User Manual SS1000

User Manual SS1000
Manuel d’utilisation et entretien
DUCATIMOTORHOLDING
SUPERSPORT1000
F
1
F
2
Nous sommes heureux de vous accueillir parmi les
Ducatistes et nous vous félicitons de l’excellent choix
que vous venez de faire. Nous pensons que vous
utiliserez votre moto non seulement comme moyen de
transport habituel, mais également pour des longues
randonnées: Ducati Motor Holding S.p.A. vous souhaite
donc qu’elles soient toujours agréables et amusantes.
Pour améliorer sans cesse le service que nous vous
offrons, Ducati Motor Holding S.p.A. vous conseille de
suivre de près les simples règles énoncées dans ce
Manuel, tout particulièrement pour le rodage. Vous serez
ainsi sûrs que votre moto sera toujours en mesure de
vous laisser rêveurs.
Pour toute réparation ou suggestion, veuillez bien
contacter nos centres de service agréé.
Remarque
La Société Ducati Motor Holding S.p.A. décline
toute responsabilité pour les erreurs pouvant s’être
glissées au cours de la rédaction de ce Manuel. Toutes
les informations y contenues s’entendent mises à jour à
la date de l’impression. Ducati Motor Holding S.p.A. se
réserve le droit d’apporter toute modification que le
développement évolutif de ces produits puisse entraîner.
Amusez-vous bien!
Pour la sécurité, la garantie, la fiabilité et la valeur de
votre motocycle Ducati utilisez les pièces détachées
d’origine Ducati.
F
Attention
Ce manuel est à considérer partie intégrante du
motocycle et, en cas de vente du motocycle, doit
toujours être livré au nouvel acquéreur.
3
SOMMAIRE
Indications générales 6
Garantie 6
Symboles 6
Renseignements utiles pour rouler en sécurité 7
Conduite à pleine charge 8
Données d’identification 9
F
Commandes pour la conduite 10
Position des commandes pour la conduite du
motocycle 10
Tableau de bord 11
Le système anti-démarrage 14
Clés 14
Code card 15
Procedure de déblocage de l’anti-démarrage électronique
avec la poigneé des gaz 16
Double des clés 17
Commutateur d’allumage et antivol de direction 18
Commutateur gauche 19
Levier de commande embrayage 20
Levier de commande starter 21
Commutateur droit 22
Poignée de commande des gaz 23
4
Levier de commande frein avant 23
Pédale de commande frein arrière 24
Sélecteur de vitesses par pédale 24
Réglage position de la pédale de changement vitesses et
frein arrière 25
Principaux éléments et dispositifs 26
Position sur le motocycle 26
Bouchon réservoir carburant 27
Serrure de selle et lacet de casque 28
Béquille latérale 29
Eléments de réglage fourche avant 30
Eléments de réglage amortisseur arrière 31
Mode d'emploi 33
Précautions pour la première période
d’utilisation du motocycle 33
Contrôles avant la mise en route 34
Démarrage du moteur 35
Démarrage et mise en route du motocycle 37
Freinage 38
Mise à l’arrêt du motocycle 38
Stationnement 39
Ravitaillement carburant 39
Accessoires en dotation 40
Principales opérations d’entretien 41
Dépose de l’habillage 41
Levage réservoir carburant 44
Remplacement du filtre à air 45
Contrôle niveau liquide de freins et embrayage 46
Vérification de l’usure des plaquettes de freins 48
Lubrification des articulations 49
Réglage du câble de commande des gaz 50
Charge de la batterie 51
Mise en tension de la chaîne de transmission 52
Graissage de la chaîne de transmission 53
Remplacement des ampoules d’éclairage 54
Réglage de l’assiette du phare 58
Pneus 59
Contrôle niveau d’huile moteur 61
Nettoyage et remplacement des bougies 62
Nettoyage général 63
Inactivité prolongée 64
Remarques importantes 64
Caractéristiques techniques
Encombrement 65
Poids 65
Ravitaillements 66
Moteur 67
Distribution 67
Performances 68
Système de freinage 68
Transmission 69
Cadre 70
Roues 70
Pneus 70
Bougies d’allumage 70
Suspensions 71
Système d'échappement 71
Coloris disponibles 71
Système électrique 72
Aide-mémoire pour l’entretien périodique 76
65
F
5
INDICATIONS GENERALES
F
Garantie
Dans votre intérêt et dans le but de garantir au produit
une excellente fiabilité, nous vous conseillons vivement
d’avoir recours à un Concessionnaire ou Atelier Agréé
pour toute intervention exigeant une expérience
technique particulière. Notre personnel, hautement
qualifié, dispose de l’outillage nécessaire pour exécuter
toute intervention, dans les règles de l’art et, surtout, en
n’utilisant que des pièces d’origine Ducati : c’est là une
garantie de parfaite interchangeabilité, de bon
fonctionnement et de longévité.
Tous les motocycles Ducati sont livrés avec leur Carnet
de Garantie. Cette garantie vient à déchoir si le
motocycle est utilisé dans des compétitions sportives.
Pendant la période de garantie aucun élément du
motocycle ne devra subir d’interventions non conformes,
ni modifications ou remplacements par d’autres non
d’origine, sous peine de rendre immédiatement nul le
droit de garantie.
6
Symboles
Ducati Motor Holding S.p.A. vous invite à lire très
attentivement le manuel suivant, qui vous permettra de
vous familiariser avec votre motocycle. De toute
manière, si vous avez un doute n’hésitez à faire appel à
un Concessionnaire ou Atelier Agréé. Les notions que
vous apprendrez se révéleront fort utiles durant les
voyages, que Ducati Motor Holding S.p.A. vous souhaite
paisibles et ludiques, et vous permettront de compter à
long terme sur les performances de votre motocycle.
Attention
Le non-respect des instructions indiquées peut
créer une situation de risque et porter atteinte à
l’intégrité physique de manière grave et procurer même
la mort.
Important
Possibilité de porter préjudice au motocycle et/ou à
ses composants.
Remarque
Notes complémentaires concernant l’opération en
cours.
Toutes les indications droit ou gauche se rapportent à
l’ordre de marche du motocycle.
Renseignements utiles pour rouler en sécurité
Attention
Lire avant d’utiliser la moto.
Beaucoup d’accidents sont dus souvent à inexpérience
de conduite du véhicule. Ne conduisez jamais sans
permis ; pour utiliser la moto il faut être titulaire du
permis de conduire “A”.
Ne prêtez pas votre moto á des pilotes sans expérience,
dépourvus de permis de conduire “A”.
Le pilote et le passager doivent toujours porter un
casque de protection homologué.
Ne portez pas des vêtements ni accessoires flottants,
pouvant se prendre dans les commandes ou limiter la
visibilité.
Ne démarrez pas le moteur dans des endroits fermés.
Les fumées d’échappement sont toxiques et peuvent
procurer la perte de conscience ou même la mort dans
des délais très courts.
Le pilote et le passager doivent appuyer leurs pieds sur
les repose-pieds lorsque la moto est en marche.
Pour être prêt à tout changement de direction ou à toute
variation de la chaussée, le pilote doit maintenir toujours
ses mains sur les demi-guidons, ainsi que le passager
doit se tenir toujours, de ses deux mains, à la poignée
prévue à cet effet derrière la selle.
Respectez la législation et les règles nationales et
locales.
Respectez toujours les limitations de vitesse là où elles
sont signalées et, quoi qu’il en soit, ne dépassez jamais
la vitesse que les conditions de visibilité, de la chaussée
ainsi que de la circulation vous permettent d’atteindre.
Signalez toujours et suffisamment à l’avance, avec les
clignotants de direction, tout virage ou changement de
voie.
Se rendre bien visible en évitant de rouler dans “l’angle
mort” des véhicules qui vous précèdent.
Faites très attention aux croisements, en correspondance
avec les sorties des aires privées ou parkings et sur les
voies d’accélération des autoroutes.
Eteignez toujours le moteur lorsque vous prenez de
l’essence et veillez à ce qu’aucune goutte de carburant
ne tombe sur le moteur ou sur le tuyau d’échappement.
Ne fumez jamais pendant que vous faites le plein
d’essence.
Lorsque vous faites le plein d’essence, vous pouvez
respirer des vapeurs nuisibles pour votre santé. Si des
gouttes de carburant devaient tomber sur votre peau ou
sur vos vêtements, lavez-vous illico à l’eau et savon et
changez de vêtements.
N’oubliez jamais de retirer votre clé quand la moto n’est
pas surveillée.
Le moteur, les tuyaux d’échappement et les silencieux
restent chauds pendant longtemps.
7
F
Attention
Le système d'échappement peut être encore
chaud, même après avoir éteint le moteur ; veiller à ce
qu'aucune partie du corps ne touche le système
d'échappement et que le véhicule ne soit pas garé à
proximité de matériaux inflammables (y compris le bois,
les feuilles, etc.).
Garez votre motocycle de manière à éviter tout risque de
choc et en utilisant la béquille latérale.
Ne le garez jamais sur un terrain irrégulier ou instable car
il pourrait tomber.
Conduite à pleine charge
Votre motocycle a été conçu pour parcourir de longues
distances à pleine charge, en toute sécurité.
La répartition des poids sur le motocycle est très
importante afin de maintenir inaltérés ces niveaux de
sécurité et d’éviter de se trouver en difficulté lors de
manoeuvres rapides et soudaines ou en parcourant des
chaussées déformées.
Renseignements sur la charge transportable
Le poids total du motocycle en ordre de marche avec
pilote, passager, bagage et accessoires ultérieurs, ne doit
pas dépasser 385 Kg.
Tachez de placer les bagages ou les accessoires les plus
lourds dans une position du motocycle aussi basse et
centrale que possible.
Fixez solidement le bagage aux structures du motocycle :
un bagage mal fixé peut rendre le motocycle instable.
Ne fixez pas des éléments volumineux et lourds sur le té
supérieur ni sur le garde-boue avant, puisque cela
causerait une instabilité dangereuse du motocycle.
N’insérez pas d’éléments à transporter à l’intérieur des
espaces du cadre, car ils pourraient gêner les organes en
mouvement du motocycle.
Veillerz à ce que les pneus soient gonflés á la pression
indiquée à la page 59 et en bon état.
F
8
Données d’identification
Deux chiffres identifiant respectivement le cadre (fig.1) et
le moteur (fig. 2) sont indiqués sur chaque motocycle
Ducati.
Cadre N°
Moteur N°
Remarque
Ces chiffres identifient le modèle de votre
motocycle et doivent être rappelés sur la commande de
pièces détachées.
fig. 1
F
fig. 2
9
COMMANDES POUR LA CONDUITE
1
3
6
Attention
Ce chapitre nous renseigne sur le positionnement
et la fonction des commandes nécessaires à la conduite
du motocycle. Lire soigneusement cette description
avant d’utiliser quelque commande que ce soit.
F
Position des commandes pour la conduite du
motocycle (fig. 3)
1) Tableau de bord.
2) Commutateur d'allumage et antivol sur la
direction à clé.
3) Commutateur gauche.
4) Levier commande embrayage.
5) Levier commande starter.
6) Commutateur droit.
7) Poignée de commande des gaz.
8) Levier commande frein avant.
9) Sélecteur de vitesse par pédale.
10) Pédale commande frein arrière.
4
5
8
7
2
9
10
fig. 3
10
Tableau de bord (fig. 4)
1) Avertisseur lumineux feu de route
(bleu).
S’allume pour indiquer que le feu de route est allumé.
2) Avertisseur lumineux indicateurs de direction
(vert).
S’allume et clignote si un indicateur de direction est en
fonctionnement.
3)Avertisseur lumineux réserve carburant
(jaune).
S’allume quand le réservoir est en réserve, il n’y a
qu’environ 4 litres de carburant.
4) Avertisseur lumineux point mort N (vert).
S’allume si le sélecteur est au point mort.
5) Avertisseur lumineux pression d’huile moteur
(rouge).
S’allume pour indiquer une pression d’huile moteur
insuffisante. Il doit s’allumer lorsque le commutateur
d’allumage est déplacé sur ON, mais doit s’éteindre
quelques secondes après le démarrage du moteur.
Cet avertisseur peut s’allumer brièvement si le moteur
atteint une température élevée, mais il devrait s’éteindre
lorsque le régime de rotation augmente.
Remarque
Lorsque le système anti-démarrage est activé, le
témoin clignote pendant 24 heures et après ce temps
s’éteint. Le système anti-démarrage est toujours en
fonction.
7) Avertisseur lumineux EOBD
(jaune ambre)
Dès qu’il s’allume, le moteur est bloqué. II s’éteint après
quelques secondes (d’habitude 1,8 - 2 sec.).
8) Indicateur de vitesse (km/h).
Indique la vitesse de marche.
a) LCD (1) :
- Compteur kilométrique (km).
Indique la distance totale parcourue.
8
4
2
7
5
120 140
100
160
Important
N’utilisez pas le motocycle si le témoin demeure
allumé car vous pourriez porter préjudice au moteur de
manière grave.
6) Avertisseur lumineux jaune ambre
S’allume et clignote lorsque le motocycle est à l’arrêt
(système anti-démarrage en fonction). Il est aussi utilisé
pour effectuer un diagnostic du système anti-démarrage.
1
80
60
220
20
240
km/h
6
8
9
3
10
2
1
0
260
F
7
4
200
40
0
5
180
9
3
min X1000
-1
11
b
a
6
fig. 4
11
-Totalisateur journalier (km).
Indique la distance parcourue à partir de la dernière mise
à zéro.
9) Compte-tours (trs/min-1).
Indique le nombre de tours la minute du moteur.
b) LCD (2) :
- Horloge
- Température huile
OFF
120 140
100
160
80
60
Fonctions des unités LCD
Après avoir tournée la clé sur ON, le tableau de bord
effectue un Côntrole de tous les instruments (aiguilles,
afficheur, témoins) (voir fig. 5 et 6).
F
40
220
20
240
0
8
9
10
2
1
0
11
min X1000
-1
fig. 5
CHECK
Mise à zéro du totalisateur journalier
Appuyez sur le bouton-poussoir (B) (fig. 6) pendant plus
de 2 secondes, fonction TRIP activée (totalisateur
journalier), pour la mise à zéro de l’afficheur (LCD 1).
120 140
100
160
80
220
20
240
km/h
6
7
8
4
200
40
0
5
180
60
Fonctions de l’unité LCD (2)
Tournez la clé sur ON et appuyez sur le bouton-poussoir (A)
(fig. 6) pour afficher l’horloge et la température de l'huile.
12
7
3
260
km/h
6
4
200
Fonctions de l’unité LCD (1)
Tournez la clé sur ON et appuyez sur le bouton-poussoir
(B) (fig. 6) pour alterner l’affichage du totalisateur
journalier à celui du compteur kilométrique.
Programmation de l’horloge
Appuyez sur le bouton-poussoir (A) pendant 2 secondes
au moins.
5
180
9
3
10
2
1
0
260
min X1000
-1
11
2
1
A
B
fig. 6
Choisissez AM/PM en appuyant sur le bouton-poussoir
(B). Appuyez sur le bouton-poussoir (A) pour
programmer les heures ; appuyez sur (B) plusieurs fois
pour modifier l'indication de l’heure.
Appuyez sur le bouton-poussoir (A) pour programmer
les minutes.
Appuyez sur le bouton-poussoir (B) pour augmenter la
valeur ; si l’on maintient le bouton pressé pendant plus
de 5 secondes, l'indication se modifie plus rapidement.
Appuyez sur le bouton-poussoir (A) pour quitter cette
fonction de programmation.
Attention
N'agissez sur le tableau de bord que lorsque le
véhicule est à l'arrêt. Ne jamais intervenir sur le tableau
de bord lorsque vous roulez.
Fonction température huile
Dès que la température de l’huile descend en-dessous
de 50 °C (122 °F), l’indication "LO" s’affiche ; tandis que
"HI" s’affiche si elle dépasse 170 °C (338 °F).
Fonction avertisseur lumineux niveau de carburant
Dès que l’avertisseur lumineux de la réserve s’allume,
l’indication "FUEL" s’affiche.
F
Fonction indicateur d’entretien
Après les 1000 premiers Km/621 m et ensuite tous les
10.000 Km/ 6210 m, chaque fois que l’on tourne la clé
sur ON l’indication "MAInt" s’affiche pendant 5
secondes. Elle indique la necessité d’effectuer la
révision prévue par le plan d’entretien périodique.
Fonction éclairage tableau de bord
Si l’on tourne la clé sur ON et l’on appuie sur le boutonpoussoir (B) (fig. 6) dans 5 secondes, chaque pression de
cette bouton produira une variation de l’intensité
lumineuse du tableau de bord.
13
Le système anti-démarrage
En vue d'augmenter la protection contre le vol, le
motocycle est doté d'un système électronique de
blocage du moteur (IMMOBILIZER), s'activant
automatiquement chaque fois que le tableau est mis hors
service.
En effet chaque clé contient dans sa poignée un
dispositif électronique jouant le rôle de moduler le signal
émis lors du démarrage d'une antenne spéciale
incorporée dans le commutateur. Le signal modulé
constitue le "mot de passe", toujours différent à chaque
démarrage, par lequel le boîtier électronique reconnaît la
clé et ce n'est qu'à cette condition qu'elle autorise le
démarrage du moteur.
F
Clés (fig. 7)
Le motocycle est livré avec :
- n° 1 clé A (ROUGE)
- n° 2 clés B (NOIRES)
La clé A joue le même rôle que les clés B, mais en plus
elle permet d'effacer et de programmer à nouveau, le cas
échéant, d'autres clés noires.
Remarque
Les trois clés sont dotées également d'une
plaquette (1) reportant le numéro d'identification des
clés.
Attention
Répartir les clés et ranger la plaquette (1), et la clé
A, dans un endroit sûr.
Il est préconisé d'utiliser toujours la même clé noire pour
le démarrage du motocycle.
B
A
Attention
La clé rouge A présente un capuchon en
caoutchouc pour la préserver en bonnes conditions, en
évitant le contact avec d’autres clés. Retirez cette
protection uniquement en cas de nécessité.
Les clés B, sont les clés d'usage courant et servent pour:
- le démarrage
- le bouchon du réservoir du carburant
- la serrure de la selle
14
1
fig. 7
Code card
En même temps que les clés est remise une CODE
CARD (fig. 8) reportant :
A) (fig. 9) le code électronique, à utiliser en cas de
blocage du moteur et donc de démarrage raté après avoir
mis la clé dans la position ON.
B) (fig. 9) le code mécanique des clés, à communiquer au
réseau d'assistance DUCATI, en cas de demande de
doubles des clés.
Attention
La CODE CARD doit être rangée dans un endroit
sûr. Il est conseillé de garder toujours sur soi le code
électronique, figurant sur la CODE CARD, du fait qu’il
pourrait s’avérer nécessaire de débloquer le moteur avec
la procédure utilisant la poignée des gaz.
Il s’agit là d’une procédure permettant à l’usager, en cas
de problèmes à l’anti-démarrage électronique, de
désactiver la fonction “blocage du moteur”, signalée par
l’allumage du témoin jaune ambre EOBD (7, fig. 4).
L’opération ne s’avère possible que si l’on a
connaissance du code électronique (electronic code)
figurant sur la code card.
fig. 8
F
A
B
fig. 9
15
F
Procédure de déblocage de l’anti-démarrage
électronique avec la poignée des gaz
1) Positionnez la clé de contact sur ON, puis tournez à
fond la poignée des gaz et la tenir tournée.
Le témoin EOBD s’éteint après une durée préfixée de 8
secondes.
2)Lorsque le témoin EOBD s’éteint, relâchez la poignée.
3) Le témoin EOBD se rallumera en clignotant. Compter
un nombre d'impulsions du témoin équivalent au premier
chiffre du code ; tournez complètement la poignée des
gaz pendant 2 secondes, puis relâchez la poignée.
L'introduction d'un chiffre est ainsi effectuée et reconnue
et le témoin EOBD s'allume et reste dans cet état
pendant un temps préétabli de 4 secondes. Au cas où
l'on ne procéderait pas de la même façon pour insérer le
numéro du code suivant avec la poignée des gaz, le
témoin EOBD clignotera 20 fois, puis il s'allumera et
restera fixe ; il faudra répéter la procédure à partir du
point 1) en tournant la clé de façon à revenir à la position
OFF.
4)Répétez les opérations sous point (3) jusqu’à
l’introduction du dernier chiffre.
5)Dans la mesure où le code introduit est exact, le
témoin EOBD clignote au relâchement de la poignée des
gaz pour signaler que le déblocage a abouti. Le témoin
revient à son état normal (éteint) après 4 secondes. Si le
code introduit N’est PAS exact, le témoin EOBD
demeure allumé et on peut répéter les opérations, à
partir du point (1), pour un nombre de fois illimité.
Ramenez d’abord la clé de contact sur OFF.
16
Remarque
Au cas où la poignée des gaz serait relâchée à
contretemps, le témoin se rallume, il faudra donc
ramener la clé sur OFF et répéter la séquence à partir
du point (1).
Fonctionnement
Chaque fois que la clé du commutateur est tournée de
ON à OFF, le système de protection active le blocage du
moteur.
Lors du démarrage du moteur, en tournant la clé de OFF
à ON :
1) si le code est reconnu, le témoin CODE, placé sur le
tableau de bord, émet un bref clignotement ; le système
de protection a reconnu le code de la clé et désactive le
blocage du moteur. En appuyant sur le bouton START, le
moteur démarre.
2) Si le témoin CODE demeure allumé, le code n'est pas
reconnu. Dans ce cas, il est conseillé de remettre la clé
dans la position OFF et ensuite à nouveau dans la
position ON ; si le blocage persiste, essayer à nouveau
avec l'autre clé noire en dotation.
S'il est encore impossible de faire démarrer le moteur,
faire appel au réseau d'assistance DUCATI.
3) Si le témoin CODE clignote, cela signifie qu'un signal
du système anti-démarrage électronique (immobiliseur) a
été rétabli (par exemple avec la procédure de déblocage
au moyen de la poignée). En tournant la clé sur la
position OFF et de nouveau sur la position ON, le témoin
du système anti-démarrage électronique devrait
recommencer à fonctionner normalement (voir point 1).
Attention
Des chocs violents pourraient porter préjudice aux
composants électroniques de la clé.
En cours de procédure toujours utiliser la même clé.
L’utilisation de deux clés différentes pourrait empêcher le
système de saisir le code de la clé de contact insérée.
Double des clés
Lorsque le client a besoin de clés supplémentaires, il doit
s'adresser au réseau d'assistance DUCATI et apporter
avec lui toutes les clés encore à sa disposition ainsi que
la CODE CARD.
Le réseau d'assistance DUCATI effectuera la
mémorisation (jusqu'à un maximum de 8 clés) de toutes
les nouvelles clés ainsi que de celles déjà en possession
du client.
Le réseau d'assistance DUCATI pourra demander au
client de démontrer qu'il est le propriétaire du
motocycle.
Les codes des clés non présentées au cours de la
procédure de mémorisation sont effacés de la mémoire,
comme garantie que les clés éventuellement perdues ne
seront plus en état de mettre en marche le moteur.
Remarque
En cas de changement de propriétaire du
motocycle, il est impératif que le nouveau propriétaire
entre en possession de toutes les clés et de la CODE
CARD.
17
F
A
B
FF
ON
PUS
H
O
CK
LO
Commutateur d’allumage et antivol de direction
(fig. 10)
Situé devant le réservoir, il a quatre positions :
A) ON : met en circuit l'éclairage et le moteur ;
B) OFF : met hors circuit l'éclairage et le moteur ;
C) LOCK : la direction est bloquée ;
D) P : feux de stationnement et antivol de direction.
C
P
N
IO
NIT
IG
D
Remarque
Pour déplacer la clé dans les deux dernières
positions, il faut l’enfoncer et ensuite la tourner. Les
positions (B), (C) et (D) permettent l’extraction de la clé.
F
Attention
Ce véhicule est équipé d’un boîtier électronique
permettant d’économiser l’énergie. Le cas où la clé
resterait longtemps en position ON, si l’on n’active pas le
bouton de démarrage dans 15 secondes le boîtier se met
hors fonction de façon à éviter toute absorption de
courant. Ce temps terminé, il est donc nécessaire de
déplacer la clé sur OFF et de nouveau sur ON.
18
fig. 10
Commutateur gauche (fig. 11)
1) Inverseur, commande de sélection feux, à deux
positions :
position
= feu de croisement allumé ;
position
= feu de route allumé.
4
1
2) Bouton
= clignotant de direction à trois positions :
position centrale = éteint ;
position
= virage à gauche ;
position
= virage à droite.
Pour désactiver l’indicateur, appuyer sur le levier de
commande une fois revenu au centre.
3) Bouton
= avertisseur sonore.
4) Bouton
= appel de phare.
3
2
fig. 11
F
19
Levier de commande embrayage (fig. 12)
Le levier (1) qui commande le débrayage est équipé
d’une molette (2) servant à régler l’écart entre ce levier et
la poignée sur le demi-guidon.
Pour réaliser ce réglage, tirez le levier (1) tout en avant et
tournez la molette (2) sur l’une de ses quatre positions,
compte tenu que :
la position n° 1 correspond à la distance maximale entre
le levier et la molette, alors que la position n° 4
correspond à la distance minimale.
Quand vous tirez le levier (1), vous coupez le mouvement
que le moteur transmet à la boîte de vitesses et donc à la
roue motrice. De ce fait, son utilisation est très
importante dans toutes les phases de la conduite du
motocycle, tout particulièrement au départ.
F
Attention
Le réglage du levier d’embrayage doit s’effectuer
motocycle à l’arrêt.
Important
Une utilisation appropriée de ce dispositif
prolongera la vie du moteur et évitera de porter préjudice
aux organes de transmission.
Remarque
Il est possible de démarrer le moteur avec la
béquille baissée et le sélecteur au point mort, ou bien
avec un rapport engagé, en tirant le levier d'embrayage
(dans ce cas la béquille doit être repliée).
20
2
1
fig. 12
Levier de commande starter (fig. 13)
La commande de starter sert à favoriser le démarrage du
moteur à froid et à augmenter le régime de rotation au
ralenti, après le démarrage.
Positions d'utilisation de la commande :
A) = commande non activée ;
B) = commande complètement activée.
Le levier peut être déplacé également sur des positions
intermédiaires pour la mise en température progressive
du moteur (voir pages 35-36).
Important
N'utilisez pas ce dispositif si le moteur est chaud.
Ne roulez pas avec la commande de starter activée.
A
B
fig. 13
F
21
Commutateur droit (fig. 14)
1) Commutateur, commande allumage feux à trois
positions :
à droite
= feux éteint ;
au centre
= feux de stationnement avant et arrière,
éclairage de plaque et tableau de bord allumés ;
à gauche
= phare, feux de stationnement avant et
arrière, éclairage de plaque et tableau de bord allumés.
1
2
2) Interrupteur ARRET MOTEUR, à deux positions :
position
= RUN = marche.
position
= OFF = arrêt du moteur.
F
Attention
Cet interrupteur s'utilise surtout en cas d’urgence
s'il y a lieu de mettre rapidement le moteur à l’arrêt.
Après l’arrêt, ramenez le commutateur en position
pour procéder à la mise en route du motocycle.
Important
Après une sortie feux allumés, si l'on arrête le
moteur avec le commutateur (2) en laissant la clé de
contact sur ON, cela peut provoquer l’épuisement de la
batterie, les feux demeurent allumés.
3) Bouton
22
= démarrage moteur.
3
fig. 14
Poignée de commande des gaz (fig. 15)
La poignée de commande des gaz (1), coté droit du
guidon, commande l’ouverture des soupapes du corps à
papillons. Une fois relâchée, la poignée revient
automatiquement à sa position initiale de ralenti.
1
2
3
fig. 15
Levier de commande frein avant (fig. 15)
Pour actionner le frein avant, tirez le levier (2) vers la
poignée. Un effort minimum de votre main suffit pour
actionner ce dispositif car le fonctionnement est
hydraulique.
Le levier de commande est doté d'une molette (5) pour
le réglage de la distance du levier par rapport à la
poignée du demi-guidon.
F
Attention
Avant d’utiliser ces commandes, lire les instructions
énoncées aux pages 37 et 38.
23
Pédale de commande frein arrière (fig. 16)
Pour actionner le frein arrière, appuyez votre pied sur la
pédale (1).
Le système de commande est de type hydraulique.
1
F
fig. 16
Sélecteur de vitesse par pédale (fig. 17)
Le sélecteur de vitesse par pédale a une position de
repos centrale N avec retour automatique et deux
mouvements :
en bas = en poussant la pédale vers le bas, vous
passerez la 1e vitesse et rétrograderez. Avec cette
manoeuvre le témoin N sur le tableau de bord s’éteint ;
en haut = en levant la pédale, vous passerez la 2e vitesse
et ensuite la 3e, 4e et 5e vitesse.
A chaque déplacement de la pédale correspond un seul
passage de vitesse.
fig. 17
24
Réglage position de la pédale de changement
vitesses et frein arrière
Pour seconder toute exigence de conduite du pilote, on
peut modifier la position des pédales de changement
vitesses et de frein arrière, face au repose-pied
correspondant.
Pour modifier la position de la pédale de changement
vitesses, procédez comme suit : immobilisez la tige (1) et
desserrez les contre-écrous (2) et (3).
Remarque
L'écrou (2) a un filetage à gauche.
Tournez la tige (1) à l’aide d’une clé à positionner sur sa
partie hexagonale jusqu'à obtenir la position voulue de la
pédale.
Serrez les deux contre-écrous contre la tige.
Pour modifier la position de la pédale du frein arrière,
procédez comme suit :
Desserrez le contre-écrou (4). Tournez la vis de butée (5)
réglant le débattement de la pédale jusqu'à la position
voulue. Serrez le contre-écrou (4). En agissant
manuellement sur la pédale, il faut constater un léger
débattement à vide de celle-ci (env. 1,5÷2 mm) avant que
le piston du maître-cylindre réagisse.
Si cela ne se produit pas, il faut régler la tige de
commande du maître-cylindre comme suit :
Desserrez le contre-écrou (6) sur la tige de commande du
maître-cylindre. Vissez la tige de commande sur
l'articulation (7) pour augmenter le jeu ou dévissez-la pour
le réduire. Serrez le contre-écrou (6) et vérifiez le jeu de
nouveau.
fig. 18
F
6
4
7
5
fig. 19
25
PRINCIPAUX ELEMENTS ET DISPOSITIFS
Position sur le motocycle (fig. 20)
1) Bouchon réservoir carburant.
2) Serrure de selle et lacet de casque.
3) Béquille latérale.
4) Rétroviseurs.
5) Dispositifs de réglage fourche avant.
6) Dispositifs de réglage amortisseur arrière.
7) Catalyseur.
4
5
1
2
6
F
5
26
3
7
fig. 20
Bouchon réservoir carburant (fig. 21)
Ouverture
Levez le cache (1) de protection et insérez la clé dans la
serrure. Tournez la clé de 1/4 de tour dans le sens des
aiguilles d’une montre pour débloquer la serrure.
Levez le bouchon.
Fermeture
Refermez le bouchon, la clé insérée, et emboîtez-le dans
son logement. Tournez la clé dans le sens inverse des
aiguilles d’une montre jusqu’à sa position d’origine et
sortez-la. Refermez le cache (1) de protection serrure.
Remarque
Le bouchon peut être fermé uniquement si la clé
est insérée.
1/4
OPEN
0
1
fig. 21
F
Attention
Après avoir pris de l’essence (voir page 38), veillez
toujours à ce que le bouchon soit parfaitement en
position et bien fermé.
27
Serrure de selle et lacet de casque
F
Attention
Ce dispositif sert à assurer le casque lorsque le
motocycle est garé. Ne laissez pas le casque pendre
lorsque vous roulez ; cela pourrait entraver les
manoeuvres de conduite et occasionner la perte du
contrôle du motocycle.
0 O
P
EN
Ouverture (fig. 22)
Introduisez la clé dans la serrure (1) et tournez-la dans le
sens des aiguilles d’une montre jusqu'au levage de la
partie arrière de la selle. Sortez la selle de ses arrêtoirs
avant (3) en la tirant en arrière.
A la partie avant du dégagement au-dessous de la selle
vous trouverez les crochets (2, fig. 23) d'ancrage des
casques de protection pour pilote et passager. Faites
passer l'extrémité du lacet de casque dans le crochet.
Laissez pendre les casques à l’extérieur et remontez la
selle pour les fixer.
1
3
1
fig. 22
2
Fermeture
Veillez à ce que tous les éléments soient bien placés et
fixés dans le dégagement sous la selle. Introduisez les
arrêtoirs avant (3) du fond de selle sous le cavalier du
cadre et appuyez sur l’extrémité arrière de la selle jusqu’à
entendre le cliquetis de verrouillage de la serrure. Veillez
à ce que la selle soit solidement fixée au cadre et sortez
la clé de la serrure (1).
fig. 23
28
Béquille latérale (fig. 24)
Important
Avant d’utiliser la béquille latérale, assurez-vous que
la consistance et la planéité de la surface d’appui sont
adaptées.
Des terrains mouvants ou graveleux, du goudron rendu
mou par la chaleur, etc. peuvent occasionner de
mauvaises chutes au motocycle garé.
Si le terrain est en pente, garez toujours la moto avec sa
roue arrière sur le côté aval.
Pour utiliser la béquille latérale, appuyez votre pied sur
l’élément (1) - en tenant de vos deux mains le demiguidon du motocycle - jusqu’à l’amener à la position de
son extension maximale. Inclinez le motocycle jusqu’à ce
que l’extrémité de la béquille soit en appui sur le sol.
Remarque
Il est conseillé de contrôler périodiquement le bon
fonctionnement du système de retenue - se composant
de deux ressorts à traction, l’une à l’intérieur de l’autre et du capteur de sécurité (2).
Remarque
Il est possible de démarrer le moteur avec la
béquille baissée et le sélecteur au point mort, ou bien
avec un rapport engagé, en tirant le levier d'embrayage
(dans ce cas la béquille doit être repliée).
F
Attention
Ne restez pas assis sur le motocycle garé sur sa
béquille latérale.
Pour ramener la béquille au "repos" (position horizontale)
inclinez le motocycle à droite en levant en même temps la
béquille (1) avec votre pied.
2
1
fig. 24
29
Eléments de réglage fourche avant (fig. 25)
La fourche est réglable tant en phase d’extension
(détente) que de compression des tubes.
Le réglage s’effectue grâce aux éléments extérieurs à vis :
1) pour modifier l’action hydraulique d’amortissement en
extension ;
2) pour modifier la précontrainte des ressorts intérieurs ;
3) pour modifier l’action hydraulique d’amortissement en
compression.
F
A l’aide d’un petit tournevis tournez la vis de réglage (1),
placée en bout de chaque tube de fourche, pour
intervenir sur l’action amortissante en détente.
Pour intervenir sur la vis (3), introduisez un tournevis à
l’intérieur du trou traversant sur le pivot de roue en
correspondance avec l’axe du tube de fourche.
En tournant les vis (1 et 3) de réglage, on entend des
cliquetis : chacun correspond à une position
d’amortissement. En serrant complètement la vis en
butée, on obtient la position “0”, correspondant à l’effet
d’amortissement maximum. A partir de cette position, en
tournant dans le inverse aux aiguilles d’une montre, on
peut compter les différents cliquetis qui correspondront
aux positions "1" et "2", etc.
Les positions STANDARD sont les suivantes :
compression : 12 cliquetis ;
extension : 11 cliquetis.
La valeur maximale, correspondant à l’effet freinant
minimal, est de 14 cliquetis (extension), 16 cliquetis
(compression).
Pour modifier la précontrainte du ressort à l’intérieur de
chaque tube de fourche, tournez la vis de réglage à tête
hexagonale (2) à l’aide d’une clé à six pans de 22 mm.
La valeur de précontrainte (A, fig. 25) peut varier de 25 à
10 mm.
Le tarage d’origine correspond à 18 mm.
Important
Réglez les vis de réglage des deux tubes aux
mêmes positions.
A
1
2
3
fig. 25
30
Eléments de réglage amortisseur arrière
Tous les amortisseurs arrière sont dotés d’éléments de
réglage de la précontrainte du ressort et de l’action de
freinage en extension et compression.
L’élément de réglage (1, fig. 26) sur le vase d’expansion
de l’amortisseur, main gauche du cadre, règle l’action
hydraulique de freinage en compression.
L’élément de réglage (2), placé à gauche en
correspondance de la fixation de l’amortisseur au bras
oscillant, règle l’action hydraulique de freinage en
extension (détente).
Si l’on tourne les éléments de réglage (1 et 2) dans le
sens des aiguilles d’une montre, on augmente la rigidité.
Les deux bagues filetées (3, fig. 27), placées en haut de
l’amortisseur, règlent la précontrainte du ressort
extérieur. Pour modifier la précontrainte du ressort,
desserrez la bague filetée supérieure. En serrant ou
desserrant la bague inférieure on augmente ou on
réduit la précontrainte. Le réglage terminé, serrez à
nouveau la bague filetée supérieure.
Attention
Pour tourner la bague filetée réglant la
précontrainte utilisez une clé à ergot appropriée. Agissez
avec une précaution toute particulière, afin que votre
main ne soit pas blessée à la suite d'un choc violent,
contre d'autres parties du motocycle, au cas où, au cours
de l'action, la dent de la clé se dégagerait du cran sur la
bague.
1
5
4
2
fig. 26
F
3
fig. 27
31
L’amortisseur Öhlins est doté aussi de réglage de la
longueur. Cette solution permet de régler la hauteur de la
selle indépendamment de la précontrainte du ressort.
• Elément de réglage (1) de compression 14 cliquetis.
• Elément de réglage (2) d’extension 10 cliquetis.
Pour modifier la valeur d’origine, desserrez le contreécrou (3) et l’écrou (4).
Longueur STANDARD du ressort :
180,5 mm
Attention
L’amortisseur contient du gaz sous haute pression
et pourrait provoquer des dommages graves si démonté
par un personnel n'ayant pas l'expérience voulue.
F
32
MODE D'EMPLOI
Précautions pour la première période
d’utilisation du motocycle
Vitesse de rotation max. (fig. 28)
Vitesse de rotation à respecter durant la période de
rodage et en conditions d’utilisation normale :
1) jusqu’à 1000 km ;
2) à partir de 1000 km jusqu’à 2500 km ;
3) au-delà de 2500 km.
5
6
8
4
9
3
10
2
1
0
MAX
7
min X1000
-1
11
fig. 28
Jusqu’à 1000 km
Au cours des 1000 premiers km de roulage prendre
garde au compte-tours car il ne faut absolument pas
dépasser :
5.500÷6.000 trs/min-1.
Au cours des premières heures de roulage du motocycle
il est conseillé de varier continuellement la charge et le
régime du moteur tout en respectant la limite établie.
A cet effet, les parcours riches en virages, et mieux
encore en pentes douces, sont tout spécialement
indiqués car le moteur, les freins et les suspensions en
reçoivent un rodage plus efficace. Pour les 100 premiers
km utilisez les freins avec précaution et évitez les coups
de frein brusques et les freinages prolongés. Cela permet
une adaptation correcte des garnitures des plaquettes
sur les disques de frein. Afin de permettre une mise en
place appropriée et réciproque de toutes les pièces
mécaniques du motocycle et surtout pour ne pas
compromettre le fonctionnement durable des organes
principaux du moteur, il est conseillé de ne pas donner de
brusques coups d’accélérateur et de ne pas faire tourner
le moteur trop longtemps à un régime élevé surtout dans
les montées.
Nous conseillons également de contrôler souvent la
chaîne, en prenant soin de la graisser si nécessaire.
De 1000 à 2500 km
Vous pourrez prétendre alors de meilleures performances
de votre moteur ; il ne faut toutefois jamais dépasser le
régime de 7.000 trs/min-1.
33
F
Important
Pendant toute la période de rodage, respectez
scrupuleusement la périodicité des opérations d’entretien
et les révisions conseillées dans le livret de garantie. Le
non-respect de ces règles dégage Ducati Motor Holding
S.p.A. de toute responsabilité à l’égard des préjudices
portés au moteur et de sa durée de vie.
Au-delà de 2500 km
Tout en utilisant normalement le motocycle après rodage,
il est conseillé de ne jamais dépasser :
le régime de 8.700 trs/min-1.
F
Plus ces précautions seront soigneusement et
scrupuleusement respectées, plus la longévité du moteur
sera accrue et moins l’exigence de révisions ou mises au
point s’avérera nécessaire.
Contrôles avant la mise en route
Attention
L’inexécution des vérifications avant la mise en
route peut porter préjudice au véhicule ou atteinte à
l’intégrité physique du pilote et du passager.
Avant de vous mettre en route, contrôlez les éléments
suivants :
Carburant dans le réservoir
Contrôlez le niveau du carburant dans le réservoir.
S’il y a lieu, prenez de l’essence (page 39).
34
Niveau d’huile moteur
Contrôlez le niveau dans le carter par le hublot de regard.
S’il y a lieu, faites l’appoint d’huile (page 61).
Liquide freins et embrayage
Vérifiez le niveau du liquide dans les réservoirs
correspondants.
Condition des pneus
Contrôlez la pression et l’état d’usure des pneus (page
59)
Fonctionnement des commandes
Actionnez les leviers et pédales de commande freins,
embrayage, gaz et sélecteur de vitesse et en contrôler le
bon fonctionnement.
Eclairage et avertisseurs
Vérifiez l’intégrité des lampes d’éclairage et les
indicateurs, aussi bien que le fonctionnement de
l’avertisseur sonore. En cas de lampes grillées, procédez
au remplacement (page 54).
Verrouillages à clé
Contrôlez le verrouillage du bouchon du réservoir et de la
selle.
Béquille
Vérifiez le fonctionnement et la parfaite position de la
béquille latérale (page 29).
Attention
En cas d’anomalies, renoncez à la sortie et faites
appel à un Concessionnaire ou Atelier Agréé.
Démarrage du moteur
Remarque
Pour démarrer le moteur lorsqu'il est chaud, suivez
la procédure décrite pour "Température ambiante élevée".
Attention
Avant de démarrer le moteur, il est recommandé de
vous familiariser avec les commandes que vous devez
utiliser durant la conduite.
Température ambiante normale
(comprise entre 10 °C/50 °F et 35 °C/95 °F) :
1) Déplacez le commutateur d’allumage en position ON
(fig. 29). Vérifiez si l’avertisseur lumineux vert N et le
rouge
sur le tableau de bord sont allumés.
Remarque
Il est possible de démarrer le moteur avec la
béquille baissée et le sélecteur au point mort, ou bien
avec un rapport engagé, en tirant le levier d'embrayage
(dans ce cas la béquille doit être repliée).
2) Déplacez le levier de commande starter en position (B)
(fig. 29).
3) Assurez-vous que le commutateur d’arrêt (1, fig. 30)
est en position (RUN) ; appuyez ensuite sur le boutonpoussoir de démarrage (2).
Laissez démarrer le motocycle spontanément sans
actionner la commande des gaz.
Important
La lampe témoin indiquant la pression de l’huile doit
s’éteindre quelques secondes après le démarrage du
moteur (page 11).
FF
F
ON
PUS
H
O
CK
LO
Attention
La béquille latérale doit se trouver en position de
repos (position horizontale), sinon le capteur de sécurité
empêche le démarrage.
A
B
C
P
N
IO
NIT
IG
D
fig. 29
35
Important
N’utilisez pas le démarreur électrique au-delà de 5
secondes de suite. Attendez 10 secondes avant de
redémarrer le moteur.
4) Déplacez le levier de commande starter en position
verticale (A) pour obtenir un régime de rotation du
moteur d'env. 1.400÷1.500 trs/min-1.
A
B
Important
Ne faites pas fonctionner le moteur froid à un
nombre de tours élevé. Attendre que l’huile monte en
température et circule dans tous les éléments exigeant le
graissage.
F
fig. 30
5) Au fur et à mesure que le moteur chauffe, amenez
progressivement le levier du starter en position verticale
(A). Le moteur à température de fonctionnement devra
tenir le ralenti, le starter totalement fermé.
1
Température ambiante élevée (supérieure à 35 °C/95 °F)
Suivez la même procédure décrite pour “Température
ambiante normale”, sans utiliser la commande de starter.
Température ambiante froide (inférieure à 10 °C/50 °F)
Suivez la procédure décrite pour “Température ambiante
normale”, en prolongeant le temps de mise en
température du moteur (point 5) jusqu’à 5 minutes.
2
36
fig. 31
Démarrage et mise en route du motocycle
1) Débrayez en agissant sur le levier de commande.
2) Du bout de votre pied, baissez avec décision le levier
de sélection vitesses de manière à engager le premier
rapport.
3) Accélérez en agissant sur la poignée de commande
des gaz et en lâchant à la fois et graduellement le levier
d’embrayage ; le véhicule commencera à se déplacer.
4) Lâchez totalement le levier d'embrayage et
commencez à accélérer.
5) Pour passer la seconde vitesse il faut couper les gaz
pour réduire le régime du moteur ; débrayer subitement,
soulever le levier de sélection vitesses et lâcher le levier
d’embrayage.
La rétrogradation se fait comme suit : lâchez
l’accélérateur, débrayez, accélérez un petit peu le moteur
- cela permet la synchronisation des engrenages à
engager -, rétrogradez et lâchez ensuite le levier
d’embrayage. L’utilisation des commandes doit être
effectuée judicieusement et avec rapidité : dans les
montées, lorsque la moto a tendance à ralentir,
rétrogradez tout de suite, on évite ainsi toutes
sollicitations anormales en l’occurrence pour le moteur
mais aussi pour le motocycle complet.
Important
Evitez les brusques accélérations qui peuvent noyer
le moteur et provoquer des à-coups violents aux organes
de la transmission. Après le passage de la vitesse, évitez
de tenir le levier d’embrayage tiré, pour ne pas risquer la
surchauffe et l’usure prématurée des garnitures.
F
37
F
Freinage
Réduisez progressivement la vitesse en rétrogradant
pour ralentir grâce au frein moteur et utilisez seulement
ensuite les deux freins ensemble pour l’arrêt définitif.
Avant que le motocycle s’arrête, il faut débrayer pour
éviter que le moteur s’éteigne à l’improviste.
Mise à l’arrêt du motocycle
Réduisez la vitesse, rétrogradez et lâchez la poignée de
l’accélérateur. Rétrogradez jusqu’à la première vitesse et
par la suite mettez au point mort. Freinez et mettez la
moto à l’arrêt. Eteignez le moteur en déplaçant la clé de
contact en position OFF (page 18).
Attention
L’utilisation indépendante de l’une d’entre les deux
commandes réduit l’efficacité du freinage de votre
motocycle.
N’utilisez pas le frein trop brusquement ou d’une force
exagérée ; vous pourriez provoquer le blocage des roues,
d’où la perte du contrôle du motocycle.
En cas de pluie ou lorsque vous roulez sur une chaussée
ayant peu d’adhérence, la capacité de freinage de votre
motocycle sera sensiblement réduite. En pareilles
circonstances utilisez les freins très doucement et en
faisant bien attention. Les manoeuvres soudaines
peuvent provoquer la perte du contrôle du motocycle.
Lorsque vous vous trouvez sur des longues et fortes
pentes, utilisez le frein moteur en rétrogradant. Utilisez
les freins de manière intermittente et uniquement sur de
courtes distances : une utilisation continue provoquerait
la surchauffe des garnitures de frein avec une réduction
importante de la capacité de freinage.
Les pneus gonflés à une pression inférieure à la pression
indiquée réduisent l’efficacité du freinage et sont
préjudiciables à la précision de conduite et à la tenue de
route au virage.
Important
Lorsque le moteur est à l’arrêt, ne laissez pas la clé
de contact sur ON pour éviter de porter préjudice aux
composants électriques.
38
Stationnement
Après avoir arrêté le motocycle, utilisez la béquille
latérale pour le garer (voir page 29).
Tournez le guidon tout à gauche et déplacez la clé de
contact en position LOCK pour éviter les vols.
Si vous garez votre moto dans un garage ou à l’intérieur
d’autres structures, veillez à ce que l’endroit soit bien
aéré et qu’il n’y ait aucune source de chaleur tout près de
votre motocycle.
Si besoin est, on peut laisser le feu de position allumé en
tournant la clé en position P.
Important
Il ne faut pas que la clé de contact reste trop
longtemps sur la position P pour ne pas décharger la
batterie. Ne laissez jamais la clé de contact insérée si le
motocycle est sans surveillance.
Ravitaillement carburant
Quand vous prenez de l’essence, ne remplissez pas trop
le réservoir. Le niveau du carburant doit demeurer audessous de l’orifice de remplissage dans le puisard du
bouchon (fig. 32)
Attention
Utilisez du carburant ayant une quantité réduite de
plomb et un indice d’octane à l’origine de 95.
Le puisard du bouchon ne doit pas contenir de carburant.
Max level
F
Attention
Le système d'échappement peut être encore chaud,
même après avoir éteint le moteur ; veiller à ce qu'aucune
partie du corps ne touche le système d'échappement et
que le véhicule ne soit pas garé à proximité de matériaux
inflammables (y compris le bois, les feuilles, etc.).
Attention
L'utilisation de cadenas et verrouillages,
empêchant le motocycle de rouler (ex. verrouillage du
disque ou de la couronne, etc.) est très dangereuse. Cela
peut être préjudiciable au bon fonctionnement du
motocycle et à l'intégrité physique de pilote et passager.
fig. 32
39
Accessoires en dotation (fig. 33)
Un dégagement au-dessous de la selle abrite une trousse
(1) qui contient :
un manuel d’utilisation et entretien ;
un lacet d’ancrage du casque ;
un jeu d’outils pour les normales opérations d’entretien
et de contrôle.
1
Pour y avoir accès, il faudra sortir la selle en intervenant
sur la serrure (voir page 28).
Le kit d’outils comprend (fig. 34)
clé à bougies à six pans (2) ;
axe pour clé à bougies (3) ;
double tournevis (4) ;
lacet d’ancrage du casque (5).
fig. 33
F
fig. 34
40
PRINCIPALES OPERATIONS D’ENTRETIEN
1
Dépose de l'habillage
Pour pouvoir effectuer certaines opérations d'entretien
ou de réparation il faut déposer certains éléments de
l'habillage du motocycle.
2
Attention
L'inexécution ou l'exécution imparfaite du serrage
d'un des éléments précédemment retirés peut en
provoquer le détachement soudain durant la marche,
d'où la perte de contrôle du motocycle.
Important
Pour ne pas porter préjudice aux éléments peints
du carénage et au plexiglass de la bulle, lors de chaque
remontage utilisez toujours les rondelles en nylon en
correspondance avec les vis de serrage. Certaines vis de
serrage sont autotaraudeuses ; ne les serrez pas trop afin
de ne pas endommager le filet et empêcher ainsi le
blocage lors de la prochaine utilisation.
Demi-carénages latéraux
Desserrez les trois vis (1, fig. 35 et 36) fixant chaque
demi-carénage à la bulle. Desserrez la vis (2) fixant
chaque demi-carénage au support du cadre.
fig. 35
F
1
2
fig. 36
41
Version équipée de demi-carénage (fig. 37)
Desserrez la vis (3) fixant chaque demi-carénage à la
bride de support inférieure.
Débranchez les liaisons des clignotants de direction et
retirez les demi-carénages.
3
fig. 37
F
Version équipée de carénage (fig. 38)
Desserrez la vis (4) fixant le demi-carénage gauche à la
plaque de support de la béquille latérale. Desserrez la vis
(5) fixant le demi-carénage droit au goujon de la pédale
de frein arrière.
Débranchez les liaisons des clignotants de direction.
Desserrez les quatre vis (6) de serrage inférieur des
demi-carénages entre eux et retirez les demi-carénages.
Cette opération ne s'avère pas nécessaire si vous
souhaitez retirer les deux demi-carénages. Si cela est le
cas, ôtez-les de dessous le motocycle, en prenant garde
à ne pas forcer lors de leur écartement, afin d'en prévenir
la rupture.
5
4
6
42
6
fig. 38
Bulle
Desserrez les deux écrous (1, fig. 39) de serrage des
rétroviseurs. Retirez les rétroviseurs de la bulle.
Desserrez les trois vis (2, fig. 40) fixant chaque demicarénage à la bulle. Ecartez légèrement les demicarénages et desserrez les quatre vis (3, fig. 41) fixant
chaque côté de la bulle au petit cadre supportant le
phare.
Retirez la bulle en la dégageant du goujon de serrage
avant (4, fig. 40) au-dessus du phare.
4
2
1
fig. 40
F
3
fig. 39
fig. 41
43
Levage réservoir carburant (fig. 42 et 43)
Retirez la selle (voir page 28).
Détachez, en le tirant vers le haut, le crochet flexible (1,
fig. 42) avant du support du réservoir.
Levez le réservoir et décrochez la tige de service (2, fig.
43) de son arrêtoir (3).
Appuyez le réservoir sur la tige de service (2) en insérant
l'extrémité de celle-ci dans le trou de la traverse du
cadre.
L’opération effectuée, procédez à la repose des
composants retirés suivant dans l’ordre inverse les
instructions décrites.
F
Attention
Pour éviter que le carburant sorte du reniflard dans
le bouchon, assurez-vous que la quantité de carburant à
l’intérieur est au-dessous de 4 l (témoin de réserve sur le
tableau de bord allumé).
Levez le réservoir tant qu'il suffit pour ôter la tige de
service ; une rotation excessive pourrait endommager le
câblage de la sonde à carburant et/ou les Durites de
carburant.
Lorsque vous baissez le réservoir, veillez à ce que les
Durites de carburant ne s'étranglent pas et que le câble
de la sonde à carburant ne se trouve pas près de la
culasse du cylindre verticale.
1
fig. 42
2
3
fig. 43
44
Remplacement du filtre à air (fig. 44 et 45)
Le filtre à air doit être remplacé avec la cadence prescrite
au tableau d’entretien périodique (voir Carnet de
Garantie). Pour avoir accès à la boîte à filtre, levez le
réservoir carburant.
Pour retirer le filtre, décrochez les languettes (1) de
serrage au couvercle sur les deux côtés de la boîte à filtre
et retirez le couvercle (2).
Retirez la cartouche du filtre (3, fig. 45) et remplacez-la.
2
Important
Un filtre sale réduit l’amenée d’air et procure une
consommation de carburant majeure, un moteur moins
performant et de la calamine sur les bougies.
N’utilisez pas le motocycle sans filtre ; les impuretés
existant dans l’air pourraient entrer et porter préjudice au
moteur.
Reposez correctement le filtre, ainsi qu’il est indiqué en
figure 45, dans l’emplacement de la boîte à filtre et
reposez tous les éléments retirés.
1
fig. 44
F
3
Important
En cas d’utilisation sur des routes poussiéreuses ou
humides, remplacez le filtre à des intervalles plus
rapprochés que les prescriptions indiquées au tableau
d'entretien périodique (voir Carnet de Garantie).
fig. 45
45
Contrôle niveau liquide de freins et embrayage
Le niveau ne doit pas descendre au-dessous de la
marque MIN indiquée sur les réservoirs respectifs (fig.
de 46 à 47).
Un niveau insuffisant favorise l’entrée d’air dans le circuit
au détriment de l’efficacité du système.
Quant à la remise à niveau du liquide ou à la vidange,
suivant la cadence indiquée au tableau d’entretien
périodique (voir Carnet de Garantie), faites appel à un
Concessionnaire ou Atelier Agréé.
Important
Tous les 4 ans il est conseillé de remplacer
totalement les tubulures des circuits.
F
Système de freinage
Si l’on constate un jeu trop important au levier ou à la
pédale de frein, bien que les plaquettes de frein soient
en bonnes conditions, faites appel à un Concessionnaire
ou Atelier Agréé pour une vérification et la purge du
système.
Attention
Le liquide de freins et embrayage est dangereux
pour les éléments peints du carénage et les éléments en
plastique. Evitez donc tout contact du liquide avec ces
éléments.
L’huile hydraulique est corrosive et peut occassioner des
préjudices et des lésions.
Ne mélangez pas d’huiles de qualité différente.
Contrôlez la parfaite étanchéité des joints.
46
fig. 46
Système d’embrayage
Un jeu au levier de commande trop important et un
motocycle qui saute ou s’arrête lors du passage de la
vitesse signalent la présence d’air dans le système.
Faites appel à un Concessionnaire ou Atelier Agréé pour
une vérification et la purge du système.
Attention
Le niveau du liquide d'embrayage dans le réservoir
a tendance à augmenter parallèlement à l'usure de la
garniture des disques d'embrayage. Ne dépassez donc
pas la valeur prescrite de 3 mm au-dessus du niveau min.
fig. 47
F
MAX
MIN
fig. 48
47
Vérification de l’usure des plaquettes de freins
(fig. 49)
Frein avant
Pour simplifier le contrôle des plaquettes de freins sans
devoir les retirer de l’étrier, chaque pastille comporte un
indicateur de consommation. Une plaquette en bon état
doit présenter des rayures bien visibles sur ses
garnitures.
Frein arrière
Sur chaque plaquette l'épaisseur de la garniture doit être
au moins 1 mm.
F
Important
Pour le remplacement des plaquettes de freins,
faites appel à un Concessionnaire ou Atelier Agréé.
48
fig. 49
Lubrification des articulations
Périodiquement il est nécessaire de contrôler les
conditions de la gaine extérieure du câble de commande
accélérateur et du câble de commande starter. Ils ne
doivent pas présenter d’écrasements ni craquelures sur
le revêtement plastique extérieur.
Vérifiez le coulissement libre du câble intérieur en
agissant sur la commande : si vous constatez du
frottement ou des coincements, faites-le remplacer par
un Concessionnaire ou Atelier Agréé.
Pour prévenir pareils problèmes, graissez périodiquement
l’extrémité des câbles flexibles de chaque commande
avec de la graisse SHELL Advance Grease ou Retinax
LX2.
Pour le câble des gaz, on préconise de retirer le cache (1,
fig. 50) de la commande en desserrant les deux vis de
serrage (2), et de graisser l’extrémité du câble et le rouet.
2
1
fig. 50
F
3
Attention
Refermez la commande en faisant très attention et
en insérant le câble dans le rouet à travers la guide du
couvercle (3, fig. 51).
Reposez le couvercle et serrez les vis (2).
Pour garantir un fonctionnement optimal de l'articulation
de la béquille latérale, il faut lubrifier avec de la graisse
SHELL Alvania R3 toutes les positions soumises au
frottement, après avoir éliminé toute trace de crasse.
fig. 51
49
1,5÷2 mm
➤
➤
Réglage du câble de commande des gaz
La poignée de commande des gaz, dans toutes les
positions de braquage, doit avoir une course à vide de
1,5 ÷ 2 mm, mesurée sur le bord de la poignée.
S’il y a lieu de la reprendre, agir sur l'élément de réglage
correspondant (1, fig. 52) situé près de la commande.
-
+
1
F
50
fig. 52
Charge de la batterie (fig. 53)
Pour recharger la batterie il est conseillé de la retirer du
motocycle.
Débranchez la borne négative (-) noire en premier et celle
positive (+) rouge par la suite.
Décrochez les arrêtoirs (1) et retirez la batterie.
1
–
Attention
La batterie produit des gaz explosibles ; gardez-la
loin de toute source d'étincelles ou flammes.
Chargez la batterie dans un endroit bien aéré.
Branchez les conducteurs du chargeur de batterie aux
bornes - rouge au pôle positif (+), noir au pôle négatif (-).
+
fig. 53
Important
Reliez la batterie au chargeur avant de l’activer pour
éviter la formation d’étincelles au niveau des bornes de la
batterie, ce qui pourrait enflammer les gaz à l’intérieur de
ses éléments.
Reliez toujours la borne positive (rouge) en premier.
F
Attention
Tenez la batterie hors de la portée des enfants.
Chargez la batterie pendant 5-10 heures à 1A.
51
F
.
Mise en tension de la chaîne de transmission
Faites tourner lentement la roue arrière pour trouver la
position où la chaîne se présente tendue davantage.
Avec le motocycle sur sa béquille latérale, poussez la
chaîne vers le haut avec un doigt en correspondance
avec le milieu du bras oscillant. Le brin inférieur de la
chaîne doit avoir un mou de :
25÷30 mm
Pour régler la tension, desserrez les écrous (1, fig. 55) de
chaque côté de l’axe de roue.
Desserrez le contre-écrou (2) et desserrez pareillement,
dans le sens contraire des aiguilles d'une montre, la vis
(3) des deux côtés du bras oscillant pour la tendre
davantage ou serrez pour obtenir l'effet contraire. Dans
ce cas, il faut pousser la roue en avant.
=
=
25 ÷ 30 mm
fig. 54
Important
Une chaîne mal tendue provoque l’usure
prématurée des organes de transmission.
Vérifiez la correspondance, sur les deux côtés du bras
oscillant, des repères de positionnement par rapport à
l'indication du curseur (3, fig. 55) ce qui garantit le parfait
alignement de la roue.
Graissez le filet de l'écrou (1) de l’axe de roue avec de la
graisse SHELL Retinax HDX2 et serrez au couple de 72 Nm.
Graissez le filet des vis (3) de réglage avec de la graisse
SHELL Alvania R3 et serrez les contre-écrous (2) au
couple de 8 Nm.
4
2
3
1
fig. 55
52
Graissage de la chaîne de transmission
Ce type de chaîne est pourvue de joints toriques à
protection des éléments frottants contre les agents
extérieurs et pour un maintien prolongé du graissage.
Afin de ne pas endommager ces joints durant le
nettoyage de la chaîne, utilisez uniquement des solvants
spécifiques et n'effectuez pas un lavage trop violent par
des machines à jets de vapeur. Séchez la chaîne à l’air
comprimé ou à l’aide de matière absorbante et graissezla à chacun de ses éléments avec de la graisse SHELL
Advance Chain ou Advance Teflon Chain.
Important
L’utilisation de lubrifiants non spécifiques pourrait
être fort préjudiciable à la chaîne, la couronne et au
pignon moteur.
F
53
Remplacement des ampoules d’éclairage
Avant d’effectuer le remplacement d’une ampoule grillée,
il faut s’assurer que la lampe de rechange a les valeurs
de tension et de puissance spécifiées à la page 72
"Système Electrique". Vérifiez toujours le bon
fonctionnement de l’ampoule neuve avant de procéder à
la repose des pièces rétirées.
A
Phare
Pour accéder aux ampoules du phare, il faut agir de
l'intérieur de la bulle.
Sortez le connecteur (1, fig. 56) de l'ampoule.
Sortez le soufflet de protection en le tirant par sa
languette (A).
Décrochez l'agrafe (2, fig. 57) de retenue ampoule et
retirez la lampe du support. Remplacez l'ampoule
F
Remarque
La partie transparente de l’ampoule neuve ne doit
pas être touchée les mains nues, parce que cela en
provoquerait le noircissement, d'où la diminution de sa
luminosité.
1
fig. 56
2
fig. 57
54
Repose ampoules
Insérez les ergots de positionnement du socle d'ampoule
dans les fentes correspondantes afin d'obtenir l'assiette
exacte.
Accrochez l'extrémité de l'agrafe (2) aux supports de
l'ensemble phare ;
reliez le connecteur (1) précédemment détaché et
remontez le soufflet en caoutchouc.
L'ampoule du feu de position est montée dans la partie
supérieure de l'ensemble phare. Pour la remplacer, il faut
sortir la douille de lampe (3, fig. 58) de l'ensemble phare.
Sortez l'ampoule et remplacez-la.
3
fig. 58
F
55
Clignotants de direction (fig. 59)
Desserrez la vis (1) et séparez la coupelle (2) depuis le
support du clignotant.
Cette lampe a une douille à baïonnette. Pour l’extraire, il
faut l’enfoncer et la tourner dans le sens inverse des
aiguilles d’une montre. Pour insérer l’ampoule neuve, il
faut l’enfoncer et la tourner dans le sens des aiguilles
d’une montre jusqu’à son encliquetage en place.
Remontez la coupelle en insérant l’ergot (A) dans le cran
correspondant du support du clignotant.
Serrez la vis (1).
2
A
1
fig. 59
F
Eclairage plaque (fig. 60)
Pour accéder à l’ampoule d’éclairage plaque, sortez la
douille de lampe de l’intérieur du support de plaque.
Sortez la lampe et remplacez-la.
Remarque
La douille de lampe est pourvue d'une extrémité (A)
par laquelle on peut la sortir du support de plaque, en
évitant de déchirer les câbles.
A
fig. 60
56
Feux stop
Pour remplacer l’ampoule du feu stop et de position, il
faut desserrer les deux vis (1, fig. 61) qui serrent
l’optique et retirer ensuite l'optique. Cette lampe a une
douille à baïonnette. Pour l’extraire, il faut l’enfoncer et la
tourner dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.
Pour insérer l’ampoule neuve, il faut l’enfoncer et la
tourner dans le sens des aiguilles d’une montre jusqu’à
son encliquetage en place (fig. 62). Remontez l’optique
et serrez les vis (1).
1
fig. 61
F
fig. 62
57
Réglage de l’assiette du phare (fig. 63)
Pour contrôler si le phare est bien positionné, mettez le
motocycle, les pneus gonflés à la pression exacte et une
personne assise en selle, parfaitement à l’aplomb de son
axe longitudinal en face d’une paroi ou écran, à une
distance de 10 m. Tracez une ligne horizontale
correspondant à la hauteur du centre du phare et une
autre verticale alignée à l’axe longitudinal du motocycle.
Effectuez le contrôle en pénombre autant que possible.
Allumez le feu de croisement:
la limite supérieure de démarcation entre la zone sombre
et la zone éclairée ne doit pas dépasser en hauteur 9/10
de la distance comprise entre le sol et le centre du
phare.
F
Remarque
La procédure décrite est établie par la
"Réglementation Italienne" au sujet de la hauteur
maximum du faisceau lumineux.
Conformez cette procédure aux prescriptions en vigueur
dans le pays où le motocycle est utilisé.
58
9 x
10
x
10 m
fig. 63
La retouche de l’assiette verticale du phare s’effectue
en intervenant sur la vis de réglage (1, fig. 64), côté
gauche du phare. Si l'on tourne la vis dans le sens des
aiguilles d'une montre, le faisceau lumineux baisse, vice
versa il monte.
Pneus
Pression avant :
2,1÷2,2 bars
Pression arrière :
2,1÷2,3 bars
La retouche de l’assiette horizontale du phare
s’effectue en intervenant sur la vis de réglage (2, fig. 64),
côté droit du phare. Si l'on tourne la vis dans le sens des
aiguilles d'une montre, le faisceau lumineux se déplacera
à droite, vice versa il se déplacera à gauche.
La pression des pneus peut varier selon la température
externe et l’altitude, elle devrait donc être contrôlée et
réglée chaque fois que vous roulez en haute montagne
ou dans des zones avec de fortes variations de
température.
Important
Mesurez et réglez la pression des pneus lorsqu’ils
sont froids.
GAUCHE DROIT
2
GAUCHE
DROIT
Afin de préserver la rotondité de la jante avant, en roulant
sur des routes avec beaucoup de nids de poule,
augmenter la pression de gonflage du pneu de 0,2÷0,3
bars.
HAUT
2
1
BAS
fig. 64
59
F
Réparation ou remplacement des pneus
En cas de perforations légères, les pneus sans chambre
à air se dégonflent très lentement, puisqu’ils ont un
certain degré d’étanchéité autonome. Si vous constatez
qu’un pneu est légèrement dégonflé, contrôlez
soigneusement s’il y a des fuites.
F
Attention
En cas de perforation, remplacez le pneu.
Lors du remplacement des pneus, utilisez la marque et le
type de première monte.
Assurez-vous d’avoir solidement appliqué les capuchons
de protection des valves pour éviter les chutes de
pression pendant la marche. N’utilisez jamais de pneus
avec chambre à air. Le non-respect de cette règle peut
entraîner la crevaison soudaine du pneu, d’où la
possibilité de graves retombées sur pilote et passager.
Epaisseur minimale de la bande de roulement
Mesurez l’épaisseur minimale (S, fig. 65) de la bande de
roulement dans le point où l’usure est plus importante :
elle ne doit pas être inférieure à 2 mm et, quoi qu’il en
soit, non inférieure aux dispositions de la loi en vigueur.
Important
Contrôlez périodiquement vos pneus pour détecter
des coupures ou fissures, surtout sur les faces latérales,
des gonflements ou des taches évidentes et étendues
qui révèlent des dommages à l’intérieur. Remplacez-les
s’il sont fort abîmés.
Otez le gravier ou les autres corps étrangers restés dans
les sculptures du pneu.
Après remplacement d’un pneu, il faut réaliser
l’équilibrage de la roue.
Important
Ne détachez ni déplacez les contrepoids
d’équilibrage des roues.
Remarque
Pour le remplacement des pneus, faites appel à un
Concessionnaire ou Atelier Agréé afin d’assurer une
dépose et repose des roues correcte.
fig. 65
60
Contrôle niveau d’huile moteur (fig. 66)
Le niveau de l’huile moteur peut être vérifié par le hublot
de regard (1) placé sur le cache d’embrayage.
Contrôlez le niveau motocycle parfaitement vertical et
moteur en température. Après l’extinction, attendez
quelques minutes afin que le niveau se stabilise. Le
niveau doit se maintenir entre les marques du hublot de
regard.
Si le niveau est bas, il faut faire l’appoint avec l’huile
moteur SHELL Advance Ultra 4.
Otez le bouchon de remplissage (2) et complétez l’huile
jusqu’au niveau établi. Remettez le bouchon.
1
2
Important
Pour la vidange du moteur et le remplacement des
filtres à huile - suivant la cadence prescrite au tableau
d’entretien périodique (voir Carnet de Garantie) contactez un Concessionnaire ou Atelier Agréé.
F
10W
Multigrade Unigrade
Viscosité
SAE 10W-40
Les autres viscosités indiquées au tableau peuvent être
utilisées si la température moyenne de la zone
d’utilisation du motocycle se trouve dans les limites de la
gamme prescrite.
fig. 66
20W
20
30
40
20W–40 20W–50
15W–40 15W–50
10W–40
10W–30
–10
0
10
20
30
40°C
61
Nettoyage et remplacement des bougies (fig. 67)
Les bougies sont un élément important du moteur et
doivent donc être systématiquement contrôlées.
Cette action s’avère assez facile et permet de vérifier le
bon état de fonctionnement du moteur.
Retirez le demi-carénage gauche, sortez les capuchons
des bougies et enlevez-les de la culasse à l’aide de la clé
en dotation.
Vérifiez la couleur de l’isolation céramique de l’électrode
centrale : une couleur uniforme marron clair témoigne un
bon état du moteur.
F
Si l’on constate une couleur différente ou de la calamine
sombre, remplacez la bougie et rapportez ce que vous
avez constaté à un Concessionnaire ou Atelier Agréé.
Contrôlez également l’usure de l’électrode centrale : si
elle se présente usée et vitreuse, remplacez la bougie.
Contrôlez l’écart entre les électrodes : il doit être de
0,6÷0,7 mm.
Important
En cas de réglage prendre garde à plier l’électrode
latérale. Un écart plus ou moins important diminue les
performances et peut entraîner des difficultés de
démarrage ou des problèmes de fonctionnement au
ralenti.
Nettoyez l’électrode et l’isolation soigneusement à l’aide
d’une petite brosse métallique et vérifiez la condition du
joint.
Nettoyez soigneusement son emplacement sur la
culasse et prenez garde à ne pas laisser tomber de corps
62
étrangers à l’intérieur de la chambre de combustion.
Reposez la bougie sur la culasse en la vissant jusqu’à la
fin de son filetage. Serrez au couple de 20 Nm.
Si l’on ne dispose pas de clé dynamométrique, après le
serrage à la main, serrez encore de 1/2 tour avec la clé en
dotation.
Important
N’utilisez pas des bougies ayant un degré
thermique non approprié ni une longueur différente du
filetage.
La bougie doit être serrée correctement.
0,6÷0,7 mm
fig. 67
Nettoyage général
Afin de maintenir dans le temps le brillant d’origine des
surfaces métalliques et des éléments peints, il faut laver
et essuyer périodiquement le motocycle suivant
l’utilisation et les conditions des routes parcourues.
Pour ce faire, servez-vous de produits appropriés,
biodégradables si possible, et évitez les détergents ou
solvants trop agressifs.
Attention
Parfois les freins ne répondent pas après le lavage
du motocycle.
Ne graissez ni lubrifiez les disques de frein, on pourrait
galvauder l’efficacité du freinage de la machine.
Nettoyez les disques avec un solvant non gras.
Important
Ne lavez pas le motocycle aussitôt après son
utilisation, pour prévenir la formation des halos
provoqués par l’eau qui s’évapore des surfaces
demeurant encore chaudes.
Ne pas diriger sur le motocycle de jets d’eau chaude ou
sous haute pression. L’utilisation de machines à jet de
vapeur est susceptible de provoquer des grippages ou
des anomalies aux fourches, moyeux de roue, système
électrique, joints SPI de la fourche, ouies d’aération et
pots d’échappement, ce qui réduit les standards de
sécurité du motocycle.
F
Si quelques parties du moteur devaient être
particulièrement sales ou encrassées, utilisez un
dégraissant à nettoyer, tout en empêchant qu’il entre au
contact des organes de la transmission (chaîne, pignon,
couronne, etc.).
Rincez le motocycle à l’eau tiède et essuyez toutes ses
parties superficielles à l’aide d’une peau chamoisée.
63
F
Inactivité prolongée
Si le motocycle n’est pas utilisé pour une longue période,
il est conseillé d’exécuter les opérations ci-dessous :
réalisez un nettoyage général ;
vidangez le réservoir carburant ;
introduisez, par les sièges des bougies, un peu d’huile
moteur dans les cylindres et faites tourner un peu le
moteur manuellement , afin de distribuer un film
protecteur sur les parois internes ;
utilisez le support de service pour soutenir le motocycle ;
débranchez et ôtez la batterie. En cas de non-utilisation
du motocycle pour une période supérieure à un mois,
contrôlez et, au besoin, rechargez la batterie.
Recouvrez le motocycle d’une housse de protection
n’endommageant pas la peinture et ne retenant pas la
buée.
La housse est disponible auprès de Ducati Performance.
64
Remarques importantes
Dans certains pays (France, Allemagne, Grande
Bretagne, Suisse, etc.) la législation locale exige le
respect de certaines règles antipollution et antibruit.
Réalisez, en l’occurrence, les contrôles périodiques
prévus et remplacez tout ce qu’il faut par des pièces
détachées spécifiques d’origine Ducati, qui se
conforment aux règles des différents pays.
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
Attention
Le non-respect des limites de masse totale
pourrait influencer négativement la maniabilité et
le rendement de votre motocycle, ainsi que
provoquer la perte de contrôle du véhicule.
118
1395
2030
F
780
Poids
A vide :
185,2 Kg (semicarené)
A pleine charge :
385 kg
820
1110
Encombrement (mm) (fig. 68)
fig. 68
65
Ravitaillements
Type
dm3 (litres)
Réservoir de carburant, y compris
une réserve de 4 dm3 (litres)
Essence sans plomb avec indice d’octane
à l’origine de 95 au minimum
16
Carter moteur et filtre
SHELL – Advance Ultra 4
3,5
Circuits de freins AV/AR et
embrayage
Liquide spéciale pour systèmes
hydrauliques SHELL – Advance Brake DOT 4
—
Protection pour contacts électriques
Spray pour le traitement des systèmes électriques —
SHELL – Advance Contact Cleaner
Fourche avant
SHELL – Advance Fork 7.5 ou Donax TA
F
Important
L'emploi d'additifs dans le carburant ou dans les lubrifiants est à proscrire
66
(par tube)
0,532
Moteur
Bicylindre à quatre temps en “L” longitudinal de 90°.
Alésage :
94 mm
Course :
71,5 mm
Cylindrée totale :
992 cm3
Rapport volumétrique :
10±0,5:1
Puissance max. à l’arbre (95/1/CE) :
63 kW - 85,5 ch à 7.750 trs/min–1
Couple max. à l'arbre (95/1/CE) :
87,5 Nm - 9,0 Kgm à 5.750 trs/min–1
Schéma de la distribution desmodromique (fig. 69)
1) Culbuteur d’ouverture (ou supérieur) ;
2) pastille de réglage culbuteur supérieur ;
3) demi-lunes ;
4) pastille de réglage culbuteur de fermeture (ou inférieur) ;
5) ressort de rappel du culbuteur inférieur ;
6) culbuteur de fermeture (ou inférieur) ;
7) arbre à cames ;
8) soupape.
Important
Quelle que soit la condition de marche, il ne faut
pas dépasser le limite de vitesse maxi.
Distribution
Desmodromique, deux soupapes par cylindre,
actionnées par quatre culbuteurs (deux culbuteurs
d'ouverture et deux de fermeture) et par un arbre de
distribution en tête. Le vilebrequin la commande à l’aide
d’engrenages cylindriques, poulies et courroies crantées.
1
F
5
2
7
8
3
4
6
fig. 69
67
Performances
La vitesse maximum, à chaque changement de rapport,
ne peut être obtenue qu’en respectant les prescriptions
du rodage indiquées et en exécutant périodiquement les
opérations d’entretien préconisées.
Vitesse max. (en solo) :
230 Km/h.
Système de freinage
F
Frein avant
A double disque percé.
Matériau surface de freinage :
acier inox.
Diamètre du disque :
320 mm
Commande hydraulique par levier, à la droite du guidon.
Surface de freinage :
88 cm2
Etriers de frein avec pistons différenciés.
Marque :
BREMBO
Type :
30/34-4 pistons
Garniture :
FERIT I/D 450 FF
Type de maître-cylindre :
PSC 16
68
Frein arrière
A disque fixe percé.
Matériau surface de freinage :
acier inox.
Diamètre du disque :
245 mm
Commande hydraulique par pédale côté droit.
Surface de freinage :
32 cm2
Marque :
BREMBO
Type :
P 34 C
Garniture :
FERIT I/D 450 FF
Type de maître-cylindre :
PS 11
Attention
Le liquide utilisé dans le système de freinage est
corrosif. En cas de contact accidentel avec les yeux ou la
peau, lavez abondamment à l’eau courante la partie
concernée.
Transmission
Embrayage :
disques multiples à bain d'huile ;
actionné par levier côté gauche du demi-guidon.
Transmission entre moteur et arbre primaire de la boîte
par engrenages à dents droites.
Rapport :
32/59
Boîte :
à 6 vitesses ;
avec engrenages constamment en prise, pédale de
commande à gauche.
Rapport pignon/couronne :
15/38.
Rapports totaux :
1e 15/37
2e 17/30
3e 20/27
4e 22/24
5e 24/23
6e 28/24
Transmission entre la boîte de vitesses et la roue AR par
chaîne.
Marque :
RK
Type :
525 GXW.
Dimensions :
5/8"x5/16"
Maillons :
96
Important
Tenir compte que les rapports indiqués ont été
homologués et qu’il ne faut absolument pas les modifier.
Toutefois Ducati Motor Holding S.p.A. est à votre
disposition pour toute exigence d’adaptation du
motocycle à des parcours spéciaux, ou compétitions et
pour vous indiquer des rapports différents de ceux
standard. Contactez un Concessionnaire ou Atelier
Agréé.
Attention
Pour remplacer la couronne AR, faites appel à un
Concessionnaire ou Atelier Agréé. Le remplacement et
montage incorrect de cet élément peut être
sérieusement préjudiciable pour la sécurité du pilote
aussi bien que du passager et endommager de manière
irréparable le motocycle.
69
F
Cadre
Tubulaire à treillis - structure supérieure en tubes d’acier
à haute résistance
Angle de braquage (de chaque côté) :
28°
Angle de chasse :
24°
Chasse :
100 mm
Roues
Jantes en alliage léger à cinq branches.
F
Avant
Marque :
BREMBO
Dimensions :
3,50x17"
Arrière
Marque :
BREMBO
Dimensions :
5,50x17"
La roue AV est du type à axe amovible.
70
Pneus
Avant
Radial, type “tubeless”.
Dimensions :
120/70-ZR17
Arrière
Radial, type “tubeless”.
Dimensions :
180/55-ZR17
En alternative :
170/60-ZR17
Bougies d’allumage
Marque :
CHAMPION
Type :
RA 6 HC
En alternative :
NGK
Type :
DCPR8E
Suspensions
Avant
Fourche hydraulique inversée dotée de réglage de
l'action hydraulique amortissante en extension,
compression et de la précontrainte du ressort.
Diamètre tubes de fourche :
43 mm
Débattement sur l’axe des tubes de fourche :
120 mm
Arrière
L'amortisseur réglable en extension, compression et
dans la précontrainte du ressort, est fixé par sa partie
inférieure sur le bras oscillant en alliage d’aluminium.
Le bras oscillant tourne autour de l’axe pivot qui passe
par le moteur. Cette solution technologique procure au
système une stabilité exceptionnelle.
L’amortissement hydraulique varie en fonction de la
course de l’amortisseur. Cet amortisseur est aussi doté
de réglage de la longueur totale. La longueur standard est
de 336 mm, mais il est possibile de réduire de 4 mm et
augmenter de 8 mm cette valeur. Cette solution permet
de régler la hauteur de la selle indépendamment du
réglage de la précontrainte du ressort.
Système d'échappement
Catalysé en conformité à la réglementation antipollution.
Coloris disponibles
Rouge Anniversaire Ducati réf. 473.101 (PPG)
Jaune Ducati réf. 473.201 (PPG)
Cadre et jantes couleur métal.
Gris foncé réf. *0017 (PPG)
Cadre et jantes rouges fluorescentes.
F
Débattement :
76 mm
Débattement roue arrière :
145 mm
71
F
Système électrique
Se compose des principaux éléments qui suivent :
phare avant avec ampoule à iode, double filament 12V55/60W.
Feu de position avec ampoule 12V-5W.
Commandes électriques sur les demi-guidons.
Clignotants de direction, ampoules 12V-10W.
Avertisseur sonore.
Contacteurs feux stop.
Batterie, 12V-10 Ah.
Alternateur, 12V-520W.
Régulateur électronique, protégé par fusible de 40 A
placé à côté de la batterie.
Démarreur électrique, 12V-0,7 kW.
Feu arrière, ampoule à double filament, 12V-5/21W pour
signaler l’arrêt, et feu de position; ampoule 12V-5W pour
éclairage de plaque minéralogique.
Remarque
Pour le remplacement des ampoules se reporter au
paragraphe “Remplacement des ampoules” à la page 54.
Fusibles
La boîte à fusibles principale est placée sur le côté
gauche de la batterie (fig. 70).
Les fusibles utilisés sont accessibles en retirant le cache
de protection (1) sur lequel est indiqué l'ordre de
montage et l'ampérage.
Au système ne sont reliés que six fusibles. Deux sont de
réserve.
Le fusible de 40A (2) placé sur le côté droit de la batterie
(fig. 70) protège le régulateur électronique.
Pour accéder au fusible, il faut retirer le capuchon de
protection (3).
On peut reconnaître un fusible fondu par la coupure de
son filament intérieur de conduction (4, fig. 71).
Important
Pour éviter tout court-circuitage, réalisez le
remplacement du fusible avec clé de contact en position
OFF.
Attention
N’utilisez jamais un fusible ayant des
caractéristiques autres que celles établies. Faute du
respect de cette règle, on pourrait porter préjudice au
système électrique voire provoquer un incendie.
72
3
2
1
fig. 70
4
4
BIEN FONCTIONNANT
FONDU
fig. 71
Légende plan de câblage électrique/injection
1) Commutateur droit.
2) Antenne Transpondeur.
3) Commutateur à clé.
4) Relais principal.
5) Boîte à fusibles.
6) Avertisseur sonore.
7) Démarreur électrique.
8) Solenoïde de démarrage.
9) Batterie.
10) Fusible régulateur.
11) Régulateur.
12) Alternateur.
13) Clignotant de direction arrière droit.
14) Feu arrière.
15) Eclairage de plaque.
16) Clignotant de direction arrière gauche.
17) Réservoir.
18) Connexion autodiagnostic.
19) Capteur de vitesse.
20) Alimentation autodiagnostic.
21) Contacteur béquille latérale.
22) Contacteur feu de stop arrière.
23) Bobine cylindre horizontal.
24) Bobine cylindre vertical.
25) Bougie 1 cylindre horizontal.
26) Bougie 2 cylindre horizontal.
27) Bougie 1 cylindre vertical.
28) Bougie 2 cylindre vertical.
29) Relais injection.
30) Injecteur cylindre horizontal.
F
73
F
31) Injecteur cylindre vertical.
32) Potentiomètre papillon.
33) Capteur de tours moteur/phase.
34) Transmetteur de température huile boîtier
électronique.
35) Boîtier électronique 5.9 M.
36) Contacteur point mort.
37) Contacteur pression huile.
38) Contacteur feu de stop avant.
39) Contacteur embrayage.
40) Transmetteur de température huile instrument.
41) Commutateur gauche.
42) Capteur de température/pression air.
43) Instruments (tableau de bord).
44) Clignotant de direction avant gauche.
45) Phare.
46) Clignotant de direction avant droit.
47) Connecteur 24 pôles.
74
Code couleurs des fils
B Bleu
W Blanc
V Violet
Bk Noir
Y Jaune
R Rouge
Lb Bleu clair
Gr Gris
G Vert
Bn Marron
O Orange
P Rose
Légende boîte à fusibles (4)
Pos.
Consommateurs
Val.
1-9
Général
30 A
2-10
Feu de position, feu de route/
croisement, capteur vitesse,
solenoïde de démarrage
15 A
3-11
Boîtier de commande moteur
3A
4-12
Stop, avertisseur sonore, appel de
phare, key on (clé sur on)
15 A
5-13
Tableau de bord
3A
6-14
Injection
20 A
F
Remarque
Le plan du câblage électrique se trouve à la fin de
ce manuel.
75
AIDE-MEMOIRE POUR L’ENTRETIEN PERIODIQUE
kkm
1000
10000
20000
30000
40000
F
50000
76
Nom du
Service Ducati
Kilométrage
Date
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement