R E L egard

R E L egard
Agence d’urbanisme
pour le développement
de l’agglomération lyonnaise
Opale
Observatoire partenarial en Economie
Veille économique - N°15
Regard
sur l’Economie
et les Entreprises
Lyonnaises
Janvier 2012
3
Zooms sectoriels 7
Zooms territoriaux 10
Indicateurs économiques conjoncturels
La croissance lente entamée à l’été
2009 semble marquer un coup d‘arrêt.
La situation économique de la zone
euro s’est sensiblement dégradée
depuis la fin de l’été 2011 : les tensions sur la dette des Etats européens
se propagent à l’économie réelle, avec
des conséquences déjà visibles sur la
consommation des ménages et sur le
marché du travail. Les perspectives pour
les premiers mois de l’année 2012 sont
nettement moins favorables qu’il y a un
an. Sans atteindre une véritable récession ni un coup d’arrêt brutal comme en
2008, c’est une stagnation de la croissance qui est envisagée, avant un redémarrage très lent d’ici la fin de l’année.
Au niveau local, les enquêtes menées
par la Banque de France et le réseau des
Chambres de commerce et d’industrie
font état d’un niveau d’activité correct au
sein des entreprises de la région lyonnaise. Les événements d’entreprises
relevés au cours du semestre mettent
l’accent sur un certain nombre d’investissements et de projets. L’année 2011
a par ailleurs été une bonne année
en matière d’immobilier d’entreprises,
dans tous les segments : bureaux, locaux d’activité et logistique. Cependant,
dans un contexte morose et face à une
demande faible, les chefs d’entreprises
lyonnais se montrent prudents et anticipent une stabilisation de leur activité.
L’adaptation des entreprises à l’absence
durable de dynamisme économique en
Europe risque une nouvelle fois d’aggraver la situation de l’emploi, pourtant
déjà tendue. Le chômage est ainsi reparti à la hausse depuis le mois de juin,
alors que le redressement de l’emploi
salarié enregistré depuis début 2010
s’est interrompu.
CADRAGE GÉNÉRAL
Unestagnationdelazoneeurocethiver
Desentreprisesenmanquedevisibilité
Lasituationéconomiquedelazoneeuros’est
sensiblementdégradéedepuisl’été:tensions
surlefinancementdesdettespubliques,tensionssurlesystèmefinancier,dégradationdu
climat des affaires, montée du chômage…
En France, pourtant, l’activité a légèrement
rebondiautroisièmetrimestre2011(+0,4%),
tirée par la production d’énergie et les services, alors que la production manufacturière
secontractaitlégèrement;lesexportationsont
égalementprogressé.Cependantlademande
intérieures’affaiblitetlesinvestissementsdes
entreprises non financières reculent depuis
l’automne.
Dans ce contexte dégradé, les chefs d’entreprises rhônalpins interrogés par la Banque
de France ou par le réseau des Chambres de
commerceetd’industrieconfirmentunessoufflementdeleuractivitédepuisl’été.Sansêtre
alarmistes,lesperspectivespourlesmoisàvenirsontprudentesetleniveaudelademande
jugéinsuffisant.Dansl’industrie,leniveaudes
carnetsdecommandeestrepasséen-dessous
desamoyennedelonguepériode(graphique 1).
L’activitéestrestéestableenfind’année,mais
letauxd’utilisationdescapacitésdeproduction,
qui avait régulièrement progressé jusqu’en
mai, chute à nouveau (graphique 2). Stabilisation de l’activité et manque de visibilité se
retrouvent également dans la construction et
lecommercedegros.
EnFrance,selonl’Insee,« l’activité se contracterait légèrement au quatrième trimestre 2011
(-0,2 %) et au premier trimestre 2012 (-0,1 %),
avant de progresser faiblement au deuxième
trimestre 2012 (+0,1 %)»1.
La quasi-stagnation de l’activité économique
attenduecethiverauradesimpactssurlemarchédutravail,alorsquecelui-ciestdéjàensituationtendue.L’Inseenoteainsique,malgré
l’améliorationsensibledepuislafindel’année
2009, l’emploi salarié privé n’a pas retrouvé
son niveau d’avant-crise, en France comme
enRhône-Alpes.Quantauchômage,ilcroîtà
nouveau dans le département du Rhône depuislemoisdejuin2011,avecuneaggravation
fortedelasituationdespersonnesdeplusde
50ansetdeschômeursdelonguedurée.
1. Situation des carnets et des stocks de produits finis dans l’industrie en Rhône-Alpes
(en solde d’opinions corrigées des variations saisonnières)
60
40
20
0
-20
-40
Niveau des stocks
Niveau des carnets de commande
-60
-80
Décembre 07
Décembre 08
Décembre 09
Décembre 10
Décembre 11
Source : Tendances régionales, Banque de France, janvier 2012
2. Taux d’utilisation des capacités de production dans l’industrie en Rhône-Alpes
(données corrigées des variations saisonnières, en %)
86
84
82
80
78
76
74
72
70
68
66
64
Décembre 07
Moyenne linéaire depuis janvier 1998
Taux d’utilisation des capacités
Décembre 08
Décembre 09
Décembre 10
Unimpactpréoccupantsurl’emploi
Décembre 11
QuelquessignesencourageantspourLyon
Plusieurs points positifs concernant l’économie lyonnaise peuvent être signalés. L’Aderly,
Agence pour le développement économique
delarégionlyonnaise,neconstatepasderefluxdanslesdemandesd’implantationsd’entreprises étrangères qui lui parviennent : une
soixantained’entreprisesontainsiétéimplantéesen2011,avecàlacléenviron600emplois
immédiats.Lemarchédel’immobilierd’entrepriseprogresseen2011danstoutessescomposantes (bureaux, locaux industriels, logistique) et témoigne de la vitalité économique
locale.Enfin,Lyonaétéclasséeàlahuitième
placedesvilleslesplusinnovantesdumonde
en 2011, selon un classement de 2thinknow,
agence australienne d’analyse de l’innovation ; ce classement se base notamment sur
desfacteursd’actifsculturels,d’infrastructures
humainesetdemarchésd’influence.
Source : Tendances régionales, Banque de France, janvier 2012
1. Insee Rhône-Alpes Conjoncture, n°17, janvier 2012
2I Regard sur l’Economie et les Entreprises Lyonnaises - Janvier2012
Indicateurs économiques conjoncturels
Les difficultés des entreprises
1.Lapréventiondesdifficultésdesentreprises
Ce qu’il faut retenir Uneaméliorationfragile
Les demandes d’accompagnement de la part
des entreprises de l’agglomération lyonnaise
(entretiens,mandatsadhoc,conciliations)ont
été moins nombreuses en 2011 qu’en 2010,
année particulièrement difficile. Elles restent
cependant à un niveau élevé et semblent repartiràlahausseenfind’année.
Les chefs d’entreprises reçus sont assez pessimistes pour le premier semestre 2012, anticipant un ralentissement de l’activité lié en
partie aux élections présidentielles. Ils font
également état d’un nouveau durcissement
des positions bancaires, notamment un arrêt
des facilités de caisse ou de découvert de la
part des banques, auquel vient s’ajouter la
hausse des taux d’intérêt des emprunts. Ces
difficultés de financement n’ont pour l’instant
pas d’impact sur le nombre de demandes de
médiationducrédit.
La prévention des difficultés des entreprises dans l’agglomération lyonnaise depuis 2007
1 400
Entretiens de prévention
1 200
Nouveaux dossiers de prévention
1 000
Mandats ad hoc et conciliations
800
600
400
200
0
2007
2008
2009
2010
2011
De quoi parle-t-on ?
Plusieurs outils sont à disposition
des entreprises pour les aider à surmonter leurs difficultés passagères,
avant de recourir aux procédures
collectives :
●
Procédures habituelles des Tribunaux : mandats ad hoc et conciliation.
●
Cellule de prévention « anciens
juges » mise en place dans l’agglomération lyonnaise depuis 2004.
Il s’agit d’un dispositif lié au Tribunal de commerce de Lyon, en
partenariat avec la CCI de Lyon, la
Chambre de métiers et de l’artisanat du Rhône, les ordres des
experts-comptables, des avocats et
des commissaires aux comptes, et
associant le Trésor public, la Banque
de France et l’Urssaf. Dans ce cadre
sont réalisés de façon confidentielle
des diagnostics des difficultés des
entreprises, ainsi que des entretiens
de prévention, dans les différentes
structures partenaires.
Source : Tribunal de commerce de Lyon
2.Lesdéfaillancesetprocédurescollectives
Ce qu’il faut retenir Unnombretoujoursélevédedéfaillances
Aucoursdel’année2011,1468ouverturesde
défaillancesontétéprononcéesparleTribunal
de commerce de Lyon. Ce chiffre est proche,
quoique légèrement inférieur, à celui enregistréen2010(1 495);ilrestesupérieuràcelui
de2008(1238).Lenombredesalariésconcernésestenbaisseen2011(-27%),cequisignifiequelesentreprisestouchéessontdetaille
moinsimportantequel’anpassé;cesontmalgrétoutplusde5200personnesconcernées.
Laconstructionestlesecteuroùlesdéfaillances
sont les plus nombreuses (28 % du total) et
encoreenaugmentationen2011parrapportà
2010(+6%).Danslecommerce(23%dutotal),
les défaillances ont diminué en 2011 (-11 %)
maislesdifficultésrestentimportantespource
secteur,faceauxévolutionsdescomportements
d’achatetauxstratégiesagressivessurlesprix.
Les auto-entrepreneurs sont encore nombreux
danslesliquidationsjudiciaires,avecdessituationspersonnellessouventtrèsdifficiles.
Sauvegardes
Redressements judiciaires
Liquidations judiciaires
Conversions en liquidation judiciaire
Salariés concernés
Source : Tribunal de commerce de Lyon
Evolution des procédures collectives depuis 2007
1 800
Variation
1 600
43
- 42 %
1 400
208
267
- 22 %
1 200
1 260
1 228
+3%
1 000
195
161
+ 21 %
5 216
7 111
- 27 %
2010
25
Une défaillance d’entreprise correspond à l’ouverture d’une procédure
de redressement ou de liquidation judiciaire. Ces procédures interviennent
lorsqu’une entreprise est en état de
cessation de paiement, c’est-à-dire
qu’elle n’est plus en mesure de faire
face à son passif exigible avec son actif
disponible.
Il est à craindre une nouvelle vague de défaillances au printemps, après l’arrêt des
comptes2011.
Procédures collectives au Tribunal de commerce de Lyon
En nombre d’entreprises, y compris les auto-entrepreneurs
2011
De quoi parle-t-on ?
Sauvegardes
Redressements judiciaires
Liquidations judiciaires
800
600
400
200
0
2007
2008
2009
2010
2011
Regard sur l’Economie et les Entreprises Lyonnaises - Janvier2012I
3
Le marché du travail
1.Lechômage
De quoi parle-t-on ?
- Les demandeurs d’emploi de
catégorie A sont des personnes
sans emploi inscrites à Pôle Emploi, tenues d’être disponibles et
d’accomplir des actes positifs de
recherche d’emploi.
- Les demandeurs d’emploi de
catégorie B sont des personnes
tenues de faire des actes positifs de
recherche d’emploi, ayant exercé
une activité réduite courte (moins
de 78 heures au cours du mois).
- Les demandeurs d’emploi de
catégorie C sont des personnes
tenues de faire des actes positifs de
recherche d’emploi, ayant exercé
une activité réduite longue (plus de
78 heures au cours du mois).
- Le taux de chômage est le rapport (en %) entre une estimation
du nombre de chômeurs et la
population active estimée au lieu
de résidence. La population active
comprend les personnes occupant
un emploi et les chômeurs.
Ce qu’il faut retenir La situation se détériore encore, surtout
pourlesséniors
Le département du Rhône comptait 77 840
demandeurs d’emploi de catégorie A à la fin
du mois de novembre 2011 (données non
corrigées des variations saisonnières). Après
s’êtrestabilisédenovembre2010àmai2011
au même niveau que l’année précédente, le
chômagedecatégorieAestrepartiàlahausse
àpartirdejuin.Ennovembre,oncompteainsi
3 500 demandeurs d’emploi de catégorie A
supplémentairesparrapportànovembre2010,
soituneprogressionde4,7%.
Sil’onprendencomptelespersonnesrecherchant un emploi mais exerçant une activité
réduite (catégories B et C), la hausse est en-
core plus forte : fin novembre 2011, 115 550
personnes étaient inscrites à Pôle Emploi en
catégories A, B et C dans le département du
Rhône, soit une augmentation sur un an de
6,2 %.CettehausseestélevéedansleRhône
qu’enRhône-AlpesouenFrance(+5,4%).
Depuisledébutdelacriseen2008,lasituation s’est particulièrement dégradée pour les
personnes de plus de 50 ans ainsi que pour
leschômeursdelonguedurée(plusd’unan),
lesdeuxsituationspouvantsecumuler.Enrevanche,lechômagedesjeunesdemoinsde25
ansaenregistréuneaméliorationetarejoint
l’évolutionmoyenne.
DansledépartementduRhône,letauxdechômage s’établit à 8,7 % au troisième trimestre
2011;ilestenhaussede0,2pointparrapport
audeuxièmetrimestre2011etstablesurunan.
Evolution du nombre de demandeurs d’emploi dans le Rhône
140 000
Catégories ABC
120 000
100 000
Catégorie A
80 000
60 000
Taux de chômage
3e
trim.
2011
3e
trim.
2010
Rhône
8,7 %
8,7 %
Rhône-Alpes
8,3 %
8,5 %
France métropol.
9,3 %
40 000
20 000
0
Janv.08 Avr.08 Juil.08 Oct.08 Janv.09 Avr.09 Juil.09 Oct.09 Janv.10 Avr.10
Juil.10 Oct.10 Janv.11 Avr.11
Juil.11 Oct.11
Source : STMT - Pôle Emploi – Dares, DEFM, données brutes
9,4 %
Source : Insee, moyenne trimestrielle CVS,
données 2011 provisoires
Evolution du nombre de demandeurs d’emploi dans le Rhône par catégories
(base 100 en novembre 2007)
180
Longue durée
170
Plus de 50 ans
160
Moins de 25 ans
150
Ensemble
140
130
25-40 ans
120
110
100
90
80
Nov. 2007
Nov. 2008
Nov. 2009
Nov. 2010
Nov. 2011
Source : STMT - Pôle Emploi – Dares, DEFM, données brutes
4I Regard sur l’Economie et les Entreprises Lyonnaises - Janvier2012
2.L’emploiintérimaire
De quoi parle-t-on ?
Lacrainted’unnouveaurecul
emplois intérimaires rhônalpins. L’industrie
offre à elle seule 36 % des emplois intérimairesduRhône(47%enRhône-Alpes).
Letravailintérimaireaconnuunefortebaisse
d’activité en 2008 et 2009, particulièrement
dans l’industrie, où l’emploi intérimaire s’est
effondré de moitié entre mai 2008 et mai
2009.L’année2010aétécelled’unecertaine
reconstitution des effectifs et cette tendance
s’estpoursuivieen2011.Enoctobre2011,les
établissementsdetravailtemporaireduRhône
comptaientainsiunpeuplusde24000équivalents-emplois à temps plein, soit 34 % des
Si le nombre d’emplois intérimaires est en
progression sur un an (+6 % dans le Rhône,
+4%enRhône-Alpes),ilestenrevancheen
baissesurlestroisderniersmois,notamment
dansl’industrieetletransport.Cephénomène
inquiète les spécialistes, le travail temporaire
constituant un indicateur avancé de l’état du
marché de l’emploi, en avance d’environ six
moissurlesautresindicateursdesurveillance
duchômage.
Ce qu’il faut retenir L’opération de travail intérimaire
(ou intérim ou travail temporaire)
consiste à mettre à disposition provisoire d’entreprises clientes, des salariés qui, en fonction d’une rémunération convenue, sont embauchés et
rémunérés à cet effet par l’entreprise
de travail intérimaire (ou entreprise
de travail temporaire).
L’emploi est ici mesuré en équivalent
temps-plein. C’est le nombre total
d’heures travaillées dans l’activité
considérée, divisé par la moyenne
annuelle des heures travaillées dans
des emplois à plein temps sur le territoire économique.
NB : en raison d’un changement dans
la collecte des données, Pôle Emploi
ne diffuse plus les chiffres trimestriels
de l’emploi en Rhône-Alpes.
Evolution de l’emploi des établissements de travail temporaire du Rhône par secteurs
En équivalents-emplois à temps plein
14 000
12 000
10 000
Industrie
8 000
6 000
Construction
Services
4 000
Transport
Commerce
2 000
0
Janv.08 Avr.08
Juil.08
Oct.08 Janv.09 Avr.09
Juil.09
Oct.09 Janv.10 Avr.10
Juil.10
Oct.10 Janv.11
Avr.11
Juil.11
Oct.11
Source : Direccte Rhône-Alpes - Pôle Emploi – Dares
Regard sur l’Economie et les Entreprises Lyonnaises - Janvier2012I
5
L’immobilier
1.Lelogementneuf
De quoi parle-t-on ?
L’observatoire du Cecim (Centre
d’études de la conjoncture immobilière de la région lyonnaise)
réalise un suivi de l’ensemble des
programmes neufs de logements en
cours de commercialisation sur l’aire
urbaine de Lyon : mises en vente,
stock, réservations, type d’acquéreur,
prix… Le marché de l’occasion, trop
dispersé, n’est pas compris dans
cette observation.
Ce qu’il faut retenir Encoreunebonneannée
Les réservations de logements neufs ont été
moinsnombreusesen2011qu’en2010(-11%)
maislabaissen’apasétéaussifortequ’ilétait
attendu : l’année 2011 est encore une bonne
année pour l’immobilier neuf et fait suite à
deuxannéesexceptionnelles.
Cette baisse s’explique principalement par la
diminution du nombre des réservations réaliséesparlesinvestisseursparticuliers,liéeaux
conditions moins avantageuses du dispositif
de défiscalisation Scellier (1 100 réservations
enmoins).Enrevanche,lenombrederéservationsdesacheteursutilisateursrestequasiment
stable,autourde1 900.Cesoclestabled’utilisateurs est un bon signe de santé du marché
immobilier lyonnais. Les prix de vente s’inscriventtoujoursenhausse(+6%surunan).
Lesprofessionnelsdel’immobiliernesontpas
inquiets pour 2012, même s’ils prévoient un
certainattentismeaupremiersemestreliéaux
élections présidentielles. L’immobilier reste
une valeur refuge, dans un contexte économiquetendu.
Logement neuf en région lyonnaise :
évolution et répartition des réservations par type d’investisseur
8 000
Vente en bloc
7 000
Investisseurs particuliers
6 000
Utilisateurs privés
5 000
Source : CecimObs
4 000
3 000
2 000
1 000
0
2009
2010
2011
2.L’immobilierd’entreprise
De quoi parle-t-on ?
L’observatoire du Cecim (Centre
d’études de la conjoncture immobilière de la région lyonnaise) publie
tous les trimestres une analyse
globale du marché de l’immobilier
d’entreprise dans l’aire urbaine de
Lyon : ventes et locations, ancien
ou neuf, à utilisateur ou investisseur,
par type de locaux (bureaux, activité,
logistique).
Ce qu’il faut retenir Uneprogressionsurtouslesmarchés
L’année2011serévèleunetrèsbonneannée
pour l’immobilier d’entreprise de la région
lyonnaise,avecuneprogressiondunombrede
mètrescarrésplacésdanstouslessegments.
2011 est ainsi la seconde meilleure année
depuisdixanspourlesbureaux,avecplusde
250000m²placés.Les«grandes»surfacesde
plus de 5 000 m² ont été assez nombreuses,
notamment dans l’ouest lyonnais surTechlid.
Lesprofessionnelssontoptimistespour2012,
même si les demandes de grandes surfaces
serontplusrares.
Le marché des locaux d’activité et locaux
mixtes affiche une grande régularité année
après année, avec une progression de +10 %
parrapportà2010etplusde300000m²placés. La demande se localise principalement
dansl’estlyonnais.
L’immobilierlogistiqueenregistreunretouràla
normaleen2011,aprèsuneannée2010difficile,
grâce à une forte progression de la demande
placéeaudeuxièmesemestre.Lestockdisponiblediminue,notammentàl’Isled’Abeau.
Les investissements dans l’immobilier se redressent,avecunquasi-doublementà667millionsd’eurosetundeuxièmesemestretrèsactif.
Lesprévisionssontplutôtbonnespour2012.
Immobilier d’entreprise en région lyonnaise : demande placée dans l’année (en m²)
400 000
2009
350 000
2010
300 000
2011
250 000
200 000
150 000
100 000
50 000
50 000
Bureaux
6I Regard sur l’Economie et les Entreprises Lyonnaises - Janvier2012
Locaux mixtes
et d’activité
Logistique
Source : CecimObs
Zooms sectoriels
Sélection d’événements concernant les entreprises de l’aire urbaine de Lyon et évolutions sectorielles,
du 1er août 2011 au 15 janvier 2012
Pharmacie et biotechnologie
Fresenius Medical Annonce de la création d’une nouvelle ligne de
Care SMAD production d’ici 2014 à Savigny ; 30 M€ investis.
Dialyseurs
Gattefossé Création d’un bâtiment dédié à l’innovation à
Saint-Priest ; 6 M€ investis. Matières premières
pharmaceutiques et cosmétiques
Merial Transfert du siège mondial d’Atlanta (USA) à Lyon ;
30 salariés concernés. Produits vétérinaires
Ormihl-Danet Levée de 6,5 M€ ; acquisition de Sober (38) et
Fag Medical (21). Matériel orthopédique
Vivalis Inauguration de nouveaux laboratoires à Lyon 7e.
Biopharmacie
L’industrie pharmaceutique est l’un des rares secteurs en progression continue depuis plusieurs années. Cette bonne santé s’est confirmée en 2011 et
devrait se prolonger en 2012. Les industriels rhônalpins font état de carnets
de commande étoffés, l’activité devrait donc progresser.
L’institut LyonBioTech décroche un financement de 300 millions d’euros dans
le cadre des appels à projets des investissements d’avenir. Il se positionne
sur l’infectiologie et les nouveaux segments porteurs de la bioproduction.
Mode et textile
Lejaby Liquidation judiciaire ; reprise de 200 salariés sur
450. Lingerie
Nathalie Chaize Ouverture d’une nouvelle boutique à Paris 6e.
Prêt-à-porter
Urban Echo Création d’un site logistique à Hambach (57).
Rideaux et coussins
Veninov 1,5 M€ d’aides accordées par le Grand Lyon et la
Région Rhône-Alpes pour sauvegarder l’outil de
travail. Nappes cirées
Les signes encourageants enregistrés au premier semestre 2011 ne se sont
pas confirmés. L’Institut français de la mode souligne que l’activité et les
exportations ont fortement ralenti dans le textile au deuxième semestre ;
les volumes produits sont en baisse dans l’habillement. La consommation
textile-habillement a baissé de 3 % en 2011 en France.
Dans le textile, Unitex note en Rhône-Alpes un fort ralentissement du prêt-àporter moyen et haut de gamme depuis le mois de mai, mais une très bonne
tenue du luxe et de la soierie. Les carnets de commandes sont bien remplis
dans les textiles techniques. Le pôle de compétitivité Techtera a labellisé 20
projets de recherche-développement en 2011 et initié un travail de cartographie des savoir-faire textiles rares, Cart’tex.
Construction automobile et véhicules industriels
Inergy
Automotive
Systems
Plastic Omnium
Auto Exterior
Renault Trucks
Création d’une entreprise commune en Russie.
Réservoirs à essence
Acquisition de Plastal Pologne, 600 salariés.
Carrosseries
Nouvelles mesures de chômage partiel en 2012
à Vénissieux ; livraison à Stef-TFE du « plus gros
camion de livraison électrique du monde »
Selon Euler-Hermes, le marché automobile européen va encore chuter en
2012, à la fois en termes de ventes et de production. Les marchés émergents et les Etats-Unis vont ralentir et ne joueront plus le rôle d’amortisseur.
Les experts s’attendent donc à de nouveaux ajustements difficiles chez les
constructeurs en France, ainsi que chez leurs sous-traitants. En Rhône-Alpes,
les carnets de commande sont jugés très insuffisants et des réductions d’effectifs sont envisagées.
Le marché français des véhicules industriels a retrouvé en 2011 un niveau
proche des moyennes constatées depuis 1990. Cependant les prévisions
sont prudentes, voire pessimistes, selon BNP Paribas Lease Group.
Construction électrique, mécanique et métallurgie
Centralp Ouverture d’antennes à Bangalore (Inde) et São
Automatismes Paulo (Brésil). Contrôle industriel
Chaudira Extension et modernisation du site de Vaulx-enVelin ; 1,8 M€ investi. Tôlerie industrielle
Concept en Extension des locaux à Genas. Structures
chaudronnerie métallurgiques
industrielle
Lennox 3 M€ investis à Genas pour réorganiser et
augmenter la productivité. Equipements de
réfrigération
Ruget Rachat après liquidation judiciaire par le Stéphanois
GMD ; 160 salariés repris. Tôlerie
Les évolutions sont contrastées. La production et les prises de commande
progressent dans la fabrication d’équipements électriques. La situation est
également favorable dans les industries mécaniques, avec des perspectives
2012 relativement confiantes. En revanche, les entreprises de la métallurgie enregistrent un freinage de leur activité depuis le mois de juillet, doublé
d’une légère dégradation des trésoreries et des perspectives d’embauche.
Regard sur l’Economie et les Entreprises Lyonnaises - Janvier 2012 I
7
Chimie et plasturgie
Arkema Cession du site de Saint-Fons au Suisse Klesch ; 280
salariés concernés. Chlore et PVC
Bluestar Silicones Inauguration d’une unité de fabrication de résines à
Saint-Fons, 7 M€ investis
Rhodia Inauguration de 12 000 m² panneaux
photovoltaïques en toiture à Saint-Fons Belle-Etoile
L’Union des industries chimiques (UIC) a revu à la baisse ses prévisions de
croissance pour la production chimique française, à +1,8 % en 2012. Les
sous-secteurs les plus porteurs sont les savons, parfums et produits d’entretien, ainsi que les peintures, vernis, colles et les engrais.
En Rhône-Alpes, un net ralentissement de l’activité a été noté au dernier trimestre 2011, après un début d’année dynamique. La tendance est cependant positive sur l’année. Le ralentissement, qui devrait perdurer en 2012,
concerne également la plasturgie.
Environnement et énergie
Acoem Nouveau nom de 01dB-Metravib, suite à sa cession
par Areva aux dirigeants et au fond Evolem.
Acoustique
Carso Nouveaux locaux et bureaux à Vénissieux. Analyses
Evasol Plan de recrutement de 150 salariés. Photovoltaïque
Nexair Ouverture d’une agence commerciale à SaintQuentin-Fallavier. Assainissement de l’air
Sita Suez Inauguration du nouveau siège social régional à
Environnement Lyon 7e. Déchets
Vaisala Ouverture d’une antenne du groupe finlandais à
Oullins. Mesures environnementales
Vincent Industrie Livraison en Tunisie d’une usine de panneaux
solaires ; 6 à 7 M€ investis.
Malgré une politique moins favorable au photovoltaïque depuis le début de
l’année 2011, le secteur poursuit sa progression et l’élargissement de son
parc. En revanche, l’éolien montre des signes d’essoufflement, avec des demandes de raccordements en baisse par rapport à 2010.
L’Aderly constate que les demandes d’implantations d’entreprises étrangères
dans le domaine des énergies renouvelables sont en forte baisse par rapport
à l’an passé en région lyonnaise.
Bâtiment et travaux publics
AGC Glass Nouveau centre de distribution à Vaulx-en-Velin ;
1,3 M€ investi. Verre
Allouis Face InTec 1,8 M€ investi sur le site de Vaulx-en-Velin.
Façades intelligentes photovoltaïques
Capelli Ouverture d’une agence avec show-room à Genève
(Suisse). Construction
Em2c Fin de la procédure de sauvegarde ; recentrage sur
la promotion immobilière
Mapei Acquisition d’un site de 12 000 m² à la Plaine de
l’Ain pour y créer sa 3e usine française. Colles,
mortiers
Novelige Nouveau nom de Pitance Bâtiment d’entreprise,
filiale de Vinci
Tordjman Metal Création d’une 4e usine française à Saint-Priest ;
7,5 M€ investis. Portes blindées et serrures
Après un début d’année 2011 bien orienté, les enquêtes auprès des entreprises rhônalpines du bâtiment font état d’un ralentissement de l’activité et
des prises de commandes à partir du troisième trimestre. Les prix des devis
sont toujours orientés à la baisse et pèsent sur les marges.
Selon BTP Rhône, 2012 s’annonce contrastée, avec un gros œuvre à un niveau
satisfaisant et un second œuvre plus mitigé. L’éco-rénovation des logements
anciens offre cependant de belles perspectives. Les travaux publics bénéficient localement d’une meilleure orientation, liée au démarrage effectif
d’opérations annoncées.
8 I Regard sur l’Economie et les Entreprises Lyonnaises - Janvier 2012
Informatique et loisirs numériques
Arfis Déménagement de l’école du cinéma et de
l’audiovisuel de Lyon 7e à Villeurbanne
Blossom Minds Nouveau studio de développement. Jeux en ligne
Digital Virgo Reprise du pôle web du groupe Comareg,
pour 1,8 M€ (paruvendu.fr)
Ipter Déménagement de Saint-Chamond (42) à Lyon 7e.
Virtualisation 3D
LDLC.com Nouveaux locaux et siège à Dardilly. Vente en ligne
Netissime Ouverture d’un 4e datacenter à Villeurbanne ;
3 M€ investis
Oevo Rachat par le Parisien Groupe SII. Ingénierie
informatique
Styrel Création d’une filiale rhônalpine à Lyon 3e pour la
Technologies société francilienne. Informatique industrielle
Tessi Nouveau centre de traitement des documents à
Lyon 7e ; 4 M€ investis. Gestion des flux
Le secteur des conseils et services informatiques et du logiciel a enregistré
une année 2011 satisfaisante. Syntec Numérique prévoit cependant une croissance limitée à 1 % en 2012.
En Rhône-Alpes, les entreprises notent une diminution de la demande depuis
l’automne, mais l’activité devrait se maintenir.
Tourisme, culture et loisirs
Aéroport de Lyon- Mise en service du terminal T3, pouvant accueillir
Saint Exupéry une dizaine d’avions
Ailleurs Reprise des activités tourisme du groupe OVP, soit
120 salariés
Brasseries Paul Acquisition de l’Auberge de Fond Rose à Caluire-etBocuse Cuire, pour en faire une brasserie
Château Talluy Ouverture d’un hôtel-restaurant-séminaires à
Taluyers
Europequipements Inauguration d’un ensemble hôtelier de 315
chambres à Lyon Part-Dieu
GL Events Ouverture des espaces événementiels de la Sucrière
(Lyon 2e) ; acquisition de Serenas en Turquie
Golf de Mionnay 6 M€ investis dans un nouveau centre
d’entraînement GolFlower sur 12 hectares
L’année 2011 a été celle de la reprise pour le tourisme mondial et
l’agglomération lyonnaise en a profité. Les professionnels notent ainsi pour
la période estivale une progression forte du nombre de visiteurs accueillis
par l’Office de tourisme de Lyon (+ 30 %), parmi lesquels une importante
proportion d’étrangers. Si les hôtels haut de gamme ont enregistré une
hausse de la fréquentation estivale, les autres hôtels ont connu des résultats
plus mitigés.
Services financiers
F.Iniciativas Ouverture d’un bureau à Lyon. Aide au financement
de l’innovation
Solid Société de capital-risque dédiée aux entreprises
solidaires, créée par Siparex, Banque populaire Loire
et Lyonnais, AG2R-La Mondiale, La Française AM.
Le Comité local des banques souligne que les provisions faites par les banques
sont en forte hausse en fin d’année, du fait de la diminution des prêts
interbancaires. L’accès au financement pour les entreprises est plus difficile.
Logistique et transport
Commerce de détail et commerce de gros
Conforama Transfert du site logistique de 42 000 m² de Satolaset-Bonce à Saint-Georges-d’Espéranche (38)
Morin Logistics Ouverture d’un entrepôt de 32 000 m² à SaintQuentin-Fallavier. E-logistique
Soflog Telis Nouveau site de 2 500 m² à Chassieu. Emballage
industriel
Stef-TFE Test à Lyon d’un camion 100 % électrique
développé par Renault Trucks, IFP Energies nouvelles
et PVI
Taxi Radio Lancement d’une application pour smartphones
Warning 1 M€ investi dans de nouveaux bureaux à Tassin-laDemi-Lune. Transports urgents
L’activité des entreprises rhônalpines du transport routier de marchandises
s’est améliorée en fin d’année 2011, mais les difficultés de trésorerie restent
nombreuses : les prix des prestations restent très discutés et ne compensent
pas la hausse du prix du carburant. La perspective d’une atonie de la croissance en 2012 en Europe incite à la prudence.
Le marché immobilier logistique a connu une reprise en 2011, en France
comme en région lyonnaise.
Autres services marchands
Boa Lingua Implantation du siège France à Lyon 2e. Séjours
linguistiques
Deam Transfert du siège social de Nîmes à Chassieu.
Ingénierie
Domeo Cession par Veolia au Britannique HomeServe.
Dépannage
Global Process Ouverture d’une antenne en Suisse ; nouvelle
Industry machine pour la pharmacie développée avec l’aide
d’Oseo. Ingénierie
Korian Installation de la direction des services
informatiques à Lyon 2e. Maisons de retraite
Top’Loc Rachat par le groupe nordiste Kiloutou. Location de
matériel
L’activité des services marchands est globalement stable depuis l’été. Selon la
Banque de France, les activités d’ingénierie et d’analyses techniques sont les
plus dynamiques, alors que les agences de travail temporaire et les services
informatiques enregistrent un baisse de la demande.
Les petites et moyennes entreprises des services interrogées par la CCIR font
état d’une dégradation de leurs perspectives d’activité à trois mois et d’un
allongement des délais de règlement. Les agences de communication et
d’événementiel manquent de visibilité sur 2012.
Aéroports de Création d’une société commune avec Aélia pour
Lyon l’exploitation des commerces
BT France Transfert de l’agence de Saint-Quentin-Fallavier à
Dagneux (01). Chariots élévateurs
Distriborg Cession de sa filiale Laboratoire Kalisterra.
Compléments alimentaires
Gauduel Ford Reprise par le groupe grenoblois ByMyCar.
Lyon Concessions automobiles
Intermarché Premier magasin rhônalpin à Villeurbanne
Express
Point S Accord de master franchise aux USA avec le groupe
ITDG (350 points de vente). Services automobiles
ThyssenKrupp Transfert de l’agence commerciale de Genas à
Cadillac Plastic Meyzieu Zac des Gaulnes. Semi-produits plastiques
Voisin Début de la rénovation de ses 23 boutiques de
l’agglomération. Chocolats
Après un premier semestre en hausse, l’activité du commerce de détail de
l’agglomération lyonnaise s’est retournée à partir de juillet, selon la Fédération du commerce et de la distribution. Cette cassure ne concerne pas le
commerce alimentaire de proximité. Les défaillances ont diminué en 2011
mais les difficultés restent importantes face aux évolutions des comportements d’achat (e-commerce, proximité...) et aux stratégies parfois agressives
sur les prix (déstockage, promotions…), qui diminuent les marges.
Les enquêtes de la Banque de France indiquent une stabilité de l’activité du
commerce de gros depuis le mois d’avril ; les carnets de commande sont
jugés globalement insuffisants mais l’activité devrait se maintenir.
Agroalimentaire
Bonduelle Extension de 1 000 m² de l’usine de Genas. Salades
Ets Janier 0,5 M€ investi dans l’extension de la cave d’affinage
des fromages à Lyon 2e
Pierre Martinet 10 M€ investis dans le réaménagement de l’usine
de Saint-Quentin-Fallavier et le lancement d’une
gamme de smoothies de légumes
La perception des professionnels rhônalpins sur leur activité s’est dégradée
depuis l’été. Les carnets de commande sont jugés insuffisants.
Les perspectives de l’industrie agroalimentaire, dressées au niveau national
par Xerfi, annoncent une croissance limitée en volume, face à la baisse du
pouvoir d’achat des ménages et à la quasi-stabilité de la demande.
Principales sources d’information :
- Tendances régionales, enquêtes mensuelles de la Banque de France en Rhône-Alpes,
- Conjonctura, CCIR Rhône-Alpes, n°79, décembre 2011,
- Insee Rhône-Alpes Conjoncture, n°17, janvier 2012,
- Panorama économique local des branches professionnelles du Medef Lyon-Rhône, 17 octobre 2011,
- Presse nationale et locale
Regard sur l’Economie et les Entreprises Lyonnaises - Janvier 2012 I
9
Zooms territoriaux
Genay
Val de Saône
Neuvillesur-Saône Montanay
St-Germainau-Mt-d'Or
La Tourde-Salvagny
Arfis Emménagement au sein du Pôle Pixel. Ecole
cinéma et audiovisuel
AWH Ouverture d’un bureau à Lyon 2e. Société
allemande. Composants et équipements en
acier
Plateau Nord
Champagneau-Mt-d'Or
Marcyl'Étoile
CENTRE
Curis
Albigny- FleurieuCaillouxSur-Saône
Poleymieux- sur-Saône
sur-Fontaines
FontainesLissieu
au-Mt-d'Or CouzonSt-Martin
au-Mt-d'Or
SathonayRochetailléeVillage
sur-Saône
St-Romain- Fontainesau-Mt-d'Or sur-Saône
Limonest
Collonges- SathonayCamp
St-Didierau-Mt-d'Or
Rillieux-La-Pape
Ouest Nord au-Mt-d'Or St-CyrDardilly
au-Mt-d'Or
Caluire-et-Cuire
Vaulx-en-Velin
CharbonnièresLes-Bains
Saint-GenisLes-Ollières
Rhône Amont
Ecully
Décines-Charpieu
Centre
TassinLa-Demi-Lune
Val d’Yzeron
Lyon
La
Mulatière
Portes
des Alpes
Oullins
Saint-GenisLaval
Chassieu
Bron
Sainte-FoyLès-Lyon
Francheville
PierreBénite
St-Fons
Vénissieux
Saint-Priest
Portes
du Sud
Lônes et
Coteaux
du Rhône
Feyzin
Irigny
Corbas
Mions
Vernaison
Charly
Dugas IPC Déménagement de Villeurbanne à
Saint-Bonnet-de-Mure. Imprimerie
Meyzieu
Villeurbanne
Craponne
Jonage
Solaize
Durance Ouverture d’une boutique à Lyon 4e.
Cosmétique
Etablissements Janier Extension à Lyon 2e. Fromager-affineur
F. Iniciativas Ouverture de bureaux à Lyon 7e. Financement
de l’innovation
Intermarché Express 1er magasin de Rhône-Alpes à Villeurbanne
Ipter Transfert de Saint-Chamond à Lyon 7e.
Virtualisation 3D
Korian Installation de la direction informatique dans
le Monolithe à Confluence.
Maisons de retraite
Lion Laboratoires Implantation de la filiale française du groupe
britannique à Lyon 6e. Ethylotests
Grigny
Givors
Netissime Nouveau datacenter au sein de ses locaux à
Villeurbanne
Rhône-Alpes Pionnières Ouverture d’un incubateur 100% féminin à
Gerland
Styrel Technologies Création d’une agence à Lyon 3e. Société
francilienne d’informatique industrielle
La Sucrière Ouverture après travaux comme espace
événementiel et culturel géré par GL Events
Tessi documents Regroupement de plusieurs entités dans un
et services nouveau centre régional de traitement de
documents à Gerland
Toshiba Systèmes Location de bureaux dans l’immeuble le
Monolithe à Confluence
Uniformation Déménagement à Gerland. Opca économie
Rhône-Alpes sociale
Vivalis Inauguration de ses nouveaux laboratoires à
Gerland. Biotechnologie
10I Regard sur l’Economie et les Entreprises Lyonnaises - Janvier2012
PLATEAUNORD
Inelys Installation sur le Cité Park (Caluire).
Expertise comptable
Perica (Rillieux) Programme immobilier en cours de
développement : Rail-Route
RHÔNEAMONT
Allouis Face in Tec Investissement d’1,8 M€ dans un nouvel
atelier à Vaulx-en-Velin. Façades avec
panneaux photovoltaïques
Cadillac Plastic Transfert de l’agence commerciale de Genas
vers le parc des Gaulnes. Semi-produits
plastiques
Parc des Gaulnes Développement d’un parc tertiaire par
(ZI Meyzieu-Jonage) Bouygues Immobilier
Würth Elektronik Construction d’un bâtiment de 4 800 m² sur
le parc des Gaulnes
PORTEDESALPES
Carter Cash Ouverture d’un magasin à Saint-Priest.
Entretien automobile
Cyberprotect / Transfert de la direction commerciale de Bron
SDN International à Paris. Télésurveillance
Deam Transfert de Nîmes à Chassieu. Interfaces
homme-machine
First Park (Saint-Priest) Reprise des travaux. Notamment bâtiment de
2 700 m² de locaux pour le bureau d’études
Ginger
Gattefossé Mise en service du Pôle technologique
« Blanche Gattefossé ». Pharmacie,
cosmétique
Parc technologique de Inauguration du pôle de service Woodclub au
Lyon sein du programme Woodstock
SDIS du Rhône Agrandissement, réhabilitation de la
plateforme de Saint-Priest et création d’un
centre de formation
PORTESDUSUD
Bluestar Silicones Nouvelle unité de fabrication de résines
et centre de traitement des effluents à
Saint-Fons
Carso Nouveaux locaux à Vénissieux. Analyses
CentrExpert Création à Feyzin. Solutions de sécurité ATEX
(atmosphères explosives)
Polypoles Transfert de l’agence Rhône-Alpes de Feyzin
vers Trévoux. Equipements thermiques
Rhodia 12 000 m² de panneaux photovoltaïques
installés sur le site de Saint-Fons Belle Etoile
LÔNESETCOTEAUXDURHÔNE
Hydraulique Nouveaux locaux à la Mulatière. Démolition
Equipements Services
Vaisala Ouverture d’une antenne à Oullins. Groupe
finlandais. Mesures environnementales
VALD’YZERON
Warning Acquisition de bureaux à Tassin-la-DemiLune. Transports urgents
OUESTNORD
LDLC.com Nouveau siège sur le campus à Dardilly. Vente
en ligne de matériel informatique
Parc du Puy d’Or Développement d’un programme immobilier
(Limonest) tertiaire HQE « les Terrasses des Bruyères »
Sève Construction d’un atelier de fabrication sur le
parc du Puy d’Or (Limonest). Chocolats
Sopra Nouveaux locaux (8 000 m² de SHON) en
cours de construction sur le parc du Puy d’Or
(Limonest). Technologies de l’information
Tenesol Trois nouveaux bancs d’essai sur le site de
R&D de Champagne-au-Mont-d’Or.
Photovoltaïque
Soflog Telis Nouveau bâtiment de 2 500 m² à Chassieu.
Emballage industriel
Tordjman Métal Implantation d’une usine à Saint-Priest.
Portes blindées, serrures
Regard sur l’Economie et les Entreprises Lyonnaises - Janvier2012I
11
Nous remercions l’Aderly, la Banque de France, le Cecim, la CCI de Lyon, la CCIR Rhône-Alpes, la Direccte, le Grand Lyon et Pôle Emploi pour leur participation à l’élaboration de cette publication.
Les travaux de l’Observatoire partenarial lyonnais en économie
sont l’expression d’un partenariat entre la Communauté urbaine de Lyon,
la Ville de Lyon, la CCI de Lyon, le Medef Lyon-Rhône,
l’Université de Lyon, la Chambre de métiers et de l’artisanat du Rhône,
la CGPME, Pôle Emploi, l’Aderly, le Cecim,
l’Office de tourisme et des congrès du Grand Lyon
et l’Agence d’urbanisme pour le développement de l’agglomération lyonnaise,
en association avec le Sgar, l’Insee, la Banque de France, l’Urssaf,
et la Caisse des Dépôts et Consignations.
Retrouvez les publications de l’Opale sur www.opale-lyon.com
Communauté urbaine de Lyon, Sepal, Etat, Département du Rhône, Région Rhône-Alpes, Villes de Lyon,
Villeurbanne, Vénissieux, Vaulx-en-Velin, Bourgoin-Jallieu, Tarare, Communautés d’agglomération Porte de
l’Isère, du Pays Viennois, Communautés de communes du Pays de l’Arbresle, des Vallons du Lyonnais,
de la Vallée du Garon, du Pays Mornantais, du Pays de l’Ozon, Syndicats Mixtes des Scot du Beaujolais,
de l’Ouest Lyonnais, des Rives du Rhône, des Monts du Lyonnais, du Nord-Isère, Sud Loire, Val de SaôneDombes, Symalim, CCI de Lyon, Chambre de Métiers, Sytral, Epora, Ademe, VNF, Caisse des Dépôts
et Consignations, Opac du Rhône, Grand Lyon Habitat.
18 rue du lac - BP 3129 - 69402 Lyon Cedex 03
Tél. 04 78 63 43 70 - Télécopie 04 78 63 40 83
www.urbalyon.org
Directeur de la publication : Olivier Frérot
Référent Clarisse Garin-Hameline 04 26 99 38 26 c.garinhameline@urbalyon.org
Infographie : Agence d’urbanisme de Lyon
ISSN 0753-3454
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising