CARMEN® Mode d`emploi

CARMEN® Mode d`emploi
Mode d’emploi
FRANÇAIS
Chère cliente,
Cher client,
En choisissant les produits Esprident, vous avez opté pour des produits de qualité,
harmonieusement adaptés les uns aux autres, permettant une réalisation fiable et
esthétique de vos travaux céramiques.
Une des conditions essentielles de la réussite de vos travaux est le suivi des consignes
d'utilisation de la céramique CARMEN®.
Cette brochure contient de nombreux conseils pratiques sur la façon d'utiliser nos produits.
Vous trouverez des informations supplémentaires dans notre brochure intitulée « Handling
tips for CARMEN® ceramics » Réf. 989-677-20.
Si vous avez des questions au sujet de la mise en œuvre de nos produits,
nos conseillers en matière d’applications dentaires sont à votre
entière disposition.
Ligne directe : 01 64 11 26 26
Vous trouverez informations et modes d’emploi relatifs aux systèmes
céramique Esprident sur Internet, à l’adresse suivante :
www.esprident.com.
2
Contenu
Facteurs importants · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · page
Avantages de la céramique CARMEN® / coefficients de dilatation thermique · page
Domaines d’application des masses céramiques · · · · · · · · · · · · · page
Préparation de l’armature· · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · page
Application du flash opaque· · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · page
Application de l’opaque en pâte universal CARMEN® · · · · · · · · · page
Application des masses d’épaulement et cervicales · · · · · · · · · · · page
Montage de la céramique – classement des masses incisales · · · page
Montage (standard) – Etapes du travail· · · · · · · · · · · · · · · · · · · · page
Comment utiliser les différents liquides· · · · · · · · · · · · · · · · · · · · page
Utilisation des Stains Universal · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · page
Contrôle du four – Nettoyage du four · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · page
Tableau de cuisson · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · page
Mode d’emploi EspriVest revêtement pour die réfractaire · · · · · · page
Cuve de duplication Esprident · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · page
Réalisation d'inlays, d'onlays et facettes · · · · · · · · · · · · · · · · · · · page
Réalisation de couronnes jackets · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · page
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
14
15
16
17
18
20
21
23
FRANÇAIS
Situation initiale
Travail in situ
La céramique CARMEN® présente des
propriétés tout à fait innovantes, qui
ouvrent des nouvelles perspectives dans le
travail de la céramique sur métal. Par sa
qualité, la simplicité de sa manipulation et
ses résultats esthétiques parfaits, elle
répond à toutes vos exigences.
La céramique CARMEN® présente une très
grande stabilité à tous les stades de la
cuisson. Même après plusieurs cuissons, elle
conserve sa forme, sa teinte et sa brillance.
La céramique CARMEN® se différencie
fondamentalement des autres céramiques
du fait de sa faible température de cuisson,
ce qui fait que l'armature métallique est
soumise à des contraintes nettement moins
importantes.
La céramique CARMEN® a été mise au point
de façon à être compatible avec tous les
alliages céramo-métalliques dont les
coefficients de dilatation thermique se
situent entre : 14,1 x 10-6 et 15,3 x 10-6
pour une température de 25°C à 600°C et
13,9 x 10-6 et 15,1 x 10-6 pour une
température de 25°C à 500°C.
Tous les matériaux CARMEN® doivent
être stockés à température ambiante
(20 à 25°C).
A noter que le coefficient de dilatation
thermique moyen de la céramique
CARMEN® est de : 11,61 x 10-6 pour une
température de 25°C à 500°C.
4
FRANÇAIS
Avantages de la céramique CARMEN®
4. Basse température de cuisson
1. Stabilité à la cuisson, bonne tenue
des formes et des arêtes
Pas d’arrondissement des formes, maintien
des arêtes vives.
La basse température de cuisson (870°C pour
les cuissons de dentines I et II) induit moins
de contrainte pour l’armature métallique.
2. Extrême stabilité des teintes
5. Compatibilité avec tous les alliages
3. Rendu des teintes
La céramique CARMEN® convient à tous les
alliages courants dont les coefficients de
dilatation thermique se situent entre
14,1 x 10-6 et 15,3 x 10-6 entre 25 et 600°C
et 13,9 x 10-6 et 15,1 x 10-6 entre 25 et 500°C,
y compris aux alliages à forte teneur en or,
particulièrement sensibles.
– une brillance hors du commun
– une translucidité et un effet de
profondeur élevés
– une opacité modulable
– une fluorescence naturelle
– une stabilité de l’opalescence
– une grande transmission de la lumière
et une réfraction naturelle résultent des
effets de prisme produits dans la structure
microcristalline du matériau de base.
6. Facile à utiliser
La céramique CARMEN® est extrêmement
facile à modeler ; de plus elle offre un
rendu esthétique de premier ordre grâce à
une large gamme de produits.
Voici les principales caractéristiques de
CARMEN® !
Triceram®
Alliages compatibles avec CARMEN®
X=Remanium® CS
Ni-Cr
X=Triloy
X=Remanium® 2000
Co Cr
X=Remanium® CD
Au-Pt
Au-Pd-Ag
Al2O3
X
Ti ZrO2
X
X
Pd-Cu
13,5
14
Au (LFC)
X
Pd-Ag
14,5
15
15,5
16 x10-6/K
Coefficient de dilatation thermique (25–600 °C)
8
9,6 10
13
13,5
14
14,5
15
15,5
Coefficient de dilatation thermique (25–500 °C)
Coefficients de dilatation thermique (CDT) de différents alliages
5
16
16,4 x10-6/K
FRANÇAIS
Domaines d’application des
masses céramiques
Dentine intensive (DI) :
– masse intensive de couleur orange
– pour les extrémités des mamelons
– pour la caractérisation de la dentine
– à placer dans la zone des sillons centraux.
Incisal opalescent 57-60 (IO) :
– opalescent :
effet bleuté en lumière réfléchie, effet
orangé en lumière transmise
– couche alternée en région incisale
– renforce la réfraction naturelle
– application dans la région incisale.
Masse cervicale (C):
– renforce l’intinsité des teintes dans la
région cervicale
– peut être mélangée avec la teinte de
dentine correspondante.
Transparent opalescent 64 (TO) :
- masse opalescente bleue
- application dans la région incisale.
Arteline (AL) :
– pour des effets de profondeur
– imite les effets naturels dans la zone du
corps de la dentine et celle des mamelons.
Neutre transparent opalescent 65 (NTO) :
– masse opalescente pure
– renforce l’opalescence naturelle et la
transparence
– application dans la région incisale.
Opaque dentine intensive (ODI) :
– permet de moduler la teinte des dentines
et des dentines opaques
– application dans les zones de la dentine et
proximales.
Incisal intensif 62 (II) :
– masse blanche très opaque
– reproduit les zones déminéralisées
– convient aux crêtes latérales dans la zone
des molaires.
Masse gingivale (G/GD) :
– pour la reconstruction de la gencive ou de
papille.
Incisal intensif 63 (II) :
– masse de couleur miel
– reproduit les caractéristiques dues à l’âge
– application dans la région incisale.
6
FRANÇAIS
Préparation de l’armature
Armature préparée
N.B. :
Il est recommandé d'utiliser des fraises en
carbure de tungstène pour le dégrossissage ;
le sablage se fera à l'oxyde d'alumine
(granulométrie minimale : 110µ) ; le nettoyage devra être soigneux et exécuté sous
l’eau courante ou au jet de vapeur.
Evitez les angles coupants et les arêtes
vives. L’armature doit être modelée de
façon homothétique afin de soutenir la
céramique. L'épaisseur de la céramique ne
devrait pas dépasser 2 mm au bord incisal.
Il est indispensable de respecter les
indications du fabricant d’alliage !
L'épaisseur du métal ne devrait pas être
inférieure à 0,3 mm.
Profitez des propriétés exceptionnelles du
AESTHETIC UNIVERSAL Bonder:
Gamme disponible :
Propriétés spécifiques du AESTHETIC
UNIVERSAL Bonder:
– augmentation de la cohésion métal/
céramique
– la teinte chaude du AESTHETIC
UNIVERSAL Bonder perfectionne l’effet
optique de la teinte de la céramique
– dégradé optimal des teintes au niveau du
bord cervical de la couronne
Réf.:
Set avec seringue (4 g),
pinceau et mode d’emploi
Seringue (4 g)
7
292-200-15
292-200-10
FRANÇAIS
Application du flash opaque
Flash opaque
Eliminer l'excédent de poudre par une
légère vibration. La surface du liant doit être
entièrement recouverte de poudre et ne pas
briller.
Le flash opaque est spécialement destiné
aux alliages céramo-métalliques à base de
métaux non précieux mais peut être utilisé
avec pratiquement tous les alliages céramométalliques courants à base de métaux
précieux.
Eviter, lors du saupoudrage, que des
particules de poudre ne pénètrent dans
l’intrados de la couronne.
Le flash opaque se compose d’une pâte de
base et de poudres teintées, dont les teintes
correspondent aux teintes dentaires (A1-D4).
Après la cuisson, la surface de l'opaque doit
avoir un aspect mat et rugueux et non pas
brillant.
Le flash opaque présente les caractéristiques
suivantes, et ce avec une seule cuisson :
– formation d'oxyde limitée,
– pas de changement de teinte,
– bon recouvrement.
Refermer le flacon après utilisation. Il est
possible de diluer la pâte de base à l'aide
du liquide flash opaque exclusivement.
Comment procéder :
Comme pour un opaque en pâte, en
appliquant sur l’armature sèche une couche
de pâte de base aussi mince que possible et
néanmoins suffisamment couvrante. Eviter
la formation de sur épaisseur et de gouttes.
Conseil à l’utilisateur : Les armatures
composées d’alliages céramo-métalliques
à base de métaux non précieux et
fortement oxydants doivent, après
chaque cuisson, être passées sous l’eau
courante et brossées, également dans
l’intrados de la couronne, pour prévenir
tout changement de couleur.
Saupoudrer la poudre flash sur le liant
encore humide en tenant l’armature au
dessus du petit pot muni d'un entonnoir.
Ne pas utiliser de produits décapants
avec le flash opaque.
8
FRANÇAIS
Application de l’opaque en
pâte universal CARMEN®
Application de l’opaque en pâte universal avant cuisson
Aspect satiné après cuisson
pâte doit avoir la consistance d’une crème.
L’opaque en pâte universal CARMEN® peut
être employé avec tous les alliages céramométalliques à base de métaux précieux ou
non précieux ainsi que pour les armatures
obtenues par galvanoplastie.
Application de l’opaque en pâte universal
CARMEN® : déposer l’opaque de la teinte
souhaitée (pour la dent à réaliser)
régulièrement et de façon à recouvrir toute
l’armature. Eviter une sur épaisseur dans
l’espace interproximal. Après la cuisson,
la surface doit être lisse et légèrement
brillante. Une cuisson suffit en règle
générale. Si une seconde cuisson est
nécessaire, il suffit de répéter l’opération à
l’identique.
Il présente les avantages suivants :
– application directe (pas besoin de
mélanger avant)
– une cuisson suffit en règle générale
– faible température de cuisson
– pas besoin d’un refroidissement lent (pour
toutes les cuissons de la céramique)
– faible épaisseur de la couche
– bon recouvrement de l’armature
métallique
– grande facilité d’application
– aspect satiné
Il est possible de diluer la pâte à l'aide du
liquide opaque universal CARMEN®
exclusivement.
N.B. :
Nettoyer le pinceau pour opaque en pâte
universal CARMEN® uniquement avec le
liquide opaque universal CARMEN® ou de la
vapeur, bien sécher celui-ci avant de
l'utiliser de nouveau.
Comment procéder :
utilisation de l’opaque en pâte universal
CARMEN® : ne pas utiliser le premier
millimètre de produit, qui sort de la
seringue, s’il est trop liquide. L’opaque en
9
FRANÇAIS
Application des masses
d’épaulement et cervicales
Masse d’épaulement après première cuisson
Masses d’épaulement
La céramique CARMEN® propose quatre
masses d’épaulement différentes, réparties
entre les quatre groupes de teinte A-B-C-D.
La masse d’épaulement « blanche » permet
d’obtenir, grâce aux mélanges appropriés,
toutes les nuances de A1 à D4 conformément au tableau ci-contre. Le mélange avec
la masse d’épaulement « transparente »
renforce la transparence de l’épaulement.
D’autres modifications individuelles peuvent
être obtenues à l’aide des masses
d’épaulement « jaune » et « orange ».
Pour mélanger, utiliser le liquide masse
épaulement universal.
Pour les préparations tangentielles, on
dispose de masses cervicales CA, CB, CC et
CD. Elles renforcent la teinte dans la région
cervicale de la couronne, lorsqu’on ne peut
–
A2
A3 A3,5 A4
50%
50% A2 50% A3
A3,5
+
+
+
50% CA 50% CA
50% CA
CA
B1
–
B2
B
C
D
BLANC
50 %
35 %
30 %
35 %
80 %
90 %
100 %
65 %
20 %
10 %
50 %
75 %
85 %
100 %
50 %
25 %
15 %
60 %
30 %
100 %
60 %
40 %
10 %
pas travailler avec des masses d’épaulement.
Elles doivent être mélangées avec de la
dentine de la teinte correspondant à celle
de la dent (conformément au tableau de
mélange ci-dessous).
Masses cervicales
A1
A
50 %
65 %
70 %
100 %
100 %
A1
A2
A3
A 3,5
A4
B1
B2
B3
B4
C1
C2
C3
C4
D2
D3
D4
B3
50% B2 50% B3
+
+
50% CB 50% CB
10
B4
C1
CB
–
C2
C3
50% C2 50% C3
+
+
50% CC 50% CC
C4
D2
D3
D4
CC
CD
CD
CD
FRANÇAIS
Incisal
Dentine
Dentine opaque
Montage de la
céramique
Masse épaulement
Opaque
Neutre transparent
(si nécessaire)
Schéma de montage
La céramique CARMEN® est une céramique
translucide. C’est pourquoi la masse NT
(neutre-transparent) doit être utilisée de
façon très parcimonieuse.
Sélectionner les masses céramiques en
fonction de la teinte souhaitée pour la dent.
Pour les différentes teintes possibles, se
reporter au schéma de montage illustré cidessus.
Classement des masses incisales :
A1
A2
A3
A 3,5
A4
B1
B2
B3
N.B. :
On travaille généralement avec des masses
dentine opaque, ce qui évite que l’armature, recouverte d'opaque apparaisse par
transparence. Ces masses permettent
également de modifier l'opacité des
dentines (en mélangeant les masses dentine
et dentine opaque). A partir d’une épaisseur
de couche de 0,9 mm, on peut renoncer à
l’application de dentine opaque.
IT 57
IT 57
IT 59
IT 59
IT 60
IT 57
IT 59
IT 59
B4
C1
C2
C3
C4
D2
D3
D4
IT 60
IT 60
IT 59
IT 59
IT 60
IT 60
IT 59
IT 59
Avec IT 58, vous pouvez obtenir des effets
de gris supplémentaires, au niveau des
dents postérieures.
Vous trouverez des indications sur
l’application des liquides et des Stains
Universal aux pages 14 et 15.
11
FRANÇAIS
Montage (standard)
Etapes du travail
1ère cuisson de dentine
1. Application de la dentine opaque
2. Montage de la dentine
3. Incision vestibulaire de la dentine
4. Complément avec les masses incisales
5. Résultat après la première cuisson
12
FRANÇAIS
Montage (standard)
Etapes du travail
Corrections / Finition
6. Etat avant la 2ème cuisson
7. Finition après la 2ème cuisson
8. Vue vestibulaire après le glaçage
9. Vue palatine après le glaçage
13
FRANÇAIS
Comment utiliser les
différents liquides
Liquide de modelage LV universal :
– liquide standard pour le mélange des
masses et la ré-humidification de celles
déjà mélangées.
Liquide Stains Universal:
– pour délayer et appliquer les Stains
Universal
– pour le glaçage
Liquide de modelage MV universal :
– pour augmenter la plasticité
– s’utilise en particulier en atmosphère
chaude et sèche
– pour prolonger la malléabilité.
Liquide masse épaulement universal :
– pour mélanger les masses d’épaulement.
Liquide opaque universal CARMEN® :
– pour moduler la viscosité de l’opaque en
pâte
– pour nettoyer les pinceaux pour opaque.
Liquides colorés pour contrastes :
– pour teinter les masses mélangées
– pour améliorer le contraste lors du
montage
– combustion totale
– viscosité correspondant au liquide de
modelage LV universal.
Liquide flash opaque CARMEN® :
– pour diluer le liant flash opaque
– Bien agiter avant utilisation !
N.B. :
Les liquides universal peuvent également
être utilisés avec la céramique Triceram®.
14
FRANÇAIS
Utilisation des Stains Universal
Les colorants de maquillage « stains » permettent de modifier les teintes. Ils peuvent être
insérés dans la masse céramique et mélangés à celle-ci. Les colorants de maquillage « stains »
peuvent représenter jusqu’à 10% du poids de la masse céramique (SM, OD, D, IT, IO, NT + G).
En outre, ces masses peuvent être utilisées pour la coloration, en surface, de la céramique,
dans ce cas, utiliser le liquide Stains Universal.
■■
■■
■■
■■
■■
■■
■■
Stains 0 neutre
Stains 1 blanc
Stains 2 vanille
Stains 3 jaune
Stains 4 orange
Stains 5 orange foncé
Stains 6 rose
Stains 7 rose foncé
■■
■■
■■
■■
■■
■■
■■
■■
Stains 8 lilas
Stains 9 bleu
Stains 10 gris
Stains 11 vert olive
Stains 12 jaune olive
Stains 13 marron clair
Stains 14 marron foncé
Stains 15 noir
N.B. :
Les Stains Universal peuvent également être utilisés avec la céramique Triceram® (en interne
ou en externe).
15
FRANÇAIS
Contrôle du four
brillant et translucide, avec des arêtes bien
nettes. En cas de température finale trop
élevée, l’échantillon est très brillant avec des
arêtes peu nettes et, dans le cas contraire
(température finale trop basse), celui-ci
présente un aspect laiteux. Selon le cas,
diminuer, ou augmenter, la température
finale par paliers de 10°C. Procéder à la
cuisson de nouveaux échantillons.
N.B. :
Cuisson d'oxydation de l’alliage conformément aux indications du fabricant. Ces
indications peuvent varier en fonction du
type de four à céramique utilisé.
Soudure après cuisson :
soudure secondaire (à 745°C)
température de départ :
200°C
temps de séchage :
8 min
augmentation de la température : 55°C/min
température finale :
810°C
temps de maintien sous atmosphère : 30 sec
sans vide
sans refroidissement lent.
Afin de déterminer la bonne température
de cuisson de votre four, nous recommandons de réaliser une cuisson-test car seule
une telle opération permet de savoir
comment mener à bien les cuissons
ultérieures. Pour ce faire, utilisez la masse
NT (neutre-transparent), mélangée avec le
liquide de modelage LV universal et
effectuez la cuisson en respectant les
valeurs suivantes :
• température de départ 500°C
• temps de séchage 8 minutes
• augmentation de la température 50°C/min
• température en début d’obtention du vide
500°C
• température en fin d’obtention du vide
et température finale 870°C
• temps de maintien 1 minute, sans vide.
Placer l’échantillon sur une feuille de
platine, et non sur de la laine de silice, car
cela altère la qualité de la cuisson. La
température du four est adéquate si
l’échantillon, qui en sort, est légèrement
Nettoyage du four
Exécuter ce programme de cuisson sans
vide.
Les fours à céramique doivent être nettoyés
régulièrement, pour éliminer les dépôts sur
les parois intérieures de la chambre de
cuisson.
Respecter les indications du fabricant !
Pour ce faire, nous recommandons de
procéder comme suit :
– effectuer une cuisson dite de nettoyage à
l’aide de plaquettes de fibres de carbone,
réf. 260-317-00
– nettoyer en même temps les supports de
cuisson
– température de départ : 600°C
– temps de séchage : 1 minute
– vitesse de montée en température :
100-120°C/min
température finale : 1010°C
– temps de maintien : 10 minutes
Maintenir le four fermé. Pour éviter au
maximum l’humidité dans la chambre de
combustion, toujours fermer le four
après usage, le cas échéant, le régler sur
fonctionnement nocturne.
16
Augmentation
de temp./min
6 min
4 min
500 °C
500 °C
500 °C
500 °C
Cuisson de
l’épaulement
I et II
Cuisson
dentine I
17
Cuisson
dentine II
Glaçage
75 °C
50 °C
50 °C
50 °C
50 °C
75 °C
–
500 °C
500 °C
500 °C
500 °C
500 °C
Début
du vide
–
870 °C
870 °C
900 °C
960 °C
930 °C
Fin
du vide
Pour le glaçage de CARMEN®, l’utilisation d’une glaçure n’est pas nécessaire. En
général, pour augmenter l’effet de brillance, il suffit d’augmenter la température
finale ou le temps de maintien du programme de glaçage.
Les températures ci-dessus sont données à titre indicatif et peuvent être ajustées
selon le four utilisé et le résultat souhaité.
8 min
6 min
8 min
500 °C
Cuisson du
Flash opaque
6 min
500 °C
respecter les indications du fabricant
Temps de
séchage
Cuisson
d’opaque univ.
I et II
Cuisson de
l’oxydation
Température
de départ
870 °C
870 °C
870 °C
900 °C
960 °C
930 °C
1 min
1 min
1 min
1 min
1 min
1 min
Temps
Température
finale
de maintien
FRANÇAIS
Tableau de cuisson
FRANÇAIS
Mode d’emploi
EspriVest revêtement pour die réfractaire
Données techniques:
Rapport de mélange poudre : liquide
Temps de travail
Temps de prise
Résistance à la compression (après la cuisson)
Expansion thermique
Expansion de prise
30 g : 10.5 g
3,5 min.
4,5 min.
16 MPa
1,2 %
< 0,1 %
Conditionnement:
EspriVest revêtement pour die réfractaire
EspriVest liquide de mélange
250 g
100 ml
Réf. 260-325-00
Réf. 260-326-00
Réalisation de dies réfractaires:
Procédure:
11. Réaliser le maître-modèle ou le modèle de travail.
12. Combler les zones de contre-dépouille.
13. Pour ménager de la place pour le ciment ou la colle, déposer une couche uniforme de
die spacer, jusqu’à environ 1 mm au-dessus de la limite de préparation.
14. Positionner le ou les dies du maître-modèle dans le moule de duplication.
15. Dupliquer de préférence avec du silicone par addition (par ex. Rema®-Sil de Dentaurum).
16. Doser avec précision le revêtement pour die réfractaire EspriVest.
Rapport de mélange :
10 en masse de poudre pour 3,5 en masse de liquide de mélange EspriVest non dilué.
Pour obtenir des résultats constants, il faut impérativement peser le revêtement et le
liquide EspriVest sur une balance (par ex. une balance pour or avec une précision de
0,01 g).
Pour obtenir un mélange homogène, il convient toutefois de mélanger au moins 30 g
de poudre avec 10,5 g de liquide de mélange EspriVest non dilué. Des quantités plus
grandes de liquide augmentent la fluidité, mais diminuent la dureté finale et modifient
les valeurs d’expansion. L’humidité résiduelle dans le bol de mélange donne lieu à des
valeurs d’expansion incontrôlables (pour les couronnes jacket, respecter le rapport de
mélange spécifique !)
17. Commencer à mélanger à la main dans le petit bol de mélange, puis mélanger pendant
env. 45 secondes à grande vitesse dans le mélangeur sous vide.
Le mélange d’une quantité inférieure à 30 g ne permet pas un malaxage
homogène !
S’il n’y a pas de petit bol de mélange sous vide, mélanger minutieusement à la main.
18
FRANÇAIS
18. Faire couler le revêtement dans le moule de duplication sur un vibreur, pour éviter la
formation de bulles.
19. Le démoulage peut avoir lieu au bout d’env. 45 minutes (en fonction de l’élasticité de la
masse de duplication (respecter le mode d’emploi du fabricant).
10. Marquage de la limite de préparation au moyen d’un crayon incombustible.
11. Dégazage des dies réfractaires – cuisson de frittage:
Faire monter la température du four à cylindre de 50 °C (température de départ) à 750 °C,
à raison d’une augmentation de température de 5 °C/min. Maintenir le four à cette
température pendant 5 min. Passer ensuite au four à céramique. Température de
départ : 700 °C – durée de fermeture : 1 min. – augmentation de la température :
55 °C/min – température finale : 1050 °C – temps de maintien : 5 min, sans vide.
Le résultat doit présenter un aspect de surface uniforme.
Si plus de 5 dies sont frittés à la fois, le temps de maintien doit passer à 8 min.
Après la cuisson de frittage, les dies doivent être blancs comme neige. Une coloration
grise des dies EspriVest peut avoir les causes suivantes :
–
température de frittage trop basse
–
temps de maintien trop court
La cuisson de frittage compense l’expansion de prise. Si les rapports de mélange et les
conditions de réalisation de la cuisson de frittage sont rigoureusement respectées, le die
réfractaire EspriVest et le die du maître-modèle présentent des mensurations
parfaitement identiques.
N.B. :
Lorsque les dies ne sont pas frittés immédiatement après avoir été ôtés du moule de
duplication, il peut se former, en cas de forte humidité ambiante, une couche veloutée à
la surface du die. Ce phénomène n’a aucune influence sur les propriétés de surface et la
précision d’ajustage d’EspriVest ; il ne se produit pas, lorsque le frittage est immédiat
ou bien il disparaît après cette opération.
1 1 facettes CARMEN® in situ
19
FRANÇAIS
Cuve de duplication Esprident
La cuve est utilisée pour la réalisation de duplicata de
MPU lors de la fabrication d'inlays,d'onlays, de
facettes et de couronnes jackets. Selon la taille des
moignons, il est possible de dupliquer deux moignons
à la fois.
Gamme disponible :
Cuve de duplication avec matériau de fixation
Cuve de duplication sans matériau de fixation
Réf. 260-331-00
Réf. 260-332-00
Les pièces détachées suivantes peuvent être commandées séparément :
Partie supérieure en aluminium
Partie inférieure en plastique
Matériau de fixation
Réf. 260-333-00
Réf. 260-334-00
Réf. 260-335-00
Mode d’emploi de la cuve de duplication Esprident :
1.
La préparation du MPU se déroule comme d’habitude (meulage, détourage, couche de
die espaceur, etc.) – Cf. également Mode d’emploi EspriVest.
2.
Positionner le MPU dans la partie inférieure de la cuve où a été placé le matériau de
fixation. Pour assurer l’emboîtement de la partie supérieure, il est recommandé
d’enlever l’excédent de matériau de fixation.
3.
Placer la partie supérieure (en aluminium) de la cuve sur la partie inférieure (en plastique).
Faire pénétrer, par l’ouverture de la partie supérieure, de préférence du silicone par
addition, (par ex., Rema-Sil‚ de Dentaurum).
4.
Après durcissement du silicone, séparer avec précaution la partie supérieure de la cuve
de la partie inférieure et extraire le moignon. Se référer au mode d'emploi du fabricant
du revêtement pour les informations concernant la coulée du revêtement réfractaire et
les opérations suivantes.
20
FRANÇAIS
Réalisation d’inlays, d’onlays et de facettes
Rapport de mélange du revêtement pour les inlays, onlays et facettes :
30 g de poudre pour 10,5 g de liquide
Important : la température de cuisson de la céramique CARMEN® doit être augmentée de 30 °C
par rapport à la température normale des cuissons de dentine et de correction.
Avant chaque cuisson, il est impératif de saturer complètement le die réfractaire. Comme
liquide de saturation, le liquide LV universal Réf. 299-160-80 est recommandé. Dans le cas où il
n’est pas possible de cuire immédiatement la céramique, il est recommandé de placer la base
du die réfractaire dans le liquide de saturation pour prévenir le séchage de la céramique.
Procédure :
1.
Déposer et cuire une fine couche de matériau masse d’épaulement correspondant à la
teinte de la dent pour les inlays/onlays et de transparent pour les facettes.
Conseil : ne pas aller jusqu’à la limite de la préparation.
Tableau de cuisson :
2.
temp.
départ
temps
de séchage
augmentation
de la temp./min.
temp. en début
d’obt. du vide
temp. en fin
d’obt. du vide
temp.
finale
temps
de maintien
500 °C
6 min.
55 °C
500 °C
950 °C
950 °C
1 min.
Pour les inlays/onlays combler la cavité avec du matériau d’épaulement de la même teinte
que celle de la dent. Inciser le long des sillons principaux, afin de permettre le retrait de la
masse épaulement vers le revêtement.
Conseil : ne pas aller jusqu’à la limite de la préparation.
Tableau de cuisson :
3.
temp.
départ
temps
de séchage
augmentation
de la temp./min.
temp. en début
d’obt. du vide
temp. en fin
d’obt. du vide
temp.
finale
temps
de maintien
500 °C
6 min.
55 °C
500 °C
950 °C
950 °C
1 min.
Compléter le montage avec des masses dentine, incisale et transparente jusqu’à la limite de
la préparation. Idem pour les facettes ; pour les inlays/onlays, inciser légèrement le long des
sillons principaux.
Tableau de cuisson :
temp.
départ
temps
de séchage
augmentation
de la temp./min.
temp. en début
d’obt. du vide
temp. en fin
d’obt. du vide
temp.
finale
temps
de maintien
500 °C
6 min.
55 °C
400 °C
900 °C
900 °C
1 min.
21
FRANÇAIS
4.
Le cas échéant, pratiquer une cuisson de correction (identique à la cuisson N°3).
5.
Cuisson de glaçage
Tableau de cuisson :
temp.
départ
temps
de séchage
augmentation
de la temp./min.
temp. en début
d’obt. du vide
temp. en fin
d’obt. du vide
temp.
finale
temps
de maintien
500 °C
6 min.
75 °C
–
–
900 °C
1–1,5 min.
On peut augmenter le degré de glaçage, en prolongeant le temps de maintien.
6.
Sablage du revêtement avec des perles de verre de 50 µm et sous une pression de 1,5 bar
maximum.
Attention : bien recouvrir ou protéger les bords !
7.
Transfert sur le die du maître-modèle.
Pour la finition, tenir compte de la précision d’ajustage, de la fonction et de l’esthétique.
Les valeurs indiquées ici sont le résultat de l’expérience. Les températures de cuisson peuvent
varier en fonction du type de four. Il est généralement recommandé d’effectuer une cuissontest (contrôle du four).
1 1 Facettes CARMEN® sur modèle
1 1 Facettes CARMEN® en bouche
22
FRANÇAIS
Réalisation de couronnes jacket
Le rapport de mélange du revêtement pour die réfractaire EspriVest pour les couronnes jacket
diffère légèrement du rapport relatif aux inlays/onlays et facettes :
30 g de poudre pour 10 g de liquide + 1 g d’eau déminéralisée
Pour assurer un parfait ajustage il est impératif d’additionner 1 g d’eau déminéralisée.
Important : la température de cuisson de la céramique CARMEN® doit être augmentée de
30 °C par rapport à la température normale des cuissons de dentine et de
correction.
Avant chaque cuisson, il est impératif de saturer complètement le die réfractaire. Comme
liquide de saturation, le liquide LV universal est recommandé. Dans le cas où il n’est pas possible
de cuire immédiatement la céramique, il est recommandé de placer la base du die réfractaire
dans le liquide de saturation pour prévenir le séchage de la céramique et en conserver
l’homogénéité.
Un refroidissement lent est recommandé, afin d’éliminer les fortes tensions provoquées dans la
céramique par le gros volume de revêtement. Avec les fours à programmation par temps,
le temps de refroidissement est de 5 min. Avec les fours à programmation par température,
celle-ci devrait être réglée sur 600 °C.
Procédure :
1.
Appliquer un lait de masse épaulement transparente sur la surface du revêtement et
effectuer la cuisson. On augmente ainsi la liaison revêtement/céramique.
Conseil : ne pas aller jusqu’à la limite de la préparation.
Tableau de cuisson :
2.
temp.
départ
temps
de séchage
augment. de
la temp./min.
500 °C
6 min.
55 °C
temp. en début
temp. en fin
d’obten. du vide d’obten. du vide
500 °C
950 °C
temp.
finale
temps
de maintien
durée de
refroidiss.
950 °C
1 min.
5 min.
Deuxième cuisson de masse épaulement – masse épaulement correspondant à la couleur de
la dent. On obtient ainsi un renforcement et une meilleure résistance des structures internes.
Conseil : ne pas aller jusqu’à la limite de la préparation. Compléter plus tard avec de la
dentine opaque ou de la masse cervicale.
Tableau de cuisson :
temp.
départ
temps
de séchage
augment. de
la temp./min.
500 °C
6 min.
55 °C
temp. en début
temp. en fin
d’obten. du vide d’obten. du vide
500 °C
950 °C
23
temp.
finale
temps
de maintien
durée de
refroidiss.
950 °C
1 min.
5 min.
FRANÇAIS
3.
Réaliser un modèle réduit de la dent avec de la dentine opaque. Compléter le montage
avec des masses dentine, incisale et transparente, jusqu’à la limite de la préparation.
Tableau de cuisson :
temp.
départ
temps
de séchage
augment. de
la temp./min.
500 °C
6 min.
55 °C
temp. en début
temp. en fin
d’obten. du vide d’obten. du vide
400 °C
900 °C
temp.
finale
temps
de maintien
durée de
refroidiss.
900 °C
1 min.
5 min.
4.
Le cas échéant, pratiquer une cuisson de correction (identique à la cuisson N°3).
5.
Glaçage
Tableau de cuisson :
temp.
départ
temps
de séchage
augment. de
la temp./min.
500 °C
6 min.
75 °C
temp. en début
temp. en fin
d’obten. du vide d’obten. du vide
–
–
temp.
finale
temps
de maintien
durée de
refroidiss.
900 °C
1–1,5 min.
5 min.
On peut augmenter le degré de glaçage, en prolongeant le temps de maintien.
6.
Sablage du revêtement avec des perles de verre de 50 µm et sous une pression d’1,5 bar
maximum.
Attention : bien recouvrir ou protéger les bords !
7.
Transfert sur le die du maître-modèle.
Pour la finition, tenir compte de la précision d’ajustage, de la fonction et de l’esthétique.
Les valeurs indiquées ici sont le résultat de l’expérience. Les températures de cuisson peuvent
varier en fonction du type de four. Il est généralement recommandé d’effectuer une cuissontest (contrôle du four).
Vous trouverez également de plus amples détails sur la façon de
travailler la céramique Carmen‚ dans notre brochure intitulée «
Handling tips for CARMEN® ceramics » Réf. 989-677-20.
Si vous avez des questions au sujet de la mise en œuvre de nos produits,
nos conseillers en matière d’applications dentaires sont à votre
entière disposition.
Ligne directe : 01 64 11 26 26
Vous trouverez informations et modes d’emploi relatifs aux systèmes
céramique Esprident sur Internet, à l’adresse suivante :
www.esprident.com.
24
06/03
Esprident GmbH · aesthetic dental products
Turnstraße 31 · 75228 Ispringen · Germany
Tel. + 49 72 31/803-440 · Fax + 49 72 31/803-321
A Dentaurum company
www.esprident.com · E-Mail: [email protected]
989-761-70 Printed by Dentaurum Germany 06/03
Mise à jour
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement