Les seniors et l`intérim - Observatoire du Travail Temporaire

Les seniors et l`intérim - Observatoire du Travail Temporaire
M a r s 2007
Le s d o s s i e r s d e l ’O b s e r vato i re du Trava i l Te m po ra i re
Le s s e ni o rs e t l ’i nté ri m
C
réé dans le cadre de l’accord du 8 juillet 2004
relatif aux priorités et moyens de la formation
professionnelle dans le travail temporaire,
l’Observatoire du Travail Temporaire a pour
objectif de concourir, par ses travaux d’analyse,
à l’identification des changements qui affectent
ou sont susceptibles d’affecter les métiers et
les qualifications et, par voie de conséquence,
les besoins de formation des salariés des entreprises du travail temporaire.
56, rue Laffitte - 75320 Paris Cedex 09 Tél. 01 55 07 85 85 Fax 01 55 07 85 86
Le s d o s s i er s d e l ’O b s e r vatoi re d u Trava il Te m po rai re
. 05 46 34 02 46 . diagraphe.fr
•
M ai 2 0 0 7
Les
seniors
l’intérim
&
Les Seniors
& l’intérim
Les
Seniors
l’intérim
&
L’accord du 8 juillet 2004 relatif aux priorités et
moyens de la formation professionnelle a permis la
création de l’Observatoire du Travail Temporaire. Il a
pour objectif de participer, par ses travaux d’analyse,
à l’identification des changements qui affectent ou
sont susceptibles d’affecter les métiers, les qualifications et les besoins de formation des salariés des
entreprises de Travail Temporaire.
La présente étude s’intéresse aux Seniors intérimaires
de plus de 45 ans. Cet âge est l’âge plancher retenu
dans l’accord national interprofessionnel du 13 octobre
2005 relatif à l’emploi des Seniors en vue de promouvoir leur maintien ou leur retour à l’emploi. Par
Les travaux de l’Observatoire doivent permettre aux
entreprises ainsi qu’aux salariés permanents et intérimaires, de développer les parcours professionnels
et de favoriser la gestion prévisionnelle des emplois
et des carrières.
Seniors, nous entendrons donc ici les individus
de 45-64 ans.
L’Observatoire du Travail Temporaire a sollicité le
CREDOC pour réaliser cette étude sur les Seniors et
l’intérim durant l’année 2006. Elle repose sur des entretiens qualitatifs auprès d’intérimaires, d’entreprises
utilisatrices et d’entreprises de travail temporaire. Une
étude quantitative a suivi dont sont issus les résultats
présentés ici.
Les
dossiers de l’Observatoire du
Tr a v a i l Te m p o r a i r e
>
mars
2007
Les Seniors
& l’intérim
Méthodologie
l
L ’enquête quantitative a été réalisée entre le 1er et le 14 mai 2006 par téléphone,
auprès de 804 intérimaires et 305 demandeurs d’emploi âgés de plus de 45 ans,
représentatifs en ce qui concerne le sexe, l’âge, le secteur d’emploi et la PCS, sur
l’ensemble du territoire français.
l
L ’enquête qualitative a été réalisée entre avril et mai 2006, avec 82 entretiens
approfondis de 45 mn, en face à face.
>3
6 entretiens auprès d’individus :
- 12 travailleurs intérimaires ;
- 12 ex intérimaires en CDD / CDI ;
- 12 demandeurs d’emploi.
> 46 entretiens auprès d’entreprises :
- 34 entreprises utilisatrices (EU) ;
- 12 entreprises de travail temporaire (ETT).
> Les entretiens se sont déroulés dans quatre zones :
- Paris / Région parisienne ;
- Toulouse ;
- St Etienne ;
l
L a prospective à horizon 2015 a été réalisée à partir des données historiques
de l’Insee – enquêtes Emploi 1993, 1997, 2002. Le cadrage prospectif reprend les
hypothèses de l’étude de la DEPP sur l’emploi à horizon 2015.
L’évolution du nombre d’intérimaires repose sur une projection de la population
active par tranche d’âge et par secteur et sur une estimation des taux de recours.
(1) PCS : Professions et Catégories Sociales.
Nomenclatures des professions et catégories socioprofessionnelles (ex-CSP).
(1) DEPP : Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance.
Les Seniors
& l’intérim
L’intérim des Seniors
est un phénomène récent.
Si l’intérim s’est fortement
développé durant les années 1990,
passant de 292 000 intérimaires
Equivalent Temps Plein (ETP)
en 1995 à 458 000 en 1998,
celui-ci semble avoir atteint
un palier, voire une légère baisse en
2005, puisque les intérimaires
ne sont que 589 000 ETP
(source DARES).
Introduction
Les intérimaires Seniors, de 45 ans et plus, représentent 71 000 individus, soit 12% environ
de la population intérimaire, et connaissent une
progression plus forte que celle de l’intérim : le
Taux de Croissance Annuel Moyen (TCAM) des
intérimaires Seniors est de 11,6% sur la période
1990-1998, contre 7,4% pour l’ensemble des
intérimaires. Sur la période 1998-2004, le TCAM
des intérimaires Seniors reste de 5,3%, contre
2,3% pour le total des intérimaires.
L’intérim des Seniors, vers le maintien à l’emploi ?
Le taux d’activité des Seniors en France est
faible : 65,8% contre une moyenne de 70,7%
pour les 15-44 ans (INSEE, enquête emploi
2004). Le taux de chômage des 45-64 ans est
de même plus faible que la moyenne nationale :
6,9% contre 10% en 2004. Cette contradiction
apparente s’explique par l’exclusion des Seniors
du monde du travail – et de la recherche d’emploi –
lorsque ces derniers perdent leur emploi.
Aussi l’intérim peut-il apparaître comme un
moyen de retour ou de maintien dans l’emploi de
la population des Seniors. Cela est surtout vrai
passé 50 ans : le marché du travail est difficile
pour les Seniors après cet âge charnière.
Les
Il existe un cap symbolique de la cinquantaine,
ce que reconnaissent les Seniors, mais aussi les recruteurs et responsables d’entreprises utilisatrices :
passé cet âge, les Seniors sont symboliquement
vus comme sur la fin, ce qui n’est pas le cas pour
un individu de 48 ou 49 ans.
En pratique, le vrai cap est celui de 55 ans :
passé cet âge, le nombre d’actifs – intérimaires,
mais aussi dans l’ensemble de la population
française – chute fortement ; l’âge moyen du
départ à la retraite en France, autour de 58 ans
explique cette rupture.
Plusieurs raisons, rappelées tant par les intérimaires
que par les Entreprises Utilisatrices, expliquent ce
moindre recours aux intérimaires Seniors.
dossiers de l’Observatoire du
Tr a v a i l Te m p o r a i r e
>
mars
2007
Les Seniors
& l’intérim
Sommaire
Partie
1
Données de cadrage
Démographie................................................................................................................................................................................................ page 6
Situation professionnelle et activité des Seniors.................................................................. page 7
L’exemple des autres pays................................................................................................................................................... page 8
Partie
2
Présentation de l’intérim
La population intérimaire.................................................................................................................................................... page 10
Cartographie des intérimaires Seniors....................................................................................................... page 12
Partie
Partie
3
4
Typologie des intérimaires Seniors. ................................................................................................. page 14
Quelle image de l’intérim ?
Le regard des Seniors intérimaires sur l’intérim. ..................................................................... page 20
Le regard des Seniors n’ayant jamais été intérimaires
sur l’intérim....................................................................................................................................................................................................... page 26
Partie
5
Le regard des entreprises utilisatrices
Avantages de l’intérim. .............................................................................................................................................................. page 28
Les avantages des Seniors intérimaires.................................................................................................... page 30
Un discours neutre ou positif face à l’âge et l’âge
pourrait même parfois constituer un avantage....................................................................... page 31
Une attitude a priori défavorable pour les Seniors …
… mais une attitude qui pourrait changer peu à peu. ............................................... page 32
Partie
6
Les relations ett - Seniors intérimaires
L’image des Seniors par les entreprises de travail temporaire.................... page 34
La relation avec les ETT vue par les intérimaires Seniors. ..................................... page 35
Partie
7
La mission d’intérim
L’avis des intérimaires Seniors. ................................................................................................................................... page 40
L’intensité de l’emploi des Seniors intérimaires....................................................................... page 42
Conclusion...................................................................................................................................................................................................................................................................... page 46
L e s S e n i o r s & l ’ i ntérim
Données
de
cadrage
1
Partie
Les Seniors
& l’intérim
Démographie
En 2006, les Seniors de 45 à 64 ans représentent 21% de la population française, soit
12,4 millions d’individus. Cette population est parfaitement homogène en termes de
sexe : 49,2% d’hommes pour 50,8% de femmes.
Pyramide
de la population française en
2006
Nous pouvons observer le vieillissement de la société française par la part
importante que représentent les 60 ans
et plus : 21%, soit autant que les 45-59
ans. Cela est d’autant plus important
que cette population est dans sa très
grande majorité inactive. Etant donné
l’allure de la pyramide des âges, le
papy-boom n’en est qu’à ses débuts, et
le vieillissement sera plus visible dans
les années 2010 / 2020.
30
25
20
15
Source : Insee, prévisions 2002
10
5
0 Evolution de la part des 45-64 ans dans la population française
25%
23,2%
24,7%
26,5%
26,5%
26,2%
25,2%
2010
2015
2020
2025
24,6%
20%
15%
10%
5%
0%
2000
2005
55 à 64 ans
45 à 54 ans
Source : Insee, prévisions 2002
2030
A l’horizon 2010, les 45-64 ans devraient
représenter plus de 26% de la population française. La proportion des 45-64
ans devrait se réduire à partir de 2020
pour retrouver en 2030 leur poids de
2005, soit 24,6%. Cette évolution est relativement faible : seulement 3 points
en plus, quand dans le même temps la
part des plus de 65 ans passera de 16%
en 2000 à 21% en 2020. Les 45-64 ans
verront leur nombre croître jusqu’en
2020, passant de 14,8 millions en 2005
à 16,4 millions en 2020, puis celui-ci se
réduira pour atteindre 15,7 millions en
2030.
1 Données de cadrage
Situation professionnelle et activité
des Seniors
Population
active et taux de chômage par âge en
2004
Population active, en milliers
Taux de chômage
4 000
3 761
27,0%
30%
3 887
3 828
3 679
3 500
3 447
25%
3 189
3 000
Avec un taux de chômage de 22%, les
15-24 ans déstabilisent la moyenne
française. Si l’on prend l’ensemble des
25-64 ans, nous obtenons un taux de
chômage de 8,5% en 2004, auquel il paraît plus raisonnable de comparer celui
de 6,9% des Seniors de 45 à 64 ans.
20,7%
L’activité diffère selon le sexe : le taux
d’activité des 45-64 ans, qui est de
65,8% dans l’ensemble, est plus important pour les hommes. Les hommes
Seniors actifs le sont à 71,2% (pour une
moyenne masculine de 74,5% chez les
15-64 ans), quand les femmes Seniors
affichent un taux d’activité de 60,5%
(contre une moyenne féminine de
63,4% pour l’ensemble de cette population).
20%
2 500
2 381
2 197
2 000
15%
12,5%
1 500
9,4%
8,9%
7,9%
1 000
7,4%
6,4%
10%
7,4%
5,2%
599
500
379
0
5%
0%
15 à 19
ans
20 à 24
ans
25 à 29
ans
30 à 34
ans
35 à 39
ans
40 à 44
ans
45 à 49
ans
50 à 54
ans
55 à 59
ans
60 à 64
ans
Source : Insee, «enquête Emploi» 2004
Répartition
de la population des
45-64
ans selon le sexe,
l’âge et la catégorie d’activité
Hommes
100%
90%
5,9%
5,1%
8,4%
6,2%
80%
1,6%
Femmes
18,3%
24,8%
22,7%
33,4%
6,1%
70%
11,1%
60%
4,6%
6,1%
1,1%
88,9%
83,8%
30%
39,8%
48,6%
7,2%
4,1%
50%
40%
51,1%
75,6%
70,1%
59,5%
48,8%
20%
38,2%
0,8%
10%
0,7%
14,7%
0%
45 à 49
ans
50 à 54
ans
Le taux d’activité reste plus important
pour les hommes que pour les femmes,
quelle que soit la tranche d’âge. En
termes d’âge, nous observons une
forte diminution de l’activité à partir
de 55 ans : il existe un seuil important
à cet âge-là, et non à 50 ans, âge traditionnellement cité comme passage à la
séniorité par les hommes du marketing(1).
55 à 59
ans
Autres inactifs
60 à 64
ans
Retraités
12,5%
45 à 49
ans
Chômeurs
50 à 54
ans
55 à 59
ans
60 à 64
ans
Actif occupé
Source : Insee, prévisions 2002
(1) JP Tréguer, le Senior Marketing, Dunod, 2002.
Les
dossiers de l’Observatoire du
Tr a v a i l Te m p o r a i r e
>
mars
2007
Les Seniors
& l’intérim
15-24 ans
L’exemple des autres pays
15-24 ans
29
Italie
Taux d’activité
Suède
en
2005,
15-24
15-24 ans
25-54 ans
29
Italie
Royaume-Uni
Union européenne (15 pays)
Portugal
Espagne
Suède
Allemagne
Espagne
Royaume-Uni
Union Européenne (15 pays)
55-64
Hommes
ans
64
Femmes
82
37
France
Suède
Italie
Espagne
22
38
Union Européenne (15 pays)
46
Allemagne
Portugal
Espagne
30
Hommes
37
France
Suède
Italie
22
Hommes
62
68
69
30
61
62
63
49
Royaume-Uni
68
69
Suède
Hommes
76
57
46
Portugal
79
44Femmes
43
Allemagne
93
80
61
43
38
Union Européenne (15 pays)
Espagne
75
49
Femmes
92
92
Femmes
63
Royaume-Uni
55-64 ans
69
57
43
France
Allemagne
91
87
92
43
44
Hommes
ans
77
Royaume-Uni
64
76
94
94
92
75
Union Européenne (15 pays)
79
Allemagne
Union Européenne (15 pays)
Allemagne
Femmes
37
France
Italie
93
80
France
Hommes
22
43
44
38
57
43
46
92
87
92
69
Espagne
91
91
82
Suède
55-64 ans
65
Femmes
Portugal
94
Source
: Eurostat
91
Portugal
55-64 ans
25-54 ans
47
77
79
Hommes
53
59
Italie
Royaume-Uni
Allemagne
Italie
65
77
91
51
6449
91
44
51 82
92
43
52
87
92
47
6953
92
59
65
75
93
Femmes
80
94
Suède
Italie
25-54 ans
59
39
39
Portugal
Royaume-Uni
France
25-54
53
34
43
Femmes
Hommes
52
Royaume-Uni
52
47
51
47
Allemagne
51
51
49
43
Espagne
49
43
ans
Allemagne
France
47
44
44
Union européenne (15 pays)
51
selon les pays
Espagne
47
Suède
43
Union européenne (15 pays)
43
39
Portugal
39
Portugal
39
34
France
39
34
France
29
Italie
61
L’accèsPortugal
à l’emploi des 55-64 ans est 62
30 dans la
significativement
plus faible
Espagne
63
plupart des pays européens que49
celui
Royaume-Uni
des 25-54 ans. C’est particulièrement le 68
69
cas de laSuède
France, qui est très concentrée
sur la tranche 25-54 ans.
Hommes
Femmes
76
94
94
L e s S e n i o r s & l ’ i ntérim
Présentation
de
l’intérim
2
Partie
0,6%
10
Les Seniors
Agriculture
32,9%
& l’intérim
Tertiaire
45,8%
La population intérimaire
Industrie
La population intérimaire est une population fortement masculine : les femmes
comptent pour seulement 28% des intérimaires en 2005 d’après la DARES(1),
une proportion relativement stable dans le temps – elles étaient 25% en 1995.
20,6%
Construction
L’intérim présente des spécificités sectorielles. Il concerne
majoritairement des métiers peu qualifiés dans l’industrie
et la construction.
Aussi le tertiaire pèse-t-il seulement pour 33% de l’intérim,
contre 72,3% dans l’ensemble de la population, quand
Répartition
l’industrie, 1er employeur de l’intérim, embauche 45,8%
des intérimaires, suivis par la construction, avec près de
21% des intérimaires.
Ces deux secteurs représentent respectivement 6,4% et
17,1% de la population active occupée.
sectorielle de l’intérim et de la population active occupée
Population
intérimaire
(2005)
Population
0,6%
0,3%
Agriculture
32,9%
Non renseigné
Tertiaire
active occupée
(2004)
3,9%
Agriculture
6,4%
Industrie
17,1%
45,8%
Construction
Industrie
20,6%
72,3%
Construction
Tertiaire
Source : DARES, Insee Enquête Emploi
Cette structure sectorielle a de fortes conséquences
sur la répartition par âge de l’intérim. L’industrie et la
construction sont des secteurs ayant recours à des intéri-
(1)DARES : Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques.
0,3%
Non renseigné
3,9%
Agriculture
6,4%
Industrie
maires pour des postes ne nécessitant pas de formations
qualifiées. Il s’agit principalement de jeunes gens.
11
2 Présentation de l’intérim
Source : Insee, «enquête Emploi» 2004
L’industrie apparaît comme une porte d’entrée sur le marché du travail pour des jeunes hommes faiblement qualifiés.
Le fait se vérifie aussi dans le secteur de la construction.
Le secteur tertiaire nécessite plus de compétences techniques et informatiques que ne possèdent pas toujours les
intérimaires Seniors, ce qui explique la plus forte proportion de jeunes intérimaires dans ce secteur.
Nous observons une grande différence avec la moyenne nationale, puisque les intérimaires du secteur tertiaire sont
majoritairement des hommes, à 60%, quand le secteur tertiaire en France emploie principalement des femmes, à 54%.
Pyramides
des âges dans l’industrie en
Hommes
Pyramide
Population
Population
intérimaire
active occupée
Hommes
Femmes
des âges dans la construction en
Hommes
Pyramide
2004 ( Source : Insee, «enquête Emploi» 2004 )
Femmes
2004 ( Source : Insee, «enquête Emploi» 2004 )
Population
Population
intérimaire
active occupée
Femmes
Hommes
des âges dans le tertiaire en
Femmes
2004 ( Source : Insee, «enquête Emploi» 2004 )
Population
Population
intérimaire
active occupée
Femmes
Hommes
Femmes
Hommes
Les
dossiers de l’Observatoire du
Tr a v a i l Te m p o r a i r e
>
mars
2007
12
Les Seniors
& l’intérim
100
80
Cartographie
des intérimaires Seniors
60
Les intérimaires Seniors, âgés de 45 à 64 ans, représentent 70 969 intérimaires
40
(données Insee enquête emploi 2004). Ce sont de jeunes Seniors : 81% ont moins
de20
55 ans, contre 71,6% pour l’ensemble de la population active.
0
Répartition
par âge des intérimaires
100%
4,7%
2,2%
90%
16,6%
80%
23,7%
70%
120
100
34,6%
50%
40%
80
30%
60
10%
40
PCS
100%
90%
80%
70%
45 à 49 ans
47,9%
20%
37%
0%
Intérimaires
70 969
Population
active
12,4 millions
Nous pouvons supposer que les intérimaires
Seniors, travaillant à des postes majoritairement
peu qualifiés, ont commencé à travailler jeunes.
Sous réserve d’avoir obtenu toutes leurs annuités,
ils peuvent donc prendre leur retraite plus tôt que
la moyenne française.
Ces intérimaires Seniors progressent le plus au
sein de l’intérim depuis une dizaine d’années.
Enfin, en termes de catégories socioprofessionnelles, les intérimaires Seniors, à l’image de
l’ensemble des intérimaires, se retrouvent avant
tout parmi les ouvriers et les employés.
Source : Insee Enquête Emploi 2004
comparées des intérimaires et de la population active
3,4%
2,1%
10,9%
12,3%
12,1%
10,5%
60%
4,3%
8,5%
16,4%
22%
50%
40%
55 à 59 ans
50 à 54 ans
20
0
60 à 65 ans
33,3%
60%
Seniors
74,1%
74,7%
30%
27,3%
20%
10%
0%
Intérimaires Intérimaires
45 ans et plus
2,7%
5,9%
14,4%
23,3%
28,8%
21,5%
24,8%
Population
active
de 45 ans
et plus
Population
active
Agriculteurs
exploitants
Artisans,
commerçants,
et chefs
d'entreprise
Cadres
et professions
intellectuelles
supérieures
Professions
intermédiaires
Employés
Ouvriers
La forte progression des Seniors dans l’intérim n’a
pas changé, en profondeur, la structure des
emplois.
L’intérim reste avant tout industriel ou BTP, en recrutant des ouvriers, et non des cadres : quand bien
même les niveaux de qualification des intérimaires
tendent à augmenter, l’offre de métiers en intérim
reste dirigée vers des postes peu qualifiés. L’intérim
propose peu d’emplois de niveau cadre, bien que
ces emplois soient en très forte croissance :
+11,4% par an en moyenne entre 1995 et 2005
selon les données DARES.
En 2004, les cadres représentaient 2,1% des
intérimaires, proportion passant à 3,4% pour les
intérimaires Seniors.
Agriculteurs exploitants
Artisans, commerçants, et chefs d'entrepris
Cadres et professions intellectuelles supér
Source : Insee «enquête Emploi» 2004
L e s S e n i o r s & l ’ i ntérim
Typologie
des
intérimaires
Seniors
3
Partie
14
Les Seniors
& l’intérim
Typologie des intérimaires Seniors
Les entretiens approfondis réalisés auprès des 24 intérimaires et ex-intérimaires
Seniors ont permis la construction d’une typologie des intérimaires en quatre
catégories. Celle-ci a pu être ensuite vérifiée dans l’étude quantitative.
La typologie repose sur trois axes :
• Histoire professionnelle
• Objectifs
quel a été le déroulement de la
carrière des intérimaires ? Ont-ils
eu une carrière linéaire, avec peu
d’employeurs ? Quel niveau de responsabilité ? Ceci doit permettre
d’évaluer, de manière qualitative, la
réactivité d’un intérimaire, sachant
qu’une personne ayant eu de nombreux employeurs durant sa vie sera
plus souple et plus adaptable.
rester en intérim ou obtenir un CDI,
ces questions déterminent l’attitude
par rapport au travail qu’ont les intérimaires. Ils peuvent être plus ou
moins motivés par rapport à leur
travail en intérim.
Typologie
des intérimaires
•
Comportement
en intérim et dans
la recherche d’emploi
nous avons évalué les chances de
succès des différentes catégories
d’intérimaires d’atteindre les objectifs
fixés – comme retrouver un CDI ou
rester en intérim.
Seniors
Intérimaires
« Professionnels »
/ par choix
Intérimaires
entrepreneurs
Intérimaires
hédonistes
Intérimaires
de circonstance
Histoire
professionnelle
Beaucoup
d’employeurs
CDI / CDD / Intérim
Peu ou beaucoup
d’employeurs
Beaucoup
d’employeurs
CDI / CDD / Intérim
Peu d’employeurs
CDI
Objectifs
Trouver un emploi,
tous contrats confondus (CDI / CDD /
Intérim)
Créer son entreprise
Changer de secteur /
de métier
Aménager un travail
à temps partiel
pour dégager
du temps libre
Trouver un CDI
uniquement
Chances
de succès
Fortes
Moyennes / fortes
Moyennes / fortes
Faibles / moyennes
Très forte motivation
Profite
des opportunités
Motivation moyenne
Ne cherche pas
nécessairement
un CDI
Motivation
déclinante avec l’âge
Intérim utilisé
comme un tremplin
vers le CDI
Attitudes
professionnelles
Forte motivation
dans l’intérim
Cherche aussi un CDI
Source : CREDOC, Enquête OTT
15
3 Typologie des intérimaires Seniors
L’étude quantitative a permis de valider la typologie esquissée précédemment, à travers les réponses à huit questions
déterminantes.
Les réponses ont été affectées d’un score, sachant qu’une question valait triple, considérée comme facteur différenciant
de chaque catégorie d’intérimaire :
Intérimaires
« Professionnels »
/ par choix
Intérimaires
entrepreneurs
Intérimaires
hédonistes
Intérimaires
de circonstance
0à6
0à7
ou plus
0à7
ou plus
0à3
2 - Pour quelle raison PRINCIPALE,
selon vous, est-ce que vous n’avez
pas trouvé un contrat de type CDI ?
n’en veux pas
Peu d’offres,
pas d’expérience,
trop âgé, maladie,
a déjà un CDI
n’en veux pas
Peu d’offres,
pas d’expérience,
trop âgé, maladie,
a déjà un CDI
3 - Aujourd’hui, pour la suite de votre
vie professionnelle, vous souhaitez :
trouver un CDI
OU continuer
à travailler
en intérim
Créer
son entreprise
Travailler
en intérim
OU prendre
sa retraite
0à2
0 ou 1
0
3 ou plus
5 - Quelle est la raison PRINCIPALE qui
vous a amené à travailler en intérim ?
meilleure
rémunération
qu’en CDI
Découvrir
de nouveaux
métiers
une période
disponible
OU s’arrêter
quand on veut
(3 et 7)
Volonté
de travailler
rapidement
OU par défaut
6 – Dans combien d’agences d’intérim
d’enseignes différentes vous êtes-vous
inscrit ?
<=3
<=3
<5
<5
7 - Sur l’année 2005, pendant combien
de temps n’avez-vous pas travaillé,
en comptant les vacances ?
< 3 mois
< 3 mois
7 mois ou plus
< 6 mois
1 - Depuis le début de votre vie
professionnelle, combien avez-vous
signés de CDI ?
4 - Combien de CV envoyez-vous
en moyenne par semaine ?
8 - Quels sont les DEUX PRINCIPAUX
avantages de l’intérim selon vous ?
Intéressant pour
voir des secteurs
Mieux payé qu’un
différents OU
poste fixe OU simformateur pour
ple pour s’inscrire
apprendre de
nouveaux métiers
En couleur : facteur différenciant
C’est utile pour reMieux payé qu’un
trouver un emploi
poste fixe OU plus
fixe, car vous vous
souple pour traconstituez un
vailler / s’arrêter
réseau OU simple
quand on veut
pour s’inscrire
Source : CREDOC – Enquête OTT – 2006
Les
dossiers de l’Observatoire du
Tr a v a i l Te m p o r a i r e
>
mars
2007
16
Les Seniors
& l’intérim
Au final, nous avons pu obtenir la répartition suivante des intérimaires :
Répartition
des intérimaires
Seniors
10,1%
Intérimaires entrepreneurs
5,3%
Intérimaires hédonistes
10,8%
selon la typologie
Intérimaires
"Professionnels"/
par choix
73,8%
10,1%
Intérimaires entrepreneurs
Intérimaires de
circonstance
5,3%
Intérimaires hédonistes
Intérimaires
« Professionnels »
/ par choix : 10,8%
10,8%
Intérimaires
"Professionnels"/
par choix
73,8%
Source : CREDOC,
Enquête OTT - 2006
Les intérimaires «Professionnels» / par choix ne
souhaitent pas nécessairement trouver un emploi
en CDI, et sont satisfaits de l’intérim. Le CDI reste
une possibilité, si l’occasion se présente, mais pas
une finalité. Ainsi seulement 51,8% d’entre eux sont
inscrits à l’ANPE, le plus faible taux constaté, et ils ne
sont que 27% à déclarer chercher du travail.
l
Intérimaires de
circonstance
Les intérimaires « Professionnels » / par choix
sont très majoritairement des hommes, à 79%, du
fait de leur sur-représentation dans le secteur de
la construction : 43% des intérimaires « Professionnels » / par choix y travaillent, pour une moyenne
de 27%. A l’opposé, ils sont faiblement représentés
dans le tertiaire (23% contre 30%). Ce sont logiquement des personnes relativement diplômées, aux
métiers de manœuvres dans le BTP ou d’ouvriers
spécialisés dans l’industrie : 19,5% des intérimaires
« Professionnels » / par choix sont bacheliers, contre
une moyenne de 18,3%.
l
Je travaille toute l’année je n’ai jamais
de trous. Je ne suis pas malheureux.
Ce n’est pas parce que je suis intérimaire
que je suis malheureux.
Intérimaire.
Les intérimaires « Professionnels » / par choix ont
souvent eu un parcours professionnel plus diversifié que l’ensemble des intérimaires, ce qui leur
permet d’être en phase avec l’univers changeant
de l’intérim. Plus souples, plus réactifs, ils sont plus
pragmatiques et acceptent l’intérim en y voyant ses
avantages : rapidité, réactivité, meilleur salaire si
l’on travaille régulièrement. Leur professionnalisme
transparaît dans leur conscience professionnelle.
l
J’ai toujours cherché à faire le mieux
que je pouvais.
Intérimaire.
10,1%
Intérimaires entrepreneurs
es
s"/
oix
5,3%
Intérimaires hédonistes
10,8%
Intérimaires
"Professionnels"/
par choix
73,8%
Intérimaires de
circonstance
Les intérimaires Entrepreneurs : 10,1%
Les Entrepreneurs ont une attitude
très constructive vis-à-vis de l’intérim :
ils le prennent comme un apport
dans leur vie professionnelle, leur
permettant de développer de nouvelles compétences, de découvrir de
nouveaux secteurs professionnels,
bref, de continuer à apprendre. En
ce sens, ils sont les entrepreneurs de
leur vie, avec une attitude proactive
très marquée. Ils ne vont pas tous
créer leur entreprise, mais l’intérim aura été pour eux l’occasion de
73,8%
changer
de cap professionnel, ce
l
10,1%
es entrepreneurs
%
17
3 Typologie des intérimaires Seniors
5,3%
Intérimaires hédonistes
Intérimaires de
circonstance
qu’ils ont déjà fait précédemment :
64% déclarent avoir « déjà connu
une ou plusieurs reconversions professionnelles ».
Leur but reste d’abord de trouver
un emploi en CDI : ils sont 68% à être
inscrits à l’ANPE, et 48% reconnaissent chercher un travail.
l
Fait déterminant, les Entrepreneurs sont les intérimaires les plus
diplômés : 30% sont au minimum
bacheliers, dont 12% de bac+3, et
l
seulement 30% de BEP / CAP. Nous
avons affaire à des personnes soit
disposant d’un bagage universitaire
solide, soit d’autodidactes particulièrement entreprenants – 38% ne
disposent au mieux que du BEPC.
On retrouve principalement les
Entrepreneurs dans le secteur tertiaire, qui emploie 43% d’entre eux.
C’est par contre l’industrie qui les
emploie le moins, avec seulement
31% d’intérimaires contre une
moyenne nationale de 42%.
l
Les intérimaires Hédonistes : 5,3%
Les Hédonistes ont un rapport
plus distant au monde professionnel.
Celui-ci n’est qu’un moyen pour
eux d’assurer leur existence, mais
non un but en soi ; ils assument de
travailler moins, et donc de gagner
moins, pour dégager du temps au
quotidien. L’intérim leur convient
parfaitement : le choix du rythme de
travail, en réalisant plus ou moins de
missions, permet d’aménager son
emploi du temps selon ses désirs.
l
Nous retrouvons le plus souvent
dans cette catégorie des personnes
qui ne sont plus qu’à quelques
annuités de leur retraite et qui prennent le temps de travailler à leur
rythme jusqu’à la fin de leur vie
professionnelle – rythme voulu ou
subi. Ainsi les Hédonistes sont plus
âgés que la moyenne : seulement
28% ont entre 45 et 49 ans. Ils sont
aussi plus présents dans le secteur
de la construction (35% contre 27%).
l
Les
Ce sont des intérimaires peu diplômés : seulement 9% de bacheliers,
le score le plus bas, et une très forte
représentation de CEP / BEP : 51%
contre une moyenne de 33%.
L’intérim est une solution adaptée
à leurs besoins, mais qui n’est pas la
seule : un CDI en temps partiel leur
conviendrait parfaitement, aussi
restent-ils 44% à déclarer chercher
du travail, et 63% à être inscrits à
l’ANPE, plus que les intérimaires
« Professionnels » / par choix.
l
dossiers de l’Observatoire du
Tr a v a i l Te m p o r a i r e
>
mars
2007
18
Les Seniors
& l’intérim
Intérimaires de
circonstance : 73,8%
Les intérimaires de circonstance regroupent près
de 3/4 des intérimaires Seniors. Ce sont les individus
qui n’ont pas nécessairement choisi l’intérim : ils s’y
retrouvent suite à un aléa professionnel, un licenciement économique ou non économique.
l
L’intérim apparaît comme une solution, plus ou
moins évidente pour ces personnes qui se perçoivent avant tout comme des chercheurs d’emploi, et
non des Intérimaires « Professionnels » / par choix.
l
Rassemblant 73,8% de l’ensemble des intérimaires
Seniors, les intérimaires de circonstance présentent
les grandes caractéristiques de l’ensemble des intérimaires. En termes socio-démographiques, ils se
distinguent peu : même âge moyen (49% ont 4549 ans, 49% ont entre 50 et 54 ans), pas de secteur
d’activité privilégié.
l
En 1998, j’ai pris un grand coup.
Le licenciement économique,
c’était un prétexte. On m’a trop
demandé, trop de responsabilité, et
ça n’a plus suivi, à un moment. (…).
Je recherche du travail activement,
j’ai répondu à des centaines d’offres.
J’ai même dégradé mon CV pour
répondre à des offres pour lesquelles
je suis trop qualifié. Et ça n’a pas
marché, d’ailleurs, ça n’a servi à rien.
Finalement, j’en suis venu à l’intérim
– mais tardivement.
Intérimaire
demandeur d’emploi.
Ils sont par contre un peu moins masculins que la
moyenne, et a fortiori, que les autres intérimaires : 34%
de femmes, pour une moyenne de 30%. Ils sont légèrement moins diplômés que la moyenne : 16,8%
des intérimaires de circonstance sont bacheliers, pour
une moyenne de 18,3% (hors bac professionnel).
l
Les intérimaires de circonstance ne souhaitent pas
poursuivre leur vie professionnelle en intérim, aussi
sont-ils fréquemment inscrits à l’ANPE, plus que la
moyenne, à 75%. Ils sont 57% à chercher du travail,
ce qui n’est le cas que de 52% des intérimaires.
l
Au final, pour les intérimaires de circonstance,
l’intérim est un compromis entre le chômage et le
CDI, mais pas une fin en soi .
l
Si j’avais pas eu mon CDI, j’aurais
continué en intérim. Et si je retourne
au chômage, je reviens en intérim.
Ex-intérimaire.
L e s S e n i o r s & l ’ i ntérim
Quelle
image
de
l’intérim ?
4
Partie
20
Les Seniors
& l’intérim
Le regard des Seniors intérimaires
sur l’intérim
Près de 8 intérimaires Seniors sur 10 déclarent bien vivre leur situation d’intérimaire.
42% vivent très bien l’intérim et 36% plutôt bien. Seuls 5% le vivent très mal.
L’intérim présente des spécificités sectorielles. Il concerne
majoritairement des métiers peu qualifiés dans l’industrie et
la construction.
Aussi le tertiaire pèse-t-il seulement pour 33% de l’intérim,
contre 72,3% dans l’ensemble de la population, quand l’industrie, 1er employeur de l’intérim, embauche 45,8% des
intérimaires, suivis par la construction, avec près de 21% des
intérimaires.
Ces deux secteurs représentent respectivement 6,4% et
17,1% de la population active occupée.
Pour
vous, être intérimaire, ça se vit comment, par rapport aux amis, à la famille
Base : 804 intérimaires
14%
Ça se vit plutôt mal
5%
Ça se vit très mal
3%
Ne se prononce pas
42%
Ça se vit très bien
36%
Ça se vit plutôt bien
Source : CREDOC – Enquête OTT - 2006
?
4 Quelle image de l’intérim ?
21
Avantages de l’intérim
L’intérimaire qui se
débrouille bien, cela
peut être aussi une porte
ouverte vers le CDI. Même,
parfois, l’intérim, c’est un
moyen de tester un gars
pour un emploi ensuite en
CDI. Je dirais que 70% des
intérimaires avec qui je
travaille dans une société,
c’est de la pré-embauche.
En fait, l’intérim il n’est pas
tant dû à un excès de travail
momentané qu’au fait de
prévoir une pré-embauche.
CDD,
C’est d’abord un moyen efficace
pour retrouver un emploi fixe en se
constituant un réseau de relations
professionnelles (36%). Les Seniors
souhaitent souvent que l’intérim
soit un tremplin vers un CDI ou un
CDD. 57% des intérimaires espèrent,
en effet, trouver un CDI pour la suite
de leur vie professionnelle. Dans ce
but, les intérimaires Seniors plébiscitent les missions d’intérim longues.
Cela explique que 38% d’entre eux
estiment que leurs missions sont
trop courtes.
ex-intérimaire.
C’est mieux payé.
Dans mon snack,
il y a des cuisiniers
qui ont refusé des CDI
car ils gagnent plus en intérim.
Mais ce sont des jeunes.
Ils ont 25/30 ans.
Ils se sentent plus libres.
Ce n’est pas mon idée à moi.
CDI,
>
L’intérim est une bonne
chose, au fond. Ca permet
d’avoir des relations en
entreprise. L’intérim vous
aide, c’est un pied dans
l’entreprise. Je ne suis pas
fait pour être demandeur
d’emploi professionnel.
Ca peut être un tremplin
pour occuper un poste
qui me correspond plus.
Intérimaire.
>
L’intérim permet également
d’obtenir un salaire plus élevé
(35%). C’est le plus souvent le cas
pour les intérimaires « Professionnels »
/ par choix, à l’intensité d’emploi plus
élevée.
L’intérim, c’est un choix.
C’est ma vie. On gagne bien
sa vie et on est libre.
> Les Seniors apprécient également
J’ai décidé de refaire
de l’intérim. J’en avais fait
au tout début de ma vie
professionnelle. Je voyais
cela comme un bon tremplin
pour commencer pour me
remettre dans le bain.
J’y suis depuis 98.
C’était aussi un choix
personnel parce que,
comme j’avais acheté
une maison, j’avais besoin
de temps pour la retaper.
Demandeur d’emploi,
ex-intérimaire.
ex-intérimaire.
Je fais plutôt des missions
d’un ou deux mois mais
j’ai aussi fait des missions
longues (1,5 an à Bagneux).
Ce que j’aime, c’est de
pouvoir faire en fonction
de moi pour me garder
du temps. Je dis mes
disponibilités.
CDI,
l’intérim pour sa souplesse.
Ils peuvent choisir leurs missions
ainsi que le rythme auquel ils travaillent dans l’année (33%).
ex-intérimaire
L’intérim,
c’est le choix de rentrer
et de sortir d’une boîte.
C’est un choix de liberté.
Intérimaire.
Demandeur d’emploi,
ex-intérimaire.
Les
dossiers de l’Observatoire du
Tr a v a i l Te m p o r a i r e
>
mars
2007
22
Les Seniors
& l’intérim
Avantages de l’intérim (suite)
J’ai beaucoup appris,
énormément, dans les
différentes sociétés, dans des
secteurs d’activité différents,
dans de petites et de grandes
entreprises. Cela aide à
faire un choix du secteur
dans lequel on veut aller.
On apprend les nouvelles
technologies, Internet, les
logiciels, de nouvelles façons
de travailler, les rapports
humains sont aussi très
enrichissants.
100
80
CDD,
> Les Seniors aiment également la
Pour moi, l’intérim c’était
un moyen de me remettre à
niveau parce qu’en 12 ans
dans une même entreprise,
on perd beaucoup. J’avais
besoin de me remettre à
niveau sur le plan humain,
social et sur celui de
l’adaptabilité.
diversité des missions proposées.
En multipliant les expériences, les
missions d’intérim permettent aux
Seniors de découvrir de nouveaux
secteurs (22%), de se former à un
nouveau métier (14%) ou de se
mettre à niveau. Les missions d’intérim permettent d’acquérir de
nouvelles compétences et de se
confronter à de nouvelles méthodes
de travail.
Intérimaire.
Je suis contente de l’Intérim.
Je leur dis merci. Sans eux
jamais je n’aurais acquis
l’expérience nécessaire à la
création de mon entreprise.
Vous apprenez énormément
si vous ne vous cantonnez
pas à faire bêtement votre
travail.
ex-intérimaire.
60
40
Créateur d’entreprise,
20
0
Quels
sont les avantages de l’intérim pour vous
?
Base : 804 intérimaires
(plusieurs réponses possibles)
40%
30%
20%
10%
36%
35%
33%
22%
0%
C'est utile
pour retrouver
un emploi fixe,
car vous vous
constituez
un réseau
C'est mieux
payé qu'un
poste fixe
C'est souple :
vous pouvez
arrêter /
travailler
quand
vous voulez
C'est intéressant,
vous pouvez
voir des
secteurs différents
Source : CREDOC – Enquête OTT - 2006
14%
C'est formateur,
vous pouvez
apprendre
des métiers
nouveaux
10%
C'est simple,
vous n'avez
qu'à vous
inscrire en
agence
d'intérim
ex-intérimaire.
23
4 Quelle image de l’intérim ?
> L’intérim est un moyen simple de
J’avais besoin d’argent
et de travail. D’où l’intérim.
Je suis allé chez « X »
qui m’a trouvé tout de suite
du travail.
Pour moi qui n’ai pas de
formation particulière,
cela me permet facilement
de trouver du travail.
Avec toutes mes expériences
je fais adaptable.
Et puis, on peut changer
si ça ne va pas.
Alors que quand vous êtes
embauché,
c’est dur de changer.
trouver un emploi (10%).
Intérimaire.
Les agences d’intérim
sont moins regardantes
sur l’âge.
Elles s’occupent
de l’expérience.
Intérimaire.
Intérimaire.
> Les avantages perçus de l’intérim
dépendent fortement de la catégorie socioprofessionnelle.
60 sont les plus nombreux
- Les cadres
à estimer que l’intérim est un trem50
plin pour retrouver un poste fixe,
contrairement
40 aux ouvriers (57%
contre 34%).
- A l’inverse, aucun cadre n’estime
que l’intérim est mieux payé qu’un
poste fixe, alors que c’est le cas de
36% des ouvriers.
- La souplesse de l’intérim est quant
à elle évoquée par une proportion
assez proche d’intérimaires, quelle
que soit leur PCS (33% des ouvriers
et des cadres, 27% des employés).
30
20
Quels
10
sont les avantages de l’intérim pour vous
0
? (par
profession)
Base : 804 intérimaires
60%
55%
50%
45%
40%
35%
30%
25%
20%
57%
41%
36%
31%
37%
33%
27%
33%
15%
10%
21%
11% 10%
5%
0%
C'est mieux payé
qu'un poste fixe
C'est souple
34%
12%
6% 5%
C'est simple
Cadres*
26% 24%
29%
C'est intéressant
Professions intermédiaires
Employés
19%
43% 39%
26% 24%
C'est formateur
C'est utile
Ouvriers
* échantillon non représentatif du fait de sa faible taille
Source : CREDOC – Enquête OTT - 2006
Les
dossiers de l’Observatoire du
Tr a v a i l Te m p o r a i r e
>
mars
2007
24
Les Seniors
& l’intérim
Je ne voulais
pas sortir trop
longtemps du
monde du travail.
Après, c’est plus
dur d’y retourner.
On a moins envie.
Intérimaire.
>
Lors de la phase qualitative, les
personnes interrogées évoquaient
également le fait que l’intérim
constitue un moyen efficace d’insertion sociale et professionnelle.
Il permet de garder un rythme
de vie en phase avec la société et
de pouvoir affronter le regard des
autres plus facilement qu’en période
de chômage.
L’intérim, pour quelqu’un de 50
ans, c’est bien pour retrouver de
l’emploi parce que chercher de
l’emploi dans son même métier,
il ne trouvera pas. Et s’il fait de
l’intérim, il apprendra autre chose
et cela l’empêchera de rester au
chômage. Si ce n’est pas le cas,
il est mort. S’il reste chez lui
pendant une année, il va avoir ses
habitudes. Il faudra le rééduquer,
le prendre par la main. Il ne saura
plus ce que c’est que de bosser, de
se lever le matin. Au bout d’un an,
il sera incapable de travailler. Puis
ce sera la descente aux enfers.
CDD,
ex-intérimaire.
Inconvénients de l’intérim
Malgré les efforts des partenaires sociaux et la mise en place de dispositifs facilitant le quotidien des intérimaires,
l’intérim comporte cependant des aspects « négatifs ». Pour les Seniors, le principal inconvénient de l’intérim consiste
dans l’absence de vision à long terme inhérente à ce mode d’emploi.
> Les intérimaires Seniors regrettent que l’intérim
ne soit pas assez stable et qu’ils ne soient jamais
sûrs de travailler (54%).
> L’absence de contrat fixe de type CDI rend difficile la vie quotidienne (44%). Les intérimaires
éprouvent des difficultés à contracter un crédit.
Lors de la phase qualitative, deux autres difficultés apparaissaient :
>
L’intégration dans les entreprises utilisatrices
est parfois difficile. Du fait qu’on leur confie des
tâches qu’ils jugent comme moins gratifiantes, les
intérimaires peuvent parfois vivre difficilement leur
intégration dans l’entreprise utilisatrice car ils ont
l’impression d’être des salariés moins considérés. Ce
sentiment peut également être le cas quand l’intérimaire a le sentiment d’être perçu par les salariés
de l’entreprise utilisatrice comme servant à évaluer
leurs compétences.
25
4 Quelle image de l’intérim ?
60
50
40
> L’intérim nécessite de fortes capacités d’adaptation. A chaque mission, les intérimaires doivent se re30 en cause, s’adapter à de nouvelles méthodes de travail, de nouveaux logiciels, de nouveaux
mettre
collègues. Cette exigence d’adaptation inhérente aux missions d’intérim pèse sans doute plus aux
20
Seniors qu’aux jeunes.
10
Quels
sont les inconvénients de l’intérim pour vous
0
? (deux
inconvénients maximum)
Base : 804 intérimaires
60%
50%
40%
30%
54%
44%
20%
10%
12%
0%
Ce n'est pas
assez stable,
vous n'êtes jamais
sûr de travailler
L'absence de
contrat fixe
de type CDI
rend difficile
la vie quotidienne
C'est mal payé,
moins qu'un CDI
7%
6%
5%
C'est peu
intéressant,
lesmissions ne
correspondent pas
à vos compétences
C'est peu utile,
ce n'est pas
un tremplin vers
un poste fixe
C'est peu formateur,
vous faites toujours
la même chose
Source : CREDOC – Enquête OTT - 2006
80
70
En termes sociodémographiques, les ouvriers s’avèrent relativement moins critiques sur l’absence de stabilité du
60
parcours professionnel en intérim que les autres catégories de salariés.
50
> 52% des ouvriers
> 43% des ouvriers pensent que l’absence de
40 estiment que l’intérim n’est pas
un contrat de30
travail assez stable, contre 64% des
contrat fixe rend difficile la vie quotidienne, contre
employés.
71% des cadres.
20
10
Quels sont les inconvénients
de l’intérim pour vous ? (deux inconvénients, selon la profession)
0
80%
Base : 804 intérimaires
70%
60%
50%
40%
30%
64,3%
59,3%
52,4%
52,4%
20%
71,4%
51,9%
43,1%
42,9%
10%
Cadres
Professions intermédiaires
Employés
Ouvriers
0%
Ce n'est pas
assez stable
Vie quotidienne
difficile sans CDI
Les
Source : CREDOC – Enquête OTT - 2006
dossiers de l’Observatoire du
Tr a v a i l Te m p o r a i r e
>
mars
2007
26
Les Seniors
& l’intérim
Le regard des Seniors n’ayant jamais été
intérimaires sur l’intérim
Les Seniors demandeurs d’emploi qui n’ont pas effectué de missions d’intérim
souhaitent retrouver
un CDI notamment parce que la stabilité de ce type de contrat
60
de travail leur paraît préférable à l’absence de vision à long terme inhérente aux
50
contrats en intérim.
40
Néanmoins, les demandeurs
d’emploi ne sont pas plus
nombreux que les intérimaires à souhaiter terminer
leur vie professionnelle en bénéficiant d’un contrat à
durée indéterminée (57% chacun(1)).
30
20
(1) La frontière entre demandeurs d’emploi et intérimaires est loin d’être imperméable. L’enquête qualitative a montré que les demandeurs d’emploi ont pour beaucoup
déjà connu des périodes d’intérim. A l’inverse, les intérimaires ont également connu des périodes de chômage.
10
Aujourd’hui,
0
pour la suite de votre vie professionnelle, vous souhaitez…
60%
50%
57% 57%
40%
30%
20%
21%
10%
17%
12%
0%
Trouver un emploi Travailler
fixe en CDI
en intérim
Chômeurs
10%
10%
7%
Prendre votre Créer votre
retraite le plus entreprise /
vite possible vous installer
à votre compte
4%
5%
Autre
Intérimaires > 45 ans
Source : CREDOC – Enquête OTT - 2006
L e s S e n i o r s & l ’ i ntérim
Le regard
entreprises
utilisatrices 5
des
Partie
28
Les Seniors
& l’intérim
Les avantages de l’intérim
Pour les entreprises utilisatrices, l’intérim comporte de nombreux avantages.
Il constitue la meilleure réponse en cas d’un pic d’activité ou d’un manque ponctuel,
saisonnier ou récurrent de main d’œuvre. L’activité des entreprises étant de plus en
plus soumise à une logique de flux tendus, les entreprises doivent être de plus en plus
flexibles et réactives, tant en termes de produits qu’en termes de main d’œuvre.
L’intérim représente donc, pour elles, un outil pertinent, gage de :
Souplesse
Je suis plus favorable à l’intérim car
je m’adapte plus facilement grâce à
ça. On a plus de souplesse.
Rapidité
C’est beaucoup plus souple que
les CDD ou CDI. Donc c’est très
intéressant pour nous.
Il y a une grande disponibilité et un
grand choix de candidats. Ca répond
à un besoin rapide. C’est plus souple
et plus flexible dans la mesure où dès
qu’on exprime un besoin, il est très
rapidement satisfait.
Responsable Ressources Humaines,
Grande Entreprise, Industrie, entreprise
Responsable ressources humaines,
PMI, Industrie, entreprise utilisatrice.
Responsable d’exploitation,
Grande Entreprise de logistique, entreprise utilisatrice.
utilisatrice.
Facilité
Nous ne ferons pas de CDD parce que
c’est nous qui ferions les contrats, les
fiches de paie, donc nous aurions plus
de travail administratif. En plus, la
rupture n’est pas facile. Tandis que
l’intérim s’occupe de tout, même si
c’est plus cher.
Directeur d’agence, PME, Construction,
entreprise utilisatrice.
L’intérim est la solution la plus simple
pour des périodes de congés payés ou
de surcroît d’activité. Nous ne nous
occupons de rien. Tout est pris en
charge par la société d’intérim.
Gérante, TPE, Industrie,
entreprise utilisatrice.
Dans notre activité, on a très souvent
des demandes ponctuelles.
Donc, pour gérer l’immédiateté,
l’intérim c’est très bien.
Assistante ressources humaines,
PMI, Industrie, entreprise utilisatrice.
C’est plus souple et plus facile. On ne
peut pas avoir un CDD au pied levé,
ce que permet l’intérim.
Responsable du personnel,
PME, Services, entreprise utilisatrice.
29
5 Le regard des entreprises utilisatrices
Il y a des gens dans l’intérim qui
sont très compétents. Pour exemple,
la personne qui est en poste là bas
est encore intérimaire. Mais pour
la fin de l’année, elle sera agent de
maîtrise.
Ces avantages en termes de gestion des ressources
humaines ne seraient rien si l’intérim n’était perçu
comme un moyen efficace pour recruter des personnes compétentes.
Responsable d’entrepôt,
PME, Services, entreprise utilisatrice.
L’intérim peut également être utilisé par les entreprises pour tester un salarié en vue de l’embaucher.
L’intérim n’est plus seulement envisagé comme une
réponse efficace dans le cadre d’un pic d’activité ou
d’un manque ponctuel, saisonnier ou récurrent de
main d’œuvre mais aussi comme un moyen de tester
des candidats pour un poste fixe en entreprise.
Je pense que c’est
une bonne solution.
Cela permet de connaître
la personne, de voir sa
façon de faire, quelles
sont ses relations avec le
personnel, s’il est facile
pour elle de s’intégrer
et si les autres employés
l’acceptent.
Ce n’est pas une période
d’essai mais c’est encore
mieux, puisqu’une mission
peut durer plusieurs
mois.
Ca nous permet
de découvrir de bons
éléments.
Les CV, ce sont
essentiellement
de jeunes étudiants.
En intérim, l’avantage,
c’est qu’on les met
tout de suite sur un
chantier et on voit ce
qu’ils savent faire.
Responsable du personnel, PMI,
Industrie, entreprise utilisatrice.
Gérant, TPE, Construction,
entreprise utilisatrice.
C’est une question
de pratique.
On a des partenaires
d’agence d’intérim qui
peuvent nous fournir
des candidatures
qu’ils ont sélectionnées
et qu’ils ont testées.
En contrepartie,
on les prend en intérim
pour un petit moment.
C’est un aspect
pratique, ça fonctionne
bien. L’intérim c’est le
plus souvent en vue
d’embauches.
Assistante ressources humaines, PMI,
Industrie, entreprise utilisatrice.
Les
dossiers de l’Observatoire du
Tr a v a i l Te m p o r a i r e
>
mars
2007
30
Les Seniors
& l’intérim
Les avantages des Seniors intérimaires
Les entreprises utilisatrices reconnaissent de nombreuses qualités aux intérimaires
Seniors. Il s’agit en général des mêmes qualités que celles qu’ils trouvaient chez les
Seniors en général.
Toutefois, certaines prennent de l’importance dans le cadre de l’intérim.
>
L’expérience acquise constitue le principal
> Les Seniors intérimaires ont une attitude positive
avantage. Elle permet aux intérimaires Seniors
face à l’emploi, avec une forte motivation. Ce sont
de comprendre rapidement les tâches auxquelles
des travailleurs sérieux auxquels l’entreprise peut
l’entreprise les destine.
accorder sa confiance. Ils sont ponctuels et assidus.
Ces aspects semblent moins entrer en ligne de
compte dans le processus d’évaluation que des
dimensions plus facilement évaluables comme les
compétences techniques ou le diplôme.
Deux raisons principales expliquent cette attitude
positive face à l’emploi. Pour les entreprises utilisatrices, les Seniors intérimaires sont conscients des
difficultés qu’ils rencontrent pour trouver un emploi.
Dès lors, ils désirent faire leurs preuves, montrer à
l’entreprise tout le bénéfice qu’elle peut retirer de
leur embauche. Ce comportement s’inscrit dans
leurs valeurs : pour ces générations, la place du travail
dans la vie est plus importante que pour les jeunes de
moins de 30 ans.
5 Le regard des entreprises utilisatrices
31
Un discours neutre ou positif face à l’âge
qui pourrait même parfois constituer
un avantage
Le discours tenu par les entreprises utilisatrices sur les salariés Seniors se veut
neutre. L’âge n’est pas un critère dominant pour le recrutement.
Les critères principaux sont les compétences et l’attitude
motivée face au poste. Selon les DRH, les Seniors développeraient une attitude plus réfléchie, plus posée, particulièrement
adaptée à certaines tâches dans l’entreprise. Ils apporteraient
une expérience et un savoir-faire – mais pas assez valorisés.
Les Seniors ont été confrontés au cours de leur vie professionnelle
à de nombreuses situations différentes.
Leur pratique professionnelle leur permet de mieux analyser
celles-ci et de trouver l’attitude correspondant à chacune d’entre
elles avec une plus grande autonomie.
Enfin les Seniors constituent le relais par lequel les compétences
transitent vers les jeunes. Ils ont un rôle de formation et
d’accompagnement à jouer face aux jeunes.
L’entreprise peut tirer profit de cette transmission et gagner
en efficacité. Ce rôle apparaît encore peu valorisé par les entreprises utilisatrices, notamment dans les plus grandes. En
effet, l’objectif des DRH reste souvent de rajeunir la pyramide
des âges plutôt que de prendre en compte les avantages qu’un
senior peut apporter à une équipe.
De plus, du fait de leur position dans le cycle de vie, les Seniors
ont une réelle disponibilité au travail. Les enfants sont autonomes.
Les contraintes liées à la vie de famille s’estompent.
Les
dossiers de l’Observatoire du
Tr a v a i l Te m p o r a i r e
>
mars
2007
32
Les Seniors
& l’intérim
Une attitude a priori défavorable
pour les Seniors …
Au-delà de ces critères objectifs, les entreprises utilisatrices
montrent une attitude plus favorable aux jeunes.
Dans une société valorisant les jeunes, embaucher des
Seniors peut entraîner le risque, pour une entreprise,
d’apparaître moins dynamique que ses concurrentes.
Engager des Seniors pose problème à certains responsables des ressources humaines alors même qu’ils s’attachent à contrer le vieillissement naturel de la pyramide
des âges des salariés de l’entreprise. Recruter des Seniors
irait à l’encontre de cette stratégie.
Bien que non évoqué dans les interviews, le niveau de
diplôme plus faible des Seniors, par rapport aux plus
jeunes, pourrait militer en leur défaveur. Ceci pourrait
être en partie résolu par un système de validation des
savoir-faire de type VAE (Validation des acquis de
l’expérience) ou CQP (Certificat de qualification professionnelle).
… mais une attitude qui pourrait
changer peu à peu
Mis en application, les propos optimistes des entreprises
pourraient inverser cette tendance. Ainsi, les Seniors ne
sont pas que des « has been » (citation d’un intérimaire),
mais des individus disposant d’une réelle capacité à
intéresser les entreprises.
L e s S e n i o r s & l ’ i ntérim
Les relations
ETT - Seniors
intérimaires 6
Partie
34
Les Seniors
& l’intérim
L’image des Seniors par les entreprises
de travail temporaire (ETT)
Pour les entreprises de travail temporaire, comparativement aux jeunes, l’arrivée de
Seniors n’ayant jamais été intérimaires est un phénomène récent.
Ces derniers n’ont, par le passé, pas travaillé en intérim, car
ils avaient le sentiment que cela ne leur permettrait pas de
trouver un CDI, objectif généralement poursuivi en matière
de recherche d’emploi.
Lors de leur inscription, les Seniors apparaissent souvent démotivés. Le rôle de l’agence d’intérim consiste d’abord à les
valoriser, à les motiver à nouveau par rapport à l’emploi. Les
Seniors ayant occupé des postes à responsabilités sont les
plus critiques face à l’intérim.
Les Seniors n’arrivent pas avec une
très bonne image de l’intérim.
S’ils viennent, c’est parce que le reste
n’a pas marché, ils ont envoyé
des lettres de candidature sans
réponse, ils arrivent défaitistes.
Entreprise
de travail temporaire.
Je passe d’abord du temps
à les motiver, à leur dire
que leur profil est intéressant.
Entreprise
de travail temporaire.
Les entreprises de travail temporaire ont une appréciation des
Seniors très proche de celles des entreprises utilisatrices. Elles
leur reconnaissent des qualités, aux premiers rangs desquelles
se trouvent :
Leur expérience
Les Seniors connaissent leur travail. Ils apportent
une réelle expérience dans l’entreprise. Avantage
non négligeable lors de missions courtes, ils sont
directement opérationnels.
Le senior intérimaire passe bien
parce qu’il connaît son job. Il est
débrouillard, malin, etc. Je le dis
aussi pour le secrétariat.
Responsable Ressources Humaines,
Grande Entreprise, Industrie, entreprise
utilisatrice.
Leur fiabilité
Ayant envie de travailler, ils désirent faire
leurs preuves dans le but d’obtenir un CDI
dans l’Entreprise Utilisatrice les embauchant.
Convaincus de la valeur du travail, les Seniors
sont des salariés fiables, ponctuels, assidus. En
général, les entreprises utilisatrices ne se plaignent
pas des Seniors.
6 Les relations ET T - Seniors intérimaires
35
La relation avec les ETT vue
par les intérimaires Seniors
Globalement
êtes-vous satisfait de l’agence d’intérim avec laquelle vous travaillez le plus
7%
Non, pas vraiment
2%
Base : 804 intérimaires
Non, pas du tout
18%
?
Les Seniors sont à 91% satisfaits de la
relation qu’ils entretiennent avec les
agences d’intérim (73% tout à fait et
18% à peu près satisfaits). Seulement
9% montrent de l’insatisfaction.
Oui, à peu près
73%
Oui, tout à fait
Par ailleurs, 91% des intérimaires estiment
par exemple que les relations avec les
chargés de recrutement sont très bonnes
(44%) ou plutôt bonnes (47%).
Source : CREDOC - Enquête OTT 2006
Les motifs de satisfaction se construisent autour de deux pôles :
> Le premier concerne les missions proposées :
l
Leur objectif principal étant de travailler, les intérimaires
Seniors apprécient que l’agence d’intérim leur propose
régulièrement des offres de missions (38%) ;
l
Les missions réalisées sont intéressantes (14%) ;
l
Les missions sont bien payées (11%).
Les intérimaires sont attentifs à la
qualité de la relation instaurée avec
les salariés permanents des agences
> Le second motif de satisfaction concerne la relation instaurée entre l’agence et l’intérimaire :
l
l
Le contact avec les salariés permanents de l’agence est
bon (22%) ;
L ’agence est souvent en contact avec eux, même si elle
n’a pas de mission à leur proposer (10%).
Les
d’intérim.
En effet, pour eux, les salariés permanents représentent leur employeur,
l’élément de stabilité dans une vie professionnelle rythmée par des missions
effectuées dans différentes entreprises
pour des durées plus ou moins courtes
et ponctuées de périodes d’inactivité
plus ou moins longues et choisies.
dossiers de l’Observatoire du
Tr a v a i l Te m p o r a i r e
>
mars
2007
36
Les Seniors
& l’intérim
Les intérimaires accordent donc
beaucoup d’importance à l’écoute
et à l’accompagnement que leur
accorde l’entreprise de travail temporaire.
Dans l’intérim,
les gens s’occupent de moi.
C’est lié à la personne,
déjà – on s’entend bien ou pas
avec une personne au sein de
l’agence. C’est lié au rapport
avec le responsable d’agence.
Et puis, la société a pour objectif
de trouver des clients,
de placer ses intérimaires.
Si vous marchez bien, l’agence
vous propose autre chose.
L’intérim, j’ai trouvé ça
plus sérieux. C’est comme
aller voir son patron, dans
la petite agence de Clichysous-Bois. J’arrivais le matin,
j’attendais une mission,
et je partais tout de suite.
Intérimaire.
Ex
Pour
quelle raison êtes-vous satisfait de votre agence d’intérim
10%
L'agence est souvent en contact avec vous,
même s'ils n'ont pas de mission à vous proposer
intérimaire.
?
5%
Autres
Base : 728 intérimaires satisfaits de l’agence d’intérim
avec laquelle ils travaillent le plus
11%
Vous êtes
correctement payé
38%
Vous avez régulièrement
des offres de missions
14%
Les missions que vous
faites sont intéressantes
22%
Le contact
avec les personnes
de l'agence est bon
Source : CREDOC – Enquête OTT - 2006
Les intérimaires exerçant des professions intermédiaires sont
moins nombreux à être satisfaits du nombre de missions proposées (25%, contre 35%). Ils sont, par contre, nettement plus
nombreux à estimer ces missions intéressantes.
40
35
30
25
20
15
10 Pour quelle raison êtes-vous satisfait de votre agence d’intérim ?
5
Base : 728 intérimaires satisfaits de l’agence
0
d’intérim avec laquelle ils travaillent le plus
Les Entreprises de travail temporaire sont exigeantes face aux candidats à l’intérim. Si ces
derniers attendent des missions et de l’écoute de la part des agences d’intérim, ils savent
qu’ils ne les obtiendront qu’en leur montrant
un profil particulièrement attractif.
40%
35%
38%
30%
25%
20%
37
6 Les relations ET T - Seniors intérimaires
25%
22%
25%
24%
15%
10%
11% 10%
5%
5%
2%
0%
Offres
régulières
Salaire
correct
14%
14%
10%
Contacts
Bon contact
Missions
fréquents
avec
intéressantes
avec l'agence le personnel
Moyenne
Autre
Profession intermédiare
Source : CREDOC – Enquête OTT - 2006
C’est notamment le cas des intérimaires au début de leur relation avec leur agence d’intérim,
afin de mettre en évidence leurs compétences
mais aussi leur disponibilité et leur capacité
d’adaptation.
Ces dispositions constituent ce que les intérimaires appellent un « état d’esprit » ou une
« culture » de l’intérim.
Lorsque cette période de « test » est passée
avec succès, la relation s’établit sur la base
de la confiance.
Intérimaires et entreprises de travail temporaire
ont alors le sentiment d’être entrés dans une
relation gagnant-gagnant.
Tout est question d’état d’esprit.
Moi, je ne refuse rien. Je montre que je
sais faire mon travail, que j’en veux.
A partir de là, je n’ai pas de souci
avec mon âge. Au contraire.
Intérimaire.
Les intérimaires estiment les relations avec
les entreprises de travail temporaire comme
plutôt bonnes. Les objectifs des deux parties
sont clairs. Les règles de la relation sont d’ordre strictement contractuelles.
Si le boulot ne me plait pas
je vais voir le directeur de l’agence.
On s’entend bien. Il m’a toujours trouvé
du boulot quand j’en avais besoin.
Intérimaire.
Au-delà de cette relation professionnelle,
les ETT apportent un lien social aux intérimaires : c’est un élément de stabilité dans
la vie professionnelle des intérimaires, leur
permettant de retrouver de manière récurrente les mêmes collègues intérimaires, ou
le personnel permanent des ETT.
La société de restauration où je suis,
avant, ils appelaient mon agence d’intérim,
et ils voulaient toujours travailler
avec moi, uniquement.
Ex-intérimaire.
Les
dossiers de l’Observatoire du
Tr a v a i l Te m p o r a i r e
>
mars
2007
38
Les Seniors
& l’intérim
L e s S e n i o r s & l ’ i ntérim
La mission
d’
intérim
7
Partie
40
Les Seniors
& l’intérim
L’avis des intérimaires Seniors
Les intérimaires sont globalement satisfaits des missions qu’ils réalisent, pour plus de
75% d’entre eux, d’abord parce que celles-ci correspondent à leurs compétences.
De
manière générale, depuis que vous faites de l’intérim,
trouvez-vous que les missions que vous faites correspondent à vos compétences
Base : 804 intérimaires
12,3%
Non, pas complètement
10%
Non, pas du tout
?
Les intérimaires sont en premier lieu satisfaits de
leurs missions parce que l’accueil y est chaleureux.
Dans les entreprises où je suis passée
cela dépendait mais l’accueil était
plutôt bien. On me présentait aux
collègues. On me montrait les logiciels.
Intérimaire.
22,5%
Oui, à peu près
56,2%
Oui, tout à fait
Source : CREDOC – Enquête OTT - 2006
Quelquefois on est accueilli comme un membre
du personnel et parfois comme un intérimaire
qui est là pour faire le travail que les autres
ne veulent pas faire. Parfois, on nous
appelle l’intérimaire. « Donne cela à faire à
l’intérimaire ». Bon c’était surtout le cas quand
j’étais jeune. Maintenant, il y a le respect de
l’âge, on vous aborde différemment.
Intérimaire.
L’accueil du premier jour est très important pour
les intérimaires, car il en dit long sur l’ambiance
qui régnera au sein de l’entreprise utilisatrice.
Même si les intérimaires Seniors connaissent parfois
une intégration difficile, l’ensemble reconnaît que
ce premier jour se déroule plutôt bien.
La majorité des intérimaires reconnaissent
d’ailleurs la qualité de l’intégration durant leur
dernière mission : 66% évoquent une intégration
qui s’est « très bien passée », et 28% qui s’est « bien
passée ».
Seulement 6% des intérimaires reconnaissent une
intégration qui ne s’est pas bien passée.
Le bon accueil est aussi un privilège de l’âge : les
intérimaires Seniors imposent un minimum de
respect. Ayant de l’expérience, ils sont dans l’ensemble mieux intégrés :
Ce que j’attends, c’est d’être au même
niveau de relationnel que les autres
employés. On se sent souvent mis à l’écart.
Les employés ne viennent pas vous voir.
On se sent isolé parce que de passage.
Et puis les gens ont peur que vous leur
preniez leur boulot.
Intérimaire.
41
7 La mission d’intérim
Les intérimaires sont bien intégrés, le résultat a valeur de
plébiscite, car 93% disent avoir très bien (65%) ou bien
(28%) vécu leur intégration durant leur dernière mission.
Pour les 7% d’insatisfaits (soit 52 intérimaires sur notre
base de 804 individus), la première raison d’insatisfaction
est de ne pas être considéré comme un « véritable » salarié
de l’entreprise utilisatrice par les autres employés (36%).
C’est un véritable travail à chaque fois que
de se remettre dans le bain de l’entreprise.
On travaille que si on est à l’aise dans
l’entreprise et la première journée c’est dur.
On ne connaît personne. On ne sait pas où
trouver quoi que ce soit.
100
Ce qui confirme le témoignage évoqué précédemment. Le manque de contacts avec les autres employés
(« les tâches que vous faites vous isolent », 11%) vient en
deuxième, renforçant cette idée évidente : le travail est
avant tout un espace social, la satisfaction provient certes
de la teneur des tâches à réaliser, mais aussi et surtout de
son environnement humain, de la possibilité d’y rencontrer
d’autres personnes.
80
Intérimaire.
60
40
20
De
manière générale, depuis que vous faites de l’intérim, trouvez-vous que les missions que vous faites
0
correspondent à vos compétences
?
Base : 804 intérimaires
100%
90%
80%
70%
60%
20%
24%
16%
38%
18%
50%
18%
40%
30%
20%
23%
26%
61%
57%
65%
48%
43%
49%
56%
36%
10%
0%
Aucun
BEPC
diplôme /
Brevet
Certificat
des
d'Etudes
Collèges
Primaires (CEP)
BEP
ou
CAP
Bac
Bac
technique
général
professionnel
Oui, à peu près
Bac +2
Bac +3
et plus
Moyenne
Oui, tout à fait
Source : CREDOC – Enquête OTT - 2006
Les
dossiers de l’Observatoire du
Tr a v a i l Te m p o r a i r e
>
mars
2007
42
20
Les Seniors
& l’intérim
10
0
En termes d’intérêt, la mission réussie passera d’abord par une bonne ambiance. Les intérimaires la recherchent en priorité,
avant le salaire.
Qu’est-ce
qui vous a plu
/
déplu dans cette mission d’intérim
? (2
préférences)
Base : 804 intérimaires
50%
Si le salaire vient en deuxième
critère de satisfaction, il vient
aussi en deuxième critère de non
satisfaction. 32% des intérimaires
reconnaissent que rien ne leur a
déplu durant leur dernière mission
d’intérim, quand ils ne sont que 5%
à avouer que rien ne leur a plu
durant leur mission.
45%
40%
35%
49%
30%
25%
20%
32%
30%
15%
10%
20%
17%
5%
23%
18% 18%
10%
4%
0%
L'ambiance
de travail
Le salaire
Le fait de
découvrir /
ne pas découvrir
un nouveau
secteur
A plu
Le rythme
de travail
6%
5%
Le fait
d'apprendre /
ne pas apprendre
un nouveau
métier
rien
Source : DARES, Insee Enquête Emploi
A déplu
100
L’intensité
de l’emploi des Seniors
80
intérimaires
60
Les intérimaires se partagent équitablement entre ceux qui pensent avoir autant de
missions qu’ils le souhaitent (46%) et ceux qui pensent qu’ils en ont moins que voulu
(45%). Enfin, 9% estiment en avoir plus qu’ils ne le souhaitent.
20
Les résultats diffèrent surtout selon les types d’intérimaires :
40
0
Avez-vous
autant
/
plus
/
moins de missions que vous le souhaitez
?
100%
90%
80%
70%
11%
Moins
28%
50%
46%
9%
60%
50%
40%
69%
Autant
63%
43%
41%
10%
0%
Intérimaires
"Professionnels" /
par choix
Base : 804 intérimaires
Plus
11%
9%
30%
20%
Les intérimaires « Professionnels » / par
choix travaillent autant qu’ils le souhaitent :
ils arrivent à faire de l’intérim une situation
professionnelle relativement stable, avec
des revenus réguliers.
l
20%
Intérimaires
de
circonstance
Intérimaires
hédonistes
Intérimaires
entrepreneurs
Source : CREDOC – Enquête OTT - 2006
Je n’ai jamais eu de problème
régulier, je travaille régulièrement,
c’est comme si j’étais un travailleur
régulier.
Intérimaire.
43
7 La mission d’intérim
Les Hédonistes sont eux aussi satisfaits, mais parce
qu’ils souhaitent moins de missions que les autres intérimaires. La plus faible intensité du travail leur convient
parfaitement.
l
Dans l’ensemble, les intérimaires interrogés réalisent
3 à 5 missions en moyenne par an : 32% disent avoir
réalisé une mission sur l’année 2005, 26% 2 à 3 missions,
13% 4 à 5 missions. Seuls 28% des intérimaires disent
avoir réalisé plus de 6 missions en 2005.
Quelle
est la durée de votre dernière mission
?
Base : 804 intérimaires
18,8%
17,2%
1 semaine
Plus de 6 mois
15,2%
16,8%
2 à 3 semaines
3 à 6 mois
10,8%
La moitié (55%) des intérimaires ont vu leur
dernière mission durer plus d’un mois, dont
17,2% plus de 6 mois.
Les intérimaires sont plus satisfaits lorsqu’ils
réalisent des missions longues. Les missions
réalisées permettent facilement de développer
des compétences ou d’apprendre de nouvelles
pratiques.
1 mois
21,1%
1 à 3 mois
Source : CREDOC – Enquête OTT - 2006
Les
dossiers de l’Observatoire du
Tr a v a i l Te m p o r a i r e
>
mars
2007
44
Les Seniors
& l’intérim
L e s S e n i o r s & l ’ i ntérim
Conclusion
46
Les Seniors
& l’intérim
Les Seniors,
des intérimaires
encore peu sollicités…
Au final, les intérimaires Seniors ne semblent pas
encore assez sollicités. En premier lieu, si leurs
qualités sont reconnues par les Entreprises
Utilisatrices et par les ETT, cela ne se traduit
pas automatiquement par une accession à
l’emploi sous la forme du CDI.
Les apports des Seniors ne sont pas encore suffisamment mis en valeur pour être perçus par le
plus grand nombre.
D’autre part, les Seniors eux-mêmes semblent
ne pas se valoriser suffisamment, et surtout, ne
perçoivent pas forcément l’intérim comme un
moyen pour faciliter le retour à l’emploi ou comme
un complément de leur recherche d’emploi car
leur but est d’abord de trouver un emploi fixe de
type CDI.
Ce manque de pragmatisme, apparaît comme
leur étant particulièrement dommageable et joue
contre leur employabilité.
C’est pourquoi, les ETT devront poursuivre
leurs efforts de pédagogie à destination des
entreprises et des Seniors, afin de démontrer
les avantages de l’intérim Senior à la fois dans
le développement de l’activité économique et
dans son rôle de tremplin vers l’emploi pour les
Seniors en difficulté sur le marché du travail.
…mais qui seront
amenés à être de plus
en plus demandés
d’ici 2015
L’analyse prospective réalisée dans le cadre de
cette étude permet d’anticiper une progression
globale de l’intérim à moyen terme.
Sur la période 2002-2015, une prévision de
croissance annuelle moyenne de l’intérim comprise entre 2% et 2,9% a été estimée : au final, le
secteur devrait compter entre 704 000 et 785 000
intérimaires à horizon 2015, progression due pour
une grande part au développement de l’intérim
dans le secteur tertiaire, encore peu utilisateur
d’intérimaires.
47
1 Données de cadrage
L’intérim des Seniors devrait continuer sa progression, comme résumé dans le tableau ci-dessous :
Tableau
récapitulatif, Intérim en
2015,
total et
2002
En milliers
Seniors
2015 sc. haut
2015 sc. bas
Total
Seniors
45 ans
et plus
Part
des
Seniors
Total
Seniors
45 ans
et plus
Part
des
Seniors
Total
Seniors
45 ans
et plus
Part
des
Seniors
Agriculture
4238
1096
25,9%
2702
1076
39,8 %
2702
1076
39,8 %
Industrie
264 646
28 892
10,9%
277 288
33 864
12,2%
242 627
28 446
11,7%
BTP
74 025
14 001
18,9%
119 784
23 538
19,7%
104 811
20 596
19,7%
Services
marchands
184 988
17 736
9,6%
354 948
43 753
12,3%
331 285
35 003
10,6%
Services
administrés
17 061
1 624
9,5%
31 030
3 539
11,4%
23 272
2 478
10,6%
Total
544 958
63 349
11,6%
785 751
105 771
13,5%
704 697
85 598
12,4%
Source : Estimations CREDOC d’après Insee, enquêtes Emploi et rapport prospective emploi 2015, DEPP, Ministère de l’Education Nationale
La situation actuelle apparaît comme un tournant. Le recours à des Seniors devrait progresser d’autant plus que
les Seniors de demain seront plus pragmatiques, et plus
prompts à utiliser l’intérim.
Aussi à horizon 2015, une croissance annuelle moyenne
de l’intérim des Seniors comprise entre 2,5% et 4%
semble possible, soit un passage de 71 000 intérimaires
Seniors en 2004 à un nombre compris entre 87 600 et
105 770 en 2015.
Les
dossiers de l’Observatoire du
Tr a v a i l Te m p o r a i r e
>
mars
2007
M a r s 2007
Le s d o s s i e r s d e l ’O b s e r vato i re du Trava i l Te m po ra i re
Le s s e ni o rs e t l ’i nté ri m
C
réé dans le cadre de l’accord du 8 juillet 2004
relatif aux priorités et moyens de la formation
professionnelle dans le travail temporaire,
l’Observatoire du Travail Temporaire a pour
objectif de concourir, par ses travaux d’analyse,
à l’identification des changements qui affectent
ou sont susceptibles d’affecter les métiers et
les qualifications et, par voie de conséquence,
les besoins de formation des salariés des entreprises du travail temporaire.
56, rue Laffitte - 75320 Paris Cedex 09 Tél. 01 55 07 85 85 Fax 01 55 07 85 86
Le s d o s s i er s d e l ’O b s e r vatoi re d u Trava il Te m po rai re
. 05 46 34 02 46 . diagraphe.fr
•
M ai 2 0 0 7
Les
seniors
l’intérim
&
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising