MAC III™ Wash

MAC III™ Wash
MAC III™ Wash
MODE D’EMPLOI
Dimensions
Toutes les dimensions sont données en millimètres
La distance minimale de centre à
centre peut être réduite si les
limitations de pan sont activées dans
les menus.
© 2012 Martin Professional A/S, Danemark. Contenu sujet à modifications sans préavis. Martin Professional A/S et ses filiales déclinent toute responsabilité en cas de blessure, dommage, direct ou indirect, conséquent ou économique ou de toute autre type occasionné par l’utilisation ou l’impossibilité d’utiliser ou la non fiabilité des informations contenues dans ce manuel. Le logo Martin, la
marque Martin et toutes les autres marques contenues dans ce document concernant des services ou des produits de Martin Professional A/S, du groupe ou de ses filiales sont des marques déposées ou sous licence de Martin Professional A/S, du groupe ou de ses
filiales.
P/N 35030266, Rev. C
Table des matières
Information de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
Déballage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
Première utilisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
Conditionnement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
Alimentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
Raccordement au secteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
Mise sous tension . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
La lampe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
A propos de la lampe à décharge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
Changement de lampe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
Télécommande DMX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
Conseils pour une transmission DMX fiable . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
Installation physique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
Utilisation du panneau de contrôle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
Assistant de configuration - Setup Wizard. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Adresse DMX. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Optimisation des performances . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Réglages d’usine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Affichage d’informations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Contrôle du signal DMX. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Séquence de test. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Contrôle manuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Service. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
16
17
17
19
20
20
21
21
21
Modification de la configuration par le DMX. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
Initialisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Gestion de la lampe. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Réglage de la puissance de la lampe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Allumage de l’afficheur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Contrôle à distance des options de configuration . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
22
22
22
22
22
Effets . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24
Shutter et stroboscope. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Gradation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Cyan, Magenta, Jaune et CTO . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Roue de couleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Volets internes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Effet Frost . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Iris . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Zoom et mise au net . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Pan et tilt . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Mode Poursuite (Followspot) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
24
24
24
24
25
25
25
25
25
25
RDM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
RDM ID . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
Communications RDM. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
Entretien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31
Verrouillage du tilt . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Menu d’utilitaires Service. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Historique (Event Log) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Etalonnage des effets . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Installation du micrologiciel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Nettoyage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Lubrification . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Remplacement d’un filtre de couleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
31
31
32
35
36
37
39
39
Protocole DMX du MAC III Wash . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42
Menus du panneau de contrôle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47
Messages de défaut et de maintenance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52
Problèmes courants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 58
Spécifications . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 59
Information de sécurité
ATTENTION
Lisez les informations listées dans cette section
avant d’installer, de mettre sous tension, d’utiliser
ou de réparer le produit.
Les symboles suivants permettent d’identifier les informations de sécurité importantes sur le produit et dans
ce manuel:
DANGER!
Risque
important.
Risque de
blessure sévère
voire mortelle.
DANGER!
DANGER!
Reportez-vous
Attention aux
au manuel avant électrocutions.
d’installer,
Risque de
allumer ou
blessure sévère
réparer le
voire mortelle par
produit.
électrisation.
Attention!
Attention!
Risque
d’incendie.
Risque de
brûlure. Surface
chaude, ne pas
toucher.
Attention!
Attention!
Risque pour les
Risque de
yeux. Portez des
blessure à la
lunettes de
main. Portez des
sécurité.
gants de
sécurité.
Attention! Produit de groupe de risques 3 (hauts risques) selon EN 62471. Ne regardez pas dans le
faisceau avec un instrument optique ou tout appareil qui pourrait concentrer le faisceau.
Ce produit est réservé à un usage professionnel. Il n’est pas destiné à un usage domestique.
Ce produit présente des risques importants de blessures sévères voire mortelles par brûlure ou incendie,
électrisation, explosion de lampe et chute de hauteur.
Lisez ce manuel avant d’installer, mettre sous tension, ou réparer le produit et suivez les mises en garde
listées sur l’appareil lui-même et dans ce manuel.
Pour toute question sur l’utilisation de ce produit en toute sécurité, contactez votre revendeur Martin
habituel ou appelez la Hotline Martin 24/7 au +45 8740 0000, ou pour les USA : 1-888-tech-180.
PROTECTION CONTRE LES RISQUES D’ÉLECTRISATION
• Déconnectez le projecteur du secteur avant de retirer ou d’installer un capot ou un accessoire - y compris
la lampe - lorsque le projecteur n’est pas utilisé.
• Reliez toujours le projecteur à la terre.
• N’utilisez qu’une source d’alimentation compatible avec les normes locales en vigueur et protégée contre
les surcharges et les défauts différentiels.
• Utilisez uniquement un câble 3 conducteurs homologué pour 20 Ampères minimum, pour usage intensif,
résistant à 90° C (194° F), de diamètre extérieur 5 - 15 mm (0.2 - 0.6 in.). En Amérique du Nord, le câble
doit avoir des conducteurs de 12 AWG minimum et être de type SJT ou supérieur. En Europe, le câble
doit avoir des conducteurs de 2,5 mm² et être homologué HAR.
• N’essayez pas de contourner l’action des fusibles ou des protections thermostatiques. Remplacez les
fusibles seulement si vous y êtes autorisé par MartinTM et en vous aidant de la documentation technique
MartinTM du produit. Remplacez les fusibles uniquement par des fusibles de même type et valeur.
• Avant d’utiliser le projecteur, vérifiez que la distribution électrique et les câbles sont en parfait état et qu’ils
supportent les courants consommés par tous les appareils.
• N’utilisez pas le projecteur si le câble ou sa fiche sont endommagés, défectueux ou mouillés, ou bien s’ils
montrent des signes évidents de surchauffe.
• N’exposez pas le projecteur à la pluie ou à l’humidité.
Information de sécurité
5
• Référez tout entretien non décrit ici à un service technique qualifié agréé Martin.
UTILISATION DE LA LAMPE
• Une exposition prolongée à une lampe à décharge non protégée peut causer de sérieuses brûlures aux
yeux et à la peau. Ne fixez pas directement dans le faisceau. Ne regardez pas une lampe non protégée
lorsqu’elle est allumée.
• N’utilisez pas le produit s’il manque des capots, des lentilles ou des protections anti UV ou si certains
sont endommagés.
• Une lampe à décharge chaude peut exploser à tout moment car le gaz qu’elle contient est sous pression.
Laissez le projecteur refroidir au moins 2 heures et 45 minutes et protégez vos yeux avec des lunettes de
sécurité et des gants avant de manipuler la lampe ou d’effectuer la maintenance de l’appareil.
• Changez la lampe immédiatement si elle est visiblement déformée, endommagée ou défectueuse.
• Surveillez l’usure de la lampe et son intensité. Remplacez-la dès qu’elle atteint la limite de vie spécifiée
par le fabricant ou dans ce manuel.
• N’installez que des lampes de type homologué.
• Si l’enveloppe de quartz d’une lampe à décharge est cassée, elle libère une petite quantité de mercure
ainsi que d’autres gaz toxiques. Si elle explose dans une zone confinée, évacuez cette zone et ventilez-la
complètement. Portez des gants nitriles pour manipuler les débris. Traitez les débris et les lampes
usagées comme des déchets dangereux et confiez-les à un spécialiste.
PROTECTION CONTRE LES RISQUES DE BRÛLURE ET D’INCENDIE
• L’extérieur du projecteur peut devenir très chaud - jusqu’à 170° C (338° F) – pendant l’utilisation. Evitez
tout contact avec les personnnes et les matériaux. Laissez le projecteur refroidir 2 heures et 45 minutes
au moins avant de le manipuler.
• Maintenez tous les matériaux combustibles (ex : papier, bois, textiles ...) au moins à 0.2 m (8 in.) du
projecteur. Gardez les matériaux inflammables très éloignés du projecteur.
• Laissez un espace d’au moins 0.1 m (4 in.) autour de l’appareil.
• N’éclairez pas de surfaces situées à moins de 2.5 m (100 in.) du projecteur.
• Abritez les têtes ou orientez-les de façon à éviter toute exposition prolongée de face au soleil pendant la
journée. Les lentilles du train optique peuvent suffisamment concentrer les rayons solaires pour créer un
début d’incendie dans le projecteur.
• N’utilisez pas le projecteur si la température ambiante (Ta) dépasse 40° C (104° F).
• N’essayez pas de contourner l’action des protections thermostatiques et des fusibles. Remplacez
toujours un fusible défectueux par un fusible de même type et valeur.
• Ne modifiez pas l’appareil et n’installez aucune pièce qui ne provienne de Martin. Ne collez aucun filtre,
masque ou autre matériau devant les lentilles ou tout autre composant optique. N’installez que des
pièces détachées d’origine Martin.
PROTECTION CONTRE LES RISQUES DE CHUTE DE HAUTEUR
• Ne portez pas le projecteur seul.
• Utilisez deux crochets correctement espacés pour accrocher le projecteur à une structure. N’utilisez
jamais un seul crochet.
• Si vous accrochez le projecteur dans une autre position que la douche, n’utilisez que des colliers
enserrant complètement le tube porteur. N’utilisez pas de crochets en G ou de colliers à fixation rapide.
• Lors de l’accroche de la machine, assurez-vous que la structure et le matériel d’accroche supportent au
moins 10 fois le poids de tous les appareils installés.
• N’utilisez pas les poignées de la base ou de la tête comme point d’accroche pour le levage ou pour
l’élingue de sécurité.
• Utilisez une accroche secondaire telle qu’une élingue de sécurité approuvée pour le poids du projecteur
par un organisme de contrôle tel que TÜV. Cette accroche doit être conforme avec la norme
EN 60598-2-17 Section 17.6.6 et doit être capable de supporter un effort statique en suspension d’au
moins 10 fois le poids de l’appareil.
• Suivez les instructions données dans ce manuel.
• Vérifiez que tous les capots et les systèmes d’accroche sont correctement fixés.
• Interdisez l’accès sous la zone de travail et travaillez sur une plateforme stable lors de l’installation, de
l’entretien ou du déplacement de l’appareil.
6
MAC III Wash, mode d’emploi
Introduction
Merci d’avoir choisi le MAC III Wash™ de Martin™. Cette lyre asservie wash a les caractéristiques
suivantes :
• Composition de couleur CMJ
• Correcteur de température de couleur CTO progressif
• Volets internes à ouverture progressive et rotation sur 110°
• Zoom progressif 1:4 sans perte de flux ou changement de lentille interne
• Lentille Fresnel
• Lentille PC optionnelle
• Gradateur mécanique intégral avec 4 courbes de gradation et shutter mécanique
• Iris
• Lampe Osram Lok-it HTI 1500W/60/P50 - 7mm, arc court, forte puissance, semi réamorçage à chaud
• Afficheur graphique rétro-éclairé auto alimenté sur batterie rechargeable (configuration sans secteur)
• 540° de pan et 268° de tilt, amplitude de pan et tilt réglables
• Ballast “anti scintillement” et carte d’alimentation auto configurable.
Pour les dernières mises à jour du logiciel système, la documentation et toute autre information sur ce
produit et le reste de la gamme Martin, consultez le site http://www.martin.com
Envoyez commentaires et suggestions sur ce document par e-mail à service@martin.dk ou par courrier à
Technical Documentation, Martin Professional A/S, Olof Palmes Allé 18, DK-8200 Aarhus N, Denmark
Déballage
Le MAC III Wash est livré en carton ou en flight case. Ils sont conçus pour protéger au mieux le produit
pendant le transport. Les éléments suivants sont fournis :
• Lampe à décharge 1500 W (installée)
• 2 embases pour crochets
• Ce manuel d’utilisation
Première utilisation
Avant de mettre la machine sous tension :
• Lisez attentivement les mises en gardes de sécurité en page 5 et suivantes.
• Préparez un câble secteur (voir “Raccordement au secteur” en page 8).
• Débloquez le verrouillage de tilt comme décrit en page 31.
• Vérifiez que la base est fermement fixée et que l’inertie de la tête lorsqu’elle se déplace ne provoque pas
de mouvement de balancier.
Une fois le projecteur allumé, vérifiez le réglage de la lampe comme décrit en page 11.
Conditionnement
Important!
Déverrouillez le tilt avant de replacer le projecteur dans son flightcase.
Le verrouillage de tilt doit être débloqué pendant le transport en flightcase.
Introduction
7
Alimentation
ATTENTION! Pour éviter tout risque d’électrisation, le projecteur doit être relié à la terre électrique.
Le circuit d’alimentation doit être protégé par un fusible ou un disjoncteur magnéto-thermique et
équipé d’un dispositif de coupure différentiel
- Disconnect from mains before servicing.
- Déconnecter du secteur avant entretien.
Le MAC III Wash dispose
d’une alimentation auto
adaptative à découpage qui
s’adapte automatiquement
aux tensions secteur
200-240 V (nominal) sous 50
ou 60 Hz. Il est protégé par 2
fusibles internes qui ne
peuvent être remplacés que
par un service technique
agréé par MartinTM et à l’aide
de la documentation technique
MartinTM du MAC III Wash.
Figure 1: Connecteur secteur et interrupteur marche/arrêt
Raccordement au secteur
Important!
Connectez le MAC III Wash directement au secteur. N’alimentez pas le MAC III Wash depuis un
gradateur, cela pourrait endommager son électronique.
Le MAC III Wash requiert un câble équipé d’un connecteur Neutrik PowerCon NAC3FCA pour l’alimentation
électrique. Le câble doit répondre aux exigences listées dans la section “Protection contre les risques
d’électrisation” en page 5.
Martin™ peut vous fournir des câbles adaptés de 3 m (9.8 ft.) avec connecteur PowerCon prémonté ou bien
simplement le connecteur PowerCon nu (voir “Accessoires” en page 60).
Si vous devez installer un connecteur PowerCon sur le câble d’alimentation, consultez la section suivante.
Installer un connecteur d’alimentation sur le câble secteur
Corps
Insert
Serre câble
Pour monter le connecteur NAC3FCA sur le câble, suivez les
illustrations ci-dessus et ci-contre:
1. Passez le câble dans la bague.
2. Glissez le serre câble blanc sur le câble si ce dernier a un diamètre
(Da) compris entre 5 et 10 mm (0.2 - 0.4 in.), ou le serre câble noir
si le diamètre (Da) est de 10 à 15 mm (0.4 - 0.6 in.).
3. Préparez le bout du câble en dénudant 20 mm (0.8 in.) de gaine
extérieure.
8
MAC III Wash, mode d’emploi
Bague
Cable end
4. Dénudez de 8 mm (1/3 in.) chaque fil.
5. Insérez chaque fil dans la borne appropriée et serrez-le fermement
avec un petit tournevis plat :
• fil de phase dans la borne L
• fil de neutre dans la borne N
• fil de terre dans la borne
.
6. Alignez le détrompeur du serre câble et de l’insert et poussez le
serre câble et l’insert dans le corps.
7. Serrez la bague à un couple de 2.5 Nm (1.8 lb-ft).
Bornes
Illustrations pour cette page utilisées avec permission de Neutrik AG.
Installer une fiche secteur sur le câble
Si vous installez une fiche de courant sur le câble, celle-ci doit avoir une broche de terre et doit supporter au
moins 20 A. Suivez les instructions du fabricant de la fiche et raccordez les fils aux broches de la prise. Le
Tableau 1 donne les principaux repères d’identification. En cas de doute ou si les broches sont mal
identifiées, consultez un électricien qualifié
Couleurs de fil
(Modèles EU)
Couleurs de fil
(Modèles US)
Conducteur
Symbole
Vis (US)
marron
noir
phase
L
jaune ou cuivre
bleu
blanc
neutre
N
argent
jaune/vert
vert
terre
or
vert
Tableau 1: Code de couleur des fils et symboles usuels
Mise sous tension
Avant de mettre sous tension, vérifiez avant tout que le verrouillage de tilt est libre et que le câble secteur
est correctement connecté, puis basculez l’interrupteur en position “I”.
Alimentation
9
La lampe
A propos de la lampe à décharge
Le MAC III Wash est conçu pour la lampe Osram Lok-it HTI 1500W/60/P50 - 7mm. Cette lampe à décharge,
à haut rendement et arc court, génère une température de couleur de 6000 K et un indice de rendu des
couleurs supérieur à 85. Sa durée de vie est 750 heures et elle supporte les semi amorçages à chaud, c’est
à dire qu’elle peut être amorcée de nouveau 90 secondes seulement après l’extinction.
La puissance de la lampe est automatiquement réduite à 800 W après 10 secondes de fermeture du
gradateur/shutter. Cela permet de réduire la ventilation et la consommation électrique. La lampe remonte à
1500 W dès la réouverture du gradateur ou du shutter.
Attention!
Installer une lampe non homologuée peut représenter un danger et endommager le projecteur !
Pour réduire le risque d’explosion ou de casse de lampe, remplacez la lampe lorsqu’elle atteint les limites
de sa durée de vie moyenne, ici 750 heures. Ne dépassez pas la durée de vie de plus de 10 %. L’usure de
la lampe est enregistrée par le micrologiciel du projecteur (voir le comptage des heures en page 20).
Remplacez la lampe immédiatement si elle est déformée ou défectueuse de quelque manière que ce soit.
Pour une durée de vie maximale, n’éteignez pas une lampe avant qu’elle ait chauffé au moins 5 minutes.
Changement de lampe
Attention ! Portez des gants et des lunettes de sécurité pour manipuler la lampe. L’ampoule fait
corps avec la base céramique. N’essayez pas de les séparer.
Important ! La lampe peut être un peu dure à enclencher. Tournez fermement la lampe de 45° dans le
sens horaire pour vous assurer que les contacts sont complètement engagés.
Des lampes de rechange sont disponibles chez votre revendeur Martin (P/N 97010348).
L’ampoule de quartz doit être propre et ne doit pas avoir de traces de graisses (déposées par les doigts
généralement). Nettoyez la lampe avec un chiffon imbibé d’alcool et séchez-la avec un tissu sec et sans
peluche, surtout si vous l’avez accidentellement touchée avec les doigts.
Pour changer la lampe:
1. Déconnectez le projecteur et laissez-le refroidir au moins 2
heures et 45 minutes.
2. Verrouillez la tête.
3. Dévissez la vis de fermeture de la trappe d’accès à la lampe
et ouvrez le couvercle.
4. Maintenez la lampe par sa base en céramique. Tournez-la
de 45° et retirez-la du projecteur (voir Figure 2).
5. La base de lampe a 2 contacts métalliques, un étroit, l’autre
large. Ils s’encastrent dans les encoches du support de
lampe. Alignez la nouvelle lampe avec les encoches de la
douille, glissez la lampe dans la douille jusqu’à ce que les
contacts soit complètement engagés puis tournez la lampe
de 45° dans le sens des aiguilles d’une montre. La lampe
est verrouillée une fois qu’un clic net s’est fait entendre. La
lampe est ajustée à son support. Amorcer une lampe mal
installée peut causer des dommages qui ne sont pas
couverts par la garantie. Assurez-vous que la lampe est
correctement verrouillée.
6. Fermez la trappe d’accès et serrez la vis pour sécuriser le
couvercle.
7. Après installation de la lampe, remettez le compteur d’usure
et d’amorçage à 0 (voir page 20).
10
MAC III Wash, mode d’emploi
Figure 2: Changement de lampe
Réglage de la lampe
Attention ! Réglez la lampe lorsque le projecteur est à température de fonctionnement. Le projecteur
sera très chaud pendant la procédure : portez des gants de protection contre la chaleur. Ne touchez
pas l’appareil avec la peau nue, avec vos vêtements ou tout autre objet non adapté.
Réglez la lampe dès son installation et assurez-vous que la lampe est systématiquement bien réglée. Un
point chaud trop prononcé concentre la chaleur sur les composants optiques et provoque des dégâts non
couverts par la garantie.
Pour régler la lampe :
1. Pour optimiser les tolérances mécaniques,
amorcez la lampe et laissez le projecteur
monter à température de fonctionnement.:
2. Réglez le zoom au plus large, ouvrez le shutter
à 100 %
3. Braquez le projecteur sur une surface unie et
assurez-vous qu’aucune commande DMX ne
viendra le déplacer.
4. Voir Figure 3. Vissez ou dévissez les 3 vis Alen
pour obtenir un faisceau uniforme.
Figure 3: Vis de réglage de la lampe
La lampe
11
Télécommande DMX
Le MAC III Wash est équipé d’embases XLR 5 broches pour l’entrée et la recopie DMX et RDM. Le
brochage par défaut des embases est le suivant :
• broche 1 - blindage
• broche 2 - data 1 et RDM (point froid, -)
• broche 3 - data 1 et RDM (point chaud, +)
Les broches 4 et 5 ne sont pas utilisées par l’appareil mais sont toutefois propagées de l’entrée vers la
recopie. Elles gardent leur fonction de transmission pour un autre signal si nécessaire.
Conseils pour une transmission DMX fiable
• Utilisez du câble à paires torsadées blindé conçu pour les applications RS-485. Le câble microphone
standard ne peut pas transmettre correctement le signal sur de grandes longueurs. Le câble de section
0,22 mm² (24 AWG) peut transmettre le signal jusqu’à 300 m. Une section plus importante ou un
amplificateur (booster) sont requis pour des distance supérieures.
• Utilisez uniquement un distributeur (ou splitter) comme le Splitter/Amplificateur RS 485 Opto-isolé 4
canaux de Martin pour diviser la ligne.
• Ne surchargez pas la ligne. Vous ne pouvez connecter que 32 appareils au maximum sur une sortie de
console ou de splitter.
• Terminez la ligne avec un bouchon de terminaison DMX en sortie du dernier appareil de la ligne.
Raccordement de la télécommand e
1. Connectez un câble DMX de la sortie du contrôleur à l’entrée de télécommande (XLR mâle) du MAC III
Wash.
2. Reliez l’embase de sortie à l’entrée de télécommande du projecteur le plus proche et continuez à câbler
ainsi en cascade tous les appareils.
3. Terminez la ligne en connectant une résistance de 120 Ohms, 0,25 Watts entre les points chaud (+) et
froid (-) de la paire data 1 (et de la paire data 2 si elle est utilisée) en sortie du dernier projecteur. Si vous
utilisez un splitter, terminez chaque branche de la ligne.
12
MAC III Wash, mode d’emploi
Installation physique
Attention ! Le MAC III Wash a un moteur de pan très puissant. Le couple induit lorsque la tête est
mise en rotation de manière soudaine peut faire bouger le socle si le projecteur est posé sur une
surface peu stable. Ne mettez pas le MAC III Wash sous tension si le socle n’est pas correctement
arrimé ou fixé aux accessoires d’accroche.
Attention ! Utilisez toujours 2 crochets pour suspendre l’appareil. Verrouillez toujours les 2 loquets
de chaque embase. Un loquet est verrouillé lorsqu’il est tourné à fond dans le sens horaire.
Attention ! Lorsque le projecteur est accroché en hauteur, utilisez un système d’accroche
secondaire homologué pour le poids du projecteur et attachez-le au point dédié à cet effet sur la
base du projecteur. Ne sécurisez jamais l’accroche par les poignées.
Attention! Lors de l’accroche du projecteur à un pont ou une structure dans une autre position que
la douche, utilisez impérativement des crochets à double mâchoire. N’utilisez pas de crochets qui
ne fassent pas complètement le tour du tube porteur.
Attention ! Abritez les têtes ou orientez-les de façon à éviter toute exposition prolongée de face au
soleil pendant la journée, même pour quelques secondes. Les lentilles du train optique peuvent
concentrer les rayons solaires suffisamment pour créer un début d’incendie dans le projecteur.
Important! Ne pointez pas le faisceau d’un autre projecteur sur le MAC III Wash à moins de 3 m
(10 ft.), car un éclairement intense peut endommager l’afficheur.
Le MAC III Wash peut être fixé à une
surface comme la scène ou accroché
à une structure dans n’importe quelle
position. Les crochets doivent
impérativement être de même type
que la Figure 5 si le projecteur n’est
pas accroché en douche. Les points
de montage permettent d’orienter les
embases parallèlement,
perpendiculairement ou à 45° de la
face avant, comme indiqué Figure 4.
Les amplitudes de pan et tilt peuvent
être limitées pour permettre d’installer
les projecteurs très près les uns des
autres ou près d’éventuels obstacles
sans risque de collision (voir menu
PAN/TILT SETTINGS en page 17).
Accroche sur une st ructure
1. Vérifiez que les crochets sont en
bon état et qu’ils supportent au
moins 10 fois le poids de l’appareil.
Vérifiez que la structure supporte
au moins 10 fois le poids de tous
les appareils et accessoires
installés : câbles, crochets etc.
Installation physique
Figure 4: Position des embases
13
2. Fixez chaque crochet sur une
embase avec une vis M12 (grade
8.8 ou supérieur) et un boulon
autobloquant.
Crochet à
mâchoires
Embase Omega
Figure 5: Système d’accroche Martin
3. Voir Figure 6. Notez la position des
flèches indiquant la face avant du
projecteur.
Figure 6: Avant de l’appareil
4. Alignez les loquets des embases en face de deux points
de montage. Voir Figure 7. Insérez les loquets à fond dans
l’insert et tournez-les d’un quart de tour. Installez un
second crochet de la même manière.
5. Interdisez l’accès sous la zone de travail. En travaillant
depuis une plateforme stable, accrochez le projecteur sur
la structure, la flèche FRONT du socle vers la zone à
éclairer. Serrez les crochets.
90°
Figure 7: Verrouillage 1/4 de tour
6. Voir Figure 8. Installez une élingue de sécurité
homologuée pour le poids de l’appareil. Bouclez-la dans le
disque d’attache au centre du socle.
7. Verifiez que le verrouillage de tilt est débloqué. Vérifiez
qu’aucun matériau combustible n’est à moins de 0.2 m (8
in.), qu’aucune surface éclairée n’est à moins de 2.5 m (100
in.) et qu’il n’y a aucun matériau inflammable à proximité.
8. Vérifiez que la tête ne peut pas heurter les objets proches
(projecteurs, accessoires). Notez que les amplitudes de pan
et de tilt du MAC III Wash peuvent être limitées avec le menu
de contrôle. Cette fonction permet d’installer les machines
plus près les unes des autres ou des obstacles éventuels.
9. Vérifiez qu’aucun autre projecteur ne peut éclairer le MAC III
Wash d’une distance inférieure à 3 m (10 ft.) : un éclairement
trop intense pourrait endommager l’afficheur du MAC III
Wash.
14
MAC III Wash, mode d’emploi
Figure 8: Attache de l’élingue de
sécurité
Utilisation du panneau de contrôle
Vous pouvez configurer les réglages spécifiques à chaque MAC III Wash comme l’adresse DMX, consulter
les données du système, effectuer la maintenance du projecteur et consulter l’historique des événements
avec l’afficheur rétro-éclairé et le panneau de contrôle. Vous trouverez à partir de la page 47 la liste
complète des menus et commandes disponibles.
B
C
A
Figure 9: Afficheur et panneau de contrôle
Après une pause pendant que le projecteur s’initialise, l’adresse DMX et tous les messages d’état éventuels
(voir page 52) apparaissent sur l’afficheur graphique A lors de la mise sous tension du MAC III Wash.
Utilisation du panneau de contrôle
Cliquez (c.a.d. appuyez une fois) sur la roue codeuse B pour entrer dans les menus. Tournez la roue pour
naviguer dans les menus et appuyez sur la roue une fois pour valider une sélection. La vitesse de
défilement est gérée de manière dynamique en fonction de la vitesse de la roue.
Lorsqu’une sélection est faite, appuyez sur la roue pour sauver le réglage ou sur le bouton Echappement C
(Escape) pour annuler. Lorsque vous mémorisez une sélection, le message Saving... est affiché pendant 1
seconde. Lors de l’annulation, le menu revient à la valeur précédemment mémorisée. Appuyez sur le
bouton Echappement pour remonter dans les menus.
La roue et le bouton Echappement fonctionnent même pendant l’affichage du message Saving...
LED d’état sur la roue codeuse
Une LED au centre de la roue codeuse indique l’état du projecteur par sa couleur et l’état du signal DMX
par la fréquence de ses clignotements :
• VERT: Tout est normal.
• AMBRE: Avertissements actifs (rappel d’entretien par exemple). Si le menu ERROR MODE du panneau
de contrôle est réglé sur Normal, le message d’avertissement s’affiche sur l’écran. Si ERROR MODE est
réglé sur Silent, l’afficheur doit être activé avec la roue codeuse pour afficher le message.
• ROUGE: Erreur détectée. Si ERROR MODE est réglé sur Normal, le message d’erreur s’affiche sur
l’écran. Si ERROR MODE est réglé sur Silent, l’afficheur doit être activé avec la roue codeuse pour
afficher le message.
• CLIGNOTANT: Aucun signal DMX détecté.
• PERMANENT : DMX valide présent.
Si une erreur est détectée et que la LED est rouge lors de l’extinction de la machine, la LED continue à
clignoter lentement. Ceci permet d’identifier facilement les projecteurs requérant une maintenance même
lorsqu’ils sont déconnectés du secteur.
Utilisation du panneau de contrôle
15
Les flightcases Martin conçus pour le MAC III Wash disposent d’une fenêtre au travers de laquelle la LED
est visible.
Alimentation autonome
L’afficheur et le panneau de contrôle sont auto-alimentés par l’accumulateur intégré du MAC III Wash. Cela
permet d’accéder aux principales fonctions du panneau de contrôle - notamment l’adressage DMX et les
messages d’état - lorsque le projecteur n’est pas connecté au secteur.
Pour activer l’afficheur lorsque le projecteur est déconnecté du secteur, appuyez sur le bouton Echappement. L’afficheur s’éteint au bout de 10 secondes sans activité. Le panneau de contrôle est désactivé au
bout d’une minute sans activité sur la roue codeuse. Appuyez sur Echappement à nouveau pour le réveiller.
Témoin de présence secteur
Lorsque le projecteur est raccordé au secteur, une icône symbolisant une batterie en cours de charge
apparaît sur l’afficheur. Lorsque la batterie est complètement chargée, l’icône de batterie est remplacée par
une petite prise secteur.
Indicateurs d’état sur l’afficheur
Les indicateurs d’état à droite de l’afficheur ont les fonctions suivantes :
• LAMP s’allume en vert lorsque la lampe est amorcée.
• ETHERNET s’allume en vert lorsque le MAC III Wash est correctement raccordé à un réseau Ethernet,
(aucune fonctionnalité ne requiert une connexion directe pour le moment).
• DMX s’allume en vert lorsque le MAC III Wash reçoit un signal DMX valide.
• PAN/TILT s’allume en jaune lorsque les limitations de mouvement pan/tilt ont été activées (voir page 17)
et en orange lorsque le mode Poursuite est activé (voir “Mode Poursuite (Followspot)” en page 25).
Liste des raccourcis
Maintenez Echappement enfoncée pendant 2 à 3 secondes pour faire apparaître une fenêtre donnant la
liste des raccourcis vers des commandes importantes. Choisissez une commande avec la roue codeuse et
validez-la en cliquant avec la roue ou annulez en appuyant sur Echappement.
• RESET réinitialise tout le projecteur.
• LAMP ON/OFF amorce ou éteint la lampe.
• ROTATE DISPLAY pivote l’affichage.
• FOLLOWSPOT MODE ouvre le menu de configuration du mode FollowSpot.
• EVENT LOG affiche l’historique des événements système.
Réglages mémorisés en permanence
Les réglages ci-après sont mémorisés en permanence dans la mémoire de la machine. Ils ne sont pas
affectés par les cycles d’allumage et d’extinction ou par les mises à jour du micrologiciel :
• Adresse DMX
• Identificateur de la machine
• Réglages de personnalité (limites pan et tilt, couplage zoom et mise au net, ventilation de la lampe,
dépoussiérage des ventilateurs, courbe de gradation, extinction et amorçage de la lampe à distance,
raccourcis, paramètres d’affichage, mode d’erreurs).
• Réglages d’usine
• Informations système (usure de la lampe, heures de service, nombre d’amorçages et encrassement des
filtres à air)
• Paramètres de service (réglages mécanique, étalonnage, logiciel)
Ces réglages peuvent être ramenés aux réglages d’usine depuis le panneau de contrôle ou par le DMX.
Assistant de configuration - Setup Wizard
L’assistant de configuration intégré au menu embarqué donne un accès rapide aux réglages les plus
fréquents du panneau de contrôle.
16
MAC III Wash, mode d’emploi
Adresse DMX
L’adresse DMX, ou canal de base, est le premier canal par lequel le projecteur reçoit ses instructions du
contrôleur. Pour un contrôle individuel, chaque machine doit recevoir ses propres canaux, donc sa propre
adresse. Deux MAC III Wash peuvent partager la même adresse : ils se comporteront alors de manière
strictement identique. Le partage d’adresse est intéressant pour le diagnostic de panne et le contrôle
symétrique des machines en combinant inversion de pan et de tilt sur les machines elles-mêmes.
Le choix de l’adresse DMX est limité pour interdire les adresses pour lesquelles il ne reste plus assez de
canaux libres sur un univers DMX standard de 512 canaux.
Réglage de l’adresse DMX
Pour régler l’adresse DMX du projecteur :
1. Appuyez sur la roue pour entrer dans le menu.
2. Tournez la roue pour atteindre le menu DMX ADDRESS puis appuyez sur la roue. Tournez la roue pour
régler l’adresse et appuyez à nouveau sur la roue pour mémoriser.
3. Appuyez sur le bouton Escape pour revenir au menu principal.
Numérotation libre, Fixture ID
Le MAC III Wash dispose d’un numéro d’identification à 4 chiffres pour faciliter le repérage de la machine
sur une installation. Lorsqu’un projecteur est mis sous tension pour la première fois, il affiche son adresse
DMX. Dès qu’un numéro d’identification différent de 0000 est réglé dans le menu FIXTURE ID, le MAC III
Wash l’affiche par défaut.
Afin de distinguer facilement l’adresse DMX du numéro d’identification, ce dernier est toujours affiché sur 4
chiffres alors que l’adresse DMX est affichée selon les cas sur 1, 2 ou 3 chiffres.
Optimisation des performances
Le MAC III Wash dispose de plusieurs options d’optimisation selon les applications grâce au menu
PERSONALITY:
• Le menu PAN/TILT SETTINGS donne 3 options :
- PAN/TILT CONTROL permet d’inverser le sens de fonctionnement ou d’interchanger les canaux de
pan et tilt, ainsi que d’activer les limites d’amplitude de pan et tilt avec la rubrique PAN & TILT LIMIT
SETTINGS (voir ci-après).
- MOVE ON RESET permet de valider si la lyre doit faire une initialisation des axes de pan et tilt à
l’initialisation. Cette initialisation permet également de visualiser si les machines sont allumées
lorsqu’elles sont accrochées.
• PAN & TILT LIMIT SETTINGS permet de définir des limites minimales et maximales pour les amplitudes
du pan et du tilt. Cela permet d’installer les projecteurs plus proches d’éventuels obstacles - comme les
machines voisines - sans risque de collision. Les réglages sont basés sur les principes suivants :
L’amplitude de pan, dans le cas des limitations uniquement, est de 0° à 360° dans le sens horaire, en
regardant le projecteur par dessous - comme si le projecteur était accroché sous vos pieds.
L’amplitude de tilt est de +134° à -134° autour de la position tête droite, lentille opposée à la base.
Le faisceau pointe vers l’avant de l’appareil (l’avant est repéré par une flèche sous la base du
projecteur) lorsque le pan est réglé à 90° ou à 450° et le tilt réglé à +90°.
Le mode Inside assure que la tête ne sort jamais des limites imposées - c’est à dire qu’on définit une
‘zone sure’.
Le mode Outside assure que la tête ne va jamais dans l’intervalle donné - c’est à dire qu’on définit
une ‘zone interdite’.
Les limites ne sont pas activées tant que la tête ne va pas dans la zone sure.
Lorsque les limites sont activées, le voyant PAN/TILT s’allume en jaune au bas de l’écran.
Utilisation du panneau de contrôle
17
+72°
+90°
+90°
Zone sure
+70°
Zone sure
Voir Figure 10. Pour limiter le pan de façon à ce qu’il reste dans une zone de sécurité de 20° en pan et
dans une zone de 18° en tilt autour de la face avant, par exemple :
1. Réglez PAN MINIMUM à 70°.
2. Réglez PAN MAXIMUM à 110°.
3. Réglez TILT MINIMUM à +72°.
4. Réglez TILT MAXIMUM à +108°.
5. Réglez P/T LIMIT AREA sur Inside.
+108°
+110°
Zone sure en pan
Inside, min. +70°, max. +110°
Zone sure en tilt
Inside, min. +72°, max. +108°
Figure 10: Réglage des limites de pan et tilt
Important!
Quelles que soient les limites fixées en pan et en tilt, lors de l’extinction de l’appareil, la tête
retombe sous l’effet de son propre poids vers la position de repos la plus proche (en position de
douche, par exemple, si le projecteur est suspendu, ou vers une des faces de l’appareil si celui-ci
est installé au sol). Lors de l’allumage, la tête ne bouge pas tant qu’aucun ordre de pan ou de tilt
n’est reçu. Dès qu’une telle commande est reçue, si la position de repos de la tête est hors des
limites fixées, celle-ci se déplace lentement jusqu’à atteindre la zone sure. Cette fonctionnalité
permet de réduire le risque de dégâts en cas de collision.
Les limites de pan et tilt peuvent être rapidement ramenées à leurs valeurs d’usine (toutes les limites à 0°,
limites désactivées) en réglant DEFAULT LIMIT SETTINGS sur On et en cliquant avec la roue codeuse
pour valider.
• SPEED SETTINGS permet de régler la vitesse PAN & TILT SPEED sur Normal, Fast (optimisé pour la
vitesse) ou Slow (optimisé pour la fluidité – particulièrement utile pour les applications longue portée). De
la même manière, vous pouvez optimiser la vitesse des effets EFFECT SPEED avec Normal, Fast ou
Slow. Vous pouvez également calquer la vitesse des effets sur celle de Pan/Tilt avec Follow P/T speed.
• Le menu FANS donne accès aux paramètres de ventilation ci-dessous :
- FAN CLEAN donne 3 options de nettoyage automatique des ventilateurs :
Off garde la ventilation en mode normal sans fonction de nettoyage.
Auto règle la ventilation en mode normal mais, si un défaut de ventilation est détecté, le ventilateur
concerné augmente sa vitesse à 100 % pendant une courte période puis revient à la vitesse normale.
Si le défaut persiste après 3 tentatives de nettoyage, le ventilateur revient au mode normal tout en
continuant d’indiquer un défaut. Le nombre de tentatives est remis à zéro si le projecteur est initialisé
ou si un autre mode de fonctionnement est activé.
Forced force toutes les ventilations à 100 % jusqu’à ce qu’un autre mode de ventilation soit activé.
Cette fonction n’élimine pas la nécessité d’inspecter et de nettoyer les ventilations régulièrement (voir
“Nettoyage” en page 37).
• FAN MODE permet de choisir les périodes de fonctionnement de la ventilation : Always on ou Follow
lamp off pour laquelle la ventilation est coupée en même temps que la lampe.
18
MAC III Wash, mode d’emploi
DMX %
Optiquement linéaire
Sortie
Sortie
Sortie
Sortie
• DIMMING CURVE fournit 4 courbes de gradation (voir Figure 11):
DMX %
DMX %
DMX %
Linéaire VRMS
Loi des carrés
Loi des carrés inverses
Figure 11: Courbes de gradation
- Optically linear –le rapport entre consigne DMX et sortie est totallement linéaire.
- VRMS linear (courbe en S) – le réglage d’intensité est plus fin à faibles et hauts niveaux, mais plus
grossier en milieu de course. Cette courbe émule la gradation en tension efficace caractéristique des
lampes à incandescence telle que celle du MAC TW1™ de Martin™.
- Square law– le réglage est plus fin à bas niveaux, plus grossier en fin de course.
- Inverse square law – le réglage est plus fin à hauts niveaux, plus grossier en début de course.
• FOCUS TRACKING permet au net de se faire automatiquement lors de l’utilisation du zoom (voir
“Couplage Zoom/Mise au net” en page 25).
• FOLLOWSPOT MODE permet de déverrouiller les mouvements de pan et tilt de façon à diriger la tête à
la main avec une poignée (voir “Mode Poursuite (Followspot)” en page 25). Dans ce mode particulier, les
moteurs peuvent être utilisés comme freins pour éviter tout mouvement de la tête lorsque celle-ci n’est
pas maintenue. Dans ce cas, le contrôle du pan et du tilt en DMX ou par les menus est désactivé.
• AUTOMATIC LAMP ON donne trois options pour l’amorçage de la lampe :
- Off, la lampe reste éteinte jusqu’à ce que le projecteur reçoive une commande d’amorçage via DMX.
- On, la lampe s’amorce dès la mise sous tension.
- DMX, la lampe amorce automatiquement quand le projecteur reçoit un signal DMX; la lampe se coupe
15 minutes après que le projecteur ait reçu la dernière trame DMX valide. Les amorçages automatiques
sont étalés dans le temps pour éviter que toutes les lampes n’amorcent en même temps. Le délai est
déterminé par l’adresse du projecteur. Quel que soit le réglage de AUTOMATIC LAMP ON, la lampe
peut être amorcée en envoyant la commande Lamp On par le DMX sur le canal 21.
• DMX LAMP OFF et DMX RESET permettent de définir si la lampe peut être éteinte et si le projecteur ou
ses effets individuellement peuvent être initialisés par le protocole DMX, avec le canal 21. Si certaines de
ces options sont désactivées, vous pouvez contourner leur interdiction grâce à une combinaison spéciale
de commandes DMX (voir “Protocole DMX du MAC III Wash” en page 42).
• PARAMETER SHORTCUTS détermine si les roues de gobos et de couleur doivent prendre le chemin le
plus court pour atteindre la position programmée (activé), quitte à passer par le blanc, ou toujours éviter
le blanc (désactivé).
• DISPLAY détermine si l’afficheur doit rester allumé en permanence ou s’éteindre au bout de 2, 5 ou 10
minutes après la dernière utilisation du clavier.
• DISPLAY INTENSITY permet de régler le rétro éclairage de l’afficheur graphique. Choisissez Auto pour
un ajustement automatique selon la lumière ambiante ou choisissez manuellement un niveau de 0% à
100%.
• DISPLAY ROTATION permet de tourner le sens de lecture de 0°, 90°, 180° ou 270° pour qu’il soit
aisément lisible quel que soit le sens du projecteur. En mode Auto, le MAC III Wash détecte
automatiquement le sens d’affichage approprié.
• ERROR MODE active ou désactive les messages d’erreur. Réglé sur Normal, l’afficheur est activé et
s’allume dès l’apparition d’un défaut. Réglé sur Silent with LED, l’afficheur ne s’allume pas en cas de
défaut mais les messages restent lisibles si l’afficheur est allumé manuellement. Dans les deux modes, la
LED d’état de la roue codeuse s’illumine en ambre pour indiquer une mise en garde ou en rouge pour
signaler un défaut.
Réglages d’usine
FACTORY SETTINGS permet de ramener toutes les options à leur réglage d’usine. Les étalonnages ne
sont pas affectés et les réglages sont conservés.
Utilisation du panneau de contrôle
19
Affichage d’informations
Les informations suivantes sont accessibles par l’afficheur :
• FIRMWARE VERSION donne la version du logiciel installé dans le projecteur.
• POWER ON TIME fournit 2 compteurs :
- TOTAL POWER ON est un compteur absolu et donne le nombre d’heures d’utilisation depuis la sortie
d’usine.
- RESETTABLE POWER ON est un compteur initialisable et donne le nombre d’heures d’utilisation
depuis la dernière mise à zéro.
• LAMP ON TIME fournit 2 compteurs et un pallier d’usure de lampe réglable :
- TOTAL LAMP ON est un compteur absolu et donne le nombre d’heures d’utilisation, lampe allumée,
depuis la sortie d’usine.
- RESETTABLE LAMP ON est un compteur initialisable et donne le nombre d’heures d’utilisation de la
lampe depuis la dernière mise à zéro.
- SET TIME ALERT permet de fixer une limite d’heures au delà de laquelle un message d’avertissement
d’usure LTIM apparait sur l’afficheur.
• LAMP STRIKES fournit 2 compteurs :
- TOTAL LAMP STRIKES est un compteur absolu et donne le nombre d’amorçages de la lampe depuis
la sortie d’usine.
- RESETTABLE LAMP STRIKES est un compteur initialisable et donne le nombre d’amorçages de la
lampe depuis la dernière mise à zéro.
• AIR FILTERS fournit 2 compteurs et un message d’alerte pour la maintenance :
- RESETTABLE AIR FILTER est un compteur initialisable et donne le nombre d’heures d’utilisation des
ventilateurs depuis la dernière mise à zéro.
- SET TIME ALERT permet de régler la durée d’utilisation entre deux apparitions du rappel de nettoyage
des filtres à air, de 1 à 750. Pour désactiver ces messages, réglez la durée sur 0.
- CLEAR RESETTABLE AIR FILTER remet le compteur horaire du filtrage d’air à zéro après nettoyage.
• MAC ID donne l’adresse MAC (Media Access Control) programmée en usine.
• SERIAL NUMBER donne le numéro de série programmé en usine
• RDM UID donne l’identificateur unique pour les systèmes RDM.
• FAN SPEED donne un état exhaustif des ventilateurs du projecteur.
• TEMPERATURE donne un état exhaustif des températures relevées dans le projecteur.
• POWER UNIT fournit les informations suivantes:
- MAINS VOLTAGE donne la tension secteur mesurée sur l’embase secteur de la machine.
- LAMP VOLTAGE, LAMP CURRENT et LAMP WATTAGE donnent la tension, le courant et la
puissance mesurés aux bornes de la lampe.
- LAMP STATE donne l’état de la lampe.
- IGNITER STATE donne l’état de l’amorceur de la lampe.
- INTENSITY indique l’intensité actuelle de la lampe.
• EVENT LOG VIEWER permet de visualiser l’historique complet des événements sur l’afficheur de la
machine. Voir “Historique (Event Log)” en page 32.
Contrôle du signal DMX
Le MAC III Wash peut afficher le contenu du signal DMX reçu avec le menu DMX LIVE. Ces informations
peuvent être utiles pour le dépannage ou le diagnostic.
RATE donne le taux de rafraîchissement du signal DMX en paquets par secondes. Les valeurs supérieures
à 44 ou inférieures à 10 peuvent être la cause de comportements erratiques, surtout en mode suiveur.
QUALITY donne une indication de la qualité du signal DMX reçu sous la forme de pourcentage de paquets
reçus corrects. Les valeurs très inférieures à 100 indiquent des effets de parasitage, de mauvaises
connexions ou un problème émanant de la qualité de la ligne ou du contrôleur.
START CODE donne l’entête du signal DMX. Les paquets dont le code est différent de 0 peuvent gêner les
performances du projecteur.
Les options restantes de la section DMX LIVE donnent les valeurs (0 à 255) reçues pour chaque canal.
20
MAC III Wash, mode d’emploi
Séquence de test
La section TEST SEQUENCE active les effets en séquence pour tester leur bon fonctionnement sans
contrôleur DMX.
ACTION permet de lancer, mettre en pause ou stopper la séquence.
REPEAT permet de répéter la séquence en boucle.
L’état de la séquence est affiché dans les rubriques après ACTION et REPEAT.
Contrôle manuel
Le menu MANUAL CONTROL vous permet d’initialiser le projecteur, amorcer ou éteindre la lampe, activer
des effets et déplacer pan et tilt manuellement.
Service
Le menu SERVICE est décrit plus amplement dans la section “Service” en page 21.
Utilisation du panneau de contrôle
21
Modification de la configuration
par le DMX
Certains paramètres et réglages peuvent être modifiés à distance par le DMX avec les canaux 20 et 21.
Les commandes émises par DMX remplacent les réglages saisis avec le menu embarqué sur le projecteur.
Toutefois, pour intialiser le projecteur, initialiser les effets individuellement ou éteindre la lampe, lorsque les
menus DMX Reset ou DMX Lamp Off sont désactivés, vous devez configurer certains paramètres (voir
notes dans le protocole DMX en fin de manuel)
Notez également qu’une commande d’extinction de lampe en DMX doit être maintenue au moins 5
secondes pour être prise en compte.
Ces sécurités permettent d’éviter toute commande accidentelle notamment une initialisation ou une coupre
de lampe.
Initialisation
Vous pouvez initialiser tout le projecteur ou seulement certains de ses effets. L’initialisation d’un effet en
particulier permet de lui redonner sa position correcte s’il la perd, sans avoir à initialiser tout le projecteur.
Gestion de la lampe
La lampe peut être amorcée ou coupée depuis le contrôleur DMX.
Un pic de courant électrique largement supérieur à la consommation nominale se produit lors de
l’amorçage d’une lampe à décharge. Amorcer plusieurs lampes simultanément peut provoquer une forte
chute de tension suffisante pour empêcher l’amorçage des lampes voire déclencher les disjoncteurs de
l’alimentation. Pour éviter cela, vous pouvez, par exemple, programmer une séquence d’amorçage qui
allume les lampes une par une.
Réglage de la puissance de la lampe
Si la pleine puissance de la lampe n’est pas requise, il est possible de réduire la puissance donnée à la
lampe par le ballast. Réduire la puissance réduit la chaleur produite et d’autant le bruit émis par la
ventilation. Cela réduit également la puissance consommée par le projecteur et permet de limiter la perte
de puissance qui se produit au cours de la vie de la lampe à décharge.
La lampe peut être alimentée à 1500 W (pleine puissance), 1200 W, 1100 W, 1000 W ou 900 W via DMX
grâce aux commandes du ballast disponbles sur le canal 21.
Si le shutter ou le gradateur sont fermés pendant plus de 10 secondes, la lampe est automatiquement
ramenée à 800 W. Dès que le shutter se réouvre, la lampe remonte à pleine puissance.
Allumage de l’afficheur
L’afficheur peut être reveillé via le DMX. Cela permet de lire l’adresse DMX des machines installées
pendant leur utilisation.
Une fois reveillé par ce biais, l’afficheur s’éteint selon le mode choisi dans les menus de contrôle.
Contrôle à distance des options de configuration
Les catégories de paramètres ci-dessous peuvent être ajustées via DMX, prenant la main sur les
informations données directement sur le panneau de contrôle. Voir “Utilisation du panneau de contrôle” en
page 15 pour plus de détails sur ces paramètres.
• Courbes de gradation
• Raccourcis des effets
• Couplage Zoom/Mise au net
22
MAC III Wash, mode d’emploi
• Limites de pan/tilt
• Etalonnage des effets
Etalonnage des effets via DMX
Le canal de réglage des effets par le DMX permet
d’ajuster les effets et de mémoriser ces réglages dans le
projecteur lui-même.
Pour régler un effet :
1. Réglez un canal entre 0 et 255 avec son propre canal
DMX (exemple, réglez le cyan à 192 avec le canal 4).
2. Envoyez la commande ‘Mémorisation’ correspondante
à l’effet avec le canal d’ajustement.
Le MAC III Wash lit la valeur du canal (192 ici pour le
cyan), la traduit en une valeur de correction comprise
entre -5% et +5% comme indiqué en Figure 12 (+2.5%
dans notre exemple pour le Cyan) et mémorise ce réglage
de correction.
Voyez ”Réglages et étalonnages à distance” en page 46
pour plus de détails sur la correction des effets avec cette
méthode.
255
+5%
192
+2.5%
128
0
64
-2.5%
0
-5%
Valeur du canal
de l’effet
Ces corrections sont mémorisées dans le projecteur et ne
sont pas affectées par la mise sous tension ou l’extinction
de la machine. Pour ramener tous les étalonnages à leur
réglage d’usine, envoyez une valeur DMX comprise entre
245 et 249 sur le canal 21 ”Réglages et étalonnages à
distance” ou utilisez la commande LOAD FACTORY
SETTINGS du menu FACTORY SETTINGS dans le
panneau de contrôle.
Modification de la configuration par le DMX
Etalonnage
correspondant
Figure 12: Valeurs DMX pour
l’étalonnage
23
Effets
Cette section décrit les effets accessibles par le protocole DMX. Consultez la section “Protocole DMX du
MAC III Wash” en page 42 pour plus de détails sur les canaux listés ici.
Lorsque le réglage en haute résolution est disponible, le réglage rapide est donné par les 8 premiers bits
(ou MSB, octet de poids fort) et le réglage fin par les 8 derniers bits (ou LSB, octet de poids faible). En
d’autre termes, le canal de réglage fin ajuste la valeur du canal de réglage rapide.
Shutter et stroboscope
Le shutter mécanique du MAC III Wash fournit un effet stroboscopique régulier ou aléatoire et des effets de
pulsation à vitesse réglable de 2 Hz à 10 Hz environ.
Pour assurer un vrai noir, le gradateur mécanique se ferme également si le shutter est fermé plus de 5
secondes.
Gradation
Le gradateur mécanique du MAC III Wash fournit une gradation fluide et complète en haute résolution sur
16 bits.
Pour assurer un vrai noir, le shutter mécanique se ferme si le gradateur est fermé à 0 pour plus de 5
secondes (Cette fonction peut être désactivée avec l’option SHUTTER BLACKOUT du menu
PERSONALITY).
Cyan, Magenta, Jaune et CTO
Les quantités de cyan, magenta, jaune et CTO (Contrôle de Température de couleur Orange) appliquées
dans le faisceau sont contrôlables de 0 à 100 %. La température de contrôle est réglable de 6000 à 3200 K.
Roue de couleur
La roue de couleur a 7 filtres utilisables en demi couleurs ou en couleurs pleines. La roue peut également
être mise en rotation continue à vitesse et direction programmables. Les filtres peuvent aussi être choisis
aléatoirement par le système à faible, moyenne ou grande vitesse.
7
1
Filtres de couleur
2
6
5
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
Bleu 101 - P/N 46404500
Vert 203 - P/N 46404510
Orange 311 - P/N 46404520
NB half minus green - P/N 46404541
Jaune 610 - P/N 46404530
Bleu prond (Congo) - P/N 46404550
Rouge 310 - P/N 46404560
Ouvert
3
4
Roue de couleur
vue de la lampe
Figure 13: Roue de couleur
24
MAC III Wash, mode d’emploi
Le MAC III Wash et le MAC III AirFX utilisent la même roue de couleur, mais celle-ci est installée à l’opposé
dans les deux machines. Le micrologiciel de l’appareil prend cette différence en compte afin que la
sélection des filtres par le DMX soit identique sur les deux machines.
Volets internes
Les volets internes du MAC III Wash sont composés d’un système de lames jumelles avec contrôle
indépendant de chacune. L’ensemble du système de volets peut être orienté de 110°. L’amplitude de
l’ouverture des volets peut être modifiée avec l’iris. Combiner les fonctions des volets et de l’iris donne un
contrôle complet de la forme et de l’angle du faisceau.
Effet Frost
Le MAC III Wash dispose d’un effet frost qui peut être engagé progressivement dans le faisceau pour
adoucir la projection.
Iris
Le canal d’iris règle l’ouverture du faisceau et donne des effets réguliers ou aléatoires de pulsation d’iris à
vitesse réglable.
Zoom et mise au net
La lentille de mise au point permet la netteté du faisceau de 2 m (6.5 feet) environ à l’infini.
Le zoom séparé permet de faire varier la taille du faisceau de 11.5° à 55° avec la lentille standard.
Couplage Zoom/Mise au net
La mise au net peut être couplée au zoom pour garder la netteté en permanence.
Le couplage Zoom-Net fonctionne selon 3 zones :
• Proche (5 - 10 m)
• Medium (10 - 20 m)
• Lointain (20 m - infini)
Pour coupler le zoom et la mise au net, choisissez une gamme de distances avec le canal de contrôle du
protocole DMX ou avec la section FOCUS TRACKING du menu PERSONALITY du panneau de contrôle.
Réglez le net selon vos besoins. Le couplage est activé et le net se règle automatiquement dès que le zoom
est modifié.
Pan et tilt
Les réglages fins et rapides sont disponibles sur les canaux 17 / 18 (pan) et 19 / 20 (tilt).
Des limites minimales et maximales peuvent être installées avec le panneau de contrôle (voir “Optimisation
des performances” en page 17) et via DMX.
Mode Poursuite (Followspot)
Le MAC III Wash dispose d’un mode Poursuite dans lequel la machine ignore les commandes de pan et de
tilt reçues via DMX ou du panneau de contrôle. La tête est libre pour être manipulée comme une poursuite.
En mode poursuite, les moteurs de pan et tilt peuvent toutefois être engagés ou libérés comme des freins
pour maintenir la tête en position lorsque celle-ci n’est pas guidée : dans ce cas, le contrôle du pan et du tilt
par les menus comme par le DMX est désactivé (voir “Optimisation des performances” en page 17 et
“Menus du panneau de contrôle” en page 47).
Vous pouvez construire des poignées pour guider la tête lors de l’utilisation du mode poursuite en fonction
de vos besoins.
Effets
25
Poignées de poursuitage : précaution d’emploi
Attention! C’est la responsabilité de l’utilisateur de s’assurer que les poignées de poursuitage et
que tout accessoire de montage sont sûrs mais également que le projecteur est bien maintenu en
mode poursuitage tout le temps que les poignées sont installées pour éviter toute collision entre la
poursuite et la lyre.
Attention! Des supports de montage permanents à l’arrière de la tête du MAC III Wash doivent être
étudiés de façon à ce qu’ils ne viennent jamais en collision avec la lyre pendant le basculement de
la tête sur l’axe de tilt!
Attention! Les vis utilisées pour fixer un accessoire à l’arrière de la tête ne peuvent être montées
que dans les trous ménagés dans le capot arrière de la tête (repérés en Figure 14). N’essayez pas de
fixer un accessoire sur le capot arrière par une autre méthode. Les vis ne doivent pas dépasser de
plus de 15 mm (0.6 inches) vers l’intérieur de la tête au risque d’endommager l’isolation intérieure et
de créer un risque sérieux voire mortel d’électrisation pour l’opérateur.
Attention ! Les poignées de poursuitage doivent être thermiquement isolées pour éviter à
l’opérateur tout inconfort et toute brûlure.
Construction et utilisation de poignées de poursuitage
Le capot arrière de la tête du MAC III Wash est en alliage à base de magnésium. Ce dernier est sujet à
corrosion galvanique lorsque des vis en acier sont vissées dedans. Il a également une résistance modérée
dans les filetages. Les vis autoforeuses devraient être laissées posées en permanence.
Si vous devez convertir régulièrement un MAC III Wash en poursuite puis le passer à nouveau en lyre
asservie, vous devrez installer puis démonter les poignées de poursuitage. Dans ce cas, il est recommandé
d’installer à demeure deux supports pour les poignées, faits d’un matériau supportant la pose et la dépose
régulière de vis. Installez ces supports à demeure sur le capot arrière et fixez les poignées dessus lorsque
cela est nécessaire.
Si les poignées sont installées à demeure, il n’est pas nécessaire d’installer des supports intermédiaires.
Le soin de la conception des poignées et des supports est laissé à l’utilisateur mais les points ci-après
doivent être respectés:
• Les supports de montage intermédiaires doivent être les plus légers possible pour minimiser l’effet de la
masse supplémentaire sur l’équilibrage de la tête. Il peut être intéressant de les concevoir en aluminium.
• Quatre trous (repérés en Figure 14)
sont ménagés dans le capot arrière
pour fixer des supports de poignées de
poursuitage. Utilisez des vis métal M6
standard pour fixer le support : quel que
soit le type de vis utilisé, la partie de la
vis pénétrant dans le couvercle doit
avoir une longueur comprise entre 12
mm (0.47 in.) et 15 mm (0.6 in.).
• Le couvercle arrière devient très chaud.
Assurez-vous que les poignées sont
correctement isolées pour éviter tout
inconfort et toute brûlure de l’opérateur.
• Les poignées ne doivent être montées
qu’une fois le mode Poursuitage activé
et que le tilt est guidé à la main.
Démontez les poignées avant de
désactiver le mode poursuite.
Les supports ne doivent pas gêner le
mouvement de la tête en tilt et doivent
respecter les cotes données en Figure 14.
Les dimensions sur la Figure 14 sont
données en millimètres :
• 216.8 mm = 8.53 in.
Figure 14: Dimensions pour les poignées
• 230.7 mm = 9.08 in.
• 78.9 mm = 3.11 in.
26
MAC III Wash, mode d’emploi
RDM
Le MAC III Wash peut communiquer via RDM (Remote Device Management) selon les préconisations de
l’ESTA dans American National Standard E1.20.
RDM est un protocole bidirectionnel utilisé dans les systèmes DMX 512. C’est le standard ouvert pour la
configuration et la surveillance des systèmes à distance en DMX 512.
Le protocole RDM permet d’insérer des paquets dans un flux de données DMX 512 sans affecter les
systèmes non compatibles RDM. Le protocole RDM permet à une console ou à un contrôleur dédié RDM
d’échanger des messages avec des machines spécifiques.
RDM ID
Chaque MAC III Wash dispose d’un identificateur RDM UID qui permet de l’adresser de manière unique.
Cet identificateur est visible dans le menu FIXTURE INFORMATION du panneau de contrôle. RDM UID
montre cet identificateur unique déterminé en usine.
Communications RDM
Le MAC III Wash répond aux requêtes RDM suivantes :
1. ”MAC III Wash, commandes standards compatibles”; voir page 28.
2. ”MAC III Wash, commandes constructeur spécifiques compatibles”; voir page 29.
RDM
27
MAC III Wash, commandes standards compatibles
GET
autorisé
SET
autorisé
ID du Paramètre RDM (slot 21-22)
Notes
Category – Network Management
DISC_UNIQUE_BRANCH
DISC_MUTE
DISC_UN_MUTE
Category - Status Collection
9
QUEUED_MESSAGE
9
STATUS_MESSAGES
9
STATUS_ID_DESCRIPTION
9
CLEAR_STATUS_ID
Category - RDM Information
9
SUPPORTED_PARAMETERS
9
PARAMETER_DESCRIPTION
Category – Product Information
9
DEVICE_INFO
9
DEVICE_MODEL_DESCRIPTION
9
MANUFACTURER_LABEL
9
9
DEVICE_LABEL
9
9
FACTORY_DEFAULTS
9
SOFTWARE_VERSION_LABEL
Category - DMX512 Setup
9
9
9
9
DMX_PERSONALITY
DMX_PERSONALITY_DESCRIPTION
9
9
DMX_START_ADDRESS
SLOT_DESCRIPTION
Category – Sensors
9
9
Voir “Capteurs embarqués accessibles par RDM” en
page 29
SENSOR_DEFINITION
9
SENSOR_VALUE
Category – Dimmer Settings
Réservé à un usage futur
Category – Power/Lamp Settings
9
9
DEVICE_HOURS
9
9
LAMP_HOURS
9
9
LAMP_STRIKES
9
9
LAMP_STATE
9
9
LAMP_ON_MODE
9
9
DEVICE_POWER_CYCLES
9
9
9
9
Category - Display Settings
DISPLAY_INVERT
DISPLAY_LEVEL
Category – Configuration
9
9
PAN_INVERT
9
9
TILT_INVERT
9
9
PAN_TILT_SWAP
Category – Control
9
28
9
IDENTIFY_DEVICE
9
RESET_DEVICE
9
9
PERFORM_SELFTEST
9
9
SELF_TEST_DESCRIPTION
MAC III Wash, mode d’emploi
Capteurs embarqués accessibles par RDM
Les capteurs embarqués listés ci dessous sont accessibles par RDM:
LAMP R FAN
LAMP L FAN
BOTTOM FAN
CMY FAN
FAN SPEED
TOP FAN
MAINBOARD FAN
POWER FAN 1
POWER FAN 2
UI PCB
CHARGER PCB
BATTERY
FAN PCB
TEMPERATURE
AERIAL FX PCB
CMY PCB
ZOOM FOCUS PCB
PAN/TILT PCB
POWER UNIT PCB
POWER UNIT CAPACITOR
MAINS VOLTAGE
POWER UNIT
LAMP VOLTAGE
LAMP CURRENT
LAMP WATTAGE
MAC III Wash, commandes constructeur spécifiques compatibles
GET
autorisé
SET
autorisé
ID du Paramètre RDM (slot 21-22)
Notes
Category – DMX protocol settings
9
9
DMX_LAMP_OFF
9
9
DMX_RESET
9
9
EFFECT_SPEED
9
9
EFFECT_SHORTCUTS
9
9
LAMP_HOUR_WARNING_HOURS
Intervalle : 0 - 750 heures
9
9
AIR_FILTER_HOUR
Intervalle : 0 - 750 heures
9
9
AIR_FILTER _HOUR_WARNING_HOURS
Intervalle : 0 - 750 heures
9
9
DIMMER_CURVE
9
9
FOCUS_TRACKING
9
9
Fixture behavioral settings
DISPLAY_AUTO_OFF
Fixture pan/tilt settings
9
9
PAN_TILT_SPEED
9
9
PAN_TILT_MOVE_ON_RESET
9
9
PAN_TILT_LIMITATION
9
9
PAN_LIMITATION_MINIMUM
9
9
PAN_LIMITATION_MAXIMUM
9
9
TILT_LIMITATION_MINIMUM
9
9
TILT_LIMITATION_MAXIMUM
9
9
PAN_TILT_LIMITATION_AREA
9
9
Fixture followspot settings
FOLLOW_SPOT_MODE
RDM
29
9
FOLLOW_SPOT_MODE_LOCK_TOGGLE
9
9
FOLLOW_SPOT_MODE _LOCK_PAN
9
9
FOLLOW_SPOT_MODE _LOCK_TILT
9
9
LAMP_COOLING
9
9
FAN_CLEAN
9
9
FAN_MODE
Fixture cooling settings
Fixture other settings
9
30
SERIAL_NUMBER
9
LICENSE_KEY
9
EVENT_LOG_USER_EVENT_TRIGGER
MAC III Wash, mode d’emploi
Entretien
Attention ! Déconnectez le projecteur du secteur et laissez-le refroidir au moins 2 heures et 45
minutes avant d’ouvrir les capots.
Important!Des amas excessifs de poussière et de résidus de liquide fumigène provoquent des
surchauffes qui endommagent le projecteur. Ces dommages causés par un nettoyage et un
entretien irréguliers ne sont pas couverts par la garantie.
Cette section liste les opérations de maintenance et d’entretien réalisables par l’utilisateur. Référez toute
opération non décrite ici à un service technique agréé Martin.
Le MAC III Wash requiert un nettoyage régulier. Le planning de nettoyage dépend fortement de
l’environnement d’utilisation. Il est essentiel de suivre les consignes de nettoyage données par la suite dans
cette section.
Verrouillage du tilt
IImportant!
Libérez le blocage de tilt
avant de mettre le projecteur
en service.
Le mouvement de tilt peut être
bloqué en différentes positions
pour le transport comme pour
l’entretien. Poussez le loquet
vers l’intérieur du bras pour
bloquer la tête. Poussez le
loquet dans l’autre sens pour la
libérer.
Il n’y a pas de blocage de pan
sur le MAC III Wash.
Important!
Figure 15: Verrouillage de tilt
Libérez le blocage de tilt
avant de replacer le
projecteur dans son
flightcase.
Menu d’utilitaires Service
Le menu SERVICE du panneau de contrôle fournit des utilitaires pour les techniciens qui accrochent ou
entretiennent le projecteur :
• PAN/TILT FEEDBACK permet de désactiver les systèmes de surveillance de position des effets, du pan
et du tilt. Si un défaut de position en pan, tilt ou sur les effets est détecté lorsque l’option est On, le shutter
se ferme et l’effet s’initialise. Cette option peut être désactivée en réglant l’option sur Off.
Le réglage Off n’est pas mémorisé à l’extinction de la machine. La surveillance est toujours réactivée au
démarrage du système. Si un défaut de position pan/tilt est signalé et que le système ne peut corriger la
position dans les 10 secondes, l’asservissement est automatiquement désactivé.
• ADJUST est un menu réservé à l’usine et aux techniciens agréés Martin Service uniquement. Ce menu
permet de régler le gradateur, le shutter, le pan et le tilt après remplacement de certains composants etc.
Pour régler la position par défaut des effets du MAC III Wash, utilisez le menu CALIBRATION .
Important !
N’essayez pas d’utiliser le menu ADJUST sans la documentation appropriée de Martin.
• La rubrique CALIBRATION place les effets à leur position par défaut et vous permet de régler de
nouvelles positions par défaut en vue d’un étalonnage. Voir ”Etalonnage des effets” par la suite dans ce
chapitre.
• UPDATE FIRMWARE met à jour le micrologiciel (logiciel système). Pour plus de détails sur la mise à jour
du micrologiciel, voir la section ”Installation du micrologiciel” par la suite dans ce chapitre.
Entretien
31
• EVENT LOG donne accès à l’historique des événements. Voir section suivante.
Historique (Event Log)
Le MAC III Wash surveille les performances du système et mémorise tous les défauts, les erreurs, les
températures etc. dans un historique d’événements temps réel qui peut être affiché sur le panneau de
contrôle ou extrait avec une clé USB et visualisé sur un PC.
Un rapport est créé automatiquement dès que la machine est mise sous tension. La machine peut garder
jusqu’à 25 cycles de mise sous tension en mémoire. Si la capacité de stockage est atteinte, le rapport le
plus ancien est effacé pour laisser la place au nouveau rapport.
Un rapport de mise sous tension liste 3 types de données:
1. Réglages et données
générales
2. Evénements
Information générale
Réglages de personnalité
Menu Adjust
Etalonnages
Informations sur la machine
Information sur le module
Information sur le PCB
3. Contenu dynamique
Erreurs, mises en garde,
changements de configuration
Vitesse de ventilation
Températures
Autres données
Réglages et données générales donne les principaux réglages et les informations sur la machine.
Evénements : cette section n’est remplie qu’en cas de défaut, de mise en garde ou de changement de
configuration. Ce contenu est daté par rapport à la mise sous tension.
Contenu dynamique rassemble des données techniques susceptibles d’aider au dépannage. Cette
section n’est affichée que si des erreurs ou des mises en gardes sont relevées. Le contenu est
automatiquement mis à jour avec les données actuelles - les précédentes étant mémorisées - toutes les 15
minutes pendant 10 heures. Si une erreur ou une mise en garde survient, les données sont
automatiquement mises à jour. Le contenu peut également être mis à jour manuellement. Ceci est utile si
une machine ne se comporte pas comme prévu mais qu’elle n’indique ni erreur ni mise en garde. Par
exemple, l’utilisateur peut vérifier que l’entête des messages DMX est bien 0 pour éviter toute hypothèse
d’une transmission de signal douteuse. Pour renouveler le contenu dynamique manuellement :
• choisissez SERVICE → EVENT LOG → EVENT LOG TRIGGER sur le panneau de contrôle, ou
• envoyez la commande RDM EVENT_LOG_USER_EVENT_TRIGGER.
Pour effacer de l’historique le contenu de tous les cycles de fonctionnement précédents, choisissez
SERVICE → EVENT LOG → Clean Event Log sur le panneau de contrôle
Visualiser l’historique sur l’afficheur embarqué
Pour visualiser le contenu de l’historique sur l’afficheur du panneau de contrôle, choisissez FIXTURE
INFORMATION → EVENT LOG VIEWER sur le panneau de contrôle.
EVENT LOG VIEWER affiche tous les cycles de mise sous tension en mémoire et des informations
supplémentaires à propos des événements. Utilisez la roue codeuse pour naviguer dans les rapports. A
chaque événement mis en surbrillance, le bas de l’afficheur donne des informations complémentaires :
• TIME donne le minutage depuis la mise sous tension.
• DESCRIPTION décrit l’événement.
• VALUE donne la valeur du réglage effectué (ex. On/Off) ou la description d’un code d’erreur (ex. FOER =
focus error).
Visualisation de l’historique sur un PC
Pour visualiser les derniers rapports de mise sous tension sur un PC :
1. Insérez une clé USB dans le port USB du projecteur et laissez le menu de gestion USB apparaître.
2. Choisissez Download Event Log et attendez que le fichier d’historique soit transféré sur la clé USB.
3. Retirez la clé USB et répétez la même procédure avec d’autres machines si nécessaire.
4. Connectez la clé USB à un PC. Les historiques sont stockés à la racine de la clé, dans un dossier
appelé EVENT LOGS MAC III SERIES et avec un nom basé sur la convention suivante : LOG MACIII
XXXXXXXXXX.xml (où XXXXXXXXXX est le numéro de série du projecteur). Le fichier XML peut être
32
MAC III Wash, mode d’emploi
visualisé avec un navigateur web supportant XSLT 1.0 comme Internet Explorer 6, Firefox 3, Google
Chrome 1, Opera 9, Apple Safari 3 ou versions ultérieures.
5. Double-cliquez sur le fichier historique pour l’ouvrir dans votre navigateur.
Structure de l’historique visualisé dans un navigateur web
Les effets illustrant les exemples ci-après peuvent légèrement varier de ceux d’un MAC II AirFX.
Le titre Power Cycle en rouge signale que l’historique répertorie un défaut.
Les historiques XML sont divisés en sections:
• General information liste les informations les plus
importantes sur la machine.
• Personality Settings liste les réglages de la machine
à l’allumage.
• Adjustment Settings donne les réglages d’usine à
l’allumage. Ces réglages ne devraient être modifiés
que par Martin Service ou ses agents agréés.
• Calibration Settings donne les étalonnages de la
machine à l’allumage. Ces réglages peuvent être
changés par l’utilisateur (voir ”Etalonnage des effets”
en page 35).
Entretien
33
• Fixture Information donne les différents témoins
d’usure (lampe, heures de service ...) à l’allumage.
• Module Information
affiche les informations
sur les modules
d’effets de la machine.
• PCB information
affiche les informations
provenant des cartes
électroniques de la
machine.
• Event Section donne
tous les défauts, mises en
garde et modifications de
configuration détectés depuis
la mise sous tension. La
colonne Time à gauche donne
le minutage des évènements
depuis la mise sous tension.
Ainsi, par exemple ici, un
défaut sur le ventilateur de la
carte principale a été détecté à
2 minutes et 7 secondes après
la mise sous tension. Pan et tilt n’étaient pas étalonnés à 1 m 24s (mise en garde ACTIVE) mais ont été
étalonnés à 8m 48s (mise en garde INACTIVE).
• Dynamic Content
donne la vitesse des
ventilateurs et les
températures relevées
ainsi que d’autre
données:
- les valeurs en cours
dans la ligne ’current’
(ici à 2m 1s après la
mise sous tension).
- les valeurs
précédemment
mémorisés (capturées
toutes les 15 minutes
pendant 10 heures,
les plus récentes au
sommet de la liste voir exemple suivant).
L’exemple ci-après de la section Dynamic Content donne les températures relevées par les différents
34
MAC III Wash, mode d’emploi
capteurs de la machine. Dans l’exemple, la machine a été mise sous tension 3h 15m avant le relevé de
température actuel. Les relevés à 15 minutes d’intervalle sont donnnés par le tableau. Vous pouvez
également copier/coller ces relevés dans un tableur comme Microsoft Excel.
Manipulation des fichiers XML
Les fichiers XML d’historique peuvent être archivés et même transmis par e-mail, mais vous devez inclure le
dossier templates et son contenu : MACIII_EventLog.css et MACIII_EventLog.xsl dans le dossier où
sont stockés les fichiers XML pour permettre au navigateur de retrouver les feuilles de style et d’afficher
correctement les données:
Compresser dans une même archive le contenu du dossier EVENT LOGS MAC III PROFILE avant de le
stocker ou de le transmettre devrait suffire à garantir que le dossier templates est correctement inclus.
Etalonnage des effets
Le menu d’étalonnage des effets CALIBRATION et le menu du réglages ADJUSTMENT vous permet de
décaler légèrement les effets par rapport à leur position de repos ou à leur butées mécaniques. Ceci vous
permet de régler très finement l’alignement optique et d’uniformiser les performances dans un parc de
machines. Les projecteurs sont étalonnés en usine et un recalage ne devrait pas être nécessaire à moins
de chocs anormaux pendant le transport ou bien après une accumulation de petits décalages au cours du
temps après une période d’utilisation étendue.
Etalonnage des capteurs de pan et tilt
Lorsque le menu PAN/TILT SENSOR CALIBRATION est activé, un message demande à l’utilisateur de
pousser la tête jusqu’à ses butées de pan et de tilt. Pour étalonner le pan et le tilt :
1. Poussez la tête jusqu’à sa butée de pan en la tournant dans le sens horaire (vu depuis le dessus de
l’appareil).
2. Poussez la tête jusqu’à sa butée de tilt en la basculant de façon à pointer l’optique à l’opposé de
l’afficheur.
3. Appuyez sur la roue codeuse pour mémoriser les positions. L’afficheur indique Saving...
Attention !
Dès que l’utilisateur sort du menu d’étalonnage, la tête reprend sa position d’origine.
4. Assurez-vous que vous être prêt à laisser la tête revenir à sa position d’origine et appuyez sur la
touche Echappement. La tête reprend la position qu’elle avait avant d’entrer dans le menu
d’étalonnnage.
Entretien
35
Etalonnage des effets
L’étalonnage peut être réalisé en DMX (voir “Etalonnage des effets via DMX” en page 23) mais l’approche la
plus simple est probablement de positionner plusieurs machines de façon identique (ex, dimmer à 1 %) et
d’étalonner chaque machine avec son panneau de contrôle en la comparant à une machine de référence.
L’amplitude de correction dépend de chaque effet. Elle est approximativement de 5%. Après avoir
sélectionné une valeur, appuyez sur la roue codeuse pour valider.
Rappel et mémorisation des étalonnages par défaut
LOAD DEFAULTS? permet de charger les réglages d’usine stockés en mémoire.
SAVE FACTORY DEFAULT? remplace les étalonnages en mémoire par les étalonnages actuellement
réglés. L’enregistrement est définitif : une fois mémorisés, ces réglages peuvent être rappelés avec la
commande LOAD DEFAULTS?.
Installation du micrologiciel
La version du micrologiciel (logiciel système) installée est visible avec le menu FIXTURE INFORMATION
du panneau de contrôle. Les mises à jour sont disponibles sur le site web de Martin et peuvent être
installées de 2 façons différentes :
• à l’aide d’une mémoire USB portant le fichier ’BANK’ directement par le port USB du MAC III Wash, ou
• à l’aide d’un PC, de l’application Martin Uploader et d’une interface Martin USB Duo™ ou d’une interface
Martin DABS1™ connectée au port DMX du projecteur pour y injecter la mise à jour contenue dans un
fichier ’MU3’.
Mise à jour du micrologiciel des modules
Les données d’étalonnage sont mémorisées dans chaque module individuellement autant que possible. Si
un module est retiré du projecteur ou installé dans une autre machine, il garde son étalonage. Si le
micrologiciel est en cours de mise à jour, un point rouge clignote sur l’icone de la batterie de l’afficheur.
Cette opération peut prendre 1 minute. N’arrêtez pas l’appareil pendant cette période sous peine de
corrompre le micrologiciel.
Installation avec une clé mémoire USB
Les éléments suivants sont requis pour installer le micrologiciel par le port USB de la machine:
• Le fichier ’bank’ de mise à jour du MAC III Wash, disponible en téléchargement dans la rubrique de
support technique du site web de Martin, http://www.martin.com.
• Un périphérique de stockage USB (ex une clé mémoire USB) avec le fichier de mise à jour copié depuis
un PC à la racine du support.
Pour installer le micrologiciel du MAC III Wash :
1. Téléchargez le fichier ’bank’ contenant le micrologiciel du MAC III Wash/Wash depuis la rubrique de
support technique du site web www.martin.com. Lisez attentivement les informations de mise à jour
pour prendre connaissance des mises en gardes et instructions spécifiques puis copiez le fichier à la
racine d’une mémoire USB.
2. Déconnectez le MAC III Wash de la ligne DMX.
3. Insérez la mémoire USB dans le port USB du projecteur. Le système doit reconnaître le support USB,
allumer l’afficheur et montrer une fenêtre UPDATE FIRMWARE. A défaut, naviguez jusqu’à UPDATE
FIRMWARE dans la rubrique SERVICE.
4. Sélectionnez l’option BANK.Les versions du micrologiciel présentes sur la clé USB et dans la mémoire
du projecteur sont affichées. Utilisez la roue codeuse pour les faire défiler. La rubrique LOCATION
indique l’emplacement du micrologiciel (USB ou Internal).
5. Sélectionnez le fichier placé sur la clé en appuyant sur la roue. Le fichier est téléchargé dans la
mémoire du projecteur d’où il sera disponible pour de nouvelles installations. Le fichier est décompressé
et installé puis le projecteur redémarre avec le nouveau logiciel.
6. Retirez la mémoire USB du projecteur. La nouvelle version est visible dans la rubrique FIXTURE
INFORMATION.
7. Reconnectez la ligne DMX.
Le couplage Zoom-Net est remis à zéro (distance moyenne) au chargement du nouveau micrologiciel. Les
autres paramètres ne sont pas affectés.
36
MAC III Wash, mode d’emploi
Téléchargement forcé
Le système peut être forcé à activer le mode téléchargement automatiquement dès la présentation d’une
clé USB en maintenant la touche Echappement enfoncée pendant la mise sous tension. Il est conseillé de
n’avoir qu’une seule version du micrologiciel système à la racine de la clé. Si plusieurs versions sont
présentes, le système installe la version la plus récente.
Installation depuis un PC et une interface DMX
Les éléments suivants sont requis pour installer le micrologiciel avec un PC:
• Le fichier ’MU3’ de mise à jour du MAC III Wash/Air Fx, disponible en téléchargement dans la rubrique de
support technique du site web de Martin, http://www.martin.com.
• Un PC sous Windows avec la dernière version de Martin Uploader™ (également disponible en
téléchargement gratuit sur www.martin.com) chargé avec le fichier de mise à jour.
• Une interface USB/DMX comme l’interface Martin USB Duo™ ou l’interface Martin DABS1™.
Pour installer le logiciel du MAC III Wash :
1. Téléchargez le fichier ‘.MU3’ du MAC III Wash sur la page de support technique du site web de Martin
http://www.martin.com.
2. Lisez attentivement les notes de mise à jour et tenez compte de toutes les instructions et de toutes les
mises en garde.
3. Suivez les instructions d’installation via DMX contenues dans le fichier d’aide du programme Martin
Uploader et de l’interface.
Nettoyage
Un nettoyage régulier est essentiel pour la longévité et les performances de l’appareil. Des amas de
poussière, de résidus de fumigènes et de particules ... dégradent les performances optiques et le
refroidissement du projecteur.
Le planning de nettoyage dépend fortement de l’environnement d’utilisation. Il est donc impossible de
prédéterminer une fréquence de nettoyage du MAC III Wash. Les ventilations aspirent la poussière et les
résidus de fumigène. Le nettoyage peut s’avérer indispensable parfois après quelques heures seulement
d’utilisation. Les facteurs suivants sont à considérer pour mettre en place le nettoyage :
• Utilisation de machines à fumée.
• Forts courants d’air (à côté des bouches de VMC par exemple).
• Fumée de cigarette.
• Poussière excessive (produite par les effets de scène, provenant des plafonds ou des décors peu
nettoyés ou enfin lors des utilisations en extérieur).
La présence d’un ou plusieurs de ces facteurs est significative. Inspectez les projecteurs dans leurs 25
premières heures d’utilisation pour contrôler l’état d’encrassement puis à intervalles réguliers. Vous pourrez
ainsi établir un planning de nettoyage en fonction de chaque utilisation. En cas de doute, consultez votre
revendeur Martin.
Nettoyez délicatement les composants optiques et travaillez dans un endroit propre et bien éclairé. Les
surfaces traitées sont fragiles et se rayent facilement. N’utilisez pas de solvants qui pourraient endommager
les surfaces plastiques et les surfaces peintes.
Entretien
37
Nettoyage et changement des filtres à air
La rubrique AIR FILTERS du menu FIXTURE INFORMATION permet de suivre les périodes de nettoyage
des filtres à air mais peut être aussi employée pour suivre tout autre aspect de la vie de la machine.
Lorsqu’il est nécessaire de nettoyer les filtres :
1. Déconnectez le projecteur du secteur et
laissez-le refroidir au moins 2 heures et 45
minutes.
2. Voir Figure 16. Sur chaque côté de la tête,
utilisez un petit tournevis plat pour soulever
l’avant du porte filtre. Glissez un tournevis
plat sous chaque angle pour les déclipser.
Tirez le porte filtre vers l’avant pour le
dégager.
Figure 16: Filtres à air de la tête
3. Voir Figure 17. Sur chaque côté de la base,
comprimez le porte filtre comme illustré ci-contre, puis tirez le
porte filtre par le centre pour le dégager.
4. Nettoyez les filtres à air. S’ils sont saturés de fumigène,
trempez-les dans de l’eau savonneuse tiède puis séchez-les.
Si les filtres ne peuvent pas être correctement nettoyés ou
s’ils ne sont pas en parfait état, remplacez-les par des filtres
neufs.
5. Comprimez le porte filtre de la base et engagez-le par les
extrémités dans son emplacement pour le remonter.
6. Voir Figure 18. Engagez les 3 onglets des porte filtres de la
tête dans les encoches prévues, comprimez légèrement les
porte filtres par les extrémités et engagez-les dans la tête
pour les repositionner.
7. Vérifiez que les filtres à air sont correctement remontés et que
le bord jointe hermétiquement
Figure 17: FIltres à air de la base
Figure 18: Réinstallation des filtres de la tête
38
MAC III Wash, mode d’emploi
Nettoyage de l’appareil
Pour nettoyer la tête :
1. Déconnectez le projecteur du secteur et laissez-le refroidir au moins 2
heures et 45 minutes.
2. Démontez les deux capots de la tête en déblocant leurs loquets 1/4 de
tour (voir Figure 19)
3. Aspirez ou soufflez délicatement la poussière et les particules présents
dans la tête avec de l’air comprimé.
4. Nettoyez délicatement les composants optiques. Retirez les résidus de
fumigène et de poussière avec des coton tiges et des lingettes sans
additif imbibées d’alcool isopropyle. Un produit lave vitre standard peut
convenir mais tous les résidus doivent être enlevés avec de l’eau
distillée. Nettoyez les composants en effectuant un mouvement
circulaire du centre vers les bords. Séchez avec un tissu sec, propre et
sans peluche. Retirez toutes les particules collées avec une lingette
sans additif ou un coton tige imbibés de nettoyant pour vitre ou d’eau
distillée. Ne frottez pas les surfaces : décollez les particules par petites
pressions délicates et répétées.
5. Retirez la poussière des ventilateurs de la tête et des entrées d’air avec
une brosse souple, des coton tiges et un aspirateur ou de l’air comprimé.
6. Remontez les modules et les capots de la tête.
Figure 19: Vis des
capots
Lubrification
Le MAC III Wash ne requiert aucune lubrification en utilisation normale. Les chariots des glissières du zoom
et de la mise au net sont lubrifiés avec une graisse au téflon longue tenue qui pourra être renouvelée par un
service agréé Martin si nécessaire.
Remplacement d’un filtre de couleur
Note: portez des gants en coton pour manipuler les filtres de couleur. N’utilisez que des filtres d’origine
Martin.
1. Eteignez la lampe mais laissez la machine sous tension, ventilateurs allumés, et laissez-la refroidir
pendant 2 heures et 45 minutes. Déconnectez la machine du secteur.
2. Le capot ‘du dessus’ est situé au dessus du texte inscrit sur la trappe d’accès à la lampe quand celui-ci
est dans le sens de lecture. Verrouillez la tête dans une position permettant un accès facile au capot du
dessus.
3. Débloquez les 2 loquets 1/4 de tour du capot du dessus (voir Figure 19) et dégagez l’accès à la tête.
Laissez le capot pendre à son élingue de sécurité ou dégagez le mousqueton de l’élingue et évacuez le
capot complètement.
A
A
B
Figure 20: Connecteurs du module d’effets
Entretien
39
4. Voir Figure 20. Soulevez les deux faisceaux A du module d’effets hors de leur encoche dans le châssis.
Notez les positions des 3 connecteurs du système de trichromie (DC = PL 14, Fan = PL4, I/O = PL19) et
des deux connecteurs des volets internes (DC = PL15, I/O = PL5) sur la carte B dans la tête, puis
débranchez les connecteurs.
5. Voir Figure 21. Déserrez les deux vis Torx 20 du module d’effets C et glissez l’équipage mobile de mise
au net D vers l’avant de l’appareil.
C
C
D
Figure 21: Vis de fixation du module et équipage mobile de mise au net
6. Voir Figure 22. Soulevez le module d’effets
E hors de la tête et placez-le sur une
surface plate.
E
Figure 22: Démontage du module d’effets
40
MAC III Wash, mode d’emploi
7. Voir Figure 23. Tournez la roue de
couleur jusqu’à ce que le filtre soit
accessible. Soulevez le bord F de la
roue de couleur pour le dégager puis
retirez-le de son ressort de rétention
G puis de la roue de couleur.
8. Pour insérer un filtre, glissez-le sur la
roue de couleur jusqu’à ce qu’il se
clipse sous son ressort G et
assurez-vous que le bord F du filtre
s’engage dans la gorge au bord de la
roue de couleur.
9. Si aucune autre opération n’est
nécessaire, refermez le capot du
dessus correctement élingué et
débloquez la tête avant de remettre
sous tension.
G
F
Figure 23: Retrait des filtres de couleur
Entretien
41
Protocole DMX du MAC III Wash
Micrologiciel en version 1.1.0
Canaux
DMX
1
Valeurs
DMX
%
0 - 19
20 - 49
50 - 64
65 - 69
70 - 84
85 - 89
90 - 104
105 - 109
110 - 124
125 - 129
130 - 144
145 - 149
150 - 164
165 - 169
170 - 184
185 - 189
190 - 204
205 - 209
210 - 224
225 - 229
230 - 244
245 - 255
0-7
8 - 19
20 - 25
26 - 27
28 - 33
34 - 35
36 - 41
42 - 43
44 - 49
50 - 51
52 - 57
58 - 59
60 - 65
66 - 67
68 - 73
74 - 75
76 - 81
82 - 83
84 - 89
90 - 91
92 - 97
98 - 100
0 - 65535
0 - 100
0 - 255
0 - 100
0
1 - 127
128 - 254
255
0
1 - 50
51 - 99
100
0 - 255
0 - 100
0
1 - 127
128 - 254
255
0
1 - 50
51 - 99
100
0 - 255
0 - 100
0
1 - 127
128 - 254
255
0
1 - 50
51 - 99
100
0 - 255
0 - 100
2
3
4
5
6
7
Transfert
Valeur
par
defaut
Sec
30
Fermé → ouvert
Fondu
0
Cyan (MSB)
Blanc → Cyan 100%
Dosage de cyan pour le mode CMJ aléatoire
Le mode aléatoire est activé avec le canal 9
Normal (spectre complet)
Valeur minimale de cyan (127 = cyan 100 %)
Valeur minimale de cyan (128 = cyan 0%)
Normal (spectre complet)
Fondu
0
Magenta (MSB)
Blanc → Magenta 100%
Dosage de magenta pour le mode CMJ aléatoire
Le mode aléatoire est activé avec le canal 9
Normal (spectre complet)
Valeur minimale de magenta (127 = magenta 100 %)
Valeur minimale de magenta (128 = magenta 0%)
Normal (spectre complet)
Fondu
0
Jaune (MSB)
Blanc → Jaune 100%
Dosage de jaune pour le mode CMJ aléatoire
Le mode aléatoire est activé avec le canal 9
Normal (spectre complet)
Valeur minimale de jaune (127 = jaune 100 %)
Valeur minimale de jaune (128 = jaune 0%)
Normal (spectre complet)
Fondu
0
Fondu
0
Fonction
Strobe/shutter
Shutter fermé (la lampe rétrograde à 800 W au bout de 10 s de fermeture)
Shutter ouvert
Strobe, rapide → lent
Shutter ouvert
Pulsations en ouverture, rapide → lent
Shutter ouvert
Pulsations en fermeture, rapide → lent
Shutter ouvert
Strobe aléatoire, rapide → lent
Shutter ouvert
Pulsations en ouverture aléatoires, rapide → lent
Shutter ouvert
Pulsations en fermeture aléatoires, rapide → lent
Shutter ouvert
Burst pulse, rapide → lent
Shutter ouvert
Burst pulse aléatoire, rapide → lent
Shutter ouvert
Strobe électronique, rapide → lent
Shutter ouvert
Burst strobe électronique, rapide → lent
Shutter ouvert
Gradateur (MSB/LSB)
CTO (MSB)
Ouvert (6000 K) → chaud (3200 K)
Tableau 2: MAC III Wash, Protocole DMX
42
MAC III Wash, mode d’emploi
Canaux
DMX
Valeurs
DMX
%
Fonction
Transfert
Valeur
par
defaut
Sec
0
Sec
0
Roue de couleur
8
0
1 - 19
20
21 - 39
40
41 - 59
60
61 - 79
80
81 - 99
100
101 - 119
120
121 - 139
140
141 - 159
160
0
1-7
8
9 - 15
16
17 - 23
24
25 - 31
32
33 - 39
40
41 - 47
48
49 - 55
56
57 - 63
64
Défilement continu
Ouvert
Ouvert → Filtre 1 - Bleu
Filtre 1
Filtre 1 → Filtre 2 - Vert
Filtre 2
Filtre 2 → Filtre 3 - Orange
Filtre 3
Filtre 3 → Filtre 4 - Minus green
Filtre 4
Filtre 4 → Filtre 5 - Jaune
Filtre 5
Filtre 5 → Filtre 6 - Congo (bleu profond)
Filtre 6
Filtre 6 → Filtre 7 - Rouge
Filtre 7
Filtre 7 → Ouvert
Ouvert
161 - 164
165 - 168
169 - 172
173 - 176
177 - 180
181 - 184
185 - 188
189 - 192
65 - 66
67 - 68
69 - 70
71 - 72
73 - 74
75 - 76
77 - 78
79 - 80
Défilement incrémental (filtre par filtre)
Filtre 7 - Rouge
Filtre 6 - Congo (bleu profond)
Filtre 5 - Jaune
Filtre 4 - Minus green
Filtre 3 - Orange
Filtre 2 - Vert
Filtre 1 - Bleu
Ouvert
193 - 214
215 - 221
222 - 243
81 - 86
87 - 88
89 - 94
Rotation continue
Sens horaire, rapide → lent
Stop (la roue s’arrête quelle que soit sa position)
Sens anti horaire, lent → rapide
244 - 247
248 - 251
252 - 255
95 - 96
97 - 98
99 - 100
Couleurs aléatoires
Rapide
Médium
Lent
0 - 18
0-6
19 - 57
7 - 22
9
10
11
12
Oscillation des couleurs, trichromie aléatoire
Pas d’effet (Note: utilisez les valeurs DMX 005-010 pour l’étalonnage avec
le canal 22)
Roue de couleur: oscillations serrées rapides → lentes et amples, autour de
la couleur choisie
58 - 83
84 - 109
110 - 135
136 - 255
23 - 32
33 - 42
43 - 52
53 - 100
CMJ aléatoire : choix des min et max avec les canaux 4-6
Rapide
Médium
Lent
Pas de fonction
0 - 199
200 - 215
216 - 229
230 - 243
244 - 249
250 - 255
0 - 77
78 - 84
85 - 89
90 - 94
95 - 97
98 - 100
Iris (MSB)
Ouvert → fermé
Fermé
Pulsations d’ouverture, rapide → lent
Pulsations en fermeture, rapide → lent
Pulsations aléatoires en ouverture, rapide → lent
Pulsations aléatoires en fermeture, rapide → lent
Fondu
0
0 - 255
0 - 100
Volet interne 1
Sorti → engagé
Fondu
0
0 - 255
0 - 100
Volet interne 2
Sorti → engagé
Fondu
0
Tableau 2: MAC III Wash, Protocole DMX
Protocole DMX du MAC III Wash
43
Canaux
DMX
13
14
15
Fonction
Transfert
Valeur
par
defaut
0-9
9
9 - 90
90
91 - 100
Rotation du système de volets
-10° → -1°
0° (vertical)
+1° → +89°
+90° (horizontal)
+91° → +100°
Fondu
23
0 - 255
0 - 100
Mise au net
Infini → proche
Fondu
128
0 - 255
0 - 100
Zoom
Large → serré
Fondu
128
0 - 65535
0 - 100
Pan (MSB/LSB)
Gauche → droite
Fondu
32768
0 - 65535
0 - 100
Tilt (MSB/LSB)
Haut → bas
Fondu
32768
Valeurs
DMX
%
0 - 22
23
24 - 230
231
232 - 255
16
17
18
19
Tableau 2: MAC III Wash, Protocole DMX
44
MAC III Wash, mode d’emploi
Canaux
DMX
Valeurs
DMX
%
0-9
10 - 14
15 - 19
20 - 24
25 - 29
30 - 34
35 - 39
40 - 44
45 - 49
50 - 54
55 - 59
0-4
4-5
6-7
8-9
10 - 11
12 - 13
14 - 15
16 - 17
18 - 19
20 - 21
21 - 23
60 - 64
23 - 25
65 - 69
26 - 27
27 - 29
70 - 74
29 - 31
75 - 79
80 - 84
85 - 89
31 - 33
34 - 35
35 - 37
20
90 - 94
37 - 39
95 - 99
100 - 139
140 - 144
39 - 54
55 - 56
57 - 58
145 - 149
150 - 154
155 - 159
160 - 194
195 - 199
200 - 204
205 - 209
210 - 214
215 - 219
220 - 234
235 - 239
240 - 244
245 - 255
59 - 60
61 - 62
63 - 76
76 - 78
78 - 80
80 - 82
82 - 84
84 - 86
86 - 91
92 - 93
94 - 95
96 - 100
Fonction
Contrôle du projecteur
Pas de fonction
Reset complet du projecteur(1)
Reset du gradateur et du shutter(1)
Reset du système CMJ, CTO et roue de couleur(1)
Reset du module volets (1)
Reset du zoom et de la mise au net(1)
Reset du pan et du tilt(1)
Pas de fonction
Amorçage de lampe (Lamp On)
Extinction de la lampe (Lamp off) (1, 2)
Pas de fonction (Note: cette valeur est utilisée pour gérer les valeurs de pan
et tilt ainsi que mémoriser les étalonnages avec le canal 21)
Courbe de gradation = Optical linear
(modifie la configuration, réglage non affecté par un ré allumage)(2)
Courbe de gradation = Square law
(modifie la configuration, réglage par défaut non affecté par un réallumage)(2)
Courbe de gradation = Inverse square law
(modifie la configuration, réglage non affecté par un ré allumage)(2)
Courbe de gradation = VRMS linear
(modifie la configuration, réglage non affecté par un ré allumage)(2)
Pas de fonction
Vitesse Pan & tilt = Normal (modifie la configuration,
réglage ramené aux valeurs du MENU après un ré allumage)(2)
Vitesse Pan & tilt = Fast (modifie la configuration,
réglage ramené aux valeurs du MENU après un ré allumage)(2)
Vitesse Pan & tilt = Slow (modifie la configuration,
réglage ramené aux valeurs du MENU après un ré allumage)(2)
Pas de fonction
Shortcuts = ON
(modifie la configuration, valeur par défaut. Reste ON après un rallumage)(2)
Shortcuts = OFF
(modifie la configuration. Reste ON après un rallumage)(2)
Pas de fonction
Désactive le couplage Zoom/Mise au net(2)
Pas de fonction
Puissance de lampe à 100%
Puissance de lampe réduite à 90%
Puissance de lampe réduite à 80%
Puissance de lampe réduite à 70%
Puissance de lampe réduite à 60%
Pas de fonction
Réveil de l’afficheur(2)
Eteint l’afficheur
Pas de fonction
(1)
Si l’extinction de lampe ou l’initialisation (totale et partielle) à distance
sont désactivées par le panneau de contrôle, elle peuvent être forcées si
la roue de couleur est maintenue sur le filtre 1 (Valeur DMX 20 sur le
canal 8)
(2)
La commande doit être maintenue 5 secondes pour prendre effet
Transfert
Valeur
par
defaut
Sec
0
Tableau 2: MAC III Wash, Protocole DMX
Protocole DMX du MAC III Wash
45
Canaux
DMX
21
Valeurs
DMX
%
0 - 39
40 - 44
45 - 49
50 - 54
55 - 59
60 - 64
65 - 69
70 - 74
75 - 79
80 - 84
85 - 89
90 - 94
95 - 99
100 - 104
105 - 109
110 - 114
115 - 124
125 - 129
130 - 134
135 - 139
140 - 144
145 - 149
150 - 154
155 - 209
210 - 214
215 - 219
220 - 224
225 - 229
230 - 234
235 - 239
240 - 244
245 - 249
250 - 255
0 - 15
16 - 17
18 - 19
20 - 21
21 - 23
23 - 25
25 - 27
27 - 29
29 - 31
31 - 33
33 - 35
35 - 37
37 - 39
39 - 41
41 - 43
43 - 45
45 - 48
49 - 50
51 - 52
53 - 54
55 - 56
57 - 58
59 - 60
61 - 82
82 - 84
84 - 86
86 - 88
88 - 89
90 - 91
92 - 93
94 - 95
96 - 97
98 - 100
Fonction
Réglages et étalonnages à distance
Pas de fonction
Active les limites de pan/tilt (4)
Pas de fonction
Désactive les limites de pan/tilt (4)
Pas de fonction
Définition d’une zone sure : rester dans les limites définies(4)
Pas de fonction
Définition d’une zone interdite : rester hors des limites définies(4)
Pas de fonction
Mémorise la limite inférieure de pan
Mémorise la limite supérieure de pan
Pas de fonction
Mémorise la limite inférieure de tilt
Mémorise la limite supérieure de tilt
Pas de fonction
Initialise les limites de pan et tilt(3)
Pas de fonction
Mémorise la correction de gradation(4)
Mémorise la correction de cyan(4)
Mémorise la correction de magenta(4)
Mémorise la correction de jaune(4)
Mémorise la correction de CTC(4)
Mémorise la correction de trichromie CMJ (4)
Pas de fonction
Mémorise la correction du système de volets
Mémorise la correction d’Iris
Mémorise la correction de mise au net(4)
Mémorise la correction de zoom(4)
Mémorise la correction de pan (4)
Mémorise la correction de tilt(4)
Pas de fonction
Ramène toutes les corrections à leur valeur d’usine(4)
Pas de fonction
(3)
Pour être activée :
• La commande doit être maintenue 5s pour prendre effet.
• Les canaux CMJ doivent tous être à la valeur DMX 232 (canaux 4, 5 et
6)
• Le canal de Net doit être à la valeur DMX 030 (canal 14).
(4)
Pour être activée :
• La commande doit être maintenue 5s pour prendre effet.
• Le canal Oscillation CMJ 9 doit être entre 005 et 010
• Le canal de contrôle 20 doit être entre 055 et 059
Tableau 2: MAC III Wash, Protocole DMX
MSB = Octet de poids fort, canal de réglage rapide
LSB = Octet de poids faible, canal de réglage fin
46
MAC III Wash, mode d’emploi
Transfert
Valeur
par
defaut
Sec
0
Menus du panneau de contrôle
Selon la version 1.1.0 du micrologicie
Les commandes repérées par un * ne sont pas disponibles quand l’appareil fonctionne sur batterie.
Niveau 1
Niveau 2
SETUP WIZARD
Accès rapide aux réglages essentiels : FACTORY SETTINGS, DMX ADDRESS, PROTOCOL SET, FIXTURE
ID et aux paramètres de personnalité les plus fréquents PAN/TILT SETTINGS, PAN/TILT SPEED,
PERFORMANCE MODE, FANS, DIMMING CURVE, AUTOMATIC LAMP ON, DISPLAY. Voir tableau
ci-dessous pour le détail de ces menus.
Niveau 3
Niveau 4
DMX ADDRESS
1 – 492
FIXTURE ID
0000 – 9999
Adresse DMX (les projecteurs neufs sont
livrés adressés en 1)
Numéro d’identification libre de choix
SWAP
Inverse le patch des canaux de pan et tilt
PAN INVERT
Sens de fonctionnement de pan inversé :
droite Æ gauche
Sens de fonctionnement de tilt inversé :
bas Æ haut
TILT INVERT
Active / désactive le mouvement pan/tilt à
l’initialisation. Défaut = ON.
MOVE ON RESET
PAN/TILT
SETTINGS
PAN & TILT
LIMIT SETTINGS
PAN & TILT
SPEED
PERSONALITY
SPEED
SETTINGS
EFFECT SPEED
FAN CLEAN
P/T LIMITATION
Active les limitations de pan et tilt
PAN MINIMUM
Angle minimal de pan (0° – 360°)
PAN MAXIMUM
Angle maximal de pan (360° – 0°)
TILT MINIMUM
Angle minimal de tilt (-134° – 134°)
TILT MAXIMUM
Angle maximal de tilt (134° – -134°)
P/T LIMIT AREA
Choix du mode de limitation - zone sure ou
zone interdite (Inside/Outside)
DEFAULT LIMIT
SETTINGS?
Initialise toutes les paramètres de
limitation de mouvement aux valeurs
d’usine.
Normal
Vitesse normale de pan et tilt
Fast
Pan et tilt optimisés pour la vitesse
Slow
Pan et tilt optimisés pour la fluidité de
mouvement
Follow P/T speed
La vitesse des effets est calquée sur la
vitesse utilisée par le pan et le tilt via
DMX ou par les menus de contrôle
Normal
Vitesse normale
Fast
Effets optimisés pour la vitesse
Slow
Effets optimisés pour la fluidité de
mouvement
Off
Pas de nettoyage.
Auto
Nettoyage automatique dès la détection
d’un défaut
Nettoyage forcé : toutes les ventilations à
100%
Forced
FANS
FAN MODE
Always on
Ventilation permanente
Follow lamp off
Arrêt de la ventilation quand la lampe est
éteinte
Optical linear
DIMMING
CURVE
Notes (valeurs par défaut en gras)
S-Curve / VRMS linear
Square law
Inv.sq.law
Courbe optiquement linéaire
Courbe en S (émulation d’une lampe à
incandescence graduée par une tension
linéaire RMS)
Courbe de gradation selon la Loi des
Carrés
Courbe de gradation selon la Loi des
Carrés inverse
Tableau 3: Menus de contrôle
Menus du panneau de contrôle
47
Niveau 1
Niveau 2
FOCUS
TRACKING
Niveau 3
Niveau 4
Off
Désactive le couplage zoom / mise au net
Near
Couplage zoom / mise au net, optimisé en
courtes portées (5 - 10 m)
Medium
Couplage zoom / mise au net, optimisé
en moyennes portées (10 - 20 m)
Far
Couplage zoom / mise au net, optimisé en
longues portées (20 m et + )
FOLLOWSPOT
MODE
Active/désactive le mode poursuite (voir
“Mode Poursuite (Followspot)” en
page 25). Dans ce mode, le contrôle du
pan et du tilt est désactivé et la tête peut
être déplacée librement avec une poignée
de poursuite.
Off / On
LOCK/UNLOCK
PAN & TILT
Utilisation des moteurs de pan et de tilt
comme freins des mouvements de la tête.
Le contrôle à distance des mouvements
de la tête est toujours désactivé et ceci
n’est possible que lorsque le mode
poursuite est activé.
LOCK PAN
Off / On
Engage (ON) le moteur de pan comme
frein pour bloquer la tête ou libère (OFF) la
tête pour la déplacer librement à la main.
Le contrôle à distance des mouvements
en Pan est désactivé et ceci n’est possible
que lorsque le mode poursuite est activé.
Off / On
Engage (ON) le moteur de tilt comme frein
pour bloquer la tête ou libère (OFF) la tête
pour la déplacer librement à la main. Le
contrôle à distance des mouvements en
Tilt est désactivé et ceci n’est possible que
lorsque le mode poursuite est activé.
FOLLOWSPOT
MODE
PERSONALITY
(suite)
LOCK TILT
AUTOMATIC
LAMP ON
Off
Amorçage automatique de la lampe
désactivé
On
Amorçage de la lampe automatique dans
les 90 secondes après la mise sous
tension.
DMX
Amorçage de la lampe dès réception d’un
signal DMX valide.
Off
Interdit l’extinction de la lampe à distance
via DMX (modifiable, voir protocole DMX)
On
La lampe peut être éteinte à distance
via DMX
Off
Le système ne peut pas être initialisé à
distance (modifiable, voir protocole DMX)
On
Le projecteur peur être initialisé via
DMX
DMX LAMP OFF
DMX RESET
Tableau 3: Menus de contrôle
48
Notes (valeurs par défaut en gras)
MAC III Wash, mode d’emploi
Niveau 1
Niveau 2
PARAMETER
SHORTCUTS
SHUTTER
BLACKOUT
DISPLAY
PERSONALITY
(suite)
Niveau 3
Niveau 4
Off
Evite le passage par la position «Ouvert»
dans les changements d’effets
On
Les Effets prennent le chemin le plus
court, passant par le «ouvert» ni
nécessaire.
On
Le shutter se ferme après 5 secondes de
noir (Gradateur à 0 %)
Off
Le shutter est indépendant de
l’intensité
On
Afficheur allumé en permanence
2 min.
L’afficheur s’éteint 2 min après la dernière
utilisation du clavier
L’afficheur s’éteint 5 min après la dernière
utilisation du clavier
L’afficheur s’éteint 10 min après la dernière
utilisation du clavier
Réglage automatique de l’intensité selon
la lumière ambiante
Réglage manuel de l’intensité de
l’afficheur
5 min.
10 min.
DISPLAY
INTENSITY
DISPLAY
ROTATION
Auto
1 - 100%
0° / 90° / 180° / 270° / Auto
Tourne l’afficheur pour s’adapter à
l’orientation de l’appareil ou active le mode
de rotation automatique
Normal
Active l’affichage des messages
d’erreur quand l’afficheur est en veille.
Silent with LED
Désactive l’affichage des messages
d’erreur (la LED de la roue de sélection
indique l’état de l’appareil si une erreur ou
un défaut on été signalés)
ERROR MODE
FACTORY
SETTINGS
Notes (valeurs par défaut en gras)
LOAD FACTORY SETTINGS
Retourne tous les réglages (sauf
étalonnages) aux valeurs d’usine
Tableau 3: Menus de contrôle
Menus du panneau de contrôle
49
Niveau 1
Niveau 2
Niveau 3
FIRMWARE
VERSION
Vxx.xx.xx
Version du logiciel
TOTAL POWER ON
Nombre d’heures d’utilisation de la
machine depuis la sortie d’usine
RESETTABLE POWER ON
Nombre d’heures d’utilisation de la
machine depuis la dernière mise à zéro de
ce compteur (initialisable)
CLEAR RESETTABLE POWER ON
Remet à zéro le compteur RESETTABLE
POWER ON.
TOTAL LAMP ON
Nombre d’heures d’utilisation avec la
lampe allumée depuis la sortie d’usine
RESETTABLE LAMP ON
Nombre d’heures d’utilisation de la lampe
depuis la dernière mise à zéro de ce
compteur (initialisable)
CLEAR RESETTABLE LAMP ON
Remet à zéro le compteur RESETTABLE
LAMP ON.
TOTAL LAMP STRIKES
Donne le nombre d’amorçages de lampe
depuis la sortie d’usine
RESETTABLE LAMP STRIKES
Donne le nombre d’amorçages de lampe
depuis la dernière mise à zéro de ce
compteur (initialisable)
CLEAR RESETTABLE LAMP STRIKES
Remet à zéro le compteur RESETTABLE
LAMP STRIKE.
RESETTABLE AIR FILTER
Donne le nombre d’heures d’utilisation
depuis la dernière mise à zéro de ce
compteur.
SET TIME ALERT
Choix du seuil d’alerte de 0 à 750 heures.
POWER ON TIME
LAMP ON TIME
FIXTURE
INFORMATION
LAMP STRIKES
AIR FILTERS
DMX LIVE*
TEST
SEQUENCE*
MANUAL
CONTROL*
Niveau 4
CLEAR RESETTABLE AIR FILTER
Remet le compteur AIR FILTER à zéro
MAC ID
xx.xx.xx.xx.xx.xx
Adresse MAC du projecteur
SERIAL NUMBER
(xx)xxxxxxxxxxxx
Numéro de série du projecteur
RDM UID
0x4D50.xxxxxxxx
Identificateur RDM unique
FAN SPEED*
Vitesse de tous les ventilateurs en RPM
(tours par minute)
TEMPERATURE*
Affiche la temperature en °C de toutes les
cartes et des condensateurs du ballast
POWER UNIT
Donne la tension aux bornes de l’embase
secteur, le courant et la puissance de la
lampe, l’état de la lampe, l’état de
l’amorceur et l’intensité de la lampe.
EVENT LOG VIEWER
Affiche l’historique des événements
RATE
Taux de transmission DMX en paquets par
seconde
QUALITY
Pourcentage de paquets reçus corrects
START CODE
Valeur du code d’en-tête
STROBE/SHUTTER → FIXTURE ADJUSTMENTS
Valeur DMX (0 - 255) reçue pour chaque
canal
Les valeurs des canaux de réglage fin
peuvent être affichées si elles sont
disponibles dans le mode choisi
ACTION
Start / Stop / Pause
Test en séquence de toutes les fonctions
REPEAT
On / Off
Répétition automatique de la séquence de
test
STATUS → DURATION
Etat d’avancement de la séquence
RESET
ACTION
Validez avec la roue codeuse pour
initialiser le projecteur
LAMP ON/OFF
ACTION
Amorce / éteint la lampe manuellement
STROBE/SHUTTER → TILT
Tableau 3: Menus de contrôle
50
Notes (valeurs par défaut en gras)
MAC III Wash, mode d’emploi
Règle chaque paramètre individuellement
Niveau 1
Niveau 2
PAN/TILT
FEEDBACK*
ADJUST*
SERVICE
CALIBRATION*
UPDATE
FIRMWARE
EVENT LOG
Niveau 3
Niveau 4
Notes (valeurs par défaut en gras)
On
Active la correction de position pan/tilt
Off
Désactive la correction automatique de
position pan/tilt
PAN/TILT
SENSOR
CALIBRATION
PAN/TILT AT
END STOP
CMY MODULE
DIMMER
EFFECT MODULE
SHUTTER
PAN/TILT
MODULE
PAN
Suivez les instructions sur l’écran
embarqué pour étalonner les capteurs de
position de pan et de tilt
Réservé aux techniciens qualifiés consultez la documentation spécialisée
Martin avant d’entrer dans ce menu
TILT
DIMMER ... TILT
Etalonne chaque effet individuellement
(environ +/- 5% de l’amplitude totale)
LOAD DEFAULTS?
Charge les étalonnages par défaut
mémorisés
SAVE FACTORY DEFAULT?
Remplace les étalonnages mémorisés par
les réglages actuels
UPDATE
Exécute une mise à jour du logiciel à partir
du fichier affiché dans la section Bank
BANK
Version du fichier Bank choisi
LOCATION
Emplacement du fichier
EVENT LOG TRIGGER
Active la création d’un historique
CLEAN EVENT LOG
Efface l’historique et tous les signalements
de défaut
Tableau 3: Menus de contrôle
Menus du panneau de contrôle
51
Messages de défaut et de
maintenance
Le MAC III Wash donne de nombreux messages d’alerte ou d’information sous la forme d’un code de 3 à 4
lettres complété d’un court message sur l’afficheur graphique. Le code court est lisible de loin et facilite
l’identification rapide d’un problème lorsque la machine est installée alors que le message complet, moins
lisible, complète l’information lorsqu’on est proche du projecteur.
Messages de mise en garde
Les mises en garde indiquent :
• soit des problèmes qui pourraient apparaitre à court terme si aucune action n’est entreprise
• soit que l’utilisateur doit rester attentif à une fonction ou une procédure lorsqu’il utilise l’appareil.
Le MAC III Wash indique ses mises en garde comme suit :
• Les codes de mise en garde sont affichés en fixe sur l’écran et disparaissent lorsque l’utilisateur réagit au
message.
• Si plusieurs messages sont activés, ils défilent tous séquentiellement.
• Si l’afficheur est désactivé, la LED de la roue codeuse clignote en orange pour indiquer la présence d’une
mise en garde. Activer l’afficheur révèle le message de mise en garde.
Le MAC III Wash dispose des messages listés dans le Tableau 4 en page 53.
Messages d’erreur
Les messages d’erreur indiquent un problème sérieux. Le MAC III Wash indique ses messages d’erreur
comme suit :
• Les messages d’erreur clignotent sur l’écran.
• Si plusieurs messages sont activés, ils clignotent tous 3 fois tour à tour.
• Les messages d’erreur sont affiché quel que soit l’état de l’afficheur : ils réactivent un écran désactivé et
passent devant toute autre information en cours d’affichage.
• Si un message d’erreur est présent, la LED d’état de la roue codeuse clignote en rouge.
Le MAC III Wash dispose des messages listés dans le Tableau 5 en page 54.
52
MAC III Wash, mode d’emploi
Mises en garde
Code court
Message complet
AIRS
CHECK AIR FILTERS
Le compteur horaire du menu SERVICE a la valeur de déclenchement de l’alarme.
BANK
BANK NO ACCESS
Erreur de décompression du micrologiciel pendant/après le téléchargement du fichier. Le système
continue sur le micrologiciel existant. Ce message est annulé par une mise à jour logicielle réussie
ou au prochain redémarrage.
BATM
BATTERY MODE
Fonctionnement sur batterie intégrée, fonctionnalités limitées. Connectez le projecteur au secteur
pour retrouver toutes les fonctions.
BDNA
BARNDOOR NOT ADJUSTED
Pas de données d’étalonnage des volets dans l’EEPROM. Le module peut être incorrectement
étalonné*.
BT W
BASE TEMP HIGH
Au moins une carte de la base indique une température dans les 10% du maximum**.
DINA
DIMMER NOT ADJUSTED
Pas de données d’étalonnage du gradateur dans l’EEPROM. Le gradateur peut être
incorrectement étalonné*.
EEPR
EEPROM INVALID
Pas de connexion ou données d’EEPROM incorrectes.
FTNA
FROST NOT ADJUSTED
Pas de données d’étalonnage du frost/wash dans l’EEPROM. Le frost/wash peut être
incorrectement étalonné*.
FUSB
USB UPLOAD
Le projecteur a été démarré en mode téléchargement forcé sur USB (Touche ESC maintenue
pendant le démarrage).
HOT
LAMP HOT
L’amorçage de la lampe a échoué. Pan et Tilt sont désactivés temporairement pour réduire le
risque d’éparpiller des fragments si la lampe a explosé. Le système essaie un nouvel amorçage 3
fois par intervalles de 20 secondes. Si la lampe refuse toujours de démarrer après le 3 eme essai,
le message LAER (Lamp Error) est affiché.
HT W
HEAD TEMP HIGH
Une ou plusieurs cartes de la tête détectent une température dans les 10% du maximum **.
INLK
INVALID LICENSE KEY
Clé de licence incorrecte. Affichage du message d’avertissement et blocage des saisies pour 10
secondes.
LTIM
LAMP LIFETIME
L’usure de la lampe atteint les 90 % du maximum fixé avec le menu LAMP ON TIME → SET TIME
ALERT par le panneau de contrôle ou via RDM.
MALW
MAINS LOW
Tension secteur inférieure au minimum acceptable. La lampe pourrait ne pas amorcer (dans ce
cas, le message MALE apparaît).
PANA
PAN NOT ADJUSTED
Pas de données d’étalonnage du Pan dans l’EEPROM. Le Pan peut être incorrectement étalonné*.
SHNA
SHUTTER NOT ADJUSTED
Pas de données d’étalonnage du shutter dans l’EEPROM. Le shutter peut être incorrectement
étalonné*
TINA
TILT NOT ADJUSTED
Pas de données d’étalonnage du Tilt dans l’EEPROM. Le Tilt peut être incorrectement étalonné*.
YT W
YOKE TEMP HIGH
Une ou plusieurs cartes de la lyre détectent des températures dans 10 % du maximum **.
Tableau 4: Messages d’avertissement
*Le réglage doit être réalisé par un service technique qualifié avec la documentation technique Martin™.
** Les messages d’avertissement de température sont annulés dès que la température revient à des
valeurs acceptables. Si la température dépasse le maximum autorisé, le message est remplacé par un
message d’erreur.
Messages de défaut et de maintenance
53
Messages d’erreur
Code court
Message complet
BDER
BARNDOOR RESET ERROR
Erreur sur le module de volets pendant l’initialisation.
BOTV
BOOTLOADER(S) VERSION NOT VALID
Micrologiciel décentralisé non remplaçable ou non conforme. Remplacez le module ou son
bootloader.
BRER
BARNDOOR ROTATION ERROR
Erreur sur la rotation du module de volets pendant l’initialisation.
BTCO
BASE TEMPERATURE CUTOFF
Au moins un capteur de la base relève plus de 85°C
BTSE
BASE TEMP SEN ERR
Température dans la base trop élevée. La ventilation est poussée à son maximum pour corriger le
défaut.
C1ER
COLOR WHEEL 1 ERROR
CDCM
CALIBRATE DATA CMY
Impossible d’écrire/lire les données dans l’EEPROM externe (données d’étalonnage) du module
CMJ. Remplacez le PCB.
CDEF
CALIBRATE DATA EFFECT
Impossible d’écrire/lire les données dans l’EEPROM externe (données d’étalonnage) du module
d’effets. Remplacez le PCB.
CDPT
CALIBRATE DATA PAN/TILT
Impossible d’écrire/lire les données dans l’EEPROM externe (données d’étalonnage) de la lyre.
Remplacez le PCB.
CDZF
CALIBRATE DATA ZOOM/FOCUS
Impossible d’écrire/lire les données dans l’EEPROM externe (données d’étalonnage) du module
Zoom/Focus. Testez les câbles et remplacez le PCB si nécessaire.
CECH
COM ERROR CHARGER
Impossible d’écrire/lire les données dans l’EEPROM externe (données d’étalonnage) du chargeur.
Testez les câbles et remplacez le PCB si nécessaire.
CECM
COM ERROR CMY
Communication CAN entre le contrôleur principal et le module CMJ impossible. Contrôlez les
câbles ou remplacez le driver.
CECO
COM ERROR COOLING
Communication CAN entre le contrôleur principal et la ventilation impossible. Contrôlez les câbles
ou remplacez le driver.
CEEF
COM ERROR EFFECT
Communication CAN entre le contrôleur principal et le module d’effets impossible. Contrôlez les
câbles ou remplacez le driver.
CEPT
COM ERROR PAN/TILT
Communication CAN entre le contrôleur principal et le module pan/tilt impossible. Contrôlez les
câbles ou remplacez le driver.
CEPU
COM ERROR POWER UNIT
Défaut de communication I2C entre le contrôleur et le ballast. Testez les câbles et remplacez le
PCB si nécessaire.
CEUI
COM ERROR UI
Défaut de communication avec l’interface utilisateur. Testez les câbles et remplacez le PCB si
nécessaire.
CEZF
COM ERROR PAN/TILT
Communication CAN entre le contrôleur principal et le module Zoom/Mise au net impossible.
Contrôlez les câbles ou remplacez le driver.
COLD
FIXTURE IS COLD
Les cartes sont en dessous -20° C (-4° F)
CTER
CTC ERROR
Capteurs, câblage et moteurs doivent êre testés. Le driver est peut-être à changer.
CYER
CYAN ERROR
Capteurs, câblage et moteurs doivent êre testés. Le driver est peut-être à changer.
DIER
DIMMER ERROR
Capteurs, câblage et moteurs doivent êre testés. Le driver est peut-être à changer.
DROP
DEVICE DROPPED
Le projecteur a été tombé et pourrait être endommagé.
EEDF
WRITING EEPROM DEFAULT(S)
Pas d’EEPROM valide dans un module CAN. Défaut d’écriture dans l’EEPROM basée sur l’adresse
CAN.
Tableau 5: Messages d’erreur
54
MAC III Wash, mode d’emploi
Code court
Message complet
EEDF
EEPROM CHARGER
Erreur d’écriture des données d’EEPROM dans le mocule chargeur basée sur son adresse CAN.
EEDF
EEPROM Z7F
Erreur d’écriture des données d’EEPROM dans le mocule Zoom / Net basée sur son adresse CAN.
EEDF
EEPROM PAN/TILT
Erreur d’écriture des données d’EEPROM dans le mocule pan/tilt basée sur son adresse CAN.
EEDF
EEPROM EFFECT
Erreur d’écriture des données d’EEPROM dans le mocule d’effet basée sur son adresse CAN.
EEDF
EEPROM CMY
Erreur d’écriture des données d’EEPROM dans le mocule CMY basée sur son adresse CAN.
EFSM
ERROR FAILSAFE MODE
Défaut de module détecté pendant l’auto test au démarrage. Intervention requise. Contrôle du
système pouvant être désactivé selon la nature de l’erreur.
FAN
LAMP R FAN ERROR
Défaut de ventilation côté droit de la lampe
FAN
LAMP L FAN ERROR
Défaut de ventilation côté gauche de la lampe
FAN
BOTTOM FAN ERROR
FAN
CMY FAN ERROR
FAN
TOP FAN ERROR
FAN
BASE FAN ERROR
FAN
PU R FAN ERROR
Défaut de ventilation côté droit de l’alimentation
FAN
PU L FAN ERROR
Défaut de ventilation côté gauche de l’alimentation
FBEP
PAN FEEDBACK ERROR
Impossible de corriger la position en Pan
FBET
TILT FEEDBACK ERROR
Impossible de corriger la position en Tilt
FOER
FOCUS ERROR
Erreur d’indexation en position du Zoom. Le projecteur continue de fonctionner mais le zoom risque
de perdre sa position et cogner la butée d’arrêt.
GELF
GENERATE EVENT LOG FAILED
Impossible de générer l’historique.
HTCO
HEAD TEMP CUT OFF
Une ou plusieurs cartes de la tête sont au dessus de 95 degrés Celsius. Eteignez la machine et
laissez-la refroidir avant de la redémarrer.
HTSE
HEAD TEMP SEN ERR
Un capteur de température ne communique pas correctement. La ventilation est poussée à son
maximum.
IRER
IRIS ERROR
Erreur d’indexation en position de l’iris. Le projecteur continue à fonctionner mais l’iris risque de
perdre sa position.
LAER
LAMP ERROR
La lampe est défectueuse, manquante ou a explosé ou bien elle refuse de s’amorcer après 90
secondes d’essais.
LFER
LEFT FROST ERROR
Erreur d’indexation en position de la partie gauche du frost/wash. Le projecteur continue à
fonctionner mais l’effet risque de perdre sa position et cogner la butée d’arrêt.
LSER
LIGHT SENSOR
Le circuit de surveillance de la lampe signale que la lampe est allumée mais aucune commande
d’amorçage n’a été donnée.
LTCO
LAMP TMP CUT OFF
Un capteur de température de lampe signale une température supérieure aux valeurs permises
depuis plus de 5 minutes. La lampe est coupée. Un ventilateur est défectueux ou la température
ambiante est trop élevée.
LTSE
LAMP TMP SEN ERR
Un capteur de température de lampe ne communique pas correctement. La ventilation est poussée
au maximum.
MAER
MAGENTA ERROR
Erreur d’indexation en position du Magenta. Le projecteur continue à fonctionner mais l’effet risque
de perdre sa position et cogner la butée d’arrêt.
Tableau 5: Messages d’erreur
Messages de défaut et de maintenance
55
Code court
Message complet
MALE
MAINS LOW
Le tension sur le ballast électronique est trop faible pour amorcer la lampe.
OPER
ON BOARD ROGRAMMING ERROR
Erreur de programmation des fonction embarquées
PAER
PAN ERROR
Défaut sur le circuit d’alignement du pan.
PSER
PAN SENSOR ERROR
Impossible de lire les données d’étalonnage de pan.
PTCM
PAN/TILT SENSOR CAL MISSING
Capteurs de pan/tilt non étalonnés.
PTCO
PSU TEMP CUTOFF
Ballast en protection thermique
PTSE
PU TMP SEN ERR
Un capteur de température du ballast ne coomunique pas correctement. La ventilation est poussée
à son maximum.
RFER
RIGHT FROST ERROR
Erreur d’indexation en position de la partie droite du frost/wash. Le projecteur continue à
fonctionner mais l’effet risque de perdre sa position et cogner la butée d’arrêt.
SHER
SHORT ERROR
Court circuit.
SHUE
SHUTTER ERROR
Erreur d’indexation en position du shutter. Le projecteur continue à fonctionner mais le shutter
risque de perdre sa position et cogner la butée d’arrêt.
SLER
SAFETY LOOP ERROR
Boucle de sécurité de la lampe activée : lampe trop chaude ou trappe ouverte
SSTO
SYSTEM STATE TIMEOUT
Echec des communications avec un module pendant l’auto test au démarrage.
Intervention requise. Contrôle du système pouvant être désactivé selon la nature de l’erreur
TIER
TILT ERROR
Défaut sur le circuit d’alignement du tilt.
TSER
TILT SENSOR ERROR
Impossible de lire les données d’étalonnage du tilt.
UECH
UPLOAD ERROR CHARGER
Impossible de charger le nouveau logiciel dans le module Chargeur.
UECM
UPLOAD ERROR CMY
Impossible de charger le nouveau logiciel dans le module CMJ.
UECO
UPLOAD ERROR COOLING
Impossible de charger le nouveau logiciel dans le module Ventilation.
UEEF
UPLOAD ERROR EFFECT
Impossible de charger le nouveau logiciel dans le module Effets.
UEPT
UPLOAD ERROR PAN/TILT
Impossible de charger le nouveau logiciel dans le module Pan/Tilt.
UEPU
UPLOAD ERROR POWER UNIT
Impossible de charger le nouveau logiciel dans le module Alimentation.
UEUI
UPLOAD ERROR UI
Impossible de charger le nouveau logiciel dans le module Interface Utilisateur.
UEZF
UPLOAD ERROR ZOOM/FOCUS
Impossible de charger le nouveau logiciel dans le module Zoom / Focus.
UPLD
DMX UPLOAD ERROR
Une erreur s’est produite pendant le téléchargement du logiciel via DMX. Vérifiez les câbles et les
connexions et retentez.
YEER
YELLOW ERROR
Erreur d’indexation en position du Jaune. Le projecteur continue à fonctionner mais l’effet risque de
perdre sa position et cogner la butée d’arrêt.
YTCO
YOKE TMP CUT OFF
Un capteur de température de la lyre signale une température supérieure aux valeurs permises
depuis plus de 5 minutes. La lampe est coupée. Un ventilateur est défectueux ou la température
ambiante est trop élevée.
YTSE
YOKE TMP SEN ERR
Un capteur de température de la lyre ne communique pas correctement. La ventilation est poussée
à son maximum.
Tableau 5: Messages d’erreur
56
MAC III Wash, mode d’emploi
Code court
ZOER
Message complet
ZOOM ERROR
Erreur d’indexation en position du zoom. Le projecteur continue à fonctionner mais l’effet risque de
perdre sa position et cogner la butée d’arrêt.
Tableau 5: Messages d’erreur
Messages de défaut et de maintenance
57
Problèmes courants
Problème
Un ou plusieurs appareils
semblent morts.
Les projecteurs s’initialisent
correctement mais ne
répondent pas ou très
erratiquement au contrôleur.
Cause(s) probable(s)
Solution
Pas de secteur.
Vérifiez les alimentations et les câbles secteurs.
Fusible primaire fondu.
Déconnectez le projecteur. Consultez la
documentation technique Martin™ du projecteur ou
contactez Martin™ pour une assistance.
Fusible secondaire fondu
Déconnectez le projecteur. Consultez la
documentation technique Martin™ du projecteur ou
contactez Martin™ pour une assistance.
Mauvaise ligne DMX.
Inspectez les câbles et la connectique. Corrigez ou
réparez les connexions endommagées. Changez
les câbles défectueux.
Ligne DMX non terminée.
Insérez un bouchon de terminaison DMX dans
l’embase de sortie du dernier MAC III Wash de la
ligne.
Adressage incorrect.
Vérfiez l’adressage et le protocole des machines.
Un des projecteurs est défectueux et perturbe
la ligne DMX.
Shuntez les appareils un par un jusqu’à ce que le
système fonctionne à nouveau : débranchez les
XLR d’un appareil et reliez-les entre elles. Une fois
le projecteur identifié, faites-le réviser par un
service technique agréé Martin.
Erreur de type Time Out après
l’initialisation.
L’effet en défaut requiert un réglage
mécanique.
Contactez un service technique agréé Martin.
Les effets perdent leur position.
Le projecteur requiert un réglage mécanique,
un graissage ou un nettoyage.
Contactez un service technique agréé Martin.
Lampe grillée.
Déconnectez le projecteur et changez la lampe.
Lamp non installée.
Déconnectez le projecteur et installez une lampe.
Interrupteur de sécurité de la trappe de lampe
ouvert.
Vérifiez que la trappe est bien fermée.
Projecteur trop chaud.
Laissez le projecteur refroidir.
Nettoyez le projecteur.
Réduisez la température ambiante.
Pas de lumière et message de
défaut de lampe sur l’afficheur.
La lampe se coupe par
intermittence.
Tableau 6: Problèmes courants
58
MAC III Wash, mode d’emploi
Spécifications
Données physiques
Longueur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 712 mm (28.0 in.)
Largeur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 536 mm (21.1 in.)
Hauteur (tête droite). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 936 mm (36.9 in.)
Poids . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53.5 kg (117.9 lbs.)
Lampe
Type . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lampe à décharge 1500 W, arc court
Lampe homologuée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Osram Lok-it HTI 1500W/60/P50 - 7mm
Température de couleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6000 K
CRI (Indice de rendu des couleurs) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .>85
Durée de vie moyenne. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 750 heures
Réamorçage à chaud . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Semi chaude (sous 90 secondes)
Douille . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . PGJ50
Ballast . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Electronique
Effets dynamiques
Composition de couleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . CMJ, réglage individuel 0 - 100%
Contrôle de température de couleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . CTO, progressif 0 - 100%
Roue de couleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7 filtres dichroïques interchangeable + blanc, indexation,
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . rotation continue, couleurs aléatoires
Volets internes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Système à deux lames, contrôle indépendant de chaque lame,
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ouverture progressive et rotation sur 110°, utilisable en combinaison avec l’iris.
Iris . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Réglable 0 - 100%, effets de pulsation
Gradateur mécanique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .0 - 100%
Shutter mécanique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Stroboscope 2 - 10 Hz, pulsations, noir et plein feu secs
Mise au net . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2 m à l’infini
Zoom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . motorisé
Pan. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 540°
Tilt . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 268°
Système de correction de position. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Correction et suivi de position absolue
Contrôle et programmation
Canaux DMX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
Réglages et adressage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Panneau de contrôle avec afficheur graphique
Haute résolution 16 bits . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Gradateur, pan et tilt
Compatibilité DMX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . USITT DMX512-A
Compatibilité RDM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ANSI/ESTA E1.20
Récepteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . RS-485 opto-isolé
Mise à jour du micrologiciel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Par clé USB ou interface DMX pour PC
Maintenance
Identification de l’appareil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Numérotation libre à 4 chiffres
Construction
Couleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Noir
Corps . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Alliage de magnésium, composite renforcé anti UV
Réflecteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Verre, lumière froide
Indice de protection . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . IP20
Installation
Points de montage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2 paires de loquets 1/4 de tour
Orientation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Toutes
Distance minimale aux surfaces éclairées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.5 m (100 in.)
Distance minimale aux matériaux combustibles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0.2 m (8 in.)
Spécifications
59
Connexions
Alimentation électrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Connecteur Neutrik PowerCon
Entrée/sortie DMX et RDM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .XLR 5 broches à verrouillage
Ethernet (compatible Artnet II, ACN-ready) . . . . . . . Embase Neutrik RJ-45 (compatible Neutrik EtherCon)
Périphériques USB (dont mémoires USB). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Embase USB Host embarquée
Options USB en cours de développement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Embase USB Device embarquée
Electricité
Secteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 200-240 V nominal, 50/60 Hz
Carte d’alimentation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Auto adaptative à découpage
Puissance et courant typiques
200 V, 50 Hz. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
200 V, 60 Hz. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
208 V, 60 Hz. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
220 V, 50 Hz. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
230 V, 50 Hz. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
240 V, 50 Hz. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
240 V, 60 Hz. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Mesures sous tension nominale. Considérer une variation de +/- 10%.
FP = facteur de puissance
1801 W, 9.0 A, FP 0.996
1805 W, 9.1 A, FP 0.995
1802 W, 8.8 A, FP 0.994
1788 W, 8.2 A, FP 0.994
1783 W, 7.8 A, FP 0.993
1779 W, 7.5 A, FP 0.989
1786 W, 7.5 A, FP 0.987
Données thermiques
Température ambiante maximale (Ta) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40° C (104° F)
Température de surface maximale, état stabilisé, Ta = 40° C . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 170° C (338° F)
Refroidissement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Air filtré forcé (faible bruit et régulé)
Dissipation totale (calculée, +/- 10% sous 200 V, 60 Hz) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6160 BTU/hr
Homologations
CEM EU . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .EN 55 103-1, EN 55 015, EN 61 547
Sécurité EU . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .EN 60598-2-17
Sécurité US (en cours). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ANSI/UL 1573
Sécurité Canada (en cours) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . CSA-E60598-1, CSA-E598-2-17
Accesoires fournis
Lampe Osram Lok-it HTI 1500W/60/P50 - 7mm . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P/N 97010348
2 embases Oméga pour crochets de fixation, loquets 1/4 de tour . . . . . . . . . . . . . . . . . 2 x P/N 91602001
Manuel d’utilisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P/N 350x0266
Accessoires
Câble de 3 m (9.8 ft.) 12 AWG, SJT avec connecteur Neutrik PowerCon NAC3FCA . . . . .
Connecteur d’alimentation Neutrik PowerCon NAC3FCA bleu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Crochet G (suspension en douche uniquement) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Crochet à machoire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Crochet rapide (suspension en douche uniquement) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Embase Oméga pour crochets de fixation, loquets 1/4 de tour . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Embase Oméga T-shaped pour crochets de fixation, loquets 1/4 de tour . . . . . . . . . . . . . . .
Plaque de montage avec demi connecteurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Plaque de montage pour Super Truss 20.5’’ avec demi connecteurs . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Elingue de sécurité, CMU 70 kg . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Flightcase pour 1 x MAC III . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
P/N 11541503
P/N 05342804
P/N 91602003
P/N 91602005
P/N 91602007
P/N 91602001
P/N 91602008
P/N 91602010
P/N 91602014
P/N 91604004
P/N 91510080
Pièces détachées
Filtre à air pour la base, modèle court . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P/N 20800220
Filtre à air pour la base, modèle long. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P/N 20800230
Filtre à air pour la tête . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P/N 20800240
60
MAC III Wash, mode d’emploi
Accessoires connexes
Interface Martin USB-Duo™ DMX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P/N 90703010
Splitter DMX ’Martin RDM 5.5 Splitter™’ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P/N 90758150
Codes de commande
MAC III Wash, livré en carton . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P/N 90206520
MAC III Wash, livré en flightcase . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P/N 90206530
Spécifications sujettes à changement sans préavis. Pour les dernières spécifications et les données photométriques du produit, consultez le site www.martin.com
Spécifications
61
Mise en garde de Risque Photobiologique
Le Label illustré ci-contre est apposé sur le produit. S’il devient illisible ou s’il
est dégradé, il doit être remplacé avec cet exemplaire comme base de
reproduction.
FCC Compliance
This device complies with Part 15 of the FCC Rules. Operation is subject to the
following two conditions: (1) This device may not cause harmful interference,
and (2) this device must accept any interference received, including
interference that may cause undesired operation.
Canadian Interference-Causing Equipment Regulations Règlement sur le Matériel Brouilleur du Canada
This Class A digital apparatus meets all requirements of the Canadian
Interference-Causing Equipment Regulations.
Cet appareil numérique de la classe A respecte toutes les exigences du
Règlement sur le Matériel Brouilleur du Canada.
Droits de propriété intellectuelle
Les produits MAC III™ sont fabriqués sous couvert d’un ou plusieurs brevets listés ci-dessous:
CN100567808; CN101430070; CN101430073; CN101430075; CN101430080; CN101435554; CZ17567; EP1234197;
EP1747399; EP2112431; EP2113714; EP2117284; US6241366; US6601973; US6687063; US6971770; US7222997;
US7498756; US7559676; US7654693; US7703948; US7789525; US7789533; US7789543; US7905630; US7942535;
US7954981; US7990673;
et d’un ou plusieurs brevets en cours de dépôt ci-dessous :
CN101430074; CN101430076; CN102155731; CN102460001; CN102483218; CN102483219; DKPA201270221; EP2058586;
EP2091302; EP2103864; EP2133626; EP2136136; EP2146141; EP2326150; EP2443381; EP2475931; EP2475932;
US20120218767; US13/378,184; US13/394,939;
et d’un ou plusieurs de ces designs : CN300993074; CN301014852; CN301022860; CN301063459; EU000918891; USD612532;
USD614344; USD618377; USD638573;
et d’un ou plusieurs droits de propriété intellectuelle, incluant ceux listés sur le site web www.martin.com/ipr
Recyclage du produit
Les produits Martin™ sont fournis dans le respect de la Directive 2002/96/EC du Parlement Européen et du
Conseil de l’Union Européenne sur le Retraitement des Equipements Electriques et Electroniques (WEEE),
amendée par la Directive 2003/108/EC, lorsqu’elle est applicable.
Aidez à la sauvegarde de l’environnement en vous assurant que ce produit sera recyclé! Votre revendeur pourra
vous renseigner sur les dispositions locales de recyclage de nos produits.
Ce produit contient 2 batteries. Assurez-vous que ces éléments sont collectés par un centre de retraitement ou
d’élimination agréé à la fin de leur vie. Lorsque cela est possible, Martin s’implique dans les projets de validation
de retraitement ou d’élimination des batteries contenues dans les produits Martin.
www.martin.com • Olof Palmes Allé 18 • 8200 Aarhus N • Denmark
Tel: +45 8740 0000 • Fax +45 8740 0010
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising