Module d`approfondissement Sciences de la nature

Module d`approfondissement Sciences de la nature
N)
CES DE LA NATURE (S
FONDISSEMENT SCIEN
RO
er concrètement ce
PP
liqu
pp
D’A
d’a
LE
et
DU
rm
pe
MO
ment
APERÇU DU
module d’approfondisse
r les fondamenle de base, ce
ces. Il permet d’aborde
Reposant sur le modu
t
d’élargir ces connaissan
et
er
us
cre
de
e salle de sciences, tou
ssi
au
ns un laboratoire ou un
da
qui a été appris mais
nt
me
rte
po
com
le
ue, tels que
taux du travail scientifiq
es pour s’entraîner.
rcic
exe
s
de
t
en proposan
FONDISSEMEN
S DU MODULE D’APPRO
QUESTIONS CENTRALE
ences ?
T SN
le de sci
respecter dans une sal
ences ?
Quelles règles doit-on
sque l’on fait des expéri
lor
r
cte
pe
res
n
it-o
do
té
les des produits
uri
séc
k Quelles règles de
ues domestiques de cel
miq
chi
its
du
pro
s
de
ncie les étiquettes
?
k Qu’est-ce qui différe
re des cours de sciences
toire utilisés dans le cad
ora
lab
ues de laboratoire
miq
chi
its
du
pro
chimiques de
s
de
sque l’on manipule
lor
r
ue
pliq
ap
n
it-o
do
k Quelles règles
sciences ?
rts de mélange ?
pendant un cours de
rts de dilution des rappo
po
rap
les
e
nci
ére
diff
i
k Qu’est-ce qu
« corrosif » ?
k Que signifie le mot
qualifiée de toxique ?
e substance doit être
un
k Quand est-ce qu’
k
ÉRIR
COMPÉTENCES À ACQU
oir
ns des salles de
Les élèves doivent sav
ment qui s’imposent da
rte
po
com
de
les
règ
appliquer les
k expliquer, justifier et
de protection) ;
s expériences (mesures
de
t
fon
’ils
squ
ues de laboratoire
lor
et
sciences
uler les produits chimiq
nip
ma
et
gaz
à
r
leu
ent d’un brû
k se servir correctem
s
sûre ;
re
niè
ma
ge de produits chimique
de
s
tre
et au
ngers liés au transvasa
da
x
au
n
tio
en
att
e
fair
tions et
k procéder à des dilu
en
;
x
ux venimeux, et réagir
reu
nge
da
champignons ou anima
s,
nte
pla
les
sur
s
on
rmati
k rassembler des info
.
nce
rge
d’u
cas
LE
STRUCTURE DU MODU
e blocs de cours
urité avant tout ! Quatr
Elément SN 1 : La séc
cs de cours
r et transvaser. Deux blo
k Elément SN 2 : Dilue
cs de cours
res corrosives. Deux blo
et
k Elément SN 3 : Matiè
et recherches sur Intern
! Deux blocs de cours
n
iso
po
n
tio
en
Att
:
4
k Elément SN
k
TEMPS REQUIS
huit leçons
Elément SN 1 : cinq à
ou trois leçons
k Elément SN 2 : deux
ou quatre leçons
k Elément SN 3 : trois
à quatre leçons
k Elément SN 4 : deux
k
CONCEPT GLOBAL
INTÉGRATION DANS LE
Module de base
Module
sciences de la nature
Module
manuelles
activités créatrices et
Module de réflexion
MODULE D’APPROFONDISSEMENT SCIENCES DE LA NATURE
1/12
Module
économie familiale
Matériel d’enseignement sur l’utilisation en toute sécurité des produits chimiques : MODULE D’APPROFONDISSEMENT SCIENCES DE LA NATURE
ment
Module d’approfondisse
Sciences de la nature
Elément SN 1 : La sécurité avant tout !
BLOC I : EXPÉRIMENTER – MAIS EN SÉCURITÉ !
CONTENU
MATÉRIEL
Découverte des mesures de sécurité à l’école
k
Fiche de travail : SN1_1_realiser_des_experiences_en_securite
Règles de sécurité dans une salle de cours
de sciences et lors d’expériences
k
Fiche de travail : SN1_2_regles_de_securite
BLOC II : EXTRÊMEMENT INFLAMMABLE
CONTENU
MATÉRIEL
Enflammer des matières
k
Fiche de travail : SN1_3_extremement_inflammable
k
Equipement de protection par élève :
lunettes de protection, élastique à cheveux
k
Travailler en sécurité avec le brûleur à gaz
Matériel par groupe de travail :
support résistant au feu, deux bols en porcelaine,
bécher 50 ml, allumettes / briquet, pile plate, loupe, bandes
de papier, carton A7 fin
k
Produits chimiques de laboratoire : laine de fer, alcool à brûler
k
Vidéo sur l’inflammabilité de l’essence et du diesel à
rechercher sur Internet
k
Fiche de travail : SN1_3_extremement_inflammable
k
Equipement de protection par élève :
lunettes de protection, élastique à cheveux
k
Matériel par groupe de travail :
support résistant au feu, brûleur à gaz, allumettes/briquet
k
Cartes A6
BLOC III : ÉTIQUETTES DE PRODUITS CHIMIQUES DE LABORATOIRE
CONTENU
MATÉRIEL
Lire et comparer les étiquettes
k
k
Fiche de travail : SN1_4_etiquettes_de_produits_chimiques_
de_laboratoire
Listes des phrases H et des phrases P
www.bag.admin.ch/chimiques
Artisanat, commerce et industrie > Devoirs du fabricant >
Emballage et Etiquette > Etiquetage
k
Accès à Internet
k
Fiche de données de sécurité Ethanol 96 % (la fiche de
données de sécurité devrait être livrée avec le produit ;
si ce n’est pas le cas, recherche sur Internet)
k
Eventuellement des échantillons de produits chimiques avec
des étiquettes actuelles
k
Eventuellement un équipement de protection personnelle
k
Notices > Notice A09 « Ecoles »
www.chemsuisse.ch
BLOC IV : MANIPULATION DE PRODUITS CHIMIQUES DE LABORATOIRE
CONTENU
MATÉRIEL
Règles relatives à la manipulation de produits chimiques
k
Appliquer les règles et s’entraîner
k
Fiche de travail : SN1_5_manipulation_des_produits_chimiques
k
Equipement de protection par élève :
lunettes de protection, élastique à cheveux
k
Equipement de protection
Fiche de travail : SN1_5_manipulation_des_produits_chimiques
Matériel par groupe de travail :
support résistant au feu, brûleur à gaz, allumettes/briquet,
deux tubes à essai avec bouchon, support pour tubes à
essai, pince pour tubes à essai, granulés anti-ébullition, eau
k
Produit chimique de laboratoire : chlorure de sodium
k
Fiche de travail : SN1_5_manipulation_des_produits_
chimiques
MODULE D’APPROFONDISSEMENT SCIENCES DE LA NATURE
2/12
Matériel d’enseignement sur l’utilisation en toute sécurité des produits chimiques : MODULE D’APPROFONDISSEMENT SCIENCES DE LA NATURE
Les éléments et les blocs de cours en un clin d’œil
BLOC I : DILUER, DILUER, DILUER
CONTENU
MATÉRIEL
Expérience de dilution
k
Fiche de travail : SN2_1_dilution (page 1)
k
Equipement de protection par élève :
lunettes et gants de protection
k
k
Rincer les yeux
Matériel par groupe de travail :
support pour tubes à essai, huit tubes à essai, cylindre
mesureur ou pipette graduée, tige de verre, bécher, feutre
ou crayon-gras
Produits chimiques de laboratoire : indicateur universel
(pH1–14), acide chlorhydrique à 10 %
k
Fiche de travail : SN2_1_dilution (page 2)
k
Listes des phrases H et des phrases P
www.bag.admin.ch/chimiques
Artisanat, commerce et industrie > Devoirs du fabricant >
Emballage et Etiquette > Etiquetage
k
Douche oculaire remplie avec de l’eau normale
k
Mode d’emploi de la douche oculaire
BLOC II : TRANSVASER
CONTENU
MATÉRIEL
Exemple de cas avec un produit phytosanitaire
k
Fiche de travail : SN2_2_produit_phytosanitaire
k
Dépliant « Nouveaux symboles – mêmes dangers »
www.infochim.ch/infos
Numéro de commande OFCL 311.784.F
k
Affiche pour formations
www.infochim.ch/infos
Numéro de commande OFCL 311.795.F
MODULE D’APPROFONDISSEMENT SCIENCES DE LA NATURE
3/12
Matériel d’enseignement sur l’utilisation en toute sécurité des produits chimiques : MODULE D’APPROFONDISSEMENT SCIENCES DE LA NATURE
Elément SN 2 : Diluer et transvaser
BLOC I : VRAIMENT CAUSTIQUE !
CONTENU
MATÉRIEL
L’effet d’acides et de solutions alcalines concentrés
k
Fiche de travail : SN3_1_vraiment_caustique
k
Matériel de travail : SNa_article_gare_aux_chercheurs_
en_herbes, supplément thématique dans Le Matin Dimanche du 7 juin 2015
Remarque :
L’expérience doit être préparée par l’enseignant la veille.
k
k
k
Equipement de protection :
lunettes et gants de protection, blouse de laboratoire
Matériel :
trois boîtes de Pétri en verre et avec couvercle, deux pipettes,
un bécher de 250 ml avec de l’eau et, pour chacune des
matières suivantes, trois échantillons à tester :
• pomme ou pomme de terre
• viande de porc
• couche en tissu
• papier
• morceau de sucre
Produits chimiques de laboratoire : soude caustique à 30 %
et acide sulfurique à 95 %
BLOC II : EFFET DES ACIDES ET DES SOLUTIONS ALCALINES DILUÉS
CONTENU
MATÉRIEL
Variante : exercice d’apprentissage (élaborer son
propre plan de test)
k
Fiche de travail : SN3_2_acides_et_solutions_alcalines (page 1)
k
Equipement de protection :
lunettes et gants de protection, blouse de laboratoire
k
k
k
Variante : travail en groupe sur l’acide chlorhydrique
et travail en groupe sur les déboucheurs de siphon
(série de tests guidés), suivis d’une comparaison
k
k
k
k
k
k
Matériel par groupe de travail :
support résistant au feu, support pour tubes à essai, tubes
à essai, béchers, règle graduée, tige de verre, pipettes
Echantillons des matières suivantes :
• laine de fer
• copeaux de zinc
• feuille d’aluminium (< 1 cm2)
• fil de cuivre
• laine de mouton ou cheveux
• morceaux d’un pot de yogourt
• joint en caoutchouc
• marbre
• calcaire
• beurre / graisse
Produits chimiques de laboratoire : acide chlorhydrique à 10 %,
soude caustique à 10 %
Fiche de travail : SN3_2_acides_et_solutions_alcalines
(pages 2–3)
Equipement de protection par élève :
lunettes et gants de protection, blouse de laboratoire
Matériel par groupe de travail :
support résistant au feu, support pour tubes à essai, tubes
à essai, béchers, règle graduée, tige de verre, pipettes
Echantillons des matières suivantes :
• laine de fer
• copeaux de zinc
• feuille d’aluminium (< 1 cm2)
• fil de cuivre
• laine de mouton ou cheveux
• morceaux d’un pot de yogourt
• joint en caoutchouc
• marbre
• calcaire
• beurre / graisse
Produits chimiques de laboratoire pour le travail en groupe
sur l’acide chlorhydrique :
indicateur universel, acide chlorhydrique à 10 %
Produits chimiques de laboratoire pour le travail en groupe
sur les déboucheurs de siphon (basique) : indicateur
universel, déboucheur de siphon liquide
MODULE D’APPROFONDISSEMENT SCIENCES DE LA NATURE
4/12
Matériel d’enseignement sur l’utilisation en toute sécurité des produits chimiques : MODULE D’APPROFONDISSEMENT SCIENCES DE LA NATURE
Elément SN 3 : Matières corrosives
BLOC I : POISONS DANS LA NATURE
CONTENU
MATÉRIEL
Quatre exemples de poison présents dans la nature
•Recherche d’autres exemples en Suisse
•Rappel des modes d’absorption des substances
toxiques
•Rappel des procédures en cas d’urgence
k
Fiche de travail : SN4_1_poisons_nature
k
Accès Internet pour les élèves
k
Réaction en cas d’urgence :
www.infochim.ch
www.toxinfo.ch > Infos poison & Prévention > Documents
k
k
k
Dépliant « Nouveaux symboles – mêmes dangers »
www.infochim.ch/infos
Numéro de commande OFCL 311.784.F
Affiche pour formations
www.infochim.ch/infos
Numéro de commande OFCL 311.795.F
Application « infochim »
www.infochim.ch/application
BLOC II : SEULE LA DOSE…
CONTENU
MATÉRIEL
Dose létale
k
Fiche de travail : SN4_2_dose
Comprendre la déclaration de Paracelse
k
Fiche de travail : SN4_2_dose
MODULE D’APPROFONDISSEMENT SCIENCES DE LA NATURE
5/12
Matériel d’enseignement sur l’utilisation en toute sécurité des produits chimiques : MODULE D’APPROFONDISSEMENT SCIENCES DE LA NATURE
Elément SN 4 : Attention poison !
Elément SN 1 : La sécurité avant tout !
Dans cet élément de cours, les élèves se penchent sur des questions relatives à la sécurité dans la salle de sciences
et lorsqu’ils font des expériences.
BLOC I : EXPÉRIMENTER – MAIS EN SÉCURITÉ !
À l’aide des différents panneaux d’indication, les élèves découvrent les règles et mesures de sécurité qui prévalent au
sein de la salle de sciences et de l’établissement scolaire.
Découverte des mesures de sécurité au sein de l’école
MATÉRIEL
Les élèves découvrent les différents types de panneaux (signaux d’interdiction,
de mise en garde, d’obligation, de danger, de sauvetage, d’indication en cas de
danger).
k Fiche de travail :
SN1_1_realiser_des_experiences_en_
securite
Exploration au sein de l’école : les élèves remplissent la fiche de travail
« Expérimenter – mais en sécurité » k Orientation dans l’école.
Règles de sécurité dans la salle de sciences et lors d’expériences
MATÉRIEL
Les élèves apprennent les règles dictant le comportement dans une salle de
sciences et lors d’expériences, savent les expliquer et les respectent.
k Fiche de travail : SN1_2_regles_de_
securite
Les élèves se penchent sur les règles à suivre lors d’expériences, à l’aide d’un
tableau de situation.
BLOC II : EXTRÊMEMENT INFLAMMABLE
Dans cet élément de cours, les élèves peuvent réaliser de petits essais simples qui leur permettent de prendre
conscience qu’il n’est pas toujours nécessaire d’avoir une flamme pour qu’une matière prenne feu. Ils apprennent aussi
que certains gaz et vapeurs peuvent très rapidement s’enflammer. Enfin, les élèves se familiarisent avec l’utilisation d’un
brûleur à gaz.
Enflammer des matières
MATÉRIEL
Les élèves réalisent des tests simples et courts qui mettent en évidence
qu’il suffit qu’une source de chaleur s’approche de matières extrêmement
inflammables pour que celles-ci commencent à brûler ; le contact direct
entre la flamme et la matière n’est pas nécessaire.
k Fiche de travail : SN1_3_extremement_
inflammable
k Equipement de protection par élève :
lunettes de protection, élastique à
cheveux
Variante :
k Matériel par groupe de travail :
Une vidéo recherchée sur Internet, qui montre à quelle vitesse l’essence peut
prendre feu, peut faire office de complément à l’expérience ou être projetée
en lieu et place de celle-ci.
support résistant au feu, deux bols en
porcelaine, bécher 50 ml, allumettes /
briquet, pile plate, loupe, bandes de
papier, carton A7 fin
k Produits chimiques de laboratoire : alcool
Travailler en sécurité avec le brûleur à gaz
Les élèves apprennent à utiliser un brûleur à gaz et s’y entraînent. Ils élaborent
un mode d’emploi détaillé et rédigent leur propre check-list, puis s’entraînent à
utiliser le brûleur « à sec » jusqu’à ce qu’ils acquièrent une aisance suffisante.
Lorsque l’enseignant estime qu’ils sont prêts, il leur donne son aval pour le
premier allumage du brûleur à gaz.
Suggestion : contenu de la check-list pour le brûleur à gaz
• Préparer tout le matériel
• Poser le brûleur de façon stable sur un support résistant au feu
• Vérifier que les régulateurs de gaz et d’air sont fermés
• Mettre les lunettes de protection et attacher les cheveux longs
• Craquer une allumette, ouvrir la régulation de gaz et immédiatement mettre la flamme dans le gaz qui s’échappe
• Régler la flamme du brûleur en gérant les arrivées d’air et de gaz
à brûler, laine de fer
k Vidéo sur l’inflammabilité de l’essence et
du diesel à rechercher sur Internet
MATÉRIEL
k Fiche de travail : SN1_3_extremement_
inflammable
k Equipement de protection par élève :
lunettes de protection, élastique à
cheveux
k Matériel par groupe de travail :
support résistant au feu, brûleur à gaz,
allumettes / briquet
k Cartes A6
Attention : ne jamais laisser le gaz s’échapper !
MODULE D’APPROFONDISSEMENT SCIENCES DE LA NATURE
6/12
Matériel d’enseignement sur l’utilisation en toute sécurité des produits chimiques : MODULE D’APPROFONDISSEMENT SCIENCES DE LA NATURE
Description détaillée des éléments et des blocs de cours
Les étiquettes de produits chimiques ménagers sont comparées avec celles de produits chimiques de laboratoire
utilisés dans le cadre du cours de sciences. A cette occasion, les élèves découvrent les phrases H ainsi que les
phrases P et se penchent sur une fiche de données de sécurité.
Lire et comparer les étiquettes
MATÉRIEL
Les élèves réactivent les connaissances acquises lors du module de base.
Ensuite, ils comparent les étiquettes de certains produits chimiques ménagers
avec des étiquettes de produits chimiques de laboratoire.
k Fiche de travail :
SN1_4_etiquettes_de_produits_
chimiques_de_laboratoire
k Préparation :
échantillons de produits chimiques de
l’armoire à produits chimiques, avec
les fiches de données de sécurité
correspondantes
k Listes des phrases H et des phrases P
www.bag.admin.ch/chimiques
Artisanat, commerce et industrie >
Devoirs du fabricant > Emballage et
Etiquette > Etiquetage
k Fiche de données de sécurité Ethanol 96 %
k Notices > Notice A09 « Ecoles »
(avec des indications précieuses
pour les enseignants)
www.chemsuisse.ch
BLOC IV : MANIPULATION DE PRODUITS CHIMIQUES DE LABORATOIRE
Introduction aux règles relatives à la manipulation de produits chimiques de laboratoire et première application de
ces règles, de manière guidée.
Règles relatives à la manipulation de produits chimiques
MATÉRIEL
Les élèves se demandent et justifient pourquoi il est important et utile d’avoir
des règles pour la manipulation de produits chimiques. Les résultats sont
débattus en classe.
Appliquer les règles et s’entraîner
MATÉRIEL
Au moyen d’un exemple pratique, les élèves apprennent qu’il est tout à fait
possible de mettre ces règles en œuvre et de les respecter.
Selon les connaissances préalables dont ils disposent, ils s’entraînent à utiliser
le brûleur à gaz ou à faire chauffer des matières dans le tube à essai.
k Fiche de travail :
k Fiche de travail :
Au moyen d’un test simple guidé (évaporation d’une solution saline simple
[NaCl]), les élèves étudient l’utilité des granulés anti-ébullition.
Instructions pour faire chauffer des substances dans le tube à essai
• Remplir un tiers du tube à essai au plus
• Ajouter des granulés anti-ébullition
• Fixer la pince pour tubes à essai juste en dessous du bord du tube à essai
• Placer prudemment les tubes à essai dans la flamme, au niveau du liquide
pour commencer
• Ne pas diriger l’ouverture du tube à essai vers soi ou autrui
• Observer en permanence le liquide et la formation de bulles
SN1_5_manipulation_des_produits_
chimiques
k Equipement de protection par élève :
Variante :
SN1_5_manipulation_de_produits_
chimiques
lunettes de protection, élastique à
cheveux
k Matériel par groupe de travail :
support résistant au feu, brûleur à gaz,
allumettes ou briquet, deux tubes à essai
avec bouchon, support pour tubes à
essai, pince pour tubes à essai, granulés
anti-ébullition
k Produit chimique de laboratoire :
chlorure de sodium
Equipement de protection
MATÉRIEL
Les élèves définissent, à l’aide de la fiche de travail SN1_5_manipulation_de_
produits_chimiques, les mesures de protection qui s’imposent pour l’expérience. Ils peuvent étayer leurs solutions avec des dessins ou des photos.
k Fiche de travail :
SOLUTION
Equipement de protection : lunettes de protection, gants, blouse de laboratoire,
élastique à cheveux
MODULE D’APPROFONDISSEMENT SCIENCES DE LA NATURE
7 /12
SN1_5_manipulation_des_produits_
chimiques
Matériel d’enseignement sur l’utilisation en toute sécurité des produits chimiques : MODULE D’APPROFONDISSEMENT SCIENCES DE LA NATURE
BLOC III : ÉTIQUETTES DE PRODUITS CHIMIQUES DE LABORATOIRE
Dans cet élément de cours, les élèves découvrent comment diluer et transvaser des produits chimiques.
BLOC I : DILUER, DILUER, DILUER
Dans ce bloc de cours, les élèvent diluent un acide afin d’en modifier le pH. Ils constatent à cette occasion que changer
d’une unité la valeur du pH nécessite une très grande quantité d’eau.
Expérience de dilution
MATÉRIEL
Les élèves mesurent le pH de l’acide chlorhydrique après chaque dilution et
consignent leurs observations par écrit. Ils s’entraînent en même temps à
appliquer les règles de l’élément SN 1, La sécurité avant tout !
Les élèves ont pour mission de découvrir à quel point ils doivent diluer un acide
pour en faire diminuer la valeur du pH d’une unité.
REMARQUE
k Fiche de travail SN2_1_dilution (page 1)
k Equipement de protection par élève :
lunettes et gants de protection
k Matériel par groupe de travail :
support pour tubes à essai, huit tubes à
essai, cylindre mesureur ou pipette
graduée, tige de verre, bécher, feutre ou
crayon-gras
k Produits chimiques de laboratoire :
Il faut indiquer aux élèves que l’eau doit être mise dans le tube à essai en
premier et que l’acide n’est à ajouter qu’après : « Eau dans l’acide : suicide !
Acide dans l’eau : bravo ! ».
Rincer les yeux soigneusement
MATÉRIEL
Les élèves se rendent compte pourquoi les yeux ou la peau qui ont été en
contact avec un acide doivent être abondamment rincés à l’eau.
k Fiche de travail : SN2_1_dilution (page 2)
Ils s’entraînent à utiliser une douche oculaire.
indicateur universel (pH 1–14),
acide chlorhydrique à 10 %
k Listes des phrases H et des phrases P
www.bag.admin.ch/chimiques
Artisanat, commerce et industrie >
Devoirs du fabricant >
Emballage et Etiquette > Etiquetage
k Douche oculaire remplie avec de l’eau
du robinet
k Mode d’emploi de la douche oculaire
BLOC II : TRANSVASER
Les élèves apprennent, au moyen d’un exemple de cas, à quoi il faut veiller lorsque l’on transvase des produits
chimiques.
Exemple de cas avec un produit phytosanitaire
MATÉRIEL
Les élèves sont confrontés à une situation du quotidien et abordent les thèmes
du mélange et du stockage de produits chimiques.
Lors de l’évaluation de l’exemple de cas, il convient de faire remarquer que
pour éviter tout risque de confusion, on ne doit jamais transvaser des restes de
produits chimiques dans des récipients conçus pour des aliments. Les
excédents de produits chimiques peuvent en revanche être entreposés dans
des flacons vides pour produits chimiques (souvent verts), disponibles dans
le commerce. Ne pas oublier de mettre un nom sur les produits transvasés et
de les entreposer dans un endroit inaccessible aux enfants (armoire fermée,
et à plus de 160 cm de hauteur).
k Fiche de travail :
SN2_2_produit_phytosanitaire
k Dépliant « Nouveaux symboles – mêmes
dangers »
www.infochim.ch/infos
Numéro de commande OFCL 311.784.F
k Affiche pour formations
REMARQUE
Une dilution à 1:10 correspond à 1 ml de produit chimique pour 9 ml d’eau.
En revanche, un mélange avec un rapport de 1:10 contient 1 ml de produit
chimique pour 10 ml d’eau.
MODULE D’APPROFONDISSEMENT SCIENCES DE LA NATURE
8/12
www.infochim.ch/infos
Numéro de commande OFCL 311.795.F
Matériel d’enseignement sur l’utilisation en toute sécurité des produits chimiques : MODULE D’APPROFONDISSEMENT SCIENCES DE LA NATURE
Elément SN 2 : Diluer et transvaser
Dans le cadre de cet élément de cours, les élèves apprennent comment les acides et les solutions alcalines réagissent
avec une sélection de matières. Pour commencer, une démonstration dévoile à quel point les acides et les solutions
alcalines concentrés peuvent être agressifs. Selon leur niveau, les élèves sont ensuite invités à réaliser des examens
plus ou moins ambitieux avec des acides ou des solutions alcalines dilués.
BLOC I : VRAIMENT CAUSTIQUE !
L’effet d’acides et de solutions alcalines concentrés
Cette expérience devrait être réalisée uniquement par l’enseignant.
Instructions sur les effets des acides et des solutions alcalines concentrés ;
préparations la veille :
• Préparer le matériel et mettre l’équipement de protection
• Dans chacune des trois boîtes de Pétri, placer un morceau de pomme,
de viande de porc, de tissu en coton, de papier et de sucre
• Préparer les produits chimiques de laboratoire. N’ouvrir les récipients
contenant l’acide et la solution alcaline que très brièvement !
Série de tests A : Au moyen d’une pipette, déposer trois ou quatre gouttes
d’acide sulfurique concentré (H2SO4) sur chaque échantillon, fermer le couvercle
avec du ruban adhésif et marquer A sur la boîte. Mettre la pipette dans le bécher.
Série de tests B : La deuxième série sert d’échantillon témoin. Pas de préparation spéciale nécessaire ; la boîte de Pétri est simplement fermée avec du
ruban adhésif et marquée d’un B.
Série de tests C : Déposer quelques gouttes de soude caustique concentrée
(NaOH) sur les échantillons (utiliser la seconde pipette), fermer le couvercle avec
du ruban adhésif et marquer C sur la boîte. Mettre la pipette dans le bécher.
MATÉRIEL
k Fiche de travail : SN3_1_vraiment_
caustique
k Equipement de protection par élève :
lunettes et gants de protection,
blouse de laboratoire
k Trois boîtes de Pétri en verre et avec
couvercle, deux pipettes, un bécher de
250 ml avec de l’eau
k Trois échantillons de chacune des
matières suivantes :
• pomme ou pomme de terre
• viande de porc
• couche en tissu
• papier
• morceau de sucre
k Produits chimiques de laboratoire :
soude caustique à 30 % et acide
sulfurique à 95 %
REMARQUE
Les trois boîtes de Pétri sont plus faciles à transporter si elles sont placées
dans une bassine ou une boîte.
Marquer sur un pense-bête que les boîtes de Pétri contiennent de l’acide sulfurique
et de la soude caustique, par exemple en reprenant les symboles de danger.
Les élèves découvrent l’effet des acides et des solutions alcalines concentrés.
Ils examinent et analysent les échantillons, puis lisent une histoire véridique qui
insiste sur le danger que de telles substances recèlent.
Les élèves résolvent l’exercice de façon autonome et sont guidés pour l’évaluation des séries de tests. Il est important qu’ils comprennent aussi les réflexions
qui sous-tendent l’expérience (échantillons témoins, etc.). Tous les échantillons
sont des matières organiques, la viande de porc représentant la peau ;
l’expérience permet ainsi de montrer à quoi ressemblerait notre peau si elle
entrait en contact avec de l’acide sulfurique concentré.
MATÉRIEL
k Fiche de travail : SN3_1_vraiment_
caustique
k Matériel de travail : SNa_article_gare_
REMARQUE
Si les boîtes de Pétri avec les échantillons peuvent être entreposées en
sécurité pendant un certain temps, on voit au bout de quelques jours que les
processus de décomposition en sont à différents stades. Selon les boîtes, des
moisissures commencent même à apparaître.
Elimination : seul l’enseignant s’en charge.
• Définir des mesures de protection !
• Ouvrir les boîtes de Pétri avec précaution et les arroser abondamment
d’eau dans une bassine
• Ne jeter les échantillons qu’avec les déchets, pas au compost !
• Nettoyer les boîtes de Pétri
Si les morceaux de coton sont lavés et séchés à plusieurs reprises, au bout
d’un certain temps des trous apparaissent dans le tissu. k Exemple des
conséquences à long terme d’éclaboussures d’acides sur des vêtements.
MODULE D’APPROFONDISSEMENT SCIENCES DE LA NATURE
9/12
aux_chercheurs_en_herbes, supplément thématique dans Le Matin Dimanche du
7 juin 2015
Matériel d’enseignement sur l’utilisation en toute sécurité des produits chimiques : MODULE D’APPROFONDISSEMENT SCIENCES DE LA NATURE
Elément SN 3 : Matières corrosives
En fonction du niveau des élèves, ces derniers travaillent de manière plus ou moins autonome et étudient, dans le cadre
d’une expérience de longue durée, l’effet qu’ont les acides et les solutions alcalines dilués sur différents matériaux.
Variante : exercice d’apprentissage
MATÉRIEL
Les élèves sont en mesure d’élaborer et de réaliser eux-mêmes un plan de
test. Ils prennent conscience que les acides et les solutions alcalines sont des
substances agressives qui peuvent en décomposer d’autres.
k Fiche de travail : SN3_2_acides_et_
REMARQUE
Cet exercice est conçu comme un exercice riche et varié, donc exigeant.
La fiche de travail SN3_2_acides_et_solutions_alcalines aide les élèves qui
nécessitent davantage de consignes et de soutien pour mener à bien cette
tâche (cf. variante : travail en groupe) ; elle fournit notamment des approches
de solution et des indications quant aux points à prendre en compte.
Variante : travail en groupe
Les élèves étudient en groupe comment réagit un acide chlorhydrique dilué ou
une solution alcaline diluée (déboucheur de siphon). Ils se rendent compte que
ces solutions peuvent attaquer des matières et que la durée d’exposition joue
un rôle important.
Attention : ne pas mélanger le déboucheur de siphon et l’acide chlorhydrique.
k Des gaz de chlore toxiques pourraient se former.
k Un développement de chaleur pourrait engendrer des réactions toxiques.
Risque de retard d’ébullition.
REMARQUE
Les drogueries et pharmacies vendent différents types de déboucheurs de
siphon, destinés à dissoudre des dépôts de graisse et de protéines. Pour
l’expérience décrite ci-dessus, il faut impérativement utiliser des produits
alcalins (basiques). Les produits à base d’enzymes, vendus dans les grandes
surfaces, ne conviennent pas. Les déboucheurs de siphon sont en vente libre,
alors même qu’ils sont plus dangereux que l’acide chlorhydrique à 10 %. Lors
de l’achat, il convient de veiller à prendre un déboucheur de siphon liquide, prêt
à l’emploi.
Le déboucheur de siphon peut aussi être remplacé par de la soude caustique à
10 %, mais il est alors plus difficile d’établir un lien avec le quotidien.
solutions_alcalines
k Equipement de protection par élève :
lunettes et gants de protection,
blouse de laboratoire
k Matériel par groupe de travail :
support résistant au feu, support pour
tubes à essai, tubes à essai, béchers,
règle graduée, tige de verre, pipettes
k Echantillons des matières suivantes :
• laine de fer
• copeaux de zinc
• feuille d’aluminium (< 1 cm2)
• fil de cuivre
• laine de mouton ou cheveux
• morceaux d’un pot de yogourt
• joint en caoutchouc
• marbre
• calcaire
• beurre / graisse
k Produits chimiques de laboratoire pour
l’exercice d’apprentissage
« Effet de l’acide chlorhydrique et de la
soude caustique » :
acide chlorhydrique à 10 %, soude
caustique à 10 %
k Produits chimiques de laboratoire pour
le travail en groupe
« Effet des acides chlorhydriques » :
indicateur universel, acide chlorhydrique
à 10 %
k Produits chimiques de laboratoire pour
le travail en groupe
« Effet des déboucheurs de siphon » :
indicateur universel, déboucheur de
siphon liquide
Les élèves réalisent en groupe l’une ou l’autre expérience en suivant des
instructions.
Le test ne peut être évalué que le lendemain ; les échantillons doivent donc
être mis sous clé dans la salle de sciences.
Evaluation le lendemain de l’expérience
Les élèves ont réalisé une expérience qui montre qu’une solution diluée est
moins dangereuse pour l’environnement qu’une solution concentrée. La mesure
de la valeur du pH est censée révéler que là où les échantillons de matière ont
réagi à l’acide ou au déboucheur de siphon, la valeur du pH a tendu vers le
neutre.
MATÉRIEL
k Fiche de travail : SN3_2_acides_et_
solutions_alcalines
k Equipement de protection par élève :
lunettes et gants de protection,
blouse de laboratoire
k Supports pour tubes à essai avec les
REMARQUE
Veillez à respecter les points suivants afin de garantir que l’expérience soit
effectuée en toute sécurité :
k travailler si possible sous une hotte ;
k laisser les tubes à essai dans leur support, pendant et après l’expérience.
La réaction est vive et se produit sous l’effet d’un fort développement de
chaleur ; risque de brûlures !
MODULE D’APPROFONDISSEMENT SCIENCES DE LA NATURE
10/12
échantillons
Matériel d’enseignement sur l’utilisation en toute sécurité des produits chimiques : MODULE D’APPROFONDISSEMENT SCIENCES DE LA NATURE
BLOC II : EFFET DES ACIDES ET DES SOLUTIONS ALCALINES DILUÉS
Informations relatives à l’effet d’un déboucheur de siphon
• Le marbre / calcaire ne réagit pas au contact du déboucheur.
• La laine de fer ne réagit pas au contact du déboucheur.
• Le zinc ne réagit pas au contact du déboucheur.
• Avec l’aluminium, la couche d’oxyde ralentit l’effet du déboucheur. Dès que
cette couche est perforée, au bout de quelques minutes, la feuille
d’aluminium se dissout en l’espace de deux minutes, réaction qui dégage
de l’hydrogène.
• La laine de mouton se transforme rapidement en masse pâteuse qui se
dissout complètement en l’espace de cinq minutes.
MODULE D’APPROFONDISSEMENT SCIENCES DE LA NATURE
11/12
Matériel d’enseignement sur l’utilisation en toute sécurité des produits chimiques : MODULE D’APPROFONDISSEMENT SCIENCES DE LA NATURE
Informations relatives à l’effet de l’acide chlorhydrique
• Le marbre / calcaire se décompose en l’espace de quelques minutes.
• La laine de fer se dissout totalement après environ douze heures.
Des bulles d’hydrogène se forment au bout de quelques minutes.
• Le zinc se dissout totalement après environ huit heures, s’il s’agit d’une fine
bande de zinc. La dissolution commence dès que le zinc entre en contact
avec l’acide.
• L’aluminium est protégé par une couche d’oxyde. Lorsque celle-ci est
dissoute, au bout d’environ 45 minutes, le reste de la feuille d’aluminium
commence à se dissoudre ; quelques minutes seulement suffisent alors
pour dissoudre complètement l’aluminium.
• La laine de mouton n’est pas attaquée par l’acide chlorhydrique et
l’indicateur universel n’indique pas de modification de l’acide.
Dans cet élément de cours, les élèves s’intéressent aux animaux, aux végétaux et aux champignons venimeux en Suisse
et découvrent que le degré de toxicité du poison dépend de sa dose.
BLOC I : POISONS DANS LA NATURE
Dans ce bloc de cours, il est question des poisons présents dans la nature. Les élèves font des recherches sur Internet
et étudient la thèse de Paracelse.
Quatre exemples de poison présents dans la nature
Les élèves se rendent compte qu’il existe aussi des poisons dans la nature. La
fiche de travail SN4_1_poisons_nature en donne un petit aperçu et invite à
poursuivre les recherches sur Internet.
MATÉRIEL
k Fiche de travail : SN4_1_poisons_nature
k Accès Internet pour les élèves
Les élèves complètent la fiche de travail SN4_1_poisons_nature avant de
débattre des résultats en classe.
Recherche
MATÉRIEL
En guise d’élargissement des connaissances, il s’agit de chercher différents
animaux et végétaux venimeux de la Suisse, d’en dresser le portrait et de les
présenter à ses camarades.
k Fiche de travail : SN4_1_poisons_nature
k Accès Internet pour les élèves
k Réaction en cas d’urgence :
Rappel (module de base)
Les élèves rafraîchissent leurs connaissances concernant :
• les différents modes d’absorption des poisons
• la façon de réagir en cas d’urgence
www.infochim.ch
k www.toxinfo.ch > Infos poison &
Prévention > Documents
k Dépliant « Nouveaux symboles –
mêmes dangers »
www.infochim.ch/infos
Numéro de commande OFCL 311.784.F
k Affiche pour formations
www.infochim.ch/infos
Numéro de commande OFCL 311.795.F
k Application « infochim »
www.infochim.ch/application
BLOC II : SEULE LA DOSE…
Dans ce bloc de cours, on se demande quand une substance est toxique et comment on peut le découvrir.
Dose létale
Les élèves doivent se rendre compte qu’en somme, chaque substance peut
être toxique.
MATÉRIEL
k Fiche de travail : SN4_2_dose
Ils trouvent les solutions aux exercices figurant sur la fiche de travail avant de
comparer leurs résultats.
Comprendre la déclaration de Paracelse
Les élèves doivent prendre conscience que la DL50 (dose létale pour la moitié
des animaux testés) fait simplement office de point de repère approximatif. En
effet, on peut observer des différences notables quant à l’effet toxique de certaines substances sur les humains et sur différentes espèces d’animaux.
MATÉRIEL
k Fiche de travail : SN4_2_dose
Ceci pourrait être l’occasion de parler des expérimentations animales.
MODULE D’APPROFONDISSEMENT SCIENCES DE LA NATURE
12/12
Matériel d’enseignement sur l’utilisation en toute sécurité des produits chimiques : MODULE D’APPROFONDISSEMENT SCIENCES DE LA NATURE
Elément SN 4 : Attention poison !
Expérimenter – mais en sécurité !
On effectue souvent des expériences pendant les cours de sciences, et cela peut
donner lieu à des situations dangereuses si les personnes présentes dans la pièce
ne sont pas toutes attentives et concentrées. Afin d’éviter les accidents, il est
important que chacune respecte les règles et les mesures de sécurité !
Exercice : mesures de sécurité
Des panneaux colorés donnent des indications relatives à la prévention des accidents, à la sécurité et à l’aide à apporter en cas
de besoin.
Exercice 1 : Selon leur fonction, les panneaux d’indication ont une forme et une couleur différentes : fais des recherches,
complète le tableau, et dessine les panneaux avec les bonnes couleurs.
Type de panneau
Exemple de panneau
Signification
Signale les substances dangereuses
Indique qu’il faut prendre une mesure de protection
Signe d’obligation
Exemple : porter des lunettes de protection
Marque où se trouvent des agents d’extinction
Panneau en cas de danger
Exemple : extincteur
Donne des indications pour des mesures de sauvetage
Exemple : indique la voie d’évacuation
Exercice 2. Déplace-toi dans la salle de sciences et dans l’établissement scolaire : renseigne-toi sur le comportement à adopter
en cas d’accident, sur l’endroit où se situent la trousse de premiers secours, l’extincteur, la couverture anti-feu ainsi que l’issue
de secours, sur le tracé des voies de secours et d’évacuation et où se trouve le lieu de rassemblement.
Fais attention aux panneaux d’indication. Tu es tombé sur un panneau dont tu ne comprends pas bien la signification ? Alors
dessine-le sur une page à part. Discutez ensuite en classe avec votre enseignant ce que ces signes veulent dire.
SN1_1_realiser_des_experiences_en_securite
Fiches de travail : MODULE SCIENCES DE LA NATURE
Exemple : extrêmement inflammable
Règles de sécurité
Exercice : Règles de sécurité
Il existe des règles de comportement spécifiques à chaque discipline et à chaque salle de sciences.
Exercice 1 : Sur l’image, tu vois des élèves en train d’effectuer une expérience. Tous ne se comportent pas comme il faut.
Encercle en vert trois comportements corrects et en rouge trois comportements incorrects.
Figure 1: Kompetenztest Chemie 1; Übungsheft zu den Bildungsstandards, p. 8, ISBN 978-3-12-114865-3 (manuel de chimie utilisé en Suisse allemande)
Exercice 3 : Trouve dans l’image ci-dessus les situations
correspondant aux règles. Si la règle est respectée, note son
numéro ou sa lettre en vert sur l’image, là où se déroule la
situation. Si elle n’est pas respectée, utilise du rouge.
Quelles situations de l’image ci-dessus ces règles ne
permettent-elles pas encore de clarifier ?
SN1_2_regles_de_securite
Exercice 2 : Etudie les règles ci-dessous détaillant le
comportement à adopter dans une salle de sciences et lors
d’expériences. Discutez de ces règles au sein du groupe et
réfléchissez aux raisons pouvant les justifier.
Comport
ement lo
rs
d’une ex
périence
Lors d’un
e expérie
nce avec
produits
des
chimique
so
ouverte,
porte des u à flamme
lu
protectio
n et attac nettes de
he tes ch
s’ils sont
eveux
lo
ngs.
b) Veill
e toujours
à
ce que l’e
ne mette
xpérienc
personne
e
c) Tu n
en dange
’as pas le
r.
d
ro
it
de procé
des tests
der à
gustatifs.
d) Tu n
e peux v
é
ri
fi
e
r
u
éventant
n
prudemm e odeur qu’en
en
émanatio
ns, et si tu t les
as été au
à le fair
torisé
e) Lors e.
d‘expérie
n
c
es impliq
courant é
uant du
lectrique
, tu ne pe
brancher
ux le
qu’après
autorisati
ton ense
on de
ig
n
a
n
t.
f)
Après ch
aque exp
é
ri
nettoie ta
ence, ran
ge et
place de
travail.
a)
Fiches de travail : MODULE SCIENCES DE LA NATURE
e
ns un
ct da
e
r
r
o
c
ment s
porte
e
de
Com e scienc
d
ire ou
salle
de bo
it
d
r
inte
eaux
Il est r.
mant ur un
1.
e
s
g
n
le
a
t
s
e
m
chés
stes
es ve être accro
L
2.
nt
t être
doive anteau.
oiven éviter
m
d
e
t
s
r
o
o
d
p
r
acs à
t, pou
Les s s à l’écar dessus.
é
3.
s
e
s
o
h
buc
dép
ujour
on tré iences, to cter les
l’
e
u
r
q
e
é
, resp
d’exp
Lors les règles ution
4.
a
e
c
r
é
suiv
avec
e pr
res d travailler
u
s
e
t
m
e
nt,
uées
ccide
indiq tration.
ou d’a e
n
ie
e
c
d
con
cen
uivr
ns
s d’in
e et s
En ca son calm s instructio
.
5
r
le
e
t
d
r
n
ga
me
rative
impé seignant.
n
de l’e
Extrêmement inflammable
Il n’y a pas toujours besoin de feu pour que quelque-chose se mette
à brûler. Certaines matières peuvent s’enflammer d’elles-mêmes
au contact de l’air, à température ambiante. Ces matières sont
dangereuses, c’est pourquoi elles sont marquées d’un symbole
de danger.
Exercice : Apprendre à manipuler des matières extrêmement inflammables
Exercice 1 : Étudie comment différentes matières se mettent à brûler et rédige un
protocole avec tes observations.
Equipement de protection
lunettes de protection,
élastique à cheveux
Mode de travail : petit groupe
1.
2.
3.
4.
5.
Mesures de protection : lunettes de protection et élastique à cheveux.
Concentre la lumière du soleil sur une tête d’allumette au moyen d’une loupe.
Résultat ?
Dépose un peu de laine de fer sur le support résistant au feu, puis tiens
brièvement les deux pôles de la pile plate contre la laine de fer. Résultat ?
Verse 1 ml d’alcool à brûler dans l’un des bols en porcelaine et dépose les
bandes de papier dans l’autre. Approche une allumette enflammée jusqu’à
5 mm de l’alcool à brûler ou du papier. Observe bien ! Résultats ?
Sans allumer le briquet, libère du gaz dans le bécher puis ferme ce dernier avec
le carton. Jette une allumette enflammée dans le bécher. Résultat ?
Matériel
support résistant au feu
deux bols en porcelaine
bécher de 50 ml
allumettes/briquet
pile plate
loupe
bandes de papier
carton A7 fin
Parmi les déclarations suivantes, lesquelles sont renforcées par quels tests ?
a)
b)
c)
d)
Les gaz et les vapeurs mettent longtemps à s’enflammer.
Une étincelle peut suffire pour qu’une matière s’enflamme.
Lorsqu’il y a suffisamment de chaleur, une matière brûle d’elle-même.
On appose le symbole de danger « extrêmement inflammable » sur les gaz et
les matières combustibles qui s’évaporent facilement à température ambiante
déjà, car ils s’enflamment rapidement.
Produits chimiques de laboratoire
laine de fer
alcool à brûler
Exercice 2 : Travailler en toute sécurité avec un brûleur à gaz. Lis les instructions cidessous et sers-t’en pour rédiger un aide-mémoire (grandeur A6, de la taille d’une
carte postale).
Equipement de protection
lunettes de protection,
élastique à cheveux
Instructions :
Lorsque l’on travaille avec un brûleur à gaz, on porte des lunettes de protection. Les
cheveux longs, écharpes et foulards mais aussi des manches larges pourraient par
mégarde entrer en contact avec la flamme et prendre feu, risque qu’il te faut prévenir.
Laisse donc ces vêtements au vestiaire et fais une queue de cheval ou une tresse
avec tes cheveux s’ils sont longs. Aucune matière combustible ou explosive ne doit
se trouver à proximité du brûleur à gaz, qui doit toujours être posé sur un support
résistant au feu, de façon à éviter d’abîmer la table de travail si un objet brûlant devait
tomber. Veille à ce que le brûleur soit posé de manière stable et qu’il ne risque pas de
tomber. L’arrivée d’air et l’arrivée de gaz peuvent être régulées sur le brûleur. Avant
l’allumage, les deux arrivées sont fermées. Pense à ne jamais mettre ta tête audessus du brûleur ou de l’objet qui doit être chauffé. Reste zen, travaille calmement et
ne t’agite pas. Craque une allumette, ouvre un peu l’arrivée de gaz et mets la flamme
de l’allumette dans le gaz qui s’échappe en haut du brûleur. Dès que le gaz a pris feu,
éteins l’allumette et pose-la sur le support résistant au feu.
SN1_3_extremement_inflammable
Fiches de travail : MODULE SCIENCES DE LA NATURE
Pendant les cours de science, on réalise souvent des expériences où l’on fait chauffer des matières. On utilise pour cela un
brûleur à gaz avec du gaz naturel ou un brûleur à cartouche (propane ou butane). Les deux types de brûleur fonctionnent à
base de gaz extrêmement inflammable. Il est donc important que tu saches te servir correctement de ces instruments.
Matériel
support résistant au feu
brûleur à gaz
allumettes/briquet
1/2
Exercice 3 : A deux, entraînez-vous à utiliser le brûleur à gaz « à sec » (sans l’allumer). Lorsque vous pensez savoir vous en
servir, appelez votre enseignant et montrez-lui comment vous vous y prenez (« à sec »). Si votre démonstration est
convaincante, il vous autorisera à allumer vraiment le brûleur.
Qu’est-ce qui change quand tu ouvres l’arrivée d’air ?
Qu’est-ce qui change quand tu augmentes ou diminues l’arrivée de gaz ?
Fiches de travail : MODULE SCIENCES DE LA NATURE
Exercice 4 : Es-tu conscient/e des risques ? Au cours de l’une des expériences, il faut faire chauffer de l’alcool à brûler.
Comment et avec quoi ne devrait-on jamais procéder à cette opération ? Pourquoi ?
SN1_3_extremement_inflammable
2/2
Étiquettes de produits chimiques de laboratoire
Comme tu l’as appris, des symboles de danger figurent sur les étiquettes de
substances dangereuses. Ces étiquettes comportent cependant aussi d’autres
informations importantes.
Exercice : Apprendre à lire les étiquettes de produits chimiques de laboratoire
Exercice 1 : Rafraîchis ta mémoire. Si tu ne te souviens pas de ce que tu as appris, fais-toi une piqûre de rappel avec le
dépliant ou ton natel…
Quels sont les neuf symboles de
danger et que signifient-ils ?
Quelles autres informations comporte
l'étiquette d’un produit chimique
dangereux ?
Quelles mesures de protection
personnelle peux-tu être amené à
prendre lorsque tu manies des
substances dangereuses ?
Figure : exemple d’étiquetage d’après le droit sur les produits chimiques – Notice A09 Ecoles, version 5, juillet 2015 Chemsuisse
Exercice 3 : Sur l’étiquette d’éthanol, à droite, seuls les numéros des
phrases H (mentions de danger) et des phrases P (conseils de prudence)
sont indiqués. À toi de découvrir quels dangers ce liquide peut engendrer
et quelles mesures de sécurité il convient de prendre.
Tu trouveras les informations nécessaires dans ton manuel, affichées
dans la salle de sciences ou sur la fiche de données de sécurité de
l’éthanol 96 %.
Ethanol 96% dénaturé
Mentions de danger: H225
DANGER
Conseils de prudence: P210
Mention de danger :
Conseil de prudence :
Exercice 4 : Pourquoi une étiquette comme celle utilisée pour l’ammoniaque est-elle préférable à celle utilisée pour l’éthanol ?
SN1_4_etiquettes_de_produits_chimiques_de_laboratoire
Fiches de travail : MODULE SCIENCES DE LA NATURE
Exercice 2 : Tu vois ci-dessous l’étiquette d’un produit chimique de laboratoire. Étudie-la bien et note à droite en quoi elle se
distingue de celle d’un produit chimique dangereux.
Manipulation des produits chimiques
Que ce soit pendant un cours de sciences ou à la maison, il faut agir avec soin et
mesure lorsque l’on manipule des produits chimiques. Si, par exemple,
•
deux produits chimiques sont mélangés de façon irréfléchie, cela peut provoquer
des réactions violentes et éventuellement libérer des gaz toxiques.
•
un produit phytosanitaire est trop fortement dosé ou appliqué au mauvais moment
ou au mauvais endroit, cela peut nuire aux plantes et à l’environnement.
Objectif : Les règles à connaître pour pratiquer l’art de l’expérimentation
Exercice 1 : Étudiez les règles relatives à la
manipulation des produits chimiques de
laboratoire. Discutez-en en groupe et imaginez
pour chacune d’elle une justification plausible.
En classe, discutez avec l’enseignant de vos
suggestions de justification, puis retenez par
écrit les explications données pour les sept
points énoncés ici.
Exercice 2 : Applique les règles et entraîne-toi !
Énoncé de l’expérience :
Il s’agit de verser, dans un tube à essai, du chlorure de sodium (principal élément constitutif du sel de cuisine) dilué dans de
l’eau, puis de le faire chauffer au-dessus de la flamme d’un brûleur jusqu’à ce que la solution se soit évaporée. Opération à
effectuer deux fois : avec et sans granulés anti-ébullition.
Préparation :
1.
2.
3.
4.
5.
Travaillez à deux : discutez de l’énoncé du problème et réfléchissez à la
procédure à suivre pour l’expérience.
Tenez compte de toutes les règles : comportement dans les salles de
sciences, lors d’expériences et règles de manipulation des produits chimiques.
Préparez tout le matériel nécessaire.
Versez 3 cm d’eau dans chacun des deux tubes à essai. Ajoutez-y une pointe
de chlorure de sodium, fermez les tubes à essai et secouez-les jusqu’à ce que
le sel se soit dissout dans l’eau.
Installez les éléments de l'expérience de manière stable et ordonnée.
à Savez-vous comment vous servir correctement d’un brûleur à gaz ? Si oui,
remémorez-vous les différentes étapes. Si non, demandez à votre enseignant de
vous l’expliquer et rédigez un aide-mémoire en format carte postale.
à Connaissez-vous les règles à respecter lorsque l’on fait chauffer une substance
dans un tube à essai ? Si non, demandez les informations nécessaires à votre
enseignant et rédigez un aide-mémoire en format carte postale.
Equipement de protection par élève
lunettes de protection,
élastique à cheveux
Matériel par groupe de travail
support résistant au feu
brûleur à gaz
allumettes ou briquet
deux tubes à essai (TE)
avec bouchon
support à TE
pince à TE
granulés anti-ébullition
Produit chimique de laboratoire
chlorure de sodium
SN1_5_manipulation_des_produits_chimiques
1/2
Fiches de travail : MODULE SCIENCES DE LA NATURE
e
atoir
labor
e
d
s
es
ique
r et d
chim
ange
s
d
t
i
e
u
d
ns
rod
.
entio
ire
uette
des p
des m t sur l’étiq e laborato
lation
e
t
u
p
p
i
m
d
n
o
a
s
r
c
e
u
Man
ir
u
n
fig
iq
chim
urs te
ence
à
Toujo s de prud s produits
il
1.
s
atoire
le
e
labor e, toujour
cons
cher
e
u
d
o
t
e
g
u
a
as
s
.
iq
p
s
o
t
e
p
N
him
re
oig
ette
2.
d’ent
duit c
les d
u pip
avec haque pro récipient spatule o
s
,
n
c
petite
Pour r dans so lle cuillère
c des
e
3.
e
e
v
v
v
le
a
u
é
o
s
n
pr
nce
ire.
r une
orato
ue de
xpérie
utilise .
les e ue de lab uit chimiq Ils
le
e
ib
r
s
d
iq
s
é.
o
s
o
r
im
o
p
prop
p
r si
uit ch us d‘un ait entrep
éalise s de prod
id
t
s
s
R
é
t
é
e
il
r
h
ù
c
4.
les
tité
ient o eurs à dé
quan remettre
récip
n
e pas ire dans le des conte
N
duits
5.
ns
s pro
ato
er de nts pour
labor llectés da
s
o
p
tre
ipie
co
sont ux.
ou en s des réc
aser
n
ia
spéc ais transv ratoire da
our
o
m
ant p
Ne ja ues de lab
seign .
6.
n
iq
e
l’
ion
chim ts.
s de
réact
n
ction
alime les instru roduits de
p
e
Suivr ation des
7.
in
l’élim
Réalisation de l’expérience :
1.
2.
Dès que vous avez obtenu l’autorisation, réalisez l’expérience.
Consignez vos observations et vos conclusions ci-dessous.
Quel effet ont les granulés anti-ébullition ?
Fiches de travail : MODULE SCIENCES DE LA NATURE
Exercice 3 : Tu dois réaliser une petite expérience qui donnera lieu à des éclaboussures et où la température grimpera très
haut. Il se peut aussi que l’expérience provoque des taches qui ne partent plus au lavage. Réfléchis aux mesures de protection
qu’il convient de prendre, puis compose ci-dessous un dessin qui te représente avec les protections en question.
SN1_5_manipulation_des_produits_chimiques
2/2
Diluer, diluer, diluer, diluer
Es-tu capable de garder les yeux ouverts sous l’eau ? Même dans de l’eau salée ?
Es-tu aussi capable de garder les yeux ouverts après avoir reçu une giclée de
shampooing ou de pelure d’orange ? Qu’en est-il à ton avis avec une éclaboussure
d’un produit chimique dont l’étiquette comporte les mentions P305+P351+P338 ?
Exercice : Apprendre à diluer
Le processus de dilution n’est pas uniquement important dans le cadre des blessures oculaires, il s’agit d’une pratique très
répandue. Deux exemples : lorsque tu mets du produit vaisselle dans l’eau, tu obtiens une solution savonneuse diluée ; non
dilué, le sirop est beaucoup trop sucré et pour ainsi dire incomestible, alors que dilué, c’est un rafraîchissement bienvenu.
Exercice 1 : Trouve d’autres exemples de dilution tirés du quotidien ou des cours, et note-les sous forme de mots-clés.
Exercice 2 : Examine comment se modifie une solution acide au fur et à mesure qu’elle est diluée.
Mode de travail : petit groupe
Information :
L’indicateur universel et l'échelle de couleur qui l’accompagne permettent de
déterminer le pH d’une solution. La valeur du pH indique si la solution est acide
(pH ≤6), neutre (pH = env. 7) ou basique (pH ≥8).
Préparation :
1. Numérotez les tubes à essai de 1 à 8 et placez-les dans l’ordre sur leur
support.
2. Réfléchissez à la façon dont vous voulez procéder et préparer le protocole
ci-dessous.
3. Mesures de protection : lunettes et gants de protection !
4. Dès que vous avez l’autorisation, versez 5 ml d’acide chlorhydrique (10 %)
dans le tube à essai 1.
5. Ajoutez quelques gouttes d’indicateur universel à la solution du tube à
essai 1.
6. Versez 9 ml d’eau dans chacun des sept autres tubes.
7. Remplissez le bécher d’eau et placez-y la tige de verre.
Equipement de protection par
élève
lunettes de protection
gants de protection
Matériel par groupe de travail
huit tubes à essai (TE)
support à TE
cylindre mesureur ou
pipette graduée
tige de verre
bécher
feutre ou crayon gras
Fiches de travail : MODULE SCIENCES DE LA NATURE
Énoncé de l’expérience :
Mettre 1 ml d’acide chlorhydrique (10 %) dans 9 ml d’eau. Quelle est la
concentration de la solution obtenue ? Prendre 1 ml de cette solution et le
diluer à nouveau dans 9 ml d’eau et ainsi de suite jusqu’à ce que tous les tubes
à essai soient remplis. Quelle est la concentration en acide dans le dernier tube
à essai ? Comment le pH évolue-t-il dans cette série de dilutions ?
Produits chimiques de laboratoire
indicateur universel
(pH 1 – 14)
acide chlorhydrique à 10 %
Remarque 1
D’abord l’eau, puis l’acide !
Réalisation :
8. Mesures de protection !
9. Prélevez 1 ml de la solution contenue dans le tube à essai 1 et versez-le
dans le tube 2. Mélangez avec la tige de verre puis remettez la tige dans le bécher pour la nettoyer.
10. Prélevez ensuite 1 ml dans le tube à essai 2 et versez-le dans le tube 3. Mélangez à nouveau avec la tige de verre puis
remettez-la dans le bécher pour la nettoyer.
11. Continuer à diluer l’acide de la même manière (répétez en substance le point 10) jusqu’à ce que vous arriviez au tube 8.
12. Déterminez le pH des solutions dans les tubes à essai et inscrivez-le dans le protocole.
13. Rangez le tout et posez le support pour tubes à essai avec les tubes à l’endroit que vous indiquera l’enseignant.
Protocole expérimental :
SN2_1_dilution
1/2
Evaluation et réflexion :
Calculez la dilution des solutions dans les tubes à essai et notez-la pour chacun des tubes dans le protocole.
Comparez les dilutions avec les valeurs de pH. Que remarquez-vous ?
Pourquoi la tige de verre devait-elle toujours être remise dans le bain d’eau ?
Exercice 4 : De nombreuses salles de sciences sont équipées d’une douche oculaire. Il n’est pas simple de s’en servir et il faut
parfois surmonter ses appréhensions. Ce serait donc bien si vous pouviez tester la douche oculaire avec de l’eau. En effet,
lorsqu’il est marqué sur une étiquette « En cas de contact avec les yeux : rincer avec précaution à l’eau pendant plusieurs
minutes. Enlever les lentilles de contact si la victime en porte et si elles peuvent être facilement enlevées. Continuer à rincer. »
Discutez avec votre enseignant et peut-être vous proposera-t-il de vous exercer à utiliser la douche oculaire.
SN2_1_dilution
2/2
Fiches de travail : MODULE SCIENCES DE LA NATURE
Exercice 3 : As-tu découvert ce que signifiait P305+P351+P338 sur une étiquette de produit chimique ?
Tu as besoin de la liste des phrases P. Renseigne-toi et note les conseils de prudence ici :
Produit phytosanitaire
Exemple de cas
Florian aide son père dans le jardin. Le père demande à son fils de vaporiser du
produit phytosanitaire InsectFree sur les roses et les vignes au moyen du
pulvérisateur jaune. Florian se rend à la cave et trouve le pulvérisateur, posé sur une
étagère, vide et bien nettoyé. Mais où est le produit phytosanitaire ? Le père lui
explique : à la cave, à côté de l’étagère, au pied de l’ancienne armoire de cuisine.
Florian retourne à la cave et trouve enfin ce qu’il cherchait.
Florian examine l’étiquette. Elle comporte deux symboles de danger : « point
d’exclamation » et « poisson mort ». Il est écrit dans le mode d’emploi que le produit
phytosanitaire doit être mélangé avec de l’eau dans un rapport de 1:50. …
Travaillez à deux.
Exercice 1 : Discutez de l’exemple de cas et représentez-vous la situation.
•
•
•
Que savez-vous ?
Quelles questions vous viennent à l’esprit ?
Est-ce que tout se passe comme il le faudrait dans cette histoire ?
Le natel sonne ; c’est Lise ! Florian décroche. Avec le téléphone coincé entre l’oreille
et l’épaule, il verse le produit phytosanitaire dans l’eau. Il remarque trop tard qu’il a
versé trop de produit dans l’eau (trois fois plus que prévu), et le natel a failli tomber
par terre. Lise demande ce qu’il fabrique et Florian lui explique. Elle répond alors :
« Pense aux leçons d’il y a deux semaines sur les symboles de danger » et lui dit au
revoir de façon malicieuse. …
Exercice 3 : Que faire, et comment, pour que le mélange puisse quand même être utilisé ?
SN2_2_produit_phytosanitaire
1/2
Fiches de travail : MODULE SCIENCES DE LA NATURE
Exercice 2 : Le pulvérisateur a un volume de 2 l. Décris comment le mélange doit être préparé.
Finalement, Florian a pu vaporiser les plantes sans autre incident. Lorsqu’il enlève le
masque de protection, il se rend compte que celui-ci tire sur le jaune. Sans masque,
c’est dans ma bouche et dans mon nez que cette « chose » aurait atterri. Lise avait
raison de me rappeler les leçons sur le SGH ! Mais que faire avec ce qu’il reste de
produit dilué ? Voilà que le père apporte des bouteilles vides en PET qui contenaient
à l’origine des boissons...
Exercice 4 : Comment Florian doit-il réagir ? Que peut-il faire avec le reste de mélange ? Notez des solutions possibles.
Non, papa ! Il ne faut pas mettre de produits chimiques dans des récipients
alimentaires, car il y a un grand risque de confusion. J’ai une autre idée.
Florian fouille dans le garage. Il se souvient y avoir vu quelque-part un bidon vide de
nettoyant pour vitres de voiture. Florian trouve le récipient, qui peut contenir 5 l. Avec
son natel, il prend une photo de l’étiquette du produit phytosanitaire et l’envoie à
l’imprimante.
Fiches de travail : MODULE SCIENCES DE LA NATURE
Puis Florian retourne à la cave avec du ruban adhésif et la version imprimée et
découpée de l’étiquette. Le père le voit faire et dit : « Très intelligent, mon fils ! Une
idée aussi ingénieuse, on aurait dit l’une des miennes ».
SN2_2_produit_phytosanitaire
2/2
Vraiment caustique !
Les acides et les solutions alcalines peuvent être très dangereux : ils peuvent
décomposer diverses matières et détruire des tissus…
Exercice : Découvrir l’effet des acides et des solutions alcalines concentrés
Faites les exercices 1 à 4. Travaillez minutieusement !
Les boîtes de Pétri ne doivent PAS être ouvertes !
CORROSIF
Tu vois dans chacune des boîtes de Pétri (A, B, C) des échantillons de différentes matières.
Il y a 24 heures, quelques gouttes d’acide sulfurique concentré (boîte A) ou de soude
caustique concentrée (boîte C) ont été déposées sur ces échantillons, puis les boîtes ont été
refermées avec leur couvercle et du ruban adhésif.
Exercice 1 : Par groupes de trois, observez attentivement les échantillons dans les trois boîtes, puis discutez entre vous pour
déterminer si les déclarations suivantes sont vraies ou fausses. Notez vos résultats dans les cases correspondantes.
vrai /
faux
Déclaration
Justification
Chaque boîte contient un échantillon de
pomme, de viande de porc, de papier, de
couche en tissu, de pain, de pomme de terre,
de sucre en morceau et d’œuf cuit.
Ce sont les matières dans la boîte B qui ont le
plus changé.
Lorsque l’on fait griller de la viande de porc,
elle commence par blanchir sous l’effet de la
chaleur avant que se forme une croûte dorée ;
presque comme dans la boîte avec la soude
caustique.
Fiches de travail : MODULE SCIENCES DE LA NATURE
Une pomme coupée ou croquée devient
brune au bout de quelque temps ; comme
dans la boîte C.
Exercice 2 : Inscrivez dans ce tableau les modifications observées sur les échantillons au bout de 24 heures.
Modification
Échantillon
SN3_1_vraiment_caustique
Boîte A
Boîte B
Boîte C
1/2
Exercice 3 : Réponds aux questions suivantes en t’aidant du tableau de l’exercice 2.
Question
Réponse
Sur quel échantillon observe-t-on les modifications les plus
radicales au bout de 24 heures ?
À partir de quel échantillon peux-tu déduire comment ta peau
réagirait au contact d’un acide ou d’une solution alcaline ?
À quoi sert la boîte B ?
Supposition : Sur quels échantillons les modifications serontelles les plus importantes au bout d’une ou deux semaines ?
Si vous souhaitez le vérifier, quelles mesures de sécurité
devez-vous prendre ?
Fiches de travail : MODULE SCIENCES DE LA NATURE
Exercice 4 :
Lis l’histoire de «Gare aux chercheurs en herbes» (dans Le Matin Dimanche du 7 juin 2015).
Comment cet accident aurait-il pu être évité ?
SN3_1_vraiment_caustique
2/2
Réaction des acides et des solutions alcalines
avec divers matériaux
Exercice : Vous avez étudié une série d'expériences avec un acide ou une solution alcaline
concentrés. Maintenant, c'est à vous de mener une expérience de longue durée, en travaillant de
manière aussi sûre que possible : vous devez analyser l'effet de l'acide chlorhydrique et de la soude
caustique, cette fois dilués, sur différents matériaux.
Exercice 1 : En vous aidant de la liste de matériel, imaginez comment
vous allez pouvoir résoudre l'exercice. Sur une feuille séparée, élaborez un plan
d'expérience, qui doit comporter les éléments suivants :
•
•
•
•
•
•
le titre de l'expérience ;
les mesures de sécurité ;
la liste de matériel ;
la description de l'expérience ;
la marche à suivre ;
une feuille d'observation et une feuille de résultats qui contiendront vos
hypothèses et vos observations après 3 minutes, 1 heure et 1 jour.
Exercice 2 : Mettez-vous avec un autre groupe et comparez vos plans
d'expérience.
Après les avoir présentés à l'autre groupe, discutez-les en tenant compte de la
façon prévue de procéder, des risques encourus et des mesures de sécurité à
respecter.
Exercice 3 : Réglez les éventuels problèmes, complétez votre brouillon et
montrez-le à votre enseignant. Ce dernier décide alors si vous continuez en
détaillant votre propre plan d'expérience ou si vous allez reprendre un autre plan.
Exercice 4 : Examinez le plan d'expérience en détail et organisez-vous en
conséquence :
•
Allez chercher le nombre d'échantillons requis et rassemblez le matériel
nécessaire.
•
Les mesures de sécurité sont-elles respectées ?
•
Pouvez-vous fournir les informations sur le plan et le déroulement de
l'expérience ?
Lorsque vous êtes prêts, appelez l'enseignant pour qu'il contrôle vos préparatifs. Il
ne vous donnera les produits chimiques pour l'expérience que lorsque tout sera en
ordre.
Echantillons des matériaux suivants :
laine de fer
copeaux de zinc
2
feuille d'aluminium (<1 cm )
fil de cuivre
laine de mouton/cheveux
morceaux d'un pot de yogourt
joint en caoutchouc
marbre/calcaire
beurre/graisse
Equipement de protection par élève :
lunettes de protection
gants de protection
blouse de laboratoire
Matériel par groupe de travail :
support résistant au feu
10 tubes à essai
support à tubes à essai
béchers
règle graduée
tige de verre
pipettes
Produits chimiques
acide chlorhydrique à 10 %
soude caustique à 10 %
Fiches de travail : MODULE SCIENCES DE LA NATURE
Exercice 5 : Désignez un responsable de la sécurité, qui devra veiller à ce que les
règles de sécurité et de prudence soient respectées. En cas de non-respect de ces règles, l'expérience devra être interrompue.
Procédez à l'expérience et consignez vos observations selon le plan. Lorsque vous avez terminé l'expérience, demandez à
votre enseignant où vous pouvez mettre les tubes à essai contenant l'acide chlorhydrique ou la soude caustique.
Exercice 6 : Comparez vos résultats avec ceux des autres groupes. Sont-ils similaires ? En quoi se différencient-ils ?
Quelles pourraient en être la raison ?
Exercice 7 : Discutez entre-vous pour déterminer si les affirmations suivantes sont totalement ou en partie vérifiées par vos
résultats.
Affirmation
vrai / faux
Justification
L'acide chlorhydrique attaque le métal.
L'acide chlorhydrique attaque le marbre
et le calcaire.
L'acide chlorhydrique attaque les cheveux
et les ongles.
La soude caustique attaque le métal.
La soude caustique attaque le marbre et le
calcaire.
La soude caustique attaque les cheveux
et les ongles.
Le plastique n'est pas attaqué.
Le beurre et la graisse ne sont pas attaqués.
Exercice 8 : Vous devez mettre au point un déboucheur de siphon. Utiliseriez-vous plutôt de l'acide chlorhydrique ou de la
soude caustique ? Pour quelles raisons ?
SN3_2_acides_et_solutions_alcalines
1/5
Effets de l'acide chlorhydrique
Exercice : Etudie les effets de l'acide chlorhydrique. Pour cela, procède par étapes.
Exercice 1 : Suis très exactement les instructions suivantes :
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
Mets des lunettes de protection et des gants de protection !
Place 10 tubes à essai dans le support et numérote-les de 0 à 9.
Place un échantillon dans chacun des tubes à essai 1 à 9. Chaque tube
doit contenir un matériau différent.
En faisant attention, verse dans chaque tube à essai de l'acide
chlorhydrique jusqu'à 2 cm de hauteur.
Observe ce qui se passe pendant 3 à 5 minutes. Reporte tes observations
dans le tableau.
Comment auront réagi les matériaux dans quelques heures ? Note tes
hypothèses dans le tableau.
Laisse reposer les échantillons au moins un jour.
Reporte les résultats dans le tableau.
Exercice 2 : Détermine les valeurs pH. Le pH indique si la solution est acide ou
basique.
1.
2.
3.
4.
Mets des lunettes de protection et des gants de protection !
Rappelle-toi : que contient le tube à essai numéro 0 ?
Mets une goutte d'indicateur universel dans chacun des 10 tubes à essai.
Compare le contenu des tubes à essai à l'échelle des couleurs afin de
déterminer le pH des différents liquides. Inscris tes résultats dans le
tableau.
Echantillons des matériaux suivants :
laine de fer
copeaux de zinc
2
feuille d'aluminium (<1 cm )
fil de cuivre
laine de mouton/cheveux
morceaux d'un pot de yogourt
joint en caoutchouc
marbre/calcaire
beurre/graisse
Equipement de protection par élève :
lunettes de protection
gants de protection
blouse de laboratoire
Matériel par groupe de travail :
support résistant au feu
10 tubes à essai
support à tubes à essai
règle
tige de verre
pipettes
marqueur permanent
Élimination des produits utilisés : demande à ton enseignant où tu dois mettre le
support avec les tubes à essai.
Produits chimiques
indicateur universel
acide chlorhydrique à 10 %
Réaction avec l'acide chlorhydrique à 10 % (pH =
Matériaux
après 5–10 minutes
Hypothèse
)
un jour plus tard
pH
Fiches de travail : MODULE SCIENCES DE LA NATURE
Laine de fer
Copeaux de zinc
Feuille
d'aluminium
Fil de cuivre
Laine de
mouton/cheveux
Pot de yogourt
Joint en
caoutchouc
Marbre/calcaire
Beurre/graisse
SN3_2_acides_et_solutions_alcalines
2/5
Exercice 3 : Analyse tes résultats. Compare les pH : que constates-tu ?
Fiches de travail : MODULE SCIENCES DE LA NATURE
Les observations et les pH correspondent-ils ? Comment expliques-tu cela ?
SN3_2_acides_et_solutions_alcalines
3/5
Effet d'un déboucheur de siphon
Exercice : Etudie l'effet d'un déboucheur de siphon. Pour cela, procède par étapes.
Exercice 1 : Suis très exactement les instructions suivantes :
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
Mets des lunettes de protection et des gants de protection !
Place 10 tubes à essai dans le support et numérote-les de 0 à 9.
Place un échantillon dans chacun des tubes à essai 1 à 9. Chaque tube
doit contenir un matériau différent.
En faisant attention, verse dans chaque tube à essai du déboucheur jusqu'à
2 cm de hauteur.
Observe ce qui se passe pendant 3 à 5 minutes. Reporte tes observations
dans le tableau.
Comment auront réagi les matériaux dans quelques heures ? Note tes
hypothèses dans le tableau.
Laisse reposer les échantillons au moins un jour.
Reporte les résultats dans le tableau.
Exercice 2 : Détermine les valeurs pH. Le pH indique si une solution est acide ou
basique.
1.
2.
3.
4.
Mets des lunettes de protection et des gants de protection !
Rappelle-toi : que contient le tube à essai numéro 0 ?
Mets une goutte d'indicateur universel dans chacun des 10 tubes à essai.
Compare le contenu des tubes à essai à l'échelle des couleurs afin de
déterminer le pH des différents liquides. Inscris tes résultats dans le
tableau.
Élimination des produits utilisés : demande à ton enseignant où tu dois mettre le
support avec les tubes à essai.
Echantillons des matériaux suivants :
laine de fer
copeaux de zinc
2
feuille d'aluminium (<1 cm )
fil de cuivre
laine de mouton/cheveux
morceaux d'un pot de yogourt/
joint en caoutchouc
marbre/calcaire
beurre/graisse
Equipement de protection par élève :
lunettes de protection
gants de protection
blouse de laboratoire
Matériel par groupe de travail :
support résistant au feu
10 tubes à essai
support à tubes à essai
règle graduée
tige de verre
pipettes
marqueur permanent
Produits chimiques
indicateur universel
déboucheur de siphon liquide
Réaction avec le déboucheur de siphon (pH =
Matériaux
après 5−10 minutes
Hypothèse
)
un jour plus tard
pH
Fiches de travail : MODULE SCIENCES DE LA NATURE
Laine de fer
Copeaux de zinc
Feuille
d'aluminium
Fil de cuivre
Laine de
mouton/cheveux
Pot de yogourt
Joint en
caoutchouc
Marbre/calcaire
Beurre/graisse
SN3_2_acides_et_solutions_alcalines
4/5
Evaluation :
Compare les pH : que constates-tu ?
Fiches de travail : MODULE SCIENCES DE LA NATURE
Les observations et les pH correspondent-ils ? Comment expliques-tu cela ?
SN3_2_acides_et_solutions_alcalines
5/5
Poisons dans la nature
Il n’y a pas que les produits dangereux qui donnent lieu à des intoxications : dans la
nature aussi, certaines substances peuvent en provoquer. Il existe des plantes et des
animaux qui produisent du venin, pour se défendre contre des prédateurs ou en
guise d’arme pour attraper des proies. La Suisse compte un certain nombre de
plantes, de champignons et d’animaux venimeux.
Exercice 1 : Attribue les noms (vipère péliade, if, muguet, amanite phalloïde) aux descriptions correspondantes et recherche sur
Internet des images de ces organismes, que tu colleras dans la colonne de gauche à côté du texte. Approfondis tes recherches
et découvre à quelles fins ces êtres vivants utilisent leur poison. Complète les textes à la main.
Nom :__________________________
L’intoxication ne survient que quelques heures après avoir ingéré cet organisme. Elle
se traduit par de la fièvre, de la diarrhée, des douleurs abdominales et des
vomissements. Par la suite, elle peut donner lieu à des insuffisances rénales et
hépatiques graves qui peuvent engendrer la mort.
Nom :__________________________
Le principal danger est le risque de confusion avec l’ail des ours. Toutes les parties de
cette plante sont venimeuses, mais surtout ses fleurs et ses fruits. En cas de contact
externe avec la plante, elle cause des irritations de la peau et des yeux. Ingérée, elle
provoque des nausées, la diarrhée, des troubles du rythme cardiaque et des vertiges.
Nom :__________________________
Cette plante est venimeuse pour les humains et pour de nombreux animaux. Le
poison se situe avant tout dans les épines et les graines. Des signes d’intoxication
apparaissent au bout d'environ une heure déjà, p. ex. vomissements, diarrhée,
sensation de vertige, douleurs abdominales, dilatation des pupilles voire perte de
conscience. La mort intervient au bout d’une heure et demie, par arrêt cardiaque.
Cet animal transmet son venin par morsure. Ce dernier est relativement puissant,
mais n’entraîne que rarement la mort chez les adultes en bonne santé. Il peut
cependant représenter un risque vital pour les enfants. Le venin peut entraîner des
paralysies, des problèmes cardiaques et des troubles respiratoires.
Exercice 2 : Fais des recherches et trouve au moins deux exemples supplémentaires de plantes, de champignons et d’animaux
suisses venimeux présent sur le territoire suisse. Sur une feuille à part, documente tes exemples de la même manière que les
modèles ci-dessus.
SN4_1_poisons_nature
1/2
Fiches de travail : MODULE SCIENCES DE LA NATURE
Nom :__________________________
Exercice 3 : Comment a-t-on découvert que ces champignons, plantes et animaux étaient venimeux ?
Exercice 4 : Tu as su répondre à ces questions dans le module de base. Et maintenant ? Comment les poisons pénètrent-ils
dans le corps humain ?
Comment peut-on éviter les intoxications ?
Comment faut-il procéder en cas de soupçon d’intoxication ?
Fiches de travail : MODULE SCIENCES DE LA NATURE
Exercice 5 : Exemple de cas
Un petit garçon est allongé par terre, une branche d’épineux avec des baies rouges à la main. Tu vois qu’il a déjà goûté les
baies, car sa bouche est toute rouge. Que fais-tu ?
SN4_1_poisons_nature
2/2
Sola dosis facit venenum
Qu’est-ce qui est toxique et qu’est-ce qui ne l’est pas ? Qu’est-ce qu’un poison ? Il
n’est pas simple de répondre à ces questions. Sur cette fiche de travail, tu en
apprendras davantage au sujet des substances et de leur toxicité.
La dose létale
La dose létale (DL) est utilisée pour indiquer la concentration à laquelle une substance peut être mortelle. Cette dose n’est pas
exactement la même pour tous les animaux et les humains ; elle varie en fonction de différents facteurs. Par exemple, la
substance n’a pas le même effet si c’est un adulte ou un petit enfant qui ingère le poison. La DL50 n’est donc pas un chiffre
absolu, mais est indiqué en gramme par kilogramme de poids corporel.
La valeur de la DL50 est définie au moyen d’expérimentations animales. La substance est alors administrée à une population
représentative d’animaux. La DL50 correspond à la dose à laquelle 50 % des animaux meurent.
Substance
Valeur de la
DL50
Chlorure de
sodium (sel de
cuisine)
Ethanol
4000 mg/kg
1200 mg/kg
souris
souris
Paracétamol
Cyanure de
potassium
Convallaria
338 mg/kg
6,5 mg/kg
70 mg/kg
souris
souris
Souris
Comprimés
contre le mal de
tête
(dans le muguet)
Exercice 1 : Classe les substances de la moins toxique à la plus toxique.
Exercice 2 : Paracelse (1493 – 1541), un médecin originaire du canton de Schwyz, a dit cette phrase devenue célèbre :
Explique cette phrase avec tes propres mots.
Illustre ton explication au moyen d’une substance tirée du quotidien (tableau ci-dessus).
SN4_2_dose
Fiches de travail : MODULE SCIENCES DE LA NATURE
«Sola dosis facit venenum» – seule la dose fait le poison.»
l’enfant peut boire normalement.»
Pour les Müller en tout cas, ces
consignes concrètes ont été un
grand soulagement, «Ainsi, nous
étions sûrs de bien faire». Et en
même temps, le médecin a pu rassurer les parents que l’ingestion
unique de savon ne laisserait pas
de séquelles. «Les nettoyants
moussants ne sont pas sans danger,
sans pour autant
représenter un danger
mortel en cas d’ingestion par un enfant»,
précise l’experte.
La mésaventure des
Müller est un grand
classique: la plupart
des intoxications accidentelles
d’enfants arrivent avec des produits
savonneux. Le conditionnement de
ces produits à odeur forte est de
plus en plus coloré. Le packaging
ludique et l’odeur suscitent la curiosité, les flacons et les boîtes sont
soigneusement examinés, ensuite
cela peut tourner au drame. Il est
important de garder la tête froide,
comme les Müller, et de bien réagir.
La statistique montre la fréquence
de ces accidents: chaque année,
ce sont plus de 30 000 appels
qui parviennent à Tox Info Suisse.
Plus de la moitié des appels
concernent des enfants, tendance
à la hausse. «Le nombre d’appels
augmente», confirme Hofer qui
toutefois ne pense pas que les parents d’aujourd’hui fassent moins
attention à leurs enfants, mais
plutôt que la prise de conscience de
ces substances chimiques s’est renforcée. «En nous contactant, ils
souhaitent surtout se rassurer en
cas de doute» estime la spécialiste,
«et le plus souvent, nous annonçons aux parents qu’il n’y a pas de
danger».
La pédiatre Regula Theile fait
aussi cette expérience. Dans son cabinet à Thusis, elle reçoit en
moyenne au moins une fois par
mois un appel de parents inquiets.
 Conserver les produits dans
leur emballage d’origine.
 Ni transvaser ni compléter.
Ne pas transvaser des substances toxiques dans des récipients alimentaires (pots de
confiture ou bouteilles).
 Tenir les produits hors de
portée des enfants en les rangeant immédiatement et en les
conservant en lieu sûr (à plus
de 160 cm de hauteur et dans
des placards fermés à clé).
 Renoncer dans les ménages
avec enfants en bas âge
aux produits inutiles (lampes
odorantes, diffuseurs, blocs et
disques WC ou similaires).
 Tenir compte des symboles
de danger des produits domestiques et lire les consignes sur
l’étiquette.
 Stocker les produits en lieu
sec dans des récipients
étanches.
Mieux vaut
prévenir
«La plupart savent qu’il ne faut
pas donner d’eau salée à l’enfant
pour qu’il vomisse», a-t-elle
constaté. C’est fou tout ce qu’on
trouve dans un estomac d’enfant:
des mégots, des fruits rouges de
plantes ornementales de jardin,
mais aussi des huiles parfumées
pour lampes ou bien les petites
piles de l’appareil auditif de papi,
«tout y passe», précise la pédiatre.
La dangerosité d’un produit
dépend des composants et de
leurs concentrations. Cela devient beaucoup plus probléma-
SNa_article_gare_aux_chercheurs_en_herbes (le matin dimanche, supplément du 7 juin 2015)
sa bouche. «C’était horrible à voir.
D’abord, nous ne savions pas ce qui
était arrivé», se souvient la mère.
Dans la salle de bains, les parents
trouvèrent ensuite un carton ouvert avec, à côté, le flacon rose du
nettoyant anti-taches.
«Dès que nous avons compris
qu’il venait d’avaler une substance
toxique, nous nous sommes souvenus qu’avant toute mesure, il fallait
contacter un organisme». Dans
leur détresse, les Müller composèrent le 145, le numéro d’urgence
de Tox Info Suisse. Et ils y ont immédiatement obtenu de l’aide.
«Il ne faut surtout pas faire boire
l’enfant», met en garde Katharina
Hofer, médecin-cheffe chez Tox
Info Suisse à Zurich. «Une fois dans
l’estomac, la mousse peut être activée par le liquide bu et, en cas de
vomissement, parvenir dans les
voies respiratoires et provoquer
une pneumonie.» Elle conseille de
conserver dans sa pharmacie un
flacon de charbon actif et du Flatulex. Flatulex est aussi recommandé contre les ballonnements des
tout-petits, et le charbon présente
l’avantage de lier beaucoup de
toxines. «Lorsqu’un enfant avale un
nettoyant moussant, Flatulex
s’avère être un antidote efficace.
Ensuite, tout danger est écarté, et
Dans l’agitation, un
enfant peut vite
échapper à notre vigilance,
et c’est déjà trop tard.»
«
nfin! Ils avaient presque fini.
Epuisés, Claudia et Urs Müller* étaient assis sur le canapé
de leur nouvel appartement. Les
déménageurs étaient partis et ils
s’apprêtaient à déballer les cartons
lorsque Sven, leur fils de deux ans,
déboula dans le salon. Il pleurait et
voulait dire quelque chose, mais
seule une mousse rose sortait de
E
DE ANDREA THELEN HILBER
Ils veulent tout explorer: la couleur vive du liquide
vaisselle ou la lampe odorante. Les conséquences
sont fatales: les jeunes enfants sont les premières
victimes des produits chimiques domestiques.
tique lorsque les enfants tombent
sur des produits à usage professionnel. Le nettoyant pour pinceau dans l’entreprise de peinture, le dissolvant pour vernis à
ongles dans l’institut de beauté ou
les produits de nettoyage industriels pour installations de traite,
pour n’en citer que quelques-uns,
sont souvent plus toxiques que les
produits vendus en super marché
et donc plus dangereux. «En principe, il faut immédiatement hospitaliser les enfants ayant avalé
ces substances», souligne Hofer.
Bien entendu, une utilisation
plus prudente permettrait d’éviter
la plupart des accidents d’enfants,
dus à des produits chimiques
domestiques. Katharina Hofer de
Tox Info Suisse ne souhaite pour
autant pas lancer d’accusations.
«Dans l’agitation, un enfant peut
vite échapper à notre vigilance et
ensuite, tout peut arriver.»
C’est pourquoi il est très important de veiller à une utilisation
plus prudente et plus responsable
des produits chimiques dans le
ménage, car «cette précaution est
vite oubliée lors de l’emploi quotidien de détergents», affirme
Claudia Müller.
Aujourd’hui, la
mère de Sven
a mauvaise concience lorsqu’elle repense à
l’incident avec le
nettoyant antitaches. Heureusement, les
Müller ont su
immédiatement
comment réagir. 
La curiosité infantile tombe sur des
nettoyants domestiques accessibles:
attention aux conséquences.
... la pâte à modeler, les
peintures et feutres pour
enfants ne sont pas
toxiques proprement
dits? Une fois avalés,
ils n’entraînent guère
que de légères douleurs abdominales. En
cas de pénétration de
craie ou de pâte à modeler dans les voies
respiratoires, il faut
composer le 144.
... les huiles parfumées
pour lampes et les huiles essentielles n’ont rien à faire
dans un ménage avec des enfants en bas âge? Certaines de
ces huiles peuvent être allergènes (l’effet sensibilisant doit
être déclaré sur l’étiquette) et en
cas d’ingestion, il y a risque
qu’elles pénètrent dans les poumons et causent une pneumonie chimique.
... la colle à paillettes est
toxique? Bien que dans une
proportion moindre que les
superglues et les colles universelles. Un contact répété peut
entraîner des fissures cutanées
et des allergies. Les endroits
concernés doivent être nettoyés
à l’eau et au savon. En cas de
contact avec de la superglue,
adoucir la peau à l’huile ou au
beurre. En cas de colle déjà durcie, attendre qu’elle se détache
d’elle-même.
... les bulles de savon ne
contiennent pas que de l’air?
A l’instar des savons, leur ingestion peut causer maux de
ventre, nausées ou irritations
des muqueuses. L’inhalation
peut être dangereuse pour les
poumons.
Saviez-vous que ...
Quel plaisir de faire glisser la
pâte gluante verte entre les
doigts! Mais comment réagir
lorsque cette pâte dégoûtante
dégouline de la bouche de l’enfant? Et que faire en cas d’ingestion de craies, de peintures
à la main et de feutres?
Pas un jeu
d’enfant
Gare aux chercheurs en herbes
Photos: Thinkstock
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising