spectacles saison-tabard

spectacles saison-tabard
Spectacles saison THEATRE TABARD
L’Homme de paille / Comédie
(pas de compagnie)
De Georges Feydeau
Mise en scène : Lionel Fernandez
Avec : Jean-Adrien Espiasse & Günther Van Severen
1885, en France, les femmes ne peuvent pas encore accéder au pouvoir. La
citoyenne Marie fait donc passer une annonce dans le journal afin de trouver un
homme de paille qui accepte de l'épouser bien qu'elle soit furieusement laide...
Deux hommes politiques en herbe, rivalisant de bêtise, vont se trouver nez à nez à
la mauvaise adresse... et se prendre mutuellement pour la citoyenne Marie !
Très en avance sur son temps, la pièce relève déjà du théâtre de l'absurde.
Un perpétuel jaillissement de situations cocasses entre farce et
comédie !
à partir de 12 ans
Du mercredi 26 au samedi 29 septembre à 21H,
Dimanche 30 septembre à 17H
La Nuit des rois / Classique
Collectif Golem & Cie 6 pieds sous terre 2 doigts au-dessus
De Wiliam Shakespeare
Mise en scène : Aurélia Gonzalez
Son : Arslan Elbar, Lumière & décor : Simon Valluet
Avec : Alexandre Cafarelli, Julie Cucchiaro, Benjamin Duc, Harry Grange, Théo Le Perron,
Julien Meynier, Marilou Milani, Marie Robert, Lili Sagit
Cette histoire commence par une tempête ; en pleine mer chez Shakespeare, mais
ici dans un verre de vin par un vent d'excès. De cette tempête découle une quête
de l'Amour entre Viola, le Duc Orsino et Olivia. Autour de ce triangle cohabitent
d’autres personnages : Toby et Andrew les acolytes alcooliques, Maria la
facétieuse, Malvolio l’intendant inflexible et Le Fou DJ qui orchestre la pièce de
son esprit décalé et musical. Et si tous ces personnages, chacun à leur manière,
étaient adeptes de la débauche ?
Amour, décadence, musique ! Projet lauréat de la Bourse Initiatives Jeunes
de Montpellier
A partir de 12 ans
Mercredi 3 au samedi 6 octobre à 21H, dimanche 7 octobre à 17H
Mercredi 10 au dimanche 14 octobre à 19H
Faisons un rêve / comédie
pas de compagnie)
De Sacha Guitry
Mise en scène: Gérald Papasian
Avec : Arévik Martirossian & Gérald Papasian
Le mari est idiot, méridional et ridicule. La femme fine, sensible et jolie. Ils se
rendent chez un ami qui est en retard. Le mari s’impatiente et part. L’ami fait son
apparition, il séduit la jeune femme restée seule et lui donne rendez-vous le soir
même, chez lui. Elle vient, ils s’oublient et s’endorment jusqu’au matin.
Catastrophe. Le mari débarque, il a découché lui aussi et ignore l’inconduite de sa
femme. Il vient se confier à l’amant qu’il prend pour son ami.
L’amant n’est pas dans le placard !
A partir de 12 ans
Mercredi 10 au samedi 13 octobre à 21H, dimanche 14 à 17H
Les Caprices de Marianne / classique
Je pars à Zart
De Alfred De Musset
Mise en scène : Jess Avril
Costumes : Pascaline Duront, création sonore : Thibaut Rie, création lumière : Niels
Doucet
Avec : Jess Avril, Tom Bertrand, François Di Carlo, Quentin Gratias et, en alternance :
Arthur Clot, Théo Le Perron, Arnaud Jabouin, Jean Charles Jeantet, Annette Roux, Lili
Sagit, Julien Usseglio
Coelio est éperdument amoureux de Marianne, dévote mariée à l'austère juge
Claudio, vieux et jaloux. Ne parvenant pas à lui dire son amour, il décide d'envoyer
son ami bohème et libertin, Octave, pour lui servir d'entremetteur. Mais au lieu de
l'intéresser à Coelio, Octave attire malgré lui l'amour de la jeune femme sur lui.
Elle lui offre un rendez-vous, auquel il envoie son ami mais, sans le vouloir, le fait
ainsi tomber dans le guet-apens tendu par Claudio.
Coelio- Que tu es heureux d’être fou !
Octave- Que tu es fou de ne pas être heureux !
A partir de 11 ans
Mercredi 17 au samedi 20 octobre à 21H, dimanche 21 à 17H
Mercredi 24 au dimanche 28 octobre à 19H ;
Séance supplémentaire jeudi 18 octobre à 14H30
La Contrebasse / Parcours contemporain
Je pars à Zart
De Patrick Süskind
Mise en scène : Harry Grange
Lumière : Théo le Perron
Avec : Quentin Gratias
La contrebasse est le plus grand et le plus majestueux des instruments. Sans lui pas
de musique classique. Mais relégué au fond de la sale par l’implacable hiérarchie
de l’orchestre, l’interprète est seul et oublié. Personne ne le regarde, ni ne
l’écoute. Pas même Sarah, la nouvelle soprano, pour qui il a un amour infini. Isolé
dans son appartement, à quelques heures de la première de L’Or du Rhin,
l’interprète nous raconte alors dans un monologue glissant doucement vers la folie,
la relation d’amour et de haine qu’il entretient avec son instrument.
« Je suis d'un naturel modeste, mais je suis musicien... je connais le
pôle générateur dont les reins, c'est une image, font jaillir la
semence musicale : c’est moi ! »
A partir de 12 ans
Mercredi 31 octobre au samedi 3 novembre à 21H, dimanche 4 à 17H
Ubu roi / Propos politique & traversée historique
Chaotik Compagnie
De Alfred Jarry
Mise en scène : Olivier Labiche
Assistante : Marie Maurent , scénographie : Dominique Raynal, costumes : Françoise
Skira, illustrations : Frédérique Dupuis, régie : Thierry Jacquelin
Avec : Juliette Mouchonnat ; Eric Afergan ; Olivier Labiche
Caricature de la gouvernance des puissants, la pièce raconte l’accession au pouvoir
du Père Ubu poussé par sa femme au meurtre du roi Venceslas. La farce de Jarry
pousse au plus loin le personnage dans son langage, ses excès, ses éructations, ses
crimes, ses faiblesses.
L’adaptation est clownesque, dansée, onirique, cauchemardesque, comique,
délicatement absurde, lunaire, enfantine, rythmée et subtilement grotesque !
Bouffonerie tragico-absurde
A partir de 8 ans
Mercredi 7 au vendredi 9 novembre à 21H, samedi 10 & dimanche 11 à 17H
Mercredi 14 au samedi 17 novembre à 19H, dimanche 18 à 17H
Charles Baudelaire, dernière escale / A la découverte de…
Melting Pot Productions
Textes de Baudelaire
Adaptation et interprétation : Fabrice Merlo
Un no man’s land. Vieux, souffrant et à l’agonie ou parfois jeune et vigoureux, le
personnage est dans l’entre-deux, le passage. Il revit les moments clé de sa vie. Il
se prépare pour le dernier voyage. Souvenirs, lettres, poèmes, se matérialisent
devant nous : espoirs, création, procès, amours, conflits familiaux, difficultés
financières, luttes artistiques, maladie, …
Avec une intensité fiévreuse, l'acteur, tel un funambule, nous entraîne sur le fil de
l'abîme.
Spectacle suivi d’une dégustation d’absinthe
(à partir de 14 ans)
Dimanche 11 novembre à 19H
Louise Michel / A la découverte de …
Adaptation des Mémoires de Louise Michel par Marie Daude
Mise en scène : Jean Claude Jay
Avec : Marie Daude
Née bâtarde en 1830, Louise devient institutrice, enseigne aux enfants des
ouvriers. Elle refuse de prêter serment à l’empereur, ouvre une école privée en
1853, collabore à des journaux d’opposition, anime le club de la révolution
pendant la Commune. Condamnée à la déportation, elle arrive en NouvelleCalédonie en 1871, et s’emploie à l’instruction des kanak. Figure légendaire du
mouvement ouvrier, porte-drapeau de l’anarchisme, ses conférences (qui se
comptent par milliers) font déplacer les foules.
Prix d’adaptation et d’interprétation de la SACD.
Spectacle suivi de chansons sur la Commune
(à partir de 14 ans)
Dimanche 7 octobre à 19H
Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran / Identité et société
Compagnie Vertigo
De Eric-Emmanuel Schmitt
Metteur en scène Fred Tournaire
Décor : Dominique Raynal, lumière : Hervé Lavit
Avec : Didier Lagana
A Paris, 1960. Momo, un petit garçon juif de douze ans, devient l’ami du vieil
épicier arabe de la rue bleu. Mais les apparences sont trompeuses : Monsieur
Ibrahim, l’épicier, n’est pas arabe, la rue bleu n’est pas bleue et l’enfant n’est
peut-être pas juif…
La pièce de Schmitt est un comédie philosophico-dramatique sur la foi, la
tolérance, la filiation et la paternité, la découverte de l’amour. C'est une leçon de
sagesse, de tolérance, de fatalisme et de bonté.
Un véritable voyage initiatique de l’adolescence à l'âge adulte.
A partir de 10 ans
Mercredi 21 au dimanche 25 novembre à 19H
Mercredi 28 novembre au dimanche 2 décembre à 19H
Quelqu’un qui vous ressemble / théâtre musical
La Compagnie Humaine
De Ahmed Dich
Mise en scène : Frédéric El-Kaïm
Costumes : Marie Ringeade, lumière : Yan-Yvick Amirault, scénographie : Jean-Luc
Ollivier, régie : Grégory Casasola et Sébastien le Borgne
Avec : Rémy Boiron & Gilles Bordonneau (musicien)
Nous sommes en 1970. Ahmed a cinq ans et vit depuis toujours avec sa mère et ses
frères à Douar M'Layna, un petit village situé au cœur du Maroc. Son père travaille
depuis 4 ans en France, en Lot et Garonne et revient chaque été au village, avant
de repartir à nouveau...Mais ce jour là, le 5 octobre, il embarque femme et
enfants pour un regroupement en Lot et Garonne." Pour une meilleure éducation,
un meilleur logement, un meilleur confort des routes... et un meilleur avenir".
" Comment être français pour la vie et marocain pour l'éternité ?"
(récit autobiographique)
A partir de 12 ans
Mercredi 21 au samedi 24 novembre à 21H et dimanche 25 à 17H
Le Neveu d’Amérique / Propos politique & traversée historique
Théâtre du Hibou
De Luis Sepùlveda
Traduction de François Gaudry
Metteur en scène & interprétation : Luis Jaime-Cortez
"Le Neveu d'Amérique" est une version théâtrale du livre de l'auteur chilien
Luis Sepùlveda et le récit autobiographique du voyage épique et rocambolesque
d’un homme, véritable parcours initiatique à travers une Amérique latine
exubérante et tourmentée, jusqu’en Andalousie, terre natale de son grand-père.
Luis Jaime-Cortez fait surgir, au fil de son voyage imaginaire, une quête humaine
pleine d’espoir. Humour et émotion sont au rendez-vous.
“Une dimension dramatique très forte” (la Marseillaise)
A partir de 14 ans
Mercredi 28 novembre au samedi 1er décembre à 21H, dimanche 2 à 17H
L’Histoire des ours panda racontée par un saxophoniste qui a une petite
amie à Francfort / Identité et société
Le chien au croisement
de Matei Visniec
Mise en scène : Julien Assemat
Direction d’acteur : Thomas Laurent & Benoit Miaule, régie : Thierry Jacquelin
Avec : Julien Assemat & Christel Claude
C’est un conte étrange qui commence comme un lendemain de fête. "Lui", c'est cet
homme qui s'est réveillé sans ses souvenirs : juste ce goût étrange dans la bouche,
comme un grand vin, rare et précieux. Cet appartement inconnu, ce lit en
désordre, et "Elle". Dont il ne sait rien, voudrait tout savoir, tout découvrir.
Les contes sont toujours gais quand ils sont faits de poésie. Comme s'ils voulaient
nous bercer, nous rassurer, pour que plus rien alors ne nous effraie.
« Elle » reviendra neufs nuits. Alors commencera une nouvelle
histoire, une sorte d'histoire d'amour. Ou d'autre chose.
A partir de 14 ans
Mercredi 5 au vendredi 7 décembre à 21H, samedi 8 à 19H, dimanche 9 à 17H
Soirée japonaise : Rire et frémir au soleil levant (butô, kyogen, bunraku) /
A la découverte de…
Compagnie des Atomes
Mise en scène et interprétation : Rosaline Deslauriers, Frédéric Herrera, Sébastien
Vuillot
Triptyque librement inspiré des arts de la scène japonaise :
1. Ningyo : pour un marionnettiste, apprenti sorcier qui joue avec quelque chose
de sacré...
2. Le Pont : violon et de danse butô, traversée poétique de l’obscurité vers la
lumière.
3. Attaché à un bâton ou le saké interdit : un Œil-Tout-Puissant supervise les gestes
d'un étrange personnage, lui interdisant l'accès à la divine liqueur de riz.
Spectacle suivi de projections d’extraits de théâtre oriental et
dégustation de thé japonais
Ningyo a reçu le premier prix du Festival "Danse Box" de TENRI
À partir de 10 ans
Dimanche 9 décembre à 19h
Comment élever un ado d’appartement ? / Comédie
(pas de compagnie)
De Hélène Zidi
Mise en scène : Hélène Zidi
Avec : Renaud Castel & Blanche Veisberg
Les études scientifiques l’ont démontré : on peut fort bien élever un ado
d’appartement, sans danger majeur, pour peu que l’on respecte un certain nombre
de conseils. De sa chambre à son alimentation, tout y est pour permettre aux
parents de survivre en compagnie de cette espèce en voie d’extension et leur
apprendre à gérer leur trop-plein d’heures de sommeil, leur manque de zèle
scolaire, leur saison des amours, leur régime à base de pâtes et de frites, et leur
langage pour le moins... exotique !
Succès Avignon off 2011 Vos ados d’appartement sont admis dans l’enceinte
du théâtre. Il n’est pas nécessaire de les tenir en laisse sauf s’ils sont répertoriés
dans la catégorie 1 (pitbull, boer bull, …)
A partir de 11 ans
Mercredi 12 au samedi 15 décembre à 21H et dimanche 16 à 19H
Novecento / Parcours contemporain
Compagnie Vertigo
De Alessandro Baricco
Mise en scène : Jean-Michel Boch & Didier Lagana
Décor : Dominique Raynal, lumière : Hervé Lavit
Avec : Fred Tournaire
Novecento, né sur le Virginian en 1900, accompagnait les traversées des voyageurs
et des émigrants. Il s’exhibait chaque soir. C’était un pianiste de jazz
extraordinaire, capable de jouer une musique jamais entendue auparavant, une
musique merveilleuse…
Il passe toute son existence à bord du bateau, sans jamais trouver le courage de
descendre à terre. Il apprend à jouer du piano et se nourrit de musique et des
récits des voyageurs. Il vit suspendu entre son piano et l’océan en racontant l’âme
du monde dans sa musique étrange et magnifique.
« Émouvant en toute simplicité » (La Gazette)
« On rit, on est ému, on apprécie les silences, le décor, l’histoire »
(Midi libre)
« Un spectacle concentré sur le jeu et la parole » (L’Hérault du jour)
A partir de 11 ans
Mercredi 19 au samedi 22 décembre à 21H et dimanche 23 à 19H
Oh les belles plantes ! / Théâtre musical
Cie Mistral Gagnant
D’après « Pour un herbier » de Colette, adaptation par Pauline Tanon
Mise en scène : Pauline Tanon
Scénographie Geneviève Dudret
Avec Stéphanie Boël & Pauline Tanon
Tout l’univers drôle, sensuel, poétique et séducteur de Colette, évocateur de
fragrances, couleurs et saveurs de la nature. Les comédiennes proposent dix-sept
des coquines et coquettes fleurs-femmes de son texte (adapté pour la première
fois au théâtre) et des extraits de chansons fantaisistes de Trenet, Brassens,
Fréhel, Joséphine Baker, Fernandel...
Avec humour et fantaisie, elles rendent un hommage au music-hall auquel Colette
se consacra avec passion.
Un numéro de music-hall ponctué de chansons de Trenet, Brassens,
Fernandel, Fréhel…
A partir de 7 ans
Mercredi 26 au samedi 29 décembre à 19H, dimanche 30 à 17H
Comédien mode d’emploi / Comédie
La clé des planches
De David Friszman
Mise en scène Frédéric d’Elia
Avec : David Friszman
Vous avez toujours rêvé de devenir comédien, de savoir pourquoi on dit la cour et
le jardin, pourquoi on se dit merde avant de jouer, de connaître les meilleures
citations de Louis Jouvet et comment échapper au trac. Jérôme vous explique tout
cela. Et il fait le pari de transformer les spectateurs en acteurs en une heure ! Et
Jérôme s’y connaît, il a joué de grands rôles : Dom Juan, Pyrrhus et…une carotte
dans un festival de légumes…
Un spectacle interactif et surprenant à l’humour corrosif.
Succès Avignon 2011 : “De la présence et de la vibration” (Midi libre)
A partir de 12 ans
Mercredi 26 au samedi 29 décembre à 21H, dimanche 30 à 19H
Carte Blanche ! / Soirée spéciale
Mise en scène : Régis Rodriguez
Avec :
Isabelle Canosi
Amandine Roques
Laurent Secco
Après « En aVian la Zizique ! », les Bisons Ravis reviennent avec « Carte Blanche !
», consacré à l’œuvre toute aussi protéiforme du grand Francis Blanche.
Chansons, saynètes théâtrales, pour (re)découvrir cet artiste aux multiples
facettes, auteur de plus de 600 chansons (dont certaines chantées par Piaf ou
Trenet), dialoguiste, scénariste, comédien dans de très nombreux films (Les
Tontons Flingueurs, Babette s'en va-t-en guerre,…) humoriste et inventeur du
canular téléphonique en duo avec son compère Pierre Dac.
Spectacle musical et théâtral autour de l’oeuvre de Francis Blanche
Dimanche 30 décembre à 21h
Lundi 31 décembre à 19h et 22h
Parole kanak, rythme,
découverte de…
danse,
tradition
et
modernité
/
A
la
Conçu et interprété par Richard Digoué & Denis Pourawa
/ Il boit l’eau qui brûle / Il tue les pensées qui l’épuisent /
Un corps à fleur de peau, vif et affranchi ; une écriture de combat, une expression
libre.
/ Il a dix-sept ans / Il crie le feu qui berce sa patience /
Les deux artistes - le danseur et le poète-slameur - ont vécu l'effervescence
culturelle et politique de la période dite des Événements.
/ Il a la haine / Et pleure pour éteindre la violence qu’il boit /
Richard est animé par le désir de pérenniser les danses traditionnelles.
/ J’ai dix-sept ans / J’ai la haine / Je bois l’eau de ma source /
Beaucoup de danses importantes ont déjà disparu avec les derniers vieux qui les
connaissaient et en maîtrisaient le sens.
/ Ils boivent en silence / Ceux qui font croire /
Ce spectacle est la rencontre d'une recherche identitaire - en écho à celle d'un
peuple – emmenée dans la parole et dans la chair.
/ Ne pleure pas, apprends /
Spectacle suivi d’une scène ouverte de slam
A partir de 13 ans
Dimanche 13 janvier à 19h
Ouest / Propos politique & traversée historique
Collectif de l’âtre
D’après “A l’Ouest rien de nouveau” d’Erich Maria Remarque
Mise en scène : Ilène Grange, son : Aurélien Marty
Avec : Léo Begin & Guillaume Vérin
Les personnages sont humains, au milieu d’un cadre mis en œuvre pour dresser des
êtres contre d’autres êtres, un cadre mis en œuvre pour tuer : la guerre. Dans
cette guerre, il y a de la camaraderie, de l’amour, des instants. Et l’individu au
comme une présence de sève au milieu des machines.
« La guerre, comme un fleuve, nous a emportés dans son courant. Pour les autres
qui sont plus âgés, elle n’est qu’une interruption. Mais, nous, nous avons été saisis
par elle et nous ignorons comment cela finira ».
« Nous sommes devenus des brutes d’une façon étrange et
douloureuse, bien que souvent nous ne puissions même plus
éprouver de tristesse. »
A partir de 13 ans
Mercredi 16 au samedi 19 janvier à 19H et dimanche 20 à 17H
Les Dix meilleures façons de rater Molière / Comédie
L’équipe théâtre
Texte de Molière
Mise en scène : Didier Chaix
Avec : Didier Chaix, Mathieu Penchinat, Dominique Ratonnat, Nathalie Robert
Avouons le sans détour : cette idée saugrenue de rater Molière a piqué notre esprit
farceur par surprise et le venin savoureux de l’impertinence s’est répandu en un
clin d’œil dans nos imaginations exaltées. Voici donc un spectacle iconoclaste,
farfelu, parfois absurde, où l’on se moque beaucoup : Du théâtre, des théâtreux,
des présomptueux, des prétentieux, des fats, des maladroits…Et surtout de nous.
Vous allez donc voir quatre « acteurs-navigateurs » s’échouant gaillardement sur
les récifs perfides de leurs maladresses.
Totalement extravaguant et irrespectueux !
A partir de 11 ans
Mercredi 16 au samedi 19 janvier à 21H et dimanche 20 à 19H
Mercredi 23 au dimanche 27 janvier à 19H
Music Hall / Théâtre musical
Je pars à Zart
De Jean-Luc Lagarce
Mise en scène : Marilou Milani & Annette Roux
Lumière : Nils Doucet
Avec : Tom Bertrand, Théo le Perron, Annette Roux, Lili Sagit et les musiciens : Jess Avril,
Louise Boullenois, Arthur Clot, Marilou Milani
Une fille et ses deux boys s'installent dans des lieux toujours nouveaux pour jouer
leur pièce depuis plus de vingt ans. Epuisés par une journée qui s'achève, humiliés
encore une fois par un public absent, les deux boys rêvent de fuite, d'évasion, la
laisser là, seule avec ses lubies et ses contradictions, "parce que tout de même,
c’est uniquement de sa vie qu'il est question" . Pendant toutes ces années elle n'a
jamais perdu courage. Pourtant, ce soir ne serait-il pas le dernier ? Une ultime
représentation sous le feu des projecteurs ?
Théâtre-cabaret : musique, théâtre & danse.
A partir de 12 ans
Mercredi 23 au samedi 26 janvier à 21H, dimanche 27 à 17H
Pourquoi le théâtre ? / Classique
Melting Pot production
Montage d’auteurs (Molière, Shakespeare, …) par Fabrice Merlo
Mise en scène et interprétation : Fabrice Merlo
Construit à partir d’extraits ou préfaces de pièces de Molière, Shakespeare,
Tchekhov, Pirandello, le spectacle nous interroge sur notre amour du théâtre.
Pourquoi se réunir dans un lieu où des êtres humains vont jouer une histoire et les
autres la regarder ? Pourquoi cette envie, ce besoin ? Quelle est cette folie dont
semblent parfois atteints les personnages et qui semble définir la condition
humaine ? Une interrogation sur le sens de la vie, éclairée par l’esprit de grands
auteurs dramatiques.
«Un peu de vie dans ton art, un peu d'art dans ta vie»
A partir de 11 ans
Mercredi 30 janvier au samedi 2 février à 19H, dimanche 3 à 17H
Rouge Prévert / Théâtre musical
Tout en masques
Textes de Jacques Prévert
Mise en scène et interprétation : Jonathan Hostier
Prévert accompagne – habite ! - la créativité du comédien depuis plus de dix ans.
Aujourd’hui il lui rend hommage avec ce magnifique montage de textes autour des
thèmes politiques. Un spectacle sensible autour de l’œuvre de Jacques Prévert, qui
propose une mise en abîme de la conscience humaine, où le spectateur, conduit
par l’univers fécond et drôle de Jacques Prévert, vagabonde dans la tendresse
lucide du poète.
« Il est terrible, le petit bruit de l'oeuf dur cassé sur un comptoir
d'étain ; il est terrible ce bruit, quand il remue dans la mémoire de
l'homme qui a faim »
A partir de 10 ans
Mercredi 6 au samedi 9 février à 21H, dimanche à 17H
L’Amour dans tous ses états / Soirée spéciale
Platonique, frivole, passionné, spirituel, l’amour occupe sans cesse l’esprit des
hommes et des femmes. Chansons coquines et textes érotiques, le spectacle nous
parle aussi du sentiment amoureux et du couple. Le plaisir féminin mis à nu est
propre à éveiller nos sens...Insolent et sensuel, fantaisie libertine, forme libre,
ludique et poétique, le spectacle associe mouvement et danse, chanson et texte.
De l’opérette à la chanson réaliste, du cabaret à la pop music, ce moment
éclectique est une explosion de saveurs.
Spectacle musical pour la St Valentin
Mise en scène : Valérie Drevon
Avec : Jean-François Durez et Agnès Fourtignon
Jeudi 14 février à 20h et 22h
Et à 19h : Chansons d’amour par Joseph Clark
Dom Juan / Classique
Théâtre Petit Comme un Caillou
De Molière
Mise en scène Stéphane Hervé
Avec : Jess Avril, Laurent Cabrol, Fani Carenco, Grégory Cartelier, Stéphane Hervé, Lili Sagit
Séducteur invétéré, Dom Juan en fuite, accompagné de son serviteur Sganarelle,
laisse derrière lui de fâcheuses affaires. Mais tout les rattrape et ils doivent faire
face aux déconvenues des parents, des amis, des amoureuses. C'est une comédie.
C'est un drame. La mise en scène interroge l’image de homme moderne,
provocateur et audacieux, en avance sur son temps : cet habit de provocation est-il
un masque, un leurre ? C’est sur cette faille que le personnage est ici présenté :
quelles sont ses peurs ?
Qu’est-ce qui pousse Dom Juan, l’irréductible séducteur, à se
condamner lui-même ?
A partir de 12 ans
Mercredi 13 février & vendredi 15 à 21H, samedi 16 à 19H, dimanche 17 à 17H
Mercredi 20 au samedi 23 février à 21H, dimanche 24 à 17H
Attention : relâche jeudi 14 février
Lettre d’une inconnue / Classique
Compagnie Mille et Une Vagues
De Stefan Sweig
Mise en scène Dominique Courait
Collaboration artistique : Sophie Brillouet & Philippe Percot
Avec : Dominique Courait & Marie-Hélène Lelièvre
Lui, c'est un dandy nourri de tourbillons et d'aventures, un écrivain célèbre entouré
de fastes et de fêtes. L'inconnue c'est une amoureuse, une amoureuse absolue. Une
vénération d'adolescente se mue en passion de femme, en adoration de vestale.
Elle ne vit que par lui, elle naît avec lui mais elle ne lui parle pas, elle ne se
nomme pas, elle reste pour lui « encore et toujours une inconnue ». Possédée par
son amour, libérée de toute peur, elle brave tout : la pauvreté, la condamnation
des honnêtes gens, la peur de la mort.
Un texte bouleversant, un rare cri d’amour, d’une profonde humanité,
offert sans réserve émotive.
A partir de 16 ans
Mercredi 20 au samedi 23 février à 19H, dimanche 24 à 14H30
La Mort de Don Juan / A la découverte de…
Compagnie Théâtrale Francophone
Texte et mise en scène : Damiane Goudet
Avec Luc Antoni
La pièce commence là où se termine celle de Molière.
Don Juan se retrouve dans les coulisses de l'au-delà. Il voudrait retourner sur la
scène de la vie, mais son temps est passé. Il se raconte sans se justifier, le mythe
reste intact. Son errance sur les scènes de théâtre est symbole de sa damnation.
La solitude viendra à bout de ses soubresauts d'ironie et de révolte. Quel aveu a-t-il
à nous faire? C'est l'histoire d'un homme qui prend conscience qu'il n'est pas allé à
la quête de lui-même.
Spectacle suivi d’une causerie avec Thierry Dionisi, psychanalyste
(à partir de 14 ans)
Dimanche 24 février à 19h
J’ai traversé la France à pieds / Parcours contemporain
Compagnie Gargamela
De Dagory
Mise en scène Stanislas de la Tousche
Avec : Dagory
"Ici, on a une église romane et une église qui cloche"
1800 kilomètres à la rencontre des gamins d'une France oubliée. Un jour, j'arrive
dans une classe. Comme d'habitude, je demande: "Racontez-moi ce qu'il y a
d'exceptionnel dans votre village. Qu'est-ce qu'il y a ici qu'on ne trouve nulle part
ailleurs?" Une petite fille lève un doigt minuscule… "Il y a quelque chose d'unique
dans ton village ? Quoi ? » Elle me répond : "Moi!"
En 2000 Dagory a traversé la France à pied à la rencontre des
écoliers qui lui ont raconté leur vision du monde. C’est pas triste !
A partir de 12 ans
Mercredi 27 février au samedi 2 mars à 19H, dimanche 3 à 17H
The Sunset limited / Parcours contemporain
Je Pars à Zart
De Cormac McCarthy
Mise en scène : Theo Le Perron
Avec : Gerome Ferchaud & Jean-Yann Verton
Une rencontre dans le métro New Yorkais amène deux étrangers dans un
appartement où une décision de vie ou de mort doit être prise. Black et White
racontent leur passé : les origines de deux visions du monde diamétralement
opposées. White est un professeur que la vie a mené au désespoir.Black un exdétenu et ex-addict qui a énormément d'espoir dans l’humanité. Il va
désespérément vouloir convaincre White du pouvoir de la foi que ce dernier va
dénier.Leur but n’est autre que de découvrir le sens de la vie.
Le combat entre la foi et le désespoir.
A partir de 16 ans
Mercredi 2 février au samedi 2 mars à 21H, dimanche 3 à 19H
Théâtre Anglophone : Margaret d’Anjou / A la découverte de…
Melting Pot
Extraits de pièces shakespeariennes, chroniques d’époque et correspondances de
Margaret.
Mise en scène : Fabrice Merlo
Avec : Christine Hooper
Vendue sur le champ de bataille, Margaret d’Anjou, princesse française, est mariée
d’office au roi anglais victorieux. De l’autre côté de la Manche, elle découvre que
son mari est davantage un moine simplet qu’un héros de guerre... Elle s’imposera
dans l’arène politique, deviendra un personnage clef de la Guerre des Roses et se
battra jusqu’au bout pour garder la couronne sur la tête de son mari puis son fils.
Ce spectacle raconte son parcours : jeune fille innocente, politique affutée,
guerrière, reine déchue, vieille femme aigrie.
Spectacle en anglais, suivi de lectures de différents traducteurs de
Shakespeare
Dimanche 3 février à 19h
M ou les blessures silencieuses / Identité et société
Compagnie Théâtrale Francophone
De Philippe Nicaud
Mise en scène : Damiane Goudet
Avec Philippe Nicaud
Un homme confesse son histoire d’amour qui s’est effilochée. La peur du conflit le
condamne à éviter le dialogue avec sa compagne qui se complait dans la
dépression. Le compromis le compromet. Il s’enferme dans une solitude où
l’imaginaire prend le pas sur la réalité qui se dédouble. L’homme tendre et
attachant va peu à peu laisser deviner l’autre qui est en lui, le furieux, le
désespéré, l’assassin. Et nous, jusqu’où irions-nous si nous acceptions le compromis
dans notre vie ?
« La folie est comme un fil imaginaire qui s’entremêle
insidieusement dans les mailles de la réalité pour étouffer la
conscience dans un silence absolu»
A partir de 16 ans
Mercredi 6 & jeudi 7 mars à 21H, vendredi 8 & samedi 9 à 19H, dimanche 10 à 17H
Petit manuel d'engagement à l'usage des mammifères doués de raison /
Propos politique & traversée historique
Compagnie Un Jour J'irai
De Yves Cusset
Direction d'acteur : Fanny Fajner, scénographie d'Yves Cusset
Avec Yves Cusset
Texte édité à La Pensée Joyeuse
Ce texte aborde de front la question politique. Il a été inspiré par l’interpellation
de l’auteur par la police fin 2008 dans un avion pour Kinshasa, pour « Outrage et
opposition à mesure de reconduite à la frontière ». C’est la trajectoire d’un
individu qui se lance sur la recommandation d’un de ses amis, «un type très à
gauche », dans l’écriture d’un spectacle engagé, et, après quelques investigations,
abandonne pour aller se faire interner à sa propre demande dans un asile qui a de
fortes ressemblances avec le monde libre qui est le nôtre.
« Yves Cusset dézingue les faux-semblants du discours et de la
classe politique. Déjanté, mais en finesse » Direct Soir
« C’est un Devos qui aurait fait Normal’Sup, avec un humour à la
Marx (Karl, tendance Groucho) ! » Marianne
A partir de 11 ans
Mercredi 13 mars au dimanche 17 à 19H
L’Affaire Dussaert / Comédie Manque photo : voir sur ce lien
http://www.scene-public.fr/?page=Theatre&id=28
Scène et public
De et par Jacques Mougenot
Jusqu’où l’art peut-il aller trop loin ?... L’affaire suscitée par la vente publique de
la dernière oeuvre de Philippe Dussaert (1947–1989), plasticien, initiateur du
mouvement vacuiste dans les années 1980, donne l’occasion à Jacques Mougenot
d’aborder avec intelligence et humour les dérives et les exagérations de l’art
contemporain. Entre satire et comédie, un spectacle inattendu, drôle, corrosif...
et culturellement incorrect. Passionnant et réjouissant. Succès du festival
d’Avignon 2011 !
Prix Philippe Avron de l'humour 2011
Prix du public au festival de dax 2007
A partir de 16 ans
Mercredi 13 mars au samedi 16 à 21H et dimanche 17 à 17H
Antigone / Classique
Compagnie Théâtrale Francophone
De Spohocle, traduction : Philippe Brunet
Mise en scène : Damiane Goudet
Costumes : Mira Belle Gille, masques : Marilou Milani
Avec : Quentin Gratias, distribution en cours
Les héritiers d’Oedipe se sont entretués dans une guerre du pouvoir. Créon
gouverne alors le pays et décide de traiter l’un des frères en héros, et l’autre en
traître à sa patrie. La loi du tyran est contestée par Antigone, sa nièce. Une lutte
oppose alors à travers eux l’ordre des Hommes à la loi des Dieux, qui conduira la
jeune fille vers un destin funeste et bouleversera l’ordre en chaos tragique. Le
chœur témoigne de sa propre impuissance. A qui la décision revient-elle ? La loi
morale peut-elle passer outre la raison d’État ?
Je ne saurais me faire un ami d’un ennemi du sol de ma patrie ; le
pays, pour ses funérailles, a proclamé ceci : qu’il n’aura ni tombe ni
lamentation de deuil.
A partir de 12 ans
Dates à revoir (penser à CCAS & midi-minuit)
Femmes, passion-pouvoir, fragments de vie / Classique
(Pas de compagnie)
Textes de Racine, Corneille, Shakespeare...
Mise en scène et interpretation : Arévik Martirossian & Nadja Warasteh
La parole est donnée aux Femmes dans un songe étrange où elles se croisent,
tantôt lucides et fortes, parfois fébriles et passionnées. Des femmes qui ont aussi
laissés une trace dans l'histoire de l'humanité et du théâtre. Les comédiennes se
prêtent au jeu de la métamorphose, tour à tour complices, observatrices ou
partenaires, interprètent les grandes figures du répertoire classique et
contemporain. Titania, Lady Macbeth, Phèdre, Médée, Psyché et quelques autres...
Me peut-il bien quitter après tant de bienfaits ? / M’ose-t-il bien
quitter après tant de forfaits ? / Sachant ce que je puis, ayant vu ce
que j’ose, / Croit-il que m’offenser ce soit si peu de chose ? (Médée,
Corneille)
A partir de 14 ans
Mercredi 3 avril au samedi au samedi 6, dimanche 7 à 17H
Séance supplémentaire jeudi 4 avril à 14H30
Soirée persane : Une fois dans la prairie du monde… / A la
découverte de…
Théâtre Mâ
d’après “La Conférence des oiseaux” de Farid Ud-Din Attâr poète Persan du XIIIème siècle
Adaptation et mise en scène : Hamid-Reza Javdan
Avec Hamid-Reza Javdan & Niaz Nawab
Les oiseaux se réunissent pour aller à la quête de Simorgh, le mystérieux roi. Ils
traversent maintes épreuves symbolisées par diverses vallées. En chacun de ces
lieux, il leur est demandé de sacrifier un des aspects de leur être, avant
d’abandonner leur Soi profond. Telle est la condition nécessaire pour atteindre le
premier but recherché consciemment. Enfin le roi Simorgh leur apprend qu’il est
leur miroir comme ils sont le sien. Alors commence la quête véritable… Ce conte
philosophique (en français) est accompagné de musique et paroles persanes.
Spectacle suivi d’une soirée iranienne
A partir de 13 ans
Dimanche 7 avril à 19h
Le Cid b-side / Classique
Tout le monde dehors
D’après Pierre Corneille
Mise en scène : Emilie Noé
Avec : Barbara Coulon, Julien Emirian, Emilie Noé, Emmanuel Ullmann
Chimène et Rodrigue sont jeunes, beaux et ils s’aiment. Mais pour venger l’honneur
bafoué de son père Don Diègue, Rodrigue doit se battre en duel avec Le Comte, le
père de Chimène. Forcément, ça pose problème. Surtout qu’il le tue. Alors ils sont
toujours jeunes, beaux et ils s’aiment mais c’est beaucoup plus compliqué de
s’aimer au milieu de la mort, de la guerre, sous la coupe des « aînés » qui voient
tout, contrôlent tout et rongent cette jeunesse.
Le Cid de Corneille. Une heure. Quatre comédiens. L’énergie de la
rue. Le Cid b-Side. Une oeuvre vivante.
A partir de 12 ans
Mercredi 10 au dimanche 14 avril à 19H
Andromaque / Classique
Tout le monde dehors
D’après Pierre Corneille
Mise en scène : Emilie Noé
Avec : Barbara Coulon, Julien Emirian, Emilie Noé, Emmanuel Ullmann
Oreste aime Hermione. Hermione aime Pyrrhus. Pyrrhus aime Andromaque.
Andromaque aime Hector. Mais Hector est mort à la guerre de Troie, elle doit
sauver leur fils.
Andromaque est une pièce de palpitations, malgré sa fin éminemment tragique,
une vie extraordinaire coule dans la vivacité de ses répliques, des rapports humains
en présence et de la situation : il y a bien urgence de vivre, il faut sauver une vie,
Astyanax.
« Nous jouons cette histoire comme nous jouions aux cow-boys et
aux indiens il n’y a pas si longtemps que cela. »
A partir de 12 ans
Mercredi 10 au samedi 13 avril à 21H, dimanche 14 avril à 17H
Un riche, trois pauvres / Identité et société
Le collectif Z
De Louis Calaferte
Mise en scène : Iwan Lambert
Avec (en alternance) : Marion Boutin, Anaïs Bruez, Aurélien Charle, Nadia Cucinelli,
Chloé Galzin-Turcot, Jean Kinsella, Iwan Lambert, Franck Pech, Gréta Risa.
Tableaux et instantanés de vie pointent des petites situations quotidiennes de
soumission, de domination, d’abus de pouvoir, d’injustice, de bas instincts de
propriété, de violence psychologique ou physique, et de masques sociaux.
Les personnages sont des clowns à la fois modernes et intemporels. Le comique est
omniprésent mais il est, sur le fil acéré d’un rasoir, toujours prêt à basculer dans le
tragique, le glacé, l’insupportable. D’une sincérité optimale, le ton est tout à la
fois burlesque et absolument quotidien.
Des clowns à la fois modernes et intemporels, burlesques et
absolument quotidiens.
A partir de 11 ans
Mercredi 17, vendredi 19, samedi 20 avril à 19H,
Jeudi 18 à 21H, dimanche 21 avril à 17H
All RH+ (rhésus positif) / Propos politique & traversée historique
(pas de compagnie)
De Nicoleta Esinencu, traduction Mirella Patureau
Mise en scène : Michèle Harfaut
Dramaturgie : Sabine Quiriconi, scénographie : Loraine Djidi, lumière : Julien Kosellek,
son : David Geffard
Avec Miglen Mirtchev
L’homme est hématologue.Il fait la liste de ses résolutions : inculquer à sa fille la
méfiance et le mépris de tous ceux qui ne sont ni de son pays ni de son sang. Dans
le laboratoire de don du sang où il travaille, il agit selon le même programme : il
crache dans les poches de sang des donateurs étrangers ou homosexuels. Emporté
par le délire et par la peur, son esprit divague et court de supposition en
supposition : malgré toutes ses leçons et précautions, le pire pourrait arriver. Sa
fille pourrait vouloir se marier avec un « bronzé ».
Les propos sont trop caricaturaux pour être pris au sérieux ; on en
rit volontiers. Pourtant, ces paroles sont vénéneuses. Comment leur
échapper ?
A partir de 16 ans
Mercredi 17, vendredi 19, samedi 20 avril à 21H,
Jeudi 18 & dimanche 21 avril à 19H
Le Bal des zingues / Comédie
Act Théâtre
De Bertrand Lacy & Luc Lavandier
Mise en scène Bertrand Lacy
Direction artistique : Pascal Légitimus
Avec : Renaud Castel, Ambre Ferrante et Bertrand Lacy
Dans un hôpital psychiatrique, une fille et deux garçons préparent un spectacle
pour leurs proches... le directeur de l’asile leur ayant promis une libération
prochaine en cas de bonne tenue du spectacle ! Reste à déterminer s’ils jouent un
rôle et, admettons que cela leur arrive, s’ils en ont conscience. Heu… une peu
comme pas mal d’entre nous, d’ailleurs ?
Attention : humour très décalé (Inspiration : Les Robin-des-bois, Monty Python,
Gotlieb ou Édika...).
Un trio comique et musical, parfaitement loufoque et décalé sous la
direction artistique de Pascal Légitimus.
A partir de 12 ans
Mercredi 24 au samedi 27 avril à 21H, dimanche 25 avril à 17H
La Passe imaginaire / Identité et société
Cycle 28
De Grisélidis Réal, adaptation théâtrale de ses lettres
Mise en scène : Fred Tournaire
Régie : Léandre Courty
Avec : Natali Bodin, Véronique Coirre, Lydia Morjane
Pendant plus de dix ans, Grisélidis se dévoile au travers de lettres à son ami
écrivain et journaliste, Jean-Luc Hennig. Elle raconte son quotidien de prostituée,
de femme libre, son combat pour la reconnaissance de son métier, contre
l’hypocrisie de la société face à ces femmes dites de mauvaise vie.
Elle a mené sa lutte pendant 30 ans à travers la prostitution qu’elle a toujours
défendue comme étant un travail social, véritable soupape de sécurité de la
société, et ce depuis la nuit des temps.
Ce sont ses mots authentiques, sensibles, crus et furieux qui sont
offerts à toutes les femmes, prostituées ou pas, à tous les hommes,
clients ou pas.
A partir de 14 ans
Mercredi 1er au samedi 4 mai à 21H, dimanche 5 mai à 19H
CDI pou SDF / Identité et société
Compagnie Picpus
De Désiré de Lavie, d’après Gregory Mc Donald
Mise en scène : Pascale Maigre-Peuvrel
Musique : Jean-Marie Peuvrel
Avec : Désiré de Lavie & Dominique Schmitt
« Gennevilliers, un terrain vague, une caravane où vivent Dédé et Rebecca, un
couple de SDF emporté par la spirale infernale du chômage et des dettes. Un jour,
l’espoir de quitter le terrain vague apparaît miraculeusement sous la forme d’un
rôle proposé à Dédé dans un tournage clandestin de « meurtre en direct » qu’on
appelle snuff-movie : une vidéo où Dédé jouera le rôle du Christ, assassiné en
« live ». Dédé va bien sûr cacher la vérité à Rebecca en mettant en avant l’aspect
providentiel : « J’ai trouvé un boulot. J’ai eu un acompte ! »
Un contrat de dupe entre un homme fatigué de sa misère et un
marchand de vice : voyeurisme, barbarie, meurtre et perversion.
« Cent mille balles, ça vaut bien la vie d’un mec. »
A partir de 16 ans
Mercredi 8 au samedi 11 mai à 19H, dimanche 12 à 17H
Soirée Cap-Verdienne : Justino Evora, musiques traditionnelles CapVerdiennes
Association Casa Amadis
Avec Justino Evora
Un concert de Justino Evora pour découvrir les « Mornas » et les « Coladeiras »
(musiques traditionnelles Cap-Verdiennes), qui ont bercé son enfance. Le Fest'Afilm
et l'association Casa Amadis proposent ensuite une projection de films brésiliens
envoyé par le festival CURTA-SE de sergipe au Brésil, puis une dégustation de mets
brésiliens et cap verdiens, accompagnés de vins portugais. Cette soirée est une
occasion d'aller à la découverte de la lusophonie.
Spectacle suivi de projections de courts-métrages, vins et mets
Cap-Verdiens.
A partir de 8 ans
Dimanche 12 mai à 19h
Le Grand retour de Boris S / Identité et société
De Serge Kribus
Mise en scène : Damiane Goudet
Avec : Bernard Jacquelin & Ernaut Vivien
Le père est Juif. Le fils ne sait pas ce que c’est d’être Juif. Et la guerre est une
mémoire qui l’encombre.
Boris vient s’installer chez son fils, à l’improviste. Il doit répéter le rôle de sa vie,
Lear. Henri est déjà nerveux de nature, et Charlotte vient de le quitter. Son travail
aussi. Le père et le fils vont se parler comme jamais … et comme toujours : avec
amour et cruauté, avec retenue et incompréhension. Une tendre incompréhension
générationnelle.
"- Papa, à six ans, on ne comprend pas Shakespeare.
- C'est là que tu te trompes, parce que Shakespeare, c'est universel.
- Papa, aujourd'hui, c'est super-Mario qui est universel.
- Connais pas. Qu'est-ce qu'il a écrit ?"
A partir de 11 ans
Mercredi 8 au samedi 11 mai à 21H, dimanche 12 à 19H
Dans la solitude des champs de coton / Identité et société
Alzhar
De Bernard-Marie Koltès
Mise en scène : Jeanne Poitevin
Costumes : Brigitte Faur Perdigou, décor : Ada Broers, lumière : Orazio Trotta, vidéo :
Sébastien Bretagne
Avec : Maxime Carasso & Heykel Mani
Un dealer et un client. Deux hommes. Des mots qui oeuvrent à ne pas dire. Une
sorte de non-lieu, et la chose n’advient pas. Ils se confrontent l’un à l’autre, se
croisent et se choquent, et à travers eux deux mondes, stratégies, protections,
dons, trocs, marchandages, tout est en regard du commerce. Quelque chose
pourtant résiste. Quelque chose qui leur permet de rester des hommes, de choisir
l’espace d’un autre échange.
Le deal est ce drôle d’espace entre le choix et le non choix, soi et
l’autre, l’acte et le non acte.
A partir de 14 ans
Mercredi 29 mai au dimanche 2 juin à 19H
Le Premier homme / Propos politique & traversée historique
Alzhar
D’Albert Camus
Mise en scène : Jeanne Poitevin
Avec : Georgia Doll, Didier Faure, Jeanne Poitevin, Stéphane Sao-Nelet
Le texte de Camus, mis en écho avec la vidéo, est l’occasion de s’interroger sur
nos différences et nos liens. La création est réalisée avec divers participants
(prisons, centres sociaux, écoles, maisons de retraites, foyers d’accueil, hôpital
psychiatrique…). Chacun offre sa lecture de Camus en résonance avec sa propre
mémoire, ses héritages, ses origines. Et chacun, sur la scène ou dans la vidéo,
représente Albert Camus lui-même, revenant sur son parcours de vie, imprégné de
ses mémoires méditerranéennes.
Des ateliers-miroir ont été réalisés en région PACA, en Tunisie,
Algérie, Espagne, Italie : les sensibilités se croisent avec, au
centre, le texte de Camus, brûlant, d’une force profonde.
A partir de 11 ans
Mercredi 29 mai au samedi 1er juin à 21H, dimanche 2 à 17H
Panaï / Parcours contemporain
Compagnie Scarabombe
De Stéphane Fitoussi
Mise en scène Olivier Blond & Marine Selignac
Avec : Stéphane Fitoussi
Panaï, c’est un grand échalas dégingandé, à l’accent étrange et à l’anglais
rudimentaire. D’où vient-il avec cette petite table et ces tabourets rouges ? Qui
est-il ? Peu importe. Panaï, c'est l'espoir. Et comme il est heureux d'espérer, il
joue ! Il joue à aimer, à danser, à rêver, il joue à attendre. Mais qu’attend-il ?
Le clown de Stéphane Fitoussi est à fleur de peau, de tendresse, de désir. Il est
drôle et charmant, actionnant presque malgré lui les leviers de notre émotion.
Un clown qui attend, c'est un clown qui rêve éveillé
et un clown qui rêve éveillé, c'est un clown qui s'attend à tout...
A partir de 11 ans
Mercredi 5 au samedi 8 juin à 19H, dimanche 9 à 17H
Les Orphelins / Parcours contemporain
Je pars à Zart
De Julien Usseglio
Mise en scène : Julien Usseglio
Avec : Louise Boullenois, François Di Carlo, Arnaud Jabouin, Annette Roux
Venez assister à la mort du dernier roi, à la résurrection d'une magie antique.
Seul sur son trône, l'ancien seigneur mâche et remâche ses rêves d'enfants. Dans
les montagnes, une marchande de couteaux parcourt les terres. Prédiction, une
jeune fille marche sous le regard de la lune. Le vent souffle le son d'un violon dont
le musicien a perdu la mémoire. Quatre personnages vont se rencontrer et prendre
leur destin dans le creux de leur paume, pour avancer à grand pas vers la nouvelle
aube d’une humanité dévastée.
Un conte théâtral intimiste, une pièce poétique naviguant entre rêve
et cauchemar, entre mots et jeu, entre voyage et théâtre.
A partir de 12 ans
Mercredi 5 au samedi 8 juin à 21H, dimanche 9 à 19H
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising