook; de la rue
Sherbrook jusqu'à l'avenue Notre Dame; limite ouest : rue Keewatin.
Midland - Limite nord : avenue Notre Dame; limite est : rue Sherbrook jusqu'à l'avenue du Portage; avenue du Portage jusqu'à la
rue Osborne et la rivière Assiniboine; limite sud : rivière Assiniboine; limite ouest : rue St. James.
Lord Selkirk - Limite nord : la limite de la ville jusqu'à la rue Ritchie; Ritchie vers le sud jusqu'à Templeton; vers l'ouest en ligne
droite jusqu'à la subdivision d'Arborg de CP Rail; vers le sud sur la rue Keewatin jusqu'à la limite nord du parc industriel Inkster; de
la limite nord du parc industriel Inkster jusqu'à l'avenue Carruthers; de Carruthers jusqu'à McGregor; vers le nord sur McGregor
jusqu'à Smithfield; Smithfield jusqu'à la rivière Rouge; limite est : rivière Rouge; limite sud : subdivisions de Molson et de Carberry de
CP Rail; limite ouest : boulevard Brookside (limites de la ville).
Zone centrale
St. James - Limite nord : la limite de la ville jusqu'aux subdivisions de Carberry (CP) et d'Oak Point (CN); limite est : subdivision
d'Oak Point du CN et rue St. James; limite sud : rivière Assiniboine; limite ouest : la limite de la ville.
West Kildonan - Limite nord : la limite de la ville; limite est : rivière Rouge; limite sud : la limite nord de la zone 4; limite ouest : la
limite de la ville.
East Kildonan - Limite nord : la limite de la ville; limite est : de la limite de la ville jusqu'au chemin Gunn; du chemin Plessis jusqu'à
l'avenue Ravelston; limite sud : avenue Ravelston jusqu'à la rue Owen; rue Owen jusqu'à l'avenue Regent; avenue Regent jusqu'au
chemin Panet et la rue Mission; limite ouest : rivière Rouge.
Transcona - Limite nord : la limite de la ville; limite est : la limite de la ville; limite sud : la limite de la ville; limite ouest : chemin
Plessis jusqu'à la subdivision de Reddit du CN et le chemin Panet; Panet jusqu'à Regent; Regent jusquà Owen; Owen jusqu'à
Ravelston; Ravelston jusqu'à Plessis; Plessis jusqu'à la limite de la ville.
St. Boniface - Limite nord : rue Mission et subdivision de Reddit du CN; limite est : chemin Plessis; limite sud : la limite de la ville;
limite ouest : rivière Seine jusqu'à l'avenue Carrière; avenue Carrière jusqu'à la rivière Rouge; rivière Rouge.
Zone 10
St. Vital - Limite nord : avenue Carrière; limite est : rivière Seine; limite sud : la limite de la ville; limite ouest : rivière Rouge.
Zone 11
Zone 12
Zones 5-12
Zones 1-12
Fort Garry - Limite nord : boulevard McGillivray jusqu'à la rue Waverley; Waverley jusqu'à l'avenue Wilkes; Wilkes jusqu'à l'avenue
Parker; Parker jusqu'à l'avenue Jubilee; limite est : rivière Rouge; limite sud : la limite de la ville; limite ouest : la limite de la ville.
Assiniboine Park - Limite nord : rivière Assiniboine; limite est : avenue Waverley; limite sud : boulevard McGillivray et la limite de
la ville; limite ouest : la limite de la ville.
Banlieues
RMR de Winnipeg
Société canadienne d’hypothèques et de logement
10
Rapport sur le marché locatif - RMR de Winnipeg - Date de diffusion - automne 2011
Tableaux compris dans les Rapports
sur le marché locative
Fournis dans TOUS les Rapports sur le marché locative
Données sur les appartements d'initiative privée
1.1.1
Taux d'inoccupation (%), selon la zone et le nombre de chambres
1.1.2
Loyer moyen ($), selon la zone et le nombre de chambres
1.1.3
Univers et nombre d'unités vacantes, selon la zone et le nombre de chambres
1.1.4
Taux de disponibilité (%), selon la zone et le nombre de chambres
1.1.5
Variation en % estimative du loyer moyen
1.2.1
Taux d'inoccupation (%), selon l'année de construction et le nombre de chambres
1.2.2
Loyer moyen ($), selon l'année de construction et le nombre de chambres
1.3.1
Taux d'inoccupation (%), selon la taille de l'immeuble et le nombre de chambres
1.3.2
Loyer moyen ($), selon la taille de l'immeuble et le nombre de chambres
1.4
Taux d'inoccupation (%), selon la fourchette de loyers et le nombre de chambres
Fournis dans CERTAINS des Rapports sur le marché locative
Données sur les appartements d'initiative privée
1.3.3
Taux d'inoccupation (%), selon la zone et le nombre de logements dans l'immeuble
Données sur les maisons en rangée d'initiative privée
2.1.1
Taux d'inoccupation (%), selon la zone et le nombre de chambres
2.1.2
Loyer moyen ($), selon la zone et le nombre de chambres
2.1.3
Univers et nombre d'unités vacantes, selon la zone et le nombre de chambres
2.1.4
Taux de disponibilité (%), selon la zone et le nombre de chambres
2.1.5
Variation en % estimative du loyer moyen
Données sur les appartements et les maisons en rangée d'initiative privée
3.1.1
Taux d'inoccupation (%), selon la zone et le nombre de chambres
3.1.2
Loyer moyen ($), selon la zone et le nombre de chambres
3.1.3
Univers et nombre d'unités vacantes, selon la zone et le nombre de chambres
3.1.4
Taux de disponibilité (%), selon la zone et le nombre de chambres
3.1.5
Variation en % estimative du loyer moyen
Fournis dans les rapports de Québec, Montréal, Ottawa, Toronto, Regina, Saskatoon, Edmonton, Calgary, Winnipeg,
Vancouver et Victoria
Données sur les appartements en copropriété offerts en location
4.1.1
App. en coprop. offerts en location et app. d'initiative privée visés par l'ELL - Taux d'inoccupation (%)
4.1.2
Loyer moyen ($) des app. en coprop. offerts en location et des app. d'initiative privée visés par l'ELL - nbre de chambres
4.1.3
Loyer moyen ($) des appartements en copropriété offerts en location
4.2.1
Appartements en coprop. offerts en location et app. d'initiative privée visés par l'ELL, Taux d'inoccupation global (%)
- taille de l'immeuble
4.3.1
Univers des coprop., nbre d'unités offertes en location, pourcentage d'app. en coprop. offerts en location et taux
d'inoccupation, Appartements en copropriété.
4.3.2
Univers des coprop., nbre d'unités offertes en location, pourcentage d'app. en coprop. offerts en location et taux d'inoccupation, Appartements
en copropriété - taille de l'immeuble
Fournis dans les rapports de Montréal, Toronto, Vancouver, St. John’s, Halifax, Québec, Barrie, Ottawa, Winnipeg,
Regina, Saskatoon, Calgary, Edmonton, Abbotsford, Kelowna et Victoria
Données sur les logements locatifs du marché secondaire
5.1
Loyer moyen ($) des logements locatifs du marché secondaire selon le type de logement
5.2
Nbre et pourcentage estimatifs de ménages occupant des log. locatifs du marché secondaire selon le type de log.
Société canadienne d’hypothèques et de logement
11
Rapport sur le marché locatif - RMR de Winnipeg - Date de diffusion - automne 2011
1.1.1 Taux d'inoccupation (%) des appartements d'initiative privée
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Winnipeg
Zone
Zone 1 - Fort Rouge
Zone 2 - Centennial
Zone 3 - Midland
Zone 4 - Lord Selkirk
Zone centrale (zones 1-4)
Zone 5 - St. James
Zone 6 - West Kildonan
Zone 7 - East Kildonan
Zone 8 - Transcona
Zone 9 - St. Boniface
Zone 10 - St. Vital
Zone 11 - Fort Garry
Zone 12 - Assiniboine Park
Banlieues (zones 5-12)
Zone 13 - Périphérie
Winnipeg (RMR)
Studios
oct.10
oct.11
2,5 c
0,6 b
0,6 a
1,2 a
1,2 a
2,1 c
0,0 c
0,0 c
1,0 a
1,4 a
1,4 a
2,6 c
0,0 c
0,0 d
2,9 a
0,9 a
0,0 a
**
1,0 d
4,1 c
0,0 c
0,0 c
0,0 c
0,0 c
2,8 a
2,5 a
1,4 a
2,0 b
a.l.u.
a.l.u.
1,2 a
1,6 a
1 chambre
oct.10
oct.11
1,0 a
0,8 a
1,0 a
1,3 a
1,0 a
1,0 a
1,9 b
1,6 c
1,1 a
1,1 a
0,8 a
1,7 a
0,5 a
0,6 a
0,4 a
0,4 a
0,0 c
2,3 a
0,9 a
0,6 a
0,6 a
1,0 a
0,5 a
0,8 a
0,0 b
0,1 a
0,6 a
0,8 a
**
**
0,8 a
0,9 a
2 chambres
oct.10
oct.11
1,1 a
1,1 a
0,5 a
3,9 d
2,3 b
0,7 b
5,5 c
2,5 c
1,6 a
1,8 c
0,7 a
0,7 a
0,3 a
0,4 a
0,9 a
0,5 a
0,0 a
2,7 a
0,5 a
2,9 b
0,5 a
1,2 a
0,2 a
0,7 a
0,1 a
0,7 a
0,5 a
1,0 a
**
**
0,8 a
1,2 a
3 chambres +
oct.10
oct.11
0,7 b
1,9 c
**
**
0,0 d
0,0 d
**
**
1,9 c
2,7 c
1,5 c
0,0 d
0,0 d
0,0 a
1,2 d
0,6 b
**
**
3,1 c
0,0 b
4,9 b
0,0 d
0,0 c
1,9 b
**
**
1,5 b
0,6 a
a.l.u.
a.l.u.
1,6 b
1,1 a
Les lettres suivantes indiquent le degré de fiabilité des données estimatives :
a - Excellent, b - Très bon, c - Bon, d - Passable (utiliser avec prudence)
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l’univers
a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l’échantillon
Tous les log.
oct.10
oct.11
1,1 a
0,9 a
0,8 a
1,9 c
1,3 a
1,1 a
3,3 c
2,0 b
1,2 a
1,4 a
0,8 a
1,2 a
0,4 a
0,5 a
0,7 a
0,5 a
0,0 b
2,6 a
0,8 a
1,8 b
0,7 a
1,0 a
0,3 a
0,7 a
0,2 a
0,5 a
0,6 a
0,9 a
**
**
0,8 a
1,1 a
s.o. : Sans objet
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tableaux sur la fiabilité des données pour en savoir davantage
Société canadienne d’hypothèques et de logement
12
Rapport sur le marché locatif - RMR de Winnipeg - Date de diffusion - automne 2011
1.1.2 Loyer moyen ($) des appartements d'initiative privée
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Winnipeg
Zone
Zone 1 - Fort Rouge
Zone 2 - Centennial
Zone 3 - Midland
Zone 4 - Lord Selkirk
Zone centrale (zones 1-4)
Zone 5 - St. James
Zone 6 - West Kildonan
Zone 7 - East Kildonan
Zone 8 - Transcona
Zone 9 - St. Boniface
Zone 10 - St. Vital
Zone 11 - Fort Garry
Zone 12 - Assiniboine Park
Banlieues (zones 5-12)
Zone 13 - Périphérie
Winnipeg (RMR)
Studios
1 chambre
2 chambres
3 chambres +
Tous les log.
oct.10
oct.11
oct.10
oct.11
oct.10
oct.11
oct.10
oct.11
oct.10
oct.11
476 b
494 a
705 a
727 a
969 a
963 a 1 281 b 1 212 b
812 a
817 a
525 b
527 a
629 a
636 a
811 a
851 a
836 d
885 c
654 a
665 a
418 a
496 a
507 a
574 a
628 a
712 a
717 d
**
521 a
593 a
359 b
373 b
511 a
492 a
582 a
630 a
711 b
848 b
532 a
543 a
476 a
507 a
615 a
643 a
832 a
863 a 1 138 b 1 075 b
670 a
697 a
566 a
599 a
733 a
744 a
889 a
902 a 1 091 b 1 096 b
802 a
816 a
460 b
636 b
722 a
783 a
843 a
920 a
**
986 a
785 a
862 a
445 b
511 b
614 a
656 a
756 a
820 a
941 b
956 a
666 a
724 a
432 a
**
619 a
641 a
672 a
702 a
**
**
649 a
678 a
434 a
512 a
643 a
668 a
831 a
901 a 1 145 a 1 223 c
718 a
770 a
552 a
521 b
688 a
704 a
854 a
879 a 1 017 a 1 026 a
765 a
789 a
626 a
637 a
701 a
716 a
889 a
891 a 1 067 a 1 152 a
809 a
821 a
571 a
594 a
686 a
704 a
817 a
879 a
**
**
744 a
789 a
513 a
563 a
673 a
703 a
840 a
881 a 1 026 a 1 042 a
749 a
789 a
a.l.u.
a.l.u.
**
**
**
**
a.l.u.
a.l.u.
**
**
488 a
524 a
649 a
678 a
837 a
875 a 1 056 a 1 050 a
719 a
754 a
Les lettres suivantes indiquent le degré de fiabilité des données estimatives (cv = coefficient de variation):
a - Excellent (0 £ cv £ 2,5), b - Très bon (2,5 < cv £ 5), c - Bon (5 < cv £ 7,5), d - Passable (utiliser avec prudence) (7,5 < cv £ 10)
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l’univers
a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l’échantillon
s.o. : Sans objet
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tableaux sur la fiabilité des données pour en savoir davantage
Société canadienne d’hypothèques et de logement
13
Rapport sur le marché locatif - RMR de Winnipeg - Date de diffusion - automne 2011
1.1.3 Univers des appartements d'initiative privée
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Winnipeg
Studios
Zone
Zone 1 - Fort Rouge
Zone 2 - Centennial
Zone 3 - Midland
Zone 4 - Lord Selkirk
Zone centrale (zones 1-4)
Zone 5 - St. James
Zone 6 - West Kildonan
Zone 7 - East Kildonan
Zone 8 - Transcona
Zone 9 - St. Boniface
Zone 10 - St. Vital
Zone 11 - Fort Garry
Zone 12 - Assiniboine Park
Banlieues (zones 5-12)
Zone 13 - Périphérie
Winnipeg (RMR)
1 chambre
2 chambres
3 chambres +
oct.10
oct.11
oct.10
oct.11
oct.10
oct.11
oct.10
oct.11
402
407
3 977
4 026
2 965
2 973
170
173
1 146
1 106
3 659
3 571
1 450
1 607
47
56
901
904
2 982
2 854
1 140
1 102
41
31
64
63
770
733
579
533
27
24
2 513
2 480
11 388
11 184
6 134
6 215
285
284
401
427
2 707
2 711
2 915
2 935
154
154
48
46
1 643
1 657
2 022
2 032
119
118
254
244
4 291
4 182
2 877
2 764
249
233
8
7
178
173
194
186
12
12
194
177
2 083
2 051
1 693
1 994
63
64
113
115
1 846
1 946
1 735
1 822
78
79
88
92
1 831
1 773
2 601
2 583
117
117
38
38
665
648
731
725
27
27
1 144
1 146
15 244
15 141
14 768
15 041
819
804
0
0
12
12
12
12
0
0
3 657
3 626 26 644 26 337 20 914 21 268
1 104
1 088
Les lettres suivantes indiquent le degré de fiabilité des données estimatives :
a - Excellent, b - Très bon, c - Bon, d - Passable (utiliser avec prudence)
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l’univers
a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l’échantillon
Tous les log.
oct.10
7 514
6 302
5 064
1 440
20 320
6 177
3 832
7 671
392
4 033
3 772
4 637
1 461
31 975
24
52 319
oct.11
7 579
6 340
4 891
1 353
20 163
6 227
3 853
7 423
378
4 286
3 962
4 565
1 438
32 132
24
52 319
s.o. : Sans objet
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tableaux sur la fiabilité des données pour en savoir davantage
Société canadienne d’hypothèques et de logement
14
Rapport sur le marché locatif - RMR de Winnipeg - Date de diffusion - automne 2011
1.1.4 Taux de disponibilité (%) des appartements d'initiative privée
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Winnipeg
Zone
Zone 1 - Fort Rouge
Zone 2 - Centennial
Zone 3 - Midland
Zone 4 - Lord Selkirk
Zone centrale (zones 1-4)
Zone 5 - St. James
Zone 6 - West Kildonan
Zone 7 - East Kildonan
Zone 8 - Transcona
Zone 9 - St. Boniface
Zone 10 - St. Vital
Zone 11 - Fort Garry
Zone 12 - Assiniboine Park
Banlieues (zones 5-12)
Zone 13 - Périphérie
Winnipeg (RMR)
Studios
oct.10
oct.11
3,0 d
0,6 b
0,8 a
1,4 a
1,7 b
2,2 c
**
0,0 c
1,5 a
1,5 b
1,9 a
2,8 c
2,0 c
0,0 d
2,9 a
1,3 a
0,0 a
**
1,0 d
4,6 c
0,0 c
0,0 c
0,0 c
2,0 c
2,8 a
2,5 a
1,7 a
2,5 b
a.l.u.
a.l.u.
1,5 a
1,8 a
1 chambre
oct.10
oct.11
1,9 a
1,2 a
1,3 a
1,6 a
1,2 a
1,5 a
4,0 b
2,4 b
1,6 a
1,5 a
1,2 a
2,3 b
1,5 a
1,4 a
0,6 a
0,7 a
0,6 a
2,3 a
1,3 a
0,9 a
1,2 a
1,2 a
0,8 a
1,3 a
0,2 a
0,1 a
1,0 a
1,2 a
**
**
1,3 a
1,3 a
2 chambres
oct.10
oct.11
1,9 a
1,6 b
1,0 a
4,1 d
2,8 b
1,9 c
8,4 b
3,6 c
2,5 a
2,4 b
0,9 a
1,4 a
1,1 a
2,2 a
1,8 b
1,0 a
1,0 a
3,2 a
1,1 a
4,6 b
1,6 a
1,5 a
1,1 a
0,9 a
0,3 a
0,7 a
1,2 a
1,8 a
**
**
1,6 a
2,0 a
3 chambres +
oct.10
oct.11
4,5 d
2,9 c
**
**
0,0 d
0,0 d
**
**
4,5 d
3,3 d
1,5 c
0,0 d
0,0 d
0,0 a
1,2 d
0,6 b
**
**
3,1 c
0,0 b
4,9 b
**
1,0 a
1,9 b
**
**
1,7 b
0,7 a
a.l.u.
a.l.u.
2,4 b
1,4 a
Les lettres suivantes indiquent le degré de fiabilité des données estimatives :
a - Excellent, b - Très bon, c - Bon, d - Passable (utiliser avec prudence)
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l’univers
a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l’échantillon
Tous les log.
oct.10
oct.11
2,0 a
1,4 a
1,1 a
2,2 b
1,6 a
1,7 b
5,7 b
2,9 b
1,9 a
1,8 a
1,1 a
1,9 a
1,3 a
1,7 a
1,2 a
0,8 a
0,8 a
2,9 a
1,2 a
2,7 a
1,4 a
1,3 a
1,0 a
1,1 a
0,3 a
0,5 a
1,1 a
1,5 a
**
**
1,4 a
1,6 a
s.o. : Sans objet
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tableaux sur la fiabilité des données pour en savoir davantage
Société canadienne d’hypothèques et de logement
15
Rapport sur le marché locatif - RMR de Winnipeg - Date de diffusion - automne 2011
1.1.5 Variation en % estimative du loyer moyen des appartements d'initiative privée 1
selon le nombre de chambres
RMR de Winnipeg
Centre
Zone 1 - Fort Rouge
Zone 2 - Centennial
Zone 3 - Midland
Zone 4 - Lord Selkirk
Zone centrale (zones 1-4)
Zone 5 - St. James
Zone 6 - West Kildonan
Zone 7 - East Kildonan
Zone 8 - Transcona
Zone 9 - St. Boniface
Zone 10 - St. Vital
Zone 11 - Fort Garry
Zone 12 - Assiniboine Park
Banlieues (zones 5-12)
Zone 13 - Périphérie
Winnipeg (RMR)
Studios
oct.09
oct.10
à
à
oct.10
oct.11
++
**
3,2 d
5,2 d
3,4 d
**
++
4,4 d
2,3 c
5,0 c
++
4,7 c
++
**
7,3 c
4,5 d
**
**
++
**
5,1 b
2,0 c
3,6 c
1,1 d
**
-0,3 a
4,4 c
4,0 b
a.l.u.
a.l.u.
3,4 c
4,4 b
1 chambre
oct.09
oct.10
à
à
oct.10
oct.11
3,4 c
6,4 c
3,9 c
3,8 d
4,7 d
5,1 d
**
**
3,8 b
5,0 b
2,1 b
++
4,7 d
5,6 b
6,9 b
6,0 c
**
5,5 b
3,5 c
3,4 b
3,7 b
4,1 b
2,0 c
3,1 c
++
6,8 b
3,8 b
4,0 b
**
**
3,8 a
4,3 b
2 chambres
oct.09
oct.10
à
à
oct.10
oct.11
1,7 c
6,4 c
3,8 c
2,6 c
3,2 d
5,0 d
**
**
2,8 b
4,7 c
**
++
4,2 c
6,3 b
**
6,8 b
++
4,1 a
3,5 c
3,7 b
3,6 b
4,0 b
2,5 b
2,8 a
++
7,9 b
5,4 c
4,0 b
**
**
4,5 b
4,2 b
3 chambres +
oct.09
oct.10
à
à
oct.10
oct.11
++
**
++
++
++
**
**
**
++
**
**
**
**
**
11,4 d
**
**
**
++
4,0 b
0,9 a
0,9 a
2,4 c
4,0 c
**
**
5,5 d
4,4 d
a.l.u.
a.l.u.
4,8 c
4,5 c
Tous les log.
oct.09
oct.10
à
à
oct.10
oct.11
2,3 b
6,0 c
3,7 c
3,8 d
4,1 d
**
**
4,1 d
3,2 b
5,2 b
2,4 b
++
3,9 c
6,4 b
7,1 b
6,4 c
**
4,2 a
3,2 c
3,6 b
3,6 b
3,8 b
2,5 b
2,7 a
++
6,7 b
3,8 b
4,2 b
**
**
3,6 a
4,6 b
1
La variation en pourcentage du loyer moyen constitue une mesure de l'évolution du marché et est fondée sur les immeubles qui ont fait partie de l'échantillon les deux années.
Les lettres suivantes indiquent le degré de fiabilité des données estimatives :
a - Excellent, b - Très bon, c - Bon, d - Passable (utiliser avec prudence)
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
++ La variation du loyer n’est pas statistiquement significative. Autrement dit, elle n’est pas différente de zéro (0) sur le plan statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l’univers
a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l’échantillon
s.o. : Sans objet
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tableaux sur la fiabilité des données pour en savoir davantage
Société canadienne d’hypothèques et de logement
16
Rapport sur le marché locatif - RMR de Winnipeg - Date de diffusion - automne 2011
1.2.1 Taux d'inoccupation (%) des appartements d'initiative privée
selon l'année de construction et le nombre de chambres
RMR de Winnipeg
Année de construction
Winnipeg (RMR)
Avant 1940
1940 à 1959
1960 à 1974
1975 à 1989
1990 ou après
Tous les immeubles
Studios
oct.10
oct.11
1,7
1,4
0,9
0,0
**
1,2
b
a
a
b
a
2,9
2,5
0,5
0,0
a.l.e.
1,6
1 chambre
oct.10
oct.11
b
b
a
c
a
1,7
1,1
0,5
0,5
1,8
0,8
b
a
a
a
a
a
1,6
1,7
0,8
0,2
0,0
0,9
2 chambres
oct.10
oct.11
a
a
a
a
b
a
2,5
0,6
0,7
0,6
0,8
0,8
b
a
a
a
a
a
1,2
1,1
1,2
0,7
2,9
1,2
3 chambres +
oct.10
oct.11
a
a
a
a
a
a
1,4
0,0
1,5
1,1
4,3
1,6
d
d
a
a
a
b
3,1
**
0,7
0,3
**
1,1
Tous les log.
oct.10
oct.11
d
a
a
a
Les lettres suivantes indiquent le degré de fiabilité des données estimatives :
a - Excellent, b - Très bon, c - Bon, d - Passable (utiliser avec prudence)
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l’univers
a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l’échantillon
2,0
1,0
0,6
0,5
1,0
0,8
a
a
a
a
a
a
1,7
1,6
0,9
0,4
2,4
1,1
a
a
a
a
a
a
s.o. : Sans objet
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tableaux sur la fiabilité des données pour en savoir davantage
1.2.2 Loyer moyen ($) des appartements d'initiative privée
selon l'année de construction et le nombre de chambres
RMR de Winnipeg
Année de construction
Winnipeg (RMR)
Avant 1940
1940 à 1959
1960 à 1974
1975 à 1989
1990 ou après
Tous les immeubles
Studios
oct.10
oct.11
418
486
534
564
**
488
a
b
a
a
a
451
525
561
614
a.l.e.
524
1 chambre
oct.10
oct.11
a
a
a
a
a
519
577
669
727
856
649
a
a
a
a
a
a
550
626
691
738
950
678
2 chambres
oct.10
oct.11
a
a
a
a
a
a
675
726
828
881
1 048
837
a
a
a
a
a
a
734
791
853
887
1 128
875
3 chambres +
oct.10
oct.11
a
a
a
a
a
a
990
1 056
1 045
1 093
1 283
1 056
b
c
a
c
a
a
1 028
1 147
1 068
988
1 528
1 050
Tous les log.
oct.10
oct.11
b
c
a
a
a
a
560
605
725
810
1 017
719
a
a
a
a
a
a
603
660
751
815
1 106
754
a
a
a
a
a
a
Les lettres suivantes indiquent le degré de fiabilité des données estimatives (cv = coefficient de variation):
a - Excellent (0 £ cv £ 2,5), b - Très bon (2,5 < cv £ 5), c - Bon (5 < cv £ 7,5), d - Passable (utiliser avec prudence) (7,5 < cv £ 10)
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l’univers
a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l’échantillon
s.o. : Sans objet
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tableaux sur la fiabilité des données pour en savoir davantage
Société canadienne d’hypothèques et de logement
17
Rapport sur le marché locatif - RMR de Winnipeg - Date de diffusion - automne 2011
1.3.1 Taux d'inoccupation (%) des appartements d'initiative privée
selon la taille de l'immeuble et le nombre de chambres
RMR de Winnipeg
Taille
Winnipeg (RMR)
3 à 5 unités
6 à 19 unités
20 à 49 unités
50 à 99 unités
100 unités et +
Tous les immeubles
Studios
oct.10
oct.11
0,0
1,3
2,0
0,3
0,2
1,2
c
a
a
a
b
a
**
2,4
2,3
0,6
0,1
1,6
1 chambre
oct.10
oct.11
c
a
a
a
a
**
1,0
1,0
0,8
0,3
0,8
a
a
a
a
a
1,8
1,3
0,9
1,1
0,6
0,9
2 chambres
oct.10
oct.11
c
a
a
a
a
a
5,6
1,0
0,9
0,6
0,6
0,8
d
a
a
a
a
a
1,8
0,8
0,8
1,7
1,4
1,2
3 chambres +
oct.10
oct.11
c
a
a
a
a
a
**
2,8
0,0
2,5
1,2
1,6
c
d
c
a
b
**
0,0
1,8
0,8
0,7
1,1
Tous les log.
oct.10
oct.11
c
b
d
a
a
Les lettres suivantes indiquent le degré de fiabilité des données estimatives :
a - Excellent, b - Très bon, c - Bon, d - Passable (utiliser avec prudence)
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l’univers
a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l’échantillon
3,2
1,1
1,0
0,7
0,5
0,8
d
a
a
a
a
a
2,0
1,2
1,0
1,4
0,9
1,1
c
a
a
a
a
a
s.o. : Sans objet
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tableaux sur la fiabilité des données pour en savoir davantage
1.3.2 Loyer moyen ($) des appartements d'initiative privée
selon la taille de l'immeuble et le nombre de chambres
RMR de Winnipeg
Taille
Winnipeg (RMR)
3 à 5 unités
6 à 19 unités
20 à 49 unités
50 à 99 unités
100 unités et +
Tous les immeubles
Studios
oct.10
oct.11
389
420
464
467
614
488
b
a
a
a
a
a
399
460
500
510
636
524
1 chambre
oct.10
oct.11
b
a
a
a
a
a
557
542
595
692
733
649
b
a
a
a
a
a
547
570
637
734
739
678
2 chambres
oct.10
oct.11
a
a
a
a
a
a
680
673
776
890
922
837
b
a
a
a
a
a
755
705
831
954
921
875
3 chambres +
oct.10
oct.11
c
a
a
a
a
a
897
844
1 055
1 130
1 100
1 056
b
c
c
b
a
a
918
835
1 057
1 112
1 094
1 050
Tous les log.
oct.10
oct.11
b
b
a
b
a
a
604
576
652
787
810
719
a
a
a
a
a
a
626
609
702
848
812
754
b
a
a
a
a
a
Les lettres suivantes indiquent le degré de fiabilité des données estimatives (cv = coefficient de variation):
a - Excellent (0 £ cv £ 2,5), b - Très bon (2,5 < cv £ 5), c - Bon (5 < cv £ 7,5), d - Passable (utiliser avec prudence) (7,5 < cv £ 10)
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l’univers
a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l’échantillon
s.o. : Sans objet
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tableaux sur la fiabilité des données pour en savoir davantage
Société canadienne d’hypothèques et de logement
18
Rapport sur le marché locatif - RMR de Winnipeg - Date de diffusion - automne 2011
1.4 Taux d'inoccupation (%) des appartements d'initiative privée
selon la fourchette de loyers
RMR de Winnipeg
Fourchette de loyers
Winnipeg (RMR)
Moins de 500 $
500 à 599 $
600 à 699 $
700 à 799 $
800 à 1094 $
1095 $ et +
Toutes les fourchettes
Studios
oct.10
oct.11
1,2
2,7
0,6
2,7
**
**
1,2
a
b
b
a
a
1,1
3,0
2,2
0,6
**
a.l.e.
1,6
1 chambre
oct.10
oct.11
a
d
c
a
a
1,0
0,9
0,3
0,9
1,0
3,6
0,8
a
a
a
a
a
d
a
1,0
1,0
1,2
0,9
1,1
**
0,9
2 chambres
oct.10
oct.11
a
a
a
a
a
a
3,0
1,2
0,8
0,4
0,9
1,5
0,8
c
a
a
a
a
a
a
4,0
0,5
0,5
0,6
0,8
2,7
1,2
3 chambres +
oct.10
oct.11
d
a
a
a
a
b
a
**
**
**
0,0
1,3
2,3
1,6
d
a
b
b
**
**
**
**
1,1 a
2,3 c
1,1 a
Les lettres suivantes indiquent le degré de fiabilité des données estimatives :
a - Excellent, b - Très bon, c - Bon, d - Passable (utiliser avec prudence)
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l’univers
a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l’échantillon
Total
oct.10
oct.11
1,2
1,1
0,5
0,7
0,9
1,9
0,8
a
a
a
a
a
a
a
1,2
1,2
1,1
0,8
0,9
2,6
1,1
a
a
a
a
a
a
a
s.o. : Sans objet
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tableaux sur la fiabilité des données pour en savoir davantage
Société canadienne d’hypothèques et de logement
19
Rapport sur le marché locatif - RMR de Winnipeg - Date de diffusion - automne 2011
2.1.1 Taux d'inoccupation (%) des maisons en rangée d'initiative privée
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Winnipeg
Zone
Zone 1 - Fort Rouge
Zone 2 - Centennial
Zone 3 - Midland
Zone 4 - Lord Selkirk
Zone centrale (zones 1-4)
Zone 5 - St. James
Zone 6 - West Kildonan
Zone 7 - East Kildonan
Zone 8 - Transcona
Zone 9 - St. Boniface
Zone 10 - St. Vital
Zone 11 - Fort Garry
Zone 12 - Assiniboine Park
Banlieues (zones 5-12)
Zone 13 - Périphérie
Winnipeg (RMR)
Studios
oct.10
oct.11
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
**
a.l.e.
a.l.u.
a.l.u.
**
a.l.e.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
**
**
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
**
**
**
**
a.l.u.
a.l.u.
1,6 a
**
1 chambre
oct.10
oct.11
a.l.u.
a.l.u.
**
**
**
**
a.l.u.
a.l.u.
**
**
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
**
**
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
**
**
**
**
a.l.u.
a.l.u.
0,0 a
**
2 chambres
oct.10
oct.11
**
**
**
**
0,0 a
2,4 a
**
**
0,0 a
**
0,0 a
0,0 a
**
a.l.e.
**
**
a.l.u.
a.l.u.
**
**
a.l.u.
a.l.u.
**
a.l.e.
**
**
0,0 c
0,4 b
**
**
0,0 b
0,6 b
3 chambres +
oct.10
oct.11
a.l.u.
a.l.u.
0,0 a
**
**
**
**
**
0,0 c
0,0 d
0,0 a
**
a.l.u.
a.l.u.
0,0 c
0,0 c
**
**
1,9 a
**
0,0 a
1,4 a
1,2 a
**
**
**
0,9 a
0,4 a
**
**
0,8 a
0,5 a
Les lettres suivantes indiquent le degré de fiabilité des données estimatives :
a - Excellent, b - Très bon, c - Bon, d - Passable (utiliser avec prudence)
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l’univers
a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l’échantillon
Tous les log.
oct.10
oct.11
**
**
0,0 a
**
0,0 a
**
**
**
0,0 b
0,4 b
0,0 a
**
**
a.l.e.
0,0 c
0,5 b
**
**
1,7 a
**
0,0 a
1,4 a
1,2 a
**
**
**
0,9 a
0,4 b
**
**
0,6 a
0,5 a
s.o. : Sans objet
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tableaux sur la fiabilité des données pour en savoir davantage
Société canadienne d’hypothèques et de logement
20
Rapport sur le marché locatif - RMR de Winnipeg - Date de diffusion - automne 2011
2.1.2 Loyer moyen ($) des maisons en rangée d'initiative privée
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Winnipeg
Zone
Zone 1 - Fort Rouge
Zone 2 - Centennial
Zone 3 - Midland
Zone 4 - Lord Selkirk
Zone centrale (zones 1-4)
Zone 5 - St. James
Zone 6 - West Kildonan
Zone 7 - East Kildonan
Zone 8 - Transcona
Zone 9 - St. Boniface
Zone 10 - St. Vital
Zone 11 - Fort Garry
Zone 12 - Assiniboine Park
Banlieues (zones 5-12)
Zone 13 - Périphérie
Winnipeg (RMR)
Studios
oct.10
oct.11
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.e.
a.l.e.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.e.
a.l.e.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
**
**
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
**
**
**
**
a.l.u.
a.l.u.
**
**
1 chambre
oct.10
oct.11
a.l.u.
a.l.u.
**
**
**
a.l.e.
a.l.u.
a.l.u.
**
**
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
**
**
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
**
**
**
**
a.l.u.
a.l.u.
631 a
**
2 chambres
oct.10
oct.11
**
a.l.e.
**
**
608 a
615 a
**
**
752 a
708 b
726 a
736 a
**
a.l.e.
591 c
790 b
a.l.u.
a.l.u.
**
**
a.l.u.
a.l.u.
**
a.l.e.
**
**
746 a
869 c
**
**
753 a
811 b
3 chambres +
oct.10
oct.11
a.l.u.
a.l.u.
844 a
**
**
**
**
**
900 c
815 c
760 a
**
a.l.u.
a.l.u.
813 a
913 a
**
**
1 031 a
**
889 b
982 a
1 118 a
a.l.e.
**
**
971 a 1 028 b
**
**
959 a
971 b
Tous les log.
oct.10
oct.11
**
a.l.e.
792 a
**
608 a
607 b
**
827 c
811 b
743 b
746 a
773 a
**
a.l.e.
682 b
757 a
**
**
1 008 a
**
889 b
982 a
1 110 a
a.l.e.
**
**
900 a
902 c
**
**
873 a
855 b
Les lettres suivantes indiquent le degré de fiabilité des données estimatives (cv = coefficient de variation):
a - Excellent (0 £ cv £ 2,5), b - Très bon (2,5 < cv £ 5), c - Bon (5 < cv £ 7,5), d - Passable (utiliser avec prudence) (7,5 < cv £ 10)
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l’univers
a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l’échantillon
s.o. : Sans objet
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tableaux sur la fiabilité des données pour en savoir davantage
Société canadienne d’hypothèques et de logement
21
Rapport sur le marché locatif - RMR de Winnipeg - Date de diffusion - automne 2011
2.1.3 Univers des maisons en rangée d'initiative privée
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Winnipeg
Studios
Zone
oct.10
Zone 1 - Fort Rouge
Zone 2 - Centennial
Zone 3 - Midland
Zone 4 - Lord Selkirk
Zone centrale (zones 1-4)
Zone 5 - St. James
Zone 6 - West Kildonan
Zone 7 - East Kildonan
Zone 8 - Transcona
Zone 9 - St. Boniface
Zone 10 - St. Vital
Zone 11 - Fort Garry
Zone 12 - Assiniboine Park
Banlieues (zones 5-12)
Zone 13 - Périphérie
Winnipeg (RMR)
0
0
1
0
1
0
0
48
0
0
0
0
8
56
0
57
1 chambre
oct.11
0
0
1
0
1
0
0
48
0
0
0
0
8
56
0
57
oct.10
0
2
5
0
7
0
0
1
0
0
0
0
8
9
0
16
2 chambres
oct.11
0
2
5
0
7
0
0
1
0
0
0
0
8
9
0
16
oct.10
9
86
45
34
174
29
4
31
0
24
0
6
12
106
10
290
3 chambres +
oct.11
oct.10
oct.11
13
0
0
85
58
53
42
5
12
34
138
78
174
201
143
29
43
43
4
0
0
31
123
118
0
12
12
24
212
212
0
62
70
6
161
161
12
14
14
106
627
630
10
12
12
290
840
785
Les lettres suivantes indiquent le degré de fiabilité des données estimatives :
a - Excellent, b - Très bon, c - Bon, d - Passable (utiliser avec prudence)
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l’univers
a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l’échantillon
Tous les log.
oct.10
9
146
56
172
383
72
4
203
12
236
62
167
42
798
22
1 203
oct.11
13
140
60
112
325
72
4
198
12
236
70
167
42
801
22
1 148
s.o. : Sans objet
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tableaux sur la fiabilité des données pour en savoir davantage
Société canadienne d’hypothèques et de logement
22
Rapport sur le marché locatif - RMR de Winnipeg - Date de diffusion - automne 2011
2.1.4 Taux de disponibilité (%) des maisons en rangée d'initiative privée
selon la zone et le nombre de chambres
RMR de Winnipeg
Zone
Zone 1 - Fort Rouge
Zone 2 - Centennial
Zone 3 - Midland
Zone 4 - Lord Selkirk
Zone centrale (zones 1-4)
Zone 5 - St. James
Zone 6 - West Kildonan
Zone 7 - East Kildonan
Zone 8 - Transcona
Zone 9 - St. Boniface
Zone 10 - St. Vital
Zone 11 - Fort Garry
Zone 12 - Assiniboine Park
Banlieues (zones 5-12)
Zone 13 - Périphérie
Winnipeg (RMR)
Studios
oct.10
oct.11
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
**
a.l.e.
a.l.u.
a.l.u.
**
a.l.e.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
**
**
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
**
**
**
**
a.l.u.
a.l.u.
1,6 a
**
1 chambre
oct.10
oct.11
a.l.u.
a.l.u.
**
**
**
**
a.l.u.
a.l.u.
**
**
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
**
**
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
**
**
**
**
a.l.u.
a.l.u.
0,0 a
**
2 chambres
oct.10
oct.11
**
**
**
**
0,0 a
2,4 a
**
**
9,2 a
**
0,0 a
0,0 a
**
a.l.e.
**
**
a.l.u.
a.l.u.
**
**
a.l.u.
a.l.u.
**
a.l.e.
**
**
0,0 c
0,4 b
**
**
6,7 a
0,6 b
3 chambres +
oct.10
oct.11
a.l.u.
a.l.u.
0,0 a
**
**
**
**
**
0,0 c
0,0 d
0,0 a
**
a.l.u.
a.l.u.
0,9 a
0,0 c
**
**
6,6 a
**
0,0 a
4,3 a
6,2 a
**
**
**
4,0 a
0,8 a
**
**
3,4 c
0,8 a
Les lettres suivantes indiquent le degré de fiabilité des données estimatives :
a - Excellent, b - Très bon, c - Bon, d - Passable (utiliser avec prudence)
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l’univers
a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l’échantillon
Tous les log.
oct.10
oct.11
**
**
0,0 a
**
0,0 a
**
14,5 a
**
6,5 a
0,4 b
0,0 a
**
**
a.l.e.
0,5 b
0,5 b
**
**
5,9 a
**
0,0 a
4,3 a
6,0 a
**
**
**
3,3 a
0,6 a
**
**
4,2 a
0,6 a
s.o. : Sans objet
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tableaux sur la fiabilité des données pour en savoir davantage
Société canadienne d’hypothèques et de logement
23
Rapport sur le marché locatif - RMR de Winnipeg - Date de diffusion - automne 2011
2.1.5 Variation en % estimative du loyer moyen des maisons en rangée d'initiative privée 1
selon le nombre de chambres
RMR de Winnipeg
Centre
Zone 1 - Fort Rouge
Zone 2 - Centennial
Zone 3 - Midland
Zone 4 - Lord Selkirk
Zone centrale (zones 1-4)
Zone 5 - St. James
Zone 6 - West Kildonan
Zone 7 - East Kildonan
Zone 8 - Transcona
Zone 9 - St. Boniface
Zone 10 - St. Vital
Zone 11 - Fort Garry
Zone 12 - Assiniboine Park
Banlieues (zones 5-12)
Zone 13 - Périphérie
Winnipeg (RMR)
Studios
oct.09
oct.10
à
à
oct.10
oct.11
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.e.
a.l.e.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.e.
a.l.e.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
**
**
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.e.
**
**
**
a.l.u.
a.l.u.
**
**
1 chambre
oct.09
oct.10
à
à
oct.10
oct.11
a.l.u.
a.l.u.
**
**
**
a.l.e.
a.l.u.
a.l.u.
**
**
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
**
**
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.u.
a.l.e.
**
**
**
a.l.u.
a.l.u.
**
**
2 chambres
oct.09
oct.10
à
à
oct.10
oct.11
**
a.l.u.
**
**
++
++
**
**
++
++
3,1 a
1,5 a
**
a.l.u.
++
**
a.l.u.
a.l.u.
**
**
a.l.u.
a.l.u.
**
a.l.u.
a.l.e.
**
8,7 c
10,6 d
**
**
**
**
3 chambres +
oct.09
oct.10
à
à
oct.10
oct.11
a.l.u.
a.l.u.
**
**
**
**
**
**
-0,9 a
++
**
**
a.l.u.
a.l.u.
3,4 b
9,7 c
**
a.l.u.
4,2 a
**
++
++
6,4 b
a.l.u.
**
**
4,2 b
9,1 c
**
**
3,5 c
**
Tous les log.
oct.09
oct.10
à
à
oct.10
oct.11
**
a.l.u.
++
**
++
++
++
**
++
++
2,4 a
1,5 a
**
a.l.u.
4,1 d
8,5 c
**
a.l.u.
4,6 a
**
++
++
6,4 b
a.l.u.
**
**
4,4 b
8,0 c
**
**
3,9 c
5,8 d
1
La variation en pourcentage du loyer moyen constitue une mesure de l'évolution du marché et est fondée sur les immeubles qui ont fait partie de l'échantillon les deux années.
Les lettres suivantes indiquent le degré de fiabilité des données estimatives :
a - Excellent, b - Très bon, c - Bon, d - Passable (utiliser avec prudence)
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
++ La variation du loyer n’est pas statistiquement significative. Autrement dit, elle n’est pas différente de zéro (0) sur le plan statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l’univers
a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l’échantillon
s.o. : Sans objet
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tableaux sur la fiabilité des données pour en savoir davantage
Société canadienne d’hypothèques et de logement
24
Rapport sur le marché locatif - RMR de Winnipeg - Date de diffusion - automne 2011
4.1.1 Appartements en copropriété offerts
en location et appartements d'initiative privée visés par l'ELL1
Taux d'inoccupation (%)
RMR de Winnipeg - octobre 2011
Sous-secteur (copropriétés)
Appartements en copropriété offerts en
location
oct.10
Noyau
Banlieue nord
Banlieue sud
Périphérie
Winnipeg (RMR)
oct.11
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
Appartements visés par l'ELL 1
oct.10
**
0,0 a
**
0,0 a
1,8 c
oct.11
1,2
0,6
0,5
**
0,8
a
a
a
a
1,4
0,8
1,1
**
1,1
a
a
a
a
1
Seuls les appartements situés dans des immeubles locatifs comptant au moins trois logements offerts en location sont visés par l'ELL.
Les lettres suivantes indiquent le degré de fiabilité des données estimatives :
a - Excellent, b - Très bon, c - Bon, d - Passable (utiliser avec prudence)
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l’univers
a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l’échantillon
s.o. : Sans objet
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tableaux sur la fiabilité des données pour en savoir davantage
4.1.2 Loyer moyen ($) des appartements en copropriété offerts
1
en location et des appartements d'initiative privée visés par l'ELL
selon le nombre de chambres
RMR de Winnipeg - octobre 2011
Sous-secteur (copropriétés)
Noyau
Banlieue nord
Banlieue sud
Périphérie
Winnipeg (RMR)
1
3 chambres +
2 chambres
Studios
1 chambre
App. en
App. en
App. en
App. en
App. visés
App. visés
App. visés
coprop. App. visés coprop.
coprop.
coprop.
offerts en par l'ELL1 offerts en par l'ELL1 offerts en par l'ELL1 offerts en par l'ELL1
location
location
location
location
**
507 a
**
643 a
**
863 a
a.l.u.
1 075 b
a.l.u.
574 a
**
707 a
855 b
873 a
a.l.u.
1 002 a
a.l.u.
548 a
**
696 a
901 c
889 a
**
1 111 a
s.o.
a.l.u.
s.o.
**
s.o.
**
s.o.
a.l.u.
**
524 a
**
678 a
917 c
875 a
**
1 050 a
Seuls les appartements situés dans des immeubles locatifs comptant au moins trois logements offerts en location sont visés par l'ELL.
Les lettres suivantes indiquent le degré de fiabilité des données estimatives (cv = coefficient de variation):
a - Excellent (0 £ cv £ 2,5), b - Très bon (2,5 < cv £ 5), c - Bon (5 < cv £ 7,5), d - Passable (utiliser avec prudence) (7,5 < cv £ 10)
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l’univers
a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l’échantillon
s.o. : Sans objet
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tableaux sur la fiabilité des données pour en savoir davantage
Société canadienne d’hypothèques et de logement
25
Rapport sur le marché locatif - RMR de Winnipeg - Date de diffusion - automne 2011
4.1.3 Loyer moyen ($) des appartements en copropriété offerts en location
selon le nombre de chambres à coucher
RMR de Winnipeg - octobre 2011
Studios
Secteur (copropriétés)
Noyau
Banlieue nord
Banlieue sud
Périphérie
Winnipeg (RMR)
1 chambre
3 chambres +
2 chambres
oct.10
oct.11
oct.10
oct.11
oct.10
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
**
a.l.u.
a.l.u.
s.o.
**
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
**
**
**
s.o.
**
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
oct.11
**
855 b
901 c
s.o.
917 c
Total
oct.10
oct.11
oct.10
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
a.l.u.
a.l.u.
**
s.o.
**
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
oct.11
829 d
817 b
**
s.o.
**
Les lettres suivantes indiquent le degré de fiabilité des données estimatives (cv = coefficient de variation):
a - Excellent (0 £ cv £ 2,5), b - Très bon (2,5 < cv £ 5), c - Bon (5 < cv £ 7,5), d - Passable (utiliser avec prudence) (7,5 < cv £ 10)
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l’univers
a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l’échantillon
s.o. : Sans objet
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tableaux sur la fiabilité des données pour en savoir davantage
4.2.1 Appartements en copropriété offerts
en location et appartements d'initiative privée visés par l'ELL1
Taux d'inoccupation global (%)
selon la taille de l'immeuble
RMR de Winnipeg - octobre 2011
Taille (en nombre de logements)
App. en coprop. offerts en location
oct.10
Winnipeg (RMR)
3 à 24 unités
25 à 49 unités
50 à 99 unités
100 unités et +
Tous les immeubles
1
App. visés par l'ELL
oct.11
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
oct.10
**
**
**
**
1,8 c
1
oct.11
1,2
1,1
0,7
0,5
0,8
a
a
a
a
a
1,2
1,1
1,4
0,9
1,1
a
a
a
a
a
Seuls les appartements situés dans des immeubles locatifs comptant au moins trois logements offerts en location sont visés par l'ELL.
Les lettres suivantes indiquent le degré de fiabilité des données estimatives :
a - Excellent, b - Très bon, c - Bon, d - Passable (utiliser avec prudence)
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l’univers
a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l’échantillon
s.o. : Sans objet
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tableaux sur la fiabilité des données pour en savoir davantage
Société canadienne d’hypothèques et de logement
26
Rapport sur le marché locatif - RMR de Winnipeg - Date de diffusion - automne 2011
4.3.1 Univers des copropriétés, nombre d'unités offertes en location, pourcentage d'appartements en
copropriété offerts en location et taux d'inoccupation
Appartements en copropriété2
RMR de Winnipeg - octobre 2011
Sous-secteur (copropriétés)
Univers des
copropriétés
oct.10
Noyau
Banlieue nord
Banlieue sud
Périphérie
Winnipeg (RMR)
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
oct.11
3 877
2 287
6 988
137
13 289
Nombre d'unités
offertes en location
oct.10
oct.11
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
538
145
**
7
1 828
Pourcentage d'app. en
coprop. offerts en
location
1
d
c
a
d
oct.10
oct.11
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
13,9
6,3
**
5,0
13,8
Taux d'inoccupation
oct.10
d
c
a
d
1
Les totaux des colonnnes peuvent ne pas correspondre à la somme des éléments parce que les chiffres ont été a) arrondis ou b) varient en fonction de l'échantillon.
2
Seuls les immeubles où il se loue des copropriétés sont inclus dans l'univers de l'enquête sur les logements en copropriété.
oct.11
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
Les lettres suivantes indiquent le degré de fiabilité des données estimatives :
a - Excellent, b - Très bon, c - Bon, d - Passable (utiliser avec prudence)
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l’univers
a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l’échantillon
**
0,0 a
**
0,0 a
1,8 c
s.o. : Sans objet
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tableaux sur la fiabilité des données pour en savoir davantage
4.3.2 Univers des copropriétés, nombre d'unités offertes en location,
Pourcentage d'appartements en copropriété2 offerts en location et taux d'inoccupation
selon la taille de l'immeuble
RMR de Winnipeg - octobre 2011
Taille (en nombre de logements)
Univers des
copropriétés
oct.10
Winnipeg (RMR)
3 à 24 unités
25 à 49 unités
50 à 99 unités
100 unités et +
Tous les immeubles
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
oct.11
1 827
1 935
3 754
5 773
13 289
Nombre d'unités
offertes en location
oct.10
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
Pourcentage d'unités
offertes en location
1
oct.11
oct.10
**
**
**
**
1 828 d
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
oct.11
Taux d'inoccupation
oct.10
**
**
**
**
13,8 d
1
Les totaux des colonnnes peuvent ne pas correspondre à la somme des éléments parce que les chiffres ont été a) arrondis ou b) varient en fonction de l'échantillon.
2
Seuls les immeubles où il se loue des copropriétés sont inclus dans l'univers de l'enquête sur les logements en copropriété.
Les lettres suivantes indiquent le degré de fiabilité des données estimatives :
a - Excellent, b - Très bon, c - Bon, d - Passable (utiliser avec prudence)
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l’univers
a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l’échantillon
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
oct.11
**
**
**
**
1,8 c
s.o. : Sans objet
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tableaux sur la fiabilité des données pour en savoir davantage
Société canadienne d’hypothèques et de logement
27
Rapport sur le marché locatif - RMR de Winnipeg - Date de diffusion - automne 2011
1
5.1 Loyer moyen ($) des autres logements locatifs du marché secondaire
selon le type de logement
RMR de Winnipeg - octobre 2011
Studios
Winnipeg (RMR)
Logements individuels
Jumelés, logements en rangée et duplex
Autres (logements accessoires, surtout)
Tous les types de logement
1 chambre
oct.10
oct.11
oct.10
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
a.l.e.
a.l.e.
a.l.e.
a.l.e.
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
2 chambres
oct.11
**
**
463 b
**
3 chambres +
Tous le log.
oct.10
oct.11
oct.10
oct.11
oct.10
oct.11
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
724
725
684
710
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
1 019
944
876
964
s.o.
s.o.
s.o.
s.o.
882
843
715
827
d
d
c
b
d
c
c
b
c
c
c
b
1
Sont exclus des données sur les logements locatifs du marché secondaire : appartements situés dans des immeubles d'au moins trois unités construits expressément pour le marché locatif,
appartements en copropriété, unités se trouvant dans des établissements institutionnels, habitations dont le type était impossible à déterminer durant l'Enquête.
Les lettres suivantes indiquent le degré de fiabilité des données estimatives (cv = coefficient de variation):
a - Excellent (0 £ cv £ 2,5), b - Très bon (2,5 < cv £ 5), c - Bon (5 < cv £ 7,5), d - Passable (utiliser avec prudence) (7,5 < cv £ 10)
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l’univers
a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l’échantillon
s.o. : Sans objet
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tableaux sur la fiabilité des données pour en savoir davantage
5.2 Nombre estimatifs de ménages occupant des autres logements
locatifs du marché secondaire1
selon le type de logement
RMR de Winnipeg - octobre 2011
Nombre estimatif de ménages occupant des
autres logements locatifs du marché
secondaire1
oct.11
Winnipeg (RMR)
Logements individuels
Jumelés, logements en rangée et duplex
Autres (logements accessoires, surtout)
Tous les types de logement
9 532 a
9 298 b
5 404 b
24 234
1
Sont exclus des données sur les logements locatifs du marché secondaire : appartements situés dans des immeubles d'au moins trois unités construits
expressément pour le marché locatif, appartements en copropriété, unités se trouvant dans des établissements institutionnels, habitations dont le type était
impossible à déterminer durant l'Enquête.
Les lettres suivantes indiquent le degré de fiabilité des données estimatives :
a - Excellent, b - Très bon, c - Bon, d - Passable (utiliser avec prudence)
** Donnée non fournie pour des raisons de confidentialité ou de fiabilité statistique.
a.l.u. : Aucun logement de cette catégorie dans l’univers
a.l.e. : Aucun logement de cette catégorie dans l’échantillon
s.o. : Sans objet
Veuillez cliquer sur Méthode d’enquête ou Tableaux sur la fiabilité des données pour en savoir davantage
Société canadienne d’hypothèques et de logement
28
Rapport sur le marché locatif - RMR de Winnipeg - Date de diffusion - automne 2011
Note technique
Différence entre la variation en pourcentage des loyers moyens (immeubles neufs et existants) ET
la variation en pourcentage des loyers moyens de l’échantillon fixe (immeubles existants
seulement)
Variation en pourcentage des loyers moyens (immeubles neufs et existants) : Le résultat
(hausse ou baisse) du calcul de la variation en pourcentage des loyers moyens d’une année à une autre
(par exemple : dans le cas d’un loyer moyen qui passerait de 500 $ une année donnée à 550 $ l’année
suivante, le résultat serait une hausse de 10 %) est influencé par l’évolution de la composition de l’univers
des logements locatifs (par exemple, l’ajout à l’univers de l’Enquête d’ensembles neufs de logements
locatifs luxueux, la rénovation ou la modernisation d’unités locatives et le roulement des locataires
peuvent faire monter les loyers moyens par rapport à l’année précédente) et par la variation du niveau
des loyers (c’est-à-dire par les hausses et les baisses du niveau des loyers exigés par les propriétairesbailleurs).
Variation en pourcentage des loyers moyens de l’échantillon fixe (immeubles existants
seulement) : Cette mesure permet d’estimer la variation du niveau des loyers. L'estimation est faite à
partir des données sur les immeubles faisant partie de l'échantillon commun à l'Enquête sur les logements
locatifs de l'année en cours et à l'Enquête de l'année précédente. Par contre, le résultat est quand même
influencé, dans une certaine mesure, par l’évolution de la composition de l’univers des logements locatifs
(par exemple, par la rénovation ou la modernisation d’unités locatives et le roulement des locataires, des
facteurs qui ne sont pas mesurés par l’Enquête, les données recueillies n’étant pas assez détaillées).
Société canadienne d’hypothèques et de logement
29
Rapport sur le marché locatif - RMR de Winnipeg - Date de diffusion - automne 2011
MÉTHODE DE L’ENQUÊTE SUR LES LOGEMENTS LOCATIFS
La Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) mène l’Enquête sur les logements locatifs (ELL) chaque année en avril et en
octobre pour mesurer les forces en présence sur le marché locatif. L’Enquête porte sur un échantillon de logements pris dans tous les centres
urbains de 10 000 habitants ou plus. Seuls les immeubles d’initiative privée qui comptent au moins trois logements locatifs et qui sont sur le
marché depuis au moins trois mois sont inclus. Les enquêteurs obtiennent des données sur les loyers du marché, les logements disponibles et
les logements inoccupés pour tous les immeubles compris dans l’échantillon. La plupart des résultats diffusés dans la présente publication
portent sur les immeubles d’appartements d’initiative privée.
L’Enquête se fait par téléphone ou sur place, et l’information est obtenue du propriétaire, du gestionnaire ou du concierge. L’Enquête a lieu
pendant les deux premières semaines des mois d’avril et octobre, et ses résultats reflètent la conjoncture du marché à ce moment-là.
L’Enquête sur les logements locatifs que mène la SCHL permet de connaître les taux d’inoccupation, les taux de disponibilité et les loyers
moyens des logements neufs ou existants. En octobre 2006, la SCHL a adopté une nouvelle mesure qui permet d’estimer le taux de variation
des loyers dans les immeubles existants seulement. Cette mesure tient compte d’immeubles qu’ont en commun les échantillons des enquêtes
de l’année en cours et de l’année précédente. En examinant comment évoluent les loyers dans les immeubles existants, on fait abstraction de
l’incidence que peuvent avoir les immeubles neufs, les immeubles convertis et le renouvellement de l’échantillon sur le pourcentage de
variation des loyers. Les estimations relatives aux immeubles existants sont diffusées dans le Rapport sur le marché locatif : Faits saillants pour le
Canada et dans les Rapports sur le marché locatif : Faits saillants de chaque province. Les loyers pratiqués dans les immeubles neufs et dans les
immeubles existants y figurent également. Les taux de variation des loyers sont statistiquement significatifs dans le cas des immeubles existants,
alors qu’ils peuvent ne pas l’être dans le cas de certains calculs touchant les loyers des logements neufs et existants.
MÉTHODE DE L’ENQUÊTE SUR LE MARCHÉ LOCATIF SECONDAIRE
Chaque année en septembre et en octobre, la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) mène l’Enquête sur le
marché locatif secondaire (EMLS) pour mesurer les forces en présence sur ce marché. Ce dernier englobe les logements qui ne
sont pas visés par l’Enquête sur les logements locatifs (ELL). Voici les types de logement que la SCHL inclut dans l’EMLS :
• maisons individuelles offertes en location;
• maisons jumelées offertes en location (maisons situées dans un ensemble comptant deux logements de taille comparable qui
partagent un seul toit et qui sont situés soit côte à côte, soit l'un derrière l'autre);
• maisons en rangée en propriété absolue offertes en location;
• appartements offerts en location dans un duplex (immeuble comptant deux logements superposés);
• appartements accessoires offerts en location (logements distincts situés à l’intérieur d’une habitation);
• logements en copropriété offerts en location (catégorie pouvant comprendre plusieurs types de logement, mais
essentiellement composée d'appartements);
• appartements situés dans un bâtiment commercial ou un autre type d'immeuble renfermant un ou deux logements.
L’EMLS est effectuée dans certaines régions métropolitaines de recensement (RMR). Elle comporte trois volets :
• l’Enquête auprès des ménages sur les loyers;
• l’Enquête sur les loyers des appartements en copropriété (menée auprès des ménages locataires);
• l’Enquête sur les taux d’inoccupation des appartements en copropriété (menée auprès des propriétaires).
Les trois enquêtes se font par téléphone. Dans l’Enquête sur les taux d’inoccupation des appartements en copropriété, les données
sont obtenues du propriétaire, du gestionnaire ou du concierge et peuvent être recueillies sur place si aucun contact téléphonique n’a
pu être établi. Dans les deux autres enquêtes, l’information est recueillie auprès d’un adulte faisant partie du ménage. Les trois enquêtes
ont lieu en septembre et en octobre, et les résultats témoignent de la conjoncture du marché à ce moment-là.
Dans le cas de l’Enquête sur les taux d’inoccupation des appartements en copropriété, la SCHL publie des données sur le nombre
d’unités louées et sur les taux d’inoccupation. Dans le cas de l’Enquête sur les loyers des appartements en copropriété et de l’Enquête
auprès des ménages sur les loyers, elle publie des données sur les loyers moyens. Chaque estimation fournie est assortie d’un code à
une lettre indiquant son degré de fiabilité statistique (déterminé selon le coefficient de variation, ou c.v.). Les appartements en
copropriété offerts en location ont fait l'objet de l’EMLS dans les RMR suivantes : Vancouver, Victoria, Calgary, Edmonton, Regina, Saskatoon,
Winnipeg, Toronto, Ottawa, Montréal et Québec (NOTE : les données sur les copropriétés offertes en location n’ont pas été compilées pour
Regina et Saskatoon). D'autres logements du marché locatif secondaire ont été visés par l’EMLS à Abbotsford, Barrie, Calgary, Edmonton,
Halifax, Montréal, Ottawa, Québec, St. John’s, Toronto, Winnipeg, Regina, Saskatoon, Kelowna, Vancouver et Victoria.
Société canadienne d’hypothèques et de logement
30
Rapport sur le marché locatif - RMR de Winnipeg - Date de diffusion - automne 2011
Définitions
Logement disponible : Un logement locatif est considéré comme étant disponible si le locataire actuel a envoyé ou reçu un avis de
déménagement officiel et qu’aucun nouveau locataire n’a signé de bail, ou encore si le logement est vacant (voir la définition de
« logement vacant »).
Loyer : Montant réel que les locataires paient pour leur logement. Aucun rajustement n’est fait selon que des commodités et
services, comme le chauffage, l’électricité, le stationnement et l’eau chaude, sont inclus ou non dans le loyer. Dans le cas des
logements disponibles ou vacants, le loyer correspond au montant demandé par le propriétaire.
Les chiffres sur les loyers moyens figurant dans la présente publication donnent une bonne indication du montant que paient les
locataires selon la taille des logements et le secteur géographique. Les services comme le chauffage, l’électricité et l’eau chaude
peuvent être inclus ou non dans le loyer.
Immeuble d’appartements locatifs : Tout immeuble comptant au moins trois logements offerts en location, dont un ou plus n’a
pas d’entrée privée. Les habitations occupées par les propriétaires n’entrent pas dans le nombre total de logements locatifs compris
dans les immeubles.
Ensemble de logements en rangée locatifs : Tout immeuble comptant au moins trois logements contigus avec entrée privée qui
sont offerts en location. Les habitations occupées par les propriétaires n’entrent pas dans le nombre total de logements locatifs
compris dans les ensembles. Les logements (ou maisons) en rangée sont parfois appelés logements en bande.
Logement vacant : Est considéré comme étant vacant tout logement qui n’est pas occupé au moment de l’Enquête et qui pourrait
l’être immédiatement.
Définition des secteurs de recensement utilisés dans la présente publication
Les régions métropolitaines de recensement (RMR) et les agglomérations de recensement (AR) sont formées d’une ou de plusieurs
municipalités adjacentes situées autour d’une grande région urbaine, appelée noyau urbain. Un noyau urbain doit, selon les données
du recensement de la population, compter au moins 10 000 habitants pour former une AR et au moins 100 000 habitants pour
former une RMR. Pour être incluses dans une RMR ou une AR, les municipalités adjacentes doivent avoir un degré d’intégration élevé
avec la région urbaine centrale, lequel est déterminé par le volume de navetteurs établi d’après les données du recensement sur le
lieu de travail. Les RMR et les AR englobent des municipalités ou des subdivisions de recensement.
Toutes les données figurant dans la présente publication sont fondées sur les secteurs définis aux fins des Recensements de 2001 et
de 2006 de Statistique Canada.
Remerciements
L’Enquête sur les logements locatifs et l’Enquête sur le marché locatif secondaire ne pourraient pas être réalisées sans la
collaboration des propriétaires, gestionnaires et concierges d’immeubles et des ménages des différentes régions du Canada. La SCHL
les remercie du travail qu’ils font et de l'aide qu'ils lui apportent en fournissant de l’information exacte en temps voulu. Grâce à leur
contribution, la SCHL est en mesure de diffuser de l’information qui profite à l’ensemble du secteur de l’habitation.
Indicateur de l’abordabilité des logements locatifs
Créé par la SCHL, l’indicateur de l’abordabilité des logements locatifs permet d’évaluer dans quelle mesure un marché locatif est
abordable pour les ménages qui y sont locataires. Pour chaque centre, on divise le revenu médian par le revenu qu’un ménage doit
gagner pour payer le loyer médian des appartements de deux chambres sans y consacrer plus de 30 % de son revenu. Le résultat est
ensuite multiplié par 100 et devient l'indicateur. Ce dernier sera supérieur à 100 si moins de 30 % du revenu médian est requis, et
inférieur si 30 % du revenu médian ne suffit pas à payer le loyer médian des appartements de deux chambres. En général, l’indicateur
augmentera si un marché devient plus abordable et diminuera dans le cas contraire. Pour les années où l’on ne dispose pas du revenu
médian, la SCHL a établi des prévisions.
Les chiffres estimatifs dont se sert la SCHL dans le cas du revenu médian des ménages locataires sont fondés sur les résultats de
l’Enquête sur la dynamique du travail et du revenu de Statistique Canada, dont les données sont disponibles pour les années 1994
à 2009. Pour 2010 et 2011, la SCHL a établi des prévisions. À noter que l’indicateur de l’abordabilité des logements locatifs est
calculé au moyen de la valeur nominale des loyers et des revenus médians.
Société canadienne d’hypothèques et de logement
31
Rapport sur le marché locatif - RMR de Winnipeg - Date de diffusion - automne 2011
La SCHL : Au cœur de l’habitation
La Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) est l’organisme national responsable de l’habitation au Canada, et ce,
depuis plus de 65 ans.
En collaboration avec d’autres intervenants du secteur de l’habitation, elle contribue à faire en sorte que le système canadien de
logement demeure l’un des meilleurs du monde. La SCHL aide les Canadiens à accéder à un large éventail de solutions de
logements durables, abordables et de qualité, favorisant ainsi la création de collectivités et de villes dynamiques et saines partout
au pays.
Pour obtenir des renseignements supplémentaires, veuillez consulter le site Web de la SCHL à l’adresse suivante : www.schl.ca
Vous pouvez aussi communiquer avec nous par téléphone, au 1-800-668-2642, ou par télécopieur, au 1-800-245-9274.
De l’extérieur du Canada : 613-748-2003 (téléphone); 613-748-2016 (télécopieur).
La Société canadienne d’hypothèques et de logement souscrit à la politique du gouvernement fédéral sur l’accès des personnes
handicapées à l’information. Si vous désirez obtenir la présente publication sur des supports de substitution, composez
le 1-800-668-2642.
La gamme complète des publications nationales standards du Centre d’analyse de marché (CAM) est offerte gratuitement, en format
électronique, sur le site Web de la SCHL. Vous pouvez consulter, imprimer ou télécharger les éditions déjà parues, ou encore vous
abonner aux futures éditions et recevoir automatiquement, par courriel, de l’information sur le marché le jour même où elle est
diffusée : c’est rapide et pratique! Visitez le www.schl.ca/marchedelhabitation
Pour en savoir davantage au sujet du CAM et de la mine de renseignements sur le marché de l’habitation qu’il met à votre
disposition, rendez-vous au www.schl.ca/marchedelhabitation
Pour vous abonner à la version papier (payante) des publications du CAM, veuillez composer le 1-800-668-2642.
©2011 Société canadienne d’hypothèques et de logement. Tous droits réservés. La SCHL autorise toute utilisation raisonnable du contenu de
la présente publication, à la condition toutefois que ce soit à des fins personnelles, pour des recherches d’affaires ou d’intérêt public, ou encore
dans un but éducatif. Elle accorde le droit d’utiliser le contenu à titre de référence générale dans des analyses écrites ou dans la présentation de
résultats, de conclusions ou de prévisions, et de citer de façon limitée les données figurant dans la présente publication. La SCHL autorise
également l’utilisation raisonnable et restreinte du contenu de ses rapports dans des publications commerciales, sous réserve des conditions
susmentionnées. Elle conserve toutefois le droit d’exiger, pour une quelconque raison, l’interruption d’une telle utilisation.
Chaque fois que le contenu d’une publication de la SCHL est utilisé, y compris les données statistiques, il faut en indiquer la source comme suit :
Source : SCHL (ou, selon le cas, « Adaptation de données provenant de la SCHL »), titre de la publication, année et date de diffusion.
À défaut de quoi ledit contenu ne peut être reproduit ni transmis à quiconque. Lorsqu’une organisation se procure une publication, elle ne doit
pas en donner l’accès à des personnes qui ne sont pas à son emploi. La publication ne peut être affichée, que ce soit en partie ou en totalité,
dans un site Web qui serait ouvert au public ou accessible à des personnes qui ne travaillent pas directement pour l’organisation. Pour obtenir la
permission d’utiliser le contenu d’une publication d’analyse de marché de la SCHL à des fins autres que celles susmentionnées ou de
reproduire de grands extraits ou l’intégralité des publications d’analyse de marché de la SCHL, veuillez communiquer avec le Centre canadien
de documentation sur l’habitation (CCDH) ; courriel : chic@schl.ca – téléphone : 613-748-2367 ou 1-800-668-2642.
Veuillez fournir les informations suivantes au CCDH :
Titre de la publication, année et date de diffusion
Sans limiter la portée générale de ce qui précède, il est interdit de traduire un extrait de publication sans l’autorisation préalable écrite de la
Société canadienne d’hypothèques et de logement.
Les renseignements, analyses et opinions contenus dans cette publication sont fondés sur diverses sources jugées fiables, mais
leur exactitude ne peut être garantie, et ni la Société canadienne d’hypothèques et de logement ni ses employés n’en assument la
responsabilité.
Société canadienne d’hypothèques et de logement
32
Marché de l’habitation : notre savoir à votre service
Rapports gratuits en ligne :
n Statistiques du logement au Canada
n Bulletin mensuel d’information sur le logement
n Perspectives du marché de l’habitation, Canada
n Perspectives du marché de l’habitation :
Faits saillants – Canada et les régions
n Perspectives du marché de l’habitation, grands centres urbains
n Tableaux de données sur le marché de l’habitation :
Quelques centres urbains du Centre-Sud de l’Ontario
n Actualités habitation, Canada
n Actualités habitation, grands centres urbains
n Actualités habitation, régions
n Statistiques mensuelles sur l’habitation
n Perspectives du marché, Nord du Canada n Tableaux de données provisoires sur les mises en chantier
n Rapport sur la rénovation et l’achat de logements n Rapport sur le marché locatif : Faits saillants provinciaux Maintenant publié deux fois l’an!
n Rapport sur le marché locatif, grands centres urbains
n Statistiques sur le marché locatif Maintenant publié deux fois l’an!
n Construction résidentielle en bref, centres urbains des Prairies
n Rapports sur les résidences pour personnes âgées Obtenez tout de suite l’information dont vous avez besoin!
Cliquez sur www.schl.ca/marchedelhabitation pour consulter
ou télécharger des publications ou encore pour vous abonner.
64481_2011_A01
Renseignements sur le marché de l’habitation
onnées mensuelles sur les mises
D
en chantier d’habitations
Un outil simple à partager ou à héberger sur
votre site Web
Les rapports électroniques du Centre d’analyse de marché
de la SCHL procurent une
foule de renseignements
détaillés sur les marchés
national, provinciaux, régionaux et locaux.
Prévisions et analyses :
renseignements sur les
tendances futures du
marché de l’habitation aux
échelles locale, régionale
et nationale.
Données et statistiques :
renseignements sur les
différents aspects du
marché de l’habitation –
mises en chantier, loyers,
taux d’inoccupation,
et beaucoup plus!
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising