La commune a son site internet

La commune a son site internet
Le
déc em b re I 2012
V ot r e m a g a z i n e d ’ i n f o r m at i o n s m u n i c i pa l e s
A découvrir
La commune
a son site internet
page 3
V i l l e d ’ E ta b l e s - s u r - m e r
1
Sommaire
Dossier : Le site internet officiel de
la commune d’Etables-sur-Mer .......
............................................p 3 à 5
La Vie Municipale ..............p 6 à 19
La Vie Tagarine..................p 20 à 27
Etat civil...................................p 28
Le mot du maire
Bonne et heureuse année 2013 à tous !
En ce début de nouvelle année, revenons quelques instants sur 2012 qui se termine. Il y
a un an, le conseil municipal me confiait les rênes de la commune, une année pendant
laquelle ma ligne de conduite a été de penser à votre avenir, Tagarines et Tagarins en
améliorant votre cadre de vie.
Nous aimerions tous voir les projets avancer le plus vite possible, la complexité des
dossiers nous amène à être modestes. A l’heure où j’écris ces lignes, les permis de
construire de la future galerie, du PPS (Pôle Périscolaire) et de la salle omnisports sont
actés et les commissions d’appel d’offres ont retenu les entreprises pour la VRD (Voirie
et Réseaux Divers) de la zone d’équipements scolaires, périscolaires et sportifs ainsi que
pour le PPS. Les travaux démarreront en janvier. Suivront les appels d’offres pour la
galerie et la salle omnisports.
Directeur de la publication :
Gérard Losq
Rédaction, conception et réalisation :
Marie-France Bresson, adjointe au maire,
Stéphanie Julien, Roudenn Grafik
Ont participé à ce numéro :
Gérard losq, Gilbert Bertrand, Erwann Larupt,
Lucien Anquet, Roxane Jacques, Thérèse Le Roy,
Guy Marion, Bernadette Heurtel, les associations :
Association générale des anciens sous-mariniers,
l’Office de Tourisme, le Comité des Fêtes, Etables
entre Terre et Mer, Mutualisté sociale Agricole
d’Armorique, le Centre Louis et Renée Guilloux, les
Bouchons d’amour, les Vélos verts de l’Ic, Art Indigo,
les commerçants du bourg et du marché, L.P.,
Marie-France Bresson.
Crédits photos : Michelle Losq, Gilbert Bertrand,
Erwann Larupt, Lucien Anquet, Etables entre terre et
mer, J.M. Daoudal, Le Comité des Fêtes, l’O.T., Pierre
et Marie-France Bresson.
Tirage : 1 800 exemplaires
Prochain numéro : printemps 2013
Mairie - 22680 Etables-sur-Mer
Tél. 02 96 70 64 18
mairie.etablesurmer@wanadoo.fr
La révision du P.L.U (Plan Local d’Urbanisme) suit son cours et une présentation en
réunion publique en sera faite à la Salle des Loisirs le 17 janvier prochain, dernière
étape avant l’enquête d’utilité publique et sa mise au vote en conseil municipal dans le
courant de l’année 2013.
La commission communication de la municipalité a mis à profit 2012 pour construire le
site Internet de la commune d’Etables-sur-Mer www.etables-sur-mer.fr et dont la mise
en ligne a été effectuée en décembre. Vous en découvrirez sa présentation dans ce
numéro du magazine municipal. Nous l’avons voulu agréable, facile à consulter et vous
donnant la possibilité d’accéder aux sites en lien avec la vie municipale. N’hésitez pas à
nous faire part de vos remarques, soit de vive voix, soit par le biais du site, la rubrique
“Contactez-nous” vous permettant de déposer vos messages.
Malgré une saison touristique en demi-teinte, compte tenu des contextes économique et
météorologique peu favorables, les animations estivales proposées par les associations,
l’Office de Tourisme, le Comité des Fêtes et la Municipalité ont été bien fréquentées. Les
vacanciers sont à la recherche d’animations nouvelles qui leur permettent de découvrir
les différentes facettes de leur lieu de séjour. Les randonnées et visites-découvertes
mises sur pied par les différents acteurs municipaux ont bien répondu à cet objectif.
Merci à la commission animation d’avoir renouvelé les rendez-vous estivaux avec
l’organisation des “Folles tablées d’Etables” qui ont connu un succès mérité et qui
ont permis de faire travailler ensemble associations et commerçants que je remercie
pour leur présence. Mes remerciements vont également aux Services Techniques de
la Municipalité, sans qui ces différentes animations ne pourraient être mises en place.
A la veille de la Toussaint, 15 résidents heureux ont pu accéder aux logements de la
résidence pour personnes âgées de la place Heurtel. Ces appartements clairs, conçus
avec toutes les normes d’accessibilité d’aujourd’hui, sont le résultat d’une volonté
politique de la précédente municipalité de Pierre Le Cornoux qui a voulu ce projet qui
avait pour but de rapprocher des personnes âgées du cœur de ville. Qu’elle en soit ici
remerciée.
Je souhaite également bonne chance au projet de centre d’auteurs envisagé par Frédéric
Laurent à Etables-sur-Mer. Ce projet, dont vous lirez l’objectif en page 27 me semble
intéressant à plusieurs titres. S’il se réalise, c’est à la fois un bel hommage à l’écrivain
costarmoricain que fut Louis Guilloux et un moyen d’associer l’homme à la commune
d’Etables-sur-Mer où il a pu trouver l’inspiration nécessaire à son œuvre. Qu’Etables
puisse accueillir des auteurs ou des étudiants-chercheurs apporte à la commune une
dimension culturelle qui ne peut que lui être profitable. Reste à trouver les moyens de
financer ce projet. Bonnes fêtes de fin d’année à chacun et chacune d’entre vous. Meilleurs vœux pour
2013, en particulier à ceux que la vie n’a pas épargnés pour des raisons diverses. Je
vous donne rendez-vous pour la cérémonie des vœux à la Salle des Loisirs le vendredi
11 janvier à 19h.
Le Maire,
2
Gérard Losq
Le dossier
La commune
a son site Internet
Le budget prévisionnel 2012 prévoyait la réalisation d’un site Internet qui faisait défaut à la commune. Ce
moyen de communication largement utilisé aujourd’hui est en ligne depuis ce mois de décembre. Chacun
peut désormais y accéder à l’adresse www.etables-sur-mer.fr
Une page d’accueil qui donne l’accès à 6 thématiques
Le visuel de cette page d’accueil situe d’emblée les
2 éléments indissociables de la commune : le côté
maritime avec une vue de notre côte depuis la mer et
le côté campagne avec un paysage agricole et toujours
la mer en toile de fond. Six images défilantes illustrent
des sites Tagarins : le centre bourg rénové, la mairie, le
Parc de la Belle Issue, la plage du Moulin, le Viaduc des
Pourrhis, la chapelle Notre Dame d’Espérance.
La page d’accueil donne également accès à l’agenda
des manifestations communales ainsi qu’à l’actualité
du moment. Il est également possible de télécharger
les bulletins d’information municipale que sont Le
Tagar’Infos et Le Tagarin. Chacun pourra d’ailleurs
s’inscrire pour être destinataire par voie électronique
du Tagar’Infos, la lettre d’informations mensuelle de la
municipalité.
La page d’accueil du site officiel d’Etables-sur-Mer :
www.etables-sur-mer.fr
3
Le Dossier
L’accès aux différentes pages du site est
possible à partir de cette page d’accueil
à travers 6 rubriques :
Découvrir Etables-sur-Mer, Côté mairie,
Enfance-Jeunesse, Solidarité & Action
sociale, Culture, Sports & Associations,
Urbanisme, Constructions et Environnement.
Des thématiques déclinées en sous-rubriques
L’internaute pourra cliquer très facilement sur des sousrubriques à l’intérieur des 6 thématiques. Il y trouvera
des informations écrites, des illustrations sous forme
de photos, de fichiers à télécharger et des renvois vers
des sites Internet en relation avec le sujet développé.
Chacune de ces sous-rubriques est accessible à partir
d’un bandeau vertical. L’ergonomie a été pensée de
façon à pouvoir à tout moment revenir sur la page
d’accueil.
Un exemple de sous-rubrique : « Présentation de la ville »
dans la thématique « Découvrir Etables-sur-Mer »
4
Le Dossier
Vous retrouvez l’accès au plan du site sur
toutes les pages de www.etables-sur-mer.fr
Le plan du site
Les 6 thématiques proposent au total 33 sous-rubriques
qui traitent des différents aspects de la vie communale.
Vous y trouverez toutes les informations concernant :
• la vie communale (compte rendus des séances du
Conseil Municipal),
• les services municipaux de notre cité (démarches
administratives, état civil, location de salles),
• les politiques communales menées en matière
d’enfance-jeunesse, de vie sociale, de culture, du
sport, de l’urbanisme et de l’environnement. Vous découvrirez également la vie locale à travers les
nombreuses associations qui animent Etables-sur-Mer
et vous pourrez accéder à leurs sites Internet.
Nous avons voulu le site agréable et facile à consulter,
j´espère que vous serez nombreux à le parcourir.
N´hésitez pas à nous faire part de vos remarques pour
l´améliorer. La rubrique “Contactez-nous” vous est
accessible en bas de chaque page.
Le site a été réalisé par l’entreprise Intranet-Pro de
Domloup (35).
Bonne navigation à tous.
Bon clic !
Le Maire,
Gérard LOSQ
5
La Vie municipale
Le 31 octobre 2012, remise des clefs
à la résidence pour personnes âgées,
place Heurtel
L’inauguration officielle de cette
résidence n’a pu avoir lieu en raison du
décès de la directrice de Côtes d’Armor
Habitat. Mais il fallait cependant
remettre les clefs aux heureux locataires
qui avaient prévu leur emménagement
à cette date. Chacun, chacune a recu
un coffret comprenant ses clefs, son
numéro de code d’accès à la résidence,
quelques renseignements utiles pour
leur vie dans ces lieux.
Les futurs résidents ont pu visiter
l’appartement type qu’ils ont tous
apprécié ; 15 appartements identiques,
de type T2, de 55 m2, répartis sur
trois niveaux, orientés au Sud, clairs,
confortables, remarquablement bien
conçus pour répondre aux besoins
des futurs occupants permettant leur
maintien dans un milieu adapté à la
perte progressive de leur autonomie.
L’implantation de cette résidence
en plein centre-bourg permettra à
ses occupants de bénéficier de la
vie tagarine, des commerces, des
promenades dans le parc de la BelleIssue, des séances de cinéma, de la vie
associative, des facilités de transport
avec le Tibus, de la possibilité de
6
pouvoir prendre leur repas au FoyerLogement “Les Magnolias”, tout à côté,
de bavarder avec les uns, les autres, de
créer des liens, au hasard des rencontres,
dans la résidence ou ailleurs.
Cette réalisation est la conclusion
heureuse d’un projet mis en œuvre par
la précédente municipalité de Pierre Le
Cornoux, soutenue par l’actuelle, avec
la participation très active des anciens
propriétaires du terrain. Qu’ils en soient
remerciés.
La commune d’Etables-sur-Mer peut
être fière de cette réalisation.
Marie-France Bresson
La Vie municipale
Le foyer-logement pour personnes agées
Géré par le Centre Communal d’Action Sociale d’Etables-sur-Mer, le Foyer Logement “Les Magnolias” est un
Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées non dépendantes. (EHPA)
LE LOGEMENT Idéalement située au cœur de la ville,
la Résidence dispose de 45 studios
d’hébergement permanent de 33 m².
Dotés d’une cuisinette entièrement
équipée et d’une salle de bain avec douche,
les appartements sont loués vides : le
Résidant le meuble et le personnalise à
son goût.
Cinq studios meublés sont réservés à
l’hébergement temporaire. La durée
de séjour peut varier d’une semaine
minimum à deux mois éventuellement
renouvelables.
LES REPAS
Vos repas doivent être un instant de
plaisir, de détente. C’est pourquoi nous
avons confié leur élaboration à une
équipe spécialisée. Ils sont servis à la salle
à manger à 12h00 pour le déjeuner et
à 18h30 pour le dîner. Le petit déjeuner
reste libre dans l’appartement.
Un menu quotidien est affiché. Les
régimes sur prescription médicale sont
pris en compte. Le repas peut être servi en
chambre en cas d’incapacité temporaire.
LA SURVEILLANCE MÉDICALE
En cas de problème, le Résidant fait appel
à son médecin traitant ou à l’auxiliaire
médical de son choix.
Les médicaments sont préparés dans
des boîtes individuelles par les infirmiers
libéraux, selon la prescription médicale et
ensuite distribués par les Agents du Foyer.
Pour votre sécurité, un Personnel
compétent est présent 24h/24.
RELATIONS AVEC L’EXTÉRIEUR LOISIRS
Le bien-être physique et moral des
Résidants ne se limite pas au gîte et au
couvert. Ils ont besoin de continuer à
participer à la vie sociale.
L’animation véritable est celle qui devient
Toute l’équipe des Magnolias.
si naturelle qu’elle se fait oublier.
Ainsi tout est mis en œuvre pour rester
en contact avec la famille et les amis : le
courrier est distribué tous les matins dans
chaque boîte aux lettres personnalisée
et chaque studio est équipé d’une prise
téléphonique pour bénéficier d’une ligne
personnelle.
des échanges inter-générations…
Le Conseil de Vie Sociale composé de
représentants des Résidants, des familles,
du personnel et d’un membre du C.C.A.S.
se réunit 3 fois par an. Il donne son avis
et peut faire des propositions sur toute
question intéressant le fonctionnement de
l’établissement.
Grâce à la présence d’une animatrice à
mi-temps, l’animation est conçue comme
un véritable projet avec pour objectif
l’ouverture vers l’extérieur (l’intervention
de bénévoles et jumelages avec les écoles
et le centre de loisirs) et se traduit par
la mise en place d’activités : des travaux
créatifs, des jeux de sociétés, des sorties,
de la gymnastique douce, des ateliers
mémoire, des chorales, des diaporamas,
Entrer aux Magnolias c’est : • Se décharger totalement des petits
tracas domestiques et matériels,
• Résider dans un climat harmonieux,
de confiance et de sécurité,
• Se reposer sur un Personnel
compétent, aimable et sûr,
• Et conserver sa liberté personnelle.
Roxanne Jacq
7
La Vie municipale
Concours
des maisons et potagers fleuris 2012
Le concours a été organisé cette année par la municipalité et
le classement final a été proclamé après le passage du jury le
vendredi 22 juin 2012.
Catégorie 1 - Maisons avec jardin visible de la rue (< de 1000 m²)
CLASSEMENT
NOM
ADRESSE
01
02
03
04
05
06
07
07 exæquo
09
M. LIEBING Hans
M. et Mme CONNORS Odile et Noël
M. GEFFROY Guy
M. FRUH Paul
Mme BRILLAULT Annie
M. RENOUVEL Jacques
M. et Mme HEISSLER Catherine et Guy
M. et Mme DESAVIS Nelly et Thierry
Mme MULLER Yvette
14 rue Guy Ropartz
4 bis rue des Lilas
20 avenue Victoria
12 rue des Roches Brunes
4 rue Chateaubriand
16 rue Guy Ropartz
13 rue Général Leclerc
1 rue de l’Octroi aux Grains
5 rue Duguesclin
Catégorie 2 - Parcs et grands jardins privés visibles de la rue
ou ouverts au public (> 1000 m²)
CLASSEMENT
NOM
ADRESSE
01
02
02 exæquo
04
05
M. LIOT Alain
Mme BOURGES Roselyne
M. RIVES Michel
M. et Mme LOISNEL Claudine et Gérard
Mme GUERIN Sylvie
3 av de la Plage du Moulin
8 rue du Haut du Clos
3 chemin de la Rivière
18 rue des Terre Neuvas
3 La Juette
Catégorie 3 - Façades fleuries (balcon, terrasse, mur fenêtre)
CLASSEMENT
NOM
ADRESSE
01
Mme BESNARD Armelle
1 rue des Frères Heurtel
Catégorie 5 - Hôpitaux, foyers et autres établissements de service public
CLASSEMENT
NOM
ADRESSE
01
02
03
04
05
Mairie
Foyer Logement “Les Magnolias”
Cinéma “Le Korrigan”
Trésor Public
La Poste
Place Jean Heurtel
Place Jean Heurtel
Place Jean Heurtel
Rue de la République
Boulevard Legris
Catégorie 6 - Offices de Tourisme et Syndicats d’Initiative
CLASSEMENT
NOM
ADRESSE
01
Office de Tourisme
Rue de la République
Catégorie 7 - Hébergements touristiques saisonniers
(labels : Gîtes de France, Clévacances)
CLASSEMENT
NOM
ADRESSE
01
M. LEBORGNE Jean-Luc
2 bd de la Plage du Moulin
Catégorie 9 - Potagers fleuris visibles de la rue ou ouvert au public
Monsieur Hans Liebing a aussi reçu le premier prix
du concours organisé par le département des Côtes
d’Armor.
Nous lui adressons nos plus vives félicitations.
8
CLASSEMENT
NOM
ADRESSE
01
02
03
M. RIVES Michel
Foyer Logement “Les Magnolias”
M. GEFFROY Guy
3 chemin de la Rivière
Place Jean Heurtel
20 avenue Victoria
Prix spéciaux - Jardins et potagers non visibles de la rue
CLASSEMENT
NOM
ADRESSE
01
M. LE GAST François
23 ter chemin des Noës
La Vie municipale
La bibliothèque
les nouveautés
ROMANS ADULTES
Trilogie des Neshov :
1- La terre des mensonges
“Oh...”2- La ferme des Neshov
3- L’héritage impossible Djian, Philippe
NémésisRagde Anne B.
Le sermon sur la chute de Rome
Roth Philip
Alerte rouge à Brest Ferrari Jérôme
Albums JEUNES
La veuve blanche
Le Pensec Martine
BM BluesCastelli Michèle
Les vacances de Barbapapa
Une place à prendre Tison Annette
Bourdin Françoise
Le siècle, 2, L’hiver du monde Rowling Joanne Kathleen
La Forêt
L’AnglaisMettler René
Folett Ken
Adieu Cochinchine Bombardier Denise
Le Louvre
Pourquoi être heureux quand
L’Hotellier Jean-Claude
Ross Tony
22, boulevard des Capucines on peut être normal ? La page de terre
Winterson Jeannette
McNeil David
Lesaffre Laetitia
L’envol du choucas Aller à l’école, pourquoi faire ?
América 1, La treizième colonie
Royer Roger
América 2, La main rouge
Mathuisieulx Sylvie de
Les lisièresLe Père Noël
Sardou Romain
14Adam Olivier
Tiritilli Jerry
La maison des frères Conan Quel match !
Echenoz Jean
Cario Daniel
La métairie et le château
Kolar Bob
Peste & choléraIl neige dans la ville des animaux
Jeury Michel
Deville Patrick
Certaines n’avaient jamais vu la mer Ruohonen Hannamari
Nous étions faits pour être heureux
Otsuka, Julie
Loup, qui es-tu ?
La vieOlmi Véronique
Contactsis, Valérie
Le bonheur conjugal Loup et Mouf. Oh ! C’est cassé !
Sà Moreira (de) Régis
KaïkenBen Jalloun Tahar
Ashbé, Jeanne
La dernière conquête du Major
Grangé Jean-Christophe
Ca va mieux
HomePettigrewAshbé, Jeanne
Simonson Helen
Morrison Toni
T’choupi
Les pays
Maman attend un bébé, (49)
Lafon Marie-Hélène
Courtin Thierry
A découvertROMANS JEUNES
Rickie & Henri
Coben Harlan
Goodall Jane
L’herbe à la reineMax et Lili, 100,
Fées, sorcières, lutins & cie
Vlérick Colette
Max et Lili ont des pouvoirs
Delafosse, Claude
Qu’avons-nous fait de nos rèves ?
magiques
L’incroyable histoire de l’homme
Egan Jennifer
Saint Mars,
qui avait trouvé un petit pois
La déesse des petites victoires
Tara Duncan, 10,
dans une huître
Grannec Yannick
Dragons contre démons
Ciamous Philippe
La vie révée d’Ernesto G.
Audouin-Mamikonian Sophie
L’imagerie du cirque
Guenassia Jean-Michel
Quatre filles et un jean, 5,
Beaumont Emilie
Pour seul cortègeQuatre filles et un jean pour toujours
Est-ce que...
Gaudé Laurent
Brashares
les zèbres ont des tâches ?
L’amour sans le faire Esprit Fantômes,
Anonyme
Joncour Serge
le voleur de fantômes
Bébés à croquer
L’hiver des hommes Esprit Fantômes,
Freyman Saxton
Duroy Lionel
le secret des marionnettes50 surprises au pays du Père Noël
Les apparencesJulia, Didier
Bizien Jean-Luc
Flynn Gillian
Le livre maudit Les camions
Ferrier Anne
Lauprêtre Anne
9
La Vie municipale
Bandes dessinées adultes
Premiers Jobs
Les châteaux forts
Auffray Lorraine
Sagnier Christine
Premiers tricots Le football
XIII mystéry - 5.
Roberts Louise
Sagnier Christine
S. Steve Rowland
On les aura
Mon petit manuel
Van Hamme Jean
Barroux
d’expériences écologie Les chevaux du vent
De Gaulle
Auzou Philippe
Fournier Jean-Claude
Jégo Yves
Petit guide des expressions
Titeuf - 13. A la folie
La France en 1968
Cheminée Pascale
Zep
Mon petit manuel de cuisine
Les fondus du bricolage July Serge
Le 11 novembre 1918
Massa Francesca
Richez, Hervé
Ferro Marc
Mon petit manuel
Nos bonheurs d’école
de cuisine du monde
Grunstein Rachel
Kim Danièle
JEUNES BANDES DESSINES
Ma vie balagan
Petit théâtre des grands personnages
Fustier Michel
Naruto, 55. Naruto
Lorida-Evens Marceline
Le Corbusier
La vie privée des hommes Naruto, 56. Naruto
Vigne Antoine
13. La grande guerre
Kishimoto, Masashi
Gérard Philippe
Miquel Pierre
Anatole Latuile - 5. Ultra stop secret !
Lerouge Jean-Christophe
La préhistoire Didier Anne
La poésie populaire
Scheidhauer-Fradin Natacha
Barbieri Francesco
Croques, tartines, paninis & co
DOCUMENTAIRES ADULTES
Batty David
Bonne lecture...
Dictionnaire des lycées publics
de Bretagne
DOCUMENTAIRES JEUNES
Branchereau, Jean-Pierre
La Bretagne bombardée Les animaux de la ferme Rondel, Eric
Beaumont Emile
10
La Vie municipale
Célébration du 11 novembre
Allocution de Monsieur Gérard Losq, maire, à l’Hôtel de Ville, au cours de la réception organisée
par la municipalité.
Mesdames et Messieurs,
Au nom du Conseil municipal, je vous souhaite la bienvenue
dans notre Hôtel de Ville en ce 11 novembre 2012.
Merci à vous, Tagarines et Tagarins, Mrs les maires qui m’ont
précédé, les représentants des forces de gendarmerie, des
pompiers et des associations patriotiques, d’être fidèles à ce
rendez-vous.
Je remercie aussi les enseignants qui comme chaque année
ont mobilisé leurs élèves à cette occasion. En effet, associer
nos jeunes à cette manifestation est nécessaire pour que vive
le devoir de mémoire. Le Ministre de l’Education nationale
rappelait avant-hier dans une cérémonie commémorative du
11 novembre, cette phrase d’André Wallon, philosophe et
médecin, qui fut mobilisé lors du conflit : “Pour assurer au
monde un avenir de paix, rien ne pourrait être plus efficace
que de développer dans les jeunes générations le respect de
la personne humaine par une éducation appropriée. Ainsi
pourront s’épanouir les sentiments de solidarité qui sont aux
antipodes de la guerre et de la violence”.
Nous commémorons en ce jour, non seulement l’armistice de
1918, mais pour la première fois cette année, l’ensemble des
morts pour la France comme l’a rappelé le Ministre dans son
message lu devant le monument aux morts. Les conflits du
20e siècle ont malheureusement beaucoup allongé la liste des
victimes au-delà de ceux de la 1ère guerre mondiale.
Même si ce début de 21e siècle paraît apaisé, certains de
nos compatriotes laissent encore leur vie sur des théâtres
d’opération où la France est engagée dans des missions
extérieures lointaines pour le maintien de la paix ou la défense
des personnes. L’Afghanistan est là pour nous rappeler cette
triste réalité. C’est donc leur mémoire que nous saluons en ce
jour d’hommage à nos soldats.
En dehors de l’évocation du passé douloureux de ce conflit,
évoqué dans le message du Ministre, cette journée est aussi
l’occasion d’affirmer notre foi en l’avenir. L’Europe connait
aujourd’hui la paix et c’est cela qui nous réunit et que souligne
le Ministre en parlant de “journée de la victoire de la paix”.
Les enfants chantant La Marseillaise à la mairie.
11
La Vie municipale
Tableau
“Apparition de la Vierge à l’Enfant
à Sainte Catherine de Sienne”
Eglise d’Etables-sur-Mer
Le Tagarin, dans son numéro de juin 2011, nous a informés de la restauration d’un tableau ancien de
l’église représentant une vision de Sainte Catherine de Sienne.
Mais que connaissions-nous réellement de cette vénérable sainte ?
Sainte Catherine était donc née à Sienne,
en Toscane actuelle, en 1347. On sait assez peu de choses de son enfance sinon
qu’elle était animée d’une grande piété ;
elle entra par la suite comme religieuse,
non recluse, au couvent du Tiers-Ordre de
Saint Dominique.
Saint Dominique était, quant à lui, né en
Vieille Castille en 1170 et était décédé
à Rome en 1221 (donc plus d’un siècle
avant la naissance de Sainte Catherine).
Son oeuvre a été considérable. Néanmoins, certaines de ses actions ont été
controversées, du moins au regard des
critères de notre temps.
Il participe en effet, de façon active, à la
lutte contre les Cathares-Albigeois et fut
le véritable créateur du Tribunal de l’Inquisition.
De façon plus positive, il constitua pour
les hommes l’Ordre des Prêcheurs (connue
aujourd’hui sous le nom d’Ordre des Dominicains O.P.) et il réforma profondémment
pendant son séjour à Rome les couvents
de femmes (aujourd’hui les Dominicaines).
Saint Dominique croyait à la valeur suprême de la prière et il institua le “Rosaire”
(grand chapelet groupant quinze dizaines
d’Ave Maria) comme un moyen populaire
de méditer sur les principaux mystères de
la vie du Christ. Dans cet esprit, il fonda
le “Tiers Ordre de la Pénitence” composé
de fidèles ayant pour mission de prier en
commun, lors d’assemblées où la récitation du Rosaire tenait une place éminente.
Le Tiers-Ordre devint le Tiers-Ordre de
Saint-Dominique après la canonisation de
ce dernier, prononcée en 1234.
12
Sainte-Catherine de Sienne est aujourd’hui connue pour avoir relaté dans
son “ Dialogue de la Divine Providence”,
important ouvrage de quatre volumes de
grande qualité littéraire, ses “visions” et
ses “extases”.
A l’instar du roi Salomon, dans le Cantique
des Cantiques, les mystiques cherchent à
atteindre dans leurs rapports avec la Divinité, une exaltation comparable à celle
qu’éprouvent les humains dans leurs relations amoureuses lorsqu’elles sont poussées à leur paroxysme : “ l’amour fusionnel” dirions-nous aujourd’hui.
Mais pour y parvenir (l’extase) il convient
de s’élever à la “perfection” ce qui nécessite de s’abstraire du “réel” pour arriver à
la “transcendance” de soi.
Certains mystiques ont choisi dans cette
perspective le monachisme le plus rigoureux, la soliture dans le désert ou toute
autre forme d’érémitisme, l’ascèse, le
jeûne…
Sainte-Catherine de Sienne, qui n’était
pas cloîtrée et n’était donc pas soumise à
tous les renoncements de la vie communautaire, s’en serait tenue au message de
Saint-Dominique : le Rosaire, considéré
non pas comme une oraison “mentale” mais
comme une prière “orale”, donc récitée.
Pour ne négliger aucun aspect du sujet, il
convient de préciser toutefois que certains
analystes ont cru discerner dans les écrits
de Sainte-Catherine non les contraintes
d’un jeûne imposé mais certains signes
d’anorexie.
La Vie municipale
Sainte-Catherine décrit notamment les
nombreuses apparitions dont elle aurait
bénéficié, au cours desquelles l’EnfantJésus dans les bras de sa mère lui aurait
tendu le fameux “rosaire”. Elle exprime
par ailleurs, quel devait être, lors de ses
extases, le cheminement de son âme vers
Dieu.
Il lui importait de franchir trois ponts :
• le premier pour accéder aux pieds
de Jésus, afin de le délivrer de ses
attaches terrestres,
• le second, pour accéder au coeur de
Jésus, siège de l’Amour absolu,
• le troisième enfin pour accéder à sa
tête, siège du Verbe, c’est à dire, de la
Parole divine.
Sainte-Catherine de Sienne est décédée à
Rome en 1380 ; elle n’avait que 33 ans.
Elle fut canonisée par le Pape Pie II en
1461 et proclamée Docteur de l’Eglise en
1970, sous le pontificat de Paul VI.
Lorsque la “Fabrique” de la paroisse
d’Etables résolut de faire édifier dans
l’église un autel de la Vierge, elle choisit
de prendre pour thème le “Rosaire” et le
rétable devait évoquer la vision de SainteCatherine de Sienne.
Cette évocation étant faite, se pose incidemment une question : comment la dévotion à cette mystique a-t’elle pu naître
et perdurer à Etables ?
Le fait d’avoir privilégié cette vision, survenue cinq siècles auparavant, alors que
l’ardeur des fidèles s’est portée depuis, de
préférence, sur les apparitions de Lourdes,
peut sembler aujourd’hui un peu étrange.
La réalité est que le rétable de l’autel a
été peint en 1841, donc 17 ans avant les
apparitions de Lourdes.
Or, dès 1880, avec l’accord de l’évéché,
des cortèges de fidèles furent organisés
pour se rendre à la réplique de la grotte de
Massabielle aménagée sur la grève. (D’où,
sans doute, l’appellation de “Chemin des
Prêtres” du sentier, escarpé, qui y menait).
Peut-être à une bonne entente qui aurait
pu s’établir entre l’Ordre des Prémontrés et l’Ordre des Dominicains, ces deux
grands ordres ayant des finalités différentes mais complémentaires (Service
Paroissial et vocation de Prêcheurs), mais
sans doute surtout du fait de l’évolution
du Tiers-Ordre de Saint-Dominique, vers
une structure plus universaliste connue
sous le nom de “Confrérie du Rosaire”
dont l’influence et les moyens s’accrurent
au fil des siècles.
Et puis, la Basilique de Lourdes n’est-elle
pas dénommée la “Basilique du Rosaire”?
Guy Marion
L’importance et la pression “morale” de
la Confrérie étaient encore sensibles au
cours du XIXe siècle.
Lettre de Monsieur Guy Marion
à Monsieur le Maire d’Etables-sur-Mer
Monsieur le Maire,
J’ai été informé de la parution dans le
dernier Tagarin de la lettre que j’avais pris
l’initiative d’adresser à Monsieur Marcel
Pincemin au sujet du Tableau de la “Délivrance de l’Evêque”.
Je vous remercie de cette aimable attention... qui m’a incité à apronfondir le sujet
d’un autre tableau, la vision de Sainte-Catherine de Sienne.
J’avoue volontiers que, lorque je me suis
rendu à l’église l’été dernier pour voir ce
tableau, je me suis vraiment demandé
comment cet auguste personnage avait
pu échoir en Tagarinie...
J’ai fait quelques recherches qui sont résumées dans les feuillets joints.
Chaque fois que je me suis intéressé à
un personnage ou à un épisode de la vie
locale, c’est avec le seul souci de situer
l’un ou l’autre dans un contexte élargi,
en consultant la documentation établie
par d’authentiques historiens (dont bien
entendu je n’ai jamais fait partie).
J’ai bien conscience des problèmes délicats que peut poser l’évocation d’une personne religieuse dans un bulletin municipal. Mais dans les deux cas ci-dessus, il
s’agit de commenter le sujet des tableaux
qui appartiennent à la commune.
Quoiqu’il en soit, j’ai essayé d’être très
objectif (avec une légère nuance de scepticisme en faisant allusion à l’anorexie de
l’intéressée).
L’essentiel est de ne choquer personne.
Je vous prie de croire, Monsieur le Maire, à
l’assurance de ma parfaite considération.
Guy Marion
13
La Vie municipale
Les ANIMATIONS sportives
La nuit des Arts
Martiaux
Le 7 septembre 2012, au Korrigan, était organisé par la Mairie,
à l’initiative de la Commission des Sports animée par Erwann
LARUPT, adjoint aux Sports et à la Jeunesse, un événement inédit et
exceptionnel : une soirée-hommage aux Arts Martiaux du Monde qui
a captivé, impressionné un public, averti ou non, plus qu’admiratif
des différentes démonstrations et du sérieux des pratiquants.
Douze disciplines se sont relayées sur le
tatami ou sur la scène de 19h à 23h30 ;
avant leurs prestations, et, durant l’entracte, des court-métrages d’archives
de l’I.N.A, se rapportant au thème, ont
passionné les acteurs et spectateurs de
la soirée : on y a vu : un reportage des
“Coulisses de l’exploit“ de 1964, faisant
l’éloge de l’Aïkido, commenté par... Thierry
Roland, et puis, “les Moines de Shaolin”,
de la Lutte Bretonne à l’ honneur aussi, le
“Yakusamé“ tir à l’arc à cheval, des sports
français de combat à l’ancienne, qui renaissent aujourd’hui avec engouement et
panache, ou encore “la pratique des Arts
Martiaux pour surmonter un handicap ou
pour contribuer à une thérapie”.
L’espace cinéma et le tatami ont donc
collaboré ce jour là à une réussite totale
grâce aussi, à nos sportives et sportifs
de haut niveau, qui nous ont convaincu
du bien fondé de leur Art, où la maîtrise
de soi, la condition physique et les codes
14
moraux respectueux des partenaires,
conduisent à l’excellence.
Exemplarités d’efficacité, de sagesse et
d’humilité, alliées à des commentaires
pertinents explicatifs, relatés avec un sens
pédagogique qui a confirmé l’originalité
et l’éthique de ces rencontres.
Impossible de réunir ce soir là, toutes les
disciplines d’Orient et d’Occident, mais,
symboliquement, les adeptes présents ont
démontré par l’esprit, la performance, la
lucidité, la sérénité, l’éclat de cette “Ecole
de Vie” qu’est un Art Martial ; car il développe des capacités perceptives et décisionnelles fondamentales pour un épanouissement réussi en société.
Citons quelques qualités physiques développées par ces pratiques : la souplesse,
l’endurance, la coordination, les réflexes,
la détente, l’adresse... la préparation cardio-pulmonaire passant par un entraînement foncier parallèle (footing-vélo-natation-rameur).
La Vie municipale
Les qualités mentales acquises ?... La
confiance par l’affirmation de soi, la persévérance, la concentration, la volonté.
Les “Maîtres” et pratiquant(e)s de haut
niveau soulignent les qualités qui se révèlent ensuite pour une vie harmonieuse
en communauté : l’esprit d’entraide spontané, la courtoisie, la loyauté, le respect,
la discipline, l’humilité, la sincérité qui
conduit au bien-être intérieur. Nous remercions ici tous les “Maîtres”, les profes-
seurs, les cadres et leurs brillants élèves,
qui, par leur présence et leur charisme, ont
reflété cela.
Aux coordinateurs de cet évènementiel,
nous disons notre reconnaissance et un
très grand merci à :
• Mme Masar et Mr Berthelo, pour l’Aïkido,
• Mme Dupage et Mr Melguen, pour le
Judo,
• Mme Lostys et Mr Rul, pour le Karaté,
• Mrs Irvoas et Ponchut, pour la Canne,
la Savate Défense, la Boxe Française,
• Mrs Le Gall, Daniel et Pennanec’h, pour
l’Escrime Artistique,
• Mme Morin et Mr Berthelo pour le
Iaïdo, le Taï Chi Chuan,
• Mrs Berhault Yohann et Ronan, pour le
Ju Jitsu,
• Mme et Mr Blanchard, pour le Kendo,
• Mr Millet pour la Lutte Bretonne,
• Mr Boussion (Penn Batz - Arnis).
Monsieur Le Maire Gérard LOSQ a remis, la
médaille de la ville à trois cadres honorés
ce soir là, pour leur implication exemplaire
au sein de leur sport et leur art martial.
Nous renouvelons ainsi nos félicitations à :
• Mme Le Boulch Nicole d’Etables-surMer (judo)
• Mr Ponchut Bernard de Douarnenez
(canne, savate française, boxe française)
• Mr Berthelo Bertrand de St-Brieuc (Aïkido, Tai chi Chuan)
Un diplôme d’honneur, leur a été attribué
par la Fédération Française des Médaillés
de la Jeunesse et des Sports et remis par
Mrs Costentin, Larupt, Anquet, en présence de nombreux autres membres du
Comité Départemental dont Mme Morin,
Mrs Faramus, Irvoas et Baudet.
La gastronomie fut exceptionnelle aussi,
un buffet “Japonais” avait été préparé par
Mme Chiemi Tada et Mr Georges Pereira
d’Etables-sur-Mer (A la Japonaise) et les
délicieux fondants et macarons de nos
deux artistes boulangers locaux ont fini de
nous combler.
Madame Losq, Messieurs, Honoré, Piffard,
Faramus, ont toute notre gratitude pour
avoir immortalisé ces instants précieux,
par la photo, le son et l’image, avec leur
perfectionnisme habituel.
Bravo aux Services municipaux, au Service
Communication, à l’Office de Tourisme.
Cet Hommage aux Arts Martiaux du
Monde, sera relayé en 2013 dans une
autre Cité... Point de nostalgie, la dynamique commission des Sports prépare un
nouveau “Festival”, qu’on se le dise :
“Hommage aux Danses Sportives du
Monde”.
Lucien Anquet
“Nul doute que la qualité et l’exception,
seront encore au rendez vous !!!”
Jeux Tagar’associatifs
Retour en images...
>>
15
La Vie municipale
La programmation
des animations sportives 2013
LA COMMUNE FÊTE SES QUARTIERS
12 mai 2013
L’idée est qu’un quartier de la commune
chaque année accueille les habitants
Tagarins. La fête se déroule sur la journée
entrecoupée d’un pique nique géant.
Les habitants du quartier devront proposer
des jeux ludiques et humoristiques.
La commune viendra en appui logistique
(sono, podium, barrière etc...)
LES OLYMPIADES
INTER-ASSOCIATIONS
29 juin 2013
4ème édition de cette journée festive et
ludique entre les associations sportives
de la commune, sur la plage du Moulin de
10h à 17h.
Pique nique le midi et pot de clôture avec
remise des récompenses vers 17h.
Jeux Tagar’associatifs
Retour en images...
>>
16
TOURNOI DE BEACH TENNIS
Août
Création d’une journée sportive à la plage
des Godelins.
Animation ouverte à tous.
les
d’Etables-sur-Mer
Vendredis
27 JUILLET
“Les folles tablées créoles”
10 AOÛT
“Les folles tablées irlandaises”
HOMMAGE AUX DANSES DU MONDE
Novembre 2013
Lors de la première édition nous avions
rendu hommage aux arts martiaux du
monde.
Lors de cette deuxième édition, nous
souhaitons rendre hommage aux danses
du monde, très à la mode en ce moment
(zumba, afro, irlandaise, etc...).
Ce gala sera présenté au Korrigan de 20h
à minuit, entrée gratuite.
Erwann LARUPT
Adjoint aux sports et
les membres de la commission
19h / 24h
Place de Kersaint-Gilly
centre-bourg
Soirées organisées par la Ville
d’Etables-sur-Mer avec la participation
des associations et des commerçants.
SJ I 06/12
TROPHÉES DES SPORTS,
DE LA JEUNESSE ET
DE L’EDUCATION POPULAIRE :
Cérémonie qui permet de récompenser
les dirigeants bénévoles, les palmarès
des jeunes et moins jeunes sportifs, les
médaillés jeunesse et sport de l’année
et les sportifs récompensés pour leurs
exploits.
La remise des récompenses est prévue le
samedi 19 janvier à 11h au Korrigan.
Folles
Tablées
Enatrtuéite e
gr
Renseignements
Office de Tourisme Etables-sur-Mer, Plourhan, Lantic
Tél. 02 96 70 65 41 I www.etables-sur-mer.com
Organisé par la mairie d’Etables-sur-Mer
La Vie municipale
Les ANIMATIONS culturelles
Le point sur les activités de l’été organisées par la mairie
Marie-France Bresson et Gilles Fraysse,
respectivement adjointe et conseillerdélégué en charge de la Culture et
des Animations, ont proposé plusieurs
animations et manifestations, durant la
période estivale, aux vacanciers comme
aux locaux .
La saison débuta cette année le 15 juin
avec le concert de l’orchestre d’Harmonie
de Saint-Brieuc, à la salle du Korrigan . Plus
de spectateurs que l’année précédente
ont assisté à ce voyage musical, mené
par Gilles Le Brazidec, qui déclara à la
sortie “à l’année prochaine !” Ils jouent
gracieusement et cela depuis plusieurs
années à Etables contre un buffet froid
en fin de concert.
250 repas fut le chiffre de la soirée du
27 juillet, pour laquelle les prévisions se
sont avérées insuffisantes, et 400 repas
pour la seconde du 10 août.
Ce fut une idée qui insuffla beaucoup
d’énergie et le commerce de la commune
a su en profiter. Les boulangers ont pris
en charge les petits pains et desserts,
Gérald Besnard, propriétaire de l’Hippocampe, a su proposer les boissons en
corrélation avec les thèmes. La météo a
été clémente les deux fois et la foule a
répondu “Présent !”
Le seul hic de ces soirées fut présent
dans la programmation musicale, un
des deux groupes créoles est arrivé
avec 2h30 de retard et n’a pas respecté
l’alternance des passages, et, pour la
soirée irlandaise, les balances n’étaient
pas terminées en début de soirée avec
un problème de sonorisation en haut de
la rue Touroux.
Marie-France Bresson et Gilles Fraysse
tiennent à remercier tous les bénévoles
et tous les commerçants qui ont apporté
leur aide ainsi que la mairie de St-Quay
pour le prêt de tables et de bancs.
Au vu du succès, l’année prochaine
connaîtra deux nouvelles “Folles
Tablées” les 26 juillet et 9 août 2013.
L.P.
Feu d’artifices le 15 juillet et, pour la
première année, la buvette du bal était
organisée par l’Amicale des Sapeurs
Pompiers du Sud Goëlo. Tout le monde
a été très satisfait, organisateurs et
participants.
La grande nouveauté de cette année
a résidé dans l’organisation de deux
soirées, les 27 juillet et 10 août, avec
“Les folles tablées d’Etables”. Tous les
participants se sont beaucoup investis
sur cette idée, les associations (Art indigo,
Etables entre terre et mer, le Comité
des fêtes), comme les commerçants (La
fournée des Tagarins ; Au Goût du jour ; A
la Japonaise ; Boucherie Chipot, JJ Pizza ;
l’Hippocampe.
L’organisation s’est déroulée sans
aucun souci car le groupe a évolué avec
une grande cohésion. La mairie s’est
impliquée dans l’animation musicale et
toute la logistique, les associations ont
fourni les bénévoles pour les services.
Le tout dans des conditions d’hygiène
irréprochables.
Georges Pereira de la boutique “A la
japonaise” et Jean-Jacques Tanet de “J.J.
Pizza” se sont portés volontaires pour
l’achat de la nourriture malgré le risque
de perte ; difficile de prévoir le nombre de
repas pour une nouvelle manifestation.
17
La Vie municipale
Concert Dan ar Braz
et Clarisse Lavanant
Vendredi 26 octobre, 19h45, devant le
Korrigan.
Déjà, une foule nombreuse attend l’ouverture des portes.
Ce soir, concert avec Clarisse Lavanant et
Dan Ar Braz.
Les applaudissements fusent à l’apparition sur scène des deux artistes.
Puis le silence, quand s’élève la voix sublime de Clarisse accompagnée par la guitare de Dan.
Une émotion intense nous emplit, nous
emporte, nous bouleverse et nous fait rire,
parfois, en harmonie complice avec le duo.
Notre terre d’Etables devient Bretagne,
devient Monde celtique, devient Vague,
quand, sous les doigts de Dan, montent
“Les lamentations de la Mer”.
Soirée magique, enchanteresse.
Soirée chaleureuse, délicieuse.
Merci à vous, Clarisse
Merci à vous, Dan.
Marie-France Bresson
Clarisse Lavanant et Dan Ar Braz
18
La Vie municipale
En Bref
Le dépistage organisé
du cancer du sein
Pour la septième année consécutive
la MSA d’Armorique, partenaire de
l’Inca (institut national du Cancer),
participe à la campagne de promotion
du dépistage du cancer du sein.
Le dépistage organisé permet
aux femmes de 50 à 74 ans de
bénéficier tous les deux ans d’une
mammographie prise en charge
à 100 %. Cet examen est le seul
moyen de détecter des cancers aux
tous premiers stades de la maladie.
Aujourd’hui plus de 9 femmes sur 10
guérissent du cancer du sein, grâce
à un traitement précoce. Il est donc
essentiel de participer au dépistage
dès 50 ans.
Pikey Butler’s Jumpin Five
Concert de l’été
21 heures, ce soir de 1er août.
Au Korrigan est programmé un concert de
rock, swing, jazz, rythm and blues issus
des quartiers noirs du Sud américain des
années 40 à 60.
Dans la salle, une centaine de personnes
seulement accueille le groupe “Pikey
Butler’s Jumpin Five”. Quel dommage
d’être si peu pour un ensemble de
musiciens de cette qualité !
Dans le milieu de l’allée, un jeune enfant
danse, accompagnée par sa maman.
Deux heures de musique, passées trop vite.
Mais déjà les premières notes et, c’est
magique, l’envie vous prend de danser, les
pieds s’agitent et rythment la musique.
C’était très sympa !
A la fin du concert, quand les musciens
nous offrent un rappel, le public se lève
d’un même élan et s’en va danser dans
l’allée.
Les artistes, complices, nous offrent un
second rappel. Quel plaisir !
Dépistage organisé
du cancer du sein - mode d’emploi :
•une lettre d’invitation au dépistage
est adressée tous les deux ans, aux
femmes âgées de 50 à 74 ans,
•il suffit alors de prendre
rendez-vous chez un radiologue
de son choix,
•le radiologue examine et réalise une
mammographie complète,
•les clichés sont relus une seconde
fois par un radiologue expert.
Marie-France Bresson
La mammographie est prise
en charge à 100 % par la MSA,
sans avance de frais.
Peter Butler
19
La Vie tagarine
L’Office de Tourisme
d’Etables-sur-Mer, Plourhan, Lantic
La saison 2012
www.etables-sur-mer.com
PLUS… personnalisé !
Les climats, tant économique que météorologique, n’auguraient pas une forte saison
touristique. Ainsi, le mois de juin a enregistré une nette baisse, corrigée par la bonne
fréquentation du mois d’août.
Plus que la fréquentation, c’est le comportement des touristes qui évolue de saison en
saison.
Trois profils pour adapter l’offre aux attentes
des vacanciers ! Vous êtes :
Plutôt randonneurs ? Vous venez en famille ?
Vous découvrez la Bretagne pour la première
fois ?
Consultez nos rubriques et inspirez-vous des
semaines types que nous vous suggérons, en
fonction de votre profil !
PLUS… de photos !
Des photos et des diaporamas… quoi de
mieux pour donner envie de visiter notre
territoire ?
Les hébergements saisonniers sont aussi
valorisés : grandes photos, vue d‘extérieur et
d’intérieur… une vraie visite guidée pour le
vacancier !
PLUS… d’informations mises à jour !
Des animations appréciées
Chaque été, l’Office de Tourisme, grâce
au savoir-faire et au dévouement
de dizaines de bénévoles, offre aux
vacanciers 3 animations par semaine.
Ainsi, 50 % des animations proposées
en juillet et août sont coordonnées par
l’Association.
Les 3R* : se Ressourcer, Rompre
avec son quotidien et Retrouver les
siens
Des visites historiques aux contes
de Bord de Mer en passant par les
randonnées, ces animations séduisent !
Et leurs succès ne se résument pas à leur
gratuité !
L’engouement pour les chasses au
trésor montre ainsi l’attachement des
familles à des activités “authentiques”
en cohérence avec la nature. Les 2 000
vacanciers ayant déjà participé à ces jeux
ont apprécié de se retrouver en famille, le
temps d’une escapade ludique !
Vous n’avez pas encore découvert le
trésor perdu ! Demandez la mallette à
l’Office de Tourisme ! 10 € par équipe. A
faire quand vous le souhaitez !
20
Les “comportements 2012”
1/ Des réservations en dernière minute.
Phénomène désormais habituel pour les
hébergements, les vacanciers se décident
aussi au dernier moment sur le choix de
leur activité. Cette nouvelle tendance
implique une grande souplesse dans
l’organisation des animations.
2/ Le virage numérique
Les Touristes apprécient les informations
conseillées à l’accueil – les résultats des
questionnaires qualité en témoignent –
mais ils s’appuient de plus en plus sur
les outils numériques : consultations des
sites internet, GPS... Ainsi, le site www.
etables-sur-mer.com est plus fréquenté
en juillet et août qu’en dehors de la
saison estivale.
Pour mieux satisfaire les vacanciers,
l’Office de Tourisme vient de mettre en
ligne, la nouvelle version de son site.
découvrez le nouveau www.etablessur-mer.com !
*théorie du sociologue Jean Viard
Grâce à une base de données départementale,
les informations seront modifiées en temps
réel sur le site www.etables-sur-mer.com
mais aussi sur cotesdarmor.com et www.
tourismebretagne.com/
En un clic, retrouvez toutes les activités et
l’agenda du moment !
Les organisateurs de manifestations sont
invités à donner leur calendrier détaillé :
date, lieu, descriptif, tarif… très rapidement
à l’Office de Tourisme. En plus des parutions
gratuites sur les “suppléments été”, les
animations figureront sur les sites internet de
la région et du département.
Vous souhaitez être informé de l’actualité !
Abonnez-vous à la newsletter et devenez fan
de la page Facebook de l’Office de Tourisme !
Vous êtes professionnels ?
L’Office de Tourisme vous propose de figurer
sur le Guide Tourisme 2013.
L’adhésion à l’Office de Tourisme inclut cette
année la parution sur le nouveau site Internet.
OFFICE DE TOURISME ETABLES-SUR-MER,
PLOURHAN, LANTIC
9, rue de la République
22680 ETABLES-SUR-MER
tourisme@etables-sur-mer.com
Tél. 02 96 70 65 41 - www.etables-sur-mer.com
La Vie tagarine
BOUCHONS D’AMOUR-22
Association reconnue d’intérêt général
Des nouvelles de notre association
pour laquelle les habitants d’Etables
montrent de l’intérêt.
Vos passages en déchetteries pour apporter vos bouchons le prouvent. Sachez que
vous pouvez aussi (le 1er samedi de chaque
mois entre 10h et 12h) venir au local de tri
de Lantic, ce n’est pas si loin ! Venez de
plus en plus nombreux car ces rencontres
nous permettent de mieux vous connaître
et représentent un soutien très motivant
pour nos bénévoles.
Nouveau bureau élu à l’Assemblée générale tenue à Lantic le 17 février 2012.
Président : Stéphane Renac
Vice Présidente : Cathy Lebecque
Secrétaire : Patricia Renac
Trésorier : Jean Garnier
Vice trésorière : Michelle Burlot
Des informations
sur nos activités
Une journée porte ouverte au local de
stockage et de tri de Lantic s’est tenue le
29 août, nous avions invité Handi’chiens
notre partenaire de St-Brandan. Ces derniers ont réalisé une démonstration avec
les chiens éduqués qui apportent toute
leur aide aux handicapés fauteuil. Une dizaine de personnes se sont ainsi informées
sur nos activités. Nous devons remercier
le Syndicat d’Initiative d’Etables-sur-Mer
pour l’aide apportée à l’organisation de
cette journée.
Nous étions présents aux Forums des Associations de Plouasne, Etables-sur-Mer et
Bourbriac. Ces forums permettent de nous
faire connaitre du plus grand nombre et
de pouvoir solliciter des bonnes volontés,
car nous sommes toujours à la recherche
de bénévoles.
Dans le même esprit, nous étions présents
à la Goélix de Saint-Quay-Portrieux où
nous avons, avec l’organisateur, réalisé
une récolte de bouchons amenés par les
compétiteurs de ce “Raid Nature” à la
manière Sud Goëlo .
Mercredi 19 septembre : Le grand moment
pour “les bigarchons” (membres des Bouchons d’Amour) est le chargement, au local, du camion qui emporte 10 à 11 tonnes
de bouchons plastiques vers l’usine de
recyclage. Cela représente 18 mois de collecte pour le dépôt de Lantic. Pour info, un
autre camion a été chargé depuis le local
de Trégueux.
Comme vous le constatez la collecte
fonctionne bien localement. Certes, il y a
encore beaucoup de “grain à moudre” car
nous ne récupérons pas tous les bouchons
du Sud Goëlo. Nous comptons beaucoup
sur votre aide afin de mieux nous faire
connaître. Continuez d’en parler autour
de vous, continuez de sensibiliser votre
entourage.
NE JETEZ PLUS VOS BOUCHONS
PLASTIQUES, COLLECTEZ-LES !
Merci à tous.
Prochaine Assemblée générale le vendredi 25 janvier 2013
salle n°2 de la salle des fêtes 22410 Lantic à 19h qui sera suivie
du verre de l’amitié.
Contact : bouchonsdamour22@gmail.com - 06 62 74 82.39
Blog : http://bouchonsdamour22.blogspot.fr/
Adresse du local Lantic :
La Ville Gleyo (route du Golf) - 22410 Lantic
21
La Vie tagarine
Connaissez-vous la Maison des Familles
de Patients Hospitalisés à Saint-Brieuc ?
La Maison des Familles accueille les familles ou les proches d’adultes ou d’enfants
hospitalisés dans les établissements de santé de l’agglomération de Saint-Brieuc, ainsi
que les personnes bénéficiant d’un traitement ambulatoire.
Cette Maison a vu le jour grâce à la ténacité de quelques bénévoles et à une grande
chaîne de solidarité. Dix années ont été nécessaires pour rassembler l’argent nécessaire
à sa construction.
Située dans l’enceinte de l’Hôpital Yves Le Foll, cette Maison a pour objectif de permettre
aux parents et familles de consacrer le plus de temps possible au patient hospitalisé et de
les aider à traverser une période difficile.
Elle dispose de 9 chambres individuelles équipées chacune d’une salle d’eau et d’une
télévision, d’une cuisine et salle à manger communes, de 2 petits salons et d’une
buanderie.
La Maison des Familles est ouverte et accessible aux résidents 7j/7j.
Des bénévoles, formés à l’accueil et à l’écoute, permettent à ce lieu d’accueil d’être
ouvert toute l’année ; par leur présence, ils contribuent à apporter un peu de réconfort, de
soutien et de courage aux familles confrontées à la maladie.
Tarifs
Il existe 4 tarifs, dégressifs en fonction
des revenus et de la composition de la
famille.
Horaires des permanences
Du lundi au vendredi :
de 8h30 à 14h30 et de 16h à 22h.
Les samedis, dimanches et jours fériés :
de 19h à 22h.
Renseignements
02 96 78 20 20 maisondesfamilles22@orange.fr
10 rue Marcel Proust
22027 Saint-Brieuc Cedex 1
22
La Vie tagarine
Association “Etables entre terre et mer”
Activités
été 2012
Cet été, l’association d’histoire locale
“Etables entre Terre et Mer” a profité
de la fin des classes pour rouvrir
l’école d’autrefois.
C’était le dimanche 15 juillet. Sous un
chapiteau dressé par les services techniques
de la commune, place Jean Heurtel,
l’association a reconstitué une salle de classe
telle que les anciens l’avaient connue, avec
pupitres, encriers, porte-plumes, anciennes
cartes de géographie de la France figurant
les fleuves, les montagnes, les principales
ressources minières... Et bien sûr, avec un
authentique maître d’école en blouse grise.
Cette reconstitution avait pour but de
lancer officiellement la vente de la brochure
éditée par l’association sous le titre “L’école
à Etables de 1730 à nos jours”. Un grand
nombre de Tagarins et de touristes de
passage sont venus s’asseoir sur les bancs
de la classe. Et bien qu’ils les aient trouvés
un peu bas et un peu durs, ils ont senti flotter
dans l’air comme un parfum de nostalgie qui
les a retenus... jusqu’au verre de l’amitié
offert par l’association en fin de matinée.
Deux sonneurs (biniou et bombarde), les
danseurs bretons de l’association Danserien
an Aod, la formation musicale Rythm’élody
et deux joueurs de vielle ont contribué à
donner à cette rentrée scolaire pas comme
les autres un véritable air de fête.
Une nouvelle manifestation, organisée cette
fois le dimanche 12 août dans le parc de la
Belle Issue avec les mêmes animations, a
permis aux “aoûtiens” de redécouvrir, eux
aussi, l’école d’antan.
Etables entre Terre et Mer tient à remercier
la municipalité pour le soutien qu’elle
lui a apporté pour l’organisation de ces
manifestations. Elle remercie également
Daniel Burel pour son aide précieuse et
l’école Sainte-Anne pour le prêt du matériel
de classe. Elle souhaite enfin remercier tous
les Tagarins qui ont acheté la brochure et
le DVD qui l’accompagnait, faisant preuve,
ainsi, de leur attachement à leur école,
qu’elle soit publique ou privée et à son
histoire.
Reconnaissez-vous le "maître” et la “maîtresse” ?
Il ne reste plus qu’une quarantaine de
brochures et DVD. Ils sont en vente à la
Maison de la Presse, à l’Office de Tourisme
ou au siège de l’association. Mais nous
pouvons déjà, forts du succès de cette
première expérience, réfléchir à l’édition
d’une nouvelle brochure, toujours sur le
thème de nos expositions précédentes.
Dans l’impossibilité de présenter une
exposition cette année, faute de salle,
Etables entre Terre et Mer a organisé, à la
place, des balades pendant la première
quinzaine du mois d’août. Le but était de
faire découvrir l’histoire et le patrimoine de
notre commune.
Six balades à thème ont ainsi été conduites,
deux dans le quartier des Godelins, deux
autres dans le centre bourg, une, côté mer et
une autre, enfin, côté campagne.
Nombreux sont les touristes et les Tagarins à
les avoir suivies, enrichissant, du moins c’est
ce qu’ils nous ont dit, leurs connaissances.
Ils ont appris, par exemple,l’origine des
noms des rues de “l’Octroi aux Grains”,
des “Champs d’Orange” et du “Plassi» à
la Ville Durand. Ils savent maintenant que
l’on a fait de la “thalassothérapie” à la
plage des Godelins au début du XXe siècle
et qu’Étables comptait autrefois jusqu’à 14
manoirs. Et vous, le saviez-vous ?
Ils sont tous repartis avec un dépliant sur
lequel nous avions fait figurer l’itinéraire
parcouru et une illustration des principaux
points remarquables rencontrés.
Ces balades à thèmes, pour instructives
qu’elles aient pu être, ne sauraient
remplacer plus longtemps, dans notre esprit
ni dans celui des Tagarins, l’intérêt que peut
représenter une véritable exposition. Aussi
attendons-nous avec impatience l’ouverture
du nouvel espace de vie/centre culturel
qui devrait, à l’avenir, remplacer l’actuelle
Galerie, pour offrir à la commune une
nouvelle occasion de se souvenir.
Association “Etables Entre Terre et Mer”
23
La Vie tagarine
Association “Art indigo”
Exposition 2012,
au Korrigan, à Etables-sur-Mer
Bonsoir à toutes et à tous et merci à vous d’être venus ce soir
prendre part au vernissage de l’Association ART INDIGO.
Je tiens tout d’abord à remercier les membres
du Conseil municipal d’Etables-sur-Mer
qui nous honorent de leur présence, mais
également les représentants ou membres
des associations d’Etables ou d’ailleurs qui
ont accepté notre invitation.
Lorsque nous nous sommes quittés à “la
Galerie” en 2011, rien n’était moins sûr
qu’une exposition ART INDIGO soit possible
cette année. Mais c’était sans compter sur
l’aide, la volonté, je dirai la bonne volonté
de la municipalité, de Marie-France Bresson,
de Gilles Fraysse, mais aussi et surtout de la
grande gentillesse de Mr Boucheron.
Régisseur de la cabine de projection du
“Korrigan”, il nous a chaleureusement
accueillis et nous tenons à l’en remercier.
Un peu perdus dans ce nouvel espace, nous
devons à la mobilisation et l’énergie de
beaucoup, l’organisation de cette exposition.
Que soient donc remerciés les services
techniques qui nous ont apporté le matériel
nécessaire, mais aussi les membres de Art
Indigo qui ont œuvré pour vous accueillir
ce soir, en particulier les hommes forts de
l’association.
Au cours de cette année, nous avons pu
découvrir le projet modifié d’aménagement
du nouvel espace culturel. Ce projet quasi
définitif lors de sa présentation a reçu un
accueil très favorable de Art Indigo.
Nous avons désormais hâte de le voir
en cours et même si nous sommes bien
conscients qu’il faudra du temps pour sa
réalisation, nous posons déjà une option
pour l’été 2014.
Nous souhaitons donc, à tous ceux qui ont
en charge ce dossier, une réalisation de
leurs espérances et de leur investissement
personnel.
C’est donc à partir de ce soir et jusqu’au 5
août, que vous allez pouvoir découvrir le
travail de dix artistes amateurs. Parmi nous,
l’émotion doit être plus forte pour Sébastien
Maléfant que nous avons retenu pour être
cette année, le coup de pouce à un jeune
talent et à qui nous souhaitons la bienvenue
parmi nous.
Transition facile, puisque je suis bien
encadrée, nous souhaitons également
mettre à l’honneur notre doyenne, Yolande
Rault. Tata Yoyo, comme je suis sans doute
seule à l’appeler ainsi, est la mémoire
vivante de notre association. Elle en a connu
toutes les étapes, depuis sa fondation avec
nos amis François et Yvon jusqu’à nos jours.
Les présidents, les bureaux se sont succédés,
mais, solide comme un roc, Yolande a
toujours répondu “présente” et nous
sommes heureux qu’elle puisse exposer avec
nous cette année encore.
Elle avait rédigé un petit papier, pensant
simplement le remettre à la presse ce soir.
Ce matin elle m’a fait part de son émotion
losqu’elle aurait à vous le lire et c’est donc
avec attention que nous allons maintenant
l’écouter :
“Dans ma jeunesse, j’aimais beaucoup
dessiner et colorier, c’est pourquoi
naturellement qu’au moment de la retraite, je
me suis mise à peindre de façon autodidacte.
L’inspiration venant, sans jamais prendre de
cours, j’ai donc poursuivi dans cette passion.
En 1994, le président de Plouha est venu
à Etables-sur-Mer faire une exposition
dans une salle située au-dessus du Crédit
Agricole. Il a appris que je peignais et que je
n’avais jamais exposé. Il est donc venu voir
mes tableaux et m’a demandé si je voulais
venir avec eux car Yvon Saint-Cast y était
également.
Yvon et François, tous deux disparus l’an
dernier, avaient le projet d’une expo à
Etables. Ils ont donc trouvé un local baptisé
24
La Vie tagarine
“La Galerie”. L’année suivante, Plouha est
venu exposer et petit à petit, nous avons
formé une grande équipe. Huile, acrylique,
aquarelle, algues marines, porcelaine,
bijoux, sculpture sur bois et sculpture
sportive. Tous ces artistes venaient d’Erquy,
de St-Brieuc, de Binic, de Goudelin, de
Planguenoual etc...
Le bureau, étant formé au 1er Forum des
associations à la salle des loisirs, verra la
naissance d’“Association d’idées”.
“Si vous le voulez bien, nous allons
maitenant partager le verre de l’amitié, un
verre que nous aurions tant aimé partager
avec nos amis François et Yvon et à qui, un
an après leur disparition, nous souhaitons
toujours rendre hommage. Grâce à Odile,
Nous avons perdu avec une grande tristesse
nos deux piliers, Yvon et François qui
étaient si discrets et toujours disponibles.
Sylvie Guégan-Milon
Yolande Rault
21 juillet 2012
Le comité des fêtes
Monsieur Michel DAZORD est élu
président, Monsieur Lucien PRIGENT est
réélu trésorier, Madame Evelyne ROBIN est
réélue secrétaire.
Madame Maryse LUCO, Madame Denise
DRONNE, Monsieur Bertrand COSSON et
Monsieur Jean-Claude HENRY sont élus
comme membres du bureau.
Concernant les animations proposées
par le comité, l’année 2012 qui est très
satisfaisante, va sur sa fin avec le Téléthon
le 08 décembre 2012 au cinéma “Le
Korrigan”.
Enfin et avant d’en terminer, je voudrai que
nous ayons une pensée toute particulière
pour notre amie et trésorière, Chantal
Jacob, qui, souffrante, ne peut exposer
avec nous. Nous lui souhaitons un très bon
rétablissement et espérons la revoir parmi
nous très vite.
Je crois que le moment est venu de vous
dire un grand merci à tous, de souhaiter
bien sûr à mes amis artistes une belle
exposition et de belles rencontres avec leur
public, parce qu’ils le méritent je pense, et,
à vous tous, une excellente soirée.
Merci et bonsoir.
Aujourd’hui, la relève est assurée par Sylvie
et toute son équipe qui sauront, par leur
dynamisme et leur bonne organisation,
continuer à faire vivre l’association Art
Indigo à qui je souhaite longue vie”.
Le comité des fêtes d’Etables-sur-Mer vous
présente les membres de son bureau élus
à l’Assemblée générale du 09 novembre
2012 :
qui nous permet de l’exposer, nous avons
toujours la magnifique tête de cheval
réalisée par Yvon qui siège en bonne place.
Les animations proposées pour l’année
2013 seront les suivantes :
• Le carnaval des enfants
le 13 février 2013 au Korrigan.
• Un repas dansant
le 21 Avril 2013 à la salle des loisirs.
• La fête de la saint jean le 22 Juin 2013
(en attente du lieu).
• Les expositions créatives
les 16 et 17 juillet et les 6 et 7 Août
2013 à la salle des loisirs.
• Les Fest-noz
le 19 juillet et 16 Aout
au parc de la belle Issue.
• Les vide-greniers
le 21 Juillet et 11 Aout 2013.
• Un repas dansant
le 20 Octobre 2013 salle des loisirs.
En Bref
Le marché de noël
L’Assemblée générale du Comité
des fêtes le 9 novembre 2012.
25
La Vie tagarine
Les Vélos Verts de l’Ic
ont fêté leurs 20 ans
L’association des Vélos Verts de l’Ic,
créée en 1992 a profité de cette journée
du 4 novembre pour fêter ses 20 ans
d’existence. Sur les 70 personnes ayant
adhéré au club depuis sa création, une
trentaine avait répondu à l’invitation du
Président Michel COLL. L’après-midi a été
riche en échanges de souvenirs mutuels.
Une rétrospective d’une heure a permis
de retracer les nombreuses activités du
club devenu communautaire en 2011. Le
bilan pour l’association, c’est entre autre
8 000 participants accueillis aux Tagarines
depuis 1993, la mise en place en 2011de
la station VTT “Côte du Goëlo” avec ses
100 km de chemins balisés sur le territoire
communautaire et qui a vu passer 5 000
vététistes en 16 mois d’existence.
406 participants à la 19ème édition
de
La Tagarine
Dimanche 4 novembre, Etables-sur-Mer
avait donné rendez-vous aux sportifs
à l’occasion de la 19ème édition de La
Tagarine organisée par Les Vélos Verts de
l’Ic. La manifestation, bien installée dans
le paysage VTT du département, a accueilli
320 vététistes et 86 marcheurs.
Les participants avaient le choix entre 4
circuits VTT de 19, 33, 42 ou 50 km ou 2
parcours de marche de 10 ou 13 km. Les
randonneurs de tous âges (de 8 à 76 ans)
ont animé la commune en ce dimanche
matin d’automne, les participants les
plus lointains arrivant du département de
l’Aisne.
Deux familles d’Etables-sur-Mer se sont
distinguées et ont été récompensées :
la famille L’Hôtelier pour le nombre de
participants (3 marcheurs et 2 vététistes)
et la famille Le Guel pour sa fidélité à La
Tagarine avec ses 4 participants.
Le Maire félicite les 5 membres de la famille
L’Hôtelier qui ont participé à La Tagarine.
La famille Le Guel a reçu la coupe des plus
fidèles participants à La Tagarine.
26
L’ECPL, l’Entente Cycliste Plouha-Lanvollon,
était le club le plus représenté avec 13
participants.
La Vie tagarine
La Maison
Louis et Renée Guilloux
À Kersaint, la maison de la famille Guilloux pourrait
devenir un centre de résidences d’auteurs.
Située rue de la Ville ès Rouxel, sur la
commune d’Étables, la propriété Kersaint
abrite outre un joli château du XIXe siècle,
la maison d’Yvonne Guilloux.
Yvonne est la fille unique de Louis Guilloux,
écrivain d’origine briochine reconnu par
ses pairs comme une des grandes plumes
du XXe siècle, ami fraternel d’Albert
Camus et proche d’André Malraux ou
encore Max Jacob. L’auteur du Sang noir
recevra notamment le Prix Renaudot en
1949 pour Le Jeu de patience et le Grand
prix national des Lettres pour l’ensemble
de son œuvre en 1967.
Si l’une des rues d’Étables porte le nom de
l’écrivain, on retrouve aussi sa trace dans
une maison située non loin de là.
En effet, fidèle à sa région, la famille
Guilloux fait en 1975 l’acquisition d’une
grande demeure à Étables. Louis Guilloux
y séjourne régulièrement. Sa femme Renée
s’y installe en 1976 et y demeure jusqu’à
sa mort en 1991. Professeur de Lettres à
l’Ecole Normale, Renée occupa une place
déterminante dans la vie et la carrière
littéraire de son mari.
Leur fille Yvonne élève ses enfants dans la
maison de Kersaint. Elle y vit toujours.
Nombreux sont ceux qui y sont passés
ou qui y ont séjourné : la femme et la
fille d’André Malraux, Clara et Florence ;
Edmond Hervé, sénateur d’Ille-et-Vilaine
et ancien maire de Rennes ; Yves Jaigu,
fondateur de France Culture ; Roland
Fichet, auteur dramatique et directeur du
théâtre de la Folle Pensée à Saint-Brieuc.
En 2011, lorsque la famille est amenée à
se séparer de la maison, Frédérick Laurent,
petit-fils de Louis et Renée Guilloux,
réfléchit au projet le plus opportun pour
préserver ce qui fait désormais partie
du patrimoine de l’écrivain ; il propose
alors de faire de la maison un centre de
résidences d’auteurs.
La mission du futur centre : permettre à
une jeune génération d’auteurs, futurs
ambassadeurs d’Étables et sa région,
de faire aboutir des œuvres portant les
valeurs inhérentes à l’œuvre de Louis
Guilloux et à la vie de l’écrivain et sa
femme.
Le “Centre Louis et Renée Guilloux”
pourrait accueillir tous ceux qui se
consacrent à l’écriture. Qu’ils soient
dramaturges, scénaristes de cinéma,
écrivains, ou encore auteurs multimédia,
ils pourraient bénéficier de l’un des quatre
appartements prévus dans la maison,
pour une période de quatre à six mois. Les
résidences seraient également ouvertes
aux étudiants-chercheurs de l’université
Rennes 2.
Né fils de cordonnier, Louis Guilloux a
longtemps raconté le monde de l’artisanat
qu’il connaissait et respectait tant : plus
qu’un lieu culturel, le futur centre se
veut également un lieu où le travail des
artisans locaux pourra être montré et mis
en valeur.
Une association, créée début 2012, est
chargée de porter le projet jusqu’à la
création du centre de résidences, puis de
faire vivre et d’animer le lieu.
Présidée par Frédérick Laurent, elle compte
parmi ses adhérents des représentants de
la littérature et du monde de la culture.
Le projet a pour marraine Mona Ozouf,
agrégée de philosophie, directrice de
recherches au Centre national de la
recherche scientifique, qui est surtout
une ancienne élève de Renée Guilloux,
à laquelle elle rend hommage dans
Composition française, réflexions sur une
enfance bretonne.
L’association est actuellement en
recherche de partenaires pour boucler le
montage financier, et est en contact avec
la Mairie d’Étables, le Conseil général des
Côtes d’Armor et la Région Bretagne.
Plus d’informations :
www.centreguilloux.com
contact@centreguilloux.com
27
Ils se sont mariés...
Etat-civil
Ils arrivent...
25 juin 2012
23 juin 2012
PENNARUN Julien et DUCLOUP Julie
ADOUT BRILLET Zéphir
07 juillet 2012
30 juin 2012
THÉRÉZIEN Roland et LE GOFF Karine
BOISSIER Valentin
14 juillet 2012
30 juin 2012
Ils nous ont quittés...
VEYRE Ayméric et LEROY Valérie
MOIZAN Elynn
18 juin 2012
21 juillet 2012
09 juillet 2012
DUPLENNE François et RAULET Sonia
BERNARD PARIS Louis
STABUSCH Jean
25 juin 2012
RIVOALLAND Yolande veuve LE MÉVEL
30 juin 2012
LE FLOC’H Anastasie épouse DETOC
02 juillet 2012
CARO Maria épouse LE FOLL
18 août 2012
30 juillet 2012
BOYER Laurent et JOUAN Adeline
LARREY Apolline
15 septembre 2012
23 août 2012
BARRA Xavier et FLEURY Aurélie
MOULINNEUF Jade
13 octobre 2012
08 septembre 2012
RICHARD Bruno et GERARD Hélène
KERNIVINEN Éthan
11 juillet 2012
LUMINEAU Yvonne Veuve CABROL
15 juillet 2012
RIVOLLAND Jean
17 juillet 2012
HÉRY Jean
Hommage aux disparus du Surcouf
rectificatif
02 août 2012
GOUARIN Clément
15 août 2012
LOZACH Guy
17 août 2012
SYNVET Paul
04 septembre 2012
POUFFET Maurice
05 septembre 2012
DERRIEN Daniel
15 septembre 2012
BÂTARD Pierre
20 septembre 2012
GESRET Raymond
25 septembre 2012
GUYOMAR Marie Veuve DUBOIS
12 octobre 2012
DONNAY Jacques
19 octobre 2012
PHILIPPE Michel
TILY Yves
22 octobre 2012
BLAISE Denise veuve MAHÉ
24 octobre 2012
JÉRÔME Marie-Paule épouse LAGOUTTE
1er novembre 2012
DUFOUR Michel
Réagissant à l’article paru dans le dernier Tagarin et consacré aux cérémonies
commémoratives des disparus du sous-marin “SURCOUF” :
La section “MILLE St-Quay” composante de l’Association Générale des Anciens
Sous-Mariniers (AGASM), tient à faire savoir à ses adhérents en particulier et aux
Tagarins en général que, bien que non citée dans l’article du Tagarin de juillet 2012,
elle était bien présente aux cérémonies du 18 mai 2012 à Plougonvelin (Finistère),
avec le drapeau de la section et aux côtés des sections filiales “Sybille -PerrosGuirec” et “Minerve-Brest”.
La délégation était composée du président, du porte-drapeau et du trésorier
Alphonse Heurtel qui n’est autre que le neveu d’Alphonse Lorant, natif d’Etablessur-Mer, embarqué sur le S/M SURCOUF au moment de sa disparition tragique, dans
la nuit du 8 février 1942.
A notre initiative, deux articles à la mémoire des disparus ont été publiés
respectivement en page départementale et régionale de Ouest-France le 17 et 19
février 2012 pour les 70 ans de la catastrophe dont les Côtes du Nord, à l’époque,
y payèrent un lourd tribut avec treize des siens.
Notre section plus que cinquantenaire, unique entre Saint-Malo et Perros-Guirec
cherche à rassembler tous les anciens qui ont vécu l’aventure de ces coques noires
dans le silence des profondeurs, pour entretenir la mémoire et perpétuer le souvenir.
Nous appelons donc tous les anciens de la région à rejoindre l’association et la
grande famille des sous-mariniers.
Avec nos remerciements à Monsieur le Maire qui nous permet, par cet article, de
corriger l’omission.
Le Président
G. Eouzan
Meilleurs vœux
à toutes et à tous
28
pour 2013
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising