Variobase - Straumann

Variobase - Straumann
INFORMATIONS DE BASE SUR
LA PARTIE SECONDAIRE
STRAUMANN ® VARIOBASE™
Partie secondaire Straumann® Variobase™
1
L’ITI (International Team for Implantology) est le partenaire universitaire de l’Institut Straumann AG dans les
­domaines de la recherche et de la formation.
SOMMAIRE
1INTRODUCTION
1.1
2
3
4
5
2
Objectif de ce guide 2
INFORMATIONS GÉNÉRALES 3
2.1
3
Partie secondaire Straumann Variobase™ : Introduction ®
2.2 Exigences techniques 3
2.3 Vue d’ensemble du système 4
2.4 Caractéristiques du produit 5
RESTAURATION, CONCEPTION ET FINITION
6
3.1Préparation
6
3.2 Conception et fabrication de coiffe/couronne 6
3.3 Collage 11
3.4 Insertion (cabinet du chirurgien-dentiste) 13
ELÉMENTS AUXILIAIRES ET INSTRUMENTS 14
4.1
14
Tournevis SCS 4.2 Clé à cliquet
14
4.3 Auxiliaires de polissage et positionneur pour analogues 14
INSTRUCTIONS IMPORTANTES 15
1
1INTRODUCTION
1.1 OBJECTIF DE CE GUIDE
Ce guide a été conçu à l‘attention des techniciens dentaires et chirurgiens-dentistes
utilisant la partie secondaire Straumann® Variobase™ pour la conception de parties
secondaires personnalisées vissées ou scellées et de bridges scellés (via une mésostructure). Ce guide offre des informations complémentaires expliquant comment utiliser,
étape par étape, la partie secondaire Straumann® Variobase™.
Le non-respect des procédures décrites dans ce mode d’emploi peut causer des blessures
au patient et/ou entraîner l’une ou l’ensemble des complications suivantes :
pp Aspiration ou ingestion d’un composant
pp Rupture
pp Infection
Remarque :
Les superstructures implanto-portées requièrent du patient une hygiène bucco-dentaire
irréprochable. Cela doit être pris en compte par toutes les parties impliquées lors de
la planification et de la conception de la restauration.
Se référer à la brochure Information de base sur les procédures chirurgicales –
­Straumann® Dental Implant System pour de plus amples informations sur les indications
et contre-indications des implants dentaires Straumann, telles que le nombre minimum
d’implants requis, le type d’implant, le diamètre d’implant et les protocoles de mise
en charge.
2
2 INFORMATIONS GÉNÉRALES
2.1 PARTIE SECONDAIRE STRAUMANN ® VARIOBASE™ : INTRODUCTION
La partie secondaire Straumann® Variobase™ donne aux laboratoires dentaires la flexibilité de créer des
parties secondaires personnalisées en suivant le processus en laboratoire de leur choix, qu’il s’agisse du
pressage, de la coulée ou du fraisage. La partie secondaire Straumann ® Variobase™ offre également les
avantages de la connexion Straumann originale et du mécanisme d’engagement Straumann unique.
Pour en savoir plus sur l’utilisation prévue et les instructions d’utilisation, veuillez vous référer au mode d’emploi.
2.2 EXIGENCES TECHNIQUES
Ensemble prothétique Straumann® Variobase™
Pour faciliter une conception précise de l’interface entre la partie
secondaire Straumann® Variobase™ et la coiffe, un ensemble
prothétique Straumann® Variobase™, spécifique et numérique,
peut être utilisé. Il s’agit d’un fichier STL ouvert contenant la géométrie de la coiffe.
Remarque :
L’ensemble prothétique Straumann® Variobase™ ne fournit que la géométrie de la coiffe pour la partie secondaire Straumann® Variobase™. Des paramètres FAO spécifiques doivent être définis par le laboratoire
dentaire, conformément aux instructions du fabricant des équipements de fraisage.
Logiciel
Afin de concevoir la partie secondaire Straumann® Variobase™ pour des processus numériques, un logiciel CAO
avec l’ensemble prothétique Straumann® Variobase™ peut être utilisé. S’il vous plaît contacter Straumann pour plus
d’informations concernant la disponibilité. Veuillez suivre les instructions du fournisseur du logiciel CAO.
Système de fraisage
Utiliser tout système capable de fraiser la géométrie précise de la partie secondaire Straumann® Variobase™.
Un fraisage précis de la géométrie requiert des forets dont le diamètre ne dépasse pas 1 mm.
3
2.3 VUE D’ENSEMBLE DU SYSTÈME
La partie secondaire Straumann® Variobase™ couvre les plateformes d‘implants Straumann suivantes.
NC
RC
NNC
RN
WN
025.2101
025.4101
048.127
048.124
048.171
025.2915
025.4915
048.173
048.168
048.169
025.2921
025.4921
048.709
048.710
048.711
023.2756/
023.2756-041
023.4759/
023.4759-041
048.267/
048.267V41
048.268/
048.268V41
048.269/
048.269V41
025.2900
025.4900
048.313
048.356
048.356
Analogues
Corps de scannage
Parties secondaires™
Variobase™
Coiffes calcinables
Vis auxiliaires
4
1
Les articles dont les numéros se terminent par V4 ou -04 contiennent 4 coiffes calcinables par boîte.
2.4 CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT
Fiabilité
pp Avec la connexion implant-partie secondaire originale Straumann®
pp Forte rétention de la coiffe grâce à un mécanisme d’engagement
­breveté2
pp
Surface de collage supplémentaire intégrant rainures
Efficacité
pp Facile d’utilisation grâce aux données STL Variobase™ pouvant
être utilisées avec un logiciel ouvert de CAO
pp Processus de wax-up simple et rigoureux grâce à la précision des
coiffes calcinables
pp Dimensions de base compactes pour une conception hautement
flexible
pp Procédé de collage simplifié
pp
Passez le procédé de sablage et gagnez ainsi du temps
pp
4 rainures permettent de positionner précisément la coiffe
Rapport coût/efficacité
pp Permet de choisir le processus en laboratoire tels le wax-up traditionnel
pour pressage ou pour coulage et le fraisage en laboratoire
2
Brevet en attente de validation
5
3 RESTAURATION, CONCEPTION ET FINITION
3.1PRÉPARATION
Prérequis
pp La teinte des dents a été identifiée et notée (grâce à un teintier ou un appareil de mesure numérique).
pp L’empreinte a été prise.
Les informations sur la teinte et l’empreinte ont été envoyées au laboratoire dentaire.
3.1.1
FABRICATION DU MAÎTRE-MODÈLE
Fabriquer le maître-modèle en utilisant des méthodes standard et du plâtre
dentaire type 4 (ISO 6873). Afin de garantir des restaurations d‘excellente
qualité, les exigences suivantes doivent être prises en compte :
pp N’utiliser que des analogues d’implants Straumann d’origine, neufs et en
parfait état.
pp Les analogues d’implants doivent être intégrés dans le ciment et ne doivent
pas bouger dans le modèle.
pp Il faut toujours utiliser un masque gingival afin de s’assurer que le profil
d’émergence présente un contour optimal.
pp Utiliser de préférence un matériau scannable pour le masque gingival.
3.2 CONCEPTION ET FABRICATION DE COIFFE/COURONNE
3.2.1
PROCESSUS CONVENTIONNELS DE COULÉE ET DE PRESSÉE
Étape 1 – Mise en place de la partie secondaire Straumann® ­Variobase™
Placer la partie secondaire Straumann® Variobase™ et serrer la vis à la main
(couple maximum 15 Ncm). Utiliser uniquement le tournevis Straumann® SCS
pour fixer la partie secondaire sur l’analogue. Vérifier à nouveau le bon
ajustement et l’absence de jeu en rotation ou dans le sens vertical.
6
Étape 2 – Assemblage et raccourcissement de la coiffe calcinable
Fixer la coiffe calcinable à la partie secondaire Straumann®
Variobase™ et vérifier l’ajustement.
Remarque :
L’utilisation de la coiffe calcinable permet une finition propre, aux
rebords nets, du canal de la vis, et un bon ajustement à la partie
secondaire Straumann® Variobase™.
Remarque :
Ajustée avec précision, la coiffe calcinable ne doit pas présenter
de jeu en rotation et dans le sens vertical.
Raccourcir la coiffe calcinable à la hauteur du plan occlusal, en
fonction du cas individuel.
Remarque :
S’assurer que la coiffe calcinable, une fois raccourcie, couvre
toujours et complètement la partie métallique de la partie secondaire Straumann® Variobase™.
Réaliser un modèle en cire en fonction de la situation anatomique individuelle.
Remarque :
pp Vous pouvez réaliser une conception anatomique réduite ou
au volume définitif, en fonction du matériau dentaire utilisé et
de ses indications.
pp Vous assurer que la couche de cire sur la partie secondaire
est suffisante (au moins 0.15 mm) pour créer un espace et permettre à la coiffe calcinable de se dilater lors du chauffage.
pp Respecter l’épaisseur minimale de la paroi du matériau dentaire utilisé, conformément aux instructions du fabricant.
7
Étape 3 – Fabrication de la coiffe ou de la couronne
Utiliser une procédure standard pour soit presser soit couler la
coiffe (conception anatomique réduite) ou la couronne au volume définitif (conception anatomique complète).
Remarque :
Pour un résultat optimal, il est recommandé d’éviter les matériaux
de coulée rapides et les procédures de pressée. Le plastique de
la coiffe calcinable nécessite un certain temps pour se consumer.
Si nécessaire, réaliser également une couronne individuelle selon une procédure standard.
Finaliser la coiffe ou la couronne avant de procéder au collage.
Remarque :
Si vous recouvrez la couronne, assurez-vous que le coefficient
de dilatation thermique corresponde bien à celui du matériau
utilisé pour la coiffe.
8
3.2.2
PROCESSUS NUMÉRIQUE (CADCAM)
3.2.2.1 Scannage et conception
Option A : Scannage et conception – avec corps de scannage
Importer l’ensemble prothétique Straumann® Variobase™ dans le logiciel de
conception, conformément aux instructions du fabricant du logiciel.
Étape 1 – Assemblage
Vérifier le bon ajustement du corps de scannage dans l’analogue et serrer à la main la vis autorétentive (couple maximal
15 Ncm). Utiliser uniquement le tournevis Straumann® SCS pour
fixer le tenon sur l’analogue. Vérifier une nouvelle fois le bon
ajustement et tout jeu éventuel en rotation ou dans le sens vertical. Pour une restauration unitaire, orienter la surface angulée du
corps de scannage en direction buccale (et non adjacente aux
dents proximales). Éviter tout contact entre le corps de scannage
et les dents proximales.
Étape 2 – Scannage et modélisation
Pour le scannage et l’identification du corps de scannage, suivre
les instructions du fournisseur du logiciel. Pour modéliser la coiffe
ou la couronne, suivre les instructions du fournisseur du logiciel.
9
Option B : Scannage et conception – sans corps de scannage
Vous ne pouvez utiliser un corps de scannage que si l‘ensemble
prothétique a été intégré dans le logiciel.
Étape 1 – Scannage
Scanner la partie secondaire Straumann® Variobase™.
Remarques :
pp Un spray spécial scannage peut être appliqué.
pp Si le logiciel ne permet pas d’isoler virtuellement les contre-dépouilles,
il faudra les isoler, ainsi que le canal de la vis, avec de la cire avant le
scannage.
pp Si le logiciel permet de sauvegarder le scan en tant que gabarit, l’isolation des dépouilles n’est plus nécessaire. Le gabarit peut être aligné
avec le scan du modèle de la partie secondaire Straumann® Variobase™
grâce à un processus de superposition. La partie secondaire Straumann®
Variobase™ isolée avec de la cire peut sinon être conservée pour de
futurs scans.
Étape 2 – Modélisation
Pour modéliser la coiffe ou la couronne, suivre les instructions du fournisseur du
logiciel. Le diamètre du canal de la vis est : RC = 2.3 mm / NC = 2.2 mm /
WN = 2.7 mm / RN = 2.7 mm / NNC = 2.2 mm
3.2.2.2Fraisage
Étape 1 – Préparation au fraisage
Transférer vos données de conception à la fraiseuse tout en respectant les
instructions de votre logiciel CAO et du fournisseur de l’équipement de
fraisage.
Remarques :
pp Utiliser les réglages propres à chaque matériau tout en respectant les
instructions de votre logiciel CAO et du fournisseur de l’équipement de
fraisage.
pp Utiliser un foret dont le diamètre ne dépasse pas 1 mm afin de fraiser
avec précision les quatre rainures du mécanisme d’engagement de la
partie secondaire Straumann® Variobase™.
Étape 2 – Fraisage
Fraiser la coiffe ou couronne selon les instructions du fournisseur de votre
équipement de fraisage.
10
3.2.3
FINALISATION DE LA COIFFE/COURONNE EN LABORATOIRE DENTAIRE
Étape 1 – Finalisation de la coiffe/couronne
Finaliser la coiffe ou couronne selon la procédure standard.
Remarques :
pp La coiffe ou couronne liée à la partie secondaire Straumann® ­Variobase™
doit être entièrement finalisée avant l’étape de collage.
pp Pour les restaurations scellées, la couronne peut être réalisée et finalisée
après l’étape de collage.
3.3COLLAGE
Étape 1 – Fixation sur le maître-modèle
Fixer à l’aide d’une vis (serrage manuel) la partie secondaire Straumann®
Variobase™ à l’analogue d’implant dans le maître-modèle. Obturer le canal
de la vis avec de la cire afin d’éviter que l’excédent de ciment de ne s’y
répande.
Remarque :
Le mécanisme d’engagement est breveté et ne nécessite pas de sabler la
partie secondaire Straumann® Variobase™ pour obtenir une bonne adhérence.
Afin d’assurer une mise en place précise de la coiffe ou couronne sur la
partie secondaire Straumann® Variobase™, veiller à toujours réaliser le collage sur le maître-modèle.
Compte tenu de la nature symétrique des quatre rainures, confirmer que la
position de la couronne est en conformité avec l’anatomie du patient, avant
de procéder au collage.
11
Étape 2 – Collage
Appliquer du ciment dentaire auto-adhésif 3 sur la partie secondaire Straumann® Variobase™. Suivre les instructions du fabricant du ciment. Coller la
coiffe à la partie secondaire Straumann® Variobase™.
Remarques :
pp Retirer immédiatement de la partie secondaire l’excédent de ciment.
pp Une fois le ciment sec, polir le bord inférieur de la coiffe.
pp Toujours utiliser un auxiliaire de polissage pour protéger la connexion
prothétique de la partie secondaire.
pp Ne pas chauffer la partie secondaire après le collage.
12
3
Testé avec le ciment résine Panavia™ F2.0 de Kuraray et une coiffe Straumann zerion® (dioxyde de zirconium).
3.4 INSERTION (CABINET DU CHIRURGIEN-DENTISTE)
La restauration définitive est fixée sur le maître-modèle avant d’être livrée au cabinet du chirurgien-dentiste.
Étape 1 – Préparation
pp Retirer la coiffe de cicatrisation ou la restauration provisoire.
pp Retirer la superstructure du maître-modèle et dévisser la partie secondaire de l’analogue d’implant.
pp Nettoyer et sécher soigneusement l’intérieur de l’implant et la partie secondaire.
Remarque :
Toujours s’assurer que les surfaces de filetages et les têtes de vis sont propres. Veiller également à toujours utiliser une
vis neuve pour la restauration définitive.
Étape 2 – Insertion finale
Option A : Restauration définitive vissée
pp Positionner dans l‘implant la partie secondaire Straumann®
­Variobase™ stérilisée, avec la coiffe. Visser avec le tournevis
SCS et une clé à cliquet munie d’un dispositif dynamométrique,
en appliquant un couple de 35 Ncm.
pp Obturer le canal de la vis SCS avec du coton et du matériau
d‘obturation (par exemple, gutta-percha). Cela permet un retrait
ultérieur de la partie secondaire Straumann® Variobase™ si un
remplacement de la couronne s’avérait nécessaire.
Option B : Restauration définitive scellée
pp Positionner dans l’implant la partie secondaire Straumann®
Variobase™ stérilisée. Visser avec le tournevis SCS et la clé à
cliquet ainsi que le dispositif dynamométrique, en appliquant
un couple de 35 Ncm.
pp Obturer le canal de la vis SCS avec du coton et du matériau
d’obturation (par exemple, gutta-percha). Cela permet un retrait ultérieur de la partie secondaire Straumann® Variobase™
si un remplacement de la couronne s’avérait nécessaire.
pp Cimenter la superstructure à la partie secondaire.
pp Retirer l’excédent de ciment.
13
4 ELÉMENTS AUXILIAIRES ET INSTRUMENTS
4.1 TOURNEVIS SCS
Réf. art.
Article
Dimensions
Matériau
046.400
Tournevis SCS pour clé à
cliquet, extra-court
Longueur : 15 mm
Cronidur ® 30
046.401
Tournevis SCS pour clé à
cliquet, court
Longueur : 21 mm
Cronidur ® 30
046.402
Tournevis SCS pour clé à
cliquet, long
Longueur : 27 mm
Cronidur ® 30
Réf. art.
Article
Dimensions
Matériau
046.119
Clé à cliquet comprenant
un instrument de service
Longueur : 84 mm
Acier inoxydable
4.2 CLÉ À CLIQUET
4.3 AUXILIAIRES DE POLISSAGE ET POSITIONNEUR POUR ANALOGUES
Réf. art.
Article
Dimensions
Matériau
046.245
Protecteur de polissage pour
les coiffes RN synOcta ®, vissé
transocclusal
Longueur : 15 mm
Acier inoxydable
025.2920
025.2920-04
Auxiliaire de polissage NC
Longueur : 16 mm
Acier inoxydable
025.4920
025.4920-04
Auxiliaire de polissage RC
Longueur : 16 mm
Acier inoxydable
046.239
Positionneur pour analogues
Longueur : 105 mm
AI/acier
14
5 INSTRUCTIONS IMPORTANTES
DIrECtIVES IMPortAntES
À noter
Les praticiens doivent avoir acquis les connaissances et la formation
nécessaires à la manipulation des produits Straumann CADCAM
ou d’autres produits de Straumann (« Produits Straumann »), afin
d’utiliser les Produits Straumann en toute sécurité et de manière
appropriée, conformément au mode d’emploi.
Explication des pictogrammes figurant sur étiquettes et modes
d’emploi
numéro de lot
référence catalogue
Le Produit Straumann doit être utilisé conformément au mode
d’emploi fourni par le fabricant. Il appartient au praticien d’utiliser
le dispositif conformément à ce mode d’emploi et de déterminer si
le dispositif est adapté à la situation d’un patient donné.
Les Produits Straumann relèvent d’un concept global et ne doivent
être utilisés qu’avec les composants et les instruments d’origine
correspondants distribués par Institut Straumann AG, sa société
mère ultime et toutes les sociétés affiliées de cette société mère
(« Straumann »), sauf stipulation contraire figurant dans le présent
document ou dans le mode d’emploi du Produit Straumann
concerné. Si l’utilisation de produits fabriqués par des tiers n’est
pas recommandée par Straumann dans le présent document ou
dans le mode d’emploi, cette utilisation aura pour effet d’annuler
toute garantie ou toute autre obligation, expresse ou implicite, de
Straumann.
Stérilisé par irradiation
Limite inférieure de températures
…min.
…max.
Limite supérieure de températures
…max.
Limites de températures
…min.
Disponibilité
Certains Produits Straumann énumérés dans le présent document ne
sont pas disponibles dans tous les pays.
Attention : la loi fédérale limite la vente
de ce dispositif par un professionnel
dentaire ou sur commande de ceux-ci.
Mise en garde
En plus des avertissements contenus dans ce document, il est
impératif de protéger nos produits contre les risques d’aspiration
lors d’une utilisation intra-orale.
ne pas réutiliser
Validité
La parution de ce document annule et remplace toutes les versions
antérieures.
non stérile
Documentation
Vous pouvez vous procurer des documents détaillés sur les Produits
Straumann auprès de votre représentant Straumann.
Attention, consulter les documents joints
Copyright et marques commerciales
La reproduction ou la diffusion partielle ou intégrale des documents
Straumann® n’est autorisée qu’avec l’accord écrit de Straumann.
Straumann® et / ou les autres marques commerciales et logos
de Straumann® mentionnés ici sont des marques commerciales
ou marques déposées de Straumann Holding AG et / ou de ses
sociétés affiliées.
A utiliser avant
tenir à l’abri du soleil
Les produits Straumann portant la marque CE
sont conformes aux exigences de la directive
93/42 EEC applicable au matériel médical
0123
Voir le mode d’emploi
15
REMARQUES
16
International Headquarters
Institut ­Straumann AG
Peter Merian-Weg 12
CH-4002 Basel, Switzerland
Phone +41 (0)61 965 11 11
Fax +41 (0)61 965 11 01
Panavia™ est une marque commerciale de Kurary Co, LTD, JP.
© Institut Straumann AG, 2013. Tous droits réservés.
Straumann ® et/ou les autres marques commerciales et logos de Straumann ® mentionnés ici sont des marques commerciales ou marques déposées de
­S traumann Holding AG et/ou de ses sociétés affiliées. Tous droits réservés.
Les produits Straumann sont estampillés CE    09/13     
w w w.­s traumann.com
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement