Etiquette - Plant Products

Etiquette - Plant Products
2011-1619
17-MAY-2011
[Container]
GROUPE
9
HERBICIDE
GLYFOS® Herbicide Concentré Hydrosoluble
HERBICIDE - AGRICOLE ET INDUSTRIEL
AVERTISSEMENT
[symbol]
IRRITANT POUR LES YEUX
CONTENU NET : 10 L
GARANTIE : Glyphosate (à l'état de sel d'isopropylamine) 360 g/L
LIRE L’ÉTIQUETTE ET LE LIVRET CI-JOINT AVANT L’UTILISATION
NUMÉRO D’HOMOLOGATION 24359 LOI SUR LES PRODUITS ANTIPARASITAIRES
NUMÉRO DE TÉLÉPHONE D’URGENCE
EN CAS D’URGENCE MÉDICALE IMPLIQUANT CE PRODUIT, COMPOSER SANS FRAIS,
LE JOUR OU LA NUIT, LE 1 866-303-6950.
Cheminova Canada Inc.
Unit No. C2
22499 Jefferies Rd.
Kilworth, ON, N0L 1R0
1-888-316-6260
® GLYFOS est une marque déposée de Cheminova.
Produit du Danemark
LIRE ATTENTIVEMENT TOUTE L’ÉTIQUETTE AVANT L’EMPLOI
Le GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE est un herbicide liquide hydrosoluble non
sélectif et non résiduel qui contient, 360 g/L de glyphosate sous forme de sel d’isopropylamine. Il
est utilisé pour supprimer la plupart des mauvaises herbes herbacées sur les sites agricoles et
industriels. Ce produit est absorbé par le feuillage, puis diffusé dans toute la plante jusqu’au système
radiculaire. Les symptômes visibles, tels que le flétrissement et le jaunissement graduel, apparaissent
généralement 2 à 4 jours après le traitement des mauvaises herbes annuelles, mais peuvent ne pas se
manifester avant 7 à 10 jours chez les mauvaises herbes vivaces.
PRÉCAUTIONS GÉNÉRALES
• GARDER HORS DE LA PORTÉE DES ENFANTS.
• PROVOQUE DES IRRITATIONS AUX YEUX.
• NOCIF EN CAS D’INGESTION.
• ÉVITER LE CONTACT AVEC LES YEUX ET LA PEAU.
• SE LAVER LES MAINS ET LA PEAU EXPOSÉE AVANT DE MANGER,
DE BOIRE OU DE FUMER ET APRÈS LE TRAVAIL.
Si vous prévoyez utiliser ce produit antiparasitaire sur une denrée pouvant être exportée aux États-Unis
et si vous avez besoin de renseignements sur les concentrations de résidus acceptables aux États-Unis,
consultez le site Internet de CropLife Canada à www.croplife.ca
BONNES PRATIQUES AGRICOLES :
• PENDANT LE MÉLANGE, LE REMPLISSAGE, LE NETTOYAGE ET LES RÉPARATIONS, PORTER
DES GANTS, UNE COMBINAISON ET SE PROTÉGER LES YEUX.
• EN CAS DE PROJECTION SUR LA PEAU OU DANS LES YEUX, SE LAVER IMMÉDIATEMENT.
PREMIERS SOINS
EN CAS DE CONTACT AVEC LES YEUX : Garder les paupières écartées et rincer doucement et
lentement avec de l’eau pendant 15 à 20 minutes. Le cas échéant, retirer les lentilles cornéennes au bout de
5 minutes et continuer de rincer l’oeil. Appeler un centre anti-poison ou un médecin pour obtenir des conseils
sur le traitement.
EN CAS D’INGESTION : Appeler un centre anti-poison ou un médecin immédiatement pour obtenir des
conseils sur le traitement. Faire boire un verre d’eau à petites gorgées si la personne empoisonnée est
capable d’avaler. Ne pas faire vomir à moins d’avoir reçu le conseil de procéder ainsi par le centre
anti-poison ou le médecin. Ne rien administrer par la bouche à une personne inconsciente.
EN CAS DE CONTACT AVEC LA PEAU OU LES VÊTEMENTS : Enlever tous les vêtements contaminés.
Rincer immédiatement la peau à grande eau pendant 15 à 20 minutes. Appeler un centre anti-poison ou un
médecin pour obtenir des conseils sur le traitement.
Emporter le contenant, l’étiquette ou prendre note du nom du produit et de son numéro d’homologation
lorsqu’on cherche à obtenir une aide médicale.
NUMÉRO DE TÉLÉPHONE D’URGENCE EN CAS D’URGENCE MÉDICALE IMPLIQUANT CE
PRODUIT, COMPOSER SANS FRAIS, LE JOUR OU LA NUIT, LE 1-866-303-6950.
RENSEIGNEMENTS TOXICOLOGIQUES
Administrer un traitement symptomatique.
RISQUES ENVIRONNEMENTAUX
Nuisible aux organismes aquatiques. Éviter d’appliquer directement sur un plan d’eau habité par des
poissons ou utilisé à des fins domestiques. Ne pas utiliser ce produit là où il risque d’avoir un impact
négatif sur l’eau utilisée à des fins domestiques ou sur les espèces aquatiques. Ne pas contaminer
l’eau en éliminant les déchets ou en nettoyant le matériel. Tout contact, par dérive ou autre, avec la
végétation non visée peut endommager ou détruire celle-ci.
RISQUES PHYSIQUES OU CHIMIQUES
Les bouillies obtenues à partir de ce produit ne doivent être mélangées, entreposées et appliquées que
dans des contenants d’acier inoxydable, d’aluminium, de fibre de verre, de plastique ou doublés de
plastique. NE PAS MÉLANGER, ENTREPOSER NI APPLIQUER CE PRODUIT OU LES BOUILLIES
OBTENUES À PARTIR DE CE PRODUIT DANS DES CONTENANTS OU DES RÉSERVOIRS D’ACIER
GALVANISÉ OU D’ACIER NU (À L’EXCEPTION DE L’ACIER INOXYDABLE). Ce produit et les bouillies
obtenues à partir de ce produit réagissent avec ces types de contenants et de réservoirs en produisant
de l’hydrogène, ce qui risque de former un mélange gazeux hautement combustible. Une flamme nue,
une étincelle, une torche de soudage, une cigarette allumée ou une autre source d’inflammation pourrait
enflammer ou faire exploser le mélange gazeux et provoquer de graves blessures.
ENTREPOSAGE
GARDER LOIN DE TOUT PRODUIT DESTINÉ À LA CONSOMMATION HUMAINE OU ANIMALE.
NE GARDER QUE DANS LE CONTENANT D’ORIGINE, BIEN FERMÉ.
ÉLIMINATION
CONTENANTS RECYCLABLES :
Ne pas utiliser ce contenant à d’autres fins. Il s’agit d’un contenant recyclable qui doit être éliminé à un
point de collecte des contenants. S’enquérir auprès de son distributeur ou de son détaillant ou encore
auprès de l’administration municipale pour savoir où se trouve le point de collecte le plus près. Avant
d’aller y porter le contenant :
1. Rincer le contenant trois fois ou le rincer sous pression. Ajouter les rinçures au mélange à pulvériser
dans le réservoir.
2. Rendre le contenant inutilisable.
S’il n’existe pas de point de collecte dans votre région, éliminer le contenant conformément à la
réglementation provinciale.
Pour tout renseignement concernant l’élimination des produits non utilisés ou dont on veut se départir,
s’adresser au fabricant ou à l’organisme de réglementation provincial. S’adresser également à eux en
cas de déversement ainsi que pour le nettoyage des déversements.
CONTENANTS RÉUTILISABLES :
Ne pas utiliser ce contenant à d’autres fins. En vue de son élimination, ce contenant vide peut être
retourné au point de vente (distributeur ou détaillant).
Pour tout renseignement concernant l’élimination des produits non utilisés ou dont on veut se départir,
s’adresser au fabricant ou à l’organisme de réglementation provincial. S’adresser également à eux en
cas de déversement ainsi que pour le nettoyage des déversements.
CONTENANTS À REMPLISSAGES MULTIPLES :
En vue de son élimination, ce contenant peut être retourné au point de vente (au distributeur ou au
détaillant). Il doit être rempli avec le même produit par le distributeur ou par le détaillant. Ne pas utiliser
ce contenant à d’autres fins.
Pour tout renseignement concernant l’élimination des produits non utilisés ou dont on veut se départir,
s’adresser au fabricant ou à l’organisme de réglementation provincial. S’adresser également à eux en
cas de déversement ainsi que pour le nettoyage des déversements.
AVIS À L’UTILISATEUR :
Ce produit antiparasitaire doit être employé strictement selon le mode d’emploi qui figure sur la présente
étiquette. L’emploi non conforme à ce mode d’emploi constitue une infraction à la Loi sur les produits
antiparasitaires. L’utilisateur assume les risques de blessures aux personnes ou de dommages aux
biens que l’utilisation du produit peut entraîner.
08-DEC-2010
2010-4636
[Booklet]
GROUPE
9
HERBICIDE
GLYFOS® Herbicide Concentré Hydrosoluble
HERBICIDE - AGRICOLE ET INDUSTRIEL
AVERTISSEMENT
[symbol]
IRRITANT POUR LES YEUX
CONTENU NET : 10 L
GARANTIE : Glyphosate (à l'état de sel d'isopropylamine) 360 g/L
LIRE L’ÉTIQUETTE ET LE LIVRET CI-JOINT AVANT L’UTILISATION
NUMÉRO D’HOMOLOGATION 24359 LOI SUR LES PRODUITS ANTIPARASITAIRES
NUMÉRO DE TÉLÉPHONE D’URGENCE
EN CAS D’URGENCE MÉDICALE IMPLIQUANT CE PRODUIT, COMPOSER SANS FRAIS,
LE JOUR OU LA NUIT, LE 1 866-303-6950.
Cheminova Canada Inc.
Unit No. C2
22499 Jefferies Rd.
Kilworth, ON, N0L 1R0
1-888-316-6260
® GLYFOS est une marque déposée de Cheminova.
Produit du Danemark
GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE - SOMMAIRE DE L’ÉTIQUETTE
Précautions générales; premiers soins; numéro de téléphone d’urgence
Risques environnementaux; risques physiques ou chimiques; entreposage; élimination
Précautions d’emploi
Renseignements généraux sur le produit
Notes générales sur l’application
Mélanges en réservoir
Végétation supprimée (listes)
MATÉRIEL D’APPLICATION ET DIRECTIVES DE MÉLANGE
Pulvérisateurs pour cultures basses, avec ou sans rampe
Pulvérisateurs à dos, à main et à volume élevé
Nébulisateurs
Applicateurs à cordes, à brosses et à rouleaux
Épandage aérien
USAGES AGRICOLES ET EN TERRAINS CULTIVÉS
Traitement de présemis
Terres en jachère
Systèmes de travail réduit du sol et de semis direct
Mélanges en réservoir dans les systèmes de travail réduit du sol et de semis direct
Chaume d’automne
Traitement localisé (dans les cultures)
Graminées fourragères et légumineuses
Rénovation de pâturages
Production de semences de fourrages (traitement localisé)
Suppression des mauvaises herbes en pré-récolte et gestion de la récolte
Cultures d’arbres, de vignes et de petits fruits
Plantations d’arbres (brise-vent, produits de pépinière, plantes ornementales ligneuses)
LES CULTURES TOLÉRANTES AU GLYPHOSATE
Suppression des mauvaises herbes dans les cultures de canola tolérant au glyphosate
Suppression des mauvaises herbes dans les cultures de soya tolérant au glyphosate
Suppression des mauvaises herbes dans les cultures de maïs tolérant au glyphosate
USAGES INDUSTRIELS ET EN TERRAINS LABOURABLES
Gazon
Traitement des arbres par injection
Traitement des souches coupées
Broussailles ligneuses et arbres (traitement foliaire)
Zones industrielles, emprises et endroits récréatifs et publics
Suppression de la salicaire pourpre
TABLEAUX DES USAGES ET DES DOSES D’EMPLOI :
Mélanges en réservoir pour la suppression des mauvaises herbes annuelles
Mélanges en réservoir pour la suppression des mauvaises herbes vivaces
Guide d’application en pré-récolte
Suppression des mauvaises herbes dans le canola avec le gène Roundup® Ready
Suppression des mauvaises herbes dans le soya avec le gène Roundup® Ready
Suppression des mauvaises herbes sur les terrains non cultivés et à usages industriels
Suppression des mauvaises herbes dans les arbres, les vignes et les petits fruits
Suppression des mauvaises herbes annuelles
Suppression des mauvaises herbes vivaces
LIRE ATTENTIVEMENT TOUTE L’ÉTIQUETTE AVANT L’EMPLOI
Le GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE est un herbicide liquide hydrosoluble non
sélectif et non résiduel qui contient, 360 g/L de glyphosate sous forme de sel d’isopropylamine. Il est
utilisé pour supprimer la plupart des mauvaises herbes herbacées sur les sites agricoles et industriels.
Ce produit est absorbé par le feuillage, puis diffusé dans toute la plante jusqu’au système radiculaire. Les
symptômes visibles, tels que le flétrissement et le jaunissement graduel, apparaissent généralement 2 à
4 jours après le traitement des mauvaises herbes annuelles, mais peuvent ne pas se manifester avant 7
à 10 jours chez les mauvaises herbes vivaces.
PRÉCAUTIONS GÉNÉRALES
• GARDER HORS DE LA PORTÉE DES ENFANTS.
• PROVOQUE DES IRRITATIONS AUX YEUX.
• NOCIF EN CAS D’INGESTION.
• ÉVITER LE CONTACT AVEC LES YEUX ET LA PEAU.
• SE LAVER LES MAINS ET LA PEAU EXPOSĖE AVANT DE MANGER, DE BOIRE OU DE FUMER
ET APRÈS LE TRAVAIL.
Si vous prévoyez utiliser ce produit antiparasitaire sur une denrée pouvant être exportée aux États-Unis
et si vous avez besoin de renseignements sur les concentrations de résidus acceptables aux États-Unis,
consultez le site Internet de CropLife Canada à www.croplife.ca
BONNES PRATIQUES AGRICOLES :
• PENDANT LE MÉLANGE, LE REMPLISSAGE, LE NETTOYAGE ET LES RÉPARATIONS, PORTER
DES GANTS, UNE COMBINAISON ET SE PROTÉGER LES YEUX.
• EN CAS DE PROJECTION SUR LA PEAU OU DANS LES YEUX, SE LAVER IMMÉDIATEMENT.
PREMIERS SOINS
EN CAS DE CONTACT AVEC LES YEUX : Garder les paupières écartées et rincer doucement et
lentement avec de l’eau pendant 15 à 20 minutes. Le cas échéant, retirer les lentilles cornéennes au bout de
5 minutes et continuer de rincer l’oeil. Appeler un centre anti-poison ou un médecin pour obtenir des conseils
sur le traitement.
EN CAS D’INGESTION : Appeler un centre anti-poison ou un médecin immédiatement pour obtenir des
conseils sur le traitement. Faire boire un verre d’eau à petites gorgées si la personne empoisonnée est capable
d’avaler. Ne pas faire vomir à moins d’avoir reçu le conseil de procéder ainsi par le centre anti-poison ou le
médecin. Ne rien administrer par la bouche à une personne inconsciente.
EN CAS DE CONTACT AVEC LA PEAU OU LES VÊTEMENTS : Enlever tous les vêtements contaminés.
Rincer immédiatement la peau à grande eau pendant 15 à 20 minutes. Appeler un centre anti-poison ou un
médecin pour obtenir des conseils sur le traitement.
Emporter le contenant, l’étiquette ou prendre note du nom du produit et de son numéro d’homologation
lorsqu’on cherche à obtenir une aide médicale.
NUMÉRO DE TÉLÉPHONE D’URGENCE EN CAS D’URGENCE MÉDICALE IMPLIQUANT CE
PRODUIT, COMPOSER SANS FRAIS, LE JOUR OU LA NUIT, LE 1-866-303-6950.
RENSEIGNEMENTS TOXICOLOGIQUES
Administrer un traitement symptomatique.
RISQUES ENVIRONNEMENTAUX
Nuisible aux organismes aquatiques. Éviter d’appliquer directement sur un plan d’eau habité par des
poissons ou utilisé à des fins domestiques. Ne pas utiliser ce produit là où il risque d’avoir un impact
négatif sur l’eau utilisée à des fins domestiques ou sur les espèces aquatiques. Ne pas contaminer l’eau
en éliminant les déchets ou en nettoyant le matériel. Tout contact, par dérive ou autre, avec la végétation
non visée peut endommager ou détruire celle-ci.
RISQUES PHYSIQUES OU CHIMIQUES
Les bouillies obtenues à partir de ce produit ne doivent être mélangées, entreposées et appliquées que
dans des contenants d’acier inoxydable, d’aluminium, de fibre de verre, de plastique ou doublés de
plastique. NE PAS MÉLANGER, ENTREPOSER NI APPLIQUER CE PRODUIT OU LES BOUILLIES
OBTENUES À PARTIR DE CE PRODUIT DANS DES CONTENANTS OU DES RÉSERVOIRS D’ACIER
GALVANISÉ OU D’ACIER NU (À L’EXCEPTION DE L’ACIER INOXYDABLE). Ce produit et les bouillies
obtenues à partir de ce produit réagissent avec ces types de contenants et de réservoirs en produisant
de l’hydrogène, ce qui risque de former un mélange gazeux hautement combustible. Une flamme nue,
une étincelle, une torche de soudage, une cigarette allumée ou une autre source d’inflammation pourrait
enflammer ou faire exploser le mélange gazeux et provoquer de graves blessures.
ENTREPOSAGE
GARDER LOIN DE TOUT PRODUIT DESTINÉ À LA CONSOMMATION HUMAINE OU ANIMALE.
NE GARDER QUE DANS LE CONTENANT D’ORIGINE, BIEN FERMÉ.
ÉLIMINATION
CONTENANTS RECYCLABLES :
Ne pas utiliser ce contenant à d’autres fins. Il s’agit d’un contenant recyclable qui doit être éliminé à un
point de collecte des contenants. S’enquérir auprès de son distributeur ou de son détaillant ou encore
auprès de l’administration municipale pour savoir où se trouve le point de collecte le plus près. Avant
d’aller y porter le contenant :
1. Rincer le contenant trois fois ou le rincer sous pression. Ajouter les rinçures au mélange à pulvériser
dans le reservoir.
2. Rendre le contenant inutilisable.
S’il n’existe pas de point de collecte dans votre région, éliminer le contenant conformément à la
réglementation provinciale.
Pour tout renseignement concernant l’élimination des produits non utilisés ou dont on veut se départir,
s’adresser au fabricant ou à l’organisme de réglementation provincial. S’adresser également à eux en
cas de déversement ainsi que pour le nettoyage des déversements.
CONTENANTS RÉUTILISABLES :
Ne pas utiliser ce contenant à d’autres fins. En vue de son élimination, ce contenant vide peut être
retourné au point de vente (distributeur ou détaillant).
Pour tout renseignement concernant l’élimination des produits non utilisés ou dont on veut se départir,
s’adresser au fabricant ou à l’organisme de réglementation provincial. S’adresser également à eux en
cas de déversement ainsi que pour le nettoyage des déversements.
CONTENANTS À REMPLISSAGES MULTIPLES :
En vue de son élimination, ce contenant peut être retourné au point de vente (au distributeur ou au
détaillant). Il doit être rempli avec le même produit par le distributeur ou par le détaillant. Ne pas utiliser
ce contenant à d’autres fins.
Pour tout renseignement concernant l’élimination des produits non utilisés ou dont on veut se départir,
s’adresser au fabricant ou à l’organisme de réglementation provincial. S’adresser également à eux en
cas de déversement ainsi que pour le nettoyage des déversements.
AVIS À L’UTILISATEUR :
Ce produit antiparasitaire doit être employé strictement selon le mode d’emploi qui figure sur la présente
étiquette. L’emploi non conforme à ce mode d'emploi constitue une infraction à la Loi sur les produits
antiparasitaires. L'utilisateur assume les risques de blessures aux personnes ou de dommages aux biens
que l'utilisation du produit peut entraîner.
PRÉCAUTIONS D’EMPLOI
Tout contact, par dérive ou application directe, avec la végétation utile peut gravement endommager ou
détruire celle-ci.
Éviter tout contact, par dérive ou pulvérisation hors cible, avec la végétation utile non visée et les habitats
sauvages.
NE PAS UTILISER EN SERRE.
Vider le réservoir et nettoyer le pulvérisateur immédiatement après l’utilisation de ce produit.
Ne pas contaminer les sources d’eau en éliminant les déchets ou en nettoyant le matériel.
L’utilisation d’eau contenant des particules de sol, telle que l’eau d’un étang ou d’un fossé, peut réduire
l’efficacité du traitement. Le traitement de plantes nuisibles couvertes d’une épaisse couche de poussière
peut également s’avérer peu efficace.
RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX SUR LE PRODUIT
Le GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE est une herbicide hydrosoluble qui est utilisé
pour la suppression non sélective des mauvaises herbes. Le GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ
HYDROSOLUBLE est appliqué sous forme de pulvérisation foliaire pour la suppression de la plupart des
plantes herbacées. Il peut être appliqué avec la majorité des pulvérisateurs industriels ou agricoles
standards après dilution et mélange avec de l’eau, conformément aux directives indiquées dans le livret.
Le GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE est diffusé dans la plante, à partir du point de
contact avec le feuillage, jusque dans le système radiculaire. Chez la plupart des mauvaises herbes
annuelles, les effets visibles apparaissent 2 à 4 jours après le traitement, mais peuvent ne pas se
manifester avant 7 à 10 jours chez la plupart des mauvaises herbes vivaces. Les conditions extrêmement
fraîches ou nuageuses au moment du traitement peuvent ralentir l’activité de ce produit et retarder
l’apparition des effets visibles. Les effets visibles sont le flétrissement et le jaunissement graduels de la
plante, se traduisant finalement par un brunissement complet de la partie aérienne de la plante et une
détérioration de sa partie souterraine.
Ne pas traiter les mauvaises herbes qui croissent dans des conditions difficiles comme la sécheresse, la
maladie, ou une infestation parasitaire car la supression peut s’avérer moins efficace. Il en va de même
pour le traitement de plantes nuisibles couvertes d’une épaisse couche de poussière.
Le GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE n’exerce aucun effet résiduel. Pour obtenir
un effet résiduel, appliquer un herbicide résiduel homologué. Lire attentivement toutes les informations
apparaissant sur les étiquettes des herbicides utilisés, et respecter les avertissements.
Une forte pluie immédiatement après l’application peut lessiver le feuillage; il peut alors être nécessaire
de faire un nouveau traitement. Ne pas appliquer si une averse est prévue au moment du traitement.
NOTES GÉNÉRALES SUR L’APPLICATION
Pour de meilleurs résultats, appliquer lorsque les mauvaises herbes sont en pleine croissance. Si les
mauvaises herbes ont été fauchées, attendre qu’elles atteignent le stade de croissance recommandé.
Retarder l’application jusqu’à ce que la végétation ait atteint le stade de croissance offrant une surface
foliaire suffisante pour absorber l’herbicide (voir les tableaux sur la suppression des mauvaises herbes
annuelles et vivaces). Les plantes non levées, issues de rhizomes ou de racines de vivaces, ne seront
pas affectés par le traitement et continueront à croître. Pour cette raison, le traitement contre la plupart
des mauvaises herbes vivaces est plus efficace lorsqu’il est effectué aux stades de croissance plus
avancés, près de la maturité.
Toujours utiliser la dose maximale recommandée de GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ
HYDROSOLUBLE par hectare lorsque les populations de mauvaises herbes sont denses ou lorsqu’elles
croissent dans des zones non cultivées (sol non travaillé).
Il est possible que les résultats ne soient pas satisfaisants si le produit est appliqué sur des mauvaises
herbes qui poussent dans de mauvaises conditions de croissance comme une sécheresse, un terrain
inondé, un gel, une température élevée, une maladie, ou une infestation parasitaire. Il en va de
même pour le traitement de plantes nuisibles couvertes d’une épaisse couche de poussière.
Une forte pluie immédiatement après l’application peut lessiver le feuillage; il peut alors être nécessaire
de faire un nouveau traitement. Ne pas appliquer si une averse est prévue au moment du traitement.
Le GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE ne doit être mélangé qu’avec les produits
recommandés sur cette étiquette. Sauf indication contraire, ne pas mélanger avec un agent tensio-actif,
un pesticide, une huile minérale herbicide ni rien d’autre que de l’eau.
MÉLANGES EN RÉSERVOIR
Le GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE peut être utilisé avec les agents tensio®
®
MC
®
actifs suivants : Agral 90, AgSurf , Companion , Frigate : Voir les tableaux sur les MÉLANGES EN
RÉSERVOIR pour LA SUPPRESSION DES MAUVAISES HERBES ANNUELLES ET VIVACES.
Le GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE peut être utilisé avec les herbicides
suivants : Banvel®, Oracle, Pardner®, Pursuit®, 2,4-D (amines et esters peu volatils) : Voir la section
« MÉLANGES EN RÉSERVOIR DANS LES SYSTÈMES DE TRAVAIL RÉDUIT DU SOL ET DE SEMIS
DIRECT ».
Princep® Nine-T®, Simadex® : Voir la section « CULTURES D'ARBRES, DE VIGNES ET DE PETITS
FRUITS ».
DyCleer® Herbicide, Simazine 80W, Simadex® suspension, amine de 2,4-D : Voir la section « Usages
industriels et en terrains labourables ».
Toujours consulter les étiquettes des agents tensio-actifs et des herbicides pour connaître le mode
d’emploi spécifique de ces produits.
Marque de commerce de
Nom commercial
Agral, Dycleer, Frigate, Princep, Nine-T
Syngenta
AgSurf
IPCO
Banvel, Pursuit
BASF
Companion
Dow AgroSciences Canada Inc.
Pardner, Simadex
Bayer CropScience
Oracle
Gharda
VÉGÉTATION SUPPRIMÉE
Lorsqu’on l’applique selon les recommandations et dans les conditions précisées, le GLYFOS
HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE supprime un grand nombre de mauvaises herbes
graminées et à feuilles larges annuelles et vivaces, de broussailles ligneuses et d’arbres.
Pour toute information sur la suppression des mauvaises herbes spécifiques, incluant la dose d’emploi,
consulter les tableaux « Suppression mauvaises herbes annuelles » et « Suppression des mauvaises
herbes vivaces » de cette étiquette. Voici une liste partielle des mauvaises herbes supprimées:
Mauvaises herbes annuelles :
Abutilon
Amarante hybride
Amarante à racine rouge
Blé spontané
Bourse-à-pasteur
Brome des toits
Canola spontané
Chénopode blanc
Crépis des toits
Cuscute
Digitaire astringente
Digitaire sanguine
Érodium cicutaire
Folle avoine
Gaillet gratteron
Ivraie de Perse
Kochia à balais
Laiteron potager
Laitue scariole
Lampourde glouteron
Lin spontané
Maïs spontané
Mauve à feuilles rondes
Millet commun
Morelle noire de l’Est
Morelle à trois fleurs
Moutarde des champs
Orge spontanée
Ortie royale
Panic d’automne
Pâturin annuel
Petite herbe à poux
Renouée liseron
Renouée de Pennsylvanie
Renouée persicaire
Renouée scabre
Sagesse-des-chirurgiens
Saponaire des vaches
Sétaire géante
Sétaire glauque
Sétaire verte
Silène noctiflore
Soude roulante
Spargoute des champs
Stellaire moyenne
Tabouret des champs
Vergerette du Canada
Vesce à feuilles étroites
Abutilon theophrasti
Amaranthus hybridus
Amaranthus retroflexus
Triticum spp.
Capsella bursa-pastoris
Bromus tectorum
Brassica spp.
Chenopodium album
Crepis tectorum
Cuscuta spp.
Digitaria ischaemum
Digitaria sanguinalis
Erodium cicutarium
Avena fatua
Galium aparine
Lolium persicum
Kochia scoparia
Sonchus oleraceus
Lactuca scariola
Xanthium strumarium
Linum spp.
Zea mays
Malva pusilla
Panicum miliaceum
Solanum ptycanthum
Solanum triflorum
Sinapsis arvensis
Hordeum spp.
Galeopsis tetrahit
Panicum dichotomiflorum
Poa annua
Ambrosia artemisiifolia
Polygonum convolvulus
Polygonum pensylvanicum
Polygonum persicaria
Polygonum scabrum
Descurainia sophia
Saponaria vaccaria
Setaria faberii
Setaria glauca
Setaria viridis
Silene noctiflora
Salsola pestifer
Spergula arvensis
Stellaria media
Thlaspi arvense
Erigeron canadensis
Vicia angustifolia
Mauvaises herbes vivaces :
Apocyn chanvrin
Armoise absinthe
Asclépiade commune
Brome inerme
Chardon des champs
Chiendent
Cranson dravier
Herbe à la puce
Laiteron des champs
Linaigrette de Chamisso
Linaire vulgaire
Liseron des champs
Luzerne
Muhlenbergie feuillée
Orge queue d’écureuil
Patience crépue
Pâturin comprimé
Pâturin des prés
Pissenlit
Quenouille à feuilles larges
Renouée japonaise
Salicaire pourpre
Souchet comestible
Apocynum cannabinum
Artemisia absinthium
Asclepias syriaca
Bromus inermis
Cirsium arvense
Agropyron repens
Cardaria draba
Rhus radicans
Sonchus arvensis
Eriophorum chamissonis
Linaria vulgaris
Convolvulus arvensis
Medicago savita
Muhlenbergia frondosa
Hordeum jubatum
Rumex crispus
Poa compressa
Poa pratensis
Taraxacum officinale
Typha latifolia
Polygonum cuspidatum
Lythrum salicaria
Cyperus esculentus
Mauvaises herbes ligneuses, broussailles et arbres:
Aulne
Bouleau
Cèdre
Cerisier
Chèvrefeuille velu
Comptonie
Douglas taxifolié
Érable
Framboisier
Kalmia à feuilles étroites
Peuplier
Pin
Pruche
Rhododendron du Canada
Ronce remarquable
Saule
Spirée à larges feuilles
Symphorine occidentale
Viorne cassinoide
Alnus spp.
Betula spp.
Thuja spp.
Prunus spp.
Lonicera Villosa
Comptonia peregrina
Pseudotsuga spp.
Acer spp.
Rubus strigosus
Kalmia angustifolia
Populus spp.
Pinus spp.
Tsuga spp.
Rhododendron canadense
Rubus spectabilis
Salix spp.
Spiraea latifolia
Symphoricarpos occidentalis
Viburnum cassinoides
RECOMMANDATIONS SUR LA GESTION DE LA RÉSISTANCE
Gestion de la résistance à GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE du groupe 9
herbicide. Toute population de mauvaises herbes peut renfermer ou former des plantes naturellement
résistantes à GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE et à d’autres herbicides du groupe
9. Les biotypes résistants peuvent finir par prédominer au sein de la population si ces herbicides sont
utilisés de façon répétée dans un même champ. Il peut exister d’autres
mécanismes de résistance sans lien avec le site ou le mode d’action, mais qui sont spécifiques à
des composés chimiques, comme un métabolisme accru. Il est recommandé de suivre des
stratégies appropriées de gestion de la résistance.
Pour retarder l’acquisition de la résistance aux herbicides:
•
Dans la mesure du possible, alterner GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE ou les
herbicides du même groupe 9 herbicide avec des herbicides appartenant à d’autres groupes et qui
éliminent les mêmes mauvaises herbes au champ.
• Utiliser des mélanges en cuve contenant des herbicides provenant d’un groupe différent, si cet
emploi est permis.
• Utiliser les herbicides dans le cadre d’un programme de lutte intégrée comprenant des inspections
sur le terrain, des relevés d’utilisations antérieures de pesticides et de la rotation des cultures et
faisant place à la possibilité d’intégrer des pratiques de labour (ou d’autres méthodes mécaniques)
ou des pratiques de lutte culturale, biologique et d’autres formes de lutte chimique.
• Inspecter les populations de mauvaises herbes traitées pour y découvrir les signes de l’acquisition
d’une résistance.
• Empêcher la propagation à d’autres champs des mauvaises herbes résistantes en nettoyant le
matériel de labour et de récolte et en utilisant des semences non contaminées.
• Pour des cultures précises ou des biotypes de mauvaises herbes précis, s’adresser au spécialiste
local des interventions sur le terrain ou à un conseiller agréé pour toute autre recommandation
relative à la gestion de la résistance aux pesticides ou encore à la lutte intégrée contre les mauvaises
herbes.
• Pour plus d’information ou pour signaler des cas possibles de résistance, s’adresser à Cheminova au
1-888-316-6260 ou à www.cheminova.us.com.
MATÉRIEL D’APPLICATION ET DIRECTIVES DE MÉLANGE
PULVÉRISATEURS POUR CULTURES BASSES, AVEC OU SANS RAMPE
Mélange : Pulvérisateurs agricoles ou industriels : verser dans le réservoir de pulvérisation la moitié de la
quantité d’eau requise. Ajouter la quantité nécessaire de GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ
HYDROSOLUBLE (voir le tableau approprié) et bien mélanger avant d’ajouter le reste de l’eau. Placer le
tuyau de remplissage sous le niveau de la bouillie, afin de réduire la formation de mousse. Retirer le
tuyau du réservoir immédiatement après le remplissage, afin d’éviter tout retour de la bouillie dans la
source d’eau (à cette fin, un clapet de non-retour devrait être installé). L’utilisation d’un agitateur
mécanique peut favoriser la formation excessive de mousse. Les canalisations de dérivation devraient
ramener le liquide au fond du réservoir.
Application : Utiliser des buses à jet plat avec les pulvérisateurs à rampe. Pour supprimer les mauvaises
herbes vivaces, les broussailles ligneuses et les arbres énumérés, appliquer le GLYFOS HERBICIDE
CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE en traitement généralisé, à raison de 50 à 300 L d’eau par hectare.
Utiliser une pression maximale de 275 kPa.
Pour supprimer les mauvaises herbes annuelles énumérées, appliquer le GLYFOS HERBICIDE
CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE en traitement généralisé, à raison de 50 à 100 L d’eau par hectare.
Utiliser une pression maximale de 275 kPa.
PULVÉRISATEURS À DOS, À MAIN ET À VOLUME ÉLEVÉ
La pulvérisation à volume élevé fait appel à l’utilisation de lances de pulvérisation ou autres dispositifs à
buses pour faire un traitement dirigé sur les mauvaises herbes, les broussailles ligneuses et les arbres.
Toujours employer une pulvérisation grossière (grosses gouttes).
Mélange : Mélanger la quantité requise de GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE et
l’eau dans un contenant de grande capacité. Remplir le pulvérisateur avec la bouillie.
Sauf indication contraire, préparer une solution à 1 % de GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ
HYDROSOLUBLE dans l’eau (1 L de GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE pour 100 L
d’eau). Une solution à 2 % (2 L de GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE pour 100 L
d’eau) devrait être utilisée sur les vivaces plus coriaces.
Application : Pulvériser uniformément et de façon à obtenir une couverture complète. Appliquer de
manière à mouiller les plantes. Ne pas pulvériser jusqu’au point de ruissellement. L’application avec une
lance de pulvérisation doit être dirigée avec soin, de façon à ne pas pulvériser la bouillie sur les plantes
utiles.
NÉBULISATEURS
Pour supprimer les mauvaises herbes ligneuses, les broussailles et les arbres indiqués à la section
« Végétation supprimée », utiliser la dose recommandée de GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ
HYDROSOLUBLE pour au moins 200 L d’eau par hectare.
APPLICATEURS À CORDES, À BROSSES ET À ROULEAUX
Ces dispositifs permettent d’appliquer la solution de GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ
HYDROSOLUBLE directement sur les plantes nuisibles par contact avec une matière absorbante
contenant la solution herbicide. Les plantes nuisibles doivent être au moins 15 cm plus hautes que la
végétation utile, afin d’éviter tout contact avec cette dernière.
Mélange : Mélanger la quantité requise de GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE et
l’eau dans un contenant de grande capacité. Utiliser cette solution dans l’applicateur à cordes, à brosses
ou à rouleaux.
Application : Ces applicateurs peuvent être utilisés pour supprimer les plantes nuisibles dans les cas
suivants :
• zones industrielles, plantations d’arbres et terrains non agricoles, tels que spécifiés;
• plantations de pommiers, de cerisiers, de pêchers, de poiriers, de pruniers, de vignes, de soya,
d’haricots secs, de fraisiers et de canneberges (Remarque: appliquer avant l’apparition des gousses
pour le soya et les haricots secs);
• cultures de soya et de haricots secs (appliquer avant l’apparition des gousses).
L’applicateur doit être réglé de façon à ce que le point de contact des cordes, des brosses ou des
rouleaux soit situé à au moins 5 cm au-dessus de la végétation utile. Les gouttes ou la mousse de
bouillie tombant sur la végétation utile peuvent en provoquer la décoloration, le rabougrissement ou la
destruction.
Plus la surface de la plante exposée à la solution herbicide est grande, plus le traitement sera
efficace. Pour de meilleurs résultats, il est recommandé d’effectuer deux passages dans des directions
opposées.
Les plantes nuisibles qui n’entrent pas en contact avec l’herbicide ne seront pas atteintes. En présence
de touffes denses de végétation, dans les cas de forte infestation, ou lorsque la hauteur des plantes
nuisibles n’est pas uniforme, il est possible que certaines plantes n’entrent pas en contact avec
l’herbicide. Un traitement additionnel peut alors s’avérer nécessaire.
ÉVITER TOUT CONTACT AVEC LA VÉGÉTATION UTILE.
Notes relatives pour les applicateurs à cordes, à brosses et à rouleaux:
• Maintenir l’humecteur en bon état de marche. Toujours s’assurer que la matière absorbante, quel
que soit le type d’humecteur, n’est pas sursaturée, de façon à éviter que l’herbicide dégoutte sur la
végétation utile.
• Éviter toute fuite ou égouttement sur la végétation utile.
• Régler la hauteur de l’humecteur de manière à assurer un bon contact avec les plantes nuisibles.
• Maintenir les surfaces d’humectation propres.
• Lorsqu’un applicateur à rouleaux est utilisé, maintenir la vitesse recommandée pour les rouleaux.
• NE PAS utiliser un traitement par humectation sur des plantes humides.
• NE PAS travailler à une vitesse inférieure à 4 km/h ou supérieure à 10 km/h. L’efficacité du traitement
peut dépendre de la vitesse d’application. Pour assurer une bonne couverture des plantes nuisibles,
réduire la vitesse de l’équipement dans les zones très infestées.
• Ne pas oublier que, sur un terrain en pente, la solution peut se déplacer sur l’humecteur, et ainsi
dégoutter de l’extrémité la plus basse et sécher sur l’extrémité la plus haute.
• L’efficacité des traitements peut varier selon le type d’applicateur utilisé. Dans le cas des
humecteurs, les cordes, les brosses ou les rouleaux, de même que leur orientation, doivent permettre
à une quantité suffisante de solution de GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE
•
d’entrer en contact avec les plantes nuisibles.
Ne préparer que la quantité de bouillie qui sera utilisée en une journée; le traitement effectué avec un
reste de solution peut être moins efficace. Vider et nettoyer à fond tout le matériel immédiatement
après utilisation.
ÉPANDAGE AÉRIEN
Mode d’emploi (pour de plus amples renseignements, consulter la section « Application aérienne
pour les emprises industrielles SEULEMENT »)
Épandre seulement avec un avion ou un hélicoptère réglé et étalonné pour être utilisé dans les conditions
atmosphériques de la région et selon les taux et les directives figurants sur l’étiquette.
Les précautions à prendre ainsi que les directives et les taux d’épandage à respecter sont propres au
produit. Lire attentivement l’étiquette et s’assurer de bien la comprendre avant d’ouvrir le contenant.
Utiliser seulement les quantités recommandées pour l’épandage aérien indiquées sur l’étiquette. Si, pour
l’utilisation prévue du produit, aucun taux d’épandage aérien ne figure sur l’étiquette, on ne peut utiliser
ce produit, et ce, quel que soit le type d’appareil aérien disponible.
S’assurer que l’épandage est uniforme. Afin d’éviter que le produit ne soit épandu de façon non uniforme
(épandage en bandes, irrégulier ou double), utiliser des marqueurs appropriés. Il est conseillé d’utiliser
un avion de repérage.
Mises en garde concernant l’utilisation aérienne
Épandre seulement quand les conditions météorologiques à l’endroit traité permettent une couverture
complète et uniforme de la culture visée. Les conditions favorables spécifiques à l’épandage aérien
décrites dans le Guide national d'apprentissage - Application de pesticides par aéronef, développé
par le Comité fédéral, provincial et territorial sur la lutte antiparaisatire et les pesticides doivent
être présentes.
Ne pas épandre de pesticides sur les étendues d’eau. Éviter que la dérive n’atteigne une étendue d’eau
ou tout autre endroit non visé. Les zones tampons indiquées devraient être respectées.
Ne pas orienter les buses vers l’avant, dans le courant d’air, et ne pas augmenter le volume de bouillie en
augmentant la pression aux buses.
Mises en garde concernant l’opérateur antiparasitaire
Ne pas permettre au pilote de mélanger les produits chimiques qui seront embarqués à bord de
l’appareil. Il peut toutefois charger des produits chimiques pré-mélangés contenus dans un système
fermé.
Il serait préférable que le pilote puisse établir une communication à chaque emplacement traité au
moment de l’épandage.
Le personnel au sol de même que les personnes qui s’occupent des mélanges et du chargement doivent
porter des gants, une combinaison et des lunettes ou un masque les protégeant contre les produits
chimiques durant le mélange des produits, le chargement, le nettoyage et les réparations. Lorsque les
précautions qu’on recommande à l’opérateur de prendre sont plus strictes que les recommandations
générales qui figurent sur les étiquettes pour épandage avec pulvérisateur terrestre, suivre les
précautions les plus rigoureuses.
Tout le personnel doit se laver les mains et le visage à grande eau avant de manger et de boire. Les
vêtements protecteurs, le cockpit de l’avion et les cabines des véhicules doivent être décontaminés
régulièrement.
Mises en garde propres au produit
Lire attentivement l’étiquette au complet et bien la comprendre avant d’ouvrir le contenant. Pour toute
question, appeler le fabricant en composant le (973) 305-6600. Pour obtenir des conseils techniques,
contacter le distributeur ou un conseiller agricole provincial. L’épandage de ce produit spécifique doit
répondre aux exigences suivantes.
Volume : Épandre la dose conseillée dans un volume de bouillie de 30 à 100 L par hectare.
Bien laver l’aéronef, surtout son train d’atterrissage, après chaque jour de pulvérisation, pour en enlever
les résidus de GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE qui se sont accumulés au cours
de la pulvérisation ou à la suite d’un déversement. LES PIÈCES EN ACIER NON REVÊTU QUI SONT
EXPOSÉES DE FAÇON PROLONGÉE À CE PRODUIT PEUVENT SE CORRODER ET FAIRE
DÉFAUT. C’EST LE TRAIN D’ATTERRISSAGE QUI Y EST LE PLUS SENSIBLE. Un revêtement (une
peinture) conforme à la spécification aérospatiale MIL-C-38412 peut en prévenir la corrosion.
USAGES AGRICOLES ET EN TERRAINS CULTIVÉS
Cette section présente diverses situations d’utilisation de GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ
HYDROSOLUBLE. Le type de végétation présente et la situation d’utilisation dicteront le choix du
matériel d’application.
Consulter la section « Matériel d’application et directives de mélange » pour obtenir des informations sur
le matériel à utiliser pour appliquer le GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE. Consulter
ensuite les tableaux sur la lutte contre les mauvaises herbes annuelles et vivaces pour connaître les
doses d’emploi du GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE.
TRAITEMENT DE PRÉSEMIS
Le GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE peut être appliqué avant le semis de
n’importe quelle culture, afin de supprimer les mauvaises herbes déjà levées énumérées sur l’étiquette.
S’assurer que les mauvaises herbes sont au stade de croissance recommandé au moment de
l’application. Appliquer AVANT le semis ou la transplantation de la culture.
TERRES EN JACHÈRE
Le GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE peut être appliqué sur les terres en jachère
pour supprimer les mauvaises herbes énumérées sur l’étiquette.
S’assurer que les mauvaises herbes sont en pleine croissance et ont atteint le stade de croissance
recommandé au moment de l’application. L’efficacité du traitement peut être réduite si les mauvaises
herbes sont stressées par la sécheresse. Des traitements répétés peuvent être nécessaires pour
supprimer les mauvaises herbes qui germent plus tard.
SYSTÈMES DE TRAVAIL RÉDUIT DU SOL ET DE SEMIS DIRECT (grandes cultures, incluant
céréales, graines oléagineuses, légumineuses, cultures fourragères et maïs)
Pour la supprimer les mauvaises herbes déjà levées, dans les systèmes de travail réduit et de semis
direct appliqués à toutes les grandes cultures, le GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE
peut être utilisé avant ou après le semis, mais avant la levée de la culture.
Traiter les mauvaises herbes au stade de croissance indiqué aux tableaux sur la suppression des
mauvaises herbes annuelles et vivaces.
NE PAS APPLIQUER APRÈS LA LEVÉE DE LA CULTURE.
Puisque le GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE n’exerce aucun effet résiduel,
l’application trop tôt avant le semis peut permettre la germination de certaines mauvaises herbes dans
l’intervalle qui sépare le traitement de la levée de la culture.
MÉLANGES EN RÉSERVOIR DANS LES SYSTÈMES DE TRAVAIL RÉDUIT DU SOL ET DE SEMIS
DIRECT
GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE plus Pardner (bromoxynil) peut être appliqué
dans le blé, l’orge et l’avoine avant ou après le semis, mais avant la levée de la culture. Consulter le
tableau sur les mélanges en réservoir pour la suppression des mauvaises herbes annuelles.
GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE plus Pursuit peut être appliqué dans le soya
avant ou après le semis, mais avant la levée de la culture. Si on l’applique selon les directives, GLYFOS
HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE supprimera les mauvaises herbes déjà levées énumérées
sur cette étiquette (voir les listes de végétation supprimée). Le Pursuit supprimera les mauvaises herbes
qui germeront à partir d’une graine. Verser les quantités recommandées des deux produits dans 100 L
d’eau par hectare, en respectant les directives indiquées sur l’étiquette du Pursuit.
Consulter l’étiquette du Pursuit pour de plus amples informations sur les mauvaises herbes
supprimées, les directives d’application et les précautions. Seuls le SOYA, le MAÏS DE GRANDE
CULTURE, l’ORGE DE PRINTEMPS, le BLÉ DE PRINTEMPS et le BLÉ D’HIVER peuvent être semés
la saison suivant une application de Pursuit. Le blé d’hiver peut être semé la même année qu’une
application de Pursuit dans le soya, mais pas moins de 120 jours après l’application.
NE PAS APPLIQUER APRÈS LA LEVÉE DE LA CULTURE.
MÉLANGES EN RÉSERVOIR AVEC LE GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE
POUR LA SUPPRESSION DES MAUVAISES HERBES ANNUELLES
TERRE EN JACHÈRE ET SYSTÈMES DE TRAVAIL RÉDUIT DU SOL
MÉLANGES
EN
RÉSERVOIR
DOSE
(L/ha)
MAUVAISES HERBES
SUPPRIMÉES ++
COMMENTAIRES — Appliquer dans
50 à 100 L/ha d’eau; ajouter 350 mL/ha
de surfactant (voir la remarque cidessous)
GLYFOS
HERBICIDE
CONCENTR
É
HYDROSOL
UBLE
0,75 à 1,0
Céréales spontanées, folle
avoine, sétaire verte, canola
spontané (colza), moutarde
des champs, sagesse-deschirurgiens*, chénopode
blanc, renouée persicaire,
tabouret des champs,
kochia à balais, soude
roulante, saponaire des
vaches
Amarante à racine rouge**,
renouée liseron**
Mélange en réservoir pour la terre en
jachère seulement. Les mauvaises
herbes doivent avoir moins de 15 cm
de hauteur et être en croissance active.
Utiliser la dose la plus élevée si les
mauvaises herbes ont plus de 8 cm de
hauteur.
* GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ
HYDROSOLUBLE appliqué à la dose
de 1,0 L/ha seulement.
** Répression seulement. Voir d’autres
mélanges en réservoir possibles pour
la suppression.
+
Banvel
ou
Oracle
+
0,29
GLYFOS
HERBICIDE
CONCENTR
É
HYDROSOL
UBLE
0,75 à 1,0
+
1,25
Céréales spontanées,
sétaire verte, canola
spontané (colza), moutarde
des champs, renouée
persicaire, tabouret des
champs, renouée liseron*
+
Pardner
Amarante à racine rouge**,
kochia à balais**, folle
avoine**
GLYFOS
HERBICIDE
CONCENTR
É
HYDROSOL
UBLE
0,75 à 1,0
+
1,2
+
2,4-D
Céréales spontanées, folle
avoine*, sétaire verte*,
canola spontané (colza),
moutarde des champs,
sagesse-des-chirurgiens,
amarante à racine rouge,
renouée persicaire, tabouret
des champs, kochia à balais
1
Chénopode blanc**, soude
roulante**
Mélange en réservoir pour la terre en
jachère et avant le semis du blé, de
l’avoine et de l’orge dans les
systèmes de travail réduit. Les
mauvaises herbes doivent avoir moins
de 15 cm de hauteur et être en
croissance active. Utiliser la dose la
plus élevée si les mauvaises herbes
ont plus de 8 cm de hauteur.
* Utiliser le GLYFOS HERBICIDE
CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE à la
dose de 1,0 L/ha seulement pour la
suppression de la renouée liseron.
** Dose de 1,0 L : Répression
seulement. Voir d’autres mélanges en
réservoir possibles pour la suppression.
Mélange en réservoir pour la terre en
jachère seulement. Les mauvaises
herbes doivent avoir moins de 15 cm
de hauteur et être en croissance active.
Utiliser la dose la plus élevée si les
mauvaises herbes ont plus de 8 cm de
hauteur.
* Utiliser le GLYFOS HERBICIDE
CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE à la
dose de 1,0 L/ha seulement pour la
suppression de la folle avoine et de la
sétaire verte.
** Répression seulement. Voir d’autres
mélanges en réservoir possibles pour
la suppression.
1
0,56 kg m.a./ha de 2,4-D. Utiliser les doses correspondantes pour les autres préparations de 2,4-D.
N’utiliser que du 2,4-D sous forme d’ester ou d’amine peu volatil.
++ Pour causer une répression de l’orge queue d’écureuil, consulter le tableau sur la suppression des
mauvaises herbes annuelles.
REMARQUE : Tous les mélanges en réservoir avec le GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ
HYDROSOLUBLE pour la suppression des mauvaises herbes annuelles doivent être additionnés d’un
agent tensio-actif non ionique homologué pour cet usage, tel que l’Agral 90, l’AgSurf ou le Companion.
La dose de l’agent tensio-actif à utiliser est de 350 mL par hectare dans 50 à 100 L d’eau propre.
MÉLANGES EN RÉSERVOIR AVEC LE GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE
POUR LA SUPPRESSION DES MAUVAISES HERBES VIVACES
TERRE EN JACHÈRE OU CHAUME D’AUTOMNE
MÉLANGES EN
RÉSERVOIR
DOSE
(L/ha)
MAUVAISES HERBES
SUPPRIMÉES
COMMENTAIRES — Appliquer dans 100
à 200 L/ha; ajouter 350 mL/ha de
surfactant (voir la remarque ci-dessous)
GLYFOS
HERBICIDE
CONCENTRÉ
HYDROSOLUBL
E
+
Banvel
ou
Oracle
1,7
+
1,25
Chardon des champs,
laiteron des champs
Terre en Jachère : Travailler le sol au
printemps et appliquer lorsque la plupart
des mauvaises herbes ont atteint 15 à
25 cm de hauteur, avant le stade du
bouton. Travailler le sol 3 semaines
après l’application.
Chaume d’automne: Appliquer sur les
mauvaises herbes en croissance active
au moins 2 semaines avant une gelée
meurtrière.
REMARQUE : Tous les mélanges en réservoir avec GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ
HYDROSOLUBLE pour la suppression des mauvaises herbes vivaces doivent être additionnés d’un
agent tensio-actif non ionique homologué pour cet usage, tel que l’Agral 90, l’AgSurf ou le Companion.
Ne cultiver que des céréales, du canola (incluant le colza), du soya, du maïs de grande culture ou
sucré ou des haricots blancs après l’application de ce mélange en réservoir.
Si l’application est effectuée après le 1er septembre ou si le taux d’humidité du sol est extrêmement
faible après l’application, la culture du printemps suivant peut subir des dommages.
CHAUME D’AUTOMNE
Appliquer à l’automne, sous forme de traitement sur chaume, pour supprimer les mauvaises herbes
vivaces, incluant le chiendent et le chardon des champs. Attendre que le chardon des champs et le
chiendent atteignent 20 à 25 cm de hauteur. Ramasser les résidus ou les étendre uniformément pour
permettre la repousse et une couverture adéquate par la pulvérisation. Une forte gelée avant l’application
peut réduire l’efficacité du traitement.
TRAITEMENT LOCALISÉ (dans les cultures)
Le GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE peut être appliqué pour la suppression du
chardon des champs, le chiendent et d’autres mauvaises herbes vivaces dans les cultures fourragères,
l’orge, le blé, l’avoine, le soya et les légumineuses, incluant la production semencière. Les traitements
peuvent être effectués jusqu’au stade de l’épiaison des petites céréales, de l’apparition des gousses du
soya et des légumineuses, de l’apparition des soies du maïs et de l’apparition des tiges porte-graines des
cultures semencières. Éviter la dérive à l’extérieur du périmètre traité.
L’application peut être effectuée au moyen d’un pulvérisateur à rampe, d’un pulvérisateur à dos ou d’un
dispositif à grand volume (voir la section « Matériel d’application et directives de mélange »). Respecter
les stades de croissance indiqués aux tableaux sur la suppression des mauvaises herbes annuelles et
vivaces, ou utiliser une solution à 1 % contre les mauvaises herbes annuelles et le chiendent et une
solution à 2 % contre les autres vivaces (une solution à 1 % s’obtient en mélangeant 1 litre de GLYFOS
HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE avec 100 litres d’eau). Les solutions à 1 % et à 2 %
doivent être appliquées de manière à mouiller les plantes, en deçà du point de ruissellement.
REMARQUE : LE TRAITEMENT DÉTRUIRA LES CULTURES DANS LA ZONE TRAITÉE.
NE PAS APPLIQUER APRÈS LA GRENAISON DE LA CULTURE. ATTENDRE 3 À 5 JOURS AVANT
D’OFFRIR LES CULTURES TRAITÉES EN PÂTURAGE OU DE LES RÉCOLTER COMME
FOURRAGES.
GRAMINÉES FOURRAGÈRES ET LÉGUMINEUSES
Le GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE peut être utilisé pour la suppression ou la
répression de la végétation existante, avant la levée des légumineuses et des graminées. Si les
légumineuses et les graminées sont semées avec une plante-abri, le GLYFOS HERBICIDE
CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE doit être appliqué avant le semis de la plante-abri.
RÉNOVATION DE PÂTURAGES
Le GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE peut être utilisé pour supprimer ou réprimer
la végétation existante, dans le cas du semis direct de légumineuses ou de graminées destinées à la
rénovation d’un pâturage établi. Les mauvaises herbes devraient avoir atteint au moins 20 cm de
hauteur, et la majorité des graines de mauvaises herbes devraient avoir germé au moment du traitement.
PRODUCTION DE SEMENCES DE FOURRAGES (traitement localisé)
Le GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE peut être appliqué en traitement localisé pour
la suppression des mauvaises herbes vivaces, telles que le chiendent et le chardon des champs, dans
les champs de multiplication de semences. Appliquer sur les mauvaises herbes d’au moins 20 à 25 cm
de hauteur, mais avant l’apparition des tiges porte-graines.
Le traitement détruira les cultures à l’intérieur de la zone traitée. Pour cette raison, prendre soin
d’éviter toute dérive à l’extérieur du périmètre traité.
SUPPRESSION DU CHIENDENT, DU CHARDON DES CHAMPS, DE L’ASCLÉPIADE COMMUNE, DE
LA LINAIRE VULGAIRE, ET DU PISSENLIT EN PRÉ-RÉCOLTE, SUPPRESSION PENDANT TOUTE
LA SAISON DU LAITERON DES CHAMPS ET LA GESTION DE LA RÉCOLTE
Pour la suppression du chiendent, du chardon des champs de l’asclépiade commune, de la linaire
vulgaire et du pissenlit, ainsi que pour la suppression pendant toute la saison du laiteron des champs, le
GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE peut être appliqué avant la récolte du blé, de
l’orge (incluant l’orge brassicole), de l’avoine, du canola (colza incluant les variétés non-sensibles au
glyphosate), du lin (incluant les variétés à faible teneur en acide linolénique), des lentilles, des pois, des
haricots secs et du soya. NE PAS appliquer sur les cultures destinées à la production de semences.
Ce traitement peut également avoir l’avantage de faciliter la récolte en asséchant la culture et les
pousses végétales de mauvaises herbes là où, par exemple, des levées tardives de mauvaises herbes
annuelles, des pousses végétatives de culture ou un travail du sol en fin de saison peuvent gêner la
récolte. EN CAS DE TEMPÉRATURE EXTRÊMEMENT FRAÎCHE, DE CONDITIONS CLIMATIQUES
EXTRÊMEMENT HUMIDES ET/OU D’UN IMPORTANT COUVERT NUAGEUX ENTRE LE MOMENT
D’APPLICATION ET LA DATE PRÉVUE DE RÉCOLTE, L’ACTIVITÉ DE CE PRODUIT PEUT ÊTRE
RALENTIE, RETARDANT AINSI LE SÉCHAGE DE LA CULTURE ET REPOUSSANT LA DATE DE
RÉCOLTE.
Le GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE devrait être appliqué en pré-récolte à raison
de 2,5 L/ha pour 50 à 100 L/ha d’eau propre PAR VOIE TERRESTRE SEULEMENT.
Période d’application : Appliquer seulement lorsque le taux d’humidité du grain est de 30 % ou moins,
c’est-à-dire généralement 7 à 14 jours avant la récolte. Consulter le « GUIDE D’APPLICATION EN PRÉRÉCOLTE » pour connaître les indicateurs visuels de ce stade pour chacune des cultures. Pour obtenir
de meilleurs résultats de suppression possibles, le chiendent devrait être en croissance active et avoir au
moins 4 ou 5 feuilles vertes. Le chardon des champs et le laiteron des champs devraient aussi être en
croissance active et être au moins au stade du bouton pour de meilleurs résultats. L’asclépiade
commune devrait être entre le stade du bouton et le stade de la floraison et être également en croissance
active au moment de l’application pour de meilleurs résultats. Les applications pour fins de suppression
des mauvaises herbes (non pour fins de régie de la récolte) doivent être effectuées aux stades
appropriés des mauvaises herbes et de croissance des cultures.
Appliquer seulement dans les 7 à 14 jours précédent la récolte afin d’assurer la meilleure suppression
des mauvaises herbes possible et de maximiser les avantages associés à la régie de la récolte. Une
application plus tôt en saison peut réduire le rendement et/ou la qualité de la récolte et entraîner la
présence de résidus de glyphosate dans le produit récolté.
Précautions d’emploi : Éviter toute dérive ou pulvérisation hors cible sur les habitats sauvages
importants, tels que les plans d’eau, les zones humides (p. ex., les mares vaseuses), les brise-vents, les
terrains boisés et les autres couverts végétaux à la limite des champs et fréquentés par des animaux
sauvages. Respecter une zone tampon de 15 mètres entre la dernière largeur de pulvérisation et ces
habitats. Ne pas exposer ou contaminer les plans d’eau et la végétation non visée par application directe
ou dérive, ni au moment du nettoyage et du rinçage de l’équipement de pulvérisation.
NE PAS FAIRE UN ÉPANDAGE AÉRIEN
GUIDE D’APPLICATION EN PRÉ-RÉCOLTE
CULTURE(S)
BLÉ / ORGE / AVOINE
POURCENTAGE
D’HUMIDITÉ DU GRAIN
Moins de 30
CANOLA (incluant les
variétés non-sensibles au
glyphosate)
LIN (y compris les variétés à
faible teneur en acide
linoléique)
FOURRAGES
Moins de 30
INDICATEURS VISUELS
Stade pâteux dur; la marque de l’ongle
demeure sur le grain.
Les siliques sont vertes à jaunes; la
plupart des grains sont jaunes à bruns.
Moins de 30
La plupart des capsules (75 % à 80 %)
sont brunes.
S/O
Stade normal pour la récolte.
POIS
Moins de 30
La plupart des gousses (75 % à 80 %)
sont brunes.
LENTILLES
Moins de 30
HARICOTS SECS
Moins de 30
SOYA (incluant les variétés
non-sensibles au glyphosate)
Moins de 30
Les gousses les plus basses (15 % à
partir du sol) sont brunes et les grains
sont libres.
Les tiges sont vertes à brunes; les
gousses sont matures (jaunes à
brunes); 80 % à 90 % des feuilles sont
tombées (feuilles d’origine).
Les tiges sont vertes à brunes; les tissus
des gousses sont secs et bruns; 80 % à
90 % des feuilles sont tombées.
USAGE RESTREINT
APPLICATION EN PRÉ-RÉCOLTE PAR VOIE AÉRIENNE
POUR USAGE AUX PROVINCES DES PRAIRIES SEULEMENT (comprends aussi la région rivière
de la Paix en Colombie-Britannique)
AVIS À L’UTILISATEUR : Ce produit antiparasitaire doit être employé strictement selon le mode
d’emploi qui figure sur la présente étiquette. L’emploi non conforme à ce mode d'emploi constitue une
infraction à la Loi sur les produits antiparasitaires. L'utilisateur assume les risques de blessures aux
personnes ou de dommages aux biens que l'utilisation du produit peut entraîner.
NATURE DE LA RESTRICTION : N’utiliser ce produit que de la façon autorisée. Seulement les
opérateurs et les entreprises de traitement aérien certifiés par l’organisme provincial de réglementation
pour l’épandage de ce produit avec les pulvérisateurs aériens peuvent l’utiliser. Pour être admissible
pour la considération de l’autorisation provinciale, il faut démontrer que les conditions suivantes ont été
satisfaites à l’organisme provincial de réglementation :
1. L’aéronef utilisé pour l’épandage de ce produit doit avoir été configuré et étalonné aux normes
acceptables à un cours pratique approuvé d’étalonnage (contrôle de répartition de la pulvérisation)
pendant les 20 mois qui précèdent la demande d’autorisation.
L’équipement d’épandage ne doit pas avoir subi des modifications importantes depuis l’étalonnage (de
nouvelles buses, de nouvelles rampes ou configurations). L’équipement d’épandage doit conformer à
toutes les normes critiques pour le contrôle de la dérive : p. ex., la largeur maximum de la rampe
n’excède pas 65 % de l’envergure de l’aile ; le type, dimension, et orientation des buses minimise la
dérive, et forme les gouttelettes de diamètre gros (400 à 600 micromètres) ou très gros (600 à 1000
micromètres).
2. L’aéronef utilisé pour l’épandage de ce produit doit être assuré pour au moins 25,000 $ contre la
dérive, en addition d’avoir satisfait les exigences provinciales pour l’assurance tous risques.
3. Les opérateurs utilisant ce produit doivent avoir complété avec succès un cours d’épandage aérien de
Glyfos.
4. Les entreprises de traitement aérien qui font l’application de ce produit doivent avoir dans leur emploi
au moins un pilote avec un minimum de 250 heures d’expérience réelle dans l’épandage aérien ; et le
pilote en question doit avoir gagné au moins 100 de ces heures d’expérience dans la période des 24
derniers mois. Tous les opérateurs qui ne peuvent pas répondre aux minimums exigences doivent
travailler sous la surveillance directe et quotidienne d’un pilote qualifié.
MODE D’EMPLOI
Le Glyfos Concentré Hydrosoluble Herbicide peut être appliqué avec les pulvérisateurs aériens pour la
lutte contre le chiendent, le chardon des champs, l’asclépiade commune, la linaire vulgaire et le pissenlit,
ainsi que pour la lutte pendant toute la saison contre le laiteron des champs. Le Glyfos Concentré
Hydrosoluble Herbicide peut être appliqué avant la récolte du blé, de l’orge (incluant l’orge brassicole), de
l’avoine, du canola (colza), du lin (incluant les variétés à faible teneur en acide linoléique), des lentilles,
des pois, des haricots secs et du soya. NE PAS appliquer sur les cultures destinées à la production de
semences. Ce traitement peut également avoir l'avantage de faciliter la récolte en asséchant la culture et
les pousses végétales de mauvaises herbes là où, par exemple, des levées tardives de mauvaises
herbes annuelles, des pousses végétatives de culture ou un travail du sol en fin de saison peuvent gêner
la récolte.
EN CAS DE TEMPÉRATURE EXTRÊMEMENT FRAÎCHE, DE CONDITIONS CLIMATIQUES
EXTRÊMEMENT HUMIDES OU D’UN IMPORTANT COUVERT NUAGEUX ENTRE LE MOMENT
D’APPLICATION ET LA DATE PRÉVUE DE RÉCOLTE, L’ACTIVITÉ DE CE PRODUIT PEUT ÊTRE
RALENTIE, RETARDANT AINSI LE SÉCHAGE DE LA CULTURE ET REPOUSSANT LA DATE DE
RÉCOLTE.
Le Glyfos Concentré Hydrosoluble Herbicide devrait être appliqué par voie aérienne à raison de 2,5 L/ha
pour 20 à 50 L/ha dans l’eau propre. Appliquer seulement lorsque le taux d’humidité du grain est de
30 % ou moins, c’est-à-dire généralement 7 à 14 jours avant la récolte. Consulter le « Guide
d’application en pré-récolte » pour connaître les indicateurs visuels de ce stade pour chacune des
cultures. Pour obtenir les meilleurs résultats de désherbage possibles, le chiendent devrait être en
croissance active et avoir au moins 4 ou 5 feuilles vertes. Le chardon des champs et le laiteron des
champs devraient aussi être en croissance active et être au moins au stade du bouton pour de meilleurs
resultats.L’asclépiade commune devrait être entre le stade du bouton et le stade de la floraison et être
également en croissance active au moment de l’application. Les applications aux fins de désherbage
(non aux fins de régie de la récolte) doivent être effectuées aux stades appropriés des mauvaises herbes
et de la croissance des cultures.
Appliquer seulement dans les 7 à 14 jours précédant la récolte afin d’assurer le meilleur désherbage
possible et de maximiser les avantages associés à la régie de la récolte. Une application plus tôt en
saison peut réduire le rendement ou la qualité de la récolte et entraîner la présence de résidus de
glyphosate dans le produit récolté.
PRÉCAUTIONS POUR L’EMPLOI
ÉVITER TOUT CONTACT PAR LA DÉRIVE AVEC LES HABITATS SAUVAGES IMPORTANTS. POUR
ÉVITER D’ENDOMMAGER LES PLANTES UTILES ET LES CULTURES, IL FAUT PRENDRE GRANDS
SOINS EN APPLIQUANT CE PRODUIT.
Ne traiter que si le régime des vents est conforme aux règlements locaux ou provinciaux. Ne pas traiter
quand les autres conditions climatiques, y compris une vitesse moindre du vent, sont très favorables à la
dérive.
Les grosses gouttelettes risquent moins d’être entraînées par le vent, donc ne pas utiliser des buses ou
une configuration de buses produisant de fines gouttelettes. Ne pas orienter les buses vers l’avant, dans
le courant d’air, et ne pas augmenter le volume de bouillie en augmentant la pression des buses. Voir
numéro 1 à la section « Nature de la restriction » pour plus de renseignements.
Éviter toute pulvérisation hors cible et n’importe quel contact de la dérive avec les plans d’eau, les zones
humides †, ou la végétation palustre (p. ex., les mares vaseuses, les marécages, les marais, les
tourbières, les bassins), les brise-vent, les terrains boisés et les autres couverts végétaux à la limite des
champs.
AFIN DE RÉDUIRE LE RISQUE DE DÉRIVE SUR LES PLANTES NON VISÉES ET LA VÉGÉTATION
AQUATIQUE DANS LES HABITATS ÉNUMÉRÉS CI-DESSUS, NE PAS ÉPANDRE DANS LA ZONE
S’ÉTENDANT DE LA LIMITE DE CES HABITATS JUSQU’À 100 MÈTRES.
Ne pas appliquer directement sur les fossés de drainage au bord de la route, ni faire traitement quand les
conditions sont favorables à la dérive sur les fossés, non plus.
† Une zone humide est n’importe quel terrain où la nappe phréatique est à proximité, ou au-dessus de la
surface pour au moins une portion de l’année, et où la végétation associée à la mouillère croît, telle que
les massettes, les carex, les quenouilles, etc.
S’assurer que l’épandage est uniforme. Afin d’éviter que le produit ne soit épandu de façon non uniforme
(épandage en bandes, irrégulier ou double), utiliser des marqueurs appropriés ou un système
électronique de positionnement (GPS) équivalent.
Bien laver l’aéronef, surtout son train d’atterrissage, après chaque jour de pulvérisation, pour en enlever
les résidus de ce produit qui se sont accumulés au cours de la pulvérisation ou à la suite d’un
déversement.
LES PIÈCES EN ACIER NON REVÊTU QUI SONT EXPOSÉES DE FAÇON PROLONGÉE À CE
PRODUIT PEUVENT SE CORRODER ET FAIRE DÉFAUT. C’EST LE TRAIN D’ATTERRISSAGE QUI
Y EST LE PLUS SENSIBLE. Un revêtement (une peinture) conforme à la spécification aérospatiale MILC-38412 peut en prévenir la corrosion.
VIGNES, ARBRES, PETITS FRUITS ET AUTRES CULTURES
Le GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE supprime les mauvaises herbes annuelles et
vivaces dans les vignobles et les vergers établis, dans les plantations de bleuets, de canneberges et de
fraisiers, ainsi que dans la betterave à sucre. Il convient également à la préparation des terrains destinés
à la transplantation d’arbres ou de vignes. Consulter le tableau sur la suppression des mauvaises herbes
dans les arbres, les vignes et de petits fruits pour des informations sur les doses et les périodes
d’application.
Ce produit n’exerce aucun effet résiduel et ne supprime que les mauvaises herbes levées; par
conséquent, des applications subséquentes peuvent être nécessaires pour supprimer les plantes
nuisibles situées sous les mauvaises herbes traitées, de même que celles qui germeront après le
traitement. Pour supprimer les mauvaises herbes par la suite, suivre un programme à base d’herbicides
résiduels ou faire des applications répétées de GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE.
NE PAS APPLIQUER PLUS DE 35 L DE GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE PAR
HECTARE DANS UNE ANNÉE.
ÉVITER TOUT CONTACT DE LA BOUILLIE OU DU BROUILLARD AVEC LE FEUILLAGE, L’ÉCORCE
VERTE DES TRONCS, LES BRANCHES, LES GOURMANDS (BOURGEONS AXILLAIRES), LES
FRUITS, LES TIGES FRUCTIFÈRES DES BLEUETIERS OU TOUTE AUTRE PARTIE DES ARBRES ET
DES VIGNES. LE CONTACT DE CE PRODUIT AVEC DES PARTIES AUTRES QUE L’ÉCORCE À
MATURITÉ PEUT PROVOQUER DE GRAVES DOMMAGES À LA CULTURE.
Permettre aux mauvaises herbes annuelles et vivaces qui ont été tondues, broutées ou coupées
d’atteindre le stade de croissance recommandé pour le traitement.
Les applications peuvent être effectuées à l’aide d’un pulvérisateur à rampe (d’un pulvérisateur à écran
protecteur), d’un pulvérisateur à main, d’un pulvérisateur à volume élevé pour cultures fruitières, ou
encore avec un humecteur à cordes, à brosses ou à rouleaux (arbres fruitiers, vignobles et plantations de
canneberges et de fraisiers seulement).
PLANTATIONS D’ARBRES (brise-vent, sujets de pépinière, plantes ornementales ligneuses)
Le GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE peut être appliqué pour supprimer les
mauvaises herbes annuelles et vivaces énumérées sur cette étiquette. Le GLYFOS HERBICIDE
CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE peut être utilisé pour la préparation du terrain avant l’établissement des
plantations, ou en traitement dirigé dans les plantations établies des espèces suivantes :
À feuilles caduques
À feuilles persistantes
Caragan - Caragana spp.
Épinette - Picea spp.
Cerisier - Prunus spp.
Genévrier - Juniperus spp.
Olivier de Bohéme - Elaeagnus spp.
If - Taxus spp.
Érable - Acer spp.
Pin - Pinus spp.
Frêne - Fraxinus spp.
Sapin - Abies spp.
Lilas - Syringa spp.
Orme - Ulmus spp.
Peuplier - Populus spp.
Saule - Salix spp.
Sorbier d’Amérique – Sorbus americana
ÉVITER TOUT CONTACT DE LA BOUILLIE AVEC TOUTE PARTIE DES ARBRES AUTRES QUE
L’ÉCORCE À MATURITÉ.
Éviter tout contact avec les plantes, le feuillage et les gourmands des plantations établies non visées.
REMARQUE : Dans les pépinières d’arbres forestiers et les plantations d’arbres de Noël, la pulvérisation
de ce produit doit se faire non pas en pleine surface, mais de façon dirigée. NE PAS traiter les arbres de
Noël l’année où on prévoit les récolter.
POUR LE DÉSHERBAGE DANS LES ARBRES DE NOËL (SAPIN BAUMIER ET SAPIN FRASER)
AVEC UN MÉLANGE EN CUVE CONTENANT DU 2,4-D AMINE 500
MODE D'EMPLOI
Mauvaises herbes
Endroit(culture)
Méthode d’application
Dose à utiliser et volume de pulvérisation
Nombre d’applications
Intervalle
Période d’application (stade de la culture ou des
mauvaises herbes)
Délai de non-traitement avant la coupe des arbres
AUTRE DONNÉES
Espèces de mauvaises herbes annuelles
supprimées par l’herbicide GLYFOS Herbicide
Concentré Hydrosoluble à une dose de 1 L/Ha.
Arbres de Noël (sapin baumier et sapin Fraser)
Jet dirigé et protégé en dessous des branches
1 L/ha de l’herbicide GLYFOS + 1 L/ha de
l’herbicide 2,4-D AMINE, mélangés en cuve dans
100 L d’eau
Une par année
Sans objet
En juin
Un an
Les arbres doivent mesurer au moins 1,2 mètre de
hauteur. L’herbicide ne devrait jamais entrer en
contact avec leurs branches.
Au moment d’épandre un mélange en cuve, veuillez consulter les étiquettes des produits d’association et
établir la zone tampon la plus étendue (la plus restrictive) parmi celles recommandées pour ces produits.
MÉLANGE EN CUVE : Lors de l’application d’un mélange en cuve, lire attentivement le mode d’emploi
figurant sur l’étiquette, y compris les énoncés concernant les doses, les restrictions et les limites d’emploi
liées au broutage pour chacun des produits d’association composant le mélange en cuve. Observer les
mises en garde les plus rigoureuses lors du mélange, du chargement et de l’application du produit, tel
que précisé sur les deux étiquettes.
LES CULTURES TOLÉRANTES AU GLYPHOSATE
SUPPRESSION LES MAUVAISES HERBES DANS LES CULTURES DE CANOLA RÉSISTANT AU
GLYPHOSATE (C-À-D, LES VARIÉTÉS AVEC LE GÈNE ROUNDUP® READY).
AVERTISSEMENT : APPLIQUER LE GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE
SEULEMENT SUR LES VARIÉTÉS DE CANOLA RÉSISTANT AU GLYPHOSATE (C-À-D, LES
VARIÉTÉS AVEC LE GÈNE ROUNDUP READY).
REMARQUE : UTILISER TOUJOURS LES SEMENCES AUTHENTIQUES DE CANOLA (C-À-D,
CERTIFIÉS) DÉSIGNÉ COMME RÉSISTANT AU GLYPHOSATE. LE CANOLA QUI N’EST PAS
DÉSIGNÉ RÉSISTANT AU GLYPHOSATE SUBIRA DES DÉGATS OU SERA DÉTRUIT PAR CE
TRAITEMENT.
•
•
•
Voir les sections « Renseignements généraux sur le produit », « Remarques générales sur
l’application » et « Matériel d’application et directives de mélange » pour les renseignements
additionnels et les précautions.
Pour le canola résistant au glyphosate, appliquer GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ
HYDROSOLUBLE seulement selon les de directives énoncer dans le tableau suivant sur la
suppression des mauvaises herbes.
Quand l’application de GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE est faite sur une
culture plus avancée (au stade 4 à 6 feuilles) un jaunissement visible à court terme pourrait se
manifester. Ce jaunissement est temporaire et n’aura aucune influence sur la croissance, la maturité
ou le rendement de la culture.
NE PAS FAIRE UN ÉPANDAGE AÉRIEN
Les doses et directives spécifiques pour la suppression des mauvaises herbes annuelles et vivaces sont
indiquées dans le tableau suivant.
SUPPRESSION DES MAUVAISES HERBES DANS LE CANOLA AVEC LE GÈNE ROUNDUP READY
DOSE
STADE DE
MAUVAISES HERBES COMMENTAIRES
(L/ha)
CROISSANCE
SUPPRIMÉES
(Appliquer dans 50 à 100 L/ha d’eau)
DE LA
CULTURE
0,825 à
0 à 6 feuilles
Graminées annuelles
Des traitements répétés peuvent être
1,25
Folle avoine, sétaire
nécessaires si une repousse de
verte, orge spontané,
mauvaises herbes précède la fermeture
blé spontané,
du couvert.
échinochloa pied-de-coq
Assurer que la culture n’a pas dépassé
Annuelles à feuilles
le stade de croissance recommandé.
larges
Tabouret des champs,
* Utiliser la dose de 1,25 L/ha pour la
amarante à racine
suppression des mauvaises herbes à
rouge, moutarde des
tous les stades de croissance de la
champs, soude roulante, culture. Utiliser la dose plus basse pour
chénopode blanc,
la suppression de la bourse-à-pasteur,
canola spontané (colza) la saponaire des vaches, et le silène
non-résistant au
noctiflore au stade de croissance 1 à 3
glyphosate, ortie royale,
feuilles de la culture. De même, utiliser
renouée persicaire,
la dose plus basse pour supprimer la
kochia à balais, stellaire
renouée au stade de croissance de la
moyenne, spargoute des culture 4 à 6 feuilles.
champs, morelle à trois
fleurs, gaillet gratteron*,
** Un seul traitement à la dose de
renouée liseron*,
1,25 L/ha est nécessaire.
bourse-à-pasteur*,
saponaire des vaches*,
*** Nécessite des applications
silène noctiflore*,
séquentielles à la dose de 1,25 L/ha.
renouée*, érodium
cicutaire*, sagesse-des- ****Nécessite des applications
chirurgiens*, crépis des
toits*, mauve à feuilles
rondes***
séquentielles à une dose de 1,25 L/ha
ou une seule application à une dose de
1,875 L/ha.
Vivaces (suppression)**
Chardon des champs,
laiteron des champs,
pissenlit
Pour les applications séquentielles,
s’assurer que la culture n’a pas avancé
au-delà du stade de croissance
recommandé.
Vivaces (suppression
pendant toute la saison)
Chiendent**, orge queue
d’écureuil***, chardon
des champs****, laiteron
des champs****
Appliquer un maximum de 2,5 L/ha en
post-levée.
MÉLANGE EN RÉSERVOIR
Pour une suppression tout au long de la saison de la croissance du chardon des champs et de la
suppression de la renouée liseron dans le canola résistant au glyphosate (c.-à-d. les variétés avec le
gène Roundup Ready), appliquer un mélange en réservoir de Lontrel 360 à une dose de 0,28 L/ha avec
GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE à une dose de 1,25 L/ha dans 100 litres d'eau
par hectare. Appliquer lorsque le canola est au stade de 2 à 6 feuilles. Consulter les étiquettes de Lontrel
360 et de GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE pour la liste des mauvaises herbes
supprimées, le moment d'application, les volumes d'eau et les précautions.
Lontrel est une marque déposée de Dow AgroScience LLC.
SUPPRESSION DES MAUVAISES HERBES DANS LES CULTURES DE SOYA RÉSISTANT AU
GLYPHOSATE (C-À-D, LES VARIÉTÉS AVEC LE GÈNE ROUNDUP READY).
AVERTISSEMENT : APPLIQUER LE GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE
SEULEMENT SUR LES VARIÉTÉS DE SOYA RÉSISTANT AU GLYPHOSATE (C-À-D, LES
VARIÉTÉS AVEC LE GÈNE ROUNDUP READY).
REMARQUE : UTILISER TOUJOURS LES SEMENCES AUTHENTIQUES DE SOYA (C-À-D,
CERTIFIÉS) DÉSIGNÉ COMME RÉSISTANT AU GLYPHOSATE. LE SOYA QUI N’EST PAS DÉSIGNÉ
RÉSISTANT AU GLYPHOSATE SUBIRA DES DÉGATS OU SERA DÉTRUIT PAR CE TRAITEMENT.
NE PAS FAIRE UN ÉPANDAGE AÉRIEN
SUPPRESSION DES MAUVAISES HERBES DANS LE SOYA AVEC LE GÈNE ROUNDUP READY
DOSE
STADE DE
MAUVAISES HERBES
COMMENTAIRES
(L/ha)
CROISSANCE
SUPPRIMÉES
(Utiliser les volumes d’eau de
DE LA
100 à 200 L/ha)
CULTURE
2,5
Première feuille
Abutilon, petite herbe à
S’il y a une repousse tardive de
trifoliée jusqu’à et poux, chénopode blanc,
mauvaises herbes après le premier
pendant la
amarante à racine rouge,
traitement, une deuxième
floraison
amarante hybride,
application à la dose de 2,5 L/ha
lampourde glouteron,
peut être utilisée.
renouée scabre, renouée
persicaire, renouée de
* répression seulement
Pennsylvanie, morelle
noire de l’Est, moutarde
Cette deuxième application ne doit
2,5 à 5,0
Première feuille
trifoliée jusqu’à et
pendant la
floraison
des champs, renouée
liseron, sétaire (verte,
glauque, géante),
échinochloa pied-de-coq,
digitaire (astringente,
sanguine), chiendent,
asclépiade*, souchet
comestible*, panic
d’automne, millet commun
Laiteron des champs,
chardon des champs,
muhlenbergie feuillée
pas être faite après le stade de
floraison du soya.
La suppression des fortes
infestations de mauvaises herbes
sera améliorée par une seule
application à la dose la plus
élevée, ou par deux applications
séquentielles à la dose de 2,5 L/ha
Si les applications séquentielles de
2,5 L/ha sont utilisées, il faut au
moins deux semaines entre les
traitements pour obtenir de
meilleurs résultats chez les
mauvaises herbes vivaces.
La deuxième application ne doit
pas être faite après le stade de
floraison du soya.
Le laiteron des champs et le
chardon des champs doivent être
en croissance active et dans
l’intervalle du stade de rosette
jusqu'à 50 cm de hauteur.
La muhlenbergie feuillée doit avoir
10 à 20 cm de hauteur et être en
croissance active.
5,0
Première feuille
trifoliée jusqu’à et
pendant la
floraison
Toutes les mauvaises
herbes ci-dessus, plus
asclépiade** , souchet
comestible** et liseron des
champs**
Les plantes qui ne sont pas
complètement levées au moment
de l’application échapperont au
traitement.
Une seule application par saison à
5,0 L/ha.
** Seront supprimés aussi par les
applications séquentielles de
2,5 L/ha. Pour obtenir une
suppression optimum, les
applications doivent se faire à
intervalle d’au moins deux
semaines.
Cette deuxième application ne doit
pas être faite après le stade de
floraison du soya.
L’asclépiade commune doit avoir
15 à 60 cm de hauteur et être en
croissance active; le souchet
comestible doit avoir 5 à 15 cm de
hauteur et être en croissance
active. Les plantes qui ne sont pas
complètement levées au moment
du traitement ne seront pas
supprimées.
♦ La suppression des mauvaises herbes sera plus efficace, et la concurrence avec la culture au début de
la saison sera évitée, si les applications sont faites quand les mauvaises herbes sont moins avancées. La
suppression des mauvaises herbes annuelles d’une hauteur excédant 25 cm aura l’efficacité variable,
bien que certaines mauvaises herbes soient peut-être supprimées.
Mélanges en réservoir pour les cultures de soya Roundup Ready
Pour effectuer une suppression résiduelle supplémentaire, utiliser un mélange en réservoir de l’herbicide
Pursuit avec GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE à une dose de 2,5 L par hectare.
Ce mélange supprimera les germinations tardives de la morelle noire de l’Est, du chénopode blanc, de
l’amarante à racine rouge, de l’abutilon, du panic d’automne et du millet commun. Utiliser 0,16 à 0,21 L
par hectare de Pursuit. Appliquer dans le soya Roundup Ready jusqu’à et incluant le stade de la 3e
feuille trifoliée dans 100 à 200 Litres d’eau propre par hectare. La dose la plus élevée est recommandée
pour les fortes infestations. Ce mélange en réservoir est recommandé essentiellement quand une seule
application est désirée dans les cultures de soya avec les interlignes de 50 cm ou plus (20 pouces).
Mélange : Ajouter le Pursuit au réservoir et mélanger en respectant les directions sur sa propre étiquette,
et puis suivre les directives sur cette étiquette pour ajouter GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ
HYDROSOLUBLE.
L’utilisation d’un mélange en réservoir de GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE et de
l’herbicide Pursuit dans le soya désigné tolérant au glyphosate oblige un délai d’attente avant la récolte
de 100 jours.
Faire une seule application par saison de GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE de
2,5 litres par hectare en mélange en réservoir avec 0,16 à 0,21 litres par hectare de Pursuit.
Consulter l’étiquette de l’herbicide Pursuit pour les précautions additionnelles et les instructions
concernant la manipulation.
GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE et herbicide Assure II
Dose
2,5–5 L/ha
de GLYFOS
HERBICIDE
CONCENTRÉ
HYDROSOLUBL
E
+
0,38 L/ha
d’herbicide
Stade de
croissance de la
culture
Stade de la
première feuille
trifoliée jusqu’à la
floraison
Mauvaises herbes
supprimées
Maïs Roundup Ready
spontané
Appliquer au stade de 2
à 6 feuilles de la
mauvaise herbe
Commentaires
Voir les données
supplémentaires à la suite de
ce tableau
Assure II
Les mauvaises herbes seront plus facilement supprimées et la concurrence au début de la culture sera
évitée si les applications sont faites lorsque les mauvaises herbes sont de petite taille. La suppression de
mauvaises herbes annuelles de plus de 25 cm de hauteur sera inconstante, malgré l’obtention d’un
certain degré de suppression.
Assure est une marque déposée de El Dupont de Nemours and Company.
Suppression du maïs Roundup Ready spontané
Pour supprimer le maïs Roundup Ready spontané, l’herbicide Assure II doit être mélangé en cuve avec
l’herbicide Glyfos Herbicide Concentré Hydrosoluble. Utiliser 2,5 à 5 litres par hectare d’herbicide Glyfos Herbicide
Concentré Hydrosoluble et 0,38 litre par hectare d’herbicide Assure II.
Appliquer dans 100 à 300 litres d’eau propre par hectare.
Mélange : verser et mélanger l’herbicide Assure II conformément aux instructions sur l’étiquette de ce
produit, puis ajouter l’herbicide Glyfos Herbicide Concentré Hydrosoluble conformément aux instructions de l’étiquette
de ce produit.
Ce mélange en cuve doit être appliqué lorsque la culture est entre le stade de la première feuille trifoliée
et la floraison et lorsque le maïs Roundup Ready spontané est au stade de 2 à 6 feuilles.
Un DAAR (délai d’attente avant la récolte) de 80 jours est nécessaire avant d’appliquer le mélange en
cuve d’herbicide Glyfos Herbicide Concentré Hydrosoluble et d’herbicide Assure II sur le soya Roundup Ready
(résistant le glyphosate).
Consulter l’étiquette de l’herbicide Assure II pour obtenir d’autres mesures de sécurité et instructions de
manipulation.
SUPPRESSION DANS LE MAÏS RÉSISTANT AU GLYPHOSATE, C.-À-D. LES VARIÉTÉS
POSSÉDANT LE GÈNE ROUNDUP READY
AVERTISSEMENT : APPLIQUER L’HERBICIDE GLYFOS UNIQUEMENT SUR LES VARIÉTÉS DE
MAÏS RÉSISTANT AU GLYPHOSATE; C.-À-D. LES VARIÉTÉS POSSÉDANT LE GÈNE ROUNDUP
READY.
REMARQUE : TOUJOURS UTILISER DE LA SEMENCE DE MAÏS SÉLECTIONNÉE (C.-À-D.
CERTIFIÉE) DÉSIGNÉE COMME RÉSISTANT AU GLYPHOSATE. LE MAÏS QUI N’EST PAS DÉSIGNÉ
RÉSISTANT AU GLYPHOSATE SUBIRA DES DÉGATS OU SERA DÉTRUIT PAR CE TRAITEMENT.
NE PAS FAIRE UN ÉPANDAGE AÉRIEN.
Désherbage dans le maïs possédant le gène Roundup Ready
Dose
Stade de
Mauvaises herbes
(L/ha)
croissance de
Supprimées♦
la culture
2,5
Jusqu’au stade
de 8 feuilles
Observations
(utiliser des volumes
d’eau de 100 à 200
L/ha)
Abutilon, petite herbe à poux, chénopode blanc, • Une deuxième
amarante à racine rouge, amarante hybride,
application peut être
lampourde glouteron, renouée scabre, renouée faite pour les mauvaises
persicaire, renouée de Pennsylvanie, morelle
herbes levant
noire de l’est, moutarde des champs, renouée
tardivement après le
liseron, sétaire (verte, glauque, géante),
traitement initial.
échinochloa pied-de-coq, digitaire (astringente,
sanguine), chiendent, panic d’automne, panic
millet sauvage, folle avoine, orge spontané, blé
spontané, tabouret des champs, moutarde des
champs, soude roulante, canola non tolérant au
glyphosate (colza), ortie royale, kochia à balais,
stellaire moyenne, spargoute des champs,
morelle à trois fleurs, gaillet, bourse-à-pasteur,
saponaire des vaches, silène noctiflore,
érodium cicutaire, sagesse-des-chirurgiens,
crépis des toits
• Cette deuxième
application ne doit pas
dépasser le stade de 8
feuilles du maïs.
2,5
Jusqu’au stade
de 8 feuilles
Asclépiade commune, souchet comestible,
mauve à feuilles rondes, liseron des champs
• Pour éradiquer
l’asclépiade commune,
le souchet comestible,
la mauve à feuilles
rondes et le liseron des
champs, faire deux
applications de 2,5 L/ha.
• Cette deuxième
application ne doit pas
dépasser le stade de 8
feuilles du maïs.
• L’asclépiade doit avoir
de 15 à 60 cm de
hauteur et être en pleine
croissance.
• Le souchet comestible
doit avoir de 5 à 15 cm
de hauteur et être en
pleine croissance.
2,5
Jusqu’au stade
de 8 feuilles
Laiteron des champs, chardon des champs,
mulhenbergie feuillée
• Une deuxième
application
(séquentielle) de 2,5
L/ha améliorera
la suppression des
infestations plus fortes.
• Si les applications
séquentielles sont
utilisées, elles doivent
être faites à au moins 2
semaines d’intervalle
pour produire de
meilleurs résultats sur
les mauvaises herbes
vivaces.
• Cette deuxième
application ne doit pas
dépasser le stade de 8
feuilles du maïs.
• Le laiteron des
champs et le chardon
des champs doivent
être du stade de la
rosette à une hauteur
de 50 cm et être en
pleine croissance.
• La mulhenbergie
feuillée doit avoir de 10
à 20 cm de hauteur et
être en pleine
croissance.
• Les plantes qui n’ont
pas entièrement levé au
moment de l’application
échapperont au
traitement.
♦ Les mauvaises herbes seront plus facilement supprimées et la concurrence au début de la croissance
de la culture sera évitée si les applications sont faites lorsque les mauvaises herbes sont petites.
L’éradication des mauvaises herbes dépassant 25 cm de haut ne sera pas uniforme, mais certaines
mauvaises herbes seront éliminées.
Mélanges en cuve
Pour ce qui est des mélanges en cuve, ajouter de l’atrazine ou de l’herbicide Marksman selon les
instructions sur l’étiquette du produit, puis ajouter l’herbicide Glyfos Herbicide Concentré Hydrosoluble
selon les instructions sur cette étiquette. Consulter les étiquettes de l’atrazine et de l’herbicide Marksman
pour obtenir d’autres mesures de sécurité et instructions de manipulation.
NE PAS FAIRE UN ÉPANDAGE AÉRIEN.
Mélanges en cuve avec l’herbicide Glyfos
Dose
Stade de
Mauvaises herbes
(L/ha)
croissance de la
Supprimées♦
culture
2,5
Jusqu’au et incluant Suppression résiduelle du
d’herbicide le stade de 5 feuilles. chénopode blanc, de l’amarante à
Glyfos
racine rouge, de la petite herbe à
+
poux
0,75 à 1
kg ia/ha
d’atrazine*
2,5
d’herbicide
Glyfos
+
2,5 à 3,7
kg ia/ha
d’herbicide
Marksman
Jusqu’au stade
de 5 feuilles.
.
Suppression résiduelle du
chénopode blanc, de l’amarante à
racine rouge, de la petite herbe à
poux, de l’abutilon
Observations
(utiliser des volumes d’eau de
100 à 200 L/ha)
Le mélange en cuve doit être
utilisé lorsqu’une seule période
d’application est souhaitée.
Utiliser la dose d’atrazine la
plus élevée pour les infestations
plus fortes.
Le mélange en cuve doit être
utilisé lorsqu’une seule période
d’application est souhaitée.
Utiliser la dose d’herbicide
Marksman la plus élevée pour
les infestations plus fortes.
* 0,75 à 1 kg ia d’atrazine/ha équivaut à 1,56 à 2,08 L/ha d’Atrazine 480, ou à 0,83 à 1,11 kg/ha d’Aatrex
Nine-O.
♦ Les mauvaises herbes seront plus facilement supprimées et la concurrence au début de la croissance
de la culture sera évitée si les applications sont faites lorsque les mauvaises herbes sont petites.
L’éradication des mauvaises herbes dépassant 25 cm de hauteur ne sera pas uniforme, mais certaines
mauvaises herbes seront éliminées.
Aatrex Nine-O est une marque déposée de Syngenta Protection des cultures Canada Inc.
Marksman est une marque déposée de BASF Corporation.
TERRAINS LABOURABLES ET USAGES INDUSTRIELS
Quand on l’applique comme il est conseillé et dans les conditions décrites, le GLYFOS HERBICIDE
CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE supprime les mauvaises herbes sur les terrains non cultivés et les sites
industriels indiqués dans le tableau sur la suppression des terrains non cultivés et les usages industriels.
GAZON
Le GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE peut être appliqué pour supprimer la
végétation existante avant l’établissement ou la rénovation du gazon. NE PAS TRAVAILLER LE SOL, NI
REMUER LES PARTIES SOUTERRAINES DES PLANTES AVANT LE TRAITEMENT.
Lorsque la végétation existante croît en toute liberté (n’est pas fauchée), appliquer le GLYFOS
HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE sur les mauvaises herbes en pleine croissance, une fois
qu’elles ont atteint le stade de croissance indiqué aux tableaux sur la suppression des mauvaises
herbes annuelles et vivaces. Lorsque la végétation croît dans des conditions d’exploitation (est
fauchée), appliquer le GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE après avoir omis au
moins une fauche, permettant ainsi une repousse suffisante pour intercepter la pulvérisation et diffuser le
produit dans les parties souterraines de la plante.
Afin de permettre une diffusion adéquate du produit jusque dans les parties souterraines de la plante,
attendre 7 jours avant de travailler le sol (par fauchage vertical, carottage ou tranchage, par exemple).
Retarder l’établissement du gazon afin de déterminer s’il y a repousse des échappées du traitement. Il
est préférable d’attendre une repousse suffisante avant d’effectuer des traitements additionnels.
ÉVITER TOUT CONTACT AVEC LA VÉGÉTATION UTILE SITUÉE AUTOUR DE LA ZONE DE
RÉNOVATION OU D’ÉTABLISSEMENT.
TRAITEMENT DES ARBRES PAR INJECTION
Pour les espèces supprimées, voir les listes de végétation supprimée.
Il est possible de supprimer les arbres avec le GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE.
Injecter directement le produit dans le tronc, au moyen d’un équipement approprié permettant de
pénétrer dans les tissus vivants.
Le GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE doit être utilisé à raison de 1 mL (produit non
dilué) pour 10 cm de diamètre de tronc à hauteur de poitrine. Espacer uniformément les injections autour
du tronc, sous les branches principales. Le traitement doit s’effectuer pendant les périodes de croissance
active et de plein développement du feuillage.
La suppression peut ne pas être satisfaisante pour les arbres dont le diamètre de tronc dépasse 20 cm. Il
est possible que la suppression complète ne se manifeste pas avant 1 ou 2 ans après le traitement. Chez
l’érable à grandes feuilles, ce traitement ne permet qu’une répression; le traitement à la fin de l’automne
permet d’obtenir un résultat optimal.
TRAITEMENT DES SOUCHES COUPÉES
Pour les espèces supprimées, voir les listes de végétation supprimée.
On peut supprimer les végétaux ligneux en appliquant ce produit sur la souche des arbres qui viennent
d’être coupés, ce qui en préviendra la repousse. Il faut que l’application se fasse à basse pression (c.-àd. avec une burette).
Immédiatement (c.-à-d. moins de 5 minutes) après avoir coupé l’arbre, appliquer du GLYFOS
HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE sur la souche, à la dose de 0,5 mL pour tous les 5 cm de
diamètre de tronc à hauteur de poitrine. Ne traiter que le cambium (le bord extérieur) de la surface
coupée. Ne pas traiter la partie centrale de la souche, les racines exposées ni l’écorce.
Ce traitement peut se faire à n’importe quel moment de l’année, sauf quand l’arbre est en pleine sève ou
par temps de gel (ce qui empêche d’appliquer le GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ
HYDROSOLUBLE). On peut additionner la solution d’un indicateur (un colorant hydrosoluble). Il est
possible que les résultats ne se manifestent complètement que 1 ou 2 ans après le traitement.
BROUSSAILLES LIGNEUSES ET ARBRES (traitement foliaire)
Pulvériser uniformément et de façon à obtenir une couverture complète. Ne pas pulvériser jusqu’au point
de ruissellement.
Tout contact de la dérive de la pulvérisation avec la végétation utile peut gravement endommager ou
détruire celle-ci. Les effets des applications en début de saison peuvent prendre 30 à 45 jours avant de
se manifester sur les broussailles ligneuses et les arbres. L’application en fin de saison peut être
effectuée même si les espèces visées présentent des couleurs automnales, à condition toutefois qu’il n’y
ait pas eu de chute massive des feuilles. Les résultats se manifesteront le printemps suivant.
UNE ATTENTION PARTICULIÈRE DOIT ÊTRE EXERCÉE AFIN D’ÉVITER TOUT CONTACT DE LA
BOUILLIE AVEC LE FEUILLAGE DES GAZONS, DES ARBRES, DES ARBUSTES ET DE TOUTE
AUTRE VÉGÉTATION UTILE. UN CONTACT RISQUERAIT DE GRAVEMENT ENDOMMAGER OU DE
DÉTRUIRE CETTE VÉGÉTATION.
Pour supprimer les broussailles ligneuses et les arbres, appliquer 3 à 6 L de GLYFOS HERBICIDE
CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE par hectare. Utiliser un pulvérisateur pour cultures basses, avec ou
sans rampe, ou appliquer sous forme d’une solution à 1 % ou à 2 % à l’aide d’un pulvérisateur à main à
volume élevé. Utiliser une dose de 6 L/ha pour supprimer les érables, les aulnes et les saules*, ainsi que
les mauvaises herbes vivaces coriaces (* répression seulement).
ZONES INDUSTRIELLES, EMPRISES ET ENDROITS RÉCRÉATIFS ET PUBLICS
Le GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE peut être appliqué pour supprimer les
broussailles, les arbres et les mauvaises herbes annuelles et vivaces énumérés sur cette étiquette dans
les sites industriels et les emprises, tels que les chemins de fer, le long des chemins forestiers, les
pipelines, les autoroutes, les stations de pompage, les parcs de stockage de produits pétroliers et les
lignes téléphoniques et électriques.
Le GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE peut aussi être appliqué pour supprimer les
broussailles, les arbres et les mauvaises herbes annuelles et vivaces énumérés sur cette étiquette dans
les endroits récréatifs et publics, tels que: les parcs, les terrains de golf, les cours d’école et les
aéroports et autres endroits publics.
REMARQUE : Dans les zones industrielles, les emprises, les endroits récréatifs et publics, il faudra peutêtre faire des traitements répétés pour supprimer la régénération ou les nouvelles pousses.
IL FAUT FAIRE TRÈS ATTENTION DE NE PAS LAISSER LA BOUILLIE ENTRER EN CONTACT AVEC
LE FEUILLAGE DÉSIRABLE DU GAZON, DES ARBRES, DES ARBUSTES ET DES AUTRES
VÉGÉTAUX À CONSERVER, PARCE QUE CEUX-CI PEUVENT SUBIR DE GRAVES DÉGÂTS OU
ÊTRE DÉTRUITS.
Application terrestre pour tous les terrains non cultivés : Contre les broussailles ligneuses
et les arbres, appliquer le GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE au moyen d’un
pulvérisateur pour cultures basses, avec ou sans rampe, ou d’un nébulisateur, à la dose de 3 à 6 L/ha,
ou au moyen d’un pulvérisateur à main à volume élevé, sous la forme d’une solution à 1 % ou à 2 %. Contre
les érables, les aulnes et les saules* et pour supprimer les mauvaises herbes vivaces difficiles à
combattre, utiliser la dose maximale (* répression seulement).
Appliquer sur le feuillage des végétaux en pleine croissance, comme il est indiqué. S’assurer de le
couvrir uniformément et complètement. Ne pas pulvériser jusqu’au point de ruissellement, et ne pas
laisser le brouillard de pulvérisation entrer en contact avec la végétation à conserver, parce que celle-ci
peut subir de graves dégâts ou être détruite.
Les mauvaises herbes fauchées ou travaillées doivent avoir atteint leur stade de croissance optimum au
moment de l’application.
NE PAS APPLIQUER PAR TEMPS VENTEUX, NI DANS TOUTE AUTRE CONDITION FAVORISANT LA
DÉRIVE.
Application aérienne pour les emprises industrielles SEULEMENT:
Mode d’emploi :
Épandre seulement avec un avion ou un hélicoptère réglé et étalonné pour être utilisé dans les conditions
atmosphériques de la région et selon les taux et les directives figurants sur l’étiquette.
Les taux d’epandage, les conditions et les précautions à prendre sont propres au produit. Lire
attentivement l’étiquette et s’assurer de bien la comprendre avant d’ouvrir le contenant. Utiliser
seulement les quantités recommandées pour l’épandage aérien indiquées sur l’étiquette. Si, pour
l’utilisation prévue du produit, aucun taux d’épandage aérien ne figure sur l’étiquette, on ne peut utiliser
ce produit, et ce, quel que soit le type d’appareil aérien disponible.
S’assurer que l’épandage est uniforme. Afin d’éviter que le produit ne soit épandu de façon non uniforme
(épandage en bandes, irrégulier ou double), utiliser des marqueurs appropriés. Il est conseillé d’utiliser
un avion de repérage.
Mise en garde
Mode d’emploi
Épandre seulement quand les conditions météorologiques à l’endroit traité permettent une couverture
complète et uniforme de la culture visée. Les conditions favorables spécifiques à l’épandage aérien
décrites dans le Guide national d'apprentissage - Application de pesticides par aéronef, développé par
le Comité fédéral, provincial et territorial sur la lutte antiparaisatire et les pesticides doivent être présentes.
Ne pas épandre de pesticides sur les étendues d’eau. Éviter que la dérive n’atteigne une étendue d’eau
ou tout autre endroit non visé. Les zones tampons indiquées devraient être respectées.
Ne pas orienter les buses vers l’avant, dans le courant d’air, et ne pas augmenter le volume de bouillie en
augmentant la pression aux buses.
Les grosses gouttelettes sont moins sujettes à la dérive; il faut donc éviter les pressions et les types de
buses qui permettent la formation de fines particules (brume). Ne pas épandre par temps mort ou lorsque
la vitesse du vent et son orientation peuvent provoquer une dérive. Ne pas épandre non plus lorsque le
vent souffle en direction d’une culture, d’un jardin ou d’un habitat terrestre (plantations brise-vents, etc.)
ou aquatique vulnérable.
Mises en garde concernant l’opérateur antiparasitaire
Ne pas permettre au pilote de mélanger les produits chimiques qui seront embarqués à bord de
l’appareil. Il peut toutefois charger des produits chimiques pré-mélangés contenus dans un système
fermé.
Il serait préférable que le pilote puisse établir une communication à chaque emplacement traité au
moment de l’épandage.
Le personnel au sol de même que les personnes qui s’occupent des mélanges et du chargement doivent
porter des gants, une combinaison et des lunettes ou un masque les protégeant contre les produits
chimiques durant le mélange des produits, le chargement, le nettoyage et les réparations. Lorsque les
précautions qu’on recommande à l’opérateur de prendre sont plus strictes que les recommandations
générales qui figurent sur les étiquettes pour épandage avec pulvérisateur terrestre, suivre les
précautions les plus rigoureuses.
Tout le personnel doit se laver les mains et le visage à grande eau avant de manger et de boire. Les
vêtements protecteurs, le cockpit de l’avion et les cabines des véhicules doivent être décontaminés
régulièrement.
Mises en garde propres au produit
Lire attentivement l’étiquette au complet et bien la comprendre avant d’ouvrir le contenant. Pour toute
question, appeler le fabricant en composant le (1-888-316-6260). Pour obtenir des conseils techniques,
contacter le distributeur ou un conseiller agricole provincial. L’épandage de ce produit spécifique doit
répondre aux exigences suivantes.
Volume : Épandre la dose conseillée dans un volume de bouillie de 30 à 100 L/ha. Ne pas orienter les
buses vers l’avant, dans le courant d’air, et ne pas augmenter le volume de bouille en augmentant la
pression du buse.
Bien laver l’aéronef, surtout son train d’atterrissage, après chaque jour de pulvérisation, pour en enlever
les résidus de GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE qui se sont accumulés au cours
de la pulvérisation ou à la suite d’un déversement. LES PIÈCES EN ACIER NON REVÊTU QUI SONT
EXPOSÉES DE FAÇON PROLONGÉE À CE PRODUIT PEUVENT SE CORRODER ET FAIRE
DÉFAUT. C’EST LE TRAIN D’ATTERRISSAGE QUI Y EST LE PLUS SENSIBLE. Un revêtement (une
peinture) conforme à la spécification aérospatiale MIL-C-38412 peut en prévenir la corrosion.
Pour la suppression les broussailles ligneuses et les arbres, appliquer le dose de 3 à 6 litres par hectare.
Pour la suppression des érables, des aulnes et des saules* et la suppression les mauvaises herbes
vivaces difficiles à combattre, utiliser 6 litres par hectare. À mesure qu’augmente la densité de la
végétation, augmenter le volume de bouillie, dans les limites des doses permises, afin d’assurer une
couverture complète (répression seulement).
SUPPRESSION DE LA SALICAIRE POURPRE
• NE PAS TRAITER LES PLANTES EN EAUX LIBRES. Le GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ
HYDROSOLUBLE n’est pas homologué pour application directe sur les plans d’eau.
• Traiter quand les plantes sont en pleine croissance ou après la floraison. Si on utilise un
pulvérisateur à main, pulvériser de manière à bien mouiller le feuillage.
• Si le traitement se fait par humectation, voir la section « Applicateurs à cordes, à brosses et à
rouleaux ».
• Si possible, enlever la partie fleurie de la plante avant de traiter, de façon à empêcher la formation de
graines.
• Les grandes superficies (> 1,6 ha) complètement dominées par la salicaire pourpre devraient être
attaquées de la périphérie vers l’intérieur, sur une période de quelques années, de manière à
permettre à la végétation concurrentielle d’envahir graduellement les endroits traités.
• Une stratégie à long terme devrait inclure des mesures visant à supprimer les plantes déjà établies et
à supprimer les nouvelles pousses. Une suivi attentif des superficies déjà traitées aidera à décider
des étapes subséquentes de la gestion de ces sites. La détection rapide et le traitement des
nouvelles pousses des deuxième et troisième générations sont importants pour empêcher la
réinfestation des sites par la salicaire pourpre. Les communautés de plantes indigènes à conserver
auront ainsi une meilleure chance de se rétablir.
SUPPRESSION DES MAUVAISES HERBES SUR LES TERRAINS NON CULTIVÉS ET À USAGES INDUSTRIELS
MAUVAISES
APPLICATION AU SOL
COMMENTAIRES
HERBES
RAMPE DE
Dispositif à
PULVÉRISATION
main à
volume élevé
(% de la
solution)
Dose
Vol. d’eau
(L/ha)
(L/ha)
2,25 à 3,5
50 à 100
1
Mauvaises herbes en croissance active.
Annuelles
(graminées et à
feuilles larges)
2,5
50 à 300
1
Mauvaises herbes en croissance active.
Vivaces
4,75 à 7,0
50 à 300
2
Ajouter 0,5 % v/v d’un agent tensio-actif recommandé lorsque
Chiendent
utilisé avec plus de 150 L d’eau (voir « Mélanges en réservoir
dans les systèmes de travail réduit du sol et de semis
direct »).
Chardon des
champs (stade du
bouton)
4,75 à 7,0
Salicaire pourpre
6,0
300 à 600
1 ou 2
(ou 33 % par
humectation)
7,0 à 12
100 à 300
2
Autres vivaces
100 à 300
2
Utiliser la dose la plus élevée contre les fortes infestations et
pour la suppression à long terme.
Pour des instructions sur l’application, voir la section
« Suppression de la salicaire pourpre ».
Période optimale : de l’été jusqu’à l’automne.
Broussailles et
arbres
Bouleau, cerisier,
peuplier,
symphorine de
l’Ouest, saule
Érable,
framboisier, ronce
remarquable,
aulne
Rénovation de
gazon
Mauvaises herbes
annuelles et
vivaces
Végétation au
bord de la route
(bande de 1 à 2 m
de largeur le long
de l’accotement)
3,0 à 6,0
100 à 300
1 ou 2
6,0
100 à 300
2
2,5 à 12,0
100 à 300
1 ou 2
1) 0,75 à 1,0
+
1,25 à 2,5 L
de DyCleer
Herbicide
ou
2) 0,75 à 1,0
+
0,30 L de
DyCleer
Herbicide
+
1,2 L
d’amine de
2,4-D 500
25 à 150
—
De l’été jusqu’au début de l’automne.
De la fin de l’été jusqu’à l’automne. Période optimale : automne.
Contre les vivaces, utiliser une dose située dans la partie
supérieure de la fourchette.
Consulter les étiquettes des produits pour connaître les
mauvaises herbes supprimées par le mélange en réservoir.
Consulter le tableau sur la suppression des mauvaises
herbes annuelles pour connaître les doses en fonction des
mauvaises herbes. Utiliser la dose correspondant aux
différentes préparations d’amine de 2,4-D. Ne pas appliquer sur
l’eau stagnante.
Effet résiduel
Mauvaises herbes
annuelles et
vivaces
2,5 à 12
+
1) 2,5 à
5,6 kg de
Simazine
80W
ou
2) 4,0 à 9,0 L
de Simadex
suspension
200 à 400
—
La simazine contenue dans ce mélange supprimera pendant
toute la saison la plupart des mauvaises herbes graminées et à
feuilles larges en germination et peut-être aussi en postlevée
contre certaines annuelles.
Ne pas appliquer sur les sols sableux de texture grossière, ni
sur les sols graveleux.
Une application par année.
Respecter les directives les plus restrictives pour chacun des
produits du mélange.
Dans le cas des autres produits à base de simazine homologués
pour cet usage, utiliser des doses équivalant à 2,0 à 4,5 kg de
simazine/ha.
SUPPRESSION DES MAUVAISES HERBES DANS LES ARBRES, LES VIGNES ET PETITS FRUITS
Nombre
maximal
Délai d’attente
Mauvaises
d’applications
avant récolte
herbes
par année
(jours)
supprimées
Culture
Dose (L/ha)
Commentaires
Pommiers
2,25 à 12
30
3
Mauvaises
Faire un traitement dirigé, à une pression
Abricotiers
(traitement
herbes
maximale de 275 kPa.
Cerisiers (doux
dirigé)
annuelles et
et acides)
vivaces
Pêchers
Poiriers
Pruniers
Pommiers
Mélange en
—
1
Mauvaises
Suppression pendant toute la saison en
Raisins
réservoir
herbes
prélevée. Ne pas appliquer sur les sols
2,25 à 12
annuelles et
sableux de texture grossière, ni sur les
+
vivaces
sols graveleux. Respecter les directives
Simazine
les plus restrictives pour chacun des
2,0 à 4,5
produits du mélange. NE PAS appliquer
kg m.a./ha
dans les vergers établis depuis moins de
1 an, ni dans les vignobles établis depuis
moins de 3 ans. La dose de simazine est
équivalente à 2,25 à 5,0 kg/ha de
Princep Nine-T ou 4,0 à 9,0 kg/ha de
Simadex.
Raisins
2,25 à 12
(traitement
dirigé)
14
3
Mauvaises
herbes
annuelles et
vivaces
Bleuets en
corymbe
(cultivés)
Bleuets nains
2,8 à 5,6
(traitement
dirigé)
Solution à 1 %
ou à 2 % (traitement localisé)
30
1
Chiendent
Appliquer
l’année non
productive
seulement
1
Broussailles
ligneuses
Avelines
Noisettes
(plantations
établies)
Noyers,
Châtaigniers
Noyer de
Siebold
2,25 à 3,5
(traitement
dirigé)
14
—
Mauvaises
herbes
annuelles
2,25 à 12
(traitement
dirigé)
—
2
Mauvaises
herbes
annuelles et
vivaces
Canneberges
Solution à 20 %
(1 L de GLYFOS
HERBICIDE
CONCENTRÉ
HYDROSOLUBL
E + 4 L d’eau)
30
1
Mauvaises
herbes
annuelles et
vivaces
Supprimer tous les gourmands dans la
zone de pulvérisation avant l’application,
sauf pour la variété Concord. La
suppression doit être effectué dans les 2
semaines précédent l’application. Ne pas
appliquer sur les vignes établies depuis
moins de 3 ans.
Faire un traitement dirigé, à une pression
maximale de 275 kPa.
Faire un traitement dirigé, vers le milieu
de l’été de l’année non productive
(végétative). Voir la section « Usages
agricoles et en terrains cultivés » pour
les directives concernant les traitements
localisés.
Faire un traitement dirigé, à une pression
maximale de 275 kPa.
Appliquer à la fin du printemps et à
l’automne, après la récolte, mais avant
une gelée meurtrière. Faire un traitement
dirigé, dans 200 à 300 L d’eau, à une
pression maximale de 275 kPa.
Appliquer en alternance avec une
solution d’humectation à 2 %. Voir la
section « Matériel d’application et
directives de mélange » pour les
directives concernant l’humectation.
Appliquer à l’aide d’un humecteur à
cordes ou à brosses. Voir la section
« Matériel d’application et directives
de mélange » pour les directives
concernant l’humectation.
Fraisiers
Solution à 1 %
ou à 2 % (traitement localisé);
solution à 33 %
(applicateur à
cordes)
30
1
Mauvaises
herbes
vivaces
levées
Betteraves à
sucre
Solution à 1 %
ou à 2 % (traitement localisé)
La culture
traitée NE DOIT
PAS être
récoltée
1
Espèces de
cuscutes
Matériel
d’application
Pulvérisateurs
avec ou sans
rampe
Appliquer au stade de croissance
sensible des mauvaises herbes. Voir la
section « Usages agricoles et en
terrains cultivés » pour les directives
concernant les traitements localisés. Voir
la section « Matériel d’application et
directives de mélange » pour les
directives concernant l’humectation.
Appliquer lorsque les cuscutes sont en
pleine croissance, mais avant la
floraison. Voir la section « Usages
agricoles et en terrains cultivés » pour
les directives concernant les traitements
localisés.
SUPPRESSION DES MAUVAISES HERBES ANNUELLES
Vol.
d’eau
Mauvaises herbes
Stade de
Dose
(L/ha)
supprimées
croissance
(L/ha)
Folle avoine, sétaire verte, orge
spontanée, blé spontané,
canola spontané, moutarde des
champs, renouée persicaire,
tabouret des champs
Mauvaises
herbes
jusqu’à 8 cm
de hauteur
0,75
50 à 100
Toutes les graminées annuelles
énumérées ci-dessus, plus orge
queue d’écureuil* (répression
seulement)
Toutes les mauvaises herbes à
feuilles larges annuelles
énumérées ci-dessus, plus
sagesse-des-chirurgiens** et
kochia à balais**
Mauvaises
herbes de 8
à 15 cm de
hauteur
1
50 à 100
Commentaires
Pour la folle avoine, appliquer au stade 1
à 3 feuilles. Ajouter 350 mL d’un agent
tensio-actif homologué, tel que l’Agral 90,
l’AgSurf ou le Companion. Pour les fortes
infestations de folle avoine, utiliser une
dose de 1,0 L/ha.
Ajouter 350 mL d’un agent tensio-actif
homologué (voir la liste ci-dessus).
* Appliquer avant l’apparition des tiges
porte-graines ou la sénescence des
feuilles inférieures.
** Répression seulement. Utiliser les
doses plus élevées dans ce tableau.
Toutes les graminées annuelles
énumérées ci-dessus, plus
brome des toits, sétaire géante
et ivraie de Perse
Toutes les mauvaises herbes à
feuilles larges annuelles
énumérées ci-dessus, plus
chénopode blanc, amarante à
racine rouge, ortie royale,
sagesse-des-chirurgiens, soude
roulante, lin spontané, petite
herbe à poux*, vergerette du
Canada*, renouée liseron**,
crépis des toits***
Toutes les graminées annuelles
énumérées ci-dessus, plus
digitaire et pâturin annuel
Toutes les mauvaises herbes à
feuilles larges annuelles
énumérées ci-dessus, plus
kochia à balais, laitue scariole,
bourse-à-pasteur, laiteron
potager et vesce à feuilles
étroites
Toutes les graminées et
mauvaises herbes à feuilles
larges annuelles énumérées cidessus
Applicateurs à
cordes et à
brosses
Mauvaises herbes annuelles
Mauvaises
herbes
jusqu’à
15 cm de
hauteur
1,25 à 1,9
50 à 100
Mauvaises
herbes
jusqu’à
15 cm de
hauteur
2,25
50 à 100
Mauvaises
herbes de
plus de
15 cm de
hauteur
Les
mauvaises
herbes
doivent être
au moins
15 cm plus
hautes que
la végétation
utile
3,5
50 à 100
1
2
Aucun agent tensio-actif additionnel n’est
requis.
* NE PAS appliquer à ces doses sur les
plantes de plus de 8 cm de hauteur.
** Pour le stade 3 ou 4 feuilles, utiliser
1,9 L/ha.
*** Pour les mauvaises herbes de 8 cm à
15 cm de hauteur, utiliser 1,9 L/ha.
Ce mélange est une solution à 33 %. Le
point de contact des cordes ou des
brosses doit être maintenu à au moins
5 cm au-dessus de la végétation desireé.
Dans les cas de fortes infestations,
réduire la vitesse d’avancement pour
assurer une bonne suppression. Voir la
section « Matériel d’application et
directives de mélange » pour les
directives concernant l’humectation par
cordes ou brosses.
Applicateurs à
rouleaux
Matériel
d’application
Mauvaises herbes annuelles
Mauvaises
herbes
supprimées
Chiendent
(suppression
, infestations
légères à
modérées)
Les
mauvaises
herbes
doivent être
au moins
15 cm plus
hautes que
la végétation
utile
0,5 à 1,0
10
Ce mélange est une solution variant de
5 % à 10 %. Vitesse des rouleaux : 50 à
150 tr/min. Voir la section « Matériel
d’application et directives de
mélange » pour les directives
concernant l’humectation par rouleaux.
SUPPRESSION DES MAUVAISES HERBES VIVACES
Stade de
Dose (L/ha)
Vol. d’eau
croissance
(L/ha)
3 à 4 feuilles
vertes ou plus
2,5
50 à 300
Commentaires
-Appliquer dans de l'eau claire en utilisant des
buses à jet plat
-Attendre 3 jours ou plus avant de travailler le sol
- Voir la section CHIENDENT de REMARQUES
SPÉCIFIQUES SUR LA SUPPRESSION DES
MAUVAISES HERBES VIVACES pour plus
d'information.
- Pour des volumes plus élevés (c.-à-d. 150-300
L/ha), utiliser un agent tensio-actif approuvé à
raison de 0,5 L par 100 L d'eau claire (0,5% v/v).
Consulter la liste des agents tensio-actifs dans
CHIENDENT de la section REMARQUES
SPÉCIFIQUES SUR LA SUPPRESSION DES
MAUVAISES HERBES VIVACES.
Chiendent
(suppression
à long terme,
infestations
sévères,
grands
volumes
d’eau)
Pulvérisateurs
avec ou sans
rampe
3 à 4 feuilles
vertes ou plus
2,5 à 7,0
50 à 300
-Attendre 3 jours ou plus avant de travailler le sol
- L'utilisation de taux plus élevés que 2,5 L/ha
fournira une suppression constante et de plus
longue durée, plus particulièrement lors
d'infestations sévères et/ou l'utilisation de plus
grands volumes d'eau (c.-à-d., 150-300 L/ha)
Chardon des
champs
Bouton floral
ou après
4,75 à 7
100 à 300
Chardon des
champs
Rosette (terre
en jachère)
2,5
50 à 100
- Voir la section CHIENDENT de REMARQUES
SPÉCIFIQUES SUR LA SUPPRESSION DES
MAUVAISES HERBES VIVACES pour plus
d'information.
Attendre 5 jours après le traitement avant de
travailler le sol. Une forte gelée avant
l’application peut réduire l’efficacité du
traitement.
Appliquer dans de l’eau claire en utilisant des
buses à jet plat.
Le dernier travail du sol dans la terre en jachère
doit être effectué entre le 5 juillet et le 1er août.
Permettre à la repousse de croître pendant au
moins 5 semaines, afin de lui permettre
d’atteindre le stade de la rosette et au moins
15 cm de diamètre. Attendre 10 jours après
l’application avant de travailler le sol. Le
traitement après une faible gelée est possible si
les feuilles sont encore vertes et en pleine
croissance. Ne pas traiter après une gelée
meurtrière.
Autres
mauvaises
herbes
vivaces
Liseron des
champs
Asclépiade
commune*
Apparition des
tiges portegraines ou
début bouton
floral (voir la
section
« Végétation
supprimée »)
Pleine
floraison ou
après
Bouton floral
à pleine
floraison (prérécolte)
Bouton floral
à pleine
floraison
7 à 12
100 à 300
Utiliser la dose la plus élevée sur les mauvaises
herbes de plus de 8 cm de hauteur ou dans les
cas de fortes infestations. Attendre 7 jours après
l’application avant de travailler le sol. La dose de
GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ
HYDROSOLUBLE est équivalente à 70 à
120 mL/100 m2.
7 à 12
100 à 300
Attendre 7 jours ou plus après l’application avant
de travailler le sol.
2,5
50 à 100
100 à 300
12
Voir la section SUPPRESSION DU
CHIENDENT, DU CHARDON DES CHAMPS ,
DE L’ASCLÉPIADE COMMUNE, DE LA
LINAIRE VULGAIRE ET DU PISSENLIT EN
PRÉ-RÉCOLTE, SUPPRESSION PENDANT
TOUTE LA SAISON DU LAITERON DES
CHAMPS ET LA GESTION DE LA RÉCOLTE.
Le traitement peut être moins efficace s’il se fait
après la pleine floraison. Il peut être nécessaire
de répéter le traitement si l’asclépiade n’est pas
au bon stade. Attendre 7 jours ou plus après
l’application avant de travailler le sol.
Linaire
vulgaire
Stade
végétatif
(jachère)
2,5
50 à 100
• Avant de labourer un champ en jachère,
attendre au moins 7 jours après le traitement.
• Pour plus de renseignements, voir
Suppression dans les jachères, sous
LINAIRE VULGAIRE à la section REMARQUES
SPÉCIFIQUES SUR SUPPRESSION DES
MAUVAISES HERBES VIVACES, ou à la
section SUPPRESSION DU CHIENDENT, DU
CHARDON DES CHAMPS, DE L’ASCLÉPIADE
COMMUNE, DE LA LINAIRE VULGAIRE ET
DU PISSENLIT EN PRÉ-RÉCOLTE,
SUPPRESSION PENDANT TOUTE LA
SAISON DU LAITERON DES CHAMPS ET LA
GESTION DE LA RÉCOLTE.
Du
bourgeonnem
ent à la pleine
floraison
(avant la
récolte)
Luzerne
Du début du
bourgeonnem
ent à la pleine
floraison
Applications
d’automne
seulement
• Appliquer dans de l’eau propre en utilisant des
buses à jet plat.
3,7 à 5,0
50 à 300
• Avant de labourer, attendre au moins 5 jours
après le traitement. Utiliser la dose élevée
lorsque la luzerne abonde ou lorsqu’on note un
degré d’infestation élevé de graminées.
• Pour les applications de printemps et la
suppression dans les systèmes de travail réduit
du sol avec un mélange en cuve à base de 2,4D, voir la section SUPPRESSION DE LA
LUZERNE AVEC LE MÉLANGE EN CUVE À
BASE DE 2,4-D, à la section REMARQUES
SPÉCIFIQUES SUR LA SUPPRESSION DES
MAUVAISES HERBES VIVACES.
Pissenlit
< 15 cm
2,5
50 à 100
> 15 cm
3,7 à 5,0
50 à 300
2,5
50 à 100
De la rosette
à la pleine
floraison
(avant la
récolte)
• Avant de labourer, attendre au moins 3 jours
après le traitement, pour toutes les doses.
• Utiliser la dose élevée lorsque le degré
d’infestation est élevé.
• Pour plus de renseignements, consulter les
remarques sur le PISSENLIT à la section
REMARQUES POUR LA SUPPRESSION DES
MAUVAISES HERBES VIVACES.
• Avant de labourer, attendre au moins 7 jours
après le traitement. Pour plus de
renseignements, voir la section SUPPRESSION
DU CHIENDENT, DU CHARDON DES
CHAMPS, DE L’ASCLÉPIADE COMMUNE, DE
LA LINAIRE VULGAIRE ET DU PISSENLIT EN
PRÉ-RÉCOLTE, SUPPRESSION PENDANT
TOUTE LA SAISON DU LAITERON DES
CHAMPS ET LA GESTION DE LA RÉCOLTE.
Orge queue
d’écureuil
Pulvérisateurs
à volume élevé
et à dos
Broussailles
ligneuses et
arbres
Broussailles
ligneuses et
arbres
Du semis à
l’épiaison
En croissance
active, de juin
à août
En croissance
active, de juin
à août
2,5 à 5,0
50 à 100
3à6
100 à 300
1 à 2,0
100
• Avant de labourer ou de semer, attendre au
moins 1 jour après le traitement.
• Utiliser la dose élevée pour les plants établis
plus grands, lorsque le degré d’infestation est
élevé ou si les plantes subissent un stress.
Utiliser la dose la plus élevée sur les érables, les
aulnes, Rubus spp. et les saules*. Appliquer de
manière à mouiller seulement.
Ce mélange est une solution variant de 1 % à
2 %. Utiliser la dose la plus élevée sur les
érables, les aulnes, Rubus spp. et les saules*.
Appliquer de manière à mouiller seulement. Voir
la section « Matériel d’application et directives
de mélange » pour les directives concernant
l’utilisation des pulvérisateurs à grand
volume ou à dos.
Applicateurs à
cordes et à
brosses
*
Mauvaises
herbes
vivaces
Les
mauvaises
herbes
doivent être
au moins
15 cm plus
hautes que la
végétation
utile
Applicateurs à
Mauvaises
Les
rouleaux
herbes
mauvaises
annuelles et
herbes
vivaces
doivent être
au moins
15 cm plus
hautes que la
végétation
utile
Injection des
Arbres*
Pendant les
arbres
périodes de
croissance
active et de
plein développement du
feuillage, sauf
pendant les
périodes de
pleine montée
de la sève
Chez les saules, répression seulement.
1
2
Voir la section « Matériel d’application et
directives de mélange » pour les directives
concernant l’humectation par cordes ou brosses.
0,5 à 1,0
10
Ce mélange est une solution de 5 % à 10 %.
Voir la section « Matériel d’application et
directives de mélange » pour les directives
concernant l’humectation par rouleaux. Chez les
vivaces, ce traitement ne permet que la
répression. Vitesse des rouleaux : 50 à
150 tr/min.
0.5 mL pour 5 cm
de diamètre de
tronc; injecter à
hauteur de poitrine
Aucun
Utiliser un équipement approprié permettant de
pénétrer dans les tissus vivants. Espacer
uniformément les injections autour du tronc,
sous les branches principales. La suppression
peut ne pas être satisfaisante pour les arbres
dont le diamètre de tronc dépasse 20 cm. Voir la
section « Matériel d’application et directives
de mélange » pour les directives concernant le
traitement par injection des arbres.
REMARQUES SPÉCIFIQUES SUR LA SUPPRESSION DES MAUVAISES HERBES VIVACES
CHIENDENT
Pour une suppression pendant toute la saison sur un sol labouré à l’automne : Appliquer 2,5 litres
par hectare de ce produit au printemps avant le semis. Appliquer dans 50 à 100 litres d’eau propre par
hectare tel qu’indiqué dans le tableau précédent. Retarder l’application jusqu’à ce que la plupart des
plants de chiendent comptent de 4 à 5 feuilles vertes. Sur le sol labouré à l’automne, ce stade se produit
habituellement 1 à 4 semaines plus tard que sur un sol non travaillé. On obtiendra un degré de
suppression moindre sur un sol labouré à plus de 15 centimètres de profondeur.
REMARQUE : Ce traitement procurera une suppression pendant toute la saison du chiendent sur un sol
labouré à l’automne. On obtiendra un degré de suppression moindre sur un sol non labouré à l’automne
qui est traité par ce produit. Des traitements de rappel peuvent être nécessaires.
Les applications sur les cultures fourragères doivent être suivies d’un labour trois jours plus tard et
doivent être faites lorsqu’il existe de bonnes conditions de croissance.
En cas de gel, attendre plusieurs jours afin d’établir si le chiendent a récupéré. Le chiendent peut être
traité après un gel léger pourvu qu’il compte de 3 à 4 feuilles vertes en pleine croissance au moment de
l’application. Ne pas appliquer après le premier gel destructeur à l’automne.
SURFACTANTS
Voici une liste des surfactants dont l’emploi est autorisé avec GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ
HYDROSOLUBLE pour la suppression du chiendent :
Agral 90 Companion
Ag Surf Frigate
Toujours consulter l’étiquette du surfactant pour connaître les instructions précises concernant
l’emploi de ce produit.
Frigate est une marque déposée de Syngenta Crop Protection Canada, Inc.
CHARDON DES CHAMPS
Suppression du chardon des champs au stade de rosette – Pour s’assurer de l’application du produit
au moment approprié, procéder comme suit :
1. Faire un labour de jachère comme d’habitude et effectuer le dernier labour entre le 15 juillet et le 1
août.
er
2. Laisser les chardons repousser pendant au moins 5 semaines jusqu’à ce qu’ils aient un diamètre d’au
moins 15 centimètres et soient au stade de rosette.
REMARQUE : Le chardon des champs peut être traité après un léger gel pourvu que les feuilles
soient encore vertes et que la plante soit en pleine croissance au moment de l’application. Ne pas
appliquer après le premier gel destructeur à l’automne.
MÉLANGES EN CUVE DE GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE AVEC BANVEL
OU ORACLE
Pour supprimer le chardon des champs (et le laiteron des champs) dans les jachères ou dans les
chaumes post-récolte, appliquer 1,7 litre par hectare de GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ
HYDROSOLUBLE plus 1,25 litre par hectare de Banvel ou d’Oracle dans 100 à 200 litres d’eau propre
par hectare. De plus, ajouter 350 millilitres par hectare d’un surfactant non ionique dont l’emploi avec ce
produit est homologué, comme Agral 90, Ag Surf ou Companion.
Pour obtenir les meilleurs résultats dans les terre en jachère, travailler le sol au printemps et appliquer
lorsque la plupart des chardons ont de 15 à 25 centimètres de hauteur et avant le stade du bouton.
Travailler le sol 3 semaines après l’application. Dans les chaumes de post-récolte, appliquer ce mélange
en cuve sur les chardons en pleine croissance au moins 2 semaines avant un gel destructeur.
REMARQUE : Ne cultiver que des céréales canola (incluant le colza), du soya, du maïs de plein champ,
du maïs sucré ou des haricots blancs après l’application de ce mélange en cuve.
Si l’application est faite après le 1er septembre, ou si le taux d’humidité du sol est extrêmement faible
après l’application, la culture risque de subir des dommages le printemps suivant l’application.
LINAIRE VULGAIRE
Suppression de la linaire vulgaire à un stade végétatif de jachère
Pour s’assurer de faire l’application au moment approprié, procéder comme suit :
1. Faire un labour de jachère comme d’habitude et effectuer le dernier labour entre le 10 juillet et le 21
juillet.
2. Laisser la linaire vulgaire repousser pendant au moins 4 à 5 semaines jusqu’à ce qu’elle ait une
hauteur d’au moins 15 centimètres de hauteur et que les feuilles soient bien vertes.
REMARQUE : La linaire vulgaire peut être traitée après un gel léger pourvu que les feuilles soient encore
vertes et que la plante soit en pleine croissance au moment de l’application. Ne pas appliquer après le
premier gel destructeur.
PISSENLIT
Les applications doivent être faites jusqu’à la floraison pour obtenir les meilleurs résultats. Des mesures
de suppression de suivi doivent être prises pour gérer la germination des nouvelles graines de pissenlit
et maintenir le degré de suppression tout au long de la saison.
SUPPRESSION DE LA LUZERNE AVEC LE MÉLANGE EN CUVE À BASE DE 2,4-D
L’ajout de 2,4-D peut accroître la suppression de la luzerne lorsque certaines situations compliquent la
suppression, p. ex., des systèmes de labour réduit caractérisés par de fortes infestations, et avec les
applications de printemps.
Pour une suppression d’automne de la luzerne établie, appliquer de 2,5 à 5 litres par hectare de
GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE et 1,2 à 2,4 litres par hectare de n’importe quelle
amine de 2,4-D à 500 grammes par litre ou d’une formule d’ester peu volatile dans 100 à 200 litres d’eau
par hectare. (Ajuster les doses de produits en conséquence pour les autres formules de 2,4-D).
Pour l’application de printemps, utiliser uniquement la faible dose de 2,4-D (soit 1,2 litre par hectare) et
2,5 à 5 litres par hectare de GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE. Seules les cultures
céréalières non contre-ensemencées de légumineuses peuvent être semées suite à des applications de
printemps de ce mélange en cuve; respecter un intervalle de 14 jours entre l’application et le semis.
Utiliser les doses plus élevées de GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE lorsque les
graminées vivaces prédominent.
TOUTES LES MAUVAISES HERBES VIVACES
Stades des mauvaises herbes : Les mauvaises herbes doivent être au stade approprié pour obtenir
une suppression efficace. Consulter le tableau SUPPRESSION DES MAUVAISES HERBES VIVACES
AVEC GLYFOS HERBICIDE CONCENTRÉ HYDROSOLUBLE.
Type de buse : Pour obtenir les meilleurs résultats avec un équipement à rampe classique, appliquer ce
produit avec 50 à 300 litres d’eau propre par hectare en utilisant des buses à jet plat et une pression
maximale de 275 kPa.
Dormance des rhizomes : On obtiendra un degré de suppression réduit si les rhizomes sont au stade
dormant. La dormance peut survenir si le sol est peu fertile et que la terre n’a pas été labourée depuis
plusieurs années.
Effets de la tonte : La tonte avant l’application réduira l’efficacité du traitement à moins qu’on laisse les
mauvaises herbes repousser jusqu’au stade approprié avant de faire une application.
Effets du labour : Le labour d’automne ou de printemps avant les applications de printemps et le labour
entre la récolte et les applications d’automne réduiront l’efficacité du traitement sur les mauvaises herbes
vivaces. Pour obtenir de meilleurs résultats, le labour de suivi après l’application doit être reporté de 5 à 7
jours. Voir les tableaux SUPPRESSION DES MAUVAISES HERBES ANNUELLES ET VIVACES pour
connaître l’intervalle de labour propre à chaque mauvaise herbe.
Effets de la pluie : Une averse abondante tout de suite après l’application risque de lessiver le produit
du feuillage; un traitement de rappel peut alors être nécessaire pour supprimer les mauvaises herbes qui
germent à partir de semences ou de parties souterraines de la plante. Ne pas appliquer si des averses
sont prévues au moment de l’application.
Repousse à partir de semences : Ce produit ne supprime que les plantes levées. Des traitements de
rappel ou d’autres mesures de suppression peuvent être nécessaires pour supprimer les mauvaises
herbes qui germent à partir de semences ou d’autres parties souterraines de la plante.
Effets du gel : Un gel prononcé avant l’application risque de réduire le degré de suppression. Ne pas
appliquer après le premier gel destructeur de l’automne.
08-DEC-2010
2010-4636
ÉTIQUETTE SUPPLÉMENTAIRE
POUR APPLICATION SUR LE GINSENG NORD-AMÉRICAIN
GLYFOS®
HERBICIDE – USAGE AGRICOLE ET INDUSTRIEL
Concentré soluble
AVERTISSEMENT
[symbol]
IRRITE LES YEUX
CONTENU NET : 10 L
GARANTIE : Glyphosate (à l'état de sel d'isopropylamine) 360 g/L
LIRE L’ÉTIQUETTE ET LE LIVRET AVANT L’EMPLOI
Nº D’ENREGISTREMENT 24359 – LOI SUR LES PRODUITS ANTIPARASITAIRES
NUMÉRO EN CAS D’URGENCE
EN CAS D’URGENCE MÉDICALE RELATIVEMENT À CE PRODUIT, COMPOSER LE NUMÉRO
SANS FRAIS 1-866-303-6950, 24 HEURES PAR JOUR.
titulaire d'enregistrement :
Cheminova Canada Inc.
Unit No. C2
22499 Jefferies Rd.
Kilworth, Ontario N0L 1R0
1-888-316-6260
® GLYFOS est une marque déposée de Cheminova.
Produit du Danemark
LIRE MINUTIEUSEMENT TOUTE L’ÉTIQUETTE AVANT L’EMPLOI
PRÉCAUTIONS GÉNÉRALES
• GARDER HORS DE LA PORTÉE DES ENFANTS
• CAUSE UNE IRRITATION DES YEUX
• NOCIF EN CAS D’INGESTION
• ÉVITER LE CONTACT AVEC LES YEUX ET LA PEAU
• SE LAVER LES MAINS ET LA PEAU CONTAMINÉE AVANT DE MANGER, DE BOIRE OU
DE FUMER, ET APRÈS LE TRAVAIL
Si vous prévoyez utiliser le produit antiparasitaire sur une denrée pouvant être exportée aux
États-Unis et si vous avez besoin de renseignements sur les concentrations de résidus
acceptables aux États-Unis, consultez le site Internet de CropLife Canada à www.croplife.ca
BONNE PRATIQUE AGRICOLE :
• PORTER DES GANTS, UNE COMBINAISON ET DE L’ÉQUIPEMENT DE PROTECTION
OCULAIRE DURANT LE MÉLANGE, LE CHARGEMENT, LE NETTOYAGE ET LES
RÉPARATIONS
• RINCER IMMÉDIATEMENT LES ÉCLABOUSSURES SUR LA PEAU ET DANS LES YEUX
PREMIERS SOINS
EN CAS DE CONTACT AVEC LES YEUX : Garder les paupières écartées et rincer doucement
et lentement avec de l’eau pendant 15 à 20 minutes. Le cas échéant, retirer les lentilles
cornéennes au bout de 5 minutes et continuer de rincer l’oeil. Appeler un centre anti-poison
ou un médecin pour obtenir des conseils sur le traitement.
EN CAS D’INGESTION : Appeler un centre anti-poison ou un médecin immédiatement pour obtenir
des conseils sur le traitement. Faire boire un verre d’eau à petites gorgées si la personne empoisonnée
est capable d’avaler. Ne pas faire vomir à moins d’avoir reçu le conseil de procéder ainsi par le centre
anti-poison ou le médecin. Ne rien administrer par la bouche à une personne inconsciente.
EN CAS DE CONTACT AVEC LA PEAU OU LES VÊTEMENTS : Enlever tous les vêtements
contaminés. Rincer immédiatement la peau à grande eau pendant 15 à 20 minutes. Appeler un centre
anti-poison ou un médecin pour obtenir des conseils sur le traitement.
Emporter le contenant, l’étiquette ou prendre note du nom du produit et de son numéro
d'homologation lorsqu’on cherche à obtenir une aide médicale.
RENSEIGNEMENTS TOXICOLOGIQUES
Traiter selon les symptômes.
RISQUES ENVIRONNEMENTAUX
Éviter d’appliquer directement sur un plan d’eau peuplé de poissons ou utilisé à des fins
domestiques. Ne pas utiliser dans les zones présentant un risque probable de répercussions
nocives sur l’eau domestique ou sur les espèces aquatiques. Ne pas contaminer l’eau en
éliminant les déchets ou en nettoyant l’équipement. Éviter la dérive ou le contact avec la
végétation non ciblée par le traitement avec ce produit car il y a un risque de dommages ou de
destruction.
RISQUES PHYSIQUES OU CHIMIQUES
Les solutions de pulvérisation de ce produit doivent être mélangées, entreposées et appliquées
uniquement dans des contenants en acier inoxydable, en aluminium, en fibre de verre, en
plastique ou à revêtement en plastique. NE PAS MÉLANGER, ENTREPOSER OU APPLIQUER
CE PRODUIT OU LES SOLUTIONS DE PULVÉRISATION DE CE PRODUIT DANS DES
CONTENANTS OU DES RÉSERVOIRS DE PULVÉRISATION EN ACIER GALVANISÉ OU
SANS REVÊTEMENT. Ce produit ou les solutions de pulvérisation de ce produit réagissent au
contact de tels contenants ou réservoirs et produisent de l’hydrogène susceptible de former un
mélange de gaz hautement combustible. Ce mélange de gaz pourrait provoquer un point d’éclair
ou exploser et causer des blessures graves s‘il s’enflamme au contact d’une flamme nue, d’une
étincelle, d’un chalumeau soudeur, d’une cigarette allumée ou de toute autre source d’ignition.
ENTREPOSAGE
TENIR À L’ÉCART DE LA NOURRITURE, DES BOISSONS ET DES ALIMENTS POUR
ANIMAUX.
CONSERVER UNIQUEMENT DANS LE CONTENANT D’ORIGINE HERMÉTIQUEMENT
FERMÉ.
ÉLIMINATION
CONTENANTS RECYCLABLES :
Ne pas utiliser ce contenant à d’autres fins. Il s’agit d’un contenant recyclable qui doit être éliminé
à un point de collecte des contenants. S’enquérir auprès de son distributeur ou de son détaillant
ou encore auprès de l’administration municipale pour savoir où se trouve le point de collecte le
plus rapproché. Avant d’aller y porter le contenant :
1. Rincer le contenant trois fois ou le rincer sous pression. Ajouter les rinçures au mélange à
pulvériser dans le réservoir.
2. Rendre le contenant inutilisable.
S’il n’existe pas de point de collecte dans votre région, éliminer le contenant conformément à la
réglementation provinciale.
Pour tout renseignement concernant l'élimination des produits non utilisés ou dont on veut se
départir, s'adresser au fabricant ou à l'organisme de réglementation provincial. S'adresser
également à eux en cas de déversement ainsi que pour le nettoyage des déversements.
CONTENANTS RÉUTILISABLES :
Ne pas utiliser ce contenant à d’autres fins. En vue de son élimination, ce contenant peut être
retourné au point de vente (distributeur ou détaillant).
Pour tout renseignement concernant l'élimination des produits non utilisés ou dont on veut se
départir, s'adresser au fabricant ou à l'organisme de réglementation provincial. S'adresser
également à eux en cas de déversement ainsi que pour le nettoyage des déversements.
CONTENANTS RÉUTILISABLES/À REMPLISSAGES MULTIPLES :
En vue de son élimination, ce contenant peut être retourné au point de vente (au distributeur ou
au détaillant). Il doit être rempli avec le même produit par le distributeur ou par le détaillant. Ne
pas utiliser ce contenant à d’autres fins.
Pour tout renseignement concernant l'élimination des produits non utilisés ou dont on veut se
départir, s'adresser au fabricant ou à l'organisme de réglementation provincial. S'adresser
également à eux en cas de déversement ainsi que pour le nettoyage des déversements.
AVIS À L’UTILISATEUR :
Ce produit antiparasitaire doit être employé strictement selon le mode d’emploi qui figure sur la
présente étiquette. L’emploi non conforme à ce mode d'emploi constitue une infraction à la Loi sur
les produits antiparasitaires. L'utilisateur assume les risques de blessures aux personnes ou de
dommages aux biens que l'utilisation du produit peut entraîner.
NOTE À L’UTILISATEUR : LIRE CE QUI SUIT AVANT D’UTILISER CE PRODUIT POUR SON
APPLICATION SPÉCIALE INDIQUÉE SUR LE GINSENG NORD-AMÉRICAIN.
LE MODE D’EMPLOI de ce produit, en ce qui concerne les utilisations décrites sur l’étiquette
supplémentaire, a été établi par des personnes autres que Cheminova et a été homologué par
Santé Canada dans le cadre du Programme d’extension du profil d’emploi pour les usages limités
demandés par les utilisateurs. Cheminova ne formule aucune allégation et n’offre aucune
garantie quant au maintien de l’efficacité du produit ou à la résistance des cultures (phytotoxicité
du produit) lorsque ce produit est appliqué sur les cultures mentionnées sur l’étiquette. Par
conséquent, l’acheteur et l’utilisateur acceptent tous les risques liés au rendement et à la
tolérance de la culture et libèrent Cheminova de toute réclamation relative à l’efficacité et(ou) à la
phytotoxicité du produit lorsqu’il est utilisé de la façon indiquée sur l’étiquette.
MODE D’EMPLOI
TOUJOURS CONSULTER L’ÉTIQUETTE DU PRODUIT POUR OBTENIR PLUS DE
RENSEIGNEMENTS SUR LES MAUVAISES HERBES SUPPRIMÉES, LES DIRECTIVES
D’APPLICATION ET LES PRÉCAUTIONS.
GINSENG NORD-AMÉRICAIN
Nouveaux jardins (Colombie-Britannique seulement) : Appliquer ce produit l’automne après la
formation des graines mais avant le gel, afin de supprimer les céréales spontanées. Appliquer
lorsque les mauvaises herbes sont aux stades de croissance indiqués sur l’étiquette du produit.
Faire une seule application de 2,5 litres à l’hectare dans 50 à 100 litres d’eau à l’hectare. NE PAS
APPLIQUER À L’AUTOMNE SUR LES JARDINS ÉTABLIS/EXISTANTS.
Jardins établis/existants : Appliquer ce produit au printemps avant la levée de la culture.
Appliquer lorsque les mauvaises herbes sont aux stades de croissance indiqués sur l’étiquette du
produit. On peut faire un maximum de deux applications par saison, chacune de 2,5 litres à
l’hectare dans 50 à 100 litres d’eau à l’hectare. NE PAS APPLIQUER À L’AUTOMNE SUR LES
JARDINS ÉTABLIS/EXISTANTS.
1/04
****************************
Le présent service de transcription d'étiquettes est offert par l'Agence de réglementation de la
lutte antiparasitaire afin de faciliter la recherche des renseignements qui apparaissent sur les
étiquettes. Les renseignements fournis ne remplacent pas les étiquettes officielles en papier.
L'ARLA ne fournit pas d'assurance ou de garantie que les renseignements obtenus de ce service
sont exacts et courants et, par conséquent, n'assume aucune responsabilité relativement à des
pertes résultant, directement ou indirectement, de l'utilisation de ce service.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising