Fiche technique Cedra Auto 20 Deville granulés de bois acier sol

Fiche technique Cedra Auto 20 Deville granulés de bois acier sol
CEDRA AUTO A GRANULÉS DE
BOIS
Installation
Emploi
Entretien
La société Deville Thermique décline toute responsabilité pour les éventuelles inexactitudes causées par erreur
de transcription ou d’impression. Elle se réserve le droit de modifier ses produits si nécessaire et utile, sans en
compromettre les caractéristiques principales.
Toute reproduction totale ou partielle en vue de leur publication ou de leur diffusion par quelque moyen et sous
quelque forme que ce soit, même à titre gratuit, est strictement interdit sans autorisation écrite au préalable à la
société Deville Thermique S.A.
IMPORTANT
Avant la mise en service, vérifier et modifier si nécessaire :
- les paramètres de fonctionnement :
Voir notice Installation Emploi Entretien (chapitre 6 mise en service)
ou livret de mise en service
- le paramètre configuration installation :
Voir notice Installation Emploi Entretien ou livret de mise en
service
- les paramètres temps fonctionnement et arrêt :
Voir notice Installation Emploi Entretien ou livret de mise en
service
3/51
SOMMAIRE
AVERTISSEMENTS GÉNÉRAUX .......................................................................................................................... 6
1. CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES ET DIMENSIONS ................................................................................ 7
1.1. MODÈLE CEDRA AUTO 30 ET CEDRA AUTO 50 ......................................................................................................... 7
1.2. MODÈLE CEDRA AUTO 80, CEDRA AUTO 115 ET CEDRA AUTO 150...................................................................... 8
2. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT.................................................................................................................. 9
2.1. COMBUSTIBLE A UTILISER : LE GRANULÉ DE BOIS (PELLETS) ...................................................................... 9
3. PRINCIPAUX ÉLÉMENTS DE LA CHAUDIÈRE ............................................................................................ 10
3.1. TRÉMIE POUR GRANULÉS .......................................................................................................................................... 10
3.2. VIS SANS FIN MODÈLE CEDRA AUTO 30 ET CEDRA AUTO 50 ............................................................................... 10
3.3. VIS SANS FIN MODÈLE CEDRA AUTO 80, CEDRA AUTO 115 ET CEDRA AUTO 150 (SILO SÉPARÉ) ................. 10
3.4. TREMIE SEPAREE MODÈLE CEDRA AUTO 80, CEDRA AUTO 115 ET CEDRA AUTO 150 (SILO SÉPARÉ) ........ 11
3.5. BRÛLEUR A GRANULÉ................................................................................................................................................. 12
3.6. ZONES D’ÉCHANGE, FOYER DE LA CHAUDIÈRE ...................................................................................................... 13
3.7. BOITE A FUMÉE ET VENTILATEUR ............................................................................................................................. 13
3.8. ÉCHANGEUR DE SÉCURITÉ SURCHAUFFE .............................................................................................................. 13
3.9. EMPLACEMENT DES SONDES .................................................................................................................................. 14
3.10. POMPE DE RECYCLAGE ............................................................................................................................................ 15
3.11. POMPE INSTALLATION (PI) ......................................................................................................................................... 15
3.12. ALIMENTATION EN EAU .............................................................................................................................................. 15
3.13. ISOLATION.................................................................................................................................................................... 15
4. INSTALLATION ............................................................................................................................................... 16
4.1.
4.2.
4.3.
4.4.
POSITIONNEMENT DE LA CHAUDIÈRE DANS UNE CHAUFFERIE............................................................................ 16
VASE D’EXPANSION DE L’INSTALLATION .................................................................................................................. 16
CONDUIT DE CHEMINÉE ............................................................................................................................................. 16
CONDUIT DE RACCORDEMENT DES FUMÉES (CHAUDIÈRE/CHEMINEE) .............................................................. 17
5. TABLEAU DE GESTION ÉLECTRONIQUE.................................................................................................... 18
5.1.
5.2.
5.3.
5.4.
5.5.
5.6.
5.7.
TABLEAU DE COMMANDE ........................................................................................................................................... 18
LES TOUCHES .............................................................................................................................................................. 19
LES VOYANTS .............................................................................................................................................................. 19
LES ÉCRANS................................................................................................................................................................. 19
SCHÉMA ÉLECTRIQUE PLATINE CHAUDIÈRE ........................................................................................................... 21
RACCORDEMENT ÉLECTRIQUE A REALISER ........................................................................................................... 22
RACCORDEMENT ÉLECTRIQUE AU BORNIER CHAUDIÈRE ................................................................................... 23
6. MISE EN SERVICE ET FONCTIONNEMENT ................................................................................................. 24
6.1.
6.2.
6.3.
6.4.
6.5.
6.6.
6.7.
6.8.
6.9.
6.10.
6.11.
6.12.
RÉGLAGE AIR DE COMBUSTION ............................................................................................................................... 25
ÉTATS DE FONCTIONNEMENT .................................................................................................................................. 26
ÉTATS ÉTEINT ............................................................................................................................................................. 26
ÉTAT CHEK UP (CONTROLE) ...................................................................................................................................... 26
ÉTAT ALLUMAGE ......................................................................................................................................................... 26
ÉTAT STABILISATION .................................................................................................................................................. 27
ÉTAT RÉCUPERATION ALLUMAGE ............................................................................................................................ 27
ÉTAT NORMAL ............................................................................................................................................................. 27
ÉTAT MODULATION ..................................................................................................................................................... 27
ÉTAT AUTO-MAINTIEN ................................................................................................................................................ 27
ÉTAT SÉCURITÉ ........................................................................................................................................................... 27
ÉTAT EXTINCTION ....................................................................................................................................................... 27
4/51
7. LES MENUS ..................................................................................................................................................... 27
7.1.
7.2.
7.3.
7.4.
7.5.
7.6.
7.7.
7.8.
7.9.
MENU THERMOSTAT CHAUDIÈRE ............................................................................................................................. 27
MENU UTILISATEUR .................................................................................................................................................... 28
MENU CHRONO ............................................................................................................................................................ 28
PROGRAMMATION .......................... ……………………………………………………………………………………………28
PROGRAMMATION MANUELLE .................................................................................................................................. 28
PROGRAMMATION JOURNALIÈRE ......................... …………………………………………………………………………29
PROGRAMMATION HEBDOMADAIRE ............................ ……………………………………………………………………34
PROGRAMMATION WEEK END ............................ ……………………………………………………………………………38
MENU HORLOGE .......................................................................................................................................................... 42
8. FONCTIONNEMENT ÉTÉ / HIVER ................................................................................................................... 42
9. ENTRETIEN ET NETTOYAGE ........................................................................................................................ 42
9.1.
9.2.
9.3.
9.4.
NETTOYAGE HEBDOMADAIRE ................................................................................................................................... 43
ENTRETIEN MENSUEL ................................................................................................................................................. 43
ENTRETIEN ANNUEL.................................................................................................................................................... 43
ENTRETIEN TOUS LES 2 ANS ...................................................................................................................................... 43
10. DEPANNAGE .................................................................................................................................................. 44
10.1 ALLUMEUR ..................................................................................................................................................................... 44
10.2. DEMONTAGE DE LA VIS SANS FIN ............................................................................................................................. 45
10.3. BRANCHEMENT ELECTRIQUE VIS SANS FIN ............................................................................................................ 46
10.4. VENTILATEUR .............................................................................................................................................................. 47
11. RÉSOLUTION DES ANOMALIES .................................................................................................................. 48
12. LEXIQUE ......................................................................................................................................................... 49
5/51
AVERTISSEMENTS GÉNÉRAUX
Cette notice représente une partie essentielle du produit et elle doit être fournie à l’utilisateur.
Lire attentivement les avertissements donnant des indications importantes sur la sécurité de l’installation, l’emploi et
l’entretien de la chaudière. Conserver cette notice pour toute consultation ultérieure.
L’installation doit être effectuée par un personnel qualifié suivant la réglementation en vigueur. Une mauvaise
installation peut causer des dommages aux personnes, animaux et biens, pour lesquels le fabriquant n’est pas
responsable.
S’assurer de l’intégrité du produit. En cas de doute, ne pas utiliser la chaudière et s’adresser à votre installateur ou
revendeur. Ne pas disperser les emballages et ne pas les laisser aux enfants.
Avant d’effectuer des opérations d’entretien ou de nettoyage, déconnecter l’appareil du réseau d’alimentation
électrique.
En cas de panne ou de mauvais fonctionnement de la chaudière, l’arrêter et la mettre hors tension. Ne pas essayer
de la réparer.
L’éventuelle réparation doit être effectuée par un professionnel qualifié et en utilisant des pièces de rechange
d’origine.
Le non-respect des indications ci-dessus peut compromettre la sécurité de la chaudière.
Cette chaudière doit être destinée à l’emploi pour lequel elle a été fabriquée. Tous autres types d’emplois sont
impropres et dangereux.
Toute responsabilité contractuelle ou hors contrat, du fabricant, est exclue pour les dommages dus à des
erreurs d’installation, d’emploi ou de non-respect des instructions fournies par le fabricant.
6/51
1. CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES ET DIMENSIONS
1.1 MODÈLES CEDRA AUTO 30 ET CEDRA AUTO 50
A
B
B1
L
C1
9
2
A1
3
A4
4
A5
A6
F
5
A4
A7
H
C
1
6
G
8
A8
7
A2
A3
Légende:
1
2
3
4
5
Silos (magasin pour granulés)
Entrée du combustible
Voyant de flamme
Porte supérieure (foyer)
Capot brûleur
A1
A2
A3
A4
A5
6
7
Porte inférieure (décendrage)
Trappe de ramonage
A6
A7
8
9
Moteur ventilateur (aspirateur des fumées)
Moto-réducteur de la vis sans fin
(alimentation du combustible)
A8
Puissance Puissance Puissance Puissance
utile
utile
minimale maximale
minimum maximum
au foyer
au foyer
Modèle
kcal/h
kW
kcal/h
kW
kcal/h
kW
kcal/h
kW
CEDRA
AUTO 30
CEDRA
AUTO 50
17200
20
34400
40
25800
30
43000
50
18920
22
37840
44
28380
33
47300
55
Poids
kg
Départ chauffage
Retour chauffage
Vidange de la chaudière
Raccordement échangeur de sécurité
Doigt de gant sonde de chaudière + thermostat
sécurité réarmement
Conduit d’évacuation des fumées
Orifice taraudé pour doigt de gant sonde
soupape thermique
Doigt de gant
Volume Pertes de Pertes de Pression Pression
Volume
charge
Chaudière charge
maximale
de
Silos
côté
en eau
service
d’essai
côté eau
fumées
litres
mbar.
bar.
bar.
mbar.
litres
280
330
68
10
0.03
3
4.5
370
390
117
10
0.06
3
4.5
A
mm
B
mm
B1
mm
C
mm
C1
mm
L
mm
H
mm
F
mm
G
mm
A1 A2
ø
A3
ø
A4
ø
A5
ø
A6
ømm
A7
ø
A8
Ø
CEDRA
AUTO 30
620
1310
900
1600
830
260
715
560
170
1” ¼
F
½”
F
½”
M
½”
F
138
½”
F
½”
F
CEDRA
AUTO 50
690
1510
1100
1780
830
260
880
763
192
1” ½
F
½”
F
½”
M
½”
F
150
½”
F
½”
F
Modèle
7/51
1.2. MODÈLES CEDRA AUTO 80, CEDRA AUTO 115 et CEDRA AUTO 150
D
A
E
B
A7
A10
A5
4
5
A4
A1
A4
L
A6
2
H
C
3
8
F
6
G
A2
9
7
A8
A10
A9
A3
Légende:
2
3
4
5
6
7
Alimentation du granulé
Voyant de flamme
Porte supérieure (foyer)
Capot brûleur
Porte inférieure (décendrage)
Trappe de ramonage
A1
A2
A3
A4
A5
A6
A7
8
9
Moteur ventilateur (aspirateur des fumées)
Volet décendrage
A8
A9
A10
Modèle
Puissance Puissance Puissance Puissance
utile
utile
minimale maximale
minimum maximum au foyer
au foyer
kcal/h
kW
kcal/h
kW
kcal/h
kW
kcal/h
kW
CEDRA AUTO
80
60200
70
68800
80
66220
77
75680
88
CEDRA AUTO
115
77400
90
94600
110
85140
99
CEDRA
AUTO 150
103200
120
129000
150
113520
132
Modèl
e
CEDRA
AUTO
80
CEDRA
AUTO
115
CEDRA
AUTO
150
Départ chauffage
Retour chauffage
Vidange de la chaudière
Doigt de gant sonde soupape thermique
Doigt de gant sonde chaudière
Conduit d’évacuation des fumées
Orifice taraudé pour doigt gant sonde soupape
thermique
Libre – non utilisé Support vis sans fin disponible pour l’extraction des
cendres (option pour chaudière à partir de 80 kW)
Raccord pompe de recyclage
Poids
Volume Pertes de
Pertes de Pression Pression
Chaudière charge
maximale
de
charge côté
en eau
côté eau
d’essai
fumées
service
kg
litres
mbar.
mbar.
bar.
bar.
400
190
5
0.03
3
4.5
98900
115
560
276
10
0.05
3
4.5
141900
165
670
362
12
0.05
3
4.5
A
mm
B
mm
C
mm
D
mm
H
mm
F
mm
G
mm
E
mm
L
mm
A1 A2
ø
A3
ø
A4
ø
A5
ø
A6
ø
A7
ø
A8
ø
A9
ø
A10
Ø
768
1120
1129
190
1035
870
380
376
260
1” ½
F
½”
F
½”
M
½”
F
180
½”
F
½”
F
28
¾”
F
862
1130
1352
190
1253
1030
350
376
260
2’’
F
½”
F
½”
M
½”
F
200
½”
F
½”
F
28
¾”
F
862
1480
1352
190
1253
1030
350
376
260
2’’
F
½”
F
½”
M
½”
F
200
½”
F
½”
F
28
¾”
F
8/51
2. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT
La chaudière CEDRA AUTO fonctionne exclusivement avec du granulé de bois à l’exception de tout autre
combustible. Pour le fonctionnement correct de la chaudière nous vous préconisons l’utilisation d’un granulé de bois
certifié (voir chapitre 2.1.). L’utilisation de tout autre combustible rendra inapplicable la garantie sur la
chaudière.
2.1. COMBUSTIBLE A UTILISER : LE GRANULÉ DE BOIS
La chaudière CEDRA AUTO a été conçue pour brûler exclusivement des granulés de bois, répondant à la
norme en vigueur NF 434 du 27/01/2009.
Les caractéristiques certifiées sont les suivantes :
Dans le cas d’utilisation d’un matériau combustible différent de celui décrit, ci-dessus, la société Deville
thermique ne garanti en aucun cas le fonctionnement correct de la chaudière et ne pourra pas prendre en
considération la garantie du produit.
9/51
3. PRINCIPAUX ÉLÉMENTS DE LA CHAUDIÈRE
3.1. TRÉMIE POUR GRANULÉS
Les chaudières modèles CEDRA AUTO 30 et CEDRA AUTO 50 possèdent une trémie pour le stockage des granulés placée audessus du corps de la chaudière. Pour les autres modèles, la trémie est séparée.
3.2. VIS SANS FIN modèles CEDRA AUTO 30 et CEDRA AUTO 50
1
1. Moto-réducteur de la vis
sans fin d’alimentation
granulé
2. Vis sans fin d’alimentation
2
La trémie placée au-dessus
du corps de la chaudière est
équipé d’une vis sans fin
transporteuse incorporée qui
est automatiquement contrôlée
par le tableau électronique en
fonction du réglage des
paramètres.
VUE DE DESSUS (TREMIE
VISTA D
I SOPRA
PLACÉE
AU-DESSUS
DU
(CONTENNITORE POSTO
CORPS
CHAUDIÈRE).
SOPRAIL CORPOCALDAIA)
3.3. VIS SANS FIN modèles CEDRA AUTO 80, CEDRA AUTO 115, CEDRA AUTO 150
avec silo séparé
1920
1694
1
Lors du premier allumage de la chaudière,
il est nécessaire d’alimenter la vis sans fin
à l’aide du menu LOAD pour remplir la
chaudière de granulé. Voir notice
SY400/S.A.V. chapitre 2.1.2 Menu
utilisateur sous menu LOAD
1. Moto-réducteur de la vis
sans fin trémie.
2. Vis sans fin de la trémie
pour l'alimentation du
combustible.
2
2
10/51
3.4. TREMIE SEPAREE pour modèles CEDRA AUTO 80, CEDRA AUTO 115, CEDRA AUTO 150
ATTENION : pour une bonne utilisationde la vis sans fin nous recommandons d’incliner la vis sans fin le plus
possible et de la positionner en diagonal comme indiqué sur le schéma ci dessus.
Le flexible reliant la vis sans fin et le brûleur permettant de transférer les granulés doit être tendu au maximum afin
d’éviter l’accumulation dans celui-ci. Ajuster la distance entre la trémie et la chaudière afin de permettre au flexible
d’être tendu.
La matière utilisée pour le flexible est spécifique. Elle est conçue pour résister à l’abrassement des granulés, et sert
également de sécurité coupe feu entre la trémie et le brûleur. Ne pas utiliser un autre matériau pour connecter la vis
sans fin au brûleur.
11/51
3.5. BRULEUR A GRANULÉ
Alimentation granulés
Réglage air
secondaire
Allumeur
Passage air
primaire
12/51
Réglage air
primaire
3.6. ZONES D’ÉCHANGE, FOYER DE LA CHAUDIÈRE
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
Vis sans fin silo.
Alimentation des granulés.
Voyant de flamme.
Air secondaire.
Allumeur.
Logement de la résistance électrique.
Air primaire.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
Tuyère du brûleur.
Boîte a fumée.
Ventilateur.
Foyer avec carneaux,
Sortie des fumées.
Carneaux.
Échangeur de sécurité.
3.7.BOÎTE À FUMÉE ET VENTILATEUR
Après avoir échangé les calories sur l’eau, les gaz de combustion sont collectés dans la boîte à fumée
située dans la partie arrière de la chaudière. La boîte à fumée est équipée d’un ventilateur à axe
horizontal, qui est composé d’un moteur électrique et d’un rotor. La maintenance du ventilateur est aisée
grâçe à sa fixation par écrous papillons.
3.8. ÉCHANGEUR DE SÉCURITÉ SURCHAUFFE
La chaudière est équipée d’un échangeur de sécurité dont la fonction est de refroidir la chaudière en cas
de surchauffe, ceci grâçe à la soupape de décharge thermique reliée hydrauliquement à l’entrée de
l’échangeur. Ce dernier est constitué d’un serpentin en acier avec entrée et sortie sur la partie arrière de
la chaudière (raccords A4). La sonde de la soupape thermique doit être placée sur le raccord A7.
13/51
3.9. EMPLACEMENT DES SONDES
Pour un fonctionnement correct de la chaudière, il est nécessaire de positionner correctement les
sondes suivantes (contrôle de la température, bulbe du thermostat de sécurité).
Le boîtier de commande est livré avec les sondes de départ S4 et de retour S5 ainsi que le thermostat
de sécurité raccordéés.
La partie arrière de la chaudière possède trois orifices A5, A7 et A8, muni d’un manchon de ½.
- A5 : doigt de gant de la sonde de la température de départ eau et bulbe du thermostat de sécurité .
- A7 : orifice taraudé pour doigt de gant de la soupape thermique.
Le bulbe de la sonde chaudière (S4) et
le bulbe du thermostat sécurité sont à
mettre ensemble dans le doigt de gant
A5 (voir schéma chapitre 1.1).
Doigt de gant
Thermostat de sécurité (TS)
Le bulbe de la sonde chaudière (S4) et le bulbe du the
Sonde de chaudière S4
A1 : Raccordement de départ
chaudière
A4 : raccordements pour
échangeur de sécurité
Raccord A5 : Insérer la sonde de départ
S4 et le bulbe du thermostat de sécurité
A7 : Orifice taraudé pour doigt
de gant de la soupape
thermique de sécurité
A2 : Raccordement de retour
chaudière
Raccord A8 : insérer la sonde de retour S5
A3 : Vidange de la chaudière
14/51
Inséré la sonde des fumées dans le doigt de
gant situé sur le raccordement de sortie des
Sonde des fumées
fumées à l’arrière de la chaudière.
3.10. POMPE DE RECYCLAGE
Afin de réduire au maximum les phénomènes de condensation dans les chaudières à combustibles
solides, il est nécessaire d’installer une pompe de recyclage. La pompe doit être positionnée entre le
départ chauffage (A1) et le retour (A2) dans le sens du départ vers le retour.
L’INSTALLATION DE LA POMPE DE RECYCLAGE EST UNE CONDITION OBLIGATOIRE POUR
L’APPLICATION DE LA GARANTIE.
3.11. POMPE INSTALLATION (PI)
La pompe d’installation est la pompe de circulation du circuit de chauffage.
3.12.
ALIMENTATION EN EAU
Il est très important pour le bon fonctionnement et la sécurité de l’installation de connaître les
caractéristiques chimiques et physiques de l’eau de remplissage.
le taux de Ph doit être de 7.
le taux de Th doit être compris entre 10°F et 20° F.
L’emploi d’une eau trop dure peut provoquer des dépôts sur les surfaces d’échange thermique.
Une trop grande concentration de carbonate de calcium et de magnésium (calcaire), par l’effet du
chauffage, précipite la formation des dépôts.
Les dépôts calcaires diminuent l’échange et peuvent être la cause de surchauffe localisée qui fragilisent
les structures métalliques en provoquant une rupture. Nous conseillons donc d’effectuer un traitement
de l’eau dans les cas suivants :
- haute dureté de l’eau de remplissage (au-delà de 20°F).
- installation à grande capacité en eau.
- remplissages fréquents causés par des pertes d’eau.
- remplissages fréquents à cause de travaux d’entretien de l’installation.
3.13. ISOLATION
L’isolation de la chaudière CEDRA AUTO est composée d’un matelas de laine minérale de 60 mm
d’épaisseur situé autour du corps de chauffe. Le corps est protégé par une jaquette en panneaux de tôle
zinguée.
15/51
4 INSTALLATION
La chaudière CEDRA AUTO doit être installée selon les normes en vigueur par un professionnel
qualifié, en veillant à bien respecter toutes les règles de sécurité.
Il est obligatoire de bien ventiler la chaufferie par des ouvertures sur l’extérieur. Cette amenée d’air neuf
doit être d’une surface de 50 cm2 et être située le plus prés possible de la chaudière.
Pour facilité le nettoyage des circuits de fumée, en façade, laisser devant la chaudière un espace libre
au minimum égal à la longueur de celle-ci et vérifier si la porte peut s’ouvrir à 90° sans obstacle.
La chaudière peut être posée directement au sol car elle est équipée d’une structure autoportante.
Cependant, si la chaufferie est humide ou si le sol n’est pas adapté, il est nécessaire de prévoir un socle
en ciment.
Après installation la chaudière devra être de niveau et bien stable afin de réduire les vibrations et les
bruits.
La chaudière doit être installée dans un locale technique non destiné à l’habitation (par exemple :
garage, cave, etc.).
4.1. POSITIONNEMENT DE LA CHAUDIÈRE DANS UNE CHAUFFERIE
La chaudière doit être installée dans des locaux conformes aux normes et réglementation, en vigueur
suivant DTU 24.1 pour les locaux affectés à la chaufferie.
Les cotes de positionnement de la chaudière dans la chaufferie sont indiquées dessus.
4.2. VASE EXPANSION DE L’INSTALLATION
Selon la réglementation en vigueur, toutes les installations hydrauliques comportant une chaudière à
combustible solide, doivent être équipées de vase d’expansion de type ouvert ou fermé
Attention : le montage avec un vase d’expansion fermé sous pression est autorisé, à la stricte condition
d’équiper l’installation des éléments de sécurité nécessaire (soupape de pression 3 bar et soupape de
décharge thermique).
4.3. CONDUIT DE CHEMINÉE
La chaudière doit être obligatoirement raccordée à un conduit de cheminée.
Quelques préconisations générales :
La chaudière ne doit pas être raccordée à un conduit de cheminée desservant un autre appareil.
Un bon conduit de cheminée doit être construit en matériaux peu conducteurs de chaleur afin de
limiter son refroidissement :
o Il doit être absolument étanche, sans rugosité et stable.
o Il ne doit pas comporter de variations de section brusques : pente par rapport à la
verticale inférieure à 45°.
o Il doit déboucher à 0,4 m au moins au-dessus du faîte du toit et des toits voisins, et 8m
minimum de tout obstacle. Se reporter en tout état de cause au DTU 24.1.
16/51
Les boisseaux doivent être montés parties mâles vers le bas afin d’éviter le passage de
coulures des condensats et de bistre à l’extérieur.
o Le conduit de cheminée ne doit pas comporter plus de deux dévoiements (c’est à dire
plus d’une partie non verticale). L’angle de ces dévoiements ne doit pas excéder 45°
avec la verticale.
Il est fortement recommandé d’installer un té de purge pour recueillir la condensation. Il doit être
raccordé à l’égout.
o
4.4. CONDUIT DE RACCORDEMENT DES FUMÉES (CHAUDIERE/CHEMINEE)
Dans le cas où le conduit de raccordement comporte une partie horizontale, une pente de 5cm par
mètre vers le té de purge doit exister (ne jamais dépasser 2 mètres de partie horizontale).
Il convient également d’éviter le recours excessif aux coudes (2 au maximum).
En aucun cas le diamètre de raccordement du conduit ne doit être réduit par rapport à la buse de
raccordement de la chaudière.
Le conduit doit être visible sur tout son parcours et ramonable de façon mécanique. Sa dilatation ne
doit pas nuire à l’étanchéité des jonctions amont et aval ainsi qu’à sa bonne tenue mécanique et à
celle du conduit de cheminée. Sa conception et, en particulier, le raccordement avec le conduit de
cheminée doit empêcher l’accumulation de suie, notamment au moment du ramonage.
Il faut s’assurer que le tirage minimal est garanti pour le bon fonctionnement de la chaudière.
Cas d’un conduit de cheminée existant :
L’installateur prend à son compte la responsabilité des parties existantes. Il doit vérifier l'état du conduit
de cheminée et y apporter les aménagements nécessaires pour son bon fonctionnement et la mise en
conformité avec la réglementation.
Ramoner le conduit de cheminée puis procéder à un examen sérieux pour vérifier :
. La compatibilité du conduit avec son utilisation.
. La stabilité.
. La vacuité et l’étanchéité.
Si le conduit de cheminée n'est pas compatible, réaliser un tubage à l'aide d'un procédé titulaire d'un
Avis Technique favorable ou mettre en place un nouveau conduit de cheminée.
Cas d’un conduit de cheminée neuf :
Utilisation des matériaux suivants : (liste non exhaustive)
. Boisseaux de terre cuite conformes à la NF EN 1806.
. Boisseaux en béton conformes à la NF P 51-321.
. Conduits métalliques composites conformes aux NF D 35-304 et NF D 35-303.
. Briques en terre cuite conformes à la NF P 51-301.
. Briques réfractaires conformes à la NF P 51-302.
L'utilisation de matériaux isolés d'origine permet d'éviter la mise en place d'une isolation sur le chantier,
notamment au niveau des parois de la souche.
Dépression de la cheminée:
Pour un fonctionnement correct, la dépression de la cheminée doit être de 2 mm CE, chaudière à
la température de consigne et ventilateur à l’arrêt. Il est fortement préconisé d’installer sur le conduit
un régulateur de tirage si la dépression est trop importante.
tirage insuffisant :
o risque d’extinction de la chaudière en période de ralenti.
o mauvais fonctionnement de la chaudière en marche normale.
o risque de légère déflagration dans le foyer d’échange.
tirage trop important
o risque de surchauffe de la chaudière en période de ralenti.
o consommation de bois excessive.
VEILLER A RESPECTER LE DTU 24.1 POUR LE CONDUIT DE RACCORDEMENT
ET LA CHEMINEE.
17/51
5. TABLEAU DE GESTION ÉLECTRONIQUE
1
3
2
Légende:
1. Interrupteur général (voyant lumineux vert).
2. Thermostat de sécurité a réarmement manuel.
3. Tableau de commande.
5.1. TABLEAU DE COMMANDE
La figure ci-dessous représente le tableau de commande de la platine électronique avec la légende des
fonctions de chaque élément le composant :
Touche augmentation température
Touche augmentation menu
Voyant allumage
Voyant pompe installation
Voyant horloge
Voyant pompe de recyclage
Touche
allumage/extinction
ON/OFF
Écran/Etats/Alarmes/Horaires
Touche ESC (sortie)
1
ESC
P1
5
3
OFF
RUN
7
ON
P2
P3
MENU
2
Touche menu
P4
4
Ecran
service
6
Ecran
temperature
Voyant pompe ballon
Voyant pompe solaire
8
Touche Eté/Hiver
Voyant Eté
Voyant allumeur
Voyant Hiver
Touche diminution température
Touche diminution menu
18/51
5.2. LES TOUCHES
Allumage/Extinction ON/OFF :
Augmentation température :
Diminution température :
Été/Hiver :
Menu :
ESC: (sortie)
Augmentation menu
Diminution menu
:
:
Maintenir la touche enfoncée pendant 5 secondes pour allumer
ou éteindre le système. En mode menu elle active les
programmations du chrono.
Touche d’augmentation de la consigne de température chaudière.
Touche de diminution de la consigne de température chaudière.
Touche de sélection du mode de fonctionnement été ou hiver.
Touche permettant d'entrer dans les menus et d’enregistrer la valeur
des paramètres en cours de modification.
Touche permettant de sortir des menus sans enregistrer la valeur des
paramètres en cours de modification.
Touche permettant de faire défiler les menus et d’accroître la valeur
des paramètres en cours de modification.
Touche permettant de faire défiler les menus et de diminuer la valeur
des paramètres en cours de modification.
REMARQUE :
À l’état éteint ou extinction en appuyant sur la touche allumage/extinction ON/OFF (n°7), il est
possible de réinitialiser l’affichage des alarmes. Toutefois si celles-ci sont encore présentes, elles
s’afficheront de nouveau.
5.3. LES VOYANTS
Voyant pompe installation : Allumé lorsque la pompe installation est active et clignotant lorsque la
pompe est coupée par le thermostat d’ambiance.
Voyant pompe recyclage : Allumé lorsque la pompe de recyclage est active.
Voyant pompe ballon :
Allumé lorsque la pompe du ballon est active.
Voyant pompe solaire :
Allumé lorsque la pompe panneaux solaires est active.
Voyant allumage :
Allumé lorsque le système est actif et clignotant à l'état d’allumage.
Voyant chrono (horloge) :
Allumé lorsqu’une programmation horloge a été activée.
Voyant été :
Allumé lorsque le mode de fonctionnement ÉTÉ est sélectionné.
Voyant hiver :
Allumé lorsque le mode de fonctionnement HIVER est sélectionné.
Voyant allumeur :
Allumé lorsque la sortie allumeur est active.
5.4. LES ÉCRANS
Écran/États/Alarmes/Horaire : L’écran supérieur à 4 caractères affiche l'état du système, les alarmes et
l’heure courante.
Les affichages ¨ETATS¨ du système sont les suivants :
= Check UP (contrôle)
= Allumage
= Stabilisation
= Récupération allumage
= Normal
= Modulation
= Auto-maintien
= Dispositif de sécurité
= Extinction
= Signale que la chaudière est éteinte et présente des alarmes.
19/51
En présence de défauts ayant provoqué l’extinction de la chaudière, l’écran affichera
alternativement le message "Alt" et la cause du défaut. Les messages pouvant être affichés,
sont les suivants :
= Sécurité thermostat de surchauffe à réarmement manuel.
= Sécurité deuxième thermostat à réarmement (option).
= Défaut sonde température eau chaudière ou ballon tampon ou ballon E.C.S.
= Sécurité du thermostat silo à granulé.
= Défaut horloge interne.
= Défaut allumage raté.
= Défaut d’extinction accidentelle.
= Sécurité pressostat (non utilisé sur cette chaudière).
Écran température : L’écran à 2 caractères affiche la température d'eau de la chaudière. La plage des
valeurs est de 1°C à 99°C.
- valeur inférieure à 0°C = affichage Lo
- valeur supérieure à 99°C = affichage Hi
Lors de la modification de la consigne de température, l’écran affiche la valeur demandée.
Écran service : l’écran à 1 caractère affiche une animation lorsque que la vis sans fin est en
fonctionnement ou la lettre “t” lors de la modification de la consigne de température.
20/51
5.5. SCHÉMA ÉLECTRIQUE PLATINE CHAUDIÈRE
S4
S5
21/51
AVERTISSEMENTS :

Borne de terre :
La carte électronique dispose d'une borne faston mise à la terre.

Connecteurs carte électronique:
5-6 :
Contact normalement fermé haute tension du thermostat silo à granulé.
Ponter si non utilisé.
7-8 :
Contact normalement fermé haute tension du deuxième thermostat de sécurité à réarmement manuel.
Ponter si non utilisé.
31-32 : Sonde fumées type thermocouple K polarisé, veiller à relier le fil rouge (+) à la borne 31 et le fil vert (-) à la
borne 32.
50-51 : Contact pressostat air.
Ponter si non utilisé.
57-58 : Contact pour horloge externe.
Voir paragraphe 5.4 de la notice technique SY400 " Entrée pour horloge externe ou thermostat d’ambiance " pour le type
de contact.
59-60 : Contact normalement fermé butée fin de course sur la porte de la chaudière.
Ponter si non utilisé.
61-62 : Contact normalement fermé pour thermostat d’ambiance externe.
Lire paragraphe 5.6 de la notice technique SY400 "Entrée pour Thermostat d’Ambiance" pour le type de contact.
63-64 :
Contact normalement fermé haute tension du thermostat de sécurité à réarmement manuel.
5.6. RACCORDEMENTS ÉLECTRIQUES A REALISER
Lors de la livraison de la chaudière, les éléments suivants sont déjà connectés au bornier :
Les sondes de températures d’eau départ S4 (sonda mandata) et retour S5 (sonda riturno)
Le thermocouple des fumées
La fiche du moteur du ventilateur
La fiche brûleur pour la résistance d’allumage et la photocellule
La fiche pour le moteur de la vis sans fin
Il est simplement nécessaire de positionner les sondes comme indiqué dans le paragraphe 3.8, et de connecter les fiches
du brûleur, du moteur de la vis sans fin et du moteur du ventilateur.
Il reste à raccorder sur le bornier :
L’alimentation électrique en 1, 2 et 3.
La pompe d’installation en 4, 5 et 6.
La pompe de recyclage en 7, 8 et 9.
Le câble du micro interrupteur de porte situé au dessus du bruleur doit être raccordé en 18 et 19.
Se reporter au schéma page suivante pour plus de détails.
Dans le cas d’une utilisation de la trémie séparée, il est nécessaire de démonter le capot du moteur de la vis sans fin à
l’aide des quatre vis, de remplacer le câble par un câble de longueur adéquat, de remonter le capot du moteur de la vis, et
de récupérer la fiche trois broche fournie avec la vis. Il faut ensuite connecter les deux fiches ensemble, celle du moteur et
celle venant du tableau de commande.
22/51
5.7. RACCORDEMENTS ÉLECTRIQUES AU BORNIER CHAUDIÈRE
NOTE: les contacts 16 et 17 (TA) doivent être
pontés pour permettre le fonctionnement de la
pompe d’installation PI en continu en cas de non
utilisation d’un thermostat d’ambiance.
Pour l’installation d’un thermostat d’ambiance,
enlever le pont entre 16 et 17 puis brancher à la
place le thermostat à contact sec.
23/51
6. MISE EN SERVICE ET FONCTIONNEMENT
Avant d’allumer la chaudière, vérifier :
1- Que la chaudière soit bien configurée pour l’installation prévue ex : installation chauffage seul
ou,
chauffage + ECS ou, chauffage + ballon tampon, etc.(voir chapitre 6.5. notice technique S.A.V).
2- Que les modifications des paramètres soient bien effectuées (voir tableau page suivante)
3- Que l’installation soit en eau et purgée correctement.
4- Que le thermostat de surchauffe ne soit pas déclenché.
5- Que les pompes ne soient pas bloquées.
Attention : pour les modèles avec le silo séparé où le combustible est alimenté par une vis sans fin, pendant
la première phase d’allumage la vis sans fin doit être complètement remplie de granulé.
Voir chapitre 2.1.2 menu alimentation manuelle vis sans fin
technique S.A.V. SY400.
. Se reporter à la notice
Attention : la porte de la chaudière atteignant des températures élevées, ne pas la toucher pendant
le fonctionnement de la chaudière
Une maintenance soignée est toujours un motif d’économies et de sécurité.
CEDRA AUTO – PARAMETRES A VERIFIER ET A MODIFIER SI NECESSAIRE A LA MISE EN SERVICE VERSION MICRO 1.1 VERSION CHAUDIERES DE 30 KW à 150 KW
NOTICE /
CHAPITRE
Technique
SAV –Chapitre
2.2.2
Technique
SAV –Chapitre
2.2.4
Technique
SAV –Chapitre
2.2.4
Technique
SAV –Chapitre
2.2.4
Technique
SAV –Chapitre
2.2.4
Technique
SAV –Chapitre
2.2.4
Technique
SAV –Chapitre
2.2.7
Technique
SAV –Chapitre
6.5
Technique
SAV –Chapitre
2.2.5
MENU
PARAMETRE
U00
F 18
F 21
F 24
A 33
I 06
P 31
DESIGNATION
Vitesse
ventilateur en
phase allumage
Valeur basse
température des
fumées
Valeur TH fumée
pour sortie phase
stabilisation
Valeur TH fumée
pour passage en
auto maintien
Thermostat
activation pompe
ballon
Hystérésis
thermostat
chaudière
Activation du
ventilateur fumée
2
VALEUR
D’USINE
VALEUR A MODIFIER
99 %
A passer à 30 %
55° C
A passer à 45° C
100° C
A passer à 120° C
210° C
A passer à 250° C
45° C
A passer à 60° C
2° C
A passer à 5° C
1
A passer à 0
Paramètre a configurer suivant type
installation
0 = chauffage seul
Configuration du
1 = chauffage + ballon ECS
P 37
0
type d’installation
2 = chauffage + ballon tampon
3 = chauffage + ballon ECS + solaire
4 = chauffage + ballon tampon +
solaire
CHAUDIERE DE PUISSANCE SUPERIEURE DE 80 KW à 150 KW
T01
Temps
d’injection des
granulés en
phase d’allumage
24/51
16 S
Attention : à modifier uniquement
pour chaudière de puissance
supérieure à 80 KW.
Auquel cas, mettre 32 S au lieu de
16 S
6.1. REGLAGE AIR DE COMBUSTION
Alimentation granulés
Photocellule
Réglage air
secondaire
Passage air
primaire
Allumeur
Réglage air
primaire
Ce réglage est à effectuer par un personnel qualifié
L’arrivé d’air de la chaudière s’effectue par un conduit d’aspiration situé sur le devant de la chaudière.
La qualité de la combustion dépend de la quantité d’air primaire et secondaire apportée dans le brûleur.
La quantité d’air dépend de la qualité des granulés utilisés. Il est impératif d’utiliser des granulés de bonne
qualité et bien sec (voir norme chapitre 2.1).
Air primaire : air de combustion principal
Réglage de base : volet en butée vers le haut, passage d’air d’environ 5 mm.
Réglage : l’air primaire se règle avec le volet fixé avec deux écrous papillons situé en bas de la porte foyère
(voir schéma ci-dessus).
Augmentation d’air primaire en abaissant le volet.
Diminution d’air primaire en montant le volet.
Excès d’air primaire :
- présence de braise et d’imbrûlés dans les cendres.
- flamme rapide et bruyante.
Manque d’air primaire :
- flamme molle petite et rougeâtre.
Air secondaire : affinage de la combustion.
Réglage de base : passage d’air de 1 à 2 mm autour de la vis pointeau
Réglage : l’air secondaire se règle avec la vis moletée située au milieu de la porte foyère (voir schéma cidessus).
Excès d’air secondaire :
- flamme petite et bleue.
Manque d’air secondaire :
- flamme orange foncée.
La température des fumées doit être comprise entre 160°C et 200°C.
Pour obtenir ce résultat, il est nécessaire de régler correctement l’air primaire et secondaire ainsi que la
quantité de granulé délivrée dans le brûleur.
NOTA
- une température de fumées trop basse (en dessous de 160°C) risque de provoquer une formation de
condensation dans l’évacuation des fumées.
25/51
- une température de fumées trop haute (au dessus de 200°C) peut provoquer la surchauffe des moteurs, une
usure précoce des coussinets du support de ventilateur et entraîner des vibrations et des bruits.
- la présence de résidus de combustion (type machefer...) dans le brûleur après 5 à 6 heures de
fonctionnement indique que les granulés utilisés sont de mauvaise qualité. Les granulés doivent être exempt
de matériaux pouvant provoquer une mauvaise combustion tels que : terre, colle, liant, etc.
L’utilisation de granulé de mauvaise qualité entraîne de nombreux problèmes pour l’allumage et la
combustion.
6.2. ÉTATS DE FONCTIONNEMENT
1
ETEINT
Affichage écran
Désignation
Heure +
Spento
température
2
CHECK UP CONTROLE
Check up
3
ALLUMAGE
Accensione
4
STABILISATION
Stabilizzazione
5
RECUPERATION
Recupero accensione
ALLUMAGE
6
NORMAL
Normale
7
MODULATION
Modulazione
8
AUTO-MAINTIEN
Automantenimento
9
SECURITE
Sicurezza
10 EXTINCTION
6.3. ÉTAT ÉTEINT
État de stand by après la phase d’extinction.
6.4. ÉTAT CHEK-UP
État permettant de ventiler le foyer avant la procédure d’allumage.
6.5. ÉTAT ALLUMAGE
État ou la chaudière passe en deux modes :
- fin de l’état check up (contrôle).
- fin de l’état auto-maintien.
L’état allumage se compose de quatre phases :
- préchauffage allumeur.
- phase 1 (chargement combustible).
- phase 2 (allumage).
- fin de l’allumage.
26/51
Spegnimento
6.6. ÉTAT STABILISATION
Phase de fonctionnement suivant la phase d’allumage. Cette phase renforce la combustion avant le passage
à l’état normal.
6.7. ÉTAT RECUPERATION ALLUMAGE
La phase de récupération d’allumage se produit en cas de coupure d’alimentation de granulés.
6.8. ÉTAT NORMAL
Le système passe à l’état normal dans les cas suivants :
- fin de l’état de stabilisation.
- sortie de l’état de modulation.
6.9. ÉTAT MODULATION
Cette phase réduit la combustion de manière à arriver de façon graduelle à la valeur du thermostat ou à
baisser la température des fumées.
6.10. ÉTAT AUTO-MAINTIEN
Cet état réduit la combustion en évitant la mise en sécurité de la chaudière, tout en garantissant le maintien
de la braise pour le prochain allumage.
6.11. ÉTAT SÉCURITÉ
Si la chaudière est supérieure à la consigne température alarme. Dans ce cas le système passe en mode
extinction et affiche un message d’alarme.
6.12. ÉTAT EXTINCTION
Le système possède trois modes d’extinction :
- avec la touche OFF du tableau de commande depuis n’importe qu’elle état.
- extinction automatique si la luminosité de la flamme et la température des fumées
sont descendues en dessous des valeurs thermostat OFF.
- pour le déclenchement d’éventuelles alarmes.
7. LES MENUS
Les paramètres de fonctionnement du thermorégulateur peuvent être programmés avec les différents menus.
Il existe trois niveaux de menus :
Menu thermostat chaudière.
Menu utilisateur.
Menu sécurisé.
7.1. MENU THERMOSTAT CHAUDIÈRE
Accès au menu: appui sur la touche augmentation température (n°5) ou diminution température (n°6) du
tableau de commande. L’écran inférieur affiche la valeur de consigne du thermostat de température d’eau et
la lettre “t”.
Pour modifier la valeur:
Appuyer sur la touche augmentation température (n°5) ou diminution température (n°6)
Si aucune touche n’est appuyée pendant 10 secondes, le système sort automatiquement du menu en
validant la nouvelle valeur.
Les valeurs mini et maxi sont programmables par le menu sécurisé, avec les paramètres A12 (mini) et A13
(maxi).
27/51
7.2. MENU UTILISATEUR
Le menu utilisateur comporte les différents sous menus suivants :
- chrono (programmation heure fonctionnement et arrêt).
- horloge (réglage de l’heure).
- recette combustion (non utilisé pour cette chaudière).
- alimentation manuelle des granulés.
- affichage lecture sondes.
- thermostats.
Pour l’accès, et les réglages des sous menus, voir les différents chapitres suivants:
- chapitre 7.3
- chapitre 7.8
Menu chrono.
Menu horloge.
7.3. MENU CHRONO
Menu servant à la programmation, des horaires d’allumage et d’extinction de la chaudière. Il comprend 4 sous
menus correspondant aux 3 modes de programmation possibles et à l’activation de l’un d’entre eux.
7.4. PROGRAMMATION
Il permet de sélectionner le type de programmation Manuelle, Journalière, Hebdomadaire ou Week-end
que l’on souhaite utiliser pour la gestion automatique de la chaudière.
NOTA : la phase de fonctionnement de la chaudière est toujours prioritaire sur la programmation.
Si un arrêt est programmé la chaudière terminera toujours son cycle avant l’arrêt.
7.5. PROGRAMATION MANUELLE
La chaudière doit être en état ‘’ETEINT’’.
Cette programmation manuelle permet de commander la chaudière avec un thermostat d’ambiance normal ou
à horloge.
INSTRUCTIONS
AFFICHAGE
1
Appuyer brièvement sur la touche menu (n°2).
2
Appuyer de nouveau sur la touche menu (n°2).
3
Appuyer de nouveau sur la touche menu (n°2).
28/51
Appuyer de nouveau sur la touche menu (n°2).
4
L’affichage
clignote.
5
Appuyer sur la touche menu (n°2) pour valider.
6
Appuyer 3 fois de suite sur la touche ESC (n°1) pour sortir de la
programmation.
OFF
Le voyant OFF (run) est allumé.
ON
7.6. PROGRAMMATION JOURNALIÈRE
Il permet de programmer les plages horaires d'allumage et d’extinction de la chaudière pour chaque jour de la
semaine. Chaque jour de la semaine comprend 3 plages horaires de programmation.
Chaque plage permet le démarrage et l’arrêt de la chaudière.
L’écran supérieur affiche :
Des tirets si la programmation n'est pas activée.
Les horaires de démarrage (ON) ou d’arrêt (OFF) si la programmation est activée.
NOTE :
Pour l'horaire d’arrêt le voyant OFF est allumé.
Pour l'horaire de démarrage le voyant ON est allumé.
OFF
ON
L’écran inférieur affiche :
À gauche la plage horaire de programmation (ex : 1 = première plage de programmation).
À droite le jour de la semaine (ex : Lu = Lundi).
PROGRAMMATION CONTINUE SUR DEUX JOURS CONSECUTIFS :
Chaque plage de programmation est programmable par intervalle de 15 minutes (ex : 20h00, 20h15, 20h30,
20h45) sauf à partir de 23h45 ou l’intervalle est de 14 minutes soit de 23h45 à 23h59 afin de ne pas dépasser
minuit.
Pour programmer un fonctionnement où un arrêt à cheval sur 2 jours par exemple du lundi 21h30 au mardi
9h30 procéder comme suit :
- programmer un allumage à 21h30 lundi.
- programmer un arrêt à 23h59 lundi.
- programmer un allumage à 00h00 mardi.
- programmer un arrêt à 9h30 mardi.
29/51
PROGRAMMATION JOURNALIÈRE
Programmation de 3 plages horaires différentes par jour et pour chaque jour de la semaine.
PROCÉDURE PROGRAMMATION JOURNALIÈRE
AFFICHAGE
INSTRUCTIONS
ÉCRAN
PROGRAMMATION HEURE DE DEMARRAGE
PREMIÈRE PLAGE DE LA JOURNÉE
1
Appuyer brièvement sur la touche menu (n° 2) :
2
Appuyer de nouveau sur la touche menu (n°2) :
3
Appuyer sur la touche augmentation menu
4
Appuyer sur la touche menu (n°2).
Le voyant ON s’allume.
DEMARRAGE
PREMIÈRE PLAGE
(n°3) :
OFF
ON
(1= première plage)
(Lu= jour lundi)
Appuyer 3 secondes sur la touche allumage/extinction ON/OFF (n°7).
5
Les heures et les minutes s’affichent à la place des tirets.
6
Appuyer sur la touche menu (n°2) : les heures clignotent.
7
Appuyer sur la touche menu augmentation
(n°4) pour régler l’heure de démarrage.
8
Appuyer sur la touche menu (n°2) pour valider l’heure de démarrage :
les minutes clignotent.
(n°3) ou menu diminution
30/51
9
Appuyer sur la touche augmentation menu
(n°4) pour régler les minutes.
(n°3) ou diminution menu
10
Appuyer sur la touche menu (n°2) pour valider.
ARRET PREMIÈRE
PLAGE
PROGRAMMATION HEURE D’ARRET
PREMIÈRE PLAGE DE LA JOURNÉE
11
Appuyer sur la touche augmentation menu
Le voyant OFF s’allume.
(n°3).
OFF
ON
12
Appuyer 3 secondes sur la touche allumage/extinction ON/OFF (n°7).
Des heures et des minutes s’affichent à la place des tirets.
13
Appuyer sur la touche menu (n°2) : les heures clignotent.
14
Appuyer sur la touche augmentation menu
(n°4) pour régler l’heure d’arrêt.
15
Appuyer sur la touche menu (n°2) pour valider l’heure d’arrêt. Les
minutes clignotent.
16
Appuyer sur la touche augmentation menu
(n°4) pour régler les minutes.
17
Appuyer sur la touche menu (n°2) pour valider.
(n°3) ou diminution menu
(n°3) ou diminution menu
PROGRAMMATION HEURE DEMARRAGE
DEUXIÈME PLAGE DE LA JOURNÉE
31/51
DEMARRAGE
DEUXIÈME PLAGE
18
Appuyer touche augmentation menu
Le voyant ON s’allume.
OFF
(n°3).
ON
(2 = deuxième plage)
(Lu = jour lundi)
19
Appuyer 3 secondes sur la touche allumage/extinction ON/OFF (n°7).
Des heures et des minutes s’affichent à la place des tirets.
20
Appuyer sur la touche menu (n°2) : les heures clignotent.
21
Appuyer sur la touche augmentation menu
(n°4) pour régler l’heure de démarrage.
22
Appuyer sur la touche menu (n°2) pour valider l’heure de démarrage :
les minutes clignotent.
23
Appuyer sur la touche augmentation menu
(n°4) pour régler les minutes.
24
Appuyer sur la touche menu (n°2) pour valider.
(n°3) ou diminution menu
(n°3) ou diminution menu
ARRET DEUXIÈME
PLAGE
PROGRAMMATION HEURE D’ARRET
DEUXIÈME PLAGE DE LA JOURNÉE
25
Appuyer sur la touche augmentation menu
Le voyant OFF s’allume.
(n°3).
OFF
ON
26
Appuyer 3 secondes sur la touche allumage/extinction ON/OFF (n°7)
les heures et les minutes s’affichent à la place des tirets.
32/51
27
Appuyer sur la touche menu (n°2) : les heures clignotent.
28
Appuyer sur la touche augmentation menu
(n°4) pour régler l’heure de démarrage.
29
Appuyer sur la touche menu (n°2) pour valider l’heure d’arrêt : les
minutes clignotent.
30
Appuyer sur la touche augmentation menu
(n°4) pour régler les minutes.
31
Appuyer sur la touche menu (n°2) pour valider.
(n°3) et diminution menu
(n°3) ou diminution menu
Pour programmer la troisième plage de la journée, répéter les étapes
de 18 à 31.
Pour programmer les jours suivants appuyer sur la touche
augmentation menu (n°3).
Le voyant ON s’allume.
Ensuite, répéter les étapes de 19 à 31.
OFF
ON
(1= première plage)
(Ma= jour mardi)
Pour sortir de la programmation, appuyer 3 fois de suite sur la touche
ESC (n°1).
33/51
7.7. PROGRAMMATION HEBDOMADAIRE
Il permet de sélectionner une programmation des horaires d'allumage et d’extinction de la chaudière identique
pour tous les jours de la semaine du lundi au dimanche. Il est possible de programmer 3 plages de
fonctionnement et d’arrêt. Ces plages seront identiques pour chaque jour de la semaine.
L’écran supérieur affiche :
Des tirets si la programmation n'est pas activée.
Les horaires de démarrage (ON) ou d’arrêt (OFF) si la programmation est activée .
NOTE :
Pour l'horaire d’arrêt (OFF) le voyant OFF est allumé.
OFF
Pour l'horaire de démarrage (ON) le voyant ON est allumé.
ON
L’écran inférieur affiche :
À gauche la plage horaire de programmation (ex : 2=deuxième plage de programmation).
À droite le code des jours de la semaine, du lundi au dimanche (Ld=Lundi à Dimanche).
Chaque plage de programmation horaire est programmable par intervalles de 15 minutes (ex : 20h00 ; 20h15 ;
20h30 ; 20h45). Sauf à partir de 23h45 ou l’intervalle est de 14 minutes, soit de 23h45 à 23h59 afin de ne pas
dépasser minuit.
PROCÉDURE PROGRAMMATION HEBDOMADAIRE
AFFICHAGE
INSTRUCTIONS
ÉCRAN
DEMARRAGE
PREMIÈRE PLAGE
PROGRAMMATION HEURE DE DEMARRAGE
PREMIÈRE PLAGE DU GROUPE DE LA SEMAINE
1
Appuyer brièvement sur la touche menu (n° 2) :
2
Appuyer de nouveau sur la touche menu (n°2) :
3
Appuyer sur la touche augmentation menu
4
Appuyer de nouveau sur la touche augmentation menu
(n°3) :
34/51
(n°3) :
5
OFF
Appuyer sur la touche menu (n°2).
Le voyant ON s’allume.
ON
(1= première plage)
(Ld = lundi à dimanche)
Appuyer 3 secondes sur la touche allumage/extinction ON/OFF (n°7).
6
Les heures et les minutes s’affichent à la place des tirets.
7
Appuyer sur la touche menu (n°2) : les heures clignotent.
8
Appuyer sur la touche menu augmentation
(n°4) pour régler l’heure de démarrage.
9
Appuyer sur la touche menu (n°2) pour valider l’heure de démarrage :
les minutes clignotent.
10
Appuyer sur la touche augmentation menu
(n°4) pour régler les minutes.
11
Appuyer sur la touche menu (n°2) pour valider.
(n°3) ou menu diminution
(n°3) ou diminution menu
PROGRAMMATION HEURE D’ARRET
PREMIÈRE PLAGE DU GROUPE DE LA SEMAINE
12
Appuyer sur la touche augmentation menu
Le voyant OFF s’allume.
(n°3).
13
Appuyer 3 secondes sur la touche allumage/extinction ON/OFF (n°7).
Des heures et des minutes s’affichent à la place des tirets.
14
Appuyer sur la touche menu (n°2) : les heures clignotent.
35/51
ARRET PREMIÈRE
PLAGE
OFF
ON
15
Appuyer sur la touche augmentation menu
(n°4) pour régler l’heure d’arrêt.
(n°3) ou diminution menu
16
Appuyer sur la touche menu (n°2) pour valider l’heure d’arrêt. Les
minutes clignotent.
17
Appuyer sur la touche augmentation menu
(n°4) pour régler les minutes.
18
Appuyer sur la touche menu (n°2) pour valider.
(n°3) ou diminution menu
PROGRAMMATION HEURE DEMARRAGE
DEUXIÈME PLAGE DU GROUPE DE LA SEMAINE
19
Appuyer touche augmentation menu
Le voyant ON s’allume.
DEMARRAGE
DEUXIÈME PLAGE
OFF
(n°3).
ON
(2 = deuxième plage)
(Ld = lundi à dimanche)
20
Appuyer 3 secondes sur la touche allumage/extinction ON/OFF (n°7).
Des heures et des minutes s’affichent à la place des tirets.
21
Appuyer sur la touche menu (n°2) : les heures clignotent.
22
Appuyer sur la touche augmentation menu
(n°4) pour régler l’heure de démarrage.
23
Appuyer sur la touche menu (n°2) pour valider l’heure de démarrage :
les minutes clignotent.
24
Appuyer sur la touche augmentation menu
(n°4) pour régler les minutes.
(n°3) ou diminution menu
(n°3) ou diminution menu
36/51
25
Appuyer sur la touche menu (n°2) pour valider.
PROGRAMMATION HEURE D’ARRET
DEUXIÈME PLAGE DU GROUPE DE LA SEMAINE
26
Appuyer sur la touche augmentation menu
Le voyant OFF s’allume.
(n°3).
ARRET DEUXIÈME
PLAGE
OFF
ON
27
Appuyer 3 secondes sur la touche allumage/extinction ON/OFF (n°7)
des heures et des minutes s’affichent à la place des tirets.
28
Appuyer sur la touche menu (n°2) : les heures clignotent.
29
Appuyer sur la touche augmentation menu
(n°4) pour régler l’heure de démarrage.
30
Appuyer sur la touche menu (n°2) pour valider l’heure d’arrêt : les
minutes clignotent.
31
Appuyer sur la touche augmentation menu
(n°4) pour régler les minutes.
32
Appuyer sur la touche menu (n°2) pour valider.
(n°3) et diminution menu
(n°3) ou diminution menu
Pour programmer la troisième plage de la semaine, répéter les étapes
de 19 à 32.
Pour sortir de la programmation, appuyer 3 fois de suite sur la touche
ESC (n°1)
REMARQUE :
Programmation continue sur deux jours consécutifs (voir chapitre 7.5).
37/51
7.8. PROGRAMMATION WEEK-END
Il permet de sélectionner une programmation horaire de démarrage et d’arrêt de la chaudière identique pour
le groupe de jour de la semaine du lundi au vendredi et une autre programmation identique pour le groupe
de jour samedi au dimanche. Chaque groupe de jour comprend 3 plages horaires de programmations.
L’écran supérieur affiche :
Des tirets si la programmation n'est pas active.
Les horaires de démarrage (ON) ou d’arrêt (OFF) si la programmation est activée.
NOTE :
Pour l'horaire d’arrêt le voyant OFF est allumé.
Pour l'horaire de démarrage le voyant ON est allumé.
OFF
ON
L’écran inférieur affiche :
À gauche la plage horaire de programmation (ex : 1=première plage de programmation)
À droite les groupes de jours ex : LU = lundi à vendredi Sd = samedi dimanche.
Chaque plage de programmation est programmable par intervalle de 15 minutes (ex : 20h00, 20h15, 20h30,
20h45). Sauf à partir de 23h45 l’intervalle est de 14 minutes soit 23h45 à 23h59 afin de ne pas dépasser
minuit.
PROCÉDURE PROGRAMMATION DU LUNDI AU VENDREDI
AFFICHAGE
ÉCRAN
INSTRUCTIONS
PROGRAMMATION HEURE DE DEMARRAGE
PREMIÈRE PLAGE DU GROUPE DE JOUR DU LUNDI AU
VENDREDI
1
Appuyer brièvement sur la touche menu (n° 2) :
2
Appuyer de nouveau sur la touche menu (n°2) :
3
Appuyer sur la touche augmentation menu
4
Appuyer de nouveau sur la touche augmentation menu
(n°3) :
38/51
(n°3) :
DEMARRAGE
PREMIÈRE PLAGE
5
Appuyer de nouveau sur la touche augmentation menu
6
Appuyer sur la touche menu (n°2).
Le voyant ON s’allume.
(n°3) :
OFF
ON
(1= première plage)
(LU = lundi à vendredi)
Appuyer 3 secondes sur la touche allumage/extinction ON/OFF (n°7).
7
Des heures et des minutes s’affichent à la place des tirets.
8
Appuyer sur la touche menu (n°2) : les heures clignotent.
9
Appuyer sur la touche menu augmentation (n°3) ou menu
diminution (n°4) pour régler l’heure de démarrage.
10
Appuyer sur la touche menu (n°2) pour valider l’heure de démarrage :
les minutes clignotent.
11
Appuyer sur la touche augmentation menu
menu (n°4) pour régler les minutes.
12
Appuyer sur la touche menu (n°2) pour valider.
(n°3) ou diminution
PROGRAMMATION HEURE D’ARRET
PREMIÈRE PLAGE DU GROUPE DE JOURS DU LUNDI AU
VENDREDI
13
14
Appuyer sur la touche augmentation menu
Le voyant OFF s’allume.
(n°3).
Appuyer 3 secondes sur la touche allumage/extinction ON/OFF (n°7).
Des heures et des minutes s’affichent à la place des tirets.
39/51
ARRET PREMIÈRE
PLAGE
OFF
ON
15
Appuyer sur la touche menu (n°2) : les heures clignotent.
16
Appuyer sur la touche augmentation menu
menu (n°4) pour régler l’heure d’arrêt.
17
Appuyer sur la touche menu (n°2) pour valider l’heure d’arrêt : les
minutes clignotent.
18
Appuyer sur la touche augmentation menu
menu (n°4) pour régler les minutes.
19
Appuyer sur la touche menu (n°2) pour valider.
(n°3) ou diminution
(n°3) ou diminution
PROGRAMMATION HEURE DEMARRAGE
DEUXIÈME PLAGE DU GROUPE DE JOURS DU LUNDI AU
VENDREDI
DEMARRAGE
DEUXIÈME PLAGE
OFF
20
Appuyer touche augmentation menu
Le voyant ON s’allume.
(n°3).
ON
(2 = deuxième plage)
(LU = lundi à vendredi)
21
Appuyer 3 secondes sur la touche allumage/extinction ON/OFF (n°7).
Des heures et des minutes s’affichent à la place des tirets.
22
Appuyer sur la touche menu (n°2) : les heures clignotent.
23
Appuyer sur la touche augmentation menu
(n°3) ou diminution
menu (n°4) pour régler l’heure de démarrage.
24
Appuyer sur la touche menu (n°2) pour valider l’heure de démarrage :
les minutes clignotent.
40/51
25
Appuyer sur la touche augmentation menu
menu
(n°4) pour régler les minutes.
(n°3) ou diminution
26
Appuyer sur la touche menu (n°2) pour valider.
PROGRAMMATION HEURE D’ARRET
DEUXIÈME PLAGE DU GROUPE DE JOUR DU LUNDI AU
VENDREDI
27
Appuyer sur la touche augmentation menu
Le voyant OFF s’allume.
(n°3).
ARRET DEUXIÈME
PLAGE
OFF
ON
28
Appuyer 3 secondes sur la touche allumage/extinction ON/OFF (n°7)
des heures et des minutes s’affichent à la place des tirets.
29
Appuyer sur la touche menu (n°2) : les heures clignotent.
30
Appuyer sur la touche augmentation menu
menu (n°4) pour régler l’heure d’arrêt.
31
Appuyer sur la touche menu (n°2) pour valider l’heure d’arrêt : les
minutes clignotent.
32
Appuyer sur la touche augmentation menu
menu (n°4) pour régler les minutes.
33
Appuyer sur la touche menu (n°2) pour valider.
(n°3) ou diminution
(n°3) ou diminution
Pour programmer la troisième plage de la semaine, répéter les
étapes de 20 à 33.
Pour programmer le week end (samedi et dimanche) appuyer sur la
touche augmentation menu (n°3).
Le voyant s’allume.
Ensuite, répéter les étapes de 20 à 33.
OFF
ON
(1 = première plage)
41/51
(Sd= samedi dimanche)
Pour sortir de la programmation, appuyer 3 fois de suite sur la touche
ESC (n°1).
7.9. MENU HORLOGE
Réglage heure et date.
Appui touche MENU (n°2), l’écran affiche un sous menu : ex :
Faire défiler les sous menus avec les touches augmentation menu
(n°3) ou diminution menu
(n°4)
jusqu'à l’affichage :
Appui touche MENU (n°2) l’écran affiche l’heure et le jour
Appui de nouveau sur la touche MENU (n°2) les heures clignotent.
Appui touche augmentation menu (n°3) ou diminution menu (n°4) pour régler les heures.
Appui touche MENU (n°2) les minutes clignotent.
Appui touche augmentation menu (n°3) ou diminution menu (n°4) pour régler les minutes.
Appui touche MENU (n°2) les jours clignotent.
Appui touche augmentation menu (n°3) ou diminution menu (n°4) pour régler le jour.
Appui touche MENU (n°2) pour valider.
Appui sur la touche ESC (n°1) l’écran affiche
Appui de nouveau sur ESC (n°1) pour sortir du programme.
8. FONCTIONNEMENT ÉTÉ / HIVER
Pour passer en mode ÉTÉ ou HIVER appuyer quelques secondes sur :
 TOUCHE HIVER (n°8)
Voyant hiver
POMPE INSTALLATION
 TOUCHE ÉTÉ (n°8)
Voyant été
POMPE INSTALLATION
inertie.
S’allume.
Fonctionne selon la configuration de l’installation.
S’allume.
Activé uniquement pour le mode hors-gel et le fonctionnement anti-
9. ENTRETIEN ET NETTOYAGE
□
□
□
□
□
Avant de procéder à toutes opérations d’entretien il est impératif de couper l’alimentation
électrique de la chaudière et attendre que celle ci soit refroidie.
Ne vidanger l’eau de l’installation que lorsque cela est vraiment nécessaire.
Vérifier périodiquement le bon état du dispositif et des conduits de raccordement et de cheminée
d’évacuation des fumées.
Ne pas utiliser de substances inflammable (essence, alcool, etc.) pour effectuer le nettoyage de la
chaudière.
Ne pas laisser de produits inflammables dans la chaufferie.
Un entretien soigné est synonyme d’économie et de sécurité
42/51
9.1. NETTOYAGE HEBDOMADAIRE
ATTENTION : en cas d’utilisation de granulé de mauvaise qualité, il peut s’avérer nécessaire de nettoyer la
chaudière tous les jours.
 Retirer tous les résidus de combustion du foyer.
 Nettoyer les carneaux triangulaires à l’aide du goupillon fourni (voir chapitre 3.5 zone d’échange foyer
de la chaudière).
 Retirer les cendres de la boîte à fumée par les trappes de ramonage situées sur les cotés latéraux de
la chaudière (voir chapitre 3.5 zone d’échange foyer de la chaudière).
 Oter la grille située en partie basse du brûleur et enlever tous les résidus de combustion de la buse.
 Nettoyer le verre de la cellule photoélectrique.
 Nettoyer si nécessaire le verre du voyant de flamme.
9.2. ENTRETIEN MENSUEL
 Démonter le ventilateur et nettoyer les pales. L’utilisation d’air comprimé ou d’une petite brosse
permet d’obtenir un nettoyage parfait. Si les dépôts sont résistants, nettoyer délicatement afin d’éviter
un déséquilibrage du groupe ventilateur qui pourrait entraîner des bruits et nuire à son efficacité.
 Contrôler périodiquement le bon état du conduit d’évacuation des fumées ainsi que la dépression.
9.3. ENTRETIEN ANNUEL
 A la fin de chaque saison, procéder au nettoyage complet de la chaudière, en prenant soin de retirer
toutes les cendres.
 Si pendant l’été la chaudière n’est pas utilisée, laisser les portes de la chaudière fermées.
 Nettoyer l’arrivée d’air primaire en aspirant les résidus par l’orifice de l’entrée d’air. Pour effectuer
cette opération, ôter le volet d’air en prenant soin de repérer le réglage initial du volet.
 Nettoyer l’arrivée d’air secondaire en dévissant le bouton moleté et en prenant soin de repérer le
réglage initial.
9.4 ENTRETIEN TOUS LES 2 ANS
Lubrifier le moto-réducteur de la vis sans fin :
□ Enlever les 4 vis du moto-réducteur et le basculer d’un demi tour.
□ Enlever le capuchon plastique noir et lubrifier le moto-réducteur avec de l’huile pour engrenage.
□ Si le moto-réducteur n’est pas suffisamment huilé, la vis sans fin devient bruyante.
43/51
10. DEPANNAGE
10.1. ALLUMEUR
Schéma de branchement de la prise électrique.
Remplacement allumeur :
1)
2)
3)
4)
5)
6)
Mettre la chaudière hors tension.
Débrocher la demi-prise mâle.
Dévisser les 3 vis du capot plastique noir de la demi-prise femelle et ôter le capot.
Débrancher les 3 fils de l’allumeur.
Dévisser l’allumeur (clé de 24) de son support.
Remplacer l’allumeur et effectuer les opérations inverses pour le remontage.
44/51
10.2. DEMONTAGE DE LA VIS SANS FIN
1) Mettre la chaudière hors tension.
2) Vider entièrement la trémie de ses granulés
3) A l’avant de la chaudière :
- dévisser les 2 vis BTR fixant la vis sans fin sur le support roulement (voir photo n°1)
- dévisser les 4 vis de fixation du support métallique carré (voir photo n°1)
- déboîter et déposer le support en le tirant vers l’avant (voir photo n°1)
4) A l’arrière de la chaudière :
- dévisser l’écrou (clé de 19) situé en bout de l’axe du moto-réducteur (voir photo n°2)
5) A l’avant de la chaudière :
- tirer légèrement la vis sans fin vers l’avant d’environ 4 à 5 cm, puis ôter la clavette de l’axe de la vis sans
fin située à l’arrière entre la chaudière et le moto-réducteur (voir photo n°3).
- extraire la vis sans fin par l’avant de la chaudière.
6) Enlever tous les granulés se trouvant dans le logement de la vis sans fin.
7) Remonter la vis sans fin en effectuant les opérations inverses.
Photo n°1
Photo n°2
45/51
Photo n°3
10.3. BRANCHEMENT ELECTRIQUE DU MOTEUR DE LA VIS SANS FIN
46/51
10.4. VENTILATEUR
Schéma de branchement électrique du ventilateur.
Démontage du ventilateur :
1) Mettre la chaudière hors tension.
2) Débrancher la prise du ventilateur.
3) A l’arrière de la chaudière :
- dévisser les 4 écrous papillons de fixation du ventilateur.
- sortir le ventilateur.
4) Remplacer le ventilateur et effectuer les opérations inverses de remontage.
47/51
11. RÉSOLUTION DES ANOMALIES
ANOMALIES DE FONCTIONNEMENT ET ALARMES
CHAUDIERE A GRANULES CEDRA AUTO
Affichage
écran
Désignation
La chaudière ne
s’allume pas ou à
tendance à s’éteindre
Causes
Remèdes
-manque
d’alimentation en
granulés.
--vérifier la qualité des granulés
-vérifier le contenu de la trémie
-vérifier le bon fonctionnement électrique et
mécanique de la vis sans fin.
-allumeur
défectueux.
-vérifier l’allumeur
-brûleur obstrué.
-vérifier l’intérieur de la buse du brûleur et
nettoyer le passage d’air.
Sécurité thermostat
de surchauffe à
réarmement manuel
Sécurité deuxième
thermostat à
réarmement (Option)
Surchauffe eau
chaudière
-purger correctement l’installation
-vérifier le bon fonctionnement de la pompe
d’installation
Défaut sonde
température eau
chaudière ou ballon
tampon ou ballon
E.C.S
Sécurité du
thermostat silo à
granulé. Non utilisé
sur cette chaudière.
Défaut horloge
interne
Sonde(s)
défectueuse(s).
Vérifier la valeur des sondes.
Pile sur platine
éectronique usée
Remplacer la pile sur la platine électronique.
Défaut allumage
raté
-température des
fumées trop basses
à l’allumage.
- vérifier la température des fumées (menu Dispchapitre 2.1.3 notice SAV)
-vérifier également le réglage du paramètre F18,
possibilité de descendre la température à 45 °C
au lieu de 55°C (menu Therm-chapitre 2.2.4
notice SAV).
-défaut allumage.
-vérifier l’allumeur
-résistance allumeur = puissance 300 W/230 V
200 ohms
-vérifier la connexion électrique
de l’allumeur.
-vérifier la cellule photo électrique
(valeur cellule = voir tableau dans notice)
Défaut d’extinction
accidentelle
-s’assurer qu’il n’y ai pas eu de coupure
électrique pendant plus d’une minute
-vérifier la qualité des granulés
-vérifier le contenu de la trémie
-vérifier le bon fonctionnement électrique et
mécanique de la vis sans fin
-vérifier le temps d’arrêt de la vis sans fin ainsi
-manque de
granulés
48/51
que le temps de fonctionnement (menu sécurisé
– vis sans fin Cocl – paramètre P05 et L05 –
chapitre 2.2.1 – notice SAV).L’injection de
granulés ne doit pas être trop importante ou
insuffisante.
-vérifier le bon fonctionnement du ventilateur et
son raccordement électrique.
-vérifier les sondes.
-vérifier la cellule photo électrique
-vérifier que le volet du tube d’alimentation des
granulés n’est pas ouvert.
-vérifier le contact du volet et son raccordement
électrique.
-Défaut contact
porte
Sécurité pressostat
(non utilisé sur cette
chaudière).
EN CAS DE PROBLEME, VEUILLEZ CONTACTER VOTRE
INSTALLATEUR OU VOTRE TECHNICIEN S.A.V.
12. LEXIQUE
Paramètre
A00
A01
A03
A04
A05
A07
A14
A15
A32
A33
A34
A48
d00
F16
F18
F21
F22
F24
F50
L00
L01
P02
t00
t01
t02
Paramètre de fonctionnement en
italien
TH-CALDAIA-ICE
TH-POMPA-IMPIANTO
TH-CALDAIA
TH-CALDAIA-SICUR
Delta Modulazione
TH-CALDAIA-ALARM
TH-POMPA-RECIRCOLO
TH-POMPA-BOILER
TH-BOILER-SANITARIO
TH-PUFFER-ON
TH-POMPA-IMPIANTO-PUFFER
TH-PUFFER-OFF
Differanziale per recircolo
TH-FUMI-OFF
TH-FUMI-ON
TH-FUMI-FAST
TH-FUMI-MOD
TH-FUMI-MANT
Delta Stabilizzazione
TH-FOTO-OFF
TH-FOTO-ON
Tentativi Accensione
TIME PRERISCALDO
TIME ACCENSIONE FASE 1
TIME ACCENSIONE FASE 2
Paramètre de fonctionnement en français
TH-CHAUDIERE-ICE
TH-POMPE-INSTALLATION
TH-CHAUDIERE
TH-CHAUDIERE-SECUR
Delta Modulation
TH-CHAUDIERE-ALARME
TH-POMPE-RECYCLAGE
TH-POMPE-BALLON
TH-BALLON-SANITAIRE
TH-BALLON-TAMPON-ON
TH-POMPE-INSTALLATION-BALLON TAMPON
TH-BALLON TAMPON-OFF
Différentiel pour Recyclage
TH-FUMEES-OFF
TH-FUMEES-ON
TH-FUMEES-FAST
TH-FUMEES-MOD
TH-FUMEES-MAINT
Delta Stabilisation
TH-PHOTO-OFF
TH-PHOTO-ON
Tentative allumage
TEMPS PRECHAUFFAGE
TEMPS ALLUMAGE PHASE 1
TEMPS ALLUMAGE PHASE 2
49/51
t03
t06
t08
t09
TIME STABILIZZAZIONE
TIME PRESPEGNIMENTO
TIME PULIZI ACCENSIONE
TIME PULIZA SPEGNIMENTO
TEMPS STABILISATION
TEMPS PREECTINCTION
TEMPS NETTOYAGE ALLUMAGE
TEMPS NETTOYAGE EXTINCTION
Désignation en français
Désignation en italien
ETEINT
SPENTO
CHECK UP
CONTROLE
ALLUMAGE
ACCENSIONE
STABILISATION
STABILIZZAZIONE
RECUPERATION
D’ALLUMAGE
NORMAL
RECUPERO ACCENSIONE
MODULATION
MODULAZIONE
AUTOMAINTIEN
AUTOMANTENIMENTO
SECURITE
SICUREZZA
EXTINCTION
SPEGNIMENTO
NORMALE
50/51
ZAC les Marches du Rhones Est
69720 Saint Laurent de Mure
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement