Avis Technique 14/14-2005 CONFORT+ et ALLIANCE

Avis Technique 14/14-2005 CONFORT+ et ALLIANCE
Avis Technique 14/14-2005
Annule et remplace l’Avis Technique 14/07-1128
Système de distribution d’air chaud
Cheminées
Fireplaces
Kamine
CONFORT+ et
ALLIANCE
Titulaire :
Société POUJOULAT S. A.
CS 50016
FR-79270 Saint-Symphorien
Tél. : 05 49 04 40 40
Fax : 05 49 04 40 00
E-mail : [email protected]
Internet : http://www.poujoulat.fr
Commission chargée de formuler des Avis Techniques
Groupe Spécialisé n° 14
(arrêté du 21 mars 2012)
Installations de génie climatique et installations sanitaires
Vu pour enregistrement le 24 septembre 2014
Secrétariat de la commission des Avis Techniques
CSTB, 84 avenue Jean Jaurès, Champs sur Marne, FR-77447 Marne la Vallée Cedex 2
Tél. : 01 64 68 82 82 - Fax : 01 60 05 70 37 - Internet : www.cstb.fr
Les Avis Techniques sont publiés par le Secrétariat des Avis Techniques, assuré par le CSTB. Les versions authentifiées sont disponibles gratuitement sur le site internet du CSTB (http://www.cstb.fr)
 CSTB 2014
Le Groupe Spécialisé n°14 « Installations de génie climatique et installations
sanitaires » de la commission chargée de formuler les Avis Techniques a examiné,
le 3 juillet 2014, les systèmes de distribution d’air chaud CONFORT+ et ALLIANCE
présentés par la société POUJOULAT. Il a formulé l'Avis Technique ci-après, qui
annule et remplace l'Avis Technique 14/07-1128. Cet Avis a été formulé pour les
utilisations dans les conditions de la France européenne et des départements
d'Outre-mer.
1.
1.1
Définition succincte
Description succincte
Les systèmes CONFORT+ et ALLIANCE permettent une distribution
d’air chaud avec récupération de chaleur sur les fumées grâce à de l’air
pulsé dans un conduit-échangeur.
Le système CONFORT+ s’emploie en parallèle d’un système de VMC à
simple flux ou double flux.
Le système ALLIANCE s’emploie couplé à un système de VMC à double
flux avec une motorisation de type EC à débit constant certifiée NF205, ou toute motorisation validée par la société POUJOULAT moyennant un dimensionnement de l’installation prenant en compte la perte
de charge supplémentaire introduite par le conduit-échangeur sur le
réseau de soufflage, telle que P = 0,002 qv² (soit 30 Pa environ pour
un débit de 120 m3/h).
Sauf prescription contraire figurant dans la notice établie par le fabricant de l’appareil, les systèmes de récupération et de distribution d’air
chaud CONFORT+ et ALLIANCE fonctionnent avec tout type d’appareil
indépendant de chauffage au bois bûches ou granulés (insert, poêle ou
cuisinière), avec de l’air circulant exclusivement en pression au sein
d’un conduit-échangeur (cf. tableau 1).
Les systèmes CONFORT+ et ALLIANCE s’intègrent en habitat individuel, aussi bien en construction neuve qu’existante.
Le montage des systèmes CONFORT+ et ALLIANCE est possible dans
les habitations individuelles équipées d’un conduit (cf. tableau 1 du
Dossier Technique pour les conduits pouvant être utilisés) :
2.11 Spécifications particulières liées aux combustibles
Les systèmes de récupération et de distribution d’air chaud CONFORT+
et ALLIANCE fonctionnent avec tout type d’appareil indépendant de
chauffage au bois bûches ou granulés (insert, poêle ou cuisinière).
2.12 Spécifications particulières liées aux générateurs
Sauf prescription contraire figurant dans la notice établie par le fabricant de l’appareil, les systèmes CONFORT+ et ALLIANCE peuvent être
mis en place :
 Avec un insert, neuf ou existant, conforme soit à la norme NF D 35376, soit à la NF EN 13229 :
- soit conjointement à l'installation d'un insert. Dans ce cas, si le
conduit de fumée (cf. gamme de conduits pouvant être utilisés
dans le tableau 1 du Dossier Technique) sur lequel est raccordé
l'insert est existant, il doit faire l'objet d'un diagnostic selon
l'annexe C du NF DTU 24.1. Le conduit de raccordement doit avoir
une classe d'étanchéité N1 au minimum ;
- soit sur un insert existant. A défaut de la présence d'une plaque
signalétique, selon le NF DTU 24.1, ou de l'existence d'une
attestation de conformité du conduit de fumée, l'étanchéité du
conduit de raccordement est à vérifier selon la procédure décrite
dans l'annexe C du NF DTU 24.1 ;
 Avec un appareil de chauffage à combustible solide fonctionnant
selon les normes NF EN 13240, NF EN 14785 (poêles uniquement),
NF EN 15250 ou NF D 32-301.
 soit conforme aux prescriptions du NF DTU 24.1,
2.13 Spécifications particulières liées à l'utilisation
 soit ayant fait l'objet d'un diagnostic favorable selon l'annexe C du
NF DTU 24.1 si de construction antérieure au NF DTU 24.1.
Les bouches de distribution d'air chaud ne peuvent pas être mises en
place dans les pièces de service comportant une évacuation d'air vicié.
La mise en œuvre de l'amenée d'air comburant pour l’appareil de
chauffage doit respecter les dispositions des paragraphes 5.1.1 et 6.5
du NF DTU 24.2 et satisfaire à l'arrêté du 23 février 2009 relatif à la
prévention des intoxications par le monoxyde de carbone dans les
locaux à usage d’habitation.
Il ne doit pas y avoir d'autre appareil raccordé sur un conduit de fumée
à tirage naturel dans la pièce où est installé l'appareil raccordé au
système.
1.2
2.21 Aptitude à l'emploi
Identification
Pour le système CONFORT+, une étiquette est collée sur le boîtier de
raccordement électrique du groupe motorisé comprenant les informations suivantes :
2.2
Appréciation sur le procédé
Stabilité
 Schéma de branchement.
La conception des systèmes de récupération et de distribution d’air
chaud CONFORT+ et ALLIANCE, et le respect des règles de mise en
œuvre énoncées dans le Dossier Technique permettent d'assurer leur
stabilité sans risque pour le reste de la construction.
 Tension d’alimentation en Volt et fréquence en Hertz
Sécurité de fonctionnement
 Modèle R2E
 Intensité maximale du courant d’alimentation en Ampère
 Nom et adresse du fabricant
 Marquage CE
 Numéro d’Avis Technique 14/14 – xxxx
 Numéro de série
Note : Une notice d’installation est fournie avec le groupe motorisé.
Une étiquette est apposée sur le conduit- échangeur comprenant les
informations suivantes :
 Conduit-échangeur ECH_xxx.
 Nom et adresse du fabricant.
 Numéro d’Avis Technique 14/14 – xxxx.
Note : Une notice d’installation est fournie avec le conduit-échangeur.
2.
2.1
AVIS
Domaine d'emploi accepté
L'utilisation des systèmes CONFORT+ et ALLIANCE est limitée aux
habitations individuelles. Le système est destiné à être mis en place
sur des appareils dont la température moyenne des produits de combustion en fonctionnement normal est inférieure ou égale à 400 °C.
De plus :
2
Sous réserve d'un entretien réalisé conformément aux prescriptions du
Dossier Technique, les systèmes CONFORT+ et ALLIANCE permettent
une installation propre à assurer la sécurité des usagers par une mise
en œuvre en pulsion : la mise en pression du conduit-échangeur permet de se prémunir des risques de passage de produits de combustion
dans le système de distribution d'air.
Par contre, cette sécurité ne peut être assurée dans le temps que sous
réserve d'une utilisation normale de l'appareil et d'un entretien régulier
par un professionnel qualifié.
La température d’insufflation aux bouches ne s’oppose pas au respect
des exigences de l’article 33 de l’arrêté du 23 Juin 1978 dès lors
qu’elle reste inférieure à 100 °C.
Confort thermique
La puissance de l'appareil est peu modifiée par la mise en place des
systèmes CONFORT+ et ALLIANCE, mais ces systèmes permettent une
meilleure répartition des calories dans le logement par une diffusion
d'air chaud dans différentes pièces.
Les systèmes de distribution d'air chaud ne sont pas visés dans les
réglementations thermiques en vigueur, que ce soit pour les bâtiments
neufs ou en rénovation.
Aspects sanitaires
Le présent avis est formulé au regard de l’engagement écrit du titulaire de respecter la réglementation, et notamment l’ensemble des
obligations réglementaires relatives aux substances dangereuses, pour
leur fabrication, leur intégration dans les ouvrages du domaine
14/14-2005
d’emploi accepté et l’exploitation de ceux-ci. Le contrôle des informations et déclarations délivrées en application des réglementations en
vigueur n’entre pas dans le champ du présent avis. Le titulaire du
présent avis conserve l’entière responsabilité de ces informations et
déclarations.
Ventilation
Compte tenu des conditions de mise en œuvre et des limites prévues
par le Dossier Technique, les principes des systèmes CONFORT+ et
ALLIANCE ne remettent pas en cause le renouvellement d'air dans le
logement.
Le système CONFORT+ ne peut être mis en place que dans des locaux
ventilés par :
 VMC double flux (autoréglable, modulé hygroréglable),
 VMC simple flux (autoréglable, hygro A et B) dans le respect des
débits maximum d’air chaud soufflés par pièce, tels que définis au
tableau 4 du Dossier Technique.
Sous réserve d’utilisation d’un système de VMC double flux répondant
aux exigences suivantes :
 soit une motorisation de type EC à débit constant certifiées NF-205,
 soit une motorisation validée par la société POUJOULAT moyennant
un dimensionnement de l’installation prenant en compte la perte de
charge supplémentaire introduite par le conduit-échangeur sur le
réseau de soufflage, telle que P = 0,002 qv² (soit 30 Pa environ
pour un débit de 120 m3/h),
2.23 Fabrication et contrôle
La fabrication relève des techniques classiques de transformation des
métaux.
Les contrôles de fabrication, prévus au Dossier Technique, permettent
d'assurer une constance de la qualité des éléments constituant les
systèmes CONFORT+ et ALLIANCE.
2.24 Mise en œuvre
Dans les limites d'emploi proposées, la mise en œuvre des systèmes
de distribution d'air chaud CONFORT+ et ALLIANCE par un professionnel qualifié ne pose pas de problème particulier.
L'installation électrique doit être réalisée selon la NF C 15-100.
2.3
Cahier des Prescriptions Techniques
2.31 Caractéristiques des produits
Les caractéristiques des produits constituant les systèmes CONFORT+
et ALLIANCE doivent être conformes à celles données dans le Dossier
Technique.
2.32 Contrôle de fabrication
Les contrôles de fabrication prévus dans le Dossier Technique doivent
être réalisés par le titulaire de l'Avis Technique.
2.33 Conception
le système ALLIANCE ne dégrade pas les performances du système de
ventilation.
La conception de l'installation doit être réalisée par une entreprise
qualifiée, en respectant les prescriptions du Dossier Technique.
Acoustique
Un équilibrage global doit être assuré dès la phase de conception du
réseau d’insufflation, avec des pertes de charge sensiblement équivalentes en direction de chacune des bouches distribuées, en particulier
avec le système ALLIANCE pour la partie du réseau distribuant l’air
directement dans le séjour, sans passer dans le conduit-échangeur.
Sous réserve de la prise en compte des éléments précisés dans le
Dossier Technique, les systèmes CONFORT+ et ALLIANCE ne s'opposent pas à l'arrêté du 30 juin 1999 modifié relatif aux caractéristiques
acoustiques des bâtiments d'habitation et aux modalités d'application
de la réglementation acoustique.
Réglementation thermique
Bâtiments existants :
 Réglementation thermique des bâtiments existants dite "éléments
par éléments"
Les systèmes CONFORT+ et ALLIANCE ne s’opposent pas au respect
de l'arrêté du 3 mai 2007 relatif aux caractéristiques thermiques et
à la performance énergétique des bâtiments existants.
 Réglementation thermique des bâtiments existants dite "globale"
Les systèmes CONFORT+ et ALLIANCE ne s’opposent pas au respect
de l'arrêté du 13 juin 2008 relatif à la performance énergétique des
bâtiments existants de surface supérieure à 1000 m2, lorsqu'ils font
l'objet de travaux de rénovation importants.
Bâtiments neufs :
Les systèmes CONFORT+ et ALLIANCE ne s’opposent pas au respect
de l'arrêté du 24 mai 2006 relatif aux caractéristiques thermiques des
bâtiments nouveaux et des parties nouvelles de bâtiments et ne fait
pas obstacle au respect de l'arrêté du 26 octobre 2010 relatif aux
caractéristiques thermiques et aux exigences de performance énergétique des bâtiments nouveaux et des parties nouvelles de bâtiments.
Réglementation sismique
Les dispositions de conception données dans le chapitre 6 du Dossier
Technique doivent être respectées.
2.34 Mise en œuvre
La mise en œuvre des systèmes de distribution d'air chaud CONFORT+
et ALLIANCE doit être effectuée par un professionnel qualifié conformément aux indications figurant dans le Dossier Technique.
2.35 Mise en service
Les prescriptions du Dossier Technique doivent être respectées.
Afin de satisfaire aux dispositions de l'avis de la Commission de la
sécurité des consommateurs sur les systèmes de distribution d'air
chaud, une attestation d'information est jointe à chaque système par
le titulaire de l'Avis Technique. Le distributeur, l'acquéreur et l'installateur doivent la compléter et la signer.
Préalablement à la mise en service, un constat de réception sera établi
entre l'installateur et le maitre d'ouvrage, selon le modèle présenté en
Annexe C.
Conclusions
Appréciation globale
La mise en œuvre des systèmes CONFORT+ et ALLIANCE ne s'oppose
pas au respect des exigences du décret n° 2010-1254 du 22 octobre
2010, dans la mesure où aucune exigence n'est requise pour les équipements.
L’utilisation du procédé dans le domaine d’emploi proposé est appréciée favorablement.
Données environnementales et sanitaires
3 ans, soit jusqu’au 31 juillet 2017.
Il n'existe pas de Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire
(FDES) pour ces systèmes. Il est rappelé que les FDES n'entrent pas
dans le champ d'examen d'aptitude à l'emploi des systèmes.
2.22 Durabilité - Entretien
Validité
Pour le Groupe Spécialisé n° 14
Les Présidents
Pierre CAROFF
Durabilité
Sous réserve du respect des dispositions de mise en œuvre et d'entretien prévues par le Dossier Technique, les systèmes CONFORT+ et
ALLIANCE ne laissent pas craindre de risque quant à leur durabilité.
L'entretien ne pose pas de problème particulier. Le respect des prescriptions du Dossier Technique, à cet égard, est impératif pour assurer
le bon fonctionnement des systèmes CONFORT+ et ALLIANCE et garantir la sécurité vis-à-vis des risques d'incendie et d'intoxication au
CO.
Ludovic DUMARQUEZ
Cet entretien peut être réalisé en même temps que celui de l'appareil à
combustion et du conduit de fumée, entretien réalisé conformément à
la réglementation en vigueur, par un professionnel qualifié.
Pour le réseau du système CONFORT+, les conduits de distribution
d’air chaud préconisés sont isolés, ce qui permet d'éviter les risques de
condensation lors des traversées de zones non chauffées.
14/14-2005
3
3.
Remarques complémentaires
du Groupe Spécialisé
L'entretien des systèmes CONFORT+ et ALLIANCE, de l’appareil à
combustion, de son habillage et du conduit de fumée, réalisé conformément au paragraphe 9 du Dossier Technique, est impératif pour
assurer le bon fonctionnement des systèmes et donc leur sécurité de
fonctionnement.
Compatibilité avec le système de ventilation
CONFORT+ :
Le Groupe Spécialisé attire l’attention sur le fait que, dans un logement
équipé par le système de distribution d’air chaud CONFORT+, le système de ventilation du logement aura un mode de fonctionnement
dégradé en période de fonctionnement du système de distribution d’air
chaud.
Dans l'attente d'études scientifiques complémentaires, les experts du
Groupe Spécialisé admettent, à la date de rédaction du présent Avis
Technique, les dispositions suivantes:
Le système CONFORT+ ne peut être mis en place que dans des locaux
ventilés par :
 VMC double flux (autoréglable, modulé hygroréglable),
 VMC simple flux (autoréglable, hygro A et B) dans le respect des
débits maximum d’air chaud soufflés par pièce, tels que définis dans
le tableau 4 du dossier technique.
ALLIANCE :
Sous réserve d’utilisation d’un système de VMC double flux répondant
aux exigences suivantes :
 motorisation de type EC à débit constant certifiée NF-205 ou,
 motorisation validée par la société POUJOULAT moyennant un dimensionnement de l’installation prenant en compte la perte de
charge supplémentaire introduite par le conduit-échangeur sur le
réseau de soufflage, telle que P = 0,002 qv² (soit 30 Pa environ
pour un débit de 120 m3/h),
le système ALLIANCE ne dégrade pas les performances du système de
ventilation.
Le Rapporteur du Groupe Spécialisé n° 14
Cédric NORMAND
4
14/14-2005
Dossier Technique
établi par le demandeur
A. Description
1.
Principe général
Les systèmes CONFORT+ et ALLIANCE permettent une distribution
d’air chaud avec récupération de chaleur sur les fumées grâce à de l’air
pulsé dans un conduit-échangeur.
Les systèmes de récupération et de distribution d’air chaud CONFORT+
et ALLIANCE fonctionnent avec tout type d’appareil indépendant de
chauffage au bois bûches ou granulés (insert, poêle ou cuisinière),
avec de l’air circulant exclusivement en pression au sein d’un conduit-échangeur (cf. tableau 1).
2.
Domaine d’emploi
Les systèmes CONFORT+ et ALLIANCE s’intègrent en habitat individuel, aussi bien en construction neuve que dans l’existant.
CONFORT+ s’emploie en parallèle d’un système de VMC simple flux ou
double flux
ALLIANCE s’emploie couplé à un système de VMC double flux. Les
motorisations compatibles sont :
 soit les motorisations de type EC à débit constant certifiées NF-205,
 soit les motorisations validées par la société POUJOULAT moyennant
un dimensionnement de l’installation prenant en compte la perte de
charge supplémentaire introduite par le conduit-échangeur sur le
réseau de soufflage, telle que P = 0,002 qv² (soit 30 Pa environ
pour un débit de 120 m3/h).
3.
3.1
Description des systèmes
CONFORT+
Un système de VMC-DF compatible (cf. §2) et un réseau de distribution compatible avec le transport d’un air pouvant atteindre 50 °C
maximum (non fournis par le demandeur) sont des équipements indispensables à la réalisation d’une installation complète.
Comme l’appareil de chauffage couvre généralement l’ensemble des
besoins de la pièce dans laquelle il se trouve, il est préférable de dériver la partie du flux d’air neuf à destination de cette pièce (généralement le séjour) pour ne faire circuler dans le conduit-échangeur que la
partie du flux d’air neuf de ventilation à destination des autres pièces
de vie (chambres, bureau…).
L’intégration du conduit-échangeur sur le réseau de soufflage ne modifie pas les prescriptions de conception et d’installation du système de
VMC-DF qui doivent être respectées.
Un clapet anti-retour est présent au niveau du piquage d’entrée du
conduit-échangeur du système ALLIANCE pour éviter tout retour d’air
chaud vers l’unité de ventilation en cas de défaut électrique touchant
tout ou une partie de l’habitation.
4.
4.1
Eléments constitutifs
Conduit-échangeur [CONFORT+ ET ALLIANCE]
Les conduits-échangeurs du tableau 1 s’intègrent dans une gamme
spécifique de conduits métalliques composites rigides :
 Échangeur Inox-Galva (ECH_I) : Ø 150, 200, 230, 280 mm.
 Échangeur Therminox (ECH_TI): Ø 130, 150, 180 mm.
 Échangeur PGI (ECH_PGI) : Ø 80, 100 mm.
Chaque conduit-échangeur est réalisé sur la base d’un élément droit
de conduit métallique composite rigide présentant la même épaisseur
d’isolant que celle des conduits de la gamme à laquelle il appartient
(Inox-Galva et Therminox) ou de conduit concentrique PGI.
Les piquages latéraux d’entrée et de sortie d’air chaud ont un diamètre
de 125 mm ou de 160 mm.
Le système CONFORT+ (cf. Annexe A) assure une récupération de
chaleur et une distribution d’air chaud en 100 % air repris, avec un
fonctionnement indépendant par rapport à la ventilation de
l’habitation. À ce titre, il dispose de son propre groupe motorisé positionné en amont du conduit-échangeur pour que l’air y circule en
pression (cf. figure 2).
Les conduits-échangeurs dédiés au système ALLIANCE sont fournis
avec un clapet anti-retour à placer dans le manchon de raccordement
du piquage d’entrée d’air.
Le système CONFORT+ est constitué des composants suivants :
 un caisson en tôles d'acier galvanisées,
 Conduit-échangeur ECH_xxx (spécifique à chaque gamme xxx),
 des plaques de laine minérale isolante à haute densité,
 Groupe motorisé R2E à débit constant (cf. tableaux 3a et 3b),
 deux piquages, l’un pour l’entrée et l’autre pour la sortie d’air,
 Bouche de puisage avec filtre,
 un ventilateur EC centrifuge à débit constant,
 Bouches de soufflage,
 un thermostat 0-90 °C réglable avec bulbe de dilatation déporté,
 Conduits de distribution,
 un potentiomètre 0-10 V réglable en façade,
 Accessoires de distribution (Té, Y, Croix, Caissons répartiteurs),
 un boîtier de raccordement électrique (230 VAC ; 50-60 Hz),
 Accessoires de raccordement et de fixation (supports, colliers, raccords, support porte-sonde, réductions…).
 des pieds antivibratoires en caoutchouc,
Le système CONFORT+ est compatible avec le bon fonctionnement de
tout type d’installation de VMC simple flux et double flux dans le respect des débits maximum d’air chaud pouvant être soufflés par pièce
(cf. tableau 4).
 des accessoires optionnels (supports muraux, interrupteur déporté,
thermostat déporté…).
Lorsque l’appareil de chauffage au bois est en fonctionnement et que
l’air s’échauffe suffisamment au sein du conduit-échangeur, un thermostat déclenche automatiquement le groupe motorisé à basse consommation d’énergie du système CONFORT+. De l’air est alors repris
dans l’ambiance, en partie haute de la pièce où est situé l’appareil de
chauffage au bois. Cet air repris est ensuite pulsé par le groupe motorisé au sein du conduit-échangeur dans lequel des calories provenant
des fumées sont récupérées. Un réseau de conduits et des accessoires
isolés complètent le système pour distribuer l’air chaud de manière
adaptée dans les différentes pièces de vie choisies de l’habitation.
Enfin, des passages sont aménagés (détalonnage, grilles de transfert)
pour favoriser le retour de l’air chaud depuis les pièces distribuées
jusqu’à la pièce principale (cf. tableau 5).
3.2
ALLIANCE
Le système ALLIANCE (cf. Annexe B) assure un appoint de chaleur sur
tout ou une partie de l’air neuf distribué par un système de VMC
double flux. Pour garantir la circulation de l’air en pression au sein du
conduit-échangeur, celui-ci doit être exclusivement positionné sur le
réseau de soufflage de la VMC-DF (cf. figure 5).
Le système ALLIANCE est constitué d’un conduit-échangeur ECH_xxx
(spécifique à chaque gamme xxx).
14/14-2005
4.2
Groupe motorisé R2E [CONFORT+]
Le groupe motorisé est constitué des éléments suivants :
 un clapet anti-retour au niveau du piquage de sortie d’air,
Les principales caractéristiques du groupe motorisé sont données dans
le tableau 3a. Le groupe motorisé est livré sans câble d’alimentation.
Son raccordement électrique doit être conforme à la norme NF C15-00
avec un dispositif dédié pour le sectionnement du courant.
Le groupe motorisé est titulaire du marquage CE conformément aux
exigences de compatibilité électromagnétique (CEM) selon la norme
EN 55014-1 (A1 et A2) ainsi qu’aux exigences de sécurité électrique de
la directive basse tension (DBT) selon les normes EN 60335-1 et
EN 60335-2-80.
4.3
Bouche de puisage [CONFORT+]
La bouche de puisage est équipée d’un filtre de classe M5 selon la
norme EN 779 (cf. figure 3). Elle est utilisée pour prélever l’air ambiant
dans la pièce où est situé l'appareil de chauffage. Il s’agit d’une
bouche plastique ou métallique qui est placée en partie haute à proximité de l’appareil à bois.
4.4
Bouches de soufflage [CONFORT+]
Les bouches de soufflage (cf. figure 4) peuvent être métalliques ou
plastiques. Elles ont une section réglable afin d'équilibrer le réseau.
Elles sont unidirectionnelles (orientables) ou omnidirectionnelles (à jet
d’air périphérique).
5
4.5
Conduits d’air isolés [CONFORT+]
Les conduits d’air isolés ont pour but de véhiculer l’air chaud entre les
éléments du réseau avec un minimum de déperditions thermiques.
 Diamètre intérieur : 125 mm ou 160 mm
 Paroi intérieure classée M0 ou A2-s1, d0
 Enveloppe extérieure classée M1 ou A2-s2, d0
 Isolant laine de verre classé M1 ou A2-s2, d0, d’épaisseur 25 mm
4.6
Accessoires de distribution [CONFORT+]
Les accessoires de distribution ont pour but d’optimiser la répartition
du débit d’air chaud vers plusieurs zones de chauffage, avec ou sans
réduction de section. On distingue les éléments suivants :
 Té à 90°
 Culotte Y
 Croix
 Caissons répartiteurs
Les tés, culottes Y, croix et caissons répartiteurs d’air sont réalisés en
tôle d'acier galvanisé, avec un piquage d’entrée d’air et un ou plusieurs
piquages de sortie d’air (avec ou sans réduction de section). Si besoin,
une isolation complémentaire peut leur être rapportée.
4.7
Accessoires de raccordement [CONFORT+]
 Manchon de raccordement
 Réduction
 Collier monofil
 Collier de serrage
 Virole placo
6.
6.1
Conception et dimensionnement
Diagnostic préalable
Les systèmes CONFORT+ et ALLIANCE peuvent être mis en œuvre sur
une installation de chauffage au bois conforme aux prescriptions des
NF DTU 24.1 et NF DTU 24.2 (dans les cas des inserts).
Dans le cas d’une installation existante, le conduit d’évacuation des
fumées existant ne peut être conservé que s’il correspond à l’un des
conduits mentionnés au tableau 1 afin de sélectionner le conduitéchangeur approprié. De plus il doit faire l'objet d'un diagnostic selon
l'annexe C du NF DTU 24.1.
Avant la mise en œuvre des systèmes CONFORT+ et ALLIANCE,
l’installateur doit vérifier :
 Les caractéristiques du conduit de fumée et de raccordement, ainsi
que celles des matériaux des parois d’adossement et d’assise de
l’appareil de chauffage au bois, avec le respect des distances de sécurité par rapport à tout matériau combustible ;
 Les caractéristiques de l’amenée d’air comburant au niveau de
l’appareil de chauffage au bois ;
 Le bon fonctionnement de la ventilation du logement.
En cas de non-conformité, l’installateur doit mettre en œuvre les modifications nécessaires.
De plus, pour les 2 systèmes, la phase de conception doit intégrer :
 Un calcul de dimensionnement selon la norme NF EN 13384-1 pour
tenir compte de l’abaissement de la température des fumées dans le
conduit-échangeur. À titre indicatif et par défaut, pour un conduit échangeur sur un appareil de 6 à 9 kW, on peut tenir compte pour le
calcul à puissance nominale d’un abaissement moyen de la température des fumées de 50 °C ;
 Conduit-échangeur ECH_xxx
 Un équilibrage global du réseau de distribution d’air, avec des pertes
de charge sensiblement équivalentes en direction de chacune des
bouches distribuées, comme c’est le cas en particulier pour le système ALLIANCE au niveau de la partie du réseau pouvant distribuer
directement de l’air neuf, sans passage dans le conduit-échangeur.
 Nom et adresse du fabricant
6.2
4.8
Marquage
Une étiquette est apposée sur le conduit-échangeur comprenant les
informations suivantes :
 Numéro d’Avis Technique 14/14-xxx
CONFORT+
Note : Une notice d’installation est fournie avec le conduit-échangeur.
 Le groupe motorisé doit être positionné en amont du conduit-échangeur pour y garantir le passage de l’air en pression.
Pour le système CONFORT+, une étiquette est collée sur le boîtier de
raccordement électrique du groupe motorisé comprenant les informations suivantes :
 Le conduit-échangeur doit être sélectionné en fonction de la gamme
de conduit métallique utilisé avec l’appareil de chauffage au bois (cf.
tableau 1).
 Modèle R2E
 Toute bouche de soufflage d’air chaud est interdite dans les pièces
de service telles que cuisine, salle de bain ou WC (pièces généralement équipées d’un dispositif d’extraction d’air vicié et devant être
maintenues en dépression par rapport au reste du logement).
 Schéma de branchement
 Tension d’alimentation en Volt et fréquence en Hertz
 Intensité maximale du courant d’alimentation en Ampère
 Nom et adresse du fabricant
 Marquage CE
 Numéro d’Avis Technique 14/14-xxxx
 Numéro de série
Note : Une notice d’installation est fournie avec le groupe motorisé.
5.
5.1
Fabrication et contrôles
Fabrication
Le conduit-échangeur, le groupe motorisé, ainsi que les différents
accessoires et conduits sont fabriqués dans les sites du groupe
POUJOULAT, à partir principalement de flans de tôle, découpés, poinçonnés et pliés ou roulés.
Le suivi de la fabrication est réalisé conformément au Système Qualité
mis en place dans l’entreprise certifiée ISO 9001 et ISO 14001.
Chaque fabrication est accompagnée de la fiche qualité reprenant les
différents points de contrôle.
5.2
Contrôles
Matières premières
Les matières premières sont livrées avec un certificat de conformité du
fournisseur en rapport avec les exigences des données d’achat.
Produits finis
Les contrôles sur les produits finis sont réalisés conformément au
Système Qualité. Des éléments de type conduit-échangeur et groupe
motorisé R2E sont prélevés de façon aléatoire par le service qualité
des différents sites de fabrication pour contrôle au sein du laboratoire
CERIC (Centre d’Essais et de Recherches des Industries de la Cheminée). Le laboratoire CERIC est l’unité technique du Groupe POUJOULAT
en charge des essais de conduits de fumée métalliques selon la norme
NF EN ISO/CEI 17025 (accréditation n°1-1033 ; portée disponible sur
www.cofrac.fr).
6
 Le débit maximum d’air distribué dans chaque pièce principale doit
être déterminé en fonction du niveau de perméabilité de l’enveloppe
et du type de système de ventilation de l’habitation (cf. tableau 4).
 Des passages d’air adaptés (cf. tableau 5) doivent être aménagés
spécifiquement pour permettre le retour de l’air chaud distribué vers
la pièce où se situe la reprise d’air ambiant. Il peut s’agir d’un détalonnage supplémentaire des portes ou de la mise en place de grilles
de transfert (non fournies par le demandeur) intégrées dans les
portes ou dans les cloisons séparatives entre deux pièces.
 Pour limiter les pertes de charge et la consommation électrique du
groupe motorisé, le réseau d’insufflation doit être le plus court possible, avec un minimum de singularités (dévoiement, réduction…).
 Le réseau d’insufflation doit être réalisé avec des conduits adaptés
au transport d’un air chaud pouvant atteindre 50 °C. Il est préférable d’utiliser des conduits isolés pour conserver la chaleur récupérée jusqu’aux bouches de soufflage. Il est également préférable que
la face intérieure des conduits soit lisse pour limiter les pertes de
charge et favoriser la maintenance du réseau.
6.3
ALLIANCE
 L’unité de VMC-DF ou toute motorisation compatible (cf. §2) doit
être positionnée en amont du conduit-échangeur pour y garantir le
passage de l’air en pression.
 Le conduit-échangeur doit être sélectionné en fonction de la gamme
du conduit métallique utilisé avec l’appareil à bois (cf. tableau 1).
 Le conduit-échangeur s’intègre directement au niveau du réseau
d’insufflation de la VMC-DF, sur tout ou partie de l’air neuf, via les
piquages latéraux d’entrée et de sortie d’air (cf. figure 5).
 Le manchon de raccordement avec clapet anti-retour doit être placé
au niveau du piquage d’entrée d’air dans le conduit-échangeur.
 Le réseau d’insufflation doit être réalisé avec des conduits adaptés
au transport d’air chaud pouvant atteindre au maximum 50 °C. Il
est préférable d’utiliser des conduits d’air isolés pour conserver la
chaleur récupérée jusqu’aux bouches de soufflage. Il est également
préférable que la face intérieure des conduits soit lisse pour limiter
les pertes de charge et favoriser la maintenance du réseau.
14/14-2005
Note : Pour réchauffer le plus possible l’air neuf à destination des
pièces les plus éloignées, il est conseillé de dériver la partie de l’air
neuf destinée à la pièce accueillant l’appareil de chauffage au bois.
Cette dérivation permet de limiter le débit d’air neuf circulant dans le
conduit-échangeur et de favoriser le réchauffement de cet air neuf.
 Étirer le fil du thermostat du groupe motorisé et positionner le bulbe
dans le conduit d'air chaud, au niveau du support porte-sonde placé
après le piquage latéral de sortie d’air du conduit-échangeur.
7.
7.23
7.1
Mise en œuvre
Mise en œuvre générale
Les systèmes CONFORT+ et ALLIANCE doivent être installés par un
professionnel qualifié.
Il faut choisir le modèle de conduit-échangeur approprié à l’installation
(en fonction de la nature de l’appareil de chauffage au bois et de la
gamme du conduit métallique) en l’intégrant parmi les éléments du
conduit de fumée métallique existant ou en création.
Les conduits et accessoires de traversée de paroi sont installés conformément à leurs Avis Techniques respectifs ou au NF DTU 24.1.
7.2
CONFORT+
Dans tous les cas :
 Mettre en place le groupe motorisé au plus près du conduitéchangeur (rayon de 1 mètre), soit dans les combles, soit dans une
réservation technique en veillant à ce que l’endroit soit bien ventilé.
 Placer le conduit-échangeur retenu pour l’installation conformément
aux prescriptions détaillées dans les paragraphes 7.2.1, 7.2.2 ou
7.2.3, selon la nature de l’appareil de chauffage au bois.
 Placer les viroles et les bouches de soufflage au plafond des pièces
principales desservies, pour que l’air balaye l’ensemble du volume,
avant son retour par le détalonnage des portes ou des grilles de
transfert. Les bouches doivent être situées à plus de 30 cm des
murs si elles sont à jet d'air périphérique, et à plus de 10 cm des
murs s’il s’agit de bouches orientables.
 Veiller au détalonnage supplémentaire des portes ou à l’installation
de grilles de transfert conformément aux prescriptions du tableau 5.
 Mettre en place une virole et la bouche de puisage avec filtre au
plafond de la pièce où est situé l’appareil de chauffage au bois, dans
son environnement proche (rayon de 1 mètre), puis raccorder au
groupe motorisé par un conduit d'air chaud isolé.
 Réaliser le réseau de distribution avec des conduits d’air chaud
isolés entre le groupe motorisé et le piquage latéral d’entrée d’air du
conduit-échangeur, puis entre le piquage latéral de sortie et les différents accessoires de distribution, jusqu’aux bouches de soufflage.
 Placer le réseau de conduits d’air isolés sous l’isolant des combles
pour limiter les déperditions thermiques.
 Utiliser un collier de serrage à chaque connexion et emboîtement.
 Raccorder électriquement le groupe motorisé avec un dispositif de
sectionnement du courant dédié, selon la norme NF C15-100.
7.21
Insert à bûches
 Lorsque la configuration d’installation « hotte » est retenue, placer
le conduit-échangeur (Ech_FF_Ø_I ou Ech_FF_Ø_TI) dans la hotte
au niveau du conduit de raccordement juste en dessous de la partie
conduit de fumée ;
Lorsque la configuration d’installation « RdC » est retenue, placer le
conduit-échangeur (Ech_PB_Ø_I ou Ech_PB_Ø_TI) au niveau de la
traversée de plancher entre la partie conduit de raccordement et la
partie conduit de fumée ;
Lorsqu’une configuration d’installation « Étage » est retenue, placer
le conduit-échangeur (Ech_ETG_Ø_I ou Ech_ETG_Ø_TI) intégralement au niveau du conduit de fumée, mais le plus bas possible au
plus près de la traversée de plancher.
 Pour la configuration d’installation « Hotte », raccorder un conduit
d'air chaud non isolé pour la partie passant dans la hotte, entre la
sortie du groupe motorisé et le piquage d'entrée du conduitéchangeur. Raccorder ensuite un conduit d'air chaud non isolé entre
le piquage de sortie du conduit-échangeur et le support porte-sonde
située dans la hotte sous la plaque de distance de sécurité. Enfin,
étirer le fil du thermostat du groupe motorisé et positionner le bulbe
dans le support porte-sonde.
 Pour les configurations d’installation « RdC » et « Étage », étirer le
fil du thermostat du groupe motorisé et positionner le bulbe dans le
conduit d'air chaud, au niveau du support porte-sonde placé après le
piquage latéral de sortie d’air du conduit-échangeur.
7.22
Poêle à bûches
ment au niveau du conduit de fumée, mais le plus bas possible, au
plus près de la traversée de plancher.
Insert ou Poêle à granulés
 Le conduit-échangeur (Ech_Ø_PGI) doit être placé derrière l’appareil
de chauffage, de préférence au plus près de la buse d’évacuation
des fumées, dans un habillage technique ventilé ou en le laissant
apparent. Les piquages latéraux de raccordement sur l’air chaud
peuvent être situés aussi bien au-dessous comme au-dessus de la
traversée de plancher. Finaliser le raccordement de l’appareil avec
les éléments de la gamme du conduit concentrique PGI.
 Étirer le fil du thermostat du groupe motorisé et positionner le bulbe
au niveau du support porte-sonde intégré au conduit-échangeur
dans la zone de passage de l’air de combustion.
7.3
ALLIANCE
Dans tous les cas :
 Couper l’alimentation du système de VMC-DF avant toute intervention sur le réseau ou sur le caisson de ventilation.
 Intégrer le conduit-échangeur de la gamme appropriée.
 Placer le clapet anti-retour dans le manchon de raccordement du
piquage d’entrée d’air.
 Raccorder le piquage latéral d’entrée d’air du conduit-échangeur sur
la partie du réseau de soufflage provenant de la VMC-DF.
 Raccorder le piquage latéral de sortie d’air du conduit-échangeur sur
la partie du réseau de soufflage desservant les pièces de vie principales recevant la distribution d’air chaud.
 Utiliser des conduits d’air isolés pour relier le piquage latéral de
sortie d’air de l’échangeur aux accessoires de distribution et aux
bouches de soufflage desservies, pour conserver au mieux la chaleur
récupérée et la distribuer dans les pièces souhaitées.
7.31
Insert à bûches
 Placer le conduit-échangeur (Ech_FF_Ø_I ou Ech_FF_Ø_TI) dans la
« Hotte » au niveau du conduit de raccordement sous le conduit de
fumée. Finaliser la partie conduit de raccordement entre l'échangeur
et la buse de l’insert.
 Pour les configurations « RdC » et « Étage », se reporter aux préconisations d’installation des Ech_PB_Ø_I ou Ech_PB_Ø_TI et
Ech_ETG_Ø_I ou Ech_ETG_Ø_TI respectivement.
7.32
Poêle à bûches
 Lorsque la configuration d’installation « RdC » est retenue, placer le
conduit-échangeur au niveau de la traversée de plancher entre la
partie conduit de raccordement et la partie conduit de fumée
(Ech_PB_Ø_I ou Ech_PB_Ø_TI).
 Dans le cas d’une configuration d’installation « Étage », placer le
conduit-échangeur intégralement au niveau du conduit de fumée
(Ech_ETG_Ø_I ou Ech_ETG_Ø_TI).
7.33
Insert ou Poêle à granulés
 Placer le conduit-échangeur (Ech_Ø_PGI) derrière l’appareil de
chauffage, de préférence au plus près de la buse d’évacuation des
fumées, dans un habillage technique ventilé en partie haute et basse
ou en le laissant apparent. Les piquages latéraux de raccordement
sur l’air chaud peuvent être situés aussi bien au-dessous comme audessus de la traversée de plancher.
 Finaliser le raccordement de l’appareil avec les éléments de la
gamme du conduit concentrique PGI.
8.
8.1
Mise en service
CONFORT+
 Le groupe motorisé est mis sous tension
 Un essai de fonctionnement doit tout d’abord être effectué à vide,
avec une consigne du thermostat volontairement positionnée sur
0 °C et l’appareil de chauffage au bois à l’arrêt. L’installateur procède alors au réglage du potentiomètre (entre 2 et 6) et à
l’équilibrage du réseau en vérifiant qu’un débit minimum est bien
obtenu à chaque bouche et que les débits maximum par pièce, tels
que définis par le tableau 4 ne soient pas dépassés.
 Lorsque la configuration d’installation « RdC » est retenue, placer le
conduit-échangeur (Ech_PB_Ø_I ou Ech_PB_Ø_TI) au niveau de la
traversée de plancher entre la partie conduit de raccordement et la
partie conduit de fumée.
 Un essai de fonctionnement réel avec allumage de l’appareil de
chauffage au bois doit ensuite être réalisé avec la consigne du thermostat repositionnée sur 40 °C. L’installateur doit alors vérifier la
bonne mise en fonctionnement du groupe motorisé et les températures de soufflage d’air obtenues à chaque bouche de soufflage.
Lorsqu’une configuration d’installation « Étage » est retenue, placer
le conduit-échangeur (Ech_ETG_Ø_I ou Ech_ETG_Ø_TI) intégrale-
 Une réception des travaux est effectuée entre le Maître d'Ouvrage et
l'installateur, selon le modèle de constat donné en Annexe C.
14/14-2005
7
8.2
ALLIANCE
 La VMC-DF est mise sous tension.
 L’installateur doit tout d’abord vérifier le bon fonctionnement général
de la ventilation, ainsi que les niveaux et l’équilibrage des différents
débits soufflés et extraits (avec un cône de débit).
 Un essai de fonctionnement est réalisé avec l’appareil de chauffage
au bois. L’installateur doit alors vérifier les températures de soufflage d’air obtenues à chaque bouche de soufflage.
 Une réception des travaux est effectuée entre le Maître d'Ouvrage et
l'installateur, selon le modèle de constat donné en Annexe C.
9.
9.1
Utilisation et entretien
C. Références
C1. Données environnementales et sanitaires1
Les systèmes CONFORT+ et ALLIANCE ne font pas l’objet d’une Fiche
de Déclaration Environnementale et Sanitaire (FDES).
Les données issues des FDES ont pour objet de servir au calcul des
impacts environnementaux des ouvrages dans lesquels les produits
(ou procédés) visés sont susceptibles d’être intégrés.
C2. Autres références
Depuis 2007, la société POUJOULAT a commercialisé plus de 1000
systèmes CONFORT+ (Avis Technique n° 14/07-1128) et a procédé à
l’étude et au suivi de quelques unités du système ALLIANCE.
CONFORT+
Une notice d'utilisation et d'entretien est remise au maître d'ouvrage.
Elle indique notamment de :
 Couper l’alimentation électrique au niveau du dispositif de sectionnement situé au tableau électrique avant toute intervention sur le
groupe motorisé.
 Ne jamais recouvrir le groupe motorisé.
 Ne pas régler en dessous de 30 °C la consigne du thermostat du
groupe motorisé (risque de mise en route intempestive en été). Le
choix d’une consigne de 40 °C est recommandé. Une consigne plus
élevée entraînera une répétition de cycles « marche/arrêt » du
groupe motorisé, notamment en fin de combustion.
 Ne pas modifier le réglage des bouches d'air chaud une fois
l’installation mise en service et optimisée par l'installateur.
 Ne jamais obturer complètement une bouche réglable de soufflage
d’air chaud.
L’entretien normal de l’installation doit être réalisé annuellement. Il
s’agit principalement d’une inspection visuelle pour vérifier la bonne
intégrité du système. Elle doit être complétée par :
 Le remplacement du filtre intégré à la bouche de puisage à chaque
début de saison de chauffe par des filtres spécifiés par POUJOULAT.
 De manière générale, une attention particulière doit être portée à la
vérification de l’état d’encrassement interne du groupe motorisé, des
conduits de distribution d’air chaud et des différents accessoires associés.
 L’appareil à bois, le conduit de raccordement et le conduit de fumée
doivent par ailleurs faire l’objet d’un entretien conformément à la
réglementation en vigueur.
9.2
ALLIANCE
 Il n’y a pas de prescription particulière pour l’utilisation du système
ALLIANCE. Pour l’entretien, se référer à la notice de la VMC-DF.
 Veillez à l’utilisation de bouches de soufflage ne pouvant pas être
totalement obturées.
 L’appareil à bois, le conduit de raccordement et le conduit de fumée
doivent par ailleurs faire l’objet d’un entretien conformément à la
réglementation en vigueur.
10. Assistance technique
La société POUJOULAT dispose d’un service technique pour répondre
aux questions relatives aux systèmes CONFORT+ et ALLIANCE.
Par ailleurs, la société POUJOULAT organise des formations à l'attention des installateurs sur le fonctionnement et la pose des systèmes
CONFORT+ et ALLIANCE.
11. Distribution commerciale
Les systèmes visés par cet Avis Technique sont commercialisés par les
sociétés POUJOULAT et WESTAFLEX selon les appellations indiquées au
tableau 2.
B. Résultats expérimentaux
Les systèmes CONFORT+ et ALLIANCE ont fait l’objet d’une série
d’essais thermo-aérauliques réalisés au Laboratoire CERIC, selon les
rapports d’essais n° 1672 (03/06/2014) et n° 1673 (03/06/2014).
Le développement du système ALLIANCE a été porté par une thèse de
doctorat menée au LEPTIAB entre 2008 et 2012, avec le soutien de la
région Poitou-Charentes et du département des Deux-Sèvres.
Le groupe motorisé R2E dispose du marquage CE. Il fait l’objet des
rapports d’essais METRACEM n° 1403003 (10/02/2014) et n° 1403013
V1 (11/06/2014), dans lesquels il est reconnu conforme aux exigences
de compatibilité électromagnétique (CEM) de la norme EN 55014-1 (A1
et A2) ainsi qu’aux exigences de sécurité électrique de la directive
basse tension (DBT) selon les normes EN 60335-1 et EN 60335-2-80.
1 Non examinées par le groupe spécialisé dans le cadre de cet avis
8
14/14-2005
Tableaux et figures du Dossier Technique
Insert ou Foyer Fermé à Bûches (FF)
Poêle à Bûches ou cuisinière (PB) ou
Poêle et insert
à Granulés (PG)
Poêle Mixte (PM)
(Bûches et Granulés)
INOX-GALVA (I)
THERMINOX (TI)
PGI
ECH_I
ECH_TI
ECH_PGI
Hotte
RdC
Étage
Hotte
RdC
Étage
RdC
ECH_FF_Ø_I
ECH_PB_Ø_I
ECH_ETG_Ø_I
ECH_FF_Ø_TI
ECH_PB_Ø_TI
ECH_ETG_Ø_TI
ECH_Ø_PGI
Tableau 1 – Inventaire des conduits-échangeurs pour les systèmes CONFORT+ et ALLIANCE
par type d’appareil de chauffage au bois et par gamme de conduit
Société
Système indépendant fonctionnant en pulsion avec
groupe motorisé, conduit-échangeur et réseau de
distribution
Système avec conduit-échangeur intégré au réseau de
soufflage d’une VMC-DF à moteurs EC à débit
constant (ou motorisation validée par POUJOULAT)
POUJOULAT
CONFORT+
ALLIANCE®
WESTAFLEX
CHALEUR+
/
Tableau 2 – Distribution commerciale des systèmes CONFORT+ et ALLIANCE
14/14-2005
9
a) Insert ou Foyer Fermé à Bûches
b) Poêle à bûches
c) Poêle à granulés
ECH_FF_Ø_I
ECH_PB_Ø_TI
ECH_Ø_PGI
Figure 1 – Exemples d’implantation de trois modèles de conduits-échangeurs
pour les systèmes CONFORT+ et ALLIANCE
10
14/14-2005
Annexe A – Système CONFORT+
Groupe motorisé
Alimentation (*) :
Tension // Fréquence
Courant max
Dimensions
lxhxp
Poids de
l’ensemble
Température min / max
de fonctionnement
230 VAC mono // 50-60 Hz
0,5 A
310 x 415 x 250 mm
7,5 kg
-25 °C à +60 °C
Démarrage/Arrêt : thermostat 0-90 °C à bulbe déporté (réglage conseillé à 40 °C)
Régulation : potentiomètre 0-10 V (réglage conseillé entre 2 min et 6 max)
Fixation : suspendu ou posé sur 4 pieds antivibratoires en caoutchouc (fournis)
(*) Le groupe motorisé est livré sans câble d’alimentation. Il doit être raccordé directement par un câble de Øext compris entre 8 et 12mm à un
dispositif de sectionnement du courant (ouverture supérieure à 3mm) situé au tableau électrique, conformément à la norme NF C15-100.
Tableau 3 a – Schéma et caractéristiques du groupe motorisé R2E pour le système CONFORT+
Position du potentiomètre
2,0
Débit total
3
d’air fourni [m /h] (*)
70 m /h
95 m /h
120 m /h
140 m /h
160 m /h
Puissance max
consommée [W] (**)
5W
10 W
15 W
20 W
< 30 W
2
3
3
4
4
2
2
2
3
3
3
3,0
3
4,0
5,0
3
6,0
3
3
3
Nombre maximum
de bouches d’air
chaud
40 m /h max par
bouche
3
60 m /h max par
bouche
(*) Le groupe motorisé est équipé d’un moteur EC à débit constant. Après réglage du potentiomètre, le débit attendu sera délivré quelles que
soient les pertes de charge du réseau et le nombre de bouches distribuées. Toutefois, pour de meilleures performances thermiques et acoustiques et apporter suffisamment de chaleur à chaque bouche, il est recommandé de se limiter à 4 bouches de soufflage d’air chaud et à une distance de 10 m entre le moteur et la bouche la plus éloignée.
(**) En tenant compte d’une perte de charge totale moyenne de 150 Pa dans le réseau de distribution.
Tableau 3 b – Réglage du débit d’air fourni par le groupe motorisé R2E pour le système CONFORT+
en fonction du nombre de bouches distribuées
14/14-2005
11
VMC simple flux
Perméabilité de l’habitation
Q4Pa / m² SHON RT
VMC double flux
Auto
Hygro A
3
45 m /h
3
60 m /h
Hygro B
ANCIEN
60 m /h
Perméabilité > 1
3
30 m /h
3
60 m /h
3
55 m /h
3
3
60 m /h
(ou inconnue)
RECENT
60 m /h
Perméabilité mesurée ≤ 1
3
Le débit de soufflage d’air chaud par pièce de vie doit être inférieur (ou égal) au débit de soufflage du tableau ci-dessus. Le système de distribution d’air chaud fournit un débit nominal qui doit être équilibré sur l'ensemble des bouches.
Tableau 4 – Débit maximum d’air chaud distribué dans chaque pièce principale
pour le système CONFORT+
Nombre de bouches
de soufflage d'air chaud
Section minimale (cm²)
du passage de retour d’air
par détalonnage ou grille de transfert
pour la pièce où est installé l'appareil
2
70 cm²
3
140 cm²
4
210 cm²
Section minimale (cm²)
du passage de retour d’air
pour chaque pièce distribuée
autre que celle où est installé l'appareil
70 cm²
Les sections sont calculées sur la base des hypothèses suivantes :
- les portes possèdent un détalonnage initial de 70 cm² (correspondant à 1 cm d’espace libre en pied de porte)
- la surpression maximale (liée à la distribution d'air chaud) dans les pièces distribuées est de 2 Pa
3
3
- les débits d'air chaud à chaque bouche sont pris avec un débit moyen de 40 m /h et un débit maximum de 60 m /h
Tableau 5 – Sections minimales des passages de retour d'air à créer lors de la mise en œuvre du système CONFORT+
Figure 2 – Exemple d’implantation du système CONFORT+ avec ECH_PB_Ø_TI
12
14/14-2005
Filtre fin de classe M5
Qv [m3/h]
45
60
75
90
120
150
180
Qv : débit d’air extrait
Bouche Plastique Ø125 mm
DP [Pa]
3
4
6
8
16
23
30
Vk [m/s]
1,8
2,4
2,9
3,5
4,7
5,8
7,0
DP : perte de pression totale
Bouche Métallique Ø125 mm
Lw [dB(A)]
< 20
< 20
20
23
26
31
33
Vk : vitesse d’air
DP [Pa]
5
9
14
20
37
58
-
Vk [m/s]
3,2
4,8
5,8
7,8
9,5
11,5
-
Lw [dB(A)]
< 20
27
33
42
45
50
-
Lw : niveau de puissance acoustique
Figure 3 – Bouches fixes de puisage et filtre pour le système CONFORT+
Bouche Plastique Ø125 mm
Bouches Métalliques Ø125 mm
Omnidirectionnelle
Unidirectionnelle
Omnidirectionnelle
Lw < 20 dB(A) pour Qv ≤ 60 m3/h
Lw < 20 dB(A) pour Qv ≤ 60 m3/h
Lw < 20 dB(A) pour Qv ≤ 60 m3/h
Figure 4 – Bouches réglables de soufflage pour le système CONFORT+
14/14-2005
13
Annexe B – Système ALLIANCE
Figure 5 – Exemple d’implantation du système ALLIANCE avec ECH_Ø_PGI
Fumées
Air vicié
Air comburant
Air neuf Air neuf réchauffé soufflé dans les autres pièces de vie
Air vicié extrait des pièces de service Air neuf soufflé dans la pièce de vie principale Figure 6 - Vue d’ensemble et détail du conduit-échangeur pour un exemple d’implantation du système ALLIANCE avec ECH_Ø_PGI
14
14/14-2005
Annexe C – Modèle de constat
Réception des travaux d'installation d'un système de récupération et de distribution d'air chaud
Adresse de l'installation :
Coordonnées du Maître d'Ouvrage :
Appareil à bois :  insert  poêle  cuisinière
Combustible bois :  bûches  granulés  mixte
Système installé :  CONFORT+  ALLIANCE
Date d'installation : …………/…………/…………
Coordonnées de l'installateur :
Appareil à bois et conduit de fumée
Vérification de l'état de l’appareil à bois et du conduit de raccordement et du conduit de fumée ........................................
Vérification de l'amenée d'air comburant ..............................................................................................................................
Si insert, vérification de l'entrée d'air de convection de section de passage 400 cm² minimum en partie basse et
500 cm² en partie haute (voire plus selon la notice de l'insert) .............................................................................................
Réseau de distribution
Absence de bouches de soufflage dans les pièces de service ............................................................................................
Débit nominal du moteur de ventilation en fonction du réglage du potentiomètre :..............................................................
3
m /h
Nombre de bouches de soufflage : ......................................................................................................................................
3
Débit maximum mesuré aux bouches : ...............................................................................................................................
m /h
Mise en place des grilles de transfert ou détalonnages de porte adaptés
- dans les pièces distribuées ..................................................................................................................... section :
- dans la pièce où est installé l'appareil à bois ........................................................................................... section :
cm²
cm²
Mise en service du réseau
Équilibrage du réseau ...........................................................................................................................................................
Mesure de la température aux bouches ...............................................................................................................................
Remise au Maître d'Ouvrage d'une notice d'utilisation et d'entretien du système de distribution d'air.................................
Information du Maître d'Ouvrage sur l'utilisation et l'entretien pour garantir
le bon fonctionnement de la distribution d'air chaud
Utilisation de l’appareil de chauffage à bois exclusivement avec du bois naturel de chauffage, et des chargements
conformes à la notice de l'appareil .......................................................................................................................................
Ne pas réduire les sections d'amenée d'air comburant et de convection .............................................................................
Utilisation du système selon la notice du fabricant ...............................................................................................................
Obligation d'entretien selon la réglementation par un professionnel qualifié........................................................................
- de l'appareil à bois (voir notice de l'appareil)
- du conduit de fumée : ramonage du conduit deux fois par an
Vérification de l'état de l’appareil à bois et du conduit de raccordement : non utilisation en cas de problème ....................
(par exemple : casse d'une des parois en fonte, déformation d’une paroi en acier)
Nettoyage du système de distribution :.................................................................................................................................
- groupe de soufflage,
- filtre intégré à la bouche de puisage,
- bouches de soufflage.
Consultation technique d'un professionnel qualifié en cas d'intervention sur l'installation ..................................................
(par exemple en cas de changement d'appareil)
Fait en deux exemplaires à
Signature du Maître d'Ouvrage
14/14-2005
le
Signature de l'installateur
15
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement