maldives dual b/r
IST 03 C 222 - 02
MALDIVES DUAL B/R
FR
NOTICE TECHNIQUE
D’UTILISATION DE POSE
ET D’ENTRETIEN
Messieurs,
Nous vous remercions tout d’abord de la préférence que vous nous avez accordée en choisissant et en achetant nos chaudières, et
nous vous invitons à lire attentivement ces instructions se rapportant à la bonne installation, utilisation et maintenance des appareils
susmentionnés.
AVERTISSEMENT
Nous informons également l’usager que l’installation et la maintenance des chaudières ne doivent être effectuées que par du personnel qualifié.
Remarques générales destinées à l’installateur, à l’opérateur chargé de la maintenance et à l’usager
S’il existe un risque de gel, ne pas
oublier d’ajouter de l’antigel: la vidange
de l’installation est déconseillée, car
cette opération pourrait endommager
l’installation dans son ensemble. Dans
ce but, employer des produits antigel
La réparation éventuelle du produit spécifiques, adaptés aux installations
ne devra être effectuée qu’avec des de chauffage multi métaux et de type
pièces détachées d’origine du fabri- alimentaire.
Cet appareil doit être destiné exclu- cant.
sivement à l’emploi pour lequel il a
été expressément conçu. Tout autre Le non-respect des points mentionemploi sera considéré impropre et, nés ci-dessus pourrait compromettre
par conséquent, dangereux.
la sécurité de l’appareil et mettre en
danger les personnes, les animaux et
L’installation doit être effectuée dans les choses.
le respect des normes en vigueur et
conformément aux instructions du Il est nécessaire de faire effecfabricant, mentionnées dans le pré- tuer périodiquement la maintesent livret: une mauvaise installation nance comme spécifiée dans le
pourrait occasionner des dommages paragraphe correspondant du
aux personnes, animaux et/ou choses, présent livret.
pour lesquels le fabricant décline toute Une bonne maintenance du grouresponsabilité.
pe thermique lui permettra de
Ce LIVRET D’INSTRUCTIONS, qui est
une partie intégrante et essentielle du
produit, devra être remis par l’installateur à l’usager, qui devra le conserver
soigneusement pour toute consultation
nécessaire. Ce livret d’instructions doit
accompagner l’appareil, au cas où ce
dernier serait vendu ou transféré.
Les dommages dérivant d’une installation ou d’un usage erroné ou bien dus
à un non-respect des instructions du
fabricant, excluent tout responsabilité
contractuelle et extra contractuelle de
la société.
Avant d’installer l’appareil, contrôler
que les données techniques de ce
dernier correspondent à celles requises pour sa bonne utilisation dans
l’installation. Contrôler également que
l’appareil est intègre et qu’il n’ait pas
été endommagé lors du transport et
des opérations de manutention: ne
jamais installer d’appareils manifestement endommagés et/ou défectueux.
Ne pas obstruer les grilles d’aspiration de l’air et/ou de dissipation de la
chaleur.
Pour tous les appareils avec options
ou kit (y compris ceux électriques), il
ne faudra utiliser que des accessoires
d’origine du fabricant.
Au moment de l’installation, ne pas se
débarrasser des emballages dans la
nature: tous les matériaux sont recyclables et doivent donc être acheminés
dans les lieux de collecte sélective, des
ordures, appropriés.
Les emballages pourraient représenter
un danger pour les enfants. Ne jamais
les laisser à la portée de ces derniers.
En cas de panne et/ou de dysfonc-
tionnement de l’appareil, désactiver
ce dernier et ne jamais essayer de le
réparer ni même d’intervenir directement: s’adresser exclusivement à du
personnel qualifié.
fonctionner dans les meilleures
conditions, c’est-à-dire en respectant l’environnement et la
sécurité des personnes et des
choses.
En cas de longue période de non utilisation de l’appareil, débrancher ce
dernier et fermer le robinet du gaz.
(Attention! Dans ce cas, la fonction
électronique antigel ne fonctionne
plus). Prévenir l’absence d’humidité à
l’intérieur du foyer par l’utilisation de
produits absorbants.
ATTENTION
Cet appareil a été conçu et fabriqué pour être installé dans le Pays
de destination, spécifié sur la plaque des données techniques: une
installation, effectuée dans un pays autre que celui spécifié, peut
être dangereuse pour les personnes, les animaux et les choses.
Lire attentivement les conditions et les clauses se rapportant à la
garantie du produit et indiquées sur le certificat de garantie, fourni
avec la chaudière.
INDEX
Avertissement
Note générale pour l’installateur l’utilisateur et le service technique page page
1. Instructions pour l’utilisateur page 5
1.1. Panneau de réglage 1.2. Fonctionnement du groupe thermique 1.2.1. Allumage 1.2.2. Fonctionnement 1.2.2.1. Gestion d’un groupe thermique équipé d’un circuit chauffage + production d’eau chaude sanitaire (mod. B et R) Position “horologe”
Position “confort“
Position “réduit“
Position “antigel“
Position “été“
CHAUFFAGE
MAINTIEN SANITAIRE
ANTIGEL
ANTIGOMMAGE DES POMPES
ANTILEGIONELLOSE EVACUATION DE LA CHALEUR
POST-CIRCULATION
1.2.2.2. Gestion d’un groupe thermique équipé d’un circuit chauffage mélangé basse température, d’un circuit chauffage direct
+ production d’eau chaude sanitaire (mod. BV et RV)
Position “horologe”
Position “confort“
Position “réduit“
1.2.2.3. Fonctionnement à TEMPERATURE VARIABLE 1.2.3. Programmation de l’horloge électronique 1.2.4. Programmation de la commande à distance OPEN THERM (option) 1.2.5. Mise en sécurité du groupe thermique 1.2.5.1. Mise en sécurité du brûleur 1.2.5.2. Blocage dû à un excés de température 1.2.5.3. Blocage dû à une pression d’eau insuffisante de l’installation chauffage 1.2.5.4. Blocage dû à un dysfonctionnement d’une sonde de température 1.3.
Maintenance entretien
1.4.
Remarques destinées à l’usager page
page page page page page
page
page
page
page
page
page
page
page
page
page
page
page
5
6
6
6
6
6
6
6
6
7
7
7
7
7
7
7
7
8
page page
page
page
page page page page page page page page page page 8
8
8
8
8
10
11
12
12
12
12
12
12
13
2. Caractéristiques techniques et côtes d’encombrement page 13
2.1.
2.2.
2.3.
2.4.
2.5.
page
page
page
page
page
Caractéristiques techniques Dimensions
Schémas hydrauliques des groupes thermiques Données techniques des groupes thermiques Données techniques du brûleur 13
14
15
16
16
3. Instructions pour l’installateur page 17
3.1.
Normes pour l’installation 3.2.
Installation
3.2.1. Emballage
3.2.2. Choix du lieu d’implantation du groupe thermique 3.2.3. Installation du groupe thermique 3.2.4. Raccordement aux conduits d’alimentation fioul 3.2.5. Ventilation des locaux
3.2.6. Système d’aspiration air / évacuation des fumées 3.2.7. Mesure du rendement de combustion 3.2.8. Raccordement au réseau électrique 3.2.9. Branchements hydrauliques 3.2.10 Raccordement d’un thermostat d’ambiance
3.2.11 Installation de la commande à distance OPEN THERM (option)
3.2.12 Installation de la sonde extérieure 3.3.
Remplissage du circuit de chauffage 3.4.
Mise en marche du groupe thermique 3.4.1. Contrôles préliminaires 3.4.2. Allumage et extinction 3.4.3. Réglage de la combustion 3.4.4. Pour un démarrage simple 3.5.
Schémas électriques page
page
page
page
page
page
page
page
page
page
page
page
page
page
page
page
page
page
page
page
page
4. Brûleur fioul page 30
5. Mise au point du groupe thermique page 35
5.1.
5.2.
page 35
page 35
Contrôles préliminaires Allumage et extinction 17
17
17
17
17
17
17
18
19
19
19
19
19
20
20
20
20
20
20
21
22
6. Maintenance
page 35
6.1.
page 35
Programme de maintenance 7. Tableau des incidents techniques 7.1.
Tableau de révélation de disfonctionnement 4
2
3
page 36
page 37
1 INSTRUCTIONS POUR L’UTILISATEUR
1.1 PANNEAU DE COMMANDE
1
2 3
4
5
6 7 8
9 10
11
12a
12b 13a
13b
14
15 OPTION
00:00
16
17
fig. 1
1. Voyant de signalisation (rouge): Le voyant allumé rouge indique que le brûleur est en sécurité par manque de détection de
flamme. La sécurité par manque de détection de flamme s’annule
par une pression sur le bouton poussoir de réarmement du brûleur
(fig. 4).
2. Voyant de signalisation (rouge): Ce voyant étant allumé signale l’intervention du thermostat de sécurité de la chaudière du à une
anomalie de fonctionnement. Le brûleur est éteint. La chaudière
retrouve son fonctionnement normal dès que l’on réarme le thermostat de sécurité en appuyant sur le bouton poussoir 17 (dévisser le capuchon pour accéder au réarmement).
8. Voyant de signalisation (rouge): Ce voyant étant allumé de
façon fixe signifie que la température de l’eau du circuit chauffage
est comprise entre 66 et 75°C.
9. Voyant de signalisation (rouge): Ce voyant étant allumé de
façon fixe signifie que la température de l’eau du circuit chauffage
est comprise entre 76 et 85°C. Ce voyant étant allumé de façon
clignotante signale que la température du circuita chauffage est
supérieure à 85 °C. La chaudière reprend son cycle de fonctionnement normal dès que la température descend en dessous de
85°C.
10. Voyant de signalisation (vert): Ce voyant étant allumé de
3. Voyant de signalisation (vert): Ce voyant indique la mise sous façon fixe signale que le fonctionnement de la chaudière est en
mode chauffage.
tension du brûleur (il ne signifie pas la présence de la flamme).
4. Voyant de signalisation (rouge): Ce voyant étant allumé de
façon fixe signifie que la température de l’eau du circuit chauffage
est comprise entre 25 et 35°C. Ce voyant étant allumé de façon
clignotante signale que la pression d’eau du circuit chauffage est
trop faible. Le brûleur est éteint et la pompe est arrêtée. Lorsque
la pression redevient correcte, le contact du pressostat se ferme,
le voyant cesse de clignoter et la chaudière reprend son cycle de
fonctionnement normal.
11. Sélecteur du mode de fonctionnement de la chaudière: Ce
sélecteur permet de choisir le mode de fonctionnement de la chaudière (se reporter aux paragraphes de 1.2.2 à 1.2.2.3).
12a. Led de fonctionnement sanitaire: Ce voyant allumé signale
la mise en service du chauffage du ballon sanitaire, lorsqu’il est
éteint le service sanitaire est interrompu.
12b. Réglage de la température de l’eau chaude sanitaire: Cette
commande sert à fixer la température de l’eau chaude sanitaire (se
5. Voyant de signalisation (rouge): Ce voyant étant allumé de
reporter aux paragraphes de 1.2.2 à 1.2.2.3). NB: également pour
façon fixe signifie que la température de l’eau du circuit chauffage
les modèles R et RV lorsqu’ils sont associés à un ballon séparé.
est comprise entre 36 et 45°C. Ce voyant étant allumé de façon
clignotante signale que la sonde de départ (1) est défectueuse 13a. Led de fonctionnement maintien en température: Ce
(coupée ou en court circuit). Le brûleur est éteint et la pompe voyant allumé signale la mise en activité de la fonction maintien en
continue à fonctionner. Aussitôt que la sonde est remplacée, le température minimum du groupe thermique. Lorsqu’il est éteint le
voyant cesse de clignoter et la chaudière reprend son cycle de groupe thermique n’est pas maintenu en température minimum.
fonctionnement normal.
13b. Réglage de la température de l’eau de chauffage: Cette
Les voyants rouges 4 et 5 allumés clignotant ensembles signifient
commande sert à fixer la température de l’eau du circuit de chaufque la sonde extérieure (en série sur les versions BV et RV) est
fage (se reporter aux paragraphes de 1.2.2 à 1.2.2.3).
défectueuse ou déconnectée. Aussitôt que la sonde est remplacée
les voyants cessent de clignoter.
14. Manomètre eau: Le manomètre eau indique la pression d’eau
du circuit chauffage.
6. Voyant de signalisation (rouge): Ce voyant étant allumé de
façon fixe signifie que la température de l’eau du circuit chauffage 15. Horloge de programmation (en série sur les versions BV et
est comprise entre 46 et 55°C. Ce voyant étant allumé de façon RV, en option sur les versions B et R): La fonction de l’horloge de
clignotante signale que le raccordement avec la commande à programmation consiste à gérer le fonctionnement de la chaudière
distance OPEN THERM (option) est coupé ou qu’il existe des en mode chauffage et sanitaire par l’application de temps de foncdifficultés de communication. Aussitôt que le circuit est rétabli, tionnement (se reporter aux paragraphes de 1.2.2 à 1.2.4).
le voyant cesse de clignoter et la chaudière reprend son cycle de
16. Interrupteur marche / arrêt: Quand l’interrupteur est en
fonctionnement normal.
position I, la chaudière est alimentée électriquement et le voyant
7. Voyant de signalisation (rouge): Ce voyant étant allumé de du bouton est allumé, lorsque le bouton est sur la position O, la
façon fixe signifie que la température de l’eau du circuit chauffage chaudière n’est pas alimentée électriquement et le voyant du bouest comprise entre 56 et 65°C. Ce voyant étant allumé de façon ton est éteint.
clignotante (seulement modèles B ou BV) signale que la sonde du
17. Poussoir de réarmement: La pression sur ce bouton poussoir
ballon (2) est défectueuse (coupée ou en court circuit). La chaupermet à la chaudière de reprendre son fonctionnement normal
dière fonctionne en mode chauffage et la production d’eau chaude
après la mise en action du thermostat de sécurité surchauffe
est inactive. Aussitôt que la sonde est remplacée, le voyant cesse
(dévisser le capuchon pour accéder au réarmement). Il est recomde clignoter et la chaudière reprend son cycle de fonctionnement
mandé d’attendre que la température soit redescendue à environ
normal.
70°C avant de procéder au réarmement.
5
1.2 Fonctionnement de la chaudiere
1.2.1 Allumage
- Ouvrir le robinet de barrage du combustible.
- mettre l’interrupteur, situé sur l’installation en amont de la chaudière, sur ON;
- mettre l’interrupteur de la chaudière 16 (fig. 1), sur ON (le voyant
vert de l’interrupteur s’allume);
- choisir le système de fonctionnement en agissant sur le sélecteur 11, les réglages 12b et 13b et les contacts de l’horloge de
programmation 15 (se reporter aux paragraphes de 1.2.2 à 1.2.3),
s’il en existe un;
- programmer la valeur de la température ambiante désirée sur le thermostat d’ambiance (s’il en existe un);
- lorsque l’installation de chauffage est en demande de chauffage, la lampe témoin fonctionnement chauffage 10 s’allume;
- lorsque le brûleur est alimenté électriquement, la lampe témoin
fonctionnement brûleur 3 s’allume (l’allumage de ce voyant signifie seulement que le brûleur est alimenté électriquement, mais ne
témoigne pas de son fonctionnement).
ATTENTION
Le brûleur est équipé d’une résistance de préchauffage du
combustible (toujours en service). Pour cette raison, un temps d’attente pouvant atteindre 3 minutes est normal avant la
phase de mise en route du brûleur, ce temps est plus ou moins
long selon la température initiale du combustible.
Pour les modèles B et BV ou les modèles R et RV associés
à un préparateur sanitaire (option), les fonctions sanitaire et
maintien en température du groupe thermique ont la priorité
sur la fonction chauffage.
1.2.2 Fonctionnement
Les groupes thermiques se divisent en deux familles:
a) groupes thermiques équipés d’une zone chauffage à haute température + production d’eau chaude sanitaire (mod. B et R*).
b) groupes thermiques équipés d’une zone chauffage à basse température, d’une zone chauffage à haute température + production
d’eau chaude sanitaire (mod. BV et RV*).
1.2.2.1 Gestion d’un groupe thermique équipé de 1 zone haute
température + production d’eau chaude sanitaire (mod. B et R).
(*) Pour les modèles R et RV, la fonction sanitaire et toutes les
fonctions annexes à cette fonction, sont activées seulement lorsque le groupe thermique est associé à un préparateur sanitaire
(option), toutefois les fonctions anti légionellose et antigel de ce
préparateur ne sont pas activées.
En positionnant l’interrupteur 16 sur I, la chaudière est alimentée
électriquement et le voyant est allumé.
Avec le sélecteur 11 choisir le mode de fonctionnement désiré, à
savoir:
Position “horloge” (utilisable lorsque l’horloge 15 est installée)
Toutes les fonctions sont activées: CHAUFFAGE, SANITAIRE(*),
ANTIGEL, ANTIGOMMAGE DES POMPES, ANTI-LEGIONELLOSE.
Dans cette position la platine électronique gère les programmes
enregistrés par l’horloge de programmation à deux canaux 15.
Par le canal 1 l’utilisateur gère le fonctionnement chauffage (voir
CHAUFFAGE). Par le canal 2 l’utilisateur gère le fonctionnement
de l’eau chaude sanitaire (voir SANITAIRE).
- CANAL 1 sans sonde extérieure
Lorsque le contact est OFF (ouvert) le chauffage est à l’arrêt. Lorsque le contact est ON (fermé) le chauffage est actif et est géré par
le thermostat d’ambiance, s’il est présent.
- CANAL 1 avec sonde extérieure
Voir le §1.2.2.3 FONCTIONNEMENT À TEMPERATURE VARIABLE.
6
- CANAL 2*
Lorsque le contact est OFF (ouvert), la production d’eau chaude
sanitaire est inactive, lorsque le ballon de stockage est épuisé la
température de puisage est celle du réseau de distribution.
Lorsque le contact est ON (fermé), la production d’eau chaude sanitaire est activée, le ballon de stockage (mod. B et BV) est maintenu à la température réglée par le bouton de commande 12b (de
35 à 65°C) ou par le bouton de réglage du ballon séparé (mod. R
et RV).
Avec l’horloge 15 il est possible d’imposer jusqu’à 8 plages de
fonctionnement ON / OFF par jour.
Se reporter au § 1.2.3. pour les détails de réglage et de fonctionnement de l’horloge.
NOTA
Lorsque l’équipement du groupe thermique ne comporte pas
l’horloge ni la sonde extérieure, cette position correspond à la
position ‘’été’’ (voir ci après).
Lorsque l’équipement du groupe thermique ne comporte pas
l’horloge, mais il y a la sonde extérieure, cette position correspond à la position ‘’réduit’’ (voir ci après).
Position “confort”
Toutes les fonctions sont activées: CHAUFFAGE, SANITAIRE(*), ANTIGEL, ANTIGOMMAGE DES POMPES, ANTI-LEGIONELLOSE.
Le contact du canal 1 de l’horloge, si elle est présente, est toujours
ON (fermé) et le chauffage est contrôlé uniquement par le thermostat d’ambiance s’il est présent, indépendamment de la programmation existante.
Pour la position “confort” avec sonde extérieure voir le §1.2.2.2:
Gestion d’un groupe thermique équipé d’une zone chauffage à basse température, d’une zone chauffage à haute température + production d’eau chaude sanitaire (mod. BV et RV) et §1.2.2.3: FONCTIONNEMENT À TEMPERATURE VARIABLE.
La fonction sanitaire est gérée par le bouton de commande 12b (de
35 à 65°C) ou par le bouton de réglage du ballon séparé (mod. R et
RV) et par le canal 2 de l’horloge de programmation (voir ci-dessus
la position horloge
).
Position “réduit”
Cette position sans sonde extérieure correspond à la position été (voir ci après). Elle n’est significative que lorsque
une sonde extérieure est raccordée (voir § 1.2.2.2 ‘’Gestion
d’un groupe thermique équipé d’une zone chauffage à haute température + production d’eau chaude sanitaire (mod.
BV et RV) et §1.2.2.3: FONCTIONNEMENT À TEMPERATURE
VARIABLE.
La fonction CHAUFFAGE est désactivée et les fonctions SANITAIRE(*), ANTIGEL, ANTIGOMMAGE DES POMPES, ANTI-LEGIONELLOSE sont activées.
Le contact du canal 1 de l’horloge, si elle est présente, est
toujours OFF (ouvert) indépendamment de la programmation
existante. De ce fait le chauffage est toujours éteint sans prendre
en compte la demande de chaleur du thermostat ou du chrono
thermostat d’ambiance, si l’un des deux est présent.
La fonction sanitaire(*) est gérée par le bouton de commande
12b (de 35 à 65°C mod. B et BV) ou par le bouton de réglage
du ballon séparé (mod. R et RV) et par le canal 2 de l’horloge de
programmation (voir ci-dessus la position horloge
).
Position “antigel”
Seules ces fonctions sont actives: ANTIGEL, ANTIGOMMAGE DES
POMPES, ANTI-LEGIONELLOSE.
-antigel départ: lorsque la sonde de départ relève une température
inférieure à 5°C le groupe thermique est mis en service chauffage
jusqu’à ce qu’il atteigne une température de 50°C ou pour une
durée de 15 minutes.
-antigel sanitaire (seulement pour mod. B et BV): lorsque la sonde du ballon sanitaire relève une température inférieure à 5°C le
groupe thermique est mis en service ce sanitaire jusqu’à ce que le
ballon atteigne une température de 10°C ou pour une durée de 15
minutes.
Position “été”
La fonction CHAUFFAGE est désactivée et les fonctions SANITAIRE(*), ANTIGEL, ANTIGOMMAGE DES POMPES, ANTI-LEGIONELLOSE sont activées.
Dans cette position la chaudière ne dessert aucune demande de
chauffage et ne gère que la production d’eau chaude sanitaire.
La fonction sanitaire est gérée par le bouton de commande 12b
(de 35 à 65°C mod. B et BV) ou par le bouton de réglage du ballon
séparé (mod. R et RV) et par le canal 2 de l’horloge de programmation (voir ci-dessus la position horloge).
CHAUFFAGE
Le groupe thermique gère la température de départ de l’eau du
circuit chauffage (de 50°C à 90°C) par le réglage du bouton 13b
(fig. 1).
La fonction chauffage est en demande lorsque les contacts du
canal 1 de l’horloge et du thermostat d’ambiance éventuel sont
fermés (ON). La fonction chauffage est au repos si l’un des deux
contacts s’ouvre ou en cas de demande sanitaire(*).
D’autre part si une sonde extérieure est utilisée, l’usager peut agir
sur le bouton de réglage 13b pour régler de façon aléatoire une
température d’ambiance (voir le § 1.2.2.3: FONCTIONNEMENT A
TEMPERATURE VARIABLE).
MAINTIEN
Sur les modèles R et RV, cette fonction ne peut être activée que
si un ballon de préparation sanitaire est associé au groupe thermique.
Avec le bouton de réglage 13b outre la possibilité de gérer la température de l’eau du circuit chauffage il est possible d’activer ou
désactiver le mode de fonctionnement ‘’MAINTIEN’’.
En mode “maintien on” (led 13a allumée), lorsqu’il n’y a pas de
besoin de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire(*), le
corps de chauffe de la chaudière reste chaud à la température de
50°C (cet état permet une rapidité de réaction plus grande pour la
production d’eau chaude sanitaire).
En mode “maintien off” (led 13a
éteinte), lorsqu’il n’y a pas de
besoin de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire(*),
le corps de chauffe de la chaudière reste froid et la chaudière est
à l’arrêt.
Pour sélectionner une des deux fonctions “maintien chaudière
chaude on” ou “maintien chaudière chaude off” il est nécessaire
de:
- Tourner au maximum le bouton de réglage 13b
dans le sens
anti horaire.
- attendre 2 secondes le changement d’état du voyant lumineux
(allumé à éteint ou vice et versa) qui indique le mode actif (voir
ci-dessus)
- il est alors possible de régler, en tournant dans le sens horaire
le bouton de réglage 13b, la température de départ désirée pour
l’eau chauffage.
NOTE: La fonction ’’MAINTIEN’’ intervient indépendamment
de la position du sélecteur 11.
La fonction ‘’MAINTIEN’’ peut également être activée lorsque
la fonction sanitaire est inactive (par le bouton de commande
12b ou par l’horloge de programmation si elle est présente).
En cas d’utilisation fréquente d’eau chaude sanitaire, il est
conseillé de rendre inactive la fonction ‘’MAINTIEN’’ et de
maintenir seulement le ballon de stockage en température.
SANITAIRE
Sur les modèles R et RV, cette fonction peut être activée si un ballon de préparation sanitaire est associé au groupe thermique.
La préparation de l’eau chaude sanitaire a la priorité sur toutes les
autres fonctions. L’utilisateur dispose d’une part du bouton de réglage 12b ou du thermostat inclus sur le préparateur séparé (mod.
R et RV) et d’autre part du canal 2 de l’horloge de programmation
15 (si elle est présente) pour gérer les paramètres de fonctionnement du ballon sanitaire. La température de réglage par le bouton
12b peut être réglée de 35 à 65°C (mod. B et BV) et par la plage
de réglage du thermostat inclus sur le préparateur séparé (mod.
R et RV).
Le bouton de réglage 12b (mod. B et BV) permet également d’activer ou désactiver le ballon sanitaire.
-la led 12a allumée (ON) indique que le ballon est en service. Le
groupe thermique chauffe l’eau chaude sanitaire à la température
imposée par le réglage du bouton 12b (mod. B et BV) ou le réglage
du thermostat inclus sur le préparateur séparé (mod. R et RV).
-la led 12a éteinte (OFF) indique que le ballon est hors service.
Le groupe thermique ne chauffe pas l’eau chaude sanitaire. Les
puisages éventuels seront à la température de l’eau du réseau de
distribution.
Pour sélectionner une des deux fonctions “ballon actif on” ou
“ballon inactif off” il est nécessaire de:
- Tourner au maximum le bouton de réglage 12b dans le sens anti
horaire.
- attendre 2 secondes le changement d’état du voyant lumineux
12a (allumé à éteint ou vice et versa) qui indique le mode actif (voir
ci-dessus)
- il est alors possible de régler la température sanitaire désirée
pour l’eau chauffage, en tournant dans le sens horaire le bouton
de réglage 12b (mod. B et BV) ou le bouton de réglage du thermostat inclus sur le préparateur séparé (mod. R et RV).
NOTE: Lorsqu’il est équipé de l’horloge de programmation, le
groupe thermique chauffe l’eau seulement pendant les périodes ou le contact du canal 2 est ‘’ON’’ (voir le § 1.2.3 pour la
programmation de l’horloge) et si la fonction “ballon actif on”
est active (led 12a allumée).
Lorsque le ballon est désactivé (led 12a
éteinte), indépendamment de la programmation de l’horloge, le ballon n’est
pas maintenu en température.
ANTIGEL
La fonction antigel est active quelle que soit la position du sélecteur
11:
- lorsque la température de départ descend en dessous de 5°C,
la platine électronique met le brûleur et la pompe de circulation
chauffage en service jusqu’à obtenir une température maximum de
50°C ou pour une durée de 15 minutes.
- pour les modèles B et BV, cette fonction protège également le
ballon d’eau chaude sanitaire: lorsque la sonde sanitaire relève
une température inférieure à 5°C la chaudière est mise en service
chauffage du ballon (brûleur et pompes) jusqu’à obtenir une température maximum de 10°C ou pour une durée de 15 minutes. En
ce cas, la température de départ atteint 50°C.
ANTI GOMMAGE DES POMPES
Lorsqu’il n’y a pas eu de demande des fonctions chauffage ou sanitaire au cours des précédentes 24 heures, la fonction anti gommage est mise en action et la (les) pompe (s) du (des) circuit (s)
chauffage et sanitaire est (sont) mise (s) en service pour une durée
de trois minutes.
ANTI LEGIONNELLOSE
Cette fonction est disponible seulement pour les modèles B et
BV.
Une fois par quinzaine la fonction anti légionellose est activée,
elle consiste à porter la température du ballon de stockage de
l’eau chaude sanitaire à une température de 65°C pour une durée minimum de 30 minutes, afin d’éliminer le développement de
bactéries. Cette fonction est activée indépendamment de toutes
les autres consignes en cours.
EVACUATION DE LA CHALEUR
Lorsque la température du groupe thermique est supérieur à 91°C,
les pompes sont activées de façon à évacuer l’inertie thermique
présente et ne pas créer de surchauffe du corps de chaudière.
- sur les modèles R et RV sans ballon sanitaire, la pompe chauffage est maintenue en service jusqu’à ce que la température du
corps de chauffe descende à 90°C, puis la pompe reste active
encore pendant trois minutes.
- sur les modèles R et RV avec ballon sanitaire (option) et sur les
modèles B et BV:
a) si le groupe thermique est dans une phase de post circulation
du circuit chauffage, la pompe chauffage est maintenue en service
jusqu’à ce que la température du corps de chauffe descende à
90°C, puis la pompe reste active encore pendant trois minutes.
7
b) à l’inverse, si le groupe thermique n’est pas dans une phase de
post circulation du circuit chauffage, le phénomène d’inertie est
contré dans le ballon en activant la pompe du circuit sanitaire jusqu’à ce que la température du corps de chauffe descende à 90°C,
puis la pompe reste active encore pendant trois minutes.
POST CIRCULATION
A la fin d’un cycle de fonctionnement en phase chauffage, sanitaire
ou antigel, le brûleur, s’il est en fonctionnement, s’arrête immédiatement, par contre la pompe (chauffage ou sanitaire selon le cas)
continue à être alimentée pour une durée de post circulation temporisée selon le cycle en cours au moment de l’arrêt.
Toute demande de fonctionnement en chauffage, en sanitaire ou
en antigel a la priorité absolue et met fin immédiatement à la fonction post circulation.
Post circulation avec la fonction ‘’MAINTIEN’’ inactive:
Temporisation post circulation chauffage
ou antigel (pompe active: chauffage)
180 s
Temporisation post circulation sanitaire ou
antigel (pompe active: sanitaire)
30 s
Post circulation avec la fonction ‘’MAINTIEN’’ active:
Temporisation post circulation chauffage ou
antigel (pompe active: sanitaire)
180 s
1.2.2.2 Gestion d’un groupe thermique équipé d’une zone
basse température, d’une zone haute température + production d’eau chaude sanitaire (modèles BV et RV)
(*)Pour les modèles R et RV, la fonction sanitaire et toutes les
fonctions annexes à cette fonction sont activée seulement lorsque le groupe thermique est associé à un préparateur sanitaire (option), toutefois les fonctions anti légionellose et antigel
de ce préparateur ne sont pas activées.
La signalisation de fonctionnement, diagnostic d’erreur, mode de
fonctionnement: sanitaire(*), maintien, antigel, anti gommage des pompes, anti légionellose et anti inertie sont
identiques aux modèles B et R comportant une seule zone haute température (voir ci-dessus le § 1.2.2.1) et la production d’eau
chaude sanitaire. Seul, le fonctionnement du mode chauffage est
différent.
Voici les changements du fonctionnement chauffage par rapport
aux modèles sans zone basse temperature (mod. B et R); pour les
autres fonctions voir le § 1.2.21.
En positionnant l’interrupteur 16 (fig. 1) sur I la chaudière est alimentée électriquement et le voyant est allumé.
Avec le sélecteur 11 (fig. 1) choisir le mode de fonctionnement désiré, à savoir:
Position “horloge”
Toutes les fonctions sont activées: CHAUFFAGE, SANITAIRE(*),
ANTIGEL, ANTIGOMMAGE DES POMPES, ANTI-LEGIONELLOSE.
Dans cette position, le groupe thermique gère les programmes enregistrés par l’horloge de programmation à deux canaux 15. Par le
canal 1 l’utilisateur gère le fonctionnement chauffage (voir CHAUFFAGE). Par le canal 2 l’utilisateur gère le fonctionnement de l’eau
chaude sanitaire (voir SANITAIRE(*)).
- CANAL 1 avec sonde extérieure
Canal 1 ON (contact fermé): les températures de départ (circuits haute et basse température) sont réglés pour obtenir, de façon
aléatoire, la température d’ambiance (CONFORT) réglée par le
bouton de commande 13b (fig. 1).
Canal 1 OFF (contact ouvert): les températures de départ (circuits haute et basse température) sont réglés pour obtenir, de façon
aléatoire, la température d’ambiance REDUITE
[température d’ambiance REDUITE = Température d’ambiance
8
CONFORT - 4°C si le cavalier CM4 est en position OFF (voir schémas électrique) ou.
Température d’ambiance REDUITE = Température d’ambiance
CONFORT - 2°C si le cavalier CM4 est en position ON (voir schémas électrique)].
Les thermostats d’ambiance (s’ils sont présents) mettent en service, ou arrêtent, les pompes de chacune des zones concernées;
lorsque tous les thermostats sont OFF (contacts ouverts) il n’y a
plus de demande de chauffage.
- CANAL 2
Fonctionnement identique à celui décrit au § 1.2.2.1.
Avec l’horloge de programmation 15 il est possible d’imposer jusqu’à 8 plages de fonctionnement ON / OFF par jour. Pour une
explication détaillée du fonctionnement de l’horloge voir § 1.2.3.
Position “confort”
Toutes ces fonctions sont activées: CHAUFFAGE, SANITAIRE(*), ANTIGEL, ANTIGOMMAGE DES POMPES, ANTI-LEGIONELLOSE.
Le contact du canal 1 de l’horloge est toujours ON (fermé) indépendamment de la programmation horaire existante, ainsi le chauffage
est mis en service ou arrêté uniquement par le ou les thermostats
d’ambiance (s’ils sont présents), en ignorant la programmation horaire de l’horloge.
Dans ce mode de fonctionnement, par le bouton de commande 13b
(fig. 1), l’utilisateur ne règle plus la température de départ des circuits,
mais une valeur aléatoire de la température d’ambiance CONFORT
(voir § 1.2.2.3 FONCTIONNEMENT À TEMPERATURE VARIABLE).
Les thermostats d’ambiance (s’ils sont présents) mettent en service,
ou arrêtent, les pompes de chacune des zones concernées; lorsque
tous les thermostats sont OFF (contacts ouverts) il n’y a plus de demande de chauffage.
La fonction sanitaire est gérée par le bouton de commande 12b (de
35 à 65°C mod. B et BV) ou par le bouton de réglage du ballon séparé
(mod. R et RV) et par le canal 2 de l’horloge de programmation (voir
ci-dessus la position “horloge” ).
Position “réduit”
Toutes ces fonctions sont activées: CHAUFFAGE, SANITAIRE(*), ANTIGEL, ANTIGOMMAGE DES POMPES, ANTI-LEGIONELLOSE.
Le contact du canal 1 de l’horloge est toujours OFF (ouvert) indépendamment de la programmation horaire existante.
Dans ce mode de fonctionnement, par le bouton de commande 13b
(fig. 1), l’utilisateur ne règle plus la température de départ des circuits
mais une valeur aléatoire de la température d’ambiance REDUIT.
[Température d’ambiance REDUITE = Température d’ambiance
CONFORT - 4°C si le cavalier CM4 est en position OFF (voir schémas électrique) ou
Température d’ambiance REDUITE = Température d’ambiance
CONFORT - 2°C si le cavalier CM4 est en position ON (voir schémas
électrique)]
Voir § 1.2.2.3 Fonctionnement à ‘’TEMPERATURE VARIABLE’’.
Les thermostats d’ambiance (s’ils sont présents) mettent en service,
ou arrêtent, les pompes de chacune des zones concernées; lorsque
tous les thermostats sont OFF (contacts ouverts) il n’y a plus de demande de chauffage.
La fonction sanitaire(*) est gérée par le bouton de commande 12b (de
35 à 65°C mod. B et BV) ou par le bouton de réglage du ballon séparé
(mod. R et RV) et par le canal 2 de l’horloge de programmation (voir
ci-dessus la position horloge ).
1.2.2.3 Fonctionnement à TEMPERATURE VARIABLE
Lorsqu’une sonde extérieure (en série
sur les versions BV et RV) est raccordée
à la carte électronique, le groupe thermique gère la température de départ de
la zone à haute température (radiateurs)
et celle de la zone à basse température
(chauffage par le sol) en fonction de:
- la température extérieure relevée par la
sonde extérieure
- la température ambiante (valeur aléatoire) définie par la position du
bouton de réglage 13b (sur une plage de 12 à 28°C).
- le coefficient de la courbe du circuit haute température se règle en
agissant sur le potentiomètre P4 sur la carte électronique (repérée
0CIRCSTA05 sur le schéma électrique) valeur conseillée: entre 1
et 1,5.
- le coefficient de la courbe du circuit basse température, se règle en agissant sur le potentiomètre R4 sur la carte électronique
(repérée 0CIRCSTA06 sur le schéma électrique) valeur conseillée:
entre 3 et 4.
Pour accéder aux potentiomètres P4 et R4 il est nécessaire d’ouvrir
le tableau de commande (voir fig. 2).
La température ambiante (valeur aléatoire) programmée par le bouton
de réglage 13b: positionné en fin de course anti horaire correspond à
±12°C, positionné à 9 heures la température correspond à ±15°C, positionné à 12 heures 20°C, positionné à 3 heures ±25°C et positionné en
fin de course dans le sens horaire à ±28°C.
Le réglage optimal conseillé se situe sur la position 20°C.
NOTE POUR L’INSTALLATEUR
La température d’ambiance demandée par l’utilisateur en agissant
sur le bouton de réglage 13b sera d’autant plus précise que le choix
et le réglage de la courbe de chauffe seront adaptés aux besoins.
Cette courbe est sélectionnable sur le diagramme ci-dessous et réglable par l’installateur, comme il suit:
R4
0CIRCSTA06
R4 = réglage de la courbe
basse température
0CIRCSTA05
P4 = réglage de la courbe
haute température
P4
3.0
100
2.5
2.0
90
1.5
80
70
1.0
60
50
4.2
3.4
2.6
40
30
1.8
20
10
0
20
16
12
8
4
0
-4
-8
-12
-16
-20
-24
-28
-32
-36
-40
fig. 2
Les courbes reportées sur le diagramme ci-dessus se réfèrent à une demande de température d’ambiance de 20°C.
Au cas ou la demande de température d’ambiance demandée est différente de 20°C, plus élevée ou plus basse, les courbes se positionneront de façon évidente vers le haut ou vers le bas.
9
1.2.3 Programmation de l’horloge éléctronique
1
2
3
8
4
9
7
5
6
6 Poussoir de fonction SKIP
7 Indicateur fonction SKIP
8 Indicateur du jour de la semaine
9 Indicateur de l’heure actuelle
1 Sélecteur du mode de fonctionnement
2 Sélecteur de programmation
3 Indicateur de canal
4 Indicateur d’activation de canal
5 Indicateur de période de programmation
fig. 3
A. Initialisation
Lors de la première programmation de l’horloge, ou lorsque l’on
souhaite la reprogrammer, il est conseillé d’effectuer une remise à
zéro générale. Pour réaliser cette opération, mettre le sélecteur 2 en
position RUN, puis appuyer sur le poussoir R (reset): l’heure et les
programmes d’allumage / extinction sont remis à zéro (l’indication de
l’heure affiche 0:00 et commence à clignoter).
Pour régler le jour de la semaine, l’heure et les programmes de fonctionnement voir § B et C.
B. Réglage de l’heure et du jour courant
En positionnant le sélecteur 2 sur ‘’RUN’’ appuyer simultanément sur
les boutons ‘’h’’ et ‘’m’’ jusqu’à obtenir l’arrêt du clignotement des
deux points au centre de l’affichage horaire (si le poussoir ‘’RESET’’
a été précédemment activé, l’indication de l’heure cesse aussi de
clignoter). Appuyer sur le poussoir ‘’1…7’’ pour régler le jour de la
semaine puis sur le poussoir ‘’h’’ pour le réglage de l’heure et ensuite
sur le poussoir ‘’m’’ pour le réglage des minutes (un appui prolongé
accélérera le défilement des indications). Attendre une dizaine de seconde pour que commence le clignotement des indications. Dès lors
la mise à l’heure est enregistrée.
C. Réglage des programmes horaires de fonctionnement
Positionner le sélecteur ‘’2’’ sur ‘’P1’’ pour programmer le canal 1 ou
sur ‘’P2’’ pour programmer le canal 2 (le repère 3 permet de visualiser le canal choisi, le repère 4 affiche le symbole
pour un horaire
d’allumage ou n’affiche rien pour un horaire d’extinction, et le repère
5 affiche le chiffre 1, qui est le premier programme programmé - l’horloge permet de programmer journellement 8 horaires marche ou arrêt
sur chaque canal, soit 16 horaires).
Pour programmer l’horaire de mise en route effectuer les opérations
suivantes:
- appuyer sur le poussoir ‘’1…7’’ pour afficher le jour de la semaine
désiré (ou le groupe de jour(1));
- appuyer sur le poussoir ‘’h’’ et ensuite sur le poussoir ‘’m’’ pour le
réglage heure/minutes du programme de mise en route;
10
- appuyer sur le poussoir
pour enregistrer le réglage et passer
à la programmation de l’horaire d’arrêt (le repère 4 est éteint pour
signaler une opération de réglage d’arrêt et le repère ‘5’ affiche le
chiffre 2 qui indique le second horaire en cours de réglage); effectuer
à nouveau les phases précédentes pour régler l’horaire d’extinction
pour enregistrer l’horaire
et terminer en appuyant sur le poussoir
programmé (à ce point, le repère 5 indique le chiffre 3, permettant
la programmation d’une nouvelle plage de fonctionnement). Lorsque
les opérations de réglage sont terminées, positionner le sélecteur 2
sur ‘’RUN’’ pour achever la programmation.
en appuyant plusieurs fois en suivant sur le poussoir ‘’1…7’’ il est
possible de faire une programmation répétitive au cours de la semaine de la façon suivante:
- Bloc N°1: chaque jour individuellement
- Bloc N°2: du lundi au vendredi inclus
- Bloc N°3: samedi et dimanche
- Bloc N°4: du lundi au samedi inclus
- Bloc N°5: tous les jours de la semaine
(1)
Lorsque une programmation a été effectuée sur un bloc de jour (exp.:
bloc N° 2), pour la mise en route il est nécessaire de programmer
l’arrêt sur le même bloc de jour, de façon à ce que la fonction arrêt
soit activée pour chacun des jours de ce bloc.
D. Modes de fonctionnement du programmateur horaire.
Le programmateur possède trois modes de fonctionnement pouvant
être sélectionnés par l’intermédiaire du sélecteur ‘’1’’
I – Fonctionnement permanent ‘’ON’’ (le canal ou les canaux sélectionnés sont toujours actifs);
AUTO - Fonctionnement selon la programmation (les deux canaux
s’activent ou se mettent au repos selon les plages horaires définies
lors du réglage, voir le paragraphe C pour la programmation);
O – Fonctionnement permanent ‘’OFF’’ (le canal ou les canaux sélectionnés sont toujours au repos).
Fonctionnement permanent ‘’ON’’ (I)
Si l’on souhaite faire fonctionner un canal de façon permanente
procéder de la façon suivante:
- mettre le sélecteur ‘’1’’ en position ‘’I’’ et appuyer sur le poussoir
‘’6’’ une fois pour sélectionner le canal 1 et deux fois pour le canal
2 (le canal sélectionné clignote pendant 3 sec. (repère ‘’3’’); ensui(repère 4) s’affiche (dès lors le canal est activé en
te le symbole
permanence). Le sélecteur ‘’1’’ doit rester en position ‘’I’’. Répéter
l’opération pour le second canal si l’on désire également son fonctionnement permanent.
La confirmation du fonctionnement est visible par l’affichage des numéros des canaux en activité (repère ‘’3’’).
Lorsque un seul des deux canaux est activé en permanence, l’autre
canal fonctionne selon la programmation établie (voir le paragraphe
C pour la programmation), toutefois il est nécessaire de laisser le sélecteur ‘’1’’ en position ‘’I’’ .
Pour annuler le fonctionnement permanent d’un ou des canaux, positionner le sélecteur ‘’1’’ sur ‘’AUTO’’.
Fonctionnement avec la programmation (AUTO)
Avec ce mode de fonctionnement les canaux 1 ou 2 sont activés ou
désactivés selon la programmation horaire qui a été établie (voir le
paragraphe C pour la programmation).
Lorsque une période de mise en service de l’un des canaux est active, le symbole apparaît sur l’afficheur (repère 4) et le canal s’affiche
(repère 5).
Fonctionnement permanent ‘’OFF’’ (O)
Si l’on désire qu’un canal soit désactivé en permanence procéder de
la façon suivante:
- mettre le sélecteur ‘’1’’ sur la position ‘’O’’, appuyer sur le poussoir
‘’6’’ une fois pour sélectionner le canal 1 et deux fois pour le canal 2:
le canal sélectionné clignote pendant 3 sec. (repère ‘’3’’). Ne plus intervenir sur aucun bouton durant 3 secondes, à partir de ce moment
le canal sélectionné est désactivé de façon permanente (le repère
3 continue à signaler ce canal de façon clignotante); lorsque cette
opération est achevée, il est nécessaire de laisser le sélecteur ‘’1’’ sur
la position ‘’O’’, dans le cas contraire le canal serait à nouveau activé
selon la programmation établie.
Pour désactiver les deux canaux ensembles répéter les opérations
précédentes pour le second canal. La confirmation de la fonction est
indiquée par l’affichage des canaux (repère 3) de façon clignotante.
Lorsqu’un seul des deux canaux est désactivé de façon permanente,
l’autre canal fonctionne selon la programmation établie (voir paragraphe C pour la programmation).
Pour interrompre la désactivation d’un ou des canaux sélectionnés
mettre le sélecteur ‘’1’’ sur la positionner ‘’AUTO’’.
Il existe également une possibilité de mettre un canal activé en permanence et le second désactivé en permanence; pour effectuer cette
opération procéder de la façon suivante:
- mettre le sélecteur ‘’1’’ en position ‘’I’’ et appuyer sur le poussoir
‘’6’’ une fois pour sélectionner le canal 1 et deux fois pour le canal 2
(le canal sélectionné clignote pendant 3 sec. (repère ‘’3’’); ensuite le
(repère 4) s’affiche: dès lors le canal sélectionné est actisymbole
vé en permanence. Mettre ensuite le sélecteur ‘’1’’ de la position ‘’I’’
à la position ‘’O’’ de façon rapide sans pause sur la position ‘’AUTO’’,
appuyer sur le poussoir ‘’6’’ une fois pour sélectionner le canal à désactiver: le voyant du canal sélectionné clignote (repère ‘’3’’) alors
que celui du canal activé en permanence est fixe et accompagné du
symbole
(repère 4); ne plus intervenir sur aucun bouton durant 3
secondes, à partir de ce moment le canal sélectionné est désactivé
de façon permanente (le repère 3 continue à signaler ce canal de
façon clignotante).
La fonction ‘’SKIP’’ reste active jusqu’à la prochaine modification de
fonction du programmateur. La mise en action de cette fonction est
.
repérable par la présence du symbole
Pour désactiver la fonction ‘’SKIP’’ appuyer à nouveau sur le poussoir ‘’6’’.
La fonction ‘’SKIP’’ n’est active que durant le mode de fonctionnement automatique du programmateur.
Durant les phases de fonctionnement apparaît l’affichage du symbo(repère 4).
le
F. Caractéristiques techniques
Alimentation: 220-240 V 50/60 Hz (1-2)
Sortie relais: 2x5 Amp. – 250 V contact unipolaire
Batterie au lithium pour le
1
2
3
maintien de la mémoire de
CH1 CH2
programmation pendant ± 5
ans.
M
Intervalle minimum de commutation: 1 minute
Relais:
CH 1: contact ON/OFF (3-5)
CH 2: contact ON/OFF (4-5)
4
5
1.2.4. Programmation de la commande à distance OPEN THERM
(option)
Les groupes thermiques peuvent être raccordés à une commande à
distance Open Therm (option) fournie par le constructeur.
Dans ce cas l’horloge (si le groupe en est équipé) doit être programmé, pour l’ensemble des canaux 1 et 2, en position permanente
‘’ON’’ (voir § 1.2.3).
A partir de la commande à distance, il est possible de gérer complètement le fonctionnement du groupe thermique pour les fonctions
chauffage, sanitaire, température de départ chauffage ET SANITAIRE, etc…, sauf les fonctions de maintien en température et activation/désactivation du ballon sanitaire, qui doivent être commandées par le bouton 12b (fig. 1) pour la
fonction ballon et par le bouton 13b (fig. 1) pour la fonction maintien chauffage.
ATTENTION
Lorsqu’une commande à distance est raccordée au groupe thermique, le sélecteur 11 doit être positionné sur la fonction ‘’CONFORT’’ et, si l’horloge de programmation est présente, celle-ci
doit être programmée, pour l’ensemble des canaux 1 et 2, en
position permanente ‘’ON’’ (voir § 1.2.3)
Pour l’installation de la commande à distance Open Therm voir
§ 3.2.11.
Pour la programmation de la commande à distance Open Therm
consulter la notice d’instructions spécifique jointe à la livraison de
ce matériel.
E. Utilisation de la fonction ‘’SKIP’’
La fonction ‘’SKIP’’ (saut de programme) permet de changer l’état
de fonctionnement du programmateur de la position ‘’ON’’ à la position ‘’OFF’’ ou vice et versa, après avoir appuyé sur le poussoir ‘’6’’.
11
1.2.5 Mise en sécurité du groupe thermique
Lorsqu’il se présente une anomalie de fonctionnement le groupe
thermique se met automatiquement en sécurité.
Pour connaître la cause d’une mise en sécurité se reporter au §
4.10 ‘’Diagnostique du brûleur’’ et § 7. ‘’Tableau des incidents techniques’’
1.2.5.1 Mise en sécurité du brûleur
En cas de dysfonctionnement du brûleur, ce dernier se bloque automatiquement: le voyant lumineux de sécurité 1 sur le tableau de
commande (fig. 1) s’allume ainsi qu le bouton poussoir de réarmement rouge sur le brûleur (fig. 4).
Dans ce cas, procéder de la façon suivante:
* vérifier tout d’abord la présence de combustible et l’ouverture des
vannes de barrage;
* après avoir effectué la vérification susmentionnée, débloquer le
brûleur en appuyant sur la touche de réarmement, allumé en rouge
(fig. 4) située sur le brûleur: si l’appareil ne redémarre pas et se bloque à nouveau, après une troisième tentative s’adresser à un Centre
d’Assistance après-vente agréé ou à du personnel qualifié pour une
intervention technique.
ATTENTION: Au cas où le brûleur se met fréquemment en sécurité, signe d’une anomalie de fonctionnement récurrente,
s’adresser à un Centre d’Assistance après-vente agréé ou à du
personnel qualifié pour une intervention technique.
Pour ajuster la valeur de la pression d’eau, procéder de la façon
suivante:
* positionner l’interrupteur général 16 (fig. 1) sur O (OFF) (le voyant
lumineux vert s’éteint);
* déposer la partie inférieure avant de l’habillage du groupe thermique pour la version B ou le panneau avant pour la version R;
* agir sur les robinets de remplissage du groupe thermique (fig. 5)
jusqu’à obtenir la pression désirée indiquée par le manomètre 14
(fig. 1). La valeur de la pression à froid du groupe thermique doit
être de 1÷1,3 bar;
* remettre en place la partie inférieure avant de l’habillage et positionner l’interrupteur général 16 (fig. 1) sur I (ON).
ATTENTION:
Agir exclusivement sur les robinets de remplissage. Ne jamais toucher d’autres parties du groupe thermique, telles
que par exemple l’échangeur de chaleur et les tuyaux d’eau,
qui pourraient être très chauds.
Après avoir procédé à une opération de remplissage, bien
fermer les robinets. Des robinets mal fermés pourraient provoquer une augmentation de la pression de réseau et, par
conséquent, l’ouverture de la soupape de sûreté de l’installation de chauffage et une fuite d’eau.
Au cas où ce type de blocage se produit fréquemment,
s’adresser à un Centre d’Assistance après-vente agréé ou à
du personnel qualifié pour une intervention technique.
Mod. B et BV
BOUTON
DE REARMEMENT
BRULEUR
Mod. R et RV
ROBINETS
DE REMPLISSAGE
fig. 5
fig. 4
1.2.5.2 Blocage dû à un excès de température
En cas d’allumage du voyant lumineux rouge de blocage pour excès
de température 2, qui signale l’intervention du dispositif de sécurité
du thermostat de surchauffe à réarmement manuel, suite à un dysfonctionnement, s’adresser à un Centre d’Assistance après vente
agréé ou à du personnel qualifié pour une intervention technique.
mod. B et BV
mod. R et RV
1.2.5.4 Blocage dû à un mauvais fonctionnement d’une sonde
de température
En cas de mise en sécurité due au mauvais fonctionnement d’une
sonde de température, les voyants suivants sont clignotants:
- le voyant rouge 5 (fig. 1) pour la sonde 1 (chauffage): le brûleur
s’éteint et la pompe chauffage est mise en service.
- le voyant rouge 7 (fig. 1, mod. B et BV) pour la sonde 2 (sanitaire): la fonction sanitaire est arrêtée mais la fonction chauffage
reste active.
Dans ces cas, faire appel à un service d’assistance technique ou
à un professionnel qualifié pour une intervention technique.
1.2.5.3 Blocage dû à une pression d’eau insuffisante de
l’installation chauffage
1.3 Maintenance entretien
En cas de pression d’eau insuffisante dans l’installation, le voyant
lumineux rouge de mise en sécurité 4 s’allume, signalant l’intervention du pressostat de sûreté, procéder à l’ajustement de la pression
en agissant sur les robinets de remplissage (fig. 5) situés de part et
d’autre du disconnecteur à l’intérieur de l’habillage.
La législation exige qu’une fois par an il faille procéder à la maintenance
périodique de la chaudière (circulaire ministérielle du 09/08/1978).
Une maintenance correcte de la chaudière permet à cette dernière de
travailler dans les meilleures conditions, dans le respect de l’environnement et en toute sécurité pour les personnes, les animaux et les choses.
12
La maintenance de la chaudière doit être effectuée par du personnel
techniquement qualifié.
sés aux personnes, aux animaux et aux choses, dérivant de réparations ou d’interventions impropres sur la chaudière.
Le fabricant recommande de faire appel à un service d’assistance
technique professionnel qui est habilité pour effectuer les opérations
d’entretien des chaudières.
Si la chaudière doit rester longtemps sans fonctionner et débranchée du réseau électrique, il pourrait être nécessaire, lors de remise
en fonction, de débloquer la pompe.
Cette opération, impliquant le démontage de l’habillage et l’accès
à la partie intérieure de la chaudière, doit être effectuée par du personnel qualifié.
Le blocage de la pompe peut être évité en effectuant un traitement
de l’eau de l’installation à l’aide de produits de protection spécifiques, adaptés aux installations multi métaux.
L’usager peut s’occuper personnellement du nettoyage de l’habillage de la chaudière, qui peut être effectué à l’aide de produits destinés au nettoyage des meubles.
Ne jamais utiliser d’eau !
1.4 Remarques destinées à l’usager
L’usager ne peut accéder librement qu’aux parties de la chaudière
dont la manoeuvre ne nécessite aucun outil ni instrument: il n’est
donc pas autorisé à démonter la carcasse de la chaudière, ni même
à intervenir à l’intérieur de cette dernière.
Personne n’est autorisé à apporter des modifications à la chaudière,
personnel qualifié y compris.
Le producteur décline toute responsabilité pour les dommages cau-
L’installation chauffage peut être efficacement protégée du gel par
l’utilisation d’un produit antigel spécifique adapté et agréé par le
ministère de la santé. Ne pas utiliser de produits antigel destinés à
l’automobile et contrôler l’efficacité dans le temps.
La chaudière est équipée d’un thermomètre par LED (fig. 1) qui permet de contrôler la température de l’eau.
Seul le personnel qualifié est habilité à installer les kits spécifiques
d’origine constructeur.
2 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES ET COTES D’ENCOMBREMENT
2.1 Caractéristiques techniques
Ce groupe thermique comporte un corps de chauffe en fonte à haut
rendement avec trois parcours de fumée, et fonctionne avec un brûleur fioul domestique.
Les modèles disponibles sont les suivants:
-B: Groupe thermique pour le chauffage d’un circuit haute température et d’un préparateur d’eau chaude sanitaire d’une capacité
de 130 litres.
-BV: Groupe thermique pour le chauffage d’un circuit basse température (avec vanne de mélange motorisée), d’un circuit haute
température et d’un préparateur d’eau chaude sanitaire d’une capacité de 130 litres.
-R: Groupe thermique pour le chauffage d’un circuit haute température.
-RV: Groupe thermique pour le chauffage d’un circuit basse température (avec vanne de mélange motorisée) et d’un circuit haute
température.
Les puissances disponibles pour chaque modèle sont:
-TFS 23: Groupe thermique étanche d’une puissance de 24kW
évacuation des gaz brûlés par conduit coaxial.
-TFS 31: Groupe thermique étanche d’une puissance de 31kW
évacuation des gaz brûlés par conduit coaxial.
-TFS 43: Groupe thermique étanche d’une puissance de 43kW
évacuation des gaz brûlés par conduit coaxial.
Les groupes thermiques satisfont à toutes les normes et règles
en vigueur dans le pays de destination indiqué sur la plaque
signalétique des caractéristiques techniques.
L’installation dans un pays autre que celui spécifié peut être la cause d’accident pour lesquels le constructeur ne peut pas être tenu
pour responsable.
Caractéristiques de construction
- Echangeur de chaleur en fonte à trois parcours de fumée et haut rendement
- Isolation en laine de verre avec feuille en kraft aluminé de forte épaisseur (50mm)
- Brûleur fioul domestique à pulvérisation mécanique, en version
étanche, avec pré chauffage du combustible
- Ballon de 130 litres (mod. B et BV) en acier protégé par
vitrification, visitable avec serpentin d’échange à section ovale à
coefficient d’échange élevé, isolation mousse de polyuréthane (sans CFC) et anode sacrificielle en magnésium
- Habillage en tôle d’acier électro zinguée finition par poudrage
époxy polyester
- Platine électronique de gestion du groupe thermique
- Vase d’expansion chauffage capacité 12 litres
- Vase d’expansion sanitaire capacité 5 litres (mod. B et BV)
- Soupape de sûreté circuit chauffage 3 bar
- Soupape de sûreté circuit sanitaire 7 bar (mod. B et BV)
- Pompe de circulation chauffage à trois vitesses avec dégazeur
incorporé
- Pompe de circulation sanitaire mono vitesse avec dégazeur
incorporé (mod. B et BV)
- Purgeur d’air automatique sur l’échangeur de chaleur
- Horloge de programmation digitale (option pour les modèles R et B).
- Filtre sur alimentation fioul
- Sondes de température chauffage et ballon sanitaire
- Disconnecteur avec robinets de remplissage installation
incorporés
- Robinet de vidange circuit chauffage
- Pressostat de sécurité manque d’eau chauffage
- Thermostat de sécurité surchauffe (110 °C)
- Pré disposition pour le raccordement d’une platine pour la gestion
de plusieurs zones de chauffage (en série sur les modèles BV et RV)
- Pré disposition pour le raccordement d’une commande à distance Open Therm (option)
- Pré disposition pour le raccordement d’une sonde extérieure
(option sur les modèles B et R, en série sur les modèles BV et RV)
Interface utilisateur
- Interrupteur général lumineux
- Sélecteur de fonction: HORLOGE, TEMPERATURE CONFORT, TEMPERATURE REDUITE, ANTIGEL, ETE
- Réglage de la température du circuit d’eau chauffage
(cette commande permet également d’activer/désactiver le
maintien en température)
- Réglage de la température de l’eau chaude sanitaire mod. B et
BV (cette commande permet également d’activer le
fonctionnement du ballon)
- Sélecteur d’activation du ballon sanitaire (modèles R et RV)
- Thermomètre par LED lumineuses
- Manomètre de pression d’eau du circuit chauffage
- Panneau de commande avec signalisation lumineuse de:
* présence de tension électrique;
* brûleur en service;
* fonction chauffage active;
* sécurité brûleur par défaut de flamme;
* sécurité par surchauffe;
* sécurité par manque de pression d’eau dans le circuit chauffage;
* sécurité par mauvais fonctionnement d’une ou de plusieurs sondes;
* erreur de communication avec une commande à distance.
Caractéristiques des diverses fonctions
-Fonction antigel
-Fonction anti légionellose
-Fonction anti gommage des pompes
-Fonction post circulation des pompes
-Fonction anti inertie
13
2.2. Dimensions
Mod. B et BV
D = aspiration 125 mm
évacuation 80 mm
1
DEPART (mod. B)
G1 M
6
DEPART HAUTE TEMP. (mod. BV)
G1 M
2
RETOUR (mod. B)
G1 M
7
RETOUR HAUTE TEMP. (mod. BV)
G1 M
3
EAU CHAUDE SANITAIRE
G3/4 M
8
DEPART BASSE TEMP. (mod. BV)
G1 M
4
BOUCLAGE SANITAIRE
G1/2 M
9
RETOUR BASSE TEMP. (mod. BV)
G1 M
5
EAU FROIDE RESEAU
G3/4 M
10
ALIMENTATION COMBUSTIBLE
G1 M
6
RETOUR HAUTE TEMP. (mod. RV)
Mod. R et RV
D = aspiration 125 mm
évacuation 80 mm
14
1
DEPART (mod. R)
2
EAU FROIDE RESEAU
G1/2 M
7
RETOUR BASSE TEMP. (mod. RV)
G1 M
3
RETOUR (mod. R)
G1 M
8
DEPART SUPPLEMENTAIRE
G1 M
4
DEPART HAUTE TEMP. (mod. RV)
G1 M
9
ALIMENTATION COMBUSTIBLE
5
DEPART BASSE TEMP. (vers. RV)
G1 M
G1 M
2.3 Schémas hydrauliques des groupes thermiques
MODELE B
BALLON
PR: Pompe chauffage
PS: Pompe sanitaire
TS: Thermostat de sécurité surchauffe
TA1: Thermostat d’ambiance zone 1 (option)
SONDEBALLON
SONDEEXTERIURE
EAUFROIDE
EAUCHAUDE
TS
PS
S1
TS
TA1
PR
GROUPE
THERMIQUE
MODELE BV
COMMANDEADISTANCE
BALLON
SONDEEXTERIEURE
EAUFROIDE
SONDEBALLON
EAUCHAUDE
TS
PS
S1
TA1
ZONE1
HAUTETEMPERATURE
P1
PR
BOUTEILLE
PR: Pompe primaire chauffage
PS: Pompe sanitaire
P1: Pompe haute température
P2: Pompe basse température
TS: Thermostat de sécurité surchauffe
TSM: Thermostat limiteur basse temp.
VM: Vanne mélangeuse motorisée
TA1: Thermostat d’ambiance zone 1 (option)
TA2: Thermostat d’ambiance zone 2
(option)
OU
ZONE1
HAUTETEMPERATURE
GROUPE
THERMIQUE
SONDEDEPARTBASSETEMPERATURE
TSM
M
VM
ZONE2
BASSETEMPERATURE
P2
TA2
OU
COMMANDEADISTANCE
SONDEEXTERIEURE
MODELE R
PR: Pompe chauffage
TS: Thermostat de sécurité surchauffe
TA1: Thermostat d’ambiance zone 1 (option)
TS
SONDECHAUDIERE
TA1
OU
COMMANDEADISTANCE
ZONE1
HAUTETEMPERATURE
PR
GROUPE
THERMIQUE
TS
SONDECHAUDIERE
TA1
PR
GROUPE
THERMIQUE
ZONE1
HAUTETEMPERATURE
P1
BOUTEILLE
PR: Pompe primaire chauffage
P1: Pompe haute température
P2: Pompe basse température
TS: Thermostat de sécurité surchauffe
TSM: Thermostat limiteur basse temp.
VM: Vanne mélangeuse motorisée
TA1: Thermostat d’ambiance zone 1
(option)
TA2: Thermostat d’ambiance zone 2
(option)
SONDEEXTERIEURE
MODELE RV
TSM
M
VM
SONDEDEPARTBASSETEMPERATURE
ZONE2
BASSETEMPERATURE
P2
TA2
OU
COMMANDEADISTANCE
15
2.4 Données techniques des groupes thermiques
MODELE
23
31
43
Classe de rendement
Débit thermique nominal
kW
26,6
34,0
47,2
Puissance thermique nominale
kW
24,0
31,0
43,0
Rendement à puissance nominale
%
90
91
91
Rendement à puissance réduite
%
89,7
90,7
90,7
3
4
5
Nombre d’élément du corps de chauffe en fonte
Pourcentage de CO2 contenu dans les fumées
%
Température de sortie des fumées
°C
215
<1
<1
<1
kg/h
40,0
50,7
69,3
Pa
13
25
40
Indice de Bacharach des fumées
Débit massique des fumées
Pertes de charge coté fumées
Contenance en eau
12,5 ÷ 13,0
180
188
l
20
24
28
Débit minimum du circuit chauffage
l/h
680
950
1230
Pertes de charge coté eau (ΔT = 10K)
Pa
4800
5600
6000
Pertes de maintien en température (ΔT = 50K)
%
0,5
0,5
0,5
Plage de réglage de la température du circuit chauffage
°C
50 ÷ 82
50 ÷ 82
50 ÷ 82
Pression maximum de service du circuit chauffage
bar
3
3
3
Capacité du vase d’expansion chauffage
l
12
12
12
Capacité du vase d’expansion sanitaire (*)
l
5
5
5
Plage de réglage de la température sanitaire (*)
°C
35 ÷ 57
35 ÷ 57
35 ÷ 57
Pression maximum de service du circuit sanitaire (*)
bar
7
7
7
Production d’eau chaude sanitaire (Δt 50K) (*)
l/10 min
215
245
265
Tension / fréquence d’alimentation électrique
V/Hz
230/50
230/50
230/50
A
2
2
2
Mod. B/BV
mm
1600
1600
1600
Mod. R/RV
mm
875
875
875
Largeur
mm
600
600
600
Profondeur
mm
800
800
800
23
31
43
Fusible de protection électrique
Hauteur
(*) seulement pour les modèles B et BV
Longueur des tubes d’évacuation fumées
MODELE
Longueur horizontale maximum (sans coudes) Type C13
m
6 + terminal
4 + terminal
3 + 2 coudes(*)
+ terminal
Longueur verticale maximum (avec un coude) Type C33
m
5 + terminal
3 + terminal
3 + 2 coudes(*)
+ terminal
Un coude à 90° est équivalent à 1 mètre linéaire; un coude à 45° est équivalent à un demi mètre linéaire
(*) avec 0, 1 ou 2 coudes la longueur maximum ne change pas.
2.5 Données techniques du brûleurs
MODELE
23
Combustible
Angle de pulvérisation
43
Fioul 1,4°E, Hi = 10210 kcal/kg 20°C
Marque de gicleur
Type de gicleur
31
Delavan W, Steinen Q, Danfoss S
Usgal/h
0,65
0,85
1,00
-
60°W
60°W
60°B
Pression de pulvérisation (réglage de base)
bar
11,4
12
12
Consommation combustible
kg/h
2,24 ± 4%
2,86 ± 4%
3,98 ± 4%
Dépression aspiration combustible
bar
>-0,4
>-0,4
>-0,4
Préchauffage du combustible
Réglage de la tête de combustion
16
W
55
55
-
repère
fixe
fixe
fixe
3 INSTRUCTIONS POUR L’INSTALLATEUR
3.1 Normes pour l’installation
Le groupe thermique doit être installé en respectant les normes et règles en vigueur (DTU).
3.2 Installation
3.2.1 Emballage
Le groupe thermique est fourni emballé dans une solide caisse en bois, il est fixé par 2 vis sur une palette en bois
Après avoir enlevé l’emballage, s’assurer que le groupe thermique est parfaitement intègre. Les matériaux d’emballage
sont recyclables, il est donc recommandé de les déposer
dans une collecte sélective des ordures. Les emballages
peuvent représenter de graves dangers pour les enfants. Ne
jamais les laisser à leur portée.
Le constructeur décline toute responsabilité pour les dommages aux personnes, aux animaux et aux choses dérivant
du non-respect des points susmentionnés.
Dans l’emballage est inséré un sachet dans lequel se trouve:
- le présent document pour l’installation, l’utilisation et l’entretien.
- le certificat de contrôle et de garantie
- 4 pieds avec vis de réglage
- le filtre fioul, les tuyaux flexibles et les raccords pour le raccordement du brûleur à l’installation fioul.
3.2.2 Choix du lieu d’implantation du groupe thermique
Pour déterminer le lieu d’installation du groupe thermique tenir compte de ce qui suit:
- Il est conseillé de préserver au minimum un espace libre de
50 cm sur chacun des cotés de l’appareil, ceci afin de faciliter les diverses opérations de maintenance.
- Eviter l’installation dans un local très humide.
- Le lieu d’installation ne doit pas être accessible aux personnes étrangères à l’installation, aux enfants et aux animaux.
3.2.3 Installation du groupe thermique
Avant de raccorder le groupe thermique aux conduites de
l’installation sanitaire et du circuit chauffage, il est nécessaire
de procéder à un nettoyage des différentes canalisations afin
d’éliminer toutes les impuretés et résidus de soudure, d’huile
ou de gras qui peuvent être présents et qui peuvent perturber le bon fonctionnement du groupe thermique.
NB: Ne pas utiliser de solvant qui peuvent endommager
gravement les composants.
Le constructeur décline toute responsabilité pour les
dommages aux personnes, aux animaux et aux choses
dérivant du non-respect des points susmentionnés.
Pour installer le groupe thermique, après l’avoir transporté
sur le lieu d’installation, procéder comme décrit ci-dessous:
Modèles B et BV:
-Déposer les deux parties avant de l’habillage en les tirant
vers l’extérieur.
-Dévisser les deux vis qui fixent le socle sur la palette de
transport en bois.
-Pour enlever le groupe thermique de la palette, il est nécessaire de le soulever. Pour réaliser délicatement et facilement cette
opération, faire passer deux tubes en acier de diamètre 1 pouce
par les orifices de manutention situés sous la traverse de soutien du corps fonte, soulever le groupe thermique, en faisant
attention à ne pas déformer les canalisations hydrauliques, et le
poser au sol.
-Mettre en place en vissant les 4 pieds de réglage et vérifier la
mise à niveau de l’appareil.
-Raccorder le groupe thermique aux canalisations de chauffage (départ et retour), d’eau froide et chaude sanitaire.
- Raccorder le groupe thermique au tube coaxial d’aspiration
d’air et évacuations des gaz brûlées /125/80 mm).
-Raccorder le groupe thermique à l’installation électrique en
respectant la position de la phase du neutre et de la terre et
éventuellement le thermostat d’ambiance et la sonde extérieure
(options).
-Raccorder le brûleur aux conduites d’alimentation fioul (voir §
3.2.4).
Modèles R et RV:
-Déposer la partie avant de l’habillage en tirant vers l’extérieur.
-Dévisser les deux vis qui fixent le socle sur la palette de
transport en bois.
-Pour enlever le groupe thermique de la palette, il est nécessaire de le soulever. Pour réaliser délicatement et facilement
cette opération, faire passer deux élingues ou cordes sous le
socle, en diréction avant-arrière, soulever le groupe thermique et le poser au sol.
-Mettre en place en vissant les 4 pieds de réglage et vérifier
la mise à niveau de l’appareil.
-Raccorder le groupe thermique aux canalisations de chauffage (départ et retour) et d’eau froide réseau.
- Raccorder le groupe thermique au tube coaxial d’aspiration
d’air et évacuations des gaz brûlées /125/80 mm).
-Raccorder le groupe thermique à l’installation électrique en
respectant la position de la phase du neutre et de la terre
et éventuellement le thermostat d’ambiance et la sonde extérieure (options).
-Raccorder le brûleur aux conduites d’alimentation fioul (voir
§ 3.2.4).
3.2.4 Raccordement aux conduites d’alimentation fioul
En ce qui concerne le raccordement du groupe thermique
aux conduites d’alimentation fioul se reporter au § 4.3.
Pour les groupes thermiques installés dans des zones climatiques particulièrement froides, utiliser un combustible à
base teneur en paraffine.
Prévoir éventuellement un système additionnel de préchauffage du combustible.
Il est obligatoire d’installer le filtre fioul fourni en dotation
avec le groupe thermique.
3.2.5 Ventilation des locaux
Le groupe thermique est prévu pour être raccordé à un conduit coaxial d’aspiration d’air et évacuation des fumées.
L’air comburant est prélevé à l’extérieur du local où est installé l’appareil.
Le groupe thermique doit obligatoirement être installé dans
un local adapté et correspondant aux normes et règles en vigueur dans le pays d’installation, qui s’entendent transcrites
intégralement dans le présent livret.
17
3.2.6 Système d’aspiration d’air / évacuation des fumées
Type C33 En ce qui concerne l’évacuation des fumées dans l’atmosphère, se conformer aux prescriptions des normes en vigueur, qui s’entendent transcrites intégralement dans le présent livret.
Les groupes thermiques sont prevus pour être raccordés à
un conduit coaxial d’aspiration d’air et d’évacuation des gaz
brûlés de diamètre 80/125.
Le groupe thermique est du type C13 ou C33, étanche par
rapport à l’ambiance du local d’installation
La longueur maximum des conduits coaxiaux est reportée
dans le tableau des données techniques.
Pour une bonne utilisation s’assurer également:
* que les conduits sont d’origine ‘’UBBINK FEU‘’ pour chaudières fioul étanches.
* Que l’installation est réalisée selon les schémas qui suivent.
Terminal vertical
ATTENZIONE
Le modèle 43 vient fourni avec la greffe d’aspiration non
montée sur le groupe thermique.
La greffe devra être montée par l’installateur sur le groupe
thermique comme indiqué dans les figures ci-dessous (sur
les modèles 31 et 23, la greffe est déjà installée sur le groupe
thermique et elle se trouve dans la partie interne de l’habillage).
Pour atténuer le bruit à l’évacuation extérieure et lorsque la
longueur totale du conduit est inférieure à 2 mètres, il est
possible d’insérer un silencieux ‘’ Ubbink ‘’ dont la perte de
charge est équivalente à 1 ml de conduit.
Type C13
Terminal horizontal
- sur paroi verticale
-sur toiture inclinée
18
-sur toiture horizontale
-Sur toiture inclinée
Le raccordement sur la chaudière est équipé de prises qui
permettent de mesurer la température des fumées et le pourcentage de CO2, afin de pouvoir obtenir un bon réglage du
brûleur et de déterminer le rendement de combustion.
Nous nous permettons de vous rappeler quelques conditions
obligatoires en ce qui concerne la cheminée et les conduits
de fumée:
* réalisation en matériel imperméable, résistant à la température et à l’acidité des fumées fioul;
* terminal d’évacuation, à même de garantir une évacuation
constante et efficace des fumées, quelles que soient les conditions atmosphériques.
Toujours prévoir en partie basse d’un conduit vertical, une
pièce de récupération des condensations éventuelles.
Si l’on utilise des courbes, il ne faut pas oublier qu’une courbe de 90°, à large rayon, doit être considérée, en se référant
à la perte de charge, à un morceau de tuyau rectiligne correspondant à un mètre.
3.2.7 Mesure du rendement de combustion
Pour déterminer le rendement de combustion, il faut prévoir
un orifice de prélèvement sur le conduit des fumées et effectuer les mesures suivantes:
* contrôle de l’opacité (< 1);
* température de l’air comburant;
* température des fumées;
* pourcentage de CO2.
Effectuer ces mesures spécifiques lorsque le groupe
thermique a atteint au minimum la température de 60 °C
et après avoir vérifié que l’indice de Bacharach est inférieur à 1.
3.2.8 Branchement au réseau électrique
Le groupe thermique doit être raccordé à un réseau d’alimentation électrique à 230V-50Hz plus mise à la terre.
Le branchement doit être effectué au moyen d’un câble en
caoutchouc normalisé.
Ne pas utiliser de câbles en PVC, car leur résistance limitée à la température pourrait être une cause de détérioration au cours des années.
Lors du branchement, respecter la polarité en connectant
correctement phase et neutre.
Au cours de l’installation, se conformer aux normes en vigueur, qui s’entendent transcrites intégralement dans le présent livret.
En amont du groupe thermique, il faut installer un interrupteur
bipolaire, afin de pouvoir effectuer les opérations de maintenance en toute sécurité.
La ligne d’alimentation du groupe thermique doit être
protégée par un interrupteur différentiel présentant un pouvoir de coupure adéquat.
Le réseau d’alimentation électrique doit avoir une mise à
terre conforme.
La mise à la terre est une condition fondamentale en ce qui
concerne la sécurité. En cas de doute, faire contrôler minutieusement l’installation électrique par du personnel professionnellement qualifié.
Le producteur décline toute responsabilité pour les dommages dérivant d’un manque de mise à la terre de l’installation.
NOTE: Les tuyauteries des installations hydrauliques, de
chauffage et les tubes d’alimentation fioul ne doivent, en
aucun cas, servir de prises de terre.
3.2.9 Branchements hydrauliques
CHAUFFAGE
Avant de procéder à l’installation, il est recommandé de nettoyer l’installation, afin d’éliminer au maximum les impuretés
qui pourraient provenir des composants et qui risqueraient
d’endommager les circulateurs et l’échangeur. Le départ et
le retour du chauffage doivent être branchés aux raccords
respectifs de Ø G 1’’(26x34).
Pour le dimensionnement des tuyaux du circuit de chauffage, il faut tenir compte des pertes de charge, induites par
les radiateurs, les éventuelles robinets thermostatiques, les
vannes d’arrêt des radiateurs et la configuration de l’installation.
SANITAIRE (versions B et BV)
L’alimentation et la sortie de l’eau sanitaire doivent être branchées aux raccords respectifs de Ø G ¾’’ (20x27) du groupe
thermique. Le ballon est équipé de deux raccords hydrauliques de Ø G ½’’ (15x21), pour installations sanitaires, équipées de bouclage.
La valeur de pression dans le réseau d’alimentation ne doit
pas dépasser 7 bar (au cas où cette pression serait supérieure, installer un réducteur de pression). Il est conseillé de limiter la valeur de la pression de l’installation sanitaire à 3 ÷ 4
bar.
La dureté de l’eau d’alimentation conditionne la fréquence
de nettoyage du serpentin d’échange.
Pour le modèle R raccorder au réseau d’eau froide le raccord
G½’’ pour le remplissage de l’installation.
ATTENTION:
* En fonction de la dureté de l’eau d’alimentation, il faut
éventuellement installer des appareils de traitement des
eaux, en conformité avec les normes en vigueur. En ce
qui concerne les eaux d’alimentation présentant une dureté supérieure à 20°F, un traitement de l’eau est toujours
vivement recommandé.
* L’eau provenant des adoucisseurs courants peut, par
les valeurs de pH qui la caractérisent, ne pas être compatible avec certains composants de l’installation de
chauffage.
* Il est obligatoire de relier à l’égout l’écoulement des
soupapes de sûreté et du disconnecteur montés sur la
chaudière.
Dans le cas contraire, l’intervention éventuelle des soupapes de sûreté risquerait d’inonder le local, où la chaudière est installée.
Le producteur n’est aucunement responsable des dommages dérivant du non respect de cette précaution technique.
3.2.10 Raccordement d’un thermostat d’ambiance
Le groupe thermique peut être raccordé à un thermostat
d’ambiance (option). Les câbles du thermostat d’ambiance
doivent être raccordés au bornier situé sur la platine électronique (voir schéma électrique).
Les contacts du thermostat d’ambiance doivent être libre de
potentiel électrique. Les câbles de raccordement du thermostat d’ambiance ne doivent en aucun cas cheminer dans une
gaine ou sont présents les câbles d’alimentation électrique.
3.2.11 Installation de la commande à distance Open
Therm (option)
Le groupe thermique peut être raccordé à une commande à
distance Open Therm (option).
Positionner la commande à distance sur un mur intérieur de
l’habitation en s’assurant qu’aucune source de chaleur ou
circulation d’air froid ne vienne perturber son fonctionnement.
Fixer le socle (gris) au mur (trous A, fig. 8) à l’aide de deux vis,
après l’avoir séparé du boîtier (blanc) avec d’un tournevis.
fig. 8
19
ATTENTION: La commande à distance ne doit pas être
raccordée au réseau électrique 230 V.
Les câbles de raccordement de la commande à distance ne doivent en aucun cas cheminer dans une gaine ou
sont présents les câbles d’alimentation électrique.
Pour le raccordement utiliser un câble à deux conducteurs
ayant les caractéristiques suivantes:
- Longueur maximum = 40 mètres
- Impédance maximum = 2 x 4Ω/m
- Il est possible d’utiliser du câble tressé ou blindé afin d’éliminer le risque de perturbations.
Le kit de la commande à distance comprend la platine
référence 0SCHEREM00, servant d’interface pour son raccordement au groupe thermique. Pour l’installation de la
platine 0SCHEREM00, se reporter à la notice d’instructions
jointe au kit.
Le raccordement de la commande à distance au groupe
thermique se fait en raccordant les bornes 1 et 2 de la commande à distance au bornier ‘’OT-BUS M6’’ de la platine
0SCHEREM00 (voir les schémas électriques). La connexion
du bus est protégée contre l’inversion phase/neutre, ce qui
signifie que cette connexion peut être changée.
Après avoir effectué le raccordement, remettre le boîtier de la
commande à distance sur son socle.
ATTENTION: Lorsqu’une commande à distance est connectée au groupe thermique, le sélecteur 11 (fig. 1) doit
être positionné en permanence sur la position ‘’CONFORT’’ et l’horloge de programmation (si elle est présente) doit être programmée de sorte que les deux canaux, 1 et 2, soient en permanence ‘’ON’’ (voir § 1.2.3).
3.2.12 Installation de la sonde extérieure
Le groupe thermique peut être raccordé à une sonde (en série
pour les modèles RV et BV, en option pour les modèles R et
B) pour la mesure de la température extérieure et assurant un
fonctionnement à température variable (voir § 1.2.2.3).
Pour le type de sonde extérieure à utiliser et le raccordement, voir le schéma électrique du groupe thermique.
Les câbles de raccordement de la sonde extérieure ne
doivent en aucun cas cheminer dans une gaine ou sont
présents les câbles d’alimentation électrique.
La sonde extérieure doit être installée, sous abri, sur une paroi exposée au NORD / NORD EST. La sonde ne doit pas être
située à proximité d’une fenêtre ou d’une bouche de ventilation et en tout cas ne pas être positionnée près d’une source
de chaleur.
Pour un fonctionnement correct du groupe thermique, il est
nécessaire d’utiliser uniquement les sondes fournies par le
fabricant de l’appareil.
3.3 Remplissage du circuit de chauffage
Après avoir effectué tous les branchements de l’installation,
il est possible de procéder au remplissage du circuit chauffage.
Cette opération doit être effectuée avec précaution, en respectant les phases suivantes:
* ouvrir les purgeurs des radiateurs ainsi que les purgeurs
automatiques du groupe thermique.
* déposer la partie basse des panneaux frontaux de la chau20
dière (*) en les tirant vers l’extérieur;
* tourner les vannes des deux robinets de remplissage (fig. 3)
dans le sens contraire des aiguilles d’une montre pour permettre l’entrée de l’eau.
* fermer les purgeurs des radiateurs, aussitôt que l’eau sort.
* à l’aide du manomètre, veiller à ce que la pression atteigne
la valeur 1 ÷ 1,3 bar.
* fermer le robinet de remplissage et éliminer à nouveau l’air,
par les purgeurs des radiateurs.
* après avoir allumé le groupe thermique et s’être assuré que
la température de l’installation est adéquate, en stopper le
fonctionnement et répéter les opérations de purge de l’air.
* laisser refroidir l’installation vérifier et éventuellement rétablir la pression de l’eau à 1 ÷ 1,3 bar.
ATTENTION: Dans les installations thermiques non industrielles, afin d’optimiser le rendement et la sécurité, pour les
préserver dans le temps, pour garantir un bon fonctionnement des appareils auxiliaires et pour minimiser les consommations énergétiques au regard des règles et des normes
en vigueur, il est indispensable de traiter les eaux à l’aide
de produits spécifiques, appropriés et compatibles avec les
installations comportant des métaux différents. Il est possible
d’utiliser par exemple le Cillit DUO (Cillit S.A.), le Copal (Fernox) ou le Redoxal (Molry Chemie), reconnus comme produits efficaces par le CSTB (rapport d’essai 31603 datant du
mois de juin 1991).
3.4 Mise en marche du groupe thermique
3.4.1 Contrôles préliminaires
Avant de mettre en route le groupe thermique, il est bon de
contrôler que:
* le conduit d’évacuation des fumées et le tuyau d’aspiration
de l’air sont correctement installés: lorsque le groupe thermique est en service, les joints ne doivent présenter aucune dispersion de produits dérivant de la combustion.
* la tension d’alimentation est de 230 V- 50 Hz.
* l’installation est correctement remplie (pression à l’hydromètre de 1 ÷ 1,3 bar).
* les éventuels robinets de barrage des tuyauteries de l’installation de chauffage sont ouverts.
* le robinet d’alimentation du combustible est ouvert.
* l’interrupteur général extérieur est enclenché.
* les soupapes de sûreté ne soient pas bloquées
* il n’existe aucune fuite d’eau.
3.4.2 Allumage et extinction
Pour l’allumage et l’extinction du groupe thermique, se conformer aux “Instructions destinées à l’usager”.
3.4.3 Réglage de la combustion
Après avoir procédé à la mise en marche du groupe thermique, il est nécessaire de procéder à la mise au point de la
combustion (voir paragraphe 4.4).
Vérifier que les paramètres suivants soient en correspondance avec le tableau des données techniques (voir § 4.4):
- Pression de pulvérisation fioul.
- Pourcentage de CO2 contenue dans les gaz brûlés.
- Indice de noircissement (Bacharach).
- Température des fumés.
3.4.4 Pour un démarrage simple
Pour une mise en route rapide des groupes thermiques, suivre les instructions suivantes:
1. S’assurer de la bonne alimentation en fioul.
2. S’assurer que la chaudière soit bien alimentée en électricité.
3. Mettre en position I l’interrupteur général de la chaudière
(celui-ci s’allume) (16 en fig. 1).
4. Mettre le sélecteur programme (11 en fig. 1) de la chaudière en position “confort”
.
5. Réglage du sanitaire: si la fonction Ballon eau chaude
sanitaire est désactivée (LED 12a
éteinte), tourner le régulateur sanitaire (12b en fig. 1) dans le sens contraire des
aiguilles d’une montre jusqu’en fin de course et attendre 2
secondes que la LED s’allume (le ballon sanitaire est alors
en fonction). Sélectionner ensuite la température de l’eau
chaude sanitaire en tournant le régulateur dans le sens des
aiguilles d’une montre (pour un confort optimum, nous vous
conseillons de mettre le régulateur à fond).
6. Réglage chauffage: si la fonction de maintien en temallumée - sert à maintenir
pérature est activée (LED 13a
le foyer en température pour éliminer le délai de remise en
chauffe du foyer pour la production d’eau chaude sanitaire;
attention: cette fonction activée génère une consommation
supplémentaire de combustible!), il conviendra de la désactiver en tournant le régulateur de chauffage (13 en fig. 1) dans
le sens contraire des aiguilles d’une montre jusqu ‘en fin de
course et attendre 2 secondes que la LED s’éteigne. Sélectionner ensuite la température de l’eau du chauffage en tournant le régulateur dans le sens des aiguilles d’une montre
(milieu de course pour commencer).
7. En cas de présence d’un thermostat d’ambiance : vérifier
les piles du thermostat et régler sur celui-ci la température
désirée pour votre ambiance (généralement 20° C).
8. Utilisation du programmateur (version V): mettre l’horloge programmable en marche permanente comme indiqué
ci-après (si l’heure sur l’écran est erronée ou si elle clignote,
la programmer avant tout correctement en se référant aux instructions de programmation de l’horloge paragraphe 1.2.3
de ce livret):
En se basant sur la figure 3, mettre le sélecteur 1 en position I, mettre le sélecteur 2 en position RUN, appuyer sur la
touche 6 une fois pour activer le canal 1 (chauffage), le canal
sélectionné clignotera 3 secondes (indicateur 3) et se stabilisera ensuite. Lorsque le symbole (indicateur 4) s’allumera,
appuyer sur la touche 6 deux fois pour activer le canal 2 (sanitaire), le canal sélectionné clignotera 3 secondes (indicateur
3) et se stabilisera ensuite.
Dés que les 2 canaux seront activés, les chiffres 1 et 2 seront
fixes (indicateur 3). A ce stade, le sélecteur 1 doit être laissé
en position I et le sélecteur 2 sur RUN. Pour une explication
complète sur la programmation et le fonctionnement du groupe thermique, voir § 1.2.3.
21
3.2.8 Branchement au réseau électrique (Schémas éléctriques)
MODELE B
P4
REGLAGE DE LA COURBE HAUTE TEMPERATURE
POSITIONNE EN USINE ENTRE 1 ET 1,5.
(SEULEMENT SI LA SONDE
EXTERIEURE EST PRESENTE)
CH2
D.H.W.
CH1
HEATING.
DIGITAL
TIMER
75 74
DK
71 70 69 68 67
M21
N
M11
SR
73 72
N
SB
TA
M11
L
SE - 0SONDAES01
230Vac
50Hz
L
75 74
6
7
5
4
3
2
1
73 72
M
66 65 64 63 62 61 60
P3
M12
P1
P2
P4
M10
52 51 50 49 48 47 46 45
P3
0CIRCSTA05
M11
71 70 69 68 67
M21
66 65 64 63 62 61 60
M12
75 74
M6
73 72
21 20
M13
M17
19
M1
18
23
M24
22
M24
22 23
fuse
M10
52 51 50 49 48 47 46 45
M20
M2
10
11 12 13 14 15 16 17
9
8
32 33
38 37 36
7
6
5
4
34 35
3
2
1
M19
21 20
M1
19
N
18
L
10
M20
11 12 13 14 15 16 17
9
27 26 25 24
27 26 25 24
M8
M18
M17
M2
M8
M15
32 33
38 37 36
M15
8
TS
CT
IG
PS
CONFIGURATION TYPE DE CHAUDIERE
SANS SONDE EXTERIEURE
CONFIGURATION TYPE DE CHAUDIERE
AVEC SONDE EXTERIEURE
M18
7
6
5
4
M18
3
2
7
1
6
5
4
3
N
N
BR (RDB1)
BR (RDB2)
2
1
PR
TEMPERATURE REDUITE CM4 ON = -4°C
TEMPERATURE REDUITE CM4 OFF = -2°C
0CIRCSTA05: PLATINE PRINCIPALE
IG: INTERRUPTEUOR GENERAL BIPOLAIRE
M: BORNIER POUR LE RACCORDEMENT DE L’ALIMENTATION ELECTRIQUE,
SONDE EXTERIEURE ET THERMOSTAT D’AMBIANCE
BR (RDB1): BRULEUR AVEC RECHAUFFEUR NON THERMOSTATISE
M6: CONNECTEUR POUR LA TELEMETRIE
BR (RDB2): BRULEUR AVEC RECHAUFFEUR THERMOSTATISE
M1-M24: CONNECTEUR DE SERVICE
TA1-TA2: THERMOSTAT D’AMBIANCE ZONE 1 ET THERMOSTAT D’AMBIANCE
ZONE 2 (TOUS DEUX EN OPTION)
TS: THERMOSTAT DE SECURITE
DK: PRESSOSTAT DE SECURITE
DIGITAL TIMER: HORLOGE ELECTRONIQUE DIGITALE A 2 CANAUX
PR: POMPE DE BOUCLAGE SUR COLLECTEUR
SM: SONDE DEPART BASSE TEMP. 10K B=3435
PR1: POMPE CHAUFFAGE HAUTE TEMP.
CM1-CM2-CM3-CM4: PONTS DE SELECTION DU TYPE DE CHAUDIERE
CT: COMMANDE TELEPHONIQUE (OPTION)
PR2: POMPE CHAUFFAGE BASSE TEMP.
0CREMOTO03: COMMANDE A DISTANCE (OPTION)
FUSE: FUSIBLE 2A 250Vac
VM: VANNE MELANGEUSE MOTORISEE
0SCHEREM00: PLATINE INTERFACE POUR COMMANDE A DISTANCE
TSM: THERMOSTAT DE SECURITE BASSE TEMP.
SE: SONDE EXTERIEURE TYPE 0 SONDAES 01
P4: POTENTIOMETRE DE REGLAGE DE LA COURBE HAUTE TEMP.
PS: POMPE SANITAIRE
P2: POTENTIOMETRE DE REGLAGE DE LA TEMP. SANITAIRE
P1: POTENTIOMETRE DE REGLAGE DE LA TEMP. CHAUFFAGE
22
R4: POTENTIOMETRE DE REGLAGE DE LA COURBE BASSE TEMP.
S1: PONTS DE SELECTION ZONE PRINCIPALE
P3: SELECTEUR DES FONCTIONS DE LA CHAUDIERE
SB: SONDE BALLON 10K B=3435
SR: SONDE CHAUFFAGE 10K B=3435
S2: CONFIGURATION PLATINE DE ZONE
X1-X8: CONNECTEURS DE SERVICE PLATINE DE ZONE
CT
SE
(0SONDAES02)
MODELE ‘’B’’ avec commande à distance
OPENTH
M6
OPENTH
M5
M7
0CREMOTO03
1
3
4
5
6
N
7
3
4
M18
6
2
N
7
3
73 72
PS
CONFIGURATION TYPE DE
CHAUDIERE AVEC
COMMANDE A DISTANCE
M2
1
M1
N
18
21 20
19
18
4
19
L
2
3
M1
21 20
5
22
7
IG
fuse
6
L
M
230Vac
23
M24
N
50Hz
PR
8
M20
8
9
9
11 12 13 14 15 16 17
75 74
10
M11
M2
73 72
11 12 13 14 15 16 17
75 74
10
M11
0CIRCSTA05
M20
7
6
5
4
38 37 36
M17
BR (RDB1)
2
1
38 37 36
M17
M18
M19
1
34 35
M12
66 65 64 63 62 61 60
71 70 69 68 67
M21
P4
P3
BR (RDB2)
2
M8
M18
M13
M8
32 33
M15
M10
P2
M6
M12
66 65 64 63 62 61 60
52 51 50 49 48 47 46 45
P1
52 51 50 49 48 47 46 45
SR
P3
TS
SB
DK
27 26 25 24
M10
27 26 25 24
9:45
M13
18.2°
OS
CH
M5
5
ZONE-BATT
ER
EM
00
M6
22 23
M24
0CIRCSTA05: PLATINE PRINCIPALE
IG: INTERRUPTEUOR GENERAL BIPOLAIRE
M: BORNIER POUR LE RACCORDEMENT DE L’ALIMENTATION ELECTRIQUE,
SONDE EXTERIEURE ET THERMOSTAT D’AMBIANCE
BR (RDB1): BRULEUR AVEC RECHAUFFEUR NON THERMOSTATISE
M6: CONNECTEUR POUR LA TELEMETRIE
BR (RDB2): BRULEUR AVEC RECHAUFFEUR THERMOSTATISE
M1-M24: CONNECTEUR DE SERVICE
TS: THERMOSTAT DE SECURITE
TA1-TA2: THERMOSTAT D’AMBIANCE ZONE 1 ET THERMOSTAT D’AMBIANCE
ZONE 2 (TOUS DEUX EN OPTION)
DK: PRESSOSTAT DE SECURITE
TSM: THERMOSTAT DE SECURITE BASSE TEMP.
PR: POMPE DE BOUCLAGE SUR COLLECTEUR
SE: SONDE EXTERIEURE TYPE 0SONDAES01
PR1: POMPE CHAUFFAGE HAUTE TEMP.
CT: COMMANDE TELEPHONIQUE (OPTION)
FUSE: FUSIBLE 2A 250Vac
PR2: POMPE CHAUFFAGE BASSE TEMP.
P4: POTENTIOMETRE DE REGLAGE DE LA COURBE HAUTE TEMP.
VM: VANNE MELANGEUSE MOTORISEE
P3: SELECTEUR DES FONCTIONS DE LA CHAUDIERE
PS: POMPE SANITAIRE
P2: POTENTIOMETRE DE REGLAGE DE LA TEMP. SANITAIRE
P1: POTENTIOMETRE DE REGLAGE DE LA TEMP. CHAUFFAGE
DIGITAL TIMER: HORLOGE ELECTRONIQUE DIGITALE A 2 CANAUX
SM: SONDE DEPART BASSE TEMP. 10K B=3435
CM1-CM2-CM3-CM4: PONTS DE SELECTION DU TYPE DE
CHAUDIERE
0CREMOTO03: COMMANDE A DISTANCE (OPTION)
0SCHEREM00: PLATINE INTERFACE POUR COMMANDE A DISTANCE
R4: POTENTIOMETRE DE REGLAGE DE LA COURBE BASSE TEMP.
S1: PONTS DE SELECTION ZONE PRINCIPALE
SB: SONDE BALLON 10K B=3435
S2: CONFIGURATION PLATINE DE ZONE
SR: SONDE CHAUFFAGE 10K B=3435
X1-X8: CONNECTEURS DE SERVICE PLATINE DE ZONE
23
X8
X8
X6
0CIRCSTA06
X7
X6
X7
SM
REGLAGE DE LA COURBE BASSE TEMPERATURE
POSITIONNER ENTRE 3 ET 4
CONFIGURATION 0CIRCSTA06 :
ZONE PRINCIPALE BASSE TEMPERATURE
MODELE BV
S1
S1
S2
S2
CONFIGURATION 0CIRCSTA06 :
MASTER
R4
R4
2
1
PR2
X1
PR1
3
M
A
B
X2
X3
X1
X3
X2
fuse
VM
OPENTH
M7
M7
ZONE-BATT
ER
ZONE-BATT
M5
1
BR (RDB2)
3
4
7
6
5
M18
CT
M15
N
32 33
M8
CH2
D.H.W.
3
4
6
5
M18
1
2
N
7
3
PS
PR
8
9
M20
M2
8
9
10
M1
L
18
21 20
19
18
8
19
N
7
M1
21 20
9
22
fuse
11 10
M
230Vac
IG
SE - 0SONDAES01
L
M24
N
50Hz
23
22 23
TEMPERATURE REDUITE CM4 ON = - 4°C
TEMPERATURE REDUITE CM4 OFF = -2°C
CONFIGURATION DE LA PLATINE 0CIRCSTA05
AVEC SONDE EXTERIEURE
M2
6
TA1
5
4
TA2
11 12 13 14 15 16 17
73 72
10
75 74
11 12 13 14 15 16 17
M11
3
2
1
73 72
0CIRCSTA05
75 74
TSM
M11
L
N
M20
7
6
5
4
38 37 36
M17
BR (RDB1)
2
1
38 37 36
M17
M18
M19
34 35
M12
66 65 64 63 62 61 60
71 70 69 68 67
P3
P3
M21
71 70 69 68 67
CH1
HEATING.
DIGITAL
TIMER
P4
M21
32 33
M15
M10
M6
P2
52 51 50 49 48 47 46 45
P1
M13
27 26 25 24
2
27 26 25 24
M13
52 51 50 49 48 47 46 45
DK
66 65 64 63 62 61 60
M12
SR
P4
M8
M10
OS
CH
M5
TS
SB
REGLAGE DE LA CURBE HAUTE TEMPERATURE
POSITIONNER ENTRE 1 ET 1,5
EM
00
M6
A
B
M24
0CIRCSTA05: PLATINE PRINCIPALE
IG: INTERRUPTEUOR GENERAL BIPOLAIRE
M: BORNIER POUR LE RACCORDEMENT DE L’ALIMENTATION ELECTRIQUE,
SONDE EXTERIEURE ET THERMOSTAT D’AMBIANCE
BR (RDB1): BRULEUR AVEC RECHAUFFEUR NON THERMOSTATISE
M6: CONNECTEUR POUR LA TELEMETRIE
BR (RDB2): BRULEUR AVEC RECHAUFFEUR THERMOSTATISE
M1-M24: CONNECTEUR DE SERVICE
TS: THERMOSTAT DE SECURITE
TA1-TA2: THERMOSTAT D’AMBIANCE ZONE 1 ET THERMOSTAT D’AMBIANCE
ZONE 2 (TOUS DEUX EN OPTION)
DK: PRESSOSTAT DE SECURITE
DIGITAL TIMER: HORLOGE ELECTRONIQUE DIGITALE A 2 CANAUX
TSM: THERMOSTAT DE SECURITE BASSE TEMP.
PR: POMPE DE BOUCLAGE SUR COLLECTEUR
SM: SONDE DEPART BASSE TEMP. 10K B=3435
PR1: POMPE CHAUFFAGE HAUTE TEMP.
CM1-CM2-CM3-CM4: PONTS DE SELECTION DU TYPE DE
CHAUDIERE
PR2: POMPE CHAUFFAGE BASSE TEMP.
0CREMOTO03: COMMANDE A DISTANCE (OPTION)
SE: SONDE EXTERIEURE TYPE 0SONDAES01
CT: COMMANDE TELEPHONIQUE (OPTION)
FUSE: FUSIBLE 2A 250Vac
P4: POTENTIOMETRE DE REGLAGE DE LA COURBE HAUTE TEMP.
VM: VANNE MELANGEUSE MOTORISEE
P3: SELECTEUR DES FONCTIONS DE LA CHAUDIERE
PS: POMPE SANITAIRE
P2: POTENTIOMETRE DE REGLAGE DE LA TEMP. SANITAIRE
P1: POTENTIOMETRE DE REGLAGE DE LA TEMP. CHAUFFAGE
24
0SCHEREM00: PLATINE INTERFACE POUR COMMANDE A DISTANCE
R4: POTENTIOMETRE DE REGLAGE DE LA COURBE BASSE TEMP.
S1: PONTS DE SELECTION ZONE PRINCIPALE
SB: SONDE BALLON 10K B=3435
SR: SONDE CHAUFFAGE 10K B=3435
S2: CONFIGURATION PLATINE DE ZONE
X1-X8: CONNECTEURS DE SERVICE PLATINE DE ZONE
CONFIGURATION 0CIRCSTA06 :
MASTER
X8
X8
X6
0CIRCSTA06
X7
X6
X7
SM
REGLAGE DE LA COURBE BASSE TEMPERATURE
POSITIONNER ENTRE 3 ET 4
CONFIGURATION 0CIRCSTA06 :
ZONE PRINCIPALE BASSE TEMPERATURE.
MODELE ‘’BV’’ avec commande à distance
S1
S1
S2
S2
R4
R4
2
1
PR2
CT
X1
PR1
3
M
A
B
X2
X3
X1
X3
X2
fuse
18.2°
VM
OPENTH
9:45
M7
M7
ZONE-BATT
ZONE-BATT
1
BR (RDB2)
3
4
CH2
D.H.W.
3
4
5
M18
6
2
N
7
3
PS
PR
8
9
M20
M2
19
18
23
IG
fuse
M24
M
22 23
TEMPERATURE REDUITE CM4 ON = - 4°C
TEMPERATURE REDUITE CM4 OFF = -2°C
22
M1
21 20
CONFIGURATION DE LA PLATINE
0CIRCSTA05 AVEC SONDE EXTERIEURE
18
L
14 13 12 11 10
L
SE - 0SONDAES01
230Vac
19
N
50Hz
M1
21 20
N
9
TA1
8
7
M2
10
11 12 13 14 15 16 17
8
9
73 72
10
5
75 74
6
M11
11 12 13 14 15 16 17
73 72
0CIRCSTA05
75 74
4
TSM
M11
L
N
M20
7
6
5
4
38 37 36
M17
BR (RDB1)
2
1
38 37 36
M17
M18
1
34 35
M12
66 65 64 63 62 61 60
M21
71 70 69 68 67
P3
P3
M19
P4
M21
CH1
HEATING.
71 70 69 68 67
5
M18
6
N
7
M8
32 33
M15
M10
M6
P2
52 51 50 49 48 47 46 45
P1
M13
27 26 25 24
2
27 26 25 24
M13
52 51 50 49 48 47 46 45
66 65 64 63 62 61 60
DK
M12
SR
DIGITAL
TIMER
TS
SB
P4
M8
M10
OS
M5
M5
CH
REGLAGE DE LA COURBE HAUTE TEMPERATURE
POSITIONNER ENTRE 1 ET 1,5
ER
EM
00
M6
GERE ZONE 2
0CREMOTO03
OPENTH
M6
A
B
M24
0CIRCSTA05: PLATINE PRINCIPALE
IG: INTERRUPTEUOR GENERAL BIPOLAIRE
M: BORNIER POUR LE RACCORDEMENT DE L’ALIMENTATION ELECTRIQUE,
SONDE EXTERIEURE ET THERMOSTAT D’AMBIANCE
BR (RDB1): BRULEUR AVEC RECHAUFFEUR NON THERMOSTATISE
M6: CONNECTEUR POUR LA TELEMETRIE
BR (RDB2): BRULEUR AVEC RECHAUFFEUR THERMOSTATISE
M1-M24: CONNECTEUR DE SERVICE
TS: THERMOSTAT DE SECURITE
TA1-TA2: THERMOSTAT D’AMBIANCE ZONE 1 ET THERMOSTAT D’AMBIANCE
ZONE 2 (TOUS DEUX EN OPTION)
DK: PRESSOSTAT DE SECURITE
TSM: THERMOSTAT DE SECURITE BASSE TEMP.
PR: POMPE DE BOUCLAGE SUR COLLECTEUR
SE: SONDE EXTERIEURE TYPE 0SONDAES01
CM1-CM2-CM3-CM4: PONTS DE SELECTION DU TYPE DE
CHAUDIERE
PR2: POMPE CHAUFFAGE BASSE TEMP.
0CREMOTO03: COMMANDE A DISTANCE (OPTION)
P4: POTENTIOMETRE DE REGLAGE DE LA COURBE HAUTE TEMP.
VM: VANNE MELANGEUSE MOTORISEE
P3: SELECTEUR DES FONCTIONS DE LA CHAUDIERE
PS: POMPE SANITAIRE
P2: POTENTIOMETRE DE REGLAGE DE LA TEMP. SANITAIRE
SM: SONDE DEPART BASSE TEMP. 10K B=3435
PR1: POMPE CHAUFFAGE HAUTE TEMP.
CT: COMMANDE TELEPHONIQUE (OPTION)
FUSE: FUSIBLE 2A 250Vac
DIGITAL TIMER: HORLOGE ELECTRONIQUE DIGITALE A 2 CANAUX
0SCHEREM00: PLATINE INTERFACE POUR COMMANDE A DISTANCE
R4: POTENTIOMETRE DE REGLAGE DE LA COURBE BASSE TEMP.
S1: PONTS DE SELECTION ZONE PRINCIPALE
SB: SONDE BALLON 10K B=3435
S2: CONFIGURATION PLATINE DE ZONE
SR: SONDE CHAUFFAGE 10K B=3435
X1-X8: CONNECTEURS DE SERVICE PLATINE DE ZONE
P1: POTENTIOMETRE DE REGLAGE DE LA TEMP. CHAUFFAGE
25
BALLON EXTERIEURE
NOTE: POSITIONER
SUR ON LE PONT
CM3 DE LA PLATINE
0CIRCSTA05
REGLAGE DE LA COURBE HAUTE
TEMPERATURE POSITIONNE EN
USINE ENTRE 1 ET 1,5.
(SEULEMENT SI LA SONDE
EXTERIEURE EST PRESENTE)
DIGITAL
TIMER
TA
PS
DK
M11
N
12
4
3
2
1
L
M11
13
M21
71 70 69 68 67
73 72
N
73 72
M 18 17 16 15 14
75 74
75 74
S
SR
L
P4
CH2
D.H.W.
50Hz
SE - 0SONDAES01
230Vac
CH1
HEATING.
MODELE R
66 65 64 63 62 61 60
P3
52 51 50 49 48 47 46 45
M10
P1
P2
P4
M12
P3
0CIRCSTA05
M11
71 70 69 68 67
M21
66 65 64 63 62 61 60
M12
75 74
M6
73 72
21 20
23
18
21 20
M1
19
18
L
10
11 12 13 14 15 16 17
9
8
32 33
38 37 36
M20
M2
N
M13
M17
M1
19
M24
22
22 23
fuse
M10
52 51 50 49 48 47 46 45
7
6
5
4
34 35
3
M2
10
11 12 13 14 15 16 17
2
1
M8
M15
M19
27 26 25 24
M8
M17
9
8
M20
27 26 25 24
M18
32 33
M15
38 37 36
IG
CONFIGURATION TYPE DE
CHAUDIERE AVEC SONDE
EXTERIEURE ET SANS BALLON
TS
CONFIGURATION TYPE
DE CHAUDIERE SANS SONDE
EXTERIEURE ET SANS BALLON
CT
PR
M18
M18
7
6
5
4
3
2
7
1
6
5
4
3
N
N
BR (RDB1)
BR (RDB2)
2
1
TEMPERATURE REDUITE CM4 ON = -4°C
TEMPERATURE REDUITE CM4 OFF = -2°C
CONFIGURATION TYPE DE
CHAUDIERE SANS SONDE
EXTERIEURE ET AVEC BALLON
CONFIGURATION TYPE DE
CHAUDIERE AVEC SONDE
EXTERIEURE ET AVEC BALLON
TEMPERATURE REDUITE CM4 ON = -4°C
TEMPERATURE REDUITE CM4 OFF = -2°C
0CIRCSTA05: PLATINE PRINCIPALE
IG: INTERRUPTEUOR GENERAL BIPOLAIRE
M: BORNIER POUR LE RACCORDEMENT DE L’ALIMENTATION ELECTRIQUE,
SONDE EXTERIEURE ET THERMOSTAT D’AMBIANCE
BR (RDB1): BRULEUR AVEC RECHAUFFEUR NON THERMOSTATISE
M6: CONNECTEUR POUR LA TELEMETRIE
BR (RDB2): BRULEUR AVEC RECHAUFFEUR THERMOSTATISE
M1-M24: CONNECTEUR DE SERVICE
TA1-TA2: THERMOSTAT D’AMBIANCE ZONE 1 ET THERMOSTAT D’AMBIANCE
ZONE 2 (TOUS DEUX EN OPTION)
TSM: THERMOSTAT DE SECURITE BASSE TEMP.
TS: THERMOSTAT DE SECURITE
DK: PRESSOSTAT DE SECURITE
PR: POMPE DE BOUCLAGE SUR COLLECTEUR
SE: SONDE EXTERIEURE TYPE 0SONDAES01
CT: COMMANDE TELEPHONIQUE (OPTION)
FUSE: FUSIBLE 2A 250Vac
CM1-CM2-CM3-CM4: PONTS DE SELECTION DU TYPE DE
CHAUDIERE
PR2: POMPE CHAUFFAGE BASSE TEMP.
0CREMOTO03: COMMANDE A DISTANCE (OPTION)
VM: VANNE MELANGEUSE MOTORISEE
P3: SELECTEUR DES FONCTIONS DE LA CHAUDIERE
PS: POMPE SANITAIRE
0SCHEREM00: PLATINE INTERFACE POUR COMMANDE A DISTANCE
R4: POTENTIOMETRE DE REGLAGE DE LA COURBE BASSE TEMP.
S1: PONTS DE SELECTION ZONE PRINCIPALE
SB: SONDE BALLON 10K B=3435
S2: CONFIGURATION PLATINE DE ZONE
SR: SONDE CHAUFFAGE 10K B=3435
X1-X8: CONNECTEURS DE SERVICE PLATINE DE ZONE
P1: POTENTIOMETRE DE REGLAGE DE LA TEMP. CHAUFFAGE
26
SM: SONDE DEPART BASSE TEMP. 10K B=3435
PR1: POMPE CHAUFFAGE HAUTE TEMP.
P4: POTENTIOMETRE DE REGLAGE DE LA COURBE HAUTE TEMP.
P2: POTENTIOMETRE DE REGLAGE DE LA TEMP. SANITAIRE
DIGITAL TIMER: HORLOGE ELECTRONIQUE DIGITALE A 2 CANAUX
CT
SE
(0SONDAES02)
MODELE R avec commande à distance
OPENTH
M6
OPENTH
M5
00
M7
ZONE-BATT
0CREMOTO03
M5
N
BR (RDB2)
N
BR (RDB1)
2
3
4
7
6
5
M18
M13
27 26 25 24
M8
1
22
M1
L
18
N
19
21 20
19
18
23
N
22 23
M24
0CIRCSTA05: PLATINE PRINCIPALE
IG: INTERRUPTEUOR GENERAL BIPOLAIRE
M: BORNIER POUR LE RACCORDEMENT DE L’ALIMENTATION ELECTRIQUE,
SONDE EXTERIEURE ET THERMOSTAT D’AMBIANCE
BR (RDB1): BRULEUR AVEC RECHAUFFEUR NON THERMOSTATISE
M6: CONNECTEUR POUR LA TELEMETRIE
BR (RDB2): BRULEUR AVEC RECHAUFFEUR THERMOSTATISE
M1-M24: CONNECTEUR DE SERVICE
TA1-TA2: THERMOSTAT D’AMBIANCE ZONE 1 ET THERMOSTAT D’AMBIANCE
ZONE 2 (TOUS DEUX EN OPTION)
TSM: THERMOSTAT DE SECURITE BASSE TEMP.
4
6
TS: THERMOSTAT DE SECURITE
DK: PRESSOSTAT DE SECURITE
DIGITAL TIMER: HORLOGE ELECTRONIQUE DIGITALE A 2 CANAUX
PR: POMPE DE BOUCLAGE SUR COLLECTEUR
SM: SONDE DEPART BASSE TEMP. 10K B=3435
PR1: POMPE CHAUFFAGE HAUTE TEMP.
CM1-CM2-CM3-CM4: PONTS DE SELECTION DU TYPE DE CHAUDIERE
PR2: POMPE CHAUFFAGE BASSE TEMP.
0CREMOTO03: COMMANDE A DISTANCE (OPTION)
SE: SONDE EXTERIEURE TYPE 0SONDAES01
CT: COMMANDE TELEPHONIQUE (OPTION)
FUSE: FUSIBLE 2A 250Vac
P4: POTENTIOMETRE DE REGLAGE DE LA COURBE HAUTE TEMP.
VM: VANNE MELANGEUSE MOTORISEE
P3: SELECTEUR DES FONCTIONS DE LA CHAUDIERE
PS: POMPE SANITAIRE
P2: POTENTIOMETRE DE REGLAGE DE LA TEMP. SANITAIRE
IG
fuse
M24
CONFIGURATION TYPE
CONFIGURATION TYPE
DE CHAUDIERE SANS BALLON DE CHAUDIERE AVECBALLON
10
11 12 13 14 15 16 17
9
PR
8
8
10
M2
3
4
12
13
M1
21 20
M 18 17 16 15 14
L
50Hz
230Vac
9
73 72
M2
75 74
11 12 13 14 15 16 17
0CIRCSTA05
M11
2
1
S
PS
BALLON EXTERIEURE
NOTE: POSITIONER
SUR ON LE PONT
CM3 DE LA PLATINE
0CIRCSTA05
M20
7
6
M20
5
4
38 37 36
3
7
2
5
M18
M18
M19
34 35
M12
M17
71 70 69 68 67
66 65 64 63 62 61 60
P3
M21
3
2
1
38 37 36
M17
32 33
M15
M6
52 51 50 49 48 47 46 45
M10
P1
P2
73 72
P3
75 74
P4
DK
66 65 64 63 62 61 60
M12
SR
M11
TS
52 51 50 49 48 47 46 45
1
M8
M10
27 26 25 24
9:45
M13
18.2°
OS
CH
ER
EM
AVE CUN COMMANDE A DISTANCE
POSITIONNER LE SELECTEUR SUR
LA POSITION
M6
0SCHEREM00: PLATINE INTERFACE POUR COMMANDE A DISTANCE
R4: POTENTIOMETRE DE REGLAGE DE LA COURBE BASSE TEMP.
SB: SONDE BALLON 10K B=3435
P1: POTENTIOMETRE DE REGLAGE DE LA TEMP. CHAUFFAGE
SR: SONDE CHAUFFAGE 10K B=3435
S1: PONTS DE SELECTION ZONE PRINCIPALE
S2: CONFIGURATION PLATINE DE ZONE
X1-X8: CONNECTEURS DE SERVICE PLATINE DE ZONE
27
X8
X8
X6
0CIRCSTA06
X7
X6
X7
SM
REGLAGE DE LA COURBE BASSE TEMPERATURE
POSITIONNER ENTRE 3 ET 4
CONFIGURATION 0CIRCSTA06 :
ZONE PRINCIPALE BASSE TEMPERATURE
MODELE RV
S1
S1
S2
CONFIGURATION 0CIRCSTA06 :
R4
R4
2
1
13
12 11 10
9
8
PR2
X1
PR1
3
M
A
B
X2
X3
X1
X3
X2
fuse
M
MASTER
S2
OPENTH
ZONE-BATT
M5
M5
CH
ER
EM
00
M7
M7
ZONE-BATT
1
3
4
5
BR (RDB1)
1
2
3
4
18
TEMPERATURE REDUITE CM4 ON = -4°C
TEMPERATURE REDUITE CM4 OFF = -2°C
CONFIGURATION TYPE DE
CHAUDIERE AVEC SONDE
EXTERIEURE ET SANS BALLON
11 12 13 14 15 16 17
10
19
IG
fuse
M24
M
IG: INTERRUPTEUOR GENERAL BIPOLAIRE
M: BORNIER POUR LE RACCORDEMENT DE L’ALIMENTATION ELECTRIQUE,
SONDE EXTERIEURE ET THERMOSTAT D’AMBIANCE
BR (RDB1): BRULEUR AVEC RECHAUFFEUR NON THERMOSTATISE
M6: CONNECTEUR POUR LA TELEMETRIE
BR (RDB2): BRULEUR AVEC RECHAUFFEUR THERMOSTATISE
A
B
0CIRCSTA05: PLATINE PRINCIPALE
TEMPERATURE REDUITE CM4 ON = -4°C
TEMPERATURE REDUITE CM4 OFF = -2°C
23
M24
TA1-TA2: THERMOSTAT D’AMBIANCE ZONE 1 ET THERMOSTAT D’AMBIANCE
ZONE 2 (TOUS DEUX EN OPTION)
5
M18
PR
8
9
M2
21 20
22 23
M1-M24: CONNECTEUR DE SERVICE
BR (RDB2)
2
22
M1
L
18
N
19
CONFIGURATION TYPE DE
CHAUDIERE AVEC SONDE
EXTERIEURE ET AVEC BALLON
18 17 16 15
SE - 0SONDAES01
L
6
7
N
M20
6
10
M2
6
M 7
14
M1
N
50Hz
8
7
73 72
21 20
230Vac
11 12 13 14 15 16 17
75 74
9
M20
4
0CIRCSTA05
M11
5
L
N
73 72
S
PS
BALLON EXTERIEURE
NOTE: POSITIONER
SUR ON LE PONT
CM3 DE LA PLATINE
0CIRCSTA05
75 74
6
7
N
32 33
38 37 36
M17
M18
1
2
3
5
4
38 37 36
M17
CH2
D.H.W.
M11
M18
CT
M15
M13
27 26 25 24
M8
34 35
M12
66 65 64 63 62 61 60
M21
71 70 69 68 67
P3
P3
M19
P4
71 70 69 68 67
CH1
HEATING.
DIGITAL
TIMER
TS
M21
32 33
M15
M10
M6
52 51 50 49 48 47 46 45
P1
P2
DK
66 65 64 63 62 61 60
M12
SR
P4
M8
27 26 25 24
52 51 50 49 48 47 46 45
M10
REGLAGE DE LA COURBE HAUTE
TEMPERATURE POSITIONNER
ENTRE 1 ET 1,5
M13
OS
VM
TA1
TA2
TSM
M6
TS: THERMOSTAT DE SECURITE
DK: PRESSOSTAT DE SECURITE
DIGITAL TIMER: HORLOGE ELECTRONIQUE DIGITALE A 2 CANAUX
TSM: THERMOSTAT DE SECURITE BASSE TEMP.
SM: SONDE DEPART BASSE TEMP. 10K B=3435
SE: SONDE EXTERIEURE TYPE 0SONDAES01
CM1-CM2-CM3-CM4: PONTS DE SELECTION DU TYPE DE CHAUDIERE
CT: COMMANDE TELEPHONIQUE (OPTION)
FUSE: FUSIBLE 2A 250Vac
P4: POTENTIOMETRE DE REGLAGE DE LA COURBE HAUTE TEMP.
P3: SELECTEUR DES FONCTIONS DE LA CHAUDIERE
P2: POTENTIOMETRE DE REGLAGE DE LA TEMP. SANITAIRE
P1: POTENTIOMETRE DE REGLAGE DE LA TEMP. CHAUFFAGE
0CREMOTO03: COMMANDE A DISTANCE (OPTION)
0SCHEREM00: PLATINE INTERFACE POUR COMMANDE A DISTANCE
R4: POTENTIOMETRE DE REGLAGE DE LA COURBE BASSE TEMP.
S1: PONTS DE SELECTION ZONE PRINCIPALE
S2: CONFIGURATION PLATINE DE ZONE
X1-X8: CONNECTEURS DE SERVICE PLATINE DE ZONE
28
X8
X8
X6
0CIRCSTA06
X7
X6
X7
SM
REGLAGE DE LA COURBE BASSE TEMPERATURE
POSITIONNER ENTRE 3 ET 4
CONFIGURATION 0CIRCSTA06 :
ZONE PRINCIPALE BASSE TEMPERATURE.
MODELE RV avec commande à distance
S1
S1
S2
S2
X2
1
13
12 11 10
9
8
0CREMOTO03
18.2°
M
A
B
IG: INTERRUPTEUOR GENERAL BIPOLAIRE
M: BORNIER POUR LE RACCORDEMENT DE L’ALIMENTATION ELECTRIQUE,
SONDE EXTERIEURE ET THERMOSTAT D’AMBIANCE
BR (RDB1): BRULEUR AVEC RECHAUFFEUR NON THERMOSTATISE
M6: CONNECTEUR POUR LA TELEMETRIE
BR (RDB2): BRULEUR AVEC RECHAUFFEUR THERMOSTATISE
BR (RDB1)
4
TS: THERMOSTAT DE SECURITE
TA1-TA2: THERMOSTAT D’AMBIANCE ZONE 1 ET THERMOSTAT D’AMBIANCE
ZONE 2 (TOUS DEUX EN OPTION)
DK: PRESSOSTAT DE SECURITE
TSM: THERMOSTAT DE SECURITE BASSE TEMP.
PR: POMPE DE BOUCLAGE SUR COLLECTEUR
PR1: POMPE CHAUFFAGE HAUTE TEMP.
PR2: POMPE CHAUFFAGE BASSE TEMP.
FUSE: FUSIBLE 2A 250Vac
P4: POTENTIOMETRE DE REGLAGE DE LA COURBE HAUTE TEMP.
TEMPERATURE REDUITE CM4 ON = -4°C
TEMPERATURE REDUITE CM4 OFF = -2°C
IG
fuse
M24
0CIRCSTA05: PLATINE PRINCIPALE
CT: COMMANDE TELEPHONIQUE (OPTION)
TEMPERATURE REDUITE CM4 ON = -4°C
TEMPERATURE REDUITE CM4 OFF = -2°C
18
M24
SE: SONDE EXTERIEURE TYPE 0SONDAES01
BR (RDB2)
3
19
23
22 23
M1-M24: CONNECTEUR DE SERVICE
5
M18
3
21 20
CONFIGURATION TYPE DE
CHAUDIERE AVEC SONDE
EXTERIEURE ET SANS BALLON
PR
8
9
M2
11 12 13 14 15 16 17
10
M1
L
18
22
N
19
CONFIGURATION TYPE DE
CHAUDIERE AVEC SONDE
EXTERIEURE ET AVEC BALLON
18 17 16 15
SE - 0SONDAES01
L
6
7
N
M20
6
7
10
M2
6
M 7
14
M1
N
50Hz
9
73 72
21 20
230Vac
11 12 13 14 15 16 17
75 74
8
M20
4
0CIRCSTA05
M11
5
L
N
73 72
S
PS
NOTE: POSITIONER
SUR ON LE PONT
CM3 DE LA PLATINE
0CIRCSTA05
BALLON EXTERIEURE
75 74
4
2
1
38 37 36
M17
M18
1
2
3
5
4
38 37 36
M17
CH2
D.H.W.
M11
5
M18
6
N
7
M8
34 35
M12
66 65 64 63 62 61 60
M21
71 70 69 68 67
P3
P3
M19
P4
71 70 69 68 67
CH1
HEATING.
DIGITAL
TIMER
TS
M21
32 33
M15
M10
M6
P2
52 51 50 49 48 47 46 45
P1
M13
27 26 25 24
2
1
M8
27 26 25 24
52 51 50 49 48 47 46 45
M12
66 65 64 63 62 61 60
DK
P4
9:45
M5
M13
OS
CH
ER
EM
00
ZONE-BATT
M5
M10
VM
TA1
TSM
SR
REGLAGE DE LA COURBE HAUTE TEMPERATURE
POSITIONNER ENTRE 1 ET 1,5
M7
M7
ZONE-BATT
- LORSQU’UNE COMMANDE A DISTANCE EST
RACCORDEE LES 2 CANAUX DE L’HORLOGE, ,
ENSEMBLE, DOIVENT AVOIR LEUR CONTACT “ON”
(FERME’) EN PERFORMANCE
A
PR1
PR2
B
X2
X1
X1
X3
X3
2
M
3
OPENTH
M6
- COMMANDE A DISTANCE CONTROLEE ZONE 2
R4
M
CT
CONFIGURATION 0CIRCSTA06 :
MASTER
R4
fuse
OPENTH
M6
DIGITAL TIMER: HORLOGE ELECTRONIQUE DIGITALE A 2 CANAUX
SM: SONDE DEPART BASSE TEMP. 10K B=3435
CM1-CM2-CM3-CM4: PONTS DE SELECTION DU TYPE DE
CHAUDIERE
0CREMOTO03: COMMANDE A DISTANCE (OPTION)
0SCHEREM00: PLATINE INTERFACE POUR COMMANDE A DISTANCE
VM: VANNE MELANGEUSE MOTORISEE
R4: POTENTIOMETRE DE REGLAGE DE LA COURBE BASSE TEMP.
P3: SELECTEUR DES FONCTIONS DE LA CHAUDIERE
PS: POMPE SANITAIRE
P2: POTENTIOMETRE DE REGLAGE DE LA TEMP. SANITAIRE
SB: SONDE BALLON 10K B=3435
S2: CONFIGURATION PLATINE DE ZONE
SR: SONDE CHAUFFAGE 10K B=3435
X1-X8: CONNECTEURS DE SERVICE PLATINE DE ZONE
P1: POTENTIOMETRE DE REGLAGE DE LA TEMP. CHAUFFAGE
S1: PONTS DE SELECTION ZONE PRINCIPALE
29
4 BRÛLEUR FIOUL
4.1 Description
Le groupe thermique est équipé d’un brûleur fioul à une allure,
marqué CE et conforme aux Réglementations communautaires de
produit.
A
4.2 Fixation au groupe thermique
Le brûleur est fixé au groupe thermique au moyen de sa bride en
aluminium: cette bride comporte une vis, qui soutient et retient le
brûleur à l’aide d’un écrou.
Pour démonter le brûleur, lors des opérations de maintenance, il
suffit de desserrer l’écrou A et de dégager ensuite le brûleur (voir
fig. 10).
4.3 Système hydraulique
La pompe du brûleur peut créer une dépression maximale de 0,4
bar sur la conduite d’aspiration . Au-delà de cette valeur, on a une
formation de vapeurs. Les tubes de fioul doivent être parfaitement
étanches, afin d’éviter toute aspiration d’air.
Il est obligatoire d’installer un filtre sur le tube d’aspiration.
La pompe du brûleur a été conçue afin de pouvoir fonctionner
avec une installation d’alimentation à deux tuyaux. Pour la faire
fonctionner avec un seul tuyau, il faut dévisser le bouchon 2 et
ôter la vis 3. Après avoir effectué l’opération, revisser le bouchon
2 (fig. 11).
Attention: En présence d’alimentation à deux tuyaux, il faut
s’assurer, avant de faire démarrer le brûleur, que le tube de
retour ne soit pas obstrué: la pression interne peut endommager la pompe.
fig. 10
1 – Aspiration fioul
2 – Retour fioul
3 – Vis de by-pass
4 – Raccord manomètre
5 – Régulateur de pression
6 – Raccord vacuomètre
7 – Bobine électrovanne
8 – Raccord auxiliaire
manomètre
La figure 12 illustre le cas d’alimentation avec conduite à un seul
tuyau avec cuve en charge.
fig. 11
Di = diamètre interne du tuyau
L = longueur maximale de la tubulure
d’aspiration du fioul
fig. 12
30
H
max 4 m
min 0,1 m
H = différence de niveau
LONGUEUR MAXI TUBULURE
(m)
H
(m)
INT. TUBE
ø 8 mm
INT. TUBE
ø 10 mm
0,5
10
20
1
20
40
1,5
40
80
2
60
100
La figure 13 illustre le système d’alimentation à deux tuyaux. S’il
s’agit de fioul aspiré de la cuve, le tube de retour doit se terminer à
la même hauteur que celui d’aspiration.
se vide. La solution du retour plongé dans le fioul offre de meilleures
garanties, en ce qui concerne le fonctionnement du brûleur.
La figure 14 illustre le système d’alimentation à un seul tube.
Au cas où la tubulure arriverait au-dessus du niveau du fioul, prévoir
un clapet de non-retour sur le tube d’aspiration, afin d’éviter qu’il ne
max 4 m
max 4 m
H
H
H
fig. 13
Di = diamètre interne du tuyau
Di = diamètre interne du tuyau
L = longueur maximale de la tubulure
L = longueur maximale de la tubulure
d’aspiration du fioul
H = différence de niveau
d’aspiration du fioul
H = différence de niveau
fig. 14
Attention:
Il est obligatoire d’installer une vanne d’arrêt du combustible (manuelle ou électrique) sur la tubulure d’aspiration du fioul.
Contrôler périodiquement les tuyaux flexibles de raccordement du brûleur.
4.4 Réglage de la combustion
En ce qui concerne le réglage de la combustion, se conformer aux
valeurs de CO2, à la température des fumées, au numéro de l’indice
de Bacharach et à la pression du fioul: ces valeurs sont indiquées
dans les tableaux des données techniques.
Attention: Chaque installation est caractérisée par des valeurs
de réglage qui lui sont spécifiques et qu’il est impossible de
prévoir. Il est donc indispensable de procéder à un réglage de
la combustion après avoir effectué l’installation et la mise en
marche.
4.5 Démontage du gicleur
Pour tous les modèles, la tête de combustion du brûleur est du type
fixe et, par conséquent, aucun réglage n’est à effectuer.
Le réglage de l’air comburant peut être effectué en agissant sur la
vis à tête hexagonale A, illustrée dans la figure 15: le réglage effectué est visualisé sur l’échelle graduée B correspondante.
Le réglage de la pression du fioul peut être effectué en agissant sur
la vis 5, illustrée dans la figure 11: la valeur de la pression doit correspondre à celle indiquée dans le tableau des données techniques.
Pour le démontage du gicleur, procéder de la façon suivante:
* Dégager la tête du brûleur en dévissant les deux vis V, tel que
l’illustre la figure 16.
* Ôter les électrodes en dévissant la vis A, tel que l’illustre la figure 15.
* Démonter le gicleur en se servant de deux clés plates: une de 16
et une de 17 mm.
4.6 Réglage des électrodes
Pour un bon fonctionnement du brûleur, il est indispensable de respecter minutieusement les distances, indiquées dans la figure 17,
entre les électrodes et entre les électrodes et le gicleur.
B
C
V
A
fig. 15
fig. 16
31
4 ± 0,3 mm
1
2
A
2 ÷ 2,5 mm
fig. 17
4.7 Remplacement du coffret de contrôle
Pour changer le coffret de contrôle du brûleur, procéder de la
façon suivante (voir fig. 18):
· Dévisser la vis 1, ouvrir le couvercle 2 et débrancher le coffret de contrôle.
· Dégager la bobine 3.
· Dévisser les deux vis 4.
· Bouger un peu le coffret de contrôle et déconnecter la haute tension.
3
4
fig. 18
4.8 Cycle d’allumage
Le cycle d’allumage du brûleur est résumé dans les graphiques de
la figure 19.
En cas de mise en sécurité, le voyant lumineux 7, situé sur le
MOD. B/R 23 et 31
tableau de commande, s’allume (fig. 1), ainsi que le voyant lumineux rouge de la touche de réarmement ‘’C’’ (fig. 15), sur lequel il
faut appuyer pour procéder au déblocage.
cycle normal
mise en sécurité pour manque de flamme
Thermostat
Résistance
Moteur
Transformateur d’allumage
Electrovanne
Flamme
Voyant de mise en sécurité
MOD. B/R 43
Thermostat
Moteur
Transformateur d’allumage
Electrovanne
Flamme
Voyant de mise en sécurité
fig. 19
32
cycle normal
mise en sécurité pour manque de flamme
4.9. Schémas électriques
Les figures suivantes illustrent les schémas électriques du brûleur pour les modeles B/R 23-31 et B/R 43.
Intérrupteur
général
Voyant de mise en
sécurité
Voyant de mise en sécurité
à distance (230V - 0,5 max.)
Thermostat
limiteur
Prise à 6 poles
Fiche à 6 poles
Electrodes
d’allumage
COFFRET DE CONTRÔLE
535R SE/LD
Mise à la terre
du brûleur
Electrovanne
Noir
Préchauffage
Bleu
Blanc
Blanc
Cellule photo
résistante
Moteur et condensateur
Noir
Intérrupteur
général
Voyant de mise en
sécurité
Thermostat
limiteur
Voyant de mise en sécurité
à distance (230V - 0,5 max.)
Prise à 6 poles
Fiche à 6 poles
Electrodes
d’allumage
COFFRET DE CONTRÔLE
535R SE/LD
Electrovanne
Cellule photo
résistante
Mise à la terre
du brûleur
Bleu
Blanc
Noir
fig. 20
Moteur et condensateur
33
4.10 Diagnostic de fonctionnement du brûleur
Défaut
Cause probable
Remède
Tester la présence de tension aux bornes
Pas d’alimentation électrique
Le brûleur ne démarre pas après avoir
actionné le thermostat d’ambiance
Contrôler le fusible
Contrôler l’état du thermostat d’ambiance
La cellule photorésistante détecte une
lumière parasite
Éliminer la lumière parasite
Les connexions sur le coffret n’ont pas
été effectuées correctement
Contrôler les connexions aux bornes
La cellule photorésistante est sale
La nettoyer
La cellule photorésistante est endommagée
La changer
Contrôler la pression du fioul
Le brûleur effectue correctement la
préventilation et se bloque ensuite
Contrôler que le fioul sort par le gicleur
La flamme se décroche ou ne s’allume pas
Contrôler le réglage d’air
Contrôler la bobine de l’électrovanne
Changer le gicleur
Le brûleur démarre après un allumage
manqué
34
Les électrodes d’allumage ne sont pas
positionnées correctement
Les positionner conformément aux
instructions
Le débit d’air est excessif
Régler l’air
Le gicleur est encrassée ou endommagé
Le changer
La résistance du réchauffeur est endommagée
La changer
5 MISE AU POINT DU GROUPE THERMIQUE
5.1 Contrôles préliminaires
Avant d’effectuer la réception finale (ou le premier allumage) de la
chaudière, il est opportun de contrôler que:
- l’installation répond aux normes en vigueur;
- le conduit d’évacuation des fumées est installé conformément
aux instructions: lorsque le groupe thermique est en service, les
joints ne doivent présenter aucune dispersion de produits dérivant de la combustion;
- la tension d’alimentation de la chaudière est de 230 V- 50 Hz;
- l’installation est correctement remplie (pression à l’hydromètre de
1 ÷ 1,3 bar);
- les éventuels robinets de barrage des tuyaux de l’installation sont
ouverts;
- il n’existe aucune fuite de combustible;
- l’interrupteur général extérieur est enclenché;
- la soupape de sûreté du groupe thermique ne soit pas bloquée;
- il n’y ait aucune fuite d’eau.
Au cas où le groupe thermique ne serait pas installé en conformité avec les règles et normes en vigueur, ne pas le mettre en
marche et avertir le responsable de l’installation.
5.2 Allumage et extinction
Pour l’allumage et l’extinction du groupe thermique, se conformer
aux “Instructions destinées à l’Usager”.
6 MAINTENANCE
Il est nécessaire de faire effectuer périodiquement une maintenance
en conformité avec les règles et normes en vigueur.
Une bonne maintenance du groupe thermique lui permettra de fonctionner dans les meilleures conditions, c’est-à-dire en respectant
l’environnement et la sécurité des personnes et des choses.
Les opérations de maintenance (et de réparation) doivent être obligatoirement effectuées par du personnel qualifié.
Pour les opérations de maintenance (et de réparation), le producteur
conseille à son aimable Clientèle de s’adresser au réseau de ses
Centres d’Assistance après-vente agréés, qui sont expressément
formés pour accomplir au mieux les opérations susmentionnées.
S’il s’agit de la première intervention sur le groupe thermique,
vérifier:
- la conformité du local pour l’installation;
- les ouvertures de ventilation du local;
- les conduits d’évacuations des fumées, leurs diamètres et leur
longueur;
- l’installation correcte du groupe thermique, conformément aux instructions contenues dans le présent livret.
Au cas où le groupe thermique ne serait pas à même de fonctionner correctement et en toute sécurité pour les personnes,
les animaux et les choses, avertir le responsable de l’installation et remplir une déclaration appropriée.
Avant de procéder à toute intervention de maintenance comportant la substitution de composants et/ou le nettoyage intérieur de la
chaudière, mettre l’appareil hors tension.
6.1 Programme de maintenance
Les opérations de maintenance périodique doivent inclure les
opérations de contrôle suivantes:
- contrôle général de l’intégrité du groupe thermique;
- contrôle de l’étanchéité du réseau d’aspiration fioul;
- contrôle de l’allumage du groupe thermique;
- contrôle des paramètres de combustion du groupe thermique, à
travers l’analyse des fumées;
- contrôle de l’intégrité, du bon état de conservation et de l’étanchéité des conduits d’évacuation des fumées;
- contrôle de l’intégrité des dispositifs de sécurité du groupe thermique en général;
- contrôle de l’anode sacrificielle en magnésium du ballon (mod. B
et BV);
- contrôle de l’absence de fuites d’eau et d’oxydations des raccords du groupe thermique;
- contrôle de l’efficacité de la soupape de sûreté de l’installation
chauffage;
- contrôle de l’intégrité du thermostat de sûreté surchauffe;
- contrôle de l’efficacité de la soupape de sûreté de l’installation
sanitaire;
- contrôle de la charge du vase d’expansion;
- contrôle de l’efficacité du pressostat de l’eau.
ainsi que les opérations de nettoyage suivantes:
- nettoyage intérieur général du groupe thermique;
- nettoyage du brûleur et nouveau réglage de ce dernier (voir contrôle de la combustion);
- nettoyage du côté fumées de l’échangeur de chaleur.
35
7 TABLEAU DES INCIDENTS TECHNIQUES
INCONVENIENT
Le groupe thermique est en sécurité,
le voyant rouge 1 est allumé.
Le groupe thermique est en sécurité,
le voyant rouge 2 est allumé.
L’arrêt de cet état s‘obtient en appuyant sur le bouton poussoir 17.
DISFONCTIONNEMENT
Voir 4.10
‘’Diagnostic du brûleur’’.
CAUSE POSSIBLE
Voir 4.10
‘’Diagnostic du brûleur’’.
SOLUTION
Voir 4.10
‘’Diagnostic du brûleur’’.
Pas de circulation d’eau dans le
circuit chauffage, les tubes sont
obstrués, les robinets thermostatiVérifier l’état de l’installation.
Le thermostat de sécurité surchauffe ques ou les robinets de barrage sont
du groupe thermique est intervenu.
fermés.
La pompe de circulation est bloquée
Vérifier la pompe.
ou défectueuse.
Le groupe thermique est en sécurité,
le voyant rouge 4 est allumé clignotant.
La pression de l’eau du circuit
L’arrêt de cet état intervient automa- chauffage est insuffisante.
tiquement dès que la pression est à
nouveau conforme.
Le groupe thermique est en sécurité,
le voyant rouge 5 est allumé clignotant.
La sonde départ ne fonctionne pas
L’arrêt de cet état intervient automa- correctement.
tiquement dès que le dysfonctionnement est résolu.
Il y a des fuites sur l’installation
chauffage.
Vérifier l’installation.
Le pressostat est déconnecté.
Vérifier la connexion.
Le pressostat eau ne fonctionne
pas, il est détérioré.
Remplacer le pressostat.
La sonde de départ est
déconnectée.
Vérifier la connexion.
La sonde de départ est défectueuse. Remplacer la sonde.
Le groupe thermique est en sécurité,
le voyant rouge 6 est allumé clignoLe raccordement avec la commande Le câble de la commande à distance
Contrôler le câble de raccordement
tant.
est déconnecté de la commande, du
à distance est interrompu ou il y a
L’arrêt de cet état intervient automade la commande à distance.
des difficultés de communication.
groupe thermique ou il est coupé.
tiquement dès que le dysfonctionnement est résolu.
Le groupe thermique est en sécurité,
le voyant rouge 7 est allumé clignotant (mod. B et BV).
La sonde ballon ne fonctionne pas
L’arrêt de cet état intervient automacorrectement.
tiquement dès que le dysfonctionnement est résolu.
Le voyant rouge 9 est allumé clignotant mais le groupe thermique n’est
pas en sécurité.
La température du groupe thermique
L’arrêt de cet état intervient autoa dépassé 80°C.
matiquement dès que le dysfonctionnement est résolu.
La sonde de ballon est déconnectée.
Vérifier la connexion.
La sonde de ballon est défectueuse. Remplacer la sonde.
Pas de circulation d’eau dans le
circuit chauffage, les tubes sont
obstrués, les robinets thermostatiVérifier l’état de l’installation.
ques ou les robinets de barrage sont
fermés.
La pompe de circulation est bloquée
Vérifier la pompe.
ou défectueuse.
Il n’y a pas suffisamment de débit
d’eau dans le ballon.
L’installation n’a pas assez de pression ou le débit est insuffisant.
La sonde ballon ne fonctionne pas
correctement.
La sonde de ballon est défectueuse. Remplacer la sonde.
Vérifier l’installation sanitaire.
Le groupe thermique ne fonctionne
pas en sanitaire (mod. B et BV).
36
7.1 Tableau de révélation de disfonctionnement
Signification des voyants lumineux 1. Fonctionnement normal (indication de la température)
Température de départ
Inférieure ou égale à 25°C
N° 4 N° 5 N° 6 N° 7 N° 8 N° 9 N° 10
rouge rouge rouge rouge rouge rouge vert
Entre 26 et 35°C
Entre 36 et 45°C
Entre 46 et 55°C
Entre 56 et 65°C
Entre 66 et 75°C
Entre 76 et 85°C
Supérieure ou égale à 85°C
Demande chauffage
2. Défaut de fonctionnement (indication du défaut)
Nature du défaut
Pas de contrôle de flamme
N° 1 N° 2 N° 3
rouge rouge vert
N° 4 N° 5 N° 6 N° 7 N° 8 N° 9 N° 16
rouge rouge rouge rouge rouge rouge vert
Thermostat de sécurité
Pressostat eau
Sonde de départ défectueuse
Sonde externe
Sonde ballon défectueuse
Défaut commande à distance
Présence de tension électrique
Temperature supérieure à 85°C
Brûleur alimenté
FIXE = CLIGNOTANT =
ETEINT = 37
38
39
COD.0LIBISFR28
Agence exclusive Fondital
D.V.F.
ZAC DU BACONNET - 69700 MONTAGNY
Tél. 04.72.49.50.00 - Fax 04.72.49.50.09
e-mail: [email protected]
Fondital S.p.A.
25079 VOBARNO (Brescia) Italy - Via Cerreto, 40
Tel. +39 0365 878 31 - Fax + 39 0365 878.576
e mail: [email protected] - www.fondital.it
Le Producteur se réserve le droit de modifier sans préavis les indications reportées dans la présente
notice si cela lui semble opportun, tout en laissant le caractéristiques essentielles inchangées.
Uff. Pubblicità Fondital IST 03 C 222 - 02 Dicembre 2006 (12/2006)
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement