Télécharger (2.8 Mo)

Télécharger (2.8 Mo)
exe 160-6
26/04/10
17:29
Page 2
Equipement
> Le château
d’eau du Prissé
entre en service
p12
Participation
citoyenne
> Mode d’emploi
p16
Rencontres
avec la mer
> L’escale
littéraire
p28
Muséum
d’histoire naturelle
Ouverture à la Plaine d’Ansot
n°160 > Mai - Juin 2010
exe 156
7/07/09
8:40
Page 2
L
Pub
exe 160-6
27/04/10
14:48
Page 3
LE MAGAZINE DE LA VILLE > n°160
sommaire
Mai - Juin 2010
Action publique
4
4
- ÉDITORIAL
> Un printemps riche en événements !
6
- AMÉNAGEMENT URBAIN
> Hauts de Bayonne, rénovation et concertation
8
- AMÉNAGEMENT URBAIN
> Séqué, le chantier vert
11 - VIE SOCIALE
> Rappel à l’ordre pour les mineurs
12 - ÉQUIPEMENT
> Le château d’eau du Prissé entre en service
14 - COOPÉRATION INTERNATIONALE > Bayonne… et le reste du monde !
15 - TOURISME
> Visiter Bayonne autrement
16 - VIE CITOYENNE
> Participation citoyenne, mode d’emploi
Dossier > Muséum d’histoire naturelle
19
Ouverture à la plaine d’Ansot
20 - LE MUSÉUM S ’OUVRE AU PUBLIC EN PLEINE NATURE
22 - UN VRAI PARCOURS DE DÉCOUVERTE NATURALISTE
24 - UN TRÉSOR QUI SOMMEILLE EN RÉSER VE
Vie de la cité
27
28 - ÉVÉNEMENT
> Rencontres avec la mer, l’escale littéraire
30 - EXPOSITION
> Basterretxea, au cœur de la culture basque
31 - ÉVÉNEMENTS
> Fondre pour le chocolat
L’heure du végétal
32 - ÉVÉNEMENTS
> 21 juin, la nuit de toutes les musiques
Férias, l’originalité bayonnaise
33 - PORTRAITS
> Yves Brillaxis,“Nous avons des atouts uniques”
Philippe Bening,“Dynamiser les Halles”
Bayonne scope > Bloc-notes >
Actualités associatives > Carnet
34
Expression des groupes politiques
41
Directeur de la publication
> Jean Grenet
Rédaction
> Valérie Auberty
Secrétaire de rédaction
> Stéphane Daguin
Photos
> Cédric Pasquini,
Ludovic Zeller
Mise en page
> Nerea
Photogravure
> Profilkolor
Impression
> Fabrègue Imprimeur
Régie publicitaire
> Supports Promotion
Traductions
> Philippe JauréguiberryRospide, Peio Héguy
(basque) et l’Institut
Occitan (gascon)
exe 160-6
26/04/10
4
17:25
Page 4
Editorial
Un printemps riche
en événements !
> Jean GRENET, Maire de Bayonne, Président de la Communauté d’agglomération de Bayonne Anglet Biarritz, Député des Pyrénées-Atlantiques
L
e muséum d’histoire naturelle ouvre ses portes à la plaine d’Ansot le 5 juin prochain. Il
s’agira du seul muséum en France implanté au
cœur même d’un espace naturel et protégé, ce
grand pôle environnemental de plus de cent
hectares aux portes de Bayonne qui accueille
depuis quatre ans des milliers de visiteurs et les
sensibilise à la nature, à l’environnement et à
l’écosystème si particulier des barthes. Nous
avons fait le choix d’un accès libre et gratuit à
ce site unique, au muséum et à toutes les expositions qui vont s’y tenir.
Toute une série de manifestations culturelles et
festives est programmée en mai et juin : la
Bourse aux plantes, les Journées du chocolat, la
Nuit des musées,… mais aussi Les Maimorables
qui célèbrent dix ans d’un succès grandissant.
La plupart des animations se déroule dans le
quartier des Hauts de Bayonne qui s’enrichit
encore de nouveaux spectacles, toujours dans
le même esprit de convivialité et de fête. A cette
occasion, je vous invite à découvrir en musique
la nouvelle salle L’Albizia, le dimanche 16 mai.
La culture basque est à l’honneur dans les
musées avec l’hommage rendu à Nestor
Basterretxea, grande figure de l’art basque que
nous sommes fiers de recevoir dans la cité. En
parallèle, la Poudrière, espace d’art contemporain, proposera un regard sur la sculpture basque de nos jours au travers de plusieurs artistes.
J’ai souhaité la venue des Écrivains de marine à
Bayonne pour des “Rencontres avec la mer”
exceptionnelles les 12 et 13 juin. Ces plumes
talentueuses nous rappelleront que l’histoire de
notre ville s’est construite autour de son port,
mêlant de tout temps le fluvial et le maritime.
...l’accès à tous
et la gratuité
de la quasi totalité
de ces manifestations ...
Quant à la fête de la musique, elle est devenue
une véritable institution qui verra cette année
encore des milliers de personnes applaudir dans
le décor unique de nos rues et de nos places
près de quatre-vingts groupes musicaux.
Ce printemps, plus d’une centaine d’animations, de spectacles au théâtre comme aux arènes, d’expositions, de rencontres est proposée
dans les différents quartiers de la ville. Avec un
point commun : l’accès à tous et la gratuité de
la quasi-totalité de ces manifestations de qualité
et riches en diversité.
Bayonne vous l’offre,
profitez-en ! ■
exe 160-6
26/04/10
17:26
Page 5
Editorial
5
Zenbat gertakari
udaberri honetan !
> Jean GRENET, Baionako Auzapeza, B.A.B Hiri Elkargoburua,
Pirinio Atlantikoko Diputatua
H
istoria naturalaren Museoak ateak zabaltzen ditu Ansoten,
heldu den ekainaren 5ean. Natura gune babestu baten
erdian aurkitzen den Frantziako museo bakarra dugu hau.
Baionaren ondo-ondoan, ehun hektarea baino gehiagoko
ingurumen polo handi honek azken lau urte hauetan milaka bisitari hartzen ditu eta errepira izanki, bertan atzematen den natura,
ingurumen eta ekosistema berezia ezagutarazten. Erabaki dugu
gune bakan honetako, museorako eta bertan antolatuak izanen
diren erakusketa guzietarako sartzea dohainik uztea.
Kultur eta besta ekimen andana bat programatua da maiatza
eta ekaineko : la Bourse aux plantes (Landareen moltsa), les
Journées du chocolat (xokolatearen Egunak), la Nuit des musées
(museoen Gauak),… baina ere Les Maimorables, azken hamar
urte hauetan gero eta arrakasta handiagoa ezagutu dutena.
Animazio gehienak Baiona Gainaldeko auzotegian gertatzen
dira, eta ikusgarri berriez aberastuko dira, beti ere besta eta
adiskidantza giroan. Kari horretara, Albizia gela berria musikari
esker ezagutzera gomitatzen zaituztet, maiatzaren 16an,
igandearekin.
Euskal kulturari leku berezia emana izanen zaio museoetan,
gure hirian ohore handiz hartzen dugun euskal artearen figura
ospetsua den Nestor Bazterretxeari omenaldia eskainiz.
Honekin batera, la Poudrière, arte gaurkide esparruak, gaurko
euskal zizelkaritzari buruzko begirada eskainiko digu, artista
ezberdinen bitartez.
Nahi izan dut marinako Idazleak Baionara etor daitezen aparteko “Itsasoaren topaketa” batzuen karietara, ekainaren 12 eta
13an. Ahalmen handiko luma hauek oroitaraziko digute gure
hiriaren historia haren portuaren inguruan eraiki dela, betidanik
ibaia eta itsasoa uztartuz.
Musikaren bestari dagokionez, benetako instituzioa bilakatu da
eta aurten ere milaka jende hurbilduko dira gure karrika eta
plazek eskaintzen duten agertoki bakanean arituko diren laurogoi
taldeak txalotzera.
Udaberri honetan, ehun bat animazio, ikuskizun, antzokian
bezain bat zezen plazan ere, erakusketa, topaketa baino
gehiago proposatua da hiriko auzotegi ezberdinetan. Helburu
berdinarekin, denak kalitatezko gertakizun oso desberdin gehienetara urririk joateko parada izan dezaten.
Baionak eskaintzen dizue,
balia zaitezte ! ■
Un primtemps florit
d'eveniments !
> Joan GRENET, Maire de Baiona, President de la Comunautat
d’Aglomeracion de Baiona, Anglet, Biàrritz,
Deputat deus Pirenèus Atlantics
L
o musèum d’istòria naturau qu'alanda las soas pòrtas per la
plana d’Ansòt lo 5 de junh qui arriba. Que serà lo sol musèum
en França plantat au bèth miei d’un espaci naturau e emparat,
aqueth gran pòle environamentau, de mei de cent ectaras a las
pòrtas de Baiona, qui arcuelh desempuish quate ans milierats
de visitaires e que'us sensibiliza a la natura, a l’environament e a
l’eco-sistèma tant especific qui son las bartas. Qu'avem hèita la
causida d'un accès libre e a gratis, ad aqueth site unenc, au
musèum e a totas las mustras qui s'i muisharàn.
Ua grana seguida de manifestacions culturaus e hestivas qu'es
programada en mai e en junh : la Borsa de las plantas, los Dias deu
chocolat, la Nueit deus musèus,… mes tanben Las Maimorablas
qui celèbran dètz ans d’ua escaduda a mei anar mei grana.
La màger part de las animacions que's debanan au barri deus
Hauts de Baiona qui s’enriqueish enqüèra d'espectacles navèths,
tostemps en lo medish esperit de convivialitat e de hèsta. Ad
aqueth parat, que'vs convidi a descobrir en musica la navèra sala
L’Albizia, lo dimenge 16 de mai.
La cultura basca qu'es a l’aunor dens los musèus dab l’aumenatge
hèit a Nestor Basterretxea, grana cara de l’art basco de qui èm fièrs
d'arrecéber dens la ciutat. Au par d'aquò, la Poudrière, espaci d’art
contemporanèu, que perpausarà un espiar arron l'escultura basca
de uei lo dia dab mantuns artistas.
Qu'èi volut la vienguda deus Escrivans de marina a Baiona entà
“Encontres dab la mar” excepcionaus los 12 e 13 de juin. Aqueths
calams engenhècs que'ns brembaràn que l’istòria de la vila nòsta
que s’es bastida arron deu son pòrt, en mesclar de tostemps enlà
çò deu flumi e çò de la mar grana.
Tà çò de la hèsta de la musica, qu'es vaduda ua vertadèra institucion on augan tanben, milierats d'espectators qu'i vieneràn trucar
de las mans, per las nòstas bròjas carrèras e las nòstas bròjas
plaçòtas, arron ueitanta grops de musica.
Aqueth primtemps, mei d’un centenat d’animacions, d'espectacles
au teatre com a las arenas, de mustras, d'encontres que son
perpausats per tots los quartièrs de la vila. Dab un punt comun :
l’accès a tots e la gratuitat de quasi totas aqueras manifestacions
de qualitat e hòrt diversificadas.
Baiona que'u v'auhereish,
profieità'n que cau ! ■
exe 160-6
26/04/10
6
17:30
Page 6
Aménagement urbain
HAUTS DE BAYONNE
Rénovation et concertation
La rénovation des quartiers situés au nord de Bayonne se poursuit. Le futur
centre aquatique prend forme, le chantier des espaces nord avance et les habitants
du quartier sont appelés à donner leur avis sur les espaces publics au sud des
résidences Breuer.
On devine maintenant la forme
globale du futur centre aquatique.
D
ans le cadre de la rénovation urbaine des
Hauts de Bayonne, la Ville de Bayonne
réaménage les espaces publics et les cheminements au sud de la Résidence Breuer jusqu’au
nouveau centre aquatique. Pour cela, une
étude a été confiée à un groupement
d’experts composé d’une paysagiste, d’une
plasticienne et d’un sociologue. Une concertation avec les habitants pour connaître leurs
visions de ces espaces est prévue. Une série de
rencontres est programmée. Le premier
atelier, intitulé “Art et Paysage”, concernera le
réaménagement de la grande pelouse. Les
habitants des résidences Breuer sont invités à
y participer 1.
Le centre aquatique prend forme
Conformément au planning, le chantier du
centre aquatique présente une nouvelle allure
avec l’achèvement des travaux de gros œuvre
et de génie civil et avec la mise en place de la
charpente qui va supporter sa toiture.
On devine ainsi maintenant la forme globale
du bâtiment et l’on peut constater que son
insertion dans le paysage est harmonieuse.
Les travaux de second œuvre débutent courant juin, de même que les premières livraisons des bassins en inox et de la machinerie
complexe qui permettra de faire fonctionner
le centre aquatique.
exe 160-6
26/04/10
17:31
Page 7
Aménagement urbain
Les Maimorables ont dix ans
Les Maimorables célèbrent cette année dix
années de synergie entre de nombreux
partenaires. Les spectacles, en salle et en
extérieur, alternent avec bonheur. Les c
réations professionnelles côtoient les
productions locales et l’émergence de
nouveaux talents. Les Maimorables 10
invitent les habitants à vivre leur ville
différemment, en privilégiant un autre
regard et une plus grande convivialité.
Hauts de Bayonne, des temps forts
Les tandems, nouveaux rendez-vous créés
chaque dimanche de mai, couplent une
programmation proposée par la Scène nationale avec l’activité d’une
association du quartier concerné. Repas, jeux, trocs ou brocantes organisés
par les associations du quartier seront reliés à un événement artistique. Le
tandem du dimanche 16 mai aux Hauts de Sainte-Croix rassemblera les habitants du quartier et d’ailleurs autour d’un pique-nique géant. Chacun pourra
partager ses propres spécialités culinaires tout en découvrant le “Double
Dutch”. Une première dans la région ! Ce même dimanche à 18h, les habitants
sont invités à découvrir La Salle l’Albizia en musique avec le P’tit Balu.
Les Maimorables s’achèveront par une grande fête qui accueillera, dimanche
30 mai, le chanteur Tété. L’auteur-compositeur-interprète exprime un
mélange de styles et de cultures qui fait écho aux Maimorables et devrait
résonner fort sur scène lorsque l’artiste présentera son dernier album, déjà
célébré par la critique. Un passage unique par Bayonne à ne pas manquer !
POUR EN SAVOIR PLUS > bayonne.fr et snbsa.fr
7
La Compagnie
Lézards
qui bougent
déménage
La Factory 64, c’est le
nouveau lieu de vie et de
résidence d’artistes ouvert
sur les Haut de Bayonne
par la Compagnie Lézards
qui bougent. Depuis sa
création en 1989, la
compagnie se consacre
au développement de
l’écriture contemporaine
avec la production de
vingt-huit spectacles et
l’organisation de festivals
comme les Rencontres
improbables depuis quatre ans. Le premier artiste
accueilli en résidence est
le metteur en scène et
écrivain Élie Bricéno. Un
travail de recueil de paroles, un atelier d'écriture
et un atelier de théâtre
sont programmés. Leur
restitution se fera à
travers différents évènements artistiques
sur Bayonne, Anglet et
Biarritz en 2010 et 2011.
POUR EN SAVOIR PLUS >
La Factory 64
6 ter avenue de Jouandin
05 59 50 36 60
Espaces nord, le chantier
des parkings avance
La première phase de travaux de l’aire de
stationnement en face des bâtiments 2 et 3
est terminée depuis janvier dernier. Les arbres
ont pu être plantés pendant la période préprintanière propice à cet exercice. Le chantier
s’est ensuite déplacé vers les bâtiments 3 ter,
4 et 5 pour la seconde phase de travaux qui
vient de s’achever. La troisième phase est en
cours. Elle concerne la contre-allée qui ira du
bâtiment 5 jusqu’au giratoire de la Sablière.
Les entreprises seront amenées à réaliser le
parvis compris entre le stationnement et les
façades des immeubles à compter de septembre prochain, ce qui donnera progressivement
aux espaces nord des résidences Breuer leur
allure définitive. ■
1- Atelier Art et Paysage - Vendredi 7 mai de 10h30 à 16h,
Maison de la Ville 3 bis, avenue Jouandin.
Renseignements : 05 59 55 80 10.
Réinventer les espaces publics au
sud des résidences Breuer, c’est
ce qui est proposé aux habitants.
exe 160-6
26/04/10
8
17:32
Page 8
Aménagement urbain
NOUVEAU QUARTIER
Séqué, le chantier "vert"
Les travaux d’aménagement du nouveau quartier du Séqué ont débuté.
Intervention d’entreprises locales, utilisation de matériaux recyclés, plantation
d’arbres, gestion durable de l’eau et de l’énergie, tout est fait pour limiter
l’empreinte écologique de ce futur lieu de vie.
LE SÉQUÉ, le nouveau quartier pour Bayonne
A droite, le lac de Cazenave,
situé dans le périmètre du futur
quartier, servira de bassin de
rétention naturel pour les eaux
pluviales. Il sera aménagé
à cet effet et remis en valeur
avec le traitement des berges
en promenade.
■ Le programme de logements
576 logements en deux tranches
de travaux
- 109 logements en accession maîtrisée dont 57 réalisés par le COL
- 167 logements en accession libre
■ Première
■ Commercialisation
A partir d’avril / mai 2010
tranche de travaux
354 logements
- 54 logements locatifs sociaux
- 24 logements en accession sociale
PSLA (prêt social location-accession)
■ Livraison des premiers logements
A partir de fin 2011
POUR EN SAVOIR PLUS SUR L’ACHAT D’UN LOGEMENT AU SÉQUÉ > Ville de Bayonne
Direction de l’Urbanisme – 05 59 46 60 66 - Mél : seque@bayonne.fr - Internet : bayonne.fr
exe 160-6
26/04/10
17:34
Page 9
Aménagement urbain
L
e projet d’aménagement du Séqué a
bénéficié d’une Approche Environnementale de l’Urbanisme (AEU). Cette démarche
volontaire, créée par l’ADEME 1, consiste à ne
pas considérer les préoccupations environnementales comme de simples problèmes
annexes, mais comme autant de facteurs décisifs, de nature à orienter l'économie générale
d'un projet urbain. Elle porte sur plusieurs
thèmes tels que la biodiversité, les choix
énergétiques, la gestion de l’eau, des déchets,
des déplacements,…
Utilisation de matériaux
recyclés
Cette démarche a permis de prendre certaines
orientations dans les choix techniques.
La Société d’Equipement des Pays de l'Adour
(SEPA), concessionnaire du projet, a ainsi
demandé aux entreprises sélectionnées
pour chaque domaine d’intervention des
prestations respectant la notion de développement durable.
Pour la voirie et les réseaux, par exemple, l’entreprise Colas utilise des matériaux recyclés
comme les déchets de chantiers de construction qui sont concassés et qui produisent des
graviers. Cela représente 10% de l’apport
total en matériaux qui servent à fabriquer les
voies de circulation du Séqué. Quant aux
matériaux utilisés pour le revêtement des
surfaces de circulation, ils privilégient les
produits d’origine naturelle, non issus de la
pétrochimie comme l’enrobé végétal ou le stabilisé. Les surfaces imperméabilisées sont
minimisées, la circulation des voitures est
limitée au profit des circulations douces.
“Commencer la création d’un nouveau quartier
en plantant des arbres est symbolique de
la démarche environnementale dans laquelle
est conçue le projet du Séqué” constate
François Gouffrant, adjoint au maire délégué
à l’urbanisme réglementaire. Ici, avec l’entreprise locale Lafitte Paysages qui a commencé
les plantations.
Plantation de près
de 400 arbres
L’éclairage public de la zone, confié à l’entreprise Sdel, utilisera la technologie Led 2, à
faible consommation d’énergie. Le quartier
sera équipé de 57 luminaires et 105 bornes
lumineuses, dont le style “arboricole” s’intègre parfaitement dans le paysage et dont les
frais de maintenance sont limités. En ce qui
concerne les espaces verts, ce sont près de
400 arbres qui seront plantés par la société
Lafitte Paysages. Les sujets se composent d’essences locales qui ne nécessitent pas d’arrosage. Un verger sera recréé, planté d’une
centaine de pommiers, pommiers à cidre,
pruniers et cerisiers. Il rappellera l’histoire du
site et les racines rurales de ce lieu. ■
1 - Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie
2 - Led : de l’anglais : Light-Emitting Diode
Imaginer la vie
dans un écoquartier
La création du nouveau quartier
du Séqué est l’occasion pour
la Ville d’initier une réflexion
globale sur la manière de vivre
dans un écoquartier et dans
une ville durable.
POUR PARTICIPER >
www.agenda21.bayonne.fr, rubrique “la ville
concerte” et dans la “boîte à idées” située
à l’entrée de l’Hôtel de Ville, côté Adour.
9
exe 156
7/07/09
8:40
Page 2
L
Pub
exe 160-6
26/04/10
17:35
Page 11
Vie sociale
11
PRÉVENTION
Rappel à l’ordre pour les mineurs
M
is en place il y a six ans, le Conseil local
de sécurité et de prévention de la
délinquance (CLSPD) associe l’ensemble des
structures intervenant dans le domaine de la
sécurité sur la commune. C’est au sein de
cette instance que s’organisent la réflexion
et l’action conduites au titre du contrat local
de sécurité (CLS). Ce contrat, signé à
nouveau en janvier dernier tient compte des
nouveaux textes de loi qui placent le maire
au centre du dispositif.
Dans ce contexte, le CLSPD a décidé de
créer à Bayonne un Conseil des droits et
devoirs des familles (CDDF). Cette instance
partenariale est destinée à accompagner les
familles en difficulté dans leur mission
d’éducation. Elle permet notamment de
rappeler à l’ordre les mineurs auteurs de
petites infractions tels que les tags, la
dégradation de biens publics, le tapage
nocturne,… Convoqué devant le maire
accompagné de sa famille, l’enfant se voit
contraint à effectuer des mesures de réparations. C’est également l’occasion de sensibiliser les familles et d’aborder d’autres
problématiques éventuelles dans le cadre
scolaire ou familial. ■
Les dégradations de biens
publics peuvent désormais être
sanctionnées par le Conseil des
droits et devoirs des familles.
Le point de vue de Christian Millet-Barbé,
adjoint au maire délégué à la Vie sociale et à la Politique de la ville
“L’interpellation, par ce conseil, des enfants qui commettent
des actes d’incivilité dans la commune est une alternative
intéressante à la saisie de la justice. Tout en accordant une prise
en compte de la victime, ce système permet de rappeler à l’ordre
le jeune et sa famille. Le conseil des droits et devoirs des familles ne prendra en compte que les actes ne relevant pas du pénal.
Le maire n’a pas souhaité non plus aller au bout de ce que la loi
prévoit, c'est-à-dire aux mesures de coercition comme le retrait
des allocations familiales, préférant se limiter à l’injonction
des familles et au travail de prévention.”
PREBENTZIOA
Adingabeentzat abisua
D
uela sei urte sortua, Delinkuentziaren
Prebentzioa eta Segurtasuna Tokiko
Kontseiluak (DPSTK) herrian segurtasunaren
arloan ari diren eragile guziak biltzen ditu
bere baitan. Instantzia honetan antolatzen
dira Segurtasun Tokiko Kontratu gisa eramanak diren gogoeta eta ekintza. Iragan
urtarrilan berriz izenpetua, kontratu honek
konduan atxikitzen ditu auzapeza prozeduraren erdian kokatzen duten lege berriak.
Testuinguru horretan, DPSTK-k Familien
Eskubideen eta Betebeharren Kontseilu bat
sortzea erabaki du. Bere haurren hezteko
nekeziak dituzten familien laguntzea du
xedea instantzia honek. Adingabeei abisua
luzatzea baimentzen du lege-hauste tipiak
egiten dituztelarik besteak beste (ondasun
publikoei kalteak, gaueko kalapitak,...).
Auzapezaren aitzinean bere familiarekin
agertzera deitua, eginikako kalteen erreparatzera behartua da haurra. Familien sentikortzeko aukera da eta halabeharrez beste
arazo batzuen aipatzeko parada ere. ■
Christian Millet-Barbé-ren ikuspegia,
auzapezordea herri-politika eta bizi soziala gaietarako delegatua
“Herrian oieskeriak egiten dituzten haurrak galdekatzen dituelarik, Kontseiluak auzietara jotzearen saihesteko aukera interesgarria eskaintzen du. Biktimari arta emanez ere, gaztea eta bere
familia abisatzea baimentzen du sistema honek. Familien
Eskubideen eta Betebeharren Kontseilua zigor-legearen menean
ez diren egintzez arduratzen da. Auzapezak bestalde ez du legea
bere azken bururaino eraman nahi izan, erran nahi beita familialaguntzen kentzea bezalako hertsapen neurriak. Bere kargua familiei agindua luzatzearekin batean prebentzio-lanetan mugatu
du”.
exe 160-6
26/04/10
17:36
Page 12
12 Equipement
EAU POTABLE
Le château d’eau du Prissé
entre en service
Un nouveau château d’eau s’élève à l’est de Bayonne. Sa mise en service
a commencé depuis avril dernier. Il couvrira les besoins en eau potable du quartier
Mousserolles et peut aussi approvisionner les quartiers voisins si nécessaire.
D’une forme originale, l’ouvrage est également mis en lumière la nuit.
Après appel d’offres, la Ville
de Bayonne a retenu la proposition du cabinet d’architecture
Van de Wyngaert, le projet
s’intégrant harmonieusement
dans le paysage malgré ses
54 mètres de hauteur.
L
’ alimentation en eau potable de la ville de
Bayonne est assurée depuis plusieurs
sources de montagne de manière entièrement
gravitaire jusqu’au robinet des usagers. La Ville
utilise également cinq châteaux d’eau, établis
sur les points hauts de la commune, pour
stocker de l’eau et garantir ainsi la sécurité
d’approvisionnement des Bayonnais. Le
château d’eau du Prissé, d’une hauteur et d’un
volume plus importants que l’ancien réservoir
auquel il succède, alimente le quartier de
Mousserolles.
Garantir la distribution
Le nouvel édifice a plusieurs fonctions.
Il couvre bien entendu les besoins en eau des
habitants du secteur tout en leur assurant une
pression d’eau compatible avec les équipements actuels des foyers (points d’eau multiples, appareils électroménagers et robinetteries plus sophistiqués…).
Il permet également de stocker la production
d’eau des sources qui alimentent Bayonne.
Leur débit d’eau est constant alors que la
consommation des usagers est quasi nulle de
exe 160-6
26/04/10
17:37
Page 13
Equipement 13
François Migeon, plasticien
lumière de l’agence Grandeur
Nature, en plein réglage lors
de la mise en lumière de
l’ouvrage.
Fiche technique
- Maître d’ouvrage : Ville de
Bayonne - Régie des eaux
- Assistant au Maître de
l’ouvrage : Cabinet Merlin
- Architecte : Thierry Van
de Wyngaert
23h à 7h du matin. L’une des cuves qui composent le réservoir stocke cette production
nocturne. Ce château d’eau participe ainsi à
une gestion durable, en optimisant l’utilisation
de la production permanente des sources.
Ce réservoir peut être utilisé en soutien des
autres réservoirs de la commune. La réserve
d’eau peut aussi être attribuée si nécessaire aux
quartiers qui le ceinturent ou à la commune de
Saint-Pierre-d’Irube en forme de secours.
Comme une fleur lumineuse
Le château d’eau a la forme d’une hyperbole,
évoquant celle d’un calice végétal. A mi-hauteur, des fentes de lumière scindent l’ouvrage
en deux. Ainsi la partie haute semble posée
sur la cime des arbres. L’édifice bénéficie
d’une mise en lumière pendant la nuit. C’est
le cabinet Grandeur Nature, reconnu sur le
plan international, qui a été retenu pour cette
mise en valeur nocturne. La couleur et l’intensité lumineuse varient, ce qui donne vie à l’ouvrage. La cuve est elle aussi éclairée, un halo
de lumière bleue enveloppe l’ensemble des
parois : l’eau semble ainsi transparaître à
travers le réservoir.
Plusieurs sources lumineuses sont utilisées,
chacune d’entre elles répondant aux normes
de haute qualité environnementale, par leur
faible consommation électrique. Le coût de
fonctionnement de cette mise en lumière est
estimé à environ 1,5€ par jour. ■
- Constructeur et concepteur
de l’appareil hydraulique :
Devin-Lemarchand
Environnement.
- Hauteur totale : 54 mètres.
- Capacité du réservoir :
2 000 m3
- Deux cuves d’eau de 1500
et 500 m2
- Coût global des travaux :
3 M€ HT
Les travaux, commencés
au mois d’août 2008,
ont duré 19 mois.
L’eau potable à Bayonne
La quasi totalité de l’eau distribuée à Bayonne est
captée depuis fort longtemps sur des sources de
montagne. Un tiers du volume distribué provient
des captages du Mont Ursuya et le reste de celui
du Laxia, près d’Itxassou1. Ces eaux de montagne
sont transportées à Bayonne par des conduites qui
parcourent chacune environ 25 km et qui desservent au passage une partie des besoins des
communes de la Vallée de la Nive.
La Régie des eaux de Bayonne récolte le débit
naturel de ces sources sans pompage. Les eaux
captées ne nécessitent pas de traitement particulier. Elles sont distribuées après un ajout de chlore
à très faible dose qui garantit l’élimination des
bactéries présentes naturellement dans l’eau de
source.
La qualité de l’eau fait l’objet d’un suivi très
attentif. Les analyses de contrôle réglementaires
réalisées ponctuellement par l’Etat sont complétées par des analyses de suivi permanent
pratiquées directement par la Régie des eaux
municipale. Le compte-rendu de ces analyses est
joint à l’une des deux factures annuelles que
reçoivent les abonnés. Depuis de nombreuses
années, les conclusions de ces contrôles décernent
à l’eau distribuée à Bayonne la qualification de
"bonne qualité", ce qui représente le niveau
optimal dans l’échelle de qualification.
1- Le réseau de Bayonne peut également être alimenté par l’usine de potabilisation des eaux de la Nive, notamment pendant les périodes de faible production de
certaines sources, et cela représente 5% des volumes distribués annuellement.
exe 160-6
26/04/10
17:38
Page 14
14 Coopération internationale
ECHANGES DE SAVOIR-FAIRE
Bayonne...et le reste du monde !
La Ville de Bayonne entretient des relations avec d’autres villes et pays dans
le monde dans le cadre de la coopération décentralisée, des relations internationales et des programmes européens ou internationaux.
> Le point avec Marie-Hélène Chabaud-Nadin, conseillère municipale déléguée à la Coopération internationale et aux Jumelages.
entre villes européennes. Bayonne bénéficie de
cette “mise en réseau”. A ce titre, nous avons
participé à EU Top Com pour un sujet d’études
concernant le commerce et le centre-ville.
Nous présentons également actuellement le
projet Links 1 dans le cadre du programme
Urbact II sur le développement urbain durable.
Marie-Hélène Chabaud-Nadin
est présente au salon international de Veliko Turnavo, en Bulgarie,
aux côtés de vingt autres pays.
B.M. : quels sont les autres projets en
cours ?
Bayonne Magazine : quelles sont les
actions menées par la Ville dans le cadre
de la coopération décentralisée ?
Marie-Hélène Chabaud-Nadin : Bayonne,
qui est candidate à l'adhésion au réseau des
villes d'art et d'histoire, a conclu en 2004 une
convention avec la Ville de Veliko Turnavo en
Bulgarie. Cette coopération favorise l’aide au
développement, la mise en valeur du patrimoine bâti et la médiation culturelle.
Concrètement, c’est un échange de connaissances très enrichissant. Bayonne partage
notamment ses compétences reconnues en
matière d’urbanisme, Veliko apporte ses techniques ancestrales de restauration du bâti.
Au-delà du savoir-faire, c’est aussi de contacts
humains dont il s’agit. Et les Bulgares, avec
leur modestie, leur convivialité et leur curiosité nous apportent là matière à réflexion.
B.M. : à quels programmes européens
participe Bayonne ?
M.-H. C.-N. : ces programmes d’initiative communautaire favorisent l’échange d’expertises
M.-H. C.-N. : poursuivre les échanges avec
Pampelune et Daytona Beach (Floride) dans le
cadre du jumelage, tisser à nouveau des liens
avec la ville américaine de Bayonne (New
Jersey), trouver des stages à l’étranger pour
nos jeunes Bayonnais, continuer à organiser
ici des rencontres et des congrès, donner plus
d’ampleur au Village européen qui a connu
à Noël un grand succès… les projets sont
nombreux ! Bayonne est un port, une ville
ouverte et accueillante, et il faut qu’elle le
reste ! Il serait dommage de ne s’ouvrir aux
autres que dans les cas d’urgence. ■
1 - Links : Low tech inherited from the old european cities as
a key of performance and sustainability (Les techniques
“traditionnelles” héritées de la vieille ville européenne comme
atouts de performance et de développement durable).
Bayonne - Pampelune,
50 ans de jumelage
Activités et réceptions amicales
sont programmées tout au long
de l’année : la marche vers
Saint-Jacques de Compostelle
par étapes se poursuit du 31 mai
au 6 juin, puis du 27 septembre
au 3 octobre. Pendant les fêtes
de Bayonne, un repas est organisé
à la salle Lauga le 30 juillet ainsi
qu’un concert réunissant l’Harmonie
Bayonnaise et son homologue,
la Banda Pamplonesa.
exe 160-6
26/04/10
17:43
Page 15
Tourisme 15
GUIDES PRATIQUES
Visiter Bayonne autrement
La Ville de Bayonne et l’Office de tourisme éditent deux nouveaux guides
pour les touristes d’ici et d’ailleurs qui souhaitent découvrir le Bayonne
patrimonial “autrement”.
> Trois questions à Monique Boé, conseillère municipale, membre de la Commission "espaces publics, infrastructures,
circulation et stationnement".
Bayonne Magazine :
pourquoi ces nouveaux guides ?
Monique Boé :
Bayonne est candidate au label "Ville
d’Art et d’Histoire",
ce qui implique d’aller plus loin dans nos
offres de tourisme patrimonial et de s’adresser à tous les citoyens. Ces nouvelles publications s’adressent l’une aux personnes à
mobilité réduite, l’autre aux cyclistes, deux
groupes de population qui souhaitent
s’imprégner de notre cité à leur vitesse et de
façon autonome. Les guides-conférenciers de
la ville et les services municipaux ont participé
à leur élaboration.
B.M. : que propose le guide destiné aux
personnes à mobilité réduite ?
M.B. : c’est un parcours touristique autour
des principaux sites patrimoniaux du Grand
Bayonne adapté aux fauteuils roulants.
Le circuit et son sens ont été étudiés pour
réduire au maximum les difficultés liées à la
physionomie du centre ancien. La faisabilité
de cette balade a été testée par la viceprésidente d’Handiplage, Brigitte Espi.
B.M. : et le guide "à vélo" ?
M.B. : les touristes qui visitent Bayonne disposent en moyenne de deux ou trois heures.
Une visite patrimoniale en vélo permet de voir
“plus et autrement” la ville, de mieux
la cerner dans sa globalité. Des remparts à la
ville portuaire, le parcours proposé est identifié au sol par des flèches et se situe en
grande partie hors circulation automobile.
Bien entendu, des extensions de ces guides à
d’autres quartiers sont à l’étude.
POUR EN SAVOIR PLUS > guides disponibles
à l’Office de tourisme et téléchargeables
sur bayonne-tourisme.com et bayonne.fr
Visites guidées
L'Office de tourisme propose
des visites guidées thématiques de la ville. Les jardins
bayonnais, le quartier SaintEsprit, la découverte de
la ville à vélo, l'histoire du
chocolat (voir ci-dessous),
la musique,... les sujets sont
variés. Ces visites sont
assurées par des guidesconférenciers agréés par le
ministère de la Communication et de la Culture.
INSCRIPTIONS >
Office de tourisme
0 820 42 64 64 - 5 €/pers.
Cacao et chocolat,
petite et grande
Histoire
Un voyage “gustatif” dans
l’histoire de la fève de cacao
est proposé à l’occasion des
Journées du chocolat les
14 et 15 mai. Légende,
découverte du Nouveau
Monde, introduction du
cacao en Europe et son
voyage jusqu’à Bayonne,
fabrication du chocolat,…
sont les ingrédients de cette
visite. A l’honneur cette
année, l’Italie et Turin.
POUR EN SAVOIR PLUS >
bayonne-tourisme.com
exe 160-6
26/04/10
17:44
Page 16
16 Vie citoyenne
CHARTE
Participation citoyenne,
mode d’emploi
Elaborée par une centaine de Bayonnais depuis six mois, adoptée par le conseil municipal
et signée en mars par le maire de la ville et les habitants rédacteurs, la charte de la participation citoyenne est en place. Comment être acteur dans la vie de la cité ? Mode d’emploi.
L
a Charte de la Participation Citoyenne donne
les moyens aux citoyens d'être acteurs
dans la vie de la cité. Elle s’applique à tous
les projets qui concernent la Ville de Bayonne
et qui répondent aux objectifs de l'Agenda 21,
outil du développement durable. Ces projets
sont ceux qui, de par leur importance, ont des
répercussions sur la vie quotidienne des
habitants.
Ils concernent par exemple l’urbanisme,
l’amélioration des déplacements, la limitation
des nuisances, les actions locales pour la
santé, la culture, l’art, le sport, le patrimoine
culturel, l’éducation, …
La ville a été découpée en six secteurs
Trois instances de concertation
permanentes
■ LES ASSEMBLÉES DE SECTEUR
Composition : au nombre de 6, elles ont vocation à réunir dans chaque secteur l’ensemble
des personnes qui le souhaite, habitants,
commerçants, professions libérales…
Rôle : ce sont les lieux d'expression et d'échanges sur les sujets d'intérêt général pour toute
personne qui vit et/ou travaille à Bayonne.
Les Assemblées de secteur débattent de sujets
qui ont de l’importance sur la vie quotidienne,
l’aménagement de la ville, font des propositions, soumettent des idées. Chaque réunion
fait l’objet d’un compte rendu. Chaque secteur
désigne 2 représentants qui feront partie de la
Délégation citoyenne.
■ LA DÉLÉGATION CITOYENNE
Composition : la Délégation citoyenne est
composée par les délégués de chaque
Assemblée de secteur.
Rôle : la délégation citoyenne fait le lien entre
les différentes assemblées de secteur et la
Commission extra-municipale de la Participation
La vie dans votre ville
vous intéresse ?
Venez participer !
Les Assemblées de secteur sont
ouvertes à toutes les personnes
intéressées, habitant à Bayonne,
mais aussi travaillant ou ayant
une activité dans la ville. Des
volontaires sont recherchés dans
chaque secteur afin de servir de
relais à la Délégation Citoyenne.
Contact : 05 59 46 63 14
exe 160-6
26/04/10
17:45
Page 17
Vie citoyenne 17
Citoyenne. Elle a pour but de faire "remonter"
les propositions, les idées, les critiques du
terrain, d’organiser si nécessaire une concertation plus formelle et, dans l’autre sens, de faire
part des projets dont elle aura été informée par
la municipalité.
■ LA COMMISSION EXTRA-MUNICIPALE
DE LA PARTICIPATION CITOYENNE
Composition : elle est composée de 7 élus et
de 7 membres de la Délégation citoyenne.
Elle est coprésidée par le Maire ou par son
représentant(e) et par un(e) représentant(e) de
la Délégation citoyenne.
Rôle : dans cette instance, seront examinés les
différentes remarques, souhaits, propositions
recueillis dans les assemblées de chaque
secteur, mais on y abordera aussi les projets
qui nécessitent un débat et un avis consultatif
des Bayonnais.
Une instance de concertation
temporaire
■ LES ATELIERS THÉMATIQUES
Composition : en fonction du projet ou de la
proposition étudiée, les Ateliers thématiques
comprennent des élus, des personnels des
collectivités compétentes, des experts de la
question traitée, des habitants et des acteurs
locaux.
Rôle : ils permettent d'ouvrir des débats spécifiques relevant de l'intérêt général et en lien
avec les cinq finalités du Développement
Durable. Ils répondent à la nécessité d'un
dialogue sur les questions économiques, sociales, environnementales et culturelles.
Ils peuvent selon les besoins aborder des
questions de mobilité, de santé publique, de
préservation des ressources naturelles ou
encore de risques majeurs. Les Ateliers thématiques rendent des avis motivés.
Elu(e)s référent(e)s de secteur : dans chaque
secteur, le Maire de Bayonne a nommé des
conseillers municipaux référents, que les
citoyens peuvent appeler, et qui font ensuite le
lien avec les services municipaux pour que les
demandes soient étudiées au plus vite (il est
également possible de joindre directement la
mairie grâce au numéro vert 0 800 64 00 64
(appel gratuit depuis un poste fixe) ■
POUR EN SAVOIR PLUS >
Retrouvez la publication intégrale du texte
de la charte sur www.agenda21.bayonne.fr
et au Bureau d’information municipal.
Signature de la charte le 26 mars
dernier. Autour de Jean Grenet
et de Martine Bisauta, adjointe
déléguée au Développement
Durable et à la Participation
Citoyenne, les rédacteurs (trices)
de la charte : de gauche à droite :
Daniel Etcheto, Véronique
Wagner, Isabelle Brunet,
Dominique Bourdil et Michel
Damestoy.
Calendrier des premières réunions
des Assemblées de secteur
- Les Côteaux du Nord : le 3 juin à 19h30,
> MVC Saint-Etienne, Salle Paul-Bru, chemin de Hargous.
- Les Hauts de l’Adour : le 1er juin à 19h30
> Salle L’Albizia - Ste-Croix.
- Le Vieux Bayonne ou Centre-Ville : le 25 mai à 19h30
> Maison des associations, salle Lacorre, allée de Glain.
- Entre Nive et Adour hors-les-murs : le 31 mai à 19h30
> Maison des Associations, salle Lacorre, allée de Glain.
- Les Côteaux du Sud : le 27 mai à 19h30
> MVC Polo-Beyris, salle jaune.
- Le Nouveau Bayonne : le 26 mai à 19h30
> MVC Centre-Ville, 13 rue G. Bergès, Balichon.
Ordre du jour : la présentation de la Charte de la Participation
Citoyenne et de sa mise en place par la Délégation Citoyenne
Transitoire - Les questions que vous souhaitez voir étudiées
au niveau de votre secteur ou plus largement de la Ville.
exe 156
7/07/09
8:40
Page 2
L
Pub
exe 160-6
26/04/10
17:46
Page 19
dossier
POUR EN SAVOIR PLUS > www.bayonne.fr
Muséum
d’histoire naturelle
Ouverture
à la Plaine d’Ansot
En 154 ans d’existence, le muséum d’histoire
naturelle de Bayonne aura connu bien des péripéties.
Il rouvre enfin ses portes début juin à la plaine
d’Ansot, en plein espace naturel et protégé.
L’occasion de découvrir, dans un environnement
exceptionnel, une partie des trésors qui composent
ses collections.
20 - Le muséum s’ouvre au public
en pleine nature
22 - Un vrai parcours
de découverte naturaliste
24 - Un trésor qui sommeille
en réserve
exe 160-6
26/04/10
17:47
Page 20
20 Le nouveau muséum
L’expérience est unique en France. La Ville de Bayonne a choisi d’installer
son muséum d’histoire naturelle en plein cœur du site naturel classé d’Ansot.
Entre exposition et observation, intérieur et extérieur, naturalisé et vivant,
les deux projets se complètent ici parfaitement.
> ENTRETIEN avec Dominique Gibaud-Gentili, adjointe au maire chargée de la Politique de l’eau et de la G estion des espaces naturels.
Le muséum s’ouvre au public e
A partir de murs de pierre
subsistant des ruines d’anciennes
fermes, la réhabilitation s’est
appliquée à respecter l’esprit
des lieux en faisant le choix du
durable dans la construction,
les matériaux, la gestion de l’eau
et de l’énergie.
Bayonne Magazine : qu’est devenu le
muséum pendant sa longue période de
fermeture ?
Dominique Gibaud-Gentili
Dominique Gibaud-Gentili : grâce en particulier à la compétence et à la persévérance de
Beate Cousino, conservatrice partie en
retraite fin 2008, il a vécu sous d’autres
formes en proposant des animations scientifiques, des expositions, des sorties nature ;
il s’est associé à de nombreuses manifestations. Il a fait de l’éducation et de la sensibilisation "au vivant" le point fort de son
action, en se concentrant sur la découverte
du patrimoine naturel régional. Il a développé
les animations pédagogiques notamment les
séances au sein même des écoles.
B.M. : pourquoi avoir choisi de l’installer
à la plaine d’Ansot ?
D.G.-G. : le muséum d’histoire naturelle de
Bayonne est un établissement municipal, classé
"musée de France". La Ville a décidé de l’installer
dans de nouveaux espaces pour une
meilleure conservation des collections mais
surtout pour permettre progressivement leur
découverte par le public. Le choix s’est porté sur la
plaine d’Ansot, et ce dès son ouverture au public
en 2006. Il nous a paru évident que ce site, classé
au titre des espaces naturels sensibles et de Natura
2000 du fait de ses potentialités écologiques,
serait complémentaire du projet du muséum.
Ce projet me semble symboliser l’expression du
lien entre l’homme et la nature, d’une part parce
que c’est la réhabilitation par l’homme d’un
espace précédemment dégradé par lui-même,
exe 160-6
26/04/10
17:48
Page 21
Le nouveau muséum 21
300 m2 de salles d’expositions permanentes,
45 m2 de salles pédagogiques
et 140 m2 de salles d’expositions temporaires
ont été aménagés.
blic en pleine nature
B.M. : quel est le "projet" du muséum ?
D.G.-G. : il s’agit, en France, du seul muséum
implanté au cœur même d’un espace naturel et
protégé. Dans ce "musée de site", il est proposé
aux visiteurs d’appréhender la nature dans sa
diversité et sa globalité, en concrétisant les
notions abordées dans les expositions grâce au
lien établi avec l’espace extérieur. La présentation
des collections se fait donc au service de la
découverte du patrimoine naturel local et régional, de la compréhension d’un espace, des
milieux de vie et des espèces qui le composent.
C’est une opportunité éducative exceptionnelle !
Il s’établit, pour le visiteur, un lien permanent
entre exposition et observation, intérieur et extérieur, naturalisé et vivant.
B.M. : à quel public s’adresse-t-il ?
D.G.-G. : au grand public avant tout ! Chacun
pourra venir découvrir, à pied ou en vélo, dans
un cadre naturel, des collections restées longtemps invisibles. L’accès est gratuit. Les scolaires
profiteront évidemment de ce nouveaux rendezvous. Le service éducatif du muséum, créé en
1995 et devenu aujourd’hui "service des
publics", est très largement sollicité par les enseignants, de la maternelle jusqu’au lycée. Son évolution accompagnera l’ouverture au public en
créant de nouveaux temps d’animations sur le
site du muséum, autour des expositions permanentes et temporaires, mais également en enrichissant l’offre existante sur le site naturel
d’Ansot. Quant aux professionnels du monde
scientifique et aux étudiants, ils trouveront également là matière à alimenter leurs réflexions, les
collections bénéficiant d’ores et déjà d’une véritable reconnaissance auprès des spécialistes. ■
Une histoire
mouvementée
©musée Bonnat - A. Vaqueiro
et d’autre part parce que c’est aussi faire profiter
à tous de la passion et du savoir de spécialistes.
En outre, ce choix nous permet de mutualiser les
actions de deux services à vocation commune
et de les regrouper dans un même "Pôle patrimonial et environnemental d’Ansot".
Doyen des musées bayonnais, le muséum
d’histoire naturelle a été fondé en 1856 par
Ulysse Darracq (1785-1872). Ce pharmacien
de Saint-Esprit, naturaliste et collectionneur, est alors le correspondant apprécié
des grands scientifiques de son temps et
l’auteur de plusieurs ouvrages dont un
"Catalogue des oiseaux du département des Landes et des Pyrénées
occidentales" qui reste aujourd’hui encore une référence. La collection
scientifique qu’il constitue se classe au fil des années comme l’une
des plus belles de province. Elle réunit à l’époque près de 26 000
exemplaires de plantes, 2 000 oiseaux, 40 mammifères, 40 reptiles,
2 000 mollusques, 3 000 insectes, 1 000 roches et minéraux.
Ulysse Darracq offre à la Ville ses collections. Il en restera le conservateur jusqu’à sa mort.
Installées d’abord dans l’ancienne mairie de Saint-Esprit, les
collections sont transférées en 1856 à l’Hôtel de Ville où une partie
d’entre elles disparaît dans l’incendie de 1890. Elles transitent ensuite
par l’école des garçons, rue Jacques-Lafitte, le musée Bonnat, puis
dans les locaux de l’ancienne école primaire du quai Chaho, pour
enfin investir le Château Lauga. Le muséum est resté fermé au public
depuis 1949.
Coût total du muséum
● 2,5 M€ HT dont 0,4 M€ HT
pour l’agencement scénographique
● Financement HT :
- Ville de Bayonne : 1,33 M€
- Etat : 0,1 M€
- Région Aquitaine : 0,32 M€
- CABAB : 0,75 M€.
> OUVERTURE <
samedi 5 juin
> ENTRÉE LIBRE <
> ACCÈS PIÉTON <
par le pont Blanc
Av. Raoul-Follereau
exe 160-6
26/04/10
17:49
Page 22
22 Le nouveau muséum
En cheminant à travers l’exposition permanente,le visiteur a un aperçu de la nature
dans sa diversité et sa globalité. Les collections sont ici au service de la découverte
du patrimoine naturel local et régional, de la compréhension des milieux de vie
et des espèces qui le composent.
Un vrai parcours de découverte n
L’exposition
permanente
Elle est le fruit d’une réflexion
naturaliste et écologique.
Les spécimens choisis dans
les collections viennent illustrer
ce propos. L’exposition permanente est disposée sur quatre
espaces.
Le visiteur les découvre seul
ou accompagné d’un médiateur,
en suivant un parcours à sens
unique dont le déroulement
correspond à une progression
dans la découverte naturaliste.
3
4
1-1 La Maison
des Barthes :
découverte du site
C’est le point de départ pour tous les
visiteurs. A la fois pratique et informatif,
cet espace propose un point d’accueil,
une petite boutique, la présentation des
circuits de visite et de promenade, ainsi
qu’une approche historique du muséum
et de la plaine d’Ansot. C’est également
par là que l’on accède aux expositions
temporaires ou à l’espace de projection
vidéo.
2a Le muséum (rez-de-chaussée) :
2approche d’une zone
humide à travers les
barthes de la Nive
Dans cet espace, le visiteur découvre
les spécificités d’une zone humide, les
raisons de sa fragilité et celles de sa
richesse écologique, à travers les différents thèmes abordés : l’histoire des
barthes, leur rôle et leur fonctionnement
expliqués à l’aide d’une maquette, la
prévision et la connaissance des phénomènes de crue, la variété des milieux de
vie… La terrasse couverte invite à la
lecture du paysage extérieur et offre une
initiation à l’observation de la faune.
exe 160-6
26/04/10
17:52
Page 23
Le nouveau muséum 23
te naturaliste
1
2c
2b
2a
4-3 Le centre de documentation
Une partie de ce centre de documentation est
réservée aux chercheurs, scientifiques et étudiants qui trouveront là un fond ancien constitué de thèses et de documents de grande
qualité, dont quelques ouvrages et manuscrits
uniques, consultables uniquement sur rendezvous. L’autre partie, accessible au grand public
également sur rendez-vous, propose des livres
de vulgarisation scientifique, albums et
productions courantes dans plusieurs langues,
destinés aux jeunes comme aux adultes.
4
4-4 L’observatoire ornithologique
Accessible au grand public comme aux spécialistes, il permet la découverte et l’observation de
nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs ou
vivant toute l’année sur les barthes de la Nive.
2b Le muséum (étage) :
3la faune et la flore
des barthes de la Nive
2c
Le muséum (étage) :
la biodiversité des Pyrénées
océanes
Il s’agit là de découvrir, ou redécouvrir,
les espèces qui vivent près de nous en
portant sur elles un regard naturaliste.
Le public pourra ainsi observer des spécimens présentés en fonction de leurs
milieux de vie. Qui vit dans l’eau ?
Oiseaux (martin pêcheur, gallinule poule
d’eau, héron pourpré,…), poissons et
amphibiens, libellules ou plantes aquatiques. Qui vit sur terre ? Mammifères,
oiseaux (bécassine des marais, troglodyte
mignon,…), papillons, plantes…
Sur ce territoire se rencontrent l’aire
atlantique et le massif pyrénéen, les
climats océanique et montagnard. Cette
singularité est à l’origine d’une grande
richesse de milieux. De nombreuses
espèces, rares ou communes, sont ici
présentées par des spécimens naturalisés
ou des photographies. L’évolution de
cette biodiversité, le déclin de certaines
espèces et les programmes de protection
et de conservation de la nature sont des
sujets ici largement expliqués.
L’observatoire
et sa passerelle d’accès
exe 160-6
26/04/10
17:53
Page 24
24 Le nouveau muséum
Seule une infime partie des collections du muséum
est présentée de façon permanente. Des milliers
de spécimens doivent encore être inventoriés et
restaurés. Crocodiles, requins, autruches, mais aussi
roches, coquillages et herbiers attendent leur heure,
celle d’une exposition temporaire qui les révèlera
aux yeux du public.
Un trésor qui sommeille en rés
ville de par leur importance et leur histoire.
C’est une source de connaissances dont la
diffusion est nécessaire. Le public profitera
d’espaces renouvelés et d’un accompagnement à la découverte avec l’organisation
d’animations et de conférences.
Selon les thèmes, ces expositions temporaires
donneront à découvrir des espèces exotiques :
autruche, crocodile, requins, oiseaux-mouches,
mais aussi insectes, tortues, gastéropodes… ainsi
que les herbiers qui constituent l’un des plus
beaux fonds du muséum mais dont l’extrême
fragilité rend l’exposition périlleuse. Comme c’est
le cas pour les œuvres d’art, le muséum prêtera
certains de ces trésors et en accueillera en provenance d’autres muséums d’histoire naturelle.
Les espèces remarquables…
ou disparues
L
La restauration des collections,
une tâche délicate confiée
à des experts.
a collection du muséum, d’un intérêt scientifique reconnu, compte aujourd’hui près de
20 000 pièces, composées majoritairement de
près de 5 000 planches d’herbiers, 1 500 oiseaux,
des mammifères, des poissons… et de très nombreuses pièces de petite taille telles que les fossiles et les coquillages. A ce jour, une petite partie
seulement des spécimens a été répertoriée et
restaurée. Il s’agit là d’un travail de longue
haleine, confié à des spécialistes.
Une présentation progressive
Des expositions temporaires seront régulièrement présentées à la Maison des Barthes,
dans un espace aménagé à cet effet. Elles permettront de faire découvrir progressivement
et de façon thématique, au public les nombreuses pièces des collections du muséum,
restées très longtemps confidentielles. Elles
constituent un élément du patrimoine de la
Le public peut admirer au muséum des espèces protégées comme le milan royal, le
gypaète barbu, le grand tétras, rares ou en
forte régression comme le desman des
Pyrénées, le vison d’Europe, l’ours des
Pyrénées, le phragmite aquatique, et même
disparues des Pyrénées comme la gélinotte
des bois.
Remise en beauté
La conservation de ce patrimoine nécessite un
entretien spécifique. Les éléments organiques
tels que les animaux à poils ou plumes et les
végétaux ont subit une anoxie dynamique. Ce
traitement consiste à les placer sous une
immense bulle étanche et les priver d'oxygène
pendant trois semaines afin d’éliminer les
parasites qui les menacent. Puis intervient la
restauration. Seuls deux restaurateurs sont
agréés par la Direction des musées de France
pour cette tâche délicate. Ces experts ont
travaillé sur les collections du muséum
exe 160-6
26/04/10
17:54
Page 25
Le nouveau muséum 25
Tout sur l’arbre
Saluant l’ouverture du muséum, une première exposition temporaire
se tient à la Maison des Barthes jusqu’à la mi-août sur le thème de l’arbre.
L’arbre vivant,l’arbre refuge,l’arbre venu d’ailleurs,l’arbre d’hier à aujourd’hui,…
vaste sujet qui s’accompagnera d’une exposition de photos et de parcours
dans la ville à la découverte des arbres remarquables.
réserve
Un pôle
environnemental
au service
du public
pendant deux semaines complètes : identification détaillée, dépoussiérage à l’air comprimé,
nettoyage à l’acétone, séchage au sèche cheveux en chaleur douce,… Des réparations et
du maquillage sont parfois nécessaires et tiennent compte de l’esprit et de l’époque dans
laquelle les animaux ont été naturalisés. Pour
certains spécimens fragiles, une présentation
seulement ponctuelle permettra de leur
assurer une meilleure qualité de conservation.
Pour tout public !
Choisie pour sa modernité mais aussi pour sa
simplicité et sa sobriété, la scénographie du
muséum a été élaborée par un cabinet parisien, la société Harmatan. Elle privilégie la
mise en avant des collections et reste volontairement accessible à tous les visiteurs, de
l’enfant au spécialiste. Découvrir, apprendre,
mais aussi s’amuser, tels sont les objectifs visés
tout au long du parcours. L’exposition est
conçue pour rendre le visiteur totalement
autonome. Des visites guidées, très complètes, sont également programmées.
Horaires
d’ouverture
Horaires d’été : 15 avril > 14 octobre
- Plaine d’Ansot :
mardi au dimanche, 9h30 à 19h
- Maison des Barthes :
mardi au dimanche, 10h30 à 18h
- Muséum d’Histoire Naturelle :
mardi au dimanche,10h30 à 18h.
Jeudi réservé aux groupes scolaires.
Ce nouv eau pôle c
ompte
16 agents. Dans la continuité des
actions menées jusque là par le
muséum, deux animatric es pr oposent des at eliers pédagogiques qui ser ont c omplétés par
des visites guidées du muséum.
Ces at eliers sont acc essibles à
tout public (sc olaire, périscolaire,
groupes,…). Selon les thématiques abor dées, ils se dér oulent
dans les éc oles, dans l’espac e
pédagogique du site d’Ansot ou
sur le terrain.
POUR EN SAVOIR PLUS
SUR CES ATELIERS > 05 59 42 44 20,
Marie-Sylvie Campagnolle
ou Elodie Larralde
L’accès général au site
et au muséum est gratuit.
Fermeture hebdomadaire
des 3 sites : lundi.
Fermetures annuelles : 1er mai
et semaine des Fêtes de Bayonne.
POUR EN SAVOIR PLUS > 05 59 42 22 61
et www.museum.bayonne.fr
Axelle Fronzes, directrice du patrimoine naturel et environnemental et
Eric Guiho, responsable du muséum.
exe 156
7/07/09
8:40
Page 2
L
Pub
exe 160-6
26/04/10
17:57
Page 27
vie de la cité
POUR EN SAVOIR PLUS > www.bayonne.fr
28 - Evénement
Rencontres avec la mer,
l’escale littéraire
30 - Exposition
Basterretxea,
au cœur de la culture basque
31 - Evénement
Fondre pour le chocolat
L’heure du végétal
32 - Evénement
21 juin, la nuit de toutes les musiques
Férias, l’originalité bayonnaise
33 - Portraits
Yves Brillaxis,“Nous avons des atouts uniques”
Philippe Bening,“Dynamiser les Halles”
exe 160-6
26/04/10
17:58
Page 28
ÉVÉNEMENT
28 Vie de la cité
Escale littéraire
La sixième édition des "Rencontres avec la mer" fait escale à Bayonne.
Les Écrivains de Marine partageront avec le public leur passion de la littérature
et de la mer lors de deux journées exceptionnelles les 12 et 13 juin.
Bayonne
à l’heure
maritime
C’est tout le patrimoine
maritime de Bayonne
qui est mis à l’honneur
à l’occasion des
“Rencontres avec la
mer”. Le musée Bonnat,
le musée Basque et de
l’histoire de Bayonne,
la Médiathèque,
le cinéma L’Atalante,
l’Office du tourisme,
et les libraires de la ville
sont partenaires de
l’évènement. Animations,
expositions, rencontres
artistiques, lectures, visites
guidées,… accompagnent
la manifestation tout au
long du mois de juin.
A
près La Trinité-sur-Mer, Saint-Tropez
ou Concarneau, Bayonne accueille
les 12 et 13 juin les "Rencontres avec la
mer" : douze écrivains de renom, membres du corps des Écrivains de Marine
vont animer au cœur de la ville des
débats et des conférences. Ces personnalités hors du commun viennent à la rencontre des amateurs et passionnées de littérature et d’océan. Ce rendez-vous est
l’occasion de proposer au public une
réflexion autour de thèmes liés à la mer :
son histoire, ses hommes et ses métiers, la
vigilance environnementale ou encore les
thématiques politiques et sociales telles
que les voyages, les exils, les migrations,...
Découvrir le port
Les "Rencontres avec la mer", organisées
en collaboration avec la CCI et la Base
Navale de l’Adour, offrent aux habitants
de la région comme aux visiteurs de
passage l’opportunité de découvrir le
port de Bayonne. C’est depuis toujours le
port d'attache ou de passage de nombreux écrivains voyageurs, qui, à l’instar
de Pierre Loti, officier de marine et
écrivain, ont laissé la trace de leurs voya-
ges en littérature. La dimension maritime
promue par les Écrivains de Marine prend
ici tout son sens. L’événement se déroule
sous chapiteau, sur le mail ChahoPelletier, au cœur de l’histoire fluviale de
la cité. ■
POUR EN SAVOIR PLUS > bayonne.fr
La “Belle-Poule”
est sur les quais
de Bayonne
La goélette “Belle-Poule” quittera
le port de Saint-Jean-de-Luz
le 11 juin dans la journée pour
rejoindre le quai Edmond-Foy
à Bayonne. Le public est invité
à visiter ce magnifique deux mâts
samedi 12 juin et dimanche
13 juin.
exe 160-6
26/04/10
17:59
Page 29
ÉVÉNEMENT
Vie de la cité 29
La passion de la mer,
les mots pour le dire
> Entretien avec Didier DECOIN, de l’Académie Goncourt, président du corps
des Écrivains de marine.
Rendez-vous
avec les écrivains
Mail Chaho-Pelletier
SAMEDI 12 JUIN
■
11h30 : Conférence : Isabelle
Autissier et Jean-Michel Barrault :
Les grandes courses au large et les
équipages.
■
14h30 : Conférence : Olivier
Frébourg et le Commandant Loïc
Finaz : Le rôle de la Marine nationale dans la société.
■
15h30 : Conférence : Michel Déon,
de l’Académie française :
Alain Gerbault.
■
16h30 : Conférence : L’Amiral
François Bellec : Les gens de mer.
■
17h30 : Conférence : Didier Decoin :
Pierre Loti.
■
18h30 : Conférence : Yann
Queffélec : La piraterie en Somalie.
■
19h30 - 21h : Lectures théâtrales
de textes des Ecrivains de marine.
DIMANCHE 13 JUIN
11h : Lectures de et par Bernard
Giraudeau.
Bayonne
Magazine :
d'où vient
votre attachement à
la mer ?
Didier Decoin :
mes lectures
de jeunesse
ont compté pour beaucoup, je me suis
passionné très tôt pour la littérature
maritime. Pour moi, la mer était un
rêve. Je ne l’approchais qu’à très petites doses, à raison de seulement quelques jours dans l’année. Et chaque fois
le choc était violent. Je l’ai donc longtemps et intensément désirée, et la
lecture "iodée" compensait un peu le
manque que j’éprouvais. J’aime la mer
avec passion : ses senteurs, son chant,
ses saveurs, ses lumières, son immensité. Mais la mer selon mon cœur n’est
pas impersonnelle : elle est habitée par
des hommes et des femmes qui vivent
et travaillent dans de drôles de
demeures toutes différentes les unes
des autres et qu’on appelle… les
bateaux ! Car mon attachement à la
mer est aussi un engouement pour les
navires, qu’ils soient grands ou petits,
magnifiques ou très moches.
■
■
15h : Conférence : Pierre
Schoendoerffer : L’Afghanistan
■
16h : Conférence : Hervé Hamon :
Les métiers du port.
■
17h : Conférence : Patrick
Poivre-d’Arvor.
PROJECTIONS AU CINÉMA
L’ATALANTE LE SAMEDI 12 JUIN :
18h : le film “Les Caprices d’un
fleuve”, en présence de Bernard
Giraudeau - 21h : le film “Le Crabe
Tambour”, en présence de Pierre
Schoendoerffer, réalisateur du film.
B.M. : quelles sont, d'après vous,
les raisons du succès des
"Rencontres avec la mer" ?
D.D. : je crois que c’est dû essentiellement au "profil" du corps des vingt
Écrivains de marine. Certes, ils sont
tous très différents les uns des autres
(et ils tiennent d’ailleurs beaucoup à
cette diversité), mais ils ont un point
commun : tous ont vécu, ou continuent de vivre, quelque chose d’authentique et de très fort par rapport à
la mer - certains y ont risqué leur vie.
La mer des Écrivains de marine n’est
pas abstraite : ils l’ont éprouvée
comme une amie, comme une partenaire, parfois comme une adversaire,
elle leur a donné de grandes joies et
de grands effrois ; et comme ils sont
de vrais auteurs, aussi gourmands de
littérature que d’océan, ils ont “les
mots pour le dire”. Dans l’expression
Rencontres avec la Mer, le mot
Rencontre n’a pas été choisi par
hasard : ce qui fait le succès culturel
et public de ces journées, ce sont
avant tout les conférences que donnent les Écrivains de marine, des
conférences qui sont d’abord des
confidences, des conférences sans
chichi ni tralala, à travers lesquelles
les Écrivains de marine cherchent à
partager et à transmettre leur passion
pour la mer et pour ceux qui en
vivent.
B.M. : après la Trinité-sur-Mer,
Le Havre,…que vous inspire cette
escale à Bayonne
D.D. : l’histoire de Bayonne en tant
que port constitue une formidable
épopée - l’estuaire artificiel créé par
Louis de Foix au XVIe siècle, ça me fait
vraiment rêver ! Et puis, à Bayonne, la
Marine est tellement légitime que le
commandant de la base navale de
l’Adour est aussi le très officiel viceroi de l’île des Faisans, cette minuscule excroissance de vase desséchée
au milieu de la Bidassoa où, en 1659,
fut signé le traité des Pyrénées
établissant la paix entre la France et
l’Espagne - n’est-ce pas merveilleusement romantique ? Ensuite, je suis
toujours heureux de voir réunis le
maritime et le fluvial ; et à cet égard,
Bayonne est exemplaire : l’un comme
l’autre ont pour mission de relier, de
transporter, d’explorer, de défendre.
Ce qui change, ce sont la “nature du
terrain” et les “outils”. Mais l’engagement des hommes, lui, ne varie pas
d’une poussière d’écume.
exe 160-6
26/04/10
18:00
Page 30
EXPOSITIONS
30 Vie de la cité
Au cœur de la culture basque
Bayonne rend hommage à Nestor Basterretxea, l’une des grandes figures
de l’art basque contemporain. L’exposition des œuvres de l’artiste s’accompagne
de nombreuses animations dans la ville.
Des sculptures aux formes
modernes et contemporaines.
L
a Ville de Bayonne et le musée Basque
rendent hommage à Nestor
Basterretxea du 7 mai au 29 août, en
plusieurs lieux culturels de la ville, avec
une série de manifestations qui témoignent de l’ampleur de son inspiration et
de la diversité de sa création. Artiste de
renommée internationale, Basterretxea
s’est investi simultanément sur l’ensemble
des champs artistiques : arts plastiques,
sculpture, dessin, design, architecture,
photographie, cinéma, arts de la scène,
poésie… L’homme est surtout célèbre
pour ses sculptures aux formes modernes
et contemporaines. Ses œuvres ornent de
nombreux parcs, places et musées du Pays
Basque, jusqu’en Amérique Latine où
l’artiste a passé une partie de sa
vie. Natif de Bermeo en Biscaye, Nestor
Basterretxea fut l’un des précurseurs de la
Nouvelle école Basque et l’un des fondateurs en 1966 du groupe “Gaur” avec
les artistes Chillida, Arias, Mendiburu,
Oteiza,… A 86 ans, il vit et travaille
aujourd’hui à Fontarrabie.
Cinq sculpteurs basques
à la Poudrière
Un cycle d’expositions individuelles organisé à la Poudrière jusqu’au 25 septembre
donne au public l’occasion de découvrir le
travail de cinq sculpteurs du Pays Basque.
Régis Pochelu, Aitor Mendizabal,
Christiane Giraud, Zigor, Gilles Plantade
se succèderont dans ce lieu historique
aujourd’hui dédié à l’art contemporain. ■
Du 14 mai au 22 août.
POUR EN SAVOIR PLUS > bayonne.fr
Catalogue bilingue de l’exposition disponible
Autour
de l’exposition
Un colloque transfrontalier est
organisé par l’association Eusko
Ikaskuntza samedi 5 juin au Grand
Salon de l’Hôtel de Ville • Le film
Ama-Lur et deux courts métrages
réalisés par Basterretxea sont projetés
à l’Autre Cinéma • Des documentaires
sur l’artiste sont diffusés à l’auditorium du musée Basque • Des visites
commentées sont organisées par la
Société des Amis du musée Basque
• Un documentaire sur les sculptures
monumentales exposées au Pays
Basque sera présenté au Carré Bonnat
• Une rencontre avec l’artiste est
prévue au musée Basque le 21 mai
à 18h • A l’occasion de la Nuit des
Musées le samedi 15 mai, l’accès
à ces expositions aux deux musées
et à la Poudrière sera gratuite de
18h30 à 23h •
exe 160-6
26/04/10
18:01
Page 31
ÉVÉNEMENTS
Vie de la cité 31
Fondre... pour le chocolat !
C’est l’Italie, avec la ville de Turin, qui est sous les feux des projecteurs aux Journées
du chocolat 2010. Dégustations, animations, visites et découvertes… les artisanschocolatiers bayonnais sont dans la rue pour faire goûter leurs spécialités.
et ceux qui le consomment, dix-sept ans de
mariage réussi entre plaisirs, gourmandises,
découvertes et surprises ! C’est aussi un hommage au savoir-faire et à la fidélité des artisans de la Guilde des Chocolatiers bayonnais
ainsi qu’à la constance de l’Académie du
Chocolat qui œuvre depuis de nombreuses
années à la transmission d’une passion et
d’un plaisir jamais démentis par le public.
R
ésistant aux assauts du temps pour
parvenir jusqu’à nous sous sa forme la
plus gourmande, la fève de cacao s’invite les
14 et 15 mai dans les rues de Bayonne pour
délecter un public toujours fidèle au rendezvous. Les Journées du Chocolat, c’est le trait
d’union entre ceux qui produisent le chocolat
Animations et découvertes culturelles sont
proposées cette année autour de l’Italie, pays
lié à l’histoire du chocolat et symbole d’art de
vivre et de gastronomie, et plus particulièrement la ville de Turin. Trempage, dégustation,
conférences, expositions photographiques,
animations musicales, ateliers-découverte,
visites guidées… sont au rendez-vous. ■
Un blason
à croquer…
A la demande de
l’Académie du Chocolat,
la Guilde des Chocolatiers
a créé cette année une
médaille en chocolat
de 150g à l’effigie du
blason de l’Académie
réalisé par Arnaud Saez.
Une nouveauté à découvrir dans les boutiques
des chocolatiers
de la Guilde.
Vendredi 14 et samedi 15 mai.
PROGRAMME COMPLET > bayonne.fr
L’heure du végétal !
La traditionnelle Bourse aux plantes prend place à la Poterne.
Une journée sous le signe du végétal, qui fêtera également les vingt ans
du Jardin botanique.
L
e moment est très attendu des passionnés
de botanique. Les particuliers échangent
semis, boutures et repiquages de l’année ainsi
que leurs techniques pour réussir les plantations. Les professionnels répondent aux nombreuses questions des amateurs. Le développement durable est à l’honneur cette année
avec la présentation par le Service des espaces
verts de la Ville de ses actions écologiques
comme le débroussaillage des remparts par les
chèvres ou le "lâcher" de coccinelles contre
les pucerons. Le concours des maisons fleuries
décernera aux particuliers les palmes de
beauté et de créativité. Le Jardin botanique,
qui fête ses vingt ans, accueille une exposition
sur l’histoire des jardins bayonnais. ■
Samedi 29 mai. Parc de la Poterne
et Jardin Botanique, à partir de 10h.
PROGRAMME COMPLET > bayonne.fr
exe 160-6
26/04/10
18:04
Page 32
ÉVÉNEMENT
32 Vie de la cité
21 juin, la nuit
de toutes
les musiques
Des jeunes
talents, du rythme,
de la chanson
française, du disco :
un programme
éclectique pour
une nuit unique
à Bayonne !
PacoVolume sera sur scène
place Paul-Bert.
T
out voir, tout entendre, c’est la plus
grande difficulté rencontrée à la fête de la
Musique ! Le mieux reste encore de se construire
son programme musical en papillonnant d’un
concert à l’autre. PacoVolume a le vent en
poupe après la sortie de son album Manhattan
Baby fin 2009. Le jeune talent s'offre un
détour sur scène place Paul-Bert. Il chante en
anglais sur des mélodies pop-rock vives et
fraîches. Ses refrains donnent envie de claquer des mains et sauter à pieds joints…
Ajoutons que Burrunka le précède sur scène et
que les rythmes irlandais de Cel3 lui succèdent
et l’on tient une programmation de choix !
Pour tous les goûts
A signaler également, du jazz au Guichot avec
le groupe Doyna de Royan et le quatuor
d’Arnaud Casenave, une programmation de
chansons françaises place de Lacarre où la
belle voix de Fleur de Zinc rendra hommage
à Edith Piaf accompagnée par l’accordéoniste
bayonnais Jesus Aured, de la txalaparta sur la
place Pasteur en début de soirée par deux
percussionnistes basques de talent, Thierry
Biscary et Paxkal Indo, une histoire de la
musique urbaine (caraïbes, ragga, hip-hop)
sur le mail Chaho-Pelletier avec le Sky Vybz
Crew de Paul Mendame en provenance des
Hauts-de-Ste-Croix, une célébration des
années disco avec Discoball en fin de soirée
sur la place des Halles, … et bien d’autres
surprises à découvrir ! ■
Lundi 21 juin, dans toute la ville.
PROGRAMME COMPLET > bayonne.fr
Férias, l’originalité bayonnaise
Annonce
des carteles
le 15 avril dernier
Les férias d’août et septembre présentent des affiches guidées par les triomphes de
l’an dernier, la présentation des toros et la recherche d’originalité avec, pour la
première fois à Bayonne, huit toros sur le sable des arènes pour un “match” francoespagnol. La féria de l’Atlantique en septembre honorera les vingt ans d’alternative
du maestro Enrique Ponce par un mano a mano avec Sébastien Castella et une
exposition aux arènes. A noter également, le retour de la corrida à cheval
pendant les fêtes de Bayonne pour célébrer le 50ème anniversaire du jumelage avec
Pampelune. A signaler aussi, les tarifs n’augmentent pas pour la deuxième année
consécutive et toutes les novilladas sont gratuites pour les moins de 15 ans.
POUR EN SAVOIR PLUS ET RESERVER > bayonne.fr et tél : 0 892 46 64 64 - Renouvellement des abonements : jusqu'au 7 juin - Nouveaux abon. : à partir du 14 juin - Ouverture de la location : 19 juillet
exe 160-6
26/04/10
18:06
Page 33
PORTRAITS
Vie de la cité 33
“Nous avons
des atouts uniques”
Yves Brillaxis, succède à Dominique Destribats à la présidence de l’Office de commerce
de Bayonne pour deux ans. Son objectif, valoriser les atouts du commerce bayonnais.
C
hez les Brillaxis, on est bijoutier-horloger
depuis quatre générations. La boutique
familiale est implantée au cœur de la cité
depuis 1953. Ce père de famille de 41 ans a
clairement le “profil de l’emploi” ! Impliqué
de longue date dans le commerce bayonnais
- il a présidé également l’Union commerciale
il y a une dizaine d’années - Yves Brillaxis
connaît bien son sujet : “Je me suis toujours
intéressé aux problématiques du commerce.
Bayonne est le plus grand centre-ville commercial du Pays Basque et nous avons des
atouts uniques : la convivialité de la ville, une
diversité de produits irremplaçable et le
savoir-faire des artisans et commerçants.
Il faut valoriser cela”.
A l’écoute de tous
Créé en 1998, l’Office de Commerce a pour
mission de développer le commerce de la
ville, son économie, sa notoriété, en rassemblant notamment toutes les compétences et
instances qui le composent. L’une des
grandes orientations souhaitées par le nouveau président, c’est l’élargissement de cette
consultation : “Nous intégrons officiellement
au groupe technique 1 des représentants des
cafetiers-restaurateurs, des grandes enseignes et des associations de quartiers. Il faut
créer un vrai partenariat, être à l’écoute de
toutes les voix pour mieux mettre en œuvre
les actions.”. Sa longue expérience de
commerçant lui confère une approche
humaine et sociale du sujet : “Il y a plus de
salariés dans les commerces de Bayonne que
dans les centres commerciaux de la périphérie. Il faut penser à leur bien-être, à leur
évolution, leur faciliter la vie, leur proposer
des formations. Quand le salarié se sent bien,
le consommateur aussi !”. ■
1- Membres de l'Office de commerce : CCI, Chambre de
métiers, Office de tourisme, Union commerciale et Ville de
Bayonne. Le groupe technique est constitué de techniciens
et d’élus de chaque partenaire
POUR EN SAVOIR PLUS > bayonne-commerces.com
Dynamiser les Halles
Philippe B ening, 38 ans , originaire de Metz, est le nouv eau présiden t de
l’association L’effort des Halles qui réunit vingt-cinq c ommerçants installés
dans et autour des Halles . Il souhaite dynamiser c et espac e en metten t
l’accent sur les animations : en créer de nouvelles et réitérer celles qui ont eu
du succès c omme la prépar ation d’un r epas sur plac e par les chef s cuisiniers
de la région, la "journée des Halles", les expositions de photos à l’e xtérieur
comme à l’intérieur,…
Un site
de référence
bayonne-commerces.com
fait peau neuve.
Commerçants, artisans
ou prestataires de service…
il référence plus de 1 800
entreprises bayonnaises !
Retrouver facilement une
marque ou un commerce,
localiser une boutique
dans la ville, acheter des
chèques-cadeaux en ligne,
voir une vidéo, donner
son avis en répondant aux
enquêtes, s’informer sur les
promotions et nouveautés
et plus généralement sur la
météo, les cinémas, les sorties,… tout cela est possible
sur ce site très complet.
exe 160-6
27/04/10
9:42
Page 34
BAYONNE SCOPE
34
Ça s’est passé à Bayonne et vous ne l’avez peut-être pas vu...
1
2
3
1- Le 6 mars, Jean Grenet s’est vu remettre un chèque des mains de Pierre Balirac, président du Comité de rugby Côte Basque Landes
(à droite), Pierre Camou, président de la Fédération Française de Rugby (au centre) et Antoine Marin, président du Comité de rugby
Armagnac-Bigorre et responsable à la fédération de la commission "Surface Artificielle". Cette subvention vient en aide à la réalisation du terrain synthétique de rugby Christian-Belascain. 2- Fin mars, les étudiants du Campus de la Nive ont pu débattre avec des
membres de l'Académie des technologies sur divers aspects de la réduction des gaz à effet de serre. 3 - Une centaine d’étudiants
en architecture venus de Corée du Sud visitaient le quai de Lesseps fin mars dans le cadre d’un concours international. 4 - C’est
l’affiche d’Erwin Dazelle, artiste bayonnais, qui a été retenue pour les 24h de Daytona. Ici sur place en compagnie de Dixie Blake,
présidente de l’association qui organise, en Floride, le jumelage avec Bayonne. 5- Les nouveaux bayonnais, accueillis en mairie le 11
mars, sont repartis avec un "chéquier" d'offres pour découvrir la ville.
4
5
exe 160-6
26/04/10
18:08
Page 35
EVENEMENT
BAYONNE SCOPE
35
6
7
8
6 - A la Foire au jambon, le 1er avril, le cérémonial du concours du meilleur jambon fermier : chaque jambon est pesé, sondé et humé
par le jury. 7 - Le 10 avril, le jazzman Claude Bolling a fêté ses 80 ans à Bayonne avec un concert “anniversaire” au Théâtre.
Jean-René Etchegaray, adjoint au maire, l'a reçu en mairie avant le concert. 8 - Le 14 avril, les trois villes du BAB se mobilisaient pour
lutter contre la mort subite du sportif en présentant les 10 règles d'or préventives à l’initiative de Pascal Candau, président de
l’association numéro 14 et Laurent Chevalier, membre du Club des Cardiologues du Sport. 9 - Des livres et deux séjours à la Cité de
l’Espace de Toulouse, ce sont les cadeaux offerts aux jeunes gagnants le 19 avril, lors de la remise des prix du jeu En route pour
l’espace organisé lors des Journées de la Petite Enfance. 10 - C’est l’œuvre de Mathieu Prat, commerçant bayonnais de 29 ans, qui
a remporté le concours d'affiche des Fêtes de Bayonne 2010, avec plus de 47 % des suffrages du public invité à choisir son lauréat
parmi tous les projets exposés aux arènes.
9 10
exe 160-6
26/04/10
18:09
Page 36
36
BLOCNOTES
>>>>>
CONCERTS
Une collaboration réjouissante
> > > > L’info du BIJ
■ Trouver une baby-sitter
Le Bij dispose d'un fichier de babysitters détaillé (expérience, l'âge,..),
consultable sur place.
■ Colonies de vacances
Des brochures sur les colonies
de vacances à thème (mer,
montagne,…) sont disponibles.
■ Permanences du Bij
- Foyer des jeunes travailleurs :
les jeudis de 17h à 18h ;
- Service volontaire européen :
les vendredis de 9h à 12h ;
- Planning familial : 1er et 3e mercredis
du mois de 14h30 à 16h30 ;
- Avocat : 1er et 3e mercredis du mois
de 17h à 18h.
■ Logements étudiants
Pour aider les jeunes en recherche
de logements sur Bayonne, le Bij
met gracieusement en relation propriétaires et locataires. Les propriétaires
peuvent contacter le Bij pour déposer
leur proposition de logement.
■ Au pair
L'association “Les chemins de
l'Europe”, partenaire du Bij, propose
un nouveau service d’accueil de jeunes
Européens au pair ou demi-pair. Les
familles intéressées par l’échange
culturel et disposant d'une chambre
individuelle peuvent contacter
l’association au 06 65 51 62 27
ou par mél :
juttacheminsdeleurope@gmail.com
BIJ > Place Marc-Aubert
71, rue Bourgneuf
Tél. : 05 59 59 35 29
Lundi au vendredi : 9h à 12h30
et 14h à 18h
bij@bayonne.fr
www.bij.bayonne.fr
Les élèves du c ollège M arracq montent sur scène a vec l’Orchestre Régional Ba yonne Côte Basque
pour chant er une pièc e spécialement c omposée pour eux par Philippe F orget, chef associé de
l’ORBCB. Ce dernier a créé une œuvr e musicale F rontière à par tir de leur pr opres poésies écrit es en
classe. Les enseignants du c ollège ont encadré c e pr ojet : Frédéric Wojtiniak, intervenant musical,
Marie-Hélène Forsans, professeur de français et Joëlle Nioche, professeur d’art plastique. D’auditeurs à
acteurs, les élèves font l’expérience du par tage, de la déc ouverte, de la création. Une collaboration
réjouissante qui entre pleinement dans le cadr e du désir du C onservatoire de s’ouvrir et de rayonner
hors de ses murs.
"Frontière", Concert symphonique de l’Orchestre Régional Bayonne Côte Basque
Vendredi 21 mai à 20h30 au Théâtre de Bayonne - Tarif : 24€ - Réduit 20€ - Jeune : 15€
Elèves du Conservatoire : : 5€ - Formule Piccolo (un élève mineur + un acc ompagnateur) : 15€
Pour en savoir plus > 05 59 31 21 70 – www .orbcb.fr
Une symphonie
de Beethoven
en prélude des Fêtes !
C’est une pr emière !
L’Orchestre Régional
Bayonne Côt e Basque se pr oduira en
la cathédr ale pour
un c oncert unique
en prélude des Fêtes
de Ba yonne. Le
point d ’orgue du
concert ser a la 7 è
symphonie de Ludwig
Van Beetho
ven,
œuvre monumentale , succession de c ouleurs et de r ythmes,
“apothéose de la danse ”. Au programme également, Shaker Loops
de John A dams, La F antaisie basque pour violon et or chestre de
Gabriel Pierne, Tsigane pour violon et orchestre de Maurice Ravel.
Mardi 27 juillet - 20h30 - C athédrale Sainte-Marie
Pour en savoir plus > ORBCB - 05 59 31 21 70 et sur orbcb .fr
ou à l’Office de tourisme : 0 820 42 64 64 et sur ba yonne-tourisme.fr
SPECTACLE
Danzari
Eguna
Avec plus de mille danseurs
traditionnels attendus, c’est un
grand r assemblement que
l’Institut de la danse basque
organise le dimanche 2 mai.
Le spectacle sera d’abord dans
les rues de la ville de 10h30
à 12h à l’occasion du défilé,
puis à midi au stade Christian
Belascain pour un spec tacle
gratuit. Des animations sont
proposées de 17h à 21h à la
salle Lauga.
exe 160-6
26/04/10
18:11
Page 37
>>>>>
BLOCNOTES
37
EXPOSITION
L’art du pochoir
"Stencil Only", du 7 mai au 19 juin.
Spacejunk art center - 35 rue Sainte-Catherine - 05 59 03 75 32
Rentrée scolaire
2010-2011
>>>>>>
Le pochoir, à la f ois technique et mouv ement, s’inscrit dans une tr adition française
de l’ar t urbain qui r emonte aux années 80 et à la génér ation punk. Dans la rue ,
les galeries ou les salles des ventes, il fait aujourd’hui des émules partout dans le
monde. Spacejunk a proposé un challenge à c ertains de ses ar tistes peu ou pas
rompus à c et exercice : se confronter, le temps d ’une exposition, à un gr oupe
d’artistes de la scène spécialisée européenne et américaine. Cette sélection est
effectuée par la spécialiste européenne du pochoir, Samantha Longhi.
OUVERTURE
DES INSCRIPTIONS
LE 3 MAI
SALONS
Faire le plein de bio !
Le M arché Equitable de Ba yonne
prend place à la Maison des associations. Les visit eurs peuv ent y
découvrir, goûter et s ’offrir de
nombreux pr oduits f ermiers, bio,
équitables et ar tisanaux aut our
d’animations musicales . Au
programme de c ette journée :
une vente directe de poisson fr ais de 9h à 13h, un repas bio, fermier
et équitable à 13h (menu à 12€ sans les boissons) et une conférencedébat animée par Michel Besson, président de l’association Minga et
des ac teurs locaux du c ommerce équitable et bio sur le thème
Commerce équitable et souveraineté alimentaire.
Samedi 15 mai à la M aison des associations, allée de Glain.
De 9h à 18h. Entrée libre.
Pour en savoir plus > 05 59 43 90 32
La ferme en ville
La "F erme en ville" r evient à
Bayonne avec au pr ogramme plus
de 300 animaux exposés , des animations, des dégustations ,…
Le thème de c ette 3 e édition :
montagne et agriculture.
Saveurs
du Pays
Basque
Le premier Salon des saveurs du
Pays Basque réunira une soixantaine d’artisans des pr oduits du
terroir : producteurs locaux des
deux côtés du P ays Basque ,
professionnels de l’industrie
culinaire,… A u pr ogramme :
concours de pesée de miel,
démonstrations de sculpt eurs
sur légumes , ateliers pédagogiques animés par des
chefs cuisiniers , dégustations,
conférences, et bien d ’autres
animations gourmandes.
Les 19 et 20 juin. Maison
des associations, allée de Glain.
10h-22h le samedi - 10h-20h
le dimanche - Entrée : 5€
(pass pour la journée),
gratuit aux moins de 12 ans .
Samedi 26 et dimanche 27 juin
Champ de foire, allées Paulmy
SANTÉ
Une journée pour savoir et prévoir
La Journée Nationale de P révention et de Dépistage des canc ers de la peau du jeudi 27 mai mobilise
plusieurs centaines de dermatologues bénévoles dans plus de 300 c entres de dépistage répar tis dans
toute la F rance. Cette année, un effort important vise les publics les plus exposés et en par ticulier les
travailleurs en plein air , les professionnels du bâtiment et 1,5 million de salariés fr ançais exposés aux
rayonnements solair es dans l’ex ercice de leur métier , les jeunes et les habitants des z
ones
géographiques particulièrement ensoleillées.
Pour en savoir plus sur les lieux disponibles pour le dépistage du 27 mai >
www.journeecancersdelapeau.fr ou 3113
■ Du lundi 3 mai au 12 mai
- A L’HOTEL DE VILLE (rez-de-chaussée)
du lundi au vendredi, 9h - 12h et
13h30 - 17h
- A LA MAISON DE LA VILLE
(3 bis avenue de Jouandin)
● lundi 3, vendredi 7 et lundi 10 mai,
13h30 - 17h
● mercredis 5 et 12 mai, 9h - 12h
■ A compter du 14 mai
- A L’HOTEL DE VILLE (rez-de-chaussée)
● lundi et vendredi, 9h - 12h
● mercredi, 13h30 - 17h
■ Les familles doivent se munir :
- pour les enfants domiciliés à Bayonne,
d’un justificatif de domicile, du livret
de famille, d’un RIB et du n° allocataire
de la CAF de Bayonne.
- pour les enfants domiciliés hors
Bayonne, de la fiche à compléter et
du courrier d’accord de la commune
de résidence (modèle téléchargeable
sur e-ban.bayonne.fr) sauf cas
dérogatoires à consulter sur le site.
Pour en savoir plus ou pour prendre
rendez-vous (hors jours et heures
d’ouverture) > 05 59 46 60 32 ou
05 59 46 60 45 et sur e-ban.ba yonne.fr
exe 160-6
26/04/10
38
18:13
Page 38
ACTUALITEASSOCIATIVE
>>>>>
SPORTS
Premier campus franco-espagnol
L’Aviron Ba yonnais Omnispor ts et son par tenaire, le club de Ber a Ber a Saint-Sébastien,
organisent leur 1er C ampus d’été du 12 au 22
juillet. Cette création originale offr e à des
jeunes, filles et garçons, nés en 1996 et 1997 et
vivant de par t et d ’autre de la fr ontière, une
programmation d ’activités spor tives et
culturelles, sur deux sit es d ’hébergement à
Saint-Sébastien et à Ba yonne. Les matinées
seront réservées à la pratique du rugby pour les
garçons et du handball pour les filles, véritables
échanges de cultur es spor tives animées
par des éducateurs diplômés. L’après-midi et les
soirées, les jeunes pr ofiteront d ’une vie
collective composée de découverte du territoire
transfrontalier par des jeux, visites, activités
culturelles et spor tives int eractives riches en
émotion.Attention,le nombre de place est limité.
Pour en savoir plus > Aviron Bayonnais
Omnisports : 05 59 63 33 15 et abrugb y.fr
BÉNÉVOLAT
MONTAGNE
Donner un peu de temps
AGIRabcd A quitaine Sud , association qui
rassemble 140 r etraités bénév oles, aide nos
concitoyens parmi les plus défa vorisés à fair e
face à leurs difficultés. Cours de soutien pour les
jeunes, aide à la r echerche d ’emploi et aux
créateurs d ’entreprises, accueil par les
mutuelles-santé des défa vorisés,… les ac tions
sont nombreuses et v ariées. Cela exige un très
grand nombr e de bénév oles. Les personnes
intéressées pour offrir un peu de leur t emps à
cette association sont les bienvenues.
Pour en savoir plus > 05 59 58 27 99
du lundi au mercredi le matin, ou
agirabcdaquisud2@orange.fr ou
au mini-forum organisé le 27 mai de 14h à 18h,
Tour de Bordagain à Ciboure.
Visite aux malades
170 bénév oles de l’association VMEH P ays Basque , Visiteurs de M alades en Etablissements
Hospitaliers, se r elaient pour assur er des visit es aux personnes malades , âgées ou handicapées
dans une quinzaine d ’hôpitaux et d ’établissements de la région. Ces visit eurs bénéficient
régulièrement de f ormation. Le sens de l’éc oute et la discrétion sont primor diaux. Toutes les
bonnes volontés peuvent rejoindre les équipes de l’association.
Pour en savoir plus > VMEH Pays Basque
Mme Laporte au 05 59 63 79 57 ou Mme Jez equel au 05 59 63 55 03.
vmeh-pb@sfr.fr - http://vmeh64.free.fr
Dernières neiges
Le pr ogramme de print emps du Club Alpin
Bayonne Pays Basque est disponible : dernières
sorties de ski de montagne, reprise en force des
randos,… le t out pour un tarif de c otisation
réduit à par tir du 1er mai. A noter déjà pour la
rentrée, la création d’un petit groupe de jeunes
de 14-18 ans pour des ac tivités programmées
tout au long de l’année . Vélo de montagne ,
escalade, ski,.. de quoi leur donner le goût de la
montagne de façon ludique et c onviviale !
Les cours d’escalade pour les 8-12 ans r eprendront en septembre.
Pour en savoir plus > 05 59 44 74 10 et sur
bayonne.ffcam.fr - Permanence le mercredi
de 18h30 à 19h30 à la M aison des associations.
exe 160-6
26/04/10
18:14
Page 39
>>>>>
JEUNESSE
Play & Learn
English
Le club Léo Lagrange propose deux ateliers pédagogiques d’initiation à l'anglais par le jeu , pour les
enfants de 7 à 12 ans les mer credis de 16h30 à
17h30 et de 17h30 à 18h30.
Ces at eliers sont
encadrés par un pr ofesseur diplômé. Les plac es
sont limitées :12 personnes maximum par session.
Inscriptions et renseignements >
Club Léo Lagrange : 05 59 59 33 79 à par tir de 15h
Vacances utiles
ACTUALITEASSOCIATIVE
39
EXPOSITION
Mémoires de guerre
L'exposition F rance Libr e - F rançais Libr es, créée par le S ervice dépar temental des PyrénéesAtlantiques de l’ONA C-VG* à l'occasion du 70 e anniversaire de l'année 1940, retrace les origines ,
la c onstruction et le dév eloppement d'un mouv ement qui, né de rien en juin 1940,
incarna
quatre ans plus tar d l'honneur de la F rance et gar antit sa plac e aux côtés des nations vic torieuses.
Elle révèle le destin de quelques Basques et Béarnais
, membres des F orces F rançaises Libr es,
et rappelle le rôle des ports basques de Bayonne et Saint-Jean-de-Luz en juin 1940.
* Office national des anciens combattants et victimes de guerre
Du 17 au 22 mai à la M aison pour Tous d’Anglet - 10h-12h et 14h-18h
Pour en savoir plus > 05 59 24 33 17
NAVIGATION
Découvrir l’Adour en voilier !
Aran, voilier tr aditionnel c onstruit par l’association L es Escuma yres Talasta, et financé dans le
cadre du Pôle d’Excellence Rurale de la Vallée de l’Adour, a été mis à l’eau le 10 avril dernier, entre
le pont de f er et la cale de la Nautique à Ba yonne. Ce joli bat eau est disponible à la location et
peut désormais partir à la découverte de l'Adour et ses affluents.
Pour en savoir plus > 06 73 27 20 68 ou 05 47 64 37 47 et sur http://escuma yres-talasta.over-blog.com/
Le club Léo Lagr ange or ganise chaque année
un “chantier de jeunes bénév oles” pour les
14-18 ans, axé sur la sauvegarde et la protection
de l’environnement naturel autour d'un pr ojet
d'intérêt collectif. Cet été, il se dér oule du 5 au
16 juillet à Buziet en Haut-Béarn pour la réhabilitation de “l’église vieille ”. Un séjour qui
mélange travail de chantier le matin et spor tsloisirs l’après-midi.
Inscriptions et renseignements >
Club Léo Lagrange : 05 59 59 33 79
SOLIDARITÉ
Braderie du
Secours
Catholique
L’équipe cathédr ale du S ecours C atholique
organise une br aderie au pr ofit de son ac tion
internationale dans ses locaux. Vêtements,
linge de maison,chaussures et brocante variée
attendent le public.
Samedi 19 juin – 19 rue de L uc – 9h à 17h
NOUVEAUX LOCAUX
Erro Bat
déménage
L’association Erro Bat qui réunit chœurs et ballets basques , joaldunak (sonneurs de cloches),
txistularis (musiciens tr aditionnels),… s'installe
dans de nouveaux locaux sur la rive gauche, près
de Xaramelak et de l'Harmonie Bayonnaise.
Erro Bat - 2, rue Balichon – Contact : 06 88 42 08 66
après 15h.
INFORMATION
Aide aux associations
Le C entre de Ressour ces et d ’Appui à la Vie
Associative propose des séanc es d'information
gratuites.
- 11 mai - 18h : “Emploi dans les associations”
- 17 juin - 18h30 : “Conduite et animation de
réunion”
Maison des Associations - 11, allée de Glain
Pour en savoir plus et s'inscrire >
05 59 44 74 10 - Mél : mda@bayonne.fr
Retrouvez les associations bayonnaises sur le site www.bayonne.fr, rubrique CARNET D’ADRESSES
exe 160-6
26/04/10
18:15
Page 40
40
CARNET
DECES
Louise ELISSALDE 13/02/2010 ■ Ginette BUCHET 14/02/2010 ■ Juliette PÉCASTAINGS 17/02/2010
■ Renée LOMBARD 17/02/2010 ■ Andrée ORENGO 18/02/2010 ■ Isabelle GAMIO 18/02/2010 ■
Odette DARRIGADE 21/02/2010 ■ Marguerite MATOCQ-GRABOT 22/02/2010 ■ Aziza LAMBÈGE
04/03/2010 ■ Odette RICHARD 08/03/2010 ■ Valérie CARON 12/03/2010 ■ Simonne VIGNEAU
Marié BARRÈRE 13/03/2010 ■ Christiane LABAN 15/03/2010 ■ Custodia MANUEL 19/03/2010 ■
Simonne SABALETTE 02/04/2010 ■ Marie MICHELENA 05/04/2010 ■ Marie MAHIEU 06/04/2010
■ Josette EMERIAULT 07/04/2010 ■ Hélène LAFAŸSSE 09/04/2010 ■ Sophie BISBAU 09/04/2010
■ Jeanne AMSELLEM 10/04/2010 ■ Marie SAUMONNEAU 11/04/2010 ■ Maurice RAULINE
15/02/2010 ■ Julien BARRA 19/02/2010 ■ Jean-Pierre BERNET 24/02/2010 ■ Eric DUMAS
25/02/2010 ■ André BOUÉ 28/02/2010 ■ Didier Michel LABRUQUERE 28/02/2010 ■ Maurice
LEDRU 04/03/2010 ■ José PEREZ Y RODRIGUEZ 08/03/2010 ■ André BOBIN 13/03/2010 ■ Rafael
SICILIA MALAGON 14/03/2010 ■ Paul DOUCET 15/03/2010 ■ Léon DOMIAR 18/03/2010 ■
Bernard ERRECA 18/03/2010 ■ Christophe ANCHUBIDART 20/03/2010 ■ Jean POEY 21/03/2010
■ Nicolas DARRICARRÈRE 25/03/2010 ■ Mohammed PETYT 25/03/2010 ■ Hugo VAN DEN
EYNDEN 28/03/2010 ■ André SCHNEIDER 01/04/2010 ■ Pierre LATERRADE 03/04/2010 ■ Jean
IRIBARREN 06/04/2010 ■
MARIAGES
Zineb TOUMI et Khalid DARIF le 05/03/2010 ■ Solange CASAGRANDE et Pascal MAILLARD le
13/03/2010 ■ Marie-Laetitia ROUSSELY et Jérémy MONTICO le 13/03/2010 ■ Christine CAZABAT
et Olivier Philipp BÉLOT le 03/04/2010 ■ Tatiana ALVES DA ROCHA E SIL et Christophe MÉNÉTRÉ
le 10/04/2010 ■ Nadège PAULMIER et Eric MENNECART le 10/04/2010 ■
Bienvenue
Wayan
Ozille-Couriol
né le 17 février 2010
NAISSANCES
Gabriel GARAT 14/02/2010 ■ Haize DURRUTY 14/02/2010 ■ Louise WARCHOL 14/02/2010 ■
Eden BRUNE 15/02/2010 ■ Lola NAZABAL-ARMSPACH 15/02/2010 ■ Alizéa DALBOS 15/02/2010
■ Hanna LEGRINI 16/02/2010 ■ Jacques MATEESCU 16/02/2010 ■ Mathéo da SILVA LOBATO
16/02/2010 ■ Cheyenne ONRAÏTA 16/02/2010 ■ Lucas AUDRERIE-JEANNIN 17/02/2010 ■ Lutzi
JOSQUIN 17/02/2010 ■ Wayan OZILLE-COURIOL 17/02/2010 ■ Noémie GÉLINEAUD ESPERON
18/02/2010 ■ Noa KERNANÉ 18/02/2010 ■ Alexandre SOUTO 19/02/2010 ■ Gabin NENTWIG
19/02/2010 ■ Maxime ANGLADE 20/02/2010 ■ Maxime COMLAN 21/02/2010 ■ Robin LOUSTAU
ETCHEVERRY 23/02/2010 ■ Killian BARBIRA 23/02/2010 ■ Lison DUFRECHE 24/02/2010 ■ Txomin
HERRERO 24/02/2010 ■ Thomas MOULAT 24/02/2010 ■ Marie ADOT-RAUZIER 24/02/2010 ■
Shana LARROUTURE 24/02/2010 ■ Jeanne SAINT-PIERRE 25/02/2010 ■ Charlotte MONET
CAPITANI 27/02/2010 ■ Charlotte TILMONT 28/02/2010 ■ Nathan TOUCHARD 02/03/2010 ■
Haizea LEBAILLY 03/03/2010 ■ Martin LE MEUR 04/03/2010 ■ Elsa DOUBLIER 04/03/2010 ■ Emma
NICOLAS 04/03/2010 ■ Julie BRECHOTEAU NARDI 04/03/2010 ■ Xan DUBAS-DUHART
04/03/2010 ■ Abby DUCHON 04/03/2010 ■ Louhann LARRIEU 05/03/2010 ■ Yohan URRUTIA
06/03/2010 ■ Patxi SASCO 06/03/201 ■ Titouan LE BEC 08/03/2010 ■ Chloé PEREIRA 08/03/2010
■ Zoé DARRIGUES TARANTOLA 08/03/2010 ■ Camille SARRAILH 09/03/2010 ■ Iratxe RECARTCELAYA 09/03/2010 ■ Tony ALVES CLARO 09/03/2010 ■ Joddy DUCASSOU-MANAGAL
11/03/2010 ■ Sarah GRACIET 13/03/2010 ■ Morgane COMMES 14/03/2010 ■ Dewel LOPEZ
16/03/2010 ■ Thomas HUMBLOT 16/03/2010 ■ Léa PEREIRA 17/03/2010 ■ Bilal HAMDA
17/03/2010 ■ Capucine LABATUT 18/03/2010 ■ Inès ASCARAT 19/03/2010 ■ Angelo DUPEROU
MOIOLI 19/03/2010 ■ Rodrigo SILVA CAMPOS 20/03/2010 ■ Ninon FOURCADE 20/03/2010 ■
Mattin GONY 21/03/2010 ■ Mia DUTRIAUX LARREBAT 21/03/2010 ■ Rayan NAJAH 21/03/2010
■ Samuel DARDY 23/03/2010 ■ Lucas BAJJOU 23/03/2010 ■ Nathan LESCOURRET 26/03/2010 ■
Nathan VINUESA 26/03/2010 ■ Gayle'San FAUREL 26/03/2010 ■ Bruno ROCHA MARTINS
29/03/2010 ■ Inès CALVETE 29/03/2010 ■ Mendoïa ETCHEVERRY 30/03/2010 ■ Rayane DARIF
01/04/2010 ■ Yuna BERNIARD 03/04/2010 ■ Nino CERVANTES-CATTIER 06/04/2010 ■ Ester KUPI
06/04/2010 ■ Loé DUMERGUE ELISSALDE 07/04/2010 ■ Etan CAMOU 07/04/2010 ■ Eline
LECORNÉ 07/04/2010 ■ Oihan DEMERIN 08/04/2010 ■ Shen LABADIE 09/04/2010 ■ Nathan
DUVAL 12/04/2010 ■ Luma IGUINIZ LUQUE 12/04/2010 ■ Louis FARSA 13/04/2010 ■ Imanol
COSTEDOAT-AÏRÉ 13/04/2010 ■ Margaux SORS 13/04/2010 ■
exe 160-6
26/04/10
18:16
Page 41
Expression
des groupes politiques
BAYONNE ENSEMBLE
Groupe des élus de gauche
BUDGET 2010 : SANS AMBITION ET SANS PROJETS
La seule satisfaction pour nous dans ce budget est la non-augmentation
de la tax e d ’habitation. Nous aurions malgré t out préféré une diminution de c ette dernièr e c onjointement à une augmentation de la tax e
foncière afin de donner un message d’espoir plus fort à nos concitoyens
en c ette période de crise . Cette non-augmentation nous satisfait car
nous le demandions depuis longtemps mais nous n’oublions pas que la
taxe d ’habitation de Ba yonne r este la plus élevée d ’Aquitaine. En
revanche, nous r egrettons f ortement une augmentation mo yenne de
4% des r ecettes de f onctionnement qui c orrespond à une augmentation des tarif s des crèches , de la r estauration sc olaire, des ac tivités
périscolaires et du stationnement. Evitons dans les années qui viennent
que c es ser vices publics ne se tr ansforment en sec teur mar chand
uniquement dans le but d ’améliorer les financ es de notr e ville. En termes purement financiers, nous constatons que le r ecours à la dett e ne
cesse d’augmenter cette année encore. Un emprunt supplémentaire de
14 millions d ’euros est inscrit dans c e budget 2010 c e qui fait que
chaque Ba yonnais est endetté à haut eur de 40% de plus que les
habitants des villes de même impor tance. Et pour quoi fair e ? Là est la
vraie question. Nous v oilà fac e à un budget 2010 sans ambition, sans
grands pr ojets struc turants sur lesquels nous pourrions nous enthousiasmer. Nous continuerons à financer à juste titre la réhabilitation de la
cité Breuer dans le cadre de l’ANRU. Mais quelle sera l’augmentation des
loyers ? JEAN GRENET A REFUSE DE NOUS REPONDRE !!! Nous c
ontinuerons à financer l’aménagement de la Floride. Mais quelle sera la part
dévolue aux t errains de jeu et c elle dév olue à la pist e d ’athlétisme
reconstruite suite à sa récente destruction à Jean Dauger ? JEAN GRENET
A REFUSE DE NOUS RÉPONDRE !!! P rojets de nouv elles crèches tant
attendues par les jeunes c ouples : NÉANT. Projets pour le quotidien des
personnes âgées : NÉANT (à ce sujet, nous regrettons le déménagement
de l’Entraide Sociale de Saint-Esprit au C CAS ainsi, par là même , que la
disparition du r estaurant). Projets en dir ection de la jeunesse : NÉANT.
Projets f orts en matièr e cultur elle : NÉANT. Après la pathétique
pantalonnade d ’un év entuel aménagement de la salle Lauga en salle
type Zénith, le pr ojet de Zénith pr oprement dit et gr ande pr omesse
électorale de Jean Gr enet, est t ombé aux oubliett es. Nous a vons, bien
sûr, voté c ontre c e budget sans ambition, sans dynamisme et sur tout
peu porteur d’espoir pour le quotidien de nos c oncitoyens.
SUBVENTIONS : TOUJOURS EN ATTENTE DE CLARTÉ
Nous avons la chance à Bayonne d’avoir une vie associative riche dans
sa div ersité et sa qualité. Cependant il s ’agit maint enant de passer
enfin aux actes. Dans un contexte de crise qui accable sur tout les plus
démunis, l’aide publique doit êtr e ciblée , privilégier les associations
qui remplissent des missions de service public souvent en lieu et place
de la c ollectivité locale défaillant e. Le saupoudr age n ’est pas la
réponse adaptée . Au-delà du quantum des sub ventions v ersées aux
associations de notre ville et de la baisse dr astique, continue et maintenue de 5 %, nous att endons t oujours que la majorité municipale
présente officiellement les critères précis qui devront faire l’objet d’un
large débat sur lesquels pourr ait êtr e dét erminée la r ecevabilité des
demandes de sub vention. Selon nous c es critères doivent être transparents. Parmi c es multiples critèr es r evient souv ent la question de
savoir si l’association est logée ou pas par la c ommune. Nous tenons
41
d’ailleurs à saluer ici le tr avail citoyen que fait en la matièr e l’association Ba yonne Irrépr ochable. A l’instar de la Chambr e régionale des
Comptes, nous avons demandé au Maire de produire pour le prochain
budget 2011 la list e des associations héber gées par la c ommune et
l’évaluation financièr e de c ette occupation. Nous a vons r enouvelé
notre offr e de par ticipation et de réflexion à c e tr avail difficile mais
indispensable dans le cadre d’une nouvelle gouvernance.
USINE TMB BATZ - ENQUÊTE PUBLIQUE
Les élus ba yonnais du gr oupe Ba yonne Ensemble ont r encontré le
commissaire enquêteur pour lui fair e part de leur opposition c oncernant le projet TMB du site de Batz. Concernant les documents d ’urbanisme, les terrains font l’objet, actuellement, d’un certain nombre de
protections (espac e boisé, classement en z one natur elle, coupure
d’urbanisation) dans le cadre du Plan local d’Urbanisme qu’il convient
de préser ver. Nous lui a vons également r appelé 2 points qui c onfortent notr e opposition au pr ojet d ’un point de vue t echnique et
géographique :
- Le TMB (tr aitement mécano-biologique) est un pr ocessus obsolèt e
(une dir ective eur opéenne s ’apprête à int erdire l’épandage issu de
ces usines). Pourquoi Bayonne serait à contresens du courant ?
- La localisation entr e un sit e fortement urbanisé et un sec teur à f ort
projet de développement n’est pas opportune. Il aurait fallu chercher
un sit e dans un sec teur industriel déjà urbanisé plus pr oche de
l’Adour et d’une voie ferrée.
JEAN GRENET ÉCHANGE BOUCLIER FISCAL
CONTRE BOUCLIER ÉLECTORAL
Jean Gr enet et 12 autr es de ses c ollègues députés UMP viennent de
signer un manifeste en date du 1er avril (sic) demandant la suppression
du bouclier fiscal. Nous n ’oublions pas que si le bouclier fiscal exist e
aujourd’hui, c’est en grande partie parce que Jean Grenet a voté sa mise
en place sans états d ’âme en 2007. Que ne s ’est-il élevé c ontre en son
temps ? Si Jean Grenet trouve cette mesure injuste, pourquoi attend-t-il
3 longues années pour demander sa suppression ? Pour notre part, nous
ne sommes pas dupes de c e genre de postur e purement élec toraliste.
En eff et, le f ort v ent de gauche qui a soufflé sur Ba
yonne lors des
dernières élections régionales va peut-être donner l’idée à Jean Gr enet
d’installer des girouettes à son effigie sur le t oit de la mairie.
VENT DE GAUCHE SUR BAYONNE
Nous nous félicitons du score de 54% obtenu par la gauche à Bayonne.
Ce score reflète une véritable volonté de changement pour notre ville.
L'élection de notre camarade et ami Mathieu Bergé nous réjouit fortement et nous sommes sûrs qu'au vu de ses c ompétences et de son
dynamisme, notre ville sera dignement représentée au sein du Conseil
Régional.
HABITAT ET LOGEMENT SOCIAL : INTENTIONS LOUABLES
Sous c ouvert de satisfac tion du seuil de 20% de logements sociaux
prescrits par la loi SRU, la seule augmentation de l’offr e de logements
nouveaux et l’appr oche quantitativ e de la question de l’habitat ne
peuvent constituer l’objectif quasi unique du dév eloppement de notr e
ville qui att eint aujourd’hui 45 000 habitants . La question du logement
touche, à la f ois, à l’intime de chaque individu et à la c onception de la
cité, de la société dans laquelle nous v oulons vivr e. Les c onditions
d’habitat ont non seulement des c onséquences mais sont des fac teurs
exe 160-6
26/04/10
42
18:17
Page 42
Expression
des groupes politiques
déterminants pour la santé, la réussit e sc olaire des enfants , l’accès à
l’emploi et le lien social. Dans les faits, nous observons que le marché de
l’habitat de l’agglomér ation BAB est ex trêmement tendu et car actérisé
par un mar ché du neuf t ourné v ers une clientèle aisée et souv ent
extérieure à la CABAB , une offr e limitée en acc ession sociale et abordable et un par c de logement social saturé. Pour Bayonne, depuis une
dizaine d ’années, l’équation urbanistique peut se résumer au fait que
malgré la c onstruction de nombr eux nouv eaux logements à Ba yonne,
80% ne c orrespondent pas aux mo yens financiers de la population
locale et que nous a vons une répar tition territoriale déséquilibrée des
logements sociaux. Lors du Conseil Municipal de Bayonne de mars 2010
a été v otée la révision du P rogramme L ocal de l'Habitat (PLH) sur le
territoire de la CABAB. A cet effet, la CABAB s'engage dans la production
de 6 000 logements pour la période 2010-2015 dont la moitié c oncernant le logement social. Au nom du rôle de centralité de Bayonne, notre
ville prend à son compte 55% des objec tifs du PLH de la CABAB a vec le
projet de 3 200 logements à réaliser soit une mo yenne de 534 logements par an. Sensibilisés depuis longt emps à la question de l’acc essibilité de t ous au logement , les élus de G auche ont t oujours veillé à c e
que la mixité sociale soit respectée sur l’ensemble de la commune. Nous
ne pouv ons v oir qu ’avec satisfac tion l’orientation de pr oduction de
logements PLUS-PLAI à plus de 30% sur la riv e gauche de l’A dour. Il est
urgent de réamorcer une politique volontariste et significative en faveur
de la c onstruction de nouv eaux logements sociaux dans notr e ville .
Nous a vons donc v oté fa vorablement pour le P rogramme L ocal de
l’Habitat (PLH) communautaire 2010-2015. Mais, nous serons vigilants à
l’avenir pour que c es louables int entions soient c ontractualisées dans
les documents d ’urbanisme et que de nouv eaux logements sociaux
voient le jour notamment dans le cant on de Ba yonne Ouest. Nous ne
voulons surtout pas être déçus.
Pour BA YONNE ENSEMBLE : Jérôme A guerre, Colette C apdevielle,
Mathieu Bergé, Henri Etcheto, Caroline Thicoïpé, Jean-Claude Soudre,
Déborah Loupien-Suares.
Pour nous contacter : bayonneensemble@gmail.com
Tél. : 06 63 03 24 22 - www.ps-bayonne.fr
BAYONNE PAR CŒUR
HABITAT : DES MOTS À LA RÉALITÉ
Les 133 pages du P rogramme L ocal de l’Habitat nous sont par venues
quelques jours à peine a vant la séanc e du dernier C onseil Municipal.
L’équipe de BPC les a c ertes lues avec attention, mais on comprendra aisément qu ’un t el r ecueil d ’informations néc essite un t emps d ’analyse bien
plus important que celui une nouvelle fois imparti à nos r eprésentants. En
ces moments de participation citoyenne prônée par la majorité municipale,
la communication de ce type de documents, comme la fréquence très aléatoire de certaines commissions extra-municipales, dont celle intitulée « Vie
économique et Commerce » qui s’est réunie une fois en deux ans… dispose
incontestablement d ’une belle mar ge pr ogression. Priorité de c e PLH : le
“rééquilibrage”. Rééquilibrage sociologique en par ticulier, avec un r egard
porté sur toute une génération de jeunes couples appartenant à une classe
moyenne contrainte depuis de nombreuses années déjà à un éloignement
bien compréhensible de notr e agglomération à cause des prix qui y sont
pratiqués. Cette catégorie est pour tant bien c elle qui anime l’éc onomie
locale au quotidien. Ces jeunes, souvent salariés, quittent l’agglomération
au profit de populations beauc oup plus en difficulté ou , à l’opposé, sensi-
blement plus f ortunées que la mo yenne. Ce PLH, eu égard à l’ampleur de
ses objec tifs (3 200 logements pour Ba yonne), ouvre donc de vr aies perspectives. Encore faudra-t-il en surveiller l’évolution, car il est tout de même
fondé sur des aides publiques dont la pér ennité est plus que jamais inc ertaine. Il y a souv ent un gr and pas entr e les réalisations eff ectives et les
affichages politiques dont on s ’est fait une spécialité à Ba yonne. Qui ose
encore parler, rive droite, de tout récents logements déjà à la dériv e, issus
d’une double logique, claironnée pourtant à tous les échos, de développement durable et d’accession à la propriété. Des logements modèles à l’inauguration desquels a vait par ticipé jusqu ’à une ministr e ! C e rééquilibr age
supposera aussi une égalité d ’efforts des trois villes, en fonction d’objectifs
précisément chiffrés dans le document , sur laquelle le P résident de la
CABAB, qui n’est autre, rappelons-le, que le maire de Bayonne, aura un rôle
décisif. Jean Gr enet ne manquait d ’ailleurs pas , récemment enc ore, d’ironiser sur la tiède implication de nos pr emiers v oisins dans c e domaine .
Il aura désormais une vraie part de responsabilité vis-à-vis d’une politique
de mixité sociale enfin par tagée autrement qu’avec des mots ou des opérations immobilières plus kitch que vraiment sociales.
Car, comme le dit le vieux Bayonnais :“Que vau mielher alucar la lutz ; que's
plànher de l'escur 1”
1- Il vaut mieux allumer la lumière que se plaindre de l’obscurité
Elus de Bayonne Par Cœur : Yves Ugalde, Georges Barrère.
Pour nous écrire : Bayonne Par Cœur, Yves Ugalde, Hôtel de Ville,
BP 4, 64 109 Bayonne Cedex. Tél. : 06 10 97 66 33
OPPOSITION DE GAUCHE
Eliane Pibouleau-Blain
BAYONNE, VILLE VITRINE, OÙ VIVENT POURTANT
DE PLUS EN PLUS DIFFICILEMENT DES RETRAITÉS
DE PLUS EN PLUS PAUVRES…
Les chiffres sont terribles : 600 000 retraités français vivent sous le seuil
de pauvr eté et v ont êtr e r ejoints par c eux n ’ayant pas eu d ’emploi
suffisamment protecteur. C’est ainsi que Ba yonne connaît une dégr adation de la qualité de vie de nos seniors ; ces derniers mois ont vu
ceux-ci demander plus de solidarité :situations d’endettement, impossibilité de se loger déc emment, de se nourrir, d’accéder aux soins et à
la nourritur e ; employées t erritoriales au C CAS, les aides à domicile
pointent les conditions de vie difficiles de ces aînés que nous oublions
trop souvent à Ba yonne au pr ofit de dépenses de pr estige, de divertissement et réceptions, injustes socialement.
Une ville « capitale », c’est sûrement une ville où la dignité a un prix,
celui de la solidarité que le budget primitif 2010 et c
elui du C CAS
auraient dû mieux tr aiter : coût des ser vices beauc oup tr op élevé
(restauration, animation), soutien insuffisant aux personnels employés
au contact de ces besoins accrus ; aide ciblée aux associations qui c et
hiver ont vu arriver de nouveaux retraités précarisés. Toute action n’est
pas r entable financièr ement, elle peut l’êtr e sinon par la c ohésion
sociale qu’elle maintient ; et si c es besoins signifient quelques sacrifices, il est temps à Bayonne de revenir à une réalité : celle que vit une
grande partie de la population qui a év olué. Elle a mon soutien.
Eliane Pibouleau-Blain - Informations et contact sur le BLOG
http://unregard64.canalblog.com Tél : 06 73 52 45 21
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising