Olio Condens 3000 F
Chaudière fioul condensation
Olio Condens 3000 F
FBOC 22H | FBOC 30H
6 720 801 646 (2015/04)
Notice technique
SOMMAIRE
I
- CONSIGNES DE SECURITE ................................................................................................................ 5
1
2
- SYMBOLIQUE ....................................................................................................................................... 5
- CONSIGNES DE SECURITE ................................................................................................................ 5
2.1 - Odeur de gaz brûlés .................................................................................................................. 5
2.2 - Matières explosives ou facilement inflammables ....................................................................... 5
2.3 - Installation, mise en service ...................................................................................................... 5
2.4 - Entretien .................................................................................................................................... 5
2.5 - Air de combustion/air ambiant ................................................................................................... 5
2.6 - Information de l’utilisateur par l’installateur ................................................................................ 5
II
- PRESENTATION ................................................................................................................................... 6
1
2
- DESCRIPTION ...................................................................................................................................... 6
- GAMME ................................................................................................................................................. 6
III - SPECIFICATIONS TECHNIQUES ........................................................................................................ 7
1
2
3
4
5
6
7
8
9
- CARACTERISTIQUES ......................................................................................................................... 7
- CONTRIBUTION DU REGULATEUR DE TEMPERATURE À L’EFFICACITE ENERGETIQUE
SAISONNIERE POUR LE CHAUFFAGE DES LOCAUX ...................................................................... 8
- DIAMETRES DE RACCORDEMENT DES TUYAUTERIES.................................................................. 8
- COTES D’ENCOMBREMENT ............................................................................................................... 8
- DESIGNATION DES COMPOSANTS ................................................................................................... 9
- CARACTERISTIQUES DU CIRCULATEUR........................................................................................ 10
- CARACTERISTIQUES DE LA VANNE MELANGEUSE...................................................................... 10
- CARACTERISTIQUES DU VASE D’EXPANSION .............................................................................. 11
- TYPE DE BRULEURS ......................................................................................................................... 11
IV - FONCTIONNEMENT ........................................................................................................................... 12
1
- DESCRIPTION .................................................................................................................................... 12
V
- INSTALLATION ................................................................................................................................... 13
1
- GENERALITES.................................................................................................................................... 13
1.1 - Conditions réglementaires d'installation et d'entretien dans les bâtiments d'habitation .......... 13
1.2 - Conditions réglementaires d'installation dans les établissements recevant du public ............. 13
- VENTILATION ..................................................................................................................................... 13
2.1 - Evacuation en conduit de cheminée de type B23/B23p .......................................................... 13
2.2 - Evacuation en ventouse de type C13/C33 .............................................................................. 13
2.3 - Relevage des condensats ....................................................................................................... 14
- EVACUATION DES PRODUITS DE COMBUSTION .......................................................................... 14
3.1 - Positionnement de la chaudière en fonction du système d’évacuation des produits
de combustion et du raccordement hydraulique ...................................................................... 15
3.2 - Evacuation par conduit de cheminée (B23/B23p/C93) ............................................................ 16
3.3 - Evacuation par ventouse C13 /C33 ......................................................................................... 20
- EVACUATION DES CONDENSATS ................................................................................................... 27
- MONTAGE DES ACCESSOIRES LIVRES AVEC LA CHAUDIERE ................................................... 27
5.1 - Purgeur + coude ...................................................................................................................... 27
5.2 - Coudes 1" - Ø 22 + joints ......................................................................................................... 27
- KIT RACCORDEMENT DEUXIEME CIRCUIT DE CHAUFFAGE (OPTION)...................................... 28
- KIT RACCORDEMENT HYDRAULIQUE
OLIO CONDENS 3000 | WST 100/150/200/300 LX (OPTION)........................................................... 28
2
3
4
5
6
7
6 720 801 646 (2015/04)
-2-
Olio Condens 3000 F
SOMMAIRE
8
9
- KIT SONDE SANITAIRE (OPTION) .................................................................................................... 28
- RACCORDEMENT HYDRAULIQUE ................................................................................................... 29
9.1 - Recommandations ................................................................................................................... 29
9.2 - Accessoires à raccorder, à installer ou à régler ....................................................................... 29
9.3 - Raccordement hydraulique des modèles FBOC sur un simple circuit de chauffage ............... 30
9.4 - Raccordement hydraulique des modèles FBOC + WST 100/150/200/300 Ix
sur un simple circuit de chauffage ........................................................................................... 31
9.5 - Raccordement hydraulique des modèles FBOC sur un double circuit de chauffage .............. 32
9.6 - Raccordement hydraulique des modèles FBOC + WST 100/150/200/300 Ix
sur un double circuit de chauffage ........................................................................................... 33
10 - RACCORDEMENT FIOUL................................................................................................................... 34
11 - RACCORDEMENT ELECTRIQUE ...................................................................................................... 34
11.1 - Raccordement au réseau ........................................................................................................ 34
11.2 - Raccordement au bornier ........................................................................................................ 34
11.3 - Raccordement 230 V au bornier .............................................................................................. 35
11.4 - Raccordement des sondes au tableau de commande ............................................................ 36
VI - MISE EN SERVICE ............................................................................................................................. 39
1
2
3
4
5
6
7
- PROTECTION DE L’INSTALLATION .................................................................................................. 39
1.1 - Bionibal .................................................................................................................................... 39
1.2 - Bionibagel ............................................................................................................................... 39
1.3 - Si produits équivalents au Bionibal ou Bionibagel ................................................................... 39
- REMPLISSAGE EN EAU DE L’INSTALLATION ................................................................................. 40
- ALIMENTATION FIOUL....................................................................................................................... 40
- VERIFICATION AVANT LA MISE EN SERVICE................................................................................. 40
- INFORMATION DE L’UTILISATEUR................................................................................................... 40
- MISE EN SERVICE ............................................................................................................................. 41
6.1 - Présentation Tableau de commande ....................................................................................... 41
6.2 - Affichage .................................................................................................................................. 42
6.3 - Régime de fonctionnement ...................................................................................................... 42
6.4 - Mise en service du brûleur fioul ............................................................................................... 43
- CONTROLES DES SECURITES......................................................................................................... 44
7.1 - Sondes .................................................................................................................................... 44
7.2 - Sécurité de surchauffe eau ...................................................................................................... 44
7.3 - Sécurité brûleur ....................................................................................................................... 44
7.4 - Soupape de sécurité 3 bars (circuit chauffage), ...................................................................... 44
7.5 - Groupe de sécurité sanitaire. .................................................................................................. 44
6 720 801 646 (2015/04)
-3-
Olio Condens 3000 F
SOMMAIRE
VII - PROGRAMMATION DU REGULATEUR ............................................................................................ 45
1
2
3
- PRINCIPES DE PROGRAMMATION .................................................................................................. 45
- PRINCIPES DE REGULATION ........................................................................................................... 45
- DIAGRAMMES DE FONCTIONNEMENT ET DONNEES TECHNIQUES .......................................... 46
3.1 - Menu principal : accès par la touche PROG ............................................................................ 46
3.2 - Niveau affichages .................................................................................................................... 47
3.3 - Heure – Date et Congés .......................................................................................................... 49
3.4 - Niveau températures ............................................................................................................... 50
3.5 - Niveau Eau Chaude Sanitaire ................................................................................................. 51
3.6 - Niveaux Paramètres ................................................................................................................ 52
3.7 - Programmes de chauffe .......................................................................................................... 54
3.8 - Fonctions spéciales ................................................................................................................. 57
3.9 - Niveau Technicien ................................................................................................................... 59
3.10 - Service ..................................................................................................................................... 60
VIII - ENTRETIEN ......................................................................................................................................... 61
1
2
3
4
5
6
7
8
-
NETTOYAGE DU CORPS DE CHAUFFE........................................................................................... 61
NETTOYAGE DU CONDENSEUR ...................................................................................................... 62
ENTRETIEN DU BRULEUR ................................................................................................................ 63
VERIFICATION DES ACCESSOIRES ................................................................................................ 63
CONTROLE DE LA PRESSION DE PREGONFLAGE DU VASE D’EXPANSION ............................. 63
CONDUITS PRODUITS DE COMBUSTION ....................................................................................... 63
FILTRE FIOUL ..................................................................................................................................... 64
REMPLACEMENT D’UN THERMOSTAT............................................................................................ 64
8.1 - Bulbe positionné dans le doigt de gant (rep. 25) du corps de chauffe .................................... 64
8.2 - Bulbe positionné dans le doigt de gant (rep. 34) du condenseur ............................................ 64
8.3 - Remplacement des thermostats .............................................................................................. 64
9 - RESISTANCES DES SONDES ........................................................................................................... 65
10 - CAPTEUR DE PRESSION .................................................................................................................. 66
11 - VIDANGE............................................................................................................................................. 66
IX - DEFAUTS DE FONCTIONNEMENT ................................................................................................... 67
1
2
3
4
-
5
6
7
CODES ANOMALIES .......................................................................................................................... 67
MISE EN SECURITE DU BRULEUR................................................................................................... 67
PAS DE CHAUFFAGE......................................................................................................................... 68
MISE EN SECURITE PAR COUPURE DES THERMOSTATS DE SURCHAUFFE ........................... 68
4.1 - Thermostat de sécurité de surchauffe eau .............................................................................. 68
4.2 - Thermostat de sécurité de surchauffe des produits de combustion ........................................ 68
- MISE EN SECURITE : FUSIBLE DEFECTUEUX................................................................................ 69
- DEFAUTS DE SONDE ........................................................................................................................ 69
- LISTES DES DEFAUTS DE FONCTIONNEMENT - CIRCULATEUR ALPHA2L................................ 69
X
- CONDITIONS DE LA GARANTIE ....................................................................................................... 70
6 720 801 646 (2015/04)
-4-
Olio Condens 3000 F
I - CONSIGNES DE SECURITE
1 - SYMBOLIQUE
A l’intérieur de ce document :
Les consignes de sécurité, les avertissements ou les recommandations sont
signalés par un triangle accompagné d’un
texte en gras.
2 - CONSIGNES DE SECURITE
• En cas de pose ultérieure de fenêtres
étanches, veiller à assurer l’alimentation en air
de combustion de l’appareil.
- Appareil de type ventouse :
L’appareil de type ventouse (étanche) peut être
installé dans un local avec ou sans fenêtre ou aération (§ 2 - page 13 - chapitre V - INSTALLATION).
2.1 - Odeur de gaz brûlés
- Mettre l'appareil hors tension.
- Ouvrir les portes et les fenêtres.
- Contacter immédiatement votre installateur ou
votre service après-vente agréé.
2.2 - Matières explosives ou facilement
inflammables
2.4 - Entretien
- Ne pas stocker ou utiliser de matières inflammables (papier, diluants, peintures, etc.) à proximité immédiate de l’appareil.
- Respecter les distances minimales par rapport
aux matériaux facilement ou difficilement inflammables.
- Recommandation pour l’utilisateur:
• conclure un contrat d'inspection/d'entretien
avec un professionnel agréé,
• faire réviser l'appareil annuellement,
- Respecter les consignes de sécurité du
chapitre VIII - ENTRETIEN - page 61 .
- N’utiliser que des pièces de rechange d’origine.
2.3 - Installation, mise en service
- L’installation, le raccordement électrique et la
première mise en service doivent être réalisés
par un professionnel qualifié et agréé conformément aux textes réglementaires et règles de l'art,
en vigueur.
Respecter le schéma de connexion! (§ 11 - page 34
- chapitre V - INSTALLATION).
- Avant l'installation: mettre l'appareil hors tension
sur tous les pôles. Sécuriser contre tout réenclenchement involontaire.
- L'appareil ne doit pas fonctionner sans eau.
- Avant la mise en service réaliser les diverses vérifications énoncées au § 4 - page 40 chapitre VI - MISE EN SERVICE. Utiliser uniquement des combustibles homologués indiqués sur
la plaque signalétique.
- Le système d'évacuation des fumées (gaines,
conduits,..) ne doit pas être modifié (§ 3 - page 14
- chapitre V - INSTALLATION).
- Appareil de type cheminée B23/B23p:
• Les orifices de ventilation des portes, fenêtres
et murs ne doivent être ni obturés ni réduits.
Risques d'intoxication: Une arrivée d'air insuffisante peut provoquer des évacuations
de fumées dangereuses.
6 720 801 646 (2015/04)
2.5 - Air de combustion/air ambiant
- Pour éviter toute corrosion, l'air de combustion /
l'air ambiant doivent être exempts de substances
agressives (par ex.: les hydrocarbures d’halogène qui contiennent des combinaisons chlorées ou fluorées).
- Ne pas installer l’appareil en atmosphère polluée.
2.6 - Information de l’utilisateur par l’installateur
- Informer l’utilisateur sur le mode de fonctionnement de l'appareil et lui en montrer le maniement.
- Indiquer à l’utilisateur qu'il ne doit entreprendre
aucune modification ni réparation sur l'appareil.
- Informer l’utilisateur des différents défauts de
fonctionnement et dangers éventuels.
- Remettre la notice d’utilisation à l’utilisateur.
- Surveiller les enfants pour s’assurer qu’ils ne
jouent pas avec l’appareil.
-5-
Olio Condens 3000 F
II - PRESENTATION
1 - DESCRIPTION
-
Description normalisée : chaudière à circuit
étanche de combustion de type C, à simple service,
de 22,3 kW ou de 30,5 kW, avec brûleur fioul à pulvérisation suivant EN 267, à conduit de produits de
combustion de type B23/B23p/C13/C33/C93.
La chaudière Olio Condens 3000 F est conforme à
la norme française XP D 35-430 relative aux chaudières fioul de type C.
-
La chaudière est livrée montée (habillage, corps de
chauffe, tableau de commande). Elle comprend les
équipements ci-après :
- un habillage en acier laqué,
- un corps de chauffe en acier de forte épaisseur
comprenant :
• une chambre de combustion et un échangeur
avec un système de chicanage amovible,
- un condenseur en acier inoxydable (904 L),
- un tableau de commande comprenant :
• une touche Marche/Arrêt - ON/OFF,
• une touche de Validation - ENTER,
• une touche mode Programmation- PROG,
• une touche d’accès aux consignes de températures
ou retour en programmation standard (5 sec),
• Led présence de flamme et mise en sécurité
du brûleur,
• Led sécurité de surchauffe eau,
• Led d’indication de pression,
-
une sonde chaudière,
une sonde départ chauffage,
une sonde extérieure,
un robinet de vidange,
un siphon,
piquages permettant de réaliser le raccordement
de deux circuits de chauffage indépendants,
un purgeur automatique,
un coude réduit permettant de réaliser le montage du purgeur 3/8",
2 coudes 1" - Ø 22 permettant de faciliter le raccordement des départ/retour sur l’installation,
une isolation de forte épaisseur,
un socle.
OPTIONS :
- Accessoires pour le raccordement de la chaudière en cheminée (B23/B23p/C93).
- Kits ventouse horizontale (C13) permettant le raccordement de la chaudière en ventouse horizontale droite ou coudée.
- Accessoires pour le raccordement de la chaudière en ventouse verticale (C33).
- Régulations en fonction de la température ambiante :
• REG 103 : Télécommande sonde d’ambiance
FBR1,
• REG 108 : Terminal d'ambiance BM
- Ballons d’eau chaude sanitaire
(WST 120 RO | WST 100 StR |
WST 100/150/200/300 Ix).
- Kit raccordement hydraulique pour ballon d’eau
chaude sanitaire indépendant de type WST 100/
150/200/300 Ix.
- Kit sonde sanitaire (uniquement pour le raccordement de la chaudière FBOC avec un ballon d’eau
chaude sanitaire autre que le WST 120 RO /
WST 100 StR).
- Kit raccordement 2ème circuit de chauffage (kit à
installer obligatoirement lors du raccordement au
2ème circuit).
• Ecran afficheur
- un thermostat de sécurité de surchauffe eau,
- un thermostat de sécurité de surchauffe des produits de combustion,
- un brûleur fioul avec réchauffeur de ligne,
- une gaine d’arrivée d’air au brûleur,
- un circulateur chauffage,
- une vanne mélangeuse motorisée,
- une soupape de sécurité 3 bars,
- un vase d’expansion,
- un capteur de pression,
2 - GAMME
Modèle
FBOC 22H
FBOC 30H
6 720 801 646 (2015/04)
Fonction
Raccordement produits de combustion
Chauffage seul
Cheminée avec tubage (B23/B23p/C93)
Ventouse horizontale (C13)
Ventouse verticale (C33)
-6-
Olio Condens 3000 F
III - SPECIFICATIONS TECHNIQUES
1 - CARACTERISTIQUES
Modèle
FBOC 22H
Homologation suivant directive rendement 92/42/CEE
FBOC 30H
CE1312AS036R
Catégorie suivant la réglementation thermique RT 2012
CONDENSATION
Raccordement
B23/B23p/C13/C93
Puissance utile
maxi
kW
22,3
30,2
Débit calorifique
maxi
kW
23,8
31,5
60/80 °C
%
96,3
96,7
%
99,0
99,8
°C
105
95,5
g/s
11
15
Rendement (en B23)*
Rendement à charge partielle 30% (B23)*
Température des produits de combustion (B23)
maxi
Débit des produits de combustion (0 °C, 1013 mbar)
Contre pression admissible
Pa
30
30
Débit d’air nécessaire à la combustion (0°C, 1013 mbar)
maxi
m3/h
29,1
39,4
Longueur chambre de combustion
mm
228
239
Ø Chambre de combustion
mm
294
350
Volume du foyer
dm3
15
23
Volume du circuit des produits de combustion
dm3
50
52,5
P fumées
Pa
25
Pression de service chauffage
maxi
bar
3
Température départ chauffage
mini/maxi
°C
10/80
maxi
°C
80
Thermostat de sécurité de surchauffe eau
°C
110
Thermostat de sécurité de surchauffe des produits de
combustion
°C
120
Contenance en eau chaudière
litre
Température chaudière
3/h
16
25
0,96
1,3
P eau (au débit nominal)
mCE
1,0
1,8
Pertes à l’arrêt (T 30 K)
(T 50 K)
W
W
137
260
144
273
Coefficient de consommation d’entretien (T 50 K)
%
Débit d’eau primaire
60/80 °C
m
1,3
Capacité totale vase d’expansion
litre
8
12
Capacité utile (pour hauteur statique de 5 m)
litre
5
7,5
Coefficient énergétique du circulateur chauffage
EEI
 0.23
 0.23
W
278
278
Puissance électrique maxi totale absorbée (En marche continue
avec circulateur chauffage à vitesse maximale)
Puissance électrique absorbée par le circulateur:
Vitesse 1
Vitesse 2
Vitesse 3
7
15
32
W
W
Puissance électrique auxiliaires absorbée
W
Alimentation électrique / Indice de protection
246
230 V - 50 Hz / IP x 0D
Classe isolation électrique
Intensité absorbée
246
1
A
1,21
1,21
Poids à vide
maxi
kg
132,4
157,3
Poids emballé
kg
146
167,5
* Le raccordement en ventouse concentrique horizontale ou verticale de 3 m entraîne une augmentation du
rendement de 2 % environ.
6 720 801 646 (2015/04)
-7-
Olio Condens 3000 F
SPECIFICATIONS TECHNIQUES
2 - CONTRIBUTION DU REGULATEUR DE TEMPERATURE À L’EFFICACITE ENERGETIQUE SAISONNIERE POUR LE CHAUFFAGE DES LOCAUX
Numéro d'article
-
Type de produit
Platine de régulation version 5012
Classe du régulateur de température
VII
Contribution du régulateur de température à l’efficacité
énergétique saisonnière pour le chauffage des locaux
3,5 %
3 - DIAMETRES DE RACCORDEMENT DES TUYAUTERIES
Modèle
FBOC
Ø Produits de combustion (fumées/air)
mm
mm
mm
mm
125
110
80
80/125
pouce
1
pouce
1
Ø Evacuation des condensats
mm
40
Ø Vidange eau de chauffage
pouce
1/2
Ø Purge d’air *
pouce
3/4
B23
B23p
C93
C13/C33
Ø Départ/retour chauffage
Ø Raccordement ballon d’eau chaude sanitaire ou 2ème
circuit de chauffage
* Remarque : Le coude réduit F3/4"-F3/8" fourni avec la chaudière donne la possibilité de monter le purgeur
3/8" fourni (se référer au .§ 5 - page 27).
4 - COTES D’ENCOMBREMENT
Fig. 1
Vue de face
Vue de profil
Vue arrière
Remarque :
- Veiller à maintenir une distance suffisante à l’arrière de la chaudière pour l’accès au siphon d’évacuation
des produits de combustion.
6 720 801 646 (2015/04)
-8-
Olio Condens 3000 F
SPECIFICATIONS TECHNIQUES
5 - DESIGNATION DES COMPOSANTS
Fig. 2
10
26
33
28
18
1
9
FCX-69-0_B
6
13
22
32
20
2
4
3
5
14
19
23
24
35
10
12
15
25
34
29
21
11
16
8
37
7
31
27
27
30
36
Vue de face
1)
2)
3)
4)
Tableau de commande
Départ chauffage 1er circuit
Retour chauffage 1er circuit
Départ chauffage 2ème circuit / Départ primaire (départ de la chaudière vers le ballon d’eau chaude
sanitaire)(option)
5) Retour chauffage 2ème circuit / Retour primaire (retour du ballon d’eau chaude sanitaire vers la chaudière)(option)
6) Enjoliveur
7) Robinet de vidange chaudière
8) Alimentation fioul
9) Capot de protection bornier électrique
10) Condenseur
11) Brûleur fioul
12) Voyant de flamme
13) Corps de chauffe
14) Capteur de pression
15) Orifice pour contrôle de la combustion
16) Siphon
17) Evacuation des produits de combustion
18) Circulateur chauffage basse consommation
19) Soupape de sécurité
6 720 801 646 (2015/04)
17
Vue arrière
20) Piquage pour raccordement du purgeur (coude +purgeur livrés avec la chaudière)
21) Gaine d’arrivée d’air au brûleur
22) Vase d’expansion (8 L = FBOC 22 /
12 L = FBOC 30)
23) Vanne mélangeuse motorisée
24) Evacuation soupape de sécurité
25) Doigt de gant pour bulbe thermostat de sécurité de
surchauffe eau
26) Thermostat de sécurité de surchauffe eau
27) Orifice pour passage des barres de manutention
28) Sonde de température départ chauffage 1er circuit
29) Bouton de réarmement de sécurité du brûleur
30) Evacuation des condensats
31) Orifice pour passage câbles 230 V
32) Orifice pour passage câbles sondes
33) Thermostat de sécurité de surchauffe des produits de
combustion
34) Doigt de gant pour bulbe thermostat de surchauffe
des produits de combustion
35) Sonde chaudière
36) Orifice pour passage des flexibles fioul et de l’évacuation de la soupape de sécurité
37) Alimentation électrique du brûleur
-9-
Olio Condens 3000 F
SPECIFICATIONS TECHNIQUES
6 - CARACTERISTIQUES DU CIRCULATEUR
Réglage
usine
Fig. 3
PP1
PP2
CP1
CP2
Vitesse
III
GWR-18-0
La chaudière est équipée d’une pompe basse
consommation Grundfos Alpha2L 15-50 130.
Pour obtenir la puissance maximale la pompe doit
être réglée sur la vitesse III à l’aide du bouton
.
La consommation électrique du circulateur chauffage peut être largement optimisée en adaptant sa
vitesse aux besoins de l’installation.
Remarque : La consommation électrique d’une
pompe Alpha2L réglée en vitesse III est 2 fois plus
faible que la consommation électrique d’un circulateur classique réglé à la même vitesse.
Le circulateur est livré d’usine sur le réglage PP2.
Alpha2L 15-50 130
Fig. 4
8716852602_ALPHA2L15-50-130-curve
7 - CARACTERISTIQUES DE LA VANNE MELANGEUSE
Fig. 5
10000
100%
Pertes de charge (mbar)
90%
% eau chaude
80%
70%
60%
50%
1000
100
40%
10
30%
20%
10%
1
3
5
7
1
100
10
Position du bouton de réglage
6 720 801 646 (2015/04)
1000
10000
Débit (l/h)
- 10 -
Olio Condens 3000 F
SPECIFICATIONS TECHNIQUES
8 - CARACTERISTIQUES DU VASE D’EXPANSION
Les chaudières sont équipées d’un vase d'expansion prévu pour une capacité d’eau dans l’installation d’environ 62 litres (§ 9.2 - page 29 - chapitre V
- INSTALLATION).
Le vase d’expansion absorbe l’augmentation de volume d’eau de l’installation produite par la montée
en température de celle-ci. Le prégonflage du vase
plaque la membrane interne du côté du raccordement et la dilatation de l’eau pousse sur cette membrane. Le rendement optimal du vase est obtenu
quand la pression de gonflage est égale à la pression d’eau.
rence de niveau entre la chaudière et le point le
plus haut de l’installation (ex : 8 m = 0,8 bar).
Fig. 6
Remarque :
- La pression d’eau mini nécessaire au bon fonctionnement de l’installation est définie par la diffé-
9 - TYPE DE BRULEURS
Modèles
Brûleurs fioul (avec réchauffeur de ligne)
6 720 801 646 (2015/04)
- 11 -
FBOC 22H
FBOC 30H
GF420 (20 kW)
GF630-1 (30 kW)
Olio Condens 3000 F
IV - FONCTIONNEMENT
1 - DESCRIPTION
La chaudière Olio Condens 3000 F est une chaudière à condensation à circuit de combustion
étanche.
Deux circuits indépendants de chauffage peuvent
être raccordés à l'appareil :
- le 1er circuit (radiateurs) : passe au travers d'une
vanne mélangeuse trois voies incorporée dans la
chaudière. Cette vanne est pilotée par la régulation.
- le 2ème circuit peut alimenter un circuit plancher
chauffant (kit 2ème circuit à prévoir), un ballon
d’eau chaude sanitaire ou les deux (voir schémas
d'installation § 9 - page 29 - chapitre V - INSTALLATION).
Elle est équipée d’un brûleur fioul à réchauffeur de
ligne.
L’aspiration d’air par le ventilateur du brûleur s’effectue à l’extérieur de l’appareil grâce à la gaine raccordée au tube concentrique d’amenée d’air et
d’évacuation des produits de combustion.
Le corps de chauffe, en acier, muni d’un système de
chicanage amovible, est associé à un condenseur
en acier inoxydable situé directement sur le retour
chauffage.
Cet ensemble permet d’obtenir un rendement très
élevé (grâce à la condensation) et un niveau sonore
très bas.
6 720 801 646 (2015/04)
- 12 -
Olio Condens 3000 F
V - INSTALLATION
1 - GENERALITES
particulier : nécessité de placer un système de
disconnection sur le système de remplissage de
l’installation et d’utiliser des matériaux et des accessoires bénéficiant d’une attestation de conformité sanitaire pour les circuits de distribution
d’eau sanitaire.
- Règles de stockage des combustibles liquides
Ces règlements sont spécifiques des bâtiments où
sont installés les appareils.
L’installation et l'entretien de l'appareil doivent être
effectués par un professionnel qualifié conformément aux textes réglementaires et règles de l'art, en
vigueur, suivant le combustible utilisé, notamment
(liste non exhaustive) :
1.1 - Conditions réglementaires d'installation et d'entretien dans les bâtiments
d'habitation
1.2 - Conditions réglementaires d'installation dans les établissements recevant
du public
- Règlement sanitaire départemental
- Norme NF P 51-201
Travaux de bâtiment travaux de fumisterie (anciennement DTU 24-1).
- Norme NF C 15-100
Installation électrique à basse tension - règles.
- Arrêté du 23 Juin 1978 modifié et arrêté modificatif du 30 Novembre 2005
Installations de chauffage, l’alimentation en eau
chaude sanitaire, règles d'aménagement et de
sécurité. En particulier, veiller à respecter la température maximale de distribution de l’eau
chaude sanitaire.
- Arrêté du Ministère de la Santé relatif à la protection des eaux de consommation humaine. En
Règlement de sécurité contre l'incendie et la panique dans les établissements recevant du public :
- prescriptions générales :
• pour tous les appareils :
articles GZ (installations aux gaz, combustibles et hydrocarbures liquéfiés),
• suivant l'usage de l'appareil :
articles CH (chauffage, ventilation, réfrigération, conditionnement d'air et production de vapeur et d'eau chaude sanitaire),
prescriptions particulières à chaque type d'établissement recevant du public (hôpitaux, magasins,
etc...).
2 - VENTILATION
2.1 - Evacuation en conduit de cheminée
de type B23/B23p
2.2 - Evacuation en ventouse de type C13/
C33
- Tous les appareils à combustion consomment
une quantité d’air proportionnelle à leur puissance.
• Une ventilation haute de section libre d’au
moins 100 cm² est à prévoir à 1,80 m au moins
au dessus du sol ainsi qu’une amenée d’air, en
partie basse, d’une section de 100 cm².
- Pour éviter toute corrosion, l’air de combustion
doit être exempt d’agents agressifs. Sont considérés comme favorisant fortement la corrosion
les hydrocarbures d’halogène, contenant des
combinaisons de chlore ou de fluor, qu’on retrouve dans des solvants, peintures, colles, gaz
propulseurs, produits de nettoyage ménagers
etc...
Lorsque la chaudière est installée avec les kits ventouse horizontale ou verticale prévus en option, le
circuit de combustion est étanche par rapport au local d’installation.
6 720 801 646 (2015/04)
La chaudière ne requiert pas de ventilation spécifique néanmoins, lorsque le local est exigu, toutes
les dispositions doivent être prises de façon à ce
que la température ambiante dans le local d’installation n’excède pas 45 °C (ventilation).
Le local d’installation peut nécessiter
des ventilations suivant ses équipements ou sa destination.
- 13 -
Olio Condens 3000 F
INSTALLATION
2.3 - Relevage des condensats
Fig. 7
Si vous devez installer une pompe de relevage des
condensats ou un neutralisateur de condensats, vérifier que vous ayez un dégagement suffisant entre
l’évacuation des condensats et le sol de la chaufferie.
3 - EVACUATION DES PRODUITS DE COMBUSTION
Se référer impérativement à l’avis technique
CSTB ou à la documentation technique d’application (DTA) pour la pose des conduits.
Les systèmes d’évacuation des produits de combustion représentés dans
cette notice technique sont ceux habituellement utilisés sur le marché européen. Cependant, certains d’entre eux
ne sont pas utilisables dans tous les
pays de la CEE. Il appartient à l’installateur ou au maître d’ouvrage de s’assurer que le système de fumées choisi est
bien en accord avec les règles locales
d’installation.
Quelque soit le type de raccordement
B23/B23p/C13 /C93 :
- Pour éviter tout déboîtement accidentel:
• Veillez à bien réaliser des assemblages étanches des tubes et des
coudes d’amenée d’air et d’évacuation des produits de combustion.
• s’assurez de la présence des joints
d’étanchéité.
• utilisez des colliers (livrés en option) ou des brides de fixation pour
maintenir solidement au mur les
éléments de conduit - au minimum
1 collier par emboîture femelle de
chaque élément de conduit.
• exclure impérativement l’usage de
graisse ou d’huile.
- Utiliser du savon liquide en appliquant celui-ci sur environ 5 cm de la
partie du tube à emboîter pour faciliter l’assemblage.
- Les emboîtures des éléments du tubage seront disposées de façon à ne
pas créer de rétention de condensats
et à assurer leur transfert jusqu’à
l’évacuation (pente descendante de
3 % entre la base du conduit et la
chaudière).
- Un support à pied réglable peut être
installé sur la partie horizontale en
sortie de chaudière pour supporter le
conduit.
Pour l’installation du système d’évacuation des produits de combustion, il est
obligatoire de n’utiliser que les accessoires C13/C33 livrables en options ou
un système de produits de combustion
de type B23/B23p/C93 agréé selon la
norme EN 14471.
Les tubes d’évacuation des produits de
combustion en polypropylène livrables
en option sont exclusivement réservés
au montage avec une chaudière à
condensation, température maxi 120 °C
- les produits de combustion de l’appareil étant évacués à basse température
(50 à 100 °C) et saturés en humidité.
Le matériau constitutif du tubage doit
être choisi spécifiquement pour l’application "chaudière fioul à condensation"
et être insensible à la corrosion.
Les matériaux adaptés, homologués
comme système de produits de combustion, sont :
- l’inox 904 L,
- le polypropylène PPtl
- le PVDF,
6 720 801 646 (2015/04)
- 14 -
Olio Condens 3000 F
INSTALLATION
.
3.1 - Positionnement de la chaudière en
fonction du système d’évacuation des
produits de combustion et du
raccordement hydraulique
Lorsque la chaudière doit être placée le plus proche
possible du mur arrière, plusieurs configurations
sont envisageables en fonction du raccordement
hydraulique - se référer aux quelques exemples cidessous.
3.1.1 - Exemples d’installation
6 720 801 646 (2015/04)
- 15 -
Olio Condens 3000 F
INSTALLATION
3.2.1.3 - Tubes PPtl
3.2 - Evacuation par conduit de cheminée
(B23/B23p/C93)
Se référer au tarif en vigueur
L’utilisation d’un conduit de cheminée
existant est possible à condition de procéder à son nettoyage avant son tubage.
Fig. 10
3.2.1 - Accessoires pour raccordement cheminée
- à commander séparément -
Longueur (mm)
(mm)
1000
80
1000
110
2000
110
3.2.1.1 - Té de purge et réduction excentrée
 80/110.
Se référer au tarif en vigueur
L’utilisation du té de purge est obligatoire en configuration B23 et est conseillée en configuration
B23p/C93 notamment avec un conduit long (évite le
retour d’un volume important de condensats par la
chaudière).
3.2.1.4 - Coude polypropylène
Se référer au tarif en vigueur
Fig. 11
Fig. 8
Type de coude
 (mm)
90°
80
90°
110
45
110
3.2.1.5 - 1 collier de fixation (option) 110 mm
Se référer au tarif en vigueur
Longueur (mm)
mm)
Fig. 12
Té de purge
380
110
réduction excentrée
155
80/110
3.2.1.2 - Manchette d’adaptation 180 mm
 110/125
Se référer au tarif en vigueur
Fig. 9
6 720 801 646 (2015/04)
- 16 -
Olio Condens 3000 F
INSTALLATION
3.2.2 - Configuration classique en tirage naturel (B23) (conduit en dépression)
3.2.2.1 - Exemple d’installation
Définition : Tubage d’un conduit de fumées existant par un conduit annelé INOX, étanche, de
 125.
- La terminaison, spécifique à cette configuration,
doit déboucher au dessus du faîtage (respecter
les prescriptions de l’arrêté du 22 Octobre 1969),
- Ne pas utiliser de conduit flexible en montage
horizontal : risque de rétention des condensats.
- Utiliser les accessoires PP en options (té de
purge obligatoire, ...) pour le raccordement du
conduit inox à la chaudière,
- Placer un siphon (rep. 5) de garde mini 80 mm
entre le té de purge et la canalisation des eaux
usées,
- Une ventilation du conduit (rep. 8) et de la
chaufferie (§ 2 - chapitre V - INSTALLATION)
sont à prévoir.
- Dans le cas où la chaudière est installée dans un
local comportant une extraction d’air mécanique,
veillez à ce que celle-ci ne puisse en aucun cas
mettre le local en dépression.
- Le local ne doit en aucun cas comporter d’autres
appareils fonctionnant en tirage naturel.
- L’aspiration d’air par le brûleur s’effectue directement dans le local où est installée la chaudière.
- L’arrivée d’air du brûleur est équipée en série
d’un clapet qui limite les pertes par balayage.
- Veuillez à prévenir tout risque de déboîtement
accidentel du tube de liaison de la chaudière au
conduit par exemple en le fixant à l’aide d’un collier.
Fig. 13
Accessoires :
1) Réduction excentrée PP  80/110 (fourni avec le té de
purge),
3) Tube PPtl  110 L = 1 m (à couper suivant la longueur
souhaitée),
4) Té de purge PPtl  110 (fourni avec la réduction excentrée),
5) Siphon*,
6) Conduit annelé INOX de qualité 904 L  125*,
7) Terminaison (au dessus du faîtage)*,
8) Ventilation*.
9) Support de té de purge*,
10) Manchette d’adaptation  110/125.
* Accessoires non fournis
L1max  20 m
- Chaque coude à 45° ajouté réduit de 0.5 m la longueur totale autorisée.
6 720 801 646 (2015/04)
- 17 -
Olio Condens 3000 F
INSTALLATION
3.2.3 - Configuration avec tubage sous pression (B23p)
3.2.3.1 - Exemple d’installation
Fig. 14
Définition : Tubage d’un conduit de fumées existant par un conduit annelé PP de  110 suivant la
hauteur.
- La terminaison, spécifique à cette configuration
prévue dans le DTA, doit déboucher au dessus
du faîtage (respecter les prescriptions de l’arrêté
du 22 Octobre 1969),
- Ne pas utiliser de conduit flexible en montage
horizontal : risque de rétention des condensats.
- Placer un siphon (rep. 5) de garde mini 80 mm
entre le té de purge et la canalisation des eaux
usées.
- Le té de purge en pied de conduit est facultatif
lorsque le conduit vertical est de faible longueur
(L1  5 m).
- Une ventilation du conduit (rep. 8) et de la
chaufferie (§ 2 - chapitre V - INSTALLATION)
sont à prévoir.
- Dans le cas où la chaudière est installée dans un
local comportant une extraction d’air mécanique,
veillez à ce que celle-ci ne puisse en aucun cas
mettre le local en dépression.
- Le local ne doit en aucun cas comporter d’autres
appareils fonctionnant en tirage naturel.
- L’aspiration d’air par le brûleur s’effectue directement dans le local où est installée la chaudière.
- L’arrivée d’air du brûleur est équipée en série
d’un clapet qui limite les pertes par balayage.
- Veuillez à prévenir tout risque de déboîtement
accidentel du tube de liaison de la chaudière au
conduit par exemple en le fixant à l’aide d’un collier.
Accessoires :
1) Réduction excentrée PP  80/110 (fourni avec le té de
purge),
3) Tube PPtl  110 L = 1 m (à couper suivant la longueur
souhaitée),
4) Té de purge PPtl  110 (fourni avec la réduction excentrée),
5) Siphon*,
6) Conduit annelé PP  110*,
7) Terminaison (au dessus du faîtage)*,
8) Ventilation*,
9) Support de té de purge*,
10) Bride de centrage*.
* Accessoires non fournis
Modèles
Longueur L1 maxi autorisée
avec té de purge avec raccordement
horizontal 1 m au diamètre du conduit
Conduit 110
FBOC 22H
20 m
FBOC 30H
15 m
Remarque :
- Calcul des diamètres des conduits à réaliser selon la norme CE EN 13 384-1.
- Chaque coude à 45° ajouté réduit de 0.5 m la longueur totale autorisée.
6 720 801 646 (2015/04)
- 18 -
Olio Condens 3000 F
INSTALLATION
3.2.4.1 - Exemple d’installation
3.2.4 - Configuration étanche (C93)
Définition : Tubage d’un conduit de fumées existant, rendu étanche par rapport au local d’installation, par un conduit annelé PP de  80. (Dans ce
cas la prise d’air est réalisée par le conduit de cheminée autour du tube d’évacuation des produits de
combustion) - (aucune contrainte de ventilation pour
la chaudière).
- La terminaison de toiture spécifique à cette configuration peut déboucher en dessous du faîtage,
- Ne pas utiliser de conduit flexible en montage
horizontal : risque de rétention des condensats.
- Placer un siphon (rep. 5) de garde mini 80 mm
entre le té de purge et la canalisation des eaux
usées,
- Le té de purge en pied de conduit est facultatif
lorsque le conduit vertical est de faible longueur.
- L’aspiration d’air par le brûleur s’effectue à l’extérieur du local par le terminal concentrique.
- Se référer à l’avis technique CSTB pour la
pose des conduits.
Fig. 15
L1
7
10
6
FBOC 22
1
4
9
5
FCX-74-0
L2 = 1 m
maxi
Accessoires :
1) Rallonge concentrique 80/125 et manchon coulissant (à installer en sortie de chaudière)*,
4) Té de purge (PPtl  80)*,
5) Siphon*,
6) Conduit annelé (PP  80)*,
7) Terminaison (débouché possible en dessous du faîtage)*,
9) Support de té de purge*,
10) Bride de centrage*.
* Accessoires non fournis
Longueur maxi autorisée :
Lmax  L1 + L2 + 1 m  9 m
- Un té de purge ajouté réduit de 1 m la longueur
totale autorisée.
6 720 801 646 (2015/04)
- 19 -
Olio Condens 3000 F
INSTALLATION
3.3 - Evacuation par ventouse C13 /C33
3.3.1 - Réglementation d’implantation des ventouses - Se conformer à l’avis technique CSTB
Fig. 16
6 720 801 646 (2015/04)
- 20 -
Olio Condens 3000 F
INSTALLATION
L’évacuation en ventouse offre l’avantage de rendre
la chaudière étanche par rapport aux conditions de
ventilation du local d’installation. L’évacuation est
possible au travers du mur attenant à la chaudière
ou à travers la toiture.
3.3.2.1 - Kit ventouse horizontale droite 0,95 m
(option)
Se référer à la notice de montage du kit et au tarif en
vigueur
Fig. 17
3.3.2 - Evacuation par ventouse horizontale
(C13)
Recommandations :
L’installation en ventouse horizontale
est possible lorsque le mur attenant à la
chaudière débouche à l’extérieur sur un
endroit bien aéré.
- Longueur utile - l = 0.77 m
S’assurer que le niveau sonore, émis
par le brûleur, au niveau du terminal de
ventouse ne sera pas gênant pour l’environnement.
3.3.2.2 - Kit ventouse horizontale coudée 3 m
(option)
Se référer au tarif en vigueur
Ne pas placer le terminal ventouse :
- à moins de 2 m d’un orifice de ventilation ou d’une baie ouvrante,
- en façade du bâtiment ou dans une
zone de passage (risque de gêne,
odeur de produits de combustion,
présence d’un nuage de vapeur plus
ou moins important suivant les
conditions atmosphérique).
- à moins de 2 m du sol ou directement
accessible par un jeune enfant
(risque d’obstruction, utilisation d’un
dispositif de protection du terminal accessoire non fourni).
Fig. 18
3.3.2.3 - Kit ventouse horizontale coudée 3 m
rigide (option)
Se référer au tarif en vigueur
Longueur linéaire maximale
horizontal :
Lmax = 5 m
du
conduit
Fig. 19
Remarque :
- La rehausse du terminal est possible grâce à l’option ventouse coudée.
- Chaque coude à 45° ajouté réduit de 0,5 m la longueur totale autorisée.
- Chaque coude à 90° ajouté réduit de 1 m la longueur totale autorisée.
6 720 801 646 (2015/04)
- 21 -
Olio Condens 3000 F
INSTALLATION
3.3.2.4 - Rallonges concentriques 0,5 m ou 1 m
PPtl/PVC (option) Ø 80/125 mm
3.3.2.8 - Exemples d’installation
3.3.2.8.1 - Ventouse droite
Emboîtement à joint.
Fig. 24
Se référer au tarif en vigueur
Fig. 20
(*) Longueur utile après montage - l = 0,45 m ou 0,95 m
3.3.2.5 - Coudes concentriques 45° ou 90°
PPtl/PVC (option) Ø 80/125 mm
Emboîtement à joint.
Se référer au tarif en vigueur
Fig. 21
Coude 45°
Coude 90°
Accessoires :
- 1 kit ventouse horizontale droite - l = 0,95 m,
- 1 manchon coulissant (à installer en sortie de
chaudière).
Chaque coude à 45° ajouté réduit de 0,5 m la longueur totale autorisée.
Chaque coude à 90° ajouté réduit de 1 m la longueur totale autorisée
3.3.2.8.2 - Ventouse coudée avec flexible
3.3.2.6 - 3 colliers de fixation Ø 125 mm
(option)
Fig. 25
Se référer au tarif en vigueur
Fig. 22
3.3.2.7 - Support à pied réglable
Se référer au tarif en vigueur
Fig. 23
Accessoires :
- 1 kit ventouse horizontale coudée - l = 3 m,
- 1 manchon coulissant (à installer en sortie de
chaudière).
6 720 801 646 (2015/04)
- 22 -
Olio Condens 3000 F
INSTALLATION
3.3.2.8.3 - Ventouse coudée rigide
3.3.3 - Evacuation par ventouse verticale (C33)
Outre les règles d’implantation des ventouses mentionnées précédemment, le terminal vertical de ventouse doit laisser une distance minimale de 30 cm
entre le plan du toit (incliné ou plat) et la zone d’admission de l’air.
Fig. 26
La proximité de deux terminaux est aussi réglementée : il est recommandé de positionner deux terminaux adjacents dans un même plan horizontal. Si ce
cas n’est pas applicable, l’axe du terminal le plus
bas doit être au moins à 0,60 m du point le plus
proche de l’orifice d’amenée d’air du terminal le plus
élevé.
Longueur maximale du conduit vertical = 9 m
Fig. 27
60 cm
mini
Accessoires :
- 1 kit ventouse horizontale coudée rigide - l = 3 m,
- 1 manchon coulissant (à installer en sortie de
chaudière).
THI-113-0
Recommandation :
Remarque :
- Utiliser soit le coude à 45° soit la rallonge 1 m en
sortie de chaudière suivant la conception de l’installation.
6 720 801 646 (2015/04)
30 cm
mini
Il est conseillé d’utiliser des coudes à
45° plutôt que des coudes à 90°.
- 23 -
Olio Condens 3000 F
INSTALLATION
3.3.3.1 - Terminal vertical concentrique
PPtl/PVC (option)
3.3.3.4 - Coudes concentriques 45° ou 90°
PPtl/PVC Ø 80/125 mm (option)
Pour type de toit en pente.
- Emboîtement à joint.
Se référer au tarif en vigueur
Se référer au tarif en vigueur
Fig. 31
Fig. 28
Coude 45°
Coude 90°
Chaque coude à 45° ajouté réduit de 0,5 m la longueur totale autorisée.
Chaque coude à 90° ajouté réduit de 1 m la longueur totale autorisée.
Couleur
Longueur
(*) mm
int.
mm
ext.
mm
Tuile
1175
80
125
3.3.3.5 - Platine de finition intérieure en polypropylène noir (option)
Noir
1175
80
125
Se référer au tarif en vigueur
Fig. 32
(*) Longueur utile sous tuile à douille - l = 0,61 m
3.3.3.2 - Tuile à douille avec rotule (option)
Se référer au tarif en vigueur
Fig. 29
3.3.3.6 - 3 colliers de fixation (option)
Ø 125 mm
Se référer au tarif en vigueur
Fig. 33
Pente
Type de
couverture
Couleur
25 ° - 45 °
Tuile*
Tuile
35 ° - 55 °
Tuile*
Tuile
35 ° - 55 °
Ardoise - Bardeaux
Noir
Ces colliers sont indispensables pour fixer les rallonges positionnées verticalement de façon à ce
que le poids des conduits ne repose pas sur la sortie
de la chaudière.
*Convient à tout type de tuile, pour tuile plate
< 8 mm utiliser modèle Ardoise.
3.3.3.7 - Support à pied réglable
Se référer au tarif en vigueur
Toute mise en oeuvre d’accessoires d’une autre
marque annulera automatiquement notre garantie
d’étanchéité à l’eau.
Fig. 34
3.3.3.3 - Rallonges concentriques 0,5 m ou 1 m
PPtl/PVC Ø 80/125 mm (option)
Emboîtement à joint.
Se référer au tarif en vigueur
Fig. 30
(*) Longueur utile après montage - l = 0,45 m ou 0,95 m
6 720 801 646 (2015/04)
- 24 -
Olio Condens 3000 F
INSTALLATION
3.3.3.8 - Exemples d’installation avec 1 coude
à 45° et 1 coude à 90° en sortie de
chaudière
3.3.3.8.2 - Configuration coudée
Fig. 36
3.3.3.8.1 - Configuration droite
Se référer au § 3.1 - page 15 - chapitre V - INSTALLATION
pour d’autres configurations de sortie de chaudière
Fig. 35
2
Se référer au § 3.1 - page 15 - chapitre V - INSTALLATION
pour d’autres configurations de sortie de chaudière
1
2
L1
1
L2
L1
FCX-27-0
L3
FCX-26-0
Accessoires :
- 1 coude concentrique à 45 ° Ø 80/125 (rep. 1),
- 1 coude concentrique à 90° Ø 80/125 (rep. 2),
- 1 manchon coulissant (à installer en sortie de
chaudière)
- 3 rallonges concentriques Ø 80/125,
- 2 coudes concentrique à 45° Ø 80/125,
- 1 terminal vertical concentrique Ø 80/125,
- 1 collier de fixation du terminal vertical (livré avec
le terminal vertical),
- 1 tuile à douille adaptable suivant le type de couverture et la pente du toit,
- 1 platine de finition,
- 3 colliers de fixation.
Accessoires :
- 1 coude concentrique à 45° Ø 80/125 (rep. 1),
- 1 coude concentrique à 90° Ø 80/125 (rep. 2),
- 1 manchon coulissant (à installer en sortie de
chaudière)
- rallonges concentriques Ø 80/125,
- 1 terminal vertical concentrique Ø 80/125,
- 1 collier de fixation du terminal vertical (livré avec
le terminal vertical),
- 1 tuile à douille adaptable suivant le type de couverture et la pente du toit,
- 1 platine de finition,
- 3 colliers de fixation Ø 125,
Lmax = L1 + 0,5 m + L2 + 0,5 m+ L3 + 1 m + 0,5  9 m
Lmax = L1 + 1 m + 0,5  9 m
Remarque :
- Chaque coude à 45° ajouté réduit de 0,5 m la longueur totale autorisée.
- Chaque coude à 90° ajouté réduit de 1 m la longueur totale autorisée.
Remarque :
- Chaque coude à 45° ajouté réduit de 0,5 m la longueur totale autorisée.
- Chaque coude à 90° ajouté réduit de 1 m la longueur totale autorisée.
6 720 801 646 (2015/04)
- 25 -
Olio Condens 3000 F
INSTALLATION
3.3.3.9 - Exemples d’installation avec 1 rallonge en sortie de chaudière
3.3.3.9.2 - Configuration coudée
Fig. 38
3.3.3.9.1 - Configuration droite
Fig. 37
L1
L2
L1
L3
L4
FCX-28-0
FCX-29-0
L4
Accessoires :
- 1 coude concentrique à 90° Ø 80/125,
- 1 manchon coulissant (à installer en sortie de
chaudière)
- 3 rallonges concentriques Ø 80/125,
- 2 coudes concentrique à 45° Ø 80/125,
- 1 terminal vertical concentrique Ø 80/125,
- 1 collier de fixation du terminal vertical (livré avec
le terminal vertical),
- 1 tuile à douille adaptable suivant le type de couverture et la pente du toit,
- 1 platine de finition,
- 3 colliers de fixation,
- 1 support à pied réglable.
Accessoires :
- 1 coude concentrique à 90° Ø 80/125,
- 1 manchon coulissant (à installer en sortie de
chaudière)
- rallonges concentriques Ø 80/125,
- 1 terminal vertical concentrique Ø 80/125,
- 1 collier de fixation du terminal vertical (livré avec
le terminal vertical),
- 1 tuile à douille adaptable suivant le type de couverture et la pente du toit,
- 1 platine de finition,
- 3 colliers de fixation,
- 1 support à pied réglable,
Lmax = L1 + 0,5 m + L2 + 0,5 m+ L3 + 1 m + L4  9 m
Lmax = L1 + 1 m + L4  9 m
Remarque :
- Chaque coude à 45° ajouté réduit de 0,5 m la longueur totale autorisée.
- Chaque coude à 90° ajouté réduit de 1 m la longueur totale autorisée.
Remarque :
- Chaque coude à 45° ajouté réduit de 0,5 m la longueur totale autorisée.
- Chaque coude à 90° ajouté réduit de 1 m la longueur totale autorisée.
6 720 801 646 (2015/04)
- 26 -
Olio Condens 3000 F
INSTALLATION
4 - EVACUATION DES CONDENSATS
réglementation locale impose des rejets à PH
neutre, un bac de traitement des condensats doit
être installée entre le siphon et l’évacuation des
eaux usées.
Lors du raccordement de l’évacuation des condensats à l’évacuation des eaux usées, il est indispensable :
- de respecter une pente descendante vers l’évacuation,
Fig. 39
Les tubes d’évacuation des condensats
doivent soit être enterrés ou soit passer
dans une zone chauffée pour éviter
toute obstruction à cause du gel.
Prévoir une visite régulière du siphon
d’évacuation des condensats.
A la première mise en service, remplir le
siphon après avoir ôté le couvercle
(rep. 10) du condenseur. (fig. 2 - page 9
- chapitre III - SPECIFICATIONS TECHNIQUES).
Remarque :
- La production maximale de condensats est 1,5 l/h
(en chauffage par le sol basse température
charge 100%) ce qui correspond à une production moyenne de condensats de 10 litres par jour
pour une installation de 15 kW - Ce faible débit ne
nécessite pas de traitement spécifique (large dilution dans les eaux usées). Néanmoins, si une
Accessoires :
- Siphon (rep. 5)
- Tube 40 (rep. 6)
- Coude 40 (rep. 7)
- Evacuation des eaux usées (rep. 8)
5 - MONTAGE DES ACCESSOIRES LIVRES AVEC LA CHAUDIERE
Fig. 40
5.2 - Coudes 1" - Ø 22 + joints
- Monter les 2 coudes (rep. C) et leurs joints (rep. D)
sur les tubes départ/retour de la chaudière.
Fig. 41
B
D
B
D
C
A
C
5.1 - Purgeur + coude
A
- Installer le coude (rep. A) sur le piquage raccordement du purgeur - la partie 3/4" côté chaudière,
- Installer le purgeur (rep. B) sur la partie 3/8" du
coude (rep. A).
6 720 801 646 (2015/04)
- 27 -
Olio Condens 3000 F
INSTALLATION
6 - KIT RACCORDEMENT DEUXIEME CIRCUIT DE CHAUFFAGE (OPTION)
Le kit raccordement 2ème circuit de chauffage, permet de réaliser le raccordement hydraulique de la
chaudière à un deuxième circuit de chauffage (plancher chauffant ou radiateur) (§ 9.5 - page 32 et § 9.6
- page 33 - chapitre V - INSTALLATION).
Fig. 42
Remarque :
- Ce kit est à installer obligatoirement lors du raccordement au 2ème circuit.
Se référer à la notice de montage du kit et au tarif en
vigueur.
7 - KIT RACCORDEMENT HYDRAULIQUE
OLIO CONDENS 3000 | WST 100/150/200/300 lx (option)
Le kit raccordement hydraulique, permet de réaliser
le raccordement hydraulique de la chaudière au ballon d’eau chaude sanitaire de type WST 100/150/
200/300 Ix (§ 9.4 - page 31 et § 9.6 - page 33 chapitre V - INSTALLATION).
Fig. 43
Remarque :
- Ce kit est à installer obligatoirement lors du raccordement à un WST 100/150/200/300 Ix.
BSFCX-01
Se référer à la notice de montage du kit et au tarif en
vigueur.
Si le ballon d’eau chaude sanitaire choisi est le WST 120 RO / WST 100 StR, se
référer à la notice technique de celui-ci.
8 - KIT SONDE SANITAIRE (OPTION)
Le kit sonde sanitaire 5 k est utilisé lors du raccordement de la chaudière à un ballon autre que le
WST 120 RO / WST 100 StR.
Fig. 44
Exemple : WST 100/150/200/300 Ix
Se référer à la notice de montage du kit et au tarif en
vigueur.
6 720 801 646 (2015/04)
- 28 -
Olio Condens 3000 F
INSTALLATION
9 - RACCORDEMENT HYDRAULIQUE
La chaudière est livrée équipée pour un
1er circuit de chauffage (circuit 1) et peut
être équipée pour un 2ème circuit de
chauffage (circuit 2).
Les paramètres de régulation standards
de ces 2 circuits sont les suivants :
- Circuit 1 = circuit radiateur
 Pente = 1.5 / Température départ
maxi = 80
- Circuit 2 = circuit plancher chauffant
 Pente = 0.8 / Température départ
maxi = 50
Si le type d’installation change :
exemple plancher chauffant sur le circuit 1 ou circuit radiateur sur le circuit 2,
il faudra alors modifier les paramètres
cités ci-dessus (se référer aux § 3.6 page 52 et § 3.9 - page 59 - chapitre VII PROGRAMMATION DU REGULATEUR)
9.2 - Accessoires à raccorder, à installer ou
à régler
- Vanne d’isolement :
Il est conseillé de placer des vannes d’isolement
sur les départ et retour de l’installation de façon à
permettre une intervention éventuelle sur la
chaudière sans effectuer la vidange de l’installation.
- Pour l’ensemble chaudière + ballon d’eau chaude
sanitaire - Se référer à la notice technique du ballon.
- Circulateur :
Régler le circulateur sur la vitesse appropriée aux
débit et perte de charge de l’installation (limitation
des bruits de circulation, optimisation de la
consommation électrique).
- Soupape de sécurité :
Elle doit être raccordée à l’évacuation des eaux
usées par l’intermédiaire d’un entonnoir siphonné.
- Vase d’expansion :
Si la capacité de l’installation est supérieure à
62 litres, un vase d’expansion complémentaire à
celui de la chaudière sera rajouté.
Le bon fonctionnement de la chaudière nécessite
une installation sous pression de 1 bar minimum.
Si l’installation est une rénovation et fonctionne
avec un vase ouvert, celui-ci doit être supprimé et
remplacé par un vase fermé (la chaudière en est
équipée d’origine) de façon à rendre le circuit
étanche.
Ce vase devra pouvoir assurer l’expansion de 6%
de la capacité en eau totale des circuits de chauffage. Mais il faut savoir, pour bien assurer cette
expansion, que la capacité utile d’un vase n’est
pas égale à sa capacité réelle.
Exemple :
• Installation : 100 litres
• Echangeur ballon d’eau chaude sanitaire : 5
litres
• Chaudière : 16 litres
• Contenance en eau totale : 121 litres
Conditions : Utilisation d’un vase préchargé à
1 bar (chaudière en sous-sol =
chauffage en rez-de-chaussée +
1 étage), soupape de sécurité
chauffage tarée à 3 bars, installation remplie à 1 bar à froid.
9.1 - Recommandations
Lorsque la chaudière est montée sur
une installation ancienne, prévoir le rinçage de celle-ci à l’eau claire, de façon
à éliminer les boues pouvant stagner
dans les zones à faible vitesse.
En cas d’installation de robinets thermostatiques, de façon à éviter les bruits
de circulation, il est préférable soit :
- de ne pas en équiper tous les radiateurs,
- d’installer une soupape différentielle,
Conformément à l’Arrêté du Ministère
de la Santé pour la protection des réseaux de distribution d’eau de consommation humaine, un disconnecteur de
type CB à zone de pression non contrôlable (suivant NF P 43-011) doit être installé en série sur le système de
remplissage du circuit de chauffage.
Ne jamais placer de vanne d’isolement
entre le groupe de sécurité et le ballon
d’eau chaude (chaudière + ballon d’eau
chaude sanitaire) ni entre le corps de
chauffe et le vase d’expansion.
La chaudière doit être positionnée pour
que le raccordement du système d’évacuation des produits de combustion
soit possible en fonction des tuyauteries départ/retour chauffage (§ 3.1 page 15 - chapitre V - INSTALLATION).
6 720 801 646 (2015/04)
- 29 -
Olio Condens 3000 F
INSTALLATION
• Calcul du rendement du vase (R):
• Calcul de la capacité utile du vase (Cu) :
Pression de sécurité – Pression de remplissage
R = --------------------------------------------------------------------------------------------------------------Pression de sécurité
Cu = volume total  expansion
3 + 1 – 1 + 1
R = ---------------------------------------- = 0 5
3 + 1
+ 1) = correspond à la transformation des pressions
relatives en pressions absolues
Cu = 121  0 06 = 7 26dm
3
• Calcul de la capacité réelle du vase (Cr) :
Cu
Cr = ------R
7 26
Cr = ------------ = 14 5litres
0 5
9.3 - Raccordement hydraulique des modèles FBOC sur un simple circuit de chauffage
Fig. 45
1) Chaudière
2) Départ chauffage 1er circuit
3) Retour chauffage 1er circuit
4) Arrivée d’eau froide
5) Disconnecteur de type CB
6) Vannes de remplissage **
7) Vannes d’isolement départ/retour chauffage**
8) Vidange chaudière
9) Evacuation des condensats
10) Evacuation disconnecteur
6 720 801 646 (2015/04)
11) Evacuation vers l’égout
12) Départ chauffage 2ème circuit / Départ primaire (départ de la chaudière vers le ballon d’eau
chaude sanitaire) - (option)
13) Retour chauffage 2ème circuit / Retour primaire (retour du ballon d’eau chaude sanitaire vers la
chaudière) - (option)
14) Vanne d’isolement**
** accessoires non fournis
- 30 -
Olio Condens 3000 F
INSTALLATION
9.4 - Raccordement hydraulique des modèles FBOC + WST 100/150/200/300 Ix sur un simple
circuit de chauffage
Le ballon d’eau chaude sanitaire utilisé peut être :
- de type WST 120 RO / WST 100 StR, dans ce
cas se référer à la notice du ballon.
- de type WST 100/150/200/300 Ix, dans ce cas il
est nécessaire d’utiliser le kit raccordement hydraulique et le kit sonde sanitaire fournis en option (§ 7 - et § 8 - page 28 - chapitre V INSTALLATION)
Fig. 46
1) Chaudière
2) Départ chauffage 1er circuit
3) Retour chauffage 1er circuit
4) Vanne d’arrivée d’eau froide
5) Disconnecteur de type CB
6) Vannes de remplissage **
7) Vannes d’isolement départ/retour chauffage**
8) Vidange chaudière
9) Evacuation des condensats
10) Evacuation disconnecteur
11) Evacuation vers l’égout
12) Arrivée d’eau froide sanitaire
13) Départ eau chaude sanitaire
14) Recyclage sanitaire**
15) Pompe de recyclage sanitaire **
16) Vanne d’isolement**
17) Clapet anti-retour (fourni avec le kit raccordement hydraulique)
18) Groupe de sécurité **
19) Evacuation groupe de sécurité
20) Ballon d’ eau chaude sanitaire WST 100/150/200/300 Ix
21) Entrée primaire (chaudière vers ballon)
22) Sortie primaire (ballon vers chaudière)
23) Vase d’expansion sanitaire**
24) Réducteur de pression**
25) Pompe de charge sanitaire (fourni avec le kit raccordement hydraulique)
26) Clapet anti-retour**
** accessoires non fournis
Nota : pour que le recyclage sanitaire fonctionne de manière satisfaisante, le té doit être situé au dessus de la chaudière de telle façon que l’eau chaude y parvienne grâce à une circulation en thermosiphon.
6 720 801 646 (2015/04)
- 31 -
Olio Condens 3000 F
INSTALLATION
9.5 - Raccordement hydraulique des modèles FBOC sur un double circuit de chauffage
Le kit raccordement 2ème circuit de chauffage, livré
en option (§ 6 - page 28 - chapitre V - INSTALLATION), doit être installé sur la chaudière lors du rac-
cordement du 2ème circuit - Se référer à la notice de
montage du kit.
Fig. 47
1) Chaudière
2) Départ chauffage 1er circuit
3) Retour chauffage 1er circuit
4) Arrivée d’eau froide
5) Disconnecteur de type CB
6) Vannes de remplissage **
7) Vannes d’isolement départ/retour chauffage**
8) Vidange chaudière
9) Evacuation des condensats
10) Evacuation disconnecteur
11) Evacuation vers l’égout
16) Vanne d’isolement**
26) Départ chauffage 2ème circuit
6 720 801 646 (2015/04)
27) Retour chauffage 2ème circuit
28) Vanne mélangeuse motorisée (fourni avec le kit
2ème circuit)
29) Circulateur chauffage 2ème circuit (fourni avec le
kit 2ème circuit)
30) Sonde départ chauffage 2ème circuit (fourni
avec le kit 2ème circuit)
31) Clapet anti-retour du bloc vanne/pompe (fourni
avec le kit 2ème circuit)
32) Clapet anti-retour**
** accessoires non fournis
- 32 -
Olio Condens 3000 F
INSTALLATION
9.6 - Raccordement hydraulique des modèles FBOC + WST 100/150/200/300 Ix sur un double
circuit de chauffage
Ce type d’installation nécessite l’utilisation :
- d’un kit raccordement hydraulique (§ 7 - page 28
- chapitre V - INSTALLATION) livré en option.
- d’un kit raccordement 2ème circuit de chauffage
(§ 6 - page 28 - chapitre V - INSTALLATION) livré en option.
- d’un kit sonde sanitaire (§ 8 - page 28 chapitre V - INSTALLATION)
Se référer aux notices de montage des kits.
Remarque :
- Pour réaliser ce type d’installation avec un
WST 120 RO / WST 100 StR, se référer à la notice du ballon.
Fig. 48
Nota : pour que le recyclage sanitaire
fonctionne de manière satisfaisante, le té doit être situé au dessus de la chaudière de telle façon
que l’eau chaude y parvienne
grâce à une circulation en thermosiphon.
1) Chaudière
2) Départ chauffage 1er circuit
3) Retour chauffage 1er circuit
4) Vanne d’arrivée d’eau froide
5) Disconnecteur de type CB
6) Vannes de remplissage **
7) Vannes d’isolement départ/retour chauffage**
8) Vidange chaudière
9) Evacuation des condensats
10) Evacuation disconnecteur
11) Evacuation vers l’égout
12) Arrivée d’eau froide sanitaire
13) Départ eau chaude sanitaire
14) Recyclage sanitaire**
15) Pompe de recyclage sanitaire **
16) Vanne d’isolement**
17) Clapet anti-retour (fourni avec le kit raccordement hydraulique)
18) Groupe de sécurité **
19) Evacuation groupe de sécurité
6 720 801 646 (2015/04)
20) Ballon d’eau chaude sanitaire - WST 100/150/200/
300 Ix
21) Entrée primaire (chaudière vers ballon)
22) Sortie primaire (ballon vers chaudière)
23) Vase d’expansion sanitaire**
24) Réducteur de pression**
25) Pompe de charge sanitaire (fourni avec le
kit raccordement hydraulique)
26) Départ chauffage 2ème circuit
27) Retour chauffage 2ème circuit
28) Vanne mélangeuse motorisée (fourni avec le kit 2ème
circuit)
29) Circulateur chauffage 2ème circuit (fourni avec le kit
2ème circuit)
30) Sonde départ chauffage 2ème circuit (fourni avec le
kit 2ème circuit)
31) Clapet anti-retour du bloc vanne/pompe (fourni avec
le kit 2ème circuit)
32) Clapet anti-retour**
** accessoires non fournis
- 33 -
Olio Condens 3000 F
INSTALLATION
10- RACCORDEMENT FIOUL
Le raccordement fioul est réalisé au brûleur en bitube. Il est possible de raccorder en monotube
(suivre les précautions d’installation énoncées dans
la notice du brûleur) - Dans les deux cas se référer
à la notice technique fournie avec le brûleur.
Remarque :
- Il est conseillé d’installer un filtre fioul sur l’alimentation fioul du brûleur.
11 - RACCORDEMENT ELECTRIQUE
- Le raccordement électrique ainsi que tout le matériel utilisé pour effectuer ce raccordement sera
conforme aux règles de l’art en vigueur en particulier la norme NF C 15-100,
- le local d’implantation doit être adapté au niveau
de protection de la chaudière (IP X 0D).
11.2 - Raccordement au bornier
Le raccordement électrique de la chaudière s’effectue au bornier de raccordement (rep. 4) situé derrière le tableau de commande (rep. 1).
- ôter le dessus de l’habillage (rep. A),
- dévisser les 2 vis de fixation (rep. K) du capot de
protection (rep. 9),
- ôter le capot de protection du bornier (rep. 9),
- effectuer les divers raccordements électrique au
bornier (rep. 4),
- passer impérativement les câbles électriques et
les câbles de sondes dans les goulottes (rep. O)
prévues à cet effet.
11.1 - Raccordement au réseau
Le raccordement de la chaudière au réseau est réalisé à l’aide du câble d’alimentation (se référer à la
fig. 50 - page 35 - chapitre V - INSTALLATION)
- tension d'alimentation : 230 V - 50 Hz (monophasé),
- raccordement à la terre obligatoire,
- l’alimentation électrique devra comporter un
coupe-circuit, de préférence bipolaire, avec disjoncteur ou fusible 6 A,
- respecter les polarités Phase-Neutre.
6 720 801 646 (2015/04)
Fig. 49
- 34 -
Olio Condens 3000 F
INSTALLATION
En cas de déclenchement du thermostat de sécurité, l’alimentation de la pompe du circuit de chauffage concerné sera coupée.
11.3 - Raccordement 230 V au bornier
11.3.1 - Thermostat de sécurité plancher chauffant
S’assurer que le thermostat est bien
branché au circuit correspondant au
plancher chauffant.
En cas d’installation en plancher chauffant, un thermostat de sécurité doit être utilisé.
11.3.2 - Pompe de recyclage sanitaire
Pour chaque circuit un connecteur 2 points à vis
(rep. 7, fig. 50 - page 35 - chapitre V - INSTALLATION) est prévu au tableau de commande pour le
raccordement électrique du thermostat :
- ôter le shunt du connecteur 2 points,
- brancher le thermostat.
Un connecteur 3 points à vis (rep. 5, fig. 50 page 35 - chapitre V - INSTALLATION) est prévu
pour le raccordement électrique d’une pompe de recyclage sanitaire ou d’une pompe de bouclage ECS
pour le WST 100 StR.
11.3.3 - Schémas de câblage
Fig.50
Légende :
- b : blanc
- bl : bleu
- g : gris
- m : marron
- n : noir
- r : rouge
- v/j : vert/jaune
1) Alimentation électrique
2) Bloc Vanne/pompe 1er circuit (vanne mélangeuse + moteur de vanne + circulateur chauffage)
3) Pompe de charge sanitaire (option)
4) Brûleur
5) Raccordement pompe de recyclage sanitaire ou
d’une pompe de bouclage ECS pour
WST 100 StR
6) Bloc Vanne/pompe 2ème circuit (vanne mélangeuse + moteur de vanne + circulateur chauffage+ sonde départ chauffage)(option)
7) Raccordement pour thermostat de sécurité plancher chauffant*
6 720 801 646 (2015/04)
* Accessoires non-fournis
- 35 -
Olio Condens 3000 F
INSTALLATION
biante de la pièce dans laquelle elle se trouve en
fonction du programme choisi et permet de modifier
la consigne confort programmée sur le régulateur
sur une plage de ± 5K. Elle pilote automatiquement
le moteur électrique de la vanne mélangeuse de la
chaudière.
La pièce choisie pour l’installation de cette télécommande ne doit pas comporter de robinet thermostatique ou si c’est le cas laisser ce dernier en position
d’ouverture maximale.
(se référer à la notice de montage de la télécommande).
11.4 - Raccordement des sondes au tableau
de commande
Les câbles des sondes ne doivent pas
passer dans la même goulotte que les
câbles 230 V.
Débrancher l’alimentation électrique de
la chaudière avant le raccordement des
sondes. Le régulateur reconnaît automatiquement les sondes, uniquement à
la mise sous tension.
11.4.1 - Sonde extérieure AF
11.4.3 - Terminal d’ambiance BM - REG 108
(option)
Fig. 51
Se référer au tarif en vigueur
Fig. 53
La sonde extérieure doit être montée de préférence
sur une façade Nord ou Nord-Ouest, à au moins
2,50 m du sol. Elle ne doit pas être installée au dessus d’une fenêtre, d’une porte, d’une évacuation
d’air ou d’une source de chaleur.
Le terminal d’ambiance, installé dans le volume habitable, contrôle la température ambiante de la
pièce dans laquelle il se trouve en fonction du programme choisi et permet de surveiller l’installation
de chauffage depuis le salon. Il pilote automatiquement le moteur électrique de la vanne mélangeuse
de la chaudière.
La pièce choisie pour l’installation de ce terminal ne
doit pas comporter de robinet thermostatique ou si
c’est le cas laisser ce dernier en position d’ouverture
maximale.
(se référer à la notice de montage du terminal).
Montage et raccordement de la sonde :
- Oter le couvercle,
- fixer la sonde à l’aide de la vis livrée,
- effectuer le raccordement électrique de la sonde
(câble 2 fils non-fourni,  0.50 mm² mini),
- faire passer le câble dans la goulotte prévue à cet
effet,
- câbler le connecteur 2 pts livré avec la sonde,
- connecter la sonde au tableau de commande
(fig. 54 - page 37 - chapitre V - INSTALLATION).
11.4.2 - Télécommande sonde d’ambiance
FBR1 - REG 103 (option)
Se référer au tarif en vigueur
Fig. 52
La télécommande sonde d’ambiance, installée dans
le volume habitable, contrôle la température am-
6 720 801 646 (2015/04)
- 36 -
Olio Condens 3000 F
INSTALLATION
11.4.4 - Schéma de câblage
Fig.54
Légende :
- b : blanc
- bl : bleu
- m : marron
- n : noir
8) Capteur de pression
9) Télécommande sonde d’ambiance 1er circuit REG 103 (option)
10) Sonde départ chauffage 1er circuit
11) Sonde chaudière
12) Sonde extérieure
6 720 801 646 (2015/04)
13) Sonde sanitaire (option)
14) Terminal d’ambiance BM - REG 108 (option)
15) Télécommande sonde d’ambiance 2ème circuit REG 103 (option)
16) Sonde départ chauffage 2ème circuit (option)
- 37 -
Olio Condens 3000 F
Légende :
- b : blanc
- bl : bleu
- g : gris
- m : marron
-
n : noir
r : rouge
v/j : vert/jaune
1) Alimentation électrique
2) Bloc Vanne/pompe 1er circuit (vanne mélangeuse
+ moteur de vanne + circulateur chauffage)
3) Pompe de charge sanitaire (option)
4) Brûleur
5) Raccordement pompe de recyclage sanitaire ou
d’une pompe de bouclage ECS pour
WST 100 StR
6) Bloc Vanne/pompe 2ème circuit (vanne mélangeuse + moteur de vanne + circulateur chauffage)
(option)
7) Raccordement pour thermostat de sécurité plancher chauffant *
8) Capteur de pression
9) Télécommande sonde d’ambiance 1er circuit REG 103 (option)
10) Sonde départ chauffage 1er circuit
11) Sonde chaudière
12) Sonde extérieure
13) Sonde sanitaire
14) Terminal d’ambiance BM - REG 108 (option)
15) Télécommande sonde d’ambiance 2ème circuit REG 103 (option)
16) Sonde départ chauffage 2ème circuit (option)
17) Thermostat de sécurité de surchauffe eau
18) Thermostat de sécurité de surchauffe fumées
P) Platine de régulation
Mb)Masse boîtier électrique
* Accessoires non-fournis
INSTALLATION
11.4.5 - Câblage interne de la chaudière
Fig. 55
6 720 801 646 (2015/04)
- 38 -
Olio Condens 3000 F
VI - MISE EN SERVICE
1 - PROTECTION DE L’INSTALLATION
Bosch préconise l'utilisation des produits de conditionnement de l'eau de chauffage :
- l'inhibiteur de corrosion BIONIBAL (produits équivalents),
- l'antigel et inhibiteur de corrosion BIONIBAGEL (produits équivalents).
1.1 - Bionibal
1.2 -
BIONIBAL est un inhibiteur de corrosion non
toxique, traçable, spécialement adapté à la protection des circuits de chauffage multimétaux.
Bionibagel
BIONIBAGEL est la version antigel de BIONIBAL.
A base de monopropylène glycol, antigel non
toxique, BIONIBAGEL protège en plus l'installation
contre la corrosion. Il contient un marqueur interne
qui permet de contrôler facilement le dosage garantissant la température de protection contre le gel
que vous avez choisie.
Par ses moyens efficaces de lutte contre toutes les
formes de corrosion, BIONIBAL :
- prolonge la durée de vie de toute l'installation,
- empêche la formation de rouille et des boues métalliques,
- convient aussi aux installations avec plancher
chauffant,
- empêche les dégagements gazeux,
- contient un marqueur interne qui permet de
contrôler facilement le dosage.
- pour longtemps : plus de 5 ans d'efficacité, grâce
à la grande stabilité de sa formulation, tout organique.
Cumulant les propriétés anticorrosion de BIONIBAL, BIONIBAGEL assure la protection antigel de
l’installation pour les résidences qui ne sont pas habitées toute l'année ou qui sont situées dans des régions plus froides.
DOSAGE DU BIONIBAGEL :
Le nombre de litres de BIONIBAGEL à introduire
dans le circuit dépend du volume de votre installation et de la température extrême de votre région.
DOSAGE DU BIONIBAL :
- Sans plancher chauffant et sans raccordement
en tubes de type PER :
1% (1 litre de BIONIBAL pour 100 litres d'eau).
- Avec plancher chauffant ou avec radiateurs raccordés en tubes de type PER :
2% (2 litres de BIONIBAL pour 100 litres d'eau).
Température
limite de
Dosage
protection
Capacité de l’installation
(litres)
50
100
150
200
- 5°C
14 %
7
15
22
30
- 10 °C
24 %
12
25
37
50
- 15 °C
31 %
17
35
50
70
- 20 °C
38 %
20
40
60
80
- 30 °C
42 %
22
45
67
90
1.3 - Si produits équivalents au Bionibal ou
Bionibagel
Se référer scrupuleusement aux recommandations
d’utilisations et de mises en oeuvre des produits du
fabricant.
Avertissement important
Bionibal ou Bionibagel ne devront être mis que dans une installation propre et vérifiée. Il sera
donc impératif de remplir en eau propre une ou plusieurs fois suivant la nécessité, l'ensemble
de l'installation. Dans certains cas, un lessivage par un produit approprié peut s’avérer nécessaire :
Exemple :
- Sur une installation neuve : pour détecter d'éventuelles fuites et pour éliminer toutes traces
de soudage, pâte à joint ou autres résidus.
- Sur une installation ancienne : pour éliminer toutes traces de boues et afin d'éliminer toutes
traces de d'autres produits dans les radiateurs, les planchers chauffants, et la chaudière.
6 720 801 646 (2015/04)
- 39 -
Olio Condens 3000 F
MISE EN SERVICE
Le remplissage de l’antigel doit être effectué impérativement la chaudière vide.
Tout mélange avec un autre produit est prohibé.
En cas de traitement antigel du circuit chauffage prévoir la vidange du circuit sanitaire pendant
les périodes de risque de gel (FBOC + WST 120 RO | WST 100 StR | WST 100/150/200/300 Ix).
2 - REMPLISSAGE EN EAU DE L’INSTALLATION
- Remplissage de l’installation :
• ouvrir les vannes d’isolement départ/retour
chauffage s’il y a lieu,
• ouvrir la vanne d’arrivée d’eau froide,
• remplir l’installation lentement (pour faciliter le
dégazage) au moyen des vannes de remplissage du disconnecteur.
• refermer les vannes de remplissage,
• vérifier l’étanchéité eau,
• effectuer la purge de l’ensemble de l’installation, notamment des radiateurs. Continuer le
remplissage jusqu’à obtenir une pression d’environ 1,5 bar.
- Pour les modèles FBOC avec un ballon d’eau
chaude sanitaire :
• lorsque la chaudière est en pression, le circulateur sanitaire est en eau, la purge du serpentin du ballon se fera lors de la mise en route du
circulateur.
• Remplissage du ballon :
. effectuer la mise en eau du ballon à l’aide du
groupe de sécurité (rep. 18, fig. 46 page 31 et fig. 48 - page 33 - chapitre V INSTALLATION) de l’installation, en prenant soin d’ouvrir un robinet d’eau chaude,
. après remplissage, vérifier le serrage de la
trappe de visite du ballon.
3 - ALIMENTATION FIOUL
Lors du remplissage de la cuve en fioul,
le brûleur doit obligatoirement être arrêté. N’effectuer sa mise en service
qu'après un délai minimum d'une heure
pour éviter tout risque d'encrassement des divers filtres dû à l'aspiration de dépôt en barbotage dans la cuve durant le remplissage.
4 - VERIFICATION AVANT LA MISE EN SERVICE
- Vérifier que la chaudière est en eau et sous pression (1,5 bar) et ne présente aucune fuite,
- vérifier que le raccordement électrique de la
chaudière est correct : 230 V, 50 Hz, raccordement à la terre conforme, polarités respectées,
- vérifier que le conduit d’évacuation des produits
de combustion est correctement assemblé,
étanche et libre de toute obstruction.
- Vérifier que les ventilations de la chaufferie ne
sont pas obstruées et qu’elles sont réglementaires,
- vérifier que le siphon d’évacuation des condensats est bien rempli d’eau (remplissage à effectuer par le bouchon de visite ou par le couvercle
du condenseur (fig. 64 - page 62 - chapitre VIII ENTRETIEN),
- vérifier que la sortie des condensats est bien raccordée et ne présente aucune fuite.
5 - INFORMATION DE L’UTILISATEUR
Il appartient à l’installateur d’informer l’utilisateur du
mode de fonctionnement de l’appareil. L’utilisateur
doit en particulier être informé sur le rôle et le fonctionnement des sécurités et la nécessité de faire
procéder à un entretien régulier par un profession-
6 720 801 646 (2015/04)
nel qualifié.
- 40 -
Olio Condens 3000 F
MISE EN SERVICE
6 - MISE EN SERVICE
A la mise sous tension de la chaudière :
- l’écran afficheur (rep. 9) s’allume.
- le brûleur ventile quelques secondes puis
s’arrête (initialisation du coffret du brûleur).
Le brûleur reste toujours sous tension à
chaque mise hors-service de la chaudière (touche ON/OFF (rep. 1) sur OFF
= LED éteinte) (fonction postventilation
toujours active après un arrêt du brûleur).
Lorsque la chaudière est en position
OFF (led verte inactive), la protection
hors gel n’est pas assurée (§ 6.3 page 42 - chapitre VI - MISE EN SERVICE).
La mise en service de la chaudière s’effectue en appuyant sur la touche ON/OFF (rep. 1), ON = LED
verte active.
6.1 - Présentation Tableau de commande
Fig. 56
10
8
10
6
9
7
5
11
1
2
12
4
3
1) Touche ON/OFF (le régulateur reste sous tension pour conserver ses paramètres)
ON = Marche = led verte
OFF = Arrêt = led éteinte
2) Touches incrémentielles
3) Touche pour passage en mode programmation
4) Touche de validation
5) Touche d’accès aux consignes de températures
ou retour en programmation standard (5 sec)
6) Led bicolore :
Verte : présence de flamme
Rouge : mise en sécurité du brûleur
7) Led rouge : sécurité de surchauffe eau
8) Leds d’indication de pression
9) Ecran - Afficheur
10) Etats de fonctionnement
11) Thermostat de sécurité de surchauffe eau
12) Thermostat de sécurité de surchauffe des produits de combustion
Si le type d’installation change : exemple plancher chauffant sur le circuit 1 ou circuit radiateur sur le circuit 2, il faudra alors modifier les
paramètres cités ci-dessus (se référer aux § 3.6
- page 52 et § 3.9 - page 59 - chapitre VII - PROGRAMMATION DU REGULATEUR).
La chaudière est livrée équipée pour un
1er circuit de chauffage (circuit 1) et
peut être équipée pour un 2ème circuit
de chauffage (circuit 2).
Les paramètres de régulation standards de ces 2 circuits sont les suivants :
- Circuit 1 = circuit radiateur
 Pente = 1.5 / Température départ
maxi = 80
- Circuit 2 = circuit plancher chauffant
 Pente = 0.8 / Température départ
maxi = 50
6 720 801 646 (2015/04)
- 41 -
Olio Condens 3000 F
MISE EN SERVICE
6.2 - Affichage
Fig. 57
Ouverture vanne mélangeuse 1er circuit
Fermeture vanne mélangeuse 1er circuit
Ouverture vanne mélangeuse 2ème circuit
Fermeture vanne mélangeuse 2ème circuit
Pompe de charge sanitaire enclenchée
Circulateur 1er circuit enclenché
Circulateur 2ème circuit enclenché
Pompe de recyclage sanitaire ou de bouclage ECS
enclenchée
9) Brûleur 1er allure
10) Brûleur 2ème allure (non utilisé)
1)
2)
3)
4)
5)
6)
7)
8)
A) Affichage états de fonctionnement
B) Heure + paramètre sélectionnés ou codes anomalies
C) Valeur du paramètre sélectionné
D) Régime en cours
E) Signalisation d’un défaut
6.3 - Régime de fonctionnement
Régime E.C.S. (été)
En mode de fonctionnement normal, les touches
+/- permettent de sélectionner le régime de fonctionnement (rep. D, fig. 57 - page 42 - chapitre VI MISE EN SERVICE).
Seule la production E.C.S. est régulée en fonction
de son programme, les circuits chauffage sont à l'arrêt (protection hors gel).
Le régime sélectionné est affiché à l'écran.
Le changement de régime de fonctionnement ne sera valide qu'après un délai
de 5 secondes.
Régime confort
En régime confort, les circuits sont régulés en permanence en fonction de leur consigne ambiance
Confort.
Régime hors gel
La production d’eau chaude est régulée en permanence en fonction de sa consigne de température.
Le régulateur est en veille. La fonction hors gel est
active dès que la température extérieure est inférieure au seuil hors gel programmé.
la chaudière doit être en position ON
(led verte allumée).
Régime réduit
En régime réduit, les circuits sont régulés en permanence en fonction de leur consigne réduit.
La production d’eau chaude est régulée en fonction
de son programme.
Régime automatique
En mode automatique, les circuits sont régulés en
fonction des programmes horaires.
1: les circuits sont régulés en fonction de leur
programme N°1.
2: les circuits sont régulés en fonction de leur
programme N°2.
Régime service (15 minutes)
En mode service, le brûleur et les circulateurs sont
enclenchés. La (les) vanne(s) est (sont) positionnée(s) en ouverture.
La production d’eau chaude est régulée en fonction
de son programme.
6 720 801 646 (2015/04)
- 42 -
Olio Condens 3000 F
MISE EN SERVICE
6.4 - Mise en service du brûleur fioul
- Lors de la première mise en service du brûleur
fioul :
• vérifier que l’indice de noircissement ne dépasse pas 0,5 (contrôle BACHARACH),
• vérifier le taux de CO2 - 11,5 à 12,5%,
CO < 100 ppm (attention aux prises d’air parasites),
• vérifier la température des produits de combustion (inférieure à 120 °C).
Modèles
FBOC 22H
FBOC 30H
Brûleur fioul
GF420 (20 kW)
GF630-1
(30 kW)
Veillez à bien respecter le débit calorifique maximal.
Le contrôle de la combustion doit être
réalisé la chaudière en température. La
température de l’air admis au brûleur
augmente notamment lorsque la chaudière est installée avec une ventouse
concentrique.
Le contrôle de la combustion peut être
réalisé sur la chaudière par l’orifice
(rep. 15) prévu à cet effet après avoir ôté
le bouchon. Veillez à bien refermer l’orifice (rep. 15) après contrôle.
Réglage à
Réglage usine
Réglage
la
à la puissance
usine puissance
maxi
maxi
Débit
calorifique
kW
21,7
23,8
30,0
Pression
pompe
bar
14
18
14
Gicleur
Ajustement
mm
ligne (Cote Y)
Position volet d’air
(FBOC ventouse)
0,45 45°S
Fig. 58
0,60 80°S
4
5
5
5,5
7
8
15
6 720 801 646 (2015/04)
FCX-49-0_B
Remarques :
- Les brûleurs sont préréglés en usine pour les
FBOC version ventouse. Néanmoins, les réglages d’air et de ligne doivent être systématiquement vérifiés à la mise en service et après
chaque intervention sur le brûleur par prise de
l’opacité des fumées et du % CO2 - Se référer à
la notice technique du brûleur.
- 43 -
Olio Condens 3000 F
MISE EN SERVICE
7 - CONTROLES DES SECURITES
Lors de la mise en service, procéder à la vérification
des dispositifs de régulation et de sécurité.
7.1 - Sondes
Vérifier que les sondes sont bien en place :
- sonde chaudière :
• fixée en partie basse du corps de chauffe
(rep. 35, fig. 2 - page 9 - chapitre III - SPECIFICATIONS TECHNIQUES),
- sonde départ clipsée sur le tube départ chauffage
(rep. 28, fig. 2 - page 9 - chapitre III - SPECIFICATIONS TECHNIQUES).
Contrôler leur fonctionnement.
7.2 - Sécurité de surchauffe eau
- Vérifier que le bulbe du thermostat de sécurité de
surchauffe eau est bien en place.
- Contrôler son fonctionnement.
- La LED (rep. 7, fig. 56 - page 41 - chapitre VI MISE EN SERVICE) s’allume en rouge.
7.3 - Sécurité brûleur
- Vérifier la mise en sécurité du brûleur par désactivation du dispositif de contrôle de flamme ou interruption de l’arrivée de combustible.
- La LED (rep. 6, fig. 56 - page 41 - chapitre VI MISE EN SERVICE) s’allume en rouge,
7.4 - Soupape de sécurité 3 bars (circuit
chauffage),
- Actionner manuellement la soupape.
- Vérifier l’étanchéité interne.
7.5 - Groupe de sécurité sanitaire.
- Vérifier manuellement le bon fonctionnement du
groupe de sécurité
6 720 801 646 (2015/04)
- 44 -
Olio Condens 3000 F
VII - PROGRAMMATION DU REGULATEUR
1 - PRINCIPES DE PROGRAMMATION
- La touche PROG permet d’accéder au mode programmation directement dans le menu principal.*
• Pour quitter le mode programmation et revenir
au mode de fonctionnement, appuyer sur la
touche PROG à partir de n’importe quel endroit
des diagrammes.
- La touche ENTER permet d’accéder à un sousmenu ou de valider un paramètre.
- Les touches + et – permettent de se déplacer
dans un menu ou de modifier un paramètre.
- Lorsque la Led rouge de la touche ENTER est active, le paramètre sélectionné peut être modifié.
- La touche
permet d’accéder directement à
la modification des consignes de températures
confort et réduit du ou des circuits de chauffage
et de la consigne d’eau chaude sanitaire :
• modifier avec les touches+ et –
• valider avec la touche ENTER.
- La touche
permet également de revenir à
une programmation standard :
• Maintenir la touche appuyée pendant 5 secondes,
• RESET s’affiche à l’écran,
• Appuyer sur ENTER pour valider (RESET pour
annuler),
• EEPROM s’affiche à l’écran et disparaît.
2 - PRINCIPES DE REGULATION
Régulation en fonction des conditions extérieures
Temporisation circulateurs
Les circulateurs ont un fonctionnement temporisé
de 5 minutes, si le brûleur a été enclenché dans les
5 dernières minutes d'un cycle confort.
La température de départ du (des) circuit(s) sera déterminée par le régulateur sur la base de la température extérieure, la pente courbe de chauffe et la
valeur de consigne d'ambiance.
Protection anti-blocage des circulateurs
Le réglage précis de la pente est un facteur très important en cas de régulation en fonction des conditions extérieures.
La fonction anti-blocage évite un blocage des circulateurs du à un arrêt prolongé. Cette fonction enclenche tous les jours à 12.00 heures pendant 1
minute les circulateurs non enclenchés les 24
heures précédentes.
Le(s) circulateur(s) est (sont) piloté(s) en fonction
des conditions extérieures et est (sont) enclenché(s) en cas de besoins de chauffage ou par la
fonction hors gel.
Protection anti-blocage des vannes mélangeuse
Pilotage des circulateurs
Cette fonction enclenche tous les jours à 2:09
heures, pendant 4 minutes, les vannes non enclenchées les 24 heures précédentes.
Les circulateurs sont arrêtés dés que les circuits ne
sont plus en demande et la (les) vanne(s) sera(ont)
pilotée(s) en fermeture.
- Conditions d'arrêt :
• Régulation intégrant l'ambiance (influence de
l'ambiance > 0).
. lorsque température ambiante effective
> température ambiante consigne + 1K.
• Régulation en fonction des conditions extérieures (influence de l'ambiance = 0).
. lorsque température extérieure > température extérieure limite ( ou ) + 1K.
. lorsque température de départ calculée
< 20°C.
6 720 801 646 (2015/04)
- 45 -
Olio Condens 3000 F
PROGRAMMATION DU REGULATEUR
3 - DIAGRAMMES DE FONCTIONNEMENT ET DONNEES TECHNIQUES
3.1 - Menu principal : accès par la touche PROG
AFFICHAGE
Consultation en lecture de certains paramètres de
l'installation.
§ 3.2 - page 47
+/HEURE-DATE
Réglage de l'horloge interne du régulateur.
§ 3.3 - page 49
+/CONGES
Programmation de la date de début et de la date de fin
pour la période de congés.
§ 3.3 - page 49
Programmation des consignes de température des
circuits de chauffage.
§ 3.4 - page 50
Programmation des consignes de température et des
paramètres ECS.
§ 3.5 - page 51
Paramètres de régulation des circuits de chauffage.
§ 3.6 - page 52
Programmes de chauffe : définition des plages horaires
des cycles de confort.
§ 3.7 - page 54
Fonctions spéciales.
§ 3.8 - page 57
Paramètres relatifs à l'installation de chauffage.
§ 3.9 - page 59
Vérification du fonctionnement des relais et des sondes.
§ 3.10 - page 60
+/TEMPERATURES
D 1
+/-
*
TEMPERATURES
D 2
+/ECS
+/PARAMETRES
D 1
+/-
*
PARAMETRES
D 2
+/PROGR CHAUF
1
D
1
D
1
D
2
+/PROGR CHAUF
2
+/-
*
PROGR CHAUF
*
PROGR CHAUF
1
+/2
D
2
+/PROGR ECS
+/PROG P BOUCL
+/FONC SPECIAL
+/TECHNICIEN
D 1
+/-
*
TECHNICIEN
D 2
+/SERVICE
+/-
PARAMETRES CONSTRUCTEUR
NO-CODE
+/MODIF CODE
Saisie et modification du code d'accés au niveau
chaudière.
+/CHAUDIERE
Niveau constructeur, protégé en modification par code
d'accés. Accés uniquement en lecture.
- * Apparaît dans le menu dès que le 2ème circuit est raccordé.
6 720 801 646 (2015/04)
- 46 -
Olio Condens 3000 F
PROGRAMMATION DU REGULATEUR
3.2 - Niveau affichages
RETOUR
+/AFFICHAGE
T-EXT
MAX
XX:XX
+/MIN
Consultations
des paramètres
uniquement en
lecture
XX:XX
+/T-AMBIANTE
CONS AMB EFF
D 1
+/MAX
XX:XX
+/-
+/MIN
T-AMBIANTE
XX:XX
CONS AMB EFF
D 2
+/MAX
XX:XX
+/-
+/MIN
T-ECS
XX:XX
CONS T ECS
+/T-CHAUDIERE
CONS T CHAUD
+/T-DEPART
CONS T DEP
D 1
+/T-DEPART
CONS T DEP
D 2
+/OPT-EFFECT
D 1
+/OPT-EFFECT
D 2
+/HRES BRUL
XXXXX
H 1
+/ENC BRUL
XXXXX
H 1
+/HRES BRUL
XXXXX
H 2
+/ENC BRUL
XXXXX
H 2
+/RETOUR
6 720 801 646 (2015/04)
= ENTER
- 47 -
Olio Condens 3000 F
PROGRAMMATION DU REGULATEUR
Valeur standard
Paramètres
Définitions
Valeur installation
Plage de réglage
1
2
1
2
T-EXT
Température extérieure
Lecture
T-AMBIANTE
Température ambiante
Lecture
Lecture
CONS AMB EFF Consigne température ambiante effective
Lecture
Lecture
T-ECS
Température ECS
Lecture
CONS T ECS
Consigne température ECS
Lecture
T-CHAUDIERE
Température chaudière réelle
Lecture
CONS T CHAUD Consigne température chaudière calculée
Lecture
T-DEPART
Température départ réelle
Lecture
Lecture
CONS T DEP
Consigne température départ calculée
Lecture
Lecture
OPT EFFECT
Durée effective dernière optimisation
Lecture
Lecture
HRES BRUL
Durée enclenchements brûleur 1ère allure
Lecture
Nombre enclenchements brûleur 1ère allure
Lecture
Durée enclenchements brûleur 2ème allure
Lecture
Nombre enclenchements brûleur 2ème allure
Lecture
1
ENC BRUL
1
HRES BRUL
2
ENC BRUL
2
culant vers le circuit radiateurs ou plancher chauffant.
Température extérieure
Affichage de la température extérieure.
Cette température de départ est régulée par une vanne
motorisée.
Possibilité de lire les température mini et maxi des dernières 24 heures.
La température de chaudière est mesurée directement
dans la chaudière.
Température ambiante / consigne effective
La température de chaudière calculée correspond à la
température de départ calculée la plus élevée, augmentée de la valeur du différentiel température de chaudière température de départ.
Lorsqu'une ou deux télécommandes - sondes d'ambiance
sont raccordées, l'écran affichera les températures ambiantes de chaque circuit de chauffage.
Optimisation effective
Si aucune sonde d'ambiance n'est raccordée, l'écran affiche [--].
L'optimisation effective indique la durée réelle de la dernière optimisation. Cela permet d'ajuster au mieux le
temps d'optimisation maximal.
La consigne effective est déterminée à partir des programmes de chauffe : confort ou réduit.
Cette température ambiante effective pourra être intégrée
dans les calculs de températures de départ consignes
(paramètre influence de l'ambiance).
Durée enclenchements brûleurs
Affichage du temps de fonctionnement du brûleur 1ère ou
2ème allure.
- Remise à zéro : appuyer pendant 5 sec. Sur touche
ENTER, la mention RESET s'affiche à l'écran, maintenir pression sur ENTER jusqu'à ce que la mention RESET disparaisse de l'écran.
Possibilité de lire les température mini et maxi des dernières 24 heures.
Température ECS / consigne ECS
Affichage de la température réelle et de la consigne de
température du ballon d'eau chaude sanitaire.
Nombre enclenchements brûleurs
Affichage du nombre d'enclenchements du brûleur 1ère ou
2ème allure.
- Remise à zéro : appuyer pendant 5 sec. Sur touche
ENTER, la mention RESET s'affiche à l'écran, maintenir pression sur ENTER jusqu'à ce que la mention RESET disparaisse de l'écran.
Température de chaudière ou de départ
Les températures se différencient entre températures
réelles et températures calculées.
La température de départ est la température de l'eau cir-
6 720 801 646 (2015/04)
- 48 -
Olio Condens 3000 F
PROGRAMMATION DU REGULATEUR
3.3 - Heure – Date et Congés
HEURE-DATE
HEURE
+/- = modifier
+/CONGES
ANNEE DEBUT
+/- = modifier
ANNEE
+/- = modifier
MOIS DEBUT
+/- = modifier
MOIS
+/- = modifier
JOUR DEBUT
+/- = modifier
JOUR
+/- = modifier
ANNEE FIN
+/- = modifier
MOIS FIN
+/- = modifier
JOUR FIN
+/- = modifier
= ENTER
Paramètres
Définitions
Plage de réglage
HEURE
Heure
00:00 - 24:00 h
ANNEE
Année
2002 - 2099
MOIS
Mois
01 - 12
JOUR
Jour
01 - 31
Valeur standard
2002
ANNEE DEBUT Année début de congés
2002 - 2099
MOIS DEBUT
Mois début de congés
01 - 12
01
JOUR DEBUT
Jour début de congés
01 - 31
01
ANNEE FIN
Année fin de congés
2002 - 2099
MOIS FIN
Mois fin de congés
01 - 12
01
JOUR FIN
Jour fin de congés
01 - 31
01
Heure - Date
Valeur installation
2002
2002
Congés
Ce niveau permet de mettre à jour l'horloge interne du régulateur.
Pendant les absences, on utilisera le programme congés
du régulateur. Il faut programmer une date de début et
une date de fin. L'horaire début d'un programme congés
est toujours 00.00 heures et l'horaire fin 24.00 heures.
Durant ce programme congés tous les circuits sont en régime réduit. L'écran affiche les symboles
et congés
.
Le programme congés peut à tout moment être annulé en
modifiant la date fin au jour précédent.
6 720 801 646 (2015/04)
- 49 -
Olio Condens 3000 F
PROGRAMMATION DU REGULATEUR
3.4 - Niveau températures
RETOUR
+/TEMPERATURES
T-AMBIANTE
D 1
T-AMBIANTE
D 1
+/-
+/- = modifier
+/-
TEMPERATURES
T-REDUIT
D 2
T-REDUIT
D 1
+/- = modifier
+/T EXT LIMITE
T EXT LIMITE
B
+/- = modifier
+/T EXT LIMITE
T EXT LIMITE
C
+/- = modifier
+/RETOUR
= ENTER
Valeur standard
Paramètres
Définitions
1
2
T-AMBIANTE
Consigne température ambiante
5°C - 40°C
20°C
20°C
T-REDUIT
Consigne réduit température ambiante
5°C - 40°C
16°C
16°C
T EXT LIMITE
Température extérieure limite en mode
confort
- - - -,
-5°C - 40°C
21°C
21°C
T EXT LIMITE
Température extérieure limite en mode
réduit
- - - -,
-5°C - 40°C
14°C
14°C
Consigne température ambiante
1
2
Température extérieure limite
La consigne de température ambiante correspond au niveau de température confort pendant les cycles de chauffage (périodes d’occupation).
Pour chaque circuit on distingue 2 températures : la température extérieure limite en mode confort et la température extérieure limite en mode réduit.
Consigne température "réduit"
Ces températures correspondent au niveau de température extérieure, au delà de laquelle on interrompt toute demande de chauffage.
La consigne de température "réduit" est le niveau de température ambiante en dehors des cycles de chauffage
(périodes d'inoccupation ou nuit).
6 720 801 646 (2015/04)
Valeur installation
Plage de réglage
Soit :
- T-EXT > T-EXT LIMITE
- T-EXT < T-EXT LIMITE
- T-EXT > T-EXT LIMITE
- T-EXT < T-EXT LIMITE
- 50 -
= arrêt pompe
= enclenchement pompe
= arrêt pompe
= enclenchement pompe
Olio Condens 3000 F
PROGRAMMATION DU REGULATEUR
3.5 - Niveau Eau Chaude Sanitaire
RETOUR
+/ECS
1X ECS
1X ECS
+/- = 0/1
+/T-ECS
T-ECS
+/- = modifier
+/P B PROG ECS
P B PROG ECS
+/- = 0/1
+/RETOUR
Paramètres
= ENTER
Définitions
Plage de réglage
Valeur standard
0
1X ECS
Dérogation préparation ECS
0/1 (Inac./Act.)
T-ECS
Consigne température ECS
10°C - 70°C*
P B PROG ECS Relais piloté par programme horaire ECS
0/1 (Inac./Act.)
Valeur installation
60°C
0
Dérogation préparation E.C.S.
Lorsque cette fonction est active, elle permet une seule
préparation E.C.S. par dérogation en dehors des cycles
de préparation E.C.S. programmés.
Consigne température E.C.S.
Le ballon E.C.S est maintenu à la valeur de consigne programmée par enclenchement du brûleur et de la pompe
de charge.
(*) Lorsque la chaudière est raccordée à un ballon
d’eau chaude sanitaire à stratification de type
WST 100 StR, la température minimum de stockage est d’environ 60 °C, même pour une
consigne de température inférieure.
Relais piloté par programme E.C.S.
Ce relais correspond à la pompe de recyclage sanitaire
Active (1) :
lorsque cette fonction est active, la pompe de recyclage ECS est pilotée suivant le programme ECS.
- Inactive (0) :
lorsque cette fonction est inactive, la pompe de recyclage ECS est pilotée suivant son propre programme.
Cette fonction n’est plus utilisée lorsque la fonction
"ECS-STRAT" est active (se référer § 3.8 page 16).
6 720 801 646 (2015/04)
- 51 -
Olio Condens 3000 F
PROGRAMMATION DU REGULATEUR
3.6 - Niveaux Paramètres
RETOUR
+/PARAMETRES
PENTE
PENTE
D 1
D 1
+/-
+/- = modifier
+/-
PARAMETRES
AUTO ADAPT
D 2
AUTO ADAPT
D 1
+/- = 0/1
+/INFLU AMB
NFLU AMB
D 1
+/- = modifier
+/OPTIMISAT
OPTIMISAT
D 1
+/- = 0/1/2
+/OPT-MAXIMUM
OPT-MAXIMUM
D 1
+/- = modifier
+/CALIB AMB
CALIB AMB
D 1
+/- = modifier
+/RETOUR
= ENTER
Valeur standard
Paramètres
Définitions
1
PENTE
Pente courbe de chauffe
0.00 - 3.00
AUTO ADAPT
Auto-adaptation de la pente
INFLU AMB
OPTIMISAT
2
1.5
0.8
0/1 (Inac./Act.)
0
0
Influence de l'ambiance
- - - -,
0 - 20
5
5
Optimisation du circuit de chauffage
0/1/2
0
0
OPT-MAXIMUM Durée d'optimisation maximale
0:00 - 3:00 h
2:00 h
2:00 h
CALIB AMB
-5.0°C - +5.0°C
0.0°C
0.0°C
Calibrage affichage ambiance
1
2
- La correction de pente peut se baser sur les
constats suivants :
Si la température ambiante chute lorsque la température extérieure baisse  Pente trop faible.
Si la température ambiante augmente lorsque la température extérieure baisse  Pente trop haute.
La pente courbe de chauffe pourra être réglée de manière optimale par des températures extérieures inférieures à 5°C. La modification de la pente doit être
réalisée par approches successives et par intervalles
de 5 à 6 heures, afin de laisser réagir l'installation à la
nouvelle valeur de pente programmée.
- Valeurs indicatives :
Chauffage sol : pente = 0,4 à 0,8
Chauffage radiateurs : pente = 1,0 à 1,5
Le réglage de la pente courbe de chauffe sera
primordial pour les installations où le coefficient d'influence de la sonde d'ambiance est
programmé à une valeur 0.
Pente courbe de chauffe
La pente courbe de chauffe indique la correspondance
entre température extérieure et température de départ.
La pente courbe de chauffe dépend du dimensionnement
de votre installation de chauffage et des caractéristiques
du bâtiment.
La valeur de la pente vous indique la valeur de variation
de la température de départ pour une variation de ± 1°C
de la température extérieure.
6 720 801 646 (2015/04)
Valeur installation
Plage de réglage
- 52 -
Olio Condens 3000 F
PROGRAMMATION DU REGULATEUR
Auto-adaptation de la pente
Optimisation
L'optimisation est la fonction qui permet d'anticiper la relance du chauffage. L'optimisation peut se réaliser soit en
fonction de la température ambiante ou en fonction des
conditions extérieures.
La fonction auto-adaptation est la fonction qui permet au
régulateur de calculer la pente courbe de chauffe idéale
pour le bâtiment à chauffer.
Conditions nécessaires à la fonction auto-adaptation :
L'optimisation n'est possible que si le cycle réduit précédent est d'une durée minimum de 6 heures.
- Paramètre auto-adaptation doit être programmé
à 1,
- Le sélecteur de programme du régulateur doit se
trouver en position ,
- Température extérieure < +8°C,
- Cycle température réduit > 6 heures.
La fonction optimisation assurera que la consigne confort
soit effective à l'horaire programmé.
0 = fonction optimisation inactive.
1 = fonction optimisation exclusivement en fonction des
conditions extérieures.
Si ces conditions sont réalisées :
2 = fonction optimisation exclusivement en fonction des
conditions ambiantes.
- Dès le début du cycle réduit et durant un délai de
4 heures, la régulation s'effectuera en fonction de
l'ambiance en prenant comme consigne, la température ambiante effective.
- Après 1 heure de régulation, la moyenne de la
température consigne départ (circuit vanne) sera
calculée sur une période de 3 heures.
- La moyenne de la température consigne départ
et la température extérieure mesurée à la fin de
cette période de 3 heures détermineront la valeur
de pente optimale qui sera mémorisée par le régulateur.
Temps d'optimisation maximal
Le temps d'optimisation max. se programme en fonction
de l'inertie du bâtiment.
0 = aucune optimisation!
Calibrage de l'ambiance
La fonction calibrage de l'ambiance permet d'ajuster l'affichage de la température ambiante sur une plage de +/5K, à la lecture de thermomètres.
La valeur d'affichage corrigée sera intégrée dans les
calculs de régulation.
Pendant la phase d'auto-adaptation, la régulation
du circuit E.C.S. et la fonction optimisation sont
suspendues.
Si la fonction auto-adaptation est interrompue
par exemple par un changement de position du
sélecteur de programme ou par la fonction température de délestage, la fonction auto adaptation sera reprise qu'au cycle réduit suivant.
Influence de l'ambiance
La température ambiante effective peut être intégrée
dans les calculs de régulation. La plage de réglage
s'échelonne de 0 (régulation exclusivement en fonction
des conditions extérieures) à 20 (influence faible des
conditions extérieures). Avec une programmation "---",
l'influence de la température ambiante est désactivée.
Les programmations "---" et "0" ont des influences différentes sur le fonctionnement des circulateurs en fonction
des besoins.
6 720 801 646 (2015/04)
- 53 -
Olio Condens 3000 F
PROGRAMMATION DU REGULATEUR
3.7 - Programmes de chauffe
RETOUR
+/PROGR CHAUF
1
LUNDI
D
+/2
MARDI
D
1
1 OFF XX°C
+/PROGR CHAUF
+/- = modifier
+/1
MERCREDI
D
2
+/PROGR CHAUF
XX°C
+/- = modifier
+/PROGR CHAUF
1 ON
1
+/2
2 ON
XX°C
+/- = modifier
JEUDI
D
2
+/PROGR ECS
+/VENDREDI
2 OFF XX°C
+/- = modifier
+/PROG P BOUCL
+/SAMEDI
3 ON
XX°C
+/- = modifier
+/DIMANCHE
+/-
3 OFF XX°C
+/- = modifier
LU - VE
+/SA - DI
+/LU - DI
+/RETOUR
= ENTER
Programmes de chauffe
Niveau jour / bloc de jours
Deux programmes de chauffage peuvent être programmés pour chaque circuit.
Le programme peut être programmé jour par jour (LU,
MA,….,DI) ou par bloc de jours (LU-VE, SA-DI ou LU-DI).
Chaque programme peut se composer de 3 cycles de
chauffage pour chaque jour de la semaine.
En cas de sélection d'un bloc de jours, seul les horaires
du 1er jour du bloc sont affichés
- Programmation conseillée :
Les cycles de chauffage se composent d'un horaire début
et d'un horaire fin. Les 2 programmes P1 et P2 permettent
de programmer 2 types de programmes (absence / présence, travail alterné). L'affectation des programmes s'effectue en sélectionnant le régime de fonctionnement
1
ou
2.
• Programmation de tous les horaires pour le
bloc de jour LU-VE ou LU-DI (ces horaires
remplaceront ceux précédemment programmés).
• Programmation des horaires différents pour
les jours souhaités.
Les programmes E.C.S. et pompe de recyclage E.C.S.
comprennent chacun 3 cycles horaires pour chaque jour.
Le programme de la pompe de bouclage E.C.S. peut être
celui du programme E.C.S. (voir diagramme § 3.5 page 51 - chapitre VII - PROGRAMMATION DU REGULATEUR : " relais piloté par programme E.C.S. ").
Niveau horaires
1 ON = début du cycle 1, 1 OFF = fin du cycle 1.
2 ON = début du cycle 2, 2 OFF = fin du cycle 2.
Le programme de la pompe de recyclage n’apparaît
pas lorsque la fonction "ECS-STRAT" est active (se
référer § 3.8 - page 16).
6 720 801 646 (2015/04)
3 ON = début du cycle 3, 3 OFF = fin du cycle 3.
- 54 -
Olio Condens 3000 F
PROGRAMMATION DU REGULATEUR
PROGRAMME DE CHAUFFE DU 1er CIRCUIT
Programme N° 1
T°
Programme N° 2
Cycle 1
Cycle 2
Cycle 3
20 °C
20 °C
20 °C
06:00
22:00
Lu
06:00
22:00
Ma
06:00
22:00
Me
06:00
22:00
Je
06:00
22:00
08:00
16:00
22:00
06:00
08:00
16:00
22:00
06:00
08:00
16:00
22:00
06:00
08:00
16:00
22:00
Ve
06:00
08:00
16:00
22:00
07:00
23:00
07:00
23:00
Pers
07:00
23:00
Sa
Pers
Di
06:00
Pers
Pers
Sa
20 °C
Pers
Pers
Ve
20 °C
Pers
Pers
Je
20 °C
Pers
Pers
Me
Cycle 3
Pers
Pers
Ma
Cycle 2
T°
Pers
Lu
Cycle 1
Pers
07:00
23:00
Di
Pers
Pers
PROGRAMME DE CHAUFFE DU 2eme CIRCUIT
Programme N° 1
T°
Programme N° 2
Cycle 1
Cycle 2
Cycle 3
20 °C
20 °C
20 °C
T°
Pers
Lu
22:00
06:00
22:00
06:00
22:00
06:00
22:00
06:00
22:00
07:00
23:00
07:00
23:00
Lu
Ma
Me
Je
Ve
16:00
22:00
06:00
08:00
16:00
22:00
06:00
08:00
16:00
22:00
06:00
08:00
16:00
22:00
06:00
08:00
16:00
22:00
07:00
23:00
07:00
23:00
Pers
Sa
Pers
Di
08:00
Pers
Pers
Sa
06:00
Pers
Pers
Ve
20 °C
Pers
Pers
Je
Cycle 3
20 °C
Pers
Pers
Me
Cycle 2
20 °C
Pers
06:00
Pers
Ma
Cycle 1
Pers
Di
Pers
6 720 801 646 (2015/04)
Pers
- 55 -
Olio Condens 3000 F
PROGRAMMATION DU REGULATEUR
Programme ECS
T°
Programme POMPE DE RECYCLAGE SANITAIRE
Cycle 1
Cycle 2
Cycle 3
60 °C
60 °C
60 °C
Cycle 1
Cycle 2
Cycle 3
Pers
Lu
05:00
24:00
Lu
Pers
Ma
05:00
24:00
Ma
Pers
Me
05:00
24:00
Me
05:00
24:00
Je
05:00
24:00
05:00
24:00
05:00
24:00
Ve
05:00
24:00
05:00
24:00
05:00
24:00
Pers
05:00
24:00
Sa
Pers
Di
24:00
Pers
Pers
Sa
05:00
Pers
Pers
Ve
24:00
Pers
Pers
Je
05:00
Pers
Pers
05:00
24:00
Di
Pers
6 720 801 646 (2015/04)
Pers
- 56 -
Olio Condens 3000 F
PROGRAMMATION DU REGULATEUR
3.8 - Fonctions spéciales
RETOUR
+/FONC SPECIAL
FRANCAIS
FRANCAIS
+/- = modifier
+/CHOIX AFFICH
JOUR
ENTER = mémoriser
+/EXT
ENTER = mémoriser
+/DEP 1
ENTER = mémoriser
+/DEP 2
ENTER = mémoriser
+/+/-
ECS
ENTER = mémoriser
+/T-CH
ENTER = mémoriser
+/AMB 1
ENTER = mémoriser
+/AMB 2
ENTER = mémoriser
+/ECS-STRAT
ECS-STRAT
+/- = 0/1
+/FONC PARALEL
FONC PARALEL
+/- = 0/1
+/ANTILEGION
ANTILEGION
+/- = 0/1
+/FONC SS BRUL
FONC SS BRUL
+/- = 0/1
+/TEMPO T-EXT
TEMPO T-EXT
+/- = modifier
+/CONTRASTE
CONTRASTE
+/- = modifier
+/RETOUR
Paramètres
= ENTER
Définitions
Plage de réglage
Valeur
standard
FRANÇAIS
Sélection de la langue
F NL E I D GB
F
CHOIX AFFICH
Choix d'affichage écran
Voir
explications
DEP 1
ECS-STRAT
Ballon ECS à stratification (WST 100 StR)
0/1 (Inac./Act.) 0
FONC PARALEL
Fonctionnement parallèle des pompes
0/1 (Inac./Act.) 0
ANTILEGION
Anti-légionellose
0/1 (Inac./Act.) 1
FONC SS BRUL
Fonctionnement sans brûleur
0/1 (Inac./Act.) 0
TEMPO T-EXT
Temporisation température extérieure
00:00 - 24:00 h 0:00 h
CONTRASTE
Contraste de l'écran afficheur
-15 - +55
6 720 801 646 (2015/04)
- 57 -
Valeur
installation
40
Olio Condens 3000 F
PROGRAMMATION DU REGULATEUR
Sélection de la langue
Fonctionnement sans brûleur
Cette fonction est à utiliser dans le cas d'installation combinant chaudière classique + panneaux solaires ou chaudière classique + chaudière combustibles solides.
- Active (1) :
lorsque cette fonction est active, la commande du brûleur est inactive et seule la source de chaleur panneaux solaires ou chaudière combustibles solides
assure le besoin de calories.
Vous avez le choix entre les langues suivantes : Français,
Hollandais, Espagnol, Italien, Allemand, Anglais.
Choix d'affichage écran
Vous pouvez sélectionner un des paramètres suivant, à
afficher à l'écran en mode de fonctionnement.
Jour - Temp. Extérieure - Temp. Départ 1 - Temp. Départ
2 - Temp. ECS - Temp. Chaudière - Temp. Ambiante 1 Temp. Ambiante 2.
La chaudière classique n'assurera que la fonction " protection hors gel " lorsque la température de chaudière
sera < à 5°C.
- Inactive (0) :
fonctionnement normal d'une chaudière classique.
Ballon ECS à stratification (= WST 100 StR)
Cette fonction est à utiliser lorsque la chaudière est
raccordée à un ballon d’eau chaude sanitaire à stratification de type WST 100 StR (charge du ballon
par échangeur à plaques et pompe de bouclage
ECS).
Temporisation température extérieure
La temporisation de la température extérieure se programme en fonction du type du bâtiment. Une temporisation élevée (3 heures) peut être programmée pour des
bâtiments de construction massive (murs épais), étant
donné que la température extérieure aura une influence
retardée sur la température ambiante. Pour des bâtiments
de structure légère (préfabriqués), il est recommandé de
programmer une temporisation de 0 heure.
Dans ce cas, une pompe de recyclage sanitaire ne
peut pas être utilisée.
- Active (1) :
Lorsque cette fonction est active, la pompe de
charge et la pompe de bouclage ECS sont enclenchées en même temps lorsque la température chaudière est supérieure de 10 K à la
consigne ECS (suivant le programme ECS).
Elles sont arrêtées lorsque la température du ballon est supérieure à la consigne ECS (+ temporisation).
- Inactive (0) :
Chaudière raccordée à un ballon à serpentin.
Pompe de charge enclenchée lorsque la température de la chaudière est supérieure de 5 K à la
température momentanée du ballon ECS,
Arrêt pompe de charge ECS lorsque la température de la chaudière est inférieure à la température momentanée du ballon ECS ou lorsque la
température du ballon ECS est supérieure à la
consigne ECS (+temporisation).
Contraste
Cette fonction permet de régler le contraste de l'écran afficheur pour une meilleure lisibilité, en fonction de la luminosité de la pièce où est installée la chaudière.
Fonctionnement parallèle pompes
Lorsque cette fonction est active le(s) circulateur(s) circuit
vanne(s) reste(nt) enclenché(s) pendant la préparation
E.C.S.
Anti-légionellose
Lorsque la fonction anti-légionellose est active, la température E.C.S. est portée à 65°C toutes les 20 charges. Si
ce nombre de 20 charges n'est pas effectif sur une semaine, la fonction anti-légionellose est automatiquement
activée le samedi matin à 1.00 heure.
6 720 801 646 (2015/04)
- 58 -
Olio Condens 3000 F
PROGRAMMATION DU REGULATEUR
3.9 - Niveau Technicien
RETOUR
+/TECHNICIEN
ADRESSE BUS
D 1
ADRESSE BUS
D 1
+/-
+/- = modifier
+/-
TECHNICIEN
REGUL VANNE
D 2
REGUL VANNE
D 1
+/- = modifier
D 1
T DEPART MAX
+/- = modifier
+/T DEPART MAX
+/T DEPART MIN
T DEPART MIN
D 1
+/- = modifier
+/HORS GEL
HORS GEL
D 1
+/- = modifier
+/RETOUR
= ENTER
Valeur standard
Paramètres
Définitions
Valeur installation
Plage de réglage
1
2
ADRESSE BUS Adresse bus
0 - 15
1
2
REGUL VANNE Régulation vanne
50 - 250
120
120
T DEPART MAX Température départ maxi
30°C - 110°C
80°C
50°C
T DEPART MIN
Température départ mini
10°C - 80°C
10°C
10°C
HORS GEL
Seuil hors gel
-5°C - +5°C
5°C
5°C
Adresses bus
1
2
Température départ maxi
Chaque circuit est identifié par une adresse. Le terminal
d'ambiance BM est identifié par l'adresse (0-15 : paramètre niveau installateur) du circuit auquel il est affecté.
La température de départ peut être limitée par une valeur
maximum. Cette fonction est surtout utile pour les installations comportant un chauffage par le sol.
Les adresses (0-15) ne peuvent pas être affectées deux fois. Les adresses 0 et 1 ne peuvent
pas être utilisées simultanément. L'adresse "0"
identifie un circuit direct (circuit sans vanne).
Cette fonction ne peut en aucun cas être utilisée
comme sécurité pour plancher chauffant.
Température départ mini
La programmation de la température départ mini égale à
la température départ maxi, équivaut à maintenir une température de départ constante sur le circuit concerné.
- Programme standard
Circuit vanne 1  adresse 1
Circuit vanne 2  adresse 2
Seuil hors gel
Régulation vanne
La fonction hors gel est active dès que la température extérieure est inférieure au seuil hors gel programmé.
La plage de réglage 50 - 250 correspond à l'écart entre la
consigne et la valeur réelle de la température départ de
5K à 25K, pour lequel le régulateur enverra un ordre d'ouverture à 100%.
Ex : Paramètre réglé à 50, le régulateur demandera une
ouverture de 100% pour un écart de 5K.
6 720 801 646 (2015/04)
- 59 -
Olio Condens 3000 F
PROGRAMMATION DU REGULATEUR
3.10 - Service
RETOUR
+/SERVICE
TEST RELAIS
TEST RELAIS
+/- = modifier
+/TEST SONDES
TEST SONDES
+/- = modifier
+/LOGICIEL
+/RETOUR
Paramètres
= ENTER
Définitions
Plage de réglage
TEST RELAIS
Test relais
Voir
explications
TEST SONDES
Test sondes
Voir
explications
LOGICIEL
Version logiciel
Lecture
Test relais
Valeur
standard
Valeur
installation
Version logiciel
L'écran affiche le n° de version logiciel du régulateur (à
préciser pour d'éventuelles réclamations ou problèmes).
Cette fonction permet de sélectionner les différents relais
(brûleur, pompes et vannes suivant la configuration). Le
curseur indique à l'écran le relais sélectionné (voir chap.
Affichage).
01 Circuit 1 : ouverture vanne 1
02 Circuit 1 : fermeture vanne 1
03 Circuit 2 : ouverture vanne 2
04 Circuit 2 : fermeture vanne 2
05 Pompe de charge E.C.S ou de bouclage ECS.
06 Circulateur circuit 1
07 Circulateur circuit 2
08 Pompe de recyclage E.C.S
09 Brûleur 1ère allure
10 Brûleur 2ème allure
Test sondes
Cette fonction permet de sélectionner les sondes raccordées. L'écran affiche le n° de paramètre de la sonde sélectionnée et la valeur de la température mesurée. Les
sondes non raccordées s'affichent à l'écran par des -- --.
01 Température extérieure
02 Température chaudière
03 Température E.C.S.
04 Température départ circuit I
05 Température ambiante circuit I
06 Température départ circuit II
07 Température ambiante circuit II
6 720 801 646 (2015/04)
- 60 -
Olio Condens 3000 F
VIII - ENTRETIEN
Une visite d'entretien annuelle de la chaudière et du
conduit d'évacuation des produits de combustion
est obligatoire. Elle doit être réalisée par un professionnel qualifié.
de rechange en précisant le type et le numéro de
série de l'appareil.
Avant toute intervention, couper l’alimentation électrique. Fermer l’arrivée
de fioul de l’installation et les vannes de
barrage eau si nécessaire.
Les pièces de rechange doivent être commandées
en utilisant les références du catalogue des pièces
1 - NETTOYAGE DU CORPS DE CHAUFFE
- Déclipser le dessus de l’habillage de la chaudière
(rep. A, fig. 65 - page 64 - chapitre VIII - ENTRETIEN) par traction vers le haut,
- dévisser les 4 vis de fixation (rep. B) de la plaque
en fonte (rep. C),
- enlever le pot de combustion (rep. D),
- ôter le chicanage (rep. E - FBOC 22) ou le pot de
foyer (rep. E - FBOC 30),
- nettoyer la paroi du corps de chauffe (rep. 13),
Fig. 59
- remonter toutes les pièces en prenant soin :
• de ne pas les inverser,
• pour la FBOC 30 :
. de positionner le pot de foyer (rep. E) centré
à l’aide des 2 tétons internes du corps de
chauffe et de la flèche repère marquée au
dessus du pot.
• de positionner le pot de combustion (rep.D)
avec sa vis de centrage (rep. P) vers l’avant de
la chaudière,
• de placer la flêche repére de la plaque en fonte
(rep. C) face à la vis de centrage (rep. P).
FBOC 22H
6 720 801 646 (2015/04)
FBOC 30H
- 61 -
Olio Condens 3000 F
ENTRETIEN
2 - NETTOYAGE DU CONDENSEUR
• continuer la distribution des turbulateurs en
réalisant un montage en cercle.
- Déclipser le dessus de l’habillage de la chaudière
(rep. A, fig. 65 - page 64 - chapitre VIII - ENTRETIEN) par traction vers le haut,
- dévisser la vis (rep. F) de fixation du couvercle du
condenseur (rep. G),
- pour les modèles FBOC 30 uniquement :
• ôter les turbulateurs (rep. N) des tubes (rep. H)
du condenseur (rep. 10),
- nettoyer les tubes du condenseur (rep. H) à l’aide
d’un goupillon,
- pour les modèles FBOC 30 uniquement :
• repositionner les turbulateurs (rep. N) dans les
tubes (rep. H) du condenseur (rep. 10) en respectant la distribution énoncée ci-après :
• repérer les 4 tubes alignés face à l’encoche du
cavalier permettant le maintien de la tige filetée
(rep. R, fig. 64),
Fig. 62
Le tube le plus proche du cavalier doit
rester vide.
- Résultat final :
Fig. 63
Fig. 60
- vérifier le libre passage des produits de combustion :
• dévisser le bouchon pour le contrôle de la
combustion (rep. 15),
- s’assurer du bon positionnement du joint d’étanchéité (rep. I) lors du remontage du couvercle.
• laisser vide le tube le plus proche du cavalier,
• positionner le premier turbulateur dans les 2
tubes suivants,
Fig. 61
Remarques :
- Si après nettoyage la température des produits
de combustion reste excessive (> 120°C), procéder au contrôle du brûleur.
- Veiller à maintenir en état le joint d’étanchéité du
couvercle (rep. I) et le remplacer si nécessaire.
Fig. 64
FBOC 22H
6 720 801 646 (2015/04)
FBOC 30H
- 62 -
Olio Condens 3000 F
ENTRETIEN
3 - ENTRETIEN DU BRULEUR
Mettre la chaudière hors-tension :
- Le brûleur reste toujours sous tension à chaque mise hors-service de
la chaudière (touche ON/OFF sur OFF
= LED éteinte) (fonction postventilation toujours active après un arrêt du
brûleur).
Un entretien annuel du brûleur est suffisant si celuici est correctement réglé.
- nettoyage : Se référer à la notice du brûleur,
- vérifier le bon état des gicleurs (§ 6.4 - page 43 chapitre VI - MISE EN SERVICE).
- vérifier qu’il n’y a pas de fuite de combustible.
4 - VERIFICATION DES ACCESSOIRES
- Vérifier annuellement le bon fonctionnement des
organes de sécurité et de régulation (soupape de
sécurité 3 bars, purgeur d’air, groupe de sécurité,
etc...).
- Vérifier la propreté du siphon d’évacuation des
condensats (le démonter, le nettoyer, le remonter
puis le remplir d’eau).
- Lors du remontage, serrer efficacement le siphon
pour garantir une bonne étanchéité et prévenir
tout déboîtement accidentel.
- Veillez également à ce que ni l’installation ni la
chaudière ne présente de fuite d’eau ou de combustible (les fuites peuvent présenter un risque
pour la sécurité et nuisent à la longévité).
- Lorsque des appoints d’eau fréquents sont nécessaires pour maintenir la pression de l’installation, bien qu’aucune fuite ne soit constatée, faire
procéder au contrôle du vase d’expansion (§ 5 chapitre VIII - ENTRETIEN).
- Vérifier l’état des divers joints d’étanchéité (bride
brûleur, porte brûleur, sortie de fumées etc...).
5 - CONTROLE DE LA PRESSION DE PREGONFLAGE DU VASE D’EXPANSION
- Faire chuter la pression de l’installation de chauffage en ouvrant le robinet de vidange ou la soupape de sécurité (lecture manomètre inférieure à
0,5 bar).
- Vérifier la pression du vase d’expansion si nécessaire procéder à sa remise en pression, ou à son
remplacement si la membrane est percée (présence d’eau au niveau de la valve de gonflage).
- Afin d’optimiser l’efficacité du vase il y a lieu :
• d’ajuster la pression de prégonflage de celui-ci
en fonction de l’installation. Celle-ci doit correspondre à la hauteur statique de l’installation
(H) exprimée en bar (hauteur entre le point
haut de l’installation et le vase d’expansion, sachant que 10 mètres = 1 bar),
• d’ajuster la pression de remplissage de l’installation à une valeur supérieure de 0,2 bar à
celle de prégonflage du vase (après purge
complète de l’air de l’installation).
6 - CONDUITS PRODUITS DE COMBUSTION
Les fuites peuvent être détectées par l’apparition
de traces d’écoulement de condensats à l’extérieur des tubes.
Observer :
• l’intérieur du conduit à l’aide d’une lampe électrique,
• l’entrée du conduit par le bouchon de visite
(rep. 15, fig. 64 - page 62 - chapitre VIII - ENTRETIEN),
• la sortie du conduit par le terminal horizontal
ou vertical.
• Nettoyer la gaine d’aspiration d’air au brûleur.
- Faire procéder au moins annuellement au
contrôle et au nettoyage du conduit d’évacuation
des produits de combustion (faire appel à un professionnel qualifié) (Conduits non obturés).
Le nettoyage du conduit peut être réalisé à l’eau
courante. Le débit d’eau ne doit pas être trop important pour pouvoir s’évacuer par l’évacuation
des condensats ( 40).
- Veiller à garantir une bonne étanchéité et le libre
passage des produits de combustion. Remplacer
éventuellement les joints d’étanchéité abîmés ou
détruits.
6 720 801 646 (2015/04)
- 63 -
Olio Condens 3000 F
ENTRETIEN
7 - FILTRE FIOUL
Nettoyer annuellement le filtre fioul ou en cas d’encrassement prématuré (ex : lors du remplissage de
la cuve).
- Fermer le robinet d’arrivée de fioul,
- dévisser le bol.
8 - REMPLACEMENT D’UN THERMOSTAT
Fig. 65
26
33
A
K
K
L
6
26
35
9
33
15
1
34
J
L
FC
X-5
3-0
_B
8.3.1 - Bulbe dans le corps de chauffe
- Extraire le bulbe du doigt de gant (rep. 25, fig. 65
- page 64),
• ôter la goupille (rep. P, fig. 66 - page 65) du
doigt de gant (rep. 25),
- ôter le dessus de l’habillage (rep. A),
- ôter l’enjoliveur (rep. 6),
- dévisser les 2 vis de fixation (rep. K) du capot de
protection (rep. 9),
- ôter le capot de protection (rep. 9),
- dévisser les 4 vis de fixation (rep. L) du tableau
de commande (rep. 1),
- ôter le tableau de commande (rep. 1) pour accéder au thermostat,
- démonter l’appareil défectueux et le remplacer,
- positionner le bulbe (rep. Q) dans le doigt de gant
(rep. 25). De façon à assurer un contact thermique satisfaisant, l’enfoncer au maximum à l’intérieur du doigt de gant (rep. 25).
• le maintenir à l’aide de la goupille (rep. P),
Ne pas écraser le bulbe (rep. Q) avec
la goupille (rep. P) - détérioration de
ce dernier.
8.1 - Bulbe positionné dans le doigt de gant
(rep. 25) du corps de chauffe
- Thermostat de sécurité de surchauffe eau
(rep. 26).
8.2 - Bulbe positionné dans le doigt de gant
(rep. 34) du condenseur
- Thermostat de sécurité de surchauffe des produits de combustion (rep. 33).
8.3 - Remplacement des thermostats
Sécurité : Après chaque remplacement
le capillaire doit être bien fixé à la sortie
du doigt de gant afin que le bulbe du
thermostat ne puisse en sortir involontairement.
- Oter le panneau de façade de la chaudière
(rep. J). Placer les mains à droite et à gauche de
sa partie supérieure et tirer vers l’avant puis vers
le haut,
6 720 801 646 (2015/04)
25
- 64 -
Olio Condens 3000 F
ENTRETIEN
8.3.2 - Bulbe du condenseur
- Extraire le bulbe du doigt de gant (rep. 34, fig. 65
et fig. 67 - page 65) après avoir ôté le clip de
maintien (rep. M, fig. 67),
- ôter le dessus de l’habillage (rep. A),
- ôter l’enjoliveur (rep. 6),
- dévisser les 2 vis de fixation (rep. K) du capot de
protection (rep. 9),
- ôter le capot de protection (rep. 9),
- dévisser les 4 vis de fixation (rep. L) du tableau
de commande (rep. 1),
- ôter le tableau de commande (rep. 1) pour accéder au thermostat,
- démonter l’appareil défectueux et le remplacer,
Fig. 66
Veiller à bien repositionner le bulbe à
l’entrée du doigt de gant (rep. 34),
comme indiqué sur la fig. 67, à l’aide du
fil de bridage (rep. M) empêchant ainsi le
retrait accidentel du bulbe.
Fig. 67
9 - RESISTANCES DES SONDES
Les résistances des sondes doivent être mesurées
après les avoir déconnectées du tableau de commande.
Valeurs ohmiques des sondes
Température
6 720 801 646 (2015/04)
- 65 -
Sonde Chaudière
Sonde départ
Sonde extérieure
FBR1 (borne 1-2)
sélecteur sur
position
-20.00 °C
48565
-10.00 °C
27670
0.00 °C
16330
10.00 °C
9950
680
15.00 °C
7855
700
20.00 °C
6245
720
25.00 °C
5000
740
30.00 °C
4028
760
40.00 °C
2663
50.00 °C
1801
60.00 °C
1245
70.00 °C
876.5
80.00 °C
629
90.00 °C
458.7
Olio Condens 3000 F
ENTRETIEN
10- CAPTEUR DE PRESSION
La tension sur le capteur de pression se mesure en
tre les bornes GND (-) et OUT.
Fig. 68
5
4.5
4
Tension (Volt)
3.5
3
2.5
2
1.5
1
0.5
0
0
0.5
1
1.5
2
2.5
3
Pression (bar)
3.5
4
4.5
5
100-74-0
11 - VIDANGE
S’assurer que le purgeur est ouvert,
dès que le manomètre indique une
pression nulle pour permettre l'entrée
de l’air dans le corps de chauffe.
En cas de vidange de l’installation, prévoir une entrée d’air au point haut (purgeur radiateur).
FCX-55-0_B
Fig. 69
7
- Couper l’alimentation électrique,
- fermer la vanne d’arrivée du combustible,
- fermer les vannes départ/retour chauffage (si
elles existent),
- raccorder un tuyau flexible au robinet de vidange
(rep. 7) après avoir enlevé le bouchon,
- ouvrir le robinet de vidange avec l’embout du
bouchon prévu à cet effet.
6 720 801 646 (2015/04)
- 66 -
Olio Condens 3000 F
IX - DEFAUTS DE FONCTIONNEMENT
1 - CODES ANOMALIES
N°
Anomalies
Causes anomalies
Mise en sécurité
E 60
E 61
Surchauffe eau
Surchauffe des produits de combustion
se référer au § 4 - page 68 - chapitre IX - DEFAUTS
DE FONCTIONNEMENT
Fusible de la platine de régulation
défectueux
se référer au § 5 - page 69 - chapitre IX - DEFAUTS
DE FONCTIONNEMENT
Mise en sécurité du brûleur
se référer au § 2 - page 67 - chapitre IX - DEFAUTS
DE FONCTIONNEMENT
Perturbation circuit vannes
E 69
Sonde départ circuit 2 défectueuse
E 70
Sonde départ circuit 1 défectueuse
Coupure ou court-circuit d'une sonde de départ d'un
des circuits
Perturbation circuit chaudière
Défaut de pression
Fuite d’eau de l’installation ou vase d’expansion
défectueux
E 75
Sonde extérieure défectueuse
Coupure ou court-circuit de la sonde extérieure
E 76
Sonde sanitaire défectueuse
Coupure ou court-circuit de la sonde sanitaire
E 77
Sonde chaudière défectueuse
Coupure ou court-circuit de la sonde chaudière
Sonde ambiance défectueuse
Coupure ou court-circuit d'une sonde d’ambiance d'un
des circuits
Erreur mémoire EEPROM
Erreur d’écriture en mémoire EEPROM : vérifier les
valeurs des paramètres
E74
Anomalies internes
E 80
E81
Perturbation communication
E 90
E 91
Adresse 0 et 1
Les adresses 0 et 1 ne peuvent pas être utilisées
simultanément.
Adresse bus déjà utilisée
Adresse bus sélectionnée déjà utilisée par un
appareil.
2 - MISE EN SECURITE DU BRULEUR
Le brûleur se met en sécurité (LED ROUGE allumée
(rep. 6) :
- il manque du combustible (vanne fermée ou filtre
fioul encrassé),
- le brûleur est encrassé,
- le gicleur est défectueux,
- la cellule de surveillance de flamme est encrassée ou défectueuse.
Fig. 70
FCX-56-0_B
Pour un redémarrage du brûleur :
- ouvrir le panneau de façade de la chaudière,
- réarmer manuellement le bouton de réarmement
(rep. 29) situé en façade du brûleur (rep. 11).
29
11
Si le défaut persiste faire appel à un professionnel
qualifié et se référer à la notice technique fournie
avec le brûleur.
6 720 801 646 (2015/04)
6
- 67 -
Olio Condens 3000 F
DEFAUTS DE FONCTIONNEMENT
3 - PAS DE CHAUFFAGE
Si la chaudière fonctionne mais qu’il n’y a pas de
chauffage :
- Vérifier que le régulateur n’est pas en mode été,
- vérifier le moteur de la vanne mélangeuse (inversion du sens d’ouverture ou de fermeture),
- vérifier le fonctionnement du circulateur chauffage (circulateur non alimenté ou bloqué),
4 - MISE EN SECURITE PAR COUPURE DES THERMOSTATS DE SURCHAUFFE
4.1 - Thermostat de sécurité de surchauffe
eau
4.2 - Thermostat de sécurité de surchauffe
des produits de combustion
La mise en sécurité du thermostat de surchauffe entraîne la coupure du chauffage et de la production
d’eau chaude sanitaire (FBOC + ballon d’eau
chaude sanitaire) par l’arrêt du brûleur (LED
ROUGE allumée (rep. 7).
La mise en sécurité du thermostat de surchauffe entraîne l’arrêt de la chaudière (LED ROUGE allumée
(rep. 7).
Le thermostat (rep. 33) est accessible au tableau de
commande de la chaudière.
Le thermostat (rep. 26) est accessible au tableau de
commande de la chaudière.
Il déclenche si :
- la température des produits de combustion dépasse 120 °C, dans ce cas :
• vérifier le réglage du brûleur (gicleur, débit calorifique - § 6.4 - page 43 - chapitre VI - MISE
EN SERVICE),
• vérifier la position du bulbe dans le doigt de
gant (§ 8.3.2 - page 65 - chapitre VIII - ENTRETIEN)
• nettoyer le corps de chauffe et le condenseur
(chapitre VIII - ENTRETIEN - page 61).
Il déclenche si :
- la température de l’eau du corps de chauffe dépasse 110 °C, dans ce cas vérifier que :
• la sonde chaudière est en place et qu’elle n’est
pas défectueuse (affichage de la température
à l’écran),
• la pression d’eau est suffisante,
• les circuits sont correctement purgés,
• les vannes de barrage externes sont ouvertes,
• le paramètrage du régulateur est normal
(chapitre VII - PROGRAMMATION DU REGULATEUR - page 45)
Le réenclenchement manuel du thermostat (rep. 33)
s’effectue après avoir ôté son capuchon.
Le réenclenchement manuel du thermostat (rep. 26)
s’effectue après avoir ôté son capuchon.
Remarque :
- Attendre environ 2 minutes avant le redémarrage
du brûleur (réchauffeur de ligne).
Remarque :
- Attendre environ 2 minutes avant le redémarrage
du brûleur (réchauffeur de ligne).
Si le défaut persiste faire appel à un professionnel
qualifié.
Fig. 72
Si le défaut persiste faire appel à un professionnel
qualifié.
Fig. 71
6 720 801 646 (2015/04)
- 68 -
Olio Condens 3000 F
DEFAUTS DE FONCTIONNEMENT
5 - MISE EN SECURITE : FUSIBLE DEFECTUEUX
Vérifier le fusible 6.3A de la platine de régulation
après avoir ôter le capot supérieur de l’habillage et
enlever les 4 vis de fixation du dessus du tableau de
commande de la chaudière - le remplacer si nécessaire.
6 - DEFAUTS DE SONDE
Dans le cas ou le régulateur n’affiche pas la valeur
d’une sonde et qu’il n’y a pas de code anomalie à
l’écran :
Assurez-vous que la chaudière a bien été mise
sous tension après le raccordement de la sonde
(le régulateur reconnaît automatiquement les
sondes qu’à la mise sous tension).
la sonde peut être défectueuse et le régulateur ne
la reconnaît pas. Dans ce cas contrôler la valeur
de résistance de la sonde (se référer au § 9 page 65 - chapitre VIII - ENTRETIEN).
7 - LISTES DES DEFAUTS DE FONCTIONNEMENT - CIRCULATEUR ALPHA2L
Panneau de
cammande
Défaut
Lumière
éteinte.
Le circulateur
ne tourne pas.
Seul le voyant
lumineux
"POWER ON"
est allumé.
6 720 801 646 (2015/04)
Cause
Solution
a) Un fusible de l'installation est
grillé.
Remplacer le fusible.
b) Le coupe-circuit commandé
par le courant ou la tension
s'est déclenché.
Réenclencher le coupe-circuit.
c) Le circulateur est défectueux.
Remplacer le circulateur.
a) La tension d'alimentation est
coupée. Peut être trop basse.
Vérifier que l'alimentation électrique
est bien dans la plage spécifiée.
b) Le circulateur est bloqué.
Enlever les impuretés.
- 69 -
Olio Condens 3000 F
X - CONDITIONS DE LA GARANTIE
A compter de la mise en service, les appareils
Bosch, type Olio Condens 3000 F, sont garantis
contre tous défauts de fabrication et vices de matière pour une durée de deux ans.
EXCLUSIONS DE LA GARANTIE
Ne sont pas couverts par la garantie :
- les voyants électriques,
- les dégradations de pièces électriques résultant
de branchements et d'installations sur secteur
dont la tension mesurée à l'entrée de l'appareil
serait inférieure ou supérieure de 10% à la tension nominale de 230 volts,
- les dégradations de pièces provenant d'éléments
extérieurs à l'appareil (effet d'orage, humidité,
coup de feu, gel, etc),
- les joints d'étanchéité,
- le purgeur automatique,
- tous les incidents consécutifs à la non-vérification
des éléments de sécurité,
- l'entartrage ni ses conséquences,
- le corps de chauffe si celui-ci, en cas d’installation en plancher chauffant, n’a pas été conditionné avec les produits (inhibiteur seul ou inhibiteur
+ antigel) préconisés par le constructeur ou équivalents,
- la dégradation de pièces suite à l’embouage des
circuits de chauffage,
- les corrosions par : l'eau des circuits de chauffage, les gaz de combustion (La température mini
de l’eau de chauffage dans la chaudière ne doit
pas être inférieure à 45 °C),
- le gicleur,
- l’encrassement de la ligne porte-gicleur,
- la détérioration du tube diffuseur en cas de mauvais réglage ou d’utilisation du gicleur non-approprié.
Cette garantie est strictement limitée à la fourniture
gratuite des pièces reconnues défectueuses après
examen de nos services techniques, à l'exclusion
des frais de main-d'oeuvre et de transport en résultant. Ces pièces redeviennent la propriété de Bosch
et doivent lui être restituées sans délai.
La garantie est applicable dans les conditions suivantes :
a) Nos appareils doivent avoir été installés par un
professionnel qualifié, suivant les règles de l'art,
les normes en vigueur et en tenant compte des
prescriptions particulières figurant dans la présente notice technique.
b) La prise d’effet de la garantie devra intervenir au
maximum dans les SIX MOIS suivant la date de
livraison de Bosch.
c) La garantie est subordonnée à l'utilisation des
produits de conditionnement de l'eau du circuit
chauffage (inhibiteur et antigel), préconisés par le
constructeur ou équivalents.
d) Un entretien sera réalisé annuellement par une
entreprise qualifiée et ceci dès la première année
d'utilisation.
La garantie exclut tous dommages et intérêts pour
quelque cause que ce soit.
La garantie n'est pas applicable aux remplacement
et réparation résultant de l'usure normale des appareils, de détérioration consécutive aux fonctionnements à des puissances supérieures à celles
préconisées, accidents provenant de négligences
ou d'interventions de tiers, défauts de surveillance
ou d'entretien et de mauvaise utilisation des appareils, notamment par l'emploi de combustibles ou de
tensions électriques non appropriés.
LES FRAIS D'EXPEDITION DES PIECES, LES
FRAIS DE MAIN-D'OEUVRE ET DE DEPLACEMENT
Nota : Dans un soucis constant d’amélioration de
nos matériels, toute modification jugée utile par nos
services techniques et commerciaux peuvent intervenir sans préavis.
GARANTIE CONTRACTUELLE :
La réparation, la modification ou le remplacement
des pièces pendant la période de garantie ne
peuvent avoir pour effet de prolonger le délai de garantie initial du matériel.
6 720 801 646 (2015/04)
Les dispositions du certificat de garantie ne sont pas
exclusives du bénéfice au profit de l’acheteur du
matériel concernant la garantie légale ayant trait à
des défauts ou vices cachés qui s’appliquent en tout
état de cause dans les conditions des articles 1641
et suivants du code civil.
- 70 -
Olio Condens 3000 F
NOTES
6 720 801 646 (2015/04)
- 71 -
Olio Condens 3000 F
IMPORTANT: il est nécessaire de faire retour du bon de garantie
ou de s’enregistrer sur notre site www.bosch-climate.fr.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement