AQC - La VMC simple flux en maison individuelle

AQC - La VMC simple flux en maison individuelle
Les points sensibles pour les professionnels
La VMC simple flux
en maison individuelle
Principe
Note aux lecteurs :
La réglementation thermique 2012 s’applique :
– aux logements situés en zone ANRU, aux bureaux,
aux bâtiments d’enseignement et aux établissements d’accueil de la petite enfance depuis le
28 octobre 2011 ;
– pour les autres bâtiments tertiaires, au plus tard
le 1er janvier 2013 ;
– pour les bâtiments à usage d’habitation situés en
dehors des périmètres de rénovation urbaine, à
partir du 1er janvier 2013.
POURQUOI VENTILER ?
L’air intérieur d'un logement est en général plus pollué que l'air extérieur du fait
de la présence de polluants produits par
les aménagements intérieurs (peintures,
colles...) et l'activité des occupants.
L'absence de ventilation ou une mauvaise ventilation peut engendrer :
• de l'inconfort pour l'occupant (accumulation
d'humidité, odeurs...) ;
• une détérioration du logement (moisissures, décollement de la tapisserie, peinture
écaillée...) ;
• des problèmes de santé pour l'occupant
(développement d'acariens, de microbes...).
La ventilation mécanique contrôlée permet de
renouveler l'air du logement par un apport d'air
neuf (extérieur) dans les pièces principales et une
extraction de l'air vicié dans les pièces techniques
(cuisine, salle de bains, WC...). Son fonctionnement
est indépendant des conditions climatiques et doit
être permanent pour assurer la qualité de l'air intérieur du logement.
La VMC est aujourd'hui le système de ventilation
le plus courant en logement. Il existe d'autres
solutions comme la ventilation naturelle, la VMC
double flux, la ventilation naturelle répartie (surtout
en double flux).
Ventilation naturelle ?
Dans le cas d'une ventilation naturelle, il est plus
difficile de maîtriser les débits : plus la différence de
température sera importante (grand froid), plus les
débits risquent de l’être, ce qui augmente les déperditions. De plus, pour respecter la réglementation, il
faut des sections importantes.
ATTENTION
En rénovation, penser aux impacts sur la
ventilation et la perméabilité à l’air, notamment en remplacement de menuiseries ou
ajout d’isolation.
Conception
Les débits d'air extraits dans chaque pièce de service doivent pouvoir atteindre, simultanément ou
non, les valeurs données dans le tableau ci-après
en fonction du nombre de pièces principales du
logement.
www.qualiteconstruction.com
Tableau réglementaire : arrêté du 24 mars 1982 modifié
Débit extrait en m3/h
Nombre
Cuisine Salle de Autre
Cabinet
de pièces
bains ou salle
d'aisances
du logement
douche* d'eau unique multiple
1
75
15
15
15
15
2
90
15
15
15
15
3
105
30
15
15
15
4
120
30
15
30
15
5 et plus
135
30
15
30
15
Les débits peuvent être réduits selon l'article 4 de l'arrêté du
28 octobre 1983.
* Commune ou non avec un cabinet d'aisances.
Agence Qualité Construction • La VMC simple flux en maison individuelle • 2012
Deux étapes
• Respecter le débit d'air réglementaire.
• Bien choisir le kit d’extraction d'air : bouche, groupe
d'extraction et entrée d'air.
Chambre 2
Chambre 1
Chambre 3
WC
Séjour
Aucune
Salle
entrée d'air
de
dans les pièces bains
techniques
Cuisine
La répartition des entrées d'air dans le logement
doit être réalisée de façon à assurer un renouvellement de l'air homogène dans tout le logement (voir
exemple ci-dessus : logement de type 4).
NB : il n'y a pas besoin de créer de système de ventilation supplémentaire en présence d'un appareil de
cuisson à gaz, installé dans un logement répondant
aux prescriptions de l'arrêté du 24 mars 1982.
• Les cheminées
à foyer ouvert
doivent
être
équipées d'une
trappe de fermeture étanche
pour éviter les
courants d'air
parasites, diminuer les déperditions thermique et améliorer
le confort de
l'occupant.
Évacuation
des produits
de combustion
Boisseau
Consommation électrique
des groupes d’extraction
Elle est très largement inférieure aux économies
énergétiques engendrées. Néanmoins, il faut privilégier les moteurs de faible consommation.
• En ventilation autoréglable, la solution technique
de la RT 2005, dans la limite de son d’application,
impose des puissances maximales.
• En ventilation hygroréglable, les puissances sont
prises en compte dans la définition des classes C, D
et E (cf. tableau ci-après).
Amenée
d'air
L'installateur, ou les corps de métiers intervenant
dans l'installation, doivent respecter les notices des
fabricants qui font référence aux Avis Techniques et
aux règles de l'art (DTU notamment).
Il est conseillé d'utiliser tous les composants d'un
kit certifié CSTBat ou équivalent afin d'avoir des performances validées d'une qualité garantie.
55 W
35 W
50 W
10 W
90 kWh/an
50 W
440 kWh/an
Pose sur coffre volet roulant
Manchon obligatoire
Entrée d'air
sur fenêtre :
à proscrire
en cas de volet
roulant
Acoustique : respect
de la réglementation
Vide sanitaire
Pour éviter la transmission de bruit par vibrations, le
groupe d'extraction doit être suspendu ou maintenu
par des suspentes élastiques, et si possible éloigné
des pièces à vivre.
Produits
Hygroréglable : les entrées d'air et les bouches d'extraction régulent en fonction de l'humidité de l'air
intérieur. Elles sont de deux types, soit totalement
hygro (type B), soit kit hygro avec entrées d’air autoréglables (type A). Avantage : cela module les débits
d'extraction et/ou d'entrées d'air en fonction de l'humidité, ce qui limite les déperditions liées à l'amenée
d'air frais extérieur et permet une meilleure performance énergétique (encore meilleur avec l’hygro B).
40 W
Groupe non
certifié NF-VMC
Groupe certifié
NF-VMC
La responsabilité du fonctionnement global de la
VMC incombe à l'installateur du groupe d'extraction.
• Les appareils de combustion fonctionnant en
tirage naturel doivent avoir leur propre amenée
d'air, indépendante de la VMC, et leur propre système d'évacuation (conduit de fumée).
Autoréglable : adapte le débit d’air en fonction de la
différence de pression.
Cuisine
et ⭓ 3 sanitaires
Mise en œuvre
Interaction avec les appareils
de combustion type chaudière,
poêle, cheminée.
Deux natures de produits
Cas standard
Le coffre de volet roulant doit être qualifié
pour son aptitude aéraulique à obtenir le débit souhaité
Pour la réalisation des entailles dans les fenêtres, se reporter au cahier 3376 du CSTB.
Bouches d'extraction
Performance
énergétique*
Type
de produit
1
point
Autoréglable
Qualité :
Bouches Groupe
de vent.
Auto
Auto
Entrées
d'air
10 cm
mini
Auto
certifié certifié certifié NF
NF - VMC NF - VMC Autoréglable
2
Type A
Hygro
Hygro
Auto ou fixe
ou 3
Type B
Hygro
Hygro
Hygro
Bouche d'extraction
Bruits
extérieurs :
possibilité
d’entrées
d’air acoustique
10 cm
mini
EMPLACEMENT
GÉNÉRAL
1,80 m mini
(classe D et E) Hygro
Bouche d'extraction
(classe C)
points
suivant kit
Qualité : Avis Technique et certification CSTBat
Hygroréglable, NF autoréglable et NF VMC
* Solution Technique RT 2012
Agence Qualité Construction • La VMC simple flux en maison individuelle • 2012
Entrée d’air : même si les entrées d'air ont été
posées par un autre intervenant, vérifier leur conformité : autoréglables en cas de VMC hygro type A ou
hygroréglables en cas de VMC type B, de débits
conformes (calibre et nombre de module) et des
mortaises de dimensions adaptées.
50 cm
mini
50 cm
mini
Appareil
de cuisson
Agence Qualité Construction • La VMC simple flux en maison individuelle • 2012
Appareil
de chauffage
BOUCHES
HYGRORÉGLABLES
EN CUISINE
La sortie de l'extraction ne
doit pas se faire dans les
combles.
L'installation doit être conforme à la norme
NF C15-100. L'alimentation doit être indépendante,
permanente et reliée à son propre disjoncteur. Les
bouches d'extraction asservies (exemple : en WC)
Chapeau pare-pluie
Les diamètres de la sortie
de toiture et du conduit
d'extraction de l'air vicié
(schéma ci-contre) doivent
être identiques pour éviter
les pertes de charge. Distance maximale à respecter : environ 3 mètres.
Embase
d'étanchéité
Maintenance et conseils d'entretien
Toiture
Conduit
souple
Groupe
d'extraction
Pose du groupe d'extraction
et des conduits
Pour limiter les pertes de charges et les condensations dans les conduits, la mise en œuvre doit respecter a minima les conditions de mise en œuvre
(schéma A). Régler le débit du groupe d'extraction
en fonction du nombre de pièces techniques raccordées.
(Schéma A)
Recouper les gaines de raccordement à la
bonne dimension.
Position
centrale
Réception des travaux
Entretien annuel nécessaire
Donner et expliquer à l'occupant les consignes
d’utilisation et d’entretien, notamment les points
suivants :
• ne pas boucher les entrées d’air ni les bouches
d'extraction ;
• s’assurer des passages de transit ;
• ne jamais arrêter la VMC.
Suivre les prescriptions du fabricant, avec au minimum :
• nettoyage des entrées d’air : elles doivent être
démontables de l’intérieur. Pas d’aspirateur sur
autoréglable, pas de liquide sur l’hygroréglable ;
• nettoyage des bouches d’extraction : en cuisine en
particulier (graisses) ;
• dépoussiérage du groupe d'extraction ;
• remplacement des piles sur certaines bouches ;
• vérification du fonctionnement du moteur.
Textes de référence
CONSEIL
Rejet extérieur
obligatoire
doivent disposer d'un interrupteur indépendant,
non commun avec l'éclairage. Vérifier le bon raccordement des dispositifs de régulation (cf. notices des
fabricants).
Accessible
pour entretien
Éviter les coudes
Assurer
l'étanchéité
• Arrêté du 24 mars 1982, modifié le 28 octobre 1983. Dispositions relatives à l’aération des logements.
• DTU 68.1 (XP P50-410) juillet 1995. Installations de ventilation mécanique contrôlée. Règles de conception et de
dimensionnement.
• DTU 68.2 NF P 50-411. Exécution des installations de ventilation mécanique.
• Arrêté du 24 mai 2006. Réglementation thermique 2005.
• Arrêté du 28 octobre 2010 relatif aux caractèristiques thermiques et aux exigences de performance énergétique
des bâtiments nouveaux et des parties nouvelles de bâtiment.
• Conception d’une installation de diffusion d’air. Uniclima. Ed.SEPAR.
• NF E 51-732. Composants de VMC. Entrées en façades.
• NF E 51-713. Composants de VMC. Bouches d'extraction.
• Avis Technique des systèmes hygroréglables.
Obturer les sorties
non utilisées
Écrasements
Bien fixer
L'Agence Qualité Construction publie un ensemble de plaquettes "Prévention développement durable”
consultables sur www.qualiteconstruction.com.
Elles concernent les principes généraux et recouvrent les principales techniques utilisées.
Bien tendre les
conduits souples
Isolation dans combles
non chauffés (risque
de condensation)
arcadia • 01 43 66 66 07
Conduit rigide si pertes
de charges importantes
Points bas
(condensation)
Agence Qualité Construction • La VMC simple flux en maison individuelle • 2012
IMPRIMÉ SUR PAPIER QUALITÉ PEFC
2à
3 cm
Raccordement électrique
9 782354 430948
Attention
aux revêtements
de sol rajouté ou
à la pose de seuil
Sortie de toiture obligatoire
© AQC Février 2012
Passage de transit : détalonnage sous les portes
intérieures, grille ou porte spécifique.
29, rue de Miromesnil, 75008 PARIS - Tél. : 01 44 51 03 51
E-mail : [email protected] - www.qualiteconstruction.com - Association loi de 1901
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement