Nouveautés Mars 2014 - Librairie archéologique

Nouveautés Mars 2014 - Librairie archéologique
Sur www.librairie-archeologique.com
30 000 références à consulter et à commander
m a r s
2014
SOMMAIRE
GÉNÉRALITÉS
................................................................................
1
ÉPOQUES ET CIVILISATIONS ................................ 4
Préhistoire ...................................................................................... 4
Protohistoire ................................................................................. 6
Orient ancien .............................................................................. 7
Égypte pharaonique ............................................................ 7
Civilisation grecque ............................................................. 8
Civilisation romaine .............................................................. 8
Moyen Age .................................................................................... 12
Temps Modernes .................................................................... 14
GÉOGRAPHIE ................................................................................
France .................................................................................................
Extrême orient ............................................................................
Afrique ................................................................................................
Amériques ......................................................................................
15
15
16
16
16
INDEX
18
.......................................................................................................
BON DE COMMANDE ......................................................... 19
CATALOGUE
MODE D’EMPLOI
Ce catalogue Nouveautés Mars 2014 vous
présente près de 200 nouvelles parutions
archéologiques.
Ces ouvrages sont répartis selon 4 grands
critères : Périodiques, Généralités, Epoques,
Civilisations. Chaque livre n'est présenté qu'une
seule fois, dans la rubrique qui semble la plus
pertinente. Certains titres couvrant une période
trop vaste pour être inclus dans un champ
chronologique spécifique, n'hésitez pas à
parcourir les rubriques qui semblent a priori
moins correspondre à vos centres d'intérêt.
De même la rubrique Généralités présente
des ouvrages susceptibles d'intéresser tout
archéologue, professionnel ou amateur.
N'hésitez pas à nous contacter pour toute
recherche d'ouvrage ne se trouvant pas dans le
catalogue ou sur notre site internet, pour obtenir
également la liste des anciens numéros des
périodiques présentés dans ce catalogue
Nouveautés.
Utilisez cet important outil bibliographique
en ligne de 30 000 références, mis à jour
quotidiennement, pour enrichir vos
connaissances dans tous les
domaines de l'archéologie et de l'histoire.
• Téléchargez (gratuitement)
notre catalogue général
au format PDF.
• Vous pouvez aussi imprimer
un bon de commande et nous l'envoyer
par courrier ou par fax.
Plusieurs possibilités de paiement :
paiement sécurisé en ligne,
virement international ou chèque.
Librairie Archéologique - 1, rue des Artisans - 21803 QUETIGNY CEDEX
Tél. : 03 80 48 98 60 - Fax : 03 80 48 98 69 - e-mail : infos@librairie-archeologique.com
GÉNÉRALITÉS
GÉNÉRALITÉS
!44988. Adoption et adaptation, (Archéo-Doct 5), 2014, 208 p.
22,00 €
I. À nouveaux territoires, nouvelles pratiques ? ; A. Parés, Pratique de cueillette sur le site de Khirokitia au Néolithique pré-céramique chypriote ; P.
Marticorena, Premiers paysans des Pyrénées occidentales. Un exemple
d’adoption et d’adaptation de l’économie de production en milieu montagnard / II. Espaces et dynamiques des interactions culturelles : D. Franceschi, Les représentations anatomiques dans les sanctuaires de la Gaule
romaine (Ier-IVe s. apr. J.-C.) : pratiques gréco-romaines et traditions
celtes ; P. Wech, Autour du culte de l’eau : phénomènes d’acculturation
gallo-romaine à l’époque augustéenne ; A. Le Maillot, Le dialogue culturel
entre l’empire néo-assyrien et les cités araméennes et hittites : l’exemple
des figures hybrides ; J. Testard, Expressionnisme et naturalisme à Cacaxtla-Xochitecatl et Xochicalco (Mexique) : une approche des interactions
culturelles pendant l’Épiclassique / III. Les héritages : éléments de la morphogenèse culturelle : C. Billard, Métamorphoses du Vieux Dieu sur le
Haut Plateau Central mexicain Xiuhtecuhtli-Huehuetéotl : adoption ou
adaptation du Vieux Dieu de Teotihuacan ? ; A. Brailly, L’impact des religions chrétienne et musulmane sur le paysage urbain de Syrie-Palestine
(IVe-VIIIe siècle) : le cas des églises et des mosquées ; S. Le Maguer, De
l’autel à encens au brûle-parfum : héritage des formes, évolution des
usages ; C. Bouchaud, Q. Borderie, T. Valette, C.-É. Sauvin, Conclusion.
!44952. Annales de l’Association Internationale pour l’Histoire du Verre - Volume 18, (Congrès de Thessalonique, 2009),
2012.
75,00 €
!45065. ARCHÉOPAGES - n°36. Janvier 2013. Exotismes.
21,50 €
Le terme “exotisme” nous suggère des mouvements artistiques, culinaires,
vestimentaires des siècles derniers. Mais le goût pour ce qui vient d’ailleurs, pour ce qui est “étrange” (dans tous les sens du mot), différent, bizarre ne date pas d’hier ! Dès la préhistoire s’échangent des matériaux et
des objets de provenance lointaine, qui acquièrent souvent une telle valeur
qu’ils sont imités localement ou importés en masse, et qui, du coup, de
rares deviennent banals. Il peut s’agir d’animaux, de végétaux, de minéraux
et autres produits naturels mais aussi de produits de consommation alimentaires et “manufacturés” tout aussi bien que de motifs, de matériaux et
enfin... d’idées et de croyances. Ce sont toutes ces représentations qui
font ici l’objet des analyses de ce dossier.
45003. ARTS SACRÉS - n°27 - Janvier-Février 2014. Dossier :
Qu’est-ce qu’un symbole ?
9,00 €
Dossier : Qu’est-ce qu’un symbole ? ; Existe-t-il une eau des religions ? ;
Du symbole en christianisme ; Les symboles en Inde / Articles : Paysages
du sacré. Voir une église comme au Moyen Âge ; Portrait d’artiste. EijaLiisa Ahtila ; Images du réel. L’art des vaches sacrées dans le centre de
l’Inde ; Paroles et musique. La parole, le chant et l’espace rituel ; Moment
de création. La chapelle Kamppi à Helsinki.
!44799. AUXIETTE G., MÉNIEL P. (éd.) - Les dépôts d’ossements animaux en France, de la fouille à l’interprétation, (actes
table-ronde Bibracte, oct. 2012), 2013, 286 p., nbr. fig. 46,00 €
1. Etudes de cas : Les dépôts de chevaux du site hallstattien de Marlenheim « Domaine de la Couronne d’Or » (Bas-Rhin) (A. Bandelli, P. Méniel
et Y. Thomas) ; La caractérisation des dépôts animaux de La Tène ancienne à Geispolsheim « Schwobenfeld » (Bas-Rhin) (O. Putelat, M. Landolt) ; Sacrifices et repas communautaires sur le site du Mesnil-Aubry « Le
Bois Bouchard IV » (Val-d’Oise) (G. Jouanin, C. Touquet Laporte-Cassagne) ; Un ensemble d’inhumations associant un chien et un mouton
dans l’environnement d’un sanctuaire galloromain à Pannes « Plateville »
(Loiret) (G. Bayle, E. Frénée) ; Les dépôts animaux des abords du théâtre romain de Mandeure-Mathay (Doubs) (L. Huguet) ; Les dépôts animaux du fossé gallo-romain de Meistratzheim (Bas-Rhin) (E. Broc; A.
Murer) ; Un dépôt de bovins sur le site antique de « Chanteloup » à
Moissy-Cramayel (Seine et Marne) (O. Cotté, G. Desayaud) ; Quelques
dépôts d’animaux de l’Antiquité à l’époque moderne dans le nord-est de
la France (C. Lachiche) ; Un bilan des connaissances sur les épizooties
au Moyen Âge et un épisode de mort extraordinaire de bovins à Luxé
(Charente) durant l’époque mérovingienne (S. Renou, C. Beauval, M.
Maury ) ; Inhumations de bovins sur le site médiéval et moderne d’Auby
« l’Îlot Béguinage » (Nord) (S. Lefebvre) ; Dix fosses et douze bovins témoignant d’un épisode de mortalité en masse à Camphin-en-Carembault
(Nord, XVe-XVIIe s.) (T. Oueslati, C. Denimal) / 2. Synthèses thématiques,
régionales ou chronologiques : Évolution des dépôts du Néolithique à l’Antiquité tardive en contexte non funéraire : un premier état des lieu (G.
Auxiette) ; Les dépôts de faune dans les enceintes néolithiques Michelsberg dans le Nord de la France et en Allemagne (S. Höltkemeier) ; Les dépôts d’animaux en fosse circulaire du Néolithique récent dans la Plaine
du Rhin supérieur : les données des fouilles récentes (R.-M. Arbogast, C.
Jeunesse, A. Denaire et P. Lefranc) ; Les dépôts particuliers d’équidés à
l’âge du Fer en région Centre (G. Bayle, M. Salin) ; Dépositions d’animaux et processus rituels chez les Arvernes (IIe s. av. - Ier s. ap. J.-C.) (S.
Foucras) ; Inhumations de chevaux chez les Arvernes (IIe-Ier s. av. J.-C.)
(S. Foucras) ; Des accumulations de cadavres d’équidés aux portes des
villes romaines : pratiques hygiénistes, récupération de matières premières
et équarrissage (S. Lepetz, J. Rivière, S. Frère) ; Archéologie des dépôts
animaux et mortalité extraordinaire du cheptel bovin au premier Moyen
Âge. Plaidoyer pour une redynamisation et une mise en perspective de la
recherche (O. Putelat) ; Approche méthodologique des mortalités de
masse ovines en archéologie (A. Binois).
!44849. BROTTON J. - Une histoire du monde en 12 cartes,
2013, 543 p.
27,00 €
En observant à la loupe douze cartes du monde, l’auteur ouvre autant, de
fenêtres sur des civilisations aussi différentes que la Grèce antique et la
Corée du XVe siècle, l’Europe des grandes découvertes et celle de la Révolution française, jusqu’au monde globalisé d’aujourd’hui, placé sous
l’oeil de Google Earth. A l’issue de ce périple aussi captivant qu’instructif, on aura appris une foule de choses : saviez-vous de quand date l’habitude de placer le Nord en haut d’une carte ? quel planisphère a donné
son nom à l’Amérique ? et vous doutiez-vous que, malgré les apparences,
les cartes d’aujourd’hui ne sont pas plus définitives ni plus objectives que
celles d’autrefois ? Lecteurs de ce livre, vous ne regarderez plus jamais
votre GPS de la même façon.
!44946. CÉRINO C., L’HOUR M., RIETH E. (dir.) - Archéologie sous-marine. Pratiques, patrimoine, médiation, 2013, 312 p.
29,00 €
Soixante ans après l’émergence de l’archéologie sous-marine, ce livre
dresse un bilan et définit les nouveaux grands enjeux scientifiques. En
prenant le parti d’un questionnement placé sous l’angle patrimonial, il créé
une confrontation dynamique entre les acteurs concernés par l’archéologie sous-marine et permet de mieux saisir l’articulation entre cette discipline et le concept global de patrimoine.
!44883. DAIRE M.-Y. et al. (dir.) - Anciens peuplements littoraux et relations Homme/Milieu sur les côtes de l’Europe Atlantique / Ancient Maritime Communities and the Relationship
between People and Environment along the European Atlantic Coasts, (BAR S2570), (actes conf. ‘Homer 2011’, Vannes),
2013, 672 p.
109,00 €
Recent advances in the archaeology of coasts and islands in the interlinked Atlantic, English Channel and north Sea complex are explored here,
both through syntheses and through presentations focusing on individual
research projects, some of them completed, others still ongoing.
!44720. DE WAAL F. - Le bonobo, Dieu et nous. A la recherche de l’humanisme chez les primates, 2013, 361 p.
23,80 €
Dans cette analyse vivante et éclairante de ses importants travaux, l’éminent primatologue Frans de Waal soutient que la morale humaine n’est
pas imposée d’en haut : elle nous vient de l’intérieur. Il est faux que le
comportement moral commence et finisse avec la religion ; c’est en fait le
produit de l’évolution. Pendant des années, de Waal a vu des chimpanzés
réconforter des voisins en détresse et des bonobos partager leurs aliments. Aujourd’hui, il publie sur les semences du comportement éthique
dans les sociétés primates de nouvelles preuves fascinantes, qui renforcent encore la thèse des origines biologiques du sens humain de l’équité.
!44825. DEMOULE J.-P. - On a retrouvé l’histoire de France.
Comment l’archéologie raconte notre passé, 2013, 400 p.
Poche
8,70 €
Pensez-vous vraiment que les Gaulois, ces pittoresques barbares, furent
nos ancêtres, et que les Romains sont passés par là pour nous civiliser?
Croyez-vous que le baptême de Clovis fut le moment fondateur de l’identité française ? Ou que le Moyen Âge n’a été qu’une longue nuit précédant
la Renaissance ? Alors ce livre est pour vous ! S’appuyant sur l’immense
richesse des fouilles menées sur l’ensemble du territoire français, l’auteur
revisite siècles et millénaires. Avec cet ouvrage, il devient possible de réfléchir, en connaissance de cause, à cette fameuse «identité française» qui
interroge nombre de nos contemporains.
!45058. DEPIERRE G. - Crémation et archéologie. Nouvelles
alternatives méthodologiques en ostéologie humaine, 2014,
654 p.
65,00 €
L’étude des restes osseux humains à l’issue de la crémation reste un enjeu
important dans la compréhension des pratiques funéraires des populations du passé. Pour étayer notre analyse, nous avons tenté de collecter
le plus grand nombre d’articles et d’ouvrages scientifiques possible sur le
sujet. La spécificité de la recherche française est fondée sur la quantification pondérale des régions anatomiques par rapport à l’ensemble du squelette ou de la quantité d’os déposés dans la tombe. Les référentiels
disponibles sur les squelettes ou les os brûlés n’étant pas suffisamment
détaillés et ceux utilisant des restes humains non crématisés, mal ou pas
adaptés, nous proposons une nouvelle alternative avec des données reposant sur les restes humains crématisés issus d’un crématorium. Ceci
concerne 140 sujets : 78 femmes et 62 hommes. Au-delà de cet indispensable outil, nous avons suivi 253 crémations pour étayer nos résultats
sur les comportements du cadavre, des divers segments anatomiques et
Retrouvez tous nos ouvrages sur www.librairie-archeologique.com
1
GÉNÉRALITÉS
des os au cours de la crémation. Cet ouvrage attendu par les spécialistes
de diverses disciplines propose également un certain nombre de
critères pouvant aider à la détermination des fragments osseux humains
crématisés.
!44961. DOSSIERS D’ARCHÉOLOGIE n°361 - Janvier-Février 2014. Revivre le passé. La restitution de monuments et
sites archéologiques.
9,50 €
Restituer le passé est un savoir-faire qui réunit les compétences de nombreux professionnels. Comment sont conçus dessins, maquettes, fac-similés et restitutions 3D ? Ce numéro dévoile les méthodes à l’origine des
reconstitutions les plus récentes.
!44970. FERENC M. - Le crâne d’Attila. Aventures archéologiques en Hongrie, 2014, 168 p.
29,90 €
Ferenc Móra (1879-1934) s’est particulièrement intéressé aux vagues
successives de peuples cavaliers qui ont achevé leur course en Hongrie.
Plus qu’une activité professionnelle, l’archéologie était pour Móra une passion dévorante. Il fouillait même pendant ses vacances, et il complétait à
l’occasion, de sa poche, les fonds toujours insuffisants du Musée. Les récits autobiographiques présentés ici ont été initialement publiés dans des
journaux avant d’être réunis. Représentatifs à la fois du style littéraire du
journaliste et de l’enthousiasme de l’archéologue, ils ont connu un vif succès et plusieurs éditions en Hongrie.
!44784. FERRIÈS M.-C., CASTIGLIONI M. P., LETOUBLON
F. (dir.) - Forgerons, élites et voyageurs d’Homère à nos jours,
2013, 552 p.
34,90 €
Sur la base des travaux d’I. Ratinaud-Lachkar, dont la recherche s’exerçait
sur les technologies, les usages et les routes commerciales des métaux
dans le monde grec de l’époque géométrique, vingt-trois chercheurs ont
croisé leurs spécialités et leurs périodes pour développer cette approche
historique originale autour de quatre thèmes de recherche : la place sociologique des métaux (symbolique, travail, objets), les stratégies des
élites, le développement des villes, les voyages et les échanges culturels.
À travers les âges, l’avancée technologique ou l’intensification des
échanges ont toujours été le ferment de changements, voire de révolutions. Cet ouvrage examine ces thèmes dans toutes les époques de l’histoire et, en dépit des différences chronologiques, techniques et
intellectuelles, explique comment, dans d’autres sociétés, à d’autres périodes, les mêmes mécanismes ont conduit aux mêmes évolutions.
44982. Fibeln. Erkennen, Bestimmen, Beschreiben, 2012,
168 p.
29,00 €
Die digitale Erfassung archäologischer Sammlungen benötigt eine einheitliche Terminologie. Im Band 1 des “Bestimmungsbuchs Archäologie”
werden Gewandspangen (Fibeln) als archäologische Leitfunde, epochenübergreifend von etwa 500 v. Chr. bis 1000 n. Chr. und nach Konstruktionsprinzipien gegliedert, aufgeführt und erklärt.
!44977. FONDRILLON M., MAROT E. (dir.) - Un quartier de
frange urbaine à Bourges (Ier s. ap. J.-C.-XXe s.). Les fouilles
de la ZAC Avaricum, (48e suppl. RACF), (Bituriga Monographie
2013-1), 2013, 2 vol. (Vol. 1, Stratification et structures ; Vol. 2,
Catalogue des mobiliers).
90,00 €
Deux campagnes de fouille ont été réalisées en 2009 et 2010 de la ZAC
Avaricum à Bourges, sur une surface dépassant l’hectare. Elles ont permis d’étudier la frange septentrionale de la ville, un espace où se cristallisent les dynamiques urbaines, entre phases d’expansion et phase de
rétractation. De plus, cela a permis d’appréhender un territoire urbain
rythmé par une modeste rivière, l’Yévrette, qui constitue pourtant l’un des
vecteurs de l’économie médiévale de la ville toute entière. Les fouilles révèlent ainsi la vie d’un quartier et de ses habitants, de l’Antiquité jusqu’à
nos jours. Le volume 1 de cet ouvrage est consacré à la présentation diachronique des vestiges de ce quartier (structures et stratifications). L’accent est plus particulièrement mis sur la forme des occupations, leur
fonction et leur interaction avec l’environnement : pour certaines périodes,
ces éléments ont pu être concrètement appréhendés, d’une part en raison de l’état de conservation exceptionnel du gisement archéologique,
d’autre part grâce à la mise en œuvre d’analyses géoarchéologiques et
mobilières variées. Le volume 2 sous forme de catalogue, réunit le petit
mobilier et les éléments architecturaux remarquables découverts lors des
campagnes de fouille. Il regroupe tous les objets mobiliers ou immobiliers
des domaines religieux, domestique ou artisanal. Ce catalogue et son organisation thématique visent à caractériser d’une part les activités et les
gestes du quotidien, d’autre part les fonctions économiques de ce quartier en considérant le mobilier comme témoin d’activités artisanales ou
commerciales.
Chaque volume peut être acheté séparément : Volume 1, Stratification et
structures : Référence 44979, 50 € / Volume 2, Catalogue des mobiliers :
Référence 44980, 40 €)
!45033. GAUTIER G. (dir.) - Roger Agache, détective du ciel.
Découverte de l’archéologie aérienne, 2013, 155 p.
17,00 €
D’une saison à l’autre, hiver comme été, à des moments incongrus, du
lever au coucher du soleil, Roger Agache parcourt sa Picardie natale pour
2
photographier les “fantômes de la mémoire” des hommes. D’avion, en mai
1961, il découvre le tracé du camp romain de Vendeuil-Caply. À partir de
cette découverte, il fait reconnaître en France l’archéologie aérienne
comme une discipline essentielle pour la connaissance de l’occupation
humaine des territoires.
!44896. GRANDJEAN C., ALIKI M. (éd.) - Aux origines de la
monnaie fiduciaire. Traditions métallurgiques et innovations
numismatiques, 2013, 220 p.
25,00 €
La monnaie de bronze antique était déjà une monnaie fiduciaire. Elle est
née dans le monde colonial vers le milieu du Ve s. a.C., puis s’est peu à
peu diffusée dans l’ensemble du monde grec et prit une importance croissante dans les échanges aux côtés de la monnaie en métaux précieux.
Ses débuts paraissent liés au moins en partie à des transferts culturels
avec des populations non grecques et sont à mettre en relation avec les
échanges commerciaux et les besoins liés surtout aux guerres. Ils présupposent une évolution des conceptions de la monnaie jusque-là exclusivement en métaux précieux. En outre, des cités réputées pour leur
maîtrise dans le travail du bronze, ont été parmi les premières à frapper des
monnaies de bronze, ce qui invite à examiner aussi ce matériel comme un
produit de la métallurgie, par le biais notamment des analyses élémentaires.
!45010. GUIMIER-SORBETS A.-M., VAN OSSEL P. (dir.) Achéologie des jardins. Analyse des espaces et méthodes
d’approche, 2014, 222p., nbr. ill. dt 16 pl. coul.
42,00 €
Thème I - Archéologie du jardin : diversité, organisation, équipement et
productions : A.-A. Malek, De l’espace pictural à l’espace du jardin : mosaïques et jardins dans les domus de l’Afrique romaine ; H. Dessales, Du
jardin aux jardinières : l’évolution des péristyles dans l’habitat romain ; E.
Chassillan, Place du bassin et spectation dans le jardin de Gaule Narbonnaise au Haut-Empire : Problèmes de typo-chronologie ; A. Tricoche,
Jardins funéraires d’Alexandrie aux époques hellénistique et romaine ; C.
Cribellier, Jardins et habitats de l’agglomération gallo-romaine de Beaunela-Rolande (Loiret, France) ; P. Van Ossel, Des jardins à tout faire. Les espaces de jardin dans les parcelles du quartier Saint-Honoré de Paris aux
XVe et XVIe siècles ; A. Heitzmann, Un exemple de méthodologie versaillaise : le jardin du Pavillon frais à Trianon / Thème II - Archéologie environnementale du jardin : méthodes d’approches : F. Pilon, K. Maames, F.
Jedrusiak, Approche archéologique et paléoenvironnementale des parcelles de l’agglomération gallo-romaine de Châteaubleau ; M. Pieters, Jardins et transformations des sols : caractéristiques et interprétations ; C.
Cammas, C. Vissac, Q. Borderie, C. David, Diversité des espaces végétalisés : contribution de la géoarchéologie à la connaissance des jardins
historiques et des espaces non bâtis ; A. Dietrich, Méthode et interprétations xylologiques à propos des puits et des jardins antiques / Thème III Regards croisés et approches comparatives : les modèles en question : F.
Joannès, L’économie des jardins en Mésopotamie ; A.-M. Guimier-Sorbets, Le jardin pour l’au-delà des bienheureux : représentations funéraires
à Alexandrie ; E. Morvillez, Les transformations du jardin de tradition romaine dans l’Antiquité tardive ; M. Terrasse, Héritière de la villa, la muniya
médiévale ibéro-maghrébine et ses jardins : tradition littéraire et réalité archéologique ; F. Quellier, L’historien face au jardin potager-fruitier de
l’époque moderne : sources et grilles de lecture ; C. Saliou, Aux limites du
jardin. Le droit et les limites du jardin dans le monde romain ; H. Guiot,
Jardin et forêt, de l’un à l’autre en Polynésie.
44850. Héros antiques. La tapisserie flamande face à l’archéologie, 2013, 192 p., 170 ill. coul.
39,00 €
Cet ouvrage permet de redécouvrir à travers de magnifiques tapisseries les
grands héros de l’Antiquité et les valeurs qu’ils véhiculaient à l’époque baroque. Au-delà de la qualité des matériaux et du tissage qui donnait toute
leur valeur à ces oeuvres, la sélection opérée dans les collections du
Musée d’art et d’histoire de Genève et de la Fondation Toms Pauli de Lausanne montre que l’utilisation et l’interprétation des grandes figures de
l’Antiquité, d’Alexandre à Constantin, ne sont pas anodines à l’époque
baroque.
!44526. HUBERT A. - Sous les meules, le grain. Nourrir la
ville de l’Antiquité à nos jours, (cat. expo. Archéa, avr. 2013janv. 2014), 2013, 166 p.
15,00 €
Après une introduction au cadre géographique et historique du Pays de
France à l’époque antique, quatre thématiques sont évoquées : l’agriculture antique, les évolutions du matériel de mouture, l’artisanat meulier de
la vallée de l’Ysieux du 1er au 4e siècle et enfin le meunier et son moulin,
largement présent dans l’imaginaire de chacun. Une annexe sur la vallée
de l’Ysieux présente la reconstitution en ethno-archéologie d’un moulin en
grès de Fosses.
!44920. JONCHERAY A., JONCHERAY J.-P. - A la découverte de l’amphore. Classification et histoire, 2013, 116 p., très
nbr. ill. coul.
19,80 €
1970. Cette année là, la mission lunaire Apollo XIII est lancée, et s’achève
dans l’angoisse. À des milliers de kilomètres, à Fréjus, un petit ouvrage
d’archéologie est lui aussi mis sur orbite. Il s’agit d’une Classification des
amphores, 15 000 exemplaires plus tard, le petit fascicule méritait une re-
Retrouvez tous nos ouvrages sur www.librairie-archeologique.com
GÉNÉRALITÉS
fonte. En 42 ans, des travaux importants ont nettement cerné l’étude de ce
vase à deux anses, incapable de tenir debout ! Des livres bien plus documentés, que l’on retrouvera cités en bibliographie, ont paru. Pour se renouveler, pour éviter la redondance, voire la copie, il fallait écrire quelque
chose de plus original. Le présent ouvrage, s’il ne néglige pas la classification, privilégiera la découverte. Pour cela, les auteurs ont choisi de multiplier les logos, qui offrent une image plus dynamique de l’objet, de son
contenu, de son origine, de sa datation... Une grappe de raisin est dessinée, et une odeur de vin se répand entre les pages ; les siècles grimpent
sur un thermomètre schématisé ; une tache rouge sur une carte de Méditerranée situe une aire de production ; des mini-amphores s’agglutinent sur
le papier pour symboliser l’abondance d’une forme !... Et aussi, cette approche ludique de l’amphore impliquera de traiter aussi des sujets annexes, tous aussi intéressants : le matériel associé au sein des gisements,
l”évocation de quelques belles épaves, le rappel historique indispensable
pour situer le récipient dans son contexte. Une manière nouvelle et agréable de partir à la Découverte de l’amphore.
!44816. JONCHERAY A., JONCHERAY J.-P. - Secrets
d’épaves, 2013, 256 p.
39,50 €
“Plongez dans des siècles d’histoire sous-marine !” Les deux archéologues
Anne et Jean-Pierre Joncheray ont consacré leur vie aux épaves, à leur
recherche et leur fouille, et aux récits historiques que ces désastres
contaient en filigrane. Fruit de cette quête, ce livre détaille vingt-cinq
épaves emblématiques s’échelonnant des temps préhistoriques à la Seconde Guerre mondiale, de la grotte Cosquer au mythique Lightning d’Antoine de Saint-Exupéry. Plusieurs histoires s’entrecroisent ici, en premier
lieu l’Histoire, la grande, et elle est tonitruante : du commerce grec puis romain en Méditerranée jusqu’à la guerre sous-marine à outrance de 1917,
en passant par l’occupation de la Provence par les Sarrasins au Xe siècle
ou la prise de Toulon par la flotte anglaise en 1793 ! L’enquête menée par
les auteurs, plongée après plongée, de bibliothèques en archives, révèle
aussi de précieuses tranches de vie, l’histoire silencieuse des hommes
embarqués sur ces engins au destin funeste. Enfin, cet ouvrage est également l’histoire d’une passion folle : celle d’un couple dévoré par ces secrets d’épaves, dépositaire d’un savoir phénoménal sur notre passé
englouti, au quotidien émaillé de découvertes époustouflantes – du premier navire étrusque, à la coque cousue, à ce prototype des sous-marins
modernes, planté verticalement par 50 m de fond – mais aussi d’explorations déçues dans des eaux troubles et glacées, à des profondeurs inavouables...
!45062. KAMERMANS H., GOJDA M., POSLUSCHNY A.
G. (éd.) - A Sense of the Past. Studies in current archaeological applications of remote sensing and non-invasive prospection methods, (BAR S2588), 2014, 163 p.
65,00 €
Sommaire complet disponible sur www.librairie-archeologique.com
!44989. LAURITZEN D., TARDIEU M. (dir.) - Le voyage des
légendes. Hommages à Pierre Chuvin, 2014, 450 p.
55,00 €
Cet ouvrage a pour objet le domaine auquel Pierre Chuvin a consacré ses
recherches académiques et son enseignement universitaire : l’étude des
textes de l’Antiquité, de préférence tardive. Ses nombreuses contributions
au monde savant l’ont établi comme un spécialiste reconnu de la mythologie grecque (Mythologie et géographie dionysiaques ; Mythologie
grecque. Du premier homme à l’apothéose d’Héraclès) et des questions
de société envisagées du point de vue du religieux dans sa Chronique
des derniers païens. Avec à son actif les éditions critiques de plusieurs
chants des Dionysiaques de Nonnos de Panopolis, il est considéré comme
le chef de file de l’école française de poésie tardo-antique. Les textes réunis offrent un parcours thématique qui suit les grandes orientations des travaux de Pierre Chuvin.
!44986. LE GOFF J. - Faut-il vraiment découper l’histoire en
tranches ?, 2014, 207 p.
18,00 €
Ni thèse, ni synthèse, cet essai peut être lu comme l’aboutissement d’une
longue recherche. Et d’une réflexion sur l’histoire, sur les périodes de l’histoire occidentale, au centre de laquelle le Moyen Age est mon compagnon
depuis 1950. Il s’agit donc d’un ouvrage que je porte en moi depuis longtemps, des idées qui me tiennent à coeur. Ecrit en 2013, à l’heure où les
effets quotidiens de la mondialisation sont de plus en plus tangibles, ce
livre-parcours pose des questions sur les diverses manières de concevoir
les périodisations dans l’histoire : les continuités, les ruptures, les manières de repenser la mémoire de l’histoire.
!44790. LE QUELLEC J.-L. - Dragons et merveilles. Légendes
urbaines et mythes contemporains, 2013, 512 p.
35,00 €
Pourquoi notre téléphone portable sonne-t-il toujours aux enterrements ?
Pourquoi la racine de la mandragore a-t-elle une forme humaine ? Pourquoi saint Christophe a-t-il une tête de chien ? Les arbres du bocage vendéen cachent-ils toujours les squelettes des Chouans ? Dans cette suite
de récits très documentés et bourrés d’humours et d’anecdotes savoureuses, l’auteur, avec bienveillance, dresse un portrait inattendu de nos
contemporains. Vous y apprendrez à “pleurer des larmes de crocodile” et
saurez à quelle date les menhirs de Carnac vont se baigner dans l’Océan.
!44721. LE QUELLEC J.-L. - Jung et les archétypes. Un mythe
contemporain, 2013, 456 p.
19,00 €
Il est impossible de s’intéresser à l’art et à la préhistoire, donc à la préhistoire de l’art, sans rencontrer un jour ou l’autre la notion d’archétype.
Certains auteurs avancent, par exemple, que les peintures pariétales de
Lascaux illustreraient les archétypes suivants : animal, grotte, chasse...
L’existence d’un archétype de la mère serait pareillement suggérée par la
présence de nombreuses figurines féminines dans l’art préhistorique. Mais
qu’est-ce qu’un archétype ? À travers ce livre, l’auteur tente d’apprécier la
validité de la notion d’arché-type, d’en faire l’historique, d’en examiner la
construction et les présupposés, d’en évaluer la solidité au regard des
données de l’anthropologie, de la mythologie et de la préhistoire.
!45028. MAHENC S. - Expéditions Mammuthus. Chasseurs
de mammouths, les nouveaux aventuriers, 2013, 96 p. Livre
Jeunesse
16,90 €
Une aventure hors du commun dans les pas d’un chasseur de mammouths, à la croisée de l’aventure, de l’exploration et de la paléontologie...
Il y a une douzaine d’années, sous l’impulsion de B. Buigues, est né Mammuthus, le plus vaste programme de sauvetage d’espèces disparues depuis des millénaires : des mammouths, mais aussi tout un bestiaire de
l’âge de glace sortent d’une longue nuit gelée ! Cette aventure scientifique unique au monde est une véritable course contre la montre pour éviter que les trésors des temps préhistoriques ne disparaissent. Une folle
aventure suivie par Francis Latreille, témoin privilégié qui la photographie
sans relâche.
!44964. MONUMENTAL - 2, 2013. Dossier Chantilly - Chantiers/Actualités.
30,00 €
!43861. OSBORNE R. - Des fantômes tapis dans la roche.
L’irrésistible épopée de la géologie, 2013, 288 p.
24,00 €
“ - Etant donné, Dr Buckland, qu’il s’agit là d’ossements tropicaux, et que
nous habitons un pays du Nord, il semble évident que ces vestiges furent
transportés vers nos latitudes par les flots du Déluge universel. - Alors
vous méritez d’amples félicitations, Dr Young. - C’est très aimable à vous.
J’en déduis que vous êtes pleinement d’accord avec mon interprétation
des faits? - Quelques détails m’amènent à douter de cette conclusion.” Et
voilà le célèbre et charismatique géologue William Buckland, menant une
enquête magistrale sur l’origine des ossements improbables de Kirkdale.
Mais aussi William Smith, l’ingénieur qui découpait l’Angleterre pour creuser des canaux, et découvrit par quel jeu subtil - et fossile - histoire de la
vie et histoire de la Terre se répondent. Mais voilà encore ces falaises de
schiste, d’où une industrie minière va faire s’échapper des hôtes spectaculaires. Ou cette météorite, frappant le champ d’un dandy et dévastant
des siècles de certitudes. Autant d’épisodes extraordinaires et truculents,
tous survenus depuis le XVIIe siècle dans une petite partie du Yorkshire,
et faussement indépendants car une lame de fond les traverse, bouleversant notre perception du monde, et dont naîtra une science: la géologie.
!44809. PELLETIER-HORNBY P. - Un monde d’images. Les
vases antiques de la collection Dutuit, 2013, 360 p., 550 ill.
65,00 €
Ce catalogue présente pour la première fois les vases antiques de la Collection des frères Auguste et Eugène Dutuit, grands collectionneurs , qui
ont fait don d’un ensemble sans équivalent au Petit Palais. Les 136 vases
présentés ici, sont choisis pour leur rareté technique ou iconographique.
Leur commentaire permet d’aborder le contexte politique, économique et
religieux.
!44782. RAEMAEKERS D.C.M., ESSER E., LAUWERIER R.,
ZEILER J.T. (éd.) - A bouquet of archaeozoological studies.
Essays in honour of Wietske Prummel, 2012, 214 p. 44,00 €
Methodology and research history : Age determination of reindeer (Rangifer tarandus) based on postcranial elements (L. M. Takken Beijersbergen, A. K. Hufthammer) ; Dr W.K.J. Schoor and the Frisian Terp Dog (E.
Knol) / Prehistory : Butchered large bovids (Bos primigenius and Bison
priscus) from the Palaeolithic throwing spear site of Schoningen 13 II-4
(Germany) (T. van Kolfschoten, M. Knul, E. Buhrs, M. Gielen) ; Holocene
fauna from brook valleys in the southern Netherlands (T. P.J. de Jong) ; An
Early Atlantic Mesolithic site with micro-triangles and fish remains from
Almere (the Netherlands) (M. J.L.Th. Niekus, D. C. Brinkhuizen, A. A. Kerkhoven, J. J. Huisman, D. E.P. Velthuizen) ; Three maritime bell beakers decorated with shells from the Netherlands (E. Drenth, L. Salanova) ; Hunting
the Bezoar Goat: Sympathetic Magic in Early Bronze Age Arslantepe (A.
M. Choyke) ; Only for consumption? Bird exploitation at Hauterive-Champreveyres (Neuchatel, Switzerland) during the Late Bronze Age (J. Studer)
; Changes in prehistoric landscapes: archaeozoological data on PoduriDealul Ghindaru tell (Bacau County, Romania) (L. Bejenaru, S. Stanc) ;
Of dogs and man. Finds from the terp region of the Northern Netherlands
in the pre-Roman and Roman Iron Age (A. Nieuwhof) / Roman period :
The scurred cattle of the Roman period in the Netherlands (A. Hullegie) ;
Hornless (polled) cattle in the Netherlands: a Roman-period phenomenon
(R. C.G.M. Lauwerier, F. J. Laarman) / Medieval period : An insight into
animal exchange in Early Medieval Oegstgeest: a combined archaeozoological and isotopic approach (I. M.M. van der Jagt, L. M. Kootker, T. van
Retrouvez tous nos ouvrages sur www.librairie-archeologique.com
3
ÉPOQUES & CIVILISATIONS
Kolfschoten, H. Kars, G. R. Davies) ; ‘Leffinge - Oude Werf’: the first archaeozoological collection from a terp settlement in coastal Flanders (A.
Ervynck, P. Deckers, A. Lentacker, D. Tys, W. Van Neer) ; The animal remains from the wreck of the cog from Wismar-Wendorf (15th century AD)
(D. Heinrich) / Post-medieval period : Possible evidence for hawking from
a 16th century Styrian Castle (Bajcsa, Hungary) (E. Gál) ; Show me your
hawk, I’ll tell you who you are (L. Bartosiewicz) ; The first archaeological
find of a guinea pig in the Netherlands (J. van Dijk, B. Silkens) ; Identification of a 19th century sturgeon from North-East Friesland (W. Van Neer,
E. Thieren, D. Brinkhuizen).
!44898. REVUE ARCHÉOLOGIQUE - 2013/2.
49,00 €
J. Trinquier, “Cinnabaris et « sang-dragon” : le “cinabre” des Anciens entre
minéral, végétal et animal ; A.. Avram, C. Chiriac, I. Mattei, Balles de fronde
grecques en pays gète et ailleurs. Sur les traces de Zopyrion dans le BasDanube ; A.. Bardot-Cambot, V. Forest, Ostréiculture et mytiliculture à
l’époque romaine ? Des définitions modernes à l’épreuve de l’archéologie ;
R. Pace, Une grande stèle funéraire hellénistique recomposée de Kymè
d’Eolide ; A. Hermary, M. Jost, M.-C. Villanueva-Puig, In memoriam Jean
Marcadé.
!44899. REVUE DES ÉTUDES MILITAIRES ANCIENNES n°6, 2013.
25,00 €
J. Ma, Histoires (militaires) de Suisse et de Grèce ; K.A. Raaflaub, Homer
und die Agonie des hoplitenkampfes ; J.-N. Corvisier, Incompétences militaires et causes de l’échec en Grèce ancienne ; P. De Souza, Xenophon
on naval warfare ; V. Gabrielsen, The navies of classical Athens and hellenistic Rhodes : an epigraphic comparison ; S. Fachard, Eleutherai as the
gates to Boeotia ; M. Bettalli, La Kataphronesis di Cabria ; J. Ma, Alexander’s decision-making as historical problem ; R. Lane Fox, Aspects of warfare : Alexander and the early successors ; J.-C. Couvenhes, Erétrie, la
garnison de Rhamnonte et Dikaiarchos, d’Antigone Gonatas à Démétrios
II ; A. Chaniotis, Roman Army in Aphrodisias.
!44608. RICHARD A., SCHIFFERDECKER F., MAZIMANN
J.-P., BELET-GONDA C. (dir.) - Deuxièmes Journées Archéologiques Frontalières de l’Arc Jurassien. Le peuplement de l’Arc
Jurassien de la Préhistoire au Moyen Age, 2013, 586 p.
42,00 €
À la suite du succès des premières Jafaj (tenues à Delle et Boncourt en
octobre 2005) dont les actes publiés en 2007 (référence 34893) rendent
compte, les deuxièmes rencontres ont été organisées en novembre 2007
sur les même lieux franco-suisses, à la charnière du Territoire de Belfort
et du canton suisse du Jura. Le programme choisi pour ces deuxièmes
rencontres, dont ces actes rapportent le contenu, était ample, puisqu’il
s’agissait de tisser du lien de la région genevoise à celle du Rhin, par-delà
les frontières administratives ou politiques actuelles, en abordant l’occupation de l’Arc jurassien de la Préhistoire au Moyen Âge, en confrontant
le temps, l’espace et l’environnement dans cette vaste région montagneuse. Comme le colloque, l’ouvrage est partagé en trois parties, faisant
défiler les connaissances sur le peuplement ancien de l’Arc jurassien
d’une façon toute diachronique : « Chasseurs-cueilleurs », du Paléolithique
au Mésolithique ; « La conquête du sol », du Néolithique à l’âge du Fer ; «
Le partage du territoire », de la période gallo-romaine au Moyen Âge. Par
des approches synthétiques et des articles portant sur les découvertes récentes, c’est la progression de l’homme dans le Massif jurassien qui est
abordée ici, en insistant sur la mise en relation des données de l’archéologie et de celles du paléo-environnement.
!44792. TARDIEU M., VAN DEN KERCHOVE A., ZAGO M.
(éd.) - Noms barbares I. Formes et contextes d’une pratique
magique, 2013, 426 p.
73,00 €
Qui veut comprendre la magie antique, les sociétés et cultures qui s’y rattachent, qui veut aller au-delà des apparences et des clichés, rencontre nécessairement les noms « barbares », dits aussi noms mystiques ou
inintelligibles. Leur finalité première est d’opérer des prodiges par l’efficacité attribuée aux énoncés de noms divins. Peu de gens ont vu les prodiges, mais tout le monde connaît au moins quelqu’un qui les a vus : qu’il
s’agisse d’apparitions de divinités, d’animaux qui parlent ou encore d’humains entrant dans la vie de l’univers. Aucune de ces opérations ne s’effectue sans noms barbares. Pour la première fois, un ouvrage tente de
comprendre le rôle et les mécanismes des noms barbares comme magie
de nommer. Ils sont l’objet magique par excellence, fait de jeux de signes
et de phonèmes, de transferts d’un panthéon à l’autre et de fusions des dynasties divines. Invoquer ses propres dieux dans un langage étrange, par
des raccourcis phonétiques ou bien en utilisant les noms et épithètes des
dieux des autres est le trait distinctif de la magie et de ses professionnels,
de l’Orient gréco-sémitique à l’Occident latin. Cet ouvrage rassemble les
contributions de spécialistes des sociétés et cultures utilisant dans leurs
pratiques magiques respectives les noms barbares : Mésopotamie, Égypte,
monde sémitique, littérature grecque orphique et classique, gnose, hermétisme, papyrus et intailles, tablettes de défixion.
!44771. VARGA S. - 12 banquets qui ont changé l’Histoire,
2013, 270 p.
19,90 €
Le récit de douze banquets qui ont marqué l’histoire de France, comme
4
celui du Bal des Ardents organisé par Charles VI où cinq de ses amis ont
péri par le feu, transformés en torches vives, et qui a mené le roi à la folie.
PRÉHISTOIRE
!44882. BOEDA E. - Techno-logique & technologie. Une
paléo-histoire des objets lithiques tranchants, 2013, 256 p., 155
fig.
55,00 €
Techno-logique & technologie, en deux mots tout est dit. Deux mots cependant qu’il convient d’éclaircir à partir de la matière même à laquelle ils
sont appliqués ici et qui, en retour, en constitue le fondement épistémologique, à savoir : les industries lithiques de la préhistoire. Si la forme fut le
premier signe extérieur qui permit de distinguer l’objet naturel de celui réalisé par la main de l’Homme, les limites de la classification typologique qui
en résulta conduisirent à un questionnement technique et une pratique expérimentale desquels naquit la technologie au milieu du XXe s. La réflexion
proposée dans le présent ouvrage, prolonge autant qu’elle s’en détache
cette histoire de la pensée technique appliquée aux plus anciennes industries humaines connues. Non plus seulement technologie, la pensée
présentée est celle d’une techno-logique, soit une tentative d’approche de
la logique interne à la production d’outils que l’étude des industries lithiques de la préhistoire permet de mettre en évidence. Sa force, outre
l’élaboration d’un nouvel outil à penser les industries de la préhistoire, est
d’asseoir la validité scientifique de l’étude techno-logique. Spécialiste des
industries anciennes de la préhistoire, expérimentateur éminent, en charge
de nombreuses missions par le monde, Eric Boëda, Professeur de préhistoire à l’Université de Paris X Nanterre-La Défense, est reconnu depuis
le début de sa recherche comme un technologue influent. Cet ouvrage reflète l’élaboration de son approche des productions techniques de la préhistoire, nourrie de philosophie et éprouvée pendant plus de vingt ans à
la diversité des industries rencontrées en Europe autant qu’en Afrique, en
Asie et en Amérique. Exposer une pensée nouvelle n’est jamais sans surprendre. La nouveauté de celle présentée ici est de mettre en perspective
la technique comme une composante inhérente à l’humain, faisant le pari
d’une unique histoire des techniques, vieille de trois millions d’années !
!44860. BONNOT X.-M. - Premier homme, 2013, 352 p.
ROMAN
22,00 €
ROMAN - “Mais quel est ton mythe à toi, le mythe dans lequel tu vis ?”
Cette question-là, de Palma ne se l’était jamais posée... Jusqu’à ce qu’il
tombe sur l’assassin le plus redoutable de sa carrière. Alors qu’il est à
deux doigts de la retraite, le commandant de Palma, “le Baron” pour ses
proches, se trouve en effet confronté à une affaire hors normes : une grotte
préhistorique, des fresques rupestres millénaires, des meurtres sauvages
perpétrés selon un rituel bien précis : une main en négatif comme les chamanes du Paléolithique les dessinaient il y a trente mille ans... Voilà les indices que le flic marseillais doit décrypter pour venir à bout de celui qui
s’appelle lui-même “Premier Homme”. Premier Homme est une vieille
connaissance, de Palma l’a déjà arrêté, dix ans plus tôt. Mais il ne sait rien
de lui, rien de sa folie, rien de son histoire. Le mettre à nouveau hors d’état
de nuire relève d’un étrange défi. Le commandant doit comprendre l’histoire d’un enfant, les secrets de sa famille, les manipulations dont il a été
victime... Retourner aux âges premiers de l’humanité. L’époque où les
grands chasseurs du Paléolithique vivaient hors de ce qui ronge nos sociétés modernes : la cupidité, la propriété, l’asservissement... La vérité de
Premier Homme réside dans les mythes les plus anciens, tracée dans le
monde pariétal, dans la nuit d’une grotte dont l’entrée se trouve à au moins
trente-huit mètres sous le niveau de la mer. Et qu’il le veuille ou non, le
Baron va devoir apprendre à aimer cet enfant devenu le plus terrifiant des
meurtriers...
!44097. BOURGEOIS Q. - Monuments on the Horizon. The
formation of the barrow landscape throughout the 3rd and 2nd
millennium BC, 2013, 252 p.
58,00 €
Barrows, as burial markers, are ubiquitous throughout North-Western Europe. In some regions dense concentrations of monuments form peculiar
configurations such as long alignments while in others they are spread out
extensively, dotting vast areas with hundreds of mounds. These vast barrow landscapes came about through thousands of years of additions by several successive prehistoric and historic communities. Yet little is known
about how these landscapes developed and came about. That is what this
research set out to do. By unravelling the histories of specific barrow landscapes in the Low Countries, several distinct activity phases of intense
barrow construction could be recognised. Each of these phases contributed in a particular fashion to how the barrow landscape developed and reveals shifting attitudes to these landscape monuments. By creating new
monuments in a specific place and in a particular fashion, prehistoric communities purposefully transformed the form and shape of the barrow landscape. Using several GIS-techniques such as a skyline-analysis, this
research was able to demonstrate how each barrow then took up a specific (and different) position within such a social landscape. While the majority of the barrows were only visible from relatively close by, specific
monuments took up a dominating position, cresting the horizon, and they
were visible from much further away. It was argued that these burial
mounds remained important landscape monuments on the purple heath-
Retrouvez tous nos ouvrages sur www.librairie-archeologique.com
PRÉH I STO I R E
lands. They continued to attract attention, and by their visibility ensured to
endure in the collective memory of the communities shaping themselves
around these monuments.
!44897. CATTELAIN P., BOZET N., DI STAZIO G. V. (dir.) - La
parure de Cro-Magnon à Clovis, (cat. expo. Musée du MalgréTout, Treignes, mai-nov. 2012), 2012, 192 p., nbr. ill. coul.
29,00 €
Depuis l’Homme de Néandertal, les objets de parure sont omniprésents
dans toutes les régions habitées par l’Homme et à toutes les époques. De
tout temps, le rôle de la parure ne se limite pas à l’ornementation ou à l’esthétique, elle témoigne aussi souvent de l’appartenance à un groupe ou à
une classe d’âge, d’une position dans la hiérarchie sociale, d’un statut particulier (fille nubile ou femme mariée, militaire, religieux...) et peut également avoir des valeurs apotropaïques ou encore de trophées. Le sujet étant
particulièrement vaste, l’exposition se limite volontairement à l’Europe occidentale, des débuts du Paléolithique supérieur jusqu’à la période mérovingienne. On passe ainsi progressivement des parures en os, ivoire et
coquillages aux bijoux en pierre, puis en métal et en verre ornés ou pas de
pierres précieuses ou semi-précieuses, ou encore émaillées.
!44648. CLOTTES J. - La Grotte Chauvet-Pont d’Arc. Sanctuaire préhistorique, 2013, 50 p., nbr. ill. coul.
7,90 €
Début 1995, l’annonce de la découverte de la Grotte Chauvet-Pont d’Arc
fut un événement. Des centaines d’animaux de qualité esthétique majeure
étaient représentés dans une région où l’on connaissait quelques grottes ornées des temps glaciaires mais aucune de premier plan. Les espèces préférées, rhinocéros laineux, lions des cavernes, mammouths, étaient rares
ailleurs. Son caractère exceptionnel fut renforcé quelques mois plus tard
lorsque des datations par le radiocarbone en firent la plus ancienne grotte
ornée d’Europe. Depuis 1998, une équipe de scientifiques l’étudie sous
tous ses aspects. J. Clottes l’a dirigée à ses début avant que son collègue
J.-P. Geneste n’en prenne le relais. Il nous raconte ici cette aventure.
!44820. GALLIA-PREHISTOIRE - 55, 2013.
49,00 €
S. Michel, L’Abri des Rocs (Bellefonds, Vienne) : révision du niveau mésolithique des foyers inférieurs d’Étienne Patte ; C. Georjon, V. Léa., Les
styles céramiques du Néolithique moyen en Languedoc oriental : caractérisation et premières comparaisons avec la périodisation des industries
lithiques taillées ; C. Masse et al., L’allée couverte du bois d’Archemont à
Méréaucourt (Somme) ; C. Nicolas, Y. Pailler, P. Stephan, H. Gandois, Les
reliques de Lothéa (Quimperlé, Finistère) : une tombe aux connexions atlantiques entre Campaniforme et Âge du Bronze ancien.
!44902. GUYODO J.-N., MENS E. (dir.) - Les premières architectures en pierre en Europe occidentale, du Ve au IIe millénaire avant J.-C., 2013, 312 p.
29,00 €
L’architecture funéraire et les systèmes de pierres dressées qui apparaissent au Néolithique montrent un dynamisme qui ne cesse d’étonner. L’originalité de ce livre est d’aborder les contextes d’habitat. En tirant les
bénéfices d’une lecture technologique originale des mégalithes et des
structures domestiques bâties d’Europe occidentale, les voies explorées
concernent les techniques d’acquisition et les différentes formes de transformation et d’utilisation des roches.
!44828. HAMON C., ALLARD P., ILETT M. (éd.) - The domestic Space in LBK Settlements, 2013, 245 p., 141 ill., 24 tabl.
66,00 €
This conference volume contains a foreword and fifteen papers of a meeting in Nanterre on 7th to 8th October 2010 on the occasion of the expiration of a French research project on economy and society of the Linear
Pottery Culture in Aisne Valley (2007-10). The contributions deal with taphonomy, find distribution, and economy in the Aisne Valley settlements,
waste assemblages and waste management at Remicourt, the reconstruction of domestic units from find density in pit fills, longhouses at BrunnWolfholz as well as ceramics taphonomy and domestic space at
Klein-Auheim and Eythra. Other topics are the pottery distribution at Bylany, domestic activity at Elsloo from under the microscope, aspects of flint
working at Geleen, stratigraphic relationship, chronological and spatial correlation of activities in the settlement of blade producers at Velaine, activity areas around Linear Pottery houses, settlement patterns in the Upper
Vistula River Basin, the Füzesabony-Gubakút settlement, village layouts
in rows and feature-free areas as a clue for settlement structure as well as
misinterpretation caused by rigid research premisses.
!44968. JAUBERT J., FOURMENT N., DEPAEPE P. (dir.) Transitions, ruptures et continuité en Préhistoire. Vol 1 : Evolution des techniques, comportements funéraires, Néolithique
ancien, (actes 27è congrès SPF, Bordeaux-Les Eyzies, mai-juin
2010), 2013.
40,00 €
Les Hommes interagissent avec l’environnement par le biais de leurs cultures. La notion de transition, qu’elle soit environnementale, biologique ou
culturelle, constitue une thématique récurrente de nos disciplines permettant d’aborder des périodes clefs de l’Histoire, des origines à l’âge du
Bronze inclus. Plus que les époques de stabilité, ces périodes sont des
temps forts de l’évolution des sociétés et de la constitution de leur identité.
!44993. Le Solutréen. 40 ans après Smith’66, (actes coll.
Preuilly-sur-Claise, oct.-nov. 2007), (47e suppl. RACF), 2014,
478 p.
49,00 €
I. Questions de chrono-stratigraphie : définition, origine, subdivision interne et devenir / II. Gestion et économie des productions lithiques et osseuses /III. Approches spatiales : de l’analyse intra-site aux territoires ; IV.
Territoires de symboles ; V. Paléoenvironnements et géographie humaine :
unité et diversité à l’échelle de l’aire de répartition du Solutréen.
!44863. MARQUET J.-C., MILLET-RICHARD L.-A. (dir.) - Le
Petit Paulmy. Abilly (Indre-et-Loire). Un habitat du Néolithique
final de la région pressignienne, (46e suppl. RACF), 2013,
528 p.
55,00 €
Le site du Petit Paulmy et ses abords immédiats, sur un versant en pente
douce de la rive droite de la vallée de la Claise (sud de l’Indre-et-Loire),
constituent probablement un vaste complexe d’occupations du Néolithique
final à double faciès d’habitat et de production lithique (Le Petit Paulmy,
Le Foulon, Sur la Borne - Abilly). Il s’agit de la première occupation domestique fréquentée par des artisans-tailleurs de “ livres de beurre ” fouillée au sein de l’aire de production des grandes lames. Replacée dans son
contexte culturel, local et régional, la principale occupation du site permet
de proposer une première chronologie culturelle pour la région des affleurements de silex du Grand-Pressigny, chronologie confirmée par les
datations 14C. L’analyse des cartes de répartition des différents artéfacts,
des calages de poteaux, et des variations horizontales de sédiments
conduisent à proposer l’hypothèse d’une structure de forme ovale de 11
m de long et d’un peu plus de 5 m de large dans laquelle se sont déroulées diverses activités à caractère domestique mais aussi parfois spécialisé. Après discussion critique de l’existence de la structure, de la nature
et de l’unicité de l’occupation, le statut des occupants est discuté : – les
maîtres-tailleurs des grandes lames habitaient-ils au Petit Paulmy ? – les
agriculteurs tailleurs d’outils du fonds commun néolithique taillaient-ils ?
– les agriculteurs ont-ils accueilli momentanément des artisans-tailleurs
venus d’ailleurs ? Le Petit Paulmy, premier habitat pressignien fouillé in extenso à ce jour, permet, à côté de la fouille des ateliers dont certains sont
d’ailleurs associés à des espaces à caractère domestique mal délimités,
de commencer à cerner un aspect essentiel du phénomène pressignien :
son habitat. Les discussions menées sur le statut des artisans-tailleurs au
sein de cette occupation s’ouvrent sur des hypothèses plus larges concernant un pan de l’organisation du phénomène pressignien : la place des artisans-tailleurs dans la région de production des grandes lame.
!44670. MASSON E. - Vallée des Merveilles, un nouveau regard, 2013.
20,00 €
En 1993 Emilia Masson proposait la première interprétation du site protohistorique du Mont Bego dans son ensemble (Dossiers d’Archéologie/Editions Faton). Guidée par l’organisation qui se dégage au sein des
motifs gravés dans les vallées de Fontanalba et des Merveilles, éclairée par
leur harmonie avec le contexte naturel comme par leurs schémas qui montrent l’un des derniers stades de la proto-écriture et renferment des messages symboliques, Emilia Masson a appréhendé ce que devait être le
concept général du site. Fontanalba et Merveilles, séparées et unies par
le massif du Bego, reflétaient les deux domaines antithétiques et indissociables qui formaient l’Univers au regard des Anciens : la Terre, voire Notre
Monde, à Fontanalba et le Ciel ou l’Au-delà aux Merveilles. Poursuivant les
investigations dans cette optique, fidèle à la méthode combinatoire, Emilia Masson ira de surprise en surprise, de découverte en découverte. Chacune dévoilait une facette nouvelle de ce site et confirmait ou complétait
les jalons posés dès ses premières enquêtes. Les recherches exposées
dans ce volume ont pris une dimension nouvelle grâce à la collaboration
de Bruno Ancel et de Paul Verdier et à la contribution de plusieurs spécialistes. Elle a permis de pénétrer davantage encore dans les complexités de ce vaste sanctuaire à ciel ouvert au caractère mégalithique et à
mettre en évidence les maîtrises insoupçonnées de ses auteurs protohistoriques.
!44786. MATOUMBA M. - Paléolithique au Gabon. Les technologies lithiques dans la région de la Nyanga (sud-ouest),
2013, 192 p.
19,00 €
Les Hommes préhistoriques du Sud du Gabon ont exploité un éventail de
matières pemières pour produire leurs outils au cours du Paléolithique. Ils
ont mis en branle des connaissances et des pratiques techniques. Les
choix technologiques des Hommes préhistoriques sont exhumés de différents sites à travers les étapes de production que sont l’acquisition des matières, la sélection et la transformation des supports en outils, les
techniques et les procédés de débitage.
44984. MENOTTI F., KORVIN-PIOTROVSKIY A. G. (éd.) The Tripolye Culture Giant-settlements in Ukraine. Formation,
Development and Decline, 2012, 174 p.
61,00 €
Chapters discuss the geographical and chronological context, highlighting the different facets of the culture that resulted in the formation of the
giant-settlements; relative and absolute chronology of the many subgroups identified; migration; aspects of material culture (pottery and clay
figurines, flint artefacts); architecture (settlement layout, house typology
and standardised internal structures); experimental work on the construc-
Retrouvez tous nos ouvrages sur www.librairie-archeologique.com
5
PR OTO H I STO I R E
tion and destruction of houses and controversial use of fire; and the ultimate disappearance of this accomplished and very long-lived cultural
group.
!44877. NONZA-MICAELLI A. - La céramique du Néolithique
moyen et final de A Fuata. Technologie, typologie et macrotraces, 2013, 58 p.
10,00 €
44885. PALÉO - 23, 2012.
31,00 €
44941. PRÉHISTOIRE DU SUD OUEST - 2012-1.
17,00 €
Sommaire complet disponible sur www.librairie-archeologique.com
J. Airvaux, C. Beauval, J. Primault, Le site du Moustérien récent de La
Ganne à Mazerolles et les repaires d’hyènes des Plumettes et des Rochers de Villeneuve à Lussac-les-Châteaux (Vienne). Hypothèses sur la relation Homme - Carnivores ; B. et G. Delluc, F. Guichard, La grotte ornée
de la Croix à Condat-sur-Trincou (Dordogne) ; F.-X. Chauvière, Objets d’ici
et d’ailleurs : les industries sur matières dures d’origine animal du Paléolithique supérieur du Blot (Cerzat, Haute-Loire) ; B. Poissonnier, Le dolmen de Pierre-Rouille à Valeuil (Dordogne) ; J. d’Huy, Un ours dans les
étoiles : recherche phylogénétique sur un mythe préhistorique.
44942. PRÉHISTOIRE DU SUD OUEST - 2012-2.
17,00 €
J. Franklin, F. Surmely, Le site magdalénien de Blassac (Haute-Loire,
France), bilan des recherches anciennes et récentes ; J.-C. Cassel, M.
Boudali-Maligne, H. Camus, D. Kuntz, V. Larouladie, L’Igue du Pras de
Marrou (Durban, Lot) - un piège naturel de l’extrême fin du Pléistocène ;
J. Airvaux, L. Brou, J. Primault, Les outils sur lames tronquées et amincies
du Magdalénien moyen de Lussac-Angles ; E. Ladier, Documents inédits
sur l’abri Montastruc à Bruniquel (Tarn-et-Garonne, France) ; R. Névéol, J.
Gaillard, Le site badegoulien de Lafont (Guitinières, Charente-Maritime) ;
J.-M. Pétillon, Historique des fouilles de R. de Saint-Périer dans les sites
paléolithiques des gorges de la Save (Lespugue, Haute-Garonne) ; D. Armand, A. Klingebel, L. Charles, Trou d’Air : une grotte à Ours brun inédite
en vallée d’Aspe (Pyrénées-Atlantiques) ; F. Surmely, Datation de la sépulture néolithique avec monolithe de Polagnat (Saint-Sandoux, Puy-deDôme).
44960. SOUVATZI S. G. - A Social Archaeology of Households in Neolithic Greece. An Anthropological Approach, 2008.
109,00 €
This volume addresses the household as a process and as a conceptual
and analytical means through which we can interpret social organization
from the bottom up. Using detailed case studies from Neolithic Greece, the
author examines how the household is defined socially, culturally, and historically; she discusses household and community, variability, production
and reproduction, individual and collective agency, identity, change, complexity, and integration. Her study is enriched by an in-depth discussion of
the framework for the household in the social sciences and the synthesis
of many anthropological, historical, and sociological examples. It reverses
the view of the household as passive, ahistorical, and stable, showing it
instead to be active, dynamic, and continually shifting.
!45046. SWINNEN C. - La préhistoire à très petits pas, 2014,
35 p. Livre Jeunesse à partir de 6 ans.
6,80 €
Les hommes préhistoriques ont-ils vu des dinosaures ? Mangeaient-ils du
mammouth ? Qui était l’homme de Néandertal ? Les migrations, la découverte du feu, l’évolution du langage, l’apparition de l’écriture ou le développement de l’agriculture : ce livre explique aux petits comment vivaient
les premiers hommes sur Terre.
PROTOHISTOIRE
44983. ALBERTI M. E., SABATINI S. (éd.) - Exchange Networks and Local Transformations, 2013, 160 p., ill. n.b.
58,00 €
Throughout the local Bronze and Iron Age, European and Mediterranean
societies appear to have been involved in complex systems of exchange
networks which invariably affected local customs and historical developments. Archaeological evidence suggests social and economic phenomena, cultural expressions and technological skills stemmed from
multifaceted encounters between local traditions and external influences.
Examples of cultural openness and transcultural hybridisation seem to be
more of a norm than an exception. The articles in the volume explore the
dynamic relationship between regionally contextualised transformations
and inter-regional exchange networks. Particular effort has been put in approaching the issue in a multi-disciplinary perspective. Continental Europe
and the Mediterranean may be characterised by specific development and
patterns of relations, but the authors draw attention to how those worlds
were not alien to each other and illustrate how common interpretative tools
can be successfully applied and a comprehensive approach including both
zones adopted.
!44724. DAIRE M.-Y., HAMON G. (dir.) - L’île aux Moutons
(Fouesnant, Finistère). Un établissement gaulois dans son
6
contexte atlantique. Etude pluridisciplinaire, (Dossiers du
Ce.R.A.A., n°AJ), 2013, 234 p.
35,00 €
Logée au coeur de la baie de Fouesnant, à mi-distance entre le continent
et l’archipel des Glénan, l’île aux Moutons a connu plusieurs périodes de
fréquentation humaine, aux cours de la Préhistoire et de la Protohistoire.
Cet ouvrage est consacré aux riches occupations de la fin de l’Age du Fer
qui ont marqué les Moutons et ses îles soeurs de l’archipel. Les recherches
archéologiques ont généré des études multi disciplinaires des structures
et mobiliers archéologiques, des vestiges fauniques et de l’environnement
du site.
!44750. DOSSIERS D’ARCHÉOLOGIE n°360 - NovembreDécembre 2013. Monnaies gauloises. Origine, fabrication,
usages.
9,50 €
Ce numéro présente les récents progrès de la numismatique celtique et
plus largement l’histoire économique et monétaire des celtes.
!44834. DUBREUCQ E. - Métal des premiers celtes. Productions métalliques sur les habitats dans les provinces du
Hallstatt centre-occidental, 2013, 450 p.
40,00 €
A partir d’une documentation riche - pour partie inédite, cet ouvrage est
une première synthèse sur les objets en métal produits et utilisés par les
premiers celtes, populations de la fin du premier âge du Fer (630-430
avant J.-C.) réparties entre l’Allemagne du Sud-Ouest et la France centrale. Il s’agit d’une période où s’amorce un phénomène de complexification sociale important, particulièrement visible dans le monde funéraire,
par des tombes très richement dotées comme celle de la célèbre dame de
Vix. A travers une étude systématique des mobiliers métalliques découverts sur les habitats, l’auteur cherche à comprendre le rôle et l’impact du
métal dans la vie quotidienne des sociétés de cette période, à un moment
charnière où se développent la métallurgie du fer et les réseaux
d’échanges avec de nombreuses régions d’Europe notamment méditerranéennes.
!45068. FREI PAROZ L., PIUZ LOUBIER V. - Delémont - En
La Pran (Jura, Suisse) 3. Vestiges domestiques du Bronze final,
(CAJ 24), 2013, 240 p., 160 fig., 60 pl.
48,00 €
Les occupations domestiques du Bronze final, dont ce troisième volume
de la série consacrée au site de Delémont - En La Pran dresse l’image,
sont situées à proximité d’un cimetière à incinération (CAJ 23, à paraître);
elles en sont néanmoins légèrement postérieures. Deux phases d’habitat
ont été individualisées sur la base de l’évolution typologique des céramiques. La première (Ha B1 tardif / Ha B2) regroupe deux constructions
implantées à proximité du ruisseau. Durant la seconde(Ha B2 / B3), l’habitat est déplacé une centaine de mètres plus à l’est et comprend au moins
cinq bâtisses. L’intérêt majeur de cette étude réside dans la mise en évidence, tout à fait exceptionnelle pour un site de plaine, du plan de bâtiments de très grande taille (plus de 100 m2) sur la seule base d’effets de
paroi visibles dans la répartition du mobilier. Ces constructions autoportées, comme souvent à cette période, n’ont en effet laissé aucune autre
trace. Le mobilier décrit est riche et varié : céramiques, fusaïoles, croissants et revêtements de paroi en argile, meules et autres objets lithiques,
parure, etc. L’analyse des deux seules fosses à pierres chauffées connues
dans le canton du Jura enrichit les données disponibles pour ce type de
structure, par ailleurs largement répandu durant la période concernée.
44947. GAULTIER F., et al. (dir.) - Les Étrusques et la Méditerranée. La cité de Cerveteri, 2013, 352 p., 625 ill.
39,00 €
Cerveteri, l’antique Caere, était considérée dans l’Antiquité comme « la
plus prospère et la plus peuplée des cités d’Étrurie ». Emblématique de
l’importance de la civilisation étrusque, elle a occupé une place centrale
en Italie et en Méditerranée tout au long du 1er millénaire av. J.-C. Ce
sont ces quelque dix siècles d’histoire que ce catalogue entend retracer :
comment des communautés éparses ont progressivement formé une cité ;
comment cette cité ouverte sur la mer est devenue une des principales
puissances méditerranéennes, en constant dialogue avec l’Orient et la
Grèce et avec les autres cultures de l’Italie ; et comment cette cité qui rivalisait d’importance avec sa voisine Rome a finalement été dominée par
cette dernière, qui a mis fin à sa puissance politique mais a perpétué le
souvenir de sa grandeur passée.
44959. HISTOIRE ANTIQUE & MÉDIÉVALE Hors-Série n°37
- Décembre 2013. Les Étrusques et la Méditerranée.
8,50 €
Ce numéro présente les temps forts de l’exposition du Louvre-Lens et permet aussi de découvrir plus largement la culture des Étrusques, les
grandes nécropoles classées au patrimoine mondial de l’Unesco, les principales cités, la religion, les dernières données archéologiques.
44811. JOLY D., HEITZ B. - L’histoire de France en BD. Vercingétorix et les Gaulois, 2013, 48 p. Livre Jeunesse 12,50 €
Le principe de l’album est d’explorer en profondeur une époque, en liaison
avec les programmes du cycle 3 du primaire. Il intègre deux tiers de bande
dessinée (36 pages) et un tiers de documentaire (12 pages) - ce dernier
tiers proposant divers éléments ludiques et informatifs tels qu’un jeu des
7 erreurs, des portraits de famille, des encadrés thématiques et chronologiques illustrés, etc
Retrouvez tous nos ouvrages sur www.librairie-archeologique.com
O R I E NT AN C I E N / EGYPTE PHARAO N I Q U E
43437. KERN A., KOWARIK K., RAUSCH A.W., RESCHREITER H. (éd.) - Kingdom of Salt. 7000 years Hallstatt, 2009,
240 p.
55,00 €
!44713. LEJARS T. - La Tène : La collection Schwab (Bienne,
Suisse), (CAR 140-141), 2013, 2 volumes.
115,00 €
En novembre 1857 le pêcheur d’antiquités Hans Kopp découvre le site de
La Tène. Des eaux du lac de Neuchâtel, il retire un étrange butin : son
commanditaire, le Colonel Schwab, pouvait enrichir sa collection d’une
série inédite d’armes en fer. L’ « antiquaire » zurichois Ferdinand Keller en
livrait dès l’année suivante un premier aperçu dans ses Comptes rendus
sur les constructions lacustres. Les interrogations ne manquaient pas : de
quand dataient ces vestiges et à quel peuple les attribuer ? Cette porte ouvrait sur un monde nouveau : elle offrait aux savants l’opportunité d’éclairer une « civilisation gauloise » que l’on ne connaissait qu’à travers les
récits des auteurs antiques, la linguistique et la numismatique, mais qui
échappait encore presque totalement à l’archéologie. La collection
Schwab, l’une des mieux préservées, forte de quelque 1000 objets, est
présentée ici dans son intégralité. L’interprétation défendue dans cette publication se démarque de la lecture profane proposée en 1923 par Paul
Vouga dans sa monographie, qui constituait jusqu’ici la référence obligée
sur le site de La Tène. L’analyse typologique et chronologique de la documentation archéologique conduit en effet à attribuer la quasi-totalité de
la collection Schwab à un ensemble unique, et à restituer un trophée érigé
sur la terre ferme, à l’embouchure de la Thielle, vers 200 av. J.-C.
!44892. MALRAIN F., BLANCQUAERT G., LORHO T. (dir.) L’habitat rural du second âge du Fer. Rythmes de création et
d’abandon au nord de la Loire, 2013, 264 p.
29,00 €
Cet ouvrage fait une présentation analytique, à l’échelle d’une grande moitié nord de la France, sur les rythmes de création et d’abandon d’établissements ruraux au second âge du Fer. Selon les régions étudiées, entre
le Ve siècle avant notre ère et le Ier de notre ère furent créés des établissements ruraux qui ont pu être étudiés grâce aux opérations d’archéologie préventive sur de larges superficies. Ces études ont renouvelé les
connaissances sur les campagnes gauloises, intégrant des données paléobotaniques, archéozoologiques et climatiques. Grâce à l’aspect systématique des études et de la présentation des recherches, cet ouvrage offre
un bon aperçu de cette période, alliant l‘archéologie et les faits historiques
telles les migrations celtiques, l’arrivée des Belges et la guerre des Gaules.
!45059. MICHLER M. - Les haches du Chalcolithique et de
l’Âge du Bronze en Alsace, (Prähistorische Bronzefunde
IX.26), 2013, 140 p., 31 tabl.
96,00 €
!45042. PONCET SCHMID A. (et al.) - Les occupations de
l’âge du Bronze final. Onnens-Le Motti, La Golette, Beau Site.
La Colline d’Onnens 2, (CAR 142), 2014, 456 p.
58,00 €
Cet ouvrage constitue le deuxième volume de la série consacrée aux découvertes réalisées à Onnens (canton de Vaud), lors des fouilles préventives menées entre 1995 et 2004 sur le tracé de l’autoroute A5 reliant
Yverdon-les-Bains à Neuchâtel. Alors que le volume précédent (référence
41422) retraçait l’évolution du paysage sur les sites du Motti, de La Golette et de Beau Site et présentait les périodes les plus anciennes, cette
monographie propose une étude systématique des structures et des abondantes séries de mobilier – essentiellement céramique, mais aussi métallique et lithique – relatives à plusieurs occupations de l’âge du Bronze
final. Ces vestiges contribuent à une meilleure connaissance des installations en milieu terrestre, en particulier pour la première partie et la fin de
la période, encore relativement mal documentées en Suisse occidentale.
Pour la première partie du Bronze final (BzD2), un habitat est attesté en
bordure de marais, à Beau Site, sur une surface d’environ 6900 m2. Près
de 270 structures en creux – principalement des trous de poteau – se répartissent en plusieurs alignements et plus de 20 000 tessons de céramique, dix objets en bronze et neuf en terre cuite figurent parmi les
trouvailles. L’étude de la céramique permet un calage chronologique précis, entre 1280 et 1200 av. J.-C. La seconde partie du Bronze final (HaB)
est marquée par une extension de l’occupation sur l’ensemble du versant
et par la diversification des structures d’habitat. Une importante quantité de
mobilier provenant essentiellement de trois zones de rejet, ainsi que d’une
petite série de structures en creux, dont plusieurs fosses-foyer, témoignent
de l’établissement de communautés au Motti, à La Golette et à Beau Site.
Ces vestiges se répartissent sur une longue période, probablement entre
1050 et 800 av. J.-C., et les trois sites ne semblent fréquentés que de
manière partiellement contemporaine.
!44917. SAVIGNAC J.-P., MINERAUD J. - Lougous, longuemain, 2013, 189 p.
20,00 €
L’histoire débute à la cour du roi Matous Le Bon, à Aballon. Pour rendre
son peuple heureux, Matous doit poser ses deux pieds dans le creux des
cuisses d’une jeune fille vierge. Argantorota, au teint de lait et noire de
cheveux, est cette jeune fille. Mais un jour, le roi Matous, revenu de la
guerre après neuf mois, s’aperçoit qu’elle n’est plus vierge. En effet, elle
laisse échapper un enfançon grand et blond et, quelques instants plus
tard, une petite chose, un avorton, que l’on enferme dans un coffre. Ainsi
naquirent Lougous, l’avorton, et son jumeau, Cernounnos. On apprend,
ensuite, comment Lougous devient habile en tous les arts, en quoi son
mariage est un échec douloureux, la manière dont il se venge du couard
qui l’a trahi, pourquoi il voyage en Gaule et dans le monde ultramarin. On
assiste à son initiation suprême, à son retour à Aballon, on voit à la suite
de quel malentendu il part à la recherche de son père. On l’accompagne
lorsqu’il prépare longuement la formidable bataille de Liricantos contre les
Difformes et quand il tire des trois meurtriers de Cennos, son père supposé, une terrible vengeance. Enfin, on le voit affronter le Géant, Balaros,
à l’œil pernicieux, découvrir son vrai père et régner sur le monde.
ORIENT ANCIEN
!44781. MICHEL C., NOSCH M.-L. (éd.) - Textile Terminologies in the Ancient Near East and Mediterranean from the
Third to the First Millennnia BC, 2013, 326 p.
51,00 €
Written sources from the ancient Near East and eastern Mediterranean,
from the third to the first millennia BC, provide a wealth of terms for textiles. The twenty-two chapters presented here offer the first comprehensive
survey of this important material, with special attention to evidence for significant interconnections in textile terminology among languages and cultures, across space and time. For example, the Greek word for a long shirt,
khiton , ki-to in Linear B, derives from a Semitic root, ktn . But the same
root in Akkadian means linen, in Old Assyrian a garment made of wool,
and perhaps cotton, in many modern languages. These and numerous
other instances underscore the need for detailed studies of both individual cases and the common threads that link them. This example illustrates on the one hand how connected some textiles terms are across time
and space, but it also shows how very carefully we must conduct the etymological and terminological enquiry with constantly changing semantics
as the common thread.
!45061. ORRELLE E. - Material Images of Humans from the
Natufian to Pottery Neolithic Periods in the Levant, (BAR
S2595), 2014, 287 p.
61,00 €
This book focuses on the ‘un-naturalistic’ iconography of human imagery
intuitively regarded as ‘super-natural’. A Darwinian model of the evolution
of symbolic culture, the Female Cosmetic Coalitions model, provides theoretical grounding for the earliest androgynous and therianthropic religious
representations and provides theoretical confidence as to the long-term
survival of symbols. An analogy between simple shapes and human genitalia expresses the fusion of male and female. The background is the transition from hunting and gathering to farming; power relations are presented
as changing from an ‘original social contract’ underpinned by female ritual
power, to a ‘new social contract’ driven by competing male elites.
EGYPTE PHARAONIQUE
44861. JURET M. - Etienne Drioton. L’Egypte, une passion.
Dans les pas de Auguste Mariette et Gaston Maspéro, 2013,
224 p.
22,00 €
Cette biographie se dévide au fil des archives que l’éminent égyptologue
Etienne Drioton retrouve quelques mois après son retour d’Egypte. Il est
en France dans sa nouvelle demeure, les souvenirs refont surface devant
les photographies, lettres et dossiers qu’il ouvre peu à peu. C’est le cadre
familial à Nancy où il est né, en 1889, puis le prêtre, le professeur, ses premiers contacts avec l’Egypte, les chantiers de fouille, la vie quotidienne, au
Caire où il vécut à partir de sa nomination, en 1936 comme Directeur général des Antiquités Egyptiennes jusqu’à la destitution du roi Farouk, en
1952.
!44787. KAESER M.-A. (dir.) - Fleurs des pharaons. Parures
funéraires en Egypte antique, (cat. expo. Laténium, Hauterive,
mai 2013 - mars 2014), 2013, 164 p., nbr. ill.
24,00 €
Les tombeaux égyptiens ont révélé des vestiges extrêmement émouvants :
des guirlandes de fleurs savamment composées, qui étaient déposées sur
les sarcophages et les corps momifiés. En 1881, le célèbre égyptologue
Gaston Maspero recueille, dans la cachette royale de Deir el-Bahari, de
fragiles offrandes végétales, qui avaient été préservées durant des millénaires grâce à la sécheresse du climat égyptien. Certains vestiges de ces
guirlandes funéraires, qui avaient orné les momies de défunts illustres,
parmi lesquels les pharaons Ahmosis, Amenhotep Ier et Ramsès II, ont
récemment été redécouverts dans les caves de l’Institut de botanique systématique de l’Université de Zurich. Associant les perspectives de la botanique et de l’égyptologie à celles de l’archéologie et de l’histoire des
sciences, l’exposition retrace une aventure scientifique qui permet de jeter
un pont entre les rives antiques du Nil et les villages préhistoriques des
lacs helvétiques. A la fin du 19e siècle, l’exemple pionnier des recherches
archéobotaniques conduites en Suisse a en effet contribué à la prise en
compte et à la sauvegarde scientifique des guirlandes florales déposées
dans les tombeaux égyptiens. Ressuscitant les jardins, les parfums et les
senteurs du temps des pharaons, l’exposition du Laténium montre que ces
restes botaniques n’illustrent pas seulement les rituels, les croyances et les
symboles religieux de la civilisation égyptienne, mais qu’ils nous permettent aussi de reconstituer la végétation.
Retrouvez tous nos ouvrages sur www.librairie-archeologique.com
7
C IVI LI SATI O N G R ECQ U E / C IVI LI SATI O N R O MAI N E
!44864. MARSHALL A., LICHTENBERG R. - Les momies
égyptiennes. La quête millénaire d’une technique, 2013, 272 p.
25,00 €
Qui étaient les embaumeurs ? Comment travaillaient-ils ? Pourquoi avaiton recours à leurs services ? Y avait-il des femmes embaumeurs ? Pour
répondre à ces questions, deux spécialistes ont interrogé des documents
et radiographié plusieurs centaines de momies. Grâce à des découvertes
archéologiques récentes, ils procèdent à une complète remise en perspective de la momification. Illustré par 80 documents en couleur, dont plusieurs inédits, ce livre offre un nouveau regard sur la momification.
tention aux pièges de l’image attachée au texte ! Enfin, ce volume permet
de découvrir l’un des rêves des écrivains antiques : faire rivaliser la parole
avec l’image, faire voir avec des mots. C’est là une des fonctions de la
rhétorique, car faire voir, c’est mettre en jeu le pouvoir de l’évidence, et
donc frapper l’esprit, comme un tableau : la plasticité de l’œuvre peinte assimilée par la parole.
!44990. VAN EFFENTERRE H. - Minos et les grecs. La cité
revisitée, 2013, 1048 p.
19,00 €
CIVILISATION GRECQUE
Études rassemblées par Françoise Ruzé. “Dans sa recherche sur l’histoire
des hommes, il combinait les données de l’archéologie et du droit : pour
comprendre une société et ses règles, n’y a-t-il pas nécessité de connaître les contraintes techniques qui s’imposaient à elle autant que la nature
des rapports entre ses membres et des lois qui les réglementaient ?”
!44749. BALLET P. (éd.) - Grecs et Romains en Egypte. Territoires, espaces de la vie et de la mort, objets de prestige au
quotidien, 2013, 220 p.
53,00 €
CIVILISATION ROMAINE
!44866. BLANCHET J. - Gloire et décadence de l’Empire
athénien, 2013, 195 p.
18,50 €
!44802. AKAR P. - Concordia. Un idéal de la classe dirigeante à la fin de la République, 2013, 500 p.
35,00 €
Pourquoi l’empire athénien a-t-il traité le problème de l’économie avec si
peu d’intérêt et autant de désinvolture, alors que la pensée avait atteint de
véritables sommets ? Pourquoi une telle réussite également dans le domaine des arts, alors que sur le plan matériel les progrès étaient à peu
près nuls ? Comment Athènes, après une guerre qui dura vingt ans, dut
s’incliner devant Sparte, un petit peuple qui n’avait pour lui que sa bravoure ? Les Athéniens n’ont pas compris que pour acquérir une supériorité sur les autres cités grecques, contre lesquelles ils étaient en conflit
permanent, il leur fallait transformer leurs découvertes scientifiques en innovations techniques, de façon à accroître leur puissance matérielle. En
second lieu ils ont cru pouvoir unifier le monde grec par la force, grâce à
leur potentiel militaire, au lieu d’œuvrer à la création d’une fédération dans
laquelle tous les membres auraient été placés sur un plan d’égalité et où
aurait pu régner une coexistence pacifique. Cela leur a été fatal.
!44826. BONNARD J.-B., GHERCHANOC F. (dir.) - Mères
et maternités en Grèce ancienne, 2013, 368 p.
40,00 €
L’objet est ici de réévaluer l’histoire et les représentations des mères et de
la maternité dans le monde grec ancien. Qu’est ce que devenir mère dans
la Grèce ancienne ? Le dossier aborde cette question, que ce soit dans
ses aspects démographiques, avec l’épineuse question du contrôle des
naissances pour le bien de l’oikos, dans ses aspects physiologiques et
médicaux en posant la question des liens entre maternité et santé, ainsi
que dans ses composantes religieuses en analysant le rôle de divinités
dans le processus d’engendrement. Il porte également sur la maternité
des mortelles et sur celle des déesses, en se demandant dans quelle mesure devenir mère est un changement de statut social ou l’accomplissement d’un telos bénéfique et souhaité pour la communauté, mais non sans
risque.
!44987. COUTSINAS N. - Défenses crétoises. Fortifications
urbaines et défense du territoire en Crète aux époques classique et hellénistique, 2014, 544 p.
35,00 €
Cette étude a pour but de présenter un tableau des questions de défense
en Crète aux époques classique et hellénistique. À partir de l’étude de
l’architecture militaire, ce sont les relations entre les cités crétoises qui se
trouvent éclairées. Le point de départ de ce travail est le catalogue des
fortifications crétoises, qui comprend 63 sites fortifiés. Sont intégrées à la
fois les enceintes urbaines et les fortifications extra-urbaines (forts et tours
isolées). Étant donné la taille du territoire étudié, cette liste ne provient
pas d’une prospection mais d’un recensement bibliographique, appuyé
autant que possible par une observation personnelle. À partir d’une étude
qui fait une grande place aux questions de topographie, il a été possible
d’une part, de dégager des dynamiques régionales et d’éclairer les développements territoriaux de certaines cités et d’autre part, d’identifier certaines caractéristiques et certaines évolutions dans l’implantation des cités
crétoises. Une riche cartographie permet d’illustrer ces différents éléments.
!44978. PALLAS 93 - Texte et image dans l’Antiquité, 2013,
J.-M. Luce (coord.)
25,00 €
Les images entretiennent une relation avec la parole, mais cette relation est
complexe et se noue de façon particulière dans l’Antiquité classique. Après
une comparaison préalable avec les Égyptiens où le passage du texte à
l’image s’effectuait de façon presque insensible, puisqu’on écrivait avec
des images, ce numéro s’intéresse ensuite aux Grecs et aux Romains, qui
utilisaient une écriture alphabétique et ne pouvaient donc rien faire de tel.
Pourtant, et c’est une des surprises de ce volume, les Grecs ont souvent
tenté de redonner au texte son pouvoir graphique. Deux communications
montrent comment des lettres, des mots s’insinuent dans l’image, non pas
seulement pour apporter un complément d’informations, mais pour prendre part au jeu de lignes et de rythmes de l’image. Les calligrammes sont
une invention grecque. La relation entre texte et image se noue aussi, de
façon inverse, non par intégration, mais par un étonnant phénomène de
dissociation, dans les miniatures illustrant certains manuscrits que, justement, en fait, elles n’illustrent pas, mais accompagnent simplement : at-
8
La concordia est un terme dont l’utilisation est chargée de sens socialement et politiquement ; la concordia détermine et justifie des conduites
civiques dans le contexte troublé de la fin de la République. L’auteur en a
rassemblé les occurrences dans les sources de la fin de la République
afin de dégager une conception unique de la concorde, en s’intéressant
aux conditions d’élaboration du discours qui est consacré, et en s’attachant au réseau de connotations auquel le terme est associé.
!44785. ALLOU K. R. - La bourgeoisie municipale d’Afrique
romaine, 2013, 112 p.
12,50 €
La bourgeoisie municipale d’Afrique romaine a connu une prépondérance
sociale incontestable grâce à sa richesse économique. Rome aura renforcé cette prépondérance en développant son pouvoir économique (offre
d’un marché plus vaste ; possibilité d‘acquisition foncière). Elle a fait de
ses élites des relais du pouvoir central mais aussi des partenaires commerciaux et politiques.
!44949. ALSTON R. - Aspects of Roman History 31 BC-AD
117, 2013, 2nde éd., 456 p.
39,00 €
Taking the reader through the major political events of the crucial first 150
years of Roman imperial history, from the Empire’s foundation under Augustus to the height of its power under Trajan, the book examines the emperors and key events that shaped Rome’s institutions and political form.
44751. Antinoé. Momies, textiles, céramiques et autres antiques, 2013.
95,00 €
Depuis sa redécouverte à l’extrême fin du XVIe siècle et après l’élan donné
par les membres de l’expédition d’Égypte, le site d’Antinoé, en Moyenne
Égypte, a été exploré par divers fouilleurs, presque sans interruption de
1896 à nos jours. Les œuvres provenant des nécropoles du site antique
d’Antinoé représentent un corpus de plus de cinq mille objets, parmi lesquels quatre mille deux cent trente-trois œuvres dispersées en France et
à l’étranger constituent le cadre de cette étude. Cet ouvrage tente de proposer la vision la plus exhaustive possible de cette collection, peu connue
d’un point de vue strictement archéologique et anthropologique.
!45001. ANTIQUITÉ TARDIVE - 21, 2013. Mondes ruraux en
Orient et en Occident II.
93,00 €
Sommaire complet disponible sur www.librairie-archeologique.com
!44906. ANTIQUITÉS AFRICAINES - 49, 2013.
55,00 €
C. Hamdoune, Les distiques élégiaques de Césarée et la familia des rois
de Maurétanie ; M. Christol, Une inscription du musée de Philippeville
(Skikda) relative à l’aménagement de la route entre Rusicade et Cirta (CIL,
VIII, 10311 et p. 2138) : Caius Velleius Paterculus, légat de l’empereur ;
L Naddari, Recherches sur la signification du terme EMERITA dans la nomenclature de la colonia Flauia Augusta Emerita Ammaedara (Haïdra, Tunisie) ; A. Benzina Ben Abdallah, E. Rocca, Les inscriptions militaires
d’Haïdra (Tunisie) dans le fonds Poinssot (INHA) ; M. Bonifay, C. Capelli,
Les Thermes du Levant à Leptis Magna : quatre contextes céramiques des
IIIe et IVe siècles ; D. Dana, Onomastique et recrutement de l’armée byzantine d’Afrique : l’épitaphe du soldat Buraido révisée (ILAlg, I,81) ; A.
Stoehr-Monjou, Une ekphrasis tardive entre traditions poétique et iconographique : Le char de Médée, symbole du Mal (Dracontius, Romul. X,
556-569) / Dossier : « À l’origine des amphores romaines d’Afrique » : I.
Ben Jerbania, Observations sur les amphores de tradition punique d’après
une nouvelle découverte près de Tunis ; C. Capelli, M. Piazza, Annexe.
Analyses en microscopie optique d’amphores de type Maña C et « Tripolitaine ancienne » provenant du dépotoir de Mnihla ; C. Capelli, A. Contino,
Amphores tripolitaines anciennes ou amphores africaines anciennes ? /
Notes et Chroniques : D. Fishwick, On the Origins of Africa Proconsularis, IV : The Career of M. Caelius Phileros again ; M. Fantar, Iulia Regula
siue Stolata : une matrona neapolitana ? ; V. Michel, L’activité récente de
la Mission archéologique française en Libye pour l’Antiquité.
Retrouvez tous nos ouvrages sur www.librairie-archeologique.com
C IVLI SATI O N R O MAI N E
!44749. BALLET P. (éd.) - Grecs et Romains en Egypte. Territoires, espaces de la vie et de la mort, objets de prestige au
quotidien, 2013, 220 p.
53,00 €
Tous fondés sur la culture matérielle de l’Egypte gréco-romaine, les articles
présentés ici abordent des thèmes très variés permettant de brosser un
portrait aussi neuf que complet d’un pays en pleine mutation : territoires
et modes d’implantation, espaces et pratiques funéraires, productions de
type grec et romain... On suit tout particulièrement la manière dont ces
modèles des mondes grec et romains ont été adaptés, livrant souvent des
formules spécifiques au terrain égyptien.
!44950. BARBET A., VERBANCK-PIÉRARD A. (dir.) - La
villa romaine de Boscoreale et ses fresques, 2013. Coffret 2
volumes.
69,00 €
Plus de cent ans après leur découverte et leur dispersion dans plusieurs
musées du monde, les somptueuses fresques de la villa de P.Fannius Synistor à Boscoreale près de Pompéi n’ont jamais fait l’objet d’une recherche approfondie. Or ces peintures, qui comptent parmi les plus
intéressantes du Deuxième Style pompéien, méritent une indispensable
valorisation scientifique. Ce double volume favorise la “renaissance”de cet
ensemble. La première partie (volume 1) est consacrée à une description
précise et commentée de chacun des panneaux et propose une restitution
graphique de tout le décor de la villa. La seconde partie (volume II) réunit une série d’études et de comparaisons ciblées, présentées lors du Colloque international qui s’est déroulé au Musée royal de Mariemont et aux
Musées royaux d’Art et d’Histoire de Bruxelles, du 21 au 23 avril 2010.
Durant cette rencontre, de nombreuses approches ont élargi le champ de
nos connaissances: non seulement l’archéologie, l’histoire, la topographie,
les aspects stylistiques et iconographiques, mais aussi l’histoire des collections, les problèmes de conservation et de restauration, la muséologie,
les projets de reconstitution de la villa (maquette et 3 D) et la diffusion auprès du public.
!44894. BARBET A. - Conte-moi la Rome antique, 2013,
148 p., 156 ill. coul. Livre Jeunesse, à partir de 8 ans, (Ausonius
Junior 2)
19,00 €
“Conte-moi la Rome antique”, n’est pas un conte, même si on y évoque la
légende de sa fondation au VIIIe siècle avant J.-C. C’est une promenade
historique et archéologique de la ville, où les enfants posent des questions, pertinentes ou impertinentes sur cette ville aux mille visages. Pourquoi dit-on que tous les chemins mènent à Rome ? On s’interroge sur les
sports pratiqués alors : les gladiateurs bien sûr, mais aussi les courses de
char et même les combats contre des animaux dans le fameux Colisée. Ils
permettent un parallèle avec des distractions de notre époque, comme les
corridas. On s’interroge sur la vie du peuple et pour savoir s’il y avait des
pompiers pour éteindre les incendies. Et puis quelle drôle d’idée, des cabinets collectifs ! On s’étonne et on se renseigne, guidé par Alix Barbet,
directrice de recherche honoraire au CNRS. Les textes d’écrivains viennent à l’appui des photos, choisies aussi bien dans les rues de la ville que
dans ses riches musées. Les mots d’esprit de plusieurs empereurs nous
interpellent. Alors, prenez avec nous ce chemin qui nous mènera dans la
Rome antique.
!44742. BARBET A. - Peinture romaines de Tunisie, 2013,
336 p., 466 ill. n.b. et coul.
79,00 €
Ce livre rassemble les vestiges des décors d’une vingtaine de sites majeurs de Tunisie. Il nous révèle des peintures de grande qualité et d’une
grande variété revêtant aussi bien les murs et plafonds des maisons ou
des villas particulières que les thermes publics, les temples, les lieux de
spectacles et les nécropoles. Les clichés sont présentés à côté de dessins
de restitutions et les rapprochements avec des ensembles plus complets
de l’Empire romain revèlent des thèmes tout à fait exceptionnels.
!44996. BÉAL J.-C., COQUIDÉ C., TENU R. (dir.) - Ludna et
Asa Paulini. Deux étapes antiques du Val de Saône sur la route
de Lyon, (DARA 39), 2013, 440 p., 492 fig. n.b.
45,00 €
Au sortir du territoire héduen, les deux étapes routières de Ludna à SaintGeorges-de-Reneins et d’Asa Paulini à Anse (Rhône) sont nommées par
les itinéraires routiers antiques sur la route de Lugdunum, dans un espace
relativement restreint compris entre la Saône à l’est, les Monts du Beaujolais à l’ouest et les rivières de l’Ardière et de l’Azergues au nord et au
sud. La première de ces étapes a principalement fait l’objet d’une fouille
programmée entre 2003 et 2009. L’histoire archéologique de la seconde
est plus complexe, puisque, face à l’urbanisation accélérée de la commune
d’Anse, les fouilles d’archéologie préventive ont, au cours de la première
décennie des années 2000, succédé à un rythme soutenu aux travaux
des érudits des XIXe et XXe siècles. Réuni à partir de 2008 dans un projet collectif de recherches dirigé par Jean-Claude Béal, le groupe de chercheurs, d’horizons divers, a eu pour objectif d’associer données anciennes
réexaminées et données récentes dans une confrontation de ces deux
étapes. Derrière l’apparente identité de leur statut, leur nature se révèle
très différente. D’un côté, à Ludna, une bourgade s’est développée dès
l’époque augustéenne, remarquable par l’ampleur des travaux d’aménagement public et la présence de structures de stockage. De l’autre, à Asa
Paulini, on peut douter de l’existence même d’une agglomération avant la
fin de l’Antiquité ; en revanche, une topographie favorable et la proximité
de la capitale des Gaules explique sans doute que des habitats isolés de
natures diverses et pour certains très prestigieux se juxtaposent dès le
Haut-Empire, avant la construction d’une enceinte de taille restreinte qui,
à un moment du Bas-Empire, a pu jouer un rôle dans l’hébergement et la
circulation des hommes et des marchandises, notamment sans doute en
direction de Lyon.
!45063. BOUBE E., BOUET A., COLLEONI F. (dir.) - De
Rome à Lugdunum des Convènes. Hommages à Sablayrolles,
2014.
60,00 €
Des lettres classiques à l’archéologie, de Rome aux Pyrénées, R. Sablayrolles a arpenté les chemins qui mènent à la connaissance de l’empire romain. Archéologue et épigraphiste, esprit curieux et éminent pédagogue,
il a formé des générations de chercheurs et leur a transmis sa passion et
sa rigueur. Villes et agglomérations, terroirs et territoires sont ses centres
d’intérêt majeurs parmi lesquels dominent Rome et Lugdunum des
Convènes, Saint-Bertrand-de-Comminges, auxquels il a consacré une partie notable de sa carrière. Quarante-sept collègues et amis rendent ici
hommage à l’infatigable homme de science autout des thèmes qui lui sont
chers.
44805. BOUTANTIN C. - Les terres cuites gréco-romaines du
musée égyptien de l’agriculture (Le Caire), 2013, 202 p.
25,00 €
Les collections du musée égyptien de l’Agriculture (Le Caire) comportent
107 terres cuites datées de l’époque gréco-romaine. Lors de leur entrée
au musée entre 1932 et 1935, les statuettes ont été sélectionnées autour
de quatre grands thèmes, afin d’illustrer une partie des collections constituée de restes d’animaux et de végétaux : les divinités protectrices, les représentations animales, les représentations végétales et les paniers. Ces
figurines, moulées pour la plupart, sont généralement qualifiées de “ terres
cuites du Fayoum “ en raison du grand nombre de pièces qui y furent découvertes. Principalement attestées en contexte d’habitat, elles ont pourtant été mises au jour dans bien d’autres régions, sur des sites du Delta en particulier à Alexandrie - , de la Moyenne et de la Haute Égypte, ainsi
que dans les oasis et les praesidia du désert Oriental ; nullement circonscrites au Fayoum, ces terres cuites témoignent au contraire d’une production à grande échelle. En s’appuyant sur les données fournies par les
fouilles archéologiques récentes et les collections muséographiques publiées ou encore inédites, cet ouvrage aide à revoir la datation de cette documentation et permet de s’interroger largement sur la ou les fonctions de
ces terres cuites.
!44900. BRÉCHET C., VIDEAU A., WEBB R. (dir.) - Théories
et pratiques de la fiction à l’époque impériale, 2013, 318 p.
45,00 €
Comment les auteurs antiques concevaient-ils la fiction ? Pouvons-nous
cerner dans leurs oeuvres les traces d’une réflexion sur la création ?
Quelles transformations la révolution culturelle du christianisme leur imprime-t-elle ? Les études ici rassemblées interrogent le roman, mais aussi
la variété des pratiques et des oeuvres contemporaines.
!44815. CARCOPINO J. - Jules César, 2013, 606 p. 25,00 €
Longtemps indisponible, cette biographie de Jules César compte parmi
les œuvres les plus célèbres de J. Carcopino. Dans une langue magistrale et avec une extraordinaire clarté d’exposition, il retrace la vie du célèbre conquérant de son plus jeune âge à sa tragique disparition.
!45060. CHAMEROY J. - Le numéraire antique, (Les fouilles
de la cathédrale de Rouen, 1), 2014, 344 p.
30,00 €
La fouille programmée conduite par Jacques Le Maho aux abords nord et
sud de la cathédrale de Rouen (1985-1993) a livré plus de 3 700 monnaies antiques. À ce jour, un ensemble monétaire du Bas-Empire aussi
conséquent demeure tout à fait exceptionnel pour l’agglomération de la
basse Seine, et se prête à plusieurs niveaux d’analyse. L’examen des monnaies dans leur contexte stratigraphique débouche sur une nouvelle chronologie du groupe épiscopal paléochrétien. Sur la base de séquences
stratigraphiques bien définies, la composition caractéristique du petit numéraire circulant à Rouen de la fin du IIIe au début du IVe siècle, puis de
la seconde moitié du IVe au début du Ve siècle, peut être éclairée. Enfin,
l’attention portée à la représentation des ateliers au sein du numéraire du
ive siècle permet de replacer la ville au cœur des échanges supra-régionaux, en soulignant son rôle d’interface entre la Gaule intérieure et la Bretagne insulaire.
!45066. COLTELLONI-TRANNOY M., LE BOHEC Y. (dir.) La Guerre dans l’Afrique romaine sous le Haut-Empire, 2014,
258 p.
22,00 €
Les guerres qui ont opposé Africains et Romains sous le Haut-Empire ont
répondu à des motifs variés et furent souvent accompagnées de grandes
violences. Cet ouvrage permet de retracer les affrontements marquants et
les principaux conflits depuis le règne d’Auguste jusqu’à l’avènement de
Dioclétien. Mais la guerre n’est pas qu’une histoire de batailles. Profondément enracinée dans les structures de la société, son étude permet
d’aborder les questions de démographie, de peuplement, d’économie ou
de religion.
Retrouvez tous nos ouvrages sur www.librairie-archeologique.com
9
C IVI LI SATI O N R O MAI N E
!44965. DARDENAY A, ROSSO E. (éd.) - Dialogues entre
sphère publique et sphère privée dans l’espace de la cité romaine. Vecteurs, acteurs, significations, 2013, 324 p. 25,00 €
Une longue tradition historiographique a contribué à figer les sphères publique et privée dans le monde romain comme des espaces essentiellement hétérogènes et, à ce titre, imperméables l’un à l’autre, régis par des
règles et des comportements conçus sur le mode de l’opposition. Toutefois, des travaux récents et particulièrement stimulants permettent de fonder une nouvelle approche qui aborderait les échanges permanents et
surtout réciproques entre les deux “mondes” de plusieurs points de vue :
ils ont en commun d’envisager en priorité les agents et les acteurs qui furent les vecteurs de ces transferts. Ce volume offre ici le résultat d’une
démarche interdisciplinaire, où l’apport de la philologie et de l’histoire s’articule à celui de l’iconographie et de l’archéologie.
!44803. DOSSIERS D’ARCHÉOLOGIE Hors Série n°25.
Septembre 2013 - Fréjus. Colonie romaine et port de guerre.
9,00 €
Fréjus est une des villes les mieux connues de la province romaine de
Narbonnaise et aussi l’une des mieux préservées. De grands monuments
ponctuent aujourd’hui encore de leur masse le paysage urbain, comme le
théâtre, l’amphithéâtre, l’enceinte avec ses portes, l’aqueduc... et surtout le
port entièrement préservé, qui sont autant de centres d’intérêts pour les visiteurs et les archéologues.
!44985. DUMASY F. (dir.) - Argentomagus. La ville se dévoile. 25 ans de recherches archéologiques, (cat. expo. Musée
archéologique d’Argentomagus, Saint-Marcel, juil-déc. 2013),
2013.
25,00 €
Le Musée archéologique propose une exposition qui présente les récentes
avancées de la recherche sur le site : réseau viaire, forum et quartiers artisanaux dévoilés par la prospection géophysique, basilique, bâtiments de
commerce et temple révélés par les fouilles programmées, aires funéraires
et activités métallurgiques mise au jour par les interventions préventives.
Dans le prolongement des travaux sur la période romaine, est proposée
aussi une première approche des sépultures du haut Moyen Age et du
prieuré de Saint-Marcel. Reprenant les thématiques de l’exposition, cet
ouvrage présente les textes et l’illustration des panneaux muséographiques
et comporte des études spécifiques sur l’extension de la ville antique, l’architecture et le décor des monuments publics, les nécropoles. On y trouverea aussi de nouvelles interprétations du grand complexe monumental
situé sous le musée.
!44732. ECKARDT H., RIPPON S. (éd.) - Living and working
in the Roman world. Essays in honour of Michael Fulford,
(Suppl. JRA 95), 2013, 239 p., 80 fig.
129,00 €
Part 1 : Urban life in the Roman Empire : A. Clarke, J. Creighton, H.
Eckardt, Introduction. M. Fulford and Roman Silchester ; N. Holbrook, Ambiguous evidence and obscured stratigraphy : interpreting the archaeology of late Roman and early post-Roman Cirencester ; W. Bowden,
Townscape and identity at Caistor-by-Norwich ; H. R. Hurst, Insula excavations ; A. Wallace-Hadrill, Planning the Roman city ; grids and divergences at Pompeii and Falerii Novi / Part 2 : Landscape archaeology and
the Roman-British countryside ; B. W. Cunliffe, ‘For men of rank.... basilicas’ : British aisled halls reconsidered ; N. Crummy, Attitudes to the hare
in town and country ; S. Rippon, Farming regions in Roman Britain : “low
merishe grounds” and the integration of wetland and dryland economies
in the Trinovantian civitas / Part 3 : Artefarcts, economy and society : J.
Timby, A French connection ? A brief review of Early Roman pottery production in southern Britain ; D. Mattingly, To south and north : Saharan
trade in antiquity ; J. R. L. Allen, Three stories in Roman stone : forts, masonry styles, and mosaics ; D. P. S. Peacock, The problem of power mills
in Roman Britain and beyond ; H. Eckardt, Shoe brooches in Roman Britain.
!44907. FAURE P., TRAN N. - Inscriptions latines de Narbonnaise VIII, Valence, 2013, 226 p.
60,00 €
!44895. FAURE P. - L’aigle et le cep. Les centurions légionnaires dans l’Empire des Sévères, 2013, 1112 p.
50,00 €
“À la tête de tous les soldats de ce camp, j’ai beaucoup cherché ce que
je pourrais transmettre à la postérité, un ex-voto collectif et fait pour le retour de l’armée, qui prenne place entre ceux du passé et de l’avenir.” (trad.
R. Rebuffat) Les mots du centurion légionnaire Quintus Avidius Quintianus, gravés il y a mille huit cents ans dans la pierre du fort libyen de Gholaia, résonnent encore de nos jours pour faire écho aux centaines de
textes, d’images et de vestiges qui permettent de redonner chair aux soucis quotidiens et aux parcours de vie de ses camarades, entrés au service
de la dynastie des Sévères entre 193 et 235 p.C. Ces témoignages sont
aux sources d’une enquête soucieuse d’explorer les dimensions militaires
et politiques du centurionat, mais aussi de prolonger les approches traditionnelles de l’historiographie de l’armée romaine par une démarche d’histoire sociale et culturelle ouverte aux questionnements anthropologiques.
La recherche met tour à tour en lumière la polyvalence du métier, la diversité des trajectoires et des comportements, la richesse des pratiques et
l’ambivalence des représentations associées aux centurions légionnaires
10
sévériens, à l’aube des difficultés du IIIe siècle. Autant de facettes qui invitent à s’interroger sur les réalités et les limites de l’identité d’un groupe
militaire qui fut aussi fier de servir l’aigle, enseigne de la légion, que de porter le cep de vigne, insigne de son rang.
!44773. FRASCONE D. - Zeugma IV. Les monnaies, 2013,
368 p.
45,00 €
Les fouilles françaises effectuées à Zeugma entre 1996 et 2000 ont fourni
un lot de plus de 850 monnaies dans les niveaux stratigraphiques de la
dizaine de sites fouilles. Cet ouvrage propose un catalogue de ces monnaies dont la chronologie s’étend de la période hellénistique à la période
byzantine, avec une majorité de numéraire frappe sous l’Empire romain,
notamment entre le IIIe et le Ve siècle. Ce catalogue s’accompagne de
l’étude chronologique et stratigraphique de ces lots ainsi que d’observations plus spécifiques concernant les monnaies provinciales romaines.
!44904. GALLIA - 70.1, 2013. Cuisines et boulangeries en
Gaule romaine. Sous la dir. de S. Mauné, N. Monteix, M. Poux.
54,00 €
Les espaces culinaires constituent des objets d’étude particulièrement précieux qui, au sein des domus urbaines ou bien des villae et établissements
ruraux, renseignent de façon pertinente sur les pratiques alimentaires et les
questions d’acculturation. Comment sont organisés ces espaces spécialisés ? Quels sont les aménagements bâtis mis en oeuvre ? Livrent-ils des
mobiliers ou des paléorestes spécifiques et ces derniers sont-ils discriminants pour caractériser des activités de préparation culinaire ? Fruit d’une
table ronde tenue en octobre 2011 à Aspiran (Hérault), ce dossier propose d’aborder à travers une série d’études de cas bien documentées,
toutes les facettes d’une recherche faisant appel à une grande variété
d’analyses. L’aire géographique considérée s’étend du sud de l’Italie,
jusqu’au nord-est des Gaules et permet, notamment, de mettre en exergue
l’existence de transferts techniques.
!44905. GALLIA - 70.2, 2013.
59,00 €
S. Agusta-Boularot, R. Golosetti, Architecture antique entre âge du Fer et
époque impériale en Provence : les piliers du site de Château-Bas à Vernègues ; P. Gardes, A. Coiquaud, A. Dardenay, A. Denysiak, A. Lemaire
(dir.), Les maisons romaines précoces de l’oppidum de la Sioutat à Roquelaure (Gers) : bilan des recherches récentes ; S. Martin, La première
occupation militaire romaine de Strasbourg (Bas-Rhin) ; B. Bazin et al.
(dir.), Le complexe monumental suburbain et l’ensemble funéraire de
Saint-Martin-au-Val (Chartres, Eure-et-Loir) : état de la recherche (20062011) ; Y. Labaune et al., Une schola monumentale découverte boulevard
Frédéric-Latouche à Augustodunum/Autun (Saône-et-Loire) ; B. Rémy, N.
Mathieu, Les notables voconces au Haut-Empire ; C. Hoët-Van Cauwenberghe, Supports d’écriture et gestion de production au quotidien dans le
nord de la Gaule (Nerviens, Atrébates) : estampilles et graffiti sur briques
et sur tuiles ; J.-S. Cocu, S. Dubois, A. Rousseau, W. Van Andringa, Un
nouveau dieu provincial chez les Viromanduens : Apollon Vatumarus ; S.
Pluton-Kliesch et al., Un cercueil antique en plomb découvert à Évreux
(Eure) : étude pluridisciplinaire ; S. Longepierre, Les moulins de l’Antiquité tardive en Gaule méridionale : l’exemple des meulières de SaintQuentin-la-Poterie (Gard).
!44765. GILBERT F. - Devenir gladiateur. La vie quotidienne
à l’école de la mort, 2013, 156 p.
26,00 €
Les combattants ne s’improvisaient pas gladiateurs, mais le devenaient
après un dur apprentissage. Écoles et casernes à la fois, les ludi étaient
gérés par des entrepreneurs motivés par le gain, qui formaient leurs pensionnaires et proposaient les services de ceux-ci aux organisateurs de
spectacles. Ces marchands de chair fraîche et musclée capitalisaient sur
les succès et donc la vie de leurs champions, et se montraient soucieux
de leur investissement. Entraîneurs, médecins, diététiciens, domestiques
et personnel composé en partie par les familles des combattants, qui vivaient là à leurs côtés, oeuvraient dans les coulisses pour améliorer leurs
conditions de vie et leur laisser tout le loisir de s’entraîner et de parfaire
leur endurance et leur technique, exactement comme pour les grands sportifs d’aujourd’hui. Une bonne formation augmentait les chances de survie.
Il n’y avait que deux façons de sortir de l’amphithéâtre : mort ou vivant. Aux
premiers la déchéance et l’oubli ; aux seconds les récompenses et la gloire
d’un moment. Plus de 320 photographies illustrent l’entraînement et la vie
quotidienne des gladiateurs.
!45009. GIRAULT J.-P. - La Fontaine de Loulié au Puy d’Issolud. Le dossier archéologique du siège d’Uxellodunum, (Bibracte 23), 2013, 176 p., 87 ill., 16 pl.
35,00 €
La prise d’Uxellodunum et la fin tragique de ses défenseurs, dont César
fit couper les mains, constituent l’un des derniers épisodes marquants de
la guerre des Gaules. En 1866, Napoléon III indiquait dans son Histoire
de Jules César que « les fouilles faites au Puy d’Issolud, en 1865, ne laissent plus aucun doute sur l’emplacement d’Uxellodunum ». Cette affirmation n’a pourtant pas coupé court à une controverse qui occupait les
érudits du Lot depuis la Renaissance, bien au contraire. La chute de l’empereur vit la remise en cause de l’ensemble de son œuvre, y compris en
matière d’archéologie, domaine dans lequel il avait été particulièrement
actif en contribuant par son enquête sur les guerres césariennes à en faire
Retrouvez tous nos ouvrages sur www.librairie-archeologique.com
C IVLI SATI O N R O MAI N E
une discipline scientifique à part entière. Pourtant, l’inventeur du site, JeanBaptiste Cessac, et les sapeurs du Génie mobilisés par les fouilles impériales avaient mis au jour des vestiges qui correspondaient parfaitement à
la description du De Bello Gallico. Cet ouvrage propose une révision complète du dossier. Il s’appuie sur une enquête menée d’abord dans les archives et les réserves de musées, puis sur le terrain de 1997 à 2005. Le
site avait sombré dans l’oubli et son débroussaillage révéla un terrain totalement miné par les fouilles anciennes – à celles des années 1860
avaient succédé des recherches de longue haleine dans l’entre-deuxguerres, restées quasiment inédites. Le réexamen mètre par mètre de ce
terrain ingrat, mené avec le concours de nombreux spécialistes, a permis
de corroborer les observations du xixe siècle et de les préciser sur différents points. On a ainsi mis en évidence un sol de bataille affecté par un
incendie et jonché de projectiles. On a aussi précisé le tracé du réseau de
galeries percées par les sapeurs romains pour détourner l’eau de la source
et on a pu montrer qu’une partie de celles-ci correspondait en fait à une
contre-sape des assiégés. On a enfin recensé de très nombreux projectiles
(comprenant plus de 1250 pointes de flèche et près de 100 carreaux de
catapulte) et suffisamment d’éléments archéologiques de toute sorte pour
montrer que l’épisode violent qu’avait connu la source s’était bien déroulé
en plein ier?siècle avant notre ère. Au total, c’est une pièce essentielle du
dossier archéologique des guerres césariennes qui est livrée ici et qui permet une relecture féconde des sources littéraires.
!44780. GLEBA M., PASZTOKAI-SZEOKE J. (éd.) - Making
Textiles in pre-Roman and Roman Times. People, Places, Identities, 2013, 240 p.
51,00 €
Beginning in the Iron Age, the volume examines the foundations of the
textile trade in Italy and the emergence of specialist textile production in
Austria, the impact of new Roman markets on regional traditions and the
role that gender played in the production of textiles. Trade networks from
far beyond the frontiers of the Empire are traced, whilst the role of specialized merchants dealing in particular types of garment and the influence
of Roman collegia on how textiles were produced and distributed are explored. Of these collegia, that of the fullers appears to have been particularly influential at a local level and how cloth was cleaned and treated is
examined in detail, using archaeological evidence from Pompeii and provincial contexts to understand the processes behind this area of the textile trade.
!45049. GUEYE M. - Captifs et captivité dans le monde romain. Discours littéraire et iconographique (IIIe siècle av. J.-C.
- IIe siècle ap. J.-C.), 2014, 322 p.
33,00 €
Pour les Anciens, la perte de la liberté est la conséquence immédiate de
la captivité. Dès lors, tout traitement infligé aux prisonniers de guerre semble normal en dépit des règles établies par le jus gentium qui finalement
ne protège pas le captif. La confrontation des textes et des images livre ici
un catalogue éloquent des façons dont les Romains vainqueurs ont pu,
abolissant toutes considération d’humanité, exploiter les masses de vaincus ou les révoltés de l’intérieur.
!44951. GUIZANI S., GHODHBANE M., DELESTRE X. (dir.)
- La Tunisie antique et islamique, 2013, 320 p.
45,00 €
Le présent ouvrage propose des textes sur des sites antiques et islamiques, qui doivent leur intérêt à la qualité de ceux qui les ont rédigées,
et aux images qui les illustrent. Il offre aussi au lecteur des “encadrés” qui,
sur des questions aussi variées que l’urbanisme ou le monnayage, l’épigraphie, la céramique ou l’artisanat, la maîtrise de l’eau, l’architecture monumentale ou l’habitat, etc., offrent des mises au point, dans les deux
sections historiques.
!44745. HISTOIRE ANTIQUE & MÉDIÉVALE n°70 - Novembre-Décembre 2013. Dossier : Les Berbères sous l’Empire romain.
6,00 €
Pour les Européens, les Grecs et les Romains sont les principaux peuples
de l’Antiquité. D’ailleurs, les programmes scolaires français leur accordent
une grande place. Nos petits écoliers, fraîchement sortis de l’école primaire, apprennent avec bonheur l’apport des Grecs, des Romains, mais
aussi du judaïsme et du christianisme à la civilisation européenne. Ils ignorent alors complètement l’existence d’un autre peuple occupant les territoires actuels du Maroc, de l’Algérie, de la Tunisie et de la Libye, ainsi que
du Niger et du Mali, que l’on désigne par le terme de berbère, dont la signification est souvent sujette à débat entre les historiens. Cette méconnaissance se prolonge à l’âge adulte où l’Afrique du Nord est souvent
assimilée aux Arabes et à l’Islam.
!44963. Hortus Artium Medievalium HAM - 19, 2013. Le
monachisme insulaire du IVe à la fin du XIe siècle.
89,00 €
!45048. JERPHAGNON L. - Les miscellanées d’un Gallo-Romain, 2014, 335 p.
9,00 €
Ce livre reprend tous les textes de critique, inédits en volume, que L. Jerphagnon publia entre 1962 et 2011 dans plusieurs grandes revues françaises et internationales. L’ensemble dessine un panorama de la recherche
historique sur plus de cinquante ans, en même temps qu’il constitue un recueil aussi enrichissant que savoureux.
!44884. KING A.C. - Coins and Samian Ware. A study of the
dating of coin-loss and the deposition of samian ware (terra
sigillata), with a discussion of the decline of samian ware manufacture in the NW provinces of the Roman Empire, late 2nd
to mid 3rd centuries AD, (BAR S2573), 2013, 322 p.
65,00 €
A dating scheme is here proposed, based upon the stratigraphic association of Samian ware with coins, and using the statistical strength of association between potters or styles with each other and with dated deposits.
A new model is also presented for estimating time-lapses between minting
and loss for coins of the period. The results extend Central Gaulish Samian ware later than hitherto supposed, and revise the relative sequence
of potters. The average period of use of Samian vessels is often quite long,
and therefore, close dating of Samian ware is questioned. A concluding
discussion looks at the socio-economic significance of Samian ware
decline.
!44719. LE BOHEC Y. (dir.), La société de l’Afrique romaine,
(Bull. arch. du CTHS 37), 2013, 164 p.
25,00 €
La société de l’Afrique romaine sous le Principat reproduit le modèle général de l’Empire. Elle présentait toutefois des particularités, et c’est précisément sur ces particularités que les auteurs de cet ouvrage souhaitent
attirer l’attention. L’Afrique a donné à l’Empire une dynastie, les Sévères.
Certes, elle arriva au pouvoir sans doute juste après le Principat, puisque
beaucoup d’historiens datent de 193, accession officielle à la pourpre de
Septime Sévère, le début d’une nouvelle étape de l’histoire de Rome, la
“monarchie miliaire”. Ce qui est important, c’est que des Africains sont arrivés au pouvoir à cette époque et donc que l’ascension de ces provinciaux
est antérieure à cet événement. Elle s’explique par les progrès des
hommes originaires de cette région dans les rouages de l’Etat et dans la
société. En un mot, elle fut le résultat de l’accroissement des sénateurs qui
en venaient. Il apparaît que la société de l’Afrique romaine était relativement prospère et romanisée. Que cet essor est bien attesté à partir de la
fin du 1er siècle de notre ère, à partir du moment où la production d’huile
et de céramique a débuté. Les deux phénomènes ne sont peut-être pas indissociables l’un de l’autre.
!45043. LUGINBÜHL T., CRAMATTE C., HOZNOUR J. (dir.)
- Le sanctuaire gallo-romain du Chasseron. Découvertes anciennes et fouilles récentes. Essai d’analyse d’un lieu de culte
d’altitude du Jura vaudois, (CAR 139), 2014, 432 p.
62,00 €
Connu depuis le 18e siècle comme un lieu de culte antique grâce à la
découverte de nombreuses monnaies romaines au pied de sa falaise occidentale, le sommet du Chasseron n’a pas fait l’objet d’études systématiques avant le développement d’un programme de recherche de
l’Université de Lausanne initié en 2003. Les prospections et les deux campagnes de fouilles conduites sur ce site en 2004 et 2005 ont permis la
découverte d’un imposant temple gallo-romain ainsi que d’un riche mobilier, notamment constitué de monnaies, de parures, de vases miniatures,
d’une hachette votive et de céramiques gauloises et gallo-romaines. Ces
recherches ont permis de préciser la chronologie de ce lieu de culte, fréquenté du début du 1er siècle avant J.-C. jusqu’au début du 5e siècle de
notre ère, mais aussi de comprendre son organisation spatiale, de mettre
en évidence différents types de pratiques rituelles et de mieux cerner
l’identité de la divinité qui était honorée sur ce haut sommet (1600 m) du
Jura vaudois.
!44813. MARAVAL P. - Les Fils de Constantin, 2013, 336 p.
25,00 €
Constantin (272-337), premier empereur chrétien et bâtisseur de
Constantinople, figure écrasante et magnifique qui fit oublier l’oeuvre accomplie par ses trois héritiers, Constantin II, Constance II et Constant. A
travers les figures de ces trois frères trop souvent caricaturés en nouveaux
Atrides, l’auteur propose une lecture originale du IVe siècle, époque charnière marquée par un foisonnement intellectuel et religieux qui annonce le
basculement de l’Antiquité dans l’ère médiévale. Il montre surtout comment Constance, et dans une moindre mesure, Constant, ont moins terni
l’héritage de leur père qu’ils ne se sont inspirés de sa conduite dans le but
de poursuivre son oeuvre.
!44974. OLMER F. (éd.) - Itinéraires des vins romains en
Gaule (IIIe-Ier siècle av. J.-C.). Confrontation de faciès, (actes
coll. Lattes, janv.-févr. 2007), (MAM HS n°5), 2013.
45,00 €
Ce volume comporte 35 contributions. Une part d’entre elles porte sur les
faciès régionaux (le Toulousain, la Bretagne, le Languedoc, les régions
rhénanes, la Catalogne...) qui tendent à exprimer des spécificités locales
à l’échelle européenne. Un autre volet concerne les productions, en Italie
notamment, à travers la thématique des ateliers présents sur le versant tyrrhénien et en Sicile ainsi que sur la question des épaves, en relation avec
des études pétrographiques ou physico-chimiques. Un ultime volet
concerne les modalités d’acheminement et une comparaison avec les céramiques à vernis noir.
!44823. PUÉJEAN A. - Les Alpes Grées et Poenines à
l’époque romaine. Tarentaise, Beaufortain, Haut-Faucigny et
Valais, Fin du Ier siècle avant J.-C. - milieu du Ve siècle après
J.-C., 2013, 240 p.
25,00 €
Retrouvez tous nos ouvrages sur www.librairie-archeologique.com
11
M OYE N AG E
Cet ouvrage présente la civilisation gallo-romaine dans les Alpes Grées et
Poenines (Tarentaise, Beaufortain, Haut-Faucigny et Valais). Les cols et les
vallées étaient le siège de deux peuples : les Ceutrons et les Valaisans.
Ces régions étaient fréquemment empruntées pour traverser les Alpes.
De nombreux vestiges sont restés jusqu’à nous, qui reflètent la diversité
et la richesse de ces peuple.
!44857. REVUE ARCHEOLOGIQUE DE NARBONNAISE 45, 2012.
40,00 €
Dossier : Le complexe domanial et artisanal de Saint-Bézard à Aspiran
(Hérault) : S. Mauné, C. Carrato, Le complexe domanial et artisanal de
Saint-Bézard à Aspiran (Hérault) au début du Ier s. ap. J.-C. Fondation et
genèse ; C. Carrato, Le four 3 de l’atelier de potier de Saint-Bézard et ses
productions (Aspiran, Hérault). Contribution à la connaissance de l’artisanat potier en Gaule Narbonnaise à la fin de l’époque augustéenne ; B.
Durand, Les tegulae de l’atelier de potiers de Saint-Bézard (Aspiran, Hérault) et la typologie des tuiles en Gaule Narbonnaise ; S. Mauné, G. Duperron, B. Favennec, Un lot de céramiques et d’amphores des années 10
ap. J.-C. mis au jour à Saint-Bézard (Aspiran, Hérault) ; S. Mauné, Un timbre de Q. Iulius Theophilus sur Pascual 1 de Tarraconaise à Aspiran (Hérault). Un nouvel indice sur les liens économiques entre les provinces de
Tarraconaise et de Narbonnaise au début du Ier s. ap. J.-C. ? / Varia : M.
Heijmans, M.-P. Rothé, J. Piton, J. Brémond, N. Robin, Données nouvelles
sur la nécropole dite des Alyscamps à Arles (Bouches-du-Rhône). Fouilles
de Rochefleur (1976) et de l’ancien cinéma l’Odéon Bd Victor Hugo
(1999-2000) ; M. Rochette et al., Découverte de deux nouvelles tombes
du Haut-Empire dans le quartier Hoche-Sernam à Nîmes (Gard) ; J.-C.
Béal, L. Brissaud, J.-L. Prisset, La “dame de Saint-Romain” : une épingle
en os à buste féminin à Saint-Romain-en-Gal (Rhône) ; J. Boislève, P.
Cayn, G. Tendron, M. E. Fuchs, Les fouilles du quartier Clérisseau à
Nîmes : analyse des décors d’une vaste domus ; S. Barberan et al., Boire
et manger sur le forum du Castellas (Murviel-lès-Montpellier, Hérault) : un
dépotoir atypique de la première moitié du IIe s. ap. J.-C. ; C. Bonnet et
al., L’approvisionnement en céramiques de Valentia (Valence, Drôme) et
ses campagnes de la fin du IIe s. au Ve s. ap. J.-C.
!45074. Romains des villes, Romains des champs ? Visions
récentes des cadres de vie de l’Alsace romaine, 2014, 128 p.
24,00 €
Grâce à l’archéologie préventive, de nombreux sites archéologiques ont pu
être mis au jour en Alsace, en particulier des sites d’habitat antiques. Aujourd’hui, la pluralité des contextes, des types d’implantation et d’architecture auxquels nous sommes confrontés met à mal certaines clés de
lecture passées, et nous encourage à avancer de nouvelles interprétations,
à brosser un nouveau portrait de cette Alsace romaine que nous ne cessons de redécouvrir.
!44944. SCHMIDT HEIDENREICH C. - Le Glaive et l’Autel.
Camps et piété militaires sous le Haut-Empire romain, 2013,
520 p.
26,00 €
Cet ouvrage réunit pour la première fois les dédicaces des camps dans un
catalogue exhaustif et les replace dans leur contexte d’origine. Il fait ainsi
apparaître un monde foisonnant, à l’image des multiples activités de l’armée : plus de 70 divinités apportaient aide et protection à tous les habitants du camp, du simple soldat au commandant de légion, pour autant
qu’une communication harmonieuse entre dieux et hommes fût garantie.
!45052. SCHMIDT J. - Hadrien, 2014, 359 p.
23,00 €
Fils adoptif de Trajan, Hadrien, né en 76, est légat en Syrie lorsque, à la
demande de l’armée, il succède à ce dernier en 117. Il rompt avec l’impérialisme de son prédécesseur en adoptant une politique défensive sur
toutes les frontières de l’empire : il abandonne les conquêtes de Trajan
au-delà de l’Euphrate pour ne conserver que l’Arabie et la Dacie, il renforce le limes germanique et fait construire en Grande-Bretagne le mur
d’Hadrien. Cet empereur pacifique et organisateur a laissé le souvenir
d’un homme épris de littérature, de science, d’art et de philosophie. Utilisant toutes les données de l’épigraphie, l’auteur s’emploie avec bonheur à restituer le vrai visage de ce souverain essentiel de l’Antiquité
romaine.
!44729. SILLIERES P. (dir.) - Belo IX : La basilique, 2013,
268 p.
45,00 €
Cet ouvrage propose une analyse de l’un des édifices antiques les mieux
conservés de la ville hispano-romaine de Baelo Claudia (province de
Cadix, Espagne). Face aux trois temples du capitole et au sanctuaire d’Isis,
la basilique civile occupe tout le côté sud de la place du forum du municipe romain. Une fouille stratigraphique et de nombreux sondages sous
son sol ont permis d’établir qu’elle fut édifiée vraisemblablement entre 40
et 50 ap. J .-C., à l’emplacement d’un grand bâtiment antérieur, probablement augustéen, qui était peut-être une première basilique. L’analyse architecturale de ses structures encore debout et de ses blocs effondrés notamment ceux provenant des deux étages de sa colonnade intérieure qui
séparait la nef centrale des galeries du rez-de-chaussée et de l’étage nous ont permis de compléter cette analyse et de proposer une restitution
vraisemblable de l’ensemble de l’édifice. Enfin, outre un réexamen de la
statue colossale de Trajan qui y fut aussi découverte, une étude poussée
12
de toute la décoration architecturale du monument semble résoudre la discordance entre les données de la stratigraphie et celles du décor architectonique, apportant ainsi des éléments de réflexion nouveaux.
!44969. TRÉGUIER E. - Pourquoi Hannibal n’a pas pris
Rome, 2013, 112 p.
19,00 €
Jamais sans doute une décision militaire n’aura pesé aussi lourd. En
quelques mois, Hannibal inflige aux légions romaines une série de défaites qui anéantissent presque la jeune république. La victoire finale du
Carthaginois aurait donné naissance à un monde complètement différent
de celui que nous connaissons. Mais Hannibal – et Carthage avec lui –
sera finalement vaincu, à Zama, en -202. Pourquoi le général punique, aux
talents militaires exceptionnels, a-t-il échoué si près du but ? Parce qu’il a
laissé passer l’occasion de prendre Rome, après sa victoire de Cannes, au
moment où la ville était sans défense, nous ont affirmé, depuis Tite-Live,
et pendant vingt siècles, des générations d’historiens.
MOYEN AGE
!45041. ABEL V., BOUIRON M., PARENT F. (dir.) - Fouilles
à Marseille. Objets quotidiens médiévaux et modernes,
(Etudes Massaliètes 13), 2014, 409 p.
39,00 €
Eétude la plus large possible de catégories variées des objets du quotidien. En premier lieu la céramique, retrouvée en contexte “de consommation”, renseigne sur les approvisionnement d’une ville portuaire et sur les
usages quotidiens de ceux qui y vivaient. Au côté des monnaies, peu nombreuses, des pipes ou du mobilier en verre, qui témoignent d’une évolution des goûts de la table, les objets métalliques et en matière dure animale
sont autant de traces d’une matérialité de la vie quotidienne qui vient
égayer de vestiges archéologiques parfois peu arides tant ils ont été détruits au fil des siècles.
!44962. ARCHÉOLOGIE MÉDIÉVALE - 43, 2013.
45,00 €
X. Peixoto, P. Celly, La première enceinte de la rive droite à Paris (Xe et
XIe siècles). Fouilles du 140a, rue de Rivoli Paris 1er. Étude topographique du tracé et exploitation des sources écrites ; B. Lefèvre, Lire la fabrique urbaine d’Angers du IIIe au XIIIe siècle ; M.-C. Bailly-Maître, N.
Minvielle Larousse, E. Kammenthaler, T. Gonon, G. Guionova, L’exploitation minière dans la vallée du Chassezac (Ardèche). Le plomb, l’argent et
le cuivre au Moyen Âge (XIe-XIIIe siècle) ; A. Horry, Deux ateliers de potiers en Dauphiné au bas Moyen Âge : les productions d’Aoste ; J. Chapelot, L’Historial archaeology et l’archéologie médiévale et moderne en
France. Quelques réflexions dans la suite de l’autobiographie d’Ivor Noël
Hume ; J. Soulat, Les fibules discoïdes à décor de « monstre » regardant
en arrière (IXe-Xe siècle). Découvertes en France. Héritage iconographique
et influences stylistiques.
!45004. ARTS SACRÉS Hors-Série n°5 - Décembre 2013Janvier-Février 2014. La cathédrale de Strasbourg. Mille ans
de liturgie.
9,00 €
!44738. BAYROU L. - Languedoc-Roussillon gothique. L’architecture militaire de Carcassonne à Perpignan, 2013, 288 p.,
10 pl. coul., 211 ill.
48,00 €
Cet ouvrage présente l’architecture fortifiée médiévale à travers les exemples de l’âge d’or des châteaux et forteresses de la partie méridionale de
la sénéchaussée de Carcassonne, depuis Capestang (Hérault) au Nord,
jusqu’au Roussillon, au Sud, et les sites de Lagarde, Montségur et Roquefixade (Ariège) à l’Ouest, sans oublier les principaux sites des comtés
de Roussillon et Cerdagne (Pyrénées-Orientales. L’auteur aborde successivement la géographie et la chronologie de ces fortifications, qui correspondent au sommet de l’art gothique méridional. Il présente
l’aménagement des sites, les techniques de construction et de mise en
oeuvre ainsi que les caractères généraux de ces édifices et leur homogénéité d’aspect. Il dresse enfin un catalogue d’une trentaine de sites majeurs, pour certains très spectaculaires, dont les places fortes de
Carcassonne, Narbonne, Collioure ou Perpignan. Chaque édifice est accompagné d’un plan, de photographies, dessins, relevés et détails illustrant
ses caractéristiques.
!44772. BERNET A. - Clotilde, Epouse de Clovis, 2013.
21,90 €
L’histoire, dans la Gaule du VIe siècle, de Clotilde, vingt ans, princesse
burgonde et catholique qui accepta d’épouser le jeune roi païen des
Francs, Clovis. Epargnée par son oncle lors de l’assassinat de ses parents, elle refuse de servir sa stratégie diplomatique et malgré les pressions de son entourage arien, devient l’alliée de l’Eglise et conduit Clovis
à la foi de Rome.
!44827. BERTHON A. A. - Aspects de la culture matérielle
médiévale et moderne. La Rochelle XIIIe-XIXe siècles : les objets archéologiques dans leur contexte, 2013, 178 p., 128 ill.
35,00 €
Quelques sites récemment fouillés à La Rochelle ont livré un mobilier archéologique abondant, témoin du quotidien, des activités artisanales ou
Retrouvez tous nos ouvrages sur www.librairie-archeologique.com
M OYE N AG E
commerciales d’un port en pleine expansion aux périodes médiévale et
moderne. Plus de 400 objets sont ici abordés de manière thématique (vie
quotidienne, costume, outillage, armement, serrurerie, jeux, commerce, ...).
Des catégories d’objets peu évoquées habituellement par les archéologues ont été abordées, comme les chaussures en cuir, les sabots en
bois ou encore les pipes en terre cuite.
44368. BONNET C. (dir.) - Les fouilles de la cathédrale SaintPierre de Genève. Les édifices chrétiens et le groupe épiscopal, 2012, 370 p.
135,00 €
Au terme de trente années de recherches, Charles Bonnet et son équipe
du Service cantonal d’archéologie ont mis en évidence la naissance d’une
ville par la permanence d’un lieu de culte sur la colline qui domine les
rives du lac Léman et du Rhône, dès le IIe siècle avant Jésus-Christ. Ce
volume fait découvrir l’adaptation en lieu mémoriel, de la fin de l’administration romaine jusqu’à l’affirmation durable du pouvoir épiscopal.
!44807. BORDONOVE G. - Henri IV Le Grand, 2013, 365 p.
17,90 €
Venu de son petit royaume de Navarre et de sa principauté de Béarn, il se
retrouve roi sans couronne, sans femme, sans argent. Il conquiert alors
pièce à pièce son royaume, met fin aux guerres de religion, relève la France
de ses ruines, restaure en dix années seulement son économie, lui rend
sa place en Europe. Fondateur de la dynastie des Bourbons, personnalité
complexe, chaleureuse, fascinante, homme de guerre mettant toujours la
loi au-dessus de la force et la paix au-dessus de la gloire, Henri IV reste
le plus populaire et le plus aimé de nos rois.
!44723. BORDONOVE G. - Louis XIII Le Juste. Il gouverna
avec Richelieu, 2013, 327 p.
17,90 €
Louis XIII fut l’inflexible serviteur du devoir politique. Opprimé dans sa jeunesse par sa mère et tourné en dérision par Concini, trahi par sa propre
femme Anne d’Autriche, par ses amis..., il n’a jamais dévié de ses objectifs. Son entente avec Richelieu va permettre de préparer l’ascension du
Roi-Soleil.
44806. BORDONOVE G. - Philippe le Bel, roi de fer, 2013,
414 p.
17,90 €
Philippe IV le Bel domine la fin du Moyen Age. Son règne reste cependant
une énigme, de même que son caractère et sa personne animée par une
véritable génie politique. Fut-il réellement un roi de fer ou jouit-il d’une réputation usurpée ? A travers des événements dramatique (l’attentat contre
le pape Boniface VIII, le procès et la chute des templiers l’adultère des
trois brus, la lutte contre l’Angleterre), émerge une volonté constante et
tendue vers un but unique : la grandeur du royaume de France. Chez lui
affleurent une ingéniosité et une imagination hors du commun mais aussi
un machiavélisme indéniable.
!44744. CAYOT F. (dir.) - Noyers « le plus bel chastel du
royaume ». I. Étude archéologique et historique, 2013, 388 p.,
plus de 300 ill. n.b. et coul.
28,00 €
« De commune renommée, il a été le plus bel chastel du royaume ». C’est
ainsi qu’on décrit Noyers en 1419 quand la duchesse de Bourgogne Marguerite de Bavière l’achète. Dès sa construction vers 1200, ce château
est un bâtiment hors norme. Les chroniqueurs de l’époque s’extasient devant la hardiesse de son constructeur. Mais les guerres et le temps eurent raison du géant, qui fut presque totalement détruit. À partir de 1998,
pendant près de 10 ans, une quinzaine de chercheurs ont conjugué les
compétences les plus diverses (archéologie, céramologie, géologie, architecture...) pour rendre ce château à l’histoire.
!44901. CONGRÈS ARCHÉOLOGIQUES DE FRANCE - Monuments du Nord, Lille, Tournai, (Congrès 2011), 2013.
60,00 €
Ce volume des actes comprend vingt-cinq monographies d’édifices du
Moyen Âge à nos jours. Ceux de Lille occupent, bien sûr, une part importante, mais une place est également faite à la ville de Tournai, qu’il s’agisse
de l’architecture civile ou de la cathédrale.
39563. COUMERT M., DUMÉZIL B. - Les royaumes barbares
en Occident, (Que sais-je ?), 2013, 2nd éd., 128 p.
9,00 €
Qui sont les Wisigoths, les Ostrogoths, les Burgondes, les Francs, les
Alamans, les Suèves, les Saxons ou encore les Vandales ?
!44791. DULAU R. - Peintures murales en France. XIIe-XVIe
siècle, 2013, 336 p.
150,00 €
Négligées, masquées, voire vandalisées, les peintures murales françaises
sont longtemps restées méconnues du public et des historiens d’art
même. Pourtant, de l’époque romane à la Renaissance, cette technique
servit un domaine de la création extrêmement fertile tant dans l’art sacré
que profane. Par leur grande variété de styles et de techniques, elles traduisent le savoir-faire des ateliers qui les réalisaient ainsi que les évolutions du goût en ces siècles de profondes mutations esthétiques. À travers
une sélection de sites emblématiques tels la cathédrale d’Albi, l’abbaye
de Saint-Savin ou le palais des Papes d’Avignon, mais également de lieux
plus confidentiels mais tout aussi exceptionnels, cet ouvrage richement il-
lustré nous invite à redécouvrir un pan entier de notre patrimoine artistique et religieux.
!45024. GAUTIER P. (et al.) - La terre. Connaissance, représentations, mesure au Moyen Âge, 2013, 710 p., 29 ill. n.b.
69,00 €
Le but de ce manuel est de montrer la richesse, la variété et le caractère
opératoire des réflexions médiévales sur l’espace géographique. Une première partie développe une histoire des représentations en lien avec les
transformations des conditions culturelles générales, depuis le haut Moyen
Âge qui recueille l’héritage de la science antique jusqu’à l’humanisme géographique et aux premières manifestations de l’expansion européenne.
Suit une anthologie de documents souvent inédits ou peu connus, commentés et classés selon un parcours allant de la place de la Terre dans le
cosmos à la technique de la mesure des parcelles, en passant par les réflexions des savants médiévaux sur l’espace habité et la fonction des
cartes, la cartographie des espaces maritimes, le voyage comme moyen de
connaissance, la cartographie locale et régionale.
!45045. HUSI P. (dir.) - La céramique du haut Moyen Âge
dans le Centre-Ouest de la France : de la chrono-typologie aux
aires culturelles, (49e Suppl. RACF), 2014, 268 p.
28,00 €
L’ambition de cet ouvrage est de tenter de mieux percevoir, à partir de la
céramique, les mécanismes socio-économiques et culturels au haut
Moyen Âge, pour le Centre-Ouest de la France. L’espace d’étude est-il
construit d’une ou plusieurs entités économiques ou culturelles ? Quelles
sont les échelles d’analyses temporelles et spatiales pertinentes pour en
comprendre les variations ? S’il existe une entité de la Loire moyenne,
quelle en est la limite géographique, et donc l’aire d’influence ? La céramique est-elle un bon marqueur socio-fonctionnel et si oui quels en sont
les indicateurs les plus forts ? Autant de questions qui ont demandé au
préalable une étude fine et quantifiée des sources, fondée sur une méthodologie commune à l’échelle de l’espace étudié. Ce choix a permis de
mobiliser l’ensemble du corpus pour l’élaboration de la chronotypologie de
la céramique, comme pour l’analyse statistique des données, avec notamment une démarche originale de modélisation chronologique.
!44788. JAQUET D. (éd.) - L’art chevaleresque du combat. Le
maniement des armes à travers les livres de combat (XIVeXVIe siècles), 2013, 228 p.
33,00 €
Cet ouvrage invite le lecteur à se plonger dans les livres de combat, littérature technique codifiant des gestes martiaux ; mais plus encore à approcher les hommes qui pratiquaient cet art dans les sociétés médiévales
et prémodernes. L’épée, l’armure et le cheval sont autant d’objets symboliques passés sous l’œil d’un archéologue, d’un historien de l’art et d’un
historien qui permettent d’aborder l’art du combat. Les différents chapitres
traitent du combat civil, du combat en armure et du combat à cheval. Le
livre est largement illustré par des images tirées des plus importants traités des XIVe et XVIe siècles.
!44812. JOLY D., HEITZ B. - L’Histoire de France en BD. Saint
Louis et le Moyen-âge, 2013. LIVRE JEUNESSE
12,50 €
Le principe de l’album est d’explorer en profondeur la France médiévale,
en liaison avec les programmes du cycle 3 du primaire. Il intègre deux
tiers de bande dessinée (36 pages) et un tiers de documentaire (12
pages) - ce dernier tiers proposant divers éléments ludiques et informatifs
tels qu’un jeu des 7 erreurs, des portraits de famille, des encadrés thématiques et chronologiques illustrés, etc
!44753. JOURNOT F. - Le bourg abbatial de Villemagne-l’Argentière (Hérault). Dynamique économique et commande monumentale XIe-XIVe siècles, (BAR S2561), 2013, 251 p.
58,00 €
!44991. LE GOFF J. - Marchands et banquiers du Moyen Age,
2014, 144 p.
10,50 €
Entre le XIe et le XIIIe siècle, l’époque de paix, certes relative, permet les
voyages lointains, mais c’est aussi l’époque d’un essor démographique
considérable. C’est enfin et surtout l’âge de naissance ou de renaissance
des villes. Que l’on songe à Florence, Rouen, Bruges, Gênes ou Amiens,
et bien sûr aux grandes foires médiévales, c’est bien dans ce cadre urbain
en plein développement que le commerce, s’émancipant de la tutelle religieuse et favorisant les activités artistiques, s’épanouit et que le capitalisme voit le jour.
!44766. LÜTHI D. (dir.) - Le marbre et la poussière. Le patrimoine funéraire de la Suisse romande, XIVe-XVIIIe siècles.
Vaud – Neuchâtel – Fribourg – Valais - Jura, (CAR 143-144),
2013. 2 volumes
105,00 €
Du Moyen Âge à la fin du siècle des Lumières, les inhumations sont nombreuses dans les églises et les temples de Suisse romande. En terres
catholiques comme protestantes, c’est par la pierre que l’on tente de préserver une trace de son passage sur terre. Méconnus, les monuments
funéraires créés pour les classes privilégiées par des artistes souvent
remarquables subsistent pourtant par centaines. Les voici inventoriés et
étudiés.
Retrouvez tous nos ouvrages sur www.librairie-archeologique.com
13
TE M PS M O D E R N ES
!44833. MERCIER J., LEPAGE C. - Lalibela. Capitale de l’art
monolithe d’Ethiopie, 2013, 344 p., 355 ill. en coul.
54,00 €
Le site de Lalibela en Ethiopie, classé patrimoine mondial de l’humanité
par l’Unesco, est l’un des plus extraordinaires qui soient. Composé de
onze églises taillées et creusées dans la roche, imitant l’architecture en
élévation, ce site a été daté du XIIe ou XIIIe siècle. La tradition fait remonter sa fondation au roi éthiopien Lalibela, chef d’un nouveau royaume
plusieurs siècles après la chute de la capitale sacrée, Aksoum, convertie
au christianisme dès le IVe siècle de notre ère. Le site est ainsi connu
sous le nom de « Jérusalem noire ». Ce magnifique ouvrage qui a bénéficié d’une couverture photographique exceptionnelle, est le premier à présenter ce site dans toutes ses dimensions, archéologique, historique,
culturelle, artistique et documentaire.
44935. MÉRINDOL C. - Images du Royaume de France au
Moyen Age. Décors monumentaux peints et armoriés, Art et
Histoire, 2013, 284 p., ill. n.b. et coul.
35,00 €
!44945. MINOVEZ J.-M., VERNA C., HILAIRE-PÉREZ L.
(dir.) - Les industries rurales dans l’Europe médiévale et moderne, (Flaran 33), 2013, 312 p.
22,00 €
Que furent exactement les industries rurales au Moyen Âge et à l’Époque
moderne ? Comment les reconstituer, les définir pour mieux en étudier
les spécificités ? Pour y parvenir, les études rassemblées ici analysent les
structures d’intégration des activités industrielles : l’organisation spatiale
de la production et les circuits de sa commercialisation, la pluriactivité des
producteurs et, à l’interface des processus productifs et marchands, les
fonctions multiples de l’entreprise inscrites dans les campagnes dès le
Moyen Âge.
!44743. MOUILLEBOUCHE H. (dir.) - Châteaux et Atlas. Inventaire, cartographie, iconographie, XIIe-XVIIe siècle, (actes
second coll. int. Bellecroix, oct. 2012), 2013, 320 p., plus de 200
ill. coul.
28,00 €
Une vingtaine d’historiens et d’archéologues européens exposent et comparent leurs expériences du château et de ses représentations : Représentations géographiques dans les inventaires contemporains, et usage
de ces inventaires dans l’étude de l’environnement du château et des réseaux d’implantation / Représentations cartographiques : comment et
jusqu’où peut-on utiliser les cartographies anciennes (atlas de Trudaine,
carte de Ferraris, cartes de Cassini...) Quels étaient les codes de représentations des cartes du XVe siècle, ou des atlas militaires européens ? /
Représentations iconographiques : celles de l’armorial de Revel, bien sûr,
mais aussi celles, moins connues, du siège de Rhodes par les Turcs, ou
des magnifiques albums de Croÿ (XVIIe siècle). Les images de châteaux
se trouvent aussi sur les murs des châteaux, et dans les premiers guides
de voyages illustrés du XVIIe siècle.
Sommaire complet sur www.librairie-archeologique.com
!44814. Nantes, la grâce d’une cathédrale, 2013.
85,00 €
Redécouverte de l'édifice par le grand public avec la fin des travaux de restauration de la façade et, tout récemment, du choeur.
!44756. Quimper, la grâce d’une cathédrale, 2013, 432 p., 450
ill.
85,00 €
Livre de prestige et de référence sur une cathédrale bretonne emblématique.
!44728. RICHÉ P. - Les lumières de l’an mille, 2013, 232 p.
22,00 €
Depuis l’époque romantique, l’imaginaire collectif associe volontiers l’an
mille à une ère de violence et de superstition, avec son cortège de guerres,
de famines et d’épidémies. Or les années autour de l’an mille furent,
d’abord et surtout, l’âge d’une renaissance intellectuelle et artistique en
Occident. Elles virent l’entrée dans la chrétienté des nouvelles églises de
Hongrie et de Pologne. Deux personnalités dominent cette époque charnière : le tout jeune empereur Otton III et le pape Gerbert-Sylvestre II, le
plus grand savant de son temps. Empereur et pape s’entendent – fait exceptionnel au Moyen-Âge – pour faire de Rome leur capitale.
!44804. RURALIA 9 - Hierarchies in rural settlements / Hierarchien in ländlichen Siedlungen / Des hiérarchies dans l’habitat rural, 2013, 462 p.
98,00 €
The main topics include the differentiation of rural social and economic
structure, reflected, for example, in the building culture and various aspects of everyday life. The topic of discussion is the hierarchy of power and
the many ways it is presented in archaeology. The focus is on the manor
houses and manorial farms, as well as the grain mills in rural areas and the
impact of mining activity.
!44730. TOUREILLE V. - Crime et chatiment au Moyen Age,
Ve-XVe siècle, 2013, 328 p.
24,00 €
De la prison du Châtelet aux tavernes de province, des Coquillards à
Gilles de Rais, l’auteur explore l’immense variété des crimes et des délits,
des lieux où ils sont commis et de leurs auteurs pour proposer un éclairage inédit sur la société médiévale. Loin de l’image d’un Moyen Age som-
14
bre et sanglant, où la violence serait omniprésente et où des juges inflexibles prôneraient la torture, le châtiment du crime dans les temps médiévaux a fort peu à voir avec notre vision contemporaine. Un acte ne
devient “crime” que s’il tombe sous le coup de la justice et la dispersion
des peines reflète une échelle de valeurs qui nous est aujourd’hui en partie étrangère. Le vol ou le faux-monnayage se voient ainsi parfois plus sévèrement punis que l’homicide ! Puisant dans de nombreuses sources registres criminels, coutumiers et textes législatifs -, cette histoire nous
plonge au coeur de la justice médiévale, entre vengeance, réparation et punition.
!45027. TREFFORT C., BRUDY P. (dir.) - Monastères entre
Loire et Charente, 2014, 320 p.
26,00 €
Ce livre propose des synthèses et des études de cas, travaux pour la plupart inédits qui éclairent d’un jour nouveau les communautés monastiques
et canoniales du Centre-Ouest.
!45069. TRÉZIN C. - Grignan. Du castellum au palais d’Apolidon. Les mutations d’un château provençal (XI-XVIIIe siècles), 2013, 454 p.
45,00 €
À partir de l’ensemble des données archéologiques, architecturales et documentaires, ce livre illustré est une des premières monographies du château de Grignan et de ses mutations sur la longue durée (XIe-XVIIIe
siècle).
!45030. Vie de Charlemagne, 2014, 232 p. Texte introduit, établi et traduit par M. Sot, C. Veyrard-Cosme.
35,00 €
La Vie de Charlemagne, écrite au IXe siècle par Eginhard (770-840), familier du grand empereur et de son fils Louis le Pieux, est le texte le plus
célèbre du Moyen Age latin. Au moment où l’on célèbre le douzième centenaire de la mort du premier souverain européen (814), ce texte fondateur doit être remis à la disposition des lecteurs. Une traduction française
entièrement nouvelle est présentée ici, précédée d’une introduction et accompagnée de notes substantielles reposant sur les derniers acquis de la
recherche. Riche d’anecdotes piquantes, de descriptions ethnographiques,
de notations épiques, ce texte est la source essentielle pour l’histoire de
Charlemagne et l’interprétation de son règne.
!44822. WALKER-MEIKLE K. - Chats du Moyen Âge, 2013,
98 p.
13,50 €
Ce petit ouvrage, magnifiquement illustré et truffé d’anecdotes souvent
inédites et surprenantes, raconte le quotidien du chat médiéval, depuis
son rôle dans l’économie nationale (le prix de sa peau ou même de l’animal) et domestique (son rôle au sein de la famille) jusqu’à sa place dans
l’imaginaire collectif (son lien notamment avec les forces du mal), formant
ainsi un tableau original de la vie au Moyen Age.
TEMPS MODERNES
44692. LETOURMY-BORDIER G., DE LOS LLANOS J. - Le
siècle d’or de l’éventail. Du Roi-Soleil à Marie-Antoinette, 2013,
168 p., env. 190 ill. coul.
24,00 €
Accessoire du costume et objet d’art, soumis à la fugacité des modes, il
se renouvelle sans cesse. Importé d’Asie, au milieu des cargaisons
d’épices et de soies, l’éventail est adopté en France sous le règne de Louis
XIV. Objet de luxe et de virtuosité, il se pare de matières raffinées et la
grande diversité de ses décors suit la production des peintres à la mode.
Tout peut y être représenté : la mythologie, l’histoire antique et religieuse,
les scènes galantes, les faits d’actualité, comme l’envol du ballon, les victoires militaires, les naissances et les mariages royaux... Les soixante-neuf
éventails reproduits dans cet ouvrage, souvent inédits, offrent une plongée
exceptionnelle au coeur de l’histoire de France et de l’histoire du goût.
!44739. LHUISSET C. - L’Architecture rurale en Languedoc et
en Roussillon, 2013, 400 p.
40,00 €
Cet ouvrage est la réédition, sous le même titre, d’un ouvrage fondateur
pour la connaissance de nos territoires, écrit en 1980 par C. Lhuisset. Au
cours des âges, au quotidien, de la mer à la montagne, des hommes et des
femmes ont ancré dans ces terres leurs lieux de vie. La maison, le mazet,
le casot, la cabane, le mas, la métairie, la casa... ont donc structuré peu à
peu les relations humaines et les paysages en fonction des activités économiques, sociales et culturelles. C’est cette belle histoire sur la longue
durée qui nous est contée ici, celle des savoirs, des techniques, des matériaux, des équipements, du mobilier, de l’utilisation de l’eau et du vent,
de l’art de construire, de se construire. Près de 700 photos, plans et dessins sont les témoignages du génie et de l’ingéniosité des bâtisseurs anonymes qui nous ont précédés.
!44810. SCHNITZLER B., LANDOLT M. (dir.) - À l’Est, du
nouveau ! Archéologie de la Grande Guerre en Alsace et en
Lorraine, 2013, 368 p., 300 ill.
35,00 €
Ce catalogue d’exposition rend compte de l’histoire du conflit de la Première Guerre mondiale sous un angle nouveau, celui de l’archéologie des
conflits contemporains. Comment s’organisait la vie des soldats, que
Retrouvez tous nos ouvrages sur www.librairie-archeologique.com
GÉOGRAPHIE
consommaient-ils ? Quelles étaient leurs occupations ? Grâce aux fouilles
de près d’une soixantaine de sites et aux importantes recherches menées
par les archéologues, nombre de ces questions ont pu être élucidées.
GÉOGRAPHIE
FRANCE
!45026. ARCHÉAM - Revue du Cercle d’Histoire et d’Archéologie des Alpes-Maritimes - n°19, 2013.
10,00 €
Chroniques d’archéologie niçoise (2008-2012) (M. Bouiron et al.) ; Le
monastère des franciscains de Cimiez (F. Lelandais) ; Le diagnostic archéologique du parking Sulzer à Nice (R. Mercurin, H. Barelli, L. Damotte) ; La crique de Lympia à Nice (H. Geist) ; Carrière et front est du
Château de Nice à Rauba Capèu (H. Geist) ; Le culte de St Roch à Nice :
ses chapelles et son église (L. Thevenon) ; Les séchoirs à fruits traditionnels en Provence (Var et Alpes-Maritimes) (H. Pellegrini).
!44747. ARDECHE ARCHEOLOGIE - 30, 2013.
15,00 €
Néanderthaliens sur les marges sud-est du Massif central Espaces et subsistance au Paléolithique moyen Nouvelles données dans le cadre d’un
projet collectif de recherche (J.-P. Raynal, M.-H. Moncel, C. Daujeard) ;
Trois décennies de recherches sur le Paléolithique supérieur de l’Ardèche
(B. Gély, F. Prud’homme, M. Azéma, L. Gambéri) ; L’environnement animal
des hommes préhistoriques en Ardèche : un regain d’intérêt et de nouvelles approches (M. Philippe, N. Lateur) ; Le Néolithique de l’Ardèche.
Bilan des trente dernières années (A. Beeching) ; Diagnostic archéologique du Parking De Christen à Ruoms (Ardèche) (N. Clément, A. Zarembowitch) ; Étude, protection et valorisation des mégalithes ardéchois
durant les trente dernières années (L. Devillard, S. Stocchetti) ; Nouvelles
données archéologiques et paléoenvironnementales entre 3 000 et 350
avant notre ère dans la plaine de Lachapelle-sous-Aubenas (É. Durand, O.
Franc) ; L’âge du Bronze en Ardèche. Quelques acquis et perpectives (J.
Vital) ; L’occupation du site de Soyons au Bronze final et aux âges du Fer.
Bilan et perspectives (P. Dutreuil, A. Gilles) ; Les fortifications d’altitude en
pierres sèches dans le Haut-Vivarais et le Pilat : architecture et chronologie (F. Delrieu, P. Dutreuil) ; Les monnaies préaugustéennes découvertes
en Ardèche (J. Genechesi) ; La Villa du Clos à Alba-la-Romaine (E. Ferber) ; Quand la grotte Nouvelle de Vallon était aménagée (P. Drouin) ; La
grotte Chauvet et Ardèche Archéologie (C. Paillole, E.Tscherter, L. Ayzac,
R. Girard) ; Le patrimoine : une affaire de choix. La candidature de la grotte
Chauvet au patrimoine mondial (M. Duval, C. Gauchon).
!44954. ASPORD-MERCIER S. (dir.) - Sommières. Histoire
urbaine et monumentale d’une place forte en Languedoc, 2013,
208 p.
35,00 €
Située dans le département du Gard, l’histoire de la ville de Sommières est
étroitement liée à un fleuve, aux crues souvent torrentielles, le Vidourle.
Outre une implantation dès le Paléolithique, le site conserve les vestiges
d’une ancienne agglomération antique, d’un pont romain, une coseigneurie, d’une ville médiévale, d’une place forte royale et d’un bourg industriel
où le traitement de la laine fit la renommée de la ville jusqu’au début du
XXe siècle. Implanté à mi-pente en contrebas du château du seigneur
d’Anduze-Sauve, la ville s’est développée au cours des siècles dans le lit
mineur du Vidourle et sur ses berges. Le centre ancien médiéval enfermé
dans une épaisse muraile, s’est étendu dans un premier temps au sud,
hors du niveau des crues, puis faute d’espaces, au nord en contrebas de
la colline de la Coustourelle.
!44908. Carte archéologique de la Gaule - 24/2, Périgueux,
2013, 309 p., 397 fig., 1 grand plan h. t., par C. Girardy, avec la
coll. d’É. Saliège et d’H. Gaillard
31,00 €
Le premier volume de la Carte Archéologique de la Gaule, consacré au département de la Dordogne (24/1) (référence 16988), dû à la plume de
Hervé Gaillard, est paru en 1997. Celui dévolu à Périgueux, capitale des
Pétrucores, méritait, en raison de sa richesse archéologique, un fascicule
spécifique, à la confection duquel se sont attelés Mme Claudine GirardyCaillat et ses collaborateurs, notamment M. Hervé Gaillard qui a assuré le
récolement de la documentation ; ils y fournissent un bilan très complet
des découvertes survenues à l’occasion des fouilles récentes conduites
dans l’antique capitale des Pétrucores. La création, au début des années
2000, du musée galloromain Vésunna, à l’initiative de M. Xavier DARCOS,
secrétaire perpétuel de l’Académie des Sciences morales et politiques, de
l’Académie française, alors sénateur-maire de la ville, l’étude des collections du musée du Périgord, mais aussi la rédaction de volumineux rapports de fouilles ont conduit les auteurs de ce fascicule à retarder sa
parution pour être mieux en mesure d’y offrir l’ensemble de la documentation disponible.
!44909. Carte archéologique de la Gaule - 33/2, Bordeaux,
2013, 387 p., 458 fig., par C. Doulan, avec la coll. de X. Charpentier.
40,00 €
Avec le volume consacré à Bordeaux se clôt le Pré-inventaire de l’Aquitaine, dont le premier fascicule, dû à Hubert Sion, était paru en 1994 (ré-
férence 1225). Y est rendu compte de la totalité des fouilles effectuées depuis vingt ans, en relation avec les grands travaux d’aménagements urbains (parkings, tramway, programmes immobiliers) grâce auxquels a été
profondément renouvelée la connaissance sur le passé de la capitale girondine. Pour atteindre ce résultat, Cécile Doulan, qui s’est plus particulièrement attachée à l’examen de la documentation ancienne, s’est adjoint
les compétences des directeurs des fouilles accomplies à Bordeaux et de
Xavier Charpentier, en charge de l’illustration.
!44702. DELAVAL E., THERNOT R. (dir.) - Aux origines d’Antibes. Antiquité et Haut Moyen Age, (cat. expo. Musée d’archéologie d’Antibes, oct. 2013-févr. 2014), 2013, 120 p., 150 ill.
coul.
20,00 €
L’ouvrage évoque tout d’abord le musée et ses collections, puis il présente
les lieux clés qui ont animé l’ancienne cité et ses phases de développement, depuis le village gaulois jusqu’aux premiers édifices chrétiens
conservés sous la chapelle du Saint-Esprit en passant par le théâtre romain, dissimulé derrière la façade de la gare des autobus. Des vestiges et
de nombreux objets, encore inédits, ponctuent ce voyage dans le temps
de plus de 1000 ans : un navire marchand retrouvé en 2012 dans les
fouilles du port, une délicate plaque décorative en os, propriété vraisemblable d’un marin, ou encore une peinture murale dont la récente restauration a révélé la figure expressive d’un petit Amour.
!44801. GANDINI C., LAÜT L. (dir.) - Regards croisés sur le
Berry ancien : sites, réseaux et territoires, (Suppl. RACF 45),
2013, 226 p.
27,00 €
Le Projet Collectif de Recherche Berry s’intéresse au territoire qui se partage aujourd’hui entre Berry et Bourbonnais, à l’origine celui du puissant
peuple des Bituriges, qui deviendra après la conquête césarienne la civitas des Bituriges Cubes et à l’aube du Moyen Âge le diocèse de Bourges.
Pour cerner les interactions entre dynamiques socio-économiques et dynamiques environnementales, de la Protohistoire au Moyen Âge, une palette variée d’outils a été utilisée, relevant de l’archéologie, de l’histoire,
de la géographie et des sciences de la terre. Il s’agit de croiser les regards, comme l’indique le titre de ce nouvel opus, pour faire sauter, le plus
souvent possible, les compartiments des disciplines, des périodes et des
échelles d’études. Les onze contributions réunies abordent les structures
d’économie et de pouvoir, la géographie religieuse et les modes d’exploitation du sol. Elles répondent à la volonté de développer les réflexions qui
avaient été engagées en 2001 dans l’Atlas du Berry antique mais aussi de
présenter de nouveaux sujets d’étude. Ainsi peut-on percevoir de façon
toujours plus précise les structures, l’organisation et l’évolution du territoire
biturige, depuis le Premier âge du Fer jusqu’à la fin de l’Antiquité et dans
certains cas jusqu’au Moyen Âge.
44943. GOVEN F., GUIGENO V. (dir.) - Phares. Monuments
historiques des côtes de France, 2013, 232 p.
46,00 €
42 phares ont été classés au titre des monuments historiques et 47 phares
sont inscrits. Ce sont ces phares « monuments » que cet ouvrage richement illustré présente. Un livret de 12 pages Cartes des phares des côtes
de France complète l’ouvrage.
44867. Mémoires Société Archéologique du Midi de la
France - Tome LXIX, 2009.
40,00 €
F. Veyssière et al., L’occupation antique du Barricou et l’ensemble funéraire
de Grand-Noble à Blagnac (Haute-Garonne) ; V. Rousset, J.-P. Girault,
A.-M. Pêcheur, M. Guély, L’église Saint-Pierre-ès-Liens de Gluges à Martel (Lot) et son presbytère ; F. Loppe, Forts villageois en Toulousain et
Montalbanais : quelques exemples de construction, d’aménagement et de
mise en défense (vers 1366-vers 1469) ; L. Barber, Dalles funéraires gravées à l’effigie du défunt ; C. de Barrau-Agudo, La sculpture funéraire de
la cathédrale de Rodez (XIIIe-XVIe siècles) : présentation d’un corpus méconnu ; J.-M. Lassure, Recherches sur les aménagements de la Garonne ;
B. Tollon, Architecture de papier, deux dessins signés Bernard Nalot en
1540 et 1543 ; G. Costa, La collection et les testaments de l’architecte
Souffron.
!44774. PÉDINI C. - Les carrières de la Couronne, de l’Antiquité à l’époque contemporaine, (Etudes massaliètes 11),
2013, 316 p.
39,00 €
L’étude des carrières antiques et médiévales est particulièrement difficile
parce que la réouverture de ces exploitations au cours d’époques plus récentes en a fait disparaître les traces. On aborde ensuite la question du
transport des matériaux, à la fois par voie terrestre, à courte distance, et surtout pour l’accès aux ports d’embarquement, puis par voie maritime, pour laquelle on dispose de quelques épaves antiques et d’une documentation
importante d’archives à l’époque moderne. La troisième partie est centrée
sur les qualités techniques de la pierre de la Couronne et sur sa mise en
oeuvre dans les monuments, particulièrement à Marseille. Un chapitre traite
des matériaux concurrents du calcaire de la Couronne. La dernière partie est
consacrée au “village des carriers” de la Couronne, à l’organisation professionnelle et aux conditions sociales de la vie des carriers.
!44910. REVUE ARCHÉOLOGIQUE DE L’EST - 62, 2013.
40,00 €
Retrouvez tous nos ouvrages sur www.librairie-archeologique.com
15
EXTRÊM E O R I E NT / AFR I Q U E / AMÉR I Q U E
L. Baray, J.-P. Sarrazin, La sépulture à char de La Tène ancienne des
“Craises” à Molinons (Yonne) ; R. Issenmann et al., L’occupation funéraire
au début du second âge du Fer dans le sud-châlonnais. Autour de la
tombe aristocratique de Moncetz-Longevas La Commune (Marne) ; H.
Schomas, A propos de la rhétorique des images monétaires des peuples
du centre-est de la Gaule ; V. Guichard, P. Paris, Chroniques des recherches sur le Mont Beuvray 2009-2012 ; N. Tisserand, P. Nouvel, Sanctuaire de source, sanctuaire des eaux ou simple sanctuaire en milieu
humide ? Découverte d’un complexe cultuel antique à Magny-Cours (Nièvre) ; A. Le Martret, L’enclos d’une colonne de Jupiter à Bavilliers (Territoire de Belfort) ? ; J.-C. Béal, Les sarcophages de pierre dans la cité
antique des Ségusiaves ; V. Viscusi Simonin, L. Jaccottey, Faire parler les
pierres : approche de l’évolution de la villa de Brans (Jura) par le biais de
ses approvisionnements en matériaux de construction ; A. Lefebvre et al.,
Premières données sur l’archéologie funéraire de l’Antiquité tardive dans
la cité des Médiomatriques : l’exemple d’Uckange (Moselle) ; G. Brkojewitsch et al., Nouvelles données sur le quartier Outre-Seille à Metz (Moselle) (époques romaine, médiévale et moderne) : la fouillle de la place
Mazelle ; M. Maury, G. Seguin, La nécropole du haut Moyen Age du “Clos
II” à Buchères (Aube) ; B. Rouzeau, A. Bocquet-Liénard, C. Moulis, Les
carreaux de pavement découverts à l’abbaye de Morimond (HauteMarne) : étude typologique, technique et archéométrique ; M. Werlé, M.
Seiller, W. Tegel, Les tours des Cigognes ou Ribeauvillé (Haut-Rhin) face
à la menace bourguignonne (vers 1475).
tal de cette région du monde. Ces peintures, souvent spectaculaires, couvrent une vaste période, qui va d’environ 10 000 ans jusqu’aux époques
historiques. Intérêt majeur de cet art rupestre : situé dans des jungles éloignées, son contexte culturel et naturel a été en grande partie préservé, ce
qui est devenu très rare dans le monde. Il est ainsi possible de considérer ce qui s’est passé dans les tribus locales et d’y découvrir la persistance de traditions artistiques ancestrales qui et d’en expliquer les raisons
profondes. Les recherches - et les découvertes - au sein des tribus auxquelles les auteurs ont eu exceptionnellement accès (Korkus, Gonds, Kols,
Bhils) ont porté sur deux points majeurs : les formes d’art traditionnelles
encore en usage de nos jours, les cérémonies, avec dépôts d’offrandes,
encore pratiqués dans certains abris peints, ce que nul ne soupçonnait
jusque-là. Les auteurs ont pu recueillir des témoignages détaillés, totalement inédits, sur ces pratiques en voie de disparition. Ce qui en émerge
le plus clairement est le pouvoir bénéfique des images. Ce sont bien des
images pour les esprits et pour les dieux, mais aussi et sans doute surtout
pour les gens des tribus eux-mêmes qui en recherchent la protection par
leurs dessins et les pratiques qui les accompagnent.
!44754. TRAVAUX D’ARCHEOLOGIE LIMOUSINE - 33,
2013.
31,00 €
!44906. ANTIQUITÉS AFRICAINES - 49, 2013.
Etudes : J.-C. Golvin, J.-P. Loustaud, Nouvelles restitutions des principaux
monuments d’Augustoritum/Limoges : une technique méticuleuse pour
une représentation vraisemblable ; J.-P. Loustaud, La “maison aux six mosaïques” de l’insula IV-7 à Augustoritum/Limoges ; C. Maniquet, C. Roncier, G. Lintz, J. Antenni-Teillon, Nouvelles observations stratigraphiques
sur d’anciens chemins en Limousin ; G. Lintz, M. Maitrepierre-Blondonnet,
La sépulture gallo-romaine (c. de Rougnat, Creuse) ; J.-M. Desbordes,
Les anciens passages de la Gartempe à Châteauponsac et à Rancon(
Haute-Vienne) / Notes et chroniques de travaux : D. Hourcade, L. Maurin,
Divinités des Lémovices : note préliminaire sur une inscription découverte
dans les thermes de Chassenon (Charente) ; G. Mériguet, Vestiges galloromains à Bersac-sur-Rivalier (Haute-Vienne) ; P. Facq, G. Mériguet, SaintGence (Haute-Vienne), un très probable fragment de borne routière
gallo-romaine ; J. Javellaud, Analyse phytoécologique de deux mottes féodales : Masseret (Corrèze) et La Porcherie (Haute-Vienne) ; C. Fruguier,
J. Vigouroux, Liste des maîtres, directeurs et graveurs de la Monnaie de Limoges avec leurs différents de 1515 à 1835.
44923. VIVRE EN ROUERGUE - Cahiers d’Archéologie
aveyronnaise - 25, 2012.
18,00 €
Préhistoire : Le gisement des Carrières (Anglars). Un site du Paléolithique
ancien sur le Ségala (G. Bories) ; Deux nouvelles statues-menhirs rouergates : Esplas (Rebourguil) et La Liquière-Haute (Saint-Juéry-le-Château)
(M. Maillé, J.-P. Serres) ; Une scie à encoches en silex du Grand-Pressigny sur la « montagne » d’Aubrac (Pomayrols, Aveyron). Implications possibles pour l’histoire de la valorisation agricole de l’Aubrac et l’identification
des territoires au Chalcolithique (M. Boboeuf) ; Protohistoire : L’architecture des remparts protohistoriques du département de l’Aveyron : bilan
des recherches (P. Gruat) ; Gallo-romain : La plaine de La Graufesenque (Millau) : nouvelles données sur le réseau viaire antique (J. Trescarte, N. Albinet) ; Moyen Age et Epoque moderne : Le site de
Saint-Estève (Millau), au-delà de l’église... de nouvelles perspectives (C.
Saint-Pierre) ; Qui était saint Affrique ? (J. Delmas) ; Croix de schiste
aveyronnaises. Dernières découvertes (J. Lourdou) ; Le château du TornVallée de la Muse (Castelnau-Pégayrols) (M. Vaissière) ; Grotte de Haut
Laroque 1 (Salles-la-Source) : un exemple d’utilisation économique d’une
cavité à la fin du Moyen Âge (D. Pélissier) / Notes et Documents : Alrance : Château et Tour de Peyrebrune (C. Saint-Pierre) ; Aubin : Le Fort
(C. Saint-Pierre) ; Millau : Diagnostic des Gantières (C. Saint-Pierre) ;
Millau : Site de hauteur de La Granède (C. Saint-Pierre) ; Saint-Jean et
Saint-Paul : Campagne 2011 sur le complexe protohistorique à stèles des
Touriès (P. Gruat).
EXTRÊME ORIENT
!44716. CLOTTES J., DUBEY-PATHAK M. - Des images pour
les dieux. Art rupestre et art tribal du centre de l’Inde, 2013,
230 ill.
39,00 €
Grâce à une étude sur le terrain de plusieurs semaines pendant plusieurs
années dans le centre de l’Inde (État du Madhya Pradesh), les auteurs
ont pu nous livrer ce témoignage richement illustré, unique sur l’art parié-
16
AFRIQUE
55,00 €
C. Hamdoune, Les distiques élégiaques de Césarée et la familia des rois
de Maurétanie ; M. Christol, Une inscription du musée de Philippeville
(Skikda) relative à l’aménagement de la route entre Rusicade et Cirta (CIL,
VIII, 10311 et p. 2138) : Caius Velleius Paterculus, légat de l’empereur ;
L Naddari, Recherches sur la signification du terme EMERITA dans la nomenclature de la colonia Flauia Augusta Emerita Ammaedara (Haïdra, Tunisie) ; A. Benzina Ben Abdallah, E. Rocca, Les inscriptions militaires
d’Haïdra (Tunisie) dans le fonds Poinssot (INHA) ; M. Bonifay, C. Capelli,
Les Thermes du Levant à Leptis Magna : quatre contextes céramiques des
IIIe et IVe siècles ; D. Dana, Onomastique et recrutement de l’armée byzantine d’Afrique : l’épitaphe du soldat Buraido révisée (ILAlg, I,81) ; A.
Stoehr-Monjou, Une ekphrasis tardive entre traditions poétique et iconographique : Le char de Médée, symbole du Mal (Dracontius, Romul. X,
556-569) / Dossier : « À l’origine des amphores romaines d’Afrique » : I.
Ben Jerbania, Observations sur les amphores de tradition punique d’après
une nouvelle découverte près de Tunis ; C. Capelli, M. Piazza, Annexe.
Analyses en microscopie optique d’amphores de type Maña C et « Tripolitaine ancienne » provenant du dépotoir de Mnihla ; C. Capelli, A. Contino,
Amphores tripolitaines anciennes ou amphores africaines anciennes ? /
Notes et Chroniques : D. Fishwick, On the Origins of Africa Proconsularis, IV : The Career of M. Caelius Phileros again ; M. Fantar, Iulia Regula
siue Stolata : une matrona neapolitana ? ; V. Michel, L’activité récente de
la Mission archéologique française en Libye pour l’Antiquité.
!44951. GUIZANI S., GHODHBANE M., DELESTRE X. (dir.)
- La Tunisie antique et islamique, 2013, 320 p.
45,00 €
!44833. MERCIER J., LEPAGE C. - Lalibela. Capitale de l’art
monolithe d’Ethiopie, 2013, 344 p., 355 ill. en coul.
54,00 €
!44992. NIZÉSÉTÉ B. D. - Apports de l’archéologie à l’histoire du Cameroun. Le sol pour mémoire, 2013, 426 p. 40,00 €
Le potentiel archéologique du Cameroun est immense. Une décennie de
prospections et de fouilles archéologiques dans la région de l’Adamaoua
a permis de mettre au jour des documents matériels dont l’analyse et l’interprétation permettent d’apprécier la densité de l’histoire des techniques
des peuples de cette partie du Cameroun et de proposer des repères chronologiques.
!44881. RELIGIONS & HISTOIRE H.S. N°10 - Décembre
2013. Vodou. D’Afrique en Amérique.
9,00 €
AMÉRIQUES
!45047. MAGNI C. - Les Olmèques. La genèse de l’écriture en
Méso-Amérique, 2014, 368 p.
49,00 €
Une synthèse sur l’écriture olmèque et son difficile déchiffrement.
Retrouvez tous nos ouvrages sur www.librairie-archeologique.com
I N D EX
-A-
ABEL 12
AKAR 8
ALBERTI 6
ALIKI 2
ALLARD 5
ALLOU 8
ALSTON 8
ASPORD-MERCIER 15
AUXIETTE 1
-B-
BACCAR 18
BALLET 8, 9
BARBET 9
BAYROU 12
BÉAL 9, 12, 16
BELET-GONDA 4
BERNET 12
BERTHON 12
BLANCHET 8
BLANCQUAERT 7
BOEDA 4
BONNARD 8
BONNET 12, 13
BONNOT 4
BORDONOVE 13
BOUBE 9
BOUET 9
BOUIRON 12, 15
BOURGEOIS 4
BOUTANTIN 9
BOZET 5
BRÉCHET 9
BROTTON 1
BRUDY 14
BRUN 6
-C-
CARCOPINO 9
CASTIGLIONI 2
CATTELAIN 5
CAYOT 13
CÉBEILLAC-GERVASONI 18
CÉRINO 1
CHAMEROY 9
CHAUVOT 18
CLOTTES 5, 16
COLLEONI 9
COLTELLONI-TRANNOY 9
COQUIDÉ 9
COUMERT 13
COUTSINAS 8
CRAMATTE 11
-D-
DAIRE 1, 6
DARDENAY 10
DE WAAL 1
DELAVAL 15
DELESTRE 11, 16
DEMOULE 1
DEPAEPE 5
DEPIERRE 1
DI STAZIO 5
DIEUDONNÉ-GLAD 18
DUBEY-PATHAK 16
DUBREUCQ 6
DULAU 13
DUMASY 10
DUMÉZIL 13
-E-
ECKARDT 10
ESSER 3
-F-
FAURE 10
FERENC 2
FERRIÈS 2
18
FEUGÈRE 18
FONDRILLON 2
FOURMENT 5
FRASCONE 10
FREI PAROZ 6
-G-
GANDINI 15
GAULTIER 6
GAUTIER 2, 13
GHERCHANOC 8
GHODHBANE 11, 16
GILBERT 10
GIRAULT 10, 15
GLEBA 11
GOJDA 3
GOVEN 15
GRANDJEAN 2
GUEYE 11
GUIGENO 15
GUIMIER-SORBETS 2
GUIZANI 11, 16
GUYODO 5
-H-
HAMON 5, 6
HEITZ 6, 13
HILAIRE-PÉREZ 14
HOZNOUR 11
HUBERT 2
HUSI 13
-I-
ILETT 5
-J-
JAQUET 13
JAUBERT 5
JERPHAGNON 11
JOLY 6, 13
JONCHERAY 2, 3
JOURNOT 13
JURET 7
-K-
KAESER 7
KAMERMANS 3
KERN 7
KING 11
KORVIN-PIOTROVSKIY 5
KOWARIK 7
-L-
L’HOUR 1
LANDOLT 1, 14
LAURITZEN 3
LAÜT 15
LAUWERIER 3
LE BOHEC 9, 11
LE GOFF 3, 13
LE QUELLEC 3
LEJARS 7
LEPAGE 14, 16
LETOUBLON 2
LHUISSET 14
LICHTENBERG 8
LORHO 7
LUGINBÜHL 11
LÜTHI 13
-M-
MAGNI 16
MAHENC 3
MALRAIN 7
MARAVAL 11
MAROT 2
MARQUET 5
MARSHALL 8
MARTIN 10
MASSON 5
MATOUMBA 5
MAZIMANN 4
MÉNIEL 1
MENOTTI 5
MENS 5
MERCIER 14, 16
MÉRINDOL 14
MICHEL 5, 7, 8, 16
MICHLER 7
MILLET-RICHARD 5
MINERAUD 7
MINOVEZ 14
MOUILLEBOUCHE 14
-N-
NIZÉSÉTÉ 16
NONZA-MICAELLI 6
NOSCH 7
-O-
OLMER 11
ÖNAL 18
ORRELLE 7
OSBORNE 3
-P-
PARENT 12
PASZTOKAI-SZEOKE 11
PÉDINI 15
PELLETIER-HORNBY 3
PIUZ LOUBIER 6
PONCET SCHMID 7
POSLUSCHNY 3
PUÉJEAN 11
-R-
RAEMAEKERS 3
RAUSCH 7
RESCHREITER 7
RICHARD 4
RICHÉ 14
RIETH 1
RIPPON 10
ROSSO 10
-S-
SABATINI 6
SAVIGNAC 7
SCHIFFERDECKER 4
SCHMIDT 12
SCHMIDT HEIDENREICH 12
SCHNITZLER 14
SILLIERES 12
SOUVATZI 6
SWINNEN 6
-T-
TARDIEU 3, 4
TENU 9
THERNOT 15
TOUREILLE 14
TRAN 10
TREFFORT 14
TRÉGUIER 12
TRÉZIN 14
-V-
VAN DEN KERCHOVE 4
VAN EFFENTERRE 8
VAN OSSEL 2
VARGA 4
VERBANCK-PIÉRARD 9
VERNA 14
VIDEAU 9
-W-
WALKER-MEIKLE 14
WEBB 9
-Z-
ZAGO 4
ZEILER 3
Retrouvez tous nos ouvrages sur www.librairie-archeologique.com
CS 50090 - F 21803 QUÉTIGNY
Tél. 03 80 48 98 60 - Fax. 03 80 48 98 69
www.librairie-archeologique.com
e-mail : infos@librairie-archeologique.com
COMMANDE - ORDER FORM - BESTELLUNG
Code client : …………………
Adresse de facturation
Adresse de livraison
Nom : ........................................................
Nom : ........................................................
Adresse : ...................................................
Adresse : ...................................................
..................................................................
..................................................................
Code Postal : ………… Ville : .....................
Code Postal : ………… Ville : .....................
Pays : ........................................................
Pays : ........................................................
e-mail : ......................................................
e-mail : ......................................................
LE TRAITEMENT DES COMMANDES EST FACILITÉ SI NOS CLIENTS MENTIONNENT
LEUR CODE CLIENT AINSI QUE LA RÉFÉRENCE DE CHAQUE ARTICLE SUR LEUR BON DE COMMANDE.
Auteur - Titre
Prix en €
Mars 2014
N° référence
Frais de port* (à calculer avec les indications ci-dessous)
TOTAL
FRAIS DE PORT :
France uniquement : 6 € pour le 1er ouvrage, 1 € par ouvrage supplémentaire ; Europe : 9 € le 1er ouvrage ; 1,5 € par ouvrage supplémentaire.
Je joins mon réglement par :
❑ Par chèque endossable en France, Suisse, Allemagne ou Grande Bretagne, à l’ordre de La Librairie Archéologique.
❑ Par virement (voir nos références bancaires au verso)
❑ Par carte bancaire, mandat international
Signature et cachet :
N° de carte :
date d’expiration :
Cryptogramme :
Date :
Le délai de livraison est de 48 heures si l’ouvrage se trouve en stock ; pour les ouvrages ne se trouvant pas en stock, compter 2 semaines pour les titres français, 3 semaines pour les titres
européens, et un mois pour les livres importés d’outre-atlantique. Ces données ne sont qu’indicatives et non garanties ; elles n’engagent en aucun cas notre responsabilité.
POUR LES ENVOIS EN FRANCE ET EN EUROPE MERCI DE JOINDRE LE RÈGLEMENT À LA COMMANDE EN INCLUANT LES FRAIS DE PORT
Éditions FATON S.A.S. au capital de 343 860 € - Siège social : 25, rue Berbisey - 21000 DIJON
Siret 385 369 590 00018 - BECM Dijon : IBAN FR76 1189 9001 1500 0855 8664 591 - BIC : CMCIFR2A
CONDITIONS DE VENTE
Les prix de ce catalogue sont indiqués en Euros. Ils s'entendent TTC, port en sus. En raison de l'importance des frais de gestion, les commandes d'un montant inférieur
à 16 € ne pourront être honorées.
Les tarifs ne sont qu'indicatifs. Compte tenu des hausses appliquées par nos fournisseurs ou des fluctuations des cours du change international, ils
peuvent être modifiés sans préavis. Les ouvrages sont expédiés en France et à l’étranger soit par Colissimo Suivi soit par Chronopost. Ils voyagent aux risques et périls du destinataire.
Règlement
Il doit être effectué en Euros, ou devises (uniquement pour les francs suisses et la livre sterling), de préférence par Carte Bancaire, Mandat International, virement ou par
chèque (sur notre compte bancaire français: BANQUE DE L’ÉCONOMIE, Dijon 11899 00115 00085586645 91, notre compte postal
FR/07/20041/01004/0775448S025/61, ou sur notre compte postal à Genève 12-627-1).
Pour les paiements par transfert bancaire, nos coordonnées sont les suivantes : BECM Dijon : IBAN FR76 1189 9001 1500 0855 8664 591 - BIC : CMCIFR2A.
Pour les règlements venant de l’étranger, éviter les chèques bancaires ou Eurochèques qui donnent lieu à des frais très élevés. Si vous ne pouvez pas éviter un paiement bancaire, veuillez nous adresser votre chèque directement ; ne l'envoyez jamais par l'intermédiaire d'une banque (dans ce cas, les frais peuvent atteindre 25 % du
montant de la facture). Pour un paiement par chèque postal, chèque bancaire ou Eurochèque, ne pas déduire les frais bancaires portés sur la facture. Nous acceptons le paiement par carte bancaire (Carte bleue, Visa, Eurocard, Mastercard) : nous communiquer dans ce cas le type de carte utilisée, le nom du titulaire, sa signature,
le numéro de la carte, sa date d’expiration et son cryptogramme. Depuis le 1er janvier 1993, la règlementation européenne nous permet de déduire la TVA (5,5%) sur les
factures établies, dans le cadre de la CEE, au nom d'organismes nous ayant communiqué leur numéro d'identification de TVA.
Réserve de propriété
- D’un commun accord entre les parties, la vente référencée ne sera parfaite qu’après paiement et encaissement par la Librairie Archéologique de l’intégralité du prix.
- Tant que le prix ne sera pas intégralement payé et encaissé, les marchandises resteront la propriété de la Librairie Archéologique.
- L’acquéreur est gardien des marchandises vendues sous réserve de propriété, en supporte les risques et répondra seul de toute responsabilité dès la livraison.
- A défaut de paiement à l’échéance, le contrat sera résolu de plein droit si bon semble au vendeur, après mise en demeure par lettre recommandée avec Accusé de Réception restée sans effet. L’acquéreur devra restituer sans délai les marchandises vendues.
Retard de paiement
Tout retard de paiement engendrera une pénalité calculée sur la base du taux d'intérêt légal en vigueur.
Attribution de compétence
- De manière générale, pour tous litiges afférents à cette vente, les parties font attribution de juridiction expresse du Tribunal de Commerce de Dijon.
- D’autre part, de convention expresse, les acomptes et fractions du prix déjà payés au vendeur resteront acquis définitivement à celui-ci à titre de clause pénale en réparation des dommages subis par celui-ci sans préjudice de Dommages-Intérêts complémentaires selon l’état des matériels et marchandises restitués.
CONDITIONS OF SALE
Prices of this catalogue are marked in Euros and are inclusive of French tax (TVA). Post and packaging are not included. Because of administrative costs, orders under
16 € will not be taken into consideration.
All prices are only a guide. Taking into account any fluctuations in the exchange rates or rises in costs passed on to us by our suppliers, all prices indicated may be subjected to an increase at any time, without warning. Books are sent by Colissimo Suivi or Chronopost and travel at the risks of the addressee.
Payment from abroad
All orders must be paid for in Euros, or national currencies (for Switzerland and Great Britain only), preferably by International Money Order. Our invoices include bank
charges which can be deduced only when using an International Money Order.
In case of payment by postal cheque, banker's cheque or Eurocheque, do not deduce the bank charges shown on the invoice. If you cannot avoid a bank payment,
please send us your cheque directly; never send a cheque through a bank (in that case the charges can cost up to 25% of the invoice). We also accept payment by credit card (Carte Bleue, Visa, Eurocard, Mastercard). In this case, please give us the type of card used, the cardholder number, signature, the card expiry date and the three
digit security code. We have postal or Bank accounts in Great Britain (Nat. Westminster Bank, Cornmarket Street Branch, 32 Cornmarket St., Oxford OX1 3HQ) and
Switzerland (compte postal Genève 12-627-1), and we communicate our customers in these countries the equivalent in currency of the invoices we send them, which
avoids bank taxes. According to EEC regulations, VAT (5,50 %) will be deduced on all invoices sent within the EEC, if you mention your VAT Registrated Number on your
order.
For payments by bank transfert : BECM Dijon IBAN FR76 1189 9001 1500 0855 8664 591 - BIC : CMCIFR2A.
Property clause
In accordance with the agreement of the parties, the sale is final only after payment in full and receipt of such payment by Librairie Archéologique.
Goods will remain the property of Librairie Archéologique until payment in full is made and received.
Caretaking of goods sold under property clause goes to the purchaser. Upon delivery, he assumes all risk and all responsability with respect to such goods.
If payment is not received by the date on which such payment is due, seller has the right to cancel the contract after having notified the buyer with a recorded delivery letter remained unanswered. The buyer shall immediately return the goods sold.
Late payments
Any late payment will incur a penalty calculated at the legal rate of interest in effect at such time.
Jurisdiction
As a general matter, for all litigation pertaining to a sale of goods under this contract, the parties hereby submit to the jurisdiction of Tribunal of Commerce, Dijon, France.
Moreover, by express agreement, deposits and/or installment payments made to Librairie Archéologique will remain its property, constituting
liquidated damages, without prejudice to supplementary damages depending on the condition of returned items.
NOUVEAUTÉS
Suppléments Revue Archéologique du Centre de la France
45e Supplément
Regards croisés sur le Berry ancien : sites, réseaux et territoires
GANDINI C., LAÜT L. (dir.), 2013, 226 p.
Référence 44801 / 27 €
***
46e Supplément
Le Petit Paulmy. Abilly (Indre-et-Loire)
Un habitat du Néolithique final de la région pressignienne
MARQUET J.-C., MILLET-RICHARD L.-A. (dir.), 2013, 528 p.
Référence 44863 / 55 €
***
47e Supplément
Le Solutréen. 40 ans après Smith'66
Actes du colloque Preuilly-sur-Claise, oct.-nov. 2007
Sous la direction de La Société d'études et de Recherches
Archéologiques sur le Paléolithique de la Vallée de la Claise
2014, 478 p.
Référence 44993 / 49 €
***
48e Supplément / Bituriga Monographie 2013-1
Un quartier de frange urbaine à Bourges (Ier s. ap. J.-C.-XXe s.)
Les fouilles de la ZAC Avaricum, 2 volumes *
Vol. 1 : Stratification et structures
Vol. 2 : Catalogue des mobiliers
FONDRILLON M., MAROT E. (dir.), 2013.
Référence 44977 / 90 €
*Chaque volume peut être acheté séparément
Volume 1- Référence 44979, 50 € / Volume 2 - Référence 44980, 40 €
***
49e Supplément
La céramique du haut Moyen Âge dans le Centre-Ouest de la France :
de la chrono-typologie aux aires culturelles
HUSI P. (dir.), 2014, 268 p. + CD
Référence 45045 / 28 €
NOUVEAUTÉS
CARTE ARCHÉOLOGIQUE DE LA GAULE
Collection dirigée par Michel Provost
24/2, Périgueux,
par C. Girardy, avec la coll. d'É. Saliège et d'H. Gaillard
2013, 309 p., 397 fig., 1 grand plan h. t.
Référence 44908 / 31 €
***
33/2, Bordeaux
par C. Doulan, avec la coll. de X. Charpentier
2013, 387 p., 458 fig.
Référence 44909 / 40 €
Editions Universitaires de Dijon
Crémation et archéologie
Nouvelles alternatives méthodologiques en ostéologie humaine
DEPIERRE G., 2014, 654 p.
Référence 45058 / 65 €
***
Métal des premiers celtes
Productions métalliques sur les habitats dans
les provinces du Hallstatt centre-occidental
DUBREUCQ E., 2013, 450 p.
Référence 44834 / 40 €
Bibracte 23
La Fontaine de Loulié au Puy d'Issolud
Le dossier archéologique du siège d'Uxellodunum
GIRAULT J.-P., 2013, 176 p., 87 ill., 16 pl.
Référence 45009 / 35 €
Monographie d'Archéologie Méditerranéenne Hors-Série n°5
Itinéraires des vins romains en Gaule (IIIe-Ier siècle av. J.-C.)
Confrontation de faciès
Actes du colloque de Lattes, janv.-févr. 2007
OLMER F. (éd.), 2013
Référence 44974 / 45 €
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising