manuel atelier inverseur MS - MSB

manuel atelier inverseur MS - MSB
Manuel d’atelier
Inverseur
A
2(0)
MS, MSB
Table des matieres
Précautions de sécurité .................................................................................................... 2
Informations générales ..................................................................................................... 5
Instructions de remise en état ......................................................................................... 6
Description ......................................................................................................................... 8
Démontage, MS et MSB
Eléments essentiels ............................................................................................................ 9
Carter avant MS .................................................................................................................. 9
Carter avant MSB ................................................................................................................ 9
Carter intermédiaire MS .................................................................................................... 10
Carter intermédiaire MSB .................................................................................................. 10
Carter arrière MS et MSB .................................................................................................. 11
Réducteur MS et MSB ...................................................................................................... 11
Mécanisme de commande MS et MSB ........................................................................... 11
Remontage, MS et MSB
Mécanisme de commande MS et MSB ........................................................................... 12
Réducteur MS et MSB ...................................................................................................... 12
Carter arrière MS et MSB .................................................................................................. 12
Carter intermédiaire MS .................................................................................................... 12
Carter intermédiaire MSB .................................................................................................. 13
Carter avant MS ................................................................................................................ 13
Carter avant MSB .............................................................................................................. 13
Carter avant et carter intermédiaire MS, réassemblage .................................................. 14
Carter avant et carter intermédiaire MSB, réassemblage ................................................ 14
Montage définitif de mécanisme de changement de marche MS et MSB ...................... 15
Inverseur sans réducteur MS et MSB .............................................................................. 15
Inverseur avec réducteur MS et MSB .............................................................................. 15
Transformation de MS en MSB ........................................................................................ 16
Outils spéciaux .................................................................................................................. 17
Additif au Manuel D'atelier ............................................................................................. 18
1
Précautions de sécurité
Introduction
Le présent Manuel d’atelier contient des caractéristiques techniques, des descriptions et instructions pour
les produits ou les versions de produits Volvo Penta
désignés dans la table des matières. Vérifiez que la
documentation atelier appropriée est utilisée.
Avant de commencer, lisez attentivement les informations de sécurité et les sections « Informations
générales » et « Instructions de remise en état » du
présent Manuel d’atelier.
Important
Vous trouverez les symboles d’avertissement suivants aussi bien dans le présent manuel que sur le
moteur.
AVERTISSEMENT ! Danger de dommages
corporels, de dégâts matériels ou de panne
mécanique grave en cas de non respect de
ces instructions.
IMPORTANT ! Servant à attirer votre attention
sur quelque chose qui pourrait occasionner des
dégâts ou une panne des produits ou des dégâts matériels.
NOTE ! Servant à attirer votre attention sur des informations importantes qui permettent de faciliter
votre travail ou l’opération en cours.
Vous trouverez ci-dessous un résumé des précautions
que vous devez respecter lors de l’utilisation ou de la
révision de votre moteur.
Immobilisez le moteur en coupant l’alimentation du moteur au niveau de l’interrupteur principal (ou des interrupteurs principaux), puis
verrouillez celui-ci (ceux-ci) en position coupé
(OFF) avant de procéder à l’intervention. Installez un panneau d’avertissement au point de
commande du moteur ou à la barre.
En règle générale, toutes les opérations d’entretien devront s’effectuer lorsque le moteur
est à l’arrêt. Cependant, pour certaines interventions (notamment lorsque vous effectuez
certains réglages), le moteur doit tourner pendant leur exécution. Tenez-vous à distance
d’un moteur qui tourne. Les vêtements amples
ou les cheveux longs peuvent se prendre dans
les pièces rotatives, provoquant ainsi de sérieux dommages corporels.
En cas de travail à proximité d’un moteur qui
tourne, les gestes malheureux ou un outil lâché de manière intempestive peuvent provoquer des dommages corporels. Evitez les brûlures. Avant de commencer, prenez vos
précautions pour éviter les surfaces chaudes
2
(échappements, turbocompresseurs, collecteurs d’air de suralimentation, éléments de démarrage, etc.) et les liquides dans les tuyaux
d’alimentation et flexibles lorsque le moteur
tourne. Reposez toutes les pièces de protection déposées lors des opérations d’entretien
avant de démarrer le moteur.
Assurez-vous que les autocollants d’avertissement ou d’information sur le produit soient toujours visibles. Remplacez les autocollants endommagés ou recouverts de peinture.
N’utilisez jamais de bombe de démarrage ou
d’autres produits similaires pour démarrer le
moteur. L’élément de démarrage pourrait provoquer une explosion dans le collecteur d’admission. Danger de dommages corporels.
Evitez d’ouvrir le bouchon de remplissage du
système de refroidissement du moteur (moteurs refroidis à l’eau douce) pendant que le
moteur est toujours chaud. Il peut se produire
un échappement de vapeur ou de liquide de refroidissement chaud. Ouvrez soigneusement et
doucement le bouchon de remplissage du liquide de refroidissement pour relâcher la pression avant de le retirer complètement. Procédez avec grande précaution s’il faut retirer d’un
moteur chaud un robinet, un bouchon ou un
conduit de liquide de refroidissement moteur. Il
est difficile d’anticiper la direction de sortie de
la vapeur ou du liquide de refroidissement
chaud.
L’huile chaude peut provoquer des brûlures.
Evitez tout contact de la peau avec de l’huile
chaude. Assurez-vous que le système de lubrification n’est pas sous pression avant de commencer à travailler dessus. Ne démarrez ou
n’utilisez jamais le moteur lorsque bouchon de
remplissage d’huile est retiré, cela risquerait
d’entraîner l’éjection d’huile.
Arrêtez le moteur et fermez la soupape de fond
avant de pratiquer toute intervention sur le système de refroidissement du moteur.
Ne démarrez le moteur que dans un endroit
bien aéré. Si vous faites fonctionner le moteur
dans un lieu clôt, assurez-vous que les gaz
d’échappement et les vapeurs de ventilation du
carter sont évacuées hors du lieu de travail.
Portez systématiquement des lunettes de protection lors de toute intervention comportant un
risque de copeaux métalliques, d’étincelles de
meulage, d’éclaboussures d’acide ou autres
produits chimiques. Vos yeux sont extrêmement sensibles et, en cas de blessures, vous
pouvez perdre la vue !
Evitez tout contact de la peau avec l’huile. Le
contact prolongé ou répété avec l’huile peut
provoquer la perte des huiles naturelles de la
peau. Ceci peut entraîner des problèmes d’irritation, de peau sèche, d’eczéma et autres affections dermatologiques. L’huile usagée est
plus dangereuse pour la santé que l’huile
neuve. Portez des gants de protection et évitez d’utiliser des vêtements et des chiffons imbibés d’huile. Lavez-vous régulièrement, notamment avant de manger. Utilisez une crème
spéciale anti-dessèchement cutané qui facilitera le nettoyage de votre peau.
Nombre de produits chimiques utilisés dans les
produits (notamment les huiles moteur et de
transmission, le glycol, l’essence et le gasoil),
ou de produits chimiques utilisés dans l’atelier
(notamment les dissolvants et la peinture) sont
nocifs. Lisez attentivement les instructions qui
figurent sur l’emballage des produits ! Observez toujours les instructions de sécurité (utilisez un masque de respiration, des lunettes et
des gants de protection par exemple). Veillez à
ce qu’aucune personne ne soit exposée, à son
insu, à des substances nocives (notamment
en respirant). Assurez-vous que la ventilation
est bonne. Manipulez les produits chimiques
usagés et le surplus conformément aux instructions.
Tous les carburants et beaucoup de produits
chimiques sont inflammables. Assurez-vous
qu’aucune flamme ou étincelle ne peut enflammer de carburant ou de produits chimiques.
L’essence, certains dissolvants et l’hydrogène
des batteries mélangés à l’air, dans certaines
proportions, peuvent être très inflammables et
explosifs. Il est interdit de fumer ! Assurezvous que la ventilation est bonne et que les
mesures de sécurité nécessaires ont été prises avant de procéder à tous travaux de soudure ou de meulage. Gardez toujours un extincteur à portée de main dans l’atelier.
Stockez en toute sécurité les chiffons imbibés
d’huile et de carburant, ainsi que les filtres à
huile et à carburant. Dans certaines circonstances, les chiffons imbibés d’huile peuvent
s’enflammer spontanément. Les carburants et
les filtres à huile usagés constituent des déchets nocifs pour l’environnement et doivent
être consignés sur un site de destruction
agréée, de même que les huiles de lubrification
usagées, les carburants contaminés, les restes de peinture, les dissolvants, les dégraisseurs et les déchets provenant du lavage des
pièces.
N’exposez jamais les batteries à des flammes
vives ou à des étincelles électriques. Ne fumez jamais à proximité des batteries. Les batteries produisent de l’hydrogène qui, mélangé à
l’air, peut former un gaz explosif - le gaz oxhydrique. Ce gaz est facilement inflammable et
très volatile. Le branchement incorrect de la
batterie peut provoquer une étincelle, suffisante pour provoquer une explosion entraînant
des dégâts importants. Ne remuez pas les
branchements de la batterie lorsque vous démarrez le moteur (risque d’étincelle). Ne vous
penchez jamais au dessus de batteries.
Ne confondez jamais les bornes positive et négative de la batterie lors de l’installation. Une
mauvaise installation peut provoquer des dommages graves au niveau des équipements
électriques. Reportez-vous aux schémas de
câblage.
Portez toujours des lunettes de protection lors
du chargement ou de la manipulation des batteries. L’électrolyte de batterie contient de
l’acide sulfurique extrêmement corrosif. En cas
de contact avec la peau, lavez immédiatement
avec du savon et beaucoup d’eau. Si de
l’acide de batterie entre en contact avec les
yeux, rincez à l’eau abondamment, et consultez immédiatement votre médecin.
Coupez le moteur et coupez l’alimentation
à(aux) l’interrupteur(s) principal(aux) avant de
commencer à travailler sur le système électrique.
3
Utilisez l’oeillet de levage monté sur le moteur/
l’inverseur lorsque vous soulevez le dispositif
de transmission.
Assurez-vous systématiquement que l’appareil
de levage utilisé est en bon état et que sa capacité de charge est suffisante pour soulever
le moteur (poids du moteur, de l’inverseur et de
tous les éventuels équipements supplémentaires installés).
Utilisez un palonnier pour soulever le moteur,
afin d’assurer une manutention en toute sécurité et d’éviter toute détérioration des pièces du
moteur installées sur le dessus du moteur. Les
chaînes et câbles doivent être installés parallèlement les uns aux autres et, dans le mesure
du possible, perpendiculaires au dessus du
moteur.
Si l’équipement supplémentaire installé sur le
moteur modifie son centre de gravité, il vous
faudra utiliser un dispositif de levage spécial
pour obtenir l’équilibre correct assurant la sécurité de manipulation.
Ne travaillez jamais sur un moteur suspendu à
un treuil.
Ne retirez jamais seul des composants lourds,
même si vous utilisez des dispositifs de levage sûrs, tels que des palans bien fixés. Même
avec l’emploi d’un dispositif de levage, il faut
4
en général deux personnes pour effectuer le
travail, une pour s’occuper du dispositif de levage et l’autre pour s’assurer que les composants sont bien dégagés et qu’ils restent intacts lors du levage.
Lorsque vous intervenez à bord, vérifiez que
l’espace est suffisant pour retirer des composants sans risque de blessure ou de dégât.
Les composants du système électrique, du
système d’allumage (pour les moteurs à essence) et du système de carburant prévus pour
les produits Volvo Penta sont conçus et fabriqués de manière à minimiser les risques d’incendie et d’explosion. Ne faites jamais tourner
le moteur dans des endroits où sont stockées
des matières explosives.
Utilisez toujours des carburants recommandés
par Volvo Penta. Reportez-vous au Manuel
d’Instructions. L’utilisation de carburants de
moindre qualité peut endommager le moteur.
Dans le cas d’un moteur diesel, l’utilisation de
carburant de mauvaise qualité peut provoquer
le grippage de la bielle de commande et l’emballage du moteur, avec le risque supplémentaire de dommages au moteur et de dommages
corporels. L’utilisation de carburant de mauvaise qualité peut également engendrer des
coûts de maintenance plus élevés.
Informations générales
A propos du manuel d’atelier
Le présent manuel d’atelier contient des caractéristiques techniques, des descriptions et instructions destinées à la réparation des inverseur suivants : MS et
MSB. Le présent manuel d’atelier indique les opérations effectuées sur l’un des moteurs ci-dessus. Par
conséquent, les illustrations et les dessins figurant
dans le manuel et présentant certaines pièces des
moteurs ne s’appliquent pas, dans certains cas, à
tous les moteurs cités. Les opérations de remise en
état et d’entretien sont néanmoins identiques en ce
qui concerne les détails essentiels. En cas de divergence, les points sont indiqués dans le manuel et, en
cas de différence considérable, les opérations sont
décrites séparément. Les désignations et numéros
des inverseur sont indiqués sur la plaque d’immatriculation. La désignation et le numéro du inverseur doivent être communiqués dans toute correspondance
relative au inverseur.
Le présent manuel d’atelier a été prévu principalement
pour les ateliers Volvo Penta et le personnel qualifié.
On suppose que les personnes qui utilisent ce manuel
possèdent déjà une bonne connaissance de base des
systèmes de propulsion marins et qu’ils sont à même
d’effectuer les interventions mécaniques et électriques correspondantes.
Les produits Volvo Penta sont en évolution permanente. Par conséquent, nous nous réservons le droit à
toute modification. Toutes les informations figurant
dans ce manuel sont basées sur les caractéristiques
produit disponibles au moment de l’impression. Toutes évolutions ou modifications essentielles introduites en production et toutes méthodes d’entretien remises à jour ou révisées après la date de publication
seront fournies sous forme de notes de service.
Pièces de rechange
Les pièces de rechange des systèmes électriques et
d’alimentation sont soumises aux différents règlements de sécurité nationaux (notamment aux EtatsUnis aux Coast Guard Safety Regulations). Les pièces de rechange d’origine Volvo satisfont à ces
règlements. Tout dégât causé par l’utilisation de pièces de rechange autres que Volvo Penta n’est couvert
par aucune garantie de Volvo Penta.
5
Instructions de remise en état
Les méthodes de travail décrites dans le manuel de
service s’appliquent aux interventions effectuées en
atelier. Le moteur a été démonté du bateau et se
trouve dans un support de moteur. Sauf mention contraire, les travaux de remise à neuf pouvant être effectués lorsque le moteur est en place suivent la même
méthode de travail.
ques, les conséquences sur l’environnement peuvent
être dramatiques, même si le moteur fonctionne correctement par ailleurs. Il est donc vital que les tolérances d’usure soient maintenues, que les systèmes réglables soient réglés correctement, et que les pièces
d’origine Volvo Penta soient utilisées. Le programme
de révision du moteur doit être respecté.
Les symboles d’avertissement figurant dans le manuel d’atelier (pour leur signification, reportez-vous
aux informations de sécurité)
La maintenance et la révision de certains systèmes,
tels que les composants du système de carburant,
nécessitent un savoir-faire spécifique et des outils de
contrôle spécifiques. Certains composants sont scellés en usine pour des raisons de protection de l’environnement. Aucune intervention ne doit être effectuée
sur des composants scellés par des personnes non
agréés.
AVERTISSEMENT !
IMPORTANT !
NOTE !
ne sont en aucun cas exhaustifs du fait de l’impossibilité de prévoir toutes les circonstances dans lesquelles les interventions de service ou de remise en état
peuvent être effectuées. Pour cette raison, nous ne
pouvons souligner que les risques susceptibles de se
produire en raison de l’utilisation de méthodes de travail incorrectes dans un atelier bien équipé où l’on utilise des méthodes de travail et des outils mis au point
par nos soins.
Toutes les interventions prévues avec des outils spéciaux Volvo Penta dans le présent manuel d’atelier
sont réalisées avec ces méthodes. Les outils spécifiques Volvo Penta ont été développés spécifiquement
pour garantir des méthodes de travail sûres et rationnelles dans la mesure du possible. Toute personne
utilisant des outils ou des méthodes de travail différentes de celles recommandées par Volvo Penta est
responsable des éventuels blessures, dégâts ou dysfonctionnements qui pourraient intervenir.
Dans certains cas, des mesures et instructions de sécurité spécifiques peuvent être nécessaires pour utiliser des outils et produits chimiques cités dans ce manuel d’atelier. Respectez toujours ces instructions si
le manuel d’atelier ne contient pas d’instructions séparées.
Certaines précautions élémentaires et un peu de bon
sens peuvent éviter la plupart des accidents. Un atelier et un moteur propres réduisent la plus grande partie des risques de blessures et de dysfonctionnement.
Il est très important d’éviter la pénétration de saletés
ou d’autres corps étrangers dans les systèmes d’alimentation, de lubrification, d’admission, dans le turbocompresseur, les roulements et les joints. Ils pourraient mal fonctionner ou accuser une durée de vie
réduite.
Notre responsabilité commune
Chaque moteur comporte de nombreux systèmes et
composants qui fonctionnent ensemble. Si un composant dévie par rapport à ses spécifications techni-
6
N’oubliez pas que la plupart des produits chimiques
utilisés sur les bateaux nuisent à l’environnement en
cas d’utilisation incorrecte. Volvo Penta préconise
l’utilisation de dégraisseurs biodégradables pour le
nettoyage des composants moteur, sauf mention contraire dans un manuel d’atelier. Une attention toute
particulière est nécessaire lors de toute intervention à
bord d’un bateau, afin d’éviter que l’huile et les déchets, destinés à un centre de traitement des déchets, ne soient expulsés dans l’environnement marin
avec l’eau de fond de cale.
Couples de serrage
Les couples de serrage des raccords critiques devant
être serrés à l’aide d’une clé dynamométrique figurent
le manuel d’atelier « Caractéristiques Techniques » :
section « Couples de serrage », et figurent dans les
descriptions des travaux du présent manuel. Tous les
couples de serrage s’appliquent à des pas de vis, têtes de vis et surfaces de contact propres. Les couples concernent des pas de vis légèrement huilés ou
secs. En cas de besoin de graisse ou d’agents de blocage ou d’étanchéité sur un raccord à vis, les informations associées figurent dans la description des travaux et dans la section « Couples de serrage ». Si
aucun couple de serrage n’est indiqué pour un raccord, utilisez les couples généraux conformément aux
tableaux ci-après. Les couples de serrage ci-après
sont indiqués à titre d’information ; il n’est pas nécessaire de serrer le raccord à l’aide d’une clé dynamométrique.
Dimension
Couples de serrage
Nm
lbt.ft
M5
M6
M8
M10
M12
M14
5
10
20
40
70
115
3,6
7,3
14,7
29,5
51,6
84,8
Couples de serrage - serrage d’angle
Le serrage à l’aide d’un couple de
serrage et d’un angle de rapporteur
nécessite d’abord l’application du
couple préconisé à l’aide d’une clé
dynamométrique, suivi de l’ajout
de l’angle nécessaire selon
l’échelle du rapporteur. Exemple :
un serrage d’angle de 90° signifie
que le raccord est serré d’un quart
de tour supplémentaire en une
opération, après l’application du
couple de serrage indiqué.
Ecrous de blocage
Ne réutilisez pas les écrous de blocage retirés lors du
démontage , car leur durée de vie en est réduite - utilisez des écrous neufs lors du montage ou de la réinstallation. Dans le cas d’écrous de blocage dotés
d’un insert en plastique, tels que les écrous Nylock®,
le couple de serrage indiqué dans le tableau est réduit
si l’écrou Nylock® possède la même hauteur de tête
qu’un écrou six pans standard sans insert en plastique. Diminuez le couple de serrage de 25% dans le
cas d’un écrou de 8 mm ou supérieur. Si les écrous
Nylock® sont plus hauts ou de la même hauteur qu’un
écrou six pans standard, les couples de serrage indiqués dans le tableau sont applicables.
Classes de tolérance
Les vis et écrous sont divisés en différentes classes
de force, la classe est indiquée par le nombre qui figure sur la tête du boulon. Un numéro élevé signifie un
matériaux plus fort ; par exemple, une vis portant le
numéro 10-9 a une tolérance plus forte qu’une vis 8-8.
Il est donc important, lors du remontage d’un raccord,
de réinstaller dans sa position d’origine toute vis retirée lors du démontage d’un raccord à vis. S’il faut
remplacer un boulon, consultez le catalogue des pièces de rechange pour identifier le bon boulon.
Pour garantir une bonne intervention de maintenance,
il est important d’utiliser le bon matériau d’étanchéité
et type de liquide de blocage sur le raccord en question.
Dans le présent Manuel de service Volvo Penta, vous
trouverez dans chaque section où ces matériaux sont
appliqués en production le type utilisé sur le moteur.
Lors des interventions de service, utilisez le même
matériau ou un produit de remplacement provenant
d’un autre fabricant.
Veillez à ce que les surfaces de contact soient
sèches et exemptes d’huile, de graisse, de peinture et
de produits antirouille avant de procéder à l’application
du produit d’étanchéité ou du liquide de blocage.
Respectez toujours les instructions du fabricant concernant la plage de températures, le temps de séchage, ainsi que toutes autres instructions portant sur
le produit.
Deux types de produits d’étanchéité sont utilisés sur
le moteur, soit :
Produit RTV (vulcanisation à température ambiante).
Utilisé pour les joints d’étanchéité, raccords
d’étanchéité ou revêtements. L’agent RTV est nettement visible lorsqu’un composant a été démonté; un
vieil agent RTV doit être éliminé avant de sceller de
nouveau le joint.
Dans tous les cas, l’ancien produit d’étanchéité peut
être retiré à l’aide d’alcool méthylique.
Agents anaérobiques. Ces agents sèchent en
l’absence d’air. Ils sont utilisés lorsque deux pièces
solides, telles que des composants coulés, sont montées face à face sans joint d’étanchéité. Ils servent
souvent pour fixer les bouchons, les pas de vis d’un
goujon, les robinets, les pressostats d’huile, etc. Le
matériau séché étant d’aspect vitreux, il est coloré
pour le rendre visible. Les agents anaérobiques secs
sont extrêmement résistants aux dissolvants ;
l’ancien agent ne peut donc être retiré. Lors de la réinstallation, la pièce est soigneusement dégraissée,
puis le nouveau produit d’étanchéité est appliqué.
Produits d’étanchéité
Un certain nombre de matériaux d’étanchéité et de liquides de blocage sont utilisés sur les moteurs. Ces
produits ont des propriétés diverses et concernent différents types de forces de jointage, de plages de température de service, de résistance aux huiles et aux
autres produits chimiques et aux différents matériaux
et entrefers utilisés sur les moteurs.
7
Description
INVERSEURS, TYPE MONO SHIFT, MS ET MSB
Description
L’inverseur Volvo Penta du type Mono Shift a une démultiplication de 1 :1 et peut être livré avec un réducteur incorporé donnant une démultiplication de 1,91 :1.
La transmission de la force motrice à l’inverseur se
fait par un flasque d’accouplement.
Les manœuvres de marche AV et AR se font avec
l’accouplement à cônes breveté Volvo Penta, qui assure des manœuvres souples et silencieuses.
La force d’enclenchement de l’accouplement à cônes
est influencé par la grandeur du couple de rotation à la
transmission, ce qui donne un accouplement plus dur
lorsque le régime moteur augmente.
Les pièces composantes du carter avant et du carter
intermédiaire des inverseurs MS et MSB étant différentes, ces carters seront traités séparément dans
ce qui suit.
La différence essentielle réside dans ce que les cônes
ont été munis de garnitures qui permettent un enclenchement souple et silencieux.
Le carter arrière et le réducteur étant les mêmes pour
MS et MSB, ces éléments vont être traités en même
temps dans ce qui suit.
Fig. 1. Inverseur type MS, sans réducteur
A = Carter avant
B = Carter intermédiaire
C = Carter arrière
8
Démontage, MS et MSB
Démontage MS et MSB
Carter avant MS
(Outils spéciaux : voir page 17).
1.
Bien nettoyer l’inverseur extérieurement.
2.
Vider l’huile de l’inverseur en enlevant le bouchon de vidange (voir 43, fig. 1). Enlever la jauge d’huile et le bouchon de remplissage. ATTENTION : Il existe un joint de cuivre sur
l’inverseur d’ancien modèle. Ce joint doit être
jeté et remplacé par un joint aluminium.
3.
Enlever les quatre vis de fixation du mécanisme de
commande et soulever le couvercle jusqu’à pouvoir
saisir le patin de glissement (19) par les doigts
d’une main. Déposer ensuite tout le mécanisme.
4.
Poser l’inverseur verticalement, côté de raccordement au moteur vers le bas. Enlever les quatre vis (52) et déposer le carter arrière. REMARQUE : Récupérer les cales au carter arrière
(concerne inverseur MSB). Si l’inverseur est
équipé d’un réducteur, déposer plutôt ce dernier,
Enlever le joint (44). Au plan de joint entre le
carter arrière (ou réducteur) et le carter intermédiaire, on peut voir les extrémités de deux arbres. Fixer ces derniers par un bout de ruban
adhésif par exemple pour les empêcher de tomber quand on retourne l’inverseur.
5.
Retourner l’inverseur et le fixer dans un étau. On
peut employer dans ce cas l’outil 884152.
6.
Enlever le circlips (8) et sortir la douille (9) en se
servant de l’outil 884490. (Concerne seulement
MS.)
REMARQUE : Il n’y a pas de gorge à circlips
sur MSB. Démonter la douille en essayant de la
déloger avec précaution avec un tournevis par
exemple. Extraire le flasque d’entraînement (1)
au moyen d’un extracteur.
7.
Enlever les quatre vis (2) d’assemblage du carter intermédiaire avec le carter avant.
8.
Débloquer la vis (10) et la desserrer de 2 à 3 tours.
9.
Retourner l’inverseur et le poser sur la bride du
carter avant. Retirer ensuite le circlips (41) et
enlever la rondelle (40) s’il s’agit de l’inverseur
MS (ou rondelles 46 et 47, fig. 5., s’il s’agit d’un
inverseur MSB). Avec une pince retirer la goupille de positionnement (42) de l’arbre (36).
10. Frapper légèrement avec un maillet de caoutchouc sur le carter intermédiaire de manière à le
détacher du carter avant. Déposer ensuite avec
précaution le carter intermédiaire en le retirant
verticalement vers le haut. Veiller à ce que les
arbres (51) ne tombent pas hors du carter intermédiaire. Coller un petit bout de ruban adhésif
aux extrémités des arbres afin de maintenir ces
derniers en place. Récupérer les roulements à
aiguilles (37 et 39) et la rondelle entretoise (38).
11. Déposer le manchon d’accouplement (31) de
l’arbre. Vérifier les quatre éléments principaux
qui ont été désassemblés : carter avant, carter
intermédiaire, réducteur ou carter arrière et mécanisme de changement de marche. En cas
d’incident de fonctionnement à l’inverseur, il faut
désassembler complètement ce dernier pour vérification. En cas de défaut peu important, et
quand il est possible de localiser ces incidents
dans l’un de ces quatre éléments essentiels, il
suffit de désassembler ce dernier (prière de se
référer au titre correspondant)
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
Enlever la vis (10, fig. 2.). Remarque : noter les
rondelles (12 et 13) et la cale (14).
Extraire l’arbre (36, fig. 4.). Remarque : noter les
roulements à aiguilles (28 et 30) et la rondelle
entretoise (29).
Enlever le joint d’étanchéité (4, fig. 2).
Vérifier le roulement (6) et le pignon (15). S’il
faut les remplacer, effectuer les opérations 5
jusqu’à 7. S’il faut extraire le pignon, il est recommandé de remplacer le roulement.
Enlever la clavette (16) et le circlips (5).
Extraire le pignon du carter avant en se servant
du mandrin 884263.
Enlever le circlips (7) et extraire le roulement (6)
au moyen du mandrin 884265.
Fig. 2
Carter avant MSB
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
Enlever la vis (11, fig. 3). REMARQUE : noter
les rondelles (13, 14 et 16) et la cale (15).
Extraire l’arbre (36, fig. 1). REMARQUE : noter
les roulements à aiguilles (28 et 30) et la rondelle entretoise (29).
Enlever la bague d’étanchéité (4, fig. 3).
Vérifier le roulement (7), le pignon (18) et la garniture de frottement. Si cette garniture est endommagée, il faudra remplacer le pignon en entier. Cette garniture est livrée séparément à titre
de pièce de rechange. S’il faut remplacer le roulement et le pignon, il faudra effectuer les opérations 5 à 7. Si le pignon a été démonté, il est recommandé de remplacer le roulement.
Enlever la clavette (17) et le circlips (5). REMARQUE : récupérer les cales (6).
Extraire le pignon du carter avant en se servant
du mandrin 884263.
Enlever le circlips (9). REMARQUE : récupérer
les cales (8). Extraire le roulement (7) en se servant du mandrin 884265.
Fig. 3
9
Carter intermédiaire MS
Carter intermédiaire MSB
1.
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
Enlever les bouts de papier adhésif et extraire
les axes (51, fig. 4) des satellites (47 et 48).
Sortir les roulements (46) et les douilles d’écartement (49) en les poussant du doigt.
Vérifier tous les roulements, les bagues et les
pignons du carter intermédiaire. S’il faut remplacer les pignons (32, 47 et 48) ou le roulement
(34), effectuer les opérations de 4 à 8 ci-après.
Etant donné que le roulement (34) est toujours
soumis à de fortes tensions lors du démontage,
il faut les jeter et les remplacer par des pièces
neuves.
Remonter en place les axes de satellites (51),
les douilles d’écartement (49), les roulements
(46) et les bagues (45).
Enlever le circlips (35).
Extraire le pignon (32) en se servant du mandrin
884263. Veiller à ce que les dents du planétaire
s’engagent bien dans les entredents des satellites.
Enlever le circlips (33).
Extraire le roulement (34) au moyen du mandrin
884168.
Sortir les roulements des satellites (47 et 48),
les douilles d’écartement et les axes. On peut
ensuite sortir les deux pignons du carter intermédiaire.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
Enlever les bouts de ruban adhésif et extraire
les axes (56, fig. 5) des satellites (52 et 53).
Sortir les roulements (51) et les douilles d’écartement (54) en les repoussant du doigt.
Vérifier tous les roulements, les bagues et les
pignons du carter intermédiaire. Vérifier l’état de
la garniture de frottement dans le pignon (37).
Etant donné que ces garnitures ne sont pas livrées séparément à titre de pièces de rechange,
il convient de remplacer le pignon en entier,
c’est-à-dire avec garniture. S’il est nécessaire
de remplacer les pignons (37, 52 et 53) ou le
roulement (39), effectuer les opérations 4 à 8
ci-après. Etant donné que le roulement (39) est
toujours soumis à de fortes tensions lors du démontage, il faut le jeter et le remplacer par un
pièce neuve.
Remonter en place les axes de satellites (56),
les douilles d’écartement (54), le roulement (51)
et les bagues (50).
Enlever le circlips (41). REMARQUE : récupérer
les cales (40).
Extraire le roulement (37) en se servant du mandrin 884263. Veiller à ce que les dents du pignon s’engagent bien dans les entredents des
satellites.
Enlever le circlips (38).
Extraire le roulement (39) au moyen du mandrin
884168. REMARQUE : récupérer les cales (49).
Extraire les roulements, douille d’écartement et
axes des deux satellites (52 et 53). Ensuite, on
peut sortir les deux pignons du carter intermédiaire.
Fig. 4
Fig. 5
10
Carter arrière MS et MSB
1.
2.
3.
4.
5.
Bien nettoyer l’ensemble. Vérifier ensuite le roulement (54, fig. 6) et la bague d’étanchéité (56).
S’il faut remplacer l’une de ces pièces, effectuer
les opérations 2 à 5 ci-après.
Enlever le circlips (53).
Extraire la bride (57) du carter arrière en se servant de la douille 884152.
Démonter la bague d’étanchéité (56).
Enlever le circlips (55) et extraire le roulement
en se servant du mandrin 884263.
Fig. 7
Mécanisme de commande MS et MSB
1.
Fig. 6
2.
Extraire la goupille de serrage (31, fig. 8) et la
goupille (30). Enlever le fil d’arrêt, les ressorts
(19) et les billes (20) (seulement un ressort et
une bille sur l’inverseur d’ancien modèle). Extraire le piston excentrique (29). Démonter la bague
d’étanchéité (32).
Nettoyer et bien contrôler les pièces. Remplacer
celles qui sont usées.
Réducteur MS et MSB
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
Enlever le bouchon (89, fig. 7) et la vis (87)
avec les rondelles (85 et 86). REMARQUE : jeter le joint torique (88) du bouchon.
Extraire le pignon (84) en se servant de l’extracteur 884078 (poser une douille d’écartement par
exemple entre la vis centrale de l’extracteur et
l’axe fileté).
Extraire avec précaution le pignon (77) en même
temps que les roulements (74 et 76) en se servant d’un mandrin en laiton.
Extraire la bague d’étanchéité (81).
Déloger la bague d’étanchéité (80).
Bien nettoyer toutes les pièces et vérifier les
roulements et les pignons. S’il faut remplacer
l’un de ces pièces, prière de se référer aux
points correspondants ci-après. REMARQUE :
après un démontage, il convient de toujours
remplacer le roulement (83) dans le grand pignon (84) et le grand roulement (79). Si l’on veut
éviter d’endommager le roulement (74) lors de
l’extraction du pignon (77), il faut adapter un
outil d’appui à la bague intérieure du roulement.
Extraire le roulement (79) au moyen d’un mandrin.
Enlever le circlips (72) et extraire le pignon (77)
en se servant du mandrin 884266. Déposer ensuite la rondelle entretoise et le roulement intérieur. Extraire avec précaution la bague intérieure du roulement (76) en se servant d’un petit
mandrin en laiton.
Extraire le roulement (83) au moyen d’une
douille ou d’un mandrin approprié.
Fig. 8
11
Remontage , MS et MSB
REMONTAGE
Carter arrière MS et MSB
Mécanisme de commande MS et MSB
1.
1.
2.
3.
4.
Remonter la bague d’étanchéité (32, fig. 8) dans
le couvercle, côté avec ressort tourné vers l’intérieur. Employer toujours une nouvelle bague
d’étanchéité.
Emmancher le piston excentrique (29). Remonter la goupille (30) et la verrouiller avec la goupille de serrage (31). Veiller à ce que la goupille
de serrage soit bien introduite au milieu du piston excentrique.
Remettre les billes (20) et les ressorts (19). Mettre un fil d’arrêt dans la gorge du couvercle et
comprimer les ressorts avec ce dernier. Découper le fil d’arrêt et en rabattre l’extrémité dans
l’encoche du couvercle. Ce fil d’arrêt sert seulement à maintenir les ressorts en place au cours
du montage du mécanisme de commande dans
le carter de renvoi.
Remonter le patin de glissement (22), le ressort
(21) et le joint torique (24).
2.
3.
4.
5.
Enfoncer le roulement (54, fig. 10) dans le carter
arrière, en se servant du mandrin 884488.
Verrouiller le roulement avec le circlips (55).
Monter la bague d’étanchéité (56).
Mettre un peu de graisse à la bague d’étanchéité et l’enfoncer dans la bride (57). Remarque :
L’outil d’appui (mandrin 884263) doit être adapté
à la bague intérieure du roulement.
Assurer la bride avec la rondelle d’arrêt (53).
Réducteur MS et MSB
1.
2.
3.
4.
5.
Enfoncer le grand roulement (79, fig. 9) dans le
carter de renvoi au moyen du mandrin 884488.
Mettre un peu de graisse à la bague d’étanchéité
(80) et l’enfoncer en place avec le mandrin 884488.
Enfoncer le roulement (83) dans le pignon (84)
au moyen du mandrin 884488. Repousser avec
précaution le pignon à travers la bague d’étanchéité (80). Avec un maillet en caoutchouc,
frapper sur le pignon pour le faire descendre,
jusqu’à ce qu’il soit possible de visser la vis
(87), avec une rondelle plane et une nouvelle
rondelle d’arrêt. Serrer au couple de 55 Nm (5,5
m.kg). Visser le bouchon (89) en place après
avoir remplacé le joint torique (88). Monter la
grande bague d’étanchéité (81) après l’avoir
rempli de graisse.
Enfoncer les roulements (74 et 76) et la bague
entretoise (75) sur le pignon (77) en se servant du
mandrin 884263. Ne pas mettre le circlips avant
que l’ensemble ne soit remonté dans le carter.
Retourner le carter et enfoncer le pignon, avec
les roulements, au moyen du mandrin 884500.
Tourner le pignon en cours d’enfoncement pour
”l’engrener” correctement. Mettre le circlips (72).
Poser en place dans le carter la bague entretoise (73) et éventuellement les cales (71).
Fig. 9
12
Fig. 10
Carter intermédiaire MS
1.
2.
3.
4.
5.
Monter la rondelle d’arrêt (33, fig. 11) dans le
carter.
Enfoncer le roulement (34) dans le carter en se
servant du mandrin 884500.
Poser les satellites (47 et 48) en place dans le
carter intermédiaire. Monter ensuite les bagues,
roulements, douilles et axes des satellites. Fixer
les extrémités des axes avec un bout de ruban
adhésif pour les empêcher de tomber.
Enfoncer le pignon (32) dans le roulement (34)
en se servant du mandrin 884263. Remarque :
l’outil d’appui 884488 doit être adapté à la bague
intérieure du roulement. Veiller à ce que les
dents du pignon s’engagent bien dans les entredents des satellites.
Verrouiller le pignon avec le circlips (35).
Fig. 11
Carter intermédiaire MSB
1.
2.
3.
4.
5.
Mettre le circlips (38, fig. 12) dans le carter.
Enfoncer le roulement (39) dans le carter au
moyen du mandrin 884500.
Poser les satellites (52 et 53) en place dans le
carter intermédiaire. Monter ensuite les bagues,
roulements, douilles et axes des satellites. Fixer
les extrémités des axes avec un bout de ruban
adhésif pour les empêcher de tomber.
Enfoncer le pignon (37) dans le roulement (39)
en se servant du mandrin 884263. Remarque :
l’outil d’appui 884488 doit être adapté à la bague
intérieure du roulement. Veiller à ce que les
dents des pignons s’engagent bien dans les entredents des satellites.
Les cales (40) existent dans deux épaisseurs
différentes : 0,05 mm et 0,10 mm. Poser une
épaisseur de cale de manière à éliminer tout jeu
éventuel. Retirer ensuite une cale de 0,05 mm.
Verrouiller le pignon avec le circlips (41).
Fig. 13
Carter avant MSB
1.
2.
3.
4.
Fig. 12
Carter avant MS
1.
2.
3.
4.
5.
6.
Enfoncer les goupilles de positionnement (55,
fig. 12) dans le carter avant jusqu’à ce qu’elles
arrivent à environ 2 mm au-dessus du plan de
jonction.
Enfoncer le roulement (6, fig. 13) dans le carter
avant en se servant du mandrin 884500.
Verrouiller le roulement avec le circlips (7).
Enfoncer le pignon (15) dans le roulement en se
servant du mandrin 884263. REMARQUE :
l’outil d’appui (mandrin 884488) doit être adapté
à la bague intérieure du roulement.
Verrouiller le pignon avec le circlips (5).
Pour protéger la bague d’étanchéité (4) lors du
montage, commencer par poser le douille
884487 sur l’extrémité de l’axe du pignon. Enduire la bague d’étanchéité d’un peu de graisse
et la monter, côté avec ressort tourné vers le
roulement. REMARQUE : La bague d’étanchéité doit être enfoncée jusqu’au même niveau
que le bord du carter, mais pas davantage.
Enlever la douille et fixer la clavette (16).
5.
6.
Enfoncer les goupilles de positionnement (55,
fig. 12) dans le carter avant, jusqu’à ce qu’elles
dépassent d’environ 2 mm au-dessus du plan de
jonction.
Enfoncer le roulement (7, fig. 14) dans le carter
avant en se servant du mandrin 884500.
Poser les cales (8), lesquelles existent dans
deux épaisseurs différentes : 0,05 et 0,10 mm.
Verrouiller le roulement avec le circlips (9). Pour
avoir un jeu de 0,05 mm, commencer par mettre
une épaisseur de cale jusqu’à éliminer tout jeu
éventuel. Retirer ensuite une cale de 0,05 mm.
Enfoncer le pignon (18) dans le roulement en se
servant du mandrin 884263. Remarque : l’outil
d’appui (mandrin 884488) doit être adapté à la
bague intérieure du roulement.
Contrôler l’épaisseur et le nombre de cales (6).
Poser ensuite les cales et verrouiller le pignon
avec le circlips (5). Pour avoir un jeu de 0,05
mm, commencer par mettre des cales jusqu’à
éliminer tout jeu éventuel et retirer ensuite une
cale de 0,05 mm.
Pour bien protéger la bague d’étanchéité (4) en
cours de montage, commencer par poser la
douille 884487 sur l’extrémité de l’axe du pignon. Enduire la bague d’étanchéité d’un peu de
graisse et la monter, côté avec ressort tourné
vers le roulement. Remarque : Enfoncer la bague d’étanchéité jusqu’à ce qu’elle arrive au
même niveau que le bord du carter, mais pas
davantage. Enlever la douille et bien fixer la clavette
Fig. 14
13
Réassemblage du carter avant avec le
carter intermédiaire MS (Fig. 11 et 13)
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
Emmancher les roulements à aiguilles (28 et 30)
et la rondelle entretoise (29) sur l’arbre (36).
Monter l’arbre dans le pignon du carter avant.
Serrer la vis (10), avec rondelle acier (12), rondelle de laiton (13) et cales (14). La vis ne doit
pas être serrée à fond, mais seulement jusqu’à
2 ou 3 tours de cette position.
Retourner le carter de manière à le poser sur la
bride de raccordement. Emmancher ensuite le
manchon d’accouplement (31) sur l’arbre (36).
Remarque : Le retrait à l’une des extrémités du
manchon d’accouplement doit être tourné du
côté du carter avant.
Poser les roulements à aiguilles (37 et 39) et la
bague entretoise (38) sur l’arbre (36).
Poser un nouveau joint (3) sur le plan du carter
avant. Remarque : Les trous à goupilles de positionnement (50) dans le joint doivent être bien
centrés par rapport à ces goupilles.
Enlever le ruban adhésif servant à la fixation
des axes de satellites en place dans le carter
intermédiaire.
Réassembler le carter intermédiaire et le carter
avant et tourner les axes (51) du pignon intermédiaire avec un tournevis de manière à faire descendre les goupilles de verrouillage (50) dans
les gorges aux extrémités des axes.
Enfoncer la goupille (42) dans l’arbre (36).
Emmancher la rondelle de laiton (40) sur l’arbre.
La gorge de cette rondelle doit se trouver juste
en face de la goupille (42).
Verrouiller la rondelle de laiton avec le circlips
(41). Remarque : Mettre toujours un circlips
neuf. Pour faciliter le travail, on peut soulever
l’arbre.
Retourner entièrement l’inverseur. Employer
l’outil 884152 qui est vissé dans un étau.
Bien serrer les quatre vis (2) avec rondelles afférentes.
Serrer la vis (10) au couple de 100 Nm (10 m
kg). Mesurer le jeu axial à l’ensemble arbre, voir
fig. 15. Ce jeu doit être de 0,2 à 0,3 mm. Varier
l’épaisseur des cales jusqu’à obtenir le jeu requis. Les cales existent dans deux épaisseurs
différentes, 0,1 et 0,5 mm.
Emmancher le joint torique (11) sur la douille (9).
Enduire le joint torique d’un peu de graisse et
l’enfoncer dans la douille du pignon. Veiller à ne
pas endommager le joint torique.
Verrouiller la douille avec le circlips (8).
Fig. 15
Réassemblage du carter avant avec le
carter intermédiaire MSB (Fig. 12 et 14)
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
14
Emmancher les roulements à aiguilles (33 et 35)
et la rondelle entretoise (34) sur l’arbre (42).
Monter l’arbre dans le pignon du carter avant.
Serrer la vis (11), avec rondelle acier (13), rondelle de laiton (14) et cales (15), ainsi que la
rondelle acier (16). La vis ne doit pas être serrée
à fond, mais seulement à deux ou trois tours de
cette position.
Retourner le carter avant de manière à le poser
sur sa bride de raccordement. Emmancher ensuite le manchon d’accouplement (36) sur l’arbre
(42). Remarque : Le retranchement à l’une des
extrémités du manchon d’accouplement doit
être tourné du côté du carter avant.
Poser les roulements à aiguilles (43 et 45) et la
bague entretoise (44) sur l’arbre (42),
Poser un joint neuf (3) sur le plan du carter
avant. Remarque : Les trous à goupilles de positionnement (55) dans le joint doivent être correctement centrés par rapport à ces goupilles,
Enlever le ruban adhésif servant à la fixation
des axes de satellites en place dans le carter
intermédiaire.
Réassembler le carter intermédiaire au carter
avant et tourner les axes (56) du pignon intermédiaire avec un tournevis de manière à faire descendre les goupilles de verrouillage (55) dans
les gorges aux extrémités des arbres.
Enfoncer la goupille (57) dans l’arbre (42).
Emmancher la rondelle de laiton (46) et la rondelle acier (47) sur l’arbre. Les rainures des rondelles doivent se trouver juste en face de la
goupille (57).
10.
11.
12.
13.
14.
Bien verrouiller la rondelle laiton et la rondelle
acier avec le circlips (48). Remarque : Mettre
toujours un circlips neuf. Pour faciliter le travail,
on peut soulever l’arbre.
Retourner entièrement l’inverseur. Employer
l’outil 884152 qui est fixé dans un étau.
Bien serrer les quatre vis (2), avec rondelles afférentes.
Serrer la vis (11) au couple de 100 Nm (10
m.kg). Mesurer le jeu axial à l’ensemble arbre,
voir fig. 15. Ce jeu doit être de 0,2 à 0,3 mm.
Varier le nombre et l’épaisseur des cales jusqu’à
obtenir le jeu requis. Les cales existent dans
deux épaisseur différentes, de 0,1 et 0,5 mm.
Emmancher le joint torique (12) sur la douille
(10). Enduire le joint torique d’un peu de graisse
et l’enfoncer dans la douille du pignon. Veiller à
ne pas endommager le joint torique.
Inverseur avec réducteur, MS et MSB
1.
2.
3.
4.
Mesurer sur le carter intermédiaire la distance
de la bague extérieure de roulement jusqu’au
plan arrière du carter (A, fig. 16).
Mesurer la profondeur du logement correspondant dans le réducteur (B, fig. 16). Remarque :
L’ancien joint doit se trouver en place lors de la
mesure.
Régler l’épaisseur des cales de manière à avoir
un jeu de 0,1 à 0,2 mm. Les cales existent dans
trois épaisseurs différentes, de 0,05, 0,1 et 0,30
mm. L’ancienne épaisseur de cale était de 0,35
mm.
Avec un tournevis, vérifier s’il est impossible de
tourner les axes de satellites. Poser un joint
neuf sur le plan arrière du carter intermédiaire et
bien visser en place le réducteur.
MONTAGE DEFINITIF DE MECANISME DE
CHANGEMENT DE MARCHE, MS ET MSB
1.
2.
3.
Bien visser le mécanisme de changement de
marche dans le carter de renvoi, de telle manière que la vis (27, fig. 8) du pignon excentrique
soit décalée vers le côté tribord.
Desserrer la vis (27) et enlever toutes les cales
(28). Bien serrer la vis et placer le mécanisme
en position neutre. Essayer de tourner l’arbre
(42). Remarque : Pour s’assurer que le manchon
d’accouplement arrive à tourner avec l’arbre, il
faut que le pivotement se fasse à l’extrémité de
l’arbre de sortie. Poser une cale è chaque fois
jusqu’à ce qu’on arrive à tourner l’arbre sans
sentir de résistance. Après l’ajustement, enduire
de produit d’étanchéité les cales et la vis avant
de terminer le travail de montage.
Monter la clavette (17, fig. 14) sur le pignon
(18). Chauffer le flasque d’entraînement (1) jusqu’à environ 150°C et le remonter.
Fig. 16
Inverseur sans réducteur, MS et MSB
1.
2.
3.
4.
Retourner l’inverseur et le poser sur la bride du
carter avant. Enlever le ruban adhésif servant à
la fixation des axes de satellites en place dans
le carter intermédiaire.
Mesurer sur le carter intermédiaire la distance
de la bague extérieure de roulement jusqu’au
plan arrière du carter (A, fig. 16).
Mesurer la profondeur du logement correspondant dans le carter arrière (B, fig. 16), Remarque
: L’ancien joint doit se trouver en place lors de la
mesure. Régler l’épaisseur des cales de manière à avoir un jeu de 0,1 à 0, 2 mm.
Avec un tournevis, vérifier qu’il est impossible
de tourner les axes de satellites. Poser un joint
neuf sur le plan arrière du carter intermédiaire et
bien visser en place le carter arrière.
15
Transformation de l’inverseur MS en inverseur MSB
Cette transformation exige l’échange de certaines pièces par des pièces neuves.
Les pièces à remplacer sont les suivantes :
1.
Carter avant (A, fig. 1)
2.
Pièces de No 9 à 16
3.
Pièces 31, 32 et 40
Ces
1.
2.
3.
pièces doivent être remplacées par les suivantes :
Carter avant (A, fig. 17)
Pièces 6 et 8, ainsi que 10 à 18
Pièces 36, 37, 40, 46, 47 et 49.
Concernant le montage, prière de se référer aux titres
correspondants.
Fig. 17 Inverseur MSB
A = Carter avant
B = Carter intermédiaire
C = Carter arrière
D = Réducteur
16
Tous les inverseurs
1.
2.
3.
Visser en place le bouchon de vidange, (59, fig.
12). Remarque : Mettre un joint aluminium.
Faire le plein d’huile jusqu’au niveau requis marqué sur la jauge.
Visser en place la jauge d’huile et le bouchon de
remplissage.
Outils spéciaux
No de référence
Désignation
884487
Douille pour montage de bague d’étanchéité avant
884488
Mandrin pour montage de roulement
884490
Extracteur pour douille d’étanchéité (seulement MS)
884500
Mandrin pour montage de roulement
884152
Outils spéciaux pour transmissions hors bord de
modèles 100, 250 et 270.
884168
Outils spéciaux pour transmissions hors bord de
modèles 100, 250 et 270.
884263
Outils spéciaux pour transmissions hors bord de
modèles 100, 250 et 270.
884265
Outils spéciaux pour transmissions hors bord de
modèles 100, 250 et 270.
884266
Outils spéciaux pour transmissions hors bord de
modèles 100, 250 et 270.
17
Additif au Manuel d’atelier
RENOVATION DU MECANISME DE
CHANGEMENT DE MARCHE
MODELE MODIFIE
Les transmissions de nouveaux modèles avec inverseur MSB sont équipées d’un mécanisme de changement de marche modifié
La bille, le ressort (et le fil d’arrêt) marquant la position
neutre ont été supprimés. Le carter de roulement a été
complété par une rainure à goupille en position neutre.
Fig. 1
DEPOSE
1.
Extraire la goupille de serrage (31, fig. 1, voir
également fig. 2) et retirer la goupille (30) et le
piston excentrique (29). Déposer bague d’étanchéité (32).
2.
Bien nettoyer toutes les pièces et les contrôler
au point de vue usure. Remplacer les pièces
dans la mesure du nécessaire.
POSE
Lubrifier toutes les pièces mobiles et les vis avant la
pose
1.
2.
3.
4.
18
Reposer la bague d’étanchéité (32) dans le couvercle, côté avec ressort tourné vers l’intérieur.
Emmancher le piston excentrique (29). Monter
la goupille (30) et la verrouiller avec la goupille
de serrage (31). Veiller à ce que la goupille de
serrage se trouve juste au milieu du piston excentrique.
Monter le ressort et le patin (22) ainsi que le
joint torique (24). Enduire de Permatex ou d’un
produit similaire les surfaces de contact. Bien
visser le mécanisme de changement de marche
dans le carter de renvoi, de telle manière que la
vis (27) du couvercle soit décalée vers le côté
tribord, voir fig. 3.
Placer le mécanisme de changement de marche
entre la position de marche avant et la position
neutre ou entre la position de marche arrière et
la position neutre et retirer toutes les cales (28)
sous la vis (27). Il sera alors impossible de tourner l’arbre. Poser ensuite en place une cale à la
fois, jusqu’à ce qu’on arrive à tourner l’arbre
sans sentir de résistance. Après l’ajustement,
enduire les cales et la vis de produit d’étanchéité avant de terminer le travail de pose.
Fig. 2
Fig. 3
Notes
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
19
Notes
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
________________________________________________
20
Formulaire de rapport
Si vous avez des remarques ou des suggestions concernant ce
manuel, photocopiez cette page, remplissez-la et renvoyez-la nous.
L’adresse est indiquée tout en bas de la page. Ecrivez de
préférence en suédois ou en anglais.
De la part de : ..............................................................
......................................................................................
......................................................................................
......................................................................................
Concerne la publication : ......................................................................................................................................
No de publication : ...................................................... Date d’édition : .................................................................
Remarque/Suggestion : .........................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................
Date : ...............................................................
Nom : ...............................................................
AB Volvo Penta
Technical Information
Section 42200
SE-405 08 Göteborg
Sweden
7732420-0 French 11-1998
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement