Cognac Mag 53 nov-dec 2013

Cognac Mag 53 nov-dec 2013
Editorial - Sommaire < P 3
Editorial
Michel GOURINCHAS
Maire de Cognac
Mesdames, Messieurs,
chers amis,
Cet éditorial de fin
d'année est particulier
parce que soumis à
des obligations légales,
liées à la proximité des
élections municipales
de mars 2014.
Très
bonnes
fêtes
à toutes
et tous
En conséquence, je me contenterai de vous
souhaiter de bonnes fêtes de fin d'année.
Que 2014 vous apporte la santé et soit pour
vous l'occasion de réaliser vos projets.
Très sincèrement,
Michel Gourinchas
Maire de Cognac
Sommaire
>L
'actualité • P. 4 - 5
>L
'actualité des services •
P. 6 - 7
> commerce • P. 19
> Social • P. 20
> DOSSIER
• le contrat local
de santé • P. 15 - 18
> Espace public • P. 8 - 9
> commerce • P. 10 - 14
> SPORT • P. 21
> agenda 21 • P. 22 - 25
>C
ulture • P. 26 - 27
> Expressions Opposition
municipale • P. 28
>E
xpressions MAJORITé
municipale • P. 29
> Agenda culturel •
P. 30 - 31
> Cognac Le Mag, mode d'emploi
Votre magazine municipal est distribué dans toutes
les boîtes aux lettres cognaçaises portant ou non un
autocollant « Stop Pub ».
La distribution se déroule sur 3 jours en moyenne.
Si vous ne le recevez pas, vous pouvez lire le contenu de
chaque numéro dès parution sur : www.ville-cognac.fr.
Prochaine parution : avril 2014
Une question ? Une suggestion ? Merci de nous écrire à :
communication@ville-cognac.fr
www.ville-cognac.fr
Magazine bimestriel de la ville de Cognac - 16100 COGNAC
Téléphone : 05 45 36 55 36 - Fax : 05 45 82 86 41 - Mail : mairie@ville-cognac.fr
Directeur de la publication : Michel Gourinchas
Directeur de la rédaction : Sébastien Garnier
Rédacteur adjoint : Jonathan Munoz
Reportages : Sébastien Garnier
Crédits photos : Stéphane Charbeau, Gérard Manuel, Sébastien Garnier.
Concept, réalisation maquette : Sioux - Impression : Imprimerie Moreau (Cognac) sur papier recyclé
Dépôt légal : décembre 2013 - Tirage : 12 000 exemplaires - Distribution : Médiapost
COGNAC LE MAG - decembre 2013 - N°53
L’actu
25 ans de France Bleu La Rochelle :
l'étape cognaçaise en images
Inscription d'office sur les listes électorales
pour les jeunes âgés de 18 ans : le principe expliqué
• L es jeunes qui ont 18 ans entre le 1er mars
2013 et le 28 février 2014 et qui ont été
recensés auprès de la mairie en vue de la
journée défense et citoyenneté sont inscrits
d'office sur la liste électorale de la commune
où ils ont été recensés. Ils sont proposés à
l'inscription par l'INSEE sur la base du fichier
de recensement du ministère de la défense
nationale. Les informations concernant ces
jeunes sont transmises par l'INSEE à chaque
mairie entre le 1er octobre et le 31 décembre.
Les jeunes qui auraient déménagé ou
qui n'ont pas été recensés peuvent
demander leur inscription de façon
volontaire dans la commune où ils
résident avant le 31 décembre.
• Les jeunes qui auront 18 ans entre le 1er mars
2014 et le 22 mars 2014 (veille du 1er tour
des élections municipales) seront également
inscrits d'office dès lors qu'ils figurent sur la
liste proposée par l'INSEE. Ils pourront donc
exercer leur droit de vote pour les élections
municipales qui auront lieu les 23 et 30 mars
2014.
• Les jeunes qui auront 18 ans entre le 23 mars
2014 et le 24 mai 2014 (veille de l'élection
du parlement européen) seront également
inscrits d'office dès lors qu'ils figurent sur la
liste communiquée par l'INSEE. Ils pourront
donc exercer leur droit de vote pour l'élection
au parlement européen qui aura lieu en
France le 25 mai 2014.
Le recensement, chacun de nous compte
Une partie de la
population de Cognac
sera recensée entre
le jeudi 16 janvier
et le samedi 22
février 2014.
Le recensement, ce
n’est pas seulement compter le nombre d’habitants
vivant en France, c’est aussi suivre chaque année
l'évolution de la population, des communes et plus
généralement de la société. Que ce soit en matière
de crèches, d’hôpitaux, de pharmacies, de logements,
de transports publics, de rénovation de quartiers,
d’infrastructures sportives, etc., vos réponses sont
essentielles pour aider vos élus à mieux répondre à
vos besoins.
En 2014, comme tous les ans, une partie de Cognac
sera recensée. En effet, chaque année, une enquête est
organisée par la mairie et l’Insee dans les communes de
10 000 habitants ou plus, auprès d'un échantillon de 8 %
des logements. Ainsi, il se peut que vous soyez recensé(e)
cette année, alors qu’un membre de votre voisinage
ne l’est pas.
Si vous êtes concerné(e), un agent recenseur se rendra
à votre domicile à partir du 16 janvier 2014. Vous
pourrez le reconnaître grâce à sa carte officielle tricolore
comportant sa photographie et la signature du maire.
COGNAC LE MAG - decembre 2013 - N°53
Il vous remettra une feuille pour le logement recensé,
un bulletin individuel pour chaque personne vivant
dans ce logement et une notice d’information sur le
recensement. Si vous le souhaitez, l’agent recenseur peut
vous aider à remplir les questionnaires.
Lorsque ceux-ci sont remplis, ils doivent être remis à
l’agent recenseur par vous-même.
Les quelques minutes que vous prendrez pour répondre
aux questionnaires sont importantes. La qualité du
recensement dépend de votre participation. C’est avant
tout un acte civique, mais aussi une obligation légale en
vertu de la loi du 7 juin 1951 modifiée.
Toutes vos réponses sont confidentielles. Elles sont
transmises à l’Insee et ne peuvent faire l’objet d’aucun
contrôle administratif ou fiscal.
• Pour savoir si vous serez recensé en 2014 ou pour
obtenir des renseignements complémentaires,
contactez la mairie au 05 45 36 55 27.
• Pour trouver les réponses à vos principales
questions sur le recensement de la population 2014 :
www.le-recensement-et-moi.fr
• Pour en savoir plus et consulter les résultats du
précédent recensement : www.insee.fr
L’actu < P 5
Dans le cadre de l'événement organisé
autour des 25 ans de la radio France
Bleu La Rochelle, Cognac a profité
de l'occasion pour mettre en avant
ses atouts : son patrimoine, son
histoire, son produit, les acteurs
culturels, associatifs et sportifs...
Le temps d'une émission en direct le
25 septembre dernier aux Abattoirs
de Cognac. Une belle réussite, sous
un soleil de plomb, ponctuée par des
animations qui auront su divertir le
public présent près des berges de la
Charente, sur le site des musiques
actuelles.
Le salon
des Métiers
d'Art prend
possession
du Couvent
des Récollets
Vous cherchez une Idée de sortie pendant les fêtes ?
Du 18 au 24 décembre le Salon des Métiers d'Art
vous accueille au Couvent de Récollets de 10h à
19h. L'artisanat s'expose pour vous surprendre et vous
émerveiller !
Concert de Noël
solidaire pour Boala
La « Cie de la Divague » s’associe à « Un Chœur pour
Boala » pour présenter un concert de Noël au profit de
Boala le dimanche 15 décembre à 17h00, à la Chapelle
des Templiers de Châteaubernard. Contribution libre Réservation possible au 06 85 35 72 45.
Pour en savoir plus :
https://ensemblepourboala.wordpress.com.
Lancement du
centenaire de la
Première Guerre
mondiale
Dans le cadre de la mission nationale du Centenaire de
la Première Guerre mondiale, la Ville de Cognac prépare
un programme de manifestations autour de cette
thématique en novembre 2014 : colloque, projections
de films, exposition, visites des lieux de mémoire, et
autres...
Afin d'enrichir les animations, la Ville lance une
collecte d'objets et d'archives familiales relatifs
à la Première Guerre mondiale, ainsi que des
témoignages familiaux cognaçais par écrit ou oral :
que vous racontaient vos grands-parents sur l'époque de
la Grande Guerre ?
De novembre 2013 à fin août 2014, vous pouvez prendre
contact avec les Archives municipales pour les
modalités de prêt ou don de vos archives de famille :
journaux d'époque, cahiers de chants, carnets de guerre,
correspondances de soldats cognaçais, uniformes, cartes
postales, photographies ou tout autre objet concernant
cette période. Tout ou partie des documents prêtés seront,
avec votre autorisation, numérisés afin d'être exploités
lors des diverses animations.
Archives municipales de Cognac
Espace du Prieuré / rue du Minage
1er étage de la Bibliothèque municipale
9h-12h30 et 14h-17h
05 45 36 14 77 / archives@ville-cognac.fr
Vos archives et souvenirs de famille nous intéressent,
n'hésitez pas à les valoriser en participant à la
Commémoration !
COGNAC LE MAG - decembre 2013 - N°53
P 6 > L’actu des Services
L’actu des Services < P 7
Cette nouvelle méthode de travail permettant de justifier
l'activité du service et du rendu par rapport aux élus et
à la population, elle permettra d'évaluer également le
travail des agents de Police Municipale et la qualité
du lien tissé avec la population.
Une Police Municipale
plus proche de vous
La Police municipale placée sous l’autorité du Maire, a pour objet d’assurer la prévention, le bon ordre, la sûreté, la sécurité
et la salubrité publique. Depuis 2010, elle s’est réorganisée vers plus de proximité, pour être plus proche de la
population et axer ses missions sur la prévention et la médiation plus que sur la répression.
Des missions bien définies
Ces fiches, outre la sécurité proprement dite, pourront
traiter de problèmes d'ordre technique ou sociaux
(signalement de personnes âgées isolées par exemple) et
seront diffusées au Maire de Cognac, aux élus référents
ainsi qu'aux services concernés. Elles permettront
d'assurer un suivi dans le temps, et non par « à
coups », des problématiques rencontrées.
Coordonnées & contacts :
68 boulevard Denfert Rochereau - 16100 Cognac
Tél : +33(0)5 45 82 38 48
Fax : +33 (0)5 45 83 99 61
Horaires :
Du lundi au jeudi : 9h à 12h et de 14h à 18h
Le vendredi : 9h à 12h et de 14h à 17h
Les dates des prochains Conseils de Quartiers
Composée de 14 agents de terrain dont la vocation
principale est d'exercer une présence bienveillante en
tenue sur la voie publique, elle constitue une police de
proximité par excellence. Le service est complété par
5 agents administratifs.
• Le prochain Conseil de Quartier du Champ de Foire
aura lieu le mardi 7 janvier 2014, à 18h30, à la Maison
de Quartier, 36 rue Sayous.
• Le prochain Conseil de Quartier de Saint
Jacques aura lieu le jeudi 9 janvier 2014, à 18h30, à
la Maison de Quartier, 33 rue d'Angelier.
• Le prochain Conseil de Quartier de Crouin aura lieu
le mardi 17 décembre, à 19h, au local du 147 rue
Haute de Crouin.
•L
e prochain Conseil de Quartier de Saint-Martin
aura lieu le mardi 14 janvier 2014, à 19h, à la Maison
de Quartier, 1 rue de Marennes.
• Organiser le grand examen du code de la route.
• Préparer les différentes manifestations festives sur la
commune.
Les policiers municipaux sont à même de détecter, par
leur propre initiative ou par les contacts avec le
public et les commerçants, les problèmes courants
de sécurité, de voirie, de cadre de vie. Les missions
des agents sur le terrain couvrent ainsi de nombreux
domaines :
• Organiser des campagnes de prévention notamment
dans les établissements scolaires.
• Effectuer les contrôles de vitesse en agglomération et
lutter contre les nuisances sonores.
• Capturer les animaux errants.
• Participer à la campagne « Lumière et Vision » pour
vérifier l’éclairage des véhicules, en coopération avec la
prévention routière.
• Vérifier les déclarations d’urbanismes et d’environnement.
• Participer à l’opération « tranquillité vacances » pour les
particuliers partis en vacances.
COGNAC LE MAG - decembre 2013 - N°53
En plus de ces missions de terrain, la Police Municipale
gère aussi :
• Les objets perdus/trouvés.
• L’enregistrement des paiement des amendes.
• La déclaration et l’enregistrement des chiens dangereux.
• La délivrance des attestations d’accueil.
• La vente des cartes de stationnement.
• L’attribution des cartes d’accès pour la rue Aristide Briand.
Mise en place d'un policier
municipal référent dans chaque
quartier de la ville
Dans un but de meilleure efficacité et d'organisation, il a
été décidé d'attribuer un des 5 quartiers à 6 agents
de Police Municipale (le centre-ville étant divisé en
deux, entre centre et hyper-centre). Ces derniers, outre
leurs missions habituelles, auront donc à cœur de prendre
contact avec le public, les commerçants, les riverains, pour
rendre compte de façon mensuelle, par le biais de
fiches de quartier, des problèmes rencontrés dans
leur quartier et leurs propositions de solutions.
L'adresse postale de votre mairie évolue
A compter du 2 janvier 2014, et de par l'obligation
nationale en provenance de l'Autorité de
Régulation des Communications Électroniques
et des Postes (ARCEP), l'adresse postale de votre
mairie change.
La Poste est largement concernée par l’adresse. Tous
les jours, plus de 70 000 facteurs distribuent le courrier
sur l’ensemble du territoire français. Chaque élément
de l’adresse est indispensable à la bonne distribution
du courrier. Les facteurs sont le dernier maillon de la
chaîne : à chaque étape de l’itinéraire d’une lettre, une
partie de l’information contenue dans une adresse est
requise.
La Poste peut convenir contractuellement avec ses
clients de modalités spécifiques de distribution des
envois postaux à un autre endroit prévu à cet effet.
Les plis, dont les destinataires bénéficient de ces
services, sont identifiables par une mention spéciale
dans l’adresse :
La mention BP : Boîte Postale. La Boîte Postale
permet de disposer de son courrier dès l’ouverture de
l’établissement postal.
La mention CS : Course Spéciale. Il s’agit d’un service sur
contrat de remise du courrier à des horaires autres que
ceux définis pour la tournée du facteur.
Finie donc la Boîte Postale (BP) et... Bienvenue à la
Course Spéciale (CS) ! Dorénavant, si vous souhaitez
envoyer du courrier à votre mairie, il faudra le faire en
notant l'adresse suivante :
MAIRIE DE COGNAC
68 BD DENFERT ROCHEREAU
CS 20217
16111 COGNAC CEDEX
COGNAC LE MAG - decembre 2013 - N°53
Espace Public < P 9
P 8 > Espace Public
Pendant les travaux (30 octobre 2013)
Pendant les travaux (22 novembre 2013)
Travaux rue de Bellefonds :
beaux sur la forme, utiles sur le fond
Cela n'a pas dû vous échapper : depuis le 24 juin dernier, la rue de Bellefonds tremble sous les coups de boutoir des
tractopelles et plie sous le poids des rouleaux compresseurs. L'objectif affiché : retravailler cet axe de circulation
important de la cité, en améliorant les conditions de circulation et de sécurité. Le changement, maintenant que
les travaux touchent à leurs fins, est déjà bien visible. De cahoteuse et rétrécie, la rue de Bellefonds s'est espacée et
éclaircie profitant de l'été pour s'offrir une mue appréciable, qui sera certainement vite appréciée par les usagers
dès la fin du mois de décembre.
Ces aménagements nécessaires se sont déroulés en 2 temps. 2 tranches de travaux qui ont partagé la rue, permettant de
minimiser l'impact sur les riverains, les commerçants et les usagers :
- Une 1ère tranche, tout d'abord : de la rue Victor Hugo jusqu'à la rue Turner (Boulevard Émile Zola).
- Une seconde tranche, ensuite : du boulevard Émile Zola à la rue Élisée Mousnier.
Opération de voirie d'envergure
Cette opération de voirie d'envergure, en termes notamment
de moyens financiers et humains, qui s'est échelonnée sur
plusieurs mois, n'aura pas fait subir à la population proche
de désagréments de quelque nature que ce soit. En effet,
une information a été transmise aux riverains, bien en
amont du lancement des travaux, et des plans de circulation
ont été distribués afin de faciliter la continuité de l'accès aux
commerces.
Les mesures prises pour minimiser l'impact de cette
opération sur les conditions de circulation durant la saison
estivale et automnale se sont révélées efficaces :
• En maintenant la circulation dans le sens de la rue Elisée
Mousnier vers l’avenue Victor Hugo,
• en installant des déviations au niveau des rues
perpendiculaires à la rue de Bellefonds en fonction de
l’avancement des travaux,
• en interdisant le stationnement des véhicules des 2 côtés
de la chaussée de 8h à 18h dans la section des travaux,
• et en autorisant l’accès à la rue pour les piétons...
COGNAC LE MAG - decembre 2013 - N°53
Fluidifier la circulation
et sécuriser les mobilités
droit, création d'un giratoire au niveau de la rue
Turner... De multiples solutions trouvées pour réduire les
vitesses excessives qui pouvaient avoir cours sur cette rue.
Le souvenir de cette chaussée déformée, cabossée,
éreintante pour les gommes des véhicules motorisés,
n'est dorénavant plus qu'une vue de l'esprit. L'objectif
principal (amélioration de la chaussée) validé, ne restait
plus qu'à mettre en musique la suite des opérations :
agrandissement des trottoirs, limitation de la vitesse
en disposant des « courbes » sur l'axe anciennement
En travaillant tout autant l'esthétique que le côté pratique de
cette rue très passante, la Ville a souhaité mener un vrai
projet urbanistique qui couple sécurité, accessibilité,
praticité et amélioration du cadre de vie. Aux tous
premiers jours de 2014, la rue sera en service, totalement
réhabilitée et aménagée. Histoire de commencer l'année
avec le sourire, rue de Bellefonds !
Pendant les travaux (30 octobre 2013)
Pendant les travaux (22 novembre 2013)
… La municipalité a relevé un premier défi : ne pas
détériorer le « vivre ensemble » quand une opération
d'envergure d'amélioration du cadre de vie est menée
sur la ville.
Pour la Ville de Cognac l'investissement (totalité du montant
comptabilisé sur le budget 2013) a été conséquent :
• 450 000 € pour la partie « Voirie ».
• 200 000 € pour la partie enfouissement de réseaux
(téléphone et électricité).
Ces sommes, bien qu'elles soient déjà importantes,
n'auraient pu couvrir le coût global des travaux. Par le
soutien et la participation financière de la Communauté De
Communes du Grand Cognac et du Syndicat Départemental
d’Électricité Générale de la Charente (SDEG16), l'opération
a été rendue possible.
Les travaux ont été confiés aux entreprises EIFFAGE (pour la
partie gros œuvre, voirie et terrassement), DELAIRE SAS et
au SDEG16 (pour la partie effacement des réseaux). ERDF
a profité de l'occasion pour changer ses câbles à moyenne
et haute tension. Du côté de VEOLIA des interventions sur
les bouches d'égout et sur certains branchements ont été
réalisées.
Effacement des réseaux : une des compétences du SDEG16
L’effacement des réseaux consiste à incorporer l’ensemble des ouvrages électriques et de communications
électroniques dans l’environnement selon des techniques dites « discrètes ». Celles-ci reposent sur l’utilisation de
câbles sur façades ou souterrains, de postes de transformation en cabine et de coffrets électriques conçus dans
un souci d’intégration esthétique.
COGNAC LE MAG - decembre 2013 - N°53
P 10 > Commerce
Commerce < P 11
Mercredi 18 décembre
Tout Cognac se prépare pour
les festivités de fin d'année !
Bienvenue en décembre ! Décembre qui vient clore l'année 2013 et où se côtoient préparatifs de Noël et du Nouvel An,
sourires et éclats de rire, animations festives. La ville de Cognac ne sera pas la dernière à vous faire profiter de ce mois si
particulier. Le programme concocté par votre municipalité et les associations cognaçaises cette année saura, à n'en pas
douter, réchauffer le cœur des plus frileux ! Suivez le guide entre visites guidées, histoires racontées, chalet du Père
Noël pour une séance photo gratuite ! Train de Noël, balades à dos de dromadaires... Vos deux semaines de
fêtes seront bien remplies : atelier « Cirque », atelier « Kapla » (jeux en bois), atelier « Origami », parade de rue,
chansons, jouets... Tous les ingrédients sont réunis pour que vous puissiez passer, à Cognac, des préparatifs de fêtes qui
laisseront, à vous et à vos proches, des souvenirs impérissables. Bonnes fêtes à toutes et tous !
Bibliothèque
• Histoires racontées sur les thèmes de l'hiver et de Noël :
le 11 et le 18 décembre à la bibliothèque municipale à
10h30. Pour les enfants à partir de 3 ans. Entrée libre.
• Présence du Père Noël le mercredi 18 décembre à la
bibliothèque municipale pour sa tournée matinale...
Venez le rencontrer au pied du sapin !
Samedi 7 décembre
L'ASERC vous propose, quartier de Crouin, une journée
d'animation spéciale Noël ! De 10h à 17h, « Histoire
d'enjouée » : expo-vente, promenade en calèche,
restauration possible sur place. À partir de 14h : « Le
village du Père Noël », animation pour les 6/12 ans. À
partir de 17h : spectacle gratuit « Hassam & Zappata »,
duo clownesque avec Gilles Yann Girauld et Jérôme
Roussaud de la compagnie Théâtre en Action.
Réservation sur place.
Samedi 14 décembre
• 11h-12h : concert symphonique du conservatoire. Place
du Canton.
COGNAC LE MAG - decembre 2013 - N°53
• 14h30 à 18h : embarquez pour le Petit train de Noël qui
vous emmène pour une balade musicale. Départ place
d'Armes, arrivée place du Solençon.
• 14h30-17h30 : Village de Noël à St-Jacques. Venez
rencontrer le Père Noël pour une séance photo gratuite,
participez à un atelier maquillage, ou encore arrêtezvous un instant devant le clown créateur de ballons.
• De 11h à 12h30 et de 14h30 à 18h30 : ne manquez pas
la promenade à dos de dromadaires. Place du Solençon.
Animations réalisées par la Ville de Cognac en partenariat
avec l'association St-Jacques commerces expansion.
Dimanche 15 décembre
• 14h30 à 17h30 : venez à la rencontre du Père Noël pour
une séance photo gratuite. Place du Canton (en partenariat
avec l'association des commerçants du centre-ville).
• De 11h à 12h30 et de 14h30 à 18h30 ne manquez pas la
promenade à dos de dromadaire. Place d'Armes.
• Animations organisées par l'Association Cognac Sports
de Glisse : 9h à 18h, Marché de Noël à La Salamandre
avec 25 exposants, entrée gratuite. D'autres surprises
vous attendent sur place.
• 1 5h : atelier créatif autour des cartes de vœux au
Musée d'art et d'histoire suivi d'un goûter, gratuit sur
réservation au 05 45 32 66 00, jeune public 6/11 ans.
•D
e 14h à 18h, Jeux en bois à l'Espace 3000 : venez
découvrir des JEUX en BOIS géants à l’Espace 3000.
Avec la participation d’Accolade, du club d’Échecs, du
Bridge Club, et la Maison du Temps Libre (ASERC). Les
enfants de moins de 12 ans doivent impérativement être
accompagnés d’un adulte et restent sous la responsabilité
d’un parent ou d’un tuteur.
•«
À quoi ressemble la maison du Père Noël ? » :
ateliers Kapla pour percer les secrets de l'architecture
des pays où il fait froid ! Rendez-vous à l'Espace 3000
à 14h30 et à 16h. Nombre de places limité, réservation
obligatoire au 05 16 45 00 17. Gratuit.
Samedi 21 décembre
- 14h-15h : atelier « Origami » (créations/sculptures
sur papier), place d'Armes.
- 17h-18h : atelier du « Camelot de Tremolos »
(chansons, jeux, jouets, etc.), place d'Armes.
Tout au long du mois de décembre
•D
u 11 au 24 décembre, venez estimer et gagner la vitrine
de Noël avenue de Lattre de Tassigny. Animation réalisée
par l'association St-Jacques commerces expansion.
•D
u 15 au 31 décembre : tombola de Noël (paniers
gourmands, coffrets cadeaux et des jeux en bois à
gagner). Animation réalisée par l'association des Halles.
• Du 3 au 24 décembre : participez à la tombola de Noël
en estimant la hotte du Père Noël située Place d'Armes.
• Du 3 au 31 décembre, venez vivre la magie de Noël à
travers les automates des vitrines des commerçants.
Animation réalisée par l'association des commerçants du
centre-ville.
•V
enez rencontrer le Père Noël pour une séance photo
gratuite au marché couvert de 10h à 12h avec atelier
carte de vœux et sur la place du Canton de 14h30 à 17h30
(en partenariat avec les associations des commerçants des
Halles et du centre-ville).
•P
arade de rue « Le Manège en ribambelle » par Donin de
l'Ile de Ré, de 11h à 12h puis de 15h30 à 16h30. Départ de
la porte Saint-Martin (rue Aristide Briand).
• Ateliers festifs et ludiques pour les enfants :
- 14h-15h : atelier « Cirque » (mime et jonglage),
porte Saint-Martin (rue Aristide Briand).
- 14h-15h : atelier « Origami » (créations/sculptures
sur papier), place d'Armes.
-
17h-18h : atelier du « Camelot de Tremolos »
(chansons, jeux, jouets, etc.), place d'Armes.
Dimanche 22 décembre
•D
e 10h à 12h : venez rencontrer le Père Noël pour une
séance photo gratuite au marché couvert de Cognac,
atelier carte de vœux sur place (en partenariat avec les
associations des commerçants des Halles et du centre-ville).
.
•D
e 14h30 à 17h30 : venez rencontrer le Père Noël pour
une séance photo gratuite place du Canton.
•P
arade de rue « Le Manège en ribambelle » par Donin
de l'Ile de Ré, de 15h30 à 16h30 puis de 18h30 à 19h30.
Départ de la porte Saint-Martin (rue Aristide Briand).
• Ateliers festifs et ludiques pour les enfants :
- 14h-15h : atelier « Cirque » (mime et jonglage),
porte Saint-Martin (rue Aristide Briand).
COGNAC LE MAG - decembre 2013 - N°53
P 12 > Commerce
Commerce < P 13
Commerces cognaçais :
désertification, non ! Diversification, oui !
« Pourquoi pas ? » - Prêt-à-porter Femme
Cognac, qui n'a pas abouti... Pour le meilleur ! Car, en se
positionnant au 77 de l'avenue Victor Hugo, elle dispose
d'une belle zone de passage, au stationnement
facilité, une petite boutique de quartier entourée de
commerces de proximité, et toute proche de la place du
Champ de Foire et de son marché éponyme que l'on ne
présente plus !
La boutique a reçu un bel accueil, ce type de commerce
étant générateur de belles relations avec les autres
commerçants et les clients. Il faut dire que « La Fleur
des Anges » ressemble à la gérante : pétillante, calme et
détendue, qui a le souci du travail bien fait et la passion
de son métier... Un peu, beaucoup, passionnément et,
sans doute, à la folie !
« 1972 Concept Store » - Prêt-à-porter Homme
Le 2 avril dernier, une nouvelle boutique de prêt-à-porter a
ouvert quartier Saint-Jacques au 1, rue de l'Angelier. 6 mois
d'installation après, Aurélia Tingaud a toujours le sourire !
Installer son commerce dans ce quartier de Cognac a été
un choix mûrement réfléchi : vie commerçante active,
proximité des parkings (au niveau de la place du Solençon
ou du quai des Pontis), loyer très intéressant, facilité pour
les clients de se rendre dans sa boutique... Que de bonnes
raisons pour sauter le pas. Et puis Saint-Jacques c'est,
dixit Aurélia, « le village dans la ville » !
Habitée d'une vraie passion pour son métier Aurélia
offre des conseils avisés à ses clientes : « ce qui compte
c'est l'originalité, je ne veux pas de produits communs ».
Les produits sont « made in France », choisis avec la
sensibilité propre d'Aurélia. Sa boutique propose de beaux
tissus, des matières aux aspects et textures différentes, en
provenance de France donc, mais aussi d'Italie, des robes
« tordues », des hauts et des tops « à trous »... Des vêtements
à porter au quotidien, avec beaucoup d'élégance tout en
restant accessibles à toutes les bourses.
La particularité de sa boutique ? L'accès à toutes, avec
4 collections de prêt à porter présentées, et renouvelées
régulièrement. Cela lui impose de faire des allers-retours
fréquents à Paris pour partir à la recherche des nouvelles
tendances. C'est en quelque sorte un petit bout de la
capitale qui descend à Cognac par le truchement de la
boutique d'Aurélia.
Le nom, lui, vient d'une réflexion plus générale de la part
d'Aurélia : Oser ouvrir une boutique ? Pourquoi pas ! Oser
le secteur du prêt-à-porter ? Pourquoi pas ! Oser s'installer,
oser le faire ? Pourquoi pas ! Il ne reste plus qu'à ses clientes
à répondre massivement à cette question : entrer dans
cette nouvelle boutique/enseigne et essayer des pièces
quasi-unique de prêt-à-porter ? Et bien... Pourquoi pas !
« La Fleur des Anges » - Fleurs coupées et compositions
Sylvain Audouin va vous faire voyager. Car, du pays, il en a
vu dans ses jeunes années avant de (re)poser ses valises
à Cognac au 27, rue Henri Fichon. En ouvrant le « 1972
Concept Store », rapport à son année de naissance, Sylvain
a souhaité proposer une offre de vêtements multimarques à destination de l'ensemble de la gent
masculine. Magasin multi-générationnel, sa gamme
s'étend des tee-shirts aux chemises, habillant, pour l'hiver
cela va de soi, mais aussi à toutes saisons et en toutes
occasions, tout autant les papas que les fistons !
Et pour le moment son Concept Store un peu décalé, sa
petite boutique au style décontracté et chic, que
l'on a plus tendance à croiser dans les moyennes
et grandes villes de France, fonctionne à plein. L'offre
est diversifiée : basket sportswear, chaussures habillées,
tee-shirts quasi-uniques, chemises de qualité, marques
« indé », accessoires (type bonnets et ceintures)... de quoi
toucher toutes les sensibilités de la mode masculine.
Partenaire du CCBB depuis le début du mois d'octobre,
Sylvain ne compte pas s'arrêter là. Sa tête fourmille de
milles et une idées toutes aussi intéressantes les unes
que les autres. C'est aussi cela le principe et le but d'un
« Concept Store » : proposer des choses différentes, ne
pas se confiner à la vente de vêtements, aussi beaux
soient-ils, pour profiter à plein de l'espace d'expression
proposé. En agrémentant sa décoration d'objets en
provenance de l'« Espace 45 », en exposant des solex dans
l'air du temps, en accrochant planches de skateboard et de
surf aux murs et plafonds, Sylvain joue à fond la carte de la
diversité et de la découverte.
L'année 1972 porte en-elle un vent de jeunesse
perpétuelle... Que l'on retrouve un peu en se glissant dans
la ligne de vêtements proposé au « 1972 Concept Store » !
« Sylvie Thiriez » - Linge de maison, accessoires
Le 21 août dernier, Anne-Marie Auriac a déposé les effluves
de ses compositions florales au 77 de l'avenue Victor-Hugo.
Originaire de Cognac, et après 32 ans de carrière dans « la
fleur », elle a décidé de voler de ses propres ailes, butinant
dorénavant comme gérante de « La Fleur des Anges ». Un
nom tout indiqué dans la célèbre cité des eaux-de-vie de
Cognac !
Anne-Marie propose ainsi aux particuliers et aux
entreprises, pour toutes occasions, ses fleurs coupées,
ses compositions, sa déco zen, contemporaine, pour
COGNAC LE MAG - decembre 2013 - N°53
des ambiances agréables chez soi... ou partout ailleurs !
Elle propose également un service de livraison et de
commande dans toute la France. Les fleurs proposées
sont des fleurs de saison, le travail de composition se fait
dans le magasin, toutes les préparations étant réalisées
devant les yeux attentifs et souvent admiratifs des
clients ! Une clientèle par ailleurs très diversifiée, pour une
fréquentation en constante hausse depuis l'ouverture.
Pour la gérante de « La Fleur des Anges » son activité
professionnelle est avant tout une passion. Avant de se
lancer, elle avait déjà élaboré un 1er projet, en dehors de
Spécialisée dans le linge de lit, le linge de table, la
vaisselle, la lingerie de nuit pour homme, femme et
enfant, la marque « Sylvie Thiriez - Linge de maison,
accessoires » est dorénavant disponible au 6, rue du
Canton depuis le 3 octobre dernier !
Sophie Bonnefond, la gérante de feu Le Rigodon, a eu
un coup de cœur pour les produits de la marque. Son
commerce est dorénavant affiliée « Sylvie Thiriez –
Linge de maison, accessoires » (le commerce conserve
toutefois les produits phares de la marque « Durance » :
soins du corps, senteurs et parfums d'ambiance, etc.).
Des petites collections, harmonieuses, brodées pour
certaines, ont pris possession des rayons. S'y côtoient
peignoirs, robes de chambre, couettes, oreillers, en lin ou
coton de grande qualité... De quoi avoir le choix pour
se préparer un hiver reposant et « coocooning », aux
couleurs et motifs version collection 2013/2014.
COGNAC LE MAG - decembre 2013 - N°53
P 14 > Commerce
« Mille et un jeux » – jeux de société & jeux en bois
C'est une boutique que l'on ne présente plus mais qui
mérite, périodes des fêtes obligent, de s'y arrêter un
instant. Dès la devanture, le chaland est conquis : « Mille
et un jeux », boutique spécialisée dans les jeux et
jouets en bois, les jeux de société, a pris place voilà 6
ans, au 124 rue Aristide Briand.
Si l'adresse est connue historiquement pour avoir accueilli
une ancienne confiserie (réputée dans la cité de l'époque),
aujourd'hui, les odeurs ne sont plus. Mais les moulures et
la typicité de l'endroit nous rappellent de délicieux
souvenirs, que « Mille et un jeux » entretient à sa façon,
nous emportant dans son univers, fait de bois et de cartes
à jouer.
On trouve de tout et pour tous. Des cadeaux à faire
pour une liste de naissance, des jeux en bois pour
les touts-petits mais aussi pour les plus de 99 ans...
Avec « Mille et un jeux », Arnaud Labrousse, le gérant
de la boutique, réveille la fibre nostalgique et rétro qui
sommeille en chacun de nous. Des jouets anciens, des
boîtes à musique contemporaine, des dizaines de jeux
de société très actuels, on s'attarde, on contemple, on
s'émerveille... Dans cette boutique à découvrir et qui
sent bon Noël et les fêtes !
« Wapiti » – Chaussures femmes
En ouvrant « Wapiti » le 2 septembre dernier, Jean-Marc
Laffont a mis en œuvre le projet qu'il avait dans un coin
de la tête depuis plus de 4 ans : ouvrir son commerce à
Cognac et profiter de l'attrait touristique de la cité
des eaux-de-vie. Originaire de Dordogne et ayant grandi
dans « la chaussure » il se spécialise très rapidement dans
le domaine de la vente et de la distribution. Ses enseignes
« Wapiti » commencent alors à fleurir dans toute la France :
8 en tout, de Limoges à Angoulême en passant par Vichy,
Saint-Flour... et maintenant Cognac.
Jean-Marc a toujours éprouvé un grand intérêt pour la ville,
ne manquait que le local adéquat, chose trouvée au
9 rue du Canton, croisement entre la place d'Armes et
la rue Aristide Briand, croisement de population, l'endroit
idoine pour s'implanter et faire commerce dans un secteur
en pleine évolution sur Cognac.
COGNAC LE MAG - decembre 2013 - N°53
Sa boutique propose exclusivement des chaussures
pour femmes : des marques françaises comme Mephisto
ou Hirica côtoient leurs homologues teutonnes (Högl et
Tamaris) pour varier les plaisirs et les modèles, en cuir la
plupart du temps.
Ballerines, mocassins, chaussures à talons, bottes
et bottines se montrent sous leur plus beau jour,
lançant des regards indiscrets (mais envieux) à leurs
voisines, les pantoufles d'intérieur (les fameuses
« charentaises »), qui disposent d'une place de choix
chez « Wapiti », nouvelle pointure du commerce cognaçais.
Le Contrat Local de Santé
Jeudi 12 septembre 2013, le Contrat Local de Santé
de Cognac (CLS) a été signé par La Ville de Cognac,
l'ARS Poitou-Charentes, le Département de La Charente et
la Préfecture de La Charente.
L’ambition du Contrat Local de Santé (CLS) est de renforcer
la qualité du partenariat autour de la politique de
santé mise en œuvre au niveau local, dans le respect
des objectifs poursuivis par le Projet Régional de Santé
(PRS) de l’Agence Régionale de Santé.
Le Contrat Local de Santé est une mesure innovante de
la loi du 21 juillet 2009 portant réforme de l’Hôpital
et relative aux Patients, à la Santé et aux Territoires
(dite Loi HPST).
COGNAC LE MAG - decembre 2013 - N°53
P 16 > Le dossier
Le dossier < P 17
Contrat Local de Santé :
objectifs et missions
Le CLS propose un pilotage unifié et décloisonné sur
différents champs :
• La prévention des risques et la promotion de la santé
(dont les problématiques de santé-environnement).
• Les soins ambulatoires et hospitaliers.
• L’accompagnement médico-social (et au besoin la veille et
la sécurité sanitaire).
Cette ambition permettra la coordination des financeurs,
des acteurs, et des politiques publiques impactant la santé.
Le CLS vise :
• À consolider le partenariat local et à soutenir les
dynamiques locales sur des questions de santé, en
favorisant une prise en compte globale de la politique
régionale de santé, et en tenant compte des spécificités
du territoire.
• À développer des conditions environnementales et
sociales favorables à l’état de santé des populations.
• À promouvoir et garantir le respect des droits des usagers
du système de santé.
• À faciliter l’accès de tous, et notamment des personnes
démunies, aux soins, aux services, à la promotion et à la
prévention.
Le CLS a l'objectif transversal de réduire les inégalités
sociales et territoriales de santé.
Les spécificités du Contrat Local
de Santé de Cognac
La lettre de cadrage du CLS de Cognac avait été signée le
23 juin 2012. Ce document décrivait la démarche à mettre
en place tout au long de la phase d’élaboration et de mise
en œuvre du CLS, et scellait un premier acte d’engagement
entre les signataires du CLS.
Pour travailler à l'élaboration du CLS de Cognac avec
l'ensemble de ses acteurs et les populations concernées,
une réunion publique s'était préalablement tenue
le 27 novembre 2012 à Cognac, en présence des
partenaires du CLS - Ville de Cognac, Agence Régionale
de Santé, Conseil général de Charente, et l'acsé (agence
nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances).
Le CLS de Cognac a pour objectif de réduire les inégalités
sociales et territoriales de santé sur le territoire de la
ville de Cognac. Afin d’atteindre cet objectif, la lettre de
cadrage a défini 7 axes de travail :
• Les actions pour la préservation de l’offre de soins, tant
libérale qu’hospitalière ;
• Les accès aux droits en santé, à la prévention et aux soins ;
• La petite enfance, la périnatalité, la santé de la femme et
la procréation, la sexualité ;
• La souffrance psychique et les addictions ;
• La nutrition, l'activité physique et la santé ;
• La santé, l'environnement de la santé et l’habitat ;
• La santé et le vieillissement, le handicap.
À ce jour, 7 CLS ont été signés en Poitou-Charentes,
dont 3 en Charente :
• Soyaux : CLS signé le 6 septembre 2012. Lettre de cadrage
signée le 15 décembre 2011.
• Angoulême : CLS signé le 13 septembre 2013. Une réunion
publique a eu lieu en juin 2012. La lettre de cadrage a été
signée le 20 juin 2012.
• Cognac : CLS signé le 12 septembre 2013. Lettre de cadrage
signée le 23 juin 2012. Une réunion publique d’échanges
sur le CLS a eu lieu le 27 novembre, et une rencontre avec
les élus et responsables territoriaux le 28 novembre 2012.
l'accès à l'offre de santé globale par la promotion de
la santé, de la prévention, les soins hospitaliers et
ambulatoires, mais aussi une offre de santé dans le
médico-social et le cadre de vie.
Comme pour chacun des projets structurants portés par
la municipalité, la population a été associée. En premier
lieu lors d'un Forum Santé qui aura permis de faire
connaître mais aussi de proposer des pistes, des
actions pour améliorer la santé à Cognac. Les
Conseillers de Quartiers ont été associés à la démarche, tout
comme le groupe de travail « Bien Vieillir, Vivre Ensemble » :
leur réflexion est venu alimenter le contenu de ce Contrat
Local de Santé. De la même façon, la dimension globale
de la santé a été prise en compte dans l'Agenda 21 de
la ville de Cognac.
Mais le CLS ne se résume pas à ces 2 premiers points, autres
exemples :
Accompagner un public fragilisé vers des démarches
de soins et d'hygiène : bilans de santé effectués par le
Centre d'Examens de Santé, pour des populations en grande
difficulté, de façon à dédramatiser pour agir concrètement.
L’École Municipale des Sports : qui a pour objet de faire
découvrir la pratique du sport à l'école. L'association
« Les Marmitons » : pour élaborer des menus sains et
bons pour tous. La charte « Terre Saine », etc.
La palette est large, c'est l'esquisse d'un projet partagé
entre l'Etat, le Département, la Ville, les associations qui
interviennent dans le domaine de la santé et les citoyens :
pour agir, pour offrir un mieux-vivre dans la cité, c'est
tout le sens donné à la signature de ce Contrat Local
de Santé par la Ville de Cognac.
Ce Contrat Local de Santé n'est pas un étalage de bonnes
intentions : il est de fait signé pour valider des actions
existantes utiles et pertinentes pour la population
et pour proposer des actions nouvelles et innovantes
pour le territoire sur le domaine de la santé.
Le contenu de ce Contrat Local de Santé est vaste. Les
enjeux le sont tout autant :
•L
'égal accès de tous à la santé en proposant une offre
hospitalière de qualité sur Cognac. C'est en ce sens qu'a
été construit le nouvel hôpital. Un bel outil fonctionnel
avec une maternité (labellisée « Ami des bébés »), un outil
indispensable à l'attractivité du territoire cognaçais.
•L
a médecine de ville : Cognac est confrontée
aujourd'hui, et le sera encore plus demain, à un problème
de démographie médicale. Un travail a été mené
conjointement entre la Ville, l'ARS et l'Assurance Maladie
pour apporter des réponses concrètes au problème
généré par la difficulté qu'ont certains citoyens cognaçais
à trouver un médecin traitant.
L'axe stratégique du Contrat Local de Santé est de donner
à la ville de Cognac tous les moyens pour lutter contre
les inégalités sociales et territoriales de santé afin
d'améliorer, pour toute personne habitant la commune de
Cognac notamment les plus précaires ou dans l'isolement,
COGNAC LE MAG - decembre 2013 - N°53
COGNAC LE MAG - decembre 2013 - N°53
P 18 > Le dossier
Commerce < P 19
Inauguration de l'hôpital
de Cognac, le 15 octobre 2013
Accessibilité et qualité pour tous :
qu'en est-il de votre établissement ?
Vous exploitez une
activité qui implique
l'accueil physique du
public ? Au 1er janvier 2015, conformément à la loi 2005102 du 11 février 2005, pour l'égalité des droits et des
chances, la participation et la citoyenneté des personnes
handicapées, votre établissement aura l'obligation d'être
accessible à tous. Cela impliquera peut-être de réaliser des
aménagements ou des travaux de mise en conformité. Dans
ce cadre, tous les travaux devront faire l'objet d'une
demande d'autorisation de travaux, à déposer auprès
de la mairie de Cognac.
Un document de communication en rapport sera bientôt
disponible dans les accueils municipaux et sur le site
Internet de la Ville de Cognac.
Dispositif « Alerte Commerces » :
quand la CCI aide les commerçants
à ouvrir l’œil
Alerte Commerces est un
dispositif de prévention
qui permet d’informer
rapidement par SMS les
commerçants adhérents
dès qu’un délit déclaré au 17 (vols à main armée ou avec
violence, vols à l'étalage, escroqueries par faux moyens de
paiement...) est susceptible de se reproduire chez d'autres
commerçants du même secteur d’activité ou du même
secteur géographique.
partenariat entre la CCI Cognac, la CCI Angoulême, la
Préfecture de Charente, la Gendarmerie Nationale et la
Police Nationale.
Certains délits étant reproduits dans différents commerces
en un laps de temps réduit, une diffusion rapide de l’alerte
permet de renforcer la vigilance de tous.
La CCI fournit notamment à chaque commerçant adhérent
une vitrophanie et une charte du « Commerçant citoyen »
à afficher dans la boutique afin de communiquer sur son
appartenance au réseau Alerte Commerces à ses clients et
surtout... auprès des délinquants.
Un appel à vigilance rapide par SMS
pour la sécurité de votre commerce
Le dispositif Alerte Commerces fonctionne grâce à un
COGNAC LE MAG - decembre 2013 - N°53
En adhérant à Alerte Commerces, le commerçant fait
partie d’un réseau vigilant et citoyen. L'adhésion
au dispositif est gratuite. Seules conditions pour le
commerçant : fournir ses coordonnées postales et son
numéro de téléphone mobile, afin d’être intégré dans le
fichier d’alerte déposé à la CNIL.
En savoir plus : Sandra Lassier-Bodenon
Tél : 05 45 36 32 32
s.lassier-bodenon@cognac.cci.fr
COGNAC LE MAG - decembre 2013 - N°53
P 20 > Mission Locale
Sport < P 21
La Mission Locale ARC Charente
développe son Collectif Jeunes
Rentrée musclée pour
les haltérophiles de Cognac
La Mission Locale ARC Charente a pour mission d'aider
à l’insertion professionnelle et sociale des jeunes
déscolarisés âgés de 16 à 25 ans. La Mission Locale
propose, à travers un suivi personnalisé et confidentiel :
• Un accompagnement à la recherche d’emploi.
• Une aide à la construction d’un parcours de formation.
• Un accompagnement global.
• Un accompagnement à la création/reprise d’activité
(à partir de 18 ans et sans limite d’âge).
Dire qu'elle était attendue serait un doux euphémisme.
Les dirigeants et licenciés de l'Union Amicale de Cognac
Haltérophilie et Musculation (UACHM) auront du s'armer
de patience mais l'attente en valait la peine. Après 4
années de travaux la salle d'haltérophilie de Cognac
est enfin une structure sportive viable, sécurisée, apte
à accueillir les leveurs de fontes de tous horizons.
Un « Collectif Jeunes » vient élargir et compléter l'horizon
d'intervention de la Mission locale : Ce collectif c'est
LE lieu pour partager ses expériences, développer
ses compétences et réaliser des projets avec
d'autres jeunes. Un lieu d'émancipation, favorisant
l'épanouissement personnel du jeune dans un autre cadre
que celui de son cercle privé. Créateur de lien social, il
donne l'occasion aux jeunes de se rencontrer et d'échanger,
en étant force de proposition et de réflexion.
Le collectif peut accueillir une quinzaine de jeunes.
Les invitations aux ateliers sont transmises par SMS : la
meilleure façon de capter l'attention d'un public bien
au fait des nouvelles technologies, la main collée à son
smartphone... !
De la force des réseaux sociaux
Amaury Lecointre, l'animateur du Collectif Jeunes de
Cognac, souhaitait développer l'attrait numérique du
collectif. L'ouverture d'une page Facebook, début 2013,
est une des réponses apportées. Les jeunes sont informés,
via un média qu'ils ont l'habitude d'utiliser et pour
lequel ils montrent un réel intérêt.
La page Facebook est alimentée par les jeunes et par
Amaury. Administrateur, il s'appuie sur la relation tissée
avec les jeunes depuis près de 2 ans pour collecter les
informations (échanges de photos, invitations à des forums
emplois, des rencontres sportives, des formations, etc.). Se
retrouvent mêlés informations culturelles, actions portées
par la Mission Locale Arc Charente, par le Collectif Jeunes.
Et, last but not least*, une offre d'emploi trouve refuge
sur le site chaque jour de la semaine. Cette page
Facebook, réel relais d'informations, offre une visibilité
accrue à toutes les actions soutenues par la Mission
Locale Arc Charente et sa division du Collectif Jeunes.
Depuis septembre 2012 ce sont ainsi près de 40 jeunes
qui ont pu se rencontrer. L'attrait du service proposé,
tout autant que le bouche à oreilles et la curiosité, n'y sont
pas étrangers...
* le dernier en date mais pas le dernier de la liste
COGNAC LE MAG - decembre 2013 - N°53
Mission Locale Arc Charente
53, rue d'Angoulême - 16100 COGNAC
Tél : 05 45 83 97 00 / Fax : 05 45 82 58 38
Mail : info@mlarccharente.com
Il y en avait, pourtant, des choses à revoir : pas d’eau chaude,
pas de douche, pas de vestiaire, des fusibles en porcelaine,
des fuites allant du sol au plafond... L'endroit n'était
définitivement plus propice à la pratique de la musculation.
Au cours de l'année 2010, c'est le plafond de la seconde
salle (culminant à 5 mètres) qui a vu sa hauteur réduite
pour réaliser des économies d'énergie.
Les travaux ne se sont pas arrêtés là : nouveau revêtement
de sol, apparition de 2 douches (une pour les femmes,
l'autre pour les hommes) et des vestiaires, pour
la première fois, chauffés ! Au total, le coût de cette
rénovation s'élève à plus de 170 000 €, budgété sur 2
années. Les gros bras cognaçais peuvent bomber le torse :
leur structure sportive a maintenant fière allure.
Les travaux se sont déroulés en plusieurs phases. Dès 2009,
50 000 € ont été injectés par la collectivité (achat d'un
nouveau chauffe-eau et réhabilitation de la toiture).
UNION AMICALE DE COGNAC HALTEROPHILIE ET MUSCULATION
(UACHM)
Activités : Haltérophilie, Force athlétique (squat, soulevé et développé couché sol, développé couché), Musculation,
Compétition, Remise en forme pour les loisirs
Horaires : du lundi au vendredi de 12h à 13h30 et de 17h30 à 21h
Public : à partir de 15 ans pour la force athlétique, à partir de 12/13 ans pour l'haltérophilie
Coordonnées & Contact :
Madame Valérie MORENO / 5, rue du Port - 16100 COGNAC
Tél : 05 45 82 14 37 / Mobile : 06 23 62 04 32 / Mail : authier.p@sdis16.fr
COGNAC LE MAG - decembre 2013 - N°53
P 22 > Agenda 21
Agenda 21 < P 23
Agenda 21 : agir ensemble pour
construire la ville de demain
L’Agenda 21 de la Ville de Cognac a été adopté lors du Conseil Municipal du 28 février 2013.
La Ville a déposé son dossier le 7 mai 2013 auprès du Ministère du Développement Durable et
de l’Énergie pour répondre à la 8ème session pour l'appel à reconnaissance des projets
territoriaux de Développement Durable et Agendas 21 locaux.
Après une période d'entretiens et d'examens estivaux avec les experts du Ministère, la Ville est dorénavant dans l'attente de
la fin de l'instruction. Instruction qui devrait rendre son verdict en décembre et décider ainsi de l'obtention, ou non, par la
Ville de Cognac du label national « Agenda 21 local ». Ce serait, à n'en pas douter, un beau cadeau de Noël qui démontrerait
la qualité du travail mené par la collectivité depuis 2009 avec la contribution des habitants et des acteurs
locaux.
Mais la Ville n'a pas attendu de savoir si elle serait labellisée pour lancer les premières actions. Ainsi, sur les 73 pistes
d'actions inscrites au programme Agenda 21, 35 sont déjà engagées (le document de synthèse Agenda 21 Cognac
2013-2017 était joint au numéro 52 de Cognac Le Mag. Il est toujours disponible et consultable dans les accueils de vos sites
municipaux. Vous pouvez également retrouver le document complet avec le détail des 73 fiches actions en ligne sur le site
Internet de la Ville de Cognac : www.ville-cognac.fr).
Les actions déjà engagées
• Etudier et mettre en
place des zones 30 et
des zones de rencontre
(20 km/h) en hyper
centre (action n°1) : 14
petites rues ont d'ores et
déjà été mises en « zones
de rencontre » dans le
centre ancien de la ville.
Un dépliant explicatif
présentant le plan des
rues concernées a été
réalisé et distribué. Des
zones 30 sont également
envisagées sur d'autres
axes de la ville.
• Améliorer les espaces publics aux abords des
immeubles de logements sociaux (action n°27) :
la Ville s'est engagée dès le deuxième semestre 2012 dans
un programme pluriannuel d'amélioration des espaces
publics des cités des Rentes et de l'Air chiffré au total à
400 000 € (végétalisation des pieds d'immeubles, création
COGNAC LE MAG - decembre 2013 - N°53
d'espaces de vie et de promenade avec des placettes
ombragées). Cette action est issue de l'initiative du
Conseil de Quartier St Martin qui a mené l'enquête auprès
de habitants du secteur sur leurs souhaits en matière
d'aménagement de ces espaces, jusqu'alors très dégradés
et peu végétalisés.
• Développer des événements conviviaux permettant
aux habitants de se rencontrer (action n°61) : la Ville
communique et accompagne (notamment en terme de
logistique, via la mise à disposition de matériel) « La Fête
des voisins ». Elle a ainsi vu augmenter le nombre de sites
où les habitants ont organisé ce temps festif, passant de
9 demandes auprès de la Mairie en 2010 à 21 en 2012. La
Ville de Cognac adhère à l'association nationale « La Fête
des Voisins » : elle bénéficie ainsi d'une communication
renforcée lui permettant de fournir aux habitants
tous les éléments pour organiser dans les meilleures
conditions des soirées conviviales entre voisins. Chaque
Conseil de Quartier dispose également depuis 2012 d'un
budget (environ 1000€/an) et d'un soutien technique et
logistique pour organiser une fête de quartier estivale.
Ces animations se déroulent généralement au mois d'août
permettant notamment d'en faire bénéficier les habitants
qui ne partent pas en vacances.
• Démarche d'amélioration de l'accueil au niveau des
services de la Ville de Cognac et du Centre Communal
d'Action Sociale (CCAS) (action n° 65) : issue d'une
volonté forte des élus, cette démarche a débuté en 2009. 20
actions ont été proposées par les agents d'accueil dans le
cadre des groupes de réflexion et par les usagers au travers
des enquêtes de satisfaction et des échanges en Conseils
de Quartiers. Certaines de ces actions ont été réalisées ou
sont d'ores et déjà engagées, comme par exemple l'édition
de plans de ville sur les services publics municipaux et les
établissements scolaires, le réaménagement de certains
accueils, la réalisation d'un outil informatique commun à
l'ensemble des agents pour partager l'information,...
• Plan Environnement (actions n°67, 68 et 69) : depuis
2011, un certain nombre d'actions inscrites dans ce plan ont
d'ores et déjà été réalisées comme par exemple : les audits
énergétiques de 6 bâtiments municipaux, l'intégration de
critères environnementaux dans les critères de choix des
marchés publics de la collectivité ou encore le guide de
l'éco-agent.
Les projets portés par la Ville
et qui s'articulent avec l'Agenda 21
• Le Plan Local d'Urbanisme (PLU) : la Ville a lancé la
transformation de son Plan d'Occupation des Sols (POS) en
Plan Local d'Urbanisme (PLU) en 2006. La co-construction
du Projet d'Aménagement et de Développement Durable
(PADD) du PLU avec les habitants, les acteurs locaux et
les agents ayant servi de socle à la formulation des axes
et orientations de l'Agenda 21, il existe donc une réelle
cohérence entre ces deux projets qui dessinent les
grandes lignes de la ville de Cognac à 10 – 15 ans. En
parallèle, les personnes ayant participé à la démarche
d'élaboration du PADD en 2011 ont été depuis invitées à
des temps de présentation des éléments du PLU : réunion
de présentation du PADD, réunion de présentation du
zonage et du règlement du PLU notamment.
• Le projet de Zone d'Aménagement Concerté du Fief
Caillon : le projet de porter une ZAC sur cet espace qui va
être ouvert à l'urbanisation est en partie issu des réflexions
des groupes de travail sur le PADD. En effet, ceux-ci ont
souhaité que la future urbanisation de cette zone de plus
de 20 ha soit maîtrisée et encadrée afin de préserver des
trames vertes, de réaliser des aménagements respectueux
de l'environnement et s'intégrant bien dans le paysage,
ou encore d'envisager la création sur cette zone de jardins
collectifs,... L'idée des habitants et des acteurs locaux qui
ont contribué au PADD est d'aller vers un éco-quartier.
• L'Aire de mise en valeur de l'Architecture et du
Patrimoine (AVAP) : cette servitude d'utilité publique
qui s'impose au PLU permet de préserver des ensembles
à caractères patrimonial et paysager. Elle constitue un
inventaire exhaustif du patrimoine et lie la collectivité
et l’État sur la base de règles urbaines, architecturales
et paysagères claires. Développement durable et
préservation du patrimoine partagent de nombreux
points communs. C'est pourquoi, naturellement, les
orientations de l'Agenda 21 trouvent un écho dans
l'application de l'AVAP à travers différents exemples :
inciter à la requalification des chais (fiche-action n°28),
réaménager les quais (fiche-action n°30) ou identifier
le bâti de caractère inoccupé à valoriser en utilisant
l'inventaire du patrimoine (fiche-action n°36).
COGNAC LE MAG - decembre 2013 - N°53
P 24 > Agenda 21
• Le label Ville d'art et d'histoire : la Ville de Cognac a
obtenu en janvier 2012 le label « Villes
et Pays d'art et d'histoire » attribué
par le Ministère de la Culture et de
la Communication. Dans le cadre de
la démarche d'élaboration du dossier
de candidature de la Ville à ce label,
un ou deux membres de chacun des 5
Conseils de Quartiers ont été intégrés
au Comité de Pilotage et aux groupes de travail. Ce label
qualifie des territoires (communes ou regroupements de
communes) qui s'engagent dans une démarche active
de connaissance, de conservation, de médiation et de
soutien à la qualité architecturale et du cadre de vie. Il
s'agit d'un label qui met en avant la volonté de la Ville de
faire découvrir le patrimoine, entendu au sens large (bâti,
naturel, industriel et mémoriel), à ses habitants en priorité
et aux touristes. Le service « Ville d'art et d'histoire »
ainsi créé organise des animations, des visites, des
ateliers, tout au long de l'année, afin de concourir à
une meilleure appropriation par les habitants de leur
cadre de vie. Ces animations et projets de mise en valeur
s'inscrivent dans l'Agenda 21, notamment dans les actions
43 et 44.
Agenda 21 < P 25
• le Contrat Local de Santé (CLS) : la Ville et le CCAS se
sont engagés aux côtés de l'Agence Régionale de Santé
(ARS) Poitou-Charentes dans l'élaboration d'un Contrat
Local de Santé associant également l’État et le Conseil
Général de Charente. Celui-ci s'inscrit dans les priorités
régionales de Santé mais aussi dans les orientations
définies par la Ville dans ce domaine. La signature
de ce CLS est intervenue le 12 septembre 2013. Certains
des axes et projets inscrits dans ce contrat relèvent
également du programme d'actions de l'Agenda 21 de la
Ville. L'action n° 34 de l'Agenda 21 « inciter à l'installation
de professionnels de santé, notamment grâce à un
équipement de type « centre de santé pluridisciplinaire »
est également inscrite dans le CLS.
- La distribution d'un kit de fournitures scolaires a
été mise en place à la rentrée 2011-2012 pour l'ensemble
des élèves des classes élémentaires de la ville, dans
une recherche d'égalité entre tous les enfants qui
fréquentent les écoles de la commune.
- La distribution de casques vélo aux enfants des
classes de CP de la ville a été mise en œuvre dès 2008.
Cette action a pour objectifs d'améliorer la sécurité des
enfants tout en incitant à l'usage du vélo en ville.
Cela représente plus de 200 casques qui sont distribués
chaque année.
• Les actions « éducation-jeunesse » : le pôle « éducationjeunesse » de la collectivité a été mis en place suite aux
élections municipales de 2008, avec un objectif affirmé
de cohésion entre les services de ce pôle et de cohérence
des projets portés en direction de la petite enfance et
des jeunes, avec notamment les actions suivantes qui
s'inscrivent dans les solidarités :
- La tarification de la restauration scolaire en
fonction des ressources des familles (écoles primaires
et maternelles) est appliquée depuis la rentrée 2010-2011.
Elle est calculée à partir du quotient familial de la CAF ; les
tarifs vont ainsi de 1 € à 3,57 € le repas pour les enfants
domiciliés sur Cognac. Cette action solidaire permet à
des enfants de familles défavorisées d'avoir accès à
un repas équilibré et répond à un réel besoin sur la
ville, attesté notamment par l'augmentation du nombre
COGNAC LE MAG - decembre 2013 - N°53
de repas à 1€ (d'environ 34% des repas en 2011 à plus de
39% en 2012). Ces tarifs calculés en fonction des revenus
des familles ont été étendus à l'accueil périscolaire depuis
2012.
Le FEDER et l'Etat soutiennent l'Agenda 21
Le Fonds européen de développement régional (FEDER) est un des instruments
financiers de la politique de cohésion de l’Union européenne de l’objectif
« Compétitivité régionale et emploi » dont la visée est de :
-
Renforcer la compétitivité et l’attrait des régions européennes en soutenant
l’innovation, la société de l’information, l’esprit d’entreprise, la protection de
l’environnement et la prévention des risques.
- Favoriser l’emploi, développer la formation et l’insertion professionnelle et lutter
contre les discriminations.
Le rôle du FEDER est de promouvoir l’investissement et de contribuer à réduire les déséquilibres entre les régions
de l’Union européenne.
La recherche, l’innovation, les questions environnementales et la prévention des risques représentent les
domaines prioritaires pour les financements FEDER. Son objectif est de renforcer la cohésion économique et
sociale en réduisant les disparités régionales.
COGNAC LE MAG - decembre 2013 - N°53
P 26 > Culture
Culture < P 27
La Collection - Cie Pernette
Rétrospective
Coup de Chauffe 2013
Parler de Coup de Chauffe, c'est évoquer un élément patrimonial majeur de la ville de Cognac. Ce festival fait partie de
l'univers de tout cognaçais par l'accumulation de souvenirs qu'il laisse dans les mémoires. Il est l'un des rendez-vous
que nous attendons chaque année lorsque l'heure de la rentrée sonne et que l'été offre ses derniers délices. Il est un
événement que la Ville souhaite protéger et favoriser dans son développement. Festival référent de la région
Poitou- Charentes, vitrine du CNAR, fort de la collaboration Avant-Scène - Centre National des Arts de la Rue, intelligemment
mise en place et entretenue par Jacques Patarozzi et Bruno de Beaufort, Coup de Chauffe peut et doit regarder droit
vers l'avenir.
La colère
Au cours de cette édition 2013, nous avons gravi des montagnes, regardé nos peurs et nos colères en face, nous avons
dansé, ri, partagé... En se plongeant dans le corps d’Elvis, en sillonnant les rues les yeux bandés, en regardant des bouchers
belges à l’œuvre, en entrant dans la danse de ce festival d'arts de la rue, connue et reconnue bien au delà des frontières du
territoire cognaçais... Le rendez-vous est pris pour fêter, l'année prochaine, les 20 ans d'un festival qui ouvre la
culture à tous et qui, au fil des ans, gagne encore un peu plus en maturité et en exceptionnalité !
La g ê n e
La joie
© Benoît Didier
La p e u r
Bobby et Moi - Cie Poc
La Montagne - Co
The Bal - Cie
François Ra
La tristesse
Le désir
The Color Of Time - Cie Artonik
scalou
Véga Brothers
llectif BIB
se Cie
villons - La Faus
Le Chant des Pa
Le Forum des assos - Cie Utopium Théâtre
COGNAC LE MAG - decembre 2013 - N°53
Dans le corps d'Elvis - Cie Aci
©Daniel Raoulas
d Kostik
COGNAC LE MAG - decembre 2013 - N°53
P 28 > Expressions – Opposition municipale
Expressions – Majorité municipale < P 29
Liberté, Égalité... Gratuité pour le transport public
Le transport public (Transcom) géré par la communauté
de communes est confié par délégation à la société
Transdev depuis 2011. Il ne décolle pas malgré de très gros
investissements, les usagers le boudent : réformons ce
système qui marche mal, appliquons la gratuité d'usage, les
bus seront utilisés !
Le budget a été doublé depuis 2010, il est de 1 057 332 euros
en 2012 ; mais le nombre d'usagers n'a guère évolué
(+11%).
Beaucoup de critiques demeurent, et malgré quelques
améliorations, le service rendu n'est toujours pas
suffisant.
Sur le plan financier les recettes de billetterie correspondent
à 44 301euros, soit 4,2% du budget. Ce qui signifie que
> pour
le service est financé à plus de 95% par les impôts
et taxes.
Nous payons déjà le bus par nos impôts !
La gratuité d'usage totale (billets gratuits pour tous)
mérite donc d'être étudiée sérieusement pour rendre le
service plus attractif.
D'autres villes ont déjà mis en place ce type de politique
avec beaucoup de réussite : à Châteauroux, à Bar-le-Duc, à
Aubagne... Tout le monde se félicite des avantages : plus
de fréquentation, apaisement des relations entre usagers
et chauffeurs, économies sur la gestion de la billetterie,
réappropriation du service par les usagers...
La gratuité d'usage c'est l'égalité de tous et la bonne
utilisation de nos impôts.
• http://16.lepartidegauche.fr
• mail : pg16-cognac@lepartidegauche.fr
• Brigitte Bonneau : 05 45 82 63 59
nous
joindre
36 millions d’euros
20 millions d’euros
8 millions d’euros
3 millions d’euros
5 millions d’euros
36 millions d’euros, auxquels il faut ajouter le coût de destruction de l’actuelle piscine et le réaménagement du site à la
charge du contribuable cognaçais. Alors que la réhabilitation, à moindre coût, de la piscine actuelle construite dans le cadre
du Parc François 1er, près de la base plein air, du camping et de nos écoles apparaît comme la solution la plus sage surtout
dans la conjoncture actuelle.
La construction d’un nouvel Hôtel de Communauté de Communes pour les élus de Grand Cognac
(Sur la zone d’activité de Montplaisir, loin du centre-ville et de ses commerces)
5 millions d’euros
Dans un peu plus de 3 mois de nouvelles équipes seront en place. Il est encore temps d’arrêter ces folies dépensières.
Suspendons pendant la période électorale toute décision qui engagerait des sommes irrécupérables !
joindre
• Cognac 2014
5, rue Jean Taransaud
16100 COGNAC
• 06 07 88 46 57
E-mail : belliot2014@sfr.fr
COGNAC LE MAG - decembre 2013 - N°53
Choisir les Vauzelles a tout
son sens.
Le coût serait moindre et l'aspect patrimonial de cette
piscine, où de très nombreux cognaçais ont appris à nager,
serait préserver. C'est ce que nous disent les tenants du
maintien sur le site actuel. Les mêmes défenseurs du
maintien s'appuient sur une dimension environnementale
pour vouloir rester sur place. Nous vous proposons une autre
version. Tout d'abord, partons des besoins : les scolaires
de Grand Cognac, sauf Cognac, 13 communes donc,
et ceux de Grande Champagne, n'ont pas accès à
l'apprentissage de la natation. Alors que les présidents
des communautés de communes, les maires souhaitent
qu'il en aille différemment, et sans doute parents et
enseignants.
Tout d'abord, le site des Vauzelles comporte déjà un
complexe multisports avec le basket-ball, le handball
et la gym, sans compter toutes les compétitions d'autres
sports qui s'y déroulent tout au long de l'année. Tout
proche se trouve le stade d'athlétisme. Aux Vauzelles,
la piscine deviendra centre aquatique, ne sera plus
municipale, mais deviendra intercommunautaire
avec la participation aux frais de fonctionnement de
la Grande Champagne.
Pour une raison toute simple : la piscine couverte ne le
permet pas par manque de lignes d'eau. Les clubs sportifs
du cognaçais et les utilisateurs actuels de la piscine se
disputent les créneaux horaires et lignes d'eau. La piscine
d'hiver est à saturation.Qui plus est elle est dans un
tel état qu'il n'y aura qu'une chose à faire : la démolir.
A quelques mois des élections municipales et communautaires, le maire sortant vote pour les projets pharaoniques de
Grand Cognac. Il va nous endetter pour 20 ans et provoquer une augmentation massive de la fiscalité locale. Le choix
exclusif d’équipements à vocation ludiques ou de confort pour les élus va s’effectuer au détriment des moyens financiers
nécessaires pour accompagner le développement économique et attirer de nouveaux emplois.
> pour nous
Pourquoi ne pas réhabiliter
le site actuel ?
Pourquoi n'est-ce pas possible
aujourd'hui ?
ALERTE : « Suspendons
ces folies dépensières ! »
• La réalisation d’un Pôle ludique aux Vauzelles et ses aménagements induits
• Complexe aquatique (en remplacement de la piscine du Parc François 1er)
• Aménagements urbains (accès, parkings…)
• Super club house
• Transfert des terrains de Football de la Belle Allée à Châteaubernard
Pourquoi un centre aquatique aux Vauzelles ?
• 06 07 31 69 05
E-mail : jerome.mouhot@orange.fr
• Mairie : bureau de l’opposition
le jeudi de 10h à 12h (téléphoner
pour prendre rendez-vous)
Quant à la piscine d'été, qui n'est utilisable que 2 mois
par an, son état n'est guère meilleur. Les gradins sont
à détruire parce que fissurés et dangereux. Le réseau
d'eau est obsolète et des fuites d'eau importantes
sont régulièrement détectées.
Ceux qui imaginent que rester sur place permettra
de conserver le patrimoine font fausse route. Toute
construction
nouvelle
remettra
en
cause
obligatoirement l'existant. Par ailleurs, nous sommes
sur un site classé depuis 1943. Ce qui veut dire pas de
possibilité d'extension et donc pas de possibilité
d'accroître la surface de nage et de loisirs ni celle
pour les parkings : l'accès sera encore plus difficile pour
tous ceux qui viendront de communes éloignées.
Enfin, les travaux nécessiteraient la fermeture de
l'ensemble pendant 2 ans. Le projet initial ne prévoyait
pas de dimension environnementale. Nous étions déjà
à 10,73 millions d'€ en 2006 et aujourd'hui nous sommes
à 12,6 millions d'€ soit un différentiel de 2 millions d'€, 7
ans après. Le projet d'aujourd'hui n'est donc pas en
contradiction avec le précédent.
Prévisions de fréquentation :
100 000 entrées publiques/an.
+ 41 000 scolaires/an sur Grand Cognac.
+ 15 000 sportifs et associatifs/an.
Les Vauzelles ont vocation à devenir un grand pôle
ludique et sportif, où l'on pourra trouver un bowling
si un investisseur privé est prêt à s'y engager
et/ou d'autres animations ludiques. N'ayant plus
de contraintes d'espace, la surface de nage va être
multipliée par 3. L'été, le bassin d'hiver sera ouvert pour
que l'on puisse au choix faire des longueurs à l'intérieur ou
profiter du grand bassin d'extérieur.
Dans le nouveau centre, les espaces de nage, de jeux et de
bien-être ou de remise en forme seront tels que, quel que
soit le temps, il y aura du monde. En ce qui concerne le
prix, l'engagement de Grand Cognac est que le prix
d'entrée ne soit pas supérieur à 4 €, pour ce qui est
de l'espace nage et loisirs. La gestion se fera en régie et
nous ferons ce à quoi nous nous sommes engagés.
Pour ce qui est de l'environnement deux points très
importants sont à noter :
• Une chaudière bois chauffera le centre aquatique, le
complexe multisports des Vauzelles, le Lycée Louis
Delage, le collège Félix Gaillard et sans doute encore
d'autres partenaires.
• Cela permettra également, par le creusement de
noues, de répondre en partie à la problématique
des eaux pluviales que subissent les cognaçais grâce
à un accord entre Grand Cognac et les communes de
Chateaubernard et Cognac. Reste l'espace mutualisé pour
l'ensemble des clubs intervenant aujourd'hui et demain
sur le site. Bureaux, salles de réunion, club house mais
aussi salle de musculation.
Enfin, dans les critiques, revient souvent le fait que dans
cette période de crise, il ne faudrait pas investir. Moins
d'investissements, c'est moins de travail, c'est moins
d'emplois. Mais Grand Cognac a des moyens que Cognac n'a
plus. Alors, oui, nous avons besoin, après des années
d'attente et de frustration, d'un centre aquatique
de qualité aux Vauzelles qui sera accessible au plus
grand nombre tout en répondant aux besoins du
territoire cognaçais.
Les élus de La Majorité
COGNAC LE MAG - decembre 2013 - N°53
P 30 > Agenda culturel
Agenda culturel < P 31
Bibliothèque municipale
• Section adulte
• Jeudi 12 décembre de 14h30 à 16h30. Atelier lecture
au Cep'Age. Échanges sur les différentes lectures des
participants, avec une intervenante de la bibliothèque
municipale de Cognac. Conseils et suggestions de
lectures. Sur inscription. Contact : Mme Cécile Barbotte au
05 45 36 55 20.
• Jeudi 19 décembre de 14h à 17h et de 19h à 22h. Atelier
d’écriture à la bibliothèque.
• Mercredi 11 décembre à 10h30. Histoires racontées sur
les thèmes de « L'hiver et de Noël ». Pour les enfants à
partir de 3 ans. Entrée libre.
• Samedi 14 décembre. Rencontre avec Nicolas Poupon,
auteur-illustrateur de « Fleur de géant ». À 10h30 :
rencontre-lecture avec les enfants. À 14h30 : rencontre
tout public, suivie d’une séance de dédicace.
Entrée gratuite, inscription conseillée.
• Vendredi 13 décembre - 21h
• Dimanche 15 décembre - 17h
Tarif adhérent : 17€ / Tarif location : 20 € // Sur place : 22 €
BIFFY CLYRO
Tarif adhérent : gratuit / Tarif location : 3 € // Sur place : 5 €
EPIQ
Gratuit
LA WEST ROCK SCHOOL
• Mercredi 12 mars - 21h
Tarif adhérent : 22 € / Tarif location : 25 € // Sur place : 27 €
PATRICE – The rising of the son
• Mercredi 18 décembre à 10h30. Histoires racontées sur
les thèmes de « L'hiver et de Noël ». Pour les enfants à
partir de 3 ans. Entrée libre.
• Mercredi 18 décembre. Le Père Noël passera à la
Bibliothèque lors de sa tournée matinale. Venez le
rencontrer au pied du sapin !
• Section jeunesse
• Jeudi 12 décembre - 21h
• 
Jusqu’au 4 janvier 2014.« Fleur de géant ».Une
exposition ludique et interactive afin de faire
pénétrer les visiteurs-lecteurs dans l’univers du livre de
Nicolas Poupon. À découvrir en famille, à partir de 4 ans.
Entrée libre.
Informations & Réservations
Dans tous les points de vente habituels et sur www.westrock.org
Tél. 05 45 82 48 06 / Info@westrock.org / 33 rue des Gabarriers 16100 COGNAC
Les coups de cœur de l’Avant-Scène
decembre
Musées
Jeudi 12 / 19h
Musée d'art et d'histoire
Le dossier Un Mois, Une œuvre est consacré à l'enfance
au fil des collections.
• 7 décembre : entrée gratuite de 14h à 17h30.
• 8 décembre : entrée gratuite de 14h à 17h30.
• 18 décembre 15h : atelier créatif autour des cartes de
vœux suivi d'un goûter, gratuit sur réservation au 05 45 32
66 00, jeune public 6/11 ans.
Musée d'art et d'histoire - 48 bd Denfert-Rochereau
16100 Cognac. Horaires du musée du 1er au 31 décembre :
tous les jours de 14h à 17h30, fermeture hebdomadaire
le mardi.
Salle d'exposition des Musées
XO. 3 femmes. L'exposition
XO.3 femmes est une création
originale qui réunit les oeuvres
de 3 femmes artistes à l'issue
de leur séjour en résidence
à Cognac au printemps 2013.
Caty Banneville, Laurence
Innocenti et Marie-Céline
Nevoux-Valognes nous livrent
une série d'instantanés de leur
perception artistique. Leurs
interprétations,
résolument
contemporaines, constituent
un carnet de voyage tout en
contrastes, à découvrir jusqu'au
COGNAC LE MAG - decembre 2013 - N°53
26 janvier 2014. Un catalogue est édité à l'occasion de
cette exposition. Entrée libre.
Musée des arts du cognac
• 7 décembre : Entrée gratuite - visite libre des collections
de 14h à 17h30.
A 15h : Visite guidée dans le cadre de l'opération
« Distilleries en fête » parcours thématique historique
depuis la naissance du vignoble jusqu'à la création de
l'alambic. Durée 45 min – 2€,14h-17h30.
• 8 décembre : Entrée gratuite - visite libre des collections
de 14h à 17h30.
A 15h : Visite guidée dans le cadre de l'opération
« Distilleries en fête » parcours thématique historique
depuis la naissance du vignoble jusqu'à la création de
l'alambic. Durée 45 min – 2€,14h-17h30.
Musée des arts du cognac – Les Remparts, place de la
Salle Verte 16100 Cognac. Horaires du musée du 1er au
31 décembre : tous les jours de 14h à 17h30, fermeture
hebdomadaire le lundi.
Les deux musées et la salle
d'exposition seront fermés
le 25 décembre 2013
et le 1er janvier 2014
« FRATER » suivi de « W POUR LUI »
Cie Adequate
> Danse
La pièce « Frater » est un trio
questionnant les rapports à l’intérieur
d’une fratrie ; à la fois le reflet d’une
cellule familiale et le décryptage
corporel des relations fraternelles. «
W pour lui » est la création 2013 de la
compagnie Adéquate : un solo à propos
de l’image de soi et de celle que l’on
reflète, invitant l’œil du spectateur
à tenter de modifier sa « première
impression » et ainsi interroger la
perception que l’on a de nous-mêmes
et celle que les autres nous renvoient.
Jeudi 12 / 20h30
Mardi 17 / 20h30
« SLOW DEVANT »
Cie La Cavale
> Danse
Partie d'un constat sur l'accélération
du monde, la compagnie convie trois
interprètes féminines à se mettre en
jeu dans une prise de parole spontanée
autour d'un questionnement sensible
sur nos rythmes d'actions.
Slow devant
© julie-coutant
Bibliothèque Centre-ville
Programmation West Rock
JANVIER
Samedi 11 / 20h30
« LAURA CAHEN »
Laura Cahen
> Musique
Des chansons aux racines folk et aux
inflexions swing, qui parlent d'amour,
forcément, avec humour, mais pas que.
Il faut dire que ce brin de fille brune
à la voix de velours brut et aux rimes
à rebrousse-poil possède plusieurs
facettes : aussi fan de Boby Lapointe
que de Keren Ann, elle est capable de
chanter du Billie Holiday dans les hôtels
quatre étoiles comme de reprendre
Camille dans les bistrots du coin.
Jeudi 23 / 20h30
« SMASHED »
Cie Gandini Juggling
> Cirque
Costume cravate et petite robe noire, ils
ont fait de l’élégance un brin surannée,
leur marque de fabrique. Les neuf
jongleurs virtuoses manient les pommes
ou la vaisselle – comme d’autres les
massues – dans un jeu de chaises
chorégraphié, hommage à la grande
Pina Bausch. Du jonglage délirant et
pince-sans-rire de haute volée.
Réservez vos places !
Billetterie au 05 45 82 32 78 et / ou par mail :
resa@avantscene.com
Du mardi au vendredi, de 13h30 à 18h30
Mardi 28 / 20h30
« L'ÉGARÉ »
Cie Créature
> Marionnette
Cette pièce librement adaptée du
roman « L’île » d’Armin Greder donne
à voir trois personnages qui vont
se souvenir de ces instants de vie
partagés avec cet homme arrivé un
matin, échoué sur la plage de leur
île ; là où les courants et le destin
avaient conduit son radeau. Cet égaré
si différent qui déclencha par sa seule
présence l’impensable.
« WOYZECK (JE N'ARRIVE PAS
À PLEURER) »
Extime Cie
> Théâtre
« Woyzeck » est une histoire d'amour, le
récit tragique d'un drame passionnel.
Le metteur en scène Jean-Pierre Baro
reprend le texte de Georg Büchner
pour raconter l'histoire de son propre
père, travailleur immigré sénégalais
arrivé en France dans les années 1960.
Une pièce forte.
COGNAC LE
COGNAC
MAG - decembre
LE MAG - decembre
/ janvier 2013 - N°53
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising