GTU 1200 V - De Dietrich Thermique Pro

GTU 1200 V - De Dietrich Thermique Pro
FR
Chaudières fioul/gaz
GTU 1200 V
Notice d'installation
et d'entretien
300007106-001-B
.
Déclaration de conformité CE
Fabricant
DE DIETRICH THERMIQUE S.A.S.
57 rue de la gare
F-67580 MERTZWILLER
* +33 (0)3 88 80 27 00
+ +33 (0)3 88 80 27 99
Mise en circulation par
Voir fin de notice
L'appareil est conforme au modèle type décrit dans la déclaration de conformité CE. Il est fabriqué et mis en circulation conformément aux
exigences des directives européennes :
Type du produit
Chaudière basse température fioul au sol GTU 1200 V avec brûleur fioul
intégré
Modèles
3, 4, 5 éléments
Norme appliquée
- 90/396/CEE Directive Appareil à Gaz
Norme visée : EN 267 ; EN 303.3
- 2006/95/CE Directive Basse Tension
Norme visée : EN 60.335.1
- 2004/108/CE Directive Compatibilité Electromagnétique
Normes génériques : EN 61000-6-3 ; EN 61000-6-1
- 92/42/CEE Directive rendement - **CE, Italie : ***CE
Normes visées : EN 303.2 ; EN 304
Organisme de contrôle
TÜV Rheinland/Berlin-Brandenburg :
- PV n° K33/01 du 09/04/2001
- PV n° K32/01 du 05/04/2001
- PV n° K131/01 du 01/02/2002
Date : 22 juin 2004
Signature
Directeur Technique
M. Bertrand Schaff
2
GTU 1200 V
15/11/2010 - 300007106-001-B
.
Sommaire
1
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .4
1.1
1.2
2
Consignes de sécurité et recommandations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .5
2.1
2.2
2.3
2.4
3
Montage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .13
Raccordements hydrauliques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .13
Raccordement à la cheminée. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .21
Raccordement du brûleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .21
Raccordements électriques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .21
Mise en service . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .22
5.1
5.2
5.3
6
Généralités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .6
Composition de la gamme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .6
Homologations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .6
Caractéristiques techniques - Tous pays sauf : Italie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .8
Caractéristiques techniques - Italie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .9
Plaquette signalétique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .10
Dimensions principales. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .11
Dimensions d'implantation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .11
Aération . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .12
Installation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .13
4.1
4.2
4.3
4.4
4.5
5
Consignes de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .5
Recommandations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .5
Réglementations pour la France . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .5
Réglementations pour les autres pays . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .5
Description. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .6
3.1
3.2
3.3
3.4
3.5
3.6
3.7
3.8
3.9
4
Symboles et abréviations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .4
Généralités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .4
Remplissage en eau de l'installation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .22
Mise en service du ballon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .23
Mise en service du brûleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .23
Entretien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .24
6.1
6.2
6.3
6.4
Contrôle et nettoyage des principaux composants. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .24
Chaudière . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .24
Brûleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .28
Préparateur d'eau chaude sanitaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .28
7
Instructions pour le ramoneur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .30
8
Arrêt de la chaudière. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .30
9
Pièces de rechange - GTU 1200 V . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .31
15/11/2010 -300007106-001-B
GTU 1200 V
3
1. Introduction
1 Introduction
1.1 Symboles et abréviations
Attention danger
Renvoi
Risque
ZRenvoi
de dommages corporels et matériels. Respecter
vers d'autres notices ou d'autres pages de la notice
impérativement les consignes pour la sécurité des
personnes et des biens
ECS : Eau Chaude Sanitaire
Information particulière
Tenir compte de l'information pour maintenir le confort
Hi : Pouvoir calorifique inférieur PCI
CFC : Chlorofluorocarbone
Hs : Pouvoir calorifique supérieur PCS
1.2 Généralités
1.2.1
Responsabilité du fabricant
De Dietrich Thermique S.A.S fabrique des produits qui respectent
la norme 1. Les produits sont livrés avec le marquage 1 et tous
les documents nécessaires.
La société De Dietrich Thermique S.A.S ayant le souci de la qualité
de ses produits, cherche en permanence à les améliorer. Elle se
réserve donc le droit de modifier à tout moment les caractéristiques
indiquées dans ce document.
1.2.2
La responsabilité de De Dietrich Thermique S.A.S en qualité de
fabricant ne saurait être engagée dans les cas suivants :
`
Non-respect des instructions d'utilisation de l'appareil.
`
Défaut ou insuffisance d'entretien de l'appareil.
`
Non-respect des instructions d'installation de l'appareil.
Responsabilité de l'installateur
L'installateur a la responsabilité de l'installation et de la première
mise en service de l'appareil. L'installateur doit respecter les
consignes suivantes :
`
Lire et respecter les instructions données dans les notices
fournies avec l'appareil.
`
Réaliser l'installation conformément à la législation et aux
normes en vigueur.
`
Effectuer la première mise en service et effectuer tous les
points de contrôles nécessaires.
`
Expliquer l'installation à l'utilisateur.
`
Si un entretien est nécessaire, avertir l'utilisateur de l'obligation
de contrôle et d'entretien de l'appareil.
`
Remettre toutes les notices à l'utilisateur.
4
GTU 1200 V
15/11/2010 - 300007106-001-B
2. Consignes de sécurité et recommandations
2 Consignes de sécurité et recommandations
2.1 Consignes de sécurité
Ne pas stocker des composés
proximité
de l'appareil.
chlorés ou fluorés à
Il est interdit de stocker, même temporairement, des
produits
et matières inflammables dans la chaufferie ou à
proximité de la chaudière.
Garder les enfants éloignés de la chaufferie.
Une utilisation non conforme ou encore des modifications
non
autorisées apportées à l'installation ou à l'appareil luimême excluent tout droit de recours.
Ne pas obstruer (même partiellement) les entrées d'air
dans
le local.
Installer l'appareil dans un local à l'abri du gel.
Respecter les polarités indiquées aux bornes : phase (L),
neutre
(N) et terre .
4
2.2 Recommandations
Avertissement
Seul
un professionnel qualifié est autorisé à intervenir sur
l'appareil et l'installation.
Avertissement
Avant toute intervention, couper l'alimentation électrique
de l'appareil.
Laisser l'appareil accessible à tout moment.
Eviter de vidanger l'installation.
Préférer le mode Eté ou Antigel à la mise hors tension de l'appareil
pour assurer les fonctions suivantes :
- Antigommage des pompes
- Protection antigel
- Protection contre la corrosion du ballon équipé d'une anode titane
Vérifier régulièrement que l'installation est en eau et sous pression.
2.3 Réglementations pour la France
„
Bâtiments d'habitation
„
Conditions réglementaires d'installation et d'entretien :
Etablissements recevant du public (Conditions
réglementaires d'installation)
L'installation et l'entretien de l'appareil doivent être effectués par un
professionnel qualifié conformément aux textes réglementaires et
règles de l'art en vigueur, notamment :
L'installation et l'entretien de l'appareil doivent être effectués
conformément aux textes réglementaires et règles de l'art en vigueur,
notamment :
- Arrêté modifié du 2 Août 1977
Règles Techniques et de Sécurité applicables aux installations de
gaz combustible et d'hydrocarbures liquéfiés situées à l'intérieur des
bâtiments d'habitation et de leur dépendances.
Règlement de sécurité contre l'incendie et la panique dans les
établissements recevant du public :
- Norme DTU P 45-204
Installations de gaz (anciennement DTU n° 61-1 - Installations de
gaz - Avril 1982 + additif n° 1 Juillet 1984).
- Règlement Sanitaire Départemental
Pour les appareils raccordés au réseau électrique :
• Prescriptions générales :
- Pour tous les appareils : Articles GZ - Installations aux gaz
combustibles et hydrocarbures liquéfiés.
- Ensuite, suivant l'usage : Articles CH - Chauffage, ventilation,
réfrigération, conditionnement d'air et production de vapeur et
d'eau chaude sanitaire.
• Prescriptions particulières à chaque type d'établissements
recevant du public (hôpitaux, magasins, etc ...).
- Norme NF C 15-100 - Installations électriques à basse tension Règles.
2.4 Réglementations pour les autres pays
L'installation et l'entretien de la chaudière doivent être effectués par
un professionnel qualifié conformément aux réglementations locales
et nationales en vigueur.
15/11/2010 -300007106-001-B
GTU 1200 V
5
3. Description
3 Description
3.1 Généralités
Les chaudières de la gamme GTU 1200 V ont les caractéristiques
suivantes :
La production d'eau chaude est assurée par un préparateur ECS
placé horizontalement sous la chaudière et intégré à l'habillage.
-
Caractéristiques du préparateur ECS :
Chaudières automatiques autonomes à eau chaude
Raccordement à une cheminée
Brûleur à pulvérisation utilisant le fioul domestique
Production d'eau chaude sanitaire
Tableau de commande intégrant la priorité à la production d'eau
chaude sanitaire
- Tableau de commande B, EASYMATIC, EASYRADIO ou
DIEMATIC 3.
- Cuve émaillée
- Contenance en eau : 130 litres
- Echangeur thermique de forte puissance pour un réchauffage
rapide de l'eau sanitaire
- Protection de la cuve contre la corrosion par anode titane (Titan
Active System ®)
- Isolation en mousse rigide de polyuréthane haute résistance sans
CFC pour réduire au maximum les déperditions thermiques
3.2 Composition de la gamme
GTU 1200 B/V 130
Chaudière avec tableau de commande
électronique B
GTU 1200 E/V 130
Chaudière avec tableau de commande
électronique EASYMATIC. Tableau de
commande avec régulateur déportable
filaire ou intégrable.
GTU 1200 ER/V 130
Chaudière avec tableau de commande
électronique EASYRADIO. Tableau de
commande avec régulateur déportable
radio.
GTU 1200 D/V 130
Chaudière avec tableau de commande
électronique DIEMATIC 3
3.3 Homologations
`
N° d'identification CE : CE49BM3528
`
Pays de destination : Le présent produit peut être
commercialisé dans les états membres de l'Union Européenne,
ainsi qu'en Suisse, Islande et Norvège.
`
Directive 97/23/EC :
Les chaudières à gaz et à fioul fonctionnant à une température
inférieure ou égale à 110°C ainsi que les préparateurs d'eau
chaude sanitaire dont la pression de service est inférieure ou
égale à 10 bar relèvent de l'article 3.3 de la directive, et ne
peuvent donc pas faire l'objet d'un marquage CE attestant une
conformité à la directive 97/23/CEE.
La conformité des chaudières et des préparateurs d'ECS De
Dietrich aux règles de l'art, exigée dans l'article 3.3 de la
directive 97/23/CEE, est attestée par la marque CE relative aux
directives 90/396/CEE, 92/42/CEE, 2006/95/CE et 2004/108/
CE.
6
GTU 1200 V
15/11/2010 - 300007106-001-B
3. Description
„
En particulier pour la Belgique
C003201-A
Les appareils sont conformes aux exigences et normes définies dans
l'Arrêté Royal du 8 janvier 2004 et du 17 juillet 2009.
15/11/2010 -300007106-001-B
GTU 1200 V
7
3. Description
3.4 Caractéristiques techniques - Tous pays sauf : Italie
- Pression de service maximale - Circuit primaire (eau de
chauffage) : 4 bar
- Pression de service maximale - Circuit secondaire (eau sanitaire) :
10 bar
Type de chaudière
à 100 % Pn - à
70 °C (Hi)
à 30 % Pn - à 40 °C
(Hi)
à 30 % Pn - à 50 °C
(Hi)
à 100 % Pn - à
70 °C (Hs)
à 30 % Pn - à 40 °C
(Hs)
à 30 % Pn - à 50 °C
(Hs)
Puissance haute - CO2 = 12 %
Type brûleur
Nombre d'éléments fonte
Nombre d'accélérateurs de convection
Contenance en eau
∆ T = 10K
Perte de charge circuit
∆ T = 15K
hydraulique
∆ T = 20K
Pertes de charge côté fumées
Dépression nécessaire à la buse
Température de fumées (1)
Débit massique des fumées
Fioul
Volume circuit de fumées
Ø inscrit
Chambre de combustion
Profondeur
Volume
Production d'eau chaude
sanitaire
Capacité du ballon
Puissance échangée (2)
Débit continu (2)
Débit spécifique ** (3)
∆ T = 30K
Capacité de puisage *** (3)
Poids net
(1)
(2)
(3)
8
Température maximale de service : 100 °C
Réglage du thermostat de chaudière : 30 - 90 °C
Réglage du thermostat de sécurité : 110 °C
Conditions d'essai : 12 % CO2 au fioul
GTU 1203 RS/V 130 GTU 1204 RS/V 130 GTU 1204 S/V 130 GTU 1205 S/V 130
Puissance utile
Puissance enfournée (Hi)
Puissance enfournée (Hs)
Puissance préréglée
Rendement
-
kW
kW
kW
kW
21
22.8
24.4
20
27
29.2
31.3
25
27
29.2
31.3
25
33
35.8
38.4
30
%
92.3
92.4
92.4
92.2
%
97.3
97.2
97.2
97.3
%
96.4
95.5
95.5
94.4
%
86.1
86.2
86.2
86.0
%
90.8
90.7
90.7
90.8
%
89.9
89.1
89.1
88.1
litres
mbar*
mbar*
mbar*
Pa*
Pa*
°C
kg/s
litres
mm
mm
litres
M103 PRS
3
3
19
3.8
1.7
1.0
17
8
<180
0.0106
31
240
308
16
M104 PRS
4
2
24.5
6.1
2.8
1.6
23
12
<180
0.0137
41
240
435
21
M104 PS
4
2
24.5
6.1
2.8
1.6
23
12
<180
0.0137
41
240
435
21
M105 PS
5
2
30
9.1
4.1
2.4
23
12
<190
0.0167
51
240
562
26
130
21
515
18
130
27
665
19
130
27
665
19
130
28
690
19
215
220
220
220
228
253
253
279
litres
kW
litres/h
litres/min
litres/
10 min
kg
A allure nominale (puissance haute de la chaudière)
Température chaudière : 80 °C
Température ambiante : 20 °C
Température entrée échangeur : 80 °C - Pompe en position 3
Température eau chaude sanitaire : 45 °C
Température eau froide : 10 °C
*
1 mbar = 10 mmCE = 10 daPa = 100 Pa / 1 K = 1 °C
**
Débit spécifique : Elévation minimale de température moyenne de 30K que
l'appareil peut fournir au cours de deux puisages successifs de 10 minutes
entrecoupés d'un arrêt de 20 minutes.
***
Capacité de puisage : Débit d'eau chaude auquel l'eau peut être puisée
pendant une durée de 10 minutes ramené à une température de 40 °C.
Condition de départ : Eau à 10 °C dans la chaudière.
Consigne chaudière : 80 °C - Pompe en position 3
Consigne sanitaire = 60 °C
Température moyenne eau chaude sanitaire : 40 °C
Température eau froide : 10 °C
GTU 1200 V
15/11/2010 - 300007106-001-B
3. Description
3.5 Caractéristiques techniques - Italie
Type de chaudière
GTU 1203 RS/V 130 GTU 1204 RS/V 130 GTU 1204 S/V 130 GTU 1205 S/V 130
Puissance haute - CO2 = 12 %
Puissance utile
Puissance enfournée
Puissance préréglée
Type brûleur
Nombre d'éléments fonte
Nombre d'accélérateurs de
convection
Contenance en eau
Perte de charge circuit
hydraulique
kW
kW
kW
∆ T = 10K
∆ T = 15K
∆ T = 20K
Pertes de charge côté fumées
Dépression nécessaire à la buse
Température de fumées (1)
Débit massique des fumées
Fioul
Volume circuit de fumées
Ø inscrit
Chambre de combustion
Profondeur
Volume
Production d'eau chaude sanitaire
Capacité du ballon
Puissance échangée (2)
Débit continu (2)
Débit spécifique ** (3)
∆ T = 30K
Capacité de puisage *** (3)
Poids net
(1)
(2)
(3)
16 - 20
17.2 - 21.5
20
M103 PRS
3
20 - 25
21.5 - 26.9
25
M104 PRS
4
20 - 25
21.5 - 26.9
25
M104 PS
4
26 - 28
26.8 - 30
30
M105 PS
5
3
2
2
2
litres
mbar*
mbar*
mbar*
Pa*
Pa*
°C
kg/s
litres
mm
mm
litres
19
3.5
1.5
0.9
16
8
< 180
0.0091
31
240
308
16
24.5
5.3
2.4
1.4
20
12
< 180
0.0114
41
240
435
21
24.5
5.3
2.4
1.4
20
12
< 180
0.0114
41
240
435
21
30
6.6
3.0
1.7
20
12
< 180
0.0128
51
240
562
26
litres
kW
litres/h
litres/min
litres/
10 min
kg
130
20
515
18
130
25
665
19
130
25
665
19
130
28
690
19
215
220
220
220
228
253
253
279
A allure nominale (puissance haute de la chaudière)
Température chaudière : 80 °C
Température ambiante : 20 °C
Température entrée échangeur : 80 °C - Pompe en position 3
Température eau chaude sanitaire : 45 °C
Température eau froide : 10 °C
*
1 mbar = 10 mmCE = 10 daPa = 100 Pa / 1 K = 1 °C
**
Débit spécifique : Elévation minimale de température moyenne de 30K que
l'appareil peut fournir au cours de deux puisages successifs de 10 minutes
entrecoupés d'un arrêt de 20 minutes.
***
Capacité de puisage : Débit d'eau chaude auquel l'eau peut être puisée
pendant une durée de 10 minutes ramené à une température de 40 °C.
Condition de départ : Eau à 10 °C dans la chaudière.
Consigne chaudière : 80 °C - Pompe en position 3
Consigne sanitaire = 60 °C
Température moyenne eau chaude sanitaire : 40 °C
Température eau froide : 10 °C
15/11/2010 -300007106-001-B
GTU 1200 V
9
3. Description
3.6 Plaquette signalétique
La plaquette signalétique doit être apposée lors de l'installation de la
chaudière.
La plaquette signalétique identifie le produit et donne les informations
suivantes :
Type de chaudière
Date de fabrication : XX (Année) - XX (Semaine)
Numéro de série
Type de préparateur ECS
Date de fabrication : XX (Année) - XX (Semaine)
Numéro de série
10
GTU 1200 V
15/11/2010 - 300007106-001-B
3. Description
3.7 Dimensions principales
•
GTU 1200 V
1. Départ chauffage - G 1
G = Filetage cylindrique, étanchéité par joint plat
2. Retour chauffage - G 1
(1)
3. Robinet de remplissage/vidange
(raccordement pour tuyau Ø intérieur 14 mm)
4. Buse de fumées ø 125
5. Départ eau chaude sanitaire - G 1
6. Entrée eau froide sanitaire - G 1
Pieds réglables : Cote de base 35 mm. Réglage possible de 35 mm
à 45 mm
Chaudière
A
B
GTU 1203 V
825
133
GTU 1204 V
952
260
GTU 1205 V
1079
387
7. Retour boucle de circulation eau chaude sanitaire - G 3/4
3.8 Dimensions d'implantation
Réserver un espace autour de la chaudière pour assurer une bonne accessibilité à l'appareil.
Dimensions minimales conseillées (en mm) :
•
GTU 1200 V
15/11/2010 -300007106-001-B
GTU 1200 V
Chaudière
A (mm)
GTU 1203 V
825
GTU 1204 V
952
GTU 1205 V
1079
11
3. Description
3.9 Aération
Disposer les entrées d'air par rapport aux orifices de ventilation haute
pour que l'air se renouvelle dans l'ensemble de la chaufferie.
Ne pas obstruer (même partiellement) les entrées d'air
dans le local.
France : la section de l'aération, obligatoire dans le local où est
installée la chaudière, doit être conforme à la norme DTU 61.1
(P 45 204) et en particulier à l'instruction relative aux aménagements
généraux (Cahier 1764 avril 1982).
Attention :
Afin d'éviter une détérioration de la chaudière, il convient d'empêcher
la contamination de l'air de combustion par des composés chlorés et/
ou fluorés qui sont particulièrement corrosifs. Ces composés sont
présents, par exemple, dans les bombes aérosols, peintures,
solvants, produits de nettoyage, lessives, détergents, colles, sel de
déneigement, etc... Par conséquent :
- Ne pas aspirer de l'air évacué par des locaux utilisant de tels
produits : salon de coiffure, pressings, locaux industriels
(solvants), locaux avec présence de machines frigorifiques
(risques de fuite de fluide frigorigène), etc...
- Ne pas stocker de tels produits à proximité des chaudières.
Allemagne : la section de l'aération, obligatoire dans le local où est
installée la chaudière, doit être conforme à la norme VDI 2050 fiche 1
et aux autres réglementations locales en vigueur.
Autres pays : la section de l'aération, obligatoire dans le local où est
installée la chaudière, doit être conforme aux normes en vigueur
dans le pays.
„
`
En cas de corrosion de la chaudière et/ou de ses périphériques
par des composés chlorés et/ou fluorés, la garantie
contractuelle ne saurait trouver application.
Générateur installé dans un bâtiment à usage
collectif (installations inférieures à 70 kW)
L'amenée d'air frais doit :
- Aboutir à la partie basse du local,
- Etre de section libre minimale calculée sur la base de 0.03 dm²
par kilowatt de puissance installée et au moins égale à 2.5 dm².
`
L'évacuation de l'air doit :
- Etre placée en partie haute du local,
- Monter au-dessus de la toiture (sauf dispositif d'efficacité
comparable ne gênant pas le voisinage),
- Etre de section libre (correspondant aux 2/3 de celle d'amenée
d'air et au moins égale à 2.5 dm²).
„
Générateur installé dans un bâtiment à usage
individuel
`
Une arrivée suffisante d'air frais doit être disposée le plus près
possible des appareils. Sa section doit être d'au moins 0.5 dm².
`
En partie haute, une évacuation d'air doit assurer une
ventilation efficace.
„
Etablissements recevant du public
`
Etablissement neuf : Se référer à l'arrêté du 25/06/1980
(installations supérieures à 20 kW et inférieures ou égales à
70 kW).
`
Etablissement existant : Se référer à l'arrêté du 25/06/1980
(installations inférieures à 70 kW).
12
GTU 1200 V
15/11/2010 - 300007106-001-B
4. Installation
4 Installation
4.1 Montage
ZVoir : Notice d'installation de la chaudière.
4.2 Raccordements hydrauliques
L'installation doit être réalisée suivant la réglementation en vigueur,
les règles de l'art et les recommandations contenues dans la
présente notice.
4.2.1
Recommandations importantes pour le raccordement du circuit chauffage
Il ne doit exister entre la chaudière et les soupapes de
sécurité,
aucun organe d'obturation totale ou partielle
(France : DTU - 65.11, § 4.22 - NF P 52-203).
Les installations de chauffage doivent être conçues et
réalisées
de manière à empêcher le retour des eaux du
circuit chauffage et des produits qui y sont introduits, vers
le réseau d'eau potable (article 16-7 du Réglement
Sanitaire Départemental-type). Un disconnecteur CB
(disconnecteur à zone de pressions différentes non
contrôlables) doit être installé pour le remplissage du
circuit chauffage suivant la norme NF P 43-011.
Avant de procéder aux raccordements hydrauliques du circuit
chauffage et de l'échangeur du préparateur eau chaude sanitaire, il
est indispensable de rincer ces circuits pour évacuer toutes
particules qui risqueraient d'endommager certains organes (soupape
de sécurité, pompes, clapets...).
Dans le cas d'installations à protection thermostatique,
seules
les soupapes de sécurité portant la mention "H"
peuvent être raccordées, et ce uniquement au piquage de
sécurité départ de la chaudière ; leur capacité de vidange
doit correspondre à la puissance nominale utile maximale
de la chaudière (Allemagne : DIN 4751 fiche 2).
15/11/2010 -300007106-001-B
GTU 1200 V
13
4. Installation
4.2.2
Raccordement hydraulique du circuit eau sanitaire
Pour le raccordement, il est impératif de respecter les normes et
directives locales correspondantes
Les cuves des préparateurs d'eau chaude sanitaire peuvent
fonctionner sous une pression de service maximale de 10 bar. En
règle générale, les cuves fonctionnent sous 7 bar.
„
Précautions particulières
Avant le raccordement hydraulique, rincer les tuyauteries d'arrivée
d'eau sanitaire pour éviter d'introduire de particules dans la cuve du
ballon.
Si la tuyauterie de distribution est en cuivre, poser un
manchon
en acier, en fonte ou en matière isolante entre la
sortie eau chaude du ballon et la tuyauterie pour éviter
toute corrosion sur le raccordement.
„
Disposition pour la Suisse
Effectuer les raccordements selon les prescriptions de la Société
Suisse de l'Industrie du Gaz et des Eaux. Respecter les prescriptions
locales des usines distributrices d'eau.
„
Si la pression d'alimentation dépasse 80 % du tarage de la soupape
ou du groupe de sécurité (ex : 5.5 bar pour un groupe de sécurité taré
à 7 bar), un réducteur de pression doit être implanté en amont du
préparateur ECS. Implanter le réducteur de pression en aval du
compteur d'eau de manière à avoir la même pression dans toutes les
conduites de l'installation.
„
l'installation. Ne pas obturer !
„
Les composants utilisés pour le raccordement à l'alimentation d'eau
froide doivent répondre aux normes et réglementation en vigueur
dans le pays concerné. Prévoir un clapet anti-retour dans le circuit
eau froide sanitaire.
Boucle de circulation eau chaude sanitaire
Pour assurer la disponibilité de l'eau chaude dès l'ouverture des
robinets, une boucle de circulation entre les postes de puisage et la
tubulure de recirculation du préparateur ECS peut être installée. Un
clapet anti-retour doit être prévu dans cette boucle.
Raccordement eau froide sanitaire
Réaliser le raccordement à l'eau froide. Prévoir une évacuation d'eau
dans la chaufferie ainsi qu'un "entonnoir-siphon" pour le groupe de
sécurité.
Circuit de purge
Pendant le processus de chauffe, de l'eau peut s'écouler
par
le circuit de purge pour garantir la sécurité de
„
„
Réducteur de pression
Mesures à prendre pour empêcher le refoulement
de l'eau chaude
Prévoir un clapet anti-retour dans le circuit eau froide sanitaire.
Pour les préparateurs à écoulement libre, prévoir une vanne de
sectionnement en amont et en aval du clapet anti-retour afin de
faciliter les tests de fonctionnement et le remplacement du clapet.
Exemple :
9.
17.
27.
28.
29.
30.
32.
54.
56.
57.
14
Vanne de sectionnement
Robinet de vidange
Clapet anti-retour
Entrée eau froide sanitaire
Réducteur de pression
Groupe de sécurité
Pompe de bouclage eau chaude sanitaire (facultative)
Extrémité de la conduite de décharge libre et visible 2 à 4 cm audessus de l'entonnoir d'écoulement
Retour boucle de circulation eau chaude sanitaire
Sortie eau chaude sanitaire
GTU 1200 V
15/11/2010 - 300007106-001-B
4. Installation
„
Soupape de sécurité
Conformément aux règles de sécurité, monter une
soupape
de sécurité plombée sur l'entrée d'eau froide
sanitaire du ballon.
Tarage de la soupape de sécurité : J 10 bar.
Pour la France, nous préconisons les groupes de sécurité
hydrauliques à membrane de marque NF.
- Intégrer la soupape de sécurité dans le circuit d'eau froide.
- Installer la soupape de sécurité près du préparateur, à un endroit
facile d'accès.
Dimensionnement :
Le groupe de sécurité et son raccordement au préparateur ECS
doivent être au moins du même diamètre que la tubulure
d'alimentation eau froide du circuit sanitaire du préparateur.
Aucun organe de sectionnement ne doit se trouver entre la soupape
ou le groupe de sécurité et le ballon.
Le tube d'évacuation du groupe de sécurité doit avoir une pente
continue et suffisante et sa section doit être au moins égale à celle
de l'orifice de sortie du groupe de sécurité (ceci pour éviter de freiner
l'écoulement de l'eau en cas de surpression).
La conduite d'écoulement de la soupape ou du groupe de sécurité ne
doit pas être obturée.
France :
Le niveau du groupe de sécurité doit être inférieur à celui de l'entrée
eau froide pour permettre la vidange. Dans le cas contraire, prévoir
un tube de vidange au point bas du préparateur.
Allemagne :
Définir le dimensionnement de la soupape de sécurité selon la norme
DIN 1988 :
Capacité
litres
Dimension de la soupape
Dimension min. du
raccordement d'entrée
Puissance de chauffe
kW
max.
< 200
R ou Rp 1/2
75
200 J 1000
R ou Rp 3/4
150
Monter la soupape de sécurité au-dessus du préparateur pour éviter
de vidanger le ballon lors des travaux
Installer un robinet de vidange au point bas du préparateur.
15/11/2010 -300007106-001-B
GTU 1200 V
15
4. Installation
4.2.3
Exemples d'installation
Les schémas suivants sont donnés à titre d'exemple. D'autres raccordements peuvent être réalisés.
„
1
2
3
4
7
9
10
11
16
17
18
21
22
23
26
27
28
29
30
32
33
44
50
51
52
56
57
65
75
16
Légende des schémas
Départ chauffage
Retour chauffage
Soupape de sécurité 3 bar
Manomètre
Purgeur automatique
Vanne
Vanne mélangeuse 3 voies
Pompe chauffage
Vase d'expansion
Vanne de vidange
Remplissage du circuit chauffage
Sonde de température extérieure
Pas de sonde avec le tableau B
Livrée d'origine avec le tableau E
Livrée d'origine avec le tableau D
Sonde chaudière de la régulation
Sonde de température départ après vanne mélangeuse
Pompe de charge sanitaire
Clapet anti-retour
Entrée eau froide sanitaire
Réducteur de pression
Groupe de sécurité
Pompe de bouclage eau chaude sanitaire (facultative)
Sonde de température eau chaude sanitaire (Option)
Thermostat limiteur 65 °C à réarmement manuel pour plancher
chauffant (France : DTU 65.8, NF P 52-303-1)
Disconnecteur
Robinet thermostatique
Soupape différentielle (avec options EA 61 et EA 63)
Retour boucle de circulation ECS
Sortie eau chaude sanitaire
Circuit basse température (radiateurs ou chauffage par le sol)
Pompe à usage sanitaire
„
Options
EA 47
EA 59
EA 60
EA 61
EA 63
Kit de sécurité hydraulique
Collecteur pour 2 circuits
Collecteur pour 3 circuits
Module hydraulique pour 1 circuit direct avec pompe 3 vitesses
Module hydraulique pour 1 circuit avec vanne avec pompe 3
vitesses
EA 65 Module hydraulique pour un circuit direct avec pompe électronique
EA 67 Module hydraulique pour 1 circuit avec vanne avec pompe
électronique
EA 102 Kit de sécurité hydraulique
GTU 1200 V
15/11/2010 - 300007106-001-B
4. Installation
Installation avec 1 circuit chauffage direct radiateur (sans vanne mélangeuse)
Tableaux de commande possibles pour ce type d'installation :
Tableau de commande B
Tableau de commande E (EASYMATIC) ou ER (EASYRADIO)
Tableau de commande D (DIEMATIC 3)
Options nécessaires :
Aucune option nécessaire
Le tableau B peut piloter d'origine un deuxième circuit direct
(Thermostats d'ambiance livrables en option).
15/11/2010 -300007106-001-B
GTU 1200 V
17
4. Installation
Installation avec 1 circuit chauffage direct (radiateur) et 1 circuit avec vanne mélangeuse (radiateurs ou chauffage par le sol)
Tableaux de commande possibles pour ce type d'installation :
Tableau de commande D (DIEMATIC 3)
Options nécessaires :
1 option platine avec sonde départ FM48
18
Le circuit A peut ne pas être présent.
GTU 1200 V
15/11/2010 - 300007106-001-B
4. Installation
Installation avec 1 circuit réchauffage piscine et 1 circuit avec vanne mélangeuse (radiateurs ou chauffage par le sol)
Tableaux de commande possibles pour ce type d'installation :
Tableau de commande D (DIEMATIC 3)
Options nécessaires :
Sonde ECS colis AD212
1 option platine avec sonde départ FM48
15/11/2010 -300007106-001-B
GTU 1200 V
19
4. Installation
Installation chauffage avec 1 circuit chauffage direct (radiateur) et 2 circuits avec vanne mélangeuse (radiateurs ou chauffage
par le sol)
Tableaux de commande possibles pour ce type d'installation :
Tableau de commande D (DIEMATIC 3)
Options nécessaires :
2 platines avec sonde départ FM48
20
GTU 1200 V
15/11/2010 - 300007106-001-B
4. Installation
4.3 Raccordement à la cheminée
Le raccordement doit être conforme aux réglementations locales et
nationales en vigueur.
Les performances élevées des chaudières modernes, leur utilisation
dans des conditions particulières liées à l'évolution des technologies
(par ex. : fonctionnement en basse température modulée)
conduisent à l'obtention de très basses températures de fumées.
4.3.1
Pour cette raison :
- Pour éviter les risques de détérioration de la cheminée, utiliser des
conduits conçus pour permettre l'écoulement des condensats qui
peuvent résulter de ces modes de fonctionnement.
- Installer un té de purge en pied de cheminée.
- Installer un modérateur de tirage (recommandé).
Détermination du conduit de fumées
Le tableau ci-dessous indique, par modèle de chaudières, les dimensions minimales de cheminée à respecter pour assurer le tirage nécessaire
à la buse.
•
Tous pays sauf : Italie
Type de chaudière
Puissance
Tirage
Débit massique des
nécessaire (1)
fumées (1) (2) (12% CO2
au fioul)
•
Cheminée : Dimensions
minimales conseillées
Température de fumées
(1) (2) (12% CO
2 au fioul)
Ø mini
Hauteur
kW
Pa *
kg/s
°C
mm
m
GTU 1203 V
16 - 21
8
0.0106
< 180
125
5
GTU 1204 V
21 - 27
12
0.0137
< 180
125
6.5
GTU 1205 V
27 - 33
12
0.0167
< 190
125
7
Italie
Type de chaudière
Puissance
Tirage
Débit massique des
nécessaire (1)
fumées (1) (2) (12% CO2
au fioul)
Cheminée : Dimensions
minimales conseillées
Température de fumées
(1) (2) (12% CO
2 au fioul)
Ø mini
Hauteur
kW
Pa *
kg/s
°C
mm
m
GTU 1203 V
16 - 20
8
0.091
< 180
125
5
GTU 1204 V
20 - 25
12
0.0114
< 180
125
6.5
GTU 1205 V
26 - 28
12
0.0128
< 180
125
7
* 1 Pa = 0.01 mbar
(2) : Température chaudière : 80 °C - Température ambiante : 20 °C
(1) : Puissance haute de la chaudière
4.3.2
Raccordement au conduit de fumées
L'appareil doit être installé suivant les règles de l'Art avec un tuyau
étanche dans un matériel susceptible de résister aux gaz chauds de
la combustion et aux condensations acides éventuelles.
Le raccordement entre la buse de la chaudière et le conduit de
cheminée, d'une section au moins égale à celle de la buse, doit être
le plus direct et le plus court possible.
4.4 Raccordement du brûleur
ZVoir : Notice du brûleur.
4.5 Raccordements électriques
ZVoir : Notice du tableau de commande.
15/11/2010 -300007106-001-B
GTU 1200 V
21
5. Mise en service
5 Mise en service
5.1 Remplissage en eau de l'installation
5.1.1
„
`
Circuit primaire
Circuit de chauffage
„
Effectuer le remplissage lentement par le point bas de
l'installation chauffage :
- Soit par le robinet de remplissage et de vidange (voir dessin cidessus). Dans ce cas, le tuyau (Ø intérieur 14 mm) doit être
impérativement débranché après le remplissage.
- Soit par le disconnecteur mis en place par l'installateur (voir
repère 50 schémas de principe ci-avant).
`
Purger l'air de l'installation en partie haute par l'ouverture d'un
ou plusieurs purgeurs.
`
Fermer le(s) point(s) de purge lorsque l'eau apparaît.
Contrôler l'étanchéité
l'installation.
22
`
Echangeur du préparateur ECS
Pour que la purge de l'échangeur du préparateur ECS puisse
s'effectuer correctement, procéder comme suit :
Dévisser le bouchon du purgeur automatique.
Mettre le clapet anti-thermosiphon en position ouverte (O).
Ces éléments seront remis dans leur position initiale une fois la
mise en service de la chaudière effectuée.
Contrôler le fonctionnement de la soupape de sécurité
chauffage.
de tous les raccords de
GTU 1200 V
15/11/2010 - 300007106-001-B
5. Mise en service
5.1.2
Circuit secondaire (eau sanitaire)
1. Dégazer soigneusement le préparateur ECS et le réseau de
distribution afin d'éviter les bruits et les à-coups provoqués par
l'air emprisonné qui se déplace dans les tuyauteries lors du
puisage :
`
Remplir complètement le préparateur ECS par le tube d'arrivée
d'eau froide en laissant un robinet d'eau chaude ouvert.
`
Ne refermer ce robinet que lorsque l'écoulement s'effectue
régulièrement sans bruit et sans à-coup dans la tuyauterie.
`
Dégazer ensuite successivement toutes les tuyauteries d'eau
chaude en ouvrant les robinets correspondants.
Ces opérations permettent également le rinçage et le nettoyage
des tuyauteries d'eau chaude situées en sortie du préparateur
ECS.
2. Vérifier les organes de sécurité (soupape ou groupe de sécurité
en particulier) en se reportant aux notices fournies avec ces
composants.
5.2 Mise en service du ballon
Remplir, purger et contrôler l'étanchéité des circuits
primaire
(chauffage) et secondaire (ECS) comme indiqué
dans le chapitre précédent.
Dévisser le bouchon du purgeur automatique.
Mettre le clapet anti-thermosiphon en position ouverte (O).
Dégommer la pompe de charge le cas échéant. Pour cela,
dévisser le bouchon de protection à l'avant de la pompe. Engager un
tournevis dans la fente de l'axe de la pompe et tourner plusieurs fois
l'axe à droite et à gauche. Remettre le bouchon de protection en
place.
Procéder à la purge :
Mettre la chaudière sous tension.
Voir : Notice du tableau de commande
Z
Un cycle de purge d'une durée d'une minute est effectué
automatiquement. Répéter cette opération 3 à 4 fois selon la
capacité du préparateur ECS en actionnant le bouton marche/
arrêt de la chaudière.
Cette séquence de purge n'est pas activée si la température du
préparateur d'eau chaude sanitaire est supérieure à 25 °C.
Réaliser l'appoint d'eau du circuit primaire.
Mettre le clapet anti-thermosiphon en position automatique (A).
Revisser le bouchon du purgeur automatique.
Pendant le processus de chauffe, une certaine quantité
d'eau
peut s'écouler par la soupape ou le groupe de
sécurité ; ceci provient de la dilatation de l'eau. Ce
phénomène est tout à fait normal et ne doit en aucun cas
être entravé.
5.3 Mise en service du brûleur
ZVoir : Notice du brûleur
15/11/2010 -300007106-001-B
GTU 1200 V
23
6. Entretien
6 Entretien
6.1 Contrôle et nettoyage des principaux composants
6.1.1
Niveau d'eau
Vérifier régulièrement le niveau d'eau de l'installation. Le compléter,
au besoin, en évitant une entrée brutale d'eau froide dans la
chaudière chaude. Si cette opération se répète plusieurs fois par
saison, chercher la fuite et y remédier.
6.1.2
Ne pas vidanger l'installation, sauf en cas de nécessité
absolue.
Exemple : Absence de plusieurs mois avec risque
de gel dans le bâtiment.
Organes de sécurité
Vérifier les organes de sécurité (soupape ou groupe de sécurité en
particulier) en se reportant aux notices fournies avec ces
composants.
6.2 Chaudière
Le bon rendement de la chaudière dépend de son état de propreté.
Le nettoyage de la chaudière doit se faire aussi souvent que
nécessaire et, comme la cheminée, au moins une fois par an, voire
davantage selon la réglementation en vigueur et le contrat
d'assurance souscrit.
Les opérations de nettoyage se font toujours chaudière
éteinte
et alimentation électrique coupée.
Pour accéder aux différents organes à entretenir et à vérifier, il est
nécessaire de démonter le panneau/capot avant de la chaudière.
Voir dessin ci-contre.
Opérations de nettoyage : Voir pages suivantes.
Après nettoyage et entretien :
-
24
Refermer la porte foyère.
Effectuer l'entretien du brûleur.
Remonter le capot avant.
Effectuer les essais de bon fonctionnement et les mesures de
combustion.
GTU 1200 V
15/11/2010 - 300007106-001-B
6. Entretien
6.2.1
Ramonage de la chaudière
Ramonage manuel
Débrancher le câble brûleur.
Dévisser les 4 écrous à embase avec rondelles plates (Clé de
13).
- Ouvrir la porte foyère.
- Enlever les accélérateurs de convection (nombre variable
suivant le modèle de chaudière).
- Ramoner soigneusement les carneaux à l'aide de la brosse livrée
à cet effet. Brosser également le foyer.
- Aspirer les suies dans le bas des carneaux et dans le foyer à
l'aide d'un aspirateur dont le diamètre du tube d'aspiration est
inférieur à 40 mm.
- Remettre les accélérateurs de convection en place.
- Refermer la porte foyère.
- Remonter la façade avant.
Uniquement chaudière 3 éléments
15/11/2010 -300007106-001-B
GTU 1200 V
25
6. Entretien
Ramonage chimique
A. Principe général
Le ramonage des chaudières est traditionnellement réalisé
mécaniquement. Il existe actuellement des méthodes de ramonage
chimique qui facilitent ces travaux d'entretien.
Un réactif chimique est appliqué sur les surfaces d'échange de la
chaudière.
Après application, la réaction est complétée par une mise à feu du
brûleur. Les dépôts initiaux sont neutralisés et pyrolisés. Les
résidus pulvérulents restants sont faciles à extraire par le brossage
ou par aspiration.
B. Les produits
Le produit doit être adapté aux chaudières à corps en fonte.
Différents fabricants proposent des produits sous forme de
concentré liquide ou d'aérosol.
Les aérosols sont conditionnés en bombe de 0.5 à 1 l permettant le
traitement d'une chaudière domestique. Se référer aux instructions
fournies avec le produit.
8800N065
Les produits liquides sont disponibles en bidons de 1 à 50 l. Ces
liquides concentrés sont dilués avant application avec un
pulvérisateur.
Les pulvérisateurs existent sous diverses formes adaptées à
l'usage prévu :
- Pulvérisateur de faible capacité (2 ou 3 l) avec réservoir
incorporé pour petites chaudières et fréquence modérée. Mise
en pression manuelle du réservoir.
- Pulvérisateur de 5 l avec réservoir séparé, lance et tube de
liaison. Les lances permettent une application aisée en fond de
foyer. Mise en pression manuelle du réservoir.
- Pulvérisateur assisté par moteur de mise en pression avec
réservoir, lance et tube de liaison. Ces pulvérisateurs sont
utilisés pour des usages intensifs.
8800N063
C. Mode opératoire
Le mode opératoire repris correspond aux cas standard
d'utilisation. Se reporter aux instructions du fabricant pour les
conseils spécifiques au produit employé.
Application
- En fonction du produit, la chaudière doit être froide ou en
température. Se référer aux instructions fournies avec le produit.
- Application directe sur les surfaces d'échange avec les bombes
aérosols.
- Les concentrés sont dilués dans des proportions de 1/5 à 1/20
(en fonction du produit et de l'état de la chaudière).
- L'application avec le pulvérisateur s'effectue en partie supérieure
de la chaudière et sur les parois du foyer. Les surfaces sont
mouillées mais non lavées. Il n'est pas nécessaire de pénétrer
avec le pulvérisateur entre les surfaces d'échange.
- Un volume d'un litre de solution dilué est généralement utilisé
pour 1 m2 de surface d'échange (chaudière domestique), soit de
0.05 à 0.2 l de concentré.
26
GTU 1200 V
15/11/2010 - 300007106-001-B
6. Entretien
D. Mise à feu
La mise à feu du brûleur est effectuée après un temps de
pénétration du produit de 2 à 5 min. Se référer aux instructions
fournies avec le produit.
E. Nettoyage
- Enlever les accélérateurs de convection.
- Un brossage léger permet d'enlever les résidus pulvérulents
subsistant après combustion.
Les résidus pulvérulents restants sont faciles à extraire par le
brossage ou par aspiration.
Pour certains produits, une courte application après nettoyage
permet d'obtenir un effet préventif limitant les dépôts sur les
surfaces d'échange.
- Remettre les accélérateurs de convection en place.
- Refermer la porte foyère.
- Effectuer l'entretien du brûleur.
- Remonter la façade avant.
Uniquement chaudière 3 éléments
6.2.2
Nettoyage de l'habillage et de la vitre
- Utiliser exclusivement de l'eau savonneuse et une éponge.
- Rincer à l'eau claire.
- Sécher avec un chiffon doux ou une peau de chamois.
15/11/2010 -300007106-001-B
GTU 1200 V
27
6. Entretien
6.3 Brûleur
ZVoir : Notice du brûleur.
6.4 Préparateur d'eau chaude sanitaire
6.4.1
Anode titane
Le tableau de commande de la chaudière doit être sous
tension
pour assurer le fonctionnement de l'anode titane.
6.4.2
Soupape ou groupe de sécurité
La soupape ou le groupe de sécurité doit être manoeuvré au moins
1 fois par mois, afin de s'assurer de son bon fonctionnement et de
se prémunir d'éventuelles surpressions qui endommageraient le
préparateur ECS. Se reporter à la notice jointe au dispositif de
sécurité.
Le non-respect de cette règle d'entretien peut entraîner
une
détérioration de la cuve du préparateur ECS et
l'annulation de sa garantie.
28
GTU 1200 V
15/11/2010 - 300007106-001-B
6. Entretien
6.4.3
Détartrage
Dans les régions où l'eau est calcaire, il est recommandé de demander à l'installateur d'effectuer annuellement un détartrage de l'échangeur
du préparateur ECS afin d'en préserver les performances.
•
Version avant 01/02/2008
•
Jonc
Languette à l'extérieur
2
Anode titane
Joint Viton
Sonde
Patte de fixation de la sonde
Câble pour raccordement de
l'anode titane
Version après 01/02/2008
Joint
Languette à l'extérieur
2
Anode titane
Joint torique
Sonde
Patte de fixation de la sonde
Câble pour raccordement de
l'anode titane
M0
Ne pas inverser le branchement de l'anode titane.
1. Couper l'arrivée d'eau froide sanitaire.
2. Vidanger le préparateur.
Pour effectuer la vidange par le groupe de sécurité, mettre le
groupe en position vidange et ouvrir un robinet d'eau chaude
(ou un robinet de purge) pour permettre une entrée d'air.
3. Retirer l'isolation du tampon de visite.
01
24
2
8. Remonter l'ensemble :
- Placer la patte de fixation de la sonde vers le bas.
- Remplacer le joint à lèvres et le positionner dans l'orifice de visite
en veillant à placer sa languette à l'extérieur du préparateur ECS.
- Version avant 01/02/2008 : Positionner le jonc autour du joint en
veillant à placer la languette au-dessus du jonc.
- Fixer le tampon sur la bride à l'aide des 6 écrous en serrant
uniformément en croix.
4. Retirer la sonde ECS.
Serrer les vis sans forcer : 6 N·m
Utiliser
une clé dynamométrique.
5. Déposer le tampon de visite (clé de 13 mm).
9. Contrôler l'étanchéité de la bride latérale.
6. Enlever le tartre déposé dans le fond du réservoir.
10. Effectuer la mise en service.
Conserver le tartre sur les parois du réservoir : il protège
efficacement
de la corrosion et renforce l'isolation du
ballon.
7. Détartrer l'échangeur pour garantir ses performances.
15/11/2010 -300007106-001-B
GTU 1200 V
29
6. Entretien
7 Instructions pour le ramoneur
`
Contrôler le thermostat de sécurité : Appuyer sur le bouton
TEST STB jusqu'à la coupure de la chaudière.
`
Déterminer les pertes par les fumées et le smoke.
8 Arrêt de la chaudière
„
Précautions à prendre s'il y a risque de gel
„
Circuit de chauffage :
Utiliser un antigel bien dosé pour éviter le gel de l'eau de chauffage.
A défaut, vidanger entièrement l'installation. Dans tous les cas,
consulter l'installateur.
Circuit eau chaude sanitaire :
Précautions à prendre en cas d'arrêt prolongé (un
an ou plus)
- Faire ramoner soigneusement la chaudière et la cheminée.
- Fermer la porte de la chaudière pour éviter toute circulation d'air à
l'intérieur.
- Enlever le tuyau reliant la chaudière à la cheminée et fermer la
buse avec un tampon.
Vidanger le ballon et les tuyauteries d'eau sanitaire.
30
GTU 1200 V
15/11/2010 - 300007106-001-B
9 Pièces de rechange - GTU 1200 V
12/06/2008- 300007106-002-A
Pour commander une pièce de rechange, il est indispensable d'indiquer le numéro de code figurant dans la liste, en face du repère de la
pièce désirée.
aussi :
Z-Voir
Notice du tableau de commande
- Notice du brûleur
Corps de chaudière
DE DIETRICH THERMIQUE S.A.S. - Centre Pièces de Rechange
4 rue d’Oberbronn - F-67110 REICHSHOFFEN - * +33 (0)3 88 80 26 50 - + +33 (0)3 88 80 26 98
cprdedietrichthermique.com
9. Pièces de rechange - GTU 1200 V
Isolation corps - Brûleur - Divers
Habillage
32
GTU 1200 V
15/11/2010 - 300007106-001-B
9. Pièces de rechange - GTU 1200 V
Préparateur ECS LI 130/TA (Colis BH107)
60
62
61
65
62
66
64
63
70
68
72
71
73
70
68
76
75
74
77
67
67
69
69
M001428
Préparateur ECS LI 130 (Colis BH70)
15/11/2010 -300007106-001-B
GTU 1200 V
33
9. Pièces de rechange - GTU 1200 V
Kit de liaison entre chaudière et préparateur ECS (Colis BH71)
Repères
Code
Désignation
1
8575-8000
Socle complet 3 éléments
1
8575-8001
Socle complet 4 éléments
1
8575-8002
Socle complet 5 éléments
2
8575-5500
Corps de chaudière complet 3 éléments
2
8575-5501
Corps de chaudière complet 4 éléments
2
8575-5502
Corps de chaudière complet 5 éléments
3
8575-8975
Buse Ø 125/130
4
9508-6036
Cordon Ø 8 silicone
5
8199-0203
Charnière inférieure
6
8199-0204
Charnière supérieure
7
8575-8919
Porte foyère complète
8
8575-5524
Isolation porte foyère complète
9
9425-0247
Isolation arrière porte
10
9425-0246
Isolation intermédiaire porte
11
9425-0245
Isolation avant porte
12
8199-0207
Axe pour porte foyère
13
9508-6032
Cordon fibre de verre silicone
14
200006328
Volet
18
9754-9449
Tube départ/retour 1”1/4
19
9503-7300
Bouchon
20
9536-1215
Doigt de gant
21
9758-1286
Ressort pour doigt de gant
22
9536-5613
Ressort de contact pour doigt de gant
23
8199-0015
Accélérateur de convection gauche
24
8199-0016
Accélérateur de convection central
25
8199-0017
Accélérateur de convection droit
26
8199-8983
Sachet visserie corps
Repères
Code
30
8575-5509
Isolation corps GT 120 - 3 éléments
30
8575-5510
Isolation corps GT 120 - 4 éléments
30
8575-5511
Isolation corps GT 120 - 5 éléments
31
8406-8082
Attache
35
9696-0223
Brosse
36
8575-4938
Sonde ECS complète - 2 m
37
300008957
Connecteur 2 points pour sonde ECS
38
9536-2447
Sonde KVT 60 lg. 2 m
39
8802-7321
Brûleur M100/1N
39
8802-7322
Brûleur M100/2N
39
8802-7319
Brûleur M100/1S
39
8802-7320
Brûleur M100/2S
40
8575-5517
Habillage complet GTU 1203 V
40
8575-5518
Habillage complet GTU 1204 V
40
8575-5519
Habillage complet GTU 1205 V
41
8575-8949
Traverse support complète
42
200000951
Traverse support + Pop masse
43
9786-4029
Carcasse tableau de commande + Vitre
45
8575-8824
Panneau latéral droit 3 éléments
45
8575-8825
Panneau latéral droit 4 éléments
Corps de chaudière
34
Désignation
Isolation corps
Divers
Brûleur
Habillage
GTU 1200 V
15/11/2010 - 300007106-001-B
9. Pièces de rechange - GTU 1200 V
Repères
Code
Repères
Code
45
8575-8826
Panneau latéral droit 5 éléments
Désignation
128
9491-4421
Réduction en laiton G 1-G 3/8
Désignation
46
8575-8852
Panneau latéral gauche 3 éléments
129
9495-0113
Bouchon plein 1/2"
46
8575-8853
Panneau latéral gauche 4 éléments
130
9501-3062
Joint vert Ø30x21x2
46
8575-8854
Panneau latéral gauche 5 éléments
131
9490-2073
Robinet de vidange 1/2"
47
8575-8830
Panneau arrière
48
8575-0511
Chapiteau 3 éléments
48
8575-0512
Chapiteau 4 éléments
48
8575-0513
Chapiteau 5 éléments
49
8575-8828
Panneau avant complet
50
8575-5536
Panneau avant blanc sérigraphié
51
8575-5537
Panneau latéral avant
52
8575-0523
Joue droite
53
8575-0524
Joue gauche
54
8575-8032
Renfort
55
HY149506
Poignée
57
8575-5508
Sachet visserie habillage
Préparateur ECS LI 130/TA (Colis BH107)
60
100001612
Préparateur ECS LI 130/TA
61
9501-3010
Joint EPDM 29x19x3
62
9501-3011
Joint EPDM 25x15x3
63
9786-0646
Pied réglable M10x35
64
9536-2448
Sonde KVT 60 lg. 5 m
65
300008957
Connecteur 2 points pour sonde ECS
66
8953-4040
Isolation tampon
67
300008956
Connecteur TA (anode titane)
68
9536-5009
Patte de fixation de la sonde
69
200000092
Tampon complet TA Ø112
70
200000093
Anode titane complète
71
8970-5511
Kit joint 7 mm + jonc - avant 01/02/2008
72
9501-3023
Joint Viton 20x8.5x2 - avant 01/02/2008
73
9497-4525
Entretoise nylon - avant 01/02/2008
74
8801-4965
Câblage anode titane - avant 01/02/2008
75
300012153
Joint à lèvres - après 01/02/2008
76
300014305
Joint torique - après 01/02/2008
77
200011580
Câblage anode titane - après 01/02/2008
100
8955-5500
Préparateur ECS LI 130
101
8955-5501
Tampon Ø 112
102
8970-5511
Kit joint 7 mm + jonc
103
8970-8901
Anode magnésium complète
104
9501-4035
Joint Ø 25x8.5x2
105
9497-4525
Entretoise nylon
106
8960-4901
Fil de masse
107
9536-5009
Patte de fixation de la sonde
108
9786-0646
Pied réglable M10x35
109
8955-4026
Isolation tampon
110
9501-3010
Joint EPDM 29x19x3
111
9501-3011
Joint EPDM 25x15x3
120
9499-4104
Flexible inox calorifugé lg. 350
121
9499-4111
Flexible inox calorifugé lg. 900
122
9513-2254
Circulateur UPS 15-50 130 3H
123
8955-4900
Câble pompe de charge
124
9536-0225
Ensemble croix de raccordement 1" 1/4
125
9491-4419
Coude 90° Rp 3/4 G 1
126
9491-4298
Clapet anti-retour Rp 3/4
127
8500-0023
Purgeur OVENT. 1088303
Préparateur ECS LI 130 (Colis BH70)
Kit de liaison hydraulique - Colis BH 71
15/11/2010 -300007106-001-B
GTU 1200 V
35
DE DIETRICH THERMIQUE S.A.S.
www.dedietrich-thermique.fr
FR
Direction des Ventes France
57, rue de la Gare
F- 67580 MERTZWILLER
+33 (0)3 88 80 27 00
+33 (0)3 88 80 27 99
ÖAG AG
www.oeag.at
AT
NEUBERG S.A.
www.dedietrich-heating.com
DE DIETRICH REMEHA GmbH
www.dedietrich-remeha.de
DE
Rheiner Strasse 151
D- 48282 EMSDETTEN
+49 (0)25 72 / 23-5
+49 (0)25 72 / 23-102
[email protected]
LU
Weggevoerdenlaan 5
B- 8500 KORTRIJK
+32 (0)56/23 75 11
39 rue Jacques Stas
L- 2010 LUXEMBOURG
+352 (0)2 401 401
DE DIETRICH
www.dedietrich-otoplenie.ru
VAN MARCKE
www.vanmarcke.be
BE
Schemmerlstrasse 66-70
A-1110 WIEN
+43 (0)50406 - 61624
+43 (0)50406 - 61569
[email protected]
RU
129090 г. Москва
ул. Гиляровского, д. 8
офис 52
+7 495 988-43-04
+7 495 988-43-04
[email protected]
WALTER MEIER (Klima Schweiz) AG
www.waltermeier.com
WALTER MEIER (Climat Suisse) SA
Bahnstrasse 24
CH-8603 SCHWERZENBACH
+41 (0) 44 806 44 24
Serviceline +41 (0)8 00 846 846
+41 (0) 44 806 44 25
[email protected]
Z.I. de la Veyre B, St-Légier
CH-1800 VEVEY 1
+41 (0) 21 943 02 22
Serviceline +41 (0)8 00 846 846
+41 (0) 21 943 02 33
[email protected]
CH
DE DIETRICH
www.dedietrich-heating.com
Room 512, Tower A, Kelun Building
12A Guanghua Rd, Chaoyang District
C-100020 BEIJING
+86 (0)106.581.4017
+86 (0)106.581.4018
+86 (0)106.581.7056
+86 (0)106.581.4019
[email protected]
AD001-AC
CN
© Droits d'auteur
Toutes les informations techniques contenues dans la présente notice ainsi que les dessins et
schémas électriques sont notre propriété et ne peuvent être reproduits sans notre autorisation
écrite préalable.
Sous réserve de modifications.
15/11/2010
DE DIETRICH THERMIQUE
57, rue de la Gare F- 67580 MERTZWILLER - BP 30
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement