manuel - IRS
Copyright: I.R.S-Btech SA - Editeur responsable : Mark Vandecruys, Europalaan 73, BE-9800 Deinze.
MANUEL
France
®
I.R.S-BTECH SA | 8 rue du Maréchal de Lattre de Tassigny | 59000 LILLE
T 03 66 88 09 19 | F 03 28 36 57 30 | info@epdm.eu | www.epdm.eu
Resitrix_TH_FF_KAFT_4.0.indd 2
15/10/15 14:47
MANUEL
I.R.S-Btech sa
Belgique
Cher client
Ce dossier technique présente un aperçu des produits de la gamme Resitrix et de
l’application des membranes.
Avant de vous lancer dans l’application des produits Resitrix, vous devez suivre un
cours de pose. Pour bénéficier d’une formation optimale, vous pouvez faire appel
à notre service technique. À cette fin, veuillez prendre contact avec le secrétariat
d’I.R.S-Btech sa au numéro de téléphone +32 9 321 99 21.
L’équipe I.R.S-Btech
1
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Informations générales
Justification
Ce manuel technique consacré aux produits Resitrix remplace toutes les
versions antérieures. Son contenu est le reflet exact de la technique actuelle
d’application des produits à base de Resitrix. Pour procéder à la mise en œuvre des produits
Resitrix sur des cas particuliers de toitures qui ne sont pas traités dans ce manuel,
vous devez prendre contact avec le service technique de I.R.S-Btech sa.
Directives générales
Il est capital que la pose des produits en Resitrix soit conforme aux consignes
d’application les plus récentes. C’est également à l’utilisateur/trice qu’incombe la
responsabilité de s’assurer qu’il/elle dispose de la dernière version en date de ce
manuel technique. Vous pouvez vous procurer les fiches techniques, fiches de données
de sécurité et notices techniques de nos produits auprès des services d’I.R.S-Btech sa.
Il ne faut utiliser que les produits conseillés par I.R.S-Btech sa. Les différents composants du système Resitrix sont parfaitement compatibles et forment un tout. L’utilisation d’autres matériaux aura une influence défavorable sur le système. En conséquence,
I.R.S-Btech sa décline toute responsabilité en pareil cas. Aucune dilution du primer,
de la colle et du mastic n’est autorisée. La température minimale d’application du
primer, de la colle et du mastic est de 5°C sauf indication contraire sur la fiche
technique et/ou l’emballage correspondant. Il faut impérativement que les surfaces
à encoller soient propres, sèches, dépoussiérées et exemptes de traces d’huile et de
graisse. Le support sur lequel tout produit Resitrix sera appliqué doit remplir une
série de conditions précises décrites ci-après. Les travaux de préparation du support
doivent être complètement achevés avant toute application éventuelle d’un produit
Resitrix.
Résistance chimique
Les membranes Resitrix sont dotées d’une résistance satisfaisante à la plupart des
produits chimiques. Toutefois, à haute température, les membranes peuvent être
gravement endommagées par certaines substances telles que essence, benzène,
pétrole, solvants organiques, matières grasses, huiles, goudrons, détergents et
oxydants concentrés. En cas de doute, il faut consulter les services d’I.R.S-Btech sa.
Copyright
Les textes de cette publication sont soumis aux droits d’auteurs. Ni la copie ni les
reproductions de ces textes ne sont admises, sauf autorisation expresse accordée par
écrit par I.R.S-Btech sa.
2
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Sommaire
Matériel .............................................................................................................................. 4
Mise en œuvre ................................................................................................................. 19
Plans détaillés .................................................................................................................. 49
3
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Matériel
1. Resitrix
Resitrix offre une solution durable pour la couverture des toitures plates de
tous types. Resitrix est une membrane de finition de toiture en EPDM pourvue
d’une armature interne en fils de fibres de verre. Ce treillis interne assure
la stabilité dimensionnelle et offre une excellente résistance aux déchirures.
Resitrix possède une sous-couche de bitume SBS.
Couche adhérente TPE avec SBS
Caouthouc EPDM
Armature
SBS haute polymères
Le choix du type de membrane Resitrix est déterminé en fonction du support :
- Resitrix SK Partial Bond avec sous-couche partiellement auto-adhésive de bitume SBS ;
- Resitrix SK W Full Bond avec sous-couche totalement auto-adhésive de bitume SBS ;
- Resitrix MB avec sous-couche de bitume SBS et film PE de finition ;
- Resitrix CL avec sous-couche de bitume SBS sablée ;
Resitrix MB
Resitrix CL
2,5 mm
3,1 mm
3,1 mm
2,75 kg/m²
2,75 kg/m²
3,50 kg/m²
3,50 kg/m²
Longueur
standard
10 m/rouleau
10 m/rouleau
10 m/rouleau
10 m/ rouleau
Largeur
standard
1m
1m
1m
1m
Pose
indépendante
sous lestage,
fixation
mécanique ou
pose soudée
à la flamme
Pose par collage
à la Colle
polyuréthane
PU-LMF-02
Épaisseur
Poids
Application
Resitrix SK Resitrix SK W Partial Bond
Full Bond
2,5 mm
Pose par collage Pose par collage
à l’aide du Primer à l’aide du Primer
d’adhérence
d’adhérence
FG35/FG60,
FG35/FG60,
sur isolation
pour toitures
PIR ou PUR
vertes et relevés
4
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Matériel
1.1 Resitrix SK Partial Bond
Numéro d’article : 01RES10205
Largeur : 1,00 m
Longueur : 10 m
Épaisseur : 2,5 mm
Poids : 2,75 kg/m²
Par palette : 200 m²
Resitrix SK Partial Bond se compose d’une couche supérieure en caoutchouc EPDM
armé et d’une sous-couche en SBS partiellement autocollante, terminé par un film
PE qui peut être retiré manuellement. Pour préparer l’ensemble des supports il suffit
d’utiliser le Primer d’adhérence FG35.
•
•
•
Partiellement autocollante
Permet la répartition de la pression
Sur isolation PIR ou PUR
Appliqué en une seule couche
Rénovations
Sur ancienne étanchéité bitumineuse
5
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Matériel
1.2 Resitrix SK W Full Bond
Numéro d’article :
01RES10000
1,00 m x 10 m
Poids : 2,75 kg/m²
Épaisseur : 2,5 mm
Par palette : 200 m²
Aussi disponible en d’autres largeurs
Resitrix SK W Full Bond se compose d’une couche supérieure en caoutchouc EPDM
armé et d’une sous-couche autocollante en SBS. Le matériau est pourvu en dessous
d’un film polyéthylène pelable manuellement.
La membrane d’étanchéité Resitrix SK W Full Bond constitue un rempart contre les
racines (certification FLL) et s’avère dès lors adaptée pour une mise en œuvre des
toitures vertes. Pour préparer l’ensemble des supports il suffit d’utiliser le Primer
d’adhérence FG35.
•
•
•
Toitures vertes
Membrane d’étanchéité en EPDM armé pour toitures, résistant aux racines
Chéneaux
Convient particulièrement aux détails de finition
Relevés
Collage immédiat et durable
6
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Matériel
1.3 Resitrix MB
Numéro d’article :
01RES10200
1,00 m x 10 m
Poids : 3,50 kg/m²
Épaisseur : 3,1 mm
Par palette : 200 m²
Resitrix MB se compose d’une couche supérieure en caoutchouc EPDM armé et d’une
sous-couche en SBS revêtue d’un film PE. •
•
•
Avec lestage
Pose indépendante sous gravier, dalles sur supports, etc.
Fixation mécanique
À l’aide de plaquettes et de vis adaptées
Soudée à la flamme
Adhérence sur support bitumineux
7
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Matériel
1.4 Resitrix CL
Numéro d’article : 01RES10400
Dimension : 1,00 m x 10 m
Épaisseur : 3,1 mm
Poids : 3,50 kg/m²
Par palette : 200 m²
Resitrix CL (Classics) se compose d’une couche supérieure en caoutchouc EPDM armé
et d’une sous-couche en SBS sablé.
•
•
The original
Appliqué dès 1979 en Allemagne
Collage partiel
Application à la Colle polyuréthane PU-LMF-02
8
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Matériel
1.5 Resistit E SK
Numéro d’article :
01RES15360
100 mm x 20 m
01RES15300
200 mm x 20 m
01RES15250
250 mm x 20 m
01RES15200
333 mm x 20 m
01RES15160
400 mm x 20 m
01RES15150
500 mm x 20 m
01RES15100
666 mm x 20 m
01RES15050
750 mm x 20 m
01RES15000
1000 mm x 20 m
Épaisseur : 1,6 mm
Épaisseur : 1,6 mm
Épaisseur : 1,6 mm
Épaisseur : 1,6 mm
Épaisseur : 1,6 mm
Épaisseur : 1,6 mm
Épaisseur : 1,6 mm
Épaisseur : 1,6 mm
Épaisseur : 1,6 mm
Poids : 1,90 kg/m²
Poids : 1,90 kg/m²
Poids : 1,90 kg/m²
Poids : 1,90 kg/m²
Poids : 1,90 kg/m²
Poids : 1,90 kg/m²
Poids : 1,90 kg/m²
Poids : 1,90 kg/m²
Poids : 1,90 kg/m²
Des caoutchoucs synthétiques de qualité sont de plus en plus souvent utilisés comme système
d’étanchéité dans les constructions de façade. Les avantages sont incontestables : le
caoutchouc EPDM a une longévité de plus de cinquante ans, n’est pas sensible aux
variations de température et est surtout facile à travailler ou à coller sur tous les types
de fond.
• EPDM synthétique de haute qualité
Une membrane en caoutchouc EPDM armé
• Étanchéité durable en EPDM
Pour murs, façades et châssis
• Facile à utiliser ou à coller
Sur tous types de fond
9
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Matériel
1.6 Pièces moulées Resitrix
Numéro d’article :
01RES41020 Coin extérieur (avec incision) Diamètre : 19 cm 50 pièces par boîte
01RES41025 Coin intérieur (sans incision) Diamètre : 19 cm 50 pièces par boîte
Pièce de coin estampée de Resitrix SK W Full Bond ;
soudable sur Resitrix
1.7 Manchette flexible avec bavette Resitrix SK W Full Bond
Numéro d’article :
01RES41040 Diamètre : 5-30 mm 10 pièces par boîte
01RES41045 Diamètre : 35-100 mm 8 pièces par boîte
1.8 Resiflex SK80
Numéro d’article :
01RES15420
0,50 m x 10 m
Poids : 2,75 kg/m²
Épaisseur : 2,5 mm
Par palette : 400 m
Resiflex SK80 est une bande de dilatation en EPDM.
• Avec une couche inférieure autocollante
• Avec une zone centrale non armée de 80 mm
TPE
EPDM
Armature
SBS haut polymère
Feuille PE de séparation
Bande dilatation
10
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Matériel
2. Alutrix 600, pare-vapeur autocollant en aluminium
Numéro d’article :
01RES20000
1,08 m x 40 m
Épaisseur : 0,6 mm
Poids : 700 g/m²
Par rouleau : 43,2 m²
Par palette : 864 m²
Alutrix 600 est un écran pare-vapeur autocollant. Grâce à son film en aluminium,
Alutrix 600 est parfaitement étanche à la vapeur et s’avère dès lors idéalement adapté
à tous les types de bâtiments, y compris pour les piscines. La membrane Alutrix 600
est armée et peut donc supporter le poids d’une personne circulant sur des tôles
d’acier profilées. Le collage sur le support s’effectue à l’aide du Primer d’adhérence
FG35 et les joints de recouvrement sont collés très simplement l’un à l’autre par
chevauchement, grâce à la sous-couche autocollante.
Alutrix convient aux constructions de toitures de bâtiments à forte production
d’humidité jusqu’à une classe de climat intérieur IV.
11
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Matériel
3. Alulon MF-coating
Numéro d’article : 01RES30000
Conditionnement : 12,5 kg
Consommation : 0,15 kg/m² (une couche) ou 0,25 kg/m² (deux couches)
Lorsqu’il est appliqué avec Alulon MF Coating, Resitrix satisfait aux exigences
de la classe de réaction au feu A1. Tous les produits Resitrix répondent
aux critères BROOF(t1) sans traitement supplémentaire particulier et sont
les seules membranes EPDM à satisfaire à la classe de réaction au feu A1,
moyennant l’application de Alulon MF Coating. La température sur la toiture est
diminuée.
L’enduit Alulon MF prévient la formation de mousses et d’algues sur le toit, de sorte
que les eaux de pluie restent claires. Pour cette application Alulon MF Coating est
appliqué en deux couches.
12
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Matériel
4. Primer d’adhérence FG35
Numéro d’article :
01RES30500
Primer d’adhérence FG35 Poids : 4,5 kg
Conditionnement : 60 pièces/palette
01RES30550
Primer d’adhérence FG35 Poids : 12,5 kg
Conditionnement : 33 pièces/palette
Consommation: collage partiel : 100 g/m²
coller en plein: 200 g/m²
Primer d’adhérence pour Resitrix SK Partial Bond, Resitrix SK W Full Bond, Resistit
E SK et Alutrix. Le FG35 doit sécher au minimum 35 minutes.
5. Colle polyuréthane PU-LMF-02
Numéro d’article : 01RES30800
Poids : 6 kg
Consommation : 200 g/m² environ
Conditionnement : 30 pièces/palette
La Colle polyuréthane PU-LMF-02 est une colle PUR monocomposant sans solvant
spécialement développée pour coller le Resitrix CL sur différents supports de toitures
plates. Elle est coulée par bandes sur le support. La température d’application
minimale est de +5°C.
5. Diluant G500
Numéro d’article : 01RES30900
Poids : 4 kg
Emballage : 8 pièces/boîte
Pour dégraisser les surfaces métalliques et nettoyer l’outillage et
le support.
13
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Matériel
7. Pâte de façade
Numéro d’article : 01RES31005
Poids : 600 ml
Conditionnement : 12 pièces/boîte
Consommation : 10 à 12 m par cartouche (1 cartouche/m² environ)
Pâte de façade est utilisé pour le scellement ou le collage de
profilés sur le Resitrix.
8. Avaloirs
8.1 Avaloirs PE avec bavette Resitrix SK W Full Bond
Numéro d’article :
01RES40300 Trop-plein PE + SK W Ø 40 mm Longueur : 500 mm
01RES40800 Avaloir PE + SK W Ø 50 mm
Longueur : 500 mm
01RES40900 Avaloir PE + SK W Ø 75 mm
Longueur : 500 mm
01RES40910 Avaloir PE + SK W Ø 90 mm
Longueur : 500 mm
01RES40920 Avaloir PE + SK W Ø 110 mm Longueur : 500 mm
01RES40930 Avaloir PE + SK W Ø 125 mm Longueur : 500 mm
01RES40940 Avaloir PE + SK W Ø 160 mm Longueur : 500 mm
8.2 Avaloirs avec bavette Resistit E SK
Numéro d’article :
01RES40000 Avaloir Resistit E SK DN50/60
01RES40100 Avaloir Resistit E SK DN70/80
01RES40120 Avaloir Resistit E SK DN70/80
01RES40140 Avaloir Resistit E SK DN90/100
01RES40160 Avaloir Resistit E SK DN90/100
01RES40180 Avaloir Resistit E SK DN110/125
01RES40200 Avaloir Resistit E SK DN110/125
Longueur : 100 mm
Longueur : 100 mm
Longueur : 215 mm
Longueur : 100 mm
Longueur : 215 mm
Longueur : 100 mm
Longueur : 215 mm
14
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Matériel
9. Outillage
9.1 Appareils à souder Leister
• Appareil à souder manuel léger Triac ST
230 V / 1600 W
avec un coffre et bec plat de 40 mm de largeur)
• Appareil à souder manuel lourd Electron - 230 V / 1650 + 1650 W
avec un coffre et bec plat de 40 mm de largeur)
• Apparail à souder Varimat V2 - 230 V / 4600 W
avec poids
• Résistance pour Triac ST - 230 V / 1550 W
• Résistance pour Electron - 230 V / 3300 W
• Résistance pour Electron - 230 V / 1650 + 1650 W
• Résistance pour Varimat - 230 V / 4400 W
9.2 Accessoires
•Ciseaux
Numéro d’article : 01RES42510
• Rouleau à main en caoutchouc (4 cm)
Numéro d’article : 01RES42500
• Roulette métallique (pour les coins)
Numéro d’article : 01RES42505
• Rouleau de peinture pour FG35 (largeur : 20 cm) avec anse
Numéro d’article : 01RES42520
• Rouleau de recharge pour FG35 (largeur : 20 cm)
Numéro d’article : 01RES20005
• Rouleau de peinture pour FG35 (largeur : 20 cm) avec anse - à jeter
Numéro d’article : 01RES42525
15
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Matériel
• Pinceau carré
Numéro d’article : 01RES42530
• Pistolet pour cartouche Pâte de façade (600 ml)
• Cutter à lame droite LC-501
Numéro d’article : 01RES42535
• Lame de réserve pour cutter à lame droite LC-501
Numéro d’article : 01RES42537
10.3 Lame de réserve pour cutter à lame droite
• Chambre de compression 02/03-01
Système de projection avec chambre de compression
(métal peint) + valve de mesure + flexible de 10 m
entre chambre et pistolet + pistolet avec rallonge
de 700 mm 02/03-04
(Chambre de compression et rallonges sont disponibles séparément.)
• Pistolet 02/03-06
Pistolet de projection, finition intérieure en inox, largeur de
projection réglable, débit d’air réglable, léger (aluminium)
16
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Matériel
• Compresseur 20360 V
Compresseur industriel, modèle compact, chambre de
20 litres avec entrainement sur deux cylindres
(360 litres/minute, 1400 tr/min, 3 hp, 230 V mono)
• Enrouleur de câble électrique
Recommandé pour le compresseur ; câble : 3 x 4 mm²,
longueur 25 m avec 1 interrupteur d’arrêt
• Flexible à air Ø 12 mm, 20 m 02/03-08
Flexible à air Ø 12 mm, 40 m 02/03-09
(avec les raccords, pression jusque 7 bar)
17
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Matériel
18
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Mise en œuvre
1. Généralités
1.1 Les conditions atmosphériques
Toutes les membranes peuvent être soudées à partir d’une température ambiante
de -10°C. Il convient également de tenir compte des températures d’application du
primer et des colles. Si la vitesse du vent est élevée, certains problèmes risquent de
se manifester tant sur le plan de la sécurité qu’au niveau de la pose des membranes
d’étanchéité. Il peut s’avérer nécessaire de lester provisoirement les membranes de
Resitrix. Le vent et la température ambiante peuvent influer sur l’exécution des joints.
Le vent et la température influent aussi sur le temps de séchage des colles avant mise
en contact (temps d’ouverture).
1.2 Les exigences générales et la préparation du support
Le support doit être stable, sec, dépoussiéré et exempt de traces de graisse (exemple de
support dépoussiéré : panneau d’isolation sablé après un brossage en profondeur) et
débarrassé de tout élément saillant afin d’obtenir une bonne adhérence et de prévenir
tout risque de perforation. Si la toiture à rénover présente encore des gravillons incrustés
dans l’ancien revêtement provenant d’une couche de lestage antérieure, il faut procéder
à leur élimination. Dans le cadre de projets de rénovation, il est conseillé de s’assurer
systématiquement que les couches sous-jacentes adhèrent suffisamment au support
et que l’isolation et/ou le plancher portant ne sont le siège d’aucun phénomène de
décomposition. Une démolition totale s’imposera dans certains cas. Il faut
impérativement résoudre des problèmes tels que le cloquage, l’affaissement et la
stagnation de l’eau avant de se lancer dans la pose de toute membrane Resitrix. Dans
la pratique, le séchage d’une surface en béton s’avère souvent très difficile. C’est
pourquoi il est parfois indiqué de préférence une pose lestée sur un toit en béton.
En cas de collage sur une couche d’isolation, le fabricant d’isolants doit certifier la
parfaite compatibilité des matériaux utilisés.
1.3 Remarques
Resitrix ne résiste pas aux hydrocarbures. C’est la raison pour laquelle il est déconseillé
de nettoyer les terrasses avec des produits contenant des hydrocarbures ou tout autre
produit susceptible d’endommager le caoutchouc. En cas de doute, il est préférable
de prendre contact avec les services d’I.R.S-Btech sa.
19
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Mise en œuvre
2. Resitrix collé sur isolation
Isolation
Marques avec ATG
Laine
minérale
Taurox DuoNP Bitufilm
RESITRIX MB
✓ Soudé à la flamme
Rhinoxx
RESITRIX MB
✓ En pose libre avec lestage
✓ En fixation mécanique
RESITRIX SK W Full Bond
✓ En adhérence avec FG35
(système de projection)
Sous-couche V3 avec :
✓ RESITRIX MB soudé à la flamme
✓ RESITRIX SK W Full Bond
en adhérence avec FG35
Taurox DuoNP
RESITRIX MB
✓ En pose libre avec lestage
✓ En fixation mécanique
Sous-couche V3 avec :
✓ RESITRIX MB soudé à la flamme
✓ RESITRIX SK W Full Bond
en adhérence avec FG35
Pas autorisé
(CG)
Foamglas
T4
Ready Board
Sous-couche V3 avec :
✓ RESITRIX MB soudé à la flamme
✓ RESITRIX MB en pose libre avec lestage
✓ RESITRIX SK Partial Bond
en adhérence avec FG35
✓ RESITRIX SK W Full Bond
en adhérence avec FG35
PUR
Eurothane BI-3
RESITRIX SK Partial Bond
✓ En adhérence avec FG35
RESITRIX CL
✓ En adhérence avec colle PU
RESITRIX MB
✓ En pose libre avec lestage
✓ En fixation mécanique
Sous-couche bitumineuse à adhérence
partielle avec :
✓ RESITRIX MB soudé à la flamme
✓ RESITRIX SK Partial Bond
en adhérence avec FG35
✓ RESITRIX SK W Full Bond
en adhérence avec FG35
PIR
Powerdeck F
Ecotherm Topline BG
Enertherm MG
Enertherm BGF
Utherm Roof M
RESITRIX SK Partial Bond
✓ En adhérence avec FG35
RESITRIX CL
✓ En adhérence avec colle PU
Powerdeck B
Ecotherm Topline BG
Enertherm BGF
Utherm Roof B
Therma Roof TR27
Xtratherm PIR BG
RESITRIX MB
✓ En pose libre avec lestage
✓ En fixation mécanique
Eurothane Silver
Utherm Roof L
Enertherm ALU
RESITRIX SK Partial Bond
✓ En adhérence avec FG35
Powerdeck
Ecotherm Topline XR
Ecotherm Topline MG
Enertherm ALU
RESITRIX MB
✓ En pose libre avec lestage
✓ En fixation mécanique
Styrisol
Roofmate
Styrodur
Toiture inversée avec RESITRIX MB
✓ En pose libre avec lestage
Cellenglas
XPS
Monocouche
Duocouche
Sous-couche bitumineuse à adhérence
partielle avec :
✓ RESITRIX MB soudé à la flamme
✓ RESITRIX SK Partial Bond
en adhérence avec FG35
✓ RESITRIX SK W Full Bond
en adhérence avec FG35
20
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Mise en œuvre
3. Resitrix collé directement sur le support
Support
Exemple
Plancher en bois
Monochouche
Pas autorisé
Panneaux en bois
OSB
Multiplex
RESITRIX SK Partial Bond
✓ En adhérence partielle avec FG35
RESITRIX SK W Full Bond
✓ En adhérence totale avec FG35
Plaques de
fibres-ciment
Eterspan
RESITRIX SK Partial Bond
✓ En adhérence partielle avec FG35
RESITRIX SK W Full Bond
✓ En adhérence totale avec FG35
Béton / chape lisse
RESITRIX SK Partial Bond
✓ En adhérence partielle avec FG35
Béton rugueux
Sous-couche bitumineuse répartissant
la vapeur :
✓ RESITRIX MB soudé à la flamme
✓ RESITRIX SK Partial Bond
en adhérence avec FG35
✓ RESITRIX SK W Full Bond
en adhérence avec FG35
Béton cellulaire
Ytong
Mortier de pente
isolant
Pirotherm
Perliton
Profim
Métal
Zinc
Inox
Acier
Ancienne étanchéité
bitumineuse rugueuse
RESITRIX SK Partial Bond
✓ En adhérence partielle avec FG35
(appliquer 2x)
RESITRIX SK W Full Bond
✓ En adhérence partielle avec FG35
(appliquer 2x)
RESITRIX CL
✓ En adhérence avec colle PU
Sous-couche bitumineuse répartissant
la vapeur :
✓ RESITRIX MB soudé à la flamme
✓ RESITRIX SK Partial Bond
en adhérence avec FG35
✓ RESITRIX SK W Full Bond
en adhérence avec FG35
RESITRIX SK W Full Bond
✓ En adhérence totale avec FG35
RESITRIX SK Partial Bond
✓ En adhérence totale avec FG35
RESITRIX SK W Full Bond
✓ En adhérence partielle avec FG35
Ancienne étanchéité
bitumineuse lisse
RESITRIX SK Partial Bond
✓ En adhérence totale avec FG35
Toiture verte extensive
RESITRIX SK W Full Bond
✓ En adhérence partielle avec FG3
Toiture verte intensive
Duocouche
Sous-couche P3 avec :
✓ RESITRIX SK W Full Bond
En adhérence totale avec FG35
Sous-couche PV4 avec
RESITRIX SK W Full Bond
en adhérence totale
21
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Mise en œuvre
4. Application de Resitrix SK W Full Bond
Le Resitrix SK W Full Bond est exclusivement destiné au placement par collage en
adhérence partielle et totale au Primer d’adhérence FG35. Il faut toujours bien remuer
le FG35 avant de l’appliquer (pour éviter la sédimentation). Le Primer d’adhérence
FG35 bien fluide est appliqué sur le support au rouleau à peau de mouton ou au
pinceau ou projeté avec une cuve à pression. Le Primer d’adhérence FG35 permet
une bonne adhérence entre le support et la masse de bitume SBS autocollante, entre
autres en agglomérant la poussière de ciment, les grains de sable en cas de souscouche revêtue de sable fin et les grains d’anciens revêtements de toiture ardoisés
En cas d’adhérence partielle, le Primer d’adhérence FG35 est appliqué à raison de 30
à 40% de la surface. Il faut veiller alors à l’absence de bulles d’air. Sur les supports
très poreux (béton cellulaire, par exemple) et sur les paillettes d’ardoise rugueuses, il
faut appliquer le Primer d’adhérence FG35 en deux couches.
Le long des rives de toiture, il faut encoller entièrement une zone de 0,5 m à 1,0 m de
largeur, comme fixation périphérique. Le support doit être sec. Après l’application du
Primer d’adhérence FG35 sur le support, il faut attendre 35 minutes environ jusqu’à
ce qu’il soit entièrement sec avant de poser l’étanchéité de toiture. Le Resitrix SK W
Full Bond peut être collé jusqu’à 10 heures après son application sur le support. Les
taches de Primer d’adhérence FG35 s’enlèvent avec le Diluant G500.
22
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Mise en œuvre
4.1 Consommation primer d’adhérence
• Surface plate 30 à 40% :
70 à 100 g/m²
• Relevés 100% :
200 g/m²
Remarques
• Le FG35 est un primer d’adhérence et pas une colle.
•La pose de l’étanchéité dans du primer liquide (= non sec) est défendue. Quand
le primer est appliqué trop épaissement, il se forme en cas de forte châleur une
peau sèche au-dessus, mais la masse du primer en-dessous n’est pas sèche. Dans
ce cas, il faut craindre la formation de boursouflures! La force d’adhérence diminue
fortement. Le temps de séchage peut dépasser 2 heures.
•Sur les supports très rugueux, comme les paillettes d’ardoises parsemées sur
chantier (ne sont pas laminées en usine), les panneaux en fibres de bois cimentés
et le béton revêtu d’un produit d’accrochage, on n’applique pas Resitrix SK W Full
Bond, mais Resitrix CL avec une colle PUR.
• Sur les supports lisses et autocollants (comme le multiplex, le métal, une couche de
bitume fraîchement appliquée ou lisse), le risque d’adhérence totale à terme par la
chaleur du soleil est réel et est toujours collé intégralement.
•Dans tous les cas, on colle intégralement le long du bord de la toiture sur une
largeur de 1 m comme étanchéité au vent contre une éventuelle surpression du vent
depuis le bord de la toiture sous la membrane pour toitures dans la toiture place.
Sur les petites plateformes jusqu’à 100 m², une largeur de 0,50 m suffit.
•Sur les supports cimenteux, l’application d’un primer bitumineux n’est pas
nécessaire. Cela représente une économie substantielle.
23
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Mise en œuvre
4.2 Pose des membranes sur la surface de toiture
Méthode 1
La membrane Resitrix SK W Full Bond est entièrement déroulée avec un recouvrement
de 50 mm sur la rangée précédente, après séchage suffisant du Primer d’adhérence
FG35 (au moins 35 minutes). Une moitié de la membrane est enroulée à nouveau
jusqu’au milieu. Incisez le film anti-adhésif sur toute la largeur. Enlevez le film du
rouleau en déroulant la membrane sur le support. Pressez la membrane sur le support
à la brosse. Les 50 derniers millimètres du film anti-adhésif restent sur la membrane
d’étanchéité pour que le joint transversal ne puisse pas coller sur la membrane
précédente avant la soudure à l’air chaud. Ensuite, il faut procéder de la même façon
pour la deuxième moitié de la membrane.
24
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Mise en œuvre
Méthode 2 (être à deux ou trois couvreurs)
- Respecter le temps de séchage nécessaire
du Primer d’adhérance FG35 ou FG60.
Dérouler ensuite la membrane en
respectant un débordement de 5 cm.
- Replier un mêtre de la membrane et
enlever le film de protection.
- Appliquer la bande sans faire de plis.
- Maroufler avec une brosse. S’assurer que
la membrane adhère suffisamment au
support.
- Dérouler le reste de la membrane.
- Tenir la membrane tendue et droite. Tenir
la membrane tendue et droite. Corriger si
nécessaire en tenant la membrane levée
puis mettre la membrane en place.
- Enlever le film de protection.
- Maroufler la membrane avec une brosse
ou avec un rouleau maroufleur. Partir du
milieu de la bande vers les extérieurs pour
éliminer l’air résiduel.
- Souder le débordement de 5 cm.
25
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Mise en œuvre
4.3 Placement sur les relevés
Pour les relevés, il faut utiliser de longues bandes. Les 50 mm du dessus (ou plus)
sont débarrassés du film anti-adhésif et la bande de Resitrix SK W Full Bond est mise
en place et en même temps collée sur la paroi en la pressant le long du mur ou audessus du mur. La bande est entièrement rabattue vers le haut.
Dans l’arête, il faut d’abord inciser le film anti-adhésif pour qu’il reste sur le
Resitrix SK W Full Bond sur la partie qui sera collée par la suite sur la surface du
toit. Le film anti-adhésif est enlevé dans la zone de la partie verticale de la bande.
Laissez descendre la bande de Resitrix SK W Full Bond le long du mur vertical, du
centre vers les deux extrémités et pressez fortement le Resitrix SK W Full Bond sur le
mur avec un rouleau à main. On procède de la même façon sur la surface du toit,
où il faut à nouveau inciser les derniers 50 mm qui restent donc sur la membrane
d’étanchéité jusqu’à la soudure de ce recouvrement à l’air chaud.
On peut donc travailler avec des membranes d’étanchéité de 1 m de largeur et
jusqu’à 10 m de longueur, auquel cas, le recouvrement est partiellement prolongé
sur la surface de la toiture. Le Resitrix SK W Full Bond s’utilise aussi la plupart du
temps pour les relevés en cas d’utilisation de Resitrix MB, Resitrox CL ou Resitrix SK
Partial Bond pour la surface de la toiture.
4.4 Recouvrements transversaux des membranes et recouvrements longitudinaux
des bandes
Comme nous l’avons dit auparavant, on laisse le film anti-adhésif sur la membrane sur
une largeur de 50 mm jusqu’au moment de souder le recouvrement. Sinon, le bitume
autocollant commence à adhérer (sous l’effet de la pression exercée en marchant
dessus, par exemple) et la soudure devient impossible. Le film anti-adhésif est enlevé
26
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Mise en œuvre
du recouvrement par petits morceaux (200 à 300 mm environ) parallèlement à la
progression des travaux de soudure à l’air chaud.
4.5 Pièces moulées
Il est possible d’utiliser des pièces moulées en Resitrix SK W Full Bond après avoir enlevé le film
anti-adhésif. Le pouvoir d’adhérence disparaît après avoir exposé cette masse de
bitume SBS pendant quelques heures au soleil et aux rayons UV.
La largeur des pièces moulées est de 180 mm minimum. Le recouvrement sur la
membrane découpée est de 50 mm minimum. Les pièces moulées sont soudées
uniquement à l’air chaud.
5. Application de Resitrix SK Partial Bond
Le Resitrix SK Partial Bond est exclusivement destiné au placement par collage en
adhérence totale au Primer d’adhérence FG35. Il faut toujours bien remuer le FG35
avant de l’appliquer (pour éviter la sédimentation). Le Primer d’adhérence FG35 bien
fluide est appliqué sur le support au rouleau à peau de mouton ou au pinceau ou
projeté avec une cuve à pression. Le Primer d’adhérence FG35 permet une bonne
adhérence entre le support et la masse de bitume SBS autocollante, entre autres en
agglomérant la poussière de ciment, les grains de sable en cas de sous-couche revêtue de sable fin et les grains d’anciens revêtements de toiture ardoisés
Le Primer d’adhérence FG35 est appliqué à raison totale de la surface. Il faut veiller
alors à l’absence de bulles d’air. Sur les supports très poreux (béton cellulaire, par
exemple) et sur les paillettes d’ardoise rugueuses, il faut appliquer le Primer d’adhérence FG35 en deux couches.
27
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Mise en œuvre
Le support doit être sec. Après l’application du Primer d’adhérence FG35 sur le
support, il faut attendre 35 minutes environ jusqu’à ce qu’il soit entièrement sec
avant de poser l’étanchéité de toiture. Le Resitrix SK Partial Bond peut être collé sur
le Primer d’adhérence FG35 jusqu’à 10 heures après son application sur le support.
Les taches de Primer d’adhérence FG35 s’enlèvent avec le Diluant G500.
5.1 Consommation primer d’adhérence
• Surface plate : 200 g/m² (manuel)
120 g/m² (chambre de compression)
• Relevés 100% : 200 à 300 g/m²
Remarques
• Le FG35 est un primer d’adhérence et pas une colle.
• La pose de l’étanchéité dans du primer liquide (= non sec) est défendue. Quand
le primer est appliqué trop épaissement, il se forme en cas de forte châleur une
peau sèche au-dessus, mais la masse du primer en-dessous n’est pas sèche. Dans
ce cas, il faut craindre la formation de boursouflures. La force d’adhérence diminue
fortement. Le temps de séchage peut dépasser 2 heures.
• Sur les supports très rugueux, comme les paillettes d’ardoises parsemées sur
chantier (ne sont pas laminées en usine), les panneaux en fibres de bois cimentés
et le béton revêtu d’un produit Partial d’accrochage, on n’applique pas Resitrix SK
Partial Bond, mais Resitrix CL avec une colle PUR.
• Sur les supports lisses et autocollants (comme le multiplex, le métal, une couche de
bitume fraîchement appliquée ou lisse), le risque d’adhérence totale à terme par
la chaleur du soleil est réel et est toujours collé intégralement.
• Sur les supports cimenteux, l’application d’un primer bitumineux n’est pas
nécessaire. Cela représente une économie substantielle.
28
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Mise en œuvre
5.2 Pose des membranes sur la surface de toiture
Méthode 1
La membrane Resitrix SK Partial Bond est entièrement déroulée avec un recouvrement
de 50 mm sur la rangée précédente, après séchage suffisant du Primer d’adhérence
FG35 (au moins 35 mintues). Une moitié de la membrane est enroulée à nouveau
jusqu’au milieu. Incisez le film anti-adhésif sur toute la largeur. Enlevez le film du
rouleau en déroulant la membrane sur le support. Pressez la membrane sur le
support à la brosse. Les 50 derniers millimètres du film anti-adhésif restent sur la
membrane d’étanchéité pour que le joint transversal ne puisse pas coller sur la
membrane précédente avant la soudure à l’air chaud. Ensuite, il faut procéder de la
même façon pour la deuxième moitié de la membrane.
29
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Mise en œuvre
Méthode 2 (être à deux ou trois couvreurs)
- Respecter le temps de séchage nécessaire
du Primer d’adhérance FG35 ou FG60.
Dérouler ensuite la membrane en
respectant un débordement de 5 cm.
- Replier un mêtre de la membrane et
enlever le film de protection.
- Appliquer la bande sans faire de plis.
- Maroufler avec une brosse. S’assurer que
la membrane adhère suffisamment au
support.
- Dérouler le reste de la membrane.
- Tenir la membrane tendue et droite. Tenir
la membrane tendue et droite. Corriger si
nécessaire en tenant la membrane levée
puis mettre la membrane en place.
- Enlever le film de protection.
- Maroufler la membrane avec une brosse
ou avec un rouleau maroufleur. Partir du
milieu de la bande vers les extérieurs pour
éliminer l’air résiduel.
- Souder le débordement de 5 cm.
30
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Mise en œuvre
5.3 Recouvrements transversaux des membranes et recouvrements longitudinaux
des bandes
Comme nous l’avons dit auparavant, on laisse le film anti-adhésif sur la membrane sur
une largeur de 50 mm jusqu’au moment de souder le recouvrement. Sinon, le bitume
autocollant commence à adhérer (sous l’effet de la pression exercée en marchant
dessus, par exemple) et la soudure devient impossible. Le film anti-adhésif est enlevé
du recouvrement par petits morceaux (200 à 300 mm environ) parallèlement à la
progression des travaux de soudure à l’air chaud.
5.4 Pièces moulées
Il est possible d’utiliser des pièces moulées en Resitrix SK Partial Bond après avoir enlevé le film
anti-adhésif. Le pouvoir d’adhérence disparaît après avoir exposé cette masse de
bitume SBS pendant quelques heures au soleil et aux rayons UV.
La largeur des pièces moulées est de 180 mm minimum. Le recouvrement sur la
membrane découpée est de 50 mm minimum. Les pièces moulées sont soudées
uniquement à l’air chaud sur l’étanchéité de toiture en Resitrix SK Partial Bond.
6. Application de Resitrix CL
La mise en œuvre de Resitrix CL est limité au placement par collage à froid dans les
applications suivantes :
• en adhérence partielle à la Colle polyuréthane PU-LMF-02 sur les supports rugueux
ou trop absorbant, par exemple sur
-plaques en copeaux de bois liés au ciment ;
- grosses paillettes d’ardoise (épandage sur le toit) ;
- béton légèrement rugueux (appliquer d’abord un vernis d’adhérence);
• en adhérence partielle à la Colle polyuréthane PU-LMF-02, par exemple sur
- isolation polyuréthane;
-
béton de pente léger avec granulés de polystyrène. Il peut
être indispensable d’appliquer un vernis d’adhérence au
préalable pour lier la poussière de ciment (appliquer 8 stries par mètre);
- isolation polystyrène nue (appliquer 8 stries par mètre).
6.1 Adhérence partielle à la Colle polyuréthane PU-LMF-02
La Colle polyuréthane PU-LMF-02 est spécialement conçue pour coller les membranes
d’étanchéité Resitrix CL sur divers supports. La température d’application minimale
est de +5°C. Appliquer la Colle polyuréthane PU-LMF-02 sur le support via deux
trous percés dans le fond du bidon (d’un diamètre de 10 mm et séparés d’environ
31
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Mise en œuvre
17 cm). Veillez à ce que la colle ne vienne pas trop près des recouvrements afin
d’éviter que la colle ne s’introduise dans le recouvrement lors du soudage. Après
30 minutes environ effectuer une pression sur l’étanchéité. Sur les toitures en pente
et dans les zones de rives, il est conseillé de respecter un temps d’aération de 5 à 10
minutes, pour accroître fortement le pouvoir d’adhérence directe de la colle.
6.1.1 Support
La Colle polyuréthane PU-LMF-02 peut
s’utiliser pour collage en adhérence
partielle sur le béton, le béton cellulaire,
les revêtements de toiture bitumineux
minéralisés, le multiplex, les panneaux
d’isolation avec revêtement, les plaques
en copeaux de bois liés au ciment et le
mortier de pente isolant. Le support doit
être rigide, être propre et exempt d’eau
visible. Séchez soigneusement les endroits mouillés. N’utilisez pas la colle PUR pour
collage sur les supports métalliques (surface trop lisse).
6.1.2 Consommation de colle
Selon l’état du support, la consommation est d’environ 200 g/m². Il faut appliquer la
colle en traits de 10 mm de largeur. On applique longitudinalement 6 traits de colle
par largeur de travail de 1 mètre dans les zones courantes et 8 traits de colle dans
les zones de coin de la toiture.
6.1.3 Délai de traitement
Il ne faut pas appliquer au préalable plus de colle que l’on ne peut coller de membranes
en 20 minutes maximum. Pour obtenir une bonne adhérence, la membrane doit être
déroulée et comprimée. En fonction de la température et de l’humidité de l’air, le
temps d’adhérence varie de 1 à 5 heures. Dans le cas de la température d’application
minimale autorisée, le temps de durcissement peut éventuellement doubler. À basses
températures, il est recommandé de stocker les boîtes à température ambiante. S’il
est prévu que le vent souffle en tempête, il faut lester la surface à la fin de la journée
de travail.
6.3 Placement sur les relevés
On utilisera pour cela de préférence Resitrix SK W Full Bond, entièrement collé avec
le Primer d’adhérence FG35 (cf. paragraphe 4.3).
32
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Mise en œuvre
7. Application de Resitrix MB
Le Resitrix MB est spécifiquement prévu pour les techniques de placement suivantes :
• en indépendance avec lestage ;
• fixation mécanique ;
• soudé au brûleur sur une surface bitumineuse.
7.1 Pose en indépendance avec lestage
Ce mode de placement peut être utilisé pour une pente de 5% ou 3° et à des
températures allant jusqu’à -10°C. Le gravier rond du lestage doit avoir un diamètre
de 16 mm minimum. Si le lestage contient une trop grande fraction de pierres
concassées ou de petits grains, il est conseillé de prévoir sous le lestage un voile de
protection d’au moins 200 g/m², pour éviter les détériorations. En cas de lestage
avec dalles lourdes, il faut certainement placer un voile pour éviter les détériorations
dus aux angles des dalles lors du placement. Le support doit être suffisamment lisse.
Sinon, il faut une couche de protection sous la membrane (le type et l’épaisseur
sont fonction de la rugosité du support). L’épaisseur totale des couches doit être
supérieure à la rugosité du support.
Déroulez les membranes d’étanchéité sur le support de façon à ce qu’il n’y ait pas de
contre-joints. Les membranes de deux rangées de Resitrix MB sont assemblés avec
un recouvrement de 50 mm minimum. L’épaisseur minimum de la couche de lestage
sera – suivant le poids minimum requis – de 50 mm minimum. En cas de rénovation
de toiture sur des revêtements de toiture existants à base de produits contenant des
huiles ou sur des supports en PVC souple, il faut placer une couche de séparation
(par exemple voile de verre brut) pour éviter tout contact direct.
7.2 Fixation mécanique
Ce mode d’exécution peut être appliqué à des températures jusqu’à -10°C. Le
placement se fait normalement sur tôle d’acier profilée de 0,75 mm d’épaisseur et
sur bois de minimum 18 mm d’épaisseur. La fixation sur béton, béton cellulaire, etc.
nécessite une étude complémentaire de l’ancrage (type et force d’arrachement) au
cas par cas.
Pour la fixation mécanique, seuls peuvent être utilisés les systèmes avec plaquette et
vis, testés avec le Resitrix. Les plaquettes sont placées à 10 mm minimum du bord de
la membrane. Le recouvrement total pour les plaquettes de 40 mm de largeur est de :
10 + 40 + 50 = 100 mm. Sur une isolation en polystyrène, il faut un recouvrement de
100 + 30 = 130 mm pour éviter que le polystyrène ne fonde sous le flux d’air chaud.
33
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Mise en œuvre
Sur une isolation en polystyrène, il faut une couche
de séparation en voile de verre brut de 120 g/m²,
conformément aux exigences contre l’incendie
suivant BROOF(t1).
Le nombre de fixations par m² est fonction de :
•la force d’arrachement calculée sur la base
d’essais standardisés : voir l’ATG ;
• emplacement et hauteur : voir forces d’aspiration
du vent acceptables suivant NIT215 du CSTB.
La fixation mécanique peut s’utiliser sur toutes
les pentes de toiture, sauf sur une isolation en
polystyrène dont la pente est limitée à 20°, s’il
faut satisfaire à la BROOF(t1). L’isolation doit être
suffisamment résistante à la pression pour que la
vis ne sorte pas de la plaquette et ne perfore pas
la membrane lorsque l’on marche dessus ou en cas
d’empilement.
Lors de la mise en place de la vis, il faut veiller à ce que :
• la tête de la vis soit entièrement noyée dans la plaquette ;
•la plaquette ne s’enfonce pas dans l’isolation, ce qui entraîne la formation de
cannelures ; les cannelures empêchent l’étanchéité du recouvrement ;
•la plaquette ne plie pas (en V) ; à terme, elle risquerait de couper la couche
supérieure d’étanchéité; en cas de pliure, il faut immédiatement défaire la fixation
et en mettre une nouvelle ;
•sur isolation en perlite, l’emploi de plaquettes avec nervures par-dessus est
obligatoire.
Les membranes en Resitrix MB sont placés perpendiculairement aux ondulations de
la tôle d’acier profilée. La longueur des vis est telle qu’elles dépassent de 15 mm
minimum et de 30 mm maximum de la tôle d’acier. Sur les toitures en forte pente, il
faut prolonger la membrane par-dessus le faîte ou le fixer dans le faîte au préalable
pour éviter le glissement en oblique et la formation de plis qui en résulte. Il faut coller
une bande de Resitrix séparée (largeur minimum 150 mm) sur les plis éventuels dans
les recouvrements.
34
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Mise en œuvre
Pour respecter le nombre de fixations par m² suivant l’ATG, la membrane Resitrx MB
et les fixations mécaniques sont placés comme suit le long des rives de la toiture :
• le long de la rive de la toiture, on place une ou plusieures bandes de 500 mm ou
750 mm de largeur avant de dérouler les membranes de 1 m de large ;
• la largeur de cette zone de rive est déterminée dans la NIT215 du CSTB ;
• près du relevé de toiture, il faut une fixation mécanique sur tout le pourtour aussi
près que possible de l’arête ; autour des percements de toiture aussi, il faut placer
des fixations supplémentaires.
Rive de toit
En cas de rénovation de toiture sur des revêtements de toiture existants à base de
produits contenant des huiles ou sur des supports en PVC souple, il faut placer une
couche de séparation (par exemple voile de verre brut) pour éviter tout contact direct.
Le revêtement existant doit être exempt de tensions et de soufflures.
Recouvrement et position
de la plaquette métallique
7.3 Adhérence totale par soudage à la flamme
Sur un support bitumineux, composé de 1,0 à 1,5 kg/m² de bitume 110/30 au-dessus
de l’éventuelle armature, le Resitrix MB peut être directement soudé à la flamme.
Par exemple:
sous-couche type V3, V4, P4 ;
lé bitumineux modifié SBS de 3 mm d’épaisseur minimum
35
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Mise en œuvre
Sur les autres supports, il faut d’abord étaler une couche de 1,0 à 1,5 kg/m² de
bitume de type 110/30 à la raclette (par exemple sur V50/16, P15/16, VP45/30,
etc.). Après avoir déroulé la membrane Resitrix MB au bon endroit et l’avoir enroulé
à nouveau à moitié, il faut chauffer la couche de bitume à la flamme juste devant
le rouleau jusqu’à ce qu’elle se fluidifie, en tenant la flamme en oblique à l’écart de
la rangée précédente. Ce n’est que lorsque le bitume coule que l’on y déroule le
la membrane. Il faut veiller à ce que le bitume devienne fluide jusque juste à côté
du joint avec la rangée précédente, en passant le chalumeau en oblique le long du
joint puis seulement transversalement devant le rouleau. En chauffant brièvement le
rouleau à la flamme, on fait fondre le film en PE. Immédiatement après le soudage
à la flamme, il faut vérifier l’absence de collage du joint. Ouvrez immédiatement ces
zones pour que la soudeuse automatique ne bloque pas lors de la soudure du joint.
La largeur de recouvrement est de 50 mm.
La zone non fixée de recouvrement sera de 50 mm maximum. Si la largeur de
recouvrement non fixé est plus grande, il est indispensable de souder d’abord les
parties plus profondes, au-delà de 50 mm de largeur, avec une soudeuse manuelle
comme décrit ci-avant.
En cas de forte pente (plus de 5° ou 80 mm/m) il faut placer les membranes
d’étanchéité dans le sens de la pente. Une fixation mécanique complémentaire en
haut de la membrane est alors indispensable.
7.4 Placement sur les relevés
On utilisera pour cela de préférence Resitrix SK W Full Bond, entièrement collé avec
le Primer d’adhérence FG35 (cf. paragraphe 4.3).
8. Soudure des recouvrements des lés de Resitrix
8.1 Soudure à l’air chaud
Il est strictement interdit de souder les recouvrements à la flamme. Les recouvrements
sont exclusivement soudés à l’air chaud : par exemple au moyen d’une soudeuse
automatique Leister ou d’une soudeuse manuelle à bec plat de 40 mm de largeur. Le
bouton rouge doit être tourné au maximum. Pour les autres marques, il ne faut pas
régler la température à plus de 620°C.
II faut également veiller soigneusement à ce qu’il y ait un renflement de largeur
constante du bitume hors du joint. Le renflement doit être de 2 mm minimum et de
4 mm maximum. Le bitume doit s’écouler du joint sinon la zone du joint n’est pas
suffisamment chauffée. En cas de surchauffe (= écoulement beaucoup trop important
de bitume), il faut souder par la suite une bande sur le joint.
36
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Mise en œuvre
Arrondir les angles apparents. Pour les soudures à la soudeuse automatique Leister, il
faut prévoir les largeurs de recouvrement suivantes :
• 60 mm en cas de fixation au bitume chaud ;
• 60 mm en cas de fixation au Primer d’adhérence FG35 ;
• 100 mm en cas de fixation mécanique (utiliser dans ce cas un bec plat de 75 mm
de largeur) ;
• 60 mm en cas de pose en indépendance avec lestage ;
• 60 mm en cas d’adhérence à la colle PUR.
Si l’on travaille sur du polystyrène nu muni d’un voile de verre nu de 120 g/m², il faut
un recouvrement de 30 mm en plus.
Appareil de soudage manuel
Appareil de soudeuse
automatique
Dans la mesure du possible, il faut souder les recouvrements longitudinaux à
la soudeuse automatique (par exemple une Leister Variant V2). Les raccords
de rive et les pièces de coin sont exécutés au moyen d’une soudeuse
manuelle, par exemple une Leister type Triac ST de 1600 W à bec plat de
40 mm de large. Pour les joints longitudinaux, on peut également utiliser une Leister
type Electron de 3000 W avec bec de 75 mm de large.
En cas de fixation mécanique et de plaquettes planes, il faut souder les recouvrements
de 100 mm de largeur de préférence au moyen d’une Leister Varimat à bec de
75 mm de largeur. De cette manière, la plaquette de fixation est complètement noyée,
le phénomène de torsion dû à l’aspiration du vent est atténué et les vis risquent moins
37
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Mise en œuvre
de s’enlever. Après une averse, il faut évacuer l’eau des creux des plaquettes avant
de souder.
II faut nettoyer régulièrement les trous et les rainures du bec de soudure, de façon
à assurer le préchauffage correct du bitume et de la couche d’adhérence. Sur un
support inégal (en cas de rénovation), il peut être nécessaire d’appuyer avec un rouleau
manuel derrière le rouleau de la soudeuse automatique. Suivant la non planéité, on
ne voit pas de renflement de bitume en dehors du joint sur quelques centimètres.
Le long du relevé de rive ou de la coupole, il faut prolonger la bande verticale à plat
en travers de l’arête sur une largeur de 150 mm minimum, si on veut pouvoir utiliser
une soudeuse automatique le long du relevé.
Lors de la soudure manuelle du joint en pressant au rouleau la membrane, le bec de
l’appareil à soudure manuel est positionné à 45° entre les membranes; le maroufleur
le suit à une distance de 2 à 4 cm dans la même direction.
38
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Mise en œuvre
8.2 Parachèvement des joints en T
Lors de la soudure manuelle des recouvrements transversaux entre les lés – effectuée
séparément – il faut veiller à souder séparément l’amorce du recouvrement sur toute
la largeur, sinon il reste une zone non soudée à la partie arrière du recouvrement
supérieur du joint apparent.
8.3 Recouvrement dans les coins
Ne terminez jamais une membrane dans un coin intérieur (arête ou relevé), car il
est inaccessible pour le souder. Si on termine à moins de 150 mm du coin, il faut
prolonger la membrane de 100 mm au-delà du coin.
39
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Mise en œuvre
8.4 Joint en croix
Il faut éviter à tout prix les joints en croix. Pour éviter les joints en croix, il faut réaliser
les dispositions suivantes.
S’il y a quand même des joints en croix, il faut souder une pièce ronde de 200 mm
de diamètre sur les croix.
8.5 Contre-joints
Si vous ne pouvez éviter la présence de contre-joints lors de la réalisation, l’eau risque
de stagner contre le joint. Ce problème n’est pas très grave pour l’étanchéité. Mais
il faut toujours éviter les contre-joints si possible. Le recouvrement est alors pris sur
100 mm et entièrement soudé.
8.6 Formation de cannelures dans le recouvrement
Si des cannelures apparaissent dans le recouvrement lors de la soudure ou avant,
lors de la pose, il faut les inciser jusqu’à la zone plane. Recouvrez ensuite la coupure
en soudant par-dessus une bande de matériau du même type. Utilisez une bande de
150 mm de largeur.
En cas de formation de cannelures dans la membrane après son placement sur un
support inégal, il peut être nécessaire de découper transversalement la membrane,
de travailler avec plusieurs morceaux de longueur réduite et de faire donc un
recouvrement transversal supplémentaire.
40
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Mise en œuvre
8.7 Arrondissement des coins
Il faut arrondir tous les coins apparents des joints en T et des pièces moulées.
Pour les joints en T, seule la membrane supérieure est arrondie de façon à ce qu’il n’y
ait pas d’angles droits visibles dans le T. La bande inférieure est laissée droite, ce qui
fait que la roulette de compression de l’appareil automatique exerce sa pression sur
toute la largeur.
8.8 Nettoyage des appareils de soudure
La soudure se fait exclusivement au moyen d’un bec propre. Au cours des travaux, il
faut nettoyer le bec régulièrement (tous les 20 mètres environ). Il faut veiller à ce
que :
• les rainures ou ouvertures du bec soient dégagées, faute de quoi le préchauffage
est moindre et il y a risque de mauvaise adhérence du recouvrement ;
• il n’y ait pas de bitume dans l’embout du bec (débit d’air réduit et chauffage moins
large ; la largeur de soudure, inférieure à 40 mm, est alors trop petite) ;
• le rouleau de compression soit exempt de bitume (un rouleau encrassé appuie sur
un seul point ; la largeur de compression est alors réduite à 10-20 mm).
41
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Mise en œuvre
9. Habillage des coins
• Toutes les pièces préfabriquées sont découpées du Resitrix. (Les coins intérieurs et
extérieurs peuvent également être commandés par 50 pièces.)
• Les pièces préfabriquées ont toujours une largeur minimum de 180 mm.
• La première pièce de coin se trouve toujours sur la surface de la toiture.
• Pour les coins extérieurs, les pièces préfabriquées dépassent le coin de 20 à 25 mm.
9.1 Parachèvement des coins intérieurs
1
2
3
4
5
6
42
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Mise en œuvre
9.2 Parachèvement des coins extérieurs
1
2
3
4
5
6
43
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Mise en œuvre
9.2.1 Avec chanfrein dans l’arête
Placez un chanfrein de 100 x 100 mm de préférence (minimum 50 x 50 mm). Placez
la membrane de la surface de la toiture jusqu’au-dessus du chanfrein et coupez dans
le coin en suivant l’axe.
Collez des bandes contre le relevé du toit et prolongez-les par-delà l’arête
jusqu’environ 100 mm sur la surface de la toiture. Soudez ensuite le recouvrement
sur la surface de la toiture.
44
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Inscrivez-vous maintenant pour une formation GRATUITE
▼
LE PROFESSIONNEL CHOISIT RESITRIX,
VOUS OPTEZ POUR LA SÉCURITÉ
Prénom :
Numéro :
Nom :
Adresse :
Société :
Envoyez-nous ce formulaire et nous vous contacterons pour
fixer une date de formation.
Nous vous offrons la possibilité de
vous perfectionner dans la pose
Resitrix.
Formation
Inscrivez-vous maintenant pour une GRATUITE
Numéro de fax :
Municipalité :
Distributeur :
Renvoyez ce formulaire au numéro de fax +32 (0)9 371 97 61 ou info@irs-btech.be
Nombre de participants :
Numéro de TVA :
E-mail :
Portable :
Numéro de téléphone :
Code postal :
•
La meilleure qualité qui soit:
Le numéro 1 en Belgique
•
Caoutchouc EPDM de qualité supérieure,
à treillis d’armature en fils de fibres de verre
•
Durée de vie escomptée: 50 ans minimum
•
Résiste aux conditions atmosphériques extrêmes
I.R.S-Btech nv- SA | Europalaan 73 | BE-9800 Deinze
T +32 (0)9 321 99 21 | F +32 (0)9 371 97 61 | info@irs-btech.be | www.irs-btech.be
Mise en œuvre
9.2.2 Pièce de coin extérieur
Découpez une rondelle d’un diamètre de 180 à 200 mm, pliez et incisez comme
indiqué ci-dessous (en arrondi). Brisez l’armature dans la zone hachurée. Soudez
sur le coin. La pièce de coin se trouve sur la surface de la toiture et remonte de
20 à 25 mm.
Languette avec coin extérieur : découpez une languette (b > 150 mm) selon le
modèle suivant
Brisez l’armature dans la zone hachurée.
45
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Mise en œuvre
Soudez-la sur le chanfrein comme suit : la languette dépasse de 20 à 25 mm à la fois
du premier coin en-dessous et du deuxième coin au-dessus.
Découpez une languette et soudez-la sur la partie verticale.
46
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Mise en œuvre
9.2.3 Raccordement au mur avec chaufrein
Languette avec coin intérieur
Prolongez d’un seul coup les bandes du relevé si le revêtement de toiture doit être
placé jusqu’à l’avant du sommet du mur. Les bandes sont soudées ensemble dans le
coin entre les deux relevés.
La languette disposée sur la partie verticale du coin est ensuite découpée suivant
une des arêtes horizontales jusque 1 cm du coin. La longueur excédentaire est alors
soudée sur le sommet du mur et fixée verticalement par-dessus l’arête coupée. Au
bas, la languette dépasse le chanfrein de 20 à 25 mm.
47
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Mise en œuvre
10. Raccordement entre la surface plate et le relevé
II est conseillé de doubler l’étanchéité sur l’arête. Le relevé du toit (s’il est supérieur
à 150 mm) sera réalisé au moyen de bandes individuelles, prolongées en travers de
l’arête jusqu’à plat sur le toit. Assurez-vous que les joints entre la partie plane et les
bandes sur le relevé sont placées en quinconce.
II est conseillé de coller la paroi verticale au Primer d’adhérence FG35 et Resitrix
SK W Full Bond pour pouvoir travailler avec de longues bandes dans le sens de la
longueur, ce qui réduit fortement le nombre de joints de soudure.
Fermez d’abord les joints verticaux jusque passé les angles et soudez ensuite à plat
sur l’étanchéité horizontale. Si on remonte en une fois l’étanchéité horizontale dans
l’arête (dans le sens de la longueur des membranes, par exemple), il faut renforcer
tous les angles au moyen d’une languette.
48
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
1. Raccordement de coupole carrée ou rectangulaire
1.1 Mise en place de l’étanchéité
•On peut réaliser les relevés en coupant la membrane diagonalement dans l’angle de la couronne de la coupole et en utilisant la membrane comme bande de
relevé. Sinon il faut remonter la membrane de 50 mm et réaliser la couronne de la
coupole au moyen de bandes séparées, que l’on prolonge jusqu’à 100 mm à plat
sur la surface de la toiture.
•La hauteur de la coupole dépasse la surface du toit ou du lestage, de 150 mm
minimum.
•Tous les coins doivent être réalisés avec des pièces préfabriquées ou moulées
découpées spéciales. Il faut suivre scrupuleusement les directives du fabricant. Les
coins extérieurs doivent être doublement revêtus.
• Chacune des deux pièces moulées dépassera le coin d’une distance de 15 à 25 mm.
• Il faut éviter autant que possible la présence de recouvrements entre deux lés sur
le côté ascendant de la coupole. II faut de préférence prévoir une seule bande dans
le sens longitudinal, prolongée suffisamment loin sur la partie plate de la toiture.
1.2 Rénovation d’un revêtement bitumineux existant
II faut enlever les parties non adhérentes du revêtement bitumineux existant. En
cas de réparation partielle, le vide sera comblé au moyen de nouvelles bandes
bitumineuses.
49
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
1.3 Collage des relevés
• Nettoyez d’abord soigneusement le support au diluant (métal et synthétique).
•Fixez le revêtement de toiture sur les relevés avec un primer d’adhérence adapté
(membrane autocollante).
• Respectez le temps d’aération nécessaire.
• Pressez ensuite la bande contre le relevé avec un rouleau à main pour obtenir une
bonne adhérence.
• Pour les relevés de plus de 250 mm, il faut placer une fixation mécanique supplémentaire tout en haut et réaliser les relevés de préférence au moyen de bandes
séparées, faites du même matériau de revêtement.
50
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
2. Raccordement de coupole arrondie
2.1 Mise en place de l’étanchéité
• Prolongez le revêtement de toiture de 50 mm sur le relevé en le crantant si nécessaire et collez-le. II faut d’abord briser l’armature pour éviter les tensions.
• On habille ensuite le relevé avec des bandes en forme de segment jusqu’à 100 mm
minimums à plat sur la surface de la toiture. La longueur de ces bandes dépend du
diamètre de la coupole. II faut également briser l’armature sur la partie plate.
2.2 Rénovation d’un revêtement bitumineux existant
II faut enlever les parties non adhérentes du revêtement bitumineux existant. En
cas de réparation partielle, le vide sera comblé au moyen de nouvelles bandes
bitumineuses.
2.3 Collage contre le relevé
• Nettoyez d’abord soigneusement le support au diluant (métal et synthétique).
•Fixez le revêtement de toiture sur les relevés avec un primer d’adhérence adapté
(membrane autocollante).
• Respectez le temps d’aération nécessaire.
• Pressez ensuite la bande contre le relevé avec un rouleau à main pour obtenir une
bonne adhérence.
• Pour les relevés de plus de 250 mm, il faut placer une fixation mécanique supplémentaire tout en haut et réaliser les relevés de préférence au moyen de bandes
séparées, faites du même matériau de recouvrement.
51
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
3. Lanterneau avec ou sans relevés isolés
3.1 Mise en place de l’étanchéité
• Remontez le revêtement de la surface de la toiture de 50 à 100 mm sur le relevé.
• Placez des bandes séparées pour les relevés jusqu’au bord intérieur au-dessus du
relevé et coller entièrement.
•Clouez-le à cet endroit au moyen de clous à tête large, tous les 200 mm sur
support en bois ou fixation mécanique ou adhérence totale au-dessus du relevé.
•Placez ensuite le lanterneau par-dessus. II faut accorder la plus grande attention
à la réalisation des détails de cette construction pour éviter l’infiltration d’eau à
hauteur du raccordement au relevé, surtout sur les parois latérales du lanterneau.
• Prolongez les bandes séparées pour les relevés jusqu’à 100 mm à plat sur la surface
de la toiture.
• Réalisez tous les coins avec des pièces moulées découpées spéciales ou des pièces
moulées préfabriquées. II faut suivre scrupuleusement les directives du fabricant.
Les coins extérieurs doivent être doublement revêtus.
• Chacune des deux pièces moulées dépassera le coin de 15 à 25 mm.
52
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
•Évitez autant que possible la présence de recouvrements entre deux lés sur le
côté ascendant du lanterneau. II faut prévoir des bandes séparées dans le sens
longitudinal, prolongées suffisamment loin sur la surface plate de la toiture.
3.2 Rénovation d’un revêtement bitumineux existant
II faut enlever les parties non adhérentes du revêtement bitumineux existant. En
cas de réparation partielle, le vide sera comblé au moyen de nouvelles bandes
bitumineuses.
3.3 Collage contre le relevé
• Nettoyez d’abord soigneusement le support au diluant (métal et synthétique).
•Fixez le revêtement de toiture sur les relevés avec un primer d’adhérence adapté
(membrane autocollante).
• Respectez le temps d’aération nécessaire.
• Pressez ensuite la bande contre le relevé avec un rouleau à main pour obtenir une
bonne adhérence.
•Pour les relevés de plus de 250 mm, il faut placer une fixation mécanique
supplémentaire tout en haut et réaliser les relevés de préférence au moyen de
bandes séparées, faites du même matériau de recouvrement.
53
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
4. Avaloir préfabriqué en polyuréthane avec bavette en EPDM
• L’avaloir se compose d’un élément isolant en polyuréthane, muni d’une bande de
raccordement faite du même matériau que le revêtement de toiture.
• Placez l’élément de base de l’avaloir dans la structure portante (lors de l’isolation).
• Placez l’écran pare-vapeur dessus (lors de l’isolation).
• Raccordez l’orifice d’écoulement à la canalisation de décharge (lors de l’isolation).
•Utilisez, jusqu’à l’extérieur du bâtiment, des conduites et des pièces de
raccordement qui assurent la parfaite étanchéité des raccords.
• Le deuxième élément d’avaloir pour le revêtement traverse l’épaisseur de l’isolation.
Il est placé après réalisation de l’isolation et raccordé de façon étanche au premier
élément au moyen d’un collier de serrage.
• Pour garantir l’écoulement parfait des eaux, on encastre légèrement le deuxième
élément (5 à 10 mm).
•Raccordez ensuite le revêtement de toiture à la bande de raccordement, par
soudure.
• Terminez enfin l’avaloir au moyen d’une crapaudine.
54
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
5. Avaloir en PE avec anneau de serrage et bavette en EPDM
• L’avaloir se compose d’un élément de tube en polyéthylène.
•La bavette se compose d’une bande de caoutchouc EPDM armée munie
par-dessous d’une couche de bitume SBS autocollant (épaisseur totale de 2,5 mm).
• La bavette a en son milieu une incision d’un diamètre plus petit que celui du tube
et est serrée dans ce dernier à l’aide d’un anneau en inox.
• L’avaloir se place au-dessus du revêtement. Le raccordement se fait par soudure à
l’air chaud.
55
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
6. Avaloir en caoutchouc avec anneau de serrage et bavette en EPDM
Exemple de rénovation sur
revêtement existant
• L’avaloir se compose d’un élément moulé en caoutchouc à deux diamètres.
• Chaque partie est munie de paumes pour assurer le raccordement étanche à l’eau
et à l’air sur la canalisation d’évacuation.
• La bavette se compose d’une bande de caoutchouc EPDM armé, dont la face
inférieure est revêtue d’une couche de bitume SBS autocollant (épaisseur totale
de 1,6 mm).
• La bande a une ouverture de diamètre inférieur à celui de l’ouverture du moignon
et est clipsée dans le tuyau au moyen d’un collier en aluminium.
• L’avaloir se place au-dessus du revêtement. Le raccordement se fait par soudure à
l’air chaud.
56
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
7. Avaloir entièrement métallique : libre sur la surface du toit
•Préparez le passage du pare-vapeur avec un premier avaloir d’un diamètre
supérieur (lors de l’isolation).
•Encollez dessus l’écran pare-vapeur de façon étanche à l’air et à l’eau (lors de
l’isolation).
• L’avaloir métallique est préfabriqué. Ces pièces ont une forme adaptée avec une
bavette plate d’au moins 150 mm de largeur autour de l’ouverture du moignon.
• Dégraissez d’abord la bavette et enduisez-la d’un vernis d’adhérence bitumineux
ou de primer d’adhérence adapté. Respectez le temps de séchage.
• Habillez la bavette d’une bande séparée de revêtement de toiture. Posez la bande
en la soudant à l’air chaud.
• Encastrez légèrement l’avaloir pour assurer l’écoulement correct de l’eau (5 à 10
mm).
•Posez par-dessus la membrane d’étanchéité de la toiture et découpez une
ouverture d’un diamètre supérieur à celui de l’avaloir.
• Soudez le recouvrement de toiture sur la bande de la bavette.
57
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
8. Avaloir entièrement métallique : encastré
• Si l’avaloir se situe le long d’un relevé, il est impossible de découper une ouverture
dans un revêtement qui se trouve au-dessus et de le souder à l’air chaud, puisque
l’appareil ne passe pas entre l’ouverture et le relevé de toiture.
• Dans ce cas, placez l’avaloir métallique au-dessus du revêtement pour pouvoir
effectuer un bon raccordement soudé.
• Dégraissez la bavette de l’avaloir métallique et enduisez-la de primer d’adhérence.
• Soudez-y une bande de revêtement de toiture mesurant 100 mm en plus que la
bavette.
• Découpez dans le revêtement de toiture une ouverture légèrement plus grande
que la manchette.
• Placez l’avaloir avec la bande sur le recouvrement et soudez à l’air chaud tout
autour sur le revêtement.
58
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
9. Avaloir entièrement en synthétique ou en caoutchouc
• Préparez le passage du pare-vapeur avec un premier avaloir d’un diamètre
supérieur à celui du revêtement sur lequel on raccorde l’écran pare-vapeur de
façon étanche à l’air et à l’eau.
• Fixer la bavette de l’avaloir du revêtement au-dessus de l’isolation au moyen de
4 vis dans le support pour éviter le fléchissement.
• Encastrez légèrement l’avaloir pour assurer l’écoulement correct de l’eau.
• Noyez les têtes des vis.
• Dégraisser la bavette au diluant et la rendre rugueuse (à la brosse métallique ou
au papier émeri gros grain) en cas de matière synthétique.
• Habillez la bavette d’une bande séparée de feuille bitumineuse avec armature en
polyester, sur laquelle on adhère ensuite les lés de la surface de la toiture. Posez la
bande par soudure à l’air chaud ou collage avec une colle de contact.
• Les étanchéités en Resitrix ne sont jamais raccordées en direct.
Remarques
Évitez les avaloirs synthétiques. En cas de tension, le risque de décollement devient
réel, en raison l’adhérence moins forte.
10. Avaloir en cas de rénovation
•L’avaloir existant est revêtu d’une membrane synthétique ou d’une membrane
d’étanchéité bitumineuse.
• Il est impossible de dégager la bavette sans l’endommager.
•Le collage sur le revêtement existant risque d’adhérer moins bien en raison du
vieillissement du revêtement existant ou du décollement à terme entre la bavette
et l’ancien revêtement. L’étancheur ne peut donc inclure ce risque dans la garantie
de dix ans. Il faut donc renouveler l’avaloir en même temps que le nouveau
revêtement.
•En cas d’écoulement horizontal, le nouvel élément doit traverser le mur d’une
seule pièce et être raccordé au tuyau de descente vertical par un manchon
soudé verticalement. Une courte manchette dans le moignon horizontal existant
provoque des fuites entre l’ancien et le nouveau revêtement.
•L’enlèvement de l’avaloir existant crée automatiquement le creux nécessaire de
5 à 10 mm pour que l’eau ne stagne pas autour du nouvel avaloir.
59
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
11. Pénétrations arrondies sans bavette
La pénétration se compose d’un tuyau spécial en polyéthylène, en polyamide ou
en métal, dont la bride est placée sous l’écran pare-vapeur ou le recouvrement de
toiture. Les éléments isolés ou à double paroi sont indiqués. Pour ce qui est des
éléments à double paroi, il faut faire particulièrement attention au raccordement de
la pénétration avec le tuyau raccordé par-dessous, pour que l’humidité sur la paroi
intérieure de la pénétration ne puisse pas causer de détériorations. En cas de tuyau
chaud (température plus de 70°C) on travaille toujours avec une manchette séparée
du type manteau avec bavette.
La pénétration doit toujours se lever à plus de 150 mm au-dessus de la surface du
toit et plus haut que les rives ou les gargouilles.
11.1 Avec bande d’étanchéité supplémentaire
• Les passages de toitures se raccordent de façon étanche au-dessus du revêtement
au moyen d’une bande séparée du même matériau. On découpe dans cette bande
une ouverture circulaire, dont le diamètre intérieur est inférieur de 50 à 100 mm
à celui de la pénétration.
• On passe ensuite cette bande (après avoir brisé l’armature interne) par-dessus la
pénétration et on la soude ou on la colle sur le revêtement sous-jacent.
60
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
• II faut en outre placer une bande en EPDM de 150 mm de hauteur autour de la
pénétration à partir de l’arête et la coller à la colle de contact. (Ne pas souder sur
du caoutchouc sous tension.)
• Il faut placer un collier de serrage au-dessus de la bande de relevé (ou mastiquer
avec de la pâte de scellement si le diamètre est trop important pour un collier de
serrage).
11.2 Pénétrations de toiture préfabriquées avec bavette en EPDM
(aussi utilisé pour le montage d’un point d’ancrage pour la sécurité anti-chute)
• Percement de diamètre 18 ou 50 mm avec anneau de serrage en finition
•La bavette est composée d’une bande en caoutchouc EPDM armée munie pardessous d’une couche de bitume SBS.
•Le percement est apporté au-dessus de l’étanchéité de toiture et la finition est
réalisée avec l’appareil à souder à air chaud.
• En haut, le passage préfabriqué est fini avec une bague de serrage.
•Le passage préfabriqué peut être allongé au moyen du manchon rétractable
fourni. Dans ce cas, il ne faut pas placer de bague de serrage.
61
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
12. Pénétrations de toiture carrées et rectangulaires sans bavette
12.1 Mise en place de l’étanchéité
• Réalisez le revêtement en découpant la membrane autour de la pénétration.
• Réalisez le relevé avec des bandes séparées prolongées jusqu’à 100 mm à plat sur
la surface de la toiture.
• Les bandes remontent la surface de la toiture ou le lit de lestage de 150 mm au
moins.
• Tous les coins doivent être réalisés avec deux pièces préfabriquées ou moulées
découpées spéciales. II faut suivre scrupuleusement les directives du fabricant.
• Chacune des deux pièces moulées doit dépasser le coin de 15 à 25 mm.
12.2 Collage des relevés
• Nettoyez d’abord soigneusement le support au diluant (métal et synthétique).
• Fixez les bandes d’étanchéité de toiture sur les relevés avec un primer d’adhérence
adapté (membrane autocollante).
• Après le temps d’aération, pressez la bande contre le relevé avec un rouleau à
main afin d’obtenir une bonne adhérence.
• Prévoyez une fixation mécanique supplémentaire en haut ou mastiquez avec de la
pâte de scellement.
Remarque
Si la dimension de la pénétration est inférieure à 80 mm ou si on a un profil en H,
il faut prévoir une pièce moulée métallique avec bavette.
62
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
13. Pénétrations de toiture avec bavette
• Nettoyez soigneusement la bavette au diluant.
• Placez le revêtement de toiture.
• Passez l’élément de passage avec bavette par-dessus le revêtement.
• Coupez une bande mesurant 100 mm de plus que la bavette.
• Coupez une ouverture centrale dans la bande, de même forme que la pénétration.
• Passez la bande par-dessus la pénétration.
• Soudez ou collez d’abord entièrement la bande sur la bavette, puis soudez ou
collez tout autour sur le revêtement.
• Scellez l’angle entre la bavette et l’élément de pénétration avec de la pâte de
scellement pour que l’eau ne puisse pas stagner sur la bavette entre l’élément et
la bande d’étanchéité.
Remarques
• En cas de tuyau chaud (température plus de 70°C) on travaille toujours avec une
manchette séparée du type manteau avec bavette
• Bavette en synthétique: travailler comme aux points 10 et 11.
14. Rénovation autour des pénétrations
• S’il est possible d’enlever l’élément de pénétration, on peut procéder comme aux
point 10 et 11, sans devoir dégager la bavette de cette pénétration.
• Si l’on peut enlever le revêtement existant de la bavette, on procède comme au
point 12.
• S’il est impossible de passer une manchette ou une bande par-dessus la pénétration,
il faut travailler avec deux demi-bandes avec recouvrement sur la bavette mise à nu.
• Pour les petits diamètres ou les formes compliquées, il faut fabriquer une manchette
métallique sur place avec bavette. Procédez ensuite comme indiqué ci-dessus, avec
deux demi-bandes.
63
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
15. Raccordement au mur continu
15.1 Collage des relevés
• Réalisez le relevé d’une hauteur de plus de 200 mm avec des bandes séparées
du même matériau. Remontez d’abord de 50 mm le revêtement de toiture de la
surface plate du toit. Prolongez ensuite les bandes séparées du relevé de 100 mm
sur la surface de la toiture et soudez-les sur la surface plate.
• Si l’on remonte aussi l’isolation sur les relevés, il faut la coller sur les relevés ou la
fixer mécaniquement.
• Sur les supports rugueux, il faut parfois d’abord coller au bitume une sous-couche
de type V4.
• Fixez le revêtement contre les relevés ou sur la sous-couche avec un primer
d’adhérence approprié.
• Après le temps d’aération, mettez la bande en place.
• Pressez ensuite la bande contre le relevé avec un rouleau à main afin d’obtenir une
bonne adhérence. Pour les relevés de plus de 250 mm, il faut placer une fixation
mécanique supplémentaire tout en haut si nécessaire.
64
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
15.2 Finition supérieure
Sur la maçonnerie et le béton avec gravier : finition avec solin métallique
• Mettre en place l’étanchéité du relevé au moins jusqu’à 150 mm au-dessus de la
surface, comme décrite ci-dessus.
• Achevez avec un solin mural métallique inséré dans une rainure de 20 mm de
profondeur creusée dans le mur.
• Placez les solins par morceaux de 1 m, avec chevauchement de 50 mm minimum
entre les morceaux.
• Fixez les solins dans la rainure au moyen de crampons (3 par m).
• Remplissez la rainure d’un mastic de garniture de joints à élasticité permanente.
• Le solin recouvre d’au moins 100 mm sur l’étanchéité du relevé.
• L’étanchéité doit toujours rester en-dessous du niveau de l’éventuel écran coupehumidité dans le mur.
• Insérez également le solin métallique dans le premier joint sous l’écran coupehumidité.
Sur paroi lisse : finition avec profilé mural
• Terminez la partie supérieure de l’étanchéité du relevé avec un profilé mural en
aluminium.
• Vissez le profilé au mur tous les 30 cm environ, à travers l’ étanchéité du relevé.
• Mastiquez la partie supérieure du profilé avec une pâte de joint élastique.
• Ce travail ne peut être réalisé que sur une surface suffisamment lisse (béton,
cimentage, panneaux, etc.) et non sur maçonnerie ou béton avec gravier.
Bande de coupe-humidité en EPDM incorporée dans la maçonnerie
• La bande de coupe-humidité doit sortir du mur sur au moins 100 mm.
• L’étanchéité du relevé remonte jusque juste en-dessous du niveau de la bande.
• La bande sortante du mur est collée ou soudée sur l’étanchéité du relevé après
nettoyage de la surface de contact.
65
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
16. Raccordement de rive avec profilé composé
16.1 Collage des relevés
• Au cas où l’isolation est remontée contre les relevés également, elle est collée au
relevé ou fixée mécaniquement.
• Sur les supports rugueux, il faut parfois d’abord coller au bitume une sous-couche
de type V4.
• Nettoyez d’abord soigneusement les supports métalliques au diluant.
• Fixez la bande d’étanchéité sur le relevé avec un primer d’adhérence approprié.
• Après le temps d’aération, mettez la bande en place.
• Pressez ensuite la bande contre le relevé avec un rouleau à main afin d’obtenir une
bonne adhérence.
• Pour les relevés de plus de 250 mm, il faut travailler avec une bande séparée du
même matériau. Il faut d’abord remonter de 50 mm le revêtement de toiture de
la partie plate.
• Les bandes séparées sont ensuite prolongées jusqu’à 100 mm sur la surface du
toit.
66
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
16.2 Mise en place du profilé de rive
• Prolongez la bande d’étanchéité du relevé jusqu’à l’avant du mur avec la longueur
excédentaire nécessaire.
• Fixez le profilé de base du côté façade sur le mur avec 3 vis par mètre courant.
• Collez la bande d’étanchéité en adhérence totale au-dessus du mur, jusque juste
avant le profilé de base.
• Posez ensuite la bande en indépendance sur le profilé de base.
• Clippez le profilé de finition par-dessus.
Remarque
En cas d’une façade avec hauteur de plus de 8 m, on place la bande du relevé
jusqu’à la façade en collant entièrement. Une bande séparée est placée dans le
profilé composé.
67
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
17. Raccordement de rive avec profilé de rive T
17.1 Collage des relevés
• Si l’isolation est remontée contre les relevés également, elle est collée ou fixée
mécaniquement au relevé.
• Sur les supports rugueux, il faut parfois d’abord coller au bitume une sous-couche
de type V4.
• Nettoyez d’abord soigneusement les supports métalliques au diluant.
• Fixez la bande d’étanchéité sur les relevés avec un primer d’adhérence approprié.
• Après le temps d’aération, mettez la bande en place.
• Pressez ensuite la bande contre le relevé avec un rouleau à main afin d’obtenir une
bonne adhérence.
• Pour les relevés de plus de 250 mm, il faut travailler avec une bande séparée du
même matériau. Remontez de 50 mm le revêtement de toiture de la partie plate.
• Prolongez ensuite les bandes séparées jusqu’à 100 mm sur la surface du toit.
68
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
17.2 Mise en place du profilé de rive T
• Disposez la bande d’étanchéité du relevé jusqu’à l’avant du mur et collez en
adhérence totale.
• Vissez le profilé de rive décrit dans un autre article au mur, tous les 300 mm
environ dans le support, à travers la bande.
• De cette façon, la bande est ancrée mécaniquement et pressé pour être étanche
à l’air.
• Poursuivez la finition du profilé avec une bande de finition du même matériau, de
150 à 200 mm de largeur, collée sur la bavette et soudée ou collée sur l’étanchéité.
• Prévoyez une bande de glissement de 50 mm de largeur en voile de verre bitumé
V50/16 ou en matériau d’étanchéité, à hauteur des joints entre les profils de rive
de toiture. Disposez la bande de glissement en indépendance sur le profilé pardessus le joint.
• Pour éviter les traînées d’eau le long de la façade sur ces joints, on ne place pas
un profilé en T plat mais un profilé en T avec côté relevé contre lequel la bande de
finition se place vers le haut.
69
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
18. Raccordement de rive avec couvre-mur métallique
18.1 Collage des relevés
• Sur les supports rugueux, il faut parfois d’abord coller au bitume une sous-couche
de type V4.
• Nettoyez d’abord soigneusement les supports métalliques au diluant.
• Fixez la bande d’étanchéité sur les relevés avec une colle de contact ou un primer
d’adhérence approprié.
• Respectez le temps d’aération avant de mettre la bande en place.
• Pressez la bande contre le relevé avec un rouleau à main afin d’obtenir une bonne
adhérence.
• Pour les relevés de plus de 250 mm, il faut travailler avec une bande séparée du
même matériau. Remonter d’abord de 50 mm le revêtement de toiture de la
surface plate.
• Prolongez ensuite les bandes séparées jusqu’à 100 mm sur la surface du toit.
70
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
18.2 Mode de travail avec couvre-mur
•Disposez la bande d’étanchéité du relevé jusqu’à l’avant du mur et collez-la en
adhérence totale.
• Placez par-dessus le couvre-mur métallique décrit dans un autre article.
• Placez les colliers de fixation sur la bande d’étanchéité et fixez-les avec des vis dans
le dessus du mur.
• Fixez le couvre-mur métallique dessus.
71
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
19. Raccordement à une planche de rive en bois avec bourrelet en métal ou
synthétique
19.1 Collage des relevés
• Prolongez le revêtement de toiture ou travaillez avec une bande séparée et collez-le
sur les relevés avec un primer d’adhérence adapté.
• Respectez le temps d’aération avant de mettre la bande en place.
• Pressez la bande contre le relevé avec un rouleau à main afin d’obtenir une bonne
adhérence.
19.2 Finition du relevé avec bourrelet en zinc, en cuivre ou en aluminium, etc.
• Disposez le revêtement de toiture jusqu’à l’avant sur la planche et clouez tous les
200 mm.
•Placez par-dessus le bourrelet de couverture préformé, décrit dans un article
distinct. Avec recouvrement de 50 mm minimum ou soudée (métal).
•La fixation se fait au moyen de crochets de même matière que le bourrelet de
couverture.
• Les profils en synthétique peuvent également être cloués.
72
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
20. Raccordement de rive sous des nouveaux couvres-murs en béton ou pierre
ou des tuiles murales
20.1 Collage des relevés
• Sur les supports rugueux, il faut parfois d’abord coller au bitume une sous-couche de
type V4.
• Nettoyez d’abord soigneusement les supports métalliques au diluant.
• Fixez la bande d’étanchéité sur les relevés avec un primer d’adhérence approprié.
• Respectez le temps d’aération avant de mettre la bande d’étanchéité en place.
• Pressez la bande d’étanchéité contre les relevés avec un rouleau à main afin d’obtenir
une bonne adhérence.
• Pour les relevés de plus de 250 mm, il faut toujours travailler avec des bandes séparées
du même matériau. Remontez d’abord de 50 mm le revêtement de toiture de la
surface plate.
• Prolongez ensuite les bandes séparées jusqu’à 100 mm sur la surface du toit.
20.2 Mise en place des couvres-murs
• Disposez la bande d’étanchéité jusqu’à 50 mm de l’avant sur le sommet du mur et
collez en adhérence totale.
• Par-dessus on maçonne les couvres-murs ou tuiles.
• Les couvres-murs doivent avoir une largeur de 50 mm au moins de plus que le mur de
chaque côté et être pourvues d’un larmier des deux côtés.
• Les tuiles murales doivent dépasser du mur de 50 mm minimum pour avoir un bon
égouttage.
73
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
21. Raccordement de rive de toiture sur couvres-murs existants : revêtir avec
bande d’étanchéité
21.1 Collage des relevés
• Sur les supports rugueux, il faut parfois d’abord coller au bitume une sous-couche
de type V4.
• Nettoyez d’abord soigneusement les supports métalliques au diluant.
• Fixez la bande d’étanchéité sur les relevés avec un primer d’adhérence approprié.
• Respectez le temps d’aération avant de mettre la bande d’étanchéité en place.
•Pressez la bande d’étanchéité contre les relevés avec un rouleau à main afin
d’obtenir une bonne adhérence.
•Pour les relevés de plus de 250 mm, il faut toujours travailler avec des bandes
séparées du même matériau. Remonter d’abord de 50 mm le revêtement de
toiture de la partie plate.
• Prolongez ensuite les bandes séparées jusqu’à 100 mm sur la surface du toit.
74
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
21.2 Rénovation des couvre-mur : couverture avec recouvrement de toiture
• Enlevez d’abord la mousse des dalles couvre-mur existantes et nettoyez-les.
•Placez l’étanchéité jusque juste sous les dalles du couvre-mur et fixez-la
mécaniquement avec une latte métallique, vissée tous les 333 mm.
• Habillez ensuite les dalles couvre-mur de bandes d’étanchéité, placées dans le sens
longitudinal et collées en adhérence totale.
• Ces bandes s’étendent jusqu’en-dessous de la latte métallique sur le relevé et sont
soudées à cet endroit sur l’étanchéité du relevé.
•La finition du dessus du couvre-mur, côté façade, se fait avec le profilé de rive,
décrit dans un autre article, fixé tous les 333 mm avec des vis à travers la bande.
• Placez enfin par-dessus une bande de finition du même matériau de recouvrement
de toiture, d’une largeur de 150 à 200 mm, soudée ou collée sur le profilé et sur
l’étanchéité du couvre-mur.
21.3 Variante
• Enlevez d’abord la mousse des dalles couvre-mur existantes et nettoyez-les.
• Comblez le mur sous le couvre-mur, du côté de la toiture, de panneaux d’isolation
rigides ou de lattes de la bonne épaisseur et de panneaux de multiplex, sur la
largeur que dépasse le couvre-mur, pour créer une surface continue et lisse. Fixez
le tout au mur avec des vis.
•Procédez ensuite comme pour un raccordement de rive de toiture normal avec
profilé de rive T (cf. infra).
75
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
22. Rive de toiture non augmentée avec profilé composé
En cas d’isolation, on fixe, si nécessaire, une poutre en bois sur l’écran pare-vapeur
le long du bord de la toiture. Cette poutre doit dépasser le niveau de l’isolation de
quelques cm. Sur un support inégal, il faut prolonger l’écran pare-vapeur au moyen
d’une bande séparée jusque au-dessus de la poutre.
• Prolongez le revêtement de toiture jusqu’à l’avant avec la longueur excédentaire
nécessaire.
• Fixez le profilé de base du profilé composé de rive, au moyen de 3 vis par mètre
courant environ.
• Collez le revêtement de toiture en adhérence totale jusque juste avant le profil de
base et posez la longueur excédentaire en indépendance sur le profil de base.
• Clippez enfin le profilé de finition sur l’étanchéité.
• Si le profilé de finition ne permet pas d’utiliser une épaisseur importante, il faut
coller ou souder une bande de caoutchouc EPDM mince du même fabricant sur la
membrane d’étanchéité voisine.
Remarque
Pour une façade de plus de 8 m de hauteur, on appliquera d’abord la bande
montante, que l’on collera jusqu’à la façade. Travaillez avec une bande distincte
supplémentaire dans le système de fixation.
76
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
23. Raccordement de rive à un toit à versant sous tuiles ou ardoises
23.1 Collage des relevés
• Nettoyez d’abord soigneusement les supports métalliques au diluant.
• Fixez la bande d’étanchéité sur les relevés avec un primer d’adhérence approprié.
• Respectez le temps d’aération avant de mettre la bande d’étanchéité en place.
•Pressez la bande d’étanchéité contre les relevés avec un rouleau à main afin
d’obtenir une bonne adhérence.
23.2 Raccordement sous tuiles ou ardoises
•Remontez le revêtement de toiture jusqu’à au moins 150 mm de hauteur sous
les panneaux de la sous-toiture. Il doit reposer sur un support stable (plancher,
multiplex, etc.) et le dessus est cloué tous les 200 mm avec des clous à tête plate.
• S’il n’y a pas de sous-toiture, il faut remonter le revêtement de toiture jusqu’à 150
mm sous la première rangée de tuiles ou d’ardoises et le clouer au-dessus, tous les
200 mm.
• Veillez à ce que le revêtement de toiture sous les tuiles ou les ardoises monte plus
haut que le profilé de rive sur les murs attenants, pour que l’eau ne s’écoule pas
vers l’intérieur en cas d’obstruction de l’évacuation.
77
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
24. Raccordement sous les seuils
24.1 Collage des relevés
• Sur un support rugueux, il faut parfois d’abord coller au bitume une sous-couche
de type V4.
• Fixez la bande d’étanchéité sur les relevés avec un primer d’adhérence approprié.
• Respectez le temps d’aération avant de mettre la bande en place.
•Pressez la bande contre les relevés avec un rouleau à main afin d’obtenir une
bonne adhérence.
24.2 Raccordement sous les seuils
24.2.1 Hauteur inférieure à 150 mm
• Si la partie inférieure du seuil se situe à moins de 150 mm au-dessus de la surface
du toit ou du lestage, il faut habiller complètement la niche avec le revêtement de
toiture avant de maçonner le seuil.
•Placez le revêtement de toiture sur le côté arrière et les côtés latéraux jusqu’audessus du niveau du seuil et collez en adhérence totale. Raccordez ensuite cette
étanchéité à celle du relevé.
• Maçonnez ensuite le seuil.
24.2.2 Hauteur 150 mm ou plus
Placez un solin métallique sous le seuil dans une rainure de 20 mm de profondeur
juste sous le seuil et mastiquez.
78
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
25. Chéneau en béton ou en métal
•Travaillez de préférence avec des bandes d’étanchéité autocollantes. Pour les
chéneaux d’une largeur développée de moins de 1 m, il faut utiliser une membrane
de 1,6 mm d’épaisseur, prédécoupé en bandes de la largeur exacte.
•Disposez les bandes d’une longueur de 5 à 20 m dans le sens longitudinal du
chéneau, pour limiter au maximum le nombre de joints.
• Collez la bande en adhérence totale sur le fond du chéneau, au moyen d’un primer
d’adhérence adéquat.
• Respectez un temps d’aération de 30 minutes environ avant de poser la bande.
• Posez le rouleau dans le chéneau au bon endroit.
• Rabattez les parties montantes.
• Coupez le film anti-adhésif dans le sens de la longueur suivant les dimensions du
chéneau. Remettez les deux parties en place.
• Enlevez le film anti-adhésif de la partie du fond et pressez le recouvrement sur le
support.
• Enlevez ensuite le film anti-adhésif de chaque côté par petites longueurs et pressez
immédiatement le recouvrement sur le relevé.
• Collez ensuite les extrémités du chéneau. Le film anti-adhésif reste en place dans
cette zone jusque juste avant la pose. Plier les angles, n’incisez pas.
79
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
26. Chéneau en bois
• Sur des planches en bois, clouez une membrane bitumineuse de type P150/16 avec
armature en polyester sur le support en guise de sous-couche.
• Pour les panneaux en multiplex, prévoyez au préalable les joints transversaux entre
les panneaux au moyen de bandes de glissement en voile de verre bitumé V50/16
de 100 mm de largeur.
• Travaillez de préférence avec des bandes autocollantes. Pour les chéneaux d’une
largeur développée de moins de 1 m, il faut utiliser une membrane de 1,6 mm
d’épaisseur, prédécoupé en bandes de la largeur exacte.
• Disposez les lés d’une longueur de 5 à 20 m dans le sens longitudinal du chéneau,
pour limiter au maximum le nombre des joints.
•Collez le recouvrement en adhérence totale au chéneau, au moyen d’un primer
d’adhérence adéquat.
• Respectez un temps d’aération de 30 minutes environ avant de poser la bande.
• Posez le rouleau dans le chéneau au bon endroit.
• Rabattez les parties montantes.
• Coupez le film anti-adhésif dans le sens de la longueur suivant les dimensions du
chéneau. Remettez les deux parties en place.
• Enlevez le film anti-adhésif de la partie du fond et pressez le recouvrement sur le
support.
• Enlevez ensuite le film anti-adhésif de chaque côté par petites longueurs et pressez
immédiatement le recouvrement sur le relevé.
• Collez ensuite les extrémités du chéneau. Le film anti-adhésif reste en place dans
cette zone jusque juste avant la pose. Plier les angles, n’incisez pas.
80
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
27. Parachèvement des gouttières
• Dans le cas d’un toit isolé, on place une poutre en bois imprégné, légèrement
moins épaisse que l’isolation, le long du bord de la toiture.
•Sur un support inégal, il faut placer une bande bitumineuse sur l’écran
pare-vapeur, jusque sur la poutre afin de rendre l’écran pare-vapeur hermétique.
• Fixez ensuite un larmier à la poutre, en même matériau que la gouttière pendante.
• Habillez le larmier d’une bande de revêtement de toiture.
• II ne faut pas coller cette bande au larmier métallique sur une longueur de 50 mm
sur les raccords entre les bandes du larmier. Prévoyez à cet effet des bandes en
indépendance sur les joints.
• Placez ensuite le revêtement de toiture par-dessus, jusqu’au début de la partie
horizontale du larmier et soudez ou collez sur la bande de revêtement.
• Après ce joint, le revêtement de toiture doit rester en indépendance sur 50 à 100
mm pour absorber la dilatation thermique du larmier.
81
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
28. Joint de dilatation constructif
28.1 Joint de dilatation constructif dans le plan
• Pour rendre l’écran pare-vapeur hermétique, il faut placer une bande de matériau
de revêtement en caoutchouc avec sous-couche bitumée, d’une largeur de 330
mm, sur l’écran pare-vapeur dans le joint entre les deux bâtiments.
•On place cette bande en indépendance en lui donnant la forme d’un oméga
renversé. On la soude ensuite des deux côtés sur l’écran pare-vapeur sur une
largeur de 100 mm.
28.2 Joint de dilatation sur la surface de la toiture
•Faites un relevé des deux côtés du joint de dilatation, au moyen d’une bande
supplémentaire en matériau d’isolation rigide ou maçonnerie ou madrier en bois.
•Remontez le revêtement de toiture des deux côtés du joint de dilatation jusqu’à
l’extrémité de cette rehausse.
•Remplissez le creux entre les deux isolations avec du matériau d’isolation
compressible en laine minérale pour éviter la formation d’un pont thermique.
• Placez sur l’ouverture un cordon synthétique, d’un diamètre suffisamment grand
pour qu’il ne glisse pas dans l’ouverture.
• Disposez ensuite par-dessus, une bande en étanchéité de toiture, de 333 mm de
largeur, en indépendance dans la zone centrale et soudée des deux côtés sur le
revêtement de toiture sur une largeur de 100 mm.
82
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
29. Mouvement vertical entre dalle et parois
• Contre la tôle en forme de L, fixée sur la tôle profilée en acier, une isolation type
laine minérale (matériau doux) est collée; isolation prévue d’une couche de bitume.
• L’étanchéité de la partie plate est éventuellement remontée de 50 mm contre la
bande en isolation.
•Une bande d’étanchéité séparée est collée contre l’isolation verticale en laine
minérale; elle est continuée sur 100 mm de large sur la partie plate et soudée sur
celle-ci.
• Cette bande est prolongée en partie supérieure au-dessus de l’isolation verticale et
raccordée sur la parois sur une hauteur minimale de 100 mm et soudée sur celle-ci.
•La parois en partie supérieure est revêtue avec une bande d’étanchéité séparée.
Cette bande est prolongée vers le bas au-delà de la tête de l’isolant vertical jusque
minimum 50 mm dans la partie verticale de celui-ci.
83
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
30. Joint de dilatation plat
• L’étanchéité est posée des deux côtés jusque contre l’ouverture. Sur 500 mm de
largeur des deux côtés l’étanchéité est collée entièrement.
• Au-dessus du joint on pose une latte métallique (ou en synthétique) de 100 mm
de largeur, fixée sur un côté du joint.
• Par-dessus vient une bande dans le même matériau que l’étanchéité de largeur 500
mm avec une zone non armée au centre. Cette bande est soudée sur l’étanchéité
des deux côtés sur une largeur de 100 mm.
• Il faut veiller à ce que la latte puisse bouger au-dessus du joint sans percer la bande
de couverture du côté libre de la latte. Pour cette raison la bande de couverture
reste libre sur une largeur de 30 mm à côté de la latte sans y être soudée.
84
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
31. Étanchéité de cuvelage
Phase 1
• Le Resitrix est placé sur un support dur, par exemple un béton de propreté. Quand
la surface est trop rugueuse, on place d’abord un V3 ou V4 afin d’obtenir une
surface lisse.
• L’étanchéité est posée jusqu’en dehors de la dalle de fondation sur une largeur de 300 mm.
À l’extrémité extérieure de l’étanchéité on pose une bande de Resitrix de largeur
200 à 250 mm. Cette bande est soudée sur l’étanchéité de chaque côté sur une
largeur de 50 mm, de sorte qu’il reste une zone libre au milieu de 100 à 150 mm.
• Sur l’étanchéité on prévoit partout un matelas de protection, par exemple des
rouleaux de protection du bâtiment de minimum 8 mm d’épaisseur. Dans la zone
extérieur à la dalle on pose une bande séparée de largeur 300 mm, afin de pouvoir
l’enlever facilement par après.
85
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
Phase 2
• Après exécution de la dalle de fondation en béton armé et des murs, la bande de
protection extérieure de 300 mm de largeur est retirée.
• Les premiers 50 mm extérieur de l’étanchéité sont découpés. La zone libre audessus est soulevée et découpée aussi jusqu’à la soudure côté dalle de fondation.
• On dispose maintenant de 100 à 150 mm de surface propre du Resitrix pour y
raccorder par soudure à air chaud l’étanchéité des parois.
86
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
32. Coupe-humidité dans les murs : raccordement en bas de la parois
• Le support doit être suffisamment sec afin de permettre un encollage sur la surface
extérieure contre l’eau ascendente.
• Travailler avec les bandes aussi longues que possible.
• Doubler la feuille dans les coins extérieurs.
• Plier la feuille dans les coins intérieurs et mettre une pièce de tenue en place.
Barrière contre l’humidité venant
du sol (facultatif)
RESI-étanchéité
Colle
Resitrix
• La couche de bitume en sous-face peut être expulsée par la pression : appliquez
donc seulement si la paroi au-dessus ne court pas de risque de fissuration.
• La pose d’une surface se fait toujours du milieu vers les extrémités.
• Les recouvrements sont soudés à l’air chaud.
• Tous les coins extérieurs sont revêtus de deux pièces découpées.
87
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Plans détaillés
Resistit E SK
• Enduiser le support entièrement avec le Primer d’adhérence FG35 et laisser sêcher.
• La feuille anti-collante est précoupée dans les angles.
• On met la bande en place et on retire partie après partie la feuille anti-collante et
on presse la bande sur le support.
• L’ouverture en-dessous à côté des recouvrements doit être remplie de la Pâte de
façade avant de fermer le recouvrement.
•Les recouvrements eux-même sont soudés à air chaud ou collés au Primer
d’adhérence FG35.
• Les coins extérieurs sont prévus abondamment de la Pâte de façade dans le cas de
recouvrements collés.
88
I.R.S-Btech sa – Département Resitrix – Europalaan 73 – 9800 Deinze – Belgique
Tél. +32 (0)9 321 99 21 – Fax +32 (0)9 371 97 61 – E-mail info@irs-btech.be – www.irs-btech.be
Resitrix_FF_4.0_2015
Copyright: I.R.S-Btech SA - Editeur responsable : Mark Vandecruys, Europalaan 73, BE-9800 Deinze.
Produits I.R.S-Btech : les éléments de
construction écologiques de l’avenir
I.R.S-Btech propose et encourage l’utilisation de matériaux
écologiques et des solutions durables pour une construction
économique et efficace, guidée par une vision tournée vers
l’avenir dans le respect de la nature et de la société.
L’espace bâti au sein duquel nous habitons ou travaillons doit satisfaire à nos exigences de qualité élevées. Des exigences que nous
représentons, aussi bien avant qu’après le processus de construction. Nous sommes en effet constamment à la recherche d’innovations économiques, sociales et écologiques nous permettant de
construire des logements durables.
Nous encourageons l’utilisation de matériaux respectueux de l’environnement, tant en ce qui concerne le gros œuvre que la rénovation.
Nous souhaitons vivre et travailler dans un cadre agréable et sain qui
préserve toute une série de valeurs et de normes : confort, entretien,
prestations énergétiques, utilisation de matériaux de construction
durables et sans danger pour la santé, sécurité – à adapter à chaque
période de la vie de manière écologique et abordable...
I.R.S-Btech cares for nature
FORMATIONS GRATUITES
Resitrix®
I.R.S-Btech organise des formations professionnelles, personnelles et pratiques
et aussi des sessions d’information parce que la qualité de pose joue un rôle très
important dans le durée de vie de chaque toit plat.
Tous droits réservés.
Aucun élément de ce manuel
ne peut être repris ou copié sans l’accord
écrit préalable d’I.R.S-Btech SA.
WARRANTY BY I.R.S-BTECH
RESITRIX_FF_4.0_2015
I.R.S-BTECH SA | 8 rue du Maréchal de Lattre de Tassigny | 59000 LILLE
T 03 66 88 09 19 | F 03 28 36 57 30 | info@epdm.eu | www.epdm.eu
Resitrix_TH_FF_KAFT_4.0.indd 1
15/10/15 14:47
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising