RCN - KCN
CHAUDIÈRES
RCN - KCN
INSTRUCTIONS POUR L’UTILISATEUR,
L’INSTALLATEUR
ET POUR LE SERVICE D’ASSISTANCE TECHNIQUE
CONFORMITE
Les Chaudières B r sont conformes à:
•
•
•
•
Directive Rendements 92/42/CEE (✫✫)
Directive Compatibilité Electromagnétique 89/336/CEE
Directive Basse Tension 73/23/CEE
XP D 35 - 430.
0694
GAMME
2
MODÈLE
CODE
BINOMIO 24 RCN
4040915
BINOMIO 32 RCN
4040917
BINOMIO 24 KCN
4040919
BINOMIO 32 KCN
4040921
Cher Client,
Nous vous remercions d'avoir choisi une chaudière B r, un produit moderne, de
qualité, d'un haut rendement qui, pendant longtemps, vous offrira bien-être, silence maximal et
sécurité totale; cela surtout si vous confiez votre appareil à un Service Technique d'Assistance
Riello ou à votre installateur qui possède la compétence et la formation nécessaires afin de le
maintenir au plus haut niveau d'efficacité.
Ce livret d'instruction contient d'importantes informations et suggestions qui doivent être suivies
afin de faciliter l'installation et d'utiliser au mieux la chaudière B r.
RIELLO S.A.
3
SOMMAIRE
GENERAL
Avertissements généraux
Règles fondamentales de sécurité
Description de l’appareil
Identification
Structure
Données techniques
Accessoires
Circuit hydraulique
Schéma électrique
Tableau de commande
pag.
“
“
“
“
“
“
“
“
“
UTILISATEUR
Mise en service
Réglage de l'aquastat de chaudière
Réglage de l'aquastat du préparateur
Arrêt temporaire
Arrêt pour de longues périodes
Nettoyage
Entretien
Informations utiles
pag. 16
“ 17
“ 18
“ 20
“ 21
“ 21
“ 21
“ 22
INSTALLATEUR
Réception du produit
Dimensions et poids
Manutention
Local d’installation de la chaudière
Montage sur des installations anciennes
ou à moderniser
Raccordements hydrauliques
Branchements électriques
Raccordements combustible
Evacuation des fumées et aspiration
de l’air comburant
Remplissage et vidange de l’installation
SERVICE D'ASSISTANCE TECHNIQUE
Préparation à la première mise en service
Première mise en service
Contrôles pendant et après la première
mise en service
Arrêt temporaire
Arrêt pour de longues périodes
Entretien
Brûleur fioul RTH
Branchements electriques du brûleur
Cycle de demarrage
Réglages
Réglage volet d'air
5
5
6
6
7
9
9
10
12
14
pag. 23
“ 23
“ 24
“ 25
“
“
“
“
25
26
28
29
“
“
30
32
pag. 34
“ 34
“
“
“
“
“
“
“
“
“
36
37
37
38
39
40
40
41
41
Certaines parties de ce livret présentent les
symboles suivants:
b ATTENTION
= pour actions exigeant une
prudence et une préparation particulières.
a INTERDIT = pour des actions qui NE doivent
absolument PAS être exécutées.
Ce livret code 068668FR - Rév. 3 (11/10) se compose
de 52 pages.
4
SOMMAIRE
Pompe fioul
Réglage pression pompe
Démontage du brûleur
Démontage du canon
Remplacement gicleur
Positionnement électrodes
Extraction de l'appareillage
Nettoyage de la chaudière
Nettoyage du préparateur
Eventuelles anomalies et solutions
“
“
“
“
“
“
“
“
“
“
41
42
42
43
44
44
44
45
46
47
AVERTISSEMENTS GENERAUX
b Après avoir déballé l’appareil, s’assurer qu’il est
complet. S’il n’en est pas ainsi, s’adresser à l’Agence qui a vendu la chaudière.
b L’installation de la chaudière B
r doit
être effectuée dans les règles de l’art par une entreprise agréée, conformément aux normes en vigueur
et aux indications fournies par r dans le livret
d’instructions qui est fourni avec l’appareil.
b La chaudière doit servir expressément pour ce à
quoi r l’a réalisée. Toute responsabilité contractuelle et extra-contractuelle de r est donc exclue
en cas de dommages subis par les personnes, les
animaux ou les biens, à la suite d’erreurs d’installation, de réglage, d’entretien et d’emplois inappropriés.
b EN cas de fuites d’eau, couper l’alimentation en
eau et avertir sans retard le Service d’Assistance
Technique r ou le personnel disposant de la
qualification professionnelle qui s’impose.
b S’assurer régulièrement que la pression de service
de l’installation hydraulique est supérieure à 1 bar.
S’il n’en est pas ainsi, contacter le Service d’Assistance Technique r ou le personnel disposant
de la qualification professionnelle qui s’impose.
b L’entretien de la chaudière doit être effectué au
moins une fois par an.
b La non-utilisation de la chaudière pendant une longue période de temps oblige à effectuer au moins
les opérations suivantes:
- Positionner l’interrupteur principal de l’appareil et
l’interrupteur général de l’installation sur la position “Eteint”
- Fermer les robinets du combustible et de l’eau de
l’installation thermique
- Purger les installations thermique et sanitaire si le
risque de gel se présente.
b Ce livret fait partie intégrante de l’appareil. Il doit
donc être conservé avec soin et TOUJOURS accompagner la chaudière même en cas de cession de ce
dernier à un autre propriétaire ou utilisateur, ou en
cas de montage sur une autre installation. En cas
d’endommagement ou de perte, en demander une
autre copie au Service d’Assistance Technique r
de Zone.
Certificat de conformité
Par application de l'article 25 de l'arrêté du 2/08/77 modifié et de l'article 1 de l'arrêté modificatif du 5/02/99, l'installateur est tenu d'établir des certificats de conformité
approuvés par les ministres chargés de la construction
et de la sécurité du gaz:
- De modèles distincts (modèles 1,2,3) après réalisation
d'une installation de gaz neuve.
- De "modèle 4" après remplacement, en particulier,
d'une chaudière par une nouvelle.
-
REGLES FONDAMENTALES DE SECURITE
Nous tenons à rappeler que l’emploi de produits utilisant des combustibles, de l’énergie électrique et de l’eau implique
le respect de certaines règles de sécurité fondamentales:
a IL EST interdit de laisser des enfants ou des personnes handicapées non assistées utiliser la chaudière.
a IL EST interdit d’actionner des dispositifs ou des
appareils comme des interrupteurs, des appareils
électroménagers, etc. si l’on sent une odeur de
combustible ou de substances non brûlées. Dans
ce cas:
- Aérer la pièce en ouvrant portes et fenêtres.
- Fermer le dispositif d’arrêt du combustible.
- Faire intervenir sans retard le Service d’Assistance Technique r ou du personnel disposant de
la qualification professionnelle qui s’impose.
a IL EST interdit de toucher à la chaudière si l’on est
pieds nus ou que l’on est mouillé sur certaines parties du corps.
a TOUTE opération de nettoyage est interdite avant
d’avoir débranché la chaudière du réseau de distribution d’électricité, en mettant l’interrupteur général
de l’installation sur la position “Eteint”, et d’avoir mis
le sélecteur de fonctions sur (I).
a IL EST interdit de modifier les dispositifs de sécurité
ou de réglage sans l’autorisation et les indications
du fabricant de l’appareil.
a IL EST interdit de tirer, détacher, tordre les câbles
électriques qui sortent de la chaudière, même si
celui-ci est débranché du réseau de distribution
d’électricité.
a IL EST interdit de boucher ou de réduire les dimensions des ouvertures d’aération du local d’installation et de l’appareil. Les ouvertures d’aération
sont indispensables pour garantir une combustion
correcte.
a IL EST interdit d’exposer la chaudière aux perturba-
tions atmosphériques. Elle n’est pas conçue pour
fonctionner à l’extérieur et ne dispose pas de système antigel automatique.
a IL EST interdit d’ éteindre la chaudière si la température externe risque de descendre au-dessous de
zéro (risque de gel).
a IL EST interdit de laisser des récipients et des subs-
tances inflammables dans le local où la chaudière est
installée.
a IL EST interdit d’étaler et de laisser à la portée des
enfants le matériel d’emballage car il peut constituer
une source de danger.
GENERAL
5
DESCRIPTION DE L'APPAREIL
Les chaudières B r sont des générateurs
d’eau chaude, à haut rendement, pour le chauffage
d’ambiance (modèles RCN) ou pour le chauffage
d’ambiance et pour la production d’eau sanitaire (modèles
KCN) grâce au préparateur vitrifié à accumulation de
120 litres.
Pour un fonctionnement fiable en toutes circonstances,
le brûleur fioul à une allure à air soufflé est équipé d'un
préchauffeur du combustible.
De plus, ils sont prévus pour servir jusqu’à trois
installations (zones) avec l’utilisation de kits d’adaptation
appropriés.
Les éléments techniques principaux de l’étude sont :
- l’étude scrupuleuse des géométries pour obtenir un
excellent rapport entre les volumes de combustion et
les surfaces d’échange
- le corps de la chaudière, à trois parcours de fumée,
composé avec des éléments en fonte et équipé
de turbulateurs en fibre céramique pour optimiser
l’échange thermique
- l’emploi d’un préparateur à accumulation horizontal
vitrifié, équipé d’échangeur primaire à développement
vertical (uniquement pour les modèles KCN).
Le corps et les panneaux de revêtement, au design
exclusif, sont soigneusement et efficacement isolés avec
une couche de laine de verre à haute densité. Le tableau
de commande "thermostatique" est muni de dispositifs
de contrôle et de sécurité conformes aux normes
techniques applicables. Ces dispositifs sont contenus
dans une structure en ABS. Il gère le service de
chauffage seulement quand il y a demande de chaleur
de(s) l’installation(s) (logique d’arrêt total) et est équipé
de la "fonction évacuation" qui permet la récupération de
la surchauffe éventuelle par inertie thermique, avec une
économie d’énergie ultérieure.
IDENTIFICATION
Les chaudières sont identifiés par:
– Plaque signalétique
Indique les données techniques et les performances de la chaudière.
– Plaque matricule
Elle est appliquée sur la chaudière et indique le
numéro de matricule, le modèle, la puissance au
foyer et la pression maximale de service.
Modèles “RCN”
Modèle “KCN”
b La manipulation, le retrait ou l’absence des plaques ou de tout ce qui permet d’identifier le produit de façon sûre
compliquent toutes les opérations d’installation et d’entretien.
6
GENERAL
STRUCTURE
Modèles “RCN”
6
14
7
1
5
8
9
10
2
4
2
11
13
3
12
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 -
Raccords pour zones supplémentaires
Circulateur circuit direct
Retour circuit direct
Panneau arrière
Raccord cheminée
Purgeur automatique
Portes-sondes de la chaudière
Anneaux de levage
Corps de la chaudière
Fenêtre visualisation flamme
Brûleur
Robinet de vidange de la chaudière
Vase d’expansion de l’installation
Soupape de sûreté 3 bar
GENERAL
7
Modèle “KCN”
10
29
11
1
9
28
12
13
2
27
2
14
8
15
26
7
16
3
6
25
17
24
4
23
18
22
19
5
21
20
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 -
8
GENERAL
Raccords pour zones supplémentaires
Circulateur circuit direct
Sortie de l’eau chaude sanitaire
Prise pour la recirculation sanitaire
Entrée de l’eau froide sanitaire
Panneau arrière inférieur
Retour de l’installation
Panneau arrière supérieur
Raccord cheminée
Purgeur automatique
Portes-sondes de la chaudière
Anneaux de levage
Corps de la chaudière
Fenêtre visualisation flamme
Brûleur
Robinet de vidange de la chaudière
Vase d’expansion sanitaire
Soupape de sûreté 6 bar
19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 -
Robinet de remplissage de l’installation
Robinet de vidange du serpentin
Robinet de vidange du ballon
Porte-sondes du ballon
Anode en magnésium
Bride pour le contrôle du ballon
Ballon
Vase d’expansion de l’installation
Clapet anti-retour
Circulateur sanitaire
Soupape de sûreté 3 bar
DONNEES TECHNIQUES
DESCRIPTION
CHAUFFAGE SEUL
24 RCN
32 RCN
AVEC E.C.S.
24 KCN
32 KCN
Combustible
Fioul
Type de chaudière
B23
Capacité thermique au foyer (nominale)
26,1
34,8
26,1
34,8
kW
Capacité thermique utile (nominale) Pn
23,9
31,5
23,9
31,5
kW
Rendement utile à Pn
90,19
90,5
90,19
90,5
%
Rendement utile à 30% de Pn
90,9
91,3
90,9
91,3
%
Pertes à l'arrêt
2,4
1,8
2,4
1,8
%
Température fumées mesurée (T)
140÷250
°C
Débit massique fumées
0,011
0,013
0,011
0,013
Kg/s
Perte de charge cote fumees
0,30
0,35
0,30
0,35
mbar
CO2
12,5
%
CO(*)
~ 10
mg/kWh
NOx(*)
< 250
mg/kWh
Indice quantité de fumées (B)
0,5
n°
Pression de service maxi
3
bar
Température maxi admise
100
°C
Température de service maxi
82
°C
Température minimale de retour
35
°C
Surface d’echange totale
0,93
1,3
0,93
1,3
m2
Pertes de charge T 10°C
4
6
4
6
mbar
Pertes de charge T 20°C
1,2
1,6
1,2
1,6
mbar
Contenu en eau de la chaudière
13,7
17
13,7
17
l
Turbulateurs
5
5
5
5
n°
Alimentation électrique
230~50
V~Hz
Puissance électrique maximale absorbée
270
270
360
360
W
Degré de protection électrique
X0D
IP
Volume vase d’expansion (installation)
12
l
Pré-remplissage vase d’expansion (installation)
1,5
bar
(*) Pour des paramètres avec 0% de O2 dans les produits de la combustion et avec une pression atmosphérique au niveau de la mer.
b Le carneau doit assurer la dépression minimale prévue par les normes techniques en vigueur, en considérant la
pression "zéro" au raccord avec le conduit des fumées.
DESCRIPTION PREPARATEUR
Type de preparateur
Disposition du preparateur
Disposition de l'échangeur
Puissance absorbée
Contenu d'eau sanitaire
Contenu d'eau serpentin
Surface d'échange
Production d'eau chaude sanitaire avec T 35°C
Prélèvement en 10' avec l'eau sanitaire à 48°C (*)
Prélèvement en 10' avec l'eau sanitaire à 60°C (*)
Temps de RAZ T 35°C
Pression sanitaire maxi
Volume vase d’expansion (sanitaire)
Pré-remplissage vase d’expansion (sanitaire)
24 KCN
32 KCN
Emaillé
Horizontal
Horizontal
23,6
120
5,5
0,85
580
170
235
18
6
5
2,5
30,5
120
5,5
0,85
750
190
255
14
6
5
2,5
kW
l
l
m2
l/h
l
l
min
bar
l
bar
(*) Température de l’eau à l’entrée: 13°C. Température moyenne de l’eau fournie: 43°C.
- Prestations avec pompe de charge à vitesse maximale.
ACCESSOIRES
Les accessoires indiqués ci-dessous peuvent être demandés séparément.
ACCESSOIRE
Kit disconnecteur
Kit V3V motorisable I zone
Kit V3V motorisable II zone
Kit depart direct ( II zone)
Module régulation Albatros
Kit manchon circulateur
Moteur V3V
Kit électrique priorité ECS 170L
Sonde d’ambiance avec affichage digital QAA70
Sonde d’ambiance avec sélection régime QAA50
Régulation Albatros 2 circuits
Régulation Albatros 1 circuit
Préparateur 170L.
CODE
4047371
4047377
4047375
4047373
4047331
60074
890004
890001
300070
300050
4334030
4334032
890014
GENERAL
9
CIRCUIT HYDRAULIQUE
Modèles “RCN”
2
1
2
3
4
5
6
7
- Corps de la chaudière
- Purgeur automatique
- Brûleur
- Circulateur
- Clapet anti-retour
- Vase d’expansion de l’installation
- Soupape de sûreté de l’installation
1
4
7
6
5
MI1 - Départ de l’installation circuit direct
RI1 - Retour de l’installation circuit direct
RI1
3
MI1
A
B
C
A - Bulbe aquastat de la chaudière
B - Bulbe aquastat de sécurité
C - Bulbe thermomètre de la chaudière
10
GENERAL
Modèle “KCN”
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
2
1
- Corps de la chaudière
- Purgeur automatique
4
- Brûleur
- Circulateur
5
- Clapet anti-retour
- Vase d’expansion de l’installation
- Soupape de sûreté de l’installation
- Ballon
- Soupape de sûreté sanitaire
- Vase d’expansion sanitaire
- Robinet de remplissage
de l’installation
MI1 RI1 US RC ES -
7
6
4
5
RI1
3
US
Départ de l’installation circuit direct
Retour de l’installation circuit direct
Sortie de l’eau chaude sanitaire
Prise pour la recirculation sanitaire
Entrée de l’eau froide sanitaire
MI1
11
RC
10
9
8
ES
A
B
C
A
B
C
D
E
F
-
Bulbe
Bulbe
Bulbe
Bulbe
Bulbe
Bulbe
aquastat de la chaudière
aquastat de sécurité
aquastat limite
thermomètre de la chaudière
aquastat du préparateur
thermomètre du préparateur
D
E
F
GENERAL
11
SCHEMA ELECTRIQUE
Modèles “RCN”
TS
B
2 C
K1
TR
1
3
1
8
1
LV
1
LB
LS
1
5
6
2
2
COM.G.
2
1
A4
2
C
2
7
3
1
2
C
4
D
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
2
FU
1
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
PE
NPI
TA
LPI
TA
N
PE
MO2
L1
MO1
MO3
PI
230V~50Hz
COM.G. - Sélecteur de fonctions
TS - Aquastat de sécurité (100°C 0/-6) (*)
TR - Aquastat de chaudière (33÷82°C ±3) (*)
LV - Signal d’alimentation électrique
LB - Signal de blocage du brûleur
LS - Signal de sûreté thermique
FU - Fusible 6,3 A-T
CO1÷CO1A - Connecteurs multipolaires
MO1÷MO3 - Bornier
PI - Circulateur de l’installation
CO2 - Connecteur brûleur (7 pôles)
CO3 - Connecteur déblocage brûleur (2 pôles)
K1 - Relais
12
GENERAL
Homologué
B4
S3
T2
T1
N
PE
L1
2
CO2
1
CO3
L N PE
(*)
Jaune Vert
Bleu
Rouge
Rouge
Violet
Marron
CO1 CO1A
Modèle “KCN”
TR
LV LB LS
COM.G.
TS
1
1
2
2
C
C
K1
8
TL
5
7
3
6
1
2
24
1
12
22
2
21
C
11
4
82°C
COM.E/I.
TB
14
1 B2
90°C
4D 3
CO1 CO1A
Violet
Rouge
PE
NPB
LPB
PE
NPI
LPI
TA
TA
PE
N
L1
MO2
Jaune Vert
Bleu
Rouge
MO1
Marron
FU
CO4
B4
S3
T2
T1
N
PE
L1
PB
1
PI
L N PE
2
MO3
1
2
3
4
5
6
7
8
9
1
2
3
4
5
6
7
8
9
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
SP
N
CO2 CO2A
CO3
230V~50Hz
COM.G. - Sélecteur de fonctions
COM.E/I. - Sélecteur été/hiver
TS - Aquastat de sécurité (100°C 0/-6) (*)
TR - Aquastat de chaudière (33÷82°C ±3) (*)
TL - Aquastat limite
TB - Aquastat du préparateur
LV - Signal d’alimentation électrique
LB - Signal de blocage du brûleur
LS - Signal de sûreté thermique
FU - Fusible 6,3 A-T
CO1÷CO2 - Connecteurs multipolaires
MO1÷MO3 - Bornier
PB - Circulateur du préparateur
PI - Circulateur de l’installation
CO3 - Connecteur brûleur (7 pôles)
CO4 - Connecteur déblocage brûleur (2 pôles)
K1 - Relais
SP - Module extinction totale
(*)
Homologué
GENERAL
13
TABLEAU DE COMMANDE
Modèles “RCN”
1
6
2
3
20
0
4
4
40 60 80
100
120
0
3 2 1
7
5
8
1 - Sélecteur des fonctions
I Arrêt
II Marche
III Déblocage brûleur
IIII Modalité en automatique (seulement avec le module régulation).
2 -
Aquastat de chaudière
Permet de fixer la valeur de la température de l’eau de chauffage.
3 -
Thermomètre de chaudière
Affiche la température de l’eau de chauffage.
4 -
Manomètre de chaudière
Affiche la pression de l’eau dans l’installation de chauffage.
5 -
Signalisation de blocage (rouge)
S'allume si le brûleur se bloque.
Aquastat de sécurité à réarmement manuel
Permet de remettre en service la chaudière après l’intervention de l'aquastat de
sécurité.
Il est accessible en dévissant le capot de protection
6 -
7 -
Signalisation sécurité thermique (rouge)
S’allume quand le thermostat de sécurité est intervenu pour une température exces-
sive.
8 - Signal alimentation électrique (vert)
S’allume pour indiquer la présence d’alimentation électrique.
14
GENERAL
Modèle “KCN”
6
1
7
2
8
3
40 60 80
100
120
0
4
0
3 2 1
20
4
60
40
20
0
80
9
100
120
10
5
11
1 - Sélecteur des fonctions
I Arrêt
II Marche
III Déblocage brûleur
IIII Modalité en automatique (seulement avec le module régulation).
2 -
Aquastat de chaudière
Permet de fixer la valeur de la température de l’eau de chauffage.
3 -
Thermomètre de chaudière
Affiche la température de l’eau de chauffage.
4 -
Manomètre de chaudière
Affiche la pression de l’eau dans l’installation de chauffage.
5 -
Signalisation de blocage (rouge)
S'allume si le brûleur se bloque.
6 - Sélécteur Eté (I) / Hiver (II)
Aquastat de sécurité à réarmement manuel
Permet de remettre en service la chaudière après l’intervention de l'aquastat de
sécurité.
Il est accessible en dévissant le capot de protection
7 -
8 -
Aquastat ballon
Il permet de régler la température de l'eau sanitaire.
9 -
Thermomètre ballon
Il indique la température de l'eau sanitaire.
10 -
Signalisation sécurité thermique (rouge)
S’allume quand le thermostat de sécurité est intervenu pour une température exces-
sive.
11 - Signal alimentation électrique (vert)
S’allume pour indiquer la présence d’alimentation électrique.
GENERAL
15
MISE EN SERVICE
La première mise en service de la chaudière B doit être exécutée par le Service d’Assistance Technique r.
Ensuite, la chaudière pourra fonctionner automatiquement.
Toutefois, il se peut qu’il soit nécessaire de remettre B en fonction sans impliquer le Service Technique r,
par exemple après une période d’absence prolongée.
Dans de tels cas, il est nécessaire d’effectuer les contrôles et les opérations suivantes:
- S’assurer que les robinets du combustible et de l’eau
de l’installation thermique sont ouverts
- S’assurer que la pression du circuit hydraulique, à
froid, est toujours supérieure à 1 bar et inférieure à la
limite maximale prévue pour la chaudière
40 60 80
100
120
0
4
0
3 2 1
20
- Régler le thermostat d’ambiance à la température désirée (~ 20 °C) ou bien, si l’installation est munie d’un
thermostat à horloge, s’assurer qu’il est “actif” et réglé
(~ 20 °C)
- Positionner l’interrupteur général de l’installation sur
“Allumé”
ON
OFF
- Positionner l'aquastat de la chaudière au milieu du
secteur indiqué par trois traits
UNIQUEMENT POUR LES MODELES "KCN"
- Positionner le sélecteur "Eté/Hiver" sur (I) “Eté” ou sur
(II) “Hiver” en fonction de la saison.
- Positionner l'aquastat du préparateur au milieu du
secteur indiqué par trois traits
40 60 80
100
120
0
4
0
3 2 1
20
60
40
80
20
100
0
120
60
40
- Positionner le sélecteur de fonctions du tableau de
commande sur (II) et contrôler l’allumage du signal
vert.
16
UTILISATEUR
20
0
80
100
120
La chaudière effectue alors la phase de mise en marche
et reste en fonction jusqu’à ce que la température programmée soit atteinte.
Au cas où des anomalies d’allumage ou dysfonctionnement auraient lieu, la chaudière effectue un “ARRET DE
BLOCAGE” qui est signalé par le signal rouge qui s’allume sur le tableau de commande.
Pour rétablir les conditions de mise en marche, positionner le sélecteur de fonction de (II) "allumé" à (III)
"déblocage brûleur" et vice-versa et attendre que toute la
phase de mise en marche s’effectue jusqu’à l’allumage
de la flamme.
En cas d’échec, cette opération peut être refaite 2-3 fois
au maximum à intervalles d’au moins 1 minute. Ensuite,
faire intervenir le Service d’Assistance Technique r.
b Après un “ARRET DE BLOCAGE” attendre environ
1 minute avant de rétablir les conditions nécessaires à la mise en marche.
REGLAGE DE L'AQUASTAT DE CHAUDIERE
Lorsque la température extérieure change, il peut s’avérer
nécessaire d’augmenter ou de réduire la valeur de la
température de l’eau de chauffage en effectuant un nouveau réglage de l'aquastat de la chaudière:
40 60 80
100
120
0
4
0
3 2 1
20
- Le tourner dans le sens des aiguilles d’une montre
pour augmenter la température de l’eau; tourner dans
le sens inverse pour la réduire.
Le nouveau réglage étant effectué, attendre que la chaudière ait achevé un cycle de fonctionnement et lire la
température de l’eau sur le thermomètre de chaudière.
40 60 80
100
120
0
4
0
3 2 1
20
Refaire l’opération jusqu’à ce que la valeur désirée soit
atteinte.
b Pour obtenir les meilleures prestations de production d’eau chaude sanitaire, l’aquastat de chaudière doit être réglé à peu près au milieu du secteur
identifié par trois traits.
UTILISATEUR
17
REGLAGE DE L'AQUASTAT DU PREPARATEUR
UNIQUEMENT POUR LE MODELE "KCN"
Il est possible de changer la valeur de la température
de l’eau chaude sanitaire en agissant sur l’aquastat du
préparateur.
- Le tourner dans le sens des aiguilles d’une montre
pour augmenter la température de l’eau; tourner dans
le sens inverse pour la réduire.
60
40
80
20
100
0
120
Le nouveau réglage étant effectué, attendre que la
chaudière ait achevé un cycle de fonctionnement et lire
la température de l’eau sanitaire sur le thermomètre du
préparateur.
60
40
20
Refaire l’opération jusqu’à ce que la valeur désirée soit
atteinte.
18
UTILISATEUR
0
80
100
120
ARRET TEMPORAIRE
En cas d’absences temporaires, pendant le week-end ou
de rapides voyages, etc. et si la température extérieure
est supérieure à ZERO, suivre la démarche indiquée cidessous:
60
40
20
0
80
100
120
- Positionner le sélecteur de fonctions du tableau de
commande sur (I) et s’assurer que le signal vert est
éteint
ON
- Positionner l’interrupteur général de l’installation sur la
position “Eteint”.
OFF
b Si la température extérieure risque de descendre
au-dessous de ZERO (risque de gel), la procédure
indiquée ci-dessus NE DOIT PAS être effectuée.
IL EST alors nécessaire de:
- Positionner l’aquastat de la chaudière et du ballon, si le
système en est muni, au milieu du secteur indiqué par
un trait
- Régler le thermostat d’ambiance à une valeur d’environ
10°C ou activer la fonction antigel du système de thermorégulation (si elle est installée).
40 60 80
100
120
0
4
0
3 2 1
20
UTILISATEUR
19
ARRET POUR DE LONGUES PÉRIODES
Si on n’utilise pas la chaudière pendant une longue
période, il est nécessaire d’effectuer les opérations suivantes:
60
40
20
0
80
100
120
- Positionner le sélecteur de fonctions du tableau de
commande sur (I) et s’assurer que le signal vert est
éteint
- Positionner l’interrupteur général de l’installation sur la
position “Eteint”
ON
OFF
- Fermer les robinets du combustible et d’arrêt de
l’installation thermique.
- Purger l’installation thermique si elle risque de geler.
b Le Service d’Assistance Technique r est à la
disposition des clients dans le cas où ceux-ci rencontreraient des difficultés dans la mise en œuvre
de la procédure ci-dessus exposée.
NETTOYAGE
IL EST possible de nettoyer les panneaux externes de
la chaudière en utilisant des chiffons imbibés d’eau
savonneuse.
Si les taches sont tenaces, utiliser un chiffon imbibé
d’un
mélange à base d’eau (50%) et d’alcool dénaturé (50%)
ou de produits spécifiquement préparés à cet effet.
Le nettoyage étant terminé, sécher soigneusement la
chaudière.
b Le nettoyage de la chambre de combustion et du
a Ne pas utiliser de produits abrasifs, de l’essence
ou du trichloréthylène.
a IL EST interdit d’effectuer toute opération de net-
toyage quelle qu’elle soit avant d’avoir débranché
la chaudière du réseau de distribution d’électricité.
Pour ce faire, positionner l’interrupteur général de
l’installation sur la position Eteint et le sélecteur de
fonctions sur (I).
conduit des fumées doit être effectué périodiquement par le Service d’Assistance Technique r
ou par du personnel qualifié (voir p. 43).
ENTRETIEN
LE RESPONSABLE DE L’INSTALLATION THERMIQUE est
tenu de faire exécuter l’ENTRETIEN PERIODIQUE PAR
DU PERSONNEL DISPOSANT DE LA QUALIFICATION
PROFESSIONNELLE QUI S’IMPOSE.
20
UTILISATEUR
Le Service d’Assistance Technique r peut accomplir ces tâches et fournir des renseignements précieux
sur la possibilité de stipuler un contrat d’ENTRETIEN
PROGRAMME qui, à nos yeux, assure:
- une plus grande sécurité
- le respect des lois en vigueur.
INFORMATIONS UTILES
Vendeur: .....................................................................................................................................
Nom. ................................................................................................................................................
Adresse .......................................................................................................................................
Tél. .....................................................................................................................................................
Installateur: .............................................................................................................................
Nom. ...............................................................................................................................................
Adresse ......................................................................................................................................
Tél. ....................................................................................................................................................
Service d'Assistance Technique: ............................................................
Nom. ................................................................................................................................................
Adresse .......................................................................................................................................
Tél. .....................................................................................................................................................
Date
Intervention
Fournisseur du combustible: .......................................................................
Nom. ................................................................................................................................................
Adresse .......................................................................................................................................
Tél. .....................................................................................................................................................
Date
Quantité fournie
Date
Quantité fournie
Date
Quantité fournie
Date
Quantité fournie
UTILISATEUR
21
RECEPTION DU PRODUIT
Les chaudières B r sont fournies en colis
unique sur une palette en bois conditionnées avec un
emballage en PVC, protégées par un emballage en carton ondulé triple et par une caisse en bois.
Le matériel indiqué ci-dessous est inséré dans une enveloppe en plastique placée à l’intérieur de la chaudière:
- Livret d’instructions pour l’utilisateur, pour l’installateur
et pour le Service d’Assistance Technique
- Certificat de garantie.
b Les livrets d’instruction font partie intégrante de la
chaudière. Il est donc nécessaire de les lire et de
les conserver avec soin.
DIMENSIONS ET POIDS
H
H
P
L
Description
CHAUFFAGE SEUL
24 RCN
L
P
H
Poids net
22
INSTALLATEUR
P
L
600
696
880
109
AVEC E.C.S.
32 RCN
600
896
880
152
24 KCN
32 KCN
600
896
1505
187
600
896
1505
230
mm
mm
mm
kg
MANUTENTION
La chaudière ayant été déballée, la manier en suivant la
démarche indiquée ci-dessous:
POUR LES MODELES "RCN"
- Retirer les vis qui fixent la chaudière à la palette en
bois
1
- Desserrer les vis (1) et enlever le panneau avant
- Soulever la chaudière avec prudence en utilisant 2
tuyaux de 1’’ à insérer dans les trous spécifiques (2).
2
2
POUR LES MODELES "KCN"
- Retirer les vis qui fixent la chaudière à la palette en
bois
- Desserrer les vis (1) et enlever le panneau avant
supérieur en le soulevant
1
- Enlever le panneau inférieur avant (2) en le soulevant
de façon à faire sortir les brides de fixation de leurs
emplacements
2
- Soulever la chaudière avec prudence en utilisant 2
tuyaux de 1’’ à insérer dans les trous spécifiques (3).
3
3
b Utiliser les protections de prévention des accidents
qui s’imposent.
a Il EST interdit d’étaler et de laisser à la portée des
enfants le matériel d’emballage car il peut constituer une source de danger.
a Ne pas déplacer l’appareil en utilisant les poignées du panneau avant comme point d’appui. Elles ne sont pas
conçues à cet effet.
INSTALLATEUR
23
LOCAL D'INSTALLATION DE LA CHAUDIERE
Les chaudières B r doivent être installées
dans des locaux dotés d'ouvertures d'aération conformes aux normes techniques et correctement dimensionnées.
b Tenir compte de l’espace qui est nécessaire pour
accéder aux dispositifs de sécurité et de réglage et
pour effectuer les opérations d’entretien.
b S’assurer que le degré de protection électrique de
l’appareil est approprié aux caractéristiques du
local où il est installé.
a Les chaudières ne peuvent pas être installées en
plein air, car elles ne sont pas conçues pour fonctionner à l’extérieur et ne disposent pas de systèmes antigel automatiques.
MONTAGE SUR DES INSTALLATIONS ANCIENNES OU A MODERNISER
Lorsque les chaudières sont montées sur des installations anciennes ou à moderniser, s’assurer que:
- Le tuyau de cheminée est adapté aux températures
des produits de la combustion, calculé et réalisé conformément aux normes, le plus droit possible, étanche,
isolé et qu’il ne présente ni fermeture ni rétrécissement.
- L’installation électrique est réalisée conformément aux
Normes spécifiques et par du personnel qualifié
- La ligne d’adduction du combustible et l’éventuel
réservoir sont réalisés conformément aux normes spécifiques
- Le vase d’expansion assure l’absorption complète de
la dilatation du liquide contenu dans l’installation
- Le débit, la hauteur d’élévation et la direction du flux
des pompes de circulation sont appropriés
- L’installation est propre, sans boue et sans incrustation,
purgée de l’air qu’elle contient et que tous les joints ont
été contrôlés
- Il existe un système de traitement lorsque l’eau d’alimentation/d’appoint est particulière (les valeurs présentées dans le tableau peuvent servir de références).
b Le fabricant n’est pas responsable des dommages
susceptibles d’avoir lieu à cause de la réalisation
incorrecte du système d’évacuation des fumées.
24
INSTALLATEUR
VALEURS DE REFERENCE
pH
Conductivité électrique
Ions chlore
Ions acide sulfurique
Fer total
Alcalinité M
Dureté totale
Ions soufre
Ions ammoniac
Ions silicium
6-8
< 200 mV/cm (25°C)
< 50 ppm
< 50 ppm
< 0,3 ppm
< 50 ppm
< 50 ppm
aucun
aucun
< 30 ppm
RACCORDEMENTS HYDRAULIQUES
Les chaudières B r sont conçues et réalisées pour être montées sur des installations de chauffage
(Modèles RCN) et de production d’eau chaude sanitaire (Modèle KCN).
Les caractéristiques des prises de raccordement hydraulique sont les suivantes:
Modèles “RCN”
120
134
120
Schéma de principe
MI1
1
2
130
408
RI1
350
MI1 - Départ circuit direct
RI1 - Retour circuit direct
Ø 1” M
Ø 1”1/4 F
1 - Vannes de sectionnement
2 - Usagers circuit direct
b La décharge de la soupape de sûreté doit être raccordée à un bon système de récupération et d’évacuation. Le fabricant de l’appareil n’est pas responsable des inondations susceptibles d’avoir lieu à
cause de l’intervention de la soupape de sûreté.
b Les circuits contenant de l’antigel imposent l’emploi
de disconnecteurs hydrauliques.
b Le choix et le montage des composants de l’instal-
lation incombent à l’installateur qui devra opérer
selon les règles de la bonne technique et de la
législation en vigueur.
INSTALLATEUR
25
Modèle “KCN”
126
120
134
1
MI1
1024
RI1
2
7
350
752
230
US
4
3
230
RC
6
5
95
ES
300
MI1
RI1
US
RC
ES
- Départ circuit direct
- Retour circuit direct
- Sortie d'eau sanitaire
- Recirculation sanitaire
- Entrée d'eau sanitaire
300
Ø
Ø
Ø
Ø
Ø
1” M
1”1/4 F
3/4” M
3/4” F
3/4” M
1
2
3
4
5
6
7
-
Vannes de sectionnement
Usagers circuit direct
Circulateur recyclage sanitaire
Clapet de non retour
Réducteur de pression
Filtre adoucisseur
Usagers sanitaire
IMPORTANT
Pour éviter des dommages à l’appareil, quand le brûleur est en marche, il faut assurer dans la chaudière un débit
d’eau minimum d’environ 25% de celui maximum avec ∆T= 10°C. Utiliser, si nécessaire, une pompe de recirculation adéquate. La température de l’eau de retour, en service continu, doit être ≥ 35°C.
26
INSTALLATEUR
BRANCHEMENTS ELECTRIQUES
A leur sortie de l’usine, les chaudières B r
sont complètement câblées et elles ne doivent plus
qu’être raccordées au réseau de distribution d’électricité
et du thermostat d’ambiance aux prises/fiche fournies
avec les appareils.
Pour accéder à la partie arrière du tableau de commande:
1
1
- Desserrer les vis de fixation (1) et enlever les panneaux
avant et supérieur de la chaudière
2
3
- Desserrer les deux vis supérieures (2) et retirer le couvercle (3)
4
- Insérer les câbles externes de branchement dans le
passe-câble prévu (4) et les serrer
5
- Effectuer les branchements électriques à la barrette de
connexion (5) selon les schémas reportés ci-contre
- Après avoir effectué le branchement électrique, remonter tous les composants en suivant la démarche inverse.
b IL EST obligatoire:
1 - d’utiliser un interrupteur magnétothermique
omnipolaire, sectionneur de ligne, conforme aux
Normes CEI-EN (ouverture des contacts d’au
moins 3 mm);
2 - de respecter le raccordement L1 (Phase) - N
(Neutre);
3 - d’utiliser des câbles présentant une section
supérieure ou égale à 1,5 mm2 et munis d’embouts de cosse
4 - de consulter les schémas électriques de ce
livret avant d’effectuer toute intervention électrique quelle qu’elle soit.
5 - de réaliser un bon raccordement à la prise de
terre.
a IL EST interdit d’utiliser des tuyaux à gaz et/ou à
eau pour la prise de terre de l’appareil.
Le fabricant ne pourra être tenu responsable pour
les éventuels dommages dus au non-raccordement
de l’appareil à la prise de terre ou au non-respect de
ce qui est indiqué dans les schémas électriques.
L1
N
PE
TA
TA
1
2
3
4
5
L1
N
PE
L1
N
PE
16
2
7
38
1
9
2
10
3
11
FUSE
L1 N PE L1 N PE
L1 N PE TA TA
L1
N
PE
TA
TA
1
2
3
4
5
L1
N
PE
230V 50Hz
L1
N
PE
TA
PI
PB
6,3 A-T
PI
PB
TA
Phase
Neutre
Raccordement à la prise de terre
Thermostat d’ambiance
Circulateur de l’installation
Circulateur du preparateur
(uniquement pour les modèles "KCN")
b Pour raccorder le thermostat d’ambiance, il
est nécessaire d’ôter et d’éliminer le pont
(TA-TA) situé sur le bornier.
INSTALLATEUR
27
RACCORDEMENTS COMBUSTIBLE
Les conduites d’alimentation flexibles doivent passer par
l’ouverture entre la base et le plan d’appui pour pouvoir
être raccordées à la pompe.
H max. 3,5m
Les unités B r peuvent recevoir l’adduction
du combustible aussi bien du côté postérieur que des
côtés latéraux.
(*)
Si l’installation est en dépression, la tuyauterie de retour
doit arriver à la même hauteur que la tuyauterie d’aspiration. De cette manière, la vanne de fond n’est pas nécessaire, alors que si la tuyauterie de retour dépasse
le niveau du combustible elle est indispensable.
H
b Il est recommandé d’effectuer périodiquement le
nettoyage du réservoir du combustible.
(*) Dispositif automatique d’étranglement
b L’installation d’alimentation du combustible doit être
adéquate au débit du brûleur et doit être pourvue
de tous les dispositifs de sécurité et de contrôle
prescrits par les Normes en vigueur.
Pour son dimensionnement, se référer au tableau
ci-à-coté.
b Il est nécessaire d‘installer un filtre sur la ligne d’alimentation du combustible.
H (m)
0
0.5
1
1.5
2
3
3.5 (max)
Longueur total (m)
Øi (8 mm)
35
30
25
20
15
8
6
Øi (10 mm)
100
100
100
90
70
30
20
b Une fois l’installation effectuée, vérifier l’étanchéité
des raccordements effectués.
b Avant de mettre la chaudière en fonction, s’assurer
que le tuyau de retour ne soit pas obstrué.
Une contre-pression excessive provoquerait la rupture de l’organe d’étanchéité de la pompe.
1
2
3
4
5
6
7
Amorçage pompe
6
Pour amorcer la pompe, il suffit de mettre le brûleur en
route et de vérifier l’allumage de la flamme.
Si le blocage survient avant l’arrivée du combustible,
attendre au moins 20 secondes, puis positionner le
sélecteur de fonction de (II) "allumé" sur (III) "déblocage brûleur" et vice-versa, ensuite attendre que toute la
phase de mise en route s’effectue jusqu’à l’allumage de
la flamme.
7
- Aspiration
- Retour
- Vis de by-pass
- Régulateur de pression
- Raccord vacuomètre
- Electrovanne
- Raccord manomètre
4
5
1
28
INSTALLATEUR
3
2
EVACUATION DES FUMÉES ET ASPIRATION DE L’AIR COMBURANT
Le conduit d’évacuation et le raccord au tuyau de cheminée doivent être réalisés conformément aux normes et
aux réglementations locales et nationales, en vigueur.
IL EST obligatoire d’utiliser des conduits rigides, étanches et résistant à la température, à la condensation et
aux sollicitations mécaniques.
a Il est interdit de boucher ou de réduire les dimensions des
ouvertures d'aération.
b Les joints des jonctions doivent être réalisés avec des
matériaux résistant à des températures d'au moins 250°C
(par exemple mastics, préparations siliconiques).
Les chaudières B r aspirent l'air comburant
du local d'installation à travers les ouvertures d'aération
qui doivent être réalisées conformément aux normes
techniques.
b Des carneaux et conduits à fumées inadéquats ou
de mauvaises dimensions peuvent amplifier le bruit
de combustion, générer des problèmes de condensation et influencer négativement sur les paramètres de combustion.
b Les conduits de vidange non isolés sont de potentielles sources de danger.
Modèle “KCN”
350
250
Modèles “RCN”
1163
250
540
350
INSTALLATEUR
29
REMPLISSAGE ET VIDANGE DE INSTALLATIONS
b Avant d'effectuer le remplissage, il faut installer le
Kit disconnecteur code 4047371.
2
REMPLISSAGE
POUR LES MODELES "RCN" :
Pour les chaudières B RCN, il est nécessaire de
prévoir un système de remplissage de l’installation sur la
ligne de retour de la chaudière.
RI
Avant de commencer le chargement, vérifier que le robinet de vidange (1) de la chaudière est fermé.
3
- Ouvrir les soupapes unidirectionnelles (2) pour faciliter le remplissage (trait de la vis inverse au sens du
débit);
- Desserrer les capuchons des purgeurs automatiques
(3) pour permettre à l’installation de commencer à se
purger de l’air qu’elle contient;
- Ouvrir les dispositifs d’arrêt de l’installation hydraulique
1
- Remplir lentement jusqu’à ce que, à froid, le manomètre chaudière indique une valeur de 1,5 bar
- Fermer les dispositifs.
4
POUR LES MODELES "KCN :
Les chaudières B KCN sont munies de robinets
de remplissage de l’installation thermique et du circuit
primaire du préparateur.
6
5
9
Avant d’entreprendre le remplissage, s’assurer que les
robinets de vidange de l’installation (4) (5) et du ballon
(6) sont fermés.
- Ouvrir les soupapes unidirectionnelles (7) et (8) pour
faciliter le remplissage (trait de la vis inverse au sens
du débit);
- Desserrer les capuchons des purgeurs automatiques
(9) pour permettre à l’installation de commencer à se
purger de l’air qu’elle contient;
30
INSTALLATEUR
7
8
- Ouvrir le robinet de remplissage (10) et remplir lentement jusqu’à ce que, à froid, le manomètre indique une
valeur de 1,5 bar;
- Fermer le robinet de remplissage de l’installation (10).
10
- Fermer les soupapes unidirectionnelles (7) et (8) (trait
de la vis dans le sens du débit).
VIDANGE
ON
Avant d’entreprendre la vidange de la chaudière positionner l’interrupteur général de l’installation sur la position « Eteint » et le sélecteur de fonctions du tableau de
commande sur (I).
OFF
0 60 80
100
120
0
1
2
POUR LES MODELES "RCN" :
- Ouvrir la soupape unidirectionnelle pour faciliter la
vidange (trait de la vis inverse au sens du débit);
- Fermer les dispositifs d’arrêt de l’installation thermique;
- Raccorder un tuyau plastique au porte-tuyau du robinet de vidange (1) de la chaudière et ouvrir le robinet.
1
- Fermer le soupape unidirectionnelle (trait de la vis
dans le sens du débit).
POUR LES MODELES "KCN" :
1
- Ouvrir les soupapes unidirectionnelles pour faciliter la
vidange (trait de la vis inverse au sens du débit);
- Fermer les dispositifs d’arrêt de l’installation thermique
et sanitaire
- Raccorder des tuyaux en plastique aux embouts des
robinets (1-2) et les ouvrir.
- Fermer les soupapes unidirectionnelles (trait de la vis
dans le sens du débit).
2
NOTE
Pour faciliter la vidange du préparateur, ouvrir un robinet
d'eau chaude.
INSTALLATEUR
31
PREPARATION A LA PREMIERE MISE EN SERVICE
Avant d’effectuer l’allumage et la mise au point de l’appareil, il est indispensable de s’assurer que :
- Les robinets du combustible et d’arrêt de l’installation
thermique sont ouverts
- La pression du circuit hydraulique, à froid, est supérieure à 1 bar et que le circuit est purgé de l’air qu’il contient
- La précharge du vase d’expansion du circuit de chauffage est adéquate
- Les branchements électriques au réseau d’alimentation et aux dispositifs de l’installation thermique ont été
effectués correctement
- Le conduit d’évacuation des produits de la combustion
a été réalisé correctement.
20
0
4
40 60 80
100
120
0
3 2 1
PREMIERE MISE EN SERVICE
Après avoir effectué les opérations de préparation à la
première mise en service, pour mettre la chaudière en
service, il est nécessaire de:
- Régler le thermostat d’ambiance à la température désirée (~ 20 °C) ou bien, si l’installation est munie d’un
thermostat à horloge, s’assurer qu’il est “actif” et réglé
(~ 20 °C)
ON
- Positionner l’interrupteur général de l’installation sur
“Allumé”
- Positionner l'aquastat de chaudière environ au milieu
du secteur indiqué par trois traits.
UNIQUEMENT POUR LES MODELES "KCN" :
- Positionner le sélecteur "Eté/Hiver" sur (I)) "Eté" ou sur
(II) "Hiver" en fonction de la saison.
- Positionner l'aquastat du préparateur au milieu du
secteur indiqué par trois traits
OFF
40 60 80
100
120
0
4
0
3 2 1
20
60
40
20
0
32
SERVICE D'ASSISTANCE TECHNIQUE
80
100
120
- Positionner le sélecteur de fonctions du tableau de
commande sur (II) et contrôler l’allumage du signal
vert.
60
40
20
0
80
100
120
La chaudière effectue alors la phase de mise en marche
et elle reste en fonction jusqu’à ce que la température
programmée soit atteinte.
Au cas où des anomalies d’allumage ou de fonctionnement se produiraient, les dispositifs de sécurité interviennent et la chaudière s'arrête qui est indiqué par le
signal rouge.
20
0
4
40 60 80
100
120
0
3 2 1
b Après un “ARRET” attendre environ 1 minute avant
de rétablir les conditions nécessaires à la mise en
marche.
Pour rétablir les conditions de mise en route, positionner
le sélecteur de fonction de (II) "allumé" sur (III) "déblocage brûleur" et vice-versa.
Attendre que toute la phase de mise en route s’effectue
jusqu’à l’allumage de la flamme.
40 60 80
100
120
0
4
0
3 2 1
20
b L’intervention de l'aquastat de sécurité provoque un
arrêt de la chaudière, qui est indiqué par le signal
rouge dans le tableau de commande (T>100°C).
40 60 80
100
120
0
4
0
3 2 1
60
40
20
Pour rétablir les conditions de démarrage :
- attendre que la température dans la chaudière descende au-dessous de 80°C ;
- ôter le capot de l'aquastat de sécurité ;
- presser sur réenclenchement manuel ;
- attendre la nouvelle phase de démarrage jusqu’à l’allumage de la flamme.
40 60 80
100
120
0
4
0
3 2 1
20
20
0
80
100
120
60
40
20
0
80
100
120
SERVICE D'ASSISTANCE TECHNIQUE
33
CONTROLES PENDANT ET APRES LA PREMIERE MISE EN SERVICE
Après le démarrage, vérifier que la Chaudière s'arrête et
redémarre avec les actions suivantes:
- Modifier le réglage de l'aquastat de chaudière
40 60 80
100
120
0
4
0
3 2 1
20
UNIQUEMENT POUR LE MODELE "KCN" :
- En modifiant le tarage de l’aquastat préparateur
- En intervenant sur le sélecteur de fonction en le
déplaçant de (II) à (I) et vice-versa.
60
40
20
0
- Intervenir sur le thermostat ambiance ou sur le programmateur horaire.
S’assurer que la rotation du/des circulateur/s est libre et
correcte.
Veiller à ce que la chaudière soit complètement arrêtée
en mettant l’interrupteur général de l’installation sur la
position “Eteint”.
ON
OFF
Si toutes les conditions sont satisfaites, redémarrer la
chaudière et effectuer l’analyse des produits de la combustion.
34
SERVICE D'ASSISTANCE TECHNIQUE
80
100
120
ARRET TEMPORAIRE
En cas d’absences temporaires, pendant le week-end
ou
de rapides voyages, etc. et si la température extérieure
est supérieure à ZERO, suivre la démarche indiquée cidessous:
60
40
80
20
100
0
120
- Positionner le sélecteur de fonctions du tableau de
commande sur (I) et s’assurer que le signal vert est
éteint
ON
- Positionner l’interrupteur général de l’installation sur la
position “Eteint”.
OFF
b Si la température extérieure risque de descendre
au-dessous de ZERO (risque de gel), la procédure
indiquée ci-dessus NE DOIT PAS être effectuée.
IL EST alors nécessaire de:
- Positionner l’aquastat de la chaudière et du ballon, si le
système en est muni, au milieu du secteur indiqué par
un trait
- Régler le thermostat d’ambiance à une valeur d’environ
10°C ou activer la fonction antigel du système de thermorégulation (si elle est installée).
40 60 80
100
120
0
4
0
3 2 1
20
Si on n’utilise pas la chaudière pendant une longue
période, il est nécessaire d’effectuer les opérations suivantes:
60
40
20
0
80
100
120
- Positionner le sélecteur de fonctions du tableau de
commande sur (I) et s’assurer que le signal vert est
éteint
ON
- Positionner l’interrupteur général de l’installation sur la
position “Eteint”
OFF
- Fermer les robinets du combustible et d’arrêt de
l’installation thermique.
b Purger l’installation thermique si elle risque de
geler.
SERVICE D'ASSISTANCE TECHNIQUE
35
ENTRETIEN
L’entretien périodique est essentiel pour la sécurité, le
rendement et la durée de l’appareil. Elle permet de réduire la consommation, le dégagement de substances
polluantes et de garantir la fiabilité durable du produit.
Avant d’effectuer les opérations d’entretien:
- Mettre la chaudière hors tension en positionnant l’interrupteur général de l’installation sur la position Eteint et
le sélecteur de fonctions du tableau de commande sur
(I)
ON
OFF
0
20
0
- Fermer le robinet d’arrêt du combustible.
A ce stade, on peut accéder aux parties internes de la
chaudière en desserrant les vis (1) et en enlevant les
panneaux avants et supérieurs.
1
1
b Quand toutes les opérations de maintenance
nécessaires sont terminées, les réglages originaux
doivent être remis à l'état initial (voir les valeurs
dans le tableau pag. 40).
b Effectuer l’analyse des produits de la combustion
afin de vérifier le bon fonctionnement de la chaudière.
36
SERVICE D'ASSISTANCE TECHNIQUE
BRULEUR A FIOUL RTH
11
2
9
3
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
6
10
5
7
4
8
1
- Pompe fioul
- Appareillage de contrôle
- Bouton de rearmement
- Bride avec joint isolant
- Réglage volet d'air
- Prise d'air (CF)
- Vis de réglage de la pression de la pompe
- Raccord manomètre
- Cellule Photorésistance
- Embout
- Condenseur
SERVICE D'ASSISTANCE TECHNIQUE
37
Y1
1 2
CN4
T1
Nero
CN3
Bianco
12
3 4
XP4
Blu
16
9
11
17
RM088...
15
4
1
8
5
10
3
18
B
A
PE
BRANCHEMENTS ELECTRIQUES DU BRÛLEUR
FR
5
CN1
MV
1
CN2
Marrone
1
Rosso
2
PE
C
3
R
F1
TB
6
L PE
XP2
N T1 T2 S3 B4
XP7
2
CN..
C
F1
FR
MV
RM0..
TB
T
XP..
Y1
Connecteur
Condensateur
Filtre
Photorésistance
Moteur
Appareillage
Terre Brûleur
Transformateur d'allumage
Fiche/Prise
Soupape d'huile
CYCLE DE DEMARRAGE
Le brûleur utilise un réchauffeur alimenté par la tension présente dans la chaudière.
Pendant l'hiver, si la température du fioul est inférieure à 8°C, au premier démarrage on peut avoir des difficultés d'allumage, le combustible n'étant pas suffisamment chaud.
Ce problème disparaît après 2 ou 3 allumages, quand le combustible atteint la température optimale.
Cycle normal
Blocage à cause de l'absence d'allumage
Thermostat
Réchauffeur
Moteur
Allumage
Soupape
Flamme
Blocage
38
SERVICE D'ASSISTANCE TECHNIQUE
RÉGLAGES
DESCRIPTION
24 RCN - 24 KCN
Position volet d’air
cran
GPH
4,5
0,55
60° W
Delavan
13
2,2 (±5%)
Gicleur
Marque
bar
Kg/h
Pression pompe
Débit combustible
32 RCN - 32 KCN
7
0,75
60° W
Delavan
13
2,93 (±5%)
RÉGLAGE VOLET D'AIR
Le brûleur est équipé d'un volet de réglage de l'air.
Le réglage se fait avec une clé hexagonale sur la vis
(1).
La valeur peut être relevée par l'indicateur gradué (2).
Une fois lue, contrôler par comparaison avec les indications de la table sus-indiquée.
2
1
POMPE FIOUL
6
1
2
3
4
5
6
7
- Aspiration
- Retour
- Vis de by-pass
- Régulateur de pression
- Raccord vacuomètre
- Electrovanne
- Raccord manomètre
4
7
5
1
3
2
SERVICE D'ASSISTANCE TECHNIQUE
39
REGLAGE PRESSION POMPE
- Agir sur la vis de réglage (1)
- Contrôler la valeur de pression reportée dans le
tableau pag. 39.
1
3
2
4
0
6
5
1
DEMONTAGE DU BRULEUR
b Si le brûleur devait être déposé complètement de la
Pour démonter le brûleur procédez comme suit:
chaudière, retirer le capot en agissant sur 2 vis (3)
et retirer les conduits flexibles (4) en travaillant sur
les écrous libres.
- Fermez les soupapes d’arrêt du combustible
- Déconnecter la fiche d'alimentation du brûleur (1)
- Dévisser l'écrou de blocage (2) et extraire le brûleur
b Lorsque le brûleur est démonté, il est possible d'ac-
Pour remonter le tout, effectuer les opérations en sens
inverse.
céder au foyer de la chaudière pour effectuer les
maintenances et les nettoyages éventuels.
b Avoir un chiffon à la portée de la main pour les pertes inévitables de combustible.
2
4
3
1
3
40
SERVICE D'ASSISTANCE TECHNIQUE
DEMONTAGE DU CANON
Lorsque le brûleur a été extrait du corps de la chaudière
et le canon enlevé, il est possible de contrôler et/ou de
remplacer les composants tels que: la gicleur, et les
électrodes d'allumage.
1
Pour le démontage, procéder comme suit:
- Desserrer les vis opposées de fixage (1)
- Enlever le canon
Pour remonter le tout, effectuer les opérations en sens
inverse.
b Lorsque le canon est démonté, vérifier le bord
antérieur de ce dernier; il devrait avoir un profil
régulier sans incrustations, brûlures ou déformations.
REMPLACEMENT GICLEUR
Lorsque le canon est extrait:
- Desserrer la vis (2) et enlever le groupe porte-électrodes (1)
1
- Avec le système clé/clé de réserve démonter le tuyère
(3) à remplacer
- Contrôler que le nouveau gicleur corresponde au
même type et aux mêmes dimensions que celle à remplacer
2
3
- Nettoyer les filetages
- Placer et visser manuellement la nouvelle gicleur en fin
de course
- Serrer à fond de course avec le système clé/clé de
réserve
- Positionner le groupe porte-lectrodes (1) en suivant les
indications au chapitre spécifique.
a Il est interdit d'utiliser des gicleurs de marque,
de type et de caractéristiques différents des originaux.
a Il est interdit de démonter et de remonter le
gicleurs avec des méthodes ou des instruments
différents de ceux qui ont été indiqués.
SERVICE D'ASSISTANCE TECHNIQUE
41
POSITIONNEMENT ÉLECTRODES
Le positionnement du disque de turbulence et des
électrodes d'allumage est fondamental pour obtenir des
combustions correctes et des allumages sûrs.
4  0,3 mm
2
Pour le réglage, agir comme suit:
- Desserrer la vis (2)
- Positionner les électrodes d'allumage (1) à la position
indiquée par rapport au gicleur (3)
- Bloquer la vis (2).
1
a Il est interdit de modifier les positions et les
2  2,5 mm
cotes indiquées.
EXTRACTION DE L'APPAREILLAGE
L'extraction de l'appareillage s'effectue lorsque le capot
du corps ventilateur est démonté. Pour le démontage,
procéder comme suit:
- Desserrer les vis de blocage (1)
- Extraire l'appareillage (2)
- L'appareillage démonté et renversé permet d'accéder:
2
1
a la cellule photorésistance pour le nettoyage éventuel
ou le remplacement. Celle-ci est montée directement
dans le circuit imprimé dans un support à glissière.
a la fiche pontet pour l'introduction ou l'exclusion du
réchauffeur. pour les pannes du réchauffeur du combustible, voir la section "Inconvénients éventuels de
fonctionnement et remèdes".
42
SERVICE D'ASSISTANCE TECHNIQUE
3
NETTOYAGE DE LA CHAUDIERE
Le nettoyage de la chaudière et l’élimination des dépôts
carbonés des surfaces d’échange doivent être effectués
au moins une fois par an. C'est une condition essentielle à la longévité de la chaudière et le maintien des
performances thermotechniques (économie de consommation).
Avant toute opération de nettoyage:
- Couper l’alimentation électrique en mettant le sélecteur
de fonctions du tableau de commande sur (I) et l’interrupteur général de l’installation sur la position “Eteint”.
- Fermer les dispositifs d’arrêt du combustible.
EXTERNE
IL EST possible de nettoyer les panneaux externes de
la
chaudière en utilisant des chiffons imbibés d’eau savonneuse. Si les taches sont tenaces, utiliser un chiffon
imbibé d’un mélange à base d’eau (50%) et d’alcool
dénaturé (50%) ou de produits spécifiquement préparés
à cet effet. Le nettoyage étant terminé, sécher soigneusement la chaudière.
a Ne pas utiliser de produits abrasifs, d’essence, ni
de trichloréthylène.
1
INTERNE
Pour accéder facilement aux parties internes:
- Dévisser les écrous de fixation (1) de la porte antérieure
- Sortir la porte en la faisant coulisser jusqu’en fin de
course et l’ouvrir en la faisant pivoter
- Extraire les turbulateurs (2)
- Nettoyer soigneusement les surfaces internes de la
chambre de combustion et le parcours des fumées
en utilisant l’écouvillon fourni et emporter les déchets
enlevés.
Après avoir effectué le nettoyage :
- Vérifier l’intégrité du joint d’étanchéité de la porte et, si
nécessaire, le remplacer
- Repositionner les turbulateurs dans le parcours des
fumées
- Remonter la petite porte postérieure et refermer la
porte.
2
b Serrer les écrous de fixation de la porte avec un
système "en croix" pour exercer une pression répartie uniformément sur le joint d’étanchéité.
SERVICE D'ASSISTANCE TECHNIQUE
43
NETTOYAGE DU BALLON
UNIQUEMENT POUR LE MODELE "KCN"
L’entretien du ballon doit être effectué au moins une fois
par an, de façon à s’assurer que les parties intérieures
et
l’anode de magnésium sont en bon état.
Avant toute opération de nettoyage:
- Fermer le robinet d’arrêt du circuit sanitaire.
1
- Vider le préparateur par le robinet (1) après avoir branché un tuyau de plastique au porte-joint
5
2
- Extraire les bulbes et les sondes des gaines
- Oter les écrous qui fixent la bride de contrôle (2) sur le
ballon.
4
- Nettoyer les surfaces intérieures et éliminer les résidus
en les faisant sortir par l’ouverture.
3
- S’assurer que l’anode de magnésium (3) n’est pas
usée (la remplacer si besoin est).
- Vérifier la gaine porte-sonde (4)
- S’assurer que le joint (5) est en bon état.
Après avoir effectué l’entretien et le nettoyage, remonter
tous les composants en suivant la démarche inverse et
s’assurer que les raccords sont étanches.
NOTE :
Après avoir remonté la bride d’inspection, on conseille
de serrer les écrous de fixage avec un système "en croix"
afin d’exercer une pression répartie uniformément sur le
joint.
b Positionner jusqu’au fond le bulbe du thermomètre
sanitaire TB dans la gaine la plus courte et le bulbe
de l'aquastat de réglage du ballon TRB dans la
gaine la plus longue et se reconnaissant par le
rebord qui dépasse du bouchon.
44
SERVICE D'ASSISTANCE TECHNIQUE
TB
TRB
EVENTUELLE ANOMALIES ET SOLUTIONS
ANOMALIE
Le brûleur effectue
régulièrement la
préventilation, la flamme s’allume mais le brûleur se bloque
5'' après l’allumage
CAUSE
Le détecteur de flamme est sale
et/ou défectueux
La flamme s'éteint
Filtre du fioul bouché
Absence de fioul
Le brûleur ne démarre pas à la
commande de réglage
Absence d'électricité
b
SOLUTION
Contrôler le détecteur de flamme
et éventuellement le remplacer
Contrôler les réglages du débit et
de la pression du combustible, le
débit d'air et le gicleur
Contrôler le filtre du fioul
Contrôler l'ouverture du robinet
de ligne.
Contrôler le contenu de la cuve
du fioul
- Vérifier présence tension des bornes L1 – N de la prise 7 pôles
- Vérifier l'état des fusibles
- Vérifier que le thermostat de
sécurité ne soit pas bloqué
(signal rouge sur le panneau
de commandes)
La photorésistance voit de la
lumière étrangère
- Eliminer la source de lumière
Thermostat de préchauffage
en panne
- Les remplacer
Les connexions électriques ne
sont pas insérées correctement
- Vérifier et connecter à fond
toutes les prises
b Pendant l'hiver, si la température du fioul est inférieure à 8°C, au premier démarrage on peut avoir des difficultés
d'allumage, le combustible n'étant pas suffisamment chaud.
Ce problème disparaît après 2 ou 3 allumages, quand le combustible atteint la température optimale.
Démarrage du brûleur
de gasoil avec retard
d'allumage
Les électrodes d'allumage sont
mal placés
Débit de l'air trop élevée
Tirage excessif de la cheminée
Gicleur sale ou détériorée
- Régler correctement
- Régler le débit de l'air
- Partialiser le tirage
- Nettoyer ou remplacer
SERVICE D'ASSISTANCE TECHNIQUE
45
ANOMALIE
Odeur de
produits imbrûlés
Le générateur se salit
facilement
Le générateur est en
température mais le système de
chauffage est froid
Le générateur n’atteint pas la
température voulue
Le générateur se met en
blocage de sécurité thermique
46
SERVICE D'ASSISTANCE TECHNIQUE
CAUSE
Dispersion des fumées
dans le local
SOLUTION
Nettoyer le corps du
générateur.
Nettoyer le conduit des fumées.
Contrôler l’étanchéité du générateur, du conduit des fumées
Brûleur mal réglé
Contrôler le réglage du
brûleur (analyses des fumées)
Conduit de fumées
Nettoyer le parcours des fumées
Parcours air brûleur sale
(présence de poussières
en suspension)
Nettoyer la volute d’air du brûleur
Présence d’air dans
l’installation
Purger l’installation
Corps du générateur sale
Nettoyer le parcours des fumées
Débit du brûleur insuffisant
Contrôler le réglage
du brûleur
Thermostat de réglage
chaudiere
Contrôler le fonctionnement
correct.
Contrôler la température
de consigne.
Thermostat de réglage
chaudiere
Contrôler le fonctionnement
correct.
Contrôler la température
de consigne
Contrôler les câbles électriques
Contrôles les bulbes des sondes
Absence d’eau.
Présence d’air
Contrôler la soupape de purge.
Contrôler la pression du circuit
ANOMALIE
Intervention fréquente de la
soupape de sécurité
CAUSE
Pression circuit installation
Vase d’expansion
installation
Intervention fréquente de la
soupape de sécurité
sanitaire
Faible production d'eau chaude
sanitaire
Soupape de sécurité sanitaire
SOLUTION
Contrôler la pression. Contrôler le
réducteur de pression.
Contrôler le réglage de la soupape de sécurité
Contrôler l’efficacité
- Vérifier tarage ou efficacité
Pression circuit sanitaire
- Vérifier pression charge installation
Vase expansion sanitaire
- Vérifier efficacité
Excessive pression de réseau
Débit excessif
Présence de calcaire
dans le préparateur
- Installer limitateur de pression
- Installer réducteur de débit
- Vérifier la présence de calcaire
et/ou dépôts dans le préparateur
- Vérifier fonctionnement pompe
circuit sanitaire
- Vérifier température réglée sur
aquastats de réglage
- Vérifier position sondes
- Vérifier température régime chaudière
Le circulateur de chauffage
ou d'eau chaude
ne fonctionne pas
Circulateur bloqué
Branchements électriques
Manque demande de réglage
- Vérifier circulateur et
connexions
- Vérifier carte de réglage,
sondes et connexions
SERVICE D'ASSISTANCE TECHNIQUE
47
Cod. 068668FR
RIELLO S.A.
22 Rue Léon Jouhaux, Parc d'activité Pariest,
Croissy Beaubourg - 77437 Marne la Vallée Cedex 2.
Téléphone 33 (0)1 64 11 38 00 - Fax 33 (0)1 60 05 85 65
[email protected]
Puisque l’entreprise cherche constamment à perfectionner toute sa production,
les caractéristiques esthétiques et dimensionnelles,
les données techniques, les équipements et les accessoires, peuvent subir des modifications.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement