ANNEXES 40 Rapport sur la situation des aires protégées du Canada

ANNEXES 40 Rapport sur la situation des aires protégées du Canada
40
Rapport sur la situation des aires protégées du Canada
ANNEXES
41
Rapport sur la situation des aires protégées du Canada
SOMMAIRE DES AIRES TERRESTRES PROTÉGÉES
COLOMBIE-BRITANNIQUE
Classification du territoire
Administration provinciale
Catégorie Ia de l’UICN
Catégorie Ib de l’UICN
Catégorie II de l’UICN
Catégorie III de l’UICN
Catégorie IV de l’UICN
Catégorie V de l’UICN
Catégorie VI de l’UICN
Aucune classification UICN
Terres à statut provisoire
Administration fédérale
Catégorie Ia de l’UICN
Catégorie Ib de l’UICN
Catégorie II de l’UICN
Catégorie III de l’UICN
Catégorie IV de l’UICN
Catégorie V de l’UICN
Catégorie VI de l’UICN
Aucune classification UICN
Terres à statut provisoire
Autre administration
Terres autochtones
Terres autochtones provisoires
Terres privées
Autres terres
Total
Pourcentage du territoire en aires protégées
UICN I-IV
UICN V-VI
Non classifié
Total*
Nombre d’aires
protégées
Territoire
protégé (ha)
% du
total
147
44
355
106
0
0
1
182
94
236 783
5 010 231
5 809 026
99 725
0
0
24 368
265 853
1 224 996
1,78 %
37,6 %
43,6 %
0,75 %
0,0 %
0,0 %
0,18 %
2,0 %
9,2 %
4
0
7
1
1
1
0
5
0
1 856
0
636 760
282
812
299
0
2 160
0
0,0 %
0,0 %
4,8 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0
0
0
0
948
0
0
0
0
13 313 151
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
12,49 %
0,03 %
1,58 %
14,09 %
* La superficie totale des terres et des eaux douces de la Colombie-Britannique est de 94 473 500 ha (Ressources naturelles Canada).
SOMMAIRE DES AIRES MARINES PROTÉGÉES – COLOMBIE-BRITANNIQUE
Nombre d’aires Eaux marines
Type d’aire marine protégée
marines
protégées (ha)
Aires terrestres protégées (portion marine)*
114
181 450
Total
114
181 450
* Ces totaux représentent les portions marines d’aires protégées principalement terrestres, et sont donc inclus dans le sommaire
des aires terrestres protégées mentionné précédemment.
Stratégie sur les aires protégées
Une stratégie complète sur les aires protégées a été instaurée.
Réalisations les plus importantes dans le domaine des aires
protégées au cours des cinq dernières années
• En 2001, la Colombie-Britannique a réalisé son objectif
consistant à protéger 12 % du territoire de la province. Cette
réalisation est attribuable en grande partie à l’application, dans
l’ensemble de la province, de processus multisectoriels de
planification de l’utilisation des terres. Ces processus ont mis à
contribution des utilisateurs des ressources et des parties
intéressées de tous les horizons pour arriver à un consensus
sur une utilisation stratégique des terres et des ressources,
notamment l’identification d’aires protégées conformément aux
objectifs régionaux établis par le gouvernement.
• La mise en œuvre de l’Héritage patrimonial marin du Pacifique a
mené à la création de la Réserve de parc national du Canada
des Îles-Gulf (2003) et de plusieurs parcs provinciaux (20012004).
• Planification et exécution de travaux de restauration
d’écosystèmes naturels de forêt et de terres herbeuses par la
réintroduction du brûlage.
Principales priorités concernant les aires protégées pour les
trois à cinq prochaines années
• Création officielle et planification de la gestion de 139 nouvelles
aires protégées candidates désignées dans le cadre d’un
processus de planification des terres et des ressources côtières
et de discussions intergouvernementales avec les Premières
nations.
• Prise de décision, conjointement avec l’Agence Parcs Canada,
sur la faisabilité de la création d’un parc national dans les terres
herbeuses du sud de l’Okanagan.
• Poursuite de la collaboration avec les Premières nations.
43
Rapport sur la situation des aires protégées du Canada
SOMMAIRE DES AIRES TERRESTRES PROTÉGÉES
ALBERTA
Classification du territoire
Administration provinciale
Catégorie Ia de l’UICN
Catégorie Ib de l’UICN
Catégorie II de l’UICN
Catégorie III de l’UICN
Catégorie IV de l’UICN
Catégorie V de l’UICN
Catégorie VI de l’UICN
Aucune classification UICN
Terres à statut provisoire
Administration fédérale
Catégorie Ia de l’UICN
Catégorie Ib de l’UICN
Catégorie II de l’UICN
Catégorie III de l’UICN
Catégorie IV de l’UICN
Catégorie V de l’UICN
Catégorie VI de l’UICN
Aucune classification UICN
Terres à statut provisoire
Autre administration
Terres autochtones
Terres autochtones provisoires
Terres privées
Autres terres
Total
Pourcentage du territoire en aires protégées
UICN I-IV
UICN V-VI
Non classifié
Total*
Nombre d’aires
protégées
Territoire
protégé (ha)
% du
total
14
30
193
15
0
1
14
0
0
31 792
2 179 569
414 540
4 859
0
9 701
102 225
0
0
0,4 %
26,4 %
5,0 %
0,06 %
0,0 %
0,12 %
1,2 %
0,0 %
0,0 %
2
1
5
1
2
0
3
2
0
162
12 705
5 392 500
1 135
46 021
0
41 314
1 730
0
0,0 %
0,2 %
65,4 %
0,0 %
0,6 %
0,0 %
0,50 %
0,0 %
0,0 %
0
0
0
254
537
0
0
0
11 881
8 250 133
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,1 %
12,21 %
0,23 %
0,02 %
12,47 %
* La superficie totale des terres et des eaux douces de l’Alberta est de 66 184 800 ha (Ressources naturelles Canada).
Stratégie sur les aires protégées
Une stratégie sur les aires protégées a été instaurée, est
mise en œuvre et est à jour.
Réalisations les plus importantes dans le domaine
des aires protégées au cours des cinq dernières
années
• Réalisation de l’initiative Endroits exceptionnels, y
compris la création de sept parcs et aires protégées.
• Augmentations de budget et de personnel, en particulier
pour rajeunir une infrastructure vieillissante.
• Engagement du gouvernement à interdire toute
nouvelle activité industrielle dans les parcs. Les
engagements pris à ce jour seront respectés.
• Création du parc interprovincial Kakwa-Wilmore avec la
Colombie-Britannique, le deuxième parc interprovincial
du Canada.
Principales priorités concernant les aires protégées
pour les trois à cinq prochaines années
• Élaboration d’un cadre d’orientation stratégique et
intégration plus approfondie entre le politique et le
législatif.
• Consolidation des limites du système d’aires protégées
de l’Alberta et correction de certaines lacunes.
• Avec la complétion de l’initiative Endroits exceptionnels,
la superficie des terres protégées a augmenté
considérablement, et l’Alberta procède actuellement au
développement de plusieurs outils qui faciliteront leur
gestion, notamment une stratégie de recherche, un
cadre de planification de la gestion et plusieurs
politiques.
45
Rapport sur la situation des aires protégées du Canada
SOMMAIRE DES AIRES TERRESTRES PROTÉGÉES
SASKATCHEWAN
Classification du territoire
Administration provinciale
Catégorie Ia de l’UICN
Catégorie Ib de l’UICN
Catégorie II de l’UICN
Catégorie III de l’UICN
Catégorie IV de l’UICN
Catégorie V de l’UICN
Catégorie VI de l’UICN*
Aucune classification UICN
Terres à statut provisoire
Administration fédérale
Catégorie Ia de l’UICN
Catégorie Ib de l’UICN
Catégorie II de l’UICN
Catégorie III de l’UICN
Catégorie IV de l’UICN
Catégorie V de l’UICN
Catégorie VI de l’UICN
Aucune classification UICN
Terres à statut provisoire
Autre administration
Terres autochtones
Terres autochtones provisoires
Terres privées
Autres terres
Total
Pourcentage du territoire en aires protégées
UICN I-IV
UICN V-VI
Non classifié
Total**
Nombre d’aires
protégées
Territoire
protégé (ha)
% du
total
62
4
11
385
1 486
149
2 002
0
3
659 810
455 856
678 763
5 908
78 277
51 701
1 733 892
0
601 983
11,1 %
7,7 %
11,4 %
0,10 %
1,3 %
0,87 %
29,2 %
0,0 %
10,1 %
0
0
3
0
15
2
64
3
0
0
0
484 465
0
71 225
2 051
718 833
266
0
0,0 %
0,0 %
8,2 %
0,0 %
1,2 %
0,0 %
12,1 %
0,0 %
0,0 %
0
0
419
0
4 608
0
0
396 430
0
5 939 460
0,0 %
0,0 %
6,7 %
0,0 %
3,73 %
3,84 %
1,53 %
9,11 %
* Les aires protégées de catégorie VI de l’UICN comprennent les terres de la Watershed Authority et du Fish and Wildlife Development
Fund de la Saskatchewan, qui sont mesurées en quarts de section ou en portions de quart de section.
** La superficie totale des terres et des eaux douces de la Saskatchewan est de 65 191 948 ha (Source : Saskatchewan).
Stratégie sur les aires protégées
Une stratégie sur les aires protégées a été instaurée, est
mise en œuvre et nécessite une mise à jour.
• Début de l’élaboration de plans de gestion complets des
aires protégées (beaucoup de travail reste à faire à ce
chapitre).
Réalisations les plus importantes dans le domaine
des aires protégées au cours des cinq dernières
années
• Croissance de la représentation dans chacune des
11 écorégions de la province. Même si certaines
écorégions demeurent sous-représentées, l’une des
grandes réalisations des cinq dernières années a
été la création d’aires protégées dans chacune des
11 écorégions. La taille du système d’aires protégées
de la Saskatchewan a presque doublé depuis 1997.
• Réitération de l’engagement à compléter un réseau
d’aires représentatives par la réalisation des objectifs et
des actions énoncés dans le document Biodiversity
Action Plan for Saskatchewan’s Future (2004-2009).
Principales priorités concernant les aires protégées
pour les trois à cinq prochaines années
• Poursuivre l’instauration du réseau d’aires
représentatives pour assurer une représentation
adéquate des écosystèmes naturels de la province.
• Élaborer et mettre en œuvre des politiques, des lignes
directrices et des plans de gestion pour toutes les aires
protégées.
47
Rapport sur la situation des aires protégées du Canada
SOMMAIRE DES AIRES TERRESTRES PROTÉGÉES
MANITOBA
Classification du territoire
Administration provinciale
Catégorie Ia de l’UICN
Catégorie Ib de l’UICN
Catégorie II de l’UICN
Catégorie III de l’UICN
Catégorie IV de l’UICN
Catégorie V de l’UICN*
Catégorie VI de l’UICN**
Aucune classification UICN
Terres à statut provisoire (Catégorie II de l’UICN)
Administration fédérale
Catégorie Ia de l’UICN
Catégorie Ib de l’UICN
Catégorie II de l’UICN
Catégorie III de l’UICN
Catégorie IV de l’UICN**
Catégorie V de l’UICN
Catégorie VI de l’UICN***
Aucune classification UICN
Terres à statut provisoire
Autre administration
Terres autochtones
Terres autochtones provisoires
Terres privées (Catégorie IV de l’UICN)
Autres terres
Total
Pourcentage du territoire en aires protégées
UICN I-IV
UICN V-VI
Non classifié
Total****
Nombre d’aires
protégées
Territoire
protégé (ha)
% du
total
17
6
24
11
36
8
0
0
14
6 286
1 571 910
1 116 051
48 050
82 595
1 129
0
0
1 194 510
0,11 %
28,7 %
20,4 %
0,88 %
1,5 %
0,02 %
0,0 %
0,0 %
21,8 %
0
0
2
0
2
0
0
0
0
0
0
1 444 400
0
61
0
0
0
0
0,0 %
0,0 %
26,4 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0
0
2
0
122
0
0
5 025
0
5 470 018
0,0 %
0,0 %
0,09 %
0,0 %
8,41 %
0,00 %
0,00 %
8,41 %
* La classification de l’UICN est à l’étude; les catégories V et VI n’ont pas été finalisées.
** Remarque : Le Manitoba ne reconnaît pas actuellement les réserves nationales de faune administrées par Environnement Canada (UICN
IV). Les terres que le Manitoba considère actuellement comme faisant partie de son réseau d’aires protégées totalisent une superficie de
5,4 millions ha, ou 8,4 % de la province.
*** Sont exclus 168 197 ha de pâturages de l’ARAP administrés par Agriculture Canada. L’inclusion de ces terres sera étudiée dans un proche
avenir dans le cadre de l’initiative sur les aires protégées du Manitoba.
**** La superficie totale des terres et des eaux douces du Manitoba est de 65 005 345 ha (Source : Manitoba).
Stratégie sur les aires protégées
Stratégie sur les aires protégées en place, mise en œuvre et
adaptée au besoin.
Réalisations les plus importantes dans le domaine des
aires protégées au cours des cinq dernières années
• Cinq ans après la création de la dernière aire protégée,
création de cinq nouvelles réserves écologiques entre juin
2004 et septembre 2005.
• Création de la zone protégée des canyons Bell et
Steeprock en juin 2004, dans une région désignée « à
protéger » depuis le milieu des années 1980. Bien que
l’aire protégée finale soit d’une taille inférieure à la taille
requise pour une représentation adéquate, il s’agit
tout de même d’une victoire compte tenu du nombre
d’engagements sur l’utilisation des ressources qui
étaient déjà en vigueur, notamment en foresterie.
• Protection de terres privées en 2004 (Conservation de la
nature Canada) et en 2005 (Manitoba Naturalists Society)
dans la Réserve de prairie d’herbes longues, où les
travaux ont commencé en 1992.
• Les rivières Manigotagan et Caribou, qui avaient un statut
de réserve de parc provisoire, ont été converties en parcs
provinciaux bénéficiant d’une protection permanente.
Principales priorités concernant les aires protégées
pour les trois à cinq prochaines années
Les secteurs prioritaires sont les suivants : région naturelle
5c (sud-est du Manitoba), aire d’intérêt spécial du lac Red
Deer (nord-ouest du Manitoba), Agro-Manitoba (sud du
Manitoba), régions naturelles 2a et 2b (toundra arctique),
section forestière de la rivière Saskatchewan (région
naturelle 5a) et complétion des aires protégées dans la
licence d’aménagement forestier-1 (région naturelle 4c).
Plusieurs nouvelles réserves écologiques et deux nouveaux
parcs provinciaux sont proposés. Une stratégie de gestion
écosystémique des parcs provinciaux est une priorité,
tout comme l’avancement du site du patrimoine mondial
proposé Pimachiowin-Aki.
49
Rapport sur la situation des aires protégées du Canada
SOMMAIRE DES AIRES TERRESTRES PROTÉGÉES
ONTARIO
Nombre d’aires
protégées
Classification du territoire
Administration provinciale
Catégorie Ia de l’UICN
Catégorie Ib de l’UICN
Catégorie II de l’UICN
Catégorie III de l’UICN
Catégorie IV de l’UICN
Catégorie V de l’UICN
Catégorie VI de l’UICN
Aucune classification UICN*
Terres à statut provisoire
Administration fédérale**
Catégorie Ia de l’UICN
Catégorie Ib de l’UICN
Catégorie II de l’UICN
Catégorie III de l’UICN
Catégorie IV de l’UICN
Catégorie V de l’UICN
Catégorie VI de l’UICN
Aucune classification UICN
Terres à statut provisoire
Autre administration
Terres autochtones
Terres autochtones provisoires
Terres privées
Autres terres
Total
Pourcentage du territoire en aires protégées
UICN I-IV
UICN V-VI
Non classifié
Total***
Territoire
protégé (ha)
% du
total
106
8
479
16
0
0
0
0
33
113 554
4 822 920
3 682 244
7 513
0
0
0
594 860
381 194
1,2 %
49,2 %
37,5 %
0,08 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
6,1 %
3,9 %
0
0
5
0
0
0
0
0
0
0
0
208 110
0
0
0
0
0
0
0,0 %
0,0 %
2,1 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0
0
0
0
647
0
0
0
0
9 810 396
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
8,19 %
0,00 %
0,90 %
9,09 %
* Zone récréative/utilitaire du parc Algonquin.
** Sont exclus 32 183 ha de réserves nationales de faune et de refuges d’oiseaux migrateurs situés en Ontario et administrés par
Environnement Canada.
*** La superficie totale des terres et des eaux douces de l’Ontario est de 107 870 505 ha (Source : Ontario).
Stratégie sur les aires protégées
Des cadres et stratégies complets sur les aires protégées ont
été instaurés, et de nouvelles stratégies ont été élaborées et
sont en cours de mise en œuvre pour compléter le système
d’aires protégées de l’Ontario.
Réalisations les plus importantes dans le domaine des
aires protégées au cours des cinq dernières années
• Début du premier réexamen de la législation sur les aires
protégées de l’Ontario en 50 ans. La nouvelle législation
prioriserait l’intégrité écologique dans la planification et la
gestion des parcs et des réserves de conservation.
• Élaboration de la Stratégie de la biodiversité de l’Ontario,
qui permet d’en arriver à un consensus général sur les
orientations et les actions grâce à l’intervention de parties
intéressées de tous les horizons. Pour la première fois en
Ontario, la stratégie constitue un cadre d’action qui appuiera
la conservation de la biodiversité, y compris la planification
et l’établissement d’un solide système d’aires protégées.
• Le programme Patrimoine vital de l’Ontario a mené à la
création de nouveaux parcs et aires protégées couvrant plus
de deux millions d’hectares.
Principales priorités concernant les aires protégées
pour les trois à cinq prochaines années
• Édicter et appliquer une loi mise à jour sur les aires
protégées de l’Ontario visant le maintien de l’intégrité
écologique et la protection permanente des valeurs
patrimoniales naturelles et culturelles.
• La mise en œuvre de la Stratégie de la biodiversité de
l’Ontario (2005) témoigne d’un changement de cap du
gouvernement de l’Ontario et du ministère des Richesses
naturelles de l’Ontario vers la conservation de la
biodiversité sous toutes ses formes, y compris la diversité
des écosystèmes.
• Dans la mesure du possible, recréer et/ou maintenir les
liens naturels et la contiguïté du paysage entre les aires
naturelles, y compris les aires protégées, en accordant
une priorité élevée à réduire la fragmentation des habitats
à l’échelle du paysage dans le sud de l’Ontario.
51
Rapport sur la situation des aires protégées du Canada
SOMMAIRE DES AIRES TERRESTRES PROTÉGÉES
QUÉBEC
Classification du territoire
Administration provinciale
Catégorie Ia de l’UICN
Catégorie Ib de l’UICN
Catégorie II de l’UICN
Catégorie III de l’UICN
Catégorie IV de l’UICN
Catégorie V de l’UICN
Catégorie VI de l’UICN
Aucune classification UICN
Terres à statut provisoire
Administration fédérale*
Catégorie Ia de l’UICN
Catégorie Ib de l’UICN
Catégorie II de l’UICN
Catégorie III de l’UICN
Catégorie IV de l’UICN
Catégorie V de l’UICN
Catégorie VI de l’UICN
Aucune classification UICN
Terres à statut provisoire
Autre administration
Terres autochtones
Terres autochtones provisoires
Terres privées**
Autres terres
Total
Pourcentage du territoire en aires protégées
UICN I-IV
UICN V-VI
Non classifié
Total***
Nombre d’aires
protégées
Territoire
protégé (ha)
% du
total
131
0
23
195
78
0
397
238
5
96 404
0
712 468
2 816 889
594 999
0
52 582
3 130 956
1 817 200
1,0 %
0,0 %
7,6 %
30,2 %
6,4 %
0,0 %
0,56 %
33,6 %
19,5 %
17
0
3
15
4
0
0
0
0
6 940
0
92 720
6 700
3 813
0
0
0
0
0,1 %
0,0 %
1,0 %
0,1 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0
0
122
0
1 096
0
0
7 633
0
9 339 320
0,0 %
0,0 %
0,0 %
2,86 %
0,03 %
3,27 %
6,17 %
* Le tableau inclut la portion terrestre des 28 refuges d’oiseaux migrateurs d’Environnement Canada situés au Québec, mais exclut
la portion marine de ces refuges.
** Ces terres de conservation privées sont protégées en vertu de la législation québécoise applicable et sont également incluses
dans les catégories III, IV et VI de l’UICN sous administration provinciale figurant ci-dessus.
*** La superficie totale des terres et des eaux douces du Québec est de 151 412 800 ha (Source : Québec).
SOMMAIRE DES AIRES MARINES PROTÉGÉES – QUÉBEC
Nombre d’aires Eaux marines
Type d’aire marine protégée
marines
protégées (ha)
Aires de rassemblement de la sauvagine
352
195 333
Parc marin du Saguenay – Saint-Laurent
1
113 800
Refuge d’oiseaux migrateurs (portion marine)
28
43 078
Total
381
352 211
Stratégie sur les aires protégées
Une stratégie sur les aires protégées a été instaurée, est
mise en œuvre et est à jour.
Réalisations les plus importantes dans le domaine
des aires protégées au cours des cinq dernières
années
L’adoption par le gouvernement d’un objectif quantitatif
d’aires protégées, 8 %.
• L’adoption par le gouvernement d’un objectif qualitatif
d’aires protégées, un réseau représentatif de la
diversité biologique.
• L’adoption d’une loi cadre pour la mise en réserve de
territoires pour fins d’aires protégées.
• L’intégration par le gouvernement des fonctions
« conservation » au sein d’un même ministère.
Principales priorités concernant les aires protégées
pour les trois à cinq prochaines années
• Réalisation des parcs nordiques.
• Implantation d’une gestion efficace des aires protégées.
• Obtention d’un réseau représentatif de la biodiversité du
Québec.
53
Rapport sur la situation des aires protégées du Canada
SOMMAIRE DES AIRES TERRESTRES PROTÉGÉES
NOUVEAU-BRUNSWICK
Classification du territoire
Administration provinciale
Catégorie Ia de l’UICN
Catégorie Ib de l’UICN
Catégorie II de l’UICN
Catégorie III de l’UICN
Catégorie IV de l’UICN
Catégorie V de l’UICN
Catégorie VI de l’UICN
Aucune classification UICN
Terres à statut provisoire
Administration fédérale
Catégorie Ia de l’UICN
Catégorie Ib de l’UICN
Catégorie II de l’UICN
Catégorie III de l’UICN
Catégorie IV de l’UICN
Catégorie V de l’UICN
Catégorie VI de l’UICN
Aucune classification UICN
Terres à statut provisoire
Autre administration
Terres autochtones
Terres autochtones provisoires
Terres privées
Autres terres
Total
Pourcentage du territoire en aires protégées
UICN I-IV
UICN V-VI
Non classifié
Total*
Nombre d’aires
protégées
Territoire
protégé (ha)
% du
total
20
0
18
0
0
0
0
0
25
3 022
0
174 911
0
0
0
0
0
5 000
1,3 %
0,0 %
73,8 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
2,1 %
2
0
2
1
2
0
1
2
0
2 441
0
44 510
622
1 600
0
1 990
265
0
1,0 %
0,0 %
18,8 %
0,3 %
0,7 %
0,0 %
0,8 %
0,1 %
0,0 %
0
0
33
0
106
0
0
2 734
0
237 095
0,0 %
0,0 %
1,15 %
0,0 %
3,15 %
0,03 %
0,11 %
3,29 %
* La superficie totale des terres et des eaux douces du Nouveau-Brunswick est de 7 200 000 ha (Source : Nouveau-Brunswick).
Stratégie sur les aires protégées
Une stratégie sur les aires protégées a été instaurée, est
mise en œuvre et est à jour.
Réalisations les plus importantes dans le domaine
des aires protégées au cours des cinq dernières
années
• Élaboration de la Loi sur les zones naturelles protégées
et du règlement afférent.
• Création de dix comités consultatifs locaux pour
l’élaboration du plan de gestion de ces zones; création
d’un comité consultatif scientifique et d’un comité
consultatif provincial.
• Avec l’adoption de la loi, le territoire protégé du
Nouveau-Brunswick est passé de 82 000
à 255 000 hectares.
• Création d’un programme sur les zones naturelles
protégées.
Principales priorités concernant les aires protégées
pour les trois à cinq prochaines années
• Mise au point des plans de gestion.
• Progrès dans l’application de la loi.
• Création de zones naturelles protégées sur des terres
privées.
55
Rapport sur la situation des aires protégées du Canada
SOMMAIRE DES AIRES TERRESTRES PROTÉGÉES
NOUVELLE-ÉCOSSE
Classification du territoire
Administration provinciale
Catégorie Ia de l’UICN
Catégorie Ib de l’UICN
Catégorie II de l’UICN
Catégorie III de l’UICN
Catégorie IV de l’UICN
Catégorie V de l’UICN
Catégorie VI de l’UICN
Aucune classification UICN
Terres à statut provisoire
Administration fédérale
Catégorie Ia de l’UICN
Catégorie Ib de l’UICN
Catégorie II de l’UICN
Catégorie III de l’UICN
Catégorie IV de l’UICN
Catégorie V de l’UICN
Catégorie VI de l’UICN
Aucune classification UICN
Terres à statut provisoire
Autre administration
Terres autochtones
Terres autochtones provisoires
Terres privées
Autres terres
Total
Pourcentage du territoire en aires protégées
UICN I-IV
UICN V-VI
Non classifié
Total*
Nombre d’aires
protégées
Territoire
protégé (ha)
% du
total
11
33
11
0
2
0
0
0
0
3 160
296 000
10 605
0
401
0
0
0
17 000
0,7 %
62,6 %
2,2 %
0,0 %
0,08 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
3,6 %
7
0
2
0
3
0
2
2
0
3 525
0
135 170
0
1 981
0
995
440
0
0,7 %
0,0 %
28,6 %
0,0 %
0,4 %
0,0 %
0,2 %
0,1 %
0,0 %
0
0
2
0
75
0
0
3 394
0
472 671
0,0 %
0,0 %
0,72 %
0,0 %
8,20 %
0,02 %
0,38 %
8,59 %
* La superficie totale des terres et des eaux douces de la Nouvelle-Écosse est de 5 500 000 ha (Source : Nouvelle-Écosse).
Stratégie sur les aires protégées
Une stratégie sur les aires protégées a été instaurée, est
mise en œuvre et est à jour.
Réalisations les plus importantes dans le domaine
des aires protégées au cours des cinq dernières
années
• Création de deux zones sauvages et de quatre réserves
naturelles et agrandissement de réserves naturelles
existantes.
• Création du Colin Stewart Forest Forum en vue
d’étudier différentes options pour compléter le système
d’aires protégées de la Nouvelle-Écosse.
• Élaboration d’un plan de gestion pour l’aire de nature
sauvage Tobeatic par un groupe consultatif
d’intervenants dans un processus étalé sur plus de
deux ans.
Principales priorités concernant les aires protégées
pour les trois à cinq prochaines années
• Faire avancer les travaux de complétion du système
d’aires protégées; d’abord par l’intermédiaire du Colin
Stewart Forest Forum.
• Améliorer la gestion des aires protégées existantes par
l’élaboration et la mise en œuvre de plans de gestion,
un resserrement de l’application de la loi et des activités
de sensibilisation.
• Acquérir des terres privées et des propriétés prioritaires
adjacentes, et mettre en œuvre les recommandations
connexes du comité PLACES pour la protection de
terres privées de haute importance.
57
Rapport sur la situation des aires protégées du Canada
SOMMAIRE DES AIRES TERRESTRES PROTÉGÉES
ÎLE-DU-PRINCE-ÉDOUARD
Classification du territoire
Administration provinciale
Catégorie Ia de l’UICN
Catégorie Ib de l’UICN
Catégorie II de l’UICN
Catégorie III de l’UICN
Catégorie IV de l’UICN
Catégorie V de l’UICN
Catégorie VI de l’UICN
Aucune classification UICN
Terres à statut provisoire
Administration fédérale
Catégorie Ia de l’UICN
Catégorie Ib de l’UICN
Catégorie II de l’UICN*
Catégorie III de l’UICN
Catégorie IV de l’UICN
Catégorie V de l’UICN
Catégorie VI de l’UICN
Aucune classification UICN
Parcs nationaux à statut provisoire
Autre administration
Terres autochtones
Terres autochtones provisoires
Terres privées
Autres terres
Total
Pourcentage du territoire en aires protégées
UICN I-IV
UICN V-VI
Non classifié
Total**
Nombre d’aires
protégées
Territoire
protégé (ha)
% du
total
0
0
0
34
87
7
0
0
0
0
0
0
3 383
8 754
816
0
0
0
0,0 %
0,0 %
0,0 %
18,9 %
48,8 %
4,5 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0
0
1
0
0
0
0
1
1
0
0
1 823
0
0
0
0
130
1 891
0,0 %
0,0 %
10,2 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,7 %
10,5 %
0
0
53
0
184
0
0
1 147
0
17 944
0,0 %
0,0 %
6,4 %
0,0 %
2,47 %
0,14 %
0,56 %
3,17 %
* L’Î.-P.-É. et l’Agence Parcs Canada calculent différemment la superficie des terres contenues dans le parc national de
l’Île-du-Prince-Édouard.
** La superficie totale des terres et des eaux douces de l’Î.-P.-É. est de 566 000 ha (Source : Île-du-Prince-Édouard).
SOMMAIRE DES AIRES MARINES PROTÉGÉES – ÎLE-DU-PRINCE-ÉDOUARD
Nombre d’aires Eaux marines
Type d’aire marine protégée
marines
protégées (ha)
Aires terrestres protégées (portion marine)*
1
87
Total
1
87
* Ces totaux représentent les portions marines d’aires protégées principalement terrestres, et sont donc inclus dans le
sommaire des aires terrestres protégées mentionné précédemment.
Stratégie sur les aires protégées
Une stratégie sur les aires protégées a été instaurée, est
mise en œuvre et nécessite une mise à jour.
Réalisations les plus importantes dans le domaine des
aires protégées au cours des cinq dernières années
• Création de sept aires de gestion des espèces sauvages
(dont la plupart sont plus étendues que les aires protégées
préexistantes), pour un total de 4 000 hectares. Ces aires
protègent la plupart des terres humides acquises par le
Plan conjoint des habitats de l’Est par l’intermédiaire du
Plan nord-américain de gestion de la sauvagine.
• Acquisition, par les partenaires du Island Nature Trust et du
PCHE, de l’île Bird dans la baie Malpeque.
• Acquisition de l’île Boughton par Conservation de la nature
Canada, avec la collaboration des gouvernements
provincial et fédéral (en cours de complétion).
Principales priorités concernant les aires protégées pour
les trois à cinq prochaines années
• Conserver les aires actuellement protégées.
• On espère encore allonger la liste d’aires protégées
candidates pour les terrains boisés.
• Les menaces qui pèsent sur les marais côtiers (cordons
littoraux/barrachois) s’intensifient à cause du lotissement
pour l’aménagement de cottages et la demande d’accès du
public au rivage. De grandes sommes d’argent sont
requises pour acquérir et protéger ces sites. La hausse du
niveau de la mer est une préoccupation dans la plupart des
régions côtières de l’Île-du-Prince-Édouard.
58
Rapport sur la situation des aires protégées du Canada
SOMMAIRE DES AIRES TERRESTRES PROTÉGÉES
ÎLE-DU-PRINCE-ÉDOUARD
59
Rapport sur la situation des aires protégées du Canada
SOMMAIRE DES AIRES TERRESTRES PROTÉGÉES
TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR
Classification du territoire
Administration provinciale
Catégorie Ia de l’UICN
Catégorie Ib de l’UICN
Catégorie II de l’UICN
Catégorie III de l’UICN
Catégorie IV de l’UICN
Catégorie V de l’UICN
Catégorie VI de l’UICN
Aucune classification UICN
Terres à statut provisoire
Administration fédérale
Catégorie Ia de l’UICN
Catégorie Ib de l’UICN
Catégorie II de l’UICN
Catégorie III de l’UICN
Catégorie IV de l’UICN
Catégorie V de l’UICN
Catégorie VI de l’UICN
Aucune classification UICN
Terres à statut provisoire
Autre administration
Terres autochtones
Terres autochtones provisoires
Terres privées
Autres terres
Total
Pourcentage du territoire en aires protégées
UICN I-IV
UICN V-VI
Non classifié
Total*
Nombre d’aires
protégées
Territoire
protégé (ha)
% du
total
16
2
27
6
0
0
5
1
0
18 054
396 500
94 291
287
0
0
137 523
94
0
1,0 %
21,6 %
5,1 %
0,02 %
0,0 %
0,0 %
7,5 %
0,01 %
0,0 %
2
0
4
0
0
0
0
0
0
166
0
1 191 360
0
0
0
0
0
0
0,0 %
0,0 %
64,8 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0
0
0
0
0
63
0
1 838 275
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
4,19 %
0,34 %
0,00 %
4,53 %
* La superficie totale des terres et des eaux douces de Terre-Neuve-et-Labrador est de 40 572 000 ha (Source : Terre-Neuve-et-Labrador).
SOMMAIRE DES AIRES MARINES PROTÉGÉES – TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR
Nombre d’aires Eaux marines
Type d’aire marine protégée
marines
protégées (ha)
Réserve écologique (portion marine)*
6
15 200
Total
6
15 200
* Ces totaux représentent les portions marines d’aires protégées principalement terrestres, et sont donc inclus dans le
sommaire des aires terrestres protégées mentionné précédemment.
Stratégie sur les aires protégées :
Une stratégie sur les aires protégées est en cours d’élaboration.
Réalisations les plus importantes dans le domaine des
aires protégées au cours des cinq dernières années
• En 2005, la Réserve de parc national des Monts-Torngat
(9 700 km2) a été créée après la signature d’une entente sur
le transfert de terres et de l’Accord sur les revendications
territoriales des Inuit du Labrador par des représentants de la
province, du gouvernement du Canada et de la Labrador Inuit
Association.
• En 2003, la Mistaken Point Extension Emergency Ecological
Reserve a été créée. Un agrandissement de l’actuelle
Mistaken Point Ecological Reserve, cette réserve est l’un des
sites de fossiles les plus importants du monde et renferme les
plus anciennes formes de vie complexes de la Terre,
notamment celles de l’assemblage de Mistaken Point (575 à
560 millions d’années).
• En 2002, la Little Grand Lake Provisional Ecological Reserve
(731 km2) a été créée. La réserve protège l’habitat essentiel
de la martre de Terre-Neuve, une espèce en péril, ainsi que
des portions de trois des écodistricts de la province.
Principales priorités concernant les aires protégées pour
les trois à cinq prochaines années.
• Publier un document de discussion au sujet de la stratégie
proposée sur les aires protégées aux fins de consultation
publique.
• Faire avancer la création du parc national des Monts-Mealy
proposé.
• Améliorer l’efficacité de la gestion des aires protégées, par
exemple en améliorant la recherche et la surveillance, les
plans de gestion et la production de rapports.
61
Rapport sur la situation des aires protégées du Canada
SOMMAIRE DES AIRES TERRESTRES PROTÉGÉES
YUKON
Classification du territoire
Administration provinciale
Catégorie Ia de l’UICN
Catégorie Ib de l’UICN
Catégorie II de l’UICN
Catégorie III de l’UICN
Catégorie IV de l’UICN
Catégorie V de l’UICN
Catégorie VI de l’UICN
Aucune classification UICN
Terres à statut provisoire
Administration fédérale
Catégorie Ia de l’UICN
Catégorie Ib de l’UICN
Catégorie II de l’UICN
Catégorie III de l’UICN
Catégorie IV de l’UICN
Catégorie V de l’UICN
Catégorie VI de l’UICN
Aucune classification UICN
Parcs nationaux à statut provisoire
Autre administration
Terres autochtones
Terres autochtones provisoires
Terres privées
Autres terres
Total
Pourcentage du territoire en aires protégées
UICN I-IV
UICN V-VI
Non classifié
Total*
Nombre d’aires
protégées
Territoire
protégé (ha)
% du
total
0
1
2
2
2
0
2
0
9
0
521 340
222 614
18 522
105 550
0
341 400
0
1 185 149
0,0 %
8,1 %
3,5 %
0,29 %
1,6 %
0,0 %
5,3 %
0,0 %
18,5 %
0
0
3
1
0
0
0
0
0
0
0
3 610 830
5 488
0
0
0
0
0
0,0 %
0,0 %
56,2 %
0,1 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
2
0
0
0
24
409 035
0
0
0
6 419 928
6,4 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
9,28 %
0,71 %
3,30 %
13,28 %
* La superficie totale des terres et des eaux douces du Yukon est de 48 345 000 ha (Source : Yukon).
Stratégie sur les aires protégées
On envisage actuellement la possibilité de créer des aires
protégées par l’intermédiaire du processus de revendications
territoriales. Au terme du règlement des dernières
revendications territoriales, le Yukon pourrait évaluer la
pertinence de créer un réseau d’aires protégées représentatif.
Réalisations les plus importantes dans le domaine des
aires protégées au cours des cinq dernières années
• Création de la réserve écologique Ni’iinlii Njik (Fishing
Branch) (169 km2), de réserves fauniques (5 000 km2) et
d’aires de protection de l’habitat (1 000 km2) en 1999, avec
la participation de Conservation de la nature et des
Premières nations pour l’acquisition et la cession de
concessions minières.
• Finalisation du tracé des limites (1999) et création officielle
(2004) du parc territorial Tombstone (2 500 km2), avec la
cession volontaire de concessions minières et de titres de
propriété foncière industrielle par plus de 85 % des
détenteurs de droits.
• Début de la mise en œuvre des plans de gestion et des
opérations sur le terrain dans le parc Tombstone et la
réserve Fishing Branch.
Principales priorités concernant les aires protégées pour
les trois à cinq prochaines années
• En arriver à un accord sur les trois dernières
revendications territoriales des Premières nations, qui
pourrait se solder par la création d’un nouveau parc
territorial et l’agrandissement d’un parc existant.
• Entreprendre le processus de planification de la gestion
des parcs et des aires de protection de l’habitat dans
jusqu’à six aires créées en application d’accords sur les
revendications territoriales conclus avec des Premières
nations.
• Poursuivre la mise en œuvre des plans de gestion des
parcs et des aires de protection de l’habitat et entreprendre
les opérations sur le terrain.
• Continuer de fournir de l’information dans le domaine de la
biophysique, de la conservation et de la classification
écologique des terres aux commissions régionales de
planification de l’utilisation des terres; contribuer au
processus de gestion intégrée des ressources du Yukon
ainsi qu’aux évaluations environnementales en application
de la Yukon Environmental and Socio-Economic
Assessment Act lors de l’examen des questions liées à la
conservation concernant les projets de développement.
63
Rapport sur la situation des aires protégées du Canada
SOMMAIRE DES AIRES TERRESTRES PROTÉGÉES
TERRITOIRES DU NORD-OUEST
Classification du territoire
Administration provinciale
Catégorie Ia de l’UICN
Catégorie Ib de l’UICN
Catégorie II de l’UICN*
Catégorie III de l’UICN
Catégorie IV de l’UICN
Catégorie V de l’UICN*
Catégorie VI de l’UICN**
Aucune classification UICN
Terres à statut provisoire
Administration fédérale
Catégorie Ia de l’UICN
Catégorie Ib de l’UICN
Catégorie II de l’UICN
Catégorie III de l’UICN
Catégorie IV de l’UICN
Catégorie V de l’UICN
Catégorie VI de l’UICN
Aucune classification UICN
Réserve nationale de faune provisoire
Parcs nationaux à statut provisoire
Autre administration
Terres autochtones***
Terres autochtones provisoires****
Terres privées
Autres terres
Total
Pourcentage du territoire en aires protégées
UICN I-IV
UICN V-VI
Non classifié
Total*****
Nombre d’aires
protégées
Territoire
protégé (ha)
% du
total
0
1
1
0
0
1
1
0
0
0
2 179 119
3 126
0
0
10 400
627 506
0
0
0,0 %
15,7 %
0,02 %
0,0 %
0,0 %
0,08 %
4,5 %
0,0 %
0,0 %
2
3
4
0
0
0
0
0
1
2
17 200
2 163 100
4 325 100
0
0
0
0
0
2 524 029
1 265 000
0,1 %
15,6 %
31,2 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
18,2 %
9,1 %
2
1
0
0
19
163 867
574 867
0
0
13 853 314
1,2 %
4,1 %
0,0 %
0,0 %
6,46 %
0,47 %
3,37 %
10,31 %
* Les parcs territoriaux Hidden Lake et Gwich’in ont été créés en vertu de la Loi sur les parcs territoriaux. Cependant, les droits d’exploitation du
sous-sol n’ont pas été abolis.
** La Réserve de bisons Mackenzie est reconnue par la Wildlife Act des T.N.-O; les droits de superficie et d’exploitation du sous-sol ont été
abolis.
*** Les terres autochtones sont les aires protégées créées en vertu des ententes conclues avec les Sahtu (Kelly Lake) et les Tlicho (Ezodziti).
**** Les terres autochtones provisoires sont les zones de conservation définies dans le plan approuvé d’utilisation des terres Gwich’in.
***** La superficie totale des terres et des eaux douces des Territoires du Nord-Ouest est de 134 416 236 ha (Source : Territoires du Nord-Ouest).
Stratégie sur les aires protégées
Une stratégie sur les aires protégées a été instaurée, est
mise en œuvre et est à jour. La SAP des T.N.-O. est un
partenariat entre le gouvernement des T.N.-O., le MAINC,
les gouvernements autochtones (Inuvialuit, Gwich’in, Sahtu,
Dehcho, Akaitcho, Métis des T.N.-O., Alliance des Métis de
North Slave), des organisations environnementales (Fonds
mondial pour la nature – Canada, Société pour la nature et
les parcs du Canada, Canards Illimités Canada) et l’industrie
(Association canadienne des producteurs pétroliers, Chambre
des mines des T.N.-O.).
Réalisations les plus importantes dans le domaine des
aires protégées au cours des cinq dernières années
• L’impératif de créer un réseau d’aires d’importance culturelle
et écologique représentatives avant le développement du
pipeline ou parallèlement à celui-ci a été reconnu par le
financement du Plan d’action quinquennal de la vallée du
Mackenzie.
• Protection provisoire de deux aires protégées candidates :
Edehzhie et Sahyoue-Edacho.
• Inclusion de 16 collectivités des T.N.-O. à ce jour dans le
processus de protection de leurs aires naturelles et
culturelles d’intérêt particulier, par l’intermédiaire de la SAP
des T.N.-O.
Principales priorités concernant les aires protégées pour
les trois à cinq prochaines années
• Améliorer les capacités des collectivités à désigner,
examiner et évaluer un réseau d’aires protégées
représentatif des 16 écorégions de la vallée du Mackenzie et
à y instaurer une protection provisoire.
• Désigner des aires de l’« objectif 2 » (écologiquement
représentatives) dans les écorégions qui sont sousreprésentées, obtenir des appuis et faire avancer le dossier.
• Financer les organismes responsables de la défense et de la
gestion des aires protégées.
65
Rapport sur la situation des aires protégées du Canada
SOMMAIRE DES AIRES TERRESTRES PROTÉGÉES
NUNAVUT*
Classification du territoire
Administration provinciale
Catégorie Ia de l’UICN
Catégorie Ib de l’UICN
Catégorie II de l’UICN
Catégorie III de l’UICN
Catégorie IV de l’UICN
Catégorie V de l’UICN
Catégorie VI de l’UICN
Aucune classification UICN
Terres à statut provisoire
Administration fédérale
Catégorie Ia de l’UICN
Catégorie Ib de l’UICN**
Catégorie II de l’UICN***
Catégorie III de l’UICN
Catégorie IV de l’UICN
Catégorie V de l’UICN
Catégorie VI de l’UICN
Aucune classification UICN
Parcs nationaux à statut provisoire
Autre administration
Terres autochtones
Terres autochtones provisoires
Terres privées
Autres terres
Total
Pourcentage du territoire en aires protégées
UICN I-IV
UICN V-VI
Non classifié
Total****
Nombre d’aires
protégées
Territoire
protégé (ha)
% du
total
0
0
0
5
0
2
0
0
0
0
0
0
9 025
0
142 058
0
0
0
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,04 %
0,0 %
0,61 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
4
9
5
0
0
0
0
0
2
313 387
10 921 155
9 967 400
0
0
0
0
0
1 870 000
1,3 %
47,0 %
42,9 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
8,1 %
0
0
0
0
27
0
0
0
0
23 223 025
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
10,13 %
0,07 %
0,89 %
11,09 %
* En attendant la complétion d’une SAP, le Nunavut fait la distinction entre les terres dont les droits de superficie et les droits d’exploitation du sous-sol ont
été abolis (parcs nationaux, réserves nationales de faune et refuge faunique Thelon, totalisant 6,5 %), les terres dont les droits de superficie seulement ont
été abolis (réserves de parc territoriales; 0,07 %) et les terres dont les droits de superficie ont été abolis saisonnièrement, notamment les refuges d’oiseaux
migrateurs, les refuges fauniques territoriaux et les réserves territoriales de faune critiques (4,27 %).
** Y compris le refuge faunique Thelon (3 174 140 ha), administré par le ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien en application de la Loi sur les
terres territoriales.
*** Remarque : Le refuge d’oiseaux migrateurs de l’île Bylot (1 263 500 ha) a été exclu de ces totaux, puisque celui-ci chevauche entièrement une portion du
parc national Sirmilik.
**** La superficie totale des terres et des eaux douces du Nunavut est de 209 319 000 ha (Ressources naturelles Canada).
Stratégie sur les aires protégées
Le gouvernement du Nunavut appuie l’élaboration d’une stratégie sur les
aires protégées, mais considère toutefois qu’il revient au gouvernement du
Canada (par l’intermédiaire du ministère des Affaires indiennes et du Nord)
d’en assumer la responsabilité.
Réalisations les plus importantes dans le domaine des aires protégées
au cours des cinq dernières années
• Réalisation de l’ERAI sur les parcs territoriaux – L’ERAI satisfait aux
obligations de l’Accord sur les revendications territoriales du Nunavut
(ARTN) en matière de parcs territoriaux, appuie la création de parcs et met
sur pied une gestion conjointe pertinente à l’échelle des collectivités et du
territoire.
• Mise au point du plan de gestion du refuge faunique Thelon – Le plan de
gestion a été approuvé pour toutes les organisations pertinentes du
Nunavut (OCT de Baker Lake, Kivalliq Inuit Association, Nunavut
Tunngavik Inc., Conseil de gestion des ressources fauniques du Nunavut),
le gouvernement du Nunavut et le gouvernement du Canada. Les T.N.-O.
et les Dene sont d’accord avec l’esprit et l’intention du plan mais n’ont pu
l’approuver officiellement pendant les négociations liées à leurs
revendications territoriales.
• Nouvelle Loi sur la faune et la flore du Nunavut – La loi reprend plusieurs
dispositions de l’ARTN définissant les droits de récolte des Inuit et clarifiant
les pouvoirs de restriction ou d’interdiction de la récolte par les Inuit accordés
au gouvernement du Nunavut et au Conseil de gestion des ressources
fauniques du Nunavut. En outre, la loi aborde la gestion des ressources
fauniques d’une manière qui tient entièrement compte des connaissances
traditionnelles des Inuit.
Principales priorités concernant les aires protégées pour les trois à cinq
prochaines années
• Nouvelle loi sur les parcs et nouveau programme afférent – Ces nouveaux
instruments définiront les rôles des parcs et des sites exceptionnels,
assureront des classifications appropriées pour le Nunavut, fourniront un
système de zonage, reflèteront les connaissances traditionnelles des Inuit,
tiendront compte de l’ARTN et de l’ERAI et seront basés sur les meilleures
pratiques législatives et réglementaires, y compris les principes, objectifs et
autorités.
• Mise en œuvre de l’ERAI – Celle-ci est en attente d’un financement adéquat
du Canada par l’intermédiaire des contrats de mise en œuvre de l’ARTN.
Cela facilitera la création de comités de gestion et de planification conjoints
faisant intervenir les collectivités et le Nunavut, la complétion de la loi sur les
parcs et du programme afférent, l’élaboration de cadres de plans de gestion,
de plans de gestion, de plans directeurs et d’inventaires des ressources.
• Le transfert de responsabilités (prévu pour 2008) accordera au Nunavut une
plus grande place dans la gestion des terres.
67
Rapport sur la situation des aires protégées du Canada
SOMMAIRE DES AIRES TERRESTRES PROTÉGÉES
ENVIRONNEMENT CANADA
Classification du territoire
Administration provinciale
Catégorie Ia de l’UICN
Catégorie Ib de l’UICN
Catégorie II de l’UICN
Catégorie III de l’UICN
Catégorie IV de l’UICN
Catégorie V de l’UICN
Catégorie VI de l’UICN
Aucune classification UICN
Terres à statut provisoire
Autre administration
Terres autochtones
Terres autochtones provisoires
Terres privées
Autres terres
Nombre d’aires
protégées
46
13
6
20
33
3
6
16
1
Territoire
protégé (ha)
386 356
9 945 262
1 271 855
19 450
127 480
2 350
10 338
5 801
2 524 029
% du
total
2,70 %
69,58 %
8,90 %
0,14 %
0,89 %
0,02 %
0,07 %
0,04 %
17,7 %
0
0
0
0
0
0
0
0
Total
144
14 292 921
% du territoire canadien en aires protégées administrées par Environnement Canada
UICN I-IV
1,18 %
UICN V-VI
0,0 %
Non classifié
0,25 %
Total*
1,43 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
* La superficie totale des terres et des eaux douces du Canada est de 996 057 134 ha, d’après les statistiques des entités.
SOMMAIRE DES AIRES MARINES PROTÉGÉES – ENVIRONNEMENT CANADA
Nombre d’aires Eaux marines
Type d’aire marine protégée
marines
protégées (ha)
Réserve nationale de faune (portion marine)*
13
152 217
Refuge d’oiseaux migrateurs (portion marine)*
51
1 417 145
Total
64
1 569 462
* Ces totaux représentent les portions marines d’aires protégées principalement terrestres, et sont donc inclus dans le
sommaire des aires terrestres protégées mentionné précédemment.
Stratégie sur les aires protégées
Le plan stratégique sur les aires protégées
d’Environnement Canada en est aux dernières étapes et
est en cours de mise en œuvre.
Réalisations les plus importantes dans le domaine
des aires protégées au cours des cinq dernières
années
• Élaboration d’un plan stratégique et préparation d’un
manuel connexe de politiques et de procédures pour le
réseau.
• Modification législative en vertu de la Loi sur les
espèces en péril autorisant la désignation de réserves
nationales de faune sur des terres de la Couronne ne
relevant pas d’Environnement Canada.
• Création de la réserve nationale de faune de Suffield en
partenariat avec le ministère de la Défense nationale.
Principales priorités concernant les aires protégées
pour les trois à cinq prochaines années
• Allouer des ressources spécifiques à la gestion efficace
du réseau.
• Réorienter la politique de croissance du réseau et les
recherches scientifiques pour cibler les habitats
prioritaires en vue de préserver les fonctions générales
des écosystèmes à l’échelle des paysages.
• Saisir les occasions de croissance du réseau dans le
Nord canadien, en partenariat avec les collectivités
autochtones, les gouvernements territoriaux et le
MAINC.
• Aborder les questions de responsabilité en matière de
santé et sécurité au sein du réseau existant.
TA
TS
-U
N
IS
D
'A
M
ÉR
IQ
AS
AL
N
O
#
!!
##
#
#
!
O
LO
BR M B
IE
IT
AN N
#I Q UE
C
!
K
!
UE
KA
YU
!
#
#
!
!
#
!
!
UN
TA
IR
ES
D
#
# A LBE R
TE
RR
ITO
#
D -O
UE S T
#
# !
#! #
# ! #!! #
#
!
!
#
!
#
# ##
#
SA S
KATC
HE WAN
#
OR
#
!
!
#
#
NUNAVUT
MANITOBA
#
Les réserves nationales de faune sont établies en vertu de la Loi sur les espèces sauvages du Canada pour la
UNITED
STATES
OF AMERICA
protection des espèces sauvages et de leur habitat à des fins de
conservation,
de recherche
ou d'interprétation.
Les refuges d'oiseaux migrateurs sont établis en vertu de la Loi de 1994 sur la Convention concernant les
oiseaux migrateurs et du Règlement sur les refuges d'oiseaux migrateurs
pour la D'AMÉRIQUE
protection des oiseaux
ÉTATS-UNIS
migrateurs, de leurs nids, de leurs œufs et de leur habitat.
É
RÉSEAU D'AIRES PROTÉGÉES
51 Réserves nationales de faune
ONTARIO
#
!
#
#
##
!
!!
#
!
!
!
!!
#
!#
#
#
#
#
!
#! #
#
!# #
BEC
Q UÉ
!
!
#
#
!
#
!#
#
#
E-N
E
#
# #
#
#
##
#
#
#
UV E
-ET
-L A
BR
AD
OR
!
#
.-É.
Î.-P # !
!
!
. #
!!
N..B !!
!
#!
-É.
# # N.
#
!
#
# #
##
TER
R
Échelle 1/23 000 000 ou un centimètre représente 230 kilomètres
Le Service canadien de la faune (Environnement Canada) gère des aires
(DENMARK)
protégées d’une superficie totale dépassant 100 000 km2.
NUNAAT migrateurs
# 92KALAALLIT
Refuges d'oiseaux
(
!
LÉGENDE
68
Rapport sur la situation des aires protégées du Canada
SOMMAIRE DES AIRES TERRESTRES PROTÉGÉES
ENVIRONNEMENT CANADA
69
Rapport sur la situation des aires protégées du Canada
SOMMAIRE DES AIRES TERRESTRES PROTÉGÉES
AGENCE PARCS CANADA
Classification du territoire
Administration provinciale
Catégorie Ia de l’UICN
Catégorie Ib de l’UICN
Catégorie II de l’UICN
Catégorie III de l’UICN
Catégorie IV de l’UICN
Catégorie V de l’UICN
Catégorie VI de l’UICN
Aucune classification UICN
Terres à statut provisoire
Autre administration
Terres autochtones
Terres autochtones provisoires
Terres privées
Autres terres
Nombre d’aires
protégées
0
0
42
0
0
0
0
0
4
Territoire
protégé (ha)
0
0
27 527 883
0
0
0
0
0
3 135 000
% du
total
0,0 %
0,0 %
89,8 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
10,2 %
0
0
0
0
0
0
0
0
Total
46
30 662 883
% du territoire canadien en aires protégées administrées par l’Agence Parcs Canada
UICN I-IV
2,76 %
UICN V-VI
0,00 %
Non classifié
0,31 %
Total*
3,08 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
* La superficie totale des terres et des eaux douces du Canada est de 996 057 134 ha, d’après les statistiques des entités.
SOMMAIRE DES AIRES MARINES PROTÉGÉES – AGENCE PARCS CANADA
Nombre d’aires Eaux marines
Type d’aire marine protégée
marines
protégées (ha)
Aire marine nationale de conservation
1
11 500
Parc marin du Saguenay – Saint-Laurent
1
113 800
Parc national (portion marine)*
11
938 000
Total
13
1 063 300
* Ces totaux représentent les portions marines d’aires protégées principalement terrestres, et sont donc inclus dans le
sommaire des aires terrestres protégées mentionné précédemment.
Stratégie sur les aires protégées
Une stratégie sur les aires protégées a été instaurée, est
mise en œuvre et est à jour.
Réalisations les plus importantes dans le domaine
des aires protégées au cours des cinq dernières
années
• Création de la Réserve de parc national des MontsTorngat et des parcs nationaux Ukkusiksalik et des ÎlesGulf.
• Nouvelle législation pour les parcs nationaux et les
aires marines nationales de conservation (Loi sur les
parcs nationaux du Canada (2000) et Loi sur les aires
marines nationales de conservation du Canada (2002)).
• L’intégrité écologique a été désignée comme priorité
absolue pour toutes les questions concernant la gestion
des parcs nationaux dans la législation, les politiques et
les pratiques.
Principales priorités concernant les aires protégées
pour les trois à cinq prochaines années
• Réaliser entièrement les derniers objectifs énoncés
dans le plan d’action 2002 du gouvernement en vue de
créer dix parcs nationaux et cinq aires marines
nationales de conservation, ainsi qu’agrandir trois parcs
nationaux existants d’ici 2008.
• Mettre en œuvre le programme d’intégrité écologique
de Parcs Canada afin de mieux comprendre les
écosystèmes des parcs nationaux, d’améliorer la santé
des écosystèmes, d’intensifier les partenariats
régionaux et d’accroître les connaissances, la
sensibilisation et le soutien des Canadiennes et des
Canadiens en ce qui a trait à l’intégrité écologique.
• Offrir aux visiteurs des expériences mémorables,
accroître le soutien populaire aux aires protégées et
aborder la question des changements démographiques
dans une optique de soutien des parcs nationaux et des
aires marines nationales de conservation.
71
Rapport sur la situation des aires protégées du Canada
SOMMAIRE DES AIRES TERRESTRES PROTÉGÉES
AGRICULTURE CANADA
Classification du territoire
Administration provinciale
Catégorie Ia de l’UICN
Catégorie Ib de l’UICN
Catégorie II de l’UICN
Catégorie III de l’UICN
Catégorie IV de l’UICN
Catégorie V de l’UICN
Catégorie VI de l’UICN*
Aucune classification UICN
Terres à statut provisoire
Autre administration
Terres autochtones
Terres autochtones provisoires
Terres privées
Autres terres
Nombre d’aires
protégées
0
0
0
0
0
0
65
0
0
Territoire
protégé (ha)
% du
total
0
0
0
0
0
0
755 864
0
0
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
100,0 %
0,0 %
0,0 %
0
0
0
0
0
0
0
0
Total
65
755 864
% du territoire canadien en aires protégées administrées par Agriculture Canada
UICN I-IV
0,0 %
UICN V-VI
0,08 %
Non classifié
0,0 %
Total**
0,08 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
0,0 %
* Sont exclus 168 197 ha de pâturages de l’ARAP administrés par Agriculture Canada au Manitoba. L’inclusion de ces terres sera étudiée
dans un proche avenir dans le cadre de l’initiative sur les aires protégées du Manitoba.
** La superficie totale des terres et des eaux douces du Canada est de 996 057 134 ha, d’après les statistiques des entités.
73
Rapport sur la situation des aires protégées du Canada
SOMMAIRE DES AIRES MARINES PROTÉGÉES
MINISTÈRE DES PÊCHES ET DES OCÉANS
Type d’aire marine protégée
Aires marines protégées
Stratégie sur les aires protégées
La stratégie sur les aires protégées du MPO est terminée
et mise en œuvre actuellement dans un cadre de gestion
écosystémique des océans.
Principales réalisations en matière d’aires protégées
des cinq dernières années
• Création de cinq aires marines protégées en vertu de la
Loi sur les océans (1996) : champ hydrothermal
Endeavour (2003), Gully (2004), Basin Head, Eastport
et baie Gilbert (2005).
• Élaboration de la Stratégie fédérale sur les aires
marines protégées (2005), en collaboration avec
l’Agence Parcs Canada et Environnement Canada,
pour faciliter la création d’un réseau d’aires marines
protégées coordonné et complémentaire.
• La Stratégie canadienne sur les océans (2002) et le
Plan d’action sur les océans (2005) reflètent un
engagement à créer des aires marines protégées en
vue de conserver et de protéger les milieux marins
importants et fragiles ainsi que les espèces en péril
dans un cadre intégré de planification de la gestion des
océans.
Nombre d’aires Eaux marines
marines
protégées (ha)
5
253 530
Total
5
253 530
Principales priorités en matière d’aires protégées
pour les trois à cinq prochaines années
• Poursuivre la création d’aires marines protégées dans
les sites d’intérêt.
• Poursuivre l’élaboration de plans de gestion pour les
aires marines protégées existantes qui comprendront
des éléments de suivi et de production de rapports.
• Approfondir les connaissances scientifiques pour
améliorer la protection des territoires et des espèces
vulnérables et d’importance écologique.
• Relever, à l’intérieur des cinq grandes zones de gestion
des océans, des aires marines de protection candidates
dans les sites d’intérêt, et évaluer la faisabilité de leur
création.
• Appliquer la Stratégie fédérale sur les aires marines
protégées en relevant les AMP candidates pour
renforcer le réseau.
• Collaborer avec d’autres échelons de gouvernement
pour élargir le réseau fédéral d’aires marines protégées
en un réseau national d’aires marines protégées.
74
Rapport sur la situation des aires protégées du Canada
SOMMAIRE DES AIRES MARINES PROTÉGÉES
MINISTÈRE DES PÊCHES ET DES OCÉANS
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Related manuals

Download PDF

advertising